L’Ange du Pardon, son message à l’humanité

 Derrière le voile du christianisme extérieur représenté par les 3 églises orthodoxe, catholique et protestante, existe une voie christique cachée, un chemin intérieur d’éveil de la conscience basé sur la connaissance de l’homme et l’alliance avec le monde des Anges.

Les Anges sont les gardiens de la véritable destinée de l’homme, qui est de devenir un homme-Ange, un Christ vivant, un libérateur, un thérapeute pour la terre et l’humanité.

Aujourd’hui, certains hommes sont parvenus à rétablir ce lien de Lumière qui jadis, reliait naturellement les hommes avec leurs Frères aînés, les Anges. Parmi eux, l’Ange du pardon s’est manifesté pour délivrer un message et un enseignement rare et précieux à l’humanité, dont voici un extrait*..

 * Vous trouverez le message et les enseignements de l’Ange du pardon dans leur intégralité dans le livre « L’Ange du pardon, son message à l’humanité« , de Loïc Albisetti, paru aux Editions Essénia. Vous trouverez déjà dans cet article quelques extraits de ce message sacré.

 ange du pardon

La mission de l’Ange du pardon au sein de la terre et de l’humanité

L’Ange du pardon* est semblable à une petite source cachée dans un temple de cristal au centre de la Terre. Ce temple sacré est le cœur même de la Mère du monde dont chaque battement fait jaillir de cette source une eau-lumière, une eau de l’âme invisible, qui pourtant fait vivre, croître et prospérer tout ce qui se trouve à la surface de la terre. Mais la tâche de l’Ange du pardon n’est pas de demeurer une petite source ; non, sa mission est de devenir un grand fleuve ardent, semblable à un courant de Lumière ascendant traversant tous les mondes jusqu’aux étoiles, en passant par l’homme.

Comme l’Ange du pardon lui-même le décrit à travers son message, ce courant lumineux passe d’abord par la terre et les pierres, l’eau et les plantes, l’air et les animaux pour finalement entrer dans l’homme, qui est la porte du feu et des mondes supérieurs. Malheureusement, cela fait bien longtemps que l’être humain ne porte plus les mondes supérieurs, mais plutôt des mondes sombres et malades, et ce, dans une totale inconscience et ignorance de la réalité et de leur emprise.

Cependant, si l’homme rétablit ce lien avec les mondes supérieurs et ouvre les portes de sa vie intérieure à la sainte présence de l’Ange du pardon, celui-ci peut accomplir sa mission : libérer l’âme de la terre, la Mère, et rétablir son lien originel avec le Père. Ainsi, il n’y a plus de séparation ni d’opposition entre le ciel et la terre, l’esprit et la matière, la pensée et le corps, l’invisible et le visible. Semblable au cobra royal qui s’éleva à travers la colonne vertébrale du Bouddha jusqu’à se dresser au-dessus de sa tête, l’Ange du pardon peut alors protéger tous les êtres du mauvais sort et rayonner sa bénédiction dans toutes les directions du monde.

L’Ange du pardon est donc indissociablement lié aux maîtres et aux sages qui constituent la grande Tradition immortelle de la Lumière sur la terre. C’est pourquoi cet Ange insiste tellement sur l’importance de cette tradition dans son message, demandant aux hommes de s’unir à elle pour retrouver leur origine divine et leur véritable chemin de destinée :

« Le Père m’a envoyé dans le monde de la chute (le monde manifesté, matériel) afin qu’à travers la Tradition des Maîtres, je puisse ramener tous Ses enfants vers le royaume de la Lumière.

Le maître Jésus était un avec moi et parlait de ma mission sur Terre lorsqu’il a prononcé la grande parole libératrice : « En allant vers mon Père, j’emmènerai la Terre entière avec moi.» Ainsi, je me manifeste dans votre monde à travers le corps de la Tradition des Maîtres et sachez qu’en dehors de ce corps pur, il est inutile et vain d’invoquer ma présence. » 

Les conséquences insoupçonnées de la présence ou de l’absence de l’Ange du pardon

À travers cette image vivante de l’Ange du pardon comme une petite source, puis un fleuve de Lumière qui s’élève du centre de la terre jusqu’à entrer dans l’homme préparé pour le recevoir, on peut mieux comprendre le sens profond de son message à l’humanité.

On peut également comprendre pourquoi cette vertu en apparence insignifiante est en réalité d’une importance capitale, non seulement dans nos vies d’êtres humains, mais également pour tous les règnes de la terre. En effet, si l’eau-Lumière du pardon et de la bienveillance ne circule plus entre nous, la terre de nos cœurs se dessèche, nos relations s’appauvrissent, se crispent et les conflits arrivent. Puis, par la loi de causes à effets, c’est la terre entière qui se dessèche et devient aride, se couvrant d’un manteau de tristesse et de désespoir, suivant l’expression de Baruch : « Jérusalem, quitte ta robe de tristesse » (Baruch 5:1). « Jérusalem » (littéralement : le « royaume de la paix et de l’unité ») désigne ici l’humanité dans son unité originelle, qui a été brisée par sa chute et la rupture de son lien intérieur avec les mondes supérieurs. C’est ainsi que la terre, notre Mère, s’est progressivement recouverte d’une « robe de tristesse » ; de la connaissance de cette réalité à la fois concrète et spirituelle, vient également l’antique expression des prêtres d’Egypte qui se faisaient appeler les « Fils de la Veuve », évoquant le deuil de la Déesse Mère Isis, divinité de la Terre.

 l-ange-du-pardon

Par un heureux et miraculeux hasard – celui-ci n’existant pas ou alors étant Dieu Lui-même – j’ai découvert un précieux texte du maître essénien Peter Deunov au sujet de la vertu du pardon. Ce texte date déjà de plus d’un siècle et n’a pourtant pas perdu une ride ! En effet, on peut même dire qu’il est plus actuel que jamais. A travers cet enseignement, le maître révèle le lien vivant et subtil qui existe entre la nature de l’eau des relations humaines et l’état de la terre. Il nous montre ainsi l’importance du pardon et les conséquences insoupçonnées de sa présence ou de son absence sur la terre :

« Pardonner est l’une des plus petites vertus. Sur cette si petite vertu repose toute la culture actuelle. La fertilité de la terre aussi repose sur le pardon.

Si les hommes de culture dressaient des statistiques, ils pourraient remarquer l’action d’une grande loi de causes à effets. Ils pourraient remarquer que toutes les années de famine sur la terre sont la conséquence du manque de cette petite vertu. Si elle manque, surviennent alors les grandes catastrophes qui commencent d’abord à l’intérieur de la société comme par exemple, des persécutions entre les différentes églises pour savoir laquelle est la plus juste. J’appelle une église juste celle qui applique la loi du pardon, qui applique l’Amour, celle qui ne voit pas les erreurs chez son frère.

Soyez prêts à pardonner.

Tu vas pardonner à quelqu’un pour Dieu qui vit en lui.

Pourquoi l’homme doit-il pardonner ? Parce que chaque vexation qui vous est infligée, consciemment ou non par autrui, a pour but de vous préserver d’un mal qui doit se produire[1]. »

  1. Extrait du livre de Peter Deunov « le livre des Anges ».

En effet, bien souvent nous nous vexons d’une parole qui nous est dite et qui peut effectivement être parfois maladroite. Alors nous nous braquons, voire même entrons dans la rancune ou la colère. Mais en réagissant de la sorte, nous augmentons le mal et l’énergie destructrice de la guerre et du conflit, qui n’apporte jamais rien de positif, bien au contraire. Par contre, si nous entrons dans l’intelligence et la vision impersonnelles de l’Ange du pardon, notre regard s’élève naturellement au-delà des apparences et de la personne qui nous a contrariés. Nous pouvons alors constater avec étonnement que cette personne n’était qu’un trompe-l’œil, qu’un instrument de forces liées à notre propre karma − personnel, héréditaire ou culturel − ne demandant qu’à être libérées de notre inconscience… 

Pour en savoir plus :

Article complet dans le magazine Essentiel n°33 – avril-mai-juin 2017 par Loïc Albisetti 

L’Ange du Pardon, son message à l’humanité – Loïc Albisetti – Ed. Essénia

1er Message de Christ’al Chaya pour 2016

OLD_TitreCC

Bien-aimés de l’Un, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, soyez pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchizédech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire.

Chères âmes, nous venons tout juste de fermer les portes de l’année 2015 et nous commençons maintenant à ouvrir les portes de l’année 2016. Pour cette année 2016, nous irons ensemble dans les espaces des portails de solarisation, tout d’abord SANTORIN et puis en fin d’année 2016, le YUCATAN, le Mexique, afin de préparer la montée vibratoire de la kundalini terrestre.

MEX_1

Ajouté par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

A Santorin, nous harmoniserons les deux nadis Ida et Pingala de la Terre, afin que cette kundalini puisse s’élever et élever encore une fois les fréquences de la Terre, cette Terre qui est maintenant complète, complète dans le sens « la nouvelle grille planétaire magnétique est en place », est en place, cela signifie qu’il va y avoir un changement de conscience fulgurant et important aussi pour 2016 / 2017.

Alors chères âmes, je n’ai jamais été présent pour vous parler d’événementiel, je ne vais pas non plus vous dire que tel ou tel mois sera plus important qu’un autre, car voyez-vous, ce que j’ai envie de vous dire pour cette année 2016, c’est « ne vous préoccupez pas de la destination, ne vous préoccupez pas de cette ascension, parce que vous êtes engagés à parcourir ce chemin d’éveil, à parcourir ce chemin de conscience, d’intégration, ce chemin de rédemption des multi-univers ». En réalité, vivez chaque instant pleinement, dans la plénitude de la conscience du cœur, car chaque moment sera comme une initiation, chaque moment sera comme un grandissement à la conscience d’amour, à la conscience d’unité, à l’accomplissement de ce que vous êtes. Je vous dirai que parcourir le chemin est plus important que d’arriver à la destination.

Vous ne pouvez savoir aujourd’hui ce que vous ferez dans quelques mois, dans quelques années, car les mouvements planétaires changent brutalement, soudainement et vous allez faire encore de multiples sauts quantiques et changer de vie, changer de quotidien, changer même d’environnement. Alors je vous dirai que pour cette année 2016,

  • je vous souhaite des rêves, des rêves et encore des rêves à n’en plus finir et comme une envie profonde d’en réaliser quelques-uns,
  • je vous souhaite d’aimer,
  • je vous souhaite de retrouver le lien d’amour,
  • et je vous souhaite l’amour éternel. Cet amour éternel, c’est cette conscience de servir le Plan et cette conscience qui grandit en vous, augmente le rayonnement de chacune de vos six milliards de cellules et cet amour éternel qui vous fait faire ce vœu éternel de servir tous les mondes, vous permettra de trouver l’immortalité, le rajeunissement cellulaire, la confiance, la patience, l’endurance, vous ne serez plus jamais fatigués, vous ne serez plus jamais las, vous ne serez plus jamais dépités, vous ne vous poserez plus jamais la question de savoir pourquoi vous êtes incarnés en ces temps qui paraissent si difficiles, dans ces moments parfois de violences, de passions,
  • je vous souhaite pour l’année 2016, des temps de silence pour ressentir la Présence, la Divine Présence Je Suis,
  • je vous souhaite des chants d’amour au cœur du Sacré-Cœur de la cellule,
  • je vous souhaite l’accueil total et le respect total des différences, que vos différences ethniques, spirituelles, religieuses vous permettent de découvrir la beauté de chacun, de chaque Être dans sa vibration et sa note particulière,
  • je vous souhaite de résister à l’indifférence, à l’enlisement, à l’enfermement,
  • je vous souhaite la rédemption, la solarisation de toutes vos parts involutives,
  • je vous souhaite de ne jamais renoncer à ce que vous êtes, à la vie, à l’expansion du vivant, cette vie est comme un voyage, une magnifique aventure et vous devrez vivre cette initiation et trouver le sacré, trouver le joyau au centre du Sacré-Cœur,
  • je vous souhaite surtout d’incarner ce que vous êtes : bonheur, amour, rigueur, finalement, au bout du voyage, peut-être aurez-vous la grâce de réaliser que le bonheur est votre véritable avenir, votre véritable devenir. Me direz-vous, tout le monde veut le bonheur, mais sachez que l’humain de l’ancien monde veut peut-être, mais il fait avec ce qu’il peut,
  • je vous souhaite d’aller au-delà de ce que vous pouvez, c’est-à-dire au-delà de vos certitudes, de vos croyances, du modèle du monde,
  • je vous souhaite de vous retrouver en unité consciente,
  • je vous souhaite de croire aux oasis de paix, de les imaginer, de les rêver encore et encore,
  • je vous souhaite l’abondance en amour, en intelligence d’amour,
  • je vous souhaite de ne plus avoir de tête, que votre tête ne puisse plus s’emparer de tout ce que vous vivez,
  • je vous souhaite d’être dans cette conscience de l’instantanéité, dans cette extension du cœur qui ne calcule pas, qui n’espère pas : qui est tout simplement.

Vous savez, chères âmes, qu’il est important que vous puissiez noter les douze premiers jours de l’année, ce que vous ressentez chaque jour. Prenez un calepin pour cela et notez du 1er au 12 janvier, ce que vous ressentez, comment vous vous sentez face à certains événements. Vous aurez ainsi la note vibratoire de chacun des douze mois de l’année.

Notez également les différentes phases de chaque jour : le matin là où l’énergie monte, le milieu de la journée et la fin de la journée.

Engagez-vous davantage dans cette écoute intérieure de vous-mêmes, permettez-vous de vous incliner plutôt que de vous agenouiller, permettez-vous de prier et de laisser mourir tous les vieux schémas de l’ancien, toutes les discussions futiles. Soyez un Être vertical, soyez comme un 8 debout en lien avec toutes les parts de vous-mêmes, qu’elles soient multidimensionnelles, ascensionnées ou en phase d’ascension et toutes vos extensions qui demandent libération, changement, transmutation et soyez comme le 8 horizontal, ce lien amoureux. Soyez en accord avec votre Déesse intérieure et devenez le roi puissant, généreux, un pilier d’ancrage et d’enracinement pour que le Plan puisse s’accomplir, pour que le Verbe devienne chair, qu’il prenne corps dans l’humanité nouvelle.

Soyez bénies, chères âmes, soyez accompagnées.

OM SHANTI SHALOM

Cliquez ici pour accéder à l’espace d’étude des lettres mensuelles réservé aux abonnés

Les îlots de Lumière par Christ’al Chaya

5DBien-aimés de l’Un, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillis chers lecteurs.

Je suis Christ’al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchizédech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous préparer à ce processus d’ascension, pour nourrir la part christique de votre Etre et la faire grandir dans la Conscience Melchizédech, pour vous aider aussi à réunifier toutes les fractales de votre Etre, fractales qui, rayonnant de plus en plus, permettront également d’unifier le Corps christique de cette humanité.

Il y a quelques mois, je vous ai parlé des étapes majeures de l’ascension qui sont la rédemption, l’unification, la réconciliation et la solarisation. J’aimerais partager aujourd’hui, cet enseignement sur la partie concernant la réconciliation. Dans quelques mois, au mois d’août 2015 précisément, un groupe de personnes sous la direction de mon canal, Shamira, ira vers le Mont Shasta afin d’activer le premier portail de solarisation sur ce vortex majeur de l’humanité terrestre. Le Maître Shinta Naya Horus Kron a prévu l’activation de neuf portails de solarisation, soit trois fois plus que ceux de la rédemption.

Lorsque les douze portails seront activés, ils formeront une structure géométrique autour de la Terre qui permettra également d’installer tous les îlots de lumière sur la planète, à des endroits spécifiques où la kundalini de la Terre envoie ses influx énergétiques.

Vous le savez déjà, l’humanité actuelle devra faire face au feu éther et vivre cette montée de la kundalini terrestre qui purifiera, transmutera, tous les engrammes et toutes les interférences créés dans sa grille magnétique qui ont perturbé la communication harmonieuse entre sa part féminine et sa part masculine.

Le premier portail de solarisation du Mont Shasta est un portail qui vise la réconciliation du féminin sacré et du masculin sacré, réconciliation possible parce que la femme devient le nouveau féminin, réconciliation possible parce que l’homme devient le nouveau masculin. Ce nouveau masculin apprend à s’unifier à son féminin, à être au service de la Déesse, à s’incliner aux pieds de la Déesse. Il ne s’agit pas de s’incliner pour séduire et finalement faire la même chose que les prédateurs qui ont pris de force ce qui ne peut être pris, mais ce qui peut uniquement être reçu. Il ne s’agit pas d’une fausse humilité, il ne s’agit pas non plus d’une prosternation, il s’agit d’une abnégation de soi-même, il s’agit aussi de devenir le protecteur, le rempart, le guerrier de lumière qui accompagne la Déesse, parce que la Déesse a besoin d’être entourée de vibrations qui vont la mettre dans un état de réceptivité, un état de paix, de tranquillité, parce que c’est elle qui peut aller précisément dans la Source pour y puiser toutes les informations de la connaissance, la connaissance de l’humanité nouvelle, de ce qu’elle est, de ce qu’elle doit encore parcourir dans son évolution.

Et le masculin qui est d’abord un protecteur, devient ensuite un époux, un époux qui va donner forme, structure aux semences de la Source. Il va rendre terrestre ce qui est d’Essence éther. L’éther devient la matière, puisque c’est lui qui concrétise le plan d’unité et elle, la femme, la Déesse, est celle qui connaît le plan, elle sait aussi éduquer le masculin, l’éduquer, lui apprendre à recevoir par sa douceur, mais aussi par sa rigueur, sa rectitude. Elle n’est pas qu’intouchable, elle devient une initiatrice pour l’homme qu’elle invite à danser dans le ciel, parce qu’elle sait intrinsèquement que de leur danse sacrée, de leur étreinte céleste, naîtra le cobra or, la kundalini de rédemption, la kundalini des couples parèdres.

Depuis plusieurs années que j’ai introduit cette notion de parèdre, en même temps j’initiais ma propre fille, Shamira, à revivre à travers les mémoires d’Orion, ses propres difficultés, ses propres blessures pour les transmuter et pour renaître dans son Essence sacrée, la préparer à transmettre les alignements nécessaires pour le couple parèdre en devenir. Ses propres initiations lui ont permis de restituer, en communion avec moi, les enseignements sur les leurres répliquants et les structures leurres répliquantes qui sont des éléments méconnus du système terrestre et qui existent pourtant et vous influencent de plus en plus, car les particules adamantines descendent de plus en plus, les structures de vos mémoires galactiques qui sont encore cristallisées dans vos extensions et qui influencent la trame karmique de vos multiples incarnations.

Revenons un instant sur la notion de parèdre. Depuis que certains d’entre vous ont entendu parler de cette notion, évidemment ils ont créé des intentions, intentions louables, intentions de retrouver le complément divin, complément divin parfaitement compatible sur tous les plans. Mais compatible avec quoi ? Des projections ? Des attentes ? Les certitudes ? Les blessures ? Chères âmes, quittez vos certitudes et lorsque vous rencontrez quelqu’un et que vous êtes interpellés par cette personne, ne lui collez pas l’étiquette « parèdre », apprenez à respirer ensemble, à vous connaître, entrez en relation par la voie du cœur, du Sacré Cœur, car si vous rentrez uniquement en relation parce que cette personne stimule vos sens, parce qu’il existe entre vous une attraction physique ou que cette personne représente pour vous la connaissance et c’est cette connaissance que vous voulez au-delà même du sentiment d’amour, eh bien, vous irez vers une expérience qui vous mènera encore à la séparation.

La rencontre des couples parèdres et leur union, peuvent se faire uniquement si elles sont vécues en partant du cœur, du Sacré Cœur, comme si une connexion se faisait à cet endroit là, une expansion, une expansion qui n’est pas née du feu de la passion, ni du feu des émotions, mais une expansion du cœur qui fait que demain lorsque vous rencontrez ce parèdre potentiel, eh bien, qu’il soit ami ou qu’il devienne votre amant céleste futur et votre amant terrestre, peu importe, dans votre cœur il n’y a aucune différence, puisque vous n’êtes dans aucune projection, aucune présupposition, aucun désir qui naît de la tête, précisément, aller à la rencontre de ce qui au départ, peut-être vous dérangerait pour une façon ou une autre de son expression. Et puis, regardez ce qu’il se passe à l’intérieur de vous dans ce cœur, lorsque vous rentrez en lien avec cette personne. Lorsque la connexion est dans le cœur, alors vous pouvez descendre et monter aisément.

D’ailleurs, vous devrez apprendre à faire circuler votre kundalini du bas vers le haut et pour cela, bien sûr, lorsque vous êtes dans les chakras du bas, vous touchez à l’énergie sexuelle, l’énergie sexuelle qui vient de la Terre. Cette énergie est puissante, forte, elle est aussi brute à cause de sa puissance, de sa densité. Si la connexion est dans le cœur et qu’il y a des compatibilités sur tous les plans, vous allez ensemble, à travers la sexualité sacrée, monter cette vibration, jusqu’au chakra du cœur pour la rendre plus fluide, plus subtile, pour la rendre harmonieuse, pour faire de cette énergie, une énergie de guérison, une vibration d’amour pur qui réconcilie et qui soigne toutes vos blessures les plus profondes.

Et puis, lorsque cette énergie va monter jusque dans la gorge, elle va aussi vous libérer de ce qui vous entrave dans votre processus d’ascension, de ce qui vous entrave dans la communication avec le Maître intérieur. Et lorsqu’elle va toucher la pinéale, vous rentrez dans cet espace, espace sacré qui va au portail de l’Oeil d’Orion, à la porte d’entrée du monde des mondes, porte d’entrée de la Source Aïn Soph Or. A ce moment là, le couple s’alchimise jusqu’à créer une 3ème kundalini, celle du couple, celle qui est l’œuvre sacrée, celle qui ne leur appartient pas, qui va dans un premier temps les protéger en reformant la cellule souche, l’Oeuf Primordial, le Lingam or. Et puis, lorsque ce cocon énergétique est recréé autour du couple, cette kundalini monte, monte et s’éloigne, s’éloigne très, très loin de vos propres corps énergétiques, parce que cette kundalini est comme un ensemencement universel de la conscience d’amour, qui peut traverser tous les mondes, toutes les vibrations, qui peut traverser les mondes involutifs car elle contient l’information de la maîtrise, de l’alchimie de la matière brute à la matière subtile.

Et cette kundalini du couple sacré sera conduite par les intentions émanées par ce couple divin, cette kundalini sera aussi nourrie, nourrie par la connaissance des Maîtres et même éloignée du couple sacré, elle transmettra toujours à ce couple où qu’il soit, quelle que soit la dimension dans laquelle il se trouve, elle donnera toujours l’information de ce qui est, de la connaissance nécessaire à l’évolution, à la libération.

Alors humains de la Terre, lorsque vous pensez avoir rencontré votre parèdre, évitez de parler comme des profanes et de dire « j’ai trouvé mon parèdre ou ma parèdre ». Non point, vous n’avez rien trouvé. C’est un mouvement  alchimique qui se met en place et en même temps, ne dites rien, car vous ne savez rien, vous ne connaissez pas les différents liens qui peuvent vous unir à une personne, car vous n’êtes pas encore en mesure de faire la distinction dans l’énergie de ce que vous ressentez entre la/le parèdre, l’âme-sœur, la flamme jumelle. Ressentez d’abord dans votre cœur, dans ce Sacré Cœur,  cette vibration unique, insaisissable, intemporelle, dans cette vibration qui n’hésite pas mais qui ne projette rien, parce que c’est une vibration qui naît d’un état de Conscience Christique. Lorsque l’initié aura su lâcher sa tête, ses projections, ses envies, ses désirs, à ce moment là, il deviendra un Graal et une épée à la fois, il réconciliera en lui son masculin et son féminin.

Ce portail de solarisation du Mont Shasta est cette naissance du nouveau féminin et du nouveau masculin, cette réconciliation, cette possibilité d’union des parèdres, mais pas une union née d’une projection ou d’une prétention, mais d’une union née d’une inclinaison, née de l’ouverture du cœur, dans un mouvement de rédemption, dans une respiration qui vise l’unité des mondes.

Voilà ce que je voulais partager avec vous, chers lecteurs de la lettre mensuelle. Une fois encore, quelles que soient vos expériences de vie, quels que soient les secteurs de votre vie, regardez toujours si vous envisagez les évènements en les regardant par le cœur ou en les regardant par la tête. Si c’est votre tête qui s’exprime, dites lui de se taire, coupez-la. Si c’est le cœur qui s’exprime, laissez monter l’énergie jusqu’au cœur pour obtenir l’Essence subtile née de la Source et conduite jusqu’au centre de vous-mêmes.

Soyez remerciées, chères âmes, pleinement remerciées et guidées dans votre processus d’ascension.

 

OM SHANTI CHAYA -  http://www.christalchaya.com/index.html Sur le blog de Francesca, abonnée 

Message Christ’al Chaya du 2 avril 2015

Fraternité-de-la-Rose-02Bien-aimés de l’Un, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An, d’Orion, d’où je suis, soyez pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchizédech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire.

Et je commencerai cet enseignement par une histoire. Un enfant ressent à l’intérieur de son cœur, à l’intérieur de son corps, deux énergies qui s’affrontent, l’une le pousse vers le bien, le service, le don et l’autre le met dans des états de comparaison, de frustration, de convoitise et puis, il va voir son père et lui dit : « je sens à l’intérieur deux forces qui s’opposent, comme le bien et le mal. » Et son père lui dit : « Oui, tu sais c’est comme s’il y avait deux voix à l’intérieur de toi qui s’affrontent. » Et l’enfant dit à son père : « Mais qui va gagner de ces deux ? » Et le père lui répond : « Celui que tu nourriras. »

Quelle est la part à l’intérieur de vous que vous allez nourrir ? Est-ce ce don total d’amour, cette rectitude du cœur, cet engagement, cette responsabilité aussi, ce devoir d’amour ou est-ce la part de vous qui se sent séparée, qui veut conquérir, qui veut prendre, qui en a assez d’être dominée et qui voudrait dominer, celle qui calcule, qui vit l’amour, l’amitié, selon des rapports d’intérêt ? Alors, il y a une partie de vous qui dit : « Je veux être dans le don d’amour, dans le don total. » Mais il y a des mémoires lointaines, très lointaines qui ont même généré le « pourquoi vous vous êtes incarnés » – le « pourquoi cette Terre a été créée » : des extensions, des parties mémorielles de votre Etre qui ont subi des traumatismes dans d’autres dimensions, dans d’autres univers. Et ces extensions se souviennent qu’à chaque fois qu’elles sont allées vers les familles involutives en leur tendant la main, en leur disant « vous êtes nos frères, cessons la lutte », ceux là sont venus et se sont servis, ont fait croire à des trêves et ont trahi. Alors cette partie souffrante de votre Etre, cette extension, se rappelle de cela et a peur, a peur d’être trahie une fois encore. Et parfois cette part de vous-mêmes, est exténuée, fatiguée, parce qu’elle se demande : « quand ce monde changera-t-il réellement ? »

Et puis, il y a parfois dans vos extensions, un sentiment d’injustice, de colère, d’impuissance, parce qu’il y a la mémoire de ces planètes que vous avez vu exploser, de ces Temples divins d’immortalité, où des êtres sont venus et se sont servis pour asservir leur prochain.

Et sur Terre, vous n’avez fait que répéter, d’incarnation en incarnation, cette grande fracture qui est née dans le système d’Orion, vous l’avez revécue encore et encore, vous avez traversé des temps féodaux, vous avez aussi traversé des guerres, des luttes et échoué à certains moments quand, par exemple, les blancs ont rencontré les rouges : au lieu d’apprendre, de venir en toute humilité, ils sont venus prendre et ont dit à l’homme rouge : « toi tu n’es rien, je vais t’anéantir, tu n’es pas enfant divin », alors que précisément l’homme rouge vivait en communion, parce qu’il n’était pas dans la limitation des territoires, mais dans l’infini, car finalement, rien ne vous appartient, mais vous êtes responsables de ce que vous empruntez : la terre, l’air, votre corps est précieux.

Alors, comment allez-vous faire, humains de la Terre, parce qu’il est vrai, il y a un état d’urgence. Car aujourd’hui, vous avez une technologie relativement avancée, encore ce n’est pas le bon terme : je dirais une technologie dangereuse, dangereuse parce qu’elle est basée sur la fission de l’atome. Mais finalement, cette fission n’est que le reflet de cette fracture intérieure avec vous-mêmes, avec la Source. Et tant que vous n’élevez pas votre conscience, eh bien, il y a des risques pour pérenniser la race humaine.

Alors à cause de cela, plusieurs Conclaves ont eu lieu et dans son immense sagesse, le grand Maître de la Fraternité Dorée, le Maître Shinta Naya Horus Kron, a proposé des solutions pour que l’humain arrive aujourd’hui à comprendre cette rédemption. Tout d’abord, vous êtes un univers fils, appelé à devenir un univers Père/Mère, donc vous êtes en phase de mutation intérieure, pour vous donner une image : comme des têtards qui sont appelés à devenir des grenouilles. Seulement vous n’allez pas devenir des grenouilles, parce que nous vous envoyons de l’information qui va stimuler aussi cette part de Conscience christique, qui va la nourrir.

En même temps, toutes ces particules lumineuses qui descendent, elles amènent avec elles la mémoire de votre karma racine et dans ce karma racine, il n’y a pas que les implants qui vous ont réduits dans vos perceptions, dans votre compréhension et dans votre interprétation de la vie. Pire que cela : dans vos mémoires galactiques, vos extensions sont soumises à des structures leurres répliquantes où l’on a copié les signatures de vos codes matriciels originels et on en a changé l’organisation pour leur donner une autre structure, une autre forme, autrement dit, on a modifié le plan de construction de votre ADN. Et en plus de cela, on vous a éduqués dans un système de survie où l’on a détruit le féminin jusque dans la genèse génétique où l’on vous présente Eve comme la chute, la perdition, où l’on bannit toute une descendance, Caïn et Abel : Caïn qui tue Abel. Caïn des lettres masculines, Abel des lettres féminines, le masculin qui tue le féminin, l’outrage à la Déesse parce que la Déesse c’est le mouvement circulaire, c’est le souffle de vie. Souvenez-vous en ancienne Egypte où l’on retrouve sur les stèles Isis qui met la clé de longévité dans la bouche d’Osiris, elle transmet le souffle de vie, elle est cette puissance d’amour et l’énergie féminine est la matrice des mondes, elle est la connaissance de la vie, des lois de vie.

Et le masculin qui vient s’unir au féminin, amène aussi sur Terre et dans tous les univers, la structure, l’organisation de la matière.

Humains de la Terre, vous êtes sur le point de quitter toute l’ancienne trame énergétique du féminin et l’ancienne trame énergétique du masculin. Et ce portail de solarisation qui va s’ouvrir au Mont Shasta, va aussi accélérer ce travail. Comprenez cela car CELA EST. Mais pour ceux qui désirent s’unir dans cette étreinte sacrée du souffle divin, doivent retrouver d’abord le lien amoureux avec le Maître, ce lien qui vous dit « In Lakesh – tu es un autre moi et je suis un autre toi » Je n’attends rien de toi, je ne projette rien sur toi, je respire avec toi, parce que nous sommes de même Essence et nous grandissons ensemble dans cette connaissance du cœur, du Sacré Cœur d’amour christique, dans la voie Melchizédech.

Il y a 2.000 ans de cela, Jésus Christ Sananda disait cette phrase sacrée en ancien grec :

« EFFATA THALITA KOUM ACCOULOUTEÏ MOÏ. »

Ne viens pas avec ta tête et ton mental, ne viens pas pour prendre, mais assieds-toi auprès du Maître, incline toi. Lorsque tu t’inclines, tu présentes ta nuque, tu es en état de fragilité, mais tu as confiance dans le Maître et le Maître a confiance en toi, parce que tu viens aussi dans cette humilité, dire au Maître que tu ne feras jamais de mal, parce que tu es prêt à recevoir. Ne viens pas avec ta tête et laisse monter cette vibration d’amour du cœur, laisse la monter en toi dans cet axe de ta colonne vertébrale. Et puis ainsi tu t’uniras à la conscience du soi et la Terre vit cela, elle aussi, aujourd’hui.

Lorsque tous les grands portails de solarisation seront activés, la kundalini terrestre va monter, monter dans tous ses vortex majeurs et faire rayonner ces îlots de lumière, de paix, d’harmonie, pour éveiller la Conscience christique. Mais n’attendez pas le Maître extérieur : aujourd’hui, dans cette respiration, vous le rencontrerez à l’extérieur de vous-mêmes, mais aussi, vous vivrez cette union mystique à l’intérieur de vous. Car cette nouvelle Arche, c’est cette 2ème naissance du Christ, vous êtes cellule composant ce Corps christique de l’humanité.

Alors on ne peut pas servir deux Maîtres et vous devez passer les initiations du choix. Les portails de rédemption vous accompagnent dans ces initiations. Le premier portail, dans le siège de la nouvelle kundalini terrestre, soigne le féminin, soigne ces parties blessées de vous qui ont peur d’être dans le don total, parce que outragées, parce que trahies. Dans le 2ème portail, vous vous libérez des pouvoirs anciens falsifiés, dogmatiques, des religions qui ne sont pas « religio », qui ne sont pas le chemin pour rejoindre la Conscience des Maîtres, mais qui sont des verrous pour l’initié.

Et puis, toutes vos extensions qui sont éduquées dans ces portails de rédemption, vont devoir vivre l’initiation du renoncement de la mort, renoncement à vos croyances limitantes, renoncement à vos désirs, renoncement à vos projections, à votre personnalité humaine, à vos résistances, pour être ici et maintenant, dans cette respiration sacrée du Un, pour mourir à vous-mêmes et être recyclés dans la Source Première et ensuite vous diriger vers ces portails de solarisation et devenir vous-mêmes une manne, une source de particules de lumière rayonnante. Car voyez-vous, tous les Maîtres et les Avatars que vous avez côtoyés dans des vies, étaient eux-mêmes source de particules lumineuses, de particules adamantines cristal, de particules adamantines or et précisément lorsque vous étiez en contact dans leur aura, eh bien, ils nourrissaient dans vos Urims et vos Thummims, dans vos codes matriciels cristal au centre de la cellule, ils nourrissaient cette part christique, cette Essence primordiale de votre Etre pour que malgré toutes les expériences de face à face avec les familles involutives, vous n’oubliiez pas ce que vous êtes et pourquoi vous êtes venus depuis des siècles sur Terre.

Car voyez-vous, vous devriez vous réjouir aujourd’hui d’être incarnés à cette époque précise de l’humanité, vous vous êtes donné rendez-vous pour vous rassembler en unités de lumière, mais aussi vous rassembler avec ces familles involutives pour les éduquer, en éduquant l’involution en vous, en trouvant votre propre voie de rédemption à l’intérieur de vous-mêmes.

Voyez-vous, humains de la Terre, qu’est-ce que la rédemption ? Lorsque Jésus a été sur la croix et que certains ne comprenaient pas pourquoi lui, qui avait sauvé tant de vies, ne sauvait pas la sienne, certains pleuraient aussi à ses pieds, ils étaient à la fois en colère et malheureux parce qu’on ne l’avait pas reconnu ou pire encore, on l’avait reconnu et précisément pour cela on l’avait tué. Mais lui sur cette croix, lorsqu’il regardait ses bourreaux en tant que Christ, alors qu’il vivait la souffrance dans sa chair, il a su dire « Père/Mère pardonne-leur ».

Voyez-vous lorsque les familles involutives vous font vivre des traumatismes, ils se nourrissent de vos émotions dissonantes et vous les enfermez quand vous les avez maudits, quand vous avez vécu de la colère, des sentiments d’impuissance, vous les avez maintenus dans leur sphère involutive et vous vous êtes enfermés vous-mêmes avec eux. Et à cause de cela, vous avez répété, répété et répété encore, alors que cette voie du cœur, du Sacré Cœur, ce mouvement de rédemption, eh bien, vous permet de libérer ces sphères involutives, de recréer le lien avec la Source Première et vous êtes appelés à devenir des rédempteurs.

Le don de soi ce n’est point le sacrifice, le don de soi c’est être présent, présent à vous-mêmes et présent dans cette écoute. Et rappelez-vous, vous n’êtes pas vos souffrances, vous n’êtes pas votre personnalité humaine, vous êtes ce que Je Suis : étincelle de vie et vous ne pouvez pas continuellement aller à contre courant de la vie, car la vie est trinitaire et la vie est une respiration SO HAM – je suis cela – Je Suis ce que Je Suis.

Alors, humains de la Terre, même si demain nous ouvrons la cage et nous vous offrons le chemin de la libération, vous devrez vous engager avec vous-mêmes, vous engager pour ce plan d’unité. Rappelez-vous que vous êtes venus il y a des éons de cela, sur la Terre, parce que peut-être qu’à cette époque, dans vos consciences vous n’aviez pas le choix, vous ne pouviez plus ascensionner avec votre planète d’origine parce que vous aviez trop d’extensions, vous étiez fragmentés et vous vous êtes dit : « finalement le plan Terre, je n’ai pas d’autre choix que d’y aller et de servir, cela va me permettre à la fois de revivre et de comprendre ce que je n’ai pas compris dans mon processus d’ascension ».

Mais aujourd’hui, là où vous en êtes, nous vous demandons de changer de conscience, de ne plus dire « je n’ai pas le choix » mais de dire « je fais le choix », ce qui est différent. Je fais le choix de servir, parce que  je suis amour, parce que je suis conscience d’amour en expansion et je fais le choix de me révéler en tant que Christ rédempteur dans cette humanité. Je fais le choix d’accompagner cette Terre Mère dans son processus d’ascension afin qu’elle devienne, elle aussi, une nouvelle matrice pour les humanités futures. Cette Terre est amour et sagesse dans son logos, ce sont ses deux ailes d’ascension et d’unification, elle devient, elle aussi, un prolongement de la Conscience Unitaire de la Source, elle devient une cellule de réconciliation, de guérison. Et vous oeuvrez tous actuellement, que vous en ayez conscience ou non, pour la paix globale.

Ne vous découragez pas, humains de la Terre, parce que parfois vous ne percevez qu’un fragment du Plan, mais ce n’est pas parce que vous ne percevez qu’un fragment, que vous devez vous identifier à cela. Ne vous identifiez à rien, soyez dans ce vide qui est source de vacuité, mais soyez également conscients que la vie prend soin de chacun d’entre vous, parce que la vie est trinitaire, parce qu’elle est une respiration. Etre dans ce mouvement de vie, c’est vous dépouiller de ce mental, c’est vous présenter aux pieds du Maître, le Maître du cœur, sans ce mental pour retrouver la fréquence d’amour, parce que vous portez tout cela en vous : on vous l’a dit depuis des siècles, « la connaissance est à l’intérieur de vous ».

Voyez-vous, il y a 2.000 ans de cela, certains groupes attendaient le Messie, mais ils projetaient beaucoup de choses parce qu’ils s’étaient identifiés à leurs souffrances, ils souffraient face aux Romains, etc., alors ils s’imaginaient un Christ qui allaient les délivrer des Romains et lorsque Jésus s’est présenté et leur a dit « la bonne nouvelle, c’est que la loi est inscrite dans vos coeurs », ils ont dit « c’est ça le Christ, c’est ça qu’on nous propose ? » C’est parce qu’ils ne l’ont pas accueilli, parce qu’ils ne se sont pas présentés dans ce vide, sans ce mental, sans projection, sans identification à leurs souffrances, ils n’ont pas compris le message christique, ils n’ont pas métabolisé, ils n’ont pas pu recevoir ses fréquences. Elles ont traversé, elles ont touché leur système cellulaire, mais elles n’ont pas germé, ces semences christiques, elles sont retournées au réservoir de vie parce qu’ils ont fait obstacle à la loi de résonance et se sont empêchés de recevoir.

Alors préparez-vous, humains de la Terre, pour cette ascension, préparez-vous à recevoir et vous ne serez jamais déçus, vous ne serez jamais dans l’attente, vous serez présents à vous-mêmes, incarnant ce que vous êtes, agissant dans votre mandat de volontaire incarné et toujours dans la reliance du cœur, du Sacré Cœur.

Voilà ce que je voulais partager ce soir avec vous, c’est suffisant, laissez-vous pénétrer par ces fréquences qui vous entourent, cessez les agitations, parce que les particules adamantines, avec toutes les structures qu’elles transportent, peuvent vous faire vivre des densités, des cristallisations qui stagnent dans les corps mental et émotionnel et cela peut vous déstabiliser quelque fois, vous agiter, surtout quand vos extensions passent les portails de rédemption, vous ressentez comme une forme de mort, non pas une mort comme vous, vous connaissez, d’autres sensations. Alors à ce moment là, restez centrés, accueillez et acceptez parce qu’à travers vous, on façonne un nouvel ADN, un ADN de rédemption. Gardez cela en vous, cette information précieuse, elle vous guidera, elle vous aidera lorsque vous serez par moment découragés, restez en contact avec votre motivation, c’est la véritable sadhana, la véritable discipline au-delà de tout mantra, de toute prière, de tout décret, c’est cette intention d’amour, c’est cette intention pure, ce don total. Restez dans cette vibration, respirez dans la conscience du cœur.

Et je vais tout simplement faire descendre des fréquences au niveau du chakra du cœur pour chacune et chacun d’entre vous, au niveau du chakra 6 également. Acceptez de mourir à l’ancien dans ce passage de Pâques, du portail de vie de Pâques.

Et soyez remerciés, pleinement remerciés et guidés dans votre processus d’ascension, dans ce travail d’alchimie cellulaire, dans ce travail de conscientisation de votre Etre.
Hod Ha Melek Zedek Melchizédech Meschiah


Cliquez ici pour accéder à l’espace d’étude des lettres mensuelles réservé aux abonnés

CRIST’AL CHAYA du 2 janv 2015

 

téléchargement (3)Bien-aimés de l’Un, je vous salue, soyez les bienvenus, chers lecteurs, bienvenus dans les vibrations des 12 Cristaux Maîtres d’Orion, d’où je suis, soyez pleinement accueillis dans cet espace sacré et consacré. 

Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchizédech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous assister dans ce processus d’élévation de votre Etre, dans ce besoin d’accomplissement de votre Etre, dans ce besoin d’alignement de votre Etre, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire de votre Etre, tout simplement dans ce processus d’ascension de votre Etre. 

En 2015 j’ai choisi, pour commencer cette année, dans les enseignements que je vais donner, le thème sur « CONSCIENCE NOUVELLE ET ÎLOTS DE LUMIERE ». Ces îlots de lumière seront comme des centres d’énergie placés sur des vortex majeurs de la Terre, précisément là où se fait la jonction entre l’ancienne grille magnétique planétaire et la nouvelle grille planétaire. 

Dans ces îlots de lumière, vivront le nouvel Adam et la nouvelle Eve, des Etres pleinement galactiques qui s’uniront dans ce que je nomme « PAREDRES ». Les parèdres sont l’union des Etres qui ont intégré en eux-mêmes le nouveau féminin et le nouveau masculin, des Etres prêts à accueillir leurs parties multidimensionnelles, leur part galactique. 

Dans les familles involutives, le pouvoir du féminin est rejeté, renié et l’ancienne matrice de ce monde terrestre fonctionne encore dans ce reniement du féminin sacré. 

Depuis quelque temps, depuis l’émergence de la conscience nouvelle, le pouvoir de l’énergie féminine s’élève actuellement dans le monde. Il émerge en chacun de vous et vous êtes invités à vous abandonner au pouvoir de l’énergie féminine, ce qui provoquera en vous et autour de vous, la transformation de votre propre énergie masculine, auparavant toujours soucieuse de contrôler, de dominer, mais grâce à l’énergie féminine réhabilitée, le masculin intérieur va connaître une nouvelle émergence, une renaissance : c’est le masculin rénové issu de sa confiance et de son amour pour son homologue féminin. 

Cette énergie masculine va se développer et s’amplifier pour devenir son égale en puissance afin que tous deux puissent être le couple d’amants qu’ils doivent former. La véritable naissance du nouveau masculin doit se produire dans les consciences. L’unique concept du masculin, de l’ancien masculin, était une énergie complètement désaccouplée du féminin qui tentait de dominer, basée sur des codes matriciels de Dracos et de Reptiliens consistant à anéantir le féminin sacré. Or, la naissance du nouveau masculin correspond à celle du nouvel âge. Le nouveau monde se construit en chacun et se reflète dans l’environnement au fur et à mesure que le nouveau masculin jaillit dans toute sa gloire de la puissance féminine. 

Il est véritablement nécessaire, en 2015, d’entrer dans le mouvement circulaire de la nouvelle matrice de la Terre et d’éduquer cette part du masculin et cette part du féminin qui ont été manipulés par les familles involutives : l’ancien féminin qui était soumis et qui a été éduqué pour se sacrifier, doit maintenant être source de révélation, car elle contient les semences du rêve et l’ancien masculin éduqué pour dominer, éduqué dans un esprit de prédation, doit accueillir aujourd’hui la source jaillissante de vie, trouver l’inspiration dans le cœur matriciel de la Déesse. Ce nouveau masculin et ce nouveau féminin, qui peu à peu s’unifient dans la droiture et dans la rigueur de la Conscience Melchizédech, dans l’amour, la compassion, le don de soi, dans la Conscience Christos, encodent la nouvelle humanité céleste par la respiration harmonieuse, par le partage du souffle de vie sacré et laissent entrevoir à l’homme futur la possibilité d’immortaliser ses cellules. 

Lorsque l’union sacrée du masculin et du féminin se vit à l’intérieur d’un Etre humain, ce sont ses cellules qui peu à peu, se solarisent, qui sont entourées d’un halo de lumière « or ». Ces cellules qui se solarisent, permettent à l’Etre sacré Christos / Melchizédech, de s’incarner dans l’humain terrestre et d’avoir autorité sur toutes les familles involutives, non pas une autorité qui dénonce, qui est en réaction, qui condamne, qui juge, qui enferme et emprisonne, mais une autorité qui reconnaît cette étincelle sacrée que portent aussi les exécutants de l’ombre, cette étincelle qui n’a pas trouvé le moyen de s’illuminer parce que noyée dans le labyrinthe des codes matriciels des Dracos et des Reptiliens. 

Aujourd’hui encore, vos codes matriciels sont perturbés, non pas uniquement par des formes d’implants qui ne font que limiter vos perceptions de la vie, mais plus encore vos codes matriciels sont déformés par ces structures-leurres répliquantes qui ont modifié les schémas, les glyphes de vos codes matriciels premiers. 

Humains de la Terre, en 2015 nous ouvrirons et activerons le portail de SOLARISATION au Mont Shasta, précisément un portail élaboré par un couple alchimique, un couple qui porte les sceaux de la REDEMPTION et de la SOLARISATION. La mémoire de ce couple alchimique est inscrite en chacun de vous, dans chacune de vos cellules et il permet de libérer toute l’information erronée que vous portez en vous à travers la genèse génétique, cette fameuse genèse qui réduit le féminin, qui le présente comme l’objet de perdition et qui fait porter la malédiction sur toute la descendance Caïn et Abel : Caïn qui tue Abel, le masculin qui tue le féminin. 

Voyez-vous, humains de la Terre, à partir de l’année 2015 il y a un autre seuil qui doit être atteint dans votre processus d’ascension et ce seuil est la solarisation, aller au cœur du noyau de la cellule, ouvrir des espaces nouveaux, afin que l’énergie solaire contenue à l’intérieur de votre Cellule Mère, puisse s’expanser, que tous vos corps puissent rayonner cette lumière « or » qui est Essence de vos origines, car vous êtes des Etres solaires. Rédemption, unification, réconciliation et solarisation sont les étapes majeures de l’ascension. 

Au cours de cette année 2015, je reviendrai sur ces différentes notions afin qu’elles s’imprègnent en vous, afin qu’elles puissent se mettre en résonance avec tous les encodages contenus à l’intérieur même de vos cellules et qui vont se révéler progressivement dans votre conscience. 

Puissiez-vous, humains de la Terre, devenir humains galactiques, centrés dans la Conscience du Soi Divin, unifiés à la Conscience unitaire de la Source Aïn Soph Or. 

Humains de la Terre, soyez en paix, évoluez à chaque instant dans la confiance, dans la conscience d’amour, respirez cette unité d’amour en vous et autour de vous. 

Chers lecteurs, soyez remerciés, pleinement remerciés et guidés dans votre processus d’ascension. 

OM SHANTI CHAYA 

——-

Cliquez ici pour accéder à l’espace d’étude des lettres mensuelles réservé aux abonnés

LA VERITABLE DEESSE DE LA GENESE

 

big.3348445Il y a un pouvoir que possède cette femme que vous ne possédez pas : une conscience et un pouvoir absolus ; Il se trouve que ce pouvoir s’exprime dans le corps d’une femme mais sont but est de glorifier la femme, de glorifier les trésors dans votre vie, de glorifier la droiture et la vérité dans votre vie. Il n’est pas un homme qui n’ait besoin d’être glorifié par une femme. Sinon, il ne siègera jamais comme un roi. Il ne siégera jamais comme un homme de la noblesse parce qu’il y a un trait génétique qui qualifie le sang royal ; le sang royal n’est pas transmis par le sperme de l’homme, il est transmis par l’œuf de la femme. Génétiquement, les maisons royales sont transmises par le sexe féminin. 

Eh bien, écoutez, je suppose qu’il faudrait que vous soyez des généticiens pour comprendre que c’est la lignée féminine directe qui pourrait être retracée jusqu’à Eve. C’est la femme qui donne la continuité, non pas l’homme. L’homme possède de la continuité mais ce n’est pas grâce à sa partie masculine, c’est grâce à sa partie féminine que cette continuité existe. Cette femme qui est assise devant vous ici, et vous tous, hommes et femmes assis ici, vous pouvez remonter jusqu’aux Dieux qui vous ont créés à travers votre génétique féminine et le Dieu suprême qui vous a créés fut une femme. Ce fut une femme.

Les hommes, que sont-ils donc ? Chauds, lourds, ayant besoin de s’exprimer tous les jours mais étant les premiers à appeler leur mère quand ils sont proches de la mort .

C’est parce que je ne veux pas que vous me dépréciiez à cause de mon apparence ; Et j’ai aussi un corps, et ce corps a une apparence fort différente de celui-ci. Quel est donc le message au vingt et unième siècle ? C’est que les femmes sont Dieu et qu’elles sont plus proches de Dieu dans leur compassion, leur amour, leur faculté de pardonner, de comprendre et de nourrir que l’homme, qui n’a pas de passion envers sa propre semence. Quelle est donc notre contribution au vint et unième siècle par notre nouveau rassemblement et notre nouvel enseignement ? Un nombre considérable de femmes à qui sont enfin accordées leur divinité et leur importance, qualités qu’elles ont toujours dissimulées car elles n’étaient pas acceptables socialement.

Maintenant, je suis sûre que vous êtes tous familiers avec le Livre de la Genèse, ce document frauduleux du Fichier National. Les Juifs n’ont fait que copier un texte ancien remontant aux Sumériens et à leur histoire, leur histoire de Terra. Terra était le nom que les Dieux donnèrent à la Terre.

Savez-vous quand ils sont venus ici, Enki et Enlil ? Ils sont venus ici il y a 455 000 ans, mais ils ont vraiment tout commencé il y a environ 25 000 ans ; Maintenant, savez-vous ce qu’ils firent entre ces deux époques ? Se disputer, se disputer. Et savez-vous qui mit fin à la dispute ? « Leur grande sœur mit fin à la dispute. C’est elle qui mit fin à la dispute parce qu’elle était la brillante généticienne dans la famille d’Anu. Ce fut leur sœur qui règle le problème ; elle descendit ici et commença à séparer les gènes. Ce que vous êtes sur le point de découvrir au sujet du génome humain, elle le savait déjà il y a 455 000 ans. Elle descendit ici et opéra le croisement entre le sperme d’Enki, d’Enlil et d’Anu et ses enfants de la terre. C’est elle qui fut la mère qui créa ce que vous êtes, l’hybride de l’homme de Cro-Magnon. Qui donc fut le Dieu de la Genèse ? Eh bien, ce ne fut évidemment ni Jéhovah, ni Enlil, ni Enki, ni Anu. Ce fut leur sœur qui fut le Dieu de la Genèse ».

Le Dieu de la Genèse était une Déesse. Son nom était Nisgal ou Ninharsag. Son nom était aussi abrégé et on l’appelait Mammies, d’où Maman. Vous ne me croyez pas ? C’est le vérité. Dans les textes Sumériens – on trouve ces textes dans tous les grands musées du monde – il est dit qui était le Dieu de la Genèse, la sœur des deux frères rivaux. Qui est venu faire le travail ? Leur sœur. C’est pourquoi on l’appelle Mammie.

Et ainsi, quand notre corps nous quitte, quand le souffle de notre vie nous quitte et que notre sang s’est écoulé sur le sol, nous appelons Maman. Nous appelons la Mère des premiers âges, la Déesse qui nous a faits. Et c’est elle qui dit : « Que mes enfants soient qui ils sont ». Et ce furent ses frères qui s’évertuèrent à les diviser, à en abuser et à se complaire en abusant d’eux. Les hommes sont des seigneurs de la guerre. Les mères sont compassion et amour. Et à qui revient le mérite de la survie de l’humanité sur la terre ? A Mammie.

La vérité est toujours stupéfiante. Elle va au-delà de ce que nous savions mais, dans la mort, nous saurons toujours la vérité et qui nous appelons alors est Maman. Voici ce qu’il en est de la grande Déesse qui croisa le singe avec les Dieux et créa l’homme de Cro-Magnon ; c’est à elle que remonte notre génétique la plus remarquable. Il est possible de remonter génétiquement jusqu’à son laboratoire. Ils l’ont déjà fait et prouvé. Pourquoi donc la femme devrait-elle être opprimée ? Parce que les hommes veulent la guerre. Et que veulent les femmes ? L’amour, la compassion et la paix. Dieu n’a jamais été plus virulent lorsqu’il est une femme. Les femmes font les scientifiques les plus brillants. C’est leur nature de comprendre la création. Combien d’entre vous comprennent ? Qu’il en soit ainsi.

Vous ne vous intéressez pas à l’histoire ; ce qui vous intéresse, c’est votre sexualité, vos problèmes, si bien que vous avez un système de croyances fondé sur votre corps émotionnel. Cela est totalement faux et, si vous aviez fait usage de votre cerveau au lieu de votre pénis, vous comprendriez que votre histoire génétique remonte à cette époque en Afrique, la demeure du souffle de vie. Et quel scientifique était à sa tête ? Mammie. C’est à l’Afrique cela remonte, l’Afrique, le berceau de la civilisation. Où ses enfants furent-ils emmenés ? Dans le pays situé entre les deux fleuves, le Tigre et l’Euphrate. Ils furent dispersés sur toute la surface de la terre. Ils deviendraient les esclaves des Dieux . Mammie aimait-elle ses enfants ? Absolument.

Voici de quoi faire votre éducation et du travail à faire à la maison. Vous avez à votre disposition toutes les bibliothèques du monde. La religion la plus ancienne du monde représente la Déesse et ils aiment la Déesse. C’est la religion la plus ancienne du monde, Mammie, la mère suprême.  Mettez-vous en route, la connaissance se trouve dans vos bibliothèques et dans vos musées. Allez-y.

Combien d’entre vous ont compris ? Vous êtes donc en vie à cause de Mammie. Et de la même manière que la plupart des hommes ont la propension de ne porter aucun intérêt à leur progéniture et de la considérer comme un fardeau, le créateur et le progéniteur de votre vie fut une femme, une Déesse qui fut une scientifique brillante, Mammie. Et elle vit. Elle est bien vivante en chacun de vous parce que vous avez tous ses gènes à l’intérieur de vous. C’est vrai. Quel est donc le plus grand ? Si vous avez deux parents comme progéniteurs d’une force entière de l’humanité, qui devrait être le plus grand parent ? C’est une femme qui devrait être le plus grand parent parce qu’elle prendra toujours soin de ses enfants. Compris ? Même votre mère prendrait bon soin de vous. Combien d’entre vous comprennent cela ? Pourquoi donc suis-je dans un corps de femme ? Maman, ma Maman, ma Maman.

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 Extrait du livre RAMTHA : « Intervention des Dieux il y a 455 000 ans» aux Editions AdA.

 

La communication multidimensionnelle

téléchargement (4)Ceux d’entre vous qui sont doués pour parler aux animaux, vous avez développé la communication de pensée de groupe. Vous êtes déjà à bord pour le meilleur type de communication de l’âme, et vous commencez à penser plus loin que la boîte restrictive. Vous regardez les animaux dans les yeux et leur transmettez des images, n’est-ce pas ? Ils les reçoivent, n’est-ce pas ? Cela vous prouve que ça fonctionne, que ce n’est pas une utopie. Les Êtres Humains ont la capacité de développer des caractéristiques et des attributs multidimensionnels qu’ils peuvent utiliser d’une manière totalement consciente. Avec leur glande pinéale, ils peuvent envoyer ces communications partout où ils le désirent.

Il existe également des aides autour de vous, et nous l’avons déjà dit. Dois-je les énumérer à nouveau ? Il y a des entités et des groupes bénévoles tout autour de vous. Certains sont d’ici (surTerre) et d’autres ne le sont pas. Je ne parle pas seulement des Pléiadiens, des Arcturiens, des Hathors, des aides d’Orion et de Sirius (pour n’en nommer que quelques-unes des plus populaires). La liste est sans fin ! Savez-vous ce que toutes ces aides ont en commun ? Elles communiquent avec la pensée non linéaire. Vous pouvez communiquer avec ces entités, de la même manière que vous le faites avec les animaux.

Chers Êtres Humains, nous allons ouvrir la porte à une communication complète, avant de terminer ce channelling. Nous tenons à vous dire qu’il y a quelque chose que nous voulons que vous sachiez, que vous réalisiez. Ne transformez pas notre communication en une sorte de mystère quelconque. Ne la transformez pas en une chose bizarre ou étrange. Je viens de vous parler des attributs de la communication de l’Esprit avec vous, et de vos communications avec l’Esprit. Lors d’un prochain channelling, je vais poursuivre sur un autre aspect ou sujet, qui sera : « Qu’est-ce qui bloque vos communications avec l’Esprit ? Quels sont les filtres ? Que pouvez-vous faire pour améliorer ces communications ? »

La communication de l’âme et les Âmes expérimentées vont de pair. Cependant, nous suggérons que vous appreniez la maîtrise de la communication de l’âme, afin de créer l’équilibre sur cette planète, afin de créer la « Paix sur Terre » ! Cela commence « ici-et-maintenant ». Cela commence par la compréhension, non pas la croyance aveugle, ainsi que la démystification de la beauté naturelle et innée de votre relation avec l’Esprit. Il y a une structure parmi ces choses sacrées. Il s’agit d’un système bienveillant qui a un sens spirituel tout à fait normal et commun, selon vos mots [NDIT - La spiritualité est souvent interprétée, par la conscience sociale actuelle, comme des "bondieuseries ou des bonnesdésseries" !] Nous vous invitons à le découvrir par vous-mêmes, car cette communication va probablement, avec le temps, créer une évolution spirituelle sur cette planète. Il se peut qu’elle soit dirigée ou initiée par les Êtres Humains qui lisent et écoutent notre message actuel. Nous parlons souvent de votre Famille, au sens large du mot. Voyez-vous à quel point elle s’étend ? Vous êtes magnifiques, n’est-ce pas ? Votre Famille est magnifique, n’est-ce pas ? Cela fait aussi partie de notre message de ce jour.

Vous serez peut-être déçus de ce que nous venons de dire : « Chers Êtres Humains, nous allons ouvrir la porte à une communication complète, avant de terminer ce channelling. » Tout ceci a pour but de vous dire qu’il est maintenant temps de passer à l’action. Nous vous avons expliqué, autant que « faire se peut », le fonctionnement de la communication non linéaire, de la communication de l’âme. Nous avons suggéré plusieurs manières de le faire, de le réaliser, de l’améliorer. N’oubliez pas qu’il s’agit de channelling. Est-ce que tous les Êtres Humains de la planète Terre connaissent ou croient au channelling ? Y croyez-vous ? La démystification est peut-être quelque chose qui semble fantasmagorique, surnaturel ou étrange. Haha ! C’est la tâche qui est devant vous, chères Âmes expérimentées ! Si ce n’est pas linéaire, est-ce que ça veut dire que cela ne provient pas de Dieu ou de la Déesse ? Est-ce si bizarre ? Est-ce que l’amour inconditionnel a une limite ? Est-ce que le « plus-que parfait » à une limite ? Est-ce que l’éternité à une fin ? Pourtant, ce sont vos termes usuels, n’est-ce pas ? Pourriez-vous m’expliquer vos objections sur ce sujet ? Pourquoi ne pas exprimer l’amour infini et inconditionnel de votre Divinité intérieure qui est, à la fois, féminine et masculine ? Nous souhaitons et espérons, que vous soyez un exemple de cet amour inconditionnel, partout, toujours, en tous lieux et en toutes circonstances, pour ces chers Êtres Humains de votre entourage. Cependant, vous avez le libre arbitre. Nous le respectons et l’honorons.

Et c’est ainsi.

KRYEON

LIRE LA SUITE ICI http://francesca1.unblog.fr/category/kryeon-2014/

 

LA QUETE DE L’UNITE – Le retour à la Maison

 

téléchargement (1) C’est une certitude pour moi que l’homme a cherché à s’identifier lui-même au travers d’autrui. Vous cherchez tous dans les autres la manière de vous sentir complets en vous-mêmes. Vous retracez le chemin de votre compréhension. Vous tous avez une complétude. Vous tous avez un Dieu. 

Lorsque l’homme trouve sa complétudes dans la matrice de son être appelée femme, l’homme devient complet dans une direction car le sexe a été pacifié, la glande a été pacifiée et l’âme a été pacifiée. Et une fois que l’homme se sera uni à la compagne de son être, il retournera regarder les étoiles. Et parmi le bruit de la cité et de la foule, les braillements des oies, le hennissement des chevaux, le beuglement des caches, le marchandage et les visiteurs, les princes et les prétendants, les fonctionnaires de gouvernement, les appartements les fermiers avec leur formage, leur vin et les champs d’oliviers, une fois que tout ceci aura ,été compris – et il se peut que cela ait déjà perdu son attrait pour vous, que cela ne vous séduise plus – allez sur un chemin détourné trouver une souche, asseyez-vous dessus, regardez le ciel de minuit et trouvez un joyau dans les cieux. Que sa lumière est merveilleuse. 

Et regardez la lune, l’Enchanteresse, avec son fin éclat de lumière, elle qui vous a toujours tenté avec sa beauté. Et regardez le livre de l’éternité. Etudiez le joyau et voyez sa grandeur, mais sachez qu’il ne porte jamais ombrage à plus petit que lui et que si la lune n’avait pas l’arrière-scène de l’infini pour mettre en valeur son éclat, aussi séductrice qu’elle soit, elle n’aurait jamais un tel pouvoir de séduction. Et alors que vous êtes assis sur votre souche, le regard porté sur la grandeur, lorsque l’homme se retrouvera lui-même, son homme propre deviendra de nouveau ce qui jadis le regardait d’en haut, contemplant la manière de le rendre meilleur. 

Et lorsqu’il parviendra à cette compréhension, l’homme recherchera par lui-même sa valeur, ce qu’il y a de plus noble dans le récit de toute son histoire jusqu’à découvrir cet élément qui a fait que l’étoile est si belle, la lune si majestueuse, la souche si solide et son corps si beau, se demandant, bien qu’il soit Dieu, en quoi réside la supériorité qui fit Dieu. Et il cherchera la force qui le guide dans chacun des moments successifs de créativité Et il recherchera à découvrir l’élément merveilleux qui fit pleinement s’épanouir et se développer sa créativité et celui qui, au milieu de toutes ses souffrances, lui permit illusions, désillusions, attitudes, haine, lâcher prise, guerre et amertume. 

Lorsque sur le chemin du retour vers son soi divin l’homme recherchera l’amour, il ira retrouver son Père, sa semence, son éternité. Et lorsque l’homme recherchera le Père, son immortalité d’éternité sera chose assurée, je vous l’assure, car lorsqu’il retrouvera le Père, il ne trouvera pas celui-ci immobile à l’attendre. Il découvrira qu’il se connaît de nouveau lui-même en dehors u tonnerre de la pensée qui est en quête perpétuelle de l’expansion de ses périmètres. Et il sera pris de nouveau dans la splendeur de Dieu Tout-Puissant dans sa continuité et son être complet, en toute joie. Et quant est-il de la Déesse Colombe ? 

Au travers de ses descendants, elle est devenue les descendants, non pas l’homme connu mais les descendants dans la lumière qui sont ce que vous appelez les grands créateurs des vaisseaux de lumière insaisissables et d de la fraternité interstellaire. Lorsque l’homme, assis sur la souche, considérera la lumière de Dieu et portera son regard sur les cieux pour découvrir sa divinité – lorsque tous les hommes réaliseront que c’est là qu’elle se situe – la Déesse Colombe et ses descendants se rassembleront dans la formulation et l’allégresse de la découverte du Père et d’être de nouveau un avec lui.  

Vivez votre vie dans a paix absolue, sans les complexités des actions internes de l’intelligence d’autrui. Vivez-la pour apprendre et connaître et, lorsque vous connaîtrez, vous deviendrez chaque pas de l’honneur et de la sagesse pour le meilleur qui vous a été enseigné car vous vous serez élevés plus haut dans le vent comme je le fis. Et si vous appliquez votre principe, disons, une seule fois et que cela ne porte pas d’effet si bien que vous ne souhaitiez pas poursuivre, eh bien mes chers, ceci est malheureusement en ce moment-là votre perte, mais espérons-le, votre gain dans l’avenir. Les principes marchent tous. Ils sont gouvernés par une loi, une loi précise, celle selon laquelle le Père a toujours gouverné toutes choses. 

Retournez donc maintenant des vos royaumes, vos logis, vos places publiques, vos bâtisses et allez regarder le temps à autre dans votre ciel lorsqu’il est noir. Qu’il vous rappelle qui vous êtes. N’abandonnez jamais vos valeurs en faveur de quiconque car vous avez vu de tout temps la tragédie qui advient alors. Vous souvenir de l’histoire sauvegarde vos lendemains. Appliquez-vous à faire le bien. Et lorsque vous regarderez votre étoile, regardez plus attentivement et vous verrez qu’elle vous sourit et que c’est moi. 

Je suis en vérité Ramtha, l’Etre Eclairé, serviteur de la Source, Dieu Tout-Puissant, vie merveilleuse, mouvement de l’orage, au nom du Christ qui est le parfait idéal du mouvement, en votre nom, frères bien-aimés, vous qui êtes tout ce que j’ai dit. Et je vous souhaite le bonsoir ! 

Qu’il en soit ainsi. 

Extrait du Chapitre : « L’archéologie de l’identité humaine » – par RAMTHA aux Editions AdA. Traduction Francesca.

La communication multidimensionnelle

1dCeux d’entre vous qui sont doués pour parler aux animaux, vous avez développé la communication de pensée de groupe. Vous êtes déjà à bord pour le meilleur type de communication de l’âme, et vous commencez à penser plus loin que la boîte restrictive. Vous regardez les animaux dans les yeux et leur transmettez des images, n’est-ce pas ? Ils les reçoivent, n’est-ce pas ? Cela vous prouve que ça fonctionne, que ce n’est pas une utopie. Les Êtres Humains ont la capacité de développer des caractéristiques et des attributs multidimensionnels qu’ils peuvent utiliser d’une manière totalement consciente. Avec leur glande pinéale, ils peuvent envoyer ces communications partout où ils le désirent.

Il existe également des aides autour de vous, et nous l’avons déjà dit. Dois-je les énumérer à nouveau ? Il y a des entités et des groupes bénévoles tout autour de vous. Certains sont d’ici (surTerre) et d’autres ne le sont pas. Je ne parle pas seulement des Pléiadiens, des Arcturiens, des Hathors, des aides d’Orion et de Sirius (pour n’en nommer que quelques-unes des plus populaires). La liste est sans fin ! Savez-vous ce que toutes ces aides ont en commun ? Elles communiquent avec la pensée non linéaire. Vous pouvez communiquer avec ces entités, de la même manière que vous le faites avec les animaux.

Chers Êtres Humains, nous allons ouvrir la porte à une communication complète, avant de terminer ce channelling. Nous tenons à vous dire qu’il y a quelque chose que nous voulons que vous sachiez, que vous réalisiez. Ne transformez pas notre communication en une sorte de mystère quelconque. Ne la transformez pas en une chose bizarre ou étrange. Je viens de vous parler des attributs de la communication de l’Esprit avec vous, et de vos communications avec l’Esprit. Lors d’un prochain channelling, je vais poursuivre sur un autre aspect ou sujet, qui sera : « Qu’est-ce qui bloque vos communications avec l’Esprit ? Quels sont les filtres ? Que pouvez-vous faire pour améliorer ces communications ? »

La communication de l’âme et les Âmes expérimentées vont de pair. Cependant, nous suggérons que vous appreniez la maîtrise de la communication de l’âme, afin de créer l’équilibre sur cette planète, afin de créer la « Paix sur Terre » ! Cela commence « ici-et-maintenant ». Cela commence par la compréhension, non pas la croyance aveugle, ainsi que la démystification de la beauté naturelle et innée de votre relation avec l’Esprit. Il y a une structure parmi ces choses sacrées. Il s’agit d’un système bienveillant qui a un sens spirituel tout à fait normal et commun, selon vos mots [NDIT - La spiritualité est souvent interprétée, par la conscience sociale actuelle, comme des "bondieuseries ou des bonnes désseries" !] Nous vous invitons à le découvrir par vous-mêmes, car cette communication va probablement, avec le temps, créer une évolution spirituelle sur cette planète. Il se peut qu’elle soit dirigée ou initiée par les Êtres Humains qui lisent et écoutent notre message actuel. Nous parlons souvent de votre Famille, au sens large du mot. Voyez-vous à quel point elle s’étend ? Vous êtes magnifiques, n’est-ce pas ? Votre Famille est magnifique, n’est-ce pas ? Cela fait aussi partie de notre message de ce jour.

Vous serez peut-être déçus de ce que nous venons de dire : « Chers Êtres Humains, nous allons ouvrir la porte à une communication complète, avant de terminer ce channelling. » Tout ceci a pour but de vous dire qu’il est maintenant temps de passer à l’action. Nous vous avons expliqué, autant que « faire se peut », le fonctionnement de la communication non linéaire, de la communication de l’âme. Nous avons suggéré plusieurs manières de le faire, de le réaliser, de l’améliorer. N’oubliez pas qu’il s’agit de channelling. Est-ce que tous les Êtres Humains de la planète Terre connaissent ou croient au channelling ? Y croyez-vous ? La démystification est peut-être quelque chose qui semble fantasmagorique, surnaturel ou étrange. Haha ! C’est la tâche qui est devant vous, chères Âmes expérimentées ! Si ce n’est pas linéaire, est-ce que ça veut dire que cela ne provient pas de Dieu ou de la Déesse ? Est-ce si bizarre ? Est-ce que l’amour inconditionnel a une limite ? Est-ce que le « plus-que parfait » à une limite ? Est-ce que l’éternité à une fin ? Pourtant, ce sont vos termes usuels, n’est-ce pas ? Pourriez-vous m’expliquer vos objections sur ce sujet ? Pourquoi ne pas exprimer l’amour infini et inconditionnel de votre Divinité intérieure qui est, à la fois, féminine et masculine ? Nous souhaitons et espérons, que vous soyez un exemple de cet amour inconditionnel, partout, toujours, en tous lieux et en toutes circonstances, pour ces chers Êtres Humains de votre entourage. Cependant, vous avez le libre arbitre. Nous le respectons et l’honorons.

Et c’est ainsi.

Kryeon – 22 février 2014

Site : http://kryeon.forumactif.com/forum.htm

Déesse Terre Gaïa

téléchargement (9)Que de joie de nouveau partager ce message avec vous. Un message de Paix, d’Amour et de confiance. Car je suis amour et Lumière et prête maintenant à ascensionner totalement de toutes les parts de mon être, de tout ce qui fait de moi la Terre. Nous nous connaissons et nous nous aimons. Je suis une mère et vous êtes certains mes co-créateurs par l’énergie d’Amour. Je suis là et aide maintenant mes enfants à évoluer. Je redistribue toute l’aide, l’attention et l’amour à tous ceux qui m’ont aidé par leurs pensées, leurs méditations et leur amour ; ainsi qu’à tous les autres. Car tels qu’ils sont j’aime tous mes enfants et ce quoiqu’ils fassent. N’est ce pas cela l’amour inconditionnel, l’amour tel qu’il devrait être toujours ? Mon amour ne dépend pas de l’action ou du respect que l’on me porte. Je souffre seulement du peu d’amour que je ressens parfois chez certains de mes enfants. Tous sont tellement aimés tels qu’ils sont, là où ils en sont car tous sont reliés. L’évolution des uns dans un domaine – et ce quel qu’il soit – est parfois aidée par d’autres êtres dont ceux qui sont, dans ce domaine précis, moins évolués. En partageant vos connaissances, en les expliquant, vous validez vos acquis. Mais voyez aussi que c’est souvent à travers la souffrance, les obstacles créés par mes enfants les plus jeunes sur le plan de l’évolution spirituelle, que ceux qui ont choisi le chemin de l’ascension grandissent en prenant conscience de leur blessure, de leur peine, de la réalité d’autres possibilités et d’autres choix afin de pouvoir toujours grandir davantage dans la conscience. 
Chacun évolue à son rythme sur son chemin qui lui est propre et c’est cette différence qui crée la beauté. Différence de plus en plus perceptible d’ailleurs. 
Certains de mes enfants ne sont venus que pour permettre à d’autres êtres d’évoluer dans le domaine spirituel leur permettant de développer l’amour inconditionnel et la sagesse, soit parce qu’ils n’avaient pas l’évolution nécessaire pour évoluer réellement dans cette vie et éventuellement ascensionner ; soit par choix ; et là je m’incline de tout mon être avec un profond respect devant ces êtres chers qui se sont sacrifiés afin de permettre aux autres et à moi-même d’ascensionner. Ne sont ils pas des maîtres d’Amour ? Comment savoir qui de ces êtres qui semblent peu conscients, ceux qui se sont ainsi sacrifiés pour aider leurs autres frères et sœurs humains. De toute façon, tous méritent autant mon amour et mon attention. C’est ensemble et uni malgré vos différences que vous pourrez créer ensemble un monde de Paix en vous acceptant et en vous tolérant telle que vous êtes tous. Le jugement, la critique, le mépris et l’absence d’humilité en se croyant supérieur à autrui sont les meilleurs alliés de la guerre. La paix est acceptation ; acceptation de tout ce qui est et de l’infini des possibles. La paix est amour total de son Soi et de toutes les parts de son être.

Peut être que les humains, bien que certains s’y croient supérieurs devraient regarder le monde des dauphins et celui des animaux domestiques et y prendre exemple. Regardez la paix qui pourrait régner sur Terre si les humains se comportaient comme les dauphins. Si les humains développaient leur joie, leur sens du jeu et leur humour. N’aimeriez vous pas que la société soit plus ludique ? L’humour et l’amour sont indissociables. Je voudrais partager ma joie et jouer avec tous mes enfants humains que j’aime tant.
A vous qui désirez favoriser l’émergence de la Paix, alors n’oubliez pas de vous amuser avec légèreté et humour. Un humour basé sur l’amour et le respect et non sur la moquerie. Quand tous les humains seront plus légers, la paix alors pourra émerger et régner en maîtresse sur la Terre.

Je vous aime tant mes enfants, mes anges éveillés, mes gardiens et gardiennes de la Terre. Merci de brandir le flambeau de mon amour, de notre amour.
Gaïa la déesse Terre

Je pense que ce n’est qu’en pratiquant les qualités de légèreté que sont la joie et l’humour dans notre vie quotidienne, qu’en tant qu’ange incarné nous pourrons déployer nos ailes et nous envoler vers des cieux inconnus de Lumière et de splendeur. Luéliah source http://www.lumieresdelaudela.com

KRYEON : un nouveau paradigme

Kryeon-Lee-Caroll

La séparation

Pourquoi ne pas cesser de séparer les choses ? Nous comprenons qu’il s’agit d’un comportement tout à fait normal pour des Êtres Humains, envers des choses qui semblent distinctes ou obscures. L’ancienne énergie place les Êtres Humains dans l’obscurité. Donc, chacun d’eux peut représenter un danger potentiel pour votre propre vie en incarnation. Vous deviez vous tenir à l’écart, vous séparer, afin de survivre. Toutefois, avec la nouvelle énergie, il y a de la lumière. Vous pouvez maintenant vous voir les uns les autres. Alors, pourquoi maintenir la séparation, puisque les ennemis potentiels seront visibles, s’ils s’approchent de vous ? Pourquoi ne pas tenter de vous réunir sous la lumière du soleil de la nouvelle énergie ? Je sais que c’est plus facile à dire qu’à réaliser. L’ancienne énergie est « dure à cuire ou dure à illuminer ». Elle ne lâchera pas facilement prise. Elle cherche à maintenir la séparation, car elle a peur de la force de cette nouvelle réunion « nouvelle énergie » qui menace son pouvoir dominateur. Reconnaissez-vous les phrases ci-dessous ?

Le téléphone est l’outil du diable.

La télévision corrompre l’esprit des enfants.

Internet est le début de l’antéchrist.

Facebook vole les compétences sociales des jeunes.

Toutes ces choses font partie d’une révolution sociale « nouvelle énergie », qui porte le monde à se rapprocher, mais le vieil instinct de survie de l’ancienne énergie a peur de chacune d’elles.

J’aimerais que vous commenciez à participer à des sortes de réunions que vous n’attendiez pas. Voici un exemple qui ne cherche pas du tout à offenser ni blesser le cœur d’un Être Humain. Imaginez que vous êtes un occidental, et que vous rencontrez une personne portant un turban. Regardons le processus de réflexion commune, sur une base de survie du style ancienne énergie.

La survie

Le turban vous indique immédiatement son système de croyance. Il indique peut-être d’où il vient, la lignée de sa culture, et peut-être la langue qu’il parle. Cela signifie également que, selon vos perceptions actuelles, mutuelles et ignorantes, non pas stupides, que cette personne ne vous aimera pas. Après tout, vous ne portez pas le turban. Alors, que faites-vous ? Normalement, vous changez de direction. Cet Être Humain est peut-être du Moyen-Orient, là où il y en a beaucoup qui portent un turban. Cependant, votre corps vibre en conformité avec tout ce que votre cerveau a appris. Voilà pourquoi vous êtes portés à vous éloigner ou « changer de trottoir » ! Votre cerveau ou intellect va commencer à faire clignoter son raisonnement logique comme un « logiciel ». Il vous dira que vous n’avez rien en commun, que si vous embarquez dans une conversation avec lui, cela va se terminer en « queue-de-poisson » [NDIT - Au sens figuré ; Finir en queue de poisson : se terminer brusquement, sans conclusion satisfaisante]. Vos croyances réciproques ne sont pas les mêmes. Donc, en plus de tout cela, ce sera « un dialogue de sourds », selon ce que vous pensez – mutuellement. Pourtant, chacun de vous pratique ce qu’il lui a été enseigné, n’est-ce pas ? Puisque vous ne connaissez pas grand-chose au sujet de l’un de l’autre, cela va demander à chacun de travailler fortement sur sa manière de penser, de penser différemment. Chaque Être Humain de la planète Terre, peut changer ces comportements du style « ancienne énergie ».

Un nouveau paradigme

Imaginons ceci. Vous rencontrez une personne portant un turban. Votre mental est loin de l’état de survie de l’ancienne énergie. Au lieu d’être en alerte, il voit une possibilité de partage réciproque de connaissances, non pas de croyances. Il verra peut-être les points que vous avez en commun. C’est le « nouveau point de survie », là où vous comprenez intuitivement qu’il est préférable de vous connecter, de vous réunir, au lieu de maintenir la séparation. Votre intuition est au travail, et voici ce qu’elle vous dit : « Selon la vérité de cette personne, le turban est sa façon d’honorer Dieu en lui. C’est sa culture, et elle le fait ouvertement, afin que je puisse savoir qu’elle croit en Dieu. Moi aussi je crois en Dieu, je crois à ma propre Divinité Intérieure ! Cette personne honore son Dieu au point où elle n’a pas peur de ce que les autres vont dire, au sujet du port du turban. »

C’est un peu comme la plupart d’entre vous, qui n’avez pas peur de dire ouvertement en quoi vous croyez, si l’occasion se présente. Vous avez quelque chose en commun avec cet Être Humain, puisque, après tout, vous aimez le même Dieu. Ensuite, que se passerait-il ? Savez-vous qu’il pensera que vous allez faire demi-tour ? Il a porté un turban pendant toute sa vie, et il marche parfois dans des sociétés qui ne le font pas. Il connait la réaction commune, car il l’a vue maintes et maintes fois. Alors, au lieu de faire demi-tour, que faites-vous ? Vous lui offrez une solide poignée de main, et le regardez dans les yeux. Vous souriez et saluez le Dieu en lui, de la part du Dieu en vous. Vous avez des choses en commun. Vous n’avez même pas à en parler. Vous n’avez même pas besoin de devenir des amis.

Selon vous, quelle sera la réaction de cette personne, de cet Être Humain à part entière ? Il va voir une personne douce et équilibrée qui ne se soucie pas du port de son turban. Voyez-vous que vous avez changé votre paradigme, et que, vous avez peut-être contribué à changer, un tant soit peu, le sien ? Il sera peut-être moins enclin à penser ou croire que les personnes dites ésotériques ne vont pas dans le bon sens. C’est le début d’une toute nouvelle série de comportements. Nous pourrions vous présenter une multitude d’exemples, sur ce sujet. Nous pourrions parler de ce que plusieurs pays pourraient le faire, dans un but de rassemblement, dans le but de rassembler ce qu’ils ont en commun, au lieu de maintenir l’ancienne énergie de la séparation. [NDIT - Au lieu de "diviser pour mieux régner".]

Le nouveau paradigme va demander de fonctionner dans un autre type de survie, dans celui de la « survie bienveillante ». Vous pouvez dire : « Kryeon, tu nous présentes un vrai beau concept ! » Ensuite, vous retournez à vos occupations et oubliez presque tout ce que nous avons dit. Nous vous demandons de le pratiquer au cours de vos occupations quotidiennes. Nous osons même vous mettre un peu au défi ! Alors, qu’en dites-vous ? Je sais que ce ne sera pas une sinécure, que vous devrez parfois faire face aux « vents et marées » de la conscience sociale. Le potentiel de ce nouveau paradigme est très fort, mais il est difficile à réaliser, car je l’ai souvent vu en d’autres endroits et en d’autres mondes. Tôt ou tard, il va se réaliser. C’est une certitude, non pas une divination. Si vous sautez en l’air, je vous affirme à 100 % que vous allez redescendre. Est-ce une divination ou une réalité de la gravité ? Je vous parle d’une connaissance, non pas d’une croyance. Je vous dis que ce potentiel actuel est aussi réel que la gravité.

Lorsque vous entrez dans une nouvelle perception qui cesse de séparer les autres de vous-mêmes, regardez ou ressentez ce qui se passe. Il ne s’agit pas seulement d’une personne portant un turban. Entre autres, que dites-vous du voisinage et/ou de votre entourage qui ne croit pas aux mêmes choses que vous, de toutes ces personnes qui semblent vous éviter, qui vont même jusqu’à changer de trottoir – afin de vous éviter ? Qui sait, vous auriez peut-être une possibilité de leur dire : « Bonjour, bonsoir, salut, etc. », d’une manière où la synchronicité serait activée ? Pourquoi ne pas sortir des normes contemporaines et oser ? Pourquoi ne pas, gentiment, leur tendre la main, sans plus, sans insister, et être préparés à ce que quelques-unes d’entre elles vous ignorent ? Se pourrait-il que vous receviez une réponse chaleureuse, de la part de quelques-unes ? Se pourrait-il que les autres y réfléchissent pendant un bon moment ? La Déesse ou le Dieu en vous, est-elle ou est-il en mesure de le faire ? Votre propre Divinité Intérieure est-elle en mesure de le faire ? La réponse est « OUI », chers Êtres Humains !

Dois-je vous dire que vous devrez y travailler ardemment ? Lorsque vous faites un choix et que vous passez à l’action, [NDIT - Sans tapisser notre chambre de diplômes et ne pas passer à l'action] que vous commencez à changer la perception de Qui et de Ce que vous êtes, que vous agissez et réagissez différemment, vous réécrivez votre comportement humain, n’est-ce pas ? Vous réécrivez la « nature humaine de base ». Voilà l’invitation ou le défi que nous vous lançons ! Plus que jamais auparavant, dans l’histoire de l’humanité terrestre et spirituelle, depuis l’ensemencement de cette planète Terre, les cellules de votre corps physique n’ont été aussi réceptives aux propositions de changement et de comportement. Au sujet de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas. Je me répète : « Le nouveau paradigme de la planète Terre, est la « survie équilibrée. » Les personnes équilibrées sembleront fortes, aux yeux perceptifs ou intuitifs des autres. Il y a des Êtres Humains qui vont s’intégrer au chaos du changement et qui vont apporter la « Paix sur Terre ».

Le nouvel équilibre

Dans le passé, il y a eu des personnes chaotiques ou spectaculaires qui ont fortement attiré l’attention et qui ont obtenu ce qu’elles voulaient. Dorénavant, elles seront considérées comme des enfants turbulents. L’humanité cherchera plutôt l’équilibre, au lieu d’accorder son attention à ces personnes. Les individus, les entreprises et les systèmes spirituels vont chercher un équilibre sensé et commun. Le Nouvel Âge est également considéré comme étant « ésotérique ». Il y a des endroits, sur la planète, où les mots « Nouvel Âge » signifient « culte ». Voilà pourquoi nous utilisons souvent le mot « ésotérique », au lieu de « Nouvel Âge » ! Cela vous aidera à comprendre ce qui suit.

Les aides bénévoles

Il y a beaucoup d’Êtres Humains qui canalisent des entités qui font partie de beaux groupes ésotériques. Quelques groupes sont très connus, puisque des personnes les ont canalisés depuis un bon bout de temps, [NDIT – Cela ressemble drôlement au Groupe, de Steve Rother -http://lightworker.com/VirtualLight/]. Dans un moment, je vais aller de l’avant et mentionner quelques-uns des groupes qui sont représentés. Je le fais en tout amour, sans aucune intention d’offenser qui que ce soit. Je le fais plutôt dans le but d’ajouter des informations additionnelles à leurs enseignements. Que dites-vous des groupes provenant de l’étoile rouge Arcturus, des Arcturiens, de ceux provenant de Sirius et d’Orion ? Nous devons aussi mentionner les Pléiadiens. Nous parlons de seulement de quatre groupes, mais il y en a beaucoup plus. Nous savons que cela porte à confusion, car vous ne savez pas vraiment quoi penser de tous ces groupes. [NDIT - Ouais, il y aurait peut-être le groupe Kryeon ! Qui sait ? : o )].

Je sais comment pensent les Êtres Humains, [NDIT - Le porte-parole d'un groupe utilise souvent le pronom personnel "je"]. Nous vivons avec vous ! Nous tenons votre main, lorsque vous expérimentez des moments difficiles. Si vous pleurez, nous pleurons avec vous. Si vous riez, nous rions avec vous, mais nous sommes toujours là, avec vous ! Si un channel vous arrive avec des informations qui résonnent en vous, cela « pique ou capte votre attention », n’est-ce pas ? La planète, constellation ou groupe source a peu d’importance, car c’est le message qui attire votre attention. Vous pourriez dire : « C’est mon groupe préféré. J’aime vraiment cette information » Ensuite, vous placeriez ce groupe dans une boîte ou dans un compartiment, à titre de « favoris ». Si jamais une personne vous pose des questions au sujet des Arcturiens, vous direz peut-être : « Oh ! Je ne les connais pas. J’ai seulement entendu parler d’eux. Je viens tout juste de connaître le groupe d’Orion. Le seul groupe avec lequel je suis en résonance. Il m’aide. »

C’était et c’est encore l’attitude 3D des Êtres Humains, mais ça commence à changer. Si vous agissez selon l’exemple que je viens de vous présenter, vous excluez tous les autres groupes, pour la simple raison que l’un d’eux a résonné en vous. C’est ce que fait la survie. Elle sépare et exclut. Les religions organisées l’ont fait pendant des siècles, amenant ainsi la majeure partie de la population terrestre à un endroit où il y a seulement « UN DIEU », mais le plaçant et le séparant dans centaines de boîtes différentes. Diriez-vous que c’est le « bon sens commun », selon votre propre expression ? Je veux démystifier les groupes ésotériques dont j’ai mentionnés. Il est maintenant temps, pour l’Être Humain ésotérique, de voir la beauté du système, car le Nouvel Âge a également compartimenté et séparé cette grande vérité universelle.

Toutes les informations de notre message de ce jour ont une similitude. Donc, je commence par vous présenter une très belle histoire qui vous permettra peut-être de placer ces informations en ordre. Il se peut que vous l’ayez déjà entendue, de notre part ou de la part d’autres groupes.

Et c’est ainsi.

Kryeon

*************************************

EXTRAIT DE DÉMYSTIFIER LE NOUVEL-ÂGE – 1Vous pouvez diffuser librement cette traduction, à condition que ce qui suit soit inclus et que la présentation ne soit pas modifiée.

Interprétation et traduction québécoise de ; JM Site : http://kryeon.forumactif.com/forum.htm

Les informations ci-dessous sont gratuites. Vous pouvez les imprimer, les copier et les distribuer comme bon vous semble. Cependant, l’auteur interdit la vente sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation expresse de l’éditeur.

Channelling présenté à Tucson, Arizona, USA, le 18 janvier 2014 http://www.kryon.com/CHAN2014/k_channel14_TUCSON.html

Ce texte est adapté au lectorat, car l’ambiance ou l’énergie d’une canalisation en direct est différente.

NDIT – Je place les notes de Lee entre les ( ), et les miennes entre les [ ].

Symbolisme des arbres sacrés

 

plantes-arbres-15Le Chêne

Arbre sacré dans de nombreuses traditions, le Chêne est investi de privilèges accordés à la divinité suprême parce qu’il attire la foudre et symbolise la majesté. En tout temps et en tout lieu, le Chêne est synonyme de force et de solidité. C’est du moins l’impression qu’il laisse quand il atteint sa maturité. Ne soyons donc pas étonnés d’apprendre que les termes « chêne » et « force » se traduisent en latin par le même mot: robur, symbolisant autant la force morale que physique.

C’est auprès d’un Chêne qu’Abraham reçut les révélations de Yahvé. Son rôle axial en faisait un instrument de communication entre le Ciel et la Terre. D’après Pline l’Ancien, lequel s’appuie sur l’analogie du grec (drûs), le nom des druides est en relation ethymologique avec le nom de Chêne, d’où la traduction hommes de Chêne.

Adoré par les Celtes, le Chêne représentait pour eux l’emblême de l’hospitalité et l’équivalent d’un temple. Ils croyaient ces arbres habités par des nymphes, d’où la création de mesures sévères pour condamner ceux qui les abattaient sans nécessité. Un abattage autorisé conduisait vers des rituels religieux pour permettre aux nymphes de se retirer de l’arbre avant sa chute, afin d’éviter leur vengeance.

L’Acacia

On dit que l’arche d’alliance était en bois d’Acacia plaqué d’or, et que la couronne d’épines du Christ provenait de ce même arbre. Dans la pensée judéo-chrétienne, cet arbuste au bois dur et presque imputrescible, aux épines redoutables et aux fleurs arborant les couleurs du lait et du sang, est un symbole de renaissance et d’immortalité.

Le Peuplier

Cet arbre propre à l’hémisphère boréal tire son nom du mot latin Populus et de l’ancien français Poplier, deux termes qui signifient Peuple. La légende dit que c’est l’Arbre du peuple puisque ce serait sous des Peupliers que celui-ci prenait autrefois des décisions importantes.

L’Aubépine

On accordait à cet arbre des pouvoirs permettant de détourner la foudre, de conserver la viande, d’empêcher de faire tourner le lait et d’éloigner les serpents; d’où des plantations fréquentes d’Aubépines à proximité des granges et des étables.

Le Saule

Une croix faite avec deux rameaux de Saule, que l’on jetait dans l’eau d’une source sacrée, permettait de connaître l’imminence ou non de sa mort. Une croix flottante annonçait une mort certaine dans les mois suivants. Celle-ci était cependant éloignée si la croix coulait; plus éloignée encore si elle atteignait rapidement le fond de l’eau. Le phénomène apparaît toutefois contradictoire quant à la mort associée à la flottaison plutôt qu’à la disparition de la croix.

L’Amandier

Signe de la renaissance de la nature, cet arbre à la feuillaison printanière est aussi un symbole de fragilité car ses fleurs, ouvertes dès l’arrivée du printemps, sont sensibles au gel tardif. Chez les grecs, l’amande pressée était comparée à la semence de Zeus, en tant que puissance créatrice. On affirme même que l’Amandier remonte directement à ce Dieu et que son fruit peut féconder une vierge indépendamment de l’union sexuelle. Selon une croyance qui tient encore en Europe, la jeune fille qui s’endort sous un Amandier en rêvant à son fiancé, peut soudainement se réveiller enceinte.

Le Bouleau

La littérature est peu bavarde sur la symbolique du Bouleau. Pourtant, les chamans de la Sibérie vantaient les vertus thérapeutiques de cet arbre des régions froides et tempérées. Ils n’hésitaient pas à monter dans ses branches pour mieux entrer en contact avec les Dieux de l’autre monde.

On peut également s’interroger sur les raisons inconscientes qui font autant apprécier le Bouleau comme arbre d’ornement, une essence qui, pourtant, ne possède pas une grande espérance de vie et qui, mis à part sa beauté esthétique, offre plus d’inconvénients que d’avantages en ornementation. S’agit-il de sa blancheur, un symbole de pureté, ou de l’extrême finesse de sa ramure qui rend cet arbre si attirant?

Le Cyprès

Cet arbre sacré chez de nombreux peuples, grâce à sa longévité et à sa verdure persistante, est également nommé « Arbre de vie », à l’instar du Thuya. Chez les Grecs et les Romains, le Cyprès est en rapport avec les divinités de l’enfer. Il est l’arbre des régions souterraines, d’où sa présence remarquée dans plusieurs cimetières du bassin de la Méditerranée.

Le Pommier

Le Pommier se trouve au centre de plusieurs croyances, dont celles de procurer la sagesse, d’améliorer les connaissances et d’acquérir l’immortalité. Son fruit est identifié depuis très longtemps comme un fortifiant et comme un remède préventif contre la maladie. À cet effet, souvenons-nous du vieux proverbe anglo-saxon: « An apple a day keeps the doctor away ».

Le Sapin

On dit que le Sapin empêchait la foudre de tomber et conjurait les mauvais sorts. En Allemagne, on flagellait autrefois les femmes durant le mardi gras, avec des branches de cet arbre, dans le but de leur permettre d’avoir des enfants.

L’Olivier

La richesse symbolique de cet arbre est abondante: récompense, purification, force, paix, victoire, fécondité. Consacré à la Déesse grecque Athéna, l’Olivier l’était également au Dieu romain Jupiter. Comme symbole de paix, il faut se rappeler que vers la fin du déluge, une colombe rapporta une branche d’Olivier vers l’arche de Noé. Selon une vieille légende, la croix du Christ était fabriquée de Cèdre et d’Olivier. Dans le langage du Moyen-âge, cet arbre symbolisait l’or et l’amour.

Le Frène

À l’instar du Chêne, le Frêne est un symbole de solidité puissante. On en faisait des hampes de lances. Dans les traditions scandinaves, cet arbre symbolise l’immortalité et sert de lien entre les trois niveaux du cosmos. Dans les anciens pays baltes, l’homme étourdi et un peu niais est qualifié de frène car il est considéré comme aveugle. En effet, ne sachant pas quand vient le printemps, il reste longtemps dénudé. Tandis qu’à l’automne, craignant de paraître ridicule à nouveau, il est le premier à se dépouiller rapidement de toutes ses feuilles.

Dans l’Europe nordique, le Frêne est le symbole de la fécondité. Le Frêne taslent est perçu comme l’arbre de la féminité car c’est dans sa ramure qu’une femme peut suspendre certaines amulettes qui font battre le cœur de l’homme qu’elle désire.

L’Orme

Cet arbre a toujours détenu des pouvoirs surnaturels. Dans la France du Moyen-âge, il était appelé « l’arbre de la justice » parce que c’était sous sa canopée que les seigneurs et les juges rendaient leurs jugements. On savait l’Orme capable de guérir diverses maladies cutanées, dont la lèpre. Les guérisseurs enlevaient des morceaux d’écorce d’Orme pour concocter des remèdes contre le rhumatisme. On attribue à trois Ormes plusieurs fois centenaires et situés dans le département de la Somme, le pouvoir d’avoir détourné la peste d’un village de cette région de la France, alors que des villages voisins étaient sévèrement touchés par le terrible fléau.

La Grande Pyramide d’Égypte

 

Jésus lève le voile… 

Grâce à une scène de la vie de Jésus captée dans la mémoire du temps, je vous offre des clés afin de percer le mystère des pyramides d’Égypte. En effet, dans le cinquième tome de la collection « A travers les yeux de Jean », j’ai pu assister à l’initiation de Jésus dans la grande pyramide. En voici quelques extraits.

 

C’est au cours d’une soirée privée à laquelle Jean et ses compagnons assistent que Jésus évoque son initiation en Egypte. Il a souhaité que ses proches soient présents afin qu’ils bénéficient de sa rencontre avec différents Sages. Il précise d’emblée qu’en Egypte, tout est évocation. Les fonctions cosmiques ne sont jamais représentées directement. Elles sont incarnées en toute vie et l’être humain doit les appréhender pour les vivre. L’Egypte est un livre de pierre où sont gravées des histoires mystiques. Les temps, les tombeaux, les dieux et les déesses, Pharaon lui-même, tous sont des représentations des lois universelles en action. L’apprentissage de la connaissance ne repose donc pas sur un e loi divine révélée comme dans les religions du Livre, mais sur l’expérience des Anciens qui ont vécu conformément à la Maât et ont montré la voie des vertus indispensables à son respect. Grâce aux scènes et aux hiéroglyphes issus de tous les éléments qui composent la nature – animaux, végétaux et minéraux – l’étudiant s’ouvre progressivement aux lois de l’univers. A travers son récit, Jésus évoquera donc lui –même des scènes et des symboles permettant à chacun de vivre sa propre initiation qui respectera son éveil et sa sensibilité. C’est aussi le rôle de la tradition orale de vous inviter à partager cette initiation orale de vous inviter à partager cette initiation de Jésus dans la Pyramide que j’ai enregistrée sur le CD joint au volume 5 de la collection « A travers les yeux de Jean ».

DANS LE TEMPLE

Avant d’être initié, Jésus fait d’abord un séjour dans un temple afin de se familiariser avec cette tradition. Jésus est admiratif de l’ornementation du temps dont le rôle est uniquement initiatique : Sachez que tout y est symbolique et se rapporte à La Science magique et à l’Immortalité. Ici, tout est évocation pour éveiller la conscience du Divin en l’homme. La connaissance sacrée est exprimée à travers des scènes et non pas des mots… En Egypte, tout ce qui se rapporte à la connaissance et au monde invisible est construit en pierre afin d’en montrer la pérennité. En revanche, tout ce qui est éphémère est abrité dans des construction faites de terre crue et de paille. Le temple dans lequel Jésus se rend est un lieu qui reflète en tout point l’harmonie. L’ensemble de ce qui est dessiné, gravé et peint évoque les lois cosmiques. Tout y est donc chargé d’énergie set d’ondes de formes.

 

La Grande Pyramide d’Égypte dans LEVEE DU VOILE 9782919537112_1_75-248x300

DESTINATINATION SACREE

Quand Jésus dit que dans ce lieu tout est symbolique et se rapporte à la Science magique et à l’Immortalité, cela doit nous rappeler que dans la pensée pharaonique, l’Egypte était la représentation de l’Au-delà et le gigantisme de ses constructions entretenait cette idée. 

L’architecture sacrée de tous les sanctuaires indique une destination mystique matérialisée par un axe qu’il convient de suivre en se conformant à la Maät. La direction indiquée est le Naos, le Saint des saints, partie centrale où se trouve la statue de dieu. De nos jours, les touristes y accèdent directement, mais l’initiation imposait que l’on chemine selon un itinéraire symbolique permettant de devenir soi-même l’offrande lors de l’ultime étape de la rencontre avec la divinité. Le temple est une invitation permanente à rejoindre l’invisible, en allant « au-delà » de l’humain vers l’âme qui, elle, ne quitte jamais le monde invisible, comme la statue du dieu résidait en permanence dans le sanctuaire. Quant à la Science magique évoquée par Jésus, il s’agit principalement de l’art de laisser l’âme agir en tout occasion et de réaliser ce que le profane nomme des prodiges.

 

CARTOGRAPHIE VIBRATOIRE

Lorsque Jésus dit : ici, tout est évocation pour éveiller la conscience du Divin en l’homme, il parle de la conscience que nous sommes des êtres divins. Dans les lieux sacrés, tout incite l’âme à la beauté et ce que l’homme vit doit lui transmettre cette beauté mais aussi la grâce et l’émerveillement afin de la maintenir dans son efficacité créatrice. L’initiation est une forme d’éducation supérieure qui pousse le récipiendaire à aller toujours plus loin dans la connaissance de lui-même et des mystères de la création. La connaissance des fonctions spirituelles en l’homme est accessible sous forme de représentations scéniques mais reste cachée au regard profane. En parcourant le temple, la sensibilité de l’initié agit tel un scanner et transforme dessins et hiéroglyphes en un parcours intérieur, sorte de cartographie vibratoire de la montée vers Dieu. A l’intérieur du temps, reflet de l’intérieur de soi, tout est magique et invite à sentir vibrer la divine présence. Entrer dans un temple, c’est donc entrer dans une « image » qui parle du Soi : les hiéroglyphes, les scènes et leur orientation, les couleurs et les sculptures, tout nous montre qui nous sommes.

 

AU-DELA DES APPARENCES

Jésus évoque alors le symbole Oudjat : Puis un prêtre d’une grande dignité, royal dans ses vêtements dorés est arrivé. Ses yeux étaient soulignés : croyez-moi, là-bas, on les souligne avec différentes couleurs et c’est à la fois curieux et très beau. Pour certains dignitaires, la portée symbolique est évidente. L’initié est entraîné à voir au-delà des apparences. Vous l’avez compris, le symbolisme est le langage de l’intelligence du cœur. Celui qui peint et souligne ses yeux change les traits de son visage et donne à voir l’être spirituel qui dépasse son apparence humaine pour s’imposer : l’œil est la demeure de l’âme du dieu et fait référence à l’œil. Ondjat qui révèle la création.

 

LA SOURCE DE TOUTE VIE

Puis on m’a parlé de la fonction du Soleil et de la puissance bénéfique des dieux et des déesses qui sont des représentations des Principes divins. De tous temps, le Soleil a représenté la richesse cosmique, la lumière de la connaissance et un point de reliance avec le Divin. Ce symbole permet de mieux appréhender notre quête d’élévation vers la lumière de la création. Source de tout vie dans le monde manifesté, le soleil représente l’ouverture sur les mystères de l’origine. Quant aux dieux et aux déesses, ils illustrent les principes divins et n’ont de véritable existence que dans l’imaginaire de celles et ceux qui les font vivre comme des modèles capables, en retour, de guider spirituellement leur existence afin de maintenir l’ordre sur Terre jusque dans l’organisation sociale. En s’appuyant sur ces représentations, la foi reste vive et les êtres reliés à leur part divine. Dieux et déesses peuplent donc les temples, véritables livres de pierre destinés au culte et à l’initiation.

 

IMAGES ANIMEES

La vie est une vaste bande dessinée que nous parcourons de nos émotions afin que l’âme se souvienne de son désir d’incarnation. Elle attire dans notre existence les événements majeurs dont nous n’avons pas conscience d’avoir besoin. Dans le quotidien, nous apprécions certaines scènes parce que nous savons les lire. Elles nous rendent valeureux et créatifs et s’inscrivent facilement dans notre « œuvre spirituelle ». D’autres scènes nous déplaisent et nous font travailler quand nous acceptons de les voir ! Rappelez-vous ce que j’ai précisé dans les volumes précédents : les situations et les personnes sont les images animées de notre propre rayonnement. Tout parle de nous, mais à des niveaux différents ; sensoriel, psychologique, émotionnel, spirituel, etc. Notre quête personnelle nous fait rechercher et donc choisir les scènes qui nous rapprochent toujours plus de notre vérité. Toute scène – symbolique, rappelez-vous – qui nous fait réagir, comprendre et ressentir, nous rend un peu plus vivants de l’interprétation de son message.

 

PUISSANCE D’EVOCATION

A ce stade du récit, jésus sensibilise son auditoire : Ecoutez bien car il est nécessaire que vous ressentiez mes paroles afin qu’elles agissent en vous comme il se doit. Il sait qu’en relatant son initiation, il la revivra afin qu’elle soit partagée. Chacun doit être touché dans son cœur et dans sa compréhension. Jésus parle de la puissance évocatrice des mots quand ceux-ci traduisent une vérité millénaire vécue. Personne ne connaissant l’intérieur de la pyramide, cette puissance assurera l’évocation des images. Alors, l’intelligence sera sollicitée, elle fera participer le corps aux émotions et tout l’être aux ambiances vibratoires. Comme il le fait depuis le début de son récit, Jésus transmet son ressenti afin que le voyage au cœur de l’initiation soit possible pour chacun.

 

Voici donc la pyramide, d’une pureté et d’une beauté saisissantes. Tout en elle est perfection, dans les proportions comme dans la profondeur et dans la masse. Sa forme, issue des Eaux primordiales, évoque l’ordre du monde et sa force incarne les mystères du cosmos et de la vie sur cette Terre.  Tout en elle traduit le monde des Idées supérieures. Matrice de toutes les formes futures, elle montre ce que nous sommes intérieurement : le mouvement d’un devenir !… Elle est si impressionnante que tout s’élève en soi ; les valeurs s’imposent et des pensées différentes relient directement à l’essence de tout chose. Elle est le lieu de la transmutation de l’âme.

 

S’OUVRIR AU MYSTERE

Bien que ce récit date d’une bonne trentaine d’année, je garde intactes les images gravées dans mon esprit au moment de la découverte de la pyramide. Au fur et à mesure que Jésus s’en approchait, elle s’imposait dans toute sa magnificence. Toutefois, je ne saurais dire s’il s’agit ou non de Khéops car je ne voyais d’elle que sa blancheur immaculée. La pureté dont parle Jésus est une sensation incomparable qui vous fait accepter d’emblée de vous ouvrir au mystère. Cette construction est d’une telle démesure et d’une telle pureté de lignes, elle est si différente des temples que tout en vous est saisi. Encore de nos jours, même après de très nombreuses visites, vous êtes humbles à ses pieds, avec un étrange sentiment de reconnaissance pour ceux qui ont déposé là cette œuvre grandiose. Votre pensée est littéralement « soufflée » et vous ne revenez à la raison que lorsqu’on vous parle techniques de constructions, nombres d’années et d’ouvriers, etc. mais revenons à ce que Jésus nous en dit :

 

GEOMETRIE COSMIQUE

La pyramide lui apparaît comme l’aboutissement d’une géométrie cosmique dont il ressent la divine proportion à travers ses propres corps subtils. Il entre en résonance avec sa majesté, comme sait le faire tout initié. Sa forme, issue des Eaux primordiales qui évoque l’ordre du monde. Dans bien des traditions, l’apparition du monde créé, mais non, encore manifesté, est figurée par un monticule de terre dont la pyramide est la représentation la plus parfaite. De plus, quand vous l’apercevez, votre regard file immédiatement vers le sommet où vous attend le pyramidion qui parachève l’œuvre. Recouvert d’or, la lumière divine semble s’y refléter. On dirait qu’il perce le ciel afin que les « Eaux de la connaissance » s’écoulent en cascade dans votre cœur. Recueillies et transmises par les initiés, elles maintiennent l’ordre du monde en l’homme et sur Terre. Ainsi la pyramide est-elle le symbole du Ciel sur la Terre !

 

LIEU DE TRANSMUTATION

Tout en elle traduit le monde des Idées supérieures. En effet, tout nous ramène au cosmos et donc à nos origines. Quand nous la regardons, le ciel nous appelle et nous pouvons le contempler. Elle est si imposante et sa pureté si énigmatique qu’elle nous interroge ; elle semble venue du ciel pour se poser sur terre, rappelant la possible origine extraterrestre de notre humanité. Mais si nous revenons au symbole de perfection qu’elle inspire, il y a bien été choisi comme lieu de l’initiation pour rappeler que nous sommes partout à la fois par notre corps de lumière. Notre âme emplit le cosmos, le nombre d’or nous y relie comme les valeurs mystiques nous accordent à toutes les dimensions d entre âme. Un tel symbole nous fait ressentir notre complétude, il satisfait toutes les attentes, comble tous les ressentis tant son élévation nous place au cœur même du cosmos, donc au cœur de la vie.

 

Quand jésus qualifie la pyramide de matrice de toutes les formes futures qui montrent ce que nous sommes intérieurement : le mouvement d’un devenir ! il nous rappelle que, dans la forme, nous sommes des êtres en devenir afin d e rendre grâce à ce qui est immuable en nous. Le vrai prodige de cette pyramide n’est pas de nous faire spéculer sur sa construction mais de nous interroger sur notre devenir mystique, celui de la transmutation de l’âme. Et Jésus nous dit : Elle est si impressionnante que tout s’élève en soi : les valeurs s’imposent et des pensées différentes relient directement à l’essence de toute chose. Elle est le lieu de la transmutation de l’âme. Et Jésus nous dit : Elle est si impressionnante que tout s’élève en soi : les valeurs s’imposent et des pensées différentes relient directement à l’essence de toute chose. Elle est le lieu de la transmutation de l’âme.

 

L’OFFRANDE A SON AME

La pyramide nous soulève d’émotion, nous place au cœur de notre intelligence et, par un ressenti, nous percevons la majesté de l’invisible en nous et autour de nous. Céder au vertige serait possible si les valeurs ne nous gardaient en équilibre. Devant la pyramide, le chercheur pense différemment, son ordinaire s’efface et ses habitudes ne sont plous tenues. Placé en son cœur, il se découvre : Elle est le lieu de la transmutation de l’âme. Encore faut-il que l’être qui, comme Jésus, se rend dans la pyramide, soit devenu « offrande à son âge » car elle seule est concernée par l’initiation. E profane peut toujours la visiter, se coucher dans la cuve du sarcophage, y passer la nuit à prier, à psalmodier des mantras et même penduler ou jouer de la musique, sans la profondeur des valeurs de l’âme, une fois le frisson passé, que reste-t-il ? Sans l’intelligence du cœur, on ne pense à rien et on ne fait rien, si bien qu’on ne perçoit rien et qu’on ne devient rien ? Quant à l’initié, il s’inscrit dans ce lieu de la transmutation de l’âme comme dans un athanor afin d’en vivre les différentes étapes. L’initiation est alors résumée dans cet aphorisme : « Il faut qu’il croisse et que je diminue ». C’est ce processus que Jésus va suivre avec sa  conscience d’initié et il sera accompagné et guidé à chaque étape.

 

AU CŒUR DE LA NUIT

Le point culminant de l’initiation arrive. Il est d’une extrême simplicité : rester allongé toute la nuit dans le sarcophage ! Cela pourrait manquer d’attrait mais ce serait oublier leurs grandes connaissances en astrologie qui ont permis aux sages d’identifier une nuit aux configurations exceptionnelles. L’être humain étant un être d’énergies évoluant dans un monde d’énergies. Jésus a été reconnu comme la personne choisie pour que l’alchimie de l’initiation s’accomplisse d’elle-même, au cœur de la nuit et du cosmos représenté par la pyramide. Le corps de Pharaon et l’esprit de Jésus vont ainsi voyager toute la nuit dans le monde de l’Au-delà.

 

Le moment om le couvercle se referme est particulièrement solennel. Jésus se retrouve seul dans le silence absolu d’un gigantesque vaisseau de pierre. Il peut maintenant s’abandonner totalement au ressenti car aucun de ses cinq sens ne lui est utile. C’est pourquoi, dans osn récit, Jésus précise : Essayez d’imaginer une force, une émotion, une paix… et dans tout notre corps des énergies qui circulent. Elles passent si puissamment que vous les visualisez sans peine et, progressivement, vous n’êtes plus qu’énergie… En vérité, vous êtes seuls avec vous-mêmes, seuls comme je l’étais dans ce sarcophage.

 

VIVANT DE SON AME

Ce moment privilégié, Jésus le vit pleinement car, peu à peu, il devient ce qu’il ressent : mélange de force, de paix, peut-être même de crainte. Et le taux vibratoire qui s’élève le rend conscient de la vie qui coule en lui ! C’est la vie créatrice son âme qui le porte dans la continuité de sa mission. Puis tout bascule et il finit par oublier le corps, la mission… Je n’étais qu’énergie et ressentais des impulsions me traverser. Dans la première salle, il s’était senti « vide » jusqu’à en oublier son corps. Là, il oublie tout pour être vivant de son âme. Jésus fait donc l’expérience de la mort initiatique qui n ‘est que transmutation de la vie. Son corps, devenu sacré, n’est plus une limite et chacune des cellules qui le composent est une ouverture sur un univers de vibrations dans lequel son esprit s’aventure. Le voyage commence et Jésus nous en révèle la destination : Ce phénomène vibratoire m’élevait à la rencontre d’autres énergies lumineuses, dorées, fortifiant la mienne et la soulevant davantage par vagues pour me présenter à d’autres lumières et d’autres plans de conscience. J’intégrais la vérité de chacun d’eux et, en même temps, la puissance et la majesté du Créateur semblaient prendre positon en moi. Peu à peu, je devenais Cela. Alors, j’ai compris ma place dans cette éternité et comment en manifester la puissance. J’étais en train de naître, de naître à mes racines, élevé, comme attiré dans mes profondeurs pour regarder, dans ce face à face, l’Origine qui contient la vision du futur.

 

A SUIVRE…….. Je viens de vous donner de larges extraits de cette cérémonie initiatique dont je vous propose de découvrir la suite en écoutant le CD complet de ce récit. Vous y découvrirez d’autres révélations sur la fonction de la pyramide et comment la tradition égyptienne s’inscrit dans les douze notes de la grande tradition primordiale. Jean-Claude Genel.

issu de : articles-presse Planète Gaïa n°14 

-  Par J.Claude Genel, Spécialiste de la démarche mystique, des états de conscience élargis et de la quête de sens. Jean-Claude Genel s’inscrit dans la lignée de ceux qui ont su trouver, au-delà des traditions et des dogmes, l’enseignement direct du guide intérieur. Il anime depuis 1985 des activités d’éveil aux valeurs de l’âme.  Contact : www.gproductions.fr

LES RELATIONS ET LA SEXUALITE EN 5D


LES RELATIONS ET LA SEXUALITE EN 5D dans LEMURIENS de TELOS telechargement-8

Adama, merci de parler des relations entre hommes et femmes à Telos.

Comment la sexualité est-elle vécue entre les personnes de Telos ?

Comment le peuple de troisième dimension peut-il évoluer vers ces types de relations ?
Salutations, mes bien-aimés,
C’est un réel plaisir pour moi et mon équipe de passer un moment avec vous dans votre champ énergétique alors que vous lisez nos paroles. Il est de notre plus sincère désir de vous apporter une meilleure compréhension des lois divines et de leurs applications.

La façon dont nous vivons à Telos ne diffère pas beaucoup des autres communautés galactiques de ce système solaire ou de cet univers. Nous vivons et appliquons les lois universelles qui sont les mêmes pour tous. Comment la vie est vécue d’une civilisation à l’autre peut varier à des degrés différents, mais les principes de base sont les mêmes pour tous. Vous pouvez appeler cela « unité ou conscience universelle ».

Nos relations et leur aspect sexuel à Telos reflètent une conscience beaucoup plus évoluée et mature que la vôtre dans la compréhension des différentes facettes de l’Amour. Pour commencer, le terme pour relations est « union » dans l’unité, dans une étreinte de l’expérience d’amour divin. Depuis très longtemps dans votre dimension, les relations ont été basées sur une conscience de dualité. Maintenant, chers amis, vous êtes devenus las de ce type de relations qui ne fonctionne pas et ne satisfait pas les désirs de votre cœur.

Vos relations, pour la plupart, vous ont causé différents niveaux de douleur et de nostalgie. Vous aspirez maintenant à acquérir une meilleure compréhension de la relation. Beaucoup d’entre vous se réveillent de la programmation déformée qui est la vôtre sur les relations et cherchent désormais à équilibrer les énergies masculines et féminines au sein de leur être.

Tout d’abord, sachez que tout commence avec vous. Votre « autre significatif » est simplement un miroir pour vous permettre d’évoluer et d’apprendre. Personne ne peut vous aimer plus que vous ne pouvez vous aimer vous-même, de même que vous ne pouvez aimer quelqu’un d’autre plus que vous-même.

Considérez ceci :

Chaque fois que vous cherchez quelqu’un pour vous donner l’amour que vous n’êtes pas en mesure de vous donner à vous-même, vous créez un besoin. Vous devez incarner l’équilibre approprié pour attirer le type de relation auquel vous aspirez, sinon la relation sera fondée sur la nécessité plutôt que sur l’unité. Ceci, mes amis, ne marchera jamais, du moins pas pour très longtemps. Rappelez-vous que dans une relation insatisfaisante, les deux partenaires reflètent l’un pour l’autre les déséquilibres de l’indigence, de la possession, d’attentes non réalistes, du contrôle, de la manipulation, et ainsi de suite. Dans votre dimension, vous connaissez toute la litanie des plaintes relatives aux relations encore mieux que nous. Chaque fois qu’une personne est entière et complète en son Soi, avec les énergies féminines et masculines équilibrées, elle est amoureuse avec elle-même et n’a besoin de personne d’autre pour se satisfaire émotionnellement. Elle se sent entière, heureuse et accomplie. Elle respire la joie de vivre avec ou sans partenaire. Elle ne sent pas le vide intérieur que les êtres en manque et en déséquilibre ressentent.

Lorsque cet équilibre est atteint, alors et alors seulement le « je suis » de votre être émet l’appel afin que la bonne relation apparaisse dans votre vie, en harmonie avec votre désir et votre chemin du moment.
Cette « union divine » avec la flamme jumelle de votre cœur ne peut se manifester dans votre vie qu’avec la permission de votre Soi supérieur.

A Telos, nous nous honorons tellement qu’aucun d’entre nous n’accepterait ni ne se contenterait jamais d’une relation qui serait inférieure à 100% de satisfaction à tous les niveaux.

Dans notre société, nous nous considérons comme égaux et honorons chacun la divinité et le chemin de l’âme de l’autre. Bien que votre société évolue progressivement, et que les femmes soient en train de s’ouvrir à leur potentiel féminin en tant que partenaires égales, il y a encore trop de femmes qui font face aux inégalités ainsi qu’à la violence verbale et physique. Trop d’entre vous ne se sentent pas dignes d’être aimées et tolèrent les coups, la privation et les violations de leur intégrité et de leur liberté. Un trop grand nombre d’entre vous pensent encore que c’est ce que vous méritez, et vous percevez les relations abusives comme un mode de vie normal. Même aux Etats-Unis, cette conscience existe encore pour beaucoup. Il y a même encore plus tragiquement plusieurs pays de la planète où les femmes n’ont absolument aucun droit. Vous savez desquels je veux parler, vous l’avez vu dans vos journaux et dans les nouvelles télévisées.
Dans notre société, et dans toutes les sociétés développées, les hommes et les femmes se considèrent comme des aspects de Dieu. La femme représente les aspects de la mère divine et l’homme représente ceux du père divin. Il y a de l’honneur et du respect entre les couples, tout le temps. Cela ne signifie pas qu’ils soient toujours d’accord, mais même quand il y a une différence de désir ou de perspective, ils honorent le point de vue de l’autre et ne se disputent pas. Ils n’ont pas ce genre d’attachement à avoir raison ou tort, et ils ne s’aiment pas moins à cause de leurs différences de point de vue.

Les couples passent autant de temps ensemble qu’ils le désirent. Ils ont tout le temps qu’ils veulent pour se nourrir, s’aimer et témoigner leur appréciation à l’autre en tant que partenaires. Parce que nous travaillons environ 20 heures par semaine, et que le reste du temps nous sommes libres d’utiliser notre temps comme nous le souhaitons, les couples ont beaucoup de temps pour profiter de leur compagnie, chez eux ou durant les nombreux rassemblements sociaux et artistiques de notre communauté. Ils ne sont jamais à court de temps pour se nourrir l’un l’autre de manière très créative. Ils aiment prendre soin l’un de l’autre avec de petites attentions, de la tendresse et de l’affection. Ils expriment leur sexualité et leur intimité avec l’autre quand ils le choisissent, toujours dans une ambiance agréable et détendue.

Les relations à Telos ne sont pas soumises à des contraintes physiques de survie ou à des difficultés financières telles que vous les vivez dans votre société. Les relations entre hommes et femmes n’ont pas le même niveau de stress, et il est plus facile pour les couples d’être toujours aimants et harmonieux. En raison de notre amour, notre conscience mature et notre respect de la Terre, il y a un flux constant en provenance de l’univers pour répondre à nos besoins. C’est ce vers quoi vous évoluerez dans un très proche avenir.

Nous n’avons pas à gagner d’argent pour payer le loyer, nourrir nos enfants ou payer les factures médicales ou les impôts. Toutes les commodités de la vie sont gratuites pour tout le monde. La tyrannie pour gagner de l’argent dans votre monde touchera à sa fin, avec un peu de chance, d’ici 10 à 12 ans, et votre niveau de stress général diminuera considérablement.

Parlez-nous des relations des jeunes adultes et des adolescents ;

Des relations expérimentales sont également autorisées lorsque nos jeunes atteignent un certain âge et que leurs hormones sexuelles deviennent actives. Nous ne les forçons pas à réprimer ces désirs naturels. Lorsqu’ils atteignent l’âge de treize ou quatorze ans, ils sont autorisés à expérimenter leur sexualité sous la supervision de la prêtrise. Ces sages enseignants préparent nos jeunes à exprimer leur sexualité avec maturité et responsabilité. Ils sont alors autorisés à sortir seuls et à expérimenter ce qu’ils ont appris. Leur sexualité est toujours exprimée dans une joie pure et le plaisir réciproque. Finalement, leur besoin juvénile d’expérimenter avec plus d’un partenaire diminue jusqu’à être remplacé par le désir mature de l’engagement. Ainsi, nos jeunes adultes à Telos sont libres d’expérimenter leur sexualité dans le cadre de leur processus de maturation.

Il arrive un moment où deux âmes qui désirent s’unir choisissent de prendre un engagement. Il s’agit généralement d’un engagement pour une plus grande croissance, pas nécessairement destiné à être permanent. Quand deux âmes se marient dans une union engagée, ils s’honorent l’un l’autre comme faisant partie de l’ensemble divin. Ces relations subissent rarement le stress, et peuvent durer de quelques années à plusieurs centaines d’années. Si ou lorsque les deux parties sentent que leur relation s’achève, ils se séparent d’une manière amicale et affectueuse, et dans l’harmonie d’un accord mutuel. Ils se disent l’un l’autre : « Merci mon/ma cher(e), c’était merveilleux d’avoir eu cette opportunité de croissance avec toi, je te remercie pour l’amour, la tendresse et l’affection que nous avons partagé, et pour la croissance spirituelle et la sagesse que nous avons acquis. Nous demeurons amis alors que nous allons vers nos prochaines expériences de vie pour l’évolution de notre âme ».
Les partenaires de Telos sont très affectueux les uns avec les autres. Quand deux âmes sont dans une relation engagée depuis longtemps, éprouvant un grand amour l’un pour l’autre, après des centaines ou des milliers d’années de vie commune, ils sont généralement des flammes jumelles. Tôt ou tard, le couple fait une demande au Conseil Lémurien pour être autorisé à entrer dans un mariage sacré. Ces unions sont permanentes et durent aussi longtemps qu’ils vivent tous les deux dans cette dimension.

Dites-nous comment les partenaires expriment leur sexualité à Telos ?
Dans un sens, nos corps ne sont pas physiquement aussi denses que les vôtres, et nous pouvons fusionner les uns avec les autres d’une manière beaucoup plus profonde et plus intime. Lorsque nous nous unissons, nous fusionnons nos corps physiques ainsi que nos chakras dans une union d’amour. Nous considérons l’acte sexuel comme « une union avec le divin » et tous nos chakras y participent, toujours en alignement avec le cœur, ce qui procure une expérience beaucoup plus vaste. Notre expression sexuelle est fondée d’abord sur l’attirance des feux du cœur.

Dans votre expression sexuelle de la surface, vous utilisez surtout les deux premiers chakras, celui de la créativité et celui de la survie. Pour ceux qui sont vraiment «amoureux» l’un de l’autre, le chakra du cœur intervient également. A Telos, nous ne nous engagerions jamais dans un acte sexuel dans le but de gagner des faveurs ou dans une intention de manipulation.

En raison de notre niveau d’évolution, nous avons beaucoup plus de chakras activés que vous. Nous avons douze chakras principaux totalement activés, ainsi que douze chakras sous-jacents. Cela signifie que 144 chakras sont engagés dans notre activité sexuelle. Lorsque deux personnes fusionnent ensemble en tant que divin féminin et divin masculin dans une expression d’amour divin, l’énergie de l’union résonne dans tout le système solaire. Il est ressenti par Dieu Père-Mère. Il devient un acte de l’union des cœurs qui fusionnent avec l’énergie du Créateur. C’est ainsi que vous voyons notre sexualité.

Pratiques sexuelles déformées
Depuis longtemps nous observons vos expressions sexuelles, des vibrations les plus hautes aux plus basses. Nous vous encourageons à réévaluer les répercussions émotionnelles négatives qu’ont les rapports sexuels sans ou avec peu d’amour. Il y a encore des pays où le clitoris d’une femme est retiré quand elle est très jeune pour s’assurer qu’elle ne connaîtra jamais le plaisir sexuel, voyant son aspect de déesse totalement nié. Dans des cultures entières, les femmes ont été privées du plaisir sexuel par l’énergie masculine, et par ceux qui ont manipulé la génétique de votre planète en confondant sexualité et grossesse. Permettez-moi d’ajouter autre chose. Tant de femmes sur cette planète ont éteint leur sexualité ou leurs énergies de déesse parce qu’elles ont été maltraitées, malaimées, profanées, violées, réprimées ou déshonorées. Par le passé, les femmes en général estimaient qu’elles avaient peu de valeur hormis de servir d’objets sexuels ou de possession matérielle en réponse aux besoins physiques et émotionnels des hommes. Il est maintenant temps pour les deux sexes de guérir ces profondes blessures.

Donner naissance aux enfants

71 dans LEMURIENS de TELOSNous sommes totalement libres de profiter de notre sexualité sans le fardeau ou la crainte d’une grossesse non désirée. Les grossesses ne se manifestent que lorsqu’une âme est invitée par l’intention afin d’évoluer dans notre communauté. La grossesse se passe donc énergétiquement dans le corps subtil et se manifeste physiquement. C’est uniquement dans les mariages sacrés que les couples sont autorisés à mettre des enfants au monde. Quand un couple prend la décision d’avoir un enfant, il va au temple pour parler de ses intentions avec le responsable des prêtres et demande la permission de recevoir ce privilège. Seuls les couples qui ont atteint une grande maturité spirituelle sont autorisés à enfanter des âmes qui vont être incarnées. C’est de cette façon que cela se passe dans toutes les civilisations avancées.

Lorsque l’autorisation est accordé à un couple de donner naissance à une nouvelle âme dans notre communauté, cela est considéré comme un appel très sacré. Les futurs parents sont alors en liaison directe avec un ou plusieurs candidats du royaume de lumière pour ce privilège spécial. Une fois le candidat choisi, de nombreuses réunions ont lieu au niveau interne entre l’âme s’incarnant et les futurs parents. Il y a environ six à douze mois de préparation pour la conception. Le chemin de l’âme et ses desseins sont étudiés avec soin jusqu’à ce que tout soit prêt pour cet engagement sacré.

Il serait impensable dans notre société de mettre un enfant au monde sans procéder d’abord aux préparations les plus élevées et les plus complètes. Nous sommes tout à fait conscients de l’impact que va créer la naissance s’une nouvelle âme dans notre communauté. Lorsque l’âme est conçue, la période de gestation est de douze semaines. Les parents déménagent temporairement dans le temple pour une préparation à plein temps en vue de l’évènement. Pendant ce temps, les futurs parents partagent l’amour le plus pur dont ils sont capables en tant que couple. Ils écoutent de la musique qui élève leur vibration et s’abandonnent dans une beauté exquise. Les membres de la prêtrise du temple honorent et félicitent l’âme qui est destinée à faire partie de notre communauté. Nos enfants sont toujours voulus et désirés. Au cours de la période de gestation, l’âme en attente de naître ressent pleinement l’amour de ses parents et de la communauté.

Nos enfants naissent légèrement plus grands que les vôtres et ils grandissent plus rapidement, ils grandissent aussi en sagesse et en connaissance. Bien qu’ils puissent éprouver certaines difficultés semblables à celles des enfants de la surface, en particulier à la puberté, nous avons beaucoup de moyens de les aider à mûrir et à traverser leurs problèmes. La voie de chaque enfant est toujours honorée, et chaque enfant reçoit toute l’attention dont il/elle a besoin.

Y-a-t-il quelque chose que vous pouvez partager avec ceux d’entre nous dans la troisième dimension sur la façon dont nous pouvons évoluer vers le même état de conscience?

Eh bien, cela est en train d’arriver, très cher, cela arrive avec une attention accrue et une conscience éveillée. Ceux qui lisent nos informations sont saisis par leur sens et veulent créer ce genre de vie pour eux-mêmes. Ils veulent vivre dans ce genre de société éclairée. Alors que vous vous alignez avec ces principes de conscience supérieure, vous les créez également. Cela évoluera dans les prochaines années. Dans un proche avenir, de plus en plus de gens vont ouvrir leur conscience à cette information. Au fur et à mesure que ce nombre augmente, vous verrez les choses commencer à changer assez rapidement.
Vous savez que les intentions créent la réalité. Lorsque suffisamment de personnes désirent le changement et formulent leur ferme intention de créer une nouvelle réalité pour eux-mêmes et pour l’humanité, cela arrive tout simplement. Il est important en ce moment que chacun de vous devienne un ambassadeur de l’amour, de la paix et de l’harmonie pour vous-même, pour l’humanité et pour la planète. Il est important que vous commenciez à partager les informations que vous jugez faire une différence dans votre vie avec ceux qui vous entourent. Le temps de rester silencieux dans votre cocon est révolu. Vous avez tous besoin de rayonner votre amour, votre lumière et votre connaissance vers tous ceux qui croisent votre chemin. Plus vous brillez et rayonnez votre nouvelle compréhension, plus elle se propagera à l’intérieur de vous et sur la planète. C’est ainsi que l’évolution se fait. Nous avons remarqué parmi les gens de la population française qui ont lu nos livres, qu’il y a eu tout un changement dans la conscience et une augmentation substantielle du désir pour une vie éclairée. Nous avons également remarqué que les hommes et les femmes s’honorent davantage. Tout le monde devra commencer par embrasser sa divinité et par équilibrer ses polarités, que vous soyez dans un corps de femme ou d’homme. Comprenez-vous cela? Lorsque vous êtes aligné avec vos polarités internes et que vous rencontrez quelqu’un qui est également aligné, vous commencez à vivre de nouvelles expériences dans les relations qui vous apporteront des satisfactions beaucoup plus grandes.

La connaissance et l’information justes créent de la nourriture pour l’âme qui amène la transformation. Alors que les gens prennent conscience et ouvrent leur cœur à ces concepts, l’effet du centième-singe produira une conscience de masse. Observez l’évolution de la conscience et du style de vie que les gens de cette planète vont connaître d’ici quelques années.

Plus grand est le nombre de personnes à adopter ce type d’information, plus rapide sera l’élévation de la conscience de l’humanité. Ces notions de droit divin sont maintenant dans un état embryonnaire dans le cœur de quelques-uns. Alors que vous partagez vos découvertes avec ceux qui y seront ouverts, elles germeront et grandiront. Une fois que suffisamment de gens éprouveront le désir dans leur cœur de faire ce genre de bond dans la conscience, vous ne pourrez plus empêcher la croissance de se produire. C’est juste une question d’informer une population endormie à travers les écrits et les enseignements, et de l’amener à reconnaître les vérités qui lui ont été cachées depuis si longtemps.
Alors que la population s’éveille à son destin spirituel, vous ferez l’expérience d’une formidable accélération de la lumière afin de manifester l’âge d’or promis de l’amour, de la paix, de l’illumination et de la prospérité pour tous dans votre monde.

messages d’Adama.

L’adoration par Kryeon

 

L’adoration par Kryeon dans KRYEON nous parle 5Commençons par une question spirituelle. La Déesse est la créatrice du monde, n’est-ce pas ? En effet, Elle l’est. Dieu est le Créateur du monde, n’est-ce pas ? En effet, Il l’est. Ces entités ne devraient-elles pas être adorées ? L’humanité a vu ces faits. En conséquence, elle a adoré l’idée d’une Divinité sous plusieurs formes, depuis des éternités, depuis les premières incarnations. Dans le mouvement ésotérique du Nouvel-Âge, il n’y pas de système d’adoration. Il n’y plus de grands autels ou de grands temples d’adoration. Il n’y a plus de prie-Dieu et d’agenouilloirs pour une Divinité quelconque. Quelques Êtres Humains vous pointeront peut-être du doigt, et diront : « Vous n’adorez pas ou n’adorez plus de la bonne manière. » Quel est la réponse à une telle observation ou accusation ? Que diriez-vous ? »

Je vous ai déjà présenté une métaphore qui illustrait cette question : « Croyez-vous Être une partie intégrale de la Divinité Créatrice, existant en état d’égal à égal avec toutes les autres ? » Les maîtres [femme ou homme] qui ont marché sur cette planète vous ont dit qui vous Êtes. L’un des plus récents, celui que vous appelez « le Christ », a publiquement dit : « Je suis Dieu, fils de Dieu ! [ou Déesse, fille de la Déesse] » Ensuite, il a regardé son entourage et ajouté : « Tout ce que Je Suis, vous l’Êtes ! » La réalité est que, je parle du « Je Suis » qui est en chacun de vous. Oui, je sais qu’il vous est parfois difficile de le voir ou de bien comprendre cette réalité, car vous percevez la Divinité comme étant une chose qui est un tant soit peu supérieure à vous. Beaucoup d’Êtres Humains pensent qu’ils vont peut-être trouver Dieu dans un ciel quelconque, car ils ne voient pas que cet attribut est en eux.

Permettez-nous de remettre en question ce « Je Suis ». Utilisez la lumière de votre sagesse et de votre intelligence innées. Essayons de définir, de cercler ou d’encercler la terminologie de ce « Je Suis ». Cela signifie que vous Êtes « intimement » reliés à la Divinité Créatrice. Cela signifie que cette divinité créatrice peut très bien Être un membre de votre Famille. Cela signifie que vous avez suffisamment d’information pour comprendre ce qui est en vous, pour comprendre que vous faites partie de la Divinité Créatrice, pour comprendre que vous faites partie de la Famille Divine. Dans cet état d’être ou de compréhension intérieure, vous Êtes dans une paix profonde et imperturbable. Il n’y a ni drame ni sentiment d’insécurité.

Donc ce qui est à l’intérieur de l’Être Humain n’est pas nécessairement ressenti comme la magnificence du créateur, mais plutôt comme la famille du créateur. Alors, comment traitez-vous votre famille biologique ? Qui avez-vous adoré récemment ? Votre mère ? Votre père ? Votre sœur ? Votre frère ? Vous me répondrez peut-être : « Non, nous ne nous adorons pas, mais nous nous respectons les uns les autres. Nous aimons être en présence de certains membres de notre famille biologique. Sœurs et frères. Il n’y a pas de drame, mais l’ambiance n’est pas toujours joyeuse, amusante et entraînante. Nous nous soucions les uns des autres. Nous nous aimons les uns les autres. » Voilà une réponse qui devrait faire partie de ce « should ».

Pourquoi une Divinité ferait-elle de l’idolâtrie, en adorant une Divinité autre que la sienne ? Cependant, la reconnaissance, l’appréciation et la gratitude envers la Divinité Intérieure des autres est un signe d’amour. Il y a une grande différence entre l’idolâtrie et la révérence. L’idolâtrie et la vénération incitent à s’agenouiller, alors que la révérence ne rabaisse personne. Voyez-vous ce que j’essaie de dire ? Pourquoi ne pas imiter les paroles des Maîtres ? Si vous avez votre propre Divinité Intérieure, alors, il ne faut pas adorer un Dieu ou une Déesse quelconque. Vous devez plutôt comprendre, reconnaître et accepter le fait que vous faites partie de la Famille Divine.

Vous pouvez diffuser librement cette traduction, à condition que ce qui suit soit inclus et que la présentation ne soit pas modifiée.

Interprétation et traduction québécoise de ; Jean-M. Gobeil

Site : http://kryeon.forumactif.com/forum.htm

Invocation de la flamme de l’illumination

 

 Invocation de la flamme de l'illumination dans LEMURIENS de TELOS illumin

Flamme dorée d’illumination du cœur divin dans le grand soleil central ; J’invoque la présence des bien-aimés dieu et déesse Mérou dans mon cœur, dans mon esprit et dans mon âme. Je vous prie d’inonder mon être des précieuses substances de l’illumination, déversées sur moi avec un rayonnement illimité, en vue de transformer dans ma conscience ce qui est d’une perfection moindre que ma nature divine. 

O Flamme de lumière, scintillante et radieuse,

O Flamme de Dieu, merveilleuse à contempler,

Eternelles fontaines de sagesse fluide,

Ramenez-moi à la maison, au cœur du soleil ! 

Venez maintenant dans la plénitude de votre puissance,

Prenez ma main et ouvrez mes yeux,

Inondez ma vie avec vos miracles,

Faites rayonner la flamme de l’illumination par moi. 

Par conséquent, je choisis d’évoluer avec Dieu par les feux de l’amour de mon cœur. Je déclare que je suis Dieu manifesté. Je déclare aussi qu’en moi coule un puissant fleuve de lumière dorée d’illumination et que Je Suis  ce fleuve de lumière, Je Suis ce fleuve de paix dorée. 

Je déclare aujourd’hui que ma conscience, mon être et mon univers tout entiers sont envahis par la lumière et baignés par l’amour. Cet univers que j’habite s’emplit de lumière, d’amour ; la victoire est certaine. Ma propre victoire est assurée parce que je suis un rayon d’amour-illumination divin diffusant des baumes de guérison sacrée à chaque partie de mon être et à chaque homme, femme et enfant sur cette planète. 

O Flamme d’amour, si merveilleuse à contempler,

Etend ta lumière dorée à travers moi aujourd’hui.

Bénit, guérit, illumine et scelle-moi,

Ainsi que l’humanité dans la lumière de Dieu

Qui ne défaille point.

 

Extrait de TELOS III – Message de Adam, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – page 155

La flamme d’illumination

 

La flamme d'illumination dans LEMURIENS de TELOS 1-copie-150x150Depuis fort longtemps, vous vivez dans une léthargie spirituelle, et cette léthargie a entraîné des insatisfactions, des souffrances et des contraintes. Nombreux sont ceux qui en ont assez de cette manière d’être artificielle ; ils ont invoqué l’intervention de votre Créateur. Incarnation après incarnation, des systèmes de valeurs erronés au sujet de Dieu et de vous-même se sont inscrits dans votre âme. Vous avez adopté les enseignements de religions dont les dirigeants agissaient par intérêt personnel pour vous garder dans l’ignorance spirituelle, sous leur contrôle et assujettis. Pour la plupart, ces religions et dogmes auxquels vous vous êtes attachés et que vous avez adoptés vous ont maintenus captifs d’un flux continu de faux concepts, ce qui vous a empêché de vous percevoir comme les êtres divins que vous êtes véritablement.

Règle générale, la spiritualité ne peut pas être acquise par les choses que vous faites ou ne faites pas, ni par les règles que vous imposent la société et le gouvernement, règles auxquelles vous tentez désespérément de vous conformer. La spiritualité est, tout simplement. Voilà pourquoi les rituels, pratiques et concepts vous enjoignant de faire ou d’éviter de faire quelque chose, que vous adoptez ou rejetez maintenant, n’étaient censés que servir de directives prescrites par des gens pleins de bonnes intentions ; il s’agit de directives qui peuvent vous aider si vous les utilisez avec la perspective adéquate, mais elles n’induiront jamais une spiritualité authentique en votre âme. Vous seul êtes en mesure d’y parvenir en communiant avec votre essence divine. Maintenant, j’aborderai l’illumination, l’un des attributs de la flamme divine qui peut énormément vous aider dans votre retour à l’éveil.

 

LA FLAMME D’ILLUMINATION

La flamme d’illumination a surtout trait à la sagesse divine, au savoir véritable et à l’illumination dans ses divers aspects. Il représente l’illumination christique, la compréhension et la paix émanant du cœur de l’omniscience divine ; c’est littéralement une extension infinie de l’esprit de Dieu. Plusieurs des âmes qui s’incarnent dans le rayon d’illumination par mission divine deviennent des maîtres enseignants à l’humanité.

 Vous avez entendu le nom de plusieurs de ces maîtres, ces êtres dont la voie principale est le rayon d’illumination : Jésus/ Sananda, il y a 2000 ans, le seigneur Maîtreya, le Bouddha, Confucius, Djwal Khul, le seigneur Lanto, le maître Kuthumi et de nombreux autres. Des maîtres de tous les rayons se sont incarnés de temps à autre en vue de devenir des guides pour l’humanité parce que celle-ci doit comprendre et maîtriser les initiations des rayons afin de se qualifier pour l’ascension. Chacun a été créé à partir de l’un des douze rayons ; chaque rayon porte des millions d’êtres vivants. Sachez qu’un rayon ne vaut pas mieux qu’un autre, comme certains aiment à le penser. Il faut comprendre et incarner chaque rayon au même titre.

 La flamme d’illumination est d’un jaune doré, semblable au soleil ; il brille ardemment. Le Temple de l’illumination est le point focal de ce rayon sur cette planète et il se situe près du lac Titicaca, en Amérique du Sud. Le dieu et la déesse mérou sont aussi gardiens de ce rayon ;  ils préservent les énergies de l’illumination depuis des millénaires dans ce temple éthérique sublime. A Telos, nous avons aussi créé une version réduite de ce temple du second rayon, comme pour les autres rayons.

 A l’époque de la Lémurie, nous avions, sur notre continent, des milliers de temples à l’image de centaines d’attributs du Créateur. Nous avions également des temples pour chaque aspect de notre évolution. Plus d’une centaine de temples étaient consacrés aux rayons. Comprenez, bien –aimés, qu’il existe de nombreux rayons que vous ne connaissez pas encore ; vous avez pris conscience de sept d’entre eux, puis de douze, mais vous savez qu’il en existe davantage. Il n’est pas indispensable de les connaître tous à l’heure actuelle, mais il est capital pour ceux qui aspirent à l’ascension au cours de cette incarnation de maîtriser parfaitement les sept premiers rayons et, par la suite, les cinq autres. Vous devrez traverser toutes les initiations en travaillant avec le rayon d’illumination. Ces initiations consisteront à prendre conscience des croyances erronées que vous avez entretenues à votre sujet ; ces idées ont occupé votre conscience et vous ont gardé captif de la souffrance et de la limitation. Il s’agit de vous extirper de l’ignorance et de vous unir à l’esprit de Dieu. En intégrant la flamme d’illumination et en vous laissant pénétrer de sa fréquence et de sa lumière, vous pourrez invoquer le mental de Dieu afin qu’il accomplisse cette œuvre parfait dans votre esprit, le transforme et le fasse évoluer.

 Le cerveau humain diffère de l’esprit de Dieu. Ce dernier est une conscience universelle qui connaît tout et qui n’a aucune limite. Le cerveau humain est régi par l’ego et est pétri d’angoisses, de limites et de fausses croyances à propos du Soi. Lego humain l’a altéré avec ses peurs et sa perception d’une séparation. Néanmoins, il est devenu un outil pour votre évolution et vous a tout de même bien servi. Et aujourd’hui, votre esprit, en évoluant, est destiné à s’unir avec l’esprit de Dieu. Il faut le transformer en usant du savoir adéquat, de la vraie sagesse et en vous défaisant des anciennes croyances quine vous servent plus et qui vous tiennent captif de l’ignorance et de la limitation. Si vous effectuez ce travail intérieur en vue de vous métamorphoser, votre ego évoluera éventuellement pour s’unir à Dieu et fusionner ave celui, en assimilant l’illumination. Au cours du processus de l’ascension, tous les aspects de votre être, dont votre mental et votre ego, s’unifieront complètement à l’esprit de Dieu et aux attributs de votre nature divine. Considérez que le processus se poursuivra pendant l’éternité, car il y aura toujours un stade supérieur et un autre niveau auxquels s’ouvrir et qu’il vous faudra intégrer. Le processus auquel il faut vous livrer pour ouvrir cotre esprit, votre cœur et les aspects à votre divinité ne peut se produire en une nuit. C’est le voyage que vous avez planifié et façonné pour vous-même en cette incarnation en vue d’atteindre vos objectifs.

 L’incarnation actuelle vise à votre propre évolution. Cela exige votre accord, vos efforts. Cette évolution ne se fera pas spontanément ; c’est un désir de l’âme, et cela doit devenir le désir prédominant de votre incarnation. Cela ne signifie pas qu’il ne faut pas prendre plaisir à votre vie dans la troisième dimension. A vrai dire, on exige que vous aimiez et que vous goûtiez la vie pleinement ; tout doit être intégré en une somme. Chaque jour, invoquez les énergies de l’illumination pour qu’elles s’unissent à votre cerveau humain. Efforcez-vous d’étendre votre conscience par n’importe quel moyen, en lisant des textes qui vous inspirent, en méditant, en communiant avec la nature, etc. il ne faut pas vous contenter de fournir de l’information à l’intellect, il faut également nourrie le cœur et l’âme avec tout ce qui est noble, merveilleux et qui illumine. Centrez-vous en votre cœur, et unissez vos énergies avec le divin en vous. Au cours du processus d’ascension, votre esprit transformé s’unifiera au cœur sacré, car celui-ci ascensionne en premier. 

L’ensemble de vos chakras sera unifié et vous ne vous sentirez plus séparé du reste de votre être ni de l’univers. Vos chakras préserveront leur état distinct, mais seront également unis. Par ailleurs, vous acquerrez des chakras supplémentaires ; voyez la puissance du processus ! Voilà pourquoi un maître ascensionné est illuminé. Inutile d’attendre d’avoir entamé ce processus, commencez dès maintenant si vous souhaitez que cette illumination se produise en vous. Nous vous suggérons de faire appel au rayon d’illumination lorsque vous êtes éveillé. En dormant, vus savez déjà tout cela. C’est dans l’état de veille qu’il vous faut intégrer la sagesse que vous acquérez en dormant. Celui que vous êtes de l’autre côté du voile, en tant qu’identité consciente, est très bien informé et n’a aucun problème. Nous vous donnerons des invocations et des prières permettant de déclencher le processus d’intégration du rayon d’illumination. 

Si la population tout entière se mettait à accéder à l’esprit de Dieu grâce au cœur, vos gouvernements changeraient et refléteraient cette nouvelle conscience collective. A mesure que vous changez, à mesure que le collectif fait évoluer sa conscience, vos gouvernements changent aussi. Par le fait même, vous constaterez qu’il ne s’agit jamais que d’eux, mais bien de l’ensemble formé de vous et d’eux. Vos dirigeant s renvoient systématiquement l’image de la conscience du peuple qu’ils gouvernement. A mesure que vous évoluez, vous acquerrez la sagesse d’élire des êtres plus éclairés. Ce sont vos miroirs. 

En vieillissant, vous êtes censé devenir plus sage et assimiler peu à peu l’esprit de Dieu. Pourtant, c’est plutôt le contraire dans votre société. Combien de vieillards se retrouvent en institution ou dans des hospices, victimes d’une détérioration mentale telle qu’ils ne se souviennent même plus de leur propre nom et qu’ils ne reconnaissent même plus les leurs. Sur le plan humain, il est possible de juger quoi que ce soit, parce que vos opinions relèvent d’une compréhension très limitée.

 Extrait de TELOS III – Message de Adam, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – page 143

 

Interroger les énergies

 

Interroger les énergies dans PLEIADIENS (TERRE) air2-300x217Soyez plus responsable. Plusieurs choses sont nécessaires à la préparation de votre corps pour lui permettre de recevoir la conscience de l’énergie multidimensionnelle. Le yoga, des exercices d’élongation, de respiration, des suppléments d’algues et d’herbes créent l’espace où l’énergie peut opérer. La vibration de l’intelligence multidimensionnelle a besoin d’un corps pour la recevoir. Une partie de votre travail implique donc cette préparation.

Interrogez les énergies qui désirent travailler avec vous. Sur Terre, on trouve impoli de contester un dieu ou une déesse, tout comme il était impoli pour un enfant de contester un adule. « Les enfants sont faits pour être vus, pas entendus ». En tant qu’enfants des dieux, vous appliquez la même invisibilité et les mêmes principes d’ancienneté alors incontestables. Nous vous suggérons au contraire de tout remettre en cause, incluant ce que nous affirmons, car non seulement vous avez le droit de remettre en question, mais vous en avez la responsabilité. Voilà la clé qui permet d’être souverain, détenteur de votre corps et commandant à votre réalité de prendre forme.

Apprenez à créer des spirales qui émanent de votre plexus solaire et qui atteignent les visions de vos divers moi. Vous vous rendrez compte que les spirales vous relient à votre dessein. Ne jugez pas les moi perçus de votre perspective tridimensionnelle, car les jugements créent des pièges et des méandres de réalité qui réitèrent les mêmes thèmes sous différentes guises à travers les époques. Un des accords que plusieurs d’entre vous ont pris consiste à dépasser le jugement au cours de ce périple, et il est essentiel de maintenir cette attitude.

Vos moi multidimensionnels peuvent vous infliger l’évolution. Vous êtes votre propre lumière et votre propre ombre. Vous jouez, bien sûr, le jeu de l’être séparé. Vous jouez présentement le jeu du membre de la Famille de Lumière et du type bien. Nous affirmons qu’il existe des équipes, celles aux maillots clairs et celles aux maillots sombres – vous aimez à penser qu’il n’existe que les maillots blancs. Nous vous rappelons que le Créateur originel forme toutes les équipes et que si vous vous trouvez dans l’univers du Créateur originel, vous participez également à toutes les équipes.

Votre état naturel et ce vers quoi vous évoluez constituent un personnage multidimensionnel capable de faire la paix sur cette planète et de l’amener aussi dans d’autres mondes. Souvenez-vous, la paix implique une décision qui est une norme choisie pour votre vie. Un jour, il faudra intégrer plusieurs souvenirs parallèles et des idées émergeant subitement. Vous réaliserez que de multiples niveaux de vous-même font l’expérience, tandis qu’une portion de vous est certaine qu’il ne se passe rien. Ces strates de réalité commencent à s’effilocher et à se fragmenter, et vous pénétrez des aspects nouveaux de vos capacités et de votre expression. Il s’agit maintenant d’attraper ces choses – de passer plus de temps en quête de ce que vous avez été inspiré à découvrir au fil des ans.

Vous êtes venu ici afin de transformer les probabilités de la Terre. Vous accomplissez plus de choses hors de votre corps que ce dont vous êtes conscient. Viendra le jour où vous prendre soudainement conscience des lieux que vous visitez lorsque vous faites une sieste, que vous rêvassez ou que vous dormez. Il y a plusieurs éons, une formation avancée était requise pour développer ces aptitudes. Aujourd’hui, on vous inonde continuellement de lumière, et l’augmentation de la quantité de lumière dans votre corps stimule la réorganisation de votre idenitté supérieure. Durant tout ce processus, maintenez un sentiment clair de votre identité, l’être que vous êtes maintenant. Gardez un sentiment d’amour et de bien-être pour le véhicule que vou s avez créé.

 

Extrait de Terre, clés pléiadiennes de la Bibliothèque vivante – Les Pléiadiens canalisés par Barbara Marciniack page 146.

Les 7 Déesses de cristal de la création

 

 

Les 7 Déesses de cristal de la création dans RETOUR DE LA LUMIERE 4d907e5e88384ea9273eea4d7Nous sommes les forces féminines et cristallines qui oeuvrent pour la Création. Nous sommes les aspirations profondes, ces réalisations intimes de paix en la substance universelle qui abreuve toute vie cosmique.

Chacune d’entre nous est reliée à une sphère céleste vibratoire qui porte les caractéristiques de l’ère du Verseau pour la Terre.

Chacune d’entre nous est donc une vibration, une force-lumière à elle seule, et pourtant nous sommes interreliées puisque notre substance n’est qu’Une.

Lorsque l’on vous dit de laisser couler en vous l’énergie de la Déesse, c’est à nos qualités que l’on fait référence. Celles-ci sont au nombre de sept. Sept qualités féminines prédominantes, dirons-nous. Il y en a d’autres, sous-jacentes, sur lesquelles nous reviendront plus loin. Et nous sommes donc au nombre de sept.

Il est temps pour vous tous, de la Terre, de retrouver en vous ces aspects, ces qualités que nous déversons en vous depuis la lumière cosmique qui vous entoure. Il ya quelques années déjà que nous avons été appelées à agir, puisque la concordance galactique et cosmique le permet, pour que l’ère du Verseau puisse entièrement succéder à celle des Poissons, qui vous a portés, façonnés, depuis plus de deux mille ans déjà. L’heure n’st plus à vous porter, à vous façonner ou à vous modeler ; vous savez dorénavant que votre expérience vous est propre et vous avez pris conscience de l’ampleur de cette incarnation.

Au même titre que les archanges, nous sommes porteuses chacune d’une flamme particulière possédant les qualités, la couleur et la note de notre vibration respective. Ces flammes, ou qualités, si vous préférez, sont des dons divins que chacun d’entre vous a reçus à son premier souffle de vie, c’est à dire lorsque sa lumière originelle est essentielle s’est « détachée » de la Source pour mener l’expérience. Ces flammes qui nous sont propres correspondent à de nouveaux rayons cristallins et cosmiques qui s’ajouteront à ceux que vous connaissez déjà. Il s’agit en réalité de vibrations célestes que vous que vous serez amenés à concrétiser en cette expérience de vie. Vous savez bien que tout s’accélère, que les changements sont imminents. Eh bien, qu’adviendra-t-il de toute cette réalité terrestre telle que vous la connaissez, une fois que toutes les étapes du processus auront eu lieu pour la Terre ? Pensez-vous que vous allez quitter ce plan en laissant derrière vous tout ce que votre humanité a bâti depuis des millénaires ? croyez-vous que vous allez être amenés dans les cités de lumière des hautes sphères et que toute votre expérience, celle que vous aurez connue au fil de vos incarnations, sera oubliée ? Non, il n’en sera point ainsi, car vous avez choisi de passer par toute cette série d’expérience, par tout ce grand cycle karmique qui, bien que long et laborieux, nous vous l’accordons, vous a appris à reconnaître en vous la divinité, pour que vous puissiez créer à votre tour des mondes en évolution, interagir avec eux depuis le plan sur lequel vous allez bientôt rayonner, mais aussi être les guides de ces êtres qui devront également, tout comme vous dans le passé, venir s’incarner sur une sphère de vie de troisième dimension. Alors la Terre, lorsqu’elle sera couronnée de lumière, s’élèvera tout comme chacun de vous dans la lumière de la réalisation divine, mais cela ne veut pas dire que la Terre de troisième dimension disparaîtra complètement. Après avoir connu ces modifications qui l’attendent, elle demeurera une sphère de vie de troisième dimension dans l’immensité du cosmos, et il faudra alors tout un cycle, c’st à dire des millénaires, pour que, dans l’élan de vie de la Création cosmique portée par le souffle du Créateur, une nouvelle expérience puisse permettre à des êtres tels que vous de se construire dans un monde tridimensionnel et d’accéder à la divinité ultime après tout un périple dans l’incarnation selon la loi karmique. Et vous serez là, parce que aurez vécu vous-mêmes l’expérience humaine, pour éclairer la voie à ces êtres afin qu’ils puissent, eux aussi, retrouver le chemin qui les ramènera à la SOURCE.

 

Propos de HILDON, CHANDRA et ALEX dans les Messages de Kryeon canalisé par Lee Carroll – Fraternité de lumière. Issu de la Page 256 du livre Le Retour de la Lumière 2007 – L’Année du discernement.

Les 7 qualités féminines

 

belles imagesNous vous présentons ici de manière succincte les sept qualités féminines premières, celles qui caractérisent ce que vous nommez à juste titre « l’énergie de la déesse » ou la nouvelle énergie féminine qui coule maintenant en vous, en vos veines, en votre corps physique et en vos cellules.

 1.    Douceur et tendresse (Mère divine). Il s’agit en réalité d’une seule et même vibration, celle de la Mère divine, de la Conscience-Féminine - Une, qui engendre avec la Conscience-Masculine-Une tout ce qui est, puisque ce sont les deux principes qui forment l’Unité de la Création et qui s’unissent pour donner naissance à la vie cosmique. C’est dans la réceptivité de cette première vibration que se mettront en place les changements liés à la conception et à l’enfantement pour les femmes de la Terre.

 2.    Justesse et fermeté. Cette qualité divine est celle qui permettra plus de fluidité et de rigueur dans les prises de décisions, et c’est cette vibration qui aura un impact considérable sur tout ce qui concerne les décisions prises par les gouvernements. C’est cette qualité, cette facette de l’énergie féminine en expansion, qui va raviver les débats sur l’égalité homme/femme et qui amènera à une nouvelle conception, tout aussi novatrice que judicieuse, des structures étatiques en cours de morcellement et de recomposition.

 3.    Joie et plénitude. Voici un don divin qui semble faire défaut à la plupart d’entre vous, homme es et femmes de la Terre. Et pourtant, c’est l’une des plus simples qualités à développer puisqu’il vous suffit de laisser couler son énergie en vous. Mais nous savons aussi que c’est pour vous un exercice bien difficile que de se laisser aller complètement et de lâcher prise ; la joie et la plénitude doivent être comprises et appréciées dans l’esprit et la plénitude à chaque instant de la vie incarnée. C’est ainsi que la notion d ‘abondance sera reconsidérée, à bon escient. Plus de doutes, plus de douleurs ; seulement la gratitude de l’esprit, la plénitude d’un coeur en joie. Tout vous est alors donné puisque vous n’attendez plus rien et que vous êtes satisfaits de cet état de béatitude divine.

 4.    Accueil et réceptivité. Ces qualités représentent l’ouverture du cœur dans l’écoute d’autrui, mais aussi et surtout l’écoute de soi-même et de ses propres aspirations divines afin de vivre un épanouissement réel qui amène automatiquement à l’écoute vraie et sincère de l’autre. Sans jugement. C’est aussi l’acceptation de tout ce qui est, et l’évidence de la divinité en toute particule de vie, qu’elle soit humaine, animale, végétale ou minérale, et nous allons plus loin en parlant de particule de vie matérielle, car tout ce qui constitue votre matière est en réalité une somme de particules de vie tenues en suspension matérielle grâce à une onde spécifique de cohésion de la matière, dont vous ferez bientôt l’expérience.

L’accueil de la vie qui vous est donnée … cela peut vous paraître simple lorsque vous entendez ces mots, mais la mise en pratique de ces qualités d’accueil et de réceptivité demande de laisser l’ego de côté. Totalement. Vous ouvrez alors des protes de lumière, et celles-ci deviennent aisées à franchir, en laissant apparaître de nouvelles à l’infini.

 5.    Guidance et droiture. Il s’agit là de la reconnaissance de l’énergie féminine descendante en tant que matrice première de l’intuition humaine. Ainsi, toute action mue par l’intuition peut être vécue de manière divine. Lorsque l’on vous dit que vous êtes de véritables guerriers de lumière, c’est à ces qualités-là que nous faisons référence ainsi qu’à celles de justesse et de fermeté. Ce sont ces vibrations qui engendrent une reconnaissance de l’énergie féminine en tant que principe d’impulsion de vie dans la matrice de la création humaine.

 6.    Générosité et partage. Ce sont des vibrations nécessaires à développer et à vivre, pour chacun de vous, afin que les relations soient basées sur un véritable échange divin et non plus sur une notion de possessions ou de pouvoir asservissant toujours l’un ou l’autre des individus.

 7.    Paix et Amour. Ces notions vous semblent à la fois éternelles, larges et vagues puisqu’elles paraissent représenter depuis la nuit des temps l’image que vous vous faites d’un monde parfait. Vous allez voir qu’elles sont en réalité bien plus que de simples mots évoquant la légèreté ou l’innocence de l’être qui entreprend de vivre ses rêves les plus fabuleux. Ce sont des concepts divins dont émane une vibration immense pour ceux et celles qui savent les accepter et les laisser couler dans leur vie. Vous verrez bientôt que les notions de paix et d’amour telles que vous les connaissez ne sont que les balbutiements des énergies de lumière que ces concepts représentent. Ainsi, tout sera à nouveau lumière. 

Propos de HILDON, CHANDRA et ALEX dans les Messages de Kryeon canalisé par Lee Carroll – Fraternité de lumière. Issu de la Page 258 du livre Le Retour de la Lumière 2007 – L’Année du discernement.

12

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...