LA CRISE TRANSITIONNELLE : De l’Être Indigo à l’Être Cristal

 

images (10)L’Archange Michaël m’a demandé d’écrire cet article afin d’aider tous ceux qui passent par l’expérience d’évolution rapide vers la conscience multidimensionnelle ou transition de l’état Indigo à l’état de Conscience Cristal.

Il y en a qui effectuent ce changement d’une manière relativement douce, mais beaucoup font l’expérience d’une crise au moment de cette transition. Ceux-ci ont généralement choisi de s’ouvrir aux dimensions supérieures. Ce choix n’est pas fait logiquement, par notre pensée rationnelle, mais c’est plutôt un choix de l’âme, comme une réponse aux énergies transitionnelles de la Terre, qui se font sentir actuellement. Donc parfois, la personne se trouve propulsée dans toute une suite de changements psychologiques, émotionnels et physiques pour lesquels il n’y a aucune explication logique. Ceci peut provoquer une crise. Ma propre expérience m’a démontré que les médecins traditionnels et les psychologues ne sont pas d’un grand secours car ils n’ont aucune idée de ce que la personne ressent. Quand les tests arrivent négatifs, la personne est alors souvent considérée comme hystérique, déséquilibrée ou même schizophrénique.

Cette transition arrive souvent à ceux qui se trouvent déjà dans une quête spirituelle et qui de ce fait sont mieux équipés pour faire face aux changements. Mais mon expérience m’a démontré que les Enfants Indigo, quelque soit leur ouverture spirituelle, sont aussi et particulièrement vulnérables à l’expérience spontanée de la transition ou, découverte de la conscience des dimensions supérieures. Je dois aussi ajouter que la consommation de toute sorte de drogues, chose assez commune parmi les adolescents Indigo, précipite souvent cette crise transitionnelle avant même qu’ils ne soient prêts à la vivre et à en supporter les effets.

Ci-dessous, la liste des symptômes qui peuvent être ressentis pendant la crise ou processus de découverte :

:: Soudaine sensibilité extrême aux gens et à l’environnement. Une personne qui jusque là était sociable et active, trouve qu’il lui est de plus en plus insupportable d’être dans un centre commercial, ou dans un endroit fermé, comme un restaurant par exemple.

:: Une augmentation des capacités psychiques et de la conscience. Ceci se manifeste surtout par la capacité de presque « entendre » les pensées et les sentiments des autres. Cela peut sembler étrange surtout si la personne s’imagine que les autres peuvent également entendre ses propres pensées. Egalement, une extrême sensibilité à l’énergie négative de certains endroits ou de certaines personnes, allant même jusqu’à l’incapacité de tolérer certaines personnes qui auparavant étaient proches.

:: Cette sensibilité extrême peut provoquer des crises d’angoisse ou des crises de panique. Celles-ci peuvent survenir à tout moment, même quand la personne se réveille en pleine nuit. Il n’y a souvent aucune raison pour ce genre de crise, bien que la personne en recherche souvent la cause.

:: La personne peut aussi « s’échapper » (zoning out) pendant de longues périodes, restant assise sans rien faire. Cela peut être irritant pour la personne qui était auparavant active et énergique. Ce n’est que la conscience qui s’ajuste et s’habitue à passer plus de temps dans les dimensions supérieures et moins de temps dans les 3ème et 4ème dimensions. Ajouter à cela le besoin de se reposer et de dormir beaucoup plus longtemps, ainsi qu’un processus général de ralentissement.

:: Anxiétés obsessionnelles concernant la destruction des êtres humains (par la pollution, l’épuisement des ressources, les extra-terrestres, la technologie, etc.) Ceci est dû à la capacité de la conscience multidimensionnelle d’atteindre tous les niveaux de la pensée, en tant que groupe, y compris les peurs et les croyances concernant la survie de l’espèce humaine. Comme la personne est souvent concernée par son propre état de survie, elle aura tendance à vibrer avec ce groupe de pensées ou champs morphogénétique.

:: Un besoin compulsif de comprendre ce qui se passe, menant à une hyperactivité de l’esprit et à la peur du surmenage ou de « péter les plombs ». Ajouter à cela, la peur de devenir fou et d’être incapable, dans le futur, de se débrouiller dans la vie de tous les jours. À nouveau, médecins et psychologues ne semblent pas pouvoir offrir beaucoup d’aide.

:: Un état dépressif sans aucune raison apparente, si ce n’est l’état de crise en lui-même. C’est souvent la propre conscience qui fait un nettoyage des vieilles couches d’énergie qui ont besoin d’être abandonnées. Il n’est pas nécessaire de « traiter » ou de revivre l’expérience, seulement d’aider le corps à dégager l’énergie. Soyez patient avec le processus et sachez que les troubles passeront.

:: Troubles du sommeil, la personne se réveillant souvent vers 3 heures du matin ou juste avant. À nouveau, ce n’est que la conscience qui s’adapte à un nouveau cycle d’activité. La conscience supérieure est souvent plus active la nuit car les dimensions inférieures sont plus calmes à ce moment.

:: Sensation d’étranges vagues d’énergie électrique à travers le corps. Le corps Cristal est incroyablement sensible, ressent les mouvements solaires et lunaires, les ondes cosmiques, et l’énergie provenant du centre galactique. Très souvent, ces énergies aident dans le processus de « reconnexion » du corps, afin qu’il supporte des énergies plus fortes. Je sais par expérience, que ça peut être très inconfortable. Mais le corps finit par s’acclimater et s’habitue à supporter ces ondes énergétiques. Vous les ressentirez peut-être d’avantage aux alentours de la Pleine Lune. La meilleure façon que j’ai trouvée de combattre ce phénomène est de se rendre à l’extérieur et de rester pieds nus sur le sol, en imaginant que l’énergie passe de notre corps à la terre.

:: Toute une gamme de sensations physiques et d’expériences, généralement en relation avec le processus de désintoxication. Le corps Cristal ne retient pas les toxines, mais dégage tout. En fait, l’astuce pour devenir un être Cristal est de tout laisser passer au travers de soi, et de ne rien retenir. C’est la phase finale du détachement. Mais à ce niveau, le corps a besoin d’abandonner des années de déchets « toxiques », qu’ils soient physiques, émotionnels ou mentaux. L’abandon se fait toujours par le corps, qui présente en général les symptômes de fatigue intense, de douleurs musculaires et articulaires, spécialement dans les hanches et les genoux, des maux de têtes, à la base du crâne, et des douleurs dans le cou et les épaules.

:: Vertiges et sensation d’être « dans les nuages ». Cela résulte du fait que vous êtes dans des états « élevés » de la conscience. Vous devez vous habituez à être dans ces états tout en restant équilibrés et centrés sur Terre. Cette sensation a également tendance à augmenter au moment des pleines lunes et des éruptions solaires.

:: Augmentation de l’appétit et du poids, parce que le corps a besoin d’un apport énergétique supplémentaire pour faire face à ce processus.

:: La capacité de voir au-delà du voile, c’est-à-dire d’être conscient des esprits, Dévas (fées de la nature), E.T, et anges comme appartenant à la réalité et de communiquer avec eux. Cela peut être impressionnant si la personne n’est pas au courant de cette autre réalité.

Comment faire face à la Transition.

Le meilleur conseil que je peux donner est d’accepter le processus et de ne pas résister. Ma propre transition a duré environ 18 mois et j’ai trouvé que la clé était tout simplement l’acceptation. J’espérais qu’un jour je me réveillerais et que je me sentirais « normale » à nouveau. Ce n’est que lorsque j’ai accepté que je ne me sentirai jamais plus « normale », comme avant, que j’aie commencé à me sentir plus à l’aise dans mon nouvel espace.  À partir de ce moment-là, vous pouvez commencer à explorer l’aventure ou le côté positif de ce nouvel état.

Voici quelques conseils pour mener à bien cette crise transitionnelle :

:: Soyez en paix avec ce qui vous arrive. Vous devenez un Être Cristal. Un autre terme pour cela est « L’Être Christique » qui se réfère à l’être multidimensionnel qui a accès aux 9 dimensions et peut-être même aux 13. Mon expérience jusqu’à maintenant est que certaines personnes ne s’ouvrent que jusqu’à la 5ème, et d’autres vont parfois jusqu’à la 6ème. Si vous parvenez à la 6ème, vous accéderez probablement à la 9ème au cours de cette vie, ou tout au plus dans un futur très proche. Quel privilège, quelle bénédiction !

:: Soyez bon pour vous-même et prenez soin de vous. Souvenez-vous que comme Être Cristal, vous portez en vous l’équilibre de l’énergie « mère » et de l’énergie « père ». La Mère vous dit, « nourrissez-vous comme vous nourririez un nouveau-né », car en fait c’est ce que vous êtes. Vous aurez besoin de temps pour grandir et vous fortifiez et pour apprendre les pratiques de votre nouvel environnement. Il est très important d’avoir Confiance. J’ai effectué ma transition alors que j’étais l’unique employée/manager de ma propre entreprise, et que mes ressources étaient très limitées. J’avais très peur que mon état physique m’empêche de gagner suffisamment pour survivre. Mais j’ai tenu le coup et aujourd’hui j’ai toujours un toit sur ma tête et j’ai toujours eu le nécessaire pour vivre, même s’il y a eu des moments critiques.

:: Évitez toutes les sortes de drogues et les médicaments tant que vous le pouvez. Si vous devez prendre des médicaments pour raison de santé, bien sûr, continuez à les prendre. Mais ne prenez aucune drogue « récréative », car cela pourrait aggraver le processus et vous risqueriez de vous retrouver « perdu » dans les dimensions supérieures. Évitez également si vous le pouvez l’emploi des tranquillisants et des antidépresseurs, à moins que, encore une fois, vous les preniez déjà pour des raisons de santé. Le meilleur chemin est certainement celui de la médecine homéopathique et de la naturopathie, et j’ai trouvé que les Essences Florales pouvaient être d’un grand secours.

:: Évitez les foules et les endroits encombrés. J’ai réussi à mettre au point l’art du shopping « éclair » de la semaine en moins d’une heure, pour subvenir à mes besoins, et sans avoir à passer de longues heures en milieux pollués et fatigants. Graduellement, vous serez capable de tolérer une plus longue exposition à ces milieux. La clé ici, bien sur, est de conserver votre état de paix et d’harmonie mais d’une façon si forte qu’au lieu de vous sentir influencés par ces environnements, ce soit vous qui influenciez l’environnement d’une manière positive. L’Être Cristal porte et conserve toujours en soi l’énergie positive, mais vous apprendrez à l’utiliser d’une façon merveilleuse et puissante une fois que vous aurez gagné votre équilibre et qu’à nouveau vous vous sentirez à l’aise parmi les autres personnes.

:: Restez centré et gardez les pieds sur terre. Cela peut être un véritable défi pour ceux qui s’acclimatent à la conscience des dimensions supérieures. Vous serez souvent dans les nuages ou pris de vertiges. Mais essayez de fixer également votre attention sur les aspects terriens et matériels de la vie. La clé ici est de passer du temps à faire de l’exercice, marcher, se nourrir et avoir des activités artistiques. Ne passez pas des heures devant la TV ou à jouer à des jeux vidéo ; ceci ne servirait qu’à augmenter l’état de déstabilisation terrienne.

:: Passez autant de temps que vous pouvez dans la nature. Respirer l’air frais et prendre un peu de soleil vous aidera à fortifier votre nouveau corps. Les Dévas sont là pour aider le processus.

:: Mangez simplement et consommez autant de fruits et de légumes que possible. J’ai reçu l’information de mes guides, me disant que le riz brun et les légumes sont les meilleurs aliments pour votre nouveau corps. Cependant, faites-vous également plaisir – mes envies sont passées des calamars au gâteau au chocolat ! Ce n’est pas le moment de vous mettre au régime. Votre corps a besoin d’énormes quantités de nourriture pour servir de fuel au processus de transition. Même si vous grossissez un peu, vous devez accepter cela comme faisant partie du processus de transformation.

En dernier – célébrez votre transition – vous êtes en train de devenir un être Galactique, la prochaine étape dans l’évolution humaine ! Vous prenez maintenant part à votre droit de naissance.

BIENVENUS CHEZ VOUS, ANGES TERRESTRES !

Canalisation du message de l’Archange Mikhaël à travers Celia Fenn

 

Voir dans l’obscurité

téléchargement (3)La psychologie moderne a, depuis Freud, établi qu’il était justifié de reconnaître des insatisfactions existentielles si elles se présentaient. Sur le divan, on retrouve ce que l’intelligence soumise au moi veut éviter de voir, les mauvais moments, les attouchements indélicats du père, les cris sexuels de la mère qu’on prenait pour de la souffrance, d’autant que papa, parfois, pendant la journée disputait maman jusqu’à ce qu’elle pleure. Restons simples.

Le non-moi est parfois indigeste.

Mais tandis que l’estomac, lui, sait vomir, notre esprit ne sait que refouler, et fait semblant d’oublier. Comme l’esprit est fait pour être conscient, les procédures de mise à l’écart des perceptions douloureuses laissent des traces dans le fonctionnement même du cerveau. C’est une manière crue et directe de voir les choses, mais tout est là. Le néocortex veut l’emporter en étant au courant de tout, et faire évoluer par la prise de conscience, le néocortex accepte toutes les informations et va profiter d’apprendre des faits qui ont été préjudiciables au moi, même les pires. Mais certains processus des cerveaux inférieurs trouvent plus pratique, pour favoriser la survie, de cacher ce qui pourrait faire peur, de mettre à l’écart des blessures fondamentales, de dissimuler, en quelque sorte, des dossiers dangereux. Comme on ne peut pas tout digérer, l’indigeste nous poursuit plus tard. Les enfants peu caressés et peu aimés peinent à trouver leur place. Les ruptures violentes, à l’age adulte, fragmentent le moi, car il se sera fondu et confondu avec l’autre, qui appartient au non-moi, en dépit du fait qu’on l’aura avalé par le sentiment. Certains parents ne guérissent jamais du décès d’un enfant, et nombre de divorcés ne se remettent que dix ans plus tard d’une séparation, dix ans de «foutu», alors que les meilleurs s’en sortent avec trois seulement. Ces faits demandent non seulement d’être observés, mais ils exigent d’être compris, et les comprendre c’est voir que nous ne sommes pas maîtres du temps. Non seulement le passé laisse des traces traumatiques, à travers les chocs et les déceptions lourdes, mais il engendre la nostalgie, s’il a été meilleur que le présent. D’où les séquences inopportunes de mémoires qui viennent faire de la friture sur la ligne de l’immédiat. Quant à l’avenir, pour ne pas en avoir peur, il nous faut le courtiser outre mesure. La durée, ce moyen d’accès suprême au non-moi, n’est pas réellement manipulable, et tous nos efforts pour nous l’approprier selon nos propres modes sont à certains moments pris en défaut.

Et nous les éveillés disons toujours la même chose: le moi s’identifie au non-moi, alors autant se livrer à l’univers entier, autant accueillir le non-moi comme partenaire absolu, au prix, que certains jugent exorbitant, de distinguer réellement ce que nous sommes de ce qu’il est, lui. Au tarif de respecter l’esprit en le laissant investir les émotions, en lui laissant le droit de monter vers les souhaits solaires de l’être. Alors l’identification rampante et inévitable, l’identification terre-à-terre au territoire et à ses fétiches, qui caractérise l’espèce, est remplacée par la connaissance par identité. Même si le processus est lent entre la prise de conscience évolutive et les premiers résultats, c’est la procédure cosmique par excellence, c’est le prochain pas de l’évolution. Être tout, sans être identifié à rien, et le supramental est capable de produire cette conscience-là. L’ego en prend pour son grade, mais voilà l’intelligence suprême qui œuvre en nous car nous ouvrons la porte. Si l’on n’ouvre pas immédiatement dans l’intention d’aller jusqu’au bout — de devenir un sage, comme on dit en langage courant, entrebâillons pour une simple thérapie. 

Guider l’esprit vers ce qu’il ne veut pas voir, constitue la procédure essentielle.
source : www.supramental.fr  - Le site de Natarajan

La Science Intellectuelle des Atlantes

 

ramtha-02Il y a 35 000 mille ans, il existait un grand continent ; on l’appelait le continent de l’Atlantide. C’était la demeure des hommes à la peau rouge, entités à l’intellect superbe dont les connaissances de la superscience surpassaient de loin ce que votre communauté scientifique est à l’aube de découvrir de vos jours. Ces entités adoraient trois Dieu, tous des Dieux de l’intellect. Elles possédaient des vaisseaux qui se déplaçait en ligne droite, d’où l’importance de créer sur leur continent des sites d’atterrissage en divers lieux car la lumière ne suit pas la courbure de la Terre ; elle se déplace en ligne droite. Ces vaisseaux qui se déplaçaient sur la lumière allaient d’un point à un autre, car ils ne pouvaient pas se mouvoir le long d’une courbe. Cette science était due à l’intercommunication qui existait avec des entités d’un autre lieu, d’une autre étoile, si vous voulez. Bien que les vaisseaux des Atlantes aient été très primitifs, ils étaient néanmoins mobiles et pouvaient décoller. 

Les Atlantes communiquaient couramment avec d’autres formes de vie. A cause de leur technologie, ils commencèrent à adorer l’intellect et à oublier le grand pouvoir latent existant en eux-mêmes. Ils oublièrent qu’ils étaient Dieu. Pour parler en termes de temps, à chaque moment où vous détachez Dieu de vous-mêmes, le séparez de vous-mêmes, vous écartez de vous vos aspects divins et rendez Dieu inatteignable. La science intellectuelle devint la religion des Atlantes. 

Les Atlantes avaient des bases sur la Lune, ils avaient des bases sur Mars, la planète de la guerre comme vous l’appelez aujourd’hui. La raison pour laquelle la planète rouge est appelée la planète de la guerre est que les seigneurs de la guerre venaient de là pour faire la guerre aux colonies existant sur la surface de la Terre. Je ne parle pas d’armes primitives mais de vaisseaux qui se déplacent sur un rayon lumineux, qui se déplacent sur ce rayon, le transcendant et suivent sa trajectoire dans quelque direction que le rayon soit projeté. Ces peuples étaient si avancés technologiquement qu’ils entrèrent en guerre avec leurs semblables. La colonie qui demeurait sur le continent de l’Atlantide était donc en conflit avec la colonie qui demeurait sur la Lune. Et la colonie de l’Atlantide dirigeant un rayon laser sur le campement lunaire, détruisant son centre le plus puissant.  

Les Lémuriens du Pacifique étaient des géants – des géants. Je mesure moi-même plus de deux mètres cinquante dit Ramtha, mais certains de mes ancêtres mesuraient trois mètres cinquante ou quatre. C’était les grands Lémuriens. C’étaient des êtres hautement spirituels et leurs ancêtres venaient d’au-delà de l’Etoile polaire ; Ils n’étaient pas apparentés aux Atlantes, qui étaient plus petits et qu’on appelait les peaux rouges. Les Lémuriens avaient la peau couleur de cannelle – des êtres magnifiques, spirituels, ce qui signifie qu’ils possédaient toute la technologie, mais n’adoraient pas la technologie. Ils aimaient leur héritage. 

La Lémurie, la Mère patrie, Mu, était fort différente. C’était un paradis merveilleux avec ses feuillages, ses couleurs, ses teintes. Elle était encore protégée par une couche de nuages ; son tempérament égal faisait que la température était pratiquement la même partout, aussi loin que vous alliez vers le nord ou le sud, ce qui était propice à toute forme de vie végétale ou animale ; Le continent était comme un paradis. Le soleil ne fut jamais visible sur Mu car la couche nuageuse, les grands océans qui demeuraient dans les strates, diffusait la lumière ; ainsi, la lumière était diffuse. N’étant pas soumis à un rayonnement direct, tout prospérait et les soirées étaient comme un crépuscule éternel. 

La Terre entière était comme un jardin d’Eden, car la Terre entière avait des plantes tropicales ; Ce qui faisait défaut à ces deux civilisations y fut apporté de leurs patries et de leurs systèmes solaires respectifs, car tout pouvait pousser ici, sur la planète humide. Elle vivait dans une matrice de nuages et personne ne vit jamais le soleil à moins de voyager au-delà de la couverture nuageuse. 

Le Lémuriens, les Blancs, vivaient sous terre. Ils ne pouvaient vivre sur la surfe de leur continent car ils auraient été dévorés en grand nombre par les grandes bêtes qui fréquentaient la terre en ces temps-là. Ils bâtissaient donc des temples sur le sommet de très hautes montagnes ; là, ils pouvaient adorer dans les temples au crépuscule, c’est à dire le soir pour vous. Ils vivaient sous terre et leur système social tout entier commença à être fondé sur les communications à partir de perceptions extrasensorielles. Ils communiquaient par la pensée ; ils y étaient contraints. Ils ne possédaient pas les progrès de la technologie. Ils avaient seulement un grand Esprit car, vous voyez, les Lémuriens aimaient le Dieu Inconnu, ils révéraient le Dieu Inconnu ; c’est cela qu’ils révéraient. 

Les animaux commencèrent alors à envahir et à traverser les marécages des Amériques ; leur passage était devenu une menace pour l’Atlantide dont les terres étaient très sèches, humides, c’était de l’argile rouge ; les animaux commencèrent alors à traverser les déserts et les marécages de ce qui est aujourd’hui votre grand pays. Ils commencèrent à représenter une menace pour l’intégrité de la superbe Atlantide. Ce sont eux qui, de leur grande lumière perçante qui se déplaçait en ligne droite, brisèrent les stades au dessus de Mu ; quand ils dirigèrent la force de la lumière au-dessus des states de la Lémurie, celles-ci furent brisées et le déluge fut intense ; La couche nuageuse brisée, une chose remarquable se produit : lorsque les eaux se déversèrent et que la lumière directe du soleil se trouva exposée, les zones tempérées changèrent en un clin d’oeil car ce qui avait connu une température modérée sur le continent de la Lumérie dans sa totalité devin alors soumis à la lumière directe du soleil plutôt qu’à sa lumière diffuse. 

Lorsque les ondées se déversèrent, elles gelèrent immédiatement dans les régions septentrionales ; les océans qui étaient au-dessus de la Terre étaient si vastes que les eaux gelées créèrent instantanément des zones tempérées qui causèrent ce qu’on appelle votre Ere Glaciaire. Et en quelque chose comme dis minutes, les jungles tropicales de ce qu’on appelait jadis le Nord gelèrent. Les animaux qui vivaient là furent congelés en pergélisol et même les fleurs qu’ils avaient dans la gueule furent préservées. Tels furent les jours que connu Ramtha. 

En Lémurie, comme on l’appelait, une fois le gel commencé et lorsque les eaux commencèrent à fondre, le territoire de Mu fut recouvert. Il n’y eut pas de tremblement de terre ; C’était une vaste, énorme vallée avec des montagnes brumeuses qui perçaient les nuages, le lit parfait pour ce qui demeurait à l’extérieur de la Terre, l’océan. Tels furent les événements. Toute chose vivante fut prise. Là où existaient les grandes cités de l’Atlantide au Nord, rien ne survécut, tout fut recouvert. 

Lorsque tout ceci se produisit, le soleil fit son apparition pour la première fois jusque dans les régions les plus éloignées du monde. Certains endroits étaient encor grandement recouvert par les nuages ; C’est alors que les scientifique purent mesurer le temps selon ce qu’ils appellent la radioactivité des os ou d’un quelconque vestige – ce qu’ils appellent tune méthode de datation – parce que le soleil commença alors à pénétrer toute vie animée de ce que l’on appelle ses propulseurs de lumière, assaillant directement de radioactivité ce qu’on appelle cette planète. Les scientifiques ont donc pu dater votre plan selon la lumière qui toucha les fossiles qui furent découvert. Mais, entité, votre plan-ci existait avant ces événements, il y a plus de cinq millions et demi d’années. 

Les Lémuriens devinrent donc les pèlerins pour les illustres habitants de l’Atlantide ; Ces derniers les méprisèrent ; Savez-vous pourquoi ? Parce que la science intellectuelle était leur Dieu. ils considéraient les enfants de Lémurie comme dépourvus d’âme. Ils ne possédaient pas ce qu’on appelle la compréhension cosmique des rapports des gaz et de la lumière. Du fait qu’ils ne possédaient pas la mécanique intellectuelle, ils furent bientôt réduits à l’esclavage. Et cependant, ils arrivaient en masse à Onai. 

Un enfant lémurien d’alors était considéré moins qu’un chien dans la rue. Un chien dans la rue était l’objet de plus de respect qu’un enfant innocent né Lémurien. Les Atlantes les haïssaient et les rendirent bientôt victimes de leurs abus. Les actes de brutalité devinrent chose courante – femmes violées, enfants brutalisés, battus, sur lesquels ils urinaient ou crachaient. Les abus perpétrés contre les Lémuriens étaient des spectacles habituels dans les rues d’Onai. Que firent-ils d’eux ? Ils les mirent dans les champs. La technologie perdue dans le Nord, la vie devenait primitive dans le Sud. 

C’est ainsi que je naquis Lémurien et fis pèlerinage vers Onai avec ma mère et ce qu’on appelle mon frère bien aimé. Ma mère fut prise et abusée par de nombreux hommes, de nombreuses fois. Elle fut l’instrument de leurs abus. Et ma mère fut enceinte d’un enfant dont le père était inconnu. Et comme elle avait été fécondée, elle fut battue, abusée et jetée aux hyènes pour être dévorée. Le frère de mon être et moi-même sauvèrent ce qu’on appelle notre mère bien-aimée et bâtirent ce qu’on appelle une cabane. Nous nous mimes à voler dans les rues, à ramasser les graines dans les champs et nous cachâmes notre mère ; Cependant, à cause de tous les efforts qu’elle dut faire pour donner naissance au bébé qui avait grandi dans son ventre, hélas, elle mourut de faim et l’enfant, le petite fille qui se nourrissait à son sein, mourut aussi. 

Ce qu’on appelle l’amour et la blessure et l’avilissement de ma famille firent croître en moi une immense haine. Ce qu’on appelle en vérité la maison de ma maison et de l’enfant qu’elle nourrissait à son sein devenu desséché fut incendié. Alors que la fumée emplissait en vérité la vallée entière de sa suave puanteur, je m’interrogeai à propos de Dieu Inconnu de mon peuple ; j’étais empli de haine envers lui car, vous voyez, un enfant tient à ce qu’il aime ; un enfant essaie de faire la part de ce qui est juste ou injuste. Comment un grand Dieu qui régnait dans la grande nuit pouvait-il créer les monstres qui haïssaient tant mon peuple et moi-même ? Qu’avait donc fait ma mère pour mériter la mort horrible qu’elle avait endurée ? 

J’avais 14 ans, ou presque, selon le calendrier des années solaires de cette Terre, quand moururent ma mère et ma petite sœur et quand mon frère fut enlevé par un satrape, mutilé et molesté. Je mis le feu au logis de ma mère. Je brûlai ma mère et ma petite sœur qui étaient mortes de faim. Et moi qui étais considéré moins qu’un chien dans la rue par les intelligents Atlantes – Ma mère, une servante – Elle était belle, grande, royale et emplie d’autorité – avait servi un petit, tout petit homme de descendance atlante qui n’avait jamais vu les gloires de ses ancêtres (hommes et femmes). Il lui avait suffi de naître sur une planète ancienne éloignée d e sa propre patrie. Il n’avait jamais connu les aventures que ses ancêtres avaient connues pour conquérir et venir sur cette planète qui vacille de façon irrégulière. 

Je brûlai donc ma famille et versai des torrents de larmes. Je gravis alors la montagne  pour mourir, mais avec la détermination de tuer le Dieu qu’aimait ma mère.                                  

  retranscrit par Francesca

 

Ramtha  Extrait du Chapitre : « Les dieux nés sous forme humaine » aux Editions AdA.

Les thérapies Esséniennes

Une entrevue de Marie Johanne Croteau Meurois et de Daniel Meurois.

 370

1 – La Tradition des soins énergétiques que l’on connait aujourd’hui sous l’étiquette globale de “Soins esséniens” était également connue en Égypte antique. Cependant, ne serait-elle pas plus ancienne encore ? Pouvez-vous nous parler de ses véritables origines ? Peut-on, par exemple, évoquer l’Atlantide ?

Daniel Meurois : En réalité, c’est une Tradition qui n’a pas d’âge.

Étant donné qu’elle se base sur une connaissance intime des circuits empruntés par le Courant universel de la Vie au sens le plus large du terme – c’est-à-dire cosmique et intemporel -  il est pratiquement impossible de parler de ses origines. Évoquer l’Atlantide ce serait mentionner une simple étape de son parcours rien de plus. Cela n’apporterait rien de plus.

Ce qui est certain, c’est que cette Tradition n’est pas uniquement “terrestre”. Je veux dire qu’elle a voyagé d’un monde à l’autre. Chaque type d’humanité et chaque peuple par lesquels elle est passée l’a évidemment un peu colorée à sa façon, c’est qui est logique. Par ailleurs, c’est ce qui fait aussi sa richesse.

En réalité, soigner avec l’aide des mains et en fonction de l’anatomie subtile du corps est un réflexe inné propre à toute personne sensible à l’existence de l’âme. C’est l’éducation que celui-ci reçoit dès sa plus petite enfance qui le fait généralement se détourner de ce genre de rapport avec l’être, sa maladie et sa souffrance. On peut penser sans craindre l’erreur que ce que j’appelle aujourd’hui la Tradition égypto-essénienne s’est construite au fil des âges et des mondes à force d’observations et d’expérimentations, d’abord intuitives, puis structurées en un système cohérent révélant clairement la présence d’une architecture subtile de l’être humain et, par conséquent, de son rapport avec le Divin.

2 – Quels furent les rôles d’Aménophis III et d’Akhenaton dans la diffusion de cette Tradition ?

D.M. : Ces deux pharaons ont été les principaux compilateurs éclairés et méthodiques de ce corpus de données. Pour l’Occident et dans le présent cycle d’humanité, ce sont eux qui ont structuré un tel système de références et de pratiques. Ils en sont restés les gardiens jusqu’à sa transmission à un groupe restreint de personnes au sein du peuple hébreu. C’est par Moïse que la transmission s’est opérée, même si celui-ci n’occupait pas une fonction de thérapeute parmi le siens. Lorsque je dis “Moïse” cela signifie lui et ses proches. C’est comme lorsqu’on dit “c’est Aménophis III et Akhenaton”… On devrait plutôt dire que c’est sur leur demande. En résumé, toutes les connaissances qui ont la réputation d’être ésotériques dans notre Culture occidentale ont été collectées, structurées puis développées par les Égyptiens. Les Esséniens n’ont pas adopté la totalité de cet héritage. Les thérapies les motivaient en priorité ainsi que les données concernant la constitution subtile de l’Univers… Pour quelle raison ? Tout simplement parce qu’il y a un rapport d’analogie entre ces deux sujets. Le corps humain est une réplique du cosmos. Pour le reste des connaissances traditionnelles, c’est la science de la Kabbale qui s’en est chargée.

3 – Certains ouvrages affirment que ceux qui ont été formés selon cette Tradition auraient été initiés à l‘immortalité ? Est-ce que les annales akashiques permettent de dire quelque chose à ce sujet ?

D.M. : Le principe d’immortalité ne figurait pas parmi les préoccupations des initiés thérapeutes esséniens. Pour eux comme pour nous, le corps physique n’était que transitoire. Il existait cependant des pratiques très particulières basées essentiellement sur la maîtrise du souffle et dont le but était de nettoyer le corps et le mental de la plupart des scories qui accélérant son vieillissement. Elles étaient réservées à un très petit nombre de personnes – un peu analogues à des yogis avancés – qui se sentaient appelées à prolonger à l’extrême le bon état de leur corps. Le fait de pouvoir amener le corps physique à un autre plan vibratoire sans passer par la mort – comme c’est le cas pour les Maîtres de Shambhalla et de leurs disciples alchimistes – est le résultat d’une illumination ou d’une transfiguration individuelle orientée vers une forme de service très précis. Ce n’est pas le fait d’une École initiatique spécifique. Aujourd’hui, la recherche, presque compulsive, de l’immortalité de la chair est clairement le délire d’une certaine Amérique qui est fascinée par tout ce qui ressemble à des pouvoirs et qui craint par dessus tout la vieillesse et la mort. Le véritable immortalité se situe à un tout autre niveau.

4 – Comment une telle Tradition a-t-elle perduré dans le temps ? Y a t-il aujourd’hui des groupes qui seraient encore détenteurs de ses connaissances ? On évoque parfois la Rose-Croix et le Catharisme…

D.M. : La Tradition égypto-essénienne a perduré de façon souterraine dans son aspect global à travers  les Écoles et Mouvements initiatiques occidentaux. Pour ne citer que les plus connus, on peut effectivement évoquer ici les Ordres Rosicruciens, certaines organisations qui se réclament des Templiers et même, par certains aspects, le Druidisme bien que la filiation des connaissances qui font celui-ci soit plus complexe. Il est exact que le Catharisme n’est pas à omettre d’une telle liste, même si on peut déplorer son côté très dualiste… lequel, par ailleurs, le fait se rapprocher un peu de l’ “Essénisme” des monastères.

On parle ici de connaissances dites purement ésotériques, de rituels faisant appel aux énergies subtiles de la Nature mais aussi de haute métaphysique et de philosophie au sens sacré du terme. Ces Mouvements et ces Écoles, se manifestent généralement par cycles d’activité et de sommeil, ce qui veut dire avec des hauts et des bas, des apogées et des décadences, comme tout ce qui est incarné.

En ce qui concerne une Tradition thérapeutique structurée et fournie, à ma connaissance, il est beaucoup moins évident d’en retrouver la trace au coeur de ces Écoles. Dans la théorie de la transmission de la structure énergétique du corps humain,  oui, c’est certain… ( encore que l’Orient ait été beaucoup plus précis à ce niveau ) mais pas dans l’enseignement organisé de pratiques thérapeutiques proprement dites.

Il ne faut pas oublier que la Tradition égypto-essénienne était essentiellement orale. Lorsque certaines données étaient couchées par écrit, sur des rouleaux de papyrus par exemple, c’était souvent de manière codée ou symbolique. Ce n’était pas tant pour dissimuler des informations que pour en préserver le caractère sacré et intangible. Aujourd’hui, nous avons l’impression que les mots peuvent tout définir alors que, très souvent, ils enferment des concepts dans une sorte d’enclos mental. C’est là où les symboles et les archétypes trouvent leur raison d’être. Ils amènent la réflexion à différents niveaux… sachant qu’on n’accède pas à ces niveaux simplement à l’aide de bonnes capacités intellectuelles.

5 – Comment est donc réapparue cette Tradition thérapeutique à notre époque ?

D.M. : Je dois dire que j’ai été personnellement amené à la faire ressurgir sans l’avoir toutefois recherchée. En premier lieu, il me faut préciser que cela ne s’est pas fait – contrairement à ce qui a été dit – par le biais des Annales akashiques, c’est-à-dire de la Mémoire du temps  mais par canalisation.

Ces canalisations – par incorporation – se sont produites dès l’automne 1984. Quant aux recherches de mon âme à travers les Annales akashiques, elles m’ont permis, quant à elles, d’approfondir puis de structurer progressivement l’ensemble des données découvertes au cours des décennies.

En 1984 donc, dans le petit village de Plazac, en plein Périgord, j’ai commencé à canaliser et à retransmettre ainsi, en direct, des informations d’ordre thérapeutique. Celles-ci m’étaient adressées à partir de sphères de consciences extérieures à celle de notre planète, Elles émanaient d’êtres non terrestres qui avaient déjà communiqué, dans un passé reculé, avec les anciens peuples de notre monde dont tout spécialement les Égyptiens et les Esséniens.

Notez bien que je préfère utiliser l’expression “sphères de conscience extérieures à celle de notre planète” plutôt qu’une autre qui serait plus contemporaine. Pourquoi, me demanderez-vous ? D’abord, basiquement, parce qu’une certaine science-fiction et certains écrits ont utilisé de n’importe quelle façon ces termes-là et les ont galvaudés. Ensuite parce que la notion de “sphère de conscience” fait avant tout référence à celle de “niveau de conscience”, autrement dit à une altitude intérieure de l’être et non pas à un écart technologique. Dans les anciens textes rattachés à notre culture, on parle en fait d’Élohims. C’est bien d’eux dont il s’agit ici ; ils sont à la source des informations que je reçois depuis 1984.

Un certain nombre d’Esséniens, mais pas leur totalité,  étaient – faut-il le rappeler ? – des hommes et des femmes qui entretenaient, de par leur sensibilité psychique, un rapport aisé avec l’Invisible. Le contact avec des présences d’origine non terrestre et d’envergure cosmique – donc en prise avec le Divin – leur était familier. Il arrivait que ceux-là communiquent donc avec les Élohims.

En 1984, lorsque j’ai été amené à me reconnecter régulièrement avec mes anciennes existences essénienne et égyptienne puis à donner le véritable “coup d’envoi” du travail que j’essaie de poursuivre aujourd’hui, j’ai commencé, de ce fait, à recevoir publiquement, devant une assistance de trente à cinquante personnes au rythme d’une ou deux fois par semaine, des enseignements relatifs aux thérapies esséniennes… ou, plus exactement, égypto-esséniennes.

Lors de chaque réunion, je consignais ces informations de ma propre main. Beaucoup de données passant par ma bouche lors des moments de canalisation ont également fait l’objet d’enregistrements sur bandes magnétiques tandis qu’elles étaient retransmises en direct devant les personnes présentes. Dans le Périgord, ce travail s’est étendu sur une douzaine d’années, il s’est ensuite prolongé au Québec. C’est de cette façon que la Tradition thérapeutique dont il est question ici a ressurgi. La méthode de soins énergétiques qui en résulte a toujours été accompagnée de messages précis, avec tout un ensemble d’informations.

Ces données à la fois pratiques et spirituelles ont finalement  et tout naturellement constitué au fil des ans un véritable corpus. De nombreuses lectures dans les Annales akashiques viennent toujours régulièrement les compléter.

C’est de cette façon que l’on peut résumer l’historique de cette Tradition thérapeutique telle qu’elle se manifeste de nos jours…

Lorsque les soins esséniens – ou égypto-esséniens si on préfère puisque que cette dénomination est somme toute plus précise – ont refait surface à travers les incorporations dont j’ai fait l’objet, on ne leur donnait d’ailleurs pas de nom spécifique. On évoquait simplement des soins énergétiques universels. On les a finalement nommés esséniens par assimilation puisque ce sont les thérapeutes esséniens qui ont été les derniers à les pratiquer il y a environ deux mille ans

Je dois ajouter que la somme d’informations qu’ils constituent maintenant s’enrichit encore aujourd’hui au rhyme des informations que je collecte et avec le concours et le savoir-faire de mon épouse, Marie Johanne, très “en prise” également avec “l’époque essénienne”.

6 – Quel était pour les Esséniens – et les Égyptiens qui ont précédé ceux-ci – le rôle de la maladie chez l’être humain ?

D.M. : Dans leur Tradition comme dans toutes les grandes Traditions du monde, les thérapeutes ayant une vision globale de la maladie ont toujours perçu celle-ci comme un rendez-vous de l’être avec lui-même. La maladie indique inévitablement un carrefour dans la vie d’une personne, un carrefour qui lui suggère de repenser sa façon d’être, essentiellement son hygiène de vie intérieure. Cette hygiène est émotionnelle et mentale. Elle est aussi en rapport avec ses croyances car ces dernières deviennent vite des conditionnements qui orientent le comportement. En termes modernes, on pourrait dire que la maladie vue sous cet angle est perçue comme un clignotant rouge sur le tableau de bord d’un véhicule. Elle est le signe d’un désordre à repérer, un désordre dont les racines sont peut-être éloignées du symptôme qui se manifeste ou apparemment sans rapport avec lui.

Pour en revenir aux Esséniens et aux Égyptiens, je dirais qu’il accordaient beaucoup d’importance aux masses énergétiques engendrées par les pensées humaines. Ils voyaient dans ces masses qu’on appelle de nos jours “formes-pensées”, les germes de la plupart des troubles de santé. Ils avaient remarqué, d’une part que ces masses affaiblissent ou déstructurent l’aura humaine mais que, d’autre part, elles aimantent des organismes toxiques émanant du bas-astral, les “entités-maladies”. Leur  première préoccupation était donc de nettoyer l’organisme subtil du malade par toutes sortes de méthodes puis d’y lever certains barrages énergétiques avant même de tenter d’y rétablir un courant de vie réparateur. La notion de “désinfection” était donc primordiale à leurs yeux.. Des sortes de mantras puis des pratiques de “reconstruction mentale” par visualisation étaient ensuite enseignés aux malades capables de se prendre en charge afin qu’ils modifient leur rapport à la vie et ne retombent éventuellement dans le même problème. De manière générale passer à travers une maladie digne de ce nom était pour ces anciens peuples comme franchir le cap d’une initiation. On était idéalement tenu d’essayer d’en comprendre le sens. Ce qui ne veut pas dire que c’était toujours fait et réussi. Cette approche préfigurait incontestablement ce que nous appelons aujourd’hui les psychothérapies… hormis le fait que l’existence de l’âme en était le pivot majeur… “détail” qui n’est pas nécessairement le cas de nos jours, loin s’en faut, hélas. L’être est une globalité indivisible, ce qui veut dire que, si on l’ampute de l’une de ses dimensions, on ne résoud en profondeur aucun problème. On ne fait que le déplacer et on lui donne alors un autre nom.

7 – Les thérapeutes étaient à l’époque des prêtres car soigner était un acte sacré. Aujourd’hui, les choses ont évidemment changé et on ne conçoit plus que la prêtrise ait nécessairement quelque chose à voir avec les thérapies. Marie Johanne Croteau Meurois à qui s’adressent les formations en soins esséniens que vous avez mises en place et que vous donnez actuellement en collaboration avec Daniel ? Quelle place y accordez-vous au Sacré ?

Marie Johanne Croteau Meurois : Notre formation en soins esséniens ne s’adresse évidemment pas à tout le monde car nous pensons très honnêtement  que tout le monde ne possède hélas pas en soi les qualités de base d’un bon thérapeute. Les qualités essentielles que nous recherchons dans notre École de formation sont, entre autres, celles de la réelle compassion – beaucoup de gens ignorent d’ailleurs le véritable sens de ce mot – la volonté sincère d’aider et de soigner, la capacité d’écoute et d’accueil de la personne malade. À cela il faut ajouter l’honnêteté, le discernement, une démarche spirituelle évidente et ce qu’on appelle la foi. Enfin, l’idéal est aussi de manifester certains dons particuliers propres à facilité l’approche de ce type de thérapie comme, par exemple, une sensibilité particulière aux niveaux des mains, de la clair-audience, de la clairvoyance, etc…

Il ne s’agit pas de dire, comme je l’ai malheureusement entendu récemment sur une vidéo consacrée à ce type de thérapies: « Pour soigner on injecte de la lumière, de la lumière qui est autour, dans les corps subtils…  ».

Cette réponse m’a laissée perplexe car, à notre sens, c’est une formulation incohérente et inconsistante dans le cadre de la Tradition essénienne. Une telle réponse semble ignorer absolument tout de l’aspect sacré des soins et est réductrice quant à leur principe de base : celui de la recherche intérieure chez le thérapeute d’une ¨qualité¨ de Lumière spécifique.  Le but est de canaliser celle-ci et ensuite de l’infuser avec le Cœur et toute la Conscience requise dans le corps du malade… en n’omettant pas de demander l’assistance et l’aide des Présences célestes,  des Guides de Lumière.

Il faut préciser que l’acte de soigner est un acte de symbiose totale avec le ¨Ciel¨. Une trinité composée de la Présence divine, du thérapeute et du malade doit se manifester. L’énergie thérapeutique circule donc du Ciel vers le thérapeute, son outil et son canal. Le thérapeute, de par ses mains, transmet ensuite au corps du malade ¨l’Onde sacrée de Guérison¨, dont la Lumière retourne ensuite au ¨Ciel¨. Il s’agit d’un mouvement trinitaire et continu de régénération de la circulation de l’Énergie de Guérison et d’Amour des sphères célestes.

Quelle place j’accorde au Sacré dans ces soins ?

J’y accorde toute la place car soigner est un acte sacré en lui-même.  Pas d’appel à l’aide d’une Présence de Lumière ? Pas de reconnaissance du Sacré ? Alors pas de réelle guérison possible. C’est aussi clair et simple que cela. Inutile d’apprendre à ¨gesticuler mentalement¨ dans le subtil d’un corps malade et à émettre des sons,  il ne se passera rien en profondeur. Tout résultat positif, en soins esséniens-égyptiens, repose sur la foi du thérapeute et le respect de l’aspect sacré du soin donc sur une vraie connexion avec l’Onde divine universelle.

Nous n’enseignons certainement pas qu’un ensemble de données à intégrer mentalement. Nous enseignons à désapprendre le mental pour se connecter à la Source et au Coeur de celle-ci en soi ainsi qu’à l’extérieur de soi afin de laisser s’exprimer le Courant thérapeutique sur le corps malade.

Nous essayons de faire sentir à nos étudiants l’existence d’une autre ¨marche¨ à gravir, celle qui dépasse le simple niveau du thérapeute et qui mène à celui du thérapeute-guérisseur.

Nous recommandons par ailleurs de travailler en parallèle avec la médecine officielle de notre société car aucune médecine ne devrait en exclure une autre. Les thérapies esséniennes ou égypto esséniennes ne sont pas des techniques à conjuguer plus ou moins habilement avec les mains mais résultent d’une communion sacrée et intime de l’âme et du cœur. La sagesse et la maîtrise sont de savoir manier intelligemment l’une et l’autre. Si nos enseignements souhaitent donner tous les outils de cette méthode, ils espèrent par dessus tout faire toucher son côté mystique en permettant aux  mains du thérapeute et à son  coeur d’intégrer en eux l’Onde de la Guérison et de multiplier ainsi l’impact d’une simple technique.

‘’ L’amour seul ne suffit pas, il lui faut ce Souffle qui s’appelle Vouloir. Sans lui vous ne rêvez rien vous n’accomplissez rien”   est-il dit dans ¨Les Enseignements premiers du Christ¨¨. ( note de bas de page : par Daniel Meurois, Éditions Le Passe-Monde)

8 – Le Christ occupe manifestement une place très importante dans ce que vous enseignez. Le     considérez-vous comme un thérapeute essénien ?

MJ.C. Meurois : Oui, le Christ occupe effectivement une très grande place dans ce que nous enseignons mais certainement pas parce que nous considérons qu’Il était un thérapeute essénien. Certes,  Il avait été formé par le Grande Fraternité des Frères en Blanc dès son tout jeune âge au Krmel  mais Il avait été aussi initié en Égypte et y avait enseigné dans les temples de thérapies.

Daniel Meurois a donné de multiples témoignages à ce sujet dans ses écrits et séminaires mais pour en faire un bref rappel Il a dit à peu près ceci : ‘’De retour de son long voyage de 17 ans en Inde et dans les Himalayas, le Maître Jeshua, lors d’une mort initiatique dans la grande pyramide de Chéops, fut investi par la supra-conscience  solaire du Christ. Suite à cet événement majeur, Il fut investi par une autre Force au cours d’une seconde initiation. Lors de la fameuse cérémonie du Baptême dans le Jourdain, à la supra-conscience du Christ s’est ajoutée Celle du Logos de notre Galaxie. Lorsqu’on parle du Christ, on parle  donc du Christ-Jésus. On évoque trois puissances en une: la première, Celle du Maître de sagesse incarné, la deuxième Celle de l’Être le plus réalisé de notre système solaire, la troisième comme étant issue de la plus Grande Présence manifestée dans notre Galaxie’’.

J’ai eu la chance d’être un témoin féminin proche du Christ, il y a deux mille ans.  Vous faire un portrait de Ce qu’Il était et de Ce qu’il est toujours pour moi m’est tellement difficile… les mots sont trop petits ou insignifiants… Encore aujourd’hui je n’arrive pas à décrire ni à exprimer tout ce qui agissait et irradiait de Lui et par Lui.

Non, le Christ n’était pas un thérapeute essénien, Il était le Christ !

C’est par mon propre souvenir des enseignements du Maître Jeshua en personne reçus avec d’autres disciples en petit comité de plus ou moins dix personnes que j’enseigne maintenant. Je le fais donc avec la mémoire vive de mon âme. C’est par ce souvenir de Lui que je  colore tous mes enseignements. Je n’oublie pas, bien sûr, la source de base de ces soins reçus directement des Élohims (ou Frères des Étoiles) et revivifiés par Daniel depuis 1984.

9 – Les thérapeutes esséniens étaient-ils plus souvent des hommes ou des femmes ? Est-ce que les femmes avaient des fonctions spécifiques à l’aide, par exemple, d’huiles et de plantes ?

MJ.C. Meurois  : Les Traditions des Églises sont essentiellement patriarcales et ont toujours eu tendance à laisser toute la place aux hommes. Le Maître Jeshua avait au contraire privilégié ou encouragé une Tradition matriarcale. Ses premiers disciples étaient incontestablement des femmes, sa mère Myriam, Marie-Madeleine, Marie-Salomé, Marie-Jacobé… Ces femmes disciples s’appliquaient à soigner comme Lui au moins autant que les hommes. Cela n’empêchait pas certaines d’entre elles de travailler à l’élaboration d’huiles précieuses utilisées en soins, de parfums spécifiques et d’utiliser des plantes médicinales selon les méthodes ancestrales esséniennes et égyptiennes. Il ne faut cependant pas s’imaginer que tous les disciples du Maître Jeshua avaient tous des dons pour la guérison ou des connaissances dans ce domaine… comme il serait faux de croire qu’ils étaient tous des orateurs capables de rassembler des foules. C’est leur rayonnement qui a opéré l’essentiel de la transmission de la sensibilité christique, qu’ils aient été hommes ou femmes, thérapeutes ou non.

10 – Daniel Meurois, y a-t-il eu une évolution des soins entre thérapeutes égyptiens et esséniens ? Est-il exact de dire que les soins esséniens étaient un peu plus éthérés ou peut-être plus dépouillés ?

D.M. : Il y a nécessairement eu une évolution ou plutôt un ensemble d’adaptations. C’est logique et rassurant car tout ce qui est figé meurt. Chaque peuple, chaque culture a sa propre sensibilité, ses points forts et ses faiblesses. Une même connaissance qui voyage d’une Tradition à l’autre se colore donc inévitablement au contact de la terre qui la reçoit. Elle peut s’enrichir dans certains domaines ou se fragiliser dans d’autres, c’est ce qui la rend vivante. Il ne faut pas oublier que la Tradition de ces soins était d’abord orale. D’un enseignant à l’autre, de Égypte à la Palestine, on y trouvait par conséquent quelques variantes. En réalité, affirmer que les soins étaient plus éthérés ou plus dépouillés chez les Esséniens que chez les Égyptiens serait un peu simpliste. Cela dépendait essentiellement du maître qui enseignait et du contexte dans lequel il communiquait sa connaissance.

Je reconnais toutefois que les Esséniens craignaient un peu plus le contact du corps que les Égyptiens en raison de leur appartenance au Judaïsme. Je dirais aussi que les Égyptiens se montraient moins dualistes qu’eux à ce propos car ils voyaient plus facilement le corps physique comme un temple à respecter que comme une manifestation pesante de la vie. À ce niveau, Jeshua se montrait certainement plus Égyptien qu’Essénien car il ne craignait aucun des aspects du corps humain; Il ne répugnait absolument pas au contact de la chair, contrairement à ce que toute la Tradition chrétienne a cherché à nous faire croire. À ses yeux, la vie était une globalité dont aucun des niveaux de manifestation n’était à exclure. C’est ce que Marie Johanne et moi tentons de faire comprendre dans la façon dont nous communiquons les thérapies. Le subtil et le dense sont étroitement imbriqués et ne doivent pas se repousser ou s’exclure l’un l’autre. Beaucoup de personnes prétendent vouloir dépasser la dualité mais demeurent incapables de comprendre que celle-ci commence là. Le fait d’apprendre à entrer en contact avec les expressions éthérées de la vie ne sous-entend pas une perte et encore moins un reniement de ses racines plus denses

11 – La science actuelle découvre des notions dont les Égyptiens avaient, semble-t-il, connaissance il y a plusieurs milliers d’années. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

D.M. : J’ai effectivement évoqué dans “Ainsi soignaient-ils” l’existence dans le coeur humain d’un point très précis que les Égyptiens du temps d‘Akhenaton appelaient “le point-vie”. Un tel point parait bien correspondre avec une zone mise en évidence depuis peu dans le coeur humain par les chercheurs de l’Institut Heartmath, aux États-Unis. Il s’agit d’une zone hyper sensible constituée d’environ 40.000 cellules à laquelle il ne faudrait toucher en aucun cas lors d’une chirurgie cardiaque sous peine de provoquer la mort instantanée du patient.

Les chercheurs en parlent clairement comme d’un cerveau cardiaque doté de mémoire.

Daniel-Meurois-et-Marie-Johanne-CroteauEn ce qui me concerne, ce point me fait nécessairement penser au prolongement ou à l’expression physique de ce qu’on nomme l’atome-germe.

L’atome-germe, je le rappelle, est un atome subtil fait de condensé d’Akasha. Il constitue, en quelque sorte, la base de données fondamentale – ou, si on préfère, le “disque dur” -  de chaque être humain. Il est sa mémoire totale depuis l’origine de ce qu’il est. Il véhicule donc les éléments karmiques de chacun, son histoire et son architecture profonde. Je ne doute pas que cette découverte moderne – qui est en réalité une redécouverte – puisse susciter beaucoup d’intérêt dans les années à venir et participer finalement au rapprochement du subtil et du dense. Finira-t-on par comprendre que l’intelligence du coeur n’est pas qu’un beau concept métaphorique et poétique ?


« Le Grand Livre des Thérapies Esséniennes et Égyptiennes »
 par Daniel Meurois et Marie Johanne Croteau Meurois  est paru en 2013 aux Éditions Le Passe-Monde.

Un bel ouvrage pratique, abondamment illustré.

 

Soyez un Océan d’Amour infini

 

images (5)En vérité, qu’est-ce que l’âme? Imaginez un océan, une mer immense qui se déploie à perte de vue, sans début, ni fin, une source éternelle remplie d’une eau pure et totalement salée. Ensuite, prenez un simple verre quelconque, peu importe sa grosseur, sa couleur, son style – visualisez-le comme vous en avez envie – puis, imaginez que vous remplissez ce verre à ras bord et que vous le ramenez chez vous, à la maison. Ceux qui verront ce verre d’eau un peu trouble, avec un fond de sable beige, vous diront : mais qu’y a-t-il donc dans ce verre? Vous leur direz : mais c’est évident, voyons, c’est l’océan… Et eux vous répondront : je ne vois que de l’eau dans ce verre! Comme ils ne peuvent ni entendre les vagues, ni goûter au sel, comment pourraient-ils envisager qu’il s’agit bien de la vibration encore intacte de la mer présente dans ce verre? 

Il en est de même avec l’âme : elle provient d’un océan divin d’amour infini. Elle est habitée de la même vibration, de la même lumière. C’est d’ailleurs ce que voulait dire le maître Jésus lorsqu’il affirmait à tous et chacun : « Vous êtes le sel de la terre! » : en vous se trouve la source originelle de toute vie, l’énergie divine, pure et céleste émanant du Grand Tout d’où vous êtes issus et où vous retournerez nécessairement un jour. 

Or, la plupart d’entre nous avons oubliés QUI nous sommes réellement. À travers les siècles nous en sommes venus à ne plus considérer que le modeste « verre d’eau » (notre corps) que nous percevons avec nos cinq sens et nous ne ressentons plus les « vagues » intérieures gonflées d’amour qui s’agitent encore au plus profond de nous-mêmes (notre connexion divine)! Pire encore, nous regardons les « verres » des autres, leur apparence, leur différence, et nous nous permettons de juger cette coquille, cette enveloppe… voire même parfois de remettre en question tout ce qui se trouve à l’intérieur! 

Parce que la pluie est parfois tombée dans ce verre, sur nos têtes, dans nos vies, nous en sommes venus à croire que l’eau salée s’est diluée : que notre personnalité a dû teinter, perturber, délayer notre essence divine et/ou celle des autres. 

Nous rêvons à la mer (et au Père!), nous aspirons à y retourner et, parfois, nous cherchons les meilleurs moyens pour y parvenir. Par la prière, la méditation et autres pratiques spirituelles, nous nous efforçons d’élever nos vibrations pour nous évader hors des « parois du verre », afin de retourner plonger, voire même disparaître dans l’océan d’amour du cosmos infini… Tandis que les aléas de la vie, les autres et, bien souvent nos proches, se chargent de nous faire « retomber » dans notre petit contenant tridimensionnel bien limité et parfois même bien étouffant! 

Alors, il nous arrive de les juger, de leur en vouloir pour cela. De considérer qu’ils ne sont pas assez élevés, spirituellement parlant, et de choisir de s’éloigner d’eux pour ne plus être affectés par leur négativité et leur pessimisme… 

Et si ceux-ci, au contraire, nous offraient le plus beau cadeau qui soit? Que leur âme, leur propre océan d’amour intérieur, les incitaient à s’accrocher à nous, à nous ramener dans la matière, pour une bonne raison? 

Se pourrait-il, en réalité, que notre ultime défi ne consiste pas à s’élever vers la lumière, vers l’océan d’amour divin d’où nous provenons, mais plutôt de prendre conscience que ce verre, ce contenant, cette enveloppe charnelle qui semble nous « emprisonner » n’est en fait qu’une illusion et que celle-ci n’altère en rien la pureté de notre âme? 

Que nous ne sommes pas un simple « verre d’eau salée », mais, au contraire, que nous avons préservé toutes les propriétés, toutes les qualités et les vertus de cet océan éternel encore présent en nous-même et, oserons-nous l’affirmer, présent aussi à l’extérieur de nous-mêmes… puisqu’il n’y a aucune différence entre nous et l’autre, entre « eux » et « nous »? 

Imaginez que nous soyons tous des gouttes d’eau salées, des particules cosmiques lumineuses, qui se mélangent, s’entremêlent, se fusionnent pour mieux se subdiviser de nouveau au fil des incarnations. Un peu comme si, au moment de votre décès, votre verre retournait se dissoudre dans la mer… jusqu’à ce que des êtres bienveillants reviennent vous capturer dans une nouvelle bouteille! Croyez-vous qu’ils parviendraient à retrouver chaque goutte, chaque cellule qui vous caractérise, à ne remettre ensemble que les mêmes seules et uniques particules qui vous concernent personnellement ? 

De toute éternité, nous faisons tous et avons toujours intrinsèquement fait partie du même océan d’amour céleste. Ici et maintenant, nous baignons tous dans la même lumière et notre âme est imprégnée de la même essence divine. Il n’y a aucune distinction entre nous et l’autre : nous sommes tous des frères et sœurs divins, peu importe que nous soyons humains, angéliques, extraterrestres ou autres… Nous ne faisons qu’UN dans cet océan cosmique universel en continuelle mouvance, peu importe notre apparence, le lieu où nous nous trouvons ou la façon dont nous pensons évoluer à l’intérieur du « verre » qui nous a été attribué. 

En fait, peu importe notre « degré d’illumination » ou notre « niveau vibratoire », tant et aussi longtemps que nous percevrons les limites de notre corps physique comme une frontière qui nous distingue et nous sépare les uns des autres, nous demeurerons « emprisonnés » dans notre petit contenant de verre. Nous continuerons à chercher comment nous échapper de cette pseudo dualité qui nous oppresse… plutôt que de tout simplement « se laisser porter par le courant » et fusionner avec tout ce qui vit en nous et autour de nous, pour faire de nouveau UN avec l’océan éternel qui vibre dans chaque fibre de notre être! 

Et si la plus merveilleuse mission que vous puissiez vous donner ici-bas consistait à faire vibrer toutes vos cellules vivantes au rythme du cosmos infini? Que vous ne cherchiez plus à vous envoler vers le ciel, mais bien à incarner l’amour de Dieu ici sur Terre? Imaginez que chacun de vos gestes, de vos paroles, de vos pensées et de vos intentions soient empreints de cette certitude profonde que tout est déjà là, en vous-même : que votre âme vibre au diapason avec l’univers et que votre minuscule verre d’eau salée contient en fait l’océan tout entier! 

Et si, jusqu’à maintenant, vous vous étiez contenté de voir la vie à travers un « contenant de verre » – une vitre, un fond de bouteille – tellement épais qu’il déforme les objets, les gens et la réalité qui vous entoure? Que vos cinq sens ne puissent mesurer l’ampleur réelle de votre énergie lumineuse ou de celle de vos proches, de même qu’on ne peut évaluer l’étendue d’une mer alors qu’on y est immergé? 

Quelle différence cela ferait-il dans votre vie si vous considériez, ne serait-ce qu’un instant, que vous êtes à la fois l’océan et toutes les gouttes d’eau qui le composent? Que vous êtes à la fois, humain et divin, comme chacune des personnes, visibles et invisibles, qui croisent votre route ? Quel changement cela apporterait-il à votre existence? De quelle façon votre perception des autres serait-elle transformée? 

Et si vous laissiez le divin habiter votre âme plutôt que de tenter d’être à l’égal de Dieu? Que vous vous laissiez bercer par les vagues d’amour céleste qui déferlent en vous à chaque instant plutôt que de lutter contre votre égo? Que vous vous permettiez de rayonner de joie dans la légèreté de l’être plutôt que de vous astreindre à des pratiques exigeantes et supposément « transcendantes »? 

Soyez le changement que vous souhaitez faire advenir en ce monde! De même que les vagues se soulèvent des profondeurs de l’océan pour venir s’abattre sur le rivage et modifier le paysage littoral au gré des marées, laissez monter en vous la puissance divine universelle afin qu’elle déferle dans votre vie et transforme tant votre propre existence que celle de tous ceux que vous aimez… et qui sont le reflet de vous-mêmes, puisque vous vous ressemblez… comme deux gouttes d’eau!!! 

Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc, transmis le 15 janvier 2011,

aussi disponible sur www.biancagaia.comVous êtes invité à faire circuler ce texte

à condition d’en respecter l’intégralité, y compris ces quelques lignes.

Apparition des Elohims : message Pléiadiens

 

 

téléchargement (5)Quand nous, Elohims, choisissons de nous manifester, nous sommes munis de membres longs et de corps quasiment humains. Nos visages sont plus expressifs que les vôtres, plus divins. Nous sommes exceptionnellement présents sur Terre, j’irai même jusqu’à dire « omnipotents », ce qui ne nous empêche pas d’être dans d’autres mondes à la fois. Certains d’entre nous sont très soucieux de l’évolution des choses, aussi sommes-nous dans l’action en permanence. Nous avons aussi un rôle de conseillers qui consiste à orienter et à enseigner comment acquérir une grande force physique. Nous pouvons travailler simultanément dans plus de six mille endroits de l’espace-temps. 

Voyez-vous, pour mener à bien notre projet concernant l’élévation énergétique de votre sphère, il fallait qu’un petit nombre de créatures des étoiles s’y trouve pour nous permettre de perfectionner tous les détails. Nous avions besoin de l’influence de leur supra conscience sur la Terre. Il leur a bien été signifié que nous pouvions nous passer d’eux et qu’il leur suffisait de nous abandonner quelques spécimens d’eux-mêmes que nous aurions modifiés génétiquement. Les Peuples des étoiles, peu enclins à ce genre de manipulations des corps, déclinèrent notre proposition et répondirent qu’ils viendraient personnellement. 

Nous pensâmes que c’était une mauvaise idée, mais après tout, n’était-ce pas leur décision ? 

Ils étaient résolus à implanter leur propre société. Nous avons tenté de leur expliquer que les conditions de vie seraient ardues, voire extrêmement hostiles et qu’ils avaient peu de chances de réussir par les moyens habituels mais c’était, à leur avis, une opportunité d’étendre leur civilisation. Nous insistâmes sur le fait qu’il y avait vraiment d’autres méthodes pour amplifier l’énergie sur la planète Terre que d’y vivre … ce fut peine perdue. 

Selon eux, leur présence était indispensable pour donner plus de valeur à leur sens communautaire. Ils affirmèrent qu’il serait plus simple et plus conforme à l’éthique d’amener leurs familles pour une adaptation progressive aux conditions de vie sur la planète que de nous voir les utiliser comme référence génétique. Nous acceptâmes donc leur proposition. Nous étions tous d’accord : la mission aurait pour but le bien de la planète. Voilà ce que nous, les Elohims, leur avons dit ! Nous leur donnâmes l’assurance d’une bonne organisation et d’une parfaite sécurité. A cet instant de la régression, Binjala éclata de rire, puis il continua : 

 - Les Peuples des Etoiles étaient convaincus de pouvoir pratiquer quelques petites modifications génétiques sur eux-mêmes, au fur et à mesure, et que cela serait suffisant pour leur permettre de vivre sur la planète. Pour notre part, nous avions quelques doutes. En fait, doute n’est pas le terme qui convient : nous connaissions le futur. Nous étions juste courtoisement respectueux. 

Ils ne possédaient pas la technologie adéquate pour survivre, mais ils y allèrent malgré tout. Son rire sonnait étrangement. La tête de Steven se redressa soudain et il m’adressa un regard glacial. Sa voix changea et prit une nuance d’insatisfaction, un nouveau personnage s’exprima à travers lui : 

- Je me présente: je suis la conscience secrète draco de l’empereur lézard. Vous ne m’aimeriez pas, je suis très crocodile physiquement. Ma peau est coriace et bosselée. J’ai un large museau, presque comme celui d’un dragon, avec de nombreuses dents et de grandes oreilles. Notre visite à la cérémonie est un grand honneur pour le peuple lézard qui nous considère comme des dieux. C’est normal, nous sommes leurs créateurs, les seigneurs et maîtres qui, il y a bien longtemps, les ont émancipés. Depuis lors, nous avons déménagé vers une autre dimension en empruntant un portail cosmique. 

Le sort des lézards nous est complètement indifférent de même que celui de nos autres créations. En réalité, nous nous nourrissons de la conscience de différents êtres que nous rencontrons, qu’ils soient singes ou autres. Dévorer la conscience d’une quelconque entité m’apparaissait abject… 

Quelle sorte de créature était ce Draco ? Mais pour lui la chose était tout à fait naturelle à en juger par la suite de son discours : 

 - Je n’ai pas d’état d’âme, aucune culpabilité ; d’ailleurs il n’y a pas vraiment de but à ce que nous faisons sur Terre. Ah si ! Il y en a un : nous, les Dracos, sommes venus prendre l’or que les créatures singes extraient des mines pour nous. C’est un matériau trans-mutationnel. Il crée des petits vortex dans notre corps après que nous l’ayons ingéré. La poudre d’or blanc permet de manipuler les atomes en quelque sorte. Nous devenons plus transparents, ce qui nous permet de nous mouvoir dans plusieurs dimensions à la fois. 

En ce moment, je suis dans un tunnel temporel en partance pour une ville qui pourrait se situer quelque part aux Etats-Unis, pendant les années trente .Maintenant, je me dirige vers un type, au hasard et sans arrière pensée, mais en me voyant il détale en hurlant. J’ai oublié que j’ai conservé mon apparence de Draco, j’aurais dû en changer pour ne pas l’effrayer! Partir en courant est la meilleure chose qu’il pouvait faire car les Dracos sont très lents. En m’approchant de quelqu’un, j’ai tout loisir d’absorber une partie ou l’intégralité de sa conscience. Les personnes qui habitent les corps concernés n’aiment pas du tout être consommées. En tout cas, aucune de celles que j’ai mangées !Il fit entendre un rire saccadé : 

- Les souvenirs de centaines et de milliers de gens hurlant font partie de la personnalité du Draco. Pour vivre, je dévore uniquement les consciences, les corps ne me concernent pas. Cela a pour effet que je suis imprégné des sentiments de ceux dont je me nourris. Cependant, je les ressens depuis une perspective différente, ils me semblent étrangers, j’ai plutôt l’impression d’être la mémoire des autres et je n’ai nullement envie de mettre fin à mon activité. 

- En êtes-vous heureux, l’interrompis-je? 

- Eh bien, on ne peut pas dire que je sois heureux mais ça ne m’inquiète pas outre mesure, c’est comme ça, c’est tout. Il ne m’est jamais venu à l’idée d’agir autrement. Je suis sûr que j’en mourrais si je devais m’arrêter. 

- Cela vous inquiète?- Oui, bien sûr. L’idée même de la mort génère une sorte d’horreur, la sensation de dériver au milieu de tous les sentiments des gens que j’ai absorbés. Mourir signifierai me retrouver littéralement par mieux. Mais nous, les Dracos, nous vivons exceptionnellement longtemps. J’avais l’impression d’être dans un film d’horreur et d’entendre parler Dracula, lui précisai-je. 

- Mais ce nom vient de Draco ! rugit-il de rire. C’était logique … De plus, tous les Dracos agissaient comme celui à qui Steven prêtait sa voix. 

- Y a-t-il des races supérieures à vous?- IL existe des êtres que nous sommes dans l’incapacité de consommer. Ce sont des structures cristallines en expansion. Lorsque nous sommes face à eux, leur conscience nous semble beaucoup plus grande que la nôtre. Nous sommes impressionnés par ces constitutions cristallines. 

- Décrivez-les, suggérai-je. La voix de Steven revint à la normale : 

- C’est curieux, dit-il, je peux voir un cristal lumineux enserré dans un cylindre doré, maintenu en place par une charpente corporelle cristalline. Steven luttait pour s’exprimer mais la voix du Draco reprit le dessus :- Ce cristal est un agent des royaumes angéliques et je pense que ces derniers sont impliqués dans sa construction. La profondeur innée de l’obscurité chez le Draco est exactement à l’opposé de celle du cristal 

Je me vois, il y a bien des millions d’années, très longtemps avant l’aventure du Rexégéna, sur un vaisseau draco, voguant dans un espace inter dimensionnel. Nous découvrîmes à cette occasion une source d’énergie phénoménale pour les Dracos affamés que nous étions : un magnétisme émanait de ce qui est aujourd’hui la Terre; c’était la manifestation de toutes les formes de vie qui la peuplaient. Nous étions irrésistiblement attirés, comme des abeilles vers une fleur. Nous nous mîmes à consommer l’énergie de toutes ces entités tout en renvoyant vers la planète la même quantité d’énergie draco en compensation. 

C’est ainsi que la conscience de notre race devint partie intégrante de la Terre. A ce stade, autant dire qu’il était quasiment impossible aux Dracos d’atteindre leur soi angélique et ils étaient terrifiés à l’idée de ce que la mort pourrait signifier pour eux. Je le regardai en fronçant les sourcils : 

- Les Dracos sont-ils présents sur Terre? 

- Non, pas actuellement. Mais nous y avons été dans le passé et nous y reviendrons dans le futur. Pour l’heure, c’était assurément un soulagement. 

- Les Reptoïdes vous ressemblent-ils sous certains aspects ? 

- Les Lézards sont plus intelligents et plus réactifs. Ils se déplacent plus rapidement. Ils sont mâles et femelles et très belliqueux. Celui que je contrôle, le roi lézard, est fasciné par le commandement. Son analyse de la situation est fondée sur le pouvoir personnel et le prestige qu’il peut en retirer. Il cherche toujours à dominer les autres, que ce soit physiquement ou autrement, car toujours …Steve » s’interrompit, exténué, et lorsqu’il reprit la parole, le Draco l’avait quitté, sa voix était redevenue normale : 

- Voilà qui est très étrange, précisa-t-il. 

C’est comme si j’étais dans un rêve. Me voici de retour dans l’incarnation du peintre Raphaël : je me vois peindre une fresque et, en même temps, c’est curieux, j’aila mémoire des hiéroglyphes. Troublante impression que celle de vivre deux situations en parallèle. Maintenant, j’ai la sensation de sortir de ce rêve et d’être projeté dans une nouvelle forme de vie évoluée avec la consigne de l’aider à progresser davantage. Steven ouvrit ses grands yeux bleus et se redressa, affichant un large sourire sur son jeune visage, symbole d’innocence. A cet instant je compris qu’il n’irait pas plus loin. Une nouvelle révélation arriva avec Michael. Il était allé visiter Kariong seul. Après un quart d’heure dans la grotte, il fut abasourdi devant le spectacle qui s’offrait à lui, réveillant dans son esprit une multitude d’émotions et d’images. Quelqu’un lui donna mon numéro de téléphone et quand, surmontant de longues hésitations, il se décida à m’appeler, je lui fixai rendez-vous. 

A la seconde même où il apparut sur le pas de ma porte, il suscita en moi des émotions contradictoires. Généralement, j’ai une réaction immédiate aux gens, positive ou négative, mais dans le cas de Michael, j’eus les deux. Dès qu’il fut installé dans « le fauteuil » avec les photos, des mémoires émergèrent en lui. En premier lieu, il m’informa que deux anges l’accompagnaient dans cette vision pour lui donner un enseignement. Ensuite il me décrivit deux vaisseaux éclaireurs. Dans son souvenir, il était passager de l’un d’eux et se dirigeait vers le vaisseau-mère du Peuple des Etoiles. 

Quand j’essayai de le diriger vers ce dernier, il eut des difficultés à le visualiser et il parla d’une voix hésitante : 

- Maintenant, je distingue la forme d’un reptile à bord d’un autre vaisseau. C’est curieux, je ne suis pas ce reptile, mais je peux recevoir ses sensations, ses pensées, sentir aussi ses doigts palmés comme si j’habitais son corps. Dans ses yeux grands ouverts, les pupilles étaient dilatées alors que la pièce était très éclairée. Ses mains se mirent à trembler et je fis de mon mieux pour le rassurer. 

Il se calma légèrement et je tentai d’aller plus loin : 

- Tout va bien, continuez … Focalisez-vous davantage sur les anges qui vous accompagnent et demandez-leur de vous montrer ce que vous avez à comprendre. 

- C’est ce qu’ils font en me faisant ressentir ce corps reptilien. 

- A quoi ressemble-t-il ?- Ses yeux jaunes humanoïdes percent à travers deux fentes verticales. Il a une curieuse crinière d’écailles ainsi que quelques poils en désordre sur le devant. Il porte un gilet avec des manches jaunes. Il a des bras, des jambes et une queue qui se prolonge en traîne sur le sol. Sa tête est de proportion raisonnable en relation au reste du corps. C’est étonnant, je ne suis pas ce reptile, je ne suis pas dans son corps, mais j’en fais tout de même l’expérience. Et, en même temps, je suis conscient que je fais partie du Peuple des Etoiles. J’ai l’impression d’être présent en tant qu’observateur et j’éprouve de la colère à l’encontre de ce personnage recouvert d’écailles. Michael s’assombrit.- Près de lui se tient un commandant. Il lui donne l’ordre de faire feu sur le vaisseau-mère. 

Oh, non ! Il obéit et déclenche son arme à faisceau de particules en direction de l’engin spatial! Je ressens les choses comme si c’était moi-même qui commettais cet acte. A ma grande stupéfaction, j’avais malheureusement affaire au Reptoïde qui avait attaqué le vaisseau-mère. Michael hurlait et, en même temps, j’étais indignée.

 - Vous sentez-vous satisfait d’avoir détruit le vaisseau ? 

- Non, dit-il d’une voix devenue très douce, une partie de moi, de lui, souffre. Il sanglotait sans retenue, laissant libre cours à une culpabilité ancestrale. 

Je ne savais pas comment agir, partagée entre sympathie et animosité : 

- Michael, je vous en prie, ne vous jugez pas ! Il secoua la tête vigoureusement 

- Maintenant je vois des centaines de petits appareils qui s’échappent du vaisseau-mère. Des pans entiers de celui-ci commencent à s’effondrer. Les appareils reptiliens font feu sur les petits vaisseaux et les désintègrent. C’est une abomination …Cette dernière remarque résumait toute l’histoire, et il rit amèrement, désespéré et furieux contre le Reptoïde qui avait donné l’ordre. Mais il vivait à travers le reptilien qui avait déclenché l’explosion, la culpabilité d’avoir tiré sur le vaisseau, ne trouvant ainsi aucune validation à sa colère contre le commandant

 

Extrait de « Contacts Avec Les Pléiadiens : La Mission Du Rexégéna » recopié par Francesca     paru aux éditions Hélios par Valérie J. Barrow

 

Véhiculer la lumière

 téléchargement (5)Il est temps pour vous tous de redéfinir vos propres identités dans un sens beaucoup plus. Les événements sont transpirant dans le cosmos que vous et même beaucoup de vos dirigeants politiques n’ont aucune idée de. Vous devez arrêter cette folie de vos définitions de dieux pensent qu’il ya des êtres qui viennent du ciel sur cette planète avec des talents et des aptitudes spéciales et qu’ils sont tous connectés spirituellement. Vous allez découvrir comme une espèce des idées très inquiétantes au cours des prochaines années. Nous vous préparons par décret de la Famille de Lumière afin que vous puissiez comprendre et être informé de vos propres options. 

Nous avons souligné avec vous cette idée de la multidimensionnalité-le concept que vous pouvez être dans de nombreux endroits et peut changer votre conscience. Nous avons partagé avec vous l’idée qu’il y aura un certain nombre de mondes créés sur cette Terre. À un moment ou un autre, vous arriverez à douter de tout ce que nous avons partagé avec vous. Votre système sera choqué, et vous ne voudrez pas à croire à quel point vous avez été mal informé, si vous refuser la validité de nos informations pour un temps. 

Nous ne pouvons vous offrir des informations sur la base de votre propre accélération. Vous devez vous évoluer et avoir vos esprits au sujet de demander des informations, car il est une loi divine concernant l’ingérence. Nombreux sont ceux qui ont brisé cette loi et interféré avec la Terre: même ceux de notre propre royaume ancestral ont fait. Nous vous l’avons dit assez souvent que c’est un univers libre-arbitre et une zone de libre-volonté de sorte que, bien sûr, le thème sous-jacent est que tout est permis. Par conséquent, il ya toujours ceux qui veulent être les seigneurs et maîtres et les autorités sur les autres. Vous avez été trop simpliste combien de contrôler les autres êtres ici. 

La famille de la Lumière a été noté pour son penchant ou prédilection pour la création de sociétés dans lesquelles il ya un mouvement énorme dans toutes les directions le long des rayons lumineux. Qu’est-ce que cela signifie? La lumière est l’information, de sorte que la famille de la Lumière est la famille de l’information. Il ya des consciences – les familles de la guerre – qui passent peut-être des milliards d’années dans votre conception du temps à étudier, promouvoir, et de vivre de contrôle sur la conscience. Dans un univers qui existe en dehors de la limite de temps, tous les scénarios dans une zone de libre volonté se joués. 

C’est un temps pour vous de changer radicalement votre opinion sur vous-mêmes et à briser les frontières. Il est temps pour vous de sortir de la petitesse des drames et des événements au jour le jour et de commencer à se connecter sur un niveau cosmique avec le drame qui se produit plus. De cette façon, vous pouvez être mieux informés au sujet de vos propres intentions, les objectifs et le drame. Vous devez être capable de comprendre à la fois votre identité et votre capacité à monter votre identité dans n’importe quel monde vous choisissez. 

Cette histoire de la famille de la lumière, ou « Le retour des T-shirts blanc», comme nous aimons l’appeler, est de savoir qui vous êtes. Vous avez engagé à faire une certaine tâche, d’être en mission, et de se rappeler et de réaliser que vous êtes venu faire ici. Nous vous avons dit que vos mondes et votre identité en leur sein vont changer radicalement, et vous se rapprochent de ces moments. Vous avez eu des changements, beaucoup d’entre vous. Si vous regardez en arrière pour voir qui vous étiez il ya un an, idéalement chacun de vous verrez que vous êtes maintenant beaucoup plus de pouvoir. 

Idéalement, chacun de vous commence à sentir que vous n’avez, en chaque instant, créez votre propre réalité, et que chaque situation que vous rencontrez, si vous êtes salarié ou sans emploi, est de votre propre conception. A cette époque, idéalement tous et chacun d’entre vous a l’art de la manifestation vers le bas, car il est maintenant temps pour vous de tirer le treillis cosmique de l’information dans votre corps et de le brancher sur votre psychisme afin que vous puissiez devenir un radiodiffuseur de cette données sur la planète. C’est le grillage qui est déclenché par les filaments lumineux codé à l’extérieur de votre corps. 

Vous devez devenir beaucoup plus exigeants sur ce qui est à venir et du ciel, parce que vous allez être dupé et trompé et que vous n’allez pas comprendre. Nous voyons cela parce que nous nous savons comment facile il est de duper et tromper vous. Parfois, nous le faisons pour vous de vous déplacer le long. Nous vous avons dit que nous avons déjà été très difficile avec vous. Cela était nécessaire, parce que si nous vous avons dit toute l’histoire, beaucoup d’entre vous ont fait demi-tour et de fonctionner il ya longtemps. 

Idéalement, nous avons suscité une confiance en vous. Nous avons également instillé en vous un nouveau codicille de l’information afin que vous puissiez prendre le bloc de construction de base de ce système le concept que vous créez vous-mêmes, que vous créez votre réalité par vos pensées et formuler un monde conçu par la famille de la Lumière . De cette façon, un plan et un nouveau grillage peuvent recouvrir une partie de la Terre de telle sorte que un tout nouveau probabilité peut éclater avant. Sans vous et le nouveau probabilité que vous apportez, il existe un potentiel pour une grande guerre cosmique ici sur Terre à un moment donné. 

Tendez la main avec votre centre de sentiment et de sentir la confusion qui se répand autour de ce monde sur ce qui se passe. Cette planète a fonctionné sur une très faible fréquence, d’une fréquence sur la base de la survie, et une fréquence en fonction de l’impuissance. Votre identité est basée sur ce que vous pourriez rencontrer en dehors de vous-même. Les douze hélices rendront tout pertinent qui a représenté et entouré les deux hélices. Tout l’argent sauvé et propriété de l’ensemble de la sécurité basée sur les deux premières hélices qui vous offre l’identité est totalement indifférent à l’évolution de la planète. 

Ressentez la peur et l’incertitude qui traverse la vie des êtres humains comme ils commencent à réaliser que la façon dont leurs vies ont été définis est maintenant en train de s’effondrer. Sachez que la lumière est le coupable de cette émiettement et que vous, en tant que membres de la Famille de la Lumière et les gardiens de la fréquence, sont à l’origine de cette ruine avoir lieu parce que vous portez la charge électromagnétique sur la planète qui diffuse la nouvelle fréquence. Vous aider à créer ce chaos de la nouvelle conscience. 

Repensez à votre propre vie pour la dernière année ou deux et se rendent compte qu’il ya eu des moments où vous, vous, avez été dans un incroyable chaos de la conscience. Vous avez été dans un chaos de décisions sur qui vous êtes, où vous voulez vivre, qui vous voulez pour s’accoupler avec, si vous voulez rester accouplés ou non, si vous voulez avoir un enfant ou pas, si vous voulez continuer d’être un parent, et bien d’autres choses. 

Atteignez vos esprits hors dans vos communautés et sentir comment la fondation que les gens ont fondé leur vie sur lentement échappe à gravats. La portée globale de la réalité va, va, disparu. La fondation est glissant loin, et il ya ceux qui ne peuvent pas voir la diapositive en ce moment. La raison la plus importante pour cette diapositive, c’est qu’il ya de nouvelles informations accessibles qui rend les anciennes informations archaïque et décrépit, et vous êtes responsable. Donc, vous êtes responsable dans une certaine mesure pour vous à travers cette évolution et d’être vos propres formes d’inspiration-pour être des exemples vivants pour les autres. 

Vous prenez un rôle très actif. Nombreux sont ceux qui disent: «Oh, non, ici vient la lumière! » parce que la lumière est connu pour modifier chaque fréquence de vibration qu’il rencontre. Lumière transporte l’information, et l’information se développe des systèmes pour que les anciens systèmes ne peuvent plus exister. Donc, comme la lumière se déplace à détruire, il donne naissance aussi de nouveaux systèmes par ce qu’il laisse derrière lui. Un nouvel ordre est formé. 

Certains d’entre vous ont du mal à penser à vous comme des destructeurs parce que vous avez un système de croyances à propos de la destruction. C’est un paradigme, et si vous êtes coincé dans cette vibration et ne pas casser ces idées, vous deviendrez très limitée et restreinte expérience de la réalité. Oui, vous êtes certainement destroyers. Vous détruisez les systèmes où l’équipe sombre et l’ignorance règnent. La lumière s’éteint pour détruire tous les systèmes, et l’expérience de la destruction est relative à la force ou avec quelle ferveur conscience s’accroche à ce qui est détruit. 

Qui va vous sortir quand les choses se corsent? Où est l’équipe de sauvetage? Vous êtes elle. Afin d’avoir cette transformation ait lieu, vous devez utiliser ce que vous avez à y parvenir. Il est une aide incroyable de toutes sortes de domaines, mais tout dépend de vous, pas nous. Vous allez changer la fréquence simplement en engagement, la détermination et la volonté. 

Découvrez ce que vous êtes dans votre corps physique, car c’est votre approche du pouvoir ici. Apprenez à diriger et à utiliser et devenir un avec lui. En effectuant lumière à l’intérieur de votre corps, vous apportez cette fréquence sur la planète, et que la fréquence a des informations. La fréquence de la lumière contient l’histoire de votre identité et de l’histoire de votre conscience particulière. Comme nous l’avons dit, que la conscience a été dispersé à partir de votre base de données ou de la structure cellulaire, car ceux qui sont venus pour être vos dieux ne pouvaient pas vous contrôler si vous aviez les mêmes capacités qu’ils ont fait. Alors, ils ont fait l’expérimentation biogénétique et la mutation qui a été appelé « l’automne ». C’est alors que l’ignorance de l’espèce humaine est devenue plus prédominant. Ils ont effectué de nombreuses expérimentations différentes, qui sont allés sur une très longue période de temps. 

Lumière représente la mise ensemble de ce qui a été en morceaux, et à s’acquitter de cette tâche tout ce que vous avez à faire est d’être. Comme vous êtes tout simplement, et que vous évoluez-vous et laissez votre vie personnelle évoluer, vous êtes vraiment à tenir pour acquis que tous les autres membres de la lumière évoluent comme vous êtes. Vous envoyez votre télépathique diffusé que votre présence ici est, autant que nous le disons toujours à vous, « Nous sommes ici. » Nous sommes également membres de la Famille de la Lumière, et nous apporter des informations avec nous et le diffuser partout. 

Il est nécessaire pour chacun d’entre vous d’examiner les limites que vous avez définies autour de vous. Vous croyez que vous avez évolué, que vous avez une grande image, et que vous voyez beaucoup de choses. Et, par rapport à l’endroit où vous avez voyagé de progrès, en effet vous avez fait. Cependant, nous vous garantissons que vous ne voyez pas les limites que vous définissez vous-même l’heure actuelle, qui définissent toujours ce que vous croyez que vous pouvez et ne peuvent pas faire. Ils sont ce que vous s’accroche à cette version ou de la fréquence de la réalité. 

Ces limites que vous avez définies, et que vous annoncez et annoncer sur vous-mêmes, vous empêcher de se déplacer avec les informations que s’éveille en vous.L’information fait partie de l’élévation spirituelle. Différents niveaux de réalité sont retirés afin que vous deveniez plus en phase avec les royaumes de l’esprit. C’est ce que le progrès spirituel est. Nous voulons que vous abandonnez les frontières et arrêtez de définir et de protéger tous les aspects de votre vie. 

Il s’agit d’une tâche colossale à accomplir lumière. Une fois que vous permettez à la lumière d’entrer dans votre corps, vous commencez le processus de changement qui n’est pas toujours joyeux, élever, et amusante, comme certains d’entre vous ont découvert. Dans ce processus, quand les choses ne sont pas si amusante, la première chose que vous pouvez faire pour vous empêcher de l’évolution et le changement est de répondre à des événements émotionnels de peur. Vous pouvez blâmer quelqu’un d’autre et se lamenter et se plaindre, et vous pouvez sentir et croire que quelqu’un a fait quelque chose pour vous. 

Le reste de la planète croit, mais ils ne sont pas membres de la Famille de la Lumière. Il ya des millions de membres de la Famille de la Lumière ici, bien sûr, et la lumière est de retour sur cette planète où les T-shirts foncé étaient en charge pour un temps très long. Les T-shirts foncé ont nourri vos émotions de la peur et de la négativité et de la guerre et de la cupidité, parce que c’est un univers libre arbitre, tout cela a été permis. Premier Créateur est l’équipe sombre ainsi que la famille de la Lumière. Premier Créateur est tous des choses. 

Nous vous enseignons dans les histoires. Un jour, peut-être, vous pourrez voir à travers les histoires que nous racontons. Vous n’aurez pas besoin d’eux plus longtemps, et vous serez en mesure de briser les paradigmes et venir dans un savoir de plus grandes réalités. Jusqu’à ce jour, nous vous parlons dans les histoires pour que nous puissions tenir votre intérêt et vous inciter à les zones que vous pétrifiée aller-zones dans lesquelles vous avez commis dans la partie la plus profonde de votre âme de voyage. 

Dans un court laps de temps, il y aura un grand besoin de réaliser que les gens sont vraiment Gardiens de fréquence et qui sont simplement en parler. Les Gardiens de fréquence vont être appelés à créer une certaine stabilité sur cette planète, car ils ne savent 100 pour cent du temps qu’ils créent leur réalité. Ils apprennent à défier les lois de l’humanité par la direction consciente de leur prise de conscience et de l’énergie. C’est la profondeur de l’impeccabilité et l’engagement dont nous parlons. 

Nous ne sommes pas ici pour mots de arquées ou vous faire sentir bien. Nous sommes là pour vous rappeler qui vous êtes et ce que vous avez accepté de le faire-ce que vous êtes venus ici pour obtenir sur cette planète. Nous sommes ici pour être vos cheerleaders et vous encourager à se rappeler à donner des conseils et une assistance de sorte que vous pouvez découvrir par vous-même le miracle qui attend à l’intérieur du corps humain. 

La façon dont vous pouvez mieux fonctionner à ce moment est d’être les gardiens de votre propre fréquence et ne pas aller autour de «sauver» tout le monde. Faire tout en votre pouvoir pour vous tenir constamment au courant et la compréhension de ce qui se passe. Soyez cohérent avec la fréquence de la lumière qui vous apporte des informations, et avec la fréquence de l’amour, qui est la fréquence de la création. 

Comme la source de nourriture est prise loin des dieux créateurs et la barrière de fréquence est percé, le treillis de la Terre va changer. En réalité, la Terre passe par une initiation. Terre se soucie de tous ses habitants et évolue comme ses habitants évoluent dans une existence où de plus grandes possibilités seront occurrences-en tous les jours qui peuvent devenir des miracles le mode de vie parce qu’ils ne seront pas dans la fréquence qui sera disponible. Chacun de vous aide à faire ce que la fréquence vivant sur cette planète en vivant votre vie selon la lumière et selon ce que vous savez. C’est un travail de nature individuelle. Vous pouvez travailler en groupes et ont certains dirigeants, mais vous devez, en tant qu’individus, évoluer vous-mêmes. Comme vous le faites, et que vous êtes conduits par votre lumière pour vivre d’une certaine façon, vous allez commencer à se sentir excité. 

Vous n’avez pas à travailler avec nous ou avec quelqu’un en permanence pour recueillir des informations. La seule continuité nécessaire est pour vous de travailler en permanence avec vous-même et de chercher le sens de ce que nous appelons l’auto exalté. Sentez-vous ce soi élevé signifie. Il est triomphant, libéré, joyeux dans la réalisation, et le plus élevé en réalisation. 

Cette planète est dans le besoin désespéré d’entités engagées qui sont à la recherche de soi exalté. La continuité nous avons parlé de qui il incombera à vous apporter dans votre vie-implique de connaître à chaque instant l’intérieur de vos êtres que vous êtes engagé à la découverte de cette exaltation. Cette exaltation peut être traduit en mots comme une fréquence, ou une vague de sentiment, ou de vibrations.Vous comprenez tous vibration en termes de son et lumière. Vibrations sont en cours, ils portent et transmettent formes d’intelligence. Quand vous regardez à vous-même et de ne pas oublier que vous êtes sur ce chemin et vous vous rappeler en permanence que vous tirez de la lumière dans votre corps et que vous cherchez à augmenter la fréquence de votre être physique, défier les lois de l’humanité, et de modifier le fréquence de la planète, vous produisez une sorte de continuité qui peut faire plus que tous les livres et les bandes dans le monde. 

Il n’y a rien plus fort que votre engagement à l’auto exalté. Une fois que vous vous engagez à l’énergie de la lumière, l’énergie de l’exaltation et de la fréquence levé, vous êtes marqué. Ensuite, vous devez vivre selon ce que ces énergies mises avant que vous appelez pour votre tâche d’accélérer. 

D’abord et avant tout, vivre votre lumière. Vivez cette lumière à l’intérieur de vous-même avec courage. Ne pas vivre dans le placard-vivre. Parlez de ce que vous savez sans monter sur une boîte à savon et agitant les mains autour comme un fanatique. Il suffit de préciser: «C’est ce que je crois. C’est ce que je vis. » Par exemple, quelqu’un peut vous dire, « Attention, vous pourriez attraper un rhume. » Vous pouvez dire en retour, « je ne crois pas à attraper un rhume. Je n’utilise pas mon corps pour la maladie. » En enregistrant ce genre de choses, vous amener les autres à l’éveil. Parlez de ce que vous connaissez en conversation avec la famille et les amis. univers-people.com 

Où que vous soyez, utilisez la colonne de lumière. Nous recommandons que chacun de vous visualiser une colonne de lumière qui entre par le haut de votre tête, l’ouverture de votre couronne, et de remplir votre corps avec de la lumière. Image de ce pilier cosmique de lumière venant du cosmos plus élevés, vous remplir, puis sortir votre plexus solaire et de faire une boule de lumière autour de votre corps afin que vous existez dans un oeuf éthérique éclatante. 

Lorsque vous vous aimez et de la Terre, et vous savez que vous êtes ici pour redéfinir, repenser, et briser les frontières de l’humanité, vous diffusez ce. Vous vivez votre vie engagée à ce sujet. Si vous nous demandez combien de temps vous devez consacrer à cela, nous dirons, « Il est très simple: . tout votre temps «  Tout cela. Ce n’est pas quelque chose que vous vous inquiétez, il est quelque chose que vous simplement êtes. Vous vivez-il est de votre divinité. Vous constaterez que lorsque vous vivez votre lumière, vous allez dessiner vous-même d’autres qui sont très intéressés à vivre leur vie de la même manière, et vos numéros croître et se développer. 

Lorsque vous faites l’engagement de dire, « Esprit, je suis désireux de travailler par vous. Mettez-moi à travailler et à me montrer ce que je peux faire. Donnez-moi l’opportunité de vivre ma lumière, de dire ma vérité, et de porter ce lumière dans le monde entier », puis Esprit vous mettra de travailler. Soyez clair sur ce que vous êtes disponible pour et faire un contrat avec l’Esprit. Dites-Esprit ce que vous voulez pour la compensation. Esprit vous permettra de négocier et écrivez ce que vous voulez contrat aussi longtemps que vous travaillez dans une capacité de service pour vous d’élever votre vibration. Lorsque vous êtes au service de vous et se sont engagés personnellement l’évolution et le changement, vous relevez chacun autour de vous.C’est le service. Service ne va pas sortir et martyriser et vous dire: «Je vais vous sauver. » Le service est en train de faire le travail vous-même et de vivre de manière à ce que tout le monde vous touchez est affectée par votre voyage. 

Il n’y a rien de mal à obtenir un peu fougueuse avec l’Esprit et d’économie, «Écoutez les gars, je l’ai eu. J’ai demandé et je suis prêt à le faire. S’il vous plaît, je veux accélération. » Si vous voulez une accélération, être clair, être très prêt à décoller, et être ouverte à la lecture des symboles comme ils viennent à vous. Quand un livre tombe sur une étagère, lire. Quand une occasion se présente pour vous d’aller quelque part, ne dites pas: «Je suis désolé, je ne peux pas le permettre. » Faites-le.Quand une personne est mise dans votre chemin, et vous avez dit que vous voulez une relation , mais la personne a le mauvais emballage, le faire. Vous travaillez dans aucun sens, et peut-être ces choses sont la manière de l’Esprit de vous apporter les disjoncteurs de modèle. Si vous êtes clair et vous communiquer dans chaque situation, vous pouvez faire beaucoup de progrès. 

Vous pensez tous trop comment les choses vont se produire et ce que l’emballage va ressembler. Il est important de réaliser. Ainsi, lorsque vous demandez une accélération, être prêt à prendre des risques que l’esprit logique peut crier sur.L’esprit logique va tirer et histoires sur certaines de ces choses, car il aura peur. Dès que vous vous entendez dire: «Je ne peux pas faire cela» ou «Cela ne fait aucun sens, » écouter. Ce sont des mots clés. Il suffit de dire: «Je suis divinement guidé. J’ai l’intention d’une accélération. J’ai l’intention que je travaille grâce à une capacité édifiante, et je vais prendre une chance à ce sujet. Cela se sent bien, même si elle n’a pas de sens, donc je vais aller pour il « . Toutefois, si elle ne se sent bien et il ne fait pas de sens, alors ne le faites pas. Faites confiance à vos sentiments. Il s’agit d’un abattage d’aller sur un abattage des élus. Qu’est-ce que cela signifie d’être appelé « le choix? » Ceux qui se rassemblent lorsque nous parlons et ceux qui entendent le son de leur chanson interne sont les choisis. Juste parce que vous êtes l’Elu ne signifie pas que vous allez automatiquement à augmenter dans les rangs et accomplir le devoir qui doit être accompli. Qui vous a choisi? Vous vous avez choisi. Vous n’êtes pas membres d’un club exclusif et encore, d’autre part, vous êtes. L’adhésion à ce club est volontaire, et vous tous qui vous a décidé et pourquoi vous viendriez ici. Nous ne pouvons pas souligner assez que le courage va devenir le deuxième prénom de chacun d’entre vous. 

Beaucoup d’entre vous ont des vies qui sont dans le placard. Vous n’êtes pas prêt à laisser tout le monde savoir ce que vos croyances intimes. Vous pouvez vous sentir en sécurité dans une salle de discuter d’une variété de sujets, certains d’entre eux très loin, encore, dans votre lieu de travail ou avec votre famille ou que ce soit, vous mettez une fermeture éclair dans votre bouche et ne pourrez pas vous donner la permission de parler votre vérité . Il existe une multitude de personnes dont les codages sont en attente d’entendre votre voix. Alors vous, les élus, êtes abattus en ce moment. Vous êtes triées sur le courage. Si vous ne pouvez pas rassembler le courage maintenant, nous ne sommes pas trop certain que vous allez recueillir courage plus tard. 

Vous chacune venu sur cette planète pour accomplir une tâche, et cette tâche est à portée de main. Il est maintenant. La décennie de changement est sur ​​vous, et que vous intégrez et de réaliser ce que signifie ce changement, il va modifier chacun de vos vies. Signifie le changement d’abandonner beaucoup de choses, se défait de beaucoup de choses, et se réunir avec d’autres choses parce que vous aurez confiance. Confiance est le mot que vous avez tous aimeraient avoir comme votre deuxième prénom, et encore la confiance est quelque chose que vous dites tous que vous n’avez pas. 

Qu’est-ce que ça veut dire faire confiance? Cela signifie d’avoir une telle connaissance intérieure que vos pensées créent votre monde d’être simplement tout à fait certain, avec nonchalance divine et connaissance intérieure, que si vous pensez que quelque chose, il est. C’est ce thème maintes et maintes fois que nous tentons de présenter à vous, à tous les capacités et tous les moyens d’expression, de sorte que l’un de ces jours, vous l’aurez. Une fois que vous obtenez et de commencer à vivre, vous allez commencer à changer votre vie. Nous gardons en soulignant que le temps de se déplacer est maintenant. Ce n’est pas nécessairement que vous avez plus de temps. C’est que le temps commence à se presser, sur vous, et si vous n’agissez pas, les choses peuvent se déplacer dans l’inconfort. Comme nous l’avons dit, il ya un abattage des élus. Vous avez choisi vous-mêmes et, par conséquent, si vous ne bougez pas dans le travail de la plan que vous avez conçu pour vous-mêmes, dans une certaine mesure, vous serez à court de temps. Vous avez encore quelques années avant que les choses seront tellement sens dessus dessous et trépidante que si vous ne vivez pas votre vie dans la vraie éminence de la lumière que vous avez porté volontaire pour, il pourrait être trop tard. En d’autres termes, si vous tergiverser et remettre à plus tard, vous serez emportés dans le ressac de la vague comme il s’agit peut-être littéralement. Peu importe ce que l’entreprise dans laquelle vous êtes amené à participer, cela fait partie de votre plan et un plan afin que vous puissiez évoluer. Et par l’évolution, vous affectez l’évolution de la planète. Tout ce que vous faites est de votre évolution. Comme vous venez en compréhension de l’homme qui sont et ce que cet endroit est, vous commencez à ouvrir de nouvelles voies pour les autres. Vous constaterez que vous n’avez jamais imaginé événements seront en quelque sorte être mis ensemble avant. Ceux-ci seront des choses qui sont au-delà de votre compréhension « configurations », comme nous aimons à les appeler, ou possibilités que vous n’auriez jamais pensé. C’est quand vous savez que vous vivez votre lumière et le faire avec courage. 

Il ya une bonne possibilité que les transporteurs légers entreront en question au cours des prochaines années. Comprenez que cela fait partie du plan. Chacun d’entre vous doit avoir une intention claire de la façon dont vous souhaitez que votre réalité à être conçu. Cela ne signifie pas que vous n’êtes pas souple, cela signifie que vous utilisez avec clarté. Vous dites: «Pour mes guides et tous ceux qui me aident dans mon parcours évolutif sur Terre. C’est mon intention que je réussisse, il est de mon intention que je sois toujours en sécurité dans toutes les choses que je fais C’est ma. intention que je reçois l’amour et donner de l’amour dans toutes les choses que je fais. C’est mon intention que j’ai un bon moment et que je être prévue pour la prospérité selon mes besoins. J’ai l’intention que je ne deviens trop épris de la monde matériel. «  

Bien que vous devez faire votre propre travail pour évoluer, il y a beaucoup d’êtres hors planétaire et non physiques prêts à travailler avec vous. Tout ce que vous devez faire est de les appeler à l’aide. Lorsque vous le faites, toujours indiquer clairement que toute assistance viennent à vous de la lumière. Restez dans votre intégrité et être conscient. Sur cette planète, il est supposé que si quelqu’un est intelligent, ils sont conscients spirituellement. C’est absolument un mensonge! Quelqu’un peut être brillant et apprendre à transcender les lois humaines et encore ne fonctionne toujours pas avec la fréquence de la lumière ou de la fréquence de l’amour. Soyez conscient de cela et être clair sur l’aide que vous appelez vous-même. Nous avons mentionné à plusieurs reprises que la fréquence de lumière apporte des informations ; fréquence de l’amour apporte la création ainsi que le respect et la connexion à toute la création ; fréquence de l’amour sans fréquence de la lumière peut être très invalidante. Si vous pensez que la fréquence de l’amour vient de quelque chose en dehors de vous-même au lieu de partir de l’intérieur de vous, vous ferez ce qui a été fait sur ​​cette planète, encore et encore: adorer quelqu’un qui fait la promotion de la fréquence de l’amour comme s’il s’agissait d’un saint. L’idéal est de porter la fréquence de la lumière d’informations à s’informer et à coupler avec la fréquence de l’amour. Cela marciniackvous permettra de se sentir une partie de la création et de ne pas juger ou être effrayé par elle, mais simplement de voir la divinité et de la perfection de celui-ci à mesure qu’il évolue à enseigner toute conscience de lui-même inclus.

Enseignements des Pléiadiens  Barbara Marciniack 

UN NOUVEAU PARADIGME DE LA VIE

 marciniack

 

Qui sont ceux qui apportent l’Aube, et quel est leur rôle ? 

Les Messagers de l’Aube sont ceux qui portent les rayons du soleil et apporter la lumière et la connaissance. Ils ont une organisation ancienne, une société ancienne, une ancienne liaison spirituelle qui les maintient à faire certains travaux dans un certain système d’étoiles. Vous êtes membres des Messagers de l’Aube, sinon vous ne seriez pas attiré par ce livre. Les membres de cette organisation d’élite viennent sur Terre à des moments différents pour faire leur travail. Cela se produit lorsque le cycle a été créé et les événements sont parfait pour eux pour permettre à l’énergie du cosmos élevés et l’énergie de la Terre à fusionner au sein de leurs propres êtres. 

Les énergies du cosmos sont toujours à venir à la Terre, et les énergies de la Terre sont toujours soulevaient vers le cosmos. L’humanité crée le pont sacré entre la terre et le ciel, que certains ont appelé le pont arc en ciel. Les Messagers de l’Aube permettre à ces énergies de fusionner afin que l’aube, ou la lumière, est réveillé en eux. Ils apportent alors que l’aube des civilisations. C’est qui vous êtes. C’est ce que vous faites. Donc ya des multitudes d’autrui. Vous êtes le Messagers de l’Aube. 

Comme Messagers de l’Aube, il ya une certaine attitude qui facilitera l’engagement que vous avez fait. Cette position est l’une de permettre et sortir de l’auto-indulgence et à l’actualisation de vos expériences. Pour les porteurs de la l’aube, chaque lien représente l’ensemble, peu importe comment il est construit, peu importe ce que la force ou la faiblesse qu’il a, et peu importe la façon dont son rôle grand ou petit. Force ou la faiblesse ou de l’influence ne sont pas nécessairement à comparer, ils sont tout simplement la position que la conscience, dans sa propre danse de la réalité, choisit de se concentrer sur. 

Nous vous enseignons sur vous-mêmes et vous accompagnons dans le déblocage ce qui est à l’intérieur de vous, pas ce qui est en dehors de vous. Comme Messagers de l’Aube, vous êtes dans votre heure la plus sombre avant l’aube, lorsque vous demandez peut-être si il va y avoir un rayon de lumière. Puis, presque instantanément, la lumière commence à montrer de nulle part. Où cela vient-il? Comment cela va changer votre façon de penser? Comment est l’existence sombre comme il peut être un moment, et puis l’instant d’après il ya la lumière? Comme Messagers de l’Aube, vous sera que la lumière de l’aube. Vous avez été formé pour cela, c’est votre point fort. 

Vous, les Messagers de l’Aube, aussi connu comme la Famille de Lumière, ont accepté de passer par le processus de mutation de vous transformer en êtres supérieurs par l’intention et l’accord conscient. Vous apporter la lumière à la planète, apporter la nouvelle évolution de l’humanité, et de faire le saut dans l’évolution cosmique de la conscience et de l’intelligence possible par l’ancrage de la première fréquence à l’intérieur de vos corps et vivre. 

La famille de la lumière vient d’un endroit central de l’opération-une source au sein de cet univers qui agit comme une station de radiodiffusion. Il ya des soleils centraux au sein de votre système galactique et un soleil central dans cet univers. Les Mayas nommé ce soleil central Alcyone. D’autres savent par d’autres noms. Le soleil a la lumière, et la lumière a des informations. Pour faire de cette très simpliste, les membres de la Famille de Lumière viennent d’un endroit qui est l’entrepôt central d’information pour l’univers. 

Vous vélo ou en spirale de ce soleil central et porter l’information tout au long de différents systèmes dans cet univers, vous intrigue, d’un plan, et Voyage. Vous êtes tout à fait unique à cet égard, et vous le savez. Vous savez, quand vous regardez la population que vous êtes très différent. Vous aimez démagogie, et vous aimez le buste systèmes ouverts. Quand quelque chose dit: «Entrée interdite», il est pour tout le monde et pas pour vous. Vous allez où tout est fermé afin que vous puissiez l’ouvrir. Vous fonctionnez par vous séparer en plusieurs identités multidimensionnelles et d’aller ensuite dans les systèmes de les changer. 

Vous incarnez parfois dans ces systèmes pour des centaines de milliers d’années en préparation pour le moment où vous pourriez être appelé à éclater les systèmes. Vous avez un CV pour vous soutenir. Par exemple, vous incarnez sur Terre plusieurs fois soja que si l’appel est que la Terre va être éclaté ouvert et le paradigme va être déplacé, vous pouvez dire, « je suis allé 247 fois, dans ce nombre variétés, et une fois que j’ai pu monter mon corps. Je l’ai fait, ceci, et ceci. Si je vais dans ce plan de match pour briser le système, je suis certain que je peux rafraîchir mes souvenirs, tirer vers le haut, défier l’ lois, et terminer le travail « . 

Parfois, il ne se produit pas et le plan doit être interrompu pour une raison quelconque. C’est une expérience très frustrante pour vous. Cependant, quand tout se passe comme prévu et vous réussissez à éclater le système et de créer un nouveau paradigme de la lumière, c’est comme un orgasme cosmique à vous. 

Les membres des Messagers de l’Aube ou de la famille de travaux légers dans les équipes. Vous ne rentrez pas dans les systèmes seuls. Vous devez l’autre pour faire ce travail parce que vous ne pouvez pas tenir la fréquence par vous-même. En allant dans les équipes, vous augmentez les chances de mener à bien le plan. Vous êtes comme des rayons et des spirales de lumière du soleil central qui sont très intelligents, et vous êtes guidé par une grande intelligence dans le soleil central. 

La lumière est un royaume de la conscience, et il a un but dans l’existence. L’histoire que nous vous disons aujourd’hui, c’est une histoire que vous pouvez comprendre. Chaque fois que nous parlons de l’homme et vous comprenons plus, nous vous donnons plus. Nous ne voulons pas que vous pensiez que la lumière est plus noble que toute autre chose. Quelque chose dans l’essence de votre âme vous relie à cette source de lumière et vous conduit à cette profession, mais il ne fait pas ce métier mieux que toute autre profession. Il ya d’autres qui ont différentes sources et en spirale avec des intentions différentes, et ils font le jeu de balle possible. Vous apprenez à ce sujet. 

Nous vous rappelons que le Premier Créateur crée tout, et il apporte toutes choses avec elle-même. Tout comme vous cherchez la conscience de soi, le Premier Créateur est la maîtrise de cela aussi. Il cherche à être conscient de lui-même dans toutes les choses et de le doter des choses qu’il est dans de sensibilisation que le Premier Créateur est en eux et conscients de son existence. La prise de conscience est comme un miroir des allers-retours entre le Premier Créateur et toutes les créations, jusque dans le moindre petit bug ou fourmi qui rampe sur le sol. Tout comme le Premier Créateur est dans la lumière, il est aussi dans ce qu’on appelle le mal, sachant que le «mal» a aussi un but divin. 

Beaucoup de royaumes de conscience existent.  »Royaumes de conscience» sont des mots de fantaisie pour un concept que nous aimerions que vous saisissez. Dans les royaumes de la conscience, il ya une ressemblance de l’énergie, et il ya de nombreux types de royaumes de conscience. La famille de la lumière vient d’un royaume particulier de la conscience. 

Quand votre conscience apprend les lois de la création, la manipulation et la gestion de la réalité, il est assez facile pour vous de manifester dans n’importe quelle forme que vous choisissez. Pour ceux d’entre vous qui ont activé vos souvenirs culturels chamaniques et indigènes, vous savez bien que le cadre de l’enseignement des cultures autochtones était de savoir comment aller dans différentes réalités et changer la forme. Les chamanes dans certaines cultures étaient vénérés pour cela. Ils ont effectué le codage génétique, et il y avait très peu sur la planète par rapport à l’ensemble de la population. Ils ont tenu la magie et le mystère et maintenus en vie le processus. Ils étaient capables de se déplacer dans les formes des animaux et diverses autres formes et apparences. Ce fut une science très profonde, en effet. 

Parce que cette science existe sur la planète, bien sûr, il existe aussi hors de la planète. La Terre est un lieu «happening» en ce moment, un point chaud. Il est codé pour démarrer sa propre révolution, pas nécessairement juste une révolution aux États-Unis à changer de vie, mais un changement dimensionnel qui va modifier tout l’espace autour de la Terre. 

Beaucoup extraterrestres qui sont curieux de connaître les formes de vie savent comment réorganiser leurs structures moléculaires et viennent sur la planète dans le déguisement en tant qu’êtres humains. En période de changement tumultueux, lorsque les dimensions sont susceptibles de fusionner et se heurtent – que vous configurez ici pour Terre-il est un grand rassemblement des énergies qui viennent de participer au grand spectacle. 

Le grand spectacle qui se passe à plusieurs niveaux, et pas seulement en 3-D. Une réaction en chaîne se déplace à travers l’ensemble des dimensions de l’existence et de l’ensemble de la conscience. Certains êtres se faisceau de Terre déguisé en tant qu’êtres humains, ou qu’ils incarnent, ramasser une occasion d’obtenir un billet dans cette réalité d’être ici pour l’événement. Peut-être certains de ceux que vous sentez que pas originaire de la planète et pas ici en tant que briseurs de systèmes sont là pour observer, participer, et de comprendre afin qu’ils puissent prendre l’information à leurs propres systèmes, qui sont en constante évolution. 

Il ya des créatures intelligentes qui sont capables de manifester en tant qu’êtres humains et jouer le rôle à la perfection, parfois leurs souvenirs sont intacts, et ils ont parfois le voile vers le bas. Il n’est pas toujours facile pour ces êtres à venir ici avec de la mémoire consciente complète de qui ils sont d’ailleurs en raison de la commande de fréquence. Tu vas grandir dans votre conscience au cours des prochaines années que vous êtes membres de la Famille de la Lumière dans le déguisement en tant qu’êtres humains. Une partie de l’évolution prévue de l’espèce humaine et la réorganisation prévue de l’ADN humain est pour chaque personne de commencer à ouvrir une banque de mémoire et se rappeler qui ils sont.

 Dans différentes dimensions de la réalité, il ya, bien sûr, des expériences et des lois différentes. En 3-D, où vous avez été enfermé comme une espèce humaine depuis si longtemps, il ya une limite à ce que vous pouvez éprouver. La troisième dimension est conçue pour se concentrer sur une réalité existante à la fois. Il est conçu de cette manière, en fonction de la fréquence de pulsation et le nerf et le taux que les fréquences ajustent les pulsations nerveuses dans le corps. 

Vous magnétiquement et biogénétiquement l’écoute et conçu. Les membres de la Famille de la Lumière sont beaucoup plus humaine. Caractéristique, vous êtes performants suprêmes dans le domaine multidimensionnel. On applique pour un poste dans le domaine multidimensionnel en tant que membre de la famille de la Lumière. 

En tant que membres de la Famille de la Lumière, vous avez incarné sur cette planète pour vous préparer à faire votre travail. Quel est votre travail? Votre travail est assez simple: vous exercez fréquence dans les systèmes qui ont limité fréquence de la lumière, parce que la lumière est l’information. Ce n’est pas l’information de données informatiques froid, c’est l’information qui est transmise biologiquement par une émission sur électromagnétique de la conscience. C’est ce que vous êtes experts en Si vous deviez avoir une carte de visite imprimée pour vous-mêmes lorsque vous êtes en pleine mémoire de votre identité, il disait quelque chose comme:.. « Renégats membres de la Famille de la Lumière Systems Buster Disponible pour modifier systèmes de conscience au sein de la libre volonté univers. Sur appel. « 

 Vous allez-y! C’est ce que vous faites. C’est un aspect de votre identité que vous avez tous en commun, et vous êtes ici dans les millions à cette époque. Vous êtes ici essentiellement à rappeler qui vous êtes, d’opérer multidimensionnelle au sein du système, et d’enseigner les humains-les indigènes dans cet endroit qui ont été sous le contrôle de fréquence pour un long temps nouveau système. Vous êtes déguisés en humains. Dès que vous commencez à réaliser cela, vous allez vous sortir du drame humain et le dilemme humain de contrôle de la fréquence.

 Avant de contrôle de la fréquence a été institué il ya 300.000 ans par le groupe de raid de dieux créateurs, les espèces indigènes était un peu intelligent. Ils avaient un système très évolué de recevoir des informations et peuvent recevoir directement sur la planète à partir des contacts de l’espace. Ils ont également eu de nombreuses façons de diffuser des informations comme il a été reçu. La diffusion des connaissances sur la planète en ce moment est basé sur la technologie quelque chose en dehors de vous-même. Il est un autre projet de loi intelligente de marchandises que vous ont été vendus comme moyen de contrôle. Il ya longtemps, la communication sur cette planète a eu lieu par le contact avec l’autre par l’utilisation de mécanismes internes, pas par la technologie en dehors de vous-même. 

La plupart des humains ne peuvent pas comprendre que leur histoire remonte à plus de quelques milliers d’années. Vous apprendrez, rappelez-vous, et enseigner la planète qu’il a une histoire de millions d’années. Tout d’abord, vous allez découvrir et intégrer l’histoire de la planète pour les 300.000 dernières années de sorte que vous pouvez étendre l’image du dilemme humain. Rappelez-vous, l’histoire est tout à l’intérieur de vous, pas à l’extérieur de vous. Dans votre technologie actuelle, les filaments lumineux codés sont créés à l’extérieur de votre corps en forme symbolique comme une représentation de la transmission de renseignements par le biais de la fibre optique. L’espèce humaine crée en dehors de lui-même ce qu’il doit apprendre, c’est à l’intérieur de lui-même. Il fait partie de la maîtrise de la lumière. 

Lorsque la grande bibliothèque de vous a été mis dans le chaos, il y avait un peu de données de gauche qui a gardé les espèces contrôlable, utilisable, gérable, et encore en service sur son propre, l’exécution des tâches et stimulant comme une forme de vie et la forme de la conscience de produire une certaine fréquence: la peur. Cette crainte a été promue pour les 300.000 dernières années sur cette planète comme une substance contrôlée dans chaque version que vous pouvez penser. Quand un être humain résonne électromagnétique et diffuse la fréquence de la peur, une transmission de la conscience est envoyé. D’où vient cette peur aller? Où vont vos pensées vont? Où vont vos émotions vont? Nous avons déjà dit que, collectivement, la conscience constitue la nourriture. Comme busters de systèmes, vous êtes venus pour éradiquer la source de nourriture, ou de changer la source de nourriture de celui de la peur et le chaos. Ceux qui se nourrissent par cette source de nourriture devront soit changer leur régime alimentaire ou de quitter cette planète. Vous êtes ici pour apporter des informations, de la lumière, la compréhension qu’il existe un potentiel de changement et une source de nourriture qui fonctionne en coopération et en résonance avec la lumière. C’est ce que vous êtes et ce qu’il est de votre responsabilité d’atteindre. Nous comprenons que certains d’entre vous sont très perplexes sur la façon de faire et la façon de parvenir à cet état ​​de l’impeccabilité dans vos propres vies. Une des premières choses que nous demandons à chacun de vous de faire de ce moment en avant est de ne pas fonder l’un de vos expériences futures sur votre passé. Chacun d’entre vous aiment à faire revivre le passé dans d’excuse pour ce qui pourrait arriver dans l’avenir. Vous êtes célèbre pour. Mais vous devez agir comme si vous êtes nouvellement téléporté, innocent comme un bébé, et prêt à aller de l’avant dans les circonstances de votre vie quotidienne. Comme vous vous réveillez chaque matin et un pas en avant chaque jour, l’état avec une clarté ce que vous comptez faire l’expérience de ce jour-là. Si vous ne faites pas ceci ou de cultiver l’habitude de le faire, alors vous feriez mieux aller de l’avant! C’est la façon dont la réalité est conçue. 

Comme nous l’avons déjà dit, le grand secret qui a été gardé de l’espèce humaine, c’est que la pensée crée l’expérience, et de la pensée crée la réalité. Toute réalité est créée par la pensée. Tout est une expérience subjective. Mais électromagnétique, vous êtes contrôlé de manière à créer des expériences dans un certain spectre de la réalité. Vous qui êtes membres de la famille de la lumière sont bien voyagé et bien au courant de la possibilité d’apporter de nouvelles fréquences en jeu. Vous êtes venus ici pour organiser les nouvelles fréquences étant poutres à vous de l’espace qui sont mise en mouvement d’un nouveau modèle à l’intérieur de votre corps . Lorsque vous commencez à savoir que c’est votre objectif, vous allez commencer à concevoir votre but consciemment, pour obtenir clair sur ce que vous voulez, et en faire l’expérience, peu importe quel domaine il est po Ceci est un absolu. 

Chacun d’entre vous aime le théâtre dans votre propre chemin. Vous vous ennuyer si vous n’avez pas de « choses » qui se passe. C’est pourquoi vous avez formulé ce plan-ce raid. En réalité, cette réalité ou dans le monde a été mis en place par les entités de la Famille de la Lumière il ya longtemps, avant que la réalité a été perquisitionné. En tant que membres de la Famille de la Lumière, vous étiez les Planificateurs originaux. Il y avait beaucoup de riches fonds de conscience ici qui étaient libres de devenir attaché à et à utiliser. Lorsque les entités d’autres familles que vous êtes en droit d’appeler « sombre » pris au cours de cette planète, ils ont fait un très bon travail de garder la lumière sur. La lumière est seulement aussi grand que votre paradigme peut obtenir en ce moment, mais il ya d’autres équipes et les royaumes de la conscience là-bas aussi. Pour l’instant, nous allons travailler juste avec la lumière et l’obscurité. L’équipe sombre fait un très bon travail de garder la lumière téléchargement (1)pendant une longue période. Toutefois, ce temps est écoulé! Vous êtes des renégats de la lumière, et vous avez décidé de revenir et mettre en scène un autre raid de la conscience des millions de vous en ce moment- parce que vous saviez à travailler avec l’énergie du Premier Créateur qu’il y avait une forte probabilité que tout le monde serait d’atteindre une grande richesse de la conscience. Lorsque vous commencez à tirer de cette lumière dans votre corps et sur ​​la planète, beaucoup de gens qui aiment le théâtre peuvent être affectées. Ils peuvent être percé par la lumière et avoir une réaction, parce que le plus de lumière vous apporter le plus vite il va se répandre. La lumière est vraiment de plus en plus sur la planète que vous vous souvenez que vous êtes les espèces indigènes, en étroite collaboration avec les planificateurs d’origine, ici pour reprendre votre monde des voleurs.

Enseignements des Pléiadiens Barbara Marciniack 

SE TENIR DANS LA LUMIERE

 

téléchargement (2)Rassemble tes forces, frère de la Lumière, et transcris ce que je te dicte :

Ne penses pas que tout est blanc et tout est noir en ce bas monde. Le Bien et le Mal n’existent que pour celui qui est dans la dualité. Celui qui se tient dans la Lumière ne peut juger si une chose est bien ou mal. Elle EST, en fonction de ce que les Forces Créatrices de l’Univers lui ont concédé comme pouvoir et comme expression.

Nous sommes les garants de la Vérité, de l’authentique Lumière, parce que celle-ci ne peut se mesurer en intensité ni en couleur. Elle EST, tout simplement. C’est, si tu préfères, la chaleur du Cœur de Dieu, cette profondeur dans l’Amour cosmique, incommensurable Amour du Créateur pour Ses Oeuvres.

Aussi, évites de juger, et tiens toi autant que possible dans la Voie du milieu, celle que Bouddha a enseignée. Les Maîtres l’ont compris, ceux qui ont réalisé le Soi, qui ont pénétré dans le Cœur de Dieu. Ils savent que l’on ne peut juger sans être jugé, de même que l’on ne peut aimer sans être aimé. La vie est un échange perpétuel de cellules, d’énergies vibratoires, de courants ascendants et descendants, qui se mêlent, se superposent, s’interpénètrent, et tout cela dans une myriade de sons et de couleurs dont tu ne peux imaginer la force et la beauté.

Oui, on peut dire que, en tant qu’humains, vous êtes aveugles, sourds et muets. Vous ne voyez pas les merveilles de Dieu, vous n’entendez pas Sa musique, et vous ne pouvez pas traduire Son Cœur , son Amour incommensurable. Tout cela parce que vous êtes limités. Libérez-vous et vous verrez, vous entendrez, et vous parlerez avec votre cœur . Nul n’est besoin de techniques ni de savoir pour cela, n’importe quel être humain peut le faire. Il suffit qu’il ait la Foi, et qu’il s’immerge le plus souvent possible dans l’Océan infini de tendresse de l’Univers-Dieu. La seule chose est qu’il faut le faire souvent, et persévérer. Comme dans tout travail, il est nécessaire de pratiquer régulièrement. Qu’importe la voie, pourvu que le but soit le même, qu’importe les moyens, pourvu que le but soit atteint et réalisé. Tout ce que Dieu souhaite, dans Son infinie Bonté, c’est que tu Le rejoignes et que tu sois UN avec Lui.

A ton échelle aussi, Il peut te rejoindre, sois-en sûr. Ne penses pas que tu es trop petit pour cela. Regarde les petits enfants. Ne sont-ils pas les enfants de Dieu, ne respirent-ils pas Sa joie et Son insouciante Bonté ? Pourquoi penser que tu es différent d’eux ?

En vieillissant, votre cœur s’est durci, votre Foi s’est évaporée, et votre savoir s’est emprisonné. Libérez votre cœur , fortifiez votre Foi et élargissez votre savoir. On apprend tous les jours, à chaque minute et à chaque seconde. Ne considérez jamais que vous savez; soyez toujours en éveil. C’est cela la vraie Connaissance, c’est cela la Vérité.

Dans le désir de Dieu pour les hommes, il y a aussi la Sagesse. Mais pas cette sagesse qui veut que l’être soit froid et austère. Non, plutôt celle qui nécessite d’être pur et humble, désintéressé, et apte à conduire ses frères dans le silence et le secret de Dieu. Oui, encore une particularité de ce monde divin est l’accès à cette sagesse. Elle ne peut se passer du cœur , encore une fois. Car tout vient du cœur , garde ceci à l’esprit. Quoi que tu fasses, fais-le avec le cœur , et tu verras tous tes souhaits s’accomplir; toutes les portes de la Connaissance s’ouvriront devant toi et toutes les Merveilles du monde se déploieront devant tes yeux.

Aie confiance, frère de Lumière, et ne te lasse pas de donner. Nous sommes là pour t’encourager dans la Voie, pour te donner force et sagesse, afin que tu accomplisses les desseins du Tout Puissant.

Garde toi de la rancune et du doute, ce sont tes pires ennemis. Fais confiance en la Vie, fais toi confiance aussi.

Nous t’aimons, frère de Lumière.

URIEL et ses frères

 EXTRAIT de : Messages aux frères de Lumière – URIEL et ses frères / issus de Les Livrets bleus de l’Association AQUARIUS par Patrick Giani

Fonctionnement du Treillis Cosmique

Nous souhaitons vous parler ce soir d’une énergie d’un genre très particulier, de ce que certains d’entre vous considéreront comme un objet. Mais ce n’est pas le cas: il s’agit d’un phénomène très commun qui se manifeste partout autour de vous, bien qu’il soit si mystérieux que peu de gens en ont connaissance. Il s’agit de l’énergie manquante que vous recherchez depuis si longtemps, celle de l’amour, de l’Esprit. Il s’agit de l’énergie de l’univers – de ce que nous appelons le  » Treillis cosmique « . Je communiquerai, très lentement, avec beaucoup de soin, cette information à mon partenaire afin que vous compreniez bien sa nature et son fonctionnement. Avant que ne se termine cette réunion, vous comprendrez comment ce phénomène peut s’appliquer à votre cas personnel. 

Il est très commun, dans les enseignements de Kryeon, de passer du général au particulier, afin que vous ayez une compréhension globale et que vous saisissiez bien de quelle manière le cœur humain est affecté. Très chers, le Treillis cosmique est le dénominateur commun de la source d’énergie unifiée de l’univers, ce qui signifie que tout émane de celle-ci. Il est difficile de définir cette notion. Aussi vous communiquerons-nous progressivement ses nombreux attributs au cours de cette soirée. Le Treillis cosmique se trouve partout dans l’univers. Tout ce que vous pouvez voir et tout ce qui vous est invisible est intégré dans le Treillis cosmique. À partir des plus infimes particules de votre univers physique, des nuages d’électrons jusqu’au macrocosme, ce Treillis est partout présent. Ceux d’entre vous qui évoluent dans le domaine des sciences physiques vont comprendre et reconnaître ce principe, et tout cela prendra un sens à leurs yeux. 

La taille du Treillis cosmique 

Commençons par sa taille. Ceci est nécessaire avant même de définir sa nature et son fonctionnement. Le Treillis cosmique est la plus gigantesque énergie que vous ayez jamais pu concevoir. Il couvre l’univers entier, et même davantage. Il est présent partout. Il n’existe aucun endroit, quelle que soit sa dimension, où il est absent. Le Treillis est peut-être ce que vous pourriez appeler la conscience de Dieu. Bien qu’il soit physique et représente aussi uneénergie, il contient l’amour conscient. Par conséquent, nous vous déclarons qu’il se répand partout et englobe l’univers entier, incluant toutes les dimensions. Pouvez-vous concevoir quelque chose d’aussi gigantesque? Aussi loin que vous pouvez sonder les cieux – aussi loin que les astronomes peuvent capter et photographier la lumière -, le Treillis cosmique est toujours là. Cependant, il n’est animé que d’une conscience unique. La distance n’existe pas pour le Treillis, et c’est là, cher partenaire, que les choses deviennent difficiles à expliquer. 

Supposons un instant que votre main soit plus vaste que l’univers lui-même et que, lorsque vous l’étendez, l’intégralité de la matière existant puisse tenir dans une petite balle au creux de votre paume. Vous êtes donc immense! Vous possédez les dimensions de Dieu! Dans cette balle se trouvent des milliards d’étoiles et les distances semblent incommensurables aux yeux des entités qui y vivent. Au sein de cette balle qui représente l’univers, c’est comme si l’éternité était nécessaire pour aller d’un point à un autre. Et pourtant, cette balle repose au creux de votre main ! Les choses paraissent ainsi pour le Treillis cosmique. Par conséquent, aucune distance ne lui est insurmontable et sa conscience est Une. Sa structure cellulaire issue de l’unité est entrelacée par une conscience qui réagit de même à cette unité. Et bien que, à l’intérieur de cette balle que l’on pourrait appeler l’univers, des milliards d’années-lumière soient nécessaires pour aller d’une extrémité à l’autre et que des immensités spatiales et temporelles restent à conquérir, il n’en est pas vraiment ainsi. Tout ce qui existe dans cette balle -les milliards d’étoiles- se situe dans votre  » maintenant « . 

Non seulement pouvez-vous ainsi avoir une idée de la taille de cette énergie, mais vous pouvez également concevoir l’unicité du Treillis cosmique. Le point le plus éloigné de ce Treillis sait exactement ce que la partie située ici même est en train de faire. La partie située entre les cellules de votre organisme, et que nous appelons l’amour, sait ce qui se passe à onze milliards d’années-lumière d’ici! Le Treillis cosmique ignore la dimension temporelle. Nous parlerons de cela plus en détail dans un instant.

 

Forme – Ordre – Luminescence

Fonctionnement du Treillis Cosmique dans MESSAGES DE NOTRE FAMILLE 42127121

 

 Le premier attribut du Treillis cosmique est sa taille, qui est immense. Il s’agit de la plus importante énergie connue, de la plus importante énergie existante. Parlons de sa forme, et cela, cher partenaire, est encore plus difficile à appréhender. Il ne s’agit pas vraiment d’un treillis. Bien qu’elle en possède toute la symétrie, il ne s’agit pas d’une grille. Si sa forme pouvait vous être révélée, elle vous stupéfierait, car il s’agirait pour vous d’une révélation se rapportant à ce que vous appelez le temps humain. La preuve de son existence est bien réelle et nous allons vous dire comment la rechercher.

Les astronomes scrutent le ciel depuis la Terre comme s’ils avaient un œil fermé. Ils ne possèdent pas encore une vision stéréoscopique claire de ce qui entoure votre planète. Au lieu de cela, ils scrutent le ciel d’une façon monoculaire, sans aucune perception réelle de la profondeur. De ce fait, vous n’avez pas encore été capables d’entrevoir les chaînes obscures. Et pourtant, il s’agit d’un des attributs du Treillis cosmique que vous pouvez apercevoir lorsque vous le souhaitez. Mon partenaire utilise le mot obscurité de façon littérale afin de signifier  » absence de lumière » – n’y voyez là aucune signification spirituelle. C’est comme si vous observiez, de nuit, un ciel étoilé et constatiez que de nombreux groupes d’étoiles sont séparés les uns des autres par des  » bandes » de vide. 

Il y a quelques années, nous vous avons dit que votre big bang n’avait jamais existé, qu’il est faux de penser à un univers créé à partir d’un point central d’où commença son expansion. Nous vous avons recommandé de rechercher les indices prouvant qu’il n’y a jamais eu d’explosion originelle. Aujourd’hui, nous allons vous dire ce qui s’est réellement passé. Car un jour viendra où vous serez capables de placer vos télescopes, donc votre regard, en des lieux distants de vous, voire sur une autre planète. Et alors, vous contemplerez l’univers de façon stéréoscopique – comme vos yeux contemplent votre monde – et apercevrez finalement devant vous une image en trois dimensions. Ce que vos yeux découvriront alors ressemblera à de grandes avenues d’obscurité entre les amas de matière stellaire. Des lignes droites d’obscurité seront apparentes, donnant à l’univers une direction - une symétrie - posant un mystère quant à l’explication de ce phénomène – semblable à des bandes de vide entre les étoiles. Soyez attentifs à cela, car ce phénomène va bientôt se produire. 

Le Treillis cosmique n’émet pas de lumière visible, bien qu’elle représente l’essence même de la lumière. L’énergie du Treillis est en équilibre zéro. En d’autres termes, la polarité de ses caractéristiques les plus puissantes s’équilibre à zéro. L’énergie zéro est dotée d’une puissance fantastique. Mais, lorsqu’elle n’est pas activée, elle paraît totalement inexistante en raison de son équilibre. Ce n’est que lorsque vous déséquilibrez sa polarité que sa puissance est libérée. Vos astronomes ont scruté l’univers et le cosmos, mesurant les énergies qui s’y trouvaient. Ce qu’ils ont remarqué avec un certain sentiment de frustration, c’est qu’il y a beaucoup moins de matière et de lumière qu’il n’existe d’énergie mesurée ! Ce fait est bien connu de vos scientifiques. Interrogez-les à ce propos, et ils invoqueront des tas de raisons, y compris l’existence de  » matière sombre ». Très chers, ce qu’ils observent est une énergie nulle. C’est le Treillis cosmique qu’ils mesurent. Son énergie est partout et lorsque ce message sera terminé, vous saurez ce qui la provoque et comment elle fonctionne. Vous saurez comment elle réagit par rapport à une autre énergie et vous apprendrez la raison de son existence. 

Comme je l’ai dit, sous sa forme  » équilibrée », la mesure de cette incroyable énergie serait équivalente à zéro, bien que le Treillis cosmique soit puissant sur tous les plans et en tous lieux. Nous avons déjà abordé ce phénomène en ce qui concerne les infimes particules constituant les atomes. Quant il a été question de la distance séparant le noyau du nuage d’électrons, nous faisions également allusion au Treillis cosmique. De même, lorsque nous vous avons fourni la formule permettant de calculer cette distance, nous faisions référence aux interactions énergétiques au sein du Treillis cosmique. Et lorsque nous fîmes mention de l’activité des rayons gamma situés à environ onze milliards d’années-lumière, il s’agissait, là encore, du Treillis cosmique. De l’infiniment grand à l’infiniment petit, cette énergie est colossale et stable. Ce n’est que lorsqu’on l’anime en la déstabilisant selon certains processus qu’elle fournit de la puissance. Il s’agit du dénominateur commun et du stabilisateur de toute énergie et matière, quelles qu’elles soient. Et quand ce phénomène sera connu des humains, des perspectives extraordinaires s’ouvriront à eux. Dans le domaine de la communication et d’autres, vous disposerez d’une puissance illimitée! 

La vitesse de la lumière 

Je vais maintenant vous parler de l’énergie du Treillis cosmique. Elle réagit au temps. Voici un autre sujet d’intérêt pour les scientifiques : lorsque vous découvrez, dans l’univers, un phénomène qui possède la capacité d’altérer le temps, observez bien comment son énergie réagit. Tout, dans l’univers, semble tourner sur lui-même, n’est-ce pas? Selon les lois de la physique, les particules éjectées d’un objet en rotation devraient former un angle droit ou être perpendiculaires au centre de l’objet. C’est de la physique élémentaire. Cependant, soyez particulièrement attentifs aux particules qui ne réagissent pas ainsi, car elles s’alignent sur la symétrie du Treillis cosmique. Elles indiquent l’énergie du Treillis, et nous parlons ici d’événements tels que les  » trous noirs » et autres phénomènes de l’univers qui semblent déverser une énergie colossale sous forme de faisceaux. Repérez-les lorsqu’ils pointent dans une même direction sans être forcément dans l’alignement de la rotation de l’objet qui les crée. Vos scientifiques s’interrogeront:  » Pourquoi un tel phénomène existe-t-il ?  » Ils finiront par postuler qu’une autre force provoque cet  » alignement  » – tel un aimant cosmique géant. Ils verront l’énergie qui s’alignera sur la symétrie du Treillis cosmique.

 

 dans MESSAGES DE NOTRE FAMILLEVous savez déjà que le temps est relatif. Vos scientifiques vous l’ont dit, et nous vous déclarons que ce fait particulier jouera un rôle très important dans la découverte des caractéristiques du Treillis cosmique. Très chers, tout ce qui concerne la spiritualité de cette planète est relié au Treillis. La dimension temporelle qui est la vôtre actuellement va changer (tel qu’il a été annoncé dans les channelings précédents), mais elle restera reliée au Treillis. Nous vous l’avons dit: l’énergie de ce dénominateur commun cosmique est liée à la notion de temps. Aujourd’hui, nous vous déclarons que le temps change également pour vous. Que pensez-vous que cela signifie? Laissez-moi vous expliquer. Cela veut dire tout simplement que le Treillis cosmique réagit à la conscience humaine ! Lorsque mon partenaire vous a annoncé que la conscience peut modifier les propriétés physiques (au cours de la conférence précédant ce channeling), il n’a qu’effleuré le potentiel ici. Tout est possible sur cette planète, grâce à l’intention des humains. Car vous disposez d’un contrôle véritable sur le Treillis cosmique universel. Nous vous le répétons une fois encore : ce Treillis connaît le nom de chacun d’entre vous, depuis l’extrémité de l’univers! Nous vous avons déclaré que votre conscience a élevé la fréquence vibratoire de cette planète. Cette conscience a réellement  » utilisé  » le Treillis cosmique afin de permettre à la Terre d’amorcer un glissement temporel qui vous touchera personnellement mais qui sera visible au-delà de votre planète. En d’autres termes, il est possible que vous n’aperceviez ou ne ressentiez rien d’anormal mais que certains attributs cosmiques vous sembleront ralentir. Cela indiquera que vous évoluez (ou vibrez) selon un nouveau cadre temporel. Nous avons également commenté ce phénomène dans le passé. Aujourd’hui, nous vous expliquons le principe mécanique dissimulé derrière ce phénomène, qui signifie que le Treillis cosmique est à l’ œuvre. Ainsi, votre conscience a modifié les propriétés physiques de votre propre réalité. 

Très chers, écoutez ceci attentivement: vous êtes nombreux à savoir déjà que les pensées échangées entre les humains semblent dépasser n’importe quelle vitesse connue. Par exemple, les vrais jumeaux ou les âmes sœurs, situés chacun à deux points diamétralement opposés de la Terre, peuvent communiquer entre eux mentalement et instantanément, comme on a pu le constater à maintes reprises. Si l’un des jumeaux est anxieux, l’autre ressent aussitôt cette émotion! Et s’ils se téléphonent et s’interrogent mutuellement, ils constateront qu’ils ont effectivement ressenti la même émotion simultanément. Qu’est-ce que cela implique par rapport à votre conception du temps? Qu’est-ce que cela vous indique au sujet du pouvoir de la conscience humaine de transmuter les distances et le temps? Je vais vous dire ce qui permet cela : le Treillis cosmique. Grâce à lui, vous êtes tous instantanément connectés les uns aux autres. Il s’agit de votre source de puissance spirituelle, qui recourt également aux lois physiques. 

Si nous étions en mesure de transporter instantanément, de façon magique, un être humain à l’autre extrémité de l’univers connu – distance incommensurable et inimaginable -, le Treillis cosmique n’en permettrait pas moins une communication immédiate avec lui – quelle que soit la distance à laquelle il se trouverait ! Longtemps après que ce channeling sera terminé, certains d’entre vous assembleront les différents éléments de cette information et comprendront comment des phénomènes précis peuvent se dérouler physiquement. Ainsi, vous en viendrez à comprendre que le dénominateur commun de ce Treillis n’émet pas de lumière uniquement parce qu’il est dans un équilibre énergétique et temporel stabilisé à zéro. 

Nous avons parlé de l’instant présent, ce lieu multidimensionnel où réside l’Esprit et où se regroupent toutes les choses du passé et toutes les potentialités du futur. C’est cela, l’instant présent. Le Treillis cosmique ne se trouve pas dans l’instant présent: il se trouve dans l’instant zéro. Très chers, contrairement à l’instant zéro, l’instant présentest en mouvement dans un cercle. Le Treillis est en permanence équilibrée et, au sein de cette énergie équilibrée, existent des potentialités prêtes à recevoir des informations pour émettre de l’énergie. Et ces informations, très chers, sont disponibles à la conscience humaine. Le Treillis voit tous les temps comme égal à zéro – immobile -, même si différentes dimensions temporelles existent au sein de cette énergie.

Voilà pourquoi, quelle que soit la dimension temporelle dans laquelle se situe votre réalité, la communication est instantanée entre toutes les entités qui évoluent au sein du Treillis. Il s’agit d’un concept difficile à comprendre du fait que vous n’êtes pas encore conscients qu’il existe de multiples dimensions temporelles présentes lorsque, grâce à vos appareils, vous observez dans le cosmos des  » phénomènes physiques impossibles » (comme il en a été question dans des messages précédents). Le temps est semblable à l’air que vous respirez. En effet, lorsque sévissent d’incroyables orages, le vent soufflant dans toutes les directions et à une grande vitesse, vous-mêmes êtes en mesure de respirer tout à fait normalement.

En somme, l’air situé dans vos poumons est au repos, même quand le vent souffle en rafales autour de vous. Le Treillis cosmique est ainsi. 

Très chers, ce Treillis permet le mécanisme de la cocréation, de la synchronicité et de ce que nous appelons l’amour. Il permet les miracles survenant sur cette planète. Il réagit aux lois physiques et à la conscience. Ainsi commençons-nous à distinguer la fusion de tous les éléments qui ont été placés dans l’univers à votre intention.

jan4_kryder_ttl

Le Treillis cosmique n’est pas Dieu! Mais, comme nous l’avons déjà déclaré, Dieu (l’Esprit) utilise de façon naturelle les lois physiques afin de provoquer les miracles. Certains souhaitent séparer Dieu des lois physiques. Vous dites: « Ne confondez pas la science et Dieu. N’enlevez pas la magie!  » Nous répondons:  » Vous limitez votre dimension temporelle en pensant ainsi. Car lorsque vous découvrire~ certaines des lois physiques de l’Esprit, cela n’en diminuera pas ‘pour autant sa magnificence, et nous vous le répétons depuis au moins huit ans : la majesté de Dieu réside dans les cellules de votre corps !  » Dieu recourt à toutes les lois physiques de l’énergie du cosmos pour établir sa puissance – tout comme vous êtes invités à le faire vous-mêmes. Comprendre les lois de l’Esprit n’empêche pas de croire en l’amour! Au contraire, cela procure symétrie et logique à toutes choses. Cela deviendra plus clair à vos yeux au fur et à mesure que vous évoluerez au sein d’une vibration rendant accessible l’énergie du Treillis cosmique. 

Nous comprenons donc que ce Treillis n’est pas Dieu. Par contre, il s’agit de l’un des outils les plus puissants de l’Esprit à ce jour, et il contient l’essentiel de ce que vous avez appelé une magie inexplicable -la voie de Dieu. Cela vous choque-t-il d’apprendre que l’Esprit utilise les mêmes lois physiques qu’il inventa pour permettre aux choses de fonctionner? Pourquoi créer des outils puis les ignorer? Non. Il s’agit de la révélation de la façon dont l’Esprit agit au sein du cosmos. 

Ainsi, nous vous avons expliqué comment le Treillis fonctionne. Mais ce n’est pas tout, car il réagit maintenant, pour la première fois, à quelque chose de nouveau sur votre planète. L’énergie est en place, le temps est altéré – grâce à l’intention humaine. Vous savez, il n’existe pas, dans l’univers, de plus grands pouvoirs que l’intention humaine et l’amour. Et nous vous avons répété ce fait depuis l’arrivée de Kryeon. Ce soir, nous établissons finalement une corrélation entre cette intention et les lois physiques de l’amour ! 

Très chers, comprenez-vous maintenant que l’intention que vous formulez n’est pas simplement une énergie mystérieuse qui flotte dans l’éther et qui manifestera d’une manière quelconque votre besoin ou votre désir? Vous êtes désormais en mesure de comprendre que ce phénomène possède symétrie, taille, but et conscience et qu’il est défini par certaines lois physiques et par l’amour contenu dans l’intention. Actuellement, vous commencez à comprendre pourquoi les guérisseurs du Nouvel Âge peuvent réaliser tant de choses! Ils « puisent » dans le Treillis cosmique. Il n’y a plus de mystère. Au contraire, un jour, tout ceci sera considéré comme une science positive et solide – universelle et inspirée par Dieu. 

Je ne serai pas le seul channel à apporter cette information. Elle sera diffusée par d’autres et sera la source d’un pouvoir gigantesque – le véritable pouvoir physique – que vous pourrez utiliser comme source d’énergie – un pouvoir qui vous sera utile dans votre vie quotidienne. Les ressources de votre planète que vous avez employées pour obtenir ce pouvoir sont limitées. Il n’y a pas de puissance plus pure que le Treillis cosmique. Il s’agit là de lois physiques connues par les êtres éclairés qui voyagent dans le cosmos – en fait, ils « chevauchent » fréquemment les voies du Treillis cosmique. 

Chacun d’entre vous est porteur de lumière, très chers, une lumière aperçue distinctement par chaque entité de l’univers. Certaines entités sont situées à de telles distances de vous que vous ne pouvez même pas concevoir qu’elles puissent simplement connaître l’existence de votre lumière. Cependant, elles savent ce qui se passe ici et se préparent en fonction des changements à venir, provoqués par ce que vous accomplissez. Elles vous envoient leur amour en réponse à vos actions. Votre tâche sur cette planète est universelle et, en réalité, concerne très peu la Terre. Le saviez-vous? Car ce qui se passe ici nous affecte tous, même Kryeon. 

Doutez-vous encore que nous soyons venus ici, que nous nous soyons assis à vos pieds et que nous vous ayons aimés? Est-il étonnant que nous soyons émerveillés, que le voile soit levé et que nous ayons livré cette information? Nous vous annonçons que vos savants sont partiellement au courant de l’existence du Treillis cosmique. Ceux qui découvrent que la conscience modifie leurs expériences savent aussi que quelque chose se prépare.

Et cela est sur le point de se produire. Soyez-y attentifs. Il y aurait encore tant à dire, et le temps viendra pour d’autres informations… mais désormais, nous ne souhaitons que nous agenouiller à vos pieds et vous aimer.

Et il en est ainsi.

 

LE TREILLIS COSMIQUE –  par KRYEON
Extrait du livre de Barbara Marciniack : Messages de notre Famille, p. 241-252.
Ariane Editions 2000 

Jésus a-t-il marché sur l’eau ?

 

images (5)Jésus Christ ne voulait pas donner témoignage de son pouvoir, il n’en avait rien à faire. Le but n’était pas la démonstration. La raison et le but étaient dans l’expression du symbolisme. Il y a une chose qui traverse toutes ces péripéties, c’est le symbole. C’est pour cela, lorsqu’un grand initié, un grand maître, vient donner témoignage, comme à fait Jésus, il sait très bien que ce qu’il va enseigner va être détruit, déformé avec les âges. Il sait donc que tout ce qu’il va dire avec les mots va finir, au bout de quelques siècles, par dire exactement le contraire. Pour prévenir en quelque sorte cette déformation, le Maître appuie son enseignement sur un certain nombre de symboles qu’il exprime par un certain nombre d’actes.

Lorsque Jésus marche sur l’eau il dit aux hommes : « Si tu veux regarder la face de ton père, dégage-toi du courant et comme moi marche au-dessus de l’astral. »

Précisons la situation. Il y a la mer agitée, il y a la tempête. Une mer pleine de tempête et de remous, c’est la vie de l’astral, la vie des passions, la vie de la peur, la peur existentielle, la peur de croire ou de ne pas croire en Jésus, comme l’éprouvaient les disciples qui étaient dans la barque avec lui, comme l’éprouvent, aujourd’hui encore, la plupart des disciples. « La vie est très concrète, est-ce que je dois me lancer dans la foi ou est-ce que je dois garder mon sens concret ? »

En discours intérieur, c’est ce que se dit le disciple quand il est dans la barque et qu’il a peur, que son astral le ballotte dans tous les sens, car c’est la tempête. Alors, quand il y a la tempête en toi, je te le dis, regarde bien la barque dans laquelle tu es. Regarde profondément, avec attention. Ce n’est qu’une barque, ce n’est que du bois, et le bois pourrit, le bois prend l’eau un jour. Si ta barque semble t’offrir quelque sécurité pour l’instant, dis-toi bien que tu vas couler et tu iras au fond de la mer. Alors que celui qui a vaincu la mort, qui a su gagner l’existence, te le dit et te le démontre : « Viens, marche sur l’eau, n’aie pas peur homme de peu de foi. »

Marcher sur l’eau devient possible dès que les eaux sont calmes, donc, dès que les peurs ont cessé d’exister. Ce qui était aquatique, d’un seul coup devient tapis, parce que ce qui rend l’eau comme étant un élément dans lequel on s’enfonce, n’est pas le fait que l’eau est de l’eau. C’est tout simplement parce qu’il y a des remous et ces remous ont une très grande force d’attraction. Ils créent des vagues, perturbent l’individu, le déséquilibrent et le font tomber jusqu’au fond du courant. Si au contraire les peurs cessent et que le calme s’établit, automatiquement un élément qui paraissait si peu solide, devient solide et alors on peut marcher dessus. C’est tout simple. C’est une loi occulte. Lorsque l’on calme ses peurs intérieures, ses conflits intérieurs, l’astral de l’individu devient de glace et l’initié peu marcher sur cette surface.

Un individu qui veut travailler à transformer ses énergies pour devenir non pas un être parfait, mais un être véritable avec un grand E, qui sait absorber, redistribuer, amplifier, renvoyer ses énergies, il faut avant tout qu’il travaille au niveau de ses conflits intérieurs, au niveau de ses peurs. La peur dont je parle n’est pas la peur d’un chien ou d’un serpent. Ce sont des peurs anodines qui ne comptent pas, cela met un peu d’humour dans la vie.

Je parle d’une peur en terme spirituel. Lorsque l’individu n’est pas suffisamment délivré de sa masse inerte, il y a en lui une peur qui l’empêche de faire le pas dans le vide. Cependant lorsqu’il va intellectualiser et réfléchir à cette situation, il ne va pas ressentir de peur. Il va se dire : « Je ne suis pas certain, je ne suis pas très sûr de moi, et puis je ne sais pas comment m’y prendre. Je ne sais pas ce que l’on attend de moi après tout.

On me laisse soupçonner que je dois aller par là, mais finalement je n’en sais rien, et si je me trompe, où vais-je aller, dans quelle voie sans issue je vais m’enfoncer, personne ne viendra me chercher ? »

C’est l’épreuve du discernement : j’ai peur, je ne sais pas suffisamment juger les situations. C’est ce que pense le disciple.

Il n’y a pas plus fausse et pire pensée que celle de l’hésitation et de la spéculation mentale autour de cette hésitation. Regarde ta position une bonne fois pour toutes, et véritablement, qu’est ce que tu vois ?

Est-ce que tu vois un homme qui est en train de réfléchir s’il va dans la bonne direction ?
Est-ce que tu vois un homme qui se demande s’il fait bien d’aller là ?
Est-ce que tu vois un homme qui se demande si, en faisant cela, il s’assure d’un avenir, ou s’il ne fait pas plutôt un rêve ?

Authentiquement, sincèrement, tu sais très bien que non. En premier lieu, c’est un homme qui pense toutes ces choses parce qu’il n’ose pas se lancer dans le vide et que le vide lui fait peur. Il se dit : « Je ne sais pas si c’est un rêve ou une réalité, si demain j’aurai à manger, le succès, si c’est la bonne heure, suffisamment d’amis ou de soutien pour faire la chose. »

Ceci n’est que l’effet second du mental qui prend l’affaire en main. Mais qui a créé l’affaire ? Ce n’est pas le mental. Le mental n’est qu’un exécutant. La plupart des gens croient que le discernement vient du mental. C’est faux. C’est pourquoi le disciple fait une erreur fondamentale en pensant qu’il est dans un état de discernement, parce qu’il réfléchit à tous les risques.

Le mental n’est pas capable de discerner. Le mental est, soit une mémoire, soit un témoin par lequel la conscience devient objective et peut dire je.

Le discernement vient complètement d’ailleurs. Le discernement est l’effet du regard de l’âme sur sa propre vie, sur la terre et dans sa personnalité. Pour être plus complet, je dirais que ce regard est proportionnel à l’axe que fait la personnalité avec l’âme. C’est pourquoi il faut que l’homme aligne aussi bien, son œil intérieur, que l’on situe au niveau du troisième œil, que l’œil de son âme. Il faut qu’il aligne les deux yeux, (appelons-les comme ça), dans le même axe. Comme cela, l’âme donnera à l’être, qui est la somme des deux yeux, la vision de l’âme. Et ainsi le troisième œil va donner à l’être, par intuition, des directions à suivre : « Tu dois faire ceci, tu vas faire cela. »

Psychologie cosmique : alchimie des énergies de l’homme ( http://www.conscienceuniverselle.fr/ )

Pourquoi l’homme mange-t-il ?

images (9)L’homme mange parce qu’il a besoin de carburant. C’est la première raison. Mais pourquoi ai-je besoin de carburant pour perpétuer mon corps ?

Si je mange pour perpétuer ma vie, je devrais logiquement, être éternel, puisque la création est logique. Or je meurs, surtout si j’ai beaucoup mangé.
Je mange pour absorber des vibrations terrestres, parce que je suis un homme incarné, et que je dois aller chercher au plus profond de la terre, des énergies, qui vont permettre à mon âme de se développer et de mettre en mouvement les 7 rayons de la création.

Lorsque vous mangez une carotte, vous absorbez une vibration, et la carotte a une vibration très spécifique. Les minéraux, les vitamines, que vous pouvez connaître grâce à la science, sont importants dans la survie. Seulement ces éléments ne peuvent avoir aucune existence si l’énergie n’existe pas avant tout dans le légume ou le fruit. C’est pourquoi de plus en plus les individus vivent des énormes carences alimentaires, tout en ayant suffisamment d’aliments à se mettre sous la dent. C’est simplement l’aliment qui ne dégage plus aucune énergie. L’énergie est morte.

Les vitamines sont de petites entités qui fixent un type d’énergie dans l’organisme. Lorsqu’il vous manque une vitamine, vous êtes en état de faiblesse par manque d’énergie dans votre organisme. Vous n’êtes pas dévitaminés mais dévitalisés. Mais il est vrai que si l’on veut vous revitaliser, il faudra aussi vous donner des vitamines. C’est évident.

Pour être dans une méditation parfaite il faut que votre corps soit aussi en parfait équilibre, pour que votre corps permette de fixer l’entier des vibrations que vous êtes capables de recevoir ou d’émettre. C’est pourquoi un corps sain est absolument nécessaire pour le travail de la libération ou de l’illumination. Ce qui ne veut pas dire que j’exclus tous les autres. Je dis simplement qu’ils seront entravés. Pour ceux dont la maladie est karmique, je les incite plus que quiconque à s’ouvrir à la spiritualité, pour faire descendre le karma. Donc, plus que quiconque, il a le devoir de passer à grande vitesse dans la spiritualité. Les premiers effets de la spiritualité ne vont pas l’amener à l’illumination, ils seront la purification et l’alignement.

Revenons à la question : Pourquoi l’homme mange-t-il ?

Pour comprendre cette question, il faut comprendre pourquoi l’homme s’incarne, car s’il n’avait pas besoin de s’incarner, il n’aurait pas été conçu pour manger de la nourriture physique. L’homme s’incarne pour aller chercher l’énergie dans la contraction des particules d’esprit qui composent la matière.

Quand je dis cela, je dis que la matière est une zone où l’esprit divin est à l’état le plus compact, que c’est dans la matière que l’on rencontre le plus de particules de conscience au centimètre carré. C’est donc l’endroit où l’on va découvrir le plus d’énergie, mais pas n’importe laquelle. Cette énergie a depuis toujours été le grand problème de l’homme, car c’est l’énergie même de la puissance de Dieu.

Au ciel, on trouve l’esprit de Dieu, dans la terre, on trouve sa puissance. Beaucoup d’hommes regardent le ciel en disant : « Envoie-moi la puissance. » Ce sont des disciples qui ne connaissent pas la carte du ciel. Quand tu regardes le ciel, demande la sagesse, l’humilité, la connaissance, à être guidé. Mais pour la puissance, la force, regarde dans le sens inverse, regarde en bas, le Dieu qui est en bas. Je ne fais pas référence au diable, car on dit souvent que le diable c’est celui qui détient les forces de la matière.

Il ne faut pas confondre le diable et les hiérarchies astrales sataniques, c’est complètement différent, très souvent on mélange les deux. Si bien que l’homme en arrive à haïr sa propre matière, parce qu’il se dit, c’est l’endroit du démon. C’est ainsi que dans les religions on a créé des flagellations et autres châtiments pour chasser le démon de la chair, comme si la chair y était pour quelque chose, comme si c’était le diable qui avait créé votre corps.

 

Si l’on pense que c’est le diable qui détient le pouvoir sur le corps et que c’est le diable qui a créé la chair, je vous demande sincèrement ce que vous pouvez penser de ce Dieu qui vous a envoyés à l’endroit même du diable. Un Dieu dont les initiés vous disent qu’il est tout amour, un Dieu dont Bouddha dit qu’il est toute lumière. Est-ce que vous ne trouvez pas qu’il y a quelque chose d’illogique là-dedans ?

Si ce Dieu qui est au ciel, qui est votre père, est un Dieu d’amour, qui veut pour vous l’éternité, la perfection, il ne peut pas vous avoir envoyés dans un corps qui serait détenu par le diable. Heureusement les choses au ciel et sur la terre ne se passent pas comme l’homme le croit, avec son esprit archaïque et son manque de logique dans la pensée. Soyez logique et vous verrez que vous allez vous défaire de nombreux archaïsmes et de nombreux dogmes. Si donc, Dieu vous envoie dans la matière, dans un corps de chair, c’est que ce n’est pas l’endroit des démons.

Lorsque l’on étudie les livres de sagesse profonde et occulte, tout ce qui va symboliser la matière sera le carré et le diable. Que l’on utilise les tarots ou les symboles maçonniques on s’aperçoit que le diable fait figure de matière. En étudiant le symbole qu’est le diable, on découvre tout l’archaïsme qu’il y a dans la pensée et toutes les superstitions.

La superstition ce n’est que de la peur, et j’en reviens sur la nécessité de se débarrasser de toutes peurs, pour se débarrasser de toutes superstitions, même si certaines superstitions apparaissent très civilisées. Car il y a un certain nombre de superstitions dont l’homme moderne ne se doute même pas, parce qu’il se dit civilisé et qu’il ne peut pas imaginer un seul instant que la peur de ceci, ou, imaginer cela, c’est faire preuve de superstition.

Il se dit, la superstition c’est bon pour les nègres d’Afrique qui en sont encore au tam-tam et aux gris-gris. Mais moi, je suis ingénieur, instituteur, professeur, chercheur ou philosophe, je ne me connais aucune superstition. Erreur. C’est chez le penseur, le philosophe, et le chercheur que l’on va trouver le plus de superstition. Non pas parce qu’en apparaissant les plus grands ils sont en fait les plus petits. Mais parce que, tout simplement, la plupart des individus qui font partie des courants de philosophie, de religion, de la science, sont des gens qui dogmatisent. Ils stoppent leurs pensées et leurs développements. Ils font des statuts, et créent ainsi des superstitions.

Je suis un scientifique et je découvre par certains de mes travaux que le bleu émet une vibration profitable à la fertilisation des sols. Je déclare que c’est une vérité et personne ne peut me contredire. Ce qui fait par exemple, que toute personne qui essaierait de savoir ce qu’il y a après le bleu, pour découvrir l’abondance, sera empêchée. « Tu es dans l’erreur, tu es dans les monstres, dans ceux qui veulent perdre l’humanité. » C’est ainsi que se crée une superstition, que ce soit dans le domaine scientifique ou religieux, c’est la même chose.

Quand un médecin vous dit que l’acupuncture est sans effet, c’est un superstitieux qui croit que seules les pilules vont régler toutes choses. Sa forme de superstition n’est pas mise en évidence parce que c’est le dialogue d’un scientifique moderne et civilisé.

Dégagez-vous de toute forme de superstition. Si l’on ne peut pas penser sans superstition, on ne peut pas devenir un homme libre et approcher la face de Dieu. Lorsque l’on contemple le diable, sans la superstition, on s’aperçoit que le diable n’est pas aussi diabolique que cela. On s’aperçoit que le diable est, en fait, Dieu, mais Dieu dans une manière contractée, compactée, cristallisée. C’est pourquoi, dans l’astrologie, la planète qui symbolise la cristallisation c’est Saturne, appelée aussi la planète du diable. Et l’on dit : « Voilà le diable qui agite sa queue et qui empêche que tout aille bien dans le thème astrologique de cette personne. » Mais en fait, la matière n’a pu exister que par l’effet de la planète Saturne, donc, par la cristallisation que permettait Saturne, qui n’est qu’un autre aspect de Dieu, mais un Dieu cristallisé.

 

Psychologie cosmique : alchimie des énergies de l’homme ( http://www.conscienceuniverselle.fr/ )

Le terrain de jeux de l’évolution



 

 Le seuil évolutif

VVLa quête ou la crise provoque toujours les mêmes questions:

- Puis-je m’en sortir, et si oui comment?
- Que dois-je faire, puis-je être aidé sans subir d’influence, ne vaut-il pas mieux essayer tout seul?
- Dois-je suivre ma propre voie contre toute autorité, ou me soumettre pour conserver amour, gratitude, sécurité?
- Que puis-je abandonner sans prendre le risque de tout perdre?
- Puis-je résoudre un problème particulier sans toucher au reste?
- Ai-je intérêt à guérir mon mal-être, si par exemple, cela me pousse à divorcer, à changer de métier?
- Un changement dans un secteur ne va-t-il pas entraîner toute une suite de métamorphoses pour lesquelles je ne suis pas réellement prêt dans d’autres domaines dont je me contente?
- Comment accueillir plus de doutes, alors que ma position déjà incertaine est inconfortable?
- Comment m’en tirer en préservant le maximum de ce que j’appelle mon identité, tout en concédant le minimum de terrain nécessaire?
- Dois-je renoncer à savoir où je vais pour mieux évoluer, jusqu’où s’exerce mon contrôle, et qu’est-ce qu’on va penser de moi?
- Quels sacrifices suis-je prêt à faire pour changer ma vie d’une manière réellement satisfaisante?
- Jusqu’où le jeu en vaut-il la chandelle si je décide de vraiment évoluer, ne vais-je pas à la rencontre d’obstacles encore plus nombreux ou pires?

La souffrance intérieure peut être entérinée par un statu quo mental, mais en pratiquant l’alchimie, nous chercherons à identifier quelle blessure fondamentale affecte un des pouvoirs du septénaire. Les blessures, que nous identifierons en détail plus tard, sont nécessaires. Elles permettent au moi de reconnaître la complexité du non-moi — l’existence et les objets, et de distinguer le temps du champ auquel il nous relie pour obtenir un nouveau contrat. Elles ouvrent aussi l’abîme du moi, l’investigation sur soi-même, qui va départager les pouvoirs yin de l’identification des pouvoirs yang de la différenciation.

 

La prévention traditionnelle

Le bouddhisme pointe le désir et la peur, et nous invite à observer nos processus mentaux, tandis que l’hindouïsme, avec l’opposition Conscience/Energie, souligne la suprématie de l’œil qui échappe au mouvement, le purusha, la conscience-témoin. C’est l’Inde qui insiste sur le fait que nous sommes prisonniers du mouvement, et prône une vigilance suprême pour éviter d’être entraîné n’importe où par la vitesse de la vie. Les doctrines chinoises, qui semblent moins ambitieuses, proposent de rendre conscients les mouvements (automatiques) du corps et de l’esprit, pour en recouvrer le naturel pur — la finalité dans l’ordre cosmique, en préconisant simplement d’être éveillé à chaque instant, c’est-à-dire capable de différencier si l’on émet (yang) ou si l’on reçoit (yin). Le mouvement est alors bienvenu, d’autant qu’il peut être considéré, d’un point de vue métaphysique, comme l’essence de la Manifestation. Il s’agit donc de la même réalité psychique que la thérapie investit et que la tradition démêle: c’est le mélange ininterrompu de ce qui est perçu avec ce qui perçoit. Quand tout va bien, ce n’est plus la peine de distinguer le moi du non-moi, le sujet de l’objet, l’identification, la reconnaissance spontanée du milieu se produisent sans coup férir. La durée est instrumentalisée. Le pêcheur du dimanche qui sifflote en se rendant près de la rivière oublie ce qu’il est et se laisse aller à son moment de loisir en rêvassant, les couples nouvellement formés, toujours euphoriques, coïncident dans leurs désirs et préoccupations, le prêtre qui s’oublie dans son sermon et qui touche l’enthousiasme, l’inspiration, exprime spontanément le dimanche l’essentiel de ce qui constitue sa vie, sans effort comme si tout allait de soi. Mais ce même pêcheur perd son calme quand ses enfants le contrarient, le prêtre, s’il tombe amoureux, se culpabilisera et s’arrachera les cheveux. Les couples se déchirent une première fois, quand la lune de miel se termine. Le moi et le non-moi peuvent devenir incompatibles, et le temps se refuser à les lier. C’est une force de distinction qui se manifeste, elle implique donc une multiplicité, le sujet et l’objet — et les facteurs qui s’immiscent entre eux.

Le seul problème, c’est que ce qui nous dérange n’est pas nécessairement hétérogène (mais seulement considéré comme tel par l’ego), tandis que ce qui nous agrée est parfois réellement hétérogène (sans que nous n’acceptions de le voir) cas courant des passions destructrices, des addictions, des compulsions, des complexes. Le moi se trompe donc à qui mieux-mieux dans sa relation au non-moi et à l’altérité, et tandis qu’il peut inventer des préjudices imaginaires et les matérialiser, il peut également ignorer de véritables blessures, ou les minimiser. Mais le corps lui, s’en souviendra, par l’action mystérieuse de l’esprit qui le sert indépendamment de notre volonté et assentiment, et qui sanctionnera le déséquilibre. La fracture événementielle, le choc, la déficience de l’ego devant une catastrophe ou un sinueux sabotage du bonheur ordinaire, sont une source évolutive qui engendre une transformation. Comme le bébé finit par se rendre compte vers l’age de six mois qu’il est distinct de sa mère ou que sa mère n’est pas lui, ce qui revient au même, et qu’il en tire tout d’abord une rage terrifiante, puisqu’il saisit pour la première fois que l’objet existe et peut se dérober à ses attentes, ainsi les fractures événementielles créent-elles une souffrance identique, l’isolation du moi.

Dans tous les cas de figure, nous voyons bien qu’être noyé en permanence dans l’adhérence au non-moi n’est pas le seul procédé évolutif, bien qu’il prédomine dans la nature. Cela conforte nos tendances yin, lune, venus, jupiter d’une certaine façon, et neptune. Mais les forces de distinction, soleil, mars, saturne, uranus, transforment la viscosité, l’adhérence, l’identification. Le yang a sa place, c’est lui qui fonde le sujet, le sujet guéri en psychothérapie, le Moi, c’est-à-dire le soi, dans la quête divine. Jouer consciemment avec le Yin et le Yang, ou pratiquer une sadhana, cela revient à mener sa propre psychothérapie, et c’est finalement ce que la tradition préconise.

En tant qu’astrologue, je prévois l’occurrence statistique de ces grands moments où le moi et le non-moi deviennent incompatibles, comme dans un viol. Peu de personnes peuvent échapper à des configurations cosmiques difficiles, dont la probabilité est forte, à plus ou moins longue échéance selon leur horoscope. Transits uraniens, saturniens ou plutoniens, si l’humanité se sensibilise aux transformations actuelles de l’atmosphère, les occasions d’être rejeté par le non-moi, ou de se décevoir soi-même pour ne pas être à la hauteur des circonstances vont se multiplier. Même si le sujet n’en est pas responsable, il peut subir des contraintes auxquelles il ne sache pas faire face, comme les catastrophes naturelles ou les guerres. Les occasions de crise, les aides évolutives par conséquent, vont s’accroître.

Le non-moi devient provisoirement l’adversaire du moi. 

Distinguer patiemment ce que l’on est des contextes concentriques auxquels on s’identifie, territoire, famille, image de soi, image du monde, permet de reconstruire le moi sur de nouvelles attentes. Elles seront plus dépouillées, informelles, essentielles. La responsabilité personnelle sera plus vivace, le bouc émissaire aura disparu, puisque la victime, elle aussi, aura été expulsée.

Le paradigme de la mutation Supramentale

Un moi-je pluriel est maquillé par le triomphal moi-je totalitaire de la pensée, trichant, prétendant, tirant des plans sur la comète — mais anéanti dans une souffrance vraie ou devant une vérité nue. Le sujet dispose d’un appareil psychologique complexe, qui ne se borne pas au moi, au ça et au surmoi freudiens — mais qu’il ne peut apprendre à utiliser que par lui-même, puisque la nature le pousse seulement aux identifications, et à quelques lueurs sur le caractère qui l’anime, et qui le préserve avec quelques tendances réfractaires. La collaboration du moi est nécessaire pour que soient utilisés d’une manière conforme les éléments à désenchevêtrer des instances psychiques, et dans cette mesure, le principe apparaît clairement être le même dans la sadhana et la psychothérapie. L’identité se met en quête de percer le voile qui lui interdit la vision du réel, compte tenu du fait qu’il sera compris que ce voile n’est pas à l’extérieur, puisque les yeux voient, mais à l’intérieur, comme une paire de lunettes subtiles. Les exemples sont faciles à donner et quand bien même ils sont ici exposés dans un jargon particulier, ils recoupent l’expérience des maîtres et des thérapeutes, aux prises avec le conditionnement psychologique de leurs disciples ou patients.

Le soleil, qui donne le sens de l’identité, peut être faible et enfermer la personne dans la dépendance et la conserver sous des influences multiples. (Il suffit d’utiliser les critères de l’astrologie pour trouver des personnes dont le soleil est à rehausser, car il ne veut ou ne peut pas, allez savoir, briller. Le moi s’autorise seulement à raser les murs et à confondre l’humilité et la lâcheté). Aidé de la conscience supramentale, que j’expérimente depuis 1977, je cherche à libérer le potentiel solaire des personnes que je rencontre, en les impliquant dans leur vie, et la reconnaissance de leurs structures psychologiques. Ainsi, elles peuvent gouverner les relations entre le moi et le non-moi, tout en lâchant prise — en attribuant au moment le pouvoir souverain de révéler, de trancher, de contredire.

Si jamais tous les handicaps révélés par une lecture du thème natal, étaient spécialement étudiés pour l’évolution, cela voudrait dire que le soleil fait son chemin par l’obstacle et le multiple. 

Les pouvoirs enfermés de la lumière, dans les védas, le mystère du mental qui veut percer les voiles et embrasser le Tout, cela caractérise les Upanishads, l’éloge de la connaissance, supérieure aux œuvres, remplit les œuvres sacrées de la Chine, Lao-Tseu, Tchouang-Tseu, Lie-Tsi. La perforation des apparences se promène aussi chez les meilleurs grecs, étonnamment nombreux, de l’antiquité, et Platon décrète que les phénomènes ne sont pas le réel mais une toile de fond seulement, un mythe similaire à celui que les rishis exposent dans les védas, un conte qui rappelle singulièrement le samsara et la Maya. Peut-être est-il nécessaire avant tout de se sentir enfermé, limité, ratatiné, confiné, prisonnier des dieux, — ou des planètes si vous préférez, cela revient au même, pour s’élancer sur la piste du temps vierge où tous les carrefours sont solaires, qu’ils mènent à l’échec relatif ou à la victoire facile, sur un chemin infini, libéré de la crainte du non-gratifiant et de l’attente infantile. Peut-être que la lumière ne peut pas être reconnue comme nécessaire avant que l’obscurité nous fasse mourir une première fois.

Le choix spirituel serait alors plutôt une nécessité évolutive qu’une décision personnelle. Dans les états de conscience où toute la vie est sentie comme une manifestation du Suprême, il est clair que les êtres se limitent à ce qui leur procure des satisfactions réelles. Si choisir la voie est une nécessité, le moi ne trichera pas, il s’y engagera sans réserve, guidé par l’intuition que c’est la seule chose à faire. S’il s’agit de quelque luxe ou d’une comédie quelconque, ou encore d’un mouvement dû à des influences extérieures, l’exigence du travail demandé semblera bientôt intenable. Pour la psychothérapie, l’aborder dans un état d’urgence est également nécessaire, pour qu’elle ne soit pas seulement une décoration de l’ego, une coquetterie. Le danger est le levier de toute mutation. Comme le dit Satprem, l’obstacle est l’allié. Sri Aurobindo et Mère ont découvert l’Esprit-Matière par un processus inconnu des hommes, la supramentalisation, qui vient couronner l’ascension évolutive en permettant à l’humain de recevoir par les centres subtils du corps l’énergie-conscience de l’univers. Leurs conclusions sont identiques. La manipulation de la nature s’exerce d’une manière impériale sur les générations et seule l’investigation exhaustive du moi par lui-même libère l’espèce, brise les aliénations généalogiques, entraîne l’épanouissement de l’être.

 

extrait du Traité d’alchimie vu sur  : http://www.supramental-astrologie.fr

JEAN, l’Envoyé de Shambhalla

JEAN, l’Envoyé de Shambhalla dans MESSAGES EVENEMENTS images

Interview de Jean-Claude Genel

Lors de la fête du Wesak (pleine Lune du Taureau du 17 mai 2011), Jean-Claude Genel a transmis les instructions de Jean, l’Envoyé de Shambhalla. Il a également annoncé la mission des « Âmes hébraïques » dont le rôle serait d’assurer le passage de l’humanité dans le cycle nouveau. Découverte.

Pouvez-vous nous parler de Shambhalla ?

Jean-Claude Genel : Shambhalla  est le centre d’énergie d’où rayonnent les forces qui transmettent la vie du Créateur jusque dans notre réalité humaine. Pour donner une image, ces forces sont comme les classes d’un vaste collège répondant à l’évolution de notre planète. Ainsi, en plus des Maîtres incarnés qui dispensent un enseignement spécifique, Shambhalla dispense des courants d’énergies, chacun placé sous l’autorité pleine et entière d’un Etre de lumière. Shambhalla est également le « lieu » où se prennent toutes les décisions concernant l’évolution spirituelle de l’humanité. Celles-ci procèdent d’une vision cosmique et intègrent les époques, les changements d’ères ainsi que les grandes transformations imposées par un nouveau cycle de 26 000 ans environ (12 ères de 2160 ans). Celui qui s’amorce dévoile un peu plus la réalité de Shambhalla qui se manifeste à travers différents chemins de lumière et de multiples vérités. Ces forces vont devenir accessibles à un plus grand nombre d’êtres éveillés car, d’une part elles entrent en action pour faire évoluer l’ensemble de l’humanité et, d’autre part, elles sont véhiculées pour un temps par les « âmes hébraïques » et donc sous leur responsabilité.

Pouvez-vous définir qui sont ces « Ames hébraïques » ?

JC G : Les âmes hébraïques sont des intelligences manifestées et canalisées par certains êtres en fonction de leur évolution. Leur mission est de faire évoluer la Terre en dépassant le mode humain – qui atteint ses limites en cette fin de cycle – pour vibrer sur celui de l’âme. Ces âmes ou énergies divines intelligentes représentent les forces vives animant la structure spirituelle de l’âme en tout être humain et que je nomme les « Valeurs de l’Ame« . Chaque valeur est une source de lumière qui révèle l’Amour divin en fonction de l’évolution de chacun, donc des expériences et de la compréhension de chaque âme. En ce début de cycle de 26000 ans, les nouvelles énergies liées à l’action de Shambhalla vont désormais toucher les êtres au plus profond de leur existence avec, pour conséquence, la résurgence des douze Valeurs fondamentales. Celles-ci favoriseront une nouvelle manière de penser pour que l’humanité s’adapte aux changements spirituels en cours ; c’est une question de survie.

Vous semblez accorder une place prépondérante aux valeurs. Pouvez-vous en citer quelques-unes ?

JC G : Je distingue douze valeurs fondamentales, parmi lesquelles le courage et la justice, l’obéissance à soi et la persévérance, mais aussi la simplicité et la compassion en passant par la patience et la confiance. Les valeurs sont un moyen simple et accessible pour se connaître en profondeur, dans l’esprit du célèbre adage socratique « Connais-toi toi-même. » Elles permettent une exploration de notre nature humaine et une reconnaissance de notre nature spirituelle. Elles facilitent l’intégration de notre véritable pouvoir personnel qui permet de prendre le contrôle de notre destinée. Grâce aux valeurs, chacun peut prendre conscience qu’il peut élaborer un futur ne reposant plus sur des schémas sclérosants et passéistes mais sur un enseignement du cœur, hors temps, que les grands prophètes ont su réactiver. C’est ainsi que la plupart d’entre nous, dans leur recherche personnelle, ont le désir d’identifier une « valeur-essence », une « valeur-solaire » capable de les guider en toute sécurité dans l’incarnation et ses multiples expériences. Comme un train est constitué d’une motrice et de wagons, notre pouvoir personnel, celui qui nous oriente infailliblement vers notre accomplissement, repose sur une valeur-motrice, la valeurs-solaire, qui entraîne tous les valeurs-wagons. Cela signifie qu’en toute circonstance, si nous sommes animés de notre valeur-solaire, nous bénéficions de la puissance de toutes les autres valeurs, comme le diamant brille de toutes ses facettes. La valeur-solaire est le code secret que chacun doit connaître et activer pour qu’à tout moment il puisse progresser et remettre de l’ordre dans sa vie.

Quelle place donnez-vous à Jean que vous nommez l’Envoyé ?

JC G : Jean, le disciple « Bien-Aimé » est le pur reflet de l’amour christique, représente une énergie extraordinaire. Il possède la connaissance secrète du cœur qui nous est révélé à travers nos prises de conscience tout au long de notre vie. Sa place est directement liée aux valeurs. Celles-ci correspondent à des classes, à des chemins initiatiques, à des intelligences. Nous pourrions considérer chacune d’elles comme une entité spirituelle que nous pouvons appeler un « Maître ». Actuellement, tout s’assemble comme les pièces d’un vaste puzzle mystique – réalité de Shambhalla, mission des âmes hébraïques, résurgence de Jean, émergence des valeurs de l’âme, etc. – dont la réalité intérieure balaie peu à peu l’histoire spirituelle fabriquée par les hommes et véhiculée par les religions. Jean, en tant que chef des initiés, représente la source christique qui ouvre l’humanité aux prises de conscience majeures. Les valeurs qu’il représente accompagnent tout être dans son cheminement et le conduisent à l’éveil. Elles ont le pouvoir de réintégrer la pureté christique dans la conscience.

Vous prônez donc un travail personnel pour que l’ensemble de l’humanité s’éveille ?

JC G : L’âme de chacun doit délivrer son propre message à travers l’incarnation et cela passe par une manière de penser différente où le passé reste au passé et où le présent laisse s’épanouir une vision générée par l’énergie pure du futur. Le processus est en marche, relayé par l’inconscient collectif, jusqu’à ce qu’un Avatar vienne nous enseigner la suite de la révélation christique, en touchant notre intelligence et en la développant. Son enseignement nous apprendra que la connaissance ne se limite pas à notre Terre et que voici 2000 ans, la présence christique s’est aussi révélée dans bien des mondes habités simultanément. Pour le moment, nous traversons une période de mutation qui déstabilise et sème la confusion dans les esprits non préparés. Tous ceux qui sont en quête d’eux-mêmes savent que le fruit de leur expérience spirituelle rejoint et stimule l’inconscient collectif et que celui-ci, en retour, répond à toute nouvelle aspiration sincère. Il représente un « noyau dur » auquel se relie naturellement toute personne s’engageant dans une démarche de sens et dont elle reçoit force et inspiration. Cette « mise en réseau », donc en résonance, a pour effet d’amplifier toute prise de conscience de celles et ceux qui œuvrent à la révélation d’une société nouvelle. Ce phénomène permettra de traverser des obstacles jugés encore infranchissables aujourd’hui. C’est bien ainsi que le Christ est apparu sur Terre, fruit d’un désir et d’une volonté portés à son point de manifestation.

Concernant l’amour christique auquel vous faites souvent référence, vous l’avez déjà développé dans un livre comportant les messages d’une âme dans l’au-delà.

JC G : L’âme qui s’exprime dans l’ouvrage « Rencontres avec une Etoile » témoigne clairement du niveau de conscience que nous sommes capables de véhiculer au cœur de l’existence sans attendre que la mort nous le révèle. L’Au-delà devient d’une étonnante proximité et nous comprenons qu’il est une composante de notre nature spirituelle et donc aussi de notre existence terrestre. Ces « rencontres », je les nomme volontiers des « méditations », tant elles traduisent des états intérieurs que nous ressentons mais que nous n’osons pas encore affirmer dans notre quotidien. A leur lecture, nous comprenons dans un premier temps à quel point nous sommes sourds et aveugles, plongés dans un monde d’obscurité et d’ignorance. Mais cette richesse lumineuse, longtemps considérée comme relevant d’un ailleurs bien séparé de nous ici-bas, nous est de plus en plus accessible. De tels témoignages nous permettent de nous familiariser avec notre véritable essence et de la traduire dans un art d’être au monde. L’immense puzzle de la vie divine est en train de s’assembler sous nos yeux et nous en sommes les artisans dévoués.

Pour vous, quel rôle peut jouer l’année 2012 ?

JC G : Symboliquement, je dirais que 2012 verra l’apposition d’une des pièces majeures. Les Maîtres n’ont-ils pas évoqué une certaine « distorsion du temps » ? (3) Ce saut quantique nous permettra de nous affranchir de l’illusion du temps et l’impact créé dans notre esprit nous entraînera dans de nouvelles réflexions et considérations qui nous rapprocheront de la réalité de Shambhalla. Nous sentirons notre âme de plus en plus vivante, de plus en plus vibrante, facilitant le passage des informations de Shambhalla sur Terre. Les âmes hébraïques adombrent l’âme des êtres disponibles, conscients, intelligents de ces vérités et qui pensent déjà différemment. Il est là le passage, précisément dans l’enseignement que ces êtres vont proposés. Un enseignement fait de l’accomplissement des valeurs. La connaissance auquel il donne accès est un pont vers une nouvelle liberté d’être qui passe par l’incarnation d’une valeur majeure contenant toutes les autres comme autant d’intelligences imbriquées pour fortifier la nôtre que l’on appelle l’évolution.

Vous distinguez fréquemment deux formes d’intelligence. Pouvez-vous les définir ?

JC G : Je distingue celle liée à l’éducation et au savoir. Elle permet à tout un chacun d’organiser et de gérer son existence. Elle provient donc de l’apprentissage et de l’expérience qui développent la compréhension. Et celle liée aux prises de conscience successives qui viennent d’une réflexion sur le sens de la vie et développe en l’homme un état de conscience qui le porte à développer une autre forme d’intelligence liée au développement naturel de son âme. C’est l’intelligence de la vie, auxquelles émotions et intuitions participent. Elle repose sur les valeurs de l’âme, véritable structure énergétique qui nous relie au tout et résonne de concert avec lui. Cette intelligence-là maintient l’être en lien permanent avec l’intention créatrice ou Dieu. Elle ouvre à la multidimensionnalité de l’existence. Cette intelligence se nourrie des « droits de l’âme » par lesquels l’Esprit divin se manifeste dans sa création. La prochaine étape de l’évolution de l’humanité sera de vivre la richesse de l’Esprit et instaurant, pour cadre de vie, les « droits de l’âme ». Les « Droits de l’Homme » sont un formidable marchepied, à condition qu’ils soient appliqués et respectés. Ils permettront d’aller plus avant dans la reconnaissance de la divinité en l’Homme. Dans ce cas, tout être humain dans son expérience vivra consciemment la richesse de l’Esprit. Cette complémentarité entre l’horizontalité de l’intelligence humaine et la verticalité de l’intelligence divine donnera le jour à une nouvelle civilisation. Le prologue du nouveau cycle qui s’annonce doit s’ouvrir sur la reconnaissance et l’étude des Droits de l’Ame.

Pensez-vous que si l’humanité parvient à s’éveiller à une spiritualité sans dogme, elle aura une chance de poursuivre sa quête dans le prochain cycle ?

JC G : L’humanité actuelle se croit évoluée mais elle en est encore au stade enfantin de penser que ce qu’elle ne voit pas n’existe pas. Elle se laisse encore distraire par toutes sortes de croyances religieuses et en oublie son lien direct avec la source originelle. Elle s’illusionne dans un monde d’images et de mirages qu’elle croie permanent et dans lequel son âme disparaît. Le choc du passage d’une ère à une autre lui prouvera que tout ce qu’elle voit n’est qu’éphémère et les âmes hébraïques saisissent déjà l’occasion pour l’inviter, par le cœur ou par l’âme, à s’ouvrir à une autre contemplation. Nous allons voir la nouvelle réalité se superposer peu à peu à l’ancienne et nous ressentirons les vérités qu’elle nous inspire. C’est ainsi que l’héritage christique resurgira et s’imposera comme fondement d’une fraternité nouvelle. Il stimulera en nous le désir de retrouver notre force intérieure et d’oser construire la vie sur l’amour que les valeurs nous inspirent. C’est-à-dire que chacun de nous est appelé, grâce aux âmes hébraïques, à prendre conscience de son talent et à vouloir structurer sa vie en fonction de ce qu’il ressent et non pas en fonction de ce qu’on lui dicte.

Les créations technologiques sont-elles compatibles avec une haute spiritualité ?

JC G : Les créations technologiques prennent un véritable ascendant et peuvent nous donner l’illusion d’une grande évolution. Mais rien ne changera dans la conscience de l’être qui finira par s’y complaire et s’y enfermer. Il est donc du devoir de chacun de se diriger vers la spiritualité pour comprendre le fil conducteur de l’évolution authentique et faire resurgir des vérités saines. Sur toute la surface de la Terre, chaque peuple est appelé à réhabiliter, en fonction de son historique mystique, les droits de l’âme. Les âmes hébraïques viennent enclencher un nouveau cycle et nous aider à aborder l’Esprit en nous à travers les droits de l’âme. Grâce à elles, nous allons pouvoir tourner une page en nous posant des questions essentielles, obligeant notre cerveau à jouer son rôle véritable, celui de tisser les énergies de l’âme. Nous sommes donc au début d’un changement de paradigme majeure, celui qui verra l’être humain explorer qui il est dans son âme et formuler ses droits nouveaux, reflets de la puissance divine en l’humanité.

Livre de référence : L’Envoyé de Shambhalla (livre + CD)

La Grande Pyramide d’Égypte

 

Jésus lève le voile… 

Grâce à une scène de la vie de Jésus captée dans la mémoire du temps, je vous offre des clés afin de percer le mystère des pyramides d’Égypte. En effet, dans le cinquième tome de la collection « A travers les yeux de Jean », j’ai pu assister à l’initiation de Jésus dans la grande pyramide. En voici quelques extraits.

 

C’est au cours d’une soirée privée à laquelle Jean et ses compagnons assistent que Jésus évoque son initiation en Egypte. Il a souhaité que ses proches soient présents afin qu’ils bénéficient de sa rencontre avec différents Sages. Il précise d’emblée qu’en Egypte, tout est évocation. Les fonctions cosmiques ne sont jamais représentées directement. Elles sont incarnées en toute vie et l’être humain doit les appréhender pour les vivre. L’Egypte est un livre de pierre où sont gravées des histoires mystiques. Les temps, les tombeaux, les dieux et les déesses, Pharaon lui-même, tous sont des représentations des lois universelles en action. L’apprentissage de la connaissance ne repose donc pas sur un e loi divine révélée comme dans les religions du Livre, mais sur l’expérience des Anciens qui ont vécu conformément à la Maât et ont montré la voie des vertus indispensables à son respect. Grâce aux scènes et aux hiéroglyphes issus de tous les éléments qui composent la nature – animaux, végétaux et minéraux – l’étudiant s’ouvre progressivement aux lois de l’univers. A travers son récit, Jésus évoquera donc lui –même des scènes et des symboles permettant à chacun de vivre sa propre initiation qui respectera son éveil et sa sensibilité. C’est aussi le rôle de la tradition orale de vous inviter à partager cette initiation orale de vous inviter à partager cette initiation de Jésus dans la Pyramide que j’ai enregistrée sur le CD joint au volume 5 de la collection « A travers les yeux de Jean ».

DANS LE TEMPLE

Avant d’être initié, Jésus fait d’abord un séjour dans un temple afin de se familiariser avec cette tradition. Jésus est admiratif de l’ornementation du temps dont le rôle est uniquement initiatique : Sachez que tout y est symbolique et se rapporte à La Science magique et à l’Immortalité. Ici, tout est évocation pour éveiller la conscience du Divin en l’homme. La connaissance sacrée est exprimée à travers des scènes et non pas des mots… En Egypte, tout ce qui se rapporte à la connaissance et au monde invisible est construit en pierre afin d’en montrer la pérennité. En revanche, tout ce qui est éphémère est abrité dans des construction faites de terre crue et de paille. Le temple dans lequel Jésus se rend est un lieu qui reflète en tout point l’harmonie. L’ensemble de ce qui est dessiné, gravé et peint évoque les lois cosmiques. Tout y est donc chargé d’énergie set d’ondes de formes.

 

La Grande Pyramide d’Égypte dans LEVEE DU VOILE 9782919537112_1_75-248x300

DESTINATINATION SACREE

Quand Jésus dit que dans ce lieu tout est symbolique et se rapporte à la Science magique et à l’Immortalité, cela doit nous rappeler que dans la pensée pharaonique, l’Egypte était la représentation de l’Au-delà et le gigantisme de ses constructions entretenait cette idée. 

L’architecture sacrée de tous les sanctuaires indique une destination mystique matérialisée par un axe qu’il convient de suivre en se conformant à la Maät. La direction indiquée est le Naos, le Saint des saints, partie centrale où se trouve la statue de dieu. De nos jours, les touristes y accèdent directement, mais l’initiation imposait que l’on chemine selon un itinéraire symbolique permettant de devenir soi-même l’offrande lors de l’ultime étape de la rencontre avec la divinité. Le temple est une invitation permanente à rejoindre l’invisible, en allant « au-delà » de l’humain vers l’âme qui, elle, ne quitte jamais le monde invisible, comme la statue du dieu résidait en permanence dans le sanctuaire. Quant à la Science magique évoquée par Jésus, il s’agit principalement de l’art de laisser l’âme agir en tout occasion et de réaliser ce que le profane nomme des prodiges.

 

CARTOGRAPHIE VIBRATOIRE

Lorsque Jésus dit : ici, tout est évocation pour éveiller la conscience du Divin en l’homme, il parle de la conscience que nous sommes des êtres divins. Dans les lieux sacrés, tout incite l’âme à la beauté et ce que l’homme vit doit lui transmettre cette beauté mais aussi la grâce et l’émerveillement afin de la maintenir dans son efficacité créatrice. L’initiation est une forme d’éducation supérieure qui pousse le récipiendaire à aller toujours plus loin dans la connaissance de lui-même et des mystères de la création. La connaissance des fonctions spirituelles en l’homme est accessible sous forme de représentations scéniques mais reste cachée au regard profane. En parcourant le temple, la sensibilité de l’initié agit tel un scanner et transforme dessins et hiéroglyphes en un parcours intérieur, sorte de cartographie vibratoire de la montée vers Dieu. A l’intérieur du temps, reflet de l’intérieur de soi, tout est magique et invite à sentir vibrer la divine présence. Entrer dans un temple, c’est donc entrer dans une « image » qui parle du Soi : les hiéroglyphes, les scènes et leur orientation, les couleurs et les sculptures, tout nous montre qui nous sommes.

 

AU-DELA DES APPARENCES

Jésus évoque alors le symbole Oudjat : Puis un prêtre d’une grande dignité, royal dans ses vêtements dorés est arrivé. Ses yeux étaient soulignés : croyez-moi, là-bas, on les souligne avec différentes couleurs et c’est à la fois curieux et très beau. Pour certains dignitaires, la portée symbolique est évidente. L’initié est entraîné à voir au-delà des apparences. Vous l’avez compris, le symbolisme est le langage de l’intelligence du cœur. Celui qui peint et souligne ses yeux change les traits de son visage et donne à voir l’être spirituel qui dépasse son apparence humaine pour s’imposer : l’œil est la demeure de l’âme du dieu et fait référence à l’œil. Ondjat qui révèle la création.

 

LA SOURCE DE TOUTE VIE

Puis on m’a parlé de la fonction du Soleil et de la puissance bénéfique des dieux et des déesses qui sont des représentations des Principes divins. De tous temps, le Soleil a représenté la richesse cosmique, la lumière de la connaissance et un point de reliance avec le Divin. Ce symbole permet de mieux appréhender notre quête d’élévation vers la lumière de la création. Source de tout vie dans le monde manifesté, le soleil représente l’ouverture sur les mystères de l’origine. Quant aux dieux et aux déesses, ils illustrent les principes divins et n’ont de véritable existence que dans l’imaginaire de celles et ceux qui les font vivre comme des modèles capables, en retour, de guider spirituellement leur existence afin de maintenir l’ordre sur Terre jusque dans l’organisation sociale. En s’appuyant sur ces représentations, la foi reste vive et les êtres reliés à leur part divine. Dieux et déesses peuplent donc les temples, véritables livres de pierre destinés au culte et à l’initiation.

 

IMAGES ANIMEES

La vie est une vaste bande dessinée que nous parcourons de nos émotions afin que l’âme se souvienne de son désir d’incarnation. Elle attire dans notre existence les événements majeurs dont nous n’avons pas conscience d’avoir besoin. Dans le quotidien, nous apprécions certaines scènes parce que nous savons les lire. Elles nous rendent valeureux et créatifs et s’inscrivent facilement dans notre « œuvre spirituelle ». D’autres scènes nous déplaisent et nous font travailler quand nous acceptons de les voir ! Rappelez-vous ce que j’ai précisé dans les volumes précédents : les situations et les personnes sont les images animées de notre propre rayonnement. Tout parle de nous, mais à des niveaux différents ; sensoriel, psychologique, émotionnel, spirituel, etc. Notre quête personnelle nous fait rechercher et donc choisir les scènes qui nous rapprochent toujours plus de notre vérité. Toute scène – symbolique, rappelez-vous – qui nous fait réagir, comprendre et ressentir, nous rend un peu plus vivants de l’interprétation de son message.

 

PUISSANCE D’EVOCATION

A ce stade du récit, jésus sensibilise son auditoire : Ecoutez bien car il est nécessaire que vous ressentiez mes paroles afin qu’elles agissent en vous comme il se doit. Il sait qu’en relatant son initiation, il la revivra afin qu’elle soit partagée. Chacun doit être touché dans son cœur et dans sa compréhension. Jésus parle de la puissance évocatrice des mots quand ceux-ci traduisent une vérité millénaire vécue. Personne ne connaissant l’intérieur de la pyramide, cette puissance assurera l’évocation des images. Alors, l’intelligence sera sollicitée, elle fera participer le corps aux émotions et tout l’être aux ambiances vibratoires. Comme il le fait depuis le début de son récit, Jésus transmet son ressenti afin que le voyage au cœur de l’initiation soit possible pour chacun.

 

Voici donc la pyramide, d’une pureté et d’une beauté saisissantes. Tout en elle est perfection, dans les proportions comme dans la profondeur et dans la masse. Sa forme, issue des Eaux primordiales, évoque l’ordre du monde et sa force incarne les mystères du cosmos et de la vie sur cette Terre.  Tout en elle traduit le monde des Idées supérieures. Matrice de toutes les formes futures, elle montre ce que nous sommes intérieurement : le mouvement d’un devenir !… Elle est si impressionnante que tout s’élève en soi ; les valeurs s’imposent et des pensées différentes relient directement à l’essence de tout chose. Elle est le lieu de la transmutation de l’âme.

 

S’OUVRIR AU MYSTERE

Bien que ce récit date d’une bonne trentaine d’année, je garde intactes les images gravées dans mon esprit au moment de la découverte de la pyramide. Au fur et à mesure que Jésus s’en approchait, elle s’imposait dans toute sa magnificence. Toutefois, je ne saurais dire s’il s’agit ou non de Khéops car je ne voyais d’elle que sa blancheur immaculée. La pureté dont parle Jésus est une sensation incomparable qui vous fait accepter d’emblée de vous ouvrir au mystère. Cette construction est d’une telle démesure et d’une telle pureté de lignes, elle est si différente des temples que tout en vous est saisi. Encore de nos jours, même après de très nombreuses visites, vous êtes humbles à ses pieds, avec un étrange sentiment de reconnaissance pour ceux qui ont déposé là cette œuvre grandiose. Votre pensée est littéralement « soufflée » et vous ne revenez à la raison que lorsqu’on vous parle techniques de constructions, nombres d’années et d’ouvriers, etc. mais revenons à ce que Jésus nous en dit :

 

GEOMETRIE COSMIQUE

La pyramide lui apparaît comme l’aboutissement d’une géométrie cosmique dont il ressent la divine proportion à travers ses propres corps subtils. Il entre en résonance avec sa majesté, comme sait le faire tout initié. Sa forme, issue des Eaux primordiales qui évoque l’ordre du monde. Dans bien des traditions, l’apparition du monde créé, mais non, encore manifesté, est figurée par un monticule de terre dont la pyramide est la représentation la plus parfaite. De plus, quand vous l’apercevez, votre regard file immédiatement vers le sommet où vous attend le pyramidion qui parachève l’œuvre. Recouvert d’or, la lumière divine semble s’y refléter. On dirait qu’il perce le ciel afin que les « Eaux de la connaissance » s’écoulent en cascade dans votre cœur. Recueillies et transmises par les initiés, elles maintiennent l’ordre du monde en l’homme et sur Terre. Ainsi la pyramide est-elle le symbole du Ciel sur la Terre !

 

LIEU DE TRANSMUTATION

Tout en elle traduit le monde des Idées supérieures. En effet, tout nous ramène au cosmos et donc à nos origines. Quand nous la regardons, le ciel nous appelle et nous pouvons le contempler. Elle est si imposante et sa pureté si énigmatique qu’elle nous interroge ; elle semble venue du ciel pour se poser sur terre, rappelant la possible origine extraterrestre de notre humanité. Mais si nous revenons au symbole de perfection qu’elle inspire, il y a bien été choisi comme lieu de l’initiation pour rappeler que nous sommes partout à la fois par notre corps de lumière. Notre âme emplit le cosmos, le nombre d’or nous y relie comme les valeurs mystiques nous accordent à toutes les dimensions d entre âme. Un tel symbole nous fait ressentir notre complétude, il satisfait toutes les attentes, comble tous les ressentis tant son élévation nous place au cœur même du cosmos, donc au cœur de la vie.

 

Quand jésus qualifie la pyramide de matrice de toutes les formes futures qui montrent ce que nous sommes intérieurement : le mouvement d’un devenir ! il nous rappelle que, dans la forme, nous sommes des êtres en devenir afin d e rendre grâce à ce qui est immuable en nous. Le vrai prodige de cette pyramide n’est pas de nous faire spéculer sur sa construction mais de nous interroger sur notre devenir mystique, celui de la transmutation de l’âme. Et Jésus nous dit : Elle est si impressionnante que tout s’élève en soi : les valeurs s’imposent et des pensées différentes relient directement à l’essence de toute chose. Elle est le lieu de la transmutation de l’âme. Et Jésus nous dit : Elle est si impressionnante que tout s’élève en soi : les valeurs s’imposent et des pensées différentes relient directement à l’essence de toute chose. Elle est le lieu de la transmutation de l’âme.

 

L’OFFRANDE A SON AME

La pyramide nous soulève d’émotion, nous place au cœur de notre intelligence et, par un ressenti, nous percevons la majesté de l’invisible en nous et autour de nous. Céder au vertige serait possible si les valeurs ne nous gardaient en équilibre. Devant la pyramide, le chercheur pense différemment, son ordinaire s’efface et ses habitudes ne sont plous tenues. Placé en son cœur, il se découvre : Elle est le lieu de la transmutation de l’âme. Encore faut-il que l’être qui, comme Jésus, se rend dans la pyramide, soit devenu « offrande à son âge » car elle seule est concernée par l’initiation. E profane peut toujours la visiter, se coucher dans la cuve du sarcophage, y passer la nuit à prier, à psalmodier des mantras et même penduler ou jouer de la musique, sans la profondeur des valeurs de l’âme, une fois le frisson passé, que reste-t-il ? Sans l’intelligence du cœur, on ne pense à rien et on ne fait rien, si bien qu’on ne perçoit rien et qu’on ne devient rien ? Quant à l’initié, il s’inscrit dans ce lieu de la transmutation de l’âme comme dans un athanor afin d’en vivre les différentes étapes. L’initiation est alors résumée dans cet aphorisme : « Il faut qu’il croisse et que je diminue ». C’est ce processus que Jésus va suivre avec sa  conscience d’initié et il sera accompagné et guidé à chaque étape.

 

AU CŒUR DE LA NUIT

Le point culminant de l’initiation arrive. Il est d’une extrême simplicité : rester allongé toute la nuit dans le sarcophage ! Cela pourrait manquer d’attrait mais ce serait oublier leurs grandes connaissances en astrologie qui ont permis aux sages d’identifier une nuit aux configurations exceptionnelles. L’être humain étant un être d’énergies évoluant dans un monde d’énergies. Jésus a été reconnu comme la personne choisie pour que l’alchimie de l’initiation s’accomplisse d’elle-même, au cœur de la nuit et du cosmos représenté par la pyramide. Le corps de Pharaon et l’esprit de Jésus vont ainsi voyager toute la nuit dans le monde de l’Au-delà.

 

Le moment om le couvercle se referme est particulièrement solennel. Jésus se retrouve seul dans le silence absolu d’un gigantesque vaisseau de pierre. Il peut maintenant s’abandonner totalement au ressenti car aucun de ses cinq sens ne lui est utile. C’est pourquoi, dans osn récit, Jésus précise : Essayez d’imaginer une force, une émotion, une paix… et dans tout notre corps des énergies qui circulent. Elles passent si puissamment que vous les visualisez sans peine et, progressivement, vous n’êtes plus qu’énergie… En vérité, vous êtes seuls avec vous-mêmes, seuls comme je l’étais dans ce sarcophage.

 

VIVANT DE SON AME

Ce moment privilégié, Jésus le vit pleinement car, peu à peu, il devient ce qu’il ressent : mélange de force, de paix, peut-être même de crainte. Et le taux vibratoire qui s’élève le rend conscient de la vie qui coule en lui ! C’est la vie créatrice son âme qui le porte dans la continuité de sa mission. Puis tout bascule et il finit par oublier le corps, la mission… Je n’étais qu’énergie et ressentais des impulsions me traverser. Dans la première salle, il s’était senti « vide » jusqu’à en oublier son corps. Là, il oublie tout pour être vivant de son âme. Jésus fait donc l’expérience de la mort initiatique qui n ‘est que transmutation de la vie. Son corps, devenu sacré, n’est plus une limite et chacune des cellules qui le composent est une ouverture sur un univers de vibrations dans lequel son esprit s’aventure. Le voyage commence et Jésus nous en révèle la destination : Ce phénomène vibratoire m’élevait à la rencontre d’autres énergies lumineuses, dorées, fortifiant la mienne et la soulevant davantage par vagues pour me présenter à d’autres lumières et d’autres plans de conscience. J’intégrais la vérité de chacun d’eux et, en même temps, la puissance et la majesté du Créateur semblaient prendre positon en moi. Peu à peu, je devenais Cela. Alors, j’ai compris ma place dans cette éternité et comment en manifester la puissance. J’étais en train de naître, de naître à mes racines, élevé, comme attiré dans mes profondeurs pour regarder, dans ce face à face, l’Origine qui contient la vision du futur.

 

A SUIVRE…….. Je viens de vous donner de larges extraits de cette cérémonie initiatique dont je vous propose de découvrir la suite en écoutant le CD complet de ce récit. Vous y découvrirez d’autres révélations sur la fonction de la pyramide et comment la tradition égyptienne s’inscrit dans les douze notes de la grande tradition primordiale. Jean-Claude Genel.

issu de : articles-presse Planète Gaïa n°14 

-  Par J.Claude Genel, Spécialiste de la démarche mystique, des états de conscience élargis et de la quête de sens. Jean-Claude Genel s’inscrit dans la lignée de ceux qui ont su trouver, au-delà des traditions et des dogmes, l’enseignement direct du guide intérieur. Il anime depuis 1985 des activités d’éveil aux valeurs de l’âme.  Contact : www.gproductions.fr

Le centre initiatique d’Erks

Le centre initiatique d’Erks dans LEMURIENS de TELOS telechargement-6« Erks est un centre d’éducation et de formation, de transformation et d’illumination. Il représente notre propre monde intérieur, nous renvoyant dans ses miroirs l’image de ce que nous sommes en réalité lorsque nous recevons son appel. 

Si nous souhaitons y accéder, nous devons auparavant nous autoriser à atteindre l’Erks céleste ou dimensionnelle de notre propre monde intérieur, nous immerger en elle. 

Lorsque l’on invoque Erks avec sincérité et respect, intérieurement et nommément, on fait appel aux énergies interplanétaires provenant de notre constellation et d’ailleurs en attirant les courants de forces spirituelles universelles qui circulent à travers elle. 

Voilà comment on se relie à la partie la plus sacrée de soi-même, à la lumière qui réside en soi. C’est de là que naît la paix tant désirée et qui permet de disposer du pouvoir octroyé par le Créateur donnant la capacité de construire à l’aide de sa propre imagination la cité telle qu’on la conçoit. 

Tout dépend de notre faculté à nous remettre en question, à nous intérioriser et de notre perméabilité à la transformation. 

Tout dépend de ce que nous nous autorisons à rêver. 

Tout dépend de la portée de notre vision, de la sensibilité de notre cœur. 

À partir du futur le plus parfait que nous puissions concevoir pour le bien commun du plus grand nombre et de la cognition de la force de volonté spirituelle qui se développe au centre de notre cœur, nous devons donner vie à ce que nous avons imaginé en le recréant et en le matérialisant. 

De toutes ces choses découlent notre destin et celui de toute l’humanité. 

Souvenez-vous que le centre initiatique de Erks se caractérise par ces énergies qu’il met à la disposition de l’auto-appelé et auxquelles l’individu devra s’adapter en fonction de sa préparation et de son évolution. Chacun doit voir et construire sa propre cité intérieure. 

Erks est avant tout un archétype ancestral légué par les Grands Maîtres qui, en le réveillant, initient l’auto-appelé à son avenir et le laissent face à sa transformation. 

Tel est le futur fixé par la Hiérarchie pour les Grands Maîtres d’Erks par directives des Grands Maîtres de Shambhala afin de pouvoir collaborer au plan d’évolution planétaire en constante mutation et qui s’actualise en fonction des nécessités et des demandes du Grand Conseil. Les courants d’idées qui participent de cette transformation sont retransmis par la Hiérarchie aux royaumes de la nature. 

Erks est une manifestation physique, céleste, matérielle et dimensionnelle. C’est un centre de distribution des énergies planétaires et extraplanétaires ayant l’habileté de se matérialiser sous la forme imaginée par chacun, la cité qu’il est impératif de se représenter faute de quoi elle ne peut être vue. 

Erks est la cité que l’on doit rêver et le rêve qui devient réalité. Elle est beaucoup plus qu’une vision, le fait devenu action, c’est un centre d’initiation consciente des grands mystères de l’occultisme. Elle est l’une des innombrables cités du royaume souterrain d’Aghartha, un centre de lumière, de pouvoir et de force spirituelle planétaire et extra-planétaire. Tu la trouveras d’abord intérieurement avant de rencontrer extérieurement ce centre de sagesse et de connaissance ancestrale. 

Erks est le futur le plus magnifique que tu puisses rêver, ta ville d’or, ton El Dorado. C’est l’éveil de la conscience répondant aux consignes de Shambhala, au Logos planétaire, au Maître du Monde. 

En se reliant à Erks, on se connecte à la fontaine d’infinie bonté, à la cité d’éternelle lumière blanche, à Shambhala la capitale du monde souterrain ou Aghartha d’où la volonté de Dieu est connue. Grâce aux courants de vie impartis par Shambhala, nous sommes en mesure de percevoir cette réalité, notre réalité, le centre initiatique de Erks. 

C’est au travers de Shambhala, que notre Logos planétaire, conjointement avec les Grands Maîtres de Shambhala, reçoit directement du Logos solaire les rayons des énergies cosmiques contenant les instructions pour notre plan d’évolution planétaire, le Plan du Créateur pour toute la Création. » 

Transmis par E s h a e L (Marcelo Martorelli) 
Extrait de « L’Appel planétaire des Maîtres de la Terre Creuse »

l’homme et le magnétisme

 

Il existe une grande loi cosmique qui dit :

Tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, 
et, tout ce qui est en bas est comme ce qui est en haut.

l’homme et le magnétisme dans ALCHIMIE DE L'ESPRIT HUMAIN images-1Si donc on trouve en bas le plus et le moins, c’est donc qu’ils existent en haut, donc en Dieu lui-même. On peut donc dire que Dieu est polarisé, qu’il a, en termes électriques, une énergie positive et une énergie négative.

Si donc Dieu est constitué de ces deux forces, puisque Dieu a fait l’homme à sa ressemblance, l’homme se trouve donc aussi polarisé. Ces deux polarités sont en parfait équilibre lorsqu’elles sont Dieu, alors qu’elles ne le sont plus lorsqu’elles sont en l’homme.
(En passant, comme ça, c’est ce que nous proposent toutes nos incarnations passées et futures, établir l’équilibre.)

Il y a aussi une seconde loi qui dit :

La pensée est une énergie et l’énergie suit la pensée.

C’est grâce à cette loi qu’il existe, entre autres, des magnétiseurs, des guérisseurs. 
Il n’y a donc pas de secret.

Je ne veux pas entrer dans les détails historiques du magnétisme, chacun pourra trouver ces informations sur les sites appropriés. À chaque époque de la vie sur terre l’homme a essayé de comprendre les énergies et se débrouiller avec ce qu’il a compris et cru. C’est ce que l’on appelle le magnétisme animal. Pour information,  j’ai commencé en étudiant les ouvrages d’Hector Durville . Les deux images montrant les polarités sont extraites de ces ouvrages.

Ces énergies, que nous avons tous en nous, peuvent être transmises d’homme à homme par le simple fait de la deuxième loi que je viens de citer. Si j’ai des pensées de compassion vis-à-vis d’un proche qui se trouve momentanément en déficience énergétique, je peux donc, par le simple fait des vases communicants en quelque sorte, lui donner l’excédent que je possède pour lui venir en aide. Mais, par le même phénomène, je peux, si je suis mal intentionné, lui envoyer des pensées négatives. Eh ! Oui, cela marche dans les deux sens !

Il ne faut pas croire que c’est de l’utopie. Il fut un temps où il fallait faire très attention lorsque nous étions dehors, les énergies négatives volaient dans tous les sens. Le mauvais sort était courant à l’époque que j’évoque qui n’est pas si loin que ça d’ailleurs, à des siècles où il y avait de fortes croyances, des idolâtries, le culte des faux Dieu, parce que les personnes de ce temps-là travaillaient plus avec les énergies basses que celles un peu plus positives. 
Leurs formes pensées ne leur permettaient pas de faire autrement.
À notre époque, plus personne n’y croit et cela ne marcherait plus, le matérialisme a fait son travail, « Je ne crois que ce que je vois ».

Psychologie cosmique : alchimie des énergies de l’homme  

RACES GALACTIQUES (vague Pléiadienne7)

 

 Dracos (Lizzies, Reptiliens) – vague Pléiadienne (7)

  RACES GALACTIQUES (vague Pléiadienne7) dans PLEIADIENS (TERRE) et-63Origine : Alpha Draconis, entre la Grande Ourse (Umi) et la Petite Ourse (Uma). 

Draconiens, Reptiliens, Lizzies: Plusieurs noms pour désigner les mêmes êtres ! Ils ont un vaste empire qui s’étend sur une large portion de la galaxie. Ils essaient d’occuper tous les systèmes stellaires des bords extérieurs de la galaxie. 

La Terre a été envahie il y a plusieurs milliers d’années par une armée Draconienne qui est arrivée dans un gigantesque vaisseau qui est maintenant appelé la Lune de la Terre (plusieurs personnes ont déjà affirmé que la Lune était en fait un vaisseau refuge cristallin impliqué dans la rébellion et la chute Luciférienne originelle). Un autre de ces vaisseaux est en chemin, destiné à arriver avant la fin du 20ème siècle, paraît-il (?). 

Après avoir été expulsé de la Terre par l’Empire Lyrien, ceux de l’empire Draconien sont allés sous Terre. Là, ils sont restés en stase jusqu’à ce qu’ils soient réactivés par l’arrivée de vaisseaux. Ces reptiliens ont aussi des bases sur Vénus et sur certaines des lunes des planètes extérieures. Parce que les Draconiens sont mâles uniquement, ils créent des femelles dans le seul but de la reproduction de la population. Malgré ceci, le clonage est leur première méthode de reproduction. La Fédération des Planètes de cette galaxie est composée de 120 civilisations membres. Un jour la Terre se verra proposer de s’y joindre, seulement si elle arrive à repousser la force d’invasion Reptilienne. Autrement, la Terre pourrait devenir une cible négative de la Fédération jusqu’à ce que les Reptiliens en soient partis.

 

Les Gris de Rigel (constellation d’Orion), par exemple, ont été envahis par les Reptiliens Draconiens et font maintenant partie de leur empire. Les espèces Grises d’Orion ont manifestement presque toutes succombé au contrôle des reptiliens d’Alpha Draconis. 

Les Draconiens utilisent les Gris comme des mercenaires contrôlés par l’esprit, et le monde des « Nordiques » de Rigel a été attaqué lui aussi par l’alliance Gris-Draconiens. Beaucoup des Nordiques qui se sont échappés sont partis pour Procyon, les lunes Joviennes du système Solaire et Sirius A, qui a été en guerre avec les six systèmes stellaires contrôlés par les Draconiens d’Orion, appelés les « Six Profanes » depuis ce temps. Les mondes coloniaux d’humains de la Lyre ont été également attaqués par les Gris et les Dracos, avec pour conséquence trois mondes dévastés. Toutefois, beaucoup d’humains se sont échappés et ont finalement colonisé des systèmes extérieurs de la Lyre comme Véga, les Pléïades, les Hyades et les étoiles de Tishtae et Zenatae de la constellation d’Andromède – pas la galaxie Andromède du même nom, mais la constellation d’Andromède qui est dans notre galaxie. 

Cependant, il n’a pas été précisé si les attaques Draconiennes sur la Lyre se sont produites avant ou après la prise de contrôle des Draconiens/Gris sur les systèmes d’Orion. Finalement, l’alliance entre Draco et Gris à des époques plus récentes a conquis la civilisation de Procyon, dont les ancêtres avaient déjà été éconduits du système de Rigel. De la même façon que cela se passe sur Terre, ceux de Procyons ont été appâtés par un « traité » d’échange technologique et culturel qui était en fait utilisé par les Dracos et les Gris comme un « Cheval de Troie » pour faciliter l’infiltration et la conquête finale du monde mère des habitants de Procyon. 

La flotte rebelle de Procyon qui a échappé à l’attaque a rejoint les Andromédiens, quelques Pléïadiens progressistes (les Pléïades, amas ouvert, sont constituées de plus de 200 étoiles qui tournent toutes autour de l’étoile centrale de l’amas, Alcyone ; notre propre Soleil étant l’une d’entre elles; il y a donc plusieurs susnommées cultures Pléiadiennes spatiales), et quelques forces non-interventionnistes de Tau Ceti et Epsilon Eridani.  Ces faits très complexes ont été rapportés par plus d’un contacté, et cela semble coïncider avec des récits similaires, et suggère la réalité d’une tapisserie émergente de l’histoire cosmique dans ce secteur de la Galaxie. De toute manière, les habitants de Procyon, avec l’aide de leurs alliés dans quelques unes des fédérations non-interventionnistes, ont regagné leurs mondes et mis un terme à la domination draconienne/Rigelienne. Ils se sont joints avec les flottes de ces Fédérations dans un effort de création de blocus du système Solaire de manière à empêcher le vaisseau Draconien d’atteindre la Terre et de rejoindre leur contrepartie souterraine dans le but de renforcer l’infiltration et l’invasion finale de la surface de la planète Terre par le sous-sol. 

Ce blocus aurait, paraît-il, été brisé par les Dracos à plusieurs occasions. Cependant, les forces de la Fédération et les forces des « Solariens » natifs basés sur les autres planètes et satellites du système Solaire, se sont battues vaillamment et il y a eu de grosses pertes dans chaque camp. Ajouté à ceci, une planète de Sirius B est tombée sous le contrôle de l’alliance Draco-Orion, et ceci parmi bien d’autres choses, a provoqué une guerre civile intense à Sirius vers la fin de notre 20ème siècle. Trois vaisseaux transporteurs en provenance d’Alpha Draconis, Rigel d’Orion et Sirius B – seraient entrés dans le système Solaire, cachés par la queue de la comète Hale-Bopp. 

Il y a des rapports au sujet d’observations de flottes massives d’Alpha Draco/Rigel d’Orion/Sirius B en route pour la planète Terre, en dépit des conflits civils Siriens. Certains de ces vaisseaux ont paraît-il jusqu’à 900km de long. (L’idée originelle pour une série TV vient d’une personne qui a fait des recherches sur les bases souterraines de Dulce au Nouveau Mexique, base qui est contrôlées par les Draconiens/Gris. On peut voir d’où viennent les idées développées dans cette série TV !) 

Certains Gris veulent devenir indépendants des Reptiliens Draconiens, et recréer leur ancienne civilisation avant qu’il ne soit trop tard. Mais le dilemme est que s’ils essaient, ils seront détruits par leurs maîtres Draconiens. D’un autre côté, s’ils continuent à suivre les ordres de leurs maîtres, ils seront la cible de la Fédération des Planètes. 

La Lune orbitant autour de la terre était leur premier vaisseau. Il est arrivé il y a des éons pour contrôler la planète. Après avoir créé la civilisation Lémurienne, ils ont été expulsés de la Terre par les Atlantes et les descendants de l’Empire de la Lyre avec l’aide des Pléiadiens. Maintenant, les Draconiens réclament la Terre et l’utilisent comme base militaire pour pénétrer dans le reste de la galaxie. Voilà pourquoi beaucoup de races sont intéressées par la Terre. Si la planète tombe, le reste de la galaxie est en danger. (D’où la complexité de la présence extraterrestre à l’heure actuelle)

Nos dirigeants sont parfaitement au courant de l’invasion en cours, et ils préparent graduellement la population mondiale par le moyen de la télévision et des films. Dans certains pays, certains dirigeants sont des « humains » avec une personnalité et une âme Draconienne. 

Ils disent que les Nations Unies seront le forum du gouvernement planétaire central. Les dirigeants des Etats-Unis étaient en ligue avec les alliés Dracos sans le savoir. Certains dirigeants de la planète ont préparé des plans de fuite vers Mars où un équipement a déjà été activé, de même que sur d’autres planètes et lunes de notre système Solaire. Mars dispose d’un ancien équipement gigantesque construit par les Siriens.(La sonde envoyée sur Mars est un leurre médiatique pour détourner l’attention des populations de l’activité réelle sur la planète Mars) Les Dracos et les Gris en général manquent de tout sens d’intégrité spirituelle, et sont plutôt contrôlés par leurs instincts prédateurs. Tout effort pour négocier avec eux est vain, c’est comme essayer de négocier avec une tumeur cancéreuse. Les Dracos et les Gris ont historiquement et sans aucune exception violé chacun des « traités » qu’ils ont signé avec les races humanoïdes, et en fait, ils ont utilisé en permanence ces traités comme des armes d’infiltration et de conquête. 

La fenêtre d’opportunité (le temps nous séparant de l’accès à un état de puissance interplanétaire et interstellaire) s’amenuise. Les Draconiens essaient de garder cette fenêtre ouverte le plus longtemps possible en supprimant les technologies alternatives avancées, ce qui conduirait la Terre à coloniser d’autres mondes pour trouver une solution à ses problèmes de population, de pollution, de nourriture et d’autres problèmes d’environnement. Puisque les Terriens ont un instinct guerrier, les Dracos ne veulent pas que les Terriens développent des capacités de voyage interstellaire et deviennent ainsi une menace à leur stratégie de conquête. 

Reptiliens: Apparence de lézard ou reptile, de grande taille. Odeur forte. Certains auraient la capacité de se transformer en humain, changeant comme des caméléons. 

Hommes-Phalènes : Les grands hommes-phalènes (Mothman) de la constellation du Draco sont une race qui visite la Terre. Ils ont une taille de 2,40 m, d’aspect sombre. Ils sont nocturnes. Leurs yeux sont rouges et brillent dans le noir ; ils ont des ailes pour voler. Ils sont liés aux légendes du passé sur les Gargouilles et les Valkyries. Ils n’ont pas beaucoup d’influence sur Terre à notre époque, autre que créer la panique et d’être cause de curiosité. Ils sont le plus souvent cachés sous terre et ne désirent pas attirer l’attention.

 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans la vie humaine. 

L’être humain perpétue sa vie

L'être humain perpétue sa vie dans ALCHIMIE DE L'ESPRIT HUMAIN images-dQue doit faire un être humain s’il veut perpétuer sa vie ?

S’il ne veut pas mourir, il faut que l’homme construise en lui, déclenche en lui l’existence. Il y a une énorme différence entre vivre et exister. Ce n’est pas pour rien s’il existe les deux termes : vivre et exister. Si je vis, je suis comme n’importe quel élément, j’use tout simplement mes jours et je fais ce que la société, le temps, la mode me disent de faire. Je mange, j’aime, je lutte, je travaille, je fais l’amour comme tout le monde et finalement comme tout le monde on me mettra une pierre tombale sur le ventre. Quand un individu vit, il suit tout simplement le courant.

Mais le courant ce n’est pas la vie, le courant social, le courant de la civilisation, de la mode, de la religion et même de la spiritualité, des guides, ce n’est pas la vie, c’est un courant, c’est une structure. Si je vis cette vie, ce courant, je ne fais qu’effectuer que ce que le courant m’apporte, je ne fais que ce que le courant me donne à faire, comme à tout le monde. Alors, parce que l’on vit à l’ère du poisson, tout le monde sera dévotionnel, à l’ère du verseau, tout le monde sera alchimiste et altruiste.

Ceci, c’est faire partie du courant et ce n’est pas la bonne façon de vivre. Un singe sait vivre comme cela. Regardez un singe, il vous observe, il voit que vous vous passez un peigne dans les cheveux, alors il le fait en y ajoutant des grimaces. La grimace sera sa façon d’y ajouter de l’humour. Il n’est pas besoin d’être un humain pour être spirituel, un singe sait l’être. Comprenez bien cette chose pour comprendre en vous l’existence et que vous ne soyez pas en train de singer ce qui vous est montré. Lorsque c’est un messie qui vient et qui vous donne quelque chose, pour que vous ne soyez pas en train de singer le messie. Il m’a dit de prier, alors je prie. Le messie prie comme cela, alors je prie comme cela.

Ne soyez pas des singes. Soyez des hommes. Que fait l’homme ?
L’homme regarde le messie, c’est certain. Je ne dis pas que vous ne devez pas suivre l’exemple des plus grands, je dis simplement faites-le par votre existence et non pas parce que le courant vous y pousse. Parce que même si vous faites la chose, à partir du moment où vous la faites parce que le courant vous y pousse, elle ne vous apportera rien et elle entretiendra votre peur.

Celui qui va véritablement vous affranchir de la vie pour vous lancer dans l’existence, va d’abord faire cesser vos peurs. Lorsque votre peur sera dissoute, vous verrez votre propre liberté s’ouvrir, et c’est grâce à cette liberté que vous allez découvrir l’existence. Il n’y a pas d’existence sans liberté. La vie, c’est la prison. L’existence, c’est la liberté.

La vie, c’est le courant, le courant qui conditionne et qui emporte la fourmilière à l’endroit où il faut, parce que les fourmis sont aveugles, sourdes. Les fourmis ne veulent pas véritablement travailler, alors le courant est là qui les force. C’est la guerre d’usure, c’est la spiritualité par la guerre d’usure. Un beau jour à force d’être prise dans le courant, la personne finit par devenir toute polie, toute brillante et elle se dit : Je dois commencer à devenir parfaite. Alors elle commence à s’intéresser à la spiritualité pour tailler sur cette face polie les angles qui permettront de récupérer l’entier des vibrations de l’archétype, les 7 rayons, nécessitant la construction de 7 faces.

Vous pouvez choisir la façon lente qui est la guerre d’usure, mais vous serez aplatis dans le fond du torrent, contre ses écueils. Vous pouvez vivre de la sorte, c’est certain. Vous pouvez aussi vous lever du courant et participer davantage à son mouvement, mais au lieu de vivre ce courant depuis le fond, vous allez le vivre en surface où vous pourrez respirer, alors que dans le fond vous n’absorberez que de l’eau. De quelle eau je parle ? Je parle de l’astral. La plupart des hommes sont des poissons, ils vivent dans cette eau, et au lieu d’avoir des poumons ils ont des branchies.

L’astral est un plan de création, c’est un plan qui maintient toute la vie sur la planète. Mais en même temps, énormément de déformations passent dans cette eau astrale. L’astral n’est pas un piège posé au-dessus des hommes pour les maintenir dans les ténèbres, c’est un lieu de création. On ne peut pas créer quelque chose qui débouche sur le plan physique sans passer par l’astral. C’est la porte de la vie manifestée, car l’astral condense énormément l’énergie solaire.

Il n’y a pas plus grand condensateur de l’énergie solaire que le plan astral. C’est un fait, et j’en veux pour preuve les hommes dont la vie n’est ni orientée vers l’intellect, ni vers la morale, ni vers la spiritualité, ces hommes ont une puissante vitalité, parce qu’ils sont, de la tête aux pieds, l’astral dans sa plus grande envergure, l’astral les traverse complètement. Alors, bien sûr, ce sont des êtres de passion, mais en même temps ce sont des êtres de grande vitalité, voir même de puissance.

Psychologie cosmique : alchimie des énergies de l’homme

Méditation de la Flamme d’Amour (voyage au Temple)

 

Méditation de la Flamme d’Amour (voyage au Temple) dans LEMURIENS de TELOS venitienVoyage au Temple d’amour de la flamme cristalline rose….

Il s’agit de l’un des temples éthériques du rayon d’amour, entretenu par la dévotion es archanges du troisième rayon, Chamuel et Charity. Il se situe au-dessus du Saint Louis, au Missouri, dans le sud de l’Amérique du Nord. Une arche d’amour devin forme une passerelle entre ce sanctuaire et celui des Elohim du troisième rayon, Heros et Amora, dans le royaume éthérique près du Lac Winnipeg, au Canada.

 La flamme d’amour de ce sanctuaire favorise la générosité de cœur, le don, le pardon et la miséricorde. L’immense énergie d’amour évacue simplement otut le reste et aide les gens qui visitent ce temple à préserver les qualités de l’amour pour eux-mêmes et pour le monde. L’auteur et la flamme dans le sanctuaire sont dédiés au courant de vie du cœur du Créateur, au cœur du Christ, qui s’écoule ensuite dans le cœur de l’home. Maintenant bien-aimés, venez avec moi à ce temple d’amour du Missouri. Nous serons accompagnés de l’énergie de l’Esprit saint disponible par l’entremise du maître Paul le Vénitien.

 

MEDITATION

Tout d’abord, fermez les yeux et respirez profondément pendant quelques minutes. Puis, fixez l’intention d e nous accompagnez dans le véhicule éthérique que l’on vous présente. Ce voyage, vous le ferez dans votre vaisseau de lumière, votre merkaba. Vous n’en aurez peut-être pas de souvenirs conscients, mais les bienfaits seront les mêmes. Maintenant, faites appel à votre imagination pour produire une impression vivace de ce que nous vous présentons. Ainsi, le voyage demeurera gravé non seulement dans votre âme, mais également dans votre mémoire cellulaire. Au besoin, vous pourrez accéder aux énergies que vous assimilerez au cours de cette expérience, mais pas forcément aux souvenirs détaillés qui s’y rattachent.

 Sachez également que plus vous mettrez d’efforts à ce genre de voyage, plus vous aiderez à réduire le voile d’illusion qui vous empêche de vous rappeler de vos souvenirs et de votre perception des vibrations supérieures. Priez votre Soi supérieur de vous faciliter le parcours et ouvrez votre cœur pour que cela se produise sur les plans intérieurs au plus haut niveau possible.

 Nous voyageons présentement dans l’espace depuis notre demeure sous le mont Shasta vers le magnifique Temple d’amour de flamme de cristal rose. Presque immédiatement vous sentez le parfum des pétales d’amour qui se répand autour de vous. Inspirez, profondément, c’est une odeur magnifique. Détendez-vous et consentez à vivre pleinement l’expérience. Laissez votre respiration s’approfondir pour absorber tout ce que vous pouvez, afin d’inscrire en vous la plus grande empreinte spirituelle possible.

 Nous voilà arrivés. Vous observez un vaste dôme de cristal rose, à plusieurs niveaux. Vous n’avez jamais rien vu de pareil en votre monde. Il n’existe pas de mots pour décrie cette structure ravissante et élégante, façonnée par la créativité aimante des archanges Chamuel et Charity. Des faisceaux d’énergie d’amour pur émanent du point central du dôme et irradient l’amour du Créateur à des centaines de kilomètre dans l’atmosphère, dans toutes les directions. C’est un spectacle à couper le souffle !

 Vous marchez tout doucement sur le tapis velouté d’un rose cristallin qui s’étale sous vos pieds jusqu’au portail du temple. Etant donné que nus sommes accompagnés du Maha Chohan lui-même, vous aurez accès au temple sans difficulté. vous savez, les fréquences, archangéliques sont si élevées que nulle âme n’est admise en ces lieux, à moins d’être capable de maintenir en tout temps une fréquence d’amour de la quatrième dimension, au minimum, et d’être accompagné de l’un des maîtres de sagesse. Nous sommes accueillis à l’entrée par plusieurs anges du rayon d’amour. Ils mesurent environ 10 mètres de haut et se prosternent devant la sublime lumière du Maha Chohan. Ils s’inclinent également devant ma lumière ainsi que devant la vôtre. Vous êtes escorté par l’un de ces gardiens du temple. Le sanctuaire est trois fois plus grand que le Vatican à Rome. Il comporte plusieurs sections e diverses énergies dimensionnelles, consacrées aux nombreuses activités du temple.

 On vous conduit actuellement dans une zone qui correspond à votre degré d’évolution. Vous franchissez un long corridor où se trouvent de milliers d’anges de la flamme d’amour de toutes les dimensions. Ces êtres angéliques vont des plus petits chérubins aux immenses séraphins. En vérité, les douze chœurs du royaume angélique de toutes les dimensions ont représentés ici. En marchant dans le corridor, vous apercevez un grand nombre de fontaines et de cascades de pure énergie d’amour qui coulent en divers endroits. Les énergies qui émanent de ces sources font entendre leurs chants d’amour et de gratitude montant vers le cœur du Créateur, de la mère et des royaumes évoluant sur cette planète, dans toutes les dimensions. Cela inclut aussi l’humanité.

 Si vous y consentez, ces mélodies d’amour peuvent dissoudre une grande quantité de la « souillure » que votre cœur a accumulée et portée depuis si longtemps. Ecoutez et laissez votre cœur fusionner avec ces énergies des chants d’amour émanant des eaux des fleuves éternels de l’amour. Des cygnes d’amour immaculés, beaucoup plus grands que ceux de la surface diffusent vers vous leur lumière qui guérit ; prenez le temps de contempler, de ressentir et d’observer les merveilles de l’amour de Dieu qui attendent d’être accordées à ceux qui aiment la vie et qui obéissent aux lois éternelles de l’amour. Personne ne vous contraint à quoi que ce soit. N’oubliez pas que vous êtes dans une zone intemporelle. Ecoutez aussi les chants d’amour d’une grande diversité de fleurs du troisième rayon, de plantes et de fruits qui jalonnent ce sentier. Laissez les parfums et les mélodies opérer leur guérison en vous. Les cygnes veulent également connecter avec votre cœur pour adoucir le reste de votre voyage de retour menant à votre présence Je Suis. Franchir ce corridor qui illustre les énergies de l’amour magique et pur fait partie de votre expérience ici. Si vous avez une question, votre guide angélique est disposé à vous répondre.

 Vous apercevez maintenant une entrée sur la droite. Vos guides vous invitent à les suivre dans la Salle de la flamme éternelle d’amour cosmique. Il s’agit d’une autre flamme immortelle qui se consume perpétuellement en vue de glorifier le Créateur, le Père de tout. Par principe cosmique, toutes les planètes qui reçoivent l’amour et les énergies du Créateur doivent Lui en rendre une portion chaque jour, portion produite par les feux du cœur de leurs habitants. Sur la Terre, du fait que l’humanité de la surface ait  négligé de se plier à cette loi pendant plusieurs éons tout en se séparant et en guerroyant, nous à Telos, ainsi que les êtres des cités souterraines, l’avons fourni en votre nom. Nous allons continuer à le faire jusqu’au jour où chacun de vous aura atteint une maturité spirituelle suffisante pour être capable de rendre ce degré de grâce et de gratitude au Créateur.

 Du fait que leur service soit destiné à la vie, ceux qui sont dédiés ua Temple rose cristallin alimentent aussi la flamme éternelle d’amour par les feux en leur cœur. Quand nous parlons d’une flamme innée, nous voulons dire que le seul élément qui alimente le feu d’amour qui s’y consume, c’est le feu d’amour du cœur de ceux qui oeuvrent en ce temple. En vérité, l’ensemble des actions combinées avec les autres temples d’amour qui détiennent la même énergie crée un réseau d’amour qui nourrit les civilisations de la Terre et des divers royaumes qui l’habitent. Cette flamme si douce et si puissante à la fois s’élève à une hauteur de plus de trente mètres et fait trois mètre de diamètre. La source de sa force est sa douceur. Elle est félicité, joie et enjouement. Elle contient tout ce que le Créateur est en mesure d’accorder à sa Création et aux nombreux enfants de son cœur. Elle est infinie.

 Prenez le temps maintenant de l’inspirer encore plus intensément. Connectez-vous profondément à cette flamme et laissez-là emplir votre cœur jusqu’au bord ; coulez-vous dans les bras de l’amour. Quelle merveille !

 Lorsque vous sentez que votre cœur s’est rempli à pleine capacité, vous pouvez alors revenir tranquillement à vote merkaba de cristal qui vous attend à l’extérieur pour vous ramener dans votre corps physique. Plein de reconnaissance, remerciez Paul le Vénitien par la grâce qu’il vous a accordée aujourd’hui. Quand vous vous sentez prêt, ouvrez les yeux et revenez à votre corps.

 Sur ces paroles, nous concluons notre méditation. Je vous incite à revenir ici en conscience chaque fois que vous sentez le besoin d ‘intensifier les feux d’amour de votre cœur. A Telos, nous vous aimons profondément. Notre amour vous accompagnera à chaque étape jusqu’à la fin de votre parcours.

 

Extrait de TELOS III – Message de Adam, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – page 168

12345

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...