LA GÉNÉRATION DES ENFANTS-LUMIÈRE

 

ANGE-ANDORALes Indigo sont des êtres dont l’âme aurait été spécialement préparée sur une base située dans l’enveloppe éthérique de l’une des lunes de Jupiter, avec pour mission de venir s’incarner à notre époque et d’élever le niveau vibratoire de la race humaine en vue de l’Ascension.

Dans les années 1980, on parlait essentiellement « d’enfants Indigo », car les premières âmes sensées provenir de cette base-école jupitérienne, à laquelle certains médiums ont attribué le nom d’Ipolodic, n’ont commencé à s’incarner sur notre planète en nombre relativement important qu’à partir des années 1970. Quelques pionniers les avaient cependant précédés, parmi lesquels Marc Angélidès cite l’astrophysicien Jean-Pierre Petit et le philosophe Michel Serre.

Depuis l’entrée dans le nouveau millénaire, notre planète accueille des Indigo en nombre considérable, et la majorité des nouveau-nés semble aujourd’hui liée à la Famille Indigo (qu’il ne faut d’ailleurs pas confondre avec la Famille Cristal). Les médiums les reconnaissent bien sûr d’abord à la prééminence de la couleur Indigo au niveau de leur aura.

L’Indigo est une nuance intermédiaire entre le bleu et le violet, qui tourbillonne intensément dans leur champ énergétique. Les Indigo, avant de s’incarner, ont travaillé sur Ipolodic à développer en eux la spiritualité, l’idéal de paix, de fraternité et de vérité, qui sont des attributs jupitériens liés à la couleur bleue, en même temps que l’Amour impersonnel et altruiste, l’esprit d’entraide, de solidarité et de sacrifice qui sont liés kabbalistiquement à Iésod, la Sphère de la Lune correspondant à la couleur violette. N’allons d’ailleurs pas croire que les Indigo aient une prédilection pour cette couleur au niveau de leur habillement ou de la décoration de leur cadre de vie ; la plupart du temps, ils rechignent à porter des vêtements bleus ou violets, parce que leur aura en est saturée et que les couleurs de nos vêtements sont en quelque sorte une nourriture pour nous. Ils auront donc une tendance naturelle à s’orienter vers les couleurs complémentaires : jaune et orange. On peut ainsi dire que la fameuse « Révolution orange » de 2004 en Ukraine fut en réalité un mouvement d’inspiration et de vibration Indigo.

Il est vraisemblable que le séjour des âmes Indigo sur la base éthérique d’Ipolodic dure beaucoup plus longtemps que celui des âmes humaines « ordinaires » sur les plans subtils durant le cycle de leurs réincarnations successives. Les âmes non libérées de leur karma ont en effet tendance à se réincarner rapidement et à saisir toutes les opportunités d’incarnation sur la Terre, dès qu’elles se présentent. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’hérésie matérialiste a pu se développer aussi facilement au cours des siècles passés, certains en arrivant même à supposer que la vie ne puisse exister que sur notre planète et dans notre seule dimension de vie.

Le long séjour des âmes Indigo sur Ipolodic les aurait ainsi amenées à se préparer intensivement à la mission qui est la leur aujourd’hui : aider l’humanité à réaliser sa transition vers la Nouvelle Époque, vers ce que certains ont appelé « l’Âge d’Or ».

Voici les trois principales qualités qui, selon certains médiums, correspondent à des acquis des âmes Indigo au cours des Initiations sur Ipolodic :

1) La reliance ou la connexion au Guide. Cela signifie : être capable de vivre consciemment le lien avec notre Conscience Christique, Solaire, avec la Matrice universelle qui permet de connaître intuitivement (sans avoirbesoin de recourir à des livres) les lois spirituelles, ésotériques et métaphysiques qui régissent les différents mondes et les différents plans de la Création.

2) L’acceptation du Service. Cela signifie demeurer intègre en toutes circonstances et n’accepter aucune compromission par rapport à l’engagement au service d’un idéal élevé. Cela signifie aussi ne pas changer de direction en fonction des pressions, des menaces, des agressions ou des perspectives de récompense de quelle que nature que ce soit.

3) La reconnaissance de l’Amour universel en tant que Principe de Vie. Cela signifie être constamment en quête d’harmonie, de fraternité, et aimer tous les êtres et toutes les créatures, qu’ils soient de nature angélique, humaine, animale, végétale ou minérale.

Les enfants Indigo sont les précurseurs du grand changement. Ils sont venus pour briser certains schémas qui s’opposent à l’éveil de la conscience. Ils sont venus pour briser les systèmes basés sur la peur et le contrôle. Ce sont vraiment des « révolutionnaires » dans l’âme, au sens le plus noble du terme, car ce sont eux qui ont pour mission de rétablir le courant de l’évolution sur notre planète.

Mais contrairement à une idée répandue dans certains cercles spirituels, et n’en déplaise à certains parents, les enfants surdoués ou hyperactifs ou encore ceux qui manifestent un intérêt précoce pour certains domaines jusqu’ici réservés au monde des adultes, ne sont pas nécessairement tous des Indigo.

Ordre Sacerdotal d’en Haut des Melchitsédech – Canalisé par Marc Angélidès, – ÈRE NOUVELLE, 2005

ENFANTS INDIGO ET KABBALE

                

images (5)Les Indigo sont des êtres dont l’âme aurait été spécialement préparée sur une base située dans l’enveloppe éthérique de l’une des lunes de Jupiter, avec pour mission de venir s’incarner à notre époque et d’élever le niveau vibratoire de la race humaine en vue de l’Ascension.

Dans les années 1980, on parlait essentiellement « d’enfants Indigo », car les premières âmes sensées provenir de cette base-école jupitérienne, à laquelle certains médiums ont attribué le nom d’Ipolodic, n’ont commencé à s’incarner sur notre planète en nombre relativement important qu’à partir des années 1970. Quelques pionniers les avaient cependant précédés, parmi lesquels Marc Angélidès cite l’astrophysicien Jean-Pierre Petit et le philosophe Michel Serre.

Depuis l’entrée dans le nouveau millénaire, notre planète accueille des Indigo en nombre considérable, et la majorité des nouveau-nés semble aujourd’hui liée à la Famille Indigo (qu’il ne faut d’ailleurs pas confondre avec la Famille Cristal). Les médiums les reconnaissent bien sûr d’abord à la prééminence de la couleur Indigo au niveau de leur aura.

L’Indigo est une nuance intermédiaire entre le bleu et le violet, qui tourbillonne intensément dans leur champ énergétique. Les Indigo, avant de s’incarner, ont travaillé sur Ipolodic à développer en eux la spiritualité, l’idéal de paix, de fraternité et de vérité, qui sont des attributs jupitériens liés à la couleur bleue, en même temps que l’Amour impersonnel et altruiste, l’esprit d’entraide, de solidarité et de sacrifice qui sont liés kabbalistiquement à Iésod, la Sphère de la Lune correspondant à la couleur violette. N’allons d’ailleurs pas croire que les Indigo aient une prédilection pour cette couleur au niveau de leur habillement ou de la décoration de leur cadre de vie ; la plupart du temps, ils rechignent à porter des vêtements bleus ou violets, parce que leur aura en est saturée et que les couleurs de nos vêtements sont en quelque sorte une nourriture pour nous. Ils auront donc une tendance naturelle à s’orienter vers les couleurs complémentaires : jaune et orange. On peut ainsi dire que la fameuse « Révolution orange » de 2004 en Ukraine fut en réalité un mouvement d’inspiration et de vibration Indigo.

Il est vraisemblable que le séjour des âmes Indigo sur la base éthérique d’Ipolodic dure beaucoup plus longtemps que celui des âmes humaines « ordinaires » sur les plans subtils durant le cycle de leurs réincarnations successives. Les âmes non libérées de leur karma ont en effet tendance à se réincarner rapidement et à saisir toutes les opportunités d’incarnation sur la Terre, dès qu’elles se présentent. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’hérésie matérialiste a pu se développer aussi facilement au cours des siècles passés, certains en arrivant même à supposer que la vie ne puisse exister que sur notre planète et dans notre seule dimension de vie.

Le long séjour des âmes Indigo sur Ipolodic les aurait ainsi amenées à se préparer intensivement à la mission qui est la leur aujourd’hui : aider l’humanité à réaliser sa transition vers la Nouvelle Époque, vers ce que certains ont appelé « l’Âge d’Or ».

Voici les trois principales qualités qui, selon certains médiums, correspondent à des acquis des âmes Indigo au cours des Initiations sur Ipolodic :

1) La reliance ou la connexion au Guide. Cela signifie : être capable de vivre consciemment le lien avec notre Conscience Christique, Solaire, avec la Matrice universelle qui permet de connaître intuitivement (sans avoir besoin de recourir à des livres) les lois spirituelles, ésotériques et métaphysiques qui régissent les différents mondes et les différents plans de la Création.

2) L’acceptation du Service. Cela signifie demeurer intègre en toutes circonstances et n’accepter aucune compromission par rapport à l’engagement au service d’un idéal élevé. Cela signifie aussi ne pas changer de direction en fonction des pressions, des menaces, des agressions ou des perspectives de récompense de quelle que nature que ce soit.

3) La reconnaissance de l’Amour universel en tant que Principe de Vie. Cela signifie être constamment en quête d’harmonie, de fraternité, et aimer tous les êtres et toutes les créatures, qu’ils soient de nature angélique, humaine, animale, végétale ou minérale.

Les enfants Indigo sont les précurseurs du grand changement. Ils sont venus pour briser certains schémas qui s’opposent à l’éveil de la conscience. Ils sont venus pour briser les systèmes basés sur la peur et le contrôle. Ce sont vraiment des « révolutionnaires » dans l’âme, au sens le plus noble du terme, car ce sont eux qui ont pour mission de rétablir le courant de l’évolution sur notre planète.

Mais contrairement à une idée répandue dans certains cercles spirituels, et n’en déplaise à certains parents, les enfants surdoués ou hyperactifs ou encore ceux qui manifestent un intérêt précoce pour certains domaines jusqu’ici réservés au monde des adultes, ne sont pas nécessairement tous des Indigo.

MESSAGE PLEIADIEN sur le site http://francesca1.unblog.fr/  

Qui sont les Indigos

             Après leur séjour sur la base-école d’Ipolodic, les Indigos s’incarnent aujourd’hui en grand nombre sur notre planète, afin d’élever le Qui sont les Indigos dans ENFANTS INDIGO enfant-et-son-chien-231x300niveau vibratoire de la race humaine en vue de l’Ascension.           

             Les Indigos sont des êtres dont l’âme aurait été spécialement préparée sur une base située dans l’enveloppe éthérique de l’une des lunes de Jupiter, avec pour mission de venir s’incarner à notre époque et d’élever le niveau vibratoire de la race humaine en vue de l’Ascension. 

Dans les années 1980, on parlait essentiellement « d’enfants Indigos », car les premières âmes sensées provenir de cette base-école jupitérienne, à laquelle certains médiums ont attribué le nom « d’Ipolodic », n’ont commencé à s’incarner sur notre planète en nombre relativement important qu’à partir des années 1970. Quelques pionniers les avaient cependant précédés, parmi lesquels Marc Angélidès (Cf. message ci-dessous) cite l’astrophysicien Jean-Pierre Petit et le philosophe Michel Serre. 

             Depuis l’entrée dans le nouveau millénaire, notre planète accueille des Indigos en nombre considérable, et la majorité des nouveaux-nés semble aujourd’hui liée à la Famille Indigo (qu’il ne faut d’ailleurs pas confondre avec la Famille Cristal). Les médiums les reconnaissent bien sûr d’abord à la prééminence de la couleur indigo au niveau de leur aura. 

L’indigo est une nuance intermédiaire entre le bleu et le violet, qui tourbillonne intensément dans leur champ énergétique. Les Indigos, avant de s’incarner, ont travaillé sur Ipolodic à développer en eux la spiritualité, l’idéal de paix, de fraternité et de vérité, qui sont des attributs jupitériens liés à la couleur bleue, en même temps que l’Amour impersonnel et altruiste, l’esprit d’entraide, de solidarité et de sacrifice qui sont liés kabbalistiquement à Iésod, la Sphère de la Lune correspondant à la couleur violette. N’allons d’ailleurs pas croire que les Indigos aient une prédilection pour cette couleur au niveau de leur habillement ou de la décoration de leur cadre de vie ; la plupart du temps, ils rechignent à porter des vêtements bleus ou violets, parce que leur aura en est saturée et que les couleurs de nos vêtements sont en quelque sorte une nourriture pour nous. Ils auront donc une tendance naturelle à s’orienter vers les couleurs complémentaires : le jaune et le orange. On peut ainsi dire que la fameuse « Révolution orange » de 2004 en Ukraine fut en réalité un mouvement d’inspiration et de vibration Indigo. 

Il est vraisemblable que le séjour des âmes Indigos sur la base éthérique d’Ipolodic dure beaucoup plus longtemps que celui des âmes humaines « ordinaires » sur les plans subtils durant le cycle de leurs réincarnations successives. Les âmes non libérées de leur karma ont en effet tendance à se réincarner rapidement et à saisir toutes les opportunités d’incarnation sur la Terre, dès qu’elles se présentent. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’hérésie matérialiste a pu se développer aussi facilement au cours des siècles passés, certains en arrivant même à supposer que la vie ne puisse exister que sur notre planète et dans notre seule dimension de vie. 

Le long séjour des âmes Indigos sur Ipolodic les aurait ainsi amenées à se préparer intensivement à la mission qui est la leur aujourd’hui : aider l’humanité à réaliser sa transition vers la Nouvelle Époque, vers ce que certains ont appelé « l’Âge d’Or ». 

Voici les trois principales qualités qui, selon certains médiums, correspondent à des acquis des âmes Indigos au cours des Initiations sur Ipolodic : 

1) La reliance ou la connexion au Guide. Cela signifie : être capable de vivre consciemment le lien avec notre Conscience Christique, Solaire, avec la Matrice universelle qui permet de connaître intuitivement (sans avoir besoin de recourir à des livres) les lois spirituelles, ésotériques et métaphysiques qui régissent les différents mondes et les différents plans de la Création. 

2) L’acceptation du Service. Cela signifie demeurer intègre en toutes circonstances et n’accepter aucune compromission par rapport à l’engagement au service d’un idéal élevé. Cela signifie aussi ne pas changer de direction en fonction des pressions, des menaces, des agressions ou des perspectives de récompense de quelque nature que ce soit. 

3) La reconnaissance de l’Amour universel en tant que Principe de Vie. Cela signifie être constamment en quête d’harmonie, de fraternité, et aimer tous les êtres et toutes les créatures, qu’ils soient de nature angélique, humaine, animale, végétale ou minérale. 

Les enfants Indigo sont les précurseurs du grand changement. Ils sont venus pour briser certains schémas qui s’opposent à l’éveil de la conscience. Ils sont venus pour briser les systèmes basés sur la peur et le contrôle. Ce sont vraiment des « révolutionnaires » dans l’âme, au sens le plus noble du terme, car ce sont eux qui ont pour mission de rétablir le courant de l’évolution sur notre planète. 

Mais contrairement à une idée répandue dans certains cercles spirituels, et n’en déplaise à certains parents, les enfants surdoués ou hyperactifs ou encore ceux qui manifestent un intérêt précoce pour certains domaines jusqu’ici réservés au monde des adultes, ne sont pas nécessairement tous des Indigos.

L’autosuffisance des indigos

 

Issu de l’interview de Nancy Ann Tappe par Jan Tober 

 

gifs arc en cielL’ère des violets exige que nous devenions autosuffisants. Ces gens sont, pour la plupart, axés sur leur destination. Ces nouveaux enfants adoreront voyager, sans toutefois se soucier du but de leur destination. C’est pourquoi plusieurs parents éprouvent des problèmes avec leurs adolescents ; ceux-ci décrochent leur diplôme d’études secondaires sans toutefois être prêts à entrer au collège – et ils n’y songent pas non plus ; bon nombre d’entre eux demeureront à la maison jusqu’à ce qu’ils trouvent un moyen d e poursuivre le style de vie auquel leurs parents les ont habitués. Saisissez-vous ? 

 

A notre époque, nous ne pouvions attendre de quitter le foyer familial pour démarrer à zéro. Nous n’avions que faire de l’argent de nos parents. De toute manière, ils  ne nous l’auraient pas donné. Réussir à nous débrouiller seuls constituait notre petite victoire. Les enfants d’aujourd’hui affirment, quant à eux, qu’ils y arriveront, mais pour finir, ils restent à la maison. L’époque n’est pas dénuée d’intérêt. Leur système de valeur différera tellement du nôtre, que certains le jugeront horrible, alors que d’autres s’en émerveilleront. En réalité, ils se transforment et vont nous montrer ce que signifie l’amour. Alors, nous nous étonnerons de l’avoir perdu ! Ils vont nous enseigner comment prendre plaisir à la vie – pas comment être à la merci des petites brutes à l’école – et comment demeurer dans l’instant présent sans nous soucier de savoir si oui ou non ils seront diplômés. Il faudra s’assurer de leur bonheur. Ils seront tout à fait dissemblables de nous. 

 

C’est ce que l’on appelle « vivre en harmonie avec l’enfant intérieur ». Et je crois que peu de gens ont compris cela. C’est à nous de comprendre cela, découvrir le petit qu’on a à l’intérieur de nous. Les indigos verront alors l’honnêteté et la vérité en nous et ils s’occuperont du reste, appréciant notre franchise. Ils n’apprécient pas notre condescendance envers eux. 

 

 A LIRE   SUR notre FORUMhttp://devantsoi.forumgratuit.org/t59-enfants-indigo#3123

 

Extrait du livre Célébration des Enfants Indigo par Lee Carroll et Jan Tober aux Editions Ariane – page 136. 

 

Indigo et scolarité

Issu de l’interview de Nancy Ann Tappe par Jan Tober 

gifs arc en cielRegardez les indigos dans le milieu scolaire : Si un parent les maltraite, ils se rendront à l’école, se confieront à quelqu’un et obtiendront l’aide nécessaire. Plusieurs composeront le911 (numéro d’urgence). Bon nombre rapporteront aux policiers ; « Mes parents me battent ». Ils sont plus conscients de ce qu’ils ressentent que nous l’étions. Un mécanisme culpabilisant nous paralysait ; « Impossible d’en parler à qui que ce soit puisque c’est ma faute ». Ces petits ne se laissent pas berner. On voit le fait se produire à un âge encore plus tendre, et de manière plus radicale encore. Les enfants aujourd’hui âgés de moins de dix ans disposeront de ressources que les autres n’auront jamais eues. 

Nous devons comprendre à quel rythme nous avançons et comment certains événements actuels auraient suscité l’horreur il y a quinze ou même dix ans de cela. A mesure que les indigos s’unissent, l’écart entre le violet l’indigo s’élargira. Cette divergence sera facilement identifiable ; ce sera comme la vieillesse face à la jeunesse. Elle manifestera notamment dans les nouvelles aptitudes de leur corps et de leur esprit. 

Ils présentent assurément des attributs en plus. Par contre, j’ignore s’ils sont purement spirituels, parce que les indigos plus jeunes sont davantage férus d’informatique, plus terre à terre, plus désillusionnés quant à notre monde ; ils nous prennent pur des ratés et constatent que nous n’avons aucune intégrité. Nous remarquons tous cette attitude chez eux. 

Je ne sui pas convaincue qu’ils lisent dans nos pensées, mais je crois qu’ils sont beaucoup plus sensibles que nous. En outre, ils pressentent certaines choses et font confiance à ces pressentiments. Nous nous empêtrons dans tout ça. Je pourrais traduire ça par la phrase suivante : « Nous sommes encore sous l’influence du monde »’. Fréquemment, nous ne savons plus où est la réalité. Nous n’avons que notre perception de celle-ci. 

Interrogez quinze personnes, et vous obtiendrez quinze perceptions différentes. La vérité possède maints visages et les indigos lui donnent un autre sens ; ils seront beaucoup plus androgynes que nous l’étions. Le sexe prendra une tout autre valeur pour eux. Ils ne l’utiliseront pas comme stratégie pour arriver au mariage. Ils en feront un jeu, ce qui, à mon avis, constituait sa raison d’être originelle, de même que la procréation. Ils n’investiront pas dans la procréation autant que nous, car ils seront intéressés par l’autosuffisance d’abord, ce qui fut un enseignement des violets. 

Extrait du livre Célébration des Enfants Indigo par Lee Carroll et Jan Tober aux Editions Ariane – page 135. 

Les violets précurseurs des indigos

Issu de l’interview de Nancy Ann Tappe par Jan Tober 

Ange.Les violets sont les précurseurs des indigos. N’oubliez pas qu’ils n’ont aucun indice. Il leur faut tout revoir. Ils se souviennent à moitié de certaines choses alors que d’autres restent à demi oubliées.  Les indigos ne vivent pas dans le passé ; ils sont futuristes. Ils viennent nous dévoiler nos lendemains. Ils n’ont que faire des jadis. Les violets ont dû tout combiner pour façonner la troisième dimension. Le rôle de chaque couleur a sa valeur. Chacun accomplit sa mission sans pour autant affaiblir le système. C’est ce qu’il faut savoir à ce sujet ; les violets sont l’avant-garde des indigos. 

Notez bien que depuis 2000 ans et jusqu’à récemment, nous nous adonnions purement à la religion. Le terme métaphysique n’était pas d’usage courant, même si Aristote l’avait introduit dans la langue. Nous étions tournés vers la religion, et jusqu’au milieu du XXè siècle, ce que nous qualifions aujourd’hui de métaphysique était alors appelé spiritualisme – une branche protestante du christianisme. La police des mœurs gardait l’œil sur les marginaux, tout autant que sur les  prostituées. Ce n’est donc que depuis les cent dernières années environ que les libres penseurs ont pu s’extirper du joug de la Bible. Personne ne parlait de couleur ni ne référait à l’évolution de la conscience humaine sur ce plan ou à notre rôle dans l’univers. Nous étions tout simplement les enfants de Dieu. 

Nous connaissons aujourd’hui une évolution beaucoup plus radicale et fulgurante qu’à aucune autre époque. Nous restons toujours cramponnés à la religion et ne sommes pas disposés à accorder à l’humanité le mérite qui lui revient pour ses progrès. Sur le plan du développement de la conscience, nous avons avancé à pas de géants au cours du siècle dernier ; et pourtant, nous nous jugeons inaptes à faire face à la nouveauté qui pointe à l’horizon. Cette  réaction me déroute toujours ; pourquoi a-t-elle lieu d’être ? Simplement, nous avançons à un rythme beaucoup plus rapide, et c’est pourquoi la linéarité de notre existence tend à être bouleversée. Une chose existe aujourd’hui qui n’était pas là auparavant. Ce n’était hier qu’une vaguelette que personne ne percevait. Mais de nos jours, c’est presque comme un ordinateur doué de composants logiques qui agissent suivant un ordre spécifique. Il faut en être conscient. C’est fascinant. 

Extrait du livre Célébration des Enfants Indigo par Lee Carroll et Jan Tober aux Editions Ariane – pages 132. 

Les pré-indigos

Issu de l’interview de Nancy Ann Tappe par Jan Tober 

Ange bleuIl faut garder cela à l’esprit : il n’y a pas que les violets qui ont le sentiment d’être des pré-indigos ; les bleus, les verts, les jaunes et les marrons l’estiment également. Toutes ces couleurs représentent un processus qui fait partie de l’enfant indigo. Nous nous dirigeons vers un esprit unifié. Voilà ce à quoi référent, dans le Livre des révélations, l’expression « les quatre coins » ainsi que l’énoncé « Les quatre anges tenant les quatre vents », qui proclame « Ne laissez pas souffler le vent jusqu’à ce que l’époque soit révolue ». Voyez-vous ? 

J’interprète ce passage comme un renvoi aux quatre types d’indigos. Je l’ai défini à l’aide des troisième et quatrième dimensions. A l’heure actuelle, nous en sommes à peu près ici [elle indique un point sur le tableau], un peu plus près du bord. Jusqu’ici donc, les indigos, même s’ils ne se sont pas encore surpassés ont érigé une partie de la passerelle. Et ce, avec l’aide des violets. Ceux-ci superviseront le travail, mais il faut que cette passerelle atteigne cet endroit [elle montre un autre point du tableau]. Cela prendra 200 à 400 ans, selon le rythme auquel nous apprendrons et évoluerons. Nous pourrions y arriver en 200 ans, mais il en faudra peut-être 400. A cette époque, notre corps n’aura plus de système immunitaire. Il aura subi une métamorphose tant dans son apparence que dans sont fonctionnement ; mais les violets auront amorcé le processus. Le reste d’entre nous n’aura qu’à suivre. 

Le système endocrinien prendra le relais du système immunitaire. Selon la rapidité avec laquelle les indigos construiront cette passerelle, nous – vous, moi et  Lee – pourrions être de retour pour aiguillonner le processus. Cependant, les indigos qui ont aujourd’hui moins de vingt ans n’ont aucune envie de se tourner vers le passé. Ils ne veulent pas se plier à nos règles, sachant que leurs lois seront autres. La génération actuelle amalgame présent et passé. Quelques-uns se révoltent contre le passé ; d’autres l’acceptent et tentent de passer à autre chose. Au cours des six prochaines années, nous connaîtrons des transformations monumentales parce qu’ils recevront leurs lois comme pas « intraveineuse », une goutte à la fois. Il n’y aura pas de changement sensationnel advenant en une seule nuit. Celui-ci s’immiscera tout doucement, et nos prendrons conscience que quelqu’un d’autre que les violets dirige le monde. Voilà ce que nous tentons de leur faire comprendre ; ils disposent d’une partie de l’information, mais elle n’équivaut qu’à une petite cuillerée de l’ensemble. Nous souhaitons qu’ils saisissent bien que c’est très bien d’être ce qu’ils sont, qu’ils ne sont pas défectueux pour autant. 

Il ne faut surtout pas oublier qu’avant le XVIIIème siècle, les violets étaient rarissimes – pratiquement inexistants. Le bleu prédominait, ainsi que le marron, le jaune et le vert. Le nombre des violets s’accrut peu à peu, tout comme celui des indigos à l’heure actuelle. 

L’avant –garde se composait de cette couleur. Voyez-vous où je veux en venir ? Une couleur nouvelle est introduite environ tous le deux siècles, et la civilisation s’en imprègne alors. Au cours du XVIIIème siècle, les violets se multiplièrent, mais auparavant, ils n’étaient que très disséminés. Les temps s’accélèrent, et nos indigos progressent à un rythme beaucoup plus rapide que n’importe quelle autre couleur. 

Extrait du livre Célébration des Enfants Indigo par Lee Carroll et Jan Tober aux Editions Ariane – pages 130. 

Les précurseurs des indigos

Issu de l’interview de Nancy Ann Tappe par Jan Tober 

Ange neigeCes précurseurs des indigos âgés aujourd’hui de la quarantaine ou la cinquante, sont de couleur violette, mais les couleurs présentent une graduation. De même, sur le plan spirituel, les gens se situent à des âges différents. Saisissez-vous ? Quelques-uns se consacrent à l’évolution spirituelle depuis plus longtemps que la majorité. D’autres s’y livrent autrement. Le principe est comparable à un parcours universitaire. L’université offre une quantité de domaines, de champs d’intérêt. Prenons, par exemple, les sciences humaines. Très vastes, elles comprennent la loi, la santé, la psychologie – elles requièrent en fait que nous apprenions de manière différente diverses matières. 

Jan : Affirmez-vous qu’il existe plusieurs nuances de violet ? 

Nancy : Oui, en fonction du programme de chacune. Je l’ai toujours signalé ; un violet qui naît dans un milieu aisé n’agira pas comme celui qui voit le jour dans un ghetto ; un violet qui naît dans un milieu intellectuel sera différent de celui qui est issu d’une famille moins instruite ; un violet  qui naît dans un milieu artistique différera de celui qui grandit dans les mines de la Virginie. 

Il ne s’agit pas de teinte ni de nuance. Il s’agit plutôt de la matrice qu’elle comporte. La plupart du temps, je n’exprime pas ce fait publiquement ni lors d’un entretien privé pare que ce serait simplement trop long à définir et trot déroutant pour le grand public. En bref, il s’agit de leur mode de fonctionnement. Je pense qu’il y a là des violets. Je le répète, le type humaniste se substitue au jaune et au violet. C’est pourquoi la persona de ces indigos présentera plusieurs des attributs du jaune et du violet. Ce sont des « gens violets, d’irrésistibles ensorceleurs. Et puis, il y a le type conceptuel, qui remplace le marron et le vert parmi les violets. L’artiste, quant à lui, prend la place du bleu dans les degrés du violet. Et l’indigo interdimensionnel supplante le violet lui-même. 

Il faut préciser que le violet que l’on retrouve chez les interdimensionnels représente les anormaux. On peut les retracer dans chaque catégorie ; ce sont des gens qui se livrent à des choses abstraites, qui fonderont de nouvelles philosophies et religions. Lee Carroll [le coauteur de ce livre] appartient à cette catégorie. Vous saisissez ? C’est un violet. Il relève aussi du type conceptuel parce qu’il est marron. Comprenez-vous ce que j’explique ici ? Il n’est pas seulement enclin à l’abstraction et à accomplir des actes que personne ne comprend ; il tente également de rester très logique, ce qui est marron. Il ne possède pas de jaune. 

Mais vous, Jan, vous en avez. Il n’ a pas non plus le bleu de l’artiste. Vous l’avez. C’est pourquoi vous formez tous deux une bonne équipe. Parce que vous, Jan, présentez des traits de l’humaniste et de l’artiste, alors que lui Lee, recourt aux processus conceptuel et interdimensionnel. Par contre, ni vous ni lui n’êtes des indigos. 

Extrait du livre Célébration des Enfants Indigo par Lee Carroll et Jan Tober aux Editions Ariane – pages 129. 

Qui sont les Indigo ?

ado timideLes Indigos sont des êtres dont l’âme aurait été spécialement préparée sur une base située dans l’enveloppe éthérique de l’une des lunes de Jupiter, avec pour mission de venir s’incarner à notre époque et d’élever le niveau vibratoire de la race humaine en vue de l’Ascension. 

Dans les années 1980, on parlait essentiellement « d’enfants Indigos », car les premières âmes sensées provenir de cette base-école jupitérienne, à laquelle certains médiums ont attribué le nom « d’Ipolodic », n’ont commencé à s’incarner sur notre planète en nombre relativement important qu’à partir des années 1970. Quelques pionniers les avaient cependant précédés, parmi lesquels Marc Angélidès cite l’astrophysicien Jean-Pierre Petit et le philosophe Michel Serre. 

Depuis l’entrée dans le nouveau millénaire, notre planète accueille des Indigos en nombre considérable, et la majorité des nouveaux-nés semble aujourd’hui liée à la Famille Indigo (qu’il ne faut d’ailleurs pas confondre avec la Famille Cristal). Les médiums les reconnaissent bien sûr d’abord à la prééminence de la couleur indigo au niveau de leur aura. 

L’indigo est une nuance intermédiaire entre le bleu et le violet, qui tourbillonne intensément dans leur champ énergétique. Les Indigos, avant de s’incarner, ont travaillé sur Ipolodic à développer en eux la spiritualité, l’idéal de paix, de fraternité et de vérité, qui sont des attributs jupitériens liés à la couleur bleue, en même temps que l’Amour impersonnel et altruiste, l’esprit d’entraide, de solidarité et de sacrifice qui sont liés kabbalistiquement à Iésod, la Sphère de la Lune correspondant à la couleur violette. N’allons d’ailleurs pas croire que les Indigos aient une prédilection pour cette couleur au niveau de leur habillement ou de la décoration de leur cadre de vie ; la plupart du temps, ils rechignent à porter des vêtements bleus ou violets, parce que leur aura en est saturée et que les couleurs de nos vêtements sont en quelque sorte une nourriture pour nous. Ils auront donc une tendance naturelle à s’orienter vers les couleurs complémentaires : le jaune et le orange. On peut ainsi dire que la fameuse « Révolution orange » de 2004 en Ukraine fut en réalité un mouvement d’inspiration et de vibration Indigo. 

Il est vraisemblable que le séjour des âmes Indigos sur la base éthérique d’Ipolodic dure beaucoup plus longtemps que celui des âmes humaines « ordinaires » sur les plans subtils durant le cycle de leurs réincarnations successives. Les âmes non libérées de leur karma ont en effet tendance à se réincarner rapidement et à saisir toutes les opportunités d’incarnation sur la Terre, dès qu’elles se présentent. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’hérésie matérialiste a pu se développer aussi facilement au cours des siècles passés, certains en arrivant même à supposer que la vie ne puisse exister que sur notre planète et dans notre seule dimension de vie. 

Le long séjour des âmes Indigos sur Ipolodic les aurait ainsi amenées à se préparer intensivement à la mission qui est la leur aujourd’hui : aider l’humanité à réaliser sa transition vers la Nouvelle Époque, vers ce que certains ont appelé « l’Âge d’Or ». Voici les trois principales qualités qui, selon certains médiums, correspondent à des acquis des âmes Indigos au cours des Initiations sur Ipolodic : 

1)    La reliance ou la connexion au Guide. Cela signifie : être capable de vivre consciemment le lien avec notre Conscience Christique, Solaire, avec la Matrice universelle qui permet de connaître intuitivement (sans avoir besoin de recourir à des livres) les lois spirituelles, ésotériques et métaphysiques qui régissent les différents mondes et les différents plans de la Création. 

2)    L’acceptation du Service. Cela signifie demeurer intègre en toutes circonstances et n’accepter aucune compromission par rapport à l’engagement au service d’un idéal élevé. Cela signifie aussi ne pas changer de direction en fonction des pressions, des menaces, des agressions ou des perspectives de récompense de quelque nature que ce soit. 

3)    La reconnaissance de l’Amour universel en tant que Principe de Vie. Cela signifie être constamment en quête d’harmonie, de fraternité, et aimer tous les êtres et toutes les créatures, qu’ils soient de nature angélique, humaine, animale, végétale ou minérale. 

Les enfants Indigo sont les précurseurs du grand changement. Ils sont venus pour briser certains schémas qui s’opposent à l’éveil de la conscience. Ils sont venus pour briser les systèmes basés sur la peur et le contrôle. Ce sont vraiment des « révolutionnaires » dans l’âme, au sens le plus noble du terme, car ce sont eux qui ont pour mission de rétablir le courant de l’évolution sur notre planète. 

Mais contrairement à une idée répandue dans certains cercles spirituels, et n’en déplaise à certains parents, les enfants surdoués ou hyperactifs ou encore ceux qui manifestent un intérêt précoce pour certains domaines jusqu’ici réservés au monde des adultes, ne sont pas nécessairement tous des Indigos. 

Source : Les portes de l’ère nouvelle – http://www.erenouvelle.com 

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...