Danses et Chants Esséniens

Danses et Chants Esséniens dans ESSENIENS pointillisue Pour les Esséniens, la danse est une pratique sacrée par laquelle le corps est mis en résonnance avec des forces emplies d’amour et de sagesse. Les mouvements accomplis sont simples et naturels. Ils ne sont pas exécutés seulement avec le corps mais aussi avec poésie et philosophie. C’est une invitation au voyage intérieur, à l’ouverture de la conscience, à la santé globale et à la Paix.

 Les danses sont accompagnées de paroles sacrées, de mélodies ou de chants. Ils éveillent à l’intérieur du corps des forces, des énergies qui stimulent les centres internes de l’âme et de l’esprit. En les pratiquant, une harmonisation s’opère qui permet à l’individu de se libérer de ce qui le retient prisonnier.

Si les  danses et les chants sont accomplis d’une façon juste, le coeur, les sentiments, les émotions, la pensée, la conscience et même la destinée sont touchés. En plaçant le corps dans certaines vibrations on lui permet de se libérer et de s’auto-guérir.

Le corps est une porte permettant d’atteindre la plus haute connaissance de soi et de mettre en mouvement des énergies subtiles qui vont influencer la vie quotidienne. Il est un véhicule d’influences et peut être porteur de stress, d’irritabilité ou d’une énergie de calme, de sérénité et de bien-être.

 Ainsi les mouvements sacrés et les danses de la Tradition Essénienne permettent de se dégager de courants négatifs et d’inscrire une nouvelle écriture contenant une sagesse infinie.

Ils sont un langage vivant et cherchent à éveiller le corps comme outil de créativité en harmonie avec un monde supérieur.

Par le contrôle du corps placé dans la position juste, l’Essénien peut acquérir la maîtrise de sa propre vie, de sa volonté, de ses sentiments et de ses pensées.

 A travers les mouvements et les mélodies, l’instrument de l’homme, son corps, est accordé. Le pratiquant entre alors dans la souplesse, dans la douceur, dans le le côté subtil de son être, dans la grande protection de la maman, c’est à dire de la terre qui le porte, qui le nourrit, qui le soutient et le protège. Il entre dans la confiance en lui même.

Puis il va vers le Père. Il se redresse, entre dans la droiture et dans l’éveil.

http://www.loges-esseniennes.org/index.php?option=com_content&view=article&id=114&Itemid=102

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...