Structure Cristalline à notre naissance

 

La naissance sur cette planète n’est pas une sinécure. Vous devez commencer par vous scinder. Votre divinité n’est pas entièrement transférée dans le corps humain, car une partie de celle-ci reste de mon côté du voile. Vous le saviez, n’est-ce pas ? Vous passez tellement de temps à chercher les parties manquantes de votre propre divinité intérieure. Vous cherchez à vous connecter à votre Soi-Supérieur. Vous avez l’impression d’être coupés du tout, puisqu’une partie de votre divinité est restée de l’autre côté du voile. Vous avez le sentiment d’être isolés ou seuls, car vous êtes passés d’un état inter-dimensionnel à l’état singulier de la limitation 3-D. Le Soi-Supérieur est la meilleure représentation de ce que vous êtes réellement. C’est l’énergie de base de votre âme. C’est vraiment VOUS. Voilà pourquoi vous ressentez ce sentiment de joie et de plénitude, quand vous parvenez finalement à vous connecter à votre propre Soi-Supérieur. C’est un lien que vous avez demandé, afin qu’il ravive le souvenir de QUI vous Êtes.  

images (2)

Ainsi, à la naissance vous vous scindez. En outre, il y a d’autres choses qui s’ajoutent à cela, et c’est là que ça devient difficile à comprendre – dans votre limitation humaine. Les parties, pièces ou morceaux de votre esprit de base restent de mon côté du voile. Ces dernières ne sont pas votre Soi-Supérieur. Ces énergies qui font également partie de votre Être – non scindé – deviennent vos guides. Je viens de vous livrer un secret. Vos guides sont vous. Maintenant, vous savez pourquoi vous vous sentez tellement bien quand ils sont avec vous, et pourquoi vous avez le sentiment d’être perdus quand ils s’en vont.  

« Kryeon, il m’arrive souvent de me sentir déprimé et seul ! » Nous entendons constamment cette phrase. Si vous aviez la vision ou perception inter-dimensionnelle que j’ai, vous verriez que l’entourage est toujours avec vous. Nous vous avons répété maintes et maintes fois que vous n’êtes jamais seuls. Sachez ceci : « Il vous est impossible d’être seuls ! » Oui, je sais que vous le ressentez dans votre condition humaine. Il y en a parmi vous qui se sentent déprimés, mais ils n’ont jamais vraiment ouvert la porte à l’Esprit, n’est-ce pas ? Si vous l’aviez fait, vous auriez trouvé une énergie qui est là. C’est l’énergie de votre Soi-Supérieur qui vous chatouille légèrement et agréablement , afin de vous faire savoir qu’elle n’est pas une illusion.  

Je vois souvent des personnes très déprimées qui s’isolent dans un coin et qui pleurent. Je vois la belle énergie des guides qui entoure ces personnes, mais ils ne peuvent pas agir, parce qu’ils n’ont pas la permission de l’Être Humain. Pourtant, chacun de vous a ses propres guides.  

Donc, nous avons un Être Humain qui arrive sur Terre avec la divinité qui est dans son ADN. Vous n’avez pas tellement divisé ou scindé votre divinité. Cependant, vous avez changé de dimension, mais votre ADN a un caractère sacré. Il doit en être ainsi, puisqu’au moment où vous établirez la connexion avec votre Soi-Supérieur, votre divinité doit déjà être dans votre structure cellulaire.  

Dès la naissance, un processus inter-dimensionnel et éternel s’active. C’est la structure cristalline qui s’active dans la Caverne de la Création. La Terre sait si vous êtes de retour ou si c’est la première fois que vous vous incarnez sur cette planète. Si vous êtes une ancienne âme, la structure cristalline était alors en attente de votre retour, car elle est vraiment l’essence de toutes les vies que vous avez vécues sur Terre. Est-ce que vous comprenez que vous avez eu d’autres vies ici ? Ces vies peuvent vous sembler étranges, mais vous avez eu un ami qui a toujours été avec vous, au cours de ces vies. Cet ami est appelé Votre Soi-Supérieur. Chers Êtres Humains, ceci signifie que vos vies antérieures ne sont pas aussi étrangères que vous le pensez, puisque vous y étiez.  

cristallins

La compréhension de ces choses est importante, car elle vous permet de regarder, de vous souvenir et même de récupérer des talents que vous aviez auparavant. Je vais dorénavant procéder avec un enseignement plus avancé, et je demande à mon partenaire d’aller de l’avant avec ce processus, au cours de l’année à venir. Quand votre propre structure cristalline est activée, elle ressemble aux cercles concentriques d’un tronc d’arbre. Chaque vie est représentée par un cercle, et elle peut être vue. Voici quelque chose que vous devriez savoir. Tout ce que vous avez spirituellement fait ou expérimenté sur cette planète est imprégné dans ce cristal. Tout ce que vous avez appris – parfois au prix de lourdes et douloureuses expériences – est imprégné dans ce cristal. Tout est sauvegardé dans ce cristal, au moment où vous revenez de notre côté du voile. Lors de votre nouvelle réincarnation, au moment même de votre naissance, tout est transféré dans les deux énergies inter-dimensionnelles ou les deux couches que nous avons appelées les archives akashiques de l’ADN (les couches 7 et 8 dont nous avons parlé dans notre enseignement sur l’ADN). Donc, si vous vous éveillez ou si vous commencez à vous poser des questions spirituelles, tout ce que vous avez déjà appris ou expérimenté sera déjà là, à votre disposition, dans votre propre ADN.  

Vous qui entendez ou lisez ces choses, ne trouvez-vous pas que ce sont de bonnes nouvelles ? Cela signifie que vous n’avez rien perdu. Toutes les connaissances acquises et méritées au cours des âges de vos incarnations sont réintroduites dans votre ADN. Vous n’avez plus besoin de revivre ces expériences, si tel est votre choix. Est-ce que je me suis bien fait comprendre ? Si vous choisissez de pousser sur votre porte intérieure, afin de trouver votre divinité et finalement atteindre le Créateur, vous allez littéralement ouvrir le pot spirituel qui contient tout ce que vous avez déjà appris au cours de vos incarnations. La connaissance va se déverser progressivement et elle ravivera votre mémoire du passé.  

Beaucoup d’entre vous posent des questions. « Que dois-je faire ? Comment puis-je faire ? Quelle est la prochaine étape ? Quels sont les processus, quelles sont les procédures ? Comment, comment, comment ? » Depuis 20 ans, nous vous disons que lorsque décidez d’ouvrir votre porte intérieure, l’intuition commence à vous montrer ce que vous avez déjà appris ! Toutefois, cette réintroduction de vos connaissances du passé peut vous sembler un peu insensée ou extravagante. C’est la raison pour laquelle de nouveaux processus ont été placés sur Terre, afin d’aider à la restructuration de ces choses et vous apporter une meilleure compréhension. Ce sont des processus qui n’ont jamais existés avant 1987.  

L’enseignante Peggy est ici (Peggy Phoenix Dubro). Depuis des éons, elle connaissait le potentiel de ce qu’elle pouvait faire ici. C’est une entité qui est passionnée par la nouvelle énergie, mais cette information lui a été transmise lentement, afin qu’elle puisse vous donner une explication sensée de la définition de Dieu. L’énergie spécifique qu’elle enseigne en ce moment n’aurait pas été possible avant l’année 1989. Au fil des années, et depuis que l’énergie de Gaia a changé, son enseignement s’est amélioré. Voyez-vous comment fonctionne le système ? Son « creuset de connaissances » ou pot spirituel est en cours d’ouverture.  

Tout ce que vous faites sur cette planète est enregistré sous forme d’énergie, et ces informations restent dans la grille cristalline après votre départ. Les géologues savent que la plupart des pierres de cette planète sont cristallines, en particulier dans la croûte terrestre. Les cristaux ont des facultés particulières. Ils peuvent retenir l’énergie et avoir de la mémoire. Ce sont des choses qui peuvent être difficiles à comprendre, dans votre condition d’Être Humain. Même les scientifiques connaissent l’existence de l’énergie-mémoire dans la substance cristalline. Donc, vous n’avez pas vraiment besoin d’avoir un esprit super élastique ou super ésotérique pour comprendre que tout ce que vous faites est enregistré dans cette banque de mémoires.  

Ce sont les vibrations les plus élevées qui existent au sein de cette planète. Toutes vos vies et toutes vos actions collectives sont restées ici, et c’est pourquoi cette planète à une vibration plus élevée. Cette énergie est actuellement incroyable, car L’INCROYABLE ÊTRE HUMAIN à même changé la grille cristalline au cours des deux dernières semaines !  

Vous vivez votre vie. Certains d’entre vous parviennent à percer les secrets de ces choses, et d’autres ne sont pas encore rendus à cette étape. Les secrets sont seulement des choses qui ne sont pas étalées à la vision du grand public. Toutefois, ils se révèlent clairement et par eux-mêmes, à la vision des Êtres Humains qui commencent à les chercher.  

Je l’ai mentionné hier au soir et je le répète encore. Aucun Être Humain n’est jugé, de notre part. Toutefois, à titre d’Humains dans la linéarité, vous avez l’impression que Dieu peut parfois vous juger, n’est-ce pas ? La simple pensée que toutes les personnes qui meurent ont le droit d’être célébrées au Hall d’Honneur vous perturbe peut-être un peu, n’est-ce pas ? Vous dites : « Eh bien, Kryeon ! Que se passe-t-il avec la personne méchante ? Même si j’ai été bon et qu’il a été méchant, nous irons au même endroit ? » Oui, Être Humain, vous retournerez tous les deux chez vous, à la maison. Le travail a été bien fait ou le rôle a été bien joué. Cette information vous a été donnée dans les channellings, dans votre culture et dans l’Ancien Testament. Est-ce que vous l’avez vue ? Est-ce que vous l’avez comprise ? Elle est appelée, La parabole de l’Enfant prodigue. Il ne s’agit pas de nouvelles informations. Dans cette parabole, le père représente Dieu, et les deux fils représentent les Humains sur la Terre. L’un agit bien et l’autre mène une vie de débauche. Pourtant, ils retournent chez eux avec la même énergie, et ils sont célébrés de la même manière !  

Un jour viendra où chacun de vous prendra son dernier souffle, et ce ne sera pas un événement triste pour vous. Ce sera peut-être triste pour celles et ceux que vous laissez derrière, mais pas pour vous. Vous avez déjà expérimenté cet événement. Vous tous qui êtes ici, qui écoutez cet enregistrement ou qui lisez ces lignes, portez attention à ce que je vais vous dire… Quand votre vie incarnée se termine, vous vous dirigez vers la Caverne de la Création. C’est là que vous déposez l’essence de tout ce que vous avez accompli, dans votre propre cristal. Toutes les magnifiques pensées que vous avez eues et celles qui vous ont appris des choses, sont imprégnées dans cet objet inter-dimensionnel.  

lumières

Ensuite, la partie de vous, celle qui n’était pas Humaine (la partie inter-dimensionnelle de l’âme) quitte la planète et se recombine avec le Soi-Supérieur. Tout ce qui était scindé – la divinité des cellules et tous les guides – retourne une fois de plus à sa divinité ou partie de Dieu. C’est la raison pour laquelle vous devriez célébrer un tel événement. C’est ce que je fais ! Quand je vous reçois, de l’autre côté du voile, c’est une frère-soeur que j’accueille. Je suis actuellement en train de dire « Au revoir » aux entités qui partent pour l’incarnation, et en même temps, j’accueille celles qui reviennent à la maison. « Kryeon, comment peux-tu être en autant d’endroits à la fois ? » Si vous posez cette question c’est que vous pensez que je suis une entité singulière, et ce n’est pas le cas. Je suis comme vous. Je suis une partie du Créateur.  

Ce qui suit a été ajouté par Kryeon pour cette transcription  

Deux microbes très minuscules et inoffensifs explorent l’Être Humain. Ils ont chacun un poste de radio pour la communication (sourire de Kryeon). Ils ont été introduits dans la main droite de l’Humain. Un reste en place, tandis que l’autre explore. Il voyage pendant des années à travers la structure cellulaire. Des trillions de parties d’ADN sont visitées. Il explore des kilomètres et des kilomètres de matière cellulaire. La chimie est révélée. Finalement, ce microbe voyageur arrive dans la main gauche.  

Ils explorent l’Humain de la même manière qu’un géologue explore la Terre. Ils ne voient rien de réellement vivant, puisque tout est si grand ! Selon leur perception, c’est seulement un vaste territoire avec une structure mystérieuse qui ne change jamais. Ils ne perçoivent pas de mouvement, car ils sont trop petits, tout comme l’Humain ne ressent pas la vitesse de la Terre qui orbite à des milliers de km/h. Ils sont seulement des explorateurs d’un domaine qui est vaste et nouveau. Ce sera peut-être la même chose pour vous, quand vous commencerez à explorer l’espace.  

Ils se parlent à tous les jours, par l’intermédiaire de leurs radios. Ils se racontent les merveilles qu’ils voient. Le microbe voyageur est conscient du fait qu’il ne reverra peut-être jamais l’autre qui explore sur place, car la distance est tellement grande, mais il est un explorateur et il est satisfait. C’est comme si un voyageur de l’espace commençait à parcourir le système solaire. Il aurait l’impression d’être la seule chose en mouvement. Tout le reste lui paraîtrait statique et très éloigné.  

Soudainement, la conscience de l’Être Humain commence à parler aux deux microbes ! Elle les salue et leur souhaite la bienvenue dans son soi spirituel. Son nom est Joe. Ils sont étonnés par la puissance de la conscience de Joe. En outre, ils n’avaient jamais vraiment réalisé ou pensé que quelque chose ou quelqu’un pouvait les observer ou porter attention à eux. Ils se dirent que ceci devait être Dieu, car il n’y avait pas d’autres explications possibles. Du fait de leur limitation 3-D, ils étaient convaincus que Joe pouvait être en deux endroits en même temps ! Joe décrivait ce qui se passait, et il le faisait simultanément au microbe de la main gauche et à celui de la main droite. Pensez-y – une entité ayant le pouvoir d’être à deux endroits en même temps ! Bien sûr, Joe était juste assis là, avec les mains sur ses genoux, en train de parler à ses cellules.  

Ce que nous disons ici, c’est que votre perception de la réalité est conforme à la définition que vous lui donnez. Kryeon n’est pas à deux endroits en même temps. Kryeon à tout simplement la taille de Dieu. Quelle que soit la situation, Dieu est là. Vous avez un problème avec le temps, puisque selon votre perception, il ne peut pas varier. Imaginez une longue route qui représente l’histoire et le temps. Ensuite, faites un cercle avec cette route historique et temporelle. Quand ce sera fait, imaginez que vous réduisez ce cercle au point où il peut être placé sur vos genoux. Vous pouvez également imaginer que êtes énormes, et faire la même chose avec ce cercle. Maintenant, regardez-le. Vous allez réaliser que tout se passe en même temps. C’est de cette façon que nous percevons votre Akash ou vos archives akashiques.  

Fin de la section ajoutée  

Ceci peut expliquer pourquoi vous influencez tellement la vibration de la planète, avec ce que vous faites actuellement dans les actions ordinaires de vos vies. Vous avez découvert comment créer la paix et éliminer le drame dans vos vies. La Terre le sait, et votre énergie de victoire sera ici à jamais. Il y en a qui disent : « Je suis tellement ordinaire ; seulement un Humain ordinaire qui essaie de faire de son mieux. Je ne suis ni guérisseur ni channellers. Aux yeux de tous, je n’ai pas beaucoup d’importance. » Ces personnes ne comprennent pas l’image globale, car ce qu’elles font pendant qu’elles sont « ordinaires », va rester ici pour toujours. Elles ne comprennent pas que chaque étape entreprise avec intégrité est entrée et enregistrée dans le coeur même de la planète. Lorsqu’un Être Humain revient de notre côté du voile, l’on pourrait dire qu’une autre page de vie d’un vaste journal du temps vient d’être écrite. Chaque vie s’ajoute à l’ensemble.  

Un incroyable changement en temps réel dans l’énergie  

Je vais vous dire ce qui s’est passé au cours des deux dernières semaines. Donc, je demande à mon partenaire (Lee) d’être attentif, afin de bien saisir ce que je vais expliquer. Il n’a jamais entendu cette information auparavant. Je lui demande de procéder lentement, de façon à ce qu’il puisse vous transmettre cette information d’une manière linéaire.  

Il y a récemment eu ce que vous appelleriez, la prédiction d’un potentiel pour octobre (2008). Je peux maintenant en parler, parce que ce mois d’octobre est passé. Dans votre linéarité, au moment où mon partenaire vous parle, ceci s’est passé le mois dernier. Au cours de nos derniers messages, nous vous avons dit qu’il y avait des potentiels qui allaient peut-être se réaliser. Quelques-uns de ces potentiels semblaient stimulants et/ou provocateurs, selon plusieurs d’entre vous.  

Nous ne sommes pas les seuls qui ont parlé de ces choses. En fait, même la science vous l’a dit ! La science de la prédiction est bien établie sur cette planète. Depuis déjà plus d’une décade, des personnes oeuvrant dans une université ont découvert comment certains dispositifs réagissaient à la Conscience Humaine (Princeton University – The Human Consciousness Project).  fr.wikipedia.org   + zone-7.net  

Étant donné que la conscience humaine est inter-dimensionnelle, ces dispositifs réagissent avant que n’arrive l’événement ! L’on pourrait dire que ces dispositifs ont la capacité d’aller chercher la partie aléatoire d’un potentiel. Ce n’est pas un secret. Même mon partenaire à déjà parlé de ces choses. C’est une étude très intéressante qui se rapporte à l’énergie de l’humanité, et les futuristes adorent ces machines, car elles commencent à réagir avant que les choses potentielles arrivent. Les scientifiques ont vu des événements qui allaient attirer l’attention et la compassion mondiales avant qu’ils ne se réalisent. Des événements tels que le tsunami de 2004 et le décès de la princesse Diana.  

Récemment, ces indicateurs ont commencé à signaler que quelque chose allait bientôt se réaliser. Ces dispositifs ou machines indiquaient qu’une chose faisant partie de la conscience mondiale allait se réaliser. Cet événement se situait autour de la mi-octobre. En réalité, ils ont repéré un changement mondial qui a eu lieu les 13 et 14 octobre 2008. (*) Ce fut un changement majeur. La Terre est entrée dans un niveau inter-dimensionnel. Le saviez-vous ? Si vous ne le saviez pas, c’est justement ce dont je veux vous parler.  

Comment vous décrire cet événement ? Les Humains ont tendance à « linéariser » ces potentiels inter-dimensionnels dans leur propre système de croyances, afin de les rendre viables pour leur mental 3-D. Des milliers d’Êtres Humains étaient convaincus qu’un gigantesque OVNI allait atterrir sur Terre le 13 ou le 14 octobre 2008, et que de brillantes ou sages entités extraterrestres allaient en sortir. Cet OVNI serait d’une dimension inimaginable et cet événement ferait les manchettes mondiales. Ce groupe d’Êtres Humains croyait fermement à ce potentiel, puisque c’était une vision qui était perçue par la collectivité. Ils ont largement publié cette information, car ils étaient convaincus.  

 terrenouvelle.ca

C’était la meilleure conclusion à laquelle ils avaient pu arriver au sujet de ce grand changement, à cause de la linéarité humaine. Il fallait s’y attendre. Ils l’ont moulé dans la 3-D, afin qu’il devienne sensé. Un OVNI arrivait de loin, atterrissait, et des entités bienveillantes en sortaient dans le but de vous aider. Je vous le dis tout de suite, il n’y a rien de mal avec cela. Ils ont agi de bonne foi et au meilleur de leurs connaissances. Toutefois, est-ce qu’ils ont bien compris la situation ? Est-ce qu’un atterrissage d’OVNI a été signalé sur Terre ? Non. Ça ne s’est pas passé de la manière qu’ils avaient prévue. Cela ressemble à un puzzle. Compte tenu du nombre de participants à cette prédiction, qu’est-ce qui n’a pas fonctionné ? Est-ce que les instruments scientifiques avaient raison ? Oui. Cependant, vous n’avez rien vu, n’est-ce pas ? Permettez-moi de continuer.  

Lors d’un message précédant cet événement, je vous ai dit de ne pas craindre le changement d’octobre, puisque même Kryeon a vu un défi à venir. Kryeon voit les potentiels qui sont sur la ligne de front, pour ainsi dire. Je ne suis pas le seul à vous avoir parlé du mois d’octobre. Apparemment, de nombreuses sources et de nombreux endroits vous ont dit : « Méfiez-vous d’octobre. » Vous auriez pu appliquer simplement la numérologie du 13 et du 14. Le 13 devient 4 ( 1 + 3 = 4 ). En termes de numérologie, le 4 signifie l’énergie de la Terre. Le 14 devient 5, ce qui signifie un « changement ». Par conséquent, la numérologie disait que la Terre (Gaia) allait effectuer un changement. Vous pensiez peut-être à un gros tremblement de terre qui aurait bouleversé toute la population mondiale.  

L’ampleur du tsunami a changé la rotation du noyau de la Terre. Vous pensiez peut-être que le changement global d’octobre 2008 allait ressembler à ce tsunami. Maintenant, voici ce que vous devez savoir ; il y a un vieux paradigme énergétique qui connecte Gaia à la conscience humaine. Chaque changement qui modifie la vibration de la conscience globale nécessite une sorte d’événement physique sur cette planète. Dans le cas de ce changement d’octobre 2008, il devait y avoir un tremblement de terre, un mouvement de la croûte terrestre de cette planète. Voilà comment la conscience humaine est connectée à Gaia. Je demande de nouveau à mon partenaire (Lee) de faire attention, car je veux être bien compris. Je lui demande de procéder lentement.  

TR023_monde-nouveau

Il y a deux semaines, cette planète est entrée dans un niveau inter-dimensionnel sans que le changement prévu ne survienne. Toutes les sources, y compris celles de mon côté du voile, avaient prévu quelque chose de plus grand que ce qui a eu lieu. Nous n’avions pas remarqué à quel point la conscience humaine s’était élevée. Le résultat de cette élévation de conscience à annulé le tremblement de terre prévu. C’est la première fois qu’une telle chose arrive sur Terre. Un changement majeur s’est effectué sur cette planète, sans passer par une catastrophe qui cause un grand nombre de victimes. Sachez que cette ancienne connexion énergétique à un rapport avec la compassion, et que la seule manière de générer la sorte de compassion nécessaire pour un changement majeur était les catastrophes auxquelles vous aviez l’habitude, mais ça ne s’est pas passé de cette manière.  

Toutes les prévisions étaient là. Qu’en est-il de l’atterrissage de l’OVNI ? Eh bien, si nous regardons l’aspect inter-dimensionnel, cette planète a été imprégnée comme jamais auparavant, par la sagesse des anciens. Le tout s’est réalisé sans agitation et sans que la Terre n’ait besoin d’une catastrophe dite naturelle, puisque la compassion nécessaire avait été générée. Est-ce que l’atterrissage de l’OVNI a eu lieu ? D’une certaine manière, l’on pourrait dire qu’il a eu lieu, car la vibration de cette planète est plus élevée qu’avant. Il s’agit d’un changement de conscience qui, normalement, aurait requis une implication physique de la planète, mais vous l’avez effectué sans tambour ni trompette, n’est-ce pas ?  

Béni soit l’être humain qui se glisse directement dans un changement majeur sans perturbations physiques, car il y a un nouveau paradigme qui est en train de prendre naissance. Il pourrait s’énoncer comme suit ; Les changements majeurs pourront désormais se réaliser sans le besoin de catastrophes naturelles. Cet objectif peut se réaliser seulement si la conscience humaine est assez élevée, mais elle l’était en octobre 2008. Il n’en sera peut-être pas ainsi à chaque changement majeur, mais vous avez tout de même réalisé « une première mondiale ». Les choses bougent rapidement, et même les meilleurs futuristes seront pris de court par un manque de cohérence visionnaire, puisque c’est ce qui se passe avec les choses intemporelles qui sont en transition vibratoire (Kryeon parle de ce que la Terre est en train de vivre).  

L’incroyable Être Humain nous a, une fois de plus, tous étonnés… Comme ce fut le cas en 1987 (la Convergence Harmonique). Le changement fonctionne. Moins de la moitié de un pour cent de la population mondiale qui s’éveille est suffisant pour créer la Paix sur Terre. Beaucoup d’Humains pleurent et disent : « Oh, Kryeon ! Est-ce que cette paix va bientôt arriver ? » Tout dépend de vous. Toutefois, les choses vont arriver plus rapidement que vous ne le pensez. Tout ce que vous avez à faire est de regarder à l’intérieur, afin de renforcer le processus. Libérez la lumière que vous portez en vous. Il s’agit de la découverte de soi. C’est ce que je voulais vous dire.  

Faut-il s’étonner du fait que vous soyez si chèrement aimés ? Et voilà, c’était mon message de ce soir ! Je souhaite que ce message soit diffusé, afin que d’autres puissent le lire ou l’entendre. Il est typique pour un Être Humain de dire : « Eh bien, c’est intéressant ! » Ensuite, il retourne au train-train de sa vie quotidienne. Je suis assis ici, de ce côté du voile, et je vous dis : « Pourquoi ne feriez-vous pas éclater des ballons, construire une statue ou des choses similaires, afin de célébrer ce changement qui s’est réalisé en douceur ? » Combien d’entre vous auraient le courage d’organiser une « fiesta », dans le but de célébrer les choses qui ne se sont pas produites ? Quel concept. C’est incroyable.  

Tel est notre message. Il se rapporte à ce que vous faites. Beaucoup de channels vont aborder ce sujet de près ou de loin, et quelques-uns vont parler de ce que vous faites. Recherchez la cohérence des messages, car c’est la grande nouvelle du jour.  

Il nous est difficile de vous dire au revoir. Nous terminons en vous disant que des vies ont été changées.  

Et c’est ainsi.  

  Kryeon  

Vous pouvez diffuser librement cette traduction, à condition que ce qui suit soit inclus et que la présentation ne soit pas modifiée.

Traduction et/ou interprétation de Jean-M. Gobeil

http://www.kryon.com/k_channel08_Asheville.html

Énergie Angélique sur Terre

 

 

Quand mon réveil spirituel a commencé, je suis instantanément attiré par les nombreux livres et documents écrits par Doreen Virtue. Ses livres, et des produits tels que Oracle Card ponts, étaient facilement accessibles dans les diverses librairies que  je visitais. Les messages de guérison qu’elle avait écrits à partir des Anges ont apaisés mon cœur du deuil, tout en assouvissant ma faim d’en savoir plus sur les mystères qui se trouvaient au-delà du voile.  

Doreen Virtue est le fondateur de la thérapie Angel et est connu dans le monde entier pour la connexion avec les anges. Elle a consacré sa VIE à enseigner aux autres comment entendre les messages de leur part. Elle a écrit plus de 50 livres et a créé une vaste collection de cartes Oracle Decks, avec de nombreux Anges mettant en vedette. I love Oracle Card ponts de Doreen et prends grand plaisir à chaque fois que je me trouve à tirer une carte. En fait, je tiens à tirer une carte en ce moment de son « orientation quotidien de vos anges » pont Oracle Card. 

 

énergie angélique - francesca

 

Avant de tirer la carte je posais la question suivante: «Chers anges, qu’est-ce que vous souhaitez que le lecteur (que vous) de savoir? » Le message principal de la carte je tirais était voir l’amour SEULEMENT! Quel beau message pour tous nous. Cette carte particulière dit aussi: 

«Regardez au-delà des erreurs apparentes, erreurs, de malentendus, et de voir que l’amour au sein de chaque personne (y compris vous-même).Votre mettant résolument l’accent sur l’amour qui sous-tend chaque situation entraîne la guérison de façon inespérée « . 

La croyance en l’existence des anges a existé depuis des milliers d’années. Les Anges disposent d’un nom, donné dans la plupart des religions organisées sur la planète. Les anges sont censés posséder un grand pouvoir, attribué par Dieu afin qu’ils puissent nous protéger et livrer des messages pour nous. Donc, l’idée des anges et anges gardiens n’est pas nouveau pour l’humanité. Nous sommes en amour avec eux. Nous aimons admirer l’énorme collection d’art qui a été créé autour d’eux, ce que nous en croyons, soit l’image d’un ange. 

Cependant, je tiens à vous présenter une compréhension plus raffinée et peut-être de nouvelles informations à propos des Anges ésotériques. La base de mon information provient de Kryeon, que canalisé par Lee Carroll – le canal de Kryeon originale. Selon Kryeon, les humains ont un parti pris de la singularité et donc ils se projettent sur tout. Cela signifie que ce nous pensons des Anges est comme une seule entité séparée. Kryeon nous dit qu’il n’y a pas une telle chose, pas un seul Ange. Au lieu de cela, ils sont un collectif de l’énergie, qui représente la source centrale. Vous pouvez les voir ou les sentir aussi singulier, mais ils représentent une soupe du pouvoir angélique. 

L’un des principaux messages de Kryeon est d’utiliser la logique spirituelle. Kryeon nous a exhortés à cesser d’humaniser Dieu et déposer la mythologie que nous avons créé. Cela vaut pour les Anges ainsi. Je vais laisser Kryeon expliquer:

 

Les anges Existent-ils Kryeon ? 

Absolument, mais pas comme vous le pensez ou l’avez appris. 

Y a-t-il des aides ? Absolument, mais encore une fois, pas comme vous le pensez. 

Quand les anges ont visité les humains dans les temps anciens, des événements ont été écrits à propos de ceux qui étaient là pour assister à l’expérience, je peux vous garantir que c’est très différent que ce qu’ils pouvaient exprimer sur le papier. Quand un ange apparaît devant un humain, il ressemble à un ballon tourbillonnant d’énergie, parfois même à du feu qui n’est pas chaud et ne se consomme pas. Les anges ne sont pas sous forme humaine, jamais. Ce sont des êtres multidimensionnels, et non pas en 3D. Pourtant, vous voulez mettre de la peau et des ailes sur eux et de leur donner un nom ! Pourquoi ? Il vous fait vous sentir mieux sur eux. Nous comprenons cela. 

« Qui sont-ils? » Vous leur donnez des noms; vous donnez des attributs. Cet ange fait cela ; cet ange fait cela. Que si je vous disais qu’ils étaient tous ensemble ? Vous souhaitez réagir. Vous diriez, « Je ne veux pas que. Je les veux être des individus et faire des choses différentes. « Les humains veulent que les anges soient les « ouvriers de l’usine divin pour Dieu « , chacun avec une tâche. Il n’est pas de cette façon ! Lorsque vous respirez l’air, de la ligne vers le haut tant que les molécules individuelles avec des noms et des tâches, puis faites entrer dans vos poumons dans une rangée ? Habituez-vous à l’idée de ce qu’ils appellent en physique enchevêtrement. Il est un mot utilisé dans le monde quantique qui décrit un attribut de la matière étrange qui semble être « connecté à tout, tout le temps. » 

Je veux que vous vous habituez à quelque chose qui est profond et beau. Vous faites partie de tout! Vous n’êtes pas séparé de lui. Vous appartenez à elle. Vous pouvez être les corps individuels en 3D, mais dans un monde multidimensionnel, vous êtes connecté à tout! 

extrait de : Vivez Kryeon Channelling « Les Humanizations de Dieu» donnée à Totowa, New Jersey 16 Juillet, 2011

 

Les anges existent, mais comme en témoigne le canal Kryeon, ils ne sont pas ce que les croyances traditionnelles ont déclaré. Maintenant que nous avons passé le marqueur 2012, Kryeon a indiqué que nous allons passer à ce qu’on appelle la maturité spirituelle. Ce changement nous a permis de recevoir des informations de pointe qui sont susceptibles de changer nos perceptions sur ce que nous pensons des vérités spirituelles. Cela permet à Kryeon de  nous dire la vérité au sujet des anges:

 

1

 

La vérité sur les Anges

Je veux parler des anges.  Kryeon n’est pas un ange, mais plutôt une aide. Mon partenaire m’a appelé un ange bienveillant du New Age, mais ce n’est pas tout à fait exact. Je suis un assistant. Croyez-moi, si vous avez vu un ange vous sauriez la différence.

Les anges sont réels?

Absolument! Oui.

Numéro deux: Qui ou quoi sont-ils?

Il y a un système, très chers, d’aide bienveillante pour cette planète. Il est si complexe qu’il est très difficile de discuter avec vous, puisque vous êtes sollicité pour ce que vous pensez qu’elle est. Où sont les anges? Que font-ils? Combien de fois, qui sont-ils, d’où viennent-ils? Je vais vous donner quelques informations que certains n’aimeront pas, et certaines volontés.

les Anges en Visites physiques: Ils viennent quand cela est nécessaires, et ils viennent de la source centrale. Normalement, ils sont à divers points dans le temps humain à la fois pour l’humanité en général et pour les particuliers. Chaque fois qu’ils viennent, c’est spectaculaire. Pas un seul d’entre eux n’est corporelle. Encore une fois, les humains ont décidé que lorsqu’une entité angélique leur rendait visite, afin de rendre la visite crédible ou explicable, ils doivent leurs mettre de la peau et des ailes et leur donner un nom. Couleur des humains blanc leurs tenues [qui signifie la pureté], dessiner des images entre eux, mettre des halos sur eux, et ils les signalent dans l’histoire spirituelle. Mais cela n’est pas ce à quoi ils ressemblent. ce sont des êtres multidimensionnels, non corporel.

Il y a probablement Moïse qui décrit l’apparence d’un ange dans la manière la plus claire, comme un buisson ardent. Feu qui ne se consomme pas ou d’une balle qui tourne d’iridescente… c’est une bonne description de l’énergie angélique. En effet, le buisson ardent était un ange. Ce qui est dramatique sur les énergies angéliques c’est qu’ils apparaissent lorsque vous ne vous attendez pas comme une boule d’énergie qui viennent à vous. Parfois, ils viennent à travers un mur ! Ils sont irisés, certains ressemblant au feu, et ils ont tendance à effrayer l’humain! Chaque rapport unique dans l’Écriture décrivant une visite d’ange vous dit que l’ange communique immédiatement, «Ne me crains pas ! » Maintenant, pourquoi vous  avez  peur d’une belle femme avec un halo, vêtie d’une robe blanche ? [Kryeon rires]

La raison pour laquelle l’ange donne ce message c’est parce qu’il ne regarde  pas comme ça! Très chers, ils ne sont pas ici pour vous effrayer, mais plutôt se présenter dans toute leur beauté et leur majesté – si grand que certains ne peuvent même pas les regarder. Grands ils sont.

Maintenant, voici la partie que vous ne vous attendiez pas. Ils sont un collectif. Il n’y a pas une telle chose comme un ange singulier. Vous pourriez voir comme un seul ange comme vous voyez votre corps comme une entité unique, mais vous n’êtes pas au courant de la soupe du pouvoir angélique. Les anges parlent avec beaucoup de voix, mais ils parlent dans votre tête, pas dans l’air , mais par des vibrations du son. Normalement le anges ne parlent pas aux foules. Ils parlent individuellement à un humain ou à un autre, mais ils sont la voix collective de beaucoup, perçue et «entendue» comme l’un.

« Mais Kryeon, que dire de l’Archange Michael? Je connais quelqu’un qui est de canaliser ce seul ange. Qu’en est-il? « Le message de l’Archange Michael vient d’un groupe. Il est un groupe puissant, mais pensez-y comme « la conscience de groupe perçu comme UN ». Kryeon est de la même façon. Chacun d’entre nous qui représentent l’autre côté ont ces attributs. Nous ne sommes pas corporel et ne sommes pas singulier.

La prochaine chose est encore plus difficile à comprendre. Il n’y a pas de hiérarchie des anges. Aucun d’entre eux sont au-dessus de tout autre dans un système de «qui est le plus puissant ou qui est en charge de ». Au lieu de cela, ils font partie de la soupe de Dieu et ils sont tous à l’identique majestueux. Certains sont nommés pour être les ambassadeurs pour les autres, mais ils ne sont pas plus élevés que les autres. Ils sont ici à dessein, et ils donnent des messages pour aider à accélérer la bienveillance et l’amour de Dieu dans l’humanité.

Probablement que l’ange le plus cité est l’Archange Michel, vous le percevez comme le plus élevé de la haute hiérarchie. Cependant, Michael est techniquement un groupe et ne possède pas une position hiérarchique. Il semble juste de cette façon parce que les messages sont livrés dans un domaine spécifique de l’importance pour la planète. Michael va vous dire, «Je suis un des nombreux anges, tous majestueux, contenant tous l’amour de Dieu, tout beau, tout bienveillant, tous pour votre service de l’humanité. » Mais les êtres humains veulent une hiérarchie. Celui-ci est important; celui-ci n’est pas aussi important; celui-ci vous pouvez le jeter.

Quelle est la hiérarchie de vos organes? Quels sont ceux dont vous n’avez pas besoin?

 Quelles sont celles que vous garder en vie?   Mais vous célébrez souvent le cœur comme le plus important. Est-ce vraiment vrai ou faut-il tout simplement « parler pour tous »? Oh, et à quel organe se rebellèrent-ils contre les autres et ont-ils laissé le corps? [Sourire Kryeon]

Parlons de la mythologie de Lucifer. Voici un ange qui n’a pas aimé ce qui se passait, il a donc quitté vos paroles. Ou peut-être qu’il a fait quelque chose de mal et a été jeté hors de la maison de Dieu. Chers amis, voyez-vous le biais humain ici? Cette histoire est ridicule et vient « humaniser Dieu». Vous ne pouvez pas prendre les attributs de l’homme du jugement, la guerre, les combats et le drame et les brancher dans la majesté du créateur. Mais les humains ont fait cela pour toujours.

Rien ne laisse la soupe de Dieu ! Il est l’énergie pure qui représente la totalité de l’Esprit. Il est fini – toujours la même quantité de pièces [mettant l'expression en 3D pour vous]. Dieu est l’énergie de la création, et il reste ensemble comme un brouillard qui ne se déplace jamais sur un confinement quantique de l’amour. Vous ne pouvez pas prendre une partie de la brume loin ou il ne saurait pas exister ! Il est ce qu’il est et sera toujours parfait, et toujours le même, et toujours ensemble. Rien ne s’ajoute ou se soustrait de la majesté de Dieu.

Vous trouverez tous les anges à travers l’histoire. Ils sont les représentants de l’énergie de la création. Ils n’ont pas de genre, parce qu’ils sont énergie. Ils ne sont pas homme ou femme, et ils sont tous aussi fort. Ils sont tous de beaux messagers, multi-dimensionnels ils donnent de l’aide à l’humanité. La seule chose qui les sépare est leur type de «service» ou de leur «spécialité». Mais ils font toujours partie de nous, même quand ils sont apparemment séparés, et parlent de vous. Je sais qui ils sont, et je les ai vus travailler. Je suis un messager aussi, mais pas un ange.

Kryeon canalisation en direct « Démystifier le New Age – Partie 3″ donnée à Edmonton, Canada – 25 Janvier, 2014

 flamme

En résumé, les anges sont des êtres multidimensionnels, comme vous, mais ils contiennent leur «groupe» dans leur prise de conscience et de compréhension. Contrairement à nous, ils n’ont pas de dualité et aucune expression biologique. Les Archanges sont des anges qui ont l’énergie de beaucoup d’anges. Ils ne sont pas «élevé» ou «inférieur» et ils ne sont pas «en charge» de quoi que ce soit. Au lieu de cela, ils sont remplis avec l’énergie de la plupart des morceaux et des parties d’autres entités d’ange. Ils existent pour aider à réunir des groupes d’énergies ainsi que pour ceux qui ne peuvent pas penser hors de la 4D. 

Si vous êtes intéressé par les messages angéliques, permettez-moi de vous présenter Ronna Herman. Ronna est internationalement connue comme un messager pour l’Archange Michel, elle a publié onze livres et a figuré dans des centaines de publications d’inspiration spirituelles, traduits en plusieurs langues. Ronna est également apparue de nombreuses fois, sur scène avec Lee Carroll

«Le monde des anges est un monde d’amour- une mer d’or de la pulsation, la respiration, la flamme rayonnante. La seule façon de réellement l’expérience de leur présence personnelle est par amour; Cependant, cet amour doit être habillé dans une grande paix intérieure et la tranquillité. L’amour, la couleur, le parfum de la nature et les vertus fondamentales du sentiment de Dieu les attirer comme un aimant. Le monde est sentir la puissance magnétique qui attire les anges. La foi, l’amour et l’obéissance absolue au Créateur et notre Père / Mère Dieu sont leurs qualités de base. « 

Source: http://ronnastar.com/about-us/seven-archangels.html

 

N’est-ce pas merveilleux de voir comment nous avons tant de systèmes élégant et beau à notre disposition pour nous aider à nous connecter à notre divinité ? Nous espérons que vous avez maintenant une meilleure compréhension de ce que sont les anges et pourquoi ils sont ici. Les anges sont avec nous tout le temps. Ils sont constamment prêts et en attente de nous entendre si l’invitation est là pour vous de les saluer et leur demander leur aide sur une base quotidienne. 

Doreen Virtue Sur Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Des Guides et des anges

La croyance en l’existence de guides et des anges a été soulevée depuis des milliers d’années. Cependant, ce qui est nouveau est que nous commençons à avoir une nouvelle compréhension de ces magnifiques aides sacrées. Alors que l’humanité évolue, il est temps d’appliquer la maturité spirituelle de l’enseignement ésotérique. Ils peuvent venir comme une surprise, mais vos guides sont en fait une partie de NOUS ; et les anges existent comme une soupe multi-dimensionnelle de l’énergie autour de Nous. Ensemble, les guides et les anges font partie d’un système bienveillant pour nous aider à évoluer et créer la paix sur Terre. 

des guides et anges

Si nous examinons les différentes croyances spirituelles sur la planète, la quasi-totalité d’entre nous croient en des guides et les anges (parfois appelés guides spirituels et les anges gardiens). L’enseignement répandu est que, pour nous, les guides et les anges sont des entités distinctes avec des emplois spécifiques, et ils sont là pour veiller sur nous. Ils sont également prêts à agir en notre nom quand, par libre choix, nous demandons leur aide. Cependant, je tiens à vous le présenter avec une compréhension plus raffinée et peut-être de nouvelles informations ésotériques. 

Il y a une légère ironie, parce que la base de mon information provient d’une entité angélique appelée Kryeon, canalisée par Lee Carroll – le canal Kryeon original.  

Votre intérêt pour lire cet article me dit beaucoup de choses sur vous et indique que l’idée de la canalisation ne soit pas trop étrangère ou effrayante pour vous. Le cheminement peut être défini comme divin, paroles inspirées (ou énergie) de Dieu qui est conférée par l’homme à l’homme. Dans sa propre poésie, la musique et l’art ont été acheminés à l’artiste, et l’expression de leur art nous touche souvent profondément. Nous avons parfois une réponse émotionnelle à ce travail canalisé parce que nous pouvons sentir l’énergie de leur création divinement inspiré. 

Selon Kryeonn nous percevons nos guides et anges comme des êtres spirituels qui sont séparés de nous. Une partie de cela est dû parce que sur la Terre, toute conscience est distincte et unique. Mais la polarisation principale provient de notre logique spirituelle: parce que ces entités ont une telle grande connaissance et de la sagesse, qu’à notre jugement personnel, ils doivent forcément se tenir en dehors de nous. Nous ne faisons pas de discernement ; nous  ne pourrions tenir une telle sagesse en nous, Mais en réalité, ils sont une partie de nous tous !  

Vos guides sont tout simplement les pièces de vibration plus élevés de votre âme divine. Comme vous construisez votre illumination, et comme vous vous réveillez à la vérité spirituelle, il peut même apparaître que  vos guides changent, mais encore une fois cela est seulement une perception humaine.  

Kryeon dit : « ils ont juste changé de vêtements spirituels, et vous pensez qu’ils sont différents ! » 

Comment une âme humaine peut-elle exister dans de nombreux endroits en même temps ? 

Bienvenue à l’énergie quantique ! Votre âme est divisée en dehors à la naissance en de nombreuses pièces et parties du travail de votre âme réunie dans une soupe multi-dimensionnelle de l’énergie quantique. Votre âme a neuf attributs qui incluent votre Soi-supérieur. Un de ces neuf attributs est représenté par vos guides internes.

 Combien de Guides avons-nous? 

Beaucoup vous diront que vous avez trois guides, mais c’est une métaphore. Dans les systèmes spirituels partout, il y a souvent un «trois» au sein de la divine énergie. En numérologie tibétaine ancienne, trois est un nombre catalytique. Le catalyseur est une énergie qui a le potentiel de changer quelque chose d’autre, tandis qu’elle reste la même. Ceci est l’énergie des guides. Ils créent la sagesse et l’apprentissage ainsi que la guérison de la connaissance. Ils vous aident par l’intermédiaire de votre âme l’intuition et ils peuvent voir la description de qui vous êtes dans un cadre beaucoup plus large. 

Comprendre que vos guides sont en fait une partie de votre spiritualité est incroyablement difficile, parce que personne ne veut penser qu’ils sont leur propre guide ! Nous sommes conditionnés à penser que les guides, les anges et Dieu sont séparés de nous et qu’ils flottent autour de nous afin de donner de l’aide et des conseils à ceux qui le demandent. Cependant, il est temps d’être responsable de votre propre magnificence. Vos guides sont prêts et attendent de commencer à communiquer avec vous. Avez-vous déjà vu 11 h 11 sur l’horloge ? Si oui, vous venez de recevoir un clin d’oeil et dites bonjour à vos guides (sourire). 

Il est un autre attribut profond de vos guides que vous devez savoir. Lorsque vos proches passent au-dessus de la Terre en transition, une partie de leur âme devient une partie de la vôtre, dans le cadre de votre guide personnel. Cela est difficile à comprendre, mais il existe dans le cadre du système une bienveillance pour les humains et tout se rapporte à votre Merkabah. Vaguement défini, votre Merkabah est votre champ d’énergie personnelle sacrée quantique qui est d’environ huit mètres de large. Tous les êtres humains ont leur propre et unique Merkabah. Le champ de votre Merkabah n’est pas votre âme, ou votre Soi-supérieur. Il est tout vous à la fois  – corporelle – spirituelle – et akashique ! Il est le modèle de tout ce que vous êtes, comme détenus dans les motifs sacrés de votre propre domaine sacré. Cela explique pourquoi vos guides sont avec vous, et n’ existent pas ailleurs. 

La vérité sur les anges. 

Existe-il des  anges? Absolument, mais pas comme vous pourriez avoir été renseigné. Selon Kryeon, quand les anges ont visité les humains dans les temps anciens, l’expérience réelle était très différente de ce que les historiens ont écrit. Quand un ange apparaît devant un humain, il ressemble à un ballon tourbillonnant d’énergie, parfois même comme un feu qui ne se consomme pas. Rappelez-vous l’histoire biblique de Moïse et de sa vision d’un buisson ardent ? Oui c’est vrai. Le buisson ardent était un ange. Les anges font partie d’un système personnel et bienveillant pour aider notre planète. Ils viennent quand c’est nécessaire, et ils viennent d’une source centrale. Chaque fois qu’ils viennent, c’est spectaculaire pour un humain. Ils sont irisés, certains ressemblant au feu, et ils ont tendance à effrayer l’ humain parce que leur apparence n’est pas comparable à quelque chose dans la réalité normale. 

Les anges sont des êtres multidimensionnels, mais nous voulons qu’ils aient un nom, qu’ils ressemblent à un humain, qu’ils aient une hiérarchie d’importance, et, bien sûr, qu’ils aient une paire d’ailes (pour les rendre différents). En fait, faire en quelque sorte que nous nous sentions mieux les humaniser. Il n’y a rien de mal à maintenir cette image, car elle nous aide à les rendre réels. Les anges ne se soucient pas de nos perceptions, et sont plus intéressés à avoir un pont de communication avec nous, qu’importe sous quelque forme que ce soit. Les anges sont toujours affectueux et honorent les humains. Cela signifie qu’il n’y a pas de telle chose comme des Anges déchus, ni même d’anges sombres. L’obscurité ne peut jamais exister dans la lumière ! 

Kryeon nous dit qu’il n’y a pas une seule chose qui soit comme un seul Ange par exemple. Au lieu de cela, ils sont un collectif de l’énergie, qui représente la source centrale. Vous pouvez les voir ou les sentir aussi singulier, mais ils représentent une soupe du pouvoir angélique. La signification de cela est qu’il ne peut y avoir de hiérarchie des Anges.  

Qu’en est-il des Archanges, comme l’Archange Michael ? 

Comme tous les Archanges, l’Archange Michael est l’un des nombreux anges majestueux, contenant tout l’amour de Dieu,  bienveillant, et tous sont ici au service de l’humanité. Ce concept est difficile à accepter, puisque nous préférons une hiérarchie dans presque tout ce qui est important.  

Permettez-moi de vous poser une question : Quelle est la hiérarchie de vos organes? Certains peuvent dire le cœur, d’autres diront le cerveau, et pourtant la réponse est qu’ils sont tout aussi importants mais avec des rôles différents qui travaillent ensemble pour vous maintenir en vie. 

Les Archanges sont tout simplement les anges qui ont l’énergie de beaucoup d’anges. Ils ne sont pas «élevés» ou «inférieurs» et ils ne sont pas «en charge» de quoi que ce soit. Ils pourraient avoir un rôle de «spécialiste» à jouer pour l’humanité, donnant l’impression que l’on est plus important qu’un autre, mais ils sont tous énergie de Dieu. Ils existent en tant que l’un pour aider à réunir des groupes d’énergies ensemble pour vous. 

Enfin, Kryeon nous dit que les anges sont les représentants de l’énergie de la création. Ils n’ont pas de genre, parce qu’ils sont énergie. Ils ne sont pas homme ou femme, et ils sont tous aussi forts les uns que les autres. Ce  sont de beaux messagers, multi-dimensionnels, donnant de l’aide à l’humanité. La seule chose qui les sépare est leur type de «Service», ou «Spécialité». Mais ils font toujours partie de nous, même quand ils sont apparemment séparés, et ils parlent en nous.  

Voilà pourquoi Kryeon nous dit que nous sommes magnifiques ! Il est temps de réclamer votre magnificence et rendre compte de qui nous sommes vraiment.   

Monika Muranyi sur Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

LA MISSION DE SOLARA

 

 

 

Cette entité, qui est channelée par une femme, en est une du type 1 c’est-à-dire qui ne s’est jamais incarnée sur Terre, soit une entité de Service total. Son nom est en réalité fort différent de Solara, mais il est adéquat pour notre langage, et il  a certains des attributs de tonalité laissant entendre qui elle est. Solara est pour vous de couleur dorée, tout comme Kryeon serait de couleur cuivrée tel que décrit dans ses écrits.

 

Lien du site : http://www.solara.org.uk/

Dans la partie 4 Solara An-Ra décrit comment elle est venue de se connecter avec les Pléiadiens, un collectif d’êtres hautement évolués étoiles qui l’assistait sur son chemin comme un moyen-douche pour la tribu. Cette partie de son voyage est aussi fascinante que jamais, y compris sa chute dans l’amour (encore une fois), la mission qu’elle s’est donnée dans les lieux de pouvoir en Afrique du Sud, les conversations avec un chaman du passé dans la caverne d’un sorcier, une régression spontanée de la vie passée dans l’Egypte ancienne et un voyage en Inde qui conduit à sa connaissance avec le maître immortel Babaji. Les belles photos permettent que vous soyez vraiment dans l’aventure avec elle !

 SOLARA

 

Il y a de nombreuses différences d’ordre sémantique chez les channels, tout dépendant de leurs propres interprétations personnelles. Après tout, tu te sers toi aussi de ton cerveau biologique et d e ton éducation culturelle pour interpréter certains trains de pensées. 

Je te dis ceci parce que je ne veux pas que toi ou les personnes lisant ceci, s’y perdent avec les noms se rattachant aux entités universelles. Les différents noms que nous leur attribuons : guides, anges, maîtres, etc… sont sans importance. Ce qui compte c’est leur vibration. En est-elle d’une amour totale ? Usez donc de discernement pour évaluer leurs intentions et vous pourrez alors les classer par catégorie, ainsi qu’il vous est nécessaire en tant qu’humains pour vous sentir rassurés à leur sujet. 

Solara est d’un ordre très élevé. Solara est un maître enseignant (ou un ange pour certains). Tu sens un lien avec cette entité parce que l’impression que tu en reçois est comme celle que tu reçois de Kryeon par exemple. Un amour extrêmement intense s’en dégage lorsque cette entité parle à travers l’humain qui a choisi de faire le travail de channeling. Il en est de même pour toi, et ut ressens le même jaillissement d’amour qu’elle sent, puisque nos vibrations sont très similaires. Les types de Service sont différents et plus spécifiques… celui de Solara est celui d’entité de service exclusivement. En d’autres termes, ni l’un ni l’autre n’ont été des humains sur Terre. 

Solara et Kryeon sont présent dans la nouvelle énergie pour donner dans l’amour une éducation et un enseignement précis. Ni l’une ni l’autre entité n’auraient pu être ici avant ce moment. Solara est arrivée avant, comme il se devait pour nous montrer une vue d’ensemble de la manière dont les choses fonctionnent. En tant que maître enseignant, Solara est autorisée à nous transmettre l’information relative aux étoiles. Cette information est donnée en tout amour, tout comme l’information de Kryeon particulière est également transmise dans l’amour en ce qui concerne nos vies individuelles. 

Cherchez attentivement les similitudes ; la vibration d’amour est partout. Ces entités parlent toutes les deux des changements vibratoires. Elles parlent toutes les deux de la fenêtre de changement d’énergie, ainsi que de nos nouveaux pouvoirs, et toutes les deux parlent d’une nouvelle dimension pour la pensée et l’illumination humaines. Cet enseignant a également prédit le travail de Kryeon. Cherchez bien, vous verrez. 

Solara donne à son channel le même enveloppement que tu reçois de Kryeon, une chose dont tu n’as jamais parlé à personne. Il te serait facile de devenir Kryeon et de laisser derrière toi ton ancienne vie. Telle est l’unité que tu ressens envers lui, et la façon dont nous devons nécessairement exister l’un et l’autre pour que tu puisse faire ton travail.

Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

LES TROIS PREMIERES PHASES DES ILLUSIONS

 

Ce sont des phases ou étapes qui ne se réalisent pas selon une période prédéterminée, car chacun de vous possède sa propre individualité ou vérité. Chaque Être Humain procède selon son propre cheminement. Toutefois, plusieurs se demandent combien de temps il y a entre une phase et une autre, entre un changement et l’autre. Je ne peux pas vous répondre, car c’est une question de vérité individuelle. C’est votre relation avec la réalité de la planète qui détermine le temps nécessaire. C’est une histoire fantastique, n’est-ce pas ? Avant d’entrer dans le vif du sujet, je veux vous dire que c’est l’histoire de ce qui arrive à un Humain qui sort de sa propre dimension… Un Humain qui a le courage de regarder autour de lui et de se demander « qui » il est.

Illusions

La Première Phase

C’est la curiosité qui amène un Être Humain à se poser des questions sur l’éveil de conscience. Les premières questions qui lui viennent à l’esprit, sont, « Est-ce bien vrai ? Est-ce bien réel ? Est-ce possible ? » C’est là que ça commence. Celles et ceux qui ont entrepris ce cheminement ont déjà franchi cette étape. Ces deux jours, ou la lecture de ces deux messages, seront peut-être spéciaux pour quelques-uns d’entre vous, car vous aurez l’opportunité d’acquérir une plus grande connaissance, puisque la synchronicité du moment présent s’y prête bien. Dès qu’un Être Humain sceptique ou neutre se demande si une telle chose peut être vraiment réelle, cela signifie qu’il y a un début d’ouverture d’esprit. C’est un commencement… Et voilà que vous êtes en train d’écouter ou lire ceci.

Cette fin de semaine peut s’avérer spéciale pour quelques personnes de cet auditoire. Vous ne vous êtes peut-être jamais autorisés à prendre place dans un endroit comme celui-ci, tout en permettant de vous laisser aimer par un tel amour. Est-ce que vous comprenez bien la situation ? Comprenez-vous qu’il y a des centaines d’entités qui sont autour de vous, mais qui… Jamais, au grand jamais, ne vont vous juger ? Peu importe qui vous êtes et peu importe ce que vous avez fait. C’est une réalité qui fait partie de toutes les réalités. Utilisez votre discernement et votre « ressenti », sans croire aveuglément et sans rejeter d’une manière bornée. En ce moment – sur cette scène – il y a des couleurs que quelques-uns parmi vous peuvent discerner. Elles sont là pour celles et ceux qui sont assez avancés, afin que ceci serve de validation à leurs connaissances. C’est encore une vérité parmi tant d’autres.

Ce message n’est pas impertinent. Il ne vous demande pas de faire des manoeuvres hypocrites. Il vous demande seulement d’ouvrir votre coeur pour un moment, sans subir ni refuser. Seulement de rester neutres et libres. Est-ce que vous vous souvenez de la première fois où vous avez ouvert votre esprit à la dite spiritualité ? Vous souvenez-vous de ce sentiment de découverte et de compréhension ? Vous vous êtes peut-être demandés si ceci était réel ou illusoire. Vous vous êtes peut-être demandés ce qui allait arriver par la suite. Cette prise de conscience a-t-elle été le moment où vous êtes tombés en amour avec Dieu ? Se peut-il que les channellings aient eu raison ? Est-ce qu’il y a une vision globale qui dépasse notre entendement actuel ? Est-ce que la vie incarnée peut finalement avoir une raison d’être ? C’est là que vous avez effectué un changement que plus de 90 % de l’humanité n’a pas fait. Cette prise de conscience ou cet éveil sera réalisé par moins d’une personne sur deux cents.

Néanmoins, ce nombre sera suffisant. Faites le compte et vous verrez que cela représente beaucoup de personnes [1/200 de la population mondiale en date du 8 mars = 33,413,113.205 Êtres Humains] C’est un grand nombre de personnes et de lumières ! Alors, que s’est-il passé après le début de votre éveil de conscience, au moment où vous avez ressenti l’amour de Dieu dans votre coeur ? Vous vous êtes demandés si c’était réel, n’est-ce pas ? Quelques personnes se sont refermées, car elles ne pouvaient croire à cette réalité. Savez-vous ce qui se passe lors de l’éveil de conscience ? Vous devez décider si oui ou non vous allez tenir la main de l’ange qui a été avec vous depuis votre naissance, et ce dernier a un nom. C’est votre Soi-supérieur. C’est le premier changement qui se réalise lors de votre prise de conscience, et il est colossal.

La Deuxième Phase

La deuxième phase a commencé quand vous avez décidé que c’était vrai et que vous alliez faire quelque chose à ce sujet. Ces huit phases ou étapes sont les événements principaux du cheminement spirituel d’un Être Humain… Une sorte de générique. À noter que plusieurs ne terminent pas la première phase. Ils vont et viennent à des réunions comme celle-ci dans le seul but de ressentir l’énergie. Ils croient de tout leur coeur, ils ressentent l’amour de Dieu qui se manifeste à travers eux, et, la plupart du temps, c’est tout ce qu’ils veulent. C’est tout ce dont ils ont besoin. Toutefois, il y en a plusieurs qui veulent aller plus loin. Ils se demandent ce qu’ils pourraient faire pour être plus près de cet ange qu’ils viennent de découvrir en eux-mêmes. Ils se disent, « Est-ce qu’il y a quelque chose que je doive faire, pendant que je suis sur la planète ? Est-ce qu’il y a un processus de communication avec l’Esprit ? Si oui, où est-il, et comment dois-je procéder ?

Ce changement est représenté par l’intention d’un Être Humain qui décide de pousser sur la porte de l’autre côté du voile. La plupart des Êtres Humains qui sont assis devant moi l’ont fait. Ah ! C’est là que ça devient un peu effrayant, n’est-ce pas ? C’est là que vous allez faire quelque chose qui va contre la réalité de tout ce que vous avez vécu au cours de votre vie ! Vos amis ne seront peut-être plus vos amis, car ce changement vous propulse dans un endroit de connaissances. Béni soit l’Être Humain qui passe à travers ce changement. Nous vous affirmons que vous n’êtes jamais dans l’obscurité et que vous n’êtes jamais seuls. Il y a des légions d’êtres angéliques qui sont de l’autre côté de cette porte. Ils portent votre nom. Dès que cette porte est suffisamment ouverte, ils entrent dans votre vie, et vous commencez à ressentir une grande paix, au sujet de ce que vous avez fait. Permettez que le sentiment d’amour devienne une preuve dans votre vie, afin de réaliser que vous avez fait une chose qui était appropriée.

« Très bien, Kryeon, dis-moi comment faire ! » Chaque Être Humain va le faire d’une manière différente. Quelques-uns vont entrer en méditation et dire, « Je suis prêt. Montre-moi ce que je dois faire. » D’autres vont chercher des livres qui parlent d’un système – des étapes ou phases de l’ascension. D’autres encore vont glaner des connaissances à gauche et à droite, afin d’avoir une meilleure idée sur la manière de procéder. Ce sont toutes des actions appropriées. Les besoins sont particuliers et individuels, selon les cultures et l’expérience sur Terre. Dieu n’est pas assis là-haut sur un trône, en train de vous dire que ce que vous faites est faux ou mauvais. Dieu est patient. Si vous voulez monter cent marches à genoux, pour en arriver là où vous voulez aller, nous le ferons avec vous. C’est l’amour de Dieu, et il est sans jugement. Aimez-vous les procédures ou les rituels ? Si oui, les anges seront assis près de vous, pendant que vous les faites.

Il y a des Humains qui disent, « Kryeon, ceci ne répond à rien. Tu me dis que tout ce que je fais pour progresser sur mon cheminement spirituel est approprié, n’est-ce pas ? Oui. Peu importe la manière dont vous poussez sur la porte. Prenez autant de temps que vous le voulez. Le résultat sera le même, car vous commencerez à percevoir et ressentir la maîtrise qui vous arrive de l’autre côté de cette porte. Vous ne saurez pas trop quoi faire avec, mais vous aurez la confirmation que c’est une réalité et qu’elle vient de se réaliser.

C’est difficile à expliquer. C’est comme un Humain qui a toujours été dans l’obscurité et qui commence à ouvrir lentement une porte où il y a une brillante lumière derrière. Quelques-uns vont préférer attendre, puisqu’ils ne souhaitent pas aller plus loin – pour le moment. D’autres vont la maintenir la porte entrouverte, afin d’en savoir un peu plus au sujet de cette lumière. Une autre partie va carrément ouvrir toute grande la porte et dire, « Cher Dieu, je suis prêt. Partons ! Dis-moi ce dont j’ai besoin de savoir. » C’est la deuxième phase. C’est la plus décisive des huit, car c’est elle qui enclenche le processus. Une fois que ce processus est enclenché, il est difficile de l’arrêter. Avez-vous déjà essayé d’oublier une chose que vous connaissez ? Avez-vous déjà essayé d’oublier une chose aussi profonde et intense que celle-ci ?

Permettez-moi de vous poser quelques petites questions. Si… Depuis que vous écoutez ou lisez de ce message, vous avez ressenti l’amour de Dieu ou perçu les couleurs, pouvez-vous réellement retourner en arrière et tout effacer ? Pouvez-vous vraiment dire que vous n’avez absolument rien vu ni ressenti ? D’une manière ou d’une autre, vous savez très bien ce que je veux dire.

La suite de cette phase est intéressante. Il se peut que la distance entre cette phase et la suivante soit très longue. Cela va dépendre de la vérité individuelle de chaque Être Humain, et de la vitesse à laquelle il veut procéder. Nous vous répétons qu’il ne s’agit pas d’un jugement de notre part. Vous avez celles et ceux qui diront, « En effet, je pense pouvoir accomplir ceci en tant de jours ou tant de semaines. » Ah, oui ! Vraiment ? Comment vont-ils établir un étalonnage dans l’éternité de l’espace-temps ? Comment vont-ils savoir quand c’est terminé ? Comment vont-ils savoir jusqu’où la porte peut s’ouvrir ? Non. C’est une question qui est propre a l’individualité de chaque Être Humain. Parmi les personnes qui sont ici, ou parmi celles qui lisent ces lignes, il y a des « personnes facilitatrices » qui ont pour but principal – dans leurs vies actuelles – de vous aider à ouvrir cette porte qui mettra votre propre divinité en lumière. Est-ce que ceci commence à être, un « tout petit peu » sensé, selon votre propre vérité ? Leur objectif est de vous aider à vous dorer au soleil de l’amour de Dieu, à relaxer, à vous équilibrer dans cet amour.

Tout à l’heure, vous avez entendu l’enseignante Peggy (Peggy Phoenix Dubro qui a parlé à la conférence de la matinée). Savez-vous quelle est sa tâche sur cette planète ? La réponse est évidente. Elle vous aide à rester en équilibre, afin que vous poussiez ressentir l’amour de Dieu dans votre coeur. Donc, lorsque vous avez passé à travers les phases et que vous êtes diplômés, vous pouvez alors dire, « Maintenant, j’ai une plus grande compréhension de ma maîtrise intérieure. » Elle aide les Humains à ouvrir la porte et comprendre la lumière. Il y a 25 ans, cet enseignement n’était pas disponible. Savez-vous pourquoi ? C’est parce que la vibration de cette planète n’était pas prête pour un tel enseignement. Avant la Convergence Harmonique, il était très difficile de travailler avec cette énergie. Il y a beaucoup de nouvelles informations dans cet enseignement. C’est une nouvelle énergie de découverte.

La Troisième Phase

C’est la phase la plus difficile à expliquer. C’est celle où l’Être Humain en arrive à comprendre que l’ombre et la lumière qui font partie de sa vie sont des choses normales, à comprendre que cette situation est sensée. Nous en avons souvent parlé au cours des derniers mois, puisque c’est la chose la plus ardue à accepter pour un Humain. Vous devez maîtriser cette phase avant de passer aux suivantes, car la conscience est ainsi faite. Tant et aussi longtemps que cette phase ne sera pas acceptée et digérée, vous ne pourrez pas franchir les portes suivantes. Chaque phase ou changement vous prépare pour l’expérimentation de la prochaine étape. Vous cheminez d’une manière linéaire à travers ces phases. Ce n’est pas dû à la complexité… C’est plutôt à cause des qualités dues aux révélations, aux prises de conscience et aux changements consécutifs.

Dans la 3-D, les Êtres Humains font quelques observations intéressantes. Si une chose magnifique et grandiose leur arrive, telle qu’une guérison qui leur semble miraculeuse, ils disent, « Cela doit venir de Dieu. Je n’aurais jamais pu faire une telle chose. Cela doit nécessairement provenir de Dieu. Dieu soit loué ! » Si une chose vraiment mauvaise prend place dans leurs vies, une chose qui semble les attraper au passage et les projeter dans des endroits obscurs, ils disent, « C’est assurément le démon. C’est probablement Satan lui-même qui m’a agrippé et qui m’a éloigné de toutes les bonnes choses. » Voyez-vous qu’à partir de ce point de vue, les Êtres Humains sont très intéressants à observer ? Ils ne sont pas responsables de rien de ce qui leur arrive… Que ce soit bien ou mal. Si c’est bien, ça vient de Dieu. Si c’est mal, ça vient du diable. Ceci m’amène à vous poser une ou deux petites questions. Si c’est bel et bien le cas, alors, que faites-vous ici, sur Terre ? Êtes-vous des pantins qui êtes ballottés au gré des vents du bien et du mal ? Êtes-vous responsables de quoi que ce soit ?

Béni soit l’Être Humain qui réalise que chaque événement ou expérience de sa vie incarnée comporte « naturellement et à la fois » de la lumière et de l’obscurité. Il y a la présence de Dieu, et l’absence de Dieu ou ignorance (selon votre divinité oubliée). Permettez-moi de vous exprimer notre perception de l’obscurité. C’est tout simplement l’absence de la connaissance ou de la lumière de la connaissance. Maintenant, permettez-moi encore une fois de vous exprimer notre perception de la lumière. C’est la connaissance, c’est cette chose qui n’a pas de points obscurs, car tout baigne dans la lumière de la connaissance. L’obscurité n’a aucun pouvoir contre la lumière ou la connaissance [NDT : Nos scientifiques ne peuvent pas créer une lampe de poche qui projette un rayon noir ou obscur dans la lumière]. Cependant, la lumière peut facilement faire disparaître l’obscurité. L’Être Humain a le choix d’ouvrir son esprit et laisser passer la lumière, mais il peut également fermer son esprit et bloquer la lumière de la connaissance, sauf qu’il ne peut pas créer d’obscurité.

Je vais maintenant vous parler d’une partie de vous qui va peut-être vous sembler incroyable. En outre, il vous sera difficile de l’accepter. Tous les démons, diables et forces obscures que vous avez vus, perçus ou ressentis dans votre vie, ont été générés par la conscience Humaine. Tous les magnifiques miracles qui se sont produits sur cette planète ont été réalisés par la conscience Humaine – ce maître de lumière qui est en vous !

Quand le maître de l’amour que vous appelez Jésus le Juif a marché sur cette planète, il y a plusieurs années de cela, il a dit, « Je suis fils de Dieu, et vous l’êtes aussi. » C’est écrit. Voyez par vous-mêmes. C’était la reconnaissance du maître en vous. Lorsqu’un Humain comprend qu’aucune entité ne se bat dans le but de posséder son âme, que c’est lui qui est responsable de sa vie, que l’obscurité et la lumière font partie de son Être, cela constitue une percée majeure dans la connaissance de « Qui » et de « Ce » qu’il est. C’est la prise en charge de Soi. Aucune entité n’a fait quoi que ce soit pour vous amener au sentiment de la sous-estimation de Soi. Personne ne cherche à vous attraper. Vous êtes précieux, et vous possédez votre propre lumière.

Et c’est ainsi.

Kryeon

Canalisation de Kryeon par Lee Carroll – présentée à Mexico, Mexique le 20 octobre 2007 sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Diversité Spirituelle des Indigo

 

Enfant indigoLa première chose que nous apprenons est que si les enfants sont spirituellement les égaux de leurs parents, c’est qu’ils sont issus tout comme eux d’une longue chaîne d’incarnation. Mais les indigo semblent aussi être spirituellement différents les uns des autres, ayant atteint des degrés divers d’éveil de la conscience. Certains possèdent un karma, c’est-à-dire qu’ils participent encore de la chaîne des réincarnations terrestres, tandis que d’autres en sont libérés mais sont volontairement revenus sur terre pour nous aider. Certains se souviennent parfaitement de leurs incarnations précédentes, d’autres non.

D’autres, enfin, viennent pour la première fois : appartenant à une autre dimension – un autre plan selon l’expression consacrée – non matérielle, ils ont pris corps, au sens littéral du mot, pour accomplir une mission : nous apprendre à élever les vibrations de la terre pour que son ascension vers une nouvelle dimension puisse se produire. Pour ces entités spirituelles emprisonnées dans un corps humain et en interaction constante avec un univers matériel, la vie est particulièrement dure. D’autant que la conscience qu’ils ont de leur situation peut varier : certains savent parfaitement qui ils sont et ce qu’ils font sur terre. D’autres ont seulement l’impression étrange de ne pas lui appartenir, se demandent ce qu’ils font là et ont tendance à se révolter contre leur état.

Cette grande diversité spirituelle des indigo est l’exact reflet de la diversité des doctrines du Nouvel Âge et des différentes postures qu’y occupent les contributeurs : dans ce continuum qui va des doctrines classiques de l’incarnation à l’idée que des « supérieurs inconnus » veillent sur le destin de la terre, il y a de la place pour tout le monde et le lecteur peut faire son choix. D’ailleurs, quoi qu’il en soit, tous les auteurs tombent d’accord pour souligner l’importance de la mission des enfants, combien elle leur est difficile et parfois douloureuse à accomplir et la responsabilité des parents dans cette entreprise. Comme l’explique Doreen Virtue, docteur en psychologie et pratiquant la thérapie angélique (elle possède en effet le don de rentrer en communication avec Dieu et les anges) dans ses conseils pour élever un enfant indigo : « Notre objectif, comme parents, est d’accueillir les enfants dans cette énergie nouvelle et de leur rappeler constamment leur origine divine et leur mission sur terre. Notre monde dépend d’eux ; par conséquent, nous ne pouvons courir le risque qu’ils oublient leur but. »

 Voilà donc les parents dûment embarqués dans l’aventure et sommés d’ancrer dans la tête de leurs petits qu’ils sont là pour sauver le monde. Difficile de trouver plus lourd comme projet parental ! Tout cela bien sûr dans la plus grande adoration de ces enfants merveilleux capables de communiquer par la pensée (ce qui explique qu’ils parlent parfois très tard) ou de dialoguer avec les anges :

« Regarder les petits êtres merveilleux de cette nouvelle génération m’émerveille. Ils savent ce qu’ils veulent et qui ils sont ; ils nous interrogent sur leur identité et en parler ne les intimide pas du tout. Ils racontent ce qu’ils ont été autrefois et qui nous étions. Ma petite-fille m’en fait part maintenant. Elle me parle de ses anges et de ses guides et des messages qu’ils lui communiquent. »

par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 

DIEU ET LES ENFANTS INDIGO

 

images (4)À travers les étonnants témoignages d’enfants Indigo qu’elle a pu recueillir, Sylvie Simon projette une nouvelle et bouleversante lumière sur la relation de l’homme avec Dieu et avec le Cosmos.

« Le cœur est une partie lumineuse du Soleil. Cette partie lumineuse nous donne de la joie, de l’amour, de la paix, de l’abondance, de la santé, de la beauté, de l’harmonie. Grâce au Soleil, un rayon lumineux va dans le cœur de la Terre. Ce cœur en cristal distribue à son tour la joie, l’amour, la paix, l’abondance, la santé, la beauté et l’harmonie sur toute la planète, puis dans tout l’univers… »

Angélique, 9 ans (28 avril 2000)

Dans son livre « Enfants Indigo, une nouvelle conscience planétaire » (Éd. Alphée), Sylvie Simon explique que, lors de la Nouvelle Lune de novembre 1983, une importante concentration de planètes s’est produite entre les constellations du Scorpion et du Sagittaire.

Les enfants influencés astrologiquement par cette concentration (ceux nés entre 1983 et 1997) se comptent par centaines de millions. Ils font partie de la fameuse « vague Indigo », qu’ils ont déclenchée collectivement, même s’ils ne sont pas tous à proprement parler des Indigo, au sens spirituel de ce terme.

La plupart des Indigo sont encore des enfants ou des adolescents. Mais ceux que l’on peut considérer comme leurs précurseurs n’ont pas hésité à se démarquer des gouvernements et des lois obsolètes qui régissent notre société pour le malheur de la planète. Jusqu’à présent, ces précurseurs étaient des êtres d’exception, ils représentaient un phénomène marginal qui suscitait peu d’éveils de conscience parmi les multitudes. Ils étaient, au mieux, qualifiés d’originaux, au pire de fous, voire de débiles mentaux. Il est heureux que ces êtres singuliers se soient multipliés et qu’une nouvelle génération prenne la relève à notre époque où nous devons choisir entre la survie de la Terre et le pillage quotidien de ses richesses au service d’un « mieux être » totalement aléatoire et illusoire.

L’un des traits caractéristiques communs aux jeunes Indigo est qu’ils ont des idées claires et bien définies sur un certain nombre de sujets, à commencer par les questions les plus philosophiques et les plus métaphysiques.

Il semble, en particulier, que Dieu ne soit pas du tout pour eux un Être lointain, insondable et inaccessible, conformément à l’image qu’en présentent nos religions actuelles.

Voici, à ce sujet, quelques étonnants témoignages d’enfants Indigo recueillis par Sylvie Simon.

Dès la naissance, ces enfants exceptionnels – mais qui le sont de moins en moins – affirment qu’ils sont enfants de Dieu. Ils expriment leur compassion pour tout ce qui vit sur Terre, hommes, animaux et plantes, et ne tolèrent ni cruauté, ni injustice. Ils ressentent le besoin d’être en contact avec la nature, de marcher, de respirer, de réfléchir dans la campagne. Ils ne sont pas le moins du monde matérialistes et pensent que leur mission est d’essayer de refaire le monde et de le rendre meilleur. Ils évoquent fréquemment le Cosmos, les étoiles, la Lumière.

« Je viens du Soleil », déclarait Flavio Cabobianco alors qu’il n’avait que trois ans. Plus tard, à huit ans, il ajouta à ses commentaires qu’il s’agissait non du Soleil physique, mais du Soleil spirituel.

Anna entretenait, elle aussi, de très étroites relations avec Dieu auquel elle s’adressait bien souvent, mais l’idée d’un culte collectif heurtait ses convictions. Lorsque le curé lui demanda pourquoi elle n’allait pas à l’Église, elle lui répondit : « Parce que je sais tout ça ». Elle estimait qu’on pouvait se rendre à l’Église pour apprendre certaines choses, mais qu’une fois qu’on avait compris, il était inutile d’y revenir. « Puisque Dieu est partout, je ne vois pas pourquoi il faudrait se rendre dans un endroit particulier pour lui parler. »

Pour elle, il n’y avait qu’un seul Dieu, malgré la différence des lieux de culte, les appellations données aux croyants, les rituels. « Nous jouons tous le même accord, mais avec des noms différents », expliquait-elle.

À neuf ans, née dans une famille catholique, Elga refusait de se confesser : « C’est à Dieu lui-même que je parle de mes péchés, pas au curé qui n’est qu’un homme, et même un homme qui ne connaît pas grand-chose ! » Elle disait également : « Le prêtre prétend que seuls les catholiques détiennent la vérité. Ce n’est pas vrai. Tout le monde détient une petite partie de la vérité, mais Dieu seul la détient toute. »

« »Dieu est Dieu, quel que soit le nom qu’on lui donne. Mon ami Tahar l’appelle Allah, mais c’est toujours Dieu », constate Kevin (sept ans).

Rébecca tient le même discours : « Il ne peut y avoir différentes religions, il n’y en a qu’une ». Elle partage l’opinion d’Anna et a demandé plusieurs fois, en montrant une église : « Pourquoi les gens ont-ils besoin d’aller dans cette maison ? » Pour elle aussi, Dieu est partout et elle ne voit pas l’utilité de se rendre dans un lieu déterminé pour le rencontrer. « Je viens d’autres mondes », déclare-t-elle. Elle voit, elle aussi, des anges et des entités, avec ou sans ailes. Elle converse également avec des elfes qui se trouveraient dans les palmiers de sa maison au Portugal.

Tous les Indigo semblent être en rapport avec le monde éthérique. Ils affirment souvent voir des anges ou d’autres créatures célestes auxquels ils s’adressent parfois comme s’ils étaient à côté d’eux.

Rodd parle souvent des anges qu’il aperçoit depuis qu’il est âgé de dix-huit mois, et les décrit avec précision.

Lorsque Carlotta était toute petite, elle faisait souvent allusion à un moine en robe safran avec lequel elle bavardait. Comme cette habitude ne passa pas en grandissant et qu’à neuf ans elle conversait encore avec cet être invisible, ses parents l’amenèrent voir un psychiatre qui ordonna des calmants. Carlotta n’en fit plus jamais mention, mais elle ne pardonna pas à ses parents leur manque de confiance en elle. Lorsqu’elle devint adulte, elle rencontra un voyant qui lui confirma qu’elle avait pour guide un lama tibétain.

À peine âgé de quatre ans, Marcos Cabobianco expliquait à son tour : « Les anges n’ont ni ailes, ni pieds, parfois ils jouent avec moi. Ils font des cercles dans l’air, des cercles de lumière. Ils ont comme un manteau blanc, brillant. Quand je suis avec eux, moi aussi je peux flotter, mais nous n’avons pas besoin d’ailes. Nous flottons parce que nous sommes liés à l’air. »

Par contre, certains enfants prétendent qu’ils utilisent des « ailes » pour s’envoler vers d’autres mondes. Quoi qu’il en soit, nombre d’entre eux affirment qu’ils sont capables de sortir de leur corps pour aller se promener dans le cosmos et visiter des planètes lointaines.

Flavio disait souvent qu’au cours de la journée il était fatigué car la nuit il voyageait sur d’autres planètes. « Mon travail pendant que je dors est d’être un « informateur ». Je transmets à des êtres d’autres mondes, par télépathie, des enseignements sur la Terre. Tout leur paraît très étonnant. »

Flavio rencontra d’autres enfants qui lui confièrent qu’ils étaient venus sur terre pour faire le même travail que lui. « Notre mission est d’aider au changement. La Terre est en train de commencer à être moins physique, plus spirituelle. Certains disent que je vais me fermer au spirituel quand je serai plus grand, mais je ne le crois pas. Je sais que je ne peux rien oublier de ce qui est mon essence. »

Par la suite, à l’âge de neuf ans, il donna plus de précisions : « Avant de naître, je voyais tout, j’avais toutes les perspectives. Ma vision n’avait pas de limites, parce que je n’avais pas d’yeux physiques. C’était la première fois que j’étais aussi proche d’une planète aussi dense. Je m’étais préparé en passant par d’autres planètes où j’avais pu m’entraîner à cette dimension physique. C’était comme apprendre à écrire dans l’air sans utiliser de crayon. Mais ceci était une expérience très différente, très rare : j’allais avoir un corps de matière. J’apportais avec moi quelques données de base pour pouvoir être ici : oui et non, temps et espace. Ce monde est un monde d’opposition. »

Cependant, Flavio se plaignait alors que la télépathie, la transmission directe par ondes mentales, ne fonctionne pas bien à cause de la densité de la Terre. « De plus, dans des lieux différents, on utilise des sons différents pour dire la même chose. C’est très compliqué. En outre, existe la gravité, qui est le poids qui nous maintient sur la Terre. Il faut faire des efforts pour se déplacer ; on est comme aplati et on ne peut pas voler. On peut seulement voler en rêve ou avec les ondes de la pensée. »

De son côté, à cinq ans, Anna signalait : « Ton âme, elle va pas loin le jour, parce qu’elle s’arrête à ce que tu vois. La nuit, c’est mieux. Ça étire ton âme jusqu’aux étoiles. Et ça, c’est très très loin. La nuit, rien ne t’empêche de sortir. C’est comme tes oreilles. Le jour il y a tellement de bruit que tu n’entends rien. »

Ces nouveaux enfants, spirituellement plus éveillés que ceux des générations précédentes, semblent posséder une conscience très différente de la nôtre. L’arrivée de cette nouvelle génération est liée à l’évolution de la conscience humaine et ces êtres du futur sont encore en décalage, car il: se sont incarnés sur une planète dont les habitants, du moins ceux des pays dits « évolués », fonctionnent encore comme à l’époque où la science leur enseignait qu’ils étaient le centre du monde, arrivés sur la Terre par le plus grand des « hasards ». Évidemment, pour cette science, la conscience n’est qu’un produit du cerveau, ce que nient en masse les Indigo.

« Les gens devraient devenir plus sages en vieillissant, mais c’est le contraire », déplorait Anna.

À cinq ans, elle remarquait : « Les gens ne peuvent aimer que le dehors et embrasser le dehors, mais Dieu, il peut aimer le dedans, il peut nous embrasser du dedans. Dieu n’est pas comme nous ; nous sommes un peu comme Lui, mais pas beaucoup encore. Dieu connaît les choses et les gens du dedans, et nous, nous les connaissons du dehors. Alors les gens ne peuvent pas parler à Dieu du dehors. On ne peut lui parler que quand on est dedans, du dedans de lui. Tout le monde a un point de vue, le sien, mais Dieu n’en a pas. Dieu a vue sur une infinité de points. »

Issu du blog de Francesca : http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre de Sylvie Simon « Enfants Indigo (une nouvelle conscience planétaire) » Éditions Alphée – 2006

Sylvie Simon est également l’auteur de « la Mémoire de l’au-delà » (Éd. Alphée) et de nombreux et passionnants ouvrages sur les phénomènes dits « paranormaux » et l’ésotérisme, ainsi que sur la désinformation en matière de santé et d’écologie.

Nous sommes arrivés à une époque où nous devons choisir entre la survie de la Terre et le pillage quotidien de ses richesses, dont cet ouvrage fait le bilan. En même temps, nous observons l’émergence d’enfants qui pensent et agissent en dehors des normes, contestent nos institutions, sont passionnés par les technologies modernes. Le regard qu’ils portent sur le monde est bien différent du nôtre, et ressemble à s’y méprendre à celui des physiciens quantiques qui nous parlent de la solidarité de l’homme avec l’univers et de l’appartenance de tout au Tout. On les appelle « enfants Indigo », d’après la couleur de leur aura décrite par des voyants. Seraient-ils venus pour aider l’humanité à évoluer ? Ce livre éclaire cette question d’un jour tout à fait nouveau en reliant les mutations actuelles de la Terre et de ses habitants à l’arrivée massive de ces enfants.

L’Humanité est davantage qu’elle ne le paraît

 

 

images (3)Il peut être démontré scientifiquement que tout objet sphérique qui est assujetti aux forces centrifuges du fait de son mouvement spécifique est creux, qu’il n’est pas solide par nature. Ramtha insiste pour dire que toutes les planètes de cette galaxie sont creuses et que les civilisations les plus avancées ont toujours vécu à l’intérieur de la sphère et non à l’extérieur. La force centrifuge de l’orbite d’une planète autour d’un soleil central pousse tout ce qui existe à l’intérieur vers sa structure externe. Ceci semble quelque chose de simple et de logique à admettre. Cependant, ce phénomène ne fait pas partie de la connaissance courant enseignée par les systèmes éducatifs d’aucun pays. La raison en est que, comme le dit Ramtha : « Personne ici ne sait rien par lui-même ni ne pense par lui-même. Quelle atrocité » ! 

Chacune des planètes existant dans un système solaire spécifique est née de son soleil mère central. Alors que la planète s’éloigne du soleil, elle se refroidit en termes de fréquence, s’abaissant dans la densité depuis la lumière, perdant sa chaleur ; Le soleil n’est pas de manière primordiale une énergie thermique. Il est essentiellement une forme plus élevée d’énergie appelée lumière. Lorsqu’une nouvelle planète est émise depuis le soleil, elle occupe l’orbite qui est la plus proche du soleil, comme celle de Mercure que l’on appelle l’orbite berceau. Une planète est parvenue à maturité lorsqu’elle se trouve sur l’orbite où Vénus est actuellement ; C’est alors que l’intérieur devient creux et stable. 

Le concept d’une terre creuse semble être un postulat scientifique tellement simple qui contient d’énormes implications pour la société moderne et qui demande à être étudié et vérifié. Il est stupéfiant de considérer que l’avenir de notre civilisation réside peut-être tout près de nous, à l’intérieur de la terre et non pas au loin, sur une planète ou une galaxie située à des années-lumière de nous. 

La civilisation qui vit à l’intérieur de la terre a survécu à la guerre qui eut lieu sur le continent de l’Atlantide ainsi qu’aux divers changements cataclysmiques de la nature qui, à diverses époques, ont menacé la civilisation sur sa surface. Ces entités ont développé et maîtrisé la science de l’électromagnétisme et de la modulation de fréquence au point qu’elles peuvent sortir et entrer librement au travers de portails. Ce sont nos ancêtres qui possèdent une technologie très avancée. 

Leur société n’est pas de nature guerrière. Pour éviter la guerre, ils s’échappèrent en allant à l’intérieur. Les valeurs de la paix et de l’harmonie sont les principales lignes de conduite de leur culture, valeurs qui sont instillées en eux dès la naissance. Ils entretiennent des relations d’égalité entre tous, sans distinction de rang social, de race, de sexe ou de savoir-faire. C’est leur esprit créatif et évolutionnaire qui a soutenu leur culture, pas une religion. Ils n’ont pas de religion. 

Leur peau est de couleur verte ou turquoise, ce qui est dû à la constitution de leur sol, à la quantité de cuivre de l’eau et à la quantité limitée de lumière existant à l’intérieur. Les contes folkloriques qui parlent de royaumes perdus, de fées, de mains et d’elfes vivant aux côté des hommes et des femmes ont leurs racines historiques dans cette civilisation. Ils nous considèrent primitifs et la seule raison pour laquelle ils se rendent à l’extérieur est de s’assurer de l’état de la coquille extérieure de leur demeure et d’en sauvegarder l’intégrité. Ils ont la faculté d’utiliser les volcans et de provoquer des tremblements de terre de sorte à réguler et à protéger la stabilité de leur territoire ; Ce sont eux qui furent les premiers à venir d’au-delà du soleil et qui prirent part à la construction des grandes pyramides. Ce furent les premiers à aller à l’intérieur de la terre lorsque la surface se désintégrait et que des continents entiers basculaient. Ce sont eux, ainsi que les autres groupes qui se rendirent à l’intérieur de la Terre, qui sont les vestiges des anciennes civilisations perdues lors de la chute de l’Atlantide et de la Lémurie. 

Il existe de nombreuses portes menant à l’intérieur. Les Lémuriens vivaient sous la surface du sol dans des grottes et dans un réseau sophistiqué de tunnels qui recouvraient la longueur totale de leur continent. Certains de ces tunnels débouchaient très profondément à l’intérieur de la terre. Les deux régions polaires de la terre sont les principaux portails menant aux territoires intérieurs. Certaines montagnes, comme le mont Shasta, les montagnes de la Superstition et l’Himalaya servent aussi de portails. Ces entités possèdent également la faculté de créer une force G. capable d’ouvrir des portails en créant un vide en dessous de la mer du Japon, des Caraïbes et de l’Argentine. De même que la courbure de la terre n’est pas apparente sur la surface de la terre, l’intérieur apparaît, lui aussi, aplati. 

Les célèbres expéditions en direction du Pôle Nord et de l’arctique menées par l’amiral Richard E.Byrd en 1947 et 1956 sont les sources les mieux connues permettant de soutenir la possibilité de l’existence d’une civilisation vivant à l’intérieur de la terre. Néanmoins, les récits de ces expéditions qui sont disponibles sont quelque peu enveloppés de mystère et manquent de clarté. Durant son vol au-dessus de l’arctique au-delà du pôle Nord en 1947, l’amiral envoya des communiqués radio qui firent état de la présence, en-dessous de lui, non pas de glace et de neige, mais de régions de terre ferme recouvertes de montagnes, de forts, d’une végétation verte, de lacs et de cours d’eau ; il déclara également voir dans les sous-bois un étrange animal ressemblant à l’ancien mammouth. 

Les cartes du continent de l’Antarctique sont trompeuses. Selon Ramtha, la meilleure façon de se rendre à l’intérieur de la Terre est le pôle Sud. Plus l’on s’approche de l’ouverture plus la température est élevée, ce qui est contraire à toutes les prévisions traditionnelles. La plus grande difficulté qu’il y ait à voyager dans ces régions vient du fait que ce lieu n’apparaît sur aucune carte et que les instruments disponibles ne fournissent pas de mesures exactes. Les aiguilles d’un compas ne sont pas dirigées vers le vrai nord ou le vrai sud. Elles sont censées indiquer le nord magnétique ; Pour diverses raisons cependant, le champ électromagnétique de la terre fluctue et varie plus l’on s’approche des régions polaires. 

Ramtha indique que, lorsque notre civilisation trouvera une base d’amitié authentique avec l’ennemi intérieur », ils partageront avec nous la science et la technologie qui rendent les voyages interstellaires possibles en un clin d’œil. La guerre comme moyen de défense et de protection contre la menace potentielle que posent d’autres cultures en possession de technologies époustouflantes telles que celles-ci est dénuée de sens et inadéquat. Le Docteur Steven Greer, qui a mené la recherche la plus complète et la mieux documentée sur les apparitions d’extraterrestres, recueillant des données de douzaines de témoins militaires, gouvernementaux et des services de renseignement, fait la même observation. Le fait qu’ils n’aient pas utilisé leur situation avantageuse pour envahir et dominer la race humaine, comme cela est dépeint dans diverses formes de divertissement, démontre que la guerre ne fait pas partie de leur ordre du jour et n’est pas une priorité pour eux, mais qu’elle fait partie des fantasmes existant dans les esprits de leurs auteurs. 

La vérité cachée derrière les mythes et les légendes des civilisations perdues faisant état de populations étranges qui connaissent une joie contagieuse, possèdent le donc de la longévité et l’amour de la simplicité possède peut-être le secret que la race humaine a besoin de découvrir de sorte à survivre à la prochaine étape de  sa croissance et de son évolution. 

  retranscrit par Francesca

Ramtha  Extrait du Chapitre : « L’avenir de notre civilisation » aux Editions AdA.

Les thérapies Esséniennes

Une entrevue de Marie Johanne Croteau Meurois et de Daniel Meurois.

 370

1 – La Tradition des soins énergétiques que l’on connait aujourd’hui sous l’étiquette globale de “Soins esséniens” était également connue en Égypte antique. Cependant, ne serait-elle pas plus ancienne encore ? Pouvez-vous nous parler de ses véritables origines ? Peut-on, par exemple, évoquer l’Atlantide ?

Daniel Meurois : En réalité, c’est une Tradition qui n’a pas d’âge.

Étant donné qu’elle se base sur une connaissance intime des circuits empruntés par le Courant universel de la Vie au sens le plus large du terme – c’est-à-dire cosmique et intemporel -  il est pratiquement impossible de parler de ses origines. Évoquer l’Atlantide ce serait mentionner une simple étape de son parcours rien de plus. Cela n’apporterait rien de plus.

Ce qui est certain, c’est que cette Tradition n’est pas uniquement “terrestre”. Je veux dire qu’elle a voyagé d’un monde à l’autre. Chaque type d’humanité et chaque peuple par lesquels elle est passée l’a évidemment un peu colorée à sa façon, c’est qui est logique. Par ailleurs, c’est ce qui fait aussi sa richesse.

En réalité, soigner avec l’aide des mains et en fonction de l’anatomie subtile du corps est un réflexe inné propre à toute personne sensible à l’existence de l’âme. C’est l’éducation que celui-ci reçoit dès sa plus petite enfance qui le fait généralement se détourner de ce genre de rapport avec l’être, sa maladie et sa souffrance. On peut penser sans craindre l’erreur que ce que j’appelle aujourd’hui la Tradition égypto-essénienne s’est construite au fil des âges et des mondes à force d’observations et d’expérimentations, d’abord intuitives, puis structurées en un système cohérent révélant clairement la présence d’une architecture subtile de l’être humain et, par conséquent, de son rapport avec le Divin.

2 – Quels furent les rôles d’Aménophis III et d’Akhenaton dans la diffusion de cette Tradition ?

D.M. : Ces deux pharaons ont été les principaux compilateurs éclairés et méthodiques de ce corpus de données. Pour l’Occident et dans le présent cycle d’humanité, ce sont eux qui ont structuré un tel système de références et de pratiques. Ils en sont restés les gardiens jusqu’à sa transmission à un groupe restreint de personnes au sein du peuple hébreu. C’est par Moïse que la transmission s’est opérée, même si celui-ci n’occupait pas une fonction de thérapeute parmi le siens. Lorsque je dis “Moïse” cela signifie lui et ses proches. C’est comme lorsqu’on dit “c’est Aménophis III et Akhenaton”… On devrait plutôt dire que c’est sur leur demande. En résumé, toutes les connaissances qui ont la réputation d’être ésotériques dans notre Culture occidentale ont été collectées, structurées puis développées par les Égyptiens. Les Esséniens n’ont pas adopté la totalité de cet héritage. Les thérapies les motivaient en priorité ainsi que les données concernant la constitution subtile de l’Univers… Pour quelle raison ? Tout simplement parce qu’il y a un rapport d’analogie entre ces deux sujets. Le corps humain est une réplique du cosmos. Pour le reste des connaissances traditionnelles, c’est la science de la Kabbale qui s’en est chargée.

3 – Certains ouvrages affirment que ceux qui ont été formés selon cette Tradition auraient été initiés à l‘immortalité ? Est-ce que les annales akashiques permettent de dire quelque chose à ce sujet ?

D.M. : Le principe d’immortalité ne figurait pas parmi les préoccupations des initiés thérapeutes esséniens. Pour eux comme pour nous, le corps physique n’était que transitoire. Il existait cependant des pratiques très particulières basées essentiellement sur la maîtrise du souffle et dont le but était de nettoyer le corps et le mental de la plupart des scories qui accélérant son vieillissement. Elles étaient réservées à un très petit nombre de personnes – un peu analogues à des yogis avancés – qui se sentaient appelées à prolonger à l’extrême le bon état de leur corps. Le fait de pouvoir amener le corps physique à un autre plan vibratoire sans passer par la mort – comme c’est le cas pour les Maîtres de Shambhalla et de leurs disciples alchimistes – est le résultat d’une illumination ou d’une transfiguration individuelle orientée vers une forme de service très précis. Ce n’est pas le fait d’une École initiatique spécifique. Aujourd’hui, la recherche, presque compulsive, de l’immortalité de la chair est clairement le délire d’une certaine Amérique qui est fascinée par tout ce qui ressemble à des pouvoirs et qui craint par dessus tout la vieillesse et la mort. Le véritable immortalité se situe à un tout autre niveau.

4 – Comment une telle Tradition a-t-elle perduré dans le temps ? Y a t-il aujourd’hui des groupes qui seraient encore détenteurs de ses connaissances ? On évoque parfois la Rose-Croix et le Catharisme…

D.M. : La Tradition égypto-essénienne a perduré de façon souterraine dans son aspect global à travers  les Écoles et Mouvements initiatiques occidentaux. Pour ne citer que les plus connus, on peut effectivement évoquer ici les Ordres Rosicruciens, certaines organisations qui se réclament des Templiers et même, par certains aspects, le Druidisme bien que la filiation des connaissances qui font celui-ci soit plus complexe. Il est exact que le Catharisme n’est pas à omettre d’une telle liste, même si on peut déplorer son côté très dualiste… lequel, par ailleurs, le fait se rapprocher un peu de l’ “Essénisme” des monastères.

On parle ici de connaissances dites purement ésotériques, de rituels faisant appel aux énergies subtiles de la Nature mais aussi de haute métaphysique et de philosophie au sens sacré du terme. Ces Mouvements et ces Écoles, se manifestent généralement par cycles d’activité et de sommeil, ce qui veut dire avec des hauts et des bas, des apogées et des décadences, comme tout ce qui est incarné.

En ce qui concerne une Tradition thérapeutique structurée et fournie, à ma connaissance, il est beaucoup moins évident d’en retrouver la trace au coeur de ces Écoles. Dans la théorie de la transmission de la structure énergétique du corps humain,  oui, c’est certain… ( encore que l’Orient ait été beaucoup plus précis à ce niveau ) mais pas dans l’enseignement organisé de pratiques thérapeutiques proprement dites.

Il ne faut pas oublier que la Tradition égypto-essénienne était essentiellement orale. Lorsque certaines données étaient couchées par écrit, sur des rouleaux de papyrus par exemple, c’était souvent de manière codée ou symbolique. Ce n’était pas tant pour dissimuler des informations que pour en préserver le caractère sacré et intangible. Aujourd’hui, nous avons l’impression que les mots peuvent tout définir alors que, très souvent, ils enferment des concepts dans une sorte d’enclos mental. C’est là où les symboles et les archétypes trouvent leur raison d’être. Ils amènent la réflexion à différents niveaux… sachant qu’on n’accède pas à ces niveaux simplement à l’aide de bonnes capacités intellectuelles.

5 – Comment est donc réapparue cette Tradition thérapeutique à notre époque ?

D.M. : Je dois dire que j’ai été personnellement amené à la faire ressurgir sans l’avoir toutefois recherchée. En premier lieu, il me faut préciser que cela ne s’est pas fait – contrairement à ce qui a été dit – par le biais des Annales akashiques, c’est-à-dire de la Mémoire du temps  mais par canalisation.

Ces canalisations – par incorporation – se sont produites dès l’automne 1984. Quant aux recherches de mon âme à travers les Annales akashiques, elles m’ont permis, quant à elles, d’approfondir puis de structurer progressivement l’ensemble des données découvertes au cours des décennies.

En 1984 donc, dans le petit village de Plazac, en plein Périgord, j’ai commencé à canaliser et à retransmettre ainsi, en direct, des informations d’ordre thérapeutique. Celles-ci m’étaient adressées à partir de sphères de consciences extérieures à celle de notre planète, Elles émanaient d’êtres non terrestres qui avaient déjà communiqué, dans un passé reculé, avec les anciens peuples de notre monde dont tout spécialement les Égyptiens et les Esséniens.

Notez bien que je préfère utiliser l’expression “sphères de conscience extérieures à celle de notre planète” plutôt qu’une autre qui serait plus contemporaine. Pourquoi, me demanderez-vous ? D’abord, basiquement, parce qu’une certaine science-fiction et certains écrits ont utilisé de n’importe quelle façon ces termes-là et les ont galvaudés. Ensuite parce que la notion de “sphère de conscience” fait avant tout référence à celle de “niveau de conscience”, autrement dit à une altitude intérieure de l’être et non pas à un écart technologique. Dans les anciens textes rattachés à notre culture, on parle en fait d’Élohims. C’est bien d’eux dont il s’agit ici ; ils sont à la source des informations que je reçois depuis 1984.

Un certain nombre d’Esséniens, mais pas leur totalité,  étaient – faut-il le rappeler ? – des hommes et des femmes qui entretenaient, de par leur sensibilité psychique, un rapport aisé avec l’Invisible. Le contact avec des présences d’origine non terrestre et d’envergure cosmique – donc en prise avec le Divin – leur était familier. Il arrivait que ceux-là communiquent donc avec les Élohims.

En 1984, lorsque j’ai été amené à me reconnecter régulièrement avec mes anciennes existences essénienne et égyptienne puis à donner le véritable “coup d’envoi” du travail que j’essaie de poursuivre aujourd’hui, j’ai commencé, de ce fait, à recevoir publiquement, devant une assistance de trente à cinquante personnes au rythme d’une ou deux fois par semaine, des enseignements relatifs aux thérapies esséniennes… ou, plus exactement, égypto-esséniennes.

Lors de chaque réunion, je consignais ces informations de ma propre main. Beaucoup de données passant par ma bouche lors des moments de canalisation ont également fait l’objet d’enregistrements sur bandes magnétiques tandis qu’elles étaient retransmises en direct devant les personnes présentes. Dans le Périgord, ce travail s’est étendu sur une douzaine d’années, il s’est ensuite prolongé au Québec. C’est de cette façon que la Tradition thérapeutique dont il est question ici a ressurgi. La méthode de soins énergétiques qui en résulte a toujours été accompagnée de messages précis, avec tout un ensemble d’informations.

Ces données à la fois pratiques et spirituelles ont finalement  et tout naturellement constitué au fil des ans un véritable corpus. De nombreuses lectures dans les Annales akashiques viennent toujours régulièrement les compléter.

C’est de cette façon que l’on peut résumer l’historique de cette Tradition thérapeutique telle qu’elle se manifeste de nos jours…

Lorsque les soins esséniens – ou égypto-esséniens si on préfère puisque que cette dénomination est somme toute plus précise – ont refait surface à travers les incorporations dont j’ai fait l’objet, on ne leur donnait d’ailleurs pas de nom spécifique. On évoquait simplement des soins énergétiques universels. On les a finalement nommés esséniens par assimilation puisque ce sont les thérapeutes esséniens qui ont été les derniers à les pratiquer il y a environ deux mille ans

Je dois ajouter que la somme d’informations qu’ils constituent maintenant s’enrichit encore aujourd’hui au rhyme des informations que je collecte et avec le concours et le savoir-faire de mon épouse, Marie Johanne, très “en prise” également avec “l’époque essénienne”.

6 – Quel était pour les Esséniens – et les Égyptiens qui ont précédé ceux-ci – le rôle de la maladie chez l’être humain ?

D.M. : Dans leur Tradition comme dans toutes les grandes Traditions du monde, les thérapeutes ayant une vision globale de la maladie ont toujours perçu celle-ci comme un rendez-vous de l’être avec lui-même. La maladie indique inévitablement un carrefour dans la vie d’une personne, un carrefour qui lui suggère de repenser sa façon d’être, essentiellement son hygiène de vie intérieure. Cette hygiène est émotionnelle et mentale. Elle est aussi en rapport avec ses croyances car ces dernières deviennent vite des conditionnements qui orientent le comportement. En termes modernes, on pourrait dire que la maladie vue sous cet angle est perçue comme un clignotant rouge sur le tableau de bord d’un véhicule. Elle est le signe d’un désordre à repérer, un désordre dont les racines sont peut-être éloignées du symptôme qui se manifeste ou apparemment sans rapport avec lui.

Pour en revenir aux Esséniens et aux Égyptiens, je dirais qu’il accordaient beaucoup d’importance aux masses énergétiques engendrées par les pensées humaines. Ils voyaient dans ces masses qu’on appelle de nos jours “formes-pensées”, les germes de la plupart des troubles de santé. Ils avaient remarqué, d’une part que ces masses affaiblissent ou déstructurent l’aura humaine mais que, d’autre part, elles aimantent des organismes toxiques émanant du bas-astral, les “entités-maladies”. Leur  première préoccupation était donc de nettoyer l’organisme subtil du malade par toutes sortes de méthodes puis d’y lever certains barrages énergétiques avant même de tenter d’y rétablir un courant de vie réparateur. La notion de “désinfection” était donc primordiale à leurs yeux.. Des sortes de mantras puis des pratiques de “reconstruction mentale” par visualisation étaient ensuite enseignés aux malades capables de se prendre en charge afin qu’ils modifient leur rapport à la vie et ne retombent éventuellement dans le même problème. De manière générale passer à travers une maladie digne de ce nom était pour ces anciens peuples comme franchir le cap d’une initiation. On était idéalement tenu d’essayer d’en comprendre le sens. Ce qui ne veut pas dire que c’était toujours fait et réussi. Cette approche préfigurait incontestablement ce que nous appelons aujourd’hui les psychothérapies… hormis le fait que l’existence de l’âme en était le pivot majeur… “détail” qui n’est pas nécessairement le cas de nos jours, loin s’en faut, hélas. L’être est une globalité indivisible, ce qui veut dire que, si on l’ampute de l’une de ses dimensions, on ne résoud en profondeur aucun problème. On ne fait que le déplacer et on lui donne alors un autre nom.

7 – Les thérapeutes étaient à l’époque des prêtres car soigner était un acte sacré. Aujourd’hui, les choses ont évidemment changé et on ne conçoit plus que la prêtrise ait nécessairement quelque chose à voir avec les thérapies. Marie Johanne Croteau Meurois à qui s’adressent les formations en soins esséniens que vous avez mises en place et que vous donnez actuellement en collaboration avec Daniel ? Quelle place y accordez-vous au Sacré ?

Marie Johanne Croteau Meurois : Notre formation en soins esséniens ne s’adresse évidemment pas à tout le monde car nous pensons très honnêtement  que tout le monde ne possède hélas pas en soi les qualités de base d’un bon thérapeute. Les qualités essentielles que nous recherchons dans notre École de formation sont, entre autres, celles de la réelle compassion – beaucoup de gens ignorent d’ailleurs le véritable sens de ce mot – la volonté sincère d’aider et de soigner, la capacité d’écoute et d’accueil de la personne malade. À cela il faut ajouter l’honnêteté, le discernement, une démarche spirituelle évidente et ce qu’on appelle la foi. Enfin, l’idéal est aussi de manifester certains dons particuliers propres à facilité l’approche de ce type de thérapie comme, par exemple, une sensibilité particulière aux niveaux des mains, de la clair-audience, de la clairvoyance, etc…

Il ne s’agit pas de dire, comme je l’ai malheureusement entendu récemment sur une vidéo consacrée à ce type de thérapies: « Pour soigner on injecte de la lumière, de la lumière qui est autour, dans les corps subtils…  ».

Cette réponse m’a laissée perplexe car, à notre sens, c’est une formulation incohérente et inconsistante dans le cadre de la Tradition essénienne. Une telle réponse semble ignorer absolument tout de l’aspect sacré des soins et est réductrice quant à leur principe de base : celui de la recherche intérieure chez le thérapeute d’une ¨qualité¨ de Lumière spécifique.  Le but est de canaliser celle-ci et ensuite de l’infuser avec le Cœur et toute la Conscience requise dans le corps du malade… en n’omettant pas de demander l’assistance et l’aide des Présences célestes,  des Guides de Lumière.

Il faut préciser que l’acte de soigner est un acte de symbiose totale avec le ¨Ciel¨. Une trinité composée de la Présence divine, du thérapeute et du malade doit se manifester. L’énergie thérapeutique circule donc du Ciel vers le thérapeute, son outil et son canal. Le thérapeute, de par ses mains, transmet ensuite au corps du malade ¨l’Onde sacrée de Guérison¨, dont la Lumière retourne ensuite au ¨Ciel¨. Il s’agit d’un mouvement trinitaire et continu de régénération de la circulation de l’Énergie de Guérison et d’Amour des sphères célestes.

Quelle place j’accorde au Sacré dans ces soins ?

J’y accorde toute la place car soigner est un acte sacré en lui-même.  Pas d’appel à l’aide d’une Présence de Lumière ? Pas de reconnaissance du Sacré ? Alors pas de réelle guérison possible. C’est aussi clair et simple que cela. Inutile d’apprendre à ¨gesticuler mentalement¨ dans le subtil d’un corps malade et à émettre des sons,  il ne se passera rien en profondeur. Tout résultat positif, en soins esséniens-égyptiens, repose sur la foi du thérapeute et le respect de l’aspect sacré du soin donc sur une vraie connexion avec l’Onde divine universelle.

Nous n’enseignons certainement pas qu’un ensemble de données à intégrer mentalement. Nous enseignons à désapprendre le mental pour se connecter à la Source et au Coeur de celle-ci en soi ainsi qu’à l’extérieur de soi afin de laisser s’exprimer le Courant thérapeutique sur le corps malade.

Nous essayons de faire sentir à nos étudiants l’existence d’une autre ¨marche¨ à gravir, celle qui dépasse le simple niveau du thérapeute et qui mène à celui du thérapeute-guérisseur.

Nous recommandons par ailleurs de travailler en parallèle avec la médecine officielle de notre société car aucune médecine ne devrait en exclure une autre. Les thérapies esséniennes ou égypto esséniennes ne sont pas des techniques à conjuguer plus ou moins habilement avec les mains mais résultent d’une communion sacrée et intime de l’âme et du cœur. La sagesse et la maîtrise sont de savoir manier intelligemment l’une et l’autre. Si nos enseignements souhaitent donner tous les outils de cette méthode, ils espèrent par dessus tout faire toucher son côté mystique en permettant aux  mains du thérapeute et à son  coeur d’intégrer en eux l’Onde de la Guérison et de multiplier ainsi l’impact d’une simple technique.

‘’ L’amour seul ne suffit pas, il lui faut ce Souffle qui s’appelle Vouloir. Sans lui vous ne rêvez rien vous n’accomplissez rien”   est-il dit dans ¨Les Enseignements premiers du Christ¨¨. ( note de bas de page : par Daniel Meurois, Éditions Le Passe-Monde)

8 – Le Christ occupe manifestement une place très importante dans ce que vous enseignez. Le     considérez-vous comme un thérapeute essénien ?

MJ.C. Meurois : Oui, le Christ occupe effectivement une très grande place dans ce que nous enseignons mais certainement pas parce que nous considérons qu’Il était un thérapeute essénien. Certes,  Il avait été formé par le Grande Fraternité des Frères en Blanc dès son tout jeune âge au Krmel  mais Il avait été aussi initié en Égypte et y avait enseigné dans les temples de thérapies.

Daniel Meurois a donné de multiples témoignages à ce sujet dans ses écrits et séminaires mais pour en faire un bref rappel Il a dit à peu près ceci : ‘’De retour de son long voyage de 17 ans en Inde et dans les Himalayas, le Maître Jeshua, lors d’une mort initiatique dans la grande pyramide de Chéops, fut investi par la supra-conscience  solaire du Christ. Suite à cet événement majeur, Il fut investi par une autre Force au cours d’une seconde initiation. Lors de la fameuse cérémonie du Baptême dans le Jourdain, à la supra-conscience du Christ s’est ajoutée Celle du Logos de notre Galaxie. Lorsqu’on parle du Christ, on parle  donc du Christ-Jésus. On évoque trois puissances en une: la première, Celle du Maître de sagesse incarné, la deuxième Celle de l’Être le plus réalisé de notre système solaire, la troisième comme étant issue de la plus Grande Présence manifestée dans notre Galaxie’’.

J’ai eu la chance d’être un témoin féminin proche du Christ, il y a deux mille ans.  Vous faire un portrait de Ce qu’Il était et de Ce qu’il est toujours pour moi m’est tellement difficile… les mots sont trop petits ou insignifiants… Encore aujourd’hui je n’arrive pas à décrire ni à exprimer tout ce qui agissait et irradiait de Lui et par Lui.

Non, le Christ n’était pas un thérapeute essénien, Il était le Christ !

C’est par mon propre souvenir des enseignements du Maître Jeshua en personne reçus avec d’autres disciples en petit comité de plus ou moins dix personnes que j’enseigne maintenant. Je le fais donc avec la mémoire vive de mon âme. C’est par ce souvenir de Lui que je  colore tous mes enseignements. Je n’oublie pas, bien sûr, la source de base de ces soins reçus directement des Élohims (ou Frères des Étoiles) et revivifiés par Daniel depuis 1984.

9 – Les thérapeutes esséniens étaient-ils plus souvent des hommes ou des femmes ? Est-ce que les femmes avaient des fonctions spécifiques à l’aide, par exemple, d’huiles et de plantes ?

MJ.C. Meurois  : Les Traditions des Églises sont essentiellement patriarcales et ont toujours eu tendance à laisser toute la place aux hommes. Le Maître Jeshua avait au contraire privilégié ou encouragé une Tradition matriarcale. Ses premiers disciples étaient incontestablement des femmes, sa mère Myriam, Marie-Madeleine, Marie-Salomé, Marie-Jacobé… Ces femmes disciples s’appliquaient à soigner comme Lui au moins autant que les hommes. Cela n’empêchait pas certaines d’entre elles de travailler à l’élaboration d’huiles précieuses utilisées en soins, de parfums spécifiques et d’utiliser des plantes médicinales selon les méthodes ancestrales esséniennes et égyptiennes. Il ne faut cependant pas s’imaginer que tous les disciples du Maître Jeshua avaient tous des dons pour la guérison ou des connaissances dans ce domaine… comme il serait faux de croire qu’ils étaient tous des orateurs capables de rassembler des foules. C’est leur rayonnement qui a opéré l’essentiel de la transmission de la sensibilité christique, qu’ils aient été hommes ou femmes, thérapeutes ou non.

10 – Daniel Meurois, y a-t-il eu une évolution des soins entre thérapeutes égyptiens et esséniens ? Est-il exact de dire que les soins esséniens étaient un peu plus éthérés ou peut-être plus dépouillés ?

D.M. : Il y a nécessairement eu une évolution ou plutôt un ensemble d’adaptations. C’est logique et rassurant car tout ce qui est figé meurt. Chaque peuple, chaque culture a sa propre sensibilité, ses points forts et ses faiblesses. Une même connaissance qui voyage d’une Tradition à l’autre se colore donc inévitablement au contact de la terre qui la reçoit. Elle peut s’enrichir dans certains domaines ou se fragiliser dans d’autres, c’est ce qui la rend vivante. Il ne faut pas oublier que la Tradition de ces soins était d’abord orale. D’un enseignant à l’autre, de Égypte à la Palestine, on y trouvait par conséquent quelques variantes. En réalité, affirmer que les soins étaient plus éthérés ou plus dépouillés chez les Esséniens que chez les Égyptiens serait un peu simpliste. Cela dépendait essentiellement du maître qui enseignait et du contexte dans lequel il communiquait sa connaissance.

Je reconnais toutefois que les Esséniens craignaient un peu plus le contact du corps que les Égyptiens en raison de leur appartenance au Judaïsme. Je dirais aussi que les Égyptiens se montraient moins dualistes qu’eux à ce propos car ils voyaient plus facilement le corps physique comme un temple à respecter que comme une manifestation pesante de la vie. À ce niveau, Jeshua se montrait certainement plus Égyptien qu’Essénien car il ne craignait aucun des aspects du corps humain; Il ne répugnait absolument pas au contact de la chair, contrairement à ce que toute la Tradition chrétienne a cherché à nous faire croire. À ses yeux, la vie était une globalité dont aucun des niveaux de manifestation n’était à exclure. C’est ce que Marie Johanne et moi tentons de faire comprendre dans la façon dont nous communiquons les thérapies. Le subtil et le dense sont étroitement imbriqués et ne doivent pas se repousser ou s’exclure l’un l’autre. Beaucoup de personnes prétendent vouloir dépasser la dualité mais demeurent incapables de comprendre que celle-ci commence là. Le fait d’apprendre à entrer en contact avec les expressions éthérées de la vie ne sous-entend pas une perte et encore moins un reniement de ses racines plus denses

11 – La science actuelle découvre des notions dont les Égyptiens avaient, semble-t-il, connaissance il y a plusieurs milliers d’années. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

D.M. : J’ai effectivement évoqué dans “Ainsi soignaient-ils” l’existence dans le coeur humain d’un point très précis que les Égyptiens du temps d‘Akhenaton appelaient “le point-vie”. Un tel point parait bien correspondre avec une zone mise en évidence depuis peu dans le coeur humain par les chercheurs de l’Institut Heartmath, aux États-Unis. Il s’agit d’une zone hyper sensible constituée d’environ 40.000 cellules à laquelle il ne faudrait toucher en aucun cas lors d’une chirurgie cardiaque sous peine de provoquer la mort instantanée du patient.

Les chercheurs en parlent clairement comme d’un cerveau cardiaque doté de mémoire.

Daniel-Meurois-et-Marie-Johanne-CroteauEn ce qui me concerne, ce point me fait nécessairement penser au prolongement ou à l’expression physique de ce qu’on nomme l’atome-germe.

L’atome-germe, je le rappelle, est un atome subtil fait de condensé d’Akasha. Il constitue, en quelque sorte, la base de données fondamentale – ou, si on préfère, le “disque dur” -  de chaque être humain. Il est sa mémoire totale depuis l’origine de ce qu’il est. Il véhicule donc les éléments karmiques de chacun, son histoire et son architecture profonde. Je ne doute pas que cette découverte moderne – qui est en réalité une redécouverte – puisse susciter beaucoup d’intérêt dans les années à venir et participer finalement au rapprochement du subtil et du dense. Finira-t-on par comprendre que l’intelligence du coeur n’est pas qu’un beau concept métaphorique et poétique ?


« Le Grand Livre des Thérapies Esséniennes et Égyptiennes »
 par Daniel Meurois et Marie Johanne Croteau Meurois  est paru en 2013 aux Éditions Le Passe-Monde.

Un bel ouvrage pratique, abondamment illustré.

 

LES 7 PROMESSES DE VOTRE DIVINITE INTERIEURE

 

Kryeon9Channelling présenté à Salt Lake City, Utah, USA, le 5 décembre 2009

Cette traduction a été faite à partir du message audio MP3

Salutations, chers Êtres Humains, je suis Kryeon du Service Magnétique.

Il y en a qui vont dire que la connexion entre cet Être Humain et Kryeon s’est effectuée trop rapidement pour être vraie. Ils vont dire que c’est la voix d’un Être Humain qui prétend canaliser, que c’est la même voix qu’ils entendent depuis cinq heures (Lee a fait plusieurs allocutions au cours de cet atelier).

Nous avons répété plusieurs fois, que celles et ceux qui peuvent voir l’énergie, savent qu’elle a changé et que ceci est une réalité. Il y a un entourage qui emplit cette salle. Je sais que des personnes le ressentent. Nous vous demandons de ne pas essayer de vous convaincre, si vous pensez que ceci est une supercherie. Cependant, nous vous suggérons d’ouvrir vos coeurs et de laisser votre discernement faire son oeuvre.

Si c’était vrai, que feriez-vous ? Permettriez-vous à l’Esprit de vous toucher, de vous montrer ce qu’il en est ? Est-ce trop demander ? Qu’avez-vous à perdre ? Ensuite, il y a celles et ceux qui savent que ceci est bel et bien réel, et que c’est ce qui a été prédit. Ils savent qu’il y a une énergie qui provient de l’autre côté du voile, peu importe qu’elle soit appelée Dieu ou Esprit, qu’il y a une Famille qui est connectée avec vous, et que ce processus est la complétion de ce qui se passe ici, en ce moment.

Ce processus est celui qui parle à beaucoup d’entre vous. C’est un système qui appartient et qui est personnel à chacun de vous. Il ne vous parlera peut-être pas de la même manière que celle qui se passe actuellement, mais c’est le même processus. Se pourrait-il que vous puissiez entendre Kryeon, une partie de l’énergie créatrice qui vient à vous, dans votre réalité, à travers ce channel qui est assis sur cette chaise ? Il y en a qui vont dire oui, alors que d’autres diront non. Ce message s’adresse à toutes et tous, mais il est spécifique à celles et ceux qui sont ici ou qui lisent ces lignes.

Nos messages parlent de la physique, de concepts, de prédictions et de faits, mais celui-ci parle d’une saison en particulier. Quelle Saison ? Celle qui est appelée « Le temps des Fêtes ». Dans la linéarité et la culture où je suis en ce moment, c’est un temps de déclaration de foi ou de croyance envers le Maître de l’Amour. Donc, ce temps se transforme en une Fête de l’Amour. Un temps de distributions de cadeaux et aussi un temps de grandes tensions (sourire de Kryeon). Je suis Kryeon. Selon ma perspective, je souhaite vous offrir quelque chose pour ce temps des fêtes. Si je veux le faire d’une manière appropriée, je vais devoir reparler du cas particulier et simple de mon partenaire. L’on pourrait dire que c’est une extension des channellings que celui-ci vous a offert au cours des dernières semaines. Voici mon cadeau qui est intitulé « LES SEPT PROMESSES DE VOTRE DIVINITÉ INTÉRIEURE ».

En tant qu’Être Humain, il y a une grande particularité dans votre manière de penser. C’est votre petit travers, causé par la limitation 3-D, et c’est bien ainsi. Chacun de vous à ce petit quelque chose, incluant mon partenaire. C’est ce que vous apprenez dans votre quotidien, et c’est ce qui fait tourner la machine. Selon cette singularité, vous créez une âme, un Dieu, une croyance et une vérité qui sont uniques. Tout ceci crée ce que nous appellerions « les lois de l’Être Humain ». Ces dernières vous disent comment fonctionnent les choses. Tel que mon partenaire le dit, ces lois dépendent de la boîte dans laquelle vous vous situez. Elles changent à chaque fois que vous entrez dans une autre boîte.

Je ne cherche pas à vous parler d’une vérité absolue. Selon ma perspective, je cherche plutôt à éliminer cette petite distorsion de la pensée limitée aux boîtes, de la pensée compartimentée. Je souhaite former un cercle avec vous, un cercle où nous nous tenons tous par la main, afin que je puisse vous parler de Dieu et de son engagement envers vous. Dans ce grand changement, pendant ce temps des fêtes, ce temps d’un grand amour, j’aimerais enlever le stress de ces instants d’éternité, afin que je puisse vous parler de ces promesses que j’ai préparées.

Oh, ce ne sera pas long, mais l’énergie d’amour de cette présentation est très forte ou intense, puisqu’elle inclut des âges et des âges ! Je vais le présenter à mon partenaire de manière à ce qu’il ne puisse pas y avoir de malentendu ou de mauvaise interprétation. Il va s’élancer vers les archives akashiques, à travers la création de la planète, avant que les Êtres Humains arrivent. Je vais vous parler des promesses de vos divinités intérieures, de ce qui est appelé « le Créateur ». Pendant que vous serez paisiblement assis sur vos chaises, vous aurez l’opportunité de choisir ce que cela signifie pour vous.

La première promesse

Elle ne va pas ressembler à une promesse, car c’est un attribut quantique. Ceci va plutôt ressembler à une déclaration, mais c’est tout de même une promesse. Voici la base de toutes les bases. La première vérité de base est l’Amour. Je sais qu’il s’agit d’une déclaration quantique pour vous. La vérité signifie tellement de choses pour beaucoup de personnes. L’amour signifie tellement de choses pour plusieurs personnes. Pensez à toutes ces vérités au sujet de Dieu, de la vie, de toutes les doctrines sur la planète et de tous les faits. Toutes ces vérités se rapportent à l’amour. C’est Dieu qui aime l’humanité, et c’est l’humanité qui aime Dieu. Ce cycle et cette vérité ne peuvent pas être amoindris ou brisés par l’intellect, car ce n’est pas une ligne droite. C’est un cercle, et il en sera toujours ainsi. C’est la découverte. La vérité est l’amour. Vous pouvez bâtir tous les paradigmes que vous voulez, autour de l’amour. Des paradigmes qui déterminent le fonctionnement des choses. Si vous le choisissez, vous pouvez y ajouter des marches, créer votre propre personnalité ou des doctrines, etc., mais vous ne pouvez pas briser le cercle. Vous ne pouvez pas rejeter l’intuition humaine. Voilà la promesse numéro un, qui dit que « la Vérité est l’Amour ».

Une promesse qui ne changera jamais. Si vous pouviez entourer cet amour avec un mot précis, ce serait le mot « découverte ». L’intellect ne peut pas toucher le visage de Dieu. Lorsqu’une mère touche le visage de son bébé qui vient de naître, est-ce l’intellect ou le coeur qui touche ? Les émotions sont-elles intellectuelles ? Combien de livres a-t-elle dû lire pour ressentir si fortement cet amour ? Voilà le lien ou la promesse entre votre coeur et votre divinité intérieure, celle que vous appelez Dieu.

La deuxième promesse

La Famille. La promesse est celle-ci. Chaque Être Humain a été, est, et sera toujours une partie Dieu. C’est un fait ! Ce n’est pas une déclaration quelconque de ma part. Non, c’est plutôt un cadeau que je vous apporte, car ce souvenir est profondément enfoui dans votre nature humaine. C’est de l’information que vous avez besoin de connaître. La Famille de Dieu est plus grande que vous ne le pensez. La Famille de Dieu inclut vos Archives Akashiques. Tous les Êtres Humains que vous avez été. Toutes les énergies des âmes qui sont des parties de votre Soi-supérieur et tous les noms y sont imprimés. Toutes vos multiples incarnations sont enregistrées sur une base individuelle. C’est la Famille. Tout est rassemblé et combiné avec l’essence de votre propre divinité intérieure, ou Dieu – si telle est votre vérité individuelle. Voilà ce qu’est la Famille !

« Kryeon, pourquoi est-ce une promesse ? » C’est une promesse qui prouve que vous fait comprendre que n’êtes pas ici par hasard, qu’il y a une raison pour laquelle vous avez été et êtes de nouveau en incarnation sur cette Terre. Vous n’êtes pas ballotés au gré du hasard, sans direction précise. Toutefois, c’est vous qui avez le dernier mot, avec votre libre choix ou libre arbitre, chers membres de la Famille. Vous avez le choix de croire ou de ne pas croire, de ressentir ou de ne pas ressentir. Commencez-vous à comprendre que vous êtes entourés d’une énergie qui est profondément « productrice d’indices » ? Si oui, vous allez peut-être dire : « Ah ! Ah ! Je savais bien qu’il y avait quelque chose. Je ne suis pas tellement intuitif, mais mon petit doigt me l’avait laissé sous-entendre. Je fais réellement partie d’un plan grandiose qui dépasse mon entendement humain. » Ensuite, vous trouvez une paix d’une profondeur incroyable [NDT - Une paix qui ne sera même pas ébranlée, quand viendra le moment de transiter]. Quand la connaissance et la compréhension sont là, il y a également la paix. C’est la promesse numéro deux.

La troisième promesse

Cette promesse m’est difficile à énoncer, car elle est empreinte d’une émotion intense. Je vous parle de votre propre Dieu, de votre Dieu personnel et individuel. Il vous est personnel, puisque vous en faites partie. Il vous est personnel, puisqu’il connait votre nom. Non pas celui de votre Être Humain… Celui de votre Âme individuelle. Il connait également le nom de vos leçons de vie et de votre « VOUS QUANTIQUE », de votre Lumière quand vous n’êtes pas incarnés ici. Je sais qui vous êtes. Non ! Je dirais plutôt que je « connais » qui vous êtes, ainsi que les autres parties de la création [NDT - Je "sais" que Elvis Presley a existé, mais je ne l'ai jamais "connu" personnellement].

Avez-vous déjà été placé devant un site pittoresque de votre Mère-nature [NDT - Dans le sens de ; qui frappe la vue, l'attention par sa beauté, son originalité] ? Une beauté qui vous fait verser des larmes, tellement l’émotion est sublime et intense ?

(« La joie de regarder et de comprendre est le plus beau cadeau de la  nature. » Albert Einstein citations-proverbes.fr 

Si oui, vous savez et connaissez que vous avez été reconnues et reconnus par chacune des roches et chacun des arbres. Même le vent sait QUI vous êtes, et il vous reconnaît. Il connaît votre divinité intérieure et votre nom d’âme individuelle. Vous êtes une partie de la création, et ces instants divins permettent de comprendre que vous venez d’effectuer une rencontre avec vous-mêmes. Voilà pourquoi les Êtres Humains pleurent devant une telle beauté.

Quand ils sont sur le sommet d’une montagne, que les nuages se dissipent et que le soleil se lève, ils ne peuvent s’empêcher de verser quelques larmes, car les éléments de la nature les saluent. L’essence même de la nature chante leur nom. Nous vous connaissons. C’est la promesse de votre Dieu individuel. Nous ne sommes pas des statues ni des doctrines. Nous ne sommes pas déconnectés de votre réalité. Nous ne sommes même pas dans les cieux. L’on pourrait dire que les magnifiques pulsations du coeur des Êtres Humains sont des synonymes du mot « découverte ».

La quatrième promesse

Vous êtes d’une grande importance pour nous. « Pourquoi est-ce que Dieu attacherait de l’importance aux Êtres Humains ? Dieu est immense et nous sommes tellement petits ! Il a créé tous les Univers. » Tout est relatif. Quelle est l’immensité de votre Soi-supérieur ? Vous n’en avez aucune idée. Votre Soi-supérieur est une présence universelle qui a un nom, une identité, et qui sort de l’ordinaire. C’est une chose indicible et indescriptible, en termes de compréhension humaine. Le Soi-supérieur est une partie intégrante de la Création elle-même. C’est une partie de Dieu. C’est Dieu.

C’est cette partie que vous scindez, lorsque vous revenez ici. C’est votre vêtement divin. Lorsque vous regardez le ciel, que vous observez la Voie Lactée, c’est vous que vous voyez, dans votre vêtement divin. Toute cette splendeur vous attache une grande importance… Au point où elle connaît votre nom. Lorsque vous décidez de co-créer, de pousser sur la porte de la connaissance, ou de simplement vous asseoir dans cet amour, cette splendeur est là – à votre service. Vous ne pouvez pas briser ce cercle. Oh, vous pouvez ignorer ces choses, et plusieurs le font ! L’amour est la vérité de base.

La cinquième promesse

Vous ne pouvez pas régresser. Tout ce que vous avez fait au cours de vos multiples incarnations est enregistré dans votre propre Archive Akashique. L’enregistrement se fait sur une base constante, au fur et à mesure, d’instant en instant. Vous vivez des temps nouveaux. Ce que vous appelez la métaphysique… Ce qui, en réalité, est simplement la manière dont les choses fonctionnent, il y a une particularité que j’aimerais préciser. Votre « pot spirituel » contient les informations de tout ce que vous avez été au cours de vos vies dites antérieures, ainsi que toutes les informations de votre vie actuelle jusqu’à cet instant, et jusqu’au moment où vous transiterez. En outre, il sera là, lorsque vous reviendrez. Vous ne pouvez pas régresser, et vous ne perdez jamais ces informations. Tout est intact.

Lors de votre retour sur cette planète, si vous décidez d’ouvrir ce pot qui contient toutes les connaissances acquises de vos multiples incarnations, il y aura une sorte de déversement. Tous les beaux et « mauvais » côtés de vos incarnations antérieures vont sortir et vous submerger. Tout ce qui n’a pas été intégré et assimilé sera là. Il y aura aussi les moments où vous avez été fiers de vous. Votre évolution dans la connaissance acquise depuis ces dernières années de spiritualité ou d’illumination, peu importe les mots que vous préférez, fera partie de ce déversement de votre pot spirituel. Ce que vous aurez appris au cours des années 2010, 2011, 2012, sera inclus dans ce pot.

Donc, vous aurez le choix d’ouvrir ou d’ignorer ce pot. N’oubliez pas que votre libre arbitre s’y opposera peut-être, car il est ainsi. Toutefois, si vous le faites, VOUS VOUS SOUVIENDREZ. Le fait de recouvrer la mémoire, le souvenir de ce que vous avez été est le mot clé de cette promesse. Si vous ne savez pas QUI et CE que vous Êtes… Si vous ne savez pas d’où vous venez, pourquoi vous êtes ici, à qui ou à quoi ça sert… Si vous ne savez pas si vous irez quelque part après votre décès, vous serez dans l’ignorance de la sagesse des âges qui est contenue dans votre pot spirituel.

Lorsque ce pot sera ouvert et que son « déversement » sera digéré, vous n’aurez plus jamais besoin de revivre ces expériences de vie. Vous serez en mesure de poursuivre votre chef-d’oeuvre, sans devoir réapprendre une foule de choses que vous aviez apprises au cours de vos vies antérieures. Je regarde le groupe d’âmes incarnées qui est devant moi, et elles sont toutes en état de « ré-incarnation ». Voyez-vous que vous n’avez pas l’intention de rater ce que vous avez commencé ?

La sixième promesse

Il s’agit d’une promesse que nous n’avons jamais mentionnée auparavant. C’est une promesse qui fait suite à la nouvelle énergie, ainsi qu’à la conscience quantique. Je demande à mon partenaire d’être attentif, car nous allons parler de la puissance de l’esprit/mental, d’un esprit qui est à la fois, akashique et quantique. Les Êtres humains deviennent de plus en plus quantiques. Il y a une interface qui se joue actuellement. Elle concerne les Êtres Humains et les Archives Akashiques.

Avez-vous remarqué que je vous ai souvent suggéré d’explorer votre mine akashique, au cours des derniers mois ? Je vous ai incités à aller chercher des attributs qui sont dans ces archives. Même s’ils ont été mérités au cours de vos vies dites antérieures, ils sont encore là. Vous pouvez les utiliser quand bon vous semble. Nous disons que c’est de l’énergie actuelle, non pas de l’énergie du passé. Tout ceci fait littéralement partie de la « soupe » dans laquelle vous êtes.

Voici quelque chose de nouveau. Vous avez atteint un niveau de conscience sans précédent, en plus de vos désirs et passions. C’est ce qui ouvre les portes de vos Archives Akashiques. L’on pourrait dire que, maintenant, vous pouvez faire des choix « akashiques ». Vous pouvez choisir des attributs qui sont sur les tablettes de votre entrepôt akashique, des attributs que vous avez mérités tout au long de vos multiples vies sur Terre. Si vous pensiez que le « hasard » avait fait de vous une femme ou un homme, en plus de décider où vous alliez vivre, et ainsi de suite, vous allez réaliser que c’est vous qui étiez aux commandes.

Ceci étant dit, voyez-vous que votre niveau quantique actuel vous permet de prévoir et enregistrer (dans vos archives akashiques) ce dont vous aurez besoin, lors de votre prochaine ré-incarnation ? Si vous utilisez très souvent votre intention « akashique », afin de bien la sceller dans cette dynamique quantique, vous pouvez « physiquement » choisir ce qui va se passer lors de votre prochaine réincarnation.

Écoutez bien ceci. Imaginons que vous êtes en amour avec une autre personne et que vous ne pouvez pas accepter l’idée que la mort puisse vous séparer, vous pouvez dorénavant réclamer cette mine akashique et organiser votre prochaine réincarnation avec cette chère entité. En supposant que l’autre entité soit d’accord, vous pourrez cimenter cette entente. Ce n’est pas tout. Quelle est votre passion ? Aimez-vous votre corps « actuel » de femme ou d’homme ? Oui ? Alors, placez une copie conforme dans votre akash. Aimez-vous les talents particuliers que vous possédez en ce moment ? Oui ? Alors, pourquoi ne pas les réclamer et les améliorer pour la prochaine fois, à l’aide de votre akash ?

C’est la première fois que nous vous parlons de ces choses. C’est la puissance d’un Être Humain qui a développé la pensée quantique. Il visite ses propres Archives Akashiques et il les prépare pour son retour. Les options sont là, pour la découverte. Nous passons maintenant à la dernière promesse de notre message. Elle est très simple, et elle ne changera jamais.

La septième promesse

Vous n’êtes jamais seuls. Je l’ai mentionné en privé à mon partenaire, lors de mon tout premier message, il y a 20 ans. Voici les premiers mots que je lui ai dits : « Je suis Kryeon du Service Magnétique, et tu n’es jamais seul. » Vous n’êtes pas des entités singulières ou séparées du tout-en-un. Dans votre limitation 3-D, vous avez peut-être cette impression, mais ce n’est pas le cas. Si vous aviez un miroir multidimensionnel vous verriez la vérité. Vous êtes constamment entourés par des parties de votre propre divinité, en plus des guides et des anges, peu importe le nom que vous leur attribuez. Ces entités sont comme vous, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas singulières ou séparées du reste. Voyez-vous pourquoi nous vous disons que vous n’êtes jamais seuls ?

J’aimerais que vous vous souveniez de ceci, au moment de votre dernier souffle, juste avant que la lumière arrive, afin d’éviter le sentiment de peur. À ce moment précis, la Famille viendra à votre rencontre, et vous découvrirez que tout ce que j’ai dit aujourd’hui est exact et vrai. Ensuite, vous vous souviendrez, et vous serez immergés dans l’amour. C’est notre message du temps des fêtes pour tous et chacun, non seulement pour ce temps des fêtes particulier à votre pays. La vérité est que chaque jour peut être comme celui-ci : paisible, entier, plein de sagesse, sans maux de tête, sans souci, avec une connaissance akashique, et une promesse pour votre futur. Voilà le message que Kryeon vous apporte aujourd’hui.

Et c’est ainsi.

 Kryeon

Reçu par Kryeon le 5 décembre 2009https://www.kryon.com/cartprodimages/download_saltlakecity_09.html 

******************************************   
Vous pouvez diffuser librement cette traduction, à condition que ce qui suit soit inclus et que la présentation ne soit pas modifiée.   Interprétation et/ou traduction de ; Jean-M. Gobeil 

Devenir conscient de la Merkabah

 

images (2)On ne peut devenir conscient par des moyens quelconques de ce qui est éternel et qui existe sur une autre dimension. Aucune répétition de techniques mécaniques en vue d’élever le niveau vibratoire d’une personne ordinaire ne peut atteindre la Surnature. Il n’est pas nécessaire d’être très éclairé pour comprendre qu’il y a des lois universelles qui protègent les valeurs sacrées de toute profanation. Aujourd’hui, l’être humain est d’une arrogance si démesurée qu’il estime qu’il est en  droit de tout savoir sans rien payer (de sa personne).

Donc, on ne devient pas conscient de la Merkabah en méditant sur notre divin nombril ou en récitant des mantrams en sanskrit ou en hébreu. Le vaisseau spirituel qui est enlisé dans notre dimension ne reconnaît pas nos codes car il est programmé dans un langage inviolable. Il faut d’abord réparer la rupture causée par l’accident originel.

N’est-il pas logique de remettre d’abord en état un véhicule accidenté avant d’essayer de le faire redémarrer ? Il y a un effort à fournir, et en l’occurrence, c’est l’égo qui doit se sacrifier.

Nombre de chercheurs de vérité s’enferment dans des systèmes cristallisés alors qu’ils ont au départ le désir sincère d’atteindre la libération. Innombrables sont les appelés mais où sont les élus ? Ce problème provient de la difficulté pour l’être humain, conditionné par les systèmes de pensée, de se représenter de manière simple le but de la vie. Il  a étudié les doctrines spirituelles et parfois il a pratiqué des techniques en vue d’un certain résultat, mais on ne lui a pas fourni les bonnes informations sur sa véritable nature. Alors, il a erré et s’est mille fois perdu dans la jungle des idées et des théories. Pourquoi cette quête sans fin ?

Il faut que l’être soit prêt à recevoir l’information ultime. Cette préparation exige beaucoup d’efforts, antérieurement accomplis, et ces expériences souvent pénibles ont rendu le coeur-conscience réceptif à des rayonnements universels plus subtils. Le système de la Merkabah est ainsi touché, à travers l’ouverture de notre coeur, et rien ni personne ne peut forcer ce processus.

Il faut savoir que l’univers est un corps électromagnétique multidimensionnel où tout ce qui existe est relié. Toutefois, il y a des zones déconnectées du cœur central où l’énergie divine ne peut plus pénétrer à cause du taux vibratoire trop ralenti. Le contact est si ténu avec ces zones rejetées en périphérie de la lumière centrale qu’on pourrait croire que ces zones n’ont simplement pas de réalité. C’est pourquoi l’attention des êtres divins n’est pas attirée par ces mondes tombés, tout comme nous ne sommes pas très intéressés par la vie des paramécies ou d’autres espèces microscopiques.  Or, nous ne sommes pas des paramécies, mais nous disposons heureusement d’un organe émetteur psychique qui peut envoyer des messages à travers l’espace. C’est à la suite d’une accumulation considérable de SOS émis à partir de la détresse de millions de cœurs qui ont prié pour un secours pendant des millions d’années que notre problème a été pris en compte. Mais il ne faudrait pas trop s’imaginer que nous sommes la cible d’une attention particulière car rien dans notre comportement bestial, primitif et égocentrique n’attire la sympathie des races angéliques, ni même des civilisations plus évoluées. Toutefois, des êtres de compassion ont capté notre appel et un plan de salut a été mis en place pour nous aider, pour autant que le karma l’autorise.

L’accumulation de nos signaux de détresse et de nos soupirs de douleur a formé une constellation, une nuée électromagnétique, à partir de laquelle il est possible à de grandes intelligences cosmiques d’émettre un signal en retour. Ce signal est la force en réaction à notre propre appel. Il ne peut pas être plus intense ou plus faible que l’émission d’origine, au vu de la précision des lois universelles.

C’est ainsi qu’il faut comprendre le salut et la rédemption. Nous en sommes les artisans. Il est hors de question qu’un « sauveur » vienne nous tirer miraculeusement d’affaire, car on peut seulement nous renvoyer la charge de compassion contenue dans l’appel que nous avons émis. Cela signifie qu’aucun salut de type messianique n’aura lieu sur cette planète. Si un tel évènement se produisait selon les apparences visibles, il s’agirait d’un intervention politique pour nous subjuguer, en complète violation des lois universelles. Le salut doit émaner de nous.

C’est pourquoi, malgré les promesses vaines des religions pour nous faire mijoter dans l’espérance tout en nous tenant ainsi sous contrôle, il n’y a pas de rédemption miracle. Ce que les hommes appellent Christ (ou grand avatar) est la réponse compatissante en retour de notre signal de détresse. Ce grand esprit collectif a pris la charge de stimuler et de structurer notre auto libération en venant sur terre à de nombreuses reprises depuis le fond des  temps, sous des noms de dieux divers, pour y confirmer et sceller la force de libération que nous avons nous-mêmes engendré.

On prétend que la constellation où nos prières se seraient accumulées est celle des Pléiades d’où l’activité constatée dans cette zone céleste comme en témoignent certains mythes antiques.

La porte des Pléiades pourrait être le chemin par lequel nous sommes arrivés jusqu’ici, mais il faut se représenter ces choses de manière intérieure car les Pléiades astronomiques ne sont qu’une illusion d’optique à partir de notre point d’observation et de conscience matérielle actuelle.

La Bible mentionne les Pléiades comme les mondes EDENIQUES de KIMAH (Livre de Job/ version hébraïque) et la mythologie grecque les appelle les Sept Sœurs. La principale étoile de cet amas d’astres dans la constellation du Taureau est Alcyone qui est mille fois plus brillant que notre soleil. On prétend également que nombre d’entités incarnées sur la terre en proviennent, et qu’ils sont par conséquent des humains-pléiadiens. Ils se distinguent par l’originalité de leurs travaux au service de l’humanité car ils ne sont là que pour faire avancer l’œuvre de délivrance.

Il y aurait beaucoup à dire sur les mythes autour des Pléiades dans les cultures anciennes.

Il faut s’ouvrir à la merveilleuse dispensation salvatrice que nous avons appelé de nos vœux et qu’il faudra finaliser concrètement, au lieu d’en rester à des rêveries spirituelles. Cette réalisation implique de prendre conscience de ce que nous sommes, non à la manière orientale qui parle du Soi évanescent, mais en intégrant la réalité de la Merkabah qui a été ignorée des enseignements spirituels aujourd’hui obsolétes. Il faut donc d’abord se débarrasser des idées fausses.

Comment s’ouvrir à la conscience de la Merkabah mutidimensionnelle ? Peut-on étudier la technologie sacrée du vaisseau céleste comme on étudierait une science physique ? Si les méditations planantes et les techniques ésotériques ne servent plus à grand chose, que peut-on faire pour s’élever ?

Les grands instructeurs spirituels du 20 ° siècle l’ont clairement affirmé : il faut une mutation radicale, une conversion absolue de notre vie intérieure. Sinon, nous continuons à tourner dans la cage de l’évolution qui revient au point de départ, un cycle après l’autre.

Pour les êtres qui n’ont pas encore effectué les protocoles préliminaires d’une reconnection avec la source d’information universelle, le programme interne de l’atome germe du cœur n’est pas encore assez sensible aux influx qui lui parviennent depuis l’espace de l’univers interne. Sa conscience demeure attachée à la représentation spatio-temporelle extérieure.

Il est probable que ce que nous racontons ici lui paraisse déraisonnable ou incompréhensible. S’il est un chercheur de vérité sérieux, il a déjà enregistré les données de la spiritualité conventionnelle qui parle de « s’unir au soi supérieur » ou un discours similaire. Or, cette phraséologie floue dissimule un grave malentendu. Il faut toujours se dire que ce qui est enseigné à haute voix sur les places publiques ne peut pas être la vérité. C’est au mieux une approche.

En ce monde, « la vérité n’a pas de pierre où reposer sa tête ». La connaissance de la Merkabah est un secret ultime qui n’était révélé qu’aux initiés s’étant préparé au « Retour vers le Père », ce qui signifie, que ce mystère ne s’ouvrait que pour ceux qui avaient accompli la mutation de conscience qui permet de se relier au champ électromagnétique de la Surnature. Cette conversion énergétique est sous jacente dans les conseils de la sagesse traditionnelle, du point de vue moral et psychologique, mais cette sagesse est adaptée à l’égo qui y voit un tremplin pour son propre développement. Il n’y a rien de mal à cela. Ce développement peut mener jusqu’au contact avec le soi disant « moi supérieur » qui est le surmoi subconscient, que les enseignements orientaux décadents de « l’âge noir » confondent avec le véritable Soi divin. C’est ce qu’on appelle aujourd’hui la « réalisation du soi » qu’on propose en pochette surprise, généralement à l’appui d’une discipline de méditation yoguique ou védantique. La plupart des gourous indiens et asiatiques sont sur cette voie, chacun  selon son niveau et sa sincérité. Mais la sincérité n’est pas la vérité. Ne vous attendez pas à ce que ces maîtres vous montrent comment devenir conscient de la Merkabah car ils n’ont pas connaissance de la réalité structurelle du vaisseau de l’âme. Ils peuvent au mieux interpréter cette idée selon les connaissances du yoga ésotérique au sujet des corps subtils. C’est pourquoi le new age a confondu le corps causal qui est l’enveloppe aurale bien connue des théosophes occultistes, avec la Merkabah.

La merkabah immortelle n’est pas soumise au processus d’évolution dans le temps. On ne peut donc pas la « développer » à force de visualisations. Elle n’est pas sur notre dimension, et on ne peut donc pas la contacter par des techniques aussi ésotériques soient-elles. Il faut apprendre la méditation attentive.

Par contre, l’esprit peut s’éveiller à la conscience de la Merkabah lorsque le cœur reçoit de l’intérieur des informations en réponse à son désir de délivrance. Ces informations de nature électromagnétiques subtiles reprogramment le système actuellement en panne. Il faut pour cela que l’avidité égocentrique ait fait place à un attitude nouvelle, de réelle ouverture, de bonté, et de détachement des ancrages lourds de l’existence incarnée. Il n’y a rien à accumuler mais il faut plutôt s’alléger de tout le superflu. Sur ce chemin, tout ce qui n’est pas strictement nécessaire au voyage est un fardeau inutile qui doit être déposé – c’est le lâcher prise. En cela, la sagesse traditionnelle dit vrai. La simplification de l’existence pratique, la mise en veilleuse du cinéma émotionnel et psychologique, et surtout l’intensification constante du désir de Retour, forment la base de ce qu’il faut accomplir.

De nombreux chercheurs sont bien orientés, mais ils manquent encore de confiance. Ce doute provient de l’ignorance de la réalité de la Merkabah individuelle. Savoir, au moins théoriquement, que le vaisseau de notre âme attend qu’un conducteur en reprenne les commandes, c’est se reconnecter avec le programme de notre système. Ce n’est certes pas encore l’accomplissement, mais cela en constitue le stimulant à l’allumage, c’est à dire le désir de partir en voyage vers la source de l’univers. Sur cette base, il est bien plus facile de comprendre la nécessité d’une mutation et d’intégrer les données nécessaires à une transmutation de notre organisme jusqu’à l’état que les hermétistes ont nommé « le corps de gloire ». Cette transmutation de l’organisme mortel en un double immortel peut prendre du temps, mais le commencement est déjà un accomplissement.

Lorsqu’un nouveau corps de pure essence énergétique est engendré sur le canevas de notre forme physique atomique, alors, la Merkabah va disposer d’un conducteur à sa mesure, capable de s’élancer vers les dimensions de l’univers interne dans une grande liberté de mouvement. C’est pourquoi ceux qui parlent de « mutation de conscience » devraient concevoir à quoi cette mutation doit aboutir concrètement. Il faut un programme clair et précis pour un résultat en concordance.

Le but de la vie est d’accomplir le voyage de retour vers les dimensions intérieures de l’univers absolu. Pour cela il faut un véhicule : nous l’a         vons déjà, c’est le vaisseau Merkabah, ainsi nommé traditionnellement d’après la science secrète des sumériens dont la civilisation connue sur notre dimension terrestre fut une porte de retour vers l’origine. Sumer est la base spirituelle interdimensionnelle reliée aux Pléiades, les mondes édéniques d’où afflue l’énergie divine féminine de la « mère » qui veut restaurer son enfant dans sa condition d’homme-dieu. (l’aide est prodigué par l’aspect « maternel » du divin en réponse à l’appel de l’enfant perdu)

La Merkabah aurait donc sa source énergétique dans les Pléiades. Lorsque le vaisseau se réanime, toutes les constellations s’illuminent aux yeux de l’âme sur la voûte du ciel intérieur de la Merkabah. La tradition fixe le nombre de constellations majeures à douze en raison de la structure du cercle des douze foyers stellaires internes. L’astrologie n’est donc qu’une projection extérieure, mais dans le futur la science des astres redeviendra une astrosophie intérieure.

« Et je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre, car l’ancien ciel et l’ancienne terre avaient disparu » (Livre de l’Apocalypse). Cette parole exprime l’idée que notre ordre ancien devra laisser le champ à l’ordre universel. Il est donc vain de poursuivre un idéal terrestre déconnecté de notre origine, car cette planète n’a pas d’enregistrement sur les tables de l’éternité. Il faudra en partir un jour.

Lorsque les « prophètes modernes » nous incitent à prier et à nous unir pour « sauver le monde », il s’agit d’une diversion puérile, car ce n’est pas le monde mortel qui doit être sauvé. La terre (notre corps provisoire) passera et les cieux (les cycles) passeront.

La terre sacrée c’est notre corps spirituel dont notre conscience est le firmament intérieur qui est comme la coupole du vaisseau merkabah. Les anciens hindous ont nommé ce ciel intérieur « Lipika ». La Lipika est la voûte céleste intérieure par laquelle le conducteur de la Merkabah s’oriente à travers les dimensions de l’univers. Lorsque nous regardons le ciel par une nuit étoilée, c’est l’apparence projetée au dehors de notre ciel interne que nous contemplons. Ce ciel est l’image extérieure de la Lipika étoilée. Chaque point lumineux est un foyer magnétique qui diffuse un certain type d’information énergétique. Lorsque l’être s’engage dans le retour vers les univers multidimensionnels de l’univers interne, il peut régler sa marche en direction de ces foyers lumineux – univers inconnus qu’il est libre d’explorer. Imaginer cette liberté spirituelle totale c’est réaliser également la nature tragique de notre emprisonnement dans la dimension formelle. Pour ceux qui sont issus de la racine de la « volonté de Caïn », l’aspiration au grand large se manifeste par un désir irrépressible d’inventer des moyens d’évasion en relation avec l’expérimentation la plus téméraire. A l’opposé, pour les âmes qui sont de la racine de la « lumière d’Abel », cette aspiration prend une forme religieuse et dévotionnelle en relation avec la magie de la lumière comme on le voit dans l’engouement actuel pour les apparitions astrales lumineuses.

S’ils veulent retrouver la science et la puissance (Caïn) et la lumière paradisiaque (Abel), les deux types humains doivent apprendre à réanimer la Merkabah.

Sinon, la connaissance mentale de l’un est aussi vaine que l’amour sentimental de l’autre.

La technologie sacrée de la Merkabah repose sur des processus électromagnétiques très complexes dont nous n’avons aucune compréhension dans l’état actuel des découvertes et des rares révélations sérieuses. Il faudrait observer le système à partir d’une clairvoyance supérieure, tenant à la fois de la rigueur du physicien et de l’intuition du mystique. Certains disposent de ces qualités mentales et spirituelles, mais il leur manque le pouvoir de clairvoyance adéquat, qui, on l’aura compris, n’est pas du même registre que la clairvoyance occulte, ni de l’ordre de la lecture akashique. De ce fait, parce que nous manquons d’informations « scientifiques » sur la Merkabah, des explorateurs de sensibilité médiumnique s’autorisent à appeler Merkabah ce qui n’a aucun rapport avec le vaisseau divin.

Les gens qui rejoignent les groupes de méditation « merkabaresque », en reviennent inévitablement déçus.

La Bible dit : « Mon peuple se perd par manque de connaissance véritable, la connaissance du Salut ». Mais qui se préoccupe des avertissements bibliques « vieillots » dans notre société de consommation et de zapping ? Pourtant si le candidat à l’initiation de la « Merkabah new age » prenait seulement la précaution de lire – ne serait-ce qu’en français -  la « vision du Char » dans le Livre d’Ezéchiel, il réaliserait que les marchands de Merkabah en solde sont loin du compte avec leur champ aurique en forme de tétraèdre. Attention à la « cristallisation » magnétique !

Nous n’avons pas la prétention d’en savoir beaucoup plus, mais nous voulons inciter à la prudence là où il n’y a pas de rigueur.

La vulgarisation de notions sacrées, a toujours été le signe d’une décadence irréversible dans les civilisations anciennes. Nous ne pouvons certes pas revenir en arrière, car les portes sont fermées. Pour en revenir à quelle tradition  d’ailleurs ? Il faut avancer vers l’ère nouvelle.

Que les spéculations du new age nous soient au moins l’occasion d’une clarification et elles auront servi à quelque chose !

Certains trouveront cet essai de clarification impropre à les conduire à la réalisation dont ils rêvent, et ils voudront malgré tout, faire l’expérience « d’éveil de la Merkabah » qu’on leur propose sur internet ou dans les livres de Drunvalo. Ils voudront essayer de « décoller ».

Il faut qu’ils sachent que le programme de méditation Merkabah n’est pas simplement une erreur de dénomination, mais une emprise spirituelle qui peut être aliénante. 

Les forces lucifériennes ont lancé le programme de la « grille christique planétaire » pour mettre nos corps énergétiques sous tension dans un filet électromagnétique.

A l’aide de méditations canalisées dans un certain sens, et qui cristallisent nos champs magnétiques, on se retrouve « collés » sur la trame collective comme des mouches. Cette mise en réseau planétaire enchaîne les âmes à la grille énergétique inférieure, au nom de « l’amour du monde », bien entendu. 

Notre approche de la Merkabah semblera compliquée et théorique aux esprits avides de « réalisation » et de sensation. 

Quant au chercheur sérieux, il comprendra à la lecture de la « vision du Char d’Ezéchiel » que la Merkabah n’est pas un amusement expérimental, mais qu’il s’agit d’une technologie électromagnétique sacrée.

Dans nul autre domaine la parole « il ne faut pas jouer avec le feu » s’avère plus à propos.

La Merkabah est un « char de feu » électromagnétique, ce feu puissant qui transféra le prophète Elie dans la dimension de l’immortalité.

Pour nous harmoniser en toute sécurité avec ce haut potentiel énergétique, nous devons accomplir certaines procédures de préparation.

La première est d’ordre moral : il faut tisser une combinaison de lumière.

Cela s’effectue grâce aux actes justes qui découlent d’un comportement profondément bon. Si cette bonté authentique s’appuie sur une connaissance des lois universelles, elle ne risque pas de dériver en sentimentalité qui est une parodie de l’amour vrai.

Pourquoi imiter l’amour ? Le Cantique des Cantiques dit : « N’invitez pas l’amour avant qu’il le veuille ».

Le monde est rempli d’imitations mystiques, idéalistes et humanitaristes. Or, la bonté véritable ne consiste pas à porter les maux du monde, mais à retourner vers l’amour absolu en s’allégeant de tout ce qui empêche l’être de déployer ses ailes. 

Certains auteurs spirituels ont insisté sur le sacrifice de soi à la manière du mysticisme de l’ère des Poissons. Mais il n’y pas d’autre sacrifice rédempteur que celui que l’on rend à l’esprit éternel qui est en nous-même, selon le premier commandement : « Tu aimeras Dieu de tout ton cœur ».

Or pour « aimer Dieu », la source interne de notre vie, il faut désirer s’en rapprocher.

La bonté libératrice réside donc dans un désir constant du retour à notre origine divine.

L’amour du monde et de ses créatures n’est qu’une conséquence, et encore faut-il veiller à ne pas être injuste en donnant de la force-amour à des êtres que les lois universelles ont rejeté en périphérie à cause de leur propre volonté de rupture.

Eprouver de « l’amour inconditionnel » pour le plan terrestre et les êtres qui y sont emprisonnés à cause de leur révolte obstinée, ce n’est pas servir l’harmonie universelle.

Seul celui qui s’est délivré de l’emprisonnement terrestre – par une confiance totale dans l’amour  -  peut aider ses semblables en les attirant à un niveau supérieur, et non pas en se laissant capter vers le bas.  

Lorsque Jésus déclare : « Nul n’est bon, pas même un seul », cette leçon indique que malgré tous nos efforts de bonté humanitariste, religieuse et sentimentale, nous sommes encore très loin de la véritable Bonté.

Il faut donc désirer retourner vers la Source  – quelle que soit la manière dont on le formule, selon que l’on est religieux ou philosophe. Dans ce désir de retour réside la véritable bonté dont les fils d’or tissent le corps de gloire sur le canevas de notre forme physique. 

Ce désir de la vie absolue induit une transformation cellulaire et atomique. C’est ce que les anciens initiés ont nommé « le tissage de la robe nuptiale » – le corps de lumière.

Notre aspiration constante à la vérité, attire dans notre être des informations de haute intensité qui reprogramment l’organisme entier dans la direction d’une mutation.

C’est ainsi que se renoue le contact entre l’être incarné et la Merkabah. En l’absence de cet effort, le discours spiritualiste n’est qu’un rêve. 

Donner une orientation totalement spirituelle à notre vie. C’est le principe de la procédure préliminaire pour renouer avec la Merkabah qui est le vaisseau grâce auquel le dieu humain peut reprendre sa place dans la hiérarchie universelle. 

 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans le vie humaine. 

Où est Dieu ?

Où est Dieu ? dans GRAND RASSEMBLEMENT kryeon10

Vous êtes là, en train de m’écouter ou me lire, et vous demandez, « Où est Dieu ? » Je vous réponds tout de suite, « Non. » Dieu est partout et nulle part. C’est impossible de répondre à cette question. Vous pourriez me dire, « Eh bien ! Il doit y avoir une réponse à cette question. L’on a souvent dit que Dieu habite dans le ciel. Là où les rues sont pavées d’or. Là où il y a plein de manoirs.

Vous pensez peut-être – d’une manière ésotérique – que Dieu vit dans ce que vous appelez « le grand soleil central ». Rien de tout ceci n’est réel, car c’est tout simplement une réplique de la cité idéale, selon votre perception 3-D. Le grand soleil central est une métaphore qui illustre un endroit. C’est l’illustration du centre de tous les atomes individuels qui existent. Dieu n’est pas un endroit, puisque le concept d’un endroit ne peut pas exister dans un état quantique.

Voici un autre exemple de l’absence de « lieu ou endroit ». Les clairvoyants de votre planète vont entrer en transe et tenter de contacter les morts, car le cerveau humain dit qu’ils sont partis. C’est parce que la notion du temps linéaire dit que l’énergie humaine de l’âme cessé d’exister. Les humains croient que l’énergie de l’âme est allée quelque part… En un endroit ou un lieu. Par conséquent, le clairvoyant qui utilise sa perception 3-D va à cet endroit et il contacte « l’énergie de l’âme qui est partie ». Il revient avec un message, et là, tout le monde est excité et impressionné. Laissez-moi vous dire ce qui s’est réellement passé. Cette entité qui a quitté l’incarnation n’est pas allée nulle part ! L’énergie de son âme est dans un espace inter-dimensionnel – non pas un lieu ou un endroit. Dans cet espace, il n’y a pas de passé ni de futur. Le temps n’existe pas, de l’autre côté du voile. Comment pouvez-vous avoir un passé et un futur, dans une dimension où le temps n’existe pas ?

Nous avons déjà dit que chaque âme qui s’incarne ou se réincarne sur cette planète, laisse une trace de son passage sur Terre. C’est un peu complexe, mais je vais vous en dire davantage dans un moment. Prenons quelques instants d’éternité pour réfléchir à ceci. Dans votre vie actuelle, toute la sagesse des expériences que vous vivez est à jamais imprimée sur la grille cristalline de cette planète. Elle est là pour l’éternité ! Il doit en être ainsi, puisque la vibration de la Terre est une accumulation constante des expériences de toutes les entités qui sont venues jouer un rôle sur sa scène. Lorsque vous déposez votre corps physique, votre départ ne diminue pas la grille cristalline de la planète, car votre énergie est imprimée dans la grille. Lorsqu’un clairvoyant entre en transe, il contacte simplement l’énergie de cette entité. L’énergie qui est imprimée dans la grille cristalline. Il ne parle pas à une âme qui est partie quelque part ailleurs. Il parlent à l’énergie de l’âme qui est restée ici.

Cependant, le clairvoyant qui est immergé dans la 3-D va honnêtement penser qu’il est allé quelque part ailleurs. Le concept du futur ou du passé n’existe pas de l’autre côté du voile. Même l’expression « autre côté du voile » est incorrecte. Savez-vous où vous allez, quand vous méditez ? Vous touchez le treillis sacré qui est toujours présent. Vous voyagez ou séjournez dans le centre de la structure atomique. Vous êtes dans un état quantique avec l’Univers et vous touchez le visage de Dieu. C’est de l’information difficile à digérer, car elle défie la texture même de votre propre logique.

Certains se disent que Dieu se charge de tout ce qui se passe pour eux, et ils ne comprennent pas du tout le système. D’autres se disent que Dieu se charge de tout ce qui se passe sur la planète, et ils ne comprennent pas du tout le système. Permettez-moi de vous demander quelque chose. Avez-vous vraiment l’impression que Dieu se charge de tout ? Pour la plupart des Humains, le système de la réalité spirituelle doit nécessairement être une hiérarchie, et la puissance de Dieu doit être au sommet. En réalité, le vrai système est ceci ; Dieu n’est en charge de rien ! Ce sont les Êtres Humains qui font la différence. Ceux qui trouvent Dieu en eux-mêmes, qui s’éveillent à la lumière, qui laissent exhaler leur lumière divine à travers eux-mêmes. Par conséquent, c’est l’Être Humain qui est en charge de cette planète ! Plus vous ouvrez cette porte et comprenez le système, plus cette planète devient lumineuse.

La confusion dimensionnelle est partout. Si vous demandez une prophétie, le prophète va de l’autre côté du voile, afin de voir ce que le futur détient pour la Terre. Tout ce qu’il voit, c’est le chaos. Les choses changent sans cesse, selon les yeux 3-D qui regardent le vide inter-dimensionnel. La perception de la logique 3-D n’existe pas dans cette dimension, voilà pourquoi elle semble illogique, mais le prophète doit la rendre logique ou sensée, n’est-ce pas ? Ajoutons cette partie du puzzle à notre petite créature – la fourmi. Elle se retrouve soudainement sur la peinture géante, sauf qu’elle réalise que le visage de Dieu change constamment. Elle revient et dit aux autres, « C’est pire que ce que j’avais imaginé ! Pendant que je m’occupais tout bonnement de mes affaires, j’ai pris conscience que les couleurs commençaient à changer sous mes pieds ! » Les autres fourmis ne comprennent pas.

Maintenant, ajoutons une dimensionnalité à cette peinture du « visage de Dieu ». Changeons les deux dimensions de la peinture pour qu’elle soit en trois dimensions. La fourmi va commencer à parcourir des collines où les couleurs changent. Sa confusion n’en sera que plus accentuée. Elle va dire, « Il y a maintenant des montagnes qui changent de couleur, mais je ne vois toujours pas le visage de Dieu. » Quand vous allez dans un espace inter-dimensionnel, vous ne verrez rien de ce que vous pensiez voir ou de ce que vous avez été entraînés à voir dans vos expériences de vie humaine. La logique et la perception claire ne tiennent plus le coup. Donc, vous prenez des décisions qui sont basées sur votre 3-D et vos expériences de vie humaine. Ces décisions ne sont pas précises, car elles reflètent seulement votre réalité, alors que celle de Dieu est illimitée.

Le futur de la planète est dans un état inter-dimensionnel. Il est représenté par tous les potentiels qui existent. Imaginez le chaos ou le semblant de chaos causé par les potentiels créés par les décisions de chaque Être Humain sur la planète ? Tout ce que vous pouvez faire est réuni dans cet espace ou dimension. Je vous ai dit que cet enseignement sera un peu difficile à digérer. Je vous prépare à comprendre le fonctionnement et la beauté du système. Il est splendide, même si vous n’y voyez que le chaos. Il est entrelacé de magnifiques fibres bien ordonnés – selon nous. À noter que je n’ai pas encore commencé à parler de la partie complexe (rires).

Au fait, je pense que je devrais éclaircir certains points avant d’aller plus loin. Qui êtes-vous ? Tout d’abord, il y a une partie de vous qui existe en trois dimensions. Celle que vous appelez Être Humain. C’est seulement une partie de ce que vous êtes, même si – dans votre perception 3-D – vous pensez être complets. C’est cette partie qui se réveille le matin, qui se regarde dans le miroir et constate qu’elle a vieilli d’un jour. C’est cette partie qui cherche encore Dieu sur la peinture géante, tout comme la fourmi, mais qui ne parvient pas à avoir une vision globale de l’ensemble ou de sa raison d’être.

Permettez-moi de vous parler un peu de qui vous êtes, car je vais en parler davantage lors du prochain channelling. Quand vous venez sur cette planète, une énergie est déposée dans les Archives Akashiques. Du fait que cette énergie travaille conjointement avec la Grille Cristalline, tout ce que vous faites durant votre incarnation devient partie intégrante de Gaia. Il y a également une autre merveilleuse partie de vous, celle que vous appelez votre Soi -Supérieur. L’on pourrait dire que c’est le parent de votre âme ou de votre individualité. Je viens de décrire trois parties de vous, mais la seule dont vous êtes vraiment conscients est celle que vous voyez dans votre miroir. Lors de vos réincarnations, votre Soi -Supérieur ou Divinité -Intérieure ne change pas, même si vos corps physiques sont différents.

Je m’explique. Votre Soi -Supérieur sait et connaît tout ce que vous avez été. Il connaît toute l’histoire de votre planète, car c’est toujours cette même partie de vous qui était ici ! Voilà que ça se complique encore un peu plus. Dans ce système inter-dimensionnel de potentiels, il y a d’autres pièces ou fragments de vous qui sont de l’autre côté du voile et qui vous aident. Il ne peut en être autrement. Pensez-y. C’est l’explication du système de la co-création. Comment pouvez-vous co-créer sur cette planète, avec seulement une partie de vous ? Même si vous êtes une pièce du moteur de ce système, vous devez toutefois être les multiples pièces du moteur de votre propre réalité. Une pièce d’un moteur ne demande pas aux autres pièces de l’aider. Elle doit jouer son rôle dans ce système, sinon la co-création n’a pas lieu. Vos énergies multiples travaillent de concert, afin de créer la  » synchronicité « . Selon l’ancienne doctrine, vous ne pouvez rien co-créer.

Maintenant, appliquons cela à la fourmi. Pendant qu’elle se promène sur l’image, les couleurs et la topographie changent sans cesse, et elle est frustrée. Elle a laissé tomber, car elle a vu trop de choses insensées. Elle a fait sa propre rencontre ! Elle se dit, « En plus d’être inhabituel, ce visage de Dieu change et bouge tout le temps. Partout où j’allais je voyais mon visage. Peu importe où je vais et ce que je fais, je suis toujours sur le visage de Dieu ! » En effet, c’est le système.

Il y a vraiment un certain ordre dans ce système, mais je ne n’ai pas fini de vous parler des choses complexes. En plus des parties ou fragments de vous qui sont dans cette soupe inter-dimensionnelle et chaotique, il faut aussi tenir compte de qui vous avez été sur Terre. L’enregistrement de vos vies antérieures est ce que vous appelez « Archives Akashiques ». Ces archives sont en 3-D, tout comme vous. Il y a des Lémuriens qui sont ici, et ils savent de quoi je parle. Vous, les Lémuriens, combien de fois êtes -vous venus sur Terre ? Vous, les Shamans, qui vous retrouvez assis sur ces chaises en tant que guérisseurs… Vous qui êtes si intéressés à l’énergie de guérison du treillis… Il vous a fallu combien d’incarnations pour finalement arriver jusqu’ici ? Cinquante ? Cent ou plus ? Si je pouvais vous présenter toutes les personnes que vous avez été, comment vous sentiriez-vous ? Laquelle de ces personnes « de ce que vous pensez être votre passé » souhaitez-vous être ?

Depuis quelques années, nous enseignons que les vies passées ou vies antérieures n’existent pas. Il y a seulement les vies du moment présent, car elles sont toutes dans la Grille Cristalline. Cela signifie que lorsque vous arrivez sur cette planète, peu importe qui vous êtes dans votre état inter-dimensionnel, toutes ces vies sont en activité sur la grille. Dès que vous revenez ici, le fonctionnement du système les réintroduit dans votre ADN ! Tous les rôles que vous avez joués se retrouvent en vous. Voilà pourquoi vous êtes si différents les uns des autres, dès votre naissance.

Béni soit l’Être Humain qui ouvre son coeur et qui permet à l’Akash de se déverser en lui, car il peut voir le travail accompli conjointement par ces vies et par sa vie actuelle. Il voit les anciennes âmes et le lignage de leur passé. Il voit les âmes sœurs ou flammes-jumelles [NDT : plusieurs noms peuvent être attribués à l'expression anglaise "soul mates"], car leurs empreintes sont « gravées » à jamais dans la Grille Cristalline. Le système est d’une grande beauté, mais il vous semble déconcertant.

Notre message de demain aura pour but de dissiper la complexité de cet enseignement, afin de le rendre plus sensé ou moins insensé, selon votre préférence. Par conséquent, ces deux channellings doivent êtres considérés comme une paire. Je viens de vous dire que chaque fois que vous venez ici, vous laissez votre marque personnelle avant de repartir. Je vous ai dit qu’il y a des multiples parties de vous qui sont de l’autre côté du voile, ce que vous appelez « inter-dimensionnalité ». Vous êtes magnifiques, sur cette planète.

Des parties de vous ressentent intensément cet enseignement, et elles disent, « Ces autres parties sont mes guides quand je suis en incarnation. » Vous avez raison ! D’autres sont sur la même longueur d’onde, et ils disent, « Les anges sont avec moi. » Vous avez encore raison ! En réalité, vos guides et vos anges sont vous. C’est vous qui êtes avec vous. Voilà pourquoi le contact avec l’Esprit vous semble si exquis. C’est une sorte de réunification. Toutefois, quelques-uns vont dire, « Je n’aime pas ça. Je n’aime pas cette idée de « moi avec moi ». Je veux quelque chose de plus grand. Je veux être avec quelqu’un qui est très important et très grand. » Cet autre vous est important, car il est également une partie de Dieu. C’est l’être éternel que vous êtes. C’est la créature évoluée du Dieu que vous êtes. Cette énergie demande que vous compreniez une bonne partie de ces choses embrouillantes qui composent la multiplicité de votre Être Magnifique.

Vous n’êtes plus aux temps où pouviez entrer candidement dans un édifice comme celui-ci et espérer que Dieu fasse quelque chose pour vous. Vous avez évolué ! Vous venez dans cet endroit pour trouver votre propre maîtrise, pour comprendre votre famille, pour réaliser que c’est vous qui créez les manifestations, et pour commencer à développer votre divinité intérieure. Le système est magnifique. Il est conçu pour vous, et il est rempli de chansons, de mélodies ou suites harmonieuses. Ce sont les seuls mots que je peux utiliser pour tenter de définir cet aspect du système. La plupart du temps, la musique adoucit les moeurs et comble votre coeur de joie. Vous pensez qu’elle existe seulement de votre côté, n’est-ce pas ? Pensez-y deux fois. Ah ! J’ai de la musique pour vous. Quand nous nous reverrons, il y aura de la musique et des choeurs de chant. Vous allez bondir en avant, dans la lumière, et chanter devant le visage du Dieu dont vous faites partie. Ce sera plus fort que vous, vous ne pourrez pas vous en empêcher. Le saviez-vous ? Vous serez emplis de joie et vous chanterez la joie. L’amour de Dieu n’a aucune loi. C’est le message de Kryeon. L’amour de Dieu est rempli d’unité et de compassion.

Je suis Kryeon, et je vous parle par l’entremise de mon partenaire depuis 18 années. Je n’ai jamais au grand jamais dit que je suis la seule source valable, la seule que les Humains devraient écouter, car il y a des parties de Dieu qui sont partout. Ce sont les Êtres Humains qui canalisent des entités qui délivrent un enseignement profond. Utilisez votre discernement et votre ressenti. Unifiez ces messages dans le but d’élargir votre perception et compréhension. Ne placez pas de mur autour d’un enseignement particulier, en disant, « Ne lis par untel ou unetelle. » Soyez attentifs. Si un channelling vous dit d’agir ainsi, soyez à l’écoute de ce que vous dit votre coeur. Demandez-vous si c’est vraiment Dieu qui parle de cette façon. Dieu est vous et la famille. Il est ouvert à tous et chacun, puisque vous êtes tous inter-reliés. Le sens de mes messages n’a jamais changé, et jamais il ne changera.

Ce moment est propice pour parler de guérison. Combien parmi vous commencent à comprendre QUI ils sont ? Que diriez-vous de vous guérir par vous-mêmes, ce soir ? Est -ce trop demander ? Le permettriez-vous ? Avez -vous vraiment besoin de demander à Dieu de le faire pour vous ? Préféreriez-vous demander à Kryeon de le faire pour vous ? Je n’ai pas votre pouvoir de guérison, mais j’ai la réponse. Vous comprenez ? Pouvez-vous entrer en vous-mêmes et commencer à voir votre majesté ?

« Kryeon, c’est trop difficile, vraiment trop difficile. Je préfère aller voir un guérisseur, m’asseoir là, et être guéri par une puissance supérieure à la mienne. » En effet, c’est ce que vous préférez ! C’est une bonne réponse, car l’humanité ne comprend pas sa puissance. La guérison fait partie du système de Dieu qui a été créé par les Humains. Ce système sacré fait partie de vous, et il est prêt à vous apporter la guérison que vous êtes venus chercher. Il vous suffit seulement de réclamer votre maîtrise… De comprendre que vous faites partie de cette Terre et de ce système.
(pause)
La seule chose que je puisse faire est de vous inviter à voir cette lumière. Je ne peux pas toucher personnellement votre coeur. Je ne peux pas amener votre cerveau à penser différemment.

N’oubliez pas que vous êtes dans un endroit sûr, en ce moment. Oui, il y a des anges magnifiques qui sont ici. Ils n’ont pas de peau et des ailes comme vous, mais ils ont des noms qui sont chantés dans la lumière. Ils sont des morceaux ou des parties de ce que vous appelez votre lignage. Quelques-uns représentent des êtres chers qui ont quitté cette planète. Ils sont ici. Doutez-vous de ce fait ? Pouvez-vous sentir leur présence ? Vous les connaissez, puisque vous avez passé plusieurs années avec eux. Vous connaissez leur essence. Permettez que leur essence flotte autour de vous. Permettez que votre amour entende l’émotion de leurs coeurs. Si ce que je vous ai dit aujourd’hui est vrai, alors vous marchez avec eux chaque jour, dans un espace inter-dimensionnel. Me croyez-vous ?

Permettez-leur de vous regarder et vous dire, « Vous avez bien agi, et nous sommes fiers de vous. » Est -ce trop grandiose pour vous ? Eh bien, il y a plus à venir ! À demain.

Et c’est ainsi.

Kryeon

Canalisation SOURCE : http://www.kryon.com/menuKryon/menuKryon.html

Les « guides » de l’invisible

Les « guides » de l’invisible dans PLEIADIENS (TERRE) images-82Nous en avons souvent parlé sous un angle critique à cause de la recrudescence du spiritisme et du « channeling » qui est confondu avec la clairvoyance et la télépathie.

Le contact avec des êtres de l’au-delà et des plans invisibles est un fait qui ne peut être nié, mais tout dépend du niveau de conscience de celui qui en fait l’expérience. Le semblable attire le semblable.

Une assemblée de spirites qui invoquent des esprits défunts capteront l’attention d’êtres désincarnés qui sont restés attachés au plan terrestre. Il s’agit souvent d’âmes en peine. D’autres désincarnés, plus retors, recherchent un contact avec l’humanité pour lui soutirer de l’énergie, car ils ne veulent pas se dégager de la terre pour rejoindre les plans subtils. Il peut s’agir de criminels, de pervers ou bien encore d’êtres adonnés à un vice durant leur vie terrestre. ils continuent à rechercher avec avidité les ambiances glauques qui excitent la sensation éprouvée lorsqu’ils avaient un organisme. On les trouve dans l’air enfumé des cafés où ils se greffent sur le corps astral du buveur invétéré afin de ressentir par son truchement une ivresse dont ils sont privés à cause de la perte de leur corps. Mais seuls les esprits véritablement « mauvais » restent attachés ainsi à la terre, en vampirisant les humains. Une âme « normale » désire au contraire quitter la lourdeur terrestre pour rejoindre les plans éthérés. Les suicidés ou les victimes d’une mort violente forment une autre sorte d’esprits désincarnés qui restent en contact avec le plan matériel durant le temps où ils auraient du vivre, épuisant ainsi l’énergie de leur destin abrégé. Les suicidés souffrent particulièrement, car ayant commis l’acte prohibé entre tous – en s’octroyant le droit d’attenter à leur vie – ils en endurent le remords pendant le temps où ils auraient du vivre. Cela paraît sévère mais l’univers est fondé sur des lois équitables . Sinon rien ne pourrait exister. Mais il y a des rémissions.

Donc, les désincarnés qui viennent pérorer dans les séance spirites, sont d’un bas niveau.

Ils usurpent l’identité de personnages célèbres ou révèlent des choses sans importance qu’ils lisent dans le subconscient du médium.

Ils trompent leur monde pour capter l’attention, soit par stupidité ou bien pour soutirer de l’énergie vitale à l’assistance. C’est pourquoi, la loi biblique interdisait le « commerce avec les esprits », car cela ne peut que nous égarer dans un dédalle d’illusions et de complications.

Examinons à présent les « êtres de lumière » et les « guides spirituels ».

Il y a les « esprits de la nature » qui sont les créatures attachées aux divers règnes et qui en assurent l’équilibre. Ces formes énergétiques anthropomorphisées dans les légendes sous la forme des lutins et des fées, demeurent dans le cadre de leur fonction sur la dimension éthérique, le double énergétique de la matière. Ces êtres peuvent apparaître aux hommes dotés de clairvoyance éthérique, mais ils ne délivrent pas de message, se livrant tout au plus à des facéties à l’encontre des étourdis « qui ne savent plus où ils ont mis leur clé ». Par des rites magiques, il est possible de mettre certaines de ces créatures sous contrôle, afin de leur faire accomplir des tâches. Par exemple, une organisation maçonnique peut disposer de travailleurs « élémentaux » invisibles, qui sont sous le contrôle de la loge grâce aux lois magnétiques des rituels. Ces êtres aident les « frères » dans divers aspects de l’existence. Ces créatures obéissent aux pensées lorsque celles-ci sont canalisées et amplifiées rituellement. L’on peut manipuler ainsi des agents invisibles qui accomplissent des actions criminelles au service des loges noires.

Passons au plan astral. Ici, la situation devient compliquée car nombre de personnes « psychiques » et de médiums sont souvent les dupes du plan astral. Cette dimension est constituée d’une substance plastique fort élastique qui répond aux désirs et aux pensées en manifestant les formes de ce que l’on désire et ce que l’on pense.

Le bas astral est la dimension où se reflètent nos désirs, il est donc rempli de formations astrales plus ou moins individualisées à l’image de nos pulsions et de nos désirs.  La plupart des médiums ne dépassent pas ce niveau, et quoique l’image du Christ et de la Vierge orne leur bureau, on peut ressentir combien l’atmosphère de leur cabinet (sans jeu de mot) est malsaine. Sur un niveau supérieur du plan astral, le désir est plus subtil et il prend une qualité dévotionnelle. L’on y découvre des êtres lumineux qui sont les projections de l’aspiration spirituelle commune, onirique et sans réelle profondeur.

Ces « êtres de lumière » qui ne sont pas les véritables guides spirituels, sont organisés en hiérarchies qui survivent grâce au dégagement « d’éther lumière » produit par l’activité humaine orientée vers le spirituel sous ses formes rituelles traditionnelles. Depuis les siècles derniers, la raréfaction de nourriture subtile extraite de la pile humaine a obligé ces hiérarchies à entrer en contact directement avec l’humanité par le truchement de médiums qui délivrent une marée de « messages » débiles qui ne servent qu’à faire le contact.

Plus haut que ce plan astral intermédiaire, on trouve les paradis des âmes qui sont en « décompression » avant leur retour ultérieur en incarnation. (On peut séjourner en vacances sur ces paradis pendant plusieurs siècles du temps terrestre).

Seuls les clairvoyants d’un haut niveau peuvent observer cette dimension, mais les êtres qui y résident en paix ne se manifestent pas à l’humanité qui est dans les turbulences de l’incarnation.

Il n’y a que les morts liés à la terre qui sont contactables depuis la terre, et ils ne sont pas à prendre avec des pincettes. Exceptionnellement, l’on peut avoir un contact avec un parent ou une personne chère lors d’un rêve. Ce peut être un dernier adieu de sa part  avant de disparaître sur une dimension supérieure. Il ne faut pas capter les morts car cela les retarde dans leur détachement. C’est même une douleur pour eux d’être ramenés en bas par nos pensées de tristesse. 

Plus haut. Au-dessus du plan astral le plus élevé, on trouve les hiérarchies angéliques attachées à des fonctions cosmiques en rapport avec le fonctionnement des éléments naturels. Ces êtres, connus sous le nom de Séraphins, Chérubins, Anges, etc, sont de puissants gardiens des lois universelles. Il est insensé de croire que l’on pourrait communiquer avec ces puissances, mais hélas, des entités lucifériennes de l’astral le laissent croire aux ignorants. Il est de mode d’être en contact avec les anges mais l’on confond ici « l’ange personnel » qui est la voix du subconscient, avec une entité extérieure. Un ange véritable accomplit sa fonction sans s’occuper d’autre chose. Imaginez que l’on demande à un policier en service de nous aider à faire la cuisine ! C’est ridicule et impossible, et bien, ça l’est encore plus avec les anges qui sont des fonctionnaires identifiés à leur fonction. Or, des gens s’imaginent qu’il y aurait des anges oisifs qui les suivent et qui seraient disposés à porter leurs paquets quand ils les sifflent ! S’il y a des entités qui nous surveillent et qui s’approchent de trop près, ce ne sont pas des anges, loin de là, mais plutôt des voyous de l’astral qui flairent une aubaine.

Le problème de l’ange gardien est différent car c’est un élément de notre structure spirituelle interne. Il est une partie de nous-même.

En ce qui concerne un éventuel contact avec des esprits supérieurs, seul le semblable attire le semblable. Il est impossible que de grands êtres spirituels en mission dans l’aura terrestre, puissent se manifester à un quidam.

Il y a des agents célestes qui supervisent l’activation de notre éveil spirituel, mais ils n’interférent pas dans le karma. Pourquoi le feraient-ils ? Il faut se croire très important ! Dans ce cas, ce sont des entités parasitaires qui jouent avec notre vanité. Les esprits de la tentation arrivent quand nous sollicitons le ciel pour avoir des contacts personnels. Ils peuvent nous obnubiler en flattant notre orgueil toujours prêts à se faire allumer.

Il faut donc remettre les choses dans de justes proportions. Les soi disant « êtres de lumière » ne sont souvent que des entités lucifériennes d’un ordre inférieur comme le démontre les bondieuseries qu’ils répandent.

En ce qui concerne les véritables messagers divins, il s’agit d’âmes libérées venant d’un autre univers avec un ordre de mission précis. Il faut être tombé bien bas pour s’imaginer que ces grands êtres pourraient venir nous trouver pour nous confier des secrets. Cette erreur provient de l’ignorance des médiums qui ne connaissent pas la structure complexe de l’univers. Il faut étudier d’abord.

Ils confondent les plans invisibles de notre nature avec le monde divin. Un être qui n’a pas atteint la libération sera trompé par des esprits qui peuvent le tenter sous l’apparence d’un ange de lumière. Innombrables sont aujourd’hui les dupes, qui pleines d’arrogance spirituelle, croient qu’un serviteur divin les a contacté en personne pour les charger d’une mission. On ne peut que conseiller à ces personnes d’étudier la constitution occulte de l’univers d’après les enseignements des initiés disposant de la clairvoyance supérieure. Même dans ce cas, aucun initié ne voit la réalité invisible de manière identique à un autre.

Nombre de médiums astraux se targuent de leur ignorance en matière de science spirituelle. Lorsqu’ils parlent de leur « ressenti » qui n’est qu’une impression astrale dénuée d’intelligence, autant dire qu’ils avouent être hypnotisés par le miroir aux alouettes de la grande illusion astrale.

Une télépathe de haut niveau comme Blavatsky a confié que ses « maîtres » l’avaient souvent trompé et qu’ils s’étaient servi d’elle pour mener leur politique occulte. Que chacun soit sa propre lumière.

 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans le vie humaine. 

RACES GALACTIQUES (vague Pléiadienne 9)

 

 Ummites (vague Pléiadienne) 

Origine : Planète Ummo autour de l’étoile WOLF 424, constellation de la Vierge, mais d’après eux, ils sont issus d’une courbure de l’espace temps (?) 

Tendance salvatrice envers l’humanité tout en restant dans l’ombre car ils ne souhaitent pas modifier le Système Universel de la « matrice »… Ils nous signalent d’ailleurs l’existence sur notre planète d’une race arrivée en 1946, de très petite taille et cherchant à faire diverses expériences psychiques et parapsychiques sur la race humaine (et les autres d’ailleurs) : donc ils nous préviennent quand même un peu au sujet des Gris ! 

RACES GALACTIQUES (vague Pléiadienne 9) dans PLEIADIENS (TERRE) et1Atterrissage en France ? A 13 kms de Dignes et 8 de La Javie, le 28 Mars 1950 à 4h17 TMG, par voyage dans un univers d’anti-matière (dans lequel le temps est inversé), et en utilisant des replis de l’espace. Des centaines de pages concernant des théories aidant l’humanité à mieux vivre et se comprendre. Théories scientifiques, théories spirituelles, etc. Certaines sont encore incomprises aujourd’hui, d’autres ont été directement exploitées scientifiquement, notamment par J.P. Petit du CNRS…voir MHD ( magnéto hydro dynamique ) Ils disent qu’ils nous étudient mais ne veulent pas interagir avec nous trop fortement. Ils ne veulent pas infléchir le cours de notre histoire, alors, lorsqu’ils sentent que leurs propos commencent à trop être pris au sérieux, ils disent ajouter volontairement des mensonges et des fautes grossières, pour diminuer l’intérêt qui leur est porté. Ils veulent qu’on les croit, mais pas trop. Un tri intelligent de leurs propos permet d’exploiter des trésors d’informations vraiment passionnantes. 

D’allure 100% humaine, d’un teint plus pâlot mais sensiblement identiques. S’apparentent à des Nordiques (teint blanc et cheveux blonds). Leur planète, décrite avec détail, est de même description approximative que la Terre, le champ magnétique y étant par contre beaucoup plus intense et un seul continent unique y existant au lieu de plusieurs comme chez nous, ce qui a beaucoup influencé leur société. Société neutre a tendance « communiste », tout est mis en commun. (L’insistance sur le caractère politique socialiste et scientifique de la société Ummite nous rend méfiant sur la réalité de cette race qui, selon certains sources,  aurait été imaginée par les soviétiques pour que le marxisme dispose d’une référence extraterrestre emblématique.  ) Ils cessent de pouvoir utiliser leurs cordes vocales dès l’âge de 12 ans et sont obligés d’utiliser un appareil implanté dans la gorge pour s’exprimer par des sons. Cette disparition de la parole est consécutive au développement dans leur passé

et-621 dans PLEIADIENS (TERRE)

 de leur capacité de communication télépathique. 

Les contactés par les Ummites prétendent qu’ils sont arrivés sur terre en mars 1950, dans la région de Digne, à la suite de la réception « accidentelle » d’un message en morse envoyé par un navire norvégien un peu plus de 16 ans auparavant. Trois aéronefs ont amené un corps d’expéditionnaires (de la planète UMMO, à 14,6 années de lumière) qui ont installé, probablement sur la Crête de la Blache entre Digne et la Javie, une première base (voir compilation, lettre D57). Ils passent un certain temps à analyser les coutumes, se promènent à Paris (et sans doute ailleurs), et évitent de faire parler d’eux. En 1966, Mr Fernando SESMA, animateur d’une association Espagnole à caractère ésotérique, et qui, dans un livre qu’il avait écrit, se disait en contact avec des extra-terrestres, commence alors à recevoir des lettres. D’autres destinataires en recevront par la suite (34 espagnols et plusieurs français connus). Le contact se poursuit jusqu’en 1994 (pas de lettres postérieures à cette date). Nous disposons actuellement de plus de 150 documents (sur les 176 répertoriés) représentant plus de 1000 pages de textes écrits par les Ummites, mais il est possible que de nombreuses autres lettres existent (il est fait mention, dans une lettre de 1988, de 3850 pages originales, envoyés à de nombreux destinataires sous forme de copies représentant 160 000 feuillets !). 

Ces lettres racontent l’arrivée sur Terre d’un petit corps expéditionnaire de scientifiques chargés de nous étudier, leur étonnement devant le polymorphisme et le désordre social des terriens; Ils exposent leur sociologie qui tient du totalitarisme éclairé et du super organisme à la Teilhard de Chardin, leur technologie en particulier celle de leurs astronefs lenticulaires qui profitent de plis transitoires de l’espace et transitent par un anti-univers (univers gémmelaire) pour court-circuiter les distances astronomiques qui nous séparent, leurs mœurs, leur sexologie, la géologie et la géographie de leur planète monocontinentale, et également leur cosmologie, leur logique, leur philosophie et leur théologie. Leur système de mesures est duodécimal. Ils auraient découvert une infinité de couples d’univers inverses et deux univers limites de type psychique, faits d’âmes collectives planétaires (le Buawe Biaie) et individuelles (les Buawaa), avec lesquelles les hommes sont directement reliés par des capteurs d’atomes de krypton situés dans le cerveau et l’ADN. Toutes nos particules ne seraient que des aspects d’une seule réalité fondamentale de type angulaire (l’Ibozo uu). 

Le style est ampoulé, redondant, professoral, dénué d’humour.(Une chercheuse belge, spécialisée dans l’étude du langage a montré que la langue Ummite est une création artificielle à partir de racines terrestres. Cela nous met encore une fois sur la piste des jésuites astrophysiciens qui contrôlent les grands observatoires et qui auraient créé le leurre Ummite, si conforme à leur idéal !) Ils semblent ignorer le jeu, la paresse, les arts (sauf celui des parfums), les notions de moyenne et d’arrondi et parlent de probabilité avec des décimales. Leur langage parlé et écrit permet deux discours simultanés disjoints et indépendants sans parler d’un troisième télépathique. Ils auraient déjà envoyé sur Ummo des reproductions tridimensionnelles de nos principales œuvres. Ils prédisent une possible fin nucléaire de l’humanité qu’ils pourraient empêcher en intervenant sur nos chefs d’état qui sont tous des fous dangereux. Ils disent mélanger le vrai et le faux et qu’il ne faut pas trop les croire. (L’éternel goût du paradoxe des initiés jésuites ?) Leurs connaissances scientifiques sont nettement au dessus du commun et nécessitent un groupe structuré de rédacteurs. Ils ont utilisé plus de 530 phonèmes, sans erreur d’utilisation entre les premières et les dernières lettres. Les racines étymologiques de ces phonèmes sont constantes dans le temps (mais d’origine terrestres). 

Jusqu’ici, vous avez sans doute un petit sourire en coin…C’est normal !… On sourit moins quand on prend la peine de lire ces textes et que l’on fait la somme des informations qui y sont contenues. 

Depuis 1975 un scientifique français, Jean-Pierre PETIT, a connaissance de ces lettres et en aurait reçu directement quelques une. Les informations contenues lui ont permis, et il le reconnaît, d’établir diverses théories concernant la propulsion magnéto-hydro-dynamique (MHD), l’annihilation de l’onde de choc à des vitesses supersoniques, les bases d’une mathématique nouvelle « tétravalente », ainsi que la modélisation et le calcul d’univers gémellaires. Cette dernière théorie, si elle est acceptée un jour par la communauté scientifique, remettrait complètement à plat la conception actuelle de notre univers en permettant d’expliquer deux points d’achoppement du modèle communément admis actuellement ; la masse manquante et le déficit en neutrinos solaires. (Un collègue astrophysicien de Jean-Pierre Petit révèle dans la préface d’un ouvrage de ce dernier que les ummites seraient une pure invention.) 

Ils décrivent de nombreux éléments de leur science et de leur manière de concevoir la matière, sa structure, l’univers avec beaucoup de précision: on a parfois l’impression d’être plongé dans un manuel de physique d’un extraterrestre d’une autre planète, c’est un sentiment très spécial… 

Leur religion et leur science ne font qu’un. Leur science leur a permis de comprendre ce qu’est l’Univers, la conscience et Dieu, ainsi que le but de l’univers; d’où l’unité de leur conception spirituelle et de leur science. (Teillard de Chardin ?) La religion Ummite est plus proche d’une philosophie religieuse que d’une religion proprement dite. S’il fallait la comparer à une religion terrestre, l’exemple qui vient immédiatement à l’esprit est le Bouddhisme. (Le Boddhisme philosophique est neutre et peut être adapté à toute forme de croyance) La différence la plus fondamentale par rapport à nos religions semble être l’absence quasi totale de rituel collectif et de hiérarchie religieuse. Pas de rituels collectifs ; non, mais une vie familiale qui semble être tournée vers la méditation et l’envie d’agir dans la collectivité, pour le bien de cette collectivité. Pas de hiérarchie religieuse ; mais en fait, à y regarder de plus près, leur système politique se fondant sur des lois morales issues de TAU religieux, on peut sans doute considérer que leurs dirigeants sont en fait les gardiens de ces lois religieuses, à défaut d’en être les prêtres. Il semble que seules de nouvelles découvertes scientifiques peuvent faire changer leur manière de voir. 

Les Ummites, nous disent-ils, ont intégré les découvertes de la science dans cette philosophie religieuse. Ils ont de ce fait répondu aux questions fondamentales que se posent nos philosophes depuis la nuit des temps, à savoir; qui sommes nous, d’ou venons nous, où allons nous, et pourquoi ?

Ils semblent avoir atteint un point d’évolution où leur foi dirige leurs actes pour le bien de leur humanité et pour l’amélioration des deux « univers hors de nos univers » qui commandent l’évolution vers un point oméga qu’ils espèrent le plus proche possible du dessein de WOA. (Le point Oméga est le stade ultime de l’évolution selon le jésuite Teillard de Chardin et d’autres penseurs du nouvel ordre mondial. Cette référence est une forte probabilité de l’influence jésuite derrière le mythe « trop humain » des Ummites.) 

Le contact de départ a été  Fernando Sesna Manzano (Madrid). Il faisait au départ des conférences discrètes sur les ETs et autres sujets… Il avait déjà discuté de l’existence d’autres entités extraterrestres quand les Ummites l’ont contacté… 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans la vie humaine. 

La lumière par Omraam

 

Gif angesChaque homme qui avait entrevu la réalité, l’unité des vibrations et leur signification devait en venir à modifier son être intérieur. S’il ne veut pas mettre sa vie en accord avec les grandes découvertes de la science, la possession des appareils, même les plus perfectionnés et les plus puissants, ne permettra que des progrès extérieurs dont résulteront des heurts avec les entités invisibles que nous rencontrons dans notre monde intérieur.

La lumière ! Les savants ont si peu réfléchi sur ce sujet qu’ils ignorent encore que la lumière reçue du soleil n’est pas celle dont parlent les Écritures. Au-delà du soleil visible, il existe un soleil invisible, obscur. Il déverse ses forces sur l’autre, qui les transforme et les renvoie visibles. Cela se passe de la même façon dans le tube de Crooks. La lumière que nous voyons n’est pas celle qui fut au commencement, elle n’est pas non plus la Parole ou le Verbe dont parle le prologue de l’Évangile selon Saint-Jean. En bulgare, nous avons deux mots: vidélina, svetlina. Ce que le premier soleil, le soleil invisible a envoyé, c’était vidélina. Ce que le second soleil, le soleil visible renvoie après transformation, c’est svetlina, la lumière que vous voyez. Elle est une matérialisation de la première. Il y a une grande différence entre vidélina et svetlina. La lumière des Écritures, nous ne pouvons la voir. Vidélina, la lumière véritable, ne révèle les choses qu’en se heurtant à elles dans l’espace. Si rien ne se trouve sur son passage, elle reste invisible. Seul l’obstacle qu’elle rencontre peut le révéler.

La lumière dont parle Saint-Jean, c’est vidélina. Pour voir le monde invisible, pour comprendre la vie, pour se libérer des limitations, pour être heureux, il faut avoir en soi vidélina. Tout dépend de la quantité de vidélina que l’on porte dans son être. La lumière physique, dans ce domaine, ne mène pas très loin. Il est vrai qu’elle est utilisée pour de nombreuses et merveilleuses réalisations, mais elle peut aussi causer des dommages et des maladies, si on ne sait pas s’en servir raisonnablement. Car la lumière du soleil n’est pas la même le matin ou l’après-midi, et il faut le savoir. Beaucoup s’exposent au soleil l’après-midi, et c’est très mauvais. Le matin, les rayons du soleil améliorent la circulation, la respiration, la digestion, et même la pensée. Après midi, c’est tout le contraire. Pour profiter de la meilleure façon de la lumière, il faut s’y exposer avant le lever du soleil, afin d’être baigné dans les rayons invisibles qui apportent la vie.

 

POURQUOI ET COMMENT FAUT-IL SE LIER AU SOLEIL : Texte extrait de plusieurs conférences 1962 – OMRAAM MIKHAËL AÏVANHOV

La valeur individuelle – Le noyau de la dualité

 

 gifs éventails Il sera enfin question aujourd’hui de la valeur individuelle. Nous vous avons plusieurs fois répété que la dualité de l’humanité implique un équilibre énergétique. Cet aspect est difficile à traiter, car le langage humain comporte peu de mots permettant de le faire adéquatement. Quand nous évoquons l’équilibre entre “l’obscurité et la lumière”, nous ne désignons pas ainsi ce que vous croyez. 

 Certains utilisent l’expression “équilibre énergétique” et d’autres parlent d’une ancienne et d’une nouvelle énergie, mais aucune de ces étiquettes n’est correcte. Nous nous en tiendrons plutôt à un quotient énergétique résultant de l’ajout ou de la soustraction d’attributs, un genre de puzzle où deux énergies s’affrontent. 

 Depuis des lustres, cet équilibre particulier de la valeur individuelle de l’être humain a penché vers le côté obscur. Pour résumer, je vais ici faire une affirmation dont, je l’espère, vous saisirez pleinement le sens. 

  L’obscurité. Il n’y a sur cette planète rien de plus mauvais ou de plus obscur que ce que peut créer l’esprit humain. Il n’y a sur la Terre aucun mal en soi. Tout le mal est contenu dans la conscience de l’humanité. Il n’existe aucune entité ou groupe d’entités malveillantes attendant votre chute afin de capturer votre âme. De tels concepts sont issus de la peur et ne reflètent aucunement la magnificence, le pouvoir et la responsabilité qui caractérisent la véritable existence humaine. 

 Mais l’obscurité est bel et bien présente, n’est-ce pas ? Elle est créée librement par des humains qui choisissent de mener leur conscience vers l’absence de lumière. Par conséquent, chers humains, le lieu le plus sombre de la planète est votre œuvre. 

 Rappelez-vous que vous êtes des créateurs d’énergie. Dès lors, vous avez donc le pouvoir de créer de l’obscurité tout autant que de la lumière. Comme la nature est neutre à cet égard, les éléments de la planète répondent à ce genre d’énergie en créant cette magie noire que plusieurs craignent, s’imaginant qu’elle provient d’un lieu sombre ou d’une sorte d’entrepôt du mal. Mais ce n’est pas le cas. Elle découle des humains. 

 Rappelez-vous aussi ce que nous vous répétons depuis des années : l’obscurité et la lumière ne sont pas des énergies égales. Quand la lumière pénètre dans un endroit obscur, l’obscurité ne se déplace pas dans un autre coin obscur, mais se transforme plutôt ! La lumière est la seule de ces deux énergies à posséder une composante active et une présence physique. On ne peut “projeter de l’obscurité” dans un endroit éclairé ! Seul l’inverse est possible. Ces deux énergies ne sont donc pas égales. L’une est l’absence de l’autre. 

 La lumière. Le lieu le plus divin et le plus éclairé de la Terre est dans l’esprit humain habité par l’énergie humaine. Il est dans la partie angélique de l’humanité, qui désire se manifester, se réaliser et proclamer sa divinité. Aucun groupe d’anges blancs ou lumineux n’attend de vous prendre par la main pour vous conduire au ciel si tel est votre désir. Non. Ces êtres attendent plutôt de vous célébrer dans l’amour, en vous imprégnant de leur énergie afin que vous preniez conscience de leur présence. Il en est ainsi sur cette planète du libre arbitre, où l’humain évolue et fait l’histoire. Lui seul est responsable de l’obscurité et de la lumière, et non une force extérieure cherchant à posséder son âme. Mais vous l’avez toujours su, n’est-ce pas ?   

 N’est-il donc pas étrange que vous arriviez sur cette terre en portant votre valeur individuelle comme un drapeau en berne ? Pourquoi ce manque d’équilibre ? Parce que votre  valeur est tempérée par le quotient énergétique de la planète. Elle constitue la mesure de ce que vous avez développé à travers les actions de l’humanité, soit vos actes passés et présents. Par conséquent, la valeur individuelle reflète un équilibre énergétique planétaire. 

Série Kryeon : TOME 8 – Un nouveau don de lumière – canalisé par Lee Carroll – Ce qui est nouveau et ce qui ne l’est pas – page 210 – Aux Editions Ariane. 

Ummites en contact avec nous

Ummites en contact avec nous dans PEUPLES ANCIENS zena_ummo_eHistorique des Ummmites en contact avec nous:

extrait du site Physique et Métaphysique Ummite

Les Ummites disent être arrivés sur terre en mars 1950, dans la région de Digne, à la suite de la réception « accidentelle » d’un message en morse envoyé par un navire norvégien un peu plus de 16 ans auparavant. Trois nefs ont amené un corps d’expéditionnaires (de la planète UMMO, à 14,6 années de lumière) qui ont installé, probablement sur la Crête de la Blache entre Digne et la Javie, une première base (voir compilation, lettre D57). Ils passent un certain temps à analyser les coutumes, se promènent à Paris (et sans doute ailleurs), et évitent de faire parler d’eux. En 1966, Mr Fernando SESMA, animateur d’une association Espagnole un peu  » ésotérique « , et qui, dans un livre qu’il avait écrit, se disait en contact avec des extra-terrestres (d’autres), commence à recevoir des lettres. D’autres destinataires en recevront par la suite (34 espagnols et plusieurs français connus). Le contact se poursuit jusqu’en 1994 (du moins nous ne disposons pas de lettres postérieures à cette date). Nous disposons actuellement de plus de 150 documents (sur les 176 répertoriés) représentant plus de 1000 pages de textes écrits par les Ummites mais il est possible que de nombreuses autres lettres existent (il est fait mention, dans une lettre de 1988, de 3850 pages originales, envoyés à de nombreux destinataires sous forme de copies représentant 160000 feuillets !).

Donc, ces lettres racontent l’arrivée sur Terre d’un petit corps expéditionnaire de scientifiques chargés de nous étudier, leur étonnement devant le polymorphisme et le désordre social des terrestres; Ils exposent leur sociologie qui tient du totalitarisme éclairé et du superorganisme à la Teilhard de Chardin, leur technologie en particulier celle de leurs nefs lenticulaires qui profitent de plis transitoires de l’espace et transitent par un anti-univers (univers gémmelaire) pour court-circuiter les distances astronomiques qui nous séparent, leurs mœurs, leur sexologie, la géologie et la géographie de leur planète monocontinentale, et également leur cosmologie, leur logique, leur philosophie et leur théologie. Leur système de mesures est duodécimal. Ils auraient découvert une infinité de couples d’univers inverses et deux univers limites de type psychique, faits d’âmes collectives planétaires (le Buawe Biaie) et individuelles (les Buawaa), avec lesquelles les hommes sont directement reliés par des capteurs d’atomes de krypton situés dans le cerveau et l’ADN. Toutes nos particules ne seraient que des aspects d’une seule réalité fondamentale de type angulaire (l’Ibozo uu). Le style est ampoulé, redondant, professoral, dénué d’humour. Ils semblent ignorer le jeu, la paresse, les arts (sauf celui des parfums), les notions de moyenne et d’arrondi et parlent de probabibilité avec des décimales. Leur langage parlé et écrit permet deux discours simultanés disjoints et indépendants sans parler d’un troisième télépathique. Ils auraient déjà envoyé sur Oummo des reproductions tridimensionnelles de nos principales œuvres. Ils prédisent une possible fin nucléaire de l’humanité qu’ils pourraient empêcher en intervenant sur nos chefs d’état qui sont tous des fous dangereux. Ils disent mélanger le vrai et le faux et qu’il ne faut pas trop les croire. Les connaissances scientifiques sont nettement au dessus du commun et nécessitent un groupe structuré de rédacteurs. Ils ont utilisé plus de 530 phonèmes, sans erreur d’utilisation entre les premières et les dernières lettres. Les racines « étymologiques » de ces phonèmes sont constantes dans le temps.

Jusqu’ici, vous avez sans doute un petit sourire en coin…C’est normal!… Où l’on sourit moins c’est quand on prends la peine de lire ces textes et que l’on fait la somme des informations qui y sont contenues.

Depuis 1975 un scientifique français, J-P .PETIT, a connaissance de ces lettres et en aurait reçu directement quelques une.. Les informations contenues lui ont permis, et il le reconnaît, d’établir diverses théories concernant la propulsion magnéto-hydro-dynamique (MHD), l’annihilation de l’onde de choc à des vitesses supersoniques, les bases d’une mathématique nouvelle « tétravalente », ainsi que la modélisation et le calcul d’univers gémellaires. Cette dernière théorie, si elle est acceptée un jour par la communauté scientifique, remettrait complètement à plat la conception actuelle de notre univers en permettant d’expliquer deux points d’achoppement du modèle communément admis actuellement ; la masse manquante et le déficit en neutrinos solaires.

Ils décrivent de nombreux éléments de leur science et de leur manière de concevoir la matière, sa structure, l’univers avec beaucoup de précision: on a parfois l’impression d’être plongé dans un manuel de physique d’un extraterrestre d’une autre planète, c’est un sentiment très spécial!!

Conceptions spirituelles:
Leur religion et leur science ne font qu’un. Leur science leur a permis de comprendre ce qu’est l’Univers, la conscience, et Dieu, ainsi que le but de l’univers; d’où cette liaison inséparable de leur conception spirituelle et de leur science.

extrait du site Physique et Métaphysique Ummite

76389383ovni-ufo-jose-luis-jordan-pena-fotos-valderas-ummo-gif dans PEUPLES ANCIENS

La religion Ummite est plus proche d’une philosophie religieuse que d’une religion proprement dite. S’il fallait la comparer à une « religion » terrestre, l’exemple qui vient immédiatement à l’esprit est le Bouddhisme (en exceptant la notion de réincarnation)….

La différence la plus fondamentale par rapport à nos religions semble être l’absence quasi totale de rituel collectif et de hiérarchie religieuse. Pas de rituels collectifs ; non, mais une vie familiale qui semble être tournée vers la méditation et l’envie d’agir dans la collectivité, pour le bien de cette collectivité. Pas de hiérarchie religieuse ; mais en fait, à y regarder de plus près, leur système politique se fondant sur des lois morales issues de « TAU » religieux, on peut sans doute considérer que leurs dirigeant sont en fait les gardiens de ces lois religieuses, à défaut d’en être les prêtres. Il semble que seules de nouvelles découvertes scientifiques peuvent faire changer leur manière de voir.

Les Ummites, nous disent ils, ont intégré les découvertes de la science dans cette philosophie religieuse. Ils ont de ce fait répondu aux questions fondamentales que se posent nos philosophes depuis la nuit des temps, à savoir; qui sommes nous, d’ou venons nous, où allons nous, pourquoi ? Vous trouverez leurs réponses dans les textes qui vont suivre. Ils semblent avoir atteint un point d’évolution où leur foi dirige leurs actes pour le bien de leur humanité et pour l’amélioration des deux « univers hors de nos univers » qui commandent l’évolution vers un « point oméga » qu’ils espèrent le plus proche possible du dessein de « WOA ».

Nom du canal :
Le contact de départ a été Mr. Fernando Sesna Manzano (Madrid Espagne )

Notoriété du canal :
Il faisait au départ des conférences « discrètes » sur les ETs et autres sujets… Il avait déjà discuté de l’existence d’autres entités extraterrestres quand les Ummites l’ont contactés…

Site internet « officiel » :
http://ummo.free.fr/

Autres sites :
http://perso.wanadoo.fr/meta.sciences/
http://perso.wanadoo.fr/ummo.textes-essentiels/
http://membres.lycos.fr/atar/fr_lettres.htm
http://perso.wanadoo.fr/fidylle/docs/ummo.php
http://www.jp-petit.com/nouv_f/Pollion.htm

S’INSTALLER DANS SON FAUTEUIL

S'INSTALLER DANS SON FAUTEUIL  dans PARTENAIRE AVEC LE DIVIN noel_anges015

 

« VOICI COMMENT LES CHOSES SE PASSENT »  

Banff, au Canada  

Salutations, très chers. Je suis Kryeon du Service magnétique.  Je vous aime tous tendrement. Mon partenaire vous a dit en quelle estime nous vous tenions. Et, mes très chers, je suis honoré d’être avec vous. Même maintenant que la voix de mon partenaire, qui se charge de vous transmettre mes communications, vous est devenue familière, je vous déclare que je suis ici, assis à vos pieds. La nourriture spirituelle que je vous apporte provient de votre vrai foyer, et si chacun d’entre vous pouvait, pour un instant, s’y transporter, il pourrait ressentir un amour incroyable. En ce moment même, vous êtes situés dans la dualité liée à vos leçons, vous êtes assis à la place d’honneur. Vous êtes tous des prêtres, chacun de vous, en ce Nouvel Âge ! Nous sommes ici pour vous annoncer que vous êtes tous tendrement aimés pour cette tâche que vous accomplissez.  

Même ceux d’entre vous qui n’ont aucune idée de ce qui est en train de survenir en ce moment, ou qui ne croient pas qu’il puisse s’agir ici de la voix de l’Esprit et qui attendent avec impatience la fin de cette rencontre, tous, vous êtes également tendrement aimés.  

L’Esprit ne juge pas les hommes, il leur offre simplement un amour incroyable. Vous êtes ici dans un but bien précis ! Il fallait que vous soyez ici pour entendre ces paroles ou pour lire ces pages.  

Car, au sein de cette lumineuse énergie, nous avons des messages pour vous, ce soir, des messages qui seront répétés sans cesse par mon partenaire, car ils sont très importants. Ces messages ne parlent pas de calamités mondiales ni de terrifiantes transformations terrestres. Il s’agit de la voix de votre véritable foyer, que vous écoutez et lisez, qui vous aime, qui vous en lace de ses bras dorés, qui s’adresse à votre coeur, en ce moment même.  

En ce moment précis, un message vous est destiné. Et avant de commencer cette communication, nous invitons les entités qui nous escortent à se placer dans les allées et à vous rendre visite, vous qui lisez ces lignes. Nous prions pour que vous soyez submergé par l’amour et, si vous ne l’avez encore jamais ressenti, voici le moment où nous vous demandons de vous mettre en contact avec vos guides. Ils viennent avec vous, ils demeurent avec vous, ils vous stimulent affectueusement par le biais de votre intuition et ils vous aiment tendrement. Ce sont vos meilleurs amis, et vous les connaissez depuis l’autre monde.  

Lorsque tout sera terminé ici-bas et que vous vous retrouverez dans le Grand Hall d’Honneur, vous vivrez un moment magnifique avec ceux qui ont passé leur vie à vos côtés sur cette planète.  

Aucun d’entre vous n’est jamais seul. Les guides sont silencieux. Nous allons parler de cela dans un moment. Mais leur étreinte correspond à l’amour de Dieu que vous ressentez en ce moment même. Les potentialités dans cette salle sont étonnantes et nous souhaitons vous en parler ce soir. Ce message est intitulé « VOICI COMMENT LES CHOSES SE PASSENT ». Nous souhaitons qu’il soit essentiellement pratique et que, lorsque vous quitterez ce lieu ou que vous reposerez votre livre, vous aurez une meilleure compréhension de vous-même et de certaines potentialités de votre existence.  

Avant de commencer, nous devons revoir une parabole déjà publiée. Nous souhaitons interpréter la parabole de Wo et les chambres d’apprentissage. Nous savons que certains d’entre vous, ici, ce soir, ou qui lisent ces lignes, ne sont pas familiers avec cette parabole. Nous la reverrons donc brièvement. Ceci est nécessaire pour bien comprendre la vérité de ce qui arrivera.  

Wo était un homme qui, au moment de sa mort, découvrit momentanément, sous forme symbolique, diverses pièces de sa maison (sa vie). Les pièces que les guides montrèrent à Wo avant qu’il se dirigeât vers le Hall d’Honneur lui semblèrent très étranges. Et, au fil du déroulement de la parabole, ces pièces apparurent ainsi : Wo ouvrit la porte d’une chambre qui contenait un trésor magnifique. Et ses guides lui dirent: « Wo, voici ta pièce d’abondance, si tu avais choisi de l’utiliser durant ton séjour sur terre. » C’était une image destinée à montrer à Wo les richesses matérielles dont il aurait pu disposer à tout moment.  

Une autre pièce était remplie d’un halo blanc et de lumière et il s’agissait de la pièce de la paix intérieure. Cette métaphore montrait à Wo que, chaque fois qu’il l’aurait souhaité, il aurait eu la possibilité d’entrer dans cette pièce afin d’y ressentir la paix de Dieu et d’y oublier ses soucis. Tout ce qu’il avait à faire était d’avoir l’INTENTION de pénétrer dans cette pièce. Elle avait été à sa disposition tout le temps. Elle était partie intégrante de sa maison, de sa vie, et son nom spirituel était apposé sur la porte.  

Une autre pièce, où les guides n’entrèrent pas, fut la pièce dorée. Cette pièce était l’essence de soi de Wo, son fragment divin. C’était la chambre d’amour de Wo, une pièce si sacrée et si sanctifiée que lui seul pouvait y pénétrer et s’y asseoir.  

Par la suite, on lui montra d’autres portes qu’il n’ouvrit pas.  

En sortant de la maison, on lui montra diverses portes dont il ne comprit pas les noms. Sur l’une d’elles il lut le nom Leader mondial. Mais il n’ouvrit aucune d’entre elles.  

Au fil de la parabole, Wo prit pleinement conscience que cette maison et ses diverses pièces seraient de nouveau à sa disposition lors de sa prochaine incarnation sur Terre. C’était la parabole de Wo telle qu’elle fut, alors, transmise par channeling, mais nous souhaitons en parler encore maintenant. Plutôt que d’impliquer Wo, très chers, nous allons vous impliquer. Car, voyez-vous, c’est ainsi que cela marche. Nous allons vous communiquer, ce soir, diverses informations qui vous aideront à progresser dans la vie.  

Vous êtes importants dans cet univers ! Cette planète est loin d’être insignifiante. Si vous saviez combien de choses dépendent d’elle ! Très chers, nous souhaitons maintenant que vous vous visualisiez dans l’une de ces pièces, celle qui est la plus importante, celle sur laquelle nous nous pencherons, celle qui détient la clé de toute votre vie ici-bas. Il s’agit de la pièce dorée que Wo aperçut. C’est la pièce où les guides n’entrèrent pas. Il y a, en effet, une chose dissimulée dans cette pièce dorée.  

Si Wo avait pu pénétrer et rester dans cette pièce, il aurait découvert quelque chose de si stupéfiant que cela aurait dépassé ses rêves les plus fous. Car si Wo (et vous) aviez pu explorer l’intérieur de cette pièce plus attentivement, vous auriez découvert une créature d’une puissance et d’une beauté inouïes.  

Là, assis sur un trône en or, se serait trouvé un magnifique ange doré, un de ces anges dont les ailes déployées auraient touché les murs ! 

Qui était cet ange étonnant ? Si Wo s’était approché de lui, il se serait rendu compte que l’amour était si intense qu’il aurait éprouvé des difficultés à respirer et les vibrations autour de l’ange si sacrées, qu’il serait immédiatement tombé à genoux, contemplant fixement un fragment de Dieu ! En dévisageant ce grand être, il aurait constaté que le visage de l’ange prenait lentement forme. Et, là où Wo s’attendait à voir le visage glorieux d’un être céleste, il aurait contemplé les traits de son PROPRE visage ! 

Que signifie tout cela, pourriez-vous demander ? Wo contemplait l’ange qui était son être supérieur ou son Moi divin ! L’entité était sacrée au-delà de toute description, mais était une partie de Wo ! Wo avait découvert le secret de sa propre divinité… son « fragment de Dieu ». 

Très cher, il y a un ange avec votre visage, assis symboliquement dans le fauteuil d’or de la chambre dorée, qui existe dans chacune de vos vies en ce moment même ! Son existence vous prouve que vous êtes importants, qualifiés et que vous méritez d’être sur cette planète

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

Ange dans PARTENAIRE AVEC LE DIVIN

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...