CE QUI EST NOUVEAU ET CE QUI NE L’EST PAS

 

Commençons par le plus grand sujet de tous : DIEU.

Si vous avez étudié les vieux textes sacrés, dont certains sont les plus anciens écrits connus de l’humanité, vous avez peut-être étudié aussi les anciennes civilisations et savez donc comment on se représentait Dieu en ces temps lointains. En fait, vous connaissez les actions qui lui furent attribuées par les témoins de cette époque. C’est ce que vous appelez l’histoire sainte.

La lecture de ces livres en a conduit plusieurs à étiqueter et compartimenter Dieu. Il y a d’abord eu le « Dieu de la Loi », dont on dit que « c’était un Dieu très sévère qui punissait toujours l’humanité pour ses fautes ». Bon nombre ne se reconnaissent plus en lui. Il y eut ensuite « une nouvelle révélation, celle d’un Dieu d’amour, de guérison et de compassion », auquel beaucoup s’identifient davantage. Et voici maintenant que certains d’entre vous découvrent un Dieu qui a leur visage et qui les accompagne. « C’est le seul que je revendique, direz-vous. Les deux autres sont désuets ».

Plusieurs parmi vous ont donc le sentiment que Dieu a changé au cours des siècles. Voici ce qui en est. Quelle qu’en soit votre conception – le groupe qui vous constitue, ou toute l’énergie spirituelle de l’univers imprégnée d’amour, ou même une entité qui veille sur tout – soyez assurés d’une chose : Dieu ne change jamais. Il est une famille stable dont l’énergie est immuable.

Dans l’ancienne conscience de la révélation de la loi, on rapportait ce qu’on percevait à travers le « filtre de la réalité » de l’époque. Les expériences étaient relatées en fonction de la conception de Dieu qu’avaient alors les humains. Dans la révélation de l’amour, ce n’est pas Dieu qui a changé, mais les humains. Leur conscience a introduit dans l’humanité une toute nouvelle énergie de compassion. C’est là une nouvelle expérience nécessaire pour l’humanité et elle fut rapportée comme elle avait été vécue. La conscience des témoins ayant changé, leur perception de la divinité avait également changé, mais en réalité la divinité demeurait la même.

C’est effectivement une nouvelle époque, mais Dieu ne s’en trouve nullement affecté, car la famille est demeurée la même, son énergie n’ayant pas changé depuis la création de la Terre.

1Francescablog

L’ENERGIE - Qu’en est-il de l’énergie de cette planète ? A-t-elle changé ? Oui, énormément, puisqu’elle vous a fourni de nouvelles possibilités.

Pourquoi tant d’humains ne comprennent pas cela, ne le voient pas ou ne le sentent pas. C’est le résultat du libre arbitre. Ceux qui n’ont pas désiré participer à ce changement interdimensionnel ne prêteront aucune attention aux potentialités dont sont conscients ceux qui l’ont voulu.

Le « maintenant » est autre : le temps réel a été altéré et la géologique de la planète correspond désormais à une temporalité plus rapide. Vous assistez à des phénomènes géologiques qui n’auraient jamais eu lieu sans ce changement d’énergie. Comme toutefois les choses sont fonction de votre existence, vous avez été peu conscients de leur portée, mais vous les avez tout de même ressenties et avez donc observé ce que nous vous avions présagé. Entre-temps, l’individu non conscient du changement d’énergie les considère simplement comme faisant partie de la vie sur une planète en transformation. Cet individu n’a pas tort et l’Esprit ne le juge pas. Les humains ont le libre choix de changer d’énergie à leur gré, sans interférence.

L’énergie de la planète a donc considérablement changé, en vue d’un grand avènement. Depuis leur arrivée ici, plusieurs d’entre vous prient pour que se présentent des solutions, potentielles à des problèmes apparemment insolubles, et en effet, il est maintenant possible que la paix apparaisse sur la Terre d’ici la fin de notre vie.

LE PROGRAMME PLANETAIRE – Il est immuable, certains événements se dérouleront, car toutes les prophéties l’annoncent. Or, quelque part, dans une autre réalité que l’on pourrait qualifier de parallèle, existe une Terre où vous n’êtes pas (il y a plusieurs terres se trouvant toutes dans une autre temporalité, à l’intérieur de ce que notre science appelle une autre dimension). Cette autre Terre est celle où nous avons grandi, mais nous sommes sorties de cette réalité et avons changé la matière même sur laquelle nous marchions. Nous avons modifié la chronologie, ainsi que les données biologiques et géologique. La Terre est maintenant sur une autre voie que les prophètes n’ont jamais entrevue.

Nous sommes dans une réalité différente, absolument nouvelle et qui n’a jamais été prophétisée par personne. Aucune entité de l’autre côté du voile ne sait ce que nous ferons demain ni ce qu’il adviendra de cette planète. Le sort du monde est entre nos mains. Nos n’avons plus à recourir aux anciennes prophéties pour nous guider.

LES VIEUX TEXTES SACRES - Ils portent sur des processus de guérison énergétique du corps humain, s’ils sont authentiques, ils nous seront grandement utiles. Beaucoup n’ont pas été encore découverts et quand ils le seront, ils nous apprendront que notre fonctionnement biologique est lié à celui de la Terre et même à celui du système solaire. Y sont expliqués les rapports entre notre ADN et la géologie de la planète. Ce sont des textes de l’Energie.

Il y a également les textes historiques. Plusieurs parmi ceux-là sont aussi perçus comme des textes spirituels, car ils sont une combinaison de récits historiques et de témoignages spirituels. Relatant les interventions de Dieu dans l’histoire de l’humanité, ils font partie de l’apprentissage humain et représentent la révélation de la divinité intérieure.

Il en est de même pour plusieurs des anciens textes sacrés. Porteurs d’une ancienne énergie, celle du don de la loi, que nous avons désormais dépassé ; ils ne s’adressent pas au humains évoluant dans une énergie de maîtrise de la Lumière.  Nous possédons en nous un bien meilleur outil de discernement susceptible de nous indiquer ce qui est bon et ce qui ne l’est pas. On ne peut généraliser en décrétant que tous les textes anciens sont désuets. Les contenus vous touchent-ils ou vous paraissent-ils dépassés ? Chacun d’entre-nous est un prophète un fragment de Dieu sur terre poursuivant un but précis. Certains portent dans leur conscience les textes du futur. Nous sommes des historiens du maintenant. Lorsque nous écrirons des textes nouveaux, nous puiseront dans le savoir des Anciens. Tel est le défi du devenir interdimensionnel.

LES ANCIENS MAITRES - Puisez aux sources au lieu de dépendre de l’interprétation donnée par d’autres. N’abandonnez pas votre pouvoir de discernement. Votre propre interprétation est aussi valide et légitime que celle des meilleurs exégètes. Découvrez vous-mêmes la parole de ces maîtres ; leur message en était un de compromis et d’unité. Ils ont réuni des tribus qui étaient séparées et trouvé des solutions à des situations apparemment insolubles. Juchés sur une colline pour être entendus de tous, ils parlaient de l’amélioration de l’être humain, affirmant que chacun pouvait devenir comme eux. Ils vous ont livré un enseignement spirituel et pratique dans les siècles.

Tous ces maîtres représentaient l’énergie du maintenant. Cela étant, ils connaissaient toutes les potentialités de l’humain du nouveau monde. Ils demeurent par conséquent aussi nouveaux aujourd’hui que lors de leur passage sur la Terre. D’ailleurs rappelez-vous ceci : ils sont toujours ici !

LES GUIDES - Tant de choses ont été racontées sur les guides. Certains affirment qu’il n’y en a plus ; d’autres déclarent au contraire qu’il n’y en a jamais eu autant. Dans une conscience plus ancienne, tout ce que nous pouvions vous dire c’était que vous aviez des guides à vos côtés. Le message était extrêmement simple, mais il ne pouvait en être autrement avant la stabilisation de la grille. Quand nous vous disions que vos guides étaient au nombre de deux ou trois, ou même qu’il n’y en avait aucun, nous vous fournissions la meilleure description possible de ce que vous pouviez vérifier par vos propres perceptions. En fait, vous sentiez l’énergie particulière des guides, qui est d’ailleurs toujours là, mais change en même temps que vous.

Nous pouvons maintenant vous apprendre que les guides sont en nombre infini et qu’ils font autant parte de vous que votre main ou votre Soi supérieur. Ils sont toujours là. Les guides réels sont tout comme vous : ils existent des deux côtés du voile. Vous êtes un groupe et eux aussi. Ils font partie de votre être spirituel, mais leur énergie change aussi souvent que vous changez de taux vibratoire. Voyez les comme un groupe d’énergie aidante qui est autant vous que l’est votre Soi supérieur ; le véritable Vous est angélique. Il est interdimensionnel et infini. Il est un fragment de Dieu.  Nous vous encourageons à cesser de tout nommer et tout numéroter, car cette pratique vous maintiendra à jamais dans la quadridimensionnalité.

LA MEDITATION - Rien n’est plus fécond que de s’asseoir solennellement pour parler à l’Esprit. Dieu aime que vous preniez le temps de vous asseoir en présence de la famille. Mais il y a tellement plus ; une nouvelle invitation à communiquer interdimensionnellement. Jamais l’Esprit ne vous dira de cesser de méditer. Mais nous vous invitons à changer les modalités de la méditation en passant d’une méditation occasionnelle ou quotidienne à une connexion permanente.

Dans l’ancienne énergie, méditer équivalait à capter une station de radio. Dans la nouvelle énergie, cette station a augmenté sa fréquence. Elle n’a pas cessé de diffuser. Au contraire, elle est devenue plus puissante et sa nouvelle identité dépasse la capacité de perception du vieux récepteur. Le contact avec l’Esprit est établi pour TOUJOURS. La méditation n’est plus occasionnelle, mais permanente. En définitive, la méditation telle qu’elle existait il y a une décennie est désuète. Par contre, dans le cadre de la nouvelle énergie et des changements qui sont survenus, une autre a pris forme. La communication avec Dieu ne disparaître jamais. Elle est renforcée.

L’INTENTION - L’intention est un catalyseur divin de la cocréation, c’est lui qui fait avancer l’humanité, car il est à l’origine de la réaction de la Terre à la conscience humaine. Il a toujours constitué le moteur de notre réalité. Certains vous diront que l’intention s’est transformée en quelque chose de supérieur. C’est bien le cas. Elle est devenue plus puissante.

Dans les catégories du vieux et du nouveau, l’Intention, l’un des plus anciens concepts, est profondément nécessaire dans la nouvelle énergie. Depuis le début, elle fait office de puissants outils divin de création au moyen duquel l’humanité réécrit l’histoire et change  ainsi le taux vibratoire de la planète. L’intention pure est l’énergie divine de l’être humain. C’est une énergie extrêmement puissante, qui dans le spectre énergétique, est de couleur dorée. Elle est donc précieuse. L’intention est la clé de tout !

Dans la nouvelle énergie de la Terre comportant les nouveaux alignements magnétiques et cristallins, le pouvoir de l’intention revêt une tout autre forme. Il devient un meilleur outil. Quelle est votre intention envers votre être biologique ? Parlez-vous souvent à vos cellules ? Leur exprimez-vous fréquemment les désirs de leur patron (VOUS) ? Et si vous leur demandiez de retourner à un état antérieur, par exemple à celui de vos dix ans. Vous pouvez toujours en rire tant que vous ne l’aurez pas essayé.  Rendez-vous compte que vos cellules sont à l’écoute de l’Intention de votre Esprit. Commencez donc à parler à votre structure cellulaire, puis soumettez-vous régulièrement à des tests sanguins afin d‘en vérifier le résultat ; Créez votre propre preuve quadridimensionnelle du pouvoir de l’Intention qui est vôtre dans cette nouvelle énergie.

Béni soit l’humain qui pratique l’intention pure dans tous les aspects de sa vie, car il gravira les degrés de l’ascension jusqu’à ce qu’il voit le visage de Dieu et s’aperçoive que c’est le sien. Il prendra la main des groupes guides qui l’entourent et ne la lâchera plus jamais ; l’intention est l’énergie du nouveau monde. Tout le vieux n’est donc pas à rejeter. Parfois, le plus vieux est aussi le plus nouveau. Il en va ainsi dans le maintenant.

L’ASCENSION - Dans la nouvelle énergie, effectuer l’ascension, c’est entrer dans a prochaine vie sans mourir, prendre le contrôle de notre corps, de notre âge chronologique et de toutes nos potentialités, réécrire notre contrat, augmenter notre taux vibratoire et vivre plus longtemps. Certains d’entre nous changeront même de nom et deviendront vraiment une toute autre personne.

En résumé, elle représente l’énergie divine de l’humain qui s’attache à l’Esprit à jamais. C’est l’énergie des maîtres qui sont venus sur la Terre et vous ont dit que vous pouviez devenir exactement comme eux. L’humain a des pouvoirs qui dépassent le monde physique. L’énergie qui commence à se manifester en nous constitue littéralement un retour à l’énergie collective des maîtres. C’est en partie l’énergie changeante des guides, de la méditation et de l’intention, mais c’est aussi en partie ce que nous ressentons en tant qu’énergie de transition et que certains d’entre-nous traduisent en anxiété.

Pourquoi ne pas nous rappeler que nous sommes des fragments de Dieu, divins et puissants sous tous les aspects… Le temps est venu de trouver des solutions et d’avancer. La patience en est la clé et l’intention, le catalyseur.

Qu’il en soit ainsi.

Canalisations de KRYEON par Lee Carroll

sur le Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr

LA GALERIE DES ARCHETYPES

 

Toile d'Alexis Duval

Toile d’Alexis Duval

Le souci de concision rend impossible l’énumération détaillée de tous les archétypes les plus communs. Etant donné que dans une large mesure nombre d’entre eux se recoupent… je regroupe sous la rubrique par exemple Artiste, les archétypes du Musicien, de l’Artisan, de l’Ouvrier, du Sculpteur, du Tisserand, etc. Si la variante que vous avez sélectionnée ne figure pas sous une rubrique, disons le Photographe, il vous suffit de l’intégrer à celle-ci. J’ai également cherché à vous donner quelques exemples de chacun des archétypes dans plusieurs domaines, notamment le cinéma, le roman, le théâtre, les mythes, les religions, le folklore ou les contes de fée.

On pourrait écrire des volumes entiers sur chacun des archétypes, étant donné qu’ils représentent les forces complexes dont on ne peut assurément faire le tour dans un tel résumé. Les descriptions que je vous fournis ici résultent de l’interprétation des scénarios personnels de gens qui sont venus me consulter, ainsi que de mes propre observations.

Chaque archétype constitue une expérience d’apprentissage ou un processus unique, censé nous guider dans la vie. en vous demandant si un scénario particulier fait partie de vos douze archétypes, vous devez d’abord essayer de trouver un fil conducteur dans ce processus d’apprentissage, plutôt que de n’y voir que des faits isolés. Ne déterminez jamais un lien avec un archétype en fonction de ce qui est flagrant. Au contraire, mettez au maximum votre imagination à profit et plongez en vous pour découvrir vos scénarios de vie, vos talents et les leçons que vous devez titrer de vos expériences. Il n’est pas facile d’accéder à ces réalités intérieures. Si un archétype ne figure pas sur cette liste et que vous en cernez les scénarios dans votre comportement, cherchez-en des exemples représentatifs dans la mythologie ou les arts.

EXEMPLE D’ARCHETYPE : Drogué (Consommateur compulsif, Glouton, Bourreau du travail, Boulimique ; voir aussi Joueur).

Il y a en chacun de nous tous un peu de l’archétype du Drogué, pris ici au sens le plus large possible, et non pas seulement dans le sens de narcotine. Ce qui importe, c’est de déterminer à quel point notre vie y est investie. A part les stupéfiants, l’alcool, la nourriture et le sexe, on peut être un drogué du travail, des sports, de la télévision, de l’exercice, des jeux électroniques sur ordinateur, de discipline spirituelle, d’attitudes négatives et de multiples autres sensations excitantes qui activent l’adrénaline. L’aspect positif inhérent à cet archétype vous aide à reconnaître qu’un élément extérieur (substance, habitude, relation ou attitude de vie) exerce sur votre volonté, plus d’autorité que ne le fait votre propre esprit. Voilà pourquoi le fait d’affronter une accoutumance et de rompre l’emprise qu’elle a sur vous peut conférer une grande force à votre psyché.

Découvrir son propre pouvoir par la persévérance a des effets à très long terme et devient un point de référence pour tous nos accomplissements. Comme le dit un ex-alcoolique : « Je sais à présent que si je peux m’arrêter de boire, je peux faire n’importe quoi ».

D’un point de vue symbolique, la part d’ombre de cet archétype représente le conflit avec la volonté, ainsi que l’absence de maîtrise de soi. Les gens qui sont très intellectuels ou extrêmement émotifs ont généralement une grande affinité avec cet archétype, car ils se battent constamment pour équilibrer ces aspects de leur personnalité. En l’absence de cet équilibre, la volonté cédera peut-être au profit d’un succédané qui vous rendra dépendant et assombrira votre vie. l’ombre de cet archétype vous oblige à des compromis sur le plan de l’intégrité et de l’honnêteté. Par exemple bien des « accros » volent pour entretenir leurs mauvais habitudes.

En évaluant vos rapports à l’archétype du Drogué, passez en revue le nombre de défis que vous devez relever et qui ont trait à des substances ou à certains penchants censés maintenir l’ordre dans votre vie. même si ces défis font partie de notre vie à tous, c’est le degré de contrôle qu’une telle dépendance exerce sur vous et votre style de vie qui détermine si cet archétype fera partie de votre famille de douze archétypes. Il se peut, par exemple, que vous soyez très inconstant en ce qui concerne l’exercice physique, mais très assidu en ce qui a trait à la discipline spirituelle. Le besoin constant d’un stimulant, d’une activité ou d’une autre personne, au point de lui sacrifier relations, finances, intégrité, caractère et bien-être émotionnel et psychologique indique que vous devez considérer sérieusement cet archétype parmi vos choix.

FILMS :Jack Lemmon et Lee Remick dans Days of Wine and Roses (Le jour du vin et des roses) (alcool) ; Ben Stiller dans Permanent Midnigt (héroïne) ; Don DeLuise dans Fatso (nourriture) ; Claire Bloom dans The Capman Report (Les liaisons coupables) (sexe).

THEATRE : Le long voyage dans la nuit (morphine) d’Eugene O’Neill.

ROMANS : The Baskeball Diaries (héroïne) de Jim Carroll ; Sour le volcan (mescal) de Malcolm Lowry.

RELIGION OU MYTHE : Soma (dieu védique de l’ivresse ainsi que le « jus » – traduction exacte du terme sanskrit – intoxicant ; Tantale (fils de Zeus et roi de Phrygie qui fut invité par les Dieux à partager leur nourriture.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

LA MAISONS ASTROLOGIQUES DANS LA ROUE ARCHETYPALE

 

ROUE ARCHETYPALE

PREMIERE MAISON : EGO ET PERSONNALITE (Premier et troisième chakras)

Dans une carte du ciel, les douze maisons correspondent aux douze signes du zodiaque et aux quatre énergies cosmiques : terre, aire, feu et eau. Les maisons de la Roue archétypale partagent certaines des mêmes caractéristiques. La première maison de la Roue archétypale, par exemple, correspond au signe astrologique du Bélier, première maison du zodiaque. Dès le premier jour du printemps, elle représente le renouveau. Et puisque le sentiment que tout était possible et qu’il voyait la lumière même dans les pires situations. L’archétype en résidence dans la cinquième maison de Will était l’Enfant. Et c’était exactement cela : presque un personnage de contes de fée qui inspirait les gens pour voir le beau dans la vie.

Le besoin de créer est un aspect essentiel de la conscience et de l’âme. Mais il est illusoire de définir notre capacité créative selon nos accomplissements professionnels, même artistiques. Will incarnait l’énergie de la créativité dans son expression la plus élevée parce qu’il canalisait cette électricité pour mettre en marche l’âme de tous ceux qu’il rencontrait. Il représente aussi un autre profil de la créativité : la nature créative du soi qui se contente d’être soi pour être reconnu et validé.

DEUXIEME MAISON : VALEURS PEROSNNELLES (Deuxième chakra)

La deuxième maison de la Roue archétypale correspond au Taureau, un signe de terre qui gouverne votre relation à la terre, au sens large. Elle préfigure ce que vous appréciez et chérissez le plus. En termes énergétiques, la deuxième maison représente la prochaine étape de la formation du soi : « Maintenant que je suis là, qu’est-ce qui m’appartient ? Qu’est-ce que je veux retirer de la vie ? Quel pouvoir est essentiel à mon interaction avec la vie matérielle ?  Cette maison représente votre appréciation de la nature physique de la vie ; les objets de ce monde qui touchent votre ego et votre âme et ce dont vous avez le plus besoin pour vous sentir enraciné dans le monde. Cette maison reflète surtout les objets ou l’énergie que vous associez au pouvoir terrestre : argent, statut, propriété, oeuvres d’art, capacité de dominer les autres, sensualité, beauté. Ce sont les moyens les plus séducteurs par lesquels l’âme s’attache à la forme physique. Par conséquent, l’archétype qui réside dans cette maison est mieux accordé à votre relation au pouvoir physique et à ses icônes.

Cette maison vous met au défi d’envisager vos valeurs spirituelles par-delà la forme physique de votre attachement aux objets, à l’argent, au statut, au pouvoir et à toutes les autres manifestations du monde matériel. Les gens souffrent généralement d’une grande anxiété parce qu’ils croient devoir posséder, pour être heureux, une personne, un lieu ou un objet. Mais la capacité d’aimer inconditionnellement nécessite le détachement.

TROISIEME MAISON : EXPRESSION DE SOI, FRERES ET SŒURS ( Troisième et cinquième chakras)

Lorsque vous avez établi vos valeurs, vous passez à l’expression de soi : votre façon d’affirmer au monde qui vous êtes et ce qui vous est cher. La maison 3, alignée avec les Gémeaux, un signe d’air qui gouverne la communication, représente votre capacité de vous exprimer en tant qu’individu, et représente aussi os frères et sœurs. Le lien symbolique entre frères et sœurs et les communications représente le processus naturel de la spécialisation, ou de la découverte de votre voix parmi les autres « enfants ». Par conséquent, les frères et soeurs doivent signifier non seulement les membres de vote famille biologique, mais aussi ceux qui vous aident à grandir. Parce que l’énergie de votre troisième maison renferme à la fois votre sentiment d’estime de soi et votre expression personnelle, elle résonne avec les troisième et cinquième chakras. Elle contient les leçons inhérentes à l’apprentissage des causes et effets de vos choix ; votre façon de gérer votre propre pouvoir. Elle révèle comment vous dirigez votre énergie dans le monde, comment vous la mettez en mouvement et comment vous vous engagez avec les lois de l’attraction magnétique et de la cause à effet. Vous devrez prendre conscience de vote façon d’utiliser votre énergie et votre pouvoir personnels de façon à assumer les conséquences de vos pensées et de vos actions. Devenir conscient veut dire vous éveiller à votre propre pouvoir et apprendre à le diriger d’une façon responsable.

L’archétype résident dans votre troisième ainsi influence votre façon de soupeser vos décisions. Les choix qui visent à nuire aux autres ou à les blesser représentent la part d’ombre ou la difficulté de la troisième maison.

La troisième maison vous met au défi de vous rendre compte de vos motivations. Chaque pensée, parole, action et geste est une expression de votre pouvoir et, en définitive, seules deux motivations authentiques touchent la psyché : la valorisation ou la dévalorisation de soi et des autres.

QUATRIEME MAISON : CHEZ SOI ( Premier et quatrième chakras)

La quatrième maison correspond au Cancer, le premier des trois signes d’eau du zodiaque. Comme l’eau est un élément associé à notre nature émotionnelle, l’archétype de notre quatrième maison  a l’influence la plus forte sur le fondement de votre nature émotionnelle. Votre expression de vous-même, que ce soit en tant qu’individu ou sur le plan créatif, doit être enracinée, avoir un chez-soi. La quatrième maison est reliée à la fois au chez-soi d’où vous venez et à votre maison actuelle. Le mot ou l’image Maison possède de nombreuses significations et, dans l’état de rêve, il est souvent associé à la véritable résidence du cœur, ou à votre passion la plus profonde. Le thème qui gouverne cette maison comprend vos liens à la famille biologique et élargie. L’archétype qui réside dans cette maison exerce une influence prédominante sur vos énergies émotionnelles associées à cette maison. Parce que la quatrième maison est reliée à la fois à vos racines familiales et à vote vie émotionnelle, elle correspond aux énergies de vos premier et quatrième chakras.

Les aspects douloureux de la quatrième maison peuvent comprendre des souvenirs et émotions toxiques, dont les conséquences peuvent être la dépression et la mélancolie.

La quatrième maison vous met au défi de régler les comptes de votre enfance et d’établir des foyers sains pour vous-mêmes en tant qu’adultes. Vous avez le choix de transmettre à vos enfants et à vos proches soit vos blessures et vos drames familiaux, soit l’optimisme et l’amour de la vie. il est donc essentiel, pour la santé du foyer, de guérir votre histoire personnelle et de ne pas léguer vos propres blessures.

CINQUIEME MAISON : CREATIVITE ET CHANCE (Sixième chakra)

La séquence du feu, de la terre, de l’eau et de l’air se répète dans la Roue Archétypale et zodiacale. Le Lion, deuxième signe de feu, se rapporte à la cinquième maison, qui gouverne l’expression créatrice, la sexualité, les enfants et la chance. C’est également la maison de l’amour, de la spontanéité, et de l’abondance. L’archétype qui réside dans cette maison représente les forces qui vous aideront le plus à engendrer des projets. Après vous être enraciné dans un foyer, vous passez instinctivement à l’exploration du pouvoir de créativité. Parce que la cinquième maison gouverne la créativité, elle correspond au sixième chakra, qui régule l’intelligence et l’imagination.

La part d’ombre de la cinquième Maison se manifeste sous la forme de l’expression débridée du feu créatif ou sexuel, comme le mauvais usage du pouvoir sexuel ou créatif, à des fins égoïstes, ou manipulatrices. On peut utiliser le talent créatif pour des activités illégales ou contraires à l’éthique, ou pour la séduction et la manipulation sexuelles. Le besoin de créer est un aspect essentiel de la conscience et de l’âme. Mais il est illusoire de définir notre capacité créatrice selon nos accomplissements professionnels, même artistiques. Il représente aussi un autre profil de la créativité : la nature créative du soi qui se contente d’être soi pour être reconnu et validé.

SIXIEME MAISON : PROFESSION ET SANTE (Deuxième chakra)

La sixième maison correspond au deuxième signe de terre, la Vierge, et gouverne votre profession et votre santé. L’énergie terrestre de la Vierge diffère de celle du Taureau en ce qu’elle vous sert d’ancrage pour transformer votre vie différemment des cycles naturels, propres à votre deuxième maison. Cette maison focalise sur la profession dans un objectif de survie, et l’archétype qui réside ici influence votre recherche de la sécurité. Lorsque vous êtes en pleine transaction commerciale, par exemple, votre modèle archétypal de la sixième maison joue un rôle très important dans votre façon d’interpréter les conversations et les occasions d’affaires. La sixième maison vous met au défi de maintenir l’équilibre entre travail et santé. Un archétype pourrait indiquer des habitudes malsaines ou destructives qui ne servent pas votre bien-être physique. Il peut aussi indiquer comment vous négocier l’éthique et vote morale pour la sécurité financière et professionnelle. Parce que cette maison est reliée à l’argent et aux valeurs matérielles, elle correspond plus étroitement au deuxième chakra.

SEPTIEME MAISON : MARIAGE ET RELATIONS (Deuxième et quatrième chakras)

La septième maison comprend le mariage, de même que d’autres formes de partenariat, telles les amitiés intimes et les relations d’affaires. Cette maison est sous le signe astrologique de la lance, le deuxième signe d’air. A la différence des Gémeaux, qui gouvernent la communication en général, la Balance représente les types de communication les plus intimes entre individus. La qualité essentielle associée à la Balance est l’équilibre, symbolisée par une femme portant une balance. Cette maison est également un territoire de choix pour les gestes de trahison, qui révèlent si souvent les parts d’ombre de la relation. Parce que la septième maison gouverne à la fois les partenariats commerciaux et le mariage, elle correspond aux énergies des deuxième et quatrième chakras, qui gouvernent l’argent, les valeurs et les affaires du cœur.

Notre biologie même nous incite aux partenariats physiques, émotionnels et psychologiques. Nos relations, les uns avec les autres sont des domaines privilégiés dans lesquels apercevoir nos Contrats. Nous pouvons également les voir dans nos partenariats archétypaux : Parent-Enfant, Mentor-Etudiant, Serviteur-Maître.

Durant le cours normal d’une journée, au fil de nos occupations, des dialogues extraordinaires se déroulent entre nos âmes. Les partenariats peuvent également entrer en jeu dans des situations plus terre-à-terre. Nous investissons beaucoup d’énergie dans la jouissance, le maintien ou la guérison de nos relations et, en cours de route, nous apprenons davantage sur nos motivations. L’un des cadeaux les plus sains que nous puissions nous offrir est de constamment surveiller nos raisons d’être critiques et autoritaires. L’épreuve consiste à permettre aux autres d’être eux-mêmes, malgré notre peur et notre insécurité. C’est d’entretenir votre relation essentielle envers vous-même et de vivre en accord avec cette vérité ; le plus beau cadeau que vous puissiez offrir à quelqu’un, c’est d’être vous-même en pleine santé.

HUITEME MAISON : LES RESSOURCES DES AUTRES (Deuxième et sixième chakras)

Cette maison correspond au Scorpion, le deuxième signe d’eau, et l’eau, est l’élément le plus proche de notre nature émotionnelle. Le Scorpion gouverne également les secrets et les activités secrètes, de même que les énergies passionnées associées à la sexualité érotique. A la différence de la deuxième maison, qui concerne la propriété personnelle, la huitième maison gouverne votre usage de l’argent dans le domaine public. le thème de l’héritage dans cette maison est en rapport avec vos intérêts financiers et juridiques, votre bagage génétique et votre mémoire biologique ancestrale. Comme les questions juridiques et financières impliquent à la fois votre intellect et votre sens des valeurs, cette maison est donc influencée par les énergies des deuxième et sixième chakras.

Les questions de la maison huit sont nos ombres les plus obscures car, cette maison fait ressortir nos questions reliées au pouvoir, marquant un passage plus grand dans le domaine public du pouvoir extérieur.  Vous devez comprendre la nature émotionnelle de cette maison, car l’argent, la sexualité et la connaissance secrète sont des moyens de séduction qui peuvent bloquer la poursuite de votre potentiel divin. Il peut être extrêmement difficile de résister à ces énergies. Il est difficile de demeurer émotionnellement centré et en possession de son pouvoir lorsque les questions financières et sexuelles sont en jeu. Comme l’argent, le sexe et le pouvoir représentent l’autorité et la sécurité, lorsque ces domaines de la vie sont menacés ; nous devenons extrêmement craintifs et pouvons agir d’une façon irrationnelle. Les expressions de l’ombre de cette maison se présentent dans le domaine de l’inconduite juridique et financière y compris entre autres la mauvaise appropriation des fonds commerciaux et les conflits familiaux sur les questions d’héritage. Dans cette maison, nous découvrons également la valeur magnifique de notre force et de notre courage au cours des expériences les plus vulnérables de notre vie.

Un grand nombre de Contrats que vous avez avec d’autres gens viennent à cause de l’argent, du sexe et du pouvoir et cette maison aussi présente le potentiel de trahison et d’incompréhension. Mais les liens familiaux et affectueux sont également des qualités héritées et cette maison et son archétype peuvent être une grande source de force pour vous.

L’archétype associé à votre maison huit est celui qui vous guide à travers vos peurs, vos épreuves et vos forces en ce qui concerne l’argent, l’héritage et la sexualité. Gardez à l’esprit que le fond de vos peurs ne peut se comprendre pleinement dans les limites d’une seule maison. Les archétypes et les maisons auxquelles ils sont associés sont des points d’entrée dans votre carte. Chaque point d’entrée vous fournit une perspective particulière différente, mais pour voir votre Contrat dans son ensemble, vous devez en définitive considérer toute la carte. Si vous étiez en crise à propos de l’importance de l’argent pour vous, ou de votre résistance au fait de vivre pleinement, vous vous pencheriez sur la maison deux, car ce sont des questions de valeurs personnelles. Mais iso vus examiniez une relation commerciale ou financière, vous commenceriez le processus d’interprétation par votre archétype de la maison huit. Puis, étudiez cette même relation avec un autre archétype et une autre maison, en les examinant un à un, en faisant un tour de Roue. C’est comme voir votre psyché et votre âme avec un objectif grand angulaire.

NEUVIEME MAISON : SPIRITUALITE (Septième chakra)

La neuvième maison, qui correspond au Sagittaire, le troisième signe de feu, gouverne la spiritualité, la religion, le voyage et la sagesse. L’énergie du Sagittaire est associée à l’audace et à l’indépendance, qualités qui mettent en valeur les quêtes que vous êtes incité à poursuivre. L’élément feu du Sagittaire allume l’inspiration, la dévotion et la passion de réaliser une relation intime au Divin. Tandis que le Lion, autre signe de feu qui gouverne la cinquième maison, est fortement lié aux caractéristiques et au théâtre de la personnalité dramatique, le feu du Sagittaire élève l’âme d’une personne jusqu’à des voies transcendantes, en accord avec le symbolisme du Centaure dirigeant sa flèche vers le cosmos. Les parts d’ombre inhérentes à cette maison sont liées à la difficulté de gérer votre ego spirituel souvent caractérisé par l’archétype appelé le complexe messianique.

Les maisons neuf et dix sont situées au sommet de la carte et représentent les forces directrices qui nous aident à nous rappeler, même inconsciemment, que la vie est un voyage spirituel et que notre rôle est de développer continuellement notre potentiel le plus élevé. C’est pour cette raison que les deux maisons sont fortement influencées par l’énergie du septième chakra, qui régule notre relation au Divin. L’éveil spirituel appelé « la nuit noire de l’âme » résonne fortement avec le profil énergétique de la neuvième maison. Notre culture contemporaine est largement passée de la pratique en groupe de la religion, à la recherche profondément intime, d’une voie spirituelle individuelle. Même s’il s’agit d’un mouvement positif dans notre évolution, bien des gens tentent aujourd’hui de vivre selon les normes intérieures exigeantes jadis réservées aux moines, sans toutefois bénéficier de l’environnement privilégié qui, jadis, permettait aux religieux de focaliser uniquement sur leur pratique spirituelle.

La part d’ombre de cette migration vers la culture ambiante de pratique spirituelle jadis cloîtrées présente des risques de crise spirituelle ou même de folie. L’approfondissement du moi pour tenter de prendre contact avec le Divin exigeait traditionnellement la présence d’un conseiller suffisamment évolué, du point de vue spirituel, pour vous tenir la main à travers les points de passage dans l’âme : nommément, un directeur spirituel, un gourou, un abbé ou une mère supérieure. Durant ce processus d’introspection spirituelle, vous descendrez peut-être dans les profondeurs de la solitude et de la vie, vous vous détacherez des émotions et de la notion du quotidien et même, ironiquement, vous développerez un sentiment d’absurdité.

Cependant, bien des gens se trouvent présentement dans un état de détachement émotionnel, tout en s’efforçant d’entretenir la vie extérieure, en allant travailler et en remboursant l’hypothèque. Souvent la fardeau de vivre dans deux dimensions aussi opposées peut presque paralyser les gens dépressifs. Mais comment distinguer la dépression clinique ou psychologique conventionnelle de la crise spirituelle, dont les symptômes peuvent paraître similaires ? Tout d’abord, toute dépression provient de sentiments de dévalorisation. L’équilibre du pouvoir change et vous avez l’impression de ne plus dicter la loi. La dépression clinique provient généralement d’événements extérieurs ou matériels. Elle peut provenir d’un déséquilibre clinique ou d’un changement de vie traumatique ; du divorce à la perte d’un proche, en passant par un diagnostic de maladie grave. Une telle dépression engendre souvent une incapacité de fonctionner efficacement et doit être traitée par un professionnel de la santé mentale.

Par contraste, la dépression spirituelle est plus souvent déclenchée par une plongée dans des questions métaphysiques que par des soucis matériels. Vous avez peut-être l’impression d’avoir atteint une impasse, d’avoir été abandonné par Dieu ou d’avoir perdu l’espoir d’atteindre à l’union divine. Les crises spirituelles sont parfois causées par un choc, tel qu’une maladie grave ou un divorce, si cela vous conduit à remettre en question la signification et la valeur de votre vie au lieu de focaliser entièrement sur votre infortune matérielle. Il est clair que la distinction est parfois subtile entre une dépression clinique et une crise spirituelle. Une autre façon de la reconnaître consiste à observer votre façon de réagir à une crise.  Si vous réagissez en vous demandant comment vous trouverez un jour quelqu’un pour remplacer le conjoint dont vous avez divorcé, ou suffisamment d’argent pour vivre, votre dépression est sans doute psychologique au départ. Si vous réagissez précisément au sentiment d’avoir été rendu impuissant par le fait d’être consumé par la colère, le ressentiment ou le blâme envers les autres, il est fort possible que vous ne soyez pas atteinte d’une dépression spirituelle. Si toutefois vous vous posez des questions sur le sens de la vie ou la raison pour laquelle Dieu vous paraît si distant, vous avez toutes les chances de subir une crises spirituelle et vous avez peut-être besoin de voir un directeur spirituel plutôt qu’un psychothérapeute.

Si vous déterminez que votre dépression est largement spirituelle, une solution possible consiste à abandonner au Divin toutes vos craintes et soucis profanes, à « lâcher prise et laisser faire Dieu ». Vous pouvez émettre une simple déclaration au Divin pour signifier que vos propres tentatives de direction de votre vie spirituelle n’ont rien donné et que vous avez besoin de l’assistance divine. Vous abandonner aux mains du Divin, c’est différent de l’abandon de tous vos biens matériels comme dans le cas du vœu traditionnel de pauvreté. Mais le fait de réaliser que vous vivez dans le champ protecteur d’un Contrat Sacré, qui vous fournit tout ce que la vie exige pour l’évolution de votre âme, peut vous permettre de clore le conflit entre votre volonté personnelle et celle du Divin. Le geste de s’abandonner est une affirmation qui dit : « Je permets au Divin de faire mes investissements en fonction d’une sagesse plus grande que la mienne ».

LES-MAISONS-ASTROLOGIQUESDIXIEME MAISON : POTENTIEL LE PLUS ELEVE (Cinquième et septième chakras)

La dixième maison est gouvernée par le Capricorne, le troisième signe de terre du zodiaque. L’énergie de cette maison agit sur votre potentiel le plus élevé. Elle vous pousse à l’atteindre dans votre monde physique et votre vie spirituelle. Quel est votre potentiel le plus élevé de compassion ou de générosité ? Quel est votre potentiel le  plus élevé de valorisation des autres ? Quel est votre potentiel le plus élevé que vous puissiez atteindre par votre talent ? Votre potentiel le plus élevé, c’est ce que votre Contrat vous force à reconnaître et à accomplir. Puisque cela exige des choix concernant votre destinée spirituelle, la maison correspond aux énergies des cinquième et septième chakras.

L’archétype qui réside dans cette maison est votre point de départ dans le déchiffrement des choix qui vous sont ouverts et de la qualité de vos motivations. La part d’ombre de votre potentiel le plus élevé est le sabotage de soi, le doute ou le manque de confiance. La peur de l’échec, de même que celles du succès et de la responsabilité, caractérise les épreuves inhérentes à cette maison. Ce sont surtout des peurs de vos propres pouvoirs et de votre prise de pouvoir personnelle et les changements qu’ils vous demandent de faire dans votre vie. Vous aurez besoin de vérifier si vous empêchez délibérément votre potentiel le plus élevé d’émerger et pourquoi. Vous devrez également lutter pour demeurer humble, en même temps que vous développez votre pouvoir. 

La poursuite de votre potentiel supérieur est le marathon le plus difficile. A chaque mise à niveau, qu’elle soit personnelle ou professionnelle, quelque chose ou quelqu’un viendra éprouver la profondeur et la solidité de votre croissance intérieure. Sur le plan matériel, cette rencontre pourrait se présenter comme une confrontation avec une autre personne qui ne veut pas vous voir changer. Ou une relation avec quelqu’un dont vous devenez jaloux, qui mettra à l’épreuve votre capacité de soutenir le talent et les dons d’un autre. Ou l’on vous donner a peut-être la possibilité d’aspirer à la transformation intérieure, pour découvrir par la suite que ces occasions exigent toujours le sacrifice d’une partie de votre vie. Certaines personnes estiment que le sacrifice et le changement demandent trop d’effort, et cessent de poursuivre ou de réaliser l’accomplissement de leur potentiel.  L’archétype de votre dixième maison indique de quelle façon votre inconscient organise vos pensées lorsque vous êtes aux prises avec des choix susceptibles de vous amener à remplir votre mission. Rappelez-vous ceci : bien que tous vos compagnons archétypaux aient de l’influence sur chaque aspect de votre vie, l’archétype qui réside en cette maison représente le langage symbolique à utiliser pour déchiffrer tout ce que recèle votre potentiel le plus élevé.

L’une des manifestations de la part d’ombre de la troisième maison est la façon dont nous communiquons, non seulement avec d’autres mais avec nous-mêmes, notre psyché, notre âme et notre intuition, avec l’essence même de notre vie.

ONZIEME MAISON : RELATION AU MONDE (Cinquième et sixième chakras)

La onzième maison correspond au Verseau, le troisième signe d’air, et gouverne votre relation au monde extérieur et votre conception du périmètre. Votre vision générale de la vie est liée à l’énergie de cette maison. Ces sentiments reflètent la vision de votre sentiment de pouvoir à l’œuvre dans l’environnement social ou planétaire. Les gens attirés vers le service à l’échelle mondiale, comme les causes écologiste ou pacifistes, ont des liens forts avec l’énergie de cette maison. L’optimisme ou le pessimisme quant à l’avenir de l’humanité est une extension de l’énergie spirituelle de la onzième maison. La maison onze gouverne votre façon de relier votre créativité à l’humanité et engage les énergies de vos quatrième et sixième chakras, qui régulent votre cœur et votre esprit.

La course présidentielle entre George W.Bush et Al Gore fut une partie de souque à la corde archétypale typique de la maison onze. Les difficultés que posait la proclamation du gagnant ont concentré l’attention du pays sur le pouvoir qu’ont les individus de changer l’avenir de l’humanité. Par conséquent, les Américains ont évalué avec plus de sérieux que jamais l’importance de chaque vote.  Les gens qui sont valorisés par une attitude qui dit que tout est possible vivent dans un champ d’énergie ayant le pur potentiel de la maison onze. Ils sont souvent imposants, précisément parce qu’ils pensent en termes mondiaux. Pour eux, les perceptions de la maison onze envahissent leurs premières pensées du jour et sont les dernières à quitter leur esprit lorsqu’ils retournent au lit, le soi. Les gens comme Martin Luther King et Mahatma Gandhi, qui ont provoqué une nouvelle conscience dans l’esprit de l’âme de toute l’humanité, incarnent l’influence de la maison onze. En observant le village planétaire par la fenêtre de leur onzième maison, un changement positif.

Ce ne sont pas tous les gens qui ont besoin de lancer ou de participer à une cause afin d’apporter une énergie positive à la planète. Les maîtres spirituels, les leaders populaire s, les génies scientifiques et les grands artistes qui se consacrent au service de l’humanité illustrent, tous, le bien que l’on peut faire en consacrant son âme à l’incarnation d’une seule perception. Par exemple, Copernic changea la compréhension qu’avait l’humanité des mouvements planétaires en contestant l’idée que la terre était au contre du système solaire. Cette seule pensée démantela le paradigme scientifique de son époque : un jour, la terre paraissait plate, le lendemain, elle était ronde ; une seule perception refaçonna la vision collective du globe. Vous aussi, vous êtes peut-être le canal grâce auquel une toute nouvelle compréhension de la réalité se manifestera. Repassez votre vie et vos relations. Cherchez des changements que vous avez inspirés chez d’autres qui ont réussi à déplacer des montagnes dans leur propre vie. la plupart des difficultés que nous surmontons ne provoquent pas nécessairement d’énormes mouvements mondiaux, mais sont des défis quotidiens ou des forces invisibles, telles les attitudes.

Des générations profitent de l’initiative d’un seul parent de devenir un père plus actif ou de cesser de haïr les gens différents de lui. Lorsque John Lennon se retira de la vie publique pour s’occuper de son bébé Sean, par exemple, le concept d’ »homme au foyer » était essentiellement inconnu. Lennon se fit copieusement injurier pour avoir disait-on, d’échangé sa guitare pour un tablier, mais son exemple constitua un modèle que des millions d’hommes ont depuis accueilli, au grand plaisir de leurs épouses ou compagnes comme celui de leurs enfants. Le fait d’entretenir cette seule forme de pensée, de la nourrir d’attention amoureuse et d’une appréciation toujours plus profonde de ce que veut dire vivre dans un univers interreliés, transmet un courant spirituel au système collectif. Les grands maîtres spirituels ont continuellement amené leurs étudiants à prendre conscience du pouvoir de leur propre esprit. Afin d’éclairer ceux-ci sur leur potentiel intérieur, ces leaders reprennent les paroles du patriarche bouddhiste Bodhidharma : « Je ne suis qu’un doit pointant vers la lune. Ne me regardez pas ; regardez la lune ». Lorsque Jésus dit de ses guérisons miraculeuses : « Tout ceci et davantage, vous pourrez le faire si vous avez la foi », son message était clair : chaque personne peut devenir une force de changement pour toute l’humanité : il suffit de reconnaître la vraie nature de la Divinité en soi et de vivre en accord avec elle. Le monde extérieur n’est qu’une manifestation de l’autorité de notre vie intérieure.

L’archétype qui réside dans votre maison onze est symbolique de la façon dont vous considérez le pouvoir de votre esprit en relation avec l’ensemble de la vie. L’archétype de la Victime de cette maison peut vous suggérer que le monde est intimidant, car chacun a plus d’autorité que vous sur votre vie. D’autre part, j’ai également vu la Victime dans cette positon dans les carte du ciel de gens qui sont armés de courage et d’optimisme. Pour eux, la Victime symbolise l’énergie négative à laquelle ils refusent de céder, se poussant jusqu’à la limite pour s’aider et aider les autres à éviter la persécution.  Les archétypes de la maison onze nous incitent  évaluer notre façon de percevoir notre place dans ce monde et de mesurer notre sentiment de pouvoir. La part d’ombre du pouvoir d’un seul esprit se manifeste chez les gens tels qu’Adolf Hitler, Joseph Staline, Charles Manson et Jim Jones. Les caractéristiques de la part d’ombre de la onzième maison se nourrissent d’un ego qui laisse croire que l’on peut transformer toute la planète en vertu des diktats de ses désirs. La psyché des gens chez lesquels cette ombre est active ressemble à une toile d’araignée. Ils épient et piègent les foules qui recherchent celui qui leur dira ce que pourrait être la vie si eux, les démunis, détenaient l’autorité sur d’autres. Comme nous le confirme l’histoire, de telles perceptions négatives de la maison onze finissent inévitablement par imploser en emportant leur partisans. 

DOUZIEME MAISON : L’INCONSCIENT (Sixième et septième chakras)

La douzième maison correspond au troisième signe d’eau, les Poissons, qui est le signe de l’intuition, de l’instinct viscéral. C’est la maison de Perséphone, les enfers gouvernés par Pluton, ou ce que j’appellerais le canal majeur de la direction profonde. La douzième maison gouverne l’inconscient ainsi que nos peurs les plus secrètes. La nature énergétique de cette maison renvoie nos images souterraines à notre esprit à travers tous les portails disponibles : rêves, conversations, rencontres en synchronicité, ou toute occasion d’apercevoir un fragment de notre Contrat en action. Le fait de dévoiler votre inconscient exige votre intellect, votre intuition et vos aspirations spirituelles ; cette maison résonne donc de l’énergie des sixième et septième chakras.

Vos capacités intuitives font partie de l’énergie de cette maison. Référez-vous à la signification de la première maison et refaites le périple circulaire de la Roue archétypale ; notez que les autres maisons se rapportent aux aspects rationnels et émotionnels de votre nature. La formation de votre identité et le choix de vos valeurs sont largement des produits du monde matériel. Vous unir à une autre personne, et évaluer si vous voulez continuer à porter en vous l’ADN symbolique de votre tribu, est une question fortement émotionnelle et psychologique. Cependant, le fait de compléter ce cercle vous mène à votre voix intuitive.

L’intuition est notre sens primal ? bien avant de faire connaissance avec la pensée rationnelle, nous sentons la vie. Bébés, nous absorbions le climat énergétique du monde dans lequel nous vivions, y compris les émotions de nos parents et l’atmosphère de notre maison. En grandissant, les capacités de l’esprit se développent et les expériences intuitives que bien des enfants décrivent, telle la vision des anges, sont rejetées et mises au compte de l’imagination. Ces forces physiques se terrent alors dans un souterrain, bien qu’habituellement, elles ne se taisent pas complètement. Je suis convaincue que la polarité entre notre être rationnel et notre être intuitif crée une atmosphère intérieure propice à une souffrance et à une dépression intenses. Sentir l’information énergétique, mais ensuite réprimer cette information faut d’appui rationnel, c’est inviter la folie.

Apprendre le langage des archétypes et la vision symbolique permet d’éveiller et d’utiliser votre intuition. Le modèle archétypal qui réside dans votre douzième maison est le guide de votre souterrain. Bien que vos peurs semblent multiples, chacune n’est en définitive qu’une version différente de la peur du changement, qui est de loin l’obstacle le plus puissant à l’ultime acte irrationnel de l’abandon spirituel de soi. Vos expériences de la maison douze portent le thème de l’abandon de soi, comme dans la scène de La Vie est belle dans laquelle George Bailey (joué par Jimmy Stewart), envisageant de se précipiter du haut d’un pont surplombant une rivière glacée, finit par atteindre son point de rupture  et implore en pleurant l’aide de Dieu.

La part d’ombre de la maison douze peut ressembler beaucoup à une chambre d’horreurs médiévale, précisément parce qu’elle est si étroitement liée aux nombreux fragments e notre psyché. Un grand nombre de nos dépendances et de nos compulsions sont enracinées dans nos peurs les plus profondes d’être abandonné, celles qui poussent abondamment dans l’ombre de cette maison.

Maintenant que vous êtes familiarisé avec la nature et le rôle de chacune des douze maisons qui composent la Roue archétypale, il est temps de créer votre propre Roue. En suivant le processus intuitif. Vous placerez chacun de vos douze archétypes dans une maison différente de la Roue. Cette Roue archétypale personnelle deviendra la carte routière la plus importante pour travailler avec vos archétypes et comprendre votre Contrat Sacré. 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

 

LES DOUZE HEURES DE LA ROUE ARCHETYPALE

 

Après avoir accepté la façon dont les archétypes restructurent la méthode de lecture intuitive, on en perçoit un bien plus grand nombre. En plus des quatre modes de survie, par les plus fréquents qui se présentaient il y avait le Sauveteur, le Serviteur, la Princesse, le Chevalier, la Reine, le Roi, le Guérisseur Blessé, le Mystique et le Modificateur.

En essayant de schématiser le sens de leur énergie pour des étudiants et pour d’autres, je me suis rappelé un exercice que mon cher mentor et professeur d’université avait enseigné. Pour amener une classe de spiritualité à un grand détachement dans la perception de la réalité, elle demandait que chacun de nous s’imagine être assis au centre d’une horloge. Chacune des douze heures de l’horloge représentait une réalité complètement différente. Une heure représentait les enseignements spirituels du bouddhisme ; une autre, les principes des traditions hindoues ; les autres, le judaïsme, le christianisme, l’islam, le taoïsme, le confucianisme, le shintoïsme, le mouvement Wicca, le zoroastrisme, le chamanisme et l’athéisme. Cette image montre qu’il n’y a pas qu’une seule réalité, que la vérité se présente sous  bien des formes. Se détacher des idées préconçues, ou s’asseoir au centre, disait-elle, c’est la seule façon de percevoir clairement la vie.

ROUE ARCHETYPALE

 

L’horloge représente aussi un cycle de vie complet. Le jour et la nuit ont chacun douze heures, et une année compte douze mois. Douze signes du zodiaque entourent notre planète, douze apôtres ont été envoyés en mission par Jésus, et les douze tribus d’Israël composaient le peuple juif de la Bible, sans doute le fondement de toute la tradition spirituelle occidentale. Les implications mystiques de ce nombre douze suggèrent qu’il est également devenu un modèle archétypal. Lorsqu’elle est divisée en douze sections, l’horloge ressemble aussi à une roue, l’une des plus anciennes représentations de l’âme, du destin, de la chance et des cycles de la vie.

Ainsi, la forte image obtenue est celle d’un système de soutien cosmique unifié. En examinant notre dessin, on réalise également  qu’il est ainsi reproduit inconsciemment le dessin ancien de la roue astrologique et que même numéroter les douze maisons des signes du zodiaque, il vient immédiatement à l’idée que ce gabarit cosmique est la forme idéale pour rendre les archétypes plus tangibles.

Carl Jung soutenait que nos ancêtres « projetaient » des schémas archétypaux sur les mythes et le folklore de la même façon qu’ils attribuaient aux configurations des étoiles des formes humaines et animales et leur donnaient des noms et des personnalités :

Nous le voyons très clairement en examinant les constellations, dans lesquelles les formes chaotiques originelles ont été organisées par la projection d’images. Cela explique l’influence des étoiles que suggèrent les astrologues. Ces influences ne sont que des perceptions inconscientes, introspectives, de l’activité de l’inconscient collectif. Tout comme les constellations étaient projetées sur les cieux, des figures semblables ont été projetées sur des légendes et des contes de fée ou des personnages historiques.

Cela expliquait le lien que j’avais ressenti, à l’origine, entre les archétypes et le zodiaque. Je saisissais peut-être un aperçu de l’inconscient collectif en voyant les douze maisons du zodiaque superposées à ma Roue Archétypale. Les formes de ces roues, qui se chevauchent partiellement, auraient pu n’être qu’une heureuse « coïncidence », mais plus je travaillais avec la confluence entre les douze archétypes et les douze maisons du zodiaque, plus ferme était ma conviction qu’ils pouvaient éclairer nos Contrats et nous amener à nous percevoir autrement.

La Roue Archétypale est une méthode intuitive qui met de l’information symbolique à notre disposition. Nos archétypes deviennent encore plus importants lorsque vous les voyez à l’œuvre dans les maisons qui signifient douze aspects différents de votre vie. la Roue vous aide à décoder les tendances sous-jacentes de votre vie. elle vous montre vos expériences et vos relations sous la forme de drames spirituels, remplis d’occasions de transformation personnelle.

Nos humeurs et émotions influencent la disposition de nos modèles archétypaux dans notre Roue. La façon dont tombent les runes ou les osselets dans une séance de lecture, par exemple, reflète notre état émotionnel énergétique, de même que l’atmosphère énergétique de cet instant. La pleine lune et les autres phases sont réputées affecter les émotions, tout comme les aspects planétaires, les taches solaires ou l’influence des orages électriques. Les méthodes intuitives s’accordent particulièrement aux énergies cosmiques, car toutes les énergies sont inter-reliées. 

Comme pour une carte du ciel, le but de la Roue Archétypale est d’étendre notre compréhension de nous-même. Plus précisément la Roue est un médium à travers lequel nos modèles archétypaux peuvent mieux jouer leur rôle en déployant notre Contrat Sacré. Comme des aimants, nos archétypes rassemblent les éléments essentiels pour qu’une expérience se manifeste, y compris les gens avec lesquels nous avons des Contrats et les moments auxquels nous devons effectuer des choix importants. Chacune des maisons est également alignée sur les énergies d’un ou plusieurs chakras, là où leurs zones d’influence se chevauchent. Cette confluence d’énergies devrait nous aider à nous faire une meilleure idée de la nature de nos maisons archétypales.

La première maison par exemple, symbolise l’ego et la personnalité. L’archétype qui correspond à cette maison représente le modèle d’influence inconsciente dominant de notre ego et de notre personnalité. Parce que c’est la maison qui nous enracine dans le monde et gouverne notre sentiment d’identité, elle est alignée avec les énergies des premier et troisième chakras. Lorsque j’enseigne la Roue dans un atelier, je demande aux gens de deviner quel archétype tel membre du groupe loge dans sa maison de l’ego. Beaucoup sont capables d’identifier l’archétype exact, tandis que d’autres décrivent habituellement des caractéristiques associées à ce dernier. Les hommes qui possèdent l’archétype du Chevalier dans leur première maison, par exemple, dégagent souvent une aura scintillante de chevalerie, de romantisme et de charme. Ils peuvent également paraître protecteurs, surtout envers les femmes et faire preuve de savoir-vivre dans leur façon de se vêtir ou de parler. Cet archétype est parfois évident, parfois subtil. 

Selon les enseignements astrologiques, chacune des douze maisons d’une carte du ciel (une carte indiquant la position précise des planètes au moment de notre naissance) représente un centre d’intérêt différent de notre vie. Les douze maisons de la Roue fournissent un moyen pour évaluer le fonctionnement de nos archétypes au quotidien, au sens propre et symbolique. La huitième maison par exemple, appelée « Ressources des autres » se rapporte à l’argent des autres, à notre façon de l’utiliser et aux héritages et aux questions juridiques. Notre héritage peut se rapporter non seulement à notre legs financier mais aussi à notre mémoire biologique génétique et ancestrale, de même qu’à nos attitudes et croyances tribales traditionnelles qui remontent à une génération ou à un millénaire.

Même si vous pouvez interpréter vos archétypes et leurs maisons à la lettre, vous devez étendre leur signification au plan symbolique. Si vous vous arrêtez au sens littéral d’un mot, vous serez insatisfait, car vous ne pouvez établir un lien concret entre un modèle archétypal et la signification de la maison dans laquelle il se trouve. Vous interprétez concrètement ce qui se passe devant vos yeux. Par exemple, les héritages émotionnels, psychologiques et génétique sont tout aussi réels, sinon plus, que l’argent et la propriété ; ainsi, lorsque vous examinez vos héritages, veuillez également considérer les caractéristiques physiques, comportementales et émotionnelles que vous partagez avec votre famille. Lorsque vous tentez d’interpréter la signification d’un modèle archétypal dans sa maison, envisagez tous les aspects de l’image et de l’information qu’elle détient. Ce faisant, vous créerez un portait plus complet de tous les modèle set de votre raison d’être. Rappelez-vous que vos archétypes sont vos guides lorsqu’il est question de déceler vos Contrats et d’atteindre votre potentiel divin.

Tous vos modèles archétypaux sont certainement présents dans les particularités de chacune des douze maisons, car ensemble, ils se comportent comme un seul et même système holographique au sein de la psyché. Néanmoins, un modèle domine selon le thème de chaque maison…

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

REINVENTER LA ROUE ZODIACALE

 

Egil_Skallagrimsson

D’après la légende, Egil Skallagrimmson, l’un des premiers colons islandais, était versé dans l’art d’écrire et d’interpréter les runes, ces mots-symboles anciens, répandus dans les légendes germaniques et scandinaves, « qui peuvent clamer la mer, éteindre les flammes et émousser le fil de l’épée ennemie ».

La Saga d’Egil, vieille de 800 ans, décrit des événements qui se sont déroulés quelque 250 ans plus tôt. Dans l’un des épisodes, Egil visite une femme où il découvre la fille du fermier malade et qui dépérit depuis quelque temps. Lorsqu’Egil demande si quelqu’un a essayé de guérir la jeune femme, on lui répond que le fils du fermier a gravé des runes, « mais que depuis, l’état de la fille a empiré ». Egil trouve ces runes inscrites sur un ors de baleine dans le lit de la femme. Il les efface en grattant l’os et brûle le tout. Puis, il grave de nouvelles runes et les pose sous son oreiller. La fille récupère rapidement. Egil prononce alors la morale de l’histoire dans un langage poétique : « Aucun médecin ne devrait déchaîner les runes à moins de savoir les lire ».

Les runes, les tirages au sort, la divination, le Yi-king, les cartes de Tarot, la numérologie, l’Ennéagramme et les diverses traditions astrologiques des cultures occidentale, védique, tibétaine et chinoise font partie des nombreuses pratiques utilisées depuis longtemps pour accéder à l’inconscient et tirer parti de la précieuse intuition qu’elles renferment. Le travail sur vos archétypes et vos chakras est aussi une façon de canaliser consciemment l’énergie divine et votre propre  intuition. Cependant, l’habileté, la connaissance et la volonté de devenir un canal clair de transmission constituent des éléments essentiels à cet accès. La qualité des indications que vous recevez de l’une ou l’autre de ces méthodes dépend aussi de l’intention et de l’attitude avec lesquelles vous utilisez l’outil.

Les gens se tournent vers les méthodes intuitives pour des raisons qui vont de la curiosité et du loisir jusqu’au désespoir et à l’aspiration au contact avec le divin. La plupart cherchent conseil afin d’établir ou de garder la maîtrise de leur vie personnelle, de leurs proches, de leur santé et de leur propriété. Ils cherchent une direction et des instructions et espèrent habituellement se faire indiquer la voie la plus sécuritaire. Ils préfèrent des conseils qui leur donnent la sécurité matérielle plutôt que des directives spirituelles.

Peu importe leur motivation, toutefois, peu d’individus sont capables de s’ouvrir d’une façon inconditionnelle à ce genre de directives. Nos attentes à propos de ce que nous nous ferons dire ou de ce que nous voudrons entendre limitent notre ouverture aux révélations. Supposons par exemple que vous ayez l’intention divine de changer de profession, mais qu’ne demandant conseil, vous cherchiez en réalité à l’entendre que des raisons de rester où vous êtes. Toute l’information que vous recevrez sera biaisée par votre interprétation.

Lorsque vous interprétez de l’infirmation intuitive, que ce soit des images et des impressions viscérales, ou des messages en provenance de vos archétypes, il est important de cultiver un point de vue détaché ou symbolique. Autrement dit, comme nous l’avons vu, vous devez considérer les événements et les relations de votre vie dans la perspective de la colonne des archétypes plutôt que dans celle du physique.

Bref, vous devez considérer les événements comme une partie intégrante de votre Contrat (que vous avez accepté d’assumer) plutôt que comme des limites arbitraires ou des rencontres absurdes. Vous devez envisager vos archétypes avec cette même vision symbolique. Bien des gens se tournent vers leurs archétypes pour savoir pourquoi les autres le sont blessés, alors qu’ils devraient chercher à voir de quelles façons leurs archétypes ont blessé les autres. C’est ce que je vous demande de faire.

Comment la part d’ombre de vos archétypes a-t-elle joué dans vos relations ?

Quelle personne de votre présent ou de votre passé est actuellement en thérapie pour en finir avec vous, tout comme vous avez déjà essayé d’en finir avec quelqu’un d’autre ?

Pour recevoir des conseils utiles vous devez vous regarder aussi honnêtement que possible. C’est cela, la croissance personnelle : l’honnêteté envers soi et les autres, à propos de sa voie, de ses forces et de ses faiblesses. Travailler avec les indices n’es pas une simple façon d’épier la psyché des gens de votre vie pour les cerner : ce serait du voyeurisme spirituel. C’est plutôt une méthode d’apprentissage à propos de soi-même et de ses relations.

Partout, les outils et les façons de chercher conseil sont essentiellement les mêmes ; ils fonctionnent comme des appareils radio dont vous êtes à la fois le récepteur et l’émetteur. Mais vous devez savoir comment vous préparer en tant que récepteur, afin que les signaux arrivent clairement. Par exemple, tout appareil radio a besoin d’une source adéquate d’électricité (une batterie ou une prise électrique) et doit être syntonisé et ajusté. Parce que c’est vous qui êtes la source d’énergie qui permettra d’activer votre radio intuitive, la qualité de votre attitude est un facteur essentiel à la clarté et à la qualité des conseils que vous recevrez. Lorsqu’on interroge le Yi-king comme un jeu, par exemple, les réponses qu’l fournit ont tendance à être limitées dans leur signification, en grande partie parce que l’attitude légère de l’utilisateur limite sa perception. La superstition bloque également la clarté de la réception : que vous en ayez conscience ou non, votre peur sous-jacente influence votre interprétation de l’information.

Lorsque vous abordez les méthodes intuitives avec respect, vous vous ouvrez à l’écoute de vos canaux intérieurs. La précision des conseils sera proportionnelle à la sincérité de votre attitude. Avant de commencer à travailler sur vos archétypes, respirez profondément à quelques reprises, afin de vider votre esprit de toute attente. Si vous tentez d’influencer les conseils, vous n’obtiendrez aucun résultat honnête. Même chose si la personne qui vous aide cherche à vous influencer ou entretient des attentes sur ce que vous voulez entendre. Oubliez les conseils que vous recherchez, ou pour vous-même, ou pour quelqu’un d’autre.

Au départ, la plupart des gens recherchent des conseils sur leur vie matérielle, leur carrière, leur vie amoureuse ou leurs investissements, conseils qu’ils peuvent appliquer immédiatement. Mais la forme la plus valable de conseils est symbolique ou archétypale, bien qu’il puisse vous falloir plus de temps pour l’interpréter. Tout comme les rêves, l’information intuitive présente de nombreuses couches de signification. Envisagés sur le plan littéral, les conseils n’apporteront que des améliorations minimes à votre vie. Par exemple, les rêves d’avion auraient beaucoup moins de sens pour moi si je ne les avais interprétés qu’en fonction de ma vie matérielle. J’aurais pu les considérer comme un reflet de mes peurs et de mes doutes concrets sur le voyage, mais lorsque j’ai vu l’avion comme un symbole, leur signification véritable (leur utilité, consolation et inspiration) m’a été révélée.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

EXPLORATION DE NOTRE VISION TRIPLE

 

Bien que les chakras semblent obéir à une progression logique ascendante, il se produit un changement d’énergies entre les troisième et quatrième chakras. Ce changement est si clairement défini que les sept chakras traditionnels m’apparaissent, en fait, comme deux systèmes de perception distincts dans la psyché et le corps de l’homme. Pour illustrer cette configuration, je répartis les chakras sur deux colonnes. La première, à gauche, contient les chakras un, deux et trois ; la deuxième, les chakras quatre à sept.

 GRILLE A TROIS COLONNES

Les deux groupes de chakras fonctionnent sur des plans de conscience très différents. Ceux de la première colonne sont alignés sur le pouvoir et le plan physique de la vie, sur les expériences qui concernent notre survie. Ils tirent leur information de nos cinq sens. La quantité de pouvoir que nous donnons à l’argent à la sexualité, à l’autorité, à la célébrité, à la domination, à la position sociale et aux autres manifestations de notre monde physique est régulée par ces trois centres d’énergie. Les chakras de la deuxième colonne sont alignés sur les forces internes de notre esprit, de notre cœur et de notre âme. J’appelle cette colonne le laboratoire intérieur, car ces chakras résonnent avec la dimension énergétique de la vie.

Il existe une ligne de séparation symbolique entre nos expériences sensorielles et notre vie intérieure. Nous sommes souvent inconscients, par exemple, du fait que notre réaction aux objets extérieurs résulte de projections émotionnelles et psychologiques provenant d’une réserve d’expériences personnelles. Nous saisissons la réalité physique à travers un ensemble élaboré de filtres internes qui nous empêchent de voir les choses telles qu’elles le sont en réalité. En étudiant la façon dont le stress et le traumatisme émotionnels affectent notre biologie personnelle, j’ai appris que la guérison exigeait une fusion de ces deux pôles de la psyché. Votre monde intérieur doit trouver moyen de construire un point vers votre monde extérieur pour percer la vérité qui relie vos intentions à vos gestes réels.

Les archétypes constituent le pont le plus efficace que je connaisse entre ces mondes. Le fait de les identifier grâce à l’information inhérente à chacun de vos chakras vous aidera à voir votre vie plus clairement. Les modèles archétypaux sont représentés par la troisième colonne. Ensemble, ces colonnes illustrent les trois niveaux de conscience par lesquels nous faisons l’expérience de la réalité. La première colonne symbolique notre vie physique, la deuxième, notre psyché et notre âme et la troisième renferme les coordonnées archétypales de notre Contrat Sacré, le huitième chakra. Les trois colonnes représentent la façon dont nous fonctionnons simultanément sur les plans physique et psychique, et la dimension symbolique collective.

Lorsque nous nous éveillons à quelque chose (une vérité ou une injustice), nous devenons responsables et devons agir selon cette vérité. Nous ne pouvons ni ignorer, ni réprimer cette conscience. Il n’y a pas moyen de reculer. Dès que nous reconnaissons une vérité, notre vie change d’une façon radicale et rapide. Si nous admettons, par exemple, que le pardon est une voie supérieure à la vengeance, une part de notre psyché et de notre âme nous rappelle inlassablement cette vérité chaque fois que nous avons à choisir entre le pardon et la vengeance. Sur le plan de la connaissance de l’âme, « nous naissons en sachant déjà ce qu’il nous faut savoir ».

Cette grille ci-dessus vous permet de pénétrer et de fonctionner simultanément dans les dimensions physique, psychique et symbolique. Le modèle à triple colonne vous aide à développer cette triple vision. 

En bref, la vision triple est la capacité de rester centré en toute situation, qu’elle soit joyeuse, dérangeante ou neutre. Cela vous donne de l’assurance et de la perspective. Lorsque vous serez en mesure de traduire une expérience physique sous forme de coordonnées archétypales, vous serez à même de comprendre vos réactions émotionnelles à cette situation…. La grille à trois colonnes vous offre un moyen de consolider vos nombreuses perceptions en un prisme puissant qui révèle les liens symboliques entre vos expériences. En fait, c’est l’intention d’une pratique spirituelle : voir à travers le désordre apparent de la vie quotidienne, au-delà de vos illusions, l’ordre divin sous-jacent.

L’objectif des trois fenêtres vous aide à allumer l’alchimie spirituelle, le processus par lesquels nous convertissons les perceptions physiques « de plomb » en « or », leur expression la plus élevée, le plan spirituel.

Voici la grille qui représente votre être intérieur, votre laboratoire intérieur. C’est ici que vous prenez l’expérience brute d’une relation ou d’un emploi et la faites « fondre ». Vous ajoutez le catalyseur de choix : le désir d’élever l’expérience à un niveau supérieur et de considérer que son but sous-jacent fait partie de votre Contrat. Cette combinaison fusionnelle de perception et de volonté détermine de quelle façon vous dirigez cet alliage d’énergie éclairée en une dernière action physique honnête ou en situation symbolique ; autrement dit, en or spirituel.

1 – CHAKRAS 1 à 3

2 – CHAKRAS 4 à 7

3 – CHAKRA 8

Survie de base Perceptions supérieures Vision symbolique
Esprit de groupe irrationnel Etre rationnel Logique divine
Extérieur Intérieur Archétypal
Vision littérale Vision émotionnelle Vision archétypale
Plomb Laboratoire alchimique Or
Ego Soi Ame
Emploi Carrière Vocation
Matière Energie Lumière divine
Nécessité Choix Compassion
Chaos social Confusion personnelle Ordre divin
Vue Sensation Perception
Contrôle des autres Maîtrise de soi Abandon de soi
Temps et « poids » « attente » intemporelle Simultanéité
Vision des cinq sens Vision multi-sensorielle Vision holographique
Venir vers moi Ce qui vient de moi Ce qui passe à travers moi
Passé Futur Maintenant
Local Non local Pleinement présent

 

Ce tableau n’est qu’un échantillon des différences qui se manifestent selon votre niveau de perception. La première colonne énumère la façon dont le monde est ordonné selon vos trois premiers chakras. La deuxième colonne présente les perceptions fluides des chakras de quatre à sept, et la troisième représente le domaine des symboles  de l ’imagerie et de votre nature spirituelle. Ce qui semble être une relation « ordinaire » dans votre monde physique peut très bien être hautement important lorsqu’elle est considérée dans une perspective archétypale.

Nous sommes tous sous observation divine. Nos motivations se trouvent sous une loupe, encore plus que nos choix ou nos gestes mêmes. Avec les trois dimensions de la perception, vous êtes en mesure d’effectuer un travail conscient sur vos choix, comme une forme d’art spirituel, dans le dessein de les transformer en or. Les conséquences de vos gestes dépassent cette existence. 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

CROISSANCE SPIRITUELLE et NOTRE PREMIER CHAKRA

 

Fi8tLeçon : Tout en Un.

Pouvoir : Enracinement.

Forces : Identité familiale, liens et loyauté.

Ombre : Exclusion des autres, préjugés, illusions de supériorité.

 

Le premier chakra correspond à la zone où le corps prend contact avec la terre lorsqu’il est assis dans la posture classique de méditation. Il nous enracine dans la vie physique : dans le domaine physique ; chaque expérience, chacune de nos rencontres engage automatiquement notre premier chakra, qui évalue notre environnement immédiat pour y déceler les éléments de base, taille, forme, gènes et toutes les autres données reliées aux caractéristiques physiques. Le premier chakra nous enracine également aux groupes qui soutiennent notre vie. notre relation avec le pouvoir commence par l’apprentissage de son fonctionnement dans notre famille et dans d’autres groupes sociaux ou liens tribaux, y compris les amis, les gangs, les affiliations religieuses et les classes sociales. Mentionnons d’autres formes de liens énergétiques en rapport avec le groupe : l’héritage génétique  l’héritage ethnique et l’identité nationale, de même que les croyances, les valeurs, les attitudes et les superstitions reliées au groupe.

Une énorme quantité d’énergie est investie dans des croyances puissantes qui sont répandues chez des milliers ou des millions de gens. Plusieurs, par exemple, entendront dire qu’une certaine maladie court dans leur famille, et qu’ils sont sujets à contracter cette maladie. Lorsque cette idée est renforcée dans leur psyché, ils investissent leur énergie dans cette pensée, lui donnant pouvoir et autorité sur eux. J’ai travaillé avec bien des gens qui, dans un processus de guérison d’une maladie grave, ont essayé toutes les formes de médecine alternative, y compris la visualisation et la pensée positive. Mais lorsque je leur demande s’ils croient pouvoir guérir de cette maladie, un fort pourcentage avoue l’espérer, en même temps qu’ils expriment leurs doutes, puisque la recherche médicale moderne prétend qu’il n’existe aucune guérison. Alors, même si leur esprit se concentre sur le maintien d’une attitude positive, leur énergie ou leur pouvoir (le seul investissement qui importe) s’associe aux découvertes et aux croyances de la communauté médicale. Leur attachement au pouvoir de la forme pensée de ce groupe finit par dominer, car l’espoir dépourvu de pouvoir ne peut vaincre la peur nantie d’un pouvoir.

Nos chakras, comme nos archétypes et nos Contrats, sont essentiellement neutres et nous procurent la force ou nous rendent vulnérables, selon notre façon d’utiliser leur énergie. Notre premier chakra, par exemple, nous relie à la loyauté familiale, aux traditions, aux rituels, aux lois sociales et aux nombreux éléments sociaux constructifs qui confirment notre sentiment d’identité. Je crois que nous acceptons d’être nés de parents dont les traits génétiques et la lignée familiale fournissent précisément les atouts et le sens des responsabilités qui nous aideront le plus en cette vie, à identifier nos besoins et y pourvoir. La situation financière, le niveau intellectuel, les prédispositions psychologiques et émotionnelles et la position géographique de nos parents font tous partie de l’équation qui représente la somme de notre propre vie. il n’y a pas de « naissances accidentelles » ; tout nous est fourni pour notre voyage particulier, y compris les systèmes de valeurs sociales, ethniques et religieuses de notre famille, qui forment le fondement de notre conscience et le téléobjectif par lequel nous prenons contact avec La Vie.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

CROISSANCE SPIRITUELLE et NOTRE DEUXIEME CHAKRA

 

kachLeçon : Respectez-vous les uns les autres.

Pouvoir : Créativité.

Forces : Instinct de survie, y compris celui de « lutter ou s’enfuir », résilience, persévérance, capacité de créer et de prendre les risques, sexualité et sensualité, sans des affaires.

Ombre : Déposséder les autres de leur pouvoir ou les utiliser à votre avantage.

 

Ce chakra est centré dans les organes sexuels et le bas dos. Alors que le pouvoir inhérent au premier chakra fait partie d’une famille tribale, ou diffuse une énergie de groupe, l’énergie du deuxième se concentre sur votre capacité personnelle de gérer le pouvoir de la sexualité, de l’argent, l’influence ou le contrôle sur les autres, la concurrence et l’autodéfense. Les chakras voisins concernent des domaines qui parfois se chevauchent et ces puissantes énergies du deuxième chakra sont toutes clairement reliées à la survie, rôle des premier et troisième chakras. Notre capacité de faire et de gérer de l’argent, notre orientation sexuelle et nos attitudes à propos de la sexualité, notre niveau relatif de pouvoir personnel et notre capacité de l’utiliser, tout cela est gouverné par des accords que nous avons conclus concernant le deuxième chakra.

Sur le plan  de la perception physique, votre deuxième chakra évalue automatiquement toute situation selon la façon dont elle affecte votre survie. Etes-vous en sécurité sur le plan physique ? Y a-t-il des implications financières ? Votre pouvoir dans cette situation est-il menacé par quelqu’un de plus gros, de plus fort, de plus riche, de plus sexy ? Une part de vous évalue instinctivement chaque instant en termes de menace à votre survie. Si vous entrez dans une pièce remplie d’amis et de parents affectueux, par exemple, votre cerveau et votre corps scrutent tout de même l’espace et l’énergie environnante pour y déceler tout danger physique ou attitude négative. Vous essayez également de repérer toute menace qui pourrait peser sur les gens que vous aimez. Combien de fois avez-vous eu l’impression, en rencontrant par hasard un ami ou un membre de votre famille, ou en pensant à quelqu’un, de « savoir » que quelque chose n’allait pas, sans savoir exactement pourquoi ?

C’est ce centre énergétique qui vous maintient dans vos dépendances, que ce soit la drogue, le travail ou d’autres habitudes. Le besoin d’être le premier en ligne ou d’avoir le dernier mot dans une discussion ou de débattre avec quelqu’un est une forme de dépendance aussi sûr que l’alcoolisme ou la gourmandise. La dépendance est le fait de céder votre pouvoir à une substance qui, en retour, vous contrôle ; une sorte de souque à la corde du deuxième chakra.

C’est le chakra de « lutte ou de fuite » qui est une autre manifestation de votre instinct de survie. C’est aussi le centre de votre corps qui se nourrit de créativité et de votre besoin d’engendrer, littéralement ou au figuré, des projets créatifs. Mais si la naissance est associée à ce chakra, il en va de même pour l’avortement réel ou symbolique. Lorsque les projets ou les activités créatrices dans lesquels vous êtes engagé ne peuvent être complétés, leur mort prématurée représente un avortement énergétique. Dans cette perspective, les hommes comme les femmes doivent reconnaître qu’ils avortent parfois. Un grand nombre des hommes que j’ai lus et qui étaient atteints du cancer de la prostate avaient « avorté » leurs projets créatifs au milieu de la course.

Le viol physique et l’énergie de vengeance sont également des produits du deuxième chakra. En ce sens, le viol est une atteinte, non seulement au corps physique, mais aussi à la vie émotionnelle, psychologique et créative de quelqu’un. Bien des gens portent les cicatrices d’un viol de leur psyché, mais parce qu’ils ne font pas le rapport avec le viol en tant que crime énergétique, ils sont complètement inconscients de la source de leur traumatisme et encore moins capables de la guérir.

Vous avez peut-être, avec des gens, bien des Contrats qui surgiront à la lumière de la conscience lorsque vous évaluerez votre lien énergétique avec eux, à travers des questions reliées à ce chakra. Parce que toutes les questions relatives au deuxième chakra ont un rapport quelconque avec la survie matérielle, ce chakra reflète certains de nos aspects vulnérables les plus profonds.

Arleen, qui a un fort archétype de Sauveteur, est entrée en relation avec un home en le « sauvant » émotionnellement alors qu’il traversait une période d’adaptation particulièrement solitaire. Il venait d’arriver en ville et connaissait peu l’endroit. Arleen approcha Jacob alors qu’il faisait ses cours seul ; elle lui offrit de l’aider à se repérer dans la ville. Son ambition, cependant, était que cette offre conduise à une relation amoureuse. Arleen développait un attachement énergétique envers Jacob à travers son deuxième chakra, parce qu’elle ressentait une attirance sexuelle envers lui et comptait bien orienter le sens de la relation. Mais le modèle archétypal de son énergie était celui du Sauveteur plutôt que celui de l’Amoureux. Son besoin d’être en relation, en même temps que sa peur que cela ne se produise jamais, anima la « personnalité » de son archétype du Sauveteur. Chaque fois qu’elle pensait à Jacob, son Sauveteur suscitait automatiquement les mêmes pensées qui transformèrent la relation en un fantasme dans l’esprit d’Arleen.

Même si Arleen et Jacob commencèrent de se voir presque chaque jour, l’amitié ne sembla jamais passer au stade amoureux, ce qui frustra Arleen. Un jour alors qu’ils étaient assis dans un restaurant, une amie d’Arleen, Jane, s’approcha de leur table, et Arleen la présenta à Jacob. Plus tard cette semaine-là, Janes rencontra Jacob par hasard en l’absence d’Arleen, et ils commencèrent à se fréquenter. A la différence de ce qu’il avait éprouvé pour Arleen, les sentiments que Jacob nourrissaient envers Janes étaient d’ordre amoureux. Lorsqu’Arleen apprit la nouvelle, elle se sentit trahie et rejetée, et lutta contre un brûlant désir d’humilier publiquement le couple. Elle s’imagina détruire la voiture de Jane et se répéta que celle-ci finirait par décevoir Jacob et qu’il reviendrait vers elle.

L’attachement destructeur d’Arleen à ces deux personnages provoqua une hémorragie d’énergie à travers son deuxième chakra, car toutes les questions qui l’agitaient appartenaient à celui-ci, tout comme ses intenses sentiments d’envie, de vengeance et sa peur d’être seule. Afin de rompre son lien énergétique avec ces deux personnes et avec son fantasme de relation avec Jacob, Arleen dut d’abord aborder cette expérience d’une perspective symbolique. Elle dut interpréter la signification des événements en tenant pour acquis qu’elle avait un Contrat avec chacune de ces personnes pour des raisons qui serviraient à son développement spirituel.

Même lorsque nous obtenons une révélation qui jette une lumière spirituelle sur une situation pénible, nous pouvons avoir de la difficulté à affronter de vieilles blessures, d’anciennes colères et des rejets. Pour vous libérer de cette emprise, vous devez remonter l’échelle des chakras jusqu’à ce que vous soyez capable de considérer une expérience pénible d’un point de vue symbolique et objectif. La guérison survient parfois, et ce travail intérieur qi consiste à apprécier votre histoire sur le plan symbolique se produit rarement du jour au lendemain. En plus d’envisager la possibilité qu’elle avait fait cette pénible expérience parce qu’elle avait besoin d’affronter son archétype du Sauveteur, Arleen dut également s’ouvrir à l’idée d’apprendre, de pardonner et de passer à autre chose.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

CROISSANCE SPIRITUELLE et NOTRE TROSIEME CHAKRA

 

images (3)Leçon : Respecte-toi.

Pouvoir : Respecte-toi.

Forces : Estime de soi, autodiscipline, ambition, courage, générosité, éthique, instincts, intuition.

Ombre : Abdication du pouvoir personnel du choix par besoin d’approbation ; comportement narcissique. 

En continuant le long de la colonne vertébrale, le chakra suivant correspond au plexus solaire, situé entre le nombril et le sternum. C’est le centre du pouvoir de votre estime soi, de votre personnalité et de votre ego.

Toutes vos interactions avec les gens commencent par votre troisième chakra. J’ai un jour entendu quelqu’un dire que le plus grand fléau de l’expérience humaine était le manque d’estime de soi, et je suis tout à fait d’accord. Les insécurités qui proviennent d’un manque d’estime de soi engendrent un degré de vulnérabilité presque paralysant. Vous êtes incapable de « garder votre centre » ni de supporter la critique ; vous avez de la difficulté à exprimer vos opinions et vos besoins, et à travers vos frontières protectrices ; vous ne faites pas confiance à votre intuition. Sans estime de soi, il vous manque le courage de creuser votre place dans le monde et vous pourriez finir par être dominé par les autres.

En effet, votre troisième chakra est votre voix la plus forte, et c’est aussi votre guide intuitif, d’où l’expression instinct viscéral. Selon l’impression initiale de votre troisième chakra, vos autres chakras, soit se ferment et envoient des signaux d’avertissement, soit s’ouvrent pour accueillir la personne qui se trouve dans votre champ d’énergie. Et bien que vos cinq sens permettent à votre esprit de tâter le terrain extérieur, le système sensoriel du troisième chakra transmet le « feeling » du terrain, y compris le sentiment de ce qui pourrait se cacher derrière les buissons et la sensation du potentiel et des ouvertures qu’offre une situation donnée.

Le troisième chakra est également le lieu de définition du sentiment d’intégrité et du code d’honneur personnel. Le cinquième chakra régule les choix que vous faites en exprimant et en vivant votre code d’honneur, mais le troisième est le centre où ce code se forme d’abord. Plus vos valeurs du troisième chakra se développent au long de votre vie, plus elles s’exprimeront d’une façon positive à travers vos choix reliés au troisième chakra. Ce centre d’énergie résonne avec votre intégrité, votre fierté personnelle et votre dignité, qui sont les aspects positifs de lego. La honte, la perte de l’honneur et le manque d’identité personnelle fondent les crises de pouvoir de ce chakra. Un code d’honneur vous est essentiel pour maintenir un esprit et un corps sains. Le fait de compromettre vos valeurs ou de manquer d’ossature spirituelle vous fait courir les risques physiques et spirituels.

Sur le plan matériel, votre troisième chakra vous informe de votre position dans une situation donnée. Dans tout environnement matériel, son énergie vous dirige vers l’endroit le plus avantageux pour votre sentiment d’estime de soi et l’impression que vous donnerez à d’autres gens. Dans une réception, par exemple, l’énergie de ce chakra peut vous inciter à vous tenir debout contre un mur, à vous asseoir dans un fauteuil d’angle ou à vous poster au milieu de la pièce en passant d’un groupe de gens à un autre. Lors d’une rencontre d’affaires, le troisième chakra vous indique continuellement le meilleur endroit où vous asseoir et à qui adresser votre attention.

Pour une dénommée Georgia, l’énergie du troisième chakra était dominée par l’archétype du Martyr, ce qui lui donnait l’impression de toujours devoir travailler plus fort et se battre plus que le reste de sa famille pour survivre. Sa sœur avait épousé un homme prospère, et ses deux frères semblaient dépourvus du sens des responsabilités. Georgia, par contre, n’aimait pas son emploi ni son lieu d’habitation. Elle voulait en sortir mais avait peur de voler de ses propres ailes dans une autre ville. Au moment de notre rencontre, elle avait plus ou moins abandonné l’espoir d’être heureuse. Lorsqu’elle accepta le fait d’avoir un archétype de Martyr, elle comprit tout d’abord qu’elle était née pour souffrir, ce qui n’est pas nécessairement le cas. Je luis expliquai qu’elle pouvait influencer le fonctionnement de ce modèle archétypal dans sa psyché et sa vie. Elle avait le choix de chercher la signification de ses expériences de Martyr et en créer d’autres avec son archétype ou encore, analyser la motivation qui la poussait à dominer les autres à travers son comportement de Martyr et contester cette tendance destructrice de sa personnalité.

Il ne fut pas facile de persuader Georgia de s’ouvrir, mais après qu’elle l’eut fait, nous avons parlé de certains personnage historiques qui avaient un archétype de Martyr, mais représentaient un grand pouvoir, tels que Jésus et Gandhi, en même temps que certaines personnes de son entourage. Elle reconnut qu’ils avaient tous inspiré les autres pour trouver du courage dans leurs peurs et croire en une vie meilleure.  Cette révélation amena Georgia à enfin envisager d’affronter sa peur de bouger et de changer sa vie. « Je vois quels Contrats j’ai conclu avec mes frères et ma sœur afin d’explorer le Martyr qui est en moi, dit-elle, et je vois qu’ils me le mettent en lumière en le faisant vivre au grand jour. Je vois aussi que je ne cesse de m’apitoyer sur mon sort et que depuis longtemps, j’ai l’impression que ma vie n’a rien à m’offrir. Ce sont des gens très positifs, et c’est un autre de leurs traits que j’ai toujours eu du mal à supporter ».

En fin de compte, Georgia utilisa son Martyr comme un symbole de mort du soi et de renaissance, l’un de ses aspects les plus valorisants.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

CROISSANCE SPIRITUELLE et NOTRE CINQUIEME CHAKRA

 

images (1)Leçon : Abandon de la volonté personnelle à la volonté divine.

Pouvoir : Choix

Forces : Foi, connaissance de soi, autorité personnelle, capacité de respecter sa parole.

Ombre : Besoin obsédant de contrôler les relations et les événements.

 

Correspondant à la gorge et à la glande thyroïde, le cinquième chakra est le centre de votre volonté, de votre capacité d’exprimer vos besoins et désirs, et de votre pouvoir de choisir. Comme c’est la force qui sous-tend les actes de création, le choix engendre des conséquences, le cinquième chakra est aussi le centre énergétique de l’honneur. Il résonne lorsque vous « donnez votre parole » à quelqu’un. Lorsque vous vous engagez, vous acceptez d’utiliser le pouvoir de votre volonté pour porter en vous une part de l’âme d’une autre personne, et de lui fournir votre appui psychologique. « Donner votre parole », ou faire un vœu social de mariage ou un vœu religieux, est un rituel de révélation personnelle. Lorsqu’une personne ne tient pas parole, ce geste se répercute pendant des années dans la psyché de celle qui a été trahie, car il se rend directement à l’âme.

Les vœux du cinquième chakra sont les promesses du corps, de l’esprit, du cœur et de l’âme fusionnées en une seule. Les gestes posés en vue de retrouver son âme, ou les confessions, son également des rituels du cinquième chakra dans lesquels l’individu rappelle consciemment des fragments de son âme qui se sont envolés en « missions négatives », comme le fait de dire un mensonge. Le besoin de participer à de tels rituels pour la santé de l’âme est reconnu sous une forme ou une autre par la plupart des traditions spirituelles. Le rituel des derniers sacrements tel qu’accompli dans l’Eglise catholique romaine reconnaît que l’âme entière de quelqu’un doit être ramenée au soi avant la mort, afin que l’être entier puisse passer à l’au-delà.

Le cinquième chakra a une connaissance inhérente à l’âge qui nous incite à développer la force de faire des choix reflétant qui nous sommes. Nous souffrons profondément lorsque notre cinquième chakra tombe sous le contrôle de quelqu’un d’autre à cause de coutumes sociales, de restrictions ou de la tyrannie, ou par des formes pensées, des superstitions et un poids émotionnel comme la culpabilité.

Dans ce cas, nous vivons en servant les besoins des autres au détriment des nôtres, et nous devons apprendre à libérer notre voix et notre âme. Les archétypes de l’Esclave ou du Serviteur entretiennent le potentiel de libération pour ceux qui doivent mettre au monde leur propre volonté, l’équivalent spirituel d’acheter votre liberté pour sortir de la servitude.

Vous développez une volonté personnelle forte en faisant des choix inspirés par les désirs du cœur et la sagesse de l’esprit. Dans un cadre physique, par exemple, votre cinquième chakra organise spontanément votre manière de communiquer avec les autres, en vous aidant à choisir entre une attitude défensive et circonspecte, ou directe et ouverte. Apprendre à gérer la volonté est peut-être l’étape la plus difficile du processus de maturation spirituelle.

Dans toutes les interactions de la vie, nous devons faire des choix, et ces derniers guident notre âme vers l’action. Tous les Contrats nous attirent vers au moins un acte de volonté. Lorsque Malcolm X est allé à La Mecque en 1964 pour faire le hadj, le pèlerinage que doit effectuer tout musulman au moins une fois dans sa vie, il était le premier disciple d’Elijah Muhammad, chef de la Nation of Islam, qui prêchait la haine envers la race blanche en se fondant sur sa version des enseignements musulmans. Durant le hadj, Malcom rencontra et fréquenta des musulmans de l’Inde, de la Chine, de l’Indonésie et de l’Afrique du Nord, y compris de nombreux Blancs. Son cœur fut profondément ému par l’amour et la résolution spirituelle unifiée qu’il ressentit en compagnie de ses coreligionnaires.

« J’ai alors réalisé, écrivit-il à sa famille, que si les Blanc américains pouvaient accepter l’Unité de Dieu, peut-être aussi pourrait-ils accepter dans la réalité l’Unité de l’homme, et cesser de mesurer, d’entraver et de blesser les autres en se basant sur leurs « différences » de couleur ».

Rempli de cette révélation qui avait à la fois bouleversé son cœur et saisi son esprit, Malcolm retourna en Amérique et rompis avec Elijah Muhammad, entraînant de nombreux autres Afro-américains vers un islam orthodoxe prêchant la tolérance envers toutes les races et toutes les religions. Malcolm X n’a pu faire ce choix important, qui eut des conséquences énormes sur l’avenir des relations raciales en Amérique, qu’en unissant les désirs de son cœur à la sagesse de son esprit.

Le pouvoir de choix et d’expression de soi apparaît dans une autre perspective chez une dénommée Lee, qui croyait posséder un puissant archétype de la Mégère ou de la Femme Sage. Féministe enthousiaste, elle se joignit à des cercles de Déesses écrivit sur des questions de justice sociale. Même si elle voyait que des améliorations culturelles avaient été apportées au statut de la femme, Lee avouait ressentir de la colère envers les hommes et ne pas pouvoir établir de relation satisfaisante avec eux. Membre de longue date d’une communauté féministe d’amis et d’activiste, Lee entra « vraiment dans le rôle de la sage Mégère », dit-elle. Je voulais être considérée comme quelqu’un qui pouvait distribuer de la sagesse aux femmes de mon groupe. En cours de route, j’ai commencé à donner des ordres au lieu de donner des indications. Je ne l’ai pas réalisé sur le coup, mais j’essayais d’influencer les choix de vie de ces femmes. J’avais le sentiment que mes expériences devaient être honorées par tous les membres du groupe ».

Des conflits finirent par naître dans la communauté de Lee alors que certaines femmes commencèrent à mettre en doute ses conseils, et elle eut beaucoup de difficulté à le supporter. « Ce qui a commencé comme un groupe de soutien affectueux est devenu une source de grand traumatisme pour nous toutes. Le groupe a fini par se démembrer, et je me suis sentie tout à fait rejetée et incomprise. Il m’a fallu un an pour être capable de parler de cette situation avec une amie, qui me souligna que dans mon empressement d’être la voix centrale de ce groupe, j’avais  nié la valeur de la contribution de toutes les autres. Dans le langage du pouvoir, j’avais éclipsé leur volonté parce que je voulais recevoir leur admiration ».

Lee utilisait mal l’énergie de son cinquième chakra dans son rapport avec son archétype de la Mégère. Lorsqu’elle reconnut ses jeux de pouvoir énergétiques dans le groupe, elle sut qu’elle avait beaucoup de travail à faire sur elle-même. « Je croyais avoir dépassé le besoin de dominer, j’avais l’impression que la Mégère en moi était sage à ce point. De toute évidence, dès que vous croyez avoir atteint la maîtrise de vous-même, vous rencontrez les gens qui sont destinés à vous montrer le reste du chemin à faire ».

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

CROISSANCE SPIRITUELLE et NOTRE SIXIEME CHAKRA

 

Leçon : Ne chercher que la vérité

Pouvoir : Sagesse.

Forces : Capacités intellectuelles, évaluation des intuitions, réception de l’inspiration, création de la sagesse à partir de l’expérience.

Ombre : Définition de la vérité de façon intéressée.

le-troisieme-oeil-1e2a223

Ce chakra résonne avec la glande pinéale, située derrière et entre vos yeux, si souvent appelée le troisième œil. Comme c’est le centre de la sagesse dans le corps, son pouvoir affecte l’intellect et votre capacité d’articuler vision et inspiration. Même si nous pouvons envisager des rêves et des possibilités sans fin, nous avons tout de même besoin d’un instrument capable de focaliser l’attention et d’utiliser l’imagination. Un esprit concentré et une imagination disciplinée constituent deux des forces associées au sixième chakra. Lorsque vous avez le germe d’une idée, votre sixième chakra vous aide à lui donner une forme. Vous passez l’idée au tamis de votre intelligence pour vérifier sa pertinence. Vous évaluez l’idée d’un point de vue intellectuel et décidez de « gérer » ou non la naissance de cette idée sous sa forme concrète. Sur le plan physique, votre sixième chakra mobilise votre intellect et les attitudes nécessaires pour affronter toute situation et communiquer vos idées aux personnes concernées.

C’est aussi le centre énergétique qui valorise nos attitudes, nos croyances, nos souvenirs et le caractère général de notre esprit rationnel. Que nous ayons l’esprit juste et ouvert, ou que nous soyons critiques et limités dans notre capacité d’envisager de nouvelles idées, cela manifeste notre façon d’orienter le pouvoir de ce chakra. Lorsque nous parlons de créer notre propre réalité, nous faisons référence au laboratoire du sixième chakra dans lequel se produit ce processus.

Lorsque Thomas Edison avait besoin de résoudre un problème lié à l’une de ses inventions, il s’adonnait à ce qu’on appellerait aujourd’hui le rêve actif. Il s’assoyait dans un fauteuil berçant en gardant la question à l’esprit, se berçait lentement et de  façon rythmique tout en tenant une petite boule dans chaque main. Lorsque l’une des boules tombait de sa main, lui signalant qu’il avait commencé à s’assoupir, le bruit de sa chute au plancher le réveillait. Edison se rappelait alors ce qu’il avait rêvé ou visualisé à ce moment et, le plus souvent, c’était une solution potentielle  son problème, ou du moins une étape dans la bonne direction. Il accédait à son inconscient, donnant carte blanche à son archétype de l’Inventeur pour interagir avec son sixième chakra. Lorsque la solutions ‘était présentée à lui, il soupesait ses implications et envisageait la meilleure façon d’utiliser cette dernière parcelle d’inspiration.

En plus d’avoir été un grand philosophe scientifique, Sir Isaac Newton était profondément engagé dans l’alchimie et la théologie. Bien qu’il soit maintenant considéré comme l’incarnation de l’esprit rationnel, il s’appuyait largement sur le pouvoir d’imagination de son sixième chakra. Newton avait l’impression que son imagination prenait de l’importance ver le coucher du soleil, t que son intellect avait tendance à prendre la relève vers l’aube. Il travaillait jusqu’à une ou deux heures du matin, puis allait dormir quelques heures, en laissant travailler son imagination. Lorsqu’il s’éveillait, il demandait à son intellect de donner forme aux idées et images engendrées durant son sommeil. 

Un dénommé Hank a l’impression que son archétype du Musicien projette le mieux le pouvoir de son sixième chakra, car il créé de la musique qui, selon lui, reflète sa réalité. Bien que Hank ne se soit pas encore fait un nom, il croit que sa psyché et son âme sont en complète harmonie avec le Musicien en lui. « Dès le collège, je me suis senti guidé vers l’écriture musicale, dit-il. Mon monde s’est construit autour de cette part de moi. La plus grande partie de mon énergie mentale sert à nourrir le pouvoir de cet archétype en moi et, parce que ce lien est si fort, l’échec ne me vient pas à l’idée.

L’usage de la visualisation et de la pensée positive pour entretenir ou recouvrer la santé physique est un exemple de direction du pouvoir du sixième chakra. Le sixième chakra imagine un corps libéré de la maladie, puis pousse cette vision énergétique  dans la cinquième, quatrième et autres chakras pour utiliser leur pouvoir comme un système unifié afin de reconstruire la forme physique. Le plan de guérison intégrale, toutefois, commence dans l’esprit. L’énergie du sixième chakra est reliée à tous les autres centres de pouvoir du corps.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

CROISSANCE SPIRITUELLE et NOTRE SEPTIEME CHAKRA

 

Leçon : Vivre dans l’instant présent

Pouvoir : Divinité intérieure

Forces : Confiance dans le Divin et dans le guide intérieur, élévations sur la guérison, dévotion

Ombre : Besoin de savoir pourquoi les choses arrivent ainsi, ce qui vous conduit à vivre dans le passé.

7-Chakra

Imaginez vos archétypes descendre dans votre septième chakra, situé juste au-dessus de la couronne. C’est la région du corps psychophysique où l’énergie divine (le prâna, le qui, la force vitale de l’univers) entre dans votre système d’énergie physique. C’est le point initial où chaque modèle archétypal se personnalise dans votre vie. L’archétype de l’Enfant Universel, par exemple, revêt les caractéristiques de votre Enfant Intérieur. Au septième chakra, l’Enfant peut prendre la forme d’une inspiration ou de l’imagination, de la capacité de voir les choses à neuf, sans idées préconçues. Nos inspirations enfantines, songeries ou rêves venus du septième chakra, nous poussent à  « réaliser ces rêves ». (dans vos chakras inférieurs, les modèles de l’Enfant peuvent être identifiés aux expressions physique enfantines, de la jubilation à l’irascibilité). Sur le plan matériel, le septième chakra évaluera les implications spirituelles d’un événement ou d’une relation, en vous disant s’il sert votre potentiel supérieur.

L’énergie du septième chakra résonne avec l’imagination, avec le potentiel le plus élevé de l’âme humaine et du corps physique. Lorsque des athlètes ont visé le mille en quatre minutes, ou que des ingénieurs de l’aérospatiale ont imaginé l’envoi d’un homme sur la lune, leur image de ce potentiel était une image du septième chakra. Chaque vision supérieure se manifeste comme un dessein personnel lorsqu’elle descend dans le sixième chakra, où l’énergie visionnaire s’allie à celle de l’esprit rationnel.

Dans le système indien, le septième chakra s’appelle le « lotus aux mille pétales », pour indiquer l’immense potentiel énergétique qu’il révèle. Lieu de notre aspiration et de notre développement spirituel, ce centre d’énergie met son pouvoir à notre disposition à travers la méditation. Les Anciens décrivaient l’expérience mystique comme une soudaine expansion de l’énergie du septième chakra inondant l’âme et la psyché, élevant son être entier à un niveau de conscience qui transcende pleinement le monde physique. Il y a plus d’un siècle, le psychologue canadien R.M. Bucke a appelé cette expérience la « conscience cosmique ».

Selon lui, l’humanité était en voie de passer de la conscience de soi à la conscience cosmique ou spirituelle, et il avait l’impression que ce changement évoquait le passage préhistorique de la conscience animale à la conscience de soi, qui a marqué l’émergence de l’homo sapiens. Bucke fondait sa théorie sur son expérience d’éveil momentané, survenue en 1872, ainsi que sur les récits d’expériences mystiques d’individus extraordinaires, comme le Bouddha, Jésus, saint Paul, Plotin, Mahomet, Dante, saint Jean de la Croix, William Blake, Walt Whitman, Balzac, Spinoza et Ramakrishna. Ses recherches indiquaient une accélération de l’évolution spirituelle de l’homme.

Tandis que le troisième chakra est le siège de votre estime de soi et de votre intuition viscérale, votre septième centre énergétique peut vous inspirer à voir au-delà des limites du moi séparé et à atteindre la vision transpersonnelle ou cosmique. Dans un éveil ou une épiphanie, les priorités de vos perceptions intérieures s’ordonnent à nouveau pour percevoir la présence du Divin dans votre vie. les découvertes d’Einstein à propos des lois universelles reposaient sur l’énergie de son septième chakra. Les visionnaires tels que Martin Luther King, Gandhi et Abraham Lincoln, qui entrevirent de grandes possibilités pour l’humanité, travaillaient également avec l’énergie de ce centre.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

CROISSANCE SPIRITUELLE et NOTRE HUITIEME CHAKRA

 

PHOTO 8 è chakra

Leçon : Intégrer l’Etre

Pouvoir : Vision symbolique

Forces : Détachement, capacité de rester dans l’instant présent, confiance inconditionnelle, capacité de reconnaître les illusions, acceptation des conseils intuitifs.

Ombre : Chaque archétype produit des manifestations à la fois positives et sombres.

 

Le huitième chakra, ou « point trans-personnel », marque une zone intermédiaire : plus haut, l’âme individuelle fusionne avec le vaste univers ; plus bas, elle se manifeste dans la matière, dans votre corps énergétique individuel. Vos douze compagnons archétypaux sont les « résidents » symboliques du huitième chakra. Ils guident votre Contrat sacré.

Votre lien avec les douze qui vous appartiennent est considérablement plus intense qu’avec les innombrables autres archétypes qui composent l’inconscient collectif, bien que certains d’entre eux puissent également vous influencer de temps à autre, surtout en période soulèvement social, de guerre et de catastrophe naturelle.

Bien sûr vous pouvez vous sentir relié à de nombreux modèles archétypaux, même s’ils ne font pas partie de votre famille archétypale immédiate. Par exemple, je n’ai pas d’enfant à moi, et la Mère ne fait pas partie de mes douze archétypes, mais je peux ressentir de l’empathie à l’égard du rôle de mère. Par opposition, l’archétype de l’Ermite a sur moi une telle influence que je dois constamment satisfaire cet aspect de ma psyché, du septième chakra jusqu’au premier, où il a même influencé le choix de la maison que j’habite.

Lorsque j’ai choisi ma maison, j’ai dû sentir que c’était davantage un « ermitage » qu’une maison, car j’ai besoin de me retirer du monde afin de créer.

Ce survol archétypal impersonnel vous donne le pouvoir d’affronter votre vie quotidienne. Lorsque vous reconnaissez tel modèle d’archétype à l’œuvre, vous aiguisez des émotions ou amplifiez des tendances qui réclament votre attention. En identifiant votre archétype de l’Enfant Blessé, par exemple, vous reconnaissez avoir été maltraité. Puis, vous pouvez examiner votre âme pour y déceler des fuites d’énergie au premier chakra. Par exemple ; la blessure vient-elle d’un membre de la famille ? Dans ce cas, pouvez-vous pratiquer l’une des forces du premier chakra, vous détacher de la blessure ou de la peine, en trouver la raison et voir comment elle en est venue à faire partie intégrante de votre Contrat ?

Comme nous tous, vous avez dû apprendre le pardon, et cette blessure ou cette perte était votre voie d’apprentissage pour cette leçon spirituelle. Apprendre à affronter les pertes nécessaires fait partie du Contrat de chacun. Même si nous ressentons une douleur physique et émotionnelle, notre dessein spirituel est de prendre conscience des raisons de ces événements, ou d’en produire un sens. Il faudra donc transformer une blessure physique en passage spirituel, en convertissant l’expérience réelle en son dessein symbolique.

En apprenant à observer vos archétypes à l’œuvre dans vos expériences existentielles, vous pouvez mieux comprendre vos réactions émotionnelles et psychologiques, et en trouver la signification symbolique. Si vous avez une dispute avec un membre de votre famille sur les soins à prodiguer à un parent vieillissant, par exemple vous pouvez analyser la situation pour vérifier si la dispute se rapporte au premier chakra (loyauté tribale), au deuxième (argent et pouvoir) ou peut-être au quatrième (placer l’amour et la compassion au-dessus de la loyauté et de l’argent). Cette connaissance vous aidera à choisir la démarche la plus appropriée.

Si vous êtes dans une relation qui paraît plus blessante et déroutante qu’agréable et valorisante, vous devrez déterminer si le problème central implique un jeu de pouvoir sexuel (deuxième chakra), un manque chronique d’estime de soi (troisième), l’incapacité d’exprimer vos besoin (cinquième) ou une lutte pour libérer votre âme (septième).

Essentiellement, vos chakras vous diront comment gérer votre pouvoir. En examinant une situation ou un événement difficile passé ou actuel, à travers chacun de vos chakras, vous pourrez situer le problème et comprendre comment le régler.

Nos modèles archétypaux ne forment qu’une partie des vastes réserves de sagesse de notre âme, inhérentes à notre huitième chakra . le huitième chakra nous rappelle à la recherche de Dieu. Il nous attire vers la quête de notre potentiel le plus élevé. Il nous aide à percevoir notre vie comme un périple spirituel déguisé en expérience matérielle.

Votre passion de vivre une vie signifiante, votre besoin de faire la paix avec votre conscience, ces aspirations sont toutes des expressions de l’âme qui parle à travers votre intuition, les chakras de votre corps-esprit. En suivant leurs indications, vous remplirez votre Contrat Sacré. 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

LE SYSTEME DES CHAKRAS SYMBOLISE NOS EXPERIENCES DE VIE

 

kundalini_chakrasChacun des chakras contient l’information qui vous est indispensable pour interpréter la symbolique de vos expériences de vie. Chacun est également une source du pouvoir que vous êtes destiné à développer, comme la sagesse au sixième chakra ou le respect de soi au troisième.

Sur le plan de la personnalité, ces sources de pouvoir se reflètent dans les forces, comme les capacités intellectuelles pour le sixième chakra, ou l’autodiscipline et le courage pour le troisième. Les déficits énergétiques de vos chakras, causés par un traumatisme, apparaissent dans votre personnalité sous forme de faiblesses et de difficultés qui vous incitent à guérir vos blessures et vous réconcilier avec votre histoire.

Un changement radical se produit lorsque ce courant de force vitale pénètre dans vos trois chakras inférieurs, qui correspondent à votre estime de soi, à votre sexualité et à votre pouvoir de survie, et trouve son expression dans votre vie physique. A ce stade, vos perceptions deviennent instinctuelles plutôt que rationnelles et émotionnelles, plus reliées à des réactions plutôt qu’à une croissance spirituelle.

En observant comment l’intelligence naturelle de vos chakras interagit avec les modèles d’influence de vos archétypes, vous tirez des intuitions sur votre Contrat, sur la façon dont le Divin révèle son partenariat avec vous. Vous voyez également comment les données énergétiques se relient aux aspects physiques de votre vie. vos énergies archétypales déterminent vos tendances de vie ; autrement dit, votre biographie devient votre biologie.

Même si nous disons que chacun des chakras « renferme » une certaine connaissance ou « régule » telle ou telle activité, il serait plus approprié de dire que les chakras résonnent énergétiquement avec divers aspects de votre vie. Par exemple, l‘aspect avec une réalité intense. Même si ces objets sont importants pour votre confort matériel, ils ne sont pas essentiels à votre développement spirituel. Ils résonnent avec votre premier chakra, votre ancrage à la matière. A chacun des chakras ascendant émerge votre individualité, en même temps que les caractéristiques de votre vie qui reflètent votre voie spirituelle et vos nombreux Contrats. Chacun des chakras est une porte qui ouvre sur une autre réalité énergétique, une forme de perception qui vous aide à projeter plus clairement votre voyage archétypal à travers la vie.

Les chakras résonnent avec encore moins d’énergies spirituelles raffinées à mesure que vous descendez le long de la colonne. Par exemple, les liens émotionnels que vous avez avec d’autres gens, qui résonnent avec votre quatrième chakra, ont un effet beaucoup plus grand sur votre développent personnel que le genre de voiture que vous conduisez. Chacun des chakras représente également un degré de conscience spirituelle t de pouvoir personnel que vous devez gérer consciemment. Par exemple, il faut beaucoup plus de réflexion et de présence d’esprit pour faire le meilleur choix émotionnel et le plus sain pour vous-même, que pour choisir la meilleure voiture. Pour une raison analogue, même si vous travaillez toujours avec les énergies de tous vos chakras, c’est en ordre ascendant que vous affrontez, dans la chronologie de votre vie, les questions et les domaines régulés pas vos chakras.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

VOTRE EPINE DORSALE SPIRITUELLE : LES CHAKRAS

 

yoga-chakras

Si l’on n’est pas soi-même un sage ou un saint, a dit un jour Aldous Huxley, la meilleure attitude métaphysique consiste à étudier les œuvres de ceux qui en étaient et qui, en dépassant leur simple humanité, ont développé une sagesse plus grande et plus abondante que les simples mortels ». Voilà pourquoi nous étudions les écrits des grands mystiques des religions et la vie de leurs fondateurs. Ces maîtres et mystiques ont sondé le courant souterrain de sagesse spirituelle qui alimente toutes les grandes traditions, les unissant et atténuant leurs différences superficielles. Grâce à ces guides spirituels, nous accédons à la sagesse collective qui nourrit l’esprit humain en s’infiltrant dans notre psyché, notre âme et notre biologie. Sur le plan symbolique, les enseignements des mystiques, fondés sur leur expérience immédiate du Divin, forment notre épine dorsale spirituelle, irradiant dans tous les aspects de notre vie.

Mais il est une autre sorte de colonne vertébrale spirituelle qui est reliée à la sagesse des maîtres et aux cinq étapes d’un Contrat Sacré. Un système de centres énergétiques, les chakras, définit et soutient notre vie spirituelle tout comme l’épine dorsale (le long de laquelle ils sont traditionnellement situés) soutient notre corps physique. Comme les étapes d’un Contrat, ils suivent eux aussi une progression qui reflète notre développement spirituel de l’enfance à la maturité. Mais plus littéralement, les chakras sont aussi reliés aux fonctions quotidiennes du corps et de l’esprit. Ils les régulent toutes : instincts de survie, libido, estime de soi, émotions, intellect, volonté et aspirations spirituelles. Pour bien comprendre votre Contrat Sacré, il est indispensable de connaître leur fonctionnement et la façon dont ils peuvent vous aider à fonctionner.

NOTRE ANATOMIE ENERGETIQUE

En sanskrit, la langue des anciens sages de l’Inde qui ont identifié les premiers, ces centres d’énergie, le mot chakra veut dire « route » ou « cercle ». (Les cycle et cyclone sont dérivés de la même racine). Les chakras sont traditionnellement représentés sous forme de fleurs de lotus, dont le nombre de pétales varie. Chacune est habitée par une énergie affiliée à une déité sacrée à laquelle est associée une couleur caractéristique, une syllabe sacrée et un symbole animal.

Depuis les temps anciens, les sages et les yogis perçoivent l’énergie des chakras comme un tournoiement incessant. Je trouve leur fonction quelque peu analogue à celle du disque dur d’un ordinateur : cet outil puissant, en mouvement constant, fournit d’immenses quantités d’informations tout en aidant à contrôler les principaux programmes de l’ordinateur. Les chakras concentrent et transforment en énergie spirituelle l’immense énergie psychophysique emmagasinée dans différentes parties de notre corps, et la distribue dans tout notre système.

Selon les systèmes spirituels orientaux, les chakras montent successivement du premier, appelé racine, à la base de la colonne vertébrale, jusqu’au septième, juste au-dessus de la couronne de la tête. Les cinq autres chakras correspondent respectivement, en ordre ascendant, aux organes génitaux et au côlon ; au plexus solaire et au nombril ; au cœur ; à la gorge ; à la lande pinéale ou « troisième oeil ». Bien que les chakras soient associés à des parties du corps, ils n’ont pas de matérialité et résident en réalité dans les enveloppes d’énergie subtile qui entourent le corps, à la limite des énergies physique et psychique. Ces enveloppes, ou niveaux d’énergie psychique, invisibles mais fort puissantes, s’appelle parfois corps mental, émotionnel, éthérique et astral, et s’étendent bien au-delà des dimensions physiques de notre structure.

Il apparaît, à la lecture des modèles archétypaux, qu’un centre additionnel que j’appelle le huitième chakra, dans lequel résident nos énergies archétypales. Tandis que les sept chakras inférieurs sont d’une nature largement personnelle, relayant de l’information sur les détails physiques, émotionnels, psychologiques et spirituels de notre vie, le huitième chakra est transpersonnel relié à la source infinie de toutes les énergies archétypales, il entretient également un lien avec chaque corps et chaque âme individuellement.

Pour vous faire une idée de l’activité de ce chakra, imaginez un signe d’infini en trois dimensions, dont l’une des boucles englobe tout votre corps et vos enveloppes énergétiques en pivotant à travers eux, tandis que l’autre se prolonge dans l’univers. A la différence des sept chakras directement reliés à votre anatomie physique, votre huitième chakra ressemble à une bande Möbius qui traverse l’inconscient personnel et l’inconscient collectif, joignant les dimensions littérales et symbolique, votre vie personnelle et l’univers impersonnel. Cette bande de Möbius représente le courant continu d’intelligence cosmique qui nourrit votre psyché.

Parce que le huitième chakra contient vos modèles archétypaux, c’est aussi l’emplacement de votre Contrat Sacré. En termes physiques, le huitième chakra est situé à un bras de distance au-dessus de la couronne. Dans la méditation ésotérique de la Lumière dorée, les adeptes du Taoïsme visualisent un « corps énergétique » semblable au corps physique, mais fait de cristal lumineux, posé au sommet de la tête et à un bras de distance en hauteur. La couronne de votre corps énergétique correspond alors, à l’emplacement de votre huitième chakra.

En plus de ces archétypes, le huitième chakra entretient également des modèles d’expérience et de connaissance de l’âme inhérents à la conscience humaine. Le plan archétypal auquel est relié le huitième est un champ magnétique qui organise la vie sur cette planète ainsi que dans notre psyché. On a donné plusieurs noms à ses influences : »Mère Nature » ou « Gaia », l’ordre naturel des choses, ou même les lois de la physique.

Une vaste gamme d’enseignants, des théologiens classiques comme Thomas d’Aquin et Augustin aux auteurs spirituels contemporains comme Matthew Fox, soutiennent que certaines lois naturelles de l’esprit opèrent en chacun de nous et n’ont pas à nous être enseignées directement. Nous naissons avec ces vérités archétypales ; en venant au monde, nous savons que le meurtre, le vol et le mensonge sont mauvais, par exemple. Nous naissons avec un sens du territoire et acceptons sans discuter qu’il soit à l’encontre de la loi naturelle qu’une mère blesse ses enfants. Nous naissons également marqués des lois universelles comme la cause et l’effet, le choix et la conséquence, ou l’attraction magnétique. Ces lois sont représentées autant en physique que dans les lois spirituelles du karma, et font partie du corps collectif de la sagesse divine ancrée dans le huitième chakra. Même s’il nous faut être éveillés à la présence de ces vérités en nous, peut-être par un parent, un mentor ou un guide spirituel, nous y sommes liés de toute façon.

Après avoir senti la présence du huitième chakra, les modèles archétypaux apparaissent en premier. Alors  leurs courants subtils dans le champ d’énergie personnel de la personne affectent la psyché puis passent à l’esprit conscient, au corps émotionnel et enfin entrent dans une manifestation physique de la vie de cet individu. Vous pouvez donc appliquer les chakras à chacun de vos archétypes pour mieux découvrir les indications profondes de votre Contrat. Si vous avez l’impression d’aborder une question qui nécessite un travail plus approfondit, je vous encourage à vous adresser à un thérapeute ou à un conseiller spirituel.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

COMMENCER A RETROUVER NOS MODELES ARCHETYPAUX

 

IMG_2763Rappelez-vous que tous les archétypes sont essentiellement des modèles « neutres » de la psyché, ni positifs ni négatifs. Même ceux envers lesquels vous entretenez des associations négatives au départ, telle que la Prostituée ou la Victime, sont des forces utiles sur le plan psychologique.

En gardant cela l’esprit, vous pouvez commencer à réfléchir aux douze archétypes de votre famille personnelle et immédiate. Vous avez peut-être déjà pris conscience de certains d’entre eux à la lecture de ce site. Même s’il s’agit d’un processus rationnel, veuillez demeurer ouvert à vos sentiments intuitifs et à vos impressions. Il vous paraîtra sans doute utile d’effectuer vos choix à un moment où vous serez relativement dégagé de vos distractions et, au préalable, de calmer votre esprit par la méditation, la prière ou la respiration profonde.

Vous découvrirez initialement que vous identifiez à plus de nuit archétypes. C’est une part naturelle du processus de détermination des énergies les plus proches de vous. Nous pouvons nous sentir affectés par presque tous les archétypes, car notre âme et notre psyché sont reliées au grand collectif de tous les modèles archétypaux.

Au cours de séminaires, lorsque je demande aux participants lesquels peuvent se voir en Sauveteur, en Serviteur ou en Martyr, entre autres, la plupart lèvent la main. Bien des gens résonnent avec cette trilogie parce que notre culture a remplacé son insistance sur les vertus de la rudesse par une obsession de la persécution. Ces trois archétypes sont des modèles de perte de pouvoir, mais ne prenez pas pour un archétype des sentiments occasionnels de martyr ou les quelques cas où vous avez secouru des gens en crise émotionnelle ou financière.

Nous avons tous aidé des gens et nous avons tous vécu des « crises de martyr ». Restez attentif à l’identification des modèles archétypaux constants plutôt qu’avec les forces occasionnelles de votre vie. choisissez au moins huit archétypes « primaires » qui vous touchent très fortement, mais incluez aussi quelques archétypes « secondaires » avec lesquels vous vous sentez en liaison.

Le choix de vos archétypes exige un effort d’imagination et la capacité de vous évaluer avec honnêteté. Votre esprit conscient peut complètement négliger un archétype majeur de votre vie, refusant d’avouer son influence ou de reconnaître l’un de ses variantes.

Je vous demande de songer à des archétypes dans leur perspective littérale et leurs potentialités symboliques, cachées, absurdes et même effrayantes. Envisagez les énergies de votre vie comme le ferait un poète. Commencez par travailler avec votre conception intellectuelle d’un archétype et étendez vos associations aussi loin que possible. puis, passez aux perceptions intérieures pour vérifier si vous avez le bon mélange. Vous pouvez également recueillir des indications et des observations fascinantes en demandant à une personne en qui vous avez confiance de vous livrer ses réactions à vos choix.

Sachez que vous pouvez être attiré par certains archétypes parce que vous aimez leur connotation ou leur apparence psychique. Vous trouverez peut-être attrayant de vous considérer comme un Mystique, un Midas, un Guérisseur, un Roi, une Déesse ou un Visionnaire, mais il ne suffit pas d’aimer le nom ou l’allure d’un archétype pour vraiment ressentir un lien spirituel  avec lui. Pour vous aider à déterminer l’authenticité d’un lien, vous devez être honnête envers vous-même ; si par exemple vous êtes attiré par l’archétype du Guérisseur, arrêtez-vous un instant pour vous demander pourquoi. Sachez que le fait de travailler dans les domaines des services de santé ou de la guérison alternative ne vous donne pas automatiquement accès à l’archétype du Guérisseur ; le Serviteur conviendrait peut-être davantage, ou même le Sauveteur.

L’Appendice qui se trouve en page 411 du livre (http://bibliothequecder.unblog.fr/2015/01/12/contrats-sacres/ ) peut vous aider à vous faire une idée claire des caractéristiques des archétypes.

Si vous connaissez déjà vos huit compagnons archétypaux primaires et vos trois secondaires, notez-les dans votre journal de bord. Si vous avez besoin d’aide, vous trouverez des idées dans l’Appendice).

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

POURQUOI-COMMENT IDENTIFIER NOS MODELES ARCHETYPAUX

 

imagesLe monde matériel quotidien dans lequel nous vivons est un théâtre d’archétypes. La substance des mythes et des contes anciens se manifeste constamment dans les jeux de pouvoir, les conflits de personnalité et les forces psychiques rivales qui abondent même dans les quelques mètres carrés d’un bureau d’apparence banale.

Si nos relations interpersonnelles ne nous apparaissent qu’en termes de conflits d’egos ou de concurrence, c’est que nous négligeons la signification spirituelle de ces interactions quotidiennes. Lorsque nous ne nous fondons que sur la perception de nos trois premiers chakras, nous risquons de poser des gestes inappropriés, de sauter aux conclusions, d’interpréter les autres, de nous sentir visé par tout, et même de prendre la gentillesse ordinaire pour de l’amour romantique.

Vous avez douze compagnons archétypaux primaires. Quatre d’entre eux sont des archétypes de survie, déjà présents chez tout le monde : l’Enfant, la Victime, la Prostituée et le Saboteur. Vous avez huit autres archétypes personnels que vous apprendrez à identifier. Ce peut être des personnages anciens (comme la Déesse, le Guerrier, le Roi et l’Esclave) ou contemporains, comme le Networker, l’Ecologiste et le Manifestant politique, qui sont en fait des variantes sur des thèmes anciens (le Messager, le Gardien et le Rebelle, respectivement).

Le Networker, par exemple, est devenu un archétype moderne dès que les gens ont commencé à associer à ce nom certaines  caractéristiques de comportement. Mais il a des origines mythiques qui proviennent du dieu grec Hermès (qui a inspiré Mercure, dieu romain plus familier). Patron des hérauts et porte-bonheur, Hermès était également le messager des dieux, supposément le seul être capable de se frayer un chemin jusqu’aux enfants et d’en revenir. Avec ses sandales ailées et son bâton magique de héraut, appelé caducée, Hermès-Mercure engendra au fil des siècles un grand nombre de descendants qui reflétaient les structures sociales et les besoins de la civilisation d’une époque donnée.

Dans le monde tribal originel, certains personnages se chargeaient de la communication au moyen de « tambours parlants », de signaux de fumée et de coureurs de fond, des marathoniens qui livraient des messages d’une tribu à l’autre. A mesure que grandirent les besoins de communiquer par lettre et au moyen d’autres documents, le personnage du Messager émergea.

Les télégraphistes et téléphonistes, le facteur et le journaliste ont donné à Mercure son visage pour les générations ultérieures. Nous avons à présent les réseaux de radio et de télévision et l’Internet. Tous ces médias représentent la capacité mercurienne de revêtir la garde-robe du jour pour livrer « le message ». Ainsi, même si le terme networker évoque parfois les gens qui disséminent des avertissements politiques et sociaux au moyen de listes de courriel étendues, il est inextricablement lié au messager des dieux.

L’identification de vos modèles archétypaux est un processus agréable, car il vous permet d’examiner les expériences et les relations de votre vie sous des angles nouveaux et souvent merveilleux. Règle générale (c’est aussi un indice), les archétypes qui guideront votre Contrat Sacré ont une influence directe sur vos relations physiques avec les gens.

L’identification de vos archétypes peut également s’avérer difficile, surtout s’il vous faut revoir votre vie en envisageant vos relations et vos expériences sur le plan symbolique. Par exemple, vous reconnaîtrez peut-être que vous vous êtes engagé dans une relation non pas en tant qu’Amoureux, mais en tant que Sauveteur. Cette prise de conscience peut vous aider à comprendre quoi vos liens romantiques ont tendance à s’effriter aisément, puisque le mélange du Sauveteur avec l’énergie romantique produit la co-dépendance. Elle peut être également libératrice, car elle vous permet de revoir l’histoire entière de votre relation. Au lieu de croire qu’il a échoué à maintes reprises dans toutes ses relations, le Sauveteur commence à comprendre pourquoi il est attiré vers les gens qui ont besoin d’aide, plutôt que vers ceux qui s’assument. Il comprend que ses sentiments de rejet constituent un comportement inhérent au modèle, une conséquence inévitable de programmes conflictuels, plutôt qu’une disgrâce personnelle. Ce changement de perspectives, du personnel au symbolique, présente une occasion de guérir les blessures du passé et de réinventer l’avenir.

Apprendre à lire le langage des symboles a un effet positif sur notre énergie et sur l’image que nous avons de nous-même. Vous n’avez pas à attendre une crise pour voir les choses sur un plan symbolique et avec exactitude. Vous pouvez commencer à partir de votre situation présente. Vous pouvez acquérir autant de révélations spirituelles des modèles archétypaux qui influencent les aspects agréables de votre vie, que ceux qui entrent en jeu par gros temps. Chaque aspect de votre vie est digne d’être compris dans une perspective symbolique, et vous pouvez même vous demander pourquoi vous avez une bonne relation avec telle personne ou pratiquez une profession particulièrement valorisante.

En commençant à travailler vos modèles archétypaux et à interpréter leur rôle dans votre vie, n’oubliez pas d’examiner tout ce qui vous procure votre joie de vivre.

Je rappelle toujours aux gens que leur vie spirituelle ne doit pas se limiter à chercher les raisons des contrariétés qui leur sont arrivées, ni à trouver les prières qui leur permettraient de sortir de leur nuit noire. Trop de gens mettent l’accent sur la guérison plutôt que sur la joie de vivre. Néanmoins, les gens ont beaucoup plus envie de commencer un voyage intérieur à la suite d’une crise amoureuse ou professionnelle que lorsque tout va bien dans leur monde. Quelle que soit votre motivation, la première étape consiste à faire la connaissance de vos archétypes.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

 

LA PROSTITUEE, Gardienne de la Foi

 

DSC00072L’acte de prostitution est généralement associé  à la vente de son propre corps pour de l’argent, mais selon moi, c’est peut-être l’exemple le moins important de l’archétype de la Prostituée. La Prostituée a des façons subtiles de s’épanouir dans des circonstances bien ordinaires. Elle intervient surtout lorsque notre survie est menacée. Sa question essentielle, c’est : jusqu’à quel point êtes-vous prêt à vous vendre (à céder votre morale, votre intégrité, votre intellect, votre parole, votre corps ou votre âme) en échange de la sécurité matérielle ?

En outre, l’archétype de la Prostituée incarne et éprouve d’une façon spectaculaire le pouvoir de la foi. Si vous avez la foi, personne ne pourra vous acheter. Vous savez que vous pourrez vous débrouiller et aussi, que le Divin vous protège. Mais sans la foi, vous finirez par vous faire offrir un prix que vous ne pourrez refuser.

La majorité des archétypes de la Prostituée sont des hommes et des femmes qui sont malheureux dans leur vie conjugale ou au travail. Leur incapacité à sortir de leur cadre néfaste est complètement reliée à l’économie. Des femmes m’ont dit qu’elles ne voulaient pas se retrouver seules à l’âge moyen ou perdre leur statut social, ni devoir assurer leur propre survie : elles demeurent donc dans une situation conjugale malheureuse.

Des hommes me disent la même chose, mais en nombre beaucoup moins grand, et les deux groupes prétendent demeurer dans des emplois qui les rendent misérables et malades, trahissent leur éthique personnelle ou leur donnent mauvaise conscience, au nom de la sécurité financière.

Bien des gens se disent insatisfaits et attendent le bon moment pour effectuer un « grand changement » et réaliser leurs rêves. La plupart du temps, ce sont des gens qui se demandent sans cesse : « Mais quel est donc mon Contrat ? Si seulement je le savais, je pourrais me mettre à la tache ». En fait, ces gens espèrent être dirigés sur une voie qui leur garantira l’argent et la paix intérieure. Ils veulent entendre dire que leur Contrat leur donnera tout le temps, tout l’argent dont ils ont besoin,  ne faire que ce qu’ils veulent, une retraite dans une cabane au fond des bois, et surtout une âme sœur. De plus, ils ne  veulent pas vieillir….

Tout pourvoir, qu’il vienne d’un gain à la loterie ou de visions spirituelles, vous attirera un adversaire extérieur qui tentera de vous acheter, de vous utiliser ou de vous contaminer. Lorsque Satan s’adressa à Jésus en prière et jeûnant dans le désert, il lui offrit le monde entier en échange du pouvoir que Jésus détenait en lui. De même, chaque fois que vous faites un pas sur la voie de votre prise de pouvoir personnel, vous rencontrerez quelqu’un qui voudra vous acheter une parcelle de votre âme pour vous enlever du pouvoir et s’en donner.

En général, la psyché humaine possède une caractéristique obscure ; nous voulons trouver des raccourcis, même vers notre propre prise de pouvoir. Si nous repérons quelqu’un dont le pouvoir semble s’acheter ou se partager, nos serons attiré vers cette personne. Un exemple parfait ; le jeu qui consiste à nommer des gens connus (« Je suis un ami d’un ami de M. ou Mme Célèbre »). Pour beaucoup de gens, l’énergie diluée qui leur arrive par ce circuit de célébrité est suffisamment valable pour qu’ils entretiennent une relation longtemps après que l’amitié soit refroidie, et c’est une autre expression d e l’archétype de la Prostituée.

Le fait d’affronter votre Prostituée transforme cet archétype en gardienne. Elle surveillera votre relation à la foi. Considérer la Prostituée comme l’alliée qui vous met en état d’alerte chaque fois que vous envisagez de transférer votre foi du Divin au matériel.

Chaque fois que vous avez une crise de confiance, essayez de rester attentif à vos pensées et à vos peurs. Nommez exactement ce dont vous avez peur, surtout ces craintes qui essayent de vous convaincre de vous compromettre d’une façon quelconque. La Prostituée apparaît lorsque vous commencez à croire que vous pourriez mettre de l’ordre dans votre vie si vous aviez l’argent nécessaire pour dominer le monde qui vous entoure, et pour acheter un peu de chacun de ses occupants.

Ella apparaît lorsque vous demeurez dans une relation néfaste uniquement pour ne pas vous retrouver seul. Elle apparaît lorsqu’on vous demande de faire quelque chose de contraire à l’éthique ou d’illégal « pour le bien de la compagnie ». Les gens qui sont censés réveiller la Prostituée en vous, représentent vos relations les plus pénibles. Parce que les interactions de la prostituée nous confrontent à nos peurs reliées à la survie, elles sont souvent terrifiantes et humiliantes.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

 

L’EVEIL DE NOTRE POTENTIEL DIVIN

 

Mukesh Singh ChTNous voulons tous connaître notre raison d’être. Quelle est donc notre mission ? Les initiés sont faciles à repérer: leur vie rayonne de sens. Comme ils perçoivent le dessein de leur vie, ils ont la force d’en traverser les périodes difficiles autant que d’en apprécier les meilleures. Mais bien des gens n’en ont pas d’idée précise, ou ignorent tout à fait leur raison d’être. Depuis que je pratique l’intuition médicale (c’est-à-dire la capacité de « lire » l’état psychologique de quelqu’un par l’intuition plutôt  que par l’examen et le diagnostic physiques), on me demande souvent : « Pourquoi suis-je malade, et comment guérir ? » Encore plus souvent et avec plus d’insistance, on me demande : « Pourquoi suis-je ici ? Quelle est ma véritable raison  d’être ? Que faire de ma vie ? » En un sens, ce manque de direction et de compréhension de soi constitue un problème de santé, car il peut engendrer diverses formes de stress émotionnel, comme la dépression, la fatigue et l’anxiété. Lorsque ces tensions et ces émotions négatives s’installent, elles peuvent engendrer la maladie. La connaissance de votre mission n’est  pas qu’une aspiration de l’esprit : elle est également essentielle à votre corps et à votre âme. 

Une vie confuse et dépourvue d’orientation peut entraîner d’autres conséquences. L’ignorance de votre mission peut avoir un effet destructeur sur vos  relations. Comme le disait souvent le regretté Howard Thurman, théologien, mystique et professeur à Harvard, nous devons nous poser deux questions : « La première est « Où vais-je ? » et la seconde, « Qui  viendra avec moi ? » Si vous ne vous les posez pas dans cet ordre, vous aurez des difficultés. » Sans cette compréhension de soi, sans ce dessein, nous pouvons porter atteinte à notre entourage et nous faire du tort. Sans une idée claire du « tableau d’ensemble », nous ne pouvons réagir correctement aux événements et aux gens lorsque les choses vont mal. […] 

Après avoir, pendant plus de dix-sept ans, aidé des gens à trouver et à utiliser leur boussole intérieure, j’en conclus que cette absence d’orientation spirituelle et émotionnelle est endémique. En plus de représenter un problème personnel pour bien des gens, c’est aussi une préoccupation mondiale : d’un point de vue cosmico-pratique, à quoi sert à l’univers une  planète remplie d’âmes qui n’ont pas la moindre idée de leur raison d’être ni de leur mission ? 

Lorsqu’on me demandait comment « se réapproprier sa propre existence » ou guérir ses blessures, comment trouver la bonne direction, je recommandais souvent la prière. Mais malgré toutes les qualités de cet exercice, j’ai cherché un autre chemin ou processus précis par lequel on puisse clarifier sa vie et trouver sa raison d’être. Personne ne peut tout prévoir,  bien sûr mais si nous pouvions envisager le sens symbolique de nos expériences, nous serions mieux préparés à affronter les inévitables changements et à nous y adapter. Au lieu de nous opposer à la transformation (tout en accumulant des  cicatrices émotionnelles), nous pourrions choisir, voir les événements sous un jour différent, accepter les changements et profiter de notre vie. Considérant l’importance personnelle et planétaire de la connaissance de notre mission, pourquoi est-elle si difficile à trouver ? Comment peut-on mieux la chercher et s’en informer ? Pourquoi certains la découvrent-ils  facilement, tandis que d’autres peinent sur le moindre indice ? Comment nous en faire une idée ? 

Chacun de nous a intérêt à connaître sa mission, car notre façon d’aborder les diverses circonstances de la vie améliorent ou compromettent notre santé. Comme je l’ai découvert après plus de huit mille lectures intuitives médicales au cours de ces dix-sept années, « notre biographie devient notre biologie » : c’est ce que j’écrivais dans Anatomie de l’Esprit.  Autrement dit, les petits problèmes et les grands traumatismes s’installent et vivent dans notre corps, et affectent ou bloquent notre énergie. Il va sans dire que plus nous nous écartons de notre mission véritable, plus nos frustrations s’accumulent et plus notre énergie est déphasée. Une fois informé de sa mission, on peut vivre de façon à tirer le meilleur parti de son énergie. Lorsqu’on s’accorde à son énergie, on exprime mieux son propre pouvoir. J’appelle cela vivre en accord avec son Contrat sacré.  

Lors de mes lectures intuitives, j’aide des gens à exploiter plus consciemment leur énergie, en repérant les traumatismes ou autres événements de leur vie qui sont restés dans leur champ énergétique. Lorsque je ramène ces souvenirs à leur conscience, ils voient souvent comment ils ont perdu leur énergie ou leur pouvoir en s’identifiant à l’excès à ces blessures ou à ces expériences. En identifiant ces « fuites d’énergie », ils peuvent regagner leur âme. Même si ce rappel est parfois utile, la plupart des gens n’ont pas besoin de mon aide pour se souvenir de ces expériences majeures. Mais là où je crois avoir vraiment aidé certains, c’est dans l’identification et l’interprétation des schémas sous-jacents de pensées et de croyances qui affectent leurs souvenirs. Ces schémas sous-jacents portent les interprétations et les sens que vous assignez à vos expériences. Ces interprétations deviennent des souvenirs cellulaires et traînent la charge d’énergie émotionnelle qui affecte votre biographie et, par conséquent, votre biologie. 

Lorsque vous vous rappelez, par exemple, avoir excellé en mathématiques à l’école, ce souvenir d’une réussite peut stimuler et inspirer votre corps et votre esprit. Mais si votre talent pour les mathématiques a provoqué du ressentiment ou du rejet de la part d’un entourage jaloux, il portera également une charge émotionnelle négative. Celle-ci peut s’attacher à tout succès  subséquent, et vous commencez à associer la culpabilité à l’accomplissement. Supposons, par contre, que votre expérience de ces complications émotionnelles vous ait, en réalité, préparé à affronter des défis ultérieurs. Au lieu d’en vouloir à cet entourage jaloux, vous pouvez lui être reconnaissant d’avoir contribué à votre apprentissage de la vie. En percevant votre propre énergie, en prenant conscience de votre perspective sur votre monde, vous pouvez changer votre point de vue et votre vie. En détectant une charge émotionnelle dans votre biographie, vous voyez comment les fragments rassemblés de votre histoire ont affecté votre passé, votre présent et votre état de santé. Cette perspective, c’est ce que j’appelle la vision symbolique. Entrevoir votre vie à larges traits et en zones de couleurs vives vous permet de redessiner votre conception de l’avenir et d’en interpréter plus clairement et plus consciemment les détails. La vue symbolique vous permet de retrouver votre énergie ou votre âme, pour guérir du point de vue émotionnel, spirituel et parfois même physique. La vision symbolique constituera une façon importante de travailler votre énergie lorsque vous ferez le point sur votre Contrat sacré. 

En faisant la lecture symbolique de quelqu’un, je vois son énergie (dans toutes ses attributions) circuler autour de lui. Mais je la perçois simultanément, comme la somme unifiée de toutes ses parties, et comme une cellule unique reliée à une grande matrice énergétique. Pendant ces lectures, mes sujets deviennent des hologrammes humains. Leur schéma énergétique général se reflète dans chacune de leurs cellules, tout comme chacune de nos âmes bourdonne activement pour former une sorte d’âme planétaire qui englobe toute la vie terrestre. Nos paroles, pensées, actions et visions influencent notre santé individuelle et celle de notre entourage. Parcelles essentielles d’une âme universelle, nous avons tous été placés sur la terre pour remplir un Contrat sacré qui améliore notre croissance spirituelle personnelle tout en contribuant à l’évolution de la grande âme mondiale. 

Notre mission de vie, ou Contrat, ne peut se définir ni se mesurer uniquement à l’aune de notre vie extérieure. Notre raison d’être ne se limite pas à notre carrière, à notre passe-temps ni à notre relation amoureuse. Notre Contrat, c’est notre relation globale à notre pouvoir personnel et spirituel. C’est notre façon de fonctionner avec notre énergie et avec les gens à qui nous la donnons. C’est aussi la mesure dans laquelle on est prêt à se soumettre à la direction du divin. Même si un Contrat ne correspond pas aux détails matériels de notre vie, on peut utiliser ces derniers pour le découvrir. Notre vie comporte de nombreuses facettes qui chatoient et reflètent à la fois notre énergie physique et notre énergie intérieure. En tentant de saisir l’ensemble de ce reflet, vous pouvez discerner et définir votre mission. Tout comme un hologramme contient une image entière en chacun de ses fragments, notre mission se reflète, peut-être sous un angle légèrement différent, en chacun de nos nombreux rayons énergétiques. Mais il faut de l’entraînement pour arriver à percevoir le tableau d’ensemble dans ces fragments et à les combiner pour obtenir la somme de notre mission. La découverte de votre Contrat est susceptible de vous réserver des surprises. Vous vous ferez couper l’herbe sous le pied et serez secoué par des prises de conscience. Mais en cours de route, vous apprendrez à utiliser une vision symbolique, à gérer votre pouvoir personnel et à accomplir votre Contrat sacré. 

Dans mes livres précédents, Anatomie de l’Esprit (Éd. Ariane) et Why people don’t heal and how they can, j’ai expliqué comment fonctionne l’énergie, comment elle s’organise autour de nos sept centres émotionnels ou chakras, et comment vous pouvez apprendre à percevoir votre énergie et à aiguiser votre intuition afin de voir d’où proviennent vos perturbations spirituelles et physiques. J’ai enseigné comment et pourquoi l’énergie pouvait se bloquer ou se dénaturer, et comment se guérir en brisant ce blocage qui provient souvent de comptes à régler. En général, la guérison émotionnelle ou spirituelle est reliée à l’apprentissage d’une leçon prodiguée par le ou les centres émotionnels en cause dans la maladie. Cette leçon, c’est parfois la maladie elle-même, et travailler avec cette forme d’énergie permet de découvrir les changements mentaux et émotionnels nécessaires. 

Au bout de milliers de lectures, j’en conclus qu’un principe organisateur encore plus grand que le jeu des chakras structure notre énergie et, ce faisant, notre vie. J’ai commencé à identifier des formes universelles d’intelligence cosmique directement à l’oeuvre dans l’organisation quotidienne de notre vie. En fait, à chacune des lectures que j’ai faites depuis 1989, un modèle archétypal s’est dégagé des détails et des fragments de chaque vie pour prendre une forme définie, offrant une idée claire de la psyché de cette personne et de la raison de son état. Souvent d’origine ancienne, ces modèles peuplent notre esprit, et leur mode d’existence nous affecte profondément, mais nous en sommes généralement inconscients. Ces modèles  intelligents sont des archétypes, des formes de vie énergétiques dynamiques qui circulent dans les pensées et les émotions de beaucoup de gens, dans toutes les cultures et dans tous les pays. Les archétypes sont les architectes de nos vies. Ils constituent les compagnons énergétiques grâce auxquels nous pouvons apprendre à nous comprendre, comme Laura. Ces modèles psychologiques et émotionnels (notre façon de vivre et les gens que nous aimons) peuvent nous amener à la compréhension profonde de notre raison d’être. Leur énergie peut nous mettre en contact avec notre grand Contrat sacré, avec notre grande mission sur cette planète. Comme je l’ai constaté lors de ma lecture de Laura, aucune relation n’est insignifiante. Chacune de nos expériences inclut un but et un sens. Chaque événement, chaque personne de notre vie   incarne un fragment énergétique de notre psyché et de notre âme. La tâche spirituelle de chacun consiste à reconnaître et à intégrer tout cela dans sa conscience, afin que le modèle général de sa mission puisse briller dans toutes ses dimensions. 

Cette prise de conscience est à l’origine de ce livre, qui révèle un processus de découverte et d’intégration des fragments de la psyché. Ce guide d’exploration de soi permet de découvrir nos compagnons archétypaux et de travailler avec eux pour accomplir notre mission de vie et notre Contrat sacré. 

En développant une vision symbolique et un langage archétypal, vous saisirez l’ensemble de votre vie avec un degré de clarté qui vous permettra de guérir les blessures émotionnelles et spirituelles, et vous remplira d’émerveillement devant l’importance de votre vie pour tous les gens que vous rencontrerez. Soyez assuré que tous les événements et les gens qui sont destinés à croiser votre chemin se présenteront à temps, et que les conseils du divin affluent sans fin vers votre âme. Il ne peut en être autrement : si nous gérons nos Contrats, le Divin s’occupe du Sacré. 

 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

 

L’ARCHETYPE DU SABOTEUR

 

1460976-10202670883520148-26493897-n-1-Mon Contrat comprend les archétypes de l’Enseignant et du Guérisseur, qui se sont manifestés à travers les événements de ma vie, même si je n’ai jamais reçu de formation académique de guérisseuse ou d’enseignante. J’ai étudié le journalisme et la théologie, mais mon travail d’ « intuitive médicale » s’est « manifesté », tout simplement. Ma première lecture intuitive d’une personne s’est produite presque par hasard, suivie d’une autre, puis d’une autre. Tout le voisinage s’est passé le mot  et bientôt, j’en faisais de dix à quinze par semaine. Ma réputation grandissante m’a valu des invitations à prononcer des conférences et, en retour, on m’a conviée à animer des ateliers. Le plus étonnant, dans mon apprentissage de l’anatomie de l’énergie, c’est la précision avec laquelle s’est organisée ma formation. Elle aussi s’est « manifestée ». Sur une période de sept à dix jours, trois personnes atteintes de la même maladie firent appel à moi. Elles étaient aux prises avec des problèmes similaires, à quelques variantes près, qui avaient contribué au développement de leur condition. Après avoir fait la lecture de ces trois individus, j’avais l’impression d’avoir saisi les facteurs de stress énergétique majeurs qui sous-tendaient leur condition. Peu après ce premier trio, trois autres personnes vinrent me voir coup sur coup. Elles aussi souffraient d’une même maladie. Ma compréhension de l’anatomie énergétique m’amena peu à peu à réaliser que notre biographie devient notre biologie. 

Lorsque je compris ce principe, mon éducation sembla prendre une autre direction. Tandis que mes lectures précédentes retraçaient la chronologie physique et émotionnelle d’un individu, je me mis à percevoir des images sans rapport apparent avec la personne. Face à une femme qui cherchait à comprendre sa douleur au cou, par exemple, je vis dans son champ d’énergie l’image d’un pirate. Comme c’était une ménagère du Midwest, cette information ne lui disait absolument rien. Mais plus tard, en se soumettant à des exercices de relaxation et de visualisation avec un hypnothérapeute, elle sentit elle aussi l’énergie du pirate dans son champ. Elle le « vit » lui trancher la gorge avec son sabre. Curieusement, elle établit aussi des effets plus positifs, comme l’affranchissement et la libération sexuelle. Ces impressions conflictuelles lui disaient qu’elle était étranglée ou dominée par sa situation, aspirant à une liberté qu’elle ne pouvait exprimer consciemment. Peu après, faisant lecture d’une autre femme, torturée par de l’arthrite aux mains, je retrouvais sans cesse l’image d’un artiste.

Quand je le lui dis, elle resta perplexe, affirmant qu’elle n’avait aucun talent artistique. Je lui suggérai néanmoins de faire de la poterie pour se soigner. Elle commença par confectionner de petits vases de terre cuite et, avec le temps, devint une potière douée. Elle produit maintenant des pièces d’art. Enfin, procédant à la lecture d’un représentant des ventes australien nommé Jimmy, en grave dépression depuis des années, je vis apparaître un grand acteur dans son champ d’énergie. Jimmy n’avait aucune expérience du jeu théâtral, même s’il s’y sentait attiré, car, il était gay, se trouvait encore « dans le placard » et craignait de faire son coming out en jouant. En fait, il jouait déjà (à l’hétéro!), mais le blocage de son talent et la dissimulation de son identité avaient produit chez lui un effondrement émotionnel. Quelques années plus tard, j’appris avec reconnaissance que Jimmy s’était tiré de sa dépression et qu’il jouait dans des théâtres d’été. Il prend son travail d’acteur au sérieux et ne cache plus son orientation sexuelle. Lorsque ces images étranges se mirent à émerger, elles semblaient si décalées, si dissociées des gens que je lisais, que je croyais avoir plus ou moins perdu la justesse de mon intuition. Mais ces lectures s’avéraient utiles à chaque personne. Puis, un jour de 1991, tout me parut clair. Au cours de l’un de mes ateliers, j’écoutais une  conversation entre deux femmes. Cinq minutes après avoir fait connaissance, elles s’étaient déjà révélé les détails banals de leurs vies, tels leur lieu d’habitation et leur occupation. Après ces menus propos, elles se mirent à parler des expériences de vie qui les avaient attirées dans un atelier spirituel. Soudainement, elles se découvraient un modèle de vie commun, un lien énergétique immédiatement reconnaissable à l’intensité de leur réaction mutuelle. Leurs enfants avaient grandi, leur mariage était réussi et leur vie se trouvait à un stade de transition naturel : elles en avaient assez d’être la « servante » de tout le monde. Elles voulaient à présent se servir elles-mêmes. Retraitées et libérées, elles comptaient cultiver leurs propres intérêts et développer leur âme. En écoutant ces douces personnes décrire leur modèle de vie, je déchiffrais leur conversation sur le plan symbolique. En tant que bonnes mères et conjointes, elles avaient passé la majeure partie de leur vie au service des autres, mais ayant complété cette première mission, elles volaient de leurs propres ailes, comme doit le faire le Serviteur du mythe et de la légende. 

 Dans la Bible, par exemple, lorsque Joseph est vendu en esclavage par ses frères, il attend le moment opportun en passant des années à accomplir les tâches qu’on exige de lui. Mais par la suite, en utilisant ses dons singuliers pour l’interprétation des rêves, il conquiert sa liberté et devient un grand chef de la nation ; de Serviteur, il devient Maître. Les images vives mais intrigantes que j’avais recueillies au cours de mes dernières lectures prenaient soudain un sens. Le Pirate, l’Artiste, l’Acteur et le Serviteur ne faisaient pas partie de la chronologie individuelle et physique, celle que j’avais l’habitude de lire. Ces images formaient plutôt des aspects de la chronologie spirituelle de chaque individu, une mythologie personnelle existait avant même son incarnation. Ces images étaient des archétypes, des guides énergétiques qui indiquaient à l’individu sa raison d’être spirituelle, son Contrat. La légendaire lanterne qui s’alluma cet après-midi-là luit toujours. Depuis lors, chacune de mes lectures s’ouvre sur une évaluation de la chronologie spirituelle d’une personne, des modèles archétypaux qui  s’expriment à travers sa personnalité et ses expériences de vie. Et tout comme les trois personnes atteintes des mêmes maladies physiques qui m’avaient demandé des lectures intuitives, des personnes partageant des vies semblables  s’adressèrent à moi en un temps relativement court, mais étalé sur des mois plutôt que sur des jours. Par exemple, je fis certaines de mes premières lectures sur des gens dont l’archétype était celui de l’Enfant Blessé, celui qui a tendance à garder des cicatrices émotionnelles depuis l’enfance. Puis, je rencontrai quelques personnes ayant en commun un archétype dominant de Victime. Là encore, chacune d’elles reflétait des aspects légèrement différents de cet archétype, selon leur personnalité et leur expérience.

Lorsque je me mis résolument à travailler les archétypes, dans mes lectures et mes ateliers, je recueillis d’autres observations sur leur fonctionnement dans notre psyché. Lorsque Jung proposa sa théorie de l’inconscient collectif, il signala que ce dernier était peuplé d’innombrables modèles psychologiques tirés de rôles historiques, tels que la Mère, l’Escroc, le Roi et le Serviteur. En plus de notre inconscient individuel et unique, dit-il, « il existe un second système psychique, d’une nature collective, universelle et impersonnelle, identique distinguent de ce grand inconscient collectif pour jouer un rôle beaucoup plus signifiant dans la vie des gens, et que chacun de nous possède son propre assortiment d’archétypes-clés.

 Après un processus de recherche, de réflexion et de tâtonnements, je conclus qu’une combinaison unique de douze modèles archétypaux, correspondant aux douze maisons du zodiaque, est à l’oeuvre en chacun de nous et soutient notre développement personnel. Ces douze modèles affectent tous les domaines de notre vie. Ils peuvent être particulièrement vivants et perceptibles lorsque nous éprouvons des difficultés, ou un sentiment de défaillance ; et particulièrement tout aussi utiles pour guérir des souvenirs pénibles, donner une nouvelle direction à notre vie ou trouver une façon d’exprimer notre potentiel créatif inexploité.

 En un sens, chacun de ces archétypes représente un « visage » et une « fonction » du Divin qui se manifeste  individuellement en chacun de nous. L’humanité a toujours donné des noms aux nombreuses puissances du Ciel et tenté d’identifier les qualités inhérentes à chacune. La puissance archétypale féminine, par exemple, s’exprime sous des formes diverses, de la Vierge Marie à Mère Nature. Les Romains et les Grecs voyaient les puissances féminines universelles dans les traits d’Athéna (déesse du conseil), Vénus (déesse de l’amour) et Sophia (déesse de la sagesse). En Inde, la culture hindoue a donné à la Déesse des noms incarnant divers attributs de la maternité divine, tels que Laxmi (la prospérité), Durga (la fertilité), Uma (l’unité) et Kâli (la destruction et la renaissance). Comme si Dieu s’était présenté en maints aspects  différents pour nous permettre d’aborder ce pouvoir. Puisqu’il portait un nom, nous pouvions l’invoquer, l’assimiler et l’exprimer. 

Les schémas archétypaux réveillent notre potentiel divin. Ils peuvent nous libérer des limites de nos pensées et sentiments, nous aider à éclairer les coins sombres ou peu connus de notre âme, et amplifier notre éclat et nos forces. Les archétypes constituent une source de pouvoir émotionnel, physique et spirituel, et peuvent nous aider à nous libérer de la peur, même si parfois, certains d’entre eux peuvent, au départ, déclencher des peurs en nous. Chaque archétype (ou peur) nous lance un défi spirituel : celui de l’affronter et d’y reconnaître une occasion d’apprentissage et une chance de développer un aspect de notre pouvoir. Lorsqu’un archétype nous paraît difficile ou même malveillant, notre tâche consiste à le reconnaître, à surmonter la faiblesse qu’il souligne et à nous approprier son potentiel divin. La déesse Kâli, par exemple, représente l’énergie destructrice. Elle a le pouvoir de l’archétype du Saboteur, présent en chacun de nous. Mais quel est le revers de la destruction, sinon la reconstruction et la renaissance ? Dans le langage symbolique des Contrats, l’archétype du Saboteur peut nous désarçonner si nous ne résistons pas à son pouvoir, qui est considérable. Nous pouvons aussi utiliser cette énergie consciemment, pour revisiter des lieux de notre vie qu’il nous faut parcourir, aménager ou assainir. Chaque archétype présente toujours deux faces, qui peuvent toutes deux servir à notre avantage. 

Nous avons tendance à nous percevoir, de même que notre univers, sous des aspects doubles : bon ou mauvais, intérieur ou extérieur, moi ou vous, bien ou mal, symbolique ou littéral, joyeux ou triste. Nos forces et nos peurs divisent notre esprit en polarités (ou en dualité, selon la terminologie orientale) : voilà pourquoi la foi et le doute se livrent d’éternelles batailles dans notre psyché. Mais en identifiant et en utilisant nos archétypes, nous pouvons apprendre à consolider les aspects de notre âme et à insuffler sa force à notre vie quotidienne afin d’orienter nos pensées et actions. Ces guides énergétiques nous permettent d’agir d’une façon attentive et honorable ; ils nous aident à gérer notre pouvoir et à nous montrer dignes de notre potentiel divin. Pour ma part, chaque lecture m’a révélé que mon travail archétypal contribuait à ma croissance spirituelle. Les expériences et les révélations que j’ai reçues pendant ces lectures m’ont permis de raffiner mon intuition   médicale et de prendre conscience de mes propres archétypes, et m’ont même aidée en périodes difficiles. Mes rencontres avec ces gens (étudiants, participants à mes ateliers, lecteurs) n’ont rien de banal. Tout comme la façon extraordinairement avisée dont j’ai appris l’anatomie énergétique et, plus tard, la lecture des schémas archétypaux, l’ordre divin se manifeste dans tous les domaines de notre vie.

 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

123

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...