L’Ange du Pardon, son message à l’humanité

 Derrière le voile du christianisme extérieur représenté par les 3 églises orthodoxe, catholique et protestante, existe une voie christique cachée, un chemin intérieur d’éveil de la conscience basé sur la connaissance de l’homme et l’alliance avec le monde des Anges.

Les Anges sont les gardiens de la véritable destinée de l’homme, qui est de devenir un homme-Ange, un Christ vivant, un libérateur, un thérapeute pour la terre et l’humanité.

Aujourd’hui, certains hommes sont parvenus à rétablir ce lien de Lumière qui jadis, reliait naturellement les hommes avec leurs Frères aînés, les Anges. Parmi eux, l’Ange du pardon s’est manifesté pour délivrer un message et un enseignement rare et précieux à l’humanité, dont voici un extrait*..

 * Vous trouverez le message et les enseignements de l’Ange du pardon dans leur intégralité dans le livre « L’Ange du pardon, son message à l’humanité« , de Loïc Albisetti, paru aux Editions Essénia. Vous trouverez déjà dans cet article quelques extraits de ce message sacré.

 ange du pardon

La mission de l’Ange du pardon au sein de la terre et de l’humanité

L’Ange du pardon* est semblable à une petite source cachée dans un temple de cristal au centre de la Terre. Ce temple sacré est le cœur même de la Mère du monde dont chaque battement fait jaillir de cette source une eau-lumière, une eau de l’âme invisible, qui pourtant fait vivre, croître et prospérer tout ce qui se trouve à la surface de la terre. Mais la tâche de l’Ange du pardon n’est pas de demeurer une petite source ; non, sa mission est de devenir un grand fleuve ardent, semblable à un courant de Lumière ascendant traversant tous les mondes jusqu’aux étoiles, en passant par l’homme.

Comme l’Ange du pardon lui-même le décrit à travers son message, ce courant lumineux passe d’abord par la terre et les pierres, l’eau et les plantes, l’air et les animaux pour finalement entrer dans l’homme, qui est la porte du feu et des mondes supérieurs. Malheureusement, cela fait bien longtemps que l’être humain ne porte plus les mondes supérieurs, mais plutôt des mondes sombres et malades, et ce, dans une totale inconscience et ignorance de la réalité et de leur emprise.

Cependant, si l’homme rétablit ce lien avec les mondes supérieurs et ouvre les portes de sa vie intérieure à la sainte présence de l’Ange du pardon, celui-ci peut accomplir sa mission : libérer l’âme de la terre, la Mère, et rétablir son lien originel avec le Père. Ainsi, il n’y a plus de séparation ni d’opposition entre le ciel et la terre, l’esprit et la matière, la pensée et le corps, l’invisible et le visible. Semblable au cobra royal qui s’éleva à travers la colonne vertébrale du Bouddha jusqu’à se dresser au-dessus de sa tête, l’Ange du pardon peut alors protéger tous les êtres du mauvais sort et rayonner sa bénédiction dans toutes les directions du monde.

L’Ange du pardon est donc indissociablement lié aux maîtres et aux sages qui constituent la grande Tradition immortelle de la Lumière sur la terre. C’est pourquoi cet Ange insiste tellement sur l’importance de cette tradition dans son message, demandant aux hommes de s’unir à elle pour retrouver leur origine divine et leur véritable chemin de destinée :

« Le Père m’a envoyé dans le monde de la chute (le monde manifesté, matériel) afin qu’à travers la Tradition des Maîtres, je puisse ramener tous Ses enfants vers le royaume de la Lumière.

Le maître Jésus était un avec moi et parlait de ma mission sur Terre lorsqu’il a prononcé la grande parole libératrice : « En allant vers mon Père, j’emmènerai la Terre entière avec moi.» Ainsi, je me manifeste dans votre monde à travers le corps de la Tradition des Maîtres et sachez qu’en dehors de ce corps pur, il est inutile et vain d’invoquer ma présence. » 

Les conséquences insoupçonnées de la présence ou de l’absence de l’Ange du pardon

À travers cette image vivante de l’Ange du pardon comme une petite source, puis un fleuve de Lumière qui s’élève du centre de la terre jusqu’à entrer dans l’homme préparé pour le recevoir, on peut mieux comprendre le sens profond de son message à l’humanité.

On peut également comprendre pourquoi cette vertu en apparence insignifiante est en réalité d’une importance capitale, non seulement dans nos vies d’êtres humains, mais également pour tous les règnes de la terre. En effet, si l’eau-Lumière du pardon et de la bienveillance ne circule plus entre nous, la terre de nos cœurs se dessèche, nos relations s’appauvrissent, se crispent et les conflits arrivent. Puis, par la loi de causes à effets, c’est la terre entière qui se dessèche et devient aride, se couvrant d’un manteau de tristesse et de désespoir, suivant l’expression de Baruch : « Jérusalem, quitte ta robe de tristesse » (Baruch 5:1). « Jérusalem » (littéralement : le « royaume de la paix et de l’unité ») désigne ici l’humanité dans son unité originelle, qui a été brisée par sa chute et la rupture de son lien intérieur avec les mondes supérieurs. C’est ainsi que la terre, notre Mère, s’est progressivement recouverte d’une « robe de tristesse » ; de la connaissance de cette réalité à la fois concrète et spirituelle, vient également l’antique expression des prêtres d’Egypte qui se faisaient appeler les « Fils de la Veuve », évoquant le deuil de la Déesse Mère Isis, divinité de la Terre.

 l-ange-du-pardon

Par un heureux et miraculeux hasard – celui-ci n’existant pas ou alors étant Dieu Lui-même – j’ai découvert un précieux texte du maître essénien Peter Deunov au sujet de la vertu du pardon. Ce texte date déjà de plus d’un siècle et n’a pourtant pas perdu une ride ! En effet, on peut même dire qu’il est plus actuel que jamais. A travers cet enseignement, le maître révèle le lien vivant et subtil qui existe entre la nature de l’eau des relations humaines et l’état de la terre. Il nous montre ainsi l’importance du pardon et les conséquences insoupçonnées de sa présence ou de son absence sur la terre :

« Pardonner est l’une des plus petites vertus. Sur cette si petite vertu repose toute la culture actuelle. La fertilité de la terre aussi repose sur le pardon.

Si les hommes de culture dressaient des statistiques, ils pourraient remarquer l’action d’une grande loi de causes à effets. Ils pourraient remarquer que toutes les années de famine sur la terre sont la conséquence du manque de cette petite vertu. Si elle manque, surviennent alors les grandes catastrophes qui commencent d’abord à l’intérieur de la société comme par exemple, des persécutions entre les différentes églises pour savoir laquelle est la plus juste. J’appelle une église juste celle qui applique la loi du pardon, qui applique l’Amour, celle qui ne voit pas les erreurs chez son frère.

Soyez prêts à pardonner.

Tu vas pardonner à quelqu’un pour Dieu qui vit en lui.

Pourquoi l’homme doit-il pardonner ? Parce que chaque vexation qui vous est infligée, consciemment ou non par autrui, a pour but de vous préserver d’un mal qui doit se produire[1]. »

  1. Extrait du livre de Peter Deunov « le livre des Anges ».

En effet, bien souvent nous nous vexons d’une parole qui nous est dite et qui peut effectivement être parfois maladroite. Alors nous nous braquons, voire même entrons dans la rancune ou la colère. Mais en réagissant de la sorte, nous augmentons le mal et l’énergie destructrice de la guerre et du conflit, qui n’apporte jamais rien de positif, bien au contraire. Par contre, si nous entrons dans l’intelligence et la vision impersonnelles de l’Ange du pardon, notre regard s’élève naturellement au-delà des apparences et de la personne qui nous a contrariés. Nous pouvons alors constater avec étonnement que cette personne n’était qu’un trompe-l’œil, qu’un instrument de forces liées à notre propre karma − personnel, héréditaire ou culturel − ne demandant qu’à être libérées de notre inconscience… 

Pour en savoir plus :

Article complet dans le magazine Essentiel n°33 – avril-mai-juin 2017 par Loïc Albisetti 

L’Ange du Pardon, son message à l’humanité – Loïc Albisetti – Ed. Essénia

Lumière sur la terre

 

Enfants de la terre, la destinée de cette belle grande fraternité qui prendra forme est entre vos mains. Vous avez placé cette route de la nouvelle Jérusalem de lumière sur terre avec en vous cette foi en la venue du messie, il est présentement le chemin que vous demandez. En vous brille la semence du commencement de cette précieuse existence, dans la douceur de cet amour fraternel sur terre. Vous apporterez ce nouvelle espoir de vie future qui prendra forme avec en vous cette parcelle de dieu le messie en votre coeur. De la terre prendra forme en cette vie, existence nouvelle, coeur vibration nouvelle, émancipation de cette sphère de vie, dans l’actualisation de votre précieuse volonté d’union de vos forces afin d’apporter cette lumière sur la terre.

lumière sur la terre

Nous avons apporté appuis, depuis fort longtemps nous oeuvrons à cette venue de la lumière sur terre, de ce retour à la source première de la création de l’homme dieu sur terre. Mais vous avancez et vous cherchez à comprendre pourquoi cela tarde . Vous avez espoir en cette venue et transformation mais vous oscillez encore entre le devenir et l’être qui viendra. Vous êtes à même de constater chacun de vous les progrès qui ont été fait et vous soutenez encore la route de cette éveil planétaire mais vous tardez à abandonner votre forme pensée ancienne. De façon sereine vous devez accueillir en vous cette précieuse lumière du christ en vous et avec amour vous devez rayonner cette lumière christique. Être plus que la simple expression de votre être physique et devenir quantique dans votre poursuite de vie, de quête, en tout et partout quantique. Élever votre vibration, rayonner votre être et laisser parler le coeur afin de devenir cet être mystique, créateur de la présente mission de vie sur terre, expansion de l’être, expression de l’être, l’homme nouveau et avancer dans cette quête sacré de votre mission de vie d’homme nouveau. En vous brille le joyaux de la création, le sublime rayon de votre essence d’être unifiée à la source et à la terre mère, votre terre Gaïa qui vous berce depuis le commencement de votre monde. Et accepter cette transformation en profondeur sans oublier de laisser votre ancienne armure derrière, plus de combat, plus de violence . Amour et Amour, alors soyez votre bouclier de lumière et portez en vous cette lumière qui fera tomber les barrières et les épées seront des épées de lumière.

Dans la dualité de l’être se cache cette frontière à transcender, vous guérissez , vous laissez finir le chemin de l’ancien et prenez part au chemin nouveau de l’homme nouveau, destiné à placer cette nouvelle forme vie. En vous croyez mes frères, ne soyez pas dans la noirceur de l’âme mais devenez lumière de l’âme , lumière amour. En chacun de vous il y a lumière et semence du commencement, en chacun de vos frères vous devez voir cette lumière et semence du commencement et cela n’est point facile, en votre être vous avez traces de différentes épreuves et vous devez laisser partir cette dualité qui vient assombrir la route. Ignorer nous dirons les différentes manifestations de votre être, colère, amertume , afin de placer la joie de vivre et la radiance amour, peut importe les circonstances et événements de vos vies afin de transformer . Il faut laisser les manifestations ce faire, de la joie de votre être qui ressuscite à la vie, dans cette résurrection vous abandonnez l’ancien ne l’oubliez pas.

Vous êtes amour du créateur et vous êtres les messies sur terre, le sauveur de la grande manifestation de l’expansion, de l’ascension de votre terre. Naîtra avec vous cette belle réalisation de l’expansion, l’expression nouvelle de l’homme nouveau. Alors soyez et accueilliez ce que vous êtes et offrez à la terre votre manifestation de la lumière du créateur en vous mes frères.

Je vous accompagne et je vous guide dans ce chemin de réalisation de la nouvelle terre messianique et en vous je place mon amour et mon rayonnement. Enfants de la terre, bien aimés enfants de cette nouvelle Jérusalem de lumière sur terre.

Ayez foi, ayez confiance en vous et cela sera, cela prendra forme, alors soyez mes frères. Je vous aimes, que la paix soit avec vous, en tout temps, en tout lieu. Bénis soyez mes frères.

Apôtre jean dans les pas du christ, le messie en chacun de vous. Bénis soyez, bénis soyez.

Le 26 décembre 2010, message reçu par Ginette Desrosiers.

Grand maître de l’amour et de la guérison

 

 

Il a enseigné aux chrétiens d’il y a 2000 ans l’état christique supérieur présent en chacun et comment faire pour devenir comme lui. Ressuscité trois jours après sa mort, il se présenta pendant un certain temps à ses disciples pour leur montrer la réalité de la vie éternelle et de l’ascension. Aujourd’hui encore, il est avec nous pour nous montrer comment faire en favorisant notre connexion avec notre Essence, l’Etre Divin en nous.  

Il se présente à moi en tant que Yeshua, de son nom hébreux qui signifie « Dieu sauve ». Il émane de lui une vibration très douce. Amour, paix et douceur. Et il parle d’ailleurs beaucoup d’amour et de douceur dans ses messages.   

univers

Quand j’ai commencé à canaliser ses messages, a surgi la difficile question : « Mais qui suis-je pour oser prétendre canaliser Jésus ? ». J’aurais cru qu’il me faudrait passer par une sorte d’adoubement très officiel avec un grand éclair de lumière et la connaissance soudaine de tous les grands secrets de l’univers avant toute chose. Comme il n’en n’était rien, je ne croyais qu’à moitié à ce qui m’arrivait. Tout en sachant très bien que c’était vrai. Je me suis retrouvée complètement bloquée du dos avec une envie irrépressible de rester au fond de mon lit jusqu’à la fin des temps ! Heureusement, quelques jours plus tard, j’ai fait plusieurs canalisations individuelles qui ont grandement participé à me tranquiliser. Mais la question restait. 

Encore quelques jours plus tard, grâce à la présence inespérée sur le Territoire d’un travailleur de Lumière américain, Abdy (www.abdy.info), il m’a été donné de faire un voyage étonnant dans sa vie terrestre. A la fois, je visionnais certains moments de sa vie où il était là devant moi et je sentais très clairement sa présence à mes côtés et entendais ses commentaires. 

J’ai donc vu des moments tous simples de sa vie comme quand il jouait le soir avant le repas avec les enfants des personnes qui l’ont accompagné alors qu’il enseignait en Galilée. J’ai entendu son rire clair et joyeux. J’ai vu les enfants grimper sur ses genoux d’autorité et il les accueillait avec un grand sourire. Il m’a alors dit : « Tu vois, c’était cela aussi ma vie. » Il m’a assurée qu’il n’y avait pas eu de grande révélation un beau matin mais un cheminement vers des compréhensions toujours plus grandes, jalonné de purifications intérieures, avec des moments de doute, jusqu’à ce qu’il comprenne et vive la Nature Divine de l’homme.   

Il m’a emmenée ensuite au moment de son chemin de croix. J’ai ressenti ma douleur et la douleur de tous ceux qui l’avaient suivi dans son enseignement. Ils étaient postés là, le long du chemin, les enfants sur le devant, munis d’eau et de morceaux de tissus, dans l’espoir que l’un d’eux, grâce à sa petite taille, réussirait se faufiler entre les gardes pour le faire boire un peu ou rafraichir son visage. Il m’a alors dit : « Tu dois guérir de cette blessure car ma mort ne représente qu’un infime moment de ma vie et ne dit rien de Qui Je Suis vraiment. »   

Il nous dit qu’il est important que nous suivions notre propre chemin, avec sincérité et simplicité. Car de compréhension en compréhension, de purification intérieure en purification intérieure, nous nous acheminerons nous aussi vers notre réalisation en tant qu’Etres Humains Divins. Tout comme lui.  

J’ai ressenti, lors de cette expérience, sa grande simplicité et aussi quelque chose de l’ordre d’une autorité naturelle très paisible. Et à la fin, ma grande question n’existait plus.

Canalisation de Jésus par Michèle – Au Coeur de Soi 

Le courage ou la peur est une affaire humaine

 

Un choix difficile à évaluer lorsque l’émotion est imprégnée de l’une ou l’autre de ses énergies. Ces deux attributs attirent de grandes énergies de mouvement à l’intérieur d’un individu. L’une fait monter l’adrénaline pour foncer et l’autre pour fuir ou se retirer. Le mot courage possède sept lettres et conduit vers le divin dans des énergies d’ascension. Le mot peur possède quatre lettres et paralyse un individu dans des énergies terrestres et obscures. La réaction à ces deux attributs sollicite la même dépense énergétique. L’une est constructive et l’autre souvent destructrice. 

VOLCAN2

Je suis Adinathon. Je viens vers vous en ce moment important et décisif de votre temps pour me saisir de votre soif d’apprendre et de comprendre. Je viens au nom de Celui qui a ouvert la Voie et qui vous porte dans Son Cœur Christique. Je suis mandaté pour être l’un de vos ambassadeurs auprès de Lui. Je comprends votre plaidoyer et je partage votre désir de rapprochement de votre Christ intérieur. Je suis un maillon dans votre chaîne. Je viens vous rappeler que vous êtes aussi forts et aussi amoureux que moi de faire partie de cette grande expérience qui nous fait voguer sur la mer infinie de la Connaissance et de l’Amour. 

Elle est merveilleuse l’histoire humaine lorsqu’elle n’est pas soumise à l’oppression et aux contraintes de la peur. Pourquoi y a-t-il autant de peur et de négativité dans ce monde où la joie et le désarroi se chevauchent pour laisser des traces d’amertume ou d’insatisfaction ? Mes bien-aimés, il est nécessaire de naviguer dans ce monde tumultueux agité par les vagues de l’émotion. L’être humain est différent de toute autre créature de l’Univers à cause de sa faculté émotive complexe mais, comme un élève en phase d’apprentissage, il apprend à composer avec elles et à se connaître à travers elles. Les émotions sont comme la mer, imprévisible, quelquefois spontanée et menaçante. Des tempêtes s’élèvent et s’apaisent laissant un grand calme et quelque chose de plus noble. Lorsque le calme revient une gratitude subtile émane du cœur et fait comprendre la richesse de la paix intérieure. Lorsque l’équipage d’un navire entre au port après la tempête, tous les visages rayonnent la joie : la joie d’être encore là, la joie d’être passé à travers cette épreuve avec succès. Cette joie est une émanation de l’âme qui perce à travers la personnalité suite à l’abandon qu’on se permet après avoir triomphé de l’épreuve. Cette joie est le fruit du courage qu’il a fallu déployer pour surmonter les peurs qui étaient présentes lors de la rencontre où le chevalier et l’épreuve se mesuraient face à face. Comme deux adversaires redoutables et de force égale, le chevalier et l’épreuve déploie tous leurs atouts et leur finesse pour défendre ce qu’ils ont de plus cher, leur existence et leur fierté. 

La peur n’est pas toujours néfaste. La plupart du temps, elle est naturelle et spontanée puisqu’elle protège d’une agression imminente. Toutes les créatures dotées de la faculté de se mouvoir connaissent la peur. Si elles s’aventurent dans des espaces hostiles et qu’elles perçoivent le danger, la peur est la première émotion qui imprègne leur état d’être. Elles ont alors le choix de revenir sur leurs pas et de s’éloigner du danger. La peur protège aussi l’enfant qui prend son temps pour apprendre à marcher ou qui s’aventure dans un territoire nouveau pour lui. Malgré sa perception toute fragile et dissipée, l’enfant est tout de même bien protégé, car la peur est une émotion primitive qui émane du cerveau reptilien ou cervelet. Cette forme de peur n’est pas dépendante du raisonnement ou de l’intelligence. Elle est une émotion innée, et seule la familiarité avec l’objet de la peur peut dissiper cette énergie et ramener la confiance et la sécurité. 

Une autre facette de la peur peut être raisonnée par la connaissance et l’intelligence. Cette forme de peur est celle qui paralyse beaucoup d’individus dans une inertie non évolutive par précaution calculée ou par manque d’intérêt à s’impliquer dans une tache difficile ou à surmonter un défi. Face à cette peur, le courage est une impulsion de l’âme qui cherche à aller plus loin, qui cherche à attirer vers la personnalité l’expérience nécessaire à la compréhension d’une leçon ou d’une connaissance nouvelle pour ensuite grandir et atteindre le but qu’elle s’est fixé. Cette peur n’est pas rattachée à la survie, mais plutôt au manque de connaissance et d’aspiration. Celui ou celle qui n’aspire pas à poursuivre les intentions intimes de son âme à aller vers la lumière cherchera par tous les moyens à alimenter la peur de s’impliquer dans une aventure qui le ferait grandir. 

Cette peur est plutôt un renoncement à l’effort qu’un élément de survie. L’individu qui est complaisant de lui-même, par faiblesse ou par vanité, ne cherchera pas à sortir de son état d’inertie à moins qu’il y ait une incitation au courage venant de l’extérieur de lui-même. Si une connexion lucide n’est pas établie entre l’âme et la personnalité, aucune aspiration ne sera présente et le courage sera impossible. L’individu dont l’esprit est en boucle fermée sur la critique des autres ne peut pas établir ce contact avec l’âme. L’esprit qui est empli de lui-même ne cherchera pas à grandir et à satisfaire la raison d’être de son incarnation. Lorsque l’esprit est dans un tel court-circuit, l’âme demande de l’aide aux Êtres Supérieurs pour organiser un événement qui provoquera un choc à cette personnalité afin qu’elle sorte de cet état de complaisance inutile. Les accidents sont ce genre de choc nécessaire pour remettre sur la voie de l’évolution l’individu qui a peur de tout et de rien. La peur attire la force opposée comme la noirceur attire la lumière. 

chez francesca

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi beaucoup d’individus meurent quelque temps après avoir été mis à la retraite ? Oui, c’est parce qu’ils n’ont plus rien à faire. Ils n’ont pas eu le courage de s’impliquer dans autres choses. Ils n’ont pas été habitués à donner, alors personne n’a besoin d’eux et ils s’ennuient à mourir. Voilà le pouvoir de l’inertie lorsque l’âme d’un individu ne voit plus de possibilité d’avancement, elle demande à se retirer de l’incarnation, et la mort s’ensuit. L’âme n’a pas de temps à perdre et elle ne se complaît jamais avec elle-même dans une énergie d’inertie. La raison de l’incarnation est pour l’avancement dans la compréhension ultime de son appartenance à Dieu et non dans l’amusement et les satisfactions de la personnalité. La personnalité est un instrument qui meurt avec le corps physique et qui ne devient qu’une mémoire, mais l’âme cherche toujours à aller vers la Lumière. 

Celui ou celle qui vit son incarnation pour le plaisir et pour les satisfactions que le monde lui offre emprisonne son âme dans un état où elle demande de l’aide pour se libérer. Les malheurs et les épreuves que la personnalité doit surmonter sont uniquement dû à la mauvaise compréhension de l’esprit par rapport à l’objectif de l’âme qui cherche à grandir dans l’Unicité, mais qui réalise que l’instrument ne répond plus à son aspiration profonde. L’âme est spirituelle et l’esprit est le traducteur de l’expérience qu’elle utilise pour grandir à travers l’incarnation. Si l’esprit est rébarbatif à son aspiration, l’âme demande à se libérer et n’a aucun remords sur le rejet de l’enveloppe de l’esprit qui est le corps physique. L’individu qui ne s’identifie qu’à son corps physique comme étant le centre de son être sera la plupart du temps déçu par la vie. Il ne sera aucunement gratifié dans son expérience, car ceci serait semblable à mettre une lumière dans une boîte afin d’enfermer son rayonnement et annuler sa raison d’être. Tout a une fonction dans l’Univers et tout doit servir pour ce qu’il a été créé, sinon la loi du mouvement s’occupe de corriger la situation. Le courage permet ce mouvement à l’intérieur de l’être. Il est l’essence, que l’âme fournit à travers un esprit clair, nécessaire à créer cet élan vers son but ultime le retour dans l’Unicité après avoir expérimenté la séparation et l’individualisation. 

Cette expérience de séparation et d’individualisation a été voulue et vécue un nombre incalculable de fois. Vous êtes passés maîtres dans ce domaine. L’expérience doit se terminer. Vous avez oublié pourquoi vous avez choisi de vivre cette expérience. Vous avez oublié d’où vous êtes partis. Vous avez oublié que ceci ne devait être que l’expérience d’un moment. Rien de plus ne pourrait être appris qui pourrait vous servir, sinon plus de souffrance, plus de douleur. Ceci n’est pas nécessaire pour apprécier la vie. Renoncez à vous embourber davantage dans les labyrinthes de l’illusion. Vous connaissez maintenant ces chemins ; ils ne mènent nulle part. Vous l’avez constaté vous-mêmes dans les aventures médiocres que vous vivez jour après jour, année après année, vie après vie. Vous voulez terminer ces détours inutiles ? Alors, laissez de côté cette peur de vous reconnaître et permettez à votre divinité intérieure, cette âme qui aspire à atteindre les plus hauts sommets de pureté et de rayonnement, de s’exprimer dans votre quotidien avec simplicité et complicité. Prenez conscience de ce courage que l’âme vous communique pour vous épanouir à travers la vie, ce cadeau inestimable que le Divin vous accorde. Imaginez-vous un instant sans la vie, sans votre perception actuelle de vivre et d’exprimer l’être qui est présent en vous. 

Imaginez que votre état d’être soit toujours en sommeil, que vous ne sentez rien, que tout est non-existence. Ceci fait réfléchir n’est-ce pas ? La vie est le cadeau le plus précieux que l’Univers ait donné à ses enfants. Pour qu’elle porte fruit, il faut apprendre à l’apprécier pour ce qu’elle est, pour ce qu’elle vous apporte. Elle est le support de l’existence et de l’épanouissement de l’être. Il est essentiel d’en prendre conscience pour en savourer les moindres bienfaits. 

Le courage est relié à l’effort et l’effort à la croissance. Pour sortir de l’inertie, il faut se laisser imprégner de cette impulsion qui fait place à l’effort de prendre une direction lorsque c’est nécessaire pour satisfaire les exigences du changement. Le changement continuel est une nécessité universelle sur la voie de l’Amour et du partage. Le courage amène à soi les forces essentielles requises pour régler les vieux problèmes et apporter un renouveau dans la gestion de la vie. Il vous permet de satisfaire l’engagement que vous avez pris dans un passé très lointain pour participer à ce qu’il y a de plus noble dans l’Univers : l’épanouissement de la Création. Mes bien-aimés, beaucoup parmi vous ne savent pas quoi faire pour aider à la Création. Ils attendent assis dans un parc et regardent les pigeons. 

Ressentez l’appel de votre âme qui vous demande de participer au Plan divin par l’implication de votre personnalité dans des taches altruistes. Partagez vos talents et votre connaissance avec ceux et celles qui sont plus démunis que vous. C’est la seule façon d’obtenir d’autres connaissances et d’autres talents. Votre âme vous demande de mettre tous vos atouts au travail et de les placer dans un champ de rayonnement pour l’ensemble. Vous êtes une cellule précieuse de la Conscience et votre existence est importante pour le bien-être universel. Ce que vous faites, si petit soit-il, est ressenti par tous, même si vous n’en êtes pas conscient. Il est bien de suivre l’exemple donné par d’autres, mais vous êtes aussi un maître enseignant lorsque vous laissez parler votre âme, votre étincelle divine. L’élève, c’est aussi vous, c’est votre personnalité, c’est votre individualité. Établissez un lien sûr et profitable entre votre âme et votre personnalité pour retrouver ces mémoires de vos plus belles expressions lumineuses ancestrales. Vous aurez alors accès à tout ce qu’il vous est nécessaire pour comprendre votre vie et votre but. Il n’est pas nécessaire de prendre tous les cours qui se présentent à vous pour apprendre à avoir du courage. Le courage vient de l’intérieur, il prend racine dans votre cœur. Dans vos expressions populaires, vous dites : « avoir du cœur », « avoir du cœur au ventre ». Cela signifie avoir du courage. 

Courage

Lorsque vous êtes coincé dans une situation où tout devient sombre suite à une déception ou à la perte d’un être cher, faites appel à votre courage intérieur. Ne restez pas dans ces énergies qui vous épuisent et vous conduisent dans des réflexions dégradantes de désespoir. Utilisez le lien entre votre âme et votre personnalité pour ressentir cette impulsion qui vous reliera à nouveau à votre joie intérieure. Je sais qu’il est difficile de changer ses énergies d’une vibration d’oppression émotive à celle de la joie en un instant, mais le courage vous donne toutes les chances de raccourcir sensiblement l’enfer que vous vous imposez à naviguer dans cette mer d’énergies instables et démoralisantes. L’être humain aime se retirer en lui-même et bouder un certain temps pour montrer à l’autre qu’il n’est pas content de la façon dont l’échange est devenu défavorable pour lui. Sortez de cet état le plus rapidement possible et vous serez heureux de la maîtrise que vous aurez acquise sur cette émotion. 

Le courage est nécessaire pour la maîtrise de toutes vos émotions, peu importe la situation dans laquelle vous vous enlisez. Il est important de lui faire une place de choix dans votre façon d’agir. Faites-en un ami inconditionnel, un ami qui vous supportera lorsque vous vous perdrez dans des aventures émotives houleuses. Je vous aime comme mon frère, ma sœur, et je désire vous guider vers votre courage et votre impulsion qui vous permettra de vous élever vers les plus hautes aspirations de l’âme, de rayonner sa Lumière pour le bien du plus grand nombre. Vivez l’Amour, la Paix, l’Harmonie et, surtout, vivez votre courage avec zèle et dignité. Merci d’être là et de participer à élever votre entourage en même temps que vous-même. Je m’unis à la Grande Fraternité des Êtres de Lumière pour vous bénir et vous imprégner des plus belles Énergies d’Amour que l’Univers déverse en votre cœur. 

Adinathon

Communication télépathique reçue de Adinathon
par André DeLadurantaye le 1er juin 1997

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

ADAMA du RAYON BLEU

 

Adama est le grand prêtre et le chef spirituel de Telos, la ville de Lumière sacrée située sous le Mont Shasta en Californie. Il préside le Haut Conseil Lémurien de cette lumineuse cité.

 Adama est un maître ascensionné du Rayon Bleu, un maître d’amour et de compassion, oeuvrant incessamment à assister l’humanité et notre planète dans le projet d’ascension. En étroite collaboration avec la Hiérarchie spirituelle veillant sur la planète, il maintient le foyer de la Flamme d’Ascension pour la Terre-Mère depuis les derniers douze mille ans.

 Par conséquent, Adama est parmi ceux qui incarnent Le Cœur de la Lémurie : le cœur d’amour et de compassion de la Mère Divine. Ses enseignements ont pour but de ramener la conscience christique dans tous les cœurs afin d’ouvrir à chacun d’entre nous la voie vers l’Ascension.

 Adama chez Francesca

Message d’Adama par Aurelia Louise Jones :

Vous êtes notre famille et amis de l’ancienne Lémurie, et nous ne vous avons jamais oubliés. C’est notre désir profond de vous enseigner ce que nous avons appris depuis la disparition du continent lémurien et de vous assister dans la création d’un paradis semblable à celui que nous avons reconstruit à Telos. En partageant avec vous notre expérience et la sagesse spirituelle acquises lors des derniers millénaires, la tâche vous sera grandement facilitée. »

Octobre 2016 – reçu le 4 sept 2016 – St-Jérôme, Qc

Je Suis Adama,

À chaque journée vous respirez, vous mangez, vous buvez. Quoi de plus normal pour un humain qui évolue sur cette belle planète Terre. J’aimerais apporter une autre compréhension à cet exercice pourtant si simple, si anodin, si incorporé à votre façon de vivre. A chaque jour, vous répétez, répétez et répétez sans cesse les mêmes gestes, pour vous nourrir, respirer, boire, et tout cela dans le but de garder cet outil, ce corps vivant  et à votre service dans cette dimension.

Et si nous nous posions une question par rapport à cette façon de faire.  N’y aurait-il pas un enseignement à reconnaitre dans tout cela?

Et si par hasard, il fallait aussi faire des gestes, posez des intentions et nourrir celles-ci pour pouvoir faire grandir en vous la conscience de qui vous êtes. L’expansion de votre conscience est un état qu’il faut rechercher, qu’il faut cultiver, qu’il faut nourrir en vous. La Conscience est une énergie vivante qui grandit en vous si vous en avez le désir, l’intention, la volonté. Comment pouvez-vous développer cette conscience si vous n’y prêtez aucune attention, n’y déversez aucun amour, et si vous ne réservez aucune place dans ce but dans vos agendas super occupés.

Cette conscience merveilleuse, comment la nourrissez-vous à chaque jour pour la faire grandir?

Chers enfants de la Terre, prenez conscience que sans vous, sans votre participation active, rien ne peut se manifester différemment dans vos vies. Un changement de conscience requiert un engagement et des changements. Êtes-vous prêts?

Avec un amour infini je contemple vos coeurs.

Je Suis Adama votre frère dans l’amour.

Vous pouvez vous inscrire sur : http://www.telosinfo.org/site/index.php?page=2#top

CHRIST’AL CHAYA – Octobre 2016

Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs de la lettre mensuelle, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus de rédemption, de réconciliation, d’ascension, vous aider dans cette intégration mémorielle et cellulaire.

MEXIQUE

Chères âmes, dans quelque temps nous serons au Yucatan, au Mexique, pour l’activation de ce 3ème portail de solarisation qui traite la culpabilité de vos extensions. Ce portail va également aider toutes les familles involutives, les parts dissidentes des familles involutives qui stagnent entre le 2ème et le 3ème portail de rédemption, entre le portail se situant à Kom Ombo et le portail se situant à Rapa Nui. Ces Êtres ont beaucoup de peurs parce que le portail de Rapa Nui est un premier pas, une transition vers la solarisation. Ils ont peur de franchir ce portail parce qu’ils doivent reconnecter à cet attribut majeur du féminin sacré qui est l’empathie. Lorsqu’un Être devient empathique, il s’humanise, il rétablit en lui le lien d’amour, dans la trinité d’amour. En rétablissant le lien d’amour, il va contacter toutes les souffrances qu’il a pu générer dans les victimes qu’il a agressées, mais également, il va pouvoir ressentir sa propre culpabilité, sa propre souffrance, celle d’avoir été un bourreau. Si un involutif ou une part involutive de votre Être ne se libère pas de la culpabilité d’avoir été bourreau, eh bien, il n’y a pas de possibilité d’aller vers un chemin d’ascension, de rédemption et de solarisation.

Plus un Être qui tente de franchir ce 3ème portail de rédemption de Rapa Nui hésite, vit des résistances parce qu’il est trop difficile et bien plus confortable aussi de ne pas ressentir la souffrance, eh bien, plus cet Être va hésiter, va se renforcer dans ses croyances, plus il empêche le rayonnement solaire du corps de l’humanité christique de s’expanser, de grandir et cela, nous ne pouvons le permettre. Il est donc nécessaire, à travers le portail du Yucatan, que ces Êtres puissent réellement s’investir dans une compréhension totale de leur résistance, qu’ils puissent enfin se libérer de cette culpabilité qui représente un néant infini. Ces Êtres qui résistent au passage de ce 3ème portail, pensent que jamais ils ne pourront rejoindre véritablement les plans de lumière, car ils ont peur de se dévoiler, ils ressentent de la honte pour ce qu’ils ont fait et ils préfèrent se réfugier dans ce qu’ils croient être juste. Ainsi ils brillent par leur raisonnement, par leur vivacité d’esprit, mais ils ne rayonnent jamais. Et comme ces involutifs bloqués dans ces portails, ont des liens à travers vos extensions, ils parasitent le plein rayonnement du Corps christique de l’humanité qui est en train de se former et par voie de conséquence, empêchent la naissance, la seconde naissance du Christ sur Terre. 

Ce portail du Yucatan va donc renforcer toutes les dissonances, toutes les empreintes matricielles, distorsionnées des structures leurres répliquantes jusqu’à ce que l’inconfort soit total et que finalement les entités acceptent de mourir, de mourir à l’ancienne matrice d’involution pour renaître à la matrice d’amour, à la matrice du lien d’amour, à la matrice du devoir d’amour. A travers ce portail, vos extensions vont véritablement commencer une solarisation plus profonde et vous serez en mesure, à l’intérieur de vous-mêmes, de faire le tri de ce qui est de nature involutive ou de nature évolutive. Ce tri devient possible dès qu’il y a non jugement et reconnaissance des ombres, identification des ombres et acceptation de ces ombres. L’acceptation permet de faire de ces ombres, des alliés dans cette renaissance, dans cette libération du karma racine de l’Être solaire. Comprenez cela car CELA EST.

J’appelle tous les volontaires incarnés à se rassembler dans cette conscience trinitaire d’amour et de demander à leur Être solaire de commencer cette descente jusque dans leur corps physique car l’Être solaire qui descend invite également les parties dissidentes à faire leur chemin de réconciliation, de rédemption et de solarisation. Lorsque toutes les parties dissidentes se libèrent dans ce 3ème portail de solarisation du Yucatan, à l’intérieur même des Urims et des Thummims, au centre, au cœur du Sacré Cœur de la cellule, il peut y avoir 60 % d’énergie solaire qui s’activent. Ainsi le feu cellulaire à l’intérieur même du centre de la cellule, peut rayonner à 60 %. Cela aura plusieurs conséquences dans votre monde, dans votre humanité : une plus grande compréhension des lois de vie, des changements dans vos gouvernements, des changements dans l’éducation de vos enfants. Les familles involutives ont peur et tentent en vain de réformer une multitude d’enseignements pour vos enfants pour les rendre de plus en plus techniciens et elles résistent à l’intelligence innée du Plan de Conscience Christ qui s’installe. Et tout cela doit se recycler à l’intérieur même de ce 3ème portail de solarisation du Yucatan.

Voilà la pensée que je voulais partager avec vous, humains de la Terre.

Soyez donc bénis, accompagnés dans ce processus d’ascension et ne doutez jamais de l’amour des Maîtres, de leur accompagnement constant dans toutes les initiations que vous traversez.

OM SHANTI CHAYA http://www.christalchaya.com/index.html

COMMENT BIEN UTILISER LES PARTICULES ADAMANTINES

 

Nous avons tenté par toutes sortes de moyens de vous faire comprendre la magnificence et le sens global de l’Amour et de la Lumière émanant de la Source de toute création. Le temps est venu de réunir les multiples facettes de la connaissance supérieure.

En voici plusieurs descriptions, qui permettront de mieux comprendre le grand plan du Créateur.

Adamantines

La lumière metatronique, ou lumière au spectre complet du Créateur suprême se compose de ce que l’on appelle des « particules adamantines ».

L’expression « Onde temporelle Ranna«  (ou « Fleuve de Vie » dans les anciens enseignements) a été employée pour décrire la principale onde soutenue affluant du Créateur suprême. Cette onde temporelle est composée de particules adamantines.

Le courant de Conscience Cosmique ou de Sagesse du cosmos, a souvent été appelé « Fleuve de Vie » puisqu’il contient effectivement l’élixir de Vie et qu’il est la Source de vie de Tout Ce Qui Est. Le Fleuve de Vie, composé de particules adamantines, est constitué d’un flot continu de potentiels illimités. Imaginez ce courant ou ce Fleuve de l’Esprit créateur circulant dans l’ensemble des dimensions supérieures à partir du milieu de la quatrième dimension jusqu’à la douzième, en lien avec le grand Soleil central et notre Dieu père/mère, et de là, se dispersant dans l’omnivers du Créateur suprême.

Parfois, au cours de vos méditations, lorsque vous êtes entrés au plus profond de votre Cœur sacré, il est possible d’accéder à l’état de félicité de la conscience supérieure. Vous avez alors le sentiment de voguer sur ce courant ou ce Fleuve de Vie – une sensation impossible à oublier. Toutefois, encore là, les lois universelles s’appliquent, car vous pouvez accéder uniquement au niveau de fréquence auquel vous résonnez. Il s’agit d’un système à sûreté intégrée et, de ce fait, à mesure que s’élève votre conscience et que vous intégrez les schémas de fréquence de plus en plus raffinés, cela vous permet d’avoir accès à des niveaux d’Amour et de Lumière (les particules adamantines) beaucoup plus raffinées.

Au moment où chaque âme s’incarne dans un corps physique, une « ration » de particules adamantines est alors emmagasinée à l’intérieur du Cœur sacré. Telle l’innocence d’un enfant, cet Amour divin y circule librement, mais peu à peu, cette innocence est perdue et des bouliers éthériques d’énergie se forment autour du Coeur sacré, à l’initiative de l’ego, soi-disant pour sa protection. Par conséquent, une fois que vous êtes adultes, le flot de cet élixir divin est grandement diminué, sauf chez les âmes éveillées. Voilà pourquoi nous disons qu’il est si important d’équilibre le système de chakras et d’activer le plexus solaire, lequel, à son tour, déclenche l’activation du Cœur sacré, et de s’efforcer de demeurer chacun centré dans son coeur.

C’est ce qui explique pourquoi il est si crucial de vous harmoniser avec les fréquences correspondant à la partie supérieur de la quatrième dimension ou à la partie inférieure de la cinquième, e t ce, afin de pouvoir accéder aux particules adamantines. Vous êtes toujours connectés à l’Esprit grâce à votre Soi supérieur, par l’intermédiaire de la corde d’argent.

Cependant, votre Cœur sacré doit être ouvert pour que l’Amour et la Lumière des particules adamantines puissent affluer librement en vous, et aussi rayonner de vous sans entraves. Pour rendre cela possible, votre résonance vibratoire doit être plus élevée que le tiers inférieur de la dimension de quatrième densité. Il s’agit là d’une étape cruciale pour devenir un Maître réalisé et un cocréateur d’équilibre, de beauté et d’abondance.

Lorsque nous déclarons que la Source divine irradie constamment, à partir de son centre des courants de pure énergie christique, par exemple, nous faisons alors référence aux particules adamantines.

Voici une autre description de ces particules : Lumière et Amour ont leur source dans le cœur et l’esprit du Créateur suprême, et ils sont la substance même de toute  création. La lumière au spectre complet ou la radiation électromagnétique de la Source contiennent les composantes mathématiques, les clés et les codes de Lumière grâce auxquels on peut créer des « mondes sans fin ». Aucun des univers manifestés n’existerait sans ces particules, pas plus que vous d’ailleurs. Les mots Amour et Lumière vont ensemble, car ils sont inexorablement connectés et ils font partie du Tout.

On peut également décrire les particules adamantines comme suit : Tout, dans la Création, contient l’Essence divine, l’énergie d’Amour et de Lumière de la Création, ou une Etincelle divine. Nous tenons une fois de plus à souligner que rien ne peut être sans cela. La Lumière imprègne la Création manifestée, et à mesure que de nouvelle créations voient le jour, cette lumière pénètre et envahit les ténèbres, ce qui, de ce fait, étend la Création un peu plus loin dans le Grand Vide. L’Amour est la force dynamique de toute création. La Vie est l’Amour du Créateur rendu manifeste.

Imaginez votre énergie d’Amour et de Lumière jaillissant en une pluie de minuscules diamants cristallins remplis de la pure essence divine de notre Dieu père/mère. De fait, si vous lisez ces messages et en saisissez toute la portée et, qui plus est, si vous avez mis en pratique ne serait-ce qu’une partie des enseignements, vous êtes maintenant capable d’accéder aux fréquences raréfiées de Lumière du Créateur suprême et de les intégrer.

Le spectre de lumière oritronique incomplet ou la substance de la force de Vie primale mise à la disposition de l’humanité peuvent être façonnés et requalifiés grâce aux intentions du cocréateur sur le plan physique. C’est cette énergie qui est disponible à l’humanité dans l’environnement des troisième et quatrième dimensions. Voilà pourquoi il est si important de retrouver l’équilibre et d’activer le chakra du Cœur sacré afin de pouvoir ainsi accéder aux schémas fréquentiels des quatrième et cinquième dimensions (et d’autres au-dessus) qui contiennent les particules adamantines.

Les particules adamantines d’énergie christique ou le spectre métatronique de pleine Lumière ne peuvent être requalifiés. En outre, ils ne sont accessibles que lorsque vous êtes parvenus au milieu de la quatrième dimension et dans la cinquième. L’amour rayonnant du Cœur sacré, ou ce que l’on appelle l’amour inconditionnel ou sacré, est l’action alchimique qui déclenche la libre circulation des particules adamantines, de telle sorte que celui qui en envoie reçoit autant cet élixir de vie magique qu’il en émet.

Intervention de MICHAEL dans les Ecrits de KRYEON : AU-DELA DU VOILE…

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/     

La Méditation de la Bulle de Lumière

méditaiton bulle de lumière

 

Une variante de la coque de Lumière m’a été transmise au cours de l’une de mes méditations. Je la propose, non pour ajouter une nouvelle méditation à d’autres méditations, comme pour faire « bon poids » en t’en offrant treize à la douzaine. Non point ! Je le fais pour t’indiquer que, profondément en tant qu’être spirituel, non seulement tu es unique – ce que tu sais déjà – mais qu’en conséquence rien de standard ne saurait être totalement ou définitivement approprié à ta personne et à ton propre niveau d’évolution. Je le fais pour te redire – après que Lumen, par le canal de Sélène, te l’ait déjà signifié dans l’exercice de la coque de Lumière – que nos méditations doivent évoluer en fonction d’un très grand nombre de paramètres, eux-mêmes évolutifs. Tout comme à chacun de nous, des indications te seront données, que tu es invité à recevoir et à expérimenter, autant que ta propre liberté et ta responsabilité intérieures te le permettront. 

Nous sommes donc heureux, maintenant, de partager avec toi cette méditation basée sur la Compassion – qui est l’autre nom de la Lumière – et qui te permettra de constituer véhicule Merkabah, non seulement personnel, mais aussi collectif.

Cette méditation est fondée sur le fait que notre Mère la Terre a déjà constitué son propre véhicule Merkabah, son propre Corps de Lumière, et qu’elle n’attend plus que ses enfants pour ascensionner et devenir Terre de Lumière, Jérusalem céleste. En pratiquant cette méditation tu envelopperas notre Mère la Terre et tous ses enfants de Compassion, de Lumière et d’Amour. Tu pourras également ajouter une intention particulière pour ceux qui souffrent. Notamment pour ces merveilleux « enfants indigo » venus pour réveiller et préparer notre humanité à cette Ascension, et qui s’incarnent pour la première fois sur terre, alors qu’ils n’ont connu jusque-là que des mondes de pureté et de lumière. Ils en gardent intacte la mémoire, et doivent souvent vivre dans des milieux totalement déshérités où dénuement, violence, sévices, prostitution, alcool, drogue et meurtre sont quotidiens. Imagine leur souffrance. Et sache que ta méditation peut en sauver des milliers… Ainsi deviendras-tu un Travailleur de la Lumière venant se joindre aux milliers d’autres Travailleurs de Lumière, dont beaucoup sont des Semences d’Etoiles. 

La première partie de la méditation t’est déjà connue dans son principe. Mais nous préférons la présenter en l’état de sa réception. 

Tout d’abord, et comme pour toutes les autres méditations ou exercices, tu seras assis (ou en tailleur), la colonne vertébrale bien droite afin que ton canal de respiration prânique soit le plus rectiligne possible. Tu monteras ce canal au plus haut, c’est-à-dire jusqu’à la Source Divine. La respiration prânique peut alors être engagée, et tu commenceras comme pour la méditation essénienne, en 3 temps : 

1. Inspir de la Lumière

2. Illumination de tes cellules

3. Expir des négativités.

 

Tu feras donc, dans un premier temps, une « purge Lumière » en prenant La Lumière par ton chakra coronal, en la faisant se diffuser à l’intérieur de ta tête, puis dans toutes les parties de ton corps : cou, thorax, bras, abdomen, hanches, jambes puis pieds, pour évacuer, sur l’Expir, toutes les négativités, ombres ou encombrements.

bulle de lumière

Méditation de la Bulle de Lumière

Ainsi purgé, tu peux maintenant devenir toi-même Corps de Lumière. Du plus haut, de la Source, s’ouvre ton canal. Et, comme dans une immense perspective la Lumière descend sur toi en un cône de plus en plus large. Le canal par lequel Son Amour et Sa Lumière viennent emplir ton coeur s’évase et diffuse de plus en plus largement. Ton corps tout entier est maintenant dans ce cône merveilleux s’élevant à l’infini des mondes et des plans, totalement illuminé.

Maintenant, imprégné de douceur et de compassion infinies, à chacun de ses battements, ton Coeur-Lumière s’expanse, s’expanse d’Amour pour tout ce qui vit et vibre. Tu pourrais ainsi, sans aucune limite, englober toute chose, ton pays tout entier, la terre, le cosmos, l’Univers tout entier. Tu peux le faire et ainsi totalement te Transfigurer et te mettre alors à respirer au rythme du Grand Respir, si vaste, si doux, si puissant, et te dissoudre en Lui. Si tu le veux… 

Mais nous allons poursuivre et faire plus encore. Nous en étions au moment où, axé sur ton canal central et ton corps inondé de Lumière, ton coeur maintenant rayonnait de toute cette Lumière. Alors, subtilement, en partant d’en dessous tes pieds, tu fais se développer autour de toi une Bulle légère, une Bulle de Lumière à la fine et indestructible pellicule, impénétrable à toutes négativités, mais totalement transparente, subtilement irisée de cette Lumière qu’elle diffuse. 

Sur son axe, elle commence à s’élever lentement, avec grande douceur. Elle s’élève, puis passe les nuages. D’un coup, elle monte au-delà de l’ionosphère. Elle se stabilise au-dessus de la Grille Christique qui enveloppe notre Mère la Terre, puis doucement vient se poser sur Elle, avec grande légèreté. Elle ne la touche que par un très subtil point de contact, pour prendre place parmi toutes les autres Bulles de Lumière déjà assemblées. 

D’autres Bulles de Lumières sont, en effet, déjà là, en dehors du temps et de l’espace physiques. Et, en même temps que toi, d’autres arrivent et doucement se joignent à vous. Ainsi viendrez-vous, ensemble, faire comme une ronde autour de notre Mère la Terre, en tenant vos bulles les unes contre les autres, dans un très doux et très léger contact, comme font les bulles de savon lorsqu’elles s’effleurent sans éclater. Disposée comme un bracelet d’Amour et de Lumière, transcendant le Temps et l’Espace de la 3e Dimension, la ronde s’est formée d’un nombre incalculable de Bulles assemblées, tout autour de notre Mère la Terre.

Le grand Moment est désormais venu. Avec une infinie douceur, dans un élan d’Amour plus vaste que les mondes, les Bulles de Lumière magiquement fusionnent pour former comme le plus immense arc-en-ciel qui jamais ait pu être conçu. Une Bulle unique de Lumière irisée enveloppe maintenant notre Mère la Terre tout entière. Embrassée par cet immense Merkabah collectif d’Amour et de Lumière, notre Mère et tous ses enfants qu’Elle attendait pour ascensionner avec eux, deviennent eux-mêmes pure Lumière.

Oui, la Terre maintenant ascensionne et tous nous mutons dans notre nouvelle dimension d’existence.

La Terre Lumière est advenue.

Sur le blog de Francesca : http://francesca1.unblog.fr/  

MEDITATION DE GROUPE pour les Mondes en Evolution

 

Les participants s’assoient en formant un cercle. Nous recommandons des groupes de sept ou huit personnes. Pour un groupe plus important, comme une vingtaine de personnes, il faut faire un grand cercle. Chacun doit tenir un cristal transparent entre les mains, mettre une bougie blanche au centre, de l’encens (myrrhe ou copal). Ceux qui le souhaitent peuvent ajouter des fleurs et des cristaux).

crânes-de-cristal

Bienvenue à vous tous. Remerciez-vous, chers amis de la Terre-Lumière ; Remerciez chacun de vous ici présents, car la vibraiton que vous allez cocréer aujourd’hui par cet exercice sera plus que bienfaisante pour vous, mais aussi pour tous les êtres de la surface de la Terre.

Jadis, nous avons enseigné à vos frères incas cet exercice qui vous est proposé ici. Réunis sur l’herbe verdoyante devant les temples sacrés, ils prenaient toujours un grand plaisir à voire ces instants. Ils avaient la certitude, au plus profond de leur cœur, d’œuvrer à l’avancement vibratoire de tous leurs frères et sœurs, sur la Terre mais aussi au-delà du cosmos. La vibration qui naît de cette méditation touche non seulement votre Terre-Mère, mais aussi tous les mondes en évolution qui vivent en ce moment la même expérience de vie tridimensionnelle. Sachez donc que vous toucherez ainsi bien des cœurs. Si vous le voulez bien, commençons notre méditation….

Tout d’abord, fermez les yeux et centrez-vous en votre cœur. Puis, respirez profondément à quelques reprises et laissez couler l’énergie de vie en vous. Maintenant, prenez quelques instants pour vous détendre et respirez normalement.

A présent, portez une grande attention à votre cristal, ce médiateur énergétique. Sentez sa vibration s‘unir à la pulsation divine de votre cœur et laissez cette harmonie vous emplir totalement. Ce cristal que vous tenez entre vos mains véhiculera l’information lumineuse des plans subtils jusqu’à vous durant cette méditation. Sentez cette lumière se diffuser dans chaque cellule de votre corps, puis dans chaque particule de vie de vos corps de lumière. Prenez un moment pour bien ressentir tout cela. Respirez doucement.

Lorsque cela est accompli, déposez devant vous votre cristal en lui demandant de rester dans votre aura et de vous unir en vibration. Puis, donnez-vous tous la maint afin que le cercle de lumière scelle sa vibraiton. Sachez que vous êtes unis sur une même harmonique, celle du Grand Cristal central.

De notre côté, nous vous envoyons la lumière cosmique et solaire qui permettra à votre vibraiton divine de s’épanouir entièrement en votre être incarné. Puis, par votre entremise, cette pulsion divine se répandra dans toute l’humanité. A cet instant même, vous êtes reliés dans la même unité vibratoire ; n’oubliez pas que les cristaux placés devant vous forment également une grille de circulation énergétique avec vos cœurs et le cœur du Cristal central. Prenez quelques instants pour bien assimiler cette lumière cosmique.

Maintenant, posez vos deux mains sur votre cœur et demandez au Cristal central de la Terre de vous envoyer, par l’intermédiaire de vos cristaux, la vibration dont l’humanité a abondamment besoin. En réponse à cette demande, le Cristal central se met alors à diffuser immédiatement une lumière intense, de par ses milliers de faisceaux de lumière solaire et cristalline, accompagnés également par tous les cristaux de la Terre qui vibrent en résonance avec la nouvelle grille cristalline, incluant les cristaux qui se trouvent devant vous.

Connectez-vous totalement à cette vibration. Vous êtes cristal… Vous êtes CHRIST à l’intérieur de votre cœur. A cet instant, ressentez de nouveau ce lien du cœur qui vous unit, qui scelle ce cercle, formant ainsi un anneau d’or. C’est par la fusion de cette vibraiton or avec la vibration de vos cristaux que vous alchimisez les rayons de lumière qui vous sont envoyés depuis le Cristal central de la Terre pour pouvoir ensuite les diffuser. 

Maintenant, tout en demeurant centré en votre cœur, nous allons passer à la deuxième partie de notre méditation, soit la prononciation du chant sacré.

Sachez que ces paroles sacrées (ou ce chant sacré) que vous êtes sur le point de prononcer peuvent être chantées trois fois, neuf fois ou douze fois de suite. Cela demeure votre choix. Mais, dans le but d’une plus grande uniformité, nous vous proposons d ‘établir d’avance le nombre de fois que vous les prononcerez. Vous ressentirez, à la prononciation de ces sons, de ces vibrations, la pureté et la transparence des énergies cosmiques incas qui vous accompagnent maintenant. Ces paroles permettent de diffuser sur toute la surface de la Terre la vibration que vous recevez du Cristal central. Mais, avant d’entamer, le chant, il faut bien faire la visualisation qui suit :

Tout en prononçant ces paroles sacrées (trois, neuf ou douze fois), visualisez un cercle de feu blanc s’élevant depuis le cercle que vous formez avec votre groupe, et voyez ce cercle rejoindre d’autres cercles de feu blancs, ceux qui sont émis par les cœurs de vos frères et sœurs de la Terre, ceux qui sont envoyés par vos frères stellaires depuis le cosmos … et ceux qui sont diffusés par vos frères intraterrestres.

Puis voyez ces cercles s’unissant dans le ciel et formant une immense fleur de vie qui prend alors les couleurs de l’arc en ciel et d’autres teintes subtiles aux tons multiples et lumineux. Imaginez cela avec votre cœur et non cotre mental, et cela suffira pour émettre la vibration de cette réalité.

Cette infinitude de cercles de feu blanc formant la grande fleur de vie descend à l’instant même et recouvre toute la Terre. Regardez sa lumière envelopper toute la surface de la planète et voyez votre belle planète bleue scintiller dans son aura de feu solaire. Prenez quelques instants pour bien maintenir cette vibration lumineuse.

Tout d’abord, répétons ensemble les paroles sacrées trois fois. Pour ceux qui désirent les prononcer neuf ou douze fois, vous n’aurez qu’à continuer par la suite. Maintenant, tout doucement, avec le plus pur amour que vous portez en votre cœur, vous allez réciter ces paroles sacrées tout en visualisant des cercles de feu blancs :

DELEMAN NU KAERA FLES

SUTRA MANA DELAERAS

TOEAN SU DE GABANES

KALOTH SERAN ASHEVALAS 

DELEMAN NU KAERA FLES

SUTRA MANA DELAERAS

TOEAN SU DE GABANES

KALOTH SERAN ASHEVALAS

 

DELEMAN NU KAERA FLES

SUTRA MANA DELAERAS

TOEAN SU DE GABANES

KALOTH SERAN ASHEVALAS

A nouveau, centrez-vous en votre cœur. Puis, dans l’harmonie la plus totale de votre être, envoyez un faisceau de lumière blanche jusqu’à votre cristal, celui que vous avez apporté avec vous. Il vibrera alors de toute sa splendeur.

cranes-de-cristal-2

Maintenant, par ce lien de lumière qui unit votre cœur à votre cristal, prenez quelques instants pour former l’intention d’harmoniser tous les êtres incarnés de la surface de la Terre, c’est à dire de permettre à chacun de vibrer sur les harmoniques du cœur, cette fréquence qui est requise pour l’élévation vibratoire de l’humanité. Sachez que cela se fait instantanément.

Regardez tous ces petits points de lumière briller à la surface de la Terre. Chacun provient du cœur d’un être, que ce soit un humain, un végétal ou un animal. Ces points de lumière, grâce à l’énergie que vous envoyez par la fusion de votre cœur, de votre cristal et du Cristal central de la Terre, se mettent alors à grandir, puis s’unissent et forment un manteau de lumière enveloppant toute la Terre.

Tout en continuant à visualiser la Terre et ce manteau de lumière scintillant formé par l’union de tous les cœurs des êtres de la surface, répétez les paroles suivantes trois fois :

AL MENELA KADAM TE BAN

DELEOR ESTA VARUM DE LAN

 

Cette vibration, en langage solaire, va alors s’élever dans l’atmosphère terrestre et permettre l’union vibratoire de la trame de lumière formée par tous ces cœurs avec la lumière de la fleur de vie que vous avez cocréée au début de cet exercice et qui enveloppe la Terre. Voyez alors deux couches de lumière tout autour de la Terre qui se rapprochent et fusionnent pour ne former qu’un seul grand manteau de lumière solaire et cristalline. Ainsi, vous participez à l’intégration de l’énergie solaire et cristalline au niveau collectif, c’est-à-dire non seulement pour vous-mêmes, mais aussi pour tous vos frères de la surface de la Terre. Et nous vous en remercions. 

Nous ouvrons à l’instant même une porte de lumière pour chacun de vous afin que toute cette énergie d’unification et d’amour soit également reçue, non seulement par toutes les parties de votre être qui vibrent sur d’autres plans, mais aussi par l’inconscient collectif de votre humanité et toute l’histoire que la Terre-Mère a vécue depuis le début de son évolution. Ainsi, la vibraiton qui va se diffuser pourra alléger les mémoires, renforcer l’énergie d’amour/lumière et, de ce fait, sublimer les résidus karmiques collectifs. 

Pour la troisième et dernière partie de cette méditation, nous vous proposons de vous donner la main de nouveau. Puis que chacun de vous demande, dans son cœur tout d’abord, à recevoir les rayons rose doré et rose argenté. 

Maintenant, faites-le tous ensemble à voix haute. Voyez alors des milliers de faisceaux de lumière descendre sur vous, depuis le ciel, depuis la lumière du grand Soleil central. Sentez alors la puissance de ces faisceaux de lumière vous emplir totalement et se diffuser par vos mains à tout le cercle. 

L’anneau d’or qui est formé en vibration par votre cercle se met à pulser et à tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, générant un champ de force très puissant. Au même instant, les cristaux que vous avez déposés devant vous s’unissent en vibration et forment un anneau de feu blanc qui se met à pulser et à tourner dans le sens des aiguilles d’une montre, de plus en plus rapidement. Les deux anneaux qui tournent en sens contraire créent ainsi un champ de force électromagnétique qui ouvre un vortex entre la Terre de troisième dimension et toutes les facettes de l’évolution terrestre, c’est à dire le passé, le présent et le futur, et toutes les parties de tous les êtres de la surface de la Terre qui évoluent sur des plans parallèles. 

Ce vortex, d’une grande puissance, ne se déclenche que lorsque nous en demandons l’autorisation. Ainsi, par cet exercice, vous faites appel à nos énergies pour demander l’autorisation à la Création divine d’Amour d’ouvrir ce vortex. Celui-ci s’ouvre, car vos cœurs sont purs et l’intention que vous émettez est juste. Sachez que si ce n’était pas le cas, il ne s’ouvrirait pas, de toute façon. 

Demeurez dans cette vibration quelques instants et respirez l’unité qui vous envahit.

Enfin, pour terminer cette médiation, vous allez prendre votre cristal entre vos mains et l’amener à votre cœur. Sachez que la vibration du cristal est maintenant en résonance avec celle de votre propre cœur, et que ce lien peut vous permettre de vivre des expériences de lumière magnifiques si vous méditez, à l’avenir, avec ce cristal. Vous pouvez aussi simplement dormir avec celui et son énergie résonnera avec voter aura pour vous emmener sur des sphères de lumière. 

De votre cœur, envoyez alors des milliers d’étincelles de lumière à votre cristal. Celui-ci fait alors de même, vous envoyant des milliers d’étincelles d’amour qui touchent vote cœur et tout votre être incarné. Remerciez votre cristal. Remerciez vote cœur. Remerciez-vous. 

Sachez que, chaque fois que vous répéterez cette méditation, une vibration nouvelle vous sera envoyée du Cristal central de la Terre. Il en est ainsi, car le cœur de votre Terre-Mère sait intimement quelle vibration est nécessaire à ses enfants à chaque instant.

Nous, des Etoiles, vous remercions de participer activement, et en conscience,  à toute cette grande danse cosmique. Que la lumière de la Création pulse en chacune des secondes de votre expérience terrestre. Et puissent les plus beaux rêves prendre forme grâce à l’harmonie divine de vos cœurs qui résonnent et rayonnent le chant de l’Unité.

 

Fraternité de Lumière Adama, Soria, Hildon, Kryeon, Chandra et Flex sur le blog de francesca http://francesca1.unblog.fr/

Extrait de LE RETOUR DE LA LUMIERE    – L’année du discernement Spirituel aux Editions Ariane. 

Les 16 degrés de l’Être dans notre dimension

 

 couleurs

Le 1er degré se rapporte à la prise de conscience d’Être, un socle à partir duquel les degrés d’expression se déploieront. Il détermine le cadrage d’une individualité en autonomie, en distinguo de la communauté. Je Suis différent des autres, et néanmoins si complémentaire et précieux à l’ensemble. Je Suis à travers une personnalité unique, résultat d’une Volonté divine dans un large Plan d’Ensemble. JE m’exprime d’après mes expériences en liant mes émotions à mon environnement.

Les 12 prochains degrés sont doubles. Ils s’appuient sur deux pôles exprimés, miroir l’un de l’autre dans lequel chacun se regarde amoureusement, compléments indissociables qui ramènent au Centre où se niche la Sagesse. Je les présente sans ordre déterminé, ni hiérarchie. La numérotation n’est que facilité d’énumération. Chaque degré est une leçon inter-reliée aux autres se jouant au rythme de notre compréhension. Aucun n’est prédominant, et chacun s’apprécie sur une palette d’émotions ou de sentiments en relation avec notre chemin.

Le 2ème degré prend ses racines dans la Peur et la Confiance. La Peur parle de survie dans un domaine dangereux, de méfiance et de trahison. Les autres sont des prédateurs ou des voleurs. L’individu se ressent prioritaire afin d’assurer ses besoins vitaux dans un monde où tout peut manquer. A contrario, la Confiance se déploie dans un monde Juste où tout est en résonance avec l’évolution vers le meilleur, où l’Abondance est Justice pour tous.

Le 3ème degré concerne la Paix et le Désordre. La Paix est le repos, le soulagement de l’être qui s’abandonne à cette partie de Lui-même qui lui assure le détachement : l’Observateur. Il accepte la Vie comme elle vient avec Confiance. Le Désordre est la préemption des émotions dans l’expression de l’être. L’individu réagit sans prise de recul. Il est sans cesse en recherche de contrôle car il se perd entre ses croyances et ses ressentis. Il est dans les prévisions et les cadres, schémas qui s’écroulent invariablement car bâtis sur des sables mouvants, les émotions incomprises.

Le 4ème degré parle de Compassion et d’Égoïsme. La Compassion ouvre l’individu à l’écoute aimante de l’autre, dans une communication totalement ouverte et dédiée à l’autre, d’empathie alliée à la sagesse que le détachement offre dans une perspective étendue. L’Égoïsme prend sa charge dans un repli sur soi, un refus de partage par peur de s’y perdre, de se voir frustré d’une reconnaissance en tant qu’égal et donc la négation de ses besoins fondamentaux.

Le 5ème degré s’appuie sur le Contrôle et le Lâcher-prise. Contrôler son corps, ses choix, sa vie. Le mental est placé en exergue et dirige selon des données apportées par la société et  l’environnement proche. Le corps est sous tension constante, et s’épuise à maintenir les fonctions vitales coupées de la fluidité de la Vie. Tous les sens sont obstrués. Le Lâcher-prise accepte qu’il n’y a rien à savoir ou à avoir, à contrôler. Le mental reprend sa place de communiquant aimant et est guidé par le cœur. La sérénité apporte la Vitalité dans le corps. L’accueil est base de Vie.

Le 6ème degré dessine l’Attachement et la Haine. L’Attachement est communément ressenti comme de l’amour. Je t’aime donc tu m’appartiens, tu me dois fidélité et réconfort, répondre à mes attentes et me donner un soutien inconditionnel. La condition régente le couple. Tant que l’un obtient de l’autre ce qu’il désire, le sentiment amoureux perdure. Une certaine harmonie s’installe. La Haine est paradoxalement la contrepartie de l’Attachement car elle relie par la violence deux êtres, groupes, nations. L’énergie se canalise dans un flux continu entre ces deux entités où sont déversés la colère, la rancœur et un sentiment d’injustice. L’un détient quelque chose désiré ardemment par l’autre (un bien ou une qualité, le pouvoir ou la reconnaissance …), ce qui génère une frustration chez ce dernier. L’un devient dépendant de l’autre. Généralement, les positionnements de l’un nourrissent l’acharnement de l’autre jusqu’à ce qu’un des deux se place dans le Pardon puis la Gratitude.

Le 7ème degré présente l’Oubli et l’Obsession. L’Oubli émane du Lâcher-prise. Accepter que la vie soit changement et innocence. L’Oubli s’ancre dans la Paix puisqu’il n’y a pas de rétention, de rancœur ou de souvenirs douloureux. Tel l’enfant qui joue et qui est conscient qu’il s’agit d’un jeu, les émotions éphémères sont offertes à l’univers afin que l’énergie soit redistribuée. Il n’y a que Pardon. L’Oubli permet de rester au Centre, de ne pas s’investir dans une émotion et de tourner en boucle. A l’inverse, l’Obsession refuse de pardonner, de lâcher. Elle prédomine et enchaîne. Pour cela, elle utilise l’extérieur qui devient prétexte pour valider cette prison. La Haine et l’Attachement accompagnent souvent l’Obsession.

Le 8ème degré apporte la Possession et la Liberté. La Possession demande à accaparer, dominer, se défier de l’autre. Elle créé un sentiment de manque et de perte, et place la personne à se comparer sans cesse aux autres. Susciter l’envie ou l’admiration. Cela amène l’individu à être en quête permanente, que ce soit en savoirs ou en biens. La Liberté ouvre la personne à accueillir en toute fluidité, à être détachée. Ne rien posséder ou ne rien savoir (ignorance) soulage l’être et lui donne accès à l’Abondance de la Vie par son humilité et sa réceptivité à tout ce qui lui est offert. La Liberté chemine avec la Confiance, l’individu sait qu’il recevra ce qui est Juste en synchronicité. Et comme la Vie est généreuse, l’être reçoit en permanence des encouragements et de l’Amour.

Le 9ème degré s’ouvre sur le Changement et la Stagnation. Le Changement est mouvement, fluidité. La Vie est Changement, transformation, et aussi Inconnu. Reconnaître que tout change pour le meilleur, faire Confiance. Mais le Changement se base aussi sur le Cœur, pont direct de l’âme. S’en remettre à son âme. La Stagnation refuse le changement qui l’effraie. Les peurs liées au manque d’amour de soi, à la mésestime personnelle, filtrent les informations et présentent la Stagnation comme une sécurité, des repères expérimentés et validés. La Possession en est une variante.

Le 10ème degré se développe sur l’Ouverture et le Rejet. L’Ouverture alimente le Changement et la Liberté. Elle s’appuie sur la Confiance et la Paix. Accepter de remettre en question, de se remettre en question. Élargir son cercle de confort pour ensuite le transcender en profondeur. Regarder la Vie et les autres avec objectivité et bienveillance. Cheminer vers sa Transparence. Le Rejet nie tout intérêt à ce que la vie apporte à la conscience. Il se manifeste dans la Peur et le Désordre. L’être ressent tout changement ou nouveauté comme une attaque personnelle. Il se place en équilibre précaire au bord d’un précipice dans lequel le Vent du Changement peut l’y faire basculer. Il n’y perçoit que néant.

Le 11ème degré chemine sur le Courage et la Désillusion. Le Courage est une valeur partagée par tous, car il en faut du courage pour s’incarner dans une dimension dissociée en sachant que nous irions jusqu’à nier notre divinité afin d’expérimenter la dualité. Malgré l’Oubli de Qui Nous Sommes, malgré la privation temporaire de notre souveraineté, nous avons continué à croire en notre capacité à transcender ce qui nous sépare. La Désillusion, quant à elle, vide la personne de tout espoir. Elle s’accompagne de cynisme camouflée en logique, et dépeint la vie comme un aller sans retour à nous-mêmes, sans but véritable, un « accident ». L’individu chemine avec un profond sentiment de trahison et d’abandon. Croire devient le fanion de l’utopie naïve. Le Rejet s’impose.

Le 12ème degré parcourt l’Humilité et l’Orgueil. L’Humilité rime avec Simplicité et Egalité. L’individu est dans l’accueil sans attentes ni préjugés. Comme il a intégré qu’il ne sait rien mais que la Vie pourvoit à ses besoins, que ce soit spirituels, intellectuels ou matériels, il est dans sa Liberté d’action et est détaché de liens restrictifs. L’autre est son égal, un compagnon de voyage avec qui partager la Joie de l’évolution. L’Orgueil se bat avec la Vie et est insatiable. Sur une échelle personnelle de supériorité, l’être se mesure sans cesse aux autres qui sont ainsi des adversaires déclarés ou potentiels, et craint de perdre ce qu’il croit avoir gagné ou mérité. Le Contrôle est son obsession car l’Orgueil se nourrit d’un désamour qui lui fait rechercher l’admiration et l’estime des autres. Ainsi, l’être est plongé dans la peur que chacun le perçoit tel qu’il se croit être : indigne.

Le 13ème degré annonce l’Empathie et la Manipulation. L’Empathie est la résonance avec l’autre. Être empathe signifie vibrer sur les émotions de l’autre. Et ce n’est possible que si la personne empathique a expérimenté elle-même ce que vit l’autre. L’Empathie salutaire est compagne de la Compassion. Cette dernière apporte la compréhension des leçons et le respect de la souveraineté de l’autre et de ses choix de vie, le détachement aimant. La Manipulation crée un cercle dans lequel la recherche de pouvoir sur l’autre s’exerce : victime-bourreau-sauveur. Savoir ce que l’autre ressent pour l’utiliser à ses fins, s’en nourrir ou dominer l’autre.

Les 3 degrés suivants s’illuminent en l’être lorsque l’intégration des 12 leçons active les figures géométriques en cohérence. Vous abreuvez votre fleur de Vie qui s’épanouit simultanément. Là encore, nulle hiérarchie. Selon votre Intention et ouverture de cœur, vous y avez accès à tout moment par touches progressives. Les notions de « masculin » et « féminin » doivent être comprises en tant que pôle, avec la connotation d’égalité et d’interpénétration l’un dans l’autre.

Le 14ème degré s’écoule dans l’intégration du Christ en Soi. Être Lumière dans sa Transparence, avoir réconcilié les pôles pour que se déverse l’Essence même de notre Être à travers nos différents corps. L’Unité de notre multiplicité nous redonne toute notre Intégrité. Nous retrouvons toute la Cohérence de notre incarnation et la Joie de faire partie de l’Humanité. L’incarnation de chair exalte le Verbe. L’action de vivre se réjouie dans la compassion envers Soi et les autres.

Le 15ème degré est l’Amour dans son émanation féminine, maternelle, inconditionnelle bien sûr, et protectrice. Ici nous nous découvrons dans le flux intemporel de la tendresse qu’est la Substance divine. Notre cœur s’expanse jusqu’à englober la Création elle-même, et nous illustrons notre Volonté par la conscience que nous sommes en tout ce qui émane de la Vie. Nous exprimons l’Un dans la multiplicité des potentialités, nous nous fragmentons à l’infini afin d’emplir Tout ce qui Est de notre Amour. L’âme est magnifiée.

Le 16ème degré rejoint la Connaissance. Celle-ci soutient la Création, elle encadre la Géométrie sacrée et le Son divin en apportant une Direction. Elle est la reconnaissance de la Cohérence, elle valide et justifie la Vie en ses possibilités infinies. Elle en est le sens et l’essence. Nous contactons ici l’Amour dans son émanation masculine : l’action par la transmutation. Le Soi illumine le Chemin.

Préambule de Magali du groupe Miriadan : « ceci n’est en aucun cas La Vérité, mais exprime simplement un regard. Les mots appliqués ici sont ceux qui me paraissent justes d’après la vibration reçue et mes expériences. Aussi voyez-y un support de départ pour votre propre expression. Apportez vos propres définitions. »

Voir également « La géométrie sacrée et Vous« .

bannieremiriadan

Intersection des Lignes de Temps

lumières

Vous êtes absolument fascinés par les histoires du Roi Arthur et de Lancelot, et pourtant, vous ne savez pas vraiment si ces histoires sont vraies ou inventées. Vous avez découvert la tombe du Roi Arthur, et même des restes que vous pensiez appartenir à Lancelot, mais est -ce vraiment le cas ? Est -ce de l’histoire réelle ou un mythe ? Bien sûr, le terme de « réel » revêt diverses significations, de sorte qu’il vous faut comprendre que si vous vous attendez à ce que quelque chose se produise, vous découvrirez les évidences que cela est arrivé. Vous créerez ce qu’il vous faut pour le comprendre.

Permettez-nous d’expliquer cela d’une autre façon, car ces choses se sont produites plus d’une fois sur la planète. C’est arrivé quand le Bouddha est venu sur Terre et aussi à l’époque du Christ. C’est arrivé à de nombreuses occasions, lorsque des histoires sont apparues dans le monde, qui ne s’altéraient jamais. Si nous disions juste cinq mots à quelqu’un au premier rang de la salle, en lui demandant de les répéter au suivant, nous arriverions, dans les derniers rangs, à obtenir seulement deux des mots originaux. Comment donc se fait-il qu’un conte aussi important que la légende du Roi Arthur traverse les générations sans le moindre changement ? C’est parce qu’il a imprimé le temps d’une manière indélébile.

Imaginez 11 lignes de temps parallèles. Votre âme vit 11 expériences qui ont lieu en même temps. Vous êtes des êtres multidimensionnels, vivant 11 expériences différentes de l’âme mais avec un seul point de perception. Chacune de ces expériences se produit dans une ligne de temps différente. Vous pensez que le temps, c’est ici et maintenant. Mais l’une des lignes de temps du Roi Arthur fut un événement magique, et c’est là qu’elle a croisé les vôtres. Elle a pris un virage à droite et a croisé d’autres lignes de temps. Lorsque cela arriva, cela laissa une empreinte indélébile sur les deux lignes de temps. Ce sont là les histoires magiques que vous avez entendues enfant et qui vous ont influencé pour le reste de votre vie. Elles reviennent pour encourager l’humanité au bon endroit et au bon moment pour vous donner ce dont vous avez besoin.

Lorsque 2012 a été l’intersection de 12 lignes de temps différentes. Cela a laissé une empreinte sur l’humanité dans toutes les dimensions de temps et d’espace. Vous pouvez en déduire la magie potentielle qui va se produire là. Ajoutez-y le fait que tout le monde s’attend à ce que quelque chose de magique se produise, et bien entendu, c’est ce qui arrivera.

LE GROUPE – Steve Rother  – extrait sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

Méditation sur le 3è portail de Rédemption

gratuit

Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs, enfants bénis de la Source, je vous salue, soyez les bienvenues, chère âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An, d’Orion, d’où je suis, soyez pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré. 

Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchizédech de la Fraternité Dorée d’Orion. Je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner, vous assister dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’alignement de votre Etre, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire. 

Chères âmes, il y a quelque temps de cela, le 7 mars 2014, s’est ouvert à Rapa Nui le 3ème portail de rédemption. Il a la forme d’une spirale à laquelle se superpose un cylindre bleu cobalt. A l’intérieur de ce cylindre bleu cobalt, il y a une sphère de cristal qui porte trois liens, trois codons d’ADN bleu cobalt, jaune doré et platine. Ce portail vient répondre aux légions dracos, ces monarques conquérants qui sont également de grands mentors des forces involutives, des suppléants de Seth An Bel Ashatan, de grands énergéticiens également. 

Avant l’ouverture de ce portail, j’ai convoqué les grands mentors dracos et je leur ait dit : « acceptez-vous le plan de rédemption ? » Et leur réponse fut très claire : « NON » ont-ils dit. Je leur ai signifié que s’ils n’acceptaient pas de se présenter dans les différents portails de rédemption, eh bien, ils seraient amenés directement, par loi de résonance, vers ce 3ème portail de l’Ile de Rapa Nui afin d’être recyclés cellulairement. Tout le plan de construction de leur ADN doit être recyclé. 

Voyez-vous, chères âmes, la plupart des humains de la Terre qui n’ont pas suffisamment purifié leurs structures, blanchi leur ADN, libéré leurs croyances, leurs conditionnements, pris conscience et nommé leurs ombres, qui n’ont pas guéri leurs blessures, eh bien, se trouvent parfois dans des situations où ils manipulent, mais ils ne sont pas forcément manipulateurs dans l’Etre. 

Or les familles dracos, elles, sont manipulatrices dans l’Etre, elles ont été habituées dans l’éducation qu’elles ont reçue, soit d’être dans une dépendance totale de leurs supérieurs, soit d’être un conquérant qui a pleine autorité et qui donne les ordres. Pour un dracos qui ne veut plus se soumettre, il est obligé de prendre la place, non point de prendre sa place, mais de prendre « la » place, la place, celle qui se présente devant lui, au sommet de sa hiérarchie. 

Alors il manipule, il n’a aucun sentiment et le dracos utilise tous les éléments qui s’offrent sur sa route, il s’en sert et son rôle est de piller le temple sacré et ensuite de détruire le temple. 

Il y a certains dracos soumis, exécutants qui ont voulu se libérer et qui se sont présentés auprès de volontaires de lumière, qui eux-mêmes servent de relais aux Maîtres ascensionnés. Seulement quand ils ont découvert le plan d’éducation Melchizédech, ils se sont dit intérieurement : « finalement, on doit toujours obéir ; avant on devait toujours obéir aux mentors de l’ombre et maintenant on se doit d’obéir aux Maîtres ascensionnés ». Et à cause de cela, ils prennent la connaissance dans les familles christiques, ils s’y infiltrent, puis ils quittent ces familles et se servent de cette connaissance pour briller et non pour rayonner. Ils sont précisément là pour leurrer des Etres qui, sur leur chemin, manquent encore de vigilance. 

Ces dracos n’appartiennent plus à aucun camp, ni le camp des familles involutives, ni le camp des familles christiques. Ils oeuvrent pour eux-mêmes, pour leurs propres intérêts et ceux là seront les premiers à être recyclés dans le portail de rédemption de l’Ile de Pâques. Ils n’ont rien compris à la libre volonté. Celle qui fut la Mère, la représentation divine de la Mère Primordiale, fut Marie et Marie dit à l’Ange Gabriel lorsqu’il lui annonce la venue de Jésus, le Christ : « qu’il en soit fait selon ta volonté, Seigneur, je suis ton humble servante ». Il ne s’agit pas là d’asservissement, il ne s’agit pas là d’obéir aux Maîtres comme un Etre soumis ou un mendiant. Lorsque Marie dit à l’Ange qu’elle accepte et qu’elle est son humble servante, elle conscientise la mission qui lui a été confiée, la responsabilité. Et c’est en toute humilité qu’elle dit « je suis ton humble servante ». Elle est pleinement au service du Plan, elle ne cherche pas à retirer une quelconque gloire de cette tâche, car elle mesure la pleine responsabilité, celle de préserver, de protéger, de faire grandir le Christ-Roi en elle. 

Lorsque vous oeuvrez pour le bien commun, il n’y a point de gloire personnelle, votre vie doit devenir votre message et vous n’êtes pas incarnés que pour vous-mêmes, vous ne guérissez pas de vos blessures que pour vous-mêmes, votre vie doit devenir un enseignement, un exemple pour l’ensemble. Et les conscientisations des uns et des autres augmenteront également le rayonnement du corps de gloire de l’Arche d’Alliance de cette nouvelle humanité christique en phase d’ascension. 

Humains de la Terre, lorsque vous souhaitez passer le 3ème portail de rédemption, il est nécessaire que vos extensions se soient au préalable présentées devant le premier portail de la porte d’Aramu Muru au Pérou, puis présentées au 2ème portail du Temple de Kom Ombo en Egypte et enfin vos extensions pourront se présenter au 3ème portail de Rapa Nui. 

Pour ce 3ème portail de Rapa Nui, visualisez-vous à l’intérieur d’un pilier bleu cobalt et une spirale d’énergie part du centre de votre cœur et vous enveloppe complètement dans le sens des aiguilles d’une montre, de la gauche vers la droite. Et puis, à l’intérieur de votre cœur, visualisez une sphère de cristal transparente avec trois codons d’ADN bleu cobalt, jaune doré et platine. Demandez à travers cette sphère de cristal, l’activation de tous vos codes matriciels originels, demandez la dissolution de toutes les parts hybrides, de tous les codes dracos, reptiliens, d’asservissement, demandez à rayonner plutôt qu’à briller, demandez la libération plutôt que la soumission, demandez la droiture du cœur, la transmutation par l’ouverture du Cœur christique plutôt que l’accumulation d’informations visant à servir votre ego, demandez à développer votre pouvoir créateur plutôt que de copier les éléments de la Lumière pour paraître et pour cacher vos véritables intentions de conquérant. 

Lorsque vos extensions se seront présentées au 1er portail de rédemption, elles seront conduites tout simplement vers l’enseignement Melchizédech. Cet enseignement, vous le rencontrerez à travers les initiations que la vie vous proposera, car la vie est trinitaire, elle porte l’intelligence de la Source, l’amour de la Source, l’unité de la Source. 

Entre le 2ème et le 3ème portail, dès que vous aurez cette connaissance des lois de vie, vous passerez l’initiation du choix. Utiliserez-vous cette connaissance pour briller, pour vous servir et asservir dans la conscience du plexus solaire ou utiliserez-vous cette connaissance dans la conscience du Cœur christique au service du bien commun sans aucune intention personnelle ? Serez-vous dans cette conscience de l’impersonnelle personnalité ? Aurez-vous cette foi pour vous laisser conduire par votre Divine Présence Je Suis ? Accepterez-vous l’autorité des Maîtres d’Ascension ? Si vous ratez l’initiation du choix et que vous utilisez la connaissance pour servir vos intérêts personnels et limités, vous vivrez le recyclage cellulaire et vos résistances vous apporteront douleur, tristesse, enfermement. 

Chères âmes, il n’est jamais trop tard pour aller vers la rédemption. Vous ne pouvez pas rédempter les familles involutives tant que cette rédemption ne commence pas par vous-mêmes, par vos propres systèmes énergétiques cellulaires, par votre propre conscience. Il peut y avoir des éléments tellement toxiques en vous, dans votre structure émotionnelle, que vous ne pouvez même pas nommer vos ombres et à cause de cela, vous projetez vos ombres sur les autres et vous vous nourrissez d’émotions toxiques. Cela est un comportement dracos.

 

Alors je vous le dis, le seul antidote est de développer l’humilité du cœur. Acceptez pleinement que vos ombres sont juste des parties de vous, mais ne sont pas « vous » en réalité. En réalité, votre Essence n’est pas celle qu’on a voulu vous faire croire, elle est au-delà, elle est l’amour de la Source Originelle Première. Acceptez l’enseignement unitaire des Maîtres ascensionnés, acceptez la rédemption, acceptez le recyclage cellulaire et rejoignez la véritable expression de la vie. La vie est expansion, la vie est amour, la vie est lumière, la vie est unité. 

Humains de la Terre, votre devoir est d’ascensionner. A travers l’ascension planétaire, l’ascension d’une partie de cette humanité, d’autres humanités pourront espérer suivre le même chemin. Vous participez au grand nettoyage des multi-univers. Soyez donc conscients de l’importance de votre incarnation terrestre et oeuvrez dans cette intention de solarisation des mondes. 

Soyez remerciées, chères âmes, pleinement remerciées, guidées et inspirées par votre Divine Présence Je Suis. 

OM SHANTI CHAYA 

CHRIST’AL CHAYA : Cliquez ici pour accéder à l’espace d’étude des lettres mensuelles réservé aux abonnés

Message de Noël transmis par le Maître Christ’Al Chaya

 

 Terre

Bien-aimés de l’Un, je vous salue, voyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans les vibrations qui descendent, qui vous entourent, les vibrations de ma constellation d’Orion, d’où je suis, soyez accueillies, soyez entourées par la présence des douze Cristaux Maîtres d’An, d’où je suis. 

Je suis Christ’Al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur. J’ai connu quelques incarnations sur Terre et aussi à l’intérieur de la Terre. Aujourd’hui j’évolue dans des sphères magnifiées, dans des sphères d’unité et à travers la trame énergétique de la 5ème dimension, je communique avec vous en empruntant ce canal pour vous préparer au processus d’ascension, pour vous apporter les libérations qui sont nécessaires à votre compréhension, pour vous aider à guérir, pour vous aider également à guérir votre planète, à redonner à cette Terre sa place, à faire de cette planète future une matrice d’harmonisation et de création pour des univers nouveaux, pour des humanités nouvelles. 

Chères âmes, dans quelques jours, vous allez fêter un événement : NOËL. Mais qu’en est-il exactement de cet événement. Ce n’est pas un hasard non plus que les traditions aient choisi cette date, car Noël, c’est avant tout un phénomène cosmique, un phénomène de la nature, un phénomène même kabbalistique et si vous regardez dans les traditions, le soleil parcourt les quatre points cardinaux qui correspondent, pour les occidentaux chrétiens, à quatre fêtes majeures : 

•Noël – le solstice d’hiver

•le printemps avec Pâques – l’équinoxe du printemps

•le solstice d’été avec la St Jean

•l’équinoxe d’automne avec la St Michel. 

Comme je vous l’ai dit, Noël est avant tout un événement qui se vit dans la nature, car à partir du 21 décembre, la nuit est la plus longue de l’année et dans les jours qui suivent le 21 décembre, petit à petit la lumière augmente, cela signifie, pour la nature, qu’il y a plus de chaleur, plus de lumière, plus de vie : la nature commence à se réveiller, autrement dit, le Principe Christique naît d’abord là, tout autour de vous, dans cette nature. 

Le Principe Christique est un principe d’éveil, d’amour, de vie et aujourd’hui vous devez intégrer, réaliser, ce principe d’unité. Symboliquement, le Principe Christique va naître le 24 décembre à minuit. 

Qu’en est-il là ? Les initiés, en général, se préparent à vivre cet événement majeur, cet évènement cosmique. Tous les ans, à la même époque, vous vivez Noël, tous les ans vous avez l’occasion d’activer ce Principe Christique en vous. 

Le faites-vous ? Le réalisez-vous ? Si ce n’est pas encore fait, il est temps de le réaliser. J’attire votre attention sur le fait que le tzolkin, calendrier maya, s’achèvait le 21 décembre 2012, autrement dit l’humanité qui suit ce calendrier, devait arriver à une humanité de Conscience Christique. Ce n’est pas le hasard si ce calendrier maya s’arrêtait précisément le 21.12.2012.

 

Alors aujourd’hui, que fêtent les humains de la Terre : ils fêtent Noël. Comment ? Dans les cabarets, certains, certes, n’est-il pas ? Dans les magasins. Comment savent-ils que c’est Noël ? Parce qu’ils voient des décorations ? Qu’est ce qu’ils fêtent ? Une fête historique, certes. Il y a + de 2.000 ans, un Etre, Jésus-Christ-Sananda est venu : c’était déjà un évènement majeur pour la Terre, pour l’humanité, mais humains de la Terre, avez-vous compris cette naissance ? L’avez-vous intégrée ? La vivez-vous ? La plupart disent : « ah oui, Christ est venu pour nous sauver, continuons donc à pécher ». 

Et puis, qu’est-ce que c’est Noël ? Les retrouvailles de famille autour d’une dinde sacrifiée dans des conversations de salon, c’est la réunion des familles karmiques avec toutes leurs lourdeurs et leurs pesanteurs pour la plupart, n’est-il pas ? Et puis, souvent il y a des excès alimentaires, parce que qu’il faut faire la fête : c’est Noël. Et puis ces excès font que le lendemain des fêtes, vous passez votre journée au lit, malades. Certes. 

Permettez-moi de vous le dire : la majeure partie de l’humanité passe à côté du vrai sens de Noël. Vous rendez-vous compte que toute la nature est déjà programmée pour vivre cet événement cosmique majeur. Le Christ, aujourd’hui, doit naître en vous, à l’intérieur de vous, ce principe d’amour qui vous aidera à aller vers la fraternité, à aller vers le rassemblement, à aller vers l’unité des races humaines. Tant qu’il n’y a pas d’unité, comment créerez-vous demain vos sociétés de 5ème dimension ? Tant que vous n’avez pas éveillé ce Principe Christique à l’intérieur de vous, comment créerez-vous vos sociétés de lumière ? 

Nous allons revenir un peu sur cet événement d’il y a 2.000 ans. Il y a 2.000 ans, si l’on suit les Evangiles – c’est notamment l’Evangile de St Luc qui vous parle de la naissance christique – il y avait là une femme et un homme : Marie et Joseph. Alors sachez que Marie et Joseph, ce n’était pas n’importe qui, c’étaient des initiés, ils étaient préparés, ils se sont purifiés pour recevoir l’incarnation du Christ. Certains disent « Dieu peut tout – il va n’importe où ». Eh non, il ne va pas n’importe où, il faut se préparer à le recevoir, il faut se préparer à recevoir l’énergie d’unité et ces deux Etres-là se sont préparés à recevoir, ce que vous appelez dans les traditions, l’Esprit Saint, le Feu Cosmique, la Présence I AM. Evidemment, rien n’est impossible pour le Très-Haut, alors pourquoi, tout simplement, n’a-t-on pas pris la matière, depuis l’éther, pour créer un corps ? Cela peut se produire : un Maître peut venir en se matérialisant directement, mais le corps qu’il utilise est un corps qui a une certaine densité assez fluide et qui ne tient que quelques heures, quelques jours, quelques mois, quelques années. 

Ainsi donc, il était nécessaire que le Corps Christique puisse prendre forme humaine. 

Si nous revenons un instant dans vos Ecritures Saintes, Marie a reçu la visite d’un Ange qui lui a annoncé qu’elle allait recevoir en son sein, l’Esprit Divin, le Christ, le Messie et immédiatement, les Ecritures disent qu’elle a accepté cela, puisqu’elle a dit « que ta volonté soit faite, je suis ton humble servante ». Marie est votre principe féminin à l’intérieur de vous, c’est votre cœur, c’est ce cœur-là, cette conscience, cette âme d’unité qui est capable d’accueillir l’Esprit Saint, la Présence I AM. 

Et puis, on parle de l’Immaculée Conception : qu’est-ce que cela signifie ? Oui, pour qu’une Energie Christique puisse prendre forme humaine, il faut que la conception soit immaculée sur tous les plans. Immaculée, cela signifie sans tache, sans bas instinct. Il y a des êtres qui sont vierges, mais pourtant ils ne sont pas vierges à l’intérieur, ils ont toutes sortes de basses fréquences, de basses pensées. De ce point de vue-là, Marie était vierge, certes, pure de corps, de cœur et d’esprit. 

Lorsqu’elle a annoncé cela à Joseph – en tout cas ce que disent les Ecritures, dans vos bibles humaines terrestres – celui-ci a eu du mal à l’accepter. Lorsqu’il est allé voir son supérieur, son chef spirituel et qu’il lui a raconté la chose, on lui a même conseillé de répudier Marie, n’est-il pas ? Il a été tourmenté par cela. 

Joseph représente, comprenez bien, votre côté masculin, l’intellect et si l’intellect, le concret, le raisonné, n’est pas maîtrisé, c’est l’ego qui peut prendre le dessus, c’est le contrôle, c’est « je ne veux pas accepter, cela ne se peut pas ». Et puis lui-même a reçu la visite d’un Ange lors de ses rêves qui l’a calmé, qui l’a réaligné et le principe masculin réaligné est la sagesse, est l’acceptation de ses propres limites pour devenir un Etre illimité au service du Plan. 

Ainsi Marie et Joseph sont la représentation de vos principes féminin et masculin qui doivent s’unir et de cette union sacrée va naître, à l’intérieur de vous, l’enfant attendu, l’enfant chéri, l’enfant Christ, la vérité, celui qui apportera la paix, celui qui élèvera les nations, celui qui ouvrira les portes de Shamballa, celui qui apportera l’émergence de la conscience nouvelle, d’une Terre plus fraternelle qui permettra la concrétisation du Plan de Shamballa. 

Mais comme je vous l’ai dit, la naissance du Christ n’est pas historique, il vous appartient à vous, d’éveiller votre Christ intérieur, de vous aligner, d’épouser, d’unir votre féminin et votre masculin pour vous mettre au service du Plan Divin. 

Et puis, à cette époque, il y eut un édit de César Auguste qui demanda un recensement et Jésus était là dans le ventre de Marie. Marie et Joseph, avec Jésus dans le ventre de Marie, sont partis vers Bethléem pour le recensement, mais surtout également pour répondre à une prophétie ancienne. 

Lorsqu’ils sont arrivés et avant même qu’ils n’arrivent, il y a déjà eu des signes cosmiques : il s’agissait d’une étoile dans le ciel. Ce n’était pas n’importe quoi, cette étoile. C’était donc déjà un événement astrologique important et certains seigneurs de l’Orient, certains grands rois, certains grands initiés, grands chefs spirituels – trois, parce qu’ils représentent la trinité des mondes, ceux que vous connaissez : les rois mages – ont suivi cette étoile. Eux-mêmes étaient initiés : ils savaient qu’un événement majeur devait se produire. 

En même temps, l’ombre œuvrait aussi, à savoir Hérode était au courant et se demandait pourquoi ces rois mages ne passaient pas le saluer, lui, le roi ! Et il demanda à ses sbires de faire suivre ces trois grands chefs spirituels pour savoir vers où ils se dirigeaient. 

Quand Joseph et Marie sont arrivés à Bethléem, que s’est-il donc passé ? Pas de place dans les hôtels vous disent les écritures. Tout le monde leur fermait la porte, alors que Marie devait faire naître l’enfant. Et les portes se refermaient. Cela signifie que le Christ qui n’était pas encore né mais qui était sur le point de naître, qui était en dedans, personne ne voulait l’accueillir. 

Vous, demain, quand vous serez à même de manifester votre état christique à travers vos choix, en refusant ce système de survie imposé par l’ombre, par les illuminatis, lorsque vous éveillerez ce Principe Christique et que vous vous rassemblerez, que vous créerez vos îlots de lumière, vos fraternités de lumière, le profane ne vous comprendra pas, il ne voudra pas vous ouvrir les portes, il vous traitera peut-être d’utopiste, de doux rêveur, quand vous parlerez d’ascension, d’alignement, quand vous direz « je suis un Christ et Christ est partout », on vous rira au nez. La plupart des humains ne se sont pas préparés à cet événement majeur, ne se sont pas préparés au changement de conscience. 

Et Marie et Joseph sont allés dans une crèche. Qu’est-ce qu’une crèche ? Bien sûr, dans les apparences, cela symbolise un état de pauvreté, donc d’humilité, certes, mais c’est bien au-delà. Une crèche qui était entourée d’un âne et d’un bœuf. Pourquoi un âne et un bœuf ? Pourquoi pas un chien, pourquoi pas un chat, pourquoi pas un cochon, pourquoi ces deux animaux sont-ils là ? ces deux animaux que vous représentez toujours dans vos crèches aujourd’hui. 

Sachez tout d’abord que la crèche c’est la grotte intérieure, c’est la matrice des mondes, c’est ce qui est à l’intérieur de vous, ça signifie que Christ doit d’abord naître à l’intérieur de vous-même. Le bœuf, dans les traditions anciennes, était représenté par le taureau Apis, en ancienne Egypte, il symbolise Vénus, la fertilité, la fécondité, la force sexuelle aussi, mais également les sens et vous avez cinq sens : l’ouïe, l’odorat, la vue, le toucher, le goût, ces cinq sens doivent être maîtrisés, purifiés. 

Et puis l’âne. Qu’est-ce que l’âne ? L’âne, dans les traditions anciennes, c’était tout simplement Saturne, l’homme ancien, c’est la personnalité humaine qui doit être maîtrisée, c’est l’ego. Quand ces deux aspects de l’âne et du bœuf sont maîtrisés, ils soufflent sur le petit Jésus, ils le réchauffent à travers leur museau, cela signifie qu’ils regardent le cœur de la crèche, le Cœur Christique et que la personnalité humaine maîtrisée et les cinq sens maîtrisés, se mettent au service du Cœur Christique, se mettent au service du Plan du Un, du plan d’unité, cela signifie aussi que la maîtrise s’acquiert à travers le souffle. Et rappelez-vous : vous respirez tous le même prana. 

La Source, l’Unité, Dieu, appelez comme vous voulez, a donné son souffle au premier homme, n’est-il pas ? Le souffle est donc sacré. 

Quant aux cinq sens, il est nécessaire que vous compreniez que la purification de ces sens est majeure dans le processus d’Ascension et dans l’éveil du Cœur Christique. 

Tout d’abord la vue : un événement, quel qu’il soit, est toujours neutre. La façon dont vous allez le regarder, va faire qu’il va devenir du karma négatif ou du karma positif, autrement dit, vous devez changer aujourd’hui vos regards, vous devez regarder au-delà des apparences, vous devez affiner vos regards, avoir du discernement dans vos choix, affiner vos regards en développant la compassion. 

1planètes

Vous avez aussi l’ouïe : je vous le dis souvent, lors des formations, vos oreilles ne sont pas des poubelles, vous devez apprendre à écouter les sons divins, vous devez aussi fermer vos oreilles aux critiques. Rappelez-vous : la critique vous divise, vous sépare, vous compare. Si vous êtes dans cela, vous perdez la maîtrise de votre bœuf et vous ne pouvez pas ouvrir votre Cœur Christique. 

Le goût : soyez vigilants par rapport à ce que vous ingérez et Noël n’est pas la fête de la ripaille, ce n’est pas la fête du sacrifice, vous devez apprendre à vous nourrir différemment, à vous nourrir en respectant la vie, en allant vers une nourriture plus vivante, car plus vous ingérez de la viande, plus vous participez à maintenir les conflits, les guerres et la pauvreté sur cette planète. Alors allez de plus en plus vers une nourriture vivante et végétarienne de préférence, cela purifiera votre corps et changera également vos odeurs. 

L’odorat : vous devez apprendre à sentir physiquement, mais aussi intérieurement, ce que vous vivez, ce qui se passe dans votre environnement, sentir, observer les signes qui arrivent sur votre planète. Plus vous vous libérerez, vous vous purifierez, plus vous dégagerez une odeur saine, sainte et les grands Maîtres ont toujours dégagé des odeurs de sainteté. Aujourd’hui, beaucoup d’êtres sont pollués, hybridifiés et ne dégagent plus de sainteté dans leur aura, dans ce qu’ils manifestent. 

Nous venons de parler du nez, nous avons vu le goût : apprenez à avoir une parole impeccable, le Verbe est la manifestation de Dieu, il est le principe même de JE SUIS et on n’utilise pas le nom de Dieu n’importe comment. Lorsque vous utilisez le Verbe, vous êtes dans un mouvement de création. Le Verbe, je vous le rappelle, pénètre l’éther et l’éther contient tous les éléments : le feu, l’air, l’eau, la terre. Ainsi donc, par le Verbe vous pouvez dysharmoniser votre environnement, le rendre toxique ou vous pouvez le rendre lumineux. Apprenez la maîtrise du Verbe et cessez de critiquer, de juger. Allez vers la purification de votre chakra laryngé par la pratique des noms divins. 

Et Noël, n’est-il pas une fête où l’on chante, où l’on se réjouit ? Ne chantez pas seulement pendant la période de Noël, apprenez à chanter, à réciter les noms divins, cela purifiera votre chakra de la gorge. 

Et le toucher, un autre sens. Lorsque vous touchez, vous imprégnez, vous émanez, vous irradiez ; si vous êtes reliés au Cœur Christique, votre main deviendra une main guérisseuse, une main de lumière, une main qui saura apaiser, réchauffer, qui saura être une « manne ». Comprenez cela, car CELA EST. 

Vous comprenez un peu mieux le symbole de la crèche ? Cette naissance doit d’abord avoir lieu à l’intérieur de vous. Et aujourd’hui plus que jamais, vous devez vivre cette naissance Christique, parce que demain, cette Conscience Christique qui sera née à l’intérieur de vous, devra irradier dans votre monde pour changer cette humanité, pour changer les réalités virtuelles de votre monde. Si cela ne se produit pas, je vous l’ai déjà dit : ou vous ascensionnez ou c’est la fin de votre race humaine, c’est aussi simple que cela. 

Alors le féminin et le masculin qui se marient, l’amour et la sagesse, font apparaître l’enfant, l’enfant qui est le principe de vérité, qui est la plénitude, qui est la source jaillissante : vous pourriez comparer l’Energie Christique à une source, une source intarissable qui coule, qui apporte la vie aux animaux, aux végétaux, aux humains, aujourd’hui la source vous dit : « soyez fraternels, soyez unis, rassemblez-vous, concrétisez le Plan du Un, apprenez à vous faire confiance et à avoir confiance entre vous, humains de la Terre ». Ce n’est pas forcément évident, car depuis des siècles vous avez été formatés par l’ombre qui vous a appris à contrôler, à vous méfier, à convoiter le territoire de votre voisin, l’ombre qui vous a appris à vous séparer de la Source, l’ombre qui vous dit : « restez des esclaves pour que nous, quelques poignées, nous restions au sommet de la pyramide ». 

Alors évidemment, le grand désordre a fait que le féminin et le masculin n’ont pas été respectés, l’amour et la sagesse ne se sont pas unis dans le cœur de l’homme, bien au contraire : vous avez donné priorité à « faire » – je fais, pour avoir – et puis votre « être », votre Présence JE SUIS, vous l’avez oublié. Et aujourd’hui on vous demande de réunir ces principes féminin et masculin dans votre cœur, on vous demande aussi de rétablir l’ordre et l’ordre c’est : le féminin d’abord et le masculin ensuite. C’est dedans, d’abord. C’est l’âme et le cœur qui doivent se préparer à recevoir l’Esprit Saint, l’Ame Universelle, le Principe JE SUIS. Et le masculin doit être dans l’acceptation totale pour mettre en mouvement les énergies qui concrétiseront le Plan, l’avènement de la nouvelle Terre, de la nouvelle Jérusalem, d’une nouvelle humanité. 

Et puis, revenons aussi aux trois rois mages : qui sont-ils ? Ces Etres étaient des grands chefs spirituels dans leur pays, ils venaient de l’Orient, de l’Inde, de l’Egypte, de l’Afrique, ils sont venus apporter une protection, ils sont venus reconnaître l’Enfant Roi et ils ont apporté, si vous vous souvenez bien, trois présents : la myrrhe, l’or et l’encens. Que cela signifie-t-il ? 

La myrrhe est précieuse, mais aussi amère, la myrrhe c’est le symbole de la purification. Purifiez vos bas instincts, purifiez l’ego. 

L’or, c’est la royauté, c’est la puissance, la souveraineté, car l’Enfant Christ est un Enfant Roi, il est roi sur lui-même, il a atteint la maîtrise, c’est tout l’inverse qui vous a été appris dans les sociétés de l’ombre : on vous a appris à vouloir être roi sur les autres, à prendre le pouvoir, mais le pouvoir christique est tout autre, c’est un pouvoir d’amour, c’est un pouvoir de maîtrise sur vous-même et l’or, c’est l’ouverture du Cœur Christique. 

L’encens, c’est la nourriture des Dieux ; comme je vous l’ai dit, un être sain et pur aura une odeur sainte. Dans vos églises, parfois les prêtres se promènent avec l’encensoir, précisément pour attirer les Chœurs Angéliques et non pas les basses entités. 

Ainsi donc, ces trois symboles rejoignent également les trois plans : un alignement du corps, du cœur et de l’esprit. Lorsque les rois mages sont repartis, ils n’ont pas emprunté le même chemin, cela signifie aussi que lorsque vous aurez éveillé votre Christ intérieur, votre chemin d’évolution va changer, vous aurez moins d’embûches, vous serez plus inspirés. 

Comme je vous l’ai dit, à cette époque l’ombre œuvrait toujours et Hérode a fait tuer des nouveaux-nés, vous le savez, parce que, disait-il, il ne peut y avoir deux rois et comme lui était « le roi de l’ombre », il ne pouvait accepter qu’un sauveur, que la vérité, que le chemin, que la liberté, pouvaient s’incarner et apporter la libération aux humains de la Terre. Mais Jésus, à cette époque, a été préservé et a été mis en sûreté en ancienne Egypte où il a reçu des initiations sacrées. 

Revenons un instant, si vous le voulez bien, à l’étoile. Alors certains vous diront que l’étoile, c’était une conjonction de planètes, certes, en tout cas cela a marqué un événement astrologique majeur. Je vous expliquerai deux sens de l’étoile. 

Tout d’abord l’étoile à cinq branches : tout initié, tout Etre Divin, qui a atteint son éveil Christique, sa Conscience Christique, a une étoile au-dessus de la tête, une étoile à cinq branches, parce que selon la loi de Thot « ce qui est en bas est comme ce qui est en haut et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas » pour faire le Plan du Un. 

Cette étoile représente les cinq Principes Christiques : bonté, justice – justice parce que Christos est aussi Melchizédech – amour, sagesse et vérité. Et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas : l’homme représente lui-même un pentagramme vivant. 

Et puis, cette étoile était aussi l’Etoile Blanche de Sananda, sa merkaba, son vaisseau, sa présence qui irradiait sur le monde pour réunifier le monde et préparer l’événement majeur que vous allez vivre aujourd’hui : l’ascension de votre planète et d’une partie de l’humanité. Vous rendez-vous compte qu’il a fallu qu’un Etre s’incarne – il y a deux mille ans de cela – pour vous préparer le chemin, afin qu’aujourd’hui vous puissiez réaliser votre état christique. 

Si Jésus-Christ-Sananda n’était pas apparu il y a deux mille ans, aujourd’hui ce serait bien pire, vous auriez eu des futurs très sombres. Il a été là, précisément il y a deux mille ans de cela, pour préparer – et il l’a dit : ce que je ferai vous le ferez aussi et de bien plus grandes choses encore – aujourd’hui « Christ’all », « le Christ est partout » et vous êtes des cristaux, des « cristal », chacun de vous est un cristal appartenant au monde d’unité, au monde du Père, vous êtes les joyaux de la couronne, de Kether, vous êtes les en semenceurs du monde nouveau qui arrive. Alors il est temps d’éveiller votre Christ intérieur, il est temps de redonner l’ordre sur cette planète et je vous rappelle que l’ordre c’est d’abord intégrer votre Présence JE SUIS et ensuite concrétiser le Plan. 

Si demain vous voulez créer des unités de lumière, des îlots de lumière et que vous n’avez pas atteint cet état Christique, que vous n’avez pas créé l’îlot d’abord à l’intérieur de vous, si vous ne l’avez pas chéri comme une mère peut chérir son enfant, vos îlots ne prendront jamais vie, ne naîtront jamais. Même la nature vous montre que le féminin et le masculin sont « un » et que le féminin précède le masculin. Regardez un enfant : un enfant est d’abord nourri dans le ventre de sa mère, il est nourri par le sang, ensuite il vient au monde et il est nourri par le sein, le lait, le rouge du féminin et le blanc du masculin. Vous retrouvez l’unité de ces deux principes dans l’œuf : le rouge est devenu orangé et le « blanc de l’œuf » est blanc. 

Vous portez, dans votre sang, des globules blancs, des globules rouges, autrement dit l’ère qui arrive est sous les auspices du Maître St Germain, du 7ème Rayon Améthystos, le Rayon Violet et qu’est-ce que le violet, si ce n’est l’union du rouge et du bleu, du masculin et du féminin. 

Vous devez arriver aujourd’hui à cette unité : plus il y a d’êtres qui vont éveiller leur Principe Christique, plus les forces de l’ombre perdront leur pouvoir et devront sortir de l’orbite de cette planète. 

Rappelez-vous les Anges qui sont apparus aux bergers pour leur annoncer que le sauveur était né. Qu’ont-ils dit ? « Gloire aux cieux, au Père et paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté » Celui qui éveille son Principe Christique devient un instrument de paix pour le monde, un ensemenceur des races nouvelles. Il y aura un nouvel Adam et une nouvelle Eve et toutes les formes d’implantations, de conditionnements, vont être levées. 

Il est nécessaire d’instaurer la paix sur cette planète, car certains utilisent des foyers hostiles, maintiennent les colères, les guerres, pour mieux asseoir leur pouvoir et leur pouvoir est destructeur pour votre planète, destructeur pour votre humanité. Et cette incompréhension, ce non-respect du Principe Christique, s’est manifesté jusque dans votre technologie. Comme je vous le dis souvent à ceux qui m’écoutent, qui suivent mes enseignements : « le dernier crime de l’homme est la fission de l’atome ». Quand vous créez de la lumière à travers le nucléaire, à travers la fission de l’atome, vous êtes dans une fausse lumière, cela montre qu’il y a une fracture à l’intérieur de vous et Noël doit vous initier, doit vous rappeler chaque année qu’il est grand temps de réunir vos deux principes, de vous purifier, d’être amour, d’être une véritable lumière pour ce monde et pour les unités et les mondes futurs. 

Et chères âmes, je conclurai en vous disant, en vous souhaitant, d’être roi sur vous-même, d’aller vers la maîtrise et de lâcher le contrôle. Je vous dirai aussi de rétablir l’ordre à l’intérieur de vous, tout comme à l’extérieur et d’apporter la possibilité à ce monde de concrétiser le plan d’unité et de fraternité. 

Je vous souhaite, pour ce Noël, d’intégrer le Principe Christique sur les trois plans : 8-8-8. Je vous souhaite également d’accueillir, en conscience, la Présence I AM. Réjouissez-vous à Noël, certes, mais avec modération. Pensez au véritable symbole de cette fête, car si elle n’éveille pas en vous le Christ intérieur, pourquoi donc fêter Noël ? A quoi aura servi la naissance de Jésus-Christ-Sananda si vous n’honorez pas sa venue en éveillant votre Christ intérieur ? 

« ELI ELI ELI LAMA SABAC TANI » a-t-il dit sur la croix et vous savez que ce n’est pas « Dieu pourquoi m’as-tu abandonné », mais « Dieu tu m’as maintenant glorifié ». Cela peut aussi signifier en ancienne langue maya « mes plaies resteront ouvertes tant que l’on calomniera et falsifiera mon enseignement ». D’une certaine façon, si vous n’honorez pas ce pour quoi il est venu, en éveillant votre Christ intérieur, vous participerez à maintenir sa plaie ouverte, à maintenir la dissolution sur cette planète, la fracture. 

OLD_TitreCC

Du plan où je suis et en toute humilité, de ma présence, je vous demande donc d’éveiller en vous ce Christ, d’être transparents comme du pur cristal, d’être alignés, d’être en lien en haut et en bas, d’être le pentagramme vivant. 

Si certains le souhaitent, je veux bien répondre à quelques questions, bien que cela me semble inutile aujourd’hui, mais si toutefois il y avait des questions autour de Noël, autour de votre ascension, je veux bien y répondre. 

Peux-tu nous apporter plus de précisions sur le code 8 8 8. Par ailleurs, quand ce code a-t-il été donné ? 

Si vous regardez dans la suite de Fibonacchi, les mathématiques sacrées, je l’ai souvent expliqué : le 1 qui se reflète dans le 1 fait apparaître le 2, le 3, le 5 et le 8 : le 8, c’est la force, c’est l’alpha et l’oméga, c’est le Principe Christique par excellence, c’est le principe de la maîtrise, c’est le 8 sur les trois plans : corps, cœur, esprit, c’est le Code Christique. Vous pouvez l’invoquer lorsque vous vous enracinez, vous pouvez l’invoquer lorsque vous activez votre Fleur de Vie Dorée, mais quand vous activez des codes, vous devez évidemment être conscients de l’importance de ces codes, de leur signification, autrement cela n’aurait aucun intérêt en disant « 8 » sans prendre conscience de sa signification, vous passeriez à côté de l’essentiel. 

Je rajouterai que ce code est de tout temps. 

Le 21, c’est la fête des lumières. Y a-t-il une relation avec la fête des lumières, Hanouka et Noël ? 

La fête de Hanouka, la fête des miracles, la fête des lumières : c’est le 21 et vous observez bien dans le 21, le 2 qui précède le 1 et le 21, c’est le monde, c’est le monde unifié, c’est le monde Christique tel qu’il apparaîtra. 

Soyez remerciés, soyez profondément remerciés et guidés sur votre chemin d’évolution. Nourrissez ce jour de Noël, cette nuit, cette veillée de Noël, le 24, que vous vivrez, nourrissez cette nuit de pensées et de lumière. Faites des chants sacrés, réunissez-vous entre frères et sœurs de cœur et des étoiles. Que l’énergie ne soit pas une énergie gaspillée mais une énergie consacrée au Plan du Un. 

Chères âmes, soyez purifiées, soyez bénies et à très bientôt. 

Christ’Al Chaya 

OM SHANTI CHAYA : Cliquez ici pour accéder à l’espace d’étude des lettres mensuelles réservé aux abonnés

 

Vous, les précurseurs et les pionniers

christVous qui appartenez à la précédente génération d’artisans de lumière, nés grosso modo avant 1980, vous étiez les précurseurs et les pionniers. Vous étiez inspirés par le même idéal que les nouveaux enfants actuels; c’était le même appel de l’âme. Mais les territoires que vous avez défrichés, spécialement dans les années soixante et soixante-dix, étaient beaucoup plus marqués par les croyances conventionnelles et les peurs profondes quant à la liberté d’expression, les émotions, la créativité et la sexualité. Quand vous regardez ce qu’il se passait il y a quarante ou cinquante ans, le champ d’énergie collectif de la terre semblait très différent de ce qu’il est à présent. Il était moins transparent, plus dense, plus chargé, et par conséquent moins accessible aux claires énergies d’amour qui trouvent actuellement leur chemin vers la terre. L’une des choses qui a renforcé cet apport d’amour et de clarté est la montée de l’égalité des droits pour les femmes (depuis le début du XXème siècle) ou en d’autres termes, la prise de conscience croissante de l’égalité et des qualités uniques de l’énergie féminine. La réhabilitation vraiment nécessaire de l’énergie féminine a soutenu l’éveil et la confirmation de la dimension du sentiment dans la vie. Au cours des années soixante et soixante-dix du siècle dernier, une grande ouverture s’est faite dans le domaine des émotions, de l’intuition et de la créativité.

Un grand travail a été accompli par la génération plus ancienne d’artisans de lumière, à grand prix, car ils ont traversé les déserts intérieurs du doute et de la solitude, avant de pouvoir ouvrir de nouveaux horizons pour les générations à venir. Si vous faites partie de cette génération plus ancienne, sachez que vous avez créé un flambeau de lumière pour ceux qui suivent.

À présent, vous transmettez ce flambeau à une nouvelle génération. Et en le transmettant, vous avez la possibilité de leur offrir votre soutien et vos encouragements, tandis qu’ils vous offrent l’inspiration de leur passion et de leur pureté de coeur. Ils sont encore plus différents que vous ne l’étiez. Alors que vous aviez la capacité de vous adapter partiellement ou temporairement à un environnement qui n’était pas vraiment en résonance avec vous, eux, ils en sont incapables, même au niveau du comportement extérieur. En d’autres termes, ils ne peuvent même pas faire semblant. Leurs émotions et leur corps physique protestent en profondeur lorsqu’ils sont confrontés aux énergies limitantes de nombreux systèmes d’éducation ou de façons d’élever les enfants. L’adaptation n’est pas une option pour beaucoup de ces enfants. Spécialement, les plus sensibles vont se fracasser physiquement et émotionnellement dans un environnement d’énergie ancienne et leur comportement va devenir si problématique que l’environnement va devoir répondre et changer. Il n’est plus possible de refouler ou d’ignorer les problèmes. Les enfants qui arrivent maintenant vont forcer la société à réfléchir en profondeur sur ses présomptions au sujet des enfants et de la vie en général.

Les enfants qui naissent maintenant (et depuis quelques décennies) apportent une plus grande conscience de leur âme entière dans la sphère terrestre que la plupart d’entre vous. En entrant dans la sphère terrestre, vous traversez un voile d’ignorance, qui vous garde séparés de la dimension d’où je vous parle en ce moment. Ce voile est comme une paire de lunettes qui, lorsque vous les portez, vous font croire que vous êtes un je séparé, prisonnier du corps. En fait, le voile de l’ignorance vous rend capables de faire l’expérience de la dualité sur la terre, il a donc sa valeur, mais en ce moment, le temps est mûr pour que le voile devienne plus transparent et permette une plus grande communication d’un côté à l’autre. Il y a de plus en plus de gens qui traversent ce voile et qui réalisent qu’ils sont un avec quelque chose de plus grand que juste ce corps et cette personnalité. Plus les gens font cela, plus un canal se forme par lequel l’énergie cosmique se déverse dans la dimension de la terre. C’est sur cette vague d’énergie cosmique que voguent les nouveaux enfants.

Essayez un instant de ressentir l’énergie de ces enfants. Ayez la sensation de la vague d’énergie cosmique sur laquelle ils voguent. N’y pensez pas, ouvrez juste votre coeur et permettez aux sensations de vous traverser. Ils vibrent à un niveau plus élevé. Il se peut que leur énergie paraisse enjouée, légère et semblable à celle d’un papillon, mais en même temps, d’une sagesse et d’une profondeur hors du commun. Ils choisissent très consciemment d’incarner une plus grande part de leur âme, de leur soi divin, sur la terre. Ils le font car ils veulent contribuer ainsi à la transformation de la conscience sur la terre et ils réalisent très bien que cela pourrait les mettre dans l’embarras. Au niveau de leur soi supérieur, la part d’eux-mêmes la plus éveillée, ils ont fait ce choix consciemment. Mais au niveau du soi émotionnel (l’enfant intérieur) il se pourrait qu’ils soient traumatisés par le choc dont ils font l’expérience avec la réalité de la terre. Ils courent le risque très réel de se perdre et de s’attirer des ennuis dans la sphère terrestre, car ils ne peuvent pas débrancher leur sensibilité et leur fréquence vibratoire plus élevée lorsqu’ils sont dans un environnement moins évolué. Par conséquent, ils vont devoir soit trouver un espace sur la terre où exprimer leur énergie en toute sécurité et liberté, soit ils vont devoir affronter des doutes et des frustrations intenses en eux. Vous pouvez voir à quel point ces âmes sont courageuses et pleines d’amour, à courir ce genre de risques. C’est le même courage et la même puissance d’amour que vous avez manifestés, lorsque vous vous êtes incarnés sur la terre.

Je vais maintenant aborder certaines caractéristiques de cette nouvelle génération d’enfants. Bien sûr, ils ne sont pas tous pareils, et certains manifestent ces caractéristiques plus que d’autres. D’une certaine façon, tous les enfants sont différents de nos jours. Ils entrent par un voile différent (plus fin) et avec l’intention d’exprimer plus de leur âme dans la matière que jamais auparavant. Mais chaque âme a un développement qui lui est propre et parmi la nouvelle génération d’enfants, il y a ceux qui sont extraordinairement sensibles, ceux qui sont plus différents que les autres et qui sont souvent appelés « les enfants de la nouvelle ère » ou simplement « les nouveaux enfants ». Je vais maintenant énumérer certaines des caractéristiques les plus importantes de ce groupe spécifique d’enfants, gardez présent à l’esprit qu’elles s’appliquent à un degré moindre à tous les enfants actuels. En fait, grâce au développement de la conscience à l’échelle collective, un nouvel être humain voit le jour sur la terre. Une évolution prend place vers une espèce humaine spirituellement et socialement plus intelligente, capable de vivre en harmonie avec la nature et reliée à ses semblables par un sentiment d’unité et de respect. L’évolution vers ce nouvel être humain est présagée par ces enfants.

PAMELA KRIBBE – SOURCE: Site web Jeshua Challelings, « Guider nos enfants »
http://www.jeshua.net/fr/

Les Huit Besoins Fondamentaux Des Êtres Indigo

 indigos

1.Exprimer sa reliance. (Exprimer son contact avec le Divin fortement ressenti, un contact avec sa propre Conscience Divine, Christique, Solaire, ou avec la Source Première de l’Univers qui permet de savoir de façon innée diverses choses spirituelles, ésotériques, métaphysiques, beaucoup mieux et beaucoup plus profondément parfois que ce qui est enseigné dans bien des livres, des écoles ou des religions.)

2.Vivre sa vérité intérieure. (Avant quoi que ce soit d’autre qui vient des autres ou des livres ou de la tradition.)

3.Être intègre. (Être qui il est, dans sa totalité, son unicité, sa marginalité, et faire peu de compromis déchirant intérieurement – ce qui le rend souvent « incorruptible ».)

4.Vivre dans la congruence. (Passer le même message par l’ensemble de ses gestes, ses actions, ses émotions, ses pensées, ses paroles.)

 5.Servir. (Être utile, sentir qu’il contribue à l’enrichissement de la société, de la planète, de la Vie, tout en respectant le Grand Plan Divin et les Lois Cosmiques Universelles.)

6.Vivre libre. (Refuser toutes les autorités ou contraintes aliénantes, emprisonnantes, étouffantes, non justifiées par lui – ce qui inclut refuser l’autorité parentale ou professorale si elle n’est pas intelligente selon lui, même s’il a 3 ans seulement ! Et cela signifie aussi ne pas changer de direction si on fait pression sur lui par le chantage, les menaces, les punitions, les agressions, les récompenses…

7.Aimer. (Se nourrir d’abord et avant tout de contacts amoureux avec les êtres: angéliques, humains, animaux, végétaux, minéraux)

8.Harmoniser. (Se sentir dépérir dans les cadres de vie qui n’expriment pas l’harmonie, la beauté originelle de la vie; recherche constante de situations joyeuses, harmonieuses, lumineuses, pacifiques, compréhensives et créatives.)

VOICI DONC MON RÉSUMÉ D’INFORMATIONS:

 Les indigo sont des êtres de tout âge (enfants, adolescents, adultes, grands-parents) qui ont la couleur indigo très évidente dans leur aura. Il y a toujours eu des êtres indigo sur Terre, ce qui est nouveau c’est que là, il y en a en très grand nombre qui s’incarnent ! Selon certaines statistiques, des vagues de plusieurs âmes indigo ont commencé à arriver sur Terre dans les années 60-70, et actuellement, depuis l’entrée dans le nouveau millénaire, de plus en plus d’enfants seraient des enfants indigo !

Imaginez ce que cela va donner comme Lumière, comme Conscience sur Terre… dans quelques années. L’indigo est la couleur bleu foncé, bleu marin, qui témoigne de la présence en soi de l’Amour universel bien vivant, bien incarné.

Les indigo, bien souvent (pas toujours), ne porteront presque pas de bleu dans leurs vêtements, parce que leur aura en est saturée (et que souvent les couleurs de nos vêtements sont une nourriture pour nous, pour ce que nous voulons incarner davantage), ou à l’inverse, les indigo ne veulent porter que du bleu parce qu’ils veulent rester (souvent sans en avoir conscience) dans cette vibration d’Amour universelle si naturelle pour eux.

Les êtres indigo ont souvent l’une de ces trois origines: venir d’une planète spirituelle plus ou moins éloignée de la Terre, venir d’une dimension très, très spirituelle et très subtile, venir d’un séjour qui durait depuis fort longtemps sur les plans plus subtils, en comparaison, la majorité des êtres de la planète se réincarnent rapidement – font de brefs séjours sur les plans plus subtils – et le font depuis plusieurs incarnations sur cette même planète à laquelle ils se sont habitués, ils en sont même souvent venus à penser qu’il n’existe que cette planète (et cette dimension de vie) dans l’Univers !

Julie Morin (de son nom de naissance) ou Solari Harmonia (de son nom d’artiste spirituel)

Sa page web: www.psycho-ressources.com/julie-morin.html

Message Christ’al Chaya du 2 avril 2015

Fraternité-de-la-Rose-02Bien-aimés de l’Un, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An, d’Orion, d’où je suis, soyez pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchizédech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire.

Et je commencerai cet enseignement par une histoire. Un enfant ressent à l’intérieur de son cœur, à l’intérieur de son corps, deux énergies qui s’affrontent, l’une le pousse vers le bien, le service, le don et l’autre le met dans des états de comparaison, de frustration, de convoitise et puis, il va voir son père et lui dit : « je sens à l’intérieur deux forces qui s’opposent, comme le bien et le mal. » Et son père lui dit : « Oui, tu sais c’est comme s’il y avait deux voix à l’intérieur de toi qui s’affrontent. » Et l’enfant dit à son père : « Mais qui va gagner de ces deux ? » Et le père lui répond : « Celui que tu nourriras. »

Quelle est la part à l’intérieur de vous que vous allez nourrir ? Est-ce ce don total d’amour, cette rectitude du cœur, cet engagement, cette responsabilité aussi, ce devoir d’amour ou est-ce la part de vous qui se sent séparée, qui veut conquérir, qui veut prendre, qui en a assez d’être dominée et qui voudrait dominer, celle qui calcule, qui vit l’amour, l’amitié, selon des rapports d’intérêt ? Alors, il y a une partie de vous qui dit : « Je veux être dans le don d’amour, dans le don total. » Mais il y a des mémoires lointaines, très lointaines qui ont même généré le « pourquoi vous vous êtes incarnés » – le « pourquoi cette Terre a été créée » : des extensions, des parties mémorielles de votre Etre qui ont subi des traumatismes dans d’autres dimensions, dans d’autres univers. Et ces extensions se souviennent qu’à chaque fois qu’elles sont allées vers les familles involutives en leur tendant la main, en leur disant « vous êtes nos frères, cessons la lutte », ceux là sont venus et se sont servis, ont fait croire à des trêves et ont trahi. Alors cette partie souffrante de votre Etre, cette extension, se rappelle de cela et a peur, a peur d’être trahie une fois encore. Et parfois cette part de vous-mêmes, est exténuée, fatiguée, parce qu’elle se demande : « quand ce monde changera-t-il réellement ? »

Et puis, il y a parfois dans vos extensions, un sentiment d’injustice, de colère, d’impuissance, parce qu’il y a la mémoire de ces planètes que vous avez vu exploser, de ces Temples divins d’immortalité, où des êtres sont venus et se sont servis pour asservir leur prochain.

Et sur Terre, vous n’avez fait que répéter, d’incarnation en incarnation, cette grande fracture qui est née dans le système d’Orion, vous l’avez revécue encore et encore, vous avez traversé des temps féodaux, vous avez aussi traversé des guerres, des luttes et échoué à certains moments quand, par exemple, les blancs ont rencontré les rouges : au lieu d’apprendre, de venir en toute humilité, ils sont venus prendre et ont dit à l’homme rouge : « toi tu n’es rien, je vais t’anéantir, tu n’es pas enfant divin », alors que précisément l’homme rouge vivait en communion, parce qu’il n’était pas dans la limitation des territoires, mais dans l’infini, car finalement, rien ne vous appartient, mais vous êtes responsables de ce que vous empruntez : la terre, l’air, votre corps est précieux.

Alors, comment allez-vous faire, humains de la Terre, parce qu’il est vrai, il y a un état d’urgence. Car aujourd’hui, vous avez une technologie relativement avancée, encore ce n’est pas le bon terme : je dirais une technologie dangereuse, dangereuse parce qu’elle est basée sur la fission de l’atome. Mais finalement, cette fission n’est que le reflet de cette fracture intérieure avec vous-mêmes, avec la Source. Et tant que vous n’élevez pas votre conscience, eh bien, il y a des risques pour pérenniser la race humaine.

Alors à cause de cela, plusieurs Conclaves ont eu lieu et dans son immense sagesse, le grand Maître de la Fraternité Dorée, le Maître Shinta Naya Horus Kron, a proposé des solutions pour que l’humain arrive aujourd’hui à comprendre cette rédemption. Tout d’abord, vous êtes un univers fils, appelé à devenir un univers Père/Mère, donc vous êtes en phase de mutation intérieure, pour vous donner une image : comme des têtards qui sont appelés à devenir des grenouilles. Seulement vous n’allez pas devenir des grenouilles, parce que nous vous envoyons de l’information qui va stimuler aussi cette part de Conscience christique, qui va la nourrir.

En même temps, toutes ces particules lumineuses qui descendent, elles amènent avec elles la mémoire de votre karma racine et dans ce karma racine, il n’y a pas que les implants qui vous ont réduits dans vos perceptions, dans votre compréhension et dans votre interprétation de la vie. Pire que cela : dans vos mémoires galactiques, vos extensions sont soumises à des structures leurres répliquantes où l’on a copié les signatures de vos codes matriciels originels et on en a changé l’organisation pour leur donner une autre structure, une autre forme, autrement dit, on a modifié le plan de construction de votre ADN. Et en plus de cela, on vous a éduqués dans un système de survie où l’on a détruit le féminin jusque dans la genèse génétique où l’on vous présente Eve comme la chute, la perdition, où l’on bannit toute une descendance, Caïn et Abel : Caïn qui tue Abel. Caïn des lettres masculines, Abel des lettres féminines, le masculin qui tue le féminin, l’outrage à la Déesse parce que la Déesse c’est le mouvement circulaire, c’est le souffle de vie. Souvenez-vous en ancienne Egypte où l’on retrouve sur les stèles Isis qui met la clé de longévité dans la bouche d’Osiris, elle transmet le souffle de vie, elle est cette puissance d’amour et l’énergie féminine est la matrice des mondes, elle est la connaissance de la vie, des lois de vie.

Et le masculin qui vient s’unir au féminin, amène aussi sur Terre et dans tous les univers, la structure, l’organisation de la matière.

Humains de la Terre, vous êtes sur le point de quitter toute l’ancienne trame énergétique du féminin et l’ancienne trame énergétique du masculin. Et ce portail de solarisation qui va s’ouvrir au Mont Shasta, va aussi accélérer ce travail. Comprenez cela car CELA EST. Mais pour ceux qui désirent s’unir dans cette étreinte sacrée du souffle divin, doivent retrouver d’abord le lien amoureux avec le Maître, ce lien qui vous dit « In Lakesh – tu es un autre moi et je suis un autre toi » Je n’attends rien de toi, je ne projette rien sur toi, je respire avec toi, parce que nous sommes de même Essence et nous grandissons ensemble dans cette connaissance du cœur, du Sacré Cœur d’amour christique, dans la voie Melchizédech.

Il y a 2.000 ans de cela, Jésus Christ Sananda disait cette phrase sacrée en ancien grec :

« EFFATA THALITA KOUM ACCOULOUTEÏ MOÏ. »

Ne viens pas avec ta tête et ton mental, ne viens pas pour prendre, mais assieds-toi auprès du Maître, incline toi. Lorsque tu t’inclines, tu présentes ta nuque, tu es en état de fragilité, mais tu as confiance dans le Maître et le Maître a confiance en toi, parce que tu viens aussi dans cette humilité, dire au Maître que tu ne feras jamais de mal, parce que tu es prêt à recevoir. Ne viens pas avec ta tête et laisse monter cette vibration d’amour du cœur, laisse la monter en toi dans cet axe de ta colonne vertébrale. Et puis ainsi tu t’uniras à la conscience du soi et la Terre vit cela, elle aussi, aujourd’hui.

Lorsque tous les grands portails de solarisation seront activés, la kundalini terrestre va monter, monter dans tous ses vortex majeurs et faire rayonner ces îlots de lumière, de paix, d’harmonie, pour éveiller la Conscience christique. Mais n’attendez pas le Maître extérieur : aujourd’hui, dans cette respiration, vous le rencontrerez à l’extérieur de vous-mêmes, mais aussi, vous vivrez cette union mystique à l’intérieur de vous. Car cette nouvelle Arche, c’est cette 2ème naissance du Christ, vous êtes cellule composant ce Corps christique de l’humanité.

Alors on ne peut pas servir deux Maîtres et vous devez passer les initiations du choix. Les portails de rédemption vous accompagnent dans ces initiations. Le premier portail, dans le siège de la nouvelle kundalini terrestre, soigne le féminin, soigne ces parties blessées de vous qui ont peur d’être dans le don total, parce que outragées, parce que trahies. Dans le 2ème portail, vous vous libérez des pouvoirs anciens falsifiés, dogmatiques, des religions qui ne sont pas « religio », qui ne sont pas le chemin pour rejoindre la Conscience des Maîtres, mais qui sont des verrous pour l’initié.

Et puis, toutes vos extensions qui sont éduquées dans ces portails de rédemption, vont devoir vivre l’initiation du renoncement de la mort, renoncement à vos croyances limitantes, renoncement à vos désirs, renoncement à vos projections, à votre personnalité humaine, à vos résistances, pour être ici et maintenant, dans cette respiration sacrée du Un, pour mourir à vous-mêmes et être recyclés dans la Source Première et ensuite vous diriger vers ces portails de solarisation et devenir vous-mêmes une manne, une source de particules de lumière rayonnante. Car voyez-vous, tous les Maîtres et les Avatars que vous avez côtoyés dans des vies, étaient eux-mêmes source de particules lumineuses, de particules adamantines cristal, de particules adamantines or et précisément lorsque vous étiez en contact dans leur aura, eh bien, ils nourrissaient dans vos Urims et vos Thummims, dans vos codes matriciels cristal au centre de la cellule, ils nourrissaient cette part christique, cette Essence primordiale de votre Etre pour que malgré toutes les expériences de face à face avec les familles involutives, vous n’oubliiez pas ce que vous êtes et pourquoi vous êtes venus depuis des siècles sur Terre.

Car voyez-vous, vous devriez vous réjouir aujourd’hui d’être incarnés à cette époque précise de l’humanité, vous vous êtes donné rendez-vous pour vous rassembler en unités de lumière, mais aussi vous rassembler avec ces familles involutives pour les éduquer, en éduquant l’involution en vous, en trouvant votre propre voie de rédemption à l’intérieur de vous-mêmes.

Voyez-vous, humains de la Terre, qu’est-ce que la rédemption ? Lorsque Jésus a été sur la croix et que certains ne comprenaient pas pourquoi lui, qui avait sauvé tant de vies, ne sauvait pas la sienne, certains pleuraient aussi à ses pieds, ils étaient à la fois en colère et malheureux parce qu’on ne l’avait pas reconnu ou pire encore, on l’avait reconnu et précisément pour cela on l’avait tué. Mais lui sur cette croix, lorsqu’il regardait ses bourreaux en tant que Christ, alors qu’il vivait la souffrance dans sa chair, il a su dire « Père/Mère pardonne-leur ».

Voyez-vous lorsque les familles involutives vous font vivre des traumatismes, ils se nourrissent de vos émotions dissonantes et vous les enfermez quand vous les avez maudits, quand vous avez vécu de la colère, des sentiments d’impuissance, vous les avez maintenus dans leur sphère involutive et vous vous êtes enfermés vous-mêmes avec eux. Et à cause de cela, vous avez répété, répété et répété encore, alors que cette voie du cœur, du Sacré Cœur, ce mouvement de rédemption, eh bien, vous permet de libérer ces sphères involutives, de recréer le lien avec la Source Première et vous êtes appelés à devenir des rédempteurs.

Le don de soi ce n’est point le sacrifice, le don de soi c’est être présent, présent à vous-mêmes et présent dans cette écoute. Et rappelez-vous, vous n’êtes pas vos souffrances, vous n’êtes pas votre personnalité humaine, vous êtes ce que Je Suis : étincelle de vie et vous ne pouvez pas continuellement aller à contre courant de la vie, car la vie est trinitaire et la vie est une respiration SO HAM – je suis cela – Je Suis ce que Je Suis.

Alors, humains de la Terre, même si demain nous ouvrons la cage et nous vous offrons le chemin de la libération, vous devrez vous engager avec vous-mêmes, vous engager pour ce plan d’unité. Rappelez-vous que vous êtes venus il y a des éons de cela, sur la Terre, parce que peut-être qu’à cette époque, dans vos consciences vous n’aviez pas le choix, vous ne pouviez plus ascensionner avec votre planète d’origine parce que vous aviez trop d’extensions, vous étiez fragmentés et vous vous êtes dit : « finalement le plan Terre, je n’ai pas d’autre choix que d’y aller et de servir, cela va me permettre à la fois de revivre et de comprendre ce que je n’ai pas compris dans mon processus d’ascension ».

Mais aujourd’hui, là où vous en êtes, nous vous demandons de changer de conscience, de ne plus dire « je n’ai pas le choix » mais de dire « je fais le choix », ce qui est différent. Je fais le choix de servir, parce que  je suis amour, parce que je suis conscience d’amour en expansion et je fais le choix de me révéler en tant que Christ rédempteur dans cette humanité. Je fais le choix d’accompagner cette Terre Mère dans son processus d’ascension afin qu’elle devienne, elle aussi, une nouvelle matrice pour les humanités futures. Cette Terre est amour et sagesse dans son logos, ce sont ses deux ailes d’ascension et d’unification, elle devient, elle aussi, un prolongement de la Conscience Unitaire de la Source, elle devient une cellule de réconciliation, de guérison. Et vous oeuvrez tous actuellement, que vous en ayez conscience ou non, pour la paix globale.

Ne vous découragez pas, humains de la Terre, parce que parfois vous ne percevez qu’un fragment du Plan, mais ce n’est pas parce que vous ne percevez qu’un fragment, que vous devez vous identifier à cela. Ne vous identifiez à rien, soyez dans ce vide qui est source de vacuité, mais soyez également conscients que la vie prend soin de chacun d’entre vous, parce que la vie est trinitaire, parce qu’elle est une respiration. Etre dans ce mouvement de vie, c’est vous dépouiller de ce mental, c’est vous présenter aux pieds du Maître, le Maître du cœur, sans ce mental pour retrouver la fréquence d’amour, parce que vous portez tout cela en vous : on vous l’a dit depuis des siècles, « la connaissance est à l’intérieur de vous ».

Voyez-vous, il y a 2.000 ans de cela, certains groupes attendaient le Messie, mais ils projetaient beaucoup de choses parce qu’ils s’étaient identifiés à leurs souffrances, ils souffraient face aux Romains, etc., alors ils s’imaginaient un Christ qui allaient les délivrer des Romains et lorsque Jésus s’est présenté et leur a dit « la bonne nouvelle, c’est que la loi est inscrite dans vos coeurs », ils ont dit « c’est ça le Christ, c’est ça qu’on nous propose ? » C’est parce qu’ils ne l’ont pas accueilli, parce qu’ils ne se sont pas présentés dans ce vide, sans ce mental, sans projection, sans identification à leurs souffrances, ils n’ont pas compris le message christique, ils n’ont pas métabolisé, ils n’ont pas pu recevoir ses fréquences. Elles ont traversé, elles ont touché leur système cellulaire, mais elles n’ont pas germé, ces semences christiques, elles sont retournées au réservoir de vie parce qu’ils ont fait obstacle à la loi de résonance et se sont empêchés de recevoir.

Alors préparez-vous, humains de la Terre, pour cette ascension, préparez-vous à recevoir et vous ne serez jamais déçus, vous ne serez jamais dans l’attente, vous serez présents à vous-mêmes, incarnant ce que vous êtes, agissant dans votre mandat de volontaire incarné et toujours dans la reliance du cœur, du Sacré Cœur.

Voilà ce que je voulais partager ce soir avec vous, c’est suffisant, laissez-vous pénétrer par ces fréquences qui vous entourent, cessez les agitations, parce que les particules adamantines, avec toutes les structures qu’elles transportent, peuvent vous faire vivre des densités, des cristallisations qui stagnent dans les corps mental et émotionnel et cela peut vous déstabiliser quelque fois, vous agiter, surtout quand vos extensions passent les portails de rédemption, vous ressentez comme une forme de mort, non pas une mort comme vous, vous connaissez, d’autres sensations. Alors à ce moment là, restez centrés, accueillez et acceptez parce qu’à travers vous, on façonne un nouvel ADN, un ADN de rédemption. Gardez cela en vous, cette information précieuse, elle vous guidera, elle vous aidera lorsque vous serez par moment découragés, restez en contact avec votre motivation, c’est la véritable sadhana, la véritable discipline au-delà de tout mantra, de toute prière, de tout décret, c’est cette intention d’amour, c’est cette intention pure, ce don total. Restez dans cette vibration, respirez dans la conscience du cœur.

Et je vais tout simplement faire descendre des fréquences au niveau du chakra du cœur pour chacune et chacun d’entre vous, au niveau du chakra 6 également. Acceptez de mourir à l’ancien dans ce passage de Pâques, du portail de vie de Pâques.

Et soyez remerciés, pleinement remerciés et guidés dans votre processus d’ascension, dans ce travail d’alchimie cellulaire, dans ce travail de conscientisation de votre Etre.
Hod Ha Melek Zedek Melchizédech Meschiah


Cliquez ici pour accéder à l’espace d’étude des lettres mensuelles réservé aux abonnés

LE RETOUR DANS NOS CORPS DE LUMIERE

 

543x543xenfant-coeur-lumiere-543.jpg.pagespeed.ic.hr-ZkyKU8XA mesure que vous évoluez vers le retour dans vos corps de lumière, vous apprenez à écouter ce que vous appelez des aspects supérieurs de l’Esprit. Beaucoup de gens sur cette planète sont entrés dans le processus d’ouvrir ces canaux pour permettre la circulation naturelle de l’information. La pratique de ce que vous nommez actuellement « channeling » se répandra de plus en plus et ce, sur l’ensemble de la Terre. Les mots nouveaux utilisés pour décrire ce procédé ne seront plus porteurs de la tendance mystique induite par l’expression « channeling » (transmission de messages). Il en résultera un espace neutre pour que d’autres puissent réclamer leur vérité par l’intermédiaire de cette forme de communication.

Une fois encore, nous vous rappelons que nonobstant tout ce progrès, il ne s’agit que d’une situation temporaire. C’est simplement une préparation à un temps où vous serez amenés à communiquer avec des énergies aux vibrations beaucoup plus subtiles. Vous êtes à présent en apprentissage pour communiquer avec vos propres sois supérieurs.

Lorsque vous aurez retrouvé cette communication, nous serons là, prêts et disposés à transmettre comme nous le faisons actuellement, mais vous n’aurez plus besoin de nous pour vous rappeler votre magnificence. Les réponses vous parviendront depuis la Source la plus élevée directement à travers votre propre Soi Supérieur. Vous aurez alors retrouvé la mémoire de la partie de Dieu qui est en vous et vous exprimerez délibérément ce pouvoir. Ce temps sera celui où la réunion des familles spirituelles culminera en une réunion extraordinaire de la Divinité des deux côtés du voile.

Tandis que vous apprendrez à vous mouvoir en compagnie de votre soi supérieur, une façon de vivre entièrement nouvelle s’ouvrira à vous et qui ressemblera beaucoup à la nôtre, une vie dénuée de l’énergie sclérosante de survie. Le temps sera venu où vous serez sur la Terre parce que vous avez chois de le faire et non parce que vous essayez d’être ou d’acquérir quelque chose. Ce sera le retour au jardin que vous avez mis en marche. Vous n’avez encore jamais connu un moment aussi prodigieux sur la Terre. La promesse vous en a été faite il y a des éons de cela et nous vous la répétons ici. Nous vous la formulons à nouveau car il ne tient maintenant qu’ vous d’ouvrir la porte de ce nouveau monde et d’y pénétrer intentionnellement. Beaucoup parmi vous voient ceci comme appartenant à des temps à venir.

Certains attendent des frères en provenance de distantes galaxies pour commencer leur évolution. D’autres guettent le retour du Christ. Il y a ceux qui ont interprété l’information comme étant le jour des comptes et du jugement. D’aucuns la considèrent comme un temps de transition de la troisième à la cinquième dimension. De ces interprétations, nous vous disons que toutes sont vraies, mais nous vous disons aussi quelque chose de plus important que tout ce que nous avons révélé jusqu’ici ; cette façon de vivre est disponible et vous pouvez y accéder dès aujourd’hui. L’échelle est en marche. Ce que vous appelez « ascension » a de fait, commencé.

Le niveau de vibration que la Terre vient d’atteindre a ouvert quantité de portes. De nouvelles méthodes thérapeutiques et d’autres opportunités font désormais surface dans de nombreux domaines. Beaucoup d’entre vous ressentent le besoin de donner à leur vie une autre direction. Le changement est célébré et il est toujours bénéfique.

Ne jugez pas vos progrès avec des instruments et des mesures périmés. Vos pouvoirs de co-création pour diriger votre expérience à tout moment se manifestent dans votre vie sous forme de changement.  Cette pleine expression de vos capacités vous permet la liberté  de suivre les gentils « coups de coude »  de l’esprit et de co-créer un style de vie basé sur la synchronicité dans laquelle tout ce que votre cœur désire est magiquement attiré vers vous ; Pratiquez-le et voyez comment les miracles apparaissent ;

Observez la Terre, vous aurez la confirmation de ce que nous vous affirmons. Le changement est la règle de la Terre Mère. Elle est constamment en état de modification  et tout changement est un pas en avant. Même ceux que vous qualifiez de « désastres naturels » font partie de l’évolution inhérente à la Terre, la Terre qui elle aussi progresse vers une dimension supérieure.

Ce processus évolutif n’est pas réservé aux seuls humains puisque leur connexion avec la Mère les rend indissociables d’elle. Observez la similarité et rendez hommage aux « secousses » quand elles se produisent. Compte tenu de cette nouvelle vibration, la Terre sera désormais le support de ces nouveaux outils et votre volonté d’incorporer le changement appellera à leur manifestation. La stimulation d es événements et des opportunités va bientôt être mise à votre portée ; Ce sont les choix que vous avez faits qui rendent cela possible.

Ces vibrations supérieures ont également ouvert la porte pour chacun afin qu’il commence à vivre chaque instant en état de conscience spirituelle. Dans l’ancienne vibration, cela n’était accessible qu’à quelques maîtres et demandait de longues années de discipline. Désormais, en raison de vos progrès à faire s’élever votre propre vibration,  cet état de connexion permanente à votre soi supérieur vous est facilement réalisable.

Pour ce faire il existe de nombreuses techniques…. Nous insistons sur un point important ; rappelez-vous de filtrer intentionnellement toute cette information à travers votre propre soi supérieur.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Steve Rothier, intitulé « R-APPELEZ-VOUS »  aux éditions Hélios.

 

Crist’al Chaya du 1er mars 2015

automne - CopieBien-aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, soyez pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré. 

Je suis Christ’al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchizédech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’élévation, dans ce processus d’ascension, dans ce processus d’unification de votre Etre. 

Et précisément aujourd’hui, j’aimerais vous apporter ma pensée sur l’unification qui fait partie, évidemment, du processus en cours pour la solarisation, unification avec votre Divine Présence Je Suis, autrement dit, il vous est demandé aujourd’hui de faire pleinement alliance avec vous-mêmes. 

Que signifie faire alliance avec le Soi Divin ? Eh bien, l’unification à l’intérieur de soi, est également une étape nécessaire à la révélation et au rayonnement du couple divin, du couple parèdre, de cette alchimie de la Conscience Christos / Melchizédech et précisément, le portail de solarisation du Mont Shasta, qui sera activé au mois d’août 2015, porte l’unification sacrée du nouveau couple solaire galactique. Pour cela, il est nécessaire de quitter l’ancien masculin habitué à prendre, à vouloir, à dominer et de quitter également l’ancien féminin qui consiste à se sacrifier en se faisant intruser, manipuler, violer, outrager, pour entrer dans ce nouveau couple alchimique à l’intérieur de soi comme à l’extérieur de soi. 

Mais toute communion commence au centre de soi-même. Et l’unification, c’est d’abord le 8 debout, la lemniscate debout, c’est respirer avec soi, respirer dans ce lien amoureux avec sa Divine Présence et pour cela, regarder tous les manques que vous pouvez éprouver dans votre vie terrestre : manque de temps, manque de foi, manque de patience, manque de tendresse, d’amour, de reconnaissance. Bref : observez, notez tous les manques que vous pouvez vivre. Et regardez aussi toutes les projections et tous les conditionnements que vous avez mis en place ou que vous avez laissé mettre en place en lien avec tous ces manques intérieurs. 

Lorsque vous avez regardé ces ombres, ces parties de vous-mêmes en souffrance, que vous les avez nommées, eh bien, vous pouvez aussi appeler toutes vos extensions en lien avec ces manques. Vous appelez ces extensions à se présenter devant les portails de rédemption. 

Je vous rappelle que le 1er portail à la porte d’Aramu Muru au Pérou, signale déjà le 3ème portail de rédemption et le futur portail de solarisation. En effet, le pilier bleu cobalt qui se trouve en face de vous sur la gauche est le portail de rédemption n° 3 de l’Ile de pâques, de Rapa Nui, le portail de recyclage cellulaire. Et le portail qui est sur votre droite en face de vous, le portail or, le pilier or, eh bien, il annonce clairement l’activation du prochain portail. Et le pilier central est platine, c’est le pilier d’unification, c’est le pilier qui invite avec amour et compassion, mais avec rigueur aussi, toutes ces extensions qui ont été en souffrance, qui ont vécu des traumatismes. Et pour retrouver cette alliance avec vous-mêmes, cette alchimie, cette respiration, ce lien amoureux, il est fondamental que vous observiez tous vos manques, dans toutes les activités de votre vie, dans tous les domaines de votre vie et que vous appeliez toutes ces extensions en lien avec ces manques. 

Et à partir de là, il va se produire une alchimie, une transmutation particulière. Tout ce qui vous parasite, tout ce qui vous salit, tout ce qui vous distorsionne, va petit à petit se libérer et vous mettre dans cet état de conscience que l’on nomme la vacuité. Vous allez trouver un espace de vacuité en vous, un espace où vous ne penserez plus, vous n’émettrez plus des pensées, car si l’on observe à l’intérieur de vous-mêmes, il y a comme plusieurs Etres, plusieurs parties de vous-mêmes qui parlent en même temps, qui se contredisent, qui s’annulent, qui se boycottent, qui se sabotent, eh bien ces parties là vont se taire, elles vont faire silence parce qu’elles sont simplement des extensions de vous qui n’ont pas été reconnues, qui n’ont pas encore passé les portails de rédemption. Et dans ce silence qui va s’installer dans un espace nouveau de votre Etre, vous sentirez la fluidité, vous sentirez l’harmonie, le mouvement ondulatoire et circulaire qui sera comme un espace nouveau pour accueillir cette Divine Présence Je Suis. 

Et à partir de ce moment là, vous commencerez à établir ce lien vertical qui est l’unification et aussi la soumission à votre Présence Divine Je Suis. 

Peut-être que certains d’entre vous, lorsqu’ils liront ou entendront le mot « soumission », auront quelques réactions, car beaucoup veulent faire ce qui leur plaît. Et l’idée même de se soumettre à la Divine Présence, ne leur convient pas. C’est parce que précisément, ils se vivent fractionnés, ils se vivent séparés d’eux-mêmes, séparés de leur centre, ils vivent leur réalité terrestre selon leurs projections, selon les conditionnements qu’ils ont reçus et entretenus de vie en vie. 

Alors chères âmes, donner pleine autorité à sa Divine Présence Je Suis, être soumis, c’est tout simplement l’initiation du renoncement : 

•        je renonce à ma personnalité humaine

•        je renonce à mes conditionnements  

•        je renonce à mes  projections  

•        je renonce à mes attentes  

•        je renonce à créer des liens selon mes intérêts personnels 

•        j’accepte de mourir à moi-même pour renaître à ma véritable dimension, à la dimension sacrée de mon Etre rayonnant qui porte en lui tous les encodages matriciels de cette Essence d’amour,  de cette puissance d’amour. 

Cette étape du renoncement vous a été enseignée par Marie, Marie qui s’est trouvée à genou face au messager Gabriel qui lui annonçait qu’elle allait être la mère d’un Christ. Sa partie humaine et terrestre aurait pu se réjouir et s’enorgueillir : « devenir la mère d’un Christ ». Bien au contraire, c’est parce qu’elle a renoncé à sa personnalité humaine, qu’elle a été dans cet état d’humilité, dans cet engagement du service au bien commun, qu’elle été choisie pour porter l’Enfant Roi, pour porter cette semence or, cette semence christique. Et la parole, le Verbe qu’elle a utilisé, est magique, juste, authentique : « que ta volonté soit faite ». 

Dans cette étape d’alliance avec vous-mêmes pour recevoir le germe christique et pour que cette semence grandisse à l’intérieur de vous jusqu’à naître et rayonner, être un enseignement vivant, il vous faut mourir à vous-mêmes, il vous faut créer cette alliance, créer cet espace d’unification. 

Humains de la Terre, il est temps d’accueillir le Christ en vous. Toutes ces particules adamantines qui descendent aujourd’hui, entrent en résonance avec vos codes matriciels d’Essence christique, mais l’encodage, l’héritage des grandes familles christiques, ne suffisent pas. Même les particules adamantines qui descendent, précisément pour activer, faire rayonner cette part christique, lui donner pleine autorité, ne suffisent pas. Tout cela a besoin d’être accompagné, dirigé même, par votre consentement. 

Je sais que certains d’entre vous disent : « je ne veux pas – je m’oppose – je veux faire ce qui me plaît ». Observez ces parties d’ombre. Ce sont les parts hybrides, les encodages reptiliens, dracos, qui s’expriment à ce moment là. Et même si demain je vous apporte des sceaux d’unité quantique qui vont entrer dans les Urims et les Thummims de vos cellules, s’il n’y a pas cette mort, ce processus de mort de l’ego, ce processus de renoncement et cette volonté de servir, vous passerez à côté de votre mandat premier, le mandat originel, celui qui vous a fait descendre sur Terre pour vivre, durant ces siècles, toutes ces incarnations. 

Maintenant que vous arrivez au bout du chemin, que vous arrivez à cette phase de synthèse où tous les « mois » doivent revenir au moi unique, il ne s’agit pas de vous désengager ou de laisser ces parts involutives avoir autorité et vous donner l’illusion de croire que vous êtes libres. 

Dans d’autres temps, lorsque j’étais Jean le Baptiste, je vous disais inlassablement : « ne croyez pas que vous serez sauvés parce que vous êtes les fils d’Abraham, repentez-vous ». Je vous dirai aujourd’hui : « ce n’est pas parce que vous portez des encodages christiques que vous servez la Lumière ». Certains se servent de la Lumière pour briller eux-mêmes, pour servir leurs propres intérêts égotiques, parce que ceux-là sont des profanes, des non initiés, car l’initié entame son chemin dans l’humilité, dans ce devoir d’amour, dans ce principe de rédemption, dans cette volonté d’unification, de faire alliance avec le Soi Divin et pour cela, l’initiation de la mort est incontournable. 

Précisément, le 3ème portail de rédemption activé à Rapa Nui, est ce recyclage cellulaire, dans d’autres termes, c’est cette initiation de la mort : mourir à tout ce qui n’est pas vous, dans votre Essence, pour ne garder que la quintessence, pour renouveler la matière, l’esprit, dans le feu éther de la Source Première. 

Voilà la pensée que je voulais partager avec vous aujourd’hui, humains de la Terre. 

Soyez remerciés, profondément remerciés et guidés dans votre processus d’ascension, dans l’acceptation de la seconde naissance du Christ en vous et autour de vous. 

OM SHANTI CHAYA

http://www.christalchaya.com/index.html

Les Contrats sacrés et notre potentiel divin

 

 

buddhasmile21Le jour où la lumière jaillit dans ma tête et où je compris que les archétypes font partie de notre chronologie spirituelle, je réalisai également qu’ils sont anciens, probablement antérieurs à notre naissance physique. Notre héritage archétypal est préhistorique, primitif. Il vient de nos origines énergétiques dans le Divin, qui est aussi la source de notre Contrat sacré, le plan, guide de notre vie. Ce Contrat, que nous co-créons en tenant compte des indications du Divin, comprend de nombreuses ententes individuelles (ou accords de sous-traitance) qui nous feront rencontrer certaines personnes et travailler avec elles, à certains endroits, à certains moments. Voilà pourquoi, dans ce livre, j’utilise indifféremment les mots Contrats et ententes. Tous deux représentent les engagements terrestres, les tâches qui nous échoient et les leçons que nous avons accepté de tirer de cette incarnation afin de réaliser notre potentiel divin. 

Ces expériences et ces relations, nous sommes destiné à les vivre avec nos parents, nos enfants, nos amis intimes et toute personne avec laquelle nous partageons une passion. Ces gens (de même que nos adversaires) se trouvent dans notre vie parce qu’au préalable, nous avons conclu avec eux un accord de soutien mutuel concernant notre croissance spirituelle. En effet, chaque relation et chaque expérience est une occasion de croissance et de transformation. Certaines relations peuvent même nous en fournir plusieurs. Pour chacune, nous devrons déterminer de quelle façon exercer notre pouvoir. 

Comme je le souligne dans tout mon travail, ce choix est vraiment notre plus grand pouvoir. Il est encore plus grand que l’amour, car pour aimer, il faut d’abord le vouloir. Prenons un cas simple : quelqu’un s’excuse de vous avoir parlé d’une façon irréfléchie ou blessante. À cet instant, le pouvoir de transformation est entre vos mains. Vous pouvez transcender l’intensité de votre colère et choisir de pardonner, et métamorphoser cet instant en un échange qui rétablisse l’énergie entre vous deux. Ou vous pouvez réprimer votre nature divine et faire de cette chance de guérison une transaction énergétique   négative. La décision d’agir en fonction de votre potentiel divin consolide le pouvoir de vos nombreux « visages », de vos mondes, intérieur et extérieur. Notre potentiel divin se fait souvent entendre par l’intermédiaire de notre conscience morale, qui nous signale nos gestes inopportuns. Nous avons tous ressenti la lourde et poignante sensation de culpabilité qui vient du fait d’avoir jugé quelqu’un, trahi notre parole ou laissé passer une bonne occasion. En observant ce sentiment, nous devinons qu’il nous vient du fait d’avoir réprimé notre potentiel divin, ou d’y avoir fait obstacle. Nous reconnaissons inversement le sentiment d’équilibre qui ressort d’un geste d’amour, de compassion, de générosité et d’amitié. 

Grâce à notre intuition, notre potentiel divin nous procure toujours un surcroît d’énergie au moment d’un choix contractuel, ou lorsque nous reconnaissons une personne avec laquelle nous avons une entente. Chaque relation contractuelle porte un fragment de notre âme, tout comme nous portons un fragment de l’âme des autres : ainsi, lorsque nous réagissons  fortement à une personne, à un endroit ou à une situation, c’est que nous avons rencontré une part de notre âme à l’extérieur de notre être. L’atmosphère autour de nous et en nous s’intensifie ! Nos émotions et notre pouls s’accélèrent, et notre raison s’éclaire ou fonce dans le brouillard. Notre corps transmet des signaux éloquents. Comme je le dis dans mes ateliers, si nous nous arrêtions à ce moment précis pour procéder à une lecture symbolique, nous interpréterions les événements ou les liens immédiats d’une toute autre façon. Par exemple, nous verrions notre Guerrier intérieur émerger de notre accès de colère, ou l’Amoureux combler nos sens alors que nous sommes en parfaite harmonie avec la beauté tranquille d’un coucher de soleil. 

Notre potentiel divin nous parle aussi à travers nos rêves. C’est un désir de vivre plus intensément, mais au-delà de la performance ou du gain matériel, bien que ces choses fassent souvent partie de l’accomplissement de notre potentiel. Notre potentiel divin est l’expression intégrale de notre âme ; c’est la découverte de notre profonde capacité à créer et à exprimer l’amour, la compassion, le pardon, la générosité et la sagesse. Notre potentiel divin devient plus sensible à mesure que nous étanchons notre soif de comprendre. Il devient plus perceptible lorsque nous décidons de dépasser l’aspect matériel de la vie, ce que les Hindous et les Bouddhistes appellent la maya ou l’illusion. Ne révélant jamais sa pleine mesure d’un seul coup, notre potentiel nous incite à découvrir la raison d’être et la signification supérieures de votre vie. Nous ne savions pas, à la naissance, à quel point nous pouvions aimer et prendre soin de quelqu’un. Nous devons apprendre à agir avec foi, courage et confiance en nous. Ce potentiel, nous devons le découvrir en nous-même. Ces qualités spirituelles doivent se mériter. Tels les héros d’un périple mythique, nous sommes censés nous efforcer d’opérer les bons choix. Notre potentiel divin nous appelle à transcender les besoins de survie primaire du Soi dans le monde matériel. Nous sommes appelés à dépasser notre Soi. Mais pour grandir spirituellement, nous devons user de notre intellect. La logique et l’ordre divins diffèrent de la logique et de la raison terrestres, mais notre esprit ne les perçoit pas toujours. Songez aux nombreux récits bibliques ou mythiques dans lesquels le Divin s’est révélé dans toute sa grandeur. Lorsque le Seigneur apparut sur le mont Sinaï, il dit à Moïse d’avertir les gens de ne pas Le regarder, sous peine de périr. Saint Paul fut jeté de son cheval et temporairement aveuglé par la vision du Christ ressuscité. 

La tête humaine de Ganesh, la déité hindoue à tête d’éléphant, fut réduite en cendres lorsque sa mère, Parvâti, invita le dieu Shani à le regarder, oubliant dans son orgueil le pouvoir destructeur du regard de Shani. Ces récits révèlent une vérité profonde : nos facultés humaines n’appréhendent pas facilement la conscience divine. C’est ici que vos archétypes peuvent vous aider. Pour accomplir votre potentiel divin et même résoudre les nombreuses questions de votre vie quotidienne (comme les jeux de pouvoir au bureau ou la guérison des blessures anciennes), vous devez faire appel à un niveau de conscience plus élevé. Vous devez dépasser la raison pour arriver à « voir » et à « comprendre » la signification symbolique ou supérieure de ces expériences. Vos archétypes vous guident dans cet univers symbolique. Votre quête de sens est en soi une forme de pratique spirituelle. Des questions telles que « Pourquoi suis-je né ? » et « Comment trouver la voix de Dieu en moi ? » sont en fait des invocations spirituelles, des prières qui trouvent réponse non pas dans des paroles, mais dans l’expérience. Ces questions activent votre potentiel divin, énergisent vos archétypes et vous obligent à compléter vos ententes, ou Contrats, avec d’autres gens. 

Pour accéder au plan symbolique, pour suivre vos intuitions, il faut de l’entraînement, et ce livre a pour but de vous aider à développer ces capacités. Selon moi, la meilleure façon de favoriser votre santé spirituelle sera de décoder votre Contrat sacré qui est inscrit dans votre langage archétypal. Apprendre à identifier vos modèles énergétiques vous permettra de mieux comprendre vos nombreuses expériences et relations. En faisant la lecture symbolique du contenu de votre vie, vous pourrez effectuer des choix nettement meilleurs. Lorsque vos projets de vie seront soudainement interrompus, vous pourrez délibérément considérer cet événement comme une « intervention contractuelle » et non comme une crise. La vision symbolique vous donne surtout un choix : celui de considérer les événements comme des faits arbitraires et antagonistes, ou comme les bienfaits d’un plan dans lequel vous avez votre mot à dire. La vision symbolique vous aide à comprendre le quotidien et favorise l’épanouissement spirituel de votre vie. 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

 

Christ’al Chaya de février 2015

3_shasta_oasis_voyages_voyage_initiatiqueBien-aimés de l’Un, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, soyez pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré. 

Je suis Christ’al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchizédech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’alignement de votre Etre, dans ce besoin d’unification. 

Chères âmes, chers lecteurs de la lettre mensuelle, il y a un mois de cela, je vous ai dit que rédemption, unification, réconciliation et solarisation sont les étapes majeures du processus d’ascension et je vous ai également informés que je reviendrai sur ces différentes notions au cours des mois qui précèdent l’activation du portail de solarisation au Mont Shasta en août 2015. Et aujourd’hui, c’est sur la rédemption que j’aimerais revenir, sur cette notion qui est le fondement même de l’Essence christique. 

Vous le savez déjà,  le Christ n’est pas qu’un personnage historique, en l’occurrence, Jésus – Jeshua – Sananda, le Christ est un état de conscience, un état d’amour en action, en manifestation. Le Maître Babaji lui-même est un Christ, tous les grands Avatars, les grands Instructeurs sont des Christs réalisés, rayonnant cette Lumière fluide or qui se dégage autour de la Cellule. 

Babaji lui-même vous a dit : « il n’y a pas de pécheur sans futur et de saint sans passé ». Il y a 2.000 ans de cela, lorsque certains membres du Sanhédrin venaient à Jésus pour tenter de le piéger, ils présentèrent une femme adultère et lui demandèrent : « Que préconises-tu, toi ? Il est écrit dans nos textes sacrés qu’une  femme ayant commis l’adultère, doit être lapidée et menée à mort ». Et Jésus très sereinement leur répondit simplement : « Que celui qui n’a jamais péché, jette la première pierre. » 

Alors bien sûr, qu’est-ce que cette rédemption ? Barabbas lui-même était contre Jésus parce qu’il le croyait l’ami des Romains et les Romains faisaient subir tellement de tortures et d’injustices au peuple juif, qu’il était inimaginable de même envisager pouvoir discuter avec un Romain et de là à croire qu’un Romain pouvait entrer dans le royaume des cieux. 

Alors Jésus n’était pas forcément celui que les Zélotes attendaient, il était tout simplement un Christ rayonnant, roi sur lui-même, dans sa totale maîtrise, sans recherche aucune de pouvoir, car il savait qu’il n’avait aucun pouvoir sur aucun Etre, par contre, il incarnait la volonté du Un, il était une loi vivante : tous ses actes, toutes ses paroles, tous ses gestes étaient pure manifestation des principes fondamentaux de vie, des principes d’amour, des principes de vérité, de clarté. Il était un Avatar, une incarnation divine, appelé par cette humanité, appelé à refaire l’alliance entre l’humain qui s’était coupé de la Source, du Principe Père / Mère et cette union, il l’a vécue au Golgotha, sur la croix. Lui qui avait fait tant de miracles pour les autres, il ne cherchait pas à se sauver lui-même, parce qu’il avait la conscience de l’ensemble du Plan et non d’un fragment du Plan. 

Bien souvent, humains de la Terre, vous jugez des évènements, vous jugez même les initiations que peuvent vivre nos prophètes actuels, qui ne portent plus le nom de prophètes, mais le nom de channels, vous jugez leurs épreuves, leurs initiations, parce que vous ne voyez qu’un fragment du Plan, vous ne mesurez pas l’amplitude de l’ensemble. Et parce que vous jugez, vous vous enfermez vous-mêmes, vous empêchez les extensions de vous-mêmes de rejoindre les portails de rédemption. L’attitude juste est d’être le témoin silencieux pour que l’initiation devienne un enseignement, une grâce. 

Lorsque Jésus était sur la croix, son Verbe était impeccable, il a dit : « Père / Mère, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font ». A aucun moment, il n’utilise le « je », il ne dit pas « je leur pardonne », car ce n’est pas l’humain dans sa personnalité individuelle qui s’exprime, mais bien la Conscience christique qui renvoie chaque Etre à ce qu’il est, à sa responsabilité, face à ses actes, à ses pensées, il renvoie l’humain au Principe Père / Mère, au Principe d’unité, l’unité et la trinité, la trinité et le karma, car chaque Etre incarné, même s’il ne mesure pas les conséquences de ses actes, chacun de ses actes aura des répercussions dans le temps et l’espace. Il en est de même pour les pensées, pour les sentiments et les intentions. Vos intentions doivent être claires et clarifiées. 

Voyez-vous, humains de la Terre, lorsque vous naissez, lorsque vous êtes un enfant, vous portez en vous cette trace angélique et très rapidement, vous êtes imprégnés de formes pensées liées à votre entourage, à vos parents, à la société, vous êtes formatés pour survivre dans ce monde et vous perdez cette pureté, cette honnêteté originelle et en grandissant, vous ne faites que revivre les mêmes problématiques, vous ne faites que rejouer votre vie à l’infini jusqu’au moment où vous décidez de prendre le chemin de l’éveil. Le travail intérieur demande courage, force, persévérance et est quelquefois douloureux,  mais ce qui peut vous faire tomber sur ce chemin, c’est le jugement, ce sont toutes les projections, toutes les interprétations liées au conditionnement reçu.

 

En fait, être ici maintenant, c’est être là sans plus aucune projection, en totale fluidité et vacuité. Et ce qui peut entraver votre compréhension de la rédemption, c’est précisément le jugement qui mène à l’enfermement, qui mène à l’impuissance, qui mène à la limitation et à la séparation, à la fracture avec la Source Première. 

Apprenez à regarder au-delà des apparences, au-delà des blessures, au-delà des filtres, des projections, au-delà même de vos attentes et observez l’ensemble du Plan inscrit dans la matrice de la Terre et vous comprendrez le sens réel de votre passage d’incarnation en incarnation sur cette planète, Gaïa – Urantia – la Terre. Vous comprendrez également votre engagement dans ce processus d’ascension. Ensemencer des lignées de cette Conscience christique n’est qu’une première étape. L’étape suivante consiste à éduquer dans le principe d’amour, dans le principe de vérité. 

Alors aujourd’hui, ne croyez pas que parce que vous lisez des messages des Maîtres, ne croyez pas que parce que vous participez à des stages, vous êtes sur le chemin. Vous n’êtes peut-être même pas sur le chemin. Ce chemin de rédemption demande une grande ouverture de cœur, mais aussi une droiture du cœur. Ce chemin d’amour est le retour à votre Essence, parce que vous vous reconnaissez comme un Christ, vous agissez comme un Christ, vous pensez comme un Christ. Agir comme un Christ, ce n’est plus réagir aux phénomènes extérieurs, mais c’est toujours répondre à l’unité des lois de vie, c’est trouver l’alchimie parfaite entre la rigueur et l’amour.   

Humains de la Terre, vous êtes sur le point de créer un nouvel ADN, un ADN de rédemption, vous avez ce double encodage comme on pourrait dire sur Terre, une double nationalité, à la fois les parts christiques et les parts involutives. Seulement depuis des siècles, ce sont les parts involutives qui vous gouvernent parce que vous vous êtes laissés éduquer par les mentors de l’ombre, les grands monarques. Et aujourd’hui, nous vous demandons de nous permettre de vous éduquer à la Conscience Melchizédech pour retourner à la maîtrise, pour retourner au Soi Divin. Et cela passe par la réconciliation et l’unification de toutes les parties de vous-mêmes, pas seulement les parties mémorielles qui concernent votre histoire terrestre, mais aussi les parties mémorielles qui concernent d’autres univers auxquels vous avez appartenus, dans lesquels vous avez évolué. Et lorsque vous travaillez sur les fragments de ces mémoires galactiques, vous travaillez sur les archétypes, vous travaillez sur la conscience de plusieurs collectifs, qu’ils soient d’origine humaine ou d’origine extraterrestre. 

Humains de la Terre, préparez-vous à l’unification, à l’alliance nouvelle, soyez des Christs rayonnants capables de solariser les mondes et guérissez de toutes les atrocités inscrites dans les profondeurs, dans les différentes couches de vos cellules d’ADN. Profitez de ce  temps d’incarnation pour apprendre à être ici et maintenant. 

Chers lecteurs, amis de la Source, soyez bénis, accompagnés dans votre processus d’ascension et remerciés, soyez pleinement remerciés pour ce que vous êtes. 

OM SHANTI CHAYAh

ttp://www.christalchaya.com/index.html

 

123456

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...