2010 – TRANSITION

AuteurCarroll (Kryeon), Lee

Date de publication : 2009

2010 - TRANSITION dans TRANSITION vers le FUTUR 51kzj1jmu8l._sl500_aa300_-150x150

En 2010, vous serez amenés à détruire les structures par lesquelles les forces globales désirent vous dominer et vous maintenir séparés en différentes classes sociales, races ou religions. Même si plusieurs d’entre vous ont beaucoup de craintes en cette période de changement profond, vous commencez tous à reconnaître que la vie sur votre planète ne sera jamais plus la même.

La situation confortable dans laquelle plusieurs d’entre vous ont vécu, insensibles sous plusieurs aspects à la souffrance de tant d’êtres qui partagent la Terre avec eux, se rétrécit. Pendant que s’écroulent les murs des conventions, l’humanité entière prend conscience des grands changements qui caractérisent la transition de Gaia, alors que celle-ci se prépare à quitter la troisième dimension pour accéder au palier supérieur.

Vous commencez à construire un nouveau paradigme par l’épuration des structures de l’extrême dualité qui vous ont maintenus dans un état de séparation, par l’unification de l’espèce humaine avec les autres espèces de votre planète, et par la reconstruction d’un monde qui a besoin d’une plus grande compassion et d’une intention plus consciente.

Qualifiez cela d’« énergie coopérative », si vous voulez, mais vous n’avez jamais eu de l’énergie sous cette forme auparavant. Vous amène-t-elle à sortir de la dualité? Oui, si vous identifiez celle-ci à l’attribut lumière/obscurité de la vieille énergie. La lumière vous sort de l’ignorance. Elle fait voir aux gens la différence entre la mythologie religieuse et la conscience spirituelle de soi. C’est là le vrai combat que vous menez, et 2010 vous en donnera la possibilité.

 

L’AUTEUR : Lee Carroll et Jan Tober, sa partenaire spirituelle, donnent des conférences partout dans le monde, en plus d’être les auteurs de plusieurs livres, d’articles et de cassettes audio. Depuis quelques années, des milliers de personnes se sont déplacées pour entendre leurs messages d’amour et d’espoir. Ils ont d’ailleurs eu l’occasion de présenter ces messages aux Nations Unies à trois reprises.Après l’obtention de son diplôme en administration et en économie de la California Western University, en Californie, Lee Carroll ouvre un studio d’enregistrement à San Diego, entreprise prospère durant 30 ans.D’où viennent à cet ingénieur ces idées sur le channelling et les enfants Indigo ? Comme il le dit lui-même, Dieu a dû le « frapper en plein visage » pour lui prouver que son expérience spirituelle était bien réelle. L’année 1989 est décisive : pour la première fois, un médium lui parle de sa voie spirituelle. Trois ans plus tard, un deuxième médium, sans aucun lien avec le premier, lui fait la même révélation ! C’est d’abord timidement qu’il présente ses premiers écrits à la communauté métaphysique de Californie à Del Mar. La suite est bien connue : au total, neuf livres sur la métaphysique publiés en sept ans. On compte aujourd’hui plus d’un demi-million de livres sur Kryon et les Indigos publiés dans quinze langues (espagnol, français, allemand, chinois, hébreux, anglais, danois, italien, grec, hongrois, russe, japonais, hollandais, finnois et turc) et distribués dans le monde entier.Lee et Jan Tober, sa partenaire spirituelle, ont fondé les groupes de lumière Kryon à Del Mar en 1991. Leurs rencontres sont rapidement passées d’un salon à une église de Del Mar. Ils donnent maintenant des conférences dans le monde entier devant des foules réunissant jusqu’à 3 000 personnes. Au début d’Internet, le site de Kryon était le site nouvel âge le plus visité dans l’histoire d’America Online. On trouve également sur le site un magazine en ligne où paraissent régulièrement des articles sur Kryon et les Indigos.La conférence d’octobre 2000 à Tel-Aviv, en Israël, est peut-être l’une des plus émouvantes qu’il ait pu donner. Au milieu des conflits et des violentes contestations qui sévissaient alors au Moyen-Orient, le message positif et plein d’espoir de Kryon a été accueilli par plus d’un millier d’Israélites. (Ce message est disponible sur le site de Kryon).En 1995, Lee est invité à présenter Kryon aux Nations Unies (ONU) à New York devant la Société pour la Transformation et l’Illumination (Society for Enlightenment and Transformation, S.E.A.T.), un groupe reconnu par l’ONU. La réunion s’est si bien déroulée qu’il fut invité à deux autres reprises, en 1996 et en 1998, pour transmettre son message d’amour !Lee est l’auteur de neuf livres sur Kryon, incluant Les Enfants Indigo, co-écrit avec Jan Tober.

Les Indigo

 

Les Indigo dans ENFANTS INDIGO 70795af9-300x260L’une des caractéristiques les plus étranges du Nouvel Age surgira des berceaux de milliers de foyers dans le monde. Les nouveaux enfants indigo sont déjà parmi nous et en masse. Je me dis parfois qu’il s’agit là de ce qui avait été prédit comme « l’invasion extraterrestre » (je plaisante !)

 Bine que Kryeon ait annoncé la venue de ces enfants dès 1989, lors de son arrivée, ce n’est que récemment qu’il a commencé à communiquer des informations spécifiques par channeling concernant certaines de leurs caractéristiques et les bénéficies que nous pourrions retirer de notre collaboration avec eux. Aussi sensationnel que ce a puisse paraître, Kryeon annonce que nous avons gagné le droit   de commencer à modifier notre biologie actuelle. Cela servira à élever notre fréquence vibratoire durant le nouveau millenium afin de nous mener vers une époque pas très éloignée où la planète recevra la permission de se transformer d’une façon encore plus importante. Avec l’existence de nombreux humains vibrant à une fréquence beaucoup plus élevée que celle que nous connaissons aujourd’hui, la planète pourra évoluer lentement vers une nouvelle dimension et une autre fréquence vibratoire. Kreyon n’est pas le seul à faire cette prédiction et vous pouvez la retrouver chez d’autres channels actuels ainsi que dans les calendriers des Anciens.

 Au cours de ses multiples channeling, Kryeon nous indique la façon de commencer notre propre transformation en utilisant les nouveaux dons et les outils spirituels que nous offre l’Esprit. Mais Kryeon nous a aussi donné des informations sur les nouveaux enfants qui arrivent en ce moment. A l’évidence, ces nouveaux venus sont dotés d’une dualité de conscience différente et quelques-uns disposent même de caractéristiques physiques uniques.

 Lorsque Kryeon commença à fournir certaines précisions, les employées de garderies qui fréquentaient ses séminaires approuvèrent en hochant la tête, attestant qu’en effet les enfants avaient beaucoup changé durant ces quelques dernières années. De nombreuses employées qui se sont occupées d’enfants pendant  quinze ans ont constaté de remarquables transformations au cours des cinq dernières années.

 

Extrait de la série Kryeon, canalisé par Lee Carroll. TOME 4, page 249 de : Partenaire avec le divin. Aux Editions Ariane. 

 

RETOUR vers la LUMIERE

RETOUR vers la LUMIERE dans RETOUR DE LA LUMIERE 2007-le-retour-de-la-lumiere-150x150L’élaboration de cet ouvrage fait place aux énergies féminines et masculines. De notre côté du voile, entre un canal et un autre, nous avons parlementé sur les informations à transmettre. Nous sommes tous dans la joie de nous exprimer. Cette possibilité demeure extrêmement rare et souligne votre propre ouverture de conscience. Aussi, nous vous le disons, ce livre arrive au bon moment, VOTRE moment !

Tout s’intensifie au cours de l’année 2006 et particulièrement en 2007. Vous serez sollicités à tous les niveaux et dorénavant, il est de la plus haute importance pour chacun de vous d’affiner votre discernement spirituel et de vous laisser guider par votre intuition dans tous vos actes.

En même temps, l’année 2007 comporte des solutions à de graves problèmes. Quelle issue choisirez-vous ? Tout dépendra de la quantité de lumière que vous déciderez de déployer. Nous savons le potentiel que recèle cette année particulière. C’est pourquoi nous sommes si enthousiastes à ce qui pourrait se produire. Le choisirez-vous ? Actuellement, il semble que oui.

 

Lee Carroll et Jan Tober, sa partenaire spirituelle, donnent des conférences partout dans le monde, en plus d’être les auteurs de plusieurs livres, d’articles et de cassettes audio. Depuis quelques années, des milliers de personnes se sont déplacées pour entendre leurs messages d’amour et d’espoir. Ils ont d’ailleurs eu l’occasion de présenter ces messages aux Nations Unies à trois reprises. Après l’obtention de son diplôme en administration et en économie de la California Western University, en Californie, Lee Carroll ouvre un studio d’enregistrement à San Diego, entreprise prospère durant 30 ans. D’où viennent à cet ingénieur ces idées sur le channelling et les enfants Indigo ? Comme il le dit lui-même, Dieu a dû le « frapper en plein visage » pour lui prouver que son expérience spirituelle était bien réelle. L’année 1989 est décisive : pour la première fois, un médium lui parle de sa voie spirituelle. Trois ans plus tard, un deuxième médium, sans aucun lien avec le premier, lui fait la même révélation ! C’est d’abord timidement qu’il présente ses premiers écrits à la communauté métaphysique de Californie à Del Mar. La suite est bien connue : au total, neuf livres sur la métaphysique publiés en sept ans. On compte aujourd’hui plus d’un demi-million de livres sur Kryon et les Indigos publiés dans quinze langues (espagnol, français, allemand, chinois, hébreux, anglais, danois, italien, grec, hongrois, russe, japonais, hollandais, finnois et turc) et distribués dans le monde entier. Lee et Jan Tober, sa partenaire spirituelle, ont fondé les groupes de lumière Kryon à Del Mar en 1991. Leurs rencontres sont rapidement passées d’un salon à une église de Del Mar. Ils donnent maintenant des conférences dans le monde entier devant des foules réunissant jusqu’à 3 000 personnes. Au début d’Internet, le site de Kryon était le site nouvel âge le plus visité dans l’histoire d’America Online. On trouve également sur le site un magazine en ligne où paraissent régulièrement des articles sur Kryon et les Indigos.La conférence d’octobre 2000 à Tel-Aviv, en Israël, est peut-être l’une des plus émouvantes qu’il ait pu donner. Au milieu des conflits et des violentes contestations qui sévissaient alors au Moyen-Orient, le message positif et plein d’espoir de Kryon a été accueilli par plus d’un millier d’Israélites. (Ce message est disponible sur le site de Kryon).En 1995, Lee est invité à présenter Kryon aux Nations Unies (ONU) à New York devant la Société pour la Transformation et l’Illumination (Society for Enlightenment and Transformation, S.E.A.T.), un groupe reconnu par l’ONU. La réunion s’est si bien déroulée qu’il fut invité à deux autres reprises, en 1996 et en 1998, pour transmettre son message d’amour !Lee est l’auteur de neuf livres sur Kryon, incluant Les Enfants Indigo, co-écrit avec Jan Tober.

 

Pour vous procurer ce livre, c’est ici : http://editions-ariane.com/boutique/livres-a-prix-cadeau/5-2007-le-retour-de-la-lumiere.html

 

La Grande Transformation

2009 – La grande transformation

 

L’année de la COCREATION

L’énergie planétaire est maintenant arrivée à point, prête à s’accomplir. Cette année 2009 marque un tournant énergétique important à la fois pour vous et pour la planète.

A cause de ce partenariat, il sera dorénavant beaucoup plus facile de vivre en tant que travailleurs de la lumière. Plusieurs parmi vous ressentiront alors un second souffle en ce qui a trait à leur mission. Puisque 2008 est aussi l’année de la pensée créatrice, de l’intuition qui sait, c’est une année accélérée.

Si vous comprenez que l’accélération du temps et de la lumière est un outil important pour accélérer la pensée et pour créer, alors 2009 est l’année de la création. C’est l’année où ce qui est créé est expérimenté. Ainsi, si 2008 inaugure la pensée créatrice de tout ce que vous désirez créer et si 2009 en est la pleine expérience, vous pouvez commencer à en profiter dès maintenant.

 

———–

Lee Carroll et Jan Tober, sa partenaire spirituelle, donnent des conférences partout dans le monde, en plus d’être les auteurs de plusieurs livres, d’articles et de cassettes audio. Depuis quelques années, des milliers de personnes se sont déplacées pour entendre leurs messages d’amour et d’espoir. Ils ont d’ailleurs eu l’occasion de présenter ces messages aux Nations Unies à trois reprises. Après l’obtention de son diplôme en administration et en économie de la California Western University, en Californie, Lee Carroll ouvre un studio d’enregistrement à San Diego, entreprise prospère durant 30 ans. D’où viennent à cet ingénieur ces idées sur le channelling et les enfants Indigo ?

 

Comme il le dit lui-même, Dieu a dû le « frapper en plein visage » pour lui prouver que son expérience spirituelle était bien réelle. L’année 1989 est décisive : pour la première fois, un médium lui parle de sa voie spirituelle. Trois ans plus tard, un deuxième médium, sans aucun lien avec le premier, lui fait la même révélation ! C’est d’abord timidement qu’il présente ses premiers écrits à la communauté métaphysique de Californie à Del Mar. La suite est bien connue : au total, neuf livres sur la métaphysique publiés en sept ans. On compte aujourd’hui plus d’un demi-million de livres sur Kryon et les Indigos publiés dans quinze langues (espagnol, français, allemand, chinois, hébreux, anglais, danois, italien, grec, hongrois, russe, japonais, hollandais, finnois et turc) et distribués dans le monde entier. Lee et Jan Tober, sa partenaire spirituelle, ont fondé les groupes de lumière Kryeon à Del Mar en 1991. Leurs rencontres sont rapidement passées d’un salon à une église de Del Mar. Ils donnent maintenant des conférences dans le monde entier devant des foules réunissant jusqu’à 3 000 personnes.

 

Au début d’Internet, le site de Kryeon était le site nouvel âge le plus visité dans l’histoire d’America Online. On trouve également sur le site un magazine en ligne où paraissent régulièrement des articles sur Kryeon et les Indigos.La conférence d’octobre 2000 à Tel-Aviv, en Israël, est peut-être l’une des plus émouvantes qu’il ait pu donner. Au milieu des conflits et des violentes contestations qui sévissaient alors au Moyen-Orient, le message positif et plein d’espoir de Kryon a été accueilli par plus d’un millier d’Israélites. (Ce message est disponible sur le site de Kryeon).En 1995, Lee est invité à présenter Kryeon aux Nations Unies (ONU) à New York devant la Société pour la Transformation et l’Illumination (Society for Enlightenment and Transformation, S.E.A.T.), un groupe reconnu par l’ONU. La réunion s’est si bien déroulée qu’il fut invité à deux autres reprises, en 1996 et en 1998, pour transmettre son message d’amour !Lee est l’auteur de neuf livres sur Kryeon, incluant Les Enfants Indigo, co-écrit avec Jan Tober

pour vous procurer le livre :

http://editions-ariane.com/boutique/serie-ariane/167-2009-la-grande-transformation.html

Fantôme de la mort 2

 

FLEURS BLEUES GIFJe veux citer ici les pourcentages publiés dans notre livre et qui portent sur l’accroissement de production de Ritalin : « La production de Ritalin a été multipliées par sept au cours des huit dernières années, et 90 % de cette production est consommée aux Etats-Unis ».

 La tendance au cours des dernières années a été très nette : le nombre d’enfants souffrant d’hyperactivité ou d’un déficit d’attention et qui ressortent de chez le médecin avec une ordonnance est passé de 55 % en 1989 à 75 % en 1996. Et si la vérité était connue, ces chiffres seraient encore bien supérieurs.

 Que se passe-t-il donc ? De nouveaux êtres naissent sur terre, dans une société à prédominance cerveau gauche où il est honorable d’obéir à ce type de cerveau. Pourtant, ceux qui sont à prédominance cerveau droit – artistes, musiciens, danseurs, peintres, écrivains, penseurs créatifs – sont considérés comme quelque peu méprisables. Tout cela est très dommage quand on sait que les indigo sont des êtres intégrés qui nous aideront à équilibrer les hémisphères de notre cerveau.

 En somme, ils arrivent dans un monde à prédominance cerveau gauche. Pour parvenir à leur achèvement, à leur but, pour être véritablement honorés et respectés, ils doivent essayer de faire partie de l’ancien système. En leur qualité de Maîtres, ces âmes connaissent la vérité et savent que nous allons honorer le monde d’utilisation du cerveau droit ; elles représentent une partie importante de ce processus.

 Aussi, les indigo ne vont-ils pas s’intégrer même s’ils choisissent de le faire. Ils sont ici afin d ‘accomplir une mission qui durera leur vie entière – et il s’agit là d’une déclaration très importante. Ils sont ici pour accomplir une mission qui durera toute leur existence ! Ils ne sont pas ici pour s’adapter. Nous sommes ici pour les comprendre, pour apprendre d’eux et pour leur permettre de nous enseigner une nouvelle façon d’être.

 Revenons maintenant à notre question. Parce qu’il s’agit d’enfants nouveaux et différents, que font les médecins ? Que font les   parents ? Que font les enseignants ? Ces enfants semblent hyperactifs, avec une faible faculté de concentration et de la difficulté à rester tranquilles – autant de symptômes qui font penser à la problématique de la poule et de l’œuf.  En d’autres termes ; qui est arrivé le premier ? L’enfant ou le déficit d’attention ? Cette question s’inscrit dans un certain schéma et les adultes ne savent pas comment agir face à cette situation. Si le Ritalin permettait effectivement de guérir ces enfants, cela serait différent. Mais c’est un produit entraînant des effets secondaires mal documentés et il existe tellement d’autres choix extraordinaires ! Cela vous demandera peut-être un peu plus de travail, mais mon Dieu, votre enfant n’en vaut-il pas la peine ?

 Si le Ritalin guérissait, ce serait parfait. Mais ce n’est pas le cas. Il s’agit simplement d’un cautère sur une jambe de bois ou, si vous voulez, d’un remède inutile. Inévitablement, les indigo finiront par cesser de prendre cette drogue et par affronter les expériences de la vie pour laquelle ils sont faits. (Et que dire du temps perdu et des expériences manquées ?)

 Je tiens à recommander un livre qui traite de ces affections : The A.D.D and A.D.H.D Diet ! de Rachel Bell et du docteur Howard Peiper. Je souhaite vous en citer un extrait. Bien que l’auditoire soit composée de personnes de bon sens, il serait bon que chacun d ‘entre nous s’arrête, prenne une profonde inspiration et réfléchisse :

 « Les personnes souffrant d’hyperactivité ou d’un déficit d’attention manquent de neurotransmetteurs, en particulier la sérotonine. Cette dernière est fabriquée dans le cerveau en symbiose avec la B6 et le tryptophane, un acide aminé essentiel. Si le tryptophane et la vitamine B6 sont insuffisants, le corps ne peut produire de sérotonine. Par conséquent, les gens souffrant des affections ci-dessus peuvent nécessiter des suppléments de tryptophane et/ou de B6. Les protéines fournissent les acides aminés à l’organisme. Si celui-ci contient suffisamment de protéines et de tryptophane, la sécrétion d’acides aminés n’entraîne généralement aucun problème. Le ratio calcium/magnésium représente également un facteur essentiel. Une insuffisance peut provoquer une élévation du taux d’insuline, lequel réduit la sérotonine. Partant, il est donc nécessaire d’assurer à l’organisme une quantité suffisante de magnésium en plus de la vitamine B6 et des acides aminés ».

Publié par Safe Goods.

 Et ceci n’est qu’n exemple. Il s’agit là de l’un des quelques livres que je vous recommande. Le texte est court, facile à comprendre et concis. Tout d’abord, nous reconnaissons que nous nous trouvons en présence de maîtres indigo en mission qui déclarent ; « Nous allons, d’une façon ou d’une autre, aider cette planète à basculer dans la divinité féminine. Pour y parvenir, nous nous présentons sous la forme d’un exemple vivant de l’amour. Nous allons vous apprendre à composer avec nous, et au fur et à mesure de ce processus, vous saurez comment vous aimer mutuellement ». Voilà un point fondamental. Lorsque nous apprenons à aimer les enfants, à être à leur côté et à nous occuper d’eux, nous apprenons à opérer vis-à-vis des autres au plus haut niveau. C’est ce qu’ils nous enseignent.

 Oui, d’un côté il y a l’hyperactivité et le déficit d’attention, mais de l’autre, un nouveau paradigme fait son apparition. Voici ce que nous voulons dire aux parents d’enfants souffrant de ces affections : nous vous en prions, considérez les solutions de rechange, d’autres approches. Nous savons que cela est difficile, et c’est de cela dont il est question dans cet ouvrage. Aussi, prenez-le, examinez la liste des caractéristiques propres  ces affections, et peut-être vous rendre-vous compte que votre enfant ne souffre de rien ; qu’il fait simplement partie de ce nouveau paradigme.  

 Maintenant, comment travailler à partir de là ? C’est ce que ce livre enseigne – des solutions tout en douceur, depuis des régimes jusqu’à des techniques plus élaborées. Il existe une technique appelée sleep-talk grâce à laquelle vous parlez à votre enfant pendant son sommeil. Il s’agit d’une approche très puissante et il est nécessaire que les parents l’apprennent. Au cours des séminaires sur les indigo que j’organise dans tout le pays, je suis toujours accompagnée de quelques spécialistes qui apportent des éclaircissements sur ces choix alternatifs.

 Les parents disposent d’un grand nombre de choix possibles. Votre enfant est-il sujet aux allergies provoquées par des aliments ou par la pollution de l’environnement ? Nous devons tous être très attentifs à ceci et ces enfants vont nous forcer à le devenir pour nous-mêmes également.

 

Channeling de Kryeon : Franchir le seuil du millénaire – Reno, Nevada -  Février 2000 - canalisé par Lee Carroll – page 258.

Lee Carroll et les enfants Indigo

Mise au point de Lee Carroll à propos des enfants Indigo : 

 

gifs automneLa longue citation ci-après, extraite de la préface du tome 9, paru en 2007, de la série « enseignements » de Kryeon, explicite la pensée de Lee Carroll à propos des enfants Indigo. Ce texte permet de montrer le décalage qui existe, sur ce thème, entre la conception de la source Kryeon/Carroll et les développements de ce même sujet, parfois négatifs, impulsés par d’autres personnes. Lee Carroll commence par évoquer le premier livre que lui et Jan Tober ont rédigé sur les enfants Indigo : 

 

« Nous y relations un phénomène que nous avons cru observer chez les enfants de la planète. Selon nous il s’agit là d’une nette évolution de la conscience humaine et, effectivement, ce phénomène fut validé plus tard par Kryeon (tome IV : « Partenaire avec le Divin« , Ariane Editions). Nous avons inclus dans ce livre plusieurs témoignages d’animateurs de groupe et de personnes compétentes, afin d’appuyer nos dires. Nous voulions démontrer que le phénomène était bien réel et qu’il pouvait intéresser autant les parents que les enseignants. 

 

Ce livre sur les enfants indigo n’était toutefois pas un ouvrage canalisé. Nous y avons fait intervenir plusieurs professionnels de l’éducation qui constataient l’existence du phénomène dans le développement de l’enfant et l’évaluaient, dont notre bonne amie Doreen Virtue. Nous y rapportions qu’une femme nommée Nancy Tappe était atteinte de ‘‘synesthésie’’, un trouble du cerveau qui l’amenait à classer les gens par catégories, selon la couleur qu’elle voyait autour d’eux et qui correspondait étrangement à un certain type de personnalité. Elle avait écrit le livre ‘‘Understanding Your Life Through Color’’ (‘‘Comprendre notre vie par les couleurs’’), maintenant épuisé. Pendant des années elle a dirigé de captivants ateliers où son talent se révélait clairement, alors qu’elle utilisait son anormalité au profit de tous. 

 

La synesthésie existe réellement. Il s’agit d’une condition neurologique par laquelle deux ou plusieurs sens sont associés. Les perceptions sont donc grandement affectées (http://web.mit.edu/synesthesia/www). Nancy nous racontait que lorsqu’elle mangeait certains aliments (des pois, par exemple) elle ‘‘goûtait des triangles’’. C’est ainsi qu’elle décrivait ses perceptions anormales. Son trouble lui procurait toutefois l’avantage de voir de la couleur autour des personnes. Nous aurions bien aimé dire aux gens qu’elle voyait là l’aura spirituelle, mais ce n’était pas le cas. Il s’agissait peut-être d’un champ électromagnétique interdimensionnel, mais comment l’affirmer ? Les auras spirituelles obéissent également à un système de couleurs et possèdent des caractéristiques connues et acceptées depuis des années par les médiums chevronnés. Les couleurs perçues par Nancy ne correspondaient pas du tout à ce système ; de toute évidence elles étaient provoquées par ses perceptions anormales, dont la cause était connue. Autrement dit Nancy ne voyait rien de psychique. C’était plutôt quelque chose de physique accru par son trouble neurologique

 

Dans les années 1990 un scientifique russe nommé Vladimir Poponin prouva expérimentalement que l’ADN était entouré d’un champ dont on ignorait l’existence auparavant. En outre il fut démontré, au cours d’expériences contrôlées, que ce champ donne à la lumière des structures précises, ce qui indique qu’il s’agit d’un champ intelligent, possiblement quantique. Il est peut-être lié à ce que voit Nancy, mais, encore une fois, nous n’en savons rien. On possède cependant de plus en plus de preuves scientifiques de l’existence de quelque chose de visible et de mesurable autour des êtres humains, à la fois dans la tridimensionnalité et au niveau quantique, et cela n’a absolument rien à voir avec le nouvel âge. 

 

On devrait donc classer la vision anormale de Nancy non comme celle d’un médium, mais plutôt d’une personne dont une défectuosité du cerveau lui procure une perception accrue. Elle peut voir ‘‘les couleurs de la vie’’. 

 

Il y a quelques années elle a commencé à voir une couleur humaine qu’elle n’avait jamais vue auparavant. C’était l’indigo, et seuls les nouveaux enfants venus sur la planète en étaient entourés. Elle les nomma donc ‘‘les enfants indigo’’. Des études subséquentes ont démontré que ces enfants possédaient aussi des types de personnalité inhabituels, et c’est sur cela que furent basés les deux livres que Jan et moi avons écrits sur les enfants indigo. Le phénomène correspond parfaitement à un message de Kryeon daté de 1989, lequel révélait la venue d’une nouvelle conscience sur la planète. 

 

Ces dernières années Nancy n’a pas vu de nouvelles couleurs autour des enfants. Bien qu’on ait réparti en plusieurs catégories ces enfants d’une nouvelle conscience, nous croyons fortement qu’ils sont tous indigo, tels que perçus par le cerveau synesthésique de Nancy. Un enfant indigo est donc un être d’une nouvelle conscience planétaire, ce qui inclut tous ceux que l’on désigne sous différents noms dans les myriades de livres portant sur les divers types de nouveaux enfants. Si ce n’était pas le cas Nancy verrait aussi d’autres couleurs, mais elle n’en voit pas. Voilà ce que je désirais d’abord clarifier. 

 

Comme de nombreux lecteurs sont déjà familiarisés avec ce sujet, je me permets de m’y attarder ici. Je dois aussi vous prévenir de quelque chose dont il vous faut être au courant.  

Depuis 1999 ce que nous avons écrit au sujet de ces enfants a été vérifié par un très grand nombre de personnes partout dans le monde. On a vendu près d’un demi-million d’exemplaires des « Enfants indigo » ,   qui fut traduit en une vingtaine de langues. Ce livre a donc fait son chemin ! Evidemment nous avons été la cible de critiques cinglantes laissant entendre que nous avions l’esprit dérangé. (Mais nous avons l’habitude !) 

 

Il y eut ensuite toute une floraison d’ouvrages sur le sujet, des livres vraiment bien écrits et qui furent très utiles aux parents comme aux enseignants. On en trouve quelques-uns dans notre site des enfants indigo (www.indigochild.com ). Ils furent suivis du film « Indigo« , puis du documentaire « Indigo Evolution » (auxquels nous ne sommes aucunement associés). Beaucoup d’argent fut investi dans la promotion de ces œuvres, de sorte que le sujet des enfants indigo se retrouva dans les grands médias. Ajoutons à cela tous ceux qui ont suivi le mouvement dans le seul but d’en profiter financièrement (sans le moindre intérêt pour ce sujet ni pour nos enfants), et nous avons là un beau cirque ! 

 

Il y eut un article dans le « New York Times » et un autre dans « USA Today ». Il s’agissait surtout d’articles promotionnels (soumis par des agences publicitaires), mais il fallait quand même qu’y soit expliqué ce que sont ces enfants. En outre le sujet fut traité à CNN et à Good Morning America ! Nous avons également enregistré plusieurs émissions de stations de télévision locales ayant produit leur propre reportage, dont Houston, au Texas, et une filiale de Fox en notre ville de San Diego.  

Il y eut même un épisode de la série policière CSI (Crime Scene Investigation – en français : « Les Experts »), dont l’un des personnages avait un ‘‘enfant indigo’’ (sans blague, CSI !). Naturellement il s’agissait d’un enfant difficultueux auquel le scénario donnait un rôle clé dans un complot d’assassinat. (Soupir.) 

 

On pourrait penser que nous étions très heureux de voir ainsi le sujet des enfants indigo devenir aussi populaire, mais nous en étions plutôt horrifiés ! En cours de route il est devenu prétexte à toutes les divagations médiatiques possibles sur le nouvel âge. On a dit de ces enfants qu’ils étaient ‘‘tous psychiques’’, qu’ils sauveraient le monde et qu’ils avaient tous une aura bleu foncé ! Mais comment donc en était-on arrivé là ? Non seulement c’était absolument faux, mais le phénomène se trouvait ainsi relégué dans la catégorie des sornettes, ce qui enlevait toute crédibilité à un sujet méritant d’être étudié sérieusement au bénéfice de nos enfants ! 

 

Des milliers de parents et d’éducateurs désirent des informations substantielles et fiables afin de savoir comment agir avec ces enfants. Dans toute l’Amérique les employés des garderies attestent que nos enfants changent. Les professionnels de la santé commencent enfin à s’interroger sur les raisons pour lesquelles le TDAH (trouble du déficit d’attention avec ou sans hyperactivité) semble maintenant endémique. On a créé de merveilleux sites Internet fournissant de précieuses ressources (www.childrenofthenewearth.com ). Et pourtant le sujet est constamment dénaturé par les médias, qui parlent d’enfants superpsychiques qui connaissent leurs vies antérieures, possèdent un ADN différent de celui de tout le monde et ont une aura bizarre. Les gens de la presse s’en amusent beaucoup, et leurs reportages, de quelque publication prestigieuse ou grand réseau de télévision qu’ils émanent, sont empreints d’ironie. Ils manquent autant de respect que de compréhension et sont dramatisés à outrance. 

 

C’est pourquoi Jan et moi avons décidé d’écrire un troisième livre sur les enfants indigo, et ce, afin de faire le point sur toutes les absurdités énoncées à leur sujet et d’apporter des solutions pratiques aux problèmes de nos enfants qui changent. Nous espérons vivement qu’il n’est pas trop tard pour renverser le courant. Nous voulons que vous le compreniez bien, vous aussi, et que vous le fassiez savoir à votre entourage, particulièrement si vous avez des amis qui ont besoin d’aide pour leurs enfants. Les médias induisent la population en erreur. Heureusement notre nouveau livre fournira beaucoup d’informations, de ressources et de références professionnelles pour remettre le sujet sur la voie de l’intégrité et de la vérité, ce qui n’était pas le but de ceux qui l’exploitaient pour ‘‘faire du fric’’. »  

 

Le « troisième livre » sur les enfants indigo, évoqué par Lee Carroll dans cette citation, a été publié en France, en 2009, aux éditions Exergue, sous le titre : « Les enfants Indigo – Dix ans après«   

 

 Alain Moreau spécialisé dans la publication de documents d’actualités et d’enquêtes 

Lee Carroll et les enfants Indigo

Mise au point de Lee Carroll à propos des enfants Indigo : 

La longue citation ci-après, extraite de la préface du tome 9, paru en 2007, de la série « enseignements » de Kryeon, explicite la pensée de Lee Carroll à propos des enfants Indigo. Ce texte permet de montrer le décalage qui existe, sur ce thème, entre la conception de la source Kryeon/Carroll et les développements de ce même sujet, parfois négatifs, impulsés par d’autres personnes. Lee Carroll commence par évoquer le premier livre que lui et Jan Tober ont rédigé sur les enfants Indigo : 

gifs arc en ciel« Nous y relations un phénomène que nous avons cru observer chez les enfants de la planète. Selon nous il s’agit là d’une nette évolution de la conscience humaine et, effectivement, ce phénomène fut validé plus tard par Kryeon (tome IV : « Partenaire avec le Divin« , lien    Ariane Editions). Nous avons inclus dans ce livre plusieurs témoignages d’animateurs de groupe et de personnes compétentes, afin d’appuyer nos dires. Nous voulions démontrer que le phénomène était bien réel et qu’il pouvait intéresser autant les parents que les enseignants. 

Ce livre sur les enfants indigo n’était toutefois pas un ouvrage canalisé. Nous y avons fait intervenir plusieurs professionnels de l’éducation qui constataient l’existence du phénomène dans le développement de l’enfant et l’évaluaient, dont notre bonne amie Doreen Virtue. Nous y rapportions qu’une femme nommée Nancy Tappe était atteinte de ‘‘synesthésie’’, un trouble du cerveau qui l’amenait à classer les gens par catégories, selon la couleur qu’elle voyait autour d’eux et qui correspondait étrangement à un certain type de personnalité. Elle avait écrit le livre ‘‘Understanding Your Life Through Color’’ (‘‘Comprendre notre vie par les couleurs’’), maintenant épuisé. Pendant des années elle a dirigé de captivants ateliers où son talent se révélait clairement, alors qu’elle utilisait son anormalité au profit de tous. 

La synesthésie existe réellement. Il s’agit d’une condition neurologique par laquelle deux ou plusieurs sens sont associés. Les perceptions sont donc grandement affectées (http://web.mit.edu/synesthesia/www). Nancy nous racontait que lorsqu’elle mangeait certains aliments (des pois, par exemple) elle ‘‘goûtait des triangles’’. C’est ainsi qu’elle décrivait ses perceptions anormales. Son trouble lui procurait toutefois l’avantage de voir de la couleur autour des personnes. Nous aurions bien aimé dire aux gens qu’elle voyait là l’aura spirituelle, mais ce n’était pas le cas. Il s’agissait peut-être d’un champ électromagnétique interdimensionnel, mais comment l’affirmer ? Les auras spirituelles obéissent également à un système de couleurs et possèdent des caractéristiques connues et acceptées depuis des années par les médiums chevronnés. Les couleurs perçues par Nancy ne correspondaient pas du tout à ce système ; de toute évidence elles étaient provoquées par ses perceptions anormales, dont la cause était connue. Autrement dit Nancy ne voyait rien de psychique. C’était plutôt quelque chose de physique accru par son trouble neurologique.  

gifs arc en cielDans les années 1990 un scientifique russe nommé Vladimir Poponin prouva expérimentalement que l’ADN était entouré d’un champ dont on ignorait l’existence auparavant. En outre il fut démontré, au cours d’expériences contrôlées, que ce champ donne à la lumière des structures précises, ce qui indique qu’il s’agit d’un champ intelligent, possiblement quantique. Il est peut-être lié à ce que voit Nancy, mais, encore une fois, nous n’en savons rien. On possède cependant de plus en plus de preuves scientifiques de l’existence de quelque chose de visible et de mesurable autour des êtres humains, à la fois dans la tridimensionnalité et au niveau quantique, et cela n’a absolument rien à voir avec le nouvel âge. 

On devrait donc classer la vision anormale de Nancy non comme celle d’un médium, mais plutôt d’une personne dont une défectuosité du cerveau lui procure une perception accrue. Elle peut voir ‘‘les couleurs de la vie’’.  

Il y a quelques années elle a commencé à voir une couleur humaine qu’elle n’avait jamais vue auparavant. C’était l’indigo, et seuls les nouveaux enfants venus sur la planète en étaient entourés. Elle les nomma donc ‘‘les enfants indigo’’. Des études subséquentes ont démontré que ces enfants possédaient aussi des types de personnalité inhabituels, et c’est sur cela que furent basés les deux livres que Jan et moi avons écrits sur les enfants indigo. Le phénomène correspond parfaitement à un message de Kryeon daté de 1989, lequel révélait la venue d’une nouvelle conscience sur la planète. 

Ces dernières années Nancy n’a pas vu de nouvelles couleurs autour des enfants. Bien qu’on ait réparti en plusieurs catégories ces enfants d’une nouvelle conscience, nous croyons fortement qu’ils sont tous indigo, tels que perçus par le cerveau synesthésique de Nancy. Un enfant indigo est donc un être d’une nouvelle conscience planétaire, ce qui inclut tous ceux que l’on désigne sous différents noms dans les myriades de livres portant sur les divers types de nouveaux enfants. Si ce n’était pas le cas Nancy verrait aussi d’autres couleurs, mais elle n’en voit pas. Voilà ce que je désirais d’abord clarifier. 

Comme de nombreux lecteurs sont déjà familiarisés avec ce sujet, je me permets de m’y attarder ici. Je dois aussi vous prévenir de quelque chose dont il vous faut être au courant. 

gifs arc en cielDepuis 1999 ce que nous avons écrit au sujet de ces enfants a été vérifié par un très grand nombre de personnes partout dans le monde. On a vendu près d’un demi-million d’exemplaires des « Enfants indigo » ,  qui fut traduit en une vingtaine de langues. Ce livre a donc fait son chemin ! Evidemment nous avons été la cible de critiques cinglantes laissant entendre que nous avions l’esprit dérangé. (Mais nous avons l’habitude !) 

Il y eut ensuite toute une floraison d’ouvrages sur le sujet, des livres vraiment bien écrits et qui furent très utiles aux parents comme aux enseignants. On en trouve quelques-uns dans notre site des enfants indigo (www.indigochild.com ). Ils furent suivis du film « Indigo« , puis du documentaire « Indigo Evolution » (auxquels nous ne sommes aucunement associés). Beaucoup d’argent fut investi dans la promotion de ces œuvres, de sorte que le sujet des enfants indigo se retrouva dans les grands médias. Ajoutons à cela tous ceux qui ont suivi le mouvement dans le seul but d’en profiter financièrement (sans le moindre intérêt pour ce sujet ni pour nos enfants), et nous avons là un beau cirque ! 

Il y eut un article dans le « New York Times » et un autre dans « USA Today ». Il s’agissait surtout d’articles promotionnels (soumis par des agences publicitaires), mais il fallait quand même qu’y soit expliqué ce que sont ces enfants. En outre le sujet fut traité à CNN et à Good Morning America ! Nous avons également enregistré plusieurs émissions de stations de télévision locales ayant produit leur propre reportage, dont Houston, au Texas, et une filiale de Fox en notre ville de San Diego.  

Il y eut même un épisode de la série policière CSI (Crime Scene Investigation – en français : « Les Experts »), dont l’un des personnages avait un ‘‘enfant indigo’’ (sans blague, CSI !). Naturellement il s’agissait d’un enfant difficultueux auquel le scénario donnait un rôle clé dans un complot d’assassinat. (Soupir.)  

On pourrait penser que nous étions très heureux de voir ainsi le sujet des enfants indigo devenir aussi populaire, mais nous en étions plutôt horrifiés ! En cours de route il est devenu prétexte à toutes les divagations médiatiques possibles sur le nouvel âge. On a dit de ces enfants qu’ils étaient ‘‘tous psychiques’’, qu’ils sauveraient le monde et qu’ils avaient tous une aura bleu foncé ! Mais comment donc en était-on arrivé là ? Non seulement c’était absolument faux, mais le phénomène se trouvait ainsi relégué dans la catégorie des sornettes, ce qui enlevait toute crédibilité à un sujet méritant d’être étudié sérieusement au bénéfice de nos enfants ! 

gifs arc en cielDes milliers de parents et d’éducateurs désirent des informations substantielles et fiables afin de savoir comment agir avec ces enfants. Dans toute l’Amérique les employés des garderies attestent que nos enfants changent. Les professionnels de la santé commencent enfin à s’interroger sur les raisons pour lesquelles le TDAH (trouble du déficit d’attention avec ou sans hyperactivité) semble maintenant endémique. On a créé de merveilleux sites Internet fournissant de précieuses ressources (www.childrenofthenewearth.com ). Et pourtant le sujet est constamment dénaturé par les médias, qui parlent d’enfants superpsychiques qui connaissent leurs vies antérieures, possèdent un ADN différent de celui de tout le monde et ont une aura bizarre. Les gens de la presse s’en amusent beaucoup, et leurs reportages, de quelque publication prestigieuse ou grand réseau de télévision qu’ils émanent, sont empreints d’ironie. Ils manquent autant de respect que de compréhension et sont dramatisés à outrance.  

C’est pourquoi Jan et moi avons décidé d’écrire un troisième livre sur les enfants indigo, et ce, afin de faire le point sur toutes les absurdités énoncées à leur sujet et d’apporter des solutions pratiques aux problèmes de nos enfants qui changent. Nous espérons vivement qu’il n’est pas trop tard pour renverser le courant. Nous voulons que vous le compreniez bien, vous aussi, et que vous le fassiez savoir à votre entourage, particulièrement si vous avez des amis qui ont besoin d’aide pour leurs enfants. Les médias induisent la population en erreur. Heureusement notre nouveau livre fournira beaucoup d’informations, de ressources et de références professionnelles pour remettre le sujet sur la voie de l’intégrité et de la vérité, ce qui n’était pas le but de ceux qui l’exploitaient pour ‘‘faire du fric’’. »  

Le « troisième livre » sur les enfants indigo, évoqué par Lee Carroll dans cette citation, a été publié en France, en 2009, aux éditions Exergue, sous le titre : « Les enfants Indigo – Dix ans après«    .  

 Alain Moreau spécialise dans la publication de documents d’actualités et d’enquêtes 

Lee Carroll et les enfants Indigo

Mise au point de Lee Carroll à propos des enfants Indigo : 

floatiesLa longue citation ci-après, extraite de la préface du tome 9, paru en 2007, de la série « enseignements » de Kryeon, explicite la pensée de Lee Carroll à propos des enfants Indigo. Ce texte permet de montrer le décalage qui existe, sur ce thème, entre la conception de la source Kryeon/Carroll et les développements de ce même sujet, parfois négatifs, impulsés par d’autres personnes. Lee Carroll commence par évoquer le premier livre que lui et Jan Tober ont rédigé sur les enfants Indigo : 

 

« Nous y relations un phénomène que nous avons cru observer chez les enfants de la planète. Selon nous il s’agit là d’une nette évolution de la conscience humaine et, effectivement, ce phénomène fut validé plus tard par Kryeon (tome IV : « Partenaire avec le Divin«  Ariane Editions). Nous avons inclus dans ce livre plusieurs témoignages d’animateurs de groupe et de personnes compétentes, afin d’appuyer nos dires. Nous voulions démontrer que le phénomène était bien réel et qu’il pouvait intéresser autant les parents que les enseignants. 

 

Ce livre sur les enfants indigo n’était toutefois pas un ouvrage canalisé. Nous y avons fait intervenir plusieurs professionnels de l’éducation qui constataient l’existence du phénomène dans le développement de l’enfant et l’évaluaient, dont notre bonne amie Doreen Virtue. Nous y rapportions qu’une femme nommée Nancy Tappe était atteinte de ‘‘synesthésie’’, un trouble du cerveau qui l’amenait à classer les gens par catégories, selon la couleur qu’elle voyait autour d’eux et qui correspondait étrangement à un certain type de personnalité. Elle avait écrit le livre ‘‘Understanding Your Life Through Color’’ (‘‘Comprendre notre vie par les couleurs’’), maintenant épuisé. Pendant des années elle a dirigé de captivants ateliers où son talent se révélait clairement, alors qu’elle utilisait son anormalité au profit de tous. 

 

La synesthésie existe réellement. Il s’agit d’une condition neurologique par laquelle deux ou plusieurs sens sont associés. Les perceptions sont donc grandement affectées (http://web.mit.edu/synesthesia/www). Nancy nous racontait que lorsqu’elle mangeait certains aliments (des pois, par exemple) elle ‘‘goûtait des triangles’’. C’est ainsi qu’elle décrivait ses perceptions anormales. Son trouble lui procurait toutefois l’avantage de voir de la couleur autour des personnes. Nous aurions bien aimé dire aux gens qu’elle voyait là l’aura spirituelle, mais ce n’était pas le cas. Il s’agissait peut-être d’un champ électromagnétique interdimensionnel, mais comment l’affirmer ? Les auras spirituelles obéissent également à un système de couleurs et possèdent des caractéristiques connues et acceptées depuis des années par les médiums chevronnés. Les couleurs perçues par Nancy ne correspondaient pas du tout à ce système ; de toute évidence elles étaient provoquées par ses perceptions anormales, dont la cause était connue. Autrement dit Nancy ne voyait rien de psychique. C’était plutôt quelque chose de physique accru par son trouble neurologique. 

 

Dans les années 1990 un scientifique russe nommé Vladimir Poponin prouva expérimentalement que l’ADN était entouré d’un champ dont on ignorait l’existence auparavant. En outre il fut démontré, au cours d’expériences contrôlées, que ce champ donne à la lumière des structures précises, ce qui indique qu’il s’agit d’un champ intelligent, possiblement quantique. Il est peut-être lié à ce que voit Nancy, mais, encore une fois, nous n’en savons rien. On possède cependant de plus en plus de preuves scientifiques de l’existence de quelque chose de visible et de mesurable autour des êtres humains, à la fois dans la tridimensionnalité et au niveau quantique, et cela n’a absolument rien à voir avec le nouvel âge. 

 

On devrait donc classer la vision anormale de Nancy non comme celle d’un médium, mais plutôt d’une personne dont une défectuosité du cerveau lui procure une perception accrue. Elle peut voir ‘‘les couleurs de la vie’’. 

 

Il y a quelques années elle a commencé à voir une couleur humaine qu’elle n’avait jamais vue auparavant. C’était l’indigo, et seuls les nouveaux enfants venus sur la planète en étaient entourés. Elle les nomma donc ‘‘les enfants indigo’’. Des études subséquentes ont démontré que ces enfants possédaient aussi des types de personnalité inhabituels, et c’est sur cela que furent basés les deux livres que Jan et moi avons écrits sur les enfants indigo. Le phénomène correspond parfaitement à un message de Kryeon daté de 1989, lequel révélait la venue d’une nouvelle conscience sur la planète. 

 

Ces dernières années Nancy n’a pas vu de nouvelles couleurs autour des enfants. Bien qu’on ait réparti en plusieurs catégories ces enfants d’une nouvelle conscience, nous croyons fortement qu’ils sont tous indigo, tels que perçus par le cerveau synesthésique de Nancy. Un enfant indigo est donc un être d’une nouvelle conscience planétaire, ce qui inclut tous ceux que l’on désigne sous différents noms dans les myriades de livres portant sur les divers types de nouveaux enfants. Si ce n’était pas le cas Nancy verrait aussi d’autres couleurs, mais elle n’en voit pas. Voilà ce que je désirais d’abord clarifier. 

 

Comme de nombreux lecteurs sont déjà familiarisés avec ce sujet, je me permets de m’y attarder ici. Je dois aussi vous prévenir de quelque chose dont il vous faut être au courant.  

Depuis 1999 ce que nous avons écrit au sujet de ces enfants a été vérifié par un très grand nombre de personnes partout dans le monde. On a vendu près d’un demi-million d’exemplaires des « Enfants indigo » ,   qui fut traduit en une vingtaine de langues. Ce livre a donc fait son chemin ! Evidemment nous avons été la cible de critiques cinglantes laissant entendre que nous avions l’esprit dérangé. (Mais nous avons l’habitude !) 

 

Il y eut ensuite toute une floraison d’ouvrages sur le sujet, des livres vraiment bien écrits et qui furent très utiles aux parents comme aux enseignants. On en trouve quelques-uns dans notre site des enfants indigo (www.indigochild.com ). Ils furent suivis du film « Indigo« , puis du documentaire « Indigo Evolution » (auxquels nous ne sommes aucunement associés). Beaucoup d’argent fut investi dans la promotion de ces œuvres, de sorte que le sujet des enfants indigo se retrouva dans les grands médias. Ajoutons à cela tous ceux qui ont suivi le mouvement dans le seul but d’en profiter financièrement (sans le moindre intérêt pour ce sujet ni pour nos enfants), et nous avons là un beau cirque ! 

 

Il y eut un article dans le « New York Times » et un autre dans « USA Today ». Il s’agissait surtout d’articles promotionnels (soumis par des agences publicitaires), mais il fallait quand même qu’y soit expliqué ce que sont ces enfants. En outre le sujet fut traité à CNN et à Good Morning America ! Nous avons également enregistré plusieurs émissions de stations de télévision locales ayant produit leur propre reportage, dont Houston, au Texas, et une filiale de Fox en notre ville de San Diego.  

Il y eut même un épisode de la série policière CSI (Crime Scene Investigation – en français : « Les Experts »), dont l’un des personnages avait un ‘‘enfant indigo’’ (sans blague, CSI !). Naturellement il s’agissait d’un enfant difficultueux auquel le scénario donnait un rôle clé dans un complot d’assassinat. (Soupir.) 

 

On pourrait penser que nous étions très heureux de voir ainsi le sujet des enfants indigo devenir aussi populaire, mais nous en étions plutôt horrifiés ! En cours de route il est devenu prétexte à toutes les divagations médiatiques possibles sur le nouvel âge. On a dit de ces enfants qu’ils étaient ‘‘tous psychiques’’, qu’ils sauveraient le monde et qu’ils avaient tous une aura bleu foncé ! Mais comment donc en était-on arrivé là ? Non seulement c’était absolument faux, mais le phénomène se trouvait ainsi relégué dans la catégorie des sornettes, ce qui enlevait toute crédibilité à un sujet méritant d’être étudié sérieusement au bénéfice de nos enfants ! 

 

Des milliers de parents et d’éducateurs désirent des informations substantielles et fiables afin de savoir comment agir avec ces enfants. Dans toute l’Amérique les employés des garderies attestent que nos enfants changent. Les professionnels de la santé commencent enfin à s’interroger sur les raisons pour lesquelles le TDAH (trouble du déficit d’attention avec ou sans hyperactivité) semble maintenant endémique. On a créé de merveilleux sites Internet fournissant de précieuses ressources (www.childrenofthenewearth.com ). Et pourtant le sujet est constamment dénaturé par les médias, qui parlent d’enfants superpsychiques qui connaissent leurs vies antérieures, possèdent un ADN différent de celui de tout le monde et ont une aura bizarre. Les gens de la presse s’en amusent beaucoup, et leurs reportages, de quelque publication prestigieuse ou grand réseau de télévision qu’ils émanent, sont empreints d’ironie. Ils manquent autant de respect que de compréhension et sont dramatisés à outrance. 

 

C’est pourquoi Jan et moi avons décidé d’écrire un troisième livre sur les enfants indigo, et ce, afin de faire le point sur toutes les absurdités énoncées à leur sujet et d’apporter des solutions pratiques aux problèmes de nos enfants qui changent. Nous espérons vivement qu’il n’est pas trop tard pour renverser le courant. Nous voulons que vous le compreniez bien, vous aussi, et que vous le fassiez savoir à votre entourage, particulièrement si vous avez des amis qui ont besoin d’aide pour leurs enfants. Les médias induisent la population en erreur. Heureusement notre nouveau livre fournira beaucoup d’informations, de ressources et de références professionnelles pour remettre le sujet sur la voie de l’intégrité et de la vérité, ce qui n’était pas le but de ceux qui l’exploitaient pour ‘‘faire du fric’’. » (5) 

 

Le « troisième livre » sur les enfants indigo, évoqué par Lee Carroll dans cette citation, a été publié en France, en 2009, aux éditions Exergue, sous le titre : « Les enfants Indigo – Dix ans après«  

 

 Propos de Alain Moreau  

La nouvelle signification du 12 :12 par Kryeon

Gif felins sauvagesAprès le franchissement de ce jalon, des potentialités existent pour l’avènement d’une nouvelle sagesse et d’une nouvelle bonté d’âme. Le précepte le plus extraordinaire de tous les temps se manifestera peu à peu : vous allez commencer à vous « aimer les uns les autres ». quel concept ! « Kryeon, voulez-vous dire qu’après tous ces éons, l’énergie entre toutes les religions vas se transformer ! » Oui. Ce potentiel est là. Je vais vous dire autre chose, très chers. Souhaitez-vous savoir ce qui facilitera ceci et où cela déroulera ? Je vais vous répondre par une seule phrase : attendez jusqu’à ce que vous constatiez ce que les enfants vont faire. Un enfant âgé de dix ans aujourd’hui aura vingt-deux ans en 2012, lorsque les dernières mesures auront lieu. Ces enfants d’aujourd’hui, que l’on appelle les indigos, seront de jeunes  adultes au moment du prochain seuil à franchir. Ils seront alors en voie de modifier la conscience de cette planète. Certains d’entre vous m’ont demandé la signification du 12 : 12. Il y a là une signification encore plus élevée que ce qui vous a été révélé jusqu’à aujourd’hui.

De la Convergence harmonique de 1987 jusqu’à 1999, douze années se sont écoulées. A partir d’aujourd’hui, et jusqu’en 2012, une autre série de douze années se déroulera. Considérez le 12 : 12. Bien qu’il symbolise une prise de pouvoir par l’humanité au cours des années 90, il représente également une métaphore de la durée des deux périodes de douze ans qui ont été accordées à l’humanité pour effectuer sa transformation. Vous venez juste de terminer la première série de 12 et ce que vous avez déjà accompli a largement dépassé toutes les potentialités qui vous furent offertes en 1987 !

En 1989, lorsque ces écrits en étaient à leur début et que mon partenaire (Lee Carroll) les transcrivait, nous n’avions pas imaginé que les potentialités de l’énergie seraient ce qu’elles sont aujourd’hui. Il était étonnant de constater tout ce qui s’est passé et la vitesse à laquelle tout s’est déroulé ! Il s’agit là d’une des raisons pour lesquelles vous êtes présents ici, membres de la famille, célébrant un événement dont vous ne soupçonnez pas la profondeur. Aucun d’entre vous ne s’est rendu compte de ce qui aurait pu se produire.

Kryeon, Franchir le seuil du millénaire – canalisé par Lee Carroll –page 123 

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...