Une grande initiation à l’Astral

 

L’éther de la Terre s’ouvre vers l’astral – tout comme vous avez un corps éthérique et un corps émotionnel ou astral. La frontière est perméable. Lorsque vous mettez de l’huile sur l’eau, chaque élément conserve son état distinct, mais il subsiste tout de même une zone perméable où ils s’interpénètrent. Il en est de même pour l’éther entourant la Terre et chaque être humain, et pour le plan astral.

 L’astral est constitué de trois niveaux appelés inférieur, intermédiaire et supérieur. Ces niveaux de densité différente vont du plus dense au moins dense. Lorsque vous vous projetez vers un autre lieu ou dans une autre dimension, vous vous élevez dans l’éther, vous pénétrez dans le plan astral, et une fois parvenu dans l’astral supérieur vous arrivez devant les portes multidimensionnelles débouchant sur d’autres réalités. Il vous faut donc d’abord franchir l’astral inférieur et l’astral intermédiaire. Jusqu’à maintenant, nous ne vous avions point entretenu de cela. Toutefois, nous avons insisté pour que vous mainteniez votre état d’être à la fréquence pure de l’Amour en vous précisant que vous ne parviendrez pas à vous projeter sans vibrer d’abord à cette fréquence.

chez francesca

Dans le processus de la projection, une certaine résistance se crée déjà sur le plan de l’éther qui a tendance à vous maintenir en mode visualisation. Le passage dans l’astral inférieur comporte aussi ses défis relativement à l’alignement sur la fréquence juste, car parfois l’ego peut jouer des tours. Bien sûr, l’intérêt est d’atteindre l’astral supérieur et l’accès qu’il offre aux portes multidimensionnelles afin de vous propulser dans la direction souhaitée – si vous avez la maîtrise nécessaire du véhicule. Votre âme peut aussi bien sûr vous guider dans le trajet. Mais si vous avez peur, il vaut mieux vous retirer, car la peur est la nourriture du bas astral.

Image(32) : Des centaines de moines furent tués et massacrés ici parce qu’ils éclairaient de leur amour le monde. Depuis, ils circulent dans les différentes sphères de l’astral pour l’illuminer. Ils aident ainsi les humains qui gravitent dans le bas astral et qui cherchent à projeter leur colère vers les autres, consciemment ou non, en étant dans des états de contraction. Le moment est venu pour les moines de poursuivre leur voyage dans le grand cycle des différents cieux. D’autres sont appelés à prendre la relève dans le contexte du monde nouveau en émergence. Pour ce faire, il faut maintenant des Etres d’Amour et de conscience qui ne soient plus dans une voie monastique mais sur la voie du maître, des Etres comme vous.

Dans les humanités précédentes, du temps de l’Atlantide et de la Lémurie, les humains étaient régulièrement au contact avec leurs frères des étoiles. Il faut être incroyablement orgueilleux pour refuser de croire que la seule vie consciente et intelligente dans l’univers tout entier existe uniquement sur cette Terre. Les inspirations, les idées et les pensées qu’un humain peut avoir, pourquoi croyez-vous qu’elles ont leur origine uniquement en lui ? Vous avez déjà peut-être pu constater, lorsqu’n humain découvre ou invente quelque chose, que simultanément, ailleurs sur Terre, d’autres humains font la même découverte sans qu’ils se soient contactés, du moins consciemment. Serait-ce qu’ils sont en communication vibratoire inconsciente ou parfois consciente, ou serait-ce qu’ils captent des connaissances qui sont accessibles autour d’eux ? Ou bien serait-ce qu’ils se sont inspirés de ce qui leur est transmis par une autre forme de vie ? Tout est possible….

Celui qui s’attribue la paternité d’une idée, d’une découverte ou d’une invention est vulnérable, bien qu’il puisse se sentir puissant, puisque malgré ce qu’il a découvert, il est ignorant de la Source même de sa découverte, ce qui en limite la portée. Alors que celui qui n’a encore rien découvert, mais qui est ouvert à accueillir toutes les inspirations et les idées, et qui sait qu’il en est simplement le cocréateur, alors celui-là sait qu’il est illimité.  

Notre univers compte douze dimensions. Quatre autres dimensions sont associées au passage vers les autres univers. De fait, l’univers se reproduit comme chacune de nos cellules. Il se régénère et se génère lui-même également. En ce moment, il y a quatre univers. Complexe pour l’esprit humain. Mais si l’univers est infini, comment peut-il en effet y avoir quatre univers ?

Entre ces quatre univers, il y a quatre dimensions qui agissent comme autant de traits d’union, ce qui fait donc un total de seize dimensions pour ces quatre univers. De plus, chaque univers est constitué de multiples réalités et comporte aussi ses dimensions propres ; notre univers a douze dimensions. Chaque dimension se décline en une multitude de réalités et aussi de plans de conscience. Par exemple, vous vivez en ce moment sur la Terre. Celle-ci est associée à la troisième dimension. Et pourtant, elle accueille des formes de vie qui peuvent vibrer simultanément dans les troisième, quatrième et  cinquième dimensions et plus encore.

dans l'astral

Il y a aussi plusieurs plans de conscience dans la troisième dimension. Par exemple, il y a la conscience propre aux esprits de la nature, des formes de vie invisibles auxquelles les hommes ont attribué à travers les âges différents noms : gnomes, fées, elfes, faunes, une multitude de noms selon les contrées. Certains d’entre vous, comme Déva Shakti (Josée Clouâtre) ont développé l’l’aptitude à les voir, à discerner les présences éthériques et leurs structures. D’autres personnes peuvent sentir leur présence ou bien les entendre, et d’autres encore nient carrément leur existence. Il y a aussi les dévas associés à la conscience des différentes formes de vie, par exemple les dévas de la nature végétale. Il en existe une multitude. Ainsi, il y a les dévas des arbres et, parmi eux, le déva des chênes. Il y a les dévas des arbres fruitiers et les différentes espèces de plantes (un lien http://quetedesoi.unblog.fr/ ). Et puis, il y a le déva du vent. Il y a enfin un déva pour chaque espèce animale. Donc, ce sont des méga-consciences associées à des formes de vie qui ne s’expriment pas comme les humains ; leur conscience est collective plutôt qu’individuelle. La conscience des humains est aussi de nature collective, mais elle a bien sûr aussi un aspect individualisé.

Ainsi, ces esprits de la nature invisibles agissent dans la troisième dimension, mais sur un autre plan de conscience. L’éther est aussi accessible à partir de la troisième dimension, tout comme à partir d’autres dimensions, tel le plan astral. Vous vivez donc dans une structure matricielle d’une complexité quasi infinie. Vous-même avez un corps physique qui est associé à la troisième dimension, mais qu’en est-il de votre Esprit ? Votre Esprit se manifeste à vous dans votre troisième dimension. Il vous transmet des pensées, des idées, des éclairages, des orientations, des guidances. Et lorsque vous vous ouvrez à la quatrième dimension pour accueillir les perceptions et les visions des structures subtiles autour de vous, votre Esprit est également là.

La cinquième dimension en est une de sensations associées à l’amour. L’amour n’est point l’affectivité, mais celle-ci vous guide vers l’amour. Nous ne voulons pas vous décevoir, mais presque toutes vos relations sont des relations affectives et non pas amoureuses. Mais elles vous guident peu à peu vers l’amour inconditionnel. Et lorsque pour vous l’amour devient toute l’énergie créatrice libérée en vous, alors vous vivez le véritable amour.

Vivre de façon continuelle dans la cinquième dimension signifie que vous sentez en permanence l’amour divin, le mouvement créateur de la lumière, et que votre regard est rempli de compassion, c’est à dire que vous reconnaissez la lumière en toute forme de vie, en toute personne, sans avoir la moindre attente.  

livre chez francescaRegardez les étoiles. Ces points lumineux que vous voyez dans le ciel ne sont pas uniquement des étoles. Vous verrez de plus en plus souvent des points de lumière composants des structures énergétiques fabriquées par ces Etres des étoiles qui les ont déployées autour de la matrice terrestre et à l’intérieur de celle-ci afin de communiquer avec vous. Il suffit de se mettre en phase avec ces fréquences, qui constituent une forme de langage. D’ailleurs, les scientifiques de vos forces armées sont parfaitement au courant de la présence des frères des étoiles dans l’atmosphère terrestre et au-delà, et cela depuis au moins 60 ans…  Les facultés de communication subtiles d’un humain sont variées. Tant de gens croient encore qu’il s’agit d’une forme d’animisme, de spiritisme, que tout cela est un leurre. Dommage !

Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – Extrait « Voyage initiatique au désert de Gobi ». SANCTUS HERMANUS http://francesca1.unblog.fr aux éditions Ariane

Qu’est-ce que la Liberté universelle


   

Liberté - situation de la personne qui n’est pas sous la dépendance absolue de quelqu’un ou d’une situation. C’est l’état qui est opposé à l’esclavage et à la servitude. C’est l’état d’une personne qui n’est pas captive ou enfermée dans une situation contraignante. C’est le pouvoir de reconnaître le libre choix dans tous les domaines de l’expression. C’est l’indépendance de l’esprit des préjugés et des concepts limitatifs. C’est le fondement du devoir et de la responsabilité. Voilà quelques notions que cite votre littérature contemporaine. Mais, il y a encore plus que cela dans la voie spirituelle.

 liberté

Je suis Adinathon. Je viens m’entretenir avec vous en ce moment et m’enivrer dans vos énergies de Lumière pour discuter, d’âme à âme, du grand principe universel de la liberté. Ce mot (principe) possède le plus grand égrégore que l’humanité ait nourrît depuis des multitudes de générations. Il est responsable de tellement de souffrances et de peines, car il est un ennemi implacable de la dualité. Lorsqu’un individu atteint cet état après avoir vécu pendant un certain temps le manque de liberté ou dans l’oppression de toutes sortes, une joie infinie émane des profondeurs de son âme. Rien ne peut égaler la puissance énergétique de cette joie qui enivre et proclame la suprématie de l’expression de son être. Être libre signifie suivre les courants de l’Amour infini et couler avec les harmonies délicieuses de la joie ultime pour l’éternité. Oh ! Quel rêve ! … me direz-vous. 

« Atteindre cet état dans notre quotidien ? Impossible ! C’est faire l’autruche, la tête enfouie dans le sable »… voilà peut être, le commentaire qui vous vient à l’esprit en ce moment. Et pourtant, cet état est l’expression naturelle de l’âme qui gravite dans l’entourage de l’Amour inconditionnel. Toutes les autres manifestations astreignant l’âme à vivre des tensions et des restrictions à travers des lois et des concepts limitatifs sont des encadrements de dualité. Cette dualité n’est manifeste que par l’acceptation de l’âme elle-même de porter le manteau de l’illusion ; cet encadrement permet d’affronter les imperfections ressenties par l’esprit individuel et lui donne la notion d’évoluer par rapport à la séparation ressentie entre l’individu et l’Unicité. 

Lorsque l’individu a compris que l’illusion qui supporte les forces opposantes de la dualité n’est pas la réalité de l’âme mais celle de l’esprit, l’emprise de cette dualité devient moins subjective et la liberté y trouve une plus grande expression. L’âme individualisée ne peut être sujette à cette dualité car elle est une cellule de la Divinité Suprême, donc immuable et invariable, omnipotente et omniprésente. L’esprit est le média qui traduit la transcendance pour plongé dans les dimensions inférieures ; c’est lui qui ressent la séparation et qui enveloppe l’âme de son manteau limitatif. Pour faire l’expérience de la non-dualité, l’être doit se centrer parfaitement à l’intérieur de lui-même, dans cet espace où il retrouve la joie et la liberté infinies. 

La plupart des gens ont entendu parler de méditation en ce temps que vous appelez « Nouvel Âge ». Les personnes qui le pratiquent depuis un bon moment savent comment retrouver ce centre, cet espace à l’intérieur de l’être, le noyau de l’existence individuelle qui fait point commun avec l’Unicité Suprême. Pour faire l’expérience de cette liberté infinie et inconditionnelle, l’individu doit d’abord apprendre à contrôler ses émotions de sorte qu’elles l’amènent toujours dans des champs d’énergie positive plutôt que négative ou limitative. Il doit se détacher de toute attente venant de l’extérieur de lui-même. Il ne doit pas être affecté par les changements d’humeur des autres personnes dans son entourage. Il doit être libre de toutes les contraintes causées par des situations extérieures à lui-même. 

LIBERT2

Le mot liberté ne signifie pas inertie ; il désigne l’équilibre entre deux forces égales et opposées. La liberté signifie avoir le choix de pencher d’un côté ou de l’autre de ces deux forces. Par exemple, la planète Terre semble voguer dans l’espace en toute liberté, mais sa liberté est relative car elle est soumise à son momentum qui est alimenté par l’attraction du soleil qui cherche à l’attirer vers lui. Sa vitesse sidérale, c’est-à-dire la vitesse de sa trajectoire autour du soleil, empêche la Terre de tomber dans le soleil à cause de l’équilibre créé par la force centrifuge qui cherche à l’éloigner du soleil. Si l’une ou l’autre des contraintes de force est changée, la planète change de trajectoire. Elle tombe dans le soleil après un nombre limité de révolutions ou elle échappe au champ gravitationnel du soleil et se perd dans l’espace. En se perdant dans l’espace, sa liberté n’est plus relative aux deux forces qui la maintenaient en orbite autour du soleil. Elle n’est plus soumise à aucune force, sauf au momentum causé par sa vitesse de parcours jusqu’à ce qu’elle soit attrapée dans le champ gravitationnel d’un autre corps céleste. 

Tout comme la Terre, l’être humain est soumis à des forces ou des lois qui le maintiennent en équilibre. Toutefois, quelque chose de plus se présente avec le libre choix. La planète par elle-même n’a pas le choix de changer sa trajectoire. Toutefois, dans son libre choix, l’être humain a le choix et le pouvoir de changer sa relation avec les forces qui l’affectent. Il a une plus grande liberté que la planète en ce qu’il peut modifier sa relation par rapport aux forces dont il est soumis. Le mot liberté, dans le contexte que nous voulons lui donner, est relatif. L’état de liberté peut signifier toute une gamme d’expériences soumises à des contraintes ou des lois dans l’acceptation par un choix. 

Lorsqu’un individu vit une situation à l’intérieur de certaines limitations, son acceptation et son attitude face aux contraintes peuvent lui donner un sentiment de liberté relative. Il peut sentir un bien-être intérieur indépendamment des contraintes extérieures. Son attitude et son acceptation volontaires à vivre une situation le libèrent ou le mettent en esclavage. L’état intérieur est affecté ou non selon la stabilité émotionnelle de l’individu. Il pourrait être agressé oralement par d’autres individus sans accorder de pouvoir aux paroles qu’il reçoit. Lorsque les paroles ne sont pas en harmonie avec la pensée de l’individu, il peut mentalement les rejeter en ne s’identifiant pas avec ce qu’elles représentent. 

Le plus grand manque de liberté que l’humanité ait connu depuis la nuit des temps vient de l’opinion des autres. L’individu est sensible à ce que les autres pensent de lui. Il est prêt à défendre son image à n’importe quel prix, même au prix de la guerre. Il entre dans des situations dramatiques à cause du pouvoir qu’il accorde aux paroles qu’il entend. La parole est devenue pour lui l’arme la plus puissante de l’Univers. La plus grande liberté qui soit est l’immuabilité à la parole d’autrui. Rien de l’extérieur ne saurait changer l’état de paix intérieure de l’individu libéré. Lorsque l’être a atteint cette qualité, il vit la liberté universelle. Il peut être libre n’importe où dans n’importe quelle circonstance, car il est libre en lui-même. Cette liberté doit être atteinte avant de penser à réaliser l’Ascension de l’être. 

La liberté universelle veut que chaque individu manifeste sa créativité selon ses propres talents et ses expériences personnelles. S’il est contraint à travailler dans un domaine qu’il n’aime pas, il n’est pas libre ; il est plutôt esclave d’une situation qu’il doit subir. D’autre part, lorsqu’une telle situation prévaut, c’est qu’une leçon de vie s’y rattache. L’attitude adoptée face à cette situation peut rendre la vie amère ou agréable. Le contentement est une attitude qui libère toute emprise des émotions agressives qui maintiennent l’individu en esclavage. Le contentement assure une liberté relative pour intégrer la leçon de vie et permet par la suite de passer aux étapes suivantes dans le développement de l’individu. Le bonheur est dans l’acceptation sachant que toutes les situations sont temporaires jusqu’à ce que la compréhension soit acquise. Le contentement libère des ondes favorables qui permettent l’harmonie des énergies discordantes de l’individu face à sa tolérance et à son acceptation. 

Celui qui vit sa liberté permet aussi aux autres personnes de son entourage de vivre la leur dans le plus grand respect. Pour vivre sa liberté relative, une grande maîtrise de ses émotions est nécessaire afin que la paix et l’harmonie s’installent à l’intérieur de son être. Lorsqu’on parle de paix à l’intérieur de l’être, on parle aussi de liberté car ces deux mots sont interreliés. L’un ne peut pas être sans l’autre. La liberté ne peut pas exister sans la paix et la paix ne peut pas exister sans la liberté, quelle soit relative ou universelle. Lorsque l’individu n’est pas en paix, il est rattaché par des liens énergétiques à l’énergie émotive qui le contrarie. Un lien invisible mais puissant se crée entre l’individu et l’énergie émotive résultant en une perte constante d’énergie vitale qui le plonge dans un état de fatigue chronique. 

Toutes choses qui contrarient créent ces liens entre l’objet et le sujet réduisant ainsi la liberté de l’être. Ces contrariétés parasitent et drainent la force de vie ; elles conduisent aux malaises et ensuite aux maladies. Certains individus ont créé ces liens dans un passé lointain et vivent enchaînés par leur propre entêtement à garder ces énergies discordantes dans leur champ vibratoire jusqu’à leur mort. Ces individus ont vécu en esclavage dans leurs propres chaînes et n’ont jamais connu la liberté universelle. Ceci est un choix personnel, souvent éclairé par la connaissance ou ombragé par l’ignorance et l’arrogance. Mes bien-aimés, les portes de vos prisons sont ouvertes. Pourquoi n’en sortez-vous pas ? Vous êtes libres ! Saisissez cette compréhension afin de vous épanouir et de vibrer en harmonie avec le chant de la Création. L’Amour inconditionnel brise toutes les chaînes et libère intérieurement même dans un environnement social limitatif et contraignant. La liberté est une question de compréhension : rien de l’extérieur ne peut affecter intérieurement l’esprit libéré. Soyez en paix avec vous-mêmes et avec les autres. Je m’unis aux Grandes Âmes de la Création pour vous apporter toutes les bénédictions de l’Unicité Suprême. Se réaliser, c’est libérer l’âme des contraintes de l’esprit. Que l’Amour vous protège.

 Adinathon

Communication télépathique reçue de Adinathon
par André DeLadurantaye le 15 avril 1997

L’une de nos Signatures Energétiques à développer

 

La vocalisation consiste à utiliser sa propre voix pour exprimer les émotions ou les anomalies énergétiques du corps/esprit. Tel est le sens que je donne ici à ce terme. La simplicité de la vocalisation est trompeuse, car elle dissimule le grand pouvoir de produire un changement intérieur. 

J’ai été témoin de guérisons physiques et émotionnelles remarquables lorsque des gens se sont livrés à ce travail sonore avec une intention intense. L’idée de base de la vocalisation, c’est que les émotions ou les énergies subtiles bloquées se trouvent réellement dans un endroit précis du corps physique (bien que parfois, en de rares occasions, elles semblent à l’extérieur du corps, dans le champ énergétique subtil que certaines traditions nomment l’Aura. 

électricité

Ces schèmes énergétiques peuvent être de nature émotionnelle ou ils peuvent résulter d’une énergie subtile. Quelle que soit sa nature, tout schème énergétique possède une signature sonore. 

Les signatures énergétiques sont des schèmes tonaux non verbaux qui peuvent s’exprimer au moyen d e la voix humaine. Quand nous exprimons une signature sonore authentiquement et pleinement, nous favorisons notre équilibre corps/esprit. Qu’est-ce que j’entends exactement par signature sonore ? 

Imaginez, par exemple, que votre jeune enfant joue dans la pièce voisine de celle que vous occupez. Vous l’entendez s’amuser et vous n’y prêtez donc pas attention. Cependant, s’il se met à pousser des cris hystériques, que faites-vous ? 

Si vous êtes un bon parent, vous vous précipitez dans l’autre pièce pour voir ce qui ne vas pas. Cette communication d‘émotion se passe à u niveau primaire et instinctuel, non verbal. La voix de l’enfant exprime la signature sonore authentique de ce qu’il ressent ; Le sentiment de bien-être possède une signature sonore différente de celle de la détresse. 

Chez les adultes, les émotions difficiles (particulièrement celles qui sont chroniques) peuvent aller au sous-sol, pour ainsi dire. On peut les réprimer m pendant des années et même des décennies. Plusieurs méthodes de guérison énergétique, comme la médecine chinoise et l’acupuncture, sont fondées sur la croyance que les émotions négatives s’emmagasinent dans divers organes du corps, créant ainsi de la disharmonie pouvant conduire à la maladie. A mon avis, les énergies subtiles émanent de diverses sources, telles que de puissantes formes-pensées et des systèmes de croyances enracinés. Elles sont parfois les effets secondaires d’expériences interdimensionnelles ou transpersonnelles, pour ne nommer que quelques possibilités. Comme les émotions, elles ont aussi une signature sonore, ce qui veut dire qu’elles peuvent se vocaliser. 

La vocalisation est en fait une méthode visant à établir un contact authentique avec les schèmes énergétiques du corps, pour leur donner une voix. En donnant une voix – la vôtre – à ces réalités intérieures, vous pouvez créer une force puissante pour votre bien-être. 

Sous sa forme la plus simple, il s’agit de placer votre conscience (votre attention focalisée) dans une partie du corps où vous sentez de la contraction, de la douleur ou tout simplement quelque chose d’anormal. Dirigez votre respiration dans cette région du corps comme si le souffle entrait dans les tissus (même si l’air entre en réalité dans vos poumons). Imaginez que le souffle qui pénètre dans la zone sur laquelle  vous êtes concentré la clarifie et en facilite la transformation énergétique. 

En exhalant, soupirez tout simplement. Produisez un son audible en le faisant sortir de la zone sur laquelle vous êtes concentré. Chaque fois que vous inhalez, concentrez-vous sur cette zone et imaginez que le souffle y pénètre. Chaque fois que vous exhalez, faites sortir le soupir de cette même zone. 

Après avoir soupiré à quelques reprises de manière audible, portez votre conscience plus profondément dans la zone de concentration comme si vous l’englobiez de toute votre attention. Puis, en exhalant, faites sortir les sons de cette zone. Au début, ceux-ci seront peut-être timides, mais au bout d’un moment, vous serez plus sûr de vous-même et votre voix pourra exprimer les sons (quelle que soit leur sonorité) sans les censurer. 

Si l’énergie de la zone sur laquelle vous êtes concentré est intense, attendez-vous à ce que les sons le soient aussi. Ces sons de l’intérieur sot parfois d’une nature primaire, parfois d’une nature éthérée, ou entre les deux. L’important, c’est de les laissez s’exprimer avec authenticité sans les retenir ni les enjoliver. 

Vous continuez ainsi à inhaler par cette zone et à en exhaler les sons aussi longtemps que nécessaire pour la sentir claire et dégagée. La durée dépend de deux facteurs principaux : l’intensité ou l’envergure du verrouillage du schème énergétique ou de l’émotion, et l’authenticité des sons que vous produisez. Si vous retenez un son parce que vous le jugez indésirable ou désagréable, vous réprimerez la libération énergétique. Par contre, si vous laissez les sons sortir de vous sans porter aucun jugement sur eux, vous libérerez beaucoup plus rapidement les énergies. 

Quand vous aurez libéré l’énergie ou exprimé l’émotion pleinement, vous éprouverez un sentiment de paix ou de liberté, ou vous sentirez de la chaleur dans la zone sur laquelle vous étiez concentré. Souvent, vous la sentirez vide. A ce stade, il est important, du moins à mon avis, de remplir ce vide avec quelque chose de positif. Pour la plupart des gens, la façon la plus facile de le faire consiste à se rappeler quelque chose qui leur est agréable. Tandis qu’ils ressentent le contentement que cette chose leur procure, ils se concentrent mentalement sur la zone en question, ce qui y déclenche une cascade positive d’énergies subtiles. Cette simple étape est très bénéfique et elle aide à intégrer l’expérience, particulièrement si celle-ci a été intense en raison de la nature des énergies ou des émotions à exprimer. 

Après le processus, il est également utile de se reposer quelques minutes et même de s’étendre. Autrement dit, ne vous précipitez pas vers vos activités. Restez seul avec vous-même pendant un moment. 

Intervention et Conseil  des Hathors sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

 

La nouvelle conscience planétaire de l’Etre Cristal que nous sommes

 

Le corps physique sait s’adapter à un environnement en transformation. Toutefois, le rythme des changements actuels crée moult turbulences, voire des déséquilibres et des malaises. Les fonctions des glandes sont modifiées, ce qui provoque des réactions erratiques sur les plans organique et systémique. Par contre, les chakras sont stimulés par le taux vibratoire en constante augmentation. Les corps subtils et leur structure énergétique devancent de ce fait tous les autres systèmes dans ce processus de transformation.

etres cristal

Tout cela fait en sorte que vous ressentez de la fatigue profonde et que votre système nerveux en est fort affecté. Il est essentiel que les humains ressentent et comprennent les enjeux et le but de tous ces mouvement sen eux et autour d’eux.

L’absence de compréhension, due au manque de conscience, de ce qui assure l’équilibre et l’harmonie fait en sorte que la dégénérescence s’accélère. Il est fondamental de comprendre que la transformation actuelle touche le cœur même de la cellule. Nous vous révélons aujourd’hui que la membrane cellulaire et celle du noyau de la cellule sont le véritable cerveau de l’humain et que ces membranes connaissent une transformation majeure. Par le passé, les humains ont identifié l’encéphale comme le siège de l’intelligence, de la mémoire et des communications entre les neurones. Puis, des humains inspirés ont découvert la structure génétique, l’ADN, et compris que l’intelligence et la mémoire se situent partout dans le corps humains. Cela constituait une avancée extraordinaire.

Faisons un pas de plus… sachez qu’il y a deux membranes importantes ; celle qui entoure la cellule et celle qui entoure le noyau de la cellule. La mutation actuelle chez l’humain a pour effet de transformer ces deux membranes, dont les fonctions sont comparables à celles du cerveau, par la nature des échanges d’informations qui s’y déroulent. Elle déclenche également une transformation de votre structure génétique. En outre, une conséquence majeure de ces transformations se traduira par une augmentation du nombre d’hélices de l’ADN. Elles sont potentiellement au nombre de 13, soit six paires et une hélice autonome.

Pour l’instant, la science ne reconnaît qu’une paire d’hélice s, appelée aussi double hélice. Ces hélices potentielles peuvent se manifester dans la matière ou se maintenir au niveau photo-lumineux, sur le plan subtil. Or, ces changements au niveau des hélices et des membranes subtiles se produisent parallèlement à la transformation des chakras. C’est ainsi que se transforment la structure et la fréquence vibratoire des sept principaux chakras, et que d’autres chakras encore méconnus émergent peu à peu.

Etablissons maintenant le lien entre les chakras et les glandes du corps physique qui leur sont associées. La vitalité des chakras est intimement liée à la vitalité des glandes du système endocrinien. Par ailleurs, cette vitalité est directement associée à la qualité des échanges énergétiques avec tous les tissus que les glandes influencent. Les différentes transformations du corps physique sont donc liées à celles des membranes de la cellule set de son noyau, des chakras et des glandes qui leur sont associées, avec un effet d’entrainement sur les autres organes et tissus. C’est pourquoi nous vous invitons à envisager une totale mutation de l’être humain, un changement structurel morphologique et biologique complet, mais de façon graduelle.

Ces changements sont en général très progressifs. Toutefois, lors de la bascule d’un cycle à un autre, ces derniers deviennent plus importants. Cela est particulièrement vrai de la fin du cycle actuel en phase avec la fin de cycles majeurs. Les changements seront d’autant plus significatifs s’ils sont combinés à un véritable éveil de la conscience favorisant l’émergence et l’utilisation de nouvelles facultés permettant de sortir de l’illusoire prison du corps physique et de voyager dans l’univers multidimensionnel. Non seulement cette conscience sera-t-elle plus grande, et surtout ces voyages seront-ils de plus en plus nombreux, mais grâce aux facultés éveillées des humains, la transformation physique sera même accélérée comparativement au précédent cycle.

En résumé, cela signifie que sur le plan énergétique, l’être se transforme, et que ses corps émotionnel, mental et même causal se transformeront aussi. Nous nous dirigeons donc peu à peu vers un être nouveau.

La mutation des corps subtils ainsi que celle de leur structure énergétique multidimensionnelle s’effectuent très rapidement à l’heure actuelle. De ce fait, elles affectent la transformation du corps physique, ainsi que les plans émotionnel et mental. Tout cela fait donc émerger chez les humains, de nouvelles facultés spirituelles.

Cependant, ces mutations sont vécues plus difficilement à cause des bouleversements que les hommes ont déclenchés depuis quelques siècles, provoquant ainsi des altérations dans leur environnement naturel, leurs structures sociales et leurs conditions de vie. Toutes ces altérations ont des répercussions sur le système nerveux central et périphérique, sur le système digestif, ainsi que sur le système reproductif des humains, qui ainsi, subissent inévitablement un stress causant de la dégénérescence.

Naturellement, l’humain qui choisit de s’harmoniser et de s’équilibrer vivra avec moins de soubresauts les phases du changement vibratoire de la planète, et évitera ainsi le stress consécutif aux secousses résultant de ces grands changements. A défaut d’ouvrir sa conscience, celui qui réfute non seulement le changement global en cours, mais aussi sa nature et même le sens de la vie, connaît présentement davantage de difficultés. Il vit en état de contractons et pourtant tous les mécanismes de transformation sont opérants, sauf sa disponibilité, sa présence et sa volonté de changement, ce qui fait qu’il est provoqué, bousculé.

Source

Imaginez un humain flottant dans une rivière à faible débit et qui voit tout à coup ce dernier s’élever de façon très importante. Celui qui aura développé ses aptitudes pour la nage et l’apnée pourra alors survivre avec moins de difficultés. Cela ne signifie pas qu’il ne sera pas emporté par les flots, qu’il n’y aura pas quelques soubresauts dans la frénésie du moment. Toutefois, celui qui résistera sera également emporté, mais sa résistance au changement fera en sorte que les secousses subies seront beaucoup plus fortes. Votre santé est liée à votre capacité à maintenir votre équilibre pendant cette période de changement.

Une fois la mutation terminée, vous serez sans doute devenus de vieux sages observant sur Terre ou dans l’au-delà les derniers soubresauts de ce changement de cycle. Il est donc important que vous arriviez à conserver votre équilibre durant cette intense période de mutation. Cet équilibre sera favorisé par l’absorption des nouvelles particules  et par l’utilisation de vos nouvelles facultés émergentes. Parallèlement,  le changement de cycle correspond aussi à des changements pour les différentes formes de vie végétales et animales, ainsi que dans le règne minéral. Cela vous étonnera peut-être de savoir que ces changements toucheront la matrice même de votre atmosphère, car de nouvelles énergies la pénètrent. Tout comme les mutations chez l’humain résultent davantage du changement de cycle que de son mode de vie, les grandes transformations de l’atmosphère sont aussi davantage la conséquence de ce changement cyclique – et donc de la hausse du taux vibratoire de la matrice.

Il n’en demeure pas moins que les humains, dans leurs manipulations de l’atome et des ondes, ont provoqué l’ouverture de brèches dans l’atmosphère terrestre. Si cela a pu se produire, c’est qu’elle aussi accueille la transformation. C’est donc dire qu’un ensemble de nouvelles particules peuvent ainsi pénétrer dans l’atmosphère, le sol et les eaux de la planète. Par ailleurs, d’autres particules qui sont l’héritage de civilisations antérieures sont émises depuis l’intérieur de la Terre. Ces nouvelles particules constituent une véritable source de nourriture spirituelle en provenance du cosmos et de l’intérieur de la Terre, dont l’humain peut s’alimenter afin de conserver l’équilibre et l’harmonie au fil de ses transmutations physique, émotionnelle, mentale, énergétique et spirituelle.

Voilà pourquoi il est vital de prendre conscience de l’importance de cette nourriture pour votre mieux-être. Toutes ces nouvelles particules favoriseront votre mutation et stimuleront votre régénération cellulaire.

Au fond, la majorité des humains sentent qu’une importante transformation est en cours. Non seulement la ressentent-ils, mais ils la souhaitent aussi parce qu’ils ne sont ni heureux, ni en bonne santé, parce qu’ils ont l’impression qu’une chose importante leur échappe et qu’il est insensé de continuer dans la direction où les choses semblent présentent aller. Une multitude d’êtres humains vivent une forme de conscience paradoxale oscillant entre l’espoir et le désespoir. En soi, les humains sentent que les choses ne peuvent plus durer ainsi.

D

Un nouveau monde avec de nouvelles structures doit être créé.

Bien que certains soient attachés au monde actuel, presque tous voient bien que les systèmes en place sont devenus dysfonctionnels. A l’évidence, le système monétaire mondial ne tien t plus la route. Vous savez aussi que les divers systèmes éducatifs, ballotés d’une réforme à une autre, ne répondent que superficiellement aux problèmes de l’heure. Vous êtes également conscients que les systèmes de santé du monde entier ne conviennent plus. Qu’ils soient réfractaires à une forme de médecin ou à une autre, les humains savent généralement que les conceptions de la médecine sont appelées à changer. La nouvelle conscience est un courant d’énergie qui éveillé tout sur son passage. Cela ne signifie pas que tous les humains ouvriront leur esprit et vibreront à un niveau de conscience plus élevé. Ne confondez pas vos intentions et votre détermination avec la pensée magique d’une réalisation instantanée. Nous parlons d’une nouvelle conscience planétaire parce que la majorité des humains ont l’impression ou sentent que tout doit changer, et qu’ils ont donc entrepris une véritable quête de sens.

Certains humains sont très conscients de ce dont nous parlons, mais ils croient à tort que la bascule du monde et de la vie se fera en quelques jours. En soi, ils ont une vision totalement opposée à celle des sceptiques. Leurs visions reposait sur la croyance d’une transmutation planétaire totale le 21 décembre 2012, certains prédisant la fin du monde et d’autres, la transition d’un grand nombre de Terriens vers une autre planète, voire une autre dimension. Nous vous avions prévenus que cette date, dans l’histoire humaine, correspondrait bien au début symbolique du nouveau monde. Et ce fut une date effectivement importante, car lors du solstice d’hiver de 2012, jamais autant d’humains ne se sont rassemblés en une conscience unifiée depuis le début de votre civilisation actuelle.

Si le taux vibratoire planétaire en fut influencé à la hausse, tout n’a tout de même pas changé en une seule nuit, car les énergies étaient en mouvement déjà depuis un certain temps. Ainsi, le changement s’est accentué et les transformations dans le corps physiques et subtils, de même que dans la psyché humaine que vous ressentez fortement, et dont nous ferons état ; en sont une preuve évidente. Cette grande mutation est en soi le Grand Œuvre de votre humanités, et ce dernier sera beaucoup plus fascinant si tous y participent. L’individu qui contribue consciemment au changement individuel et global le vivra beaucoup plus harmonieusement. Ainsi, les communautés ou les collectivités qui s’y engageront à fond vivront ce changement plus en douceur, plus rapidement, plus harmonieusement, d’une manière plus équilibrée et dans l’euphorie du renouveau.

Sources : 1- Extrait du livre « L’ADN DEMYSTIFIE» de Kishori Aird –  page  211-123

2- Kryeon : Tome VIII (Un nouveau Don de Lumière). Aux Editions Ariane

3- Nourriture de Guérison et de Transmutation Cellulaire aux Editions Ariane.

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Vous, les précurseurs et les pionniers

christVous qui appartenez à la précédente génération d’artisans de lumière, nés grosso modo avant 1980, vous étiez les précurseurs et les pionniers. Vous étiez inspirés par le même idéal que les nouveaux enfants actuels; c’était le même appel de l’âme. Mais les territoires que vous avez défrichés, spécialement dans les années soixante et soixante-dix, étaient beaucoup plus marqués par les croyances conventionnelles et les peurs profondes quant à la liberté d’expression, les émotions, la créativité et la sexualité. Quand vous regardez ce qu’il se passait il y a quarante ou cinquante ans, le champ d’énergie collectif de la terre semblait très différent de ce qu’il est à présent. Il était moins transparent, plus dense, plus chargé, et par conséquent moins accessible aux claires énergies d’amour qui trouvent actuellement leur chemin vers la terre. L’une des choses qui a renforcé cet apport d’amour et de clarté est la montée de l’égalité des droits pour les femmes (depuis le début du XXème siècle) ou en d’autres termes, la prise de conscience croissante de l’égalité et des qualités uniques de l’énergie féminine. La réhabilitation vraiment nécessaire de l’énergie féminine a soutenu l’éveil et la confirmation de la dimension du sentiment dans la vie. Au cours des années soixante et soixante-dix du siècle dernier, une grande ouverture s’est faite dans le domaine des émotions, de l’intuition et de la créativité.

Un grand travail a été accompli par la génération plus ancienne d’artisans de lumière, à grand prix, car ils ont traversé les déserts intérieurs du doute et de la solitude, avant de pouvoir ouvrir de nouveaux horizons pour les générations à venir. Si vous faites partie de cette génération plus ancienne, sachez que vous avez créé un flambeau de lumière pour ceux qui suivent.

À présent, vous transmettez ce flambeau à une nouvelle génération. Et en le transmettant, vous avez la possibilité de leur offrir votre soutien et vos encouragements, tandis qu’ils vous offrent l’inspiration de leur passion et de leur pureté de coeur. Ils sont encore plus différents que vous ne l’étiez. Alors que vous aviez la capacité de vous adapter partiellement ou temporairement à un environnement qui n’était pas vraiment en résonance avec vous, eux, ils en sont incapables, même au niveau du comportement extérieur. En d’autres termes, ils ne peuvent même pas faire semblant. Leurs émotions et leur corps physique protestent en profondeur lorsqu’ils sont confrontés aux énergies limitantes de nombreux systèmes d’éducation ou de façons d’élever les enfants. L’adaptation n’est pas une option pour beaucoup de ces enfants. Spécialement, les plus sensibles vont se fracasser physiquement et émotionnellement dans un environnement d’énergie ancienne et leur comportement va devenir si problématique que l’environnement va devoir répondre et changer. Il n’est plus possible de refouler ou d’ignorer les problèmes. Les enfants qui arrivent maintenant vont forcer la société à réfléchir en profondeur sur ses présomptions au sujet des enfants et de la vie en général.

Les enfants qui naissent maintenant (et depuis quelques décennies) apportent une plus grande conscience de leur âme entière dans la sphère terrestre que la plupart d’entre vous. En entrant dans la sphère terrestre, vous traversez un voile d’ignorance, qui vous garde séparés de la dimension d’où je vous parle en ce moment. Ce voile est comme une paire de lunettes qui, lorsque vous les portez, vous font croire que vous êtes un je séparé, prisonnier du corps. En fait, le voile de l’ignorance vous rend capables de faire l’expérience de la dualité sur la terre, il a donc sa valeur, mais en ce moment, le temps est mûr pour que le voile devienne plus transparent et permette une plus grande communication d’un côté à l’autre. Il y a de plus en plus de gens qui traversent ce voile et qui réalisent qu’ils sont un avec quelque chose de plus grand que juste ce corps et cette personnalité. Plus les gens font cela, plus un canal se forme par lequel l’énergie cosmique se déverse dans la dimension de la terre. C’est sur cette vague d’énergie cosmique que voguent les nouveaux enfants.

Essayez un instant de ressentir l’énergie de ces enfants. Ayez la sensation de la vague d’énergie cosmique sur laquelle ils voguent. N’y pensez pas, ouvrez juste votre coeur et permettez aux sensations de vous traverser. Ils vibrent à un niveau plus élevé. Il se peut que leur énergie paraisse enjouée, légère et semblable à celle d’un papillon, mais en même temps, d’une sagesse et d’une profondeur hors du commun. Ils choisissent très consciemment d’incarner une plus grande part de leur âme, de leur soi divin, sur la terre. Ils le font car ils veulent contribuer ainsi à la transformation de la conscience sur la terre et ils réalisent très bien que cela pourrait les mettre dans l’embarras. Au niveau de leur soi supérieur, la part d’eux-mêmes la plus éveillée, ils ont fait ce choix consciemment. Mais au niveau du soi émotionnel (l’enfant intérieur) il se pourrait qu’ils soient traumatisés par le choc dont ils font l’expérience avec la réalité de la terre. Ils courent le risque très réel de se perdre et de s’attirer des ennuis dans la sphère terrestre, car ils ne peuvent pas débrancher leur sensibilité et leur fréquence vibratoire plus élevée lorsqu’ils sont dans un environnement moins évolué. Par conséquent, ils vont devoir soit trouver un espace sur la terre où exprimer leur énergie en toute sécurité et liberté, soit ils vont devoir affronter des doutes et des frustrations intenses en eux. Vous pouvez voir à quel point ces âmes sont courageuses et pleines d’amour, à courir ce genre de risques. C’est le même courage et la même puissance d’amour que vous avez manifestés, lorsque vous vous êtes incarnés sur la terre.

Je vais maintenant aborder certaines caractéristiques de cette nouvelle génération d’enfants. Bien sûr, ils ne sont pas tous pareils, et certains manifestent ces caractéristiques plus que d’autres. D’une certaine façon, tous les enfants sont différents de nos jours. Ils entrent par un voile différent (plus fin) et avec l’intention d’exprimer plus de leur âme dans la matière que jamais auparavant. Mais chaque âme a un développement qui lui est propre et parmi la nouvelle génération d’enfants, il y a ceux qui sont extraordinairement sensibles, ceux qui sont plus différents que les autres et qui sont souvent appelés « les enfants de la nouvelle ère » ou simplement « les nouveaux enfants ». Je vais maintenant énumérer certaines des caractéristiques les plus importantes de ce groupe spécifique d’enfants, gardez présent à l’esprit qu’elles s’appliquent à un degré moindre à tous les enfants actuels. En fait, grâce au développement de la conscience à l’échelle collective, un nouvel être humain voit le jour sur la terre. Une évolution prend place vers une espèce humaine spirituellement et socialement plus intelligente, capable de vivre en harmonie avec la nature et reliée à ses semblables par un sentiment d’unité et de respect. L’évolution vers ce nouvel être humain est présagée par ces enfants.

PAMELA KRIBBE – SOURCE: Site web Jeshua Challelings, « Guider nos enfants »
http://www.jeshua.net/fr/

Les problèmes qu’affrontent les nouveaux enfants

 

NOUV.ENFANTSUn résumé de ces caractéristiques nous montre déjà dans quels problèmes les nouveaux enfants peuvent se précipiter. Le plus gros problème est que leur énergie spécifique n’est pas reconnue ni comprise par leur entourage. Lorsqu’on ne leur donne pas les moyens ou l’opportunité d’exprimer leurs sentiments et qu’il y a un manque de communication réelle, plusieurs perturbations de comportement peuvent survenir.

Les enfants peuvent devenir rebelles, furieux et difficiles à gérer. Ils se sentent incompris et maltraités, et c’est à cela qu’ils veulent dire non, mais ils ne savent pas comment. Ils n’ont pas encore l’expression juste ni les outils de communication. Ce qu’il se passe après quelque temps, c’est qu’ils ne comprennent plus eux-mêmes ce qu’il se passe en eux. Lorsque leur vie intérieure ne leur est pas renvoyée en miroir par un parent ou un enseignant compréhensif qui identifient leurs sentiments et les écoutent le coeur ouvert, ils peuvent se renfermer sur eux-mêmes et avoir des comportements qui semblent ingérables et irrationnels. À ce point, cela requiert beaucoup d’attention et d’écoute profonde pour comprendre ce qui affecte ces enfants, car ils ont perdu contact avec leurs sentiments.

Il se peut aussi que ces enfants, se sentant indésirables ou incompris, se replient sur eux-mêmes et se déconnectent de leur environnement. Ils ne déchargent pas leurs émotions par un comportement agressif ou indiscipliné. Ils s’enferment dans leur petit monde et il est difficile de les atteindre. Ces enfants sont souvent extrêmement sensibles et réagissent fortement aux énergies discordantes qui les entourent. Comme il est difficile d’imaginer ce que c’est que d’être si sensibles, leurs limites sont facilement enfreintes, et pour survivre émotionnellement, ils verrouillent leur centre du sentiment. On appelle généralement ce mécanisme de survie « autisme ». Il est paradoxal que l’on qualifie les enfants autistes de non-empathiques (c’est-à-dire incapables de voir les choses selon le point de vue d’une autre personne) parce qu’ils sont extrêmement sensibles. On pourrait dire qu’ils ont tant de peine à maintenir leurs limites qu’ils ne peuvent se permettre d’aller vers les autres, d’élargir leur conscience de manière à inclure l’autre. Ils ont l’impression que leur monde va s’effondrer s’ils le font, et qu’ils seront avalés par le chaos. Le comportement non-empathique de l’enfant autiste provient donc d’une énorme perméabilité par rapport à l’énergie des autres. C’est en ayant affaire à cette sensibilité débordante que l’enfant autiste cherche à se protéger et se verrouille émotionnellement. Le comportement non-empathique ou associal des enfants autistes est un mécanisme de survie et non une caractéristique essentielle de l’âme.

Les enfants qui tentent de résoudre leurs problèmes de manière extravertie (rébellion, agitation, manque de concentration) aussi bien que ceux qui recherchent une solution introvertie (repli sur soi et verrouillage émotionnel) ont en commun certains éléments.

  • Ils se sentent indésirables, non-reconnus ou pas vraiment appréciés pour ce qu’ils sont.
  • Ils ne sont pas fermement enracinés dans leur corps physique. Vous pouvez le percevoir clairement dans leur aura qui n’est souvent pas pleinement connectée à la terre dans sa partie inférieure. Pratiquement, cela signifie qu’ils manquent de fondations émotionnelles ou d’une ancre de sécurité en eux, à partir de laquelle explorer le monde d’une manière détendue et ouverte. Il y a un sentiment fondamental de malaise qui rend difficile pour eux d’être simplement, de manière insouciante.
  • Il en résulte qu’ils peuvent manifester des symptômes physiques et des dérangements et/ou réagir fortement à certains aliments ou substances.
  • En grandissant et en devenant adolescents, ils peuvent avoir des difficultés à trouver leur place dans la société (en trouvant la bonne forme d’éducation ou un métier qui leur convient)

J’aimerais en dire un peu plus sur les façons dont ces enfants et adolescents peuvent être soutenus pour qu’ils se sentent mieux accueillis et qu’ils puissent trouver leurs propres modes d’expression. Mais je voudrais d’abord insister sur le fait qu’il est très important de ne pas penser en termes de culpabilité lorsque nous parlons des causes des problèmes que rencontrent les nouveaux enfants. Les parents font souvent ce qu’ils peuvent pour les soutenir et prendre soin d’eux. Beaucoup de parents sont conscients des qualités spéciales de leurs enfants et intuitivement, ils entrent de plus en plus en résonance avec eux. Par leur ouverture et leur bonne volonté, un énorme processus d’apprentissage prend place. Ce sont ces parents ainsi que leurs enfants qui ouvrent la voie et préparent le chemin dans la société pour découvrir de nouvelles façons de s’occuper des enfants.

La confrontation parfois douloureuse que ces nouveaux enfants vivent avec la réalité de la terre a été choisie consciemment. Ils viennent apporter quelque chose de neuf et, dans leur coeur, ils le savent. Cela place leurs difficultés dans une perspective différente. Au niveau de l’âme, ils prennent la responsabilité de ce qu’ils rencontrent dans leur vie; ils acceptent les revers et les obstacles. La société n’est pas contre eux. À de nombreux égards, la société est endormie. C’est le sommeil des vieilles habitudes, et la venue des nouveaux enfants est un appel au réveil. Oui, ils sont un peu comme vous, en avez-vous le sentiment? La génération précédente d’artisans de lumière est passée par les mêmes dilemmes que ceux de ces enfants, avec cette différence qu’actuellement, les choses prennent de l’élan et atteignent un point de non-retour. Les nouveaux enfants sont à la fois la cause et l’effet de cette accélération.

PAMELA KRIBBE – SOURCE: Site web Jeshua Challelings, « Guider nos enfants » http://www.jeshua.net/fr/

Le Fonctionnement du Voile d’oubli

 

voile d'oubliVotre corps est un incroyable assemblage d’organes et de systèmes formant une symphonie d’essence de vie appelée « humanité ». Lorsque vous comprendrez plus clairement comment l’aura interagit avec son noyau physique, vous réaliserez bientôt qu’elle est aussi complexe et aussi miraculeuse que le corps qui la soutient. Comment d’ailleurs pourrait-il en être autrement ? La plus grande difficulté, dans la guérison, c’est que vous ne puissiez pas encore voir votre être énergétique ni interagir avec lui. Puisque votre aura ne fait pas partie de votre champ de conscience, vous ne pouvez la sentir, encore moins la guérir. Vous devez comprendre ici que votre cerveau gauche vous relie à votre corps physique et le dirige, tandis que votre cerveau droit vous relie aux couches éthériques qui forment votre aura et les dirige. Pourquoi sentez-vous l’un et non l’autre ? À cause du Voile d’oubli.

C’est dans le cerveau droit qu’est logée votre connexion dormante à l’Esprit. Nous disons « dormante », parce que le Voile est un mécanisme spirituel qui vous empêche de connaître d’autres dimensions, celles de la vie avant la naissance et après la mort. Son rôle est de masquer les plans supérieurs de votre conscience, afin que vous soyez focalisé sur une seule vie à la fois dans la troisième dimension, et d’assurer ainsi la réincarnation karmique. Vous ne vous souvenez pas que vous êtes éternels ! Le Voile vous empêche de connaître consciemment autre chose que la troisième dimension. C’est pourquoi vous êtes en communication constante et concrète avec votre corps physique, mais ne pouvez échanger un seul mot ni une seule pensée avec votre aura.

Même si vous parvenez à l’influencer ou à la toucher, vous ne pourrez entendre une réponse claire ; vous recevrez plutôt un flux d’émotions, bonnes, mauvaises ou indifférentes, selon la situation. C’est votre aura qui communique avec vous ! Apprenez à utiliser cette « intuition », comme vous l’appelez, pour évaluer chacune des émotions qui surgissent en réponse à votre situation actuelle. Rendez-vous compte que votre aura, parce qu’elle se trouve dans des couches dimensionnelles supérieures, en voit et en sait davantage que vos sens physiques, qui ne sont adaptés qu’à la troisième dimension. Lorsque vous vous épanouirez dans la gamme sensorielle plus large de la 4-5D, vous vous apercevrez que le Voile s’amincit !

Lorsque vous passerez pleinement de la 4D à la 5D, vous n’aurez plus besoin d’être séparés de l’Esprit et vous ne serez plus limités par le Voile d’oubli. À l’état de veille, le Voile est baissé. Pendant le sommeil, il se lève et vous êtes libres de vous relier à l’Esprit. Vous savez déjà que, même si le corps a besoin quotidiennement d’une certaine quantité de sommeil, votre esprit ne se repose jamais. Il continue de fonctionner pendant les rêves. Si vous faites du travail astral, l’aspect spirituel de votre être poursuit son œuvre pendant les rêves, en laissant le corps se reposer. Pourquoi le corps a-t-il besoin de repos ? Pour se libérer du traumatisme physique et du bagage émotionnel, récents ou non. Il faut d’abord dégager le stress que vous accumulez quotidiennement, la plupart du temps à cause de votre vie trépidante dans une société complexe.

 Ensuite, vous pourrez atteindre et dégager les couches profondes de douleur chronique causée par de vieilles blessures, y compris celles qui remontent à vos vies antérieures. Comment votre corps accomplit-il cette autoguérison ?

 En dégageant et en renouvelant l’énergie de votre système nerveux pendant votre sommeil. Pardonnez-nous cette longue introduction, mais le cadre de référence est beaucoup plus complexe que ne l’est le travail en lui-même. Lorsque vous comprendrez, à la fois dans votre esprit et dans votre corps, comment se produit ce dégagement, vous pourrez l’activer à volonté, afin de recouvrer et de conserver votre santé. Vous avez le pouvoir de vous guérir. Votre corps possède son propre mécanisme de dégagement ! Si vous le voulez bien, nous vous enseignerons comment l’utiliser.

Côté dominant et côté non dominant, gauche et droite.

Nous devons maintenant vous expliquer ce que sont les côtés dominant et non dominant du corps. Le côté dominant est associé à la main avec laquelle vous écrivez. Si vous êtes ambidextre, essayez de vous rappeler quelle main vous utilisiez lorsqu’on vous a montré à écrire.

Si vous étiez gaucher, mais qu’on vous a obligé à écrire de la main droite, votre corps est encore marqué par un côté gauche dominant. Si vous ne vous rappelez pas, observez de quelle main vous prenez les objets, mangez, ou tenez votre brosse à dents, car tous ces gestes révèlent la dominance d’un côté sur un autre. Un guérisseur énergétique ou un praticien du reiki peuvent également déterminer la polarité naturelle du corps.

 C’est très important, puisque le Cercle de Grâce normal, sans blocage énergétique, entre par la main et le pied dominants, et sort par la main et le pied non dominants. L’aspect dominance du corps définit également quelle main est positive dans la guérison par les mains et laquelle est négative. Guérisseurs holistiques, votre main dominante est celle du flux positif d’énergie et votre main non dominante est celle du flux négatif. Ensemble, elles forment un circuit fermé par lequel l’énergie est canalisée par le corps de celui qui la reçoit. Pour faire bref, nous désignerons le côté dominant comme étant le côté droit, ce qui est le plus fréquent chez vous.

Si votre côté gauche est dominant, comprenez que votre approche sera tout simplement l’inverse de ce qui suit. Dans le mode normal du Cercle de Grâce, votre pied d’entrée est le gauche, et vous sentirez l’énergie monter par le côté gauche. Votre pied de sortie est le droit, et vous sentirez davantage le dégagement par le côté droit. Si vous n’êtes pas certain, sachez que vous pourrez sentir, au cours du Cercle de Grâce, quel pied reçoit (vous aurez l’impression qu’on le pousse vers l’arrière et vers le haut) et lequel dégage (il vous semblera qu’on le tire vers l’avant et vers le bas). Vous pourrez également trouver votre côté dominant en repérant le trajet du dégagement, car il s’effectuera le long du côté non dominant, et ce sera le côté où vous sentirez davantage le mouvement énergétique.

Extrait de Fréquence et physicalité Edna G. Frankel – transcrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/ 

Commande : Canada: www.ada-inc.com  ; Europe : www.dgdiffusion.com

LE PARADOXE DE LA CREATION (méditations)

 

images4

 

 

 

 

 

 

 

Suite aux exercices donnés précédemment ici : http://francesca1.unblog.fr/2015/05/19/methodes-pour-entrer-dans-la-sphere-de-tous-les-possibles/  

Peut-être que vous avez franchi le seuil afin de créer un résultat précis, mais que le besoin de manifester des résultats spécifiques devient moins urgent lorsque vous avez atteint un état supérieur de l’être. En effet, dans ces états de conscience supérieurs, il existe à peine une volonté de créer quoi que ce soit. C’est parce que vous êtes alors en contact avec votre propre nature, qui transcende tous les phénomènes, et que vous n’avez alors besoin de rien. Le paradoxe c’est que vous vivez dans les deux réalités ; la réalité transcendante de votre propre nature qui n’a besoin de rien et celle de votre existence incarnée d’humain, qui a peut-être besoin que se produisent certains résultats.

C’est ici qu’apparaît un autre paradoxe. Si vous êtes capable de créer un résultat avec un véritable détachement, c’est à dire avec la plus grande conscience de votr nature transcendante, vous serez apte davantage à créer des résultats spécifiques. Cela est dû au fiat que vous ne crées pas de tension lorsque vous êtes dans un état d’être expansé. La sensation crée des lignes de force qui restreignent vos créations. Et pourtant, s’il s’agit de quelque chose dont vous sentez que vous avez vraiment besoin, il y aura naturellement une certaine tension. C’est simplement humain. Mais c’est ici que le bât blesse, et voici l’un des secrets. Même si vous avez terriblement besoin que quelque chose se produise dans votre vie et dans votre temporalité, vous serez plus susceptible d’en faire l’expérience si vous éprouvez le sentiment de ne pas en avoir besoin. Voilà en effet un étrange paradoxe.

Nous réalisons que certains lecteurs ont atteint une grande conscience d’eux-mêmes et qu’ils ont peut-être déjà découvert cette vérité qui est au cœur de la question de la non-dualité et de l’art de créer des résultats. Quand vous êtes au point centre de la conscience (c’est à dire dans la non-dualité), il est sage d’attendre avant de créer des résultats spécifiques.

Dans ce message portant sur le Vide (ou la non-dualité) dans lequel vous vous trouvez après la mort, nous avons affirmé que plusieurs personnes n’aiment pas attendre dans le vide et s’empressent d ‘en sortir pour se créer une nouvelle vie, qu’il s’agisse d’une existence physique ou d’une expérience dans une autre dimension.

Nous parlons ici de deux expériences très différentes et pourtant étrangement similaires.  Après la mort, dans les états transitoires où vous prenez contact avec le Vide ou la non-dualité, plusieurs possibilités existent ; l’une de ces options est de se précipiter dans une nouvelle vie ou une nouvelle manifestation, que ce soit dans le monde physique ou sur un autre plan de la conscience. Une autre option est d’attendre, de rester dans le Vide ou la non-dualité, pour acquérir une plus grande conscience de soi avant d’entrer dans un nouveau cycle d’existence.

Il existe une résonance entre cet état d’après la mort et le besoin que se produise un résultat. Au lieu de vous dépêcher à créer de nouveaux résultats, apprenez plutôt – nous vous le conseillons – à entrer par le canal dans les états d’^tes supérieurs et d’y observer le résultat désiré.

Ne vous empressez pas de la manifester ; restez plutôt dans cet état pendant un moment. Vous percevrez alors comment le résultat souhaité se maintient dans une relation énergétique avec des forces invisibles et les situations de votre vie où vous désirez le voir apparaître. Autrement dit, il est sage de passer par le canal pour entrer dans un état d’esprit transcendant le temps et l’espace, où vous aurez une meilleure connaissance de ce qui doit se produire pour que le résultat désiré émerge dans votre réalité.

La polarité des contraires est une autre raison d ‘entrer dans le cana l et dans un état d’être expansé pour manifester un résultat. Comme celui-ci se manifestera dan s le monde de la dualité, il est soumis au principe de polarité. Il existe toujours une contre-force à toute action, et plus le changement est radical, pus cette contre-force est puissante. Ce principe opère à tous les niveaux du monde subatomique aux créations personnelles, dans les interactions avec d’autres ainsi que dans les situations sociales et culturelles. Si vous entrez dans la nature expansée de votre être qui transcende  le temps et l’espace et que vous y observez le résultat recherché, vous comprendrez, comme nous l’avons dit, la nature énergétique de ce résultat et sa relation avec les situations de votre vie où vous désirez qu’il se manifeste.

De plus, vous pourrez observer les contre-réactions qui se produiront lorsque votre résultat se manifestera dans la réalité tridimensionnelle. Vous obtiendrez une meilleure connaissance des conséquences de la manifestation de ce désir, ce qui vous permettra d’éviter plus élégamment les contre-forces qui surgissent lors de la manifestation de tout résultat. Dans notre message intitulé « La Sphère de toutes les possibilités«   nous vous avons présenté une méthode pour manifester des résultat de votre vie et attirer à vous les forces et les ressources existant hors de votre temporalité.

Dans notre dernier message, « L’AEthos et les états de conscience non-duel »  nous avons parlé des ressources de la non-dualité et nous avons expliqué comment entrer dans la conscience de la non-dualité en se servant de l’AEthos comme passage transitoire.

Dans cette communication-ci, nous combinerons ces deux messages afin de créer des résultats positifs en employant la non-dualité comme tremplin. Par conséquent, pour tirer le meilleur profit de cette information, il vous faut lire et comprendre les deux messages précédents. Vous devriez travailler avec la Sphère de tous les possibles, tel qu’il est indiqué et avec la Méditation sonore de l’EAthos  tel  que conseillé dans le message intitulé L’AEthos et les états de conscience non duels  Quand vous aurez accomplis ces deux tâches, vous serez prêt à appliquer la troisième force, constituée par l’union des deux premières.

 Une fois que vous aurez appris comment vous connecter à la Sphère et comment entrer, au moyen de la Méditation sonore de l’AEthos, dans le canal conduisant à des états d’être expansés, vous serez prêt pour ce niveau de création.

Soyons directs et simples dans notre description.

PREMIERE ETAPE. Dans ce travail, vous entrerez d’abord dans la non-dualité. Au besoin, utilisez la méditation sonore comme support énergétique. Cependant, que vous l’utilisiez ou non, l’objectif est le même : pénétrer dans le canal conduisant à un état de conscience hautement dimensionnel où vous ferez l’expérience d’états d’être expansés.

DEUXIEME ETAPE. Connectez-vous à la Sphère comme nous l’avons expliqué. Il s’agit ici de la version courte, mais nous vous recommandons fortement de lire le message au complet. En restant dans votre état d’être expansé, prenez conscience de votre plexus solaire. Ressentez ensuite la Sphère, qui englobe tout l’univers. Imaginez ensuit votre soi futur devant vous. Ce soi futur est l’incarnation du résultat que vous souhaitez. Une fois établi le lien entre votre plexus solaire et celui de votre soi futur, des lignes de force énergétiques entreront dans votre plexus solaire depuis la Sphère, puis dans le plexus solaire de votre soi futur.

TROISIEME ETAPE : La gratitude et l’ingénierie des nouvelles réalités. Selon nos connaissances, on peut appliquer trois harmoniques à la création de résultats ; La première est la neutralité. Il est effectivement possible de créer des résultats à partir d’un état purement mental, sans aucune tonalité émotionnelle. Cependant, l’un de vos plus grands pouvoirs latents est l’aptitude de votre cœur à produire des champs harmoniques. Il existe réellement des forces qui affectent les réalités de votre système corps / esprit, celles de votre environnement, ainsi que le champ quantique localisé. Les deux principaux champs vibratoires émotionnels utilisés pour la création de résultats sont diamétralement opposés. C’est là un effet de la dualité. La première harmonique émotionnelles t la peur.

Le deuxième champ vibratoire émotionnel est l’amour impersonnel qui n’a rien à voir avec l’attraction amoureuse entre les gens. Il constitue une catégorie en soi et il est l’expression d’un coeur évolué qui vibre en résonance avec l’immense champ d’amour impersonnel appartenant aux forces invisibles qui traversent l’univers. Si vous créez des résultats à partir de la vibration de l’amour, vous vous attirez des forces invisibles existant dans l’univers. Selon notre vision, l’univers dans lequel vous vivez est un conglomérat des trois champs vibratoires : la neutralité, la peur et l’amour.  

message de Tom KENYON  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

L’esprit, la conscience et les dimensions supérieures

 

images (9)Dans ce message, nous traiterons de certaines relations importantes entre la réalité manifestée et les états de conscience non duels.

Avant de commencer, nous établirons une distinction entre les mots « conscience » et « esprit » tels que nous les employons.

Pour nous Pléiadiens, la conscience transcende tous les phénomènes et elle n’est pas limitée par l’activité neurologique du système nerveux. De plus, elle transcende à la fois le temps et l’espace tels que nous les percevons. C’est par le véhicule de notre conscience que nous voyageons dans les vortex énergétiques conduisant hors des contraintes  de l’existence incarnée.

L’esprit, au sens où nous employons ce mot, renvoie aux expériences sensorielles, mentales et émotionnelles que nous vivons par suite de changements précis survenant dans notre système nerveux. En effet, au moment où vous lisez ces lignes, vous en créez la signification au moyen de votre cerveau et de votre système nerveux. Vous créez le sens de ces phrases par la fenêtre de votre esprit, mais cette fenêtre est à la fois produite et restreinte par les limites de votre système nerveux.

Nos messages sont codés du point de vue de la linguistique. A divers endroits de nos communications se trouvent des vortex – des trous de ver – par lesquels nous pouvons transcender temporairement notre esprit et entrer dans le mystère infini de la conscience.

Nous existons dans de multiples dimensions de la conscience et, selon notre évolution personnelle, nous nous manifestons à partir de la cinquième jusqu’à la douzième. Dans la neuvième, nous pouvons alterner entre notre forme anthropomorphique, d’apparence humaine, et notre corps de lumière.

Quand nous sommes dans la dixième dimension, tous nos liens avec notre forme anthropomorphique disparaissent. Nous devenons, à tous égards, des formes géométriques lumineuses. En progressant dans notre évolution personnelle, nous pouvons nous exprimer de plusieurs façons dans le dixième, la onzième et la douzième dimension. Chaque progression de la conscience suscite une meilleure compréhension de l’interdépendance d e tous les êtres et de tous les aspects du cosmos. L’étrange paradoxe de l’existence devient parfaitement évident quand nous entrons dans la dixième dimension.

Interdépendance et la non-dualité

Nous vous livrons cette information parce qu’il vous arrive quelque chose de semblable lorsque vous entrez dans les dimensions supérieures de votre être. De la dixième dimension à la douzième, la conscience de l’indépendance s’accroît, tout comme celle de la non-dualité, la mère de toutes choses. C’est là le paradoxe de la conscience que nous avons mentionné précédemment et auquel se sont intéressés certains de vos philosophes . Pour nous, l’atteinte de la non-dualité n’est pas la destination finale, mais plutôt un passage transitoire pour accéder à une plus grande maîtrise et à une meilleure connaissance du moyen d‘obtenir des résultats bénéfiques.

Dans l’état de conscience non duel, nous vivons, tout comme vous une disparition des oppositions. Dans cet état, la dualité – telle que vécue dans l’existence relative – disparaît et notre conscience est très centrée dans une grande sérénité.

Dans ‘état de non-dualité le plus profond n’existe que la conscience pure se percevant elle-même. Il faut savoir que les états de conscience non-duels sont relatifs selon l’individu qui les vit. Ainsi, si vous vivez la non-dualité par le chakra du cœur, vous pouvez très bien vivre l’amour impersonnel, c’est-à-dire éprouver le sentiment profond de votre lien cosmique.

En cet état d’union entre le coeur et la non-dualité, vous tombez amoureux de l’univers à tous égards. Dans ce paradoxe du cœur, vous devenez le Bien-aimé, comme l’est d’ailleurs tout ce que vous voyez. Bien qu’il s’agisse là d’un magnifique état de conscience, ce n’est pas la non-dualité pure. En vous élevant dans les chakras, l’expérience  de la non-dualité change. Quand vous êtes dans le chakra couronne, vous vivez la non-dualité sous sa forme la plus pure, soit la conscience pure ayant conscience d’elle-même. Il existe aucun sens du soi personnel dans les dimensions supérieurs de la non-dualité.

Le paradoxe de la création, c’est qu’elle passe des états de non-dualité les plus purs aux états d’existence les plus polarisés. Ainsi, dans votre conscience trouvent ces deux aspects apparemment conflictuels ; celui de l’existence relative (c’est à dire votre vie incarnée dans le temps et dans l’espace) et les états de conscience non duels, où tous les conflits et toutes les polarités disparaissent.

Selon notre point de vue, comme nous l’avons mentionné déjà, les états de conscience non duels ne sont pas le point d’arrivée de l’évolution, mais plutôt un passage transitoire permettant d’accéder à une plus grand maîtrise créatrice.

message de Tom KENYON  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

L’EFFET AKASHIQUE SUR L’HUMAIN

 

images (17)L’Akash a ce que nous appelons des moteurs. Ceux-ci communiquent à votre cerveau certains sentiments en provenance de l’Akash, vous permettant de pressentir quelque chose. Cela ne vient pas sous forme de souvenirs, comme nous l’avons précisé, et le système akashique ne met pas nécessairement en valeur chaque vie antérieure. [Cela pourrait venir plus tard, avec l‘éveil et l’activation d e l’ADN]. Les moteurs akashiques normaux ne transmettent pas jusqu’au cerveau qui vous étiez où vous étier, ni quand vous y étiez. Il n’y a ni nom ni sexe, même si vous croyez le savoir ; Ce qu’il fait plutôt, c’est vous donner des concepts expérientiels, émotionnels.

Présentement, le fonctionnement des moteurs akashiques est le même depuis des sicles. Les choses que vous sentez d’abord de la part de votre Akash sont des instincts de survie, lesquels se rapportent à des expériences passées qui ont engendré la peur et le drame, le karma à régler. Vous savez que j’ai raison. Que pressens-tu, vieille âme ? C’est de cela que tu as peur. L’Akash livrera cela à votre conscience non pas sous la forme d’un souvenir de ce qui s’est passé, mais en tant qu’émotion de survie devant ce qui est arrivé. Ces attributs akashiques s’appellent des moteurs, parce qu’ils vous poussent à l’action ou, dans bien des cas, à la non-action. Vous sentez quelque chose, mais vous n’irez pas et ne ferez rien à cause de ce que vus entez. Est-ce de l’intuition ou un souvenir akashique ? Vous recevez des concepts de votre ADN : ceux-ci irradient jusqu’à votre cerveau et, par cette exposition, vous mènent à la partie émotionnelle de votre pensée ; Pourquoi ces choses ont-elles une si basse énergie ? Pourquoi la peur et le drame ? Pourquoi les choses à régler, et, oui, appelons cela par son nom ; la culpabilité ? Pourquoi ? Vous êtes chacun une vieille âme. Ne méritez-vous pas mieux ? Nous vous avons déjà livré l’information. L’énergie de ce que vous avez créé sur la planète influence la conscience de Gaïa, de même que l’efficacité de votre ADN et l’avenir de l’humanité ; Elle représente votre livre arbitre jusqu’à ce jour, et cela est en train de changer.

Le RECALIBRAGE de L’AKASH PERSONNEL

Imaginez l’Akash en train de réaligner ses moteurs. Et si au lieu de la peur, du drame et des affaires à régler, l’Akash commençait à vous présenter autre chose ? Il le fera, chers amis, car cela vient avec la nouvelle énergie et le recalibrage en cours. Cela change la communication de l’Akash, car vous élevez votre vibration. Toutes les cellules de votre corps savent ce qui se passe en cette nouvelle ère. Vous vous demandez peut-être : « Eh bien, Kyeon, est-ce à dire que l’Akash de chacun sait » ? La réponse est Oui ! Toutefois, il s’agit de voir si le cerveau vous permet ou non de le ressentir. Voilà où la pinéale entre en jeu.

Le cerveau aussi as es moteurs, et certains sont spirituels. Vous pouvez les appeler des filtres. D’autres les appellent filtre de croyance. Le cerveau permet que des choses soient connues [crues] ou non, à partir de l’expérience passée et de l’engagement envers le « fonctionnement des choses ». Vous êtes en train de créer une nouvelle conscience, notamment en permettant à l’Akash de lui parler. Ceux qui, dans cette salle, écoutent ce message (et les autres qui le liront) commencent peut-être à comprendre que plus ils augmentent la lumière de leur conscience, plus ils laissent entrer la vérité. Cela change petit à petit la communication de l’Akash. La pinéale fonctionne mieux, les filtres sont plus clairs, et es moteurs akashiques changent.

Une grande partie des humains ont des filtres qui ne tolèrent pas de nouvelles pensées spirituelles. Ils sont absorbés par leur propre ensemble de croyances, et même si l’ADN diffuse parfois une nouvelle information, ils ne sont pas « à l’écoute de la chaîne ». Mais l’humanité est prête au changement, même si elle ne le perçoit pas encore. C’est ce qui rend intéressant le système de la vieille âme, car vous avez à l’échelle du globe une permission qui peut être « vue » par chaque humain, s’il le veut. Le libre choix fonctionne ainsi.

Dans un moment, nous allons parler de l’un des moteurs les plus puissants et les plus répandus, et de son fonctionnement. Mais d’abord, je veux vous dire qu’il y a toujours des exceptions à la règle, car ces choses dont je vous parle ne sont absolues pour tous les humains. C’est parce que le cheminement de votre vie, ce que vous êtes venus faire ici et ce que vous faites sur la planète au service de l’humanité, vous est particulier. Ce n’est pas génétique ni destiné à toutes les âmes. Parlons donc de l’une des profondes exceptions aux moteurs akashiques courants, et c’est là que vous commencerez à voir la justesse de ce que je dis, car c’est une exception visible.

L’enfant n’est pas motivé par la peur, le drame ou les affaires non réglées ; L’enfant prodige de quatre ans qui joue du piano comme un maître n’est motivé que par son art. L’enfant de huit ans qui peint comme un maître est aussi motivé par son art, c’est tout. Cela le dévore ; il ne pense qu’à ça. Cela crée une énigme pour les psychologues, car un humain ne peut se souvenir d’un talent complexe et inconnu en cette vie. Alors comment est-il possible qu’un enfant de quatre ans joue du piano comme un grand musicien, si cela ne fait pas partie de la mémoire du cerveau ? Dans ce cas-ci, l’ADN transmet au cerveau aussi vite que le cerveau  peut le recevoir. C’est un art développé au cours de nombreuses vies. Où vont tes mains ? Quelles sont les notes sur le clavier ? Te rappelles-tu la musique ?

Ce sont des cas particuliers, chers amis, mais assez fréquents pour que vous compreniez que cela ne provient pas des synapses ni de la mémoire. C’est l’Akash qui, sur un plan multidimensionnel essaie d’imposer à l’enfant quelque chose de conceptuel ; l’art, la musique, la poésie et la sculpture. Il faut des vies pour fabriquer un artiste maître de son art, et il renaître encore et encore, poursuivant l’art qu’il possédait auparavant. Tout ce qu’il veut, c’est continuer de s’y adonner. C’est très différent de votre processus, et pour lui, toutes les possibilités dont j’ai parlé sont réduites à une chose, un seul point de mire, et vous arrivez à le voir chez un enfant prodige. C’est d’ailleurs pourquoi tant d’artistes sont dysfonctionnels, car cela continue et ils oublient la réalité de leur survie ainsi que leur entourage ; ils ne s’intéressent qu’à eux-mêmes et à leur art.

 

Source : http://francesca1.unblog.fr/  

Texte issu du Livre : « Recalibrage de l’Humanité – Le début d’un nouveau cycle évolutif » – TOME XI de KRYEON aux Editions Ariane 2014 

Nous pouvons en discuter ensemble sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

L’AKASH HUMAIN

 

images (5)Salutations, très chers. Je suis Kryeon du Service magnétique. Mon partenaire déplace se conscience, un mouvement qu’il pratique depuis des années. Ce n’est pas une chose facile à faire, car une fois de plus, l’humain veut avoir la maîtrise complète et entière des éléments les plus pertinents à sa survie. Nous l’avons déjà dit : il n’y a aucune prise de contrôle de l’humain au cours de ce processus de canalisation. Il y a plutôt une fusion, un partenariat, et c’est ce que vous voyez. Alors, lorsque mon partenaire se place à l’écart, il surveille tout de même ce qui se déroule. Il est même capable de l’écrire, plus tard, au besoin. Car nous avons là un humain capable de travailler avec cette part sacrée de lui-même qui est nouvelle et différente… C’est une participation plutôt qu’une prise de contrôle.

Ce que vous voyez dans cette nouvelle façon de procéder confère à l’humanité la capacité de participer intellectuellement et émotionnellement à mesure que les messages sont livrés. Cela améliore les messages, car l’humain qui se trouve dans cet état de canalisation est un traducteur. C’est un traducteur qui utilise son langage et agit au moyen d’un système situé dans le portail de la glande pinéale. C’est une communication multidimensionnelle qui utilise un récepteur de la troisième dimension (la glande pinéale). Tout cela pour dire que ce qui viendra ensuite, comme tant d’autres canalisations que nous avons livrées, sera un mélange de nouvelles informations et d’éléments que nous avons déjà énoncés au cours de messages précédents, mais rassemblés ici de telle sorte qu’ils proposent un nouveau concept.

L’Akash Humain

Nous voulons parler davantage de l’Akash humain. Vous remarquerez que nous employons rarement les mots registres akashiques, car la sémantique même du mot registre vous donne le sentiment linéaire d’une sorte de liste et nous ne voulons pas que vous le conceviez ainsi. En outre, l’Akash humain contient bien plus qu’un registre de vies. C’est donc par cela que nous débuterons aujourd’hui. Nous irons lentement, afin que tous les nouveaux concepts livrés soient expliqués correctement et que vous puissiez bien les comprendre.

A quoi pensez-vous lorsque nous disons  »Akash » ? Comme nous avons nommé cette canalisation l’Akash élusif, nous avons déjà énoncé l’attribut dont nous allons parler. L’Akash humain est le récit de tout ce que l’humain a vécu sur la planète Terre. A présent, vous avez aussi d’autres attributs akashiques qui englobent davantage que votre humanité, mais ils sont très bien cachés et ne constituent pas le sujet du message de ce soir. On peut dire, alors, que la majeure partie de ce que nous appelons l’Akash humain concerne votre expérience sur la Terre. Cet Akash, lui aussi, est élusif et bien caché, mais il apparaît toujours de façons que vous ne reconnaissez pas. Alors, commençons ici par décrire comment il peut se trouver en vous, sans toutefois que vous en ayez conscience.

L’énigme akashique

La plupart des humains ne savent pas qu’ils ont tous les jours affaire à l’Akash – qu’ils sont mobilisés par lui, sans le savoir ; Laissez-moi préparer le terrain en vous disant que l’Akash ne communique pas avec vous d’une faon traditionnelle. Il ne correspond pas à vos attentes. Revenons un instant en arrière pour avoir une vue d’ensemble. L’Akash est un système, chers amis, et il est magnifique. Assis devant vous, je sais qui est dans la salle et je connais toutes vos vies. Je connais vos problèmes actuels. Je suis un conseiller qui n’a jamais été humain et qui vous regarde résoudre une énigme humaine, et cela m’émerveille.

Vous êtes ce qu’on pourrait appeler un groupe d’âmes, toutes spécialisées dans l’expression de l’être biologique (c’est ainsi que Kryeon décrit un groupe spécialisé dan le parcours de multiples vies humaines). La Source créatrice, Dieu, qui a créé l’Univers, les galaxies et tout ce qui existe, a un groupe de  spécialiste d’élite, et c’est vous. Vous faites partie de la soupe qui est Dieu, chargée d’accomplir votre tâche. Comme ce rôle est difficile, quelques milliards seulement d’entre vous sont choisis pour l’assumer. Si vous voulez savoir ce qui se trouve au centre de votre âme de spécialistes, c’est l’amour et la compassion. Voilà l’essentiel. Lorsque vous arrivez sur terre, votre mission consiste à les partager avec l’énergie même de la planète.

L’Akash est un système qui permet d’amener des humains dans des situations d’apprentissage et de résolution. L’attribut principal des parcelles de Dieu que vous êtes reste de mon côté du voile. Vous arrivez sur la planète en tant qu’être biologiques et votre nature véritable vous est cachée alors que vous essayez de cheminer tant bien que mal sur une Terre obscure. On vous cache la façon dont vous essaierez de trouver la lumière qui se trouve à l’intérieur de votre propre structure cellulaire. Votre tâche n’est pas facile. Tous les maîtres qui ont vécu sur cette terre ont tenté de vous montrer cette part divine de l’humain et vous ont dit qu’elle était là, mais qu’il fallait la découvrir.

Kryeon est ici depuis longtemps. J’étais avec vous lorsque nous avons vu s’établir les grilles magnétique et énergétique, alors que la Terre était en formation. C’était exactement comme avant, alors que nous regardions d’autres planètes se former en d’autres endroits, sachant qu’un jour vous feriez ce que vous faites à présent, de multiples incarnations. Parmi votre groupe, certains sont arrivés en premier, d’autres plus tard. Dans ce système, une véritable structure honore la conscience, le libre choix et les concepts dont nous allons maintenant parler. Tout cela pour dire que l’Akash n’est pas une erreur ni un mystère, ni un système aléatoire. Il sert à vous aider.

L’Akash est intrinsèque à votre processus. Il est arrivé avec vous, dans votre biologie, lors de la création de votre conscience. C’est un aspect de vous qui ne disparaîtra jamais, ne pourra jamais être effacé, et avec lequel vous vivez chaque jour. Il fait partie du système avec lequel vous êtes tous nés, mais il peut être amélioré, compris, et changé pour créer votre processus évolutionnaire.

L’Akash Elusif

Alors, voici ce qui rend cet Akash élusif, chers amis. Ce système, ce magnifique système, souhaite vous accompagner à jamais pour vous aider à tout moment, tout au long de votre vie. Néanmoins, il réagit au libre choix des humains. Si ceux-ci décident d’une évolution plus négative, l’Akash agira d’une certaine façon. S’ils décident d’une évolution d’éveil de la conscience, il agira différemment. ainsi, vous voyez que l’Akash est dynamique et non « figé à la naissance » . Il change avec vous. Avant tout, il est toujours en mouvement.

Il est si élusif ! Si je demande à l’un ou l’autre d’entre vous de me parler de ses vies passées, il ya des chances que même le plus éclairé d’entre vous dise : « Je ne sais pas vraiment. J’ai d’étranges souvenirs, mais je ne suis pas certain d’avoir ou non été ceci ou cela ». Et il aurait raison. Alors, pourquoi l’Akash est-il si élusif ?

La raison est la suivante – écoutez attentivement, car voici une nouvelle information. L’Akash n’est pas une fonction cérébrale. Ce n’est pas un emplacement synaptique de la mémoire, par conséquent, lorsque vous essayez de répondre à la question ci-dessus à propos de l’Akash, vous cherchez dans une structure de conscience qui fonctionne avec la mémoire habituelle et les attributs synaptiques du cerveau humains. Comme l’Akash n’est pas dans votre cerveau, vous ne trouverez pas les souvenirs que vous cherchez. L’Akash est plutôt  dans votre ADN. La communication akashique est donc fort différente de la mémoire linéaire du cerveau. Elle n’est pas linéaire, et on ne peut s’en souvenir comme le cerveau se souvent d’autre choses. L’Akash ne vous livrera pas de faits. Il est élusif. Alors comment cette communication arrive-t-elle jusqu’à vous ?

L’ADN ne communique pas avec vous et vote conscience de la même manière que votre cerveau. Nous l’avons déjà décrit, et c’est complexe. Mais je vais le dire de toute façon pour que vous en ayez connaissance (ou conscience, et que vous le croyiez). Il s’agit de faire en sorte que l’information que transporte votre ADN aboutisse à votre cerveau. Elle arrive ensuite à votre conscience et fonctionne d’une certaine manière, que nous décrions ensuite. Elle fait avec ce que nous appelons des champs multidimensionnels qui se recoupent.

l’ADN ne vous pale pas par la mémoire, les synapses, la structure ou la linéarité. Il vous parle par concepts émotionnels. Le processus des champs multidimensionnels qui se recoupent prote un nom en électronique : l’induction. C’est également la façon dont le soleil transmet par son héliosphère de l’information et même des attributs astrologiques dans la grille magnétique de la planète, au moyen de champs multidimensionnels qui se recoupent. C’est donc naturel, cela se produit tout le temps, et c’est fractal (cela comporte de nombreuses parties qui se répètent). Mais tout cela se produit au niveau de l’ADN. Votre ADN est entouré d’un champ qui interagit avec votre conscience à travers ce que nous avons appelé le « corps intelligent » ou inné. Ne le compliquez pas trop. Sachez seulement que si l’Akash est élusif, c’est parce qu’il ne vous permet pas de vous en souvenir comme les autres choses. Son fonctionnement n’est pas traditionnel. Il fait partie de la communication de l’ADN.

 Il en est ainsi. Kryeon !

Source : http://francesca1.unblog.fr/  

Texte issu du Livre : « Recalibrage de l’Humanité – Le début d’un nouveau cycle évolutif » – TOME XI de KRYEON aux Editions Ariane 2014 

Nous pouvons en discuter ensemble sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

LES CHOCS DE L’ASCENSION (Méditation-Chakras)

 

aquamoonCe choc sera pour notre famille un choc salutaire. Alors s’ils sont choqués par notre disparition lors de notre ascension, ce choc aura un effet bénéfique à long terme.

Mais je vous assure que la plus grande partie de l’humanité traversera une période d’angoisse ou de choc qui fera paraître votre disparition insignifiante en comparaison. Alors toutes les choses que ça vous inquiète de laisser derrière vous, comme des membres de la faille dans la confusion ou des dettes impayées – ce sera le cadet des soucis de l’humanité lorsque l’énergie augmentera et que les changements Terrestres progresseront. Les gens ne se préoccuperont pas tant de ces questions. Ils seront plus préoccupés de maintenir leurs moyens d’existence, leur vie, leur existence et leur croissance spirituelle.

La croissance spirituelle se situera bien plus haut dans la liste des priorités. Alors le fait que vous disparaissiez et choquiez quelqu’un, les poussera à remettre la vie en question un petit peu plus et leur donnera de l’avance sur le programme. Il y a des moyens de communiquer avec les êtres qui ont besoin de communication. Ils seront informés de vos allées et venues et on pourra les aider à comprendre. Nous pouvons en joindre beaucoup.

Peut-être reviendrez-vous et les joindrez-vous vous-même. Les options sont innombrables. C’est le moment de notre méditation. C’est la meilleure partie. C’est la partie que j’attendais. C’est le moment des vacances. Détendez-vous et respirez. Toutes vos préoccupations, votre situation et votre travail émotionnels vont s’évanouir. Sinon ce soir, du moins dans un futur proche. Je vous demande de les laisser derrière vous et de vous concentrer dans l’instant présent sur ce que vous faites ici et maintenant. Faites-nous confiance pour prendre soin de vous sur tous ces sujets. Nous prenons soin d’e toutes vos questions sans réponses. Nous allons aller dans notre sanctuaire intérieur comme lorsque St Germain vous y avait guidé. Respirez simplement et détendez-vous…

  • Imaginez une pyramide de pierre assez grande pour que vous puissiez entrer par la porte. Vous passez la porte. Vous entrez dans une petite pièce où se trouve un siège pour vous y asseoir. Il y a un petit peu de lumière qui filtre d’en haut, juste assez pour que vous y voyiez et que vous vous sentiez à l’aise.

Mettez-vous à l’aise. C’est votre sanctuaire intérieur. Il est isolé des vibrations du monde. Il est isolé des vibrations et de toute la négativité de la réalité de la troisième dimension. Dans cet espace, il y a seulement votre respiration, votre Soi supérieur et moi-même. Nous allons faire descendre la pyramide et lumière et la superposer à la pyramide de pierre. Vous pouvez commencer à faire l’expérience de votre corps de lumière sous la forme d’une pyramide de lumière, aux dimensions exactes de la pyramide dans laquelle vous êtes. Elle va se superposer à votre pyramide de pierre. Laissez-la descendre à un rythme qui soit confortable jusqu’à ce qu’elle vous encercle complètement.

Si vous avez du mal à visualiser ; peut-être êtes-vous plus un sensitif qu’un visuel, il n’y pas de mal à ça. Simplement respirez, méditez et ressentez.

Imaginez-en la sensation. Ressentez l’activation du corps de lumière tandis qu’il vous entoure, vous êtes complètement à l’intérieur. Maintenant vous êtes isolé à l’intérieur de cet espace.

Nous allons maintenant faire un petit voyage dans notre véhicule Merkaba via l’imagination et le corps éthérique. Vous n’avez qu’à rester détendu et à respirer. Nous partons en vacances. Tandis que vous méditez nous sommes transportés.

Si vous désirez une intensification de l’expérience de votre corps de lumière, vous pouvez la demander et cela vous sera apporté. Nous nous déplaçons entre les dimensions. Vous pouvez avoir la sensation d’être assis ici, mais vous êtes assis en train de voyager.

Vous pouvez avoir le sentiment de vous poser maintenant. Vous atterrissez si l’on peut dire. C’est comme si vous aviez volé dans les airs et atterri. Et la porte est directement en face de  vous dans le côté de la pyramide. Vous pouvez vous lever et vous visualiser en train d’avancer. Vous passez la porte et vous vous trouvez sur une île magnifique, une belle île du sud pacifique. C’est un lieu de vacances, piste pour vous. Vous avez votre île personnelle. C’est une île petite, mais belle, juste pour vous. Elle vous semble si belle. L’air est à température parfaite. La lumière est très belle. L’océan est d’un beau bleu. Le ciel est bleu. Nous allons passer un peu de temps sur cette île. C’est une île de guérison, d’équilibre où vous pouvez aller chaque fois que vous en éprouver le besoin.

Donc, alors que vous sortez de votre pyramide et marchez vers la plage, vous remarquez que cette île a une caractéristique unique, différente de ce que vous aviez connu auparavant. La plage de cette île est jonchée de cristaux. Tandis que vous avancez sur la plage, vous voyez ces beaux cristaux de quartz clair, vous pouvez les sentir avec vos pieds nus tandis que vous marchez sur la plage. Vous les sentez sous vos pieds comme ils disparaissent sous le bel océan bleu. Vous pouvez marcher dans l’eau et la sentir sur vos pieds. Vous pouvez vous tenir debout dans l’eau. Vous pouvez explorer ces impressions. Tandis que vous le faites, vous commencez à être curieux de votre situation, vous vous demandez où vous êtes, et vous décidez d’explorer.

Vous souhaitez faire le tour de l’île, vous aventurer le long de la plage. Tandis que vous commencez à marcher le long du rivage, vous remarquez que la plage de pierre change de couleur. Elle devint une belle plage noire d’obsidienne. Vous marchez dessus. Vous sentez ces pierres. Vous pouvez vous asseoir dessus, vous pouvez marcher dans l’eau, ramasser les pierres et les toucher.

Vous pouvez vous allonger dessus avec vos jambes dans l’eau. Vous pouvez vous en imprégner de façon que vous désirez ; tandis que vous le faites, tandis que vous prenez contact avec cette partie de la plage d’obsidienne, votre premier chakra est ouvert et purifié. Vous sentez une énergie de guérison. Vous éprouvez une sensation de libération et de détente dans votre premier chakra. C’est un sentiment de sécurité, d’enracinement et de connexion avec la Terre et l’énergie des pierres noires.

Après avoir expérimenté cela pendant un moment, vous vous sentez à nouveau curieux et vous continuez à marcher. Vous arrivez à une section de la plage composée de pierre rouge sombre.

Elle est jonchée de beaux grenats. Vous prenez plaisir au jeu de l’eau sur les pierres, et à la sensation de vos pieds qui prennent contact avec elles. Elles sont d’une belle couleur qui vous attire. Vous pouvez souhaiter vous asseoir sur la plage, ou vous allonger sur les pierres, ou vous tenir debout et ressentir l’énergie. Tandis que vous le faites, votre deuxième chakra est détendu et ouvert.

gems

Vous éprouvez un sentiment de relâchement et de détente tandis que cette énergie travaille en vous et que votre corps l’absorbe. C’est une guérison qui a lieu. C’est un relâchement de toutes les tensions accumulées dans cette partie de votre corps. A nouveau, vous devenez curieux et vous avancez vers la plage suivante. Vous découvrez que c’est une belle plage de citrine d’un doré lumineux. Elle est dorée. Tandis que vous vous imprégnez de cette plage, vous sentez votre troisième chakra s’ouvrir, vous sentez votre centre de pouvoir se détendre. Vous sentez la belle énergie de guérison pénétrer et s’élever dans votre corps. Vous sentez cette énergie équilibrer vos chakras inférieurs dans un parfait alignement et un parfait équilibre. Toute tension est évacuée.

Nous passons à la plage suivante.

Elle est d’un beau quartz rose, d’une couleur racée. Ce sont de beaux quartz roses transparents, plus transparents qu’aucun de ceux que vous ayez vus. Tandis que vous posez vos pieds nus sur cette partie de la plage, vous sentez votre cœur s’ouvrir ; vous sentez une expansion et un amour d’une grande profondeur circuler dans tout votre corps en parlant de votre cœur. Il s’écoule de votre cœur et circule à travers les chakras inférieurs, jusque dans les pierres et dans la Terre. Toute tension est ôtée de votre centre cardiaque. Une grande expansion se produit. Il y a beaucoup de relaxation. C’est un sentiment d’amour, d‘acceptation inconditionnelle et de confiance, un sentiment d’être nourri. Vous voyez que vous pouvez vous détendre complètement dans cette confiance et cet amour. Vous pouvez abandonner toute peur et tout souci et savoir que vous êtes UN, que vous êtes aimé et choyé. 

Quand vous commencez à marcher à nouveau, vous vous sentez très livre et très détendu. Vous flottez presque lorsque vous arrivez sur la plage suivante, qui est constituée de belles pierres bleues. Elles ont la couleur du lapis-lazuli. La couleur est riche et profonde. Tandis que vous vous imprégnez de cette plage, vous sentez votre chakra laryngé s’ouvrir.

Vous sentez toutes les tensions dans votre gorge se détendre et s’évacuer. Vous vous sentez en alignement avec votre cœur et avec tous vos chakras. Vous sentez le lien entre le chakra du cœur et celui de la gorge, qui vous rend votre liberté d’expression. Et vous pouvez sentir l’énergie de la lumière bleue de ces pierres entourer votre gorge. Elle apporte expansion et détente. Vous arrivez sur la plage suivante. C’est une plage de belles améthystes. Elles sont d’un violet et d’un pourpre profonds. La plage vous apparaît particulièrement belle et vous désire z vous y asseoir et sentir l’eau à vos pieds.

Tandis que vous le faites, vous sentez l’activation et l’ouverture de votre troisième œil. Vous pouvez voir la lumière en vous. Vous pouvez sentir cette belle lumière scintillante venir à vous par vagues. Tout comme les vagues de la mer violette caressent vos pieds, vous pouvez sentir les vagues de lumière. Votre centre du troisième œil est purifié. Il est ouvert et relié aux chakras de votre cœur et de votre gorge dans un alignement et un équilibre parfaits. Maintenant, alors que vous avancez sur la plage, vous vous apercevez que vous avez fait le tour de l’ile, en revenant à la plage de quartz clair. Votre expérience de cette plage est maintenant accentuée par l’ouverture de votre chakra coronal.

Tandis que vous vous tenez debout ou assis sur ces pierres, vous sentez l’alignement complet de l’énergie lumineuse passer à travers votre couronne, à travers le sommet de votre tête, à travers tous vos chakras et vous apporter une sensation de relaxation totalement équilibrée  t alignée. Il n’y a plus de tension dans vos chakras ou dans votre corps émotionnel. Vous respirez simplement et vous ressentez cet équilibre et cette santé.

Maintenant, je dirige votre attention à nouveau sur vous pas. Suivez vos propres traces sur le sable en direction de votre pyramide véhicule. Sachez que vous pouvez faire ce voyage chaque fois que vous le désirez, en particulier quand vous ressentez le besoin d ‘un rééquilibrage ou d’une guérison émotionnelle. Quand vous éprouvez le besoin de vacances, vous avez des réservations. Alors sachez en quittant cette île que vous pouvez revenir à tout moment. Vous pouvez y retourner, l’explorer et passer autant de temps que vous le souhaitez sur n’importe laquelle de ces plages. Car maintenant il est temps de regagner votre pyramide et de vous asseoir.

Sentez la porte se fermer. Vous êtes à nouveau entouré de la belle lumière brillante. Laissez la pyramide de lumière descendre autour de vous. Au moment où la pyramide de lumière s’aligne parfaitement avec votre pyramide de pierre, vous êtes prêt à revenir. Respirez simplement et vous serez transportés à nouveau. Alors je vous le dis, mes chers Uns, c’est votre île d’amour. Vous pouvez entrer dans le sanctuaire de votre pyramide de lumière et faire le voyage au sanctuaire de votre île d’amour n’importe quand. L’équilibre accompli de cette façon a un grand pouvoir de guérison pour votre corps émotionnel et vous aligne.

Maintenant votre pyramide se pose sur Terre. Vous réintégrez votre corps physique, cependant vous ressentez encore ce bel équilibre, cette détente, et cette ouverture. Vous avez offert ceci comme un cadeau à vos corps au cours de votre voyage. Vous pouvez rester en méditation pendant que vote pyramide s’élève et repart d’où elle vient. C’est donc avec une grande joie que je vous remercie ce soir pour votre participation très active. Nous avons fait appel à vous pour que vous utilisiez votre visualisation, votre mental et votre conscience un petit peu plus activement ce soir. Mais les résultats ont été un grand succès. En fait je connais une extrême béatitude à être dans vos auras en ce moment. Alors aimez-vous, et par-dessus tout, laissez faire, acceptez, faite confiance.

Vous traversez une expérience incroyable, une transformation incroyable. Vous réussirez. Nous n’avons pas encore perdu une seule Semence d’Etoile au cours de tout notre travail. Appréciez le processus. Appréciez la merveilleuse expérience de la méditation. Je vous en prie faites appel à moi chaque fois que vous ressentez le besoin d’un supplément de Guérison pour votre corps émotionnel, ou dans le lâcher prise. Je vous assisterai avec tous les moyens qui me sont permis. Bonne nuit, mes amis.

 **SANANDA ** 

Retranscrit par Francesca du blog : http://francesca1.unblog.fr/ 

Extrait de « L’escalier de cristal »- Guide pour l’ascension d’Eric Klein, introuvable en librairie. Par Saint Germain, Sananda, l’Archange Mikael, et le Commandant Ashtar

LE TRAVAIL ASCENSIONNEL

 

 

escalier_de_cristal1A côté du travail que nous faisons à l’aide de ces communications et de ces messages pour amplifier la croissance spirituelle individuelle, nous travaillons avec la planète, et nous l’avons fait depuis un certain temps, pour l’aider à maintenir son équilibre. Nous travaillons encore récemment à détourner l’activité le long des lignes de failles. Cette activité a cessé, il est temps maintenant de lui permettre de se produire et elle se produit (Tremblement de terre, etc…).

Nous avons utilisé notre technologie pour aider à contrôler un peu la rotation de la Terre, à contrôler l’oscillation qui va inévitablement résulter du changement d’axe des pôles ;Nous avons fait beaucoup pour focaliser la lumière qui est émise par le Créateur lui-même à travers tout l’univers. Nous avons travaillé spécifiquement avec les grilles d’énergie. Elles sont difficiles à décrire. Elles apparaissent en quelque sorte comme des lignes de méridiens qui entourent votre planète avec divers ponts de vortex, et nous utilisons ces grilles pour aider à équilibrer et à contrôle le taux et la nature des rayons spirituels qui sont émis sur votre monde.

C’est, comme je l’ai dit, pour aider à rétablir l’équilibre, car votre monde est dans un état d’équilibre précaire. En ce moment, nous faisons tout ce que nous pouvons, et nous l’avons fait depuis bien longtemps, pour vous permettre, ainsi qu’à toute l’humanité, d’avoir le maximum de temps pour vous développer spirituellement et pour vous préparer à l’ascension et aux changements qui vont se produire sur ce monde.

Concernant l’ascension, je dirais que la Terre elle-même ascensionne. C’est une croissance inévitable, qui doit avoir lieu, et il en résultera certains changements terrestres. Il est très vraisemblable qu’ils seront tout à fait spectaculaires ; Nous travaillons avec l’ascension individuelle, particulièrement intensément en ce moment car cette période est tellement critique. Nous tentons d’atteindre autant d’êtres que possible, spécialement les Semences d’Etoile ou les volontaires – vous qui avez été avec nous dans le passé et qui reviendrez peut-être à nouveau parmi nous. Nous aidons tous ceux qui, en ce moment sur cette planète, sont ouverts à la croissance spirituelle et à la conscience. Tous ceux qui ont de l’amour dans leur cœur ressentent cette émanation à laquelle nous participons, et reçoivent de nous des messages subconscients.

Cela me procure un grand plaisir d’être ici avec vous. Certains d’entre vous sont nouveaux pour moi, du moins sous cette forme particulière, bien que nous vous ayons tous surveillés et observés depuis un certain temps. Je dois dire que vous êtes des individus marqués. Vous rayonnez tous un peu plus intensément que la plupart de vos cohortes ici sur terre. Alors il vous est très difficile d’échapper à notre attention. Parce que vous rayonnez tant, il est plus facile pour nous de prendre contact avec vous et de vous trouver où que vous essayiez de vous cacher, pour partager avec vous notre amour et les dons qui vous attendent.

C’est donc pour notre part un temps de grande célébration et pour vous aussi je pense. Pour vous, il s’agit d’assimiler cette information et en particulier d’assimiler l’énergie nouvelle qui se manifeste. En le faisant, vous verrez votre vie devenir de plus en plus une célébration, il y aura davantage de joie et d’amour en vous et les choses commenceront à avoir l’air nettement plus positives. Vous avez été entouré de pensées et d’émanations négatives durant bien des vies. Nous vous déprogrammons à notre façon, non pas par un lavage de cerveau, mais en vous inondant de tant d’amour que vous devez fondre. Alors si vous avez durci un petit peu votre cœur dans un effort pour vous protéger, je le comprends. Cela fait partie de votre processus de croissance, mais l’amour fera fondre cette glace. Car ce que nous sommes venus partager, c’est ce même amour qu’ont exprimé tous les maîtres qui sont venus ici.

Le Christ est notre commandant suprême. Nous travaillons en conjonction avec les archanges, en particulier l’archange Michael. Nous sommes en alliance à large spectre. Nos venons de près comme de loin dans cet univers, et aussi d’autres univers. Nous venons en tant que volontaires, en tant que serviteurs et je vais vous dire pour quoi nous venons. C’est parce que nous avons connu tant d’amour que nous ne savons pas quoi en faire. Et nous devons partager. Alors nous venons des coins les plus reculés de l’univers vers des régions qui doivent encore parvenir à la restructuration et à la remise en ordre que le Créateur a fixées, et nous venons au moment opportun pour aider. Maintenant nous vous aiderons dans votre ascension.

Eh bien, je vais parler un petit peu de votre travail individuel d’ascension, puisque c’est l’intérêt principal de ce cours et du rôle que nous y jouons. Laissez-moi vous dire qu’il existe une science spirituelle inhérente à cette ascension. Elle implique l’amour. Elle implique en premier lieu la croissance spirituelle, mais il y a aussi en elle un certain aspect de « haute technicité » .

C’est ici que nos vaisseaux éthériques ou véhicules merkabah entrent en jeu. Nous sommes ici, entourant la planète, nous sommes en contact avec vous tous et nous attendons votre évacuation et ascension. C’est en vous soulevant physiquement dans nos vaisseaux que votre processus d’ascension s’achèvera. Ceux d’entre vous qui en sont conscients et qui se sentent à l’aise avec l’aspect extra-terrestre ou Fraternité Spatiale de cette ascension percevront qu’ils entrent dans nos vaisseaux au moment où ils seront soulevés. Il y a d’autres êtres qui ne possèdent pas cette compréhension, et s’ils devaient se trouver dans cette situation, ils éprouveraient peut-être de la peur ou bien ils seraient désorientés. Ils ressentiront l’ascension d’une façon un peu différente, mais ils seront aussi soulevés dans les vaisseaux éthériques, bien qu’ils puissent  avoir la sensation d‘être accompagnés par des anges plutôt que par des êtres de l’espace.

Vous voyez, il n’y a que très peu de différence ou pas de différence du tout. Donc nous nous concentrons en ce moment sur la première vague, comme nous l’avons dit… Comme Sananda l’adit, la première vague doit se manifester aussitôt qu’il y aura suffisamment de volontaires. En ce qui concerne notre partie, de notre côté de ’opération, nous sommes prêts. Nous continuons à aligner les grilles d’énergie, à focaliser l’énergie, à favoriser la présence croissante de Dieu sur cette planète, à l’intérieur de cette planète et en chacun de vous. Nous travaillons à aider à la purification du corps émotionnel de la Terre, de l’aura émotionnel qui a contenu tant d’émotions négatives, de projections négatives ; Cela se manifeste souvent par la pollution de l’air. Nous travaillons à l’épurer un peu. Tout ce travail rend le chemin de l’ascension d ‘autant plus facile, puisque vous aurez alors moins de couches de densité à traverser.

Néanmoins, nous attendons principalement qu’il y ait plus de volontaires intéressés par la première vague d’ascension et résolus à prendre le temps nécessaire et à y consacrer l’énergie nécessaire pour s’y préparer. Sananda a déjà esquissé globalement les moyens par lesquels vous pouvez vous préparer ; Je dirai qu’au moment où vous serez soulevés, que ce soit les premières élévations ou les suivantes, votre expérience sera à peu près telle qu’il l’a esquissée. Vous serez emmenés dans un vaisseau. Vous serez soulevés physiquement, avec votre corps éthérique et votre corps physique. Il vous sera donné la possibilité de faire des choix concernant votre prochaine manifestation. Vous pourrez continuer à travailler avec la planète Terre en tant que Maître Ascensionné ou vous pourrez retourner à l’un des royaumes plus spirituels dont vous venez. Certains d’entre vous ont des origines très différentes de leurs manifestation actuelles ; Certains sont des êtres angéliques et d’autres font partie de la Fraternité Spatiale. Certains sont des humains et d’autres des êtres ascensionnés.

Vous serez remis en contact avec votre présence originelle, avec celui que vous êtes vraiment. Donc en fonction de l’information que vous recevrez à ce moment-là, vous ferez un choix pour savoir si vous désirez continuer à travailler dans ce domaine. Je vous le recommande comme la plus significative avancée spirituelle que vous puissiez faire : devenir un Maître Ascensionné et revenir. Il y a de nombreux choix, et ce choix vous appartiendra. Vous recevrez une formation si vous souhaitez être un Maître Ascensionné et revenir pour assister le reste de l’humanité dans son processus d’ascension.

Tous devront être soulevés et quitter la planète d’une façon ou d’une autre dans les années qui restent, afin de faire place à la purification de la Terre. Il vous sera offert une formation approfondie ; Vous pourrez connaître bien des émerveillements au début, jusqu’à ce que vous vous ré-acclimatiez. Vous serez emmenés sur un des vaisseaux-mère. Ce sera alors le temps d’une grande célébration. Nous sommes de plus en plus impatients de vous retrouver, tout comme vous l’êtes. Vous découvrirez qu’il est vraisemblable que certains d’entre vous nous aient surpassés dans leur évolution spirituelle. Aussi, je vous recommanderais de ne pas nous regarder comme des dieux qui sont au-dessus de vous et qui doivent être vénérés, mais plutôt comme vos frères et sœurs.

Vous aurez la possibilité, si vous le choisissez, de rester sur les vaisseaux. Les vaisseaux sur lesquels vous serez logés sont très grands. Il y a bien sûr des navettes. Il y a des plates-formes. L’une d’entre elles est située au-dessus de cette maison,  puisque c’est un des quartiers généraux du Commandement d’Ashtar. Nous avons une plate-forme de communication dans le plan éthérique située au-dessus de cette résidence. Vous serez emmenés sur les vaisseaux-mère où vous pourrez connaître repos et détente, car certains d’entre vous commencent à être vraiment fatigués des limitations de la troisième dimension. il sera temps pour vous de refaire connaissance avec vos pouvoirs spirituels et votre présence JE SUIS. Vous fusionnerez et vous redeviendrez des êtres ascensionnés. Vous devrez réapprendre à utiliser les différents aspects de la créativité, de la manifestions, et vos pouvoirs.

Vous n’aurez plus besoin de lutter au niveau de la survie. Vous aurez ce que vous désirez, instantanément manifesté par votre propre désir. Cela, tous les êtres ascensionnés peuvent le faire. Selon moi, une des particularités malheureuses de cette vie sur Terre ou dans la troisième dimension, est que tous ceux qui y sont soient si limités, soient esclaves de la nécessité de gagner leur vie pour payer nourriture et logement. Tout ceci prend tant de temps et d’énergie. Cela vous donne bien du mal et il vous reste très peu d’énergie, ne serait-ce que pour un minimum de travail et de service spirituels. Certains d’entre vous ont plus ou moins surmonté cette difficulté, mais la plus grande part de l’humanité lutte encore pour sa survie. Alors vous devrez vous habituer à avoir beaucoup plus de liberté.

Je crois que vous l’apprécierez. Vous devrez vous habituer à être reliés consciemment et constamment avec le Créateur. Vous travaillez dans ce sens maintenant. Certains font de grands pas en avant dans leur croissance. Néanmoins, jusqu’à votre ascension finale, vous aurez encore des restes d’ego limité et de densité autour de vous. Alors quelque soit l’état que vous atteindre (qui peut être un état de grande expansion) il se produira tout de même une transformation au dernier moment.

Retranscrit par Francesca du blog : http://francesca1.unblog.fr/ 

Extrait des canalisations de  Saint Germain, Sananda, l’Archange Mikael, et le Commandant Ashtar – Extrait de « L’escalier de cristal »- Guide pour l’ascension d’Eric Klein, introuvable en librairie. 

L’IMPORTANCE DE GARDER LE FOCUS

 

 

images (7)Depuis plusieurs semaines, tant les gens que je reçois en consultation que les courriels qu’on m’envoie des quatre coins de la planète me révèlent que nous entrons dans une nouvelle étape de notre cheminement spirituel. Selon Bianca Gaïa, si vous éprouvez différents symptômes physiques inexplicables, que votre corps semble secoué de « spasmes » énergétiques, que tout autour de vous semble aller soit trop vite ou trop lentement, c’est sans aucun doute que vous ne vivez plus seulement dans la troisième dimension. Les autres plans subtils s’inscrivent de plus en plus profondément dans vos cellules et votre réalité s’en trouve changée, d’une manière ou d’une autre. En perdant vos repères, en quittant la zone de confort de vos vieilles habitudes de « contrôle », vous laissez désormais la place à votre Quintessence afin qu’elle se manifeste de plus en plus dans votre vie. N’est-ce pas merveilleux ?

Les mois qui suivent sont ceux qui feront toute la différence sur la planète entre ceux qui disent OUI à leur plein potentiel illimité et ceux qui demeureront dans leurs résistances et leurs peurs. Il ne s’agit pas ici de juger ou de condamner qui que ce soit. Il s’agit d’une invitation, d’un défi lancé à toute l’humanité de « s’éveiller » à sa divinité intrinsèque. Si tous sont appelés, il importe de respecter la volonté de ceux qui choisiront de ne pas y répondre.

Depuis des millénaires, en Orient, les différentes traditions spirituelles préparent les peuples au grand changement planétaire. Or, en Occident, les civilisations davantage « matérialistes » ne savent pas comment réagir à ces bouleversements intérieurs comme extérieurs qu’on appelle « kria » ou « purification ». Il importe de trouver un langage et des symboles familiers pour expliquer ces nouvelles réalités auxquelles vous êtes confrontés.

Prenons un exemple qui, sans doute, vous permettra de mieux comprendre l’ampleur du défi qui vous est proposé. Imaginez une personne sportive, quelqu’un qui, chaque jour, fait un ou deux kilomètres de course de fond pour se maintenir en forme. Certains jours, cette personne rechigne à aller dehors parce qu’il pleut ou qu’il fait trop froid. Ce n’est pas trop grave. Sauter une journée ou deux d’entraînement ne fait pas en sorte que les muscles faiblissent et « s’encrassent ». Toutefois, quand on saute trois ou quatre jours, le retour sur la piste devient plus difficile. Le lendemain, le corps est ankylosé et courbaturé. C’est bien normal. Ça ne fait pas de vous un mauvais athlète, seulement un « AMATEUR ».

Maintenant, imaginez un coureur de fond qui s’entraîne pour les jeux olympiques, qui aspire à remporter la victoire, la « médaille » la plus importante de sa vie. Ni la pluie, ni la neige ne ralentiront son rythme. Tous les jours, assidûment, il se donnera à fond et pas juste dans la course, mais dans un entraînement global consacré entièrement à faire de son corps l’outil parfait et sans défaut qui ne le laissera pas tomber au moment crucial. Peut-il se permettre d’entraîner seulement ses jambes et d’augmenter sa capacité respiratoire et cardiaque ? Non ! Il doit aussi sculpter sa musculature, renforcer tous les muscles et tendons de son corps. En plus d’aller courir plusieurs heures par jour, il passera au moins autant de temps au gym sur les appareils de musculation, il surveillera son alimentation, prendra soin de son corps comme de la prunelle de ses yeux. Il SAIT que les résultats ne dépendent pas de l’état de la piste la journée de la course ou encore de la température, ni même de ses opposants. Il SAIT que tout dépend de lui. De sa VOLONTÉ, de son ASSIDUITÉ, de sa PERSÉVÉRANCE et, plus que tout, de sa capacité à GARDER LE FOCUS.

Croyez-vous qu’un athlète soit moins soumis à la tentation que vous ne l’êtes ? Tous les jours, les occasions de distraire sa concentration sont innombrables. Les raisons pour lâcher tout autant : un muscle déchiré, une mauvaise journée, une course intermédiaire échouée… Il serait tellement plus simple de perdre courage et de tout abandonner. Les épreuves extérieures sont parfois même plus faciles à surmonter que le découragement qui survient quand on ne se sent pas à la hauteur. C’est si facile de succomber à la tentation de se « taper sur la tête », de ne pas se croire assez bon, assez rapide, assez compétent, assez efficace… Autant de bêtises qui sapent la motivation, dispersent les énergies et détournent LE FOCUS.

Ce sont ces moments de doutes, de peurs et de résistances qui font le plus mal. Qui peuvent tout gâcher. Qui font la différence entre perdre et gagner, entre abandonner et persévérer. C’est à l’intérieur de vous que se joue toute la distinction entre l’athlète amateur et le PROFESSIONNEL.

Entre le simple disciple et le MAÎTRE en devenir. Entre l’humain et le MOI DIVIN.

Il importe de vous demander aujourd’hui, en ce moment même et à chaque instant de votre vie, à QUEL POINT VOUS INVESTISSEZ-VOUS DANS VOTRE DÉMARCHE SPIRITUELLE ? Qui croyez-vous être en ces moments cruciaux qui précèdent l’avènement de la Nouvelle Terre : un sportif de salon ou un athlète de la souveraineté absolue ?

Si vous aspirez à vivre dans un corps de lumière, comment traitez-vous votre corps physique, l’outil de votre ASCENSION énergétique ? Vous savez que votre corps physique est le TEMPLE que vous avez choisi de consacrer à votre ESSENCE DIVINE, comment en prenez-vous soin ? Vos besoins essentiels et vos objectifs personnels, comment y répondez-vous ? En y consacrant toute votre énergie ou en vous laissant distraire par tout ce qui est extérieur à vous ?

Si notre coureur de fond fait partie d’une équipe athlétique, il n’en demeure pas moins qu’il sera seul face à lui-même au moment crucial. Même s’il a droit à un entraîneur particulier, qu’il suit toutes les formations disponibles pour parfaire son style et sa performance, il n’en demeure pas moins que tout se joue AU-DEDANS DE LUI en premier lieu. Lui seul peut faire toute la différence. Votre corps physique et énergétique est alimenté par sept centres d’énergie principaux, les chakras. Chacun de ses chakras correspond à une sphère de votre existence qui alimente et assure son bon fonctionnement. Qu’il s’agisse de vos besoins primaires (santé, hygiène), personnels (sécurité, accomplissement), émotionnels (acceptation, libération), relationnels (appartenance affective et sociale), créatifs (expression et communication), cognitifs (intellectuels et intuitifs) ou spirituels (paix et illumination) – dans cet ordre du premier au septième chakra – nul besoin ne peut être nié, sublimé ou oublié.

Cessez donc de vous « cacher la tête dans le sable ». Si vous croyez « être prêt » à assumer entièrement votre divinité, à entrer définitivement dans la cinquième dimension avec « l’ensemble » de ce que vous êtes, demandez-vous donc s’il reste des « sphères » de votre vie à faire fleurir, à laisser s’épanouir, dans lesquelles investir du temps et de l’énergie pour « faire toute la différence ». Vous n’êtes plus de simples amateurs, le temps des « en-JEUX planétaires » arrive. Serez-vous prêt ?

Malgré tout ce qui brasse au-dedans comme à l’extérieur de vous, l’important c’est de GARDER LE FOCUS ! De ne pas vous laisser distraire, de ne pas donner votre pouvoir aux autres, de ne plus faire de « concessions », c’est-à-dire ne plus « céder » une partie de vous-mêmes aux autres, pour leur « faire plaisir ». 

Affirmez haut et fort QUI VOUS ÊTES ! Prenez le temps de vous intérioriser, de libérer vos peurs et vos tensions, de répondre à vos besoins essentiels et d’écouter votre ressenti. Ne cédez plus aux anciennes dualités du bien et du mal, de la noirceur et de la lumière. SOYEZ PUR AMOUR. Dans tout ce que vous ÊTES, dans tout ce que vous DITES, dans tout ce que vous FAITES. Ceci est l’ultime entraînement. Il n’y a plus de place pour le jugement, les limitations et la négation de QUI VOUS ÊTES VRAIMENT ! 

Il ne s’agit plus de vous élever, mais bien d’ACCUEILLIR et d’INSCRIRE votre filiation divine dans TOUTES VOS CELLULES, dans TOUS VOS CHAKRAS, dans TOUT VOTRE ÊTRE. Devenez un ATHLÈTE PROFESSIONNEL de l’AMOUR et de l’ALLÉGRESSE dans TOUTES LES SPHÈRES DE VOTRE VIE. Consacrez-y tous vos efforts, toute votre énergie, tout votre temps et VOYEZ LES MERVEILLES S’ACCOMPLIR DEVANT VOS YEUX !

Message de Bianca Gaïa, canalisé par Diane LeBlanc, le 27 avril 2005

Message contact Pléiadiens

téléchargement (7)

 

 

 

Bienvenue, mes amis. Je suis Alcheringa. Il y a longtemps que j’attends cet instant, je suis heureux d’être ici. Je connais chacun de vous depuis bien des vies. Voyez-vous, nous sommes tous connectés aux mondes des étoiles. Les représentations gravées dans ce rocher sont une source de curiosité  pour beaucoup, chacun ayant le sentiment qu’elles ont été faites par des êtres d’un autre monde.  C’est d’ailleurs le cas pour une bonne partie d’entre elles. Il y a des millions d’années, des êtres venus d’autre part, d’autres étoiles, ont visité la petite planète Terre. Ils ont influencé l’évolution génétique de ses créatures, comme celle des poissons, des mammifères et des insectes. C’est une planète en tout lieu habitée de forces de vie. Vous en êtes conscients, bien entendu. Il y a beaucoup de choses à expliquer mais le moment n’est pas encore venu. L’information arrivera graduellement car notre projet est plus important. Chacune des pièces trouvera la place qui est sienne dans l’ensemble jusqu’à former un vaste tableau, lequel sera reconnu et compris par ceux qui demeurent dans ce monde. Il existe pour tous un besoin manifeste d’appréhender la mère que vous nommez la Terre et qui nourrit chacune des vies qui l’habitent. Grande est la nécessité d’aimer et respecter la Mère Terre, de prendre soin d’elle. Je sais qu’au plus profond de son être chacun de vous trois l’admet et nous aidera à diffuser et répandre cette connaissance. Quelqu’un a une question à poser ? 

- Y a-t-il autre chose que nous devrions savoir au sujet de ce site? demanda Gerry. 

A-t-il besoin de protection ?

- Cet endroit a, de tout temps, été protégé. Nous continuerons à le faire jusqu’à ce que vienne le moment de le révéler au public. Ce lieu fort ancien détient les clés d’une ambition plus vaste. Ces images intégreront et accéléreront l’évolution de ceux, fort nombreux, qui se souviendront. C’est encore trop tôt, mais le moment approche.

- Y a-t-il quoi que ce soit que vous voudriez que nous fassions?

- En réalité, mon fils, vous répondez déjà à notre inspiration. Vous vous êtes spontanément offert à guider ces personnes, et pas seulement aujourd’hui pour cette rencontre que nous avons souhaitée. Il y aura beaucoup d’autres occasions où vous réaliserez que des mains invisibles sont à I’œuvre. Vous n’avez aucune raison de vous inquiéter, nous savons que vous désirez servir. Soyez attentif, mon enfant. Faites face aux problèmes à mesure qu’ils se présentent. Vous n’êtes pas seul : vous recevez une aide considérable sur de nombreux plans. Nous vous pousserons parfois un peu plus loin que ce dont vous avez l’habitude, il ne vous sera néanmoins jamais demandé d’aller au-delà de vos capacités. Sachez que dès que chacun de vous fait un pas dans sa vie, nous sommes avec lui.

Nous, du monde de la Lumière, venons à vous avec amour depuis une dimension divine. Nous vous demandons de ne pas avoir peur. Nous sommes prêts à vous assister et à répondre à vos appels. D’une manière ou d’une autre, vous serez toujours soutenus. Il n’y a rien d’autre à dire, à ce stade, que de vous inviter à continuer sur votre lancée. Je vais maintenant vous laisser et vous remercier de m’avoir accueilli aujourd’hui. Notre rencontre ici n’a rien d’une coïncidence, les choses vont bientôt évoluer ainsi que vous vous en rendrez compte. Que Dieu vous bénisse tous.

La présence d’Alcheringa s’estompa, me laissant flotter dans une chaude énergie. Gerry se leva, nous demandant de le suivre. Nous escaladâmes la montagne de Whale Rock, qui domine les eaux de Brisbane et, au-delà, Broken Bay. C’est un rocher plat présentant des marques très distinctes de pierres taillées dans ses parois. Nous dûmes, Karen et moi, baisser la tête dans notre progression tant était puissante la sensation de passer sous quelque chose. Au même instant, nous levâmes les yeux l’une et l’autre mais il n’y avait rien, bien sûr.

Etait-ce l’expression de notre imagination? Peut-être pas. Pourquoi avions-nous toutes les deux expérimenté les mêmes réactions à cet endroit ?

Mon cœur se mit à battre plus vite. Gerry confia être venu à cet endroit des quantités de fois, et l’avoir utilisé comme lieu de guérison. Des familles aborigènes avaient habité la zone alentour et pris leurs repas exactement là où nous nous tenions. Un côté du site était réservé aux affaires des hommes et l’autre aux affaires des femmes. Il nous montra ensuite une partie du rocher creusée comme pour servir de berceau. Les femmes aborigènes, il y a bien longtemps, auraient utilisée cette cavité pour enfanter. Karen décida de s’y allonger. Quelques minutes plus tard, elle semblait s’être endormie et ses yeux se mirent à bouger rapidement derrière ses paupières closes ainsi qu’ils le font quand nous rêvons. Je l’observai avec curiosité pendant un moment, puis elle se redressa, assise très droite et les yeux grands ouverts.- Qu’as-tu ressenti? lui demandai-je.- L’extase de l’accouchement, répondit-elle embarrassée, et en même temps, j’avais le sentiment d’être abandonnée tout en sachant que je n’étais pas seule … Gerry se rapprocha d’elle et la fixa avec des yeux soudain devenus immenses.

- Et le bébé ? interrogea-t-il.

- Je… je ne sais pas vraiment, bredouilla-t-elle d’une voix tremblante, prise de court par la question. A nouveau je fus habitée par la même sensation que j’avais éprouvée plus tôt, juste avant ma communication avec Alcheringa, d’être détachée de la réalité, sauf que cette fois c’était autre chose. Notre ami avança jusqu’au bord de la plate-forme surplombant Broken Bay. La nuit commençait à tomber et des lumières scintillaient en contrebas, dans la ville toute proche. Il se retourna et m’invita à le rejoindre. Puis il désigna la mer, une lueur perplexe dans le regard :

- Vous voyez l’endroit où se trouve ce petit bateau au milieu de la baie? déclara-t-il. Pour moi, c’est là que le vaisseau a coulé. Concentrez-vous sur lui, Valérie. S’il vous plait, essayez de retrouver la mémoire de cet événement. Instantanément la vision de mon existence dans ce temps lointain auquel se référait Gerry me parvint, lumineuse. Je pouvais la revivre par les yeux et les sentiments de qui j’étais alors : je vis mes mains qui se tendaient vers la surface de l’océan en même temps que le désespoir frappait mon cœur de plein fouet.

J’entendis des hurlements de terreur, des cris et des gémissements. Je ressentis le besoin impératif de me libérer de la douleur, de la peur et de la terrible sensation de perte qui  s’abattaient sur la personne que j’étais à cette époque. Le paysage était complètement différent de ce qu’il est aujourd’hui. Plus tropical, plus luxuriant et plus dense. La chaleur me suffoquait et je haletais dans l’air épais et presque liquide, comme si je respirais sous l’eau. Chaque souffle m’était douloureux. Mes bras tendus longs et décharnés étaient recouverts d’une peau d’un blanc bleuté presque transparent. Je sentais que ma tête était allongée. Un terrible sentiment d’accablement s’était emparé de moi : mon époux, mes enfants et un grand nombre de mes amis avaient été tués ! Comment une telle chose avait-elle pu se produire ?

L’incrédulité laissa la place à une forte impression de trahison, puis à la montée de la colère, expérience émotionnelle que l’être de ma vision n’avait jamais connue auparavant. Puis je pris du recul par rapport au courroux que cette femme vivait alors pour revenir à ma réalité propre, celle de Valérie. A mes côtés se tenaient Karen et Gerry, pantelants, au bord des larmes. Apparemment, nous venions de partager tous les trois et simultanément une sorte de traumatisme de groupe subi en un autre temps à Whale Rock.

Le voile alors se déchira davantage et des souvenirs plus précis affluèrent : je découvris que nous arrivions des Pléïades/Lyre, bien que notre origine première était un endroit dont le nom ressemble à Altaah. Nous étions venus paisiblement en mission divine sur la planète Terre et nous avions été attaqués par des êtres qui n’appartenaient pas à la lumière d’Amour, loin, en dessous de nous, une soucoupe pareille à un vaisseau spatial gisait, brisée, dans les eaux de la baie. La frayeur des occupants du vaisseau, gravement blessés et traumatisés, leur désespoir, résonnaient en moi comme si je partageais leur conscience. C’est alors que des dauphins apparurent en réponse aux appels à l’aide non formulés, poussant quelques personnes vers le rivage. Un autre vaisseau, celui sur lequel j’étais arrivée, planait au-dessus de la soucoupe accidentée, enquête des survivants. Exposés aux radiations du soleil de cette époque qui perçaient fortement malgré l’atmosphère poisseuse, ceux qui étaient déjà sur la berge hurlaient de douleur en cherchant un refuge pour se protéger, leur corps ne pouvant supporter ce genre d’émanations. Certains avaient subi de terribles lésions et je partageais directement leur agonie. Mes sens étaient chancelants et je tournai la tête.

D’autres, derrière moi, assistaient à la scène avec la même horreur, ils étaient tous extraterrestres, comme moi. Une personne du nom d’Eleura appartenait à notre groupe. Son mari, Ujeshet, était coincé sous une barre de métal qui s’était détachée du pupitre de commande du vaisseau gisant maintenant au fond d’un océan inconnu, Eleura attendait un enfant et elle « acheminait » la conscience du tout petit être vers Ujeshet tandis que celui-ci lui demandait télépathiquement : « Et le bébé? »Je me reliai à Ujeshet, lui adressant amour et sympathie.

Tandis qu’il me renvoyait son amour, une bruyante explosion se fit entendre. La vision s’arrêta et je fus instantanément de retour dans l’air du crépuscule de Whale Rock, mon regard plongé dans les yeux de Gerry Bostock. L’espace d’un bref instant, nous avions été, Gerry et moi, connectés par l’esprit comme je l’avais été avec Ujeshet dans cette autre vie : le Gerry de maintenant était l’Ujeshet de cet âge reculé. Je me retournai vers Karen et la même connexion s’établit : Karen était Eleura. Nous nous regardâmes les uns les autres, réalisant la raison de notre présence en ces lieux : nous devions y revenir afin de nous souvenir. Une merveilleuse étreinte scella notre réunion. Nous étions de vieux amis ayant réintégré ensemble la Terre d’aujourd’hui pour y vivre ce moment précis. Dans l’air du soir pourtant glacial, nous étions imprégnés de la chaleur de l’Amour Divin, au-dedans comme au dehors. Je me sentis bénie pour l’éternité quand nous joignîmes nos mains aux poignets des deux autres pour former deux triangles superposés en une ancienne forme de salut, origine de l’Étoile de David.

Nous levâmes nos bras entrecroisés vers les cieux dans un geste d’action de grâces. Loin, si loin, au-dessus de nous, la douce lumière des Pléiades brillait dans la nuit, caressant nos visages et séchant nos larmes comme le ferait une mère aimante en retrouvant enfin ses enfants depuis longtemps disparus. Dans le délicat et subtil moment de cette apaisante étreinte, nous reçûmes la guérison.

 

Extrait de « Contacts Avec Les Pléiadiens : La Mission Du Rexégéna » recopié par Francesca    – paru aux éditions Hélios par Valérie J. Barrow 

Histoire des Zéta-Réticuliens (vague Pléiadienne 6)

Histoire des Zéta-Réticuliens (vague Pléiadienne 6) dans PLEIADIENS (TERRE) images-17Bien que l’évolution de leur race ne se soit pas déroulée de manière linéaire, nous raconterons les évènements de manière linéaire. Commençons en arrière il y a de cela des centaines de milliers d’années dans le système de la Lyre. Les racines de la race humanoïde dans notre secteur de la galaxie ont toutes émergé à partir du système de la Lyre. Les Zeta-Réticuliens ne font pas exception. 

Commençons dans le système de la Lyre quand la civilisation fleurissait et que les nouvelles cultures explosaient à travers le cosmos. La variété des cultures que ces premières humanités avaient créé était vaste. Il y avait une planète que nous appellerons la planète Apex que nous citerons comme l’ancienne origine de la race Zéta-Réticulienne.

La planète Apex était très similaire à la Terre. Les êtres vivants sur Apex étaient un mélange génétique comme nous le sommes nous-mêmes, parce que les premières races Lyriennes avaient déjà commencé à coloniser. Apex est devenue un mélange des génétiques des races Lyriennes. Aussi leur société manifestait une grande quantité d’individualité et d’imprévisibilité. Ces caractéristiques étaient mêmes plus prononcées qu’aux jours présents de ce qu’est la Terre. Il y avait ceux qui étaient pacifiques. Il y avait ceux qui étaient guerriers. Il y avait ceux qui étaient orientés sur la technologie et ceux qui rejetaient la technologie en faveur de la spiritualité intérieure. Chaque tendance à laquelle on pourrait imaginer était présente sur cette planète Apex, bien plus dramatiquement que ça ne l’est sur notre présent plan terrestre. 

Leur culture fleurissait depuis des milliers d’années. Cependant, sous la surface des masses de conscience il y avait une grande disharmonie parce que la croissance spirituelle de la planète n’était pas en parallèle avec la croissance technologique de ses habitants.

Le gouffre a commencé à s’élargir. Sur la surface de la planète le cataclysme a commencé : toxicité importante et irradiation grave des explosions atomiques encore plus destructrices que sur notre planète aujourd’hui. Il y avait toujours plus de pollution. L’atmosphère a commencé à se détériorer et la vie végétale a été par voie de conséquence rapidement incapable de produire assez d’oxygène pour continuer le cycle du dioxyde de carbone/oxygène qui gardait l’écosystème en équilibre. 

Il y avait ceux qui dans le système étaient conscients de ce qui se passait. Ils ont commencé à prendre des mesures pour préserver la vie.

Ils ont construit des abris souterrains et se sont préparés pour la destruction totale de la surface de leur planète. Ils ne savaient pas si cela allait se produire, mais ils voulaient être en sécurité. Ils savaient qu’ils avaient une marge de sécurité et que s’ils étaient préparés, leur race survivrait. Ils commençaient à apprendre à utiliser des sources d’énergie alternatives qui pourraient être utilisées en souterrain sans dépendre de la lumière solaire ou de l’oxygène de la surface. Donc, ils ont créé un monde qui était totalement indépendant de l’écosystème de surface. 

La préparation s’est déroulée sur plusieurs générations. Ils étaient clairvoyants, parce qu’ils étaient certains que ce changement devait se produire. Ils se sont ralentis et ont bougé lentement. Ils ont commencé à voir qu’ils évoluaient intérieurement à un rythme si rapide que la taille du crâne Apexien s’est rapidement accrue. Le processus de naissance naturelle est devenu difficile, parce que la taille du crâne était en expansion plus rapidement que le pelvis femelle ne pouvait s’y adapter. Aussi il y eut de nombreux décès durant les naissances, à la fois de la mère et de l’enfant. Puisque ce que nous appelons la césarienne ne faisait pas partie de leur système de croyance, ils étaient face à une crise de leur espèce à coup sûr. 

Ils étaient face à un dilemme. Leur population diminuait. Il est devenu évident qu’ils devaient se préparer pour une catastrophe planétaire de même que la mort de leur propre espèce.

Alors ils ont commencé à mettre en œuvre des techniques de clonage afin de ne plus être dépendants du processus de naissance.

Ils pourraient ainsi véritablement reproduire leur espèce en laboratoire sans la nécessité de l’acte de reproduction, de la conception ou de la naissance par voie naturelle. Ils ont présumé que cette technique leur permettrait de se conserver. 

Les Apexiens essayèrent d’inverser certaines des conditions négatives qui se produisaient sur la surface de la planète avant d’avoir pris refuge en sous-sol. Cependant, cela était allé trop loin. Beaucoup d’Apexiens mourraient de maladies résultant de l’irradiation ou de la pollution de l’air. Ils savaient qu’il était temps de se réfugier dans le sous-sol de leur planète. 

Petit à petit, ces individus ont poursuivi leur évolution sous la surface de la planète et ont commencé à habiter des villes souterraines. C’était un grand choc pour beaucoup. Imaginez-vous savoir que vous ne pourrez plus jamais regarder le ciel à nouveau… que vous ne pourriez plus jamais vous allonger sous les étoiles…. Que vous serez piégés dans un environnement rocheux pour le reste de votre vie. Imaginez la peur et la douleur que ces gens éprouvaient. 

Finalement, ils sont tous descendus dans le sous-sol. Ils ont appris à s’adapter. Grâce à leurs capacités de clonage (sur lesquelles ils avaient travaillé pendant 100 de leurs années), ils ont commencé à comprendre comment un corps pourrait s’adapter à un nouvel environnement comme le leur. Ils ont commencé à altérer leur système génétique de manière à ce que lorsqu’un bébé naissait, il était bien adapté à l’écosystème souterrain. 

Ceci a occasionné la restructuration de leurs corps de manière à absorber des fréquences lumineuses au-delà du spectre visible, et  transformé ces fréquences en chaleur.

Ceci requerrait un mode de fonctionnement du corps complètement différent et un nouvel apprentissage de la manière d’absorber des nutriments. Leurs corps ont commencé à apprendre à ingérer des nutriments à partir de quelques rochers luminescents souterrains.

Ils avaient apporté de la surface des plantes luminescentes aussi. Ils étudiaient ces plantes (basées sur la chlorophylle) et se sont rendus capables d’incorporer ces caractéristiques.

Tout ceci s’est produit durant des centaines d’années. Beaucoup d’Apexiens sont morts.

Il y avait des succès et des échecs. Ils sont finalement arrivés jusqu’au point où la population s’est accrue et le taux de décès a diminué. Les méthodes par lesquelles ils absorbaient les nutriments et les recyclaient dans l’écosystème sont parvenues à une symbiose et se sont équilibrées. Ils savaient qu’ils pouvaient survivre de cette manière durant une période indéfinie de temps. 

Alors que ceci se passait sous la surface de la planète, des changements profonds eurent lieu en surface. Les Apexiens ne réalisaient pas que la toxicité de la planète avait mis en marche une réaction en chaîne. Les radiations puissantes avaient commencé à détruire le champ énergétique planétaire sur un niveau subatomique. Ceci créa un voile électromagnétique dans le tissu spatio-temporel entourant la planète Apex. Pendant qu’ils étaient sous le sol, Apex changeait en fait de position dans le continuum espace-temps, à cause de la destruction dramatique de l’énergie subatomique. 

Le temps et l’espace, c’est un peu comme un fromage suisse. Une planète est connectée à travers une série de réseaux multidimensionnels et de passages vers d’autres zones de notre galaxie. Quand ce voile a commencé à s’étendre autour de leur planète, elle s’est déplacée à travers le tissu spatio-temporel vers un autre continuum espace-temps qui était à une distance importante de son point d’origine.

Nous terriens, nous avons appelé cette zone « le groupe d’étoiles de Reticulum ».

La planète Apex a été insérée dans le système Reticulum autour de l’une des plus faibles étoiles de ce groupe d’étoile. Ceci s’est produit simplement parce que le glissement planétaire a suivi le tissu spatio-temporel. Les Apexiens souterrains étaient totalement inconscients de ceci et ils continuaient leur vie sous la surface. Ils ont continué de sauvegarder leur espèce. 

Si quelque chose de ce type se produisait sur terre, il y aurait plusieurs factions de peuples vivant sous terre qui n’auraient aucune communication les unes avec les autres. Ces factions pourraient développer des cultures très différentes au cours de centaines d’années. C’est ce qui s’est produit sur Apex. Ces différentes factions représentaient les variations qui ont été observées dans le groupe des Zéta-Réticuliens. Quelques individus disent qu’ils sont très négatifs ; d’autres disent qu’ils sont bienveillants. Mais en fait ce n’est pas si noir, ni si blanc que cela.

Au cours des centaines d’années pendant lesquelles ils furent confinés en sous-sol, ils ont délibérément manipulé leurs organismes pour qu’il s’adapte à leur environnement souterrain. Ils se sont fait devenir eux-mêmes moins grands qu’ils ne l’étaient originellement afin de pouvoir faire un meilleur usage de l’espace disponible dans les cavernes. C’était seulement une volonté de conservation. Puisqu’ils ne procréaient plus physiquement, leurs organes de reproduction se sont atrophiés. Leurs organes digestifs se sont atrophiés parce qu’ils ne prenaient plus de nutriments solides. Ils avaient muté pour pouvoir absorber des nutriments à travers la peau. Leurs yeux se sont adaptés à l’environnement à travers la mutation de la pupille qui s’est mise à couvrir tout l’œil en entier. Ceci leur permettait d’absorber certaines fréquences lumineuses de lumière au-delà du spectre visible. Ils devaient le faire de manière à faire une utilisation optimale de leur environnement souterrain. La description de leurs changements est générale, puisque les différentes factions, isolées les unes des autres, ont eu des altérations légèrement différentes dans leur structure génétique. 

Durant cette époque, ils ont réalisé ce qu’ils avaient fait à leur planète. Ils en ont conclu que les émotions étaient largement responsables, aussi ils ne se sont plus autorisés d’émotions durant leur existence. Ils ont également décidé qu’ils ne permettraient plus de diversité dans leur culture. Aussi ils ont délibérément supprimé les variations dans les réactions émotionnelles aux différents stimuli. Ils étaient inflexibles sur le fait que leurs passions ne devaient plus jamais les diriger.

Ils ont commencé à créer une structure neurochimique dans laquelle chaque stimulus externe produisait la même réaction dans chaque individu. Ils sentaient que ceci leur permettrait d’abolir le sens de l’individualité dans une personne et d’éliminer les passions et les désirs guerriers de leur culture passée. 

D’une manière générale, les factions souterraines séparées ont suivi le même raisonnement. La plupart d’entre eux se sont adaptés biologiquement de la même manière. Ce fut une progression naturelle : ils suivaient une équation. Mais la différence entre les factions était plus appréciable au niveau de leurs orientations philosophiques. 

Chaque faction avait différents points de vue à propos du sens de l’existence. Les uns, que nous appellerons les Zéta-Réticuliens neutres sont les plus doux et bienveillants. Les autres que nous pouvons appeler les Zéta-Réticuliens négatifs proviennent d’une faction qui était intéressée par le gain du pouvoir. 

Ils ont intégré ce désir à partir des racines Lyriennes dans leurs mutations. Il y a d’autres groupes que nous avons appelé les « Gris » qui étaient du monde Apex mais qui ont des structures génétiques légèrement différentes.

Les extra-terrestres qui jouent un rôle dans les histoires d’abduction (prélèvements d’organes), viennent principalement de cette planète Apex. C’est pourquoi il y a tant de controverses pour savoir qui fait quoi. 

Bien qu’ils soient de la même lignée, leurs motivations sont assez variées.

Finalement les Apexiens ont réalisé qu’un temps suffisant s’était écoulé et qu’ils pouvaient revenir à la surface de leur planète. L’atmosphère n’avait pas été totalement régénérée, aussi leur temps de retour sur la surface de leur planète fut de durée limitée. Mais ils s’autorisèrent à émerger. 

Quand ils l’eurent fait, ils ont eu un choc. En observant le champ des étoiles, ils virent que leur planète avait changé de position dans le cosmos. Les étoiles étaient différentes. Les astronomes qui avaient étudié les cieux sur les cartes durant leur retrait de la surface étaient étonnés. Ils ont alors compris ce qu’ils avaient fait. Les Zéta-Réticuliens les plus pacifiques étaient maintenant fermement déterminés à s’unir pour retrouver ce qu’ils avaient perdu durant leur période souterraine. Aussi ils ont diligemment appris à comprendre les pliures de l’espace-temps. Ils ne savaient même pas où ils étaient. Ils voulaient savoir ce qui s’était passé. Ils voulaient apprendre sur eux-mêmes à travers d’autres cultures. Leur volonté était que personne d’autre ne recommence ce que eux-mêmes avaient fait. A cette époque, ce fut leur première motivation. 

Les autres, les plus négatifs, ou groupes au service-de-soi (égocentrisme), ont également émergé à la surface de la planète et réalisé ce qu’ils avaient fait. Alors , les Zéta-Réticuliens du groupe négatif se sont donnés les moyens, à l’aide de la technologie qu’ils avaient par le passé, de construire des vaisseaux et de voyager vers d’autres planètes du système Reticulum où ils ont développé leur culture.

Ils ont réussi à explorer l’univers, bâtissant des colonies dans plusieurs systèmes incluant Orion (à Bételgeuse) et dans le système ternaire de Sirius. 

Sur le plan de l’incarnation, un bon nombre d’entre eux sont sur la Terre aujourd’hui. Plusieurs des Apexiens qui ont disparu étaient opposés à l’idée de manipuler la structure génétique Apexienne. Mais en même temps, ils étaient inflexibles sur le refus de pollution et de toxicité et ils savaient que le planète Apex devait changer. Aussi, ils se sont incarnés à travers la famille galactique, spécialement quand ils ont vu une planète dériver vers le même genre de destruction que celle qu’ils avaient engendré dans leur passé.

C’est leur souhait de partager leur expérience de la catastrophe passée de manière que d’autres n’aient pas besoin de tout recréer.

Après qu’Apex ait glissé vers le système Reticulum, les Zétas ont parcouru des milliers d’années d’évolution. Ils ont été si longtemps dans Reticulum que la planète Apex est seulement un lointain souvenir pour eux. 

Les Apexiens possédaient des vaisseaux au moment de leur catastrophe, et ils auraient pu partir s’ils l’avaient voulu. Mais comprenons leur nature : ce sont des pionniers. Ils avaient les mêmes motivations que les individus qui ont colonisé l’Amérique. Même quand les pionniers étaient face aux menaces indiennes, ils ne voulaient pas partir. Les Apexiens ont vu ceci comme un grand challenge. Ils ont ressenti qu’en allant sous le sol et en changeant leur espèce, ils pourraient guérir leur passé. Ils ne voulaient pas tout recréer à nouveau. La majorité d’entre eux se disaient que s’ils partaient ailleurs, ils continueraient à recréer le même schéma. Certains d’entre eux sont partis et sont allés dans les systèmes de la Lyre, mais seulement en petit nombre.

Pour la plupart, ils sont restés, sentant que c’était une opportunité de guérir leur société. 

Leur cerveau grandissait de plus en plus et la structure de leur œil aussi car leur désir de connaissance facilitait l’élargissement de la pupille. Mais ils se sont aussi génétiquement modifiés. Sur une longue période de temps, cela s’est passé naturellement parce que la surface de leurs yeux n’était pas assez large pour capter la lumière nécessaire. De même les Lyriens qui étaient leurs ancêtres avaient des yeux plus larges que les humains terriens. 

Aujourd’hui leur planète Apex est toujours dans le Reticulum. Les cavernes souterraines servent toujours de foyer à beaucoup d’entre eux, bien qu’un bon nombre passe son temps dans leurs vaisseaux spatiaux. 

Dans l’état actuel de notre utilisation de la puissance atomique, il n’est pas encore possible d’en arriver là, mais en continuant à utiliser l’atome sans évoluer de la connaissance atomique vers autre chose, nous pourrions parvenir à ce même scénario. 

Il faut comprendre qu’il y a une certaine échelle d’évolution qu’une civilisation doit suivre. Nous sommes maintenant arrivés à un niveau critique avec le nucléaire. Il y a une évolution de l’utilisation de la technologie atomique qui nous amène au seuil dangereux. Nous en sommes au point où l’on peut décider de nous éloigner de ce niveau dangereux. Nous devons décider si nous allons suivre le processus d’évolution naturelle qui éloigne de la puissance atomique. 

La plupart des Zéta-Réticuliens actuels sont quasi-physiques et d’autres non physiques. Cet état provient de leur évolution souterraine, mais aussi de leur avancée technologique, qui leur permet de muter physiquement.

images-18 dans PLEIADIENS (TERRE)Ils peuvent aller jusqu’au point non physique. Cependant, ils ne désirent pas quitter le plan physique parce qu’il y a encore quelque chose qu’ils ont besoin d’apprendre. 

Il ne faut jamais publier qu’il y a différentes factions de Zétas. Quelques uns d’entre eux sont altruistes. D’autres sont ici uniquement pour leurs propres besoins, et ces raisons peuvent être positives ou négatives, ou bien un intermédiaire entre les deux.

Ils veulent certaines choses de notre part dont ils pensent manquer. Ils pensent qu’ils ont commis des erreurs dans ce qu’ils ont éliminé à travers le clonage. Ils essaient maintenant de nous observer pour apprendre comment ils peuvent intégrer ces choses en eux-mêmes. 

D’une certaine manière nous pourrions dire que nous sommes leur passé de même qu’ils sont notre futur. C’est comme si à chaque coin où ils tournent, ils sont face à nous. Nous représentons leur passé, nous représentons aussi leur seul espoir de futur. 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans la vie humaine. 

Utilisation de la Flamme Violette

 

 

Utilisation de la Flamme Violette dans LEMURIENS de TELOS aaLa nature même de son travail est de purifier la substance et les énergies de la vie. Vous pouvez la visualiser en méditant et demander qu’elle vienne à votre aide. Vous pouvez également l’utiliser en employant diverses formules de communication, par exemple des demandes intenses et des prières. Tant que vous demeurez dans la vibration d’amour en vous y livrant, la technique portera ses fruits.

 Il vous est aussi possible de la respirer par chaque cellule, atome et électron de votre corps. Grâce à elle, chaque pensée ou sentiments dans votre champ aurique peut être nettoyé et purifié. Soyez créatifs ; composez vos propres prières et invocations. Quand celles-ci émanent du brasier de votre coeur, elles sont plus puissantes que celles qui sont rédigées par d’autres. En effet, les prières composées par d’autres leur conviennent mieux à eux. Travaillez avec cette flamme chaque jour et attendez-vous à ce que des miracles surviennent sur votre chemin. 

Voici un exemple d’une prière très puissante que vous pourriez réciter :

« Au nom du JE SUIS de mon être, au nom de Dieu, j’en appelle à l’action de la Flamme violette de transmutation, de compassion et de pardon dans mon champ aurique, pour nettoyer et purifier chaque pensée et sentiment de mon plexus solaire et de tous mes chakras. Je sollicite l’action du feu violet ; qu’il imprègne les cellules, atomes et électrons de mes quatre systèmes corporels dès maintenant et à chaque instant de ma vie, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours par semaine, afin de guéri les distorsions de mes champs énergétiques découlant de méprises passées et présentes. Je demande aux énergies de la flamme violette de guérir les dissonances de mes corps physique, émotionnel et mental. Je la prie d’agir à l’instant au cœur de mes champs subtils avec toute sa puissance. J’en suis reconnaissant.

Ainsi soit-il ».

 Vous pouvez formuler ce genre d’invocation ou composer votre propre prière. Visualisez cette flamme et inspirez-la en silence. Employez son souffle de manière consciente et soutenue pour la faire pénétrer dans votre champ aurique plus concrètement. Vous pouvez ensuite lui demander de soutenir cette action pour le reste de la journée ; ainsi, ses effets se poursuivront pendant que vous vous livrerez à vos occupations. L’action sera ininterrompue tant que vous demeurerez en harmonie. Chaque fois que vous invoquez une flamme divine et que vous demandez que sa dynamique persiste, son activité se poursuit jusqu’à ce que vous fassiez un geste dissonant sur le plan perceptible ; sa vibration cessera alors ; mais si vous faites la paix en vous-mêmes et si vous la ré-invoquez, elle se manifestera de nouveau. Tant que vous resterez en harmonie sur les plans de la pensée et des sentiments, la flamme continuera d’agir. Si vous subissez une situation désaccordée, vous devrez l’appeler de nouveau.

 Au cours du siècle dernier, les gens ne voulaient pas méditer. Par conséquent, nous avons formulé une série de décrets par lesquels plusieurs personnes sur cette planète invoquèrent la Flamme violette ou d’autres flammes pendant des heures et des heures ; malheureusement, pour nombre de gens, ce type de dévotion se détériora sérieusement. L’énergie du cœur étant absente, ils se mirent à ânonner sans aucune ferveur, à toute vitesse, persuadés que ce serait plus efficace pour eux-mêmes et la planète. Même si leurs intentions étaient bonnes et sincères, ce n’est pas ainsi que les choses fonctionnent. Mieux vaut réciter un décret ou une  prière une seule fois avec toute la ferveur dont votre cœur est capable et prendre le temps de façonner cette action avec amour, que de répéter mille fois la même prière, tel un perroquet. Si vous énoncez une invocation ou une prière, il faut que vous la ressentiez pleinement, que vous sentiez son énergie dans votre cœur et que vous la chargiez de votre amour, puis que vous laissiez la transformation survenir. Voilà la seule manière dont ceci fonctionne. Il s »’agit de prendre le temps d’amener cette énergie en vous chaque jour. 

 

Extrait de TELOS III – Message de Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – page 228

RACES GALACTIQUES : Lyriens (vague Pléiadienne1)

 

RACES GALACTIQUES : Lyriens (vague Pléiadienne1) dans PLEIADIENS (TERRE) images-12Dieu reconnaîtra les siens ! 

Il y a beaucoup de passage dans ce coin de la galaxie. Et pourquoi à notre époque ?

Qui sont-ils et que veulent-ils ? Pourquoi ont-ils quitté leur monde d’origine ?

Ce dossier  tente de mettre de la cohérence dans un domaine où la vérité et la désinformation sont inextricablement mêlées.  On ne peut dire ce qui est vrai ou faux en matière d’extraterrestres, mais en mettant à plat les diverses hypothèses, une « sombre clarté » émerge de la confusion stellaire.

Certains faits relatés ici sont pertinents, et d’autres moins crédibles, mais qui a sondé notre univers pour prétendre en connaître l’organisation et les habitants ?

Si cette énumération des profils de races extraterrestres peut nous ouvrir l’esprit à la complexité du sujet, c’est déjà une avancée.

Nous n’avons pas renoncé à mentionner des races vraisemblablement inventées, comme les Ummites – trop proches de « l’idéal jésuite » en matière de civilisation !

Hélas, nous n’avons pas retrouvé l’identité des contactés, sauf ceux qui sont mentionnés. Qu’importe, c’est ce qui est dit qui compte et non celui qui le dit. Certaines de ces histoires sonnent juste lorsqu’on les croise avec les mythes et avec l’actualité planétaire. D’autres paraissent spéculatives, mais malgré cela, elles peuvent servir d’outil de comparaison.

Quoi qu’on en pense, tout cela ne s’invente pas, et malgré nos projections trop humaines sur des êtres d’une autre nature, il faut admettre qu’il n’y pas de fumée sans feu.

Nous avons parfois ajouté une note pour compenser la naïveté de certaines allégations. 

Lyriens 

Origine   Constellation de la Lyre.

Les Lyriens sont les ancêtres originaux de notre lignée d’évolution. Il y a très longtemps les Lyriens étaient des êtres libres qui contrôlaient leur destinée et exploraient l’espace dès que leur technologie le leur a permis. A un certain moment ils sont tombés en désaccord et se sont scindés en groupes qui se sont battus dans des guerres violentes qui a détruit l’essentiel de leur société et de leur monde. Certains se sont échappés avant la fin et ont fondé des civilisations dans les Pléïades, les Hyades, et du côté de Véga.

Les premières sociétés terrestres étaient copiées de celle des Lyriens. Les Lyriens étaient venus observer la Terre à l’époque de l’Hyperborée, continent regroupant toutes les Terres de l’époque, avant que les humains ne commencent leur évolution physique.

Certains des Pléïadiens d’origine Lyrienne, après avoir reconstruit leur civilisation au cours de millénaires, sont venus plus tard et ont assisté à la création de sociétés auxquelles ils ont donné le nom de Lémurie et d’Atlantide.

Ils se sont installés et sont restés pendant la fin de la Lémurie et l’ancienne Atlantide, se mélangeant même avec les terriens et devenant eux-mêmes des terriens. Ceux qui ne se sont pas mélangés ont produit des technologies hautement développées et ont construit de magnifiques machines permettant des conforts et des améliorations de la vie de tout genre. A nouveau ils se sont divisés en deux camps qui sont entrés en guerre se concluant en une destruction totale.

Les survivants sont partis dans l’espace reconstruire leur civilisation et ils font partie de ceux qui nous visitent à l’heure actuelle occasionnellement. Certains sont partis vers Erra et les Pléïades, d’autres dans notre système solaire sur la 5ème planète appelée Melona (maintenant détruite) sur laquelle ils se sont installés et mélangés avec une forme de vie humanoïde locale ; c’était la faction la plus belliqueuse qui s’était installé là bas et les guerres reprirent avec pour résultat la destruction de la planète (maintenant devenue ceinture d’Astéroïde). Les survivants sont partis pendant des millénaires puis sont revenus sur Terre se battre, puis repartis, etc. Leurs descendants sont aujourd’hui des observateurs de la Terre et de leurs descendants génétiques survivants.

Longtemps après, une autre vague de Pléïadiens est arrivé voir les descendants des ancêtres Pléïadiens survivants de la guerre.

Ils se sont eux aussi mélangés aux terriens et ont aidé l’humanité à exploiter ses capacités et à créer une technologie nouvelle. Cette société est devenue la nouvelle Atlantide qui a accru son niveau de science jusqu’à voyager dans les airs, sous l’eau, etc, avant que sa civilisation soit détruite par une guerre en surface. Les Pléïadiens modernes sont des descendants d’une faction pacifique de même que les Végans.

Les Lyriens longtemps rebelles et destructeurs sont maintenant devenus pacifiques et ont atteint un haut niveau spirituel. Ils ne sont impliqués dans aucun conflit. Ils sont les ancêtres responsables des différentes races terrestres actuelles. 

Les descendants des Lyriens qui ont longtemps été en conflit se préoccupent maintenant de nos tendances belliqueuses et guerrières et se sentent une responsabilité spéciale envers nous parce que nous reflétons leur tendance originelle au conflit. Ils ont détruit leur civilisation plusieurs fois, et perdu leurs avancées technologiques à chaque fois. Ils ont beaucoup perdu dans leur histoire guerrière. Ils s’étaient installés sur Uyne ( ?), autre planète qui a explosé suite à des guerres nucléaires qu’ils avaient provoqué (c’est la ceinture d’astéroïde actuelle entre mars et Jupiter) d’où leur inquiétude aujourd’hui dans notre utilisation de la puissance nucléaire.

Les Lyriens sont aidés dans leurs actions actuelles par les Pléïadiens et les Végans qui sont tous de leur famille génétique. Les Lyriens sont parfois en avance et parfois en retard sur certains points technologiques, suite à leurs destructions successives, et ils sont aidés sur certains points par leurs cousins les Pléïadiens et les Végans. Les Pléïadiens leur fournissent leur merveilleuse technologie ; ils ont d’ailleurs étaient eux-mêmes aidés par les DALs, et les Lyriens les aident en retour à d’autres niveaux. Les Végans les aident à retrouver leurs anciennes sciences à en trouver de nouvelles. Notre technologie émergente attire leur attention, et surtout la manière dont nous allons l’utiliser.

Nous, les Pléïadiens et les Végans ainsi que certains humanoïdes des Hyades sommes tous des descendants Lyriens et nous sommes liés par cet héritage commun. Les visiteurs Lyriens actuels qui ont une haute spiritualité essaient d’annuler certains des effets laissés par leurs ancêtres beaucoup moins spirituels.

Ils ont évacué leur planète d’origine depuis 22 millions d’années et ils ont migré de nombreuses fois depuis. Des milliards de formes de vie leur sont connues à travers l’univers. Ils ne croient pas en un créateur, mais en la Création comme Cause Première. 

Lieu de vie : Gravité importante et champ magnétique dense sur leurs planètes. Ils vivent en 3° et 4° dimension. Adaptation des espèces aux conditions des planètes rencontrées et colonisées, d’où la création de nombreux sous-groupes génétiques différenciés. 

Lyriens géants : de type Caucasiens, peau claire, yeux clairs, cheveux clairs de couleur au plus sombre marron clair, peau, yeux et cheveux lumineux (réflectivité lumineuse importante). Corps musclé et bien proportionné. Taille de 1,80m à 2,70m suivant le sous-groupe d’origine. Ils ont été à l’origine des dieux de la mythologie grecque et de certains géants bibliques. C’est l’un des premiers groupes à avoir créé une relation d’adoration comme Dieu envers nous. Aussi, la structure de l’espèce est enracinée dans notre mémoire génétique. Ils sont les premiers Dieux que nous ayons eu. 

Lyriens à cheveux roux : Cheveux allant du roux au blond. Couleur de peau très claire, ayant des difficultés à s’exposer à certaines fréquences de la lumière naturelle.

Taille de deux types : taille humaine moyenne et taille des géants, créant deux sous-groupes. Yeux lumineux verts clair d’un ton différent du vert des yeux humains. Corps allant de fin à musclé. Ce sont les premiers pionniers Lyriens. Certains ont interféré par le passé avec les humains Vikings. Caractère agressif, violent, passionné, rebelles à leurs ancêtres génétiques, les géants. Leurs ancêtres les Lyriens géants qui ont colonisé certaines planètes ont donné naissance à leurs races après mutations sur les planètes colonisées. Les deux races sont à l’origine génétique de nos races, mais la race Caucasienne des géants est largement dominante dans notre patrimoine génétique. 

Lyriens à peau sombre : Caucasiens d’origine mais avec une peau couleur chocolat clair uniforme, d’apparence très plaisante.

Yeux bruns marron, parfois verts. Cheveux marrons foncés. Ils ont eu une influence génétique sur les races indiennes et Pakistanaises, etc, bien qu’aujourd’hui toutes les races de la planète sont des mélanges de tous leurs ancêtres extraterrestres.

Passivité extrême, profondément pacifiques.

Il est très difficile d’obtenir une réaction émotionnelle d’eux. Il sont différents des Végans au niveau génétique. 

Sous-groupe de Lyriens « oiseaux » :

De génétique humanoïde mammifère mais d’apparence différente. Apparence beaucoup plus extra-terrestre, membres très fins, corps maigre, faisant penser à des oiseaux. Visage angulaire, pointu. Cheveux pouvant passer pour du plumage mais au toucher ce n’en est pas (ils se coiffent d’une manière qui fait penser à un plumage, de par leurs coutumes). Caractère très calme et intellectuel. Ils se considèrent comme des scientifiques, des explorateurs et des philosophes. Ils ne s’engagent pas dans la politique galactique, mais voyagent et explorent. Ils eurent une influence dans des civilisations anciennes comme les Sumériens et les Egyptiens et dans la vallée de l’Indus. Ils n’ont plus de contact important avec nous à notre époque. 

Sous-groupe de Lyriens « chats » :

De génétique humanoïde mammifère mais d’apparence différente. Ressemblance physique avec les félins terrestres. Ce sont des humanoïdes qui ont des caractéristiques de félin. Très forts et agiles. Nez du type d’un chat, pas proéminent. Oreilles légèrement pointues intermédiaire entre l’oreille humaine et celle de chat. Bouche très petite et discrète, mignonne et délicate à la fois. Yeux très prononcés, larges et de type chat, avec une seconde paupière (provenant de l’évolution génétique dans l’environnement que leurs ancêtres ont colonisé). Pas de fourrure, mais une protection qui ressemble à un duvet de pêche sur la peau à cause d’une forte irradiation ultraviolette sur leur planète.

Ils ont des communications par projection astrale avec les humains juste pour garder un contact avec nous, leurs intérêts n’étant pas principalement la Terre. 

Caractéristiques générales des Lyriens :

Yeux accentués, que ce soit par leur taille, couleur, forme. D’ailleurs on note que dans la civilisation égyptienne cela a laissé des traces. Ils ont délibérément laissé l’apparence de nos yeux simiesque lors de la création de notre race afin de marquer la différence entre eux (les Dieux) et nous. Les Siriens sont intervenus dans les projets des Lyriens pour gommer certaines différences, mais avec peu de succès. Les Lyriens sont en majorité impliqués avec notre évolution, sauf les sous-groupes des types « oiseaux et chat ». Ils sont les moteurs des développements de nos civilisations. La structure génétique basique Lyrienne est la mère de la génétique humaine. 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans le vie humaine. 

Travailler avec le son

 

REJOINDRE LE FORUM / http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Travailler avec le son dans Les MESSAGERS de l'AUBE pVous pouvez commencer à travailler avec le son en lui permettant de „jouer » de votre corps comme d’un instrument de musique. Centrez-vous intérieurement, libérez votre esprit, et permettez aux tonalités de venir à travers vous. Les anciennes écoles de mystère travaillaient de cette manière avec le son; c’est là une technique très puissante lorsqu’utilisée en groupe. D’ici quelques années, vous vous étonnerez-vous mêmes de ce que vous percevrez comme résultat des sons issus de votre coopération en groupe ou des symphonies de consciences qui se joueront d’elles-mêmes. Lorsque vous entonnerez ensemble un son, vous aurez la démonstration de ce que vous pouvez faire sans même savoir auparavant que vous le pouviez. Vous apprendrez comment utiliser et cultiver ce genre d’énergie afin de fabriquer votre propre ankh. Lorsque vous achetez de la pâte à modeler à un enfant, l’enfant au début ne sait trop quoi faire avec; vous modelez donc pour l’enfant de petites boules et des rouleaux semblables à du spaghetti afin de lui faire voir ce qu’il est possible de faire avec la pâte à modeler. Ensuite l’enfant, après avoir joué pendant un moment avec la pâte, découvre son propre talent de créativité avec les formes.

De même, le potentiel de la forme créatrice du son vous est tout d’abord démontré. Vous êtes guidés pas à pas dans l’utilisation de ce son. Vous en arrivez en fin de compte à découvrir par vous-mêmes ce qu’il est possible de réaliser avec ce son. Par la suite, vous deviendrez plus audacieux, et vous apprendrez ce que le son peut créer. Certaines énergies sont introduites de cette façon afin de s’assurer qu’elles ne seront pas employées improprement et que vous ne vous n’excéderez pas vos capacités ou n’exagérerez pas par enthousiasme.

Vous pousserez très loin votre utilisation du son après avoir travaillé avec pour un temps. C’est comme un outil très puissant que l’on donnerait à un enfant. Sans une conscience suffisamment préparée, vous pourriez faire des choses et ne pas vous rendre compte de toutes les ramifications de ce que vous faites. Pensez à ce que le son fait dans les stades et les auditoriums. Les acclamations ou les huées de la foule créent une ambiance. Lorsque vous êtes réunis en groupe pour faire ensemble un son, vous créez votre propre ambiance. Vous permettez à certaines énergies de jouer de votre corps comme d’un instrument de musique. Vous laissez tomber toute idée préconçue et vous permettez à différentes mélodies et énergies de profiter de l’occasion d’utiliser votre corps physique pour se manifester sur la planète. En réalité, ce que vous ressentez alors est la force de vie des énergies dont vous permettez l’expression à travers votre corps physique. Vous devenez un canal. Tout comme notre véhicule nous permet de venir dans votre réalité à travers son corps, vous permettez à une vibration de venir sur la planète dans toute sa gloire à travers votre corps et votre coopération commune. Vous donnez naissance à quelque chose. Vous créez une opportunité, et une énergie profite de cette opportunité.

Parce qu’elle fait naître des sentiments et qu’elle vous met en contact avec ce que vous ressentez, l’émotion vous permet de distinguer différents états de conscience. L’esprit logique ne vous permet pas de reconnaître des états de conscience parce qu’il s’accroche à sa propre identité. Il est enfermé dans les limites de l’ego et il ne veut pas reconnaître d’autres domaines. Un sentiment, cependant, laisse toujours place aux autres domaines parce qu’un sentiment permet de discerner la différence. Vous pouvez interpréter les signes et les définitions grâce à l’énergie de ce que vous appelez les sentiments. C’est en fait une vibration. Le son génère des états émotionnels. Lorsque vous créez des harmoniques de son, cela rappelle quelque chose à votre corps — le souvenir de la Lumière, d’un profond amour cosmique et d’autres mondes. Votre corps est envahi de joie et parfois d’une tristesse extrême. Il recherche et accède à une fréquence à laquelle il a tant aspiré, et que le son lui a rappelé. À mesure que vous permettez au son de jouer avec votre corps, vous découvrez une fréquence que vous aviez longtemps recherchée. Cette fréquence est reliée à l’évolution des spirales en votre corps. Le son est un véhicule ou une conduite vous reliant aux chakras supérieurs situés à l’extérieur du corps puisque vous n’avez aucun moyen d’y avoir accès par la logique. Vous devez accéder à toutes les fréquences et à tous les chakras au moyen de l’émotion, et le son vous met en contact avec l’émotion ressentie, ce qui vous permet de comprendre l’information.      anges-lumiere.eu

Si l’on pouvait mettre le son en image, certains d’entre vous seraient extasiés de l’observer. Il existe des réalités où le son prend la forme d’images. Vous sentez le mouvement et le langage du son lorsque vous remuez votre corps ou remuez vos mains. En ressentant le son s’exprimer de lui-même vous pouvez constater la richesse de cette forme de communication et à quel point toutes les choses sont multidi-mensionnelles. Le son possède son propre langage, et il a une forme.

Le son est porteur d’une certaine fréquence. Le corps est adapté pour répondre à l’acceptabilité de la fréquence. Les grands maîtres musiciens tels Beethoven et Mozart étaient codés pour capter de l’information d’une nature stable, car ils recevaient les harmoniques de sons à une époque de grande noirceur sur la planète. Afin de garder un certain souvenir bien vivant à l’esprit des humains, des sons d’une fréquence vibratoire plus basse furent transposés dans l’esprit de ces maîtres.

Le son va évoluer. Les êtres humains peuvent maintenant devenir des instruments pour le son grâce à l’harmonisation. Les êtres humains deviennent la flûte, le piano, la harpe, le hautbois, et le tuba. Ils permettent à l’énergie de se servir de leur corps physique pour créer un grand nombre de sons qu’ils ne dirigent pas et dont ils ne tentent pas de contrôler l’étendue. L’esprit joue, et les êtres humains observent simplement le déroulement de la symphonie qu’ils exécutent ensemble. C’est assez profond.

Ces harmoniques peuvent être utilisées d’incroyables façons, car les harmoniques peuvent faire évoluer bien des choses. Une des choses importantes pour bien utiliser ces harmoniques est de demeurer très silencieux une fois que les harmoniques sont terminées. Les harmoniques modifient quelque chose; elles ouvrent la porte. Certaines combinaisons de sons jouées à travers le corps humain libèrent l’information et les fréquences de l’intelligence. Le fait de conserver le silence pendant un bon moment après avoir entonné les harmoniques permet aux êtres humains d’utiliser leur corps comme un dispositif pour recevoir et absorber les fréquences et d’avoir recours à la respiration pour atteindre un état d’extase.

Enseignements de notre Famille de Lumière des Pléiades – BARBARA MARCINIAK – les messagers de l’aube

L’arbre et le cercle

L’arbre et le cercle
Joycelyn Campbell
(Traduction par Fabien Chabreuil)

Venez me rejoindre sur le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

L'arbre et le cercle dans CERCLE DE GRACE arbre-150x150Dans le livre de Joseph Niehardt, Black Elk Speaks, le grand chaman Lakota décrit sa vision : « J’étais debout sur la plus haute des montagnes et tout autour de moi, était le cercle complet du monde. Et tandis que je me tenais là, j’ai vu plus que je ne peux le dire et j’ai compris plus que je n’ai vu ; car je voyais en esprit les formes de toutes les choses et la forme de toutes les formes qui doivent vivre ensemble comme un être unique. Et j’ai vu que le cercle sacré de mon peuple était un des cercles qui constituaient un cercle grand comme la lumière du jour et celles des étoiles et au centre duquel poussait un puissant arbre en fleurs pour protéger tous les enfants d’une mère et d’un père uniques. Et j’ai vu que tout ceci était sacré. »

Etre sacré signifie être entier ou salutaire, sain ou curatif, saint ou béni. Depuis les temps les plus reculés, partout sur la terre, les hommes se sont réunis en cercle. Le cercle est le symbole universel de la complétude aussi bien dans les religions que dans le monde séculier. Il est visible dans le symbole chinois du Yin et du Yang, dans la Roue tibétaine de la vie et de la mort, dans la Roue celtique de l’année, dans les mandalas et dans les roues de médecines et même dans la Table Ronde du roi Arthur. Les chakras sont représentés comme des disques ou des roues d’énergie et le symbole de l’Ennéagramme est enclos dans un cercle. Cet aspect du symbole de l’Ennéagramme est particulièrement remarquable. Le concept de neuf types séparés peut être véhiculé de manière appropriée par les deux autres parties du symbole, le triangle et l’hexagone. Nous avons parfois tendance à insister sur les types et à les détailler en composants de plus en plus petits. Mais leur positionnement sur un cercle, le symbole de l’unité, nous rappelle que les neuf types font partie d’un tout.

L’arbre est un autre symbole très ancien ; il représente la croissance et la progression. Un arbre est planté dans le sol, mais ses branches s’étendent vers le haut, vers les cieux. Partout dans le monde, les arbres jouent un rôle majeur dans de nombreux mythes comme dans l’histoire égyptienne d’Osiris, dans celle d’Apollon en Grèce ou dans la mythologie nordique qui dépeint le monde comme constitué de trois niveaux reliés par Yggdrasill, l’arbre cosmique. Bouddha est dit avoir atteint l’illumination sous l’arbre Bô et la Bible nous raconte l’histoire de l’Arbre de la connaissance (du bien et du mal) et de l’Arbre de vie.

Le symbolisme de l’arbre peut prendre d’autres formes, comme celle de l’échelle. Dans Une brève histoire de tout, Ken Wilber utilise la métaphore de l’échelle, du grimpeur et du point de vue pour décrire les étapes de la croissance et du développement. Quand nous grimpons sur un barreau de l’échelle, nous nous désidentifions du point de vue que nous avions du barreau précédent et nous identifions au point de vue que nous avons du barreau actuel. Pourtant, chaque nouveau barreau « repose » sur les précédents et les inclut. Bien que notre vision ait monté d’un niveau, elle est soutenue par tous les niveaux inférieurs.

Les sept chakras principaux, qui sont part d’un réseau plus vaste d’énergie subtile, sont représentés comme montant de la base de la colonne vertébrale au sommet de la tête, la colonne vertébrale représentant le symbolisme vertical de la progression et de la croissance. Des tentatives ont été faites pour trouver une correspondance biunivoque entre les chakras et les types de l’Ennéagramme, mais elles ne fonctionnent pas car un des symbolismes est vertical et l’autre horizontal. Même s’ils se recoupent, ils ne correspondent pas un à un.

Comprendre l’intersection entre les chakras et l’Ennéagramme, l’arbre et le cercle, améliore et clarifie les fonctions des trois centres d’intelligence et donne une image plus claire et plus brillante du chemin de transformation. J’ai passé des années à combiner le travail avec l’Ennéagramme et celui sur les chakras et mon expérience me fait percevoir ces deux merveilleux systèmes comme complémentaires.

On pense généralement que les chakras font partie de l’hindouisme, mais en fait on les trouve dans le monde entier. Ils font partie de la spiritualité égyptienne et de celle des amérindiens et sont décrit dans le plus vieux mythe connu, l’histoire sumérienne de la descente de la déesse Innana dans le monde souterrain. La guérisseuse intuitive Carolyn Myss (Anatomie de l’Esprit) voit une relation entre les chakras et à la fois les sept sacrements chrétiens et la Kabbale.

Ces roues distinctes d’énergie ou de lumière sont reliées les unes aux autres par trois circuits. Le circuit central, la sushumna, correspond à un méridien majeur en acupuncture. Les deux autres, ida et pingala émergent du premier chakra et vont vers le haut en une sorte de double spirale passant par les autres chakras, jusqu’à ce qu’ils atteignent le sixième chakras où ils se réunissent pour former un seul courant. Le symbole de la médecine, le caducée, illustre cette spirale par deux serpents entrelacés autour d’une baguette ailée. L’ida et la pingala représentent les aspects mâle et femelle de l’énergie subtile nommée kundalini. La kundalini, connue aussi sous les noms de pranachi, ou force de vie, est symbolisée par un serpent endormi enroulé à la base de la colonne vertébrale, à l’emplacement du premier chakra, jusqu’à ce qu’il soit réveillé et commence son ascension. (Cette approche est en accord avec l’affirmation de Gurdjieff selon laquelle l’homme ordinaire est endormi et seul un effort intentionnel et habile peut le réveiller.)

En travaillant sur les sept chakras, le but est de les ouvrir tous et de les équilibrer. Un déséquilibre, excès ou déficience, dans un quelconque des chakras affecte le fonctionnement de tout le reste. De même, en travaillant avec l’Ennéagramme, le but est d’équilibrer les trois centres d’intelligence. Les trois centres de l’Ennéagramme ont à la fois des aspects et des fonctions inférieures et supérieures alors que le système des chakras est constitué de trois chakras inférieurs et de trois chakras supérieurs avec un pont entre eux.

Le premier chakra (Mulhadara) et le cinquième (Vishudda) semblent correspondre au centre instinctif : le premier chakra représente le fonctionnement inférieur [survie physique, obtenir de l'environnement ce dont nous avons besoin, action et réaction], alors que le cinquième représente le fonctionnement supérieur [expression authentique de soi, contribution à l'environnement, créativité].
Le deuxième chakra (Svadisthana) et le sixième (Ajna) semblent correspondre au centre émotionnel : le deuxième chakra représente le fonctionnement inférieur [émotion, sensualité et sexualité, empathie, relations interpersonnelles], alors que le sixième représente le fonctionnement supérieur [intuition, discernement, imagination, le monde des rêves, des symboles et des archétypes].
Le troisième chakra (Manipura) et le septième (Sahasrara) semblent correspondre au centre mental : le troisième chakra représente le fonctionnement inférieur [volonté, pouvoir, estime de soi, logique, rationalité et raison], alors que le septième représente le fonctionnement supérieur [sagesse, conscience, éveil, transformation et transcendance].

Le quatrième chakra (Anahata) est un pont entre les chakras inférieurs et supérieurs et ne correspond pas directement à un des trois centres. C’est le chakra du coeur (ou centre) et le siège de la compassion, de l’acceptation de soi et de l’amour inconditionnel. C’est aussi l’emplacement de l’Observateur Intérieur qui nous donne la possibilité de voir et de nous désidentifier de notre Soi compulsif tout autant que le désir de nous reconnecter à notre essence.

Pour « voir » neuf types séparés, nous devons regarder à travers la lentille de la dualité. Chacun des trois centres d’intelligence de l’Ennéagramme est relié à un chakra duel et à un chakra non-duel. La dualité nous informe sur notre existence quotidienne ; la dualité « éveillée » est la prise de conscience que ces paires apparentes d’opposés ne sont que la réflexion l’un de l’autre et que la vérité est quelque part entre le jeu de la lumière et de l’obscurité, de vous et de moi, de ceci et de cela.

Au premier chakra, « tout est un », ce qui signifie que la dualité, en tant que telle, n’existe pas. Dans Creating Mandalas, Susanne F. Fincher dit : « Psychologiquement parlant, nous avons tous eu l’expérience de l’unité quand nous étions enfants. Avant que notre identité ne se sépare du monde de l’expérience, tout était un. Quand la personne avance en âge, les fonctions de pensée, d’émotion, de sensation et d’intuition se différencient et deviennent accessibles à la conscience. » La dualité et la polarité apparaissent quand l’énergie kundalini se sépare en deux flux, l’ida (femelle) et le pingala (mâle), au niveau du deuxième chakra ; cette division fournit les bases de notre rencontre avec l’autre. Sans polarité, notre reproduction serait asexuée et aboutirait à la production de clones (sans différentiation). Dans les termes du centre émotionnel, la dualité fournit les bases de notre quête d’identité, qui est au cœur des types 23 et 4. Sans autre à qui se comparer, il ne peut pas y avoir de « Je ».

Au troisième chakra, la dualité est tout aussi essentielle. Sans elle, des disciplines comme la philosophie, les mathématiques et la physique, n’existeraient pas. La dualité fournit le soit/soit, la cause/effet et le si/alors qui sont le fondement du raisonnement linéaire rationnel. L’esprit rationnel explique, analyse, classe en catégories, conceptualise et comprend. Il a aussi tendance à essayer de réduire les choses à leur plus petit commun dénominateur pour alléger la peur et l’anxiété, ce qui est l’objectif des types 56 et 7. Cette hyper-simplification est utile, mais si on s’appuie exclusivement sur elle, elle peut nous poser (et nous a déjà posé) de graves problèmes.

Au quatrième chakra, nous développons l’Observateur Intérieur, en devenant capable de nous voir distinct de notre corps, de nos actions, de nos émotions et de nos pensées. C’est la dualité qui nous permet cela et c’est une bénédiction ; sinon, nous serions coincés dans nos attachements et nos compulsions, sans espoir d’en sortir.

Au cinquième chakra, la dualité rend la créativité possible par la tension entre les opposés, connue aussi sous le nom de tension structurelle. Tous les artistes en font usage et tout art est conçu dans ce cadre. Cependant, quand elle n’est pas utilisée créativement, cette tension des opposés dégénère en un conflit structurel, fondement de la résistance qui est à la base du fonctionnement des types 89 et 1. La dualité est aussi un facteur de communication, dans la mesure où celle-ci nous demande de participer à la fois en parlant et en écoutant.

Au sixième chakra, l’ida et le pingala fusionnent et deviennent un à nouveau. Nous sommes alors libérés de la pensée soit/soit, blanc/noir et nous reconnaissons que la vraie nature de l’univers est non-duelle. Quand nous sommes délivrés du fait de sans cesse peser et mesurer, être en accord et en désaccord, évaluer, trier et mesurer, nous sommes capable d’apercevoir un monde qui est interconnecté, inclusif plutôt qu’exclusif, entier plutôt que fragmenté. Nous pouvons aisément entrer dans la réalité des archétypes, des mythes, des rêves et des symboles et y apprendre. Nous commençons à voir les schémas qui sous-tendent le chaos apparent du monde et à découvrir que l’intuition et la synchronicité, par exemple, sont la norme plutôt que l’exception.

C’est depuis la perspective de la non-dualité qu’au septième chakra, nous nous éveillons à la connaissance de qui nous sommes. C’est l’essence et l’alchimie de la transformation. C’est une question d’expérience directe de reconnexion à la source plutôt qu’une compréhension intellectuelle.

Les chakras sont universels en ce sens que chacun de nous doit parcourir le même chemin vertical pour ouvrir et équilibrer les sept centres d’énergie. Selon notre type dans l’Ennéagramme, nous trouverons certaines étapes du voyage plus faciles que d’autres. Pourtant, aucun chakra n’est plus important que les autres. Si nous n’avons pas des fondations solides dans les trois chakras inférieurs, nous n’aurons pas les bases nécessaires au développement des chakras supérieurs. Comme le disait Abraham Maslow, « la part élevée de l’homme repose sur sa part inférieure. » Il en est de même avec l’Ennéagramme ; si nous ne pouvons pas équilibrer les niveaux inférieurs des centres, nous aurons des difficultés à contacter leurs aspects supérieurs. Le résultat est un accent mis sur nos différences plutôt que sur notre interconnexion et sur l’unité dans la diversité et il se reflète dans le monde autour de nous.

__________

Joycelyn Campbell anime des cours et des ateliers sur l’Ennéagramme, la créativité et changement, après avoir exercé une fonction de conseil auprès de consommateurs de drogues. Elle a une expérience considérable du travail avec des individus et avec des groupes en utilisant l’Ennéagramme, les chakras, l’écriture, l’art-thérapie, la méditation, la visualisation, la mythologie et le travail sur les rêves. Elle a co-développé ENNEA-JOURNALING : Writing for Transformation avec Elizabeth Libbey et publie une lettre d’informations trimestrielle, Soul Cycling. Joycelyn peut être jointe à soulcycles@aol.com.

123

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...