La Méditation de la Bulle de Lumière

méditaiton bulle de lumière

 

Une variante de la coque de Lumière m’a été transmise au cours de l’une de mes méditations. Je la propose, non pour ajouter une nouvelle méditation à d’autres méditations, comme pour faire « bon poids » en t’en offrant treize à la douzaine. Non point ! Je le fais pour t’indiquer que, profondément en tant qu’être spirituel, non seulement tu es unique – ce que tu sais déjà – mais qu’en conséquence rien de standard ne saurait être totalement ou définitivement approprié à ta personne et à ton propre niveau d’évolution. Je le fais pour te redire – après que Lumen, par le canal de Sélène, te l’ait déjà signifié dans l’exercice de la coque de Lumière – que nos méditations doivent évoluer en fonction d’un très grand nombre de paramètres, eux-mêmes évolutifs. Tout comme à chacun de nous, des indications te seront données, que tu es invité à recevoir et à expérimenter, autant que ta propre liberté et ta responsabilité intérieures te le permettront. 

Nous sommes donc heureux, maintenant, de partager avec toi cette méditation basée sur la Compassion – qui est l’autre nom de la Lumière – et qui te permettra de constituer véhicule Merkabah, non seulement personnel, mais aussi collectif.

Cette méditation est fondée sur le fait que notre Mère la Terre a déjà constitué son propre véhicule Merkabah, son propre Corps de Lumière, et qu’elle n’attend plus que ses enfants pour ascensionner et devenir Terre de Lumière, Jérusalem céleste. En pratiquant cette méditation tu envelopperas notre Mère la Terre et tous ses enfants de Compassion, de Lumière et d’Amour. Tu pourras également ajouter une intention particulière pour ceux qui souffrent. Notamment pour ces merveilleux « enfants indigo » venus pour réveiller et préparer notre humanité à cette Ascension, et qui s’incarnent pour la première fois sur terre, alors qu’ils n’ont connu jusque-là que des mondes de pureté et de lumière. Ils en gardent intacte la mémoire, et doivent souvent vivre dans des milieux totalement déshérités où dénuement, violence, sévices, prostitution, alcool, drogue et meurtre sont quotidiens. Imagine leur souffrance. Et sache que ta méditation peut en sauver des milliers… Ainsi deviendras-tu un Travailleur de la Lumière venant se joindre aux milliers d’autres Travailleurs de Lumière, dont beaucoup sont des Semences d’Etoiles. 

La première partie de la méditation t’est déjà connue dans son principe. Mais nous préférons la présenter en l’état de sa réception. 

Tout d’abord, et comme pour toutes les autres méditations ou exercices, tu seras assis (ou en tailleur), la colonne vertébrale bien droite afin que ton canal de respiration prânique soit le plus rectiligne possible. Tu monteras ce canal au plus haut, c’est-à-dire jusqu’à la Source Divine. La respiration prânique peut alors être engagée, et tu commenceras comme pour la méditation essénienne, en 3 temps : 

1. Inspir de la Lumière

2. Illumination de tes cellules

3. Expir des négativités.

 

Tu feras donc, dans un premier temps, une « purge Lumière » en prenant La Lumière par ton chakra coronal, en la faisant se diffuser à l’intérieur de ta tête, puis dans toutes les parties de ton corps : cou, thorax, bras, abdomen, hanches, jambes puis pieds, pour évacuer, sur l’Expir, toutes les négativités, ombres ou encombrements.

bulle de lumière

Méditation de la Bulle de Lumière

Ainsi purgé, tu peux maintenant devenir toi-même Corps de Lumière. Du plus haut, de la Source, s’ouvre ton canal. Et, comme dans une immense perspective la Lumière descend sur toi en un cône de plus en plus large. Le canal par lequel Son Amour et Sa Lumière viennent emplir ton coeur s’évase et diffuse de plus en plus largement. Ton corps tout entier est maintenant dans ce cône merveilleux s’élevant à l’infini des mondes et des plans, totalement illuminé.

Maintenant, imprégné de douceur et de compassion infinies, à chacun de ses battements, ton Coeur-Lumière s’expanse, s’expanse d’Amour pour tout ce qui vit et vibre. Tu pourrais ainsi, sans aucune limite, englober toute chose, ton pays tout entier, la terre, le cosmos, l’Univers tout entier. Tu peux le faire et ainsi totalement te Transfigurer et te mettre alors à respirer au rythme du Grand Respir, si vaste, si doux, si puissant, et te dissoudre en Lui. Si tu le veux… 

Mais nous allons poursuivre et faire plus encore. Nous en étions au moment où, axé sur ton canal central et ton corps inondé de Lumière, ton coeur maintenant rayonnait de toute cette Lumière. Alors, subtilement, en partant d’en dessous tes pieds, tu fais se développer autour de toi une Bulle légère, une Bulle de Lumière à la fine et indestructible pellicule, impénétrable à toutes négativités, mais totalement transparente, subtilement irisée de cette Lumière qu’elle diffuse. 

Sur son axe, elle commence à s’élever lentement, avec grande douceur. Elle s’élève, puis passe les nuages. D’un coup, elle monte au-delà de l’ionosphère. Elle se stabilise au-dessus de la Grille Christique qui enveloppe notre Mère la Terre, puis doucement vient se poser sur Elle, avec grande légèreté. Elle ne la touche que par un très subtil point de contact, pour prendre place parmi toutes les autres Bulles de Lumière déjà assemblées. 

D’autres Bulles de Lumières sont, en effet, déjà là, en dehors du temps et de l’espace physiques. Et, en même temps que toi, d’autres arrivent et doucement se joignent à vous. Ainsi viendrez-vous, ensemble, faire comme une ronde autour de notre Mère la Terre, en tenant vos bulles les unes contre les autres, dans un très doux et très léger contact, comme font les bulles de savon lorsqu’elles s’effleurent sans éclater. Disposée comme un bracelet d’Amour et de Lumière, transcendant le Temps et l’Espace de la 3e Dimension, la ronde s’est formée d’un nombre incalculable de Bulles assemblées, tout autour de notre Mère la Terre.

Le grand Moment est désormais venu. Avec une infinie douceur, dans un élan d’Amour plus vaste que les mondes, les Bulles de Lumière magiquement fusionnent pour former comme le plus immense arc-en-ciel qui jamais ait pu être conçu. Une Bulle unique de Lumière irisée enveloppe maintenant notre Mère la Terre tout entière. Embrassée par cet immense Merkabah collectif d’Amour et de Lumière, notre Mère et tous ses enfants qu’Elle attendait pour ascensionner avec eux, deviennent eux-mêmes pure Lumière.

Oui, la Terre maintenant ascensionne et tous nous mutons dans notre nouvelle dimension d’existence.

La Terre Lumière est advenue.

Sur le blog de Francesca : http://francesca1.unblog.fr/  

Les écrits de JULIE MORIN sur les Indigos

 

Voici maintenant un petit livre – texte de Julie Morin (Écrit en 2005) qu’elle a écrit en pensant tout spécialement aux Enfants et aux Adolescents indigo, ainsi qu’à leurs Parents !

be5

LA SPIRITUALITÉ MULTIDIMENSIONNELLE Est-ce que tu sais…?

LA TABLE DES MATIÈRES +Introduction

 

Chapitre 1 LES 7 DIMENSIONS DE VIE

A) Chacun est un Esprit merveilleux

B) L’Épanouissement multidimensionnel

 C) L’Auto-Guérison sans médication

Chapitre 2 – LA SEXUALITÉ SACRÉE

 A) Les Couples heureux

B) Les 3 Types de sexualité

C) Le Massage tantrique

Chapitre 3 – LES ENFANTS NOUVEAUX

A) Leurs Caractéristiques principales

B) L’Éducation multidimensionnelle

 C) La Thérapie multidimensionnelle

Chapitre 4 – LE RÉSEAU DE SOLIDARITÉ

A) La Famille planétaire

B) L’Entraide communautaire

C) La Puissance du groupe

Chapitre 5 – LES ANIMAUX LIBRES ET VIVANTS

A) Les Animaux de laboratoire

 B) Les Animaux d’élevage

C) Le Végétarisme

Chapitre 6 – LA FAMILLE EXTRA-PLANÉTAIRE

A) Nos Frères et Soeurs de l’Espace

 B) Les Autres Dimensions et l’Ascension

C) L’Au-delà et l’immortalité

Chapitre 7 – LA SOURCE DIVINE

A) La Trinité

B) La Mission de vie

C) Le Retour de Yeshua

 Partageons librement

Un petit cadeau pour le début de l’année

Des partenaires d’édition et de diffusion

 Julie Morin

EN VOICI L’INTRODUCTION

Bien des gens sont de plus en plus désillusionnés par les visions proposées au sein des religions, des courants psychologiques et philosophiques dont ils ont entendu parler ou qu’ils ont côtoyé de près depuis des années ou depuis leur enfance.

Pourquoi ces désillusions ? Parce qu’ils ont finalement découvert que ces visions ont limité, rétréci, alourdi leur vie de toutes sortes de façons. Voici une vision nouvelle que je te propose. Il s’agit d’une vision multidimensionnelle de la vie, de notre vie, et elle permet d’élargir immensément nos horizons tout en allégeant notre vie. Cette vision fait partie de ce que les grands sages de toutes les époques ont appelé la Connaissance Universelle, la Gnose immortelle, le Chemin Christique Originel ou la Connaissance de Soi en tant qu’Esprit multidimensionnel. Cette vision forme une science bien précieuse que l’on peut appeler « la Psychologie multidimensionnelle » ou encore, au niveau spirituel: « la Spiritualité multidimensionnelle ».

Pour de te faire découvrir cet univers extraordinaire, je vais te poser de nombreuses questions, dans chacun des chapitres qui suivront. Si tu veux des approfondissements sur tout cela, su tu veux mieux comprendre les informations que je t’apporte à travers toutes ces questions, je suis disponible pour t’aider, en groupe ou en privé. Je reçois régulièrement chez moi des gens de tout âge qui veulent approfondir toutes ces notions. Je suis heureuse de partager ces connaissances formidables avec ceux et celles qui cherchent sincèrement à améliorer leur qualité de vie individuelle, familiale, professionnelle ou sociale. Bon voyage de découvertes illimitées…

Solari Harmonia ou Julie Morin à ton choix !

Abonnez-vous à la chaine de JULIE MORIN : https://www.youtube.com/user/JuliedeMontreal#play/uploads

Amoureusement et solidairement ! Julie Morin (de son nom de naissance) ou Solari Harmonia (de son nom d’artiste spirituel) Sa page web: www.psycho-ressources.com/julie-morin.html

Les Huit Besoins Fondamentaux Des Êtres Indigo

 indigos

1.Exprimer sa reliance. (Exprimer son contact avec le Divin fortement ressenti, un contact avec sa propre Conscience Divine, Christique, Solaire, ou avec la Source Première de l’Univers qui permet de savoir de façon innée diverses choses spirituelles, ésotériques, métaphysiques, beaucoup mieux et beaucoup plus profondément parfois que ce qui est enseigné dans bien des livres, des écoles ou des religions.)

2.Vivre sa vérité intérieure. (Avant quoi que ce soit d’autre qui vient des autres ou des livres ou de la tradition.)

3.Être intègre. (Être qui il est, dans sa totalité, son unicité, sa marginalité, et faire peu de compromis déchirant intérieurement – ce qui le rend souvent « incorruptible ».)

4.Vivre dans la congruence. (Passer le même message par l’ensemble de ses gestes, ses actions, ses émotions, ses pensées, ses paroles.)

 5.Servir. (Être utile, sentir qu’il contribue à l’enrichissement de la société, de la planète, de la Vie, tout en respectant le Grand Plan Divin et les Lois Cosmiques Universelles.)

6.Vivre libre. (Refuser toutes les autorités ou contraintes aliénantes, emprisonnantes, étouffantes, non justifiées par lui – ce qui inclut refuser l’autorité parentale ou professorale si elle n’est pas intelligente selon lui, même s’il a 3 ans seulement ! Et cela signifie aussi ne pas changer de direction si on fait pression sur lui par le chantage, les menaces, les punitions, les agressions, les récompenses…

7.Aimer. (Se nourrir d’abord et avant tout de contacts amoureux avec les êtres: angéliques, humains, animaux, végétaux, minéraux)

8.Harmoniser. (Se sentir dépérir dans les cadres de vie qui n’expriment pas l’harmonie, la beauté originelle de la vie; recherche constante de situations joyeuses, harmonieuses, lumineuses, pacifiques, compréhensives et créatives.)

VOICI DONC MON RÉSUMÉ D’INFORMATIONS:

 Les indigo sont des êtres de tout âge (enfants, adolescents, adultes, grands-parents) qui ont la couleur indigo très évidente dans leur aura. Il y a toujours eu des êtres indigo sur Terre, ce qui est nouveau c’est que là, il y en a en très grand nombre qui s’incarnent ! Selon certaines statistiques, des vagues de plusieurs âmes indigo ont commencé à arriver sur Terre dans les années 60-70, et actuellement, depuis l’entrée dans le nouveau millénaire, de plus en plus d’enfants seraient des enfants indigo !

Imaginez ce que cela va donner comme Lumière, comme Conscience sur Terre… dans quelques années. L’indigo est la couleur bleu foncé, bleu marin, qui témoigne de la présence en soi de l’Amour universel bien vivant, bien incarné.

Les indigo, bien souvent (pas toujours), ne porteront presque pas de bleu dans leurs vêtements, parce que leur aura en est saturée (et que souvent les couleurs de nos vêtements sont une nourriture pour nous, pour ce que nous voulons incarner davantage), ou à l’inverse, les indigo ne veulent porter que du bleu parce qu’ils veulent rester (souvent sans en avoir conscience) dans cette vibration d’Amour universelle si naturelle pour eux.

Les êtres indigo ont souvent l’une de ces trois origines: venir d’une planète spirituelle plus ou moins éloignée de la Terre, venir d’une dimension très, très spirituelle et très subtile, venir d’un séjour qui durait depuis fort longtemps sur les plans plus subtils, en comparaison, la majorité des êtres de la planète se réincarnent rapidement – font de brefs séjours sur les plans plus subtils – et le font depuis plusieurs incarnations sur cette même planète à laquelle ils se sont habitués, ils en sont même souvent venus à penser qu’il n’existe que cette planète (et cette dimension de vie) dans l’Univers !

Julie Morin (de son nom de naissance) ou Solari Harmonia (de son nom d’artiste spirituel)

Sa page web: www.psycho-ressources.com/julie-morin.html

LA GÉNÉRATION DES ENFANTS-LUMIÈRE

 

ANGE-ANDORALes Indigo sont des êtres dont l’âme aurait été spécialement préparée sur une base située dans l’enveloppe éthérique de l’une des lunes de Jupiter, avec pour mission de venir s’incarner à notre époque et d’élever le niveau vibratoire de la race humaine en vue de l’Ascension.

Dans les années 1980, on parlait essentiellement « d’enfants Indigo », car les premières âmes sensées provenir de cette base-école jupitérienne, à laquelle certains médiums ont attribué le nom d’Ipolodic, n’ont commencé à s’incarner sur notre planète en nombre relativement important qu’à partir des années 1970. Quelques pionniers les avaient cependant précédés, parmi lesquels Marc Angélidès cite l’astrophysicien Jean-Pierre Petit et le philosophe Michel Serre.

Depuis l’entrée dans le nouveau millénaire, notre planète accueille des Indigo en nombre considérable, et la majorité des nouveau-nés semble aujourd’hui liée à la Famille Indigo (qu’il ne faut d’ailleurs pas confondre avec la Famille Cristal). Les médiums les reconnaissent bien sûr d’abord à la prééminence de la couleur Indigo au niveau de leur aura.

L’Indigo est une nuance intermédiaire entre le bleu et le violet, qui tourbillonne intensément dans leur champ énergétique. Les Indigo, avant de s’incarner, ont travaillé sur Ipolodic à développer en eux la spiritualité, l’idéal de paix, de fraternité et de vérité, qui sont des attributs jupitériens liés à la couleur bleue, en même temps que l’Amour impersonnel et altruiste, l’esprit d’entraide, de solidarité et de sacrifice qui sont liés kabbalistiquement à Iésod, la Sphère de la Lune correspondant à la couleur violette. N’allons d’ailleurs pas croire que les Indigo aient une prédilection pour cette couleur au niveau de leur habillement ou de la décoration de leur cadre de vie ; la plupart du temps, ils rechignent à porter des vêtements bleus ou violets, parce que leur aura en est saturée et que les couleurs de nos vêtements sont en quelque sorte une nourriture pour nous. Ils auront donc une tendance naturelle à s’orienter vers les couleurs complémentaires : jaune et orange. On peut ainsi dire que la fameuse « Révolution orange » de 2004 en Ukraine fut en réalité un mouvement d’inspiration et de vibration Indigo.

Il est vraisemblable que le séjour des âmes Indigo sur la base éthérique d’Ipolodic dure beaucoup plus longtemps que celui des âmes humaines « ordinaires » sur les plans subtils durant le cycle de leurs réincarnations successives. Les âmes non libérées de leur karma ont en effet tendance à se réincarner rapidement et à saisir toutes les opportunités d’incarnation sur la Terre, dès qu’elles se présentent. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’hérésie matérialiste a pu se développer aussi facilement au cours des siècles passés, certains en arrivant même à supposer que la vie ne puisse exister que sur notre planète et dans notre seule dimension de vie.

Le long séjour des âmes Indigo sur Ipolodic les aurait ainsi amenées à se préparer intensivement à la mission qui est la leur aujourd’hui : aider l’humanité à réaliser sa transition vers la Nouvelle Époque, vers ce que certains ont appelé « l’Âge d’Or ».

Voici les trois principales qualités qui, selon certains médiums, correspondent à des acquis des âmes Indigo au cours des Initiations sur Ipolodic :

1) La reliance ou la connexion au Guide. Cela signifie : être capable de vivre consciemment le lien avec notre Conscience Christique, Solaire, avec la Matrice universelle qui permet de connaître intuitivement (sans avoirbesoin de recourir à des livres) les lois spirituelles, ésotériques et métaphysiques qui régissent les différents mondes et les différents plans de la Création.

2) L’acceptation du Service. Cela signifie demeurer intègre en toutes circonstances et n’accepter aucune compromission par rapport à l’engagement au service d’un idéal élevé. Cela signifie aussi ne pas changer de direction en fonction des pressions, des menaces, des agressions ou des perspectives de récompense de quelle que nature que ce soit.

3) La reconnaissance de l’Amour universel en tant que Principe de Vie. Cela signifie être constamment en quête d’harmonie, de fraternité, et aimer tous les êtres et toutes les créatures, qu’ils soient de nature angélique, humaine, animale, végétale ou minérale.

Les enfants Indigo sont les précurseurs du grand changement. Ils sont venus pour briser certains schémas qui s’opposent à l’éveil de la conscience. Ils sont venus pour briser les systèmes basés sur la peur et le contrôle. Ce sont vraiment des « révolutionnaires » dans l’âme, au sens le plus noble du terme, car ce sont eux qui ont pour mission de rétablir le courant de l’évolution sur notre planète.

Mais contrairement à une idée répandue dans certains cercles spirituels, et n’en déplaise à certains parents, les enfants surdoués ou hyperactifs ou encore ceux qui manifestent un intérêt précoce pour certains domaines jusqu’ici réservés au monde des adultes, ne sont pas nécessairement tous des Indigo.

Ordre Sacerdotal d’en Haut des Melchitsédech – Canalisé par Marc Angélidès, – ÈRE NOUVELLE, 2005

LA CRISE TRANSITIONNELLE : De l’Être Indigo à l’Être Cristal

 

images (10)L’Archange Michaël m’a demandé d’écrire cet article afin d’aider tous ceux qui passent par l’expérience d’évolution rapide vers la conscience multidimensionnelle ou transition de l’état Indigo à l’état de Conscience Cristal.

Il y en a qui effectuent ce changement d’une manière relativement douce, mais beaucoup font l’expérience d’une crise au moment de cette transition. Ceux-ci ont généralement choisi de s’ouvrir aux dimensions supérieures. Ce choix n’est pas fait logiquement, par notre pensée rationnelle, mais c’est plutôt un choix de l’âme, comme une réponse aux énergies transitionnelles de la Terre, qui se font sentir actuellement. Donc parfois, la personne se trouve propulsée dans toute une suite de changements psychologiques, émotionnels et physiques pour lesquels il n’y a aucune explication logique. Ceci peut provoquer une crise. Ma propre expérience m’a démontré que les médecins traditionnels et les psychologues ne sont pas d’un grand secours car ils n’ont aucune idée de ce que la personne ressent. Quand les tests arrivent négatifs, la personne est alors souvent considérée comme hystérique, déséquilibrée ou même schizophrénique.

Cette transition arrive souvent à ceux qui se trouvent déjà dans une quête spirituelle et qui de ce fait sont mieux équipés pour faire face aux changements. Mais mon expérience m’a démontré que les Enfants Indigo, quelque soit leur ouverture spirituelle, sont aussi et particulièrement vulnérables à l’expérience spontanée de la transition ou, découverte de la conscience des dimensions supérieures. Je dois aussi ajouter que la consommation de toute sorte de drogues, chose assez commune parmi les adolescents Indigo, précipite souvent cette crise transitionnelle avant même qu’ils ne soient prêts à la vivre et à en supporter les effets.

Ci-dessous, la liste des symptômes qui peuvent être ressentis pendant la crise ou processus de découverte :

:: Soudaine sensibilité extrême aux gens et à l’environnement. Une personne qui jusque là était sociable et active, trouve qu’il lui est de plus en plus insupportable d’être dans un centre commercial, ou dans un endroit fermé, comme un restaurant par exemple.

:: Une augmentation des capacités psychiques et de la conscience. Ceci se manifeste surtout par la capacité de presque « entendre » les pensées et les sentiments des autres. Cela peut sembler étrange surtout si la personne s’imagine que les autres peuvent également entendre ses propres pensées. Egalement, une extrême sensibilité à l’énergie négative de certains endroits ou de certaines personnes, allant même jusqu’à l’incapacité de tolérer certaines personnes qui auparavant étaient proches.

:: Cette sensibilité extrême peut provoquer des crises d’angoisse ou des crises de panique. Celles-ci peuvent survenir à tout moment, même quand la personne se réveille en pleine nuit. Il n’y a souvent aucune raison pour ce genre de crise, bien que la personne en recherche souvent la cause.

:: La personne peut aussi « s’échapper » (zoning out) pendant de longues périodes, restant assise sans rien faire. Cela peut être irritant pour la personne qui était auparavant active et énergique. Ce n’est que la conscience qui s’ajuste et s’habitue à passer plus de temps dans les dimensions supérieures et moins de temps dans les 3ème et 4ème dimensions. Ajouter à cela le besoin de se reposer et de dormir beaucoup plus longtemps, ainsi qu’un processus général de ralentissement.

:: Anxiétés obsessionnelles concernant la destruction des êtres humains (par la pollution, l’épuisement des ressources, les extra-terrestres, la technologie, etc.) Ceci est dû à la capacité de la conscience multidimensionnelle d’atteindre tous les niveaux de la pensée, en tant que groupe, y compris les peurs et les croyances concernant la survie de l’espèce humaine. Comme la personne est souvent concernée par son propre état de survie, elle aura tendance à vibrer avec ce groupe de pensées ou champs morphogénétique.

:: Un besoin compulsif de comprendre ce qui se passe, menant à une hyperactivité de l’esprit et à la peur du surmenage ou de « péter les plombs ». Ajouter à cela, la peur de devenir fou et d’être incapable, dans le futur, de se débrouiller dans la vie de tous les jours. À nouveau, médecins et psychologues ne semblent pas pouvoir offrir beaucoup d’aide.

:: Un état dépressif sans aucune raison apparente, si ce n’est l’état de crise en lui-même. C’est souvent la propre conscience qui fait un nettoyage des vieilles couches d’énergie qui ont besoin d’être abandonnées. Il n’est pas nécessaire de « traiter » ou de revivre l’expérience, seulement d’aider le corps à dégager l’énergie. Soyez patient avec le processus et sachez que les troubles passeront.

:: Troubles du sommeil, la personne se réveillant souvent vers 3 heures du matin ou juste avant. À nouveau, ce n’est que la conscience qui s’adapte à un nouveau cycle d’activité. La conscience supérieure est souvent plus active la nuit car les dimensions inférieures sont plus calmes à ce moment.

:: Sensation d’étranges vagues d’énergie électrique à travers le corps. Le corps Cristal est incroyablement sensible, ressent les mouvements solaires et lunaires, les ondes cosmiques, et l’énergie provenant du centre galactique. Très souvent, ces énergies aident dans le processus de « reconnexion » du corps, afin qu’il supporte des énergies plus fortes. Je sais par expérience, que ça peut être très inconfortable. Mais le corps finit par s’acclimater et s’habitue à supporter ces ondes énergétiques. Vous les ressentirez peut-être d’avantage aux alentours de la Pleine Lune. La meilleure façon que j’ai trouvée de combattre ce phénomène est de se rendre à l’extérieur et de rester pieds nus sur le sol, en imaginant que l’énergie passe de notre corps à la terre.

:: Toute une gamme de sensations physiques et d’expériences, généralement en relation avec le processus de désintoxication. Le corps Cristal ne retient pas les toxines, mais dégage tout. En fait, l’astuce pour devenir un être Cristal est de tout laisser passer au travers de soi, et de ne rien retenir. C’est la phase finale du détachement. Mais à ce niveau, le corps a besoin d’abandonner des années de déchets « toxiques », qu’ils soient physiques, émotionnels ou mentaux. L’abandon se fait toujours par le corps, qui présente en général les symptômes de fatigue intense, de douleurs musculaires et articulaires, spécialement dans les hanches et les genoux, des maux de têtes, à la base du crâne, et des douleurs dans le cou et les épaules.

:: Vertiges et sensation d’être « dans les nuages ». Cela résulte du fait que vous êtes dans des états « élevés » de la conscience. Vous devez vous habituez à être dans ces états tout en restant équilibrés et centrés sur Terre. Cette sensation a également tendance à augmenter au moment des pleines lunes et des éruptions solaires.

:: Augmentation de l’appétit et du poids, parce que le corps a besoin d’un apport énergétique supplémentaire pour faire face à ce processus.

:: La capacité de voir au-delà du voile, c’est-à-dire d’être conscient des esprits, Dévas (fées de la nature), E.T, et anges comme appartenant à la réalité et de communiquer avec eux. Cela peut être impressionnant si la personne n’est pas au courant de cette autre réalité.

Comment faire face à la Transition.

Le meilleur conseil que je peux donner est d’accepter le processus et de ne pas résister. Ma propre transition a duré environ 18 mois et j’ai trouvé que la clé était tout simplement l’acceptation. J’espérais qu’un jour je me réveillerais et que je me sentirais « normale » à nouveau. Ce n’est que lorsque j’ai accepté que je ne me sentirai jamais plus « normale », comme avant, que j’aie commencé à me sentir plus à l’aise dans mon nouvel espace.  À partir de ce moment-là, vous pouvez commencer à explorer l’aventure ou le côté positif de ce nouvel état.

Voici quelques conseils pour mener à bien cette crise transitionnelle :

:: Soyez en paix avec ce qui vous arrive. Vous devenez un Être Cristal. Un autre terme pour cela est « L’Être Christique » qui se réfère à l’être multidimensionnel qui a accès aux 9 dimensions et peut-être même aux 13. Mon expérience jusqu’à maintenant est que certaines personnes ne s’ouvrent que jusqu’à la 5ème, et d’autres vont parfois jusqu’à la 6ème. Si vous parvenez à la 6ème, vous accéderez probablement à la 9ème au cours de cette vie, ou tout au plus dans un futur très proche. Quel privilège, quelle bénédiction !

:: Soyez bon pour vous-même et prenez soin de vous. Souvenez-vous que comme Être Cristal, vous portez en vous l’équilibre de l’énergie « mère » et de l’énergie « père ». La Mère vous dit, « nourrissez-vous comme vous nourririez un nouveau-né », car en fait c’est ce que vous êtes. Vous aurez besoin de temps pour grandir et vous fortifiez et pour apprendre les pratiques de votre nouvel environnement. Il est très important d’avoir Confiance. J’ai effectué ma transition alors que j’étais l’unique employée/manager de ma propre entreprise, et que mes ressources étaient très limitées. J’avais très peur que mon état physique m’empêche de gagner suffisamment pour survivre. Mais j’ai tenu le coup et aujourd’hui j’ai toujours un toit sur ma tête et j’ai toujours eu le nécessaire pour vivre, même s’il y a eu des moments critiques.

:: Évitez toutes les sortes de drogues et les médicaments tant que vous le pouvez. Si vous devez prendre des médicaments pour raison de santé, bien sûr, continuez à les prendre. Mais ne prenez aucune drogue « récréative », car cela pourrait aggraver le processus et vous risqueriez de vous retrouver « perdu » dans les dimensions supérieures. Évitez également si vous le pouvez l’emploi des tranquillisants et des antidépresseurs, à moins que, encore une fois, vous les preniez déjà pour des raisons de santé. Le meilleur chemin est certainement celui de la médecine homéopathique et de la naturopathie, et j’ai trouvé que les Essences Florales pouvaient être d’un grand secours.

:: Évitez les foules et les endroits encombrés. J’ai réussi à mettre au point l’art du shopping « éclair » de la semaine en moins d’une heure, pour subvenir à mes besoins, et sans avoir à passer de longues heures en milieux pollués et fatigants. Graduellement, vous serez capable de tolérer une plus longue exposition à ces milieux. La clé ici, bien sur, est de conserver votre état de paix et d’harmonie mais d’une façon si forte qu’au lieu de vous sentir influencés par ces environnements, ce soit vous qui influenciez l’environnement d’une manière positive. L’Être Cristal porte et conserve toujours en soi l’énergie positive, mais vous apprendrez à l’utiliser d’une façon merveilleuse et puissante une fois que vous aurez gagné votre équilibre et qu’à nouveau vous vous sentirez à l’aise parmi les autres personnes.

:: Restez centré et gardez les pieds sur terre. Cela peut être un véritable défi pour ceux qui s’acclimatent à la conscience des dimensions supérieures. Vous serez souvent dans les nuages ou pris de vertiges. Mais essayez de fixer également votre attention sur les aspects terriens et matériels de la vie. La clé ici est de passer du temps à faire de l’exercice, marcher, se nourrir et avoir des activités artistiques. Ne passez pas des heures devant la TV ou à jouer à des jeux vidéo ; ceci ne servirait qu’à augmenter l’état de déstabilisation terrienne.

:: Passez autant de temps que vous pouvez dans la nature. Respirer l’air frais et prendre un peu de soleil vous aidera à fortifier votre nouveau corps. Les Dévas sont là pour aider le processus.

:: Mangez simplement et consommez autant de fruits et de légumes que possible. J’ai reçu l’information de mes guides, me disant que le riz brun et les légumes sont les meilleurs aliments pour votre nouveau corps. Cependant, faites-vous également plaisir – mes envies sont passées des calamars au gâteau au chocolat ! Ce n’est pas le moment de vous mettre au régime. Votre corps a besoin d’énormes quantités de nourriture pour servir de fuel au processus de transition. Même si vous grossissez un peu, vous devez accepter cela comme faisant partie du processus de transformation.

En dernier – célébrez votre transition – vous êtes en train de devenir un être Galactique, la prochaine étape dans l’évolution humaine ! Vous prenez maintenant part à votre droit de naissance.

BIENVENUS CHEZ VOUS, ANGES TERRESTRES !

Canalisation du message de l’Archange Mikhaël à travers Celia Fenn

 

ENFANTS INDIGO ET KABBALE

                

images (5)Les Indigo sont des êtres dont l’âme aurait été spécialement préparée sur une base située dans l’enveloppe éthérique de l’une des lunes de Jupiter, avec pour mission de venir s’incarner à notre époque et d’élever le niveau vibratoire de la race humaine en vue de l’Ascension.

Dans les années 1980, on parlait essentiellement « d’enfants Indigo », car les premières âmes sensées provenir de cette base-école jupitérienne, à laquelle certains médiums ont attribué le nom d’Ipolodic, n’ont commencé à s’incarner sur notre planète en nombre relativement important qu’à partir des années 1970. Quelques pionniers les avaient cependant précédés, parmi lesquels Marc Angélidès cite l’astrophysicien Jean-Pierre Petit et le philosophe Michel Serre.

Depuis l’entrée dans le nouveau millénaire, notre planète accueille des Indigo en nombre considérable, et la majorité des nouveau-nés semble aujourd’hui liée à la Famille Indigo (qu’il ne faut d’ailleurs pas confondre avec la Famille Cristal). Les médiums les reconnaissent bien sûr d’abord à la prééminence de la couleur Indigo au niveau de leur aura.

L’Indigo est une nuance intermédiaire entre le bleu et le violet, qui tourbillonne intensément dans leur champ énergétique. Les Indigo, avant de s’incarner, ont travaillé sur Ipolodic à développer en eux la spiritualité, l’idéal de paix, de fraternité et de vérité, qui sont des attributs jupitériens liés à la couleur bleue, en même temps que l’Amour impersonnel et altruiste, l’esprit d’entraide, de solidarité et de sacrifice qui sont liés kabbalistiquement à Iésod, la Sphère de la Lune correspondant à la couleur violette. N’allons d’ailleurs pas croire que les Indigo aient une prédilection pour cette couleur au niveau de leur habillement ou de la décoration de leur cadre de vie ; la plupart du temps, ils rechignent à porter des vêtements bleus ou violets, parce que leur aura en est saturée et que les couleurs de nos vêtements sont en quelque sorte une nourriture pour nous. Ils auront donc une tendance naturelle à s’orienter vers les couleurs complémentaires : jaune et orange. On peut ainsi dire que la fameuse « Révolution orange » de 2004 en Ukraine fut en réalité un mouvement d’inspiration et de vibration Indigo.

Il est vraisemblable que le séjour des âmes Indigo sur la base éthérique d’Ipolodic dure beaucoup plus longtemps que celui des âmes humaines « ordinaires » sur les plans subtils durant le cycle de leurs réincarnations successives. Les âmes non libérées de leur karma ont en effet tendance à se réincarner rapidement et à saisir toutes les opportunités d’incarnation sur la Terre, dès qu’elles se présentent. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’hérésie matérialiste a pu se développer aussi facilement au cours des siècles passés, certains en arrivant même à supposer que la vie ne puisse exister que sur notre planète et dans notre seule dimension de vie.

Le long séjour des âmes Indigo sur Ipolodic les aurait ainsi amenées à se préparer intensivement à la mission qui est la leur aujourd’hui : aider l’humanité à réaliser sa transition vers la Nouvelle Époque, vers ce que certains ont appelé « l’Âge d’Or ».

Voici les trois principales qualités qui, selon certains médiums, correspondent à des acquis des âmes Indigo au cours des Initiations sur Ipolodic :

1) La reliance ou la connexion au Guide. Cela signifie : être capable de vivre consciemment le lien avec notre Conscience Christique, Solaire, avec la Matrice universelle qui permet de connaître intuitivement (sans avoir besoin de recourir à des livres) les lois spirituelles, ésotériques et métaphysiques qui régissent les différents mondes et les différents plans de la Création.

2) L’acceptation du Service. Cela signifie demeurer intègre en toutes circonstances et n’accepter aucune compromission par rapport à l’engagement au service d’un idéal élevé. Cela signifie aussi ne pas changer de direction en fonction des pressions, des menaces, des agressions ou des perspectives de récompense de quelle que nature que ce soit.

3) La reconnaissance de l’Amour universel en tant que Principe de Vie. Cela signifie être constamment en quête d’harmonie, de fraternité, et aimer tous les êtres et toutes les créatures, qu’ils soient de nature angélique, humaine, animale, végétale ou minérale.

Les enfants Indigo sont les précurseurs du grand changement. Ils sont venus pour briser certains schémas qui s’opposent à l’éveil de la conscience. Ils sont venus pour briser les systèmes basés sur la peur et le contrôle. Ce sont vraiment des « révolutionnaires » dans l’âme, au sens le plus noble du terme, car ce sont eux qui ont pour mission de rétablir le courant de l’évolution sur notre planète.

Mais contrairement à une idée répandue dans certains cercles spirituels, et n’en déplaise à certains parents, les enfants surdoués ou hyperactifs ou encore ceux qui manifestent un intérêt précoce pour certains domaines jusqu’ici réservés au monde des adultes, ne sont pas nécessairement tous des Indigo.

MESSAGE PLEIADIEN sur le site http://francesca1.unblog.fr/  

Reconnaître un Enfant Spécial

 

téléchargement (2) Le Christ a dit : Tu reconnaîtras l’arbre à ses fruits.

 Le fruit est par excellence le résultat d’une œuvre de longue haleine. Les fruits qui mûrissent trop vite, sont des fruits sans saveur dont il faut se méfier. Seul, le fruit qi prend son temps pour mûrir est un bon fruit. Ce qui veut dire que le jardinier qui s’est occupé de l’arbre est un bon jardinier. Souvent, le fruit est confondu. Le bon est mêlé au mauvais et ce n’est qu’en le goûtant que nous faisons la différence. Nous remarquerons que le beau fruit n’est jamais le meilleur. Alors, à partir de cette information loin d’être inconnue de la plupart d’entre nous, remontons la filière et nous reconnaîtrons le bon jardinier. 

Cette parabole imagée, digne de notre maître Jésus, prend tout son sens si nous l’adaptons aux situations de la vie courant ou aux actes décidés aujourd’hui, qui engagent notre futur. 

Les enfants indigo, nouveaux enfants ou enfants de Lumière (peu importe l’appellation que nous leur donnons) sont déjà parmi nous. Il en arrive de plus en plus et leur nombre s’accroît considérablement parce que la tâche est énorme ; les êtres évolués ne manquent pas sur cette terre. Ils sont d’ailleurs facilement reconnaissables grâce à la mission qui leur est confiée, et qui est très souvent une action d’envergure. Inutile, donc, de les désigner. Nous les aurons facilement reconnus au fruit de leur travail, comme l’arbre portant sur lui les fruits du renouveau. Notre Terre est restée privée depuis trop longtemps d’actions concrètes pour remuer les foules. 

De grands leaders sont déjà venus sur cette terre pour agir dans le sens du Seigneur : le Seigneur Jésus, qui est et restera pour l’éternité le modèle, l’exemple à suivre, le style à copier. Non, le Christ n’a pas toujours été le mouton qui se laissait tondre sans rien dire dans les situations l’opposant au pouvoir religieux installé. Non seulement il s’est opposé à lui avec parfois une grande véhémence, mais il a également usé de la force pour se faire reconnaître ; je ne veux pas dire par là qu’il a frappé l’autre, parce qu’il était opposé à toute violence physique ; mais il n’a pas hésité à prendre des initiatives parfois brutales aux yeux de ceux qui l’accompagnent, et qu’il surprenait beaucoup en montrant cet exemple. 

Aujourd’hui, les enfants qui naissent et qui se sont investis de la mission évoquée vont agir dans le même sens que le Christ. Ils s’opposeront, comme lui, à l’ordre ridicule établi. Ils tenteront avec courage et pugnacité de résister pour faire barrage à cette forme de débilité humaine, qui prend maintenant une grande place dans la tête des dirigeants du monde. Regardez-les agir, ces enfants dérangeants ! Regardez-les grandir parce qu’ils sont pour certains, déjà à l’âge adulte. Accompagnons-les sans hésiter longtemps dans la croisade difficile, mais inévitable d’une mort annoncée. Sachons que les êtres les plus évolués de ce monde participeront sans aucun état d’âme à ce combat, parce qu’ils savent que quoi qu’il arrive, ils seront immortels. C’est un peu comme le soldat qui part à la guerre, mais qui sait que la mort n’existera jamais pour lui. Il est considérablement renforcé dans son action de vaincre parce que jamais, au grand jamais, la mort ne le surprendra. 

Soyons tout de même sur nos gardes parce que les faux prophètes qui ont existé de tout temps, n’ont pas disparu de la surface du globe. Les faux prophètes sont les émissaires de Satan. Ils se mêlent toujours des choses qui ne les regardent pas, parce qu’ils cherchent à tromper pour garder l’ordre en place qui sert leurs intérêts. Prenons garde si nous constatons que l’initiative de l’un ou de l’autre cache quelque arrière-pensée matérielle ou politique. Dans ce cas, nous ne mettrons pas très longtemps pour démasquer l’intrus. Il ne pourra pas se cacher derrière l’arbre masquant l’immense forêt du désespoir. 

Organisez très vite les actions à mener, nouveaux enfants : Enfants de Lumière, Enfants de Liberté, Enfants Délivrés des contraintes matérielles ; prenez l’initiative, vous êtes protégés ! Personne ne sera capable, malgré l’opposition très forte que vous rencontrerez de barrer votre route ni vos idées. La grande masse du troupeau des humains tourne en rond, parce que les bergers ne savent plus où aller pour trouver l’herbe fraîche. Alors, ils massacrent, sacrifient ! C’est une forme de rituel qui leur est agréable. Certains de ces bergers que nous connaissons bien prennent un malin plaisir à faire souffrir le faible, comme s’il n’avait pas suffisamment connu de misère dans sa vie. Non seulement ces gens ne sont pas capables d’apporter à l’humanité un bien-être matériel le plus élémentaire, mais ils sont beaucoup plus dépourvus lorsqu’il s’agit d’apporter un message d’espérance teinté de spirituel. 

Les religions sont pour la plupart disqualifiées. Elles se sont mises hors jeu en étant incapables de porter haut et fort la parole du Créateur. Rien n’est plus attristant, pour prendre l’exemple du catholicisme, que de voir dans quel état cette hiérarchie d’église se complait. Elle prend plaisir à dire et asséner aux fidèles des contre-vérités. Comment dans ce cas, croire en une vie future, lorsqu’elle n’est pas annoncée aussi clairement qu’elle le devrait ? 

Comment se fait-il que les fidèles désertent de plus en plus les églises, pour se réfugier dans une spiritualité personnelle qui participe du dialogue direct avec Dieu ? Il n’est de bon porte-parole que celui qui montre l’exemple et dit la vérité. A partir de cette information simple et compréhensible pour tous ; regardez, observez, sachez reconnaître les Nouveaux porteurs de Lumière ! 

Ils sont différents de ceux que nous avons pour habitude de côtoyer et qui se désignent comme tels. Mais ils sont beaucoup plus crédibles aux yeux des pauvres gens. Restons confiants, et plaçons-nous sans hésiter sous la bannière de ces nouveaux combattants que sont ces Nouveaux Enfants. 

Rédigé par Francesca du Forum « La Vie Devant Soi« 

TELOS entretien de J.C Genel

 

TELOS entretien de J.C Genel dans LEMURIENS de TELOS lumier10-225x300Les très nombreux entretiens que j’ai depuis plus de quinze ans me confortent dans l’hypothèse que, selon notre disposition d’esprit, nous portons parfois un peu du fardeau des autres afin qu’ils bénéficient d’un peu de répit, d’in ciel plus clément, juste le temps de recouvrer la force de poursuivre le chemin. Nous n’en tirons aucune gloire car l’échange est permanent et bien au-delà de notre conscience humaine. Cette hypothèse me plaît car elle rend les relations avec autrui plus légères, plus fluides, plus aimantes.

 Les temps sont venus pour nous d’accomplir la pensée d’un sage amérindien ; « Nous ne sommes pas des êtres humains venus vivre une expérience spirituelle, mais des êtres spirituels venus vivre une expérience humaine ». Voilà qui peut nous aider à réfléchir différemment à notre condition et à quitter les croyances millénaires qui renforcent, générations après générations, l’illusion. Notre besoin de nous libérer n’a jamais été aussi tenace et le message lémurien nous encourage à franchi le pas, à devenir responsables de nos vies.

 Aurélia Louise Jones insiste sur le fait que nous devons rêver une vie nouvelle. Que serait cette nouvelle vie ? Peut-être voir au-delà de l’aspect humain, au-delà de l’illusion. Etre capable de sentir la vie des autres, les aider à réaliser leurs rêves parce qu’au fond, ils sont un peu les nôtres. Nous entretenons tous l’idée de retrouver le paradis perdu, d’être heureux et de vivre en bonne intelligence, d’être dans la lumière et la sagesse de nos frères lémuriens. Et si cela était possible maintenant ? Partout sur la planète, des vortex d’énergie s’ouvrent ou son réactivés. Des descentes de lumière venant des mondes subtils nous inondent. Les scientifiques reconnaissent que de profondes transformations magnétiques affectent la Terre. Une abondante littérature mystique – channeling, romans, enseignements etc… voit le jour. La naissance d’enfants appelés psychiques ou indigos et enfin des manifestations spirituelles de plus en plus nombreuses sont autant de signes que notre intelligence se prépare à vivre un saut quantique. C’est le moment de vivre ce que nous sommes, parce que notre vie est une histoire d’amour. Seul l’amour nous équilibre et nous protège de tout. A chaque phase d’accélération dans l’évolution – c’est ce que nous vivons – nous sommes aidés et accompagnés par les êtres d’autres dimensions. La résurgence Lémurienne, la résurgence de la conscience christique en est la preuve et ce n’es t pas la seule.

 Préparons-nous à porter un regard différent sur la vie. Celle-ci est le vaste laboratoire dans lequel nous avons choisi d’expérimenter l’amour inconditionnel. Nous ne somme spas ici-bas en train de vivre un purgatoire, mais en train d’essayez d’évoluer en même temps que notre planète. Nous devons devenir conscients que nous sommes des êtres de pouvoir, de pouvoir spirituel, et que nous pouvons tout changer. Bien sûr que tout est fait pour entretenir la peur, au point que nous résistons de toutes nos forces au changement que nous savons pourtant irrémédiable ; mais à quoi sert notre cerveau alors ? Si nous avons un intellect, c’est pour nous permettre de réfléchir à ce que nous ressentons dans le cœur, pas pour nous abîmer devant la télévision ! Ecoutons notre cœur si nous voulons vibrer d’amour. L’amour nous conduit à vivre en conscience la cinquième dimension  en toute sécurité.

 Depuis que j’ai conscience de la résurgence lémurienne, je vis un bien étrange sentiment ; celui d’une nostalgie bienfaisante. Ce que je ressens au contact d’Anahmahr et de l’enseignement que je reçois par Channeling, me rappelle tout ce que j’ai pu découvrir de l’amour christique à travers la vie de Jésus grâce aux Annales akashiques. Là est le lien avec la résurgence lémurienne. La conscience christique s’offre de nouveau à chacun de nous comme une opportunité exceptionnelle. Les messages que vous trouverez dans l’ouvrage « Les jardins d’Anahmahr » amorcent un processus de retour à la source, à l’essentiel de nos vies. Je vous en souhaite une lecture agréable, studieuse, joyeuse… une lecture utile en tout cas. Il faut savoir saisir toutes les occasions de nous rapprocher de nous-mêmes.

 Les Jardins d’Anahmahr est une pierre à l’édifice de la nouvelle conscience à laquelle nous appartenons et que nous devons assumer désormais dans nos pensées, nos paroles et nos actes. 

 

Extrait du livre « Les Jardins d’Anahmahr » Messages de la Cité de Telos – Les éditions des 3 Monts – Introduction page 17.

L’Enfant qui vient de Mars

 

Cet article de l’écrivain russe Gennady Belimov, professeur d’université et chercheur, relate sa rencontre avec un jeune garçon russe, Boriska, et ses révélations étonnantes sur ses expériences et ses visions de vies antérieures :

L'Enfant qui vient de Mars dans ENFANTS INDIGO images-2La première fois que j’ai entendu parler de l’étrange garçon Boriska, c’est par les dires des participants à une expédition vers une zone assez peu ordinaire au nord de la province Volgograd, connue sous le nom de  » Medveditskaya Ridge. »

Imagine, quand tout le monde s’est réuni autour du feu de joie pour la soirée, ce jeune garçon a brusquement demandé le silence : il allait nous parler des habitants de Mars et de leurs voyages sur la Terre. »

L’un de témoins m’a fait part de ses impressions.

»Et bien, quelqu’un continuait à bavarder, à mi-voix, quand le garçon a exigé notre attention complète, ou alors, il n’y aurait pas d’histoire.  »

Les conversations se sont tues. L’enfant aux grands yeux et au visage rond, vêtu d’un t-shirt d’été et coiffé d’une casquette de baseball, nullement craintif des adultes, a commencé un récit incroyable. Sur la civilisation martienne, sur des cités mégalithiques et des vaisseaux martiens, sur des vols vers d’autres planètes, et sur la Lémurie sur Terre, sur la vie de quelqu’un qu’il connaissait, l’ayant rencontré alors que lui, venait de Mars, sur ce grand continent au milieu de l’océan, et comment il avait des amis, là….Le feu crépitait, la nuit nous entourait et le ciel aux milliers d’étoiles était silencieux comme s’il gardait un grand secret.

Une heure et demi ont passé avec des histoires étonnantes. L’un des participants a eu la présence d’esprit d’aller chercher un dictaphone, donc, quelque part dans Moscou, il y a un enregistrement de cette histoire. Seul le Ciel sait si un jour elle sera publiée, tout le monde n’a pas les compétences d’un journaliste. Nombreux ceux qui reçurent un choc, ou plutôt deux.

Le premier : la connaissance inhabituelle qu’un enfant de 7 ans n’aurait pas dû posséder. Alors que tous les professeurs d’histoire ne peuvent parler clairement de la Lémurie légendaire et des lémuriens, vous ne trouverez personne dans une école ou une université avec ces mémoires là. La science n’a pas prouvé l’existence d’autres civilisations et n’a pas l’air pressée de prouver ceci, préférant rester proche de l’idée que l’homme est unique dans l’univers.

Deuxièmement : le langage de Boriska… ce n’était pas du niveau d’un enfant de cours élémentaire, il utilisait une telle terminologie, des détails, des faits du passé de Mars et de la Terre que tous étaient sidérés. C’est seulement à cause d’emportements émotifs que vous pouviez dire qu’un enfant parlait.

» Pourquoi Boriska s’est mis à parler comme ça?  » s’est demandé mon interlocuteur.  » Apparemment, l’environnement a provoqué cela en lui. C’était une réunion de personnes intéressées, l’esprit ouvert, cherchant les nombreux secrets de la Terre et du Cosmos, et Boris, qui a entendu la journée de conversations a ressorti dans son langage ce qui était enfoui depuis longtemps dans sa mémoire.

Aurait- il pu tout fabriquer ? Avoir vu tous les films Star Wars et commencé à inventer? Ça n’en a pas l’air… ça n’avait pas l’air d’une fantaisie  » m’a dit mon collègue. » C’était plus comme un souvenir du passé, des mémoires de ses incarnations passées. Ce genre de détails ne peut être inventé, ils doivent être connus personnellement…. »

La mention des réincarnations passées a décidé de tout : je compris que je devais rencontrer Boriska. Maintenant, après ma rencontre avec lui et ses parents, j’essaie d’organiser les éléments dans un ordre cohérent pour comprendre le mystère de la naissance de cet être parmi nous. Il est curieux qu’il vienne au monde dans la ville de Volzhk, dans un hôpital de province- quoique sur son certificat de naissance, le lieu de naissance soit Zhirnovsk, Province de Volgograd pour la déclaration.

Son anniversaire est le 11 janvier 1996, à 8.30 heures du matin. Cela peut parler à un astrologue.

Ses parents sont des gens simples et bons. Nadezhda Kipryanovich, la mère de Boris est dermatologue dans une clinique de la ville, elle a obtenu sa licence de l’Institut Médical de Volgograd en 1991. Son père, Yuri Tovstonev, est un officier à la retraite, diplômé de l’Institut Militaire Supérieur de Kamishinski et a un emploi de contremaitre à présent. Ils seraient heureux si quelqu’un pouvait les aider à résoudre le phénomène mystérieux de leur fils, mais pour l’instant, ils observent leur miracle avec curiosité.

» Quand Boriska est né, j’ai remarqué qu’à 15 jours, il tenait déjà sa tête droite. Son premier mot : Baba (grand-mère) il l’a dit à quatre mois et depuis, on peut dire qu’il a commencé à parler. Il a fait sa première phrase à 7 mois, en disant: ‘je veux un clou’ – il avait vu un clou dans le mur- habituellement, les enfants parlent beaucoup plus tard.

Les plus remarquables parmi ses capacités étaient intellectuelles. »

»Comment se sont-elles manifestées ? »

» Quand Boris avait 1 an, je lui ai donné les lettres, en suivant la méthode Nikitin et à 1an et demi, il pouvait lire les gros titres du journal. Il a appris à reconnaître les couleurs dans une variété de tons très tôt et facilement. Il a commencé à dessiner à l’âge de 2 ans et à peindre à 2 ans et demi. C’est à 2 ans qu’il est allé à la crèche, les nourrices disaient qu’il était doué pour parler, et qu’il avait un développement cérébral inhabituel. Elles remarquaient sa mémoire phénoménale. »

Ses parents se sont aperçu que le moyen qu’avait leur fils d’assembler des connaissances n’était pas seulement dans l’observation de ce qui l’entourait, mais on aurait cru d’autres sources : il obtenait bien des informations de quelque part.

» Personne ne lui a appris  » se souvient Nadezhda,

» mais il avait pris l’habitude de s’asseoir dans la position du lotus et il fallait l’écouter! Il y avait de telles perles et de tels détails sur Mars, sur les systèmes planétaires et les autres civilisations, c’était étonnant…

Mais comment l’enfant pouvait savoir tout ça? … l’espace, les sujets cosmiques dans ses histoires, c’était le principal sujet dès ses 2 ans. Au même moment, Boriska nous a annoncé qu’il avait vécu sur Mars, que la planète était habitable, et qu’elle a survécu la pire des catastrophes de son histoire, la perte de son atmosphère, et maintenant, quelques habitants qui sont restés vivent dans des villes souterraines. A cette époque, il venait souvent sur Terre lors de missions de recherches scientifiques ou bien lors de missions d’échanges.

Il était lui même pilote d’un vaisseau spatial. C’était au moment de la civilisation Lémurienne,  il avait un ami lémurien qui est mort en sa présence….

» Une catastrophe gigantesque est arrivée sur Terre, des montagnes ont explosé, un énorme continent s’est brisé et a coulé sous les eaux et tout d’un coup une pierre gigantesque est tombée sur l’immeuble où se trouvait mon ami, » raconte Boriska.

» je ne pouvais pas le sauver, et maintenant sur Terre, nous allons nous rencontrer de nouveau… »Boriska voit toute la destruction de la Lémurie comme si ça arrivait devant lui et il pleure son ami le terrien comme s’il était lui même responsable.

Un jour, sa mère lui a apporté un livre:  » De Qui Venons Nous?  » de Ernst Muldashev. Il a fallu voir l’effet que ça a eu sur l’enfant. Il a regardé les dessins des lémuriens, les photographies des pagodes tibétaines, et 2 heures plus tard il parlait en détail de la race lémurienne et de leurs découvertes à un niveau élevé.

»Mais la Lémurie a été détruite il y a au moins 800,000 ans  », j’ai dit tranquillement,

» et les lémuriens mesuraient plus de 9 mètres de haut, et en dépit de tout ça, tu te souviens?  »

» Oui, je me souviens  » Boris répondait, en ajoutant,  » personne ne m’a rien dit. »

Une autre fois, de nombreux souvenirs lui sont remontés après qu’il ait vu les illustrations d’un autre livre de Muldashev,  » A la recherche de la cité des Dieux  » au sujet des chambres funéraires et des pyramides. Il dit qu’un savoir sera trouvé , non pas sous la pyramide de Khéops, mais sous une autre pyramide. Ils ne l’ont pas encore trouvé.

»La vie changera quand ils ouvriront le Sphinx » dit-il en ajoutant que le Sphinx s’ouvrira derrière l’oreille, il ne se souvient pas où exactement. L’inspiration le pousse à parler avec assurance sur la civilisation Maya, les gens connaissent très peu ce peuple fascinant. Boriska pense que nous sommes à une période de grands changements sur Terre, ce qui cause la venue d’enfants spéciaux car de nouvelles connaissances s’étendant au delà de la mentalité des terriens seront nécessaires.

»Comment sais- tu  pour ces enfants là, et pourquoi cela arrive- t-il? » ai-je demandé lors de notre entretien,  » sais-tu qu’on les appelle les enfants indigo?  »

Réponse:  » Je sais qu’ils naissent dans ce monde mais je n’en ai pas rencontré dans notre ville. Julia Petrova elle, me croit, ce qui signifie qu’elle ressent quelque chose. Les autres rient quand je raconte des histoires. Quelque chose va se passer sur Terre, 2 catastrophes, donc la naissance de ces enfants. Ils devront aider les gens. Les pôles vont s’inverser, en 2009, la première grande catastrophe, sur un grand continent, et en 2013 il y en aura une autre encore plus importante. »

»Tu n’as pas peur malgré que ta vie en soit affectée aussi?  »

»Non, je n’ai pas peur, nous vivons pour toujours. Il y a eu une catastrophe sur Mars où je vivais avant. C’était les mêmes gens que nous, mais il y a eu une guerre nucléaire et tout a brulé. Des gens ont survécu et des abris ont été construits, ainsi que de nouvelles armes. Il y avait eu aussi un changement de continent là-bas. Cependant, ce continent n’était pas grand. Les martiens respirent de l’air composé principalement de dioxyde de carbone, s’ils venaient ici , ils resteraient toujours près des conduits de sortie de fumées.  »

Et toi si tu es de Mars, tu peux respirer notre air facilement ou as-tu besoin de dioxyde de carbone? »

» Une fois que vous êtes dans le corps terrien, alors vous respirez cet air. Mais, on n’aime pas l’air terrien parce qu’il est la cause du vieillissement. Sur Mars les gens sont toujours jeunes , environ 30 – 35, et il n’y a pas de vieilles personnes. Chaque année qui vient, ces enfants de Mars naîtront sur Terre, dans notre ville ils seront au moins une vingtaine. »

»Te souviens- tu de ton ancien nom, ou ceux de tes amis? » »Non, je ne peux jamais me souvenir des noms  »

»Tu te souviens de toi même à partir de quel âge? »

»Je me souviens de mon ancienne vie à partir de 13 ans, et ici, je me souviens depuis ma naissance sans oublier d’où je viens. On avait des lunettes spéciales là- bas et on se battait tout le temps. Sur Mars, il y avait un truc désagréable: une base qui devait être détruite. Mars peut être ressuscitée, mais cette base l’en empêche. C’est un secret. Je peux dessiner à quoi ça ressemble, nous étions à coté. Cette base est contre nous. »

» Boris, pourquoi nos plateformes spatiales meurent plus souvent qu’elles ne durent lorsqu’elles se posent sur Mars?  »

» C’est un signal qui vient de Mars, et ça essaie d’anéantir les plateformes. Il y a des rayons dangereux sur ces bases. »

J’étais étonné pour les rayons dangereux de Fobosov. C’est exactement ainsi. En 1988, un homme avec des pouvoirs extrasensoriels, de Volzhsk, a essayé de contacter le programme spatial de l’USSR, afin de prévenir les dirigeants soviétiques de l’échec imminent des sondes spatiales soviétiques Phobos 1 et Phobos 2, spécifiquement à cause de batteries et de rayons radio actif qui étaient étrangers à la planète. Ils n’ont pas écouté ses avertissements et n’ont pas jugé utile de répondre, ce jusqu’à ce jour; malgré que pour réussir selon Lushnichenko, il est nécessaire de changer de tactique pour approcher la surface de Mars.

» Que sais- tu des dimensions multiples ? Tu sais pour voler, pas la peine de suivre une trajectoire en ligne droite, mais la possibilité de traverser l’espace multidimensionnel?  »

En faisant attention, je me renseignais en posant des questions assez osées du point de vue de la science traditionnelle. Boriska a rebondi avec une énergie renouvelée et s’est mis à parler de la construction des ovnis.

» On venait de décoller et on était déjà proche de la Terre !  » puis, il a pris une craie pour dessiner un triangle sur le tableau.

» Il y a 6 couches » dit-il d’un ton enthousiaste. » La couche extérieure comprend 25% de matériau solide, la 2ème couche est de 30% et ressemble à du caoutchouc, la troisième: encore 30% et c’est de nouveau du métal, il y a une couche de 4% de propriétés magnétiques  » Il écrivait les chiffres sur le tableau.

» Si vous énergisez la couche magnétique, l’appareil peut voler partout dans l’univers…. »

Nous, les adultes, nous sommes regardés. Dans quelle classe ils apprennent les pourcentages? Bien sûr, ils n’en sont pas encore là à l’école, mais Boriska semble être en difficulté en classe. Ils l’ont mis directement en 2ème année après des évaluations, mais ils essayaient de se débarrasser de lui.

Dites moi qui voudrait qu’un enfant interrompe la classe pour dire:  » Maria Ivanovna, vous ne dites pas la vérité, vous ne nous enseignez pas correctement!  »Et cela arrive plus d’une fois par jour…Maintenant, c’est un professeur qui a enseigné à l’Académie Schetinin spécialisée pour les enfants surdoués, qui étudie avec Boriska, et le garçon passera ses examens en extérieur. Il aura et a déjà des problèmes relationnels avec les enfants normaux.

» Quelle est la mission de Boriska ? La connait-il ?  » lui ai-je demandé ainsi qu’à sa mère.  » Il a dit qu’il devinait  » m’a dit Nadezhda,  » il sait des choses sur le futur de la Terre. Par exemple, que le savoir serait donné selon le niveau et la qualité de l’état de conscience. Le nouveau savoir ne parviendra jamais aux personnes malveillantes qui ont des vices mesquins: voleurs, bandits, alcooliques et aussi ceux qui ne veulent pas s’améliorer. Ils quitteront la planète. Il pense que l’information aura le rôle le plus important. Une ère d’unité et de coopération commencera sur Terre. »

» Boris, d’où tiens tu tout cela?  »

» De l’intérieur de moi même » il répondit sérieusement. Une fois, quand il avait 5 ans, il a surpris ses parents quand il a entamé une conversation sur Proserpine, une planète morte depuis maintenant des centaines de milliers d’années sinon des millions d’années. Et ce mot  » Proserpine  » il l’a prononcé sans jamais l’avoir entendu parce que c’était la première fois que ses parents l’entendaient. » Un rayon l’a coupée en deux, et elle est partie en morceaux  » a t-il expliqué.

» Physiquement la planète n’existe plus, mais ses habitants se sont téléporté vers la 5ème dimension, que vous appelez un monde parallèle. On a regardé la mort de la planète, de Mars… »Et tout d’un coup, il a mentionné l’inimaginable… il a dit que la Terre, en tant qu’être vivant conscient, a accepté les enfants de Proserpine afin de les instruire. Occasionnellement, des enfants sont nés ici, qui se souviennent de leur planète d’origine, et se considèrent eux même extraterrestres.

Mais bien sûr, ce phénomène a été remarqué par le monde scientifique, et moi même, j’ai déjà rencontré Valentina Gorshunova (Kainaya) qui, non seulement se souvient de Proserpine, mais de plus rencontre ses camarades proserpiniens dans ses rêves. Et voilà qu’elle se trouve dans la même ville que Boriska, et ils faisaient tous deux partie de la randonnée de la région extraordinaire de Medvedit Skaya Ridge.

Voici ce que la mère de Boriska écrivit dans son journal:  » Tu es un précurseur. Tu as déblayé le terrain pour nous. Dans les hautes sphères, tu es considéré comme un héros. Tu portes le plus lourd des fardeaux sur les épaules. J’ai vu  » l’ère nouvelle  ». Un code holographique est déjà visible, surimposé dans l’espace. La lumière sera faite sur tout cela dans un nouvel élan de pensée, très rapidement… La transition d’un monde à l’autre prendra place au travers de la substance du temps. J’ai apporté la nouvelle information…

» C’est ce que Boris avait dit à sa mère. »

Boris, dis moi de quoi souffrent les gens?  »

» De ne pas vivre correctement et de ne pas être capable d’être heureux…Il faut attendre pour vos moitiés cosmiques, ne vous mêlez pas de la destinée des autres, ne détruisez pas votre intégrité, ne souffrez pas à cause des erreurs d’aujourd’hui mais reliez vous à votre destin, terminez le cycle de développement et approchez vous de nouveaux sommets. » ce sont ses mots.

Il vous faut devenir bons. Si vous êtes battus, vous allez vers eux les bras ouverts, s’ils vous couvrent de honte, n’attendez pas leurs excuses, demandez de vos assaillants qu’ils vous pardonnent. S’ils vous insultent et vous rabaissent, dites leur merci et souriez leur. S’ils vous détestent, aimez les tels qu’ils sont. C’est la relation d’amour, d’humilité et de pardon qui est importante pour les gens. »

Sais -tu pourquoi les lémuriens sont morts ?

J’en suis aussi un peu coupable. Ils n’avaient plus le désir de se développer spirituellement, ils s’écartaient du chemin et à cause de cela ont détruit l’intégralité de la planète. La voie du Magicien les a conduit dans une impasse. La Vraie Magie c’est l’Amour… »

»Comment connais-tu ces mots: intégrité, cycles, cosmos, magie, lémuriens,?  »

» Je sais… Keilis…  »

» Qu’as-tu dit?  »

» J’ai dit: ‘ Je te salue!’ c’est la langue de ma planète… »

Cette fois ci, nous nous sommes séparés là dessus, en me promettant que je suivrai la destinée de ce garçon aussi longtemps que je le pourrais.

eau1 dans MESSAGES EVENEMENTS

Environ une année plus tard, j’ai rencontré Boriska à Zhirnovsk  pour connaître les derniers détails de sa vie. Tout d’abord en discutant avec sa mère.

» Jai regardé dans sa chambre car j’entendais Boriska parler à quelqu’un, mais je savais qu’il était seul. Il y avait une mosaïque colorée faite de jeux de construction pour enfants et c’était la double hélice de l ‘ADN que j’ai clairement reconnue de mes études à l’Institut Médical. »

Et il disait à quelqu’un: ‘ je suis le pilote d’un vaisseau de recherche, un scientifique, mais je ne fais jamais de reproduction croisée d’ADN humain et reptilien! C’est en contradiction avec les lois de la sélection naturelle… »

et quelques autres mots en latin ont suivi. Je n’en revenais pas… et au lieu d’écouter, je l’ai secoué: ‘ qu’est- ce qui t’arrive ? A qui tu parles? ‘ et Boriska est sorti de sa transe d’un coup, confus, en bredouillant :  » je jouais… »

» Là encore, j’ai réalisé que je ne connaissais pas très bien mon fils…il est vrai que quand je lui ai demandé plus tard, il m’a répondu que cette information là n’est pas pour les gens et que lorsqu’il vivait sur Mars, ils avaient des différences légères d’ADN. Ils avaient une petite différence avec l’ADN de la race lémurienne. »

Fondamentalement, je compris que s’il se rappelait la période martienne de sa vie, alors c’était du point de vue de différents moments dans le temps. Je veux dire qu’il semblait avoir vécu sur Mars de nombreuses vies et se souvenait de différents moments de ses vies, probablement échelonnées sur des milliers d’années.  »

» Alors vous ne pensez pas que ce sont des contes enfantins?  »

» Peut-être que je serai heureuse de le dire, mais ça ne colle pas… il y a trop de connaissances totalement inhabituelles ici, il n’avait pu apprendre tout ça nulle part. »

» C’est vrai, je ne pense pas qu’il se souvienne de ses vies antérieures de la façon dont on se souvient de la journée d’hier. Bien sûr que non. Sa mémoire est très fragmentée, et se révèle sous certaines conditions, il est possible que tout s’amoindrisse jusqu’à disparaître. Oui, il peut se relier à des sources extérieures d’informations et être leur transmetteur, mais 10 minutes plus tard il peut tout simplement oublier l’information, comme un enfant normal. »

Il est exact que cette connexion arrive de plus en plus rarement, soit le conduit se ferme peu à peu, soit il y a d’autres raisons… et le dictaphone, que ses parents ont acheté spécialement pour enregistrer l’histoire des vies passées de Boriska, est de moins en moins utilisé. Les occasions se raréfient. Les enregistrements des mois derniers sont des souvenirs curieux sur des cataclysmes sérieux sur Mars.

Par exemple, il insiste pour dire que durant les dernières centaines de milliers d’années, ou peut- être millions d’années, il y a eu des problèmes sérieux avec l’eau. Mars a tragiquement commencé à perdre son atmosphère et son eau. Il dit qu’il y avait des vaisseaux spéciaux qui allaient sur la planète la plus proche, la Terre, pour chercher de l’eau. Ces vaisseaux ressemblaient à des cylindres et servaient de vaisseaux mères. Il parlait beaucoup de ses responsabilités et de son travail dans l’espace. Il n’aime pas les films américains sur les aventures et guerres spatiales car tout est fabriqué et dénaturé. Les vaisseaux martiens pouvaient voyager dans tout le système solaire, ils avaient un bon nombre de bases sur les planètes et leurs  satellites.

Apparemment il n’était pas un mauvais pilote, avec de bonnes aptitudes professionnelles car dans ses récits, il a souvent participé à des vols vers Saturne, ou le plus difficile est de naviguer dans la ceinture d’astéroïdes. Il a perdu beaucoup d’amis lors de leur approche de Saturne.

» Tu sais maman, je ne faisais pas qu’apporter de l’eau sur Mars!  » a déclaré le garçon un jour.  » Tu dis toujours ‘ Mars ceci, Mars cela,’ mais j’étais responsable de Jupiter! On avait un projet spécial pour la création d’un nouveau Soleil dans notre système solaire, et ce deuxième Soleil était supposé être Jupiter. Mais il fallait une telle masse physique pour accomplir ça, il n’y en avait pas assez dans tout le système solaire. Le projet n’est jamais parvenu à terme. »

Une autre fois il a dit que les scientifiques de la Terre seraient intéressés de savoir qu’il n’y a pas 9 planètes dans notre système solaire mais 2 de plus. Elles se situent derrière Pluton. D’après lui, Mars était plus proche de Jupiter et la Lune était la Lune de Mars. Mais après un cataclysme gigantesque, Mars a changé son orbite, ce qui a donné son satellite ( la Lune) à la Terre, mais il ne se souvient d’aucun autre détail de cette période. La question de s’il avait une famille, telle que nous l’entendons, Nadezhda ne le sait pas. Boriska n’a jamais parlé de relations familiales dans ses incarnations martiennes.

Cependant, une fois, alors qu’il regardait Discovery Channel à la télévision, il a commencé à parler avec enthousiasme de la civilisation des gris, les petits humanoïdes aux grands yeux.

» Ils ne sont pas martiens  » disait-il en montrant le téléviseur,  » on n’est pas comme ça, on est plus proche des lémuriens et des atlantéens. D’abord nous sommes grands, eux sont des nains. Deuxièmement les gris sont cruels. Ils sont d’une autre galaxie., et s’autorisent à faire des expériences sur les gens. On a même eu à les combattre, parce que ce sont des agresseurs. Notre race était bonne, moins agressive, et la plus intellectuelle, vu que nous pouvions utiliser l’énergie psychique… »

Lâchant ses mots, parfois par saccades, le tout énoncé rapidement, le garçon retourne à ses jeux vidéo et le problème des gris n’est jamais revenu. C’est comme un flash de mémoire qui peut ne jamais se répéter. Mais les ufologues modernes sont plus ou moins au courant pour les gris. Les abductions, les expériences sur les humains, les expériences de sélection de caractère génétique, les vivisections d’animaux, tout cela est principalement associé aux gris par les chercheurs.

Boriska s’était soudainement rappelé et prévenait de leur nature dangereuse…Mais, si nous aurons quelque chose de nouveau sur la vie dans l’espace, sur Mars, ou dans le système solaire, j’en doute. Le garçon, d’après les spécialistes se referme. Les difficultés de notre réalité humaine sont la cause de cette fermeture. C’est difficile pour les enfants Indigo. La Terre, Quotidiennement. Boriska regarde l’écran sans se distraire et tape rapidement sur le clavier. Sur l’écran, une sorte de combat dans un château souterrain. J’ai essayé de lui parler, d’attirer son attention pendant un moment, sans succès. La passion du garçon de 9 ans pour le jeu a persisté malgré qu’il ait joué durant 3 heures déjà, juste avant.

Sa mère, sa meilleure amie Valentina Rubstovaya- Gorshunova, et moi-même, avons parlé de tout ce qui était arrivé dans le courant de l’année passée, mais Boriska n’a pas immergé de son jeu vidéo et n’a pas voulu participer à la conversation sur la vie martienne. Il y a un an, il parlait beaucoup plus, répondait à mes questions avec entrain, et c’est vrai qu’à ce moment là il m’avait dit:  » C’était ta dernière question!  » et n’écoutant rien de plus il avait commencé un nouveau jeu vidéo. J’étais sidéré d’avoir entendu le verbe ‘ était’…

Maintenant, Boriska n’a pas le temps pour des souvenirs d’anciennes vies. L’ouverture et la façon ingénue du garçon ont joué un rôle négatif dans sa vie. Les enfants de son âge et les plus âgés ont réagi avec envie et jalousie, comme c’est l’habitude dans notre société. Les coups de poing et les insultes lui sont tombés dessus plus souvent qu’à un autre. Alors Boriska a appris à se défendre, bien qu’il y a moins d’un an il disait calmement:  » si quelqu’un t’injurie, demande lui son pardon… » La prose de la vie terrienne ne colle pas très bien avec ce degré de bonté dans les relations.

Une fois son histoire devenue publique, les gens ont commencé à traiter Boriska différemment. La majorité a réagi avec intérêt et curiosité, mais 15 -17 % des réactions furent hostiles, de façon incompréhensible. Malheureusement, ces réactions sont des persécutions malveillantes. Cela rappelle les temps de Jésus-Christ qui était venu enseigner quelque chose sur le bien et le mal, que d’autres ont trouvé scandaleux.  » Crucifiez  Le  » ont crié Ses persécuteurs et Il le fut…

Le 21ème siècle a débuté, mais nous sommes retournés à ces jours barbares, il y a si peu en nous qui a changé. Les ufologues rêvent toujours d’un contact avec les extraterrestres… quel contact ? Nous sommes prêts à crucifier notre prochain, à l’exterminer parce qu’il est différent! Hélas, nos visiteurs nous connaissent mieux, il me semble et ne sont pas pressés de nous connaître un peu plus…

Et peut-être que si les professeurs de Boriska montraient un peu plus de sagesse humaine, dans leur relation avec cet enfant unique, mais…

» oh, c’est juste un idiot!  » un médecin psychiatre s’est exclamé très sérieusement après avoir conversé avec le garçon pendant quelques jours. Hélas, le garçon ne rentrait pas dans ce que l’on accepte comme un enfant normal, et cette histoire du phénomène de Boriska a fait le tour du monde.

Il n’ y a pas si longtemps une mère a envoyé un message à l’école  » Retirez le de la classe, il apprend à nos enfants comment mourir… »Une enquête fut conduite, le garçon avait parlé à ses camarades de classe, de la réincarnation de l’âme ( dont il est exemple et témoin) mais l’ idée véhiculée était inconnue de la majorité dans l’école, ils ont donc été inquiets de la possibilité de suicide parmi les enfants.  » ah, si ce n’était pas si triste, on en rirait.  » Au fait, Boriska  » répond comme les autres  » quand le sujet ne l’intéresse pas ( russe, maths, ..)

Pour ajouter à ses problèmes, ses parents ont divorcé. Il y a eu les disputes, la séparation et le lieu de l’habitat qui a changé. Dans ce combat là, il n’y avait pas de place pour l’enfant et ses problèmes d’enfant: affamé, il venait souvent chez  » Tante Valya  » pour manger bien que ce n’était pas près de sa maison. Combien de temps la période de divorce prendra est imprévisible , c’est une source de stress pour tous. » Oui, en ce moment Boriska se trouve dans une période difficile,  » dit Valentina Gorshunova- Rubtsova, un membre de l’expédition  » Space Research  » et l’une des amies les plus proches du garçon.

» Il s’est ouvert aux gens, il essaie de nous aider à apprendre sur nous même et sur la Terre; mais peuvent-ils seulement le comprendre et se servir de cette connaissance pour créer ?

De tous temps les prophètes reçoivent des pierres ou sont crucifiés. Maintenant, les pierres et les croix ont changé d’apparence mais l’attitude envers les visionnaires est la même.  »Les premières pierres lui furent lancées et il a commencé à se refermer. La raison principale est l’attitude des gens. Peut-on avoir des fruits mûrs d’une jeune pousse ? Ce qui lui arrivera et s’il le supportera reste à deviner. »

En d’autres mots, on peut dire que Boriska n’aura pas une vie facile.

L’Intérêt de La Science

Que les scientifiques soient réellement intéressés par Boriska est indéniable. Professeur Vladislav Lugovenko, docteur en Sciences Physique et Mathématiques, de l’Institut du Magnétisme de la Terre, de l’Académie Russe des Sciences( IZMIRAN) a rencontré Boriska et l’a invité à Moscou pour l’observer plus attentivement. Certains des collègues de Lugovenko  ont participé à cette recherche.

Lugovenko conduit des recherches sur les enfants indigo de Russie et d’autres pays. Il considère qu’ils naissent sur notre planète depuis une vingtaine d’années pour une raison. Apparemment ces enfants ont une connexion avec le développement d’une civilisation terrienne future. Boriska et sa mère sont donc invités à un séjour dans un lieu d’éducation spéciale, dans la Provincede Tulskaya à Atalsky Lake.

Là, se trouve un endroit où l’énergie de la Terre a un effet particulier sur les gens. J’ai lu un rapport scientifique, avec les mesures du champ bioenergétique des membres de l’expédition. Je peux dire en premier lieu que le garçon a un champ bioénergétique vraiment plus fort que tous les participants et deuxièmement, son champ augmentait après l’expérience plus que pour les autres.

Les photographies de son aura en disent aussi beaucoup, pour citer un rapport:

» Avant l’expérience, la couleur principale de la photo était jaune, ce qui indique la force intellectuelle d’une personne heureuse et avenante. Dans le coin inférieur droit, on voit une tache rouge vif, ce qui suggère une activité d ‘amour et d’énergie dirigée vers les autres. Après l’expérience, la photo a très peu changé. Dans le coin inférieur gauche, une lumière verte est apparue, qui suggère la force vitale, la tendance positive et l’amabilité du garçon. »

Vladislav a l’intention de poursuivre les observations de Boriska et est allé récemment se familiariser avec le quotidien du garçon. Il s’est également rendu sur la zone particulière de Blue Mountain qui est à quelques douzaines de km de Zhirnovsk. » J’étais sûr qu’au sens moral, les enfants indigo sont très différents de ceux de leur âge,  » dit Dr. Lugovenko.  » Ils ont une sensibilité extraordinaire à tout ce qui est faux, un développement de l’intuition, des pouvoirs télépathiques et une connexion au cosmos. Nous espérons que le garçon accomplira sa mission sur Terre, telle qu’en était l’intention, qu’aucun de nous ne connait.  » Si les forces du mal ne l’en empêchent pas… » je rajouterais….mais peut-être, j’ai l’espoir : que les problèmes de Boriska l’aident à se renforcer.

Après tout, le destin n’a pas été facile non plus pour Albert Einstein ! Le garçon vivait pauvrement, était mal nourri, a à peine terminé l’école parce que ses parents n’avaient pas assez d’argent pour payer son instruction mais il a résisté à tout cela et s’est élevé aux sommets de la pensée et de la science mondiale. Sa vie difficile a engendré en lui une persévérance et une endurance incroyable .

Nous souhaitons autant d’endurance pour l’envoyé de Mars, né à la frontière d’un nouveau millénaire dans les profondeurs de la Russie. Une chose est très claire après mes discussions avec Boriska: Il y a un fondement à l’assomption que ces enfants sont insérés dans nos sociétés terriennes avec des pouvoirs qui sont au delà du contrôle des gens.

Ce phénomène est porteur d’une intention et a été remarqué dans de nombreux pays pendant la même période. Les enfants indigo présentent des différences dans leurs capacités inhabituelles, en particulier leur vision du monde. Ils connaissent leur propre mission sur Terre et sont capables d’extraire et de rassembler de la noosphère l’information et le savoir à l’aide de leur conscience inoubliablement ouverte et accessible.

Leur rôle, leur mission, dans le processus d’évolution de l’humanité n’est pas encore clair, on peut cependant deviner que ce n’est pas moindre. Ma recherche m’a mis en contact avec ces enfants. Sur ce chemin, j’ai vu des choses de nature différentes. Par exemple, dans les écrits de l’Institut Académique Vernadsky, j’ai lu qu’un nombre important des personnes les plus influentes sont sous le contrôle de Pouvoirs de l’au delà, et ils accomplissent une sorte de mission particulière sur Terre.

A travers le témoignage de Boriska, remercions toutes ces âmes avancées qui acceptent de s’incarner ici bas pour aider l’évolution de cette planète et  l’élévation de ses habitants.

Source: http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2618.0

http://lapressegalactique.net/2013/02/25/boriska-lenfant-qui-vient-de-mars/

Qui sont les Indigos

             Après leur séjour sur la base-école d’Ipolodic, les Indigos s’incarnent aujourd’hui en grand nombre sur notre planète, afin d’élever le Qui sont les Indigos dans ENFANTS INDIGO enfant-et-son-chien-231x300niveau vibratoire de la race humaine en vue de l’Ascension.           

             Les Indigos sont des êtres dont l’âme aurait été spécialement préparée sur une base située dans l’enveloppe éthérique de l’une des lunes de Jupiter, avec pour mission de venir s’incarner à notre époque et d’élever le niveau vibratoire de la race humaine en vue de l’Ascension. 

Dans les années 1980, on parlait essentiellement « d’enfants Indigos », car les premières âmes sensées provenir de cette base-école jupitérienne, à laquelle certains médiums ont attribué le nom « d’Ipolodic », n’ont commencé à s’incarner sur notre planète en nombre relativement important qu’à partir des années 1970. Quelques pionniers les avaient cependant précédés, parmi lesquels Marc Angélidès (Cf. message ci-dessous) cite l’astrophysicien Jean-Pierre Petit et le philosophe Michel Serre. 

             Depuis l’entrée dans le nouveau millénaire, notre planète accueille des Indigos en nombre considérable, et la majorité des nouveaux-nés semble aujourd’hui liée à la Famille Indigo (qu’il ne faut d’ailleurs pas confondre avec la Famille Cristal). Les médiums les reconnaissent bien sûr d’abord à la prééminence de la couleur indigo au niveau de leur aura. 

L’indigo est une nuance intermédiaire entre le bleu et le violet, qui tourbillonne intensément dans leur champ énergétique. Les Indigos, avant de s’incarner, ont travaillé sur Ipolodic à développer en eux la spiritualité, l’idéal de paix, de fraternité et de vérité, qui sont des attributs jupitériens liés à la couleur bleue, en même temps que l’Amour impersonnel et altruiste, l’esprit d’entraide, de solidarité et de sacrifice qui sont liés kabbalistiquement à Iésod, la Sphère de la Lune correspondant à la couleur violette. N’allons d’ailleurs pas croire que les Indigos aient une prédilection pour cette couleur au niveau de leur habillement ou de la décoration de leur cadre de vie ; la plupart du temps, ils rechignent à porter des vêtements bleus ou violets, parce que leur aura en est saturée et que les couleurs de nos vêtements sont en quelque sorte une nourriture pour nous. Ils auront donc une tendance naturelle à s’orienter vers les couleurs complémentaires : le jaune et le orange. On peut ainsi dire que la fameuse « Révolution orange » de 2004 en Ukraine fut en réalité un mouvement d’inspiration et de vibration Indigo. 

Il est vraisemblable que le séjour des âmes Indigos sur la base éthérique d’Ipolodic dure beaucoup plus longtemps que celui des âmes humaines « ordinaires » sur les plans subtils durant le cycle de leurs réincarnations successives. Les âmes non libérées de leur karma ont en effet tendance à se réincarner rapidement et à saisir toutes les opportunités d’incarnation sur la Terre, dès qu’elles se présentent. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’hérésie matérialiste a pu se développer aussi facilement au cours des siècles passés, certains en arrivant même à supposer que la vie ne puisse exister que sur notre planète et dans notre seule dimension de vie. 

Le long séjour des âmes Indigos sur Ipolodic les aurait ainsi amenées à se préparer intensivement à la mission qui est la leur aujourd’hui : aider l’humanité à réaliser sa transition vers la Nouvelle Époque, vers ce que certains ont appelé « l’Âge d’Or ». 

Voici les trois principales qualités qui, selon certains médiums, correspondent à des acquis des âmes Indigos au cours des Initiations sur Ipolodic : 

1) La reliance ou la connexion au Guide. Cela signifie : être capable de vivre consciemment le lien avec notre Conscience Christique, Solaire, avec la Matrice universelle qui permet de connaître intuitivement (sans avoir besoin de recourir à des livres) les lois spirituelles, ésotériques et métaphysiques qui régissent les différents mondes et les différents plans de la Création. 

2) L’acceptation du Service. Cela signifie demeurer intègre en toutes circonstances et n’accepter aucune compromission par rapport à l’engagement au service d’un idéal élevé. Cela signifie aussi ne pas changer de direction en fonction des pressions, des menaces, des agressions ou des perspectives de récompense de quelque nature que ce soit. 

3) La reconnaissance de l’Amour universel en tant que Principe de Vie. Cela signifie être constamment en quête d’harmonie, de fraternité, et aimer tous les êtres et toutes les créatures, qu’ils soient de nature angélique, humaine, animale, végétale ou minérale. 

Les enfants Indigo sont les précurseurs du grand changement. Ils sont venus pour briser certains schémas qui s’opposent à l’éveil de la conscience. Ils sont venus pour briser les systèmes basés sur la peur et le contrôle. Ce sont vraiment des « révolutionnaires » dans l’âme, au sens le plus noble du terme, car ce sont eux qui ont pour mission de rétablir le courant de l’évolution sur notre planète. 

Mais contrairement à une idée répandue dans certains cercles spirituels, et n’en déplaise à certains parents, les enfants surdoués ou hyperactifs ou encore ceux qui manifestent un intérêt précoce pour certains domaines jusqu’ici réservés au monde des adultes, ne sont pas nécessairement tous des Indigos.

Témoignage d’un Indigo plus âgé

 

Témoignage d'un Indigo plus âgé dans ENFANTS INDIGOJe suis un indigo. Je viens de terminer la lecture de votre livre Les enfants indigo. Wow ! Ce fut comme de me voir dans un miroir. Plus âgé – 26 ans, je suis le père de deux merveilleux enfants, des indigos eux aussi ? leur éducation ne me pose pas trop de problèmes car je me souviens d’une bonne part de mon enfance. Ma femme et moi appliquions déjà bon nombre de vos suggestions avec nos rejetons pour qu’ils restent eux-mêmes, et afin de les guider vers leur identité. Il faudra me pardonner de sauter du coq à l’âme, mais les idées se bousculent dans ma tête et il m’est difficile de toutes les noter avec cohérence. Je commence donc par mon enfance…

 Tout petit, je savais déjà exactement qui j’étais. Je me rappelle avoir raconté des trucs à mes parents – des choses que, tout simplement, je savais. Néanmoins, leur réaction consistait invariablement  à me dire : « Contente-toi donc d’être un enfant ! » ce qui ne me posait aucun problème. Toutefois, je demeurais persuadé de savoir des choses. A une certaine époque, mon frère et moi dormions dans le loft juste au-dessus de la menuiserie de mon père. Notre maison ne comportait que deux chambres à coucher, et mes sœurs occupaient la chambre supplémentaire ; à nos yeux cependant, c’était très cool. J’avais l’habitude de venir dans la chambre de mes parents la nuit pour parler à ma mère des soucoupes volantes que je voyais. Elle déclarait qu’elles n’existaient pas et me sommait de retourner me coucher. Quelques années plus tard, alors que j’étais à l’église avec elle,  je lui signalais que je discernais des lumières autour des gens. Effectivement, je percevais une luminosité rouge autour de l’image de Jésus sur le mur et je me demandais pourquoi celui-ci était en colère. Ma mère grommela que je ne pouvais rien voir, que Jésus n’était pas fâché et m’ordonna de rester tranquille et d’être respectueux ; après quelques autres incidents du genre, j’ai renoncé à confier aux gens ces faits bizarres que je savais pourtant être vrais.

 Vers l’âge de huit ans, mes parents divorcèrent et ma mère adopta les croyances du Nouvel Age. Mon père en fut furieux, car il était pour sa part très engagé dans la religion des mormons. Elle est donc partie s’installer ailleurs, et par la suite, je ne la revis qu’une dizaine de fois. Elle restait en contact par le biais du téléphone et du courrier et partageait avec moi toutes ses révélations mystiques. Sans vouloir me montrer arrogant, j’avais bien envie alors de lui dire ; « Evidemment ! » Mais je savais qu’elle devait parcourir son propre chemin d ‘éveil. Elle errait d’un courant spirituel à  un autre, mais en gros, elle s’en est tenue à sa voie. Après leur divorce, on père se lia avec une dame qui adhérait aussi aux croyances du Nouvel Age. Elle le conseilla sur la manière de méditer ; grâce à elle, mes trois frères et sœurs et moi-même avons pu être qui nous étions. Une fois qu’ils se sont séparés, mon père adopta cette attitude à son tour. Comme nous étions tous très entêtés et qu’il avait compris que, de toute façon, nous ferions ce qui nous chanterait, il décida d’intervenir dans nos vies seulement si nous devenions trop déchaînés ou quand nous encaissions un coup dure.

 Adolescent, je me sentais vraiment indésirable. Toutes les femmes qui sont passées dans la vie de mon père sont parties, ou alors elles nous détestaient, nous les enfants. Dans ce contexte, c’était facile de se sentir en faute. A maintes reprises, j’ai songé au suicide, mais je m’en suis toujours gardé parce que j’étais conscient d’avoir quelque chose à accomplir ici-bas. Je me suis mis à évoquer certaines intuitions de mon enfance que j’avais jusque-là bloquées, et j’ai recommencé à méditer. Cela m’aida un peu. Je me suis aussi plongé dans plusieurs ouvrages sur les philosophies orientales. J’aimais bien lire le bouquin intitulé Illusions. Je suis tombé dessus à l’âge de 12 ans. Un jour, alors que j’étais petit – et je ne me rappelle plus si c’était dans un rêve ou non  – une vieille dame s’est approchée de moi et m’a demandé mon nom. Je lui ai répondu »Jacob », et elle a ajouté ; « Oui, je vois. Le guérisseur. Tu es venu ici pour être un guérisseur de même qu’un enseignant. Au moment opportun, tes aptitudes feront surface ».

 Parfois, lorsque je m’allonge pour me reposer ou pour dormir, mon corps subitement se fige ; je suis incapable de bouger, je ne peux ni parler, ni respirer, ni même cligner des yeux, et pourtant je suis toujours vivant. D’habitude, je suis attiré par des lumières, mais pas systématiquement. Autrefois, ceci m’effrayait terriblement et je luttais de toutes mes forces pour « revenir à moi-même ». Cependant, la dernière fois que c’est arrivé – et ça ne s’est pas reproduit depuis – j’ai laissé aller la peur. C’est alors que j’ai ressenti une force d’attraction très intense depuis le chakra nommé dan tien, ou hara, à votre guise. C’était comme si mon corps tout entier était attiré vers le haut, au travers de  ce centre énergétique. La vibration était incroyable. Puis il y a eut un éclair de lumière, et tout fit parti de moi. Je suis incapable d’exprimer avec les mots l’émotion que j’ai alors éprouver, le sentiment d’amour infini et d’appartenance.

 Après cet épisode, j’ai sombré dans un sommeil profond et me suis réveillé le lendemain, complètement déboussolé. J’ai eu ensuite besoin de solitude pour analyser cet événement. Par crainte de me buter à l’incompréhension d’autrefois, je n’ai pas osé me confier à qui que ce soit. J’en ai toutefois parlé à ma femme, qui m’a fait comprendre que tout allait bien, que je n’étais pas fou. J’en ai aussi touché un mot à mon professeur de tai-chi, qui n’y entendit rien. L’expérience fut si vivace que je m’en souviens encore très clairement. Plusieurs rêves m’ont également aidé à comprendre ma nature véritable, ainsi que celle de mes enfants.

 Environ trois mois après la naissance de mon fils Dylan (fils de l’océan) Elihu (ange gardien), je fis un autre rêve dans lequel il avait  à peu près huit ans, l’âge qu’il a aujourd’hui. Dans  ce songe, il était plutôt costaud pour son âge, ce qui est aussi vrai dans la réalité. Nous donnions une petite fête pour son anniversaire, et des gamins jouaient. Il s’assoyait près de moi et entamait une conversation très adulte à propos de la vie et de notre raison d’être. Sa sœur, Jaiden (gemme de Chine) Samantha (feu), se joignit à nous pour écouter. Dylan expliquait qu’un jour je me réveillerai en sachant exactement qui et ce que j’étais. Il disait que mon nom véritable était Tamalar et que lui-même était originaire de Cetus. Qu’on l’avait envoyé ici pour être un maître auprès des hommes, comme tant d’autres. Il mentionnait également le véritable nom de sa mère, mais au réveil je l’avais oublié.

 Ce rêve, survenu il y a plus de huit ans, était d’une puissance telle que j’ai alors téléphoné à ma mère pour lui raconter. Elle le nota et je lui en suis très reconnaissant, parce que je l’avais pratiquement oublié jusqu’à récemment. Elle envoya une lettre à Dylan à ce sujet ; il en prit connaissance et je lui demandai son avis. Il fit simplement : « Cool. Ça me plaît » Puis retourna à ses jeux. Lui  et sa sœur passent parfois des commentaires et des remarques si sages et profonds pour leur âge que ma femme et moi en restons bouche bée. Quand je me rappelle qui ils sont cependant, je ne suis pas surpris.

 Mon père nous a imposé la religion des mormons jusqu’à ce que j’aie environ huit ans. J’aimais bien aller à l’église, ais en grandissant, j’ai commencé à remettre en question certaines des croyances que l’on m’imposait. Certes, je croyais en Dieu, ou en un Créateur primordial, mais j’avais envie de connaître les autres croyances et de comprendre pourquoi nous commettions des actes qui étaient si contraires à Dieu.  Al l’époque où mon père vivait avec ma première belle-mère, il nous a fallu fréquenter une église unitarienne un certain temps. Partout, c’était du pareil au même, seule la dénomination changeait. Par a suite, nous avons fréquenté une église luthérienne pendant un moment – toujours aucune différence. Pourtant, toutes clamaient représenter l’unique vraie religion. Pour ma part, je cois que celle-ci se trouve à l’intérieur. C’est là que nous découvrirons Dieu et la vérité ; pas à l’église ni dans un lieu ou une statue. C’est certainement agréable de rencontrer d’autres personnes, de partager ses expériences ou de se soutenir mutuellement dans les épreuves, mais j’ai percé ce truc à jour et je me suis aperçu que beaucoup craignent de se tourner vers l’intérieur d’eux-mêmes. Je détestais mon père de m’avoir contraint à aller dans ces lieux.

 Après sa séparation d ‘avec ma belle-mère, nous avons cessé d’aller à l’église. Nous sommes allés habiter chez mes grands-parents, et papa est retourné chez les mormons. Il y a rencontré ma belle-mère actuelle, une dame pour qui j’éprouve une sincère affection. Elle est aussi mormone, mais respecte nos croyances. Et elle est persuade que nous sommes tous de bons enfants.

 Quand j’ai eu 12 ans, mon père m’a incité à me joindre au clergé de sa religion ; j’ai refus é sans ambages. Il m’a permis de m’en tenir à ma décision, même si les membres de sa congrégation le critiquaient vertement. J’étais aussi une source d’ennuis au catéchisme du dimanche, parce que je posais des tas de questions. Comment osait-on agir ainsi ? Ma situation à l’école n’était pas brillante non plus. J’étais un fauteur de troubles ; je n’écoutais pas et perturbais les autres élèves. Par contre, si l’on m’adressait une question, j’avais toujours al réponse et, parfois, je renvoyais l’interrogation au professeur, qui assez souvent éprouvait des difficultés à répondre. On m’expulsa du catéchisme, et je dus consulter un thérapeute en compagnie de mon grand-père, un haut placé dans la hiérarchie de l’Eglise. J’ai expliqué à ce dernier que tout ce que j’avais fait, c’était de poser des questions. Que ce n’était pas ma faute si le professeur était un ignorant.

 Par contre, tut au long de cette période de ma vie (j’ai bouquiné sur la philosophie orientale. Je me suis également fait évincer d’un cours spécial pour adolescents offert à l’église de  mon père ; le séminaire, tel qu’ils le désignaient, comportait des études approfondies sur la Bible et visait à former les jeunes en vue de leurs missions ; c’était mon père qui le donnait à l’époque ; nos discussions portaient sur Jésus. Je passais mon temps à intervenir par des commentaires sur le Bouddha, sur le fait qu’il était venu cinq cents ans avant le Christ et sur la similitude de leurs doctrines. Mon père n’apprécia pas du tout et me fit savoir que je n’avais plus à y assister.

 

Plus tard, j’ai découvert que la meilleure chose  faire était d’étudier toutes les religions, d’adopter ce qui convenait à notre mode de vie et de trouver la voie du milieu, à l’exemple du Bouddha. Chacun de nos gestes devrait être motivé par la bonté et l’amour. Jamais, au cours de ma vie, je n’ai fait quelque chose pour autrui en espérant une rétribution. Peu importe l’importance de la faveur accordée, un simple remerciement suffit largement. J’ignore comment arriver à faire comprendre cela aux gens. Quand j’essaie, personne ne m’écoute parce que je suis jeune.

 Je sais pertinemment que je suis un guérisseur et un enseignant, mais les gens ne m’écoutent pas. Pourquoi alors m’exprimerais-je ?  Je suis conscient de la valeur de ce que j’ai à dire, mais je doute que l’on soit prête à l’entendre. Quand j’ai la chance d’engager la discussion, on f ait fi de mes propos. Par exemple, lorsque j’ai voulu faire connaître Les enfants indigo à mon professeur de tai-chi, il a répliqué que ce n’était que du charabia Nouvel Age, point final. Je lui ai bien fait admettre que l’évolution spirituelle et psychologique est possible, mais il ne pense pas qu’elle puisse se produire à l’heure actuelle. Qu’elle le soit ou pas, lui ai-je répondu, il faut garder espoir, car sans lui, rien ne pourra changer. Et si rien ne change dans notre monde, je ne vois pas pourquoi il faudrait continuer à vivre. J’espère bien qu’il m’aura entendu.

 A la fin du secondaire, je me suis marié. Nous nous sommes d’abord installés à Hawaï pendant un moment, puis nous avons emménagé au Colorado, où nous vivons toujours. Ma femme a renoué avec son père et t ente de se rapprocher de sa mère. Je suis persuadé qu’elle aussi est indigo. C’est pourquoi j’ai toujours été complètement à l’aise avec elle et j’ai pu tout lui confier dès notre premier jour. Nous sommes mariés depuis neuf ans, et notre bonheur ne cesse de grandir.

 Je vous écris pour vous demander si vous connaissez d’autres jeunes adultes indigo qui ressentent la même frustration que moi. Nous savons qui nous sommes, nous connaissons la raison de notre présence ici, mais il semble que la majorité ne soit pas encore prête à reconnaître ce phénomène. Serait-il possible d’organiser un rassemblement d’indigos de tous âges, notamment des plus vieux ? Ce serait super de discuter avec des gens qui ont connu des expériences similaires et qui comprennent ce que nous vivons, ce que nous continuons à vivre. J’ai l’impression d’être au sommet de ma forme et prêt à faire bouger les choses, mais comment ? Comment réaliser pleinement mon potentiel et mettre mes talents à profit ? Notre monde doit comprendre que rien ne nous oblige à vivre ainsi. Il est possible de combler les besoins de tous, et il en restera toujours en abondance pour chacun. Tout ce qu’il y a à faire, c’est de vivre dans la  lumière et de laisser l’amour régner.

A LIRE SUR LE FORUMhttp://devantsoi.forumgratuit.org/t59-enfants-indigo#3123

 

 Extrait du livre Célébration des Enfants Indigo par Lee Carroll et Jan Tober aux Editions Ariane – page 205.

New Age

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

New Age dans PEUPLES ANCIENSLe New Age (ou Nouvel-Âge) est un courant spirituel occidental des XXe siècle et XXIe siècle, caractérisé par une approche individuelle et éclectique de la spiritualité. Défini par certains sociologues comme un « bricolage » syncrétique de pratiques et de croyances, ce courant sert de catégorie pour un ensemble hétéroclite d’auteurs indépendants et de mouvements dont la vocation commune est de transformer les individus par l’éveil spirituel et par voie de conséquence changer l’humanité. Ce mouvement est depuis plusieurs années très répandu aux États-Unis, dans les pays anglo-saxons et européens.

 Dans son livre Les Enfants du Verseau (1980) qui théorisa le New Age, Marilyn Ferguson définit ce dernier comme « l’émergence d’un nouveau paradigme culturel, annonciateur d’une ère nouvelle dans laquelle l’humanité parviendra à réaliser une part importante de son potentiel, psychique et spirituel ».

 Considéré comme une tentative de « réenchantement du monde » face à la crise des idéologies et au refus de la croissance industrielle et du consumérisme, le New Age fait partie du phénomène global des nouveaux mouvements religieux nés à partir des années 1960, tout en se basant sur des éléments doctrinaires antérieurs, notamment empruntés à la théosophie. Ce retour au spirituel est caractérisé par un approfondissement chez certains du sentiment religieux et chez d’autres du sentiment d’une quête intérieure, hors de toute structure historiquement constituée.

 Sources multiples

Dans son esprit de l’universalisme, le New Age est un patchwork de croyances de sources diverses avec le but de créer une unification harmonieuse de connaissances venant des différentes sources dans le monde. Il a popularisé en Occident certains thèmes hindouistes ayant transité par la théosophie, comme les vies antérieures et la métempsycose/réincarnation. Il est aussi le véhicule de concepts proches de certaines écoles philosophiques hindoues ou indiennes et du tantrayana comme l’idée d’une « biologie invisible », d’un corps énergétique subtil, dont font partie l’aura, le corps éthérique et les chakras, centres d’énergies. Le New Age met en avant la notion de guidance intérieure en mettant l’accent sur l’intuition, et parfois en l’accentuant avec des concepts comme celui de pouvoir personnel : « chacun crée sa propre réalité », ou en ayant recours à des entités spirituelles mêlant les caractéristiques des « guides de lumière » traditionnels (les anges) avec des entités supposées issues d’autres plans de conscience, « Maîtres de Lumière » ou « Maîtres ascensionnés » (appelé « divinités » en Inde, les « bouddhas » chez les bouddhistes), etc. Dans ces derniers cas, la représentation populaire en occident de l’image du Christ est parfois utilisée bien qu’il soit devenu dans ce contexte un « principe » ou une « énergie » plutôt qu’une personne.

 On peut aussi citer, parmi d’autres éléments associés à New Age, le holisme ou une approche globale (mind-body-spirit en anglais) comme pratiqué par les bouddhistes et les hindouistes. Certains abordent le New Age en s’intéressant à la télépathie, le pouvoir des cristaux (voir Lithothérapie), les « enfants indigo », le channelling, les théories Gaïa

 

En savoir plus sur wikipedia… http://fr.wikipedia.org/wiki/New_Age

 

Messages de Lee Carroll en provenance de l’entité Kryeon



 

floatiesKRYEON est un mouvement émergent, d’origine américaine, fonctionnant sous forme de réseau très structuré. Ce groupe est syncrétique, à mouvances et références multiples. On y repère des emprunts au Christianisme (cérémonie du lavage des pieds, archanges, anges …), au New Age (magnétisme…), à l’hindouisme (chakras, karma), aux légendes (Roi Arthur), aux Sciences, et surtout au « channeling.

 KRYEON fait partie du groupe appelé « la Fraternité » ou « Grande Fraternité blanche » comme celui que nous connaissons tous et admirons : Ommram , sorte de « Gouvernement mondial intérieur composé d’une hiérarchie d’Etres : les Etres Ascensionnés, les Etres Cosmiques, les Anges, les Archanges ». Tous travaillent pour le bien de l’Humanité et de la Terre entière.Ces « Maîtres Ascensionnés » annoncent le second avènement du Christ comme l’apparition de la « Lumière Christique » dans chaque cœur et comme l’obtention de la conscience christique par chaque âme. « Lorsque tous les hommes feront l’expérience de ce second avènement, ils verront et contempleront Jésus le Christ, la Sainte Mère Marie, l’Archange Michael et d’autres messagers de la présence « JE SUIS ». 

Les messages de Lee Carroll en provenance de l’entité KRYEON se rapportent principalement à l’amour inconditionnel de la « source divine » pour les êtres humains. On y trouve également plusieurs affirmations d’ordre « technique », notamment sur la nature du magnétisme terrestre ou sur les aspects spirituels et « inter-dimensionnels » de l’ADN humain. Pour certains, cela donne aux ouvrages de Lee Caroll une tonalité proche de la science-fiction, mais pour d’autres, ils posent plutôt un défi et un encouragement à l’élargissement des prospectives scientifiques et spirituels actuelles.KRYEON annonce d’importants changements autour de l’an 2012, non seulement à cause de l’état écologique de la planète, mais aussi dans le cadre d’un plus vaste processus d’« ascension » personnelle, planétaire et cosmique [réf. tous les écrits] dont les « anges humains » sont les « co-créateurs » et les facilitateurs. KRYEON propose en effet à chacun de devenir un « agent de la lumière et de la paix sur terre ». Il soutient également une technique appelée « EMF ». 


LES ENFANTS INDIGOS 


Lee Carroll (canal) et Jan Tober, sa femme, sont également parmi les auteurs à l’origine du concept d’enfants indigo, ayant mentionné cette théorie dans deux de leurs livres. Entre 1995 and 2007 la Society for Enlightenment and Transformation (SEAT), membre de l’United Nations Staff Recreation Council et siégeant dans l’édifice des Nations Unies à New York, a demandé six fois à Lee Carroll de présenter un channelling en direct de KRYEON.
 

Ce courant spirituel, bien qu’ayant un vaste public de sympathisants partout dans le monde, selon la volonté de Lee Carroll (et de Kryeon en particulier, au dire de Lee Carroll) n’a pas d’organisation fixe, ni d’adhérents ou d’affiliés quelconque. Les activités de KRYEON sont présentées au cours de conférences internationales, et à travers des livres qui ont été vendus à plusieurs millions d’exemplaires depuis le début des années 1990. La plupart des messages de KRYEON sont diffusés sur le site web de Kryeon. Dans le culte, les indigos sont des êtres de tout âge (enfants, adolescents, adultes, grands-parents) qui ont la couleur indigo très évidente dans leur aura. Les êtres indigo ont souvent l’une de ces 3 origines: Venir d’une planète spirituelle plus ou moins éloignée de la Terre, venir d’une dimension très spirituelle et très subtile, venir d’un séjour qui durait depuis fort longtemps sur les plans plus subtils (en comparaison, la majorité des êtres de la planète se réincarnent rapidement – font de brefs séjours sur les plans plus subtils – et le font depuis plusieurs incarnations sur cette même planète à laquelle ils se sont habitués, ils en sont même souvent venus à penser qu’il n’existe que cette planète (et cette dimension de vie) dans l’Univers !

Les violets précurseurs des indigos

Issu de l’interview de Nancy Ann Tappe par Jan Tober 

Ange.Les violets sont les précurseurs des indigos. N’oubliez pas qu’ils n’ont aucun indice. Il leur faut tout revoir. Ils se souviennent à moitié de certaines choses alors que d’autres restent à demi oubliées.  Les indigos ne vivent pas dans le passé ; ils sont futuristes. Ils viennent nous dévoiler nos lendemains. Ils n’ont que faire des jadis. Les violets ont dû tout combiner pour façonner la troisième dimension. Le rôle de chaque couleur a sa valeur. Chacun accomplit sa mission sans pour autant affaiblir le système. C’est ce qu’il faut savoir à ce sujet ; les violets sont l’avant-garde des indigos. 

Notez bien que depuis 2000 ans et jusqu’à récemment, nous nous adonnions purement à la religion. Le terme métaphysique n’était pas d’usage courant, même si Aristote l’avait introduit dans la langue. Nous étions tournés vers la religion, et jusqu’au milieu du XXè siècle, ce que nous qualifions aujourd’hui de métaphysique était alors appelé spiritualisme – une branche protestante du christianisme. La police des mœurs gardait l’œil sur les marginaux, tout autant que sur les  prostituées. Ce n’est donc que depuis les cent dernières années environ que les libres penseurs ont pu s’extirper du joug de la Bible. Personne ne parlait de couleur ni ne référait à l’évolution de la conscience humaine sur ce plan ou à notre rôle dans l’univers. Nous étions tout simplement les enfants de Dieu. 

Nous connaissons aujourd’hui une évolution beaucoup plus radicale et fulgurante qu’à aucune autre époque. Nous restons toujours cramponnés à la religion et ne sommes pas disposés à accorder à l’humanité le mérite qui lui revient pour ses progrès. Sur le plan du développement de la conscience, nous avons avancé à pas de géants au cours du siècle dernier ; et pourtant, nous nous jugeons inaptes à faire face à la nouveauté qui pointe à l’horizon. Cette  réaction me déroute toujours ; pourquoi a-t-elle lieu d’être ? Simplement, nous avançons à un rythme beaucoup plus rapide, et c’est pourquoi la linéarité de notre existence tend à être bouleversée. Une chose existe aujourd’hui qui n’était pas là auparavant. Ce n’était hier qu’une vaguelette que personne ne percevait. Mais de nos jours, c’est presque comme un ordinateur doué de composants logiques qui agissent suivant un ordre spécifique. Il faut en être conscient. C’est fascinant. 

Extrait du livre Célébration des Enfants Indigo par Lee Carroll et Jan Tober aux Editions Ariane – pages 132. 

Transition Indigo / Cristal

Comment faire face à la Transition de l’enfant Indigo à l’enfant Cristal 

Ad.balançoireLe meilleur conseil que je peux donner est d’accepter le processus et de ne pas résister. Ma propre transition a duré environ 18 mois et j’ai trouvé que la clé était tout simplement l’acceptation. J’espérais qu’un jour je me réveillerais et que je me sentirais  » normale  » à nouveau. Ce n’est que lorsque j’ai accepté que je ne me sentirai jamais plus  » normale « , comme avant, que j’ai commencé à me sentir plus à l’aise dans mon nouvel espace. À partir de ce moment-là, vous pouvez commencer à explorer l’aventure ou le côté positif de ce nouvel état. 

Voici quelques conseils pour mener à bien cette crise transitionnelle : 

» Soyez en paix avec ce qui vous arrive. Vous devenez un Être Cristal. Un autre terme pour cela est  » L’Être Christique  » qui se réfère à l’être multidimensionnel qui a accès aux 9 dimensions et peut-être même aux 13. Mon expérience jusqu’à maintenant est que certaines personnes ne s’ouvrent que jusqu’à la 5ème, et d’autres vont parfois jusqu’à la 6ème. Si vous parvenez à la 6ème, vous accéderez probablement à la 9ème au cours de cette vie, si ce n’est dans un futur très proche. Quel privilège, quelle bénédiction.» Soyez bon pour vous-même et prenez soin de vous. Souvenez-vous que comme Être Cristal, vous portez en vous l’équilibre de l’énergie  » mère  » et de l’énergie  » père « . La mère vous dit,  » nourrissez-vous comme vous nourririez un nouveau-né « , car en fait c’est ce que vous êtes. Vous aurez besoin de temps pour grandir et vous fortifiez et pour apprendre les pratiques de votre nouvel environnement. Il est très important d’avoir Confiance. J’ai effectué ma transition alors que j’étais l’unique employée/manager de ma propre entreprise, et que mes ressources étaient très limitées. J’avais très peur que mon état physique m’empêche de gagner suffisamment pour survivre. Mais j’ai tenu le coup et aujourd’hui j’ai toujours un toit sur ma tête et j’ai toujours eu le nécessaire pour vivre, même s’il y a eu des moments critiques.

» Évitez toute sorte de drogues et médicaments si vous le pouvez. Si vous devez prendre des médicaments pour raison de santé, bien sûr, continuez à les prendre. Mais ne prenez pas de drogues  » récréatives  » car cela pourrait aggraver le processus et vous risqueriez de vous retrouver  » perdu  » dans les dimensions supérieures. Évitez également si vous le pouvez l’emploi des tranquillisants et des anti-dépressifs, à moins que, encore une fois, vous les preniez déjà pour des raisons de santé. Le meilleur chemin est certainement celui de la médecine homéopathique et de la naturopathie, et j’ai trouvé que les Essences Florales pouvaient être d’un grand secours.

» Evitez les foules et les endroits encombrés. J’ai réussi à mettre au point l’art du shopping  » éclair  » de la semaine en moins d’une heure, pour subvenir à mes besoins, et sans avoir à passer de longues heures en milieux pollués et fatigants. Graduellement, vous serez capable de tolérer une plus longue exposition à ces milieux. La clé ici, bien sur, est de conserver votre état de paix et d’harmonie mais d’une façon si forte qu’au lieu de vous sentir influencés par ces environnements, ce soit vous qui influenciez l’environnement d’une manière positive. L’Être Cristal porte et conserve toujours en soi l’énergie positive, mais vous apprendrez à l’utiliser d’une façon merveilleuse et puissante une fois que vous aurez gagné votre équilibre et qu’à nouveau vous vous sentirez à l’aise parmi les autres personnes.

» Restez centré et gardez les pieds sur terre. Cela peut être un véritable défi pour ceux qui s’acclimatent à la conscience des dimensions supérieures. Vous serez souvent dans les nuages ou pris de vertiges. Mais essayez de fixer également votre attention sur les aspects terriens et matériels de la vie. La clé ici est de passer du temps à faire de l’exercice, marcher, se nourrir et avoir des activités artistiques. Ne passez pas des heures devant la TV ou à jouer à des jeux vidéo ; ceci ne servirait qu’à augmenter l’état de déstabilisation terrienne.

» Passez autant de temps que vous pouvez dans la nature. Respirer l’air frais et prendre un peu de soleil vous aidera à fortifier votre nouveau corps. Les Dévas sont là pour aider le processus.

» Mangez simplement et consommez autant de fruits et de légumes que possible. J’ai reçu l’information de mes guides, me disant que le riz brun et les légumes sont les meilleurs aliments pour votre nouveau corps. Cependant, faites-vous également plaisir – mes envies sont passées des calamars au gâteau au chocolat ! Ce n’est pas le moment de vous mettre au régime. Votre corps a besoin d’énormes quantités de nourriture pour servir de fuel au processus de transition. Même si vous grossissez un peu, vous devez accepter cela comme faisant partie du processus de transformation. 

En dernier – Célébrez votre transition – vous êtes en train de devenir un être Galactique, la prochaine étape dans l’évolution humaine ! Vous prenez maintenant part à votre droit de naissance. 

BIENVENUS CHEZ VOUS, ANGES TERRESTRES !  Source : http://www.starchild.co.za/crisisfran.html  Traduit par Dominique B 

Qui sont les Indigo ?

ado timideLes Indigos sont des êtres dont l’âme aurait été spécialement préparée sur une base située dans l’enveloppe éthérique de l’une des lunes de Jupiter, avec pour mission de venir s’incarner à notre époque et d’élever le niveau vibratoire de la race humaine en vue de l’Ascension. 

Dans les années 1980, on parlait essentiellement « d’enfants Indigos », car les premières âmes sensées provenir de cette base-école jupitérienne, à laquelle certains médiums ont attribué le nom « d’Ipolodic », n’ont commencé à s’incarner sur notre planète en nombre relativement important qu’à partir des années 1970. Quelques pionniers les avaient cependant précédés, parmi lesquels Marc Angélidès cite l’astrophysicien Jean-Pierre Petit et le philosophe Michel Serre. 

Depuis l’entrée dans le nouveau millénaire, notre planète accueille des Indigos en nombre considérable, et la majorité des nouveaux-nés semble aujourd’hui liée à la Famille Indigo (qu’il ne faut d’ailleurs pas confondre avec la Famille Cristal). Les médiums les reconnaissent bien sûr d’abord à la prééminence de la couleur indigo au niveau de leur aura. 

L’indigo est une nuance intermédiaire entre le bleu et le violet, qui tourbillonne intensément dans leur champ énergétique. Les Indigos, avant de s’incarner, ont travaillé sur Ipolodic à développer en eux la spiritualité, l’idéal de paix, de fraternité et de vérité, qui sont des attributs jupitériens liés à la couleur bleue, en même temps que l’Amour impersonnel et altruiste, l’esprit d’entraide, de solidarité et de sacrifice qui sont liés kabbalistiquement à Iésod, la Sphère de la Lune correspondant à la couleur violette. N’allons d’ailleurs pas croire que les Indigos aient une prédilection pour cette couleur au niveau de leur habillement ou de la décoration de leur cadre de vie ; la plupart du temps, ils rechignent à porter des vêtements bleus ou violets, parce que leur aura en est saturée et que les couleurs de nos vêtements sont en quelque sorte une nourriture pour nous. Ils auront donc une tendance naturelle à s’orienter vers les couleurs complémentaires : le jaune et le orange. On peut ainsi dire que la fameuse « Révolution orange » de 2004 en Ukraine fut en réalité un mouvement d’inspiration et de vibration Indigo. 

Il est vraisemblable que le séjour des âmes Indigos sur la base éthérique d’Ipolodic dure beaucoup plus longtemps que celui des âmes humaines « ordinaires » sur les plans subtils durant le cycle de leurs réincarnations successives. Les âmes non libérées de leur karma ont en effet tendance à se réincarner rapidement et à saisir toutes les opportunités d’incarnation sur la Terre, dès qu’elles se présentent. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’hérésie matérialiste a pu se développer aussi facilement au cours des siècles passés, certains en arrivant même à supposer que la vie ne puisse exister que sur notre planète et dans notre seule dimension de vie. 

Le long séjour des âmes Indigos sur Ipolodic les aurait ainsi amenées à se préparer intensivement à la mission qui est la leur aujourd’hui : aider l’humanité à réaliser sa transition vers la Nouvelle Époque, vers ce que certains ont appelé « l’Âge d’Or ». Voici les trois principales qualités qui, selon certains médiums, correspondent à des acquis des âmes Indigos au cours des Initiations sur Ipolodic : 

1)    La reliance ou la connexion au Guide. Cela signifie : être capable de vivre consciemment le lien avec notre Conscience Christique, Solaire, avec la Matrice universelle qui permet de connaître intuitivement (sans avoir besoin de recourir à des livres) les lois spirituelles, ésotériques et métaphysiques qui régissent les différents mondes et les différents plans de la Création. 

2)    L’acceptation du Service. Cela signifie demeurer intègre en toutes circonstances et n’accepter aucune compromission par rapport à l’engagement au service d’un idéal élevé. Cela signifie aussi ne pas changer de direction en fonction des pressions, des menaces, des agressions ou des perspectives de récompense de quelque nature que ce soit. 

3)    La reconnaissance de l’Amour universel en tant que Principe de Vie. Cela signifie être constamment en quête d’harmonie, de fraternité, et aimer tous les êtres et toutes les créatures, qu’ils soient de nature angélique, humaine, animale, végétale ou minérale. 

Les enfants Indigo sont les précurseurs du grand changement. Ils sont venus pour briser certains schémas qui s’opposent à l’éveil de la conscience. Ils sont venus pour briser les systèmes basés sur la peur et le contrôle. Ce sont vraiment des « révolutionnaires » dans l’âme, au sens le plus noble du terme, car ce sont eux qui ont pour mission de rétablir le courant de l’évolution sur notre planète. 

Mais contrairement à une idée répandue dans certains cercles spirituels, et n’en déplaise à certains parents, les enfants surdoués ou hyperactifs ou encore ceux qui manifestent un intérêt précoce pour certains domaines jusqu’ici réservés au monde des adultes, ne sont pas nécessairement tous des Indigos. 

Source : Les portes de l’ère nouvelle – http://www.erenouvelle.com 

Enfant indigo : Constance Snow

Gif eleves et profs  Pour les parents, l’éducation des indigos s’avère très souvent une tâche ardue. La raison implicite, c’est ceux-ci ne se conforment pas aux règles habituelles qui ont jadis servi à endoctriner les parents ; par ailleurs, il n’est pas possible de les soumettre par la honte, la culpabilité, la contrainte physique ou le châtiment. De ce fait, ils semblent opposer leur « volonté » à celle de leurs parents ou d’autres figures d’autorité. Mais on a découvert que ce n’est pas en vertu de leur propre ego qu’ils s’entêtent. Ils affirment tout simplement ce qu’ils savent être leur vérité d’existence à eux. 

Parce qu’il s’agit d’enfants, il faut donner une direction à leur vie. Prenez note que le rôle des parents ici est de guider plutôt que de maîtriser. S’ils sont reconnus, soutenus et s’ils reçoivent des soins affectueux, ces enfants combleront de joie leur famille. Autrement, ils s’affirmeront avec force et mettront sans cesse à l’épreuve l’autorité parentale. 

Du fait que les indigos sont doués d’une sagesse surpassant parfois celle de leurs parents, la communication peut s’établir plus facilement avec des membres plus âgés de leur famille, leurs grands-parents par exemple. Si les parents assimilent les conseils des plus vieux, ils pourront à  leur tour tirer de précieuses leçons quant à l’approche efficace à adopter avec leurs remarquables rejetons. Grâce aux indigos, les grands-parents retrouveront les égards qui leur sont dus au sein de la famille et de la société en tant que conseillers avisés et sages. 

Lorsque parents et grands-parents comprennent qu’ils ont enfanté un indigo, ils feraient mieux de saluer ce dernier avec un amour et un respect très grands, comme s’il s’agissait d’une enfant Christ. Ils devraient ensuite s’engager à soutenir et à préserver la réalité de l’être qui réside en ce corps minuscule ; ils deviendront ainsi les mentors intelligents de cet indigo puissant et bien-aimé. Le fait d’accepter ce dernier pour ce qu’il (ou elle) est, notamment face aux écueils du processus éducatif, exige une ferme conviction de la part de l’adulte. Le parent doit être persuadé, intellectuellement et en son âme, que la formation d’un enfant indigo est une responsabilité de toute première importance qu’il faut assumer avec joie. 

Il faudrait aborder le processus avec flexibilité et de manière décontractée pour ainsi alléger l’atmosphère familiale et prendre plaisir au quotidien partagé. Les parents devraient ne prêter que peu ou pas d’attention aux situations désagréables et se concentrer sur la vérité qu’ils reconnaissent ; la joie de contribuer à l’évolution de la race humaine en éduquant un être merveilleux et puissant dans l’amour, la compassion et la sérénité. 

Les indigos présentent une sensibilité extrême à l’énergie subtile et sont capables de capter les vibrations de loin. Si les éléments dominants de notre société tentent d’imposer un diagnostic ou une étiquette inadmissibles en ce qui a trait à votre petit (par exemple : TDA ou TDAH [troubles du déficit d’attention avec hyperactivité ou non, NDT], renseignez-vous à fond sur le sujet, cherchez la clé qui permettra à votre jeune d’apprendre et de créer, et recherchez des approches holistiques au problème, notamment des traitements dans le cas d’une hyper-sensibilité (allergie) à des aliments ou à des substances chimiques communs. N’oubliez pas que vos émotions et votre stress contribuent à produire des vibrations qui pourraient être la cause de réactions d’hypersensibilité chez votre enfant. 

Lee Carroll et Jan Tober sa compagne spirituelle. Les enfants Indigo Carroll Lee

Sages enfants

Sages enfants dans ENFANTS INDIGO butterfliesorangepg0Les sages enfants 

« Qu’elle est la différence entre un enfant indigo et Bart Simpson [de l’émission télévisée Les Simpsons] ? » Voilà une question cocasse qui fut adressée à Jan lors d’une interview de l’an dernier, peu après la publication de notre premier ouvrage sur les indigos. Et vous voulez connaître la réponse ? Ils ont tous deux une stratégie, mais tout à fait différente. La petite brute (du genre de Bart Simpson) cherchera à attirer l’attention et insistera encore et encore pour l’obtenir. Une fois qu’elle aura ce qu’elle veut, elle poussera encore un peu pour vois jusqu’où elle pourra aller. Le stratagème de l’enfant indigo consiste à insister jusqu’à ce qu’il se soit fait comprendre ou, du moins, qu’on l’ait inclus. Alors, il s’arrête là. 

La sagesse naturelle des indigos est une véritable source d’émerveillement. Ils ont résolu quelques profondes questions existentielles et sont prêts à partager le fruit de leurs cogitations avec toute personne disposée à leur prêter l’oreille. Même ceux qui n’ont  pas encore trouvé de solutions tout à fait justes font preuve de facultés de raisonnement pleines de sagesse. 

Nous aimerions amorcer ces réjouissances avec quelques dires que nous offrent les enfants sur l’amour et les rapports humains (un thème prisé par nombre d’entre nous).  

Voici donc des tuyaux sur l’amour…. 

Quel est le bon moment pour embrasser quelqu’un ? 

« Il ne faut jamais embrasser une fille à moins d’avoir assez de sous pour lui acheter une énorme bague et son propre magnétoscope, parce qu’elle voudra avoir le mariage sur bande vidéo ». (Jim, 10 ans

Pourquoi deux personnes en particulier tombent-elles amoureuses l’une de l’autre ? 

« Personne ne sait vraiment pourquoi ça se produit, mais j’ai entendu dire que c’était lié à l’odeur qu’on dégage. C’est pour ça que les parfums et les désodorisants sont si populaires. » (Jan, 9 ans

Comment se sent-on lorsqu’on est amoureux ? 

« C’est comme dans une avalanche ; il faut tenter de sauver sa peau ». (Roger, 9 ans

« Si tomber amoureux ressemble même de loin à apprendre à épeler, alors je ne veux pas en entendre parler. C’est beaucoup trop pénible ». (Léo, 7 ans  

Quelle importance possède la beauté en amour ? 

« Si on veut être aimé par quelqu’un qui n’est pas déjà de notre famille, alors ça ne nuit pas d’être beau ». (Jeanne, 8 ans

« Il ne s’agit pas de notre apparence. Regardez-moi, je suis vraiment très beau et je n’ai pas encore réussi à persuader quelqu’un de m’épouser. » (Gary, 7 ans

« La beauté c’est superficiel. Mais être riche, alors là ça peut durer longtemps ». (Christine, 9 ans

Pourquoi les amoureux vont-ils mains dans la main ? 

« Ils veulent être certains de ne pas perdre leurs bagues, parce qu’ils les ont payées très cher ». (Dave, 8 ans

Dis-nous ce que tu penses de l’amour

« Je suis tout à fait en faveur de l’amour, pourvu qu’il n’arrive pas pendant l’émission des Simpsons ». (Anita, 6 ans

« L’amour vous trouvera, même si vous essayez de vous en cacher. Je tente de le faire depuis l’âge de cinq ans, mais les filles me trouvent toujours. » (Bobby, 8 ans

« Je ne suis pas pressée de tomber amoureuse. La quatrième année (du primaire) me donne bien assez de fil à retordre. » (Regina, 10 ans

********* 

Certaines de ces pensées sont non seulement drôles mais aussi fort astucieuses. On se demande d’om provient toute cette sagesse. Ici, des professionnels ont prié un groupe d’enfants de huit ans de définir l’amour. Les réponses fournies furent plus profondes qu’on aurait pu l’imaginer

Qu’est-ce que l’amour ? 

« L’amour, c’est la première sensation avant que tous les trucs négatifs ne s’interposent. » 

« Quand ma grand-mère a attrapé l’arthrite, elle ne pouvait plus se pencher pour mettre du vernis à ongles sur ses orteils. Alors mon grand-père le fait toujours pour elle, même quand ses mains aussi ont de l’arthrite. C’est ça l’amour ». 

« Quand quelqu’un t’aime, il prononce ton nom d’une manière spéciale. Tu sais que ton nom n’a rien à craindre dans sa bouche ». 

« L’amour, c’est quand quelqu’un te fait mal et que tu es très fâché, mais que tu ne vas pas lui crier après pour ne pas le blesser ». 

« L’amour, c’est quand on s’embrasse sans arrêt. Après, quand on en a assez, on veut encore rester ensemble pour perler beaucoup. Ma maman et mon papa sont comme ça. Ils sont dégoûtants quand ils s’embrassent ». 

« Par exemple, tu confies un de tes torts à quelqu’un et tu as peur qu’il ne t’aime plus. Mais alors tu es surpris parce que non seulement il t’aime encore, mais il t’aime encore plus ». 

« L’amour, c’est quand maman dit de papa, même s’il est trempé de sueur et qu’il sent mauvais, qu’il est plus beau que Robert Redford. » 

« Je laisse ma grande sœur s’en prendre à moi parce que ma mère dit qu’elle le fait par amour. Et moi, j’embête ma petite sœur, parce que je l’aime ». 

Par Lee Carroll et Jan Tober, sa partenaire spirituelle 

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...