Les offrandes ont un langage

 

Nous vous dévoilons un enseignement qui était pratiqué dans les temps anciens de manière très intense mais qui s’est perdu au fur et à mesure que la dimension intellectuelle des êtres humains s’est développée. Certes, les mots sont toujours présents mais leur application s’est perdue au fil des temps. Heureusement quelques êtres perpétuent cette tradition. Le mot offrande est l’équivalent du pardon car si vous séparez le mot pardon en deux syllabes vous obtenez « par don ». Les offrandes sont une manière de pardonner car le pardon tel qu’il est enseigné par différentes religions ou différentes philosophie est très difficile à accomplir pleinement dans la troisième dimension. Quelqu’un vous a fait quelque chose vous décidez de lui pardonner, vous vous sentez bien, vous êtes heureux, vous êtes joyeux et vous vous sentez libéré. Le lendemain, la même personne ou une autre personne vous fait le même coup.

offrandes

Quelle sera votre réaction?

Certainement, la grande majorité du temps, la réaction en sera une plutôt négative, de colère, d’irritabilité, de haine ou de désir de vengeance.

Où est passé le pardon? Où est passé votre bonne humeur et votre joie?

Force d’admettre que vous n’aviez point pardonné. Maintenant, nous vous parlerons des offrandes. Dans tous les grands courants religieux, dans tous les courants philosophiques et surtout dans les rituels tribaux, il y a le processus des offrandes. Par exemple, les bouddhistes offrent un fruit sur une base régulière à leur Dieu. La tradition amérindienne veut que lorsqu’un être tue un animal, abat un arbre ou prélève quoi que ce soit dans la nature, qu’il laisse une pincé de tabac en guise d’offrande.

Lorsque les rois mages sont allés à la rencontre de Jésus naissant, ils ont fait des offrandes d’or, d’encens et de myrrhe. Et certes, une tradition catholique veut que lorsque vous vous présentez à l’église pour une célébration que vous fassiez une offrande monétaire. Par offrandes et par la pratique que vous en ferez, nous ne parlons point d’offrandes monétaires ou d’offrandes matérielles. Nous parlons plutôt d’offrir tout ce que vous vivez car à chaque fois que vous avez la conscience et la présence d’esprit d’offrir, vous créez un contact conscient avec Dieu.

Certes, ce processus d’offrandes place chaque être humain sur un pied d’égalité. Ces offrandes donnent l’opportunité à chaque être humain de faire preuve de générosité, de don de soi. Car, si les offrandes devraient être matérielles ou monétaires, certes le milliardaire dans ce cas aurait sa place immédiatement à côté de Dieu et le démuni irait directement en enfer. Ceci serait très inéquitable. Comme la justice divine est plus précise que le rayon laser, peu importe si vous êtes milliardaire ou si vous êtes en train de mourir de famine, il vous est possible d’offrir ce que vous vivez, d’offrir vos émotions, qu’elles soient agréables ou désagréables, positives ou négatives.

Donc, de cette manière, il est possible pour chaque être humain d’offrir. Ce sont ces offrandes qui sont enregistrées dans les sphères spirituelles supérieures car certes, il peut t’y avoir un karma à être milliardaire tout comme ceci peut être un dharma. Par karma, nous entendons des conséquences qui sont vécues de manières désagréables et par dharma, nous entendons des conséquences vécues de manières agréables. Donc, pour un, avoir de l’argent peut être un karma. Tout comme pour celui qui meurt de famine, il est entrain d’épurer un karma. Les karmas grâce aux offrandes deviennent des dharmas pour le futur. C’est ainsi qu’il est demandé à chaque être humain d’accepter chaque expérience qui est vécue et soyez assurés que celui qui est cristallisé dans le positif ou dans le négatif, sera heurté jusqu’à temps qu’il fasse preuve d’une ouverture spirituelle.

Donc, si vous êtes devant une fleur qui vous offre ses couleurs et son parfum subtil, vous pouvez établir un contact conscient et offrir. Si vous êtes devant une situation dont vous vivez difficilement vous pouvez aussi l’offrir. Vous pouvez vous offrir dans un lâchez prise, dans un abandon complet et dans un processus de foi. Mais tant que vous tentez de contrôler vous n’offrez rien. Vous pouvez offrir et si la peur est suffisamment intense, vous reprenez la situation car vous vous imaginez le scénario le plus pessimiste sur l’écran intérieur de votre conscience et vous avez peur que ces résultats arrivent. Offrez de nouveau et continuez à offrir jusqu’à temps que vous n’y pensiez plus. Nous répétons qu’à chaque fois que vous offrez, vous établissez un contact conscient avec Dieu.

Chaque être humain s’incarne pour développer sa conscience. C’est ainsi que par le processus des offrandes, vous développez la foi et certes, il est fortement déconseillé d’offrir quelque chose dans le but d’obtenir un retour précis. Nous vous mettons en garde dès maintenant que le résultat vous sera très désagréable car il vous est demandé d’avoir la foi dans la troisième dimension. Offrez et dans cet abandon total vous acceptez par anticipation. Vous pré-autorisez l’expérience que vous aurez à vivre en lien avec l’offrande et certes si vous êtes habités par des scénarios pessimistes, ceux-ci n’ont d’égal que l’estime que vous avez pour vous-même. Celui qui porte une faible estime de lui-même craint les punitions de Dieu. Hors, chers amis, il n’en est rien de tout ceci car Dieu n’est pas là pour punir ou pour récompenser. Il vous aime inconditionnellement. Les fruits de vos comportements, de vos paroles sont issus de vos pensées. La qualité de celles-ci est très importante.

Vous croyez pouvoir tromper les êtres humains avec vos pensées. Vous pourrez faire ceci pendant quelques mois ou pendant quelques années mais sachez que chacune de ces pensées est entendue par l’intelligence universelle. Après un certain temps, vous ressentirez le poids de ces pensées, paroles et comportements inadéquat en tant que nourriture spirituelle. C’est ainsi que vous aurez à récolter les fruits de vos pensées. Ceci est une bonne chose que la justice divine soit présente car, les êtres humains ne seraient point incités à demeurer dans la voie de leur esprit.

Nous vous invitons à offrir le plus souvent possible pour permettre ce contact conscient. Nous vous suggérons d’expérimenter à fond et par la suite, vous serez en mesure après un certain temps dans la pratique juste des offrandes de constater que vous portez plus de conscience, que votre estime de vous-même se porte mieux, que les peurs ont diminué. Ceci est tout à fait normal car la foi et la confiance sont aux antipodes des peurs, des inquiétudes des soucis, des tracas et des insécurités. Mais ils sont tout de même reliés par un vase communiquant. Autant vous diminuez les peurs autant vous augmentez votre estime et votre confiance en vous-mêmes ainsi que la foi en Dieu et la confiance en la vie. Chacun d’entre vous êtes un cadeau. Offrez-vous dans toute votre splendeur.

Les Entités de Lumière

SOURCE : Daniel Miron et Julie Chrétien http://www.jeandedieu.ca/jeandedieu/

LE KARMA N’EST NI UNE RECOMPENSE, NI UNE PUNITON

 

Une chose qui est commune à toute l’humanité, mais qui est souvent mal comprise, est celle du Karma. En effet, certains d’entre vous croient que le karma peut être positif et/ou négatif. Autrement dit, si un être humain vit un moment difficile sur la planète, il doit alors forcément subir un karma négatif. Ou quelque chose de merveilleux est peut-être en train d’arriver à un humain et vous vous dites qu’il est ne train de faire l’expérience d’un karma positif. Et voilà pourquoi certains d’entre vous ont dit que ce qui est observé est peut-être une récompense ou une punition pour quelque chose qui est survenu dans une incarnation passée de cet humain. Ce n’est pas le cas, et nous souhaitons vous montrer la perspective selon laquelle l’Esprit voit le karma et la place que vous y occupez.

Le karma est effectivement le moteur de la réalisation planétaire pour la Terre. Ce que cela veut dire, c’est que vous cheminez à travers vos leçons karmiques, vous devenez illuminés, et la planète se transforme. Car au fur et à mesure que chaque leçon est apprise, vous progressez vers l’illumination. A mesure que votre conscience s’éveille en tant que groupe sur la planète, la Terre, la matière même de la Terre doit répondre. Car la Terre en tant qu’objet matériel doit réagir à vos changements de conscience. Voilà comment vous élevez la vibration de votre planète. Alors, à mesure que vous cheminez à travers votre karma, vous transformez réellement la Terre. Et le karma individuel est la chose la plus importante dont vous disposez ; il donne les meilleurs résultats pour toute l’humanité.

0blog francesca

Or, il peut vous sembler étrange que la Terre réagisse à votre conscience humaine, néanmoins, c’est ainsi que les choses se passent. C’est en raison de ce que vous avez personnellement fait dans vos propres vies. Les choses ne seraient pas ainsi si vous n’aviez pas changé en tant que groupe. Vous devriez donc comprendre que la planète se transforme au plan physique en réaction à ce que vous faites au plan spirituel. Voilà donc la raison de l’importance du karma.

C’est aussi la raison pour laquelle votre avenir n’est pas déterminé et qu’il se transformera à la mesure même de votre transformation.

Imaginez-vous en train de participer à une réunion de planification avant votre naissance. Comme « fragments de Dieu »  et entités de l’univers, vous avez été choisis et vous vous êtes effectivement portés volontaires pour faire partie du plan de la Terre. Vous participez donc de votre plein gré à la session de planification durant laquelle vous planifiez avec ces entités bien-aimées qui vous entourent ce que seront vos leçons. Et le choix des leçons est décidé sur la base de ce que vous estimez pouvoir apprendre à partir de ce que vous avez déjà appris dans le passé. Il vous faut comprendre que la planification se fait toujours sur un niveau où une chose mène à une autre. Par conséquent, les leçons que vous avez apprises dans le passé ne seront pas répétées. Les expériences des vies passées qui ont été karmiquement accomplies ne vont donc pas nécessairement se présenter à nouveau à vous, car ces leçons ont déjà été apprises.

Il s’agit d’une complexe séance de planification, car non seulement vous impliquez ceux autour de vous qui ne sont pas sur la planète, mais nous vous répétons que cette séance de planification implique aussi la partie supérieure de ceux d’entre vous qui sont déjà sur Terre. Ce que cela signifie, c’est qu’il y a en ce moment même des séances de planification consacrés à la réalisation des possibilités qui se présentent à vous. Elles se poursuivent encore maintenant, même si vous êtes incarnés ici. En réalité, les séances de planification ne cessent donc jamais. Cela donne l’impression que ces choses sont complexes, mais cela peut aider à répondre aux questions que vous avez quant à savoir comment vous pouvez co-créer. Car les possibilités s’offrant à vous s’ajoutent à mesure que change votre conscience. Ceci veut également dire que votre « contrat » changera à mesure que vous élèverez votre vibration.

Encore une fois, ce que nous vous disons, c’est que vous êtes en interaction avec votre avenir sur la planète. A mesure que vous changez, votre contrat et le choix de possibilités changent aussi, et la planète change également. Lorsque nous vous demandons de prendre conscience d e la nature de votre contrat, nous voulons dire qu’il vous faut prendre conscience de l’instant présent. Pour clarifier ce point, nous parlons toujours de l’instant présent quel que soit le moment où nous communiquons.

Une fois dans votre forme biologique, vous avez ensuite l’occasion de réaliser vos leçons, bien que cela vous soit caché. Il n’y a pas de leçons négatives et il n’y a pas de leçons positives. Elles sont toutes simplement des leçons, chacune d’une importance égale. Et même si certaines d’entre elles peuvent vous sembler négatives ou positives, elles ne le sont pas, car la façon dont Dieu les perçoit est bien différente de celle des humains. Et lorsque vous n’étiez pas incarnés ici, vous possédiez la sagesse de tout et compreniez parfaitement les implications de ce que vous planifiez… tout particulièrement lorsque vous vous donniez un défi en apparence difficile à relever.

Ce qui compte avant tout c’est la joie de relever ces défis. Il n’y a pas de pré-destination. Le choix que chaque humain exerce est celui de décider ce que qu’il fait avec sa propre leçon. Et c’est ce choix qui change l’équilibre. Car, même sans une illumination naturelle et une pleine connaissance de qui vous êtes réellement, si vous êtes tout de même capable de voir et de faire des choix qui vous incitent à aller vers la vraie vérité, la vibration de la planète s’élève alors tout de même. Et ensuite lorsque vous avez terminé, vous repassez par la caverne de la création pour reprendre votre essence et votre nom.

Ce que vous avez accompli est enregistré pour votre bénéfice, et puis vous vous rendez au hall des célébrations, un endroit ne se trouvant pas sur Terre, où vous accueillent tous ceux qui vous ont aidés à préparer votre incarnation. C’est aussi à cet endroit où vous en verrez d’autres. Et ainsi à la fin de tout cela, un cycle a été accompli et vous vous retrouvez à nouveau en séance de planification si tel est votre choix. Puisque c’est un fait, qu’il y a de plus en plus d’humains en même temps sur Terre à mesure que passe votre temps terrestre, il devrait également être évident pour vous que vous n’avez pas tous été ici auparavant. Cela signifie qu’il y a toujours de nouveaux humains qui viennent s’incarner.

Il n’y a pas un seul d’entre-vous que l’on pourrait qualifier de nouveau venu. Car ceux ayant eu de  multiples incarnations et qui ont réglé de multiples karmas, sont ceux parmi les gens actuellement sur cette planète qui sont le plus intéressés en ce moment même à recevoir l’illumination. Ce sont les premiers à répondre à la nouvelle énergie. Et c’est donc à vous qui êtres ici que revient la responsabilité de remettre le flambeau à ceux qui viennent pour la première fois. Mais ils vous reconnaîtront et seront attirés vers vous.

ALCHIMIE DE L’ESPRIT HUMAIN de KRYEON

sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Des pratiques interdimensionnelles consciencieuses

 

J’encourage les pratiques consciencieuses suivantes, principalement sous la forme de questions à se poser, en explorant les mystères de la conscience, surtout en recevant des communications interdimensionnelles qui influencent nos choix de vie à court terme et à long terme. Si vous grandissez, votre influence et votre responsabilité grandissent également. Il est important de vous rappelez que vous n’êtes pas isolé des autres.

nibirus

La première : Le discernement sage et mûr.

Lorsque vous recevez une communication, avez-vous l’impression d’accéder à votre propre moi sage, expansé, et compatissant ? Eprouvez-vous une pénétrante sensation d‘ouverture, de quiétude et d’humilité ? Si d’autres entités apparaissent aussi, leur présence et leur communication reflètent-elles l’amour, la sagesse et le bon sens ? La communication que vous recevrez-est-elle alignée sur vos valeurs et vos pratiques de ne faire aucun mal dans toutes vos relations ? La signature de la fréquence et l’information ouvrent-elles immanquablement votre cœur et le portent-elles à s’ouvrir encore davantage, apportant pus de clarté et de perspicacité à  votre esprit, et soutiennent-elles l’égalité et une connexion bienveillante avec toute la vie ? Votre attitude est-elle impartial, pleine d’humour et de légèreté ? Votre guidance interdimensionnelle adopte-t-elle la voie du milieu qui donne les résultats pragmatique set prévisibles susceptibles d’être partagés avec les autres de façon salutaires et joyeuses ? Pouvez-vous affirmer que tout ce dont vous faites l’expérience est vous ? Que vos perceptions et vos personnalisations des énergies reflètent votre évolution de conscience et votre état d’esprit à tout moment dans le temps, peu importe jusqu’à quel point vos expériences interdimensionnelles sont expansées et réelles pour vous ?

Si ce n’est pas le cas, voici la suggestion pour vous aider si vous faites l’expérience des énergies négatives basées sur la peur :

1. placez immédiatement l’entité ou l’énergie dans une bulle de lumière et demandez qu’une puissante expression d’amour bien réelle pour vous se manifeste en vous, et alignez-vous sur celle-ci. Vous pouvez choisir une représentation personnalisée, telle que le Christ, Mère Marie, Bouddha, l’archange Michaël, ou une énergie plus impersonnelle comme le soleil, une forme géométrique radiante ou toute autre expression qui vous permet d’imaginer une lumière dorée et chaude vous enveloppant.

2. Puis, faites pénétrer cette énergie de lumière dans votre plexus solaire et votre cœur en l’inspirant, jusqu’à ce que vous voyiez, entendez ou sentiez une présence aimante et pénétrante.

3. Maintenant, permettez à l’énergie de l’amour de vous assister afin d‘être clame et plus détendu. Sentez l’énergie lourde, basée sur la peur, être emportée loin de vous par cette présence aimante à un endroit où elle peut guérir ou sentez-la se faire absorber complètement dans la lumière par un pouvoir plus grand que celui de votre ego.

4. Désengagez-vous de l’expérience et ancrez-vous dans le moment présent en étant attentif à votre corps, à votre respiration et à vos sens. Délassez-vous et sachez que vous êtes en sécurité. Lâchez prise. Pardonnez.

Vous seul dirigez votre expérience. Le libre arbitre humain est toujours honoré.

La seconde : Une Profonde transmutation de l’ego séparateur  (corps/ mental/ émotions)

Par sa nature même, la conscience de l’âme, comme le soleil, est un rayon de lumière infinie focalisé sur un point unique, jamais éclipsé, illuminant tout ce qui semble l‘obscurcir. Quand un être humain s’éveille à la conscience innée de l’âme, un processus de transmutation s’amorce naturellement est exige un grand amour de soi, du courage et un engagement. Consentez-vous à faire face aux peurs de l’ego et à comprendre les comportements habituels qui vous causent une souffrance sans fin ? Avez-vous un ou des systèmes de soutien, externes et internes, pleins de compassion et dans lesquels vous pouvez investir votre confiance, afin de poursuivre ce processus souvent rempli de défis et qui ouvre votre esprit et votre cœur, vous montrant de manière explicite comment vous vous fermez à l’amour ?

Après un examen intellectuel minutieux, et selon votre savoir intuitif, avez-vous accès à de réels enseignements de sage et à des maîtres qui connaissent intimement une voie authentique de transmutation qui mène à la réalisation de la conscience de l’âme ? Votre pleine lumière brille-t-elle davantage à la suite de vos pratiques quotidiennes ? Qu’est-ce qui vous motive à traverser les feux alchimiques qui accompagnent un éveil réel et la réalisation de soi ? Eté-vous motivé par une recherche de grandeur personnelle et de bonheur temporel ou par une sagesse compatissante fondés sur les vérités éternelles ? Etes-vous intimement conscient de votre interconnexion avec la souffrance de tous les êtres, la faisant ainsi vôtre ? Avez-vous un fort désir d’amoindrir la souffrance, d’abord en vous-même, puis chez les autres en les assistant dans leur quête de bonheur et de paix ? Etes-vous engagé à utiliser votre conscience interdimensionnelle expansée pour servir la voie de l’amour qui embrasse tout ?

La Troisième : Des méthodes et enseignements sains, lucides et pragmatiques pour ancrer des expériences interdimensionnelles.

Etes-vous capable d’intégrer vos expériences interdimensionnelles dans votre vie journalière de manière très simple, élémentaire, pragmatique et enrichissante ? Votre conscience expansée vous aide-t-elle à vous sentir généralement plus heureux et plus satisfait au milieu du changement constant de la vie et de sa fugacité ? Bien que votre famille et vos pairs puissent mal vous comprendre avez-vous des amis qui sont vos égaux spirituels et qui peuvent vous laisser savoir – et vous laissent savoir – que vos connexions interdimensionnelles sont vraiment bénéfiques ? Etes-vous ouvert à une réflexion honnête et à des vérifications de faits venant de vos maîtres et de vos amis ?

Vous pouvez avoir le bon karma d’attirer un maître authentiquement illuminé (incarné ou non) ou un maître spirituel qui démontre clairement qu’il est éclairé d’esprit et de cœur à un haut degré, ou même plusieurs maîtres de pareil calibre. Si c’est le cas, je vous encourage à ne pas vous empresser de donner votre pouvoir à une telle personne ou à un tel enseignement et à vous accorder beaucoup de temps pour évaluer tout ça. Posez des questions. Les gestes reflètent-ils les paroles ? Le temps passant, le fruit de vos expériences a-t-il un goût sucré, ou amer ? L’autre personne reconnaît-elle votre conscience de l’âme comme un aspect intrinsèque de votre véritable nature ? Etes-vous encouragé à ne pas faire de vous-même une personne spéciale et à ne pas faire non plus de votre accession à d’autres dimensions, une grande affaire ? Etes-vous encouragé à ne pas vous attacher à un rôle identitaire, comme un « professionnel » de la spiritualité, par exemple, avec une autorité professée ou des diplômes. Etes-vous encouragé à ne pas agir comme si vous en saviez plus que n’importe qui d’autre parce que vous êtes un « canal de conscience supérieure » ou que vous occupez une place spéciale auprès de votre maître ? Quand, par ignorance, les autres vous cèdent leur pouvoir, vous abstenez-vous de les relever de leur responsabilité concernant la manière dont ils mènent leur vie, ou de prédire leur avenir ?

Si la réponse à chacune de ces questions est oui, êtes-vous consentant à être tenu responsable, sur le plan karmique, des effets de vos conseils et de votre exemple ?

Pour terminer, et c’est là le point le plus important, la source de votre guidance vous ramène-t-elle toujours à la simple joie d’être votre moi divin et ordinaire, vivant et exprimant votre vie unique avec conscience et amour dans le moment présent, les deux pieds fermement plantés sur terre ?

Extrait des enseignements de Kryeon sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/category/1-la-graduation-des-temps/

LA TERRE AUSSI…

 

La planète malade de l’homme

et le cycle dégénératif de l’oxygène

 LA TERRE AUSSI… dans PLEIADIENS (TERRE) telechargement-10

Une approche selon la clairvoyance éthérique. Bilan : la race humaine devra quitter la Terre où elle s’auto-étouffe tout en dénaturant un milieu originellement conçu pour l’évolution des espèces non humaines. En s’accrochant à une dimension qui n’est pas la sienne, l’âme humaine se dénature, devient malade et perturbe l’harmonie planétaire. Il faut donc concevoir une véritable écologie spirituelle, et mettre en place une civilisation qui nous permettrait de retrouver notre nature originelle. Mais nous allons en sens contraire en nous accrochant au plan physique  par oubli de notre origine. 

Les défenseurs de la nature sont très gentils, mais leur rêve d’une planète idéale provient de leur ignorance du cycle dégénératif constant. La consommation d’oxygène entraîne l’émission de  gaz carbonique qui est réassimilé par les autres règnes, qui à leur tour dégagent un oxygène de plus en plus dégradé selon son essence éthérique. Donc, la qualité spirituelle de l’air que notre âme absorbe et dont dépend sa santé est en chute continue. Ce processus est lent mais irréversible. Il est invisible à l’observation normale qui ne s’alarme que de la pollution chimique, sans voir qu’un auto empoisonnement définitif nous menace à  long terme. Bien entendu, il s’agit là d’une position qui semble plus philosophique que scientifique, car l’humanité ne s’est jamais souciée de la qualité spirituelle de l’oxygène quelle respire. Les naturistes et idéalistes voudraient que la nature soit originellement pure et dans un état d’équilibre parfait. Mais c’est ignorer les  raisons métaphysiques de la présence de l’être humain ici-bas.

Les mythes racontent que nous avons été déportés de l’Eden initial sous une forme spirituelle d’abord, et que nous avons progressivement cristallisé notre enveloppe matérielle. Qu’importe si l’on rejette l’hypothèse spirituelle de l’origine de l’humanité, mais le fait de la constante dégradation du cycle de l’oxygène demeure.  Les ésotéristes pouvant lire dans la mémoire de la nature, sont seuls capables de détecter la raison métaphysique du problème. L’empoisonnement est de nature éthérique. Il découle directement de la présence anormale de l’humanité sur une dimension qui n’était pas originellement la sienne. L’on peut appeler cela « évolution », mais il s’agit en réalité d’une entropie, d’une chute constante dont la conséquence finale sera l’impossibilité de respirer sur cette dimension. C’est là l’origine de nos problèmes existentiels, lesquels ne sont pas créés par des prédateurs ou par un esprit mauvais inhérent à notre nature humaine, mais par notre présence anormale sur le plan terrestre. C’est pourquoi, quoi que nous fassions, en bien ou en mal, sur cette terre, nous l’usons et la détruisons. Nous la dégradons par le simple fait de respirer. Comment est-ce possible diront les gentils naturistes si fiers de leur planète bleue ?

Voilà le secret. L’être humain était à l’origine un être spirituel qui a été déporté dans une zone galactique réservée aux règnes végétaux et animaux pour lesquels la Terre est un paradis. Ce paradis éthérico-organique a accueilli les entités humaines en quête d’un lieu de refuge et leur a fourni des corps extraits de son milieu. Ces organismes corporels sont terrestres mais l’entité spirituelle qui les habite est d’une autre nature. Il y a incompatibilité.

C’est là l’origine de notre malaise existentiel, de notre folie, de notre incapacité de vivre heureux comme les animaux dans le vert paradis des bêtes, des plantes et des fées.

Nous usons lentement notre milieu d’accueil par notre souffle même, et finalement, nous le détruirons par notre science qui est une tentative désespérée pour survivre.

C’est pourquoi, le salut de l’homme et de la planète terre serait que nous retrouvions notre état spirituel afin de ne plus dépendre des conditions physiques, en soulageant ainsi les autres règnes de notre présence incongrue.

La nature retrouverait alors sa qualité éthérique d’harmonie, et le monde retrouverait son état originel de « jardin de plaisance des dieux », alors qu’il en est devenu le dépotoir.

Mais qui se soucie de la qualité éthérique des éléments vitaux ? Et pourtant, c’est là où réside la pollution irréversible, celle qui fera qu’un jour l’humanité ne pourra plus se maintenir sur le plan terrestre. 

L’homme est semblable à une pile qui assimile et transforme des forces éthériques présentes dans l’atmosphère et dans les quatre éléments chimiques : hydrogène, oxygène, azote et carbone. A chacun de ces éléments correspond une force éthérique. L’oxygène est une condensation de « l’éther lumineux ». L’âme humaine assimile ces quatre nourritures éthériques correspondant à l’hydrogène, l’oxygène, l’azote et le carbone.

Notre vitalité, notre énergie vitale provient de ces substances éthériques que nous convertissons en forces dans notre organisme.

Prenons l’exemple de la respiration.

La substance que nous inhalons est différente de celle que nous exhalons. Nous exhalons entre autres du gaz carbonique, oxyde de carbone qui est un produit de la combustion, une transformation de son double vital « l’éther chimique ».

Nous connaissons différentes propriétés du gaz carbonique. L’atmosphère en contient naturellement, attendu qu’il se forme par la respiration des hommes et des animaux et par la combustion et la décomposition de matières organiques. Si rien ne l’empêchait, notre atmosphère contiendrait toujours davantage de gaz carbonique, ce qui nous serait funeste ; car une flamme s’éteint immédiatement dans ce gaz. Tout processus de combustion deviendrait donc impossible dans une atmosphère ainsi surchargée et toute vie y serait littéralement étouffée.

Pour parer à cette menace, le règne végétal intervient. Les feuilles de la plante absorbent le gaz carbonique et rejettent de l’oxygène.

Le règne végétal prévient donc notre asphyxie par un produit de notre propre pile humaine !

Des observateurs ont déterminé dans quelle mesure l’atmosphère peut être saturée de gaz carbonique sans entraîner la mort.

Un homme normal peut, dit-on, supporter 5% de gaz carbonique. Or, remarquez que ce gaz est toujours présent dans l’atmosphère, quoiqu’à un degré moindre !

Pensez maintenant à votre maison, à votre chambre, à votre jardin. Vous passez une très grande partie de votre vie dans votre habitation. Vous y respirez et y produisez du gaz carbonique que vos plantes absorbent avidement. C’est une bénédiction pour vous et pour les plantes aussi. Car, sans gaz carbonique, pas de plantes et sans plantes, vous étoufferiez !

Le règne végétal et le soin qu’il exige est donc de nécessité vitale pour tout homme de la nature. Plus il y a de décomposition et de combustion, plus il y a de gaz carbonique ; plus il y a de gaz carbonique, plus il y a de plantes ; et plus il y  a de plantes et plus il y a d’assurance- vie pour nous.

Donc, en retour du gaz carbonique qu’elles reçoivent de vous et de votre chat, vos plantes vous fournissent de l’oxygène. Cependant, ce n’est pas un oxygène complet mais un sous-produit.

Sur le plan éthérique, on observe que la qualité de cet oxygène est toujours un éther lumineux, mais plus sombre, de vibration très ralentie. Cet oxygène végétal déficient se mélange de nouveau à l’oxygène de l’atmosphère, après quoi, nous l’inhalons de nouveau et produisons du gaz carbonique…

Considérez cette chaîne de vie et comprenez que vous vivez à la faveur du règne végétal !

Vous découvrirez peut-être également que tout ceci est un processus alarmant et très critique, parce qu’il est dégénératif.

D’autres facteurs interviennent simultanément avec le cycle de l’oxygène. Le sous-produit du carbone rend nécessaire le règne végétal, et  cela pour notre salut. Mais les sous-produits de l’azote, de l’hydrogène et de l’oxygène rendent nécessaires, outre le règne végétal et animal, celui des insectes et des microbes, et celui des êtres élémentaux. Et ceci à notre attention ! En effet, ces règnes assimilent tout ce qui nous ferait mourir. Ils vivent, et existent littéralement de nos radiations de mort, et nous donnent en retour le produit de la dissociation de ces radiations.

Dès lors, trouvez-vous étrange que ces règnes naturels qui vivent des exhalaisons de mort de notre existence coupée de la source originelle, s’épient, se chassent, s’entre-dévorent, se mutilent et se souillent mutuellement dans la lutte pour la survie ? Comment est-il possible d’y voir de la beauté et la main de Dieu ? Comment est-il possible d’en espérer une perfection ? Voyez-vous clairement la tragédie de cette loi naturelle inexorable ? Vous qui cherchez la « santé » sur le plan matériel, ne réalisez-vous pas qu’il s’agit d’un enfer qui ne produit que de la souffrance ?

Avez-vous compris que votre état actuel provient d’une « chute », une rupture avec la loi universelle,  et que cet état vous oblige à contribuer à cette dégénérescence ?

Combien réalisent que l’humanité est entraînée à une vitesse vertigineuse dans une abomination lorsqu’elle produit de l’énergie en dissociant l’atome d’hydrogène qui est sur le plan spirituel le milieu de naissance de l’âme ?

Si les écologistes pouvaient comprendre la véritable écologie spirituelle, ils cesseraient de protester pour ce qui semble des broutilles en comparaison du drame fondamental.

Comprendrons-nous à temps que nous collaborons à une catastrophe cosmique ?

L’homme originel reçut le souffle de vie, mais il exhale à présent un souffle de mort.

Un enfant pourrait comprendre que les règnes naturels qui sont là pour nous protéger, ne peuvent suffire à la tâche. L’homme consomme de la nourriture synthétique; des contrées toujours plus étendues sont déboisées et défrichées ; le danger microbien et le venin des insectes, combattus de façon de plus en plus massive ; les maladies sont refoulées par les vaccins et les médicaments ; les animaux des campagnes remplacés par des machines…que ne fait l’homme dans sa rage d’assurer son existence conservatrice ?

Il combat les dangers en en déchaînant d’autres. C’est la mer à boire ! Les forces génératrices de mort engendrées par ces piles vitales que sont les humains, ces forces dégradées que les règnes protecteurs de la nature ne peuvent plus absorber entièrement, s’étendent et se multiplient. Sans cesse, le souffle  de mort gagne du terrain et le résultat ne peut être qu’une explosion atomique sous forme d’une crise :  une « révolte cosmique ».

Toutes les maladies qui accablent l’humanité sont occasionnées par l’un des règnes naturels sous-humains ; ces règnes étant nécessaires à l’absorption des dangereux produits de nos piles vitales.

Prenons par exemple, le moustique qui n’est rien qu’un bout de venin piquant, et qui est la cause de maladies dans de nombreux pays. Cet insecte vit à partir des produits atomiques de notre pile vitale. Il nous recherche et nous pique par réaction aveugle, car pour se maintenir, toute créature se tourne vers son créateur. (Nous ne développerons pas ici comment les pensées humaines finissent par se matérialiser au fil de longues périodes, sous formes de monstres qui reviennent vers la source de leur existence, nous-mêmes…)

Que faire pour contrer les moustiques ?

Ils sont exterminés et cela est compréhensible. D’autres insectes qui succèdent à cette tâche sont également combattus. Les microbes et virus qui, pour les mêmes raisons reviennent vers nous et rongent nos corps, sont combattus. Nous devons le faire, parce que nous ne pouvons pas faire autrement !

Mais quand nous réussissons à exterminer ces agents d‘infection, alors, c’est du super venin que nous produisons nous-mêmes, et dont nous devenons entièrement la proie, tandis que, jusqu’ici, grâce aux fonctions biologiques de ces règnes sous-humains, nous n’en subissions, sous forme de maladies, qu’une réaction ralentie, donc affaiblie !

Peut-on imaginer tragédie plus profonde ?  Combattre des maladies, rechercher la santé et, par là même, inhaler à larges traits nos propres miasmes de mort.

Celui qui comprend clairement tout ceci et l’éprouve en pleine conscience : celui qui parvient à cette connaissance, commence à se connaître lui-même. Il s’engage alors dans une recherche sérieuse sur l’origine et la destination de l’humanité. 

Au bout de son enquête, il ferme ses livres et ses oreilles aux élucubrations des spécialistes et des réformateurs. Il n’y a plus en lui qu’une aspiration : retourner à la source de la Vie.  Mais, il doit d’abord abandonner ses croyances idéalistes, philosophiques, scientifiques et religieuses pour parvenir à une totale lucidité.

Ce travail de déconditionnement des idées reçues est une tâche que bien peu veulent effectuer car notre culture ne nous apprend pas à aller au fond des choses. Il y a toujours une restriction, un préjugé, une crainte pour nous détourner de la lucidité. Et lorsque nous commençons à comprendre, alors, les marchands d’espoir rappliquent avec leurs évasions, leurs fausses solutions et leurs bricolages messianiques.

Or, il y a une espérance. Il y a une issue, mais elle implique une profonde connaissance de soi et un profond désir de libération.

Heureusement, l’humanité n’est pas abandonnée à son ignorance et aux mauvais bergers qui lui font miroiter un bonheur artificiel dans leur camp de concentration planétaire.

Les lois universelles corrigent les situations déviantes qui mettent en péril les systèmes planétaires sur toutes les dimensions. 

Une telle correction est à l’oeuvre dans le système solaire. Ce qui nous paraît infiniment long à cause de notre dimension ralentie est  l’effet d’un règlement cosmique immédiat.

C’est pourquoi les hiérarchies conservatrices terrestres et d’autres races parasitaires sont très actives aujourd’hui.

Se sentant menacés, ces groupes tentent de plaquer l’humanité au sol par la violence politique ou à l’aide d’illusions diverses. Mais, peut-on tricher avec les lois universelles ?

Le jugement tombera inéluctablement car il a été prononcé dès le tout début de la déviation.

L’univers enregistre parfois des expériences négatives du point de vue de l’harmonie divine, expériences se déroulant sur des dimensions éloignées de la Source. Mais la correction est inéluctable, sauf qu’elle est enregistrée sur une dimension de vibration ralentie, telle cette longue période qui est l’histoire du monde.

Ainsi, le risque n’est pas de manquer le salut ultime, mais plutôt de chercher à l’anticiper par toutes sortes d’artifices. Ces tentatives spéculatives nées de la douleur et de l’espoir qui en découle, sont plus pernicieuses que le mal qu’elles tentent de combattre. Ne prenant pas en compte le Plan divin, ces expériences politiques et scientifiques « humanistes » aggravent la situation planétaire.

L’on peut dire que la grande trahison provient de la théologie qui a interprété à rebours les textes sacrés. C’est la racine de l’illusion dans notre culture. Nous avons été manipulés à croire le contraire de la vérité, et quoique nous commencions à ouvrir les yeux, ces croyances enracinées forment notre structure mentale.

Il faut donc remettre en question ce que l’on a voulu nous faire croire dans le but de nous maintenir plaqués au sol.

Dans l’état actuel de notre conscience, dépendante de son support physique programmé pour une survie aveugle, il est difficile de VOIR la situation avec lucidité.

Cela est même impossible si l’on réalise combien notre conscience est tributaire de la forme. Cette forme physique capte toute notre énergie pour son entretien et sa survie.  Lorsque nous nous « spiritualisons », ce désir de survie prend un caractère plus noble mais tout au fond, c’est la peur sécuritaire qui parle.

Cette peur enracinée dans le subconscient nous sollicite afin que nos efforts soient détournés vers une spiritualisation de la matière, telle la politique des loges occultes, mais pas vers une émancipation réelle.

Les lois universelles en ont décidé autrement  et la vérité va faire craquer le système. Ceux qui ne pourront pas s’ouvrir aux rayonnements cosmiques qui corrigent la situation, seront toujours plus malades et deviendront quasi déments. On ne peut exister contre l’univers.

Il y a un salut pour la race humaine si elle accepte de se défaire de ses fausses croyances. Alors, les processus de redressement s’accélèrent et l’homme retrouve sa puissance originelle.

Il se délivre et délivre la création « malade de l’homme » en même temps.

 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans la vie humaine. 

RACES GALACTIQUES (vague Pléiadienne 10)

 

            les Cassiopéens (vague Pléiadienne)

 

RACES GALACTIQUES (vague Pléiadienne 10) dans PLEIADIENS (TERRE) et-0132Ils se présentent comme des Etres de Lumière de la 6ème dimension, un niveau de Réalité faisant abstraction de toute notion de matérialité. A titre de comparaison, nous, les êtres humains, appartiendrions à la 3ème dimension. Ils déclarent vivre dans l’omniprésence, c’est-à-dire dans toutes les réalités. Plus surprenant, ils affirment être « Nous-mêmes » dans l’avenir ! 

Pourquoi s’appellent-ils « Cassiopéens » ?

Il y a une sorte d’Onde, de barrière, de fréquence, qui voyage dans l’espace et dont le cycle est d’environ 300 000 ans. Les Cassiopéens se servent de cette vague qui arrive vers nous comme d’une fréquence radio entre eux et nous. Actuellement, cette onde serait dans la région de Cassiopée, d’où leur nom actuel.Il y a peu, l’Onde se trouvait dans la région des Pléiades. Lorsque cette fenêtre était dans la région d’Arcturus, ils se sont donc appelés Arcturiens. Le prochain arrêt, selon les Cassiopéens, devrait être la constellation du Lion.C’est pourquoi ils se comparent à des Passagers en Transit. 

Les Cassiopéens sont connus depuis1994.

Nom des contacts: Laura Knight-Jadczyk aidée de son mari Ark ainsi que de Terry. 

Laura Knight-Jadczyk est une américaine de Miami, qui communique par le biais d’une méthode de Channelling, entre  autre. Elle se fait aider de quelques amis pour les séances de contact avec les Cassiopéens.Son mari, Arkadius Jadczyk, un physicien de haut niveau, a quitté la Pologne pour rejoindre Laura et l’assister dans cette aventure. Il se charge de certains aspects scientifiques du travail gigantesque produit par Laura.Leur site compte plusieurs milliers de pages en version imprimable, et résumer une telle quantité d’informations n’est pas facile.

 La Nature de la Réalité

Le temps n’existe pas comme vous le savez.

Le passé et l’avenir sont inclus dans le présent.

La mort et la naissance sont identiques.

Même la matière inanimée apprend que tout est illusion.

Votre esprit représente tout ce qui existe.

Vous êtes le duplicata de l’univers dans lequel vous demeurez.

Chaque âme est toute-puissante et pourrait créer ou détruire toute existence à condition de savoir comment.

Votre état de conscience est la clef.

Une fois que vous atteignez un niveau plus élevé de conscience, des choses telles que la limitation physique s’évaporent…

Les distances deviennent inexistantes. 

Expérience

Tout est leçon. La vie sur Terre est une école infinie.  La vérité fait mal. La douleur enseigne.

Une recherche est couronnée de succès, un pas à la fois.

Vous ne comprendrez pas complètement avant d’être où vous devez arriver.

Pourquoi un chien ne peut-il saisir l’algèbre ?

Le chemin vers l’illumination est la connaissance, pas l’amour. Pour aimer, il faut savoir. Apprendre augmente le pouvoir.

 La Situation Humaine

Les pouvoirs politiques profitent de l’ignorance des masses.

Le libre arbitre aurait pu ne pas être limité si vous ne l’avions pas voulu ainsi.

Les pouvoirs cachent au public une vérité qui pourrait faire éclater la société si elle était découverte.

L’Antéchrist n’est pas un individu, mais un Consortium. Les gens mangent le bétail, certaines entités de 4° dimension (les Lézards du « Service à soi-même » comme les a qualifiés Laura) se nourrissent de nos énergies  négatives. La tromperie fait partie des processus de manipulation d’autrui pour le profit de quelques-uns. Prenez garde à la désinformation. Elle détourne votre attention de la réalité, vous laissant exposé au danger. Vous n’avez pas besoin d’agir contre eux, vous devez agir en faveur de votre destin.

La bataille est toujours là, c’est le moment que vous choisissez qui compte ! 

Connaissance

Plus vous aurez de savoir, moins vous aurez peur, moins vous serez soumis à la douleur, moins vous serez tendu, et moins vous serez exposé au danger sous quelque forme que ce soit. La protection vient simplement et naturellement avec la conscience. La seule défense est la connaissance. 

Certains extraterrestres vus par Terry :

Les Reptiliens ont créé les Gris. Ils sont aussi de la 4° dimension. Ils n’ont pas d’âme. Ce sont des sortes de robots. Les Gris ont été créés pour que les Lézards puissent les envoyer vers la 3° dimension, comme des projections en quelque sorte. Ils peuvent projeter une partie de leur propre énergie dans les Gris, de sorte que quand ceux-ci sont dans la 3° dimension ils ne sont pas que des robots contrôlés par eux, Les Reptiliens sont en eux, voyant avec leurs yeux. Parfois aussi, plusieurs Gris rassemblent l’énergie d’un seul Reptilien. La raison de l’asservissement des humains par les Reptiliens est que ceux-ci nous consomment comme de la nourriture. La vieille histoire de John Lear/Bill Cooper à propos de tonneaux contenant des parties de corps peut avoir un fond de vérité. Mais ce qu’ils veulent surtout, c’est notre énergie. C’est ce qui les nourrit en 4° dimension, parce qu’ils sont principalement des êtres composés d’énergie en 4° dimension. Ils se nourrissent d’énergie. 

Il y a de l’énergie positive et de l’énergie négative. Les êtres du « Service à soi-même »  de la 4° dimension se nourrissent de l’énergie négative produite par les êtres de la 3° dimension, et même, à l’occasion, de celle produite par des êtres de 2° et 1° dimension. Ils nous apprécient parce que nous avons des émotions. Les émotions génèrent de l’énergie. Voilà pourquoi les Gris semblent si intéressés par nos émotions! Voilà pourquoi nous avons des passions, des aversions, etc. Ils nous ont sous contrôle et créent des situations qui produisent de l’énergie négative. Plus ils obtiennent d’énergie négative, plus ils obtiennent de nourriture. (par le plan astral)

Et il y a encore une autre raison: ils voudraient devenir des êtres physiques de 3° dimension et éliminer la race humaine pour prendre sa place. La matérialité leur paraît attrayante.

 Passage dans la 4° dimension par Terry :

En fait, ce que les Cassiopéiens semblent essayer de nous dire c’est que « Nous » dans la 6° dimension, tentons de « nous » aider à réaliser ici, en ce moment, qu’ au cours des 20 prochaines années, cette Onde, cette sorte de fenêtre surviendra. Et lorsqu’elle arrivera nous aurons la possibilité de passer de la 3° dimension à la 4° en tant que groupe et non individuellement. Quand nous aurons la possibilité de faire cela, notre premier objectif sera d’opérer la transition elle-même, mais le deuxième sera de contre-attaquer les Reptiliens grâce aux « Forces du Service à Autrui » qui tentent de nous redonner la liberté. Ces derniers ne peuvent pas interférer avec notre libre-arbitre, mais s’ils peuvent informer un nombre suffisant d’entre nous, et que nous parvenons à faire le libre de choix du retour, le résultat sera que les Reptiliens devront abandonner leur domination de la race humaine. L’objectif paraît être de libérer la race humaine de cette domination. A ce point, advienne que pourra en 3° dimension. Ensuite, cette Onde se transportera en un autre point de l’univers, parce que tout ceci se produit en d’autres lieux également. Ici n’est PAS le seul endroit où de telles choses se produisent. 

Laura: Et ne pensez pas que tout ceci soit terrifiant. Vous connaissez le symbole Yin-Yang, moitié blanc et moitié noir. C’est de cela qu’il s’agit ici. Nous ne devons pas regarder tout cela comme un combat, bien que d’une certaine manière cela semble être le cas dans le cadre des changements qui se produisent sur la Terre. Le fait est que pendant plus de 300 000 ans, nous nous sommes trouvés dans le monde du Service pour Soi (égocentrisme), c’est-à-dire dans la moitié noire du cercle. A présent, la roue est en train de tourner. 

Les Cassiopéens apportent des réponses, ou au moins des indices sur pratiquement tous les mystères scientifiques et historiques. Dans certains domaines toutefois, la réponse pourra paraître confuse, voire même censurée comme s’ils étaient tenus à un devoir de réserve ou de non-ingérence.

Un peu dans le style des Ummites : on vous montre des pistes, à vous de vous débrouiller. Une devise des cassiopéens : La connaissance protège,  l’Ignorance expose au péril. 

 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans la vie humaine. 

RACES GALACTIQUES (vague Pléiadienne 5)

Orion (vague Pléiadienne)

 RACES GALACTIQUES (vague Pléiadienne 5) dans PLEIADIENS (TERRE) images-162Origine : Constellation d’Orion (ensemble de systèmes et de fédérations) Voir aussi Lyriens, Végans, Pléïadiens, Zeta-Reticuliens

Les habitants du secteur d’Orion sont à 89% des Végans. Les Végans sont eux-mêmes à 84% de génétique humanoïde et à 16% de génétique non humanoïde. Les récits d’observations de Reptiliens en provenance d’Orion sont souvent des Végans non humanoïdes d’Orion. 

Avec un entraînement spirituel très strict, qui comprend des régimes, des cérémonies et certaines expériences psychiques, des prêtres de types divers du système d’Orion peuvent changer la couleur de leurs yeux jusqu’à un bleu très vif. Cette couleur n’est pas naturelle à la naissance mais atteinte seulement à travers un certain chemin spirituel.    

 

Les 11 % des habitants d’Orion restant sont d’une variété Lyrienne. Ces Lyriens sont à 90% des personnes à peau brune claire et les 10% restant du type Caucasien Lyrien avec cheveux clairs.

Ils sont génétiquement compatibles pour des mélanges interraciaux. Le résultat en est un être type de la Terre. Il y a des possibilités de faire grandir certains d’entre eux sur Terre. Les maisons royales de Véga (et qui sont actuellement devenues celles de Sirius mais qui sont d’origine Végane par génétique) et celles de la Lyre sont les deux lignes actives sur Terre. Les mélanges génétiques entre ces deux lignées à travers l’histoire a été un essai d’unifier ces deux lignées. 

Les habitants du secteur d’Orion sont plutôt agressifs en général. Les habitants d’Orion ont une réputation négative parce qu’ils ont été engagés dans de nombreux conflits et dans des guerres destructrices avec d’autres extra-terrestres de cet univers. Certains disent que des entités négatives ont été associées avec certaines étoiles de la constellation d’Orion. D’autres sources disent que la nébuleuse d’Orion est un « portail » cosmique vers l’infinité ou la réalité du Créateur, qui transcende l’univers de temps, espace et matière. (La Bible semble l’indiquer) 

Puisque les Draconiens essaient de conquérir les « Cieux », ils peuvent avoir fait des tentatives infructueuses pour entrer dans le Portail d’Eternité et en intercepter la lumière émergeante. (« Guerre céleste entre Michaël et le Dragon », dans l’Apocalypse de Jean). Ceci pourrait expliquer la présence alléguée des Draconiens dans la constellation d’Orion, bien que certains groupes humanoïdes sont paraît-il devenus eux aussi curieux du Portail d’Eternité. L’amas ouvert d’Orion lui-même est la base d’un empire commun Reptiloïdes-Gris appelé les « Six Profanes», qui a été construit à partir de Némésis dans le but de saboter la présence humanoïde dans le système solaire. 

Les gris de Zeta Reticuli viennent d’un système voisin du secteur d’Orion. Ils semblent être entrés en contact avec le Terre depuis 1940 seulement, et ils ont signé un traité avec les USA. Ils ont une apparence qui est plus insectoïde que les gris Reptiliens qui seraient quant à eux sur Terre depuis des millénaires. Ils ont leur propre hiérarchie. La plupart des gris sont des agents ou des mercenaires des Lizzies, la race reptilienne. La plupart des gris font partie de ce qui est connu comme l’Empire d’Orion. Les Lizzies sont membres de la Fédération des Reptoïdes Draconiens. L’Empire d’Orion et la Fédération des Reptoïdes Draconiens travaillent ensemble et avec d’autres extra-terrestres agressifs qui essaient de dominer et de contrôler plusieurs planètes de cet univers, dont la Terre. 

Il y a plusieurs Zeta-Réticuliens de même que des entités de la constellation d’Orion qui sont incarnées dans des corps humains comme résultat de l’interférence karmique avec nous.Les « petits » gris de 0,90m à 1,50m (par opposition aux grands gris de 2,10m à 2,40m) sont là en « mission diplomatique », pour négocier des traités avec les gouvernements humains. Ce sont des mercenaires.

Le groupe des gris est génétiquement faible. La plupart d’entre eux n’ont pas de système génital et sont incapables de reproduction sexuée : cela se fait par clonage dans des laboratoires. Mais des millions d’année de clonage qui ont détérioré l’espèce, ainsi que les effets de guerres nucléaires, en font une espèce génétiquement affaiblie, ainsi que pour d’autres raisons qui nous sont inconnues. Les Lizzies existent au-delà de la 3° dimension. Il y a beaucoup de gris de la 4° dimension qui intéragissent avec les humains. Ils peuvent passer de la 4° à la 3° dimension facilement. 

La diversité des formes de la 4° dimension provient de la création de formes au sein de la 5° dimension, où les principaux portails des étoiles opèrent – Pléïades, Sirius, Orion – ainsi que leurs entités de lumière. 

Les sources ésotériques suggèrent que les humains développent une société basée sur la compassion envers toute la création afin d’atteindre notre pleine potentialité spirituelle. L’amour et la compassion devrait inclure les gris qui sont une espèce mourante pathétique. Cela ne veut pas dire qu’on doive accepter leur comportement diabolique ou se sentir responsable de les sortir de leur mauvais état physique et spirituel. En fait, sur un plan spirituel, ces extra-terrestres régressifs ne font qu’accélérer notre évolution. 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans le vie humaine. 

Orion

dictionnaire extraterrestre

Origine :
Constellation d’Orion (ensemble vaste de systèmes et de fédérations) Voir aussi Lyriens, Végans, Pléïadiens, Zeta-Reticuliens

Présentation des habitants de la Constellation :
Gif etoiles     Les habitants du secteur d’Orion sont à 89% des Végans. Les Végans sont eux-mêmes à 84% de génétique humanoïde et à 16% de génétique non humanoïde.
     Les récits d’observations de Reptiliens en provenance d’Orion sont souvent des observations de Végans non humanoïdes d’Orion.
     Avec un entraînement spirituel très strict, qui comprend des régimes, des cérémonies et certaines expériences psychiques, des prêtres de types divers du système d’Orion peuvent changer la couleur de leurs yeux jusqu’à un bleu très vif. Cette couleur n’est pas naturelle à la naissance mais atteinte seulement à travers un certain chemin spirituel.
     Les 11% des habitants d’Orion restant sont d’une variété Lyrienne. Ces Lyriens sont à 90% des personnes à peau marron claire et les 10% restant du type Caucasien Lyrien avec cheveux clairs.
     Ils sont génétiquement compatibles pour des mélanges interraciaux. Le résultat en est un être type de la Terre. Il y a des possibilités de faire grandir certains d’entre eux sur Terre.
     Les maisons royales de Véga (et qui sont actuellement devenues celles de Sirius mais sont d’origine Véganes par génétique) et celles de la Lyre sont les deux lignes actives sur Terre. Les mélanges génétiques entre ces deux lignées à travers l’histoire a été un essai d’unifier ces deux lignées.
     Les habitants du secteur d’Orion sont plutôt agressifs en général. Les habitants d’Orion ont une réputation négative parce qu’ils ont été engagés dans de nombreux conflits et dans des guerres destructrices avec d’autres extra-terrestres de cet univers.

Présentation de l’Empire d’Orion :
  Certains disent que des entités négatives ont été associées avec certaines étoiles de la constellation d’Orion. D’autres sources disent que la nébuleuse d’Orion est un « portail » cosmique vers l’ « infinité » ou la réalité du Créateur, qui transcende l’univers de temps, espace et matière.
     Puisque les Draconiens essaient de conquérir les « Cieux », ils peuvent avoir fait des tentatives infructueuses d’entrer dans le « Portail d’Eternité » et d’en intercepter la « lumière » émergeante. (Guerre dans les cieux entre Michaël et le « Dragon », voir Révélation chapitre 12 ?). Ceci pourrait expliquer la présence alléguée des Draconiens dans la constellation d’Orion, bien que certains groupes humanoïdes sont paraît il devenus eux aussi curieux du « Portail d’Eternité ». L’amas ouvert d’Orion lui-même est la base d’un empire commun Reptiloïdes-Gris appelé les « Six Profanes», qui a été construit à partir de Nemesis dans le but de saboter la présence humanoïde dans le système du Soleil.
     Les gris de Zeta Reticuli viennent d’un système voisin du secteur d’Orion qui semblent être entrés en contact avec le Terre depuis 1940 seulement, et ont signé un traité avec les USA. Ils ont une apparence qui est plus insectoïde que les gris Reptiliens qui eux semblent sur Terre depuis des millénaires. Ils ont leur propre hiérarchie entre eux. La plupart des gris sont des servants ou des mercenaires des Lizzies, la race reptilienne. La plupart des gris font partie de ce qui est connu sous le nom d’ « Empire d’Orion ». Les Lizzies sont les membres de ce qu’ils appellent la « Fédération des Reptoïdes Draconiens ». L’Empire d’Orion et la Fédération des Reptoïdes Draconiens travaillent ensembles et avec d’autres extra-terrestres agressifs qui essaient de dominer et de contrôler plusieurs planètes de cet univers, dont la Terre.
     Il y a plusieurs Zeta-Réticuliens de même que des entités qui sont d’origine de la constellation d’Orion qui sont incarnées dans des corps humains comme résultat de leur interférence karmique avec nous.
     Les « petits » gris de 0,90m à 1,50m (par opposition aux grands gris de 2,10m à 2,40m) sont là en missions « diplomatiques », comme négocier des traités avec les dirigeants des gouvernements humains ; ce sont des mercenaires. Le groupe des gris est plutôt génétiquement faible. La plupart d’entre eux n’ont pas de système génital et sont incapables de reproduction sexuée : cela se fait par clonage dans des laboratoires. Mais des centaines de millions d’année de clonage qui détériorent l’espèce ainsi que les effets de guerres nucléaires passées en font une espèce génétiquement affaiblie, ainsi que d’autres raisons qui nous sont inaccessibles encore.
     Les Lizzies existent au-delà de la troisième dimension ou densité (au choix de l’appellation). Il y a beaucoup de gris de quatrième densité qui intéragissent avec les humains. Ils peuvent passer de la quatrième à la troisième densité facilement.
     La diversité des formes de la quatrième densité provient de la création de formes au sein de la cinquième densité, où les principaux portails des étoiles opèrent (Pléïades, Sirius, Orion, etc) et leurs êtres de lumières.
     Les sources ésotériques suggèrent que les humains développent une société basé sur l’amour et la compassion pour chacun et toute la création afin d’atteindre notre pleine potentialité spirituelle. L’amour et la compassion devrait inclure les gris qui sont une espèce mourante pathétique. Cela ne veut pas dire qu’on doive accepter leur comportement diabolique ou être responsable de les sauver de leur mauvais état physique et spirituel. En fait, sur un plan spirituel, ces extra-terrestres régressifs ne font en fait qu’accélérer notre évolution vers la lumière et loin de la noirceur que ces ET et notre gouvernement secret représentent.

Sites sources :
http://www.spiritweb.org/Spirit/orions.php
http://www.setlab.org/alien_encyclopedia.htm
(PS: retrouvez les pages du site désormais disparu spiritweb.org sur le site darchives web)

Faire monter la Kundalini

 

 

Faire monter la Kundalini dans SAGESSE des PLEIADES kundaliniAvec ses délicieuses sensations concentrées surtout dans la région génitale, un orgasme peut faire monter la Kundalini vers le deuxième chakra. Il est possible de pousser l’énergie plus loin dans le corps en prolongeant le plaisir, en intensifiant la respiration profonde, en vous détendant, en vous abandonnant à la joie du processus et en utilisant votre imagination pour faire monter et suivre la vague d’énergie. S’inquiéter de sa performance abrégera le processus. Si vous laissez vraiment les sensations extatiques se déployer, vous accumulerez plus d’énergie ; avec votre partenaire, montrez-vous créatif et utiliser cette énergie pour explorer votre cœurs ; servez-vous de l’extase pour nourrir vos objectifs de vie ; vous pouvez également diriger l’énergie d’amour vers des membres de votre famille ou des amis afin de les éveiller et vers l’humanité tout entière pour aider à l’instauration de la paix dans le monde. L’expérience située au deuxième chakra procurera un merveilleux orgasme génital, mais qui n’atteindra pas tout le corps, tous les chakras et le multivers.

Lors que l’énergie monte jusqu’au troisième chakra, les sensations des deux partenaires se situent plutôt dans l’abdomen et chacun perçoit clairement l’état d’âme de l’autre. Dans une relation saine et longue, l’énergie passe au-delà de l’abdomen pour parvenir au quatrième chakra, au centre du cœur ; alors, il y a l’amour, la confiance et l’admiration mutuelle. Si le chakra du cœur est ouvert, il est possible que les deux personnes demeurent semble toute une vie ; plusieurs couples fonderont une famille et partageront un amour véritable, au quotidien. Même alors, ils ne se confieront peut-être jamais leurs vérités les plus profondes ou ne les entendront jamais si l’énergie n’atteint pas le chakra de la gorge.

Lorsque l’énergie pénètre dans le cinquième chakra ou lorsque la Kundalini s’est élevée jusqu’à ce point, les deux personnes échangent vraiment ce qu’elles pensent, exprimant en toute confiance leurs craintes, leurs joies, leurs souvenirs et leurs opinions. Grâce à cette réalisation vraiment essentielle, la Kundalini passe au-delà du chakra de la gorge pour aller activer les sixième et septième chakras, les centres énergétiques du mental supérieur. Lorsque cette énergie envahit le cerveau, l’orgasme se répercute dans tout le corps, diffusant des vagues successives d’intense jouissance. L’orgasme à l’échelle du corps, auquel participent tous les chakras, ne peut se produire lorsqu’il s’agit de relations non consenties. Le viol, l’inceste et les rituels sectaires infligés à des enfants  ou faisant appel à des animaux produisent une forme d’énergie sexuelle à très basse fréquence. Les participants à ces activités sont, dans la plupart des cas, possédés par des entités forçant leurs hôtes humains à exécuter les actes sexuels qu’ils désirent. Certains individus en retirent peut-être une satisfaction, même s’ils violentent une autre personne. Le plaisir que procure le sexe dépend de vos valeurs. Toutefois, la recherche du plaisir ne vous autorise pas à faire n’importe quoi. Le rôle de l’accélération, c’est de vous apprendre à gérer l’énergie ; jusqu’à 2012, l’effet de vos actes vous reviendra de plus en plus rapidement car la sphère de l’existence offre une rétroaction directe de ce que vous créez. Les actions négatives entraînent des effets négatifs.

Vous êtes le produit de propensions génétiques. La guérison de l’humanité exige de cerner, pour ensuite les abandonner, les schèmes dysfonctionnels transmis d’une génération à l’autre. On vous demande d’utiliser votre perception lucide afin de comprendre le sens de ces schèmes pour ensuite leur substituer de nouvelles croyances qui serviront vos intentions positives. Si vous êtes issu d’une lignée de gens qui répriment leur sexualité, ces codes sont alors en vous, mais cela ne signifie pas pour autant que vous devez suivre cette tendance. Cous n’êtes pas prisonnier de vos gènes et des dispositions qu’ils entraînent. Vous avez la possibilité de vous programmer pour explorer la réalité, notamment sur le plan sexuel. L’énergie sexuelle est encodée profondément dans le corps ; c’est une énergie primale brute. Les femmes ont tout particulièrement hérité de schèmes perceptuels qui ont restreint leur capacité et leur désir d’avoir un orgasme ; à vrai dire, plusieurs n’en ont jamais eu. Certaines ont même appris à le feindre de manière fort convaincante ; leur partenaire n’y voit que du feu car il est trop absorbé dans se propre satisfaction pour s’en apercevoir. La femme sait que quelques chose est censé se produire et elle imite parfois les soupirs et les gémissements, mais elle ne ressent jamais les vagues voluptueuses de l’excitation et de la passion. Elle fait semblant d’être excitée parce qu’elle ne connaît pas son corps et ne l’accepte pas, et elle ne mesure pas ce qu’elle manque. Chez les hommes, l’excitation se manifeste extérieurement ; leur énergie sacrée prend la forme de l’éjaculation, qui accompagne généralement l’orgasme. Le contact d’une femme avec l’aspect sexuel sacré de son être est une voie intérieure conduisant à des profondeurs sombres et mystérieuses. Pour ces raison fondamentales, les deux identités sexuelles divergentes ont servi à expliquer le pouvoir de l’énergie conservée dans le corps ; pour obtenir une satisfaction optimale en tout, notamment lors de l’amour, vous devez habiter votre corps, occuper pleinement chaque particule de votre être.

 

Issu du livre Sagesse des Pléiades – Pour un monde en chaos – Le pouvoir de la sexualité humaine page 180 – de Barbara Marciniak aux éditions Ariane.

Changements apportés par l’implant neutre

ADAPTATION AUX CHANGEMENTS APPORTÉS PAR L’IMPLANT NEUTRE

«  Une empreinte neutralisée (par l’implant neutre) apportera des changements jamais expérimentés auparavant. Vous aurez des tentations que vous n’avez jamais eues. Certaines modifications vous sembleront difficiles à accepter. La période d’adaptation pourrait même être désagréable.  » (1, 54)

1. Transformation de la personnalité

«  Depuis votre naissance, vous vous êtes habitués à agir d’une certaine manière. Votre façon de vous exprimer, vos désirs, vos actions et vos défenses ont tous été façonnés d’après votre karma. Lorsque quelqu’un vous parle avec colère, il provoque en vous la colère, lorsqu’on vous accuse, vous vous défendez. Si on appuie sur les boutons sensibles de votre personnalité, il en résulte une réaction prévisible. Ces réactions sont karmiques ; elles sont aussi liées à votre empreinte. Pourquoi certaines gens sont-elles tout le temps en colère ? Pourquoi d’autres sont-elles paisibles ? Ces sentiments sont tous contrôlés par votre empreinte. Votre karma est souvent structuré de façon à vous aider à passer à travers certains de ces sentiments et à trouver la sagesse et la paix en effaçant la peur. Il est par conséquent permis à la peur d’être en vous, par l’intermédiaire de votre empreinte, mais la paix est votre état naturel, même si vous avez dû travailler pour l’atteindre. Ainsi, votre personnalité se transformera. Sur le plan universel, ce sera pour le mieux, mais vous paraîtrez différents aux yeux des autres. La colère d’un autre ne suscitera plus, en vous, cette même réaction ; mais, en même temps, vous perdrez une partie de ce qui était devenu confortable pour vous. La paix est naturelle, mais elle peut vous sembler même si vous avez eu une vie intense en péripéties.  » (1, 55)

2. Demeurer ici sans empreinte ou quitter ce plan

«  La plus grande tentation à laquelle vous serez soumis ne vous est même jamais venue à l’esprit ; vous serez capables de partir sans douleur. Cela sera intuitif pour vous, et le processus sera clair. Pourquoi pas ? Vous aurez le pouvoir et l’autorisation de le faire. Pouvez-vous imaginer cela ? Pourquoi rester et travailler alors qu’on vous permet de vous en dispenser ? La réponse est évidente. Vous aurez la responsabilité de rester sans empreinte et d’utiliser votre pouvoir pour transformer la planète. Vous aurez ainsi l’autorisation absolue de quitter ce plan, et ceci n’entraînera aucune énergie négative. Vous serez applaudis et chaleureusement accueillis lorsque vous arriverez parmi nous. J’ai vu cela, et l’état de graduation est merveilleux. Rappelez-vous que, dans ma dernière communication, je vous ai dit que vous comptiez parmi les entités les plus respectées. Ceux, parmi nous, qui sont en service vous honorent et vous apprécient beaucoup pour votre travail ! Votre graduation sera des plus glorieuses. Lorsque vous arriverez enfin parmi nous, vous comprendrez, à nouveau, ce que vous avez vraiment fait pour l’univers et comment vos actions ont aidé chacun de nous. Sachant tout cela, pouvez-vous vraiment rester et accomplir le travail requis ? Réfléchissez bien avant de faire votre demande pour accéder à cet état. Vous recevrez de l’aide (nous reviendrons également là-dessus), mais la tentation sera forte, chaque jour.  » (1, 55-56)

3. Dissociation du groupe karmique

«  Le groupe karmique dont vous faites partie ne sera plus lié à vous. Ceci pourrait être l’élément le plus douloureux pour vous tous. Plusieurs de vos amis, ou même votre partenaire, vous abandonneront. Pour eux, vous aurez changé et serez devenus quelqu’un d’autre. C’est un événement négatif, plein de tristesse pour l’esprit humain. L’Amour (la source unique) est parfait et, dans ce royaume, il perçoit ces choses comme étant parfaites, tout comme il considère une mort appropriée comme étant parfaite. Cependant, le lien humain vous manquera. Ceci fait partie de la période d’adaptation. Êtes-vous capables de vivre seuls si nécessaire ? Vous pourriez ne pas trouver de partenaire ayant conclu le même engagement que vous. De grâce, pensez à cela. Il serait de beaucoup préférable pour vous de continuer tels que vous êtes, dans l’amour et la compréhension, en faisant votre possible avec le degré de lumière dont vous profitez maintenant, plutôt que de changer d’état et d’abandonner ensuite, parce que vous ne pouvez supporter la solitude. D’autres humains éclairés pourraient, également, vous abandonner à cause du karma de l’ego.  » (1, 56)

4. L’égo et l’équilibre

«  L’EGO sera votre pire ennemi. Jusqu’à un certain point, votre ego a été retenu ou relâché par votre empreinte. Même Jésus a connu certains problèmes avec son ego, lorsqu’il a pris conscience de son pouvoir à certains moments de sa vie, et a fait preuve d’impatience envers les gens non éclairés. L’ego est intrinsèquement humain. Il n’est pas une considération de ce côté du voile. Je parle ici de l’importance du soi qu’un esprit biologique conçoit de lui-même. L’ego est ce qui se produit lorsque le plus fort encercle le plus faible. Ce n’est jamais le cas de ce côté du voile. Il n’y a pas de plus faible ici. L’ego humain est un sentiment indésirable du pouvoir ; c’est comme une drogue pour l’esprit humain… En fait, vous devrez posséder un implant additionnel (nous verrons cela plus tard) pour l’empêcher de vous influencer jusqu’au moment où vous atteindrez votre contrôle. Malgré l’influence des empreintes, vous avez des systèmes biologiques 56 57 communs à chacun qui doivent être pris en considération, tels l’ego, le désir sexuel, la faim (des irritations constantes pour le Moi supérieur), et équilibrés. Être humain nécessite une certaine dose d’ego, simplement pour traiter avec d’autres humains. En ce qui vous concerne, toutefois, vous serez en fait plus puissants que la plupart des gens, et la réaction de votre ego sera très forte. L’ego déloge l’amour… et, si vous devenez égocentriques, vous perdrez l’équilibre nécessaire pour maintenir votre statut. Il me reste à vous décrire les conséquences de ceci. Vous devez demeurer équilibrés.  » (1, 56-57)

5. Assumer une nature spirituelle agressive : donner au lieu de prendre du pouvoir

«  En même temps, vous devez assumer une nature spirituelle agressive. Laissez-moi vous expliquer cela. Ceux d’entre vous qui sont éclairés s’identifieront, assurément, à ceci. Avez-vous été tentés de protéger votre psyché, de quelque façon que ce soit, dans des situations sociales où vous aviez à intervenir avec d’autres humains? Avez-vous pris des précautions pour protéger votre énergie contre la dilution? Avez-vous déjà eu l’impression que votre énergie était atteinte et que, par conséquent, vous deviez remonter jusqu’à la vibration supérieure où vous étiez avant l’attaque? Utilisez-vous des amplificateurs, dans votre maison, pour vous aider à garder un niveau élevé de vibration? Lorsque vous touchez des étrangers, pensez-vous consciemment à la façon dont leur énergie peut vous affecter? Cela vous inquiète-t-il?

Cette façon de faire est défensive et n’est plus appropriée! Jusqu’à maintenant, il vous était peut-être nécessaire d’agir ainsi pour demeurer au niveau de vibration souhaité mais, désormais, vous devez changer d’attitude! Vous n’avez plus à vous inquiéter d’être affectés par une vibration moins élevée. Y arriverez-vous? Il va sans dire qu’il s’agit d’un changement mental qui peut s’avérer très difficile à accomplir. Pensez à Jésus alors qu’il marchait parmi le peuple, touchant les gens, les guérissant et s’adressant à eux. Pensez à la façon dont il recherchait les gens non éclairés et leur transmettait du pouvoir. Il était constamment agressif, c’est-à-dire qu’il donnait du pouvoir au lieu d’en perdre. C’est ainsi que vous devez être. Ne vous trompez pas toutefois : on ne vous demande pas d’être des évangélisateurs. On ne fait référence qu’à votre propre pouvoir et à son équilibre avec ceux qui vous entourent.  » (1, 57-58)

«  Si vous touchez quelqu’un, vous lui transmettez quelque chose… point à la ligne. Il n’y aura plus de transfert du négatif au positif en ce qui concerne votre pouvoir. Votre équilibre effacera cette condition. Vous n’aurez jamais à craindre qu’une vibration plus faible se superpose à la vôtre. Ceux qui véhiculent une vibration plus dense seront transformés par votre seule présence, sans même que vous y songiez. Vos amplificateurs ne vous seront dorénavant plus nécessaires (ils pourraient cependant être utiles à ceux qui vivent avec vous ou qui vous visitent). Au niveau de l’enseignement, vos anciens outils de changement d’énergie pourront encore servir, mais vous n’en aurez tout simplement plus besoin. Vous serez même en mesure de recharger ces outils vous-mêmes ! Vous deviendrez comme un générateur d’énergie et d’influence positive. Rien ne pourra affecter votre puissance. C’est la source unique d’amour dont je vous ai déjà parlé, et elle est absolue. Même ceux d’entre vous qui ne changeront pas leur empreinte peuvent dorénavant profiter de cette nouvelle condition.  » (1, 58)

6. Non-attachement au passé – conscience du présent

«  Un autre des ajustements parmi les plus difficiles concerne votre attachement psychologique au passé. Je vous prie de me croire lorsque je vous dis que ce n’est pas une caractéristique spirituelle, mais une caractéristique très humaine. Vous tous, jusqu’à maintenant, du fait de votre empreinte, visualisez le passé comme quelque chose de sacré. Vous vénérez les membres de votre famille qui sont morts, vous fantasmez sur des événements passés. Certains d’entre vous conservent même des objets pour les aider à se rappeler plus facilement les événements passés. Ces attitudes sont négatives et non éclairées. Elles vous sont données pour que vous puissiez vous élever au-dessus d’elles dans votre processus vers un plus grand équilibre.  » (1, 58)

«  Lorsque vous êtes équilibrés, vous devenez plus que jamais conscients du temps présent. Les événements de votre passé humain deviendront, d’une manière appropriée, neutres pour vous. Les membres de votre famille qui ne sont plus avec vous sur la Terre seront soit avec vous en esprit ou depuis longtemps revenus sur Terre, dans une autre incarnation. Ils sont dans le présent avec vous d’une certaine façon au niveau d’un groupe karmique. Cette prise de conscience, à elle seule, devrait vous procurer une bien meilleure perspective du moment présent. Les humains passent leur vie à apprendre à se libérer de souvenirs et d’événements. Il s’agit simplement de savoir que ces souvenirs sont disponibles, point à la ligne.  » (1, 58-59)

«  Les préoccupations liées aux voyages dans le monde des souvenirs représentent une dépendance aux énergies négatives. Ces souvenirs sont utilisés pour vous entramer dans la tristesse, la mélancolie, les regrets et l’apitoiement sur soi-même. Ils sont aussi employés pour créer des sentiments de colère et d’insatisfaction, mais tout cela est négatif ! Cherchez à savoir pourquoi vous conservez des souvenirs de votre passé et déterminez si cela vous convient.  » (1, 59)

«  Vous existerez sans aucun renvoi au passé, c’est-à-dire que votre mémoire sera intacte mais que les sentiments que vous vous attendez à éprouver en tant qu’humains ne seront plus là. Cela peut vous sembler étrange. Avez-vous vraiment aimé ces êtres chers que vous avez perdus ? Si oui, ne devriez-vous pas vous sentir désolés qu’ils soient partis ? Lorsque vous ressentirez si peu de tristesse humaine à leur sujet, vous aurez tendance à vous interroger. Vos sentiments ont-ils disparu ? Non… Seulement votre empreinte.  » (1, 59-60)

7. Vibration d’amour et action responsable

«  Enfin, la nouvelle et irrésistible émotion qui vous saisira sera la nouvelle vibration d’amour. Elle vous semblera lourde à porter, lourde en termes de responsabilité. Vous percevrez, en effet, le présent presque comme je le fais et, avec cela, naîtra un intense sens d’action responsable. Ce n’est pas le genre d’émotion gratuite et facile que vous avez pu associer à l’amour jusqu’à maintenant. C’est le genre d’amour que vous avez vu se refléter dans le visage de Jésus. C’est l’amour sage provenant d’un endroit qui reconnaît l’âme d’une personne lorsqu’il la regarde. C’est la beauté d’un rêve seulement imaginé, enveloppé dans l’honneur et rattaché à la joie d’une nouvelle naissance. Il n’y a aucune frivolité dans ces nouveaux sentiments. Ils représentent les sages émotions qui comprennent vraiment et célèbrent aussi bien la mort appropriée que la vie appropriée. Vous vous trouverez grandis. Tout cela vous est-il réellement destiné?  » (1, 60)

 

 

 

(1) Kryeon, La graduation des temps, Ariane Editions, 1996.
(2) Kryeon, Aller au-delà de l’humain, Ariane Editions, 1996.

.

1er rayon (El Morya)

 

 Salutations à vous, chers lecteurs. Je suis Maître El Morya.

 En ce moment même se crée une spirale de connexion et de communication fraternelle entre nous. Comme vous le savez, je suis le directeur du premier rayon, d’un bleu saphir, qui sert à projeter le pouvoir, la protection et la volonté divine. Vous êtes dans un nouveau cycle et nous, les maîtres ascensionnés, souhaitons vous donner de nouvelles directives d’activation spirituelle afin de soutenir votre bon évolutif sur terre. Actuellement, vous êtes la rampe de lancement modulaire, énergétique et vibratoire empruntée par la Terre pour intégrer la nouvelle fréquence vibratoire et vous élever pleinement dans la quatrième dimension. Cette approche est fondée sur l’usage des rayons cosmiques que nous, maîtres ascensionnés, dirigeons et expliquerons sous peu.

1er rayon (El Morya) dans CITE INTRATERRESTRE 220px-Pluma-azul

Comme je l’ai mentionné, je dirige le premier rayon d’un bleu saphir. Porteur de l’énergie lumineuse, ce dernier est relié à votre cinquième chakra, qui représente les ambitions, la productivité et sert de canal de communication avec les autres. Tout comme vos chakras sont les véhicules d’expression de vos émotions, les rayons cosmiques sont les transporteurs des codes vibratoires, magnétiques et colorés de la Présence universelle. En soulignant que ce rayon émet des charges énergétiques de pouvoir, de protection et de volonté divine, je fais référence aux facultés envoyées par le Créateur aux différentes parties de la  Création. En utilisant consciemment le pouvoir vibratoire du rayon bleu saphir, vous générez une ceinture de force vibratoire et magnétique qui produit la force intérieure de l’élévation spirituelle. Lorsque vous vous accordez à sa fréquence de couleur, vous créez une spirale de pouvoir spirituel qui vous permet de focaliser votre attention sur les dimensions supérieures de la lumière cosmique. Si vous avez recours à sa facette énergétique, elle formera un anneau de protection christique dans votre vie. Et lorsque vous faites appel à sa fréquence sonore, vous invoquez la descente de la Volonté divine, ce qui se manifeste sous forme de situations e vie et des circonstances idéales menant à la catharsis et à l’ascension spirituelle. 

Les rayons cosmiques servent de convertisseurs d’énergies négatives, et chacun agit dans un domaine précis de votre programme d’évolution. Ils offrent également une technologie thérapeutique qui agit sur des aspects de la personnalité humaine en laissant place à une séquence de guérison intégrale dans votre structure évolutive et vos corps inférieurs. Lorsque vos archétypes évolutifs sont déformés, cela crée neuf types fondamentaux de peurs devant être harmonisées et transmutées, rétablissant ainsi l’équilibre normal des archétypes de lumière. Ces neuf peurs sont : la peur du rejet, de l’imperfection, d el manipulation, de l’incompréhension, de l’insécurité, de la critique, de l’humiliation, de la frustration, et celle de ne pas se sentir aimé

Par cette pathologie évolutive, il vous est possible de comprendre pourquoi vous êtes chacun si vulnérable à ces expressions de votre corps émotionnel et psychique atteintes par les champs électromagnétiques et vibratoires de votre environnement et de vos semblables humains. Comment transmuter ces archétypes obscurs en archétypes de lumière ? En usant du pouvoir catalytique de la métamorphose spirituelle du rayon bleu saphir. Voici, par exemple une façon de vous guérir de la peur du rejet :

 Tout d’abord, invoquez la présence de l’archange Michaël et de ses légions angéliques afin d’engendrer une métamorphose du point culminant de la conscience. 

Ensuite visualiser un tétraèdre et placez-vous à l’intérieur de celui-ci. Puis, tenez entre vos mains un gobelet bleu dans lequel vous aurez déposé l’archétype sombre de la peur du rejet.

Image illustrative de l'article Tétraèdre

 Enfin, invoquez le pouvoir vibratoire du rayon bleu tout en demandant à l’énergie de l’archange Michaël de descendre sur le gobelet sous la forme d’une flamme aux pointes bleues. Cela prendra une quinzaine de minutes. 

Répétez ce processus jusqu’à ce qu’émerge l’archétype lumineux, qui est l’harmonie avec tout et chacun, et ce, pour chaque archétype obscure. Les archétypes lumineux correspondant aux archétypes obscurs sont : 

-       L’estime de soi, opposée à l’imperfection et au rejet

-       La coopération de groupe, opposée à la manipulation

-       La capacité impartiale, opposée à l’incompréhension

-       Le fait de savoir ce qu’on veut et comment l’obtenir, opposé à l’insécurité

-       La paix, l’action affectueuse et compréhensive, opposée à la critique

-       La loyauté et l’engagement, opposés à l’humiliation

-       Le fait de savoir ce qu’on veut et comment l’obtenir, opposé à la frustration

-       L’accomplissement de soi et la stabilité spirituelle intérieure, dans la conscience de votre lien éternel avec tous les courants de vie et la relation amoureuse avec Dieu, opposés au fait de ne  pas se sentir aimé.

 Comment maximiser l’effet d’équilibration constructive et d’harmonisation des rayons dans votre vie ? En devenant conscient de l’importance de vous libérer des agglomérats énergétiques négatifs afin d’insérer la couleur, le son géométrique et les codes vibratoires des rayons cosmiques. Cela se fait d’ailleurs en trois phases : l’invocation, l’activation et la manifestation. Cependant, avant d’expliquer ces phases, j’aimerais décrire la figure géométrique et la fréquence sonore qui correspondent au premier rayon. 

Sa structure géométrique est un tétraèdre bleu et sa fréquence sonore est SAARH. Si vous voulez transformer des circonstances, des situations de vie ou des aspects de votre évolution, vous devez utiliser ces structures. Bien sûr, ces circonstances et autres doivent se trouver à l’intérieur des caractéristiques de chaque rayon. Si, par exemple, vous souhaitez que les potentiels divins de la perfection spirituelle, de la conviction et de la foi apparaissent dans votre vie, il vous faut les visualiser dans le tétraèdre bleu. Puis, voyez ce tétraèdre commencer à tournoyer vers la gauche. Une spirale de points de lumière bleue en surgira, qui aura pour but d’agir sur vos sphères mentales ; pendant que vous maintenez cette visualisation, récitez la fréquence sonore Saarh en décrétant mentalement : 

Au nom de la Grande Flamme éternelle de Transmutation, je décrète que la volonté divine guide mon parcours vers l’ascension et l’intégration des valeurs cosmiques dont j’ai besoin pour ce faire. 

Reprenez la même formule pour les autres aspects du rayon que vous désirez potentialiser dans votre vie. Avant d’amorcer le processus d’interaction avec les rayons, vous devez procéder à une cérémonie visant à purger, harmoniser et équilibrer vos corps inférieurs. En voici les étapes :

  • La première consiste à calmer vos corps inférieurs, surtout le mental et l’émotionnel, en écoutant une musique douce et relaxante. Ce faisant, sollicitez simultanément la présence des légions angéliques, tels les Chérubins et les Séraphins qui sont sous le mentorat du premier rayon. Ils vous prépareront intérieurement à travailler avec le rayon bleu saphir en élevant votre fréquence vibratoire jusqu’à son potentiel maximal. Ainsi, vous pourrez vous relier à l’Intelligence angélique maîtresse qui assiste au processus. 
  • La deuxième étape est l’invocation des pouvoirs du Feu sacré en vue de nettoyer les champs électromagnétiques. A cette fin, déclarez : 

Par le pouvoir de la Flamme maîtresse et Purification, je transmute et j’élimine tout noyau énergétique chaotique.

 La troisième étape consiste à demander la protection en vous visualisant dans une pyramide de cristal blanc argenté dont les faces sont des miroirs. Et ne l’oubliez pas, vos sentiments et vos pensées doivent vibrer dans la Divine Octave maîtresse d’harmonie et d’amour qui émane du Créateur. 

  • La quatrième et dernière étape repose sur le fait d’être conscient du pouvoir créatif divin qui circule dans votre cœur, en créant un puissant cercle magnétique doré autour de vous. Soyez convaincu que les légions de lumière angélique et les entités cosmiques sont présentes pour irradier leurs fluides de lumière de transmutation et vous aider. 

Le but de cette cérémonie est d’être présent tout au long du travail que vous allez effectuer avec une totale concentration, conscience et solennité, des facteurs importants. Cet état intérieur dans lequel vous ferez face aux choses est le moyen qui assurera une efficacité et une intensité majeure lorsqu’il sera question d’obtenir des résultats tangibles dans votre vie. L’univers entier réagit à des impulsions conscientes là où les particules électromagnétiques obéissent à la pensée harmonieuse, pure et unifiée de l’émetteur. Maintenant. Invoquer le premier rayon en visualisant la couleur bleue dans une sphère de cristal contenant un tétraèdre bleu à l’intérieur duquel vous vous trouvez. Répétez pendant cinq minutes la vibration sonore Saaaaarrrrrrhhhh … puis visualisez ce que vous désirez transmuter, harmoniser ou équilibrer au sein des caractéristiques du rayon bleu, sur votre cinquième chakra. Par exemple, cela peut être la Terre. Dans ce cas, visualisez autour d’elle un anneau bleu de force électronique, tout en décrétant : 

J’invoque les énergies de puissance, de force et de protection divines. Qu’elles descendent sur la Terre pour créer une Ceinture de force vibratoire de transmutation

Récitez cette déclaration lentement, pendant cinq minutes, puis passez à la phase d’activation en visualisant le rayon bleu saphir descendant sur terre, sous la forme d’une spirale tournant rapidement vers la droite et la pénétrant par son axe nord. A ce moment, vous verrez des points de lumière bleue vibrant  l’infini, couvrant lentement et complètement votre planète. Pendant ce temps, déclarez : 

Que tous les noyaux d’énergie chaotique soient absorbés par l’effet de transmutation et d’équilibration des sphères angéliques activant leur potentiel alchimique dans mes corps inférieurs et les structures de la planète.

 En dernier lieu, vous parviendrez à la phase de la manifestation en visualisant ce que vous souhaitez modifier dans votre vie ou transformer quant à la situation planétaire. Visualisez la Terre, ou toute autre situation importante à vos yeux, dans un cylindre bleu céleste qui tourne vers la gauche pendant que, de vos sixième et troisième chakras, des rubans d’un rubis doré sortent en se reliant aux pôles Nord et Sud. Au même moment, projetez des particules roses à partir de ces rubans ; elles sont l’expression de votre amour, de votre solidarité et de votre attitude fraternelle envers la Terre. Pendant ce temps, déclarez lentement, pendant cinq minutes : 

Que l’archétype d’harmonisation et d’équilibration de la lumière s’installe en créant une structure d’harmonisation, de synergie et de cohésion dans tout l’ordre cosmique, pendant que le Fluide sacré de la Création divine circule en moi. 

Le temps total d’interaction avec l’un ou l’autre des rayons doit être d’environ 45 minutes. Faites cette cérémonie jusqu’à ce que tous les aspects discordants de votre vie soient corrigés. Le dénouement, la persévérance et le grand désir de vous transformer sont les facteurs qui induiront une alchimie cosmique dans votre évolution. 

Là-dessus, chers activistes spirituels, Maître El Morya vous dit au revoir dans l’espoir que ces techniques d’ascension spirituelle vous permettront d’améliorer votre vie. Nous sommes toujours unis là où vous vous accordez à la dynamique spirituelle de l’élévation spirituelle, sachant que nous vibrons tous à la fréquence d’amour divin, d’harmonie et de cohésion répandue par le Créateur dans l’ensemble de la Création. 

Messages de la Cité de Lumière des Intraterrestres, canalisés par Ramathis-Mam aux Editions Ariane aux Editions Ariane – page 146.

Plan grandiose

 Gif galaxieL’univers physique, tout comme votre planète, doit être en équilibre, et cet équilibre est établi grâce à diverses nuances d’énergie. Ces nuances dont nous parlons sont celles de l’amour – exactement comme sur la Terre. Certains d’entre vous considèreront une partie de ces nuances comme négatives, mais tel n’est pas le cas. Tout équilibre est constitué des nuances de l’amour. Certains parmi vous ont lu le récit des luttes auxquelles sont confrontés ceux qui ne sont pas humains sur d’autres mondes oud ‘autres planètes. Les voyants et les parapsychologues ont écrit des histoires à ce sujet et ont raconté des choses dramatiques et merveilleuses survenues en dehors de votre monde. L’existence de ces autres entités fut révélée par channeling au cours des âges. C’est un indice, vous savez ! C’est l’indice que l’univers physique est un système en équilibre. Les interactions entre les diverses nuances de l’amour sont très importantes dans l’univers, exactement comme sur la Terre. Ces channelings le prouvent.

 Il y a des dizaines de milliers d’années, vous avez accepté de venir sur cette planète et de vous dissimuler derrière votre dualité – une énergie de l’être humain qui vous empêchait de voir qui vous étiez réellement. Cela a bien fonctionné, car cette énergie a permis un champ d’action impartial et un potentiel neutre. Le défi ou le test était le suivant : si vous étiez livrés à vous-mêmes au cours de ce test, sans aucune interférence des plans spirituels, très chers, où l’énergie se répandrait- elle ? Peut-être vous demandez-vous : « Pourquoi ? Pourquoi traverser cette épreuve – ces milliers d’années ? Pourquoi venir et repartir ? Pourquoi la dualité ? Pourquoi la lutte ? Quelle est la raison de tout cela ? »

 Certains d’entre vous ont dit à Kryeon : « J’ai l’impression d’être un cobaye pour Dieu. Je suis sans cesse tiraillé au  cours de ma vie. Bien sûr, je suis une personne bien, une personne spirituelle, et je surmonterai mes épreuves. J’affronterai mes peurs. Je sais que c’est moi qui ai planifié tout cela et j’assumerai mes responsabilités, mais je hais cette situation. J’ignore la raison de tout ceci ». […]

 L’énergie de l’événement créateur, à douze milliards d’années-lumière d’ici est incomplète. La naissance de la matière et de milliards de formes de vie qui se développent dans cette partie de l’espace est incomplète ; quelque chose manque. De quelle énergie spirituelle ce nouvel univers disposera-t-il ? Par quelles « nuances de l’amour » ce nouvel univers sera-t-il mû ? Qui décidera de cela ?

 Certains diront : « Eh bien, laissons faire la famille. Elle représente l’amour et est en harmonie spirituelle. Notre famille, par définition, c’est Dieu ! Attribuez l’énergie la plus élevée à cette naissance universelle. Qu’elle soit grandiose ! »

 Ne s’agit-il pas là d’une sorte de préjugé ? Vous voyez, la famille a un préjugé favorable sur l’amour ! Dieu ne peut pas prendre cette décision. L’univers doit être équilibré, et le simple fait de diffuser une puissante énergie d’amour sur le nouvel événement créateur est une décision partiale. Quelques-uns d’entre vous ont demandé : « Voulez-vous dire qu’il existe certaines choses que Dieu ne peut accomplir ? » En effet. Dieu ne peut pas mentir. Dieu ne peut pas haïr. Dieu ne peut pas prendre une décision partiale.

 Il fut donc décidé qu’une planète serait créée avec des formes de vie neutres et bien dissimulées afin que les anges du Grand Soleil central puissent la peupler au cours de dizaine de milliers d’années et permettre ainsi un test spirituel impartial. Ces anges viendraient sur la Terre en dissimulant leurs qualités. Une partie de leur biologie leur serait fournie par d’autres entités situées dans l’univers physique, au fil du temps, pour permettre l’équilibre de leur évolution spirituelle. Ils revêtiraient une forme humaine, mourraient de même, puis renaîtraient –mourraient et renaîtraient. Il y aurait ainsi un renouvellement rapide de la vie. Les corps physiques prévus pour exister 950 ans auraient tout d’abord une durée de vie d’une trentaine d’années, puis au fil du temps, de 70 ou 80 ans. L’information spirituelle préprogrammée au sein de l’ADN Humain provoquerait le vieillissement, les maladies et la mort. Les réminiscences d’une vie accompagneraient l’incarnation suivante, provoquant ainsi certaines épreuves qui affecteraient l’énergie testée. La résolution des tests créerait un surplus d’énergie additionnelle capable de modifier le seuil vibratoire de la planète.

 La fin du test fut programmée, approximativement pour l’année 2012, qui représente également la fin du calendrier de certaines civilisations terrestres anciennes. Il fut déterminé unanimement que les mesures finales et l’aboutissement du test devraient survenir à ce moment-là. Si un jour, d’autres entités découvraient la Terre (bien qu’elle soit très bien dissimulée), elles ne seraient pas autorisées à intervenir globalement. Cependant elles reconnaîtraient l’immense pouvoir des attributs spirituels des humains, même si ces derniers paradoxalement, n’en savaient pas conscience (à cause de la dualité). Bon nombre de ces visiteurs devraient seulement se contenter d’approcher l’humanité pour l’analyser, individu par individu – mais jamais sans en avoir reçu l’autorisation au préalable. Pour cela, ils auraient recours à la peu pour tromper les hommes afin d’obtenir une permission au niveau subconscient. Un humain courageux pourrait facilement dire non et les entités devraient alors repartir. Elles seraient intéressées par le pouvoir spirituel, la capacité de choisir et de changer – en fait, par tout ce qu’elles ne possèdent pas. Elles tenteraient même de s’accoupler aux humains afin de découvrir ces attributs et de s’en emparer. Tout cela dans le but de s’immiscer dans les affaires humaines afin de trouver l’essence de « l’ange intérieur ». Mais les pouvoirs cachés de l’humanité les empêcheraient de s’installer en masse sur la Terre.

 Extrait de Messages de notre Famille de la série Kryeon – canalisé par Lee Carroll –TOME V – page 150 – La rénovation de la Famille.

Les êtres de l’obscur dit Kryeon

oiseau planeCeux qui recherchent Lucifer, créent un fantôme. L’Univers prend tout au pied de la lettre, sans jugement. Ceux qui réclameront la présence de Lucifer obtiendront satisfaction. Ils pourraient co-créer le négatif, tout comme vous avez actuellement le pouvoir de co-créer l’amour, la guérison et le pouvoir éclairé du positif. Lucifer est un fantôme créé et imaginé par eux. Mais, très chers, permettez-moi de vous dire ce qui suit et n’oubliez jamais mes paroles. Si un seul d’entre vous qui êtes éclairés et équilibrés se tient librement au milieu de ceux qui chantent la gloire de Lucifer et qui le réclament, il les supplantera tous ! Rien sur cette planète, ne peut surpasser votre nouveau pouvoir. Ceux qui font appel au négatif sont déséquilibrés et ils agissent ainsi à cause de leur déséquilibre. Cela n’a rien à voir avec aucune entité négative sur la Terre. C’est une invention des hommes. 

Mais, hélas, comme vous l’a dit votre main, n’est-ce pas, les hommes peuvent marcher sur cette planète en libre expression. Elle vous a dit que la Terre pourrait être régulièrement envahie, mais elle vous a aussi dit qu’elle possédait les outils nécessaires pour son équilibre. Par conséquent, puisque les hommes sur cette planète profitent du libre choix, plusieurs sortes d’entités sont autorisées à se trouver près de vous à cause de la règle de non-intervention. La plupart de ces entités ignorent qui vous êtes. Elles sont uniquement attirées par vos caractéristiques. Elles n’ont aucune connaissance du groupe des Sagittaires, des Arcturiens, des l’Ashtar, des Pléiades ou du Groupe Solaire. Elles ne connaissent que la plus basse vibration qui leur est propre et elles recherchent de l’information et des réponses. Il n’y pas de conspiration en ce qui les concerne contre les principes universels. Elles veulent simplement apprendre … et vous êtes leur bibliothèque. 

Il existe plusieurs groupes de ce genre. L’un d’entre eux cherche à connaître vos émotions. En ce qui concerne leur niveau d’intervention, ils sont autorisés à intervenir dans votre processus biologique. Par conséquent, certains humains possèdent les caractéristiques de ces entités négatives. Le fait d’être humain, toutefois et de traverser dans la lumière les apprentissages, vous confère un pouvoir absolu sur n’importe quel de ces attributs négatifs. Ces entités sont permises spécifiquement pour vous aider dans votre karma, et sont une partie appropriée de votre apprentissage. Cela revient à dire que n’importe quel être humain dans cette condition peut recréer son propre équilibre… en assimilant et en transformant le négatif. Si un humain sent qu’il ne le peut pas, que le négatif est trop puissant, il possède maintenant le pouvoir à travers l’Intention, et la communication avec ses guides, de faire appel à l’implant neutre (tel que nous l’avons expliqué précédemment). (Comme l’implant s’occupe précisément de débarrasser l’homme de son karma… on peut donc comprendre son potentiel en rapport avec les forces de l’obscur). Ces être de l’obscure sont attirés par vos émotions, car ils n’en possèdent aucune et ils souhaitent vous étudier parce que vous en possédez beaucoup. (Les émotions sont faites d’énergie et vous êtes comme un phare pour ceux qui les recherchent. Ils veulent trouver des réponses, parce qu’ils sentent que leur existence est menacée par la perte de cette énergie naturelle. 

Un autre groupe est aussi attiré vers vous. Ces entités n’ont, elles non plus, aucune connaissance de votre quête de savoir ou de votre karma. Même si elles ignorent votre karma, ce que vous en faites les attire, comme des papillons de nuit, chez vous, sont attirés par la lumière ; par conséquent, elles peuvent aussi intervenir dans vos leçons. Je parle ici des entités qui se retrouvent ici en grand nombre parce que actuellement vous les nourrissez !… et vous les nourrissez avec votre peur. Eux d’entre vous qui vivent dans la peur alimentent quotidiennement ces entités. Elles reviendront donc et envahiront votre vie ; elles vous affaibliront parce qu’elles ont besoin de plus de nourriture. Elles savent que plus vous vivez dans la peur, plus elles pourront se nourrir. Aussi incroyable que cela puisse paraître (pour beaucoup d’humains) cela est vrai ! Vous verrez ces entités festoyer devant les humains qui font appel à Lucifer. Elles ont l’autorisation, d’une manière tout à fait appropriée, de se trouver parmi vous, mais vous avez le pouvoir et l’autorité absolus de les dominer … car des légions de ces entités sont impuissantes face à un seul d’entre vous. Croyez-moi ! C’est la vérité de l’Esprit ; vous n’avez aucune raison de craindre un seul de ces êtres de l’obscure. Nous vus avons parlé, au cours d’autres communications, du fantôme de la peur. Nous vous avons parlé, déjà de la confiance en l’Esprit et de la façon de passer au travers du karma. Il est maintenant temps d’y revenir. 

Extrait du Livre : Aller au-delà de l’Humain, canalisations de Kryeon par Lee Carroll aux Editions Ariane – page 170. 

Implant Neutre : changements

ADAPTATION AUX CHANGEMENTS APPORTÉS PAR L’IMPLANT NEUTRE 

«  Une empreinte neutralisée (par l’implant neutre) apportera des changements jamais expérimentés auparavant. Vous aurez des tentations que vous n’avez jamais eues. Certaines modifications vous sembleront difficiles à accepter. La période d’adaptation pourrait même être désagréable.  » (1, 54) 

1. Transformation de la personnalité 

fleur«  Depuis votre naissance, vous vous êtes habitués à agir d’une certaine manière. Votre façon de vous exprimer, vos désirs, vos actions et vos défenses ont tous été façonnés d’après votre karma. Lorsque quelqu’un vous parle avec colère, il provoque en vous la colère, lorsqu’on vous accuse, vous vous défendez. Si on appuie sur les boutons sensibles de votre personnalité, il en résulte une réaction prévisible. Ces réactions sont karmiques ; elles sont aussi liées à votre empreinte. Pourquoi certaines gens sont-elles tout le temps en colère ? Pourquoi d’autres sont-elles paisibles ? Ces sentiments sont tous contrôlés par votre empreinte. Votre karma est souvent structuré de façon à vous aider à passer à travers certains de ces sentiments et à trouver la sagesse et la paix en effaçant la peur. Il est par conséquent permis à la peur d’être en vous, par l’intermédiaire de votre empreinte, mais la paix est votre état naturel, même si vous avez dû travailler pour l’atteindre. Ainsi, votre personnalité se transformera. Sur le plan universel, ce sera pour le mieux, mais vous paraîtrez différents aux yeux des autres. La colère d’un autre ne suscitera plus, en vous, cette même réaction ; mais, en même temps, vous perdrez une partie de ce qui était devenu confortable pour vous. La paix est naturelle, mais elle peut vous sembler même si vous avez eu une vie intense en péripéties.  » (1, 55) 

2. Demeurer ici sans empreinte ou quitter ce plan 

«  La plus grande tentation à laquelle vous serez soumis ne vous est même jamais venue à l’esprit ; vous serez capables de partir sans douleur. Cela sera intuitif pour vous, et le processus sera clair. Pourquoi pas ? Vous aurez le pouvoir et l’autorisation de le faire. Pouvez-vous imaginer cela ? Pourquoi rester et travailler alors qu’on vous permet de vous en dispenser ? La réponse est évidente. Vous aurez la responsabilité de rester sans empreinte et d’utiliser votre pouvoir pour transformer la planète. Vous aurez ainsi l’autorisation absolue de quitter ce plan, et ceci n’entraînera aucune énergie négative. Vous serez applaudis et chaleureusement accueillis lorsque vous arriverez parmi nous. J’ai vu cela, et l’état de graduation est merveilleux. Rappelez-vous que, dans ma dernière communication, je vous ai dit que vous comptiez parmi les entités les plus respectées. Ceux, parmi nous, qui sont en service vous honorent et vous apprécient beaucoup pour votre travail ! Votre graduation sera des plus glorieuses. Lorsque vous arriverez enfin parmi nous, vous comprendrez, à nouveau, ce que vous avez vraiment fait pour l’univers et comment vos actions ont aidé chacun de nous. Sachant tout cela, pouvez-vous vraiment rester et accomplir le travail requis ? Réfléchissez bien avant de faire votre demande pour accéder à cet état. Vous recevrez de l’aide (nous reviendrons également là-dessus), mais la tentation sera forte, chaque jour.  » (1, 55-56) 

3. Dissociation du groupe karmique 

«  Le groupe karmique dont vous faites partie ne sera plus lié à vous. Ceci pourrait être l’élément le plus douloureux pour vous tous. Plusieurs de vos amis, ou même votre partenaire, vous abandonneront. Pour eux, vous aurez changé et serez devenus quelqu’un d’autre. C’est un événement négatif, plein de tristesse pour l’esprit humain. L’Amour (la source unique) est parfait et, dans ce royaume, il perçoit ces choses comme étant parfaites, tout comme il considère une mort appropriée comme étant parfaite. Cependant, le lien humain vous manquera. Ceci fait partie de la période d’adaptation. Êtes-vous capables de vivre seuls si nécessaire ? Vous pourriez ne pas trouver de partenaire ayant conclu le même engagement que vous. De grâce, pensez à cela. Il serait de beaucoup préférable pour vous de continuer tels que vous êtes, dans l’amour et la compréhension, en faisant votre possible avec le degré de lumière dont vous profitez maintenant, plutôt que de changer d’état et d’abandonner ensuite, parce que vous ne pouvez supporter la solitude. D’autres humains éclairés pourraient, également, vous abandonner à cause du karma de l’ego.  » (1, 56) 

4. L’égo et l’équilibre 

«  L’EGO sera votre pire ennemi. Jusqu’à un certain point, votre ego a été retenu ou relâché par votre empreinte. Même Jésus a connu certains problèmes avec son ego, lorsqu’il a pris conscience de son pouvoir à certains moments de sa vie, et a fait preuve d’impatience envers les gens non éclairés. L’ego est intrinsèquement humain. Il n’est pas une considération de ce côté du voile. Je parle ici de l’importance du soi qu’un esprit biologique conçoit de lui-même. L’ego est ce qui se produit lorsque le plus fort encercle le plus faible. Ce n’est jamais le cas de ce côté du voile. Il n’y a pas de plus faible ici. L’ego humain est un sentiment indésirable du pouvoir ; c’est comme une drogue pour l’esprit humain… En fait, vous devrez posséder un implant additionnel (nous verrons cela plus tard) pour l’empêcher de vous influencer jusqu’au moment où vous atteindrez votre contrôle. Malgré l’influence des empreintes, vous avez des systèmes biologiques 56 57 communs à chacun qui doivent être pris en considération, tels l’ego, le désir sexuel, la faim (des irritations constantes pour le Moi supérieur), et équilibrés. Être humain nécessite une certaine dose d’ego, simplement pour traiter avec d’autres humains. En ce qui vous concerne, toutefois, vous serez en fait plus puissants que la plupart des gens, et la réaction de votre ego sera très forte. L’ego déloge l’amour… et, si vous devenez égocentriques, vous perdrez l’équilibre nécessaire pour maintenir votre statut. Il me reste à vous décrire les conséquences de ceci. Vous devez demeurer équilibrés.  » (1, 56-57) 

5. Assumer une nature spirituelle agressive : donner au lieu de prendre du pouvoir 

«  En même temps, vous devez assumer une nature spirituelle agressive. Laissez-moi vous expliquer cela. Ceux d’entre vous qui sont éclairés s’identifieront, assurément, à ceci. Avez-vous été tentés de protéger votre psyché, de quelque façon que ce soit, dans des situations sociales où vous aviez à intervenir avec d’autres humains? Avez-vous pris des précautions pour protéger votre énergie contre la dilution? Avez-vous déjà eu l’impression que votre énergie était atteinte et que, par conséquent, vous deviez remonter jusqu’à la vibration supérieure où vous étiez avant l’attaque? Utilisez-vous des amplificateurs, dans votre maison, pour vous aider à garder un niveau élevé de vibration? Lorsque vous touchez des étrangers, pensez-vous consciemment à la façon dont leur énergie peut vous affecter? Cela vous inquiète-t-il? 

Cette façon de faire est défensive et n’est plus appropriée! Jusqu’à maintenant, il vous était peut-être nécessaire d’agir ainsi pour demeurer au niveau de vibration souhaité mais, désormais, vous devez changer d’attitude! Vous n’avez plus à vous inquiéter d’être affectés par une vibration moins élevée. Y arriverez-vous? Il va sans dire qu’il s’agit d’un changement mental qui peut s’avérer très difficile à accomplir. Pensez à Jésus alors qu’il marchait parmi le peuple, touchant les gens, les guérissant et s’adressant à eux. Pensez à la façon dont il recherchait les gens non éclairés et leur transmettait du pouvoir. Il était constamment agressif, c’est-à-dire qu’il donnait du pouvoir au lieu d’en perdre. C’est ainsi que vous devez être. Ne vous trompez pas toutefois : on ne vous demande pas d’être des évangélisateurs. On ne fait référence qu’à votre propre pouvoir et à son équilibre avec ceux qui vous entourent.  » (1, 57-58) 

«  Si vous touchez quelqu’un, vous lui transmettez quelque chose… point à la ligne. Il n’y aura plus de transfert du négatif au positif en ce qui concerne votre pouvoir. Votre équilibre effacera cette condition. Vous n’aurez jamais à craindre qu’une vibration plus faible se superpose à la vôtre. Ceux qui véhiculent une vibration plus dense seront transformés par votre seule présence, sans même que vous y songiez. Vos amplificateurs ne vous seront dorénavant plus nécessaires (ils pourraient cependant être utiles à ceux qui vivent avec vous ou qui vous visitent). Au niveau de l’enseignement, vos anciens outils de changement d’énergie pourront encore servir, mais vous n’en aurez tout simplement plus besoin. Vous serez même en mesure de recharger ces outils vous-mêmes ! Vous deviendrez comme un générateur d’énergie et d’influence positive. Rien ne pourra affecter votre puissance. C’est la source unique d’amour dont je vous ai déjà parlé, et elle est absolue. Même ceux d’entre vous qui ne changeront pas leur empreinte peuvent dorénavant profiter de cette nouvelle condition.  » (1, 58) 

6. Non-attachement au passé – conscience du présent 

fleur«  Un autre des ajustements parmi les plus difficiles concerne votre attachement psychologique au passé. Je vous prie de me croire lorsque je vous dis que ce n’est pas une caractéristique spirituelle, mais une caractéristique très humaine. Vous tous, jusqu’à maintenant, du fait de votre empreinte, visualisez le passé comme quelque chose de sacré. Vous vénérez les membres de votre famille qui sont morts, vous fantasmez sur des événements passés. Certains d’entre vous conservent même des objets pour les aider à se rappeler plus facilement les événements passés. Ces attitudes sont négatives et non éclairées. Elles vous sont données pour que vous puissiez vous élever au-dessus d’elles dans votre processus vers un plus grand équilibre.  » (1, 58) 

«  Lorsque vous êtes équilibrés, vous devenez plus que jamais conscients du temps présent. Les événements de votre passé humain deviendront, d’une manière appropriée, neutres pour vous. Les membres de votre famille qui ne sont plus avec vous sur la Terre seront soit avec vous en esprit ou depuis longtemps revenus sur Terre, dans une autre incarnation. Ils sont dans le présent avec vous d’une certaine façon au niveau d’un groupe karmique. Cette prise de conscience, à elle seule, devrait vous procurer une bien meilleure perspective du moment présent. Les humains passent leur vie à apprendre à se libérer de souvenirs et d’événements. Il s’agit simplement de savoir que ces souvenirs sont disponibles, point à la ligne.  » (1, 58-59) 

«  Les préoccupations liées aux voyages dans le monde des souvenirs représentent une dépendance aux énergies négatives. Ces souvenirs sont utilisés pour vous entramer dans la tristesse, la mélancolie, les regrets et l’apitoiement sur soi-même. Ils sont aussi employés pour créer des sentiments de colère et d’insatisfaction, mais tout cela est négatif ! Cherchez à savoir pourquoi vous conservez des souvenirs de votre passé et déterminez si cela vous convient.  » (1, 59) 

«  Vous existerez sans aucun renvoi au passé, c’est-à-dire que votre mémoire sera intacte mais que les sentiments que vous vous attendez à éprouver en tant qu’humains ne seront plus là. Cela peut vous sembler étrange. Avez-vous vraiment aimé ces êtres chers que vous avez perdus ? Si oui, ne devriez-vous pas vous sentir désolés qu’ils soient partis ? Lorsque vous ressentirez si peu de tristesse humaine à leur sujet, vous aurez tendance à vous interroger. Vos sentiments ont-ils disparu ? Non… Seulement votre empreinte.  » (1, 59-60) 

7. Vibration d’amour et action responsable 

«  Enfin, la nouvelle et irrésistible émotion qui vous saisira sera la nouvelle vibration d’amour. Elle vous semblera lourde à porter, lourde en termes de responsabilité. Vous percevrez, en effet, le présent presque comme je le fais et, avec cela, naîtra un intense sens d’action responsable. Ce n’est pas le genre d’émotion gratuite et facile que vous avez pu associer à l’amour jusqu’à maintenant. C’est le genre d’amour que vous avez vu se refléter dans le visage de Jésus. C’est l’amour sage provenant d’un endroit qui reconnaît l’âme d’une personne lorsqu’il la regarde. C’est la beauté d’un rêve seulement imaginé, enveloppé dans l’honneur et rattaché à la joie d’une nouvelle naissance. Il n’y a aucune frivolité dans ces nouveaux sentiments. Ils représentent les sages émotions qui comprennent vraiment et célèbrent aussi bien la mort appropriée que la vie appropriée. Vous vous trouverez grandis. Tout cela vous est-il réellement destiné?  » (1, 60) 

Sources EMPREINTES, KARMA ET IMPLANTS par  KRYEON canalisé par Lee Carroll  SOURCES : Extraits des livres de Kryeon : (1) Kryeon, La graduation des temps, Ariane Editions, 1996. (2) Kryeon, Aller au-delà de l’humain, Ariane Editions, 1996. 

Les entités qui vous entourent

 

gif asiatiqueJe ne parle maintenant que des entités qui peuvent s’adresser régulièrement à vous. Dans ce qui suit, je parle de votre groupe de soutien. Je n’aborderai ni ne parlerai des entités qui peuvent coexister sur Terre dans ce que vous appelleriez les autres dimensions… celles qui n’ont aucun rôle à jouer dans votre apprentissage ou votre expérience de vie. Elles sont peu informées de vous (ou à votre sujet, même si parfois, de façon appropriée ou non, en ce qui vous concerne, vous soyez avertis de leur présence. Comment connaîtrez-vous la différence quand vous les rencontrerez ? 

 

Voici la réponse : 

Les entités de votre groupe de soutien vous reconnaitront, mes très chers. Elles connaîtront la Terre. Elles sauront tout de la maturité de la planète et reconnaîtront votre pouvoir (qui vous êtes). Il y aura une grande animation, car elles connaissent toutes cet endroit que vous appelez Terre dans cette galaxie. Si elles ne connaissent pas la Terre, c’est qu’elles font partie du second groupe. Elles ne sont pas négatives, elles ne font tout simplement pas partie de votre groupe de soutien. Par conséquent vous associer avec elles ne vous apportera rien de bon. Elles ne vous feront cependant aucun mal. C’est pourquoi, je parle des entités qui vous entourent .. de celles dont vous avez peut-être entendu parler, de celles que vous connaissez déjà et de celles que vous connaîtrez mieux eu fur et à mesure que le temps passera. Ce sont les entités qui ont communiqué avec vous par channeling et celles qui vont le faire. Je commencerai par Kryeon, non pas à cause de son importance par rapport aux autres, mais parce que, dans votre façon de mesurer la distance, c’est lui qui vient du point le plus éloigné. 

 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll. Aller au-delà de l’Humain 

VERITES et MYTHES

VERITES et MYTHES dans METATRON nous parle metatron2   questions/réponses avec Métatron 

   

NOVEMBRE 2010 : VERITES ET MYTHES REVELES – Une session 

questions/réponses avec Métatron 

Canalisation de l’Archange Métatron via James Tyberonn 

un lecteur a posé la question suivante qui le préoccupe. 

Question : La possession démoniaque ou la possession par des entités extérieures existe-t-elle ? Y a-t-il des attaques psychiques ? 

Métatron : Ah ! C’est là un domaine des plus complexes. Mais nous essaierons de répondre simplement. 
Pour ce qui concerne la première partie de la question : au cours des 3500 dernières années, et particulièrement au Moyen Age, on pensait que la possession était un phénomène très réel, et en fait, des portions de vos églises avaient des spécialistes qui chassaient les démons et les diables. Les Chrétiens ne furent pas les seuls à qui on apprit à craindre de telles  » entités diaboliques « , certains groupes indigènes et païens adoptèrent aussi cette croyance. 

Ce que vous appelez  » malfaisant  » existe certes dans la dualité, c’est une fonction du libre choix. Votre histoire répertorie beaucoup d’horribles guerres et de dictateurs et chefs d’état inhumains qui perpétrèrent des atrocités catastrophiques. Dans votre langage, ces hommes furent malfaisants. 

La Terre est une planète de dualité, pourvue du spectre électro magnétique complet en 3D qui contient par définition un champ positif et un champ négatif. 

Mais comprenez qu’il n’existe pas d’autres réels diables et démons autres que ceux que vous créez dans vos pensées et croyances en dualité. Mais des formes-pensée négatives sont certes créées à travers vos propres peurs et colères, et peuvent s’agréger en divers degrés d’énergies négatives indépendamment conscientes. Tel est le pouvoir de la pensée. Comme votre planète contient les deux spectres, il y a bien sûr des formes d’énergie qui se rassemblent dans le champ  » négatif « et quand on les rencontre elles sont ressenties comme très déséquilibrées et très contraires à l’idée qu’on se fait du bien-être. Mais, essentiellement, c’est électrique et non pas démoniaque. 

Cela dit, il existe certaines énergies Déviques dont la nature électrique se situe du côté  » négatif  » du spectre. Il y a aussi des champs d’énergies électriquement négatives qui se produisent naturellement et contrebalancent ce que vous appelleriez  « champs électriques positifs » . 

Mais comprenez que, selon une perspective plus conforme à la vérité et un aspect plus élevé, ce ne sont pas là des démons, et que rien de tout cela ne peut vraiment vous  » posséder « . Cependant, ces énergies peuvent s’attacher aux champs de l’aura qui sont ouverts à cause d’un dysfonctionnement du champ électro magnétique humain. C’est certainement, dans de nombreux cas, la peur qui ouvre votre champ et permet à ces formes de s’attacher à vous. C’est pourquoi il est d’une importance vitale de savoir comment préserver votre champ électro magnétique éthérique ou Aura. 

Il est malheureux que certains thérapeutes et métaphysiciens bien intentionnés interprètent les fuites de l’aura et son dysfonctionnement, ainsi que l’attachement électro magnétique d’énergies et de formes-pensée parasites qui en résulte parfois, comme des possessions par des démons. Car, même s’ils peuvent correctement supposer l’existence d’un trouble de l’énergie, ils se trompent dans le détail de leur diagnostic et de leur traitement quand ils prétendent chasser des démons. Même s’ils peuvent offrir quelque soulagement temporaire, de tels  » soins  » malencontreux peuvent aussi aggraver les fuites de l’aura en exacerbant le problème central du patient par le renforcement de sa peur initiale, via la terminologie des exorcismes. 

Les thérapeutes peuvent offrir de l’énergie, mais cela ne fera que traiter le symptôme et non pas la cause. Celle-ci est toujours un champ de l’aura ouvert. Et lorsque le thérapeute qui en est averti l’explique au patient, cela peut l’aider à résoudre lui-même le problème. Quand un champ de l’aura est totalement intact aucune forme d’énergie négative ne peut s’y attacher. Point final. 

Soyons clairs, les thérapeutes de talent sont certes capables de fournir une aide valable. Et si les thérapeutes parvenaient à comprendre parfaitement le véritable processus de  » Maintenance de l’Aura « , ils chercheraient aussi à fournir au patient les outils permettant de conserver l’aura intacte. Mais la personne qui souffre du problème doit aussi se donner les moyens d’agir dans ce sens. 

Toute personne dont l’aura est ouverte, souffre d’une hémorragie d’énergie, et elle peut être la victime d’attachements, de peurs et d’hallucinations. Elle peut devenir inconsciemment un  » voleur d’énergie « . Et ainsi un thérapeute qui renforce l’idée de possession par des démons affaiblit encore davantage son patient, et, de propos délibéré ou pas, lui siphonne plus d’énergie et crée une dépendance. Cela peut devenir une addiction chez certains. C’est aussi ce qui peut se passer avec des  » gourous  » qui deviennent les voleurs d’énergie de leurs disciples quand l’inflation de leur ego se produit. 

Vous êtes confronté à votre propre déni de pouvoir ….chaque fois que vous vous trouvez dans une situation où vous vous sentez vulnérable ou qui vous effraie. Et le fait est que de nombreuses personnes souffrent de symptômes physiques ou de situations déplaisantes parce qu’elles ont peur d’utiliser leur propre pouvoir d’agir. 

Dans la grande majorité des cas, celui qui est victime d’attachements a affaire au retour de ses propres créations d’énergie négative. Et ces formes négatives s’attachent et se nourrissent d’énergie, à cause de fuites dans l’Aura provoquées par des dysfonctionnements de celle-ci, venant de conditions auto-induites comme la peur, la mésestime de soi, la haine de soi, la jalousie, la dépression, l’anxiété, la colère et toutes sortes de projections négatives qui court-circuitent et fissurent le champ de l’aura, provoquant par là une fuite d’énergie. 

Dans votre système de réalité 3D vous apprenez ce qu’est l’énergie mentale (vague créatrice de pensée) et comment l’utiliser d’une manière responsable. Donc, s’il vous plaît, soyez conscients du fait que l’apprentissage des règles de base de maintenance de l’aura est un outil essentiel, permettant de se donner tout pouvoir, et aussi, faute d’un mot plus approprié, de se protéger. 

Et quand les gens s’en remettent aux autres pour leur guérison, cela en soi peut conduire à une dépendance malencontreuse vis-à-vis d’autrui, via une perte de pouvoir auto infligée. 

Il est donc important que chacun se reconnaisse comme propriétaire de son propre pouvoir et use de discernement. Ne placez pas les mots des gourous, thérapeutes, psychologues, amis, ni même mes propres mots au-dessus de la voix intérieure de votre Soi Divin. Bien que vous puissiez apprendre beaucoup des autres, cela doit résonner…la savoir le plus profond doit toujours venir d’au-dedans de vous-mêmes. Sachez que les  » attaques psychiques « , comme vous dites, existent, mais se définissent plutôt comme des confrontations de volontés et un apprentissage par l’expérience dans toute la gamme des forces de la dualité-polarité. 

Très souvent, lorsque quelqu’un cherche à vous contrôler, ou vice-versa, un attachement au niveau du 3ème chakra se produit, qui essaie d’imposer la volonté de l’un à l’autre. Mais il est facile d’éviter ça avec un champ de l’aura intact, et les procédures d’une telle maintenance sont enseignées au niveau 1 des Clés Métatroniques. 

Ce que vous appelez  « Démoniaque » n’existe vraiment pas au-delà des niveaux de la dualité. Et, bien sûr, la dualité a une très belle architecture, une véritable raison d’être dans ce contexte. C’est la cause et l’effet et ce sont là de grands enseignants. Vous êtes ici pour apprendre à créer d’une manière responsable, et donc l’humanité crée des énergies négatives et du mal les uns envers les autres sur le chemin de l’apprentissage de l’utilisation de l’amour. Mais tout ce qui est créé dans la négativité doit être résolu, et il est inévitable que toute personne, tout individu, soit confronté à la moindre parcelle d’énergie négative qu’il crée. C’est la règle d’or de la Loi d’Attraction, du  « à force de cracher en l’air on reçoit la pluie sur le nez » . 

Et donc, dans le processus d’apprentissage de la création, les événements électriquement  » négatifs  » subjectifs et objectifs auxquels vous êtes confrontés vous feront absolument examiner le contenu de votre mental conscient et de vos projections mentales. Du point de vue d’une perspective plus élevée, même les pensées de haine ou de vengeance, par le biais de la cause et de l’effet, de l’action et de son résultat, peuvent être vues comme une sorte de thérapie. Car si on les suit, l’affliction qu’elles créent est une motivation pour rechercher une solution, bien que ce soit là un passage difficile sur le chemin de l’apprentissage. Cela répond-t-il à votre question ? 

Le Canal : Oui, merci. 

Traduit par Martine Racine. JungianBear@aol.com 

© Copyright 1999-2010 Tyberonn, Earth Keeper  All rights reserved. May not be used or reprinted without prior permission.     
www.Earth-Keeper.com
Email: Tyberonn@earth-keeper.com  N’oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité, laissez le vous guider.
 

Retour à l’accueil de Messages… Terre Nouvelle
Visitez le Site Mère
Terre Nouvelle : Portail sur la Spiritualité

Karma

Séance de channeling Sandpoint, Idaho 

La transcription de cette séance de channeling devant public a été modifiée par l’ajout de mots et de pensées afin d’en clarifier le sens et de permettre une meilleure compréhension de ce qui a été dit. 

gifs automneCertains d’entre vous ici ce soir vont bientôt perdre la notion de ce qui se passe et n’entendront que très peu des enseignements qui seront donnés. Car l’Esprit est en train de travailler sur vous en guise de cadeau du fait de notre amour pour vous. C’est la raison de votre présence ici. Tout ce qui s’est passé auparavant culmine maintenant pour vous dans ce moment. Plusieurs parmi vous sont venus avec le désir d’en apprendre plus, avec une mission qui n’est pas réalisée, avec des questions sur ce qui les attend dans un avenir immédiat. Nous souhaitons vous donner ces réponses, mais nous désirons vous les donner de telle façon que vous pourrez plus tard découvrir par vous-mêmes vos réponses personnes. Nous vous les donnons donc sous une forme astrale, mais nous devons vous emmener, seulement pour un court moment avec votre coopération. Alors, si vous vous éveillez à la fin de cette séance de channeling et que vous vous dites ; « Je n’ai pas conscience d’avoir entendu quoi que ce soit », vous saurez alors pourquoi. 

Ah, ressentez l’amour que l’Esprit a pour vous, mes chers amis ! Car c’est à titre de simple « mécanicien » que Kryeon vient à vous ce soir. Et tendis que nous sommes assis devant vous, Kryeon a pour habitude de répéter que c’est vous qui faites le travail. Il est vrai que la voix qui vous parle maintenant et les interprétations sont les mêmes que celles qui s’adressaient jadis à vous à partir du buisson ardent ! Car nous représentons la force créatrice, le grand soleil central. Nous venons à vous en tant qu’Esprit, mais les enseignements, l’amour et l’énergie viennent du même endroit. Nous vous demandons de sentir ceci à mesure que la soirée avancera. Même les gens qui lisent ceci dans « l’instant présent » peuvent faire l’expérience de ces choses. Car notre amour pour vous, chers lecteurs, est tout aussi grand que celui que nous avons pour les personnes assises devant Kryeon ce soir…. 

Le karma est effectivement le moteur de la réalisation planétaire pour la Terre. Ce que cela veut dire, c’est que vous cheminez à travers vos leçons karmiques, vous devenez illuminés, et la planète se transforme. Car au fur et à mesure que chaque leçon est apprise, s’éveille en tant que groupe sur la planète, la Terre, la matière même de la Terre doit répondre. Car la Terre en tant qu’objet matériel doit réagir à vos changements de conscience. Voilà comment vous élevez la vibration de votre planète. Alors, à mesure que vous cheminez à travers votre karma, vous transformez réellement la Terre. Et le karma individuel est a chose la plus importante dont vous disposez ; il donne les meilleurs résultats pour toute l’humanité. 

Or, il peut vous sembler étrange que la Terre réagisse à votre conscience humaine ; néanmoins, c’est ainsi que les choses se passent. C’est pourquoi Kryeon est ici en ce moment, en train de réajuster le système du réseau magnétique de la planète. C’est en raison de ce que vous avez personnellement fait dans vos propres vies. Les choses ne seraient pas ainsi si vous n’aviez pas changé en tant que groupe. Vous devriez donc comprendre que la planète se transforme au plan physique en réaction à ce que vous faites au plan spirituel. Voilà donc la raison de l’importance du karma. C’est aussi la raison pour laquelle votre avenir n’est pas déterminé et qu’il se transformera à la mesure même de votre transformation. 

Permettez-moi de vous donner un exemple. Imaginez-vous en train de participer à une réunion de planification avant votre naissance. Comme « fragments de Dieu » et entités de l’univers, vous avez été choisis et vous vous êtes effectivement portés volontaires pour faire partie du plan de la Terre. Vous participez donc de votre plein gré à une session de planification durant laquelle vous planifiez avec ces entités bien-aimées qui vous entourent ce que seront vos leçons. Et le choix des leçons est décidé sur la base de ce que vous estimez pouvoir apprendre à partir de ce que vous avez déjà appris dans le passé. Il vous faut comprendre que la planification se fait toujours sur un niveau où une chose mène à une autre. Par conséquent, les leçons que vous avez apprises dans le passé ne seront pas répétées. Les expériences des vies passées qui ont été karmiquement accomplies ne vont donc pas nécessairement se présenter à nouveau à vous, car ces leçons ont déjà été apprises. 

Il s’agit d’une complexe séance de planification, car non seulement vous impliquez ceux autour de vous qui ne sont pas sur la planète, mais nous vous répétons que cette séance de planification implique aussi la partie supérieure de ceux d’entre vous qui sont déjà sur Terre. Ce que cela signifie, mes chers amis, c’st qu’il y a en ce moment même des séances de planification consacrées à la réalisation des possibilités qui se présentent à vous. Elles se poursuivent encore maintenant, même si vous êtes incarnés ici. En réalité, les séances de planification ne cessent donc jamais. Cela donne l’impression que ces choses sont complexes, mais cela peut aider à répondre aux questions que vous avez quant à savoir comment vous pouvez co-créer ! Car les possibilités s’offrant à vous s’ajustent à mesure que change votre conscience. Ceci veut également dire que votre « contrat » changera   mesure que vous élèverez votre vibration. Encore une fois, ce que nous vus disons c’est que vous êtes en interaction avec votre avenir sur la planète. 

A mesure que vous changez, votre contrat et le choix de possibilités changent aussi, et la planète change également. Lorsque nous vous demandons de prendre conscience de la nature, de votre contrat, nous voulons dire qu’il vous faut prendre conscience de l’instant présent. Pour clarifier ce point, nous parlons toujours de l’instant présent quel que soit le moment où nous communiquons avec vous. Imaginez-vous maintenant que vous vous retrouvez durant cette séance de planification avant de venir sur Terre. Vous avez pris les arrangements nécessaires pour les diverses leçons que vous souhaitez apprendre et vous êtes maintenant prêt. Alors, dès que les circonstances s’y prêtent parfaitement, vous entreprenez votre voyage vers la planète. Et le premier endroit que vous visitez est la caverne de la création. Il s’agit d’un endroit qui existe réellement sur la Terre et où se trouve une gemme d’énergie qui conserve cotre moi supérieur. Il y a un nom d’inscrit sur la gemme qui est votre nom astral, et le reste de votre énergie se transfère alors dans la forme incarnée à la naissance biologique. Cette caverne de la création est aussi l’endroit où sont conservés les registres de toutes les entités qui sont un jour venues ici ainsi que les leçons qui ont été apprises. C’est donc également là que se fait la prise en compte des faits et gestes de chaque vie. C’est le but réel de la caverne de la création. 

Une fois dans votre forme biologique, vous avez ensuite l’occasion de réaliser vos leçons, bien que cela vous soit caché. Il n’y a pas de leçons négatives et il n’y a pas de leçons positives. Elles sont toutes simplement des leçons, chacune d’une importance égale. Et même si certaines d’entre elles peuvent vous sembler négatives ou positives, elles ne le sont pas car la façon dont Dieu les perçoit est bien différente de celle des humains. Et lorsque vous n’étiez pas incarnés ici, vous possédiez la sagesse du tout et compreniez parfaitement les implications de ce que vous planifiez… tout particulièrement lorsque vous vous donniez un défi en apparence difficile à relever. 

Ah, ce qui compte avant tout, c’est la joie de relever ces défis ! Mais on doit vous laisser le faire seul, et c’est là le soi-disant « voile » en ce qui concerne tout ce que vous vivez. Il n’y a pas de prédestination. Le choix que chaque humain exerce est celui de décider de ce qu’il fait avec sa propre leçon. Et c’est ce choix qui change l’équilibre. Car, même sans une illumination naturelle et une pleine connaissance de ce que vous êtes réellement, si vous êtes tout de même capable de voir et de faire des choix qui vous incitent à aller vers la vraie vérité, la vibration de la planète s’élève alors tout de même. Et ensuite lorsque vous avez terminé, vous repassez par la caverne de la création pour reprendre votre essence et votre nom. Ce que vous avez accompli est enregistré pour votre bénéfice, et puis vous vous rendez au hall des célébrations, un endroit ne se trouvant pas sur Terre où vous accueillent tous ceux qui vous ont aidés à préparer votre incarnation. C’est aussi à cet endroit où vous en verrez d’autres comme, mes chers amis. Souvenez-vous .. Je connais votre nom. Les êtres en service comme moi sont toujours présents dans le hall d’honneur ; nous ne quittons jamais cet endroit. Je suis là en ce moment même, tout comme je suis également avec vous.  Kryeon canalisé par Lee Carroll dans Alchimie de l’Esprit humain. 

La quatrième maison

 La quatrième maison dans LE RETOUR 01Poursuivant nonchalamment sa route, Mike se sentait au mieux de sa forme. Il ne pensait pas avoir été aussi bien depuis le début de son voyage. Ses nouveaux vêtements et son armure se mariaient parfaitement à l’endroit imposant qu’il traversait. Il se sentait tout à fait à l’aise dans ce décor. Bien qu’il ait passé la majeure partie de son temps depuis le départ à l’intérieur de l’une ou l’autre des maisons rencontrées sur son chemin, il lui semblait avoir fréquenté cette route depuis toujours. L’odeur et l’apparence des choses lui semblaient de plus en plus familières, comme si ses souvenirs de l’ancien Mike commençaient à s’estomper pour faire place aux attributs peu communs de cette nouvelle terre. Il avait l’impression de plus en plus forte que ce qui l’entourait maintenant faisait partie du connu, mais il savait pertinemment que ce n’était pas tout à fait vrai puisqu’il visitait l’endroit pour la première fois. 

 

Il avait la sensation aiguë d’être habité par une autre puissance et un fort sentiment d’appartenance. Il savait que ce sentiment récent était né des événements survenus dans la Maison de la biologie, et le simple souvenir de Vert le faisait largement sourire. Tout en marchant, il pensait à l’étape qu’il avait franchie pendant son séjour dans cette maison. Que pouvait-il survenir encore ? Il avait traversé le seuil de trois maisons seulement et se demandait quelles autres leçons il allait apprendre. 

 

Un bruit derrière lui attira son attention. 

Rapide comme l’éclair, Mike se retourna vivement, se plaçant en positon de défense. Il fut lui-même surpris de la rapidité de sa réaction. Il était penché vers l’avant, la main sur la poignée de l’épée de la vérité. Etait-ce son imagination ou l’épée vibrait-elle ? Toute son attention se concentra sur son ouïe pendant qu’il se tenait là immobile, prêt à bondir au moindre signal. 

 

Rien. 

Le vent avait pu l’induire en erreur, mais il remarqua qu’aucune feuille ne vibrait dans les arbres environnants. Ne bougeant que les yeux, le reste du corps parfaitement immobile, Michael scrutait les alentours. Il réalisa tout à coup que sa vue était très aiguisée. Elle n’avait jamais été d’une telle acuité depuis son départ, comme si, soudainement quelqu’un avait allumé une ampoule très brillante. 

 

Mike se concentra alors sur ce qu’il voyait afin de mieux examiner une immense pierre. 

Rien. 

Il comprit soudain que même s’il se sentait très à l’aise dans son nouvel environnement peuplé de maisons colorées, l’endroit demeurait dangereux. La forme sombre qui avait hanté ses rêves pendant son séjour dans la Maison de la biologie pouvait très bien se retrouver sur son chemin. Il devait se montrer prudent. Fait étrange, il n’avait pas peur. Il demeura figé, en état d’aller, les  sens affûtés à la limite. 

 

Dans cet état de conscience avivée, il découvrait un autre élément de ses aptitudes. Bien qu’il ne put ni voir ni entendre quoi que ce soit d’inhabituel, il sentait une présence. Son âme ressentait un inconfort, un sentiment de danger et d’avertissement. Pourtant….. 

Rien. 

Lentement, il se retourna et poursuivit sa route, tournant sa tête de gauche à droite pour mieux entendre tout bruit émis derrière lui, tâchant de percevoir quoi que ce soit d’inusité. Tout en marchant, il s’interrogeait sur cette énigme. Qu’est-ce que ça pouvait bien être ? Sur cette terre si pleine d’amour et de découvertes spirituelles, comment pouvait-on expliquer l’existence d’une entité si négative ? Pourquoi le poursuivait-elle ? Pourquoi aucun des anges n’avait-il accepté d’en parler ? Un véritable mystère, mais Mike était prévenu et ne laisserait pas cette sombre créature l’atteindre encore une fois. Il restait alerte avec le sentiment de danger toujours présent. 

 

Il marcha jusqu’à une heure avancée de l’après-midi. Le crépuscule approchait et il n’avait pas encore vu la prochaine maison. Il décida de ralentir le pas et, se tournant pour mesurer le chemin parcouru, il sortit sa carte tout en demeurant attentif aux bruits et aux mouvements autour de lui. Il fut soulagé de constater que sa précieuse carte fonctionnait de nouveau et qu’elle était « à jour ». Il repéra le VOUS ETES ICI et, tout près, la prochaine maison. Elle était au détour suivant.  Avec un sourire de satisfaction, il replia sa carte et reprit sa route. 

 

Le voyage entre les deux maisons lui avait pris presque une journée. Il comprit que les maisons étaient séparées par une distance suffisante pour exiger un certain effort de la part du voyageur sans nécessiter toutefois une nuit en plein air. Il en était ravi. Il sentait une fatigue légère et savait qu’elle n’était pas simplement d’ordre physique. L’état d’alerte qu’il avait connu au cours des dernières heures l’avait privé d’une partie de son énergie. 

 

Dans cette lumière mystérieuse où les choses semblant toutes emprunter la même couleur, Mike aperçut la prochaine maison au détour du chemin. Elle baignait dans cette lumière rouge et orange propre à la tombée du jour. La maison, de style campagnard, rayonnait d’un pur violet, comme si la lueur environnante ne l’atteignait nullement. Mike s’arrêta, ébahi. Il n’avait jamais vu de plus magnifique teinte ! C’était un violet à la fois intense, serein et puissant. La maison donnait l’impression d’une structure parfaitement translucide dont la lumière luisait de l’intérieur. Il poursuivit sa route, se rappelant qu’un arrêt prolongé n’était pas prudent, même s’il était tout près du but. 

 

En matière de beauté, Michaël était loin d’avoir tout vu encore ! Lorsque l’ange qui serait son hôte ouvrit la porte, Mike ne parvint pas à prononcer une seule parole. Il n’avait jamais rencontré d’aussi belle créature. Il pensa même à s’agenouiller en signe de respect devant tant de beauté. Que se passait-il ? Sa perception des couleurs avait-elle augmenté ? Il n’avait même jamais vu de couleur pareille ! Il resta muet, tel un enfant qui aurait observé un coucher de soleil pour la première fois, se demandant s’il s’agissait là de magie. Puis il entendit sa voix, et quelle voix ! 

 

Des profondeurs de la tranquillité se fit entendre une voix de velours qui apaisait tout l’air ambiant qu’elle faisait vibrer. Et c’était indéniablement une voix féminine ! 

-       Salut à toi, Michaël Thomas de l’Intention pure, dit la douce voix. Nous t’attendions. 

 

Toujours abasourdi, Mike n’arrivait pas à répondre. Il n’avait même pas une pensée à offrir à l’ange ! Confondu, il prit conscience d’avoir cessé de respirer. L’ange se mit à rire et ajouta : 

-       Je ne suis pas une femme, pas plus que ne l’était Vert. Les anges portent tous les attributs du genre biologique humain. Ma voix et mon apparence visent à rendre ton séjour ici plus confortable. 

 

Mike ne comprenait rien de ce que lui disait Violette. Il avait retrouvé son souffle, mais en savait toujours pas quoi dire. Les paroles qu’il réussit à prononcer résonnèrent horriblement à ses oreilles. 

-       Quelle apparence ! Non seulement le son, mais les paroles, étaient ridicules. Quelle stupidité à prononcer devant une si belle entité ! Il revécut l’embarras qu’il avait connu, enfant, alors qu’on attendait de lui, sans succès, qu’il dise des paroles sensées à un adulte. Sa stupeur était en partie provoquée par l’être devant lui. Mike se trouvait devant une créature angélique immense qui présentait toute la délicatesse du genre féminin, mais sans aucune distinction physique par rapport aux autres anges. Ils portaient tous ces mêmes vêtements flous de la couleur de leur maison qui cachaient toute caractéristique propre au genre. Ils étaient tous immenses, mais son visage… celui de Violette était indéniablement féminin. Il avait la douceur du visage de sa grand-mère et de sa mère et s’apparentait à la sainteté. Mike soupira avant d’essayer à nouveau de parler. 

-     Je m’excuse, Violette… il avait même l’impression qu’il lui manquait de respect en l’appelant par ce nom de couleur… trop familier. Il poursuivit : « Je ne m’attendais pas… enfin, je ne savais pas que les anges pouvaient aussi être des femmes ». Il regretta aussitôt d’avoir ouvert la bouche ! Quelle sottise ! Bien sûr, les anges étaient des femmes. Chaque ange représenté dans des tableaux n’était-il pas une femme ? Violette se tenait là, sans rien dire. Michaël reprit à nouveau : 

 

-       C’est que tous les autres avaient l’apparence d’un homme. Mike aurait voulu effacer tout ça et recommencer encore une fois. 

Ses capacités de communiquer et son éloquence avaient disparus. Il avait complètement échoué à saluer cet ange de façon décente. Il soupira encore et haussa les épaules. Violette lui souriait. 

-       Je comprends parfaitement, Michaël Thomas. 

 

Le regard qu’elle lui jeta aurait pu faire fondre son armure. Il ne présentait rien de romantique, mais bien plutôt un incroyable amour essentiellement maternel. Voilà qui  avait dérouté Mike. Comme s’il revoyait sa mère ! Il avait l’impression d’être réuni à sa famille disparue, se sentant à la fois heureux et incrédule. Il y avait si longtemps qu’on ne l’avait pas regardé de cette façon. Il aurait voulu se faire tout petit et être cajolé. Ses pensées l’embarrassèrent, car il savait que Violette pouvait les percevoir. Elle poursuivit : 

-       Tu t’habitueras très vite, Michaël. Mon apparence s’explique. Ce n’est pas ainsi pour tous les voyageurs, mais pour toi, c’est différent. 

 

Mike comprit. L’apparence et l’attitude de Violette devaient le servir. Mais il se demanda tout de même pourquoi il avait besoin de « voir » un ange maternel. 

-       Parce que tu l’as mérité, dis sagement Violette. Les événements d’ici ne servent pas toujours à l’enseignement. Plusieurs constituent des présents orientés vers la croissance. Tu as visité seulement trois maisons, et déjà, tu te démarques en tant que voyageur très spécial. 

 

Mike saisissait le sens de ces paroles mais, avant qu’il ne trouve à répondre au  compliment, Violette lui fit une demande qu’il n’était pas prêt d’oublier. 

-       Michaël Thomas de l’Intention pure, dit-elle doucement, aurais-tu l’obligeance d’enlever tes chaussures ? 

Mika obéit. Il remarqua, près de la porte, un espace prêt à recevoir une paire de chaussures et les plaça là. Elles se fondaient parfaitement au décor. 

-       Mike, sais-tu pourquoi je t’ai demandé cela ? Michael réfléchit. 

-       Parce que je suis en terrain sacré à l’intérieur ? Il se rappelait Moïse et le buisson ardent, et le dialogue de cette histoire. 

-       Alors, pourquoi els autres n’ont-ils pas eu la même exigence ? Mike continua à réfléchir et risqua une autre réponse. 

-       Parce tu es un ange très spécial ? Violette s’amusait et se mit à rire. Perplexe, Mike savait qu’il n’avait pas donné la bonne réponse. 

-       Allons, entre. Violette se retourna pour pénétrer dans la maison. Mike la suivait mais s’inquiétait du manque d’intimité de leur conversation. Il l’interpella une fois à l’intérieur. 

-       Violette, dis-moi, pourquoi m’as-tu demandé de retirer mes chaussures ? 

-       C’est à toi de ME le dire, Michael, avant de repartir. 

Violette le guidait dans la maison. 

 

Mike n’appréciait pas que les anges le fassent attendra avant de lui donner les réponses, encore moins qu’on lui demande de les fournir lui-même. Trop exigeant, se dit-il. 

-       C’est la raison pour laquelle tu es ici, lui dit l’ange en continuant de le guider dans la maison violette. Encore une fois, il eut honte de ses pensées. 

 

La maison n’avait aucun éclat, l’opposé de son hôtesse. Mike constata que son ébahissement l’avait empêché de lire la pancarte à l’entrée. 

-       Violette, comment s’appelle la maison ? Le regardant fixement dans les yeux, elle lui dit : 

-       C’est la MAISON DES RESPONSABILITES, Michael Thomas. Elle attendait sa réponse, un air inquisiteur sur son beau visage. Mike sut que des difficultés l’attendaient ! 

 

Oh ! dit-il, tâchant de ne rien laisser paraître sur son visage. Il n’avait pas donné à Violette la réponse qu’elle espérait. Elle se retourna et continuer la visite. Le nom de la maison l’avait troublé. Il avait déjà imaginé le déroulement de plusieurs types de scénarios sous son toit. Quel vilain mot que la responsabilité ! Il lui rappelait ses parents le pressant de faire ceci ou cela. C’était un terme qui s’accompagnait d’un jugement. Par la suite, il l’entendit de la bouche des femmes qu’il fréquentait, toujours dans un esprit critique à l’égard de ses actions. Pourquoi, se demanda-t-il, les femmes essayaient-elles toujours de le « modeler » à leur goût. Il eut alors une pensée terrible. Peut-être était-ce le rôle de Violette ? Une autre envoyée de Dieu pour me changer. Et si Dieu était une femme ? Ce ne serait pas sérieux ! Puis, il se prit à sourire devant ces pensées humaines si « viriles », sachant très bien qu’elles n’avaient aucun sens. Dieu n’était ni homme, ni femme, mais le scénario qu’il imaginait l’amusait néanmoins. A quoi pouvait bien servir la Maison des responsabilités ? 

 

Violette le guidait par une série de petites pièces vers une salle à manger. 

-       Qu’y-t-il  ici ? demanda Mike alors qu’ils passaient devant deux immenses portes. 

-       Un cinéma. 

 

Un cinéma ? Les réflexions de Mike se succédaient à un rythme fou pendant qu’il marchait derrière Violette. Pourquoi une salle de cinéma dans une demeure d’ange ? Il eu une autre pensée étrange. Peut-être préparait-on une séance de cinéma ? L’idée d’assister à un film en compagnie de Violette l’amusait. Il se dit qu’ils verraient sans doute un de ces films sur les anges très à la mode. Il faillit en éclater de rire. Violette, percevant  les pensées de Mike, s’amusait aussi beaucoup mais pour d’autres motifs. 

 

Enfin, ils arrivèrent à destination. Les appartements de Michael et la salle à manger ressemblaient encore une fois aux autres. Dans le placard, il trouva des pantoufles et de magnifiques vêtements violets qui, de toute évidence, avaient été créés pour lui. L’odeur de la nourriture chatouillait ses narines. Encore une fois, on lui présenta un choix illimité d’aliments. Comment connaissait-on le moment de son arrivée ? En fait, il n’avait jamais rencontré de personnel de cuisine ou d’entretien ménager. Il se rappela le dégât que Vert et lui avaient créé après leur danse et les traces de fruits sur ses pieds pendant des jours. Ceux qui préparaient les plats savaient se déplacer sans se faire repérer, tels des lutins. Quel endroit ! 

 

Mike s’attendait à constater la disparition de Violette, comme avec les autres anges. Mais, elle était toujours là. 

-       L’ensemble te convient-il Michael ? Elle était vraiment magnifique. Mike était toujours sous le charme de ses qualités maternelles. 

-       Oui, merci. Il avait presque envie de s’incliner, en signe de respect. 

-       Nous commencerons demain matin. Bonne nuit, Michaël Thomas de l’Intention pure. Sur ce, elle quitta la pièce. 

Les choses changeaient. Tout comme Vert était demeuré sur le palier au moment où Mike avait quitté la Maison de la biologie, Violette avait quelque peu agit différemment ici. Les anges devenaient-ils plus polis ? Commençaient-ils à pratiquer l’étiquette des humains ? Mike constata la différence, mais décida de ne pas commenter. 

 

Il mangea, se mit au lit et tomba immédiatement endormi. Il se sentait en sécurité, au chand et aimé. Une autre aventure commencerait le lendemain et il savait que l’enseignement de Violette ajouterait à ses connaissances. Il rêva délicieusement de son enfance et de ses parents. 

 

01 dans LE RETOUR***** 

Aux abords de la maison, la forme sombre et fuyante exerçait une surveillance complète. Elle était à la fois aux aguets et en colère. Lorsque Mike avait quitté la maison verte en route vers celle-ci, l’horrible créature avait été estomaquée des transformations qu’il avait subies. Il avait acquis de la puissance, sans compter ces armes stupides. La vigilance de Mike ressemblait à celle d’un guerrier et il était sans peur ! Qu’avait-il bien pu se passer dans la dernière maison pour qu’il change à ce point ? La silhouette verte bouillait de colère à la pensée de l’occasion qu’elle avait ratée de le mettre au défi durant la tempête. 

 

Celle-ci commença à élaborer un meilleur plan pour mettre l’être humain en boîte. L’entité négative se dit d’abord que si Michael Thomas avait choisi de devenir un guerrier insaisissable, il aurait dû emprunter un chemin plus discret et non pas la route toute tracée comme il l’avait fait. Puis, elle réalisa que Mike suivait toujours le parcours. Il ne pouvait faire autrement puisqu’il ne savait pas où se trouvait la prochaine maison. La solution pour le piéger consistait donc à prendre les devants et à attendre sa proie à un détour du chemin. Si l’étrange créature avait pu sourire encore une fois, elle l’aurait fait. Sans sommeil, l’horrible forme avait des visions de la chute imminente de Michael Thomas de l’Intention pure

 

01****** 

 

 

Le matin suivant ressemblait à tous les autres. La journée s’annonçait magnifique. Le repas était splendide. Michael savoura un délicieux muffin aux bleuets, n’en finissant pas de s’extasier sur la fraîcheur et la saveur qu’il  y trouvait. 

-       Celui que j’ai déjà eu entre les orteils ne goûtait pas si bon. 

Il rit en se revoyant danser avec Vert dans la salle à manger de la dernière maison. 

 

Tout comme il finissait de revêtir ses nouveaux habits, on frappa à la porte. Tiens, les anges frappent aux portes maintenant ! 

-       Entrez, lança Mike d’une vois polie. Violette semblait flotter et Mike lui sourit. Il faudra voir à remercier les responsables de ce merveilleux petit déjeuner ! 

-       Je t’en prie, dit Violette. 

-       C’est toi ? 

-       C’est nous tous. nous ne formons qu’un. 

-       Oui, on m’en a déjà informé. Un jour, je comprendrai. D’ici là, je vous remercie tous. 

-       Es-u prêt ? 

-       Oui, bien sûr. 

Violette le guida dans des endroits qu’ils avaient traversés la veille. Les deux grandes portes étaient ouvertes, et Mike put entrer dans le cinéma aux teintes violettes. Il s’arrêta, ébahi et incrédule. Il n’arrivait plus à bouger et Violette ricanait. 

 

Devant eux, s’érigeait un écran géant. A l’arrière de la pièce, on pouvait voir un projecteur des plus modernes et des tas de bobines de film empilées prêtes à la projection. Il devait y en avoir des centaines ! 

-       Eh bien, Michaël Thomas, nous allons regarder des films, toi et moi ! 

-       Pas possible ! C’est une blague ! 

Devant la réponse, Violette cessa de sourire et le regarda sérieusement. 

-       Oh non ! Absolument pas ! Vraiment pas ! Si tu veux bien prendre place dans la première rangée. 

 

Violette se dirigea vers l’arrière de la salle et mit l’équipement en branle. Mike demeurait confus devant le paradoxe qu’il observait. Un ange qui actionne un projecteur de cinéma. Ce n’est pas là un jouet de lieu sacré. Comme c’est étrange ! Mais il obéit et s’installa au centre de la première rangée. A l’encontre des salles de cinéma qu’il connaissait, la première rangée se trouvait au centre de la pièce. Il y avait un autre élément étrange ; le fauteuil central de la première rangée était rembourré et velouté. Tous les autres ne l’étaient pas, comme s’ils avaient été placés là pour créer un effet seulement. Mike s’installa dans le fauteuil moelleux, devant l’écran géant. 

-       Alors, qu’allons-nous regarder Violette ? Mike se sentait un peu nerveux. 

-       Du cinéma familial, lui répondit-elle, trop occupée à préparer la première bobine pour se tourner vers lui. Mike n’aimait vraiment pas le ton de la réponse. 

Il avait l’estomac noué. Encore cette sensation étrange. Décidément, son intuition toute nouvelle faisait des heures supplémentaires, lui faisant savoir que ce qui s’annonçait risquait de se révéler désagréable. Il pensa à blaguer ; et demander du maïs soufflé peut-être ? Il n’en eut pas le temps. Les lumières se tamisèrent, comme dans une vraie salle. Mike entendit le bruit du projecteur et l’écran s’anima. Il eut le cœur serré dès la première image. 

 

Le premier film qu’il vit ce jour-là, comme tous ceux qui suivraient, était d’une qualité impeccable ; aucun soubresaut, une image en trois dimensions, sans avoir à porter de stupides lunettes ! le son provenait de l’endroit approprié sur l’écran, même lorsque les personnages se déplaçaient. Mike souhaita aussitôt que le film n’ait pas été si réel. Il était trop près. L’écran circulaire lui donnait l’impression de faire partie de chacune des scènes. Il aurait voulu reculer, mais il ne le pouvait pas. 

 

Sur l’écran, devant lui, il voyait Michaël Thomas ! S’il avait dû donner un titre au film, il l’aurait intitulé « Les choses désagréables de ma vie ». Le film débutait alors qu’il était enfant, et c’était là d’une réalité désarmante. Sa mère avait l’air toute jeune et son père, tellement beau ! Tous ces souvenirs l’émouvaient et ranimaient en lui de précieux moments. Il revivait tout encore une fois ! Chaque épisode remplissait une bobine entière et se déroulait en temps réel, comme les événements s’étaient vraiment passés, à l’exception du fait qu’on ne lui montrait que les expériences négatives. 

 

Les premières bobines étaient amusantes. On y voyait Mike, un petit garçon blond de trois ans, qui jouait avec les produits de maquillage de sa mère. Il avait fait tout un dégât dans la salle de bain et sa mère l’avait pris sur le fait. Elle était en colère et lui administrait sa première fessée. En tant qu’adulte revivant la scène, Mike fut étonné de la vividité de l’expéri0ince. Il revivait les émotions rattachées à toutes tes séquences. Il craignait maintenant que ce cinéma maison ne se transforme en film d’horreur lorsqu’il se verrait, plus âgé sur l’écran. Mike avait l’impression qu’on l’avait attaché à une voie ferrée et que le train approchait. 

 

Il revit d’autres scènes de son enfance, chacune lui rappelant un événement qu’il avait oublié depuis longtemps. Il se revit dans la salle de bain à l’âge de six ans, incapable de sortir. Il revécut l’émotion d’alors ; ce n’était pas sa faute. La poignée était restée coincée, et on avait dû faire revenir son père des champs pour qu’il démonte la porte ! Il  était furieux, et Mike avait eu droit à sa deuxième fessée. Il ressentait encore la trahison subie  ce jour-là. Il n’avait pourtant rien fait de mal, mais son père, en colère, l’avait frappé avec sa plus grosse ceinture. Il avait perdu un temps précieux aux champs et prit du retard dans les récoltes. En tant qu’adulte, Mike commençait à se sentir déprimé. 

 

Il regarda bien d’autres bobines encore. Subitement, il eut dix ans. Il devait prendre l’autobus pour se rendre à l’école du village. Il revit Henry, le tyran qui revenait le tourmenter à chaque semestre. Les autres semblaient aussi le détester, mais ne faisaient rien contre lui. Ils avaient tous peur. Parce que Mike venait de la ferme t d’un village au nom bizarre, les autres élèves riaient de lui. Le tyran, par contre, était sans pitié. Des enfants de tous les milieux fréquentaient l’école, mais ceux qui vivaient sur des fermes devenaient de plus en plus rares. Mike portait des vêtements qui trahissaient ses origines ; c’était sa mère qui les cousait. Il se distinguait ainsi des autres, et le tyran ne ratait pas une occasion de le lui rappeler. De concert avec les autres écoliers, il se moquait des vêtements de Mike, de son odeur et même du mode de vie de ses parents. 

 

Mike revit le jour où un groupe d’enfants l’avaient invité à se joindre à leurs jeux. Il en était heureux. Ils voulaient jouer avec lui ! Mais, c’était un piège. Au lieu d’être inclus dans leurs jeux, il devint la risée du groupe. Ils le placèrent à un certain endroit pendant qu’un autre se mit à quatre pattes derrière lui. Puis ils le firent tomber à la renverse, exactement sur l’autre garçon à quatre pattes. Ils en riaient à gorge déployée. Mike rit aussi, essayant d’être bon joueur, mais ils s’écartèrent de lui, le laissant seul. C’était douloureux. La vue de ces images ne lui plaisait décidément pas. Ça servait à quoi ? Il commençait à s’irriter de voir sa vie exposée ainsi et surtout, d’avoir à la revivre de nouveau. Une fois ne suffisait-il pas ? 

 

Dans une autre bobine, il avait quatorze ans. Il se revit le jour où on l’avait accusé d’avoir triché en classe alors que tel n’était pas le cas. Un élève s’était emparé de documents appartenant au professeur et les avait remis sur son bureau en désordre pour bien indiquer qu’ils avaient été consultés. Puis, il avait faussement dénoncé Mike, affirmant l’avoir vu faire. L’enseignant l’avait cru. Après tout, Mike était un enfant de fermier qui portait toujours des vêtements étranges, bien qu’il ait de très bonnes notes en classe. On le renvoya chez lui, et il fut exclu de la classe pour la journée. Dans l’autobus qui le ramenait à la maison, il se demandait comment il allait expliquer la situation à ses parents. Il se détendit un peu, sûr qu’ils le croiraient. Hélas, ce ne fut pas le cas et Mike se sentit complètement abandonné sur cette terre. Il savait que ses parents l’aimaient, mais il aurait voulu qu’ils lui accordent le bénéfice du doute au moment où il en avait tant besoin. Il était anéanti par la solitude. 

 

Michael était assis dans son fauteuil de cinéma depuis des heures, mais le Mike sur l’écran n’avait pas encore terminé sa croissance. Il pensa au temps qu’il allait encore s’écouler avant qu’il n’arrive à la fin de sa torture. Il lui semblait avoir perdu toute trace de spiritualité. Il avait l’impression qu’on le battait. Empreints d’une précision inouïe, les films ne lui laissaient pas de répit. Il n’y manquait aucun détail, aucun élément ; les voix et les personnages se révélaient tels qu’il les avait effectivement connus. Le processus l’ébahissait, mais le sujet le désarmait ! 

 

Ses premières fréquentations maintenant ! Embarrassant ! Il portait toujours ces vêtements étranges, qui provenaient maintenant des magasins, mais sa mère n’avait aucun sens de la mode et faisait des combinaisons pour le moins étranges, sans parler de choix des tissus. Les filles, à l’école ou à l’église, jugeaient Mike intéressant, mais il savait qu’elles se moquaient de ses vêtements. Il avait honte ! Il ne mit pas longtemps après avoir surpris quelques conversations à son sujet, à se décider à faire des économies et à acheter ses propres vêtements. A partir de là, il sentit croître sa confiance, ca ril avait un certain flair pour choisir ce qui lui allait. Il examina la question et il décida d’aller faire ses chats en compagnie d’une fille ou deux pour l’aider à mieux choisir. Les filles adoraient ça ! Imaginez ! un gars qui aime fréquenter les magasins ! Ce fut le début d’une importante métamorphose. De l’adolescent mal fagoté qu’il était, il devin un jeune homme attrayant et désirable, ce qui entraîna chez lui un changement de sa personnalité. Il prit énormément d’assurance. Il réussit à maintenir de bonnes notes et s’engageant activement dans plusieurs activité parascolaires. Et puis un jour, la jalousie poussa quelqu’un à mener contre lui une campagne de dénigrement, ce qui lui fit perdre le poste de président qu’il convoitait. La rumeur circula qu’on l’avait surpris à faire des obscénités dans les toilettes des filles. Tout le monde avait envie d’y croire ; c’était à la fois une nouvelle à sensation et… complètement faux. Il était le favori aux électrons puisqu’il avait occupé la présidence à plusieurs reprises mais la rumeur l’emporta et Mike subit une énorme perte. Du même coup, il perdit l’affection de sa première petite amie,, Carole. Elle refusa dès lors de lui adresser la parole. Sa peine le rongea pendant des semaines et il laissa tomber toutes ses fonctions à l’école. Il était victime, encore une fois. Et il revoyait tout, étape par étape, sur l’écran devant lui. L’événement s’étira, toujours en temps réel, découvrant chaque parcelle de cet incident malheureux. Il en sortit changé, et le poids pesait encore sur lui pendant qui’ le revivait. 

 

Le cinéma se poursuivit. On ne lui offrit pas de repas du midi. En effet, l’entité qui actionnait le projecteur savait que Mike n’aurait pas d’appétit. Elle avait raison. A chaque fin de bobine, on entendait le bruit du ruban frappant le métal, et la noirceur tombait sur la pièce. Puis, il y avait un silence étrange, rompu seulement par le bruit des engrenages de la bobine et des interrupteurs du projecteur. Ni Mike ni Violette ne prononçaient une seule parole. Puis, l’écran s’animait de nouveau des pires images de la vie de Mike ! Il savait, alors que les projections avançaient dans le temps, que l’événement majeur serait bientôt devant lui. Puis, il le vit… le jour de l’accident mortel de ses parents. 

 

Michael savait très bien qu’il n’avait pas à demeurer dans son fauteuil s’il ne le voulait pas. Tous les anges l’avaient entretenu de son libre choix. Il aurait voulu fuir, et dans son esprit, il formulait des pensées qu’il souhaitait transmettre à tous les anges. Dieu, s’il te plaît, ne me faits pas vivre tout ça encore une fois. Ça suffit ! Mais, il revit toute la scène, convaincu qu’un camion lui roulait sur le corps. 

 

Mike ne flancha ni ne pleura dans son fauteuil. Il attendrait à plus tard. Il resta la, impassible, regardant le théâtre de sa vie se dérouler devant lui en temps réel. Il revécut l’appel téléphonique, le choc, les funérailles, la douleur et la peine, la vente de la maison, de la grange et des terres ; la vente de l’équipement de la ferme, y compris celle du vieux tracteur. Il revit le triage qu’il fit des effets personnes de ses parents, les photos des jours meilleurs, leurs photos de mariage et même les lettres d’amour qu’ils s’écrivaient durant leurs fréquentations. Mike resta immobile, essayant de ne pas revivre toutes ces émotions. Il força son esprit à les refouler, mais se sentit victime dans son fauteuil. Il sentit les convulsions involontaires de la douleur qui surgissaient par vagues dans son corps. Il brûlait de l’envie de laisser sortir sa peine en pleurant. La présentation était en tous points semblables à la réalité. C’était la chose la plus cruelle qu’on lui eut jamais imposée. Tout ce qu’il voyait depuis des heures avait fait de lui l’objet d’une mauvaise blague. Et maintenant,…on le poursuivait jusque dans cette pièce pour le punir. Il jugeait la situation injuste et se demandait à quoi elle pouvait bien servir. 

 

Il respira de soulagement lorsque l’épisode du décès prit fin. Il ne pouvait rien imaginer de pire. Il était en sueur, épuisé et se sentait diminué. Le sujet était d’envergure et il ne pouvait détacher ses yeux de l’écran tellement la réalité était prenante. 

 

Lorsqu’il vit « Criquet », de son véritable prénom, Shirley, il sut encore une fois ce qui l’attendait. L’incident qu’il allait revoir correspondait à la fin de son histoire d’amour à Los Angeles et à la rapidité avec laquelle la situation s’était détériorée. Il s’était jeté dans cette aventure à corps perdu alors que Criquet avait pris la chose avec une telle légèreté. Cela n’avait pas été une aventure mortelle, mais cela aurait pu l’être. En tout cas, cela avait été la mort dans son cœur, très certainement. Mike essaya encore une fois de s’endurcir pendant que la scène se déroulait devant lui. Qu’elle était belle ! Une voix inoubliable ! L’événement était encore tout frais et avait d’ailleurs été à l’origine de sa récente dépression, de son manque de confiance et du statu quo quant à son emploi minable. Devant lui s’étalaient en fait les scènes du deuxième grand malheur de sa vie. Puis le film lui montra son lieu de travail, des images de son patron maniant habilement la violence verbale et l’espace restreint dans lequel il avait accepté de travailler à Los Angeles. 

 

La séance prit fin à seize heures. Les dernières scènes se déroulaient dans son appartement, lorsqu’il avait été attaqué puis transport à l’hôpital. Puis, l’écran redevint vierge et il entendit le bruit du ruban signalant la fin d’une autre bobine. Le bruit continuait, mais la salle restait dans le noir. Mike se leva et, plaçant ses mains en forme de visière au-dessus de ses yeux, se retourna en direction de la lumière crue du projecteur pour essayer de voir Violette. Elle n’était pas là. La conclusion du film marquait sûrement la fin de la leçon d’aujourd’hui, et, comme dans le fils, Mike se retrouvait seul. 

 

La fin du ruban continuait de frapper la bobine de métal et Mike sortit de la salle pour se diriger vers ses appartements. Il n’avait toujours pas faim. Il était déprimé. On avait agité ses émotions jusqu’à la moelle et il se mit immédiatement au lit, sans se dévêtir. Violette ne vint jamais lui souhaiter une bonne nuit. Il appréciait son tact, car il n’avait absolument pas envie de parler. Cette nuit-là, il continua à voir les films dans ses rêves. Il revit le tyran de ses jeunes années, ses parents et Criquet. Décidément, ils ne le quittaient plus : n’en pouvant plus, il se laissa finalement aller, pleurant à chaudes larmes. Le fait d’avoir revu ses parents, tellement vivants, renforça sa peine. C’était la deuxième fois, depuis son arrivée sur cette terre sacrée, bénie et angélique, que Michael se sentait complètement seul et dans une noirceur totale, une véritable victime de la vie. Et maintenant, les scènes de film l’avaient prouvé ! 

 

 

01

**************** 

 

Le lendemain matin, Mike se sentit un peu reposé, mais resta songeur. Et il avait faim. Il ne se fit pas prier pour engouffrer un copieux petit déjeuner. La menace de la veille passait encore sur lui mais il avait l’impression que le pire était derrière lui. Il se sentait fort et même s’il ne comprenait pas encore l’utilité de tout cela, il était déterminé à ne pas se laisser glisser à nouveau dans la noirceur et la dépression. Aujourd’hui, il ne pouvait arriver que quelque chose de mieux. 

 

Après le petit déjeuner, Mike s’habilla. Comme par magie, on lui avait laissé de nouveaux vêtements violets, pour remplacer ceux dans lesquels il avait dormi. Lorsqu’il fut prêt, Violette se montra dans l’entrebâillement de la porte, sans dire un mot. On aurait dit qu’elle voulait lui offrir un moment pour s’exprimer et se « vider le cœur » ou simplement l’occasion de lui reprocher l’expérience douloureuse vécue la veille. Mike était conscient de sa présence. Elle le surveilla pendant quelques instants et finalement s’adressa à lui. 

 

-       Michael Thomas de l’Intention pure, as-tu quelque choses à dire ? 

-       Oui. Y a-t-il d’autres films ? 

-       Oui, répondit doucement Violette. 

-       Bon, alors, allons-y ! dit Mike, attendant qu’elle bouge. Violette était surprise. Dans cette maison, l’expérience des anges avec les humains n’avait jamais été telle. Vert avait raison. Ils avaient affaire à un être à part. il réussirait peut-être. Il ferait peut-être partie des rares élus. Elle n’avait jamais vu tant de détermination et un changement si rapide. Elle se sentait privilégiée de prendre part à sa formation et ressentit un grand amour pour lui. Elle se retourna et se dirigea vers la salle de cinéma. 

Mike connaissait la routine. Il s’installa dans son imposant fauteuil violet et bien rembourré de la première rangée, tel un prisonnier sur sa chaise électrique, attendant le courant ou plutôt, dans son cas, la fermeture des lumières et le début de la projection. Il était plus résolu que jamais. Rien ne l’empêcherait d’atteindre son but. RIEN ! 

 

Encore une fois, sa vie se déroula devant lui, depuis son enfance. Mais il comprit aussitôt que cette fois, ce serait différent. Le sujet avait changé. Le titre aurait pu être « Les mauvaises actions de ma vie ». Les épisodes de l’enfance étaient amusants, et Mike rit de bon cœur à plusieurs reprises. Il était bon de rire, même s’il avait encore les côtes endolories de ses pleurs de la nuit précédente. Au fur et à mesure que le temps s’écoulait, certaines des choses qu’il revoyait commençaient à l’embarrasser. Violette les connaissait sûrement toutes et il ne tenait pas à les revivre. Plus le temps passait, plus il se faisait petit dans son fauteuil. En fait, il se sentait de plus en plus mal à l’aise. 

 

Il avait dix ans et se trouvait dans l’église. Il s’amusait à faire circuler les dessins obscènes qu’il avait conçus avec ses petits copains. Ils les glissaient dans les enveloppes de l’église, puis dans la corbeille qui circulait parmi les fidèles pour recueillir les dons de la semaine. Ensemble, ils riaient en imaginant l’expression des dames patronnesses qui dépouillaient les enveloppes de la quête pour compter les fonds. Vraiment, ils s’amusaient beaucoup ! 

 

A l’âge de douze ans, Mike s’était faufilé dans la cour et avait fait démarrer le tracteur de son père pendant que ses parents étaient à l’église. Il avait feint d’être malade pour rester à la maison. Le tracteur démarra sans problème, mais Mike ne savait pas comment le faire avancer. Il essaya chaque manette et chaque pédale, de plus en plus frustré>. Il ne comprenait pas le fonctionnement de la pédale d’embrayage et pensait que, comme pour la voiture familiale, une pédale servait à avancer et une autre à arrêter. Il entendit plusieurs bruits étranges et, bien sûr, il brisa le mécanisme d’embrayage. Lorsque son père découvrit le problème, il demanda à Mike de lui dire la vérité. 

-       Mike, as-tu essayé de démarrer et de faire avancer le tracteur ? 

-       Mais non, voyons ! 

Mike eut aussitôt honte et se sentait encore honteux aujourd’hui. Son père savait la vérité ; Mike le voyait dans ses yeux. Ce jour-là, Mike comprit ce que signifiait rompre l’unité familiale. Le sentiment était affreux et l’avait poursuivi toute sa vie. La facture de réparation faramineuse avait fait prendre conscience à Mike de sa stupidité et les avait tous contraints à se priver de nourriture décente pendant plusieurs semaines. Chaque fois qu’ils se mettaient à table, Mike dégustait le résultat de son geste. Il lui fallait en plus le revivre en couleurs et en trois dimensions ! Il ne fit menu dans son fauteuil. Quelle vraisemblance ! 

 

En grandissant, Mike devint plus fort. A l’époque, les élèves se suivaient d’une école à l’autre tant et aussi longtemps que leurs parents respectifs habitaient au même endroit. C’est ainsi que le tyran Henry et Mike continuèrent de fréquenter les mêmes écoles. S’il menait le bal au primaire, il en fut autrement au secondaire. Il ne dépassait plus les autres d’une tête comme autrefois et les règles du jeune devinrent plus équilibrées. Henry ne réussissait pas bien en classe et il obtint difficilement son diplôme. Michael profita de chaque occasion qui s’offrait de lui rendre la vie impossible. Il se servit de sa taille et de sa popularité pour l’intimider, l’injurier ou le menacer. 

 

Au cours des premières années du secondaire, il se servit de son pouvoir de président pour l’exclure de tout ce qui pouvait être bon. Il utilisa habilement son influence pour éloigner l’ancien tyran d’événements agréables, comme la remise des diplômes et de domaines où il excellait. Mike agissait toujours sans demander l’avis de personne et se réjouissait de chaque occasion qui s’offrait de ruiner ses années au secondaire. Même si Henry savait ce qui se tramais, il n’y pouvait rien. Il fut éventuellement en mesure de se venger, mais Mike n’en sut rien avant de se retrouver dans on fauteuil violet pour avoir toute la situation se dérouler devant lui. C’était Henry qui lui avait fait perdre son poste de président : c’était lui qui avait lancé les rumeurs qui l’avaient empêché de conserver son poste. 

 

Plus tard, Mike avait appris que Henry avait mal tourné et qu’il s’était retrouvé en prison. Il s’était souvent demandé si les choses se  seraient passées autrement si Henry savait pu faire tranquillement son chemin durant ses années de secondaire. Mike avait honte de ce qu’il avait fait et se voyait de nouveau confronté à ses actions passées. 

 

Il se trouvait vraiment stupide. Le film montrant ses mauvais coups était plutôt long, et l’aspect immoral ressortait avec le temps. Michael avait peut-être même détruit toutes les chances d’un homme. Il se sentait tout à fait nul mais continua de regarder l’écran. A cours de sa dernière année au secondaire, il avait triché à un examen. Sa moyenne générale était bonne, mais sa note était faible en histoire des Etats-Unis. Il en imputait la faute à un professeur ennuyant et réussit, en utilisant la clé conservée d’un ex-président de classe, à se procurer une copie de l’examen. Il estimait que c’était une douce vengeance puisqu’on l’avait injustement accusé et puni quelques années auparavant. A son esprit, son geste était tout à fait justifié. Mais la situation se gâta. Le sort voulut que l’enseignant remarque immédiatement le progrès subit de Mike et l’accuse du geste qu’il avait commis. Mike, mettant à profit sa forte personnalité et s’appuyant sur ses bonnes notes dans les autres matières et sur sa réputation, dénonça le professeur à l’administration. Ce dernier vit inscrire à  son dossier une remarque qui ruina sans doute la progression de sa carrière; Mike n’en avait jamais eu conscience avant de s’installer dans le fauteuil moelleux de la salle violette. 

 

Oh ! Quelle horreur ! Etre victime de la vie est déjà difficile mais se regarder mentir et tricher est horrible. Mike ne désirait plus voir ces images et aurait souhaité qu’on y mette fin. Son vœu se réalisa. Il n’y avait pas d’incidents intéressants à observer à l’âge adulte. Toute sa vie avait été chavirée par le décès de ses parents. Il avait mûri rapidement, et une intégrité ferme s’était développée en lui. Il portait fièrement le nom de sa famille, et le travail ardu de ses parents lui servait de modèle. Il soupira d’aise lorsqu’il entendit encore une fois le bruit de la pellicule sur la bobine indiquant la fin du film. Cette fois, le projecteur s’arrêta et les lumières revinrent graduellement. Violette s’approcha près de lui. 

-       Michael, voudrais-tu me suivre ? 

Sans dire un mot, Mike obéit en se tirant lourdement du fauteuil où il avait passé tant d’heures. Il espérait ne plus jamais le revoir et détesta cet endroit où on lui avait déroulé le film de sa vie. En sortant, il jeta un coup d’œil au projecteur, s’attendant à  voir tous les films qu’on lui avait montré depuis les deux derniers jours, mais l’endroit était propre et dégagé. 

 

Villette était l’entité la plus prévenante qu’il ait rencontrée. Elle n’était pas pour autant meilleur que Bleu, Orange ou Vert, mais elle était différente. Chaque ange avait manifesté des qualités que Mike avait appréciées. Violette dégageait de la bienveillance et de l’affabilité. Mike aurait voulu s’installer dans la maison violette pour y vivre sous cette tutelle parentale apaisante. C’était merveilleux d’écouter sa conversation. Tout était si facile quand elle était là. Ce sentiment était familier à Mike ; il réalisa que c’était le le sentiment d’être un enfant sans responsabilité. Il était donc normal qu’il l’ait rencontrée dans la Maison des responsabilités. Elle représentait un parent, et Mike sentait comme un petit enfant, dégagé à la vie. 

 

Violette le guida vers une grande pièce. On aurait pu croire que c’était une salle de conférences, mais on n’y trouvait que deux fauteuils. Il y avait un tableau d’affichage sur un des murs et plusieurs symboles et graphiques sur les autres. 

Dans les premières maisons, les anges ne s’étaient jamais assis si longtemps. Puisqu’ils ne se fatiguaient pas et n’avaient pas besoin de dormir, ils n’avaient pas besoin non plus de s’asseoir comme les humains. Ils le faisaient uniquement pour les mettre à l’aise, comme maintenant. Violette avait pris place devant Michaël. 

 

-       Michael Thomas de l’Intention pure, comment te sens-tu ? 

Elle avait entamé la conversation par une question qui permettrait à Mike d’exprimer ses émotions au sujet du dernier jour de projection, ce qu’il fit, y ajoutant une pensée qui avait accaparé son esprit au cours de la soirée précédente. 

-       Ma chère Violette – Mike l’aimait vraiment beaucoup – je sais que tu ne peux intentionnellement blesser un humain ; je sais que ta conscience angélique ne te permet pas de causer de la douleur, de la souffrance, du doute ou de la peur. Mais en me montrant ces films, tu as produit tout cela et je suppose qu’il y a une explication. Comment je me sens ? 

Mike s’arrêta un peu pour réfléchir, car il voulait exprimer ses émotions des derniers jours, le plus honnêtement possible. 

-       Agressé, dit-il, horrible, attaqué, triste de mes propres échecs, coupable de mes actions, en colère contre ceux qui m’ont assailli, dévasté par la peine produite par des circonstances indépendantes da ma volonté, abattu, tourné vers l’intérieur. 

Mike ouvrait totalement son cœur à Violette. Il le faisait sans trop d’émotions puisqu’il le savait toutes exprimées la nuit précédente. Il essayait de décrie ce qu’il ressentait à Violette. Les mots vinrent d’abord aisément, puis il commença à répéter. Violette le laissa tout de même poursuivre. Le processus de libération était en cours. Michaël s’était exprimé, s’était plaint de plaint encore. Il ne demanda jamais pourquoi on lui avait montré ces films. Intuitivement, il savait que Violette allait répondre à cette question… et il avait raison. 

 

Quand il eut fini, il eut soif. Il but l’eau qu’on avait laissée à sa portée et indiqua par un geste de la main qu’il avait terminé. Violette se redressa et commença son enseignement. 

-       Michaël, lui dit-elle en le regardant droit dans les yeux avec une intensité dont l’origine devait être divine, il en était certains. 

« En tant qu’humain préparant son retour chez lui, c’est la dernière fois que tu ressens quelque chose du genre ». Elle le laissa réfléchir quelques instants et se leva pour se diriger vers un mur en apparence tout blanc. Elle déroula un parchemin fixé à l’extrémité du mur, près du plafond, ce qui rappela à Mike les cartes géographiques fixées aux murs des classes au-dessus des tableaux noirs. Le parchemin portait les mêmes étranges caractères de style arabe déjà vus dans la Maison des cartes. Il ne parvenait pas à les lire. 

-        mon rôle consiste à t’expliquer que toi, ainsi que tous ceux qui se sont retrouvés dans  ta vie, avez soigneusement planifié ce que tu as vu se dérouler sur l’écran du « cinéma de la vie » au cours des deux derniers jours. Mike écoutait attentivement, sans vraiment comprendre comment c’était possible. 

-       Planifié ? 

-       Oui. 

-       C’est impossible. Il y avait des accidents, des coïncidences, des faits divers, plusieurs facteurs dus au hasard. 

-       Tu as tout planifié avec les autres. 

-       Mais, comment ? 

-       Michaêl Thomas tu sais déjà que tu es une entité éternelle. Tu es ici pour obtenir l’autorisation et la formation nécessaires pour rentrer chez toi, pour retourner sur cette terre sacré où tu crois trouver des réponses, la paix, un sens à ta vie, selon ta propre définition des choses. Ce que tu ne sais pas encore, c’est que tu  as fait en tant qu’humain sur la terre plusieurs séjours. Cette fois, tu es Michael Thomas. 

 

Mike avait déjà entendu parler des vies antérieures, et une personne de confiance qui confirmait encore cette notion qu’l accepta avec émerveillement. Violette continua. 

-       Lorsque tu n’es pas sur la terre, tu planifies les leçons de ta prochaine vie, car tu es le seul à connaître tes besoins. En collaboration avec les autres, tu prépares tes leçons de vie. Certains acceptent de te mettre au défi. D’autres consentent à être le sable de ton huitre pendant des années ! D’autres encore acceptent d’être plus près de toi et certains même mourront pour t’aider à réaliser tes besoins et les leurs. Cela fait partie de leur contrat ! Ebahi par cette information, Mike demanda : 

-       Mes parents, savaient-ils ? 

-       Vous le saviez TOUS, Michael, et c’est le plus grand présent que tu aies reçu de toute ta vie. Les yeux de Violette laissaient voir une compassion comme Mike n’en avait jamais vu. Elle le connaissait à un tel point § Elle était prête à tout lui expliquer s’attendait à de fortes émotions et pouvait répondre à toutes ses questions. Elle était formidable. 

-       C’est assez complexe, vois-tu Michael. Chaque incarnation humaine est reliée aux autres. Des contrats sont établis avant ton arrivée, prévoyant ta puissance d’apprentissage et de croissance. Tu es l’épine de quelqu’un d’autre et une perle d’une valeur inestimable. Ce que tu appelles accident ou coïncidence est soigneusement planifié. 

-       C’est la prédestination ? 

-       Non, tu choisis tout. Le chemin est tracé et tu peux décider de le suivre ou non. Tu peux même en créer un nouveau si tu le désires. C’est d’ailleurs exactement ce que tu es en train de faire. Lorsque tu as exprimé l’intention d’emprunter ce chemin, tu as balancé le contrat que tu avais conclu avec les autres. Tu es allé au-delà des événements planifiés pour l’apprentissage de tes leçons et tu as plutôt choisi la mine d’or. Maintenant, tu as une véritable vision d’ensemble de toute la situation. 

-       Mais pourquoi les films, alors ? 

-       Pour que tu puisses revoir chaque détail de ta vie qui te semble négatif et comprendre que tu as participé à sa création. Tu as pris part à sa planification et u l’as accomplie selon un plan établi>. En d’autres termes, tu es responsable de tout. 

 

Mike était étonné par toutes ces idées. Il n’en comprenait pas encore le mécanisme 

-       Et si j’avais voulu tout changer ? Pourquoi ai-je chois des expériences si difficiles et si tragiques ? Violette était prête à répondre. 

-       Lorsque tu n’es pas ici, Michaêl, tu possèdes l’esprit de Dieu. Tu n’en es pas conscient maintenant, mais c’est ainsi. La mort et les circonstances émotives sont de l’énergie vers Dieu. Tu es éternel, et les allées et venues des humains sont destinées à des objectifs beaucoup plus élevés que tu ne le crois, un but que tu comprendras un jour quand tu prendras ma forme. Pour l’instant, qu’il te suffise de savoir que ce que tu appelles tragédie, malgré toute l’horreur que tu y perçois dans ton état d’esprit actuel, peut être le catalyseur d’un changement planétaire, d’une augmentation de la vibration et d’un présent au-delà de toute imagination. C’est la vision d’ensemble qui compte, et non pas l’événement réel. Malgré la confusion qui peut s’en dégager pour l’instant, c’est ainsi. Violette arrêta quelques instants pour permettre à Mike de réfléchir. Puis, elle reprit. 

-       Pour ce qui est de changer les événements, c’est un choix que tu as toujours eu, mais qui est caché à la plupart des humains. C’est le test de la vie, Michaël. Tu pourrais regarder la situation de cette façon : lorsque tu quitteras la maison, tu auras tendance à suivre la route. C’est la solution la plus naturelle. C’est facile et tu n’as pas à penser à ta direction. Le chemin est là et t’indique la voie ; alors, pourquoi ne pas le suivre ? Mais, en vérité, sur la terre des sept maisons, le chemin mène toujours dans la même direction, ondulant légèrement. Voilà pourquoi, tu pourrais atteindre la maison suivante sans doute plus rapidement si tu te dirigeais dans sa direction, sans emprunter le chemin. Tu pourrais même découvrir des merveilles sur ta route, hors des sentiers battus. Le chemin ondule mais conduit toujours dans la même direction, vers l’avenir. La plupart des humains restent sur la route, ne réalisant  jamais qu’ils peuvent la quitter s’ils le désirent. C’est lorsqu’ils font autrement que tout change pour eux, surtout leur avenir. Ils commencent en fait à s’écrie un nouveau futur dès qu’ils expriment l’intention e quitter la voie. Ils trouvent la paix lorsqu’ils parviennent à mieux maîtriser leur vie. Ils découvrent leur but. Certains passent même par ici ! Violette avait un sourire entendu. 

 

-       Et la Maison des responsabilités ? interrogea Michael. 

-       C’est ici que tu apprends que TOI, Michaël Thomas de l’Intention pure est directement responsable de tout ce qui constitue ta vie. La tristesse, la peine, les présumés accidents, les pertes, ce que les autres t’on fait, la douleur et, oui, même la mort. Tu savais qu’elle serait là, tu l’avais planifiée avec les autres et tu as joué le jeu jusqu’à maintenant. 

-       Dans quel but ? 

-       Dans un but d’amour, Michael. L’amour le plus élevé. Tu connaîtras le plan d’ensemble au moment opportun. Pour l’instant, tu dois saisir que tout est important et fait partie d’un amour que tu connais déjà et auquel tu participes dès à présent. Les apparences sont parfois trompeuses. 

 

Les mots résonnaient aux oreilles de Michael. Les apparences sont parfois trompeuses. C’était les paroles du premier ange, celui de la vision qui avait suivi le vol. Puis les autres les avaient aussi prononcées. L’esprit de Mike se récitait ces nouveaux concepts. Puis, il se rappela les paroles de Bleu dans la Maison des cartes. Ce sont les contrats de tous les êtres humains de la planète. Dans les petites cavités que Bleu gérait, et il y en avait des millions, se trouvaient les plans éventuels de toute l’humanité, établis par les individus eux-mêmes et prêts à être altérés par ceux qui le souhaitaient. 

 

La vérité du message frappa soudain Mike comme une masse. Si seulement il avait su ça lorsqu’il était jeune. Il aurait tellement mieux compris la vie. Il aurait pu changer son futur. Il aurait pu trouver la paix. Les décès, les amours perdus, la dépression, quels éléments d’espoir et de sagesse ils auraient pu constituer ! la pensée du choix lui permettant de modifier sa vie l’éblouissait. Violette avait raison. Mike avait suivi le chemin de sa vie sans broncher, permettant à tout ce qu’il avait planifié de se produire. Il avait du mal à saisir cette notion de planification. Elle le rendait responsable de tout ce qui s’était passé. Il se retrouvait devant une perspective totalement différente. Ça lui aurait été si utile ! Sa vie aurait été complètement différente. Aucun membre de l’église ne lui avait appris une chose pareille. Il aimait Dieu et il avait toujours accepté le caractère sacré de sa demeure, mais on lui avait  toujours appris qu’il était un mouton qui suivait un berger. Aucun enseignant spirituel ne lui avait dit qu’il avait tant de pouvoir. 

 

-       Violette, s’il en est ainsi, pourquoi ne m’a-t-il pas appris ça à l’église ? 

-       L’église n’enseigne pas tout sur Dieu, Michael. Il arrive même qu’on t’y  apprenne beaucoup de choses sur les humains et sur ce qu’ils pensent de Dieu. Violette ne portait pas de jugement et ne critiquait pas les humains ; elle rapportait simplement les faits. 

-       L’église a-t-elle eu tort ? 

-       Michal, la vérité est la vérité, et tu en trouveras des parties dans l’ensemble de tous les systèmes spirituels. Tu es hautement respecté pour ta recherche de la vérité à propos de Dieu. L’amour, les miracles et le mécanisme du fonctionnement des choses sont tous présents à un certain degré dans ton lieu de dévotion. Voilà pourquoi  tu y ressentais l’esprit de Dieu. L’esprit honore la quête, même en présence d’une connaissance partielle. N’oublie pas que ton existence véritable t’est inconnue même maintenant, au moment où tu entends la vérité. Ton église et toutes les quêtes spirituelles de ta planète sont grandement respectées parce qu’elles représentent la recherche de Dieu et de la vérité spirituelle. Mais il est triste que les humains exercent un contrôle sur cette quête et l’empêchent de se développer en la limitant et en maintenant ceux qu’ils dirigent dans la peur. 

 

Le mérite se trouve dans la recherche et non dans la découverte. Le caractère sacré de la planète réside donc chez celui ou celle qui foule son sol et non dans ses édifices aux nombreux clochers. Violette s’approcha du parchemin qu’elle avait déroulé. « Tu penses que tes Saintes Ecritures sont sacrées. Regarde bien ceci, dit-elle en lui indiquant l’écriture cryptique du papier. Ce sont les dossiers akashiques de l’humanité. Ils contiennent les dossiers de toutes les vies et des contrats potentiels ». Elle fit une pause pour marquer son respect. « Michal, ce sont là les écrits les plus sacrés de l’univers et ils ont été écrits et réalisés par ceux qui ont décidé d’être des humains ». 

 

Elle le regarda fixement, ce qu’elle n’avait pas fait depuis quelque temps. Il saisissait le message. Tout à coup, il se rendit compte qu’elle avait adopté une attitude respect à son égard, de respect spirituel. Le renversement des rôles le mettait mal à l’aise. Il voulait en apprendre plus et elle répondait à sa demande. 

 

Les jours qui suivirent dans la Maison des responsabilités s’écoulèrent dans la découverte de messages profonds sur l’humanité et la vie. Non seulement Mike en apprit-il davantage sur ce qu’il était, mais il sut qui il avait été. Toutes les pièces du casse-tête s’imbriquaient les uns dans les autres. Violette lui fit voir les dossiers et les contrats de ses parents et d’autres qui avaient traversé sa vie. Tout ce qui lui était transmis était parfaitement approprié et il ne vit rien qui aurait pu changer son avenir. Toutefois, une image beaucoup plus étendue de sa vie commençait à prendre forme. Le détail le plus impressionnant ? Que les humains sont en fait des parties de Dieu qui errent sur la planète sans le savoir, ce qui leur permet de transformer les caractéristiques spirituelles et la vibration de la terre même ! Violette faisait constamment référence aux humains comme à des personnages haut placés. Les humains étaient des entités qui devaient changer le fondement même de la réalité sur une très vaste échelle ; et tout tournait autour des leçons apprises sur la terre, leçons qu’ils avaient planifiées ensemble ! 

 

Puis, il fut temps de repartir. Mike se sentait une nouvelle créature. Sa connaissance du déroulement des choses avait décuplé. Il avait tout assimilé et sentait qu’on l’avait induit en vérité. Au moment où il revêtait son armure pour entreprendre le voyage qui le mènerait à la prochaine maison, il entendit les paroles d’Orange résonner à ses oreilles. L’épée de la vérité, le bouclier de la connaissance, l’armure de la sagesse. Les éléments s’assemblaient pour former un tout spirituel serré. Il comprenait que les armes présentaient un caractère cérémonial et un but. Les paroles lui étaient répétées, expliquées et il parvenait finalement à les comprendre. 

 

Violette raccompagna Mike au seuil de la porte. 

-       Michael Thomas de l’Intention pure, tu me manqueras. 

-       Violette, j’ai l’impression de quitter la maison et non d’être en route pour m’y rendre. Mike se sentait près d’elle et elle était devenue en quelque sorte un membre de la famille. Jusqu’à présent, il avait rencontré trois anges frères et, maintenant un ange mère ! Qu’est-ce qui m’attend maintenant ? 

-       D’autres membres de la famille, lui dit Violette, saisissant ses pensées. 

 

A la porte, Mike retrouva ses chaussures où il les avait déposées. Il se rappela aussi qu’on n’avait pas répondu à sa question sur ce point. Il regarda tour à tour ses chaussures et Violette. 

-       Encore une chose, dit-il, souhaitant savoir pourquoi on lui avait demandé de les enlever. 

-       Oui, Michaël, je n’ai pas oublié. Mais tu peux me répondre maintenant. Elle souriait, attendant patiemment la réponse. Mike le savait, mais hésitait à la verbaliser. C’était tellement grandiose, tellement flatteur ! 

-       Dis-le Michaël. Violette reprenait son rôle d’enseignante. 

-       Parce que l’humain est sacré. Et parce que dans cette maison, les humains foulent une vibration plus élevée. Visiblement émue, Violette répondit : 

-       Je n’aurais pu espérer de meilleure réponse, Michael Thomas de l’Intention pure. C’est en réalité la présence de l’humain et non celle de l’ange qui rend cette place sacrée. Michael, tu es vraiment un être humain extraordinaire. Je rends hommage au Dieu en toi. J’ai une question à te poser. Mike connaissait la question, mais permit tout de même à Violette de la poser. 

-       Mickael, est-ce que tu aimes Dieu ? 

-       Oui, Violette, j’aime Dieu. 

Il était sur le point d’éclater. Il ne craignait pas de montrer ses émotions à Violette. Il était triste de quitter l’endroit où il avait retrouvé l’énergie qu’il croyait avoir perdue à tout jamais à la mort de ses parents. Il se retourna et descendit quelques marches, et puis se retourna encore. 

 

-       Tu me manqueras, mais tu resteras dans mon cœur. 

Il se lança sur le chemin qui le mènerait à la prochaine maison et se retourna une fois de plus pour ajouter une dernière chose à l’ange qui le regardait s’éloigner. 

-       Regarde Violette ! 

Dans un style théâtral et avec des mouvements d’enfant, Michal Thomas quitta le chemin tracé dans un grand envol et s’aventura dans la plaine luxuriante. Il se retourna et s’écria : 

-       Regarde, j’ai décidé de tracer mon propre chemin ! Il riait et sautait et continua ainsi jusqu’à ce qu’i ne puisse plus apercevoir la maison violette. 

 

Violette demeura sur le seuil jusqu’à ce qu’il disparaisse. Telle un mère, elle était remplie de fierté. Puis elle rentra et referma la porte. Elle reprit sa forme naturelle, qui n’était pas humaine, mais tout de même magnifique et s’adressa aux autres. 

-       Si c’est là un spécimen de la nouvelle génération d’humains, toute une étape spirituelle nous attend ! 

 

 

01************ 

 

Sur le sentier, quelques mètres plus loin, une créature horrible attendait. La forme répugnante avait soigneusement préparé son piège et elle était convaincue que Michaël Thomas ne pourrait soupçonner ce piège. L’entité négative savait que Mike avait quitté la maison et avait repris sa route. Elle le sentait et était ravie ! 

Il ne faudra pas longtemps, maintenant. Alors que Michael Thomas me croira derrière lui, je l’attaquerai par devant. Il ne saura pas ce qui se passe ! Elle s’amusait de l’astuce qu’elle avait réussi à imaginer dans cette terre de rêve. A tout instant maintenant…. 

 

L’horrible forme attendit longtemps. Michael Thomas avait quitté le sentier

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...