CES ENFANTS SI DIFFERENTS

 

Le seul et véritable traitement pour ces enfants est simple : trouver pour chacun d’eux un copain Indigo. Il serait urgent et nécessaire que les écoles, les crèches, les Assistantes maternelles, tous les travailleurs concernés par le jeune enfant, créent des banques de données permettant de connaître les familles dans lesquelles se trouve un Enfant Indigo. Cela peut se faire par l’intermédiaire d’une association locale, d’un parent, d’un enseignant ou d’un psychologue qui permettront, grâce à la création d’un « agenda de proximité » répertoriant les adresses, de mettre en relation les parents concernés.

 1

Chaque fois que cela sera fait, l’Enfant Indigo sera sauvé. Mais bientôt, il y aura tellement d’Enfants Indigo dans les écoles maternelles ou primaires, que les éducateurs et les enseignants observeront des scènes bien surprenantes pour eux. Ils trouveront 3 ou 4 Enfants Indigo qui, plutôt que de jouer à la guerre, seront là, rassemblés pour méditer, faire des voyages interdimensionnels, ou communiquer télépathiquement avec des êtres d’autres dimensions, invisibles aux yeux de chair. 

Nous le redisons : si donc ces Enfants Indigo peuvent se reconnaître en tant que participants d’une même histoire et cheminant sur le même chemin, l’avenir est grand ouvert devant eux, et ils pourront entièrement se consacrer à ce pourquoi ils sont venus sur Terre. Le seul travail des parents pour ce faire est d’ouvrir ce chemin de rencontre devant leurs enfants Il n’est guère raisonnable, ni réaliste, de compter que l’administration puisse faire face à ce phénomène de société inédit dans les temps à venir. Les moyens d’information les plus rapides, tels ceux d’Internet, sont les seuls qui soient actuellement appropriés. Car les parents d’Enfant Indigo ont besoin d’indications les plus rapides, les plus actualisées. Nous ne pouvons nous permettre d’attendre ne serait-ce que 2 années ! 

Imaginez le gâchis effroyable par rapport au nombre d’enfants qui n’auront pu être reconnus.

Il n’est qu’un moyen, nous le redisons une nouvelle fois : trouver pour chaque Enfant Indigo un autre enfant (adolescent ou adulte) qui le soit lui aussi. C’est capital pour eux, mais pour nous également – au plan planétaire. Les petits de 2 ans parleront avec ceux de 10 ans et de 70 ans, tels les maîtres qu’ils sont… 

Ce seront les enfants qui enseigneront les adultes de ce monde, afin qu’ils puissent mettre leurs pas dans les leurs pour emprunter le Chemin du Grand Retour ! Mais demeure une immense question : sommes-nous nous-mêmes prêts à recevoir les enseignements Indigo ? 

Le livre de Sélène et Cyrille Odon (tome 1), dans toute son incomplétude, nous invite à nous y préparer au mieux.

Bonne lecture à vous ! 

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...