Canalisation Adama

 

 

adamaAh ! Comme je suis heureux de parler au travers de toi ce matin. Cela faisait un bref instant que nous n’avons pu communiquer par écrit, comme tu le fais présentement. Il te fallait faire une pause, cela s’imposait à toi, petite fleur de Vie, pour que tu reviennes à la Vie, pour que tu te reconnectes totalement avec cette réalité, et pour que tu renoues contact avec ton Bel Amour des temps passés. Oh ! Comme nous sommes heureux ici, de te voir si étincelante de Lumière et d’Amour ! Ton canal devient de plus en plus lumineux, et ton corps se revêt de lumière.

Tu es magnifique, ma douce petite soeur de cristal. 

Bon, faisons les présentations, car en revenant sur Terre, tu m’as quelque peu oublié avec le processus de réincarnation.  Mais, tu te souviens peu à peu de tes origines. Tu n’as pas oublié mon âme, car le souvenir de mon âme gît en ton âme pour toujours.

Ce que tu as oublié, c’est qui je suis concrètement. Je Suis Adama, grand prêtre de Telos.

J’enseigne ici en cinquième dimension la sagesse infinie de la vie. J’accueille avec tout mon peuple, les êtres de divers plans venant de dimensions élevées ou égales à celle où Je Suis pour nous communiquer des informations lumineuses. Souvent, nous nous réunissons, et nous méditons sur la Terre notre Mère Éternelle, celle sur qui tu es en surface pour ta mission, pour ascensionner tes petits frères, apaiser leurs maux, communiquer, échanger ton savoir, soutenir, aimer inconditionnellement en élevant leurs âmes grâce à la mélodie pure de ton âme cristal.  

J’en reviens au fait que nous méditons beaucoup sur la terre. Nous lui envoyons tout notre Amour. En effet, elle subit et va subir de nombreux changements. Non, ne t’inquiète pas Sarah, tout cela est normal, c’est le processus normal d’ascension de l’âme Terrestre tout simplement. 

J’ai entendu vos craintes, les tiennes, celles de ton ami, vos craintes à tous, êtres qui ont demandé à vous incarner en cette période d’ascension pour aider l’âme terrestre. N’ayez absolument rien à craindre des catastrophes à venir. Vous serez épargnés de tout dégât matériel.

Sachez que cela est grandement nécessaire pour la terre de se purifier de toute la négativité qui l’empêche de s’élever, de respirer, mais cela n’est rien comparé à la luminosité de vos âmes, mes doux amis. Oh, il pleuvra encore sur ce monde, mais une goutte de pluie n’est rien comparée à la grandeur du Soleil de vos coeurs. (Sourire).

Tout est mis en place de façon à ce que le maximum d’âmes se reconnectent avec leur partie Divine, Le Coeur. Comment se reconnecter avec le Coeur ? Eh bien, il faut tout simplement méditer sur Soi, la Vie, prendre conscience de la Grandeur de la Vie et de l’espace lumineux où vous vivez. 

Se reconnecter avec le Coeur, est simple en SOI. Il faut voir la vie avec Amour, et aimer le Tout divinement, se débarrasser de toutes ses craintes, de tout le superflu qui vous étouffe, qui étouffe votre âme, votre coeur. Faire taire son EGO. Purifiez-vous de toute la négativité. Soyez LIBRES maintenant, et enlevez toutes ces craintes en vous.

Je ne vais pas énumérer un à un les « dégâts » qui se produisent en ce moment, et demain. Ce que je peux dire, c’est qu’il faut enlever ces peurs, car la peur n’existe pas.  C’est une illusion de la matière pour vous « empêcher » de voir les choses avec clairvoyance.

La peur n’est ni plus ni moins, un signal de votre ego, c’est un voile opaque sur la Vraie Vie, sur votre Vraie Valeur. La peur est aussi celle qui vous apprend à prendre conscience qu’elle est illusion, et qu’il faut cesser d’avoir peur de Tout pour Rien en fin de compte.

Par exemple, il faut goûter le sel pour apprendre à dissocier le salé du sucré, et prendre conscience qu’il existe le doux et l’amer.

Rien n’est un hasard. La pensée est créatrice. Toute pensée vibre dans le cosmos, et revient à vous comme des aimants. Il est bien connu que toutes énergies semblables s’attirent entre elles comme des aimants, non ?  Cela est une loi cosmique inaliénable.

Alors, si vous pensez positivement, toute pensée sera revenue à vous, et vous inondera de Lumière.

Alors que si vous pensez à la peur, la peur viendra à vous et vous étouffera d’un sentiment d’angoisse.

Tout comme la haine qui engendre la haine.

Mettez de la Lumière partout, avec votre coeur, et inondez la Vie de Lumière, pensez LUMIÈRE, mettez de la Lumière dans la négativité. 

C’est merveilleux comme tout le processus d’évacuation avance vite ! Toutes les âmes qui souhaitent être évacuées le seront comme convenu, car elles l’ont décidé depuis bien des millénaires, ou ont le libre-arbitre de s’auto libérer. Toute âme a le LIBRE ARBITRE, c’est un droit Inaliénable de l’âme.

Par conséquent, il y aura des âmes qui choisiront de rester enfermées dans la matière, (code 666 esprit dans la matière, involution) car leurs consciences ne sont pas suffisamment ouvertes ; ces âmes-là, doivent encore apprendre à l’école de la Vie. (Elles doivent toucher l’eau chaude pour prendre conscience de l’existence de l’eau froide).   

L’involution n’existe pas sans l’évolution, et vice-versa. Il faut respecter le choix de ces âmes, elles ne sont pas prêtes encore à aller en cinquième dimension. Tandis que d’autres, souhaitent grandir et se libérer de la matière (code 999, esprit dans le cosmos). Toute évolution est en révolution de l’involution, et vice-versa.

Tout est Mouvance, comme les atomes de vie flottant dans l’Univers pour chercher leur juste place. Il faut faire le juste équilibre, comme le dit mon Frère Michaël, à tes côtés Sarah. Le 69 = le Yin et le yang= équilibre= le 13 = Médium = Alpha 13 Omega. L’alpha et l’Omega sont en concordance avec le TOUT. Libérez vos esprits en vous reconnectant à l’Amour pour y faire l’équilibre mes frères (Bouddha).   

Il faut mettre beaucoup de Lumière en les âmes qui refusent  de se reconnecter avec leur partie divine, leur coeur, la Lumière de leur coeur. Il faut y aller tout doucement, progressivement, car trop de Lumière d’un seul coup les rendraient aveugles. 

Il faut aider seulement ceux qui demanderont votre aide, car sinon, elles pourraient vous épuiser, et si vous aidez sans le libre-arbitre de l’âme, vous nuirez à son âme, et alourdirez votre « karma ». 

Ne jamais aider une personne, sans qu’elle ne vous le fasse sentir, ou vous le demande, ce serait une erreur. Voyez que faire le bien d’autrui, peut faire son mal, même si bien souvent, c’est inconsciemment que l’on souhaite aider tous et toutes sans un accord, et parce que l’on a un grand coeur.  Tout est lié. Les semences d’étoiles, vous êtes là pour répandre tout autour de vous un immense Amour, grâce à la musique de vos âmes, à vos vibrations si pures ; aux chants de cristal de vos âmes, vous élevez les âmes pour qu’elles deviennent des fleurs de Vie.

Les canaux de Lumière, vous illuminez la Vie de mille et un éclats. Souvent, vos sens sont limités en troisième dimension, et vous êtes comme « endormis », ne vous en faites pas pour cela. Dans quelques temps, (tout dépend de vos pensées, actes, de vos méditations… bien entendu) vous serez de nouveaux « ré-éveillés », à ce que vous êtes réellement, comme avant de revenir vous incarner en 3D. Ou pour d’autres âmes, elles seront pour la première fois éveillées, ce sera une joie de se découvrir ou re- découvrir avec un corps Lumineux. 

Soyez bien patients, ne soyez plus agités, et faites le calme en vous, respirez calmement.

Imaginez votre âme comme un océan. Lorsqu’en vous c’est agité, votre « océan intérieur » est tel une tempête ; l’écume de mer se cogne aux parois de votre esprit (mental) et vous vous sentez ballottés, apeurés par ce « chaos » intérieur, qui n’est ni plus ni moins celui que vous avez créé par vos pensées « chaotiques ». Sachez qu’il faut calmer vent et marée pour que règne le silence intérieur en faisant le calme et en faisant taire son EGO pour libérer les voiles. 

Sarah, en toi c’est l’harmonie, mais quelques fois, lorsque tu as peur, tu crée et alimente le vent intérieur, et tu te sent agitée, n’est-ce pas ? (Sourire). Ce message est aussi valable pour toi, que pour tous, malgré l’intensité lumineuse qui diffère de chacun. Tout est bon à apprendre, même si cela semble acquis, rien n’est acquis. Prenez ce message comme un présent.

J’ai tant de choses à te communiquer, enfant de cristal !  Reste calme surtout, car nous avons tout le temps pour communiquer Sarah. Tu dois vivre au jour le jour, et savourer l’instant présent, en faisant l’équilibre parfait, tout en sachant regarder droit devant pour préparer un autre pas. Comme lorsque tu marches.

La vie est aussi simple que cela. Les « embûches », c’est aussi nous qui nous les créons. À la base, le chemin de vie est libre et sans embûches. Alors, n’aie de crainte pour le futur, la vie sera très Lumineuse. Imprégnez-vous de la douceur de la Nature, de la délicatesse du parfum des fleurs, du chant des oiseaux, de la pureté cristalline du ruisseau de vie, et respirez profondément au son pur de la vie.

Imaginez en vous la Mer, et le son des vagues monter et descendre.

Imaginez l’écume monter et descendre harmonieusement, avec délicatesse.

Imaginez le souffle d’une respiration calme, les battements d’un coeur battre calmement.

Imaginez encore et encore.

Si vous n’arrivez pas, ne forcez pas. Calmez-vous tout simplement, et évacuer le stress, puis recommencer…

Imaginez en vous la mer, et le son des vagues monter et descendre comme le souffle de la respiration qui dirige la vie.

Restez toujours calme, mes doux amis, mes frères de Terre, ce message s’adresse à vous. 

Lorsque vous vous sentez « étouffés », « irrités », faites une pause, et prenez le temps de respirer la vie. Ne cherchez surtout pas à précipiter les choses, en pensant que ça ira plus « vite ».  Faites le silence « intérieur », ressourcez-vous à la SOURCE, auprès des arbres, des fleurs de vie, et parlez à votre âme.

Méditer est TRÈS IMPORTANT pour votre harmonie. Surtout, lorsque vous vous sentez oppressés par les différents contextes de vos vies. Au contact de la société par exemple, imprégnez-vous de la Flamme Violette en appelant mon grand frère Saint Germain. Elle transcende toutes énergies nuisibles à votre bien-être en énergies positives. 

Respirez en violet (rires), souriez en violet, souriez à la vie en la voyant violette, habillez votre âme de violet, imaginez tout autour de vous un grand bouclier violet, une bulle de cristal, une flamme bleue et violette, et vous vous sentirez apaiser.

SOYEZ FORTS, et ne doutez plus de votre force intérieure.  

Sarah, transmets ce message sur le site Lumières de l’Au delà, Travailleurs de l’Amour ; transmets ce message à tous ceux qui souhaiteront se changer intérieurement, et irradie-les de ta lumière. Tu es magnifique, je te le rappelle, je vous le rappelle à TOUS, sans aucune distinction.

Tu es magnifique, ma petite soeur, n’hésite pas à écrire ce que je te dis au travers de ton canal, ne refuse pas ta magnificence.

Je t’aime à l’Infini. Transmets ma Lumière, et mon Amour tout autour de toi. 

ADAMA -  23 juin 2004 - canalisé par Sarah 

Adama est le Gouverneur actuel de Telos, Grand Prêtre, Maître Ascensionné. Il travaille avec le Conseil Lémurien formé de maîtres ascensionnés, six hommes et six femmes dont le mandat est d’équilibrer les polarités divines masculine et féminine. Adama est le treizième membre, qui préside et prend en dernier lieu les décisions si le concile ne peut arriver à un consensus.
Agartha comporte environ 120 cités de lumière souterraines. Ses citoyens sont hyperboréens. Telos a pris la tête d’Agartha (après Shamballah). Les 3 villes les plus importantes sont :
Telos : Située sous le mont Shasta (Étas-Unis). : population : 1,5 million de Lémuriens.
Posid : Située sous les plaines de Mato Grosso (Brésil) : 1,3 million d’Atlantes.
Rama : Située sous la ville de Rama (Inde) : 1 million d’Indiens.
Agartha était jadis sous la gouverne de la capitale : Shamballa mineure. La cité de Shamballa n’a plus d’existence matérielle, et vibre dans les cinquième, sixième et septième dimensions. Elle est sur un plan éthérique et sert de métropole astrale pour cette planète; c’est la résidence de Sanat Kumara et de son entourage. Même si ce dernier est officiellement retourné sur Vénus, il garde un poste à Shamballa et continue d’aider notre planète. Le mont Shasta et Shamballa sont parmi les lieux qui servent de centre permanent pour le gouvernement spirituel sur terre.

Message d’Adama de Telos

Adama est le Gouverneur actuel de Telos, Grand Prêtre, Maître Ascensionné. Il travaille avec le Conseil Lémurien formé de maîtres ascensionnés, six hommes et six femmes dont le mandat est d’équilibrer les polarités divines masculine et féminine. Adama est le treizième membre, qui préside et prend en dernier lieu les décisions si le concile ne peut arriver à un consensus.
Agartha comporte environ 120 cités de lumière souterraines. Ses citoyens sont hyperboréens. Telos a pris la tête d’Agartha (après Shamballah). Les 3 villes les plus importantes sont :
Telos : Située sous le mont Shasta (Étas-Unis). : population : 1,5 million de Lémuriens.
Posid : Située sous les plaines de Mato Grosso (Brésil) : 1,3 million d’Atlantes.
Rama : Située sous la ville de Rama (Inde) : 1 million d’Indiens.

Agartha était jadis sous la gouverne de la capitale : Shamballa mineure. La cité de Shamballa n’a plus d’existence matérielle, et vibre dans les cinquième, sixième et septième dimensions. Elle est sur un plan éthérique et sert de métropole astrale pour cette planète; c’est la résidence de Sanat Kumara et de son entourage. Même si ce dernier est officiellement retourné sur Vénus, il garde un poste à Shamballa et continue d’aider notre planète. Le mont Shasta et Shamballa sont parmi les lieux qui servent de centre permanent pour le gouvernement spirituel sur terre.

ADAMA  – novembre 2005

Canalisé par Elisabeth avec Vincent 

images (14)  Je suis auprès de vous ce soir encore pour vous dire que ce que vous faites en ce moment va servir à bien des gens autour de vous. Je ne sais pas si vous percevez mes paroles, mais je suis votre frère Adama. Je sais que vous attendez beaucoup de mes paroles. Je suis près de vous pour vous dire de vous tenir prêts à intervenir dans les prochains jours. 

Certains d’entre vous savent que nous allons bientôt arriver près de vous. Nous sommes sur le point de nous faire voir de vous tous. Il faut encore attendre quelques jours, car les circonstances de notre venue ne sont pas encore au maximum de leurs possibilités. Je venais vous dire que vous saurez nous reconnaître à ce que vous appelez des signes de tempête que vous allez voir arriver sur votre Terre. 

Je ne sais comment vous dire de penser à vous prémunir de ces tempêtes qui vont arriver en masse et qui vont ravager des régions sur leur passage. Certains devront partir de leur lieu de vie, car là, la vie ne leur sera plus possible. Vous qui êtes dans la lumière, pensez à donner ce que vous pouvez pour aider, même de loin. 

Je ne suis pas venu pour semer la peur parmi vous. Je veux simplement vous mettre en garde, car cette violence va vous étonner. Sachez vous préserver en commençant à amasser ce que vous pouvez autour de vous pour assurer votre quotidien. Des peuples vont souffrir de la faim et du froid, mais dans d’autres endroits, il n’ y aura pas de problème encore. 

Je vous demande de propager ce message qui est destiné à vous avertir. Parlez de ceci à ceux qui sont prêts à entendre cette voix qui vous arrive du centre de la Terre. Je suis votre bien aimé Adama, qui s’efforce de vous aider. Je voulais vous dire encore que votre Monde est encore bien beau, et que vos actes ne continuent pas à le dévaster comme vous avez pu le faire jusqu’ ici. Des personnes sont en train d’ oeuvrer pour faire renaître la vie et l’espoir autour de vous. 

Je vous demande de bien vouloir prendre conscience de l’urgence de la situation qui est la vôtre. Nous, faisons ce qui est en notre pouvoir pour remonter le niveau vibratoire de vos terres, mais nous ne pouvons éviter ce que vous continuez à faire. Je vous aime tant que vous ne pouvez pas savoir la peine que nous avons à voir ce qui est en train de se produire. 

Vincent: Serons nous contactés de façon plus physique par vous? 

Oui, vous serez contactés de façon physique. Je vous le répète, nous sommes sur le point de vous rencontrer. Mais vous ne saurez pas qui nous sommes, si vous ne vous mettez pas à l’écoute de votre coeur. Certains nous savent déjà là, mais ceux-ci sont à des niveaux plus élevés que vous ici présents. Je pense que votre univers est sur le point de prendre conscience de nos présences. Alors, laissez faire ces choses que vous ne maîtrisez pas encore. Puis je vous renseigner sur une question? 

Vincent: Dans quoi je vais vous aider? 

Tu vas nous aider dans le fait que tu vas bientôt être capable de nous entendre, et tu sauras nous reconnaître dans ton environnement proche. Tu pourras par toi même retransmettre ce que nous aurons à te dire, et ce sera une grande joie pour toi. Je suis avec toi souvent, et tu le ressens déjà, mais tu n’es pas encore sûr de ce que tu ressens. Je te laisse penser à tout ceci, mon cher ami, et je te donne la preuve de ma venue en ce moment par l’intermédiaire de ton amie qui reconnaît mes paroles. Ai confiance en ce que tu ressens et entends! Et laisse nous faire le reste! (Il sourit !) Je te suis dévoué, et je te remercie aussi pour ta fidélité et la pureté de ton cœur. Avez vous encore autre chose que vous ayez besoin de savoir? 

Vincent: Allons nous voir des vaisseaux aussi? 

Elisabeth : J’aimerais savoir si tu as un conseil à donner pour détourner les forces qui ne sont pas celles de la lumière. 

Il y a plusieurs choses à répondre… 

Tout d’ abord, en ce qui concerne les vaisseaux, je me permets de vous dire que vous n’allez pas les voir de vos yeux réels. Il va se produire des changements en vous qui vous permettront de les voir, mais ce ne sera pas avec la vue que vous connaissez aujourd’hui. Il y a en vous des centres de réception de signaux qui sont en train de s’éveiller, et c’est avec ces centres que vous serez capables de nous voir. Nous ne serons pas auprès de vous comme des êtres de chair!(Il sourit.) Je me fais comprendre comme je peux, car vous ne soupçonnez pas encore ces choses là. 

D’ autre part, en ce qui concerne les forces de l’ombre, elles sont en train de vous atteindre ces temps ci, et vous le ressentez très bien par des malaises et des douleurs dans vos corps. Laissez ceci comme des présages de la fin d’un cycle. Ce ne sera plus pour très longtemps que vous allez être assaillis de ces vibrations. Elles vont bientôt disparaître avec ce que vous appelez d’autres phénomènes qui se rapprocheront plus de l’état d’Eveil. Vous serez aptes à changer de plan quand vous en aurez le besoin, et ces désagréments ne vous toucheront plus. Il vous faut encore un peu de patience, et je vous assure que vous allez être bientôt délivrés. Il y a dans l’Espace, des endroits de ressourcement qui vous permettront de « monter » vous reposer, et vous ressourcer. Dans ces lieux, il y a déjà des êtres comme vous que nous accueillons, et ceux ci peuvent vous parler de ce qu’ils y trouvent. C’est ainsi que vous pourrez entre autre vous faire soigner de toutes sortes de maladies que vous n’arrivez pas encore à guérir en bas. Suis-je assez précis ? 

Vincent: oui merci. 

Je vois que vous entendez bien mes paroles, et j’en suis très heureux.

Avez vous autre chose à me demander? 

Vincent: non 

Et bien, je vais vous laisser retransmettre ce que je suis venu vous amener ce soir, mes chers amis. Je suis votre dévoué frère Adama, et je vous salue. Merci. 

source canalisation http://www.lumieresdelaudela.com

ADAMA – Gouverneur de Telos

 

canalisé par Sarah 23 juin 2004

 

images (13)Ah ! Comme je suis heureux de parler au travers de toi ce matin. Cela faisait un bref instant que nous n’avons pu communiquer par écrit, comme tu le fais présentement. Il te fallait faire une pause, cela s’imposait à toi, petite fleur de Vie, pour que tu reviennes à la Vie, pour que tu te reconnectes totalement avec cette réalité, et pour que tu renoues contact avec ton Bel Amour des temps passés. Oh ! Comme nous sommes heureux ici, de te voir si étincelante de Lumière et d’Amour ! Ton canal devient de plus en plus lumineux, et ton corps se revêt de lumière.

Tu es magnifique, ma douce petite soeur de cristal. 

Bon, faisons les présentations, car en revenant sur Terre, tu m’as quelque peu oublié avec le processus de réincarnation.  Mais, tu te souviens peu à peu de tes origines. Tu n’as pas oublié mon âme, car le souvenir de mon âme gît en ton âme pour toujours.

Ce que tu as oublié, c’est qui je suis concrètement. Je Suis Adama, grand prêtre de Telos.

J’enseigne ici en cinquième dimension la sagesse infinie de la vie. J’accueille avec tout mon peuple, les êtres de divers plans venant de dimensions élevées ou égales à celle où Je Suis pour nous communiquer des informations lumineuses. Souvent, nous nous réunissons, et nous méditons sur la Terre notre Mère Éternelle, celle sur qui tu es en surface pour ta mission, pour ascensionner tes petits frères, apaiser leurs maux, communiquer, échanger ton savoir, soutenir, aimer inconditionnellement en élevant leurs âmes grâce à la mélodie pure de ton âme cristal.  

J’en reviens au fait que nous méditons beaucoup sur la terre. Nous lui envoyons tout notre Amour. En effet, elle subit et va subir de nombreux changements. Non, ne t’inquiète pas Sarah, tout cela est normal, c’est le processus normal d’ascension de l’âme Terrestre tout simplement. 

J’ai entendu vos craintes, les tiennes, celles de ton ami, vos craintes à tous, êtres qui ont demandé à vous incarner en cette période d’ascension pour aider l’âme terrestre. N’ayez absolument rien à craindre des catastrophes à venir. Vous serez épargnés de tout dégât matériel.

Sachez que cela est grandement nécessaire pour la terre de se purifier de toute la négativité qui l’empêche de s’élever, de respirer, mais cela n’est rien comparé à la luminosité de vos âmes, mes doux amis. Oh, il pleuvra encore sur ce monde, mais une goutte de pluie n’est rien comparée à la grandeur du Soleil de vos coeurs. (Sourire).

Tout est mis en place de façon à ce que le maximum d’âmes se reconnectent avec leur partie Divine, Le Coeur. Comment se reconnecter avec le Coeur ? Eh bien, il faut tout simplement méditer sur Soi, la Vie, prendre conscience de la Grandeur de la Vie et de l’espace lumineux où vous vivez. 

Se reconnecter avec le Coeur, est simple en SOI. Il faut voir la vie avec Amour, et aimer le Tout divinement, se débarrasser de toutes ses craintes, de tout le superflu qui vous étouffe, qui étouffe votre âme, votre coeur. Faire taire son EGO. Purifiez-vous de toute la négativité. Soyez LIBRES maintenant, et enlevez toutes ces craintes en vous.

Je ne vais pas énumérer un à un les « dégâts » qui se produisent en ce moment, et demain. Ce que je peux dire, c’est qu’il faut enlever ces peurs, car la peur n’existe pas.  C’est une illusion de la matière pour vous « empêcher » de voir les choses avec clairvoyance.

La peur n’est ni plus ni moins, un signal de votre ego, c’est un voile opaque sur la Vraie Vie, sur votre Vraie Valeur. La peur est aussi celle qui vous apprend à prendre conscience qu’elle est illusion, et qu’il faut cesser d’avoir peur de Tout pour Rien en fin de compte.

Par exemple, il faut goûter le sel pour apprendre à dissocier le salé du sucré, et prendre conscience qu’il existe le doux et l’amer.

Rien n’est un hasard. La pensée est créatrice. Toute pensée vibre dans le cosmos, et revient à vous comme des aimants. Il est bien connu que toutes énergies semblables s’attirent entre elles comme des aimants, non ?  Cela est une loi cosmique inaliénable.

Alors, si vous pensez positivement, toute pensée sera revenue à vous, et vous inondera de Lumière.

Alors que si vous pensez à la peur, la peur viendra à vous et vous étouffera d’un sentiment d’angoisse.

Tout comme la haine qui engendre la haine.

Mettez de la Lumière partout, avec votre coeur, et inondez la Vie de Lumière, pensez LUMIÈRE, mettez de la Lumière dans la négativité. 

C’est merveilleux comme tout le processus d’évacuation avance vite ! Toutes les âmes qui souhaitent être évacuées le seront comme convenu, car elles l’ont décidé depuis bien des millénaires, ou ont le libre-arbitre de s’auto libérer. Toute âme a le LIBRE ARBITRE, c’est un droit Inaliénable de l’âme.

Par conséquent, il y aura des âmes qui choisiront de rester enfermées dans la matière, (code 666 esprit dans la matière, involution) car leurs consciences ne sont pas suffisamment ouvertes ; ces âmes-là, doivent encore apprendre à l’école de la Vie. (Elles doivent toucher l’eau chaude pour prendre conscience de l’existence de l’eau froide).   

L’involution n’existe pas sans l’évolution, et vice-versa. Il faut respecter le choix de ces âmes, elles ne sont pas prêtes encore à aller en cinquième dimension. Tandis que d’autres, souhaitent grandir et se libérer de la matière (code 999, esprit dans le cosmos). Toute évolution est en révolution de l’involution, et vice-versa.

Tout est Mouvance, comme les atomes de vie flottant dans l’Univers pour chercher leur juste place. Il faut faire le juste équilibre, comme le dit mon Frère Michaël, à tes côtés Sarah. Le 69 = le Yin et le yang= équilibre= le 13 = Médium = Alpha 13 Omega. L’alpha et l’Omega sont en concordance avec le TOUT. Libérez vos esprits en vous reconnectant à l’Amour pour y faire l’équilibre mes frères (Bouddha).   

Il faut mettre beaucoup de Lumière en les âmes qui refusent  de se reconnecter avec leur partie divine, leur coeur, la Lumière de leur coeur. Il faut y aller tout doucement, progressivement, car trop de Lumière d’un seul coup les rendraient aveugles. 

Il faut aider seulement ceux qui demanderont votre aide, car sinon, elles pourraient vous épuiser, et si vous aidez sans le libre-arbitre de l’âme, vous nuirez à son âme, et alourdirez votre « karma ». 

Ne jamais aider une personne, sans qu’elle ne vous le fasse sentir, ou vous le demande, ce serait une erreur. Voyez que faire le bien d’autrui, peut faire son mal, même si bien souvent, c’est inconsciemment que l’on souhaite aider tous et toutes sans un accord, et parce que l’on a un grand coeur.  

Tout est lié. Les semences d’étoiles, vous êtes là pour répandre tout autour de vous un immense Amour, grâce à la musique de vos âmes, à vos vibrations si pures ; aux chants de cristal de vos âmes, vous élevez les âmes pour qu’elles deviennent des fleurs de Vie.

Les canaux de Lumière, vous illuminez la Vie de mille et un éclats. Souvent, vos sens sont limités en troisième dimension, et vous êtes comme « endormis », ne vous en faites pas pour cela. Dans quelques temps, (tout dépend de vos pensées, actes, de vos méditations… bien entendu) vous serez de nouveaux « ré-éveillés », à ce que vous êtes réellement, comme avant de revenir vous incarner en 3D. Ou pour d’autres âmes, elles seront pour la première fois éveillées, ce sera une joie de se découvrir ou re- découvrir avec un corps Lumineux. 

Soyez bien patients, ne soyez plus agités, et faites le calme en vous, respirez calmement.

Imaginez votre âme comme un océan. Lorsqu’en vous c’est agité, votre « océan intérieur » est tel une tempête ; l’écume de mer se cogne aux parois de votre esprit (mental) et vous vous sentez ballottés, apeurés par ce « chaos » intérieur, qui n’est ni plus ni moins celui que vous avez créé par vos pensées « chaotiques ».

Sachez qu’il faut calmer vent et marée pour que règne le silence intérieur en faisant le calme et en faisant taire son EGO pour libérer les voiles. 

Sarah, en toi c’est l’harmonie, mais quelques fois, lorsque tu as peur, tu crée et alimente le vent intérieur, et tu te sent agitée, n’est-ce pas ? (Sourire). Ce message est aussi valable pour toi, que pour tous, malgré l’intensité lumineuse qui diffère de chacun. Tout est bon à apprendre, même si cela semble acquis, rien n’est acquis. Prenez ce message comme un présent.

J’ai tant de choses à te communiquer, enfant de cristal !  Reste calme surtout, car nous avons tout le temps pour communiquer Sarah. Tu dois vivre au jour le jour, et savourer l’instant présent, en faisant l’équilibre parfait, tout en sachant regarder droit devant pour préparer un autre pas. Comme lorsque tu marches.

La vie est aussi simple que cela. Les « embûches », c’est aussi nous qui nous les créons. À la base, le chemin de vie est libre et sans embûches. Alors, n’aie de crainte pour le futur, la vie sera très Lumineuse. Imprégnez-vous de la douceur de la Nature, de la délicatesse du parfum des fleurs, du chant des oiseaux, de la pureté cristalline du ruisseau de vie, et respirez profondément au son pur de la vie.

Imaginez en vous la Mer, et le son des vagues monter et descendre.

Imaginez l’écume monter et descendre harmonieusement, avec délicatesse.

Imaginez le souffle d’une respiration calme, les battements d’un coeur battre calmement.

Imaginez encore et encore.

Si vous n’arrivez pas, ne forcez pas. Calmez-vous tout simplement, et évacuer le stress, puis recommencer…

Imaginez en vous la mer, et le son des vagues monter et descendre comme le souffle de la respiration qui dirige la vie.

Restez toujours calme, mes doux amis, mes frères de Terre, ce message s’adresse à vous. 

Lorsque vous vous sentez « étouffés », « irrités », faites une pause, et prenez le temps de respirer la vie. Ne cherchez surtout pas à précipiter les choses, en pensant que ça ira plus « vite ».  Faites le silence « intérieur », ressourcez-vous à la SOURCE, auprès des arbres, des fleurs de vie, et parlez à votre âme.

Méditer est TRÈS IMPORTANT pour votre harmonie. Surtout, lorsque vous vous sentez oppressés par les différents contextes de vos vies. Au contact de la société par exemple, imprégnez-vous de la Flamme Violette en appelant mon grand frère Saint Germain. Elle transcende toutes énergies nuisibles à votre bien-être en énergies positives. 

Respirez en violet (rires), souriez en violet, souriez à la vie en la voyant violette, habillez votre âme de violet, imaginez tout autour de vous un grand bouclier violet, une bulle de cristal, une flamme bleue et violette, et vous vous sentirez apaiser.

SOYEZ FORTS, et ne doutez plus de votre force intérieure.  

Sarah, transmets ce message sur le site Lumières de l’Au delà, Travailleurs de l’Amour ; transmets ce message à tous ceux qui souhaiteront se changer intérieurement, et irradie-les de ta lumière. Tu es magnifique, je te le rappelle, je vous le rappelle à TOUS, sans aucune distinction.

Tu es magnifique, ma petite soeur, n’hésite pas à écrire ce que je te dis au travers de ton canal, ne refuse pas ta magnificence.

Je t’aime à l’Infini. Transmets ma Lumière, et mon Amour tout autour de toi.

 ADAMA

 source canalisation http://www.lumieresdelaudela.com

La Grande Pyramide d’Égypte

 

Jésus lève le voile… 

Grâce à une scène de la vie de Jésus captée dans la mémoire du temps, je vous offre des clés afin de percer le mystère des pyramides d’Égypte. En effet, dans le cinquième tome de la collection « A travers les yeux de Jean », j’ai pu assister à l’initiation de Jésus dans la grande pyramide. En voici quelques extraits.

 

C’est au cours d’une soirée privée à laquelle Jean et ses compagnons assistent que Jésus évoque son initiation en Egypte. Il a souhaité que ses proches soient présents afin qu’ils bénéficient de sa rencontre avec différents Sages. Il précise d’emblée qu’en Egypte, tout est évocation. Les fonctions cosmiques ne sont jamais représentées directement. Elles sont incarnées en toute vie et l’être humain doit les appréhender pour les vivre. L’Egypte est un livre de pierre où sont gravées des histoires mystiques. Les temps, les tombeaux, les dieux et les déesses, Pharaon lui-même, tous sont des représentations des lois universelles en action. L’apprentissage de la connaissance ne repose donc pas sur un e loi divine révélée comme dans les religions du Livre, mais sur l’expérience des Anciens qui ont vécu conformément à la Maât et ont montré la voie des vertus indispensables à son respect. Grâce aux scènes et aux hiéroglyphes issus de tous les éléments qui composent la nature – animaux, végétaux et minéraux – l’étudiant s’ouvre progressivement aux lois de l’univers. A travers son récit, Jésus évoquera donc lui –même des scènes et des symboles permettant à chacun de vivre sa propre initiation qui respectera son éveil et sa sensibilité. C’est aussi le rôle de la tradition orale de vous inviter à partager cette initiation orale de vous inviter à partager cette initiation de Jésus dans la Pyramide que j’ai enregistrée sur le CD joint au volume 5 de la collection « A travers les yeux de Jean ».

DANS LE TEMPLE

Avant d’être initié, Jésus fait d’abord un séjour dans un temple afin de se familiariser avec cette tradition. Jésus est admiratif de l’ornementation du temps dont le rôle est uniquement initiatique : Sachez que tout y est symbolique et se rapporte à La Science magique et à l’Immortalité. Ici, tout est évocation pour éveiller la conscience du Divin en l’homme. La connaissance sacrée est exprimée à travers des scènes et non pas des mots… En Egypte, tout ce qui se rapporte à la connaissance et au monde invisible est construit en pierre afin d’en montrer la pérennité. En revanche, tout ce qui est éphémère est abrité dans des construction faites de terre crue et de paille. Le temple dans lequel Jésus se rend est un lieu qui reflète en tout point l’harmonie. L’ensemble de ce qui est dessiné, gravé et peint évoque les lois cosmiques. Tout y est donc chargé d’énergie set d’ondes de formes.

 

La Grande Pyramide d’Égypte dans LEVEE DU VOILE 9782919537112_1_75-248x300

DESTINATINATION SACREE

Quand Jésus dit que dans ce lieu tout est symbolique et se rapporte à la Science magique et à l’Immortalité, cela doit nous rappeler que dans la pensée pharaonique, l’Egypte était la représentation de l’Au-delà et le gigantisme de ses constructions entretenait cette idée. 

L’architecture sacrée de tous les sanctuaires indique une destination mystique matérialisée par un axe qu’il convient de suivre en se conformant à la Maät. La direction indiquée est le Naos, le Saint des saints, partie centrale où se trouve la statue de dieu. De nos jours, les touristes y accèdent directement, mais l’initiation imposait que l’on chemine selon un itinéraire symbolique permettant de devenir soi-même l’offrande lors de l’ultime étape de la rencontre avec la divinité. Le temple est une invitation permanente à rejoindre l’invisible, en allant « au-delà » de l’humain vers l’âme qui, elle, ne quitte jamais le monde invisible, comme la statue du dieu résidait en permanence dans le sanctuaire. Quant à la Science magique évoquée par Jésus, il s’agit principalement de l’art de laisser l’âme agir en tout occasion et de réaliser ce que le profane nomme des prodiges.

 

CARTOGRAPHIE VIBRATOIRE

Lorsque Jésus dit : ici, tout est évocation pour éveiller la conscience du Divin en l’homme, il parle de la conscience que nous sommes des êtres divins. Dans les lieux sacrés, tout incite l’âme à la beauté et ce que l’homme vit doit lui transmettre cette beauté mais aussi la grâce et l’émerveillement afin de la maintenir dans son efficacité créatrice. L’initiation est une forme d’éducation supérieure qui pousse le récipiendaire à aller toujours plus loin dans la connaissance de lui-même et des mystères de la création. La connaissance des fonctions spirituelles en l’homme est accessible sous forme de représentations scéniques mais reste cachée au regard profane. En parcourant le temple, la sensibilité de l’initié agit tel un scanner et transforme dessins et hiéroglyphes en un parcours intérieur, sorte de cartographie vibratoire de la montée vers Dieu. A l’intérieur du temps, reflet de l’intérieur de soi, tout est magique et invite à sentir vibrer la divine présence. Entrer dans un temple, c’est donc entrer dans une « image » qui parle du Soi : les hiéroglyphes, les scènes et leur orientation, les couleurs et les sculptures, tout nous montre qui nous sommes.

 

AU-DELA DES APPARENCES

Jésus évoque alors le symbole Oudjat : Puis un prêtre d’une grande dignité, royal dans ses vêtements dorés est arrivé. Ses yeux étaient soulignés : croyez-moi, là-bas, on les souligne avec différentes couleurs et c’est à la fois curieux et très beau. Pour certains dignitaires, la portée symbolique est évidente. L’initié est entraîné à voir au-delà des apparences. Vous l’avez compris, le symbolisme est le langage de l’intelligence du cœur. Celui qui peint et souligne ses yeux change les traits de son visage et donne à voir l’être spirituel qui dépasse son apparence humaine pour s’imposer : l’œil est la demeure de l’âme du dieu et fait référence à l’œil. Ondjat qui révèle la création.

 

LA SOURCE DE TOUTE VIE

Puis on m’a parlé de la fonction du Soleil et de la puissance bénéfique des dieux et des déesses qui sont des représentations des Principes divins. De tous temps, le Soleil a représenté la richesse cosmique, la lumière de la connaissance et un point de reliance avec le Divin. Ce symbole permet de mieux appréhender notre quête d’élévation vers la lumière de la création. Source de tout vie dans le monde manifesté, le soleil représente l’ouverture sur les mystères de l’origine. Quant aux dieux et aux déesses, ils illustrent les principes divins et n’ont de véritable existence que dans l’imaginaire de celles et ceux qui les font vivre comme des modèles capables, en retour, de guider spirituellement leur existence afin de maintenir l’ordre sur Terre jusque dans l’organisation sociale. En s’appuyant sur ces représentations, la foi reste vive et les êtres reliés à leur part divine. Dieux et déesses peuplent donc les temples, véritables livres de pierre destinés au culte et à l’initiation.

 

IMAGES ANIMEES

La vie est une vaste bande dessinée que nous parcourons de nos émotions afin que l’âme se souvienne de son désir d’incarnation. Elle attire dans notre existence les événements majeurs dont nous n’avons pas conscience d’avoir besoin. Dans le quotidien, nous apprécions certaines scènes parce que nous savons les lire. Elles nous rendent valeureux et créatifs et s’inscrivent facilement dans notre « œuvre spirituelle ». D’autres scènes nous déplaisent et nous font travailler quand nous acceptons de les voir ! Rappelez-vous ce que j’ai précisé dans les volumes précédents : les situations et les personnes sont les images animées de notre propre rayonnement. Tout parle de nous, mais à des niveaux différents ; sensoriel, psychologique, émotionnel, spirituel, etc. Notre quête personnelle nous fait rechercher et donc choisir les scènes qui nous rapprochent toujours plus de notre vérité. Toute scène – symbolique, rappelez-vous – qui nous fait réagir, comprendre et ressentir, nous rend un peu plus vivants de l’interprétation de son message.

 

PUISSANCE D’EVOCATION

A ce stade du récit, jésus sensibilise son auditoire : Ecoutez bien car il est nécessaire que vous ressentiez mes paroles afin qu’elles agissent en vous comme il se doit. Il sait qu’en relatant son initiation, il la revivra afin qu’elle soit partagée. Chacun doit être touché dans son cœur et dans sa compréhension. Jésus parle de la puissance évocatrice des mots quand ceux-ci traduisent une vérité millénaire vécue. Personne ne connaissant l’intérieur de la pyramide, cette puissance assurera l’évocation des images. Alors, l’intelligence sera sollicitée, elle fera participer le corps aux émotions et tout l’être aux ambiances vibratoires. Comme il le fait depuis le début de son récit, Jésus transmet son ressenti afin que le voyage au cœur de l’initiation soit possible pour chacun.

 

Voici donc la pyramide, d’une pureté et d’une beauté saisissantes. Tout en elle est perfection, dans les proportions comme dans la profondeur et dans la masse. Sa forme, issue des Eaux primordiales, évoque l’ordre du monde et sa force incarne les mystères du cosmos et de la vie sur cette Terre.  Tout en elle traduit le monde des Idées supérieures. Matrice de toutes les formes futures, elle montre ce que nous sommes intérieurement : le mouvement d’un devenir !… Elle est si impressionnante que tout s’élève en soi ; les valeurs s’imposent et des pensées différentes relient directement à l’essence de tout chose. Elle est le lieu de la transmutation de l’âme.

 

S’OUVRIR AU MYSTERE

Bien que ce récit date d’une bonne trentaine d’année, je garde intactes les images gravées dans mon esprit au moment de la découverte de la pyramide. Au fur et à mesure que Jésus s’en approchait, elle s’imposait dans toute sa magnificence. Toutefois, je ne saurais dire s’il s’agit ou non de Khéops car je ne voyais d’elle que sa blancheur immaculée. La pureté dont parle Jésus est une sensation incomparable qui vous fait accepter d’emblée de vous ouvrir au mystère. Cette construction est d’une telle démesure et d’une telle pureté de lignes, elle est si différente des temples que tout en vous est saisi. Encore de nos jours, même après de très nombreuses visites, vous êtes humbles à ses pieds, avec un étrange sentiment de reconnaissance pour ceux qui ont déposé là cette œuvre grandiose. Votre pensée est littéralement « soufflée » et vous ne revenez à la raison que lorsqu’on vous parle techniques de constructions, nombres d’années et d’ouvriers, etc. mais revenons à ce que Jésus nous en dit :

 

GEOMETRIE COSMIQUE

La pyramide lui apparaît comme l’aboutissement d’une géométrie cosmique dont il ressent la divine proportion à travers ses propres corps subtils. Il entre en résonance avec sa majesté, comme sait le faire tout initié. Sa forme, issue des Eaux primordiales qui évoque l’ordre du monde. Dans bien des traditions, l’apparition du monde créé, mais non, encore manifesté, est figurée par un monticule de terre dont la pyramide est la représentation la plus parfaite. De plus, quand vous l’apercevez, votre regard file immédiatement vers le sommet où vous attend le pyramidion qui parachève l’œuvre. Recouvert d’or, la lumière divine semble s’y refléter. On dirait qu’il perce le ciel afin que les « Eaux de la connaissance » s’écoulent en cascade dans votre cœur. Recueillies et transmises par les initiés, elles maintiennent l’ordre du monde en l’homme et sur Terre. Ainsi la pyramide est-elle le symbole du Ciel sur la Terre !

 

LIEU DE TRANSMUTATION

Tout en elle traduit le monde des Idées supérieures. En effet, tout nous ramène au cosmos et donc à nos origines. Quand nous la regardons, le ciel nous appelle et nous pouvons le contempler. Elle est si imposante et sa pureté si énigmatique qu’elle nous interroge ; elle semble venue du ciel pour se poser sur terre, rappelant la possible origine extraterrestre de notre humanité. Mais si nous revenons au symbole de perfection qu’elle inspire, il y a bien été choisi comme lieu de l’initiation pour rappeler que nous sommes partout à la fois par notre corps de lumière. Notre âme emplit le cosmos, le nombre d’or nous y relie comme les valeurs mystiques nous accordent à toutes les dimensions d entre âme. Un tel symbole nous fait ressentir notre complétude, il satisfait toutes les attentes, comble tous les ressentis tant son élévation nous place au cœur même du cosmos, donc au cœur de la vie.

 

Quand jésus qualifie la pyramide de matrice de toutes les formes futures qui montrent ce que nous sommes intérieurement : le mouvement d’un devenir ! il nous rappelle que, dans la forme, nous sommes des êtres en devenir afin d e rendre grâce à ce qui est immuable en nous. Le vrai prodige de cette pyramide n’est pas de nous faire spéculer sur sa construction mais de nous interroger sur notre devenir mystique, celui de la transmutation de l’âme. Et Jésus nous dit : Elle est si impressionnante que tout s’élève en soi : les valeurs s’imposent et des pensées différentes relient directement à l’essence de toute chose. Elle est le lieu de la transmutation de l’âme. Et Jésus nous dit : Elle est si impressionnante que tout s’élève en soi : les valeurs s’imposent et des pensées différentes relient directement à l’essence de toute chose. Elle est le lieu de la transmutation de l’âme.

 

L’OFFRANDE A SON AME

La pyramide nous soulève d’émotion, nous place au cœur de notre intelligence et, par un ressenti, nous percevons la majesté de l’invisible en nous et autour de nous. Céder au vertige serait possible si les valeurs ne nous gardaient en équilibre. Devant la pyramide, le chercheur pense différemment, son ordinaire s’efface et ses habitudes ne sont plous tenues. Placé en son cœur, il se découvre : Elle est le lieu de la transmutation de l’âme. Encore faut-il que l’être qui, comme Jésus, se rend dans la pyramide, soit devenu « offrande à son âge » car elle seule est concernée par l’initiation. E profane peut toujours la visiter, se coucher dans la cuve du sarcophage, y passer la nuit à prier, à psalmodier des mantras et même penduler ou jouer de la musique, sans la profondeur des valeurs de l’âme, une fois le frisson passé, que reste-t-il ? Sans l’intelligence du cœur, on ne pense à rien et on ne fait rien, si bien qu’on ne perçoit rien et qu’on ne devient rien ? Quant à l’initié, il s’inscrit dans ce lieu de la transmutation de l’âme comme dans un athanor afin d’en vivre les différentes étapes. L’initiation est alors résumée dans cet aphorisme : « Il faut qu’il croisse et que je diminue ». C’est ce processus que Jésus va suivre avec sa  conscience d’initié et il sera accompagné et guidé à chaque étape.

 

AU CŒUR DE LA NUIT

Le point culminant de l’initiation arrive. Il est d’une extrême simplicité : rester allongé toute la nuit dans le sarcophage ! Cela pourrait manquer d’attrait mais ce serait oublier leurs grandes connaissances en astrologie qui ont permis aux sages d’identifier une nuit aux configurations exceptionnelles. L’être humain étant un être d’énergies évoluant dans un monde d’énergies. Jésus a été reconnu comme la personne choisie pour que l’alchimie de l’initiation s’accomplisse d’elle-même, au cœur de la nuit et du cosmos représenté par la pyramide. Le corps de Pharaon et l’esprit de Jésus vont ainsi voyager toute la nuit dans le monde de l’Au-delà.

 

Le moment om le couvercle se referme est particulièrement solennel. Jésus se retrouve seul dans le silence absolu d’un gigantesque vaisseau de pierre. Il peut maintenant s’abandonner totalement au ressenti car aucun de ses cinq sens ne lui est utile. C’est pourquoi, dans osn récit, Jésus précise : Essayez d’imaginer une force, une émotion, une paix… et dans tout notre corps des énergies qui circulent. Elles passent si puissamment que vous les visualisez sans peine et, progressivement, vous n’êtes plus qu’énergie… En vérité, vous êtes seuls avec vous-mêmes, seuls comme je l’étais dans ce sarcophage.

 

VIVANT DE SON AME

Ce moment privilégié, Jésus le vit pleinement car, peu à peu, il devient ce qu’il ressent : mélange de force, de paix, peut-être même de crainte. Et le taux vibratoire qui s’élève le rend conscient de la vie qui coule en lui ! C’est la vie créatrice son âme qui le porte dans la continuité de sa mission. Puis tout bascule et il finit par oublier le corps, la mission… Je n’étais qu’énergie et ressentais des impulsions me traverser. Dans la première salle, il s’était senti « vide » jusqu’à en oublier son corps. Là, il oublie tout pour être vivant de son âme. Jésus fait donc l’expérience de la mort initiatique qui n ‘est que transmutation de la vie. Son corps, devenu sacré, n’est plus une limite et chacune des cellules qui le composent est une ouverture sur un univers de vibrations dans lequel son esprit s’aventure. Le voyage commence et Jésus nous en révèle la destination : Ce phénomène vibratoire m’élevait à la rencontre d’autres énergies lumineuses, dorées, fortifiant la mienne et la soulevant davantage par vagues pour me présenter à d’autres lumières et d’autres plans de conscience. J’intégrais la vérité de chacun d’eux et, en même temps, la puissance et la majesté du Créateur semblaient prendre positon en moi. Peu à peu, je devenais Cela. Alors, j’ai compris ma place dans cette éternité et comment en manifester la puissance. J’étais en train de naître, de naître à mes racines, élevé, comme attiré dans mes profondeurs pour regarder, dans ce face à face, l’Origine qui contient la vision du futur.

 

A SUIVRE…….. Je viens de vous donner de larges extraits de cette cérémonie initiatique dont je vous propose de découvrir la suite en écoutant le CD complet de ce récit. Vous y découvrirez d’autres révélations sur la fonction de la pyramide et comment la tradition égyptienne s’inscrit dans les douze notes de la grande tradition primordiale. Jean-Claude Genel.

issu de : articles-presse Planète Gaïa n°14 

-  Par J.Claude Genel, Spécialiste de la démarche mystique, des états de conscience élargis et de la quête de sens. Jean-Claude Genel s’inscrit dans la lignée de ceux qui ont su trouver, au-delà des traditions et des dogmes, l’enseignement direct du guide intérieur. Il anime depuis 1985 des activités d’éveil aux valeurs de l’âme.  Contact : www.gproductions.fr

Dialogue avec Adama

ADAMA  – novembre 2005

 Dialogue avec Adama dans TELOS nous parle adamaJe suis auprès de vous ce soir encore pour vous dire que ce que vous faites en ce moment va servir à bien des gens autour de vous. Je ne sais pas si vous percevez mes paroles, mais je suis votre frère Adama. Je sais que vous attendez beaucoup de mes paroles. Je suis près de vous pour vous dire de vous tenir prêts à intervenir dans les prochains jours. 

Certains d’entre vous savent que nous allons bientôt arriver près de vous. Nous sommes sur le point de nous faire voir de vous tous. Il faut encore attendre quelques jours, car les circonstances de notre venue ne sont pas encore au maximum de leurs possibilités. Je venais vous dire que vous saurez nous reconnaître à ce que vous appelez des signes de tempête que vous allez voir arriver sur votre Terre. 

Je ne sais comment vous dire de penser à vous prémunir de ces tempêtes qui vont arriver en masse et qui vont ravager des régions sur leur passage. Certains devront partir de leur lieu de vie, car là, la vie ne leur sera plus possible. Vous qui êtes dans la lumière, pensez à donner ce que vous pouvez pour aider, même de loin. 

Je ne suis pas venu pour semer la peur parmi vous. Je veux simplement vous mettre en garde, car cette violence va vous étonner. Sachez vous préserver en commençant à amasser ce que vous pouvez autour de vous pour assurer votre quotidien. Des peuples vont souffrir de la faim et du froid, mais dans d’autres endroits, il n’ y aura pas de problème encore. 

Je vous demande de propager ce message qui est destiné à vous avertir. Parlez de ceci à ceux qui sont prêts à entendre cette voix qui vous arrive du centre de la Terre. Je suis votre bien aimé Adama, qui s’efforce de vous aider. Je voulais vous dire encore que votre Monde est encore bien beau, et que vos actes ne continuent pas à le dévaster comme vous avez pu le faire jusqu’ ici. Des personnes sont en train d’ oeuvrer pour faire renaître la vie et l’espoir autour de vous.

 Je vous demande de bien vouloir prendre conscience de l’urgence de la situation qui est la vôtre. Nous, faisons ce qui est en notre pouvoir pour remonter le niveau vibratoire de vos terres, mais nous ne pouvons éviter ce que vous continuez à faire. Je vous aime tant que vous ne pouvez pas savoir la peine que nous avons à voir ce qui est en train de se produire. 

Vincent: Serons nous contactés de façon plus physique par vous? 

Oui, vous serez contactés de façon physique. Je vous le répète, nous sommes sur le point de vous rencontrer. Mais vous ne saurez pas qui nous sommes, si vous ne vous mettez pas à l’écoute de votre coeur. Certains nous savent déjà là, mais ceux-ci sont à des niveaux plus élevés que vous ici présents. Je pense que votre univers est sur le point de prendre conscience de nos présences. Alors, laissez faire ces choses que vous ne maîtrisez pas encore. Puis je vous renseigner sur une question? 

Vincent: Dans quoi je vais vous aider?

 Tu vas nous aider dans le fait que tu vas bientôt être capable de nous entendre, et tu sauras nous reconnaître dans ton environnement proche. Tu pourras par toi même retransmettre ce que nous aurons à te dire, et ce sera une grande joie pour toi. Je suis avec toi souvent, et tu le ressens déjà, mais tu n’es pas encore sûr de ce que tu ressens. Je te laisse penser à tout ceci, mon cher ami, et je te donne la preuve de ma venue en ce moment par l’intermédiaire de ton amie qui reconnaît mes paroles. Ai confiance en ce que tu ressens et entends! Et laisse nous faire le reste! (Il sourit !) Je te suis dévoué, et je te remercie aussi pour ta fidélité et la pureté de ton cœur. Avez vous encore autre chose que vous ayez besoin de savoir? 

Vincent: Allons nous voir des vaisseaux aussi? 

Elisabeth : J’aimerais savoir si tu as un conseil à donner pour détourner les forces qui ne sont pas celles de la lumière. 

Il y a plusieurs choses à répondre… 

Tout d’ abord, en ce qui concerne les vaisseaux, je me permets de vous dire que vous n’allez pas les voir de vos yeux réels. Il va se produire des changements en vous qui vous permettront de les voir, mais ce ne sera pas avec la vue que vous connaissez aujourd’hui. Il y a en vous des centres de réception de signaux qui sont en train de s’éveiller, et c’est avec ces centres que vous serez capables de nous voir. Nous ne serons pas auprès de vous comme des êtres de chair!(Il sourit.) Je me fais comprendre comme je peux, car vous ne soupçonnez pas encore ces choses là. 

D’ autre part, en ce qui concerne les forces de l’ombre, elles sont en train de vous atteindre ces temps ci, et vous le ressentez très bien par des malaises et des douleurs dans vos corps. Laissez ceci comme des présages de la fin d’un cycle. Ce ne sera plus pour très longtemps que vous allez être assaillis de ces vibrations. Elles vont bientôt disparaître avec ce que vous appelez d’autres phénomènes qui se rapprocheront plus de l’état d’Eveil. Vous serez aptes à changer de plan quand vous en aurez le besoin, et ces désagréments ne vous toucheront plus. Il vous faut encore un peu de patience, et je vous assure que vous allez être bientôt délivrés. Il y a dans l’Espace, des endroits de ressourcement qui vous permettront de « monter » vous reposer, et vous ressourcer. Dans ces lieux, il y a déjà des êtres comme vous que nous accueillons, et ceux ci peuvent vous parler de ce qu’ils y trouvent. C’est ainsi que vous pourrez entre autre vous faire soigner de toutes sortes de maladies que vous n’arrivez pas encore à guérir en bas. Suis-je assez précis ? 

Vincent: oui merci. 

Je vois que vous entendez bien mes paroles, et j’en suis très heureux.

Avez vous autre chose à me demander? 

Vincent: non 

Et bien, je vais vous laisser retransmettre ce que je suis venu vous amener ce soir, mes chers amis. Je suis votre dévoué frère Adama, et je vous salue. Merci. 

Adama est le Gouverneur actuel de Telos, Grand Prêtre, Maître Ascensionné. Il travaille avec le Conseil Lémurien formé de maîtres ascensionnés, six hommes et six femmes dont le mandat est d’équilibrer les polarités divines masculine et féminine. Adama est le treizième membre, qui préside et prend en dernier lieu les décisions si le concile ne peut arriver à un consensus.

Agartha comporte environ 120 cités de lumière souterraines. Ses citoyens sont hyperboréens. Telos a pris la tête d’Agartha (après Shamballah). Les 3 villes les plus importantes sont :
Telos : Située sous le mont Shasta (Étas-Unis). : population : 1,5 million de Lémuriens.
Posid : Située sous les plaines de Mato Grosso (Brésil) : 1,3 million d’Atlantes.
Rama : Située sous la ville de Rama (Inde) : 1 million d’Indiens.

Agartha était jadis sous la gouverne de la capitale : Shamballa mineure. La cité de Shamballa n’a plus d’existence matérielle, et vibre dans les cinquième, sixième et septième dimensions. Elle est sur un plan éthérique et sert de métropole astrale pour cette planète; c’est la résidence de Sanat Kumara et de son entourage. Même si ce dernier est officiellement retourné sur Vénus, il garde un poste à Shamballa et continue d’aider notre planète. Le mont Shasta et Shamballa sont parmi les lieux qui servent de centre permanent pour le gouvernement spirituel sur terre.

 Canalisé par Elisabeth avec Vincent du site http://www.lumieresdelaudela.com/

 

A La rencontre de l’Intra-Terre

 

 

A La rencontre de l’Intra-Terre dans LEMURIENS de TELOS 261-150x150 La Terre serait creuse d’après beaucoup de gens. Comment une telle réalité serait-elle possible ? Est-ce véritable ? Nous ne sommes pas ici pour donner de vraies réponses, car allez prouver qu’un monde existe au coeur même de notre planète ! Mais j’invite les plus curieux à lire l’article qui suit, vérifié car tiré d’auteurs qui étudient le sujet.

 Il y a des millions d’années, la vie naquit sur notre planète. De temps à autre, des civilisations extraterrestres vinrent y établir des colonies, et celle-ci perdurèrent des millions d’années encore, certaines pendant plus longtemps que d’autres. II y a environ  4 500 000 ans av. J.-C., l’archange Michael et son entourage escortèrent jusqu’à notre planète les premières âmes destinées à former la race Lémurienne, avec la bénédiction du Dieu père/Mère. En ce temps-là, partout sur terre fleurissaient la perfection, l’abondance et la beauté à un degré tel que l’on peut difficilement l’imaginer aujourd’hui.

   Les Lémuriens appartenaient alors à une vibration de la cinquième dimension. Ils étaient doués de la faculté d’abaisser à leur guise leur vibration afin de faire l’expérience physiologique de degrés de densité plus grossiers ; ils pouvaient ensuite reprendre leur corps lumineux quand ils le souhaitaient. Graduellement, il y a eu une dégradation de la vibration et de la conscience de cette race prodigieuse. Le peuple Lémurien a d’abord déchu jusqu’à la quatrième dimension et s’est par la suite dégradé complètement jusqu’à atteindre la densité de la troisième dimension que nous connaissons aujourd’hui. Le phénomène se produisit sur une période de 1 000 000 ans. Les territoires formant la Lémurie, aussi dite « Mu » comprenaient des masses aujourd’hui immergées sous le Pacifique. ainsi qu’Hawaï, île de Pâques, les îles Fiji, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, et des terres dans l’Océan Indien près de Madagascar. La côte orientale de Mu s’étendait jusqu’à la Californie et la Colombie-Britannique, au Canada. Des guerres incessantes entraînèrent une cruelle dévastation à Mu et en Atlantide. Ils prirent éventuellement conscience de la futilité de tels comportements. En définitive, l’Atlantide et la Lémurie furent victimes de leurs propres agressions.

   Quand les Lémuriens comprirent que leur patrie était vouée à la perdition, ils adressèrent une requête à Shamballa mineure, la tête du réseau Agartha, afin d’obtenir l’autorisation d’ériger une ville sous le Mont-Shasta dans le but d’y préserver leur culture et leurs annales. Le Mont-Shasta est le plus haut sommet volcanique aux États-Unis. Il est situé au nord de la Californie près de la frontière de l’Oregon. Pour obtenir cette autorisation et se joindre au réseau souterrain d’Agartha, il leur fallut prouver qu’ils avaient tiré leurs leçons de la guerre et de l’agression. Ils durent témoigner de leur repentir face aux maintes autres agences, telle la Confédération galactique des planètes. Et pour être admis en tant que membres de ladite Confédération, ils durent établir qu’ils étaient désormais un peuple pacifique. Lorsqu’on leur accorda la permission d’ériger leur cité, il était clair que cette région survivrait aux cataclysmes. Une vaste grotte en forme de dôme existait déjà au sein du Mont-Shasta. Les Lémuriens construisirent la ville que l’on nomme TELOS, qui signifie, communication avec l’Esprit. À l’origine cette ville fut édifiée pour contenir un maximum, de 200 000 habitants. La conflagration thermonucléaire qui a anéanti le continent Mu et 300 millions d’habitants, survint plus tôt que prévu, et c’est pourquoi, seulement 25 000 personnes l’atteignirent à temps et furent sauvées.

   II y a plus de 12 000 ans, sans avertissement, le continent Mu fut englouti en une nuit. Il s’enfonça si doucement dans la mer que la plupart des gens n’eurent pas conscience de ce qui se passait ; presque tous dormaient. Plusieurs membres de l’ordre religieux, conscients du cataclysme à venir, se sont réunis par petits groupes, en des points stratégiques un peu partout ; ils prièrent et chantèrent tout en périssant. Auld Lang Syne, reçu par l’intermédiaire des Irlandais, fut le dernier chant jamais entendu dans la contrée de la Lémurie. Ce n’est qu’un au revoir, mes frères… À partir du moment où la Lémurie fut engloutie, l’Atlantide se mit à trembler, des fragments de sa masse terrestre se mirent à se détacher, et ce, jusqu’au stade ultime lorsque ce continent fut lui-même submergé. En raison de la perte de deux immenses masses géographiques et des répercussions thermonucléaires, les cités de la planète qui n’ont pas sombré furent pulvérisées ou anéanties par des tremblements de terre au d’immenses raz-de-marée qui avançaient jusqu’à 1 600 kilomètres (environ l’équivalent de la moitié des États-Unis) à l’intérieur des terres. La terre régressa. Il lui fallut plusieurs millénaires pour retrouver son équilibre et redevenir viable. Les survivants connurent des conditions de vie impitoyables.

   À l’origine, les humains sur terre mesuraient environ quatre mètres. Au moment de l’anéantissement de la Lémurie, ses habitants ne mesuraient plus que 2,50 m ; de nos jours encore, ils gardent cette taille. Puis, la grandeur des habitants) de cette planète diminua encore, puisque la plupart d’entre nous ici ont moins de deux mètres. À mesure que notre civilisation évoluera, nous dépasserons de nouveau cette dimension. Même à l’heure actuelle, les gens sur terre grandissent beaucoup plus qu’il y a même un siècle.

   Un jour nouveau, un monde tout neuf s’apprête à naître. Nous avons assimilé nos leçons d’amour, et la Nouvelle Lémurie, le paradis perdu, est sur le point d’éclore. La période de séparation est terminée. La population Telosienne, se relie spirituellement avec un nombre croissant d’entre nous chaque jour. Cette ouverture, que nous allons co-créer, hâtera le moment de leur émergence parmi nous. Bientôt, nos deux peuples se rencontreront de nouveau, face à face, en d’heureuses retrouvailles remplies d’amour et de lumière. Une fois de plus, nous collaborerons main dans la main et cœur à cœur en vue d’instaurer le plus magnifique, le plus magique des âges d’or, une ère immuable où prévaudront l’illumination, la sagesse, la paix et l’opulence ; en cette ère, les communautés vivront d’amour comme jamais auparavant, affranchies de l’interférence des forces négatives qui ont envahi cette planète depuis si longtemps. Tous seront unifiés par l’affection et l’unité. Nous devons dire merci à notre Terre-Mère d’avoir enduré nos nombreuses expériences avec tous les dommages que nous lui avons infligés. TELOS est une des 120 cités de lumières souterraines dont 4 sont habitées par les Lémuriens et quelques-unes par les Atlantes. Les cités situées dans la croûte terrestre sont reliées par des tunnels. La population de TELOS se chiffre à environ un million et demi d’habitants, qui ont évolués à la vibration de la cinquième dimension. La ville comporte cinq niveaux répartis sur plusieurs kilomètres carrés. Leurs jardins hydroponiques s’étendent sur sept acres seulement et produisent les fruits et légumes nécessaires pour leur besoin. Les animaux qui occupent le cinquième niveau sont tous végétariens. Le lion et l’agneau se côtoient et dorment ensemble, en toute confiance. Quand les Telosiens émergeront parmi nous, ils apporteront leur technologie apte à purifier nos océans et à nettoyer la pollution de l’air. Tout n’est pas perdu. La Terre sera sauvée : elle sera de nouveau favorable à la vie. Nous serons alors dans un état de conscience de beaucoup supérieur et dans une dimension lumineuse plus avancée.

Source : angelsplace

Orion

dictionnaire extraterrestre

Origine :
Constellation d’Orion (ensemble vaste de systèmes et de fédérations) Voir aussi Lyriens, Végans, Pléïadiens, Zeta-Reticuliens

Présentation des habitants de la Constellation :
Gif etoiles     Les habitants du secteur d’Orion sont à 89% des Végans. Les Végans sont eux-mêmes à 84% de génétique humanoïde et à 16% de génétique non humanoïde.
     Les récits d’observations de Reptiliens en provenance d’Orion sont souvent des observations de Végans non humanoïdes d’Orion.
     Avec un entraînement spirituel très strict, qui comprend des régimes, des cérémonies et certaines expériences psychiques, des prêtres de types divers du système d’Orion peuvent changer la couleur de leurs yeux jusqu’à un bleu très vif. Cette couleur n’est pas naturelle à la naissance mais atteinte seulement à travers un certain chemin spirituel.
     Les 11% des habitants d’Orion restant sont d’une variété Lyrienne. Ces Lyriens sont à 90% des personnes à peau marron claire et les 10% restant du type Caucasien Lyrien avec cheveux clairs.
     Ils sont génétiquement compatibles pour des mélanges interraciaux. Le résultat en est un être type de la Terre. Il y a des possibilités de faire grandir certains d’entre eux sur Terre.
     Les maisons royales de Véga (et qui sont actuellement devenues celles de Sirius mais sont d’origine Véganes par génétique) et celles de la Lyre sont les deux lignes actives sur Terre. Les mélanges génétiques entre ces deux lignées à travers l’histoire a été un essai d’unifier ces deux lignées.
     Les habitants du secteur d’Orion sont plutôt agressifs en général. Les habitants d’Orion ont une réputation négative parce qu’ils ont été engagés dans de nombreux conflits et dans des guerres destructrices avec d’autres extra-terrestres de cet univers.

Présentation de l’Empire d’Orion :
  Certains disent que des entités négatives ont été associées avec certaines étoiles de la constellation d’Orion. D’autres sources disent que la nébuleuse d’Orion est un « portail » cosmique vers l’ « infinité » ou la réalité du Créateur, qui transcende l’univers de temps, espace et matière.
     Puisque les Draconiens essaient de conquérir les « Cieux », ils peuvent avoir fait des tentatives infructueuses d’entrer dans le « Portail d’Eternité » et d’en intercepter la « lumière » émergeante. (Guerre dans les cieux entre Michaël et le « Dragon », voir Révélation chapitre 12 ?). Ceci pourrait expliquer la présence alléguée des Draconiens dans la constellation d’Orion, bien que certains groupes humanoïdes sont paraît il devenus eux aussi curieux du « Portail d’Eternité ». L’amas ouvert d’Orion lui-même est la base d’un empire commun Reptiloïdes-Gris appelé les « Six Profanes», qui a été construit à partir de Nemesis dans le but de saboter la présence humanoïde dans le système du Soleil.
     Les gris de Zeta Reticuli viennent d’un système voisin du secteur d’Orion qui semblent être entrés en contact avec le Terre depuis 1940 seulement, et ont signé un traité avec les USA. Ils ont une apparence qui est plus insectoïde que les gris Reptiliens qui eux semblent sur Terre depuis des millénaires. Ils ont leur propre hiérarchie entre eux. La plupart des gris sont des servants ou des mercenaires des Lizzies, la race reptilienne. La plupart des gris font partie de ce qui est connu sous le nom d’ « Empire d’Orion ». Les Lizzies sont les membres de ce qu’ils appellent la « Fédération des Reptoïdes Draconiens ». L’Empire d’Orion et la Fédération des Reptoïdes Draconiens travaillent ensembles et avec d’autres extra-terrestres agressifs qui essaient de dominer et de contrôler plusieurs planètes de cet univers, dont la Terre.
     Il y a plusieurs Zeta-Réticuliens de même que des entités qui sont d’origine de la constellation d’Orion qui sont incarnées dans des corps humains comme résultat de leur interférence karmique avec nous.
     Les « petits » gris de 0,90m à 1,50m (par opposition aux grands gris de 2,10m à 2,40m) sont là en missions « diplomatiques », comme négocier des traités avec les dirigeants des gouvernements humains ; ce sont des mercenaires. Le groupe des gris est plutôt génétiquement faible. La plupart d’entre eux n’ont pas de système génital et sont incapables de reproduction sexuée : cela se fait par clonage dans des laboratoires. Mais des centaines de millions d’année de clonage qui détériorent l’espèce ainsi que les effets de guerres nucléaires passées en font une espèce génétiquement affaiblie, ainsi que d’autres raisons qui nous sont inaccessibles encore.
     Les Lizzies existent au-delà de la troisième dimension ou densité (au choix de l’appellation). Il y a beaucoup de gris de quatrième densité qui intéragissent avec les humains. Ils peuvent passer de la quatrième à la troisième densité facilement.
     La diversité des formes de la quatrième densité provient de la création de formes au sein de la cinquième densité, où les principaux portails des étoiles opèrent (Pléïades, Sirius, Orion, etc) et leurs êtres de lumières.
     Les sources ésotériques suggèrent que les humains développent une société basé sur l’amour et la compassion pour chacun et toute la création afin d’atteindre notre pleine potentialité spirituelle. L’amour et la compassion devrait inclure les gris qui sont une espèce mourante pathétique. Cela ne veut pas dire qu’on doive accepter leur comportement diabolique ou être responsable de les sauver de leur mauvais état physique et spirituel. En fait, sur un plan spirituel, ces extra-terrestres régressifs ne font en fait qu’accélérer notre évolution vers la lumière et loin de la noirceur que ces ET et notre gouvernement secret représentent.

Sites sources :
http://www.spiritweb.org/Spirit/orions.php
http://www.setlab.org/alien_encyclopedia.htm
(PS: retrouvez les pages du site désormais disparu spiritweb.org sur le site darchives web)

La cinquième maison

gifs papillonsIl ne fallut pas longtemps avant que Mike s’aperçoive que le trajet hors du sentier battu comportait certains défis. Il devait constamment vérifier la positon du soleil pour s’assurer de marcher dans la bonne direction. De plus, il consultait régulièrement sa carte pour ne pas rater la maison. Il progressait donc beaucoup plus lentement. 

Malgré ces quelques difficultés, il trouvait l’étape plus agréable que les autres. Il réalisait un désir de rendre Violette fière de lui. Il le faisait aussi pour lui, pour se prouver qu’il pouvait s’opposer à tout ce qui était établi, même en terre spirituelle. Il songeait aussi qu’une fois suffirait et que lorsqu’il aurait atteint la prochaine maison, il reprendrait probablement le sentier tout racé pour se rendre aux autres demeures. C’était plus facile, sans faire obstacle à ses choix. En fait; il sentait plus que jamais que sa décision de rester sur le sentier s’affermirait parce qu’il aurait connu l’opposé. Il pouvait faire un choix éclairé depuis qu’il avait expérimenté les deux façons de voyager et ne se sentait pas tenu de suivre la voie tracée. 

Mike constata aussi que l’impression d’être surveillé avait disparu. Avait-il conjuré le sort de son poursuivant ? L’entité sombre et sinistre qui le poursuivait avait-elle tout simplement disparu ? Non, dans sa sagesse, Mike comprit que le fait d’avoir modifié sa façon de se déplacer avait confondu la vilaine créature qui s’était acharnée sur lui depuis le début. Elle réaliserait sans doute rapidement ce qui s’était passé et se mettrait à sa recherche. Dans ces conditions, Mike devait faire preuve de prudence, assurer ses arrières et surveiller la voie qui s’étendait devant lui. 

Au bout de quatre heures environ, le ciel se couvrit. Michael ne se faisait pas d’illusions. Une autre de ces tempêtes bizarres, effrayantes et violentes se préparait ; mieux valait songer à se trouver rapidement un abri. Il se rappelait que la dernière fois il s’était retrouvé écrasé au sol, priant qu’on lui conserve la vie. 

Mike sortit sa carte pour voir ce qui l’entourait. Encore une fois, elle lui indiquait son entourage immédiat. Il constatait qu’il venait de passer un abri ressemblant à une grotte. Mike se rappelait l’avoir contournée, mais du côté opposé à son ouverture. Il remit la carte dans es bagages et rebroussa chemin jusqu’à ce qu’il retrouve l’entrée de la grotte. 

Pendant le peu de temps qu’il avait mis à revenir sur ces pas vers l’abri qu’il croyait trouver, la tempête avait pris une ampleur étonnante. Le ciel était devenu noir et le vent s’élevait. La pluie commençait à se joindre aux vents lorsque Mike entrevit l’ouverture de la grotte et décida de presser le pas. Au moment même où il franchissait l’entrée, la nature se déchaina. Mike dut se placer tout au fond de la grotte pour éviter de se faire mouiller ou d’être attiré par la force colérique des éléments. Il ne pouvait s’empêcher d’être émerveillé par la vigueur de l’intempérie et remercia Bleu de lui avoir remis cette carte lui ayant permis de se mettre à l’abri du danger au tout dernier moment. Encore une fois, la carte, toujours à jour, lui avait rendu un fier service. 

Il regarda le spectacle, bien au chaud, à l’intérieur. Il ne pouvait quitter des yeux l’action terrible qui se déroulait dehors. Quelle chance d’être en sécurité ! 

Alors qu’il se demandait pourquoi il y avait de telles tempêtes sur cette terre sacrée, il lui sembla entendre la voix de Bleu. -       Michael Thomas, il n’y a jamais de tempête sur cette terre, sauf lorsqu’un humain est sur la voie de l’apprentissage. 

-       Tu veux dire que si je n’était pas ici, il n’ y aurait pas de tempête ? -       Oui, lui répondit la voix de Bleu. 

-       Mais, je n’en fais pas partie. La tempête ne m’atteint pas. -       Voilà ! dit Bleu en riant. Tu as appris à te service de la carte. Crois-le ou non, des humains ont écarté la carte dès le début de leur voyage, pensant que c’était une blague. Tu as compris son rôle et son caractère « actuel » est devenu ton mode de vie. Tu as un pied dans le temps spirituel présent, mais tu apprends aussi à mesurer le temps linéaire au fur et à mesure que tu progresses sur la route. Voilà pourquoi, lorsque la leçon de la tempête se présente, tu peux y échapper et te mettre à l’abri. Michael, nous t’aimons tendrement ! 

Cette idée fit sourire Mike. Tout ça pour lui ! Une telle énergie ! Et toute cette planification ! Il regarda dehors et hurla au vent : -       Tu peux te calmer maintenant. Je suis en sécurité. Il ne parvenait pas à arrêter de rire. 

La tempête dura environ deux heures. Le temps s’éclaircit au crépuscule. Mike se demandait s’il avait le temps d’atteindre la prochaine maison et s’il parviendrait à la trouver sans la présence du soleil. Cependant, il se sentait bien et apte à se défendre. Il examina la grotte, observa l’angle du soleil et se dirigea vers le nord, où il savait trouver la maison. 

Il n’avançait pas très vitre dans cette obscurité. C’était la première fois qu’il était dehors en pleine nuit sur cette terre. Y aurait-il des étoiles, une lune ? Il le sut rapidement. Il ne vit rien de tout cela. Lorsque la dernière lueur du crépuscule eut disparu, il se retrouva dans la noirceur totale. Et quelle noirceur ! Impossible de voir la carte. Il comprit qu’il aurait dû rester dans la grotte. Il n’était pas prêt à affronter ce type de situation. Il s’assit, ne voulant pas trébucher sur un objet qu’il n’aurait pas vu en travers du chemin. 

Au bout d’une heure dans cette obscurité totale, Mike remarqua que ses yeux fonctionnaient d’une étrange façon. Peut-être se passait-il quelque chose de bizarre ? Plus tôt, le soleil s’était éteint à l’ouest comme il se devait. Mike en avait déduit que le nord se trouvait du côté de cette montagne qu’il avait décidé d’utiliser comme point de repère. Or, comme il n’y avait ni lune ni étoiles, il ne parvenait plus à voir la montage, du moins au début. Faiblement, au nord, le sommet de la montage commençait à se poindre. La même lueur rouge qui avait accompagné le coucher de soleil était tout à coup visible, faisant ressortir le point de repère que Mike s’était fixé. Et un éclairage quelconque provenait de cette direction. 

Mike se leva, alerte mais prudent. Cette faible lueur rouge émanant du nord lui permettait graduellement de voir la terre qui l’entourait. Il se dirigeant lentement et silencieusement, vers la lueur rouge. Il glissait ses pieds sur le sol, pour éviter d’être surpris par une dénivellation trop abrupte. Penché vers l’avant et scrutant le sol du regard, il avançait à pas de tortue. 

Dans on cheminement laborieux, Mike trébucha et tomba sur une surface plutôt douce. Le sentier ! Il avait décidé de l’abandonner, et c’est lui qui le retrouvait au moment opportun. Quel endroit étrange ! 

Mike vit que le sentier formait un angle oblique par rapport à la montagne qu’il avait choisie pour lui indiquer le nord. Il était par contre convaincu que le chemin le mènerait vers la prochaine maison qu’il n’avait pas encore dépassée, il en était certain. De plus, il constata que la lueur provenait d’un point vers lequel le sentier se dirigeait. Il se plaça vers ce qu’il estimait être le centre du sentier et continua d’avancer toujours très lentement.  Il essayait de se tenir au milieu du sentier, mais de temps en temps, il en frôlait ses extrémités. Il riait. 

C’est encore pire que le brouillard sur la côte de Santa Monica, en juin ! Il se rappelait avoir circulé à bicyclette le soir dans un brouillard si épais qu’il parvenait à peine à discerner la ligne blanche au centre de la route. Comme il aurait voulu que le sentier ait une ligne blanche ! 

Mike remarqua qu’à l’approche de la lueur, il pouvait voir plus clairement. Peu à peu, le sentier devint presque complètement éclairé, ou du moins, suffisamment pour que Michael puisse se redresser et marcher normalement. Il devait tout de même être prudent. Il ne connaissait pas l’origine de la lumière et devait être prêt à toute éventualité. 

Au détour du chemin, Mike comprit l’origine de la lueur. Il n’en croyait pas ses yeux ! C’était la prochaine demeure. Elle était d’un rouge vif. Mike constata qu’à encontre des autres maisons, celle-ci brillait vraiment de l’intérieur. 

Il se permit de ralentir son rythme à l’approche de la maison rouge. La lumière de la maison se rendait jusqu’à lui et, en s’approchant, Mike vit la pancarte indiquant MAISON DES RELATIONS. Il s’arrêta. 

-       Oh là là ! dit-il en soupirant. Voilà une matière que j’ai déjà ratée ! J’espère qu’il n’y a pas d’autres films ! -       Eh oui, il y en a ! Le jeune ange rouge était apparu soudainement sur le palier. « Salut à toi Michael Thomas de l’Intention pure. Nous croyions t’avoir perdu ! 

-       Pas de chance, mon ami rouge, dit Mike, j’ai tout simplement décidé de prendre mon temps. Je suppose que je n’avais pas particulièrement envie de voir tes films. Ressemblent-ils à ceux de Violette ? -       Absolument pas ! 

L’ange rouge était magnifique. Une véritable vedette de cinéma, un personnage d’action au corps taillé au couteau. Il était immense. Il avait une personnalité décontractée et agréable, de sorte que sa haute stature n’effrayait pas, comme dans le cas des autres anges d’ailleurs. Ses vêtements rouges lui donnaient un air sacré. Mike se rappelait avoir vu cette couleur chez les hauts prélats de l’église. 

-       As-tu faim, Mike ? -       Terriblement. 

Rouge guida Mike dans la maison, après lui avoir fait signe d’enlever ses chaussures ! Il fit un clin d’œil à Mike, comme pour lui rappeler pourquoi le sol était sacré. Michael était intimidé d’attirer encore une fois tant de respect et ne dit rien. Il retira ses chaussures et les déposa devant la porte. 

Comme auparavant, l’extérieur de la maison ne laissait rien prévoir de son intérieur. La maison était immense. Elle comportait des escaliers, des arches, et les fenêtres laissaient voir des paysages qu’on ne devinait pas de l’extérieur. Décidément, Mike ne s’habituerait jamais à l’inconsistance entre la physique et la réalité. Tout ça n’était pas sans lui rappeler Alice au pays des merveilles, et il se demanda si l’auteur avait déjà visité cette terre dans ses rêves. 

Quelle pensée étrange ! Devait-il chercher un lapin blanc ? -       Blanc, c’est la suivante, Michael ; pas de lapin hélas ! 

Mike rit. Donc, la prochaine maison était blanche ! La Maison blanche ! Il trouvait l’idée amusante et Rouge aussi. Mike avait le sentiment que ce qu’il allait apprendre ici serait intéressant. Il percevait Rouge comme un membre de sa famille. Tout comme Vert, Rouge aurait pu être son frère, peut-être même un frère célèbre. Bleu et Orange étaient comme des oncles et, bien sûr, Violette était la mère. Il avait hâte de rencontrer le père ! -       Tu as l’impression de faire partie de la famille ? Rouge s’était arrêté devant les appartements de Mike. Et, bien sûr, l’odeur de nourriture se percevait aisément. 

-       Oui ! -       Tu ne pouvais mieux tomber. Tu es dans la bonne maison. Rouge avait guidé Mike jusqu’à la salle à manger et, comme toujours, un merveilleux repas l’y attendait. 

-       A demain matin, Michael Thomas. Dors bien et que tes leçons t’apportent la paix. Avant de retirer et de refermer la porte, Rouge lui souhaita un dernier bonsoir. 

Mike riait sous cape en constatant la politesse dont les anges faisaient preuve au fur et à mesure qu’il avançait sur son chemin. Il se sentait très en paix. Il savait que Rouge était au courant de ses expériences dan la maison violette ainsi que des sentiments et des émotions puissants qui en avaient surgi dans l’âme de Mike. Il appréciait qu’on lui fasse savoir que les prochaines leçons seraient différentes. 

Mike mangea d’un bon appétit. Il n’avait pas pris de repas durant la journée et son parcours dans la noirceur avait exigé beaucoup d’énergie, plus qu’il ne l’avait d’abord cru. Fatigué, il s’endormit aussitôt après le repas. Il était calme et ressentit la paix et le confort que lui offrait la maison rouge. Il dormit paisiblement et profondément, tout comme s’il avait déjà atteint son but. 

Plus tard, alors que Michael Thomas dormais profondément, une créature verte, sale, repoussante et en colère boudait sur le sentier, devant la maison rouge. La forme sombre et répugnante savait que Mike était à l’intérieur. Elle avait attendu encore et encore sa venue au détour de la route, mais rien ne s’était produit. La silhouette difforme écumait de colère et de rage bouillante et n’y comprenait rien. Comment Mike avait-il su qu’elle l’attendait ? Il devait avoir quitté le chemin. Michael avait effectivement atteint la maison sans suivre le même parcours. Mais comment ? L’entité malveillante savait que les anges ne pouvaient intervenir. Ils n’avaient donc pu lui dire qu’elle était là. Il faudrait revoir le plan d’attaque. En devançant Michael, elle l’avait perdu. Fallait-il retourner à la tactique de la poursuite ? C’était en tout cas, la façon de savoir où Mike se trouvait. Que faire ? 

Comme d’habitude, l’horrible créature trouva une place pour faire le guet en attendant que Mike reparte de la maison rouge. Tant et aussi longtemps qu’elle savait où Mike se trouvait, elle était contente. L’entité négative s’occupa à penser à sa confrontation avec Mike. Elle refit sans cesse des plans, révisant les stratégies et en construisant de nouvelles. Il faudrait beaucoup d’énergie et un peu de tricherie, mais elle connaissait bien  Michael Thomas; l’entité connaissait ses pensées et ses réactions et réexamina les techniques à utiliser pour la réussite du plan. La confrontation aurait lieu sur le chemin menant à la dernière maison, là où Michael serait le plus vulnérable. Elle attendrait. Il fallait compter sur la ruse. Il faudrait faire semblant emprunter une autre forme, quelque choses que la masse verte ne parviendrait à maintenir qu’un court instant, mais c’est tout ce qu’il fallait. 

gifs papillonsComme dans les maisons précédentes, Mike se leva et enfila les vêtements prévus à son intention. Propres et frais, ils étaient rouges. Michael se rappela encore une fois les paroles d’Orange qui lui avait dit qu’il n’y aurait pas de déchets humains reliés à ses raps sur cette terre. Mike se rendit également compte que sa barbe n’avait pas poussé depuis le début de son voyage. C’était en quelque sorte comme si le temps était suspendu, prévenant le fonctionnement et le vieillissement de ses cellules. Quel endroit ! Il se régala du petit déjeuner préparé pour lui dans la pièce attenant et songeait à son périple lorsqu’on frappa à la porte. Rouge enta. -       Je vois que tu es frais et dispo, Michael Thomas. 

-       Tout à fait, Merci de cette charmante hospitalité. Mike se sentait bien. Il était encore ébahi de l’apparence éblouissante de Rouge. -       Tu mérites tout cela, Michael Thomas de l’Intention pure, dit Rouge en souriant. 

Puis il fit signe à Mike de se lever et de la suivre dans la salle de formation de la Maison des relations. Rouge guida Mike vers des pièces qu’il n’avait pas vues la veille. Cette maison était très différente des autres. Tout ce rouge rendait Mike vivant et énergique c’était une sensation extraordinaire. Puis, ils arrivèrent dans une grande salle de spectacle dont la disposition ressemblait étrangement à celle de la maison violette, sans oublier le fauteuil moelleux, encore une fois trop près de l’écran. Rouge savait que, de cette place la projection risquait d’indisposer Michael à la suite de son expérience dans la maison précédente. 

-       N’est pas ce que tu crois, Michael, dit Rouge d’un ton rassurant. -       Merci, mon ami, dit Mike avec reconnaissance. Dois-je m’asseoir ? 

-       Oui. Rouge se dirigea vers l’arrière de la salle comme l’avait fait Volette avant li et entreprit de faire fonctionner l’équipement. Confortablement installé dans son fauteuil, Mike était prêt, et la projection commença. 

Cette fois, il n’y avait pas de son. Rouge expliquait ce qui se déroulait sur l’écran. Il avait eu raison. Les images étaient régénératrices formatrices, inspirantes et extraordinaires ! Il n’y avait ni tristesse ni repli sur soi, et les émotions de Mike n’étaient pas sollicitées. On avait plutôt l’impression d’assister une représentation de diapositives et non à des images animées. 

-       Tu vois, Mike tout ceci traite de la famille. Tu as déjà appris dans la maison précédente que tu joues plusieurs rôles sur la planète et il en va de même pour ceux qui sont autour de toi. Tu as aussi appris que tous les humains acceptent et planifient la direction de leur vie avant même de la commencer. Maintenant, le temps est venu pour toi de comprendre la relation entres acteurs. Nous allons bien définir la famille. 

Incrédule, Mike vit apparaître devant lui, vingt-sept beaux visages. Rouge leur attribua des noms très longs que Mike n’avait jamais entendus. Ils avaient tous une résonnance  angélique et Mike pensa qu’il devait être difficile de les écrie. Il entendit des noms comme Angenon, Aleeilou, Beaurifee, Vereeifon, Kooigre, et encre bien d’autres. Ensuite, Rouge lui présenta ce qui ressemblait à l’arbre généalogique de chacun. En tête du tableau, Mike vit des noms terrestres et des visages qu’il reconnaissait, mais aussi des noms et des visages inconnus. Michael reconnut d’abord ses parents, des amis de l’école ou de l’église, des confrères de travail et plusieurs personnes qu’il avait à peine connues. Il y avait même des étrangers. Mike prit le temps d’identifier chacun d’eux. Il revit des enseignants qui l’avaient influencé ; il revit Henry le Tyran et son premier amour, Carole ! Il vit son ami John, puis le voleur qui l’avait presque assassiné dans son appartement. Et, il revit Shirley, la femme qu’il avait aimée et perdue à Los Angeles. 

Il y avait d’autres images de gens qu’il ne connaissait absolument pas. Une femme attira particulièrement son attention. Elle arborait une magnifique chevelure rousse, des yeux verts et un sourire éclatant. Mike ressentait l’énergie de cette image, sans savoir pourquoi. L’image suivante lui fit dresser les cheveux sur la tête ! C’était la femme ivre dont la voiture avait percuté celle de ses parents et causé l’accident fatal. Elle avait été tuée sur le coup et Mike pensa qu’elle l’avait bien mérité. Mais qu’est-ce qu’elle faisait là ? Mais… sa propre image était là aussi. Sous la première rangée de photos reliées entre elles par des lignes, se trouvaient d’autres images de gens à leur tour reliées par des lignes horizontales. 

-       Tu vois, chaque ligne horizontale représente la durée d’une vie, Michael Thomas, dit Rouge pendant que Mike examinait l’ensemble. Ce sont toujours les mêmes acteurs. Les noms changent et les genres aussi, mais ce sont les mêmes entités et elles composent ta véritable famille. E groupe, vous voyagez à travers le temps ; certains s’ajoutent, d’autres se retirent mais vous formez tous une famille. Maintenant, tu vas entendre leur histoire. 

Ce qui se produisit ensuite fut l’un des phénomènes les plus extraordinaires et les plus révolutionnaires que Mike eut jamais expérimenté. Il fut totalement décontenancé par ce qu’il vécut dans la salle aux fauteuils rouges et en présence du magnifique ange de la même couleur. Il était immobile et bouche bée dans son fauteuil rouge, revêtu de ses vêtements rouges. 

La première image dans l’angle supérieur gauche du tableau se décupla soudain pour couvrir toutes les autres et s’anima. Puis, il y eut du son et Shirley, l’amour de Mike, apparut vivante sur l’écran, dont elle sortit pour se placer devant Mike. Elle était réelle et ne faisait plus partie d’un film ou d’une séance de diapositives. Elle s’adressa directement à Mike et se mit à lui raconter son histoire. 

-       Michael Thomas, je suis Reenuei de Quadril Cinq. Je fais partie de ta famille et je t’aime tendrement. Pour toi, dans cette vie, je Shirley. Au siècle dernier, j’étais Fred, ton frère. Puis avant, Cynthia, ton épouse. Michael Thomas de l’Intention pure, nous avons un contrat dont l’énergie s’appelle le karma. Nous avions prévu nous rencontrer encore dans cette vie, ce que nous avons fait. Nous avons conclu une relation entreprise il y a des siècles et nous l’avons bien fait. Nous avions convenu de générer en toi des sentiments qui te mèneraient à la croisée que tu franchis maintenant. C’est le présent que nous avons échangé. Nous avons accompli cette étape ensemble. 

Mike restait bouche bée. Elle n’était pas une image sur l’écran, mais bien réelle. Il écoutait une entité qu’il connaissait bien lui dire qu’elle était Shirley, qu’il l’avait connue avant , encore et encore. Quelle manifestation d’amour ! Chaque parole regorgeait de vérité et de signification. Chaque explication se révélait indéniablement complète. Quelle histoire ! Quel endroit ! Mike ne savait pas si Shirley pouvait l’entendre là où elle était, mais la silhouette incontestablement réelle qui se tenait devant lui méritait une réponse. -       Merci, chère Shirley ! Mike salua celle qu’il avait connue et aimée. Il avait capté la relation selon un angle tout nouveau. Elle était devenue une amie plus qu’une femme qui avait ruiné sa vie. Shirley disparut graduellement de l’espace occupé devant lui. 

L’image qui se présenta ensuite faisait référence à une relation d’amour complexe, à une intrigue. C’était le professeur de secondaire préféré de Mike, M.Bourroughs. il lui expliqua avoir fait partie de sa vie à plusieurs reprises, comme bien des gens d’ailleurs. Cette fois, ça avait été durant la formation scolaire de Mike. Le rôle le de celui-ci était évident. Ils s’étaient en fait aidés mutuellement de plusieurs façons, ce dont Mike n’était pas vraiment conscient. Ils avaient un contrat et l’énergie karmique de l’apprentissage, bien que très subtile. Mike le salua à haute vois, et l’image de son professeur s’évanouit également. 

Soudainement, grande comme la vie, apparut l’image de son père. Mike n’était pas triste : son père était vivant ! La forme de ce dernier se retira de l’écran pour prendre tout bonnement place devant Mike. Il commença à parler et Mike l’écouta avec grand plaisir. 

-       Michael Thomas, je ne suis pas qui tu crois, dit une entité source dont la voix résonnait différemment de ce que Mike avait connu. Je suis Anneehu de Quadril Cinq et je fais partie de ta véritable famille. Le visage que tu vois devant toi est celui de ton père et j’ai joué mon rôle dans la vie humaine exactement comme je l’avais planifié avec ta mère et toi avant même que nous n’arrivions sur terre. Tout ce qui s’est passé était pertinent et nous sommes partis rapidement pour accomplir encore plus dans d’autres domaines spirituels. En te quittant pour vaquer à d’autres occupations, nous t’avons laissé ton plus grand présent, Michael. Notre départ a servi de catalyseur à ton illumination. Nous étions nés à la vie et avions à enseigner la lourde leçon karmique de la mort et out s’est déroulé comme prévu. C’et la raison pour laquelle tu occupes ce fauteuil. Nous t’aimons tendrement pour le voyage que tu accomplis et pour le fait que tu reconnaisses maintenant le présent. 

Mike sentait la vie émanant de cette entité qui s’adressait à lui. Il mémorisa son nom Anneehu. Il voulait que sa reconnaissance soit désormais empreinte en lui. Comment la tristesse pouvait-elle entourer la mort de son père, maintenant qu’il savait la vérité à ce sujet ? La notion de présent prenait de plus en plus d’importance au fur et à mesure que l’entité qui avait été son père poursuivait son histoire. Elle l’entretenait des guerres qu’ils avaient faites ensembles, des frères et de soeurs qu’ils avaient été, il y avait bien longtemps, sur des continents qui n’existaient déjà plus sur la terre. 

Quand le père de Michal eut terminé, il sourit et s’évapora, comme les autres avant lui. Mike était ému, mais ni triste, ni replié sur lui-même. Tout était tellement énergisant ! Il parla à l’image de son père au moment où elle disparaissait. -       Je suis très reconnaissant de ce présent. Mike était convaincu de la véracité de ces faits et inclina la tête en signe de respect. 

Sa mère apparut ensuite et Mike écouta avidement, cloué sur sa chaise, son histoire sur la leçon karmique auprès de lui et des autres. 

-       Je suis Eleeuin, aussi de Quadril Cinq. Je t’aime tendrement et t’ai accompagné de nombreuses fois par le passé. Elle poursuivit son explication des rôles qu’elle avait joués dans ses vies. Elle l’avait même tué, alors qu’ils étaient deux sœurs. Elle parla de l’énergie créée par les actions d’une vie et qui se répercutait sur les suivantes et de la façon dont elle participait aux leçons d’interaction. Elle n’ébranla pas Mike sur le plan émotif e tne suscita pas en lui de mélancolie. Elle lui donna de l’information dans un style magnifique. Elle aussi était réelle, vivante. Lorsqu’elle commença à disparaître, il s’adressa aussi à elle. -       Merci du présent, Eleeuin. Mike tenait à se souvenir des véritables noms de ses parents. Se rappeler ceux de tous les autres était au-delà de ses compétences, mais il voulait conserver ces deux-là éternellement dans sa mémoire. 

Une à une, les images se manifestèrent devant Mike dans toute leur réalité. Elles se présentèrent et évoquèrent l’amour qu’elles avaient eu pour Michael Thomas. Elles parlaient souvent de la famille et toutes venaient de cette place au nom étrange de Quadril Cinq. 

Durant la journée, Mike ne rencontra que neuf des vingt-sept visages qui figuraient à l’écran, et les lumières furent rallumées. Silencieux, Mike constata encore une fois qu’il n’avait pas pris de repas du midi. Rouge quitta son poste de projectionniste et se planta devant lui. -       Fatigué ? 

-       Non, vivifié ! Faut-il arrêter ? Rouge rit de bon cœur et fit signe à Mike de la suivre vers la salle à manger. -       Nos avons des images pour deux autres journées encore. 

Presque toute la famille y passera ! Des millions de questions venaient à l’esprit de Mike se dirigent vers la salle à manger. -       Rouge, je t’invite à dîner. Je sais que vous ne mangez pas mais, j’ai tellement de questions à te poser. 

-       Oui, bien sûr. Rouge s’amusait. Mike pensa qu’il avait certainement autre chose à faire, oubliant qu’il était là pour lui et tous les autres qui empruntaient ce chemin. 

Ils pénétrèrent dans la salle à manger où deux places avaient été mises. Surpris, Mike regarda Rouge. 

-       Qui manque avec nous ? -       Je pensais que tu m’avais invité, dit Rouge d’un ton légèrement ironique. 

-       Mais tu ne t’alimentes pas ! -       Qui adit ça ? Rouge s’amusait vraiment et il s’installa à la table devant Mike avant de se verser un verre de jus de fruits. Mike était ébahi. 

-       Je n’ai jamais… enfin, les autres anges n’ont jamais mangé. J’ai conclu que… Rouge l’interrompit. -       Michael, les anges n’ont pas besoin de se nourrir, mais je vais me joindre à toi dans cette obligation humaine parce qu’il est agréable pour toi d’avoir de la compagnie pour dîner, n’est-ce pas ? 

-       Exact. Mike ne pouvait réfuter cet argument. Il  y avait des semaines qu’il ne s’était pas attablé en bonne compagnie. Il avait bien failli en avoir lorsqu’il était avec Vert. Au moins, il n’avait pas toujours été seul à l’heure des repas. Rouge était amusant. Il était peut-être le plus amusant d’eux tous. 

-       Je me sens honoré de cette pensée, lui dit Rouge en mangeant son pain, lisant dans ses pensées. Mike dînait en prenant de nombreuses poses pour faire place aux questions s’adressant à Rouge. -       Ce qui vient de se passer est-il réel ? quand ces gens me parlaient, le faisaient-ils par le biais d’un nouveau type de projection technique que je ne connais pas encore ? Rouge ne put s’empêcher de rire encore une fois, en s’essuyant le menton avec sa serviette. 

-       Pourquoi les humains veulent-ils absolument associer la réalité à l’illusion ? Même lorsque la vérité saute aux yeux, les humains la rejettent parce qu’elle leur semble irréelle. Décidément, je ne comprendrai jamais ! -       Et alors ? insista Mike. 

-       Absolument réel. Plus réel que la réalité sur terre, Michael. Ils sont ici, en personne, pour toi, dans cette maison. 

Sans véritablement comprendre, Mike continua quand même à interroger Rouge. -       Et tous ces noms aux consonances étranges ? J’ai remarqué que mon image n’en avait pas, seulement l’écriture bizarre que j’avais déjà vue. 

-       Tu en as un, Michael, mais il est dissimulé pour l’instant. T l’apprendras un jour, si nécessaire ; ou du moins la partie que tu parviendras à prononcer. Pour l’instant, c’est sans incidence sur ton illumination. Tu vois, tu ne sais pas mon nom et ça ne t’a pas empêché de profiter de ton temps ici. Rouge prit une autre bouchée. 

Michael ne s’était jamais arrêté au fait qu’il ne connaissait pas les noms des anges qu’il avait rencontrés dans les maisons. Il les nommait par leur couleur. Ça semblait plus facile ainsi, et tous l’y encourageaient. - rouge, quel est ton véritable nom ? Mike voulait vraiment le savoir. Il reprit encore un peu de salade en attenant la réponse de Rouge. 

Tu supposes qu’un nom est un son ? 

Mike remarqua que Rouge mangeait très maladroitement. C’était la première fois, de toute évidence ! La nourriture s’échappait de sa bouche et retombait dans son assiette. Il avait utilisé quatre serviettes jusqu’à maintenant et tentait de son mieux d’imiter les manières des humains en matière de consommation. C’était d’ailleurs très drôle mais Mike était trop préoccupé par ses questions pour s’arrêter à ce détail? Ce n’est que plus tard qu’il en rirait, mais pas aux dépens de Rouge bien sûr. Rouge poursuivit, après s’être encore une fois essuyé la bouche. 

-       Tous les noms des entités de l’univers constituent de l’énergie, y compris le tien et le mien. Ils ont des couleurs, des vibrations, des sons et même… une intention ! On ne peut les attribuer simplement comme un son résonnant dans l’air, comme un nom terrestre. Tous les noms que tu as entendus ou lus aujourd’hui ne représentant qu’une partie de l’énergie du nom entier de l’entité. Tu les as entendus ou lus du mieux que tu le pouvais, en fonction de tes capacités. Lorsque les entités spirituelles se rencontrent, elles peuvent « voie » les noms. Chaque entité porte avec elle sa lignée entière et ses réalisations dans les couleurs et les vibrations de son Mer-Ka-Ba, le nom du corps angélique. C’et beaucoup plus complexe que ce que tu peux saisir maintenant, Michael, parce que c’est interdimensionnel. -       Rouge, dit Mike, comptant en apprendre plus long, aujourd’hui, dans la salle de cinéma, pourquoi certaines images de la rangée du haut n’ont-elles pas présenté leur histoire alors que ç’aurait dû être leur tour ? 

Mike pensait surtout à la femme à la chevelure rousse dont l’énergie l’avait frappé. Elle était dans la première rangée, mais n’avait pas pris la parole. -       Ce sont des humains que tu n’as pas encore rencontrés, Michael. Rouge but une gorgée de jus et tenta sans succès d’éviter que le liquide ne coule de chaque côté de sa bouche. Il dut avoir recours à une autre serviette, la septième ! 

-       Alors, ceux que je n’ai pas connus, ils ne comptent pas ? -       Les contrats non remplis ne sont normalement pas montrés ici, Michael. Ça ne signifierait rien pour toi puisque tu n’as pas rencontré ces personnes. Ceux qui se présenteront à toi sont ceux que tu connais déjà. 

Mike s’appuya sur le dossier de sa chaise pour mieux réfléchir à une pensée qu’il n’avait pas eue depuis quelque temps. Il s’interrogea sur la pertinence de ce voyage au pas des sept maisons. S’il était resté à Los Angeles, il aurait pu connaître les personnes dont les plans spirituels correspondaient aux siens. Avait-il mis fin à quelque plan cosmique ? Quelles en seraient les conséquences ? Rouge « écoutait » et répondit à la question non formulée. 

-       Michael, écoute-moi bien. Certaines choses qui s’offrent à toi sont incompréhensibles sur le plan des trois dimensions. Ton esprit n’est pas celui de Dieu ici. Tu ne peux pas savoir ce que nous savons déjà. Tu es encore humain et nous t’aimons beaucoup pour ce que tu es. Il se passe plus de choses ici que tu ne le crois. Tu as choisi de quitter le chemin, et c’est un accomplissement. Il n’y arien d’inapproprié dans ce que tu as chois de faire. Nous ne t’apporterions pas toute notre aide s’il n’était pas sacré que tu sois ici au moment présent. Mike n’avait jamais perçu son choix de faire ce voyage comme une décision sacrée. Il continuait à le percevoir telle une fuite. Il apprenait à rentrer chez lui et, pour une raison quelconque, c’était un geste honoré et béni de ces êtres angéliques. Rouge avait raison. Mike ne voyait pas la situation dans son ensemble. 

-       Vais-je comprendre un jour ? -       Lorsque tu seras devant la porte du but et que tu l’ouvriras, tu comprendras. 

Rouge se leva et quitta gracieusement la pièce. Après son départ, Mike se leva et alla se placer près de la chaise qu’il avait occupée. On aurait cru qu’un enfant de trois ans avait mangé là. Les miettes de nourriture et le jus étaient répandus partout. Mike éclata de rire. 

-       Rouge, je t’aime, s’exclama-t-il. Mike réalisa la générosité de Rouge, qui avait accepté de partager son repas. Il avait essayé ! Même les anges ne sont pas doués dans certains domaines, je suppose. Puis, il se mit à réfléchir et se demanda s’il y avait des choses que Dieu ne pouvait pas faire ! Une voix se fit immédiatement entendre à son esprit… celle de Violette ! -       Oui, Dieu ne peut pas mentir. Dieu est incapable de détester. Dieu ne peut prendre de décision partiale dans on champ d’amour. C’est essentiellement la raison pour laquelle il y a toutes ces leçons sur la terre, pour que Dieu puisse subir un test d’impartialité. 

Oh là là ! Mike savait que quelque chose de profond venait d’être divulgué, mais il n’y comprenait rien. Sans doute qu’en temps et lieu, ces choses prendront leur véritable sens, pensa-t-il. Que c’était bon d’entendre la voix de Violette encore une fois. Quel endroit magnifique ! 

Durant son sommeil, Mike revit les deux entités angéliques Aneehu et Eleeuin entourées de couleurs vives et de motifs géométriques. Une vraie merveille ! En dépit du spectacle de lumières, il dormit très bien. 

gifs papillonsMichael était impatient de recommencer le lendemain. Il engouffra son petit déjeuner et suivit Rouge dans la salle de spectacle. Il se rua littéralement vers son fauteuil moelleux et attendit les exposés et les paroles éclairées de sa nouvelle famille. Tout était parfait. 

Henry le Tyran, se présenta à lui. Il parla du contrat qui les liait et de sa lourdeur. Mike et Henry avaient navigué ensemble autrefois et leurs vies d’alors avaient dicté les leçons à tirer dans celle qu’ils venaient de franchir. C’était fascinant et surtout plein de sens. Ils étaient associés dans une danse d’énergie éternelle. Il disparut, et Mike le remercia d’avoir si bien joué son rôle. 

Ensuite, la femme qui avait provoqué l’accident de ses parents s’adressa à lui. Elle prenait plaisir à s’exprimer. Elle se qualifiait de « catalyseur final » un autre langage spirituel que Mike ne captait pas encore. Elle laissait entendre que ce soir-là elle avait rendez-vous avec les parents de Mike sur cette route de campagne sombre et qu’elle s’était présentée à l’heure prévue. Elle parla des sessions de planification et de la façon dont les entités avaient applaudi lorsque tout fut joué. La mort offrait une énergie tout à fait différente pour ceux qui étaient  de l’autre côté. Une vraie pièce de théâtre ! 

La femme ne s’excusa nullement pour ce qu’elle avait fait. Elle n’avait pas à le faire puisque tout était dans l’ordre des choses. Mike ne portait plus de jugement. Il abonda même dans son sens. -       Merci du précieux présent, dit-il. Il avait prononcé ces paroles sincèrement. 

Le défilé des membres de la famille était terminé pour la journée. Mike se leva pour aller dîner. Il avait rencontré neuf autres personnes. Cette fois, il n’invita pas Rouge à manger, mais lui demanda tout de même de rester avec lui pendant le repas. Il avait d’autres questions à poser et ne voulait pas être distrait par la nourriture éparpillée ici et là et le jus renversé ! 

-       Rouge, plusieurs de ces entités vient encore sur la Terre. Comment peuvent-elles alors se présenter à moi et me parler ? -       Tu fais encore appel à l’expérience humaine pour comprendre la réalité du retour chez toi. Le véritable Michael Thomas peut être à plusieurs endroits à la fois. L’aspect de Dieu qui constitue la partie la plus élevée de ton âme n’est pas entièrement présent lorsque tu es sur la terre. Il est ailleurs, vaquant à d’autres occupations comme la conception d ‘autres plans d’énergie avec la famille puisque tu as décidé de changer de route. Rouge  souriait pendant que Mike prenait le temps de saisir ce qu’il venait d’entendre. 

-       De nouveaux plans ? -       Oui, de nouveaux plans. 

Mike était estomaqué. Les pièces du casse-tête commençaient à se placer. Les séances de planification se déroulaient non seulement au début, avant son arrivée, mais il devait y en avoir de nouvelles, à cause des choix éclairés qu’il avait faits. Elles faisaient appel à des parties de lui qu’l n’avait même pas conscience qu’elles existaient ! 

-       Cela veut-il signifier que j’ai une personnalité multiple ? -       Michael, ferme les yeux. Concentre-toi. Rappelle-toi les événements de la journée. Imagine-toi de nouveau dans la salle rouge… Où es-tu maintenant ? 

-       Dans la salle rouge. -       Je croyais que tu étais ici en train de manger ? 

Mike ouvrit les yeux et regarda Rouge d’un air découragé. -       Attends un peu. C’est dans mon imagination. Ce n’est pas plus important que mes rêves. Mon corps réel est ici. Mes pensées sont dans la salle rouge. 

-       Bien. Qu’est-ce qui est le plus réel : ton corps ou tes pensées ? -       Mon corps… enfin je pense. Mike était incertain de sa réponse. Rouge ne dit rien. Il se pencha plutôt vers Mike et lui donna matière à réflexion. 

-       Michaêl, la nuit dernière… tu as rencontré tes parents encore une fois. Et cette fois, ils t’ont montré leur énergie réelle et tu les as appelés de leurs noms véritables. Tu as voyagé avec eux et tu t’es bien amusé. 

Mike cessa de manger. -       Es-tu en train de me dire que c’était réel ? 

-       Oui. -       Mais je dormais, c’était un rêve. 

-       Ta nature humaine ne te permet pas de saisir la réalité de l’esprit, Michael. Seule ta conscience forme la réalité. L’aspect physique est temporaire. Ta structure cellulaire, bien qu’elle soit un véhicule sacré, n’est que la résidence de ta conscience, et tu peux amener ton esprit où tu veux. Crois-moi, c’est ainsi. 

Rouge souriait. -       Je peux quitter mon corps ? 

-       Tu le fais régulièrement, Michael. Par conséquent, tu peux être à deux endroits à la fois, comme tu dis toi-même. Ce n’est pas aussi inhabituel que ti le crois. Dans la mesure où tu n’oublies pas de revenir à ton véhicule humain, tant est bien. Tu t’es engagé à mouvoir ta conscience dans ce véhicule, tant et aussi longtemps que tu seras sur terre. Mais tu peux quand même voyager. -       Tu dis qu’il y a des parties de moi qui ne sont pas ici ? 

-       Oui. Rouge connaissait la question qui suivrait. -       Où sont-elles 

Rouge se leva de sa chaise et se dirigea vers la porte, comptant laisser Mike se reposer pour la nuit. Il se retourna pour répondre à la dernière question. 

-       Dans le lieu le plus sacré qui soit. Avec tous les autres. Dans le temple de la physique. Avec Dieu. 

Sur ce, Rouge se retira. Mike venait d’entendre une somme importante d’informations et ne parvenait pas à la comprendre. Le temps de la physique ? Qu’est-ce que ça pouvait bien être ? Un projet à la fois physique et religieux ? Ça ressemblait à un film de Harrison Ford ! Qu’est-ce que ça pouvait bien signifier ? Chaque nouvelle question semblait en soulever d’autres. 

Mike se mit au lit. Tout juste avant de s’endormir, il se rappela ce que Rouge lui avait dit sur la réalité de ses rêves. S’était-il vraiment déplacé la veille, avec ses parents ? C’était tellement nouveau, si étonnant ! Mike y pensait encore lorsqu’il s’enfonça dans cet état où l’esprit humain perd toute conscience claire de ce qui se passe vraiment. Il se dirigea encore une fois vers son endroit préféré, là où il s’était rendu plusieurs fois : le point de jonction entre l’amour et la réalité où les membres de la famille se réunissent pour s’entretenir du passé, du présent et du futur. Là où les lois de la physique sont en apparence violées mais où, en fait, elles se créent. Bien sûr, il oublierait tout par la suite. 

gifs papillonsIl en était à sa dernière journée dans la maison rouge. Il ne lui restait que quelques entités astrales à rencontrer, puisqu’on avait passé par-dessus cinq d’entre elles qui ne faisaient pas partie de l’expérience de Mike jusqu’à maintenant. Il revit le professeur qu’il avait signalé à l’administration et le voleur qui avait apparemment tout déclenché en pénétrant dans son appartement. Tout ça semblait si loin ! 

Mike les écouta tous. Il respectait le fait qu’ils fassent partie de sa famille et qu’ils soient reliés de diverses façons à sa vie actuelle et à ses vies passées. Lorsque tout fut terminé, il possédait une vision d’ensemble comme très peu d’êtres humains en ont. Il comprenait plus clairement le sens de la vie. Encore une fois, il regratta de ne rien pouvoir ramener de tout cela à Los Angeles ou de n’en rien avoir su plutôt. 

S’il avait saisi la notion de contrat et d’énergie karmique  plus tôt, il aurait pu comprendre beaucoup mieux la moindre expérience émotive, ce qui aurait fait de lui l’être humain le plus accompli à avoir vécu sur la planète ! Mais peut-être ces choses ne devaient-elles jamais être connues des humains de la terre ? Peut-être était-ce là une partie des leçons dont on parlait si souvent ? C’était comme être dans la noirceur et tenter de voir la lumière à tout prix. C’était un casse-tête immense. Mike se sentait Reconnaissant devant la connaissance et l’illumination que lui apportait son périple. 

Ce soir-là, Michael célébra son corps, comme Vert le lui avait appris. Il sentit une autre transition et se comporta exactement comme le lui avait appris Vert. En moins de quelques heures, tout fut terminé, et Mike sut hors de tout doute qu’il avait franchi une autre étape où, d’une certaine manière, la biologie avait fusionné avec son esprit. Il semblait que l’acceptation des connaissances acquises ici et dans les autres maisons avait produit une réaction psychologique de ses cellules. Puis, il se rappela l’explication de Vert sur la façon dont son esprit se manifestait dans chacune de ses cellules. Tout se tenait, décidément. 

Il dormit profondément, encore une fois,  sans tenir compte de ses voyages astraux et de ses réunions de famille et se réveilla reposé. Après le petit déjeuner, il revêtit son armure, se para de son épée et de son bouclier et partit à la recherche de Rouge. Il était là, prêt à le raccompagner à la porte. Il fut touché à l’approche de Mike. -       Michael Thomas de l’Intention pure, tu as changé. 

-       Je sais. Mike était timide à la pensée de la cérémonie et du changement qu’il avait vécu la veille. « Comment peux-tu le savoir ? Comment un ange peut-il déterminer qu’un humain a subi une transformation de vibration ? » 

Rouge regardait Mike avec une expression d’ébahissement. 

-       Tes couleurs te trahissent. Je n’ai jamais vu un humain se transformer si profondément, si rapidement. Tu es un cas unique ici. Tu as tout accueilli et saisi rapidement ce qui t’a été offert. Tu es un être humain vraiment spécial 

Rouge se retourna et guida Mike dans le dédale de corridors, vers la porte d’entrée de la maison rouge. Mike commença à mettre ses chaussures, qu’il trouva là où il les avait laissées. Il n’avait rien compris à propos des couleurs, mais  c’était sans importance. -       Je n’oublierai jamais cette maison, mon cher Rouge. C’est ici que j’a rencontré ma famille pour la première fois. 

Rouge souriait. Il savait la vérité. Michael avait rencontré sa véritable famille pour la première fois en tant que Michael Thomas, l’être humain. Mais Michael la connaissait en fait très bien. -       Michael Thomas, tu n’es pas au bout de tes surprises. Il te reste encore deux maisons. Ta nouvelle maison te permettra de percevoir de façon  encore plus intense ce qui t’attend. Te sens-tu prêt ? 

Etait-ce un avertissement ? -       Y a-t-il un problème qui m’attend ? demanda Mike d’un ton inquiet. 

-       Tu devras affronter certains défis. Spirituels, physiques et d’autres, qui feront appel à tes émotions humaines avant que tu ne franchisses la porte du but. Ce seront sans doute les plus grands que tu auras rencontrés sur cette terre. Certains pourraient même remettre en question tout ce chemin et sa réalité. D’autres t’étonneront par leur ampleur. Tu pourrais même avoir peur. 

Mike réagit en entendant cela. Il savait qu’une épreuve l’attendait. Mais il restait déterminé, jugeant qu’il ne pouvait abandonnera près avoir parcouru tout ce chemin. -       Je comprends, dit-il. Je suis prêt. 

-       Oui, je sais que tu l’es, cher ami humain. Rouge regardait Mike comme s’il le voyait pour la première fois. « Jai une question à te poser. Tu l’entendras ce matin, puis deux autres fois seulement. La dernière fois sera la plus importante. » 

Enfin ! Mike était heureux qu’un ange lui donne des renseignements sur la raison de cette question qu’on lui posait à chacune des maisons. Il devait y avoir un lien avec la septième maison et avec ce qu’il trouverait. -       Je suis prêt à entendre la question, Rouge. Bien sûr, Mike connaissait la question, mais voulait laisser à Rouge l’honneur de la poser. Rouge savait que Mike lui laissait savourer ce moment et l’appréciait. 

-       Michael Thomas de l’Intention pure, est-ce que tu aimes Dieu ? -       Tout comme je t’aime et aime tous les autres, oui, j’aime Dieu. 

 Mike s’avança et posa un geste qu’il risquait pour la première fois. Il serra Rouge dans ses bras. Il n’était pas facile d’encercler cet immense ange rouge de ses bras, mais Mike fit de son mieux. Rouge accepta gracieusement la salutation physique et se pencha même pour permettre à Mike de le voir dans les yeux. Rouge enlaça Mike complètement, l’enrobant dans le tissu léger des vêtements rouges. -       Ce geste est très significatif, dit Rouge en s’éloignant de Mike. Comme Vert et Violette me l’ont dit, tu es le premier dont la vibration permet le contact physique avec un ange. Rouge était ému. « Nous n’avons jamais pu serrer un humain dans nos bras jusqu’à maintenant. Jamais je ne l’oublierai. 

Mike considéra cette remarque comme un compliment et s’engagea sur le sentier le menant à son parcours. Il devait choisir entre la route toute tracée ou l’autre. Oui, cette fois il emprunterait le chemin tracé jusqu’à la prochaine maison, blanche selon ses renseignements. Il se retourna une dernière fois pour saluer Rouge de la main. Rouge était sur le palier et regardait Mike s’éloigner. Il était émerveillé de ses progrès. Il était fier que les présents de Mike et ses armes s’harmonisent si bien à lui en tant qu’être humain. Il ne l’avait jamais vu à un tel degré. 

Il ne fallut que quelques instants avant que la répugnante créature imprégnée de mort ne surgisse des arbres et se mette en route derrière l’être humain qui se dirigeait vers la prochaine maison. L’horrible créature ne laissait aucune trace de pas en  marchant. Elle passa tout près de Rouge en le regardant de ses yeux féroces. Pour la première fois, l’ange lui adressa la parole. 

-       Fantôme, tu n’as aucune chance.  Sur ce, Rouge se retourna et se retira dans sa maison rouge. 

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...