CHANGER, SON IMPORTANCE POUR L’ÂME

 

expérienceJe souhaite vous parler d’un problème à propos du changement et de tous ceux qui font l’expérience actuellement. Changer n’est pas une maladie, pas plus qu’un virus. Changer est nécessaire si l’on veut continuer à croître et à se développer dans la vie, si l’on veut avoir un impact sur la vie. Il est important pour l’âme que nous changions, et plus nous changeons au cours d’une vie, plus grandes sont nos chances de réussir, dans cette vie ci, non pas une vie ultérieure mais une progression qui nous ramène, en montant l’échelle, à Point Zéro. Nous accroissons nos chances de faire cela. Maintenant, beaucoup d’entre vous forcent les changements dans leur vie dans des domaines où vous n’avez pas la maturité suffisante pour changer. Quand je parle de maturité, j’entends par là que vous avez créé dans votre vie des circonstances – des circonstances créées intentionnellement dont vous êtes actuellement en train d’expérimenter les créations.

Une expérience créée intentionnellement ne possède pas de ligne de temps. Par exemple, il se peut que vous viviez une relation qui n’ait pas atteint un niveau de maturité suffisante, un niveau où celle-ci ne vous offre plus les défis vous permettant de grandir; il peut simplement s’agir de la difficulté d’interagir dans l’amour. Si cela a disparu, cette relation a atteint la maturité et il est temps de changer cette relation. Il faudra à certains d’entre vous des années avant d’atteindre ce niveau de maturité.

Lorsque je vous dis de changer, cela ne signifie pas que vous deviez vous débarrasser de ce qui est dans votre vie et qui n’est pas encore maîtrisé, finalisé. Il est facile, simple, de savoir quand quelque chose est maîtrisé. Cela devient fastidieux, prévisible, ennuyeux. Et les avantages peuvent être aussi minimes que le fait d’avoir un toit sur votre tête et à manger dans votre assiette ; là réside le compromis. Il n’est pas difficile de savoir et il est aisé de détecter quand le moment est venu de changer. L’ennui est le signe qu’il est temps de changer.

Beaucoup d’entre vous n’ont pas terminé leurs expériences et ne devraient pas se soucier de les changer alors qu’elles ne sont pas mûres. Elles sont mûres lorsque vous avez récolté tout ce que vous étiez censés récolter de ce que vous avez créé intentionnellement. Combien d’entre vous comprennent? Vous ne voulez pas – et de fait, ce serait tout simplement impossible – vous dégager de l’amour et le rejeter en faveur de quelque chose de plus grand, de meilleur, parce que quand l’amour est présent, l’ennui n’existe pas. L’amour se développe toujours et nourrit.

Maintenant, il est important que vous compreniez qu’il n’est pas requis pour être un maître d’évacuer de votre vie tout ce qu’elle comporte parce que c’est ainsi que vous comprenez le détachement. Ne vous détachez que de votre souffrance, de votre manque et de votre état de victime. Et prenez plaisir, par Dieu, aux fruits, dans votre vie, de l’objet de votre concentration; vous êtes censés vivre cette expérience jusqu’à ce qu’elle atteigne sa maturité. Cette maturité atteinte, elle vous quittera d’elle-même; vous n’aurez rien à faire. Elle vous quittera car il n’y aura plus ni le magnétisme ni la dynamique lui permettant de se poursuivre. Combien d’entre vous comprennent?

Ne vous empressez donc pas de détruire ou d’essayer de détruire ce qui est réel dans votre vie parce que vous n’avez pas compris l’enseignement. Il y a un moment où l’on doit vivre la joie de ce que l’on a fait, et ceci est la beauté du maître dans la vie. Le maître dans la vie est celui qui peut descendre de la montagne et apprécier le festin sur la table, jadis vide, que lui-même ou elle- même, le maître, a intentionnellement créée ; il s’assied et prend part au festin. Il y a un moment où l’on doit cesser de visualiser et commencer à manger et à boire. Comprenez-vous?

Eh bien, certains jours, vous n’allez pas avoir envie de faire votre exercice de concentration. Et pourquoi vous arriverait-il de ne pas vouloir faire votre exercice de concentration ? Peut-être parce que la meilleure chose que vous puissiez faire à votre réveil est de remercier Dieu que vos yeux se soient ouverts pour contempler la splendeur de l’aube, et parce que l’objet de votre concentration est éclos dans votre vie ; « Dieu, donne-moi la largeur d’esprit et la passion d’en apprécier toute la beauté. » La discipline devient alors la vie, cette journée bien vécue. Et d’autres jours, il est temps de retourner sur la montagne, de se remettre au travail, de commencer à changer la vue dans la vallée. Le temps viendra de descendre et d’apprécier sa beauté. Comprenez-vous?

Oui, il est important de changer. Vous ne devriez pas être la même personne, assise ici ce soir, que celle que vous étiez la première fois que vous êtes venu me voir. Si vous êtes la même personne, il y a un problème. Votre vie devrait ressembler à un étoile dansant dans le firmament dirigeant son éclat dans une direction sublime, et dont le souci est l’ampleur et la coloration de cet éclat. Vous savez, vous devriez changer et améliorer l’état de votre esprit, améliorer et aiguiser votre faculté de trouver ce centre sans vous arrêter pour considérer aucune circonstance passée qui vous priverait de la richesse qu’il y a à ne pas avoir de problème. Vous devriez oeuvrer à polir, à polir chaque jour et à assumer la responsabilité de vos actions, et ne mettez rien sur le dos de quelqu’un d’autre. Et lorsque vous ne trouvez plus l’attachement qui sous-tend l’action, elle disparaîtra de votre vie, emportant avec elle l’effet qu’elle avait dans votre vie. Comprenez-vous?

Il existe réellement un soi extraordinaire à l’intérieur de vous. Dans le cours normal de l’évolution, le cultiver prendrait bien plus de vies, simplement du fait qu’il est bloqué sur un petit problème de souffrance. Eh bien, nous savons combien il est aisé de faire tomber d’un coup de pieds les supports de cette souffrance et de se défaire de ses associations et de son passé. Lorsque nous réalisons que c’est aussi simple que cela, il a disparu de notre vie. Lorsque nous avons le courage de faire cela, nous méritons d’être cet être rayonnant qui n’est plus affecté par les choses du passé, les gens du passé, et ne souffre plus selon ces critères. Nous méritons d’être des êtres rayonnants et en vérité nous méritons le pouvoir qui réside dans ce soi radieux. Seules de telles personnes méritent réellement l’honneur de vivre deux cent ans ou plus; ils ne sont pas prêts à mourir de si tôt parce qu’ils n’ont pas souffert au point de détruire leur force vitale. Combien d’entre vous comprennent ? Polissez et cessez de gémir. Regardez pourquoi vous faites cela, le cœur du problème, et purifiez-vous. Cela demande très peu d’efforts. Vous comprendrez alors la science magique de la maîtrise et son effet du nom de longévité.

Et pour terminer, il est vrai que vous saviez que j’existais avant de naître dans cette vie ; moi, cela est certain, je vous connaissais, et vous avez trouvé votre chemin jusqu’ici, chose déterminée avant votre naissance. C’est ainsi que vint à exister cette école, pour ceux dont le choix de l’âme était de découvrir la connaissance qui était à la racine de la cause de leur comportement problématique qui les avait enchaînés irrémédiablemant à renaître vie après vie après vie. Cette connaissance a été donnée dans cette école. Nous avons donc, vous et moi, satisfait une destinée au niveau de l’âme en procurant l’information et en vous inspirant à agir. J’insiste beaucoup là-dessus, mais, si vous n’avez pas la volonté de le faire, cela ne marchera jamais pour vous. Tous ceux d’entre vous qui n’appliqueront pas la connaissance, je vous promets qu’après cette vie, vous allez vous retrouver là-haut dans une autre revue de vie, vous allez regarder vos singeries, vous qui avez choisi de demeurer aigri, attitude véritablement méprisable et déshonorable. Vous préférez vous y accrocher, ne pas la laisser aller, ce qui vous libérerait pour toutes vos vies à venir. Vous allez regarder cela et vous allez être tristes au-delà de tout entendement devant votre arrogance et votre indignité à y être restés accrochés. Cette petite attitude une fois règlée, il y a beaucoup de choses que je peux vous montrer, et, en vérité, beaucoup de choses à faire. Mais ce n’est pas avant que vous veniez dans le centre où j’habite que je peux vous montrer le paysage de manière adéquate. Qu’il en soit ainsi. Je ne suis pas venu ici ce soir simplement pour le plaisir d’être là et de vous donner un brillant enseignement, quoique bien évidemment je l’aie fait. Mais, en tant que le Seigneur du Vent, je fais la loi quand je parle si bien que toutes mes paroles et toutes mes réponses sont emplies du pouvoir de totale manifestation, et j’ai fait cela ce soir. Pour vous, cela signifie que mon enseignement va se manifester dans votre vie, que les opportunités vont vous être présentées dans une abondance glorieuse, parce que je veux que vous ayez la possibilité de voir ce que j’ai essayé de vous montrer ce soir et parce que je veux aussi donner à votre âme une chance d’avoir une rémission. Avec les mots vient le pouvoir. Qu’il en soit ainsi. Je vous aime. C’est tout. Qu’il en soit ainsi.

par RAMTHA Extraits de son livre Le mystère de la naissance et de la mort: le soi redéfini retranscrit par Francescap. 52 aux éditions Adda.

L’Expérience n’est jamais une erreur, mais la Graine de la SAGESSE

 

images (1)Eh bien, l’ignorance, la mère de la dévotion, est selon une certaine compréhension le manque de motivation à savoir que consommer un esprit illimité ne mène pas seulement au danger, à la peur et à l’insécurité. Ces choses, vous les connaissez déjà, elles n’existent pas dans l’inconnu. Avoir le courage de faire le pas de changer ; dans les écoles anciennes, les gens allaient à l’école pendant sept ans, chacune de ces années étant dédiée à niveau d’évolution et à une page, pour qu’ils puissent changer, pour qu’ils puissent évoluer. Ne savez-vous donc pas que l’objectif est d’évoluer la conscience ? Evoluer la conscience, c’st cueillir dans la connaissance inconnue dont vous pouvez vous nourrir en sorte de créer et de changer votre réalité selon ce dont vous avez besoin dans votre vie. Oui, mais vous avez peur et je comprends pourquoi. Je me suis toujours efforcé de comprendre. Personne n’aime que qui que ce soit trahisse le statu quo.

Pensez à toutes les personnes qui sont en vie aujourd’hui. Quelles entités vous viennent à l’esprit que l’on puisse considérer comme des individus qui ont consumé une image ? Vous voilà bien en difficulté pour donner leurs noms, n’est-ce pas ? Il existe un grand nombre d’entités qui représentent un état de conscience exalté ; elles deviennent des idéaux au sein de la conscience sociale. Mais à vrai dire, il n’existe pas de saint François.

Je vous dis, vous que je trouve si beaux, que dès l’instant où vous commencez à apprendre, dès que vous naissez à l’individu en vous, dès que vous acquérez de la connaissance, vous commencez à allume les lumières. Ne savez-vous pas pourquoi les changements se produisent et pourquoi ils sont déjà ici  ? Parce que l’humanité a créé les problèmes et n’a jamais fait le pas suivant pour développer la conscience qui permet de les résoudre ; Ils en sont restés à la page trois. Et la nature les a doublés et ils en sont encore à violer, à piller et à détruire la force de vie pour satisfaire leurs besoins avides. Ils n’ont pas évolué et leur conscience ca va causer leur effondrement. Là en est la raison.

Pourquoi pensez-vous que les entités qui habitent de l’autre côté du soleil sont de retour ? Parce qu’il y a des foyers de gens qui s’éveillent. Nombreux sont ceux parmi vous dans cette salle qui ont eu des contacts avec ceux qui vivent au-delà du soleil. Cela a été éliminé de votre mémoire jusqu’à ce que vous soyez prêts à apprendre. Et dès que vous commencez à apprendre, vous envoyez une transmission et il y a en vous un élan naturel qui vous pousse à vous lever et à déménager. Vous vous sentez poussés à aller dans un certain lieu. Vous vous sentez poussés à commencer à faire des choses que vous n’avez jamais faites auparavant, comme de mettre d le a nourriture et de l’eau de côté et à apprendre à être souverain. Il y a en vous un désir insatiable et il y a une bataille qui se livre en vous, à l’intérieur de vous et qui dit : « Mais tu changes ; tu ne peux pas faire cela ». Et une partie de vous dit : « Il faut. Je dois faire cela. ll le faut ».

Que se passerait-il donc si le monde entier connaissait la vérité ? Eh bien, vous n’auriez pas besoin de travailler parce que l’énergie se trouve partout autour de vous. Il vous suffirait de faire pousser de quoi vous nourrir. Ce dont vous avez besoin serait fourni sans qu’il y ait besoin d ‘avoir une classe moyenne asservissante qui fasse du commerce en réalité.

Etre dévoué à l’opinion des gens est vivre dans l’ignorance. Je suis radical, oui, je le suis. Je suis un libertaire. Oui, ceci est une grande vérité. Mais je suis en faveur de l’individu, en faveur du Dieu intérieur qui dort depuis si longtemps car il  a tété hypnotisé. Je suis aussi un radical pour les spiritualistes métaphysiques. Je le suis, c’est un f ait car ils ne mentionneront aucun sujet qui puisse les rendre impopulaires ou qui puisse porter à controverse car ils ne savent pas. Ils n’ont pas le courage d’être une lumière au beau milieu d’un formidable orage approchant, d’une connaissance et d’une vérité qui délivrent les gens au sein de leur propre royaume, en eux-mêmes, parce qu’ils ne veulent pas payer le prix de l’ostracisme, de la mauvais presse. Ils ne savent pas. 

Mais votre dévotion à l’ignorance sera votre perte, comme elle l’a été lors de chacune de vos incarnations. Une âme qui évolue accomplit sa destinée en conscience. Et je ne parle pas d’une conscience à la noix, vieillotte. Je ne parle pas d’allumer des bougies, de porter des cristaux, des zircons et des amulettes. Et je ne parle pas de suivre des régimes spéciaux, de porter certaines couleurs et de méditer. Je parle de la vérité, de vous réveiller, de comprendre une vérité si simple, si simple, si simple qui est la raison de tout, de prendre la concentration qui est comme ceci et de l’avoir comme ceci, de prendre une main guérisseuse d’où sort du feu et d’élever la conscience autour de l’être et d’être un être si immaculé que le oiseaux sauvages viendront se poser sur votre épaule car, s’ils ne le font pas maintenant, vous n’avez pas dissous l’image.

Mais un jour, ils le feront, le jour où la nature sera alignée avec vous et lorsque vous ne penserez pas que c’est hors de votre portée. En vérité, n’allez pas penser que cela me pose un problème. N’allez pas penser que j’ai peur. N’aller pas penser que je ne vais pas avoir assez. Il ne va pas y avoir suffisamment de temps. Ne restez pas là assis à ne rien faire de bon, assis entre deux chaises – eh bien, je pense que je crois ceci, mais parfois je crois le contraire – mais faites que ce que vous pensez soit la réalité et que ce dont vous faites l’expérience vous donne la sagesse de grandir, d’élargie votre conscience. Faites en sorte que vous ne soyez pas des gens stupides, mystiques, mais des gens qui sachent, qui aient la connaissance, qui aient la compréhension, que vous ne soyez pas ignorants, impossibles à asservir ou à détruire, et sans peur. Ils pensent qu’il est mauvais que vous soyez sans peur, bien sûr, car si vous n’avez pas peur vous ne pouvez être manipulées ou contraints à aucune soumission. Si une personne ne connaît pas la peur, personne ne peut ni la conquérir, ni la posséder, ni la subjuguer, ni l’amadouer ou la bafouer.

Lorsque vous vous ouvrez, il y a une intelligence entière qui attend d’entrer en contact avec vous. Il y a un nombre extraordinaire d’aventures qui vous attend. L’esprit subconscient, l’inconnu, est la prochaine aventure dans laquelle vous pourrez consommer toutes vos choses.

La mère de la dévotion, c’est l’ignorance, que ce soit l’ignorance spirituelle, l’ignorance politique ou l’ignorance religieuse. C’est une maladie de la communauté ; c’est une maladie de l’humanité. Les fléaux ne pourraient exister dans la lumière. Ils ne prospèrent que dans l’obscurité. La pauvreté, la guerre et la cruauté ne naissent pas dans la lumière. Elles naissent dans l’obscurité. L’animosité d’un frère comme un frère, la division des limites de propriété et leur surveillance sont issues de l’ignorance.

Et si vous croyez que marcher en faisant des incantations et vivre dans le cristal va vous rendre divin, vous êtes un imbécile parce que vous deviez en savoir plus ; un esprit pur qui raisonne, réalise que si le pouvoir est en vous, et il l’est, il n’est  pas nécessaire de chercher le pouvoir où que ce soit en dehors de vous pour que des choses se passent, car tout se passe ici. La réalité physique n’existe que du fait qu’elle se trouve dans le domaine de votre focalisation. Lorsque vous changez cette focalisation, vous amenez d’autres réalités. 

Vous n’êtes pas plus grands que vous le permet votre vision et c’est vous-mêmes qui avez créé votre vision. Votre conscience n’est explosive qu’au degré où le sera votre énergie. Votre corps ne se maintiendra en vie qu’aussi longtemps que vous voudrez vivre. Quand vous abandonnerez, cesserez d’apprendre, de changer et d’avoir des aventures, vous mourrez car c’est exactement comme tout ce qui évolue dan la nature ; si ce n’est pas utilisé, c’est éliminé. Lui est substitué un état évolué. Un être humain ne meurt pas aussi longtemps qu’il consomme la vie et que la joie existe en lui. 

Et si vous avez le cafard, si vous broyez du noir et si vous êtes déprimés, c’est parce que vous vous êtes vous-mêmes mis dans cet état du fait, que vous ne savez que créer le problème et ne avez pas créer conjointement qu’il soit bien fondé ; sachez que, dès l’instant où vous en voyez le bien-fondé, il vous lâche et votre conscience se trouve développée. Ne soyez pas assez ignorants pour laisser votre attitude contrôler votre destinée. Et ne soyez pas assez ignorants pour penser que, si vous pouvez dire « je suis Dieu » et que cela se manifestera le fait de vous condamner vous-mêmes cela ne se manifestera pas également. Ne soyez pas non plus assez ignorants pour penser que toute personne à qui vous ayez donné votre pouvoir n’aura pas le pouvoir sur vous, ce qui signifie que d’autres personnes vont prendre les décisions pour vous dans votre vie sans vous consulter. Et si vous voulez apprendre comme on le faisait dans les écoles anciennes, le lieu existe où apprendre, où évoluer, où toucher une ancienne lumière et tourner les pages rapidement dans ce libre jusqu’à atteindre la transparence. Il est là.

Si vous vous trouvez confrontés à quoi que ce soit dans votre vie, c’est que vous l’avez créé. Regardez-le. Quel est le gain émotionnel de la friction, non pas combien d’argent vous allez gagner ou perdre, mais qui a-t-il là dans cette situation que vous vous efforciez de maîtriser et vous oblige à développer votre conscience ? Portez-y votre attention afin de pouvoir en acquérir la sagesse sans créer un problème causant un effondrement de votre conscience et améliorez votre réalité. Avancez d’un pas. Ne reculez pas, n’abandonnez pas. Devenez-en le maître car, dès que vos le regardez, que vous vous demandez quelle en est la valeur émotionnelle que vous allez enregistrer comme sagesse ici, ce que vous avez appris grâce à cette situation, dès l’instant où vous concentrez votre attention dessus, vous avez développé votre conscience une fois de plus. La vision se trouve étendue et vous en deviendrez maîtres. Cela ira dans le livre et le problème vous abandonnera.

Ont peut dire alors que l’entité grandit. Elle n’est pas ignorante. Elle consomme de la connaissance car la phase suivant est une connaissance nouvelle. Ne regrettez jamais vos expériences – jamais, jamais, au grand  jamais . Ne voyez jamais rien de ce que vous faites comme une erreur ; voyez-le comme une occasion d ‘apprendre. Ne vivez pas dans votre passée pour en retirer de la pitié. N’allez pas dans le sillon pour penser à ce que vous étiez dans votre dernière incarnation. Je sais que certains d’entre vous aiment se dérober furtivement et trouver des gens pour vous parler de ces choses-là. J’ai écouté. N’avez-vous jamais entendu gémir le vent ? L’avez-vous jamais entendu ? Vous auriez dû écouter plus attentivement.

Par contre, une personne qui aujourd’hui sait, qui possède connaissance et sagesse et évolue en conscience, possédera suffisamment de joie et d’aventure élevée dans sa vie. Elle ne devra jamais s’arrêter pour regarder en arrière car tout est ici et maintenant. Il y en a tant parmi vous qui pourraient vivre sans votre passé et il y a ceux qui insistent à vous rappeler votre passé alors que vous vous êtes efforcés de l’oublier. Ces personnes n’ont rien à faire dans votre réalité. Elles appartiennent à hier. Lorsque vous fermez le livre d’hier, votre focalisation est unifiée et puissante, dirigées sur le Présent ; une seule est progressive et c’est le Présent ; l’ignorance, c’est hier ; la connaissance existe dans l’aujourd’hui.

Sachez qui vous êtes aujourd’hui. Un homme merveilleux magnifique, consuma son image pour vivre pour le moment et la gloire du moment ; n’êtes-vous pas dotés de la même énergie et du pouvoir de faire de même ? Il n’y a pas un seule problème que vous ayez créé que vous ne puissiez décréer simplement en le regardant, pas en l’évitant. Lorsque vous faites cela, il vous abandonne. Et il n’existe aucune maladie dans votre corps que vous ne puissiez guérir lorsque vous commencez à aimer ce que vous êtes. Vous êtes une personne magnifique. Et quand vous êtes sans passé et ne possédez que la totalité de la sagesse, la maladie ne peut en aucun cas atteindre le corps. Lorsque vous cessez de regarder hier, vous avez sectionné le schéma génétique de la maladie et de la mort si bien qu’il n’existe pas. La vie commence alors !

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre RAMTHA : « La connaissance sacrée des écoles de Sagesse» aux Editions AdA.

 

QUI A-T-IL DE MAL A CHANGER

 

images (7)C’est que cela vous sort de l’ignorance et, tant que vous êtes dans l’ignorance, vous pouvez être contrôlés. Tans que vous ressemblez à tout le monde et ne changez pas, vous pourrez toujours retourner au bercail. Dès que vous changez, vus devenez un individu qui sort du schéma habituel. Vous n’êtes plus dévoués à la réflexion sociale. Vous devenez l’individu.

Pourquoi êtes-vous si dévoués à votre passé que vous ne pouvez évoluer vers votre futur ? Si quelqu’un ne change pas son futur sera ce que sera son passé, incarnation après incarnation après incarnation. Vous êtes las des choses que vous avez faites dans cette vie et vous voulez en devenir maître. Ce ne sont plus des erreurs, elles sont sagesse. Mais imaginez une entité qui ne change pas et qui, lors de chaque incarnation, quelle que soit l’image ou l’identité qu’elle ait choisi d’être ou choisi d’exprimer, se trouve sans exception face au même dilemme lors de chacune de ses incarnations. C’est comme se réveiller tous les jours et se diriger vers le mur pour y s’écrie ; « J’ai pêché, j’ai pêché, … c’est une erreur, je suis malheureux, je suis misérable, je suis une victime. C’est ma faute ; je rends les gens malheureux. Je ne serai jamais aimé ; je ne réussirai jamais dans la vie. Je ne vaux rien. …  » tous les jours, tous les jours… Imaginez une incarnation qui reflète ceci dans les frictions qu’elle offre, et ce, lors de chacune des incarnations. C’est cela la dévotion.

Le changement : oui, il n’est pas possible d’évoluer notre conscience sans changer notre réalité. Si la nature peut changer sous vos pieds, comment se fait-il que vous ne le puissiez pas ? Si la nature peut provoquer l’explosion d’une montagne, qu’est-ce donc que la nature connaît que vous ne connaissez pas ? Et si vous aviez su, peut-être n’auriez-vous pas été sur la montagne ; est-ce exact ? Oui ?

Changer signifie évoluer votre conscience. Ecoutez, lorsque je vous ai dit que l conscience qui crée la friction dans le but de l’interaction ne peut pas être la même conscience qui va en devenir maître et la transformer en sagesse ; si vous ne changez pas au moment où l’interaction se produit, et cela est vrai pour chacun dans la pièce, et si vous gardez la même vision au moment où vous avez une interaction, cela va devenir un problème. Combien d’entre vous ont essayé de changer ?  Vous avez réalisé une expansion de votre conscience, vous avez bougé et, au moment où vous avez bougé, et que ce changement se matérialisa, que la friction et l’explosion se produisirent et que la joie disparut, tout commença à se désagréger, car certains d’entre vous ne comprennent pas que la même conscience qui avait créé votre friction n’est pas la conscience qui la résoudra en sagesse. Vous avez cessé de grandir.

Autrement dit, lorsque les choses deviennent un peu difficiles, vous prenez peur et vous vous enfuyez. Cela n’a pas marché pour vous. C’est ce que les gens disent tout le temps. Cela n’a pas marché. Tout s’est effondré. Eh bien, je fus pris par la peur, je n’ai pas pu trouver du travail, mon puits se trouva à sec, il y a eu une fuite à la maison, et toutes les autres choses que vous possédez qui sont toutes les raisons pour lesquelles vous vous êtes enfuis et n’avez pas accepté de faire le pas suivant parce que vous pensez avec la même concentration que celle qui vous a permis de créer. Et ce n’est pas ce qu’il faut faire car, lors de chaque interaction, vous devez vous poser cette question : « Qu’ai-je appris «  ? C’est à partir de cela que vous glanez la sagesse de la situation qui est inscrite dans le livre, et cela devient à ce moment-là la conscience plus élevé. Et c’est elle qui résout le problème. Cela devient une bénédiction. Vous avez alors véritablement réalisé une expansion de votre réalité, de votre manière de penser et de votre pouvoir.

Les gens cessent donc de grandir à un certain point ; Ils n’entendent que ce qu’ils sont capables de percevoir ; Tout le reste rebondit sur eux. Dès l’instant où les choses deviennent un peu rudes, quand ils ont fait le premier pas pour changer, ils ont cessé de grandir ; Ils ont pris peur. Et tous ceux qui leur ont dit qu’ils ne devraient pas faire cela – je t’avertis, si tu y vas, tu vas le regretter – tous ces arguments qui appartiennent à l’esprit de singe leur reviennent et ils s’arrêtent à ce point précis. Allez-vous résoudre cette question ou bien est-elle trop terrifiante pour vous ? l‘inconnu, l’esprit subconscient sont-ils si peu fiables que vous n’avez pas la force de continuer ou bien encore allez-vous rebrousser chemin et retourner vers la dévotion qui vous est familière ? Oh, bigre oui !

Maintenant écoutez. En un sens, ce n’est pas juste car je peux voir toutes les pages jusqu’au moment où le livre est fermé. Vous n’en êtes qu’à la quatrième page. Et le livre ne vous permet pas de tourner les pages pour que vous puissiez lire la dernière. On ne peut faire cela avec ce livre. En conséquence, vous ne savez pas ce que le reste du livre prépare pour vous. Vous seriez plus à l’aise si vous pouviez lire la dernière page ; vous pourriez alors commence rà lire le reste du livre. Pourquoi pas ? C’est ma réalité. Je peux faire ce que je veux, quoi que ce soit ; Est-ce la vérité ? Oui. C’est pourquoi on me pose toujours ce genre de questions : « Pourriez-vous me dire approximativement combien de temps cela va durer ? Pourriez-vous m’aider, m’envoyer un grand nombre de messagers ? Je sais que je vais être capable de faire ce changement et que je vais être plus heureux que je ne l’ai jamais été de toute ma vie ». Gelés sur place. Oui, c’est vrai.

Je comprends votre réticence car vous avez été l’objet de tellement de conditionnements, avec tellement d’images pour être dévoués. Et ce qui jadis était une réaction naturelle, vous savez, comme un train, nous devons maintenant l’apprendre. Nous voulons avancer ; Et nous faisons l’expérience d’une interaction avec des êtres extraordinaires pour que nous puissions devenir tout ce qui est dans notre capacité car la nourriture n’est pas ce que nous mettons dans un trou sur notre visage. C’est ce avec quoi nous réalisons l’expansion de notre conscience t que nous possédons dans notre âme. Ceci était si naturel. Il n’y avait rien à craindre car personne n’avait créé la peur. Je n’existais pas. L’inconnu était la tentatrice ; l’inconnu était la compilation du Présent.  Sois élevé dans ton Esprit !

Si  tu devais dormir sous un point ou sous  un arbre ; serait-ce si grave ? Quel serait alors ton débiteur ? Et ce que tu as créé auparavant, tu peux le recréer avec un pouvoir accru, une connaissance accrue, une compréhension accrue, et tu ne seras plus jamais berné par quiconque. 

Mais je vous vois agoniser à l’idée de quitter votre passé. Cela vous montre à quel point vous êtes dévoués. La mère de la dévotion, c’est cela dont il s’agit, vous maintenir dans votre position au sein du mensonge. Pourquoi la presse vous ridiculiserait-elle pour avoir changé et être venus dans cette partie du monde ou bien pour mettre  de la nourriture de côté ? Parce que , si tout le monde commençait à le faire, où seraient-ils ? Où en serait l’économie ? Et si les gens commençaient à penser par eux-mêmes et éteignaient la télé, quel pouvoir auraient-ils sur vous ? En vous programmant quotidiennement ils vous maintiennent dans l’ignorance. Comprenez-vous ? Et ils ne vont pas vous aimer pour être un individu. Ce n’est pourtant qu’en devenant une conscience évoluée que l’on voit Dieu.

L’illumination, ce n’est pas des bracelets. C’est la vérité nue qui s’exprime. C’est une lumière qu’est qu’un individu qui ne craint rien car il y existe pour créer sa destinée. Il ne resterait jamais là à agoniser, à agoniser à propos d’un petit changement dans sa vie, pendant toute sa vie, car aussi longtemps que l’on demeure dévoué à l’ignorance, aucune évolution n’est possible. Et vous n’irez que jusqu’à un certain point pour que votre conscience s’élargisse en sorte de créer ce qu’on appelle une option et ce qu’on appelle en vérité une réalité issue de votre esprit subconscient, étendre votre conscience pour la consommer, la matérialiser dans votre vie et avoir l’interaction avec elle. Et dès que vous avez fait le pas, vous êtes pris de peur parce que vous avez été torturés, vous avez été ridiculisés, vous avez été mis au ban de al société, vous avez été taillés en pièces, vous avez été torturés vie après vie. Et, en un tel moment, plongés dans les ténèbres de l’âme, alors que les choses tombent en pièces autour de vous, vous prenez la décision d ‘aller plus loin ou pas car la conscience ne subit pas l’expansion qui lui permettrait de recevoir le don de l’expérience. 

Qu’il en soit ainsi.

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre RAMTHA : « La connaissance sacrée des écoles de Sagesse» aux Editions AdA.

 

LES LECONS D’UN TEMPS ANCIEN

 

 

images (14)Je veux vous parler ce soir de votre vie spirituelle. Cette soirée est appropriée car, comme l’annonça la prophétie, nous avons eu une éclipse du soleil, une éclipse totale de la une durant cette décennie comme on dit. La prophétie est la suivante : dans les derniers jours, il y aura un nouveau ciel et une nouvelle terre. Et ce qu’on appelle ces événements cosmiques, prévus par ce qu’on appelle de véritables prophètes qui virent les changements, se produiraient. Ces entités des temps anciens savaient que, lorsque l’amant de l’Enchanteresse la recouvrirait de son ombre, elle deviendrait un être nouveau. C’est ainsi que ces événements furent spirituellement compris à savoir que le soleil mourant en son cycle et renaissant de son éclipse, de même cela représentait le fait d’entrer dans une matrice cyclique et d’en ressortie avec une nouvelle destinée. Ces événements annonçaient la vision lointaine qu’il adviendrait un nouveau ciel, prophétie accomplie maintenant. Et il y aura une nouvelle terre ; cela ne manquera pas de se produire, comme le promet la prophétie. 

Vous devez garder à l’esprit qu’à l’époque où je vécus, il y a de nombreux, nombreux éons – il y a trente cinq mille ans et quelques jours – le cosmos et le plan terrestre avaient un aspect fort différent d’aujourd’hui et les forces dynamiques qui existaient entre deux lunes qui étaient en relation avec la terre créaient un environnement bien différent de celui dont vous jouissez aujourd’hui ; cependant, même dans ces temps-là, à cause du chaos créé par l’homme dû à son manque de sensibilité envers la nature et sa propre humanité, advint une condition des plus infortunées qui amena ce qu’on appelle une épuration du monde entier. 

En ces temps-là, la gloire des rayons de Râ se trouvait répandues à travers la couche nuageuse, ce qui rendait la lumière diffuse et non directe et empêchait de voir les étoiles et les lunes. Nous ne pouvions les voir qu’à travers un voile, un voile épais, et la lumière nous apparaissait comme piégée à travers ce voile. Lorsque les deux lunes se trouvaient en même temps dans les cieux, si nous regardions le voile, nous pouvions voir de grandes lumières diffusée s à différents points de l’horizon. C’est ce que voyaient les gens ordinaires, qui n’avaient pas la faculté d’aller au-delà de la couche nuageuse pour voir cette enfant extraordinaire de la terre dans ce qu’on appelle sa nouvelle matrice. Et, avant mon époque, elle avait déjà été dans des matrices, mais elle s’était émergée de nouveau dans une matrice, se purifiant avant de naître à nouveau. 

Quel est donc le problème de la datation au carbone ? La datation au carbone n‘est efficace que s’il existe un rayonnement solaire. Mais s’il n’existait pas de radiation solaire directe il y a trente-cinq mille ans, vous allez vous trouver devant un petit problème avec la datation au carbone. Combien d’entre vous comprennent cela ? Bien. Le fait est donc qu’à mon époque la négligence de gens très intelligents qui se faisaient la guerre les uns aux autres provoqua la déchirure de la protection nuageuse, cause de grands déluges, alors qu’ils tentaient d’écarter les bêtes sauvages de leurs territoires avec des lasers chauds et directs. Mes ancêtres et les Anciens savaient que cela allait se produire ; ils l’avaient prévu. J ne survécu que parce que ma mère, de même que de nombreux pèlerins de ce qu’on appelle la Lémurie traversèrent les régions marécageuses de ce que vous appelez le Pacifique jusqu’à ce qu’on appelle l’isthme, les marécages du Mexique et du Yucatan qui étaient des forêts humides, pour atteindre le territoire d’Onai. Nous survécûmes à ce qui frappa notre patrie. 

La notion de survie existait car la nature préserve ce qui est en harmonie avec elle, ce qui demeure à l’unisson avec elle. La nature ne préserve pas ce qui n’est pas en harmonie avec elle, ce qui nous amène à ce soir et à l’éclipse de lune. C’est un nouveau ciel qui est rendu manifeste ici à la fin de ce siècle. C’est un nouveau ciel. Exactement comme les prophètes d’antan le virent, de manière comparable à ce dont je fus moi-même le témoin et à quoi je pris part, vous aussi allez être mêlés à des changements formidables, les plus formidables d’entre eux venant de l’arrière-scène de l’infini. Ce sera un événement formidable s’il en est douze jours de lumière et une grande intimidation. Mais la nouvelle terre, qu’est-elle donc ? 

La nouvelle terre sera occupée par des entités qui ont le pouvoir en conscience de jeter un pont dans le temps. Tels sont ceux qui seront préservés. Cela paraît relativement métaphysique et simple, mais ça ne l’est pas. Ceux qui savent enjamber le pont d temps sont ceux qui vivront dans ces temps-là. Ceux qui ont la faculté de semer leur propre graine là-bas seront là-bas. Ceux qui  se voient impliqués avec les monstres de l’avenir n’y seront pas. 

Eh bien, je m’appelle Ramtha, l’Etre Illuminé, c’est ainsi que je fus appelé de mon temps et ainsi que j’existe dans les mémoires jusqu’à ce jour. Même les Egyptiens se souviennent de moi, les Perses se souviennent de moi et toutes les cultures anciennes se souviennent de moi, car mon peuple devint la race qui ensemença toutes les cultures. Leurs lois, ce dont ils avaient été les témoins, ils les apportèrent partout où ils s’établirent, car je représentais un haut point de l’histoire, pour ainsi dire un temps qui fut le siège non seulement de changements cataclysmiques mais également de la chute de l’arrogance et de l’orgueil, et la montée de ce qu’on appelle le barbarisme et de ce qu’on appelle l’illumination finale, la véritable illumination. 

Cette nuit où nous sommes ensemble dans un nouveau ciel et une nouvelle terre, je l’ai rêvée. Je suis une entité étrange car je viens avec de riches souvenirs d’un temps étrange et éloigné. Les scientifiques en doutent à l’exception de ceux qui ne craignent pas de regarder les choses telles qu’elles sont. Vous ne me voyez pas mais vous m’aimez et vous m’écoutez, peut-être même plus que quiconque dans votre vie. Ceci est une bonne chose parce que j’en sais plus qu’aucun autre. Mais cette affirmation ne se rapporte-t-elle pas à vous-même ? Je suis un être spirituel, ce que vous ne voyez pas plus que vous ne voyez le vent. Vous n’en voyez que les effets. Eh bien, vous êtes mes effets. Je suis le vent qui se meut dans votre vie et affecte votre vie de ce fait. C’est ce qu’on appelle l’Esprit. C’est ce que je suis. 

Définir ce qui sépare l’humanité et l’Esprit ! définition claire, inviolable. La raison en est de vous permettre d’être de nouveau en possession de tout votre pouvoir, Esprit omniscient capable d’organiser et de vivre pleinement dans son corps physique, prenant pleinement part à la vie jusqu’à des frontières qui vous paraissent à vous-même infranchissables. C‘est ce que vivre pleinement signifie pour moi. Vous ne savez pas encore de quoi il s’agit. Et ce n’est que lorsque l’être spirituel sera défini également, comme séparé de l’être physique, lorsqu’ils seront séparés l’un de l’autre, que nous serons entièrement dignes d’être préservés et incorruptibles. C’est alors que, dotés du pouvoir, vous serez capable de ne jamais mourir et de pouvoir aller voir les étoiles que vous avez regardées ce soir, voir toutes les choses que j’ai déjà vues moi-même, visitées, où j’ai moi-même séjourné au-delà de l’Etoile Polaire de mon peuple. 

La prophétie dit que la chair et le sang ne peuvent entrer dans le royaume des cieux, qu’afin d’entrer dans le royaume des cieux vous devez être vêtu d’un nouveau manteau, ce nouveau manteau étant le manteau de l’Esprit. Cela est très clair. Cela ne signifie pas que vous soyez dans l’obligation de mourir pour entrer dans ce qu’on appelle le paradis. Cela signifie que le corps ne peut y aller. Le corps est condamné à son royaume aussi longtemps que l’Esprit n’est pas éveillé. Mais lorsque l’Esprit est éveillé et qu’il possède un pouvoir clair, le royaume des cieux descend de l’Esprit dans le physique. Alors, nous quittons tout, nous quittons tout. La chair et le sang ne peuvent entrer dans le royaume des cieux. Mais la raison pour laquelle je suis revenu ici avec toutes les difficultés que cela implique – mon aspect extraordinaire est à un certain degré aujourd’hui vérifié par la science qui dit que je suis un énigme ; en effet, je ne peux être pesé – la raison est de vous enseigner méthodiquement comment le faire ; cette discipline on l’appelle la vie spirituelle. 

Vous êtes ici non pas pour être des personnes physiques ; vous êtes ici pour être des personnes spirituelles. Bien que le labyrinthe soit physiquement épuisant, c’est à partir de là, du champ que l’Esprit est cultivé. Le corps peut être épuisé mais l’Esprit peut se lever et être suprême au milieu de cela, c’est alors que vous connaissez la différence entre les deux. Un instant vous ne pouvez plus faire un pas de plus ou faire un autre souffle. Nous savons maintenant que c’est la chair et le sang. Et l’instant suivant quelque chose de surnaturel vous submerge et l’accomplit, c’est l’Esprit. Il existe une différence entre les deux. 

Lorsque vous aurez reçu la totale initiation de la discipline spirituelle et pourrez l’accomplir, vous pourrez manifester une pièce de monnaie dans votre main. Vous pourrez manifester du pain dans votre main. Vous serez alors l’Esprit, totalement et entièrement. Vous serez alors entré dans le royaume des cieux car il n’y aura rien que vous ne puissiez faire. Et vous aurez été soustrait pour toute éternité – soustrait pour toute éternité – à la médiocrité de l’homme et à ses modes d’action. Vous ne serez plus jamais un homme. Vous serez toujours un être divin, car vous ne pourrez jamais enlever à un être divin d’être un être spirituel entrant dans le royaume des cieux et mangeant à la table de Dieu. Une fois cela accompli, vous ne retournerez plus jamais en arrière pour être de nouveau un être humain normal. Les voies du monde ne vous tenteront plus. 

Il n’est pas besoin d’une vie entière pour développer le remarquable. Nous aurions pu le développer en sept jours avec une humilité absolue, passion et dévouement. Mais cela exige d’agir. Vous êtes paresseux. Que puis-je dire ? Un nouveau ciel et une nouvelle terre arrivent. A vous de choisir de quel côté vous voulez être. Je vous demande de faire cela avec sincérité, totale focalisation et certitudes absolue. Cela ne prend pas longtemps ; peut-être une heure, quelques minutes, peu importe. Il vous suffit de le faire avec régularité. Vous allez devoir ne plus jeter votre ancre dan le corps. Vous allez devoir jeter cette ancre dans le ciel et la jeter dans votre Esprit, et déclarer que c’est ce que vous voulez plus que toute autre chose dans votre vie ; vous allez devoir vouloir être si noble, au-delà de tout reproche, magnifique, posséder la faculté de rêver au-delà des limites de l’homme ordinaire ; vous allez devoir être capable tous les jours de rester assis la main tendue, tirant du ciel une pensée jusqu’à ce que votre main en devienne chaude, jusqu’à ce que vous en ayez eu la sensation dans la main. Lorsque l’objet de votre focalisation apparaîtra devant vous, sur votre chemin ou dans votre voiture, vous allez devoir également savoir que vous faites le travail. Et puis il faut y travailler, travailler tous les jours et un jour, vous pourrez faire n’importe quoi. Devenir un être spirituel, c’est cela. Guérir votre corps, votre vue, votre cerveau, vos reins, votre cœur peut être accompli de la même manière. C’est ce que je vous enseigne cette semaine et si vous ne le faites pas, cela veut dire que vous n’avez pas défini ce pouvoir.

  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/ 

Extrait du livre RAMTHA : « La civilisation humaine » aux Editions AdA.

 

L’HABITUDE DE LA MANIPULATION ET DE LA SURVIE

 

 

images (13)Habituellement, les vaincus n’ont même jamais la possibilité d’exposer leur vison des événements. Ajoutons que les personnes qui tiennent des positons de pouvoir au sien de la communauté, que ce soit dans les domaines religieux ou politique, se souviennent de l’histoire d’une manière qui est favorable à la prolongation de leur positon. Cela n’est pas nécessairement le fait d’une mauvaise intention, mais simplement l’exercice de la loi de la survie. 

Il est aisé de constater à quel point l’histoire du monde au cours des derniers six à sept mille ans, et en particulier au cours des derniers deux mille ans, a été l’objet de multiples omissions et manipulations dans le but d’être fidèle à un enchaînement de faits qui puisse être accepté par la population, assurant la continuation de son style de vie et de ses systèmes de croyances. Il est intéressant de constater que, malgré l’émergence de nouvelles preuves en déniant la véracité, les vues et croyances traditionnelles sont toujours demeurées les critères et les références de leur validité et la base de leur interprétation. Par exemple, bien que les preuves archéologiques en soient fort nombreuses, personne n’aime entendre l’histoire selon laquelle la race humaine est issue d’une manipulation génétique accomplie par une race extraterrestre avancée. Aucun archéologue ne veut admettre qu’il y a de cela quelques milliers d’années existaient des individus qui jouaient avec l’énergie nucléaire et des technologies qui n’ont pas leurs rivales aujourd’hui. 

Aucun anthropologue traditionnel ne veut croire qu’il y a trente-cinq mille ans, l’homme de Cro-Magnon fut capable d’un discours sophistiqué, d’une pensée intellectuelle, encore moins de pensées éclairées, du fait que les cavités crâniennes de cette époque ne semblent permettre ni l’articulation de sons consonantiques ni de mots complexe. Aucun pasteur d’aucune religion ne veut admettre la possibilité qu’il n’existe aucun lieu quelconque dans l’univers dénommé l’enfer ou admettre que le Dieu d’Abraham et de Moïse fut un être aux humeurs changeantes, sanguinaire et brutal, totalement opposé au Dieu que notre Père. Il n’existe aucun physicien ni même aucun philosophe qui veuille clarifier ou envisager la possibilité que ce que nous considérons être la réalité, le continuum de l’espace temps, puisse être en fait un rêve ou une illusion créés non pas par une force extérieure ou une quelconque déité mais maintenus en existence par la conscience – l’Observateur de la mécanique quantique – dans le but de notre exploration personnelle et pour faire connaître l’inconnu. 

LE MYSTERE DE LA TRANSCENDANCE DIVINE ET LE SOI 

Les théologiens ont expliqué que, par nature, l’essence de Dieu, la source ultime de tout être, la divinité et la transcendance elle-même ne peuvent être nommées, définies ou comprises en termes humains car elles seraient alors moins que Dieu pour devenir seulement humaines. Un tel point de vue pose un problème, car il affaiblit et limite le pouvoir qu’a l’esprit humain pour la connaissance. La représentation que se font traditionnellement du concept de Dieu les théologiens sépare radicalement ce dernier du concept de la personne humaine au point où toute possibilité de réelle unité est exclue. Il est intéressant de noter que l’une des manières poétiques traditionnelles d’exprimer cette transcendance intégrale du divin par rapport à la nature humaine fournit en fait un aperçu de la nature divine de la personne non apparent à première vue. Il y est dit que le divin, le sacré, est un « mysterium tremendum et fasinans » – le divin est un mystère fascinant, enchanteur et absolument extraordinaire. 

Si l’on applique cette affirmation au mouvement de l’évolution, au déroulement de la vie, à l’expansion et à l’expression de la conscience et à l’esprit humain, il devient alors évident que le mystère de la conscience est innommable, indéfinissable, car il est en mouvement, en évolution. Il n’est ni statique ni fini mais dynamique et se manifeste perpétuellement en de nouvelles formes d’expression et d’exploration personnelles. Cela ne signifie pas que la nature de la conscience ne puisse pas porter à définition mais statue que la caractéristique fondamentale de la conscience et de l’existence est son dynamisme fascinant et extraordinaire – sa créativité, son devenir – en bref, le fat qu’elle porte les traces de la réalité divine qu’elle est fondamentalement. 

Ramtha voulut enseigner à son peuple ces réalisations et ces idées en établissant les fondations des Ecoles de Sagesse Ancienne. L’objet de l’enseignement n’était ni des lois ni des interdits, mais un éveil, une ouverture vers le savoir et la compréhension de la simplicité de la vie de même que le lien existant entre toutes choses. Après son ascension, il continua  à apporter sa connaissance à l’humanité par l’intermédiaire de diverses écoles, divers mouvements, poètes, philosophe et scientifiques qui en firent part dans leurs œuvres et leurs créations artistiques. En un mot, l’approche de Ramtha vise à mettre l’accent sur l’importance de la redéfinition de notre concept du soi. Il conclut que l’humanité est « la gloire de savoir qui et ce que nous sommes ».

 

  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/ 

  Extrait du livre RAMTHA : « La civilisation humaine » aux Editions AdA.

 

INITIATIONS A LA CONNAISSANCE SACREE

 

 

images (7)Les enseignements de Ramtha constituent un système de pensée métaphysique unique.une étude et un examen très rigoureux sont nécessaires pour saisir toute la signification et l’impact de son contenu. Nous disons que les enseignements de Ramtha sont de nature métaphysique car ils posent les questions fondamentales sur l’existence humaine et la personne humaine, sur notre destinée et nos origines, sur la nature du bien et du mal, l’âme, la mort et la vie, le monde et nos relations avec les autres. 

La forme sous laquelle les enseignements de Ramtha sont transmis est intrinsèque au message lui-même. Les enseignements ne sont pas simplement une dissertation sur des sujets spécifiques ou leur analyse intellectuelle. Ils ne sont pas non plus une forme de vérité révélée qui requiert l’allégeance aveugle de la foi. Les enseignements de Ramtha ne sont ni une nouvelle religion ni les fondements d’une nouvelle église. Ils constituent un système de pensée qui comporte, dans son approche de la  réalité, les éléments et les mécanismes qui permettent à l’individu d’embrasser la philosophie de Ramtha, de vérifier et de faire l’expérience directe de son contenu. En d’autres termes, l’aspect unique des enseignements nous permet de faire l’expérience de la philosophie ou des concepts de la réalité, qui se transforment ainsi en sagesse quant à   la nature de la réalité. 

Cet aspect particulier du système de pensée de Ramtha ressemble aux initiations à la connaissance sacrée pratiquées dans les écoles de mystère anciennes de la Grèce, de l’Egypte et du Moyen-Orient ainsi que dans les écoles gnostiques anciennes du Moyen-Orient et de l’Europe. Il est important de remarquer que cette caractéristique distingue les enseignements de Ramtha des écoles philosophies traditionnelles du monde occidental. 

En d’autres termes, la nature de l’humain et de la réalité ne sont rien de plus que leur état physique et leur matérialité. La psychanalyse de Sigmund Freud et son profil de psyché humaine en sont un exemple évident. Dans la pensée de Ramtha, le corps physique et le monde matériel ne sont qu’un aspect du monde réel. En fait, ils ne sont que le produit et l’effet du monde réel qui est constitués par la conscience et l’énergie. Le meilleur moyen de décrire la personne humaine est de la définir comme étant la conscience et l’énergie créant la nature de la réalité. Le monde  physique n’est qu’un des sept niveaux où s’expriment la conscience et l’énergie. Ramtha utilise le concept d’Observateur issu de la théorie quantique pour expliquer son concept de conscience et d’énergie. Il utilise aussi le concept de Dieu créateur et souverain pour décrire la personne humaine en tant que conscience et énergie. 

Aujourd’hui, nombreux sont ceux, dans de nombreux secteurs de la société, qui rejettent à priori les enseignements de Ramtha du fait de la manière fort inhabituelle selon laquelle ils sont transmis. Malheureusement, juger un message sur la forme selon laquelle il est présenté, plutôt que sur son contenu, est devenu chose pat trop usuelle. Le marketing, les communications et les techniques utilisées par la publicité, le commerce et la propagande en sont d’excellents exemples. 

Le but visé par les techniques d’enseignement de Ramtha est souvent de défier l’individu tout en lui offrant les outils lui permettant de prendre conscience de ces idées préconçues qui façonnent et définissent les frontières d e notre perception normale de la réalité. Le but en est de permettre, en conséquence l’émergence d’une perspective d’esprit plus vaste qui nous permettrait de faire l’expérience de la réalité de manière plus significative, illimitée, avec une conscience accrue et de façon plus extraordinaire tout en nous offrant un spectre de potentialités beaucoup plus large qu’auparavant pour nos expériences. 

En présentant sa philosophie comme étant le fruit de sa propre vérité et de son expérience personnelle, Ramtha veut souligner le fait qu’il est lui-même l’incarnation de la philosophie, la représentation et la manifestation vivante de sa pensée. Il déclare qu’il est un Dieu immortel, conscience et énergie et qu’il a vécu il ya trente cinq mille ans sur le continent de la Lémurie, disparu depuis longtemps. (Comme beaucoup d’entre-nous d’ailleurs soit-dit en passant). Il  explique que durant sa vie, il s’interrogea sur l’existence humaine et sur le sens de la vie et que, grâce à son observation, à sa réflexion et à sa contemplation, il atteignit l’illumination et parvint à conquérir le monde physique et la mort. Il a enseigné qu’il était parvenu à amener son corps jusqu’à un niveau d’esprit où son essence véritable, en tant que conscience et énergie pouvait demeurer consciente, complètement libre et illimitée pour vivre l’expérience de tous les aspects de la création et continuer de faire connaître l’inconnu. Il fait référence à ce processus comme étant son ASCENSION

La forme sous laquelle il communique ses enseignements est le phénomène que l’on appelle le « channel ». En fait, c’est Ramtha lui-même qui a fait connaître le terme. Il utilise le corps de JZ Knight comme channel et enseigne sa philosophie en personne. 

Le choix de Ramtha de faire connaître son message par le biais du corps d’une femme plutôt que d’utiliser son propre corps physique est une façon d’affirmer que Dieu et le divin ne sont pas la prérogative unique des hommes et que les femmes aussi sont de riches manifestations du divin, capables de génie et d’être Dieu réalisé. C’est également une façon de démonter que l’important dans sa philosophie n’est pas d’adorer le messager ou un visage ou une image – ce qui a anéanti une grande partie des efforts fournis dans le passé pour éclairer les hommes – mais d’écoute le message lui-même. C’est également une façon de déclarer que la véritable essence de la personne humaine ne se limite pas au simple corps physique ou à un sexe spécifique. Le phénomène du « channelling » trouve par conséquent sa place dans le cadre du système de pensée de Ramtha. En d’autres termes, le phénomène de channel tel qu’il se produit dans la personne de JZ Knight n’est possible que si les enseignements de Ramtha sont vrais. 

Quelle est l’essence de toutes choses ? Quelle en est la source ? Quelle en est la nature ? Quelle en est la destinée ? Ramtha aborde ces questions en commençant avec le concept du Néant ; le Néant est la source d’où provient tout ce qui existe. Il décrit le Néant comme un vaste rien matériel mais toutes choses potentielles. Dans le Néant, il n’y a rien. Ni mouvement ni action. En ce qui a trait à la question de Dieu, de nombreux courants philosophiques, y compris les théologies des religions monothéiste, ont conçu Dieu comme un être d’une intelligence suprême, infini, absolu, transcendent et immuable. Dans le système de Ramtha, les attributs de l’absolu, de l’infini et de l’immuable sont les caractéristiques du Néant. Le Néant est complet en lui-même, il se suffit à lui-même, il est dans un état de repos et sans aucun besoin. Même si le Néant est considéré comme une immensité qui englobe tout, dans son état original il ne sait rien de lui-même car la connaissance est une action. 

Le concept de Dieu créateur, « cause première » et instigateur immobile du mouvement que nous retrouvons dans la philosophie d’Aristote et dans la théologie de Thomas d’Aquin est décrit par Ramtha comme le Néant se contemplant lui-même et se connaissant lui-même. Cet acte de contemplation représente un mouvement unique dans le Néant qui produisit un point d’éveil – de conscience – et de connaissance de soi. On fait référence à ce point d’éveil comme étant le Point Zéro, l’Observateur, la conscience primaire, la conscience et l’énergie, et Dieu. Le Point Zéro porte en lui l’intention primordiale d e faire connaître et de faire l’expérience de tout ce qui est inconnu et de toutes choses potentielles au sien de l’immensité du Néant. C’est la base de l’évolution. Le Néant se contemplant lui-même est la source et l’origine de la personne humaine. L’affirmation de Ramtha : « vous êtes Dieu » fait référence à la personne en tant qu’Observateur, l’incarnation du Point Zéro et en tant que conscience et énergie créatrice. 

La voie de l’illumination passe par le chemin de l’évolution qui nous ramène au Point Zéro. En accomplissant cette tâche, la personne remplit le mandat de faire connaître l’inconnu et apporte au Nant son expérience personnelle afin que celle-ci se transforme en sagesse perpétuelle. Toutes les disciplines du Grand Œuvre conçues et utilisées par Ramtha pour initier ses étudiants aux enseignements sont forgés selon le processus – qu’elles imitent d’une certaine manière – du Néant se contemplant lui-même, donnant naissance à la conscience t à l’énergie, créant à son tour la nature de la réalité. 

En conclusion, les quatre pierres angulaires de la philosophie de Ramtha sont le concept du Néant, la conscience et l’énergie qui créent les sept niveaux de la réalité, l’affirmation : « >Vous êtes Dieu » et le mandat de faire connaître l’inconnu. On trouve de nombreuses traces de la pensée de Ramtha dans les traditions anciennes. Cependant, dans la plupart des cas ce ne sont que de faibles échos qi ont très mal résisté au passage du temps et à la disparition du contexte qui aurait permis leur interprétation. Parmi ces traditions se retrouvent les philosophies des anciens Egyptiens et du pharaon Akhenaton, la description que Bouddha fit de lui-même en tant qu’être éveillé, la notion de Socrate sur la vertu et l’immortalité de l’âme, le concept des formes universelles de Platon, la vie et les enseignements de Yeshua ben Joseph, les oeuvres de l’apôtre saint Thomas, l’Hymne d el Perle, l’Hymne de la Parole Divine dans l’Evangile selon saint Jean, Apollonius de Tyrane, Origène, les Cathares et les Albigeois, François d’Assise, les mystiques juifs et chrétiens, le dessin de l’ascension du mont Carmel pour saint Jean de la Croix, où le sommet de la pyramide se trouve placé au sommet de la tête du sujet, les œuvres d’art de divers artistes comme Michel Ange et  Léonard de Vinci, les écrits et les expériences mystiques de sainte Thérèse d’Avila, les œuvres de Frey Luis de Léon, les humanistes du mouvement de la Renaissance en Europe, les Rosicruciens, les maîtres de l’Extrême Orient et plusieurs autres. 

Ces enseignements peuvent élargir le champ de l’expérience humaine bien au-delà des frontières établies jusqu’à maintenant par la science et les diverses religions du monde ; le système de pensée de Ramtha n’est ni une religion ni une interprétation philosophique de la réalité. C’est la vérité acquise et confirmée par l’expérience d’un membre de la race humaine. C’est la connaissance de Ramtha, la science de Ramtha. Et maintenant que la route a été tracée, les portes sont ouvertes à ceux qui désirent l’explore et s’aventurer dans l’inconnu. 

  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/ 

  Extrait du livre RAMTHA : « La civilisation humaine » aux Editions AdA.

La Naissance d’un Nouvel état de Conscience

 

 

téléchargement (9)Ramtha convient que l’humanité traverse actuellement des temps périlleux, comparables au temps chaotiques prévalant durant sa propre vie. Il explique que la meilleure préparation pour tous ces changements est de développer un esprit souverain. Le but de ce message n’est pas de donner aux gens des instructions spécifiques, mais de lancer un défi à un esprit endormi et paresseux, espérant qu’il développera à la fois sa faculté de précognition et une véritable conscience de lui-même et de son environnement. 

Les changements de la Terre prophétisés de longue date ne sont pas un châtiment imposé par la nature ou un être supérieur ; ils ne sont pas non plus la fin du monde. Ils sont plutôt l’évolution naturelle et la naissance d’un nouveau concept du soi et de la signification de la vie, ce que Ramtha décrit par le terme superconscience. 

 La superconscience est simplement un terme qui signifie esprit en expansion. La superconscience  est une cognition, un sentiment inné en accord avec la nature. Ramtha expliqua en de nombreuses occasions que la nature est plus évoluée que l’humanité, qui est encore aux prises avec les trois premiers sceaux de la sexualité, de la victimisation et de la tyrannie. La nature ne possède pas d’ego altéré. Elle est Dieu. Elle est en perpétuelle évolution et en expansion, sans en ressentir aucun regret. 

« L’évolution, c’est la continuation de l’expérience de Dieu, l’aventure de lui-même, ce que l’on appelle le relatif éternel. Vous croyez avoir acquis un état de perfection ? S’il en est ainsi, vous avez atteint un état où vous êtes immergé dans les limitations car il n’existe pas d’élément appelé perfection. Seules existent les limitations des éléments appelés perfection. Evoluer signifie changer, évoluer signifie apprendre et apprendre signifie avoir la connaissance. Compris «  ? 

Vue de cette manière, l’évolution est simplement la continuation de la vie dans toutes les formes d’expression en renouvellement permanent sans que n’interviennent ni jugement spécifique ni ordonnance autre que de continuer à faire connaître l’inconnu selon la l loi de l’Observateur et de sa réflexion de lui-même. L’origine ultime et la naissance de l’humanité dans le Néant de même que son mouvement de contemplation de soi, qui donna naissance à un point de conscience de soi ou conscience éveillée, sont la base de l’évolution, de la signification de la vie et de la racine de toute divinité et transcendance. Telle est la vérité en ce qui nous concerne ; telle est la vérité de qui nous sommes réellement, vérité que nous avons oubliée lors de nos voyages et expéditions en quête de découvertes. Elle est la perle de la sagesse ancienne dont on parlait jadis. Elle sombra dans les profondeurs des eaux troubles des émotions mesquines et des attitudes compétitives qui nous interdirent d’avoir une vision plus vaste, de nous souvenir et de savoir. Les Dieux qui devinrent leur création et s’incarnèrent en tant qu’être humains il y a des siècles et des siècles se trouvent actuellement à l’aube de se voir offrir de nouveau l’occasion de retourner dans leur espace de clarté absolue et de génie créateur. 

Dans la lente évolution, la civilisation humaine des Dieux oubliés approche un point où l’irritation de son voyage épique produit finalement un joyau magnifique d’une simplicité extraordinaire et d’une profonde sagesse. 

« Lorsque nous vivons depuis ce qu’on appelle le point de vue de l’Observateur, ce qu’on appelle la loi de la physique dit que nous choisissons de vivre selon un échelon de pensée plus élevé ; ce ne sont pas nos émotions, mais cette pensée qui devient alors la loi de notre vie. Le défit de cette année est de créer un monde, une vie, qui ne soient pas basés sur les émotions, mais de créer de nouveaux paradigmes et de nouveaux modèles de vie qui ne soient pas créés dans l’émotion et n’auront rien à voir avec la conscience corps/esprit ; ils auront tout à voir avec l’esprit extraordinaire qui commence à ne pas connaître de frontières ».

Ramtha  

  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du Chapitre : « L’âge de la Sagesse éclairée » aux Editions AdA.

 

L’EXPANSION DES SEPT PLANS D’EXISTENCE

 

 

images (8)Selon le modèle de l’existence proposé par Ramtha, dans sa tentative de se connaître elle-même, l’expansion de la conscience et de l’énergie produit sept niveaux ou plans de potentiel distincts bâtis sur la connaissance obtenue et l’abaissement ou le ralentissement du temps au cours duquel s’est produite l’expérience en train d’être créée. La cosmologie de Platon elle aussi identifie sept divisions ou plans d’existence émergeant comme la conséquence de lois et de rapport s géométriques reflétant l’ordre de l’invisible et de la réalité primordiale immuable.

 Ramtha explique que l’univers physique de la matière dense appartient à l’expression la plus lente des sept niveaux de la conscience et de l’énergie. Ramtha décrit le processus de la création comme le voyage de l’involution et le voyage de l’évolution. L’involution est le voyage qui produisit les sept plans d’existence et l’évolution est le voyage consistant à se souvenir et à retourner, chargé de nos perles de sagesse, vers l’unité du Point Zéro et du Néant.

 Vue dans cette vaste perspective, l’évolution ne peut être comprise ni mesurée selon nos références temporelles. Si nous comparions par exemple notre système solaire à un seul atome comportant un nombre égal d’électrons tournant en orbite autour du noyau qu’il existe de planètes en orbite autre du soleil, nous pourrions supposer qu’il y a autant de diversités de formes d’existence dans chacun des minuscules électrons en orbite autour de cet atome même si nous ne pouvons pas le percevoir qu’il y a de diversités de formes de vie sur notre planète. Le fait que la vitesse des références temporelles et le rapport de la taille dans lesquels nous percevons l’existence de l’atome soient tellement plus rapides et plus petits que les nôtres n’exclut pas la possibilité que, si nous pouvions échanger nos échelles de temps et d’espace pour les leurs, nous pourrions faire l’expérience de l’atome comme un système solaire unique dans une galaxie comparable à la Voie lactée. Il se pourrait de même que notre système solaire ne soit qu’un seul atome d’un corps moléculaire vivant si vaste qu’il échappe à notre faculté de la percevoir.

 Si nous définissons exclusivement le soi en termes d’expression humaine, cette idée est alors évidemment imagination pure. Mais si nous définissons le soi en termes de conscience et d’énergie, nous commençons à percevoir que l’évolution de toute existence, l’exploration de la conscience éveillée, est un processus vaste et remarquable qui transcende tous les concepts humains que nous avons imaginés à propos de l’éternité. Le mystère de la vie n’est jamais ni diminué ni privé de son aspect extraordinaire et enchanteur. La transcendance divine conserve sa grandeur sans que cela implique pour autant une séparation intrinsèque et infranchissable d’avec le soi, car elle est essentiellement le soi et la force dynamique qui le pousse toujours à explorer et à se connaître lui-même.

 

Extrait d’un Chapitre retranscrit par Francesca - de RAMTHA aux Editions AdA.

KRYEON : L’histoire de notre galaxie

KRYEON (2)

Un beau jour, une galaxie fut créée. Son amour de Dieu débordait, tellement elle en était pleine. La Source Créatrice de cette galaxie avait un système bienveillant qui existait depuis des milliards d’années. Un système qui avait, en outre, déjà créé des millions de planètes de toutes sortes. Toutefois, la physique de cette galaxie fut intentionnellement biaisée, pour ainsi dire. Ce n’était pas une physique au hasard ou aléatoire, tel que vous l’avez présumé. L’intention de cette création – pour le moins « spéciale » – était et est encore bienveillante. Au fur et à mesure que des planètes refroidissaient et développaient diverses formes de vie, chacune d’elles avait le choix de l’ensemencement des sortes de « graines dites spirituelles » – si vous me permettez cette expression. Donc, l’ADN des Êtres Humains de chaque planète sera légèrement différent, et un test, après quelques milliers d’années, sera effectué. Ce test aurait pour but de voir, si le processus de vie des Êtres Humains de cette planète avait découvert la « Divinité-Intérieure » en chacun, la Déesse et/ou le Dieu intérieur – à l’intérieur de cette création bienveillante. Si le test montrait que c’était bel et bien le cas, alors, elle mériterait le statut de « planète en état d’ascension ». Une planète où la physique fusionne avec la réalité multidimensionnelle.

Il faut qu’une planète existe des milliers d’années, pour devenir une « une planète en état d’ascension ». Dans ce processus, chaque civilisation devient très proche de la source créatrice de toutes choses. Dans ce processus, chacune d’elles est invitée à choisir une autre planète de cette galaxie. Une planète où elle pourra ensemencer son ADN sacré. Vous me suivez ? C’est le système. Selon le libre arbitre individuel, les Êtres Humains de cette planète réceptrice auront maintenant le choix intuitif, de faire germer ou non, ces graines qui peuvent permettre à leur âme individuelle de comprendre et voir la différence entre l’obscurité et la lumière. De commencer à comprendre, [NDIT - Au lieu de croire sans preuves, et aveuglément] le puzzle de la découverte, si tel est leur choix.

Il y en a qui diront : « Eh bien, Kryeon, d’où sont venues les premières graines ? » Elles sont venues du centre, du Grand Soleil Central, le noyau, ce que vous appelez dieu, la Source Créatrice qui est partout. Le point caractéristique de la présente n’a pas d’importance. Il est plus important de trouver et respirer un air pur, plutôt que passer votre temps à chercher la provenance de cet air pur, n’est-ce pas ?

Il est important pour vous, de savoir que vous avez de la famille dans la galaxie ! Numéro un, elle ressemble beaucoup à vous. Numéro deux, elle a beaucoup d’ADN comme la vôtre. Clarifions ceci. Je vais vous donner des informations que vous avez déjà entendues ou lues, mais vous devez les entendre à nouveau, afin de ne pas les oublier. Lorsque vous commencerez à découvrir des formes de vie simples dans votre système solaire et au-delà, vous remarquerez que la structure des molécules d’ADN a un point commun. Vous verrez que votre planète n’est pas isolée de la galaxie, dans ses processus de développement de la vie et de la création. En effet, l’évolution planétaire traite les choses d’une manière unique en raison de l’environnement sur des planètes différentes, mais en termes de base, l’ADN est une évolution naturelle pour les formes de vies diverses. La biophysique fait partie de la façon dont la vie évolue partout dans la galaxie. Elle n’est pas unique à la planète Terre.

Votre parenté des autres mondes est aussi sous la forme humanoïde, et elle vous ressemble. Quelques-uns sont plus grands, à cause de la nutrition ou d’attributs gravitationnels, alors que d’autres sont plus petits. Mais ce ne sont pas des créatures effrayantes, avec 14 yeux, trois bras et des voix hurlantes. Un jour, ce sera l’une des choses les plus importantes que vous découvrirez. Vous serez surpris de constater que, partout, il y a des formes de vies comme la vôtre, ou qui sont très ressemblantes. Chers Êtres Humains, lorsque vous serez devant ce fait accompli, vous comprendrez la signification du terme « conception et planification intelligente ». Vous saurez que ce système galactique est « bienveillant », et que votre planète a fonctionné de la même manière, comme les autres.

Pouvez-vous imaginer l’état d’être initial d’une civilisation qui prenait naissance, il y a des milliards d’années ? Pouvez-vous imaginer l’état d’être d’une nouvelle planète, ensemencée avec la connaissance de Dieu ? Croyez-vous que ce soit possible ? Au départ, cette planète, sa civilisation ou ses races, ainsi que les humanoïdes individuels, n’avaient pas de noms. C’était il y a très longtemps. Il a fallu des millions d’années, mais ils l’ont fait, contre toute attente. Soit dit en passant, c’est une histoire d’amour que nous connaissons et aimons tous. C’était un début un peu extraordinaire, n’est-ce pas ?

Pouvez-vous imaginer toutes les aventures vécues, lors de ce début un peu extraordinaire ? Une autre planète a dû être ensemencée, dans un ciel infini, sur une plage de sable qui s’allonge à perte de vue, alors qu’un seul grain de sable doit être sélectionné (métaphore de Kryeon). Ils l’ont trouvée et ils l’ont fait. Vous ne connaissez pas ce monde, car il y a trop longtemps. Le premier et le deuxième n’ont pas réussi. Cependant, le troisième a réussi, mais vous ne connaissez toujours pas son nom. C’était il y a très longtemps.

En moyenne, chaque planète doit avoir environ un million d’années, à partir de l’ensemencement, avant l’obtention du diplôme. Qu’en pensez-vous ? Dans le schéma actuel de votre développement spirituel, en quelle année pensez-vous être ? Si je vous dis que vous en êtes à votre première année, allez-vous penser que je suis logique ? Eh bien, vous avez un long chemin à parcourir !

Maintenant, regardons l’autre côté de la médaille. Vous avez franchi un point crucial. Un point où les Êtres Humains de la planète Terre commencent à comprendre ce qu’ils font, pourquoi ils sont ici, en ce moment, ainsi que la raison d’être de tout ceci. Le « bal est commencé », si vous me permettez cette expression. Ne vous laissez pas attrister par ce que je vais dire. Si vous pensiez que le tout allait se réaliser en l’espace d’une génération ou deux, ce ne sera pas le cas. Croyez-vous vraiment que tous les Êtres Humains de la planète Terre auront fait leur ascension, d’ici 25 à 50 ans, d’ici une génération ou deux ? Cependant, « le bal est commencé ». Simple question de bon sens, n’est-ce pas ?

Les bonnes nouvelles sont que, chères « Âmes en incarnation », sur la planète Terre, toutes les situations auxquelles vous avez dû faire face, au cours des trente mille dernières années, sont terminées. Vous n’aurez plus à piocher comme un bagnard ni trimer durement à travers l’ancienne énergie. Oui, elle sera encore là, pour un temps X, mais ce n’est qu’une « question de temps », comme vous le dites si bien. Vous êtes dans l’étape suivante de votre évolution vers l’ascension en incarnation. Vous avez « mérité » votre diplôme. Peu importe le temps linéaire qu’il faudra, vous ferez partie de la parade, au lieu de la regarder, ou de ne même pas savoir qu’il y a une parade. Oui ! Même si d’autres âmes chères n’y sont pas ou n’y sont pas encore, ce n’est qu’une question de temps. Ne vous en faites pas. Permettez-vous d’Être, et permettez-leur d’Être. Permettez-vous de ne pas manquer le spectacle merveilleux de la finale, ni plus ni moins (autre métaphore de Kryeon) !

Dorénavant, chaque vie en incarnation se vivra dans cette nouvelle énergie. Lorsque vous reviendrez dans une dite réincarnation, à titre d’Être Humain, vous serez dans la nouvelle énergie. Même si vous décidez de revenir après trois cents ans, vous baignerez encore dans la nouvelle énergie. Lorsque vous ouvrirez vos yeux de bébé naissant, vous ne reconnaitrez pas seulement votre mère génétique. Vous reconnaitrez aussi votre Terre-mère.

En l’espace de quelques jours, votre Esprit vous dira : « Ton retour est bienvenu ! » Dès que vos yeux de bébé seront fonctionnels, vous reconnaîtrez une tasse, la nourriture, etc. Ils vous diront : « Hé, cet Être Humain est marié avec maman ! » Vous aurez déjà compris ces choses. Un mois ou deux, après votre naissance, vous marcherez peut-être, au lieu d’attendre 18 à 24 mois. Il se pourrait même que vous ayez appris à marcher avant un mois ou deux. Vous n’aurez plus à apprendre à lire, sauf si c’est une langue vous n’avez jamais apprise dans vos autres réincarnations. Nous l’avons déjà dit, mais, regardez ce qui était considéré comme étant « normal » ? Ne serait-il pas « normal et censé » que les connaissances de base soient des « dons ou sens innés » ? Pourquoi devez-vous toujours réapprendre ce que vous connaissiez déjà, à chaque réincarnation. Ce qui existe déjà dans vos propres archives akashiques ? Il est maintenant temps de s’en souvenir, dès la prime enfance, lors d’une réincarnation.

C’est ce que l’évolution spirituelle va créer. Il va y avoir une procédure accélérée, mais nous n’en avons pas encore parlé. Il y a quelques maîtres qui reviennent, sauf que vous ne les percevrez pas comme tel. Vous les verrez plutôt comme des inventeurs. Selon eux, cela n’a pas d’importance, car ils s’occupent d’apporter des inventions multidimensionnelles qui vont vous permettre de mieux comprendre structure ou composition de la matière, sur votre planète. Il se peut très bien que cela ne vous intéresse pas, pour le moment. Toutefois, imaginons ceci. Imaginons qu’avec ces inventions, vous pouvez créer de nouvelles formes matérielles. Si, ces nouvelles créations matérielles avaient une masse inférieure aux autres, que pourriez-vous faire avec elles ? Si les cellules souches de votre organisme ont des facultés très spéciales, se pourrait-il que ces nouvelles créations matérielles en aient aussi ?

KRYEON : L’histoire de notre galaxie dans KRYEON 2013-2014 220px-Mouse_embryonic_stem_cells

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cellule_souche

Ne me croyez pas sur parole, mais demandez ceci à un physicien. « Si vous aviez les outils et la compréhension, serait-il possible de reproduire une structure atomique ? » La réponse sera, oui. Je vous parle de ce qui est maintenant possible. Vous pourrez le faire, puisque vous ne serez plus interrompu par la guerre, l’horreur, la peste et le fléau. C’est le processus de la nouvelle énergie. C’est le nouveau mode de survie ou de vie. Plus vous coopérez avec les autres et essayez de voir leur Dieu intérieur ou leur Divinité intérieure, plus vous recevez. Votre planète en bénéficie aussi. Ceci augmente l’harmonie globale de toute l’humanité, sur la planète Terre.

Les Pléiadiens sont vos parents. Lorsque leur planète est entrée dans l’ascension et qu’ils ont eu la pleine connaissance de leur Divinité intérieure, dans leur ADN, ils ont réalisé ce qu’ils avaient vécu. Ils ont finalement compris la raison de leur existence en incarnation. La connexion complète de la glande pinéale a amené l’ADN à fonctionner à 100 %, mais ils sont restés dans leurs corps physiques, sans transiter. Pouvez-vous imaginer ce qu’ils ont expérimenté ? Ne cherchez pas leurs ovnis 3D. Ces entités magnifiques sont en interaction avec vous. Ils vont et viennent à volonté. [NDIT - Ramtha parlait d'entités interstellaires - ovnis - et d'entités interdimensionnelles. Cela ressemble aussi à Émile et Jast, dans le livre de la Vie des Maîtres.] Ils se déplacent au moyen de la pensée et de la volonté.

Vous, les Êtres Humains qui sont sur la planète Terre, serez les suivants directs des Pléiadiens, puisque vous serez la première planète qui sera ensemencée par eux. Oui mais, saviez-vous que les Pléiadiens ont aussi de la parenté spirituelle ? Les « Arcturiens, Orionniens et Siriens » sont leurs parents, grands-parents, etc. L’on pourrait dire que c’est la lignée ou descendance spirituelle, ésotérique et ainsi de suite, selon votre libre choix des mots et expressions. Bref, chaque groupe fait partie de la Famille, de la Source créatrice. Il y en a qui sont vos grands-parents spirituels, et d’autres qui sont vos grands-parents. Il y en a qui sont même plus que cela. Actuellement, sur votre planète, il y a des anciens qui proviennent d’autres parties de votre galaxie. Ils viennent simplement et gracieusement vous donner « un p’tit coup de pouce » !

Permettez-moi de vous poser quelques petites questions. « Que savez-vous des attributs que vos grands-parents biologiques avaient et que vos parents n’ont pas ? » « Comment vous sentez-vous, au sujet de vos grands-parents, vivants ou morts ? » Vous les percevez comme étant différents de vos parents, n’est-ce pas ? » Vos parents sont pratiques, mais vos grands-parents ne le sont pas. Vos grands-parents sont ceux qui veulent vous divertir, vous aider et vous transporter. « Que dites-vous de maman et papa ? » Ils sont un peu différents. Ils sont là pour assurer votre survie et vous enseigner les règles de la vie, n’est-ce pas ?

Puisque ce sont les Pléiadiens qui vous ont ensemencés, ils doivent donc, en quelque sorte, agir comme maman et papa, au lieu de vos grands-parents. Ils doivent « veiller au grain, veiller sur vous », au fur et à mesure que vous ouvrez les capsules de temps. Ce sont eux qui vous introduisent dans tous les tests de la Grille Cristalline, ainsi que dans d’autres systèmes qu’ils ont créés pour interagir avec votre éveil spirituel et le nouveau mode de vie ou de survie. Ce sont eux qui disent : « Allez, foncez ! » N’oubliez pas les grands-parents qui vous procurent une aide plus douce. Ils ne sont pas toujours là, comme maman et papa, mais ils sont presque toujours disponibles pour les moments où vous en aurez « ras-le-bol ». Il y a aussi d’autres groupes, aussi anciens et matures que vos parents et grands-parents.

Avez-vous une idée plus ou moins globale de ce qui s’est passé ? Les Êtres d’Arcturus, d’Orion et de Sirius sont dans votre ADN, puisque vous avez un héritage galactique. Au « fin fond » de vous-mêmes, vous les connaissez et ils vous connaissent. Ils sont probablement les groupes les plus utiles de votre planète. S’il vous plaît, n’allez pas les compartimenter, les placer dans une boîte ni les adorer ! Chers Êtres Humains, voyez le système pour ce qu’il est, ni plus ni moins. Essayez d’intégrer ces informations, car ces groupes sont avec nous, en ce moment. Au moment où nous vous communiquons ces informations. Ils aiment voir que nous tentons de démystifier ce qu’ils sont. Les Êtres Humains qui canalisent ces groupes peuvent dire qu’ils proviennent de là ou de là, mais je vous demande de le prendre comme une métaphore qui permet de comprendre, selon votre vérité individuelle, sa signification. Ces groupes sont vos grands-parents spirituels ou vos grands-parents. Voilà pourquoi votre coeur vibre, lorsque vous prenez connaissance de quelques-uns de ces channellings. Si l’émetteur et le récepteur sont purs, votre coeur ou votre petit doigt de la main gauche vous le dira – d’une voix muette. Vous saurez qui sont ces entités. Elles vous aiment, car elles savent « Qui et Ce que vous Êtes ».

Il est important que les âmes anciennes qui prennent connaissance de notre message actuel, comprennent ce que je dis. En ce moment, je ne parle pas en termes de codes ou de métaphores. Je parle de la réalité et de la spiritualité dans le sens commun. Ce sont des choses magnifiques. Cette information provient directement de la Source Créatrice, de ce que vous appelez Dieu. Cette source est d’une grandeur incommensurable, selon votre notion de grandeur 3D. Vous commencez à le percevoir ou le ressentir. Je tiens à vous rappeler une chose, avant de vous dire au revoir. Puisque vous commencez à percevoir la merveilleuse Source Créatrice, je veux que vous sachiez qu’elle passe par votre lignage akashique. Je vous suggère d’y réfléchir. Ne serait-il pas temps de la saisir et de l’intégrer à vous-mêmes ? Levez-vous, bien droits et avec dignité, réclamez ce lignage qui vous revient de droit. Dites : « Bonjour » à vos grands-parents.

Peut-être ont-ils attendu pendant longtemps, cet événement heureux ? Est-ce trop effrayant ou stupéfiant ? Pour certains, ça l’est. Pour d’autres, cette vérité résonne comme un son de cloche qui est pur. Une résonnance qui répond aux questions que vous vous êtes posées depuis fort longtemps. Chers Êtres Humains, vous n’êtes pas laissés pour compte. Vous avez de l’aide. Reconnaissez-le et travaillez en harmonie avec elle. Utilisez-la !

Et c’est ainsi.

Kryeon

*************************************

Extrait de DÉMYSTIFIER LE NOUVEL-ÂGE – 1 -Vous pouvez diffuser librement cette traduction, à condition que ce qui suit soit inclus et que la présentation ne soit pas modifiée.

Interprétation et traduction québécoise de ; JM  Site : http://kryeon.forumactif.com/forum.htm

Les informations ci-dessous sont gratuites. Vous pouvez les imprimer, les copier et les distribuer comme bon vous semble. Cependant, l’auteur interdit la vente sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation expresse de l’éditeur.

Channelling présenté à Tucson, Arizona, USA, le 18 janvier 2014 6 http://www.kryon.com/CHAN2014/k_channel14_TUCSON.html

Ce texte est adapté au lectorat, car l’ambiance ou l’énergie d’une canalisation en direct est différente.

NDIT – Je place les notes de Lee entre les ( ), et les miennes entre les [ ].

Ramtha

RAMTHA est une entité qui se manifeste à travers J.-Z. KNIGHT. Il dit être un Maître ayant fait son ascension depuis ce plan, la Terre, il y a 35000 ans, c’est-à-dire au temps de l’Atlantide et de la Lémurie. Il dit être le grand RAM, RAMA – qui signifie Dieu – des peuples de l’Inde ancienne. 

Judy Zebra Knight (née Judith Darlene Hampton le 16 mars 1946) est la directrice de JZK, Inc. en charge de la Ramtha’s School of Enlightenment. Le 7 février 1977, une entité appelée Ramtha, The Enlightened One, serait apparue à Knight dans sa cuisine. Depuis, elle diffuse les messages de Ramtha lors de transes particulières durant lesquelles elle s’exprime avec une voix gutturale dans un anglais ancien, et ses ouvrages, grâce à ses apparitions à la télévision et la promotion que lui a faite Shirley MacLaine, sont devenus les plus populaires du channelling américain. 

Ramtha dans PERSONNAGES HISTORIQUES ramtha  La première rencontre de J.-Z. KNIGHT avec RAMTHA eut lieu en 1977, un dimanche après-midi, dans la demeure de celle-ci, à Tacoma dans l’Etat de Washington. J.-Z. et son époux construisaient des pyramides de carton, car ils avaient entendu dire que construites selon des proportions bien précises, ces pyramides constituaient un champ de forces susceptibles de conserver intacts des aliments placés en dessous. J.-Z. se coiffa d’une de ces pyramides, pensant dit-elle que « cela stimulerait sa matière grise ». C’est alors que J.-Z., regardant en direction du vestibule, vit une gerbe d’étincelle d’or comme répandues à hauteur du plafond. Bientôt elle s’aperçut que les étincelles prenaient la forme d’une entité, laquelle mesurait bien deux mètres. « Il était constitué à 100% de lumière, à la limite de la transparence, » nous dit-elle. J.-Z. s’adressa à lui et demanda : « Qui êtes-vous ? Vous êtes si extraordinairement beau. » L’entité répondit : «  Je suis Ramtha, celui qui possède l’illumination. Je suis venu afin de vous aider à franchir le fossé devant vous. » 
 

L’époux de J.-Z. pouvait lui aussi voir l’entité, et le sol leur parut se dérober sous leurs pieds. La pyramide tomba de la tête de J.-Z.. Elle pensa à la Bombe, se disant que peut-être elle avait explosé et que Ramtha était là pour leur salut. Puis elle se ravisa et se mit à rire. 
Ramtha dit alors : « Femme bien-aimée, les plus grandes choses s’accomplissent le cœur léger. » 

Ce fut la première fois que Ramtha se brancha ainsi sur les pensées de J.-Z., qu’il s’entretint avec elle, lui délivrant ses enseignements. Il le fit ensuite continuellement pendant deux années. Après d’innombrables « aventures » et expériences, à la suite même d’une période où elle craignit avoir affaire avec le diable, elle finit par le connaître, par lui faire confiance et l’aimer grandement. 


Avec son approbation, il commença de parler à travers elle alors qu’elle se trouvait en état de transe. Au début, les auditeurs furent très peu nombreux, les dialogues se faisaient au milieu d’un cercle d’intimes. Mais la nouvelle se communiqua, l’auditoire s’élargit à mesure et les gens commencèrent à venir de lieux plus lointains. 

Puis J.-Z. entreprit de parler en diverses villes des Etats-Unis, rendant accessibles les enseignements à un auditoire toujours plus vaste. Les « dialogues avec Ramtha » étaient le moyen de les leur faire connaître. La majorité d’entre eux entendaient pour la première fois quelqu’un leur affirmer « qu’ils étaient Dieu, qu’ils étaient illimités. » 

          
Qui est Ramtha ?

Ramtha a vécu il y a 35000 ans en Lémurie.


A 14 ans il devint un conquérant qui libéra son peuple de l’oppression des Atlantes. 

A 24 ans, il fut grièvement blessé. Sa convalescence dura sept ans. Il se remit alors en question, réfléchit sur le sens de la vie et connut l’éveil grâce à la contemplation et à l’observation. Il découvrit alors comment transcender les contraintes du temps, de l’espace, et des limitations du corps physique. En 63 ans il avait conquit les 2/3 de la planète. 

A 77 ans, il enseigna en 120 jours toute sa connaissance à son peuple (deux millions de personnes) puis ascensionna devant lui. 


On retrouve certains vestiges de sa vie et de ses Enseignements dans divers objets trouvés en Inde et en Egypte, ainsi que dans l’Ancienne Littérature Indoue. Il devint plus tard le premier Dieu du peuple Indou « Rama ».) 

Ramtha présente son savoir comme étant le fruit de sa propre expérience personnelle. Il insiste sur le fait qu’il est l’incarnation de ses enseignements. C’est ainsi qu’il dit être un Dieu Immortel, être Conscience et Energie, et avoir vécu en tant qu’être humain il y a 35000 ans sur un continent disparu, la Lémurie. Le fait qu’il ne soit plus limité par son corps physique lui permet d’interagir avec le monde physique sous d’autres formes. 

Il a choisi l’époque actuelle pour revenir parce que l’espère humaine est prête à comprendre ce qu’il a découvert au sujet de notre véritable identité en tant que l’Observateur, Celui qui façonne le temps et l’espace, le Responsable de la matérialisation à partir du champ quantique. 
 

NB : Ramtha explique que l’humanité existe depuis bien plus longtemps que ce que la science actuelle ne peut le prétendre. Il dit que l’humanité existe depuis plusieurs millions d’années et que des civilisations très avancées coexistaient avec d’autres qui l’étaient moins. Il a d’ailleurs été récemment découvert officiellement que l’humanité se servait d’outils datant de 2 millions d’années avant JC. 

Pensée Élevée   « Ne Voyez jamais ce que vous avez fait comme un échec mais comme un accomplissement. Alors vous n’avez jamais été en échec ;  vous avez toujours appris. » 

clic mini-86064783fleche-droite-004-gif dans PERSONNAGES HISTORIQUES  L’ÉCOLE DE SAGESSE DE RAMTHA « Conscience et énergie »

clic  mini-86064783fleche-droite-004-gif Retraites et Séminaires

 

JZ Knight est channel de Ramtha depuis 30 ans. Elle est la fondatrice de l’École de Sagesse Ancienne de Ramtha, RSE. Ses milliers de « sortie du corps » lui ont apporté une connaissance hors du commun qu’elle révèle avec simplicité et humilité lors de conférences très prisées. 

Vidéos de Ramtha   Image de prévisualisation YouTube                    

     

 Image de prévisualisation YouTube 

                

        Image de prévisualisation YouTube 

Ramtha’s School of Enlightment – Home Page -
The American Gnostic School, Teaching based on channelings from Ramtha by J.Z. Knight 

L’homme extraterrestre


                 bougieOrigines génétiques extraterrestres de l’être humain : l’apport des Pléiadiens, des Sirians, des Nordiques, des Arcturiens et des Zétas.                         

 Ceux qui s’intéressent à l’astrologie holistique savent que nous subissons en permanence l’influence non seulement des autres planètes de notre système solaire (Mercure, Mars, Vénus, Jupiter, etc.), mais également des êtres qui les habitent et dont la plupart vivent au-delà de la troisième dimension, dans ce que certains nomment « le plan éthérique ».Lorsque les astrologues parlent, par exemple, d’un aspect ou d’un influx de type martien ou vénusien, ils se réfèrent à une gamme de caractéristiques et de spécifications qui ne traduisent pas uniquement l’incidence des planètes Mars ou Vénus par elles-mêmes, mais qui prennent également en compte celle des créatures qui les peuplent et dont on sait par ailleurs qu’elles disposent d’une immense avance spirituelle et technologique sur l’humanité terrestre.      

Mais que sait-on, en revanche, de la contribution génétique et historique apportée à notre humanité par les représentants des civilisations appartenant à d’autres systèmes de notre galaxie ? en réalité, très peu de choses…

 

Pourtant, il semble bien que nous ne soyons nous-mêmes en définitive que le résultat d’une sorte de « pot-pourri génétique » issu des manipulations successives de différents peuples galactiques.

L’apport des Pléiadiens

Dans ses livres « Les Messagers de l’Aube » et « Famille de Lumière », la grande clairvoyante américaine Barbara Marciniak a réuni différents messages transmis au fil des années par des êtres appartenant au Collectif de l’Étoile Bleue, c’est-à-dire des extraterrestres provenant du système des Pléiades, qui fait partie de la constellation du Taureau.L’humanité pléiadienne serait beaucoup plus ancienne que la nôtre ; elle aurait été créée à partir de souches génétiques provenant d’un autre univers il y a des milliards d’années, bien longtemps avant que notre Terre ne se matérialise sous sa forme actuelle. La civilisation pléiadienne aurait ainsi atteint depuis des éons un niveau d’évolution incommensurablement supérieur au nôtre : l’Amour altruiste y serait l’unique fondement du pouvoir et la technologie y aurait pour seul objet de favoriser le développement harmonieux de la Fraternité au sein de notre galaxie.   

Selon Barbara Marciniak, les Pléiadiens représentent l’une des souches fondamentales de notre famille originelle : ils seraient en effet intervenus activement au cours des phases initiales d’ingénierie génétique qui ont abouti à la formation de l’humanité terrestre, et ils auraient jadis participé en grand nombre à l’établissement de notre patrimoine génétique primordial, c’est-à-dire à la mise au point de notre ADN à segmentation variable (12 segments actifs à l’origine, 2 actifs et 10 désactivés actuellement, puis de nouveau 12 actifs à partir de 2012). En tant que co-géniteurs de l’humanité terrestre, il semble qu’ils soient aujourd’hui investis d’une nouvelle mission : faciliter notre accès à la quatrième dimension et nous assister dans le processus d’accélération vibratoire qui doit nous mener à l’éveil, à la Connaissance supérieure et à la redécouverte de notre véritable identité. 

                                                                                                                                          

L’homme extraterrestre dans MESSAGES EVENEMENTS kundal1

                      NOTA : Les centres énergétiques de l’homme, les chakras sont effectivement au nombre de 12 (7 internes + 5 externes) et non pas de 7 comme on l’a longtemps supposé, en correspondance avec les 12 luminaires et planètes de notre système solaire, si l’on y inclut Nibiru, la dixième planète.

La responsabilité génétique de l’humanité pléiadienne envers l’humanité terrestre aurait depuis des temps immémoriaux amené les Pléiadiens à s’investir dans une longue et vaste mission de guidance des Terriens. C’est pourquoi ils auraient choisi de revenir vers nous, au terme de notre longue expérimentation dans l’isolement de la matière, et de révéler progressivement une partie de leur immense savoir aux canaux du monde entier, afin de nous aider à reconquérir notre rang primordial au sein de la Fraternité Galactique.D’après la plupart des médiums, les Pléiadiens sont blonds, fins, élancés et d’une très grande beauté. Leur contribution au patrimoine génétique de l’humanité correspond au côté doux, aimable, délicat, attentionné, impersonnel et quasi-angélique que l’on peut observer chez les êtres les plus avancés dans leur évolution.


Ils appartiennent à une race en laquelle notre humanité peut et devrait faire totalement confiance.
Mais ils ne sont pas les seuls à avoir participé à la création de l’humanité terrestre, ni à avoir influencé son évolution. Bien d’autres civilisations ont contribué à l’avènement de la race humaine, telle que nous la connaissons aujourd’hui, et principalement quatre d’entre elles. Il s’agit des Sirians, des Nordiques, des Arcturiens, et des Zétas.
 

L’apport des Sirians et des Vegans

Comme les Pléiadiens, les Sirians sont d’apparence humanoïde et principalement bienveillants envers l’humanité terrestre. Ils ont eux aussi été impliqués dans l’histoire de la Terre à différentes époques. Cependant, il semble qu’ils n’aient pas contribué directement à l’établissement de notre ADN, en raison d’une incompatibilité génétique entre leur race et la nôtre. Ils sont du reste peu nombreux, en regard des Pléiadiens, à s’occuper directement de l’évolution de l’humanité, mais ils participent néanmoins à la mission d’éveil des Pléiadiens, au même titre que les Vegans de la constellation de la Lyre.

L’apport des « Nordiques »

Les géants blonds de Procyon, sont parfois aussi appelés « Nordiques » en raison de leur côté guerrier et conquérant et de leur aspect de colosses à l’abondante tignasse dorée. La fougue et la puissance qui les caractérisent ne sont pas sans évoquer certaines divinités du panthéon celtique. On peut les comparer également au Colosse de Rhodes ou encore aux dieux du Mont Olympe, tels que les sculptèrent jadis Phidias et Praxitèle. Ce sont de véritables forces de la nature !

                                                                                                                                   

001 dans MESSAGES EVENEMENTS

             Le Colosse de Rhodes, œuvre monumentale d’inspiration « nordique »                          

Ils ont, au même titre que les Pléiadiens, largement contribué à l’établissement du patrimoine génétique de l’humanité, et on retrouve leur influence dans tout ce qui concerne le côté actif, dynamique et impétueux de l’être humain. Cette influence peut également se manifester à travers certaines particularités physiques de l’homme, telles que sa capacité d’atteindre un extraordinaire niveau de développement musculaire. 

 

Leur mission consistait initialement à éveiller en nous le côté solaire, noble, généreux et chevaleresque. Mais ils ont actuellement tendance à prendre des distances par rapport à l’humanité, afin que notre expérimentation karmique puisse être menée le plus rapidement possible à son terme et que la possibilité nous soit enfin offerte de tirer une bonne fois pour toutes la leçon de toutes nos erreurs passées.

Ils sont moins patients envers les humains que la plupart des autres races d’extraterrestres auxquelles nous sommes liés génétiquement. Ils ont tellement hâte de nous voir atteindre le palier vibratoire correspondant à l’accès à la quatrième dimension, que peu importe en définitive, selon eux, l’engagement préalable de l’humanité sur la voie spirituelle. Ils se contentent aujourd’hui d’aider quelques humains au cœur particulièrement pur et vaillant et veillent à ce qu’ils puissent triompher des obstacles et des difficultés placés sur leur chemin.

Ce désengagement relatif et passager des Nordiques se traduit cependant par une perte temporaire d’influence des âmes les plus nobles, les plus généreuses et les plus héroïques incarnées à la surface de notre planète. Sur la Terre en effet, les actes personnels de bravoure et de chevalerie ont aujourd’hui tendance à se raréfier, voire à disparaître et à se fondre au sein d’un vaste programme de redéfinition des valeurs humaines incluant l’identification progressive de l’âme humaine à un idéal collectif et impersonnel de fraternité et de solidarité.

Mais dans une octave fréquentielle supérieure, ce réalignement sur les valeurs cosmiques et multidimensionnelles prépare notre accès à la quatrième dimension. Les Nordiques en sont parfaitement conscients. Et c’est à cette réintégration de l’humanité au sein de la Fraternité Galactique, à ce « retour au bercail » qu’ils travaillent désormais, en collaboration étroite avec nos autres géniteurs.

L’apport des Arcturiens

Les Arcturiens ressemblent aux Nordiques de Procyon : ce sont également des humanoïdes à la longue chevelure dorée et à l’aspect majestueux. Ils ont la maîtrise totale de leur énergie et sont parfaitement androgynes. Ils ont eux aussi contribué à l’élaboration de notre patrimoine génétique en insufflant à l’humanité une partie de leur génie organisateur, planificateur et constructeur. Ce sont des rois de la stratégie et de grands architectes. Actuellement, ils interviennent, entre autres, dans la création de corridors interdimensionnels et dans la formation de crop circles. Ils travaillent en étroite collaboration avec les Vegans de la Constellation de la Lyre.    

Les Arcturiens sont en relation directe avec le peuple des Cétacés (dauphins, marsouins et baleines), dont ils assument une partie de la guidance, l’un de leurs objectifs étant d’attirer notre attention sur l’extraordinaire sagesse de certaines créatures non humaines incarnées dans notre espace de troisième dimension. Ils nous préparent ainsi à accepter l’idée que l’intelligence ne soit pas l’apanage de la seule humanité terrestre et que les échanges et la collaboration futurs avec d’autres créatures puissent devenir pour nous une réelle source de progrès et d’enrichissement spirituel.

La plupart des formations de crop circles apparues au cours des années écoulées à proximité des sites sacrés de notre planète, notamment celui de Stonehenge dans le Wiltshire, ont été réalisées par des missions arcturiennes basées à la périphérie de Saturne à bord d’un gigantesque vaisseau supra-luminique.

Les Pléiadiens, les Nordiques et les Arcturiens sont considérés par les médiums comme étant « d’apparence humaine ». Mais en fait, ce sont les humains qui ressemblent aux Pléiadiens, aux Nordiques et aux Arcturiens, et non l’inverse, car ces derniers ont précédé les humains ! Non seulement ils ont contribué à l’établissement du patrimoine génétique de l’humanité, mais ils ont supervisé depuis des temps immémoriaux son long parcours d’involution dans la matière, et maintenant son ascension programmée vers les plus hautes cimes spirituelles de la multidimensionnalité.

L’apport des Zétas

Contrairement à une idée répandue selon laquelle les Zétas de Reticulum ne seraient venus nous visiter qu’en tant que prédateurs, afin de s’approprier notre patrimoine génétique, ce peuple étrange et mystérieux a au contraire contribué jadis génétiquement à la création de la forme humaine actuelle. Et c’est pour cette raison qu’ils ont reçu l’autorisation de revenir nous visiter aujourd’hui, car, même s’il nous est désagréable de l’admettre, nous leur sommes en réalité redevables !Il est vrai qu’ils sont très calculateurs, réfléchissent froidement et manquent totalement de compassion. Ils considèrent les humains un peu comme nos fermiers considèrent leurs vaches, c’est-à-dire comme du bétail, des êtres très inférieurs. Mais ce ne sont pas pour autant des ennemis de l’homme ! Les Gris ont eu une influence déterminante sur la constitution de notre patrimoine génétique, principalement au tout début de la phase de notre histoire qui s’achève aujourd’hui et qui a nécessité l’apport de nouveaux gènes destinés à nous permettre d’explorer et de conquérir la matière en développant l’intellect.  

La contribution réticulienne à la formation de l’ADN humain a concerné essentiellement les gènes du cerveau, des connexions neurologiques et plus précisément des cellules incluses dans l’hémisphère gauche de notre cerveau. Ces gènes, grâce auxquels nous sommes aujourd’hui en mesure de calculer, de raisonner et de comprendre proviennent d’un apport conjoint des Zétas de Reticulum (ou petits Gris) et des grands Gris d’Orion.

Certains se sont demandé si les races asiatiques avaient reçu une contribution génétique de la part des Gris à cause de leurs yeux bridés. De nombreuses races humanoïdes ont les yeux plus ou moins en amandes, y compris les Nordiques, et les gènes agissant sur les yeux ne font pas partie du tribut réticulien aux races humaines, mais plutôt d’un apport régulien.

 

Le système de Reticulum est aujourd’hui en train de s’éteindre. Il ne permet plus aux Zétas de continuer à y vivre comme auparavant. La manipulation génétique est l’une des solutions imaginées par eux pour permettre à leur race en voie de disparition de survivre.

Ils acceptèrent jadis, à la demande des Pléiadiens, de compléter l’apport génétique des Nordiques à notre ADN par des souches favorables à l’intellectualisation de la race humaine, car ils savaient déjà qu’ils auraient besoin de revenir un jour sur la Terre pour y trouver une solution génétique à la menace qui commençait déjà à poindre sur leur civilisation. C’est pour cette raison qu’ils firent don de cette contribution génétique à notre humanité. Ils espéraient pouvoir utiliser un jour « l’homme nouveau » qu’ils avaient ainsi créé dans leurs propres laboratoires et l’utiliser afin de mettre au point un clone humano-réticulien, sensé leur permettre de coloniser génétiquement l’humanité terrestre.


 
C’est également pour cette raison qu’ils reviennent nous visiter depuis plus d’un demi-siècle.Il semble qu’ils n’aient pas réussi à solutionner le problème de la survie de leur espèce dans notre environnement, mais l’expérimentation qu’ils viennent de mener sur la Terre les a enrichis de manière inattendue, comme le confirme Monique Mathieu, canal d’Êtres de Lumière : « Ils sont venus, car ils étaient sur des sphères en péril ; ils ont voulu recréer une nouvelle race, mais sans aucune base spirituelle, sans aucun respect de la vie. On ne peut pas recréer la vie sans respect de la vie. Ils n’ont aucune conscience de l’Amour et de Dieu, ils sont totalement dans le matériel, dans la technologie. Le temps qui nous reste sur cette sphère de manifestation leur sera aussi grandement profitable car, comme nous, ce sont des enfants du Père, d’une autre réalité certes, d’une autre existence, mais ils sont les enfants du Père, et au travers de leurs actes qui sont parfois déroutants et même assez éprouvants pour l’humanité, ils se transformeront également, et grâce à cette transformation, l’Amour finira par prendre racine en eux. »   Une preuve de ce début d’évolution des Zétas est le message codé en langage binaire qu’ils ont laissé l’an dernier sur le crop circle de Winchester, dont ils sont plus que vraisemblablement à l’origine. 
 Ce message, décrypté par Linda Moulton Howe, peut se traduire ainsi : »Prenez garde au porteurs de faux cadeaux et aux promesses bafouées. Beaucoup de souffrance mais il est encore temps. Il y a du bon ici-bas. Nous nous opposerons à la tromperie. » 

                         On peut en conclure que les valeurs morales et spirituelles ne sont plus l’apanage des seules civilisations humaines de notre galaxie, et que d’autres y ont probablement désormais accès, car tout, dans notre univers, a été organisé avec une infinie Sagesse, et tout tend vers le perfectionnement de l’ensemble de ses habitants, afin que chacun puisse découvrir un jour les clés du véritable Bonheur et de la véritable Fraternité. 

Graphic_UFO

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...