L’Ange du Pardon, son message à l’humanité

 Derrière le voile du christianisme extérieur représenté par les 3 églises orthodoxe, catholique et protestante, existe une voie christique cachée, un chemin intérieur d’éveil de la conscience basé sur la connaissance de l’homme et l’alliance avec le monde des Anges.

Les Anges sont les gardiens de la véritable destinée de l’homme, qui est de devenir un homme-Ange, un Christ vivant, un libérateur, un thérapeute pour la terre et l’humanité.

Aujourd’hui, certains hommes sont parvenus à rétablir ce lien de Lumière qui jadis, reliait naturellement les hommes avec leurs Frères aînés, les Anges. Parmi eux, l’Ange du pardon s’est manifesté pour délivrer un message et un enseignement rare et précieux à l’humanité, dont voici un extrait*..

 * Vous trouverez le message et les enseignements de l’Ange du pardon dans leur intégralité dans le livre « L’Ange du pardon, son message à l’humanité« , de Loïc Albisetti, paru aux Editions Essénia. Vous trouverez déjà dans cet article quelques extraits de ce message sacré.

 ange du pardon

La mission de l’Ange du pardon au sein de la terre et de l’humanité

L’Ange du pardon* est semblable à une petite source cachée dans un temple de cristal au centre de la Terre. Ce temple sacré est le cœur même de la Mère du monde dont chaque battement fait jaillir de cette source une eau-lumière, une eau de l’âme invisible, qui pourtant fait vivre, croître et prospérer tout ce qui se trouve à la surface de la terre. Mais la tâche de l’Ange du pardon n’est pas de demeurer une petite source ; non, sa mission est de devenir un grand fleuve ardent, semblable à un courant de Lumière ascendant traversant tous les mondes jusqu’aux étoiles, en passant par l’homme.

Comme l’Ange du pardon lui-même le décrit à travers son message, ce courant lumineux passe d’abord par la terre et les pierres, l’eau et les plantes, l’air et les animaux pour finalement entrer dans l’homme, qui est la porte du feu et des mondes supérieurs. Malheureusement, cela fait bien longtemps que l’être humain ne porte plus les mondes supérieurs, mais plutôt des mondes sombres et malades, et ce, dans une totale inconscience et ignorance de la réalité et de leur emprise.

Cependant, si l’homme rétablit ce lien avec les mondes supérieurs et ouvre les portes de sa vie intérieure à la sainte présence de l’Ange du pardon, celui-ci peut accomplir sa mission : libérer l’âme de la terre, la Mère, et rétablir son lien originel avec le Père. Ainsi, il n’y a plus de séparation ni d’opposition entre le ciel et la terre, l’esprit et la matière, la pensée et le corps, l’invisible et le visible. Semblable au cobra royal qui s’éleva à travers la colonne vertébrale du Bouddha jusqu’à se dresser au-dessus de sa tête, l’Ange du pardon peut alors protéger tous les êtres du mauvais sort et rayonner sa bénédiction dans toutes les directions du monde.

L’Ange du pardon est donc indissociablement lié aux maîtres et aux sages qui constituent la grande Tradition immortelle de la Lumière sur la terre. C’est pourquoi cet Ange insiste tellement sur l’importance de cette tradition dans son message, demandant aux hommes de s’unir à elle pour retrouver leur origine divine et leur véritable chemin de destinée :

« Le Père m’a envoyé dans le monde de la chute (le monde manifesté, matériel) afin qu’à travers la Tradition des Maîtres, je puisse ramener tous Ses enfants vers le royaume de la Lumière.

Le maître Jésus était un avec moi et parlait de ma mission sur Terre lorsqu’il a prononcé la grande parole libératrice : « En allant vers mon Père, j’emmènerai la Terre entière avec moi.» Ainsi, je me manifeste dans votre monde à travers le corps de la Tradition des Maîtres et sachez qu’en dehors de ce corps pur, il est inutile et vain d’invoquer ma présence. » 

Les conséquences insoupçonnées de la présence ou de l’absence de l’Ange du pardon

À travers cette image vivante de l’Ange du pardon comme une petite source, puis un fleuve de Lumière qui s’élève du centre de la terre jusqu’à entrer dans l’homme préparé pour le recevoir, on peut mieux comprendre le sens profond de son message à l’humanité.

On peut également comprendre pourquoi cette vertu en apparence insignifiante est en réalité d’une importance capitale, non seulement dans nos vies d’êtres humains, mais également pour tous les règnes de la terre. En effet, si l’eau-Lumière du pardon et de la bienveillance ne circule plus entre nous, la terre de nos cœurs se dessèche, nos relations s’appauvrissent, se crispent et les conflits arrivent. Puis, par la loi de causes à effets, c’est la terre entière qui se dessèche et devient aride, se couvrant d’un manteau de tristesse et de désespoir, suivant l’expression de Baruch : « Jérusalem, quitte ta robe de tristesse » (Baruch 5:1). « Jérusalem » (littéralement : le « royaume de la paix et de l’unité ») désigne ici l’humanité dans son unité originelle, qui a été brisée par sa chute et la rupture de son lien intérieur avec les mondes supérieurs. C’est ainsi que la terre, notre Mère, s’est progressivement recouverte d’une « robe de tristesse » ; de la connaissance de cette réalité à la fois concrète et spirituelle, vient également l’antique expression des prêtres d’Egypte qui se faisaient appeler les « Fils de la Veuve », évoquant le deuil de la Déesse Mère Isis, divinité de la Terre.

 l-ange-du-pardon

Par un heureux et miraculeux hasard – celui-ci n’existant pas ou alors étant Dieu Lui-même – j’ai découvert un précieux texte du maître essénien Peter Deunov au sujet de la vertu du pardon. Ce texte date déjà de plus d’un siècle et n’a pourtant pas perdu une ride ! En effet, on peut même dire qu’il est plus actuel que jamais. A travers cet enseignement, le maître révèle le lien vivant et subtil qui existe entre la nature de l’eau des relations humaines et l’état de la terre. Il nous montre ainsi l’importance du pardon et les conséquences insoupçonnées de sa présence ou de son absence sur la terre :

« Pardonner est l’une des plus petites vertus. Sur cette si petite vertu repose toute la culture actuelle. La fertilité de la terre aussi repose sur le pardon.

Si les hommes de culture dressaient des statistiques, ils pourraient remarquer l’action d’une grande loi de causes à effets. Ils pourraient remarquer que toutes les années de famine sur la terre sont la conséquence du manque de cette petite vertu. Si elle manque, surviennent alors les grandes catastrophes qui commencent d’abord à l’intérieur de la société comme par exemple, des persécutions entre les différentes églises pour savoir laquelle est la plus juste. J’appelle une église juste celle qui applique la loi du pardon, qui applique l’Amour, celle qui ne voit pas les erreurs chez son frère.

Soyez prêts à pardonner.

Tu vas pardonner à quelqu’un pour Dieu qui vit en lui.

Pourquoi l’homme doit-il pardonner ? Parce que chaque vexation qui vous est infligée, consciemment ou non par autrui, a pour but de vous préserver d’un mal qui doit se produire[1]. »

  1. Extrait du livre de Peter Deunov « le livre des Anges ».

En effet, bien souvent nous nous vexons d’une parole qui nous est dite et qui peut effectivement être parfois maladroite. Alors nous nous braquons, voire même entrons dans la rancune ou la colère. Mais en réagissant de la sorte, nous augmentons le mal et l’énergie destructrice de la guerre et du conflit, qui n’apporte jamais rien de positif, bien au contraire. Par contre, si nous entrons dans l’intelligence et la vision impersonnelles de l’Ange du pardon, notre regard s’élève naturellement au-delà des apparences et de la personne qui nous a contrariés. Nous pouvons alors constater avec étonnement que cette personne n’était qu’un trompe-l’œil, qu’un instrument de forces liées à notre propre karma − personnel, héréditaire ou culturel − ne demandant qu’à être libérées de notre inconscience… 

Pour en savoir plus :

Article complet dans le magazine Essentiel n°33 – avril-mai-juin 2017 par Loïc Albisetti 

L’Ange du Pardon, son message à l’humanité – Loïc Albisetti – Ed. Essénia

Dormir et Rêver, c’est aussi VIVRE

 

L’état onirique est élastique et flexible ; apprenez à vous en servir plus originalement et d’une manière plus empreinte de pouvoir. Avant de vous endormir, définissez clairement ce que vous souhaitez créer ou résoudre dans le monde matériel. Fixez l’intention de rêver à ce que vous voulez vraiment manifester. Même si vous ne vous n souvenez pas, vous rêverez certainement avec l’intention d’apporter une solution harmonieuse à toutes vos difficultés.

Le sommeil est indispensable et, lorsque vous le perturbez sur une longue période, vous glissez dans un état léthargique ; avec cette perte de créativité, vous êtes facilement manipulé ; On s’est longtemps servi de la privation de sommeil à des fins de manipulation psychologique. L’état de rêve nous enseigne littéralement sur la réalité physique car nous nous rêvons jusqu’à exister. Utiliser les outils qui sont à notre disposition pour redonner pouvoir à notre réalité. Dans l’état de rêve, nous sommes totalement libres de mettre les faits à l’épreuve et de vérifier diverses options probables à leurs issues pour tous les événements de l’état de veille.

photofunky

Nous sommes venus ici-bas pour nous délecter de ce que la vie a à offrir, pour apporter au monde la contribution de nos idées uniques et pour exprimer l’excellence personnelle. La civilisation se fonde sur un consensus, et à l’époque actuelle où l’on franchit le pont d’un univers à l’autre, on nous demande d’offrir au monde notre vision d’harmonie et de coopération. Aspirer à des valeurs nobles et vivre animé d’intentions honorables. Le pouvoir trempe invariablement le caractère ; retrouver notre pouvoir en questionnant ; Montrons-nous responsable et assumons la responsabilité de notre destinée car il s’agit là de la contribution la plus valable que nous puissions faire à notre civilisation.

Votre réaction à n’importe quelle situation ou événement en détermine l’issue ; Il faut nous accorder le luxe de nous aimer, en ouvrant notre cœur et en éprouvant une gratitude pour tout ce que nous avons créé. En un sens, nous devons apprécier nos dons et apercevoir les indices signalant la transformation de notre conscience.

Nous avons apprendre à vivre avec l’poque, à nous adapter et à ajuster notre attitude en déterminant résolument notre voie, puis e l’empruntant avec assurance et en toute confiance. Il faut identifier la pensée destructrice, puis la modifier. La peur anéantit l’imagination et paralyse le corps. Vous sommes venus ici pour établir la paix et la dignité au sein de la race humaine, et il faut donc valoriser notre fougue en appréciant notre réalité extérieure et intérieure. Le véritable sentiment de sécurité découle de la confiance et de l’assurance, ainsi que d’une solide résolution intime basée sur la compréhension psychologique et spirituelle de la vie. Notre sûreté intérieure correspond à notre sûreté dans le monde extérieur.

Adopter une position calme, confiante et détendue permet de trouver des solutions ; Lorsque votre vibration électromagnétique est dépourvue d’angoisse et de tension, vous pouvez franchir aisément n’importe quelle crise. S’accrocher à la tension, c’est un peu comme d’ériger une forteresse autour de votre esprit, et lorsque vous provoquez des blocages, vous restreignez vos possibilités de mouvement sur plusieurs niveaux de réalité. Les énergies solaires vivifiantes et la force vitale des radiations cosmiques ne se relieront pas à vos centres de  communication intérieurs si vous  vous fermez ou si vous démolissez votre champ énergétique par la peur.

La beauté, le parfum des fleurs, le bourdonnement des abeilles et le gazouillis des oiseaux ajusteront les fréquences de vos ondes cérébrales et équilibreront les hémisphères droit et gauche pour qu’ainsi vous soyez synchronisé au mental cosmique. La nature ne sera pas rendue  désuète par un fanatisme scientifique visant à capturer l’âme et l’esprit des gens et à les transformer en automates électroniques. Une réalité qui repose sur l’usage mal avisé de l’énergie n’est pas viable. Les civilisations évoluent et se développent à partir des idées dont on les nourrit. Vous êtes des êtres hautement créatifs, libre d’échafauder à votre guise n’importe quelle version du monde.

La seule solution, c’est la paix, mais celles-ci commence en vous. Pour qu’elle règne dans le monde, les peuples doivent le souhaiter vraiment et être disposés à produire les vibrations qui l’engendreront. Une minorité domine peut-être le plus grand nombre ; néanmoins, il faudra plus qu’une minorité pour influencer les masses. Vos pensées et vos intentions sont fortement amplifiées lorsqu’elles s’allient à celles des Autres. Pour avoir un impact sur votre pays et sur votre communauté, un impact qui apportera la paix dans le monde dès maintenant, joignez-vous, à chaque nouvelle lune, le moment traditionnel pour semer et ensemencer la réalité, à un groupe de personnes avec qui vous partager des affinités. Elaborez vos rituels  et concentrez votre énergie et vos intentions sur la paix dès maintenant.

Autrefois, les gens ressentaient une affinité avec la nature et se livraient à une magie naturelle de leur cru ; la télépathie et le rêve étaient leurs instruments principaux. Vous devez désormais respecter le pouvoir de vos intentions quand il s’agit de conditionner et de façonner en une réalité concrète l’espace qui vous entoure ; Il faut vous éveiller à l’exquise valeur de la vie. Seul un petit nombre d’individus cherchent à tuer, obsédés par l’anéantissement des peuples de la Terre. Mais il ya beaucoup plus de gens qui souhaitent voir la Terre, ses populations et ses créatures vivre et s’épanouir. Un monde sans danger exige aussi un investissement d’énergie et d’intention. Chaque personne fait son choix. Regarder les autres faire le leur, en sachant ce que vous savez, sera l’un des passages les plus difficiles de la transformation. Nous sommes ici pour participer et aussi pour constater et être témoin des événements. La manière dont nous traitons nos émotions ainsi que la qualité des symphonies que nous exécutons sur notre piano intérieur détermineront les codes que nous serons en mesure de dégager lorsque nous nous accorderons aux énergies entrantes.

On nous demande de reconnaître notre place au sein du grand schème de la création, en développant notre lucidité et en explorant les occasions insolites et sans fin qui marquent l’époque. Nos contributions s’avèrent indispensables. Créateur ou victime ? A vous de choisir.

Un esprit intégré et bien équilibré vibre à une fréquence protégée des influences négatives. Les vecteurs de la tyrannie jouent un rôle notoire dans le scénario. Ils ébranlent profondément notre réalité et nous offrent un retentissant appel à l’éveil. En menaçant notre sécurité et notre survie, l’empire du jour sert de stimulus nous incitant à produire de nouvelles fréquences permettant l’acquisition de pouvoir personnel.

Plus nous choisissons comme principe le pouvoir spirituel, plus nous contribuons à stabiliser la planète. Le rôle de notre intervention dans notre réalité consiste à nous orienter vers notre pouvoir intérieur, une force que l’on a voilée, ignorée, redoutée, claustrée et définie comme étant maléfique. Notre pouvoir intérieur est un droit inaliénable de la conscience ; c’est un outil permettant de vivre et d’influer sur le monde qui nous entoure. Tout éveil spirituel est difficile car il faut systématiquement réinterpréter la réalité. Vous devez vous aussi avoir le courage d’émerger de la dénégation, car seulement alors comprendrez-vous que vous êtes connecté intérieurement. En prenant en charge les énergies de votre vie, réfléchissez bien à la déclaration suivante car ces paroles reflètent l’idée de déterminer votre destinée par une confiance acquise :

« Je suis un créateur. Je suis ici pour créer une vie abondante et sûre.

Par la vibration et la fréquence, je choisis d’être en santé, productif et sage. Je suis reconnaissant de savoir que mes pensées produisent des fréquences et je suis en mesure d’en créer une qui engendrera un univers probable sûr que j’habiterai en orientant mon énergie vers ce que je désire vivre. J’évolue dans la vie avec l’intention claire et consciente de tisser mon énergie, comme la trame d’une merveilleuse tapisserie, partout dans le monde qui m’entoure. Je conçois pleinement qu’une multitude de probabilités et de systèmes de valeurs existent parallèlement au mien. Au sein de mes croyances, je suis en sûreté, je suis guidé.

J’aime mon corps et je me fie à lui ; je sais que mes cellules sont télépathiques et que je suis cocréateur du monde. Je sais que je suis un être de valeur. Je sais que je capterai des pulsions, des présages, des signaux ainsi que l’orientation dont j’aurai besoin pour toujours être au bon endroit au bon moment, pour mon bien suprême et celui de tous ceux qui m’entourent. Tout cela, je le sais, et j’en suis sincèrement reconnaissant ». 

Je vous en conjure, accepter la responsabilité de votre destinée est le geste le plus essentiel lorsque vous retrouvez votre pouvoir. Il n’est pas possible de grandir en lucidité si vous posez des conditions et si vous calculez pourquoi vous ne pourrez pas obtenir ce que vous souhaitez. Adopte rune attitude responsabilité personnelle permettra de guéri les vieilles blessures et les énergies qui entravent les progrès de l’évolution humaine. Il existe plusieurs manières de percevoir la vie, et votre manière d’interpréter le monde dépend naturellement de ce que vous choisissez de croire. A mesure que se dévoilent de nouvelles vérités, posez des questions. Votre tâche consiste à activer le mental supérieur, à vous affranchir de la tyrannie de la peur, à accorder une valeur à vos facultés humaines et à les comprendre. Si tout le monde regarde dans la même direction, retournez-vous pour voir ce qui se passe ailleurs. Utiliser vos capacités pour créer un monde probable, voilà l’essentiel…. Toutes les réalités ont cours. La destruction ou la régénération, voilà le choix. Vous pouvez obtenir tout ce que vous désirez. Vos pensées, vos rêves et vos intentions altèrent la structure de la réalité. Quel programme choisirez-vous de concevoir ?

Quoi qu’il en soi : Rêvez le plus haut et le plus pur qui soit !

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Nous recevons de L’aide intérieure et extérieure à la Terre

 

Il n’est pas nécessaire de vous rappeler à quel point votre société est en train d’évoluer, de changer, et combien tout bouge autour de vous et en vous.

Cela ira de plus en plus vite, donc nous aimerions vous dire ceci :

Quoi que vous puissiez entendre autour de vous et dans tous les pays du monde, quoi que vous puissiez vivre par rapport à votre planète Terre, n’ayez aucune crainte ! Le Plan Divin pour la planète Terre commence son accomplissement et vous faites partie de ce Plan Divin.

terre

La transformation est en route

À partir du moment où vous accepterez votre destinée et où vous accepterez de faire réellement partie de ce Plan, tout sera beaucoup plus facile pour vous. Plus vous générerez des peurs dues à l’incompréhension et à tout ce qui se passe dans le monde, plus vous aurez des difficultés à intégrer la Vibration et la Conscience qui vous mènent inexorablement vers une destinée totalement différente.

Vous avez pu constater que plus rien ne va sur votre monde. La nature elle-même a des soubresauts, tout simplement comme si elle ne comprenait plus les cycles de vie ; donc, la nature elle-même évolue et se transforme.

Vous avez également pu constater que tous ceux qui ont pour mission de gérer vos petits États qui, finalement, n’ont aucune importance, sont dans l’incohérence ; ils se cherchent eux-mêmes ! Ce n’est pas forcément de leur faute, car ils sont pris dans un cercle vicieux qui ne leur permet plus de trouver leur propre chemin.

Nous les aidons cependant considérablement ; certains l’acceptent, d’autres ne l’acceptent pas parce qu’ils veulent servir d’autres énergies, d’autres vibrations.

Pourquoi certains chefs de gouvernement commencent-ils à vouloir changer la façon d’être, la façon de vivre, et en général la politique dans leur pays ? Parce qu’ils ont compris, avec l’aide de leurs frères galactiques, la destinée merveilleuse de la planète Terre ; ils ont compris qu’ils devaient réellement s’aligner et servir la Lumière. Nous les aidons et nous les aiderons encore de façon considérable.

Sur la planète Terre, il y a une autre catégorie d’êtres qui sont, d’une certaine manière, asservis par des entités qui ne sont pas amicales. Ces entités leur donnent encore et encore tous pouvoirs.

Tant que l’être humain n’a pas dépassé un certain stade, il a besoin d’avoir du pouvoir, notamment du pouvoir sur les autres. Il a besoin de l’énergie argent et de tous les plaisirs que lui offre la matière, plaisirs bien fugaces, plaisirs à la limite inexistants.

Le chemin de Lumière

Le seul plaisir, le seul bonheur qui peut être offert à un être humain, c’est de découvrir réellement qui il est, de découvrir le merveilleux chemin qui s’appelle « chemin de Lumière », le chemin de la vraie spiritualité.

plaisirsÀ cette époque, il y a comme une séparation des eaux : de plus en plus d’êtres s’éveillent et perçoivent la Lumière en eux ; bien sûr, ils ne la perçoivent pas en réalité, mais ils sentent, avec une force intérieure, quelle est réellement leur voie.

Bien sûr, il faut encore que l’humanité s’éveille un tout petit peu avant que le grand pas soit fait, que le grand cycle de la vie se transforme.

Vous perdrez tous vos repères existentiels, que ce soit au niveau de vos relations avec vos proches, au niveau de vous-même et de vos relations dans le monde du travail. Vous arriverez à ne plus bien vous comprendre et cela pourra générer un peu d’inquiétude. Vous perdrez vos repères à tous les niveaux, mais c’est nécessaire pour aller vers le renouveau, vers une autre conscience, vers une autre façon d’être, de vivre, de penser et d’aimer.

Nous disons « demain » sans préciser la date, car le temps n’existe pas là où nous nous trouvons, tout du moins il n’a pas la réalité qu’il a sur votre monde de troisième dimension. Donc demain l’être humain sera différent ; il aura découvert la chose la plus importante : l’Amour ! Il aura tout d’abord découvert l’Amour en lui, et à partir du moment où il aura découvert cet Amour Vibration en lui, il le découvrira petit à petit chez tous les êtres qui croiseront son chemin.

Rayonnez de Joie et d’Amour

Dans le nouveau monde, les êtres devront être beaucoup plus dans la Fraternité et l’Amour.

Donc allez de l’avant, ne vous laissez pas freiner par tout ce que vous pouvez entendre ! Essayez le plus possible d’être positifs afin de pouvoir rayonner. Sur les sphères où nous vivons comme sur nos immenses vaisseaux, la Joie demeure. N’oubliez que la Joie est la petite sœur de l’Amour ; si vous n’êtes pas dans la Joie, vous ne pouvez pas être réellement dans l’Amour ; il se peut que vous soyez trop timides pour manifester cette Joie et cet Amour.

Donc, soyez dans la Joie ! Le monde a besoin d’êtres qui sont dans la Joie, il a besoin d’êtres qui rayonnent la Joie et la Vibration Amour, comme la Sérénité.

Regardez dans vos villes comme les êtres sont tristes, comme ils souffrent ! Il n’y a pas le reflet de la Lumière sur leurs visages ! Vous pouvez faire quelque chose pour eux : lorsque vous les croisez dans la rue, soit esquissez un petit sourire en les regardant, ou simplement envoyez-leur tout votre Amour et votre Lumière.

Votre monde est triste, votre monde souffre, et nous faisons tout ce que nous pouvons pour aider afin que la tristesse et la souffrance s’effacent de plus en plus de cette planète, c’est-à-dire qu’elles ne soient plus générées par les êtres humains.

Tous les règnes sont précieux pour l’équilibre de l’humanité

Cependant, il n’y a pas que l’humanité qui souffre ; la nature souffre, les animaux souffrent ; combien d’animaux sont-ils détruits par la cupidité des hommes ? Les hommes n’ont pas compris que le règne animal et les autres règnes sont précieux pour l’équilibre des êtres humains.

terre1Lorsque vous aurez décimé tous les animaux de vos forêts, et même des pays où il y a des grands mammifères et des grands animaux, pour vous étaler et prendre davantage de place dans leur propre environnement, lorsque vous aurez décimé tous les poissons vivant dans la mer, lorsque vous aurez détruit les forêts, vous vous sentirez tellement seuls, tellement démunis ! Cependant nous vous aidons afin que cela n’arrive pas.

Nous aimerions ajouter : si vous deviez vivre sur un monde où il n’y a plus d’animaux, où la végétation est presque totalement détruite, salie par l’inconscience des hommes, souillée par tous vos déchets, s’il n’y avait plus de poissons dans les mers, la nature et la planète seraient d’une telle tristesse que l’être humain ne pourrait pas survivre. Pour que l’être humain puisse survivre sur une sphère, il faut qu’il y ait l’équilibre.

Pourquoi, sur cette planète, les Dieux Créateurs et les Grandes Hiérarchies de Lumière ont-ils implanté les divers règnes ? Pourquoi y a-t-il tellement de diversité, de beauté et d’harmonie sur votre planète ? Quel est l’être humain qui n’a pas été rempli d’admiration devant un magnifique paysage, devant la beauté d’une mer calme, devant des forêts magnifiques, devant des fleurs de mille couleurs ?

Si vous enlevez tout cela du regard des hommes, sur quoi se portera leur regard ? Sur rien ! Ce sera d’une tristesse tellement immense que l’être humain ne pourra pas survivre.

L’aide intérieure et extérieure à la Terre

Nous le disons encore une fois, n’ayez pas trop de crainte. Nous veillons à ce que vous arrêtiez la destruction en masse de tous les règnes ; nous veillons à ce qu’un seuil ne soit pas dépassé ; nous veillons à ce que les êtres humains commencent à comprendre que la planète Terre est, comme nous l’avons déjà dit, un vaisseau spatial, qu’elle est « votre » vaisseau spatial. Nous veillons à ce que l’être humain ne détériore pas totalement la Terre, parce que si elle appartient aux habitants de sa surface, elle appartient également aux habitants qui vivent à l’intérieur.

Il ne faut pas ignorer que la vie existe d’une façon très forte et très spirituelle à l’intérieur de la Terre ; alors certains êtres venant de l’intérieur de la Terre travaillent également de concert avec nous pour protéger la Vie.

Comme nous vous l’avons déjà dit, et nous voulons le répéter, croyez-vous que si nous n’avions pas été là pour dépolluer votre monde, entre autres de la radioactivité, qu’il y aurait tant d’êtres humains sur la planète Terre ? Énormément d’êtres humains n’auraient pas pu vivre !

Nous avons dépollué beaucoup de sites. Nous nous trouvons parfois au-dessus de vos centrales atomiques, mais vous ne nous percevez pas parce que nous travaillons essentiellement la nuit. Nous avons beaucoup travaillé sur Tchernobyl, sur Fukushima et sur d’autres centrales dans d’autres pays, centrales dangereuses pour les êtres humains.

La chaîne de la Vie, la chaîne de l’Amour

Il doit en être ainsi, et nous devons aider comme vous devez aider. C’est la chaîne de la Vie, c’est la chaîne de l’Amour, c’est la chaîne de l’Univers ! Vous et nous sommes tous reliés en permanence et c’est pour cela que nous nous devons assistance, Amour et bien évidemment respect.

Votre monde aura encore des soubresauts, il se secouera ; la planète Terre se secouera peut-être davantage et d’une façon plus brutale pour montrer aux humains qu’ils ne sont pas les rois du monde et pour leur faire comprendre leurs graves erreurs.

Quoi qu’il advienne, restez centré en vous-même, n’ayez aucune peur car nous sommes là ! Même si vous ne nous voyez pas, tout du moins pour l’instant, nous veillons sur la planète Terre ! Il n’y a pas que nous qui veillons sur la planète Terre, il y a aussi des êtres qui ont pour mission d’intégrer la planète, c’est-à-dire de vivre parmi les hommes ; ils aident les humains parce qu’ils travaillent et vivent parmi eux sans qu’ils puissent les déceler, ni comprendre à qui ils ont réellement affaire.

Certains de ces êtres passent par la naissance, ou ont simplement la capacité de se créer momentanément un corps pour se trouver parmi les humains. Cependant, ceux qui se créent un corps doivent aller se régénérer relativement souvent sur les vaisseaux, mais cela se fait généralement la nuit.

La nuit, il se passe beaucoup de choses que vous ne pouvez soupçonner, que vous ne pouvez voir. Même vous, enfants de la Terre, voyagez la nuit ! Votre corps de matière reste dans votre lit, mais une grande partie de vous-même, au niveau de la conscience, non seulement voyage mais apprend, et d’une certaine manière continue à aider. Vous pouvez voyager avec votre corps astral ou avec une partie de votre conscience.

terre2

Aimer la Vie !

Nous voudrions ajouter l’essentiel : depuis de très nombreuses années terrestres nous sommes près de vous. L’essentiel de l’enseignement que nous souhaiterions vous voir retenir, c’est simplement de vous aimer, d’aimer la vie, même si elle vous bouscule ! Aimez la Vie ! Essayez de toutes vos forces d’aimer tous ceux qui vous entourent, en essayant de les voir au-delà de l’humain qu’ils sont.

Généralement, Enfants de la Terre, les êtres qui ont des relations difficiles avec vous sont souvent des êtres qui souffrent, alors si vous allez au-delà de leurs réactions parfois un peu difficiles, incompréhensibles ou réactives, non seulement vous vous aidez vous-même parce que cela vous permet de donner encore beaucoup d’Amour, mais cela permet également à l’être qui est en face de vous, de grandir et de s’apaiser.

Donc chacun de vous est missionné, et la plus belle mission qui puisse exister dans l’univers est la mission de l’Amour. La Terre et les mondes ont été créés dans l’Amour. Toute Création réelle, harmonieuse et d’une grande beauté, ne peut être créée que dans l’Amour ! Alors, à votre tour, essayez en permanence de générer cet Amour qui grandira assurément en chacun de vous.

Vous êtes à la porte du grand changement ! Ne la laissez pas se refermer sur vous ! Bien au contraire, ouvrez-là grand afin de pouvoir passer en conscience, avec Confiance et Foi, Joie et Sérénité, dans le nouveau monde que vous attendez tous et qui vous a été promis ».

Message reçu des Êtres de Lumière par

Monique Mathieu www.ducielalaterre.org

Dans l’Esprit de la Guérison

 

Chaque fois qu’une guérison est déclenchée et qu’elle aboutit, c’est une grande joie pour nous tous. Il existe une science de la guérison, tout comme il existe une science derrière tout ce que vous pouvez faire et entreprendre dans votre plan d’existence. Au-delà de toutes choses en effet se trouve l’Esprit. L’Esprit est une sorte de magicien qui force les manifestations de votre monde physique à se réaliser. 

Il est illusoire de prétendre guérir seul dans son coin, sans échange avec le monde spirituel. Aucun malade ne peut guérir sans cette énergie qui vous vient du Soleil et que votre Mère la Terre nourrit en son sein et accepte de partager avec vous. 

esprit de la guérison chez francesca

De même, un guérisseur n’obtient jamais de guérison grâce à ses seuls pouvoirs ou à ses seules connaissances. Il peut simplement donner une impulsion et un stimulus à l’énergie de guérison. Car toute guérison provient de l’Esprit. Les guérisseurs ont cependant ceci de particulier qu’ils ont le pouvoir de créer à l’aide de leurs mains un environnement propice à l’accueil d’une impulsion venue de l’Esprit. 

Malgré vos apparentes divisions, vous faites tous partie d’un Être unique. Chacun d’entre vous est une petite partie du même drame qui se joue ici-bas ; et le sort de chacun est lié à celui de tous les autres. C’est pourquoi il vous faudra, ensemble, rechercher la guérison. Car l’avènement de l’Ère Nouvelle, la venue de la paix et de la fraternité sur la Terre peuvent se résumer, pour l’ensemble de l’humanité, à cet unique mot : GUÉRIR.

Actuellement, les médecins ne cherchent encore la plupart du temps qu’à soigner, c’est-à-dire à rafistoler des membres, à désinfecter des plaies, à panser des blessures, à enrayer des maladies… Ils doivent maintenant réapprendre à guérir. 

Or, les seuls qui soient véritablement capables d’apporter la guérison sont ceux qui désirent aider les autres, qui sont fortement motivés par l’idéal de servir leurs frères et leurs sœurs. Si le désir de guérir est uniquement lié à une quête personnelle, l’énergie de guérison ne peut s’exprimer en plénitude ; elle se retrouve automatiquement limitée en intensité et ce manque d’empathie a des répercussions sur le malade ; ce dernier éprouve alors de la difficulté à améliorer significativement son état. Souvent dans ce cas, les succès et les améliorations obtenus par le guérisseur ne sont que de courte durée. Mais dès que l’on accepte de donner son énergie abondamment avec amour, les malades le ressentent instantanément, et cela se traduit souvent par des guérisons durables, voire définitives. 

La guérison est l’aboutissement d’un rituel de haute magie qui nécessite une participation de la nature tout entière. Elle suppose un échange subtil avec l’ensemble des forces qui animent l’univers, au cours duquel quelques particules d’énergie sont transférées ; elles peuvent être transmises directement au malade, ou bien transiter par des médicaments. Mais le transfert d’énergie doit impérativement avoir lieu. Une opération chirurgicale bénigne et parfaitement réalisée ou bien une thérapie strictement allopathique peuvent donner l’illusion de suffire à améliorer la santé d’un malade, mais en réalité, toute guérison implique l’intervention de l’Esprit. Aucune amélioration de la santé ne peut être obtenue aussi longtemps que le transfert d’énergie qui en résulte ne s’est pas produit. 

Au cours des prochaines années, vous constaterez que la nécessité de recourir à des procédures chirurgicales contraignantes disparaîtra peu à peu. Ces techniques ont eu leur utilité durant l’époque qui s’achève, et elles continueront à jouer un petit rôle, mais les traumatismes qui les accompagnent inévitablement s’estomperont peu à peu. 

Dans le passé, à chaque avancée technologique, les médecins se sont imaginé qu’une étape importante venait d’être franchie. Cependant, chacune des avancées suivantes a apporté la preuve qu’aucune de ces améliorations n’avait vraiment été décisive. Et les limitations auxquelles votre médecine a de tout temps été confrontée n’ont pas encore disparu. 

C’est pourquoi de plus en plus d’hommes et de femmes cherchent à présent à combler le fossé qui sépare l’Esprit de la science médicale. Ils cherchent de nouvelles solutions à travers des médecines parallèles. La seule différence entre eux et les autres est qu’ils refusent de se limiter aux méthodes traditionnelles. Et ils ont décidé de devenir eux-mêmes des réceptacles de l’énergie de guérison. 

Chacun d’entre vous peut devenir ce réceptacle, puisque chaque être humain porte une étincelle du Saint-Graal dans son cœur. Mais vous devez d’abord comprendre que ce n’est qu’en s’ouvrant à la toute-puissance de l’Esprit que l’on peut devenir un véritable guérisseur. Car L’ESPRIT EST GUÉRISON. 

Tout processus physique de guérison n’est que la conséquence d’une guérison spirituelle. Il y a d’abord et toujours guérison spirituelle. Puis l’énergie à l’origine de cette guérison spirituelle se déplace et finit par toucher le plan où elle peut se manifester physiquement. 

Une nouvelle époque est sur le point de commencer, au cours de laquelle l’énergie deviendra progressivement la principale préoccupation de l’humanité. Non seulement, l’énergie spirituelle permettra de guérir toutes les maladies, mais elle finira pas être utilisée consciemment pour chaque acte de la vie quotidienne. 

chez francesca

Vous apprendrez bientôt à identifier les énergies, à distinguer clairement les énergies harmonieuses des énergies discordantes. Vous apprendrez comment ajuster vos niveaux d’énergie, comment envoyer de l’énergie à la Terre et à ses habitants. Vous apprendrez l’importance et l’impact inévitable de vos pensées sur vous-même et sur votre environnement. Vous apprendrez à vous sentir responsables non seulement de vos propres choix et actions, mais de l’ensemble de l’humanité. 

Pour guérir, il est inutile de savoir comment se déplace et travaille l’énergie de guérison ; il suffit d’ouvrir son cœur et de laisser couler son amour. 

La structure de votre ADN a été préparée de manière à assurer la forme harmonieuse et le parfait épanouissement du système humain. La souche originelle de l’ADN humain fut construite dans la perspective d’une durée de vie bien plus longue que celle que vous connaissez maintenant. Car au cours des siècles et des millénaires, différents mouvements et réajustements dans votre conscience collective ont limité la durée de vos incarnations. Des créatures vinrent d’outre-espace, qui menèrent différentes expériences sur l’être humain ; des modifications génétiques furent réalisées, affectant la forme à l’origine parfaite de la molécule d’ADN. Certains de ces changements ont été avantageux, d’autres préjudiciables. Mais une époque vient maintenant où vous redeviendrez conscients de votre essence spirituelle, où vous redeviendrez conscients de votre propre énergie et de la puissance que vous portez en vous, et progressivement votre ADN reviendra à sa structure originelle. 

Chacun dispose de la faculté de générer par lui-même de l’énergie et votre propre source énergétique est elle-même connectée aux autres unités de production réparties à travers l’univers. Du fait de cette interconnexion, votre amour est capable de transmettre la guérison à beaucoup de vos frères et de vos sœurs qui souffrent. Les nouvelles méthodes de guérison que vous êtes en train de découvrir ont déjà été utilisées au cours des précédents cycles de civilisation sur votre planète. La science des interconnexions Esprit, pensée, sentiment et matière, était jadis connue et pratiquée par nombre d’entre vous. Cette connaissance se réveillera bientôt en vous, en même temps que se présentera à vous l’histoire passée de votre planète. Vous réaliserez alors que tous les progrès technologiques actuels n’ont été accordés à l’humanité que dans le but de faciliter son éveil spirituel. 

Les techniques de guérison par le cristal, le laser et la bioénergétique reposent toutes sur des manipulations spirituelles destinées à favoriser le transfert des énergies. Ce que la médecine est aujourd’hui capable de réaliser aurait été considéré il y a moins d’un siècle comme un miracle. Par conséquent, ce que vous-mêmes considérez aujourd’hui comme des miracles sera bientôt compris par l’ensemble de l’humanité comme le résultat d’un simple travail en liaison avec l’Esprit. Un miracle ne peut avoir valeur de miracle qu’en fonction de la perspective selon laquelle il est perçu. Mais bientôt, vous apprendrez comment manifester consciemment votre énergie pour transmettre la joie et non plus la souffrance. Et chacun d’entre vous deviendra guérisseur. 

Vous commencerez par réaliser à travers votre conscience collective que les guerres, les maux et les maladies dont souffre aujourd’hui l’humanité sont en fait liés à des formes-pensées et à des émotions mal maîtrisées, et que c’est à ce niveau que devrait d’abord s’exercer toute action thérapeutique. Chaque maladie a sa racine dans l’éther, et la guérison est avant tout une libération de l’âme. 

Cependant les médecins doivent s’éveiller d’eux-mêmes à cet aspect de la réalité. Je vous demande de respecter chacun de leurs choix, de rester ouverts et bienveillants à l’égard de ceux qui choisissent de rester fidèles à l’allopathie, qui ont besoin d’un délai avant de s’engager dans la recherche de nouvelles solutions. Vous devez comprendre la force et le poids des fausses certitudes dans lesquelles beaucoup d’entre eux se sont aujourd’hui retranchés. Ils ont eux aussi besoin de faire leurs expériences et de recevoir malgré tout votre amour. Et puisque vous commencez à vous réveiller, eux aussi, en tant que partie intégrante de l’Être collectif qu’ensemble vous formez, finiront tôt ou tard par se réveiller. 

Parmi tous ceux qui ont choisi d’exercer la profession médicale au cours de cette incarnation, beaucoup l’ont fait pour bénéficier de l’opportunité qui leur est actuellement offerte de se diriger consciemment vers de nouveaux choix. Je vous demande de conserver une attitude positive à leur égard et de tenir compte de leurs efforts. C’est ainsi qu’ils se dirigeront naturellement vers les meilleurs choix pour eux-mêmes et pour tous ceux qu’ils sont venus aider. 

Rappelez-vous que même si de nouveaux paliers de compréhension seront prochainement atteints par l’ensemble de l’humanité, il subsistera toujours et quoiqu’il advienne des différences dans vos perceptions et dans vos conceptions respectives de la science. 

Rappelez-vous que plus vous aimez et mieux vous comprendrez votre Créateur. Malgré la haine, malgré l’apparente désolation qui semble s’être emparée de la Terre, l’énergie qui s’infuse aujourd’hui à travers chaque parcelle de votre plan d’existence amènera au cours des prochaines années des changements absolus et définitifs. Préparez-vous à de très grandes choses ! Car vraiment, un avenir glorieux est maintenant très proche. 

Nous vous bénissons et nous bénissons tous ceux qui apportent la Lumière au monde. Nous bénissons ceux qui cherchent et enseignent. Nous bénissons ceux qui apportent la joie à d’autres et réussissent à créer des petits miracles à chaque instant de leur vie. 

Vous êtes tous Un. Et c’est notre plaisir que de vous voir vous diriger ensemble vers l’Unité et vers la Lumière de l’Esprit. 

Adonaï. » 

Hilarion canalisé par Lisa Holloway 
Adaptation française : Olivier de Rouvroy

La vie existe sur toutes dimensions

 

Des êtres habitent les différentes dimensions dont nous avons parlé.  La vie existe de la troisième dimension jusqu’aux paradis supra dimensionnels.

Certaines races aliénigènes vous transmettent des connaissances d’ordre physique ou spirituel, d’autres vous observent, d’autres vous manipulent. il est essentiel que vous le sachiez.  Le temps est révolu de vous poser des questions banales sur leur existence.  Ils vous ont envahis depuis longtemps.  Plutôt que de céder à la panique découvrez leurs enjeux et leurs manigances avec les gouvernants mondiaux.  Ne soyez pas les victimes de votre ignorance.

terre emeraude

La Terre d’Émeraude a accueilli, parfois à son insu, différents peuples venant de multiples contrées de ce vaste univers de votre troisième dimension. jusqu’à ce jour, plus d’une centaine d’êtres de civilisations extranéennes vous ont visités.  Certains sont pacifiques et discrets.  Vous n’avez rien à craindre d’eux; ils ne chercheront jamais à vous contacter.  D’autres sont des chercheurs scientifiques. ils observent la flore, la faune et l’être terrien, tout comme vous le faites avec vos animaux en laboratoire.  Ils font des expériences génétiques tant avec les sujets masculins, qu’avec les sujets féminins de votre Terre d’Émeraude.  Ils ont besoin de ces croisements pour renforcer ou stabiliser l’aspect génétique de leur race.

Plusieurs livres ont été écrits sur ces envahisseurs de l’espace.  Prenez le temps de lire.  Vous serez à la fois surpris et émerveillés de leur ingéniosité.

Si vous avez déjà rencontré un extranéen, n’hésitez pas à vous confier.  Beaucoup plus d’humains que vous croyez ont été contactés.  Il est temps de surmonter votre peur; vous trouverez toujours une oreille attentive.

Mon peuple et moi ressentons une immense joie à vous parler d’extranéens dont la richesse intérieure est profonde.  Ces extranéens sont pacifiques et voient votre écosystème en péril.  Ils déploient beaucoup d’énergie pour vous faire comprendre la gravité des événements que vous suscitez.  Vous ressentez, en leur présence, une grande paix, un calme qui ne trompe pas. Ils sont semblables à vous physiquement.  Vous les nommez affectueusement «les grands blonds».  Ils connaissent parfaitement bien votre langue et communiquent verbalement ou télépathiquement.  Souvent, ils vous accorderont le privilège de visiter leur vaisseau et vous amèneront en balade hors de votre atmosphère, pour apprécier la beauté de votre planète, vue de l’espace.  Vous n’avez rien à craindre de ces êtres.  Ils ont tout à vous donner.  Faites de ces êtres venus d’ailleurs des amis fidèles, car dans les années à venir, ils auront un rôle primordial à jouer sur votre planète. Ils combattent le gris pouvoir avec les alliés du peuple québécois que sont les supraterrestres venant d’une autre dimension et dont nous faisons partie mon peuple et moi Aldaïa.

C’est avec facilité que nous parlons de nous et de notre dimension.  Nous sommes des supraterrestres hors de votre troisième dimension.  Nous vivons dans des dimensions plus près de la Source que la vôtre, nous possédons des enveloppes qui sont corporelles pour nous mais qui ne le seraient pas pour vous.  Nous vibrons à des fréquences différentes des vôtres.  Ce qui n’empêche en rien les contacts avec votre peuple de la Terre d’Émeraude.  Pour parvenir à communiquer avec vous, il nous fallait trouver, en tout premier lieu, un poste récepteur et émetteur.  Nous vous envoyons des messages mais nous devons également en recevoir de vous.

Vous appelez médium ce moyen de communication.  Nous avons donc trouvé un être qui nous permettrait d’échanger précisément avec le peuple du Kebek, à cause des événements à venir au cours des vingt prochaines années en votre contrée sacrée et bénie.

Notre message est empreint d’amour, de prise de conscience et de libération pour que vous deveniez des travailleurs dans la Lumière.

Nous sommes venus de notre éden supra dimensionnel dans des vaisseaux de lumière pour atteindre votre troisième dimension et, par la suite, votre planète.  Nos véhicules de transport inter dimensionnels sont invisibles à vos yeux.  Nous sommes à proximité de votre planète depuis le début de votre année terrestre 1992.  Nous demeurons près de vous avec l’entité physique Philippe Bernard Gervès qui est et qui sera, par le biais de transes publiques, le seul médium de communication entre mon peuple et vous, entités de cette magnifique Terre d’Émeraude.

Les événements à venir sont beaucoup trop importants pour que vous demeuriez inertes.  Vous avez droit à l’information et aux enseignements.  L’ignorance doit faire place à la nouvelle conscience.  C’est votre choix.  Telle est notre mission parmi vous.  Devenez fusion avec la Lumière et accomplissez-vous dans cette source d’amour.  Préparez-vous à la nouvelle alliance.  Bientôt votre peuple de la Terre du « KEBEK » sera reconnu comme le porteur du flambeau de liberté.  Qu’il en soit ainsi pour toujours!

 Peuple de la Terre d’Émeraude, vous n’avez rien à perdre mais tout à gagner!  Faites un éden de votre troisième dimension, ne soyez plus écrasés par votre passé, créez votre destinée.  Soyez les flambeaux de lumière et de liberté!  Qu’il en soit ainsi! 

ALDAÏRA CHANNELING aux Editions Louise Courteau

Tendance à l’harmonisation des relations ou de l’environnement

 

Les personnes de ce quatrième groupe sont celles qui démontrent le plus d’intérêt, de propension et de facilité pour rendre beau et harmonieux tout ce qui les entoure, aussi bien sur le plan relationnel qu’environnemental. Si elles veulent éviter tout retard dans la matérialisation de ce qui peut effectivement contribuer à la beauté et à l’harmonie, elles gagneront à éviter tout conflit qui pourrait notamment découler d’une trop forte tendance à vouloir imposer leurs normes ou idées dans ces domaines. Elles peuvent être à l’aise en général aussi bien avec des tâches décoratives que dans l’arbitrage de conflits ou dans la recherche de solutions justes en cas de litiges. Elles sont habituellement précises, minutieuses et méthodiques et leurs éventuelles créations artistiques sont marquées par l’harmonisation des couleurs et des formes, avec une pureté des lignes toute mathématique.

rituel

Elles seront recherchées pour agrémenter tout environnement aussi bien artificiel que naturel, pour améliorer aussi bien l’intérieur de maisons que l’aspect d’un paysage ou d’un jardin. Leur rôle essentiel est celui de conciliateur entre différents individus ou groupe aussi bien qu’entre différents éléments de construction, de mobilier ou de toute autre création humaine. Elles amènent les différentes parties à collaborer, à s’entendre, à s’unir, à fonctionner en synergie… en bref, à s’harmoniser et à comprendre davantage le point de vue de l’autre dans le cas de conciliation relationnelle. Leur fonction ne doit surtout pas dériver vers l’imposition de leurs propres points de vue aux autres, mais de développer puis de mettre en œuvre leur art d’amener les autres à trouver compromis judicieux et solutions qui puissent satisfaire suffisamment toutes les parties, ou encore à leur permettre de trouver le meilleur moyen de réparer des préjudices qu’elles auraient provoqués.

Les juges, notaires, avocats et autres magistrats et légistes disparaîtront au profit des conciliateurs. Les lois elles-mêmes, s’il continue à en exister certaines, ne seront plus que très générales et en nombre extrêmement réduit en comparaison des milliers de lois et règlement touchant actuellement toutes les nations et tous les secteurs de la vie.

Analogiquement, les conciliateurs sont ceux qui assurent la tenue de route du véhicule ou du vaisseau. Ils font en sorte que ce dernier arrive à destination en gardant son intégrité. Pour cela, ils contribuent à éliminer ce qui pourrait provoquer des vibrations catastrophiques, des chocs trop violents entre les diverses énergies et structures impliquées, entre les différents individus et groupes…

D’un autre point de vue, ils représentent le système digestif et d’élimination des déchets. Ils assimilent ce qui peut l’être, accordant les vibrations, formes et énergies de ce qui est accueilli à l’ensemble existant et rejetant ce qui ne peut ou ne veut s’intégrer. Ils seront notamment particulièrement consultés en cas d’immigration ou de venue d’individus ou de groupes dans une région ou dans un projet existant, comme dans l’éventualité où certains d’entre eux se révèleraient réfractaires à toute intégration et pourraient nécessiter un bannissement ou une exclusion. Leur rôle sera sans doute un des plus difficiles et ils devront démontrer un grand recul face aux situations qu’ils seront amenés à gérer.

L’une des caractéristiques et qualités majeures d’un être humain adulte est le sens des responsabilités, la capacité à assumer ses propres responsabilités sans rejeter cela sur autrui. Cela sous-entend entre autres l’engagement, l’implication réelle dans les projets dont on fait partie, l’acceptation entière de son propre rôle dans un projet, un groupe ou la société en général.

La responsabilité que l’on assume ne peut par ailleurs pas être finalisée ni même réellement effective si elle ne s’accompagne pas d’un sens suffisant de l’éthique. Quelqu’un ayant peu d’éthique n’assume généralement que les fonctions et tâches pour lesquelles il a quelque chose à gagner et il ne le fait que partiellement, que dans la mesure où cela concerne sa réputation ou l’affecte d’une manière ou d’une autre. Un individu dénué d’éthique se fiche complètement des conséquences de ses actes et paroles quand ceux-ci n’ont a priori aucun impact probable sur lui-même, sa réputation et sa vie, ou encore lorsqu’il croit contrôler suffisamment ceux qui par exemple pourraient nuire à sa réputation s’ils venaient à révéler ce qu’il a réellement fait et dit. Il est souvent prêt à tout pour améliorer les conditions matérielles de sa vie et pense qu’il peut maîtriser son destin s’il a suffisamment de moyens matériels pour éviter les impondérables. Par contre, il ne se préoccupe nullement de la manière dont il peut affecter la vie des autres. Il se croit libre parce qu’il a simultanément la capacité de bousculer la destinée d’autrui et celle de préserver la sienne, ceci en usant de son argent ou de son pouvoir.

Cependant, il est prisonnier de la matière, de sa vision matérialiste des êtres humains et de la vie, de sa peur de manquer ou de perdre le contrôle sur sa propre vie… Sa prison n’est peut-être pas matérielle, même si certaines de ses « victimes » pourraient le réclamer, mais elle est psychique. Un être humain qui ne manifeste pas d’éthique lorsqu’il assume ses responsabilités ou prétend le faire, n’est en fait pas adulte, mais se comporte bien davantage comme un adolescent, voire comme un enfant capricieux. Il « achète » sa liberté matérielle au détriment de sa liberté spirituelle et psychique. Au contraire, l’individu qui démontre un sens des responsabilités doublé d’éthique sait que même s’il ne maîtrise sans doute pas les grandes lignes de son destin, même si les circonstances de la vie l’amenaient à se retrouver matériellement démuni ou enfermé, les conséquences de ses actes peuvent malgré tout se révéler déterminantes non seulement pour lui, mais aussi pour un grand nombre d’autres personnes qui lui sont liées de près ou de loin.

Il libère sa conscience et son psychisme en assumant son rôle, ses tâches et ses fonctions de la manière la plus éthique possible. La liberté intérieure, celle qui pour l’âme et conscience est de loin la plus déterminante et a le plus d’impact, n’existe pas sans la mise en œuvre d’un sens suffisant des responsabilités et d’éthique. De plus, l’absence prolongée de liberté intérieure finit par produire des effets dans la forme, dans la matière concrète, dans la vie manifestée… et l’individu en vient tôt ou tard à expérimenter une variété ou une autre de prison matérielle, même s’il détenait auparavant les plus grands moyens concrets qui auraient dû en principe lui épargner de telles conséquences.

Ce qui vaut pour l’individu vaut aussi pour les groupes. Aussi, une société qui ne se libère pas intérieurement, qui se laisse enfermer psychiquement par de la propagande, des menaces, des rêves inaccessibles ou encore une approche matérialiste qui lui fait oublier son essence, alors, tôt ou tard, elle subit une dictature plus ou moins implacable, évidente et durable. Une telle société n’est pas adulte et n’assume pas ses responsabilités ou le fait sans démontrer réellement d’éthique. Elle vit dans la peur ou dans le rêve et l’illusion. Plus elle se pose en victime, et plus elle subit de contraintes, de violence, de viols… et plus elle a peur… jusqu’à ce que l’instinct de survie ou un vif appel de la Conscience se manifeste et lui fasse relever l’échine et la tête, jusqu’à ce qu’elle décide de faire face en adulte, jusqu’à ce qu’elle se rende compte qu’en fait elle n’a plus rien à perdre, car elle a déjà perdu l’essentiel.

Propos de Joseph Stroberg

LA REALITE MULTIDIMENSIONNELLE ET LES RAISONS DE L’EXISTENCE

 

 

Les circonstances sociales et politiques qui règnent actuellement, affectant tout autant l’individu que la planète, comportent une série de leçons intensives sur le discernement. On vous met au défi de percer le bisness de la peur, bien fignolé et déroutant, qui sévit sur la Terre. Il n’est pas toujours facile de conserver la conviction que l’issue des événements au jour le jour sera heureuse. Néanmoins, il faut impérativement nous souvenir que les expériences difficiles et éprouvantes servent invariablement de prélude aux réalisations d’envergure. 

Les choix que nous effectuons actuellement et les risques que nous prenons contribuent essentiellement à affermir notre résolution, tout en nous incitant à reconnaître et à mettre en œuvre notre pouvoir personnel. En définitive, nous créons tout ce que nous vivons, pour des raisons fort valables. 

électricité

Les peuples de la Terre  vivent une crise provoquée par une peur profonde de connaître la vérité. Pour éliminer cet asservissement collectif à la peur, vous devez chercher à mieux comprendre et utiliser vos connaissances. Le moment est venu d’intégrer votre essence spirituelle et de vous montrer adulte dans la manière d’employer votre esprit. Vous êtes au cœur d’une transformation tumultueuse, une initiation qui passe par la nuit obscure de l’âme. Il vous faut donc cerner les problèmes qui surviennent dans votre vie collective ou personne et leur appliquer des solutions adéquates. Vous êtes à l’aube d’une révolution spirituelle remarquable à l’échelle planétaire ; gardant cela à l’esprit, vous devez absolument saisir les occasions de croissance qui s’offriront à profusion si vous apprenez à les susciter. 

Le principe le plus important que l’humanité doit saisir de toute urgence, c’est ce pouvoir des convictions et de l’esprit, tant sur le plan individuel que global. Reconnaître ces deux clefs fondamentales du savoir ouvrira la conscience humaine à une nouvelle vision du monde, débouchant sur des possibilités illimitées et des solutions hautement créatives. Les croyances sont essentiellement des accords passés à propos de la réalité ; les opinions, personnelles ou collectives, forment la structure et les paramètres qui façonnent votre expérience de vie à n’importe quelle époque. 

Les croyances, les pensées et les sentiments inscrivent une empreinte distincte et formatrice sur le champ d’énergie vitale qui enveloppe votre monde. Vous créez nuit et jour, et l’humanité s’éveille rapidement à cette révélation surprenante. 

Acquérir la capacité d’être conscient de ce que vous pensez, ressentez ou dites et structurer votre vie par la pensée, la parole et l’action sont d’une importance capitale pour mener une vie pleine de pouvoir. Endosser la responsabilité du pouvoir que vous incarnez constitue la leçon première de cette transformation. Telle une énorme tempête, la conscience en expansion se répand partout sur le globe, incitant l’être humain à s’éveiller sur le plan cellulaire et à découvrir son pouvoir. il faut consentir à appeler les choses par leur nom ; ne craignez pas d’identifier et de nommer courageusement et clairement ce que vous percevez sur tous les plans. Votre liberté individuelle ou collective dépend de votre capacité de dire la vérité telle que vous la concevez. 

Les occasions d’être plus perceptif se multiplient en raison de la vélocité formidable avec laquelle les idées nouvelles s’échangent et se concrétisent. Voyez par vous-mêmes sur LA VIE DEVANT SOI à cette adresse : http://devantsoi.forumgratuit.org/ 

2

Même si vous vous appuyez sur des textes comme outils d’apprentissage ou de développement de vos connaissances et de votre conscience, vos facultés télépathiques sont à l’œuvre en tout temps. Le flux des énergies cosmiques qui affecte notre planète s’intensifie graduellement ; ainsi, la pulsation d e la vie même s’est accélérée. Le monde extérieur est le reflet de votre réalité intérieure. Vous devez prendre en main votre destinée et adopter une nouvelle manière de penser afin de naviguer dans les courants capricieux de la conscience humaine.  

Si vous modifiez votre attitude, vous transformerez votre destinée individuelle et la destinée collective. Partout sur la Terre, les gens comprennent le besoin de faire prévaloir l’honnêteté et l’intégrité à l’échelle mondiale, dans une intention de paix, de respect et d’entretien de la planète et des créatures qu’elle porte. Une dynamique plus vivante naîtra, et vous acquerrez une concentration plus fine à mesure que la vibration de la conscience collective s’intensifiera et parviendra à maturité. La Terre ressent clairement ces changements. 

Une conscience accrue au sein de l’humanité l’incité à libérer une plus grande partie de l’histoire complète du temps conservée dans ses entrailles. Si vous êtes disposé à découvrir et à affronter des vérités personnelles, vous contribuerez à accroître la conscience de sorte qu’elle atteindra la fréquence requise pour divulguer la vérité sur l’histoire humaine. 

Les gens redoutent parfois la vérité ; l’aspect multidimensionnel de leur transformation semble les ébranler profondément. Sur le plan collectif, ils observent une nette augmentation d ‘énergies insolites et un déploiement accru d’activités dans la coûte céleste. Notre monde a toujours partagé son espace-temps avec des réalités concurrentes qui demeurent invisible à nos yeux. Des visiteurs interdimensionnels, ultradimensionnels et extraterrestres occupent d’autres réalités susceptibles d’intervenir dans la nôtre ou d’interagir avec elle. 

La difficulté n’est pas un signe d’échec. Si vous gardez confiance et suivez la voie du changement, les défis à relever aiguiseront vos facultés intellectuelles et développeront vos capacités au maximum. Le moment est venu d’ajuste finement vos aptitudes physiques, mentales, spirituelles et émotionnelles, et de vous prouver, à vous-même et au monde, le principe suivant : Vos pensées influent sur la force vitale qui vous entoure et vous êtes l’auteur de vos propres expériences. 

Cette transformation de la conscience qui se produit sur la planète entière relève d’un scénario multidimensionnel, d’une orchestration d ‘une importance suprême, qui exige surtout un acte de courage immense ; un consensus établi entre plusieurs réalités en vue de guérir le mental et l’esprit de l’humanité ainsi que tout ce à quoi elle est liée. Le nouveau bon sens, c’est de savoir que toute forme de vie a son importance et que vous devez en prendre soin. Commençons par tomber amoureux de nous-mêmes. 

Ne doutez pas de la bienveillance de l’existence, car elle est effectivement formidable. Vous êtes doués d’une finesse, d’une grâce et d’un style qui vous sont propres. 

Quelque part dans l’avenir, vous serez en mesure de raconter les aventures fantastiques que vous aurez vécues sur la Terre en une période d’intensification de l’énergie, un quart de siècle de dévoilement de mystères multidimensionnels majestueux, à jamais illustre dans les annales du temps. 

Sur la voie de l’acquisition de pouvoir, assurez-vous d’utiliser le mieux possible tous vos moments présents. 

Rappel des Sagesses Pléiadiennes sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

 

Changez le reflet de nos pensées

 

Vous avez tous été empêtrés dans ce que vous appelez votre vie. En fait vous avez été empêtrés dans de nombreuses vies, mais celle qui vous a le plus affecté est la présente. Dans votre vie, de nombreuses expériences physiques, émotionnelles et mentales vous entourent. Ce sont vos attachements ou vos liens. Vous êtes tous reliés à votre vie, à vos activités, à vos traumatismes émotionnels et à toutes les différentes parties de vous-même. 

On pourrait dire que votre vie extérieure dans le monde est le reflet de votre vie intérieure, du système de croyances et des sentiments que vous nourrissez envers vous-même. Alors vous êtes là, dans votre vie, entourés par le miroir de ce que vous ressentez envers vous-même. Si vous vous sentez aimant envers vous-même, vous connaissez très vraisemblablement une vie pleine d’amour. Si vous vous sentez coupable et apeuré, alors vous attirez très vraisemblablement des expériences moindres. 

transition

Mais je suis ici ce soir pour vous dire de ne pas vous inquiéter et de ne pas vous préoccuper de la nature de ces expériences. Car quoi que vous ressentiez, quoi que vous viviez, tout cela va être transformé. Vous lâcherez prise de vos attachements à la réalité de la troisième dimension en douceur et facilement. C’est une grande partie du travail que nous ferons ici. Nous offrons principalement ces cours un peu particuliers pour que vous puissiez ascensionner progressivement, pour que vous puissiez vous préparer au processus, le ressentir et l’apprécier, et ne pas en être traumatisé. 

Quand vous commencerez à ascensionner et que vous commencerez à vous alléger, vous sentirez de quelle façon vous êtes relié au monde, de quelle façon vous êtes attaché à votre personnalité et à vos relations. C’est là que vous êtes bloqué dans votre évolution pour le moment. Nous allons donc lâcher prise de ces attachements avec amour, d’une manière très délicate et très chirurgicale, quand vous vous sentirez prêt à le faire. Sachez que ce qui est demandé à chacun de vous, ce n’est pas de changer votre vie extérieure d’une façon radicale, de restructurer votre personnalité ou de restructurer votre système de croyances. Nous allons prendre une approche un petit peu plus subtile. Nous allons nous débarrasser de tout! Alors peu importe à quel point votre personnalité ou votre conception de vous-même sont raffinées, cela n’a pas d’importance. Vous devrez vous en détacher de toute façon. 

Vous vous êtes tous perfectionnés. Dommage. Que vous soyez saint ou démon importe peu. Vous devez vous défaire de tout. Car dans la croissance, nous devons lâcher ce à quoi nous nous accrochons afin d’être ouverts et vides pour contenir ce qui vient. Ce qui vient à vous maintenant, c’est beaucoup d’énergie et beaucoup d’élévation. Vous devrez peut-être lâcher un petit peu plus que d’habitude. Vous devrez peut-être tout lâcher. Il n’y a pas à en avoir peur ni à s’en préoccuper outre mesure. Mes propos reflètent simplement la réalité de la situation. Ceux qui ne sont pas préparés pour l’ascension auront nettement moins de temps pour traverser le même processus. Beaucoup ne pourront pas le faire. Beaucoup seront déchirés ou effrayés ou attachés et ils laisseront passer leur chance. 

En raison du travail que vous avez effectué et parce que vous êtes des Travailleurs de la Lumière et des Semences d’Étoile, nous venons à vous en premier, sachant que vous serez réceptifs. Et remarquez à quel point vous êtes réceptifs. N’est-il pas étonnant que tant de gens soient réceptifs à cet étrange concept? C’est parce que vous y êtes destinés. C’est un processus naturel pour vous et il est conçu comme un processus naturel dans le cadre de ce cours et de tout le travail que vous faites. Il n’est pas fait pour être ressenti comme une séparation douloureuse, comme un arrachement de votre personnalité. Nous sommes ici pour vous aider à lâcher prise en douteux. C’est en ressentant comme une bénédiction ce qui commence à venu à vous que vous lâcherez prise. Vous ressentirez cette élévation comme une bénédiction et une belle énergie nouvelle arrivant dans votre vie. Et lorsque vous vous ouvrez, lorsque vous faites face à cette nouvelle énergie, il devient très facile d’ouvrir les mains et de lâcher ce à quoi vous vous êtes accroché. Ainsi, vous ne serez jamais vide ici. Vous allez être empli constamment. Nous changeons juste les fluides dans votre réservoir. Nous allons tous vous faire une vidange. Dehors la vieille huile et bonjour la nouvelle! – l’huile de l’amour. Bientôt vous fonctionnerez tous avec beaucoup moins de heurts, avec beaucoup moins d’usure sur vos pièces internes. alors qu’en dites-vous ? 

Lorsque vous vous sentirez élevé en conscience et en fréquence vibratoire, vous verrez un étrange phénomène se produire dans votre vie. Vous commencerez à remarquer les choses auxquelles vous avez ère attaché, les choses que vous avez vécues, les gens qui vous ont entourés et des facettes de votre personnalité. Elles pourront commencer à vous sembler différentes. Elles pourront commencer à vous sembler un petit peu lourdes et un petit peu difficiles à maintenir. Vous pourrez vous demander pourquoi vous avez même continué à les entretenir. En face de la grande lumière et de la grande présence, vous n’aurez aucun mal à lâcher prise de ces aspects imparfaits. Les choses que vous aimez en vous-même resteront, puisqu’elles sont la part de vous qui est vraie. La seule chose qui vous quittera sera votre attachement à ces choses. Dans ce processus nous ne sommes pas préoccupés par ces manifestations de vos attachements, mais plutôt par les cordes qui vous lient à ces expériences et à ces manifestations. 

C’est ce que l’Archange Michael va vous aider à enlever avec son épée. Vous avez tous des « contraintes qui vous lient ». Vous avez tous des connections émanant de votre présence physique. Ces connections partent principalement du milieu de votre corps, ou de votre deuxième et de votre troisième chakra. Vous avez tous des cordes spirituelles qui vous relient à toutes les expériences de votre vie, à tous les gens que vous côtoyez, à votre carrière et aux différents mécanismes de la réalité de la troisième dimension. Vous êtes tous comme des pieuvres. Alors, vous commencerez à sentir ces attaches ou à en être conscient lors du processus. Il arrivera un moment où vous commencerez à sentir qu’elles sont trop serrées et un peut peu inconfortables. C’est à ce moment que vous pourrez présenter votre requête et demander à l’archange Michael ou à tout autre Maître de venir et de vous aider à couper les liens psychiques avec votre ancienne réalité. Vous êtes en route vers une nouvelle réalité qui se superposera à l’ancienne. Alors tous, vous allez vivre toutes les dimensions de votre vie simultanément. Cela empiétera de plus en plus sur votre ancienne réalité. Et de plus en plus l’ancienne sera poussée dehors. 

L’énergie qui est exprimée ce soir, et que l’on répand sur vous tous, est ce qui vous aidera à faire la lumière sur vos attachements et sur vos liens. Elle vous montrera ce dont vous devrez lâcher prise et vous aidera à le faire. Pour vous, c’est un processus d’ouverture, de confiance et d’abandon de toute résistance. C’est avoir confiance en sachant que là où vous irez, ce sera mieux que là où vous avez été. Nous nous accrochons aux choses dans notre vie car elles nous donnent un sentiment de sécurité. Alors une certaine foi est toujours nécessaire quand nous lâchons prise de ce qui nous a nourri et nous a apporté un degré limité de satisfaction. La satisfaction et la sécurité qui vous attendent sont si incroyables et si divines. Je pense que lorsque vous commencez à les vivre, vous avez peu de difficulté à vous y abandonner, car on les ressent comme son Soi supérieur. On les ressent comme son but et sa destinée. On sent que son coeur se gonfle et vibre à la fréquence de l’amour. Vous devrez donc avoir les mains libres pour accepter tous ces nouveaux dons. Une nouvelle fois, ce n’est pas une transformation que vous pouvez consciemment manifester ou vous pousser à faire. C’est quelque chose qui arrivera tout à fait spontanément dans le déroulement du processus. Il s’agit plus pour vous de vous détendre et de laisser faire. 

Tout comme vous pouvez vous sentir changer dans votre vécu physique à travers ce que vous mangez, buvez et absorbez, vous avez reçu des signaux de changements et vous les avez suivis. C’est donc de cela que nous parlerons ce soir. Alors détendez-vous, et nous prendrons un moment pour méditer, et puis peut-être un expert dans ce domaine viendra-t-il vous en parler.

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   : Extrait du livre « L’escalier de cristal , Guide pour l’ ascension  » D’ ÉRIC KLEIN

On ne vient pas aux enfants indigo par hasard

 

1984D’ailleurs tous les sympathisants du Nouvel Âge vous le diront, le hasard n’existe pas. La grande majorité des lecteurs sont déjà largement sensibilisés aux questions touchant à la spiritualité, à l’ésotérisme ou à la parapsychologie. La meilleure preuve en est leur moyen d’accès à l’information initiale : c’est un radiesthésiste, une voyante, un thérapeute pratiquant le Rebirth… qui leur a pour la première fois parlé des indigo. Pour les adolescents, ce peut être aussi un ami avec lequel ils partagent des discussions sur la spiritualité. Autre indice, la facilité avec laquelle les intéressés reconnaissent en eux-mêmes ou dans leurs enfants un certain nombre de pouvoirs ou de dons qui ne relèvent pas de la doxa rationaliste : médiumnité, communication télépathique, empathie…

Souvent d’ailleurs, les parents commencent à parler de leurs enfants (les amours bleutés, la merveilleuse petite fée, les anges d’amour…) avant d’émettre l’hypothèse qu’ils sont eux-mêmes des indigo précurseurs et de finir par parler de leurs propres dons et de leur enfance incomprise. De façon caractéristique, cette rencontre avec le thème indigo semble se produire plus particulièrement à certains tournants de l’existence ou en raviver fortement le souvenir : l’adolescence, la rencontre de l’être aimé, la naissance d’un enfant, ses difficultés scolaires… Mais la découverte d’un état indigo ne produit jamais un renversement des valeurs de l’individu concerné pour la simple raison (et il faut bien reconnaître ici que les écrivains du Nouvel Âge ont raison) que nul n’en accepte l’idée s’il n’est prêt à la recevoir. Il peut s’agir de personnes possédant déjà un véritable corpus de doctrines bien établies et qui ne manquent d’ailleurs pas d’en faire profiter les autres participants du forum. Le plus souvent, cependant, on a l’impression qu’il s’agit plus d’une attention diffuse, de quelques pratiques isolées, d’une attente, d’un questionnement, auxquels le thème des indigo vient soudain donner sens.

Même les discours les plus extrémistes ne semblent pas décourager les postulants. Une jeune fille, Cess, demande : « Comment sait-on que l’on est ou pas Indigo ? Qui peut nous le dire ? » Max lui répond en lui donnant deux adresses de sites Internet et en précisant : « Je te recommande toutefois d’être très sceptique (comme moi), car il n’est pas vrai selon moi que les enfants indigo ont plein de pouvoirs. D’ailleurs le mot indigo viendrait de la couleur prédominante de l’aura. Ceci est plus selon moi signe d’un état d’esprit différent que de pouvoir. » Cess le remercie et ajoute : « Depuis deux jours, j’avoue que je trouve sur le Net des histoires difficilement croyables (intraterrestres, évacuation de la Terre en 2012 avec l’aide d’Êtres de Lumière extraterrestres…) et pour lesquelles j’émets des réserves… Nous verrons bien ce qui arrivera ensuite ! » (Les points de suspension sont dans le texte.)

 On peut donc croire que les indigo existent sans leur attribuer des pouvoirs psychiques particuliers, on peut aussi retenir son jugement, au bénéfice du doute, en un état proche de la suspension de l’incrédibilité qui caractérise l’adhésion à la fiction, et en attendant que quelque chose se produise – un événement, une rencontre, un signe. Si certains pensent venir vraiment d’une autre dimension, d’autres estiment seulement faire partie d’une génération plus éveillée spirituellement que celles de leurs aînés et destinée à sauver la planète du marasme. Loin de relever du tout ou rien, la croyance se décline sous de multiples formes. Toutes les interprétations sont possibles et semblent finalement de peu d’importance devant l’évidence du phénomène indigo.

Une évidence qui, elle, échappe à la croyance et trouve son origine dans le sentiment que chacun a de sa différence, dans la nécessité de trouver à sa vie un but autre que sa simple préservation et reproduction. Il n’est pas étonnant que la plupart de ceux qui se présentent comme indigo soient des jeunes gens, entre quinze et trente ans, tous se disant d’ailleurs des précurseurs puisque le phénomène est supposé être bien plus récent. Il n’est pas surprenant non plus qu’ils soient aussi de fervents lecteurs de Paulo Coelho : la mission est une forme de légende personnelle et l’indigo fait partie de la grande famille des guerriers de la lumière. Une fois admis ces prémices qui font aujourd’hui presque partie du bagage culturel des jeunes générations, il importe peu que ces nouveaux enfants soient des mutants, qu’ils viennent des étoiles ou soient le produit d’une évolution culturelle. On reconnaît à chacun le droit de croire ce qu’il veut dans l’enceinte de l’évidence indigo, on peut y déployer son imaginaire ou au contraire son scepticisme. L’essentiel est acquis : ils sont différents mais ne sont plus solitaires, ils ont pour mission de sauver le monde et possèdent un signe de reconnaissance, une identité secrète, un trésor en quelque sorte, une aura… indigo.

par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 

Retour sur « les enfants indigos »

 

 4CRISTAL

Au cours des dernières années, on a beaucoup entendu parler d’une nouvelle migration d’âmes vers la planète terre : les enfants indigo. Mais de quoi peuvent bien retourner ces enfants, dont les tous premiers ont passé la cinquantaine et dont le plan collectif a récemment été activé, pour les tirer enfin de leur apathie ou de leur léthargie, explicable par une grande nostalgie spirituelle. Ceux que l’on peut considérer comme leurs précurseurs n’ont pas hésité à se démarquer des gouvernements et des lois obsolètes qui régissent notre société pour le plus grand malheur de la planète. Jusqu’à présent ces précurseurs étaient des êtres d’exception, ils représentaient un phénomène marginal qui suscitait peu d’éveils de consciences parmi les multitudes. Ils étaient, aux mieux, qualifiaient d’originaux, au pire de fou, voire de débiles mentaux. Il est heureux que ces êtres singuliers se soient multipliés et qu’une nouvelle génération prenne la relève à notre époque où nous devons choisir entre la survie de la Terre et le pillage quotidien de ses richesses au service d’un « mieux être » totalement aléatoire et illusoire, entre anéantissement et Vie Nouvelle. 

 » Les enfants indigo représentent les âmes de la Nouvelle Race terrestre, prophétisée depuis longtemps, qui naissent avec une enveloppe de cette couleur et qui sont destinés à modifier la biologie humaine et à élever la fréquence vibratoire de la planète. De naissance, ils apportent une fréquence beaucoup plus élevée que celle que les êtres humains ont connue jusqu’à présent, dotée d’une dualité de conscience différente et disposant de caractéristiques physiques et psychiques uniques. Ils ont une conscience plus claire de ce qu’ils sont, se savent intuitivement des créatures de l’Univers chargées d’un destin encore indescriptible, plutôt que lancés dans une période d’apprentissage. Pour eux, la vie n’est pas une école, mais un jeu amoureux. Ils ont la faculté de changer leur fréquence vibratoire à volonté, comprennent de façon innée certains problèmes très complexes, naissant souvent sans karma ni souvenirs de leurs vies antérieures.

Les enfants indigo ne sont pas forcément les enfants éclairés du Nouvel Age, disposant du même libre arbitre que les autres, relativement à la découverte d’eux-mêmes, sauf qu’ils sont mieux équipés pour l’affronter. L’aspect négatif de leurs caractéristiques consiste dans le fait qu’ils peuvent engendrer des graves conflits de personnalité, si leur entourage ne sait les reconnaître et s’adapter à eux. Leur majesté naturelle peut être confondue avec de l’entêtement, de la provocation, de l’obstination ou du caprice, alors qu’ils ne font que témoigner qu’ils sont plus conscients de leur propre valeur que l’ancienne garde. Frustrés ou incompris, ils seront portés à se replier sur eux-mêmes et à perdre confiance en eux. Aussi faut-il savoir les accueillir convenablement. Les traits dominants des enfants indigo gravitent autour de la haute estime qu’ils ont d’eux-mêmes et de leur intégrité à toute épreuve. Ils peuvent lire dans les autres comme dans un livre ouvert, capables de neutraliser leurs motifs secrets ou leurs tentatives de manipulation de manière infiniment subtile, percevant même les motifs voilés que les autres portent sans en avoir conscience. Ils naissent avec cette détermination qui les pousse à se débrouiller seuls et ils n’acceptent de l’aide de l’extérieur que si elle leur est offerte avec respect, leur laissant le libre arbitre. 

Les enfants indigo ont une grande soif de connaître et absorbent tout comme une éponge, si le sujet les intéresse. Ils apprennent mieux dans l’expérience concrète que dans les concepts abstraits. Ils engendrent d’eux-mêmes les problèmes et les situations nécessaires à leur évolution. Ils donnent le meilleur d’eux-mêmes s’ils se sentent traités selon leur maturité psychique, maîtres dans l’art de retourner la balle. Les enfants indigo démontrent une attitude très critique, jamais conformiste, résistant naturellement à toute demande malhonnête, se sentant le droit de le faire. Ils mettent au défi celui qui se donne un rôle qu’il ne sait pas tenir, l’aidant à identifier ses vieux schèmes subtils de manipulation, qui ne fonctionnent jamais avec eux. Ils détiennent souvent, de façon inconsciente, des dons de guérison ou d’harmonisation. Ils passent régulièrement par des phases d’attraction et de répulsion pour équilibrer leur monde intime au milieu social ambiant. Ils évaluent toute situation en déterminant les actions à poser en fonction de ce qu’ils veulent expérimenter, non à partir d’un défi ou de la relation de rivalité qu’on leur propose. Ils requièrent en tout temps un environnement sécurisant, car ils ne parviennent à explorer leur univers qu’à cette condition, ne pouvant s’investir que lorsque la confiance prévaut. Ils ne parviennent à exprimer leur vision différente de la vie que dans un contexte de sécurité. Et, selon la manière qu’on les traite, ils deviennent source de joie ou source de problèmes. Avec eux, chaque événement devient une occasion d’éveil.

 Les enfants indigo ramènent toujours tout au moment présent, rappelant constamment l’importance du jeu, du rire, de l’humour et de la liberté. Leur regard pénétrant lit les âmes et remémore à chacun le but de leur existence. S’ils ne sont pas freinés par l’autorité, ils suivent leur chemin et jouent parfaitement leur rôle sur la Terre, mais s’ils sont contrecarrés par elle, ils deviennent des casse-pieds, des provocateurs ou des êtres dysfonctionnels. Ils viennent sur la Terre pour servir leurs parents, leurs amis et la planète à titre d’émissaires du Ciel et de porteurs de la sagesse, à la condition qu’on leur laisse jouer leur rôle. Ils possèdent leurs idées propres, reflétant une énergie et une connaissance nouvelles, livrant des messages qui dépassent les connaissances des générations précédentes. Ils aident chacun à trouver sa vérité, sa paix et son être. Ils savent ce qu’ils sont venus faire sur Terre. Ils sont en contact avec leur Enfant intérieur. Ils sont spontanément rejetés ou adulés par ceux qui ne sont pas de leur tonus vibratoire. Ils tolèrent mal les incohérences et savent le faire savoir. Spontanés, ils s’énervent en présence d’idées ancrées qu’ils ne partagent pas. Ils ne demandent qu’une chose, qu’on les laisse être ce qu’ils sont, sans les projeter dans le futur, ce qui est pour eux une violation de l’immédiateté et une interférence au présent.

  Les enfants indigo requièrent plus d’attention et d’affection que les autres. Pour eux la vie est trop précieuse pour qu’ils attendent passivement, aussi cherchent-ils à améliorer le destin pour que ce qu’ils veulent se produise et arrive tout de suite. Ils ne peuvent imaginer qu’un être agisse autrement que par Amour. Ils semblent souvent offrir un déficit d’attention ou être affligés d’hyperactivité, car ils s’intéressent grandement aux valeurs spirituelles et intangibles et que leur pensée n’est pas linéaire, mais multidimensionnelle. 

Les enfants indigo sont des créateurs géniaux. Ils sont très aptes à gérer la vie qu’ils partagent avec l’Humanité, se sachant uniques et spéciaux. Ils ne répondent pas aux commandements d’autorité, d’où il faut sans cesse leur présenter des alternatives intelligentes. Il faut leur expliquer le motif licite de toute demande. Ils respectent l’autre dans la mesure où celui-ci sait prendre le temps de lui fournir des réponses sensées. Ils savent désarçonner ceux qui leur commandent avec autorité, refusant de les écouter. Ils réagissent mal aux critiques négatives, s’attendant plutôt à être soutenus dans leurs efforts. Il faut éviter de pousser les enfants indigo, car ils préfèrent agir d’eux-mêmes. Ils n’acceptent pas les réponses péremptoires et sans explications. Pour eux, la qualité de la communication fait foi de tout. Si on ne répond pas à leurs questions, ils croiront qu’on n’a pas de réponses à leur fournir et ils iront chercher ailleurs. Il faut leur dire ce qu’on éprouve. Avec eux, Il faut tenir ses promesses ! 

Dans leur jeunesse, ils sont portés à faire des mauvais coups, quand ils sont dépités ou s’ennuient, mais jamais pour nuire. Alors, il faut parfois leur laisser dominer la situation et prendre l’initiative. Ils savent faire partie de la famille dans laquelle ils sont nés, d’où ils revendiquent leur droit de veto. Ils obligent qu’on mette en pratique ce qu’on prêche. Comme ils ont naturellement confiance en eux, ils ne coopèrent qu’avec ceux qui sont transparents avec eux et qui évitent de les pousser, sinon, ils se rebiffent et ils restent sur leurs positions. On doit devenir flexible par rapport à ses opinions personnelles et à ses attentes à leur endroit. Seules leurs forces peuvent déterminer leurs limites, non l’inverse, et il faut leur demander leur aide pour fixer ces limites. Ils demandent toujours à être traités comme des adultes et des égaux, car ils sont des vieilles âmes. Ils n’établissent jamais leur notion du respect en fonction de l’âge d’un sujet, mais en regard de son intégrité. Si on compte sur sa sympathie, il faut accepter qu’ils puissent apprendre quelque chose de soi. 

Les enfants indigo sont incapables de cacher quoi que ce soit, car ils sont profonds, honnêtes et sages. Ils ne respectent pas celui qui abandonne la partie, n’accomplit pas son rôle jusqu’au bout, les laisse tomber. Ils honorent celui qui sait revenir sur ses positions, s’il s’est trompé, car ils ne s’attendent pas à ce qu’un autre soit parfait. L’ennui peut les rendre cyniques et arrogants, d’où il faut toujours leur offrir des nouveaux défis, les tenir occupés physiquement et intellectuellement. Il faut les accompagner patiemment dans leur processus de découvrir le but de leur existence. Ils excellent dans un environnement où les limites sont clairement établies : ils aiment savoir ce qui est acceptable et ce qu’il est permis d’expérimenter ou d’employer à l’intérieur de ces limites. Comme ils changent rapidement, il faut faire preuve de souplesse, dans l’établissement de ces limites, tout en restant ferme et juste.

images

 Très ouverts, les enfants indigo ont besoin de se sentir accueillis, intégrés et appréciés, de recevoir des messages positifs et valorisants. S’ils se sentent dans un milieu positif et chaleureux, ils développent leur confiance, savent grandir, apprendre, fournir des efforts et créer. Ils sont venus pour faire voir l’Humanité sous un autre éclairage, guider les êtres vers une nouvelle conscience d’eux-mêmes et faire comprendre une existence fondée sur l’intuition. Ils veulent être naturels en tout temps, rester eux-mêmes, spontanés, sans artifices, énoncer leur vérité simplement telle qu’ils la perçoivent et réagir à chaque situation de la vie de façon créative, en posant le geste juste et en prenant l’attitude qu’il faut. En retour, ils s’attendent à ce qu’on le discipline avec amour, en protégeant sa nature particulière, qu’on l’aide à développer son sens des responsabilités, ses ressources et ses talents, à comprendre le sens de la bienveillance et de la tolérance, à devenir l’être qu’il est essentiellement. 

Les enfants indigo demandent qu’on reconnaisse leur valeur et qu’on les traite avec dignité et respect. Il faut les aider à faire des choix judicieux dans un climat de compassion et d’intégrité. Fondamentalement, ils portent en eux, dès la naissance, le respect de leur Essence divine et la conviction inébranlable d’être des Fils de Dieu. Voilà pourquoi ils sont si rebutés par un être qui n’est pas conscient de son Essence, n’assume pas son rôle ou son contrat de vie, n’exerce pas sa responsabilité parentale, n’agit pas comme un modèle qui les inspire. Ils ont horreur de la malhonnêteté, de la culpabilité, du mensonge et de la manipulation. Ils pousseront à bout celui qui ne mettra pas de balises et s’écrasera devant son rôle ou sa responsabilité. 

Avec les enfants indigo, l’Amour est la clef. Ils apprennent par le jeu et le rire. Ils ont souvent l’impression d’être un roi travaillant pour un paysan, mais considéré comme un esclave. Ils ressentent un sentiment de solidarité avec le destin de la Terre où ils savent ne pas être nés au hasard, mais par choix et synchronicités. Il n’existe pour eux aucune confusion à ce sujet, car pour eux rien n’est dissimulé. Ils ont conscience de leur Famille spirituelle. Ils comprennent le concept multidimensionnel du maintenant. Ils possèdent la faculté du déjà-vu, la sagesse du passé. Quand ils feignent d’apprendre, ils sont en train de se souvenir, car ce qu’ils apprennent n’est pas vraiment nouveau pour eux. Bien que leur contrat soit individuel, leur but est collectif. Et ils entendent l’exercer dans la sérénité et l’équilibre.

 Les enfants indigo sont surtout marqués par leur détermination à tout changer sur Terre, par leur estime de soi sans limite, presque superbe, et la conscience de leur valeur. 

Les enfants nés après 2012 seront des médiateurs et des pacificateurs, remplis d’une grande tolérance et d’une grande compassion. Ils accompliront des exploits prodigieux. Mais, depuis le tournant du millénaire, nous sommes déjà passés à des vagues d’enfants de diamants ou d’enfants arc-en-ciel. Alors, imaginez la marge de conscience et les conflits entre générations. Car ces jeunes, apparemment révoltés, ne se laisseront jamais marcher sur les pieds ou imposer n’importe quoi. Celui qui voudra s’insérer dans leurs rangs gagnera à faire preuve d’intégrité et d’une grande lumière. À cette première vague d’âmes nouvelles, destinée à accélérer le processus de l’Ascension planétaire, a succédé une vague d’âmes de cristal, de diamant et arc-en-ciel, qui vont pousser encore plus loin le raffinement des vibrations humaines et planétaire. « 

 Texte de Bertrand Duhaime (Douraganandâ) /http://reseauuniversel.over-blog.com/

LES EVENEMENTS MONDIAUX

 

dunes

L’accélération temporelle fait qu’il se produit davantage d’événements en moins de temps, ce qui crée une pression et un stress excessifs chez les individus. Nous appelons « points d’appui » le stress psychologique causé par l’adaptation à cette accélération du temps.

Ces points d’appui sont les points focaux de forces opposées. La bascule en est un parfait exemple : deux personnes sont assises chacune à l’un des deux bouts d’une planche soutenue au centre par un pivot. Quand l’une s’élève, l’autre s’abaisse. Au cours du processus d’alternance entre ces polarités, une pression s’exerce sur le pivot. Cette pression est proportionnelle au poids des deux personnes assises sur la bascule et elle s’accroît par la vitesse à laquelle ces deux personnes s’élèvent ou s ‘abaissent.

Extrapolons en appliquant cette comparaison aux événements mondiaux. Pour vous, les humains, le point d’appui est votre organisme biologique. Les processus physiologiques qui ont lieu dans votre corps répondent au stress que vous subissez. Certains événements de votre vie sont neutres. Certaines expériences créent très peu de stress tandis que d’autres, comme une crise personnelle ou une crise collective, peuvent générer un stress considérable. Le point d’appui qu’est votre corps doit s’adapter au rythme accéléré du stress individuel et collectif.

Heureusement, l’organisme humain peut s’adapter très rapidement, et il est possible de vous ajuster plus facilement aux changements mondiaux ou personnels. Cette aptitude provient toutefois d’une connaissance du point d’appui et de votre potentiel humain. Nous entendons par là spécifiquement le potentiel de mieux réagir aux situations nouvelles et stressantes.

Votre point d’appui personnel est unique car vos réactions physiologiques le sont. Vos réactions physiologiques au stress sont instinctives et largement inconscientes. Toutefois, malgré leur automatisme, elles sont un comportement acquis. Cette réaction unique au stress est fondée sur votre être biologique, votre historique personnel, vos croyances concernant la nature de la réalité, ainsi que sur les ressources physiques telles que la nourriture, l’eau et l’air.

Deux personnes qui vivent la même crise peuvent y réagir très différemment. Comme pour toutes les choses de la vie, le stress est fonction de l’individu. Certains disent que les événements mondiaux sont orchestrés par le pouvoir supérieur pour inspirer ou forcer les humains à élever leur conscience ; Nous ne somme spas de cet avis ; Il n’existe pas de pouvoir supérieur assurant l’évolution de l’humanité, car celle-ci crée elle-même son avenir.

Les choix que vous faites dans votre vie personnelle affectent directement la force et la souplesse de votre pont d’appui. Ils affectent également la collectivité dans une certaine mesure, mais le changement le plus important et le plus difficile est celui qui doit survenir en vous. A mesure qu’augmente l’accélération temporelle, le stress auquel vous êtes soumis individuellement et collectivement s’intensifie. Votre aptitude ou votre inaptitude à réagir aux pressions exercées sur le point d’appui a un effet direct sur ce que vous pouvez accomplir dans votre vie personnelle et sur ce que vous pouvez apporter à la collectivité ; vous ne pouvez pas donner ce que vous n’avez pas et vous ne pouvez pas contribuer à l’élévation collective si les forces s’exerçant sur votre point d’appui vous ont rendus fous.

A ce stade-ci de notre entretien, nous sommes à un carrefour. L’un des deux chemins mène à l’action dans le monde extérieur tandis que l’autre conduit au monde intérieur.

Il ne s’agit pas d’un dilemme, mais en fait, la plupart des gens se concentrent sur l’un ou sur l’autre. Ou bien ils s’efforcent de changer le monde en posant des gestes extérieurs ou bien ils tentent de le modifier en changeant leur réalité intérieure. Dans certains cas, ils tentent d’échapper complètement à la réalité extérieure en se réfugiant dans leur monde intérieur.

Il ne s’agit pas là d’une solution ingénieure pour gérer le stress car elle mène plutôt au déni et à la dégradation de l’histoire et de la destinée. Autrement dit, le déni d’une situation ne règle pas celle-ci. Il la perpétue insidieusement. S’il existe une situation de violence au sein d’une famille, d’un groupe social ou d’une civilisation, le fait de la nier ne change rien. Les forces négatives responsables de cette violence peuvent ainsi continuer à s’exercer en toute liberté puisque personne ne leur dit « non ». La capacité de dire « non » à une situation est parfois la plus grande contribution évolutionnaire que l’on puisse faire.

Ce paradoxe est d’autant plus déchirant que les individus enclins à la spiritualité sont souvent d’une nature très sensible. En tentant de protéger leur sensibilité, ils détournent les yeux des situations qui les troublent. S’ils y sont habiles, ils peuvent se réfugier dans leur monde intérieur, laissant loin derrière eux les conflits extérieurs. Le désavantage, c’est qu’ils se sont déconnectés des réalités de leur expérience terrestre, c’est-à-dire de ce qui les gêne.

Si un trop grand nombre d’individus fuient les situations négatives du monde extérieur en s e réfugiant en eux-mêmes, il ne restera plus personne pour dire NON. Les forces négatives auront alors toute la liberté de régner sur le destin du monde, c’est à dire sur l’expérience terrestre. C’est ainsi que se produit la dégradation d e l’histoire et de la destinée.

L’histoire fourmille d’incidents où les forces négatives ont prévalu et ont façonné l’histoire selon leurs objectifs. Très souvent, quand l’histoire est niée, elle se répète. C’est ce que nous entendions par la dégradation de l’histoire et de la destinée. Voilà qui nous ramène au point d’appui concernant les événements mondiaux. Nul ne peut échapper à l’accélération du temps ; votre destinée ainsi que celle des générations qui vous succèderont, dépendra de la manière dont votre civilisation aura composé avec ce phénomène.

Ce que nous vous conseillons, c’est de le faire e posant des actions dans le monde extérieur tout en vous réfugiant dans votre monde intérieur. Unissez les deux. Vivez vos valeurs. Trouvez le courage de dire NON aux situations extérieures que vous trouvez négatives. Réfugiez-vous en vous-même pour vous régénérer, non pour échapper au monde extérieur. Faites le pour vous fortifier en menant votre existence comme des êtres spirituels vivant une expérience humaine.

Il y a des très nombreuses façons de se réfugier en soi pour se fortifier. Par exemple, veux d’entre vous qui sont sensibles aux pouvoirs guérisseur du son peuvent écouter la Médiation sonore de l’AEthos  et travailler comme nous l’avons expliqué …

Ce n’est là qu’une façon parmi d’autres. Toutefois, quelle que soi celle que vous choisirez, vous devrez trouver le moyen de vous rendre plus souples et plus forts.

message de Tom KENYON  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

LA MAISONS ASTROLOGIQUES DANS LA ROUE ARCHETYPALE

 

ROUE ARCHETYPALE

PREMIERE MAISON : EGO ET PERSONNALITE (Premier et troisième chakras)

Dans une carte du ciel, les douze maisons correspondent aux douze signes du zodiaque et aux quatre énergies cosmiques : terre, aire, feu et eau. Les maisons de la Roue archétypale partagent certaines des mêmes caractéristiques. La première maison de la Roue archétypale, par exemple, correspond au signe astrologique du Bélier, première maison du zodiaque. Dès le premier jour du printemps, elle représente le renouveau. Et puisque le sentiment que tout était possible et qu’il voyait la lumière même dans les pires situations. L’archétype en résidence dans la cinquième maison de Will était l’Enfant. Et c’était exactement cela : presque un personnage de contes de fée qui inspirait les gens pour voir le beau dans la vie.

Le besoin de créer est un aspect essentiel de la conscience et de l’âme. Mais il est illusoire de définir notre capacité créative selon nos accomplissements professionnels, même artistiques. Will incarnait l’énergie de la créativité dans son expression la plus élevée parce qu’il canalisait cette électricité pour mettre en marche l’âme de tous ceux qu’il rencontrait. Il représente aussi un autre profil de la créativité : la nature créative du soi qui se contente d’être soi pour être reconnu et validé.

DEUXIEME MAISON : VALEURS PEROSNNELLES (Deuxième chakra)

La deuxième maison de la Roue archétypale correspond au Taureau, un signe de terre qui gouverne votre relation à la terre, au sens large. Elle préfigure ce que vous appréciez et chérissez le plus. En termes énergétiques, la deuxième maison représente la prochaine étape de la formation du soi : « Maintenant que je suis là, qu’est-ce qui m’appartient ? Qu’est-ce que je veux retirer de la vie ? Quel pouvoir est essentiel à mon interaction avec la vie matérielle ?  Cette maison représente votre appréciation de la nature physique de la vie ; les objets de ce monde qui touchent votre ego et votre âme et ce dont vous avez le plus besoin pour vous sentir enraciné dans le monde. Cette maison reflète surtout les objets ou l’énergie que vous associez au pouvoir terrestre : argent, statut, propriété, oeuvres d’art, capacité de dominer les autres, sensualité, beauté. Ce sont les moyens les plus séducteurs par lesquels l’âme s’attache à la forme physique. Par conséquent, l’archétype qui réside dans cette maison est mieux accordé à votre relation au pouvoir physique et à ses icônes.

Cette maison vous met au défi d’envisager vos valeurs spirituelles par-delà la forme physique de votre attachement aux objets, à l’argent, au statut, au pouvoir et à toutes les autres manifestations du monde matériel. Les gens souffrent généralement d’une grande anxiété parce qu’ils croient devoir posséder, pour être heureux, une personne, un lieu ou un objet. Mais la capacité d’aimer inconditionnellement nécessite le détachement.

TROISIEME MAISON : EXPRESSION DE SOI, FRERES ET SŒURS ( Troisième et cinquième chakras)

Lorsque vous avez établi vos valeurs, vous passez à l’expression de soi : votre façon d’affirmer au monde qui vous êtes et ce qui vous est cher. La maison 3, alignée avec les Gémeaux, un signe d’air qui gouverne la communication, représente votre capacité de vous exprimer en tant qu’individu, et représente aussi os frères et sœurs. Le lien symbolique entre frères et sœurs et les communications représente le processus naturel de la spécialisation, ou de la découverte de votre voix parmi les autres « enfants ». Par conséquent, les frères et soeurs doivent signifier non seulement les membres de vote famille biologique, mais aussi ceux qui vous aident à grandir. Parce que l’énergie de votre troisième maison renferme à la fois votre sentiment d’estime de soi et votre expression personnelle, elle résonne avec les troisième et cinquième chakras. Elle contient les leçons inhérentes à l’apprentissage des causes et effets de vos choix ; votre façon de gérer votre propre pouvoir. Elle révèle comment vous dirigez votre énergie dans le monde, comment vous la mettez en mouvement et comment vous vous engagez avec les lois de l’attraction magnétique et de la cause à effet. Vous devrez prendre conscience de vote façon d’utiliser votre énergie et votre pouvoir personnels de façon à assumer les conséquences de vos pensées et de vos actions. Devenir conscient veut dire vous éveiller à votre propre pouvoir et apprendre à le diriger d’une façon responsable.

L’archétype résident dans votre troisième ainsi influence votre façon de soupeser vos décisions. Les choix qui visent à nuire aux autres ou à les blesser représentent la part d’ombre ou la difficulté de la troisième maison.

La troisième maison vous met au défi de vous rendre compte de vos motivations. Chaque pensée, parole, action et geste est une expression de votre pouvoir et, en définitive, seules deux motivations authentiques touchent la psyché : la valorisation ou la dévalorisation de soi et des autres.

QUATRIEME MAISON : CHEZ SOI ( Premier et quatrième chakras)

La quatrième maison correspond au Cancer, le premier des trois signes d’eau du zodiaque. Comme l’eau est un élément associé à notre nature émotionnelle, l’archétype de notre quatrième maison  a l’influence la plus forte sur le fondement de votre nature émotionnelle. Votre expression de vous-même, que ce soit en tant qu’individu ou sur le plan créatif, doit être enracinée, avoir un chez-soi. La quatrième maison est reliée à la fois au chez-soi d’où vous venez et à votre maison actuelle. Le mot ou l’image Maison possède de nombreuses significations et, dans l’état de rêve, il est souvent associé à la véritable résidence du cœur, ou à votre passion la plus profonde. Le thème qui gouverne cette maison comprend vos liens à la famille biologique et élargie. L’archétype qui réside dans cette maison exerce une influence prédominante sur vos énergies émotionnelles associées à cette maison. Parce que la quatrième maison est reliée à la fois à vos racines familiales et à vote vie émotionnelle, elle correspond aux énergies de vos premier et quatrième chakras.

Les aspects douloureux de la quatrième maison peuvent comprendre des souvenirs et émotions toxiques, dont les conséquences peuvent être la dépression et la mélancolie.

La quatrième maison vous met au défi de régler les comptes de votre enfance et d’établir des foyers sains pour vous-mêmes en tant qu’adultes. Vous avez le choix de transmettre à vos enfants et à vos proches soit vos blessures et vos drames familiaux, soit l’optimisme et l’amour de la vie. il est donc essentiel, pour la santé du foyer, de guérir votre histoire personnelle et de ne pas léguer vos propres blessures.

CINQUIEME MAISON : CREATIVITE ET CHANCE (Sixième chakra)

La séquence du feu, de la terre, de l’eau et de l’air se répète dans la Roue Archétypale et zodiacale. Le Lion, deuxième signe de feu, se rapporte à la cinquième maison, qui gouverne l’expression créatrice, la sexualité, les enfants et la chance. C’est également la maison de l’amour, de la spontanéité, et de l’abondance. L’archétype qui réside dans cette maison représente les forces qui vous aideront le plus à engendrer des projets. Après vous être enraciné dans un foyer, vous passez instinctivement à l’exploration du pouvoir de créativité. Parce que la cinquième maison gouverne la créativité, elle correspond au sixième chakra, qui régule l’intelligence et l’imagination.

La part d’ombre de la cinquième Maison se manifeste sous la forme de l’expression débridée du feu créatif ou sexuel, comme le mauvais usage du pouvoir sexuel ou créatif, à des fins égoïstes, ou manipulatrices. On peut utiliser le talent créatif pour des activités illégales ou contraires à l’éthique, ou pour la séduction et la manipulation sexuelles. Le besoin de créer est un aspect essentiel de la conscience et de l’âme. Mais il est illusoire de définir notre capacité créatrice selon nos accomplissements professionnels, même artistiques. Il représente aussi un autre profil de la créativité : la nature créative du soi qui se contente d’être soi pour être reconnu et validé.

SIXIEME MAISON : PROFESSION ET SANTE (Deuxième chakra)

La sixième maison correspond au deuxième signe de terre, la Vierge, et gouverne votre profession et votre santé. L’énergie terrestre de la Vierge diffère de celle du Taureau en ce qu’elle vous sert d’ancrage pour transformer votre vie différemment des cycles naturels, propres à votre deuxième maison. Cette maison focalise sur la profession dans un objectif de survie, et l’archétype qui réside ici influence votre recherche de la sécurité. Lorsque vous êtes en pleine transaction commerciale, par exemple, votre modèle archétypal de la sixième maison joue un rôle très important dans votre façon d’interpréter les conversations et les occasions d’affaires. La sixième maison vous met au défi de maintenir l’équilibre entre travail et santé. Un archétype pourrait indiquer des habitudes malsaines ou destructives qui ne servent pas votre bien-être physique. Il peut aussi indiquer comment vous négocier l’éthique et vote morale pour la sécurité financière et professionnelle. Parce que cette maison est reliée à l’argent et aux valeurs matérielles, elle correspond plus étroitement au deuxième chakra.

SEPTIEME MAISON : MARIAGE ET RELATIONS (Deuxième et quatrième chakras)

La septième maison comprend le mariage, de même que d’autres formes de partenariat, telles les amitiés intimes et les relations d’affaires. Cette maison est sous le signe astrologique de la lance, le deuxième signe d’air. A la différence des Gémeaux, qui gouvernent la communication en général, la Balance représente les types de communication les plus intimes entre individus. La qualité essentielle associée à la Balance est l’équilibre, symbolisée par une femme portant une balance. Cette maison est également un territoire de choix pour les gestes de trahison, qui révèlent si souvent les parts d’ombre de la relation. Parce que la septième maison gouverne à la fois les partenariats commerciaux et le mariage, elle correspond aux énergies des deuxième et quatrième chakras, qui gouvernent l’argent, les valeurs et les affaires du cœur.

Notre biologie même nous incite aux partenariats physiques, émotionnels et psychologiques. Nos relations, les uns avec les autres sont des domaines privilégiés dans lesquels apercevoir nos Contrats. Nous pouvons également les voir dans nos partenariats archétypaux : Parent-Enfant, Mentor-Etudiant, Serviteur-Maître.

Durant le cours normal d’une journée, au fil de nos occupations, des dialogues extraordinaires se déroulent entre nos âmes. Les partenariats peuvent également entrer en jeu dans des situations plus terre-à-terre. Nous investissons beaucoup d’énergie dans la jouissance, le maintien ou la guérison de nos relations et, en cours de route, nous apprenons davantage sur nos motivations. L’un des cadeaux les plus sains que nous puissions nous offrir est de constamment surveiller nos raisons d’être critiques et autoritaires. L’épreuve consiste à permettre aux autres d’être eux-mêmes, malgré notre peur et notre insécurité. C’est d’entretenir votre relation essentielle envers vous-même et de vivre en accord avec cette vérité ; le plus beau cadeau que vous puissiez offrir à quelqu’un, c’est d’être vous-même en pleine santé.

HUITEME MAISON : LES RESSOURCES DES AUTRES (Deuxième et sixième chakras)

Cette maison correspond au Scorpion, le deuxième signe d’eau, et l’eau, est l’élément le plus proche de notre nature émotionnelle. Le Scorpion gouverne également les secrets et les activités secrètes, de même que les énergies passionnées associées à la sexualité érotique. A la différence de la deuxième maison, qui concerne la propriété personnelle, la huitième maison gouverne votre usage de l’argent dans le domaine public. le thème de l’héritage dans cette maison est en rapport avec vos intérêts financiers et juridiques, votre bagage génétique et votre mémoire biologique ancestrale. Comme les questions juridiques et financières impliquent à la fois votre intellect et votre sens des valeurs, cette maison est donc influencée par les énergies des deuxième et sixième chakras.

Les questions de la maison huit sont nos ombres les plus obscures car, cette maison fait ressortir nos questions reliées au pouvoir, marquant un passage plus grand dans le domaine public du pouvoir extérieur.  Vous devez comprendre la nature émotionnelle de cette maison, car l’argent, la sexualité et la connaissance secrète sont des moyens de séduction qui peuvent bloquer la poursuite de votre potentiel divin. Il peut être extrêmement difficile de résister à ces énergies. Il est difficile de demeurer émotionnellement centré et en possession de son pouvoir lorsque les questions financières et sexuelles sont en jeu. Comme l’argent, le sexe et le pouvoir représentent l’autorité et la sécurité, lorsque ces domaines de la vie sont menacés ; nous devenons extrêmement craintifs et pouvons agir d’une façon irrationnelle. Les expressions de l’ombre de cette maison se présentent dans le domaine de l’inconduite juridique et financière y compris entre autres la mauvaise appropriation des fonds commerciaux et les conflits familiaux sur les questions d’héritage. Dans cette maison, nous découvrons également la valeur magnifique de notre force et de notre courage au cours des expériences les plus vulnérables de notre vie.

Un grand nombre de Contrats que vous avez avec d’autres gens viennent à cause de l’argent, du sexe et du pouvoir et cette maison aussi présente le potentiel de trahison et d’incompréhension. Mais les liens familiaux et affectueux sont également des qualités héritées et cette maison et son archétype peuvent être une grande source de force pour vous.

L’archétype associé à votre maison huit est celui qui vous guide à travers vos peurs, vos épreuves et vos forces en ce qui concerne l’argent, l’héritage et la sexualité. Gardez à l’esprit que le fond de vos peurs ne peut se comprendre pleinement dans les limites d’une seule maison. Les archétypes et les maisons auxquelles ils sont associés sont des points d’entrée dans votre carte. Chaque point d’entrée vous fournit une perspective particulière différente, mais pour voir votre Contrat dans son ensemble, vous devez en définitive considérer toute la carte. Si vous étiez en crise à propos de l’importance de l’argent pour vous, ou de votre résistance au fait de vivre pleinement, vous vous pencheriez sur la maison deux, car ce sont des questions de valeurs personnelles. Mais iso vus examiniez une relation commerciale ou financière, vous commenceriez le processus d’interprétation par votre archétype de la maison huit. Puis, étudiez cette même relation avec un autre archétype et une autre maison, en les examinant un à un, en faisant un tour de Roue. C’est comme voir votre psyché et votre âme avec un objectif grand angulaire.

NEUVIEME MAISON : SPIRITUALITE (Septième chakra)

La neuvième maison, qui correspond au Sagittaire, le troisième signe de feu, gouverne la spiritualité, la religion, le voyage et la sagesse. L’énergie du Sagittaire est associée à l’audace et à l’indépendance, qualités qui mettent en valeur les quêtes que vous êtes incité à poursuivre. L’élément feu du Sagittaire allume l’inspiration, la dévotion et la passion de réaliser une relation intime au Divin. Tandis que le Lion, autre signe de feu qui gouverne la cinquième maison, est fortement lié aux caractéristiques et au théâtre de la personnalité dramatique, le feu du Sagittaire élève l’âme d’une personne jusqu’à des voies transcendantes, en accord avec le symbolisme du Centaure dirigeant sa flèche vers le cosmos. Les parts d’ombre inhérentes à cette maison sont liées à la difficulté de gérer votre ego spirituel souvent caractérisé par l’archétype appelé le complexe messianique.

Les maisons neuf et dix sont situées au sommet de la carte et représentent les forces directrices qui nous aident à nous rappeler, même inconsciemment, que la vie est un voyage spirituel et que notre rôle est de développer continuellement notre potentiel le plus élevé. C’est pour cette raison que les deux maisons sont fortement influencées par l’énergie du septième chakra, qui régule notre relation au Divin. L’éveil spirituel appelé « la nuit noire de l’âme » résonne fortement avec le profil énergétique de la neuvième maison. Notre culture contemporaine est largement passée de la pratique en groupe de la religion, à la recherche profondément intime, d’une voie spirituelle individuelle. Même s’il s’agit d’un mouvement positif dans notre évolution, bien des gens tentent aujourd’hui de vivre selon les normes intérieures exigeantes jadis réservées aux moines, sans toutefois bénéficier de l’environnement privilégié qui, jadis, permettait aux religieux de focaliser uniquement sur leur pratique spirituelle.

La part d’ombre de cette migration vers la culture ambiante de pratique spirituelle jadis cloîtrées présente des risques de crise spirituelle ou même de folie. L’approfondissement du moi pour tenter de prendre contact avec le Divin exigeait traditionnellement la présence d’un conseiller suffisamment évolué, du point de vue spirituel, pour vous tenir la main à travers les points de passage dans l’âme : nommément, un directeur spirituel, un gourou, un abbé ou une mère supérieure. Durant ce processus d’introspection spirituelle, vous descendrez peut-être dans les profondeurs de la solitude et de la vie, vous vous détacherez des émotions et de la notion du quotidien et même, ironiquement, vous développerez un sentiment d’absurdité.

Cependant, bien des gens se trouvent présentement dans un état de détachement émotionnel, tout en s’efforçant d’entretenir la vie extérieure, en allant travailler et en remboursant l’hypothèque. Souvent la fardeau de vivre dans deux dimensions aussi opposées peut presque paralyser les gens dépressifs. Mais comment distinguer la dépression clinique ou psychologique conventionnelle de la crise spirituelle, dont les symptômes peuvent paraître similaires ? Tout d’abord, toute dépression provient de sentiments de dévalorisation. L’équilibre du pouvoir change et vous avez l’impression de ne plus dicter la loi. La dépression clinique provient généralement d’événements extérieurs ou matériels. Elle peut provenir d’un déséquilibre clinique ou d’un changement de vie traumatique ; du divorce à la perte d’un proche, en passant par un diagnostic de maladie grave. Une telle dépression engendre souvent une incapacité de fonctionner efficacement et doit être traitée par un professionnel de la santé mentale.

Par contraste, la dépression spirituelle est plus souvent déclenchée par une plongée dans des questions métaphysiques que par des soucis matériels. Vous avez peut-être l’impression d’avoir atteint une impasse, d’avoir été abandonné par Dieu ou d’avoir perdu l’espoir d’atteindre à l’union divine. Les crises spirituelles sont parfois causées par un choc, tel qu’une maladie grave ou un divorce, si cela vous conduit à remettre en question la signification et la valeur de votre vie au lieu de focaliser entièrement sur votre infortune matérielle. Il est clair que la distinction est parfois subtile entre une dépression clinique et une crise spirituelle. Une autre façon de la reconnaître consiste à observer votre façon de réagir à une crise.  Si vous réagissez en vous demandant comment vous trouverez un jour quelqu’un pour remplacer le conjoint dont vous avez divorcé, ou suffisamment d’argent pour vivre, votre dépression est sans doute psychologique au départ. Si vous réagissez précisément au sentiment d’avoir été rendu impuissant par le fait d’être consumé par la colère, le ressentiment ou le blâme envers les autres, il est fort possible que vous ne soyez pas atteinte d’une dépression spirituelle. Si toutefois vous vous posez des questions sur le sens de la vie ou la raison pour laquelle Dieu vous paraît si distant, vous avez toutes les chances de subir une crises spirituelle et vous avez peut-être besoin de voir un directeur spirituel plutôt qu’un psychothérapeute.

Si vous déterminez que votre dépression est largement spirituelle, une solution possible consiste à abandonner au Divin toutes vos craintes et soucis profanes, à « lâcher prise et laisser faire Dieu ». Vous pouvez émettre une simple déclaration au Divin pour signifier que vos propres tentatives de direction de votre vie spirituelle n’ont rien donné et que vous avez besoin de l’assistance divine. Vous abandonner aux mains du Divin, c’est différent de l’abandon de tous vos biens matériels comme dans le cas du vœu traditionnel de pauvreté. Mais le fait de réaliser que vous vivez dans le champ protecteur d’un Contrat Sacré, qui vous fournit tout ce que la vie exige pour l’évolution de votre âme, peut vous permettre de clore le conflit entre votre volonté personnelle et celle du Divin. Le geste de s’abandonner est une affirmation qui dit : « Je permets au Divin de faire mes investissements en fonction d’une sagesse plus grande que la mienne ».

LES-MAISONS-ASTROLOGIQUESDIXIEME MAISON : POTENTIEL LE PLUS ELEVE (Cinquième et septième chakras)

La dixième maison est gouvernée par le Capricorne, le troisième signe de terre du zodiaque. L’énergie de cette maison agit sur votre potentiel le plus élevé. Elle vous pousse à l’atteindre dans votre monde physique et votre vie spirituelle. Quel est votre potentiel le plus élevé de compassion ou de générosité ? Quel est votre potentiel le  plus élevé de valorisation des autres ? Quel est votre potentiel le plus élevé que vous puissiez atteindre par votre talent ? Votre potentiel le plus élevé, c’est ce que votre Contrat vous force à reconnaître et à accomplir. Puisque cela exige des choix concernant votre destinée spirituelle, la maison correspond aux énergies des cinquième et septième chakras.

L’archétype qui réside dans cette maison est votre point de départ dans le déchiffrement des choix qui vous sont ouverts et de la qualité de vos motivations. La part d’ombre de votre potentiel le plus élevé est le sabotage de soi, le doute ou le manque de confiance. La peur de l’échec, de même que celles du succès et de la responsabilité, caractérise les épreuves inhérentes à cette maison. Ce sont surtout des peurs de vos propres pouvoirs et de votre prise de pouvoir personnelle et les changements qu’ils vous demandent de faire dans votre vie. Vous aurez besoin de vérifier si vous empêchez délibérément votre potentiel le plus élevé d’émerger et pourquoi. Vous devrez également lutter pour demeurer humble, en même temps que vous développez votre pouvoir. 

La poursuite de votre potentiel supérieur est le marathon le plus difficile. A chaque mise à niveau, qu’elle soit personnelle ou professionnelle, quelque chose ou quelqu’un viendra éprouver la profondeur et la solidité de votre croissance intérieure. Sur le plan matériel, cette rencontre pourrait se présenter comme une confrontation avec une autre personne qui ne veut pas vous voir changer. Ou une relation avec quelqu’un dont vous devenez jaloux, qui mettra à l’épreuve votre capacité de soutenir le talent et les dons d’un autre. Ou l’on vous donner a peut-être la possibilité d’aspirer à la transformation intérieure, pour découvrir par la suite que ces occasions exigent toujours le sacrifice d’une partie de votre vie. Certaines personnes estiment que le sacrifice et le changement demandent trop d’effort, et cessent de poursuivre ou de réaliser l’accomplissement de leur potentiel.  L’archétype de votre dixième maison indique de quelle façon votre inconscient organise vos pensées lorsque vous êtes aux prises avec des choix susceptibles de vous amener à remplir votre mission. Rappelez-vous ceci : bien que tous vos compagnons archétypaux aient de l’influence sur chaque aspect de votre vie, l’archétype qui réside en cette maison représente le langage symbolique à utiliser pour déchiffrer tout ce que recèle votre potentiel le plus élevé.

L’une des manifestations de la part d’ombre de la troisième maison est la façon dont nous communiquons, non seulement avec d’autres mais avec nous-mêmes, notre psyché, notre âme et notre intuition, avec l’essence même de notre vie.

ONZIEME MAISON : RELATION AU MONDE (Cinquième et sixième chakras)

La onzième maison correspond au Verseau, le troisième signe d’air, et gouverne votre relation au monde extérieur et votre conception du périmètre. Votre vision générale de la vie est liée à l’énergie de cette maison. Ces sentiments reflètent la vision de votre sentiment de pouvoir à l’œuvre dans l’environnement social ou planétaire. Les gens attirés vers le service à l’échelle mondiale, comme les causes écologiste ou pacifistes, ont des liens forts avec l’énergie de cette maison. L’optimisme ou le pessimisme quant à l’avenir de l’humanité est une extension de l’énergie spirituelle de la onzième maison. La maison onze gouverne votre façon de relier votre créativité à l’humanité et engage les énergies de vos quatrième et sixième chakras, qui régulent votre cœur et votre esprit.

La course présidentielle entre George W.Bush et Al Gore fut une partie de souque à la corde archétypale typique de la maison onze. Les difficultés que posait la proclamation du gagnant ont concentré l’attention du pays sur le pouvoir qu’ont les individus de changer l’avenir de l’humanité. Par conséquent, les Américains ont évalué avec plus de sérieux que jamais l’importance de chaque vote.  Les gens qui sont valorisés par une attitude qui dit que tout est possible vivent dans un champ d’énergie ayant le pur potentiel de la maison onze. Ils sont souvent imposants, précisément parce qu’ils pensent en termes mondiaux. Pour eux, les perceptions de la maison onze envahissent leurs premières pensées du jour et sont les dernières à quitter leur esprit lorsqu’ils retournent au lit, le soi. Les gens comme Martin Luther King et Mahatma Gandhi, qui ont provoqué une nouvelle conscience dans l’esprit de l’âme de toute l’humanité, incarnent l’influence de la maison onze. En observant le village planétaire par la fenêtre de leur onzième maison, un changement positif.

Ce ne sont pas tous les gens qui ont besoin de lancer ou de participer à une cause afin d’apporter une énergie positive à la planète. Les maîtres spirituels, les leaders populaire s, les génies scientifiques et les grands artistes qui se consacrent au service de l’humanité illustrent, tous, le bien que l’on peut faire en consacrant son âme à l’incarnation d’une seule perception. Par exemple, Copernic changea la compréhension qu’avait l’humanité des mouvements planétaires en contestant l’idée que la terre était au contre du système solaire. Cette seule pensée démantela le paradigme scientifique de son époque : un jour, la terre paraissait plate, le lendemain, elle était ronde ; une seule perception refaçonna la vision collective du globe. Vous aussi, vous êtes peut-être le canal grâce auquel une toute nouvelle compréhension de la réalité se manifestera. Repassez votre vie et vos relations. Cherchez des changements que vous avez inspirés chez d’autres qui ont réussi à déplacer des montagnes dans leur propre vie. la plupart des difficultés que nous surmontons ne provoquent pas nécessairement d’énormes mouvements mondiaux, mais sont des défis quotidiens ou des forces invisibles, telles les attitudes.

Des générations profitent de l’initiative d’un seul parent de devenir un père plus actif ou de cesser de haïr les gens différents de lui. Lorsque John Lennon se retira de la vie publique pour s’occuper de son bébé Sean, par exemple, le concept d’ »homme au foyer » était essentiellement inconnu. Lennon se fit copieusement injurier pour avoir disait-on, d’échangé sa guitare pour un tablier, mais son exemple constitua un modèle que des millions d’hommes ont depuis accueilli, au grand plaisir de leurs épouses ou compagnes comme celui de leurs enfants. Le fait d’entretenir cette seule forme de pensée, de la nourrir d’attention amoureuse et d’une appréciation toujours plus profonde de ce que veut dire vivre dans un univers interreliés, transmet un courant spirituel au système collectif. Les grands maîtres spirituels ont continuellement amené leurs étudiants à prendre conscience du pouvoir de leur propre esprit. Afin d’éclairer ceux-ci sur leur potentiel intérieur, ces leaders reprennent les paroles du patriarche bouddhiste Bodhidharma : « Je ne suis qu’un doit pointant vers la lune. Ne me regardez pas ; regardez la lune ». Lorsque Jésus dit de ses guérisons miraculeuses : « Tout ceci et davantage, vous pourrez le faire si vous avez la foi », son message était clair : chaque personne peut devenir une force de changement pour toute l’humanité : il suffit de reconnaître la vraie nature de la Divinité en soi et de vivre en accord avec elle. Le monde extérieur n’est qu’une manifestation de l’autorité de notre vie intérieure.

L’archétype qui réside dans votre maison onze est symbolique de la façon dont vous considérez le pouvoir de votre esprit en relation avec l’ensemble de la vie. L’archétype de la Victime de cette maison peut vous suggérer que le monde est intimidant, car chacun a plus d’autorité que vous sur votre vie. D’autre part, j’ai également vu la Victime dans cette positon dans les carte du ciel de gens qui sont armés de courage et d’optimisme. Pour eux, la Victime symbolise l’énergie négative à laquelle ils refusent de céder, se poussant jusqu’à la limite pour s’aider et aider les autres à éviter la persécution.  Les archétypes de la maison onze nous incitent  évaluer notre façon de percevoir notre place dans ce monde et de mesurer notre sentiment de pouvoir. La part d’ombre du pouvoir d’un seul esprit se manifeste chez les gens tels qu’Adolf Hitler, Joseph Staline, Charles Manson et Jim Jones. Les caractéristiques de la part d’ombre de la onzième maison se nourrissent d’un ego qui laisse croire que l’on peut transformer toute la planète en vertu des diktats de ses désirs. La psyché des gens chez lesquels cette ombre est active ressemble à une toile d’araignée. Ils épient et piègent les foules qui recherchent celui qui leur dira ce que pourrait être la vie si eux, les démunis, détenaient l’autorité sur d’autres. Comme nous le confirme l’histoire, de telles perceptions négatives de la maison onze finissent inévitablement par imploser en emportant leur partisans. 

DOUZIEME MAISON : L’INCONSCIENT (Sixième et septième chakras)

La douzième maison correspond au troisième signe d’eau, les Poissons, qui est le signe de l’intuition, de l’instinct viscéral. C’est la maison de Perséphone, les enfers gouvernés par Pluton, ou ce que j’appellerais le canal majeur de la direction profonde. La douzième maison gouverne l’inconscient ainsi que nos peurs les plus secrètes. La nature énergétique de cette maison renvoie nos images souterraines à notre esprit à travers tous les portails disponibles : rêves, conversations, rencontres en synchronicité, ou toute occasion d’apercevoir un fragment de notre Contrat en action. Le fait de dévoiler votre inconscient exige votre intellect, votre intuition et vos aspirations spirituelles ; cette maison résonne donc de l’énergie des sixième et septième chakras.

Vos capacités intuitives font partie de l’énergie de cette maison. Référez-vous à la signification de la première maison et refaites le périple circulaire de la Roue archétypale ; notez que les autres maisons se rapportent aux aspects rationnels et émotionnels de votre nature. La formation de votre identité et le choix de vos valeurs sont largement des produits du monde matériel. Vous unir à une autre personne, et évaluer si vous voulez continuer à porter en vous l’ADN symbolique de votre tribu, est une question fortement émotionnelle et psychologique. Cependant, le fait de compléter ce cercle vous mène à votre voix intuitive.

L’intuition est notre sens primal ? bien avant de faire connaissance avec la pensée rationnelle, nous sentons la vie. Bébés, nous absorbions le climat énergétique du monde dans lequel nous vivions, y compris les émotions de nos parents et l’atmosphère de notre maison. En grandissant, les capacités de l’esprit se développent et les expériences intuitives que bien des enfants décrivent, telle la vision des anges, sont rejetées et mises au compte de l’imagination. Ces forces physiques se terrent alors dans un souterrain, bien qu’habituellement, elles ne se taisent pas complètement. Je suis convaincue que la polarité entre notre être rationnel et notre être intuitif crée une atmosphère intérieure propice à une souffrance et à une dépression intenses. Sentir l’information énergétique, mais ensuite réprimer cette information faut d’appui rationnel, c’est inviter la folie.

Apprendre le langage des archétypes et la vision symbolique permet d’éveiller et d’utiliser votre intuition. Le modèle archétypal qui réside dans votre douzième maison est le guide de votre souterrain. Bien que vos peurs semblent multiples, chacune n’est en définitive qu’une version différente de la peur du changement, qui est de loin l’obstacle le plus puissant à l’ultime acte irrationnel de l’abandon spirituel de soi. Vos expériences de la maison douze portent le thème de l’abandon de soi, comme dans la scène de La Vie est belle dans laquelle George Bailey (joué par Jimmy Stewart), envisageant de se précipiter du haut d’un pont surplombant une rivière glacée, finit par atteindre son point de rupture  et implore en pleurant l’aide de Dieu.

La part d’ombre de la maison douze peut ressembler beaucoup à une chambre d’horreurs médiévale, précisément parce qu’elle est si étroitement liée aux nombreux fragments e notre psyché. Un grand nombre de nos dépendances et de nos compulsions sont enracinées dans nos peurs les plus profondes d’être abandonné, celles qui poussent abondamment dans l’ombre de cette maison.

Maintenant que vous êtes familiarisé avec la nature et le rôle de chacune des douze maisons qui composent la Roue archétypale, il est temps de créer votre propre Roue. En suivant le processus intuitif. Vous placerez chacun de vos douze archétypes dans une maison différente de la Roue. Cette Roue archétypale personnelle deviendra la carte routière la plus importante pour travailler avec vos archétypes et comprendre votre Contrat Sacré. 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

 

LA NOUVELLE HISTOIRE DE NOTRE VIE

Change

VERITE 1 :

Notre capacité de désamorcer les crises qui menacent notre existence et notre monde dépend de notre volonté d’admettre ce que dévoile la science à propos de nos origines et de notre histoire.

FAIT : Nous vivons à un point de basculement de la civilisation où nous affrontons le plus grand nombre de crises majeures vécues par l’humanité en 5000 ans d’histoire connue.

FAIT : La panne planétaire des systèmes économiques, des soins de santé et des systèmes de production et de distribution de carburants fossiles est un symptôme de pratiques insoutenables fondées sur de fausses hypothèses scientifiques.

FAIT : Pour savoir quels choix effectuer, quelles lois passer et quelles politiques appliquer, nous devons connaître la vérité sur nos origines et notre histoire.

FAIT : Les fausses hypothèses des vieilles croyances concernant l’évolution et les origines de l’humanité ont maintenant peu de sens en présence des nouvelles découvertes scientifiques.

VERITE 2 :

La réticence des systèmes éducatifs traditionnels à intégrer les découvertes nouvelles et à explorer les théories novatrices entretiennent les croyances désuètes qui n’abordent pas les crises les plus graves de l’histoire humaine.

FAIT : Les principes solides de la méthode scientifique ont la caractéristique intégrée de s’auto corriger en ce qui a trait aux fosses hypothèses.

FAIT : Depuis trois siècles, nous avons basé nos choix concernant la vie, le gouvernement et la civilisation sur notre vision de nous-mêmes et notre relation au monde, un savoir fondé sur les fausses hypothèses d’une science désuète.

VERITE 3 :

La solution qui permettra de surmonter les crises menaçant notre survie repose sur des partenariats fondés sur l’entraide et la coopération afin de s’adapter aux changements ; il faut cesser les accusations et les blâmes qui entravent ces alliances capitales.

FAIT : Il nous faut absolument trouver des moyens propres, verts et durables de fournir de la nourriture, de l’électricité et du carburant aux sept milliards d’habitants de notre planète.

FAIT : Même si l’ère industrielle a certainement contribué à la présence des gaz à effet de serre dans l’atmosphère, le changement climatique auquel nous assistons aujourd’hui n’a pas été causé par les humains.

FAIT : La preuve scientifique nous révèle que, sur une période de 420 000 ans, le climat terrestre est passé par des cycles de réchauffement et de refroidissement à des intervalles d’environ 100 000 ans alors qu’il n’existait pas d’industries humaines.

FAIT : Les cycles de réchauffement terrestre des 420 000 dernières années montrent que l’augmentation des gaz à effet de serre traîne derrière celle de la température par environ 800 ans.

FAIT : Il faudra des alliances, une synergie e tu travail d’équipe d’une ampleur sans précédent pour créer un mode de vi e durable qi nous aidera à nous adapter aux cycles naturels du changement ainsi qu’aux crises causées par l’homme.

VERITE 4 :

La découverte de civilisations avancées remontant à la fin de la dernière ère glaciaire nous fournit des indices pour surmonter les crises de notre époque qua nos ancêtres ont également affrontées.

FAIT : Les révélations scientifiques de l’existence de civilisations presque contemporaines de l’ère glaciaire bouleversent l’histoire traditionnelle.

FAIT : Les nouvelles découvertes de la science soutiennent la vision indigène d’un monde cyclique, avec la montée et le déclin des civilisations, des crises catastrophiques, et les conséquences de mauvais choix qui se répètent.

VERITE 5 :

Grâce à des technologies de pointe, plusieurs domaines scientifiques recueillent des preuves indubitables confirmant que l’humanité résulte d’une conception mise en œuvre spontanément et qu’elle n’est pas le produit de l’évolution d’une forme de vie ayant émergé au hasard sur une longue période.

FAIT : Le débat sur les origines de l’humanité doit faire la différence entre la preuve et la confirmation.

FAIT : Comme aucun être vivant aujourd’hui n’a été témoin des débuts de l’humanité, nous devons nous appuyer sur des confirmations pour expliquer notre existence.

FAIT : Les nouvelles preuves ne soutiennent pas la théorie traditionnelle de l’évolution par sélection naturelle telle qu’elle s’applique aux humains.

FAIT : La plupart des grandes familles animales qui existent à ce jour sont apparues sur la planète au moment du « bing bang » biologique : l‘explosion précambrienne de la vie sous diverses formes, survenue il y a environ 154 millions d’années.

FAIT : L’organisation de l’information biologique sous la forme de l’ADN, combinée à de multiples exemples de complexité irréductible, s’ajoute à l’ensemble croissant de preuves démontrant que les processus aléatoires ne peuvent expliquer l‘existence humaine.

FAIT : Les humains modernes sont apparus il y a environ 200 000 ans et nous sommes aujourd’hui presque identiques à ces premiers membres de notre espèce.

FAIT : Alors que la science n’identifiera peut-être jamais précisément qui ou quoi est responsable de l’existence de l’humanité la preuve d’une conception intelligente est fortement présente.

VERITE 6 :

Plus de 400 études spécialisées ont conclu que la compétition violente et la guerre vont à l’encontre de nos instincts primordiaux de coopération et de soins mutules. Autrement dit, au cœur de notre nature la plus essentielle, nous ne sommes tout simplement pas conçus pour la guerre !

FAIT : Les études scientifiques démontrent d’une manière concluante que la nature est fondée sur un modèle de coopération et d’aide mutuelle plutôt que sur la compétititon violente et la guerre.

FAIT : Pendant un siècle et demi, nous avons construit une civilisation basée sur des modèles de compétition violente et sur la fausse hypothèse du darwinisme, soit « la survie du plus fort ».

FAIT : Nous sommes des êtres non violents par nature, mais nous pouvons devenir violents quand l’une ou l’autre des trois conditions suivantes sont remplies ; nous nous sentons menacés, nous sentons que notre famille l’est, ou nous sentons que notre mode de vie est en péril.

FAIT : La guerre sur une grande échelle semble une réaction acquise à partir des difficultés de la vie plutôt qu’un trait humain naturel.

Ces six vérités essentielles fondées sur des faits scientifiques ne peuvent plus être ignorées lorsque nous pensons à notre manière de régler les problèmes qui nous incombent. Comme nous basons sur notre vision de nous-mêmes notre mode de vie, notre façon de régler les problèmes et de construire nos communautés, nos nations et nos civilisations, il est plus important que jamais de prendre ces vérités en considération. Au lieu de voir les crises mondiales comme des barrières qui nous empêchent d’avancer, nous nous apercevrons peut-être qu’elles sont en réalité des portails que nous devons franchir pour accélérer le processus.

Quelle que soit l’apparence des situations, quels que soient les obstacles sur notre route et quelle que soit la « conspiration » de l’univers pour nous écarter de notre cheminement spirituel, il est impossible de séparer de notre voie spirituelle tout ce qui nous arrive au quotidien. En fait, ces événements sont notre cheminement spirituel.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Gregg Braden : Vérité essentielle – Activer la mémoire de nos origines, de notre histoire et de notre destinée aux Editions Ariane

LA NAISSANCE D’UN MONDE NOUVEAU

 

sdefaultPar leurs prophéties orales, les Mayas ont laissé des descriptions de ce qui pourrait arriver durant les années de transition d’un âge du monde au suivant. Ils savaient à quoi s’attendre, car à l’instar de nos ancêtres communs, ils avaient connu de tels cycles par la passé et ils étaient conscients de la nature fractale de ces dernières. Autrement dit, ce que le calendrier maya nous présente comme la fin d’une ère et la naissance de la suivante dans le cosmos correspond à la naissance que nous vivons tous en venant dans ce monde. Du point de vue maya, il est possible de séparer les deux, et voici pourquoi.

La durée moyenne de notre séjour dans l’utérus maternel (notre période de gestation) est d’environ 260 jours tandis que le temps moyen que met la Terre à effectuer un énorme parcours sur son orbite (la précession des équinoxes) est d’environ 26 000 ans. Sous l’aspect des schèmes, les 260 jours qui précèdent notre naissance sont une fractale des 26 000 ans que met la Terre à « accoucher » d’un nouveau cycle précessionnel.

Les Mayas savaient que les conditions changeaient à chaque naissance pour faire place à la vie nouvelle. Dans le cas des cycles des âges du monde, le changement consiste en la brisure des choses qui ne fonctionnent pas devant les changements, afin de faire place à celles qui fonctionnent. C’est précisément ainsi que nos ancêtres indigènes voyaient notre époque de l’histoire ; la naissance cosmique d’un nouveau cycle de vie.

Ils savaient qu’ils auraient à développer un nouveau mode d’existence à chaque nouveau cycle. Plusieurs ont interprété 2012 qui termine le calendrier maya, comme la date signalant la fin du monde. Cependant, une meilleure compréhension des traditions mayas révèle qu’il ne s’agit aucunement de la fin du monde en soi, mais plutôt de la fin d’un âge du monde et d’un mode de vie.

La fin de quelque chose est toujours suivie par le début d’autre chose. La fin de notre âge du monde constitue donc le début d’un nouveau cycle, la naissance d’un monde nouveau. Carlos Barrios, anthropologue, historien et Ajq’if (prêtre de cérémonie et guide spirituel) maya, a résumé ainsi la chose du point de vue des Mayas d’aujourd’hui, au cours d’une conversation qui a eu lieu à Santa Fe, au Nouveau-Mexique en 2002 : « Le monde ne prendra pas fin. Il sera transformé ; Les indigènes ont des calendriers et ils savent les interpréter avec précision, ce qui n’est pas le cas des autres ».

L’analogie entre la naissance d’un individu et celle d’un âge nouveau est pertinente. Elle est encore plus significative si nous l’appliquons à la situation mondiale actuelle. Qu’il s’agisse de notre sortie de l’utérus ou de l’émergence du sixième âge du monde selon les traditions amérindiennes, le processus, une fois annoncé, est un cheminement à sens unique qui nous transporte dans un état d’où nous ne pourrons pas revenir. Dans les deux cas, impossible pour nous de retourner d’où nous venons.

La raison pour laquelle nous ne pouvons pas retourner dans l’utérus de notre mère est évidente, mais la raison pour laquelle nous ne pouvons pas revenir dans le monde du passé l’est moins. N’empêche que nous faisons un voyage à sens unique ; Nous ne pouvons retourner dans le monde du passé parce qu’l n’existe plus ; Il s’est transformé sous nos yeux pendant que nous vivions le changement.

Voici la clé pour bien comprendre le message des Mayas concernant notre époque. Le monde dans lequel nous avons grandi et auquel nous nous sommes habitués n’était pas une destination. Il ne pouvait jamais constituer un mode d’être permanent parce qu’il n’était tout simplement pas durable.

Le monde du milieu du XXè siècle était un jalon, un point annonçant une courbe, qui nous a conduits à un autre mode de vie. Si nous en doutons, nous n’avons qu’à regarder les modes de vie du passé pour voir que l’ère de la douzaine d’œufs à 0,75 €, du litre de lait à 0,49 € et du litre d’essence à 0,31 est révolue. Disparues également les valeurs et les loyautés qui définissaient nos emplois, nos familles, ainsi que l’indépendance des individus et des nations du monde.

Pour toutes ces raisons, le monde dont ma mère attend la réapparition ne reviendra jamais et la vie ne redeviendra jamais « normale ». La vie d’aujourd’hui est la nouvelle normalité et elle nous mène dans une seule direction ; en avant. Nous ne pouvons pas en arrêter la course, mais il nous es t possible de la diriger. Nous ne pouvons pas arrêter le changement, mais il nous est possible de le guider vers un atterrissage plus doux.

C’est ici qu’intervient la vérité essentielle : nous sommes tous mieux équipés pour faire les choix qui définiront notre avenir quand nous comprenons les cycles, les échecs et les erreurs du passé.

 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Gregg Braden : Vérité essentielle – Activer la mémoire de nos origines, de notre histoire et de notre destinée aux Editions Ariane

Le Haut Conseil des HATHORS : message

 

Denderah-Hathor

Nous sommes dix individus appartenant à une civilisation de quelque smillions d’êtres. Nous comptons parmi nous un médecin, un scientifique, quelques enseignants et des historiens. L’un de nous est également un mystique ou un philosophe, selon vos conceptions, bien que nous le soyons tous par nature. Notre groupe comporte donc divers ponts de vue. Nous affectionnons nos frères et sœurs humains. Nous voyons se produire un grand changement sur votre planète : la naissance à une nouvelle conscience. Comme notre civilisation aussi a vécu ce processus, nous connaissons parfaitement ces douleurs de la naissance à une réalité supérieure que vous éprouver en traversant le portail spatio-temporel. Par amour et compassion pour les humains, nous vous apportons donc avec joie l’enseignement dans l’espoir qu’il vous aidera.

VOTRE PLUS GRAND POTENTIEL

En tant qu’êtres humains, votre plus grand potentiel est de fusionner vos pensées avec vos sentiments pour percevoir le monde extérieur non seulement par l’esprit, mais aussi par le cœur. Votre cœur/esprit possède une sagesse innée favorisant la plus haute destinée humaine qui soit car il est lié à toute vie par son pouvoir d’empathie.

De plus, cette union du cœur et d e l’esprit peut conduire à des résultats magnifiques car elle vous connecte aux aspects hautement dimensionnels d e l’intelligence humaine ; Cependant, votre capacité de développement votre cœur/esprit est bloquée depuis des millénaires par des mensonges perpétrés par plusieurs de vos religions et traditions « spirituelles ».

Selon nous, les mensonges qui enferment l’esprit humains dans la honte, la culpabilité et le regret sont parmi les pires obstacles à l’expression de ce potentiel. Le déni de l’existence d’une réalité intergalactique, d’intelligences extraterrestres et d’êtres non corporels limite votre connaissance, votre compréhension du cosmos.

La manipulation de l’esprit humain par un nombre croissant de grandes entreprises internationale recherchant le profit financier au détriment du  bien-être des humains et de la planète elle-même constitue un autre obstacle au développement de la destinée supérieur de l’humanité. Heureusement, les intentions inavouées de plusieurs de vos institutions et les demi-vérités de plusieurs présuppositions culturelles sont dénoncées. Certains préfèrent continuer à dormir en faisant semblant que tout va bien. Pour eux, la Mâyâ (l’illusion) électroniquement améliorée de votre monde ne fera que s’accentuer ; Pour ceux d’entre vous qui désirent s’éveiller de ce rêve collectif tenant parfois du cauchemar, le courage doit être un compagnon constant.

Ce type de courage vous permet de percevoir, à travers les distorsions culturelles et sociales, votre véritable identité de créateurs multidimensionnels.

Mise au point sur les canalisateurs des Hathors

Nous sommes en contact avec les humains depuis l’époque de l’Atlantide et de la Lémurie, où nous avons œuvré par le truchement des initiés, des prêtres et des prêtresses des temples d’Hathor, déesse de la fertilité. Le savoir que nous avons alors transmis concernant l’élévation de la force vitale est toujours symboliquement inscrit à ce jour dans les oeuvres d’art du temple d’Hathor de Dendérah.

Nous n’avons jamais cessé de communiquer avec les humains depuis cette époque. Notre canalisateur actuel descend directement des initiés de l’ancien temple d’Hathor de Dendérah et sa tâche est très spécifique.

Note plus grand savoir se communique principalement par la vibration sonore, et notre canal, en l’occurrence Tom Kenyon   , s’y est formé depuis très longtemps, au cours de plusieurs vies, afin d’entreprendre cette tâche. Sa voix convient parfaitement pour véhiculer les signatures vibratoires de nos codes sonores.

Vous savez, un channel qui se branche sur un champ d’information vibratoire accède aux champs d’information correspondant à son plus haut taux vibratoire. Sa propre nature ainsi que ses idiosyncrasies – c’es à dire ses distorsions mentales, émotionnelles et spirituelles – affectent invariablement la qualité de l’information reçue. Pour employer une métaphore du domaine technologique : l’excellente qualité de l’antenne est indispensable à la bonne réception d’une information vibratoire. Si l’antenne est encombrée ou déformée, la réception en souffrira.

Ainsi, il appartient à l’individu qui lit l’information canalisée d’en déterminer la qualité et l’exactitude. Ne lisez pas passivement l’information canalisée. Soyez proactif et réfléchis.

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

CE LIVRE EN VENTE ICI  / http://bibliothequecder.unblog.fr/

DES CHANGEMENTS DANS NOTRE BIOLOGIE

 

doigts-majeur-et-anulaire-164x300Avec nos nouvelles vibrations, notre biologie connaît des « chutes en densité » à mesure qu’elle retourne à son état éthérique d’origine. Sachez que ce mouvement déclenchera des réactions de la part de vos ego pour essayer d’assurer votre survie. Pendant cette progression, il se peut que vos ego deviennent hypersensibles. Nous vous demandons de vous montrer patients avec vous-mêmes et avec autrui tandis que le nouveau paradigme s’installe.

Pendant la progression de la forme physique vers l’état éthérique, vous trouverez que la plus grande partie de la résistance émane de l’intérieur de vous. Gardez un œil attentif sur ceux qui se considèrent comme séparés. Comprenez qu’l ne s’agit que d’un effet de polarité et aidez-les, si possible, à voir l’unité en toute chose. Soyez prudents avec ceux qui essaient de s’emparer de votre pouvoir en promettant de vous montrer le chemin du retour à la Maison. Le seul chemin est en vous et il s’accomplit seulement en trouvant votre propre pouvoir. Permettez à la compréhension, au pardon et à la sollicitude de prendre laps sur le jugement lorsque ces situations se présentent. Rappelez-vous que l’ego aimerait vous faire croire que vous êtes séparés du tout et il fera de son mieux pour vous couper de votre connexion. Equilibrer l’ego exige donc une concentration focalisée sur la connexion avec votre esprit intérieur. Vous faites actuellement de grands progrès dans ce domaine.

Il existe un être intérieur en chacun de vous qui se meut à chaque pas que vous faites. Devenir conscient implique de faire honneur à cet esprit. A tout instant, réalisez votre connexion avec l’esprit et utilisez ces pouvoirs naturels. Avec la pratique vous découvrirez vite que ce sont vos pouvoirs personnels qui vous reviennent. Demandez à cet être intérieur de se connecter et de vous accompagner consciemment à nouveau. Prévoyez une cérémonie pour célébrer cette réunion. Le rituel recèle une clé dans cette mémoire car il invite la biologie à jouer un rôle actif dans le processus. Votre cérémonie de mariage est destinée à permettre à votre biologie de participer à glorifier une intention déclarée d’avancer à l’unisson avec un partenaire humain. Faites la même chose pour que votre intention se reconnecte à votre soi supérieur.

A l’instar de vos mariages humains, le travail véritable commence réellement après la cérémonie. Avancer ensemble et se soutenir sont des actions qui s’apprennent et demandent de la pratique ; c’est vrai également quand il s’agit d’apprendre à marcher côte à côte avec l’esprit pour partenaire. Cela implique de votre part un effort conscient jusqu’à devenir naturel. Nous vous donnons pour outils le cérémonial suivant :

26 SECONDES POUR CHANGER VOTRE VIE

Au début de la journée, asseyez-vous en silence, les extrémités de vos deux pouces touchant l’extrémité des deux doigts du milieu (majeurs et annulaires). A cet instant vous devriez ressentir un léger frémissement à l’arrière de votre tête ou dans la nuque car le circuit des connexions est établi. Faites appel à la partie de Dieu en vous et patientez un moment pour que les connexions se renforcent. Ensuite autorisez uniquement des pensées sur les potentiels extraordinaires de la journée qui vous attend.

Voyez-les se développer avec l’esprit, votre partenaire, toujours à vos côtés. Visualisez les portes que l’esprit ouvre magiquement devant vous ; Laissez votre mental jouer avec les diverses possibilités. Prenez-y du plaisir et retournez à l’état de rêve éveillé que vous affectionniez étant enfants.

Dans cet état, tout est possible. S’il n’y avait aucune restriction et que votre vous pouvait se réaliser, que souhaiteriez-vous créer pour vous-mêmes, aujourd’hui ? Faites-le. Maintenez cette pensée pendant au moins 26 secondes. Si  à un quelconque moment des pensées négatives ou effrayantes entrent dans votre sphère, relâchez vos doits, faites trois respirations profondes et recommencez. Dans le courant de la journée, chaque fois que vous rencontrez défi ou adversité, quand vous sentez que votre énergie est déséquilibrée, utilisez cet outil pour retrouver cet état. Le simple fait de connecter ces trois doigts sera un appel immédiat à l’esprit pour qu’il rétablisse l’équilibre. Vous allez découvrir qu’avec la pratique vous développez rapidement un puissant dispositif à utiliser en toutes circonstances.

La connexion entre vos corps émotionnel et physique est permanente et inaliénable. Tout changement intervenant dans l’un de ces deux corps se reflète naturellement dans l’autre. En ces temps de transition, de nombreuses modifications dans les corps physiques engendrent des turbulences émotionnelles. Sachez que c’est une condition temporaire et appuyez-vous sur le soutien des membres de votre famille spirituelle. Tous dans ce vaste clan font l’expérience de traumatismes similaires à un moment ou un autre.

De nombreux guérisseurs sont maintenant présents et vous aideront à dépasser cette étape inconfortable. Nous avons eu l’occasion de parler de cela et de vous donner des techniques efficaces concernant l’enracinement, des méthodes qui vous aideront à dissiper gênes et malaises associés à ces transformations. Nous évoquons ceci maintenant car notre référence à votre histoire en facilité la compréhension.

Votre corps physique change au niveau de l’ADN. Il s’agit d’un processus d’éveil qui, en réalité, est un retour vers les corps éthériques. Avec le temps, vos besoins d’ingérer des aliments produits par la Terre diminueront. Nous vous demandons d’être patients et de ne pas précipiter le processus car beaucoup de choses sont à régler à de nombreux niveaux. Dans l’intervalle, il serait nécessaire de vous alimenter en conscience.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Steve Rothier, intitulé « R-APPELEZ-VOUS »  aux éditions Hélios.

le jour où l’humanité s’éveillera

 

Nous sommes à l’heure du choix. L’humanité doit décider si le monde va sombrer dans la catastrophe écologique et le chaos, ou bien si nous allons bâtir une civilisation de fraternité, de créativité, de joie et d’éveil spirituel, en harmonie avec l’écosystème planétaire. Si nous sommes prêts à agir, les Maîtres de Sagesse nous guideront dans la mise en oeuvre des changements nécessaires tout en soutenant nos efforts par leur énergie d’Amour.

L’avenir du monde va se jouer dans les années à venir. Littéralement.
Nous atteignons désormais les limites extrêmes de ce que notre planète et les sociétés humaines peuvent supporter :
– la limite de ce que l’écosystème planétaire peut tolérer en termes de destruction et de spoliation.
– la limite de ce que les sociétés humaines peuvent endurer, broyées par la compétition économique mondiale.

L’humanité traverse une crise existentielle profonde, une perte du sens et de l’identité.
Nous nous sommes égarés dans notre course effrénée à l’abondance matérielle, nous avons oublié notre nature spirituelle et le lien organique qui nous lie à tout le Vivant.

Pourtant, une immense transformation de la conscience collective est à notre portée.
Car c’est maintenant que les Maîtres de Sagesse reviennent pour travailler au grand jour parmi nous, avec à leur tête Maitreya, le plus éminent d’entre eux.
Ils sont nos Frères aînés sur le chemin de l’Évolution et sont parvenus à une expression pure de leur nature divine, le Soi.
Ils ont une maîtrise parfaite des plans physique, éthérique, émotionnel, mental et spirituel :
c’est là précisément ce qui fait d’eux des Maîtres.

 

Benjamin Creme

Nous devons parvenir à une compréhension plus juste de la Vie et bâtir une civilisation qui permette l’épanouissement de tous.
Déjà les Maîtres stimulent tous les groupes qui oeuvrent à la régénération du monde.
Leurs énergies soutiennent les actions de ces groupes et sont à l’origine des nombreuses manifestations d’émancipation des sociétés humaines.
Sous les traits d’un homme ordinaire, Maitreya a donné à ce jour près de 150 interviews télévisées dans divers pays (Etats-Unis, Brésil, Chine, entre autres).

pi2013Il fait connaître ainsi sa vision de la situation mondiale et des changements qui s’imposent.
Avant longtemps nous le verrons en Europe.
Toutes ces interviews vont mener au Jour de la Déclaration.
Ce jour-là, Il apparaitra sur nos écrans de télévision et nous transmettra télépathiquement son appel à agir et à prendre notre destinée en main, à instaurer une économie mondiale fondée sur le partage et la coopération.
Utopie ? Non, c’est la seule voie qui permettra de créer l’équilibre, l’harmonie entre les communautés humaines et la confiance entre nations.
Maitreya enjoindra à chacun de faire son choix et d’agir pour construire une civilisation heureuse.
Le message des Maîtres est clair : soyez de ceux qui transformeront la vie sur Terre !

Cet article reprend des informations données par Benjamin Creme dans la revue « Partage international ».
Des renseignements complémentaires ou un spécimen de cette revue peuvent vous être adressés gratuitement sur simple demande à
Partage international BP 242, 42014 Saint-Etienne cedex 2
ou par mail à info@partageinternational.org 
www.partageinternational.org

 

Nos motivations reflète notre lien intime avec le Divin

 

DélivranceDans d’autres cultures et à d’autres époques, des gens ont vu dans leur Contrat sacré l’action du destin, la grâce de Dieu ou le karma accumulé par les gestes du passé. Le fatalisme sur la vie et la mort pousse certains à dire, par exemple : « Le moment était venu pour lui », « Ils étaient faits l’un pour l’autre » ou « C’est l’emploi pour lequel elle était née ». La culture scientifique moderne attribue de tels événements à une prédisposition génétique, à un facteur de causalité ou au hasard. Les cultures orientales, qui ont étudié les processus intérieurs de l’âme et de la psyché plus longtemps et plus intensément que l’Occident, ont développé une croyance en un continuum de vies, plutôt qu’en une vie unique suivie d’une récompense ou d’une punition éternelle. Selon les lois du karma, votre vie actuelle reflète vos actions passées tout comme vos gestes en cette vie sèment des graines qui, arrivées à maturité, produisent des fruits dans des vies futures. Bien que le système oriental du karma (et de la réincarnation) soit censé être supervisé par des dieux ou par une énergie supérieure, nos récompenses et punitions, ainsi que le rythme de notre évolution spirituelle, reposent presque entièrement sur nos propres efforts. 

L’Occident avait tendance à favoriser un mélange de fatalité et d’ordre divin. La mythologie grecque et nordique rendait hommage aux trois Parques qui filent, tissent et coupent le fil de la vie. Dans les sociétés traditionnelles de la Méditerranée et du Moyen-Orient, on avait recours aux devins, oracles et astrologues pour interpréter le cours de sa vie comme une série d’événements prédéterminés ou « écrits dans le ciel ». Les traditions monothéistes occidentales nées au Moyen-Orient attribuaient un grand pouvoir au rôle de Dieu dans la détermination de nos destinées, et imposaient aux individus l’obligation de suivre ses lois, sous peine d’en subir les conséquences.

Cependant, la doctrine protestante de la prédestination, prêchée par John Calvin et d’autres au XVIe siècle, a donné la prépondérance à Dieu. Selon ces croyances, notre vie a pour but l’accomplissement des devoirs et l’acceptation des responsabilités que Dieu nous a assignés, mais comme la nature humaine est essentiellement corrompue, nous ne pouvons atteindre le salut (la récompense du Ciel) que par la Grâce. De plus, pour les Calvinistes, Dieu a prédestiné certaines personnes plutôt que d’autres à recevoir cette grâce, ce qui nous  laisse dépendants d’une sorte d’invitation du Divin, qui a déjà décidé de notre sort. L’action morale se réduit à l’espoir de déjà faire partie des élus. Pour vous aider à prendre part à ma vision des Contrats sacrés, j’utilise des comparaisons provenant des croyances orientales et occidentales sur les rôles relatifs du destin, du libre-arbitre et de la volonté divine.  Mais selon moi, nous avons une relation profondément intime avec le Divin et une relation très impersonnelle avec l’ordre cosmique. Les lois universelles, telles que la causalité et l’électromagnétisme, s’appliquent également à tout le monde. 

L’orbite des planètes et le rythme des marées ne nécessitent aucune intervention de ma part. En réalité, nous incarnons les lois de l’univers chaque fois que nous exerçons notre pouvoir de choisir : lorsque j’opère tel choix, il y a telle conséquence, peu importe qui je suis. Mais je peux influencer la qualité de cette conséquence en demeurant consciente de mon intention. Cette capacité de déterminer nos motivations reflète notre lien intime avec le Divin. Mes intentions ne changent pas les lois, car chacun de mes choix aura tout de même des conséquences. Mais si mes motivations sont empreintes de compassion et de sincérité, elles auront des conséquences vraisemblablement positives. Et un simple geste peut entraîner une cascade inestimable d’effets physiques, émotionnels et spirituels. 

Dans le cadre de notre relation intime avec le Divin, ce dernier nous incite à tirer des leçons et à travailler à notre croissance spirituelle selon une méthode à laquelle nous résistons parfois. Cela peut paraître contradictoire : puisque nous avons co-créé notre Contrat avec le Divin, pourquoi y résister ou l’ignorer ? Parce qu’avant de naître, nous oublions les détails de notre entente. Nous devons nous rappeler notre dessein, le chercher. Ce n’est pas aussi difficile qu’il n’y paraît, car lorsque vous vivez en accord avec votre Contrat, vous savez habituellement que vous êtes sur la bonne voie. Cependant, nous

nous écartons tous de la bonne voie à un moment ou à un autre, peut-être en essayant, comme le disaient les religieuses qui m’ont enseigné, de prendre la voie de la facilité. Ironiquement, ce peut être la plus ardue à long terme si l’on déroge à son Contrat. En définitive, nous faisons tous les jours des choix, conscients ou non, qui honorent notre Contrat en nous gardant sur la voie ou nous y ramenant. Nous pouvons également choisir de faire appel à des archétypes, à des guides  spirituels et même à la grâce de Dieu, par la prière et la méditation, pour tenter de remplir plus promptement nos engagements. Si vous préférez ne pas croire en un véritable contrat prénatal ni en la réincarnation, ni même au pouvoir de la grâce, vous pouvez envisager votre vie sous un angle métaphorique, tel un voyage que vous avez accepté  ’entreprendre. Dans la thérapie fondée sur la régression dans les vies antérieures, par exemple, on invite des patients sous hypnose à se replonger dans des événements qui ont eu lieu au cours d’existences précédentes. Mais comme l’ont démontré les principaux partisans de cette méthode, il n’est pas nécessaire de prendre ces récits vécus au sens littéral pour en bénéficier sur le plan émotionnel, car on peut les envisager sous l’angle symbolique. Les gens qui « se rappellent » les blessures, les croyances, les révélations et les histoires familiales des vies passées ont tous le sentiment d’avoir tiré de ces souvenirs des révélations sur leur inconscient et sur leur situation personnelle. 

Vous pouvez également envisager votre Contrat sacré comme votre contribution unique à la vie qui vous entoure et qui découle de votre situation, de de vos relations, de votre famille. Peu importe comment nous apparaît notre Contrat, nous devons, pour le décoder, accepter que tous nos gestes aient un but qui nous dépassera toujours, que chacune de nos actions affecte notre vie et celle des autres, pour le meilleur ou pour le pire. Comme l’enseigne Thich Nhat Hanh, nous sommes un et d’autres en même temps. Croire à un ordre invisible, à un ordre divin ou implicite, comme l’appelle la physique quantique, ou au désordre qui contient de l’ordre décrit par la théorie du chaos, est un choix plus sain et plus intéressant que de n’entrevoir aucun sens à la vie. Le fait de découvrir et de travailler avec vos archétypes et d’autres éléments de votre Contrat changera votre point de vue sur votre destinée. Vous donnerez un nouveau sens à votre vie et, au lieu de la considérer comme un amas aléatoire et pêle-mêle, vous accepterez de la voir habilement planifiée et dirigée, et d’en être un participant actif. 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

EQUILIBRER L’EGO POUR RETOURNER A LA SOURCE

 

echelle2En ces temps d’ajustement, vous avez développé des parties de vos corps émotionnels qui vous ont aidés à survivre. A mesure que vous gagniez en densité, vous deveniez plus vulnérables à certains aspects du Terrain de Jeux. Il s’avéra alors nécessaire de développer une focalisation intérieure de survie qui, depuis lors, a toujours été la priorité dans votre processus de pensée. En conséquence, le besoin de survivre s’est implanté profondément dans votre corps émotionnel et par la suite dans tous les domaines de votre mental. Il est si fortement enraciné que chaque cellule de votre bulle biologique en est imprégnée.

Cet instinct, comme vous l’appelez désormais, est intégré à telle enseigne que la plupart d’entre vous le voient comme une partie intrinsèque naturelle et acceptent sans discuter l’influence qu’il véhicule.

Cette focalisation sur la survie est à l’origine des nombreuses peurs rencontrées par beaucoup.  Elles sont les forces invisibles à l’intérieur de votre sphère qui souvent vous induisent à faire d’inutiles détours et vous empêchent de progresser. Il est important de comprendre que ces forces ne véhiculent aucune énergie propre, mais uniquement celle que vous leur attribuez. Ne les craignez pas, car cela leur donnerait un pouvoir qu’elles ne méritent pas. Toutes ces énergies sont en vous et en tant que telles, sont susceptibles d’être réorientées vers un alignement plus approprié. Il nous paraît comique que vous les nommiez « énergies négatives » sachant que quand vous le avez reçues, elles étaient hautement vénérables. Les énergies n’ont pas changé, c’est vous qui en avez fait le tour. Vous revenez maintenant à la Maison…. 

Vous voilà à un point de votre évolution où un rééquilibrage de ces énergies pourrait s’avérer chose utile. En remontant à l’origine de l’énergie, nous voyons qu’elle se manifeste dans votre vie sous la forme d e peur primaire. A un certain niveau, on peut suivre la trace de toute peur jusqu’à la peur originelle : la peur de mourir.

Ce mécanisme de survie est si tenace que, sans faire de bruit, il altère vos actions. Pour faire contrepoids à cette peur fondamentale, vous avez développé ce que vous appelez  » l’ego », cette partie de votre corps émotionnel qui vous autorise à être dans les vibrations denses de votre sphère biologique. En recevant trop d’énergie, l’ego adopte la posture que l’aspect physiologique est tout ce qui existe et refuse en bloc le côté spirituel. Il a, par-dessus tout, la tâche d’assurer la survie et rien ne l’empêchera d’accomplir son objectif prioritaire. Là, réside en partie, l’illusion que vous véhiculez derrière le voile. La peur originelle est vraiment le grand motivateur. Vous avez trouvé le soulagement en équilibrant cette énergie par un ego qui vous donne un sens plus plein du soi. 

C’est ainsi que les choses devraient être. Pourtant, il est important de comprendre la Vérité Universelle qui stipule que nous sommes tous Un et aucunement séparés. L’ego est simplement un instrument et rien de plus. Utilisez-le dans l’application qui lui était destinée et il s’avérera un outil inestimable ; si vous en faites un usage inapproprié il produira des résultats à l’opposé de ceux que vous attendiez.

A ce stade de votre développent, il serait utile de contrôler constamment l’équilibre de votre ego. Il est le piège principal sur le terrain de jeux de la Terre car vous considérez comme séparé de quelque manière que ce soit divisera instantanément votre pouvoir. Nous vous suggérons, à la place, de concentrer votre énergie sur la connexion avec tout ce qui vous entoure.

L’ego encourage la majorité des formes destructrices de compétition. La concurrence pour l’énergie est véritablement une sorte de manipulation de la peur originelle dont le but est de se motiver soi-même. Cette forme de rivalité reflète également le cœur même de la croyance en l’idée de manque. Certains cofondent l’énergie de compétition avec un désir de s’améliorer. Identifier votre progrès contre autrui ou vous-même est approprié et c’est un usage adéquat d’énergie.

C’est votre jugement au sujet de cette appréciation que l’un est meilleur que l’autre qui est une erreur d’orientation de votre énergie. Il est amusant pour nous, de voir comment vous prolongez cette lutte dans les aspects spirituels.

Le sens que vous donnez à la « vibration » indique que votre jugement considère une haute vibration préférable à une basse vibration. Nous vous disons que ce n’est pas le cas sur le Terrain de Jeux de la Terre, Lieu du Libre Arbitre. Le Gardien a récemment utilisé une métaphore avec laquelle nous sommes pleinement en accord. Elle vous suggère de voir la vie comme une échelle avec deux extrémités. De nombreux échelon sont occupés par des gens qui montent tandis que d’autres descendent. Certains en bousculent d’autres au passage en essayant d’atteindre le sommet. D’aucuns ne sont même pas encore sur l’échelle, mais se contentent de la maintenir fermement en place sur le sol.

Ce n’est que lorsque vous reculez pour contempler l’échelle depuis une plus ample perspective que vous comprenez que chacun y a une place. De surcroît chacun doit occuper sa place pour que l’échelle tout entière soit en équilibre. Quand c’est enfin le cas et que tous travaillent ensemble, l’échelle peut avancer comme une seule entité. Tels sont les mécanismes de ce que vus appelez « ascension ». Vos échelles sont les familles spirituelles actuellement en cours de réunion. Bénissez ceux qui occupent les échelons inférieurs et ne les jugez pas car ils jouent un rôle bien plus important que ce que vous pouvez imaginer.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Steve Rothier, intitulé « R-APPELEZ-VOUS »  aux éditions Hélios.

L’EQUILIBRE ENTRE DESTIN ET LIBERTE

 

images (4)Dans le cadre de notre relation intime avec le Divin, ce dernier nous incite à tirer des leçons et à travailler à notre croissance spirituelle selon une méthode à laquelle nous résistons parfois. Cela peut paraître contradictoire ; puisque nous avons co-créé notre Contrat avec le Divin, pourquoi y résister ou l’ignorer ?

Parce qu’avant de naître, nous oublions les détails de  notre entente. Nous devons nous rappeler notre dessein, le chercher. Ce n’est pas aussi difficile qu’il n’y paraît, car lorsque vous vivez en accord avec votre Contrat, vous savez habituellement que vous êtes sur la bonne voie. Cependant, nous nous écartons tous de la bonne voie à un moment ou à un autre, peut-être en essayant, comme le disaient les religieuses qui m’ont enseigné, de prendre la voie de la facilité. Ironiquement, ce peut-être la plus ardue à long terme si l’on déroge à son Contrat.

En définitive, nous faisons tous les jours des choix, conscients ou non, qui honorent notre Contrat en nous gardant sur la voie ou nous y ramenant. Nous pouvons également choisir de faire appel à des archétypes, à des guides spirituels et même à la grâce de Dieu, par la prière et la méditation, pour tenter de remplir plus promptement nos engagemetns.si vous préférez ne pas croire en un véritable contrat prénatal ni en la réincarnation, ni même au pouvoir de la grâce, vous pouvez envisage votre vie sous un angle métaphorique, tel un voyage que vous avez accepté d’entreprendre.

Dans la thérapie fondée sur la régression dans les vies antérieures par exemple, on invite des patients sous hypnose à se replonger dans des événements qui ont eu lieu au cours d’existences précédentes. Mais comme l’ont démontré les principaux partisans de cette méthode, il n’est pas nécessaire de prendre ces récits vécus au sens littéral pour en bénéficier sur le plan émotionnel, car on peut les envisager sous l’angle symbolique. Les gens qui « se rappellent » les blessures, les croyances , les révélations et les histoires familiales des vies passées ont tous le sentiment d’avoir tirer de ces souvenirs des révélations sur leur inconscient et sur leur situation personnelle.

Vous pouvez également envisager votre Contrat sacré comme votre contribution unique à la vie qui vous entoure et qui découle de votre situation, de vos relations, de votre famille. Peu importe comment nous apparaît notre Contrat, nous devons pour le décoder, accepter que tous nos gestes aient un but qui nous dépassera toujours, que chacune de nos action affecte notre vie et celle des autres, pour le meilleur ou pour le pire.

Comme l’enseigne Thich Nhat Hanh , nous sommes Un et d’Autres en même temps. Croire à un ordre invisible, à un ordre divin ou implicite, comme l’appel la physique quantique, ou au désordre qui contient de l’ordre décrit par la théorie du chaos, est un choix plus sain et plus intéressant que de n’entrevoir aucun sens à la vie.

Le fait de découvrir et de travailler avec vos archétypes et d’autres éléments de votre Contrat changera votre point de  vue sur votre destinée. Vous donnerez un nouveau sens à votre vie et, au lieu de la considérer comme un amas aléatoire et pêle-mêle, vous accepterez de la voir habilement planifiée et dirigée, et d’en être un participant actif. 

 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

12345...8

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...