Méditation sur le 1ER portail de Rédemption

Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue. Je suis Christ’Al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous aider, vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce parcours de rédemption, dans cette nécessité d’intégration mémorielle et cellulaire. 

vac_perou-hd-001

Humains de la Terre, la nouvelle matrice de la Terre est maintenant en voie d’être pleinement complétée. Plusieurs grilles cristallines se sont installées autour de la Terre et ont été calibrées dans les structures énergétiques de la Terre, grâce aux crânes de cristal qui sont à l’intérieur de la Terre, grâce également aux 12 Cristaux Maîtres translatés depuis Orion en 2004 vers le Machu Picchu au Pérou et puis également grâce au crâne de cristal Max qui est encore aux Etats-Unis dans sa forme physique, mais qui travaille évidemment dans plusieurs dimensions en même temps et prépare aussi la Terre dans cette ouverture, dans cette intégration vers son ascension. 

Je m’explique. La Terre était un univers fermé, replié sur lui-même, un univers fermé par les forces involutives, par les déchus, par les reptiliens et aujourd’hui, grâce à certains nouveaux codes matriciels, nouveaux artefacts contenus à l’intérieur même de Max, un des treize Crânes Maîtres, eh bien, il y a à nouveau une ouverture qui s’est faite pour la Terre et sa connexion avec d’autres univers, autrement dit, la Terre, aujourd’hui, peut parcourir son ascension. Elle n’est plus repliée sur elle-même, elle n’est plus un univers fermé et elle peut devenir maintenant une matrice d’évolution et d’information pour de nouvelles humanités. Cela devient possible en 2013. 

Le portail de rédemption, qui a été ouvert le 21.12.2012 devant la porte d’Aramu Muru au Pérou,  joue également un rôle important dans la possibilité pour la Terre de rejoindre son plan d’ascension. 

Ce portail de rédemption est composé de trois piliers principaux. Lorsque vous êtes face à la porte d’Aramu Muru, le pilier de gauche est le pilier bleu cobalt relié à la Conscience des Melchisedech, relié à la rigueur. Le pilier de droite de couleur or est relié à la Conscience Christique, à l’amour, à la compassion. Le pilier central couleur platine est la fusion, le mélange, le métissage du pilier bleu cobalt et du pilier or. Il est important dans le sens où il permet de ramener à vous, à votre Présence Je Suis, toutes les extensions de vous-mêmes qui sont encore emprisonnées, enfermées par les forces d’involution et de dispersion. Ce pilier central couleur platine va vous permettre également d’inscrire ces extensions de vous-mêmes, traumatisées depuis une éternité, de retrouver la possibilité d’être éduquées dans la Conscience Christique, dans la Conscience Melchisedech. 

Ces extensions de vous-mêmes enfermées dans ces mondes involutifs, ne peuvent pas passer directement par le pilier de gauche, le pilier bleu cobalt, car elles seraient brûlées par l’intensité du pilier. Elles ne peuvent pas passer directement par le pilier de droite, tout simplement parce que les parties traumatisées, qui sont enfermées, ont une croyance. Elles se disent : « si je suis amour et compassion, je vais me faire avoir par les forces de l’ombre, car à chaque fois que je me suis présenté à eux pour les aider, pour leur tendre une main, pour leur envoyer de l’amour, eh bien, elles ont tenté de me manipuler, elles ont tenté de m’induire en erreur ». 

Vos extensions ne vont donc pas passer par le pilier christique. Il est nécessaire, par conséquent, qu’elles passent par ce pilier platine car ce dernier, non seulement représente ce mélange, mais leur permet aussi de retrouver cette possibilité d’être éduquées, de rentrer dans un plan d’éducation selon la Loi de l’Unique, vers le retour à la maîtrise grâce à la Conscience Melchisedech et à la Conscience Christique qui fusionnent ensemble. 

J’ai pour rôle d’enseigner cet état de Conscience Unitaire à travers l’enseignement des Melchisedech sur le processus d’ascension. Je vais vous donner une façon simple d’appeler vos extensions. 

Visualisez-vous face à ce portail de rédemption et connectez-vous au Cœur Christique. Portez votre attention sur le chakra du cœur et puis, visualisez à cet endroit la Triple Flamme : le bleu cobalt, le jaune doré, le rose et demandez l’ouverture du Cœur Christique dans votre chakra cardiaque tout en visualisant cette Triple Flamme ou Flamme spontanée. 

Et puis, envoyez une sonde de lumière depuis le centre de votre chakra du cœur, traversant la Triple Flamme, venant se connecter au pilier platine. Ensuite, appelez toutes les extensions de vous-mêmes ayant subi des traumatismes, des enfermements, ayant subi de l’asservissement et demandez à ces extensions de vous-mêmes de passer le portail de rédemption par le pilier platine et de revenir à vous pour servir votre Présence Je Suis. 

Demandez en même temps à vos quatre corps inférieurs – physique, éthérique, émotionnel et mental – de se mettre en harmonie, en accord parfait pour servir votre Présence Divine Je Suis I AM. 

Demandez également à toutes vos extensions qui parcourent ce portail de rédemption par le pilier central, de s’inscrire au plan d’éducation de la Conscience Melchisedech. Dites à ces extensions ayant souffert, qui souffrent peut-être encore, qu’elles trouveront un apaisement, une tranquillité, une sérénité, en rejoignant le Plan d’Unité d’Amour Christique et que dès qu’elles passeront le portail de rédemption, des initiations particulières leur seront proposées pour transmuter cette part hybride afin qu’elles se mettent au service de cette Conscience Christique également inscrite à l’intérieur même du plan de construction de votre ADN. 

Voilà ce que je vous dirai aujourd’hui. Prenez conscience que vous allez devenir les nouveaux éducateurs de cette race terrestre et humaine qui vit un changement majeur de la structure même de l’ADN humain afin que cet ADN humain hybridifié puisse faire apparaître le nouvel ADN galactique de l’humanité future, de l’humanité solaire. 

A très bientôt, chères âmes et soyez remerciées, guidées et inspirées dans le processus ascensionnel de votre Etre et de votre planète Terre. 

Christ’Al Chaya : Cliquez ici pour accéder à l’espace d’étude des lettres mensuelles réservé aux abonnés

 

Paroles du Maître d’enseignement

01Bien-aimés de l’Un, je vous salue, soyez les bienvenus, chers lecteurs, soyez accueillis, accueillis dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, soyez pleinement accueillis dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchizédech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus de transmutation cellulaire, dans ce processus d’alchimie, dans ce processus de reconnexion à votre Présence Je Suis, dans ce chemin d’ascension.

Humains de la Terre, dans quelque temps, au mois d’août 2015, le premier portail de solarisation sera activé au Mont Shasta, sur cette terre lémurienne, mais aussi sur cette terre de l’ancien peuple rouge, gardien de l’humanité future.

Depuis le mois d’avril, nous avons travaillé ensemble à la fois sur des libérations de l’ancien masculin avec le groupe d’hommes ayant suivi le séminaire sur le masculin sacré et libéré aussi un certain nombre de schémas, de douleurs, de souffrances, dans le corps matriciel des femmes au mois de mai à travers le séminaire sur le féminin sacré avec toutes les femmes qui étaient en présence. 

Ce qu’il ressort aujourd’hui de ces guérisons, c’est que le nouveau masculin et le nouveau féminin sont sur le point de naître, naître renouvelé, naître dans un état de conscience purifié, à savoir que le masculin trop longtemps éduqué par les forces involutives, ce masculin qui n’écoutait pas et ce féminin qui était obligé de se taire, eh bien aujourd’hui, l’homme nouveau est celui qui ne séparera plus le devoir et l’amour, est celui qui sera capable de recevoir l’infinitude que lui offre une femme sacrée. Cette infinitude révèle le paradis, la connaissance, car Ève est gardienne de connaissance, elle est la compréhension, l’assimilation des lois de vie. Et lorsque le masculin se laisse guider par sa Shakti, eh bien, il découvre un monde où le sentiment de haine, de jalousie, où la comparaison, la compétition n’existent pas. Il découvre un monde d’harmonie, de beauté, de compréhension, un monde de coopération. Il y a l’abondance, il y a le respect de chaque règne qui compose le vivant. Il y a la santé, l’harmonie entre les différents éléments, il y a tout simplement des mondes qui vivent en cohésion.

Le nouveau masculin reçoit le souffle sacré de la Mère Divine qui lui donne l’immortalité cellulaire, qui lui donne l’état d’éveillé. Cet état d’éveillé lui dit simplement qu’il a une responsabilité, cette responsabilité consiste à recevoir la connaissance, à ne pas brûler à l’intérieur de cette connaissance mais à devenir une loi vivante, une source d’inspiration, une source d’exploration, une source de révélation et aussi de structurer le nouveau monde, car tel est le rôle du masculin qui protège le rêve de la Shakti, c’est précisément de spiritualiser la matière et de construire le plan du nouveau monde. Mais il ne peut le construire concrètement qu’en se laissant diriger par ce rêve, qu’en laissant grandir en lui ces semences de la Source Première qu’il a reçues de l’amour de la Shakti.

Humains de la Terre, comprenez qu’il n’y a plus aucune séparation, qu’il n’y a plus ces anciennes peurs, ces anciennes frustrations, qu’il n’y a plus ces colères, ces drames, si simplement vous décidez de vivre dans ce « bonheur », à la bonne heure, à être dans cet éternel présent, dans cette conscience d’harmonisation du présent qui vous permettra de maintenir une stabilité dans le monde, car s’il y a un mandat fondamental qui concerne les humanités dans leur ensemble, c’est précisément qu’elles existent pour maintenir la stabilité des mondes.

Vous êtes incarnés et c’est une grâce, une grâce infinie, car aujourd’hui vous avez la possibilité d’aller vers l’immortalité cellulaire, vous avez la possibilité d’élargir votre champ de conscience jusqu’à rejoindre le champ de conscience de vos Aînés, vos frères et sœurs des Etoiles. 

Humains de la Terre, ne vous laissez plus disperser, anéantir par les éléments que vous observez ou que l’on veut vous faire voir dans l’ancienne matrice, car tout cela est pure illusion. Il n’y a qu’une réalité : celle que vous allez créer et elle prendra vie si vos intentions sont pures, remplies d’espoir, si vous développez en vous le courage, la force, la bienveillance, l’humilité. Bientôt vous deviendrez instruments de paix, rédempteurs pour tous les mondes. Vous ne connaîtrez plus ni culpabilité, ni jugement, ni intention fausse, ni certitude liée à votre plan mental.

Aujourd’hui vous ne connaissez pas l’immensité du plan, votre vision est encore trop étroite, alors ne vous perdez pas dans vos initiations, ne laissez pas le mental ou les émotions distorsionnées prendre le dessus. Considérez qu’il y a une Intelligence dans le mouvement de vie, cette Intelligence est amour, bienveillance et la vie prend soin de vous. Il est temps d’apprendre à recevoir ce que veut vous donner la vie. Tous ceux qui croient qu’il faut comprendre, apprendre, prendre, sont dans l’illusion et la souffrance. En réalité, vous n’êtes incarnés que pour manifester l’état de conscience d’amour, vous êtes pure expansion, manifestation rayonnante de la Source Première. En même temps, vous êtes une multitude d’autres éléments, tous ces éléments à l’intérieur de vous se mélangent et il y a parfois des éléments perturbateurs qui parasitent votre vision de la vie. Ne rejetez pas vos ombres car elles vous révèleront la Lumière du cœur, du Sacré Cœur. Ces ombres vous révèleront votre véritable Essence et pour cela, il faut les mettre en cercle, les mettre dans le cercle, dans la respiration du cercle et les laisser s’exprimer.

Imaginez pour cela un cercle de lumière et à l’intérieur du cercle, une sphère d’amour, une sphère de transmutation violette comme un feu purificateur. Et puis, demandez à la partie la plus haute de vous-mêmes, votre Présence Je Suis, de se placer au centre du cercle, dans cette sphère de purification violette. Puis demandez aussi à toutes les parties de vous qui sont en souffrance, qui sont en contradiction, qui sont en révolte, ces parties de vous qui croient encore à ce qui est éphémère, ces parties de vous qui ont des certitudes, ces parties qui sont encore dans le libre arbitre plutôt que dans le libre choix, demandez à toutes ces parties de se placer à la périphérie du cercle et laissez-les s’exprimer une à une, laissez-les vous révéler leurs maux, laissez-les exprimer leurs souffrances. Et puis, ramenez toutes ces blessures, toutes ces incompréhensions au centre du cercle et demandez à la Divine Présence Je Suis qui rayonne cette sphère de lumière violette, de transmuter en amour, en compréhension, toutes ces parts involutives de votre Être, demandez l’ouverture du cœur, du Sacré Cœur et remerciez. 

Soyez dans cette conscience de gratitude, car la gratitude met tous vos systèmes dans cette conscience de renoncement qui dit « que ta volonté soit faite et non la mienne ». Lâchez prise et soyez confiants car la vie prend soin de vous, la vie veille sur vous, la vie est ce courant d’amour infini, la vie est respiration de l’unité sacrée des univers Père / Mère.

Voilà ce que je voulais partager avec vous, chères âmes, chers lecteurs de la lettre mensuelle.

Soyez bénis, soyez accompagnés dans votre processus d’ascension, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire.

OM SHANTI CHAYA

Cliquez ici pour accéder à l’espace d’étude des lettres mensuelles réservé aux abonnés comme Francesca

LA VERITE PROFONDE DE LA VIE HUMAINE

 

164914_589010911123859_1592587316_nLorsque nous parlons du début de la vie humaine, les stades de développement nous permettent de voir facilement pourquoi il existe autant d’opinions et de points de vue différents. La vérité profonde, c’est que le début d’une vie humaine est un processus plutôt qu’un événement>. La vie commence en tant que vie. L’humanité ne peut pas encore créer de la matière vivante à partir d’une matière qui ne l’est pas. Voyant ainsi ce qui se produit dans l’utérus, il est évident que nos cellules sont « vivantes » d’une façon différente à chaque stade du développement.

L’essence vitale du spermatozoïde paternel et de l’ovule maternel contient respectivement la moitié du matériel vivant nécessaire à la formation d’un nouvel être. Quand le spermatozoïde et l’ovule se rencontrent pour former « l’un » de nous, la premières cellules créée par leur union correspond à la définition biologique de la vie en général. Nous sommes donc définitivement vivants  partir de la première cellule de notre existence. Cependant, la source de la controverse porte moins sur la vie des cellules que sur le moment où nous acquérons les qualités que nous considérons comme humaines. C’est ici qu’une connaissance claire de ce qui se produit dans l’utérus et du moment où cela se produit peut nous être utile.

Tandis que les scientifiques travaillent fort pour résoudre le mystère de ce qui active le code génétique, il ne fait aucun doute que cela se passe au stade octocellulaire ; c’est durant cette phase du développement (le stade de l’expression génique embryonnaire) que nous acquérons les caractéristiques héritées de nos parents, les traits renfermant le potentiel de notre future existence. En cette matière justement, une vision unifiée de notre monde pourrait nous procurer une compréhension que ne peut nous fournir la vision isolée d’une seule discipline scientifique. Nous ne pourrions pas bénéficier d’une transgression des frontières traditionnelles qui ont toujours isolé les diverses sciences.

Des découvertes récentes en physique quantique nous démontrent, au-delà de tout doute raisonnable, que nous sommes entourés par un océan d’énergie vivante. Cela veut dire que nous ne pouvons séparer la vie de l’énergie qui l’entoure. Elles existent conjointement. Elles sont en interaction. C’est par cette interaction que nous faisons l’expérience de la vie. L’adoption d’un mode de pensée holistique est peut-être essentielle pour comprendre ce qui se passe lorsque survient l’activation de notre programmation génétique au stade de l’expression génique embryonnaire, et voici pourquoi.

Le champ dans lequel nous baignons – que nous l’appelions Divine Matrice, Esprit Divin ou simplement le Champ – remplit « l’espace vide » entre les choses. La biologie moderne affirme aussi que ce champ fait partie de l’ »environnement » qui entoure les êtres vivants. Il s’agit là d’un concept important quant au moment du début de la vie humaine et de ce qui se produit au stade octocellulaire. L’épigénétique a démontré que si le code génétique inscrit dans nos cellules dit à notre corps comment fonctionner, le signal activant ce code semble provenir de l’extérieur de la cellule. Autrement dit, il provient du champ lui-même.

Nous savons cela grâce au processus de rejet cellulaire, qui est commun après la transplantation d’un organe. Quand l’organe d’un individu est placé dans le corps d’un autre individu, le corps du récipiendaire ne reconnaît pas le nouveau tissu comme étant sien et le traite donc, comme un corps étranger en le rejetant. Une percée s’est produite lorsque les scientifiques ont découvert comment contrer le mécanisme de rejet afin que les organes transplantés puissent bien fonctionner dans un nouveau corps.

Comme nous le savons tous, il n’y a pas de hasard dans la vie et il n’est donc pas étonnant que je sois entré dans la salle au moment même où il un scientifique décrivait un phénomène que j’avais de la difficulté à comprendre. Il était question de transplantation d’organes et des problèmes dont m’avaient fait part des amis qui en avaient subi une.

Sur l’écran placé en avant de la salle, j’ai regardé mon ami Bruce expliquer brillamment que lorsque l’intérieur d’une cellule (le noyau contenant l’ADN) est enlevé de sa membrane originelle et placé dans la membrane d’une autre cellule possédant des récepteurs différents (antennes) à sa surface, différentes portions de l’ADN transplanté sont activées. Le point important, ici, c’est que l’ADN est le même dans les deux cellules, mais que les récepteur différents captent différentes sortes d’informations en provenance du champ qui les entoure. Autrement dit, les deux cellules ont le même programme, mais des antennes différentes accordées au champ environnant. Tout à coup, tout le problème du rejet d’organe est devenu moins mystérieux, de même que certains autres mystères.

Je fournis ici cette information parce que c’est seulement au stade octocellulaire que se produit l’activation génétique. Cela sous-entend que c’est uniquement à ce stade – celui de l’expression génique embryonnaire, environ quatre jours après la fertilisation – que nos récepteurs cellulaires « s’éveillent » et captent en provenance du champ le signal qui les ajuste de manière à produire les caractéristiques qui font de nous des humains uniques.

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Gregg Braden : Vérité essentielle – Activer la mémoire de nos origines, de notre histoire et de notre destinée aux Editions Ariane

L’ESPRIT EST LA MATRICE DE TOUTES LES MATIERES

 

« C’est ainsi que Max Planck, père de la théorie
quantique, décrivit la Divine Matrice,
un champ d’énergie universel unissant tout ce qui existe.
La Divine Matrice est notre monde.
Elle est aussi tout ce qui existe dans notre monde.
Elle est nous et tout ce que nous aimons, créons et expérimentons.
Vivant dans la Divine Matrice, nous exprimons, comme artistes,
nos passions, nos peurs, nos rêves et nos désirs les plus secrets
au moyen de l’essence d’un mystérieux canevas quantique.
Mais nous sommes ce canevas autant que les images qu’il porte.
Nous sommes le tableau autant que les pinceaux.
Dans la Divine Matrice, nous sommes le contenant
dans lequel existent toutes choses, le pont reliant
les créations de notre monde intérieur
et celles de notre monde extérieur,
ainsi que le miroir qui nous montre ce que nous avons créé.
Ce livre a été écrit pour ceux qui désirent éveiller
le pouvoir de leurs plus fortes passions
et de leurs plus profondes aspirations.
Dans la Divine Matrice, nous sommes la semence du miracle
autant que le miracle lui-même. »

matiere«… Des Veda, que les spécialistes font remonter à 5 000 ans avant notre ère, aux manuscrits de la mer Morte, écrits il y a 2 000 ans, ressort un thème général laissant entendre que le monde est en réalité le reflet de ce qui se passe dans une sphère supérieure ou une réalité plus profonde. Par exemple, dans leurs commentaires sur une nouvelle traduction des fragments des manuscrits de la mer Morte appelés Cantiques pour l’holocauste du sabbat, les traducteurs en résument ainsi le contenu : Ce qui se passe sur terre n’est qu’un pâle reflet de cette plus grande et ultime réalité.
 
Exactement comme un écran de cinéma reflète sans jugement l’image de tout ce qui a été filmé, la Matrice semble procurer une surface impartiale pour que soient vues dans le monde nos expériences intérieures et nos croyances. Parfois consciemment, parfois inconsciemment, nous « montrons » nos croyances les plus vraies au sujet de tout, de la compassion à la trahison, à travers la qualité de nos relations avec ce qui nous entoure.
 
Autrement dit, nous sommes comme des artistes exprimant leurs passions, leurs peurs, leurs rêves et leurs désirs les plus profonds au moyen de l’essence vivante d’un mystérieux canevas quantique. Cependant, contrairement au canevas conventionnel du peintre, lequel existe en un lieu et en un moment précis, notre canevas est fait du même matériau que tout ce qui existe. Il est omniprésent.
 
Poussons un peu plus loin l’analogie de l’artiste et du canevas. Traditionnellement, l’artiste est séparé de son oeuvre et il utilise ses outils pour exprimer extérieurement une création intérieure. Dans la Divine Matrice, cependant, la séparation entre l’oeuvre et l’artiste disparaît : nous sommes le canevas autant que les images qu’il porte ; nous sommes les outils autant que l’artiste qui s’en sert. »

« …À la fois individuellement et ensemble, nous partageons les créations de notre vie intérieure comme un cycle sans fin de moments superposés au fil des jours. Quel beau concept, aussi bizarre que fascinant ! Tout comme un peintre utilise sans cesse le même canevas en cherchant l’expression parfaite d’une idée, nous sommes des artistes perpétuels construisant une création sans fin qui change constamment.
 
Le fait d’être entouré d’un monde malléable que nous créons nous-mêmes a de vastes implications, peut-être même un peu effrayantes. Notre aptitude à utiliser  intentionnellement et créativement la Divine Matrice change soudain toute notre vision du rôle que nous jouons dans l’univers. À tout le moins, elle laisse entendre que la vie est beaucoup plus que les événements fortuits et les synchronies occasionnelles avec lesquels nous composons de notre mieux.
 
Finalement, notre relation à l’essence quantique qui nous unit à tout le reste nous rappelle que nous sommes nous-mêmes des créateurs. En tant que tels, nous pouvons exprimer nos plus profonds désirs de guérison, d’abondance, de joie et de paix, autant pour notre corps que pour notre vie et nos relations. Et nous pouvons le faire consciemment, de la façon que nous désirons et au moment choisi.
 
Cependant, tout comme les initiés du poème de Christopher Logue avaient besoin d’un petit « coup de pouce » pour réussir à voler, toutes ces possibilités requièrent un  changement subtil, mais important, de notre vision du monde et de nous-mêmes. Grâce à ce changement, nos désirs les plus secrets, nos buts les plus nobles et nos rêves les plus grands paraissent soudain à notre portée. Aussi miraculeuse que cette réalité puisse sembler, toutes ces choses – et bien davantage – sont possibles au sein de la Divine Matrice. Il ne s’agit pas uniquement d’en comprendre le fonctionnement ; il nous faut aussi, pour communiquer nos désirs, un langage que cette vieille toile d’énergie puisse reconnaître.
 
Nos plus anciennes traditions de sagesse nous disent qu’il existe un langage particulier pour parler à la Divine Matrice. Ce langage ne comporte pas de mots, ni les signes extérieurs habituels de la communication effectués avec nos mains ou notre corps. Il est d’une forme si simple que nous savons tous déjà le « parler » couramment. En fait, nous nous en servons chaque jour : c’est le langage de l’émotion humaine.

La science moderne a découvert que chaque émotion ressentie dans notre corps y provoque des changements chimiques – pH et hormones –, qui reflètent nos sentiments. Par les expériences « positives » de l’amour, de la compassion et du pardon ainsi que par les émotions « négatives » de la haine, du jugement et de la jalousie, nous possédons tous le pouvoir d’affirmer ou de nier notre existence à chaque moment. De plus, cette même émotion qui nous donne un tel pouvoir à l’intérieur de notre corps étend cette force dans le monde quantique, au-delà de notre corps.

On pourrait comparer la Divine Matrice à une couverture cosmique commençant et finissant dans l’inconnu et couvrant tout l’intervalle. Cette couverture comporte plusieurs couches profondes et se trouve déjà en place partout, en tout temps. Notre corps, notre vie et tout ce que nous connaissons existe et a lieu dans ses fibres. De notre création aquatique dans l’utérus de notre mère jusqu’à nos mariages, nos divorces, nos amitiés et nos carrières, tout ce dont nous faisons l’expérience est comparable à des « plis » dans la couverture.
 
D’un point de vue quantique, on peut comparer tout atome de matière, un brin d’herbe, notre corps, la planète et ce qui existe au-delà, à une « perturbation » dans le tissu de cette couverture spatiotemporelle. Ce n’est donc peut-être pas une coïncidence si les anciennes traditions spirituelles et poétiques décrivent l’existence d’une façon assez similaire. Les Veda, par exemple, parlent d’un champ unifié de « pure conscience » dans lequel baigne toute la création. Selon ces traditions, nos pensées, nos sentiments, nos émotions et nos croyances, ainsi que tous les jugements que ces dernières suscitent, sont des perturbations, des interruptions dans un champ qui autrement serait calme et immobile.
De même, le Hsin Hsin Ming, qui date du VI e siècle (et qui se traduit par « De la confiance en l’esprit »), décrit les propriétés d’une essence constituant le modèle de tout ce qui existe dans la création. On l’appelle le Tao. Il échappe à toute description, comme le montrent les Écritures védiques. Il est tout ce qui est : le contenant de toute expérience aussi bien que l’expérience elle-même. Le Tao est parfaitcomme le vaste espace où rien ne manque et où il n’y a rien de trop.
 
Selon le Hsin Hsin Ming, c’est uniquement quand nous troublons, par nos jugements, la tranquillité du Tao que l’harmonie nous échappe. Quand, inévitablement, cela se produit et que nous nous trouvons empêtrés dans la colère et la séparation, il y a, selon ce texte, un moyen de remédier à cette condition.Pour trouver directement l’harmonie avec cette réalité, dites simplement, quand le doute apparaît : “Non deux.” Dans ces mots, rien n’est séparé, rien n’est exclu.
 
S’il est vrai que de nous concevoir comme une perturbation de la Matrice rend notre vision de la vie un peu moins romantique, cela nous fournit aussi une puissante conception de notre monde et de nous-mêmes. Par exemple, si nous voulons établir de nouvelles relations saines et valorisantes, vivre une salutaire histoire d’amour ou trouver une solution de paix au Moyen-Orient, nous devons créer dans le champ une nouvelle perturbation qui reflète ce désir. Nous devons faire un nouveau « pli » dans le matériau dont l’espace, le temps, nos corps et le monde sont faits.

Voilà notre relation à la Divine Matrice. Nous possédons le pouvoir d’imaginer, de rêver et de ressentir les possibilités de la vie à l’intérieur de la Matrice elle-même, de sorte  qu’elle nous reflète ce que nous avons créé. Les anciennes traditions tout autant que la science moderne ont décrit le fonctionnement de ce miroir ; dans le cas des expériences qui seront rapportées dans les chapitres subséquents, nous savons même comment ce reflet fonctionne, en langage scientifique. Alors que ces études résolvent peut-être certains mystères de la création, elles conduisent aussi à des questions encore plus profondes sur notre existence.
 
Nous ne savons évidemment pas tout ce qu’il y a à savoir sur la Divine Matrice. La science ne possède pas toutes les réponses. En toute honnêteté, les scientifiques ne sont même pas certains de l’origine de cette Matrice ; nous sommes bien conscients aussi que nous pourrions l’étudier pendant encore un siècle sans trouver toutes les réponses. Ce que nous savons cependant, c’est qu’elle existe. Elle est ici et nous sommes à même de puiser dans son potentiel créateur par le langage de nos émotions.
 
Nous pouvons appliquer cette connaissance dans notre vie d’une manière utile et signifiante. Ce faisant, nous ne pouvons nier que nous sommes connectés les uns aux autres ainsi qu’à toutes choses. C’est à la lumière de cette connexion que nous pouvons nous rendre compte de notre puissance réelle. Avec la force que procure cette prise de conscience, nous pouvons devenir des êtres plus pacifiques et plus compatissants, travaillant activement à la création d’un monde reflétant ces qualités et bien davantage encore. Par la Divine Matrice, nous sommes en mesure de nous focaliser sur ces attributs et de les appliquer, comme une technologie intérieure, à nos sentiments, à notre imagination et à nos rêves. Quand nous le faisons, nous puisons au véritable pouvoir de changer notre vie ainsi que le monde.»

Morceaux choisis extraits du livre La Divine Matrice de Gregg Braden aux éditions Ariane

Glisser sur les résonnances Magnétiques

 

8508907088_9e6b0bb9b0_mIntérieur, du fait que toutes vos cellules vont changer de géométrie et que vos énergies, actuellement concentrées dans votre troisième corps, se déplaceront et s’étireront tel un élastique jusqu’au quatrième corps. Arrivées à destination, les premières molécules énergétiques ramèneront les suivantes. Votre corps glissera ainsi de la troisième dimension dans la quatrième, vous ouvrant les portes des mondes en relation avec les paysages correspondants. Pas de manipulation génétique. Rien que de la souplesse et de la transformation intérieure.

Extérieur, car tout fonctionne comme un seul corps englobant la Terre, les végétaux, les animaux, les minéraux, vous, l’air, l’eau et le feu. Par conséquent, quand un des membres de la famille cosmique grandit, il entraîne les autres avec lui. Seuls les éléments désireux de ne pas répondre aux nouveaux schémas de Vie restent en arrière. Vous ne partirez pas dans des vaisseaux afin de rejoindre une planète X établie dans les vibrations de la quatrième dimension. Tous, en même temps, avec votre Terre, vous glisserez sur une résonance magnétique plus intense.

Pourquoi, selon vous, notre ami KRYEON a-t-il travaillé sur votre grille magnétique ? Regardons de plus près ce qui va se passer pour vos frères demeurant dans ce monde présent. Les événements seront tous qualifiés par un seul mot : effondrement. De manière à créer en eux une matrice mémorielle relative à ce passage de dimension, ils vivront l’éclatement des valeurs illusoires et aliénantes construites autour de l’argent roi et des faux pouvoirs ou faux prophètes.

Ainsi, en quittant cette planète avec une dualité implantée dans ces sacs de mémoire, ils travailleront à intégrer ces données nouvelles et à se nettoyer en vue de s’accorder aux vibrations supérieures de l’esprit. Oui, une dualité s’installera en eux, comme pour vous il y a fort longtemps au cours d’une situation similaire, cela faisant partie de l’apprentissage de l’HUMAIN. On ne naît pas humain, on le devient par degrés, par étapes et par franchissements de cercles de sagesse.

Là aussi, puisque nous avons abordé le sujet des faux prophètes, attendiez-vous des prédicateurs ? Non, ces faux prophètes, ce sont l’argent roi, le rendement, la Bourse, la télévision, les satellites, les voitures, les discothèques, la drogue, la forme aliénante des Églises d’aujourd’hui, la science avec son non-respect de la Vie et de ses lois, vos faux gardiens ou protecteurs (les armées) et vos pantins désarticulés (les politiciens). Voilà les faux prophètes.

Tous vous entraînent vers l’esclavage et vous privent de liberté. Aussi, la dualité représente-t-elle un engrais, un ferment très puissant. Ceux qui passent dans la quatrième dimension ont brûlé toutes les énergies liées à la dualité et acquis la conscience de l’illusion de toutes les belles paroles et des promesses faites par les faux prophètes. Ils deviennent un peu plus maîtres d’eux-mêmes.

Nous pouvons dire que la troisième dimension sert à reconnaître en incarnation les vraies valeurs divines. Avec cette loi, vous êtes maintenant à même de comprendre pourquoi des civilisations parfois plus avancées ont disparu du jour au lendemain. Les ruines de certaines correspondent à leur phase décadente (comme la vôtre actuellement). Eh oui, vous vivez cette période. Alors, ironiquement, cela peut être un bon signe si vous abrégez ce temps de maturation. Pour cela, soyez attentifs à vos mal-être, à vos refus d’adhérer à des schémas prédigérés, à vos intuitions et, envers et contre tout, écoutez votre petite voix intérieure qui cherche désespérément à se faire entendre. En clair, décodez le message de vos cellules qui vous transmettent une somme considérable d’énergie afin de vous faire prendre le bon chemin. Plus que jamais l’heure est à l’écoute du Soi. Savez-vous enfin ce qu’il représente ? Non ou vaguement, je le ressens bien. Ce SOI, c’est vous uni. Bon, je vous l’accorde « Uni ! Comment y arriver? » Très simplement, en respectant toutes les petites interventions de vos cellules dans votre quotidien, et par là j’entends un retour à la vie de chaque instant dans la matière. Ne vous projetez pas hors de votre monde, cela équivaudrait à renoncer à soi. Comprenez que l’Être monde, cela équivaudrait à renoncer à soi. Comprenez que l’Être solaire ne peut devenir UN si vous n’accordez aucune attention à votre plus belle possession : votre corps avec ses fonctions. J’ai envie d’ajouter de ne plus vous occuper que de vous ici et au moment présent et de rien d’autre. Dans ces instants anodins se cache le plus grand des secrets : la Lumière des lumières.

En rejetant votre vie, si misérable soit-elle à vos yeux, vous vous rejetez vous-même et vous vous empêchez de partir à la reconnaissance de la plus fabuleuse aventure mise à votre disposition : la maîtrise consciente des fonctions d’un corps en incarnation. Ouf, on y arrive ! Être reconnu et ascensionné, c’est ça : honorer le plus beau des cadeaux divins, le corps humain. Étrange, vous êtes tous hommes (dans ce terme générique, j’inclus bien sûr la femme) alors que votre corps est déjà humain. N’y a-t-il pas dans cela le plus beau message de l’Univers ? L’homme doit devenir humain alors qu’il habite une enveloppe corporelle HUMAINE. Naître représente la première étape de la maîtrise des fonctions du véhicule mis à sa disposition. Puis, un laps de temps lui a été imparti afin de démontrer sa puissance à le gouverner. Alors, quand retrouverez-vous la mémoire de votre plus grande mission ? Ne vous y trompez pas, occuper un poste X ou Y ne signale pas votre arrivée dans la volonté de gérer les fonctions vitales. Et pourquoi vitales, selon vous, la mort n’étant qu’une réponse à votre défaillance de maîtrise ?

Pour vous installer dans vos corps de lumière, vous êtes dans l’obligation d’apprendre à reconnaître les organes correspondants à chaque corps, leurs interréactions, leurs pouvoirs physiques et subtils, et d’en prendre le gouvernail.

À chaque dimension, son lot délivre une foule d’informations contradictoires ou duelles et vous devez unir ce qui semble opposé. Une prise de conscience et de position redonne une partie de son propre pouvoir de contrôle au Soi.

Retranscrit par Francesca du Blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait de l’Etre Solaire  SORIA Maître d’information pour les Créateurs de notre Univers aux Editions Ariane – pour commander Canada: www.ada-inc.com

Christ’al Chaya de février 2015

3_shasta_oasis_voyages_voyage_initiatiqueBien-aimés de l’Un, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, soyez pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré. 

Je suis Christ’al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchizédech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’alignement de votre Etre, dans ce besoin d’unification. 

Chères âmes, chers lecteurs de la lettre mensuelle, il y a un mois de cela, je vous ai dit que rédemption, unification, réconciliation et solarisation sont les étapes majeures du processus d’ascension et je vous ai également informés que je reviendrai sur ces différentes notions au cours des mois qui précèdent l’activation du portail de solarisation au Mont Shasta en août 2015. Et aujourd’hui, c’est sur la rédemption que j’aimerais revenir, sur cette notion qui est le fondement même de l’Essence christique. 

Vous le savez déjà,  le Christ n’est pas qu’un personnage historique, en l’occurrence, Jésus – Jeshua – Sananda, le Christ est un état de conscience, un état d’amour en action, en manifestation. Le Maître Babaji lui-même est un Christ, tous les grands Avatars, les grands Instructeurs sont des Christs réalisés, rayonnant cette Lumière fluide or qui se dégage autour de la Cellule. 

Babaji lui-même vous a dit : « il n’y a pas de pécheur sans futur et de saint sans passé ». Il y a 2.000 ans de cela, lorsque certains membres du Sanhédrin venaient à Jésus pour tenter de le piéger, ils présentèrent une femme adultère et lui demandèrent : « Que préconises-tu, toi ? Il est écrit dans nos textes sacrés qu’une  femme ayant commis l’adultère, doit être lapidée et menée à mort ». Et Jésus très sereinement leur répondit simplement : « Que celui qui n’a jamais péché, jette la première pierre. » 

Alors bien sûr, qu’est-ce que cette rédemption ? Barabbas lui-même était contre Jésus parce qu’il le croyait l’ami des Romains et les Romains faisaient subir tellement de tortures et d’injustices au peuple juif, qu’il était inimaginable de même envisager pouvoir discuter avec un Romain et de là à croire qu’un Romain pouvait entrer dans le royaume des cieux. 

Alors Jésus n’était pas forcément celui que les Zélotes attendaient, il était tout simplement un Christ rayonnant, roi sur lui-même, dans sa totale maîtrise, sans recherche aucune de pouvoir, car il savait qu’il n’avait aucun pouvoir sur aucun Etre, par contre, il incarnait la volonté du Un, il était une loi vivante : tous ses actes, toutes ses paroles, tous ses gestes étaient pure manifestation des principes fondamentaux de vie, des principes d’amour, des principes de vérité, de clarté. Il était un Avatar, une incarnation divine, appelé par cette humanité, appelé à refaire l’alliance entre l’humain qui s’était coupé de la Source, du Principe Père / Mère et cette union, il l’a vécue au Golgotha, sur la croix. Lui qui avait fait tant de miracles pour les autres, il ne cherchait pas à se sauver lui-même, parce qu’il avait la conscience de l’ensemble du Plan et non d’un fragment du Plan. 

Bien souvent, humains de la Terre, vous jugez des évènements, vous jugez même les initiations que peuvent vivre nos prophètes actuels, qui ne portent plus le nom de prophètes, mais le nom de channels, vous jugez leurs épreuves, leurs initiations, parce que vous ne voyez qu’un fragment du Plan, vous ne mesurez pas l’amplitude de l’ensemble. Et parce que vous jugez, vous vous enfermez vous-mêmes, vous empêchez les extensions de vous-mêmes de rejoindre les portails de rédemption. L’attitude juste est d’être le témoin silencieux pour que l’initiation devienne un enseignement, une grâce. 

Lorsque Jésus était sur la croix, son Verbe était impeccable, il a dit : « Père / Mère, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font ». A aucun moment, il n’utilise le « je », il ne dit pas « je leur pardonne », car ce n’est pas l’humain dans sa personnalité individuelle qui s’exprime, mais bien la Conscience christique qui renvoie chaque Etre à ce qu’il est, à sa responsabilité, face à ses actes, à ses pensées, il renvoie l’humain au Principe Père / Mère, au Principe d’unité, l’unité et la trinité, la trinité et le karma, car chaque Etre incarné, même s’il ne mesure pas les conséquences de ses actes, chacun de ses actes aura des répercussions dans le temps et l’espace. Il en est de même pour les pensées, pour les sentiments et les intentions. Vos intentions doivent être claires et clarifiées. 

Voyez-vous, humains de la Terre, lorsque vous naissez, lorsque vous êtes un enfant, vous portez en vous cette trace angélique et très rapidement, vous êtes imprégnés de formes pensées liées à votre entourage, à vos parents, à la société, vous êtes formatés pour survivre dans ce monde et vous perdez cette pureté, cette honnêteté originelle et en grandissant, vous ne faites que revivre les mêmes problématiques, vous ne faites que rejouer votre vie à l’infini jusqu’au moment où vous décidez de prendre le chemin de l’éveil. Le travail intérieur demande courage, force, persévérance et est quelquefois douloureux,  mais ce qui peut vous faire tomber sur ce chemin, c’est le jugement, ce sont toutes les projections, toutes les interprétations liées au conditionnement reçu.

 

En fait, être ici maintenant, c’est être là sans plus aucune projection, en totale fluidité et vacuité. Et ce qui peut entraver votre compréhension de la rédemption, c’est précisément le jugement qui mène à l’enfermement, qui mène à l’impuissance, qui mène à la limitation et à la séparation, à la fracture avec la Source Première. 

Apprenez à regarder au-delà des apparences, au-delà des blessures, au-delà des filtres, des projections, au-delà même de vos attentes et observez l’ensemble du Plan inscrit dans la matrice de la Terre et vous comprendrez le sens réel de votre passage d’incarnation en incarnation sur cette planète, Gaïa – Urantia – la Terre. Vous comprendrez également votre engagement dans ce processus d’ascension. Ensemencer des lignées de cette Conscience christique n’est qu’une première étape. L’étape suivante consiste à éduquer dans le principe d’amour, dans le principe de vérité. 

Alors aujourd’hui, ne croyez pas que parce que vous lisez des messages des Maîtres, ne croyez pas que parce que vous participez à des stages, vous êtes sur le chemin. Vous n’êtes peut-être même pas sur le chemin. Ce chemin de rédemption demande une grande ouverture de cœur, mais aussi une droiture du cœur. Ce chemin d’amour est le retour à votre Essence, parce que vous vous reconnaissez comme un Christ, vous agissez comme un Christ, vous pensez comme un Christ. Agir comme un Christ, ce n’est plus réagir aux phénomènes extérieurs, mais c’est toujours répondre à l’unité des lois de vie, c’est trouver l’alchimie parfaite entre la rigueur et l’amour.   

Humains de la Terre, vous êtes sur le point de créer un nouvel ADN, un ADN de rédemption, vous avez ce double encodage comme on pourrait dire sur Terre, une double nationalité, à la fois les parts christiques et les parts involutives. Seulement depuis des siècles, ce sont les parts involutives qui vous gouvernent parce que vous vous êtes laissés éduquer par les mentors de l’ombre, les grands monarques. Et aujourd’hui, nous vous demandons de nous permettre de vous éduquer à la Conscience Melchizédech pour retourner à la maîtrise, pour retourner au Soi Divin. Et cela passe par la réconciliation et l’unification de toutes les parties de vous-mêmes, pas seulement les parties mémorielles qui concernent votre histoire terrestre, mais aussi les parties mémorielles qui concernent d’autres univers auxquels vous avez appartenus, dans lesquels vous avez évolué. Et lorsque vous travaillez sur les fragments de ces mémoires galactiques, vous travaillez sur les archétypes, vous travaillez sur la conscience de plusieurs collectifs, qu’ils soient d’origine humaine ou d’origine extraterrestre. 

Humains de la Terre, préparez-vous à l’unification, à l’alliance nouvelle, soyez des Christs rayonnants capables de solariser les mondes et guérissez de toutes les atrocités inscrites dans les profondeurs, dans les différentes couches de vos cellules d’ADN. Profitez de ce  temps d’incarnation pour apprendre à être ici et maintenant. 

Chers lecteurs, amis de la Source, soyez bénis, accompagnés dans votre processus d’ascension et remerciés, soyez pleinement remerciés pour ce que vous êtes. 

OM SHANTI CHAYAh

ttp://www.christalchaya.com/index.html

 

L’ABANDON D’UN PROBLEME MAJEUR : LA PERSECUTION

 

images (10)Il s’agit d’un gros problème pour vous tous. Vous avez été persécutés au cours de plusieurs existences à cause de votre différence, de vos opinions, de la couleur de votre peau, de vos croyances et de tout le reste.  Encore une fois, c’est une question de jugement. Depuis, vous avez tendance à faire taire votre centre de la « parole » parce que vous craignez d’être « anéantis ».

Beaucoup de culpabilité, de honte, de souffrance et de persécution proviennent de vos existences vécues en Atlantide car certains d’entre vous y travaillaient avec les forces obscures, sans considération pour le bien-être collectif. A la fin, vous vous êtes dit chacun : « Regarde ce que tu as fait. Tu as abusé de tes pouvoirs et tu as participé à la destruction de l’Atlantide »…

Vous n’êtes plus en Atlantide. Aujourd’hui, il est temps de laisser tomber la culpabilité reliée à cet événement. Nous vous disons que ce n’était pas le bon moment pour que l’Atlantide continue d’exister. Vous avez tous décidé inconsciemment de la laisser se détruire afin de la reconstruire autrement. L’époque actuelle porte le plus grand potentiel de succès. Vous obtenez un grand soutien universel tandis que vous traversez les bandes énergétiques de hautes vibrations qui vous permettent de vous connecter plus facilement.

Pour remédier à la dualité, les humains tentent de « détruire » la polarité opposée. Cela devient une lutte de la lumière contre l’obscurité, du bien contre le mal, de sorte que l’un ou l’autre se fait toujours anéantir. Toutefois, si vous modifiez cette croyance, ici et maintenant, dans ce temps et cet espace, vous verrez que les deux peuvent coexister car leurs vibrations respectives différentes font en sorte qu’elles n’occupent pas le même espace, à moins qu’un jugement ne les «ramène » ensemble dans le même espace vibratoire.

Ce qu’il faut retenir, c’est que toutes les vibrations font partie de l’Energie source divine et que l’abandon du jugement vous permettra de percevoir que l’Energie source n’a pas de polarités. Plusieurs d’entre vous ont été des sorciers ou des sorcières dans de nombreuses existences. D’autres ont essayé de mener une vie tranquille mais leurs croyances différaient à un point tel de celles de la conscience de masse qu’ils furent persécutés et tués. Pour certains, ce fut un réel soulagement car ils se sentaient si exclus et obligés de s’isoler que la connexion au chakra du cœur fut coupée.

Ce que vous avez vécu dans toutes vos existences se trouve maintenant dans votre champ énergétique. Vous êtes d’une nature holographique, ce qui signifie que ce qui arrive à l’un de vos aspects arrive aussi à tous les autres.

Votre nature holographique signifie que vous êtes chacun littéralement projeté dans un médium que vous pouvez appeler la matrice ou la toile de la vie, comme vous voulez. C’est là que vous êtes projetés, que vous percevez votre être physique. De plus, en holographie, si l’on fragmente une image, elle est toujours entièrement représentée dans chaque fragment. Et si l’on modifie l’un ou l’autre des fragments, cette modification apparaît dans tous les autres. Ainsi, si vous effectuez un changement dans l’une ou l’autre des existences qui se trouvent dans votre champ énergétique, vous modifiez également votre champ personnel dans le présent. Quand vous effectuez un changement dans votre présent, vous envoyez aussi une information dans vos autres existences. C’est ainsi que s’opère le processus de guérison et que se produit l’intégration. Vous aidez un autre aspect de vous-même à régler certains problèmes.

Voici un exemple. Supposons que vous ayez la peur de l’abandon et que vous recréiez le problème dans votre instant présent. C’est uniquement dans le PRESENT que vous pouvez le recréer puisque c’est là que se trouvent votre centre d’attention, votre corps physique, et l’endroit où vous vivez vos expériences. Vous recréez le même problème parce que vous n’avez pas su l’intégrer au cours de l’existence précédente. La « catastrophe » apparaît donc dans votre champ énergétique, comme sur un diapason. Selon la loi de résonance, si vous frappez la note là, toutes les autres notes vibrent également. Ainsi, quand vous touchez la « corde » de l’abandon dans le présent, celle-ci se met à vibrer partout où elle est dans votre champ énergétique. Et quand toutes ces notes vibrent en même temps, la résonance est aussi puissante qu’avec un diapason. Dans votre corps, elle est ressentie différemment des autres résonances. Si un événement vous contrarie plus que d’habitude, vous pourriez même vous demander comment il se fait que vous soyez aussi contrarié pour un événement qui ne vous semble pas aussi important. En temps normal, ce même événement ne vous aurait probablement pas contrarié.

Tenons pour acquis qu’aujourd’hui vous comprenez que vous avez cocréé cet événement, transformant par le fait même votre perception et votre jugement sur l’abandon. Maintenant, vous comprenez que vous avez demandé à quelqu’un d’autre de vous abandonner afin que vous puissiez vivre l’expérience. Quand vous saisissez vraiment que vous avez créé toute cette situation, vous vous dites : « Ah : j’ai à nouveau créé cela. J’ai désiré cette expérience afin de ne plus avoir d’animosité envers cette personne-là. Il n’y a donc pas de mal ». En libérant la « charge » vécu par l’entremise de cette expérience, vous l’intégrez littéralement dans votre corps physique. Comprenez-vous ? Une réaction est créée lorsque vous avez une  » charge » non intégrée, tandis que l’intégration est créée au moment où la perception de la situation est changée.

Vous avez besoin des deux polarités pour obtenir l’intégration, ce qui constitue en réalité la trinité, dont le troisième point est la Source qui n’a pas de polarité. La lumière et l’obscurité, le plus et le moins, le masculin et le féminin, sont alors réunis.

Respirez profondément … car nous savons que tout cela est un peu difficile à avaler pour certains d’entre vous.

 

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

Christ’al Chaya – nov. 2014

1751314053Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, soyez pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.
 
Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchizédech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, vous enseigner en tant qu’instructeur Melchizédech et vous préparer à l’avènement de la race solaire, vous aider à métaboliser toutes ces mémoires galactiques qui sont transportées à travers les nouvelles particules adamantines.
 
Ces particules transportent également des structures que vos corps physique, émotionnel et mental ont du mal à métaboliser. Ce sont des structures n’étant pas réellement compatibles avec les configurations énergétiques de la Terre et qui  pourtant descendent.
 
Au mois de juin prochain, je vais commencer à vous enseigner, à vous retransmettre des sceaux d’unité quantique qui faciliteront cette absorption de ces nouvelles particules adamantines et qui allègeront aussi vos systèmes de toutes ces structures provenant du galactique et qui sont des structures de nature involutive, créées par les familles involutives lorsque vous évoluiez dans d’autres dimensions que celle de la Terre et cela bien avant même que vous ayez pénétré le système terrestre.
 
Au mois d’août 2015, entre le 15 et le 25 août précisément, je me rendrai à travers mon canal et un groupe de personnes, sur le Mont Shasta et là, nous activerons un nouveau portail, le portail de solarisation élaboré par Shamira Chaya et Ikyos Merk dans leur partie galactique. Les configurations et l’utilisation de ce portail ont été présentées au Conseil de la Fraternité Dorée et validées à l’unanimité par ce Conseil. Le Maître Shinta Naya Horus Kron a autorisé la partie galactique de mon canal, Shamira Chaya, d’établir ce portail au Mont Shasta et de l’activer à cette période.
 
Il y a très longtemps de cela, lorsqu’on vous a présenté le plan Terre, après les guerres, après les essais de trêve et de conciliation avec les familles involutives, votre Essence Première, votre nature la plus haute, a dit « oui » au plan Terre, parce qu’elle a compris immédiatement que le plan Terre serait le moyen de libération de toutes vos extensions, ces parties de vous-mêmes ayant subi des traumatismes et que la Terre pouvait être une cellule d’expérience, une grande réconciliation, non seulement pour vous-mêmes, mais aussi pour des systèmes planétaires entiers.
 
Aujourd’hui, vous êtes sur le point de créer, de cocréer avec nous, ce nouvel ADN humain galactique, un ADN de rédemption capable de manifester le plan de solarisation depuis un ADN métissé pour enfin parcourir un chemin d’ascension. Cela devient possible et vous avez traversé toutes ces incarnations pour cet instant sacré et magique sur la Terre, cette planète née d’une intention de réconciliation des familles. Dans un monde en mutation constante, beaucoup d’entre vous sont déstabilisés, découragés par les changements profonds et soudains survenant dans leurs vies.
 
Pour cette fin d’année 2014, je vous invite à prendre conscience de tous vos attachements à l’ancien monde, à l’ancienne matrice de la Terre et je vous propose de découvrir, à travers les chroniques akashiques des étoiles, de découvrir votre place réelle dans ce monde en mutation.
 
A travers les îlots de lumière, vous serez en mesure de vous impliquer dans une démarche collective en étant pleinement conscients du besoin d’engagement à soi-même, car voyez-vous, humains de la Terre, vous ne pouvez pas être engagés envers les Maîtres ascensionnés, envers le Plan de Conscience Unitaire, si vous n’avez pas rétabli le lien avec le Soi, avec votre Présence Divine Je Suis. Si vous n’êtes pas pleinement engagés avec vous-mêmes pour des changements profonds et des remises en question, vous ne pourrez pas nous accueillir dans vos îlots de lumière et nous ne pourrons pas vivre parmi vous, car vous ne supporteriez pas la rigueur que cela implique. Il vous faut atteindre un certain seuil de transparence, d’éclaircissement, de blanchiment de votre ADN.
 
En 2015, vous devrez impérativement rayonner votre densité solaire, votre nature profonde et par-dessus tout, vous devrez rester stables face aux évènements dans votre environnement.
 
Lors des enseignements Melchizédech et lors des Conclaves de 2011 / 2012 et 2013, nous vous avons présenté trois portails de rédemption. Le premier portail permet de libérer la part féminine de l’Etre et demande à l’ancien masculin conquérant, d’entrer maintenant dans la conscience du respect de la Déesse et d’entrer dans le nouveau masculin qui consiste à poser les structures tout en accueillant le rêve, les semences de la Source qui sont à l’intérieur des matrices du féminin sacré. Précisément, ce portail est à la porte d’Aramu Muru sur le nouveau siège de la kundalini terrestre.
 
Le 2ème portail de rédemption à Kom Ombo a invité les familles involutives à reconsidérer leur façon d’agir. Il permet de vous libérer des anciens systèmes dogmatiques falsifiés des religions. Il vous permet également d’expanser le Cœur Cristal de votre Etre, le Cœur Christique, en recréant le lien entre la Déesse du ciel et la Déesse de la Terre. Il invite également la conscience du féminin sacré à guérir le cœur de l’homme, à augmenter le rayonnement de sa Triple Flamme.
 
Lorsque toutes vos extensions ont traversé ces deux portails de rédemption, elles sont amenées avec tout leur environnement des familles involutives, vers le 3ème portail de rédemption à Rapa Nui et dans ce passage, elles traversent l’initiation du choix, elles recontactent les familles christiques et reçoivent l’enseignement Melchizédech / Christos, à la fois cette conscience d’amour, ce lien amoureux dans une respiration parfaite avec le vivant et la structure, la conscience des lois de vie et de l’importance de les respecter pour maintenir la cohésion des univers.
 
Certains exécutants sont devenus des dissidents, ils n’ont pas traversé le 3ème portail de  rédemption, car ils n’avaient pas atteint 5 % de  rayonnement christique. Ils ont eu peur, ils ont cru qu’avant ils étaient soumis à leurs chefs dans les familles involutives et là, ils ont cru également devoir se soumettre à d’autres chefs de nature christique, ils sont toujours dans la croyance de séparation et de soumission, car ils n’ont pas compris leur véritable Essence spirituelle.
 
Le nouveau portail va s’ouvrir en août 2015 : le portail de solarisation. Il y a des nuances à comprendre entre rédemption, solarisation et transmutation.
 
La transmutation est une alchimie qui concerne vos énergies du 1er chakra au 7ème chakra, elle s’effectue sur différents plans vibratoires de l’Etre.
 
La rédemption est un état de conscience avec un langage sacré et impeccable qui a le pouvoir magique de  reconnecter chaque Etre à sa véritable Essence, à la véritable Source.
 
La solarisation est le rayonnement de cet état de conscience réalisé.
 
Le portail de solarisation renforcera et intensifiera le rayonnement des trois précédents portails de rédemption. Il augmentera également le rayonnement de la kundalini terrestre.
 
Ceux qui se sentent appelés pour participer physiquement à l’activation de ce portail de solarisation en août 2015, sont invités à suivre les enseignements de Christ’al Chaya afin que je puisse rétablir à l’intérieur d’eux-mêmes les codes fondamentaux de leur Etre. Les codes matriciels premiers ont été altérés par les différentes phases d’hybridation de votre Etre et aujourd’hui, je suis en mesure d’agir à travers les Urim et les Thummim de vos systèmes cellulaires, je suis en mesure de rétablir les codes matriciels premiers originels de votre Etre afin que vous puissiez être une Cellule blanchie, solarisée, dorée, de la nouvelle Arche d’Alliance planétaire, que vous puissiez former ce nouveau Corps Christique  de l’humanité et transmuter les structures planétaires, qu’il s’agisse de structures économiques, religieuses, spirituelles, éducatives ou environnementales.
 
Dans quelques années, vous serez aptes à communiquer avec toutes les parties multidimensionnelles de votre Etre et vous saisirez que la dimension temporelle en 5ème dimension, n’est plus linéaire mais circulaire et que nous sommes des parties futures de vous-mêmes qui communiquons avec vous pour pérenniser votre race et aussi pour permettre à des univers assombris de retrouver le chemin de la lumière, le chemin de l’amour, de la vérité, de la Conscience Unitaire universelle.
 
Soyez pleinement remerciées, chères âmes et guidées dans votre processus d’ascension, de rédemption et de solarisation.
 
OM SHANTI CHAYA
 
——-
 
Espace d’étude des lettres mensuelles réservé aux abonnés (cliquez sur le lien pour y accéder)

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...