L’équilibre de la Terre en 2017

 

Chers enfants de la Terre, nous vous saluons. Quel va être en ce jour le thème de notre message ? Comme vous le savez il y a quantité de messages d’évolution à vous transmettre mais nous allons choisir celui qui va vous parler d’équilibre en toutes choses.

Au niveau terrestre humain l’équilibre est la façon dont vous vous tenez et comportez dans votre vie de chaque jour. Au niveau sportif l’équilibre a besoin d’exister de multiples façons afin que celui qui pratique tel ou tel sport arrive à un alignement important de son être et exerce ainsi un sport des plus élevés.

Il en est de même pour l’évolution spirituelle. Cette dernière est un véritable sport pour les humains que vous êtes et qui sont totalement déséquilibrés par rapport aux Énergies de l’Univers.

apprendre

Vous ne pouvez imaginer ce que nous voyons depuis les lieux où nous nous trouvons. Parfois, nous voyons de belles énergies se mêler de façon douce et sereine aux Énergies les plus belles et les plus douces qui soient, celles de l’Univers le plus Pur. Nous voyons aussi des énergies qui sont totalement chahutées et qui viennent se mêler aux énergies universelles de façon anarchique. Cela signifie qu’une partie des humains est à peu près équilibrée dans ses énergies mais qu’une autre partie est en totale disharmonie par rapport à l’Univers.

Ces énergies que nous voyons émaner de vos êtres à la surface de la Terre sont le reflet de ce que vous êtes à tel ou tel moment. À certains moments elles sont davantage équilibrées c’est à dire moins perturbées qu’à d’autres moments. Cela est pour nous le signal de ce qui va ou peut aller dans l’humanité ou bien de ce qui est en totale disharmonie.

Actuellement étant donné les évènements qui se passent sur la Terre et étant donné la puissance des énergies universelles qui vont croissant vers et sur la Terre, vos énergies sont quelque peu en déséquilibre.

Alors que faire pour vous sentir mieux en vous, dans votre vie de chaque jour, vie sociale, vie familiale, vie politique etc….?

Il est important de comprendre qu’une humanité a besoin pour grandir dans la Sérénité spirituelle, d’un équilibre non seulement physique mais aussi psychologique. Il est important de comprendre que si des soucis se présentent à vous, cela vient du fait que vous ne faites pas ce qui est nécessaire pour apaiser ce tumulte qui se passe dans votre vie. Cela signifie qu’il est important de regarder en face comment vous agissez dans votre vie, envers tous ceux qui vous entourent mais, aussi, envers tout ce que vous voyez à travers les messages des médias qui ne vous montrent que le négatif de la vie.

Il est temps de rétablir cet équilibre. Tout d’abord ne vous laissez plus influencer par ce que les nouvelles technologies vous présentent pour vous détourner de votre être profond. Ne laissez plus la télévision vous assommer de messages d’ombre car, n’en doutez pas, ce moyen de communication est bien souvent le plus négatif qui soit dans les informations. Nous ne disons pas que tout y est négatif mais sachez faire le choix de ce que vous voulez recevoir en vous. Il y a quantité d’émissions enrichissantes et  qui peuvent  vous combler  de  bien-être: émissions sur la Nature, sur les animaux, reportages sur de magnifiques voyages. En ne vous laissant pas noyer dans des émissions négatives vous retrouverez une certaine sérénité et vous aurez ainsi tendance à retrouver un certain équilibre de Sérénité en vous en lien avec l’Univers.

Il est important aussi que cette recherche d’équilibre se fasse dès l’enfance. Nous  voyons souvent de jeunes enfants jouer avec des jeux vidéo d’une violence qui nous surprend. Comment vous, parents, pouvez-vous laisser un enfant « jouer » avec de telles choses ? Est-ce cela que vous souhaitez voir vivre chez votre enfant ? Êtes-vous tellement inconscients de ce que cela crée en lui, dans son cerveau,  dans ses pensées, dans sa façon d’être actuelle et qui sera peut-être celle de sa vie d’adulte ? Où est l’équilibre dans ce cas là ?

Il n’existe plus malheureusement car tout est faussé par ces jeux auxquels les enfants se comparent. Vous souhaitez la Paix en vous et autour de vous ? Mais que faites vous avec vos enfants et ces jeux vidéo ? Vous les portez et les maintenez dans un état de violence ! Ne comprenez vous pas que vous faites le beau jeu de certains humains qui prennent pouvoir sur vous afin de vous asservir et faire en sorte que vous n’ayez plus d’équilibre spirituel en vous ? Ne le comprenez-vous pas ?

Nous vous disons : reprenez vous en mains, réfléchissez à ce que vous souhaitez de la vie : la Paix et la Joie. Nous le savons, nous vous connaissons bien, vous êtes tous très nombreux à les souhaiter. Alors pourquoi ne faites vous pas ce que vous souhaitez ? Pourquoi vous laissez vous influencer par ceux qui, au Gouvernement Mondial, souhaitent vous avoir sous leur coupe ?

Vous avez baissé les bras un moment, votre équilibre s’est rompu, vous êtes tombés du mauvais côté. Mais rien n’est perdu, ayez ce sursaut de désir de vivre par vous-même dans la Paix et la Sérénité. Comprenez que vous avez beaucoup à gagner en regardant en vous ce qui ne va pas afin de rétablir l’équilibre au plus profond de votre être. Comprenez que si vous ne faites pas le moindre effort pour reconnaître vos travers, si vous ne voulez pas les regarder en face, si cela vous fait peur, vous ne pourrez vivre dans l’équilibre qui est la Paix et la Sérénité.

Il est parfois important de « recevoir en pleine figure » comme vous dites, des choses qui perturbent votre Ego, de les regarder en face et, dans l’humilité, de les reconnaître en vous comme étant le déséquilibre. Ensuite il vous est demandé de faire des efforts pour tenter de les dissoudre afin d’apporter enfin cet équilibre psychologique-spirituel à tout votre être.

Cela demande, bien sûr, comme nous venons de le dire, de l’humilité, de la confiance en soi et, surtout, en le Divin qui est en vous et qui vous apporte toute l’aide dont vous avez besoin pour rétablir cet équilibre de Paix et de Sérénité en vous.

esprit de la guérison chez francesca

Nous sommes là pour vous accompagner aussi au travers de nos messages. Mais, comme nous vous l’avons souvent dit, l’équilibre d’Amour et de Lumière en vous et sur la Terre ne peut venir qu’à la suite de vos propres efforts pour comprendre qui vous êtes au niveau universel. Vous êtes des êtres divins, vous êtes des étincelles divines donc vous êtes une partie du Grand Corps de Dieu. Vous avez en vous tout Son Pouvoir d’Amour et de Lumière pour vivre en équilibre continuel avec Lui à condition que vous le souhaitiez, bien sûr, et que vous fassiez les efforts nécessaires pour cela.

Rien ne peut s’améliorer dans votre vie si vous ne la regardez pas totalement en face, si vous n’acceptez pas de voir ce qui pourrait s’améliorer pour rétablir cet équilibre spirituel en vous mais aussi au niveau universel. Vous ne pouvez grandir dans l’Amour et la Lumière de Dieu si vous persistez à laisser votre Ego vous mener selon son désir qui n’est pas celui de l’équilibre.

Lâchez votre Ego ! demandez lui de se dissoudre afin de retrouver la Paix et la Sérénité dans l’équilibre en vous et autour de vous. Lorsqu’un être est bancal, il boitille.  Les énergies que nous voyons dans l’humanité sont bancales pour la plupart d’entre vous. Mais nous savons qu’un grand nombre d’humains en a assez d’être dans le mal être. Alors ils et elles font ce qui est nécessaire pour voir clair en eux et arrivent, pas à pas, à retrouver un certain équilibre. Nous ne disons pas que l’équilibre entre eux et l’Univers est parfait mais ils font tout leur possible pour que cela soit  ainsi.

La vie terrestre demande cette union d’Amour et de Lumière très équilibrée entre l’humanité et l’Univers. Plus cet équilibre sera, plus vite la Paix, la Sérénité et la Joie seront en vous et sur la Terre.

Chers enfants de la Terre, nous vous accompagnons avec grand Amour.

Nous vous aimons.

 référence au site http://cristal-mariandi.com

 de Marie-Josée Andichou .

 

LA CRISE TRANSITIONNELLE : De l’Être Indigo à l’Être Cristal

 

images (10)L’Archange Michaël m’a demandé d’écrire cet article afin d’aider tous ceux qui passent par l’expérience d’évolution rapide vers la conscience multidimensionnelle ou transition de l’état Indigo à l’état de Conscience Cristal.

Il y en a qui effectuent ce changement d’une manière relativement douce, mais beaucoup font l’expérience d’une crise au moment de cette transition. Ceux-ci ont généralement choisi de s’ouvrir aux dimensions supérieures. Ce choix n’est pas fait logiquement, par notre pensée rationnelle, mais c’est plutôt un choix de l’âme, comme une réponse aux énergies transitionnelles de la Terre, qui se font sentir actuellement. Donc parfois, la personne se trouve propulsée dans toute une suite de changements psychologiques, émotionnels et physiques pour lesquels il n’y a aucune explication logique. Ceci peut provoquer une crise. Ma propre expérience m’a démontré que les médecins traditionnels et les psychologues ne sont pas d’un grand secours car ils n’ont aucune idée de ce que la personne ressent. Quand les tests arrivent négatifs, la personne est alors souvent considérée comme hystérique, déséquilibrée ou même schizophrénique.

Cette transition arrive souvent à ceux qui se trouvent déjà dans une quête spirituelle et qui de ce fait sont mieux équipés pour faire face aux changements. Mais mon expérience m’a démontré que les Enfants Indigo, quelque soit leur ouverture spirituelle, sont aussi et particulièrement vulnérables à l’expérience spontanée de la transition ou, découverte de la conscience des dimensions supérieures. Je dois aussi ajouter que la consommation de toute sorte de drogues, chose assez commune parmi les adolescents Indigo, précipite souvent cette crise transitionnelle avant même qu’ils ne soient prêts à la vivre et à en supporter les effets.

Ci-dessous, la liste des symptômes qui peuvent être ressentis pendant la crise ou processus de découverte :

:: Soudaine sensibilité extrême aux gens et à l’environnement. Une personne qui jusque là était sociable et active, trouve qu’il lui est de plus en plus insupportable d’être dans un centre commercial, ou dans un endroit fermé, comme un restaurant par exemple.

:: Une augmentation des capacités psychiques et de la conscience. Ceci se manifeste surtout par la capacité de presque « entendre » les pensées et les sentiments des autres. Cela peut sembler étrange surtout si la personne s’imagine que les autres peuvent également entendre ses propres pensées. Egalement, une extrême sensibilité à l’énergie négative de certains endroits ou de certaines personnes, allant même jusqu’à l’incapacité de tolérer certaines personnes qui auparavant étaient proches.

:: Cette sensibilité extrême peut provoquer des crises d’angoisse ou des crises de panique. Celles-ci peuvent survenir à tout moment, même quand la personne se réveille en pleine nuit. Il n’y a souvent aucune raison pour ce genre de crise, bien que la personne en recherche souvent la cause.

:: La personne peut aussi « s’échapper » (zoning out) pendant de longues périodes, restant assise sans rien faire. Cela peut être irritant pour la personne qui était auparavant active et énergique. Ce n’est que la conscience qui s’ajuste et s’habitue à passer plus de temps dans les dimensions supérieures et moins de temps dans les 3ème et 4ème dimensions. Ajouter à cela le besoin de se reposer et de dormir beaucoup plus longtemps, ainsi qu’un processus général de ralentissement.

:: Anxiétés obsessionnelles concernant la destruction des êtres humains (par la pollution, l’épuisement des ressources, les extra-terrestres, la technologie, etc.) Ceci est dû à la capacité de la conscience multidimensionnelle d’atteindre tous les niveaux de la pensée, en tant que groupe, y compris les peurs et les croyances concernant la survie de l’espèce humaine. Comme la personne est souvent concernée par son propre état de survie, elle aura tendance à vibrer avec ce groupe de pensées ou champs morphogénétique.

:: Un besoin compulsif de comprendre ce qui se passe, menant à une hyperactivité de l’esprit et à la peur du surmenage ou de « péter les plombs ». Ajouter à cela, la peur de devenir fou et d’être incapable, dans le futur, de se débrouiller dans la vie de tous les jours. À nouveau, médecins et psychologues ne semblent pas pouvoir offrir beaucoup d’aide.

:: Un état dépressif sans aucune raison apparente, si ce n’est l’état de crise en lui-même. C’est souvent la propre conscience qui fait un nettoyage des vieilles couches d’énergie qui ont besoin d’être abandonnées. Il n’est pas nécessaire de « traiter » ou de revivre l’expérience, seulement d’aider le corps à dégager l’énergie. Soyez patient avec le processus et sachez que les troubles passeront.

:: Troubles du sommeil, la personne se réveillant souvent vers 3 heures du matin ou juste avant. À nouveau, ce n’est que la conscience qui s’adapte à un nouveau cycle d’activité. La conscience supérieure est souvent plus active la nuit car les dimensions inférieures sont plus calmes à ce moment.

:: Sensation d’étranges vagues d’énergie électrique à travers le corps. Le corps Cristal est incroyablement sensible, ressent les mouvements solaires et lunaires, les ondes cosmiques, et l’énergie provenant du centre galactique. Très souvent, ces énergies aident dans le processus de « reconnexion » du corps, afin qu’il supporte des énergies plus fortes. Je sais par expérience, que ça peut être très inconfortable. Mais le corps finit par s’acclimater et s’habitue à supporter ces ondes énergétiques. Vous les ressentirez peut-être d’avantage aux alentours de la Pleine Lune. La meilleure façon que j’ai trouvée de combattre ce phénomène est de se rendre à l’extérieur et de rester pieds nus sur le sol, en imaginant que l’énergie passe de notre corps à la terre.

:: Toute une gamme de sensations physiques et d’expériences, généralement en relation avec le processus de désintoxication. Le corps Cristal ne retient pas les toxines, mais dégage tout. En fait, l’astuce pour devenir un être Cristal est de tout laisser passer au travers de soi, et de ne rien retenir. C’est la phase finale du détachement. Mais à ce niveau, le corps a besoin d’abandonner des années de déchets « toxiques », qu’ils soient physiques, émotionnels ou mentaux. L’abandon se fait toujours par le corps, qui présente en général les symptômes de fatigue intense, de douleurs musculaires et articulaires, spécialement dans les hanches et les genoux, des maux de têtes, à la base du crâne, et des douleurs dans le cou et les épaules.

:: Vertiges et sensation d’être « dans les nuages ». Cela résulte du fait que vous êtes dans des états « élevés » de la conscience. Vous devez vous habituez à être dans ces états tout en restant équilibrés et centrés sur Terre. Cette sensation a également tendance à augmenter au moment des pleines lunes et des éruptions solaires.

:: Augmentation de l’appétit et du poids, parce que le corps a besoin d’un apport énergétique supplémentaire pour faire face à ce processus.

:: La capacité de voir au-delà du voile, c’est-à-dire d’être conscient des esprits, Dévas (fées de la nature), E.T, et anges comme appartenant à la réalité et de communiquer avec eux. Cela peut être impressionnant si la personne n’est pas au courant de cette autre réalité.

Comment faire face à la Transition.

Le meilleur conseil que je peux donner est d’accepter le processus et de ne pas résister. Ma propre transition a duré environ 18 mois et j’ai trouvé que la clé était tout simplement l’acceptation. J’espérais qu’un jour je me réveillerais et que je me sentirais « normale » à nouveau. Ce n’est que lorsque j’ai accepté que je ne me sentirai jamais plus « normale », comme avant, que j’aie commencé à me sentir plus à l’aise dans mon nouvel espace.  À partir de ce moment-là, vous pouvez commencer à explorer l’aventure ou le côté positif de ce nouvel état.

Voici quelques conseils pour mener à bien cette crise transitionnelle :

:: Soyez en paix avec ce qui vous arrive. Vous devenez un Être Cristal. Un autre terme pour cela est « L’Être Christique » qui se réfère à l’être multidimensionnel qui a accès aux 9 dimensions et peut-être même aux 13. Mon expérience jusqu’à maintenant est que certaines personnes ne s’ouvrent que jusqu’à la 5ème, et d’autres vont parfois jusqu’à la 6ème. Si vous parvenez à la 6ème, vous accéderez probablement à la 9ème au cours de cette vie, ou tout au plus dans un futur très proche. Quel privilège, quelle bénédiction !

:: Soyez bon pour vous-même et prenez soin de vous. Souvenez-vous que comme Être Cristal, vous portez en vous l’équilibre de l’énergie « mère » et de l’énergie « père ». La Mère vous dit, « nourrissez-vous comme vous nourririez un nouveau-né », car en fait c’est ce que vous êtes. Vous aurez besoin de temps pour grandir et vous fortifiez et pour apprendre les pratiques de votre nouvel environnement. Il est très important d’avoir Confiance. J’ai effectué ma transition alors que j’étais l’unique employée/manager de ma propre entreprise, et que mes ressources étaient très limitées. J’avais très peur que mon état physique m’empêche de gagner suffisamment pour survivre. Mais j’ai tenu le coup et aujourd’hui j’ai toujours un toit sur ma tête et j’ai toujours eu le nécessaire pour vivre, même s’il y a eu des moments critiques.

:: Évitez toutes les sortes de drogues et les médicaments tant que vous le pouvez. Si vous devez prendre des médicaments pour raison de santé, bien sûr, continuez à les prendre. Mais ne prenez aucune drogue « récréative », car cela pourrait aggraver le processus et vous risqueriez de vous retrouver « perdu » dans les dimensions supérieures. Évitez également si vous le pouvez l’emploi des tranquillisants et des antidépresseurs, à moins que, encore une fois, vous les preniez déjà pour des raisons de santé. Le meilleur chemin est certainement celui de la médecine homéopathique et de la naturopathie, et j’ai trouvé que les Essences Florales pouvaient être d’un grand secours.

:: Évitez les foules et les endroits encombrés. J’ai réussi à mettre au point l’art du shopping « éclair » de la semaine en moins d’une heure, pour subvenir à mes besoins, et sans avoir à passer de longues heures en milieux pollués et fatigants. Graduellement, vous serez capable de tolérer une plus longue exposition à ces milieux. La clé ici, bien sur, est de conserver votre état de paix et d’harmonie mais d’une façon si forte qu’au lieu de vous sentir influencés par ces environnements, ce soit vous qui influenciez l’environnement d’une manière positive. L’Être Cristal porte et conserve toujours en soi l’énergie positive, mais vous apprendrez à l’utiliser d’une façon merveilleuse et puissante une fois que vous aurez gagné votre équilibre et qu’à nouveau vous vous sentirez à l’aise parmi les autres personnes.

:: Restez centré et gardez les pieds sur terre. Cela peut être un véritable défi pour ceux qui s’acclimatent à la conscience des dimensions supérieures. Vous serez souvent dans les nuages ou pris de vertiges. Mais essayez de fixer également votre attention sur les aspects terriens et matériels de la vie. La clé ici est de passer du temps à faire de l’exercice, marcher, se nourrir et avoir des activités artistiques. Ne passez pas des heures devant la TV ou à jouer à des jeux vidéo ; ceci ne servirait qu’à augmenter l’état de déstabilisation terrienne.

:: Passez autant de temps que vous pouvez dans la nature. Respirer l’air frais et prendre un peu de soleil vous aidera à fortifier votre nouveau corps. Les Dévas sont là pour aider le processus.

:: Mangez simplement et consommez autant de fruits et de légumes que possible. J’ai reçu l’information de mes guides, me disant que le riz brun et les légumes sont les meilleurs aliments pour votre nouveau corps. Cependant, faites-vous également plaisir – mes envies sont passées des calamars au gâteau au chocolat ! Ce n’est pas le moment de vous mettre au régime. Votre corps a besoin d’énormes quantités de nourriture pour servir de fuel au processus de transition. Même si vous grossissez un peu, vous devez accepter cela comme faisant partie du processus de transformation.

En dernier – célébrez votre transition – vous êtes en train de devenir un être Galactique, la prochaine étape dans l’évolution humaine ! Vous prenez maintenant part à votre droit de naissance.

BIENVENUS CHEZ VOUS, ANGES TERRESTRES !

Canalisation du message de l’Archange Mikhaël à travers Celia Fenn

 

Enseignement de Jésus

Quelques mots à propos de l’enseignement de Jésus par Kryeon

gifs étoilesgifs étoilesLes mots qui rapportent les enseignements de Jésus sont sacrés, mais les traductions ne le sont pas (quoi qu’on vous ait dit). Des traductions sont toujours à venir (comme celles qui suivent). Ayez, l’esprit suffisamment ouvert pour comprendre ces nouvelles interprétations, elles sont importantes. Nous vous présentons ci-dessous quelques-uns des plus grands versets de la sainte Bible écrits par les disciples de Jésus ou attribués à Jésus lui-même. Ils ont été interprétés à travers l’Esprit (le Saint-Esprit) par la voix de Kryeon.

 

Jean 3:16 – écrit par Jean
« Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin quiconque croit en lui ne meure pas, mais ait la vie éternelle. »

La vision métaphysique
« Dieu a tant aimé les gens de la Terre qu’il a été décidé d’envoyer la seule entité spirituelle qualifiée de l’univers… l’être divin le plus élevé… né en fait de l’Esprit… pour marcher parmi les hommes, afin que quiconque l’écoute et croit en ce qu’il a dit, cesse d’être attiré par l’aspect négatif de la Terre, qu’il ne soit pas condamné à mourir sans illumination, mais qu’il ait plutôt la connaissance d’une vie qui n’aura pas de fin. »

Jean 1:11-12 – écrit par Jean
« Il est venu parmi les siens, et les siens ne l’ont pas accueilli. Mais à tous ceux qui l’ont accueilli, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu. »

La vision métaphysique
« Il est venu sur Terre et vivait au milieu des hommes semblables à lui. Ils ne l’ont cependant pas reconnu et n’ont pas cru en lui. Toutefois, les nombreuses personnes qui ont cru en ses paroles et les ont mises en pratique, ont reçu le savoir illimité et le pouvoir de devenir exactement ce qu’il était – un enfant de Dieu. »

Jean 1:14 – écrit par Jean
« Et le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, gloire qu’il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité. »

La vision métaphysique
« Et la vérité de l’univers a été envoyée sous forme humaine, pour se mêler aux hommes de la Terre, et nous l’avons vu, nous savions qu’il disait la vérité et nous avons vu la gloire de son amour de l’univers représenté dans sa forme la plus élevée possible : la seule choisie de Dieu, pleine d’amour et de vérité. »

Epître aux Romains 3:23-24 – écrit par Paul
« Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu ; et ils sont justifiés par la faveur de sa grâce en vertu de la rédemption accomplie dans le Christ Jésus. »

La vision métaphysique
« Tous les humains, dans leur négativité et leur ignorance, sont passés à côté de la connaissance, de l’illumination et de l’amour qui auraient pu être les leurs ; ceci peut maintenant être changé, étant offert gratuitement par Dieu à travers l’amour et la vérité apportés sur terre par Jésus ; celui qui a été choisi. »

Epître aux Romains 6:23 – écrit par Paul
« Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle dans l’union avec Jésus-Christ notre Seigneur. »

La vision métaphysique
« Si vous demeurez dans la négativité et la noirceur, sans amour, vous mourrez sans lumière ; mais le cadeau que le Dieu de Jésus vous offre gratuitement vous apportera la lumière, la puissance et la vie éternelle à travers son amour et ses enseignements. »

Epître aux Romains 10:9 – écrit par Paul
« En effet, si tes lèvres confessent que Jésus est le Seigneur et si ton coeur croit que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé..»

La vision métaphysique
« Lorsque vous reconnaissez et proclamez ouvertement les enseignements et l’amour universel de Jésus et croyez qu’il avait le pouvoir de se ressusciter lui-même d’entre les morts, vous aurez la lumière, la compréhension et le pouvoir qui vous permettront d’en faire autant. »

Jean 14:5-7 – écrit par Jean, citant Jésus
« Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons même pas où tu vas. Comment saurions-nous le chemin ? » Jésus lui répondit : »Je suis le Chemin, la Vérité et la Vue. Nul ne vient au Père que par moi. Si vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès à présent, vous le connaissez et vous l’avez vu » »

La vision métaphysique
« Thomas dit à Jésus : « Seigneur, nous ne savons pas où vous allez, alors comment pouvons-nous éventuellement savoir comment nous comporter nous-mêmes ? » Jésus dit à Thomas : « Je vous ai montré la voie en vous donnant la vérité et par l’exemple de ma vie. Personne ne peut atteindre Dieu si ce n’est par mes enseignements et mon esprit, car je suis un avec Dieu. Si vous m’avez reconnu, vous avez reconnu Dieu en moi. A partir de maintenant, donc, vous pouvez dire que vous avez vu Dieu et que vous le connaissez. » »

Série Kryeon, canalisé par Lee Carroll – dans La graduation des temps. Tome 1 – pages 150 – aux Editions Ariane.

L’invisible explique Kryeon

gifs étoilesgifs étoilesOn a tellement insisté sur le côté invisible de la métaphysique, que cela prend une certaine importance pour beaucoup. Que peut-on dire des fantômes, des ovnis, des guides, etc. ? Il n’est pas nécessaire, pour qui que ce soit d’entre nous, de connaître autre chose de plus que le pourquoi nous sommes ici et ce que nous avons à faire (il y a de quoi nous occuper toute notre vie !). Les mécanismes de l’univers et la façon dont les choses fonctionnent nous sont communiqués de manière périphérique et à petites doses. Inutile de préciser qu’il n’est pas très important de tout comprendre. Si la voiture vous mène à destination, il n’est pas nécessaire de comprendre le fonctionnement du moteur pour arriver en sécurité.
Certains d’entre nous souhaitent cependant être des mécaniciens et sont heureux des explications fournies et des enseignements reçus.

Pour ceux d’entre vous qui désirent en savoir plus, des livres traitent de ce sujet. Voici toutefois quelques vérités de base beaucoup, beaucoup d’entités spirituelles (comme nous) participent à plusieurs autres scénarios sur terre. Certaines sont séparées et indépendantes de nos objectifs sur terre et d’autres nous assistent directement dans notre mission ici-bas. Eh oui, il y a d’autres entités dans d’autres mondes (ceci vous surprend-il vraiment ?). Certaines sont comme nous et suivent d’autres apprentissages (plus ou moins élevés que les nôtres). D’autres sont tout à fait différentes ; elles ne sont pas aussi tangibles que celles que nous avons l’habitude de voir et, par conséquent, sont inquiétantes lorsqu’on les aperçoit. Certaines peuvent communiquer marginalement. Certaines essaient et ne le devraient pas. Certaines nous rendent visite et certaines ne le devraient pas.

Occasionnellement, notre route croise celle d’autres entités. Cela fait parfois partie d’un maître-plan mais, parfois, cela est sans relation avec nos leçons. La plupart du temps, nous devenons temporairement conscients d’être épiés ou nous sentons qu’une communication a été établie. Ceci représente des faits de notre temps ; ce sont des situations exceptionnelles et normales. En d’autres occasions, nous pouvons voir ou entendre des choses qui peuvent nous apeurer ou nous sembler incompréhensibles (comme des fantômes par exemple). Ceci n’est pas si rare, et les gens qui comprennent ce mécanisme sont nombreux. Il s’agit d’une situation normale mais, une fois de plus, il n’est pas nécessaire pour nous de la comprendre. Même la Bible parle des esprits. Par conséquent, il ne serait pas logique de les ignorer.

Les métaphysiciens ne croient ni au diable ni à l’enfer. Ils considèrent que ces croyances et ces concepts sont nés des métaphores utilisées dans la Bible pour contrôler politiquement le peuple à travers les âges. Ne vous méprenez pas, cependant: il y a assurément un côté spirituel sombre. Jésus est venu pour nous enseigner cela aussi, et l’avertissement était clair : Éloignez-vous de lui ! Vous pouvez aussi facilement manifester de la négativité et de la tragédie que de l’Amour et de la guérison. Votre pouvoir en tant que partie de Dieu est absolu. Pensez-y. Pendant la période de la loi sur la Terre, Dieu a créé beaucoup de mortalité et de souffrances. Ce que l’on voit n’est pas toujours beau ni bienveillant.

L’exorcisme des esprits mauvais est une réalité. Il existe de basses entités invisibles qui s’installeront dans la négativité si on les y invite. La dépression profonde et le repli sur soi sont le syndrome classique de l’invitation. Il faut parfois se mettre à plusieurs pour débarrasser quelqu’un de ces entités, car la personne ne peut pratiquement pas nous aider. Souvent, par contre, on désigne la maladie mentale et les déséquilibres chimiques biologiques comme des possessions par des entités malignes, car cela semble plus impressionnant de dire que la personne est possédée du diable. Entendre des voix provient plus probablement d’un déséquilibre biologique que d’un déséquilibre spirituel. Une fonction anormale du cerveau peut facilement générer des signaux mentaux de base qui peuvent se renverser et retourner vers le centre de l’ouïe : la personne entend ainsi réellement les voix générées par cette pensée involontaire. (Ceci est comparable à des diodes défectueuses dans un circuit électrique.) Quoique effrayant et souvent tragique, ce phénomène n’est cependant pas l’oeuvre du diable ou d’autres esprits.

Notre objectif, sur terre, est de transmuter le négatif en positif autant dans nos propres vies, grâce aux enseignements de Jésus, qu’à l’échelle planétaire. L’amour est roi et il est, de loin, la force la plus puissante. L’absence d’amour est péché ; l’incroyable noirceur de cet état se manifeste par la haine, la jalousie, l’égoïsme, l’avarice, la soif du pouvoir et la négligence. Jésus est venu sur Terre pour nous enseigner comment nous élever hors de cette condition, en partant de ce que nous sommes réellement et de la façon dont nous pouvons prendre possession de notre pouvoir et guérir la planète. On nous demande aussi de répandre la bonne parole, de divulguer la vérité, afin que tout le monde puisse l’entendre. (Les métaphysiciens refusent de croire que nous avons également pour mission de forcer tout le monde à l’accepter.) La vérité vous libérera. Cependant, tous ne sont pas prêts à la recevoir, et personne ne doit être nourri de force. Voilà pourquoi un métaphysicien peut vous instruire sur le système puis vous laisser à vous-mêmes. Certains se détourneront en se disant que les métaphysiciens sont fous, mais d’autres trouveront la lumière.

 

Série Kryeon, canalisé par Lee Carroll – dans La graduation des temps. Tome 1 – pages 148 – aux Editions Ariane.

Côté négatif de la croissance spirituelle

La croissance spirituelle a-t-elle toujours des côtés négatifs ? 

Pour des gens, croissance spirituelle est toujours synonyme de défis malheureux, d’aspects négatifs de la vie. Certains me demandent : « Cher Kryeon, si j’atteins le niveau supérieur, si j’exprime l’intention de grandir spirituellement, de découvrir ma divinité, est-ce que cela signifie que je vais tomber malade ? Est-ce que ce sera mon défi ? J’ai souvent entendu qu’on n’obtenait rien sans souffrir. Ce n’est pas ce que je désire ». Ou bien : « Cher Kryeon, si je formule l’intention d’introduire dans ma vie une dimensionnalité supérieure, est-ce que je vais perdre un membre de ma famille ? Est-ce que cette sorte de défi horrible va me toucher ? » 

angeMais non, pas du tout ! 

Pourtant, il existe un sentiment tellement répandu selon lequel cela devrait survenir, que beaucoup génèrent ces situations afin de ressentir l’impression d’avoir grandi ! Dans ces conditions, il n’est pas étonnant que l’être humain éprouve une telle peur viscérale de l’illumination, que les personnes en quête de leur divinité aient une petite arrière-pensée : « Oui, je le veux, mais peut-être bien que non ». L’idée selon laquelle on doit souffrir pour aider Dieu trotte dans la tête de bien des gens. 

Qu’est-ce que cela veut dire ? Je ne l’ai encore jamais mentionné, et vous devriez tous bien écouter. Chacun, au cours de ses multiples vies, choisit son lot de défis difficiles. Certains conservent de ces vies antérieures des empreintes de chagrins et de peines incroyables. Ces sentiments sont encore présents de manière résiduelle, puisque nous sommes toujours dans le maintenant. Au cours de cette vie-ci, vous allez vous en débarrasser, et aucun plan ne vous obligera à revivre des expériences passées. Tout cela a déjà été accompli ! Pour votre information, il n’y a aucun axiome selon lequel les travailleurs de la lumière engagés dans la croissance spirituelle devraient supporter des défis pénibles ! Vraiment aucun ! 

Tous les tests ne peuvent être qualifiés de négatifs. Plusieurs types de tests sont offerts à cet auditoire. Oh ! Cers travailleurs de la lumière, nous vous connaissons. Que faites-vous de la joie ? Vos amis passent vous prendre : « Nous sortons danser, nous voulons nous donner du bon temps, rire, blaguez et nous amuser ensemble ! » Comment réagissez-vous ? Peut-être est-ce une métaphore, mais pour bon nombre d’entre vous, cette situation est bien réelle. Ils répondront ; « Non, je suis un être spirituel, vous savez, je ne peux faire ça. Allez-y sans moi ! » [rire] 

Les êtres spirituels se révèlent souvent très austères et entendent passer pour les sérieux de Dieu. Si c’est votre cas, vous venez d’échouer le test de la joie ! Celle-ci se représentera dans votre vie, puisque tel est le mécanisme des défis, et alors, combien la repousseront du revers de la main, arguant qu’ils ne la méritent pas ? Lorsqu’une énergie prometteuse entre dans la vie des gens, combien la rejettent sciemment ou en secret ? Echec au test de la joie ! Touts les désirs ne peuvent être négatifs. Ceci est un exemple très révélateur. Combien d’entre vous arborent naturellement un sourire ? Souriez-vous lorsque vous êtes seuls ? La joie constitue-t-elle votre manière d’être naturelle ? Si ce n’est pas le cas, pourquoi ? Ceci représente un important test de croissance spirituelle. 

Causons maintenant d’abondance, thème déjà abordé. Combien d’entre vous, guérisseurs, ne font pas payer leurs services ? Comprenez-vous que l’argent n’est qu’une forme d’énergie, l’énergie de subsistance propre à votre culture ? Il ne comporte rien de mauvais ni de  sale. Ce qui importe, très chers, c’est la manière dont vous l’utilisez, et là réside votre responsabilité, votre test. Pourtant, ce n’est pas la perception la plus répandue. 

Certains diront avoir lu dans les Ecritures que le Maître chassait du temple les financiers et que l’argent, passant pour mauvais, n’était pas du côté de Dieu. En fait, il s’agissait d’un exemple montrant quel état de conscience régnait dans le temple, et révélant que les activités qui s’y déroulaient devaient tendre à préserver sa pureté. L’argent n’était pas en cause. La métaphore concernant le corps humain, l’avez-vous jamais compris ? La plupart des faits essentiels abondant dans les Saintes Ecritures révèlent des messages destinés à vous amener à la sagesse spirituelle. Très peu doivent être adoptés au sens littéral. 

Combien parmi les guérisseurs ici présents préfèrent recourir au troc plutôt que d’accepter de l’argent ? Vous allez dire : « Je vais donner des soins et échanger ce service contre du bois ». Si c’est votre cas, vous avez échoué le test de l’abondance, un autre défi relié à la peur de l’argent. On a toujours prétendu que l’argent était responsable tous les maux. Observez un peu ! Cela semble être la réalité, puisque tant de gens entretiennent avec l’énergie de l’argent un rapport incompatible avec leur croissance spirituelle. N’est-ce pas une preuve que le test de l’abondance est essentiel ? Même les paroles de sagesse des humains reflètent ce défi. 

Vous vivez au sien d’un système qui utilise l’énergie de l’argent, et voyez l’ironie : vous travaillez avec l’énergie, et pourtant vous refusez celle qui a pour nom l’argent ! Certains pensent que recourir au troc vaut mieux qu’accepter de l’argent ! Dans votre culture, c’est incorrect. La vérité, assez difficile à admettre pour des êtres spirituels, est la suivante ; c’est une manière d’échapper à toute la question. En suivant les chemins d’antan, vous ne pouvez vous attendre à rendre efficace votre spiritualité au cœur d’une société moderne. Vivez donc à l’heure de votre culture ! Notre conseil ? Adoptez l’énergie nommée argent, et amenez-la à fructifier comme vous le faites avec l’énergie de guérison, la joie et la croissance spirituelle ! 

Il n’y a rien de mal à ça. Si vous refusez de recevoir de l’argent pour vos services, vous clamez à l’Univers que votre talent ne vaut pas grand-chose. Vous envoyez ce message de l’autre côté du voile ; lorsqu’ils reçoivent ces signaux, les énergies et les guides spirituels font tout leur possible pour honorer ce que vous avez déclaré. Considérez les signaux que vous émettez. Vous êtes trop spirituels pour faire la fête, pour accepter de l’énergie en échange de votre travail. Dieu se chargera de « vous en donner pour votre argent », c’est promis ! 

Tous les tests ne sont pas ce que vous pensez. Que dire du test de la paix ? Combien de fois, étant en mesure de régler un es drames de votre vie, avez-vous plutôt choisi de vous y complaire ? Vous ne croyiez pas que nous savions qui allait lire ces pages ? Tels sont les mécanismes de la croissance spirituelle. Cela vous ressemble-t-il ?  Kryeon – Extrait du livre Un Nouveau Départ – page 123 – canalisé par Lee Carroll 

Marie

 

Et pourquoi ne pas parler ici de Marie puisque l’empreinte qu’elle a laissée dans l’Histoire illustre bien, après celle de son fils, une certaine rencontre du Ciel et de la Terre en notre monde? Depuis bien des siècles, nous, les Occidentaux, avons souvent entretenu d’elle l’image d’une petite blonde obéissante plutôt aérienne, d’une chasteté totale, assez passive et portant un regard de vénération douloureux sur Celui qu’elle a mis au monde. 

Marie dans PERSONNAGES HISTORIQUES cadre-vierge-marie_1_2458

 

Tout d’abord, le simple bon sens devrait nous permettre de réaliser qu’en fait de « blonde hollywoodienne », Marie – que l’on appelait Myriam, un nom lui aussi très répandu – était une femme aux traits sémites très prononcés. Celle-ci s’imposait naturellement dans une assemblée non pas par les canons classiques de la beauté mais plutôt par la noblesse de ses traits, la droiture de sa démarche corporelle et par le respect que quelque chose en elle imposait. Bien qu’elle fût relativement discrète et silencieuse ainsi que se devait de l’être une femme de l’époque, elle ne se montrait pourtant ni soumise ni souffrante. Je l’ai vue capable de rébellion, notamment dans les circonstances que j’ai citées plus haut, mais aussi face à l’attitude de certains disciples du Maître dont elle comprenait parfois difficilement que ce dernier leur accordât tant de confiance. En fait, elle entendait et observait beaucoup de choses en coulisses et admettait souvent mal ce qu’elle interprétait alors comme de l’insouciance ou de la passivité de la part de son fils. 

 

Il est vrai que cette attitude changea assez radicalement à compter du jour où le « passage » du fils au Maître de Sagesse fut pleinement accepté par son âme en tant qu’évidence. Son réflexe protecteur de mère s’estompa dès lors à la façon d’un voile qui se serait soudainement déchiré. Elle s’en ouvrit à quelques-uns d’entre nous dont j’eus le bonheur de faire incidemment partie. Voici ce que les Annales m’ont permis de restituer des propos qu’elle nous tint alors: – « Lorsque mon fils nous a quittés, il n’avait que treize ans… Cela a été un déchirement consenti car nous sommes d’une famille où nous nous dédions au Très-Haut… parfois comme si c’était une fatalité sacrée inscrite dans notre chair. Lorsqu’Il réapparut après dix-sept longues années, je ne Le connaissais plus… Il fallait qu’Il me redécouvre aussi et qu’Il apprivoise la réalité de ses frères et soeurs que j’avais portés après Lui. On aurait dit qu’Il connaissait d’emblée leur âme tandis que eux découvraient un être dont ils ignoraient tout. Contrairement à moi, le Maître en Lui leur apparut très vite, tout au moins au plus grand nombre d’entre eux. 

 

J’ai souffert de voir en Lui plus qu’un rabbi. Le rabbi appartenait encore à ma chair… tandis que le Maître s’évertuait à me montrer qu’Il n’était plus tout à fait de ce monde et qu’Il vivait d’une autre Lumière que celle que j’avais cru Lui communiquer à tout jamais. Ma fierté de mère – qui s’était transmuée inconsciemment en orgueil – ne signifiait plus rien et je fus durement rappelée à l’humilité qui m’avait autrefois été enseignée au Temple. Maintenant, j’ai accepté d’être sa disciple plus que sa mère. C’est un état de fait contre lequel je ne peux rien. J’accepte aussi le fait de dire que ce n’est pas moi qui ai mis pleinement cet homme au monde. Il nous dépasse tous, vous le voyez bien, et je ne sais pas où Il nous mènera… Parfois, c’est une amère constatation pour mon coeur de mère; parfois aussi c’est une invraisemblable joie. Il me reste juste la confiance en l’Éternel parce que je sais bien que rien ne peut combler mon ignorance face à ce Mystère auquel j’ai servi de vase. » Je me souviens que, pour discrète qu’elle ait été, Marie ne s’en montrait pas moins très présente lorsqu’il lui arrivait de se déplacer avec nous. Il n’était pas rare alors qu’elle soit prise à l’écart par des disciples ou de simples curieux et qu’on la pressât de donner son enseignement à elle. 

La-Vierge-Marie dans PERSONNAGES HISTORIQUES

 

Elle acceptait de se plier à cette demande mais il est certain qu’elle communiquait davantage les principes de base empreints de douceur caractérisant notre Fraternité que les audaces de son fils. Sans vouloir le moins du monde diminuer la beauté et la qualité de son âme, je dois dire que le rôle et l’impact qu’elle joua il y a deux millénaires fut beaucoup moins considérable que celui qu’une certaine faction de la Chrétienté lui a fait endosser depuis. Dans l’inconscient collectif, on s’est empressé de lui attribuer la place archétypale de la Vierge-mère, un rôle analogue à celui tenu par Isis en Égypte ou encore à celui de Devaki, la mère de Krishna, en Inde, pour ne citer qu’elles. Pour tous ceux qui l’ont connue à l’époque, il est clair que la virginité de Marie relève du mythe absolu se conformant aux grands schémas symboliques parsemant l’histoire de notre humanité

 

Elle représente la terre-mère primordiale, celle où se plante la graine d’ascension, la matière première des Alchimistes qui la subliment pour en faire jaillir Ce qui permettra au plomb humain de se transmuer en or spirituel. Elle est aussi la pâte feuilletée de la galette des rois, celle au coeur de laquelle la fève initiatique et rédemptrice a été cachée… En tant que « pâte feuilletée » symbolique, Marie nous rappelle que tout être humain conscient de lui-même et de sa dimension intuitive peut se considérer comme éminemment porteur du germe divin et qu’il doit faire éclater les feuilles, les strates, les écailles de sa personnalité incarnée pour révéler le germe en question

 

Le fait que Marie elle-même ait été conçue « sans tache », ainsi que le prétendent les Traditions, est à comprendre en tant qu’allusion à son poids karmique neutre, autrement dit à son absence de bagage karmique « négatif’. Cela signifie qu’en sa présence nous avions affaire à une âme réalisée n’étant plus soumise aux nécessités de la roue des réincarnations. Les Orientaux pourraient dire d’elle qu’elle était un Boddhisatva accompli et possiblement aussi un Avatar de polarité féminine. En effet, après la mort officielle de son fils et l’ événement auquel on donna le nom de « Pentecôte » J, nous fûmes quelques-uns à être informés du fait qu’elle avait sombré dans une inconscience profonde, sans signe apparent de maladie. Cela dura presque une semaine. Lorsqu’elle revint à elle, elle n’était plus la même personne en ce sens qu’une autre énergie s’en dégageait. Elle parlait différemment, avec une force accrue et des concepts métaphysiques rappelant ceux du Maître. J’eus la chance de la rencontrer durant quelques heures environ trois semaines après son « réveil ». Elle me fit une si vive impression que je me suis demandé si le Maître n’allait pas poursuivre son oeuvre à travers elle. Avec le regard que je peux porter aujourd’hui sur ce phénomène, je reste persuadé qu’elle vivait alors une sorte d’adombrement ou qu’elle était habitée par une Présence extérieure à sa personnalité première, ainsi que c’est souvent ponctuellement le cas chez la plupart des grands missionnés.Selon des données que j’ai pu obtenir ultérieurement au contact de différents Maîtres reliés à la Fraternité de Shambhalla, c’est à partir de ce moment-là que l’egrégore de la « Vierge Marie » s’est peu à peu constitué. Son véritable impact est donc postérieur à la période publique de l’enseignement du Christ. Si la manifestation de son illumination a éclaté aux yeux de tous dans les deux ans qui sui-virent le départ du Maître, son aspect « virginal » aurait alors, je le répète, fait sourire tout un chacun comme n’ayant aucun sens. 

 

À ma connaissance, Marie n’a dicté aucun enseignement. Ce qui a été placé sous son nom l’a donc été largement a posteriori, pour légitimer une pensée à laquelle on voulait donner du poids. Bien qu’elle ait été instruite à l’art de l’écriture en tant que vestale essénienne, je me souviens l’avoir entendu dire qu’elle ne créerait aucune École de pensée et n’aurait aucun disciple. C’était une femme simple qui a tenu à rester simple. Les Annales akashiques la montrent vieillissant et s’ arrondissant, comme la plupart des êtres humains qui prennent un peu d’âge. Encore une fois, ce n’est pas l’amoindrir que de signaler cela. Si je mentionne ce fait, c’est parce qu’il me semble important de briser les images figées par nos catéchismes pour aller vers davantage de vérité. Naïveté et puérilisation n’ont jamais fait grandir qui que ce soit. Le poids de la matière, dont le vieillissement est un des constituants majeurs, a sa propre beauté et sa noblesse. Pourquoi ne pas le respecter? Le Maître Jeshua en personne, bien que véhiculant le Divin à son plus haut niveau concevable sur Terre, s’est Lui-même plié à la loi de l’affaiblissement du corps. C’est entretenir une supercherie que de prétendre que le vieillissement d’un Avatar, avec les troubles de santé que cela présuppose, est dû au fait que le Maître en question ne manifeste ces signes que parce qu’il endosse le poids des fautes de notre humanité. Cette ignorance, doublée d’un mensonge, se rencontre encore souvent de nos jours, dans le cas de sages ou d’Avatars avérés… comme si les tribus que chaque être doit payer à la loi de l’incarnation étaient une honte. Tout corps physique résulte d’une entente ou d’une complicité entre les forces de la Terre et celles des mondes célestes. Cette complicité a son prix qui est assujetti à l’acceptation du temps qui passe à l’intérieur d’une pièce de théâtre donnée. 

 

- « Un acteur n’est qu’un acteur, nous enseignait le Christ, il y a deux millénaires. Son rôle débute par une certaine réplique et s’achève par une autre. Ainsi, dans l’univers dont la scène est tracée par mon Père, tout ce qui a un commencement a nécessairement une fin… Vous verrez mon corps pousser, mûrir puis se faire moissonner comme le blé sur le bord du chemin. » Il faut bien réaliser qu’au moment du retrait du Maître Jeshua de sa vie publique, sa mère, Marie, avait moins de cinquante ans et qu’elle était donc loin d’être vieille au sens où nous l’entendons maintenant. Dans les derniers temps où je l’ai connue, on venait pourtant la consulter comme une Aînée, non pas tant parce que la moyenne d’âge de l’époque lui aurait permis de revendiquer ce titre qu’à cause de son discours soudainement devenu celui d’une « vieille âme ». Je me souviens que son enseignement passait essentiellement par des réponses aux questions qu’on lui posait. Elle prenait rarement l’initiative d’aller au devant de ces questions mais se comportait plutôt comme un livre dont on consulte les pages à volonté. 

 

Tout comme le Maître et Myriam de Magdala, elle ne manquait pas une occasion pour tenter de combler le gouffre que l’on ne peut s’empêcher de percevoir entre le corps et l’esprit. 

 

Le noyau de l’enseignement qu’elle véhiculait avait donc pour base l’annihilation du sentiment de dualité et, par conséquent, de séparativité. Pour elle, le problème ne résidait ni dans la polarisation du corps, ni dans celle de l’esprit mais dans l’idée que l’âme se faisait de la notion de polarité. 

 

Elle traduisait ainsi la Parole de son fils pour qui, plus et moins, jour et nuit, homme et femme ne s’opposaient pas mais se multipliaient en se complétant. Elle plaçait par conséquent la racine de la souffrance au niveau de l’âme qui, au lieu de jouer le rôle de trait d’union entre le corps et l’esprit, établissait une dissociation radicale entre ces deux principes

 

- « Ainsi, l’ai-je entendu dire au grand étonnement de ceux qui l’écoutaient, ce n’est pas le corps qui est à dépasser, c’est l’âme dans les couches successives de ses aveuglements et de ses habitudes figées … car les racines d’un arbre sont en tous points analogues à ses branches. Le tronc, l’âme, est semblable à un axe d’ascension; ne voyez pas en lui l’expression majeure de l’arbre; il n’est ni un commencement ni un aboutissement, juste un intermédiaire par lequel le Ciel et la Terre s’épousent… celui dont on finit par faire un feu. » 

 

 Les messages Esséniens – Daniel Meurois-Givaudan  – les  enseignements premier du Christ.  

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...