Sortir de notre conditionnement culturel

 

Pour ce faire, Tom Kenyon, en contact avec les Hathors avait confié en 2010 je crois, une méditation, celle concernant Le Palace de Cristal Intérieur qui se réfère à la glande pinéale parce qu’une partie de sa structure est de nature cristalline. Ces petits cristaux de calcite auraient des propriétés piézoélectriques qui peuvent répondre aux royaumes supérieurs de lumière. Mais il peut également se produire que ce canal soit obturé, et nous allons voir alors comment y remédier….

Selon les conseils prodigué, en activant ces potentiels cristallins dans notre glande pinéale, nous ouvrons un portail vers notre Esprit Supérieur qui peut nous amener, et à l’humanité entière, un influx de créativité, d’intuition et de solutions personnelles et collectives aux problèmes rencontrés afin de pouvoir sortir de notre conditionnement culturel. Bref … (A lire ici : http://tomkenyon.com/le-palace-de-cristal-interieur-et-louverture-des-salles-damenti

Lorsque le biologiste évolutionnaire Richard Dawkins a découvert que les effets d’un gène pouvaient parfois s’étendre au-delà des limites d’un organisme particulier pour exercer une influence sur l’environnement immédiat, y compris le corps d’autres organismes, il a inventé un terme pour désigner la chose : le mème (idées radicales) ! .

goutte d'eau

Après que Dawkins eut formulé sa théorie du même, il fut logique pour d’autres d’aller un peu plus loin et de voir les idées comme des mèmes, ce qui paradoxalement, constitue en soi un même. Le terme est maintenant employé dans tous les types de contexte, y compris l’information culturelle et sociale, et associé à des idées répandues par Internet. Le partage rapide de mèmes (idées radicales) au moyen de ce réseau mondial et comparable à la transmission de l’information génétique par les virus, ce qui est à l’origine de l’emploi du mot « viral » en relation avec le Net.

Les mèmes sont des entités puissantes. Ils peuvent modifier rapidement et radicalement à la fois la perception et la pensée. S’ils sont de nature ouverte et créative, ils peuvent ouvrir la porte à de nouvelles possibilités que l’on n’avait jamais crues envisageables. S’ils sont toutefois conçus pour être clos et pour étouffer la créativité, ils peuvent fermer la porte aux nouvelles possibilités et être utilisés pour contrôler les autres. Quand un mème est incorporé dans le système de croyances d’une société, il peut avoir sur celle-ci des conséquences culturelles majeures.

Selon les Hathors, l’humanité serait affectée par deux mèmes hautement toxiques qui opèrent à l’heure actuelle dans notre civilisation occidentale. Paradoxalement, ils nous sont tous deux parvenus par l’entremise des traditions religieuses et spirituelles.

Le premier, c’est l’idée que l’homme possède le droit inhérent de dominer le monde naturel et même de le piller. Cette relation hostile dans la nature est très clairement exprimée dans la Genèse (chapitre1, verset 28). Le second mème toxique identifié par les Hathors, c’est l’idée que nous avons besoin d’un intermédiaire quelconque pour communiquer avec le Divin ou comme ils disent, notre Esprit supérieur.

La méditation du Palais de cristal intérieur citée plus haut, est fondée sur deux mèmes opposés à ceux que nous venons de mentionner. Par conséquent, elle est basée sur l’idée que la Terre est un être conscient et que l’on doit respecter la nature et l’aimer. De plus, la relation appropriée à entretenir avec la Terre en est une de gestion et de coopération, non de domination et d’exploitation. Le second mème sur lequel est fondée cette méditation, c’est l’idée que chacun de nous est connecté directement au Mystère (au Divin). En activant cette connexion à ce que l’on nomme notre Esprit supérieur, nous pouvons apporter à nos problèmes culturels et planétaires actuels de nouvelles solutions créatives et favorables à la vie.

Les individus qui osent opérer hors des limites de leur culture sont parfois appelés des « créatifs culturels » un terme inventé par le sociologue Paul H.Ray et la psychologue Sherry Ruth Anderson. Cela ne fait pas nécessairement de ces individus des rebelles, bien que certains le soient. Certains ont l’air si doux que jamais on ne se douterait qu’ils entretiennent une vision de la réalité et du potentiel humain très différente de la réalité consensuelle de leur société. Un créatif culturel est un individu qui n’est pas limité par la culture à laquelle il appartient. Il exerce sa pensée en dehors des limitations de sa société et il essaie de nouvelles manières d’être et de nouvelles façons de faire les choses. Les créatifs culturels sont des personnes ouvertes et très créatives. Ce sont des agents de changement vivants qui nt un effet sur leur société par leur façon de penser et par ce qu’ils choisissent de faire ou de ne pas faire. L’histoire est remplie d’agents de changement qui ont ainsi enrichi leur société en osant vivre au-delà des limitations culturelles de leur époque.

L’acceptation de cet emprisonnement mental ou spirituel imposé par la culture est la marque de ceux dont l’esprit demeure verrouillé dans la conscience grégaire (acceptation aveugle de la réalité consensuelle). Quelles que soient leurs différences de philosophie et de style, tous les créatifs culturels ont au moins une chose en commun ; leur vie est un acte de création qui remet en question les présomptions et les croyances culturelles (les mèmes).

Nous sommes nombreux à avoir le sentiment que l’humanité se trouve à l’heure actuelle à un carrefour dangereux, que notre manière collective d’être au monde est nuisible à la vie, et que notre culture et notre société ne sont pas viables sous leur forme présente. Voilà qui nous conduit directement à la médiation confiée par Tom Kenyon ci-dessus telle qu’elle a eu lieu et qu’elle se poursuit. En effet, plusieurs personnes un peu partout dans le monde continuent de s’y livrer régulièrement, en privé ou en groupe. Elles le font premièrement parce que de leur propre aveu, cette méditation leur procure de profondes intuitions et des états d’être enrichissants. Et deuxièmement, il s’agit pour elles d’un acte créateur renforçant les mèmes positifs sur lesquels cette médiation est fondée…

C’est par l’intermédiaire de notre esprit (la conscience jointe à l’intention) que nous pouvons susciter des changements positifs dans notre société. Autrement dit, ce n’est pas uniquement ce que nous faisons dans le monde qui compte. Nos pensées et nos sentiments sont des réalités intérieures qui façonnent inévitablement notre réalité extérieure, soit le monde dans lequel nous vivons.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

L’éveil à nos vies parallèles grâce à la MerKaNa

 

Aujourd’hui, avec l’amincissement du voile, nous avons tous diverses visions d’autres vies. Par habitude, nous pensons qu’il s’agit de vies antérieures, mais ce sont en fait des vies parallèles. Nous devenons de plus en plus conscients de nos autres Soi à l’état d’éveil, en rêve ou en méditation.

La question se pose de savoir comment accueillir ces expériences qui remontent à la surface afin de bien comprendre qu’elles font toutes partie de notre être….

bulles

Les réalités parallèles associées à notre vie présente ne sont pas différentes de nos vies passées ou futures, car toutes les réalités existent dans un présent non linéaire. Les réalités parallèles de notre vie « actuelle » sont plutôt des réalités « probables ». Toutefois, selon les mécanismes mentaux, elles sont tout aussi accessibles que les probabilités passées ou futures, car même les existences que nous considérons comme passées se déroulent simultanément dans l’hologramme de l’instant présent. Les « réalités » dont nous faisons l’expérience dans toute vie simultanée ne sont que des composantes d’un menu infini de potentialités que nous choisissons de vivre et elles peuvent changer beaucoup plus que nous le réalisons. Toutes les existences sont des illusions que nous rêvons dans notre réalité apparente.

Le passé et le futur tels que nous les concevons sont comme une série de récepteurs contenus dans la partie cristalline du cerveau physique et dans l’esprit non physique à l’intérieur d’un champ de l’ultraviolet. Ces codes électromagnétiques peuvent se modifier et ils sont d’ailleurs en fluctuation constante. Nous déterminons notre destinée qui n’est pas linéaire, mais très dynamique. Le passé est malléable et il n’est pas plus fixé que ne le sont le présent et le futur. Nos processus mentaux et nos croyances créent notre passé, dont il existe autant de versions valides qu’il y en a du futur. Nous choisissons parmi un assortiment de potentialités les expériences que nous désirons vivre …

En vérité, cette communications s‘établit dans le corps de lumière cristallin, la MerKaNa et elle a une portée beaucoup plus grande que l’humanité ne le réalise. Les cellules physiques réagissent entre elles et leur activité déclenche des centres de conscience du corps de lumière cristallin, centres situés à la fois dans le temps linéaire et dans la multidimensionnalité. Un peu comme à l’image de sous-programmes informatiques : notre programme Windows permet à d’autres programmes, comme les logiciels de traitement de texte Word, Excel ou PowerPoint, d’exister dans son format matriciel. On peut y accéder, les modifier, et les traiter n’importe quand au moyen du programme maître, en suivant des instructions précises.

Merkana

La MerKaBa est donc devenue de moindre importance grâce à la conscience que nous prenons de notre rapport à la MerKaNa ! 

La MerKaNa est très différente de la MerKaBa sous l’aspect du magnétisme et de la polarité. Elle n’a pas de genre et elle est engendrée par la grille cristalline au niveau initial de la cinquième dimension. La MerKaba n’opère que dans la troisième dimension, donc dans la dualité, et elle est surtout générée par la grille magnétique. Il existe des lois physiques qui s’appliquent à la navigation spatio-temporelle interdimensionnelle et intradimensionnelle. L’humanité finira par les redécouvrir. Lorsqu’elle le fera, les frontières apparentes entre le passé, le présent et le futur seront alors mieux comprises.

En effet, ce sont ces filtres tridimensionnels qui créent l’illusion linéaire du déroulement séquentiel du temps et c’est précisément la raison pour laquelle l’humanité croit qu’un moment existe, puis qu’il disparaît pour toujours, suivi ensuite par un autre qui s’évapore également dans le grand brouillard fugitif du passé.

En tant qu’humains, vivant dans la dualité, nous considérons que les actions présentes peuvent modifier le futur, mais elles peuvent également modifier le passé. Oui, tout ce que nous faisons influe sur notre passé, ainsi nous pouvons éliminer les traumatismes vécus et les erreurs commises il y a des années ou dans d’autres existences ! Il s’ensuit logiquement que le futur, le présent et le passé sont sans cesse recréés par l’individu à mesure que ses croyances, ses attitudes et ses relations changent et évoluent.

Les changements que nous effectuons sont très réels. Le petit enfant intérieur est toujours là chez l’adulte que nous sommes tandis que les années passent. Cet enfant intérieur est également dynamique ; il n’est pas fixé dans une version permanente. Il change tous les jours, comme l’adolescent, le jeune adulte et la personne âgée de notre avenir.

En conséquence, il nous incombe d’entrer dans les énergies de l’ascension, de saisir le pouvoir de l’instant présent et de réaliser que nous pouvons et devons modifier le passé, notre passé individuel depuis le présent. Dans l’instant présent, nous pouvons devenir la MerKaNa et acquérir le contrôle de tout ce qui existe dans notre multidimensionnalité. C’est une Vérité universelle sacrée qui prend de l’expansion quand nous y entrons. Elle procure le pouvoir de cocréer dans le moment présent, au-delà du temps linéaire et des séjours hologrammiques dans l’Omni-Terre.

Les problèmes et les blocages personnels surgissent quand l’évolution appropriée du passé est entravée et empêchée d’avoir lieu spontanément. Dans certains cas, une névrose sérieuse   survient précisément parce que l’individu n’a pas modifié son passé. Par exemple, on peut avoir choisi une vie dans laquelle la participation à un événement catastrophique a pour conséquence une perte de vie traumatisante. Ce choix peut avoir été fait pour plusieurs raisons de croissance. Ainsi, dans les existences séquentielles, l’entité apprécie peut-être beaucoup plus le temps passé avec des êtres chers parce qu’elle a appris que la vie peut prendre fin de façon inattendue.

Il faut savoir que ces grands traumatismes qui ont été choisis comme leçons de vie  dans une existence sont souvent tellement surchargés sur le plan émotif qu’ils débordent sur les programmes d’autres vies et les affectent. Ce fâcheux débordement peut s’exprimer sous la forme d’une peur intense de prendre l’avion, d’une peur de l’eau et de la noyade, et ainsi de suite. Nous pouvons entrer dans la Conscience Quantique et éliminer le négatif tout en retenant la leçon de croissance, et remplacer entièrement l’événement par un autre qui est positif. Il nous est possible de modifier de passé.

Nous devons absolument comprendre que si nous avons choisi de vivre un traumatisme, il y a une raison à cela, mais il est également vrai que certaines expériences traumatiques ou moins désirables ont simplement pour but de nous montrer ce qui peut arriver si nous ne créons pas consciemment notre réalité. Si nous entretenons la croyance que le monde est mauvais ou que nous somme indigne, cette projection mentale très individualisée attirera fatalement une expérience fâcheuse dans la réalité physique où notre état d’esprit l’a manifestée. Dans tous les cas cependant, nous avons la capacité et le besoin d’en tirer une leçon, puis de transformer l’expérience passée en une expérience plus positive.

Tout ceci est nécessaire et peut s’effectuer sur le plan de conscience de la MerKaBa et de la MerKaNa. Encore une fois, il s’agit de comprendre que toutes les réalités sont en mouvement. Elles peuvent toutes se modifier.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Le Processus Vibratoire de La fin d’un monde

francescaCette fin d’un monde, d’une époque, dont nous parlions depuis si longtemps – nous semble-t-il – est arrivé, est là, ici et maintenant. Cette fin de cycle, de mode de vie s’achève pour laisser place, très prochainement, à ce Nouveau Monde auquel, vous qui lisez ces lignes, aspirez. Soyez confiant, ce processus vibratoire que rien ni personne ne peut ou ne pourra arrêter, est bien en train de se réaliser.

Certains, de plus en plus nombreux parmi vous, commencent à en ressentir les effets en eux et autour d’eux. Pour certains, vous dormez mal, vous pouvez avoir des baisses de confiance en vous, en demain… comment dites-vous : « ne plus avoir le moral… penser que tout va de mal en pis… ». Et puis vous redevenez vous-mêmes, dans la joie et la confiance… et cela recommence… telles des dents de scie…

Bien sûr, ce n’est pas très agréable à vivre, j’en conviens ! Mais ces symptômes, ces effets sur vous, résultent de profondes modifications qui ont lieu dans votre structure énergétique, puis physiologique, incluant votre ADN.

Ces transformations qui s’opèrent en vous sont nécessaires pour vous permettre d’accéder au Nouveau Monde qui se met en place, et dont le niveau vibratoire est bien au-delà de ce que vous connaissez actuellement.

Demain, dans ce nouvel état vibratoire, vous n’aurez plus du tout les mêmes repères que vous avez connus jusqu’à présent, c’est pourquoi vos moyens sensoriels doivent évoluer très vite, maintenant.

Les choix

Pour celles et ceux d’entre vous dont l’âme a fait ce choix de l’Ascension terrestre, avant de se réincarner, pour vivre cette magnifique expérience, vous vivez actuellement les désagréments dont je viens de vous parler avec plus ou moins de difficultés, en fonction de votre degré de compréhension, d’évolution, mais au final tout se passera bien pour vous et vous franchirez sans problème la porte du Nouveau Monde.

Pour les autres, qui n’ont pas fait le même choix que vous, car ne se sentant pas prêts pour cette expérience, ils ne supporteront pas cette énergie toujours croissante, qui vous parvient, et repartiront sur d’autres plans de conscience correspondant mieux à leur degré d’évolution. Une autre opportunité d’ascension se présentera à eux plus tard…

Être Soi

Mais vous qui comprenez ou commencez à comprendre et à prendre conscience de ce qui se passe en ce moment pour votre planète la Terre et sa population, soyez confiants et ne vous laissez pas influencer par ceux qui ne veulent pas de cette évolution, car sachant qu’elle n’est pas à leur portée, voudraient que rien ne change. C’est pour cela que vos médias, instruments de désinformation et de manipulation de masses, se font l’écho de leurs propres peurs de voir le pouvoir – illusoire – qu’ils avaient jusqu’à présent, s’échapper définitivement.

francesca 0
Au lieu de perdre votre temps à écouter et/ou lire les sources de désinformation et de manipulation, faites-vous confiance, faites confiance à l’Être de Lumière en vous. Nul besoin des autres pour vous éclairer, car la Lumière est en vous. Soyez confiants et ayez Foi en demain.

Au lieu de perdre votre temps à écouter les délires stériles et néfastes de certains, largement véhiculés par vos médias, prenez le temps de retrouver qui vous êtes, de vous faire confiance et de vivre les changement en cours, au lieu de le subir.

Comment faire…

Comment faire me direz-vous ? Et bien en maintenant votre niveau vibratoire le plus haut possible, et en vous efforçant de l’élever de plus en plus.

Oui mais comment ? Je comprends votre questionnement… il n’y a pas de « méthode » puisqu’il s’agit de votre état d’être. Pour certains d’entre-vous, la méditation sera l’outil dont ils ont besoin, pour d’autres, marcher dans la nature… pour d’autres, se rapprocher du monde animal pour mieux les comprendre… pour d’autres retrouver le bonheur et la joie communicative d’enfants… pour d’autres… à chacun d’utiliser les outils qui lui conviennent, qui lui correspondent le mieux…

 francesca 2

 

Votre internet regorge de petits textes de conseils, d’expériences vécues… Si vous ne trouvez pas comment « faire » pour mieux être, et bien faites des recherches sur le thème « Élever son niveau vibratoire », et vous trouverez de l’aide.

Mais ce que je peux vous dire d’ores et déjà, c’est de commencer par cesser de consacrer du temps aux prétendues nouvelles », « actualités »… quelqu’en soit le support. N’entrez-pas dans le jeu de certains qui passent leur temps à critiquer, à juger… les autres, sur des apparences de faits véhiculés par les médias de désinformation. Étant donné que l’on ne vous sert qu’une facette de la véritable personnalité des personnes concernées, vous n’êtes pas à même de vous faire votre propre opinion, et ce faisant, vous subissez sans vous en rendre compte la manipulation.

Non, consacrez plutôt votre temps, vos pensées, à vos amis, aux personnes qui ont votre sensibilité, et qui comme vous, s’efforcent de l’améliorer, de s’améliorer.

Souvenez-vous bien que nul parmi vous n’est venu pour « sauver le monde »… mais tout simplement pour évoluer, tout en aidant ceux qui leurs sont proches, à évoluer eux aussi. Nul besoin d’actions spectaculaires pour cela, Non, tout simplement Être dans la joie et la sérénité.

Privilégiez les moments de joie où vous allez, en compagnie de vos amis, oublier les vicissitudes du moment et les peurs véhiculées, pour vivre pleinement l’instant présent. Chaque instant de votre vie est précieux et vous donne l’opportunité d’avancer sur le chemin de l’évolution, de l’ascension vibratoire.

Encore une fois, pas de méthode, pas de recette, mais simplement soyez Vous et laissez s’exprimer l’Être de Lumière en vous. Ainsi que je vous l’ai déjà dis maintes fois, SOYEZ et RAYONNEZ, sans vous préoccuper de la couleur de l’air ambiant.

 francesca 3

La Lumière et l’ombre…

N’oubliez-pas non plus ce que je vous ai déjà dit : la Lumière dissout l’ombre, mais l’ombre ne peut éteindre la Lumière. Cette réalité existant depuis la nuit des temps et irréversible ne peut que s’accomplir. Aussi efforcez-vous de participer à ce mouvement évolutif en y apportant votre étincelle de Lumière. Nul besoin d’être un phare pour participer et aider les autres à vivre cette ascension vibratoire en cours. Nul besoin de « gourous » comme vous dites pour guider vos pas sur le chemin de l’évolution, de l’ascension. Non, l’Être de Lumière en vous sait mieux que quiconque ce qui est le mieux pour vous, car Lui à choisi sa voie avant de s’incarner dans cette vie… aussi, écoutez-le.

La réponse à tous vos questionnements est en vous, aussi faites-vous confiance. Plus vous serez dans la confiance, plus votre niveau vibratoire augmentera et plus vous progresserez. Personne ne le fera pour vous. Seul vous et vous seul, pouvez assumer ce choix que vous avez fait avant de vous réincarner : de vivre ce mouvement ascensionnel ou pas.

Mais pour vous qui prenez le temps de lire ces lignes, je suis certain de la teneur de votre choix… ! Aussi, continuez à avancer à évoluer en vous faisant confiance et en ne « déléguant » pas votre processus d’évolution à d’autres.

Ce passage dans le Nouveau Monde, la nouvelle réalité de vie qui vous attend et qui est en train de se mettre en place, vous l’avez voulu, espéré, souhaité de toutes vos forces, lors de votre choix d’incarnation. Et bien maintenant, franchissez les derniers pas à parcourir et VIVEZ LE.

Demain, cette opportunité de croissance extraordinaire qui s’offre à vous sera passée.

Élevez votre niveau vibratoire !

C’est maintenant, à chaque instant présent, que vous devez vous efforcer d’élever votre niveau vibratoire. Ne vous inquiétez-pas, quel que soit votre niveau de compréhension, votre éducation, votre milieu social et culturel, si vous le voulez vraiment au fond de vous-même, au fond de votre cœur, vous franchirez allègrement ce passage.

Il vous suffit d’être vous-mêmes et non pas ce que d’autres – qui n’ont pas les mêmes objectifs que vous – voudraient que vous soyez.

Vous êtes capables de vivre les derniers moments du chaos de votre société, même si la situation semble s’empirer… Comme sur la mer, surfez au-dessus de la vague de l’ombre, qui voudrait vous submerger, mais qui inexorablement se brisera sur la rive ensoleillée du Nouveau Monde qui vous attend, qui est là, à portée de votre main.

 francesca1

Soyez dans la confiance en permanence, et ne laissez pas les autres – par médias interposées – vous entraîner dans un cycle de peurs. N’écoutez que vous-mêmes, que l’Être de Lumière en vous. Ouvrez-lui simplement la porte de votre cœur et laissez-le s’exprimer, rayonner. Voyez comme la vie est belle et mérite d’être vécue. L’expérience que vous expérimentez dans cette vie ici et maintenant est une opportunité de croissance extraordinaire pour vous, aussi saisissez-là et vivez-là pleinement, sans limite. Les seules limites que vous risquez de connaître sont celles que vous vous imposerez.

Ayez confiance en vous, en votre demain et en votre capacité de le vivre, si vous le voulez vraiment.

Tout simplement : SOYEZ et RAYONNEZ autour de vous. Rappelez-vous : un grand phare ébloui et créé de l’ombre…. une multitude de petites lumières créée une immense lueur qui dissout l’ombre… La vérité est en vous, vous seuls et personne d’autre.

Continuez cet excellent travail sur vous-même et franchissez allègrement la porte du Nouveau Monde qui vous attend.

A très bientôt
Je vous y attends.

Avec tout mon Amour
Hilarion

Message du Maître Hilarion, reçu le 23 février 2017 par
Jean-Paul Thouny

L’intégration du moi limité dans le soi illimité

Nous sommes à la fois manifestation physique et Essence universelle ; or nous avons oublié notre source.

A mesure de l’éloignement de son identité divine, l’humanité s’est installée dans le doute, la perte de confiance. Le voile s’est graduellement épaissi, et de moins en moins guidée par la sagesse de l’être profond, l’ego trompeur s’est construit avec ses certitudes et son système de croyances. L’ego manipule parfois à notre insu les outils spirituels, énergétiques ou corporels que nous sommes amenés à utiliser. Cela a pour conséquence de générer beaucoup d’illusions et la conviction de l’inutilité de reconnaître nos peurs, la blessure qui nous habite, d’en comprendre le sens…

le soi

Il est vrai qu’il peut être tentant de se tourner vers une recherche spirituelle en évitant soigneusement la confrontation avec nos ombres. Lesquelles finissent pourtant par nous rattraper à un moment ou à un autre de notre vie ! Les enseignements d’éveil font de l’instant présent la clé d’accès à l’ouverture de conscience. Il semblerait qu’il y ait parfois une distorsion de compréhension de cette réalité. En effet, ne pas s’identifier à nos pensées, nos émotions et vivre le moment présent ne signifie pas nier, rejeter ou fuir ces aspects de nous. Guérir les divisions intérieures impliquent d’intégrer l’expérience humaine dans la conscience de notre dimension lumineuse et d’unir les forces de l’horizontalité à celles de la verticalité. Cela implique notre responsabilité envers nous même et envers la vie d’une manière toute différente. Ainsi toutes nos blessures constituent le compost de ce qui devient notre force de vie.

Notre peur la plus intense est très souvent associée à ce que nous avons d’essentiel à réaliser dans notre incarnation présente. A chaque fois que nous appréhendons un événement de la vie, une rencontre de manière difficile, il est en fait question d’une étape initiatique qui s’offre à nous, soit une opportunité de libération, de dissolution de quelque chose qui restreint notre élan de vie. Il est par conséquent de la plus grande importance de vivre nos expériences en toute conscience… Et pour cela nous devons réinvestir ce « territoire sacré », à savoir le présent de notre être dans ce corps. C’est de ce lieu, le corps, la conscience, la sensation dans l’instant présent que nous pouvons accueillir une réaction, une émotion, un sentiment douloureux, prendre conscience d’une programmation qui nous limite. Une réaction, c’est la manifestation d’une mémoire émotionnelle, donc d’une blessure…

Naître à soi-même, car c’est bien de cela dont il est question, c’est s’accompagner dans un processus de reconnaissance de soi à tous les niveaux de l’être, incluant la sphère psychologique. Nous sommes créateurs de nos états intérieurs et non pas victimes. Il importe d’observer ce que nous avons mis en place pour masquer ce désarroi d’être éloigné de notre nature essentielle. La quête intérieure prend tout son sens quand elle inclut la question de la souffrance. Les pensées compulsives, les sentiments de mal-être, les sensations d’anxiété qui nous habitent, mais aussi les pulsions réactives (colères, émotions) ont leur source dans les peurs et les blessures que nous n’avons pas encore réussis à rencontrer, à accueillir, à embrasser. A partir d’une expérience douloureuse, il y a tout un programme qui se met en place de sabotage, d’abnégation, de sous-évaluation, de non-amour de soi… Même si notre ego tente de nous persuader que nous sommes le plus intelligent, le plus beau, le plus performant. Et surtout s’il tente de nous en persuader, c’est pour cacher quelle détresse ?
Quelles sont ces circonstances de vie où nous refusons de lâcher prise ?

L’activation d’une blessure, le refus de mouvement, la rétraction de l’énergie.

La conscience de soi nourrit la confiance en soi. Il nous appartient de démystifier la souffrance pour libérer, accueillir et faire grandir cette confiance, la sentir encore plus palpable en soi. Le non-amour de soi, le manque de valeur et d’estime font que nous nous sentons de plus en plus abandonné par la vie. De ce fait nous cherchons davantage de sécurité, de reconnaissance, de pouvoir. Ce qui conduit inévitablement à se blesser encore davantage. Notre humanité a banalisé l’état de victime et le «consensus social » en joue à notre dépend en actionnant tous les leviers de la peur. Aussi longtemps que nous nous positionnons comme victime de l’autre, de la vie, nous ne pouvons bénéficier du potentiel d’énergie et de conscience à notre disposition. A partir du moment où nous avons créé le petit moi et toutes ces identifications, nous ne vivons plus à partir de notre conscience profonde. Nous fonctionnons à partir d’une conscience de surface qui est une adaptation à notre conditionnement, à notre éducation et toutes les peurs, les appréhensions, les jugements que ceux-ci véhiculent. Ce sont alors nos pensées qui nous disent qui nous sommes, qui nous croyons devoir devenir. Elles élaborent des scénarios sur les autres, sur le monde, souvent fort différents de la réalité. L’être s’est confondu avec le personnage, occultant sa véritable essence… !

plaisir des yeux

Le chemin d’éveil passe, de façon incontournable, par la découverte permanente de ce qui empêche d’Être. La somme des attachements, des attentes, des désirs, des besoins amoindrissent considérablement le sentiment d’Être et de vivre à partir d’une conscience profonde. Un certain nombre d’individus peuvent néanmoins sembler manifester une grande confiance en eux à laquelle s’ajoute force de conviction et charisme mais dont les fondements se trouvent encore dans un système de croyances. Si, de la perspective de l’Être, la peur ne fait que servir l’illusion, sur le plan de la manifestation physique elle n’en constitue pas moins une réelle entrave, générant beaucoup de souffrance. Mes peurs, mes pensées, ne sont certes pas qui Je Suis ; elles sont pourtant mes créations et il m’appartient de les réintégrer, de les transmuter à la lumière de cet espace de conscience plus vaste et inclusif. Nous ne pouvons retrancher une partie de ce qui nous constitue. La lumière doit faire corps avec la densité. S’éveiller à qui nous sommes, c’est l’expérience d’une profonde réunification en soi. C’est à partir d’une conscience ancrée dans le moment présent que nous apprenons à apprivoiser ce qui nous fait peur. Il n’existe pas de technique ou de méthode miraculeuse. La seule pratique à laquelle se conformer est celle qui nous éveille à une aptitude à revenir au présent, encore et encore… ! C’est une sorte de gymnastique spirituelle qui demande entraînement et persévérance, le mental humain étant très mal adapté au moment présent. C’est faire le choix de cultiver cet art d’exercer sa conscience dans l’ici et maintenant afin d’intégrer sur un plan supérieur les pensées, les émotions et les sensations qui véhiculent les peurs, les attentes, et les frustrations. En d’autres mots : l’intégration du moi limité dans le soi illimité.

Excepté, en situation de danger immédiat, la peur – petite ou grande – n’a ni fondement, ni réalité objective dans l’instant présent. Il s’agit le plus souvent d’une projection dans le futur en référence à un conditionnement passé tout en « zappant » le présent. Or, si une difficulté surgit dans le moment présent, il y a de grandes probabilités d’y trouver une résolution. Il n’y a cependant aucun pouvoir d’intervention au regard d’un événement passé si ce n’est que rajouter de la culpabilité ou renforcer le sentiment d’être victime. Et c’est la même chose quant aux peurs que nous projetons dans le futur. Elles procurent un sentiment d’impuissance et pompent nos ressources énergétiques. Lorsque nous luttons contre une peur ou tentons de la nier, elle prend tout l’espace, générant de plus en plus de stress, d’anxiété, d’angoisse. Si nous l’observons à partir d’un espace plus profond et de la sensation du corps dans l’instant présent, son intensité, son impact s’amenuise. La charge émotionnelle qu’elle contient se dissout peu à peu libérant une grande quantité d’énergie jusque là prise au piège de cet état de fixation. La peur peut pourtant se représenter une fois, dix fois… Ce sera alors autant d’opportunités de l’apprivoiser et d’affiner cette aptitude à être de mieux en mieux lesté dans le moment présent, dans le Soi.

En terme métaphorique, la gymnastique spirituelle évoquée plus haut, va permettre de « muscler » la conscience-témoin afin que celle-ci prenne de plus en plus de place. Il est question d’une acuité sensorielle qui donne à voir, à sentir avec clarté les dynamiques dans lesquelles nous sommes à tous moments et les voir à partir d’une certaine distance ; avec empathie et bienveillance. La « Présence » convoque « l’ouverture » ; une ouverture totale envers toute expérience que nous rencontrons !

Puissions-nous cultiver une joyeuse vigilance au quotidien et faire le choix résolu de se resituer dans un ordre intérieur, dans une intégrité à tous niveaux, dans la clarté et le discernement… En sachant refuser la compromission, la manipulation et toute forme d’illusion, même si celle-ci est porteuse de belles promesses, comme la sécurité, par exemple. Nous sommes créateurs de notre propre vie mais notre engagement envers nous-mêmes ainsi que notre persévérance à oser nous hisser au-delà des conditionnements et des habitudes mentales sont souvent bien défaillants. En chacun sommeille un être libre de tout jugement, de toute pulsion réactive et doté d’une grande capacité à ressentir, à s’émerveiller, à aimer, à compatir !.. Un être capable de se tenir là, dans le moment présent, et d’embrasser tout ce qu’il contient : une peur, une émotion ; sans tentative de fuite, de déni. Sans complaisance et sans compromis non plus. L’époque nous engage à inviter une conscience plus profonde à façonner notre humanité. 

Article écrit par Sylvia Garance paru dans la revue le 3e millénaire

INFLUENCE DES PARTICULES CRISTALLINES SUR LE TROISIEME ŒIL

 

Ces particules cristallines terrestres agissent directement sur le chakra du troisième œil. Elles éveillent progressivement une double vision basée sur une acuité visuelle plus fine et plus subtile qui permet de capter ce que la vision normale ne voit pas, comme le champ magnétique d’un individu et ses couleurs auriques, son corps éthérique et ses corps subtils (émotionnel et mental), des spirales d’énergie et des égrégores. Cette double vision peut aussi favoriser la perception de ce qui est voilé, comme les structures de corps subtils.

1blogfrancesca

Ces particules éveillent aussi la clarvisions, votre faculté de voir ou d’anticiper ce qui ne s’est pas encore manifesté concrètement. Avant de se manifester, les événements prennent forme dans l’éther par la rencontre des ondes émises par les différentes sources de vie. La clairvision est une perception ou une connaissance intuitive de ce qui est en voie d’être créé sur les plans subtils. Puisque la manifestation ne s’est pas encore produite, ce qui est capté peut donc encore être modifié selon l’influence exercée par de nouvelles ondes entrant en relation avec ce qui est déjà en voie de création. Ce qui signifie que ce qui est pressenti grâce à la clairvision peut être changé. Chaque instant, des éléments nouveaux peuvent introduire des variations, parfois majeures, dans la création d’un événement, et même l’empêcher de se produire. En sachant aussi que la précision de ce qui est capté est relative à l’évolution de la faculté de clairvision de l’individu.

Les particules cristallines célestes intensifient la sensitivité, avons-nous dit, alors que les terrestres agissent sur la perceptivité, laquelle se traduit généralement par une connaissance subtile, une impression soudaine, et même un savoir spontané. Toutes ces facultés associées à l’allègement des tensions mentales et nerveuses de l’individu lui confèrent plus de facilité à voyager sur les plans subtils. La visualisation, l’imagerie créatrice et la projection vibratoire seront de plus en plus naturelles et simples pour celui qui se nourrit régulièrement de ces particules.

Vous avez pu observer les enfants qui s’incarnent à l’heure actuelle. Leurs facultés sont différentes des vôtres. Leur double vision, leur clairvision, leur perceptivité, leur faculté de compréhension vous semblent supérieures à la normale du moins chez plusieurs d’entre eux. Vous l’aurez notamment constaté par leur rapidité à conceptualiser et comprendre ce qui leur est présenté. Ils n’ont pas à lire attentivement les feuillets d’information pour concevoir le montage d’n objet ou le fonctionnement d’un appareil électronique. Par ailleurs, vous avez aussi constaté leurs difficultés à s’intégrer dans vos structures. Il est étonnant de voir à quel point les hommes s’acharnent à vouloir intégrer ces enfants dans les structures sociales actuelles. Ils s’acharnent jusqu’à les médicamenter à outrance pour un prétendu trouble du déficit de l’attention.

Pourtant, il est très important de réaliser que toutes les structures sociales, économiques et politiques, incluant bien sûr l’organisation de l’éducation, n’ont pas réussi à créer une société d’humains heureux, en santé et épanouis. Pourquoi alors s’acharner sur des enfants pour qu’ils s’adaptent à tout prix à ces structures ? Leurs difficultés d’apprentissage, leur déficit d’attention, leur hyperactivité ou, à l’opposé, certains de leurs états éthérés vous signalent qu’ils sont différents et que leurs facultés sont éveillées. Ils vibrent à d’autres fréquences. Ils sont venus vous aider à concevoir un nouveau monde.

Il vous fut proposé de qualifier ces êtres d’enfants indigo. L’indigo est la fréquence lumineuse associée au troisième œil et à l’ouverture de la conscience. Ces enfants sont particulièrement stimulés par les particules cristallines terrestres. Leur glande pituitaire est très active, tandis que leur glande hypophyse et leur hypothalamus sont déjà en transformation. Selon ces enfants, les tensions exercées sur le système nerveux central sont soit très élevées, soit déjà presque totalement disparues. C’est pourquoi certains d’entre eux vous paraissent trop stimulés, alors que d’autres vous inquiètent par leur calme.

Mais d’autres difficultés d’intégration dans l’incarnation se manifestent. Elles sont associées au centre de la gorge et à la thyroïde. Pour ces enfants, les difficultés sont souvent d’ordre physique, dans les oreilles, le nez, la bouche, les cordes vocales, ou d’ordre plus subtil, dans l’expression de leur essence et de leur nature, comme s’ils vivaient ici dans un monde qui n’est pas le leur. A ce jour, leur adaptation demeure difficile. Il est important qu’elle ne devienne pas une sur-adaptation qui les éloigne de leur mandat d’incarnation. Ils sont venus guider les humains, les aider à modifier leurs structure s, à délaisser certains mécanismes et certaines croyances afin d’utiliser davantage leurs facultés  extrasensorielles et, éventuellement, ultrasensorielles.

Tous ces enfants de la nouvelle ère vous guident et vous font comprendre que de nouvelles facultés naturelles émergeront chez les humains, qu’il faut sortir des schémas anciens et que le moment est venu d’accéder à la connaissance par  d’autres moyens. Pour éveiller ces facultés qui vous guident vers votre multidimensionnalité et votre multiple présence, nourrissez-vous des particules cristallines terrestres. Accueillez à bras ouverts les nouveaux enfants, unissez-vous à eux et libérez-vous du passé.

INFLUENCE SUR LE CHAKRA DU CŒUR

Par leur influence sur l’hypothalamus, les particules cristallines terrestres induisent une régularisation des rythmes respiratoire et cardiaque. L’équilibre de ces deux rythmes assure une circulation sanguine adéquate, soit une meilleure oxygénation de tous les tissus, une meilleure élimination des toxines et davantage de fluidité dans le transport des cellules souches. La respiration consciente des particules nécessite une période d’adaptation de quelques jours à quelques semaines, où vous aurez l’impression que vos rythmes ne sont plus comme d’habitude. Il y aura un peu d’essoufflement et de palpitations jusqu’à ce que l’équilibre soit rétabli.

INFLUENCE SUR LE CHAKRA DE LA NUQUE

L’éveil des facultés associées au troisième œil que déclenchent ces particules permet une élévation du niveau de conscience. Les facultés de perception, comme de double vision et de clairvision, vous amènent à poser un regard au-delà des apparences. Vous voyez de plus en plus la réalité énergétique et éventuellement cosmique. De façon sporadique, vous vivez des éveils cosmiques, soit la perception des structures énergétiques de ce qui vous entoure, puis vous entrez dans un état de conscience de quatrième dimension. C’est alors que votre chakra de la nuque s’active. Il fera en sorte d’assurer l’entrée et la circulation de messages et d’informations en provenance d’autres plans de conscience et d’autres formes de vie.

Les épisodes d’éveil cosmique deviendront de plus en plus fréquents, jusqu’à permettre la compréhension de la logique universelle manifestée sur Terre. Au-delà de celle-ci, ils assureront une intégration du fonctionnement des portes multidimensionnelles et affineront votre discernement des mécanismes de création et de synchronicité des différents univers.

La période mutation actuelle est purement transitoire. Elle produit parfois des effets inverses à ceux décrits ici. Vous pourriez avoir l’impression d’une dégénérescence accrue causée par une dégradation apparente de vos glandes et de leurs sécrétions. Il vous faut être très présent à vos symptômes pour distinguer un simple malaise causé par les turbulences de la transition d‘une véritable maladie dégénérative. Par exemple, les pertes de mémoire à court terme sont des effets fréquents de la transition et non pas nécessairement le début de la maladie d’Alzheimer. Les particules favorisent justement une réduction des symptômes de mutation des glandes.

Par leurs actions sur les rythmes respiratoire et cardiaque, de même que par leur influence sur la croissance de la glande maîtresse et de toutes les autres, les diverses particules subtiles apportent une contribution majeure, à la santé physique, psychique et énergétique.

Sanctus Hermanus canalisé par Pierre Lessard

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

Les signes vitaux de Gaïa

 

Prenons pour commencer la proportion d’oxygène dans l’atmosphère, qui se maintient depuis plusieurs centaines de millions d’années à approximativement 21% : s’il y en avait plus, soit à partir de 25%, les forêts brûleraient à la moindre étincelle jusqu’au dernier arbre d’un feu rageur et inextinguible ; s’il y en avait moins, surtout à partir de 15%, beaucoup d’animaux suffoqueraient. Orchestré par toutes les plantes et le plancton des océans qui produisent annuellement plus de 140 milliards de tonnes d’oxygène, cet équilibre de la proportion d’oxygène idéale pour la Vie est maintenu par rétroaction homéostatique, grâce à la photosynthèse qui transforme le gaz carbonique en oxygène. Pour mieux comprendre ce qu’est une rétroaction homéostatique, on pourrait comparer ce mécanisme régulateur à un thermostat contrôlant le chauffage central d’une maison. D’autre part, il faut se rappeler que sans l’apparition de l’oxygène et son maintien au niveau actuel, la couche d’ozone n’aurait pu se former et demeurer stable, permettant ainsi à la Vie de coloniser les surfaces émergées du globe.

univers

Un autre gaz essentiel à l’équilibre chimique et climatique et qui se retrouve dans une proportion de 78% dans l’atmosphère que nous respirons est l’azote. Sans l’action continue de la Vie qui pompe constamment l’azote des sols et des océans où il se précipite sans cesse sous l’effet des éclairs lors des orages, l’atmosphère perdrait la majeure partie de son azote en quelques millions d’années. C’est plus de 500 millions de tonnes d’azote que les micro-organismes rejettent chaque année dans l’atmosphère, maintenant ainsi en équilibre un élément indispensable de la biosphère. Quant au méthane, un gaz très réactif qui disparaîtrait bien vite de l’atmosphère où il n’est présent qu’à l’état de trace (soit de l’ordre de 1,7 partie par million), il est continuellement libéré grâce aux fermentations d’une masse prodigieuse de micro-organismes, au rythme, là encore, d’environ 500 millions de tonnes par an. Sans méthane dans l’atmosphère, la Vie n’aurait pu se développer telle que nous la connaissons, ni ne pourrait survivre.

De même, la température moyenne à la surface du monde évite dans l’ensemble les écarts extrêmes, grâce au contrôle par les plantes et le plancton des océans de la proportion du gaz carbonique à « effet de serre » qui retient la chaleur du soleil dans l’atmosphère, un peu comme le font les vitres d’une serre. C’est environ 100 milliards de tonnes de gaz carbonique qui sont ainsi relâchées chaque année dans l’atmosphère. Un autre facteur important pour la stabilité du climat est la présence d’un couvert végétal, comme en Amazonie par exemple, qui favorise une pluviosité régulière grâce à l’évaporation par les feuilles. Sans cette évaporation, les pluies cessent et le désert s’installe rapidement comme on a pu le constater partout où de vastes forêts ont été coupées à blanc. La forêt de l’Amazonie, vieille de plus de 100 millions d’années, a pu ainsi permettre l’apparition de millions d’espèces uniques au monde, vivant ensemble en une étroite symbiose harmonieuse.

Mais ce n’est pas tout! Loveloch a fait une autre découverte fort importante pour démontrer une fois de plus l’étroit contrôle qu’exerce Gaïa sur son climat global. Tel que confirmé depuis par plusieurs autres scientifiques, Loveloch réalisa en 1971 que ce sont de microscopiques organismes marins qui, par la production de vastes quantités de diméthyl sulfhydrique, permettent la formation des gouttes de pluie au-dessus des océans. Comme les océans recouvrent les 2/3 du globe, l’absence de ce mécanisme vital à la formation des nuages aurait un effet dévastateur sur le climat global. De plus, ce même composé chimique accélère la désagrégation des roches des sols côtiers rendant de ce fait disponibles tous les éléments nutritifs nécessaires à la vie des écosystèmes terrestres et marins.

Une autre composante essentielle à l’harmonie de la biosphère est le taux d’acidité des pluies qui est normalement maintenu au degré optimal par la présence d’ammoniac dans l’air, à nouveau fruit de l’activité biologique. Pas assez d’acidité et les sels minéraux indispensables à la bonne santé des plantes ne seraient pas mis en circulation par réaction acide. Des pluies trop acides par contre délavent les sols de leurs éléments minéraux et affaiblissent d’autant les plantes, sans compter l’effet dévastateur d’une eau trop acide pour la survie des lacs et des rivières, comme on a pu le constater à bien des endroits au Québec et dans le nord-est des États-Unis.

Citons un dernier exemple : le taux de salinité des océans. Par un mécanisme encore incompris, les océans parviennent à maintenir à exactement 3,4% le degré de salinité de leurs eaux, ce qui est le pourcentage idéal pour toutes les formes de Vie peuplant les mers. Sans cesse, l’irrigation des continents amène par les fleuves et les rivières de nouveaux sels dans les océans, et ce, depuis qu’il a commencé à pleuvoir sur Terre. Pourtant, jamais sauf dans la mer Morte (justement!) le taux de salinité n’a-t-il dépassé 3,4%. Deux pour-cent de plus et toute Vie disparaîtrait des océans!

Il faudrait une longue étude pour parfaitement comprendre l’incroyable complexité de notre biosphère terrestre qui, par un enchevêtrement inouï de réactions chimiques et de phénomènes climatiques, nous démontre par son étroit contrôle des conditions favorables à son existence que seule la présence d’une intelligence globale peut expliquer la survie à long terme de notre bonne vieille Terre. Et nous sommes alors en droit de nous demander :  S’il y a effectivement une intelligence globale qui gouverne toute Vie sur Terre, ce n’est sûrement pas le fruit du hasard si l’espèce humaine est apparue après des milliards d’années d’évolution… Quel est donc le rôle auquel cette intelligence nous destine dans son grand projet évolutif?… 

C’est précisément pour tenter de répondre à cette question que nous allons nous tourner vers l’oeuvre d’un autre scientifique britannique, Peter Russell qui, par la publication de deux livres et lors de nombreuses conférences, a livré le fruit de ses recherches et réflexions à ce sujet. Selon la théorie révolutionnaire qu’il nous propose, l’espèce humaine serait l’équivalent d’une sorte de cerveau global à l’échelle planétaire, à travers lequel la conscience de Gaïa serait en train de s’éveiller. Ce même Peter Russell, a aussi récemment formulé une autre thèse, tout aussi fascinante, voulant cette fois que l’accélération exponentielle de l’évolution de la conscience et de l’accumulation du savoir humain atteigne sous peu une vitesse de progression quasi infinie, nous aspirant tous simultanément dans une sorte de trou blanc dans le temps, c’est-à-dire l’équivalent au plan temporel du phénomène astronomique connu sous le nom de trou noir. J’ai eu l’occasion de faire la synthèse de ces deux volumes pour la revue Luminance en 1993. Voici les principales idées que j’en ai retenues.

Gaïa s’éveille à travers nous
Comment ne pas s’émerveiller devant le prodigieux travail de synthèse réalisé par Peter Russell, d’abord dans La Terre s’éveille paru en 1982 et dans Le trou blanc dans le temps paru en 1992. Traçant avec brio une fresque détaillée décrivant l’évolution de la matière, de la Vie et de la conscience, ce brillant biologiste nous aide à mieux comprendre l’avenir incertain mais potentiellement grandiose de cette bonne vieille Terre et de son équipage humain. Mais décrivons d’abord le contenu de son premier livre.

D’emblée, Russell nous présente la théorie de Loveloch selon laquelle la Terre dans son ensemble se comporte, ainsi que nous venons de le voir, comme un seul et gigantesque être vivant, capable d’exercer un contrôle constant sur les multiples composantes de la biosphère de façon à protéger et à perpétuer les conditions favorables à la Vie qui s’y manifeste — du moins jusqu’à ce que l’activité destructrice et polluante de l’humanité ne vienne tout gâcher.

Et tout naturellement, Russell s’interroge sur le rôle dévolu à l’humanité dans cette symphonie harmonieuse de Vie orchestrée par l’omniprésente conscience planétaire. Sommes-nous effectivement destinés à devenir le cerveau global de cette gigantesque matrice vivante?… Ou alors sommes-nous, telle une immense tumeur maligne, autant de cellules cancéreuses proliférant à toute vitesse et accaparant pour notre seul profit toutes les ressources vitales de la planète jusqu’à ce que celle-ci en meure?… Cet écartèlement douloureux entre les potentialités phénoménales du devenir humain et le constat terrible de notre égocentrisme destructeur et maladif forme la trame de fond de la tension qui guide l’ensemble de la réflexion de Russell..

Une seule solution permettrait selon Russell d’espérer que nous franchissions sans désastre global cette étape cruciale de notre évolution : un profond changement de conscience amenant une transformation globale de nos valeurs, de nos priorités et de nos comportements. Cependant, pour mieux apprécier où nous allons, il vaut mieux d’abord commencer par comprendre d’où nous venons sur le plan physique et biologique, ce qu’il fait dans la première partie du livre, pour ensuite diriger notre attention sur l’évolution de la conscience, sujet auquel le reste du livre est consacré.

Après avoir expliqué comment l’univers est apparu dans une gigantesque explosion à partir du néant et comment les étoiles et les planètes se sont formées, il décrit successivement l’apparition de la Vie, la colonisation de la Terre, l’évolution des espèces et l’émergence de l’être humain, du langage et de la civilisation, comme j’y ai déjà fait allusion au début de ce document. Comme le dit si bien Russell dans son livre, en parlant de l’espèce humaine :  Ce produit quasi incroyable de quinze milliards d’années d’évolution porte vraiment à l’émerveillement. Nous voici, chacun de nous constitué de septilliards d’atomes, ordonnés en un système intégré de quelques centaines de trillions de cellules biologiques, expérimentant le monde qui nous entoure et les pensées qui nous habitent, ressentant différentes émotions et maints désirs. Et, par-dessus tout, nous sommes conscients de toutes ces choses et conscients d’être nous-mêmes. Si quelqu’un avait été là il y a 4 milliards d’années, aurait-il jamais supposé que le paysage volcanique, les océans primitifs et l’étrange mélange de gaz de l’atmosphère auraient lentement mais sûrement évolué en un tel être aussi improbable et aussi complexe?

Pensons maintenant aux développements quasi inimaginables qui nous attendent dans l’avenir. Où l’évolution nous mène-t-elle? Pour tenter de trouver un début de réponse à cette question, Russell nous invite à considérer le sens général de l’évolution et les patterns qui ont caractérisé les processus évolutifs jusqu’ici.

Au début tout n’était qu’énergie. Puis la matière s’est formée. Ensuite, la Vie vint animer la matière. Enfin, du sein de la Vie est apparue la conscience de la conscience. Ces quatre étapes successives forment une progression graduelle vers une complexité de plus en plus grande. Certaines caractéristiques communes semblent se dégager selon Russell. La plus importante est l’existence d’un seuil critique à partir duquel un bond quantique d’un niveau de complexité à l’autre devient possible. Ainsi, par exemple, il faut, dit-il, au minimum 10 milliards d’atomes environ pour que puisse se constituer une cellule viable. De même, ce n’est qu’au seuil de 10 milliards de cellules nerveuses dans le cortex du cerveau humain, siège de la conscience auto-réfléchie, que cette forme de conscience peut semble-t-il apparaître. Une autre constante observée est l’accélération exponentielle du rythme de l’évolution alors que le temps requis pour le passage d’un échelon d’évolution à l’autre est de plus en plus court. Le passage de plus en plus rapide de l’ère agraire à l’ère industrielle, puis à l’âge de l’information et à l’âge de la révolution environnementale qui s’amorce reflète aussi cette constante.

images (2)

Considérant ensuite l’augmentation rapide de la population mondiale qui culminera, estime-t-on, aux environs de 10 milliards d’individus au cours du prochain siècle, couplée à l’explosion dans les communications et les échanges intégrant dans un vaste ensemble de plus en plus interconnecté la communauté humaine devenue un « village global » pulsant de plus en plus à l’unisson, Peter Russell postule sa plus brillante spéculation; à savoir que l’humanité dans son ensemble serait sur le point de franchir une autre étape de l’évolution en s’unifiant en un gigantesque cerveau planétaire, constituant de ce fait un super-organisme social inédit jusqu’à ce jour. Après la géogenèse, c’est-à-dire la genèse de la Terre, et la biogenèse ou genèse de la Vie, l’évolution est arrivée au stade de la « noogenèse », la genèse de l’esprit, affirme-t-il. Il rejoint ainsi le concept présenté par Teilhard de Chardin qui a conçu l’idée de la « noosphère » pour décrire le système comprenant tous les esprits conscients. Nous assistons, conclut-il, à la planétarisation de l’humanité en une seule et vaste entité organique selon les paroles mêmes de ce célèbre philosophe moderne.

Après les quatre premières grandes étapes de l’évolution, soit l’énergie primaire créée par le Big Bang, puis la formation et la complexification de la matière, ensuite la naissance de la Vie et son évolution, et enfin l’éveil de la conscience qui est consciente d’elle-même, ce cinquième niveau d’évolution, ce nouvel ordre d’existence, est celui qui nous réserve à tous égards les plus grandes surprises! Cette conscience planétaire, née de l’unification de l’ensemble des consciences humaines embrassant simultanément tous les niveaux de conscience de toutes les espèces vivantes, sera, affirme Russell, comme l’éveil colossal d’un cerveau global, atteignant un niveau de cohérence similaire à celui du cerveau humain. La conscience de Gaïa, la Terre, s’éveillera alors soudainement.

Et ce qui pourrait contribuer à catalyser et déclencher cet éveil est la réalisation consciente, par une masse critique d’humains, de l’imminence d’un effondrement écologique sans précédent des fonctions vitales planétaires, à la suite de tous les déséquilibres écosystémiques que nous avons provoqués. Un bond évolutif d’une ampleur sans précédent serait sur le point de se produire sur l’ensemble du globe, à défaut de quoi la Vie, telle que nous la connaissons et notre propre espèce, risquent de disparaître à tout jamais.

L’ÉVEIL DE LA CONSCIENCE INTÉRIEURE

Par JEAN HUDON

SOURCE : http://earthrainbownetwork.com/EveilConscien.htm

LA PRATIQUE DU VOYAGE DANS NOTRE CORPS (1)

 

Ce n’est pas nous qui sommes dans l’espace, mais l’espace qui est en nous…

Vous pouvez commencer par prendre comme sujet de méditation les pieds, les jambes et leur relation avec la base du tronc. Vous trouverez le développement de cette méditation ICI : http://francesca1.unblog.fr/2016/05/07/la-pratique-du-voyage-dans-notre-corps-2/

Pour l’heure, je vous suggère de laisser de côté les pieds, les jambes et les bras, les mains pour ne prendre comme objectif que le tronc et la tête où se situent les chakras et, employer ces différents niveaux, de bas et de haut, divisant cette partie de vous-mêmes en trois zones : le bas, le milieu et le haut, et de la pratiquer de façon passive ou active. En explorant ces trois niveaux de votre corps, vous procédez à une véritable ascension intérieure. Vous partez de la Terre pour aller vers le Ciel. Ayant atteint le sommet, vous en redescendrez enrichi d’une vision intérieure nouvelle et déjà un nouvel état de conscience s’éveillera.

méditation 2

LE BAS : LA PARTIE INFERIEURE DU TRONC

Dans cette partie de notre corps, nous avons, physiquement, les organes d’assimilation, d’excrétion et de reproduction. Psychologiquement, ce sont les intestins, l’anus, la vessie, les canaux d’évacuation ; pour la femme : les ovaires, la matrice, le vagin, les organes externes : pour l’homme, la prostate, les testicules et le pénis.

Selon l’ésotérisme oriental, cette zone correspond aux deux premiers chakras, centres de nos deux premiers corps subtils : le corps éthérique et le corps astral.

L’énergie vitale stockée dans ces deux centres est distribuée à ces deux niveaux et permet le bon fonctionnement du corps physique et est associée aux perceptions qui les concernant. Elle conditionne nos comportements, notre action et notre réactivité manifestés. On peut faire immédiatement le parallèle entre la physiologie et l’ésotérisme. Le bas de notre corps est le siège de notre animalité, de notre caractère primitif, de notre activité et de notre émotivité. Il est le lien à la terre, la conception, la reproduction, la matérialisation, dont l’origine est le TERRE et notre retour à la TERRE par l’excrétion et l’évacuation. L’association entre les deux chakras est évidente ; qu’une chose nous « gonfle » et nous voilà ballonnés, que nous soyons émus ou impressionnés et voilà que nous sommes forcés d’évacuer, que nous soyons amoureux (émotion) et voilà que nous éprouvons le besoin de copuler.

Nous voyons immédiatement le développement que peut prendre une méditation sur ce sujet et la richesse de nos prises de conscience de :

-Notre relation avec la Terre, mère et nourrice de notre existence, origine de la vie dans cette réalité, matérialisatrice de notre corps physique nous permettant l’activité, réception de nos déchets, accueillant nos excrétions, notre enveloppe physique à la mort de ce corps, l’alpha et l’oméga de cette réalité.

-Avec la Nature qui produit tout ce qui nous est nécessaire pour le fonctionnement de nos corps matériel, éthérique et astral, qui fournit l’alimentation de l’individu et l’entretien de l’instinct.

-Avec tous les êtres qui la peuplent : les animaux, les insectes, les poissons, les êtres humains. Nous découvrons ce qu’est la vie, par quel processus la conscience agit sur la matière, le développement de ses structures, la transformation des produits de la nature. Nous voyons le processus de développement du fœtus dans la matrice, de l’enfant sur la terre, de la graine dans la terre, du germe qui grandira en énergie vitale et astrale. Nous percevons la présence de l’Energie universelle se manifestant pour organiser le chaos organique. Nous prenons conscience du lien qui unit l’émotion à l’action, le désir à la manifestation, les sensations aux réactions et de notre communion avec tous les aspects de cette réalité. Nous prenons connaissance du sens de la vie. Nous découvrons l’origine de nos racines lointaines, celles de l’amour, de l’amitié, de la sympathie, bases de l’union, des échanges, de l’intérêt personnel, de l’égoïsme, de la cupidité et du pouvoir, la dimension de nos besoins, de nos désirs et l’aspiration à être personnel et autonome. Nous ressentons alors à quel point nos sommes dépendants de la nature et interdépendants de tous.

-Des liens unissant la physiologie et l’ésotérisme, de l’interdépendance des deux chakras de base avec les plans : matériel, vital, sentimental, émotionnel.

 animé infini

LE CENTRE : LA PARTIE SUPERIEURE DU TRONC 

Nous continuons notre parcours et prenons pour objet le centre de notre être. Physiologiquement, nous y trouvons les organes de la digestion et de la circulation : l’estomac, le foie, la rate, le  pylore, le cœur, les artères et les vaisseaux, les poumons. Ces organes nous permettent de faire circuler l’énergie et assurent le fonctionnement vital de l’organisme. 

Du point de vue ésotérique, cette zone correspond aux chakras de l’individualité et de l’’échange. Elle correspond au Moi et aux échanges entre celui-ci et les autres Moi. Nous percevons immédiatement la corrélation entre l’ésotérisme et la physiologie. Nous découvrons le lien étroit entre le Moi et les autres. Ne sommes-nous pas moi, parce qu’il y a les autres. 

Nous mettons également en relation notre base avec notre centre et comprenons qu’ils sont interdépendants. Que notre impressionnabilité nous joue des tours et voilà que nous digérons mal, que nous avons le souffle coupé et que notre cœur bat la chamade. 

Cette méditation est également d’une richesse insoupçonnée pour nous apporter une compréhension de notre individualité et peut s’étendre extrêmement moins dans le prolongement des perceptions qu’elle apporte.

Nous commençons par nous concentrer sur la partie la plus basse de la zone centrale, puis nous montons successivement à la partie supérieur et prenons conscience de : 

-La relation entre l’association de la matérialisation et de la sensation permettant la formation de l’Ego, du Moi individuel. La perception, grâce à Nos organes sensoriels, que nous sommes une individualité égale aux autres et cependant différente. 

-La relation entre digérer et être. Nous ressentons que nous devons digérer les différents éléments apportés de l’extérieur afin de permettre à l’être d’être lui, physiquement, psychiquement, affectivement. 

-La construction de ce Moi par rapport aux autres individualités. Le besoin de se distinguer des autres, d’être personnel, de diriger sa vie, d’être maître soi, de dominer les autres, d’exercer le pouvoir, de se dépasser, de se mettre en compétition, d’être le meilleur. 

-La relation entre notre centre, le cœur, et le centre de notre Moi, l’Ego. Ce Je qui domine toute notre existence sur ce plan matériel : JE SUIS, VEUX, FAIS, DECIDE, COMMANDE, EXIGE, OBTIENS, en définitive JE NE ME PREOCCUPE QUE DE MOI ET DE MES BESOINS. JE SUIS LE CENTRE DU MONDE. 

-La liberté personnelle, expression de ce Moi en expansion, manifestation de l’Ego se distinguant des autres. 

-Le fonctionnement du Moi, un système fermé d’échanges énergétiques, une concentration d ‘énergie, une agglomération des cellules maintenues ensemble par le courant énergétique, contrôlées et commandées par son centre, une machine dirigée par la volonté. 

-La volonté du Moi. Pour être, le JE, qui doit acquérir cette volonté qui lui permettra de diriger ses actions, d’affirmer son indépendance, le privant et l’isolant des autres individus. 

-L’isolement du Moi provoqué par l’individualité, la différence de structure physique, mentale, psychique entre ce Moi et les autres organismes vivants. 

-La différence de structure entre ce Moi et les autres organismes. 

-La nécessité de l’échange entre les différents organismes et le Moi, pour qu’il existe en tant qu’individualité personnelle : 

a)     Avec les organismes de la nature, l’air, l’eau, les végétaux, qu’il est nécessaire d’absorber pour se nourrir et exister. 

b)     Avec les autres être vivants : les animaux, les autres individus, qui permettent l’échange affectif, émotionnel, pratique, mental ainsi qu’au psychisme et au mental de fonctionner et au Moi de se différencier des autres Moi. 

c)     Sur le plan physique et pratique, dans nos activités journalières 

d)     Au niveau émotionnel, avec l’échange affectif, sensuel et sexuel. 

e)     Sur le plan social, par l’échange que nous avons les uns avec les autres. 

f)      Sur le plan mental, à travers nos conversations. Nous pouvons nous concentrer alors sur la valeur de l’échange dans les discussions, sur le monologue ou la véritable conversation : 

-       du rythme de l’échange nécessaire à la vie, comme le sont la respiration et la pulsation cardiaque,

-       de la conversation :

a)     de l’équilibre naturel de l’individu, à travers l’interaction des éléments énergétiques et des organes physiques

b)     de l’espèce, à travers l’échange sexuel

c)     du mental et du psychisme, par les contacts humains

  • de la gratitude, vis-à-vis de la nature nourricière, des organismes vivants, des autres Moi et de l’Energie universelle à l’origine de l’organisation des éléments.
  • du Moi et des autres, à travers l’action que nous dirigeons sur les autres. La volonté que nous mettons en action pour les obliger à faire ce que nous voulons, le despotisme, l’autosuffisance, l’utilisation des autres comme faire-valoir. Ce Moi n’empêche-t-il pas les autres d’être eux ? 

Nous arrivons tout naturellement à la troisième zone du corps humain. 

 animé infini

LA TETE, LE SOMMET DE NOTRE PERSONNE 

Continuant notre ascension, nous dirigeons notre attention sur le sommet de notre organisme ; physiologiquement, il est le siège du pharynx et du larynx, avec la bouche, le nez, les yeux, les oreilles : organes de préhension, de dégustation, de déglutition et d’absorption, des dents pour la mastication, des centres nerveux commandant à la fois le système sympathique et parasympathique : les fonctions volontaires et végétatives. 

Sur le plan ésotérique, il correspond au chakra de la gorge, à la réception et l’émission, au mental, au front, à la conscience, à la couronne, à la réception de l’Energie pure. Nous ressentons facilement le parallèle entre les organes sensoriels et la réception-émission, entre le système nerveux et le mental, entre le conscient et le système nerveux volontaire, le subconscient et le système neurovégétatif. Nous percevons que ces fonctions sont indissociables et agissent en interaction les unes avec les autres. Nous remarquons également leur connexion avec le centre, le Moi, et la relation nécessaire à ce Moi ainsi que l’indivisibilité du système tout entier. 

Quand nous faisons une expérience et éprouvons des émotions, nous l’enregistrons dans notre subconscient à travers nos organes sensoriels, l’analysons avec notre conscient et l’exprimons par l’action, le geste, la voix. 

Cette méditation a une étendue infinie et apporte à celui qui la pratique la connaissance des plans supérieurs. Elle débouche sur la connaissance spirituelle et initiatique. Elle aura un effet prodigieux sur l’individu, le faisant prendre conscience des plans supérieurs et des niveaux les plus élevés que peuvent atteindre la conscience. Elle provoquera des changements notables de la conscience et par là même de toute la structure physique, affective, égotique et mentale de l’être. 

A travers ce parcours, nous prenons conscience de : 

-L’intéraction entre la réception et l’assimilation :

a) au niveau physiologique, à travers l’absorption des aliments et des énergies vitales : air, eau, nourriture

b) sur le plan émotionnel, sentimental et sensitif, en ressentant nos émotions, en percevant nos sensations, en recevant des marques d’action

c) au niveau égotique, à travers notre relaiton aux autres, notre façon de donner et recevoir

d) sur le plan mental, avec l’entraînement de l’attention et de la mémorisation. 

-Du fonctionnement des organes de préhension et de mastication, qui nous permettent de capter, de prendre, de mastiquer et d’amener à l’assimilation

a) physiologiquement, par la bouche qui prend et mastique des aliments, le nez qui aspire l’air et l’énergie vitale, vivifiant l’organisme

b) émotionnellement, à travers nos organes sensoriels qui nous permettent de capter les sons et d’en ressentir la beauté, de respirer les odeurs et d’en avoir une sensation, de voir la manifestation physique et d’en éprouver des émotions

c) égotiquement, par la vue qui nous permet de constater la différence de structures entre notre Moi, les différents organismes vivants et les autres Moi

d) mentalement, à travers la vision qui capte les signes et les symboles, nous permettant d’apprendre, de décoder et d’enregistrer ; par les organes sensoriels qui, à travers le corps émotionnel, nous amènent les sensations que nous pouvons analyser. 

-De l’interaction entre l’extériorisation et l’Ego

a) physiologiquement, par la bouche qui expulse la nourriture que nous n’avons pas digérée, le nez qui rejette les déchets de l’air utilisé

b) émotionnellement, à travers le verbe qui exprime nos sentiments, nos émotions, nos sensations, nos besoins et nos désirs ; notre participation relationnelle, ce que nous donnons.

c) égotiquement aussi par la verbalisation qui exprime la volonté personnelle ; à travers l’action volontaire dirigée par le mental.

d) mentalement, par la voix qui extériorise notre discours, voix qui permet l’extériorisation de toutes les sensations perçues par le corps émotionnel et décodées par le mental

e) la fonction du mental, en relation avec tous les plans de l’individu.

f) l’utilisation du langage, à travers nos conversations, le monologue et l’échange

g) l’activité mentale, la formation des idées

h) le brouillage des ondes mentales par les parasites, l’incessante activité biochimique de notre cerveau

i) L’impulsion électrique du cerveau à l’organisme

j) La sollicitation de tous nos centres par l’environnement extérieur.

k) Le fonctionnement du conscient en connexion avec l’inconscient. La perception de l’Intuition, la connexion entre l’Energie pure et la fonction mentale. 

Celui qui aura su atteindre le sommet en reviendra enrichi de perceptions nouvelles. A ce stade, quand nous sommes conscients de notre connexion à l’Energie pure, nous entrons dans la méditation initiatique, celle qui nous permet d’être en permanence en contact avec notre Source, qui nous fait canal de l’Energie. Nous avons la conscience du fonctionnement de notre subconscient, nous entendons notre être intérieur nous donner la direction. Nous expérimentons l’état de conscience éveillée. Nous ressentons notre lien direct avec l’Energie pure.

 

Retrouvez la Seconde partie ICI : http://francesca1.unblog.fr/2016/05/07/la-pratique-du-voyage-dans-notre-corps-2/

 Francesca du forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

L’ouverture des Salles d’Amenti

 

La méditation du Palais de cristal intérieur et de l’Ouverture des salles d’Amenti est fondée sur l’idée plutôt ésotérique qu’un groupe d’individus peuvent créer un agent de changement mental et émotionnel ayant un effet positif sur la société à laquelle ils appartiennent. Cette idée peut sembler farfelue à plusieurs. Pourtant, certaines recherches démontrent qu’un groupe d’individus peuvent influencer leur environnement, particulièrement quand ces individus sont dans un état physique et mental cohérent.

Hubbert-Hathors-blue

Ces recherches, qui ont eu lieu principalement à l’université Maharishi, ont été menées sur des groupes de méditants qui étaient en Samadhi (transe yogique) ou, pour employer le langage de la méditation transcendantale, qui transcendaient. Lorsque ces groupes de méditants entraient dans l’état transcendant, ils dégageaient de la cohérence dans leur environnement. Cela se produisait uniquement parce qu’ils étaient dans l’état de transcendance. Ils n’envoyaient pas d’énergie dans l’environnement. Ils étaient simplement dans un état de haute cohérence qui avait un effet positif sur l’environnement.

Pour mieux comprendre les éléments de cette méditation particulière, il peut être utile d’énoncer ici certains concepts appartenant aux domaines de la biologie et de la théorie de l’information, et d’évoquer un phénomène social croissant, celui des « créatifs culturels ».

1 les mèmes

Après que Dawhins eut formulé sa théorie du mème, il fut logique pour d’autres d’aller un peu plus loin et de voir les idées comme des mèmes, ce qui, paradoxalement, constitue en soi un mème.   Le terme est maintenant employé dans tous les types de contexte, y compris l’information culturelle et sociale, et associé à des idées répandues par Internet. Le partage rapide de mèmes (idées radicales) au moyen de ce réseau mondial est comparable à la transmission de l’information génétique par les virus, ce qui est à l’origine de l’emploi du mot « vital » en relation avec le Net.

Les mèmes sont des entités puissantes. Ils peuvent modifier rapidement et radicalement à la fois la perception et la pensée.  S’ils sont de nature ouverte et créative, ils peuvent ouvrir la porte à de nouvelles possibilités que l’on n’avait jamais crues envisageables. S’ils sont toutefois conçus pour être clos et pour étouffer la créativité, ils peuvent fermer la porte aux nouvelles possibilités et être utilisés pour contrôler les autres. Quand un mème est incorporé dans le système de croyances d’une société, il peut avoir sur celle-ci des conséquences culturelle majeures.

Selon les Hathors, l’humanité est affectée par deux mèmes hautement toxiques qui opèrent à l’heure actuelle dans notre civilisation occidentale. Paradoxalement, ils nous sont tous deux parvenus par l’entremise des traditions religieuses et spirituelles.

Le premier, c’est l’idée que l’homme possède le droit inhérent (et accordé par Dieu) de dominer le monde naturel et même de le piller. Cette relation hostile avec la nature est très clairement exprimée dans la Genèse (chapitre 1, verset 28) : « Soyez féconds, multipliez-vous, emplissez la terre et soumettez-la ; dominez sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et tous les animaux qui rampent sur la terre ».

Le second mème toxique identifié par les Hathors, c’est l’idée que nous avons besoin d ‘un intermédiaire quelconque (un prêtre, un gourou ou une institution) pour communiquer avec le Divin ou, comme disent les Hathors, notre Esprit supérieur.

La médiation du Palais de cristal intérieur et de l’Ouverture des salles d’Amenti est fondée sur deux mèmes opposés à ceux que nous venons de mentionner.  Par conséquent, elle est basée sur l’idée que la Terre est un être conscient et que l’on doit respecter la nature et l’aimer. De plus, la relation appropriée à entretenir avec la Terre en est une de gestion et de coopération, non de domination et d’exploitation.

Le second mème sur lequel est fondée cette méditation, c’est l’idée que chacun de nous est connecté directement au Mystère (ou au Divin, si vous préférez). En activant cette connexion à ce que les Hathors nomment notre Esprit supérieur, nous pouvons apporter à nos problèmes culturels et planétaires actuels de nouvelles solutions créatives et favorables à la vie.

Ainsi, tous ceux et celles qui ont participé à cette méditation mondiale, ainsi que tous ceux et celles qui continuent de l’effectuer individuellement, participant activement sous plusieurs aspects à la modification de deux importants mèmes culturels.

Les individus qui osent opérer hors des limites de leur culture sont parfois appelés des « créatifs culturels », un terme inventé par le sociologue Paul H.Ray et la psychologue Sherry Ruth Anderson. Cela ne fait pas nécessairement de ces individus des rebelles, bien que certains le soient. Certains ont l’air si doux qua jamais on ne se douterait qu’ils entretiennent une vision de la réalité et du potentiel humain très différente de la réalité consensuelle de leur société.

Un créatif culturel est un individu qui n’est pas limité par la culture à laquelle il appartient. Il exerce sa pensée en dehors des limitations de sa société et il essaie de nouvelles manières d’être et de nouvelles façons de faire les choses. Les créatifs cultuels sont des personnes ouvertes et très créatives. Ce sont des agents de changement vivants qui ont un effet sur leur société par leur façon de penser et par ce qu’ils choisissent de faire ou de ne pas faire. L’histoire est remplie d’agents de changement qui ont ainsi enrichi leur société en osant vivre au-delà des limitations culturelles de leur époque.

Pour ceux et celles qui souhaitent connaître la teneur de cette méditation, ainsi que ses annotations, je vous propose de rejoindre le site de Tom Kenyon à cette adresse : http://tomkenyon.com/le-palace-de-cristal-interieur-et-louverture-des-salles-damenti

Tout comme à l’image de la Caverne de Platon, l’acceptation de cet emprisonnement mental ou spirituel imposé par la culture est le manque de ceux dont l’esprit demeure verrouillé dans la conscience grégaire (acceptation aveugle de la réalité consensuelle). Quelles que soient leurs différences de philosophie et de style, tous les créatifs culturels ont au moins une chose en commun : leur vie est un acte de création qui remet en question les présomptions et les croyances culturelles (les mèmes).

Toutes les personnes qui se sont jointes à la méditation mondiale ainsi que toutes celles qui continuent à l’effectuer individuellement sont, par définition, des créatifs culturels. C’est que la méditation en soi remet en question plusieurs mèmes culturels, tels que nos notions consensuelles de l’espace et du temps, la nature de notre accès inhérent au Mystère (appelez-le l’Esprit ou le Divin, si vous le désirez), et le droit prétendument divin qu’airait l’humanité de dominer la nature et de la piller.

En l’absence du CD de méditation correspondant à la trame sonore, il vous est possible de télécharger cette trame gratuitement depuis le site de Tom Kenyon  www.tomkenyon.com  Rendez-vous sur le site, puis cliquez sur l’onglet « Sound Gifts » dans la colonne de gauche et suivez les instructions pour trouver la trame.

Cette trame dure environ seize minutes. Je vous conseille de vous reposer quelques minutes en silence après la méditation. Vous pouvez faire celle-ci plusieurs fois de suite si vous le désirez. Veuillez noter que cette méditation peut produire d’intenses états de conscience altérés, ce qui rend d’autant plus importante la période de repos qui la suit. Autrement dit, ne vous précipitez pas dans d’autres activités après avoir terminé. Restez en vous-même et percevez pendant un moment ce qui se produit dans les mondes subtils (soit vos pensées, vos émotions et vos sensations).

Mises en garde : Pour des raisons évidentes, ne vous adonnez pas à cette méditation dans une situation requérant de la vigilance, par exemple en conduisant une voiture ou en faisant fonctionner une machine.

Francesca du Forum La Vie Devant Soi sur

  http://devantsoi.forumgratuit.org/

La nouvelle conscience planétaire de l’Etre Cristal que nous sommes

 

Le corps physique sait s’adapter à un environnement en transformation. Toutefois, le rythme des changements actuels crée moult turbulences, voire des déséquilibres et des malaises. Les fonctions des glandes sont modifiées, ce qui provoque des réactions erratiques sur les plans organique et systémique. Par contre, les chakras sont stimulés par le taux vibratoire en constante augmentation. Les corps subtils et leur structure énergétique devancent de ce fait tous les autres systèmes dans ce processus de transformation.

etres cristal

Tout cela fait en sorte que vous ressentez de la fatigue profonde et que votre système nerveux en est fort affecté. Il est essentiel que les humains ressentent et comprennent les enjeux et le but de tous ces mouvement sen eux et autour d’eux.

L’absence de compréhension, due au manque de conscience, de ce qui assure l’équilibre et l’harmonie fait en sorte que la dégénérescence s’accélère. Il est fondamental de comprendre que la transformation actuelle touche le cœur même de la cellule. Nous vous révélons aujourd’hui que la membrane cellulaire et celle du noyau de la cellule sont le véritable cerveau de l’humain et que ces membranes connaissent une transformation majeure. Par le passé, les humains ont identifié l’encéphale comme le siège de l’intelligence, de la mémoire et des communications entre les neurones. Puis, des humains inspirés ont découvert la structure génétique, l’ADN, et compris que l’intelligence et la mémoire se situent partout dans le corps humains. Cela constituait une avancée extraordinaire.

Faisons un pas de plus… sachez qu’il y a deux membranes importantes ; celle qui entoure la cellule et celle qui entoure le noyau de la cellule. La mutation actuelle chez l’humain a pour effet de transformer ces deux membranes, dont les fonctions sont comparables à celles du cerveau, par la nature des échanges d’informations qui s’y déroulent. Elle déclenche également une transformation de votre structure génétique. En outre, une conséquence majeure de ces transformations se traduira par une augmentation du nombre d’hélices de l’ADN. Elles sont potentiellement au nombre de 13, soit six paires et une hélice autonome.

Pour l’instant, la science ne reconnaît qu’une paire d’hélice s, appelée aussi double hélice. Ces hélices potentielles peuvent se manifester dans la matière ou se maintenir au niveau photo-lumineux, sur le plan subtil. Or, ces changements au niveau des hélices et des membranes subtiles se produisent parallèlement à la transformation des chakras. C’est ainsi que se transforment la structure et la fréquence vibratoire des sept principaux chakras, et que d’autres chakras encore méconnus émergent peu à peu.

Etablissons maintenant le lien entre les chakras et les glandes du corps physique qui leur sont associées. La vitalité des chakras est intimement liée à la vitalité des glandes du système endocrinien. Par ailleurs, cette vitalité est directement associée à la qualité des échanges énergétiques avec tous les tissus que les glandes influencent. Les différentes transformations du corps physique sont donc liées à celles des membranes de la cellule set de son noyau, des chakras et des glandes qui leur sont associées, avec un effet d’entrainement sur les autres organes et tissus. C’est pourquoi nous vous invitons à envisager une totale mutation de l’être humain, un changement structurel morphologique et biologique complet, mais de façon graduelle.

Ces changements sont en général très progressifs. Toutefois, lors de la bascule d’un cycle à un autre, ces derniers deviennent plus importants. Cela est particulièrement vrai de la fin du cycle actuel en phase avec la fin de cycles majeurs. Les changements seront d’autant plus significatifs s’ils sont combinés à un véritable éveil de la conscience favorisant l’émergence et l’utilisation de nouvelles facultés permettant de sortir de l’illusoire prison du corps physique et de voyager dans l’univers multidimensionnel. Non seulement cette conscience sera-t-elle plus grande, et surtout ces voyages seront-ils de plus en plus nombreux, mais grâce aux facultés éveillées des humains, la transformation physique sera même accélérée comparativement au précédent cycle.

En résumé, cela signifie que sur le plan énergétique, l’être se transforme, et que ses corps émotionnel, mental et même causal se transformeront aussi. Nous nous dirigeons donc peu à peu vers un être nouveau.

La mutation des corps subtils ainsi que celle de leur structure énergétique multidimensionnelle s’effectuent très rapidement à l’heure actuelle. De ce fait, elles affectent la transformation du corps physique, ainsi que les plans émotionnel et mental. Tout cela fait donc émerger chez les humains, de nouvelles facultés spirituelles.

Cependant, ces mutations sont vécues plus difficilement à cause des bouleversements que les hommes ont déclenchés depuis quelques siècles, provoquant ainsi des altérations dans leur environnement naturel, leurs structures sociales et leurs conditions de vie. Toutes ces altérations ont des répercussions sur le système nerveux central et périphérique, sur le système digestif, ainsi que sur le système reproductif des humains, qui ainsi, subissent inévitablement un stress causant de la dégénérescence.

Naturellement, l’humain qui choisit de s’harmoniser et de s’équilibrer vivra avec moins de soubresauts les phases du changement vibratoire de la planète, et évitera ainsi le stress consécutif aux secousses résultant de ces grands changements. A défaut d’ouvrir sa conscience, celui qui réfute non seulement le changement global en cours, mais aussi sa nature et même le sens de la vie, connaît présentement davantage de difficultés. Il vit en état de contractons et pourtant tous les mécanismes de transformation sont opérants, sauf sa disponibilité, sa présence et sa volonté de changement, ce qui fait qu’il est provoqué, bousculé.

Source

Imaginez un humain flottant dans une rivière à faible débit et qui voit tout à coup ce dernier s’élever de façon très importante. Celui qui aura développé ses aptitudes pour la nage et l’apnée pourra alors survivre avec moins de difficultés. Cela ne signifie pas qu’il ne sera pas emporté par les flots, qu’il n’y aura pas quelques soubresauts dans la frénésie du moment. Toutefois, celui qui résistera sera également emporté, mais sa résistance au changement fera en sorte que les secousses subies seront beaucoup plus fortes. Votre santé est liée à votre capacité à maintenir votre équilibre pendant cette période de changement.

Une fois la mutation terminée, vous serez sans doute devenus de vieux sages observant sur Terre ou dans l’au-delà les derniers soubresauts de ce changement de cycle. Il est donc important que vous arriviez à conserver votre équilibre durant cette intense période de mutation. Cet équilibre sera favorisé par l’absorption des nouvelles particules  et par l’utilisation de vos nouvelles facultés émergentes. Parallèlement,  le changement de cycle correspond aussi à des changements pour les différentes formes de vie végétales et animales, ainsi que dans le règne minéral. Cela vous étonnera peut-être de savoir que ces changements toucheront la matrice même de votre atmosphère, car de nouvelles énergies la pénètrent. Tout comme les mutations chez l’humain résultent davantage du changement de cycle que de son mode de vie, les grandes transformations de l’atmosphère sont aussi davantage la conséquence de ce changement cyclique – et donc de la hausse du taux vibratoire de la matrice.

Il n’en demeure pas moins que les humains, dans leurs manipulations de l’atome et des ondes, ont provoqué l’ouverture de brèches dans l’atmosphère terrestre. Si cela a pu se produire, c’est qu’elle aussi accueille la transformation. C’est donc dire qu’un ensemble de nouvelles particules peuvent ainsi pénétrer dans l’atmosphère, le sol et les eaux de la planète. Par ailleurs, d’autres particules qui sont l’héritage de civilisations antérieures sont émises depuis l’intérieur de la Terre. Ces nouvelles particules constituent une véritable source de nourriture spirituelle en provenance du cosmos et de l’intérieur de la Terre, dont l’humain peut s’alimenter afin de conserver l’équilibre et l’harmonie au fil de ses transmutations physique, émotionnelle, mentale, énergétique et spirituelle.

Voilà pourquoi il est vital de prendre conscience de l’importance de cette nourriture pour votre mieux-être. Toutes ces nouvelles particules favoriseront votre mutation et stimuleront votre régénération cellulaire.

Au fond, la majorité des humains sentent qu’une importante transformation est en cours. Non seulement la ressentent-ils, mais ils la souhaitent aussi parce qu’ils ne sont ni heureux, ni en bonne santé, parce qu’ils ont l’impression qu’une chose importante leur échappe et qu’il est insensé de continuer dans la direction où les choses semblent présentent aller. Une multitude d’êtres humains vivent une forme de conscience paradoxale oscillant entre l’espoir et le désespoir. En soi, les humains sentent que les choses ne peuvent plus durer ainsi.

D

Un nouveau monde avec de nouvelles structures doit être créé.

Bien que certains soient attachés au monde actuel, presque tous voient bien que les systèmes en place sont devenus dysfonctionnels. A l’évidence, le système monétaire mondial ne tien t plus la route. Vous savez aussi que les divers systèmes éducatifs, ballotés d’une réforme à une autre, ne répondent que superficiellement aux problèmes de l’heure. Vous êtes également conscients que les systèmes de santé du monde entier ne conviennent plus. Qu’ils soient réfractaires à une forme de médecin ou à une autre, les humains savent généralement que les conceptions de la médecine sont appelées à changer. La nouvelle conscience est un courant d’énergie qui éveillé tout sur son passage. Cela ne signifie pas que tous les humains ouvriront leur esprit et vibreront à un niveau de conscience plus élevé. Ne confondez pas vos intentions et votre détermination avec la pensée magique d’une réalisation instantanée. Nous parlons d’une nouvelle conscience planétaire parce que la majorité des humains ont l’impression ou sentent que tout doit changer, et qu’ils ont donc entrepris une véritable quête de sens.

Certains humains sont très conscients de ce dont nous parlons, mais ils croient à tort que la bascule du monde et de la vie se fera en quelques jours. En soi, ils ont une vision totalement opposée à celle des sceptiques. Leurs visions reposait sur la croyance d’une transmutation planétaire totale le 21 décembre 2012, certains prédisant la fin du monde et d’autres, la transition d’un grand nombre de Terriens vers une autre planète, voire une autre dimension. Nous vous avions prévenus que cette date, dans l’histoire humaine, correspondrait bien au début symbolique du nouveau monde. Et ce fut une date effectivement importante, car lors du solstice d’hiver de 2012, jamais autant d’humains ne se sont rassemblés en une conscience unifiée depuis le début de votre civilisation actuelle.

Si le taux vibratoire planétaire en fut influencé à la hausse, tout n’a tout de même pas changé en une seule nuit, car les énergies étaient en mouvement déjà depuis un certain temps. Ainsi, le changement s’est accentué et les transformations dans le corps physiques et subtils, de même que dans la psyché humaine que vous ressentez fortement, et dont nous ferons état ; en sont une preuve évidente. Cette grande mutation est en soi le Grand Œuvre de votre humanités, et ce dernier sera beaucoup plus fascinant si tous y participent. L’individu qui contribue consciemment au changement individuel et global le vivra beaucoup plus harmonieusement. Ainsi, les communautés ou les collectivités qui s’y engageront à fond vivront ce changement plus en douceur, plus rapidement, plus harmonieusement, d’une manière plus équilibrée et dans l’euphorie du renouveau.

Sources : 1- Extrait du livre « L’ADN DEMYSTIFIE» de Kishori Aird –  page  211-123

2- Kryeon : Tome VIII (Un nouveau Don de Lumière). Aux Editions Ariane

3- Nourriture de Guérison et de Transmutation Cellulaire aux Editions Ariane.

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

RÉALISATION DE VOTRE PROPRE SPIRITUALITÉ

lumineux

Salutations, très chers, je suis Kryeon du Service Magnétique.

Je sais à quel endroit nous sommes (parlant du Temple de Sagesse du campus de Delphi, en Géorgie, USA). C’est un temple qui a été construit dans le but d’honorer la majesté de l’Être Humain. C’est un endroit sacré qui rend honneur à ce qui est intuitivement connu, au sujet de la magnificence qui est à l’intérieur de chacun de vous. Ce lieu est dédié à l’amour de Dieu, à l’amour de l’humanité, et à l’enseignement compatissant de la paix sur Terre. Il est dédié à la paix intérieure, donc, ne permettons pas que sa vocation soit perdue en cours de route par quiconque écoute ou lit ce message. Nous sommes au bon endroit et au bon moment, dans ce lieu sacré.

Quand vous êtes dans une telle situation, il y a même une énergie qui émane des chaises sur lesquelles vous êtes assis. Il y a une énergie qui émane des murs, du plancher, de chacune des pierres qui sont ici (parlant surtout des cristaux qui sont directement en face de Lee). Tout ceci représente leur pouvoir et leur chronologie. Tout chante la même chanson. Les éléments savent qui vous êtes ! Ô chers Êtres Humains, est-ce trop ésotérique pour vous ?

Certains parmi vous sont peut-être submergés par l’énergie de l’entourage qui inonde cet endroit, sans toutefois être conscients d’un autre entourage qui a toujours été ici. Les éléments qui font partie de la construction de cette place savent qui vous êtes, et certains d’entre eux sont anciens. Ils proviennent de forêts qui sont plus âgées que vous, mais ils savent quand même qui vous êtes. Vous êtes une partie de Dieu, du royaume angélique, de la force créatrice de la planète, et leur vision est différente de celle que vous avez pour vous-mêmes. Ils ne voient pas ce que vous voyez dans votre miroir, mais ils ressentent qu’une présence angélique est entrée dans cet endroit. Ils se demandent pourquoi le conclave angélique d’aujourd’hui apporte une telle énergie. Ils entendent et voient votre magnificence. Ils chantent une merveilleuse chanson, sauf que vous ne pouvez pas l’entendre. J’entends toujours ces chansons. Vous ne savez pas vraiment qui vous êtes réellement.

Chers Êtres Humains, c’est ainsi que le plan a été conçu. Il fut planifié de façon à ce que votre libre arbitre trouve les réponses. Pendant que vous êtes assis sur ces chaises, votre tâche consiste à vous servir de votre éveil spirituel, afin d’ébrécher le mur qui vous sépare de Dieu. Ce mur est appelé « dualité », et il représente le libre choix de l’Être Humain qui est prêt à démolir un mur invisible ou illusoire. La plupart ne le voit pas, car il fait partie de l’éveil spirituel. Une fois que ce mur est perçu, il commence à vous révéler les secrets de la vie et la raison pour laquelle vous êtes ici. C’est le thème de notre message de ce soir.

Permettez-nous de préciser certaines choses avant de commencer. D’abord, je suis Kryeon. Je sais où je suis et je vois ce qui a transpiré dans cet endroit. J’en suis impressionné. Il y a de la pureté dans l’organisation de cette réunion et dans les choses qui se passent ici. Des vies ont été sauvées ici ! Je vais vous l’expliquer dans quelques instants.

Je parle à un groupe de vieilles âmes. Il n’y a pas de débutants dans cet auditoire. Chacun de vous a déjà vécu sur cette planète auparavant. Vous avez tous des archives Akashiques volumineuses. Dans cette salle, il y a des Lémuriens… Il y a des personnes qui ont déjà participé à des écoles de mystère et il y a aussi des shamans. Il y a également de profondes techniques de guérison, ainsi que des personnes qui se sont guéries par elles-mêmes, en plus de quelques autres qui souhaitent être guéries.

Sachez, chers Êtres Humains que c’est votre libre arbitre qui vous a emmenés ici, dans ce temple. Vous avez tous la possibilité d’effectuer un changement au cours de cette réunion, peu importe le sentier sur lequel vous cheminez. Vous avez « chronologiquement » créé cette situation pour vous-mêmes, Voilà pourquoi vous êtes ici. Donc, je vous dis, « Que les solutions que vous cherchez vous soient révélées, et que les réponses à vos questions se retrouvent sur le bout de votre langue. » Ces solutions et réponses seront différentes pour chacun de vous, car vous êtes uniques. Elles sont prêtes à être incorporées dans votre individualité. En effet, c’est un moment propice pour une guérison. Vous êtes au bon endroit et au bon moment.

Veuillez noter qu’une partie de l’humanité est en train de s’éveiller – sur cette Terre. Même si vous êtes de vieilles âmes, certains parmi vous viennent tout juste de découvrir qu’il y a un éveil à une divinité plus magnanime ou un Dieu d’amour inconditionnel. En fait, plusieurs l’ont ressenti. Ils savaient que, d’une façon ou d’une autre, il y avait des êtres spirituels. Ils sont venus ici en toute bonne foi, mais ils n’avaient jamais entendu parler des choses qui font nos sujets de discussion. De notre côté du voile, nous avons une vision globale, donc, nous savons qui vous êtes. Chaque fois que vous revenez sur Terre vous examinez les choses ésotériques, afin de déterminer si elles sont pour vous ou pour d’autres

Plusieurs parmi vous semblent être nés avec ce besoin d’examiner les choses ésotériques. Dès votre jeune âge, vous avez commencé à rejeter ce qui vous était présenté comme spiritualité par votre famille ou par la conscience sociale, et vous avez poursuivi votre propre cheminement. Certains d’entre vous l’ont même fait au détriment de l’amour de leur famille. Vous voyez, je connais qui est ici et qui lit ces lignes. Pensiez-vous être seuls, dans votre cheminement personnel et intérieur ? Pensiez-vous que les anges étaient absents, lors de ces perturbations et frustrations ? Pensez-vous que nous n’avons pas vu couler vos larmes ? Pensez-vous que nous n’étions pas là, quand vous aviez un grand besoin d’aide ? Ah oui, nous étions là ! Je connais celles et ceux qui sont ici ou qui sont en train de lire ce message.

L’humanité commence à s’éveiller, sauf que les manières d’agir et les temps sont différents. Les anciennes âmes de cette planète ont commencé à s’éveiller en masse, à cause du changement que nous avons annoncé et expliqué depuis presque deux décades. Toutefois, il y a tellement d’anciennes âmes qui ne savent pas où tourner ou quoi faire. Elles sont troublées et perplexes. Elle se disent, « Par où commencer ? Où sont les vraies informations et les vraies connaissances ? Pourquoi ai-je parfois l’impression de stagner ou faire du surplace ? Où est le point d’appui pour mon envol ? »

Depuis 18 ans, j’ai transmis beaucoup d’information par l’entremise de mon partenaire (Lee). En fait, c’est ce que nous sommes en train de faire. Mon partenaire s’assoit devant des Êtres Humains et il transforme mon message en mots. Il utilise les mots de sa langue maternelle, car c’est avec cette dernière qu’il se sent confortable. Ainsi, vous pouvez entendre ou lire nos messages. Donc, ce sont les mots de Kryeon.

Au cours de toutes ces années, nous vous avons donné de l’information sur plusieurs sujets. Parfois, c’était de l’information de base, alors que d’autres fois, c’était de l’information dite « spécialisée ». Tout était entrelacé, selon le groupe qui était assis devant moi (ou devant Lee). Cependant, pour un Être Humain qui vient juste de s’éveiller à ce changement global ou massif, il n’y a pas d’abécédaire, de point de départ ou de prémisse qui peuvent servir de base ou point d’appui.

Vous pourriez commencer par le premier livre de Kryeon. J’avais demandé à mon partenaire de l’intituler ; La Graduation des Temps. Oui… Mais c’était un temps énigmatique et mystérieux pour mon partenaire, car il commençait à apprendre comment « canaliser » (faire du channelling). Nous (Kryeon et Lee) n’avions pas encore atteint l’harmonisation actuelle. De plus, je parlais des perceptions ou du temps des années 1989, au lieu de celui d’aujourd’hui. Voilà pourquoi les messages n’étaient pas aussi clairs que ceux de ce jour. Ils n’étaient pas aussi personnels que maintenant.

Aujourd’hui, nous nous lançons dans une nouvelle tâche, et nous l’avons dit à mon partenaire. Il y aura des sortes d’introductions pluridisciplinaires qui ne feront peut-être jamais partie d’un livre physique. Toutefois, cette tâche a un nom. Elle représentera un enseignement ou un ensemble d’instructions pour celles et ceux qui souhaitent commencer au début. En conséquence, le message de ce soir sera une information de base – leçon un – qui va amener le lectorat au début de cette nouvelle énergie et tout ce qui va avec. C’est le point de départ. C’est là que l’Être Humain va finalement découvrir la prémisse. Ceci peut également servir de mise à jour pour quelques-uns d’entre vous, car de nouvelles informations vous seront présentées ce soir.

Ce message a été transcrit, et nous souhaitons qu’il soit considéré comme le premier chapitre ou message de la série. Nous l’appellerons ; La Réalisation de Votre Propre Spiritualité. C’est parti !

Et c’est ainsi.

Kryeon

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du Channelling présenté à McCaysville, Géorgie, USA, le 7 juillet 2007

Des nouvelles du réchauffement global

mare

Salutations très chers, Je Suis Kryeon du Service magnétique – Notre message n’est pas tellement long, mais vous avez besoin de l’entendre. Il se rapporte à l’environnement et à la science. Nous allons commencer par calmer les inquiétudes et vous parler des bonnes nouvelles. Nous vous répétons que les changements climatiques que vous voyez sur cette planète n’ont pas été créés par les Êtres Humains. Ce que vous appelez « réchauffement climatique ou effet de serre » est une interprétation erronée ou incomplète. Ceci fait partie des cycles qui ont toujours existé sur cette planète. Cette information n’est pas nouvelle, puisque nous vous en avons parlé il y a quelques années, lorsque cette idée d’effet de serre fut diffusée publiquement. Cela avait créé une crainte générale parmi la population.

En 1989, au moment où mon partenaire et moi avons commencé à établir une communication, nous avions également parlé des changements qui devaient se produire, et c’est ce que vous voyez en ce moment. C’était bien avant que cette idée de réchauffement global soit devenue populaire. Nous vous disions que ce cycle allait prochainement se réaliser.

Il y a eu plusieurs fontes et glaciations du pôle Nord, au cours de votre histoire. Gaia ou Gê travaille « naturellement » avec le cycle d’évaporation des eaux (ce que Kryeon appelle, le cycle des eaux).

Toutefois, il semble que ce cycle apparaît plus tôt que prévu, et ceci cause de l’inquiétude parmi la population. En ce moment, si vous pouviez poser la question à Gaia, elle vous répondrait que ceci n’a pas été causé par les Êtres Humains. Peut-on être plus clair ? Je vous donne ces informations dans le but d’éviter que les sonneries d’alarme retentissent au sujet de cette idée erronée du réchauffement global.

Cependant, je dois vous dire que vous avez le mandat de changer la manière dont vous créez votre énergie. La pollution de l’air est importante, car elle représente un danger pour votre santé. Ce que vous envoyez dans l’air affecte l’humanité, mais pas nécessairement Gaia. Elle est beaucoup plus résistante que vous ne le pensez. Elle a une panoplie d’outils à sa disposition, des outils que vous n’aviez pas prévus. En outre, elle s’ajuste plus rapidement que ce que vous pensez. La pollution de l’air, créée par l’énergie actuelle que vous consommez, est beaucoup plus importante que celle causée par les quelques éruptions volcaniques du passé. Gaia prend soin de Gaia, et le processus n’est pas nouveau ni une surprise. Toutefois, nous disons à l’humanité : « Assainissez l’air, et vous vivrez plus longtemps.» Nous ne parlons pas de l’arrêt d’un cycle climatique que vous avez hypothétiquement créé. Votre contribution à ce cycle a été très minime. Nous parlons plutôt de ce qui est important de changer le plus tôt possible, de ce que vous avez le pouvoir de changer.

Il va faire plus froid. C’est l’un des sujets d’aujourd’hui. Vous aurez besoin de plus d’énergie pour combattre le froid. À noter que nous vous avons déjà avisé de ce fait. Nous revenons sur ce sujet, car nous pensons qu’il est maintenant temps que vous sortiez de votre boîte limitée à la 3-D, afin que nous puissions discuter de choses nouvelles, de nouvelles manières de harnacher des énergies naturelles et non polluantes.

Vous pensez d’une manière conformiste qui n’ose pas sortir des sentiers battus. Les innovations ou grandes découvertes ne se font pas faites ainsi. Je vais maintenant vous parler d’un concept qui est déjà connu sur cette planète. Nous ne pouvons pas vous donner les réponses, mais nous pouvons vous suggérer où regarder, afin que vous les trouviez pas vous-mêmes. Nous ne voulons pas violer les règles du jeu qui consistent à laisser agir votre libre arbitre, quand vous êtes en incarnation. Voilà pourquoi nous ne vous donnons pas les réponses. Donc, par respect pour votre libre arbitre, nous allons vous présenter des choses qui sont déjà dans votre décor. Ceci va créer une situation où vous pourrez faire des choix et passer à l’action, en toute connaissance de cause, au lieu de compter sur l’aide du Ciel ou de l’Esprit.

Lorsque l’humanité est avisée d’un besoin de changement, il se crée normalement des éclairs de génie et des inspirations, un peu partout sur la planète, afin que ces « bénédictions » ne se perdent pas. C’est-à-dire que ces découvertes se font en même temps, généralement en trois ou quatre lieux, afin qu’elles ne soient pas perdues. L’on pourrait dire que la vibration de la planète est comparable à une porte gigantesque qui s’ouvre ou se ferme, selon la vibration de la conscience sociale. Plus cette conscience s’illumine, plus cette porte s’ouvre, et vice versa. Bref, si vous choisissez globalement de fermer cette porte, en créant une basse vibration, les informations, inventions et découvertes seront perdues. En fait, ces choses s’en vont, puisque l’humanité ne daigne même pas leur porter un seul regard.

Cependant, si la vibration s’élève, les portes s’ouvrent. Les découvertes et les inventions sont là, en attente d’être vues. Voilà pourquoi ce n’est pas l’Esprit qui distribue les inventions. C’est plutôt le système que vous avez créé, qui le fait ou qui le permet. La haute technologie est toujours là, peu importe ce qui se passe, mais ce sont les Êtres Humains de la planète qui réduisent ou augmentent ses possibilités. La conscience de la masse humaine peut élever ou abaisser les vibrations de cette planète.

C’est ce qui explique pourquoi vous avez perdu une grande partie des découvertes scientifiques au cours des cinquante derniers millénaires. Il y a eu des sociétés qui ont effectivement été plus loin, dans la réflexion quantique. Plus loin que tout ce que vous avez actuellement, aujourd’hui. Il y a une sorte d’ironie ou de paradoxe qui se passe en ce moment sur votre planète. Vous avez une haute technologie que la plupart de la conscience de masse ne comprend pas. Vous avez un merveilleux système d’ordinateur ou de comptabilisation, mais il est programmé seulement en 3-D. Un jour, ceci vous fera rire de bon coeur.

Il y a une formidable quantité d’énergie qui vous est actuellement disponible. Elle provient de la Terre, et elle est gratuite. En ce moment, vous dites que c’est de l’énergie libre, puisque vous devrez construire des choses qui vont la harnacher. Lorsque vous voulez utiliser l’énergie d’un cheval, vous lui mettez un harnais, n’est-ce pas ? Toutefois, cette énergie est partout et elle se renouvelle sans cesse (énergie libre et renouvelable). Je parle de l’énergie géothermique .

Je vais vous parler de nouvelles manières d’utiliser ou harnacher cette énergie. Elle est partout, sous vos pieds, et pas tellement loin. C’est une source de chaleur naturelle. Cette énergie est suffisamment chaude pour créer de la vapeur, si vous forez le sol. Si vous pouvez créer de la vapeur à partir du processus naturel de l’énergie thermale, vous ferez tourner des turbines qui vont générer de l’électricité. Si les hivers deviennent plus rigoureux, vous aurez besoin de plus d’électricité pour chauffer vos maisons.

L’électricité n’est peut-être pas le moyen le plus efficace, mais c’est de l’énergie non polluante pour l’air, si vous la comparez aux autres processus. L’électricité créée avec l’énergie géothermique peut être utilisée sur une base quotidienne. Vous utilisez d’autres sources d’énergie pour créer de la vapeur et de l’électricité. L’humanité utilise depuis longtemps les machines à vapeur, et quelques-unes sont très performantes. Les réacteurs nucléaires sont des machines à vapeur, mais ils sont très dispendieux. Ils chauffent l’eau, afin de la transformer en vapeur, pour faire tourner les turbines. Même si l’énergie nucléaire est propre et utile, vous devez disposer des sous-produits qui sont dangereux. Vous le saviez, n’est-ce pas ? Notre but est de vous faire réfléchir sur la manière dont vous produisez l’énergie nécessaire à vos besoins quotidiens. L’énergie géothermique est très propre, mais elle est également dangereuse. C’est ici que nous ouvrons une discussion au sujet de quelque chose qui est nouveau.

Si vous pouvez forer jusqu’à cinq kilomètres dans la terre, vous trouverez suffisamment de vapeur pour faire fonctionner vos engins à vapeur. Beaucoup d’entre vous parcourent cette distance pour aller à l’école ou au travail. Donc, vous savez que ce n’est pas une distance astronomique. Toutefois, un forage de cinq kilomètres peut représenter une technique difficile et dangereuse, à la fois pour les foreurs et pour la planète. Vous allez peut-être ouvrir ou passer à travers des veines de gaz qui risquent de s’enflammer ou projeter de l’eau. En outre, il se peut que vous interrompiez ce que nous appellerons « le lubrifiant du schiste ». Il se peut que vous fassiez progresser le risque d’un tremblement de terre, si vous forez jusqu’à cinq kilomètres.

Donc, je vais vous faire une suggestion sur la manière d’utiliser la vapeur sans devoir forer cinq kilomètres dans la terre. Cela va vous demander de sortir de la boîte limitative de la pensée 3-D… De sortir de ce que vous avez toujours pensé ou présumé. Depuis le début de mon message, vous avez peut-être pensé que vous deviez forer cinq kilomètres, insérer un tuyau et l’emplir d’eau, afin d’obtenir de la vapeur. Maintenant, que penseriez-vous, si je vous disais que vous n’avez qu’à forer une fraction de ces cinq kilomètres, afin de trouver suffisamment de chaleur pour faire bouillir un liquide ? Je ne parle pas d’eau, mais plutôt d’un liquide quelconque. Vous me diriez peut-être que c’est « impossible ».

Pourtant, ceci existe déjà sur votre planète. Que dites-vous de ce que vous appelez les « geysers » ?

Vous avez de la chaleur qui est tout près de la surface. Cependant, ces attributs existent seulement en quelques endroits spécifiques. La réponse est que vous ne devez pas utiliser de l’eau. Il est maintenant temps de marier votre haute technologie avec des choses inhabituelles. Il est maintenant temps de sortir de la boîte de pensée limitative.

C’est le genre de pensée qui est de plus en plus quantique, car vous percevez une image globale, plutôt que ce que vous pensiez ou ce que vous aviez l’habitude de voir. Vous êtes devant des possibilités ou des potentiels qui sont déjà connus par quelques Êtres Humains. Il existe une chimie « abracadabrante et époustouflante » qui va bouillir à une fraction de la température requise par l’eau.

Voilà la réponse partielle ! Apprenez à utiliser ces substances et ces fluides avec cette chimie, pour vos systèmes de machines géothermiques, et vous n’aurez pas à forer cinq kilomètres. Que diriez-vous d’à peu près deux kilomètres ? Voyez-vous que si vous utilisez cette nouvelle chimie, vous obtiendrez la chaleur nécessaire pour créer de la vapeur, à une fraction de la distance nécessaire pour faire bouillir de l’eau ?

Si nous vous parlons de ces choses, c’est parce que vous en aurez besoin. [Il y a 20 ans, Ramtha  disait quelque chose comme ceci: « Je vous parle d’un hiver qui s’en vient, mais si vous partez en peur comme des poules affolées, le derrière au vent, vous n’y survivrez pas. Pourtant, vous avez tout ce qu’il faut ! »] Si vous tenez compte de ces conseils, vous verrez que la synchronicité fera que les découvertes seront au rendez-vous et à portée de main. Vous comprendrez et réaliserez que les éléments tombent « naturellement » en place, et vous aurez votre machine à vapeur. Vous n’aurez pas besoin de trimer dur pendant cinq ans pour construire ces machines. En outre, elles ne seront pas dangereuses. Donc, vous n’aurez pas besoin de les cuirasser ou les blinder. Ce sera beaucoup plus facile. Elles ne cracheront pas de fumées toxiques. Elles seront non polluantes, et vous pourrez vivre près d’elles sans risque pour votre santé physique. Pensez-y… De la chaleur naturelle et sans fin, qui provient de votre Terre-mère. Cette source d’énergie pourra chauffer vos maisons, vos commerces et vos industries, puisque les températures moyennes vont éventuellement s’abaisser.

Voilà ! C’était notre première suggestion.

Et c’est ainsi.

Kryeon sur le blog de Francesca    http://francesca1.unblog.fr/

– extrait du channeling au Nouveau-Mexique, le 14 février 2010, Par Lee Carroll – ses livres aux éditions Ariane.

Les sociétés qui ont accédé à leur potentiel

 

fluideTrès Chers, voici venir un temps magique. Le moment présent contient davantage de magie que vous n’en aviez jamais espéré. Votre monde tout entier est en transformation et cela se passe à de nombreux niveaux. En fait, il y a en ce moment quatre domaines critiques sur votre planète. Nous ne vous le disons pas pour vous alarmer, mais pour vous encourager à faire attention à ce qui se passe maintenant, et à partir d’une perspective plus générale. Le rythme s’accélère. Pour créer le monde que vous avez prévu et vous permettre de faire vraiment partie de la nouvelle terre en formation, vous devez tout d’abord abandonner vos vieux systèmes de croyance et les idées qui étaient les vôtres, lesquels doivent maintenant soutenir votre environnement actuel. Pour pouvoir le faire, vous entrerez souvent dans ce que vous appelez un état de crise, ou bien il vous sera enlevé quelque chose dont vous croyiez avoir besoin. Très Chers, tout cela est en train de se produire à divers niveaux.

Aujourd’hui, nous aimerions parler de quelque chose que vous pouvez utiliser non seulement dans votre vie individuelle, mais aussi dans votre vie en communauté. Tout d’abord, nous allons commencer par expliquer à quoi ressemblera votre environnement une fois que vous aurez passé par les transformations que vous commencez tout juste à vivre. Cela vous aidera à voir un peu ce qui va se passer dans les jours qui viennent. La chose principale sur laquelle vous travaillez actuellement est votre adaptation, ainsi que votre pouvoir que vous venez de découvrir, au monde, aux amis et aux gens qui vous entourent.

Nous avons fait la déclaration suivante : “D’abord, vous êtes dieu et vous êtes responsable de ce que vous créez. Ensuite, vous devez vous rappeler que vous n’êtes pas le seul dieu.”Le fait de vous entendre avec les autres dieux devient l’un des points les plus importants de votre passage à la nouvelle planète Terre. Il est d’une importance capitale d’apprendre à vivre en harmonie avec les êtres humains qui ont accédé à leur pouvoir et qui vous entourent, qui sont dans votre champ d’énergie et qui font partie de votre vie. C’est une chose qui implique davantage que le fait d’accéder vous-même à votre potentiel, ou de simplement vous sentir responsable de votre bonheur et de votre réalité propres. Ce n’est là qu’un commencement. Permettre à vos enfants et à vos parents , aussi bien qu’à ceux que vous croisez tous les jours, d’accéder à leur potentiel sera un point capital de votre accès aux vibrations supérieures de la nouvelle planète Terre. C’est de cela que nous aimerions parler aujourd’hu : la nouvelle énergie de l’être humain qui a accédé à son potentiel. Dieu se centre Les « nouveaux » êtres humains ont besoin de soutien que votre société actuelle ne leur fournit pas. La plus grande difficulté est qu’en général, les êtres humains ont l’habitude de déléguer leur pouvoir. Le jeu qui consiste à « suivre le chef » est profondément enraciné dans votre société et a été enseigné pendant des générations. Bien que certains soient maintenant en train de changer, si vous voulez changer cela, vous devez renforcer votre engagement envers vous-mêmes et prendre la responsabilité de votre réalité. Les structures sociales finiront par prendre la forme nécessaire pour vous soutenir, mais elles sont encore rares. Pour pouvoir penser à votre énergie et à ce dont vous avez besoin d’abord, il faut commencer par faire place aux êtres humains « nouveaux » (qui ont accédé à leur potentiel). La raison en est simple : vous êtes dieu et vous créez votre propre univers. Vous devez donc vous centrer afin d’augmenter votre effet sur le monde et ceux qui vous entourent. Ensuite, au fur et à mesure que les nouveaux enfants grandissent, ils vous enseigneront à vous permettre de vous entourer de personnes qui ont accédé complètement à leur potentiel. C’est l’un des points les plus importants car pendant que votre vibration collective s’élève, vous voudrez vous entourer de telles personnes, vivre dans des communautés de la nouvelle énergie, travailler dans de telles compagnies. C’est ce qui est en train d’arriver, et vous êtes très motivés pour le rechercher maintenant. C’est pourquoi tant de catastrophes semblent survenir sur terre en ce moment, parce que vous sautez toujours sur l’occasion. Lorsque les humains sont en difficulté, ils sautent sur les occasions et c’est ce que vous faites. Tout le processus de la création a été inventé par nécessité. Une grande partie de ce que vous allez créer sera un nouvel environnement sorti des restes de ce qui se sera effondré.

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Source : Steve Rother – www.Lightworker

Les problèmes qu’affrontent les nouveaux enfants

 

NOUV.ENFANTSUn résumé de ces caractéristiques nous montre déjà dans quels problèmes les nouveaux enfants peuvent se précipiter. Le plus gros problème est que leur énergie spécifique n’est pas reconnue ni comprise par leur entourage. Lorsqu’on ne leur donne pas les moyens ou l’opportunité d’exprimer leurs sentiments et qu’il y a un manque de communication réelle, plusieurs perturbations de comportement peuvent survenir.

Les enfants peuvent devenir rebelles, furieux et difficiles à gérer. Ils se sentent incompris et maltraités, et c’est à cela qu’ils veulent dire non, mais ils ne savent pas comment. Ils n’ont pas encore l’expression juste ni les outils de communication. Ce qu’il se passe après quelque temps, c’est qu’ils ne comprennent plus eux-mêmes ce qu’il se passe en eux. Lorsque leur vie intérieure ne leur est pas renvoyée en miroir par un parent ou un enseignant compréhensif qui identifient leurs sentiments et les écoutent le coeur ouvert, ils peuvent se renfermer sur eux-mêmes et avoir des comportements qui semblent ingérables et irrationnels. À ce point, cela requiert beaucoup d’attention et d’écoute profonde pour comprendre ce qui affecte ces enfants, car ils ont perdu contact avec leurs sentiments.

Il se peut aussi que ces enfants, se sentant indésirables ou incompris, se replient sur eux-mêmes et se déconnectent de leur environnement. Ils ne déchargent pas leurs émotions par un comportement agressif ou indiscipliné. Ils s’enferment dans leur petit monde et il est difficile de les atteindre. Ces enfants sont souvent extrêmement sensibles et réagissent fortement aux énergies discordantes qui les entourent. Comme il est difficile d’imaginer ce que c’est que d’être si sensibles, leurs limites sont facilement enfreintes, et pour survivre émotionnellement, ils verrouillent leur centre du sentiment. On appelle généralement ce mécanisme de survie « autisme ». Il est paradoxal que l’on qualifie les enfants autistes de non-empathiques (c’est-à-dire incapables de voir les choses selon le point de vue d’une autre personne) parce qu’ils sont extrêmement sensibles. On pourrait dire qu’ils ont tant de peine à maintenir leurs limites qu’ils ne peuvent se permettre d’aller vers les autres, d’élargir leur conscience de manière à inclure l’autre. Ils ont l’impression que leur monde va s’effondrer s’ils le font, et qu’ils seront avalés par le chaos. Le comportement non-empathique de l’enfant autiste provient donc d’une énorme perméabilité par rapport à l’énergie des autres. C’est en ayant affaire à cette sensibilité débordante que l’enfant autiste cherche à se protéger et se verrouille émotionnellement. Le comportement non-empathique ou associal des enfants autistes est un mécanisme de survie et non une caractéristique essentielle de l’âme.

Les enfants qui tentent de résoudre leurs problèmes de manière extravertie (rébellion, agitation, manque de concentration) aussi bien que ceux qui recherchent une solution introvertie (repli sur soi et verrouillage émotionnel) ont en commun certains éléments.

  • Ils se sentent indésirables, non-reconnus ou pas vraiment appréciés pour ce qu’ils sont.
  • Ils ne sont pas fermement enracinés dans leur corps physique. Vous pouvez le percevoir clairement dans leur aura qui n’est souvent pas pleinement connectée à la terre dans sa partie inférieure. Pratiquement, cela signifie qu’ils manquent de fondations émotionnelles ou d’une ancre de sécurité en eux, à partir de laquelle explorer le monde d’une manière détendue et ouverte. Il y a un sentiment fondamental de malaise qui rend difficile pour eux d’être simplement, de manière insouciante.
  • Il en résulte qu’ils peuvent manifester des symptômes physiques et des dérangements et/ou réagir fortement à certains aliments ou substances.
  • En grandissant et en devenant adolescents, ils peuvent avoir des difficultés à trouver leur place dans la société (en trouvant la bonne forme d’éducation ou un métier qui leur convient)

J’aimerais en dire un peu plus sur les façons dont ces enfants et adolescents peuvent être soutenus pour qu’ils se sentent mieux accueillis et qu’ils puissent trouver leurs propres modes d’expression. Mais je voudrais d’abord insister sur le fait qu’il est très important de ne pas penser en termes de culpabilité lorsque nous parlons des causes des problèmes que rencontrent les nouveaux enfants. Les parents font souvent ce qu’ils peuvent pour les soutenir et prendre soin d’eux. Beaucoup de parents sont conscients des qualités spéciales de leurs enfants et intuitivement, ils entrent de plus en plus en résonance avec eux. Par leur ouverture et leur bonne volonté, un énorme processus d’apprentissage prend place. Ce sont ces parents ainsi que leurs enfants qui ouvrent la voie et préparent le chemin dans la société pour découvrir de nouvelles façons de s’occuper des enfants.

La confrontation parfois douloureuse que ces nouveaux enfants vivent avec la réalité de la terre a été choisie consciemment. Ils viennent apporter quelque chose de neuf et, dans leur coeur, ils le savent. Cela place leurs difficultés dans une perspective différente. Au niveau de l’âme, ils prennent la responsabilité de ce qu’ils rencontrent dans leur vie; ils acceptent les revers et les obstacles. La société n’est pas contre eux. À de nombreux égards, la société est endormie. C’est le sommeil des vieilles habitudes, et la venue des nouveaux enfants est un appel au réveil. Oui, ils sont un peu comme vous, en avez-vous le sentiment? La génération précédente d’artisans de lumière est passée par les mêmes dilemmes que ceux de ces enfants, avec cette différence qu’actuellement, les choses prennent de l’élan et atteignent un point de non-retour. Les nouveaux enfants sont à la fois la cause et l’effet de cette accélération.

PAMELA KRIBBE – SOURCE: Site web Jeshua Challelings, « Guider nos enfants » http://www.jeshua.net/fr/

Dans l’expression des Nouveaux Enfants

 

3CRISTALNous sommes à l’aube d’une nouvelle ère, dans laquelle les énergies des enfants sont souvent bien plus puissantes que celles de leurs parents, ce qui explique pourquoi les parents ne doivent pas hésiter à établir des limites claires et à vivre de façon cohérente. L’énergie et la façon puissante, souvent transgressive et sans inhibition de s’exprimer des enfants des Temps Nouveaux ne doivent évidemment pas dominer les adultes, mais c’est malheureusement déjà le cas dans de nombreux pays. Les enfants et les adultes doivent faire preuve d’un respect réciproque.

 Compte tenu des aspects positifs de l’intégration des énergies non structurées des Temps Nouveaux, il apparaît clairement que de nombreux adultes devront réévaluer leur façon d’éduquer leurs enfants, ainsi que leur regard sur le monde. Les enfants reflètent jusque dans les moindres détails les comportements adultes, et particulièrement ceux des parents, provoquant d’incroyables révélations. Malheureusement, les enfants ne gomment pas les caractéristiques et comportements moins reluisants qu’ils héritent de leurs parents ! Si vos enfants semblent vous renvoyer des traits personnels dont vous n’êtes pas fier, commencez par vous observer et modifiez les comportements en vous, pour stimuler une empreinte positive chez votre enfant. Les enfants des Temps Nouveaux ont souvent besoin d’aide pour comprendre et respecter les habitudes et coutumes familiales et sociales.

Ce n’est que lorsque cette compréhension est suffisamment bien ancrée qu’il est envisageable de les consulter ou de les inviter à contribuer à la maison ou à leur environnement immédiat. Ils ne manqueront alors pas de faire de nombreuses propositions constructives, nous mettant souvent sur la voie de raccourcis. Les enfants doivent apprendre à gérer leur propre énergie avant de pouvoir espérer avoir une influence plus décisive sur leur vie et leur entourage. Dans la mesure où l’énergie que ces enfants génèrent est loin d’être négligeable, elle ne doit pas être libérée prématurément, sans supervision, ni avant l’acquisition nécessaire d’une dose de retenue. Cela équivaudrait autrement à l’effet d’un essaim d’abeilles pénétrant subitement chez vous – de surcroît, c’est vous qui aurez laissé la porte ouverte à ces problèmes.

Les parents d’enfants des Temps Nouveaux doivent donc s’assurer que leurs enfants sont capables de gérer leur interrupteur personnel en toute sécurité avant de les lâcher dans le monde adulte. C’est une responsabilité dont prennent conscience de plus en plus de parents, à mesure que nous progressons dans les Temps Nouveaux, où l’honnêteté, la confrontation directe, la cohérence et la responsabilité deviennent la norme. En accueillant des enfants à une époque si particulière, les adultes ne doivent pas uniquement accueillir les aspects sympathiques de leur enfant, sous prétexte qu’ils ne sont pas en mesure d’intégrer leur être complet. Ils doivent accepter tout l’enfant ou ne pas en avoir, voire déléguer la responsabilité entière de l’enfant à quelqu’un d’autre, sans s’attendre à recevoir un « laissez-passer » en tant que parents lorsque tout le travail parental aura été fait.

 Les enfants des Temps Nouveaux sont en réalité tout aussi loyaux envers leurs guides dans la vie que l’étaient les enfants envers des parents irresponsables auparavant. Aujourd’hui, les parents n’ont aucune garantie que leurs enfants leur seront attachés pour toujours, à moins d’agir de façon positive tout au long de leur enfance, ce qui est d’ailleurs juste. L’attention et l’énergie de vos enfants ne vous sont pas dues simplement parce que vous êtes leur parent biologique. Vous les méritez en échange de bienfaits que vous leur procurez.

À l’avenir, l’esprit et le corps ne feront qu’un. Les personnes partageant des affinités de cœur et suivant toujours les impulsions de leur cœur chemineront ensemble à la fois en pensée et dans la vie physique.

extrait de  Expansion de la conscience de ANNI SENNOV – par Francesca du forum La Vie Devant Soi  http://devantsoi.forumgratuit.org/  

LES FILTRES DE L’HOMME

DIRECT KRYEON CANALISATION 
«  »

Cette canalisation en direct a été donné à Totowa, New Jersey 
27 Juin, 2015

Pour aider le lecteur, cette canalisation a été revisitée [par Lee Carroll et Kryeon] pour fournir encore plus claire compréhension. Parfois, l’information est même ajouté. Souvent ce qui arrive en direct a implicite de l’énergie à l’intérieur, qui porte un genre de communication que la page imprimée ne fait pas. Alors profitez de ce message accrue accordée à Totowa, le 27 Juin 2015.


Kryeon2 - CopieSalutations, très chers, je suis Kryeon du Service Magnétique. Il ya tellement de choses à dire que je ne peux pas dire. La raison pour laquelle je ne peux pas dire est qu’il n’y a pas de mots – pas de mots qui exprimeraient adéquatement ce que nous ressentons pour vous. Groupe après groupe comme le vôtre, nous avons parlé de choses qui sont si important, pour nous et pour vous, le fondre entre nous ce que nous ressentons pour vous, les félicitations que nous avons pour vous. Chers amis, l’intérieur de vous la chose prédominante que nous voyons est nous. Il est Dieu en vous. Indépendamment de tous les autres messages de tout le reste – tout le monde de canalisation, la lecture, quel que soit – si elles ne vous disent pas qu’il y a Dieu en vous, puis marcher dans l’autre sens. L’histoire de la création de la planète affirme que Dieu est là en vous, les maîtres qui ont marché la terre disent qu’il est Dieu en vous, chacun d’entre eux. Tel est le thème de la journée et ce que vous essayez de le faire à ce stade est de se connecter. Il est la raison, peut-être, que vous viendriez à une canalisation à la place d’un autre genre de réunion -. Écouter les joyaux de l’esprit, les choses que vous souhaitez rapporter, ce qui était l’amour 

FILTRE  HUMAIN
Mon partenaire étapes de côté durant ces reprises et nous avons utilisé les mots qu’il « prend ses filtres away » et je veux parler ce soir parce que, très chers, si il y a quelque chose que vous et moi empêchent de rejoindre l’un et de voir la lumière de l’esprit dans votre cœur, ce sont vos filtres. Je veux parler de ce qu’ils sont, pourquoi ils sont ce qu’ils sont, et aussi pourquoi partenaire a été en mesure de les réduire. Nous ne faisons cela pour une raison. Il ya un désir irrésistible de vous connecter à partir de notre côté. Que pensez-vous de Dieu? Qu’avez-vous dit? Vous avez dit qu’il est une sorte de juger parent peut-être? Un modèle qui allait se passer mal sur vous ou ce qui serait vous déranger ou vous blesser ou de vous blesser ou de vous faire souffrir? Pouvez-vous voir l’humanisme dans tout cela? Pouvez-vous comprendre qu’il est tout simplement une copie de la parentalité, de mauvais parents? Il est pas Dieu, il est le meilleur que vous avez à comprendre Dieu avec votre filtre. Et le filtre est ce que vous avez ce qui est humain et vous appliquer toutes les choses à ce sujet et ce ne est pas nous. Vous venez de la source créatrice construit à l’image du Créateur et que l’image est une métaphore de l’amour. Chacun a la capacité humaine pour l’amour, chaque être humain. Même ceux que vous diraient qu’il est impossible, regardez qui ils sont, peut-être regarder ce qu’ils ont fait – je vous dis que vous tous sont créés égaux de cette façon. Vous avez le choix de suivre la grande route à Dieu ou non. Voilà la dualité qui habite en chacun de vous. Pour aller dans un endroit sombre, à parler de choses sombres, ou de voir le Créateur en vous, la lumière a toujours été de cette façon et les humains sont en train de changer. 

Je veux parler de vos filtres. Si vous êtes assis ici de la difficulté à croire que ce qui est réel, cela va expliquer pourquoi. Si vous croyez qu’il est réel, mais alors vous avez du mal à croire certaines des autres choses dont je parle, je vais vous expliquer pourquoi. Il n’y a aucun jugement que vous êtes de cette façon, cher être humain. Il est seulement émerveillé que vous êtes à ce jour avec ce que vous avez. Ce que je vais appeler filtres est une expérience de vie. Je vais le segmenter en cinq endroits ou des régions ou des catégories, tout ce qui précède, parce qu’ils sont des concepts. Je ne pas utiliser les numéros les bras croisés car tous sont des métaphores de quelque chose d’autre. Consulter cinq dans la numérologie, même le plus simple de la numérologie, et vous verrez pourquoi je choisi cinq. Il ya des raisons derrière les raisons et que nous parlons de vous, je veux que vous sachiez et compreniez cela vient de la source centrale, la source de l’amour avec une main étendant pour vous maintenant dire que nous vous aimons beaucoup et nous pouvons discuter et parler tant que nous comprenons sur vous, tellement. 

FILTRE UN – GRANDIR 
Le premier filtre est ce que nous allons appeler grandir. Il est de votre filtre social. Comme vous avez grandi dans votre société, vous avez appris à propos de tout cela. Dans le processus d’être un humain et de grandir de petite à grande, vous avez obtenu des leçons sur le chemin de ce qu’il faut croire, ce que de ne pas croire, comment survivre, comment les autres ne survivent pas, ce qu’il faut surveiller, quoi faire attention à. Vous avez appris ce qui vous rend heureux et triste, vous avez développé ce que vous avez appelé votre personnalité sociale. Vous avez appris à d’autres êtres humains. Selon ce que vous étiez, où vous êtes né et ce que vos parents avez fait, vous êtes venu et est devenu l’un qui était de confiance ou pas confiance, celui qui remet tout en question ou les questions rien. Tout ceci est un filtre. Maintenant, nous allons décrire ce que nous appelons la définition d’un filtre. Si vous cherchez à quelque chose de pur, peut-être il est la lumière blanche, la lumière la plus pure que vous pouvez l’imaginer, tout ce que vous souhaitez mettre en face de cette lumière qui diminuerait, le modifier, altérer ou colorer ce serait une filtre. Grandir est un filtre qui fait de vous une certaine manière comme un être humain. Et que certaine manière particulière est ce que vous faites affaire avec toute votre vie. Aujourd’hui, la plupart d’entre vous sont totalement à l’aise avec cela. c’est toi ; il est de votre nature humaine. Il est également en 3D. Grandir pour vous pour le moment sur ​​cette planète est en mode de survie complètement et totalement en trois dimensions et ici et vous vous asseyez écoute d’un message multidimensionnelle rempli de lumière. Comment faites-vous avec votre filtre? Parce que ce filtre vous avez grandi avec ne vous dirais pas nécessairement que cela est exact, crédible ou réelle. Certains d’entre vous ont eu à traiter avec elle, modifier, changer, mais vous êtes toujours vous. Ceci est un des plus grands filtres que l’être humain a, le filtre le plus compréhensible que l’être humain a. Très chers, avez-vous déjà rencontré quelqu’un qui est d’un pays étranger qui est si différente de la vôtre que leur filtre est différent? Ce qu’ils font quand ils mangent est différent. Les choses qu’ils ont qu’ils considèrent l’étiquette élégante est différent. Vous pourriez faire des choses qui les offenser et ils seraient choqués, et il est de votre normal. Vous obtenez de voir que leur filtre est différente de la vôtre, de sorte que vous pouvez voir chaque filtre unique que vous auriez que vous appelez sociale ou Grandir est unique. Maintenant, il ya quelque chose qui lie tout cela ensemble et nous allons en discuter dans un instant. Voilà l’une des cinq. Il entache ce que vous voyez, ce que vous croyez et ce que les autres vous disent de croire. Elle est forte. Si quelqu’un veut le changer, il menace. Il est en place. . Numéro un 
KRYEON
FILTRE DEUX – SPIRITUEL 
Nombre deux se déplace autour un peu. Il est le filtre spirituel. Qu’avez-vous dit au sujet de Dieu? Qui est Dieu? Comment obtenez-vous à Dieu? Pouvez-vous parler à Dieu? Qu’est-ce que Dieu? crois-tu en Dieu? Est-il possible qu’il y ait un Créateur de l’Univers qui connaît votre nom? Certains d’entre vous ont été dit il ya un Créateur de l’Univers qui est hors de vous punir si vous ne trouvez pas quelque chose d’obscur au cours de votre vie. Tout le monde est puni aussi toujours. Est-ce que votre Dieu? Il change et le filtre se déplace autour comme certains d’entre vous alors accepter ou de refuser ce que vous avez appris par d’autres. Parfois, il est en fait une partie du premier filtre, car il fait partie de la croissance. Vos parents vous ont à l’église ou à un événement spirituel et vous avoue que le vôtre, parce qu’il est le leur. Si l’adulte qu’il aime, par conséquent, il doit être tout droit jusqu’à ce que vous constaterez qu’il ya quelque chose de mieux ou de plus logique. Filtres spirituelles sont parfois unique de croyances. et le tien? Le filtre spirituelle que vous avez est rempli avec votre passé, ce que vous avez fait, ce que vous avez vu, ce que vous avez réalisé, et les changements que vous avez faits qui vous permettent d’être assis ici et pourtant vous avez encore un filtre. Qu’avez-vous appris dans la métaphysique qui est correct et pas correct? Chers amis, l’esprit humain est excellent à compartimenter tout et vous avez fait cela avec Dieu dans votre propre chemin. Vous devez définir une limite, vous dites de la croyance. Certains d’entre vous rester assis et se demander si la transmission Je vous donne maintenant, à utiliser ce mot, vient de l’homme ou de l’autre côté du voile. Et puis, si ça vient de l’autre côté du voile, est-il tout à fait exact ou est-il filtré par lui [Lee Carroll]? Voilà votre filtre juger un filtre. Votre filtre spirituelle est important pour vous pas en grandissant, mais dans la vie, de la façon dont vous voyez le Créateur puis tempère comment votre vie va et ce que vous ferez. Avez-vous peur? Êtes-vous joyeux? Croyez-vous en fin de vie crée une autre vie ou faut-il créer la punition ou le jugement? Il est une forte filtre pour beaucoup, il n’y a pas de filtre pour certains, ce qui est encore un filtre. Si vous ne croyez pas en la Creative Source, votre filtre puis ne permettra pas que si vous le voyez. Il est un filtre. Voilà numéro deux. 

Si vous mettez les filtres ensemble, ils font ce que vous essayez de voir un peu plus difficile. Chaque filtre obscurcit la lumière que vous souhaitez voir ce qui est pur, chacun. Si je vous donne un scénario que vous ne l’avez jamais vu auparavant, que vous jamais eu en grandissant et il est à l’extérieur de la boîte de votre spiritualité, quelles seront vos deux filtres faire? Ils seront en place, fortement en place, vous serez en les tenant avec les deux mains de sorte que vous ne recevez pas une surprise.Ceci est la nature humaine, la protection de votre filtre. Il fait partie de ce que vous pensez qu’il est – votre esprit – et je vais vous dire pourquoi dans un instant. 

FILTRE TROIS – GENRE 
Le prochain, croyez-le ou non, est très important et il est le filtre de votre sexe. Chacun d’entre vous agit d’une certaine manière, se comporte d’une certaine façon, dans certaine société à cause de qui vous êtes et votre sexe. Le modèle de votre sexe, qu’est-ce que votre mère vous dire à propos de ce qu’est une femme doit être comme? Vous pouvez soit honoré et avez fait ou rebellé et n’a pas, mais il fait un effet. Et le sexe que vous êtes, si elle est peut-être une femme, vous êtes distingué ou non en fonction de la position de ce filtre, mais vous êtes encore très conscients et agir d’une certaine manière comme une femme. Un homme a le même genre de chose. Qu’est-ce que votre père vous dire, monsieur, de ce qu’est un vrai homme fait? Et il y aurait ceux qui voudraient dire un vrai homme est celui qui ne sera jamais revenir dans un argument ou un vrai homme est celui qui a de la compassion pour tous. Deux types d’instructions différents, deux filtres différents que vous dire qui vous êtes comme un homme. Le filtre de genre est forte. Il vous définit avec d’autres genres. Vous avez la camaraderie avec votre même sexe parce que vous avez été dit la même chose et vous détendre à l’intérieur. Peut-être vous êtes mal à l’aise avec ceux autour de vous qui ne sont pas votre genre. Et si vous êtes, votre filtre est en overdrive. Il travaille le puzzle parce que vous n’êtes pas que le sexe. Il est fort. Que faut-il apporter à la lumière, vous pourriez demander. Qu’est-ce que votre sexe a à voir avec la recherche à la lumière d’un blanc pur, qui peut être la source créatrice? Comment voulez-vous alors interpréter différemment comme un homme ou une femme, et vous faire? Et la réponse est oh ouais, vous avez vraiment le faire! Le filtre de genre masculin sera moins réceptif à ce qui est doux par rapport au filtre femme de genre. Et la source créatrice de toutes choses est le plus doux, bienveillant, l’amour facile. Facile signifie qu’il coule, vous ne devez pas l’arracher, vous ne devez pas demander, vous ne pas avoir à pousser, il coule dans vous si vous le permettez. Parfois le filtre de genre masculin ne dira pas. Il faut que ce soit différent avant que je suis intéressé. L’homme que vous regardez [Lee Carroll] était un dur à cuire, car il avait le filtre mâle qui dit que je ne suis pas pleurer sur vos termes. Je ne vais pas pleurer. Et nous lui avons montré comment il était différent. Nous lui avons montré que pleurs pourrait être une joie de trouver la vérité et quand il a réalisé que, tout ce que son père lui a dit à propos de ce qui se passe quand un homme pleure allé à la fenêtre et il a réaligné son filtre. Mais le filtre entre les sexes a été l’un des plus difficiles avec lui. 

Les femmes, vous avez vos propres problèmes en matière de filtres de genre et l’un d’eux, croyez-le ou non, est que Dieu est toujours ou semble être un mâle. Voilà un filtre que vous devez vous déplacer. Comment vous sentez-vous quand vous allez dans une structure religieuse organisée où il y a tous les hommes et vous confessez vos pensées les plus profondes à un appel père de sexe masculin? Voilà un filtre. Diriez-vous que les mêmes choses dans la confession d’une femme? Mieux encore, si il n’y avait pas du tout intermedia et vous avez été tout simplement parler à l’esprit directement? Le filtre est alors appliqué lorsque vous parlez à un humain sur Dieu, mais pas quand vous parlez à Dieu au sujet de Dieu. Voilà un filtre. Ce était le numéro trois. 

gaiaFILTRE QUATRE – LOGIC 
Il est difficile de savoir quels sont ceux qui sont le plus profond en fonction de qui vous êtes, comment vous avez été ensuite soulevé, et ce que nous pourrions appeler votre propension à la vie. En voici un que vous pouvez ou ne pouvez pas avoir, mais vous avez tous un particulier (mais certains forte et une certaine faiblesse) et qui est appelé le filtre logique. Il doit avoir un sens, même pour ceux d’entre vous qui ne considérez-vous scientifique ou logique. Il faut encore un sens pour vous de participer. Il est logique dans toutes les décisions sur la base de la survie. Il est logique, dans certains des décisions basées sur les autres filtres. Le filtre logique se trouve au sommet d’entre eux, pesant sur ​​tous ceux en dessous, et rend une décision du réel ou non réel basé sur la logique de la journée. Votre filtre logique est limitée. Vous ne pouvez juger logique selon quelle logique vous avez vu d’être logique. Si vous ne l’avez jamais vu quelque chose, vous ne pouvez pas alors juger si il est logique ou non car il n’y a pas eu d’expérience à mettre dans le tas de calcul, mais il est encore un filtre. Il peut être un filtre mal de la logique, mais il est toujours là. Le filtre de la logique veut peser de bon sens à ce que vous êtes présenté en face de vous. Si quelqu’un essaie de vous vendre quelque chose, par exemple le pont de Brooklyn, votre filtre logique va rire dans leur visage pour mieux vous connaître. Ils ne possèdent pas, et de toute façon on ne pouvait pas se le permettre. Voilà votre filtre logique. Vous écartez facilement et puis vous vous déplacez sur votre chemin. Un homme est assis dans le fauteuil et canaux; qu’est-ce que votre filtre logique faire? Beaucoup seront jeter complètement, automatiquement, comme si je vous ai offert le pont de Brooklyn. Il est impossible, il n’est pas dans le domaine de doability. Il est un grand en fonction de vos instincts de survie. Que faites-vous avec votre filtre logique lorsque je canalise? Il se trouve sur le dessus de chacun d’eux. Il est le numéro quatre. Comment sombre que la lumière se fait qu’il est la fin des filtres? Maintenant, il ya quatre empilés ensemble et ils modifier un de l’autre et je ne suis même pas fait. 

FILTRE CINQ – PROFESSIONNEL 
Numéro cinq, pas tous d’entre vous ont, mais beaucoup d’entre vous le font et le font tous les professionnels, car il est ce qu’on appelle le filtre professionnel. Qu’avez-vous appris? Qu’avez-vous appris sur la réalité de la physique, la science, la chimie, les mathématiques, l’histoire, l’anthropologie, la biologie? Êtes-vous un médecin, par exemple, qui est un médecin? Êtes-vous celui qui est ancré dans les aspects juridiques et sait comment le monde fonctionne et les règles de celui-ci? Quelle est votre profession qui allait devenir un filtre qui obtiendrait dans la façon de voir la lumière du Créateur, car tout ce que vous avez appris doit être mis de côté pour que cela soit réel. Le filtre professionnelle fonctionne très, très bien avec le premier appelé grandir. Et la raison en est que vous ne voulez pas être le fou. Le fou ne survit pas. Le fou se pourchassé par ceux autour de lui et jeté dehors. Vous ne voulez pas être un imbécile. Le premier filtre de la croissance et le comportement social entre en jeu dans le dernier filtre de professionnalisme, car si vous avez appris des choses d’une certaine façon et vous pensez que même pour un instant que tout cela est réel, vous Flash back à ce que les gens vont penser de vous dans ce filtre, qui grandit. c’est ici. Il est complexe. Si vous êtes un physicien et je vous dis: «Vous avez tort, » vos lois de l’Univers sont incomplètes. Il ya quelque chose en vous, même si vous vous asseyez à cette réunion en ce moment, qui remue parce que nous venons de dire que vous avez tort et vous avez passé toute votre vie à essayer de votre mieux pour tout comprendre. Nous ne disposons pas le cœur à vous dire combien vous avez tort et que la découverte montrera que, et que ça va bien se passer parce que les humains ne l’ont pas. Vous pouvez avoir une découverte qui va mettre tout ce que vous appris sur la table et recommencer et vous allez célébrer, surtout si vous faites partie de l’équipe de découverte. Voilà un filtre, vous pouvez vous réécrire automatiquement. Mais quand il vient à moi réécrire, qui est différent. Voilà un filtre. Maintenant, vous avez cinq ans. 

Imaginez que vous regardez à la lumière brillante de la Source Creative avec la physique que vous ne savez rien à propos de la spiritualité et vous ne pouvez pas comprendre, avec une profondeur et l’intégrité et la finesse que vous ne pouvez même pas concevoir d’amour pour votre âme. Mettez tous les cinq filtres en face de vous et vous vous demandez même si il y a une lumière à tous. Suis-je passer à travers vous la difficulté que l’être humain a si elles ne font rien? 

POURQUOI LES FILTRES sont si forts 
Et maintenant, je vais vous dire pourquoi ils sont importants. Chaque filtre unique que vous avez, de plus en plus jusqu’à être une science de l’apprentissage professionnel ou quoi que ce soit a été présentée par un être humain qui vous avez confiance. Parfois, il est un parent, une mère, une sœur qui vous enseigne le mode de vie. Ils sont votre mentor, vous êtes moule, vous êtes le modèle et que vous les aimez. Et si le long du chemin il ya quelqu’un qui vous dit qu’il est différent de celui qu’ils ont dit qu’il était, il est une insulte à celui que vous avez aimé et probablement ne pas avoir autour de plus. Comprenez-vous l’émotion de changement? Votre filtre est cimenté en place par l’amour et l’admiration pour ceux autour de vous qui vous a enseigné et a donné pour vous du mieux qu’ils pouvaient. Qu’est-ce que cela est un oxymore, que le filtre cimenté par l’amour de ceux qui vous entourent, qui vous a donné ce que vous aviez doit être mis de côté pour l’amour de Dieu. Si seulement vous saviez qu’ils étaient tous liés ensemble, qu’il y avait une convergence d’un système de prendre les filtres de la route juste pour que vous pouvez voir la lumière si parfaitement et pourtant tous travailler ensemble. Voulez-vous le faire? Certains d’entre vous le font. L’auditeur peut comprendre cela comme il vous est donné. 

Mon ami avait filtres graves. En tant qu’ingénieur, il avait appris des choses d’une certaine manière – professionnellement. Et en grandissant, il a gagné un grand filtre de la spiritualité étant élevé dans une religion organisée. Les murs ont dû être enlevés, et pourtant il a été enseigné que par une source d’amour et il a pensé qu’il était juste. Que faites-vous avec un filtre comme ça? Comment pouvez-vous puis prenez-le de côté, même pour un instant? Qu’est ce que tu fais là? Je tiens à vous dire ce qu’il a découvert et je veux que vous écoutiez et certains d’entre vous le comprendre et l’obtenir et certains d’entre vous ne le ferai pas. Il n’a pas d’importance ce que vous avez appris, très cher, il ne fait pas vraiment. Les personnes qui en ont appris à vous, que ce soit vos parents ou vos amis ou vos professeurs ou vos proches, beaucoup d’entre eux sont partis maintenant et je veux que vous sachiez ce qu’ils font. Ils sont ici dans cette salle vous regarde, vous dire qu’il y a plus que ce qu’ils savaient. Il y a plus que jamais ils pourraient connaître et ils ont fait de leur mieux, mais écouter parce qu’ils veulent vous donner de nouveaux filtres. La vérité est comme il est de l’autre côté du voile, de ceux qui ont passé et vous a donné ce que tu as. La confluence de l’énergie qui va faire le filtre transparent, même pour un instant de sorte que vous pouvez voir la lumière et à comprendre, est l’amour. Lorsque mon partenaire assis dans la chaise la première fois, nous ne disions rien. Il n’a pas entendu des voix. Il n’y avait pas de canalisation; il aurait couru dans l’autre sens. Nous lui avons donné l’amour et il pleura. Il était le grand égalisateur. Le premier filtre de la logique a été rejeté complètement et totalement à travers l’amour. Tout ce qu’il pensait n’était pas possible par assis dans le fauteuil et en supposant qu’il pourrait alors se connecter à l’autre côté du voile était contre tout ce qu’il a appris dans sa boîte religieuse et il disparut en un instant lorsque nos bras sont allés autour de lui et il pleuré et il se sentait bien, même si il a été surpris, choqué, même irrité par quelque chose parce qu’il était hors de contrôle. Il a un autre filtre appelé le contrôle; qui est le sien, pas le vôtre. Et il l’a fait à nouveau. Il était assis dans le fauteuil encore et encore et encore. Il se trouve dans le maintenant et le même amour qu’il il sentait qu’il se sent maintenant. Il est pas avec toi en ce moment, il est ailleurs écoute. Il est dans un endroit que nous avons décrit précédemment qui est si beau. Il est attaché de sorte qu’il ne peut pas aller vers la lumière. Cela vous donnera une idée de l’endroit où il est. Voilà ce que nous lui avons montré quand il était assis dans la chaise – qui il est, la lumière de Dieu qui est en lui, et tout d’un coup, les filtres ont commencé à être transparent et il n’a pas d’importance ce qu’il a appris. Il a vu la grande image. 

Les Etres humains ont besoin d’avoir un calendrier où ils peuvent guérir les filtres, les rendre transparents, les réorganiser et de les réécrire par la répétition constante, peut-être comme il l’a fait dans le fauteuil. Il est difficile de prendre un filtre appelé grandir et changer instantanément de réécrire tout ce que vous avez jamais connu. Il ne se passe pas de cette façon; il se produit progressivement. Chacun de vous dans la salle et l’écoute à ce a son propre jeu de filtres qui seront ensuite réécrit progressivement si vous choisissez. Les filtres sont interactifs; l’un affecte l’autre et dès que vous êtes alors en mesure de réécrire l’un, par exemple la logique un, le spirituel, les autres vous commencez à comprendre mieux. Eh bien, cela peut changer si cela change, peut-être bien ce ne fut pas tout à fait exact. 

L’AMOUR FILTRE 
Je veux vous parler de la grande filtre, celui que nous avons pour vous – le filtre d’amour. Il commence à vous donner une idée de la compassion quand vous commencez à comprendre que ceux qui vous a enseigné ce qu’ils savent vous a donné du mieux qu’ils pouvaient et si vous savez quelque chose de plus que ce qu’ils ont fait, il ne fait pas de mal. En fait, ils font la fête le fait que vous pensé à elle, plus que ce qu’ils ont fait. Que ce soit un enseignant à l’école que vous a donné la science, qui a été usurpé par une plus grande science, ou si elle est un pasteur dans une église qui a introduit l’amour de Dieu pour vous, que ce soit votre mère ou votre père vous a dit la façon dont les choses étiez et vous avez appris différemment. Le filtre d’ensemble de l’amour vous donne la compassion pour eux. Vous ne vous sentez pas que vous êtes les insultant à aller de l’avant. Il a appelé la sagesse. Les filtres seront effacés lentement par eux-mêmes. Parfois, ils vont dégager plus que les autres fois. Lorsque vous méditez ou lorsque vous êtes peut-être ici dans un groupe où d’autres travaillent avec vous et je suis ici dans cet état, le filtre va ouvrir et vous aurez un aha que vous ne pourriez pas obtenir à la maison pendant un certain temps. 

Le plus vous travaillez avec ceux-ci, plus vous appliquez le bon sens de Dieu à tous, et plus vous demandez pour plus de clarté et de discernement, et la plus claire ils deviennent. Et puis, quand vous êtes au clair, vous avez encore votre personnalité, mais elle n’est pas celle où vous avez grandi. Il est celui que vous avez choisi maintenant dans la sagesse. Le genre que vous êtes, mâle ou femelle, est pas ce que vous a dit qu’il devrait être, mais il prend alors sa propre vie ce que vous avez choisi, ce qui fait une femme ou similaire ou un homme est comme qui est en amour avec eux-mêmes . Il n’est pas ce que vos parents vous ont dit ou ce que vous a dit Emily Post, mais ce que vous vous a dit en se connectant à la source de l’amour. Vous créez un filtre qui est nouveau sur la planète. La compassion humaine, l’homme nouveau. Voilà qui vous êtes. Le filtre spirituel est celui que vous ouvrez et la réalisation et la création par vous-même, et non pas de ce que vous a dit. Vous allez jeter tout ce que quiconque vous a jamais dit et créer votre propre par des sentiments et des événements spirituels actuels, par une nouvelle énergie sur la planète qui n’a jamais été là quand vous avez commencé. Professionnel, peu importe ce que vous avez appris, votre sagesse dit que vous ne savez pas ce que vous ne savez pas. Il y a de meilleures façons de faire les choses que vous avez apprises dans toutes les sciences, même juridiques – façons mieux que vous connaissez qui sont à venir qui vont faire plus de sens pour vous, personnellement, le pays, la terre. Systèmes sont à venir. Vous gifler votre tête un jour et dire pourquoi avons-nous pas fait cela plus tôt, ce qui pensions-nous, parce que vous ne savez pas ce que vous ne savez pas. Le filtre de l’intelligence commence à se déplacer le long de la sagesse, toutes choses qui vont embrasser la lumière et non l’assombrir. 

Très chers. Nous avons utilisé des métaphores, ce soir, un trop grand nombre d’entre eux. Nous vous avons donné choses à penser. Je vous demande où vous êtes dans le scénario de filtre. Qu’est-ce que vous ne serez pas lâcher et pourquoi? Pourquoi êtes-vous accroché à certaines choses quand peut-être ceux qui vous a donné ces certaines choses sont encore ici d’une manière ésotérique en vous regardant et en disant: «Écoutez, ça va. » L’amour de Dieu est ici. Tout ce qui importe en ce moment est votre connexion à l’Esprit. Il va vous donner le discernement que vous voulez. Il va vous donner vie plus longue, une vie paisible, un visage d’auto-équilibrage. Puzzles seront résolus. 

Je suis Kryeon, en amour avec l’humanité et maintenant vous savez pourquoi. Magnifique en toutes choses. 

Et il en est. 

KRYEON SUR LE BLOG de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

LES PETITS ARTISANS DE LA LUMIERE

 

chemin1De petits artisans de lumière Les enfants indigo forment une race d’individus venus sur notre planète pour nous accorder leurs dons. Ils sont ici pour changer nos systèmes politiques, notre éducation, notre alimentation, notre structure familiale et autres organisations. Ils sont également venus pour nous aider à réaliser notre potentiel en nous aidant à nous rapprocher de notre nature et à devenir plus intuitifs.

À l’instar des premiers colons d’Amérique du Nord ou d’Australie, les indigos sont autosuffisants, résolus, opiniâtres et créatifs. Ils ont une mission à accomplir, et personne ne se mettra en travers de leur route. Les générations précédentes ont reçu le message intuitif : « Changez le gouvernement, guérissez le monde. » Elles ont entrepris de le faire, mais se sont laissé distraire et décourager par l’inertie et les responsabilités familiales.

Les enfants indigo ne permettront pas qu’une telle chose se reproduise – à moins, bien sûr, que nous ne les assujettissions par la médication. D’aucuns voient cependant d’un mauvais oeil le vent de changement qu’apportent ces enfants. Ils préféreraient que le modèle scolaire demeure tel qu’il est et souhaiteraient que les indigos s’y conforment.

 Puisqu’il n’est pas possible de les contraindre à quoi que ce soit – ils perçoivent la coercition comme une manipulation malhonnête -, on a recours à une méthode insidieuse, la médication, pour obtenir qu’ils s’intègrent. On attribue souvent les étiquettes de TDA ou TDAH aux enfants indigo parce qu’ils souffrent soit du trouble déficitaire de l’attention, soit du trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité. Et pourtant, ils ne sont pas perturbés ; c’est plutôt le monde auquel ils tentent d’appartenir qui l’est !

Notre univers est rempli d’artifices et de malversations. Et comme le dit Dawn, une enfant indigo que nous citerons  : « Nous souffrons d’un déficit de l’attention, c’est sûr, mais il s’agit d’un déficit d’attention de la part de nos parents et des autres adultes dont nous avons besoin pour nous guider. » Dans notre monde moderne, les gens se mentent à eux-mêmes et dupent les autres ; ils se sustentent de nourriture industrielle et respirent de l’air pollué. Ils se rendent, jour après jour, à un travail qu’ils détestent et se dissocient de leur insatisfaction sous-jacente. Pour leur part, ces enfants ne sont pas pourvus de cette capacité de se dissocier et de s’abuser. Ils sont doués de télépathie et sont beaucoup trop intègres pour se leurrer. En un sens, ces jeunes sont un exemple édifiant pour nous tous. Peut-être que TDAH représente la « Direction de l’Attention vers les Hautes Dimensions ».

En anglais, l’acronyme ADD (TDA en français – Trouble du déficit de l’attention) signifie « ajouter », synonyme de plus et de positif. En vérité, les indigos présentent en effet nombre de caractéristiques positives et peuvent apporter beaucoup à leur famille et à leur communauté. Les enfants indigo sont conçus en vue d’une mission difficile qui consistera à remodeler le gouvernement, notre éducation et notre structure sociale. Un peu comme un camp d’entraînement militaire forme les soldats au combat, ils semblent avoir besoin dans leur vie d’un fort degré de stimulation et d’excitation. Comme si leur cerveau était câblé de façon à pouvoir supporter une grande quantité de stress, lorsque leur environnement ne leur procure pas une stimulation suffisante, ces enfants la recherchent ou la produisent par eux-mêmes.

Les êtres surdoués et ceux qui souffrent du TDAH présentent un bon nombre de traits similaires, dont un QI élevé, de l’imagination et un penchant pour le risque. En fait, les spécialistes s’entendent à dire que la seule différence entre l’enfant surdoué et l’hyperactif est que le premier termine les projets qu’il entreprend alors que le second laisse tomber en cours de route. Donc, les enfants souffrant du TDAH ont peut-être besoin qu’on les guide en ce qui concerne les manières de s’organiser, plutôt que de leur donner du Ritalin.

Les enfants indigo sont de jeunes excentriques qui dictent leurs règles et vivent selon leur coeur et leur intelligence. Et cette disposition a malgré tout des effets positifs. Le Dr David Weeks, du Royal Edinburgh Hospital en Écosse, a mené des interviews auprès de 1 100 « excentriques ». Il a découvert que ces derniers partageaient trois caractéristiques primaires: une volonté de fer, un fin sens de l’humour et une imagination créatrice. Ils ont également moins de problèmes de santé que la majorité des gens et vivent plus longtemps.

En outre, le Dr Weeks a découvert que « les excentriques ont tendance à être joyeux, idéalistes et à déborder de projets visant à améliorer ou à sauver le monde ». Il y a ainsi de nombreux avantages à être excentrique.

Le Dr Weeks en a conclu que les excentriques « éprouvent une curiosité insatiable qui les aiguillonne et les pousse à faire fi des petites contrariétés et des tensions de la vie quotidienne qui affligent les gens en général. » Les enfants indigo et les excentriques sont beaucoup trop occupés à échafauder des plans dans le but de sauver le monde pour se préoccuper de faire leur lit ! On raconte qu’une enfant trouvant sur son chemin un énorme tas de fumier s’empara d’une pelle et se mit à fouiller furieusement ce fumier. Sa mère, apercevant ce qu’elle faisait, lui demanda: « Mon Dieu! Qu’est-ce que tu fais là? » « Je sais bien que dans un tas de fumier comme celui-ci, il doit bien y avoir un poney quelque part ! » répondit la petite fille.

Extrait de « Aimer et prendre soin des Enfants indigo » de DOREEN VIRTUE – transcrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 Commande postale : Canada: www.ada-inc.com  ; Europe : www.dgdiffusion.com

LES EVENEMENTS MONDIAUX

 

dunes

L’accélération temporelle fait qu’il se produit davantage d’événements en moins de temps, ce qui crée une pression et un stress excessifs chez les individus. Nous appelons « points d’appui » le stress psychologique causé par l’adaptation à cette accélération du temps.

Ces points d’appui sont les points focaux de forces opposées. La bascule en est un parfait exemple : deux personnes sont assises chacune à l’un des deux bouts d’une planche soutenue au centre par un pivot. Quand l’une s’élève, l’autre s’abaisse. Au cours du processus d’alternance entre ces polarités, une pression s’exerce sur le pivot. Cette pression est proportionnelle au poids des deux personnes assises sur la bascule et elle s’accroît par la vitesse à laquelle ces deux personnes s’élèvent ou s ‘abaissent.

Extrapolons en appliquant cette comparaison aux événements mondiaux. Pour vous, les humains, le point d’appui est votre organisme biologique. Les processus physiologiques qui ont lieu dans votre corps répondent au stress que vous subissez. Certains événements de votre vie sont neutres. Certaines expériences créent très peu de stress tandis que d’autres, comme une crise personnelle ou une crise collective, peuvent générer un stress considérable. Le point d’appui qu’est votre corps doit s’adapter au rythme accéléré du stress individuel et collectif.

Heureusement, l’organisme humain peut s’adapter très rapidement, et il est possible de vous ajuster plus facilement aux changements mondiaux ou personnels. Cette aptitude provient toutefois d’une connaissance du point d’appui et de votre potentiel humain. Nous entendons par là spécifiquement le potentiel de mieux réagir aux situations nouvelles et stressantes.

Votre point d’appui personnel est unique car vos réactions physiologiques le sont. Vos réactions physiologiques au stress sont instinctives et largement inconscientes. Toutefois, malgré leur automatisme, elles sont un comportement acquis. Cette réaction unique au stress est fondée sur votre être biologique, votre historique personnel, vos croyances concernant la nature de la réalité, ainsi que sur les ressources physiques telles que la nourriture, l’eau et l’air.

Deux personnes qui vivent la même crise peuvent y réagir très différemment. Comme pour toutes les choses de la vie, le stress est fonction de l’individu. Certains disent que les événements mondiaux sont orchestrés par le pouvoir supérieur pour inspirer ou forcer les humains à élever leur conscience ; Nous ne somme spas de cet avis ; Il n’existe pas de pouvoir supérieur assurant l’évolution de l’humanité, car celle-ci crée elle-même son avenir.

Les choix que vous faites dans votre vie personnelle affectent directement la force et la souplesse de votre pont d’appui. Ils affectent également la collectivité dans une certaine mesure, mais le changement le plus important et le plus difficile est celui qui doit survenir en vous. A mesure qu’augmente l’accélération temporelle, le stress auquel vous êtes soumis individuellement et collectivement s’intensifie. Votre aptitude ou votre inaptitude à réagir aux pressions exercées sur le point d’appui a un effet direct sur ce que vous pouvez accomplir dans votre vie personnelle et sur ce que vous pouvez apporter à la collectivité ; vous ne pouvez pas donner ce que vous n’avez pas et vous ne pouvez pas contribuer à l’élévation collective si les forces s’exerçant sur votre point d’appui vous ont rendus fous.

A ce stade-ci de notre entretien, nous sommes à un carrefour. L’un des deux chemins mène à l’action dans le monde extérieur tandis que l’autre conduit au monde intérieur.

Il ne s’agit pas d’un dilemme, mais en fait, la plupart des gens se concentrent sur l’un ou sur l’autre. Ou bien ils s’efforcent de changer le monde en posant des gestes extérieurs ou bien ils tentent de le modifier en changeant leur réalité intérieure. Dans certains cas, ils tentent d’échapper complètement à la réalité extérieure en se réfugiant dans leur monde intérieur.

Il ne s’agit pas là d’une solution ingénieure pour gérer le stress car elle mène plutôt au déni et à la dégradation de l’histoire et de la destinée. Autrement dit, le déni d’une situation ne règle pas celle-ci. Il la perpétue insidieusement. S’il existe une situation de violence au sein d’une famille, d’un groupe social ou d’une civilisation, le fait de la nier ne change rien. Les forces négatives responsables de cette violence peuvent ainsi continuer à s’exercer en toute liberté puisque personne ne leur dit « non ». La capacité de dire « non » à une situation est parfois la plus grande contribution évolutionnaire que l’on puisse faire.

Ce paradoxe est d’autant plus déchirant que les individus enclins à la spiritualité sont souvent d’une nature très sensible. En tentant de protéger leur sensibilité, ils détournent les yeux des situations qui les troublent. S’ils y sont habiles, ils peuvent se réfugier dans leur monde intérieur, laissant loin derrière eux les conflits extérieurs. Le désavantage, c’est qu’ils se sont déconnectés des réalités de leur expérience terrestre, c’est-à-dire de ce qui les gêne.

Si un trop grand nombre d’individus fuient les situations négatives du monde extérieur en s e réfugiant en eux-mêmes, il ne restera plus personne pour dire NON. Les forces négatives auront alors toute la liberté de régner sur le destin du monde, c’est à dire sur l’expérience terrestre. C’est ainsi que se produit la dégradation d e l’histoire et de la destinée.

L’histoire fourmille d’incidents où les forces négatives ont prévalu et ont façonné l’histoire selon leurs objectifs. Très souvent, quand l’histoire est niée, elle se répète. C’est ce que nous entendions par la dégradation de l’histoire et de la destinée. Voilà qui nous ramène au point d’appui concernant les événements mondiaux. Nul ne peut échapper à l’accélération du temps ; votre destinée ainsi que celle des générations qui vous succèderont, dépendra de la manière dont votre civilisation aura composé avec ce phénomène.

Ce que nous vous conseillons, c’est de le faire e posant des actions dans le monde extérieur tout en vous réfugiant dans votre monde intérieur. Unissez les deux. Vivez vos valeurs. Trouvez le courage de dire NON aux situations extérieures que vous trouvez négatives. Réfugiez-vous en vous-même pour vous régénérer, non pour échapper au monde extérieur. Faites le pour vous fortifier en menant votre existence comme des êtres spirituels vivant une expérience humaine.

Il y a des très nombreuses façons de se réfugier en soi pour se fortifier. Par exemple, veux d’entre vous qui sont sensibles aux pouvoirs guérisseur du son peuvent écouter la Médiation sonore de l’AEthos  et travailler comme nous l’avons expliqué …

Ce n’est là qu’une façon parmi d’autres. Toutefois, quelle que soi celle que vous choisirez, vous devrez trouver le moyen de vous rendre plus souples et plus forts.

message de Tom KENYON  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

LE PARADOXE DE LA CREATION (méditations)

 

images4

 

 

 

 

 

 

 

Suite aux exercices donnés précédemment ici : http://francesca1.unblog.fr/2015/05/19/methodes-pour-entrer-dans-la-sphere-de-tous-les-possibles/  

Peut-être que vous avez franchi le seuil afin de créer un résultat précis, mais que le besoin de manifester des résultats spécifiques devient moins urgent lorsque vous avez atteint un état supérieur de l’être. En effet, dans ces états de conscience supérieurs, il existe à peine une volonté de créer quoi que ce soit. C’est parce que vous êtes alors en contact avec votre propre nature, qui transcende tous les phénomènes, et que vous n’avez alors besoin de rien. Le paradoxe c’est que vous vivez dans les deux réalités ; la réalité transcendante de votre propre nature qui n’a besoin de rien et celle de votre existence incarnée d’humain, qui a peut-être besoin que se produisent certains résultats.

C’est ici qu’apparaît un autre paradoxe. Si vous êtes capable de créer un résultat avec un véritable détachement, c’est à dire avec la plus grande conscience de votr nature transcendante, vous serez apte davantage à créer des résultats spécifiques. Cela est dû au fiat que vous ne crées pas de tension lorsque vous êtes dans un état d’être expansé. La sensation crée des lignes de force qui restreignent vos créations. Et pourtant, s’il s’agit de quelque chose dont vous sentez que vous avez vraiment besoin, il y aura naturellement une certaine tension. C’est simplement humain. Mais c’est ici que le bât blesse, et voici l’un des secrets. Même si vous avez terriblement besoin que quelque chose se produise dans votre vie et dans votre temporalité, vous serez plus susceptible d’en faire l’expérience si vous éprouvez le sentiment de ne pas en avoir besoin. Voilà en effet un étrange paradoxe.

Nous réalisons que certains lecteurs ont atteint une grande conscience d’eux-mêmes et qu’ils ont peut-être déjà découvert cette vérité qui est au cœur de la question de la non-dualité et de l’art de créer des résultats. Quand vous êtes au point centre de la conscience (c’est à dire dans la non-dualité), il est sage d’attendre avant de créer des résultats spécifiques.

Dans ce message portant sur le Vide (ou la non-dualité) dans lequel vous vous trouvez après la mort, nous avons affirmé que plusieurs personnes n’aiment pas attendre dans le vide et s’empressent d ‘en sortir pour se créer une nouvelle vie, qu’il s’agisse d’une existence physique ou d’une expérience dans une autre dimension.

Nous parlons ici de deux expériences très différentes et pourtant étrangement similaires.  Après la mort, dans les états transitoires où vous prenez contact avec le Vide ou la non-dualité, plusieurs possibilités existent ; l’une de ces options est de se précipiter dans une nouvelle vie ou une nouvelle manifestation, que ce soit dans le monde physique ou sur un autre plan de la conscience. Une autre option est d’attendre, de rester dans le Vide ou la non-dualité, pour acquérir une plus grande conscience de soi avant d’entrer dans un nouveau cycle d’existence.

Il existe une résonance entre cet état d’après la mort et le besoin que se produise un résultat. Au lieu de vous dépêcher à créer de nouveaux résultats, apprenez plutôt – nous vous le conseillons – à entrer par le canal dans les états d’^tes supérieurs et d’y observer le résultat désiré.

Ne vous empressez pas de la manifester ; restez plutôt dans cet état pendant un moment. Vous percevrez alors comment le résultat souhaité se maintient dans une relation énergétique avec des forces invisibles et les situations de votre vie où vous désirez le voir apparaître. Autrement dit, il est sage de passer par le canal pour entrer dans un état d’esprit transcendant le temps et l’espace, où vous aurez une meilleure connaissance de ce qui doit se produire pour que le résultat désiré émerge dans votre réalité.

La polarité des contraires est une autre raison d ‘entrer dans le cana l et dans un état d’être expansé pour manifester un résultat. Comme celui-ci se manifestera dan s le monde de la dualité, il est soumis au principe de polarité. Il existe toujours une contre-force à toute action, et plus le changement est radical, pus cette contre-force est puissante. Ce principe opère à tous les niveaux du monde subatomique aux créations personnelles, dans les interactions avec d’autres ainsi que dans les situations sociales et culturelles. Si vous entrez dans la nature expansée de votre être qui transcende  le temps et l’espace et que vous y observez le résultat recherché, vous comprendrez, comme nous l’avons dit, la nature énergétique de ce résultat et sa relation avec les situations de votre vie où vous désirez qu’il se manifeste.

De plus, vous pourrez observer les contre-réactions qui se produiront lorsque votre résultat se manifestera dans la réalité tridimensionnelle. Vous obtiendrez une meilleure connaissance des conséquences de la manifestation de ce désir, ce qui vous permettra d’éviter plus élégamment les contre-forces qui surgissent lors de la manifestation de tout résultat. Dans notre message intitulé « La Sphère de toutes les possibilités«   nous vous avons présenté une méthode pour manifester des résultat de votre vie et attirer à vous les forces et les ressources existant hors de votre temporalité.

Dans notre dernier message, « L’AEthos et les états de conscience non-duel »  nous avons parlé des ressources de la non-dualité et nous avons expliqué comment entrer dans la conscience de la non-dualité en se servant de l’AEthos comme passage transitoire.

Dans cette communication-ci, nous combinerons ces deux messages afin de créer des résultats positifs en employant la non-dualité comme tremplin. Par conséquent, pour tirer le meilleur profit de cette information, il vous faut lire et comprendre les deux messages précédents. Vous devriez travailler avec la Sphère de tous les possibles, tel qu’il est indiqué et avec la Méditation sonore de l’EAthos  tel  que conseillé dans le message intitulé L’AEthos et les états de conscience non duels  Quand vous aurez accomplis ces deux tâches, vous serez prêt à appliquer la troisième force, constituée par l’union des deux premières.

 Une fois que vous aurez appris comment vous connecter à la Sphère et comment entrer, au moyen de la Méditation sonore de l’AEthos, dans le canal conduisant à des états d’être expansés, vous serez prêt pour ce niveau de création.

Soyons directs et simples dans notre description.

PREMIERE ETAPE. Dans ce travail, vous entrerez d’abord dans la non-dualité. Au besoin, utilisez la méditation sonore comme support énergétique. Cependant, que vous l’utilisiez ou non, l’objectif est le même : pénétrer dans le canal conduisant à un état de conscience hautement dimensionnel où vous ferez l’expérience d’états d’être expansés.

DEUXIEME ETAPE. Connectez-vous à la Sphère comme nous l’avons expliqué. Il s’agit ici de la version courte, mais nous vous recommandons fortement de lire le message au complet. En restant dans votre état d’être expansé, prenez conscience de votre plexus solaire. Ressentez ensuite la Sphère, qui englobe tout l’univers. Imaginez ensuit votre soi futur devant vous. Ce soi futur est l’incarnation du résultat que vous souhaitez. Une fois établi le lien entre votre plexus solaire et celui de votre soi futur, des lignes de force énergétiques entreront dans votre plexus solaire depuis la Sphère, puis dans le plexus solaire de votre soi futur.

TROISIEME ETAPE : La gratitude et l’ingénierie des nouvelles réalités. Selon nos connaissances, on peut appliquer trois harmoniques à la création de résultats ; La première est la neutralité. Il est effectivement possible de créer des résultats à partir d’un état purement mental, sans aucune tonalité émotionnelle. Cependant, l’un de vos plus grands pouvoirs latents est l’aptitude de votre cœur à produire des champs harmoniques. Il existe réellement des forces qui affectent les réalités de votre système corps / esprit, celles de votre environnement, ainsi que le champ quantique localisé. Les deux principaux champs vibratoires émotionnels utilisés pour la création de résultats sont diamétralement opposés. C’est là un effet de la dualité. La première harmonique émotionnelles t la peur.

Le deuxième champ vibratoire émotionnel est l’amour impersonnel qui n’a rien à voir avec l’attraction amoureuse entre les gens. Il constitue une catégorie en soi et il est l’expression d’un coeur évolué qui vibre en résonance avec l’immense champ d’amour impersonnel appartenant aux forces invisibles qui traversent l’univers. Si vous créez des résultats à partir de la vibration de l’amour, vous vous attirez des forces invisibles existant dans l’univers. Selon notre vision, l’univers dans lequel vous vivez est un conglomérat des trois champs vibratoires : la neutralité, la peur et l’amour.  

message de Tom KENYON  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

LA MAISONS ASTROLOGIQUES DANS LA ROUE ARCHETYPALE

 

ROUE ARCHETYPALE

PREMIERE MAISON : EGO ET PERSONNALITE (Premier et troisième chakras)

Dans une carte du ciel, les douze maisons correspondent aux douze signes du zodiaque et aux quatre énergies cosmiques : terre, aire, feu et eau. Les maisons de la Roue archétypale partagent certaines des mêmes caractéristiques. La première maison de la Roue archétypale, par exemple, correspond au signe astrologique du Bélier, première maison du zodiaque. Dès le premier jour du printemps, elle représente le renouveau. Et puisque le sentiment que tout était possible et qu’il voyait la lumière même dans les pires situations. L’archétype en résidence dans la cinquième maison de Will était l’Enfant. Et c’était exactement cela : presque un personnage de contes de fée qui inspirait les gens pour voir le beau dans la vie.

Le besoin de créer est un aspect essentiel de la conscience et de l’âme. Mais il est illusoire de définir notre capacité créative selon nos accomplissements professionnels, même artistiques. Will incarnait l’énergie de la créativité dans son expression la plus élevée parce qu’il canalisait cette électricité pour mettre en marche l’âme de tous ceux qu’il rencontrait. Il représente aussi un autre profil de la créativité : la nature créative du soi qui se contente d’être soi pour être reconnu et validé.

DEUXIEME MAISON : VALEURS PEROSNNELLES (Deuxième chakra)

La deuxième maison de la Roue archétypale correspond au Taureau, un signe de terre qui gouverne votre relation à la terre, au sens large. Elle préfigure ce que vous appréciez et chérissez le plus. En termes énergétiques, la deuxième maison représente la prochaine étape de la formation du soi : « Maintenant que je suis là, qu’est-ce qui m’appartient ? Qu’est-ce que je veux retirer de la vie ? Quel pouvoir est essentiel à mon interaction avec la vie matérielle ?  Cette maison représente votre appréciation de la nature physique de la vie ; les objets de ce monde qui touchent votre ego et votre âme et ce dont vous avez le plus besoin pour vous sentir enraciné dans le monde. Cette maison reflète surtout les objets ou l’énergie que vous associez au pouvoir terrestre : argent, statut, propriété, oeuvres d’art, capacité de dominer les autres, sensualité, beauté. Ce sont les moyens les plus séducteurs par lesquels l’âme s’attache à la forme physique. Par conséquent, l’archétype qui réside dans cette maison est mieux accordé à votre relation au pouvoir physique et à ses icônes.

Cette maison vous met au défi d’envisager vos valeurs spirituelles par-delà la forme physique de votre attachement aux objets, à l’argent, au statut, au pouvoir et à toutes les autres manifestations du monde matériel. Les gens souffrent généralement d’une grande anxiété parce qu’ils croient devoir posséder, pour être heureux, une personne, un lieu ou un objet. Mais la capacité d’aimer inconditionnellement nécessite le détachement.

TROISIEME MAISON : EXPRESSION DE SOI, FRERES ET SŒURS ( Troisième et cinquième chakras)

Lorsque vous avez établi vos valeurs, vous passez à l’expression de soi : votre façon d’affirmer au monde qui vous êtes et ce qui vous est cher. La maison 3, alignée avec les Gémeaux, un signe d’air qui gouverne la communication, représente votre capacité de vous exprimer en tant qu’individu, et représente aussi os frères et sœurs. Le lien symbolique entre frères et sœurs et les communications représente le processus naturel de la spécialisation, ou de la découverte de votre voix parmi les autres « enfants ». Par conséquent, les frères et soeurs doivent signifier non seulement les membres de vote famille biologique, mais aussi ceux qui vous aident à grandir. Parce que l’énergie de votre troisième maison renferme à la fois votre sentiment d’estime de soi et votre expression personnelle, elle résonne avec les troisième et cinquième chakras. Elle contient les leçons inhérentes à l’apprentissage des causes et effets de vos choix ; votre façon de gérer votre propre pouvoir. Elle révèle comment vous dirigez votre énergie dans le monde, comment vous la mettez en mouvement et comment vous vous engagez avec les lois de l’attraction magnétique et de la cause à effet. Vous devrez prendre conscience de vote façon d’utiliser votre énergie et votre pouvoir personnels de façon à assumer les conséquences de vos pensées et de vos actions. Devenir conscient veut dire vous éveiller à votre propre pouvoir et apprendre à le diriger d’une façon responsable.

L’archétype résident dans votre troisième ainsi influence votre façon de soupeser vos décisions. Les choix qui visent à nuire aux autres ou à les blesser représentent la part d’ombre ou la difficulté de la troisième maison.

La troisième maison vous met au défi de vous rendre compte de vos motivations. Chaque pensée, parole, action et geste est une expression de votre pouvoir et, en définitive, seules deux motivations authentiques touchent la psyché : la valorisation ou la dévalorisation de soi et des autres.

QUATRIEME MAISON : CHEZ SOI ( Premier et quatrième chakras)

La quatrième maison correspond au Cancer, le premier des trois signes d’eau du zodiaque. Comme l’eau est un élément associé à notre nature émotionnelle, l’archétype de notre quatrième maison  a l’influence la plus forte sur le fondement de votre nature émotionnelle. Votre expression de vous-même, que ce soit en tant qu’individu ou sur le plan créatif, doit être enracinée, avoir un chez-soi. La quatrième maison est reliée à la fois au chez-soi d’où vous venez et à votre maison actuelle. Le mot ou l’image Maison possède de nombreuses significations et, dans l’état de rêve, il est souvent associé à la véritable résidence du cœur, ou à votre passion la plus profonde. Le thème qui gouverne cette maison comprend vos liens à la famille biologique et élargie. L’archétype qui réside dans cette maison exerce une influence prédominante sur vos énergies émotionnelles associées à cette maison. Parce que la quatrième maison est reliée à la fois à vos racines familiales et à vote vie émotionnelle, elle correspond aux énergies de vos premier et quatrième chakras.

Les aspects douloureux de la quatrième maison peuvent comprendre des souvenirs et émotions toxiques, dont les conséquences peuvent être la dépression et la mélancolie.

La quatrième maison vous met au défi de régler les comptes de votre enfance et d’établir des foyers sains pour vous-mêmes en tant qu’adultes. Vous avez le choix de transmettre à vos enfants et à vos proches soit vos blessures et vos drames familiaux, soit l’optimisme et l’amour de la vie. il est donc essentiel, pour la santé du foyer, de guérir votre histoire personnelle et de ne pas léguer vos propres blessures.

CINQUIEME MAISON : CREATIVITE ET CHANCE (Sixième chakra)

La séquence du feu, de la terre, de l’eau et de l’air se répète dans la Roue Archétypale et zodiacale. Le Lion, deuxième signe de feu, se rapporte à la cinquième maison, qui gouverne l’expression créatrice, la sexualité, les enfants et la chance. C’est également la maison de l’amour, de la spontanéité, et de l’abondance. L’archétype qui réside dans cette maison représente les forces qui vous aideront le plus à engendrer des projets. Après vous être enraciné dans un foyer, vous passez instinctivement à l’exploration du pouvoir de créativité. Parce que la cinquième maison gouverne la créativité, elle correspond au sixième chakra, qui régule l’intelligence et l’imagination.

La part d’ombre de la cinquième Maison se manifeste sous la forme de l’expression débridée du feu créatif ou sexuel, comme le mauvais usage du pouvoir sexuel ou créatif, à des fins égoïstes, ou manipulatrices. On peut utiliser le talent créatif pour des activités illégales ou contraires à l’éthique, ou pour la séduction et la manipulation sexuelles. Le besoin de créer est un aspect essentiel de la conscience et de l’âme. Mais il est illusoire de définir notre capacité créatrice selon nos accomplissements professionnels, même artistiques. Il représente aussi un autre profil de la créativité : la nature créative du soi qui se contente d’être soi pour être reconnu et validé.

SIXIEME MAISON : PROFESSION ET SANTE (Deuxième chakra)

La sixième maison correspond au deuxième signe de terre, la Vierge, et gouverne votre profession et votre santé. L’énergie terrestre de la Vierge diffère de celle du Taureau en ce qu’elle vous sert d’ancrage pour transformer votre vie différemment des cycles naturels, propres à votre deuxième maison. Cette maison focalise sur la profession dans un objectif de survie, et l’archétype qui réside ici influence votre recherche de la sécurité. Lorsque vous êtes en pleine transaction commerciale, par exemple, votre modèle archétypal de la sixième maison joue un rôle très important dans votre façon d’interpréter les conversations et les occasions d’affaires. La sixième maison vous met au défi de maintenir l’équilibre entre travail et santé. Un archétype pourrait indiquer des habitudes malsaines ou destructives qui ne servent pas votre bien-être physique. Il peut aussi indiquer comment vous négocier l’éthique et vote morale pour la sécurité financière et professionnelle. Parce que cette maison est reliée à l’argent et aux valeurs matérielles, elle correspond plus étroitement au deuxième chakra.

SEPTIEME MAISON : MARIAGE ET RELATIONS (Deuxième et quatrième chakras)

La septième maison comprend le mariage, de même que d’autres formes de partenariat, telles les amitiés intimes et les relations d’affaires. Cette maison est sous le signe astrologique de la lance, le deuxième signe d’air. A la différence des Gémeaux, qui gouvernent la communication en général, la Balance représente les types de communication les plus intimes entre individus. La qualité essentielle associée à la Balance est l’équilibre, symbolisée par une femme portant une balance. Cette maison est également un territoire de choix pour les gestes de trahison, qui révèlent si souvent les parts d’ombre de la relation. Parce que la septième maison gouverne à la fois les partenariats commerciaux et le mariage, elle correspond aux énergies des deuxième et quatrième chakras, qui gouvernent l’argent, les valeurs et les affaires du cœur.

Notre biologie même nous incite aux partenariats physiques, émotionnels et psychologiques. Nos relations, les uns avec les autres sont des domaines privilégiés dans lesquels apercevoir nos Contrats. Nous pouvons également les voir dans nos partenariats archétypaux : Parent-Enfant, Mentor-Etudiant, Serviteur-Maître.

Durant le cours normal d’une journée, au fil de nos occupations, des dialogues extraordinaires se déroulent entre nos âmes. Les partenariats peuvent également entrer en jeu dans des situations plus terre-à-terre. Nous investissons beaucoup d’énergie dans la jouissance, le maintien ou la guérison de nos relations et, en cours de route, nous apprenons davantage sur nos motivations. L’un des cadeaux les plus sains que nous puissions nous offrir est de constamment surveiller nos raisons d’être critiques et autoritaires. L’épreuve consiste à permettre aux autres d’être eux-mêmes, malgré notre peur et notre insécurité. C’est d’entretenir votre relation essentielle envers vous-même et de vivre en accord avec cette vérité ; le plus beau cadeau que vous puissiez offrir à quelqu’un, c’est d’être vous-même en pleine santé.

HUITEME MAISON : LES RESSOURCES DES AUTRES (Deuxième et sixième chakras)

Cette maison correspond au Scorpion, le deuxième signe d’eau, et l’eau, est l’élément le plus proche de notre nature émotionnelle. Le Scorpion gouverne également les secrets et les activités secrètes, de même que les énergies passionnées associées à la sexualité érotique. A la différence de la deuxième maison, qui concerne la propriété personnelle, la huitième maison gouverne votre usage de l’argent dans le domaine public. le thème de l’héritage dans cette maison est en rapport avec vos intérêts financiers et juridiques, votre bagage génétique et votre mémoire biologique ancestrale. Comme les questions juridiques et financières impliquent à la fois votre intellect et votre sens des valeurs, cette maison est donc influencée par les énergies des deuxième et sixième chakras.

Les questions de la maison huit sont nos ombres les plus obscures car, cette maison fait ressortir nos questions reliées au pouvoir, marquant un passage plus grand dans le domaine public du pouvoir extérieur.  Vous devez comprendre la nature émotionnelle de cette maison, car l’argent, la sexualité et la connaissance secrète sont des moyens de séduction qui peuvent bloquer la poursuite de votre potentiel divin. Il peut être extrêmement difficile de résister à ces énergies. Il est difficile de demeurer émotionnellement centré et en possession de son pouvoir lorsque les questions financières et sexuelles sont en jeu. Comme l’argent, le sexe et le pouvoir représentent l’autorité et la sécurité, lorsque ces domaines de la vie sont menacés ; nous devenons extrêmement craintifs et pouvons agir d’une façon irrationnelle. Les expressions de l’ombre de cette maison se présentent dans le domaine de l’inconduite juridique et financière y compris entre autres la mauvaise appropriation des fonds commerciaux et les conflits familiaux sur les questions d’héritage. Dans cette maison, nous découvrons également la valeur magnifique de notre force et de notre courage au cours des expériences les plus vulnérables de notre vie.

Un grand nombre de Contrats que vous avez avec d’autres gens viennent à cause de l’argent, du sexe et du pouvoir et cette maison aussi présente le potentiel de trahison et d’incompréhension. Mais les liens familiaux et affectueux sont également des qualités héritées et cette maison et son archétype peuvent être une grande source de force pour vous.

L’archétype associé à votre maison huit est celui qui vous guide à travers vos peurs, vos épreuves et vos forces en ce qui concerne l’argent, l’héritage et la sexualité. Gardez à l’esprit que le fond de vos peurs ne peut se comprendre pleinement dans les limites d’une seule maison. Les archétypes et les maisons auxquelles ils sont associés sont des points d’entrée dans votre carte. Chaque point d’entrée vous fournit une perspective particulière différente, mais pour voir votre Contrat dans son ensemble, vous devez en définitive considérer toute la carte. Si vous étiez en crise à propos de l’importance de l’argent pour vous, ou de votre résistance au fait de vivre pleinement, vous vous pencheriez sur la maison deux, car ce sont des questions de valeurs personnelles. Mais iso vus examiniez une relation commerciale ou financière, vous commenceriez le processus d’interprétation par votre archétype de la maison huit. Puis, étudiez cette même relation avec un autre archétype et une autre maison, en les examinant un à un, en faisant un tour de Roue. C’est comme voir votre psyché et votre âme avec un objectif grand angulaire.

NEUVIEME MAISON : SPIRITUALITE (Septième chakra)

La neuvième maison, qui correspond au Sagittaire, le troisième signe de feu, gouverne la spiritualité, la religion, le voyage et la sagesse. L’énergie du Sagittaire est associée à l’audace et à l’indépendance, qualités qui mettent en valeur les quêtes que vous êtes incité à poursuivre. L’élément feu du Sagittaire allume l’inspiration, la dévotion et la passion de réaliser une relation intime au Divin. Tandis que le Lion, autre signe de feu qui gouverne la cinquième maison, est fortement lié aux caractéristiques et au théâtre de la personnalité dramatique, le feu du Sagittaire élève l’âme d’une personne jusqu’à des voies transcendantes, en accord avec le symbolisme du Centaure dirigeant sa flèche vers le cosmos. Les parts d’ombre inhérentes à cette maison sont liées à la difficulté de gérer votre ego spirituel souvent caractérisé par l’archétype appelé le complexe messianique.

Les maisons neuf et dix sont situées au sommet de la carte et représentent les forces directrices qui nous aident à nous rappeler, même inconsciemment, que la vie est un voyage spirituel et que notre rôle est de développer continuellement notre potentiel le plus élevé. C’est pour cette raison que les deux maisons sont fortement influencées par l’énergie du septième chakra, qui régule notre relation au Divin. L’éveil spirituel appelé « la nuit noire de l’âme » résonne fortement avec le profil énergétique de la neuvième maison. Notre culture contemporaine est largement passée de la pratique en groupe de la religion, à la recherche profondément intime, d’une voie spirituelle individuelle. Même s’il s’agit d’un mouvement positif dans notre évolution, bien des gens tentent aujourd’hui de vivre selon les normes intérieures exigeantes jadis réservées aux moines, sans toutefois bénéficier de l’environnement privilégié qui, jadis, permettait aux religieux de focaliser uniquement sur leur pratique spirituelle.

La part d’ombre de cette migration vers la culture ambiante de pratique spirituelle jadis cloîtrées présente des risques de crise spirituelle ou même de folie. L’approfondissement du moi pour tenter de prendre contact avec le Divin exigeait traditionnellement la présence d’un conseiller suffisamment évolué, du point de vue spirituel, pour vous tenir la main à travers les points de passage dans l’âme : nommément, un directeur spirituel, un gourou, un abbé ou une mère supérieure. Durant ce processus d’introspection spirituelle, vous descendrez peut-être dans les profondeurs de la solitude et de la vie, vous vous détacherez des émotions et de la notion du quotidien et même, ironiquement, vous développerez un sentiment d’absurdité.

Cependant, bien des gens se trouvent présentement dans un état de détachement émotionnel, tout en s’efforçant d’entretenir la vie extérieure, en allant travailler et en remboursant l’hypothèque. Souvent la fardeau de vivre dans deux dimensions aussi opposées peut presque paralyser les gens dépressifs. Mais comment distinguer la dépression clinique ou psychologique conventionnelle de la crise spirituelle, dont les symptômes peuvent paraître similaires ? Tout d’abord, toute dépression provient de sentiments de dévalorisation. L’équilibre du pouvoir change et vous avez l’impression de ne plus dicter la loi. La dépression clinique provient généralement d’événements extérieurs ou matériels. Elle peut provenir d’un déséquilibre clinique ou d’un changement de vie traumatique ; du divorce à la perte d’un proche, en passant par un diagnostic de maladie grave. Une telle dépression engendre souvent une incapacité de fonctionner efficacement et doit être traitée par un professionnel de la santé mentale.

Par contraste, la dépression spirituelle est plus souvent déclenchée par une plongée dans des questions métaphysiques que par des soucis matériels. Vous avez peut-être l’impression d’avoir atteint une impasse, d’avoir été abandonné par Dieu ou d’avoir perdu l’espoir d’atteindre à l’union divine. Les crises spirituelles sont parfois causées par un choc, tel qu’une maladie grave ou un divorce, si cela vous conduit à remettre en question la signification et la valeur de votre vie au lieu de focaliser entièrement sur votre infortune matérielle. Il est clair que la distinction est parfois subtile entre une dépression clinique et une crise spirituelle. Une autre façon de la reconnaître consiste à observer votre façon de réagir à une crise.  Si vous réagissez en vous demandant comment vous trouverez un jour quelqu’un pour remplacer le conjoint dont vous avez divorcé, ou suffisamment d’argent pour vivre, votre dépression est sans doute psychologique au départ. Si vous réagissez précisément au sentiment d’avoir été rendu impuissant par le fait d’être consumé par la colère, le ressentiment ou le blâme envers les autres, il est fort possible que vous ne soyez pas atteinte d’une dépression spirituelle. Si toutefois vous vous posez des questions sur le sens de la vie ou la raison pour laquelle Dieu vous paraît si distant, vous avez toutes les chances de subir une crises spirituelle et vous avez peut-être besoin de voir un directeur spirituel plutôt qu’un psychothérapeute.

Si vous déterminez que votre dépression est largement spirituelle, une solution possible consiste à abandonner au Divin toutes vos craintes et soucis profanes, à « lâcher prise et laisser faire Dieu ». Vous pouvez émettre une simple déclaration au Divin pour signifier que vos propres tentatives de direction de votre vie spirituelle n’ont rien donné et que vous avez besoin de l’assistance divine. Vous abandonner aux mains du Divin, c’est différent de l’abandon de tous vos biens matériels comme dans le cas du vœu traditionnel de pauvreté. Mais le fait de réaliser que vous vivez dans le champ protecteur d’un Contrat Sacré, qui vous fournit tout ce que la vie exige pour l’évolution de votre âme, peut vous permettre de clore le conflit entre votre volonté personnelle et celle du Divin. Le geste de s’abandonner est une affirmation qui dit : « Je permets au Divin de faire mes investissements en fonction d’une sagesse plus grande que la mienne ».

LES-MAISONS-ASTROLOGIQUESDIXIEME MAISON : POTENTIEL LE PLUS ELEVE (Cinquième et septième chakras)

La dixième maison est gouvernée par le Capricorne, le troisième signe de terre du zodiaque. L’énergie de cette maison agit sur votre potentiel le plus élevé. Elle vous pousse à l’atteindre dans votre monde physique et votre vie spirituelle. Quel est votre potentiel le plus élevé de compassion ou de générosité ? Quel est votre potentiel le  plus élevé de valorisation des autres ? Quel est votre potentiel le plus élevé que vous puissiez atteindre par votre talent ? Votre potentiel le plus élevé, c’est ce que votre Contrat vous force à reconnaître et à accomplir. Puisque cela exige des choix concernant votre destinée spirituelle, la maison correspond aux énergies des cinquième et septième chakras.

L’archétype qui réside dans cette maison est votre point de départ dans le déchiffrement des choix qui vous sont ouverts et de la qualité de vos motivations. La part d’ombre de votre potentiel le plus élevé est le sabotage de soi, le doute ou le manque de confiance. La peur de l’échec, de même que celles du succès et de la responsabilité, caractérise les épreuves inhérentes à cette maison. Ce sont surtout des peurs de vos propres pouvoirs et de votre prise de pouvoir personnelle et les changements qu’ils vous demandent de faire dans votre vie. Vous aurez besoin de vérifier si vous empêchez délibérément votre potentiel le plus élevé d’émerger et pourquoi. Vous devrez également lutter pour demeurer humble, en même temps que vous développez votre pouvoir. 

La poursuite de votre potentiel supérieur est le marathon le plus difficile. A chaque mise à niveau, qu’elle soit personnelle ou professionnelle, quelque chose ou quelqu’un viendra éprouver la profondeur et la solidité de votre croissance intérieure. Sur le plan matériel, cette rencontre pourrait se présenter comme une confrontation avec une autre personne qui ne veut pas vous voir changer. Ou une relation avec quelqu’un dont vous devenez jaloux, qui mettra à l’épreuve votre capacité de soutenir le talent et les dons d’un autre. Ou l’on vous donner a peut-être la possibilité d’aspirer à la transformation intérieure, pour découvrir par la suite que ces occasions exigent toujours le sacrifice d’une partie de votre vie. Certaines personnes estiment que le sacrifice et le changement demandent trop d’effort, et cessent de poursuivre ou de réaliser l’accomplissement de leur potentiel.  L’archétype de votre dixième maison indique de quelle façon votre inconscient organise vos pensées lorsque vous êtes aux prises avec des choix susceptibles de vous amener à remplir votre mission. Rappelez-vous ceci : bien que tous vos compagnons archétypaux aient de l’influence sur chaque aspect de votre vie, l’archétype qui réside en cette maison représente le langage symbolique à utiliser pour déchiffrer tout ce que recèle votre potentiel le plus élevé.

L’une des manifestations de la part d’ombre de la troisième maison est la façon dont nous communiquons, non seulement avec d’autres mais avec nous-mêmes, notre psyché, notre âme et notre intuition, avec l’essence même de notre vie.

ONZIEME MAISON : RELATION AU MONDE (Cinquième et sixième chakras)

La onzième maison correspond au Verseau, le troisième signe d’air, et gouverne votre relation au monde extérieur et votre conception du périmètre. Votre vision générale de la vie est liée à l’énergie de cette maison. Ces sentiments reflètent la vision de votre sentiment de pouvoir à l’œuvre dans l’environnement social ou planétaire. Les gens attirés vers le service à l’échelle mondiale, comme les causes écologiste ou pacifistes, ont des liens forts avec l’énergie de cette maison. L’optimisme ou le pessimisme quant à l’avenir de l’humanité est une extension de l’énergie spirituelle de la onzième maison. La maison onze gouverne votre façon de relier votre créativité à l’humanité et engage les énergies de vos quatrième et sixième chakras, qui régulent votre cœur et votre esprit.

La course présidentielle entre George W.Bush et Al Gore fut une partie de souque à la corde archétypale typique de la maison onze. Les difficultés que posait la proclamation du gagnant ont concentré l’attention du pays sur le pouvoir qu’ont les individus de changer l’avenir de l’humanité. Par conséquent, les Américains ont évalué avec plus de sérieux que jamais l’importance de chaque vote.  Les gens qui sont valorisés par une attitude qui dit que tout est possible vivent dans un champ d’énergie ayant le pur potentiel de la maison onze. Ils sont souvent imposants, précisément parce qu’ils pensent en termes mondiaux. Pour eux, les perceptions de la maison onze envahissent leurs premières pensées du jour et sont les dernières à quitter leur esprit lorsqu’ils retournent au lit, le soi. Les gens comme Martin Luther King et Mahatma Gandhi, qui ont provoqué une nouvelle conscience dans l’esprit de l’âme de toute l’humanité, incarnent l’influence de la maison onze. En observant le village planétaire par la fenêtre de leur onzième maison, un changement positif.

Ce ne sont pas tous les gens qui ont besoin de lancer ou de participer à une cause afin d’apporter une énergie positive à la planète. Les maîtres spirituels, les leaders populaire s, les génies scientifiques et les grands artistes qui se consacrent au service de l’humanité illustrent, tous, le bien que l’on peut faire en consacrant son âme à l’incarnation d’une seule perception. Par exemple, Copernic changea la compréhension qu’avait l’humanité des mouvements planétaires en contestant l’idée que la terre était au contre du système solaire. Cette seule pensée démantela le paradigme scientifique de son époque : un jour, la terre paraissait plate, le lendemain, elle était ronde ; une seule perception refaçonna la vision collective du globe. Vous aussi, vous êtes peut-être le canal grâce auquel une toute nouvelle compréhension de la réalité se manifestera. Repassez votre vie et vos relations. Cherchez des changements que vous avez inspirés chez d’autres qui ont réussi à déplacer des montagnes dans leur propre vie. la plupart des difficultés que nous surmontons ne provoquent pas nécessairement d’énormes mouvements mondiaux, mais sont des défis quotidiens ou des forces invisibles, telles les attitudes.

Des générations profitent de l’initiative d’un seul parent de devenir un père plus actif ou de cesser de haïr les gens différents de lui. Lorsque John Lennon se retira de la vie publique pour s’occuper de son bébé Sean, par exemple, le concept d’ »homme au foyer » était essentiellement inconnu. Lennon se fit copieusement injurier pour avoir disait-on, d’échangé sa guitare pour un tablier, mais son exemple constitua un modèle que des millions d’hommes ont depuis accueilli, au grand plaisir de leurs épouses ou compagnes comme celui de leurs enfants. Le fait d’entretenir cette seule forme de pensée, de la nourrir d’attention amoureuse et d’une appréciation toujours plus profonde de ce que veut dire vivre dans un univers interreliés, transmet un courant spirituel au système collectif. Les grands maîtres spirituels ont continuellement amené leurs étudiants à prendre conscience du pouvoir de leur propre esprit. Afin d’éclairer ceux-ci sur leur potentiel intérieur, ces leaders reprennent les paroles du patriarche bouddhiste Bodhidharma : « Je ne suis qu’un doit pointant vers la lune. Ne me regardez pas ; regardez la lune ». Lorsque Jésus dit de ses guérisons miraculeuses : « Tout ceci et davantage, vous pourrez le faire si vous avez la foi », son message était clair : chaque personne peut devenir une force de changement pour toute l’humanité : il suffit de reconnaître la vraie nature de la Divinité en soi et de vivre en accord avec elle. Le monde extérieur n’est qu’une manifestation de l’autorité de notre vie intérieure.

L’archétype qui réside dans votre maison onze est symbolique de la façon dont vous considérez le pouvoir de votre esprit en relation avec l’ensemble de la vie. L’archétype de la Victime de cette maison peut vous suggérer que le monde est intimidant, car chacun a plus d’autorité que vous sur votre vie. D’autre part, j’ai également vu la Victime dans cette positon dans les carte du ciel de gens qui sont armés de courage et d’optimisme. Pour eux, la Victime symbolise l’énergie négative à laquelle ils refusent de céder, se poussant jusqu’à la limite pour s’aider et aider les autres à éviter la persécution.  Les archétypes de la maison onze nous incitent  évaluer notre façon de percevoir notre place dans ce monde et de mesurer notre sentiment de pouvoir. La part d’ombre du pouvoir d’un seul esprit se manifeste chez les gens tels qu’Adolf Hitler, Joseph Staline, Charles Manson et Jim Jones. Les caractéristiques de la part d’ombre de la onzième maison se nourrissent d’un ego qui laisse croire que l’on peut transformer toute la planète en vertu des diktats de ses désirs. La psyché des gens chez lesquels cette ombre est active ressemble à une toile d’araignée. Ils épient et piègent les foules qui recherchent celui qui leur dira ce que pourrait être la vie si eux, les démunis, détenaient l’autorité sur d’autres. Comme nous le confirme l’histoire, de telles perceptions négatives de la maison onze finissent inévitablement par imploser en emportant leur partisans. 

DOUZIEME MAISON : L’INCONSCIENT (Sixième et septième chakras)

La douzième maison correspond au troisième signe d’eau, les Poissons, qui est le signe de l’intuition, de l’instinct viscéral. C’est la maison de Perséphone, les enfers gouvernés par Pluton, ou ce que j’appellerais le canal majeur de la direction profonde. La douzième maison gouverne l’inconscient ainsi que nos peurs les plus secrètes. La nature énergétique de cette maison renvoie nos images souterraines à notre esprit à travers tous les portails disponibles : rêves, conversations, rencontres en synchronicité, ou toute occasion d’apercevoir un fragment de notre Contrat en action. Le fait de dévoiler votre inconscient exige votre intellect, votre intuition et vos aspirations spirituelles ; cette maison résonne donc de l’énergie des sixième et septième chakras.

Vos capacités intuitives font partie de l’énergie de cette maison. Référez-vous à la signification de la première maison et refaites le périple circulaire de la Roue archétypale ; notez que les autres maisons se rapportent aux aspects rationnels et émotionnels de votre nature. La formation de votre identité et le choix de vos valeurs sont largement des produits du monde matériel. Vous unir à une autre personne, et évaluer si vous voulez continuer à porter en vous l’ADN symbolique de votre tribu, est une question fortement émotionnelle et psychologique. Cependant, le fait de compléter ce cercle vous mène à votre voix intuitive.

L’intuition est notre sens primal ? bien avant de faire connaissance avec la pensée rationnelle, nous sentons la vie. Bébés, nous absorbions le climat énergétique du monde dans lequel nous vivions, y compris les émotions de nos parents et l’atmosphère de notre maison. En grandissant, les capacités de l’esprit se développent et les expériences intuitives que bien des enfants décrivent, telle la vision des anges, sont rejetées et mises au compte de l’imagination. Ces forces physiques se terrent alors dans un souterrain, bien qu’habituellement, elles ne se taisent pas complètement. Je suis convaincue que la polarité entre notre être rationnel et notre être intuitif crée une atmosphère intérieure propice à une souffrance et à une dépression intenses. Sentir l’information énergétique, mais ensuite réprimer cette information faut d’appui rationnel, c’est inviter la folie.

Apprendre le langage des archétypes et la vision symbolique permet d’éveiller et d’utiliser votre intuition. Le modèle archétypal qui réside dans votre douzième maison est le guide de votre souterrain. Bien que vos peurs semblent multiples, chacune n’est en définitive qu’une version différente de la peur du changement, qui est de loin l’obstacle le plus puissant à l’ultime acte irrationnel de l’abandon spirituel de soi. Vos expériences de la maison douze portent le thème de l’abandon de soi, comme dans la scène de La Vie est belle dans laquelle George Bailey (joué par Jimmy Stewart), envisageant de se précipiter du haut d’un pont surplombant une rivière glacée, finit par atteindre son point de rupture  et implore en pleurant l’aide de Dieu.

La part d’ombre de la maison douze peut ressembler beaucoup à une chambre d’horreurs médiévale, précisément parce qu’elle est si étroitement liée aux nombreux fragments e notre psyché. Un grand nombre de nos dépendances et de nos compulsions sont enracinées dans nos peurs les plus profondes d’être abandonné, celles qui poussent abondamment dans l’ombre de cette maison.

Maintenant que vous êtes familiarisé avec la nature et le rôle de chacune des douze maisons qui composent la Roue archétypale, il est temps de créer votre propre Roue. En suivant le processus intuitif. Vous placerez chacun de vos douze archétypes dans une maison différente de la Roue. Cette Roue archétypale personnelle deviendra la carte routière la plus importante pour travailler avec vos archétypes et comprendre votre Contrat Sacré. 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

 

POURQUOI-COMMENT IDENTIFIER NOS MODELES ARCHETYPAUX

 

imagesLe monde matériel quotidien dans lequel nous vivons est un théâtre d’archétypes. La substance des mythes et des contes anciens se manifeste constamment dans les jeux de pouvoir, les conflits de personnalité et les forces psychiques rivales qui abondent même dans les quelques mètres carrés d’un bureau d’apparence banale.

Si nos relations interpersonnelles ne nous apparaissent qu’en termes de conflits d’egos ou de concurrence, c’est que nous négligeons la signification spirituelle de ces interactions quotidiennes. Lorsque nous ne nous fondons que sur la perception de nos trois premiers chakras, nous risquons de poser des gestes inappropriés, de sauter aux conclusions, d’interpréter les autres, de nous sentir visé par tout, et même de prendre la gentillesse ordinaire pour de l’amour romantique.

Vous avez douze compagnons archétypaux primaires. Quatre d’entre eux sont des archétypes de survie, déjà présents chez tout le monde : l’Enfant, la Victime, la Prostituée et le Saboteur. Vous avez huit autres archétypes personnels que vous apprendrez à identifier. Ce peut être des personnages anciens (comme la Déesse, le Guerrier, le Roi et l’Esclave) ou contemporains, comme le Networker, l’Ecologiste et le Manifestant politique, qui sont en fait des variantes sur des thèmes anciens (le Messager, le Gardien et le Rebelle, respectivement).

Le Networker, par exemple, est devenu un archétype moderne dès que les gens ont commencé à associer à ce nom certaines  caractéristiques de comportement. Mais il a des origines mythiques qui proviennent du dieu grec Hermès (qui a inspiré Mercure, dieu romain plus familier). Patron des hérauts et porte-bonheur, Hermès était également le messager des dieux, supposément le seul être capable de se frayer un chemin jusqu’aux enfants et d’en revenir. Avec ses sandales ailées et son bâton magique de héraut, appelé caducée, Hermès-Mercure engendra au fil des siècles un grand nombre de descendants qui reflétaient les structures sociales et les besoins de la civilisation d’une époque donnée.

Dans le monde tribal originel, certains personnages se chargeaient de la communication au moyen de « tambours parlants », de signaux de fumée et de coureurs de fond, des marathoniens qui livraient des messages d’une tribu à l’autre. A mesure que grandirent les besoins de communiquer par lettre et au moyen d’autres documents, le personnage du Messager émergea.

Les télégraphistes et téléphonistes, le facteur et le journaliste ont donné à Mercure son visage pour les générations ultérieures. Nous avons à présent les réseaux de radio et de télévision et l’Internet. Tous ces médias représentent la capacité mercurienne de revêtir la garde-robe du jour pour livrer « le message ». Ainsi, même si le terme networker évoque parfois les gens qui disséminent des avertissements politiques et sociaux au moyen de listes de courriel étendues, il est inextricablement lié au messager des dieux.

L’identification de vos modèles archétypaux est un processus agréable, car il vous permet d’examiner les expériences et les relations de votre vie sous des angles nouveaux et souvent merveilleux. Règle générale (c’est aussi un indice), les archétypes qui guideront votre Contrat Sacré ont une influence directe sur vos relations physiques avec les gens.

L’identification de vos archétypes peut également s’avérer difficile, surtout s’il vous faut revoir votre vie en envisageant vos relations et vos expériences sur le plan symbolique. Par exemple, vous reconnaîtrez peut-être que vous vous êtes engagé dans une relation non pas en tant qu’Amoureux, mais en tant que Sauveteur. Cette prise de conscience peut vous aider à comprendre quoi vos liens romantiques ont tendance à s’effriter aisément, puisque le mélange du Sauveteur avec l’énergie romantique produit la co-dépendance. Elle peut être également libératrice, car elle vous permet de revoir l’histoire entière de votre relation. Au lieu de croire qu’il a échoué à maintes reprises dans toutes ses relations, le Sauveteur commence à comprendre pourquoi il est attiré vers les gens qui ont besoin d’aide, plutôt que vers ceux qui s’assument. Il comprend que ses sentiments de rejet constituent un comportement inhérent au modèle, une conséquence inévitable de programmes conflictuels, plutôt qu’une disgrâce personnelle. Ce changement de perspectives, du personnel au symbolique, présente une occasion de guérir les blessures du passé et de réinventer l’avenir.

Apprendre à lire le langage des symboles a un effet positif sur notre énergie et sur l’image que nous avons de nous-même. Vous n’avez pas à attendre une crise pour voir les choses sur un plan symbolique et avec exactitude. Vous pouvez commencer à partir de votre situation présente. Vous pouvez acquérir autant de révélations spirituelles des modèles archétypaux qui influencent les aspects agréables de votre vie, que ceux qui entrent en jeu par gros temps. Chaque aspect de votre vie est digne d’être compris dans une perspective symbolique, et vous pouvez même vous demander pourquoi vous avez une bonne relation avec telle personne ou pratiquez une profession particulièrement valorisante.

En commençant à travailler vos modèles archétypaux et à interpréter leur rôle dans votre vie, n’oubliez pas d’examiner tout ce qui vous procure votre joie de vivre.

Je rappelle toujours aux gens que leur vie spirituelle ne doit pas se limiter à chercher les raisons des contrariétés qui leur sont arrivées, ni à trouver les prières qui leur permettraient de sortir de leur nuit noire. Trop de gens mettent l’accent sur la guérison plutôt que sur la joie de vivre. Néanmoins, les gens ont beaucoup plus envie de commencer un voyage intérieur à la suite d’une crise amoureuse ou professionnelle que lorsque tout va bien dans leur monde. Quelle que soit votre motivation, la première étape consiste à faire la connaissance de vos archétypes.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

 

123

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...