L’importance de se connecter aux Esprits de la Nature

 

Une bulle de compression a été posée sur les mondes de vos petits amis de la Nature responsables des structures de Vie. Sans eux, pas de vie pour soutenir la vôtre. Vous êtes interdépendants les uns des autres, travaillant en commun pour la Vie Cosmique.

Ces êtres respirent votre air, car ils vivent dans un monde parallèle au vôtre… et pour le vôtre. Les fréquences sonores dissonantes créent des interférences les privant graduellement de leur pouvoir d’action. Aussi, ce modeste monde ressent-il petit à petit les douleurs de l’enfantement, une sorte de dessèchement prématuré de la Lumière et de son action. Un brouillard d’ondes parasitiques s’élève entre eux et vous ;  sachez que cela est voulu par votre gouvernement obscur, qui souhaite accentuer cette scission entre vos mondes respectifs.

élémentaux

Osez dès maintenant plus que jamais, à rêver fort, espérer le meilleur pour tous et recommencer à communiquer avec les peuples de la Nature. Plus vous oserez cette initiative, plus nous pourrons, de l’autre côté, nettoyer leur zone d’évolution. Il faut savoir que vous avez contribué à la pollution de leur monde en abandonnant vos rêves et en épousant une vision très limitative imposée par quelques-uns. Ces derniers vous l’ont présentée comme une panacée extraordinaire à n’importe quel problème.

Aujourd’hui, forcément, vous vous retrouvez dans la nécessité d’inverser ce processus actif afin de nettoyer cette matrice de Vie, les libérant ainsi de l’emprise humaine ; la fraternité s’installera également par cet acte.

Sachez que la guérison planétaire viendra grâce à une communication respectueuse entre vous et les peuples de la Nature. En privilégiant un contact conscient avec eux, vous reconnecterez une source profonde de création. Les énergies sont propices à cela en ce moment. Saviez-vous qu’une fois par mois les Devas de la Nature, incluant le règne animal, communiquent avec nous afin de nous brosser un tableau des fluctuations d’énergie, des difficultés rencontrées ou des ouvertures produites par la fraternité humaine. Le Plan Cosmique possède plusieurs volets ; si nous sommes attentifs à vos besoins, nous le sommes tout autant pour vos frères et sœurs des autres règnes.

Comme vous pouvez le constater, votre élévation dépend de leur présence. Comme vous ne les voyez ni ne les entendez et que vous ignorez leurs visages, existent-ils donc vraiment pour vous ?

Le moment est venu de reprendre en mains vos rêves d’enfants, de vous comporter tels des enfants heureux de vivre, et de créer enfin des ponts de lumière entre toutes les couches de Vie. De toute façon, voici l’heure du grand retour des Fées, des Lutins et de tous les amis de la Nature. Je ne peux vous donner d’ordre ; pourtant, je vous en transmets tout de même un :

OSEZ ET OBSERVEZ les résultats !

Si des fêtes commerciales, nous passions aux Fêtes de la Nature !

Les fêtes dites des Mères, des Pères, des Grands-Mères et bientôt des Grands-pères flattent votre ego et ouvrent votre porte-monnaie. Dans ces moments-là vous ne vous déchargez d’aucune énergie vitale, mais vous grossissez les réservoirs allant à l’encontre de votre éveil. Les Fêtes de la Nature sont des rendez-vous importants où des alignements cosmiques ont lieu et, dans ces instants, vous pouvez recevoir un quota d’énergie nécessaire à la vitalité du corps physique et des corps subtils. Par cela, la paix de l’être revient plus rapidement et ses rendez-vous universels remplissent leur rôle.

Car si la magie noire a pu prendre autant d’ampleur, c’est à cause de votre oubli de la magie céleste. Il fut un temps où le parage fraternel existait bien entre tous. La manipulation psychique fait partie de la magie noire. Ainsi, je vous le révèle : vous n’avez rien à craindre, vous ne risquez plus rien, puisque vous êtes dedans.

Avez-vous pensé que les peuples de la Nature représentent les gardiens de la mémoire de la bibliothèque vivante ? Bien sûr, ils portent en eux leur propre savoir et la magie de leur action. Toutefois, ces êtres merveilleux détiennent aussi une grande part de la connaissance des Livres sacrés de cette bibliothèque planétaire.

Ne cherchez pas tant les événements à l’extérieur de vous ; ils naîtront de l’intérieur, expulsant les énergies en cours de transmutation. Le peuple animal tentera encore une fois de résorber les énergies malsaines et sera frappé par des épidémies.

libellule gif

Voici le calendrier des Fêtes de la Nature que nous devrions célébrer :

FETE DE LA FECONDITE (15 février) : Avec la fête de la fécondité, vous êtes invités à participer à la danse des énergies qui descendent vers la Terre. Tous les esprits de la nature et les animaux les accueillent, les ancrent dans les veines souterraines de cette planète. Nous désirons vous voir reprendre une part active dans ce partenariat céleste.

FETE DU PRINTEMPS (21 mars) : L’équinoxe du printemps ;

FETE DES ESPRITS DE LA NATURE : (le dernier dimanche de mars) : Il s’agit de leur donner de la lumière et de l’énergie pour la saison à venir.

FETE DE L’ETE (21 juin) : Le solstice d’été.

FETE DES LUMIERES (24 juin) : Se mettre à l’unisson avec les fraternités d’en haut et d’en bas et célébrer.

FETE DE L’AUTOMNE (21 septembre) : L’équinoxe de l’automne.

FETE DES ESPRITS DE LA NATURE (le dernier dimanche d’octobre) : Honorer et remercier les esprits de la nature du partenariat accompli.

FETE DE l’HIVER (21 décembre) : Le solstice d’hiver.

PASSAGE DE l’ANNEE (31 décembre et 1er janvier) : A ce passage, vous avez rendez-vous avec vos accompagnateurs (guides et anges) afin de faire le point sur la dernière année vous ayant offert un terrain à l’envol.

Il est temps de dire au revoir à l’être non dévoilé que vous êtes actuellement. Vous ignorez qui vous allez retrouver ; vous, bien sûr, mais qui exactement ?

 SORIA sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Ciel et Terre se mélangent dans la Biologie

 

ciel et terre

 

Marcher sur le sentier peut vous paraître de prime abord différent de ce que vous attendiez.  Quelquefois, ce sont les petites choses que vous faites en reliant votre être spirituel à votre être physique et à la Terre qui font de très grandes différences.  Pendant que nous sommes ensemble aujourd’hui, nous allons discuter du mélange de la spiritualité et de la biologie.  Apprendre à marcher en vous reliant totalement à cette partie de vous-mêmes que l’on appelle l’Esprit est le travail réel que vous êtes venus accomplir. 

Vous vivez maintenant des temps difficiles et vous perdez facilement votre but de vue.  Vous avez ressenti la compression de la Terre et vous vous êtes souvent sentis confus et déconnectés.  Vous avez ressenti les tensions et vous avez pensé qu’elles résidaient en vous.  Les nombreuses tensions auxquelles vous devez faire face sont en réalité des réactions biologiques aux changements qui ont lieu à l’intérieur de la Terre.  Nous voyons votre trouble.  Nous voyons les dichotomies auxquelles vous êtes confrontés.  Nous voyons les tensions et nous vous aimons de les tolérer.

Mais, par-dessus tout, nous vous voyons et vous ressentons lorsque vous ne vous retrouvez plus.  Sachez que nous sommes là dans ces moments de confusion.  Nous déployons nos ailes devant vous afin que vous puissiez voir qui vous êtes.  Car lorsque chacun de vous accède à son pouvoir, lorsque chacun de vous commence à créer sa réalité et sa version du Ciel sur Terre, vous devenez les Anges Humains que vous avez demandé à devenir.  Et nous vous disons que vous portez bien vos ailes, car vous êtes de la Famille Humaine de Michael.

Tenez haut votre épée.  Demeurez dans votre vérité.  Ne doutez pas de vous-mêmes.  Nous comprenons le voile.  Nous comprenons que vous ne pouvez pas voir qui vous êtes et cependant, nous vous disons que vous êtes nous.  Vous écoutez les mots que nous couchons sur le papier, vous nous écoutez par l’intermédiaire de la voix du Gardien.  Et nous vous disons que rien n’est comparable à la magnificence que vous êtes.  Et c’est notre plus grand honneur que de vous apporter les vibrations du Home, même pour un bref instant.  Car c’est cela qui vous permettra de créer votre version du Home de ce côté du voile.  Et c’est là notre plus grand honneur.  Ce sont ces vibrations qui créeront la ré-union du Ciel et de la Terre.

Nous désirons vous parler aujourd’hui d’un processus très important.  Vous l’appelez “ marcher ”.  Nous y ajoutons quelque chose.  Car il y a trois pas très importants que vous faites chaque fois que vous commencez à marcher.  Ces trois pas sont les pas que vous faites en communion avec votre Soi Supérieur et la Terre.  Nous vous prions d’honorer ce processus et de rendez ces pas sacrés par la magie de votre intention.  Ressentez votre contact avec la Terre chaque fois que vous faites les trois premiers pas.  Quelle que soit la direction où ces pas vous conduisent, ils ouvrent cette partie de vous qui est complètement reliée à votre Soi Supérieur.  Reliez l’Esprit et la Terre par l’intermédiaire du véhicule connu sous le nom de biologie et voyez la magie se produire. Complétez le circuit de cette énergie et votre orientation se fera aisée.

Marcher avec Présence

Faites ces trois pas avec grâce.  Marchez avec la présence de qui vous êtes.  Marchez avec dignité, car vous portez l’énergie de Michael.  Si, au début, vous ne pouvez pas faire chaque pas sur cette Terre avec cette présence, alors commencez par faire les trois premiers pas magiques avec cette présence et vous vous retrouverez porteurs de l’énergie de Michael.  Et portez-la bien.  Regardez chacun d’entre vous.  Nous vous voyons fixer le Gardien, dans l’attente des mots qu’il prononcera.  Et nous vous disons que ces mots ne sont là que parce qu’ils résonnent en votre cœur.  Les mots que vous entendez sont les vôtres et c’est cela que nous vous aidons à vous r-appeler (re-member).  Les mots que vous entendez sont les échos que vous avez laissés dans l’espoir de les réentendre un jour.  Ce sont les échos de votre propre voix, lorsque vous avez résidé au Paradis pour la dernière fois.  Chacun de vous s’est choisi des tâches spécifiques et chacun de vous s’est aligné sur cette énergie de Lumière pour accomplir ces tâches.  Chacun de vous a accepté la tâche de porter cette énergie, de la transmettre à autrui et de la rendre accessible.  Et nous vous disons que vous êtes sur votre chemin.

MAGIQUE4

Les 3 Premiers Pas

Le voile est épais.  Ce voile vous empêche de voir et de sentir qui vous êtes, mais il ne nous empêche pas de venir à vous.  Car nous, ainsi que d’autres, sommes votre souvenir, car vous ressentez les vibrations du Home.  Et dans votre propre cœur, vous connaissez la vérité des vibrations que vous ressentez.  Allez l’un vers l’autre.  Reliez-vous aux nombreux Cercles de Lumière et soyez très conscients des trois premiers pas que vous faites dans chaque direction.  Reliez-vous à la Mère.  Reliez-vous à votre Soi Supérieur.  Et demandez à être guidés dans ces trois premiers pas, car ils sont magiques.

La Magie est en vous.  Marchez avec grâce et présence sur la Terre, car vous êtes en communion avec la Terre.  Vous êtes en harmonie avec la Terre lorsque vous avancez, lorsque vous pénétrez dans la forêt, dans la verdoyante et luxuriante beauté de la Planète.  Lorsque, en marchant, votre pied se pose sur une magnifique plante, vous pensez commettre une faute. Car vous avez écrasé la plante en marchant dessus.  Nous vous disons que ce n’est pas ainsi que cela se passe.  Car la Terre, dans toute sa splendeur, s’est entièrement dédiée à placer cette plante à cet endroit pour amortir vos pas.  Soyez reconnaissant envers cette plante et honorez-la.  Marchez avec présence et grâce sur la Terre, car c’est ce que la Terre vous demande.  La Terre vous soutiendra et vous nourrira.  Vous n’avez qu’à la reconnaître et prendre la responsabilité de vivre en coexistence pacifique avec elle.  Vous reprenez le flambeau que les Cétacés vous ont transmis pour prendre soin de la planète.  Marchez avec présence, marchez avec grâce et marchez avec fierté, car vous portez les Ailes de Michael.  Et portez-les bien.

 

Steve & Barbara Rother à suivre sur   le Blog de Francesca, Famille de Lumière : http://francesca1.unblog.fr/

L’EVOLUTION DE L’HUMANITE : des sentiments de tristesse sur la Terre

 

tristesse sur terreL’évolution de l’humanité sur le Terrain de Jeux du libre Arbitre est glorifiée au-delà de ce que vous pouvez imaginer. Les effets des actions entreprises par chacun de vous actuellement résonneront dans tout l’univers. Vous avez déjà apporté une grande fierté à cette famille de Lumière. Vous êtes les architectes de la lumière. Nous vous remercions de cette occasion qui nous est donnée de vous tendre encore une fois un miroir afin de vous aider à vous rappeler votre magnificence et votre vraie nature.

Le jeu que vous avez conçu à l’origine a changé de niveau et le nouveau jeu a désormais commencé. Nombreux sont ceux qui ont ressenti de la lourdeur sur la planète dernièrement. Pour beaucoup, le processus d’évolution de leur ADN/ARN est déjà en cours, ce qui entraîne une sensibilité accrue à ces transformations énergétiques. Les avancées individuelles dans les niveaux vibratoires participent à élever ceux de la planète en produisant une harmonie collective. Avant de passer à l’échelon suivant, ou avant chaque acquis additionnel, il se produit une compression des énergies qui vous fait ressentir une lourdeur. Les modifications de votre ADN vous rendent très sensibles à l’énergie émotionnelle de la planète et c’est précisément ce que vous captez.

La terre est une partie inhérente de vous et ces connexions vont bien plus loin que ce que vos sens peuvent discerner.  Elle passe elle aussi à un autre degré d’évolution mais, juste avant d’accomplir ce changement vibratoire, il se produit une tristesse momentanée tandis que les dernières étapes s’accomplissent. On pourrait comparer cette sensation à celle qui accompagne l’arrivée dans une nouvelle maison. L’attention et l’excitation que provoque votre nouvel habitat occupent généralement la plus grande partie de votre temps et de votre énergie jusqu’au moment du déménagement.

A cet instant final, vous devez dire adieu à votre ancien cadre de vie et une tristesse douce-amère vous envahit alors  même que vous pénétrez dans votre nouveau domicile. Voilà qui ressemble beaucoup à ce dont vous faites à présent l’expérience. Nous vous demandons de ressentir la tristesse et d’avancer vers votre nouvel environnement. Si par moments cela peut vous sembler accablant, tendez la main en direction de votre voisin le plus proche car des quantités de gens emménagent actuellement dans de nouveaux foyers. Pour comprendre pleinement la nouvelle lumière, une période de ténèbres doit précéder l’événement. Se tenir la main dans l’obscurité vous permettra de pénétrer confortablement dans cette nouvelle lumière.

Apprendre les nouvelles règles de ce eu et son mécanisme représente pour beaucoup d’énormes difficultés. Chacun de vous a choisi une voie de transformation. Nous voyons cela et nous nous tenons à vos côtés lorsque vous nous demandez notre aide pour affronter ces changements. Vous percevez la modification de cette énergie comme une lutte dans votre ; cette mêle lutte que nous considérons et qualifions de Travail de Lumière. C’est ce travail qui permettra à chacun de vous de marcher, pas à pas, à l’unisson avec le véritable pouvoir de votre Soi Supérieur. A chaque instant passé à créer votre réalité, vous rendez hommage à cette parcelle du Créateur qui se trouve en chacun de vous.

Plus longue sera la liste des progrès accomplis, plus il deviendra facile pour chacun de vous de traverser cette époque de transformation. Pour beaucoup de personnes, ces périodes d’obscurité fourniront à terme des occasions d’exprimer leur lumière. Si vous vous sentez incapables de vous détacher de ces émotions, rétablissez l’équilibre en offrant votre main à autrui.

En les aidant de cette manière à trouver leur équilibre, vous vous ancrerez et vous découvrirez le vôtre. Ouvrir vos mains aux autres sera un service de grande valeur en ces temps troublés. Lorsque vous vous sentez vides à l’intérieur et que vous ne possédez rien de valeur, profitez de ces moments, nous vous le demandons, pour apporter votre assistance à autrui. En honorant la connexion avec toutes les choses, vous parviendrez à discerner vos propres dons et talents plus clairement dans cette nouvelle lumière extraordinaire.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Message des PléiadiensExtrait du livre de Steve Rothier, intitulé « R-APPELEZ-VOUS »  aux éditions Hélios.

La Structure de votre dimension et le franchissement de la barrière mentale.

 

photons1Ce sujet couvre un certain nombre de choses. Nous commencerons par parler brièvement de la structure dimensionnelle. Pour être en mesure de quitter celle-ci pour de bon, vous devez comprendre comment elle est construite ; L’abandon de l’état d’esprit trimensionnel vous permettra d’adopter un point de vue multidimensionnel.

Vous savez maintenant que l’esprit trimensionnel a été créé pour vous limiter, vous donner l’illusion de la séparation, afin que vous puissiez vivre une série d’expériences vibratoires et faire des choix particuliers fondés sur la perception de la séparation. Bien sûr, il est impossible que vous soyez chacun séparé puisque vous êtes connecté à tout et à tous. Néanmoins, pour traverser cette expérience de la densité, vous aviez besoin de l’illusion du temps pour effectuer des ajustements, de sorte que vos créations, par exemple vos pensées, vos émotions ou vos sentiments n’étaient pas projetées immédiatement ; le temps vous laissait un délai entre ce que vous émettiez et ce qui vous revenait pour que vous le vivez ensuite.

Le temps est une composante très importante de la réalité tridimensionnelle, mais c’est une illusion. Sachez que la perception de cette illusion n’existe dans aucune autre dimension. Il s’agit simplement d’un repère pour votre expérience.

L’idée de temps est donc l’une des  plus importantes choses à éliminer de votre mental. Depuis plusieurs années, vous avez remarqué un important changement dans votre perception du temps. Du moins, vous en percevez très certainement la compression. Vous ne vous rendez peut-être pas compte que c’est l’accélération du temps qui crée l’intensité nouvelle de vos sensations. Il ya dix ans, vos drames se jouaient sur une plus longue période, mais aujourd’hui ils se jouent sur une période relativement plus courte. Un exemple : ce qui auparavant vous prenait un an à comprendre ou à « travailler » prend maintenant quatre jours environ. C’est pourquoi vous ressentez tout avec plus d’intensité. l en est ainsi parce que votre fréquence vibratoire s’élève. En passant de la troisième dimension à la cinquième, vous sentirez le temps s’effondre sur lui-même. Lorsque vous franchirez cette barrière mentale, vous adopterez un point de vue multidimensionnel. Vous ne verrez plus les choses sous un aspect linéaire et vous pourrez vous concentrer sur plusieurs choses à la fois.

Nous avons évoqué les troisième et cinquième dimensions, mais votre vibration se situe présentement dans la quatrième. Les troisième et cinquième ont chacune une structure très précise, mais différente l’un de l’autre.

Comme il y a une énorme différence entre l’expérience vibratoire de la troisième et celle de la cinquième, il vous fallait un endroit pour faire la transition, un domaine vibratoire complet pour « jouer » et pas seulement pour monter, mais aussi pour descendre. Plusieurs parmi vous pensent s’incarner dans une basse fréquence et s’élever une fréquence à la fois, jusqu’au sommet. C’est le contraire. Vous êtes l’Energie source au sommet, puis vous vous « fracturez, vous descendez, vous « jouez » sur différents plans, pour ensuite remonter et vous reconnecter à l’Energie source.

Dans la quatrième dimension, vous pouvez exécuter la programmation de la troisième puisque vous vous percevez encore dans cette dernière, mais vous pouvez aussi exécuter celle de la cinquième. Nous désirons pour vous davantage de programmations relevant de la cinquième dimension. Plusieurs parmi vous évoluent entre ces deux mondes, et certains plus que d’autres. Il ne fait aucun doute que vous possédez bien la théorie, mais la pratique est loin d ‘être au point.

En ce moment, vous créez de nouveaux schémas, de nouveaux réseaux  neuronaux, de nouvelles habitudes, et vous éliminez les programmes limitatifs. Vous créez votre nouveau potentiel.

Rappelez-vous que vous êtes chacun votre Soi Supérieur. Ce n’est pas quelque chose que l’on devient ou à quoi on doit se connecter. Pour faire l’expérience de la troisième dimension, vous avez dû utiliser des filtres. Toutes ces émotions sensations et pensées selon lesquelles vous êtes séparés, vous n’êtes pas à la hauteur, vous êtes incapables de vous connecter, vous êtes indignes d’amour, ne sont qu’une exploration de la dualité. Il est même important de voir qu’il s’agit d’une exploration que vous avez décidé d’effectuer. Certains d‘entre vous sont très contrariés parce qu’ils ont l’impression de ne pas pouvoir se connecter, mais en réalité ils explorent et s’exercent.

Si vous désirez évoluer plus rapidement, faites simplement une pause dans votre journée pour prendre conscience de votre « pouls » vibratoire. Posez-vous la question suivante : « Mon taux vibratoire se situe où sur les plans mental, émotionnel ou physique » ? En vérifiant la chose et en vous rajustant, vous pourrez créer de nouvelles habitudes et de nouvelles formes-pensées car la plupart de celles qui sont de basses fréquences s’exécutent dans le subconscient. Il s’agit ici de prendre conscience de toutes les fréquences vibratoires sur lesquelles vous fonctionnez. C’est la partie la plus difficile, mais le mécanisme est vraiment très simple.

 

issu du blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/ 

Extrait du collectif Pléiadien de la 9ème dimension – LE PREMIER LIVRE DE POTENTIELS aux Editions Ariane 2013

La vie au CENTRE DE LA TERRE

 

 

Les entités qui vivent dans l’intérieur sont vos frères supérieurs. Ce sont ceux qui ont survécu à une époque qui a pour ainsi dire contourné cette époque-ci et ils ont en vérité maîtrisé la technologie et la paix. Ils prospèrent à l’intérieur. Ce sont en vérité ceux qui découvrirent un paradis à l’intérieur, alors qu’ils n’ avaient nulle part ailleurs où aller. La connaissance des Atlantes, de leurs vaisseaux spatiaux et de leur technologie fut, en vérité, emportée avec eux, permettant pour ainsi dire leur salut dans le cœur de la Terre.

Ramtha.

images (5)Ils voient les choses et entrent en toutes choses, et réalisent toutes choses qui font l’objet de leur contemplation. Ils ont en vérité la faculté de devenir partie de ce qu’ils créent, ce qui leur permet assurément de créer un objet plus parfait. Ils ont créé des vaisseaux spatiaux en devant ce que sont les oiseaux. Et si le vaisseau se déplaçait de manière maladroite, ils imaginèrent en vérité des formes matérielles qui puissent réguler leur mouvement, réguler ce qu’on appelle les champs de force. Ainsi, maître, ils ont pu accomplir en eux-mêmes toutes les choses qu’ils ont accomplies. Leurs vaisseaux voyagent, en vérité, à partir de ce qui est connu comme des portes et des portails et nombreuses sont les entités, qui se sont placées ou implantées sur ce plan, ayant conçu des portes leur permettant d’entrer et de sortir à la dérobée. 

Non seulement ont-ils des choses comme ce qu’on appelle des vaisseaux spatiaux, mais également des choses comme en vérité des transports mobiles ; ceci veut dire qu’ils peuvent se déplacer eux-mêmes d’un endroit à un autre sur ce qu’on appelle un rayon de lumière en un instant. Ces entités sont en vérité vos ancêtres ou vos frères supérieurs uniquement en ce qui concerne la technologie, mais ils vous sont semblables. 

Pour ce qui est de la couleur de leurs vaisseaux, ils ont en vérité tout un flamboiement de couleurs auquel on peut donner le nom de vert et de rouge. Et la couronne extérieure de leur sphère est en vérité d’une couleur, d’une teinte jaune vif. Leurs vaisseaux fonctionnent en vérité sur ce qu’on appelle en vérité un champ magnétique et électrique visible dans les champs les plus élevés de la couleur. Telles qu’elles sont connues, les couleurs de la lumière sont en vérité les couleurs des vibrations des systèmes de support ; les couleurs les plus sombres sont en vérité les systèmes les plus faibles, les projectiles permettant en vérité d’atterrir en sécurité ou bien de rester en stationnement. Les lumières les plus vivres qui entourent la sphère de ce vaisseau sont en vérité ces choses qui ont la faculté de projection la plus rapide dans une éternité. En vérité, tel que cela est vu et connu dans votre temps, plus la lumière est blanche et claire, plus grande est la force qu’elle contient. 

En vérité, ces entités qui sortent à la surface sortent pour l’expérience et uniquement pour l’expérience de voir la coquille extérieure de leur demeure et, voir comment elle se comporte. Ils sont en vérité fort inquiets. Il y a eu en vérité des explosions à l’intérieur de la Terre ; il y en a eu dans les mers et en vérité également dans les atmosphères. Les explosions qui ont lieu dans la Terre sont en vérité ressenties dans leurs cieux. Comprenez bien cela. Ce qu’on appelle les volcans – ce qu’on appelle en vérité le tremblement de la surface de la Terre – sont des points de compression conçus en vérité par vos frères dans des lieux où de telles énergies peuvent être libérées de sorte à éviter que leur royaume ne soit en vérité détruit ; Les choses en sont ainsi. 

Cette société n’est pas de nature guerrière.Elle ne l’a jamais été, car ces entités se sont échappées en vérité pour se réfugier dans le sanctuaire intérieur de ce lieu-ci. Leur but en vérité était d’échapper à ce qu’on appelle la guerre et les machines de guerre. Au cours de leur évolution, maître, en vérité au cours du processus de leur évolution, ils sont en vérité devenus pacifiques et comprennent et aiment le fait que tous soient égaux. Si d’aucuns sont simples d’esprit, aussi tendres que le plus tendre des agneaux, ils sont considérés aussi importants à cause des tâches qu’ils accomplissent que le philosophe qui expose ses idées clairement et franchement. 

Tous ceux qui vivent en ce lieu sont reliés par une force commune faite d’amour. Bien qu’ils n’aient pas fait l’expérience de l’éclat de la lumière de cette stratosphère comme vous l’avez-vous-même faite, la lumière de leurs êtres a illuminé leur plan, leurs cœurs et leurs êtres. En ce qui concerne leurs religions, je peux vous dire ceci : ils n’en ont aucune, aucune religion. Ce qu’en vérité ils aiment par-dessus tout sont les objets qu’ils deviennent, car ils ont découverte en cela une réalité en laquelle croire. En devenant ces choses en lesquelles ils croient, maître, ils s’ouvrent en vérité à davantage de choses encore. 

En vérité, ils croient que la force – aussi grande ou dense qu’elle devienne dans la matière, aussi insaisissable qu’elle devienne dans la lumière – est un élément dominant de leur être tout entier de même que de toutes choses comprises et non comprises par vous. Maître, ils en aiment et en adorent l’idéal, ce qui leur ouvre en vérité une avenue comme vous le dites, leur permettant de voir de plus grandes réalisations et compréhensions. 

Dans cette existence, la couleur de leur peau n’appartient pas à ce que vous appelez des tons blancs ou bruns mais est en vérité un mélange des deux. En pénétrant en vérité dans la portion oxydée des gaz qui recouvrent les parois de la Terre intérieure, ils se sont harmonisés et accoutumés en vérité à ce qui ressemble en vérité à une teinte verte ou turquoise, ce qui est dû en vérité aux eaux qu’lis consomment dans leur corps et qui ne reçoivent qu’une quantité limitée de lumière de leur soleil diffus. Ils sont en vérité de couleur verte du fait de leur régime et de ce que l’on appelle la haute teneur en cuivre de l’eau qu’ils consomment. Revenus sur la surface de ce plan, entité, revenus dans cet environnement, ils perdraient rapidement cette couleur.

 Ayant pour la plupart souffert d’un grand nombre de traumatismes, les Atlantes ayant des difficultés du fait que leur type de peau prenait facilement un aspect ridé et tendu, ils transmirent ces traits génétiquement dans tous leurs gènes. 

Ceux qui vivent à l’intérieur sont vos frères plus avancés. Ce sont des entités qui sont en vérité étonnamment grandes et étonnamment petites ; Ils comprennent en vérité deux civilisations. Ceux que l’on appelle en vérité les nains et qui sont allés comme vous le dites dans le centre de la Terre. Ceux que dans vos langages on appelle les fées sont allés dans le centre de la Terre. Ceux que l’on appelle les elfes sont allés dans le centre de votre Terre. Telles sont les entités qui vivent en ces lieux. Ce sont les entités qui ont survécu à une époque qui a pour ainsi dire contourné cette époque-ci et ils ont en vérité maîtrisé la technologie et la paix. Ils prospèrent à l’intérieur. Et un jour en vérité, lorsque la grande lumière sera visible dans le ciel, vous les reverrez. 

Les Esprits de ces entités se sont élevés à des proportions plus vastes que ceux de leurs frères qui occupent les espaces extérieurs. C’est ce qui fait qu’ils appartiennent à une race supérieure.  Ils vous considèrent comme des primitifs. Ils sont en contact avec les frères habitant les autres espaces dans cette région de l’univers grâce à la Lumière. Ce qui est engendré de la pensée est la lumière. Ils se sont harmonisés au point où ils peuvent en vérité projeter leurs pensées sur un rayon fixe de lumière. La lumière se déplace en vérité en lignes parfaites qui ne dévient jamais en aucune autre direction que celle où elle doit aller. Et assurément, ils sont accordés avec tout ce qui reçoit la lumière. 

  retranscrit par Francesca

Ramtha  Extrait du Chapitre : « L’avenir de notre civilisation » aux Editions AdA.

 

HONOREZ LES DIFFICULTÉS elles sont là pour vous équilibrer

 

 

forum-300x225Et si l’adversité n’était en fait qu’une occasion créée de toute pièce par votre Étincelle divine pour vous permettre de découvrir votre potentiel intérieur illimité ? Et si tous ces problèmes présents dans votre vie n’étaient pas la cause des déséquilibres que vous connaissez mais bien le résultat de vos propres négligences envers vous-même ? Vous serait-il possible alors de les considérer comme des cadeaux amenés à votre conscience par votre propre Sagesse intérieure ? – Bianca Gaïa.

 Tous les humains traversent à un moment ou à un autre des périodes difficiles. La maladie, l’échec, un accident, un sentiment de rejet ou d’abandon, une trahison, etc., sont autant de situations qui vous entraînent au cœur de votre dualité intérieure. Que devez-vous faire alors ? Résister ?

Combattre ? Depuis de nombreuses générations, on vous a enseigné à vous opposer à tout ce qui vient bouleverser votre routine quotidienne. Tout changement, toute adversité, se voit accueillie comme un « malheur » qu’il vous faut absolument éliminer au plus vite de votre vie avant que cela ne perturbe votre équilibre de manière prolongée.

  Et si le manque d’équilibre ÉTAIT, en fait, la cause première, antérieure à cette perturbation ?

De façon générale, vous croyez que vous vous sentez bien dans la plupart des sphères de votre vie. Il vous semble que vous êtes en santé, que ça va bien à votre travail, qu’à la maison, dans votre couple et dans votre famille, il n’y a aucun conflit apparent. Et pourtant, une bonne journée, une « tuile » vous tombe sur la tête : vous perdez votre emploi, votre mère tombe malade, votre conjoint vous quitte ou un problème majeur se présente… Vous pouvez bien entendu vous demander : « Qu’ai-je fait au ciel pour qu’on me fasse subir une telle épreuve ? » Qu’il soit petit ou grand, tout imprévu prend rapidement des allures de catastrophe quand on se sent démuni ou impuissant. Que se passe-t-il alors ?

  Différentes attitudes, dépendant du type de personnalité qui domine en vous, pourront être adoptées. Bien des gens seront d’abord en état de choc, tout simplement paralysés et incapables de réagir, allant même jusqu’à nier le problème : « Ce n’est rien, ce n’est pas grave, ça va sûrement passer tout seul… » D’autres réagiront avec colère : « Ce n’est pas vrai ! Ça ne peut pas m’arriver à moi ! C’est impossible ! » Certains seront, du coup, accablés de tristesse : « Mon Dieu ! Comme ça fait mal ! J’ai le cœur en miette ! Je ne m’en sortirai jamais ! » Plus rare seront ceux qui chercheront immédiatement des solutions sans se laisser perturber émotionnellement : « Bon, de quelle solution je dispose ? Quelles sont les ressources disponibles ? Qui pourrait m’aider là-dedans ? »

 La plupart du temps, ces quatre « états d’âme », que certains spécialistes ont appelés « les étapes de l’acceptation » vont se manifester tour à tour en boucle jusqu’à la résolution complète du problème. Mais si il y avait une autre voie ? Qu’il était possible de faire un autre choix ? Vous ne pouvez peut-être pas empêcher votre personnalité de réagir irrationnellement, mais consciemment, peut-être vous pouvez détourner votre attention sur autre chose que l’événement en cause ?

 Car, vous le savez sans doute, le premier réflexe de l’être humain, c’est de paniquer. Cela remonte aux temps préhistoriques, lorsque les hommes des cavernes craignaient pour leur vie chaque fois qu’ils voyaient ou entendaient une bête sauvage s’approcher. Le même phénomène se produit encore aujourd’hui. Dès que survient un événement stressant, le cœur se met à battre la chamade, la respiration s’accélère, une tension s’installe dans tout votre corps…comme si votre propre vie était en péril ! Vous avez le choix : vous pouvez laisser l’anxiété vous gagner ou vous rassurer en quelques secondes en vous demandant tout simplement : « Vais-je en mourir ? »

 Pensez-y un instant : combien de situations chaque jour sèment le tourment en vous alors qu’elles ne sont que des « crises passagères », souvent inoffensives ? La plupart du temps, il n’y a pas de quoi s’alarmer. Aucune expérience n’est en soi mauvaise. Pourquoi ne pas attendre, avant de s’énerver, de voir si c’est vraiment aussi grave que vous le pensez ? Relativisez et dédramatisez par l’humour : « Vais-je en mourir ? ». Prenez le temps de respirez profondément et de laisser l’angoisse s’envoler. Cela vous aidera non seulement à garder la tête froide, mais à contacter la partie de vous qui « SAIT » pourquoi cette mésaventure survient à ce moment précis dans votre vie.

Et si cette situation de crise n’était qu’un élément « déclencheur », une invitation à aller au-delà…. Il ne s’agit pas d’aller revivre votre enfance ou tous les malheurs de votre existence ! Mais seulement de tenter de vous rappeler : « Ai-je déjà ressenti ce trouble en moi ? Cette peine, cette colère, cette impuissance, cette culpabilité ou autre… ? » Les racines du malaise se trouvent en vous, dans vos frustrations inavouées et dans vos insatisfactions sublimées, du présent comme du passé. Il y a un vieil adage qui dit que : « Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime ». Demandez-vous :

« Quelle émotion ai-je dû refouler ? Quel élan du cœur ai-je ravalé, de peur de ne pas être accueilli ? » 

La pression que vous vous êtes mis, à un moment ou à un autre, a créé une impression désagréable en dedans de vous. Vous avez tenté en vain la compression de ces entiments négatifs, voire même leur suppression, mais cela n’a fait qu’exercer une pression intérieure plus grande encore, pouvant mener jusqu’à la dépression (intérieure) ou l’oppression (extérieure) que vous connaissez aujourd’hui. C’est pourquoi rien ne sert de vous attarder sur cet élément déclencheur, qu’il soit intérieur (malaise, maladie, remise en question) ou extérieur (problème, conflit ou catastrophes de tout acabit), mais plutôt sur l’expression, l’extériorisation de ce qui est resté caché et sublimé en vous. La libération, la guérison et les solutions les plus propices ne résident pas dans la « résolution » du problème, mais bien dans la compréhension de sa raison d’être. Il n’est apparu que pour rétablir l’équilibre défaillant en vous-même. 

Vous croyez être limité, faible ou impuissant ? Il va de soi que vous allez rencontrer des personnes qui vous paraîtront puissantes et fortes, ayant accès à d’innombrables ressources extérieures. Vous ne vous croyez pas à la hauteur de la situation ? Des « âmes charitables » accepteront de vous « confronter » et de vous « abaisser » afin que vous puissiez découvrir que vous avez tout en dedans de vous-même pour surmonter n’importe quel obstacle qui se dresse sur votre route. Dans la grande danse de la vie, chaque personne que vous côtoyez au cœur de votre drame humain, c’est VOUS-MÊME qui l’avez engagé pour jouer ce rôle précis afin de vous aider à transmuter les « programmations » et les « aliénations » existentielles que vous entretenez, inconsciemment ou non, en vous-même. Il n’y a rien qui ne soit laissé au hasard. 

Quel que soit le contexte, votre Sagesse intérieure ne fait que vous inviter à considérer l’absurdité de vos pensées « autodestructrices » en vous proposant des « défis » à la mesure de vos capacités inexploitées jusqu’à maintenant. Peu importe la difficulté présente dans votre vie, dites-vous que ce n’est là qu’une vaste « mise en scène » de votre Moi Divin pour que vous puissiez transcender les illusions tridimensionnelles dans lesquelles vous vous êtes emprisonné ! 

Tout excès attire l’excès. Les extrêmes attirent les extrêmes. Ce à quoi on résiste, persiste.

Tout aspect de vous que vous négligez, dénigrez, dévalorisez ou supprimez se devra d’être, à un moment ou à un autre, extériorisé et exprimé pour votre plus grande libération. Vous êtes donc invité à HONORER l’événement, la situation, la crise, de même que celui ou celle qui déclenchera cette « obligation » à rétablir l’ÉQUILIBRE dans toutes les sphères de votre vie. Peu importe le déclencheur, il n’est que l’EXPRESSION, le MIROIR (parfait ou déformant) de l’image que vous entretenez de vous-même. 

Il vous suffit de comprendre que cette situation est présente dans votre vie pour vous inviter à reconnaître QUI VOUS ÊTES VRAIMENT pour que toute la « lourdeur » et « l’impuissance » que vous pourriez ressentir s’évanouissent dans l’instant. Il vous suffit de viser l’équilibre plutôt que les excès, dans chaque domaine de votre vie, pour que la paix s’installe en vous de manière permanente. Il vous suffit de REMERCIER votre Sagesse Intérieure, et de vous engager à vous mettre à son écoute à chaque instant de votre vie en lâchant le « contrôle » sur les événements extérieurs, pour que les miracles adviennent par multitudes dans votre vie. Y compris la totale GUÉRISON de toutes les blessures présentes et passées, inscrites dans votre corps et dans votre âme.

Ne résistez plus, dites OUI aux difficultés qui se présentent et HONOREZ votre propre puissance intérieure multidimensionnelle qui, elle SAIT comment les transcender. Car, c’est dans l’adversité que VOUS avez choisi de contribuer à la transmutation planétaire, à travers vos propres cellules vivantes, dans tous les aspects de votre expérience humaine. C’est dans l’imprévu que vous êtes le plus « perméable » à l’Énergie de purification qui souhaite RAYONNER à travers vous. Donc, ne focussez plus sur les résultats ou la résolution des problèmes, mais bien sur la meilleure partie de vous-même qui SAIT comment faire advenir le meilleur pour vous et pour tout ce qui vit ici-bas. Fusionnez à votre Essence Créatrice Illimitée et goûtez à la plénitude à chaque instant. Vous deviendrez ainsi un phare, un havre au cœur de la tempête… pour tous ceux qui croient encore au « chaos » dans leur vie !

 Message de Bianca Gaïa, canalisé par Diane LeBlanc, le 5 juin 2005, disponible aussi sur www.biancagaia.com

Vous êtes invité à faire circuler ce message à condition d’en respecter l’intégralité, y compris ces quelques lignes. Pour vous inscrire/désinscrire de notre liste d’envoi, commander un channeling personnalisé ou tout simplement communiquer avec Diane : ou par courriel : dleblanc@biancagaia.com 

 

Les « guides » de l’invisible

Les « guides » de l’invisible dans PLEIADIENS (TERRE) images-82Nous en avons souvent parlé sous un angle critique à cause de la recrudescence du spiritisme et du « channeling » qui est confondu avec la clairvoyance et la télépathie.

Le contact avec des êtres de l’au-delà et des plans invisibles est un fait qui ne peut être nié, mais tout dépend du niveau de conscience de celui qui en fait l’expérience. Le semblable attire le semblable.

Une assemblée de spirites qui invoquent des esprits défunts capteront l’attention d’êtres désincarnés qui sont restés attachés au plan terrestre. Il s’agit souvent d’âmes en peine. D’autres désincarnés, plus retors, recherchent un contact avec l’humanité pour lui soutirer de l’énergie, car ils ne veulent pas se dégager de la terre pour rejoindre les plans subtils. Il peut s’agir de criminels, de pervers ou bien encore d’êtres adonnés à un vice durant leur vie terrestre. ils continuent à rechercher avec avidité les ambiances glauques qui excitent la sensation éprouvée lorsqu’ils avaient un organisme. On les trouve dans l’air enfumé des cafés où ils se greffent sur le corps astral du buveur invétéré afin de ressentir par son truchement une ivresse dont ils sont privés à cause de la perte de leur corps. Mais seuls les esprits véritablement « mauvais » restent attachés ainsi à la terre, en vampirisant les humains. Une âme « normale » désire au contraire quitter la lourdeur terrestre pour rejoindre les plans éthérés. Les suicidés ou les victimes d’une mort violente forment une autre sorte d’esprits désincarnés qui restent en contact avec le plan matériel durant le temps où ils auraient du vivre, épuisant ainsi l’énergie de leur destin abrégé. Les suicidés souffrent particulièrement, car ayant commis l’acte prohibé entre tous – en s’octroyant le droit d’attenter à leur vie – ils en endurent le remords pendant le temps où ils auraient du vivre. Cela paraît sévère mais l’univers est fondé sur des lois équitables . Sinon rien ne pourrait exister. Mais il y a des rémissions.

Donc, les désincarnés qui viennent pérorer dans les séance spirites, sont d’un bas niveau.

Ils usurpent l’identité de personnages célèbres ou révèlent des choses sans importance qu’ils lisent dans le subconscient du médium.

Ils trompent leur monde pour capter l’attention, soit par stupidité ou bien pour soutirer de l’énergie vitale à l’assistance. C’est pourquoi, la loi biblique interdisait le « commerce avec les esprits », car cela ne peut que nous égarer dans un dédalle d’illusions et de complications.

Examinons à présent les « êtres de lumière » et les « guides spirituels ».

Il y a les « esprits de la nature » qui sont les créatures attachées aux divers règnes et qui en assurent l’équilibre. Ces formes énergétiques anthropomorphisées dans les légendes sous la forme des lutins et des fées, demeurent dans le cadre de leur fonction sur la dimension éthérique, le double énergétique de la matière. Ces êtres peuvent apparaître aux hommes dotés de clairvoyance éthérique, mais ils ne délivrent pas de message, se livrant tout au plus à des facéties à l’encontre des étourdis « qui ne savent plus où ils ont mis leur clé ». Par des rites magiques, il est possible de mettre certaines de ces créatures sous contrôle, afin de leur faire accomplir des tâches. Par exemple, une organisation maçonnique peut disposer de travailleurs « élémentaux » invisibles, qui sont sous le contrôle de la loge grâce aux lois magnétiques des rituels. Ces êtres aident les « frères » dans divers aspects de l’existence. Ces créatures obéissent aux pensées lorsque celles-ci sont canalisées et amplifiées rituellement. L’on peut manipuler ainsi des agents invisibles qui accomplissent des actions criminelles au service des loges noires.

Passons au plan astral. Ici, la situation devient compliquée car nombre de personnes « psychiques » et de médiums sont souvent les dupes du plan astral. Cette dimension est constituée d’une substance plastique fort élastique qui répond aux désirs et aux pensées en manifestant les formes de ce que l’on désire et ce que l’on pense.

Le bas astral est la dimension où se reflètent nos désirs, il est donc rempli de formations astrales plus ou moins individualisées à l’image de nos pulsions et de nos désirs.  La plupart des médiums ne dépassent pas ce niveau, et quoique l’image du Christ et de la Vierge orne leur bureau, on peut ressentir combien l’atmosphère de leur cabinet (sans jeu de mot) est malsaine. Sur un niveau supérieur du plan astral, le désir est plus subtil et il prend une qualité dévotionnelle. L’on y découvre des êtres lumineux qui sont les projections de l’aspiration spirituelle commune, onirique et sans réelle profondeur.

Ces « êtres de lumière » qui ne sont pas les véritables guides spirituels, sont organisés en hiérarchies qui survivent grâce au dégagement « d’éther lumière » produit par l’activité humaine orientée vers le spirituel sous ses formes rituelles traditionnelles. Depuis les siècles derniers, la raréfaction de nourriture subtile extraite de la pile humaine a obligé ces hiérarchies à entrer en contact directement avec l’humanité par le truchement de médiums qui délivrent une marée de « messages » débiles qui ne servent qu’à faire le contact.

Plus haut que ce plan astral intermédiaire, on trouve les paradis des âmes qui sont en « décompression » avant leur retour ultérieur en incarnation. (On peut séjourner en vacances sur ces paradis pendant plusieurs siècles du temps terrestre).

Seuls les clairvoyants d’un haut niveau peuvent observer cette dimension, mais les êtres qui y résident en paix ne se manifestent pas à l’humanité qui est dans les turbulences de l’incarnation.

Il n’y a que les morts liés à la terre qui sont contactables depuis la terre, et ils ne sont pas à prendre avec des pincettes. Exceptionnellement, l’on peut avoir un contact avec un parent ou une personne chère lors d’un rêve. Ce peut être un dernier adieu de sa part  avant de disparaître sur une dimension supérieure. Il ne faut pas capter les morts car cela les retarde dans leur détachement. C’est même une douleur pour eux d’être ramenés en bas par nos pensées de tristesse. 

Plus haut. Au-dessus du plan astral le plus élevé, on trouve les hiérarchies angéliques attachées à des fonctions cosmiques en rapport avec le fonctionnement des éléments naturels. Ces êtres, connus sous le nom de Séraphins, Chérubins, Anges, etc, sont de puissants gardiens des lois universelles. Il est insensé de croire que l’on pourrait communiquer avec ces puissances, mais hélas, des entités lucifériennes de l’astral le laissent croire aux ignorants. Il est de mode d’être en contact avec les anges mais l’on confond ici « l’ange personnel » qui est la voix du subconscient, avec une entité extérieure. Un ange véritable accomplit sa fonction sans s’occuper d’autre chose. Imaginez que l’on demande à un policier en service de nous aider à faire la cuisine ! C’est ridicule et impossible, et bien, ça l’est encore plus avec les anges qui sont des fonctionnaires identifiés à leur fonction. Or, des gens s’imaginent qu’il y aurait des anges oisifs qui les suivent et qui seraient disposés à porter leurs paquets quand ils les sifflent ! S’il y a des entités qui nous surveillent et qui s’approchent de trop près, ce ne sont pas des anges, loin de là, mais plutôt des voyous de l’astral qui flairent une aubaine.

Le problème de l’ange gardien est différent car c’est un élément de notre structure spirituelle interne. Il est une partie de nous-même.

En ce qui concerne un éventuel contact avec des esprits supérieurs, seul le semblable attire le semblable. Il est impossible que de grands êtres spirituels en mission dans l’aura terrestre, puissent se manifester à un quidam.

Il y a des agents célestes qui supervisent l’activation de notre éveil spirituel, mais ils n’interférent pas dans le karma. Pourquoi le feraient-ils ? Il faut se croire très important ! Dans ce cas, ce sont des entités parasitaires qui jouent avec notre vanité. Les esprits de la tentation arrivent quand nous sollicitons le ciel pour avoir des contacts personnels. Ils peuvent nous obnubiler en flattant notre orgueil toujours prêts à se faire allumer.

Il faut donc remettre les choses dans de justes proportions. Les soi disant « êtres de lumière » ne sont souvent que des entités lucifériennes d’un ordre inférieur comme le démontre les bondieuseries qu’ils répandent.

En ce qui concerne les véritables messagers divins, il s’agit d’âmes libérées venant d’un autre univers avec un ordre de mission précis. Il faut être tombé bien bas pour s’imaginer que ces grands êtres pourraient venir nous trouver pour nous confier des secrets. Cette erreur provient de l’ignorance des médiums qui ne connaissent pas la structure complexe de l’univers. Il faut étudier d’abord.

Ils confondent les plans invisibles de notre nature avec le monde divin. Un être qui n’a pas atteint la libération sera trompé par des esprits qui peuvent le tenter sous l’apparence d’un ange de lumière. Innombrables sont aujourd’hui les dupes, qui pleines d’arrogance spirituelle, croient qu’un serviteur divin les a contacté en personne pour les charger d’une mission. On ne peut que conseiller à ces personnes d’étudier la constitution occulte de l’univers d’après les enseignements des initiés disposant de la clairvoyance supérieure. Même dans ce cas, aucun initié ne voit la réalité invisible de manière identique à un autre.

Nombre de médiums astraux se targuent de leur ignorance en matière de science spirituelle. Lorsqu’ils parlent de leur « ressenti » qui n’est qu’une impression astrale dénuée d’intelligence, autant dire qu’ils avouent être hypnotisés par le miroir aux alouettes de la grande illusion astrale.

Une télépathe de haut niveau comme Blavatsky a confié que ses « maîtres » l’avaient souvent trompé et qu’ils s’étaient servi d’elle pour mener leur politique occulte. Que chacun soit sa propre lumière.

 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans le vie humaine. 

TOUT CE QUI EST EN HAUT EST COMME TOUT CE QUI EST EN BAS

 

TOUT CE QUI EST EN HAUT EST COMME TOUT CE QUI EST EN BAS dans CHEMIN le MOINS FREQUENTE images-8Savez-vous que l’univers est ce que l’on en conçoit basé sur ce que l’on en perçoit ?  En d’autres mots, que tout est relatif à notre perception du monde.  Les cinq sens du corps physique des humains ont une étendue très précise de captation des stimuli extérieurs.  En plus, ces stimuli, pour devenir cohérents, ont besoin d’être interprétés ce qui veut dire comparés aux informations déjà emmagasinées en soi.  Ces interprétations ou ce que j’appelle ces réactions classifiées, sont votre façon d’identifier cet inconnu, le non-soi.  Mais votre conception du reste de l’univers est toute personnelle et en perpétuelle évolution.

 Il y a autant d’univers qu’il y a de perceptions personnelles du non-soi. 

 Plus il y a un nombre d’individus qui perçoivent et conçoivent de la même façon l’extérieur, plus cela stabilise cet extérieur et le prolonge dans le temps.  Un règne, une espèce, une entité est un nombre d’individus qui ont la même conception de leurs échelles de mesure.  Plus précisément, un règne est la combinaison précise de trois corps sur les 36 corps possibles; une espèce est la combinaison de trois sous-corps sur les 36 à 144 sous-corps possibles dans chaque grand corps et un individu est une combinaison de variations à l’intérieur d’un sous-corps.

 Revenons aux différents corps et leurs univers.  Ce qui se réincarne chez les humains comme chez certaines espèces, c’est l’énergie première ayant l’empreinte de vos caractéristiques personnelles qui est attirée d’une façon que vous diriez instinctive vers un corps correspondant.  La correspondance se passe vraiment au niveau de l’empreinte comme une forme qui ne peut entrer que dans un moule inverse identique ou légèrement plus grand;  comme les jeux de blocs de vos enfants où on doit associer une forme à un espace vide semblable.  Rien ne se perd dans l’univers.  Un espace vide laissé par une forme doit être comblé par une autre forme.  En d’autres mots, un nouveau corps naissant, ayant des caractéristiques précises, est un espace vide qui doit être comblé par l’énergie correspondante.  Excusez-moi, je vous parle souvent de mon point de vue ce qui correspond à l’envers de votre monde (un contraire par la distance extrême qui nous sépare).  J’appelle une forme l’énergie modifiée et un espace vide, un corps.

 Parfois, à cause d’interférence ou de déséquilibre d’évolution entre les corps,  des erreurs sont possibles comme le choix d’un moule trop grand qui amène la dispersion exagérée de l’énergie dans le corps donc de son affaiblissement général.  Le contraire aussi est possible;  le choix d’un moule trop petit qui amène la compression exagérée de l’énergie dans le corps donc de sa concentration générale.  Le choix d’un moule trop grand est en général fait par un être ascendant et le choix d’un moule trop petit par un être descendant.  Ces êtres seront obligés un jour ou l’autre de revenir en arrière pour choisir un corps plus proportionné à leur mesure.

   L’équilibre comme aspiration est primordial.  Les trois rythmes, aller vers l’autre, revenir vers soi, repos, sont inévitables. Habiter un corps trop grand, avec trop de possibilités qu’on ne peut combler, est dommageable à l’estime de soi à la longue.  Trop de moyens et peu de talents à exercer!

 En revanche,  habiter un corps trop petit, avec peu de possibilités, exagérera la perception de soi, son importance tout en le frustrant.  Trop de talents et peu de moyens pour les exercer!

 Ce déséquilibre des vases trop grands ou trop petits, se retrouve à tous les niveaux d’expériences.  Une émotion trop grande pour votre capacité, un geste trop petit pour votre grandeur et voilà, la conscience qui réapparaît.  La conscience est nos multiples enveloppes éphémères qui se redéfinissent constamment par la rencontre du soi et du non-soi.  Les proportions de ses enveloppes sont en perpétuelle recherche d’équilibre dans le temps présent.  Quand il y a un déséquilibre entre la pression extérieure et celle à l’intérieur, il y a un réajustement.  La conscience est le rééquilibre constant entre deux énergies différentes.  Notre conscience nous dit toujours si nos actions, nos paroles et nos pensées sont en équilibre avec notre intérieur et notre extérieur.  Nous ne pouvons nous mentir sur nous-mêmes, sur notre réelle mesure, seulement l’ignorer.

  C’est pour cela qu’on ne doit pas regretter les actions passées si elles ont été faites avec la conscience du moment.  Mais notre conscience peut nous dire que répéter les mêmes gestes serait régresser, se rapetisser comme elle peut nous suggérer les gestes qui nous feraient grandir.  Pour avancer, il faut un temps de déséquilibre, un temps de réajustement, un temps d’équilibre et on recommence.  Tous les grands marcheurs savent ça. 

Dans l’expansion de l’univers, la terre est située en périphérie de son centre, aux confins des mondes habitables.  Plus loin, il y a les mondes en devenir mais peut-être encore plus loin, il y a l’Autre.  Mais où la terre est située, l’énergie ambiante est rare.  Elle cherche donc à s’agglomérer, se concentrer pour créer des entités dont les densités, les intensités et les durées donnent des formes très variées.  Plus la rareté de l’éther qui entoure toute chose est grande, plus la diversité des entités est grande.  Leurs interrelations, leurs confrontations et les déséquilibres que cela entraîne peuvent être extrêmes.  C’est la rareté de l’énergie première qui amène la grande diversité d’entités et de comportements.

  Pour mieux comprendre, prenons l’exemple contraire.  Dans les mondes supérieurs, près du centre, plus l’énergie première est en abondance (dense), moins elle permet une diversité d’entités et de comportements car les entités ne peuvent qu’être que plus denses que la densité ambiante.  Un être moins dense que son environnement, c’est un moins, un espace vide qui se comble immédiatement.  C’est pour cette raison que la terre supporte une grande variété de formes de vie aux rapports de force qui peuvent être très perturbants.  Cette remarque inclut tous les différents corps qui ont eu aussi une palette très large de comportements.  Dans les mondes supérieurs, les variations sont plus restreintes mais plus intenses et l’harmonie est plus grande. 

 Alors, voilà une nouvelle constatation mais qui est très ancienne dans vos croyances.  Vous dites que plus Dieu est absent, plus il y a une diversité de vies aux comportements extrêmes et aux confrontations violentes.  Le contraire est aussi vrai dans les mondes supérieurs.  L’harmonie entre les êtres est tributaire de la densité de l’énergie ambiante donc de la présence de Dieu. 

Comprenez-vous pourquoi vous ne pouvez pas accéder trop rapidement à des mondes plus subtils ou côtoyer des êtres très évolués.  Vous seriez, en tant qu’entité de densité énergétique moindre, une attraction immédiate pour toute énergie dense et vous seriez comblé instantanément mais au prix de votre survie, votre conscience car votre espace moindre étant comblé n’existerait plus.  Vous seriez anéanti par dispersion dans l’espace ambiant.  Le contenu d’une enveloppe doit être toujours au moins légèrement plus dense que son environnement pour avoir conscience d’exister.  Le contraire est impossible sauf dans l’anti-matière. 

Extraits du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR COLIN CHABOT – retrouvez les écrits en son entier ici : http://www.music-close-to-silence.net/a_lorigine_de_tout.pdf

Lord Métatron 3

Reçu le 15 août 2010, Par Jean-Luc Ayoun

Ehieh. Asher. Ehieh

Lord Métatron 3 dans METATRON nous parle uriel L’apocalypse rentre maintenant, par la libération des Quatre Cavaliers et des Anges des Quatre Orients, dans sa phase finale. Une ère se termine. Une autre naît. Ainsi est le cycle de la vie, se doublant, au sein de ce monde illusoire, du retour à la Vérité.

Allez en Paix. Allez en Vérité. Allez en Joie. Ce qui est maintenant, avec vous et en vous, est la Joie de l’Unité retrouvée. Au sein de la Couronne Radiante, au sein de la Croix des Quatre Vivants, présente dans votre tête et dans votre Coeur, au sein de la Couronne Radiante du Coeur et de la tête, il vous appartient de revibrer les Syllabes Sacrées, qui permettront de mettre en activation la Merkabah.

 Chantez cela, quand bon vous semble. L’ensemble des 24 Melkizedech interviendra, dans les semaines qui viennent, pour vous donner le mode d’emploi des dernières Clés Métatroniques au sein de la Couronne Radiante, au sein des 12 Étoiles, vous permettant, en fonction de vos besoins, de recourir à l’un ou l’autre des Quatre Vivants, dans votre vie comme à l’extérieur de votre vie. Permettant aussi de dévoiler et activer les potentiels spirituels, nouveaux, d’ores et déjà, au sein de ce monde. Vous redevenez ainsi les Fils Ardents du Soleil. Par la naissance du Christ Intérieur et de la nouvelle tri Unité véridique, il vous devient possible de vivre de Feu, d’Eau, de Terre et d’Air, réalisant le miracle de l’éther révélé, qui vous avait été soustrait par l’Illusion Luciférienne. Aujourd’hui, cela est Vérité. Ainsi, j’inaugure, dès maintenant, par la venue du premier des Quatre Vivants, la mise en route de l’ensemble des Lampes de l’humanité, de l’ensemble des Couronnes de la Terre.

 Véuhiah. Véuhiah. Véuhiah.

…. Effusion d’énergie …

 Ainsi, le sacre de OD-ER-IM-IS-AL, par la Croix et la Roue, par la tri Unité installée, élève et révèle.

Ehieh. Asher. Ehieh. 

…. Effusion d’énergie …

Ainsi, la Vibration du Verbe retourne à son d’origine et à sa Vérité. L’Archange Uriel prend en charge l’émergence du retournement, à vous, Peuple des Étoiles. En vous réunifiant à vous-même, à la nouvelle tri Unité, nous espérons, et nous le savons : votre Unité est restaurée, au sein de la liberté, au sein de La Source. 

Véuhiah. Véuhiah. Véuhiah.

…. Effusion d’énergie …

 Enfants de Lumière, Peuple de Lumière, la Lumière chasse les Ténèbres, non pas par un combat, mais par l’établissement. Les Lampes s’allument. Le Feu s’allume. Fils du Soleil, fils de l’Éternité, Enfants de Marie, Porteurs de la Flamme de Mikaël, Porteurs de Ki-Ris-Ti, l’ensemble du Conclave vous s’exprime sa plus profonde gratitude, où que vous soyez à la surface de cette Terre, pour avoir permis et faciliter

le retour à votre propre Unité. Aujourd’hui est un grand jour. La Révélation de votre tri Unité Intérieure va agir, au sein de ce monde, avec une puissance inégalée. Je vous renvoie pour cela à ce qui a été exprimé au sein de clair-visions par Saint-Jean, par No Eyes et par tant d’autres. Devant vous se manifeste la Fin qui est éclatement de Lumière, éclatement de votre Vérité et de votre Éternité. Notre gratitude et notre Présence vous accompagnent. 

Véuhiah. Véuhiah. Véuhiah.

…. Effusion d’énergie …

 Au commencement de l’Illusion, enfermés dans le Bien et le Mal, élevés dans le Bien et le Mal, la compression de la Lumière fut telle que l’oubli de votre Dimension stellaire, que les cycles de réincarnation (sous l’emprise de la Loi de karma créée par Lucifer), vous ont enfermés voilà fort longtemps. La Vérité que j’énonce n’est pas une Vérité à accepter mais à vivre. Par l’activation de vos Couronnes, par la restitution en vous de l’Unité (une des étoiles), par la restitution en vous de Ki-Ris-Ti (l’une des étoiles de votre tête), par le dévoilement du Bien et du Mal (autres étoiles de votre tête et de la Terre), par la rotation de la Croix, de la Couronne dans la Couronne, par l’Éveil du Feu sacré, tout vous est restitué. C’est votre héritage, c’est votre droit le plus absolu et le plus inviolable. L’ensemble des Quatre Vivants déploie, dès maintenant, son action, en vous, comme sur Terre. Vous marquant ainsi au Coeur et au front, du sceau de la Vérité et du sceau de l’Unité. Je suis Celui que Je suis.

Ehieh

Asher Ehieh. Dans l’Amour et dans l’Unité, dans le Feu de notre Reliance et de notre résonance, Peuple des Étoiles, la Grâce vous accompagne, dorénavant, jusqu’à l’ultime moment. Je vous laisse donc oeuvrer, en vous et sur ce monde. Rappelez-vous de vous unifier au sein de la nouvelle trinité, tri Unité, en vous comme avec l’ensemble des Semences d’Etoile qui participeront, avec vous, à ce travail d’Ascension, à ce travail Unitaire, dans la Joie.

Je suis Lord Métatron.

Peuple des Étoiles, bienvenue.

Source: http://www.ascensionplanetaire.com/

Tout ce qui est en Haut est…..

….. COMME TOUT CE QUI EST EN BAS

Tout ce qui est en Haut est..... dans CHEMIN le MOINS FREQUENTE 2296-157d0Savez-vous que l’univers est ce que l’on en conçoit basé sur ce que l’on en perçoit?  En d’autres mots, que tout est relatif à notre perception du monde.  Les cinq sens du corps physique des humains ont une étendue très précise de captation des stimuli extérieurs.  En plus, ces stimuli, pour devenir cohérents, ont besoin d’être interprétés ce qui veut dire comparés aux informations déjà emmagasinées en soi.  Ces interprétations ou ce que j’appelle ces réactions classifiées, sont votre façon d’identifier cet inconnu, le non-soi.  Mais votre conception du reste de l’univers est toute personnelle et en perpétuelle évolution.

 Il y a autant d’univers qu’il y a de perceptions personnelles du non-soi. 

 Plus il y a un nombre d’individus qui perçoivent et conçoivent de la même façon l’extérieur, plus cela stabilise cet extérieur et le prolonge dans le temps.  Un règne, une espèce, une entité est un nombre d’individus qui ont la même conception de leurs échelles de mesure.  Plus précisément, un règne est la combinaison précise de trois corps sur les 36 corps possibles; une espèce est la combinaison de trois sous-corps sur les 36 à 144 sous-corps possibles dans chaque grand corps et un individu est une combinaison de variations à l’intérieur d’un sous-corps.

 Revenons aux différents corps et leurs univers.  Ce qui se réincarne chez les humains comme chez certaines espèces, c’est l’énergie première ayant l’empreinte de vos caractéristiques personnelles qui est attirée d’une façon que vous diriez instinctive vers un corps correspondant.  La correspondance se passe vraiment au niveau de l’empreinte comme une forme qui ne peut entrer que dans un moule inverse identique ou légèrement plus grand;  comme les jeux de blocs de vos enfants où on doit associer une forme à un espace vide semblable.  Rien ne se perd dans l’univers.  Un espace vide laissé par une forme doit être comblé par une autre forme.  En d’autres mots, un nouveau corps naissant, ayant des caractéristiques précises, est un espace vide qui doit être comblé par l’énergie correspondante.  Excusez-moi, je vous parle souvent de mon point de vue ce qui correspond à l’envers de votre monde (un contraire par la distance extrême qui nous sépare).  J’appelle une forme l’énergie modifiée et un espace vide, un corps.

 Parfois, à cause d’interférence ou de déséquilibre d’évolution entre les corps,  des erreurs sont possibles comme le choix d’un moule trop grand qui amène la dispersion exagérée de l’énergie dans le corps donc de son affaiblissement général.  Le contraire aussi est possible;  le choix d’un moule trop petit qui amène la compression exagérée de l’énergie dans le corps donc de sa concentration générale.  Le choix d’un moule trop grand est en général fait par un être ascendant et le choix d’un moule trop petit par un être descendant.  Ces êtres seront obligés un jour ou l’autre de revenir en arrière pour choisir un corps plus proportionné à leur mesure.

   L’équilibre comme aspiration est primordial.  Les trois rythmes, aller vers l’autre, revenir vers soi, repos, sont inévitables. Habiter un corps trop grand, avec trop de possibilités qu’on ne peut combler, est dommageable à l’estime de soi à la longue.  Trop de moyens et peu de talents à exercer!

 En revanche,  habiter un corps trop petit, avec peu de possibilités, exagérera la perception de soi, son importance tout en le frustrant.  Trop de talents et peu de moyens pour les exercer!

 Ce déséquilibre des vases trop grands ou trop petits, se retrouve à tous les niveaux d’expériences.  Une émotion trop grande pour votre capacité, un geste trop petit pour votre grandeur et voilà, la conscience qui réapparaît.  La conscience est nos multiples enveloppes éphémères qui se redéfinissent constamment par la rencontre du soi et du non-soi.  Les proportions de ses enveloppes sont en perpétuelle recherche d’équilibre dans le temps présent.  Quand il y a un déséquilibre entre la pression extérieure et celle à l’intérieur, il y a un réajustement.  La conscience est le rééquilibre constant entre deux énergies différentes.  Notre conscience nous dit toujours si nos actions, nos paroles et nos pensées sont en équilibre avec notre intérieur et notre extérieur.  Nous ne pouvons nous mentir sur nous-mêmes, sur notre réelle mesure, seulement l’ignorer.

  C’est pour cela qu’on ne doit pas regretter les actions passées si elles ont été faites avec la conscience du moment.  Mais notre conscience peut nous dire que répéter les mêmes gestes serait régresser, se rapetisser comme elle peut nous suggérer les gestes qui nous feraient grandir.  Pour avancer, il faut un temps de déséquilibre, un temps de réajustement, un temps d’équilibre et on recommence.  Tous les grands marcheurs savent ça.

 Dans l’expansion de l’univers, la terre est située en périphérie de son centre, aux confins des mondes habitables.  Plus loin, il y a les mondes en devenir mais peut-être encore plus loin, il y a l’Autre.  Mais où la terre est située, l’énergie ambiante est rare.  Elle cherche donc à s’agglomérer, se concentrer pour créer des entités dont les densités, les intensités et les durées donnent des formes très variées.  Plus la rareté de l’éther qui entoure toute chose est grande, plus la diversité des entités est grande.  Leurs interrelations, leurs confrontations et les déséquilibres que cela entraîne peuvent être extrêmes.  C’est la rareté de l’énergie première qui amène la grande diversité d’entités et de comportements.

  Pour mieux comprendre, prenons l’exemple contraire.  Dans les mondes supérieurs, près du centre, plus l’énergie première est en abondance (dense), moins elle permet une diversité d’entités et de comportements car les entités ne peuvent qu’être que plus denses que la densité ambiante.  Un être moins dense que son environnement, c’est un moins, un espace vide qui se comble immédiatement.  C’est pour cette raison que la terre supporte une grande variété de formes de vie aux rapports de force qui peuvent être très perturbants.  Cette remarque inclut tous les différents corps qui ont eu aussi une palette très large de comportements.  Dans les mondes supérieurs, les variations sont plus restreintes mais plus intenses et l’harmonie est plus grande.

  Alors, voilà une nouvelle constatation mais qui est très ancienne dans vos croyances.  Vous dites que plus Dieu est absent, plus il y a une diversité de vies aux comportements extrêmes et aux confrontations violentes.  Le contraire est aussi vrai dans les mondes supérieurs.  L’harmonie entre les êtres est tributaire de la densité de l’énergie ambiante donc de la présence de Dieu.

 Comprenez-vous pourquoi vous ne pouvez pas accéder trop rapidement à des mondes plus subtils ou côtoyer des êtres très évolués.  Vous seriez, en tant qu’entité de densité énergétique moindre, une attraction immédiate pour toute énergie dense et vous seriez comblé instantanément mais au prix de votre survie, votre conscience car votre espace moindre étant comblé n’existerait plus.  Vous seriez anéanti par dispersion dans l’espace ambiant.  Le contenu d’une enveloppe doit être toujours au moins légèrement plus dense que son environnement pour avoir conscience d’exister.  Le contraire est impossible sauf dans l’anti-matière.

 

Extraits du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR COLIN CHABOT – retrouvez les écrits en son entier ici : http://music-close-to-silence.com/lautresavoir/uploads/pdf/Livre_francais_PDF.pdf

La compression du temps

 gifs feuillesChacun de vous a la capacité de comprimer le temps – cette variable que vous avez toujours considérée comme immuable. C’est à vous maintenant de jouer avec cette donnée ! Et vous pouvez vous y hasarder demain si vous le souhaitez. Très chers, certains d’entre vous commencent à comprendre ce que nous appelons le processus ascensionnel – qui vous propulse tous et chacun dans des dimensions plus élevées. Avez-vous l’impression que les choses évoluent plus rapidement ? Certains parmi vous ressentent-ils une quelconque accélération du temps, bien que les horloges indiquent la même heure qu’à l’accoutumée ? Ceci est dû au fait que vous êtes de plus en plus conscients d’un attribut temporel grâce auquel vous pouvez influencer vos propres existences. Nous vous demandons maintenant de le faire avec plus de présence d’esprit.

 Certains seront conscients de franchir des distances en une fraction seulement du temps auparavant nécessaire, et ils se demanderont où est passé le temps ! Quelques-uns parmi vous prenant leur tâche très à cœur, nous leur proposons un défi. Par exemple, vous savez combien de temps est nécessaire pour accomplir certaines tâches. Jetez un coup d’œil lorsque vous vous mettrez à effectuer une de ces tâches et regardez à nouveau la même horloge lorsque vous aurez terminé. Parfois, vous découvrirez avec surprise que vous avez achevé beaucoup plus de choses qui’ n’est humainement possible de le faire en un laps de temps donné. Que s’est-il passé ? Vous vous êtes adonnés à une « compression temporelle ».

 Certains utilisent cette pratique inconsciemment depuis des années. Aujourd’hui, nous vous annonçons qu’avec de l’entraînement, vous serez bientôt capables d’organiser ce genre d’événement spontanément et volontairement. Car cette compression temporelle représente un attribut et un don personnels. Et lorsque vous commencerez à vous rendre compte de la façon dont ce processus fonctionne, il s’agira simplement du début de la compréhension de votre interdimensionnalité et de la véritable signification de ce que vous appelez la « réalité ». Cette  compression temporelle, certains parmi vous l’ont d’ores et déjà expérimentée, et d’autres le feront bientôt. Vous êtes invités à vous entraîner très activement à cet exercice.

 Maintenant, pour quelle raison vous parlons-nous de cela ? Parce que beaucoup d’entre vous vont bientôt découvrir qu’il y a vraiment trop de choses à accomplir ! (rires) Vous souvenez-vous des réclamations adressées à l’Esprit ces années passées ? Peut-être pensiez-vous que nous ne vous avions pas entendus ? Certains d’entre vous ont dit : « Je souhaite faire ceci ou cela ; mais je suis bloqué ». Eh bien, leurs nouvelles réclamations seront dorénavant : « Cher Esprit, ralentis ! J’ai trop de choses à faire – trop de possibilités s’offrent à moi – et tant de choses se produisent. Quelle route dois-je suivre ? » Certains auront alors besoin de recourir à la compression temporelle.

 Au sein de ce don interdimensionnel réside également la promesse de la compression temporelle pendant votre sommeil. Voici ce que cela signifie ; très chers, il s’agit d’un sommeil d’une durée de quatre heures qui vous procure l’équivalent de huit heures de repos. Comprenez-vous ce que je dis ? Cela représente moins de sommeil, tout en vous permettant de vous sentir beaucoup plus en forme que jamais auparavant, pleins d’énergie à l’arrivée du jour. Nous vous invitons à suivre cette pratique, car elle vous appartient. Le vieux paradigme a disparu. Si vous vous surprenez à dire : « J’ai besoin de plus d’heures de sommeil pour exister », vous mettez alors un frein à votre réalité spécifique et vous l’empêchez de se transformer. Au lieu de cela, dites plutôt : « Je dormirai autant que mon organisme l’exigera ». Avant d’aller vous coucher, déclarez ceci : « Peu importe le nombre d’heures de sommeil dont j’airai profité, lorsque je me réveillerai, je serai aussi reposé que lorsque je dormais huit heures dans le vieux paradigme ».

 Et dès lors, surveillez ce qui se passera – vous éprouverez un bien-être et aurez une productivité à laquelle vous n’étiez pas accoutumés. Ce don est véritablement à votre portée. Tous les êtres sont différents et se situent à  des niveaux divers d’apprentissage et de sagesse, même en ce qui regarde l’accueil réservé à l’affection que nous vous prodiguons ici aujourd’hui. Certains d’entre vous ne souhaitent pas encore être effleurés par notre énergie et nous le savons ; quelques-uns commencent tout juste à comprendre qu’ils sont entourés d’anges et de guides, et nous en sommes conscients. Nous honorons les divers processus de développement que vous suivez ; quant aux autres, qui distinguent les changements de couleurs (sur la scène) et ressentent l’énergie de cette pièce, nous les enlaçons même s’ils ne s’en étaient pas encore aperçus. Certains parmi vous ont senti leurs pieds être baignés et ont l’impression de ne pas pouvoir bouger leurs jambes. Certes, c’est la réalité de ce qui se passe ici, et vous ne vous en rendiez pas compte jusqu’alors.

 Channeling de Kryeon : Franchir le seuil du millénaire – Reno, Nevada -  Février 2000 - canalisé par Lee Carroll – page 226.

Message d’Albina (Kryeon)

Membre du collectif SORIA 

Gif phenixHeureuse de pénétrer votre intimité. Ce moment est grand, car notre Mère primordiale, responsable de la cohésion de notre collectif d’esprits, nous autorise à vous parler. Vous évoluez également dans un collectif d’esprits que vous dénommez humanité. Ce mot représente un état d’être et de communication. Par contre, votre collectif évolue dans un secteur particulier, sur une planète évolutive très spéciale. Mon rôle au sein du collectif SORIA a trait à l’encodage des données propices à l’expansion du pouvoir de création dans l’élément féminin. Je ne m’occupe jamais de l’élément masculin, qui est sous la bienveillance d’autres esprits. La Mère primordiale m’a invité à vous livrer mon opinion et mon regard sur ce qui vient vous chercher au tréfonds de vous. 

Il y a fort longtemps, je suis intervenue sur votre codification féminine pour réduire son pouvoir, car vous aviez adopté un concept envers cet élément qui le privait de sa force de communication et de sa force créatrice. A cette époque, je n’étais pas dans la joie. Connaissant les effets de toutes les intentions possibles sur la féminité, j’entrevoyais le type de compression auquel vous seriez confrontés et vous êtes entrés dans l’illusion du pôle féminin. Aujourd’hui, je libère votre polarité de cette réduction mais votre système étant énormément abîmé, j’interviens progressivement et nous avons dû décréter un temps de rééducation de l’organe de pensée. 

Dans mon travail, vous en êtes à la première étape, celle du déblayage du concept qui se prolongera. Ce travail consiste à annuler les oppositions, les confrontations et, par conséquent, la dualité. J’ai proposé à plusieurs membres du collectif de focaliser un rayon de lumière afin d’aider à l’émergence d’un état suffisamment stable pour sortir de vos mémoires les codes de restrictions qui proviennent de votre expérience, de votre adoption d’idées conceptuelles n’ayant rien à voir avec les concepts universels, et des impacts engagés par les sept créateurs(1) de notre corps physique. Sur les mémoires expérientielles, je peux agir totalement en respectant vos progressions dans le retour de vos pensées alignées sur la vie universelle. 

Tout au long de l’année, je soulève les mémoires et les pousse à sortir de votre corps. Le plus gênant pour moi reste vos rétractions quand vous prenez conscience du processus, et cela m’apporte des difficultés. Les autres membres du collectif doivent me soutenir régulièrement afin que l’expulsion soit fluide et non interrompue, sinon cela retarderait tout le programme du collectif. 

Nous aimerions ouvrir en temps programmé la polarité féminine et voir son potentiel émerger dans votre quotidien à la fin de l’année. Je pourrais alors poser les codes de création liés à la féminité qui a accueilli, sur les hautes sphères, des impulsions nouvelles venant du Sans-Nom. La polarité masculine va se voiler doucement, mais temporairement, contribuant ainsi à l’ancrage de la féminité. Aussi, tous nos efforts tendent à contenir au maximum les désagréments de ce passage d’influences d’un pôle vers l’autre. 

Nous espérons que vous réagirez au mieux à cette dépolarisation et repolarisation de votre moteur existentiel. Au sein de votre monde concret, vois vous détournerez des vieux modes comportementaux. L’ancestralité n’ayant plus autant de pouvoir d’attraction sur vous, vous pourrez vous libérer des moules sociétaux avec aisance. Dans mon intervention au sein de vos codes féminins, les codes liés à la société seront désactivés le 3 janvier 2009. Auparavant, ces concepts seront amplifiés par nos lumières. Votre code vibratoire étant élevé, cette source lumineuse aura raison des points d’attache et agira sur les formes-pensées que vous avez créées. Une petite période d’instabilité pourra alors se déclarer si vous n’avez pas confiance en vous. La respiration au niveau du diaphragme vous sera d’une aide précieuse jusqu’à cette date. 

Puisque les vieux ancrages aux concepts illusoires seront coupés par nos lumières, vous pouvez déjà pulser votre volonté vers les ancrages des modes de vie universels. Certes, aujourd’hui, vous pensez ne pas connaître ces modes de vie, mais je me permets de vous signaler que ceux-ci sont déjà encodés dans votre mémoire cellulaire. Votre volonté polarisée sur cette intention réveillera cette mémoire et, graduellement vous vivrez avec eux. Croyez en la simplicité et vous rentrerez en eux, vous serez eux. Vous serez le mode de vie de la fraternité. 

Bienvenue dans la famille universelle. 

(1)  Les sept créateurs sont : Les Anauchays, les Pléiadiens, les Dragons, les Reptiliens, les Elohim, les Arcturiens et les Sauphids (ces derniers étant les gardiens de la personnalité cristalline). Voir définitions dans « Peuples Anciens »… 

Message de Soria – 2008 année de l’Unité. Au-delà du voile de l’illusion et de la confusion – Kryeon canalisé par Lee Carroll – page 165. 

Rajeunissement

 

Depuis quelque temps, j’ai l’impression de rajeunir ! J’imagine que d’autres personnes ont aussi cette impression. Est-ce vraiment possible, ou une simple illusion ? Que se passe-t-il par rapport à l’ADN ? 

 

Gif pluiesLes maîtres généticiens travaillent sur votre ADN en suivant la progression de votre ouverture de pensée et la repolarisation de vos particules cellulaires après les vagues d’évacuation mémorielle. Actuellement, vous vivez un moment historique sur bien des aspects de votre vie quotidienne et évolutive. Le retour de la conscience d’appartenance à une fraternité universelle inverse les attitudes de magie noire émises par un petit groupe cherchant à s’approprier une planète pour la détourner de sa propre réalisation. 

 

Le modèle d’ADN qui vous anime ne correspond pas aux normes universelles. Autour d’Urantia, nous avons positionné nos meilleurs généticiens, scientifiques, mathématiciens, géomètres, maîtres de rayons, ainsi que la famille Arc-en-ciel. Nous vous instruisons des lois en cours, de la transformation et de la destinée de cette terre et de votre groupe (dit l’humanité), lequel appartient à une humanité universelle et non terrestre. Tous nos meilleurs maîtres d’activité sont en poste autour de la planète ou incarnés dans votre groupe. L’information étant ainsi infusée depuis l’éther et la terre, vous voici comprimés entre ces deux membranes d’informations engageant une réaction salutaire en vous. La compression due à l’émanation énergétique de l’information s’enroule autour de vos bandes mémorielles aussi appelées « sacs mémoriels ». La pression occasionnée oblige l’évacuation des mémoires, souffrantes ou non. Il se crée alors un vide quantique et l’équipe autour de la Terre repère la moindre ouverture cellulaire née du vide quantique, ce qui permet aux maîtres généticiens de retisser la toile de lumière porteuse des éléments spiralés encodés en vue d’apporter la vie aux douze spirales d’ADN. Avec une pointe d’humour, disons que vous vivez une grande opération génétique favorable au rétablissement des filaments d’ADN. Forcément, plus l’opération avance dans le rétablissement de la toile de lumière de l’ADN, plus vous vous sentez libérés et mieux dans votre corps. 

 

Cette opération « à ciel ouvert » participera à votre rajeunissement. Toutefois, il vous faudra attendre encore deux ou trois ans avant de vraiment repérer les premiers signes, dans et sur votre corps ; la toile de lumière de l’ADN, est la première étape importante de votre retour dans la fraternité universelle, mais il y en a trois autres qui consistent  à : 

 

§  Relier les filaments de lumière issus du plexus solaire des maîtres généticiens à votre plexus solaire, 

§  Amener ces filaments dans la pellicule extérieure du noyau de chaque hélice d’ADN, ce qui est en cours. Par cette connexion, votre ADN s’est déjà modifiée, mais sans avoir entamé la grande transformation, 

§  Faire un nettoyage final du tissu de l’ADN. 

 

Gif pluiesEn même temps, afin d‘assurer la réussite de cette opération, vos chakras sont stimulés pour évacuer toutes les accumulations de toxines dues aux émanations de votre humanité, ce qui donne lieu à des contractures entre le corps subtils et le corps physique ; les maîtres des rayons ont été invités à gérer ces désordres occasionnés par nos interventions, afin que la pile énergétique de l’être ne se vide pas totalement, ce qui ferait cesser les battements de cœur. […] 

 

Votre ADN étant sous haute surveillance, il nous est maintenant possible de vous dire que celui-ci vit son propre rajeunissement. Alors, non, vous n’avez pas tort de sentir une transformation allant vers les retrouvailles de la beauté, de l’harmonie, donc de la santé et de la jeunesse. Toutefois, du temps est encore nécessaire avant de ressentir cet état dans la matière. Nous ne sommes pas encore parvenus à dépolluer le noyau de l’ADN, car nous procédons en douceur, c’est à dire par étapes, afin de laisser émerger le code de « pur amour » qui ne ressemble à aucune des manifestations actuelles. Le code de « pur amour » demeure celui des maîtres ayant transcendé la troisième dimension. Je vous invite donc, au cours de vos méditations, à vous connecter au profond amour dégagé par ces maîtres. Cette connexion régulière favorisera si possible, le retour du code de « pur amour » dans votre matière, son rétablissement fait partie du processus ascensionnel proposé en cette fin de cycle. Dans le but de participer activement, essayez de méditer au moins quinze minutes aux trois jours. Il n’est pas nécessaire de méditer longtemps ; la régularité est préférable, et les grand Maîtres se rapprocheront alors de vous afin de vous encourager. Nous connaissons toutes les sollicitations cherchant à vous détourner de votre but sacré. Par conséquent, vos efforts sont enregistrés, car durant cette période si particulière un petit effort à vos yeux représente un très grand effort pour nous. Et malgré toutes les perturbations, vous avez déjà accompli des miracles. 

 

  Message de Soria – 2008 année de l’Unité. Au-delà du voile de l’illusion et de la confusion – Kryeon canalisé par Lee Carroll 

Le temps linéaire

Gif papillonsLe moins qu’on puisse dire, c’est qu’on ressent assez intensément la compression du temps. Plusieurs sources mentionnent l’accélération du temps. Il ya quelques années, ces même sources mentionnaient que nous avions 25 % moins de temps. Aujourd’hui, n me dit que nous en avons 50 % de moins ! 

-       Peut-on réellement dire qu’il y a moitié de temps ? 

Aujourd’hui, je m’adresse à vous depuis Galathéa, cette sphère de lumière cristalline qui pulse tout près de vous et que vous serez tous bientôt amenés à découvrir. Cette sphère de vie, qui vibre sur les octaves de la septième dimension, envoie régulièrement des flux cristallins vers la Terre. Et ces flux génèrent une contraction de votre temps grâce à leur combinaison avec d’autres éléments dont nous ne parlerons pas ici, mais qui pourraient faire l’objet de discussions ultérieures. 

Plusieurs paramètres entrent en jeu dans cette compression du temps linéaire que vous ressentez et vivez de plus en plus consciemment. Voyez-vous, cela n’est en aucun cas une source de difficulté pour vous, de la Terre, car vous remarquez que vous effectuez, en un laps de temps réduit, ce que vous auriez mis des années à accomplir voilà quelques décennies. En réalité, il n’y a ni contraction du temps ni diminution de celui-ci, selon les termes qui le définissent et la conception que vous en avez. Cette compression du temps, que vous avez l’impression de ressentir et de vivre, peut s’apparenter à une illusion générée par le rapprochement de la vibration de votre sphère de vie et de la fréquence des sphères d’évolution qui ont dépassé ce stade de progression spatiotemporelle. 

Cependant, pour chacun de vous, le temps existe bel et bien et il semble s’écouler. Cela est en réalité une apparente réflexion de ce qui pourrait se produire de façon plus abrupte si l’axe rotatif de votre Terre basculait soudainement. Mais n’ayez pas d’inquiétudes à ce sujet, car il s’agit d’une éventualité qui n’a pas encore sa raison d’être dans le dessein de votre planète à court terme. 

En vérité vous vivez bien une compression du temps, mais celle-ci est tout aussi inexistante que le temps lui-même. 

D’ailleurs, à ce sujet, on nous invite à nous reposer, mais en même temps, nous éprouvons beaucoup de difficultés à dormir. 

-       Quels conseils nous donneriez-vous pour que nous puissions mieux naviguer dans cette « compression » du temps ? 

Vous remarquerez, au fur et à mesure de votre expérience d’évolution en cette incarnation, que le temps de sommeil qui vous est nécessaire tend à diminuer. Cela ne doit en aucun cas devenir source de tracas. Votre temps de sommeil sera toujours réparateur pur votre organisme, quelle que soit sa durée. Et si vous prenez en compte les éléments que nous avons évoqués précédemment, vous comprendrez que cette contraction du temps engendre des ajustements qui passent aussi par vos cycles de sommeil, la modification de vos rythmes biologiques et l’adaptation de vos cycles circadiens à ces nouvelles vibrations qui vous touchent toujours plus. 

Prenez le temps de vous reposer afin de ressentir cette plénitude de l’âme qui vous rapprochera de cette sensation où le temps et l’espace n’existent pas, mais en outre, soyez dans l’action en comprenant que le temps ne vous est pas compté et qu’il vous est possible d’entreprendre tout ce que vous souhaitez sans vous soucier de mesurer le temps nécessaire pou atteindre votre objectif et matérialiser vos projets. Si vous adoptez cette attitude, vous verrez que vous achèverez très rapidement des projets auxquels vous auriez consacré le double, voire le triple de temps, il y a de ça quelques années, pour les finaliser. 

Chandra, Hilton et Flex – 2011 – DEVENIR QUANTIQUE – Eveiller le grand potentiel Humain par Kryeon canalisé par Lee Carroll 

Existence d’Agartha

 

Existence d’Agartha dans MESSAGES EVENEMENTS 08120310 

Dès que l’on évoque le nom de la mystérieuse Agartha, – ce royaume souterrain secret au cour même de notre planète, dont certains affirment qu’il est éclairé par un soleil intérieur, qu’il est possible d’y vivre physiquement et que s’y serait développée une civilisation de plusieurs millions d’êtres humains, très en avance sur la nôtre, – on se heurte d’emblée à l’incrédulité, à l’anathème et aux sarcasmes, aussi bien de la part de scientifiques que de soi-disant spiritualistes, qui restent en réalité prisonniers de leur vision mécanique et incomplète de l’univers. 

 

L’existence de l’Agartha est pourtant connue depuis longtemps des Initiés de haut rang, et la présence sous l’écorce terrestre d’un espace creux habité et d’une source lumineuse interne devraient bientôt faire partie des concepts admis et reconnus par l’ensemble de l’humanité. 

 

majinagartha dans MESSAGES EVENEMENTS


Un poste de télévision n’est en mesure de présenter qu’un seul programme à la fois ; un site Internet ne peut pas être visité en même temps qu’un autre. Cependant des centaines de chaînes et des millions de sites sont accessibles à travers un seul et même équipement. Par conséquent, puisque le même appareil est capable de nous transporter facilement d’un monde virtuel à un autre, de la même manière, pourquoi, en changeant notre propre fréquence vibratoire, ne pourrions-nous pas nous-mêmes nous déplacer d’une région de la réalité vers une autre, plus ou moins dense, plus ou moins éthérée, sans avoir à nous déplacer physiquement ?

Nous constaterions alors que différentes espèces, dont une de souche humaine identique à la nôtre, cohabitent à l’intérieur de notre planète. Ces humanoïdes évoluent pour la plupart dans une autre dimension que la nôtre. Ils forment une collectivité de plusieurs dizaines de millions d’âmes et auraient déjà accueilli au sein de leur monde de très célèbres visiteurs, parmi lesquels on compterait Saint-Jean, l’alchimiste Nicolas Flamel, et même le plus grand des Maîtres esséniens, Jésus lui-même. Certains y auraient séjourné durant des siècles, dans une dimension très proche du plan physique, mais d’une densité cependant moindre. Selon les témoignages des médiums ayant accédé à ce plan de conscience, le monde auquel ces êtres appartiennent ressemble à un havre de paix, une oasis de non-dualité, mais ils restent cependant influencés par les ondes de troisième dimension, par nos présences au-dessus de leur tête, et ils sont constamment obligés de faire un travail de réajustement, pour maintenir leur fréquence sur un niveau plus élevé que celui de l’humanité de surface, car nos pensées et nos vibrations se propagent bien au-delà de nous ; elles traversent de nombreuses régions et sont même capables de franchir la croûte terrestre et de perturber les êtres de la Terre Creuse. 

Malgré tout, la maladie et le vieillissement ne semblent avoir aucune prise sur eux. Ils cherchent avant tout à aider l’humanité du dessus à évoluer, à ne pas s’autodétruire et à ne pas détériorer irrémédiablement son environnement. Certains ont d’ailleurs affirmé non sans humour à leurs canaux qu’ils auraient tellement de travail à accomplir au cours de la décennie qui s’ouvre qu’il leur faudra probablement des siècles pour en venir à bout !

Les habitants de la Terre Creuse participent régulièrement à des réunions d’échanges avec les êtres d’outre-espace et maîtrisent parfaitement le voyage intersidéral. Il semble d’ailleurs qu’ils se servent pour la construction de leurs engins de la même technologie que celle utilisée par la plupart des extraterrestres. Mais ils sont d’abord les gardiens de la Terre. Et ils se préoccupent autant de son sort que du nôtre : non seulement ils la comprennent, mais ils la sentent vivre et il savent que son destin est lié au nôtre, car ils sont humains comme nous et ce sont nos frères.

Saint-Yves d’Alveydre, qui était lui-même un Initié, et qui avait la faculté de se dédoubler, est le premier Occidental à avoir mentionné dans ses livres l’existence de ce royaume souterrain, à en avoir décrit les habitants et à en avoir analysé le modèle de société, fondé sur ce qu’il appelle  »la synarchie », c’est-à-dire un système de gouvernement établi selon les lois et la morale cosmiques, et harmonieusement intégré à la structure hiérarchisée de l’univers.

Saint-Yves ne s’était rendu en Agartha qu’au niveau éthérique, en suivant les traces spirituelles de son Guide, lors d’une expérience de dédoublement. D’autres ont eu l’occasion de faire le voyage physiquement. Mais tous sont liés par un engagement de silence sur ce qu’ils ont vu et appris là-bas.

En plus de sept entrées principales, dont les deux plus importantes sont celles situées aux pôles géographiques de la Terre, il existerait un grand nombre de portes qui peuvent mener jusqu’à l’Agartha. Après avoir été admis à l’intérieur d’un véhicule d’observation intra-terrestre en mission autour de la Terre, un groupe d’Américains aurait même pu y pénétrer par le lac Titicaca, dans les Andes, à la limite entre la Bolivie et le Pérou. Il existerait au fond de ce lac une sorte de sas de décompression utilisé par certains engins pour aller et venir entre la Terre creuse et l’extérieur

 

 

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...