Une grande initiation à l’Astral

 

L’éther de la Terre s’ouvre vers l’astral – tout comme vous avez un corps éthérique et un corps émotionnel ou astral. La frontière est perméable. Lorsque vous mettez de l’huile sur l’eau, chaque élément conserve son état distinct, mais il subsiste tout de même une zone perméable où ils s’interpénètrent. Il en est de même pour l’éther entourant la Terre et chaque être humain, et pour le plan astral.

 L’astral est constitué de trois niveaux appelés inférieur, intermédiaire et supérieur. Ces niveaux de densité différente vont du plus dense au moins dense. Lorsque vous vous projetez vers un autre lieu ou dans une autre dimension, vous vous élevez dans l’éther, vous pénétrez dans le plan astral, et une fois parvenu dans l’astral supérieur vous arrivez devant les portes multidimensionnelles débouchant sur d’autres réalités. Il vous faut donc d’abord franchir l’astral inférieur et l’astral intermédiaire. Jusqu’à maintenant, nous ne vous avions point entretenu de cela. Toutefois, nous avons insisté pour que vous mainteniez votre état d’être à la fréquence pure de l’Amour en vous précisant que vous ne parviendrez pas à vous projeter sans vibrer d’abord à cette fréquence.

chez francesca

Dans le processus de la projection, une certaine résistance se crée déjà sur le plan de l’éther qui a tendance à vous maintenir en mode visualisation. Le passage dans l’astral inférieur comporte aussi ses défis relativement à l’alignement sur la fréquence juste, car parfois l’ego peut jouer des tours. Bien sûr, l’intérêt est d’atteindre l’astral supérieur et l’accès qu’il offre aux portes multidimensionnelles afin de vous propulser dans la direction souhaitée – si vous avez la maîtrise nécessaire du véhicule. Votre âme peut aussi bien sûr vous guider dans le trajet. Mais si vous avez peur, il vaut mieux vous retirer, car la peur est la nourriture du bas astral.

Image(32) : Des centaines de moines furent tués et massacrés ici parce qu’ils éclairaient de leur amour le monde. Depuis, ils circulent dans les différentes sphères de l’astral pour l’illuminer. Ils aident ainsi les humains qui gravitent dans le bas astral et qui cherchent à projeter leur colère vers les autres, consciemment ou non, en étant dans des états de contraction. Le moment est venu pour les moines de poursuivre leur voyage dans le grand cycle des différents cieux. D’autres sont appelés à prendre la relève dans le contexte du monde nouveau en émergence. Pour ce faire, il faut maintenant des Etres d’Amour et de conscience qui ne soient plus dans une voie monastique mais sur la voie du maître, des Etres comme vous.

Dans les humanités précédentes, du temps de l’Atlantide et de la Lémurie, les humains étaient régulièrement au contact avec leurs frères des étoiles. Il faut être incroyablement orgueilleux pour refuser de croire que la seule vie consciente et intelligente dans l’univers tout entier existe uniquement sur cette Terre. Les inspirations, les idées et les pensées qu’un humain peut avoir, pourquoi croyez-vous qu’elles ont leur origine uniquement en lui ? Vous avez déjà peut-être pu constater, lorsqu’n humain découvre ou invente quelque chose, que simultanément, ailleurs sur Terre, d’autres humains font la même découverte sans qu’ils se soient contactés, du moins consciemment. Serait-ce qu’ils sont en communication vibratoire inconsciente ou parfois consciente, ou serait-ce qu’ils captent des connaissances qui sont accessibles autour d’eux ? Ou bien serait-ce qu’ils se sont inspirés de ce qui leur est transmis par une autre forme de vie ? Tout est possible….

Celui qui s’attribue la paternité d’une idée, d’une découverte ou d’une invention est vulnérable, bien qu’il puisse se sentir puissant, puisque malgré ce qu’il a découvert, il est ignorant de la Source même de sa découverte, ce qui en limite la portée. Alors que celui qui n’a encore rien découvert, mais qui est ouvert à accueillir toutes les inspirations et les idées, et qui sait qu’il en est simplement le cocréateur, alors celui-là sait qu’il est illimité.  

Notre univers compte douze dimensions. Quatre autres dimensions sont associées au passage vers les autres univers. De fait, l’univers se reproduit comme chacune de nos cellules. Il se régénère et se génère lui-même également. En ce moment, il y a quatre univers. Complexe pour l’esprit humain. Mais si l’univers est infini, comment peut-il en effet y avoir quatre univers ?

Entre ces quatre univers, il y a quatre dimensions qui agissent comme autant de traits d’union, ce qui fait donc un total de seize dimensions pour ces quatre univers. De plus, chaque univers est constitué de multiples réalités et comporte aussi ses dimensions propres ; notre univers a douze dimensions. Chaque dimension se décline en une multitude de réalités et aussi de plans de conscience. Par exemple, vous vivez en ce moment sur la Terre. Celle-ci est associée à la troisième dimension. Et pourtant, elle accueille des formes de vie qui peuvent vibrer simultanément dans les troisième, quatrième et  cinquième dimensions et plus encore.

dans l'astral

Il y a aussi plusieurs plans de conscience dans la troisième dimension. Par exemple, il y a la conscience propre aux esprits de la nature, des formes de vie invisibles auxquelles les hommes ont attribué à travers les âges différents noms : gnomes, fées, elfes, faunes, une multitude de noms selon les contrées. Certains d’entre vous, comme Déva Shakti (Josée Clouâtre) ont développé l’l’aptitude à les voir, à discerner les présences éthériques et leurs structures. D’autres personnes peuvent sentir leur présence ou bien les entendre, et d’autres encore nient carrément leur existence. Il y a aussi les dévas associés à la conscience des différentes formes de vie, par exemple les dévas de la nature végétale. Il en existe une multitude. Ainsi, il y a les dévas des arbres et, parmi eux, le déva des chênes. Il y a les dévas des arbres fruitiers et les différentes espèces de plantes (un lien http://quetedesoi.unblog.fr/ ). Et puis, il y a le déva du vent. Il y a enfin un déva pour chaque espèce animale. Donc, ce sont des méga-consciences associées à des formes de vie qui ne s’expriment pas comme les humains ; leur conscience est collective plutôt qu’individuelle. La conscience des humains est aussi de nature collective, mais elle a bien sûr aussi un aspect individualisé.

Ainsi, ces esprits de la nature invisibles agissent dans la troisième dimension, mais sur un autre plan de conscience. L’éther est aussi accessible à partir de la troisième dimension, tout comme à partir d’autres dimensions, tel le plan astral. Vous vivez donc dans une structure matricielle d’une complexité quasi infinie. Vous-même avez un corps physique qui est associé à la troisième dimension, mais qu’en est-il de votre Esprit ? Votre Esprit se manifeste à vous dans votre troisième dimension. Il vous transmet des pensées, des idées, des éclairages, des orientations, des guidances. Et lorsque vous vous ouvrez à la quatrième dimension pour accueillir les perceptions et les visions des structures subtiles autour de vous, votre Esprit est également là.

La cinquième dimension en est une de sensations associées à l’amour. L’amour n’est point l’affectivité, mais celle-ci vous guide vers l’amour. Nous ne voulons pas vous décevoir, mais presque toutes vos relations sont des relations affectives et non pas amoureuses. Mais elles vous guident peu à peu vers l’amour inconditionnel. Et lorsque pour vous l’amour devient toute l’énergie créatrice libérée en vous, alors vous vivez le véritable amour.

Vivre de façon continuelle dans la cinquième dimension signifie que vous sentez en permanence l’amour divin, le mouvement créateur de la lumière, et que votre regard est rempli de compassion, c’est à dire que vous reconnaissez la lumière en toute forme de vie, en toute personne, sans avoir la moindre attente.  

livre chez francescaRegardez les étoiles. Ces points lumineux que vous voyez dans le ciel ne sont pas uniquement des étoles. Vous verrez de plus en plus souvent des points de lumière composants des structures énergétiques fabriquées par ces Etres des étoiles qui les ont déployées autour de la matrice terrestre et à l’intérieur de celle-ci afin de communiquer avec vous. Il suffit de se mettre en phase avec ces fréquences, qui constituent une forme de langage. D’ailleurs, les scientifiques de vos forces armées sont parfaitement au courant de la présence des frères des étoiles dans l’atmosphère terrestre et au-delà, et cela depuis au moins 60 ans…  Les facultés de communication subtiles d’un humain sont variées. Tant de gens croient encore qu’il s’agit d’une forme d’animisme, de spiritisme, que tout cela est un leurre. Dommage !

Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – Extrait « Voyage initiatique au désert de Gobi ». SANCTUS HERMANUS http://francesca1.unblog.fr aux éditions Ariane

S’Unir au RAYON VIOLET : les pièces du puzzle avec Sanctus Hermanus

 

Comme déjà dit dans un autre article, votre vie est comme une multitude de pièces d’un gigantesque puzzle. Vous êtes tous présents avec vos puzzles. Avez-vous rassemblé toutes vos pièces ?

En soi, cette métaphore du puzzle permet de véritables compréhensions, dont celle des multiples réalités. La Terre du rayon violet est celle des réalités multiples. Le rayon violet vous entraîne vers les mille et une cités de lumière de l’univers. Il vous invite à unifier la Terre et le Ciel en vous. Or, quelle est la relation entre le rayon violet, les cités des différentes réalités et votre puzzle ? 

 Rayon violet chez Francesca

En fait, les pièces de votre puzzle existent dans plusieurs réalités. Cela signifie que les pièces du puzzle ne sont pas toutes rassemblées dans la réalité bien circonscrite et bien limitée du quotidien. Non seulement elles ne sont pas encore juxtaposées pour que vous ayez la vision globale de votre Etre et de votre univers, mais elles ne sont pas toutes présentes. C’est ce que nous voulons dire par la notion qu’il vous manque encore des pièces. C’est pourquoi plusieurs perçoivent une distorsion dans leur vie et leur réalité. Il n’y a pas de tort ou de tare en cela. Toutefois, s’ils définissent leur univers en fonction de ce qu’ils ont structuré avec leurs pièces, ignorant le fait que de nombreuses pièces sont manquantes, bien sûr, leur vision est réduite de même que leur capacité à saisir le sens réel de leur existence. 

Les pièces du grand puzzle sont réparties dans plusieurs réalités. Il vous faut donc savoir que lorsque vous vous limitez à  la troisième dimension, votre perception de la réalité devient alors illusoire. Lorsque vous reconnaissez alors qu’elle n’est qu’une facette parmi d’autres et que la réalité qui importe est celle dans laquelle vous vivez à un moment ou l’autre, conscient néanmoins qu’à chaque instant tous les espaces et toutes les réalités sont unifiés en vous. Ainsi, votre passé et votre avenir, quels qu’ils soient, sont tous réunis dans l’instant présent. Vivre prend alors une toute autre perspective.

Devant l’existence de multiples réalités, il devient naturel de s’ouvrir à la notion de multiple présence. Tout cela est fort simple. Vous avez imaginé la cité intraterrestre du Gobi quand nous nous sommes entretenus en début de journée. Cette cité existe, nous vous l’avons confirmé. Il y a une entrée sur le plan tridimensionnel et celle-ci se ramifie dans plusieurs dimensions. Vous pouvez délaisser temporairement la réalité physique du moment auquel vous êtes et voyager dans la réalité de cette cité. Or, puisqu’elle existe en de multiples dimensions, cette cité existe aussi à plusieurs niveaux de réalité. Imaginons que vous visitez une dimension. Dans une des réalités de cette dimension, vous êtes présent dans un magnifique jardin de la grande cité de cristal. Les roses y sont gigantesques. Pour un instant, vous êtes dans cette réalité. La multiple présence consisterait, par exemple à marcher ici dans le désert, tout ne respirant le parfum de ces roses. Compliqué, pensez-vous ? Pour le mental uniquement.

la rose

Reprenons l’exemple sous un angle différent. Imaginons qu’il y ait un ami que vous aimez beaucoup. Vous vous êtes souvent approché de lui et avez capté son parfum, son essence substantielle. Puis aujourd’hui vous marchez seul dans cette magnifique steppe. Soudain, la pensée de cet ami vient vers vous. Vous est-il possible d’imaginer que l’odeur de son parfum puisse circuler en vous ? Mais bien sûr. Son parfum, il existe ne vous parce que vous avez visité sa réalité, du moins l’une de ses réalités. Vous n’avez pas eu à faire l’effort, ni eu besoin d’un quelconque instrument pour enregistrer en vous la formule bio-cellulaire et génétique de son parfum. Vous n’avez eu qu’à vous réjouir de l’accueillir pour voir son code s’inscrire en vous. Pouvez-vous imaginer la multitude de codifications différentes qu’un humain peut enregistrer ? Eh bien, décuplez cette imagination !

Donc, vous marchez dans la steppe et vous avez la faculté de sentir son parfum, tout comme si votre ami était là, tout près. La personne n’est pas près de vous, mais son parfum est codifié, ainsi que plusieurs de ses émanations. Alors, vous avez la possibilité d’être présent à cet ami cher ou à son parfum, selon votre choix. Mais conservez tout de même une partie de votre présence ici dans la steppe, sinon vous allez trébucher !

Il faut renoncez au désir d’enregistrer intellectuellement les informations perçues ou de les capturer en nous. Le code que nous avons inscrit doit l’être dans nos cellules. Ce que nous devons graver en nous, c’est la codification génétique de son parfum, ou encore ses coordonnées sur le plan cosmique ; c’est à dire l’endroit précis où ce parfum unique est généré par votre ami. C’est ainsi que pendent notre sommeil, notre esprit visite des Etres, et divers lieux que nous enregistrons en tant qu’adresses associées. Lorsque nous nous projetons, il peut nous arriver d’avoir une vision ou la sensation d’une présence. Il est alors possible que vous ayez capté une adresse dans votre projection, mais que pour différentes raison vos ne voyiez pas d’image – que vous ne sentiez pas son parfum. Vous avez seulement capté l’adresse, amis l’image, le parfum, la perception ou la sensation s’y rattachant vont se manifester à un autre moment.  C’est important car vous êtes et vous faites davantage que ce que vous êtes porté à croire dans votre réalité actuelle.

En soi, vous existez ailleurs qu’ici en ce moment, et vous en serez de plus en plus conscient. A chaque personne correspondent donc des pièces uniques du puzzle. Et ce qu’il y a de merveilleux, c’est que malgré tout ce qui les différencie, ces pièces ont tout de même de nombreuses similarités. En d’autres termes, les messages que vous recevez et les expériences que vous accumulez, bref tout ce que vous percevez et faites pour vous ressourcer,  est différent et sans équivalent exact chez les autres personnes. Vous ne les découvrez pas au même moment et si vous avez des pièces semblables à celles des autres, elles ne s’agencent pas nécessairement entre elles. En d’autres termes, vous pouvez stimuler les gens en leur faisant part de vos expériences, mais chacun vit les siennes à sa manière. Cela nous ramène aux visions différentes que chacun peut avoir de la cité de cristal.

La peur d’être submergé crée souvent chez les humains une barrière, une limitation. Ils adoptent alors une attitude réservée et distante face aux énergies qu’ils rencontrent. Soyez assuré que lorsque votre fréquence est élevée, conférant ainsi une cohésion à votre propre énergie, vous pouvez vous nourrir sans crainte des particules de lumière. Il n’y a pas de crainte non plus à avoir devant les humains que vous rencontrez, peu importe leurs expressions. Ils peuvent même être la source d’une lumière qui sera pour vous une nourriture, car c’est le propre des chakras de produire une lumière nourrissante.

Souvent les humains craignent de se sentir envahis par les autres, ou que leur énergie soit vampirisée. Bien sûr, il appartient à chaque individu de maintenir l’intégrité de sa structure de telle sorte qu’il ne soit pas envahi, et qu’à l’inverse il puisse accueillir la beauté et la lumière des autres. Vous savez bien que même si par moments des ombres peuvent voiler votre lumière intérieure, vous demeurez tout de même des êtres fondamentalement lumineux et merveilleux. Certes, vous vous jugez parfois durement, et il vous arrive de vous culpabiliser. Cessez tout cela. Vous êtes à la fois le soleil et le ciel illuminé. Et si parfois un nuage passe, cela ne fait pas de vous un être inférieur, mauvais ou ombrageux. Il en est de même pour autrui. N’ayez pas peur de ceux qui traversent des nuages sombres, vous avez les vôtres, ils ont les leurs.

ST GERMAIN

 NOTE : L’œuvre du Rayon Violet

Maître Saint-Germain collabore à guider l’humanité dans son actuel mouvement d’éveil sous de multiples formes. Une de ces formes est l’œuvre du Rayon Violet. Celle-ci est une voie d’évolution spirituelle créée et inspirée par les Energies de Maître Saint Germain pour offrir leur guidance, leurs éclairages, leurs enseignements aux humains vers leur maîtrise et leur implication dans la création d’un Nouveau Monde. L’Oeuvre se veut une voie d’inspiration à la recherche et à la découverte des connaissances et des pouvoirs universels en soi et en chacune des formes de vie. L’œuvre exprime une voie spirituelle vers la réalisation du maître, nullement religieuse ni sectaire ou dogmatique.

« Maître et Disciple de soi-même » : une voie spirituelle par l’apprentissage. Les enseignements favorisent et stimulent la présence aux sensations intérieures qui révèlent le maître intérieur, l’expression de l’Ame. Plutôt que de formuler et de transmettre un ensemble de connaissances les enseignements stimulent chacun à utiliser ses propres expériences de vie et sa propre énergie créatrice pour laisser émerger les connaissances et se déployer. En chacun de nous, il y a un maître, le « JE SUIS VERITABLE », qui inspire le disciple. Ainsi, l’œuvre du Rayon Violet peut être traduite comme une voie vers l’autonomie par l’expression du maître intérieur et la manifestation avec conviction de sa nature universelle et de son mandat d’incarnation. En s’unissant à lui-même, l’Etre retrouve la paix, la sensation d’union à la vie sous toutes ses formes, une réelle collaboration à la paix de l’humanité, et la capacité de se projeter dans l’Univers.

Dans l’œuvre du Rayon Violet, tous sont guidés, amenés à dé laisser leurs programmes, à transcender leurs peurs et à se laisser porter par leurs élans de création, d’amour et de réunification. Ils sont amenés à redécouvrir comment l’énergie en eux permet l’harmonie, l’équilibre et la liberté sur la Terre comme dans les autres dimensions. Pour plus d’informations sur les cours et les voyages initiatiques, voir : www.rayonviolet.com

Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – « Voyage initiatique au désert de Gobi ». SANCTUS HERMANUS http://francesca1.unblog.fr/2016/08/19/en-presence-de-sanctus-hermanus/

S’ouvrir aux multiples réalités

 

A cette étape de l’évolution de l’humanité actuelle, il est essentiel de vous ouvrir aux multiples autres réalités qui existent. Le fait que la majorité des gens se soient concentrés sur une seule réalité a créé un frein à la création de l’homme nouveau. Une seule réalité réduite signifie pour l’humain une sensation d’emprisonnement. Et chacun, même s’il ne peut la définir en ces termes, porte en lui cette sensation de limitation qui s’oppose à la sensation de l’infini universel que chacune de ses fibres reconnaît. En fait, c’est tout comme si un Etre était dans une prison et que des images, des fragrances et des musiques de l’extérieur lui étaient continuellement présentées. Sa réalité serait alors sa prison. Mais, bien sûr, tout ce qu’il reçoit de l’extérieur lui permettrait d’être en relation avec d’autres réalités, à moins qu’il ne ferme ses yeux et ses oreilles, qu’il ne fasse abstraction de tous ses sens et se concentre sur sa prison. Cela serait bouleversant, si réducteur pour lui, puisque tous ses sens intérieurs et extérieurs ont la faculté de le mettre en relation avec toutes les réalités, et même de faire en sorte que cette faculté plus subtile s’éveille pour qu’il sorte de sa prison. Eh bien, il en est ainsi pour beaucoup de gens en ce monde. La réalité qu’ils voient et touchent chaque jour est leur seule réalité. Ils font ainsi abstraction de tout ce qu’ils reçoivent des autres réalités. Ils s’enferment dans leur étroite réalité, tout en éprouvant au fond d’eux une sensation de contraction, d’oppression parce que leurs cellules captent tout de même l’immensité, l’infinité et la joie des autres réalités.

 

 francesca création

Ici, vous voyez le désert, les montagnes et le ciel, mais il y a aussi une énergie vaste et puissante. Des êtres Lumineux comme vous ont bien sûr la possibilité de se nourrir de cette masse d’énergie afin de s’éveiller. Puis, en ressentant la puissance émerger de tout ce qui vous entoure, vous pouvez constater l’existence d’une multitude de vastes espaces s’offrant à vous pur y évoluer. Mais en plus de vous y ressourcer, vous, Etres conscients, avez délibérément choisi comme rôle de vous imprégner de cette masse d’énergie pour ensuite la diffuser sur toute la Terre. Si certains le feront en transmettant des enseignements, la majorité d’entre vous le feront par leur vibration, leur regard, la puissance et la beauté de la vie transmise naturellement. Nous vous proposons de le faire tous ensemble en ouvrant de grands portails dans cette masse d’énergie afin qu’elle rayonne partout sur la Terre. En soi, cette masse constitue une autre réalité. Plusieurs humains nient cette réalité, alors que d’autres en doutent. Et, bien sûr, ce n’est point parce que vous ne la captez pas qu’elle n’existe pas.

Plusieurs d’entre vous, sont peinés de ne pas ressentir les vibrations particulières à chaque lieu visité. Ne soyez pas attristés ou en colère. Sachez tout simplement que les sens se referment ans un cadre où de nombreuses vies successives sont vécues dans une structure humaine qui refuse toute autre réalité que celle perçue par les cinq sens. Même votre vie actuelle a débuté dans un environnement d’humains qui sont si investis dans leur réalité qu’il ne leur vient même pas à l’idée que d’autres réalités puissent exister. De plus, le paradigme dominant actuel exige des humains qu’ils abordent la vie à partir du mental et de connaissances intellectuelles, en particulier celles fournies par les scientifiques. Pourtant, si ces derniers n’avaient pas eux-mêmes une certaine sensibilité et intuition, comment auraient-ils pu découvrir les informations qu’ils avancent ? On parle ici davantage de chercheurs ayant choisi d’ouvrir leurs sens afin d’aller au-delà du connu. Sans quoi, comment la science pourrait-elle progresser ? Quel paradoxe tout de même ; les humains sont amenés à regarder et à analyser leur monde à partir de ce qui est connu et de ce qui leur est affirmé comme étant scientifiquement démontré.

Tout comme si l’on vous disait : « Il y a certains chercheurs qui ont des facultés pour découvrir les secrets de l’univers, mais vous devez faire en sorte de vivre seulement avec ce qui est déjà connu et prouvé« . C’est éprouvant. Alors, ne soyez pas peinés ou en colère parce que vous ne ressentez pas ce que d’autres disent sentir. Détendez-vous, respirez la vie, ouvrez votre cœur. Plus le cœur s’ouvre à votre nature, à votre essence, à votre beauté et à celle qui vous entoure, plus vous vous émerveillez sans avoir à prouver quoi que ce soit, ni à tenter d’analyser l’invisible. Plus vous existez et plus vos sens s’ouvrent à nouveau.

Cette masse d’énergie est composée de plusieurs types de particules. Chaque type est libéré et absorbé en fonction d’un rythme déterminé par le niveau d’éveil de conscience de l’humanité. De plus, depuis quelques années, des particules en provenance du cosmos entrent dans votre atmosphère. Ces différentes particules ont des effets complémentaires. En ce moment, les rayons ultraviolets affluent massivement dans votre atmosphère, entraînant avec eux des particules cristallines qui stimulent les particules déjà présentes dans les champs énergétiques des deux couronnes de la Terre. Pour  que ce soit plus clair, imaginez au niveau des couronnes, une masse d’énergie, une sorte de nuage de couleur relativement dense, quoique subtile. Ces nuages de couleur sont composés d’un ensemble de particules de fréquences variées, chacune ayant un effet particulier sur la vie terrestre. Par exemple, ces particules influencent la structure génétique de la flore, de la faune et des humains. Elles affectent aussi la fréquence des espaces intérieurs ou intraterrestres de la Terre. Ainsi, le champ énergétique des couronnes, transformé par les rayons cosmiques, influence la fréquence vibratoire des espaces intraterrestres, qui libère alors d’autres types de particules. C’est un processus par étapes, cumulatif et coordonné.

FRANCESCA BLOG

Les humains conscients ressentent l’appel à accueillir ces nouvelles particules et à étudier leur fonction. D’ailleurs, nous vous guidons souvent à ce sujet. En vous invitant à Gobi pour vous affranchir de certaines limites et vous ouvrir à une nouvelle réalité, c’était aussi dans le but de vous inciter subtilement à vous nourrir de ces particules. C’était également pour vous sensibiliser à ouvrir des accès vers ces autres réalités, ce qui favorisera l’éveil collectif par la diffusion de ces particules. Ainsi, il est essentiel que, tout en vivant dans la réalité terrestre tridimensionnelle, vous choisissiez de vous ouvrir à d’autres réalités. Déjà, nous vous avons proposé d’emprunter la porte vibratoire de la Shambala   éthérique afin d’y visiter la grande cité cristalline ne passant par les couloirs des Tables d’Or. Quelle réalité nuancée ! Et puis, nous vous avons guidés et amenés à pénétrer dans la Terre pour y entrer en communication avec le cristal de lumière de la Shambala intratererrestre ce faisant, vous avez aussi la possibilité de découvrir des cités intraterrestres se trouvant en d’autres dimensions. Durant la dernière nuit, nous vous avons proposé de devenir le vent et de demander à votre esprit de vous guider dans la quatrième dimension. Cette dimension offre plusieurs réalités, comme la réalité terrestre tridimensionnelle. Chaque dimension comporte plusieurs réalités. Il s’agit là d’un hologramme extraordinaire, puisque tout est constitué de façon matricielle. En fait, c’est plus simple qu’il n’y paraît.

Amalgamée à la troisième dimension, il y a aussi la réalité des esprits de la nature que les hommes ont souvent représentés dans des contes pour enfants. En soi, il y a une superposition de réalités avec la troisième dimension, comme la présence des Dévas, ou comme le vent. Le vent n’est pas simplement de l’air qui se déplace. Le vent vibre et existe dans un autre type de réalité. Il possède une forme de vie et de conscience. Le vent est aussi vivant que la fleur, la rivière ou la lumière. Il existe donc des réalités tangibles dans la troisième dimension, mais d’origine de la quatrième. 

Vous pouvez aussi vivre dans la troisième dimension tout en existant dans la quatrième, ce qui fait en sorte que votre réalité s’élargit, les structures sous-jacentes aux différentes réalités se trouvent dans la quatrième dimension. Ainsi, la structure génétique des cellules physiques, la photoluminescence des cellules des corps subtils, le champ magnétique de l’humain et les couloirs énergétiques de la Terre, tout cela devient alors perceptible selon un autre spectre de perception propre à la quatrième dimension. Lorsqu’un humain accède à la quatrième dimension tout en demeurant ancré dans la troisième, il devient conscient de toutes ces choses. Ses facultés sont bien sûr suscitées, soit une faculté extérieure comme son regard ; il voit la structure du champ magnétique souvent nommé aura. Il voit aussi les structures énergétiques des gènes et les particules en mouvement. Il peut les ressentir et les percevoir. A partir du moment où  vous prenez contact avec les dimensions subtiles de la vie et que vous ne cherchez pas à les faire correspondre à un cadre rationnel trop étroit, à intellectualiser ce qui se présente à vous, tout peut s’ouvrir.

Lorsque vous vivez une expérience, lorsque vous captez, percevez, ressentez quelque chose, nous vous recommandons  de ne pas tirer de conclusions trop hâtives. Ne cherchez pas à tout comprendre immédiatement pour faire cadrer l’expérience dans vos schèmes connus. Permettez-vous d’accueillir le message qui peut vous servir à l’instant même, mais ne cherchez pas de façon compulsive à tout analyser et à vouloir tout comprendre sur le champ. Imaginez votre vie comme une multitude de pièces d’un gigantesque puzzle. Ainsi, une expérience de vie est une pièce et chaque pièce vous livre un message.  

Nous vous proposons qu’à chaque jour vous soyez tout simplement ouverts aux autres réalités qui se présenteront à vous. En raison de l’accompagnement que nous vous offrons et du développement accéléré de l’acuité de vos sens intérieurs et extérieurs, il est probable que des images se présenteront en votre conscience ou droit devant vous. Qu’est-ce que cela signifie ? Attendez-vous à voir par exemple, des structures lumineuses et à faire l’expérience d’éveils spontanés. Nous vous accompagnerons pas à pas afin que cette quatrième dimension et les autres vous soient de plus en plus perceptibles. Mais il faut aussi bien sûr que vous souhaitiez ressentir ces autres réalités.

(Merci de respecter mon travail de saisie en citant ce lien http://francesca1.unblog.fr

Extrait du livre « Au-delà des Frontières Dimensionnelles » – HISTOIRE SACREE – Tome II  de Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – « Voyage initiatique au désert de Gobi ». SANCTUS HERMANUS   – Editions Ariane

Lorsque nous présentons SHAMBALA et les Tables d’Or

 

Qu’est-ce que Shambala ?

Shambala est une cité, un palais, celui du paradis auquel tout humain peut avoir accès. C’est un hôtel céleste qui accueille les Maîtres ascensionnés lorsqu’ils se présentent pour intervenir auprès des humains ou pour apporter des transformations dans la matrice terrestre. Shambala se trouve dans la cinquième dimension, une dimension à laquelle tout humain du Monde nouveau peut accéder.

 SHAMBALA

Dans la cité de Shambala, une multitude d’Etres qui ont vécu l’illumination vivent et vibrent sous une forme ou une autre. Ils accompagnent les humains et les différentes formes de vie terrestres (car il y en a plusieurs outre les humains) et facilitent les transitions, dont le passage majeur que l’humanité vit à l’heure actuelle. Chacun y vit de façon passagère ou sur une longue période. Entendez que l’espace-temps n’y est point en corrélation avec l’espace-temps terrestre. Alors, si nous employons les termes qui se rapportent au fait de vivre temporairement ou plus longuement, c’est en fonction de votre espace-temps. Hors de l’espace-temps, une seconde peut vous apparaître à vous, comme une vie toute entière. 

Vous avez à comprendre que lorsque nous vous présentons Shambala, nous utilisons des termes et des images qui sont les vôtres afin qu’il puisse y avoir une correspondance en vous. Toutefois, les structures de Shambala, comme celles des couloirs pour vous y rendre, n’ont pas de correspondance réelle avec votre monde. Nous nous servons de métaphores, d’analogies pour que vous puissiez peut-être mieux  ressentir ce qui existe. Tout humain aurait tort de se fixer mentalement sur les images ou les mots qui lui furent transmis pour essayer de comprendre ce qu’est Shambala. Si vous tentiez d’expliquer à un enfant ce que vous appelez un « coup de foudre » amoureux, vous utiliseriez des mots et des images qui ne seraient que des métaphores parce que vous voudriez l’amener à comprendre et à ressentir une sensation. Il en va de même pour Shambala. 

Nous vous présentons une cité magnifique, la porte d’un accès à un ensemble de couloirs. Lorsque vous franchissez cette porte, nous vous sentez aspiré, tout comme lorsque vous quittez le monde terrestre pour ascensionner ou parce que votre corps ne vous permet plus de vivre sur cette Terre. Un couloir se crée. Ce couloir est fort intéressant puisqu’il vous semble être une spirale de lumière, un long couloir de lumière intense. En soi, sachez que chaque cellule de votre corps, soit la cellule physique comme la cellule photo-lumineuse, est enveloppée d’une membrane de lumière. Cette membrane de lumière peut imploser lorsque l’Esprit se manifeste hors du corps. C’est cette membrane qui semble vous retenir dans la matière, et c’est aussi celle qui est présentement en transmutation en raison des nouvelles particules circulant dans l’atmosphère terrestre. Toutefois, pour l’instant, entendez que lorsque cette membrane implose, elle crée les éclats lumineux qui apparaissent à l’esprit comme un couloir de lumière en spirale. C’est ce que décrivent les humains ayant connu une mort temporaire et étant revenus à la vie [EMI]. Tous vous parlent d’un grand couloir de lumière ne spirale. Eh bien, lorsque vous êtes invités à Shambala et que vous franchissez la porte, la sensation d’y être aspiré se présente alors à vous. Elle est plus douce que celle vécue lors de l’ascension ou de la mort. Pour certains, elle est presque dépouillée de sensations ; toutefois elle existe bel et bien. 

Le premier couloir vous entraîne dans un réseau que nous nommons celui des Tables d’Or. Ces tables sont similaires à un alignement infini de lingots d’or. Elles constituent en quelque sorte des corridors que l’esprit emprunte pour se rendre à la Cité. Lorsque vous nommez la Shambala du désert de Gobi, vous identifiez un espace physique près du monastère de Khamaryn qui vibre relativement près du sol sur le plan éthérique. 

 MONASTERE

Par son intensité énergétique, ce lieu facilite l’accès à la porte vibratoire qui représente les tables d’or. Et les tables d’or (couloirs) vous mènent directement à Shambala. 

Les deux autres portes situées au Tibet et au Ladakh présentent de longs couloirs avant les tables d’or. Si nous avions à ajouter une précision pour une meilleure explication, nous vous dirions que ces portes sont plus éloignées de l’épicentre de Shambala. Cela est une analogie puisque nous y sommes au niveau de la cinquième dimension. Toutefois, dans l’éther de la Terre, ces lieux, même s’ils sont plus éloignés, donnent un accès direct – comparativement à d’autres lieux physiques de vos contrées où l’accès est beaucoup plus indirect. 

Les maîtres incarnés, où qu’ils soient sur cette Terre, accèdent à Shambala simplement parce qu’ils se projettent instantanément à l’une de ces portes. C’est la même chose pour vous ; où que vous soyez, vous pouvez projeter votre vibration à l’une des portes d’accès à Shambala. La seule nuance est que le Maître réalisé le fait instantanément. Nous en étions donc aux tables d’or qui sont des couloirs. Lorsque vous y pénétrez, votre sensation est celle de vous trouver dans de l’or. Ce n’est pas simplement un couloir dont l’atmosphère est dorée. C’est une sensation d’être dans le doré, soit la paix pure de l’âme. Rappelez-vous que le doré est le rayon de la paix, et que la paix de l’âme est l’assise de la pure joie, l’état de grâce. Faites la relation maintenant entre la paix qui est l’assise et les tables d’or menant à Shambala. Ce sont des assises qui vous permettent de pénétrer dans Shambala. 

Si vous partagiez entre vous vos expériences respectives, vous réaliseriez que l’espace-temps que vous avez senti avant de vivre l’extase de Shambala est différent d’une personne à l’autre puisque vous n’avez pas emprunté les mêmes tables d’or. Vous ne pouvez décider mentalement de la table à choisir ; ce sont les tables qui vous choisissent en fonction de votre rythme vibratoire et de votre intention réelle. Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement que dans le parcours des tables d’or, il y a une préparation, une transformation de votre état. Cette préparation n’est pas une épuration. L’épuration doit être vécue précédemment. C’est une préparation à votre disponibilité à vibrer Shambala. 

Au bout de ces tables, il y a l’entrée de la Cité, qui ouvre à son tour sur quatre entrées principales. Chacune de ces entrées est protégée par deux gardiens. Nous utilisons à nouveau une métaphore, celle du protecteur d’entrée. Vous pouvez imaginer un palais avec quatre entrées et deux gardiens afin que nul intrus ne s’y présente. Toutefois, à Shambla, il ne peut y avoir d’intrus puisque ne peut accéder à la Cité que celui qui y a été invité. Vous ne pouvez que vous présenter au portail. Maintenant, selon votre état, vous êtes invité à Shambala. La fraternité des Maîtres s’est assuré que vous aviez tous la propension à créer l’état juste. Celui-ci est un état amoureux et joyeux. Pas un état à vivre à ce seul instant devant la porte, car vous ne pouvez leurrer Shambala, bien sûr, ni la fraternité des Maîtres. 

Huit gardiens, quatre entrées. La Cité est structurée comme tout dans l’univers. Une structure mathématique que les humains sur la voie de la maîtrise retrouvent peu à peu, ressentent et comprennent de plus en plus. Retenez bien ce cycle que nous venons de présenter en trois mots : retrouver, ressentir et comprendre, et non point dans un ordre différent. C’est une structure mathématique libérée de la structure que vous connaissez intellectuellement et que, par exemple, vos architectes utilisent. Même la règle d’or que certains architectes initiés peuvent utiliser ne répond pas de la même façon ici. Tout cela pour que vous saisissiez ceci : tout ce que vous avez vu et verrez de la Cité est associé à votre vision et à votre structure, en fonction de votre fréquence. Qu’est-ce que cela signifie ? Que votre vision et votre sensation de la Cité sont totalement différentes de celles de votre voisin et nuancées différemment. Ce n’est qu’à votre fréquence fondamentale individuelle que vous pourriez avoir une même sensation, une même vision de la Cité. 

Un temple à quatre entrées, donc en forme de croix, représente la Cité. Aussi, lorsque la Cité vous apparaît, elle le fait selon des formes en mouvement associées à des rayons de lumière correspondant à votre fréquence du moment – tout en favorisant la transformation de celle-ci. En d’autres termes, tant et aussi longtemps qu’une entité n’a pas la faculté de vibrer à la fréquence de Shambala de façon continue et permanente, celle-ci demeure dans une certaine mouvant tout en agissant sur la transformation de la personne et sur sa fréquence. C’est ainsi que vous avez accueilli en vous Shambala. Chères Ames, soyez conscientes que ces êtres sont avant tout des formes lumineuses, soit des rayons de lumière constitués d’éclat lumineux. 

Vous avez été invités. Vous vibrez à la fréquence de l’amour. Et cette fréquence, avez-vous réellement l’intention de l’adopter en permanence ? Car vous possédez bien sûr la faculté d’élever votre vibration à la fréquence de l’amour. Vous pouvez avoir l’intention de vous y maintenir, même si vous n’y parvenez pas toujours. Il y a une nuance entre celui qui a cette intention et celui qui ne l’a pas. Ainsi, les gardiens vous reconnaissent déjà avant que vous ne franchissiez la porte, celle menant aux tables d’or, et les portes donnant accès à la Cité. Vous pouvez reconnaître la Cité et ses gardiens. Lorsque vous pénétrez par l’une des portes, votre vision est précédée d’une sensation euphorique et correspond à certains schémas en vous. L’enfant qui a créé beaucoup moins de schémas que l’adulte peut plus naturellement voir la Cité et son contenu tels qu’ils se présentent en mouvance. L’adulte, qui a déjà plusieurs schémas inscrits en lui, verra des images qui correspondent à ses schémas. Qu’entendons-nous par-là ? Que ce sont vos schémas de pensée qui définissent à quoi ressemble le paradis. Si nous vous demandions quels sont les signes distinctifs d’un paradis ou d’une cité paradisiaque, déjà la description de certains éléments serait différente pour chacun de vous, parce qu’elle correspondrait à vos propres schémas. L’enfant dont l’esprit est pratiquement vierge de tout schéma verrait l’aspect réel de Shambala. 

Tout cela est fort fascinant puisqu’il y a là des correspondances avec les différents cieux que vous découvrez lorsque vous quittez cette Terre au moment de la mort, soit sept cieux, du premier au septième, chacun d’eux étant associé à des schémas qui sont libérés progressivement. Tout cela peut vous paraître abstrait. C’est pour cela que nous ne vous en avons point entretenu avant votre expérience, afin ainsi de ne pas vous contracter intellectuellement. 

Si vous avez franchi la porte, vous avez senti ou vu de la lumière. Si vous avez circulé entre le stables d’or, vous avez éprouvé une sensation de paix. Si vous avez rencontré les gardiens, vous les avez senti lire vos vibrations jusque dans vos entrailles. Et ils vous avez passé les portes de Shambala, même si vous n’avez pas eu de visions, vous avez néanmoins senti l’amour et la grâce extatique y régnant vous pénétrer. 

Sachez que mental n’est pas une entrave. Le mental, comme chaque aspect de vous-même, est une expression de la perfection de votre être. Voilà qui vous étonne puisque nous vous disons souvent de faire taire votre mental. Le mental est bavard. Il est contrôlant. Il est méfiant. Il cultive le doute. Il fonctionne vraiment trop souvent avec des connaissances du passé. Il fait des projections du passé dans l’avenir, plutôt que de favoriser la projection de l’entité dans l’avenir. Vous le connaissez bien ! il est tout de même parfait, comme certains d’entre vous qui êtes contrôlants et bavards. Par moments, vous aussi êtes une entrave à l’expresse de l’être. A d’autres moments vous êtes un propulseur, un éveilleur, un passeur. Votre mental agit de la même façon. Lorsqu’il est sous l’emprise de l’ego, il est contrôlant, bavard et il devient souvent une entrave. Lorsqu’il est contrôlé par le Maître en vous, il stimule alors transformation des sensations en visions ou en pensées. Vos pensées sont d’ordre mental. Vous ne voudriez point ne pas penser de façon continue… voilà donc ce qu’est le mental. Vous devez simplement apprendre à le maîtriser, sans quoi il est utilisé par le personnage, par l’ego et il agit sur la base des connaissances acquises antérieurement. Il analyse, i se crée des schémas de compréhension et il organise la vision du future en fonction de ses schémas associés aux expériences passées. Ainsi, il est limité et il vous limite.

  Retranscrit par Francesca du blog FAMILLE DE LUMIERE 

livre

 

Extrait du livre « Au-delà des Frontières Dimensionnelles » – HISTOIRE SACREE Tome II  de Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – Editions Ariane

Au-delà des frontières dimensionnelles : Les Atlantes et le désert de Gobi

 

Comme avant chaque voyage, Pierre et Josée ont prévu un moment pour rencontrer les Energies du Maître. Ils se sont installés dans leur salle de méditation et, munie d’une enregistreuse numérique, Josée a commencé à poser les questions qui leur semblaient les plus pertinentes.

-          Maître, nous sommes à la veille d’entreprendre le troisième voyage d’une série de quatre. Après le Pérou et l’Egypte, nous nous préparons à nous rendre dans le désert de Gobi. Ce lieu se situe sur une ligne que nous pouvons apercevoir sur le globe terrestre et que vous avez nommée « La grande diagonale ». Vous nous avez aussi déjà expliqué l’importance de l’influence de la civilisation des Atlantes sur l’Egypte ancienne. Outre « la grande diagonale », quels étaient les liens entre le désert de Gobi et les autres lieux déjà visités ? Les Atlantes connaissaient-ils la région que nous nommons aujourd’hui Gobi, et l’avaient-ils visitée ? S’y étaient-ils implantés ? Et si c’est le cas, quelles avaient pu être leurs influences ?

Maitre Saint-Germain répond :

Les Atlantes se sont établis à plusieurs endroits sur la Terre. Une des principales régions, la région centrale, fut celle de la Méditerranée et de l’Atlantique non loin de celle-ci. Nous parlons des terres au sud de la Méditerranée, ainsi que d’un ensemble d’îles aujourd’hui très fréquentées, dont certaines, Ténériffe par exemple, ont un relief particulièrement abrupt. D’ailleurs, cette île était un centre énergétique très puissant. C’était donc une grande région allant des Açores et des îles Canaries jusqu’aux îles Baléares, incluant une partie de l’Afrique du nord-ouest et certaines îles désormais submergées.

Toutefois, une région d’importance capitale pour les Atlantes, une zone qui n’était point à cette époque un désert, était celle que vous nommez aujourd’hui le désert de Gobi. Il y avait-là une cité phare entourée en périphérie de plusieurs villages – ou postes comme les Atlantes avaient l’habitude de les nommer – où ils se consacraient à des travaux en lien avec l’univers de l’intra-terre et avec des mondes au-delà de la Terre. Cette grande cité de Gobi était un des lieux de vie importants des Atlantes en relation avec la région centrale que nous venons de nommer, soit celle de la Méditerranée et de l’Atlantique.

francescablog

Il faut considérer l’ensemble de la région de Gobi comme une des principales colonies de la civilisation Atlante. Dans cette vaste étendue, les Atlantes avaient établi plusieurs villages et même quelques villes où des pyramides avaient été érigées. Ainsi, lorsque vous visitez aujourd’hui le territoire de Gobi, non seulement vous pouvez y ressentir la présence de leur grande cité de Cristal, mais aussi découvrir à certains endroits les vestiges de leurs « postes de vie ».

Certains existaient déjà dans la Terre intérieure à l’époque des Atlantes. D’autres se trouvaient à la surface, mais sont maintenant submergés par les sables, car de grandes sécheresses prolongées ont transformé cette contrée jadis florissante en une zone très aride. Cette grande transformation est en partie le résultat de luttes et de guerres de pouvoir entre Atlantes. Certaines ont été d’une telle ampleur qu’elles sont entraînées le déplacement de plaques tectoniques et déclenché des changements climatiques majeurs. Dans un proche avenir, votre civilisation redécouvrira plusieurs de ces havres énergétiques du désert de Gobi que les Atlantes avaient colonisés.

Leur grande cité de Cristal était un lieu de haut savoir et servait de point de relais entre différents mondes. A partir de cette cité, les Atlantes pouvaient communiquer non seulement partout sur leur territoire, mais aussi avec des êtres des quatrième et cinquième dimensions. C’était vraiment un  lieu de grande puissance énergétique et de grand ressourcement, un espace essentiel de recherches de nouvelles connaissances, une terre d’inspiration. En particulier, la cité comportait de nombreux immeubles et palais de verre. Bien sûr, il y avait aussi des pierres d’assises sur lesquelles ces édifices reposaient, mais plusieurs comportaient des parois en verre. Etonnant à prime abord pour une période aussi ancienne. Par la suite, la connaissance de la fabrication du verre a été perdue pendant des millénaires avant d’être finalement retrouvée. Aujourd’hui, toutes ces parois de verre sont totalement désagrégées par le temps et sont devenues du sable.

Les Atlantes y avaient notamment créé des laboratoires expérimentaux dans les domaines de la communication, de l’étude des cellules et de la création de spirales d’énergie permettant la téléportation entre différentes dimensions, voire des changements dans la relation à l’espace et au temps – en somme, des transmutations de la matière. Dans certains de ces laboratoires, les Atlantes ont réussi à créer sur le plan subtil des particules et même des gènes dans le but d’influencer indirectement les civilisations qui allaient naître après la fin de leur civilisation, comme celles de l’Egypte et des Incas. Cette cité était un haut lieu scientifique vraiment remarquable.

Les communications entre différents points du globe étaient possibles grâce à des couloirs vibratoires qui existent à l’intérieur de la Terre entre le désert de Gobi, l’Egypte et le Pérou. La grande diagonale permettait ces communications. Des pyramides de pierre, ainsi que des pyramides de verre furent érigées. Certaines étaient même beaucoup plus anciennes que celles datant de l’époque atlante. Elles ont fait l’objet de recherches qui ont inspiré les Atlantes dans leur propre utilisation des pyramides. Ce fabuleux legs scientifique est encore à la disposition de l’humanité. Vous découvrirez bientôt des pyramides qui établiront un pont entre la période atlante et la période actuelle grâce au vaste savoir que vous y retrouverez.

La région du Gobi fut durant des siècles un haut lieu de paix et de savoir, jusqu’à c e que les grandes luttes de pouvoir mentionnées plus haut viennent bouleverser l’ordre établi. C’est en effet dans le désert de Gobi que l’éclatement de profondes divisions politiques sonna le glas de la civilisation atlante. Les guerres qui en ont résulté ont mené ce peuple à sa perte.

        Extrait de Pierre Lessard et Josée Clouâtre

Lors de son passage à Prismayam, Pierre Lessard, lors de ses rencontres avec les Energies de maître Saint Germain, fut surnommé avec justesse : « LE SCRIBE » car il travaillait à la réécriture et au montage de textes que St Germain avec lui-même offert au cours des dernières années.

Maître Saint Germain a incorporé le médium Pierre Lessard pour transmettre ses éclairages. Durant le voyage au désert de GOBI, 31 canalisations furent offertes aux voyageurs et sept autres rencontres furent nécessaires avec la co-auteure, Josée Clouâtre.

sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr

QUE SONT DES PARTICULES CRISTALLINES TERRESTRES

 

Favorisent l’ouverture du troisième oeil.

Intensifient la capacité de conceptualisation.

Régularisent la glande pituitaire.

Activent la transformation du système endocrinien.

Favorisent la double vision et la clairvision.

Influencent la mutation de la structure des corps subtils.

Stimulent une nouvelle conscience

Les particules cristallines terrestres apportent une contribution majeure à la grande transmutation de l’humanité. Grâce à elles, le processus actuel de mutation consciente s’accélère vraiment. Issues de l’intraterre, elles sont l’héritage de civilisations antérieures. Elles activent le processus de mutation en agissant directement sur l’hypophyse, votre glande maîtresse et sur votre chakra du troisième œil. Elles préparent ainsi toutes les glandes de votre corps à la transformation de leurs sécrétions hormonales.

 

0Francesca blog

Description et provenance des cristaux terrestres

La Terre connaîtra de grands bouleversements durant sa transition dans ce nouveau cycle qui débute. Le réchauffement actuel de la planète est passager. Vous êtes plutôt à la veille d’une ère de diminution de l’activité solaire et donc de refroidissement. Cela déclenche une augmentation de nombre de tremblements de terre et d’éruptions volcaniques, ainsi que de leur intensité, et cela laisse présager une période d’importantes difficultés pour l’humanité. Pourtant, il y a tout de même un aspect positif à cette situation. Les particules cristallines terrestres peuvent alors jaillir massivement de l’intérieur de la croûte terrestre et contribuer à votre évolution. Leur absorption consciente favorise la mutation des glandes du système endocrinien, en particulier de l’hypothalamus. Une fois transformée et renouvelée, cette glande facilitera l’adaptabilité de l’homme à de multiples situations d’urgences dont les écarts majeurs de température.

Etant donné leur influence sur votre planète, les rayons cosmiques provoquent une cristallisation de certains minéraux souterrains. Les mouvements sismiques contribuent à la libération dans l’atmosphère des particules issues de cette cristallisation, lesquelles particules sont codifiées pour stimuler une profonde transformation physique et énergétique de toutes les formes de vie terrestres. Il est fascinant de savoir que cette codification est l’un des héritages des civilisations passées.

De grands cristaux animés d’une puissante vibration se sont déjà formés dans plusieurs régions, notamment celles du désert d’Atacama au Chili, du Sahara, de Gobi, du Grand Bassin des Etats-Unis, de Dathe Valley, et particulièrement sous la Méditerranée et sous l’Atlantique près de la Méditerranée. Des particules cristallines terrestres émergent de tous ces grands cristaux ; elles ont été programmées par d’anciennes civilisations possédant un savoir avancé. 

francesca1

L’homme existe sur Terre depuis des centaines de milliers d’années. Avant la civilisation actuelle, il y en a eu plusieurs autres. Certaines furent très évoluées, parfois bien plus que votre civilisation actuelle, sur les plans spirituels, social et même scientifique. Les humains savent bien qu’ils ont eu des ancêtres, mais peu sont conscients de l’ampleur et de la grandeur des civilisations ayant précédé celle-ci. Certaines d’entre elles ont des origines mixtes ayant été fondées à la fois par des humains d’ici et par d’autres venus d’ailleurs dans le cosmos. Deux d’entre elles sont devenues des légendes : l’Atlantide    et la Lémurie.   Elles sont aujourd’hui partiellement reconnues pour les héritages qu’elles ont laissés. L’écorce terrestre laisse présentement s’échapper deux formes de particules issues de ces deux civilisations : les cristallines terrestres et les adamantines….

Ces deux types de particules proviennent de cristaux intraterrestres faisant en quelque sorte partie des entrailles de la Terre. Une fois libérées, elles circulent dans l’atmosphère avec les particules praniques et les particules solaires.

HISTOIRE DES ATLANTES ICI : http://channelconscience.unblog.fr/category/atlantes/

HISTOIRE DES LEMURIENS ICI :  http://channelconscience.unblog.fr/category/lemuriens/

Sanctus Hermanus canalisé par Pierre Lessard

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/        

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...