Lorsqu’on a choisi de travailler avec la Lumière

 

Les travailleurs de la lumière sont ceux qui se sont portés volontaires, avant la naissance, pour aider la planète et sa population à se soigner des effets de la peur. Chaque travailleur de la lumière est là pour un but sacré. Très souvent, cependant, la vie sur terre avec son objectif matériel crée une forme d’amnésie chez les travailleurs de la lumière. Ils oublient alors leurs identités divines et parfaites, et aussi leurs capacités à aider miraculeusement la terre et tous les êtres vivants. Lorsque les travailleurs de la lumière oublient leur véritable identité et leur but, ils se sentent perdus et effrayés.

etre

N’oubliez jamais que vous êtes un travailleur de la lumière :

1. Vous Sentez-vous appelé à soigner les autres.

2. Vous voulez résoudre les problèmes sociaux et environnement du monde.

3. Vous Croyez que les méthodes spirituelles peuvent guérir toute situation.

4. Vous avez eu des expériences mystiques, telles que des prémonitions psychiques ou des rencontres angéliques.

5. Vous avez subi des expériences de vie sévères qui ont érodé la connaissance de votre perfection divine.

6. Vous voulez guérir votre propre vie comme première étape dans la guérison du monde.

7. Vous Sentez-vous obligé d’écrire, d’enseigner ou de conseiller sur vos expériences de guérison.

8. Vous ressentez l’urgence du temps de remplir votre mission avant de savoir que vous êtes ici pour un but plus important ou même si vous ne savez pas ce que c’est ou comment l’accomplir.

Partout sur la planète en ce moment, les travailleurs de la Lumière réveillent des souvenirs fragiles au sujet de la raison pour laquelle ils sont venus sur terre. Ils entendent un appel intérieur qui ne peut être ignoré. Cet appel rappelle qu’il est maintenant temps d’arrêter de travailler avec des rêves matériels et de se rendre au travail. Beaucoup de travailleurs de la lumière découvrent des dons spirituels innés, tels que les compétences en communication psychique et les capacités de guérison spirituelle. Ce sont les cadeaux que nous nous sommes portés volontaires pour guérir la terre et sa population pendant les décennies cruciales entourant le millénaire.

Les prophéties ont prédit notre venue, et maintenant il est temps pour nous d’accomplir nos objectifs Divins. Le monde dépend de nous!

Nous, qui sommes des travailleurs de la lumière, n’avons pas nécessairement besoin d’ajouter quoi que ce soit pour nous préparer à notre mission. Nous avons déjà des capacités innées, même si elles sont actuellement inactives. Au lieu de cela, nous devons travailler sur la libération de peurs qui nous empêchent de se sentir confiant dans nos capacités de travailleur de la lumière. Lorsque vous vous rappelez que votre pouvoir en tant que travailleur de la lumière vient de votre moi supérieur et de Dieu (et non de « vous »), vous vous sentez automatiquement plus sûr de vos capacités de guérisseur spirituel.

Avec notre intention, notre pensée et notre esprit concentrés, nous pouvons guérir n’importe quoi. Il n’y a pas de limites, sauf celles que nous mettons sur nos capacités de guérison.

Nous pouvons certainement guérir la terre avec notre approche spirituelle.

En fait, les scientifiques ont récemment démontré que les gens peuvent changer la température de l’eau et de l’air, ainsi que des structures de nuages, simplement à travers leurs pensées. Les chercheurs savent depuis des années que la prière affecte positivement les plantes et les animaux. Ces études révèlent quelque chose que beaucoup de travailleurs de la lumière ont déjà connu: nos prières collectives et nos pensées curatives peuvent éviter les prophéties du traumatisme mondial.

Il n’y a qu’un seul esprit et un esprit, et nous faisons tous partie de cette intelligence collective et de cet amour. Des résultats miraculeux dans les laboratoires scientifiques démontrent la base factuelle de l’unité de toute vie. Il n’y a pas longtemps, les scientifiques américains et japonais ont rattrapé les sujets de test à la pression sanguine et aux appareils de surveillance cardiaque. Simultanément, dans des chambres séparées et scellées, d’autres sujets de test ont été invités à penser des pensées aimantes ou fâchées à propos des gens branchés aux machines. À l’instant exact où un sujet tenait une pensée aimante, la pression sanguine et la fréquence cardiaque de la personne surveillée ont considérablement chuté. Et puis, au moment précis où une pensée colère a été projetée, les signes vitaux de la personne ont monté en flèche vers le haut.

Nous, qui sommes des travailleurs de la lumière, sommes déjà conscients du pouvoir de nos pensées.

Si votre intuition vous exhorte vers une fonction de guérison, vous pouvez être sûr que c’est une voix divine et pas seulement des vœux pieux. Ces dernières années, un appel spirituel a été diffusé, comme une demande psychique « d’aide recherchée », demandant aux travailleurs de la lumière de se réveiller à leurs rôles curatifs. Ceux qui ont entendu l’appel me contactent parfois, demandant de réconforter que cette voix intérieure ne les configure pas pour la déception ou l’échec possible.

Je peux certainement comprendre cette peur, puisque je l’ai expérimenté moi-même. Quand j’étais une jeune mère, j’ai commencé à avoir des visions spontanées dans lesquelles je me voyais comme guérisseur et auteur. Ces visions m’ont effrayée, parce que je ne pensais pas avoir eu le temps, l’argent ou l’intelligence pour réussir. J’ai donc commencé à trop manger pour faire taire la voix intérieure et les visions. Je ne me sentais pas prêt ni qualifié pour réveiller ma mission.

Ce que je faisais, c’était l’équivalent de pousser le « bouton Snooze » sur mon réveil spirituel. En excès, c’était ma façon de retarder le plan de Dieu pour moi, parce que la nourriture alimente temporairement le son et la vue de mon plan de vie Divin. Avant de me rendre au Créateur   j’ai demandé de l’aide pour faire de ma vision intérieure une réalité. J’ai découvert que dès que je me suis engagée à suivre mon but de vie, des portes m’ont été ouvertes pour la suite. De manière miraculeuse que je n’aurais jamais pu planifier, tout dans mes visions est devenu une réalité.

Nous ne pouvons pas échouer lorsque nous acceptons la mission que nous avons choisie avant notre incarnation.

Le pouvoir et l’intelligence de l’esprit unique ne font aucune erreur. Nous n’aurions pas été affectés à notre rôle de travailleur léger, si nous n’étions pas parfaitement qualifiés. Puisque nous sommes faits à l’image et à la ressemblance de Celui qui est omniscient, aimant et capable de guérir n’importe quoi, nous pouvons nous détendre dans la connaissance sûre que nous sommes nés pour guérir. 

doreen
 
Pour en savoir plus sur les travailleurs de la lumière, consultez Le livre : Le chemin du travail de la lumière Par  DOREEN VIRTUE

L’Ange du Pardon, son message à l’humanité

 Derrière le voile du christianisme extérieur représenté par les 3 églises orthodoxe, catholique et protestante, existe une voie christique cachée, un chemin intérieur d’éveil de la conscience basé sur la connaissance de l’homme et l’alliance avec le monde des Anges.

Les Anges sont les gardiens de la véritable destinée de l’homme, qui est de devenir un homme-Ange, un Christ vivant, un libérateur, un thérapeute pour la terre et l’humanité.

Aujourd’hui, certains hommes sont parvenus à rétablir ce lien de Lumière qui jadis, reliait naturellement les hommes avec leurs Frères aînés, les Anges. Parmi eux, l’Ange du pardon s’est manifesté pour délivrer un message et un enseignement rare et précieux à l’humanité, dont voici un extrait*..

 * Vous trouverez le message et les enseignements de l’Ange du pardon dans leur intégralité dans le livre « L’Ange du pardon, son message à l’humanité« , de Loïc Albisetti, paru aux Editions Essénia. Vous trouverez déjà dans cet article quelques extraits de ce message sacré.

 ange du pardon

La mission de l’Ange du pardon au sein de la terre et de l’humanité

L’Ange du pardon* est semblable à une petite source cachée dans un temple de cristal au centre de la Terre. Ce temple sacré est le cœur même de la Mère du monde dont chaque battement fait jaillir de cette source une eau-lumière, une eau de l’âme invisible, qui pourtant fait vivre, croître et prospérer tout ce qui se trouve à la surface de la terre. Mais la tâche de l’Ange du pardon n’est pas de demeurer une petite source ; non, sa mission est de devenir un grand fleuve ardent, semblable à un courant de Lumière ascendant traversant tous les mondes jusqu’aux étoiles, en passant par l’homme.

Comme l’Ange du pardon lui-même le décrit à travers son message, ce courant lumineux passe d’abord par la terre et les pierres, l’eau et les plantes, l’air et les animaux pour finalement entrer dans l’homme, qui est la porte du feu et des mondes supérieurs. Malheureusement, cela fait bien longtemps que l’être humain ne porte plus les mondes supérieurs, mais plutôt des mondes sombres et malades, et ce, dans une totale inconscience et ignorance de la réalité et de leur emprise.

Cependant, si l’homme rétablit ce lien avec les mondes supérieurs et ouvre les portes de sa vie intérieure à la sainte présence de l’Ange du pardon, celui-ci peut accomplir sa mission : libérer l’âme de la terre, la Mère, et rétablir son lien originel avec le Père. Ainsi, il n’y a plus de séparation ni d’opposition entre le ciel et la terre, l’esprit et la matière, la pensée et le corps, l’invisible et le visible. Semblable au cobra royal qui s’éleva à travers la colonne vertébrale du Bouddha jusqu’à se dresser au-dessus de sa tête, l’Ange du pardon peut alors protéger tous les êtres du mauvais sort et rayonner sa bénédiction dans toutes les directions du monde.

L’Ange du pardon est donc indissociablement lié aux maîtres et aux sages qui constituent la grande Tradition immortelle de la Lumière sur la terre. C’est pourquoi cet Ange insiste tellement sur l’importance de cette tradition dans son message, demandant aux hommes de s’unir à elle pour retrouver leur origine divine et leur véritable chemin de destinée :

« Le Père m’a envoyé dans le monde de la chute (le monde manifesté, matériel) afin qu’à travers la Tradition des Maîtres, je puisse ramener tous Ses enfants vers le royaume de la Lumière.

Le maître Jésus était un avec moi et parlait de ma mission sur Terre lorsqu’il a prononcé la grande parole libératrice : « En allant vers mon Père, j’emmènerai la Terre entière avec moi.» Ainsi, je me manifeste dans votre monde à travers le corps de la Tradition des Maîtres et sachez qu’en dehors de ce corps pur, il est inutile et vain d’invoquer ma présence. » 

Les conséquences insoupçonnées de la présence ou de l’absence de l’Ange du pardon

À travers cette image vivante de l’Ange du pardon comme une petite source, puis un fleuve de Lumière qui s’élève du centre de la terre jusqu’à entrer dans l’homme préparé pour le recevoir, on peut mieux comprendre le sens profond de son message à l’humanité.

On peut également comprendre pourquoi cette vertu en apparence insignifiante est en réalité d’une importance capitale, non seulement dans nos vies d’êtres humains, mais également pour tous les règnes de la terre. En effet, si l’eau-Lumière du pardon et de la bienveillance ne circule plus entre nous, la terre de nos cœurs se dessèche, nos relations s’appauvrissent, se crispent et les conflits arrivent. Puis, par la loi de causes à effets, c’est la terre entière qui se dessèche et devient aride, se couvrant d’un manteau de tristesse et de désespoir, suivant l’expression de Baruch : « Jérusalem, quitte ta robe de tristesse » (Baruch 5:1). « Jérusalem » (littéralement : le « royaume de la paix et de l’unité ») désigne ici l’humanité dans son unité originelle, qui a été brisée par sa chute et la rupture de son lien intérieur avec les mondes supérieurs. C’est ainsi que la terre, notre Mère, s’est progressivement recouverte d’une « robe de tristesse » ; de la connaissance de cette réalité à la fois concrète et spirituelle, vient également l’antique expression des prêtres d’Egypte qui se faisaient appeler les « Fils de la Veuve », évoquant le deuil de la Déesse Mère Isis, divinité de la Terre.

 l-ange-du-pardon

Par un heureux et miraculeux hasard – celui-ci n’existant pas ou alors étant Dieu Lui-même – j’ai découvert un précieux texte du maître essénien Peter Deunov au sujet de la vertu du pardon. Ce texte date déjà de plus d’un siècle et n’a pourtant pas perdu une ride ! En effet, on peut même dire qu’il est plus actuel que jamais. A travers cet enseignement, le maître révèle le lien vivant et subtil qui existe entre la nature de l’eau des relations humaines et l’état de la terre. Il nous montre ainsi l’importance du pardon et les conséquences insoupçonnées de sa présence ou de son absence sur la terre :

« Pardonner est l’une des plus petites vertus. Sur cette si petite vertu repose toute la culture actuelle. La fertilité de la terre aussi repose sur le pardon.

Si les hommes de culture dressaient des statistiques, ils pourraient remarquer l’action d’une grande loi de causes à effets. Ils pourraient remarquer que toutes les années de famine sur la terre sont la conséquence du manque de cette petite vertu. Si elle manque, surviennent alors les grandes catastrophes qui commencent d’abord à l’intérieur de la société comme par exemple, des persécutions entre les différentes églises pour savoir laquelle est la plus juste. J’appelle une église juste celle qui applique la loi du pardon, qui applique l’Amour, celle qui ne voit pas les erreurs chez son frère.

Soyez prêts à pardonner.

Tu vas pardonner à quelqu’un pour Dieu qui vit en lui.

Pourquoi l’homme doit-il pardonner ? Parce que chaque vexation qui vous est infligée, consciemment ou non par autrui, a pour but de vous préserver d’un mal qui doit se produire[1]. »

  1. Extrait du livre de Peter Deunov « le livre des Anges ».

En effet, bien souvent nous nous vexons d’une parole qui nous est dite et qui peut effectivement être parfois maladroite. Alors nous nous braquons, voire même entrons dans la rancune ou la colère. Mais en réagissant de la sorte, nous augmentons le mal et l’énergie destructrice de la guerre et du conflit, qui n’apporte jamais rien de positif, bien au contraire. Par contre, si nous entrons dans l’intelligence et la vision impersonnelles de l’Ange du pardon, notre regard s’élève naturellement au-delà des apparences et de la personne qui nous a contrariés. Nous pouvons alors constater avec étonnement que cette personne n’était qu’un trompe-l’œil, qu’un instrument de forces liées à notre propre karma − personnel, héréditaire ou culturel − ne demandant qu’à être libérées de notre inconscience… 

Pour en savoir plus :

Article complet dans le magazine Essentiel n°33 – avril-mai-juin 2017 par Loïc Albisetti 

L’Ange du Pardon, son message à l’humanité – Loïc Albisetti – Ed. Essénia

L’heure du pardon avec Christ’al Chaya

Issu de la lettre mensuelle de MAI 2017

1

Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire. 

Chères âmes, quand vous entendrez, quand vous lirez ce message, nous serons certainement à Malte dans le Conclave des Maîtres de la Fraternité Dorée qui enseignent à l’intérieur de ces portails de rédemption et de solarisation, les Reptiliens exécutants, ainsi que certaines de vos extensions qui ont subi des traumatismes. Certains éléments seront également abordés sur les annales akashiques du système d’Orion. 

Tout cela parce que vous êtes en 2017. Le choix est fait, chacun d’entre vous, dans les parties multidimensionnelles de son Être, a fait le choix, le choix de l’unification ou de la dispersion. Mais il est important que vous puissiez vivre le pardon, cette part de don que vous offrez à l’humanité, pour qu’elle s’engage dans ce processus de rédemption, de réconciliation, dans ce processus en cours qui consiste à la remise à la norme de cette trinité contenue au cœur du Sacré Cœur. 

Les forces chaotiques de dispersion et d’involution, s’acharnent aujourd’hui et trouvent toutes sortes de subterfuges pour empêcher cette trinité d’amour d’être rétablie, d’être ramenée à la norme du Créateur. Seulement, si l’on dévoile l’origine de la cause première, de cette grande fracture, la conscientisation de ce qu’il s’est passé, peut vous amener au pardon. Non point que vous offriez votre pardon, mais que vous puissiez être en mesure de vous incliner face à votre Être solaire et de demander pardon. Demander pardon aussi à ces grands mentors de l’involution, leur demander pardon d’avoir utilisé leurs guerres, leurs tortures, leur abus de pouvoir. Demandez leur pardon d’avoir utilisé tout cela pour tarir votre source d’amour. Demandez-vous pardon à vous-mêmes de les avoir rendus puissants. Vous les avez rendus puissants parce que, comme Sha Amin Ra, vous avez cru qu’ils devaient vous demander pardon et s’incliner devant vous. Ils ne demanderont jamais pardon, mais vous, en vous inclinant, dans votre puissance de rayonnement d’amour, finalement vous leur demanderez pardon de les avoir laissés être tout-puissants. 

Vous demanderez à votre Être solaire, ce grand pardon parce que vous l’avez laissé se sentir impuissant, pas à la hauteur. La puissance d’amour réside dans l’alignement du cœur du Sacré Coeur. Aujourd’hui, il se peut qu’il y ait une nouvelle naissance du Christ. Vous avez connu des Christs qui se sont incarnés sur votre Terre et qui étaient radiation, émanation de connaissance d’amour. Maintenant, les Christs de la nouvelle humanité seront des Êtres qui auront fait ce chemin, ce chemin d’involution, d’enfermement et de retour à la liberté totale, par le pouvoir de l’amour, par la manifestation de l’allégeance à la Source. 

christ

Les Christs qui arrivent aujourd’hui, auront été à la fois porteurs de lumière, séparés de la Source, mais en même temps, ils seront devenus incarnation de la lumière rayonnante d’amour, car ils auront parcouru ce chemin, ce chemin d’authenticité, ce chemin de transparence, ce chemin de rigueur, car le pardon est le chemin du milieu, il est l’équilibre entre la miséricorde et la rigueur. 

Dans le premier portail de rédemption situé à la porte d’Aramu Muru au Pérou, les extensions victimes ont un pardon à faire aux exécutants, tout comme les exécutants ont un pardon à faire aux extensions victimes. Se pardonner, que cela signifie-t-il pour chacun et chacune d’entre vous ? Pardonner, c’est se libérer du poison de la rancune, de la vengeance. Pardonner, c’est aussi reconnaître la divinité en l’autre, comme en soi-même et donc laisser la loi trinitaire agir, ce qui signifie que chacun devient responsable de ce qu’il a créé. Mais dans cette coresponsabilité, il n’y a point d’attachement par des émotions obscurcissantes. Chacun se reconnaît et se libère pour enfin s’inscrire sur le chemin de la rédemption, du grand retour au Soi Divin. 

Voilà la pensée que je voulais partager avec vous, car bientôt nous irons en Egypte pour l’alliance entre le féminin et le masculin à l’intérieur de soi comme à l’extérieur de soi-même. 

Et puis, nous irons vers Atacama, vers ce quatrième portail de solarisation qui traitera de l’orgueil, l’orgueil est le poison qui empêche les Êtres d’atteindre leur unité christique. 

Alors chères âmes, libérez-vous de tout jugement sur vous-mêmes, de toute culpabilité, de tout manque et de toute certitude. Soyez humbles, droits dans votre cœur et vous serez ces Êtres qui ont enrichi le « Germe 1 », car à partir de vous, de votre semence nouvelle, toutes les humanités peuvent être libérées et envisager une évolution dans le cœur de la conscience christique. ET CELA EST.

OM SHANTI CHAYA

OLD_TitreCC

Comment vivre sans effort

 

Pourquoi les gens, à mesure qu’ils vieillissent semblent-ils perdre toute joie de vivre ?

Pourquoi sommes-nous si nombreux, une fois entrés dans la soi-disant maturité, à devenir ternes, insensibles à la joie, à la beauté, à l’immensité des cieux et aux merveilles de la terre ?

Lorsqu’on se pose ces questions, de nombreuses explications viennent à l’esprit. Nous sommes tellement préoccupés à nous-mêmes – c‘est une explication. Nous luttons pour devenir quelqu’un, pour réussir et pour maintenir une certaine situation ; nous avons des enfants ainsi que d’autres responsabilités, et nous devons gagner de l’argent. Tous ces paramètres extérieurs deviennent très vite pesants, ce qui nous amène à perdre notre joie de vivre.

tristesse

Lorsque nous observons les visages autour de nous dans la rue, voyons comme ils sont pour la plupart, tristes, rongés par les soucis et plutôt mal en point, repliés sur eux-mêmes, distants et parfois névrosés, sans un sourire. Vous êtes-vous demandé pourquoi ?

Je pense que ce qui nous détruit, ce sont ces efforts, ces luttes qui occupent quasiment chaque instant de notre vie. Si vous observez autour de vous, vous verrez que pour la plupart, l’existence est une succession de batailles contre eux-mêmes, contre leur mari ou leur femme, contre leurs voisins, contre la société ; et ils dissipent leur énergie dans ces affrontements perpétuels. Un Homme qui est joyeux, vraiment heureux, n’est pas esclave de l’effort ; et l’absence d’efforts n’est pas synonyme de stagnation, de bêtise, de stupidité. Au contraire, seuls les sages, ceux qui sont doués d’une intelligence exceptionnelle, sont réellement libres de tout effort, de toute lutte.

Souvent, lorsque nous entendons parler d’absence d’effort, nous envions cette situation, nous voulons parvenir à un état sans conflit ni lutte, nous en faisons donc un but, un idéal, que nous nous efforçons d’atteindre – et ce faisant, nous perdons notre joie de vivre nous aussi. Nous sommes pris de nouveau dans l’étau de l’effort, de la lutte. L’objet de cette lutte varie, mais toutes les luttes se ressemblent. On peut lutter pour mettre en place des réformes sociales, pour trouver Dieu, pour instaurer de meilleurs relations entre soi-même et son conjoint ou son voisin ; on peut s’asseoir au bord du Gange, faire ses dévotions aux pieds d’un gourou, et j’en passe… Tout cela n’est que lutte et effort. Ce qui compte, ce n’est donc pas  l’objet de la lutte, c’est de comprendre la lutte elle-même.

Notre problème, c’est que l’esprit se sent inférieur, c’est pourquoi il lutte pour être ou devenir quelque chose, ou pour surmonter les contradictions opposant ses divers désirs. Mais ne donnons pas d’explications quant aux raisons pour lesquelles l’esprit est en proie à ces luttes. Tout Homme capable de réflexion connaît la raison de ces luttes intérieures et extérieures ; notre envie, notre avidité, notre ambition, notre soif de compétition conduisant à une efficacité sans merci – tels sont les facteurs qui nous poussent à la lutte, que ce soit dans le monde ici ou dans le monde à venir. Nous n’avons donc pas besoin d’étudier les ouvrages de psychologie pour savoir pourquoi nous nous battons ; l’important, c’est bien sûr de découvrir si l’esprit peut être totalement libéré de toute forme de lutte.

En définitive, quand nous luttons, le conflit se situe entre ce que nous sommes et ce que nous devrions ou voudrions être. Sans avancer d’explications, demandons-nous s’il est possible de comprendre l’ensemble de ce processus de lutte, de sorte qu’il prenne fin. L’esprit peut-il s’abstenir de lutter, comme ce bateau qui se laissait porter sans effort par le vent ? La question, c’est celle-ci, bien sûr, ce n’est pas de savoir comment atteindre un état exempt de toute lutte ; l’effort même pour parvenir à un tel état est en soi un processus de lutte, cet état n’est par conséquent jamais atteint. Mais si vous observez d’instant en instant comment l’esprit se laisse piéger dans les luttes sans fin, si vous vous contentez d’observer le fait sans vouloir le modifier – sans imposer à l’esprit un certain état que vous appelez la paix – vous constaterez alors que l’esprit cesse spontanément de lutter ; et dans cet état c’est là qu’il peut apprendre énormément.

Apprendre ne se limite plus alors à une collecte d’informations ; c’est la découverte de l’extraordinaire gisement de richesses qui s’étend au-delà du champ de vision de l’esprit ; et pour l’esprit qui fait cette découverte, la joie est là.

Cessons de lutter du matin au soir car notre énergie se perd dans les luttes. Soyons vigilent et dans cet état de vigilance, toute notion de supérieur et d’inférieur s’effacera, il n’y plus de grand homme ni de petit d’homme, il n’y plus de gourou. Toutes ces absurdités cessent parce que l’esprit est pleinement éveillé ; et un esprit pleinement éveillé est inconditionnellement joyeux.

Francesca – Conclusion, suite à ma lecture du Sens du Bonheur de Krishnamurti

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

La vie sur d’autres planètes

 

Sur chaque planète, il y a des humains qui ont la charge de conserver tout son passé. C’est une sorte de grande bibliothèque vivante que l’on peut consulter si on a la possibilité d’y entrer. Il y a donc certains Martiens qui sont les gardiens de toute la civilisation martienne. Ils sont à cheval sur deux dimensions. Ils ne sont pas dans la troisième comme l’était la planète Mars lorsqu’elle a eu de grosses difficultés. Ils sont pratiquement en quatrième dimension, ils ont une certaine densité, vous pourriez même les voir mais leur vibration est plus proche de la quatrième que de la troisième dimension. 

Ces Martiens sont venus sur Terre pour apprendre à être pacifiques car ils étaient très dominateurs. Il y a eu de grands cataclysmes sur leur planète en raison de leur caractère belliqueux, insoumis, autoritaire. En fait leur race était dynamique, mais violente et despotique. Ceux qui ont pu s’en sortir sont venus sur la Terre, guidés par des êtres sages, pour expérimenter et évoluer. 

A13

La planète en évolution supérieure à la Terre est Vénus.  

- La vie sera-t-elle réimplantée sur Mars ? 

Il y a toutes les possibilités techniques pour que la vie puisse renaître sur Mars, Ce sera un ensemencement de vie. Pour l’instant, ce n’est pas le moment ! Lorsque surviendront certains évènements, ceux-ci se répercuteront sur l’ensemble de votre système solaire et bien au-delà. Que ce soit sur Mars, Vénus, Saturne, la Terre ou d’autres planètes de ce système, la vie sera tout autre de ce qu’elle est actuellement. La potentialité spirituelle sera complètement différente et il n’y aura plus de surface inutilisable. Tout sera ré-ensemencé mais avec d’autres « graines », d’autres données complètement différentes. Mars est en sommeil et elle se réveillera avec une autre conscience.

Ils me parlent de Mars en tant qu’entité vivante car, bien qu’il n’y ait pas de végétation ou d’atmosphère, la sphère en elle-même est vivante. Même si cela arrive à la Terre, si elle reste nue, elle sera toujours une entité vivante et transmettra ce qu’elle est à tous ceux qui habiteront en elle et au-dessus d’elle. Pour l’instant, l’entité Mars est en sommeil, elle se réveillera, stimulée par le grand réveil général de notre système solaire, de notre galaxie et de notre Univers. 

- On peut donc supposer que si la Terre devenait inhabitable, ce ne serait que pour un temps ? 

Oui. Vous pouvez considérer que Mars, comme la Terre, va accoucher d’elle-même et se réveiller dans une autre dimension. Mars passera dans la quatrième dimension et revivra dans la quatrième dimension. À ce moment-là, vous aurez tous la possibilité de voyager d’une planète à l’autre et d’y percevoir la vie. 

Lorsqu’une planète a subi des épreuves venant des êtres qui l’habitaient, il y a eu souffrance. C’est le cas pour Mars, qui est donc en repos. Cette sphère vivante aurait pu s’éteindre ou même mourir mais ce n’était pas son destin. Pendant ce temps, elle est en attente de transition. 

Toutes les planètes du système solaire, comme la Terre, sont en attente de la transition. Celles qui apparemment vous semblent impropres à la vie pourront également l’accueillir mais de façon différente. 

Quand vous aurez compris ce que vous êtes vraiment, vous saurez qu’avec votre propre volonté et la compréhension de vos possibilités vous pourrez voyager partout dans l’Univers sans votre corps physique. Celui-ci pourra être en sommeil sur la Terre et vous voyagerez avec un corps similaire à votre corps physique, avec une densité palpable qui vous donnera des capacités que vous êtes encore loin de soupçonner. Tout cela pourra vous être donné et vous sera donné. 

MONIQUE MATHIEU sur  http://ducielalaterre.fr

LA MALADIE DE GAÏA

 

 

Lorsque vous parlez de cancer, au sujet de votre santé physique, vous définissez cette maladie comme étant une prolifération anarchique de cellules qui se répand dans votre organisme à travers ce que vous appelez des métastases. Avez-vous pensé que tout ce qui arrive comme problème à l’homme est la conséquence de concrétisations d’énergies non alignées, en lui, avec les Lois de la vie. 

Vous pouvez considérer que vos consciences, comme les nôtres d’ailleurs, à travers notre individualité, notre mobilité, notre libre-arbitre, sont des cellules de l’Univers. Et en tant que cellules de cet Univers, vous vivez actuellement dans le corps planétaire Gaïa. 

changement-de-vie

Gaïa est une conscience planétaire évoluée, consciente de ce qu’elle est, consciente de son évolution, de sa place dans la conscience solaire. Gaïa est pure, elle diffuse dans le cosmos une énergie qui peut s’assimiler à la vibration Paix Universelle. Gaïa n’a pas de problèmes. Et lorsque les hommes détruisent une partie de sa biosphère, elle est capable, elle-même, de rétablir son équilibre et de se régénérer entièrement. 

Mais une partie des cellules-hommes qui vivent en elle, sont des consciences si peu évoluées qu’elles ne se rendent pas compte des destabilisations, des destructions qu’elles infligent à leur support planétaire en même temps qu’à elles-mêmes. Ces cellules-hommes malades de leur non conscience se sont réparties sur l’ensemble de la Terre, ont proliféré, et provoquent un développement anarchique. Gaïa est malade des hommes qu’elle accepte en elle pour que ces êtres humains puissent évoluer dans sa Paix Planétaire. Gaïa a besoin de se soigner pour rétablir son propre équilibre, et pour cela elle doit bousculer un peu ses énergies internes. Mais l’Univers est ainsi fait que les soins qu’elle doit avoir, aident les hommes à évoluer aussi. Les mécanismes sont un peu complexes et ne seront pas développés ici. Et les traitements sont ainsi faits qu’ils soignent en même temps les cellules-hommes malades. 

De la même manière que pour vos corps physiques, le cancer n’est pas une maladie extérieure à vous-mêmes, mais bien une conséquence de certains déséquilibres de votre conscience personnelle, le cancer actuel de la terre est une maladie interne à elle-même. Mais les causes ne sont pas au niveau de sa propre conscience, mais au niveau des consciences humaines qu’elle accepte en elle-même. 

Ne soyez pas trop affligés des catastrophes dites naturelles que vous pouvez

vivre, elles vous servent, d’une certaine manière, à vous soigner de vos maladies d’évolution. Ceci concerne les destructions que certains d’entre vous font à la Nature. Quant aux destructions que certains opèrent sur leur civilisation, quant aux destructions que certains opèrent sur leur propre corps, et sur les corps d’autrui, ceci est une autre affaire. 

Des cellules-hommes malades se détruisent elles-mêmes. D’autres cellules saines aident ces cellules malades à se guérir. Et Gaïa aide tout le monde, dans tous les règnes qui vivent en elle-même, à grandir, par Amour Universel, par conscience de l’Evolution Universelle, par Respect de la vie elle-même sous tous ses aspects. Oui, hommes de la Terre, vous faites partie intégrante actuellement et tant que vous vivrez ici, de cette conscience planétaire. Tout désordre que vous lui infligez appelle à des réajustements de votre conscience, et si ce n’est par des simples prises de conscience, cela peut-être à travers des vicissitudes, hélas. La vie est simple et belle, et nous vous voyons vous débattre dans des problèmes que vous créez vous-mêmes et dont vous souffrez des conséquences. 

Nous vous aidons du plus que nous pouvons, mais nous ne pouvons faire le travail à votre place, puisqu’il s’agit de conscience et d’évolution. A l’Amour que vous prodigue Gaïa, nous rajoutons le nôtre, car c’est le plus puissant médicament qui existe. 

MESSAGES DE LA CONFEDERATION INTERGALACTIQUE

L’éveil à nos vies parallèles grâce à la MerKaNa

 

Aujourd’hui, avec l’amincissement du voile, nous avons tous diverses visions d’autres vies. Par habitude, nous pensons qu’il s’agit de vies antérieures, mais ce sont en fait des vies parallèles. Nous devenons de plus en plus conscients de nos autres Soi à l’état d’éveil, en rêve ou en méditation.

La question se pose de savoir comment accueillir ces expériences qui remontent à la surface afin de bien comprendre qu’elles font toutes partie de notre être….

bulles

Les réalités parallèles associées à notre vie présente ne sont pas différentes de nos vies passées ou futures, car toutes les réalités existent dans un présent non linéaire. Les réalités parallèles de notre vie « actuelle » sont plutôt des réalités « probables ». Toutefois, selon les mécanismes mentaux, elles sont tout aussi accessibles que les probabilités passées ou futures, car même les existences que nous considérons comme passées se déroulent simultanément dans l’hologramme de l’instant présent. Les « réalités » dont nous faisons l’expérience dans toute vie simultanée ne sont que des composantes d’un menu infini de potentialités que nous choisissons de vivre et elles peuvent changer beaucoup plus que nous le réalisons. Toutes les existences sont des illusions que nous rêvons dans notre réalité apparente.

Le passé et le futur tels que nous les concevons sont comme une série de récepteurs contenus dans la partie cristalline du cerveau physique et dans l’esprit non physique à l’intérieur d’un champ de l’ultraviolet. Ces codes électromagnétiques peuvent se modifier et ils sont d’ailleurs en fluctuation constante. Nous déterminons notre destinée qui n’est pas linéaire, mais très dynamique. Le passé est malléable et il n’est pas plus fixé que ne le sont le présent et le futur. Nos processus mentaux et nos croyances créent notre passé, dont il existe autant de versions valides qu’il y en a du futur. Nous choisissons parmi un assortiment de potentialités les expériences que nous désirons vivre …

En vérité, cette communications s‘établit dans le corps de lumière cristallin, la MerKaNa et elle a une portée beaucoup plus grande que l’humanité ne le réalise. Les cellules physiques réagissent entre elles et leur activité déclenche des centres de conscience du corps de lumière cristallin, centres situés à la fois dans le temps linéaire et dans la multidimensionnalité. Un peu comme à l’image de sous-programmes informatiques : notre programme Windows permet à d’autres programmes, comme les logiciels de traitement de texte Word, Excel ou PowerPoint, d’exister dans son format matriciel. On peut y accéder, les modifier, et les traiter n’importe quand au moyen du programme maître, en suivant des instructions précises.

Merkana

La MerKaBa est donc devenue de moindre importance grâce à la conscience que nous prenons de notre rapport à la MerKaNa ! 

La MerKaNa est très différente de la MerKaBa sous l’aspect du magnétisme et de la polarité. Elle n’a pas de genre et elle est engendrée par la grille cristalline au niveau initial de la cinquième dimension. La MerKaba n’opère que dans la troisième dimension, donc dans la dualité, et elle est surtout générée par la grille magnétique. Il existe des lois physiques qui s’appliquent à la navigation spatio-temporelle interdimensionnelle et intradimensionnelle. L’humanité finira par les redécouvrir. Lorsqu’elle le fera, les frontières apparentes entre le passé, le présent et le futur seront alors mieux comprises.

En effet, ce sont ces filtres tridimensionnels qui créent l’illusion linéaire du déroulement séquentiel du temps et c’est précisément la raison pour laquelle l’humanité croit qu’un moment existe, puis qu’il disparaît pour toujours, suivi ensuite par un autre qui s’évapore également dans le grand brouillard fugitif du passé.

En tant qu’humains, vivant dans la dualité, nous considérons que les actions présentes peuvent modifier le futur, mais elles peuvent également modifier le passé. Oui, tout ce que nous faisons influe sur notre passé, ainsi nous pouvons éliminer les traumatismes vécus et les erreurs commises il y a des années ou dans d’autres existences ! Il s’ensuit logiquement que le futur, le présent et le passé sont sans cesse recréés par l’individu à mesure que ses croyances, ses attitudes et ses relations changent et évoluent.

Les changements que nous effectuons sont très réels. Le petit enfant intérieur est toujours là chez l’adulte que nous sommes tandis que les années passent. Cet enfant intérieur est également dynamique ; il n’est pas fixé dans une version permanente. Il change tous les jours, comme l’adolescent, le jeune adulte et la personne âgée de notre avenir.

En conséquence, il nous incombe d’entrer dans les énergies de l’ascension, de saisir le pouvoir de l’instant présent et de réaliser que nous pouvons et devons modifier le passé, notre passé individuel depuis le présent. Dans l’instant présent, nous pouvons devenir la MerKaNa et acquérir le contrôle de tout ce qui existe dans notre multidimensionnalité. C’est une Vérité universelle sacrée qui prend de l’expansion quand nous y entrons. Elle procure le pouvoir de cocréer dans le moment présent, au-delà du temps linéaire et des séjours hologrammiques dans l’Omni-Terre.

Les problèmes et les blocages personnels surgissent quand l’évolution appropriée du passé est entravée et empêchée d’avoir lieu spontanément. Dans certains cas, une névrose sérieuse   survient précisément parce que l’individu n’a pas modifié son passé. Par exemple, on peut avoir choisi une vie dans laquelle la participation à un événement catastrophique a pour conséquence une perte de vie traumatisante. Ce choix peut avoir été fait pour plusieurs raisons de croissance. Ainsi, dans les existences séquentielles, l’entité apprécie peut-être beaucoup plus le temps passé avec des êtres chers parce qu’elle a appris que la vie peut prendre fin de façon inattendue.

Il faut savoir que ces grands traumatismes qui ont été choisis comme leçons de vie  dans une existence sont souvent tellement surchargés sur le plan émotif qu’ils débordent sur les programmes d’autres vies et les affectent. Ce fâcheux débordement peut s’exprimer sous la forme d’une peur intense de prendre l’avion, d’une peur de l’eau et de la noyade, et ainsi de suite. Nous pouvons entrer dans la Conscience Quantique et éliminer le négatif tout en retenant la leçon de croissance, et remplacer entièrement l’événement par un autre qui est positif. Il nous est possible de modifier de passé.

Nous devons absolument comprendre que si nous avons choisi de vivre un traumatisme, il y a une raison à cela, mais il est également vrai que certaines expériences traumatiques ou moins désirables ont simplement pour but de nous montrer ce qui peut arriver si nous ne créons pas consciemment notre réalité. Si nous entretenons la croyance que le monde est mauvais ou que nous somme indigne, cette projection mentale très individualisée attirera fatalement une expérience fâcheuse dans la réalité physique où notre état d’esprit l’a manifestée. Dans tous les cas cependant, nous avons la capacité et le besoin d’en tirer une leçon, puis de transformer l’expérience passée en une expérience plus positive.

Tout ceci est nécessaire et peut s’effectuer sur le plan de conscience de la MerKaBa et de la MerKaNa. Encore une fois, il s’agit de comprendre que toutes les réalités sont en mouvement. Elles peuvent toutes se modifier.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Paix et fraternité avec M.Mathieu

 

Vous, êtres humains, parlez souvent de paix, de fraternité, vous parlez même d’Amour, mais que veulent dire pour vous les mots paix et fraternité si vous n’y ajoutez pas l’Amour, c’est-à-dire la conscience de ce que peut représenter l’Amour pour vous et pour vos frères humains ?

Le sens des mots

PAIX
Il faut que vous compreniez le sens profond des mots, il faut que vous appreniez à trouver le sens profond des mots et à les comprendre pour bien les utiliser.

Nous allons parler du mot « paix ». Les êtres humains réclament la paix ! Alors nous allons vous dire ceci : essayez d’abord de faire la paix en vous-mêmes, ce sera beaucoup plus efficace et important que de manifester en demandant la paix !

Bien sûr, il n’est pas toujours inutile de manifester vos souhaits ! Mais que veut dire le mot « paix » pour l’un ou pour l’autre ? Chacun met sur ce mot ce dont il a envie en fonction de sa connaissance et de son évolution.

Si vous arrivez à faire la paix en votre cœur, si vous arrivez à comprendre ce que signifie réellement ce mot, vous serez dans le respect de vous-même, dans le respect de l’autre, et vous serez également dans l’Amour pour vous-même et pour les autres.

Votre monde va changer

Votre monde, nous l’avons dit maintes et maintes fois, va changer, les êtres humains vont changer, la vie sur la planète Terre va changer ; cela peut se faire d’une façon très rapide en fonction du vouloir des êtres humains à changer, parce que nous ne pouvons pas faire ce travail à leur place.

Il faut que vous vous investissiez davantage ! Il faut que vous ayez conscience du pouvoir et de la mission dont chacun de vous est investi, et cette mission est d’ancrer l’Amour et la Lumière dans la matière. Vous êtes, d’une certaine manière, le prolongement de la Source, Sa finalité dans la matière.

À partir du moment où vous avez conscience du travail d’Amour et de Lumière que vous pouvez accomplir, tout change en vous, tout s’apaise, et vous ne voyez plus du tout votre monde de la même façon que la veille ou l’avant-veille.

C’est pour cette raison que nous vous parlons de paix et de fraternité ! À partir du moment où vous vous engagez réellement à avoir conscience de ce que représente la paix, surtout à l’intérieur de vous-mêmes, vous mettez en marche un processus de transformation, et vous pouvez à ce moment-là accéder à toutes les énergies merveilleuses que vous recevez, que vous intégrez parfois d’une façon peut-être brusque si vous n’êtes pas préparés à les accueillir. Elles sont intégrées d’une façon beaucoup plus douce par ceux qui ont préparé le terrain.

À l’époque actuelle, vous avez toutes les possibilités d’avancer, entre autres grâce à l’enseignement que nous donnons à certains canaux ; nous disons bien « certains » canaux, car pour recevoir un enseignement spirituel, il faut non seulement que le canal soit en harmonie avec ceux qui l’enseignent, mais il faut qu’il soit également en harmonie avec lui-même afin qu’il n’y ait pas d’interférences entre ceux qui donnent les messages et celui qui doit les restituer.

Votre monde est en marche

Votre monde est en marche, que ce soit au niveau de l’humain, de la transformation profonde de votre Mère la Terre ou de celle de toutes vies. Si vous souhaitez réellement aborder sur un autre rivage, si vous souhaitez réellement passer le pont vers ce devenir tellement espéré, tellement souhaité, essayez de vous aimer, tout simplement ! Essayez de réaliser la paix et la sérénité en vous, car si elles ne sont pas en vous, l’Amour ne pourra pas y demeurer. L’Amour sera bien évidemment en vous comme il est en chacun d’entre vous, mais il ne se manifestera pas, donc vous ne pourrez ni vous l’offrir à vous-même, ni l’offrir à tous ceux qui en ont besoin.

Si vous n’êtes pas dans la paix intérieure en raison de certaines culpabilités, de certaines incompréhensions de la vie ou de vos expériences de vie, vous n’êtes pas efficaces pour vous-mêmes et pour le grand changement.

Ce grand changement a été annoncé à notre canal et à d’autres canaux. Il est à votre porte, et il suffit de l’éveil d’une petite partie de l’humanité pour que le basculement puisse s’accomplir. Donc soyez les artisans de la transformation profonde du monde, soyez les artisans de votre devenir, et si vous avez conscience de vouloir aller de l’avant, de vouloir intégrer les nouvelles énergies qui vous sont offertes, de vouloir intégrer la nouvelle connaissance que nous allons vous offrir de plus en plus au travers de canaux comme le nôtre, il faut que vous œuvriez dans la conscience que vous êtes utiles au Plan, que tout être humain est utile au Plan, qu’aucun être humain n’est rejeté.

Tout être humain a sa mission à accomplir, tout être humain a sa place sur ce monde ! S’il n’avait pas sa place, que ferait-il sur la Terre ? Quel qu’il soit, malheureux ou heureux, en parfaite santé, en petite ou grosse dysharmonie, tout être humain a sa place ! Les êtres humains peuvent se faire travailler les uns les autres ; ils sont des miroirs les uns pour les autres. Les êtres humains peuvent solliciter leurs voisins, ils peuvent solliciter les autres pour qu’ils puissent s’investir dans le vrai Don, le Don de l’Amour.

Les êtres humains sont également maîtres et élèves ; ils ont beaucoup à apprendre les uns des autres, de leurs comportements, de leurs sentiments et de leur Amour.

Le basculement se fera probablement extrêmement rapidement

Lorsqu’il y aura une certaine majorité d’êtres humains suffisamment réveillés, le basculement se fera probablement d’une façon extrêmement rapide. Nous disons « probablement » parce qu’il y a d’autres impératifs dont nous ne parlerons pas.

Nous vous avons déjà dit qu’il y avait plusieurs possibilités pour cette grande transformation, ce basculement dans la cinquième dimension. Plusieurs possibilités s’offrent à l’humanité, mais pour l’instant, même si les humains s’ouvrent, même s’ils avancent à grand pas, même si la solidarité commence à se manifester entre les hommes, des forces involutives empêchent encore les êtres de s’épanouir ; ceux-ci sont des êtres fragiles, facilement manipulables, qui n’arrivent pas à penser par eux-mêmes, qui n’arrivent pas à comprendre ce que peut représenter l’Amour.

Nous vous demandons ceci : lorsque vous vous trouvez en face de vos collègues, de votre famille, de vos amis, leur sourire, leur dire un mot gentil peut faire changer beaucoup de choses. Le sourire, le mot gentil ou l’Amour, (car l’Amour va automatiquement vers l’autre), peuvent faire accélérer le processus de transformation profonde de votre monde.

LA PAIX

La Paix du monde s’installera…

La Paix du monde s’installera petit à petit parce que c’est prévu, non par les hommes mais par le Plan qui doit être vécu par la planète et toutes vies sur elle et à l’intérieur d’elle. Les hommes suivront ce Plan, mais ils pourront le vivre avec bonheur ou avec souffrance, en fonction de leur comportement par rapport à certains événements.

Cette nouvelle année terrestre, qui pour nous ne représente absolument rien, verra beaucoup de changements, essentiellement chez les êtres humains, mais pas que chez eux. Elle verra également des changements évolutifs dans le règne animal ; vous pourrez constater que les animaux deviennent de plus en plus sensitifs, que certains ont les capacités de médiumnité, notamment les chats, mais bien évidemment pas que les chats.

Vous, êtres humains, pourrez aussi constater que la télépathie, et notamment avec les animaux, se développe. Cependant nous vous mettons en garde : comme toutes les facultés de l’esprit vont commencer à se développer, essayez de penser juste, de penser avec beaucoup de sérénité, beaucoup de joie, de respect et d’Amour.

Si vous n’avez pas ces formes pensées d’Amour, ceux qui vous entourent pourront le percevoir. Ils ne percevront pas l’intégralité de vos pensées, mais ils ressentiront l’énergie émise par vos pensées, et cela pourra créer des dualités.

Votre monde n’ira plus vers la dualité permanente, vers les conflits permanents, parce que ce ne sont pas les humains qui le souhaitent, mais ceux qui dominent le monde. Certains les appellent les « marionnettistes » et nous pourrions également les appeler ainsi. Ce sont des êtres qui n’appartiennent pas à votre monde, qui n’ont pas encore subi l’ouverture de conscience, qui n’ont pas encore soulevé les voiles sur ce que peuvent réellement représenter l’Amour, la fraternité et le respect.

Tout cela, va se terminer ; nous ne disons pas que cela va se terminer cette année car il y aura encore quelques difficultés ; il vous reste les derniers mètres à parcourir avant que le monde puisse réellement changer.

Il arrivera un moment, pas si éloigné que cela, où vous n’entendrez plus parler de guerres, de conflits, parce que les êtres humains les refuseront ; cela ne correspondra plus du tout à ce qu’ils souhaitent.

Les mots guerre, conflit, dualité, tristesse et violence disparaîtront du vocabulaire ; ils seront comme effacés de votre mémoire et de vos écrits comme par un coup de baguette magique.

Soyez certains que cela arrivera ! Quel est l’être humain qui souhaite réellement vivre en permanence dans la destruction, les conflits et les guerres ?

Depuis des millénaires, la planète Terre a connu beaucoup de guerres et de conflits. Il y a des cycles, et vous terminez le cycle de guerres et de conflits. Vous avez déjà commencé depuis un petit moment, mais vous ne vous en rendez pas compte ! Vous allez vers un monde d’une plus grande douceur, de respect et de fraternité, un monde où les êtres humains seront frères, un monde qui ne sera pas un monde de profits, mais un monde de partage.

Message reçu des Êtres de Lumière par Monique Mathieu - www.ducielalaterre.org

 

 Vie initiatique

Vie initiatique – Enseignements Éditions Le temps Présent, 2016.

Pour un canal intègre et pur, il n’est pas aisé de parler de lui-même, de raconter ses expériences de vie et ses initiations sans laisser parler sa personnalité ou son ego. C’est pour cette raison qu’une grande partie de ce recueil a été canalisée. Car en plus des expériences et des initiations vécues par Monique, vous trouverez dans ces écrits de magnifiques enseignements. Chaque expérience de sa vie étant un apprentissage sur son chemin spirituel (comme sur le nôtre).

Un canal est un être humain, et comme tout être humain il est soumis aux aléas de la vie, aux énergies qui le pénètrent en permanence, et comme sa sensibilité est très grande il lui faut souvent faire plus d’efforts que d’autres pour ne pas se laisser envahir par des émotions ou des énergies inférieures afin de maintenir en lui une fréquence vibratoire élevée. C’est justement cette fréquence vibratoire élevée qui lui permet de capter les messages ou les enseignements qui lui sont communiqués par des êtres de plans de Lumière élevés, car si cette fréquence n’est pas suffisamment élevée, il peut capter des messages en provenance de l’astral.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et que vous citiez la source : www.energie-sante.net

conférenceConférence-canalisation en Isère

Conférence-canalisation par Monique Mathieu.
sur le thème : Monde en changement ou … changement de monde ?
Moirans (Isère) le vendredi 2 juin 2017 à 20h00.
Informations et inscriptions : cliquer ICI.

 

Les reptiliens qui vivent sur la Terre

 

 - Pourriez-vous nous parler des reptiliens qui sont sur Terre et que nous ne voyons pas ? 

Pour vous être agréable, nous vous dirons quelques mots sur des êtres qui ne sont pas de votre Univers, qui ne font pas partie de la famille humanoïde. 

reptiliens

L’Univers est sectorisé. Il y a la grande famille humanoïde à laquelle appartiennent les habitants des Pléiades et de la Lyre, mais aussi des êtres qui sont complètement différents de vous. Cependant, ces êtres-là sont attirés par les humanoïdes car ceux-ci leur apportent ce qui leur manque et leur donne les réponses qu’ils cherchent au fond d’eux-mêmes. 

Les reptiliens ont été, eux aussi, créés par la Source. Il y en a encore sur Terre, ils ne sont malheureusement pas tous partis. Ils sont totalement différents au niveau de la conception qu’ils ont de la vie. Ils sont très évolués au niveau technologique et même bien au-delà. Ils ont la possibilité de se créer un corps similaire au vôtre et de ce fait, vous avez du mal à les détecter. En avançant dans la perception des fréquences vibratoires, vous serez mieux en mesure de les reconnaître. Sans vous poser de questions, vous saurez que telle ou telle personne vibre dans la Lumière ou dans l’ombre. 

Pour l’instant, les reptiliens et bien d’autres que vous n’avez pas encore découverts vivent sur votre Terre. Votre planète est convoitée plus que vous ne pouvez l’imaginer parce qu’elle a une potentialité d’expérimentations très étendue. Il y a aussi ce que nous pourrions appeler les vampires, qui se nourrissent de ce vaste champ émotionnel que représente la Terre. 

Ils ont été créés et ils ont leur utilité. Ce sont vos frères de l’ombre mais sachez qu’ils n’auront aucune possibilité de vous nuire si vous vibrez dans la Lumière. Peut-être sont-ils là plus particulièrement pour ceux qui débutent dans une certaine conscience et qui sont encore des âmes très fragiles. 

Actuellement sur votre Terre vit une multitude d’êtres venant de tous les secteurs de votre Univers. Certains ont pris corps physique et viennent d’Univers similaires à ceux des reptiliens. Ils sont donc proches d’eux et c’est principalement sur ces êtres qu’ils font des expériences. Ils les sentent, ils les retrouvent vibratoirement. 

Tout doit se reconnaître au travers des fréquences vibratoires, d’où l’importance de vous affiner. Vous commencez déjà à ressentir que certains êtres que vous côtoyez vous dérangent profondément. Ils ne vous ont pourtant rien fait, ils n’ont aucune agressivité vis-à-vis de vous. Leur état vibratoire vous incommode autant que vos fréquences vibratoires peuvent le faire pour d’autres qui sont aux antipodes de ce que vous êtes. Derrière ces êtres, même s’ils l’ignorent, vivent effectivement des reptiliens. 

Beaucoup d’expériences faites par les « gris » l’ont été sur des créatures venant de mondes similaires au leur et ayant choisi une incarnation sur la Terre. Ils les reconnaissent à leur fréquence vibratoire, à leur son. Cependant, ces êtres qui ont pris forme humaine ne le savent pas et souffrent de ces enlèvements. 

Même si vous êtes incommodés d’une façon ou d’une autre, vous n’avez rien à craindre car vous ne vibrez pas avec la même fréquence, vous vibrez beaucoup plus la Lumière que l’ombre. 

- Nous ne risquons d’être « enlevés » que par vous ! 

En quelque sorte oui ! Cependant sachez que nous nous présenterons à vous. Nous continuons à affirmer que dans quelque temps nous nous présenterons aux hommes de la Terre, que ceux-ci découvriront leurs frères venant de nombreuses  régions de leur galaxie et même d’autres parties de l’Univers. Au tout début de ces manifestations il faudra être vigilant, ressentir la fréquence, envoyer beaucoup d’Amour sur tous ces êtres et vous aurez la réponse. L’Amour que vous enverrez vous sera renvoyé et à ce moment-là, vous saurez que vous ne vous trompez pas. 

MONIQUE MATHIEU sur  http://ducielalaterre.fr

Le voyage astral appartient à l’humanité

 

Revenons à des vérités essentielles… Le voyage astral, comme n’importe quelle expérience, ne dépend ni du degré d’instruction, ni des origines, ni du sexe, ni de la culture. D’ailleurs beaucoup n’étaient même pas préparés, la première fois qu’ils vécurent cette expérience !

Le voyage astral n’est pas plus périlleux que n’importe quelle activité humaine. Seule l’ignorance est dangereuse. Ceux qui vivent des expériences hors du commun sont souvent confrontés à l’hostilité du corps médial, et même parfois des religieux qui ont du mal à accepter le surnaturel. Leurs amis peuvent se montrer goguenards, dévalorisants. Il leur devient alors difficile d’intégrer ces phénomènes, de comprendre leur sens et de les rendre bénéfiques par manque de confiance en soi. C’est pourquoi il faut rechercher la compagnie gratuite des personnes qui vous apprécient, qui cherchent eux-aussi, pour puiser confiance et encouragement.

nature

Beaucoup de rumeurs circulent à ce sujet afin de créer la peur. Si une sortie du corps se produisait spontanément pour vous, pensez à votre corps physique, de toute façon vous reviendriez naturellement durant une période de sommeil, et bien là c’est pareil.

Des rumeurs circulent également au sujet de personnes prétendument possédées durant une expérience de ce genre. Durant leur dédoublement, une entité se serait approprié leur corps physique. Cette croyance n’a guère de fondement. En général, ce sont de tels préjugés qui produisent les expériences. Ainsi, un psychiatre aillant eu vent de l’expérience de sa patiente annonça un jour qu’une de ses clientes avait de « multiples personnalités », chacune ignorant les activités des autres et il ne tarda pas à être submergé de cas semblables. L’épidémie se propage… Les patients à multiples personnalités envahissent les cabinets médicaux… Il en va des idées et des maladies psychiques comme des modes, et elles changent. Un individu n’est pas un bloc, c’est une force animée par divers courants qui se réveillent selon les circonstances. L’humain est habité par des croyances, des pulsions, des blocages, parfois même opposés.

L’idée d’être possédé est assez effrayante il faut en convenir, cependant, de tels cas sont rapportés dans l’Ancien Testament et dans les Evangiles.  Certains se croient envoûtés ou victimes de mauvaises intentions. Il est vrai que les humains peuvent se montrer hostile, notre espèce appartient au groupe des prédateurs les plus redoubles, mais ne sous-estimons pas notre autodéfense inconsciente.

Sortir de son corps est moins dangereux que de rouler en voiture. Vous êtes protégés par votre corps de lumière, votre corps physique, votre corde d’argent. Bien sûr, il a pu arriver de ressentir un malaise ou éprouver du mal à réintégrer son corps ; mais l’expérience facilite le passage. Un voyage astral, c’est comme quitter son corps pendant le sommeil. La véritable difficulté n’est pas de craindre que le corps physique soit possédé ou de ne pas revenir, le seul obstacle est de ne pas réussir à rester à l’extérieur. Retrouver le chemin est aussi facile que de se rappeler des souvenirs. Si vous évoquez l’image de vos dernières vacances, votre esprit retourne spontanément à l’endroit où vous vous trouviez. C’est pareil pour une sortie de corps.

La force d’attraction de la terre, de la chair, du monde matériel, est souveraine. Nous avons sur les entités et les personnes que nous rencontrons, un avantage considérable, nous évoluons dans plusieurs réalités à la fois, alors qu’elles ne vivent que dans la réalité astrale.

La sortie de corps contribue au développement de l’esprit humain. L’expansion de conscience réduit ou évite le recours aux drogues. Cela permet aux deux hémisphères de notre cerveau de remplir leur rôle et de bénéficier pleinement de l’apport de notre respiration. Si la réalité peut être vue comme un ensemble d’énergies qui s’associent, luttent, s’opposent, se créent et se détruisent pour trouver un équilibre plus ou moins provisoire, il est logique de penser que nous baignons dans un bain d’énergie.

 Les bébés ont d’autant plus de facilité à quitter leur corps qu’ils l’habitent depuis peu. Ils dorment énormément, comme dans une moindre mesure, les adolescents. La réalité extérieure est complexe, la croissance intense. Il leur est indispensable de dormir pour laisser l’inconscient assimiler ce que le conscient apprend. Leurs rêves ont aussi pour fonction de réguler le chaos extérieur. Imaginez la tâche énorme qui consiste, pour un petit enfant, à apprendre à être propre, à marcher, à parler, à se déplacer dans ce monde. L’adolescent lui-même doit affronter des changements physiologiques et développer une stratégie de séduction envers l’autre … ce qui n’est pas rien non-plus. Par chance, nous sommes un peu moins néophytes dans l’astral que nous ne l’étions en arrivant sur terre…

Bien des animaux, notamment à sang chaud comme les oiseaux et les mammifères dont on est certain qu’ils rêvent, voyagent hors de leurs corps eux aussi.

Le voyage astral est une expérience psychologique et spirituelle ; des forces inconscientes et surconscientes échappent à la volonté mais également à toute emprise matérialiste : on sait que des espèces animales sont capables de parcourir des centaines, voire des milliers de kilomètres, alors cessons de sous-estimer toutes catégories. Dès lors que l’on admet l’intelligence, comment ne pas reconnaître que les animaux soient pourvus de conscience. Ce n’est pas dévaloriser l’âme humaine que d’admettre que la conscience, substance magique de la vie, circule en eux comme en l’homme ….  Des personnes ont pu communiquer ainsi avec des animaux disparus, en se dédoublant, ils nous protègent, nous avertissent et témoignent de leur amour.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Dormir et Rêver, c’est aussi VIVRE

 

L’état onirique est élastique et flexible ; apprenez à vous en servir plus originalement et d’une manière plus empreinte de pouvoir. Avant de vous endormir, définissez clairement ce que vous souhaitez créer ou résoudre dans le monde matériel. Fixez l’intention de rêver à ce que vous voulez vraiment manifester. Même si vous ne vous n souvenez pas, vous rêverez certainement avec l’intention d’apporter une solution harmonieuse à toutes vos difficultés.

Le sommeil est indispensable et, lorsque vous le perturbez sur une longue période, vous glissez dans un état léthargique ; avec cette perte de créativité, vous êtes facilement manipulé ; On s’est longtemps servi de la privation de sommeil à des fins de manipulation psychologique. L’état de rêve nous enseigne littéralement sur la réalité physique car nous nous rêvons jusqu’à exister. Utiliser les outils qui sont à notre disposition pour redonner pouvoir à notre réalité. Dans l’état de rêve, nous sommes totalement libres de mettre les faits à l’épreuve et de vérifier diverses options probables à leurs issues pour tous les événements de l’état de veille.

photofunky

Nous sommes venus ici-bas pour nous délecter de ce que la vie a à offrir, pour apporter au monde la contribution de nos idées uniques et pour exprimer l’excellence personnelle. La civilisation se fonde sur un consensus, et à l’époque actuelle où l’on franchit le pont d’un univers à l’autre, on nous demande d’offrir au monde notre vision d’harmonie et de coopération. Aspirer à des valeurs nobles et vivre animé d’intentions honorables. Le pouvoir trempe invariablement le caractère ; retrouver notre pouvoir en questionnant ; Montrons-nous responsable et assumons la responsabilité de notre destinée car il s’agit là de la contribution la plus valable que nous puissions faire à notre civilisation.

Votre réaction à n’importe quelle situation ou événement en détermine l’issue ; Il faut nous accorder le luxe de nous aimer, en ouvrant notre cœur et en éprouvant une gratitude pour tout ce que nous avons créé. En un sens, nous devons apprécier nos dons et apercevoir les indices signalant la transformation de notre conscience.

Nous avons apprendre à vivre avec l’poque, à nous adapter et à ajuster notre attitude en déterminant résolument notre voie, puis e l’empruntant avec assurance et en toute confiance. Il faut identifier la pensée destructrice, puis la modifier. La peur anéantit l’imagination et paralyse le corps. Vous sommes venus ici pour établir la paix et la dignité au sein de la race humaine, et il faut donc valoriser notre fougue en appréciant notre réalité extérieure et intérieure. Le véritable sentiment de sécurité découle de la confiance et de l’assurance, ainsi que d’une solide résolution intime basée sur la compréhension psychologique et spirituelle de la vie. Notre sûreté intérieure correspond à notre sûreté dans le monde extérieur.

Adopter une position calme, confiante et détendue permet de trouver des solutions ; Lorsque votre vibration électromagnétique est dépourvue d’angoisse et de tension, vous pouvez franchir aisément n’importe quelle crise. S’accrocher à la tension, c’est un peu comme d’ériger une forteresse autour de votre esprit, et lorsque vous provoquez des blocages, vous restreignez vos possibilités de mouvement sur plusieurs niveaux de réalité. Les énergies solaires vivifiantes et la force vitale des radiations cosmiques ne se relieront pas à vos centres de  communication intérieurs si vous  vous fermez ou si vous démolissez votre champ énergétique par la peur.

La beauté, le parfum des fleurs, le bourdonnement des abeilles et le gazouillis des oiseaux ajusteront les fréquences de vos ondes cérébrales et équilibreront les hémisphères droit et gauche pour qu’ainsi vous soyez synchronisé au mental cosmique. La nature ne sera pas rendue  désuète par un fanatisme scientifique visant à capturer l’âme et l’esprit des gens et à les transformer en automates électroniques. Une réalité qui repose sur l’usage mal avisé de l’énergie n’est pas viable. Les civilisations évoluent et se développent à partir des idées dont on les nourrit. Vous êtes des êtres hautement créatifs, libre d’échafauder à votre guise n’importe quelle version du monde.

La seule solution, c’est la paix, mais celles-ci commence en vous. Pour qu’elle règne dans le monde, les peuples doivent le souhaiter vraiment et être disposés à produire les vibrations qui l’engendreront. Une minorité domine peut-être le plus grand nombre ; néanmoins, il faudra plus qu’une minorité pour influencer les masses. Vos pensées et vos intentions sont fortement amplifiées lorsqu’elles s’allient à celles des Autres. Pour avoir un impact sur votre pays et sur votre communauté, un impact qui apportera la paix dans le monde dès maintenant, joignez-vous, à chaque nouvelle lune, le moment traditionnel pour semer et ensemencer la réalité, à un groupe de personnes avec qui vous partager des affinités. Elaborez vos rituels  et concentrez votre énergie et vos intentions sur la paix dès maintenant.

Autrefois, les gens ressentaient une affinité avec la nature et se livraient à une magie naturelle de leur cru ; la télépathie et le rêve étaient leurs instruments principaux. Vous devez désormais respecter le pouvoir de vos intentions quand il s’agit de conditionner et de façonner en une réalité concrète l’espace qui vous entoure ; Il faut vous éveiller à l’exquise valeur de la vie. Seul un petit nombre d’individus cherchent à tuer, obsédés par l’anéantissement des peuples de la Terre. Mais il ya beaucoup plus de gens qui souhaitent voir la Terre, ses populations et ses créatures vivre et s’épanouir. Un monde sans danger exige aussi un investissement d’énergie et d’intention. Chaque personne fait son choix. Regarder les autres faire le leur, en sachant ce que vous savez, sera l’un des passages les plus difficiles de la transformation. Nous sommes ici pour participer et aussi pour constater et être témoin des événements. La manière dont nous traitons nos émotions ainsi que la qualité des symphonies que nous exécutons sur notre piano intérieur détermineront les codes que nous serons en mesure de dégager lorsque nous nous accorderons aux énergies entrantes.

On nous demande de reconnaître notre place au sein du grand schème de la création, en développant notre lucidité et en explorant les occasions insolites et sans fin qui marquent l’époque. Nos contributions s’avèrent indispensables. Créateur ou victime ? A vous de choisir.

Un esprit intégré et bien équilibré vibre à une fréquence protégée des influences négatives. Les vecteurs de la tyrannie jouent un rôle notoire dans le scénario. Ils ébranlent profondément notre réalité et nous offrent un retentissant appel à l’éveil. En menaçant notre sécurité et notre survie, l’empire du jour sert de stimulus nous incitant à produire de nouvelles fréquences permettant l’acquisition de pouvoir personnel.

Plus nous choisissons comme principe le pouvoir spirituel, plus nous contribuons à stabiliser la planète. Le rôle de notre intervention dans notre réalité consiste à nous orienter vers notre pouvoir intérieur, une force que l’on a voilée, ignorée, redoutée, claustrée et définie comme étant maléfique. Notre pouvoir intérieur est un droit inaliénable de la conscience ; c’est un outil permettant de vivre et d’influer sur le monde qui nous entoure. Tout éveil spirituel est difficile car il faut systématiquement réinterpréter la réalité. Vous devez vous aussi avoir le courage d’émerger de la dénégation, car seulement alors comprendrez-vous que vous êtes connecté intérieurement. En prenant en charge les énergies de votre vie, réfléchissez bien à la déclaration suivante car ces paroles reflètent l’idée de déterminer votre destinée par une confiance acquise :

« Je suis un créateur. Je suis ici pour créer une vie abondante et sûre.

Par la vibration et la fréquence, je choisis d’être en santé, productif et sage. Je suis reconnaissant de savoir que mes pensées produisent des fréquences et je suis en mesure d’en créer une qui engendrera un univers probable sûr que j’habiterai en orientant mon énergie vers ce que je désire vivre. J’évolue dans la vie avec l’intention claire et consciente de tisser mon énergie, comme la trame d’une merveilleuse tapisserie, partout dans le monde qui m’entoure. Je conçois pleinement qu’une multitude de probabilités et de systèmes de valeurs existent parallèlement au mien. Au sein de mes croyances, je suis en sûreté, je suis guidé.

J’aime mon corps et je me fie à lui ; je sais que mes cellules sont télépathiques et que je suis cocréateur du monde. Je sais que je suis un être de valeur. Je sais que je capterai des pulsions, des présages, des signaux ainsi que l’orientation dont j’aurai besoin pour toujours être au bon endroit au bon moment, pour mon bien suprême et celui de tous ceux qui m’entourent. Tout cela, je le sais, et j’en suis sincèrement reconnaissant ». 

Je vous en conjure, accepter la responsabilité de votre destinée est le geste le plus essentiel lorsque vous retrouvez votre pouvoir. Il n’est pas possible de grandir en lucidité si vous posez des conditions et si vous calculez pourquoi vous ne pourrez pas obtenir ce que vous souhaitez. Adopte rune attitude responsabilité personnelle permettra de guéri les vieilles blessures et les énergies qui entravent les progrès de l’évolution humaine. Il existe plusieurs manières de percevoir la vie, et votre manière d’interpréter le monde dépend naturellement de ce que vous choisissez de croire. A mesure que se dévoilent de nouvelles vérités, posez des questions. Votre tâche consiste à activer le mental supérieur, à vous affranchir de la tyrannie de la peur, à accorder une valeur à vos facultés humaines et à les comprendre. Si tout le monde regarde dans la même direction, retournez-vous pour voir ce qui se passe ailleurs. Utiliser vos capacités pour créer un monde probable, voilà l’essentiel…. Toutes les réalités ont cours. La destruction ou la régénération, voilà le choix. Vous pouvez obtenir tout ce que vous désirez. Vos pensées, vos rêves et vos intentions altèrent la structure de la réalité. Quel programme choisirez-vous de concevoir ?

Quoi qu’il en soi : Rêvez le plus haut et le plus pur qui soit !

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Eloha fille de la Terre et du Ciel

 

 Tenez-vous prêts car les temps annoncés sont là, maintenant. Chers amis de Lumière,

Je suis Eloha, fille de la Terre et du Ciel. Je suis votre divine mère et je viens en ce jour de septembre, dans les dernières heures, journées qui vous séparent désormais de nous, vous délivrer ce message. N’attendez pas après les autres, nous qui sommes avec vous en ces derniers temps ou vos « collègues » terriens, pour vous révéler. Vous vivez des moments vécus comme difficiles pour certains, et plus légers pour d’autres. La différence est dans le regard que vous portez avant tout sur vous-même. Si vous trouvez que vous vivez dans un monde de brutes, c’est qu’à votre niveau, parfois, vous avez-vous-mêmes ce comportement. Soyez honnêtes avec vous-mêmes. Acceptez vos côtés « obscurs », ou plutôt moins éclairés et vos côtés lumineux. Laissez petit à petit cette dernière face éclairer votre verso… car le monde changera vraiment lorsque vous accepterez de faire partie intégrante de ce changement. Il ne sert à rien de tout vouloir bousculer. Bousculez-vous vous-même et tout coulera dans cette direction que vous cherchez à atteindre, en prenant parfois bien des détours.

1francesca

Je suis avec vous en permanence. Chaque parole, chaque geste posé, chaque pensée qui peut vous traverser a son importance. Vous êtes les phares pour ceux qui sont dans le doute. L’avez-vous oublié mes enfants ? Vous êtes ceux par qui le changement arrive. Car il a commencé depuis maintenant plusieurs mois, je peux vous l’affirmer. Nous ne vous demandons pas de grandes choses, mais juste d’être honnête avec Vous. De refléter la Lumière qui vous porte. Il est vrai que certains ouvrages vous aideront à « assumer » cette tâche, qui, nous le savons, n’est pas aisée à tenir. Si « Les quatre accords toltèques » en font partie, il en existe bien d’autres. Laissez-vous porter par les signes que nous mettons sur votre route. Il n’y a aucun hasard dans ce  que vous rencontrez, lisez, écoutez. Pour vous en convaincre, si j’ose m’exprimer ainsi, il vous suffit de prendre le temps d’observer, comme un observateur extérieur, détaché, les évènements de votre journée. Cet acte de silence et de réflexion, en fin de journée, vous permettra à coup sûr d’y voir clair dans ce que nous mettons sur votre chemin afin qu’il soit le plus léger possible. Car, si cette promesse que vous avez faite il y a bien longtemps, a été scellée dans la Lumière, aujourd’hui, alors que vous en êtes séparés, ou que vous croyez en être séparés, il vous faut néanmoins assumer pleinement cet objectif… C’est votre choix d’âme et vous restez à tout moment libres, bien entendu, de renouveler ou pas ce serment que vous vous êtes fait. Sachez cependant que le renoncement ne vous sera pas facile à vivre, encore moins que l’acceptation.

Soyez dans la Joie mes enfants, car, malgré les apparences, qui, comme vous le savez sont trompeuses, vous êtes déjà Lumière et tous les jours chaque effort que vous faites dans cette direction modifie et l’intensité et les couleurs de votre propre Lumière. C’est un véritable festival de couleurs, toutes plus éclatantes les unes que les autres. Nous regrettons beaucoup que vous n’acceptiez pas encore de voir cela avec vos yeux humains. Mais il s’agit maintenant d’une question d’heures…

Car comme je l’annonçais, je délivrerai à chacun son message, personnellement. Personne ne pourra dire qu’il n’a rien entendu, je le répète. Chacun d’entre vous, chaque être vivant sur cette Terre/Gaïa entendra, d’une façon qui lui sera appropriée le message que nous avons à faire passer. Cela va créer de grands troubles car si vous, vous y êtes préparés, d’autres seront dans la surprise, voire la stupéfaction. Ils n’ont jamais plus pensé en conscience comme des êtres de Lumière depuis si longtemps qu’ils croiront être devenus fous. Aussi je vous demande de vous préparer à ce qui arrive. Comme disait celui qui se fit appelé en son temps Jésus de Nazareth, « gardez vos lampes allumées, pour le jour où le Seigneur reviendra sur terre ». Vous êtes dans ces temps bénis ; Aussi incroyable que cela puisse vous paraître. Soyez présents et actifs dès que mon annonce sera faite. Ne cédez pas à la panique générale. Gardez votre maîtrise et dispensez le calme et la « zen attitude » comme vous dites. Votre Joie et votre Paix retrouvée seront les garants de votre bonne action envers les autres. Nous arrivons très très bientôt dans votre temps terrestre à l’Unité retrouvée. Nous sommes très heureux d’avoir pu partager cela avec vous tous. Soyez fiers d’être Lumière. Cette tâche n’est pas donnée à tout le monde. Soyez bénis pour le travail que vous faites chaque jour. Nous vous aimons, nous vous aidons. A très bientôt.

Je suis Eloha et je vous bénis.

canalisé par Elos, 20 septembre 2010

LA TOLERANCE PASSE PAR SOI-MEME

 

Le thème de la tolérance a une immense importance pour votre propre évolution et par rapport à la façon dont vous conduirez votre vie. 

La tolérance s’applique d’abord à soi-même. L’être humain n’est fait que d’interdits. Bien sûr il faut des règles par rapport à la vie, et il faut les suivre afin de vivre en harmonie avec les autres et surtout avec soi-même. Par rapport à vous-même, il faudrait d’abord que vous essayiez de voir tous les interdits de votre vie, tout ce que vous vous interdisez ou ce que la société et votre éducation vous interdisent, et faire une analyse. Vous découvririez à ce moment-là qu’il y a des interdits que vous devez absolument respecter parce qu’ils font partie de l’évolution et des lois Divines. Mais il y a aussi une foule d’interdits qui sont des charges inutiles qui vous empêchent de vous ouvrir, de comprendre, de vous comprendre vous-même mais aussi de comprendre les autres. 

nature essentielle

En fait, toute intolérance, toute dualité viennent essentiellement de l’incompréhension, viennent aussi des peurs générées par ce que vous ne connaissez pas de vous-même et surtout des autres. L’intolérance, c’est aussi l’ignorance, l’ignorance de ce que vous êtes, tout simplement l’ignorance de la vie. 

Certes vous vivez votre vie, pour beaucoup vous la vivez intensément, vous pensez la vivre le mieux possible ou parfois même très bien, vous pensez même avoir acquis certaines données importantes qui vous permettent de vivre harmonieusement ou de dépasser beaucoup de choses, si vous voulez vous comparer aux autres par rapport à ceux qui vous entourent. Et nous, nous vous disons que vous n’avez qu’effleuré la vie, vous n’avez compris qu’une infime partie de votre propre fonctionnement et du fonctionnement de tout ce qui vous entoure. 

Vous commencez tout juste à vous rendre compte que vous faite partie du Tout et que vous êtes inséparables de ce Tout. À partir du moment où vous voulez séparer une personne d’une autre ou une partie de cet immense corps que forme l’humanité, vous êtes dans l’ignorance. 

Il n’est pas facile pour vous de comprendre à quel point vous êtes un, un et indivisible, un dans l’énergie, un dans l’Amour, un dans l’évolution. Un être, par la compréhension qu’il a de lui-même, par la compréhension qu’il a du Tout, peut faire considérablement évoluer ce qui l’entoure à condition que cette compréhension ne soit pas une fausse compréhension dictée par l’ego qui lui fait penser : je suis évolué, j’ai tout compris, je n’ai aucun ego spirituel, pour moi tout est parfait. 

Lorsque vous serez réellement parfait (et cela ne sera pas demain, croyez-le), disons plutôt lorsque vous commencerez réellement à intégrer des notions de Sagesse, il y a beaucoup de choses que vous ne direz plus, que ce soit par rapport à vous-même ou par rapport aux autres. Vous serez en perpétuelle recherche, en perpétuelle transformation. Imaginez-vous simplement que vous êtes un musicien, que ce musicien doit présenter un concours, celui du meilleur artiste, du meilleur musicien. Pour arriver à ce but, chaque jour vous allez travailler le morceau que vous présenterez et vous le travaillerez encore et encore. Plus vous le travaillerez, plus vous ressentirez encore l’imperfection. 

Vous désirez toucher au sublime dans la perfection mais plus vous approchez de cette perfection, plus cette perfection s’éloigne. Cependant, un jour vous y arriverez. Pour ceux qui écouteront le musicien, ils auront un choc à l’écoute de cette perfection et ils diront : il n’y a pas plus bel artiste, il a joué son morceau divinement bien. Cependant, au plus profond de son âme, l’artiste sait, même s’il est satisfait sur l’instant, qu’il devra travailler sa partition encore et encore. 

La perfection n’est pas de ce monde, la perfection n’est pas de la troisième dimension. Vous pouvez prétendre atteindre la perfection dans des dimensions beaucoup plus subtiles. Nous aimerions vous dire aussi que la Sagesse n’est pas de ce monde. Même si vous la touchez, si vous l’approchez de si près que vous aurez l’impression de la saisir, de la comprendre, de l’intégrer, vous n’atteindrez pas la Sagesse dans la troisième dimension. Vous vous en approcherez de plus en plus, vous paraîtrez immensément sage pour ceux qui n’ont aucune notion, aucune conscience de cette Sagesse, mais par rapport à la Réalité Divine, elle sera encore bien loin de vous. 

Nous ne vous disons pas cela pour vous décourager, au contraire, nous vous disons cela pour vous stimuler, pour vous faire comprendre que le travail que nous faisons ensemble ne s’arrêtera jamais. Il s’arrêtera momentanément lorsque vous aurez laissé votre véhicule de manifestation, mais il reprendra à un autre niveau, toujours plus haut, toujours plus beau. Pour atteindre la perfection Divine, il y a encore des éons de compréhension, de travail, d’Amour mais vous avez l’éternité. 

Donc pour en revenir à la tolérance, il faut tout d’abord que vous vous surveilliez, que vous essayiez de comprendre pourquoi vous êtes intolérant par rapport à telle personne, par rapport à tel comportement ou tel groupe d’individus ou peut-être même de groupe spirituel. Analysez toujours le pourquoi de votre fonctionnement, le pourquoi de la dualité ou de l’incompréhension vis-à-vis de telle personne, vis-à-vis de telle situation. 

Posez-vous la question : Pourquoi est-ce que je réagis comme cela ? Que suscite réellement cette situation en moi ? Peut-être aurez-vous la réponse, peut-être faudra-t-il encore et encore vous poser la question jusqu’au jour où enfin vous aurez une réponse, mais cette réponse débouchera encore sur un pourquoi, et à force de vous poser la question pourquoi, vous arriverez réellement à faire un travail conséquent sur vous. 

Qu’est-ce que le jugement ? Qu’est-ce que l’intolérance ? Nous allons simplement vous dire : pour ne pas juger, pour ne pas être intolérant, le mieux c’est de ne pas trop en parler, mais d’agir de façon à mieux vous comprendre dans telle ou telle situation. 

Plus vous parlez de jugement ou d’intolérance, plus il vous arrive de générer de l’incompréhension par rapport à vous-même ou par rapport aux autres. Nous voulons dire que celui qui émet telle ou telle parole dans le sens de la constatation, sans aucun jugement, peut être dans l’incompréhension par rapport à la réaction de l’autre qui aura pris ses paroles pour un jugement. Alors travaillez simplement pour ne plus revenir sur ce jugement ou cette tolérance, travaillez simplement en fonction de vos capacités du moment, en fonction de vos possibilités de compréhension et aussi en fonction de votre lâcher-prise. 

Si une situation n’est pas conforme à ce que vous en espérez sur le moment, détournez-vous tout simplement. Au lieu de vous confronter à cette situation, détournez-vous en disant : « Je ne suis prêt ni à affronter cette situation ni à la comprendre. Peut-être plus tard pourrai-je dépasser certains préjugés, dépasser certaines incompréhensions. Pour l’instant je ne suis pas prêt, alors je me détourne de ce problème, il ne m’appartient pas. » 

Chaque fois que vous êtes en conversation avec telle ou telle personne, vous pouvez être en jugement sans vous en rendre compte. À partir du moment où l’autre personne ne conçoit pas les choses de la même façon que vous, vous pouvez être en jugement. Nous vous parlons de cela pour vous montrer l’immense complexité du jugement. 

Pour une personne une chose sera facile et pour une autre, elle sera inacceptable. Voyez comme il est difficile d’harmoniser les êtres tant qu’il n’y a pas une ouverture d’esprit suffisante, une ouverture de conscience élevée. 

La seule chose que nous vous demandons c’est d’apprendre à mieux vous connaître, à mieux maîtriser vos états passionnels, vos peurs, vos états affectifs, vos pensées, vos paroles. C’est un programme tellement immense qu’il faut prendre une chose après l’autre. Si vous voulez tout prendre à bras le corps, il y aura automatiquement beaucoup de choses qui vous échapperont. 

MONIQUE MATHIEU sur  http://ducielalaterre.fr

Une grande initiation à l’Astral

 

L’éther de la Terre s’ouvre vers l’astral – tout comme vous avez un corps éthérique et un corps émotionnel ou astral. La frontière est perméable. Lorsque vous mettez de l’huile sur l’eau, chaque élément conserve son état distinct, mais il subsiste tout de même une zone perméable où ils s’interpénètrent. Il en est de même pour l’éther entourant la Terre et chaque être humain, et pour le plan astral.

 L’astral est constitué de trois niveaux appelés inférieur, intermédiaire et supérieur. Ces niveaux de densité différente vont du plus dense au moins dense. Lorsque vous vous projetez vers un autre lieu ou dans une autre dimension, vous vous élevez dans l’éther, vous pénétrez dans le plan astral, et une fois parvenu dans l’astral supérieur vous arrivez devant les portes multidimensionnelles débouchant sur d’autres réalités. Il vous faut donc d’abord franchir l’astral inférieur et l’astral intermédiaire. Jusqu’à maintenant, nous ne vous avions point entretenu de cela. Toutefois, nous avons insisté pour que vous mainteniez votre état d’être à la fréquence pure de l’Amour en vous précisant que vous ne parviendrez pas à vous projeter sans vibrer d’abord à cette fréquence.

chez francesca

Dans le processus de la projection, une certaine résistance se crée déjà sur le plan de l’éther qui a tendance à vous maintenir en mode visualisation. Le passage dans l’astral inférieur comporte aussi ses défis relativement à l’alignement sur la fréquence juste, car parfois l’ego peut jouer des tours. Bien sûr, l’intérêt est d’atteindre l’astral supérieur et l’accès qu’il offre aux portes multidimensionnelles afin de vous propulser dans la direction souhaitée – si vous avez la maîtrise nécessaire du véhicule. Votre âme peut aussi bien sûr vous guider dans le trajet. Mais si vous avez peur, il vaut mieux vous retirer, car la peur est la nourriture du bas astral.

Image(32) : Des centaines de moines furent tués et massacrés ici parce qu’ils éclairaient de leur amour le monde. Depuis, ils circulent dans les différentes sphères de l’astral pour l’illuminer. Ils aident ainsi les humains qui gravitent dans le bas astral et qui cherchent à projeter leur colère vers les autres, consciemment ou non, en étant dans des états de contraction. Le moment est venu pour les moines de poursuivre leur voyage dans le grand cycle des différents cieux. D’autres sont appelés à prendre la relève dans le contexte du monde nouveau en émergence. Pour ce faire, il faut maintenant des Etres d’Amour et de conscience qui ne soient plus dans une voie monastique mais sur la voie du maître, des Etres comme vous.

Dans les humanités précédentes, du temps de l’Atlantide et de la Lémurie, les humains étaient régulièrement au contact avec leurs frères des étoiles. Il faut être incroyablement orgueilleux pour refuser de croire que la seule vie consciente et intelligente dans l’univers tout entier existe uniquement sur cette Terre. Les inspirations, les idées et les pensées qu’un humain peut avoir, pourquoi croyez-vous qu’elles ont leur origine uniquement en lui ? Vous avez déjà peut-être pu constater, lorsqu’n humain découvre ou invente quelque chose, que simultanément, ailleurs sur Terre, d’autres humains font la même découverte sans qu’ils se soient contactés, du moins consciemment. Serait-ce qu’ils sont en communication vibratoire inconsciente ou parfois consciente, ou serait-ce qu’ils captent des connaissances qui sont accessibles autour d’eux ? Ou bien serait-ce qu’ils se sont inspirés de ce qui leur est transmis par une autre forme de vie ? Tout est possible….

Celui qui s’attribue la paternité d’une idée, d’une découverte ou d’une invention est vulnérable, bien qu’il puisse se sentir puissant, puisque malgré ce qu’il a découvert, il est ignorant de la Source même de sa découverte, ce qui en limite la portée. Alors que celui qui n’a encore rien découvert, mais qui est ouvert à accueillir toutes les inspirations et les idées, et qui sait qu’il en est simplement le cocréateur, alors celui-là sait qu’il est illimité.  

Notre univers compte douze dimensions. Quatre autres dimensions sont associées au passage vers les autres univers. De fait, l’univers se reproduit comme chacune de nos cellules. Il se régénère et se génère lui-même également. En ce moment, il y a quatre univers. Complexe pour l’esprit humain. Mais si l’univers est infini, comment peut-il en effet y avoir quatre univers ?

Entre ces quatre univers, il y a quatre dimensions qui agissent comme autant de traits d’union, ce qui fait donc un total de seize dimensions pour ces quatre univers. De plus, chaque univers est constitué de multiples réalités et comporte aussi ses dimensions propres ; notre univers a douze dimensions. Chaque dimension se décline en une multitude de réalités et aussi de plans de conscience. Par exemple, vous vivez en ce moment sur la Terre. Celle-ci est associée à la troisième dimension. Et pourtant, elle accueille des formes de vie qui peuvent vibrer simultanément dans les troisième, quatrième et  cinquième dimensions et plus encore.

dans l'astral

Il y a aussi plusieurs plans de conscience dans la troisième dimension. Par exemple, il y a la conscience propre aux esprits de la nature, des formes de vie invisibles auxquelles les hommes ont attribué à travers les âges différents noms : gnomes, fées, elfes, faunes, une multitude de noms selon les contrées. Certains d’entre vous, comme Déva Shakti (Josée Clouâtre) ont développé l’l’aptitude à les voir, à discerner les présences éthériques et leurs structures. D’autres personnes peuvent sentir leur présence ou bien les entendre, et d’autres encore nient carrément leur existence. Il y a aussi les dévas associés à la conscience des différentes formes de vie, par exemple les dévas de la nature végétale. Il en existe une multitude. Ainsi, il y a les dévas des arbres et, parmi eux, le déva des chênes. Il y a les dévas des arbres fruitiers et les différentes espèces de plantes (un lien http://quetedesoi.unblog.fr/ ). Et puis, il y a le déva du vent. Il y a enfin un déva pour chaque espèce animale. Donc, ce sont des méga-consciences associées à des formes de vie qui ne s’expriment pas comme les humains ; leur conscience est collective plutôt qu’individuelle. La conscience des humains est aussi de nature collective, mais elle a bien sûr aussi un aspect individualisé.

Ainsi, ces esprits de la nature invisibles agissent dans la troisième dimension, mais sur un autre plan de conscience. L’éther est aussi accessible à partir de la troisième dimension, tout comme à partir d’autres dimensions, tel le plan astral. Vous vivez donc dans une structure matricielle d’une complexité quasi infinie. Vous-même avez un corps physique qui est associé à la troisième dimension, mais qu’en est-il de votre Esprit ? Votre Esprit se manifeste à vous dans votre troisième dimension. Il vous transmet des pensées, des idées, des éclairages, des orientations, des guidances. Et lorsque vous vous ouvrez à la quatrième dimension pour accueillir les perceptions et les visions des structures subtiles autour de vous, votre Esprit est également là.

La cinquième dimension en est une de sensations associées à l’amour. L’amour n’est point l’affectivité, mais celle-ci vous guide vers l’amour. Nous ne voulons pas vous décevoir, mais presque toutes vos relations sont des relations affectives et non pas amoureuses. Mais elles vous guident peu à peu vers l’amour inconditionnel. Et lorsque pour vous l’amour devient toute l’énergie créatrice libérée en vous, alors vous vivez le véritable amour.

Vivre de façon continuelle dans la cinquième dimension signifie que vous sentez en permanence l’amour divin, le mouvement créateur de la lumière, et que votre regard est rempli de compassion, c’est à dire que vous reconnaissez la lumière en toute forme de vie, en toute personne, sans avoir la moindre attente.  

livre chez francescaRegardez les étoiles. Ces points lumineux que vous voyez dans le ciel ne sont pas uniquement des étoles. Vous verrez de plus en plus souvent des points de lumière composants des structures énergétiques fabriquées par ces Etres des étoiles qui les ont déployées autour de la matrice terrestre et à l’intérieur de celle-ci afin de communiquer avec vous. Il suffit de se mettre en phase avec ces fréquences, qui constituent une forme de langage. D’ailleurs, les scientifiques de vos forces armées sont parfaitement au courant de la présence des frères des étoiles dans l’atmosphère terrestre et au-delà, et cela depuis au moins 60 ans…  Les facultés de communication subtiles d’un humain sont variées. Tant de gens croient encore qu’il s’agit d’une forme d’animisme, de spiritisme, que tout cela est un leurre. Dommage !

Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – Extrait « Voyage initiatique au désert de Gobi ». SANCTUS HERMANUS http://francesca1.unblog.fr aux éditions Ariane

S’Unir au RAYON VIOLET : les pièces du puzzle avec Sanctus Hermanus

 

Comme déjà dit dans un autre article, votre vie est comme une multitude de pièces d’un gigantesque puzzle. Vous êtes tous présents avec vos puzzles. Avez-vous rassemblé toutes vos pièces ?

En soi, cette métaphore du puzzle permet de véritables compréhensions, dont celle des multiples réalités. La Terre du rayon violet est celle des réalités multiples. Le rayon violet vous entraîne vers les mille et une cités de lumière de l’univers. Il vous invite à unifier la Terre et le Ciel en vous. Or, quelle est la relation entre le rayon violet, les cités des différentes réalités et votre puzzle ? 

 Rayon violet chez Francesca

En fait, les pièces de votre puzzle existent dans plusieurs réalités. Cela signifie que les pièces du puzzle ne sont pas toutes rassemblées dans la réalité bien circonscrite et bien limitée du quotidien. Non seulement elles ne sont pas encore juxtaposées pour que vous ayez la vision globale de votre Etre et de votre univers, mais elles ne sont pas toutes présentes. C’est ce que nous voulons dire par la notion qu’il vous manque encore des pièces. C’est pourquoi plusieurs perçoivent une distorsion dans leur vie et leur réalité. Il n’y a pas de tort ou de tare en cela. Toutefois, s’ils définissent leur univers en fonction de ce qu’ils ont structuré avec leurs pièces, ignorant le fait que de nombreuses pièces sont manquantes, bien sûr, leur vision est réduite de même que leur capacité à saisir le sens réel de leur existence. 

Les pièces du grand puzzle sont réparties dans plusieurs réalités. Il vous faut donc savoir que lorsque vous vous limitez à  la troisième dimension, votre perception de la réalité devient alors illusoire. Lorsque vous reconnaissez alors qu’elle n’est qu’une facette parmi d’autres et que la réalité qui importe est celle dans laquelle vous vivez à un moment ou l’autre, conscient néanmoins qu’à chaque instant tous les espaces et toutes les réalités sont unifiés en vous. Ainsi, votre passé et votre avenir, quels qu’ils soient, sont tous réunis dans l’instant présent. Vivre prend alors une toute autre perspective.

Devant l’existence de multiples réalités, il devient naturel de s’ouvrir à la notion de multiple présence. Tout cela est fort simple. Vous avez imaginé la cité intraterrestre du Gobi quand nous nous sommes entretenus en début de journée. Cette cité existe, nous vous l’avons confirmé. Il y a une entrée sur le plan tridimensionnel et celle-ci se ramifie dans plusieurs dimensions. Vous pouvez délaisser temporairement la réalité physique du moment auquel vous êtes et voyager dans la réalité de cette cité. Or, puisqu’elle existe en de multiples dimensions, cette cité existe aussi à plusieurs niveaux de réalité. Imaginons que vous visitez une dimension. Dans une des réalités de cette dimension, vous êtes présent dans un magnifique jardin de la grande cité de cristal. Les roses y sont gigantesques. Pour un instant, vous êtes dans cette réalité. La multiple présence consisterait, par exemple à marcher ici dans le désert, tout ne respirant le parfum de ces roses. Compliqué, pensez-vous ? Pour le mental uniquement.

la rose

Reprenons l’exemple sous un angle différent. Imaginons qu’il y ait un ami que vous aimez beaucoup. Vous vous êtes souvent approché de lui et avez capté son parfum, son essence substantielle. Puis aujourd’hui vous marchez seul dans cette magnifique steppe. Soudain, la pensée de cet ami vient vers vous. Vous est-il possible d’imaginer que l’odeur de son parfum puisse circuler en vous ? Mais bien sûr. Son parfum, il existe ne vous parce que vous avez visité sa réalité, du moins l’une de ses réalités. Vous n’avez pas eu à faire l’effort, ni eu besoin d’un quelconque instrument pour enregistrer en vous la formule bio-cellulaire et génétique de son parfum. Vous n’avez eu qu’à vous réjouir de l’accueillir pour voir son code s’inscrire en vous. Pouvez-vous imaginer la multitude de codifications différentes qu’un humain peut enregistrer ? Eh bien, décuplez cette imagination !

Donc, vous marchez dans la steppe et vous avez la faculté de sentir son parfum, tout comme si votre ami était là, tout près. La personne n’est pas près de vous, mais son parfum est codifié, ainsi que plusieurs de ses émanations. Alors, vous avez la possibilité d’être présent à cet ami cher ou à son parfum, selon votre choix. Mais conservez tout de même une partie de votre présence ici dans la steppe, sinon vous allez trébucher !

Il faut renoncez au désir d’enregistrer intellectuellement les informations perçues ou de les capturer en nous. Le code que nous avons inscrit doit l’être dans nos cellules. Ce que nous devons graver en nous, c’est la codification génétique de son parfum, ou encore ses coordonnées sur le plan cosmique ; c’est à dire l’endroit précis où ce parfum unique est généré par votre ami. C’est ainsi que pendent notre sommeil, notre esprit visite des Etres, et divers lieux que nous enregistrons en tant qu’adresses associées. Lorsque nous nous projetons, il peut nous arriver d’avoir une vision ou la sensation d’une présence. Il est alors possible que vous ayez capté une adresse dans votre projection, mais que pour différentes raison vos ne voyiez pas d’image – que vous ne sentiez pas son parfum. Vous avez seulement capté l’adresse, amis l’image, le parfum, la perception ou la sensation s’y rattachant vont se manifester à un autre moment.  C’est important car vous êtes et vous faites davantage que ce que vous êtes porté à croire dans votre réalité actuelle.

En soi, vous existez ailleurs qu’ici en ce moment, et vous en serez de plus en plus conscient. A chaque personne correspondent donc des pièces uniques du puzzle. Et ce qu’il y a de merveilleux, c’est que malgré tout ce qui les différencie, ces pièces ont tout de même de nombreuses similarités. En d’autres termes, les messages que vous recevez et les expériences que vous accumulez, bref tout ce que vous percevez et faites pour vous ressourcer,  est différent et sans équivalent exact chez les autres personnes. Vous ne les découvrez pas au même moment et si vous avez des pièces semblables à celles des autres, elles ne s’agencent pas nécessairement entre elles. En d’autres termes, vous pouvez stimuler les gens en leur faisant part de vos expériences, mais chacun vit les siennes à sa manière. Cela nous ramène aux visions différentes que chacun peut avoir de la cité de cristal.

La peur d’être submergé crée souvent chez les humains une barrière, une limitation. Ils adoptent alors une attitude réservée et distante face aux énergies qu’ils rencontrent. Soyez assuré que lorsque votre fréquence est élevée, conférant ainsi une cohésion à votre propre énergie, vous pouvez vous nourrir sans crainte des particules de lumière. Il n’y a pas de crainte non plus à avoir devant les humains que vous rencontrez, peu importe leurs expressions. Ils peuvent même être la source d’une lumière qui sera pour vous une nourriture, car c’est le propre des chakras de produire une lumière nourrissante.

Souvent les humains craignent de se sentir envahis par les autres, ou que leur énergie soit vampirisée. Bien sûr, il appartient à chaque individu de maintenir l’intégrité de sa structure de telle sorte qu’il ne soit pas envahi, et qu’à l’inverse il puisse accueillir la beauté et la lumière des autres. Vous savez bien que même si par moments des ombres peuvent voiler votre lumière intérieure, vous demeurez tout de même des êtres fondamentalement lumineux et merveilleux. Certes, vous vous jugez parfois durement, et il vous arrive de vous culpabiliser. Cessez tout cela. Vous êtes à la fois le soleil et le ciel illuminé. Et si parfois un nuage passe, cela ne fait pas de vous un être inférieur, mauvais ou ombrageux. Il en est de même pour autrui. N’ayez pas peur de ceux qui traversent des nuages sombres, vous avez les vôtres, ils ont les leurs.

ST GERMAIN

 NOTE : L’œuvre du Rayon Violet

Maître Saint-Germain collabore à guider l’humanité dans son actuel mouvement d’éveil sous de multiples formes. Une de ces formes est l’œuvre du Rayon Violet. Celle-ci est une voie d’évolution spirituelle créée et inspirée par les Energies de Maître Saint Germain pour offrir leur guidance, leurs éclairages, leurs enseignements aux humains vers leur maîtrise et leur implication dans la création d’un Nouveau Monde. L’Oeuvre se veut une voie d’inspiration à la recherche et à la découverte des connaissances et des pouvoirs universels en soi et en chacune des formes de vie. L’œuvre exprime une voie spirituelle vers la réalisation du maître, nullement religieuse ni sectaire ou dogmatique.

« Maître et Disciple de soi-même » : une voie spirituelle par l’apprentissage. Les enseignements favorisent et stimulent la présence aux sensations intérieures qui révèlent le maître intérieur, l’expression de l’Ame. Plutôt que de formuler et de transmettre un ensemble de connaissances les enseignements stimulent chacun à utiliser ses propres expériences de vie et sa propre énergie créatrice pour laisser émerger les connaissances et se déployer. En chacun de nous, il y a un maître, le « JE SUIS VERITABLE », qui inspire le disciple. Ainsi, l’œuvre du Rayon Violet peut être traduite comme une voie vers l’autonomie par l’expression du maître intérieur et la manifestation avec conviction de sa nature universelle et de son mandat d’incarnation. En s’unissant à lui-même, l’Etre retrouve la paix, la sensation d’union à la vie sous toutes ses formes, une réelle collaboration à la paix de l’humanité, et la capacité de se projeter dans l’Univers.

Dans l’œuvre du Rayon Violet, tous sont guidés, amenés à dé laisser leurs programmes, à transcender leurs peurs et à se laisser porter par leurs élans de création, d’amour et de réunification. Ils sont amenés à redécouvrir comment l’énergie en eux permet l’harmonie, l’équilibre et la liberté sur la Terre comme dans les autres dimensions. Pour plus d’informations sur les cours et les voyages initiatiques, voir : www.rayonviolet.com

Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – « Voyage initiatique au désert de Gobi ». SANCTUS HERMANUS http://francesca1.unblog.fr/2016/08/19/en-presence-de-sanctus-hermanus/

S’ouvrir aux multiples réalités

 

A cette étape de l’évolution de l’humanité actuelle, il est essentiel de vous ouvrir aux multiples autres réalités qui existent. Le fait que la majorité des gens se soient concentrés sur une seule réalité a créé un frein à la création de l’homme nouveau. Une seule réalité réduite signifie pour l’humain une sensation d’emprisonnement. Et chacun, même s’il ne peut la définir en ces termes, porte en lui cette sensation de limitation qui s’oppose à la sensation de l’infini universel que chacune de ses fibres reconnaît. En fait, c’est tout comme si un Etre était dans une prison et que des images, des fragrances et des musiques de l’extérieur lui étaient continuellement présentées. Sa réalité serait alors sa prison. Mais, bien sûr, tout ce qu’il reçoit de l’extérieur lui permettrait d’être en relation avec d’autres réalités, à moins qu’il ne ferme ses yeux et ses oreilles, qu’il ne fasse abstraction de tous ses sens et se concentre sur sa prison. Cela serait bouleversant, si réducteur pour lui, puisque tous ses sens intérieurs et extérieurs ont la faculté de le mettre en relation avec toutes les réalités, et même de faire en sorte que cette faculté plus subtile s’éveille pour qu’il sorte de sa prison. Eh bien, il en est ainsi pour beaucoup de gens en ce monde. La réalité qu’ils voient et touchent chaque jour est leur seule réalité. Ils font ainsi abstraction de tout ce qu’ils reçoivent des autres réalités. Ils s’enferment dans leur étroite réalité, tout en éprouvant au fond d’eux une sensation de contraction, d’oppression parce que leurs cellules captent tout de même l’immensité, l’infinité et la joie des autres réalités.

 

 francesca création

Ici, vous voyez le désert, les montagnes et le ciel, mais il y a aussi une énergie vaste et puissante. Des êtres Lumineux comme vous ont bien sûr la possibilité de se nourrir de cette masse d’énergie afin de s’éveiller. Puis, en ressentant la puissance émerger de tout ce qui vous entoure, vous pouvez constater l’existence d’une multitude de vastes espaces s’offrant à vous pur y évoluer. Mais en plus de vous y ressourcer, vous, Etres conscients, avez délibérément choisi comme rôle de vous imprégner de cette masse d’énergie pour ensuite la diffuser sur toute la Terre. Si certains le feront en transmettant des enseignements, la majorité d’entre vous le feront par leur vibration, leur regard, la puissance et la beauté de la vie transmise naturellement. Nous vous proposons de le faire tous ensemble en ouvrant de grands portails dans cette masse d’énergie afin qu’elle rayonne partout sur la Terre. En soi, cette masse constitue une autre réalité. Plusieurs humains nient cette réalité, alors que d’autres en doutent. Et, bien sûr, ce n’est point parce que vous ne la captez pas qu’elle n’existe pas.

Plusieurs d’entre vous, sont peinés de ne pas ressentir les vibrations particulières à chaque lieu visité. Ne soyez pas attristés ou en colère. Sachez tout simplement que les sens se referment ans un cadre où de nombreuses vies successives sont vécues dans une structure humaine qui refuse toute autre réalité que celle perçue par les cinq sens. Même votre vie actuelle a débuté dans un environnement d’humains qui sont si investis dans leur réalité qu’il ne leur vient même pas à l’idée que d’autres réalités puissent exister. De plus, le paradigme dominant actuel exige des humains qu’ils abordent la vie à partir du mental et de connaissances intellectuelles, en particulier celles fournies par les scientifiques. Pourtant, si ces derniers n’avaient pas eux-mêmes une certaine sensibilité et intuition, comment auraient-ils pu découvrir les informations qu’ils avancent ? On parle ici davantage de chercheurs ayant choisi d’ouvrir leurs sens afin d’aller au-delà du connu. Sans quoi, comment la science pourrait-elle progresser ? Quel paradoxe tout de même ; les humains sont amenés à regarder et à analyser leur monde à partir de ce qui est connu et de ce qui leur est affirmé comme étant scientifiquement démontré.

Tout comme si l’on vous disait : « Il y a certains chercheurs qui ont des facultés pour découvrir les secrets de l’univers, mais vous devez faire en sorte de vivre seulement avec ce qui est déjà connu et prouvé« . C’est éprouvant. Alors, ne soyez pas peinés ou en colère parce que vous ne ressentez pas ce que d’autres disent sentir. Détendez-vous, respirez la vie, ouvrez votre cœur. Plus le cœur s’ouvre à votre nature, à votre essence, à votre beauté et à celle qui vous entoure, plus vous vous émerveillez sans avoir à prouver quoi que ce soit, ni à tenter d’analyser l’invisible. Plus vous existez et plus vos sens s’ouvrent à nouveau.

Cette masse d’énergie est composée de plusieurs types de particules. Chaque type est libéré et absorbé en fonction d’un rythme déterminé par le niveau d’éveil de conscience de l’humanité. De plus, depuis quelques années, des particules en provenance du cosmos entrent dans votre atmosphère. Ces différentes particules ont des effets complémentaires. En ce moment, les rayons ultraviolets affluent massivement dans votre atmosphère, entraînant avec eux des particules cristallines qui stimulent les particules déjà présentes dans les champs énergétiques des deux couronnes de la Terre. Pour  que ce soit plus clair, imaginez au niveau des couronnes, une masse d’énergie, une sorte de nuage de couleur relativement dense, quoique subtile. Ces nuages de couleur sont composés d’un ensemble de particules de fréquences variées, chacune ayant un effet particulier sur la vie terrestre. Par exemple, ces particules influencent la structure génétique de la flore, de la faune et des humains. Elles affectent aussi la fréquence des espaces intérieurs ou intraterrestres de la Terre. Ainsi, le champ énergétique des couronnes, transformé par les rayons cosmiques, influence la fréquence vibratoire des espaces intraterrestres, qui libère alors d’autres types de particules. C’est un processus par étapes, cumulatif et coordonné.

FRANCESCA BLOG

Les humains conscients ressentent l’appel à accueillir ces nouvelles particules et à étudier leur fonction. D’ailleurs, nous vous guidons souvent à ce sujet. En vous invitant à Gobi pour vous affranchir de certaines limites et vous ouvrir à une nouvelle réalité, c’était aussi dans le but de vous inciter subtilement à vous nourrir de ces particules. C’était également pour vous sensibiliser à ouvrir des accès vers ces autres réalités, ce qui favorisera l’éveil collectif par la diffusion de ces particules. Ainsi, il est essentiel que, tout en vivant dans la réalité terrestre tridimensionnelle, vous choisissiez de vous ouvrir à d’autres réalités. Déjà, nous vous avons proposé d’emprunter la porte vibratoire de la Shambala   éthérique afin d’y visiter la grande cité cristalline ne passant par les couloirs des Tables d’Or. Quelle réalité nuancée ! Et puis, nous vous avons guidés et amenés à pénétrer dans la Terre pour y entrer en communication avec le cristal de lumière de la Shambala intratererrestre ce faisant, vous avez aussi la possibilité de découvrir des cités intraterrestres se trouvant en d’autres dimensions. Durant la dernière nuit, nous vous avons proposé de devenir le vent et de demander à votre esprit de vous guider dans la quatrième dimension. Cette dimension offre plusieurs réalités, comme la réalité terrestre tridimensionnelle. Chaque dimension comporte plusieurs réalités. Il s’agit là d’un hologramme extraordinaire, puisque tout est constitué de façon matricielle. En fait, c’est plus simple qu’il n’y paraît.

Amalgamée à la troisième dimension, il y a aussi la réalité des esprits de la nature que les hommes ont souvent représentés dans des contes pour enfants. En soi, il y a une superposition de réalités avec la troisième dimension, comme la présence des Dévas, ou comme le vent. Le vent n’est pas simplement de l’air qui se déplace. Le vent vibre et existe dans un autre type de réalité. Il possède une forme de vie et de conscience. Le vent est aussi vivant que la fleur, la rivière ou la lumière. Il existe donc des réalités tangibles dans la troisième dimension, mais d’origine de la quatrième. 

Vous pouvez aussi vivre dans la troisième dimension tout en existant dans la quatrième, ce qui fait en sorte que votre réalité s’élargit, les structures sous-jacentes aux différentes réalités se trouvent dans la quatrième dimension. Ainsi, la structure génétique des cellules physiques, la photoluminescence des cellules des corps subtils, le champ magnétique de l’humain et les couloirs énergétiques de la Terre, tout cela devient alors perceptible selon un autre spectre de perception propre à la quatrième dimension. Lorsqu’un humain accède à la quatrième dimension tout en demeurant ancré dans la troisième, il devient conscient de toutes ces choses. Ses facultés sont bien sûr suscitées, soit une faculté extérieure comme son regard ; il voit la structure du champ magnétique souvent nommé aura. Il voit aussi les structures énergétiques des gènes et les particules en mouvement. Il peut les ressentir et les percevoir. A partir du moment où  vous prenez contact avec les dimensions subtiles de la vie et que vous ne cherchez pas à les faire correspondre à un cadre rationnel trop étroit, à intellectualiser ce qui se présente à vous, tout peut s’ouvrir.

Lorsque vous vivez une expérience, lorsque vous captez, percevez, ressentez quelque chose, nous vous recommandons  de ne pas tirer de conclusions trop hâtives. Ne cherchez pas à tout comprendre immédiatement pour faire cadrer l’expérience dans vos schèmes connus. Permettez-vous d’accueillir le message qui peut vous servir à l’instant même, mais ne cherchez pas de façon compulsive à tout analyser et à vouloir tout comprendre sur le champ. Imaginez votre vie comme une multitude de pièces d’un gigantesque puzzle. Ainsi, une expérience de vie est une pièce et chaque pièce vous livre un message.  

Nous vous proposons qu’à chaque jour vous soyez tout simplement ouverts aux autres réalités qui se présenteront à vous. En raison de l’accompagnement que nous vous offrons et du développement accéléré de l’acuité de vos sens intérieurs et extérieurs, il est probable que des images se présenteront en votre conscience ou droit devant vous. Qu’est-ce que cela signifie ? Attendez-vous à voir par exemple, des structures lumineuses et à faire l’expérience d’éveils spontanés. Nous vous accompagnerons pas à pas afin que cette quatrième dimension et les autres vous soient de plus en plus perceptibles. Mais il faut aussi bien sûr que vous souhaitiez ressentir ces autres réalités.

(Merci de respecter mon travail de saisie en citant ce lien http://francesca1.unblog.fr

Extrait du livre « Au-delà des Frontières Dimensionnelles » – HISTOIRE SACREE – Tome II  de Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – « Voyage initiatique au désert de Gobi ». SANCTUS HERMANUS   – Editions Ariane

Devenir des Etres de Cristal comme nos Frères du Peuple d’O

 

Nous vous avons proposé dans un rituel d’épuration, de véritablement et concrètement accentuer la désidentification au véhicule corporel. 

Blog de Francesca

Vous vivez tous dans une demeure. Cette demeure, vous l’avez équilibrée, harmonisée, enjolivée, éclairée. Elle est pour vous un lieu de vie, peut-être aussi un lieu de création et de ressourcement, un lieu d’expansion. Cette demeure physique est un abri. Elle fait en sorte que le vent, le sable, l’eau et la glace ne puissent accélérer la dégénérescence naturelle de votre corps. Plusieurs d’entre vous utilisent aussi un véhicule terrestre motorisé. Celui-ci facilite les déplacements du corps physique entre deux lieux. Aucun d’entre vous ne s’identifie à sa demeure ou à son véhicule motorisé. Pourtant, vous les appréciez. Vous les avez choisis, et vous avez peut-être même construit, enjolivé, éclairé et décoré votre demeure. Vous l’avez rendu chaleureuse, à votre image. Cette demeure et ce véhicule vous sont utiles. Alors, nous vous proposons de les aimer, d’être conscients de leur présence, de leur fonction, de leur rôle, de leur utilité, de leur rendre grâce, d’être vibrants de gratitude pour votre demeure et votre véhicule motorisé. Aimez-les. Reconnaissez-les dans ce qu’ils sont, dans la nature, dans leur rôle. Ils sont constitués d’éléments de la terre vibrante, nourricière. Toutefois, vous n’êtres point votre demeure, quel que soit l’amour que vous éprouvez pour elle. Ne cherchez pas à la posséder, puisque ce faisant vous réduisez et limitez à nouveau la réalité, car il est impossible de posséder la matière. La matière est en mouvement, la matière s’appartient à elle-même. Elle est telle l’énergie de l’univers. Utilisez-la, utilisez le véhicule, mais ne vous identifiez pas à l’un ou à l’autre. 

Il en est de même pour votre corps physique, ainsi que pour vos corps subtils, émotionnel et mental. Aimez-les ! Soyez vibrants de gratitude envers eux. Vous pouvez les orner, les colorer, les teinter de votre atmosphère. Ils vous sont fort utiles. Ils sont vivants. Le corps est composé de cellules vivantes, dont chacune vous permet d’être en relation avec l’univers tout entier et vous livre quotidiennement des messages quant à votre parcours de vie. Elles vous livrent aussi des messages lorsque, inconsciemment, vous les altérez ou accentuerez leur dégénérescence. Aimez votre corps physique, aimez votre corps émotionnel, aimes votre corps mental. Votre cops émotionnel, véhicule des sensations et aussi bien sûr des émotions. Votre corps mental, véhicule des connaissances, des idées, des inspirations. Cette structure n’est-elle pas magnifique ?

Votre Ame, votre Esprit utilisent vos corps. Rendez-leur grâce. Faites-en des amis, des complices. Et comme pour les amis et des complices, écoutez-les ! Votre ami, par respect, par amour, ne l’écoutez-vous pas ? il vous éclaire, il vous rappelle certains aspects, certains engagements peut-être. Mais vous n’êtes pas votre ami, physiquement ; vous êtes votre ami dans le Tout. Bien sûr que vous êtes dans le Tout, et dans cette réalité terrestre vous êtes bien plus que votre corps physique.

Certes, dans une perspective universelle philosophique, nous pourrions vous dire tout à fait l’opposé, c’est-à-dire de vous identifier à tout ce qui existe. Vous voulez vous identifier à votre corps ? Alors, faites-le. Toutefois, si vous vous identifiez à votre corps, identifiez-vous aussi au corps de votre voisin et puis, à vos vêtements et aux siens, puisqu’ils possèdent la même nature universelle. Ils sont essentiellement faits d’énergie. Cependant, en fin de compte, vous êtes venus créer un nouveau monde peuplé d’Etres de cristal. Vous avez donc tout avantage à devenir des Etres de cristal. Sachez aimer votre corps, et ce, en le reconnaissant comme étant uni à tout ce qui est, et uni à l’Ame et à l’Esprit, et non pas comme la seule expression de qui vous êtes.

Le peuple d’O a graduellement évolué vers la lumière, mais a aussi capté des vibrations du monde précédent. Ces Etres ont rencontré des entraves, des pièges et ils se sont protégés. Peu à peu, les hommes ont créé des identités, des personnages constitués avec un ego et son orgueil, une véritable image. Avec ces attributs, ces caractères, il faut un vent bien chargé de sable pour dissoudre ces personnages. Leur cuirasse semble bien résistante, mais vous avez pu constater que le sable peut même éroder la pierre ou la nettoyer de ses impuretés.

Alors, chères Ames, aujourd’hui vous avez choisi d’accentuer la désidentification. Vous êtes Dieu, vous êtes le Tout. N’ayez point peur de vous perdre dans le Tout, car vos sensations, celles de l’humain, font en sorte que vous existez sur cette Terre. Vos corps s’agitent, votre personnage aussi lorsque le vent souffle le sable et les transcende. Alors, faut-il calmer le vent maintenant ou bien augmenter sa force ?

francesca blog

Le moment est venu pour vous, en vous désidentifiant, de réaliser qu’il existe plusieurs réalités. Lorsque l’humain s’est identifié à son corps physique et à ses corps émotionnel et mental, il a construit une réalité limitée. Il vous appartient maintenant de réaliser que plusieurs réalités coexistent… Les facultés des humains se sont atrophiées avec la réalité qui s’est contractée. Maintenant que vous vous éveillez à d’autres réalités, vos facultés se révèlent à nouveau. La vie existe sur Terre différemment que dans votre réalité. Plusieurs humains incarnés dans la matière vivent très différemment de vous, et plusieurs formes de vie invisibles vous accompagnent aussi, comme les Dévas. Ne résistez plus. Il y a de multiples dimensions, et la vie se manifeste en chacune d’elles. Lorsque vous regardez ces dunes de sable autour de vous, que voyez-vous ? Vous voyez la terre fluide et vous voyez des formes qui vous rappellent le mouvement, la fluidité, des courbes. Lorsque vous observez l’ensemble de ces dunes, vous constatez qu’il y a une structure, un mouvement ondulatoire. De telles structures existent partout dans ce monde. Il y a une rigueur, pourtant il n’y a point de rigidité. Nous vous invitons à être rigoureux et souples, comme ces dunes ; intenses, puissants, affirmés, comme le vent ; fluides comme le sable qui s’infiltre partout, tout comme l’eau. N’en doutez-point, vous le constaterez dans vos sacs et vos vêtements plus tard. Soyez fluides, ondulatoires, souples, et détendez-vous. Votre corps mental et vos pensées sont-ils souples ou rigides ? ou bien les deux ? L’imagination n’est-elle point la souplesse dans le regard vers l’invisible ?

A la fin de ce jour, lorsque vous serez bien allongés dans votre abri, fermez vos yeux et devenez le vent. Abandonnez-vous totalement à la sensation du vent et ressentez la souplesse, ressentez le mouvement ondulatoire. Et demandez à votre Esprit de vous projeter dans la quatrième dimension.

Voyage initiatique au désert de Gobi ». SANCTUS HERMANUS – sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr (Merci de respecter son travail de saisie en citant ce lien) – Editions Ariane

 

Choisir son état c’est devenir Maître de Soi

 

Vous êtes ce que vous choisissez d’être. Vous vous nourrissez de ce dont vous choisissez de vous nourrir. La lumière, le prana, les vibrations amoureuses des êtres qui vous entourent sont une nourriture abondante, tout comme celle de la lumière que créent vos chakras. Il vous appartient de vous en nourrir ou de choisir de vous nourrir des pensées récurrentes associées à vos blessures, vos peurs et vos contractions. Le Maître en vous et en ce monde est celui qui, chaque seconde, choisit ses pensées, son regard, ce qu’il exprime, la vibration qu’il dégage. Chaque instant, la vie vous offre l’opportunité d’être et de redevenir Maître s de vous-mêmes et de votre vie, et nourriciers de ce monde.

Créer en conscience. Ne soyez plus sous le joug de l’ego, de l’orgueil, du personnage. Ne soyez plus les pantins de votre mental apeuré ou excité. Ne faites plus l’objet des jugements qui ne correspondent pas au Maître en vous. Délivrez-vous du joug du mental en choisissant de ressentir la vie en vous, de baigner dans la vie qui vous entoure. Ne résistez plus. N’ayez point peur de la vie qui s’offre à vous. Autorisez-vous à la respirer à pleins poumons.

Vous avez peut-être été blessés, vous l’avez même sûrement été. Vous vous êtes peut-être sentis abusés, n’est-ce pas ? Vous avez bien sûr été contrôlés. Vous avez encore peur de souffrir comme vous avez souffert. Et votre mental vous rappel souvent que vous pouvez être dupés, abusés, emprisonnés, vulnérabilisés, violentés. Retrouvez l’être vrai dans votre cœur et affirmez votre choix. Choisissez votre état en ce jour comme chaque jour. Ne permettez pas que les événements, les circonstances choisissent votre état pour vous. Vous en avez la faculté, comme vous avez la faculté de choisir la teinte de votre vibration. Plus vous aimerez la vie et plus votre choix sera simple à exprimer et à intégrer.

Celui qui cherche à ouvrir son troisième œil en étant prisonnier de son mental ne fera qu’intensifier le pouvoir de son mental et de ses peurs sur lui. C’est la sensation de la Vie en vous et autour de vous qui fera en sorte que l’ouverture du troisième œil vous donne accès à la pure connaissance et non pas à la connaissance intellectuelle qui vous limite.  

blog francesca

AU TEMPLE DE DEMCHIG

… Dans la grande transformation de la Terre qui est amorcée, cette région va devenir un lieu de régénération de première importance. La bascule des centres d’énergie de la Terre fera en sorte que ce centre se transportera dans le désert d’Atacama. Dans le monde Atlante, c’était un lieu de première importance, un poste avancé de cette civilisation. Et il y avait plusieurs postes. La communication vibratoire entre le désert de Gobi, l’Egypte et le Pérou était naturelle par des couloirs intraterrestres. Ces postes étaient des laboratoires d’exploration de la vie intraterrestre ou extraterrestre. Dans les cités, les laboratoires concevaient des outils par exemple des spirales d’énergie permettant des déplacements. Il y avait des cités centrale set des postes tout autour, plus ou moins éloignés. Les déplacements ne présentaient pas de difficulté dans l’humanité atlante, même à des centaines de kilomètres. Ces lieux étaient aussi dédiés à l’expérimentation des possibilités communicationnelles entre les différentes formes de vie. On y pratiquait de multiples recherches sur la transportation, la téléportation et la transmutation. Une autre recherche touchait à l’aspect génétique. Les recherches permettaient de transformer l’ADN des hommes et des différentes formes de vie. Il s’y pratiquait donc trois types de recherche : la recherche communicationnelle, créationnelle et projectionnelle.

 

 francesca blog

Sanctus Hermanus nous délivra son message :

Chères Âmes, accueillez notre amour.

« Vous êtes des dieux. Vous êtes des dieux venus des confins de l’univers ». Voilà ce que nous avons dit au peuple d’O lorsque nous nous sommes incarnés sur cette Terre en tant qu’O. « Vous êtes venu créer sur cette Terre des portails de lumière afin qu’une humanité créatrice puisse naître de vos vibrations, de votre lumière. Pour que cette humanité créatrice vive le grand passage et puisse inviter des Etres de Cristal    à s’incarner jusqu’à ce que les Maîtres du Cristal d’Emeraude se manifestent sur Terre. Nous allons créer des pyramides de pierre et de cristal : les pyramides en pierre dans la troisième dimension et les pyramides de cristal dans la quatrième dimension. Les humains qui franchiront le passage de ce grand cycle, et qui pourront vivre à la fois dans les troisième et quatrième dimensions, percevront et verront de leurs yeux ces pyramides de pierre et de cristal ». 

Et effectivement, des pyramides de pierre furent édifiées alors que des pyramides vibratoires de cristal quadridimensionnelle furent créées dans tout le Gobi. Appréciez la puissance de ce moment, de même que la beauté de cette Terre et de son sable cristallin. Voici l’un des premiers éclairages que nous avons formés au peuple d’O  : « Maintenez la conscience et la sensation de qui vous êtes. Reconnaissez votre source, votre nature et aimez, respectez en vous la pure connaissance de qui vous êtes. Pour ce faire, veillez à ne point vous identifier au corps ou à la matière qui vous servent dans la troisième dimension, celle dans laquelle cette planète se manifeste, à l’instar des pyramides de pierre que vous construisez ».

L’humanité s’est déployée. L’humanité a créé. Sur Terre, la lumière était présente, mais aussi des résidus d’ombres et de charges du passé, et beaucoup d’hommes, presque tous en fait, se sont identifiés, à leur corps physique, à la matière. Certains, plus présents, plus perceptifs, plus sensitifs ont su maintenir une identification aux corps de lumière. Les autres, en s’identifiant au corps et à la matière, ont réduit la réalité _ ce qu’ils voyaient, à ce qu’ils pouvaient toucher et voir. La réalité des hommes s’est alors contractée, réduite jusqu’à ce que la plupart en viennent à croire qu’ils n’étaient que des corps avec une sensibilité, des émotions et une pensée intellectuelle.

Comment les hommes ont-ils pu oublier leur Ame et leur Esprit, leur nature véritable ?

Extrait de HISTOIRE SACREE – Tome II

SOURCE SANCTUS HERMANUS  (Merci de respecter le travail de saisie de Francesca en citant ce lien)– Editions Ariane

 

 

Des messages de l’Ange du Paysage de Dorothy Maclean

 

Ce matin, nous renouvelons un message…. Le monde est en train de change ; déjà, les vibrations plus hautes ont fait sur l’humanité un effet qui n’est pas encore reconnu. L’affinité pour les vibrations inférieures et familières, et leur attraction ne sont plus ce qu’elles étaient ; vous pouvez voir cela dans le fait que les jeunes rejettent la manière de vivre communément établie. Partout cela est en train d’arriver. Ce que vous appelez tradition n’a plus d’emprise profonde.

Comme toujours, nous voyons cela en termes de forces. La lumière des plans supérieurs a maintenant la puissance magnétique, laquelle rend les gens perplexes parce qu’ils ne comprennent pas sa signification dans la vie. Elle signifie ne pas vivre pour le moi individuel mais pour l’unité supérieure, et l’humanité n’a pas encore fait éclater la coquille du moi. Une partie d’elle reconnaît ce changement, une partie d’elle ne peut pas le concilier avec les voies mondaines. L’homme est prêt à émerger de son emprisonnement, mais quelque chose le retient.

DEVAS DU BLOG DE FRANCESCA

Maintenant, nous savons tous les deux où nous tourner ; vers notre divinité. La religion organisée dit la même chose, mais souvent elle fait plus de mal que de bien, parce que la force qu’elle attribue à Dieu n’est pas vraiment en rapport avec la réalité. L’effort humain le plus noble et le plus élevé, aussi prodigieux qu’il soit – et il l’est – ne sert à rien tant que la gloire n’en est pas attribuée au Tout. Cela doit être rendu clair. Vous n’êtes rien et nous ne sommes rien sans ces forces de vie que nous sommes et qui sont Dieu. Nous, les anges, sommes dans un flot de connaissance et de louange, et tout est bien pour nous dans ce cycle parfait qui consiste à recevoir de Dieu et à rendre à Dieu.

La destinée de l’humanité est liée à la nôtre en ce qu’elle entre dans un domaine nouveau où elle aussi donne et reçoit, dans la conscience du Tout. Il devrait être clair comme le cristal que la gloire est de Dieu, que l’homme fragmentaire réduit à ses propre s forces n’est rien. Le monde a besoin qu’on se tourne consciemment vers Dieu, sachant que là il y a une seule vie venant de la Source Une.

L’ACTE D’APPRECIATION

Nous sommes reconnaissants que vous soyez reconnaissants. La gratitude a un effet énorme ; elle crée un grand mouvement expansif qui complète le cycle de vie ; on montre souvent les anges chantant des louanges, avec ou sans harpes, ce qui est une manière de présenter cette vérité, que nous sommes toujours reconnaissants pour la vie prodigieuse qui nous est donnée. Comme nous sommes dans le flot de la vie, comme nous voyons sa gloire infinie, entrecroisée, colorée, la perfection de chacun de ses aspects, et que nous y participons, nous ne pouvons que déborder de remerciements et de louanges pour sa Source.

Nous souhaiterions pouvoir vous transmettre quelque chose de la joie, de l’émerveillement et de la beauté qui traversent nos êtres. L’humanité aussi pourrait faire l’expérience de cela, mais parce que votre conscience est sur un autre plan, vous bloquez le flux en ne remerciant pas. Si vous pouviez voir votre vie comme nous le faisons, voir la sagesse de chaque moment, vous aussi éclateriez en louanges, vous vous joindriez au mouvement de danse vers l’avant et alors vous verriez encore plus à louer. La louange est puissante. Essayez !

PENSER EN TERMES DE LUMIERE

Quand nous vous demandons de penser aux plantes, ou à n’importe quoi, en termes de lumière vivante, nous n’essayons pas de vous détourner de la beauté du monde vu par des yeux humains, mais d’ajouter à cette beauté, de lui ajouter davantage de réalité, de vous aider à élever toute création. En pensant en termes de lumière, vous ajoutez de la lumière à celle qui existe déjà ; vous accélérez la croissance et vous augmentez la beauté. Vous voyez la vérité et vous vous reliez à la réalité.

L’homme change profondément la face de la Terre, pensant seulement qu’il déplace de la matière sans valeur quand il nivelle le sol et la végétation, ou de la matière précieuse (pour lui) quand il extrait des minéraux, du pétrole, etc. s’il pendait à toute chose comme à de la lumière vivante, à de la substance vitale, il ne pourrait pas altérer le paysage avec autant de légèreté. Car il doit l’altérer ; sa pensée est créatrice. Tout individu attire à lui le résultat de ses pensées. Si vous pensez positivement à une situation, vous manifestez un résultat positif. Si vous êtes négatif, vous attires sur vous-même davantage de négativité. C’est donc une idée pratique que de penser en termes de lumière, car vous obtiendrez une réponse de toute la création. Toute création est matière, bien qu’elle soit obscurcie par la pensée humaine.

L’humanité marchera de l’avant quand l’homme se reliera scientifiquement intérieurement aux octaves supérieures de la vie. Alors, aimez la lumière et changez votre monde.

D’après le livre « La Voix des Devas » – retranscrit par Francesca http://francesca1.unblog.fr/ (Merci de respecter son travail de saisie en citant ce lien)

Lorsque nous présentons SHAMBALA et les Tables d’Or

 

Qu’est-ce que Shambala ?

Shambala est une cité, un palais, celui du paradis auquel tout humain peut avoir accès. C’est un hôtel céleste qui accueille les Maîtres ascensionnés lorsqu’ils se présentent pour intervenir auprès des humains ou pour apporter des transformations dans la matrice terrestre. Shambala se trouve dans la cinquième dimension, une dimension à laquelle tout humain du Monde nouveau peut accéder.

 SHAMBALA

Dans la cité de Shambala, une multitude d’Etres qui ont vécu l’illumination vivent et vibrent sous une forme ou une autre. Ils accompagnent les humains et les différentes formes de vie terrestres (car il y en a plusieurs outre les humains) et facilitent les transitions, dont le passage majeur que l’humanité vit à l’heure actuelle. Chacun y vit de façon passagère ou sur une longue période. Entendez que l’espace-temps n’y est point en corrélation avec l’espace-temps terrestre. Alors, si nous employons les termes qui se rapportent au fait de vivre temporairement ou plus longuement, c’est en fonction de votre espace-temps. Hors de l’espace-temps, une seconde peut vous apparaître à vous, comme une vie toute entière. 

Vous avez à comprendre que lorsque nous vous présentons Shambala, nous utilisons des termes et des images qui sont les vôtres afin qu’il puisse y avoir une correspondance en vous. Toutefois, les structures de Shambala, comme celles des couloirs pour vous y rendre, n’ont pas de correspondance réelle avec votre monde. Nous nous servons de métaphores, d’analogies pour que vous puissiez peut-être mieux  ressentir ce qui existe. Tout humain aurait tort de se fixer mentalement sur les images ou les mots qui lui furent transmis pour essayer de comprendre ce qu’est Shambala. Si vous tentiez d’expliquer à un enfant ce que vous appelez un « coup de foudre » amoureux, vous utiliseriez des mots et des images qui ne seraient que des métaphores parce que vous voudriez l’amener à comprendre et à ressentir une sensation. Il en va de même pour Shambala. 

Nous vous présentons une cité magnifique, la porte d’un accès à un ensemble de couloirs. Lorsque vous franchissez cette porte, nous vous sentez aspiré, tout comme lorsque vous quittez le monde terrestre pour ascensionner ou parce que votre corps ne vous permet plus de vivre sur cette Terre. Un couloir se crée. Ce couloir est fort intéressant puisqu’il vous semble être une spirale de lumière, un long couloir de lumière intense. En soi, sachez que chaque cellule de votre corps, soit la cellule physique comme la cellule photo-lumineuse, est enveloppée d’une membrane de lumière. Cette membrane de lumière peut imploser lorsque l’Esprit se manifeste hors du corps. C’est cette membrane qui semble vous retenir dans la matière, et c’est aussi celle qui est présentement en transmutation en raison des nouvelles particules circulant dans l’atmosphère terrestre. Toutefois, pour l’instant, entendez que lorsque cette membrane implose, elle crée les éclats lumineux qui apparaissent à l’esprit comme un couloir de lumière en spirale. C’est ce que décrivent les humains ayant connu une mort temporaire et étant revenus à la vie [EMI]. Tous vous parlent d’un grand couloir de lumière ne spirale. Eh bien, lorsque vous êtes invités à Shambala et que vous franchissez la porte, la sensation d’y être aspiré se présente alors à vous. Elle est plus douce que celle vécue lors de l’ascension ou de la mort. Pour certains, elle est presque dépouillée de sensations ; toutefois elle existe bel et bien. 

Le premier couloir vous entraîne dans un réseau que nous nommons celui des Tables d’Or. Ces tables sont similaires à un alignement infini de lingots d’or. Elles constituent en quelque sorte des corridors que l’esprit emprunte pour se rendre à la Cité. Lorsque vous nommez la Shambala du désert de Gobi, vous identifiez un espace physique près du monastère de Khamaryn qui vibre relativement près du sol sur le plan éthérique. 

 MONASTERE

Par son intensité énergétique, ce lieu facilite l’accès à la porte vibratoire qui représente les tables d’or. Et les tables d’or (couloirs) vous mènent directement à Shambala. 

Les deux autres portes situées au Tibet et au Ladakh présentent de longs couloirs avant les tables d’or. Si nous avions à ajouter une précision pour une meilleure explication, nous vous dirions que ces portes sont plus éloignées de l’épicentre de Shambala. Cela est une analogie puisque nous y sommes au niveau de la cinquième dimension. Toutefois, dans l’éther de la Terre, ces lieux, même s’ils sont plus éloignés, donnent un accès direct – comparativement à d’autres lieux physiques de vos contrées où l’accès est beaucoup plus indirect. 

Les maîtres incarnés, où qu’ils soient sur cette Terre, accèdent à Shambala simplement parce qu’ils se projettent instantanément à l’une de ces portes. C’est la même chose pour vous ; où que vous soyez, vous pouvez projeter votre vibration à l’une des portes d’accès à Shambala. La seule nuance est que le Maître réalisé le fait instantanément. Nous en étions donc aux tables d’or qui sont des couloirs. Lorsque vous y pénétrez, votre sensation est celle de vous trouver dans de l’or. Ce n’est pas simplement un couloir dont l’atmosphère est dorée. C’est une sensation d’être dans le doré, soit la paix pure de l’âme. Rappelez-vous que le doré est le rayon de la paix, et que la paix de l’âme est l’assise de la pure joie, l’état de grâce. Faites la relation maintenant entre la paix qui est l’assise et les tables d’or menant à Shambala. Ce sont des assises qui vous permettent de pénétrer dans Shambala. 

Si vous partagiez entre vous vos expériences respectives, vous réaliseriez que l’espace-temps que vous avez senti avant de vivre l’extase de Shambala est différent d’une personne à l’autre puisque vous n’avez pas emprunté les mêmes tables d’or. Vous ne pouvez décider mentalement de la table à choisir ; ce sont les tables qui vous choisissent en fonction de votre rythme vibratoire et de votre intention réelle. Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement que dans le parcours des tables d’or, il y a une préparation, une transformation de votre état. Cette préparation n’est pas une épuration. L’épuration doit être vécue précédemment. C’est une préparation à votre disponibilité à vibrer Shambala. 

Au bout de ces tables, il y a l’entrée de la Cité, qui ouvre à son tour sur quatre entrées principales. Chacune de ces entrées est protégée par deux gardiens. Nous utilisons à nouveau une métaphore, celle du protecteur d’entrée. Vous pouvez imaginer un palais avec quatre entrées et deux gardiens afin que nul intrus ne s’y présente. Toutefois, à Shambla, il ne peut y avoir d’intrus puisque ne peut accéder à la Cité que celui qui y a été invité. Vous ne pouvez que vous présenter au portail. Maintenant, selon votre état, vous êtes invité à Shambala. La fraternité des Maîtres s’est assuré que vous aviez tous la propension à créer l’état juste. Celui-ci est un état amoureux et joyeux. Pas un état à vivre à ce seul instant devant la porte, car vous ne pouvez leurrer Shambala, bien sûr, ni la fraternité des Maîtres. 

Huit gardiens, quatre entrées. La Cité est structurée comme tout dans l’univers. Une structure mathématique que les humains sur la voie de la maîtrise retrouvent peu à peu, ressentent et comprennent de plus en plus. Retenez bien ce cycle que nous venons de présenter en trois mots : retrouver, ressentir et comprendre, et non point dans un ordre différent. C’est une structure mathématique libérée de la structure que vous connaissez intellectuellement et que, par exemple, vos architectes utilisent. Même la règle d’or que certains architectes initiés peuvent utiliser ne répond pas de la même façon ici. Tout cela pour que vous saisissiez ceci : tout ce que vous avez vu et verrez de la Cité est associé à votre vision et à votre structure, en fonction de votre fréquence. Qu’est-ce que cela signifie ? Que votre vision et votre sensation de la Cité sont totalement différentes de celles de votre voisin et nuancées différemment. Ce n’est qu’à votre fréquence fondamentale individuelle que vous pourriez avoir une même sensation, une même vision de la Cité. 

Un temple à quatre entrées, donc en forme de croix, représente la Cité. Aussi, lorsque la Cité vous apparaît, elle le fait selon des formes en mouvement associées à des rayons de lumière correspondant à votre fréquence du moment – tout en favorisant la transformation de celle-ci. En d’autres termes, tant et aussi longtemps qu’une entité n’a pas la faculté de vibrer à la fréquence de Shambala de façon continue et permanente, celle-ci demeure dans une certaine mouvant tout en agissant sur la transformation de la personne et sur sa fréquence. C’est ainsi que vous avez accueilli en vous Shambala. Chères Ames, soyez conscientes que ces êtres sont avant tout des formes lumineuses, soit des rayons de lumière constitués d’éclat lumineux. 

Vous avez été invités. Vous vibrez à la fréquence de l’amour. Et cette fréquence, avez-vous réellement l’intention de l’adopter en permanence ? Car vous possédez bien sûr la faculté d’élever votre vibration à la fréquence de l’amour. Vous pouvez avoir l’intention de vous y maintenir, même si vous n’y parvenez pas toujours. Il y a une nuance entre celui qui a cette intention et celui qui ne l’a pas. Ainsi, les gardiens vous reconnaissent déjà avant que vous ne franchissiez la porte, celle menant aux tables d’or, et les portes donnant accès à la Cité. Vous pouvez reconnaître la Cité et ses gardiens. Lorsque vous pénétrez par l’une des portes, votre vision est précédée d’une sensation euphorique et correspond à certains schémas en vous. L’enfant qui a créé beaucoup moins de schémas que l’adulte peut plus naturellement voir la Cité et son contenu tels qu’ils se présentent en mouvance. L’adulte, qui a déjà plusieurs schémas inscrits en lui, verra des images qui correspondent à ses schémas. Qu’entendons-nous par-là ? Que ce sont vos schémas de pensée qui définissent à quoi ressemble le paradis. Si nous vous demandions quels sont les signes distinctifs d’un paradis ou d’une cité paradisiaque, déjà la description de certains éléments serait différente pour chacun de vous, parce qu’elle correspondrait à vos propres schémas. L’enfant dont l’esprit est pratiquement vierge de tout schéma verrait l’aspect réel de Shambala. 

Tout cela est fort fascinant puisqu’il y a là des correspondances avec les différents cieux que vous découvrez lorsque vous quittez cette Terre au moment de la mort, soit sept cieux, du premier au septième, chacun d’eux étant associé à des schémas qui sont libérés progressivement. Tout cela peut vous paraître abstrait. C’est pour cela que nous ne vous en avons point entretenu avant votre expérience, afin ainsi de ne pas vous contracter intellectuellement. 

Si vous avez franchi la porte, vous avez senti ou vu de la lumière. Si vous avez circulé entre le stables d’or, vous avez éprouvé une sensation de paix. Si vous avez rencontré les gardiens, vous les avez senti lire vos vibrations jusque dans vos entrailles. Et ils vous avez passé les portes de Shambala, même si vous n’avez pas eu de visions, vous avez néanmoins senti l’amour et la grâce extatique y régnant vous pénétrer. 

Sachez que mental n’est pas une entrave. Le mental, comme chaque aspect de vous-même, est une expression de la perfection de votre être. Voilà qui vous étonne puisque nous vous disons souvent de faire taire votre mental. Le mental est bavard. Il est contrôlant. Il est méfiant. Il cultive le doute. Il fonctionne vraiment trop souvent avec des connaissances du passé. Il fait des projections du passé dans l’avenir, plutôt que de favoriser la projection de l’entité dans l’avenir. Vous le connaissez bien ! il est tout de même parfait, comme certains d’entre vous qui êtes contrôlants et bavards. Par moments, vous aussi êtes une entrave à l’expresse de l’être. A d’autres moments vous êtes un propulseur, un éveilleur, un passeur. Votre mental agit de la même façon. Lorsqu’il est sous l’emprise de l’ego, il est contrôlant, bavard et il devient souvent une entrave. Lorsqu’il est contrôlé par le Maître en vous, il stimule alors transformation des sensations en visions ou en pensées. Vos pensées sont d’ordre mental. Vous ne voudriez point ne pas penser de façon continue… voilà donc ce qu’est le mental. Vous devez simplement apprendre à le maîtriser, sans quoi il est utilisé par le personnage, par l’ego et il agit sur la base des connaissances acquises antérieurement. Il analyse, i se crée des schémas de compréhension et il organise la vision du future en fonction de ses schémas associés aux expériences passées. Ainsi, il est limité et il vous limite.

  Retranscrit par Francesca du blog FAMILLE DE LUMIERE 

livre

 

Extrait du livre « Au-delà des Frontières Dimensionnelles » – HISTOIRE SACREE Tome II  de Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – Editions Ariane

12345...73

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...