La Méditation Merkabah de Drunvalo Melchizedek

 

 

Pourquoi nous apparaît-elle précieuse ? 

Tout d’abord parce qu’elle est susceptible de réactiver en nous des connaissances profondes et essentielles qui constituent notre patrimoine personnel inaliénable en tant qu’êtres interdimensionnels. Nous pouvons, grâce à cette méditation, réhabiliter notre structure électromagnétique disposée autour de nous selon la forme d’un double tétraèdre, afin de construire notre véhicule Merkabah pour qu’il soit opérationnel. Notre Mère la Terre vient, nous l’avons dit, très récemment de se doter du sien. Elle est prête, totalement, pour l’Ascension. Restent ses enfants. 

Chacun de nous sait inconsciemment (ou consciemment) qu’il a déjà disposé d’un vaisseau Merkabah interdimensionnel qu’il s’agit de remettre en fonctionnement. Chacun sait intérieurement qu’aucune Ascension ne peut se faire sans mise en oeuvre d’un processus collectif concernant l’humanité tout entière. Car cette Ascension ne saurait se réaliser petits morceaux par petits morceaux, les plus gros revenant aux élites et aux privilégiés. L’être qui peut être considéré (ou qui se considère) comme le plus déshérité est partie prenante (s’il le désire naturellement) de ce Grand Passage.

Francesca1

La maîtrise de la « Méditation Merkabah » doit-elle nous conduire à la réalisation d’un Merkabah collectif ? C’est sa profonde finalité. Aussi devons-nous répéter que le vaisseau Merkabah est un véhicule d’Amour-Compassion et de Lumière véritable. Dans ce dessein, nous devons retrouver la respiration des dauphins, c’est-à-dire la respiration prânique par notre chakra coronal grâce à notre canal central, afin d’illuminer tou-tes nos cellules, puis irradier cette Lumière et, enfin, constituer notre véhicule personnel puis collectif comme nous venons de le voir.

La Méditation Merkabah de Drunvalo Melchizedek à ceci de particulier qu’elle nous permet de travailler sur nos polarités féminine et masculine afin de les intégrer et réhabiliter, par un travail avec les structures tétraédriques des champs électromagnétiques de nos corps subtils, émotionnel et mental. Avec précision, et grâce à notre respiration puis à notre souffle, nous pouvons, mettre en mouvement ces champs tétraédriques de façon contre rotative, et créer ainsi un champ Merkabah naturel et interne.

Nous savons comment les scientifiques inspirés par d’autres civilisations, ont découvert la possibilité de créer des Tunnels vorticiels d’Inter réalité, ou transdimensionnels, à partir de Merkabahs artificiels et externes ; mais avec pour conséquences probables des cataclysmes terribles.

Francesca 2

Cette méditation proposée par Drunvalo Melchizedek est réalisée par le moyen de visualisations, de respirations, de mudras (mouvements avec les doigts et les mains) et de mouvements oculaires. Et, afin de la bien maîtriser, il convient donc de suivre un entraînement progressif guidé au cours des 6 jours de l’atelier « Fleur de vie« .

Nous ne saurions vous en dire plus dans le cadre de cet ouvrage par considération pour l’oeuvre de Drunvalo Melchizedek, mais… vous pourrez retrouver les écrits sur le web !

Sur le blog de Francesca : http://francesca1.unblog.fr/  

Quelques Mémoires d’Atlantide

 

 

A l’ouest des colonnes d’Hercule, ce que nous appelons aujourd’hui le Détroit de Gibraltar, s’étendait une île entourée d’autres îles plus petites, une île habitée par un peuple hautement civilisé, guerrier, qui occupait lui-même toute une partie des territoires entourant la mer Méditerranée. Derrière cette île, il y avait un continent, l’Amérique, lui aussi en partie envahi par ce peuple civilisé et belliqueux. C’est ce que les Egyptiens enseignèrent à Solon. Cette île, l’Atlantide, fut décriée, sujette à l’ironie, au sarcasme, à la dérision. Du sourire en coin au grand rire de déni, elle a souvent été rejetée, au mieux considérée comme un mythe, une légende.

1

Remonter le fil.

Ces derniers temps, une conscience nouvelle arrive sur Terre. En cette époque de bouleversements intimes de l’humanité, des mémoires anciennes affleurent et, troublant le paisible de notre vision de l’histoire, vont jusqu’à crever le voile du Temps, comme autant de bulles parfois malodorantes qui percent la surface d’un lac trop policé, trop raisonnable. Depuis des années, l’accompagnement que nous, Arundhati et Vasishta, proposons, nous a régulièrement amenés à revisiter ces mémoires ancestrales pour aider telle personne à se libérer d’émotions autrement incompréhensibles, telle autre à apaiser des pulsions pénibles… Chaque fois que nous remontons le fil de ces mémoires, la personne retrouve le sens de son histoire, celui de son incarnation présente où se concentre la plupart des problématiques liées à l’expérience atlante et celui développé au cours d’incarnations successives où se rejouent sporadiquement les drames vécus à cette époque lointaine.

 

Une mémoire collective.

Les mémoires atlantes ne sont pas toujours les plus « à fleur de peau ». Mais elles ressurgissent périodiquement avec, chaque fois, une charge émotionnelle éprouvante. Nous pouvons aller jusqu’à dire, après toutes ces années d’expérimentation et d’exploration, qu’il s’agit d’une mémoire collective, plus ou moins vive, qui vogue du plus agréable descriptif au plus trouble des tableaux. Ces dernières forment un limon psychique qui empêche encore bien des gens d’avoir accès à leur pureté intérieure. Cette fange, qui salit l’inconscient, freine l’éveil de nombreuses personnes et, en conséquence, l’épanouissement d’une civilisation harmonieuse, sinon harmonique.

Retrouver l’harmonie intérieure.

Si le son se trouve être à l’origine de toute chose, alors l’ensemble de la Création est une musique, une immense et grandiose symphonie. Au sein de cette orchestration cosmique, l’humanité, de par son histoire et son vécu actuel, fait fausse note, fausse route. Il appartient aux femmes et aux hommes de nettoyer leurs mémoires atlantes, de retrouver leur harmonie intérieure, leur musique intérieure, pour jouer leur juste note dans le grand concert de l’univers. C’est ainsi que, purifiant ses profondeurs, l’humanité retrouvera sa place dans le grand accord musical universel. Du plus profond au plus superficiel, du plus physique au plus aérien, l’humanité retrouvera la plénitude de sa dimension créatrice, de son essence de compositeur cosmique. Alors, elle vivra à nouveau sa propre musique universelle et œcuménique.

Une Atlantide plus familière.

Il est remarquable que, parmi toutes les personnes ayant abordé les mémoires atlantes avec nous, très peu sont celles qui avaient un attrait particulier ou un intérêt quelconque envers l’Atlantide. Cette dernière vient d’elle-même suite, par exemple, à un souvenir d’enfance revécu en état de conscience expansée. L’énergie qui se déploie alors, le style des images, sont particuliers. Notable aussi le fait que les évènements relatés par les différents « voyageurs » en état de conscience expansée se recoupent et se complètent les uns les autres. Peu à peu, au fil des ans, c’est une véritable fresque décrivant cette époque qui nous a été dévoilée. Les témoignages s’accumulant, l’Atlantide nous est devenue plus familière, dans ses différents aspects. Les personnes racontant plutôt des souvenirs liés à des ressentis troubles de leur existence, il nous a été donné bien plus de représentations des arcanes du pouvoir politique, scientifique et religieux que des soirées familiales au coin du feu. Le trouble est loin d’être une obsession pour nous ! Mais nous ne sommes pas historiens. Nous aidons les gens à s’extraire de certains miasmes passés. Ce sont donc ces miasmes qu’ils nous donnent à décrire.

Cependant, le spectre descriptif de ces « voyages » en état de conscience expansée, tout en restant limité, nous donne un tableau vivant de ce qu’a pu être l’existence atlante, tout au moins dans certaines couches sociales. La superposition de ces « voyages » avec les « lectures » d’Edgar Cayce, les révélations de DrunvaloMelchizedek, celles de Charles-Raphaël Payeur et les récits de Platon commence à nous offrir une vision intéressante de l’Atlantide.

Déprogrammer les ressentis.

La reconnexion avec les mémoires atlantes entraîne, systématiquement, l’apaisement des tensions nées à cette époque. Les évènements qui reviennent le plus souvent et en premier, en état de conscience expansée, sont ceux qui altèrent la qualité de vie d’aujourd’hui. Ce sont donc la plupart du temps, dans le cas de l’Atlantide, ceux qui nous content la « chute », la destruction de la civilisation atlante ou bien les causes de celles-ci. La résurgence de ces faits par le ressenti permet de calmer les émotions et les réflexes inconscients qui y sont liés. Ces émotions sont de l’ordre du sentiment d’échec, de l’angoisse de la mort, de la peur de l’anéantissement, de la culpabilité, du goût du pouvoir… Autant d’attitudes que l’on voit bien souvent autour de soi ou… en soi ! Déprogrammer ces ressentis dans leurs origines atlantes a pour conséquence leur « décrochage » charnel dans l’incarnation présente. Le mécanisme qui se répétait se désagrège et s’efface du subconscient. La personne qui vit cette expérience se trouve libérée des aspects souffrants de ses mémoires cellulaires. Elle garde le souvenir des actions et des ambiances vécues à cette époque, mais n’en garde plus de traces émotionnelles négatives.

 2

Quelle liberté retrouvée !

Bien prendre garde à ne pas effacer le souvenir de la mémoire mais transformer l’émotion liée à ce souvenir ! C’est justement parce que nous gardons le souvenir d’une erreur passée et de ses conséquences que nous nous interdisons de reproduire cette erreur. Si chaque enfant se souvenait de sa précédente incarnation, il éviterait de jouer à nouveau avec les allumettes et ne se brûlerait pas à nouveau avec le feu. De même, si nous nous rappelions collectivement de nos erreurs atlantes, nous éviterions de les recommencer. Exit la bombe atomique, les envies de pouvoir, de conquête…

L’émergence de mémoires individuelles.

A travers les mémoires individuelles que nous découvrons au fil des années, c’est une grande histoire collective qui se dévoile. L’Atlantide est un vécu finalement assez commun chez les Occidentaux. Beaucoup d’entre nous partagent cette expérience. C’est pourquoi l’émergence de mémoires individuelles peut influencer sur la sensibilité collective, de même que l’éclosion de quelques fleurs colore différemment un champ puis, semant leurs graines, elles envahissent l’espace et créent finalement un paysage totalement autre. Les consciences qui, ici ou là, se libèrent du poids d’un certain vécu vont de même influencer l’inconscient collectif. C’est ainsi que certains, agissant sur leur état d’être personnel, vont pouvoir, à terme, faire émerger un élan neuf au sein de notre société. Nous pourrons alors conduire l’humanité vers un autre futur que la lamentable répétition d’une tragédie passée.

3

Arundhati et Vasistha

Mémoires d’Atlantide
Editions Entre-Deux-Mondes

sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

THOT l’Atlante

 

 

téléchargement Cet homme, Thot l’Egyptien, on le retrouve en vie presque au tout début de l’Atlantide. Il avait appris, il y a 52 000 ans, l’art de rester conscient continuellement dans le même corps, sans mourir, et il est resté dans son corps d’origine jusqu’à 1991 -   date à laquelle il passa à un autre état d’être, bien au-delà de ce que nous pouvons comprendre. Il vécut tout au long de la période Atlante et devint même le roi de l’Atlantide pendant 16 000 ans. En ce temps-là, son nom était Chiquetet Arlich Vomalites. Chiquetet étant un titre qui signifiait « le chercheur de la vérité », parce qu’il voulait vraiment être ce qu’est la vérité. Après que l’Atlantide eut disparu sous les flots , Arlich Vomilites et d’autres êtres très avancés durent attendre environ 6000 ans avant de pouvoir rétablir la civilisation. 

Après que l’Egypte eut commencé à revenir à la vie, il sortit du rang et se fit appeler Thot, un nom qu’il conserva pendant le déroulement de toute l’histoire de l’Egypte. Après la disparition de cette civilisation principale, Thot fut celui qui permit à la nouvelle grande civilisation qu’était la Grèce de démarrer. D’après nos livres d’histoire, Pythagore fut le père de la Grèce et ce fut grâce à lui et à son école pythogoricienne que la Grèce se développa et qu’à partir de celle-ci notre présente civilisation émergea. Malgré tout, Pythagore décrit dans son œuvre que Thot le prit un jour par la main e tle mena sous la Grande Pyramide, lui enseignant toutes les géométries ainsi que la nature de la réalité. 

Dès que la Grèce fut née grâce à Pythagore, Thot s’assimila à la nouvelle culture dans le corps qu’il avait du temps de l’Atlantide et se donna alors le nom d’Hermès. C’est ainsi que c’est écrit, Arlich Vomalites, Thot et Hermès n’étant en fait qu’une seule et même personne. Une histoire vraie ? (lire les Tables d’Emeraude, écrites il y a 2000 ans par Hermès.) 

Depuis ce temps-là, il a eu beaucoup d’autres noms, mais je l’appelle encore Thot. Il est à nouveau entré dans ma vie en 1984, et il a travaillé avec Drunvalo jusqu’en 1991. Il apparaissait dans la pièce et passait de quatre à huit heures avec lui, lui enseignant tellement de sujets. C’est de lui que vient la plus grande partie des informations sur la Fleur de Vie. C’est d’ailleurs en corrélation avec d’autres informations reçues et qui ont été vérifiées par beaucoup d’autres instructeurs. 

L’histoire du monde, tout spécialement, vient de lui pendant qu’il étant en Egypte, on l’appelait « le scribe » parce qu’il écrivait tout ce qui se passait. Comme il restait toujours en vie, en tant que scribe, il restait assis là et observait la vie s’écouler. Il était bon témoin et impartial, car cet état d’être constituait une partie majeure de sa compréhension de ce qu’est la sagesse. Il parlait et agissait rarement, sauf lorsqu’il savait que cela faisait partie de l’ordre divin. Finalement, il découvrit la manière de quitter la Terre. Il prit l’habitude de se rendre sur une autre planète où il y avait de la vie et il restait simplement assis là à tout observer. Il n’interférait jamais, ne disait pas un mot. Il restait tout à fait silencieux et observait – simplement pour voir comment les gens vivaient, trouvaient la sagesse et comprenaient la vie en général. Et ceci pendant cent ans peut-être, sur chaque planète qu’il visitait. Puis, il allait ailleurs et recommençait à nouveau à tout observer. 

En tout et pour tout, Thot resta absent de la Terre pendant environ 2000 ans afin d’étudier d’autres formes de vie. Mais il se considère néanmoins comme un habitant de la Terre. Bien sûr, nous venons tous de quelque part ailleurs à un moment donné ou à un autre dans ce jeu de la vie parce qu’en fait, la Terre n’est pas très vielle. Elle est seulement âgée de cinq milliards d’années, mais l’Esprit est éternel, a toujours été éternel et le sera toujours. Nous avons toujours existé et nous existerons toujours. 

L’esprit ne peut pas mourir et toute autre compréhension est seulement une illusion. Mais Thot se considère comme étant de la planète Terre, parce que c’est là qu’il a fait le premier pas qui l’a mené à l’immortalité. 

Shizat, la femme de Thot, est une des personnes les plus extraordinaires – dans un sens, elle est tout aussi extraordinaire que Thot et même peut-être plus. Elle fut la première personne à amené Drunvalo sur Terre consciemment, plus ou moins en l’an 1500 avant J.C. il n’était pas encore dans la dimension physique mais consciemment mis en rapport l’un avec l’autre à travers les dimensions d’existence. Shizat était entrée en relation avec lui à cause de problèmes que les Egyptiens connaissaient d ans leur pays et qui, de son point de vue, allaient finalement influencer le monde entier et l’humanité toute entière. Ils travaillèrent très étroitement ensemble.  

En 1991, Thot et sa femme ont quitté cette octave de l’univers et ont commencé à expérimenter une vie complètement différente. Leurs actions dans ce sens sont importantes pour nous. 

En 1984, soit douze ans après la première expérience de Drunvalo avec Thot, il revenait dans sa vie pendant qu’il méditait avec son instructeur en alchimie. La première chose qu’il fit, fut de le faire passer par une initiation en Egypte. A cette fin, il le fit voyager de part et d’autre de l’Egypte, accomplir des cérémonies et accepter des initiations dans certains temples. Il lui demanda de pénétrer dans un espace sous la Grande Pyramide, de répéter de longue s phrases en langue atlante d’origine et d’entrer dans un état de conscience où son corps n’était plus que lumière. 

Extrait de l’Ancien secret de la Fleur de Vie -  Tome 1 – de Drunvalo Melchizédek

 

Orné de la tête d’un Hathor

 

 

Hathor4-182x300Les Hathors jouèrent longtemps un rôle primordial au sein de l’école de mystères de l’œil gauche d’Horus. Quand bien même ils n’étaient pas natifs de la Terre, ils furent toujours là pour nous aider à développer notre conscience. Ils nous aimaient énormément, tout comme ils le font aujourd’hui encore. 

Alors que notre conscience d’assujettissait de plus en plus à la troisième dimension actuelle, les Hathors disparurent finalement et ne purent continuer à nous enseigner comme ils le faisaient jadis. Mais puisque nous recommençons à nous développer ; il sera de plus en plus facile de communiquer à nouveau avec eux en toute conscience. 

Il s’agit d’une race d’êtres qui vivent dans la quatrième dimension, sur Vénus. On ne peut pas les voir dans la troisième dimension, mais si l’on pénètre dans la quatrième, et plus spécialement dans ses sous-plans les plus élevés, on y découvre leur vaste culture. Ce sont les êtres les plus intelligents et les plus aimants de notre système solaire. En fait, leur civilisation est le quartier général ou le point focal de tout ce qui évolue autour de notre astre solaire. Quiconque entre dans notre système solaire depuis l’extérieur doit toujours obtenir leur permission avant de poursuivre sa route. 

Les Hathors sont des êtres qui irradient un amour immense, celui-là même de la conscience christique. Ils peuvent émettre toute une série de sons pour communiquer et accomplissent de véritables tours de force avec le seul pouvoir de leur voix. Ils ont aussi des oreilles extraordinaires leur permettant de mieux capter les sons. Il n’y a pour ainsi dire aucun aspect sombre chez eux. Ce sont simplement de grands êtres de lumière purs et aimants. 

Les Hathors sont très comparables aux dauphins. Comme vous le savez sans doute, ces derniers utilisent leur sonar à toute fin, et les Hathors, leur voix. Nous autres humains, nous créons des machines pour éclairer et chauffer nos bâtiments. Les Hathors, quant à eux, recourent aux sons par le biais de leur voix. 

Il n’existe plus beaucoup de statues d’eux, plus spécialement de sculptures représentant leur visage, car les Romains, pensant qu’il s’agissait de mauvais esprits, se mirent à détruire toutes les images d’Hathors qui leur tombaient sous la main. Une sculpture se trouve à Memphis. Cette belle tête est perchée tout en haut d’un pilier de plus de douze mètres. De nos jours, le niveau du sol s’est élevé d’autant et a recouvert la presque totalité de ce pilier, dont seul le sommet, orné de la tête d’un Hathor, émerge (grâce à tout un travail d’excavation). Le temple dédié à la race des Hathors n’a été découvert que récemment en Egypte. 

Physiquement, les membres de cette race sont très, très grands par rapport à nous. Ils ont une taille moyenne qui varie de trois mètres à quatre mètres quatre-vingt.  Les Hathors ont aidé les gens sur terre pendant très longtemps, et presque toujours par le biais de leur amour et de leur incroyable maîtrise du son. Il existe une initiation en Egypte au cours de laquelle le son de la croix ansée est créé – c’est une des initiations dans la Grande Pyramide. Il s’agit d’un son continu que l’Hathor peut produire sans s’arrêter de respirer et qu’il peut laisser rouler dans sa gorge pendant plus d’une demi-heure, même jusqu’à une heure. On y recourt principalement pour guérir le corps ou rétablir l’équilibre dans la nature, un peu comme si l’on chantait le OM tout en continuant de respirer. 

Les Hathors ont appris à faire ce son sans arrêter de respirer. Ils inspirent par le nez, faisant passer l’air dans les poumons et expirent par la bouche. Cette cérémonie d’initiation du son-de-le-croix-ansée était seulement une des nombreuses formes d’aide que les Hathors accordaient aux humains, et ceci, dans le but de les aider à retrouver l’équilibre dans leur vie. Ils restèrent sur la Terre pendant des milliers d’années pour aider l’humanité de cette manière. 

Le fait de continuer à inspirer et à expirer alors qu’on produit un son continu n’est pas une pratique complètement inconnue de nos jours non plus. Tous les félins, autant que les aborigènes qui jouent du didjeridoo, savent comment s’y prendre. Ils utilisent un genre de respiration circulaire. On peut émettre un son continu pendant une heure tout en contrôlant le passage ou l’expulsion de l’air dans les poumons. En fait, ce n’est pas très difficile à apprendre. 

Extrait de l’Ancien secret de la Fleur de Vie -  Tome 2 – de Drunvalo Melchizédek 

Les enfants super-psychiques

Les enfants super-psychiques dans ENFANTS INDIGO enfants-superpsychiques-300x220

Les enfants super-psychiques constituent peut-être le type d’humains le lus charismatique qui puisse exister sur cette terre. Leurs capacités époustouflantes les distinguent des deux autres catégories (enfants Indigo et enfants Sida) .

Ces enfants  sont capables de faire des choses que l’on ne peut voir que dans les films, grâce aux nouvelles techniques d’animation sur ordinateur. Mais le plus étonnant, c’est que c’est réel ! Si ces enfants ne peuvent pas changer notre monde, alors rien d’autre ne pourra le faire. Notez que leurs capacités ressemblent beaucoup aux manifestations de conscience déjà connues, pendant le changement de dimension. Ce à quoi vous pensez se manifeste ! Ces êtres sont capables de démontrer que ce à quoi ils pensent devient réalité.

Paul Dong et Thomas E.Raffill ont écrit un livre surprenant, Chinas Super Psychics ( Les superpsychiques de la Chine). Cet ouvrage rapporte ce qui se passe en Orient à propos de ces nouveaux enfants psychiques qui ont commencé à apparaître dès 1974, l’année au cours de laquelle ce jeune garçon qui pouvait lire avec ses oreilles a été découvert. En fait, les membres du gouvernement chinois affirment que lorsqu’on bandait les yeux de ces enfants, ils pouvaient parfaitement voir avec leurs oreilles, leur nez, leur bouche, leur langue, leurs aisselles, leurs mains ou leurs pieds. Chaque enfant était différent, mais sa vision par une des parties du corps déjà nommées était jours parfaite. Il ne s’agissait pas de tests dont un certain pourcentage seulement était correct et les résultats, peu concluants, pendant le restant des séances. Tous les résultats étaient chaque fois parfaits.

J’ai commencé à parler de ces enfants en 1985, quand j’ai mentionné l’article écrit à leur sujet dans le magazine Omni , dont une équipe avait été invitée à se rendre en Chine pour observer quelques-uns de ces petits génies. La direction d’Omni présumait que les officiels trichaient. Par conséquent, quand on leur présenta les enfants, ils les testèrent avec leurs propres méthodes, sans rien laisser au hasard. Un des tests débutait comme suit : les enfants étant présents, le représentant d’Omni prit une pile de livres, en choisit un au hasard, l’ouvrit à une page, également au hasard, qui fut ensuite déchirée du livre et froissée jusqu’à en faire une petite boule. Il la plaça enfin sous l’aisselle d’un des sujets – qui se mit à réciter chaque mot du texte imprimé, alors que quelqu’un prenait des notes. Après comparaison des deux textes, ils furent déclarés parfaitement semblables ! L’équipe d’Omni était dorénavant convaincue que le phénomène était bien réel, mais personne ne pouvait expliquer au juste comment ces charmants rejetons s’y étaient pris. L’article fut publié dans le numéro de janvier 1985.

Omni ne fut d’ailleurs pas le seul à envoyer une équipe de chercheurs pour observer tout cela. Plusieurs autres magazines avaient fait la même chose, notamment Nature, un des plus prestigieux. Tout le monde était d’accord pour reconnaître l’authenticité du phénomène.

Dans la ville de Mexico, nous avons également découvert plus de 1000 jeunes ayant les mêmes capacités, et il pourrait même y en avoir beaucoup plus. Eux aussi pouvaient lire avec différentes parties du corps. Ce qui est remarquable, c’est que ces enfants mexicains peuvent voir avec les mêmes parties du corps que les enfants chinois. Il semble donc que la mutation de l’ADN a traversé l’océan, tout comme dans le cas du centième singe. Selon Paul Dong dans son livre Chinas Super Psychics,  chiansuperpsychics dans ENFANTS INDIGO  la possibilité de voir avec différentes parties du corps fut une capacité qui attira l’attention du gouvernement chinois, mais il y avait bien plus. Ces jeunes démontrèrent peu à peu d’autres capacités psychiques vraiment difficiles à accepter dans notre réalité « habituelle ». Monsieur Don rapporte qu’à plusieurs reprises, une assemblée d’environ 1000 personnes et plus était entrée dans l’auditorium, chaque spectateur ayant reçu un bouton de rose à l’entrée. Lorsque tout le monde fut calmement assis, la démonstration débuta. Une petite fille d’environ six ans marché toute seule jusqu’au milieu de la scène et fit face à l’auditoire. Sans dire un mot, elle fit un petit signe de la main et chaque bouton commença lentement à s’ouvrir jusqu’à devenir une rose magnifique en pleine floraison, sous les yeux mêmes de chaque personne dans la salle.

Paul Dong rapporte aussi comment 5000 jeunes enfants ont accompli en public un autre exploit à laisser tout le monde bouche bée. On doit prendre conscience ici qu’ils étaient tous testés avec soin par les représentants du gouvernement chinois, qui désiraient s’assurer personnellement que ce que je vais maintenant raconter est véridique et qu’il ne s’agit absolument pas d’une supercherie. Ces officiels en sont désormais tout à fait convaincus. Un gamin choisissait au hasard une bouteille remplie de capsules, de cachets ou de pilules sur une étagère, comme des capsules de vitamine C, par exemple. La bouteille était encore scellée et le couvercle en métal ou en plastique ne pouvait être dévissé sans que le sceau se brise. Cette bouteille était ensuite placée au centre d’une table dont la surface était complètement dégagée. Une caméra avait été installée sur le côté pour enregistre la séance. Le petit garçon ou la petite fille avertissait les gens qu’il ou elle commençait, mais rien n’était encore visible. Soudain, les pilules à l’intérieur de la petite bouteille scellée semblaient se dématérialiser, travers le verre et se rematérialiser sur la table, juste à côté du flacon maintenant vie mais toujours scellé. Dans de nombreux cas, le jeune opérateur prenait alors un autre objet, une petite pièce de monnaie par exemple, qu’il posait simplement sur la table et se concentrait à nouveau. Peu de temps après, la pièce se retrouvait à l’intérieur de la bouteille scellée, ayant apparemment effectué le même processus, mais à l’inverse. Ce genre dé monstration s’apparente de très près à ce que  j’appelle la conscience de la quatrième dimension. Ce à quoi vous pensez et ce qui arrive sont apparentés.

Selon ce livre,  plusieurs autres facultés psychiques ont été démontrées. Si vous êtes intéressés, lisez vous-mêmes les rapports. Vous pourriez penser qu’il ne s’agit que de trucs de magie, mais quand vous voyez une telle chose de vos propres yeux, cela reste très difficile à expliquer ou à nier. Pendant dix ans, le gouvernement chinois n’y a pas cru non plus, et ceci, jusqu’à ce que le nombre de ces jeunes surdoués augmente considérablement dans la population. Au moment de la publication de Chinas Super Psychics, en 1997, le gouvernement chinois avait dû admettre que tout ceci était vrai dès 1985.

Réalisant ce que tout cela pouvait signifier, le pays établit des écoles d’entraînement pour aider cette nouvelle génération. De nos jours, chaque fois q’un enfant ayant des pouvoirs psychiques est découvert, il est envoyé dans une de ces écoles. La chose importante décelée depuis est la suivante : Si l’on prend des jeunes qui ne sont pas psychiques et qu’on les met en présence de ces surdoués qui, eu, le sont naturellement, les enfants antérieurement non psychiques deviennent capables d’accomplir les mêmes exploits. Ceci nous remémore Uri Geller, le célèbre sensitif israélien qui peut tordre des objets en métal simplement en les regardant. Dans son livre Uri Geller, My Stori, il parle des démonstrations de ses capacités psychiques en Europe.

macc-a1knomaeonghtiuyoa

Par exemple, au cours d’une émission de télévision, il demanda aux spectateurs de placer des couteaux, des cuillères ou des fourchettes devant leur poste. Avec plusieurs millions d personne comme témoins, il parvint à tordre non seulement les objets en métal qui avaient été disposés sur une table dans le studio et devant les caméras, mais également tous les couverts placés devant les postes de  télévision dans chaque foyer concerné. Cette démonstration à une grande échelle avait provoqué d’ailleurs un effet secondaire intéressant. D’après les coups de téléphone reçus immédiatement après l’émission et dans les quelques jours qui suivirent, on découvrit que plus de 1500 jeunes des deux sexes avaient été capables de faire la même chose, simplement en voyant le phénomène se produire une seule fois devant leurs yeux. La plupart des gens, et tout spécialement les scientifiques, étaient cependant convaincus que M. Geller était un magicien et qu’il avait un truc qui lui permettait d’obtenir ces résultats. Le Stanford Research Institute (Institut de Stanford pour la recherche) lui demanda s’il accepterait de soumettre sa magie à un examen scientifique. Il acquiesça à leur requête, et pendant un certain temps, fit ce que les ingénieurs de cette université renommée le priaient de faire, ceci dans le but de prouver une fois pour toutes que ces capacités psychiques n’étaient pas de simples trucs de magie. […]

Chose encore plus impressionnante, en admettant que ce soit possible, c’est qu’environ quinze enfants européens ayant les mêmes pouvoirs furent testés après M. GELLER, avec les mêmes tests les plus stricts qui soient, et que chacun d’eux put effectuer exactement ce que M. Geller avait fait. Par conséquent, s’il s’agissait d’un truc de magicien, ces quinze enfants étaient également des « maîtres magiciens », mais les gens de l’institut de Stanford pour la recherche, malgré toute leur propre magie scientifique, ne purent jamais détecter la moindre fraude. Les résultats de ce test, ainsi que le restant de cette recherche de la part de la grande université, furent publiés dans le magazine Nature d’octobre 1974. Le New York Times produisit immédiatement un article de fond dans lequel on pouvait lire ceci : « La communauté scientifique a été mise en demeure d’accepter que quelque chose est digne de leur attention et de leurs examens dans le domaine des perceptions extrasensorielle ». Pourtant, nous sommes à ce jour parvenus au troisième millénaire, et la science ne veut pas encore admettre que les capacités psychiques sont une choses vraie chez l’être humain. Ce vieux paradigme n’a nulle part où aller et il devra bien se dissoudre un jour ou l’autre.

En Juillet 1999, à Denver, au Colorado, je parlai de ces nouveaux enfants devant un large auditoire et demandai à une jeune femme mexicaine du nom de Inge Bardor de démontrer directement sa capacité de voir avec les mains ou les pieds. Cette année-là, elle avait 18 ans. On lui mit un bandeau sur les yeux en s’assurant qu’elle ne pouvait absolument plus rien voir, et elle accepta des photographies de participants dans la salle pendant environ une heure, décrivant parfaitement leur contenu aux propriétaires et à l’assemblée, qui pouvaient facilement tout vérifier. Elle décrivait d’abord correctement la photo, comme si elle l’avait regardée avec ses yeux, mais les choses ne s’arrêtaient pas là. Elle devenait beaucoup plus précise quant à la personne représentée sur le cliché, donnant sur elle des informations exactes qu’il lui était impossible de connaître par des moyens normaux. Elle fournissait même des renseignements justes sur les lieux où la photo avait été prise et sur ce qui se trouvaient en dehors du champ de la caméra, comme la présence d’un lac ou d’un bâtiment particulier. Inge pouvait aussi décrire la personne qui avait tenu l’appareil, ainsi que les vêtements qu’elle portait ce jour-là, et même ce que chaque personne pensait au moment de la scène. Quand on lui présenta une photo prise à l’intérieur d’une maison, elle fut capable de se promener psychiquement à l’intérieur et décrivit au propriétaire tout ce qui se trouvait dans le hall, ainsi que sur une table installée là.

Pour terminer, quelqu’un plaça un journal sous les pieds d’Inge, et même avec ses chaussures à talons hauts, elle fut capable de le lire comme s’i l avait été entre ses mains et qu’elle le parcourait des yeux. En réalité, elle avait les yeux bandés et ne pouvait absolument rien voir. (Si vous désirez vous procurer la vidéo, adressez-vous au Lightworks Video, au 1800 795-8273, et demandez les deux cassettes intitulées Through the Eyes Ofa Child (A travers les yeux d’un enfant).

Le gouvernement chinois a observé ces jeunes surdoués changer une molécule d’ADN dans une boîte de Petri, devant les caméras et avec tout l’équipement scientifique nécessaire pour pouvoir enregistrer ce tour de force apparemment impossible. Si cela est vrai, ce que les officiels chinois qui ont conduit l’expérience affirment, ne serions-nous pas nous-mêmes capables de changer notre propre ADN si nous comprenions bien le processus ? Je pense que oui. Suivez simplement l’exemple de ces enfants. Comment se fait-il que 60 millions d’individus de par le monde aient déjà changé leur ADN par mutation génétique spontanée de manière à considérablement améliorer leur système immunitaire, tout spécialement contre le virus du sida, si le processus n’est pas très semblable à ce que les jeunes superpsychiques de la Chine ont déjà démontré ? Nous vivons vraiment tous dans des temps extraordinaires, des temps historiques pour la planète – et vous êtes tous encore vivants pour pouvoir en profiter !

En septembre 1999, alors que j’étais en Russie, j’eus l’occasion de parler à de nombreux scientifiques russes au sujet de ces enfants ; j’eus ainsi des conversations avec des gens qui me demandèrent de ne pas citer leur nom ? mais quelques-uns d’entre eux avaient été membres de conseils d’administration qui contrôlaient plus de 60 communautés scientifiques ? y compris leur programme spatial ; ils me confirmèrent en privé que ce qui se passe en Chine se produit aussi en Russie. De nos jours, des milliers de jeunes Russes font montre du même genre de capacités psychiques. Je suis convaincu que ces trois nouveaux types d’humains (enfants Indigo – enfants Sida – enfants Superpsychiques et peut-être plus) constituent vraiment un phénomène mondial, quelque chose qui changera l’expérience humaine sur la planète Terre à tous jamais.

Extrait de l’Ancien Testament de la Fleur de Vie – Tome 2 – de Drunvalo Melchizédek

les Enfants Indigos et leur Origine

L’origine des enfants indigo, tels qu’ils sont maintenant connus par la science, remonte à 1984. cette année-là, un enfant ayant des caractéristiques humaines très différents put être observé pour la première fois par nos scientifiques. Le recensement de 1999 suggère qu’approximativement 80 à 90 % des enfants nés aux Etat-Unis sont des enfants indigo. 

Je crois même que leur nombre finira par atteindre presque 100 % dans un futur proche. Il devient évident que les gens comme vous et moi sont devenus déclassés, pareils à de vieux véhicules, et qu’ils seront remplacés par une nouvelle flotte. Et ces enfants ne naissent pas seulement aux Etats-Unis. Ils apparaissent un peu partout dans le monde, principalement dans les pays qui utilisent le plus d’ordinateurs. 

Lee Carroll et Jan Tober ont écrit un livre qui a pour titre The Indigo Children : The New Kids Have Arrived (Les enfants indigo – Enfants du 3ème millénaire – Ariane Editions). Cet ouvrage contient plusieurs compilations d’études scientifiques, des copies de lettres et de notes écrites par des médecins agréés, des psychologues, des scientifiques et tous les milieu qui ont étudié ces nouveaux enfants depuis la découverte de leur existence. A ma connaissance, c’est le premier livre au monde qui trait ede ce sujet en profondeur. Personnellement, je connais l’existence de ces enfants depuis plus de 10 ans ; j’en ai discuté avec des centaines de pédiatres et de personnes qui s’occupent de groupes d’enfants et qui ont, eux aussi, observé ce phénomène. Pourtant, rien d’officiel n’est paru jusqu’à ce que ce livre apparaisse sur le marché. Je remercie donc Lee et Jan pour cette édition, qui arrive à temps. Si vous voulez en savoir plus et obtenir davantage de détails à ce propos, je vous conseille de lire cet ouvrage.les Enfants Indigos et leur Origine dans ENFANTS INDIGO 41efm98xnal._

 Examinons maintenant comment ces enfants différent des autres. La science n’ a pas encore découvert exactement quel changement est survenu dans l’ADN pour créer cette nouvelle race, mais il est évident que quelque chose d’extraordinaire a eu lieu . Au départ, disons que ces enfants ont un foie distinct du nôtre ; ce fait a lui seul indique q’un changement dans l’ADN est obligatoirement survenu. Naturellement, il constitue une réponse, une manifestation d’adaptation aux nouvelles combinaisons alimentaires auxquelles nos enfants sont soumis. Ce nouveau foie a été créé pour mieux filtrer ce que nous appelons ici le junk food, ces aliments que l’on sert dans les fast foods ! 

Cela vous paraît-il une plaisanterie ? Et pourquoi donc ? Nous deviendrions tous progressivement malades ou nous mourrions même tous, si nous continuions à consommer ce genre de nourriture pendant longtemps. Qu’arrive-t-il quand vous nourrissez constamment des cafards avec du poison ? Au début, plusieurs deviennent malades et meurent, mais ensuite, l’ADN de leur population se modifie et ils effectuent une mutation qui leur permet de combattre ce poison sans mal et même d’aimer ce nouveau genre d’aliment. A cause de ce phénomène d’adaptation, nous devons d’ailleurs sans cesse revoir nos formules chimiques. Pensez-vous que les êtres humains sont différents ? Comme nous continuons à nourrir nos enfants avec toutes sortes de poisons, ils n’ont d’autre choix que de s’y adapter afin de survivre. Mais ce changement de foie n’est rien par comparaison avec ce qui se produit en ce moment dans la nature humaine et son matériel génétique. Pour commencer, ces enfants indigo sont très brillants. Leur QUI (quotient intellectuel) avoisine 130, et ce n’est là qu’une moyenne, car beaucoup d’entre eux sont parvenus à 160 et même plus, ce qui correspond ici au génie humain. Un QI de 130 n’équivaut pas encore au génie, mais dans le passé, seulement une personne sur 10 000 pouvait aspirer à atteindre ce résultat. De nos jours, c’est devenu chose banale. L’intelligence de la race humaine est donc à coup sûr en train d’augmenter. 

Les médecins et les psychologues qui ont examiné ces enfants ont découvert que l’ordinateur semble être un prolongement naturel de leur cerveau. Ces enfants sont bien plus capables de fonctionner dans le monde des ordinateurs et de leurs programmes que nous autres, leurs parents. Où cela va-t-il nous mener exactement ? Nous ne le savons pas encore. 

Ce que je trouve fascinant avec ces nouveaux enfants très brillants, c’est de constater que nos enseignants et tout notre système d’éducation les ont jugés dysfonctionnels. C’est la première chose qu’ils ont déclarée, après les premiers constats. Au début, personne ne réalisait à quel point ils sont intelligents. On a même pensé qu’ils causaient trop de problèmes. On les a diagnostiqués comme ayant un déficit d’attention, parce qu’on a cru qu’ils ne pouvaient pas se concentrer. Mais le vrai problème devient maintenant de plus en plus évident. Ce ne sont pas ces enfants qui sont fautifs ;  c’est tout notre système d’éducation, qui n’est absolument pas préparé à éduquer ces êtres doués, voire surdoués. La nature des informations qu’ils reçoivent à l’école, autant que la lenteur avec laquelle ces informations sont administrées, les ennuie à mourir, et nous seuls devons nous adapter à cette nouvelle race d’enfants, ce qui est très excitant ! Donnez à l’enfant indigo quelque chose à étudier qui l’intéresse vraiment et vous verrez son génie s’exprimer devant vous. Il y a tellement de choses que nous devons nous-mêmes apprendre pour permettre au potentiel de ces enfants de s’exprimer et de se développer ! 

Une autre caractéristique, très évidente aux yeux de tous ceux qui étudient ces enfants, ce sont leurs capacités psychiques. Ils peuvent littéralement lire les pensées de leu s parents ; ils savent ce que tout le monde pense. Vous pourrez lire tout ceci et bien plus dans le livre Les enfants indigo, ce qui a aujourd’hui conduit nos scientifiques à prendre conscience qu’il est indispensable de mettre sur pied un nouveau système d’éducation. Si votre enfant est né après 1984, vous aurez besoin de consulter ce livre. 

La question de savoir qui sont ces enfants indigo fait évidement l’objet d’un grand débat. D’après beaucoup de sensitifs, ils viennent du rayon indigo, un niveau de conscience très élevé qui n’est pas de ce monde. Je sens également que c’est vrai, mais quand je rencontrai les anges pour la première fois, en 1971, ils me parlèrent d’abord de tous ces enfants qui naîtraient dans le futur et changeraient le monde. Ils me donnèrent beaucoup de détails à leur sujet, et les événements présents confirment bien tout cela. 

Beaucoup de sensitifs à qui j’ai parlé m’ont dit percevoir qu’il y a en fait deux sources cosmiques pour ces enfants. La première est le rayon indigo et l’autre est le rayon bleu, différent mais très complémentaire. Quoi qu’il en soit, nous avons véritablement affaire à un ajout dans notre voie évolutive et les enfants indigo ne sont pas les seuls à avoir modifié leur ADN.

 

Extrait de l’Ancien Testament de la Fleur de Vie – Tome 2 – de Drunvalo Melchizédek

les enfants du Sida

les enfants du Sida dans ENFANTS INDIGO images-9les enfants du sida sont tous ceux qui ont changé leur ADN à cause d’un problème différent. Dans leur cas il ne s’agit pas simplement du changement d’alimentation (si telle est la cause), mais aussi du virus du sida. 

Je vous recommande ici la lecture du livre de Gregg Braden intitulé : Walking between the Worlds : The Science of Compassion (Marcher entre les mondes, la science de la compassion – Ariane Editions). M Braden a été le premier à mentionner cette nouvelle race dans un livre destiné au grand public, et je cite : « si nous nous définissons génétiquement, ce nouvelle espèce semble différente en ce qui concerne l’ADN, même si l’apparence physique de ces personnes, qui pourront être nos amies ou même nos propres enfants, est normale et sans caractéristiques visibles particulières. Au niveau moléculaire et au-delà de ce que les yeux peuvent percevoir, ces enfants se sont mis à incarner en eux-mêmes des possibilités génétiques qui n’existaient pas il y a quelques années. Il y a, dans la littérature scientifique, un phénomène que l’on appelle La Mutation Génétique Spontanée. « Spontanée » parce que cette mutation semble s’être passée au cours de la vie présente de l’individu pour parer à quelque menace, plutôt que d’apparaître comme un nouveau code à la naissance. Dans ces cas précis, il semble que le code génétique a appris à s’exprimer d’une nouvelle manière, ce qui permet à l’individu de pouvoir survivre ». 

Dans le même livre, Gregg braden révèle le contenu d’un rapport sur un jeune enfant mâle né avec le virus du sida, et je cite : « Des chercheurs de l’école de médecin de l’université de Californie à Los Angeles produisent une preuve sans équivoque d’un garçon dont le test a démontré sa séropositivité deux fois – à dix neuf jours après sa naissance et un mois plus tard. Mais selon toute mesure, ce garçon semble séronégatif depuis au moins quatre ans (extrait d’un article dans le magazine Science News d’avril 1995). L’étude est rapportée par Yonne J.Bryson et ses collègues dans le New Journal of Médecine du 30 mars 1996… Le virus n’a pas sommeillé dans le corps en attendant l’opportunité de redevenir actif ; il en a bel et bien été extirpé ! » 

L’immunité contre une infection par le virus du sida est devenue tellement forte chez ces enfants que dan s quelques cas elle l’est 3000 fois plus que chez une personne normale. Et dans tous les cas, le système immunitaire entier est beaucoup plus efficace que d’habitude. S’il ne s’agissait que d’un petit garçon démontrant tous ces changements, nous n’aurons là qu’un phénomène intéressant, mais les faits sont tout autres. dans Marcher entre les mondes, on peut lire ce qui suit : « Les résultats d’une étude, publiés dans le Science News du 17 août 1996, confirment qu’environ un pour cent de la population testée a maintenant développé des mutations génétiques qui la rendent résistante à l’infection par le VIH ». En octobre 1999, les Nations unies ont rapporté que la population mondiale venait d’atteindre les six milliards. Cela signifie donc que 60 000 000 d’enfants et d’adultes de par le monde (un pour cent de la population mondiale) ont trouvé moyen de changer leur ADN et de s’immuniser complètement contre le sida. 

On sait même ce qui a changé l’ADN de ces enfants, et cela a trait à ses codons. Il u a, dans l’ADN humain, quatre acides nucléiques qui se combinent par jeux de trois pour former 64 codons. Dans un ADN humain normal, 20 de ces codons sont en activité, plus trois autres qui agissent un peu comme les codes « réactivés – désactivés »  en programmation. Les codons restants sont inactifs. Les hommes de science ont toujours pensé que ces codons inutiles viennent de notre passé génétique, mais cette théorie est aujourd’hui remise en question. Ils viennent peut-être de notre futur. Les enfants dont nous parlons ici ont trouvé moyen de réactiver quatre codons qui faisaient jadis partie des codons inactifs. Partant, ils ont donc maintenant un total de 24 codons actifs, ce qui a rendu leur système immunitaire totalement imperméable à toute infection par le virus du sida. 

Les conséquences de ce nouveau développement sont énormes. Ces enfants paraissent avoir un système immunitaire super-actif. Ils ont été testés pour d’autres infections et il est dorénavant certain qu’ils peuvent résister à la plupart des maladies connues, sinon toutes, et même s’immuniser contre-elles. Mais beaucoup de tests restent encore à faire. 

 

Extrait de l’Ancien Testament de la Fleur de Vie – Tome 2 – de Drunvalo Melchizédek

Les Enfants du nouveau rêve

Une interview de Drunvalo Melchizedek par Diane Cooper.

Les Enfants du nouveau rêve dans ENFANTS INDIGO images-8Diane : Ainsi Drunvalo, qui sont ces « Enfants du nouveau rêve » à propos desquels vous êtes si enthousiaste ?

Drunvalo – Il y a trois différentes sortes d’enfants qui émergent dans le monde aujourd’hui que j’ai pu identifier. Les premiers sont appelés : « les enfants super psychiques de Chine ». Les seconds sont appelés les «  enfants Indigo  », et les troisièmes « les enfants du sida ». Nous avons déjà parlé des premiers, « les super psychiques de Chine », dans les séminaires « Fleurs de Vie ». Si vous vous souvenez, ces enfants ont été découverts en 1984, alors que l’un d’entre eux a été trouvé avec des facultés psychiques incroyables. Les chercheurs ont réalisé tous les tests psychiques que vous pouvez imaginer qui furent, à chaque fois, à 100% justes. Quand bien même vous retourniez des cartes dans la pièce d’à côté, il pouvait parfaitement savoir ce qu’il y avait sur les cartes. Aussi le magazine Omni a été en Chine et a écrit un article sur cette découverte. Ils trouvèrent un enfant, puis un autre. Lorsque cela survint en 1984, ils crurent que c’était un canular. Aussi firent-ils des expériences comme mettre 100 enfants dans une pièce, prendre un livre, en déchirer une page au hasard, la froisser et la mettre sous leur bras – ces enfants pouvaient en lire chaque mot. Ils ont fait test après test, et la réponse était toujours parfaite. La réponse ne s’est pas arrêtée là. Ces enfants ne se trouvent pas seulement en Chine. Ils sont répandus partout dans le monde. J’ai personnellement parlé à des parents qui m’ont demandé « que devons nous faire… j’ai un enfant qui sait tout ? ».

Je crois que Lee Caroll appelle les enfants qui sont nés ici, aux Etats Unis, « les enfants Indigo ». Je pense personnellement que ces enfants proviennent de la même source, mais je n’en suis pas assuré. Cela paraît être deux groupes séparés, incroyablement psychiques et surprenants. C’est le troisième groupe qui m’intéresse le plus, celui des « enfants du sida ».

Il y a 10 ou 11 ans un enfant est né au Etats Unis avec le Sida. A la naissance, puis à 6 mois, il fût testé positif. Une année plus tard il était encore positif. Alors ils ont cessé de le tester jusqu’à ce qu’il ait 6 ans. Ce qui fût surprenant c’est que le test indiquait qu’il était complètement libéré du sida. En fait, il n’y avait aucune trace qu’il ait pu avoir le sida ou le virus HIV un jour.
Il fût emmené à Ucla (Université de Los Angeles) pour voir ce qu’il en était et les tests montrèrent qu’il n’avait pas un ADN humain normal. Dans l’ADN humain nous avons 4 acides nucléiques qui se combinent par groupes de 3 formant 64 schémas – ou patterns – différents, appelés codons. Où que ce soit sur la planète, l’ADN humain comporte 20 codons « branchés »(activés), les autres étant « débranchés »(désactivés), excepté 3 d’entre eux qui sont les codes d’arrêt et de démarrage, tout à fait comme pour un ordinateur. La science a toujours supposé que ceux qui étaient débranchés étaient de vieux programmes du passé. Pour ma part, j’ai toujours considéré cela comme les programmes d’application d’un ordinateur. Cependant ce garçon avait 24 codons branchés, 4 de plus que n’importe quel autre être humain. Après ils ont testé ce garçon pour voir la force de son système immunitaire. Ils mirent une dose de sida véritablement léthale dans une boite de Petri et la mélangèrent avec quelques unes de ses cellules, et elles demeurèrent complètement indemnes. Ils cherchèrent à atteindre la dose léthale de la préparation et en vinrent à 3000 fois plus qu’il n’en fallait pour infecter un être humain, et ses cellules restèrent complètement indemnes. Puis ils commencèrent à tester son sang avec d’autres choses comme le cancer et ils découvrirent que cet enfant était immunisé contre toutAlors ils ont trouvé un autre enfant avec ces codons branchés, puis un autre, puis un autre, puis 10 000, puis 100 000, puis 1million et, arrivés à ce point l’Université de Los Angeles, en analysant des tests ADN du monde entier, estime que 1% de la population du globe a le nouvel ADN. Ce qui correspond approximativement à 60 millions de personnes qui ne sont pas humaines selon les vieux critères. (note webmaster : et ceci est écrit début 1999. Que peut il en être aujourd’hui en 2008 ?)

Diane – A-t-on trouvé cette activation de nouveaux codons chez les enfants nouveau-nés seulement ?

Drunvalo – Bien, c’est surtout chez les enfants, mais maintenant on trouve aussi des adultes avec cela – tout à fait comme la théorie du centième singe. Maintenant toutes sortes de personnes sont concernées par cela et c’est en train d’augmenter rapidement. Souvenez-vous, cela a commencé il y a juste 5 ans avec presque personne et maintenant cela se répand comme une maladie. C’est comme une épidémie – ça n’en est seulement qu’à son commencement. Un autre aspect de cette question concerne le nouveau livre intitulé « Le Code de la Bible » qui traite la version hébraïque de la Bible à travers un programme informatique spécial. Si vous allez à la page 164 de ce livre cela montre ce qui advint quand ces chercheurs mirent le mot « sida » dans le programme. Lorsqu’ils ont fait cela le programme de décodage fournissait des mots comme « HIV », « dans le sang », « le système immunitaire », « mort » – toutes choses que vous pouvez penser voir autour du mot « Sida ». Mais, en bas dans un coin, il y avait une phrase qu’ils n’ont pas compris et qui disait : « La fin de la maladie ». Je crois que c’est ce qui arrive ici.

La science a établi qu’on trouve tant de gens disposant de ce nouvel ADN étranger, qu’ils croient maintenant qu’une nouvelle race humaine est en train de naître sur Terre aujourd’hui et qui, apparemment, ne peut tomber malade. Maintenant, ce qui est réellement inconcevable – ils croient que c’est une réponse très spécifique des corps émotionnel et mental – une onde de forme venant de l’extérieur du corps produit la mutation de l’ADN d’une certaine manière.
Nous nous sommes rencontrés avec Gregg Braden qui fût un des premiers à écrire sur ce sujet et nous croyons qu’il y a 3 parties dans ce phénomène. La première est celle de l’esprit qui voit l’unité. Il voit la  Fleur de Vie . Il voit toutes choses interconnectées dans tous les cas. Aucune chose n’est vue comme séparée. La deuxième partie correspond à être centré dans le cœur – à être dans l’amourEt la troisième chose est de rester en dehors de la polarité – de ne jamais juger le monde. Aussi longtemps que nous jugeons le monde comme bon ou mauvais, nous sommes dans la polarité et nous restons dans la condition de chute. Je crois que ces gens (dotés du nouvel ADN) se tiennent hors de tout jugement et sont dans un état où ils voient toute chose comme une dans un ressenti d’amour. Quoiqu’ils fassent à l’intérieur d’eux-mêmes, cela produit une onde de forme qui, lorsqu’elle est vue sur l’écran d’un ordinateur, semble presque identique à une molécule d’ADN. Au point que les chercheurs pensent que c’est par la véritable expression de leurs vies que ces gens élaborent les programmes de leur ADN – par résonance – et changent ces 4 codons, et ce faisant, deviennent immunisés contre la maladie. Ce qu’ils ne savent pas, et c’est à cela que beaucoup de chercheurs aboutissent, c’est que peut-être ils sont immunisés, mais peut être il y a-t-il autre chose. Ils pourraient être immortels, qui sait. Peut-être qu’il y a d’autres caractéristiques auxquelles nous n’avons pas encore songé. Je me demande s’ils sont tous reliés les uns aux autres ? Est-ce que ce n’est pas sous forme de connexion télépathique que ça se passe ?

Diane – Avez-vous rencontré certaines de ces personnes ? Sont-elles accessibles ?

Drunvalo – Eh bien ! Je connais cela depuis 2 ans et j’ai personnellement suivi ce chemin, et je pense que je me suis installé dans ce qu’ils font. Je suis allé dans le merkabah et j’ai demandé à mon esprit subconscient de changer mes codons de la même façon, et depuis que j’ai commencé à faire cela il y a 2 ans, je n’ai pas été capable de tomber malade. Je ne sais pas si j’ai été capable de les changer ou non, mais je me doute que le seul moyen de le savoir serait de faire un test ADN.

Cependant j’ai été exposé à toutes sortes de choses et quand quelqu’un tombe malade, je me mets tout près exprès et j’essaie d’attraper sa maladie. J’ai essayé de tomber malade et je n’ai pas pu. Je ressens quelque chose qui vient. Ca pourrait durer une heure peut-être, et après ça s’en va. Ce qui est intéressant c’est que l’on a à peine trouvé ce nouvel ADN chez les enfants « super psychiques » de Chine – zéro à peu de chose près. On en a cependant trouvé en Russie et aux Etats Unis. Il semble y avoir des « poches » de cela, et si ce que nous pensons est vrai, cela a quelque chose à voir avec une réponse très spécifique due au fait que de plus en plus de personnes sont dirigées vers le Nouvel Age.

Diane – Pensez-vous que ces gens créent inconsciemment un changement dans l’ADN ?

Drunvalo – Je pense que quelqu’un a fait le chemin – un enfant l’a fait quelque part. Et puis cela s’est installé dans la grille et maintenant c’est dans le subconscient de la terre et se trouve accessible à n’importe qui. A chaque fois que cela arrive je pense que, d’une façon ou d’une autre, les gens ont connecté cela à un niveau subconscient au cours d’une profonde méditation et prière, et réalisé le changement. Une nouvelle race est en train de naître et c’est un des plus remarquable phénomène qui soit arrivé sur cette planète ! C’est incroyable que personne ne semble connaître quelque chose à ce propos jusqu’à maintenant.

Diane – Bien, vous êtes le seul que je n’ai jamais entendu parler à ce sujet !

Drunvalo – Bien, j’ai fait des recherches sur cela pendant 2 années, et j’ai attendu pour en parler d’être sûr que cela soit réel. Dans le livre appelé « Les enfants Indigo » il y a eu une recherche très étendue sur ces enfants. Il y a des sites [web] où vous pouvez aller, si vous êtes parents, et où ils peuvent commencer à vous interviewer pour savoir exactement ce qui se passe avec votre enfant. Comme je l’ai dit précédemment, ces enfants savent exactement ce que vous ressentez et ce que vous pensez. Vous ne pouvez rien leur cacher. C’est réellement stupéfiant ! Je vois ça comme un phénomène semblable au phénomène E.T., si ce n’est qu’ils ne sont pas venus ici en vaisseaux de l’espace – ils sont venus ici avec leur corps spirituel en réalisant personnellement cela dans le cadre d’un cycle évolutif de la Terre et en se joignant à nous. J’ai souvent pensé que lorsque l’esprit vient du côté droit de la planète – Japon, Chine ou Tibet par exemple – l’être incarné en prend les caractéristiques psychologiques (de ces gens), et s’ils viennent du côté Ouest – le côté logique (c’est-à-dire les caractéristiques physiques) - alors l’ADN engage un changement. Mais c’est juste une spéculation de ma part. Je suis seulement en train d’observer cela et d’essayer. Pour les ateliers, je vais à Seattle et à Denver en juin, et je vais amener quelque chose que j’ai appris avec d’autres et je vais enseigner aux gens la façon d’accéder actuellement à cela et de réaliser le changement. Je pense que je sais – ou que j’en suis très près.

Diane – Est-ce que cela a quelque chose à voir avec le fait de vous mettre vous-même dans un certain état de conscience ?

Drunvalo - Oui, c’est vraiment un état spécifique de conscience qui produit un changement dans votre ADN - et je pense que c’est le commencement de beaucoup plus que cela. Le fait que cela soit la fin de la maladie est juste un petit aspect du tableau total.

Diane – Comment cette sorte de travail particulier et cette découverte affectent l’activation de l’ADN qui semble surgir de partout ?

Drunvalo – Bien ! Si vous connaissez votre corps de lumière et comment fonctionne votre énergie psychique, et si vous comprenez la connexion du subconscient avec toute vie sur cette planète, alors vous pouvez pénétrer cela et questionner votre subconscient. Votre subconscient sait exactement quels codons ces enfants ont changé, et si vous demandez que ces choses vous arrivent à travers votre corps de lumière et en présence de Dieu, cela arrivera. Cela requiert aussi de laisser tomber la polarité – de ne plus penser en termes de bon et de mauvais mais de voir la totalité, la complétude et la perfection de la vie. C’est une réponse émotionnelle, mentale et physique très définie. La réponse du corps est celle par laquelle il ne reconnaît plus le bon ou le mauvais, mais voit qu’il y a un objectif beaucoup plus élevé derrière tout cela.

Nous savons toutes ces choses – n’importe qui depuis [Y’eshua] jusqu’à Krihsna ou Saï Baba, a entendu parlé de cela depuis longtemps ! Mais c’est la première fois que je suis conscient de ce que quelque chose change dans notre environnement extérieur. L’ADN des gens est réellement en train de changer. [Barbara Marciniak] a parlé du fait que nous allions vers un ADN à 12 brins. Et j’ai parlé des changements chromosomiques. Beaucoup d’entre nous ont entendu parlé de cela, mais rien n’en avait été regardé par la science. Maintenant cela a été vu et il y a de la documentation à ce propos.

Diane – Alors, si c’est le cas, quelle signification cela peut prendre dans notre vie de tous les jours ?

Drunvalo – Je pense que chacun d’entre nous a choisi de suivre ce modèle (pattern) particulier que les enfants ont mis en place, ou non. Il est dit que ce sont les enfants qui nous montrent le chemin. Si nous le désirons et si nous leur faisons confiance – comme je le fais moi-même – l’un des effets est l’immunité à la maladie.

Diane – Il y a beaucoup d’entre nous qui vont choisir l’immortalité ! Cependant certaines personnes vous diront qu’être immunisé à la maladie c’est bouleverser le cycle de la vie et de la mort supposé garder la planète en équilibre. Comment pouvez-vous répondre à cela ?

Drunvalo – Je vais juste ne pas juger cela. C’est ce qui est en train d’arriver et si c’est sur le point de bouleverser le cycle – ce qui va arriver d’une certaine façon – toute chose qui arrive dans la vie a sa raison et son but pour cela. Peut-être que ces gens qui ne tombent plus malades ne vont-ils plus jamais mourir, et qu’il se puisse que leur conscience soit si alignée avec le but originel de la terre que cela signifierait ultimement une terre pleine et achevée et non plus une terre polluée, mortelle et surtaxée. Nous pourrions aisément vivre avec 6 billions de personnes, ou 20 billions… si … nous vivions différemment. Il y a plein d’espace, et c’est seulement lorsque nous utilisons nos ressources comme nous le faisons que nous sommes en train de tuer la planète. Si nous choisissions de vivre d’une manière différente, cela pourrait changer. Peut-être les réponses vont-elles devenir apparentes à travers ces gens.

Pour quelqu’un qui vit un état d’immunité envers toute maladie, cela est une indication très puissante que nous sommes définitivement en harmonie avec la vie d’une façon ou d’une autre. Nous pouvons comparer ce processus avec la mutation des bactéries et des virus. Nous attaquons leurs systèmes avec des polluants tels la pénicilline et ça les tue, excepté certains. Ceux-là vont devenir plus forts. Maintenant, ce qui arrive, c’est que ces bactéries sont en train d’arriver au point d’être immunisées contre les poisons que nous leur donnons. Et ne sommes-nous pas en train de faire la même chose ? Nous sommes arrivés à un point où nous ne sommes plus affectés par la pollution, les virus ou la maladie. Et vous savez, il y a une autre chose qui est arrivée l’année dernière : le sida à chuté de quelque chose comme 47% – c’est la plus grande chute pour une maladie dans l’histoire du monde. Je crois que cela à quelque chose à voir avec ce dont nous parlons.

Diane – C’est passionnant !

Drunvalo – Oui, tout à fait. Je laisse juste la terre m’indiquer là où je dois aller. Evidemment, c’est important de savoir que nous avons des corps de lumière et comment les utiliser.
Mais les enfants sont très précautionneusement en train de nous dire : « prenez ce chemin et voyez où il mène ! « .
Mars 1999 – Diane Cooper – Traduction française de Sélène et Cyrille Odon

Thot, les géométries et la Fleur de Vie

 

 Thot, les géométries et la Fleur de Vie dans CERCLE DE GRACE fleur-de-vie

Une fois de retour d’Egypte depuis trois ou quatre mois, Thot vint voir Drunvalo et lui dit :

« Je vaux voir les géométries que les anges t’ont données ».

 Les anges lui avaient en fait fourni des informations de base sur certaines géométries illustrant la manière dont la réalité est en relation avec l’Esprit  et ils luis avaient également transmis la méditation expliquée plus loin. Cette méditation était une des premières choses que Thot voulait de lui. C’était l’échange qu’ils devaient faire entre eux. Ils lui communiquerait le contenu de sa mémoire du passé et lui transmettrait cette méditation. Il voulait se familiariser avec cette méditation parce qu’elle était beaucoup plus facile que la méthode qu’il utilisait. Sa méthode pour rester en vie pendant 52 000 anas avait été très précaire comme si elle n’avait tenu qu’à un fil. Elle nécessitait deux heures de méditation par jour, faute de quoi il mourrait. Au cours d’une méditation particulière, il devait passer une heure de fête au nord et les pieds au sud. Ensuit, il devait passer une autre heure dans la positon inverse tout en s’adonnant à une autre méditation. De plus, une fois tous les cinquante ans et afin de régénérer son corps, il devait se rendre dans ce qu’on appelle les Halls d’Amenti et rester assis pendant dix ans ou presque devant la Fleur de Vie (une flamme de conscience pure résidant au milieu même d e la matrice de la Terre ; le niveau de conscience de l’humanité dépendant complètement de cette matrice pour pouvoir subsister).

 Thot était très intéressé par cette nouvelle méditation parce que ce qu’il mettait deux heures par jour à accomplir n’exige en fait que six souffles dans la méditation Mer-Ka-Ba. C’est rapide, efficace et beaucoup plus précis ; et c’est d’un plus grand potentiel parce que cela nous mène à une forme de conscience permanente. Ainsi, Thot commença à donner une grande quantité d’informations à Drunvalo. Lorsqu’il apparaissait dans sa chambre, i ne lui parlait pas avec des mots. Il combinait la télépathie avec des projections d’images-hologrammes. Mais il y avait plus que cela. S’il lui décrivait quelque chose, il pouvait goûter, sentir, respirer une odeur, entendre et voir ses pensées.

 Il souhait voir ce que les anges lui avaient donné concernant les géométries. Par conséquent, c’est ce qu’ils firent télépathiquement dans une petite boule d el lumière, d’un troisième œil à l’autre. Il observa tout cela pendant environ cinq secondes et lui dit ensuite que beaucoup d’informations étaient encore manquantes. Ainsi donc, il restait assis avec lui plusieurs heures par jour, refaisant les dessins et s’efforçant de comprendre tout ce que cela signifiait au juste, soit ce qu’on appelle aujourd’hui la géométrie sacrée.

Plus Drunvalo s’impliquait  dans cette étude, plus il réalisait que ce genre de connaissance se poursuit à perpétuité et qu’i est présent dans toute l’histoire de la Terre et dans l’univers entier. Thot enseigna de cette manière pendant longtemps. Finalement, il en vinrent à un seul dessin dont il est dit qu’il contient absolument tout – toute la connaissance, à la fois masculine et féminine, sans exception aucune.

 Selon Thot ce dessin contient dans ses proportions absolument tous les aspects de l’existence. Il renferme toutes les formules mathématiques, toutes les lois de la physique, toutes le s harmonies de musique, toute forme de vie biologique et ceci jusqu’à notre corps physique. Il contient en lui chaque atome, chaque niveau dimensionnel,  tout absolument tout ce qui se trouve au sein des univers et toutes les longueurs d’onde….

 C’est alors que Thot confia à Drunvalo qu’il trouverait cette image de la Fleur de la Vie en Egypte. Son lobe gauche murmurait : « impossible » dans sa t^te, car il avait lu la plupart des livres sue l’Egypte et il n’avais jamais vu ça nulle part. dans son esprit, il passais en revue tout ce qu’il avait vu et appris. Mais Thot répéta qu’il le trouverait là et le quitta. Et c’est son amie Katrina Raphaell qui lui fournit la preuve de l’existence de ce dessin La Fleur de Vie par l’intermédiaire d’une photographie prise sur un mur en Egypte. 

 

Extrait de l’Ancien secret de la Fleur de Vie -  Tome 1 – de Drunvalo Melchizédek 

Le centième humain

 

venez rejoindre le forum :

http://devantsoi.forumgratuit.org/

Le centième humain dans LEMURIENS de TELOS 2Beaucoup de gens réfléchirent pendant longtemps à ce concept du centième singe. Quelques années plus tard une équipe de scientifiques venus d’Australie et de Grande-Bretagne se pose la question à propos du treillis cristallin, mais cette fois-ci avec les humains.

Ces derniers sont-ils comme les singes, une structure autour d’eux ? Ils firent alors l’expérience suivante. Ils créèrent une image dans laquelle il y avait des centaines de visages humains, des petits et des grands, des visages dans les yeux d’autres visages, des visages partout. L’image entière était composée de ces visages, mais c’était fait de telle manière que lorsque nous la regardions pour la première fois, nous ne pouvions distinguer immédiatement que six ou sept d’entre eux. Voir tous les autres exigeait un certain entraînement. Habituellement, quelqu’un devait expliquer où était le visage suivant sur la photo.

Ces chercheurs prirent la photo avec eux lorsqu’ils retournèrent en Australie et tentèrent une petite expérience. Il sélectionnèrent un certain nombre de gens dans le public et obtinrent un groupe varié d’individus demandant à chacun de bien observer la photo pendant un certain temps. Ensuite, ils questionnèrent chaque personne : « Combien de visages pouvez-vous vois sur la photo ? » Selon le temps qui leur avait été alloué, les gens répondaient généralement qu’ils voyaient six ou sept et jusqu’à dix visages. Très peu en voyaient plus. Après que cette équipe de scientifiques eut ainsi obtenu le témoignage de quelques centaines de personnes et enregistré leurs réponses, d’autres membres de l’équipe se rendirent en Angleterre – aux antipodes de la planète par rapport à l’Australie – et introduisirent la phot dans le grand public lors d’une émission de télévision à la BBC. Devant les caméras, ils expliquèrent avec soin où se trouvaient tous les visages. Puis, quelques minutes plus tard, on répéta l’expérience en Australie avec de nouvelles recrues, et d’un seul coup, chaque nouvel observateur pouvait facilement y voir tous les visages.

A partie de ce moment, les chercheurs surent avec certitude qu’il y avait quelque chose à propos des êtres humains que l’on ne savait pas auparavant. Les aborigènes d’Australie, par exemple, connaissent depuis longtemps cette partie « inconnue » de l’homme. Ils savent qu’un champ d’énergie relie les gens entre eux.

Même dans notre société, nous avons souvent observé ceci : quand quelqu’un invente quelque chose de très compliqué, par exemple, au même moment quelqu’un d’autre vivant aux antipodes invente exactement la même chose, basée sur des principes et des idées identiques. Chaque inventeur pourrait dire : « Vous m’avez volé mon idée. Cette invention m’appartient ! c’est moi qui l’ai trouvée en premier » Cela s’est passé des dizaines de fois. Ainsi, après cette expérience en Australie, les scientifiques réalisèrent peu à peu que quelque chose, assurément nous relie les uns aux autres. C’est le Treillis magnétique de la Terrre !

Extrait de l’Ancien secret de la Fleur de Vie – Tome 1 – de Drunvalo Melchizédek 

Usage du treillis planétaire

 

venez me rejoindre sur le forum :

http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Usage du treillis planétaire dans LEMURIENS de TELOS maison2Afin que nous puissions comprendre la procédure choisie, il faut parler des treillis. Le treillis est une structure cristalline éthérique qui enveloppe complètement la planète et qui a la faculté de retenir la conscience de chaque espèce vivante sur la Terre. Oui, il y a une composante électromagnétique associée à la troisième dimension, mais il y en a aussi une pour chaque autre dimension d’existence. La science finira par découvrir qu’il existe un treillis pour chaque espèce dans le monde. A l’origine, il y a avait donc 30 millions de treillis différents autour de la Terre, mais maintenant, il n’y en a plus que 13 à 15 millions, et ce nombre décroît rapidement.

S’il y avait seulement deux insectes sur cette planète et s’ils vivaient quelque part dans l’Etat de l’Iowa, leur treillis énergétique s’étendrait tout autour de la planète. Sinon, ils ne pourraient pas exister. Telle est la nature de notre réalité.

Chacun de ces treillis a sa propre géométrie, qui est unique ; il n’y en a pas d’autres comme lui. Tout comme le corps d’une espèce est unique, son point de vue, son interprétation de la réalité l’est également. Le treillis de la conscience christique retient en lui la conscience christique de la planète, et s’il n’était pas là, nous ne pourrions pas parvenir à la conscience christique. Il était là du temps de l’Atlantide, quand bien même nous étions très jeunes, et il commençait tout juste à fonctionner à certaines périodes de la précession des équinoxes. Les maîtres ascensionné savaient que la conscience christique et son ossature, le treillis éthérique, tomberaient dans un état passif à cause des Martiens et leurs expériences.

Pour cette raison, ils décidèrent de réactiver artificiellement ce treillis de la conscience christique qui existe autour de la terre. Ce serait un treillis vivant, mais il serait fabriqué artificiellement – tout comme on crée un cristal artificiel à partir de la cellule vivante d’un cristal vivant. Ensuite, au bon moment, en espérant que nous n’allions pas nous entretuer auparavant, le nouveau treillis serait complété et nous pourrions à nouveau faire l’ascension jusqu’à notre niveau de conscience précédent. Un exemple de l’effet que produit un treillis sur les êtres vivants est démontré par ce qu’on appelle la théorie du centième singe que voici :

 

Vous avez peut-être déjà lu : The hundredth Monkey, de Ken Keyes Jr, ou le livre plus ancien de Lyall Watson, Lifetide : The Biology of the Unconscious, qui décrit un projet de recherche scientifique de trente ans sur le singe japonais. L’île de Koshima, au Japon, avait une colonie de ces singes à l’état sauvage et les scientifiques leur procuraient des patates douces qu’on laissait souvent tomber sur le sable. Les singes aimaient ce genre de nourriture, mais pas les grains de sable ni la poussière. Une femelle de dix huit mois du nom de Imo résolut un jour le problème en trempant sa patate dans de l’eau avant de la manger. Elle enseigna ensuite le truc à sa mère. Les autres singes qui jouaient avec elle l’apprirent aussi et bientôt leurs mères le connaissaient également. En peu de temps, tous les jeunes singes lavaient leur patate avant de la décorer, mais seuls les adultes qui imitaient leurs enfants purent l’apprendre. Les scientifiques consignèrent tous les détails de cette expérience par écrit entre les années 1952 – 1958.

Soudain, au cours de l’automne 1958, le nombre de singes qui lavaient leur patate avant de la manger sur l’île de Koshima atteignit une masse critique de le Dr Watson avait arbitrairement placée à 100, et d’un seul coup, pour ainsi dire, chaque singe sur l’île se mit à laver sa patate avant de la manger, apparemment sans aucune influence extérieure. Si cela s’était passé uniquement sur une île, les scientifiques auraient probablement pensé qu’il s’agissait là d’une certaine forme de communication entre singes et ils auraient cherché dans cette direction, mais les singes qui vivaient sur les îles avoisinantes avaient également commencé à agir de la sorte. Et même à Takasakiyama, sur le continent japonais, les singes lavaient maintenant leur nourriture dans de l’eau avant de la manger. Il était impossible qu’ils aient pu communiquer entre eux de quelque manière connue. C’était la première fois que les scientifiques observaient un tel phénomène. C’est alors qu’ils postulèrent qu’il devait exister une sorte de structure morphogénétique ou de champ électromagnétique qui rayonnait sur toutes ces îles et grâce auquel les singes pouvaient communiquer entre eux.

Extrait de l’Ancien secret de la Fleur de Vie – Tome 1 – de Drunvalo Melchizédek

 

Deux vortex pour les extraterrestres

 

venez rejoindre le forum :

http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Deux vortex pour les extraterrestres dans LEMURIENS de TELOS abcComme nous l’avons dit précédemment : Les Lémuriens s’étaient donc installés dans seulement huit régions à vortex, les archives des mayas nous rapportent clairement qu’il y avait dix villes principales en Atlantide et donc 2 vortex restèrent donc vides.

 Toujours selon Thot, les deux vortex vides attirèrent l’attention de deux races d’extraterrestres – pas une, mais bien deux races complètement différentes. La première race, ce sont les Hébreux, et ils viennent de notre futur. D’après les dires de Thot, ils sont extérieurs à la planète, mais Drunvalo Melchizédek ne sait pas exactement d’où. Les Hébreux sont comme des enfants qui seraient allés à l’école pendant un certain temps, auraient raté leurs examens et devraient redoubler leur année. En tant que race, ils ne semblent pas avoir réussi leurs examens pour accéder au niveau suivant d’évolution. Par conséquent, ils ont dû revenir ici-bas et savent beaucoup de choses que nous ne connaissons pas encore. Ils sont comme ces enfants qui auraient déjà suivi des cours de maths même s’ils doivent recommencer leur année.

 Les hébreux avaient la permission du gouvernement de notre galaxie de faire ce qu’ils firent ; il était donc légal qu’ils puissent s’introduire dans notre voie évolutive au moment où ils le firent. Selon Thot, ils amenèrent avec eux beaucoup de concepts et d’idées que nous ne connaissions pas encore parce que nous n’étions jamais parvenus nous-mêmes jusqu’à ces niveaux de conscience plus élevés. En fait, Drunvalo croit que ces actions réciproques avec eux ont été bénéfiques pour notre évolution. Leur venue sur Terre ne fut jamais un problème. Il n’y aurait sans doute jamais eu d e problème si cette seule race était venue se joindre à nous.

 Par contre, une autre race, qui s’installa sur Terre en imposant sa présence dans le dernier vortex, nous a causé à tous de graves préjudices. Ces êtres provenaient de la planète Mars.  Il est évident, à cause de la situation qui prévaut encore dans le monde entier, que cette même race continue à créer des problèmes majeurs. Le gouvernement secret de notre planète et les billionnaires du monde entier sont pour la plupart d’origine martienne où ils ont une majorité de gènes ayant de telles caractéristiques. De plus, ils éprouvent peu d’émotions sinon pas du tout, leur corps émotif étant atrophié ou absent.

 Toujours selon Thot, Mars ressemblait beaucoup à la Terre il y a un peu moins d’un million d’années. C’était une très belle planète. On y trouvait des océans et des arbres et c’était un endroit fantastique. Mais quelque chose se passa, qui a trait  à ce qu’on appelle « la rébellion de Lucifer ».

 Depuis le début de cette expérience à laquelle nous participons – et la création tout entière est une expérience tentée par Dieu – des situations semblables à celle de la rébellion de Lucifer se sont déjà présentées, et ceci au moins trois fois avant celle de Lucifer. En d’autres  termes, trois autres individus, en plus de Lucifer, tentèrent jadis de faire la même chose que lui, et chaque fois il en résultat un chaos complet dans tout l’univers.

 Il y a plus d’un million d’années, les Martiens s’étaient joints à la troisième rébellion. C’était la troisième fois que la vie tentait cette expérience, et elle échoua lamentablement. Des planètes furent détruites et Mars était l’une d’elles. La vie s’était hasardée à créer une réalité séparée de Dieu, ce qui correspond exactement à ce que nous essayons de faire maintenant. Autrement dit, une certaine portion de l’existence tenta de se séparer de l’autre et d’engendrer sa propre réalité. Puisque chacun de nous est Dieu de tout manière, tout est en ordre – nous pouvons faire cela. La seule chose, c’est que cela n’a jamais marché jusqu’à maintenant. Néanmoins, ils essayèrent à nouveau.

 Lorsque quelqu’un s’efforce de se séparer de Dieu, il doit couper son lien d’amour avec la réalité, avec Dieu. Ainsi, quand les Martiens (et beaucoup d’autres) créèrent une réalité séparée, ils durent trancher ce lien d’amour. Débrancher leur corps émotionnel – et devinrent le masculin pur, avec très peu de féminin en eux sinon pas du tout. Ils étaient devenu des êtres de pure logique, sans émotion aucune. Comme M.Spock dans Star Trek, il s n’étaient plus que pure logique. Ce qui se passa sur Mars, ainsi que dans les milliers et des milliers d’autres endroits au sien de la galaxie, pourrait se résumer ainsi : tous finirent par d’entretuer continuellement, parce qu’ils n’ avaient plus de compassion ni d’amour, Mars devin un champ de bataille et les choses continuèrent ainsi jusqu’à ce qu’il devint un jour évident que la planète rouge n’allait pas pouvoir y survivre. Finalement, ils détruisirent leur atmosphère, ce qui rendit stérile la surface tout entière de la planète.

 Mais avant que Mars ne soit complètement détruite, ses habitants construisirent d’énormes pyramides en forme de tétraèdre … ils édifièrent aussi des pyramides à quatre et même cinq côtés, mettant finalement en place tout un complexe susceptible de créer synthétiquement un champ Mer-Ka-Ba. Nous pouvons créer un véhicule de lumière qui a l’apparence d’un vaisseau spatial pour nous déplacer dans l’espace-temps, ou bien nous pouvons ériger des structures au sein desquelles nous devenons capables de nous déplacer dans le temps et l’espace. Ainsi, toutes les périodes de temps nous deviennent accessibles et nous pouvons parcourir des distances inouïes.

 Un petit groupe de Martiens décida donc de quitte la planète avant qu’elle ne soit détruite. Ces êtres se projetèrent dans le futur et trouvèrent un endroit parfait où émigrer avant que leur propre planète ne succombe. Cet endroit bien sûr, c’était la Terre, mais il y a 65 000 ans dans notre passé. Ils aperçurent le petit vortex qui tourbillonnait en Atlantide et que personne n’utilisait, ils ne demandèrent la permission à personne. Comme ils faisaient partie des rebelles, ils ne respectèrent pas la procédure habituelle et se dirent simplement : « Allez, on y va ! »  Ils s’introduisirent avec force dans le vortex, apparurent ainsi parmi nous et commencèrent immédiatement à faire partie de notre chemin d’évolution.

 Ils furent subjugués par les Atlantes/Lémuriens. Ces derniers réussirent à mettre un terme à leur conquête, sans pouvoir les renvoyer d’où ils étaient venus. Au moment où ceci se déroula dans notre évolution, nous étions l’équivalent d’une petite fille de quatorze ans qui se fait violer par un homme beaucoup plus âgé qu’elle, un individu de soixante ou soixante dix ans, et il s’agissait bien là d’un viol. Nous n’avions aucun choix. Les martiens arrivèrent dans notre vie et nous dirent : « Nous sommes ici pour rester, que ç a vous plaisir ou non ». Ce que nous pension ou ressentions à ce sujet ne les intéressait absolument pas. Dans un sens, leur attitude n’était pas différente de celle des premiers immigrants en Amérique envers les Amérindiens qu’ils trouvèrent sur place.

 Une fois le premier conflit règlé, les martiens vaincus acceptèrent d’essayer de comprendre ce côté féminin qui leur manquait tant, ces sentiments émotifs qui n’avaient aucun sens pour eux. Les choses en restèrent là pendant longtemps. Mais les Martiens commençaient en fait à appliquer leur technologie du lobe gauche du cerveau, ce dont les Lémuriens étaient encore complètement inconscients. Les machines psychotropes, les baguettes de sourciers et autres trucs du genre relèvent du lobe droit, et le lobe gauche peut aussi inventer et utiliser d’autres types de machines. Beaucoup de technologies féminines nous surprendraient si nous les voyions à l’action. Nous pouvons manifester absolument tout ce que nous désirons et imaginer avec ces technologies du lobe droit et du lobe gauche du cerveau, si elles sont utilisées à leur plein rendement. En fait , nous n’avons besoin ni de l’une ni de l’autre – c’est le grand secret que nous avons tous oublié !

 Les martiens continuaient donc à introduire progressivement toutes ces inventions du lobe gauche, l’une après l’autre, sans arrêt, jusqu’à ce que finalement la polarité de notre voie évolutive ait complètement changé. Nous commençâmes à tout « voir » à travers le lobe gauche et passâmes de féminin à masculin, modifiant ainsi notre nature intrinsèque. Petit à petit, les Martiens se mirent à tout contrôler jusqu’à ce qu’enfin ils possèdent tout et puissent tout contrôler sans se battre. Ils avaient maintenant tout l’argent et détenaient tout le pouvoir. L’animosité entre les Martiens et les Lémuriens – et les Hébreux dans ce groupe – ne faiblit jamais, pas même après la chute de l’Atlantide. Ils se haïssaient royalement. 

Les Lémuriens, qui représentaient l’aspect féminin d e l’humanité, étaient toujours écartés et traités comme des inférieurs. Ce n’était pas là une situation pleine d’amour, c’est le moins qu’on puisse dire. C’était un mariage que l’aspect féminin n’aimait pas, mais je ne pense pas que les Martiens exclusivement masculins s’inquiétaient de le savoir. Les choses en restèrent là pendant très longtemps, jusqu’à il y a approximativement 26 000, quant la phase suivante débuta.

 

Extrait de l’Ancien secret de la Fleur de Vie -  Tome 1 – de Drunvalo Melchizédek 

Comment les Lémuriens firent évoluer la conscience

 

venez me rejoindre sur le forum :

http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Comment les Lémuriens firent évoluer la conscience dans LEMURIENS de TELOS thotLes êtres immortels de la Lémurie s’envolèrent de leur patrie et se rendirent sur une petite île au nord du nouveau continent surgi des eaux qu’on appela plus tard l’Atlantide. Ils restèrent longtemps sur cette petite île du nom de Udal et entreprirent la recréation de leur science spirituelle. Si nous avions voulu les observer, nous n’aurions pas pu savoir ce qu’ils faisaient au juste ; nous aurions sans doute pensé qu’ils avaient pété les plombs. 

Quand le temps fut venu, les Naacals de la Lémurie créèrent une représentation du cerveau humain sur la surface de leur île atlantéenne. Ils avaient pour but de faire naître une nouvelle conscience fondée sur ce qu’ils avaient appris en Lémurie, en accord avec les croyances, le cerveau devait venir en premier et le corps en second, afin que la nouvelle conscience atlante puisse émerger.

 Avec l’image du cerveau humain tel qu’il a été décrit par THOT dans le livre de Drunvalo, nous pouvons commencer à voir que leurs actions étaient basées sur une connaissance profonde. Tout d’abord, ils construisirent un mur en plein milieu de l’île, du nord au sud, haut de douze mètres environ et large d’à peu près six mètres, ce qui eut pour effet de séparer chaque côté de l’île. En fait, il fallait littéralement aller dans l’eau pour se rendre d’un côté ou de l’autre d’Udal. En second lieu, ils érigèrent un mur plus petit sur toute la largeur de l’île, à 90 degrés du premier mur, ce qui divisa alors l’île en quatre parties.

 La moitié de ces mille initiés de l’école de mystères Naacal s’installa d’un côté d’Udal et l’autre moitié resta de l’autre côté selon sa nature. Cela pourrait vouloir dire que toutes les femmes restèrent d’un côté et tous les hommes de l’autre, mais si je comprends bien, cela ne dépendait pas de leur genre, mais bien plutôt de la manière dont chacun utilisait son cerveau. De fait, approximativement la moitié de ces initiés formèrent la composante masculine du cerveau alors que les autres devinrent la composante féminine.

 Ils passèrent des milliers d’années dans cette configuration physique, jusqu’à ce qu’ils se sentent prêts à faire le pas suivant. Trois individus furent choisis parmi eux pour représenter le corpus callosum, ce corps calleux qui relie les hémisphères droit et gauche du cerveau. Thomé, le père de Thot, était l’un des trois. Lui et deux autres individus étaient donc les seuls à pouvoir se rendre n’importe où sur Udal. Autrement, les deux côtés de l’île devaient rester complètement séparés l’un de l’autre. C’st alors que ces trois hauts initiés, alignèrent peu à peu leurs énergies, leurs pensées, leurs émotions et tous les autres aspects de leur humanité et devinrent un seul cerveau bien intégré composé non seulement de cellules, mais aussi de trois corps humains.

 Le pas  suivant consistait à projeter sur la surface du continent atlante la forme de l’arbre de vie. A cette fin, ils utilisèrent une forme avec douze petit cercles au lieu de dix, mais les onzième et douzième étaient à l’extérieur du continent ; n des cercles était sur Udal et l’autre dans la mer, au sud du continent. Il y avait donc dix composantes sur le continent lui-même, la configuration qui nous est la plus familière. Quand bien même ce tracé s’étendait sur des milliers de kilomètres à la surface du continent, la projection des lignes fut effectuée avec une précision absolue, à un atome près, aux dires de Thot. Même les sphères (ou petit cercles)   de l’arbre de vie furent utilisées pour calculer la taille et la forme des villes de l’Atlantide. Dans son livre Critias, Platon écrit que la ville principale était constituée de trois anneaux de terre séparés par de l’eau. 

Il ajoute que la ville était construite de pierres rouges, noires et blanches,. Cette dernière révélation aura plus de sens pour nous lorsque nous regarderons de près la grande pyramide de Gizeh.

 Appel aux citoyens de la Lémurie

 Soudain, en un seul jour, le cerveau de l’Atlantide, l’école de mystères Naacal, insuffla la vie dans cet arbre de vie qui avait été tracé sur toute la surface du continent atlante. Ceci eut pour effet de créer des vortex d’énergie qui se mirent à tourbillonner en permanence au centre même des cercles composant l’arbre de vie. Une fois ces vortex établis, le cerveau de l’Atlantide lança psychiquement un appel à tous les citoyens de la Lémurie.

 Des millions et des millions d’anciens Lémuriens qui, dorénavant, s’étaient réinstallés sur la côte ouest de l’Amérique du Nord et de l’Amérique du Sud et dans bien d’autres endroits sur la planète, se sentirent soudain attirés par ce nouveau continent. Une grande migration commença et les gens ordinaires de l’ancienne Lémurie eurent envie de déménager et d’émigrer en Atlantide.

 Ces gens là avaient donc une nature principalement féminine, intuitive et que communiquer intérieurement était pour eux chose facile, même si leur conscience planétaire n’était parvenue qu’à l’âge de douze ans. C’était des enfants et, d’ailleurs, quelques-uns de leurs centres ne fonctionnaient pas. Globalement, les Lémuriens avaient travaillé avec ces énergies mais ils n’avaient maîtrisé que huit centres sur dix. Ainsi, chaque immigrant Lémurien fut attiré par un des huit centres situés en Atlantide, soit celui qui correspondait le mieux à sa propre nature. Ils s’installèrent tous là et entreprirent la construction des villes.

 Les Lémuriens s’étaient donc installés dans seulement huit régions à vortex, les archives des mayas nous rapportent clairement qu’il y avait dix villes principales en Atlantide quand le continent fut détruit ; en fait, vous pouvez vous-même consulter ces archives. Elles sont contenues dans le document Troano, qui se trouve actuellement au British museum, à Londres. On a estimé que ces annales datent d’un moins 3500 ans et elles décrivent en détail l’engloutissement de l’Atlantide. Il s’agit d’un rapport authentique sur le cataclysme, selon Le Plongeon, l’historien français qui l’a traduit, et il serait d’origine maya.

 Voilà ce que dit le texte :  »En l’an 6 Kan, au onzième Muluc du mois Zak, de terribles tremblements de terre commencèrent et se poursuivirent sans interruption jusqu’au treizième Chin. Le pays des collines de boue, la terre de Mu, fut sacrifié, étant par deux fois soulevé. Il disparut soudain, en une seule nuit, le bassin étant continuellement secoué par les forces volcaniques. Ainsi confinée, la terre fut contrainte à descendre et à monter plusieurs fois et en divers endroits. Finalement, la surface céda et dix pays furent déchiquetés et dispersés, incapable de résister aux forces des convulsions. Il s’enfoncèrent sous la mer, entraînant avec eux leurs 64 millions d’habitants ».

 Les dix pays mentionnés ici sont les dix points ou cercles sur l’arbre de vie. Quand vous voyez ce document de pierre, il montre une ville très sophistiquée avec tout autour des volcans qui éclatent, des pyramides et autres bâtiments qui s’écroulent, des gens qui prennent des bateaux et tentent d’échapper au cataclysme en ramant. Tout cela est décrit en langue maya avec, pour appuyer le récit, des images sculptée.

 

Extrait de l’Ancien secret de la Fleur de Vie -  Tome 1 – de Drunvalo Melchizédek 

Nouvelle civilisation Lémurienne

 

 

venez me rejoindre sur le forum :

http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Nouvelle civilisation Lémurienne dans LEMURIENS de TELOS 3Cette nouvelle civilisation lémurienne se développait très bien ; tout se passait à merveille. Mais la plus grande partie du continent finit quand même par sombrer. Environ mille ans avant qu’il ne disparaisse sous les flots, deux personnes vivaient là qui avaient pour nom : AIY et TAYE. Ce couple observa quelque chose que personne n’avait jamais remarqué auparavant, du moins au cours de notre présent cycle d’évolution. Ils découvrirent que si un couple fait l’amour et respire d’une certaine manière, il obtient certains résultats lorsqu’il a un enfant.

 En effet, grâce à la pratique de ce genre de conception, les trois êtres humains impliqués – la mère, le père et l’enfant – deviennent immortels. Autrement dit, en ayant un bébé d’une certaine manière, l’expérience nous transforme pour toujours.

 AIY et TAYE soupçonnaient qu’ils étaient devenus immortels, à cause de cette expérience.  Alors que le temps passait et que tout le monde finissait par mourir autour d’eaux, ils restaient toujours en vie et les gens prirent petit à petit conscience que ces deux-là avaient quelque chose de spécial. En définitive, AIY et TAYE instaurèrent une école. Autant que l’on sache, ce fut la première école de mystères établie sur terre durant ce cycle. Ils l’appelèrent l’école de mystères Naacal ou Naakal, où ils essayaient simplement d’enseigner comment faire ce genre de choses que nous appelons la résurrection ou l’ascension par le tantrisme.

 Tantra est un autre mot hindou pour désigner le yoga ; c’est l’union avec Dieu par des pratiques sexuelles. Enfin, disons qu’ils firent cela et se mirent ensuite à l’enseigner aux gens.

 Avant que la Lémurie s’enfonce sous la mer, il savaient instruit approximativement mille personnes, ce qui signifie que 333 familles de trois personnes chacune étaient aptes à comprendre ce qu’elles faisaient et à le démontrer. Les couples étaient capables de faire l’amour de cette manière inhabituelle. En fait, il s ne se touchaient pas. Ils n’avaient même pas besoin d’être dans la même pièce. Il s’agissait de faire l’amour de manière interdimensionnelle. Ils enseignèrent à d’autres comment faire et parvinrent au point où en quelques milliers d’années, la race tout entière aurait pu se hisser jusqu’à un nouvel état de conscience.

 Mais Dieu dit non, évidemment, car ce n’était pas le bon moment. Ils avaient tout juste commencé quand la Lémurie menaça de s’abîmer sous les flots. La Lémurie, comme dit précédemment, était féminine et les lémuriens étaient très intuitifs et psychiques. Ils surent longtemps à l’avance que leur continent allait couler. Ils le savaient avec une certitude absolue ; ce n’est même pas la peine d’en parler. Par conséquent, ils se préparèrent longtemps d’avance. Ils retirèrent tous leurs objets sacrés et les réinstallèrent au lac Titicaca, au mont Shasta et dans d’autres endroits encore. Même le grand disque d’or de la Lémurie fut retiré des lieux. Tout ce qui avait de la valeur fut envoyé à l’étranger, et les Lémuriens se préparèrent à la fin. Quand la Lémurie finit par sombrer complètement dans la mer, il n’y avait pour ainsi dire plus personne sur les îles. Différents groupes s’étaient réintégrés, soit dans la région du lace Titicaca, soit en Amérique centrale, particulièrement au Mexique, et même plus au nord, dans la région du mont Shasta.

 La Lémurie coule et l’Atlantide apparaît : Selon les paroles de Thot, la disparition de la Lémurie et l’apparition de l’Atlantide surviennent en même temps, au cours d’un autre déplacement de l’axe de la Terre. La Lémurie s’enfonça sous la mer, alors que ce qu’on appellerait plus tard l’Atlantide s’éleva au-dessus de l’océan. L’Atlantide était un vaste continent, tel que nous le montrons. La partie sud-est des Etats-Unis n’existait pas encore ; la Floride, la Louisiane, l’Alabama, la Géorgie, la Caroline du Sud, la Caroline du Nord et certaines parties du Texas étaient encore sous l’eau. Je ne sais pas si l’Atlantide était immense ou non, mais c’était certainement un continent de bonne taille entouré de neuf îles ; île au nord, une à l’est, une au sud et six à l’ouest, qui s’étendaient jusqu’à Key West, en Floride.

 

Extrait de l’Ancien secret de la Fleur de Vie -  Tome 1 – de Drunvalo Melchizédek 

La chute de l’Atlantide et son influence présente

venez me rejoindre sur le forum :

http://devantsoi.forumgratuit.org/ 

 

Il y a un peu moins de 13 000 ans, quelque chose de très dramatique s’est passé, qui fait partie de l’histoire de notre planète et que nous allons maintenant explorer en détail, car cet événement influence encore de nos jours chaque aspect de notre vie. Tout ce dont nous faisons actuellement l’expérience dans notre vie journalière, depuis les technologies que nous utilisons, les guerres que nous provoquons, la nourriture que nous consommons et même jusqu’à la manière dont nous percevons notre existence, résulte directement de certains événements  qui se sont déroulés vers la fin de la période atlante. Les conséquences de ces événements sont telles que la manière dont nous vivons aujourd’hui et notre interprétation de la réalité ont complètement changé.

 Tout est intimement lié ! Il n’existe qu’une seule réalité et un seul Dieu, mais il y a de nombreuses manières d’interpréter cette réalité. En fait, on pourrait dire que ce nombre est pour ainsi dire infini. De nombreux êtres sont donc tombés d’accord pour maintenir certaines réalités que l’on appelle des niveaux de conscience. Il existe des réalités bien définies que bon nombre d’âmes ont chois d’accepter, ce qui est précisément le cas avec notre réalité actuelle. 

Jadis, nous vivions sur terre dans un état de conscience très exalté, en fait, bien au-delà de ce que nous pouvons imaginer aujourd’hui. Le genre d’êtres que nous étions alors est tellement au-delà de nos normes actuelles que nous sommes présentement incapable de l’imaginer. C’est à cause de ces événements particuliers qui survinrent il y a entre 13 000 et 16 000 ans que l’humanité tout entière a chuté depuis ces hauts sommets de la conscience, passant d’un plan ou d’un sous-plan d’existence à l’autre et s’enfonçant de plus en plus bas dans des mondes de plus en plus denses, jusqu’à ce que le fond soit atteint, à savoir la troisième dimension d’existence sur la planète terre et, enfin notre monde moderne.

 Nous avons donc tous chuté – et ce fut vraiment catastrophique – notre conscience étant prise dans l’étau d’une spirale descendante in contrôlable qui nous fit traverser de nombreuses dimensions d’existence. Nous perdîmes tout contrôle et fûmes tous précipités dans le vide interdimensionnel, notre descente ne s’arrêtant que dans la troisième dimension actuelle.

 Arrivés là, certains changements bien précis survinrent, à la fois physiologiquement et dans la manière dont nous fonctionnions au sien de cette réalité. Le changement le plus important résida dans la façon dont nous absorbons maintenant le prana, un mot hindou qui signifie la force de vie, l’énergie vitale présente partout dans l’univers. Le prana est plus important pour notre survie que l’air que nous respirons, l’eau que nous busons, la nourriture que nous consommons ou toute autre substance, et la manière dont nous absorbons cette énergie dans notre corps influence radicalement notre perception de la réalité.

 Du temps de l’Atlantide et même avant, notre façon de respirer le prana était en lien étroit avec les champs d’énergie électromagnétique qui s’infusaient dans notre corps. Toutes ces formes d’énergie sont de nature géométrique et celle avec laquelle nous allons travailler est ce que nous appelons l’étoile tétraédrique, qui est en fait composée de deux tétraèdres simples imbriqués l’un dans l’autre ; une manière de définir cette forme est de dire qu’il s’agit de l’étoile de David exprimée en volume et en trois dimensions.

La chute de l’Atlantide et son influence présente  dans LEMURIENS de TELOS etoiletetraedrique-152x300

  

Le sommet du tétraèdre pointant vers le haut est exactement à une longueur de main au-dessus du sommet de la tête de l’homme nu dans le fameux dessin de Léonard de Vinci. Alors que l’extrémité du tétraèdre pointant vers le bas est exactement à une longueur de main en dessous de la plante des pieds de ce même personnage. Le tube central qui s’étend bien droit depuis le point le plus élevé de l’étoile tétraédrique jusqu’à son point le plus bas et qui passe à travers chacun des chakras ou centres énergétiques principaux du corps humain. Pour notre corps, ce tube de lumière a un diamètre qui est exactement celui obtenu lorsque nous joignons le pouce et le majeur de notre main. Il ressemble beaucoup à un tube fluorescent, sauf que chacun de ses extrémités correspond à celles de l’étoile tétraédrique. 

Avant la chute de l’Atlantide, nous avions l’habitude d’absorber le prana simultanément par les deux extrémités du tube tout en respirant normalement, et les deux rayons praniques se rejoignaient dans le chakra de notre choix. Un aspect important de cette science ancienne, qui est encore étudiée dans l’univers tout entier, est la manière dont les deux rayons se rencontrent, ainsi que l’endroit du corps où ils le font. Un autre centre d’importance majeure dans le corps humain est la glande pinéale, qui se trouve pour ainsi dire au centre de la cavité cervicale.

220px-Pineal_gland dans LEMURIENS de TELOS

Cette glande est d’une immense importance pour notre conscience. A l’origine, elle était de la grosseur d’une balle de ping-pong, mais elle dégénéra avec le temps et aujourd’hui, elle est de la grosseur d’un petit poids, car nous avons depuis longtemps oublié son usage – et on le sait, tout ce qu’on n’utilise pas finit par s’atrophier.

 A l’origine, l’énergie pranique était absorbée et rayonnait en grande quantité au centre même de la glande pinéale. Tout comme nos yeux dont le champ de vision peut s’étaler jusqu’à un angle de 90 degrés, la glande pinéale a également un champ de vision de 90 degrés. Nos yeux ne peuvent pas voir ce qui se passe derrière notre tête et la glande pinéale, elle ne peut pas voir ce qui se passe à nos pieds.

 A l’intérieur de la glande pinéale, ont peut trouver toutes les géométries sacrées, ainsi que la compréhension de la manière dont la réalité a été créée ; tout est là, dans chaque être humain. Mais nous n’avons plus cette compréhension parce que nous avons perdu la mémoire au cours de notre chute et que maintenant, nous respirons très différemment. Au lieu de continuer à absorber le prana par la glande pinéale et de le faire circuler de haut en bas et de bas en haut dans notre tube, nous avons commencé à respirer uniquement par le nez ou par la bouche, le résultat étant que le prana s’est détournée de la glande pinéale, nous obligeant à voir les choses tout a fait autrement à tout interpréter différemment en ce qui concerne l’unique réalité. Nous appelons cela le bine et le mal ou la conscience polarisée, et c’est à cause de celle-ci que nous pensons vivre à l’intérieur d’un corps et que nous observons tout ce qui nous entoure depuis l’intérieur de ce corps. Ainsi, nous avons l’impression d’être séparés de tout. Nous sommes là, dans un corps, et tout le reste semble à l’extérieur de nous. Par conséquent, cela ne nous concerne pas. En fait, c’est une illusion… cela nous semble être la vérité, mais c’est en fait une perception déformée, une illusion, c’est simplement un point  de vue illusoire que nous avons adopté depuis notre chute.

 Le vrai résultat de cette « chute accidentelle » de conscience et des efforts qui ont suivi pour nous remettre sur le droit chemin est pourtant quelque chose  de vraiment bon, quelque chose d’inexpliqué et d’extraordinaire qui s’est produit. Des êtres en provenance de toutes les parties de l’univers ont décidé de nous aider à résoudre nos problèmes et ont commencé à faire des expériences dans le but de nous être utiles, certaines étant légales et d’autres sans retenue aucune. Une de ces expériences a produit un scénario qu’aucun de nous n’avait prévu et dont personne ne pensait que cela pourrait un jour devenir une réalité, pas même l’auteur de cette idée, un membre inconnu d’une civilisation de notre lointain passé.

 

Extrait de l’Ancien secret de la Fleur de Vie -  Tome 1 – de Drunvalo Melchizédek 

Explorations de la Lémurie en 1910

 

venez me rejoindre sur le forum :

http://devantsoi.forumgratuit.org/

Explorations de la Lémurie en 1910 dans LEMURIENS de TELOS lemurie Le fait que la Lémurie ait probablement existé a été établi dans notre société à partir de 1910. Nous ne nous rappelons pas grand-chose à ce sujet, mais en 1912 un événement se produisit et modifia le cours de notre évolution. En effet, des expériences eurent lieu alors, qui étaient très semblables à celle vécue à Philadelphie en 1942 et 1943.

 Plus exactement, l’expérience eut lien en 1913 mais elle se termina en catastrophe et elle fut responsable du déclenchement de la Première Guerre mondiale, en 1914 . Après cela, nous n’avons plus jamais été les mêmes.

 Avant la Première Guerre mondiale, la croissance spirituelle des Etats-Unis ressemblait grandement à ce qui se passe de nos jours. Les gens étaient extrêmement intéressés par l’aspect psychique et spirituel, la méditation, la compréhension de notre passé ancien et par tout ce qui était de cette nature. Des gens comme le colonel James Chruchward et Auguste Le Plongeon, en France, étudiaient l’Atlantide, la Lémurie, et les modes de pensée, si on les compare à ceux d’aujourd’hui, étaient très semblables.

 Alors, quand la Première Guerre Mondiale éclata, nous nous endormîmes littéralement et ne commençâmes à nous réveiller que durant les années 1960. Mais les preuves qu’on avait rassemblées en 1910 sur l’existence de la Lémurie étaient tout à fait remarquables et cela avait trait au corail. Le corail ne peut pousser sous l’eau que jusqu’à une profondeur de 45 mètres.

 On soupçonne qu’en 1910, le fond du Pacifique était plus haut qu’il ne l’est actuellement, étant donné que nous pouvions voir les anneaux de corail depuis la surface de l’océan. Ces anneaux s’étendaient d’ailleurs sur une grande distance sous la mer depuis l’île de Pâques.

 Soit dit en passant, le fond de l’océan monte et descend périodiquement, c’est un fait. Vous ne le savez peut-être pas mais en certains endroits, le fond de l’océan Atlantique s’est élevé de plus de trois kilomètres en décembre 1969 ; vous pouvez vérifier ces données dans le magazine Life de janvier 1970. Dans la région des Bermudes, quantité d’$îles se mirent à percer la surface de l’océan. Quelques-unes sont encore là, mais la plupart d’entre elles ont à nouveau disparu sous la mer. Or, avant même que ces îles surgissent à l’aire libre, le fond de l’océan tétait profond de plus de 3 000 mètres.

 Du temps où Platon a décrit l’Atlantide, les grecs avaient du mal à naviguer dans l’océan Atlantique une fois passé le détroit de Gibraltar, parce que l’eau n’était profonde que de trois à cinq mètres et parfois moins. Aujourd’hui, l’eau est à nouveau profonde dans cette partie du monde. On a estimé que les anneaux de corail qu’on découvrit dans le Pacifique étaient situés à plus de cinq cents mètre s de profondeur, et puisque le corail ne peut pas pousser en dessous de 45 mètres, cela voulait dire que les anneaux avaient coulé très très lentement.

 En 1910, les gens pouvaient voir ces anneaux s’étendant loin dans la mer. Par conséquent, ils savaient qu’il avait dû y avoir beaucoup d’îles à cet endroit du Pacifique. Sans doute plus important encore, si vous étudiez la faune et la flore des îles hawaiiennes, vous retrouvez les mêmes caractéristiques sur toute une série d’îles formant un arc de cercle depuis Hawaii jusqu’à l’île de Pâques. Ces îles sont séparées par de longues distances, mais si vous regardez sur la carte, vous allez voir se dessiner une sorte de long collier.

 Ce collier s’étendait jadis le long des rives occidentales de la Lémurie. Toutes ces îles, y compris Tahiti et Moorea, faisaient partie de la Lémurie. Toutes les îles composant ce collier ont exactement la même faune et la même flore – qui n’existent sur aucune des autres îles. Les mêmes arbres, les mêmes oiseaux, les mêmes abeilles, les mêmes insectes, les mêmes bactéries, les mêmes tout. La science ne peut expliquer ce phénomène que par la présence, à un moment donné, de ponts de terre entre ces îles ce qui les rendait faciles d’accès.

 

Extrait de l’Ancien secret de la Fleur de Vie -  Tome 1 – de Drunvalo Melchizédek

 

La montée de la Lémurie

venez me rejoindre sur le forum :

http://devantsoi.forumgratuit.org/

Depuis Adam et Even notre race s’est développée dans deux directions. Il y a eut ceux qui, parmi nous, pouvaient procréer et étaient livres (mais sous surveillance), et les autres, qui ne pouvaient pas avoir d’enfants et devenaient esclaves. Selon nos esprits scientifiques modernes, ces derniers continuèrent à  travailler dans les mines d’or jusqu’à il y a 20 000 ans. Les os de cette deuxième catégorie d’humains ont été retrouvés dans les mines et ils étaient identiques aux nôtres. La seule différence enregistrée ; ils ne pouvaient pas avoir d’enfants. Puis, il y a environ 12 500 ans, cette catégorie d’êtres humains fut complètement annihilée par le grand déluge.

La montée de la Lémurie    dans LEMURIENS de TELOS gondwana

Nous allons maintenant porter notre attention sur quatre déplacements polaires, soit quand le Gondwana a sombré, quand la Lémurie s’est enfoncée sous la mer., quand l’Atlantide a disparu sous les flots (ce qui correspond au grand déluge) et quand surviendra ce qui est maintenant sur le point de se passer. 

 La note suivante est importante à comprendre : Selon Thot, le degré d’inclinaison de l’axe de la Terre et le degré de déplacement des pôles – ce qui survient très régulièrement, selon la science – sont directement reliés au changement dans la conscience de cette planète. Par exemple, la dernière fois que les pôles se sont déplacés, du temps du grand déluge, le pôle Nord était à Hawai – du moins, c’est là que se trouvait le pôle magnétique – et maintenant il est pratiquement à 90 degré à l’opposé de ces îles. C’est certes là un grand changement. Ce ne fut pas un changement positif mais bien un changement négatif – nous chutâmes en conscience et ne parvîmes pas à un degré de conscience supérieur au précédent. 

Selon Thot, après Adam et Eve se produisit un déplacement majeur de l’axe de la Terre, ce qui eut pour effet de submerger le Gondwana. Toujours selon ses dires, lorsque Gondwana s’enfonça sous la mer, une autre masse de terre apparut dans l’océan Pacifique, que nous appelons maintenant la Lémurie, et les descendants d’Adam et Eve furent soustraits   de leur partie d’origine et amenés en Lémurie.

 Le continent s’étendait des îles hawaiiennes jusqu’à l’île de Pâques. Ce n’était pas une masse solide, mais plutôt une série de milliers d’îles très rapprochées les unes des autres. il y en avait des grandes et des petites. C’était comme un continent à peine sorti des eaux – un continent aquatique.

 La race d’Adam dut donc amenée là et on lui permit de se développer seule, sans aucune interférence de la part des Néfilims, si je comprends bien. Nous restâmes en Lémurie de 65 000 à 70 000 ans. Nous y étions très heureux et y avions peu de problème. Nous étions en accélération sur notre chemin évolutif et avancions à grands pas. 

Nous fîmes de nombreuses expérience sur nous-mêmes et des changements physiques dans notre corps. Nous travaillâmes sur notre structure osseuse, notre squelette et la base de notre colonne vertébrale, ainsi que sur la taille et la forme de notre crâne. En ce temps-là, le lobe droit de notre cerveau, notre nature féminine, était le plus actif. 

Au cours d’un cycle évolutif, nous devions choisir d’exprimer notre nature masculine ou notre nature féminine, exactement comme nous l’avons fait nous-mêmes lorsque nous sommes venus sur terre. Nous devions prendre une décision. En somme, notre race devint féminine. A l’époque où la Lémurie sombra peu à peu sous la mer, notre race était l’équivalent d’une petite fille de douze ans.

 

Extrait de l’Ancien secret de la Fleur de Vie -  Tome 1 – de Drunvalo Melchizédek

 

Qu’est ce que la géométrie sacrée

Par Patrice Marty

 La géométrie est une science mathématique qui étudie les relations entre points, droites courbes, surfaces et volumes de l’espace (*) mais Qu'est ce que la géométrie sacrée dans CERCLE DE GRACE cristal-300x150lorsque l’on y ajoute la conscience et l’ouverture du cœur elle devient Sacrée. Les formes de géométrie sont le miroir de notre conscience, l’ouvrir permet de réaliser que la Géométrie est la base de toute vie sur terre et dans notre univers. Elle étudie les formes géométriques et leur relation métaphorique à l’évolution humaine. Sentiments, émotions, mental, esprit et conscience sont issues de son évolution et de sa fluidité. La Géométrie Sacrée est le reflet des transitions successives des formes. Elle est mouvante, vivante, vibrante et évolue de manière constante et permanente. Les vraies formes de la Géométrie Sacrée ne sont pas fixes elles se transforment à leur propre vitesse ou fréquence, elles s’interfèrent aussi de façon harmonieuse et parfaite. La Géométrie Sacrée se retrouve partout si on veut bien ouvrir les yeux et être attentifs !

En architecture, en sculpture, en peinture, le nombre d’or, qui est utilisé comme un canon de la beauté, entre fréquemment dans le rapport des longueurs, des surfaces et des formes. Le nombre d’or ou divine proportion se vérifie dans les chefs d’œuvre tels que la pyramide de Chéops, le Parthénon, le dôme de Milan. Emblème de l’harmonie chez les pythagoriciens et leurs descendants spirituels, le nombre d’or gouverne les tracés régulateurs des plans des temples égyptiens, grecs et des églises gothiques. Il donne un rythme particulier aux œuvres plastiques issues du cycle méditerranéen (Egypte, Grèce, Byzance), ainsi qu’à celles de l’époque gothique et de la Renaissance. On peut aussi l’observer sur le corps humain où on retrouve les proportions du nombre d’or. Quant à l’alignement des chakras il correspond à la gamme chromatique (**). Il est essentiel de le sentir dans son propre corps et pour cela de dessiner ces formes sacrées. Si on est attentif à ce que l’on ressent on peut très bien percevoir quelque chose de connu et de magique, comme si nos cellules se souvenaient.

L’étude de la Géométrie Sacrée peut nous permettre de nous rappeler nos origines, de nous aider à guérir les plans émotionnels, intellectuel ou physique, au travers une connaissance particulière et des exercices effectués sur soi. Elle nous démontre que non seulement nous ne sommes pas seuls mais que nous sommes tous inter reliés et que nous pouvons percevoir les différents plans de conscience existants.

La Fleur de Vie

La Fleur de vie est précisément cette forme qui cache le secret de toute forme de vie sur terre et dans cet univers. En la regardant nous voyons, sans le savoir, une foultitude de formes géométriques dont les 5 solides de Platon. Ils sont tous imbriqués les uns dans les autres. Lorsqu’on les étudie, on réalise que la nature est divisible et holographique. On la trouve dans de nombreux pays et aussi bien sûr en Egypte dans la Grande Pyramide, à côté d’elle on voit aussi 47 autres schémas l’un derrière l’autre représentant les chromosomes de la conscience Christique, niveau vers lequel on se dirige maintenant. Tout comme le labyrinthe, ce tracé symbolique et magique du retour vers soi, existe depuis plus de 5000 ans. Lors d’un travail à l’intérieur de celui-ci, les différents parcours que vous y faite, vous permette de vivre des lâcher prises, des recentrages, mais aussi d’intégrer le sens de votre nature profonde. Le labyrinthe deviendra alors pour vous le miroir de votre conscience et vous révèle la vie de votre âme et grâce aux travail sur les sons de cristal, vous accéder au cœur de vous-même, à l’écoute de vos valeurs profondes.< *Référence : Le Petit Larousse ** L’ancien secret de la Fleur de Vie de Drunvalo Melchizédek editions Ariane

Renseignements :   - www.savoirperdu.com

Références à Kryeon

Références à Kryeon  dans TOUT SUR KRYEON Kryeon

1.    Kryeon, « Partenaire avec le Divin »  , éditions Ariane, 1998, p. 319-320 ; « Messages de notre Famille »  , éditions Ariane, 2000, p. 404. 

 

2.    Kryeon, « Messages de notre Famille »   , op. cit., p. 372, 374. 

 

3. Kryeon, « La graduation des Temps »   , éditions Ariane, 1996, p. 128, 131-132 ; « Un nouveau départ »  , éditions Ariane, 2002, p. 239-240, 179-180 ; « Partenaire avec le Divin », op. cit., p. 231, 342. 

  

4.    Drunvalo Melchizédek, « L’ancien secret de la Fleur de Vie », tome 2, éditions Ariane, 2001, p. 560-561. 

 

5.    Kryeon, « La levée du voile »  , éditions Ariane, 2007, p. 26-30.

Kryeon dans TOUT SUR KRYEON

 

 

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...