Le besoin de gagner sa vie

 

Alors que nos vibrations s’élèvent et que nous ressentons l’énergie circuler de plus en plus en nous-même et dans nos vies, comment se fait-il que nous nous sentions encore obligés d’assurer notre sécurité matérielle par la force de notre labeur… même si nous savons que les ressources de l’Univers sont illimitées et que ce sont nous qui créons la réalité qui nous entoure? Pour la plupart de gens, la vie est comme un jeu de société : soit l’on gagne, soit l’on perd. C’est ce qui fait que l’on s’affaire sans cesse à trouver des solutions pour ne pas avoir l’impression de perdre… Perdre son temps, perdre sa sécurité, sa « qualité de vie », perdre le sens de son existence, perdre sa vie, point final! C’est donc la peur de « se » perdre qui nous motive à vouloir « gagner sa vie », c’est à dire travailler comme un malade pendant plus de 30 ans, en espérant récolter un pactole pour se la couler douce une fois la retraite arrivée…

gagner sa vie

Et, pour certains, ça marche bien! Arrivés à 60, 65 ou même 70 ans, ils peuvent enfin se retirer de la vie active pour s’accorder une pause, disons-le, fort méritée. Or, ce moment coïncide souvent avec le début de la dégénérescence du corps : le vieillissement semblant correspondre avec l’apparition de multiples problèmes de santé… bien souvent dus aux programmations internes soit de « culpabilité » (je ne sers plus à rien), ou encore d’oisiveté (ma vie ne fait plus de sens)… Et nous revoilà encore affectés par le sentiment de «perdre» quelque chose d’important ou de précieux: notre propre valorisation personnelle.

C’est un cycle sans fin qui nous maintient dans l’illusion de devoir « prouver » que l’on mérite d’exister : si je « gagne » bien ma vie, c’est un signe que j’ai de la valeur aux yeux de la société. Tant pis si mon quotidien, ma santé, ma famille et ma vie sociale en souffrent : c’est pour mieux me reprendre « plus tard »… si je me rends jusque là ! Pourtant, à l’échelle planétaire, nous savons que seuls les humains ont besoin de « payer » pour avoir le droit de s’installer quelque part et y créer son nid. Les plantes poussent dès qu’il y a un espace libre, les animaux élisent domicile dans leur milieu naturel sans effort et même, jusqu’à il y a quelques centaines d’années, les deux tiers de la population mondiale vivaient sans argent, des fruits de la chasse, de la pêche et de la culture locale… Qu’est-ce qui a changé « en nous » pour que notre système de valeur et de référence «extérieur» se modifie et passe à cet extrême opposé que nous connaissons maintenant ? Se pourrait-il qu’à partir du moment où nos peurs personnelles deviennent collectives, nous devenions « soumis » à une pression inconsciente à laquelle il est presque impossible de se soustraire ? Que la peur de « perdre », en particulier sa« sécurité », nous pousse à donner notre pouvoir à tous ceux qui prétendent être en mesure de nous « protéger » ?

Lorsque notre conscience s’éveille, nous nous rendons compte que la « sécurité » n’existe pas ailleurs que dans la confiance absolue en ce qui « doit être ». Alors, toutes ces anciennes croyances de manque et de peur semblent s’effondrer d’un coup. Et cette vie de travail et de responsabilité civile qui « donnait du sens » à notre existence, devient tout-à-coup obsolète. Pire encore, nous n’avons plus envie de faire partie de ce système mercantile et aliénant, sans toutefois savoir comment continuer de vivre comme « avant »…  Nous aspirons à évoluer dans un monde où l’argent n’aurait plus autant d’importance, où l’on vivrait de troc et d’échange de service, où tous seraient en paix, vivant d’entraide et de solidarité… sans néanmoins devoir « perdre » aucune de ses commodités auxquelles nous sommes habitués. Bref que le monde change, sans que « moi » j’ai à changer quoi que ce soit…

Nous oublions que l’argent est juste une forme d’énergie qui circule au même rythme que notre propre énergie intérieure : plus je me « dépense » pour les autres ou par obligation, plus je me vide de mon énergie vitale et ainsi en est-il de mes réserves personnelles ET pécuniaires. Plus je travaille fort, plus je donne, plus je m’oublie et je m’épuise. Ne me soutenant plus à « l’intérieur », je perds ma solidité « extérieure »… ce qui ne fait que se confirmer dans les multiples « dépenses » qui s’accumulent dans ma vie.

Pire encore, le fait de négliger de « prendre soin de moi » au quotidien fait que, lorsque viennent les vacances ou même le weekend, j’éprouve le besoin impérieux de « remplir le vide à tout prix», de compenser pour cette négligence envers moi-même en m’accordant toutes les petites douceurs dont je me suis privé en ayant focalisé toute mon attention sur mes « devoirs » de travailleur ou de citoyen, de conjoint, de parent, d’enfant, de… etc. C’est le sentiment de manque qui nous fait faire des « folies »… que nous devrons assumer ensuite en travaillant encore plus fort! Et la route tourne sans que nous ne soyons jamais comblés!

À un certain moment, tous ceux et celles qui contactent l’Énergie universelle, qui goûtent, ne serait-ce qu’un court instant à la Plénitude des Sens, à travers un soin, une méditation ou une simple promenade dans la nature, se mettent à rêver de pouvoir vivre dans cet État de Grâce en permanence. De pouvoir évoluer dans l’Énergie, AVEC l’Énergie à chaque instant. D’où le foisonnement de thérapeutes, énergéticiens et médiums qui décident de quitter leur ancien travail pour « œuvrer » en énergie. Le concept « métro-boulot-dodo » ne fait plus de sens, alors on va se créer un « job » qui lui, nous donne envie de continuer à avancer… mieux encore, qui nous permettra « d’aider » les pauvres gens autour de nous qui n’ont pas cette « chance » de vibrer au diapason avec la Source, l’Univers ou Dieu, selon le discours qui se tient entre nos deux oreilles…

C’est bien beau tout ça, mais la seule et unique vraie question à se poser AVANT de se lancer dans l’aventure de l’indépendance financière, c’est : suis-je CONVAINCU que j’ai tout en moi pour ASSURER ma propre SÉCURITÉ sur tous les plans? S’il subsiste le moindre doute, la moindre hésitation ou peur, ceux-ci se matérialiseront comme par enchantement dans votre vie. Sans compter les illusions d’une belle retraite dorée qui partent en fumée… Nombreux sont ceux qui osent prendre le risque, mais combien le regrettent ou se remettent en question au bout de quelques mois… Et si, à l’heure actuelle, au lieu de vous demander « comment vais-je gagner ma vie? », vous vous permettiez de vous poser et de contempler toutes ces années derrière vous où nous n’avez manqué de rien? Combien de fois avez-vous eu peur de ne pas « passer au travers» d’une situation difficile? Quel nombre de tempêtes financières ou interpersonnelles avez-vous essuyé depuis le début de votre vie adulte, sans pour autant y perdre votre santé, votre qualité de vie ou même, votre estime de vous-même ?

Sommes-nous vraiment obligés de travailler 40 heures par semaine pendant 30 ou 40 ans pour enfin pouvoir « mériter » le droit de ne plus faire d’effort ? Certaines personnes choisissent pourtant d’accorder seulement 15 ou 20 heures par semaine à leur vie professionnelle et s’en sortent très bien…

C’est comme cette petite histoire du PDG d’une grosse compagnie qui tentait de convaincre un pêcheur vivant sur une petite île exotique de se lancer en affaire, d’engager des collègues, de se munir d’une flotte de bateaux et d’aller installer ses quartiers généraux à New York… «Qu’est-ce ça va m’apporter, lui demande le pêcheur ? Quand tu seras riche, tu pourras faire comme moi et prendre du bon temps sur cette île, en allant à la pêche seulement quand tu veux et en jouant de la musique tout l’après-midi, si le cœur t’en dit. » Et le pêcheur de répondre : « Mais c’est déjà ça que je fais! ». Comme quoi, l’abondance n’est qu’une question de perception!

Et si vous vous accordiez un moment pour reconnaître pleinement tout le chemin parcouru et être fier de tout ce que vous avez accompli? Être reconnaissant pour tout ce qu’il y a de merveilleux dans votre vie : vos victoires, vos réussites, vos forces, vos talents, vos compétences et vos acquis. N’êtes-vous pas une personne exceptionnelle, courageuse, puissante et lumineuse?

gagner

Pourquoi vous faudrait-il vous contenter d’ouvrir un cabinet et de soigner les gens pour activer l’Énergie créatrice qui circule en vous? N’y-a-t-il pas mille et une autre façons de mettre votre Lumière intérieure au service de la Vie, de VOTRE vie, dans la facilité, la simplicité et la joie? Et s’il n’existait, en fait, que deux manières efficaces de « gagner notre vie » : par la force, à travers nos efforts constant et assidus, ou en suivant nos élans de passion : en choisissant de prendre plaisir à partager au monde ce qui nous fait vibrer?

Pensez-y un instant : quels sont les individus qui ont le salaire le plus élevé sur la planète? Non, ce ne sont ni les banquiers, ni les politiciens, mais plutôt ceux qui excellent à « jouer » : jouer de la musique, jouer sur scène ou au cinéma, jouer au soccer… Les musiciens, les artistes et les joueurs de foot ou de hockey sont des gens qui « reçoivent » des millions de dollars annuellement « juste » pour partager au monde leurs talents uniques et créatifs…

Dans un « jeu de société », ce sont souvent ceux qui s’amusent le plus qui remportent le partie… et non ceux qui prennent ça trop au sérieux! Et vous, si vous étiez millionnaires, de quelle façon auriez-vous envie de « jouer », de vous « amuser » au quotidien? Quel don ou talent artistique ou autre, souhaiteriez-vous explorer? Et s’il n’était pas nécessaire de « changer votre vie », de tout balancer pour recommencer à zéro pour avoir une existence paisible, heureuse et épanouie, en communion avec l’Énergie universelle dans sa forme la plus pure? Et s’il suffisait de vous accorder, ne serait-ce qu’une heure ou deux par semaine pour aller à la rencontre de ce qui vous anime vraiment?

Demandez-vous ce qui vous passionne, ce dont vous rêvez secrètement, mais n’attendez pas « la retraite » pour passer à l’action. Vous aimeriez peindre, chanter, danser, jardiner, jouer de la musique, faire du sport ou du théâtre? Faites-le maintenant!

Si vous souhaitez véritablement « AIDER » et changer le monde, plutôt que de vous recréer un nouvel emploi encore une fois au service des autres, optez pour ce qui vous fait du bien, ce qui vous nourrit et vous illumine : un passe-temps, un loisir ou une occupation occasionnelle qui non seulement vous rendra plus heureux, mais augmentera votre énergie vitale et, ainsi, vous permettra de devenir un phare, un exemple à suivre pour tous ceux qui vous entoure. La véritable peur n’est pas de pas suffisamment bien « gagner votre vie » ou de « perdre » votre sécurité matérielle, mais plutôt de ne pas avoir su vivre pleinement ou de mourir insatisfait… N’attendez plus : faites-vous plaisir! Ce que vous « gagnerez » en étant heureux n’a pas de prix et portera fruit tant dans votre qualité de vie que votre portefeuille… Satisfaction garantie! 

Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc, transmis le 25 juillet 2016 disponible sur www.biancagaia.com.

La révélation d’un contact avec les Dévas

 

Il n’existe pas de méthode facile pour parler avec les Dévas ou avec votre Soi profond en dix leçons ou en deux week-ends. Dans les civilisations industrielles, les gens attendent et désirent des résultats immédiats, mais la vraie communication vient de notre propre être et de notre vie dans le Tout. C’est plus quelque chose que nous devenons au cours de notre existence que quelque chose que nous apprenons. Ce que nous communiquons en réalité, c’est ce que nous sommes, une approche globale de sa vie, des autres et de nous-mêmes. Chacun de nous peut parler avec les Dévas. 

femme1

Parfois, la voix intérieure disait des choses que je n’avais encore jamais entendues, comme : 

« Ce matin le soleil brille sur les pages sur lesquelles tu es en train d’écrire et jette de longues ombres tremblantes. La plus grande partie de ce que fait l’homme jette de longues ombres et, comme dans le mythe de Platon, il prend ces ombres pour la réalité et il leur infuse tous les jours une vie fraîche. Quand il refuse de croire plus longtemps en elles, le tissu de lumière et d’obscurité devient de moins en moins distinct et se change graduellement en pure lumière. Vous aurez encore un monde de contrastes, mais ce seront des contrastes de couleurs non de noir et blanc, à la place d’une obscurité mêlée de pesanteur. L’étendue de la lumière sera immensément plus grande, et les surfaces ne feront plus que refléter, mais émettront la lumière de l’intérieur. Les surfaces elles-mêmes ne sont pas statiques ; ce sera un tableau mouvant, impossible à peindre par un artiste avec son matériel actuel. Les artistes seront artistes du vivant, et le tableau sera aussi large que l’univers 

Le pouvoir de la paix, qu’est-ce qui pourrait être plus fort que la paix. Plus profondément en elle, vous êtes à l’abri des tempêtes et vous ressentez ma paix comme une douce pluie qui tombe autour de vous. Encore plus profond et pas une feuille ne bouge ; c’est comme si le monde était pétrifié et attendait, dans l’expectative d’une tranquillité encore plus grande. Mais plus profondément encore la pétrification du monde s’est évanouie, et il y a de nouveau du mouvement, le plus léger, le plus aérien  et le plus subtil des parfums, le plus faible des bruits, seulement des traces d’une couleur étincelante – le tout contenu dans cette inébranlable tranquillité. 

Puis ce mouvement cesse et nous passons à un monde informel où sont en attente les semences, les potentialités de tous les autres mondes. Ce pays, vous ne pouvez pas le sentir, vous ne pouvez ni le voir ni l’entendre, mais vous savez que dans sa vibration contrôlée est la puissante et explosive force de l’amour avide de s’exprimer, attendant dans le creux de ma main, dans une paix sans précédent. C’est un monde de tremblement. Y entrer signifie s’abandonner à rien, à tout, glisser dans une coupe pleine d’amour et se laisser aller dans la texture arachnéenne d’on ne sait quoi, et dans cet abandon, être transporté par la puissance qui jaillit des profondeurs du Dieu d’Amour…. 

La vie sur Terre est très importante pour votre croissance. C’est mon terrain d’essai, l’escalier qui ramène vers moi, et l’acte qui rend possible ce privilège sacré est pour moi d’une beauté sans limites. Rien n’existerait sans un acte de création, et c’est peut-être pourquoi le mental limité a dégradé cet acte de la sexualité plus que tout autre. 

Je recevais des idées bien nettes qui m’aidaient à voir la puissance de l’esprit, car j’étais très orientée vers le mental et j’avais besoin d’être tirée de mes ornières rationnelles. 

Le mental qui déchire en pièces, analyse, critique, théorise, est comme un cancer ; la force vitale de croissance y est hors de contrôle… Mais que la mentalité du monde soit distordue ne signifie pas que le mental ne soit d’aucune utilité. Avec ma force de vie à la leur source on obtient une raison qui règle l’univers et la course des étoiles, jusqu’à la plus petite structure d’un grain de sable, si parfaitement, de façon si belle que chaque cheveu de chaque tête a un nombre, une destinée, un plan et une couleur. 

Présence, mais Lui/Elle/Cela était beaucoup plus, plus proche, plus un Bien-Aimé, et le devenait de plus en plus. Pour combattre ma tendance à chercher refuge dans l’action extérieure et dans les opinions des autres, l’accent était constamment mis sur le choix de la voie intérieure : 

La voix intérieure est douce et aimante, d’une douceur incroyable ; les voix extérieures sont dures, stridentes. La voix intérieure est pleine d’amour pour toi et pour toute chose ; les voix extérieures sont pleines de sollicitude pour le faux moi, les fausses valeurs, pour les choses qui abaissent la divinité de l’homme. La voix intérieure parle d’un seul propos ; les voix extérieures ne savent pas ce qu’elles cherchent – d’abord une chose, puis une autre, mais toutes abaissant la dignité de l’homme. La voix intérieure invite l’âme à la perfection ; les voix extérieures conduisent aveuglément à la destruction. La voix intérieure parle de beauté ; les voix extérieures en appellent froidement aux faits. La voix intérieure tient la vérité pour un noyau à protéger ; les voix intérieures tordent la vérité dans un moule d’où viendront toutes les erreurs. La voix intérieure se rattache à la destinée de tous ; les voix extérieures se consacrent entièrement à l’avancement d’une seule personne.. 

livre

Extrait du livre : « La Voix des Devas » – L’essence consciente des végétaux de Dorothy Maclean – aux Ed. Ariane sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/     

 

Lumière sur la terre

 

Enfants de la terre, la destinée de cette belle grande fraternité qui prendra forme est entre vos mains. Vous avez placé cette route de la nouvelle Jérusalem de lumière sur terre avec en vous cette foi en la venue du messie, il est présentement le chemin que vous demandez. En vous brille la semence du commencement de cette précieuse existence, dans la douceur de cet amour fraternel sur terre. Vous apporterez ce nouvelle espoir de vie future qui prendra forme avec en vous cette parcelle de dieu le messie en votre coeur. De la terre prendra forme en cette vie, existence nouvelle, coeur vibration nouvelle, émancipation de cette sphère de vie, dans l’actualisation de votre précieuse volonté d’union de vos forces afin d’apporter cette lumière sur la terre.

lumière sur la terre

Nous avons apporté appuis, depuis fort longtemps nous oeuvrons à cette venue de la lumière sur terre, de ce retour à la source première de la création de l’homme dieu sur terre. Mais vous avancez et vous cherchez à comprendre pourquoi cela tarde . Vous avez espoir en cette venue et transformation mais vous oscillez encore entre le devenir et l’être qui viendra. Vous êtes à même de constater chacun de vous les progrès qui ont été fait et vous soutenez encore la route de cette éveil planétaire mais vous tardez à abandonner votre forme pensée ancienne. De façon sereine vous devez accueillir en vous cette précieuse lumière du christ en vous et avec amour vous devez rayonner cette lumière christique. Être plus que la simple expression de votre être physique et devenir quantique dans votre poursuite de vie, de quête, en tout et partout quantique. Élever votre vibration, rayonner votre être et laisser parler le coeur afin de devenir cet être mystique, créateur de la présente mission de vie sur terre, expansion de l’être, expression de l’être, l’homme nouveau et avancer dans cette quête sacré de votre mission de vie d’homme nouveau. En vous brille le joyaux de la création, le sublime rayon de votre essence d’être unifiée à la source et à la terre mère, votre terre Gaïa qui vous berce depuis le commencement de votre monde. Et accepter cette transformation en profondeur sans oublier de laisser votre ancienne armure derrière, plus de combat, plus de violence . Amour et Amour, alors soyez votre bouclier de lumière et portez en vous cette lumière qui fera tomber les barrières et les épées seront des épées de lumière.

Dans la dualité de l’être se cache cette frontière à transcender, vous guérissez , vous laissez finir le chemin de l’ancien et prenez part au chemin nouveau de l’homme nouveau, destiné à placer cette nouvelle forme vie. En vous croyez mes frères, ne soyez pas dans la noirceur de l’âme mais devenez lumière de l’âme , lumière amour. En chacun de vous il y a lumière et semence du commencement, en chacun de vos frères vous devez voir cette lumière et semence du commencement et cela n’est point facile, en votre être vous avez traces de différentes épreuves et vous devez laisser partir cette dualité qui vient assombrir la route. Ignorer nous dirons les différentes manifestations de votre être, colère, amertume , afin de placer la joie de vivre et la radiance amour, peut importe les circonstances et événements de vos vies afin de transformer . Il faut laisser les manifestations ce faire, de la joie de votre être qui ressuscite à la vie, dans cette résurrection vous abandonnez l’ancien ne l’oubliez pas.

Vous êtes amour du créateur et vous êtres les messies sur terre, le sauveur de la grande manifestation de l’expansion, de l’ascension de votre terre. Naîtra avec vous cette belle réalisation de l’expansion, l’expression nouvelle de l’homme nouveau. Alors soyez et accueilliez ce que vous êtes et offrez à la terre votre manifestation de la lumière du créateur en vous mes frères.

Je vous accompagne et je vous guide dans ce chemin de réalisation de la nouvelle terre messianique et en vous je place mon amour et mon rayonnement. Enfants de la terre, bien aimés enfants de cette nouvelle Jérusalem de lumière sur terre.

Ayez foi, ayez confiance en vous et cela sera, cela prendra forme, alors soyez mes frères. Je vous aimes, que la paix soit avec vous, en tout temps, en tout lieu. Bénis soyez mes frères.

Apôtre jean dans les pas du christ, le messie en chacun de vous. Bénis soyez, bénis soyez.

Le 26 décembre 2010, message reçu par Ginette Desrosiers.

Grand maître de l’amour et de la guérison

 

 

Il a enseigné aux chrétiens d’il y a 2000 ans l’état christique supérieur présent en chacun et comment faire pour devenir comme lui. Ressuscité trois jours après sa mort, il se présenta pendant un certain temps à ses disciples pour leur montrer la réalité de la vie éternelle et de l’ascension. Aujourd’hui encore, il est avec nous pour nous montrer comment faire en favorisant notre connexion avec notre Essence, l’Etre Divin en nous.  

Il se présente à moi en tant que Yeshua, de son nom hébreux qui signifie « Dieu sauve ». Il émane de lui une vibration très douce. Amour, paix et douceur. Et il parle d’ailleurs beaucoup d’amour et de douceur dans ses messages.   

univers

Quand j’ai commencé à canaliser ses messages, a surgi la difficile question : « Mais qui suis-je pour oser prétendre canaliser Jésus ? ». J’aurais cru qu’il me faudrait passer par une sorte d’adoubement très officiel avec un grand éclair de lumière et la connaissance soudaine de tous les grands secrets de l’univers avant toute chose. Comme il n’en n’était rien, je ne croyais qu’à moitié à ce qui m’arrivait. Tout en sachant très bien que c’était vrai. Je me suis retrouvée complètement bloquée du dos avec une envie irrépressible de rester au fond de mon lit jusqu’à la fin des temps ! Heureusement, quelques jours plus tard, j’ai fait plusieurs canalisations individuelles qui ont grandement participé à me tranquiliser. Mais la question restait. 

Encore quelques jours plus tard, grâce à la présence inespérée sur le Territoire d’un travailleur de Lumière américain, Abdy (www.abdy.info), il m’a été donné de faire un voyage étonnant dans sa vie terrestre. A la fois, je visionnais certains moments de sa vie où il était là devant moi et je sentais très clairement sa présence à mes côtés et entendais ses commentaires. 

J’ai donc vu des moments tous simples de sa vie comme quand il jouait le soir avant le repas avec les enfants des personnes qui l’ont accompagné alors qu’il enseignait en Galilée. J’ai entendu son rire clair et joyeux. J’ai vu les enfants grimper sur ses genoux d’autorité et il les accueillait avec un grand sourire. Il m’a alors dit : « Tu vois, c’était cela aussi ma vie. » Il m’a assurée qu’il n’y avait pas eu de grande révélation un beau matin mais un cheminement vers des compréhensions toujours plus grandes, jalonné de purifications intérieures, avec des moments de doute, jusqu’à ce qu’il comprenne et vive la Nature Divine de l’homme.   

Il m’a emmenée ensuite au moment de son chemin de croix. J’ai ressenti ma douleur et la douleur de tous ceux qui l’avaient suivi dans son enseignement. Ils étaient postés là, le long du chemin, les enfants sur le devant, munis d’eau et de morceaux de tissus, dans l’espoir que l’un d’eux, grâce à sa petite taille, réussirait se faufiler entre les gardes pour le faire boire un peu ou rafraichir son visage. Il m’a alors dit : « Tu dois guérir de cette blessure car ma mort ne représente qu’un infime moment de ma vie et ne dit rien de Qui Je Suis vraiment. »   

Il nous dit qu’il est important que nous suivions notre propre chemin, avec sincérité et simplicité. Car de compréhension en compréhension, de purification intérieure en purification intérieure, nous nous acheminerons nous aussi vers notre réalisation en tant qu’Etres Humains Divins. Tout comme lui.  

J’ai ressenti, lors de cette expérience, sa grande simplicité et aussi quelque chose de l’ordre d’une autorité naturelle très paisible. Et à la fin, ma grande question n’existait plus.

Canalisation de Jésus par Michèle – Au Coeur de Soi 

Les êtres spirituels ont perdu leur joie de vivre

Et pourtant, ne dit-on pas de quelqu’un de spirituel, qu’il est franchement drôle ?

Il y a quelques années, lorsque j’ai commencé à marcher dans les pas de certains « éveillés », je me rappelle avoir passé des moments joyeux, de crises de fous rires à n’en plus finir, mélangés à des instants de recueillements et d’autres de partages gourmands à la fin de nos « réunions ».

joie de vivre

Je me souviens que nous étions enthousiasmés de nous regarder en train de changer notre fusil d’épaule, et même d’y mettre une fleur au bout de son canon. Ce n’était plus l’époque du « Peace and love », mais une nouvelle tournure qui mettait le cœur en joie, frôlant l’explosion tellement tout devenait léger, subtile, agréable, rassurant, beau.

A l’issue de ces occasions, nous partagions des douceurs, et c’était un peu le point d’orgue de ces retrouvailles ponctuelles : profiter de la vie, la célébrer, unir le terrestre au céleste, pour notre plus grande joie.

Aujourd’hui, je me promène sur la toile, je rencontre de temps à autres des personnes « sur le chemin », comme elles disent, mais elles restent sur ce chemin, hélas. Il est clair que ma propre redécouverte peut paraître une initiation à elle seule, et tous les bouleversements intérieurs qui ont suivi, un vrai challenge. Mais est-ce cela qui est le plus important ?

Pour autant, que nous continuions à cheminer seul ou en suivant des plus «éveillés », nous oublions le principal : soi !
Que devrait m’offrir cet élan spirituel, si ce n’est m’aider à me regarder différemment, à m’aimer bien plus que je ne le fais, à me trouver merveilleuse, à sublimer l’être que je suis ?

Et là, j’entends : mon dieu, quel égo !
Mon ego est mon assurance vie gratuite. C’est lui qui m’aide à me soutenir, à me faire passer au dessus des imperfections de mon expérience, à surmonter l’impensable, à accueillir l’inévitable, à aimer l’insoutenable. Sans la force qu’il me donne, je serai déjà ensevelie dans une vie désagréable, imparfaite, matérielle et lourde, ignoble parfois.

Mais la puissance qui est en moi, ce cher alter ego qui me suit pas à pas, m’informe encore et toujours de mes propres illusions, de mes attentes inutiles, mais aussi du soleil qui continue à briller au dessus de mon être.

C’est alors que je me remercie d’être égoïste, égotique, et que je peux enfin retrouver mon allégresse et ma joie d’être.
Ainsi, je suis fière de moi, d’avoir choisi, un jour, de me réveiller à autre chose. Cette autre chose qui mêle une pseudo réalité à mon quotidien déformé. Celle qui m’a permise de m’élever au dessus du sol, pour contempler la Vie et la voir s’amuser de mon amnésie passagère.

Pourquoi donc, serais-je morose ? La vie est une farce que l’on peut trouver plus ou moins agréable, selon l’angle de notre perception. Si je m’immerge totalement et complètement en elle, je vois bien que je n’ai pas de fortune et que je suis tributaire des autres pour vivre décemment. Je vois bien que mes moments de franches rigolades sont très rares et que je me donne l’impression de subir plutôt que de vivre réellement cette expérience. Si j’y réfléchis encore, tout ceci s’estompe tout doucement, en me retournant et en regardant mon univers proche sous un autre angle.

C’est un fait : je suis venue faire une expérience particulière sur cette belle planète, mais personne ne m’a demandé quoi que ce soit, ni de me plier à certaines règles, tout au moins dans ma vie d’adulte réveillée. Les seules que je m’impose sont la résultante de mon état d’être et surtout de mon environnement. Et c’est ça qui réjouit ma vie, me faisant oublier les divers « couacs » qui s’y trouvent aussi.

Voilà que ma minette adoptive est venue se coucher de tout son long sur moi, lorsque j’ai commencé à m’écrire. Elle vient chercher des câlins et des genoux accueillants pour m’offrir la douceur de ses câlins. Sur le rebord de la fenêtre de mon bureau, des dizaines de mésanges, moineaux, verdiers, bouvreuils et autres viennent picorer les graines de tournesol, avec frénésie : il ne fait pas plus de zéro degré. Mais ils savent où se trouve leur resto du cœur. Quelle merveille…

Voilà mon univers de l’instant, et comme il est magnifique !!!!!!!!!!! Quelques centaines de flocons s’amusent à jouer avec la tramontane, et c’est merveilleux puisque je suis au chaud.

Même s’il n’en parait rien, je pourrai dire que je suis méditative, sans posture spéciale, sans m’infliger un temps prévu pour cela. Je pourrai presque ajouter que ce moment est extatique tant il est simple, tant il est unique car, je le sais bien, il ne reviendra jamais à l’identique dans mon aventure.

Pour toutes ces choses simples et douces, je me remercie. Je dis merci à ces ainés qui sont passés dans ma vie et qui m’ont appris combien il était bon de rire aux éclats ou de sourire à la vie, tout simplement.

Celle-ci me contemple et joue à travers moi, à travers vous, au travers de tous les êtres, quelles que soient leurs formes ou leurs identités. Elle joue. C’est cela la Beauté que nous sommes, l’immensité dont nous faisons l’expérience, tout en pensant que nous sommes petits, insignifiants et surtout impuissants.

Ainsi, sans remercier qui ou quoi ce soit, sinon nous-mêmes, sourions à cette facétie qui nous rend uniques et merveilleusement beaux. Rions de cette farce stupide ou géniale qui nous regarde nous affairer à être différents de ce que nous sommes, ou nous en repentir.

Enfin, je vous redis mon adage personnel : « à chaque jour suffit sa joie ! »

Faites en bel usage, puis, rappelez-vous, autant de fois que cela sera nécessaire : « Tout est illusion, même moi ! »

Rédigé par : Pascale Arcan………

Voici ABBA, aspect masculin de Dieu

 

Je suis l’énergie que vous pouvez nommer Abba, soit l’aspect masculin de Dieu. Mon union avec Amma, l’aspect féminin, forme la totalité énergétique de la Divinité. Je ne me manifeste pas aussi souvent qu’Amma.

Aujourd’hui, il faut que l’énergie féminine s’équilibre avec l’énergie masculine. Bien que la division de la Divinité en aspects masculin et féminin – Abba et Amma – soit artificielle puisqu’il n’existe qu’un seul Dieu, je viens à vous en tant qu’Abba afin de présenter le contrepoint de l’énergie masculine dans la discussion en cours. Je le fait à la demande d’Amma .

 ABBAEn prenant connaissance de ce que chacun de nous vous offre, gardez à l’esprit que même si nous nous présentons à vous comme des êtres distincts, nous sommes UN dans l’absolue plénitude divine. Ce que nous faisons n’est guère différent de l’image que vous présentez de vous lorsque vous parlez affaires avec quelqu’un, laquelle image peut également varier selon la personne avec qui vous discutez et le sujet abordé.

D’abord, sachez que l’énergie masculine de cette planète a été profondément dénaturée ; La raison d’être des polarités masculine et féminine est de s’unir afin de donner la vie et de la préserver. Le plan initial prévoyait que les humains évolueraient et en viendraient à comprendre comment utiliser le pouvoir des énergies masculine et féminine dans le monde de dualité .

L’époque que vous vivez correspond à la fin de l’ère du dualisme qui a vu l’aspect masculin dominer et subjuguer l’aspect féminin. Si Amma s’est manifestée avec une telle intensité, c’est qu’il est nécessaire de ramener l’équilibre et de démontrer le pouvoir intrinsèque de la réceptivité et de la douceur. Toute croissance débute secrètement – dans l’obscurité, si vous préférez – dans le confort de la matrice. Cela est vrai pour tous les animaux et pour les plantes qui germent dans les entrailles de la terre. Après cette période de gestation que l’on pourrait associer à la réceptivité, au calme et au silence, suit la poussée appelé naissance. La croissance se poursuit ensuite au fil d’une alternance de cycles de mouvement et d’activité, de flux et de reflux, de repos et d’intégration.

Lorsqu’il y a pro-activité sans intégration, il n’y a pas d’équilibre. Vous avez besoin de périodes d’intégration afin de pleinement assimiler ce que vous avez vécu. C’est durant ces périodes de profonde quiétude que vous pouvez avoir l’impression que plus rien ne se passe. Quand vous êtes uniquement en mode proactif, l’agression s’ensuit, et avec elle, la guerre. Toute guerre début d’abord en soi, puis s’étend aux autres et ensuite aux nations.

La nature dynamique et proactive des humains s’oppose, par tous les moyens possibles, à toute demande de s’arrêter et de prendre le temps de réfléchir. Beaucoup ont une peur bleue de ce que la réflexion peut leur apporter. Ceux qui prétendent commettre des actes de violence au nom de Dieu ne savent pas comment centrer leur attention dans leur cœur et entrer dans leur alcôve secrète pour y réfléchir sur leurs actions. Ils considèrent la réflexion comme un exercice mental, alors que celle à laquelle je réfère ici est un exercice ancré dans le cœur non dans la raison. Il s’agit en fait surtout d’un état d’être.

Il est impératif que chacun de vous exprime sa vision quant à la manière dont il souhaite que le monde soit mené. Si vous soutenez les buts et les politiques de votre gouvernement, tant sur  l e pan intérieur que sur le plan international, faites-le savoir. Dans le cas contraire, faites-le également savoir. Le temps est venu de clamer haut et fort ce que vous pensez et de vous unir, au plus profond de votre cœur, pour vous élever fermement contra la volonté de tout pays qui tenterait de vous influencer. Ne laissez personne vous intimider, qu’il s’agisse d’un groupe ou d’un pays.

Ancrez-vous dans votre cœur… et celui de la planète. Ainsi vous serez tous prêts à donner naissance à de nouvelles réalités au cours des ans.

Ce fut un plaisir pour moi de prendre part à ce rassemblement de pensée ; merci de votre attention

Intervention de ABBA dans AU-DELA DU VOILE…

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/     

Structure Cristalline à notre naissance

 

La naissance sur cette planète n’est pas une sinécure. Vous devez commencer par vous scinder. Votre divinité n’est pas entièrement transférée dans le corps humain, car une partie de celle-ci reste de mon côté du voile. Vous le saviez, n’est-ce pas ? Vous passez tellement de temps à chercher les parties manquantes de votre propre divinité intérieure. Vous cherchez à vous connecter à votre Soi-Supérieur. Vous avez l’impression d’être coupés du tout, puisqu’une partie de votre divinité est restée de l’autre côté du voile. Vous avez le sentiment d’être isolés ou seuls, car vous êtes passés d’un état inter-dimensionnel à l’état singulier de la limitation 3-D. Le Soi-Supérieur est la meilleure représentation de ce que vous êtes réellement. C’est l’énergie de base de votre âme. C’est vraiment VOUS. Voilà pourquoi vous ressentez ce sentiment de joie et de plénitude, quand vous parvenez finalement à vous connecter à votre propre Soi-Supérieur. C’est un lien que vous avez demandé, afin qu’il ravive le souvenir de QUI vous Êtes.  

images (2)

Ainsi, à la naissance vous vous scindez. En outre, il y a d’autres choses qui s’ajoutent à cela, et c’est là que ça devient difficile à comprendre – dans votre limitation humaine. Les parties, pièces ou morceaux de votre esprit de base restent de mon côté du voile. Ces dernières ne sont pas votre Soi-Supérieur. Ces énergies qui font également partie de votre Être – non scindé – deviennent vos guides. Je viens de vous livrer un secret. Vos guides sont vous. Maintenant, vous savez pourquoi vous vous sentez tellement bien quand ils sont avec vous, et pourquoi vous avez le sentiment d’être perdus quand ils s’en vont.  

« Kryeon, il m’arrive souvent de me sentir déprimé et seul ! » Nous entendons constamment cette phrase. Si vous aviez la vision ou perception inter-dimensionnelle que j’ai, vous verriez que l’entourage est toujours avec vous. Nous vous avons répété maintes et maintes fois que vous n’êtes jamais seuls. Sachez ceci : « Il vous est impossible d’être seuls ! » Oui, je sais que vous le ressentez dans votre condition humaine. Il y en a parmi vous qui se sentent déprimés, mais ils n’ont jamais vraiment ouvert la porte à l’Esprit, n’est-ce pas ? Si vous l’aviez fait, vous auriez trouvé une énergie qui est là. C’est l’énergie de votre Soi-Supérieur qui vous chatouille légèrement et agréablement , afin de vous faire savoir qu’elle n’est pas une illusion.  

Je vois souvent des personnes très déprimées qui s’isolent dans un coin et qui pleurent. Je vois la belle énergie des guides qui entoure ces personnes, mais ils ne peuvent pas agir, parce qu’ils n’ont pas la permission de l’Être Humain. Pourtant, chacun de vous a ses propres guides.  

Donc, nous avons un Être Humain qui arrive sur Terre avec la divinité qui est dans son ADN. Vous n’avez pas tellement divisé ou scindé votre divinité. Cependant, vous avez changé de dimension, mais votre ADN a un caractère sacré. Il doit en être ainsi, puisqu’au moment où vous établirez la connexion avec votre Soi-Supérieur, votre divinité doit déjà être dans votre structure cellulaire.  

Dès la naissance, un processus inter-dimensionnel et éternel s’active. C’est la structure cristalline qui s’active dans la Caverne de la Création. La Terre sait si vous êtes de retour ou si c’est la première fois que vous vous incarnez sur cette planète. Si vous êtes une ancienne âme, la structure cristalline était alors en attente de votre retour, car elle est vraiment l’essence de toutes les vies que vous avez vécues sur Terre. Est-ce que vous comprenez que vous avez eu d’autres vies ici ? Ces vies peuvent vous sembler étranges, mais vous avez eu un ami qui a toujours été avec vous, au cours de ces vies. Cet ami est appelé Votre Soi-Supérieur. Chers Êtres Humains, ceci signifie que vos vies antérieures ne sont pas aussi étrangères que vous le pensez, puisque vous y étiez.  

cristallins

La compréhension de ces choses est importante, car elle vous permet de regarder, de vous souvenir et même de récupérer des talents que vous aviez auparavant. Je vais dorénavant procéder avec un enseignement plus avancé, et je demande à mon partenaire d’aller de l’avant avec ce processus, au cours de l’année à venir. Quand votre propre structure cristalline est activée, elle ressemble aux cercles concentriques d’un tronc d’arbre. Chaque vie est représentée par un cercle, et elle peut être vue. Voici quelque chose que vous devriez savoir. Tout ce que vous avez spirituellement fait ou expérimenté sur cette planète est imprégné dans ce cristal. Tout ce que vous avez appris – parfois au prix de lourdes et douloureuses expériences – est imprégné dans ce cristal. Tout est sauvegardé dans ce cristal, au moment où vous revenez de notre côté du voile. Lors de votre nouvelle réincarnation, au moment même de votre naissance, tout est transféré dans les deux énergies inter-dimensionnelles ou les deux couches que nous avons appelées les archives akashiques de l’ADN (les couches 7 et 8 dont nous avons parlé dans notre enseignement sur l’ADN). Donc, si vous vous éveillez ou si vous commencez à vous poser des questions spirituelles, tout ce que vous avez déjà appris ou expérimenté sera déjà là, à votre disposition, dans votre propre ADN.  

Vous qui entendez ou lisez ces choses, ne trouvez-vous pas que ce sont de bonnes nouvelles ? Cela signifie que vous n’avez rien perdu. Toutes les connaissances acquises et méritées au cours des âges de vos incarnations sont réintroduites dans votre ADN. Vous n’avez plus besoin de revivre ces expériences, si tel est votre choix. Est-ce que je me suis bien fait comprendre ? Si vous choisissez de pousser sur votre porte intérieure, afin de trouver votre divinité et finalement atteindre le Créateur, vous allez littéralement ouvrir le pot spirituel qui contient tout ce que vous avez déjà appris au cours de vos incarnations. La connaissance va se déverser progressivement et elle ravivera votre mémoire du passé.  

Beaucoup d’entre vous posent des questions. « Que dois-je faire ? Comment puis-je faire ? Quelle est la prochaine étape ? Quels sont les processus, quelles sont les procédures ? Comment, comment, comment ? » Depuis 20 ans, nous vous disons que lorsque décidez d’ouvrir votre porte intérieure, l’intuition commence à vous montrer ce que vous avez déjà appris ! Toutefois, cette réintroduction de vos connaissances du passé peut vous sembler un peu insensée ou extravagante. C’est la raison pour laquelle de nouveaux processus ont été placés sur Terre, afin d’aider à la restructuration de ces choses et vous apporter une meilleure compréhension. Ce sont des processus qui n’ont jamais existés avant 1987.  

L’enseignante Peggy est ici (Peggy Phoenix Dubro). Depuis des éons, elle connaissait le potentiel de ce qu’elle pouvait faire ici. C’est une entité qui est passionnée par la nouvelle énergie, mais cette information lui a été transmise lentement, afin qu’elle puisse vous donner une explication sensée de la définition de Dieu. L’énergie spécifique qu’elle enseigne en ce moment n’aurait pas été possible avant l’année 1989. Au fil des années, et depuis que l’énergie de Gaia a changé, son enseignement s’est amélioré. Voyez-vous comment fonctionne le système ? Son « creuset de connaissances » ou pot spirituel est en cours d’ouverture.  

Tout ce que vous faites sur cette planète est enregistré sous forme d’énergie, et ces informations restent dans la grille cristalline après votre départ. Les géologues savent que la plupart des pierres de cette planète sont cristallines, en particulier dans la croûte terrestre. Les cristaux ont des facultés particulières. Ils peuvent retenir l’énergie et avoir de la mémoire. Ce sont des choses qui peuvent être difficiles à comprendre, dans votre condition d’Être Humain. Même les scientifiques connaissent l’existence de l’énergie-mémoire dans la substance cristalline. Donc, vous n’avez pas vraiment besoin d’avoir un esprit super élastique ou super ésotérique pour comprendre que tout ce que vous faites est enregistré dans cette banque de mémoires.  

Ce sont les vibrations les plus élevées qui existent au sein de cette planète. Toutes vos vies et toutes vos actions collectives sont restées ici, et c’est pourquoi cette planète à une vibration plus élevée. Cette énergie est actuellement incroyable, car L’INCROYABLE ÊTRE HUMAIN à même changé la grille cristalline au cours des deux dernières semaines !  

Vous vivez votre vie. Certains d’entre vous parviennent à percer les secrets de ces choses, et d’autres ne sont pas encore rendus à cette étape. Les secrets sont seulement des choses qui ne sont pas étalées à la vision du grand public. Toutefois, ils se révèlent clairement et par eux-mêmes, à la vision des Êtres Humains qui commencent à les chercher.  

Je l’ai mentionné hier au soir et je le répète encore. Aucun Être Humain n’est jugé, de notre part. Toutefois, à titre d’Humains dans la linéarité, vous avez l’impression que Dieu peut parfois vous juger, n’est-ce pas ? La simple pensée que toutes les personnes qui meurent ont le droit d’être célébrées au Hall d’Honneur vous perturbe peut-être un peu, n’est-ce pas ? Vous dites : « Eh bien, Kryeon ! Que se passe-t-il avec la personne méchante ? Même si j’ai été bon et qu’il a été méchant, nous irons au même endroit ? » Oui, Être Humain, vous retournerez tous les deux chez vous, à la maison. Le travail a été bien fait ou le rôle a été bien joué. Cette information vous a été donnée dans les channellings, dans votre culture et dans l’Ancien Testament. Est-ce que vous l’avez vue ? Est-ce que vous l’avez comprise ? Elle est appelée, La parabole de l’Enfant prodigue. Il ne s’agit pas de nouvelles informations. Dans cette parabole, le père représente Dieu, et les deux fils représentent les Humains sur la Terre. L’un agit bien et l’autre mène une vie de débauche. Pourtant, ils retournent chez eux avec la même énergie, et ils sont célébrés de la même manière !  

Un jour viendra où chacun de vous prendra son dernier souffle, et ce ne sera pas un événement triste pour vous. Ce sera peut-être triste pour celles et ceux que vous laissez derrière, mais pas pour vous. Vous avez déjà expérimenté cet événement. Vous tous qui êtes ici, qui écoutez cet enregistrement ou qui lisez ces lignes, portez attention à ce que je vais vous dire… Quand votre vie incarnée se termine, vous vous dirigez vers la Caverne de la Création. C’est là que vous déposez l’essence de tout ce que vous avez accompli, dans votre propre cristal. Toutes les magnifiques pensées que vous avez eues et celles qui vous ont appris des choses, sont imprégnées dans cet objet inter-dimensionnel.  

lumières

Ensuite, la partie de vous, celle qui n’était pas Humaine (la partie inter-dimensionnelle de l’âme) quitte la planète et se recombine avec le Soi-Supérieur. Tout ce qui était scindé – la divinité des cellules et tous les guides – retourne une fois de plus à sa divinité ou partie de Dieu. C’est la raison pour laquelle vous devriez célébrer un tel événement. C’est ce que je fais ! Quand je vous reçois, de l’autre côté du voile, c’est une frère-soeur que j’accueille. Je suis actuellement en train de dire « Au revoir » aux entités qui partent pour l’incarnation, et en même temps, j’accueille celles qui reviennent à la maison. « Kryeon, comment peux-tu être en autant d’endroits à la fois ? » Si vous posez cette question c’est que vous pensez que je suis une entité singulière, et ce n’est pas le cas. Je suis comme vous. Je suis une partie du Créateur.  

Ce qui suit a été ajouté par Kryeon pour cette transcription  

Deux microbes très minuscules et inoffensifs explorent l’Être Humain. Ils ont chacun un poste de radio pour la communication (sourire de Kryeon). Ils ont été introduits dans la main droite de l’Humain. Un reste en place, tandis que l’autre explore. Il voyage pendant des années à travers la structure cellulaire. Des trillions de parties d’ADN sont visitées. Il explore des kilomètres et des kilomètres de matière cellulaire. La chimie est révélée. Finalement, ce microbe voyageur arrive dans la main gauche.  

Ils explorent l’Humain de la même manière qu’un géologue explore la Terre. Ils ne voient rien de réellement vivant, puisque tout est si grand ! Selon leur perception, c’est seulement un vaste territoire avec une structure mystérieuse qui ne change jamais. Ils ne perçoivent pas de mouvement, car ils sont trop petits, tout comme l’Humain ne ressent pas la vitesse de la Terre qui orbite à des milliers de km/h. Ils sont seulement des explorateurs d’un domaine qui est vaste et nouveau. Ce sera peut-être la même chose pour vous, quand vous commencerez à explorer l’espace.  

Ils se parlent à tous les jours, par l’intermédiaire de leurs radios. Ils se racontent les merveilles qu’ils voient. Le microbe voyageur est conscient du fait qu’il ne reverra peut-être jamais l’autre qui explore sur place, car la distance est tellement grande, mais il est un explorateur et il est satisfait. C’est comme si un voyageur de l’espace commençait à parcourir le système solaire. Il aurait l’impression d’être la seule chose en mouvement. Tout le reste lui paraîtrait statique et très éloigné.  

Soudainement, la conscience de l’Être Humain commence à parler aux deux microbes ! Elle les salue et leur souhaite la bienvenue dans son soi spirituel. Son nom est Joe. Ils sont étonnés par la puissance de la conscience de Joe. En outre, ils n’avaient jamais vraiment réalisé ou pensé que quelque chose ou quelqu’un pouvait les observer ou porter attention à eux. Ils se dirent que ceci devait être Dieu, car il n’y avait pas d’autres explications possibles. Du fait de leur limitation 3-D, ils étaient convaincus que Joe pouvait être en deux endroits en même temps ! Joe décrivait ce qui se passait, et il le faisait simultanément au microbe de la main gauche et à celui de la main droite. Pensez-y – une entité ayant le pouvoir d’être à deux endroits en même temps ! Bien sûr, Joe était juste assis là, avec les mains sur ses genoux, en train de parler à ses cellules.  

Ce que nous disons ici, c’est que votre perception de la réalité est conforme à la définition que vous lui donnez. Kryeon n’est pas à deux endroits en même temps. Kryeon à tout simplement la taille de Dieu. Quelle que soit la situation, Dieu est là. Vous avez un problème avec le temps, puisque selon votre perception, il ne peut pas varier. Imaginez une longue route qui représente l’histoire et le temps. Ensuite, faites un cercle avec cette route historique et temporelle. Quand ce sera fait, imaginez que vous réduisez ce cercle au point où il peut être placé sur vos genoux. Vous pouvez également imaginer que êtes énormes, et faire la même chose avec ce cercle. Maintenant, regardez-le. Vous allez réaliser que tout se passe en même temps. C’est de cette façon que nous percevons votre Akash ou vos archives akashiques.  

Fin de la section ajoutée  

Ceci peut expliquer pourquoi vous influencez tellement la vibration de la planète, avec ce que vous faites actuellement dans les actions ordinaires de vos vies. Vous avez découvert comment créer la paix et éliminer le drame dans vos vies. La Terre le sait, et votre énergie de victoire sera ici à jamais. Il y en a qui disent : « Je suis tellement ordinaire ; seulement un Humain ordinaire qui essaie de faire de son mieux. Je ne suis ni guérisseur ni channellers. Aux yeux de tous, je n’ai pas beaucoup d’importance. » Ces personnes ne comprennent pas l’image globale, car ce qu’elles font pendant qu’elles sont « ordinaires », va rester ici pour toujours. Elles ne comprennent pas que chaque étape entreprise avec intégrité est entrée et enregistrée dans le coeur même de la planète. Lorsqu’un Être Humain revient de notre côté du voile, l’on pourrait dire qu’une autre page de vie d’un vaste journal du temps vient d’être écrite. Chaque vie s’ajoute à l’ensemble.  

Un incroyable changement en temps réel dans l’énergie  

Je vais vous dire ce qui s’est passé au cours des deux dernières semaines. Donc, je demande à mon partenaire (Lee) d’être attentif, afin de bien saisir ce que je vais expliquer. Il n’a jamais entendu cette information auparavant. Je lui demande de procéder lentement, de façon à ce qu’il puisse vous transmettre cette information d’une manière linéaire.  

Il y a récemment eu ce que vous appelleriez, la prédiction d’un potentiel pour octobre (2008). Je peux maintenant en parler, parce que ce mois d’octobre est passé. Dans votre linéarité, au moment où mon partenaire vous parle, ceci s’est passé le mois dernier. Au cours de nos derniers messages, nous vous avons dit qu’il y avait des potentiels qui allaient peut-être se réaliser. Quelques-uns de ces potentiels semblaient stimulants et/ou provocateurs, selon plusieurs d’entre vous.  

Nous ne sommes pas les seuls qui ont parlé de ces choses. En fait, même la science vous l’a dit ! La science de la prédiction est bien établie sur cette planète. Depuis déjà plus d’une décade, des personnes oeuvrant dans une université ont découvert comment certains dispositifs réagissaient à la Conscience Humaine (Princeton University – The Human Consciousness Project).  fr.wikipedia.org   + zone-7.net  

Étant donné que la conscience humaine est inter-dimensionnelle, ces dispositifs réagissent avant que n’arrive l’événement ! L’on pourrait dire que ces dispositifs ont la capacité d’aller chercher la partie aléatoire d’un potentiel. Ce n’est pas un secret. Même mon partenaire à déjà parlé de ces choses. C’est une étude très intéressante qui se rapporte à l’énergie de l’humanité, et les futuristes adorent ces machines, car elles commencent à réagir avant que les choses potentielles arrivent. Les scientifiques ont vu des événements qui allaient attirer l’attention et la compassion mondiales avant qu’ils ne se réalisent. Des événements tels que le tsunami de 2004 et le décès de la princesse Diana.  

Récemment, ces indicateurs ont commencé à signaler que quelque chose allait bientôt se réaliser. Ces dispositifs ou machines indiquaient qu’une chose faisant partie de la conscience mondiale allait se réaliser. Cet événement se situait autour de la mi-octobre. En réalité, ils ont repéré un changement mondial qui a eu lieu les 13 et 14 octobre 2008. (*) Ce fut un changement majeur. La Terre est entrée dans un niveau inter-dimensionnel. Le saviez-vous ? Si vous ne le saviez pas, c’est justement ce dont je veux vous parler.  

Comment vous décrire cet événement ? Les Humains ont tendance à « linéariser » ces potentiels inter-dimensionnels dans leur propre système de croyances, afin de les rendre viables pour leur mental 3-D. Des milliers d’Êtres Humains étaient convaincus qu’un gigantesque OVNI allait atterrir sur Terre le 13 ou le 14 octobre 2008, et que de brillantes ou sages entités extraterrestres allaient en sortir. Cet OVNI serait d’une dimension inimaginable et cet événement ferait les manchettes mondiales. Ce groupe d’Êtres Humains croyait fermement à ce potentiel, puisque c’était une vision qui était perçue par la collectivité. Ils ont largement publié cette information, car ils étaient convaincus.  

 terrenouvelle.ca

C’était la meilleure conclusion à laquelle ils avaient pu arriver au sujet de ce grand changement, à cause de la linéarité humaine. Il fallait s’y attendre. Ils l’ont moulé dans la 3-D, afin qu’il devienne sensé. Un OVNI arrivait de loin, atterrissait, et des entités bienveillantes en sortaient dans le but de vous aider. Je vous le dis tout de suite, il n’y a rien de mal avec cela. Ils ont agi de bonne foi et au meilleur de leurs connaissances. Toutefois, est-ce qu’ils ont bien compris la situation ? Est-ce qu’un atterrissage d’OVNI a été signalé sur Terre ? Non. Ça ne s’est pas passé de la manière qu’ils avaient prévue. Cela ressemble à un puzzle. Compte tenu du nombre de participants à cette prédiction, qu’est-ce qui n’a pas fonctionné ? Est-ce que les instruments scientifiques avaient raison ? Oui. Cependant, vous n’avez rien vu, n’est-ce pas ? Permettez-moi de continuer.  

Lors d’un message précédant cet événement, je vous ai dit de ne pas craindre le changement d’octobre, puisque même Kryeon a vu un défi à venir. Kryeon voit les potentiels qui sont sur la ligne de front, pour ainsi dire. Je ne suis pas le seul à vous avoir parlé du mois d’octobre. Apparemment, de nombreuses sources et de nombreux endroits vous ont dit : « Méfiez-vous d’octobre. » Vous auriez pu appliquer simplement la numérologie du 13 et du 14. Le 13 devient 4 ( 1 + 3 = 4 ). En termes de numérologie, le 4 signifie l’énergie de la Terre. Le 14 devient 5, ce qui signifie un « changement ». Par conséquent, la numérologie disait que la Terre (Gaia) allait effectuer un changement. Vous pensiez peut-être à un gros tremblement de terre qui aurait bouleversé toute la population mondiale.  

L’ampleur du tsunami a changé la rotation du noyau de la Terre. Vous pensiez peut-être que le changement global d’octobre 2008 allait ressembler à ce tsunami. Maintenant, voici ce que vous devez savoir ; il y a un vieux paradigme énergétique qui connecte Gaia à la conscience humaine. Chaque changement qui modifie la vibration de la conscience globale nécessite une sorte d’événement physique sur cette planète. Dans le cas de ce changement d’octobre 2008, il devait y avoir un tremblement de terre, un mouvement de la croûte terrestre de cette planète. Voilà comment la conscience humaine est connectée à Gaia. Je demande de nouveau à mon partenaire (Lee) de faire attention, car je veux être bien compris. Je lui demande de procéder lentement.  

TR023_monde-nouveau

Il y a deux semaines, cette planète est entrée dans un niveau inter-dimensionnel sans que le changement prévu ne survienne. Toutes les sources, y compris celles de mon côté du voile, avaient prévu quelque chose de plus grand que ce qui a eu lieu. Nous n’avions pas remarqué à quel point la conscience humaine s’était élevée. Le résultat de cette élévation de conscience à annulé le tremblement de terre prévu. C’est la première fois qu’une telle chose arrive sur Terre. Un changement majeur s’est effectué sur cette planète, sans passer par une catastrophe qui cause un grand nombre de victimes. Sachez que cette ancienne connexion énergétique à un rapport avec la compassion, et que la seule manière de générer la sorte de compassion nécessaire pour un changement majeur était les catastrophes auxquelles vous aviez l’habitude, mais ça ne s’est pas passé de cette manière.  

Toutes les prévisions étaient là. Qu’en est-il de l’atterrissage de l’OVNI ? Eh bien, si nous regardons l’aspect inter-dimensionnel, cette planète a été imprégnée comme jamais auparavant, par la sagesse des anciens. Le tout s’est réalisé sans agitation et sans que la Terre n’ait besoin d’une catastrophe dite naturelle, puisque la compassion nécessaire avait été générée. Est-ce que l’atterrissage de l’OVNI a eu lieu ? D’une certaine manière, l’on pourrait dire qu’il a eu lieu, car la vibration de cette planète est plus élevée qu’avant. Il s’agit d’un changement de conscience qui, normalement, aurait requis une implication physique de la planète, mais vous l’avez effectué sans tambour ni trompette, n’est-ce pas ?  

Béni soit l’être humain qui se glisse directement dans un changement majeur sans perturbations physiques, car il y a un nouveau paradigme qui est en train de prendre naissance. Il pourrait s’énoncer comme suit ; Les changements majeurs pourront désormais se réaliser sans le besoin de catastrophes naturelles. Cet objectif peut se réaliser seulement si la conscience humaine est assez élevée, mais elle l’était en octobre 2008. Il n’en sera peut-être pas ainsi à chaque changement majeur, mais vous avez tout de même réalisé « une première mondiale ». Les choses bougent rapidement, et même les meilleurs futuristes seront pris de court par un manque de cohérence visionnaire, puisque c’est ce qui se passe avec les choses intemporelles qui sont en transition vibratoire (Kryeon parle de ce que la Terre est en train de vivre).  

L’incroyable Être Humain nous a, une fois de plus, tous étonnés… Comme ce fut le cas en 1987 (la Convergence Harmonique). Le changement fonctionne. Moins de la moitié de un pour cent de la population mondiale qui s’éveille est suffisant pour créer la Paix sur Terre. Beaucoup d’Humains pleurent et disent : « Oh, Kryeon ! Est-ce que cette paix va bientôt arriver ? » Tout dépend de vous. Toutefois, les choses vont arriver plus rapidement que vous ne le pensez. Tout ce que vous avez à faire est de regarder à l’intérieur, afin de renforcer le processus. Libérez la lumière que vous portez en vous. Il s’agit de la découverte de soi. C’est ce que je voulais vous dire.  

Faut-il s’étonner du fait que vous soyez si chèrement aimés ? Et voilà, c’était mon message de ce soir ! Je souhaite que ce message soit diffusé, afin que d’autres puissent le lire ou l’entendre. Il est typique pour un Être Humain de dire : « Eh bien, c’est intéressant ! » Ensuite, il retourne au train-train de sa vie quotidienne. Je suis assis ici, de ce côté du voile, et je vous dis : « Pourquoi ne feriez-vous pas éclater des ballons, construire une statue ou des choses similaires, afin de célébrer ce changement qui s’est réalisé en douceur ? » Combien d’entre vous auraient le courage d’organiser une « fiesta », dans le but de célébrer les choses qui ne se sont pas produites ? Quel concept. C’est incroyable.  

Tel est notre message. Il se rapporte à ce que vous faites. Beaucoup de channels vont aborder ce sujet de près ou de loin, et quelques-uns vont parler de ce que vous faites. Recherchez la cohérence des messages, car c’est la grande nouvelle du jour.  

Il nous est difficile de vous dire au revoir. Nous terminons en vous disant que des vies ont été changées.  

Et c’est ainsi.  

  Kryeon  

Vous pouvez diffuser librement cette traduction, à condition que ce qui suit soit inclus et que la présentation ne soit pas modifiée.

Traduction et/ou interprétation de Jean-M. Gobeil

http://www.kryon.com/k_channel08_Asheville.html

LA TRANSFORMATION PAR LE FEMININ SACRE

 

Dans un village du sud de la France situé au sommet d’une colline se trouve une toute petite église dédiée à Marie-Madeleine. Ce village est construit à l’endroit où s’élevait autrefois un temple d’Isis. Ce lieu est donc dédié au Féminin Sacré depuis très longtemps. Lorsque Tom Kenyon et Judi dirigent une tournée consacrée à Marie-Madeleine, on dirait que quelque chose les conduit toujours, au cours de la retraite, à un moment inhabituel de leur relation alchimique, les faisant marcher sur des charbons ardents en public et se brûler aux yeux de tous. Il s’agit d’une véritable marche sur le feu.

_Rennes-le-Chateau

Voici un commentaire de Marie-Madeleine :

Le retour de la Déesse ne veut pas dire qu’elle descendra des cieux avec une épée enflammée. Il signifie qu’elle incarne le cœur et l’esprit des femmes et que celles-ci trouvent maintenant le courage d’exprimer leur vérité et de poser les gestes qu’elles croient nécessaires à l’instauration d‘un changement.

Dans cette région donc, celle du Languedoc, le réseau énergétique est très complexe. La région possède une longue histoire remontant à l’époque païenne. Il y  avait là autrefois des temples d’Isis, la Mère cosmique. Plus tard, lorsque la chrétienté s’y implanta, des églises furent construites sur plusieurs de ces sites énergétiques païens. Dès lors, les mystères féminins furent recouverts par la nouvelle religion dominée par les mâles. Et les siècles passèrent.

Voici venu le temps d’une remontée du Féminin Sacré, cette fois-ci en équilibre avec le masculin. Ce ne sera ni le matriarcat ni le patriarcat, mais les deux dans un équilibre mutuel, symbolisés en alchimie par le soleil et la lune en parfait équilibre réciproque. Voici la naissance de l’androgyne sacré, l’équilibre parfait du masculin et du féminin. Quand cela se produit, la dimension mystique de l’être humain se révèle.

tableau-marie-madeleine-ste

Lorsque l’Eglise de Rome brûlait des femmes sous l’Inquisition en accusant ces guérisseuses d’être des sorcières, il s’agissait d’une attaque directe contre les méthodes de guérison païennes qui employaient les énergies terrestres, et ces méthodes constituaient l’héritage de Marie-Madeleine. Ses méthodes de guérisons n’utilisaient pas uniquement la lumière d’autres mondes, mais aussi celle de la Terre : les énergies terrestres, les herbes, les huiles.

Ainsi, quand l’Eglise de Rome entreprit la purification de ce qu’elle appelait le « mal », il s’agissait d’une attaque directe contre le Féminin Sacré. Maintenant, avec le temps, le vent a commencé à tourner et M.Madeleine a un compte à régler avec l’Eglise. C’est pourquoi son cœur s’est profondément réjoui quand Thomas a chanté dans l’Eglise qui porte son nom. Son chant consacré à la Déesse rendait honneur au Féminin Sacré sur les lieux mêmes qui lui étaient consacrés autrefois et qui lui furent volés par l’Eglise.

Ce fut donc pour M.Madeleine l’achèvement de ce cycle énergétique, une note dans les pages du temps pour célébrer le retour du Féminin Sacré et sa montée jusqu’à son équilibre avec le masculin. La seconde raison pour laquelle c’était important que Thomas chante dans cette église, c’est que le germe de cette libération fut semé dans une église catholique romaine et, énergétiquement, dans tout l’édifice du catholicisme. C’est le germe d’un changement, une semence appelant à l’éveil et au changement tous ceux qui appartiennent à l’Eglise.

Ce germe sera comme un grain de sénevé : insignifiant sur le moment, il croîtra en force et en portée. C’est la Déesse elle-même sonnant du clairon contre le château du patriarcat : « Le temps est venu de partager votre pouvoir ; Partagez-le avec équité, sinon vous le perdrez ».

Ce son fut le germe de la libération du Féminin Sacré, lequel germe fut semé dans le sol d’une église catholique romaine érigée sur les ruines d’un temple consacré à la Déesse.

Concluez-en ce que vous voulez !

La concession du pouvoir aux mâles est tellement enracinée en nous que nous ne pouvons nous empêcher d’y céder. C’est là le « réglage par défaut » des femmes.

Il semble exister chez la femme une tendance préhistorique à dévier vers le mâle. C’est à ce même terrain que Marie-Madeleine a eu affaire. Le malheur,c’est que presque rien n’a changé depuis deux mille ans. A son époque, Marie Madeleine n’était pas prise au sérieux par les disciples de Yeshua, pour lesquels il était apparemment inconcevable qu’elle puisse en savoir autant que lui et être son égale. Ce pictogramme féminin est gravé dans notre psyché depuis deux mille ans.

La Déesse savait bien que selon la « parole de Dieu » promulguée par le concile de Nicée en 325 après Jésus-Christ, un Concile entièrement masculin, l’Eglise catholique ne lui accorderait pas un statut égal. La Genèse devrait plutôt débute ainsi :  » Au commencement était un méchant ennemi nommé le concile de Nicée, et Rome, sous les ordres de l’empereur Constantin, créa une religion destinée à avoir els gens bien en main et à les assujettir, particulièrement les femmes ».

Depuis le mythe de la pomme, créé pour dépeindre la femme comme mauvaise et pécheresse, jusqu’à un pape qui a accusé ultérieurement Marie Madeleine d’être une prostituée, l’Eglise catholique a réussi à usurper le pouvoir féminin en se servant de faux textes pour humilier la femme et la rabaisser, un crime pour lequel, cette institution sera punie un jour, quelque part, dans une dimension oud ans une autre.

Si l’on préfère approcher le mâle, c’est dû en partie au fait que les femmes fortes peuvent être agressives ; beaucoup de femmes on besoin d’affirmer un affrontement. J’aimerais bien pouvoir vous dire que les murmures dans l’oreille de l’autre ont porté leurs fruits… toutefois, difficile de susciter un changement de comportement par la douceur, sauf avec nos filles.

Finalement, après que la douceur et l’amour n’eurent été d’aucune efficacité avec aucun des cinq hommes qui ont partagé la vie de Marie-Madeleine, elle a découvert l’affrontement. Elle aurait dû adopter cette attitude beaucoup plus tôt, car elle se serait épargné plusieurs expériences douloureuses. Il lui a fallu toute une vie pour y parvenir, mais elle commence à apprécier réellement l’affrontement. Il apporte le changement. Si nous affrontions tous les torts et toutes les injustices dans une vérité équitable, le monde s’en porterait tellement mieux. Et les gens seraient en bien meilleure santé s’ils ne réprimaient pas leurs émotions.

Ici, l’expression clé est « vérité équitable », et sa progression vers cette « vérité » fut lente et douloureuse. Comme plusieurs personnes, il faut mijoter lentement jusqu’à ébullition, puis exploser, après s’être laissé ignorer ou écarter pendant des années au profit du mâle plus important que nous les femmes, qu’ils soient maris, pères, ou même patrons.

Intervention de Marie-Madeleine et des Hathors sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Liberté-Paix sur Telos (message janv. 2015)

 

 

Confédération-Intergalactique-des-Mondes-LibresChers frères de la Terre nous vous saluons. 

En ce moment de votre vie terrestre nous voyons bien des coeurs tristes et malheureux. Une partie de votre planète, le pays de France, vient d’être frappé par une manifestation de violence qui a touché vos corps et vos coeurs.

Nous disons que vous avez été touchés dans vos corps car les corps de nombreux humains ont vécu cette violence et en sont morts terrestrement. Vous savez que l’Énergie Universelle englobe le tout, tout ce qui vit sur la Terre. Lorsqu’une souffrance atteint une partie de l’humanité, l’autre partie de cette humanité vit aussi cette souffrance. Mais cet état de violence fut si rapide et inattendu que vos coeurs ont ressenti aussi une douleur. 

Quelle est cette douleur que vos coeurs ont ressenti ?

Vos coeurs ont ressenti l’atteinte à ce que vous avez de plus cher en vous et dont aucun humain ne souhaite se séparer c’est à dire la LIBERTE et la PAIX.

Au travers de cet évènement malheureux, vous avez été touchés dans votre désir de Liberté et dans votre désir de Paix. Alors, allez-vous dire, que faire pour les retrouver ? Que faire pour vivre dans la Sérénité ?

 

Chers frères de la Terre, nous allons vous dire ceci : dans notre précédent message, nous vous parlions de certains humains qui chargent d’autres humains aux esprits faibles de besognes de basses oeuvres, cela dans un dessein de pouvoir sur l’humanité. C’est pourquoi nous vous disons :

Ce désir de pouvoir de certains humains passe par un désir d’amener la PEUR au sein même de l’humanité. Plus la peur sera présente, plus vous vous laisserez envahir par ce sentiment, et plus ces humains auront du pouvoir sur vous.

NE CEDEZ PAS A LA PEUR ! c’est ce que souhaitent ces humains. Sachez que plus vous serez confiants en la cohésion de votre peuple, plus vous maintiendrez ces humains, avides de pouvoir par la violence, loin de vous, vous les dissuaderez par votre force d’unité de cesser toute activité de ce genre. 

Chers frères de la Terre, vous vivez, actuellement, nous vous l’avons déjà dit bien des fois, un tournant très important dans votre évolution de conscience. Voyez ce qui se passe actuellement dans votre pays, la France, mais aussi dans tous les autres pays de la Terre. Voyez cette magnifique unité de compréhension que seules la LIBERTE ET LA PAIX ont besoin d’exister. Mais elles ne peuvent exister que si vous faites BLOC face à tous ces humains qui souhaitent avoir pouvoir sur vous par la peur. 

Au travers de cet évènement malheureux, vous avez compris que l’Unité de votre peuple et de ceux qui vous entourent est le meilleur moyen de vivre la compréhension de ce qui viendra s’établir progressivement sur la Terre dans des temps plus lointains mais assez proches : l’entente de tous les peuples pour une Unité de conscience d’Amour, d’Entraide. Nous vous avions déjà parlé de cela dans de précédents messages. Il est malheureusement nécessaire pour faire « bouger » l’humanité un temps trop endormie, que des évènements délicats se passent. A ce moment là un sursaut d’indignation, de tristesse se produit qui vous fait réagir. 

Mais nous allons aussi vous parler d’une chose fort importante :

A la suite de cet évènement vous avez décidé de vous rassembler, de parler, d’écrire pour exprimer votre ressenti, le ressenti de vos coeurs et de vos corps. Vous avez décidé de vivre des rassemblements pour manifester votre douleur.

Mais nous vous disons ceci : Ne manifestez pas votre douleur CONTRE ce qui vient de se passer et CONTRE ceux qui fomentent ces évènements. En effet, si vous vivez CONTRE ceci ou cela vous devenez aussi intolérants que ceux qui ont perpétré cet évènement. Lorsque vous dites, je vais faire ceci ou cela CONTRE ce qui vient de se passer, CONTRE les idées manifestées par ces meurtriers, vous devenez aussi intolérants qu’eux. En effet, lorsque vous voulez vivre quelque chose CONTRE ceci ou cela vous souhaitez imposer vos propres pensées, vos propres désirs. A ce moment là vous n’êtes plus dans le désir de Paix et de Liberté. A ce moment là vous imposez ce que vous pensez être juste pour les autres puisque cela l’est pour vous. 

Mais sachez que chaque être humain a LE DROIT de penser, de parler et de croire en ce qui donne un sens à la vie. Mais cette liberté de penser, de parler et de croire a besoin d’être respectée dans la douceur et n’a pas à donner lieu à des évènements tel celui que vous venez de vivre dans votre pays. C’est le respect de l’expression de tout être humain.

Nous allons vous proposer une nouvelle façon de vous exprimer en douceur :

Lorsque vous sentez que vous avez tendance à dire : je vais agir CONTRE ceci ou cela , modifiez immédiatement ces mots par :

JE SUIS la LIBERTE, j’agis POUR la LIBERTÉ

JE SUIS la PAIX, j’agis POUR la PAIX

JE SUIS le RESPECT, j’agis POUR le RESPECT de tout être, de toute pensée, de toute croyance, de toute chose.

JE SUIS la DOUCEUR, j’agis POUR la DOUCEUR de la Vie en moi et autour de moi

JE SUIS le BONHEUR, j’agis pour MON BONHEUR mais aussi POUR LE BONHEUR DE TOUT ETRE HUMAIN dont je suis.

Il y a ainsi un grand nombre de souhaits que vous pouvez formuler de cette façon et qui apporteront Paix et Sérénité à vous-mêmes et à toute l’humanité. 

Chers frères de la Terre, en ces temps bien remuants pour vous, sur la Terre, sachez que l’Amour est la plus grande Énergie qui peut vous aider à surmonter ces moments délicats. L’Amour Divin, bien sûr, qui est EN VOUS et autour de vous, en chaque chose et en chaque humain, a besoin de s’exprimer au travers de vous. Cet Amour n’est que Douceur, Paix et Sérénité. Vous avez commencé à en entrevoir une lueur lorsque vous avez créé cette Unité de Paix en vous rassemblant pour offrir votre Amour, votre Lumière à tous ces humains qui ont quitté la Terre il y a peu.

Sachez que si ces humains qu’ils étaient ont été effarés devant une telle agression, leurs âmes vous ont offert le PLUS BEAU DON D’AMOUR QUI SOIT, celui d’ouvrir vos consciences à l’Unité d’Amour, de Paix pour La LIberté.

Mais la LIBERTE n’est pas uniquement la liberté nous dirions physique que vous pouvez rencontrer chaque jour, liberté de parler, de penser de croire.

La LIBERTÉ est la LIBERTÉ de vivre votre vie spirituelle en toute sérénité, dans la douceur en comprenant que vous êtes tout ce que nous avons cité plus haut dans ce message : Grâce à l’Energie Divine que vous êtes au plus profond de vous, grâce à l’étincelle de Dieu en vous, vous êtes :

LA TOTALE LIBERTE la PAIX, LE RESPECT, LA DOUCEUR.

Vous avez tout cela en vous c’est pourquoi cet évènement vous a tant touchés au plus profond de vos coeurs et de vos corps. Les mémoires cellulaires de votre corps ont ressenti la douleur, la crainte de ces humains qui se sont trouvés face à ces hommes qui les menaçaient. Vos coeurs ont exprimé alors le désir de Liberté, de Paix , de Respect et de Douceur.

Voyez vous, chers frères de la Terre, comme tout est lié. Même si l’évènement s’est passé dans le pays de France, c’est la Terre entière qui a souffert comme cela se passa aussi lorsque d’autres évènements douloureux se passèrent dans d’autres pays il y a quelques années de votre temps terrestre. 

L’Énergie d’Amour en vous, vous a fait comprendre qu’il est temps de vous UNIR, de vous ENTRAIDER afin de faire vivre à la Terre et à l’humanité que vous êtes, la Paix, l’Amour et la Liberté que Dieu a inscrites et imprimées en vous pour l’éternité.

Sachez, chers frères de la Terre, que les sphères célestes vous apportent en ce moment délicat tout leur Amour, leur Douceur et leur Respect par rapport à ce que l’humanité vit en cet instant.

Que la PAIX règne au plus profond de vos coeurs et que la LIBERTE de l’Amour Divin en vous se répande sur toute la Terre et sur toute l’humanité.

Nous vous aimons.

 

Vous pouvez reproduire ce texte à condition
-qu’il n’y ait aucune modification de son contenu
-qu’il ne soit pas coupé
-que vous fassiez référence au site « le site cristalmariandi.com » que le nom de Marie-Josée Andichou soit mentionné

AYEZ FAIM DE LA CONNAISSANCE : SOYEZ ILLUMINES

 

81326656_oUn maître qui atteint l’illumination en sept ans, représentant sept niveaux de conscience, comprenait que l’expansion progressive était véritablement l’illumination et que le changement était nécessaire pour éviter l’ennui, car l’ennui signifiait que vous commenciez à creuser un sillon. Et vous restez bloqués dans ce sillon et cela devint votre réalité. Ils devenaient conscients de cette entité exempte d’image, cette grande lumière que vous êtes tous. Et ils commencèrent à faire porter leur concentration sur cette lumière. Pouvez-vous imaginer la lumière se contemplant elle-même plutôt que maintenant l’existence d’une image. Que se passe-t-il lorsqu’elle commence à se regarder elle-même ? C’est l’heure où vous aimez Dieu ; c’est l’heure où vous connaissez Dieu. C’est l’heure où vous tombez amoureux du divin en vous-mêmes. C’est l’heure où vous devenez divins.

L’image n’est pas divine. Votre personnalité, votre mesquinerie, votre asservissement par rapport au passé, votre victimisation, vos plaintes, vos braillements, votre dépression ne sont pas divins. C’est primitif car cela appartient à ce qui constitue votre image, vous savez, votre signe astrologique. Ce qui est beau appartient à la lumière intérieure, omniprésente, infinie, celui qui vit dans tous les temps, qui crée toutes les images. Le moment de votre éveil est celui où vous réalisez qu’il est là, et vous y réfléchissez un instant : « je suis ce que je suis ». C’est alors que votre conscience devient explosive. C’est alors que l’énergie se contemple elle-même et explose dix mille fois. C’est ce que vit François dans le champ et ce dont il se souvint de la nuit du ciel. C’est ce qui lui permit d’être qu’il fut. Ce n’est donc pas toutes ces petites énergies. C’est ce qui est en dessous, la lumière suprême.

Ne soyez pas des païens. Ne soyez pas ignorants . Sachez que vous avez déjà fait cette expérience et tirez-en la sagesse. Ne craignez pas le changement. C’est ce qui vous permettra d’évoluer jusqu’à devenir Christ. Cela révèle votre grandeur et votre droiture. Ne soyez pas des Païens. Ne vous ornez pas de bracelets insignifiants. Ne savez-vous pas que vous les adorez ? N’adorez personne car l’adoration est un acte d’ignorance. Aimez, évoluez jusqu’à la page quatre où début l’amour. C’est le moment où vous vous voyez. Vous savez, vous dites « A quoi puis-je ressembler » ? Il vous faudra le reste de votre vie pour le savoir.

Ne soyez pas des païens. Ayez faim de connaissance. Si vous ne savez pas, élargissez votre conscience pour déclarer la vérité. Commandez à votre conscience d’explorer l’esprit subconscient qui vous donnera la réponse. Elle le fera. Ne soyez pas des païens ; n’ayez pas peur. Personne ne peut vous faire de mal, je vous assure. Personne ne peut prendre votre vie, mais. Vous êtes immortels. Personne ne vous fera dans cette vie ce que votre Dieu intérieur ne souhait pas qu’il vous soit fait, car il y a quelque chose qui doit être terminé dans cette vie. Vous n’êtes pas protégés par un guide. Vous êtes protégés dans une enveloppe d’amour depuis la gloire de Dieu que vous êtes. Ne soyez pas des païens. Ne courez pas en rond à la recherche des réponses dans votre passé. Commencer à vivre. Ne restez pas assis à penser que vous êtes impuissants. Vous n’êtes impuissants qu’autant que vos os paresseux vous permettent de l’être.

Ne limitez pas vos choix. Quelle que soit la situation, ne vous donnez pas deux choix uniquement. Permettrez-vous de mériter des choix illimités. Ne voyez pas votre vie s’effondrer car vous ne percevez que vos problèmes. Vouez une joie. N’ayez pas de problèmes. Ne soyez pas des païens. Il vous regarde en plein visage parce que vous ne l’avez pas élaboré ou terminé – termine – maîtrisé.

Posez-vous la question suivante : « Qu’ai-je appris «  ? Soyez assez forts pour voir la réponse. Ne vous refusez pas la vérité du fait que cela pourrait heurter vos sentiments, vous humilier ou vous intimider. Etre intimidés vous sera salutaire. Recherchez la réponse et permettez que sa vérité vous regarde dans les yeux. Votre problème vous abandonnera alors et vous poursuivrez la chanson en permettant l’expansion de votre conscience et aurez grandi en conséquence de cela.

Si l’homme vous rejette, la douceur de la nature vous recueillera. Qui va vous retirer votre droit divin à la connaissance ? Seule votre dévotion à l’ignorance, c’est tout.

Le singe a tout vu ; le singe a tout fait ; conscience d’imbécile. Ne soyez pas des hypocrites pour la lumière que vous êtes. Apprenez autant que vous le pouvez sur la manière d’accroitre votre conscience, sur la puissance de l’énergie et les réalités qui vous restent à créer. Qu’ai-je dit ? J’ai dit que la vie est un don de la nature mais que vivre dans la beauté est un don de la sagesse.

La voie du déploiement de la lumière n’est pas toujours criblée de souffrance, de malheur et d’inconfort. Ce qui est extrêmement douloureux est de vous détacher des schémas ignorants, ce déluge d’expériences hypnotiques après de nombreuses vie de libres penseurs, d’occulter votre connaissance et d’être intimidés jusqu’à l’ignorance par un Dieu extrêmement maléfique. Eh, vous savez, lorsque tout cela est libéré, vous êtes alors également libérés de la peur car tout être qui vit dans la peur peut être contrôlé par quiconque. Il est si facile de vous faire haïr parce que c’est ce que vous êtes censés faire.

La voie de la lumière de l’éveil est ici pour faire de merveilleuses choses, pour communiquer avec ceux qui attendent de vous parler de nouveau, de reprendre où vous en êtes restés, pour remettre à jour ne serait-ce qu’un certain nombre de personnes comme il y a fort longtemps, des personnes l’ont fait – Dieu, Dieu, ils ont été ceux qui ont permis à l’humanité de continuer. Il a toujours existé des foyers isolés de  personnes éclairées, toujours, qui ont permis à l’humanité de continuer et ont été des phares dans l’obscurité pour des générations de gens ignorants ou de gens rassemblés pour en faire des machines de guerre, insidieusement, bain de sang après bain de sang. Il y a eu des groupes de personnes qui ont donné l’espoir. Ils ont maintenu dans leur âme une vérité fondamentale d’une connaissance qui brûle aussi brillamment aujourd’hui qu’elle le faisait à mon époque. Et vous faites partie de ces groupuscules.

Un grand guerrier ne craint pas d’être à la tête d’une armée, encore moins d’aller à la bataille. Un grand Dieu qui est prêt à briser la coquille ne craint pas de faire face à l’individualité et d’être purgé en conséquence. Lorsqu’il est prêt à faire ses débuts, il traverse le feu et la fournaise pour y être trempé comme le métal. Lorsque vous serez diplômés de cette école, vous qui êtes si gentils, vous aurez des palais, des royaumes, des univers, d’anciens soleils, des personnes et des intelligences fort différents des vôtres avec lesquels vivre des aventures. C’est tout à  fait illimité. La fatalité de cette réalité-ci est que l’on vous a enseigné que c’est tout ce qui existe. Non.

Vous êtes des gens remarquables. Mais vous n’êtes remarquables que dans la mesure où vous êtes assez hardis pour dire : « Je veux apprendre davantage  ». Je vous enseignerai. Même s’il y ale feu dans les cieux, je vous enseignerai et vous apprendrez. Cela va nécessiter beaucoup de mots et causer beaucoup de réactions dans votre vie, mais vous allez laisser derrière bous beaucoup de souffrance, de malheur, et allez commencer à apprendre ce que sont la connaissance et  la connaissance en expansion. La difficulté la plus grande en face de laquelle vous allez vous trouver est d’avoir à apprendre à être flexibles, à commencer à changer, à sortir de la stagnation de la façon dont vous percevez les choses pour aller de l’avant car, en un sens, cette connaissance est une marche. Et vous ne pourrez aller de l’avant si vous êtes dévoués au passé…

Ceux qui se sont rassemblés pour la prochaine leçon apprennent à commencer à s’aimer eux-mêmes, ce que d’autres voient comme un acte d’égoïsme. Mais ceci était nécessaire pour fortifier le soi en vue des changements à venir. Votre acte suivant sera de vous aimer les uns les autres et de vous aider les uns les autres, car lorsque vous fortifiez votre conscience et avez de la révérence pour la vie humaine et de la révérence pour la terre et tous ces temps de changements, qui sont naturels, qui sont nécessaire s, évoluer vers le quatrième niveau c’est évoluer dans l’aspect explosif du dieu intérieur et aimer ce qu’il est afin de survivre et de pouvoir lire le reste du livre. Mais il est aussi là pour s’aimer les uns les autres pour la première fois.

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre RAMTHA : « La connaissance sacrée des écoles de Sagesse» aux Editions AdA.

 

A l’école des mères médiatrice

 

856927-2D’où viennent l’Amour Inconditionnel et le Nourrissage

Laissez-moi vous parler de vous tels que vous étiez avant de vous réincarner. Toute personne qui vient dans cette école – et ceci devrait être une description historique de la réincarnation et du voyage qui mène ici, dans ce lieu sur la carte de votre destinée – c ‘est parce qu’elle a été gloutonne dans sa vie antérieure. Gloutonne. Vous avez été gloutons et/ou vous avez combattu pour votre survie au cours d’une bataille, et au moment de mourir, vous vous êtes posé la question suivante ; la première question que vous vous soyez posée fut de savoir où était votre mère. Il n’y a pas un seul soldat, une seul guerrier qui au moment de mourir sur le champ de bataille, n’appelle instinctivement sa mère. Ils le font tous. Ceci est un fat absolu. J’en ai été le témoin moi-même. Pourquoi font-ils cela ? Je voulais donc vous poser la question suivante : pourquoi croyez-vous – vous croyez que c’est stupide ? – que tous les guerriers appellent leur mère juste avant de mourir ? Veuillez vous tourner vers votre partenaire et lui dire pourquoi vous croyez cela.

Eh bien, voilà la réponse à cette question : c’est parce que, quand vous étiez petits, l’aspect le plus réconfortant et le plus aimant n’a jamais été le père ; cela a toujours été la mère. Et chaque fois que vous vous êtes fait mal, vous êtes blessés ou cogné, vous êtes allés  auprès de votre mère qui remit tout dans l’ordre. Lorsqu’un soldat a les boyaux éclatés et la moitié du corps qui manque, la seule personne qu’il appelle est sa mère. Il en a été ainsi tout au long de l’histoire ; Pourquoi ? Ils demandent à leur mère de les aider, car c’est la seule personne dans leur vie qui puisse les aider. Et la deuxième personne qu’ils appellent est Dieu : « Dieu aide-moi » Et ils meurent.

Les mères ici présentes, à quel point sont-elles divines ? A quel point le sont-elles divines ? A quel point les femmes sont-elles divines ? Combien d’entre vous comprennent la question ? Vos femmes sont-elles divines ? Chaque petit garçon sait que, lorsqu’il s’égratigne le genou ou reçoit un coup sur la mâchoire, sa mère va prendre soin de lui, l’aimer, le prendre sur sa poitrine et que cela suffit à faire que les choses aillent mieux, n’est-ce pas ? Quel que soit leur âge, c’est ce qu’ils croient ; C’est la raison pour laquelle ils sont épris des seins des femmes ; ils tentent de retrouver leur mère ; Combien d’entre vous comprennent ?

Maintenant, suivez-moi bien. Je vais quelque part avec cette histoire. C’est parce que, dans toutes leurs aventures, leur mère leur demande toujours de prendre soin d ‘eux-mêmes et de faire attention ; ils ont été des fils rebelles, sont partis et on fait ce qu’ils voulaient d e toutes façon. Mais quand ils se sont blessés, est-ce que les gens contre lesquels ils se sont rebellés ont pris soin d’eux ? Non. Qui donc sont-ils allés trouver ? Maman, la bonne terre. C’est la raison pour laquelle les femmes ne sont pas des hommes. Les hommes ont l’esprit d’aventure et sont spontanés ; ils fécondent n’importe quel trou qu’ils voient. Les femmes, elles, doivent porter la responsabilité de ce qui sort de ce trou.

Que pouvons-nous donc dire des femmes ?

Eh bien, pour la plupart, les femmes se donnent aux hommes. Et, à moins qu’elles ne soient des prostituées ou des hétaïres, elles oeuvrent réellement dur pour plaire à leurs époux, leurs amants et leurs hommes. Mais, si elles tombent enceintes, le doit de Dieu n’est pas dirigé en direction du père ; il est dirigé dans leur direction. Ce sont donc elles qui supportent la croissance au sein de leur matrice et ce sont elles qui supportent l’enfant, elles qui sont continuellement là. Les soldats sur le champ de bataille n’appellent jamais, ou rarement, leur père ; Je les ai observés et cela est vrai jusqu’à vos guerres les plus récentes. Ils appellent leur mère ; ils n’appellent pas leur père. Ne trouvez-vous pas cela intéressant ?

D’où viennent donc l’amour inconditionnel et le nourrisage des mères ? C’est vrai. Et ils appellent leur mère et leur mère est loin, et ils appellent et leur souffrance est terminée ;ils sont partis pour toujours. Ils ne seront jamais plus avec leur mère. Une telle situation est tout à fait tragique. Cela est la partie de l’humanité qui n’est l’objet d’aucune louange, dont on ne parle pas, et c’est la raison pour laquelle je suis une femme, cette compréhension totalement bienveillante de ce que c’est que de recevoir la semence de l’homme que vous aimez et d’avoir ensuite à prendre soin de cette semence, à la nourrir, à la laisser croître dans votre corps, cet enfant grandit en vous.

C’étaient des fils de mères qui étaient sur le champ de bataille de mon époque, pas des fils de pères. Ainsi, en regard de toute éternité, où donc le siège de l’amour absolu et de la protection se trouve-t-il ? Dans la femme, la partie la plus menacée, car la femme peut aimer le monde. Si une seule femme faisait tous les enfants et si tous les enfants du monde étaient ses petits-enfants, il n’y aurait jamais de guerre. Mais si les amants entrent en jeu, il y aura toujours la guerre.

Si lors d’une bataille rangée, les mourants appellent leur mère – que ce soient des hommes virils, des guerriers de renon – à qui revient-il d’être le professeur de l’humanité ? Une femme qui apporte douceur à la souffrance, réconfort à la peur, joie et amour, l’idéal même que les hommes appellent de toutes leurs forces au milieu de la bataille rangée alors que leurs boyaux se vident autour d’eux, qu’ils meurent, que leur cœur éjecte les dernières gouttes de leur sang et leur force vitale. Qui donc devrait être le professeur des générations à venir ? Vous l’avez !

Je veux que vous compreniez pourquoi vous ne savez pas reconnaître un maître. Regardez, si génie sans cœur, je conquis les deux tiers du monde connu, ce que j’avais à conquérir, étant devenu le vent, jusqu’à en être épris des montagnes enneigées, des arbres givrés, des vertes rivières et des roseaux, ce fut d’apprendre l’amour, de l’apprendre tel que le voit une femme ; Les femmes sont plus proches de Dieu parce qu’elles ne sont pas naturellement dans le premier sceau. Elles n’y sont naturellement que lors de la saison de leur ovulation. Tout le reste, elles s’y efforcent. Là où l’homme se situe à ce moment-là, les femmes n’y sont pas. Elles sont les qualités nourissantes de la Terre. C’est pourquoi la nature est dénommée la mère. Elle sait ce que c’est que de souffrir longtemps, d’aimer longtemps. Et elle est cruelle car elle sait éliminer toute faiblesse quelle qu’elle soit et sera le support du plus fort de ses génomes, sa genèse.

J’ai donc découvert à propos des femmes que les qualités féminines ont été haïes par les pouvoirs en place, en vérité l’Eglise, en vérité les royaumes, car les femmes ont en elles-mêmes une compassion qui leur est naturelle. C’est la même chose en ce qui concerne avoir des enfants. C’est une compassion naturelle. Elles ont un amour naturel. Si on plaçait une femme sur le trône d’une principauté et l’initiait à considérer chaque personne comme son enfant, elle deviendrait le plus féroce des guerriers et protégerait chacun de ses enfants. Elle le ferait. Cela est la raison pour laquelle si peu de femmes ont accédé au trône.

Oh Oui, il en faut pour allumer une femme. Et les femmes d’aujourd’hui sont artificielles. Ce sont des petits enfants programmés sans opinions ; elles veulent seulement être belles et idolâtrées ; Cela dénote un effondrement de la conscience. C’est cela. Mais les femmes ont une vertu . Et cette vertu, la voici : tous mes soldats, qui appelaient-ils au moment de mourir ? Leur mère, des femmes que je n’avais jamais connues, d es femmes qui, je l’imagine, apprenant que leur fils – leur fier et magnifique fils – avait été abattu sur le champ de bataille, crieraient, pleureraient et porteraient des vêtements de deuil pendant longtemps. Je n’ai pas connu un seul père qui ait fait cela. Les femmes le font. Cela montre l’intensité de leur amour. Elles deviennent ensuite des proies et on les soupçonne. Dans le monde, elles sont des marchandises. On les traite comme du bétail et comme des objets sexuels car elles n’ont aucun droit et, dans la plupart des pays, elles n’ont pas le droit de vote. Elles n’ont pas le droit à la contestation dans le mariage. Elles n’ont absolument aucun droit, Une mauvais femme est seulement une femme à qui on a renié son amour naturel, rien de plus.

En fait, l’Eglise catholique a  étendu son adoration à la matrice de Marie pour qu’elle intercède auprès de son fils divin pour les péchés de ceux qui viennent se confesser. C’est une femme médiatrice. Pourquoi une femme devrait-elle être une médiatrice ? Pourquoi ne serait-elle pas le don de ce qu’elle est ? Elle est plus haut placée sur l’échelle à sept échelons ; Si on compte sept niveau de l’Hertzien à l’inconnu infini, il n’y a que sept niveaux. Il n’y a que sept niveaux de conscience. Bien sûr, il y a un quart de cercle de potentiels absolus dans le monde quantique à trois niveaux (réalité tridimensionnelle). Comment le sait-on ? C’est ce que j’ai enseigné à mes camarades ce soir. Pensez-vous tout savoir ? Ce soir, regardez le ciel de minuit et imaginez les étoiles que vous ne voyez pas. Si elles appartiennent toutes aux trois premiers sceaux, en toute franchise et en toute vérité, je vous supplie de vous demander combien d’aventures vous avez réellement vécues dans les trois premiers sceaux ? Etes-vous jamais allés au-delà de votre lit, de votre réfrigérateur ou de votre cuisinière, de votre pénis, de votre vagin, de vos siens ou de votre visage ? Etes-vous jamais allés au-delà pour voir que l’espace contient dans ce monde tridimensionnel des possibilités infinies pour vous tous ? Comment pourrions-nous jamais être devenus plus grands que cela ?

Dieu est-il aussi simple que sept échelons ? Oui. Mais le royaume de Dieu et les aventures de Dieu sont-ils plus grands que sept échelons ? Absolument. Une femme est naturellement plus proche de Dieu, plus artificielle envers son amant et plus naturelle envers son propre Dieu de compassion, d’amour, de compréhension et de nourriture de l’âme.

 C’est pourquoi je suis une femme. 

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre RAMTHA : « Intervention des Dieux » aux Editions AdA.

 

L’ÂME INDIGO ET LA CRISE EXISTENTIELLE

 

indigo-childrenEn premier, vous, en tant que parents, avez besoin de comprendre l’âme de votre adolescent Indigo. Ce sont des être évolués, et leurs âmes ont une haute vibration et sont plus près de la vibration de Dieu/La Source que vous pouvez l’être. À cause de ceci, ils ont un sentiment intérieur ou une connaissance de ce qui n’est pas bon pour eux ou qui ne fonctionne pas pour eux. Peut être qu’ils peuvent ne pas l’exprimer pleinement, mais la connaissance est là.

Ceci est en particulier vrai lorsqu’il s’agit des règles, des régulations et d’un mode de vie qui est prédéterminé par la société. L’âme Indigo se rebelle contre la limitation et l’interdiction. Elle cherche l’expression de son essence en tant qu’étincelle divine dans la liberté et la joie. Ce qu’elle obtient est souvent un système étouffant et ennuyeux appelé « école » qui cherche à écraser tout individualisme et faire que l’adolescent se plie à un certain schéma conventionnel de comportement et de pensée. Ceci se poursuit par le « travail » ou la « carrière » dans lesquels ces schémas se cristallisent sous des formes de survie où certaines actions sont récompensées par l’argent. Bien, ceci est comment votre adolescent Indigo voit votre vie et votre système d’éducation et de carrières. En effet, votre adolescent vous observe, en tant que parents, et la communauté, et voit des gens qui ont perdu leur liberté et passion de vie, et vivent des vies de routine sans intérêt basées sur la survie à travers le gain de l’argent. L’Indigo sait que CE N’EST PAS ce qu’il/elle est venu faire sur la planète !

Certains Indigo ont la force de trouver leur propre chemin à travers l’expression individuelle et leur passion. Mais beaucoup d’entre eux se sentent complètement attrapés par le système et ne voient aucun futur pour eux. C’est alors que la crise existentielle commence…

Ils deviennent dépressifs et en colère et peuvent chercher à échapper dans l’alcool et l’abus de la drogue. Certains refusent d’aller à l’école ou de trouver du travail. Il devient de plus en plus répandu chez les Indigo de rester simplement assis chez eux. En certains cas, cette non-participation à la société est combinée par l’abus de drogues et la rébellion, produisant une situation profondément malheureuse à la maison pour tous ceux concernés.

Voici deux étapes que nous vous conseillons afin de remédier à cette situation dans votre famille.

Gérer les problèmes physiques. Si l’adolescent a une dépendance envers les drogues ou qu’il est dépressif, alors ces problèmes doivent être réglés avec les professionnels compétents par le conseil et le traitement. Il y a des profondes pathologies de malheur qui ont besoin d’être traitées et soignées.

Pendant la période où l’Indigo manifeste les symptômes de crise, il y a une grande souffrance et des troubles qui ne peuvent être soignés que par une aide professionnelle. Il est important de trouver le type d’aide adéquat. Mettre l’adolescent sous antidépresseurs n’est pas la bonne solution. Les médicaments peuvent être utilisés, mais ils doivent l’être en parallèle avec la guérison et le soutien affectif.

Plusieurs fois, la famille a également besoin de faire partie du processus de guérison.

Mes chers, ceci sera une nouvelle compréhension dans votre future société. Le « problème » existant au sein d’un des membres est un déséquilibre pour la famille. Ils auront besoin de chercher une guérison et un rééquilibrage de toute la famille et non pas seulement de celui qui exprime les symptômes du déséquilibre.

Fournir des solutions positives et le rôle de la Confiance et la Patience.

Votre rôle de parents, après que vous ayez géré les manifestations physiques de la crise, sera d’offrir les alternatives positives, de faire confiance et être patient.

Le monde est en train de changer rapidement. Il devient plus confortable pour les Indigo. Bientôt, plusieurs Indigo n’auront pas besoin d’aller faire une crise pour faire valoir leurs idées sur comment ils veulent vivre leurs vies. Vous, en tant que parents, protecteurs et enseignants, allez leur permettre de faire leurs choix. Vous apprendrez à leur donner la force de faire des choix et les soutenir dans leurs choix. Vous les aiderez à développer leurs passions intérieures et le feu de vie, quand vous reconnaîtrez et guérirez votre propre passion intérieure et le feu.

Mais, pour l’instant, apprenez à être gentil avec eux. À être patient. À abandonner la situation dans les mains de l’Esprit et des Anges pour la guérison et l’équilibrage, et accueillir tout ce que le processus de guérison amène.

Vous allez trouver que, tous dans la famille, vous avez besoin de faire des changements et repenser vos vies. Mais une fois que vous aurez mis la situation dans les mains de la guérison, faites confiance qu’elle sera guérie. Apprenez à vivre avec votre Indigo jour après jour, plutôt que de vous inquiéter à propos de son futur.Célébrez sa guérison et ses succès, même s’ils sont petits à présent. Célébrez leur être et ne leur demandez pas des choses qu’ils/elles ne peuvent accomplir.

Comprenez que si vous êtes gentils et aimants quand la situation le permet, eux à leur tour le deviendront aussi. Laissez la gentillesse, la douceur et le respect faire partie de vos interactions mutuelles. Une fois que cette énergie est introduite, des miracles peuvent survenir. Vous verrez le miracle de guérison dans votre Indigo à « problèmes ». La crise peut être guérie si vous acceptez qu’elle est là aussi pour vous enseigner et vous guérir.

Tout ce qui est demandé, mes chers, est votre coopération et votre confiance en tant que parents dans vos Guides de l’Esprit et vos Anges. Nous sommes ici pour vous aider !

Canalisation du message de l’Archange Mikhaël à travers Celia Fenn

issue du blog http://francesca1.unblog.fr/ 

 

Si vous étiez éclairés

 

gaia_energy11Eh bien, si vous étiez réellement éclairé, vous diriez que si la conscience et l’énergie créent effectivement la nature de la réalité et que si ce que je maintiens en tant que désir ici (dans le lobe frontal) affecte véritablement le monde invisible de l’énergie, permettez-moi de réfléchir un moment. Ma vie telle que je l’ai connue jusqu’ici a été en vérité exactement égale à ce que j’en attendais car je l’ai créée.

Oh j’ai tout fait. J’ai souffert parce que je voulais souffrir et j’ai considéré mes amis comme les tyrans. J’ai fait cela. Et je blâme ma mère pour ma condition génétique. Mais pourquoi devrais-je blâmer ma mère pour ma condition génétique ?

Ma condition génétique n’est-elle pas après tout égale à mon évolution spirituelle ? Il doit en être ainsi. Vous savez, toute ma vie, j’ai donc créé ma réalité et je l’ai créée sur la base de mon système de croyances. Si cela est vrai, il me suffirait par conséquent d’être passionnément et émotionnellement impliqué dans le rêve. Et supposons que le rêve est que je veuille connaître mon âme. Et si je suis Dieu, il me suffit de contempler ce désir, de manière singulière, silencieuse, passionnée. Et si je suis Dieu, mon âme se révélera à moi et mon cerveau aura la faculté nécessaire pour repasser pour moi ce qu’il n’ a jamais connu. Mais une fois qu’il le connaîtra, il ne l’oubliera jamais. Maintenant, je ne veux plus jamais mourir parce que j’ai réalisé que cette notion de boire les eaux enchantées de la mort signifie en réalité que quelque part je sais tout. Mais puisque je suis fasciné par ce corps qui est le mien et cet endroit où je vis, et je sais que je le suis parce que j’y pense sans cesse – je pense au visage de mon amant et au sexe de mon amant. Je pense à mon visage. Je  pense à mon estomac. Je pense à ce que je vais manger. Je pense à mon apparence. Je pense à où je vais vivre et à ce que je vais faire pour gagner ma vie. Je passe tellement de temps à penser à cet endroit-ci qu’il est bien peu étonnant que je n’aie nulle part où aller ailleurs qu’ici. Vous avez compris ?

Et si je suis Dieu, eh bien je me suis mis dans le pétrin maintenant n’est-ce pas ? Il est peu surprenant qu’à la mort de mon corps – vous savez, ces millions de fois où j’en ai eu un – cet aspect de moi-même qui savait devait oublier lors de son retour dans le corps, car le corps dans lequel je revenais ne savait rien de ce que j’avais été auparavant. Et la seule chose qui m’importait était mon corps, le corps suivant la copulation suivante, l’étreinte suivante, la fête suivante, le verre de vin suivant, l’histoire à succès suivante, le porte-monnaie suivant. Je ne pense qu’à cela. J’ai donc découvert que ce n’est pas Dieu qui m’a empêché de me connaître moi-même, mais que c’est plutôt de mon propre choix que j’ai oublié.

Et je reviens constamment, je nais de nouveau, je nais dans ces corps dans lesquels je dois réapprendre à marcher encore une fois ; il faut que j’apprenne à faire fonctionner le corps une fois de plus. Mon Dieu, on pourrait croire que j’aurais enfin compris tout cela mais non, car il y a quelque chose que je ne sais pas. Je ne sais pas que je pouvais ne pas mourir, mais je commence à soupçonner à présent que je suis capable de continuer à vivre parce que ce que je ne veux plus jamais faire est de mourir et d’oublier. Je ne veux plus mourir et ne pas me souvenir de vous et de moi et de ce moment ci et de ce coucher de soleil magnifique et de la douceur de tout ce que nous avons partagé aujourd’hui. Je ne veux jamais l’oublier. Il dépend donc de moi de me souvenir. Mais le moi qui a ce désir est différent du moi qui est le corps qui a besoin de son repos et a besoin de sa nourriture, qui a besoin de son succès et de ses échecs et de ses maladies et de choses dont il puisse se plaindre.

Si donc j’étais réellement éclairé, je saurais que je pourrais manifester le voyage de  mon âme et que j’aurais alors le pouvoir de manifester le fait que ma mémoire ne me ferait jamais plus défaut et que je ne vous oublierais plus jamais. Et j’ai la faculté de le faire.

Quelle entité vivant sur ce plan peut dire qu’elle sait exactement comment fonctionne le cerveau ? Je vous le dis, personne ne le sait. Il n’y a que conjectures et science. Mais personne ne sait où réside le lieu tranquille dans le cerveau. De plus, il ns n’ont même pas différencié le cerveau de la conscience.

Et puis on a l’autre petit problème appelé l’esprit. L’esprit est-il semblable à la conscience ou bien l’esprit appartient-il au cerveau ? Le cerveau appartient-il à la conscience et les esprits lui sont-il extérieurs ? Comment cela fonctionne-t-il ? Peut être que les choses se passent ainsi ; si vous êtes un être spirituel, vous êtes la conscience qui s’écoule dans un cerveau qui est génétiquement bâti pour vous. Et le flux de la conscience est comme un courant de lumière qui fait s’allumer les bougies du moteur. Et les bougies du moteur commencent à s’allumer selon leur destinée génétique, si bien que tout ce que pense mon cerveau produit le phénomène appelé esprit. Mon esprit est donc un sous-produit de la conscience et de l’’énergie agissant sur un cerveau humain créant la pensée holographique. Et la raison en est que c’est la pensée holographique qui est l’Observateur qui transforme l’énergie en vie, qui fait flotter la noix de coco sur l’océan. Comprenez-vous ?

 

 retranscrit par Francesca du blog http://channelconscience.unblog.fr/

  Extrait du livre RAMTHA : « La chute des Dieux » aux Editions AdA.

 

L’ARCHE D’ALLIANCE existe

 

arche-d-alliance-portee-shekinah-543po

L’arche d’Alliance existe en vérité. Son existence repose en vérité sur la plaine de Sharon, à l’extérieur de ce qu’on appelle le dernier monastère construit en tant qu’habitation Essène. Il y a un petit temple enterré au nord de la source qui coule à ses côtés. C’est là qu’elle est enterrée à grande profondeur. Elle ne sera découverte qu’après le tournant de votre siècle. La raison en est importante. C’est une prophétie qui va s’accomplir. C’est également une chose terriblement dangereuse. Préparez-vous, je vais vous dire pourquoi. 

Le Dieu Jéhovah choisit un groupe de gens. Le Dieu Jéhovah était un guerrier possédant une puissance immense, une beauté immense et un aspect immensément terrifiant. Le Dieu Jéhovah se battit contre Yahweh dans les cieux, et lors de leur batille spectaculaire, les cieux devinrent visibles dans leur totalité. Il détruisit leur merveilleuse constellation et Yahweh trouva refuge dans les Pléiades, alors que le Seigneur Dieu Jéhovah trouve refuge dans cet univers-ci, le vôtre, prenant possession des serviteurs souverains de ses propres frères, ce que l’on appel l’homme. Il en prit possession et créa des lois ; l’homme son frère, prit connaissance de ces lois et se trouva soumis à leur contrôle rigide. Le Dieu Jéhovah méprisait les autres Dieux, ceux qui regardaient la Terre et trouvaient que les femmes des hommes étaient si belles que leur groupe entier émergea des Pléiades et s’accoupla de force avec les femmes des hommes, de l’homme du cinquième niveau. Des géants naquirent, entités superbes et immenses qui démontraient une ressemblance à leur mère patrie et étaient d’une impeccable beauté.  

Jéhovah engagea  de nouveau la guerre contre les Pléiades, car il considérait l’ensemble de l’humanité comme lui appartenant et devant le servir ; C’est ainsi qu’il fit la guerre contre Yahweh et Id des Pléiades et obtint la souveraineté sur la Terre. Jéhovah devint donc un seigneur immense sur ce plan entier, à l’exception des Egyptiens qui aimaient celui qu’on appelle Yahweh sans pour autant connaître son nom. Etant le seigneur, Jéhovah passa dans de grands vaisseaux d’une absolue splendeur dont il a été dit que ce sont des chariots de feu tirés par un feu invisible. Il prit le contrôle de ce plan et de certains peuples et, dans son arrogance et son indulgence, les fit se battre contre les autres hommes de ce plan au prix d’une grande rétribution. 

Yahweh – Dieu faisant preuve de la plus grande douceur malgré sa toute-puissance – exprimait sa lumière dans d’autres parties du monde pour enseigner à l’homme de ne pas lui être asservi, mais d’exercer sa souveraineté vis-à-vis de lui-même, de ne servir que le feu enfermé en eux-mêmes. Advint alors, en vérité, une machination de celui que l’on appelle Jéhovah car il était toujours courroucé envers son propre peuple qui avait recommencé à démontrer sa volonté, qui est la volonté de Dieu, chacun ayant sa liberté propre. Ainsi fut créée une alliance grâce à laquelle Jéhovah pouvait parler à son peuple, alliance qu’il pouvait emmener au combat. Seuls les Nubiens pouvaient la transporter à cause de l’activité de la radiation qui en émanait en vérité ; les Nubiens possédaient une immunité contre elle. Ils communiqueraient donc avec Jéhovah en adorant l’alliance, pour ainsi dire, et il leur parlerait à volonté. Si quelqu’un venait à toucher l’alliance, il pourrait instantanément. Telle était la mesure de son amour. 

L’alliance partit donc au combat ; ils la prirent avec eux. Depuis ses grands vaisseaux aériens, Jéhovah dictait là où engager la bataille et le combat grâce à ce qu’on appelle l’alliance, son instrument de communication. Il pouvait mettre le feu et créer ce qu’on appelle une barrière de lumière aussi terrible que l’étaient ses vaisseaux. Bientôt, alors que les Nubiens s’avançaient sur la plaine de la bataille, tous ceux qui s’y trouvaient périrent ; Et ceux qui ne périrent pas souhaitaient qu’il en eut été ainsi, car leur peau se détachait de leurs os, leurs yeux tombaient de leur orbite, leurs reins explosaient, leurs cheveux tombaient de leur tête, leurs doigts étaient réduits en miettes en dessous d’eux, et leur ventre laissait en vérité sortir leurs entrailles ; c’était en effet une arme terrible. Grandes et terribles était les armées qui marchaient avec cette arme ; grands et terribles étaient ceux qui l’adoraient car ils méprisaient tout le monde. 

Jéhovah était complaisant et le ciel s’illuminait le soir grâce à la splendeur de ces vaisseaux. Ces petites gens, perdues dans leur ignorance, adoraient le Dieu Jéhovah. Il les faisait se courber au sol, leur faisant manger leurs propres excréments, tuer leurs enfants, marcher contre des nations, levers des armées et enterres des innocents ; Il divisait les mers, mettait le feu au firmament et annihilait des civilisations entières grâce à ce que vous appelleriez une explosion au laser d’une ampleur atomique si quiconque s’opposait simplement à sa parole. Il leur apprit à le craindre, ce qu’ils firent. 

Lorsque Jéhovah leva l’armé de David, il avait préparé un instrument d’horreur pour leur faciliter la marche contre celui que l’on appelle Mikhael, même sous Hattusilis, et son royaume hittite. Ne voulant pas que sa propre armée aille au combat, il conduisit lui-même leur charge en créant une voûte d’horreur qui émanait de toutes parts de la radioactivité. C’était une voix qui pouvait parler et traduire les pensées de Jéhovah dans la langue de ceux qui écoutaient. Il actionnait lui-même les instruments de contrôle. Lorsque Jéhovah était dans la terrible alliance, entité, tout ce qui se trouvait aux alentours émettait cette lumière extraordinaire. Rares étaient ceux qui, du fait d e a teinte de leur sang, pouvaient porter l’alliance ; on les appelait les Nubiens ; Ils avaient établi une immunité à cette horreur qui en émergeait. Comment s’y prenait-il ? Un seul des ses mots, de ses ordres, et il pouvait d’une seule explosion, diviser les atomes, concentrer la lumière pour qu’elle devienne un rayon laser, détruire des murailles lointaines ; c’était une arme extraordinaire. Ils marchèrent donc contre le royaume hittite avec l’arche d’alliance. Elle était adorée comme telle et, grâce  à l’arche de l’alliance, Jéhovah pouvait parler à tous les peuples. 

Jéhivah traversant le royaume de David – brandissant l’arche de l’alliance – partit en guerre une fois de plus contre Yahweh dans les cieux. Yahweh l’annihila dans ce qu’on appelle les Détroits de Devenir ou depuis ce qu’on appelle les Pléiades. La paix fut ramenée sur le royaume de la Terre – et l’assaut que lança Yahweh au travers des déserts égyptiens, dans un orage d’une ampleur formidable, enterra en vérité l’arche de l’alliance dans la plaine de Sharon. Elle se trouve enchâssée là où se trouvait jadis ce qu’on appelle la vallée des Essènes – grâce à l’aide d’une entité du nom de Yeshua ben Joseph qui enseignerait les mécanismes internes que Yahweh et Id enseignèrent eux-mêmes au sujet de ce qu’on appelle le royaume des cieux : le fait que ces enfants perdus depuis des siècles étaient réellement des Dieux. Cette entité apporterait une nouvelle paix au monde, ce qu’elle fit.

SGSENTIER-2bc0fLe Dieu Jéhovah avait vécu pendant trois millions d’années ; il vit encore mais il est le Dieu terrible des représailles. Un jour, entité, lorsque ce plan pourra se redresser et reconnaître qui ils sont et ce qu’ils sont, l’arche sera dévoilée et détruite car nous ne seront plus les marionnettes soumises aux desseins d’un Dieu âgé qui pourrait nous faire manger nos propres excréments, tuer nos propres enfants pour son bon plaisir. Tout ceci a été façonné sur le plan de Terra, qu’on appelle la Terre. Telle est l’histoire de l’arche de l’alliance et aucune personne spécifique ne peut déclencher cela, à cause du souvenir terrible qui y est attaché, avant que tous n’aient trouvé l’harmonie dans leur propre être. 

Qu’il en soit ainsi. Eh bien, qu’ils aient été assaillis en tant qu’Hittites, Egyptiens ou même Perses, la plupart sont conscients de la terreur qu’elle apporte. Elle existe dans la mémoire de tous ou presque. Ce faut l’arme la plus extraordinaire de tous les temps. 

Ramtha

  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/ 

Extrait du Chapitre : « Jéhovah, Dieu de la Guerre et de la Vengeance » aux Editions AdA.

 

LES PREMIERS A ASCENSIONNER

 

images (14)Alors, pourquoi êtres-vous les premiers ?

Pourquoi sont-ils si peu à être prêts à entendre parler de l’Ascension en ce moment ?

Pourquoi êtes-vous si différents, demanderez-vous.

Pourquoi votre cœur est-il un petit peu plus ouvert ? Pourquoi votre esprit est-il un petit peu plus ouvert à cette possibilité ? 

C’est parce que vous avez en quelque sorte de plus hautes origines. Vous qui êtes ici avec moi maintenant, vous êtes des êtres que je pourrais classer parmi les Travailleurs de la Lumière ou les Semences d’Etoiles. Vous êtes, croyez-le ou non, des être très évolués. 

Vous êtes des êtres très beaux et très courageux. Vous êtes parmi ceux qui ont choisi de quitter l’état ascensionné, de venir ici, de prendre des incarnations dans la troisième dimension il y a des milliers d’années, afin d pouvoir assister l’humanité, afin de pouvoir aider  la transformation de cette planète. 

Il est temps que vous preniez conscience de vos origines jusqu’à un certain point, et que vous commenciez à vous apprécier pour ce que vous êtes au-delà de votre mental et de votre personnalité, au-delà de vos conceptions limitées de vous-mêmes. C’est pourquoi vous êtes parmi les premiers à en entendre parler. C’est pourquoi vous êtes éveillés à cette possibilité. Beaucoup ont entendu des descriptions de l’Ascension, et pour une raison quelconque, ils ne s’y éveillent pas. 

Pour une raison quelconque, ils sont quelque peu ensommeillés ou incrédules. Leur heure viendra. Maintenant c’est la vôtre. 

Ainsi, pour ceux d’entre vous qui choisissez de poursuivre, une partie de ce à quoi nous avons travaillé ensemble c’est à dévoiler votre Soi supérieur, c’est à accroître la conscience de ce que vous êtes réellement au-delà de votre personnalité et de votre vécu individuel. Vous commencerez à connaître une expansion de votre conception de vous-même. Vous commencerez à ressentir infiniment plus votre véritable présence, votre Soi supérieur, tandis que nous faisons de notre mieux pour renforcer votre lien avec cet aspect de vous-mêmes. 

Nous allons travailler à vous faire intégrer ce Soi supérieur afin que vous ne vous sentiez pas séparé de Dieu ou de votre Soi véritable, afin que vous ne vous sentiez pas impuissant, démuni ou perdu ici dans ce marécage de la troisième dimension que vous appelez « expérience planète Terre ». 

Il y a de nombreux avantages à ce processus. En effet, c’est un processus. Alors je vous félicite pour votre ouverture, pour avoir eu le courage et l’ouverture de venir et de lire ceci. Je vous encourage à poser toutes les questions que vous avez au sujet de l’Ascension. 

Ce n’est pas un cours ordinaire que vous suivez. Ce n’est pas un atelier qui va vous aider exclusivement à manifester plus d’argent. C’est un cours qui va droit à l’essence même de votre être. Il a un grand pouvoir de transformation. 

Donc que se passe-t-il maintenant de différent ?

Pourquoi cette époque est-elle plus puissante et plus intense ?

C’est parce que la Terre elle-même subit les phases initiales de la transformation qui mène à l’état ascensionné. Il reste très peu de temps à la Terre en tant que manifestation de la troisième dimension. Cette planète et ce système solaire que vous habitez vont subir d’incroyables transformations ; Tous les atomes et les molécules de la Terre, du système solaire, et de chaque être vivant sur Terre sont en train de se transformer pour atteindre une fréquence plus élevée et ils seront bientôt dans la cinquième dimension de la  Vie. C’est pourquoi ce n’est pas, pour vous, une expérience facultative. Si vous habitez la planète Terre, sachez que vus êtes ici en ce moment, dans un but précis. Vous êtres des Travailleurs de la Lumière et vous avez attendu ce moment. 

Beaucoup de choses vous sont arrivées au cours de vos vies Terrestres, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts, vous avez connu bien des vies où vous avez fait de votre mieux pour être des citoyens ordinaires. 

Parfois, vous avez été persécutés pour avoir été des citoyens extraordinaires. Parfois vous avez été de grands enseignants ; Parfois vous avez été des yogis et vous avez médité dans des grottes. Parfois vous avez été des sorcières blanches ou tout autre sorte de manifestations, essayant de votre mieux de remplir votre mission ici, d’être un canal de l’énergie de Dieu dans  la conscience désertique du monde. Vous avez fait beaucoup. Vous avez plutôt réussi individuellement. 

Cependant, collectivement, je dirais que le changement prévu pour cette planète n’a pas avancé aussi rapidement ou aussi en douceur que nous l’avions espéré quand vous avez fait le choix de vous incarner ici. 

Alors, le plan original a besoin d’un petit coup de pouce à l’heure actuelle. Ce qui s’est passé, c’est que la plupart des Semences d’Etoile se sont elles-mêmes endormies. C’est pourquoi le monde est si ensommeillé et pourquoi même les Semences d’Etoile sont ensommeillées. Parce qu’il y a une aura de sommeil et de confusion qui entoure la planète. 

La Lumière ne s’est pas encore complètement frayée un chemin au travers ; Mais elle fait de grands progrès dans ce sens. Ainsi, je vous demande de vous ouvrir à la possibilité de l’existence de votre Soi supérieur, de votre propre divinité et de vous ouvrir à la possibilité que vous soyez des êtres ascensionnés descendus à un certain moment dans l’histoire pour faire le travail que vous avez fait. 

Et maintenant il est temps ; votre réveil interne a sonné et vous a réveillé. Vous avez entendu le mot « ascension », ou peut-être lu quelques information à ce sujet, et votre réveil interne à sonné. Quelque chose en vous a dit ; « c’est pour moi ». C’est parce que vous êtes programmés pour vous éveiller. 

Vous êtes programmés pour ce moment, car vous saviez que, quoi qu’il arrive dans vos vies dans la troisième dimension, la Hiérarchie ne vous laisserait pas derrière elle quand elle viendrait pour élever la conscience, pour soulever et transformer. Et bien maintenant il est temps, et le Service du réveil vous appelle. Votre éveil est de toute beauté. Il y a plus encore à faire et à vivre. Vous le vivrez. 

Je vais parler un peu du processus d’ascension. La semaine prochaine, Ashtar sera là pour parler plus en détails de sa spécialité. Voyez-vous, le Commandement d’Ashtar et les maîtres extra-terrestres s’impliquent énormément. 

Il y a de nombreux vaisseaux entourant la Terre. Ils ne sont pas visibles pour vous parce qu’ils sont dans des dimensions supérieures. Ils ne sont pas visibles pour vos radars terrestres. Ils ne sont pas visibles pour les navettes spatiales. Mais laissez-moi vous dire qu’en ce moment, les cieux fourmillent d’êtres ascensionnés qui ont aidé à faire ce travail.

** SANANDA ** 

 

Extrait des canalisations de Saint Germain, Sananda, l’Archange Mikael, et le Commandant Ashtar Extrait de « L’escalier de cristal »- Guide pour l’ascension d’Eric Klein, introuvable en librairie. 

Les problèmes mondiaux

images (1)Nous vous saluons à nouveau chers frères de la Terre. Nous sommes vos Frères de l’Univers, Frères qui sont sans cesse prêts à aider la Terre et ses humains.

Si nous vous parlons de cela en ce jour, c’est qu’il y a importance à ce que cela soit ainsi. En effet, les difficultés sur la Terre sont de plus en plus croissantes vous pouvez vous en rendre compte. Une partie de l’Orient vit de graves, très graves difficultés dans le comportement totalement impulsé par la violence en particulier dans le pays, la Syrie.   

Cette partie de la Terre a une vie très particulière et cela depuis bien des temps de votre temps terrestre. Ce pays, cette partie de la Terre, a vécu des moments fort importants dans l’évolution de la spiritualité des humains. Au cours des temps, l’évolution se fit au travers d’une certaine humanité dans la compréhension de son lien avec le Divin. Puis comme pour toute civilisation, il y a eu un  déclin, cette civilisation a périclité car, bien sûr, il y eut opposition entre les véritables chercheurs de vérité au plus profond d’eux-mêmes et ceux qui voulaient imposer leur vérité. Cette partie de la Terre fait partie de ces lieux terrestres qui vont apporter à l’humanité une autre compréhension de ce qu’il est bon et moins bon à vivre et à faire vivre autour de soi.

Actuellement vous pouvez vous rendre compte que ce qui se passe est uniquement une tentative de prise de pouvoir entre deux parties du peuple. Cette tentative de prise de pouvoir, pour les humains qui peuvent comprendre cela, est tout simplement la recherche du pouvoir divin au plus profond de chaque être. Ce peuple, cette partie de la Terre, est en évolution spirituelle.

Oui, cela peut vous paraître étonnant et pourtant c’est bien ce qui se passe. Malheureusement, ces humains font fausse route, ils ne sont pas sur le véritable chemin de la spiritualité telle que notre Créateur l’a souhaitée. Ce désir de pouvoir qui se fait fortement sentir dans ce lieu est la tentative extrême pour tenter d’arriver à ce merveilleux pouvoir qu’est l’Amour à l’intérieur de chaque être. Ces humains se sont égarés et s’égarent au travers de ces luttes meurtrières qui se passent actuellement. Inconsciemment ils veulent le pouvoir, mais ce pouvoir est celui de l’Amour Inconditionnel qui est au plus profond d’eux. Ils tentent de le retrouver à l’extérieur d’eux au travers de ces guerres intestines qui n’amènent que souffrance et peur. Le pouvoir divin, vous le savez, ne s’acquiert que par la rencontre avec soi-même mais pas tel qu’il se passe actuellement en Syrie.

Cette partie de la Terre est un des exemples malheureux de ce que les humains peuvent créer lorsqu’ils se fourvoient en recherchant leur pouvoir divin à l’extérieur d’eux au travers des attaques meurtrières quotidiennes.

Nous sommes fort au courant de tout ce qui se passe actuellement sur la Terre. Nous voyons tout, entendons tout, et, nous vous disons, nous sommes de plus en plus présents au-dessus de vous. Nous ne pouvons laisser la Terre se meurtrir à ce point et rappelez-vous ce que nous vous avons déjà dit dans de précédents messages : n’allez pas trop loin frères humains car vous pouvez amener votre belle planète au chaos !

 Pourquoi ce chaos ? Mais tout simplement, nous l’avons déjà dit et répété, vous êtes en recherche, en quête de cet Amour Divin que vous savez exister mais que vous n’arrivez pas à joindre. Vous le voulez, vous le souhaitez tous, vous voulez le vivre mais il vous échappe.

Pourquoi vous échappe-t-il ? Car tout simplement, depuis des millénaires il vous a été dit que vous n’aviez pas à vous préoccuper de cela, qu’il était nécessaire que vous vous reposiez sur vos chefs religieux qui, eux disaient détenir le savoir divin mais vous ont éloignés de la vérité.

Le véritable savoir divin c’est vous, chacun de vous, il est en vous et pas ailleurs !

 Bien sûr, la nature autour de vous est aussi divine, tout ce qui vit autour de vous est divin et peut vous aider à le rencontrer en vous, mais vous avez les efforts à faire pour vivre et  comprendre que vous êtes l’Étincelle divine du Créateur, que vous êtes Son Amour, Sa Lumière , que vous êtes Lui. Mais, pour cela il est important de laisser s’écouler hors de vous tout ce qui vous a été enseigné et qui n’est pas la vérité.

Fiez-vous à vous-même, à votre intuition, à vos ressentis de douceur, d’Amour et, petit à petit, vous allez rencontrer au plus profond de vous-même cette merveilleuse Énergie que vous recherchez tant, tous sans exception. Mais faites attention de ne pas dévier de ce chemin par une lutte sans merci entre vous ! Ne vous laissez pas entraîner par certains humains éperdus de pouvoir, pouvoir divin inconscient, et qui le transforment en lutte acharnée de massacres de toutes sortes !

 Ne vous fourvoyez pas, humains de la Terre, ne vous fourvoyez pas, chers frères de la Terre que nous souhaitons tant voir dans le bonheur ! Quelle tristesse cela est pour nous de voir votre belle planète et votre humanité se détruire car elle n’a pas compris qui elle est et pourquoi elle est sur Terre !

Réveillez-vous, frères de la Terre, réveillez-vous avant qu’il ne soit trop tard !

 Vous êtes l’Amour divin, vous êtes le Pouvoir divin, Pouvoir d’Amour, de douceur, de paix et de sérénité. Vous n’êtes que cela et c’est cela que vous êtes venus vivre, rencontrer et amplifier dans votre vie. Vous êtes venus pour permettre à votre belle planète de s’éveiller, d’évoluer tout en évoluant vous-mêmes dans cette quête que vous êtes venus chercher en vous incarnant. Ce n’est pas par des guerres telles qu’elles se vivent dans certains endroits de la Terre que vous allez trouver le pouvoir divin que, inconscienmment vous recherchez à travers cela. Vous vous fourvoyez….vous vous fourvoyez !

 Mais, nous le savons, lorsque l’esprit de l’humain est à ce point obnubilé par le pouvoir extérieur à son propre être il est fort difficile de lui faire comprendre et entendre la vérité. Il en est de même pour les humains qui au nom de Dieu, massacrent, tuent d’autres humains en pensant qu’ils font bien et que Dieu va les en remercier. Quelle erreur, chers frères de la Terre, quelle erreur ! Dieu n’a jamais ni ne demandera jamais que l’on tue un être pour Lui. Cela n’est pas la vérité chers frères de la Terre, cela n’est pas la vérité ! Mais ceux qui agissent ainsi vont vivre, par la suite, des vies de grandes souffrances car ils auront à se faire pardonner et à effacer le mal qu’ils auront fait dans cette vie-ci à leurs frères humains. L’Amour divin ne demande rien de cela, l’Amour divin n’est pas la violence, chers frères humains, comprenez cela !…comprenez le ! et comprenez le vite…très vite, cela est important.

Pour certains d’entre vous qui l’ont compris, les choses se passent avec plus de douceur, mais pour ceux qui sont totalement fermés à cette compréhension de qui ils sont, de cette divinité qu’ils sont, les choses sont difficiles et seront très difficiles au fur et à mesure que les énergies vont augmenter.

De quelles énergies voulons-nous parler ? Mais tout simplement des énergies divines qui, venant du plus profond de l’Univers, viennent rencontrer la Terre afin de lui permettre de devenir une planète plus sereine, plus douce, plus divine et consciente de sa splendeur divine. Mais quel travail pour certains humains !….. quel travail de compréhension parfois difficile à effectuer ! Certains d’entre vous, chers frères de la Terre, ne veulent pas croire et ne voudront pas croire à une vie spirituelle sur la Terre. Mais nous le répétons, la vie, la Vraie Vie n’est que spirituelle et pas matérialiste comme vous la vivez sur votre planète. Il est important de comprendre que ce matérialisme dans lequel vous vivez, dans lequel vous vous baignez actuellement, touche à sa fin et la finalité sera bien dure pour certains d’entre vous.

Ceux qui seront fortement attachés à leur argent, à leurs biens matériels, à leurs possessions, vont vivre de durs, très durs moments. Il sera nécessaire que cela soit ainsi pour leur permettre d’arriver à comprendre qui ils sont et pourquoi ils sont venus sur Terre. Nous le répétons : vous êtes venus sur Terre, votre âme s’est incarnée en vous, afin d’évoluer dans la compréhension de l’Amour divin, de Sa Pure Lumière et afin de spiritualiser la vie terrestre.

 Vos scientifiques cherchent à comprendre l’infiniment petit de l’être humain, ils ne sont pas loin de découvrir de nouvelles choses, mais vous n’êtes pas encore suffisamment prêts pour connaître la vraie vérité car la vraie vérité vous la trouverez d’abord dans la compréhension de qui vous êtes, vous tous, individuellement et non pas en recherchant d’abord dans les cellules étrangères ce qu’il y a au plus profond d’elles.

Les Mayas nos frères dont certains fort évolués sont près de nous, vous observent  et sont désolés de voir que ce qu’ils avaient vu dans l’avenir de l’humanité est plus grave que ce qui était prévu. En union de conscience avec ces Maîtres Mayas qui sont près de nous, nous tentons de vous aider du mieux possible, chers frères de la Terre. Nous sommes près de vous, très près de vous, prêts à vous aider d’une manière physique si le besoin s’en faisait sentir. Sachez, chers frères de la Terre, que vous n’êtes pas abandonnés, vous êtes entourés, aimés, enveloppés de Lumière, de la Lumière de notre Père Créateur. Alors, nous vous le demandons, concentrez vous sur Elle, ressentez La dans votre coeur en fermant les yeux et en posant votre main sur votre coeur. Sentez la courir le long de votre corps et même si vous ne la ressentez pas tentez de la visualiser en suivant son cheminement dans tout votre corps. Cela sera le début de votre rencontre avec votre propre divinité. Plus vous serez nombreux à faire cela, plus l’humanité va s’apaiser, plus la Terre va vivre dans des énergies de paix et de sérénité et plus vos êtres vont se sentir en paix.

Chers frères de la Terre, nous vous aimons, nous vous entourons de tout notre Amour mais nous vous disons : cherchez votre pouvoir divin au plus profond de vous et non pas à l’extérieur. Ainsi la paix régnera sur la Terre.

Soyez en paix, soyez en paix, soyez en paix, nous vous aimons.

                                       ***

Question posée aux Frères de Lumière :

Chers Frères de Lumière, votre apparition dans le ciel de la Terre aux yeux des humains ne pourrait-elle pas avoir un effet d’apaisement sur nous tous ?

Chère soeur terrestre, bien sûr , un grand nombre d’humains, sachant que nous existons, souhaiterait nous voir apparaître dans votre ciel. Un grand nombre d’humains souhaiterait notre aide de cette façon là, mais nous allons vous dire ceci :

Pour l’instant, il n’est pas question de vous apparaitre dans quelque partie de la Terre que ce soit car si nous devons le faire cela sera en grand nombre pour sauver une grande partie de l’humanité consciente de notre aide et de l’Amour que nous lui portons. Mais, pour l’instant si nous apparaissions dans les quelques mois à venir cela pourrait créer l’effet inverse de ce que vous souhaitez. En effet, il y a trop d’énergies d’ombre dans certaines parties de votre planète et si nos énergies apparaissaient  maintenant  cela créerait presque un cataclysme psychologique chez certains humains ce qui entraînerait une recrudescence de combats et de guerres. Nous attendons le moment opportun pour vous apparaître, peut-être dans certaines contrées de votre planète, mais nous ne pouvons vous dire où et quand. Mais sachez que nous nous tenons prêts à venir vous aider physiquement comme nous l’avons dit précédemment.

Ayez confiance en notre présence auprès de vous, ayez confiance en l’Énergie merveilleuse qui est en vous et que vous êtes et faites la rayonner toujours plus en vous et autour de vous. En faisant cela vous nous aidez et nous vous aidons davantage.

Soyez aimés chers frères de la Terre, soyez aimés.

 

Vous pouvez reproduire ce texte à condition
-qu’il n’y ait aucune modification de son contenu
-qu’il ne soit pas coupé
-que vous fassiez référence au site « le site cristal mariandi. com » canalisé en 2012

 

Les lois terrestres

Je suis heureuse de vous retrouver après ce voyage qui m’a conduite en terre sainte.
La rencontre avec ce pays, avec Jérusalem, Bethléem, Nazareth, Tibériade, sur les pas de Jésus, a été pour moi plein de douceur, d’émotions (en particulier auprès du mur des lamentations) et de sérénité.

téléchargement

Même si le pays vit parfois des turbulences, il est très attachant et je l’ai  parcouru avec bonheur à la rencontre de la population. Peu m’importait que les uns soient juifs et les autres arabes, j’allais tout simplement à la rencontre d’un peuple et d’un pays.

Je vais continuer, maintenant, à vous transmettre les messages de nos Frères de Lumière et des  guides qui m’accompagnent.
Merci à vous tous d’avoir été fidèles au site durant mon absence.

                                                 * * *       

Chers frères de la Terre, nous sommes heureux de vous retrouver après ce temps court où notre soeur Marie-Josée est partie à la rencontre de la terre sainte. Ce moment était nécessaire pour son évolution spirituelle. Elle y a rencontré ce que son âme l’a poussée à rencontrer et les temps à venir seront pour elle des moments d’intégration plus ou moins délicats qui lui permettront de mieux comprendre son être.

Nous sommes heureux de vous transmettre, ce jour, un nouveau message.

Le message que nous allons transmettre aujourd’hui est un peu particulier et pourra vous étonner. Il s’agit de ce que nous appelons la « pollution administrative ».

Que voulons-nous dire par cela  ?
Nous voulons tout simplement vous parler de ce que vos gouvernants mettent en place régulièrement, au travers des lois, différentes  lois destinées à gérer le pays. Mais la gestion d’un pays passe, aussi, par la gestion d’un peuple. La gestion d’un peuple ne peut se faire que par l’entremise de certains édits, de certaines lois de façon à maintenir la population de ce pays dans un état de sécurité, de tranquillité, vous dit-on, mais nous dirions aussi de « pollution mentale ».

Nous allons expliquer : Lorsqu’une loi est édictée, lorsque vos gouvernants se rassemblent pour mettre en place telle ou telle loi pour ensuite l’appliquer sur le peuple qu’ils gouvernent, dites-vous que cette loi, même si elle vous paraît juste, si elle paraît être une loi de protection, une loi d’aide, est souvent une loi de main-mise sur votre liberté non seulement intellectuelle, liberté physique mais aussi liberté spirituelle. Il y a dans la quantité de lois qui sont édictées, certaines d’entre elles destinées à mettre en garde par rapport à ce que vos gouvernants appellent les sectes. Ces lois sont mises en place régulièrement afin de limiter la liberté spirituelle des humains. Dites vous et vous le savez, que vous êtes des êtres libres, libres de penser et de croire en Dieu comme vous le souhaitez. Personne ne peut modifier votre façon de penser, pas même une loi. 

Mais, alors, allez-vous dire, ce qui est appelé « secte » est parfois un moyen de détourner certains humains de ce qu’ils pensent réellement et de les entraîner dans un certain fanatisme. Il est vrai, que, parfois, certains humains ont un pouvoir sur d’autres au niveau spirituel mais cela vient, aussi, de la faiblesse de certains  humains par rapport à ceux qui ont du pouvoir, du moins c’est ce qu’ils pensent. A ce moment là, il y a, en effet, récupération de certains humains par d’autres  pour vivre d’une façon particulière la spiritualité.

Toutefois, les lois destinées à limiter ce qui est appelé « secte » sont souvent utilisées pour limiter et tempérer les humains qui n’ont pas la spiritualité ou la religion que le pays manifeste le plus profondément. Les lois sont à ce moment là présentes afin de rassurer les gouvernants qui sentent que l’humain se tourne davantage vers sa spiritualité plutôt que vers une croyance religieuse importante dans le pays. Dites-vous que le gouvernement mondial craint fortement les humains qui pensent autrement et comprennent que la force de l’être humain vient du plus profond de son être, du plus profond de son âme et que l’être humain est une force indiscible puisqu’elle est celle du Créateur. Les lois qui sont mises en place pour dénoncer tout ce qui est hors religion sont des lois créées par la peur, la peur du gouvernement mondial, la peur de vos gouvernants dirigés par le gouvernement mondial. Cette peur est de se retrouver face à un peuple terrestre qui à un moment va montrer sa force et sa puissance par sa foi en Dieu et sa compréhension en sa propre force intérieure.

Mais les lois terrestres ne sont pas uniquement dirigées vers cette limitation de la spiritualité.
Les lois que décident vos gouvernants sont aussi dirigées vers une main-mise sur votre propre liberté physique. Nous avons déjà parlé de cela dans d’autres messages mais nous tenons à y revenir en particulier à travers la construction, la banalisation de satellites qui, du haut du ciel peuvent photographier la moindre parcelle de Terre, qui peuvent photographier la moindre parcelle de ville et même une rue.
Les lois qui autorisent la construction, la banalisation des satellites vous sont présentées comme des progrés. Oui, en effet, progrés technologiques mais nous dirions, aussi, progrés et accentuation  de la surveillance de l’humanité terrestre.

Bien sûr, tous ces satellites qui vous offrent des photos de la Terre, des photos de l’univers sont importants pour la connaissance mais nous disons : attention ! trop c’est trop !

Et l’humanité pourrait, un jour, se retrouver enfermée, tenue, restreinte, dans un espace de vie qui la maintiendrait dans un enfermement d’où il lui serait difficile et délicat de montrer sa propre force intérieure et divine. C’est pourquoi nous vous disons, chers frères de la Terre : ayez confiance en votre propre force intérieure ! ayez confiance en votre être divin ! Il est capable de faire face à tout ce qui vous est présenté pour vous maintenir dans un état de surveillance et de manque de liberté. Ne doutez pas que tout ce qui est mis sur votre chemin terrestre, dans votre vie de chaque jour, vos téléphones portables, les radars sur les routes, les caméras de surveillance dans les villes etc..etc.., tout cela est fait pour limiter votre liberté de vie, votre liberté d’agir, de penser et de croire.

Pourquoi vous parlons-nous de cela aujourd’hui alors que cela a déjà été mentionné dans d’autres messages et dans des livres ?
Car, tout simplement, il y a actuellement une accentuation fort sournoise de tous ces contrôles sur la vie de l’être humain que ce soit dans votre pays la France ou dans d’autres pays.

Nous vous disons, chers Frères de la Terre, gardez votre liberté ! gardez la et ne vous offusquez de ce qui peut vous être présenté car vous avez la force, la puissance au plus profond de votre être, de faire face à tout cela et d’y faire face avec sérénité et puissance d’Amour. Il est important que vous compreniez cela : vous avez en vous une puissance et une lumière si fortes et si sereines qu’elles peuvent vous amener au-delà de tout ce qui peut vous être mis en face pour vous limiter dans votre vie d’âme en expérience sur la Terre, dans votre vie d’humain telle qu’elle est chaque jour dans votre pays, dans votre ville, dans votre famille, dans votre rue. Il est important que vous compreniez, chers frères de la Terre, que vous avez en vous une puissance supérieure à toutes les lois qui peuvent être décidées,  présentées à vous à n’importe quel moment.

Bien sûr, allez-vous dire, si je m’oppose à telle ou telle loi je vais être sanctionné.
 Nous le reconnaissons, cela est délicat pour vous de vivre en opposition par rapport à ces lois. Alors que faire ?

Tout simplement, cela demandera un travail de chaque jour, c’est de vous centrer sur votre coeur, sur votre âme……chaque jour…..et de lui demander sa force d’Amour pour vivre dans la sérénité ce qui vous est présenté. En effet, plus vous serez centré sur votre être divin, plus vous vous sentirez en paix avec vous-même et moins vous serez sensible à toutes ces lois qui vous limitent et qui vous entraînent dans des moments de crainte et de peur. Plus vous serez centré sur votre être divin, et nous le répétons : cela demande un travail de chaque jour, et nous dirions de chaque instant au moment où se présente une difficulté, plus vous ferez cela et plus vous serez nombreux à le faire, moins ces lois, moins ces restrictions dans votre vie seront importantes et moins elles vous pèseront.

C’est ainsi que vous arriverez à contrecarrer tout ce qui est  présenté dans votre vie sociale pour vous limiter dans vos choix de vie, dans votre choix de penser, de croire en ce que votre être le plus profond souhaite. Il est important, à nouveau, de comprendre combien votre être intérieur est puissant. Il peut, largement, faire face à toutes ces lois et à tout ce que décident vos gouvernants.

Toutes ces lois, pour la plupart, sont destinées à vous retenir et à vous limiter dans vos agissements, vos pensées et vos croyances.

Nous vous remercions, chers frères de la Terre, d’avoir lu ce message avec sérénité car ce que nous vous transmettons n’est pas destiné à ajouter des craintes ou des peurs à votre vie, mais, tout simplement, à vous aviser, à vous avertir de ce qui est mis en place, souvent sournoisement, et dont vous n’avez pas besoin pour vivre votre vie en toute liberté. Vous êtes capables de penser par vous-mêmes, de croire par vous-même en la religion ou la spiritualité que vous souhaitez. Votre foi en Dieu vous guide vers ce qui est le mieux.

Un être  humain a besoin d’être libre dans ses pensées, libre dans ses actes, mais il est important, aussi, que ses pensées et ses actes ne soient que des pensées d’Amour, des actes d’Amour, des actes de paix, des pensées de paix, des actes sereins, des pensées sereines. Il est important que la liberté de l’être humain se fasse dans l’Amour du Créateur, dans Sa Lumière, dans Son Enveloppement de Lumière, cela est important pour la vraie liberté de l’être humain.

Nous vous souhaitons paix et sérénité, chers frères de la Terre, dans vos coeurs et dans vos corps.
Nous vous aimons et vous accompagnons avec Amour.

Vous pouvez reproduire ce texte à condition
-qu’il n’y ait aucune modification de son contenu
-qu’il ne soit pas coupé
-que vous fassiez référence au site « le site cristal mariandi. com »

Théorie de l’Alchimie Spirituelle

 téléchargement (2)

L’Histoire révèle un formidable courant de résistance au passé, courant qui lui aussi devient vite récupéré par la mémoire — le neuf étant rapidement recouvert par la coutume qui en tue la portée révolutionnaire. Heureusement le vingtième siècle a engendré des percées remarquables dans la connaissance psychologique d’une part et dans la connaissance spirituelle d’autre part. Nous allons établir des passerelles entre des domaines relativement fermés pour le moment, pour formuler une synthèse libératrice. Les autorités contemporaines nous donnent une piste de l’authentique fraîche, mais elles ne sont pas d’ores et déjà reconnues par un grand nombre, alors que l’on se perd encore volontiers à suivre les principes recouverts par plusieurs siècles de légendes censés nous donner, au nom d’un héritage perdu, des clés pour aujourd’hui. Certes, si nous abolissons la succession du temps, nous voyons bien que les choses n’ont pas changé et qu’on cherche à toutes les époques — en tout cas depuis trois mille ans, des découvertes hors du monde décevant du passé et de ses structures. Les nouveautés révolutionnaires ont même pris une extension formidable au vingtième siècle, en Occident, alors que l’Orient possède les mêmes choses depuis si longtemps, que, sans les textes originaux aux traductions difficiles et contestables, nous suivons des chemins hasardeux ou trop conventionnels. Je m’attache à départager la psychothérapie de la quête spirituelle tout en soulignant leurs analogies afin de montrer, d’une part, qu’une thérapie peut devenir un tremplin adéquat pour une quête plus profonde, et qu’une ascèse évolutive, celle qui implique une consécration au mystère de l’être et des principes divins, peut bénéficier des prises de conscience que les thérapies produisent. Il y a bien quelque chose à guérir, quand on s’élance vers le sens ultime des choses, à l’appui des témoignages des anciens. Guérir l’âme, disaient les grecs. Guérir l’esprit, peut-on affirmer, si l’on considère que l’outil de perception supérieur, l’esprit, partagé par tous, fonctionne mal — embourbé dans des principes convenus, des mémoires vivaces, des mouvements compulsifs.

 «Qui suis-je» est une vraie question

La transformation de l’esprit occupe le cœur des religions, suscite le besoin d’épuiser une vie sans signification profonde et interroge nos besoins. Toute personne qui cherche à guérir ou s’élever se préoccupe davantage des liens possibles entre le passé, le présent, et l’avenir, car l’exigence d’une voie souveraine se fait sentir. L’avenir est par définition informel et fantasmé. Sa substance vierge nous fascine, nous y projetons nos souhaits, nous aimerions le voir nous remplir de satisfactions, tandis que le passé est figé dans les formes, des formes qui nous poursuivent parfois alors qu’elles sont périmées, et que notre présent — ô combien chéri — est toujours aussi pérenne qu’insaisissable, comparable à l’eau devenant la glace figée de la mémoire, irréversiblement. Pour aller vers le Divin, ou, si l’on préfère pour commencer, vers une vie authentique, il suffit de renoncer à se rendre soi-même quelque part. Cela évite, en premier lieu, d’écraser le présent entre de la mémoire et des attentes. En second lieu, nous pouvons découvrir en cheminant que d’autres destinations méritent un détour, puis que le chemin lui-même est le but. La révélation qu’il n’existe que le présent n’est pas d’ordre intellectuel. C’est un ressenti sans limites, d’une douceur extrême, qui chuchote qu’il n’y a jamais eu que cela, ce moment éternel, dans ce petit enfant oublié, et qu’il n’y aura que cela dans le vieillard qui s’approche. La quête spirituelle et la procédure de guérison psychothérapeutique partagent ce paradigme, l’incertitude. L’ouverture est vécue comme meilleure que le statu quo, et le territoire le plus dangereux, le plus aléatoire, remplace la meilleure carte. Même si l’on ignore quand et comment les choses changeront, même si l’on suppose une amélioration seulement probable, cela vaut mieux qu’un présent bouché, soumis à des boucles répétitives insupportables, qui sabotent l’existence. On prend conscience que l’irruption de l’inconnu est nécessaire pour dissoudre des structures périmées, fragmenter des blocs de croyance, et une confiance sans objet accueille l’absolu du jour, avec toutes ses informations, pour y puiser des flammes.

2 Le paradoxe de la quête fermée

La quête orientée dans une direction dissimule les autres. On circonscrit à la vérité un domaine, et le tour de passe-passe est joué. On canalisera la curiosité, ce qui est stupide, mais simiesque, on hiérarchisera les valeurs, les maîtres, les doctrines, en fonction de quelques critères insuffisants mais bien élevés, et de beaucoup de réserves souterraines et impolies. Notre espèce préfère une impasse fléchée au chemin sans repères, où il n’appartiendrait qu’à nous de trouver les indices. Tandis que chaque avatar cherche seulement à rétablir la religion universelle et unique, les humains se laissent prendre aux formes et aux contextes et en profitent pour nourrir leurs vieux démons et guerroyer et détruire. Même les meilleurs, sous prétexte de chercher la vérité, ferment les yeux sur ce qui se passe à chaque instant, si le paysage déborde de leurs principes. On s’est payé des œillères de luxe, une philosophie, une religion, ou même une soi-disant «voie», difficile à suivre sans s’enfermer. En revanche, grâce à des œillères, on est sûr de ne pas se perdre, on suit le chemin supposé être le meilleur, et c’est sans doute pour cela que cette immense escroquerie de la vérité certifiée conforme réunit autant d’adeptes. On tournera toujours en rond, sur une immense ligne droite légèrement incurvée, et l’on peut mettre toute une vie pour parcourir ce cercle qui semble aller tout droit étant donné sa taille, et se retrouver au point de départ, l’ignorance. Quelle erreur de stratégie, fatale, que s’imaginer l’accomplissement spirituel subordonné à une direction.

 

3 Le non-agir, principe du lâcher-prise

Mais alors comment faire, s’exclame l’impatient ! C’est trop simple pour être vu. S’il y avait quelque chose à faire, il suffirait d’identifier cette chose, se mettre à l’exécuter, puis à en attendre les résultats. Et cela ne fonctionne pas ainsi. Ou alors pour de petites choses, bien sûr. Un cachet d’aspirine fait passer une migraine occasionnelle, mais ne soignera pas une dépression cachée qui déclenche, au moindre préjudice, un mal de tête inexplicable. Pour le fond du problème — atteindre la délivrance, gagner le repos irréversible du mental, recevoir la libération, selon l’énoncé traditionnel, il n’y a strictement rien à faire — si l’on entend par là cultiver un pouvoir décisionnel dans le contexte, ou faire des acrobaties quelconques. Il ne s’agit pas de changer de comportements, de remplacer le conjoint, d’essayer une nouvelle religion, ou de lire un livre par mois ou deux achetés intuitivement dans une librairie ésotérique. Je révèle ici un système qui permet une vision panoramique et verticale. La quête évolutive est purement intérieure, c’est une nouvelle procédure du moi par rapport à lui-même, qui se voue à un examen de soi-même ouvert, tourné vers des potentiels encore inexploités, toutes les perceptions étant ramenées aux exigences intérieures par l’observation. C’est là que le travail s’effectue. Ensuite, le non-moi, c’est-à-dire tout ce qui nous est extérieur, délivre des messages nouveaux, révèle des vérités insoupçonnées, inspire des mouvements imprévisibles, et s’accueille d’une manière absolue dans l’intégrité de chaque moment. Par la suite seulement, des techniques physiques, émotionnelles, mentales, pourront être mises à disposition et relier d’une manière plus juste le moi au non-moi. Si le travail préalable nécessaire n’a pas lieu, l’on ne pratique rien du tout. Le seul garant évolutif est l’engagement intérieur radical.

 téléchargement (3)

4 La navette entre le moi et le non-moi

La seconde analogie, entre la quête et la thérapie, est technique: les deux procédures inversent le mouvement de notre esprit. Voilà que le nouveau procédé se charge de saisir les objets intérieurs. On ne pense plus à Dieu mais à ce qu’Il représente pour nous dans l’ascèse spirituelle, comme la thérapie nous demande d’oublier l’autre (ce que nous croyons faire pour l’aimer ou le fuir), pour approcher réellement de ce qu’il représente pour nous. Un travail d’hercule puisque les affects placent l’autre au-dedans mais que nous continuons à le voir au-dehors. Le Seigneur des mystiques, Lui aussi, ne peut s’apercevoir au-dedans qu’au moment où le moi a renoncé à s’En emparer au-dehors. Nous avalons en permanence le non-moi pour en faire du moi, avec l’esprit, les émotions et le sentiment, et il ressemble à s’y méprendre à la nourriture. Nous pouvons éprouver des faims insatiables, difficiles à combler, de la quête du bonheur à celle du Divin, comme nous pouvons être saturés et ne plus supporter le contact avec l’autre ou le non-moi dans certaines circonstances. Il n’y a donc pas lieu de s’égarer dans des considérations métaphysiques pour aborder une voie quelconque, quels liens unissent le moi au non-moi, voilà la question, la seule. Par esprit, nous entendons non seulement le mental mais un organe invisible et holistique qui relie la totalité de notre être au non-moi. L’esprit s’enfonce donc dans la matière et devient le subconscient, c’est sa part cachée qui nous joue des tours et fait somatiser les préjudices émotionnels, et il demeure dans des régions que nous ne connaissons pas encore, comme les chakras supérieurs par exemple. Il œuvre par lui-même et sans notre assentiment en dessous de notre état de conscience, par des raccourcis qui le rattachent au corps émotionnel, puis physique, et au-dessus par des procédures secrètes, dont certaines ont lieu pendant le sommeil, celles qui transforment par exemple notre aura, ou nous donnent des intuitions supérieures, quand le cerveau est rompu à utiliser l’intelligence vers l’intérieur et la connaissance de soi. Vu toutes les couches que le moi comporte, du subconscient le plus sombre aux souhaits solaires les plus purs, et toute la diversité du champ du non-moi, il nous appartient d’être clair sur cette question de la navette entre le moi et le non-moi, et d’en faire le principe pour mener une ascèse autant que pour progresser en thérapie. L’esprit se renouvelle en permanence, à toute vitesse, ce qui lui permet de somatiser ou de se libérer à n’importe quel moment dans un délai rapide. En ce qui me concerne c’est le contact avec le supramental qui m’a définitivement montré ce qu’est l’esprit, dont les pouvoirs sont beaucoup plus larges que ce que l’humanité s’imagine. Son rythme nous échappe. Il nous traverse de part en part, coordonne les sensations qui nous livrent au non-moi avec le sentiment global du moi.

Je défends l’hypothèse suivante dans ce livre: L’esprit qui nous habite possède une autonomie qui nous échappe en partie, et c’est donc lui qui gouverne notre existence à certains moments, quand le moi sort du cadre qui lui est imposé par la nature. Autrement dit, si nous faisons des erreurs, l’esprit se met à fonctionner mal automatiquement, à notre insu, et il s’ensuit les troubles de la personnalité échelonnés entre le diagnostic psychiatrique et le diagnostic pathologique. Entre l’état de «folie» et celui de la maladie physique, existent un nombre considérable de troubles mentaux, plus ou moins supportables, plus ou moins avoués, ces troubles qui légitiment autant les cabinets de psychanalyse que de psychothérapie. Ces problèmes d’origine mystérieuse qui suscitent la consultation compulsive de voyants, de devins, d’astrologues souvent peu expérimentés. Si nous considérons que l’esprit descend dans le corps, nous avons la cause des maladies psychosomatiques, si nous affirmons qu’il monte sur des plans subtils et invisibles, nous avons l’explication des insights, des illuminations, des miracles produits par les saints. Pour cadrer toute cette étude, nous avons en tête le prédicat suivant qui trame tout notre discours: l’esprit se laisse approprier par le moi jusqu’à un certain point. Au-delà, il fait cavalier seul et peut se permettre de détruire l’organisation du moi, le sentiment de l’identité, par tout ce qui est à sa disposition, dérèglement des organes, du cerveau, dysfonctionnement cellulaire, turbulences des courbes hormonales, dépression, etcetera.

Dans l’optique transcendante qui est la nôtre, la scission entre le moi et l’esprit, qui provoque des troubles, n’a pour but que de rétablir une unité supérieure, ce dont convient autant le psychanalyste athée, que le psychothérapeute holistique, ou le maître spirituel. La rupture du moi et de l’esprit entraîne la souffrance, et c’est donc l’occasion, puisque le sujet est poussé dans ses retranchements, pour qu’il subisse sans échappatoire la question prise au sérieux par les grecs de l’antiquité et ridiculisée par les matérialistes du vingtième siècle: je ne sais pas d’où je viens ni où je vais. Certains citoyens cultivés finissent par ne plus comprendre un beau matin, pourquoi la vie ne leur obéit plus — tant leur moi est structuré et habitué à la victoire. Ils se sont toujours imaginé que l’esprit était à leur disposition, leur propriété, et qu’ils pouvaient en faire ce que bon leur semble. Que nenni ! Leur sentiment d’échec, puisqu’ils le cultivent, descend jusqu’au subconscient, qui somatise. L’information mentale est passée dans une autre juridiction, là où les choses se passent autrement, là où la pensée n’a plus de pouvoir. Une puissance colossale fait son travail, signale, avertit, déclenche des troubles, puis des pathologies.

En revanche, ceux et celles qui savent qu’il n’y a rien à réussir ou échouer, mais qui font de leur mieux, sans stress, pour rester en coïncidence avec le Tout, somatisent moins. Ils ne sont pas attachés aux fruits de leurs œuvres, comme le dit la bible hindoue, la Gûita, et tandis qu’ils se sentent moins coupables d’échouer, ils sont aussi moins vaniteux quand les exploits les accompagnent. Leur subconscient est moins chargé de scories, car ils dramatisent moins. L’art de la santé équivaut peut-être à celui de vivre avec un ego minimum, ce que laissent entendre les taoïstes. Aujourd’hui, parce que la Terre change d’ère, l’individu en crise, par la même occasion que celle qui rétablit la santé peut dissoudre son ego si c’est nécessaire pour guérir. Le tournant évolutif se prépare autant dans la souffrance que dans la plénitude.

 

5 Saisir les objets intérieurs

Les désordres mentaux obligent à revenir sur ses pas, à chercher une autre place, à transformer sa personnalité. Mais la mentalité ordinaire est friande de l’objet, et n’a pas lieu de s’en lasser, avant de sévères avertissements. Si nous n’apprenons pas à inverser le mouvement mental auprès d’un maître spirituel, d’un sage, d’un ancien, d’un chaman, ou d’un thérapeute, l’intelligence qui anime notre esprit est peu utilisée, elle s’empare toujours des objets auxquels elle s’identifie, et elle ne sait rien faire d’autre. Nous allons vers le gratifiant. Le petit moi obsessionnel et héritier de toute la chaîne évolutive défend son territoire avant tout, cultive ses désirs et évite de voir en face l’origine de ses craintes. Il attend de voir dans ce qui se passe ce qu’il veut voir. L’homo sapiens sapiens veut choisir sa réalité comme un gâteau dans une pâtisserie, celui-là et pas un autre, cette réalité-ci et surtout pas celle-là. Et si l’univers n’était pas qu’une pâtisserie? 

Si nous lâchons les objets, abandonnons la convoitise, comme le stipulait Bouddha, l’intelligence pure du moment n’a plus aucun limite.

 

6 Accepter et reconnaître l’ignorance pour s’en libérer

Etre ignorant c’est être séparé. Séparé de quoi ! Les hypothèses ne manquent pas, séparé de son identité véritable, séparé du Tao, du Soi, se sentir extérieur à l’unité réelle de cet univers insécable dont nous faisons partie, se sentir entre quatre murs car trop de choses nous échappent pour que notre perception nous rassure sur ce que nous sommes réellement, séparé de son soleil intérieur, endormi, qui rayonne au diapason du soleil mystique, séparé de la Vérité, avec un grand V, qui fonde les principes du monde dans leur conformité parfaite, séparé de son potentiel de lumière. Bref, séparé. Si nous connaissions l’objet dont nous sommes séparés, on courrait vers lui, on le capturerait et on le saisirait, et le tour serait joué, en quelques mois ou deux ou trois ans. Le temps de bien définir l’objet manquant et de l’obtenir. Mais acheter à crédit la connaissance, la non-séparation, est impossible. Deux heures obligatoires de méditation par jour, après quoi on remet l’uniforme ordinaire, ou douze ans de chasteté sans écarts, période d’abstinence réputée pour fournir la libération dans certaines doctrines millénaires du sous-continent indien. La vénération, qui devient vite mécanique, d’un maître à qui l’on va faire des courbettes, et que sais-je encore. 

Le problème est tout simplement que la connaissance n’est pas un objet — mais un état.

Aparté autobiographique

Poursuivre donc un objet qui n’existe pas, vous conviendrez que c’est absurde. J’ai moi-même poursuivi la Vérité comme un trappeur du Canada qui pour survivre campe dans la neige pour piéger quelques animaux à fourrure, et ce n’est pas tous les jours «de la tarte». J’avais dix-huit ans, et j’étais rongé par un manque, et toujours sur la piste. Je me suis acharné à réunir les moindres indices de la Transcendance et de son moyen d’accès. Comme un policier sur la piste d’un serial killer, qui n’en dort plus de la nuit car l’assassin en est déjà à sa dixième victime en trois semaines, dans son propre quartier. En décembre 1967 je fus transporté dans un autre état de conscience, extraordinaire, où tout se tenait, et c’était dynamique et plein de lumière, tout était réponse. Rien à voir avec ce que je connaissais avant. Puis cela commença à diminuer au bout de trois jours, et quatre jours plus tard, j’avais retrouvé l’état normal. A la fin de la semaine, il ne restait plus rien. Toute ma vie fut consacrée, dès lors, à retrouver cet état. L’année suivante, j’étais pensionnaire en Hypo-khagne et me moquais de la plupart des cours, que je n’arrivais pas à suivre tant ils me semblaient creux. Je passais des heures chez les bouquinistes, près du lycée. Comme un amoureux éploré, ne pouvant plus manger ni dormir, et qui s’installe devant la fenêtre de sa bien-aimée qui le hante jour et nuit, j’assiégeais le mystère. Comme une mère qui recherche son bébé kidnappé, prête à prendre tous les risques. J’ai même, un peu plus tard, poussé mon cerveau dans ses retranchements avec quelques substances aussi illicites que sacrées, en ayant pris la précaution de lire Henri Michaux, et en sachant qu’Arthur Rimbaud naturellement, n’avait pas si bien fini que cela, comme Artaud d’ailleurs. Bref, j’ai cherché dans toutes les directions, en mélangeant quelque temps, dans une sorte de confusion esthétique fascinante, le paranormal, le magique, l’occulte, l’ésotérique, et le traditionnel. Le fameux livre de Bergier, le matin des magiciens, sorti peu avant dans une prestigieuse collection, m’avait ouvert la voie en 66. Tout me fascinait, tout était mystère, plus rien n’était établi. Si je ne me suis pas perdu, c’est que je l’étais déjà. Je ne pouvais que rester égaré, ou au contraire trouver la sortie. Comme les détenus à vie qui s’échappent, je n’avais plus rien à perdre. C’est ce qui m’a sauvé. Je ne pouvais pas me tromper, car j’étais du matin au soir, dans l’erreur absolue — celle de l’ignorance. Quand on sait qu’on est vraiment dans les Ténèbres, on suit la moindre trace de lumière. J’ai eu la chance de pouvoir descendre aussi bas: là où le ciel le plus bleu est obscur car il manque quelque chose, l’union, l’unité, l’état de non-séparativité. Enfin, le 4 janvier 1974, le voile se déchire. Il était temps. Je ne vous dévoile pas mon itinéraire pour qu’il serve d’exemple, de modèle. Chacun possède le sien, inimitable, et maintenant que j’ai passé cinquante ans, je commence à admettre que ma précocité spirituelle demeure un fait exceptionnel, charge à moi d’en faire profiter les moins expérimentés. Mon chemin sert à dévoiler des paradoxes. Même l’individu sincère, qui brûle du feu de la vérité, s’y prend mal. Il poursuit ce qui n’existe pas, s’acharne à saisir le vent, à nommer ce qui n’a pas de nom, à capturer ce qui n’a pas de forme. Le mental nous pousse à nous forger des représentations, à choisir des valeurs, à rêver d’absolu avant de l’étreindre. Entrons dans le jeu.

 

source : www.supramental.fr - Le site de Natarajan

Empreintes cristallines quantiques

téléchargementIl n’est pas bien difficile d’avancer des hypothèses d’explication scientifique de la mémoire des pierres, dès lors qu’on a compris que toute modification de la matière constitue une empreinte, y compris les légers réarrangements de molécules ou d’atomes qui se produisent pendant la cristallisation. Tentons quelques suggestions.

Dans la course pour obtenir des gravures de CD sur des zones de plus en plus petites, on a vu que des ingénieurs étudiaient des procédés d’empreintes à l’échelle de l’atome. A cette échelle, on entre de plein pied dans le domaine de la physique quantique, un domaine encore largement incompris et spéculatif, qui fait l’objet d’intenses recherches, et remet en cause beaucoup de notions admises.

Aussi, est-il très probable que des empreintes se trouve logées au coeur de l’atome lui-même, peut-être dans les orbites des électrons. Un atome est composé d’un noyau lourd, autour duquel gravitent un groupe d’électrons sur plusieurs orbites définies, un peu à l’image des orbites planétaires. Or ce sont les orbites électroniques qui déterminent les liens entre atomes, par des forces électriques et magnétiques. Elles interviennent un peu comme si elles étaient les mains ou les bras des atomes, qui leur permettent de se rapprocher, de s’accrocher entre eux, ou de se repousser, etc.

Si on modifie ces liens de façon durable, c’est une empreinte qu’on inscrit dans les atomes. Or en injectant de l’énergie à l’électron d’une orbite, il saute sur une autre orbite. Ou encore, sans que l’électron change d’orbite, celle-ci peut être modifiée. Car il faut considérer que l’atome est immergé dans un environnement d’autres atomes qui influent sur ses orbites. Ainsi deux atomes peuvent mettre en commun leur orbite la plus extérieure. Ou bien encore plusieurs atomes, même en grand nombre, peuvent associer leurs orbites et les modeler.

D’autre part, il faut prendre en compte qu’entre le noyau et les électrons règne le vide, un vide quantique qui n’est pas le néant, mais possède une densité d’énergie, dont les scientifiques étudient les fluctuations. Que nous réservent ces études? Cette densité pourrait-elle être le siège de mémoires? La physique expérimentale traditionnelle est bien mal équipée pour aborder tout cela avec ses machines énormes et chères, un peu comme si on voulait estimer la douceur d’une eau en la touchant avec une pelle mécanique.

En s’avançant dans le domaine quantique et électromagnétique,la science (par exemple Philippe Bobolaredécouvre peu à peu des phénomènes connus des peuples indigènes (le rôle de la pensée, la notion du temps, la multidimensionnalité, etc.). Le chemin rationnel emprunté, nécessaire pour nos contemporains qui ne croient qu’en la science, est bien long et compliqué, et il est compréhensible seulement par des spécialistes. La voix de la connaissance que nous appellerons chamanique, semble plus fine et plus précise. A propos des découvertes de la science, des chamans disent: nous le savons depuis longtemps, mais nous le décrivons avec d’autres mots. Et non seulement ils le savent, mais ils enseignent comment tout le monde peut aller puiser aux sources de cette connaissance. Et ils ajoutent: nous avons toujours désiré partager nos connaissances, mais vous vous êtes montrés arrogants et vous nous avez traités de primitifs superstitieux.

LA PEUR ne fait pas partie de moi

 

images (5)Il y a peu de temps, quelqu’un me disait : « La peur et l’amour ne peuvent pas cohabiter. Mon cœur est trop plein d ‘amour pour abriter la peur ».

J’aimerais, si vous le voulez bien, que vous méditiez sur cette phrase jusqu’à la faire vôtre et la graver en vos cœurs. Pas dans votre mental, mais bien au fond de votre cœur, où elle sera comme un viatique aux moments les plus difficiles de votre chemin. Car celui qui est débordant d‘amour peut rester calme et confiant même si le monde s’écroule autour de lui. Réfugié dans cette énergie d’amour, bien ancré en lui-même, sûr de la protection qui l’entoure, il peut paraître inconscient des dangers, mais il ne l’est pas. Simplement, il SAIT que rien ne lui arrivera.

Les milices célestes, ou les flottes galactiques, si vous préférez un langage plus actuel, veillent sur cette planète depuis très longtemps et surtout en cette époque de transition. Elles vous ont épargnés des désastres terribles, à votre insu, et si elles ont été impuissantes pour vous protéger de vous-mêmes, c’est le revers de la médaille de votre liberté, de votre libre arbitre. Pourtant aujourd’hui les choses ont changé. Vous êtes assez nombreux à avoir demandé que la Lumière Divine revienne sur la Terre et votre Père vous a écoutés. Chaque Travailleur de la Lumière, chacun de vous, est sur les listes des êtres à sauver en priorité en cas de conflit grave, déclenché par des êtres qui ne veulent pas sortir de l’obscurité. Ce n’est que justice ; Souvenez-vous que vous êtes venus ici comme volontaires, pour réveiller vos frères et sœurs endormis. Votre karma était soldé ou presque, et votre dévouement au Père/Mère/Créateur de Tout, à l’Humanité et à la Terre, a effacé le peu qui restait ; Dans ces circonstances, il est normal que vous soyez les plus précieux et donc les premiers à secourir. Ceci ne veut pas dire que le Ciel abandonnera les autres humains. La flotte dispose d’assez de vaisseaux pour accueillir tous les êtres humains, sauf ceux qui ne voudront pas être sauvés, incapables de sortir de leurs systèmes de fausses valeurs. Et vous savez que nous ne pouvons rien leur imposer, en raison de leur libre arbitre.

Ces derniers iront donc continuer à jouer, aux guerres, aux tueries, aux luttes pour le pouvoir et la richesse, ailleurs dans l’univers. Et un jour, peut-être dans 2000 ans de votre temps, ils seront mûrs à leur tour pour appeler la Lumière Divine. Sachez donc que la Flotte connaît vos noms et adresses, même si vous déménagez ; que les vaisseaux du Commandant Ashtar Shéran vous trouveront, où que vous soyez, fut-ce au fond d’une grotte sous la mer. Et ceci n’est pas de la science fiction. Plutôt le contraire. Votre science-fiction s’est parfois inspirée de la vérité, même si la plupart du temps elle crée des fantaisies destinées à vous maintenir dans la crainte. Vos seuls ennemis, les seuls qui peuvent vraiment vous nuire, ce sont vos peurs et vos doutes. Et ceux-ci ne s’empareront jamais de vous si votre cœur déborde d’amour. Ces précisions sont nécessaires face aux bruits qui courent et que malheureusement vous écoutez souvent. Vous n’êtes pas assez prudents, mes enfants. En dépit de nos mises en garde, vous êtes encore trop fascinés, trop hypnotisés par vos médias et leurs scénarios catastrophes, généralement conçus exprès pour vous insuffler la crainte qui vous maintiendra sous l’emprise de leurs patrons.

Vos Frères de Lumière sont à votre disposition pour vous instruire, vous renseigner, vous encourager, vous sustenter. Malgré cela, vous cherchez des informations dans les livres qui ne portent pas toujours le sceau des Maîtres ou des Etres Angéliques, et sur votre dernier jouet, cet Internet qui est le véhicule le plus dangereux de votre monde, où circulent de belles choses, des données utiles, mais aussi les pires poisons pour vos âmes. On y trouve le vrai, le faux, mais le pire de tout est un mélange sournois de vrai et de faux, destiné à créer la confusion dans vos esprits. Si au moins vous suiviez les sages conseils que vous laissés votre Maître Jésus, lorsqu’il a dit : « Les arbres se reconnaissent à leurs fruits ».

Ceci était une bonne clé pour vous permettre de trier le vrai du faux. Quels fruits, mes enfants, font pousser en vous certaines soi-disant informations ? La vanité d’en savoir plus que les autres, de connaître davantage ce qui va se passer l’année prochaine, ou encore dans les huit ans à venir ? Le sentiment de supériorité que vous confère l’idée d’être, comme vous dites, dans le secret des dieux ?

Désolé de vous décevoir. Personne, même pas les Maîtres et les Archanges ne peuvent prédire avec certitude ce qui va avoir lieu, car il s’agit d’un processus nouveau pour lequel nous n’avons pas de références. Plus important encore, personne ne connaît d’avance les émotions et réactions que vont expérimenter les êtres humains de la Terre confrontés à ces événements nouveaux. Donc, ceux qui vous préviennent qu’il va arriver ceci ou cela ne sont pas tous forcément vos amis. On peut, certes, faire quelques prévisions, étant donné que certaines probabilités sont déjà plausibles, telle l’Ascension de la Terre et d’une partie de l’humanité. Partie qui, nous l’espérons, ira en grandissant à un rythme exponentiel au cours des prochaines années. Mais comment se fera cette Ascension est encore dans le domaine des hypothèses. Si cela  vous rassure, je vous dirai que, jusqu’à présent, cela se passe mieux que ne le prévoyaient certaines prophéties pessimistes (je ne parle pas de celles émises au cours es siècles passés, mais d’autres plus récentes).

Les secousses telluriques, bien que traumatisantes pour ceux qui les subissent, ne sont pas très étendues. Les inondations et les feux n’atteignent pas des proportions extrêmes et les vents violents sont localisés. Seuls les actes des êtres de l’ombre restent imprévisibles. Contre ceux-ci nous prenons toutes les mesures possibles ; Et vous serez informés par l’un ou l’autre de nous sur les choses que vous devez savoir. Pour le reste, faites-nous confiance. Bien sûr, nous pensons aux victimes vers lesquelles vont notre amour et compassion. Ceux qui périssent sont accueillis par les Maîtres et les Anges avec toute la douceur dont ils ont besoin. Ils sont réconfortés et retrouvent vite, à note côtés, paix et bonheur. Quant à ceux qui survivent en ayant perdu tout ou la plupart de leurs biens matériels, ils ont tout notre amour, notre compassion, nos encouragements. Nous aimerions que ces leçons amères les invitent à reconnaître la fragilité des choses et à se tourner davantage vers leur seul trésor inaliénable : leur âme immortelle, divine. Seront-ils prêts à le comprendre ?

Je termine ici ce message, en souhaitant que la peur soit éloignée de vous, et que l’amour, la paix, la joie prennent sa place. Mon Amour et celui des Maîtres sont avec vous pour toujours.

Extrait de Le Temps des Maîtres – transmis par Marlice d’Allance 2012 recopié par Francesca   aux Editions HELIOS

 

123

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...