Une grande initiation à l’Astral

 

L’éther de la Terre s’ouvre vers l’astral – tout comme vous avez un corps éthérique et un corps émotionnel ou astral. La frontière est perméable. Lorsque vous mettez de l’huile sur l’eau, chaque élément conserve son état distinct, mais il subsiste tout de même une zone perméable où ils s’interpénètrent. Il en est de même pour l’éther entourant la Terre et chaque être humain, et pour le plan astral.

 L’astral est constitué de trois niveaux appelés inférieur, intermédiaire et supérieur. Ces niveaux de densité différente vont du plus dense au moins dense. Lorsque vous vous projetez vers un autre lieu ou dans une autre dimension, vous vous élevez dans l’éther, vous pénétrez dans le plan astral, et une fois parvenu dans l’astral supérieur vous arrivez devant les portes multidimensionnelles débouchant sur d’autres réalités. Il vous faut donc d’abord franchir l’astral inférieur et l’astral intermédiaire. Jusqu’à maintenant, nous ne vous avions point entretenu de cela. Toutefois, nous avons insisté pour que vous mainteniez votre état d’être à la fréquence pure de l’Amour en vous précisant que vous ne parviendrez pas à vous projeter sans vibrer d’abord à cette fréquence.

chez francesca

Dans le processus de la projection, une certaine résistance se crée déjà sur le plan de l’éther qui a tendance à vous maintenir en mode visualisation. Le passage dans l’astral inférieur comporte aussi ses défis relativement à l’alignement sur la fréquence juste, car parfois l’ego peut jouer des tours. Bien sûr, l’intérêt est d’atteindre l’astral supérieur et l’accès qu’il offre aux portes multidimensionnelles afin de vous propulser dans la direction souhaitée – si vous avez la maîtrise nécessaire du véhicule. Votre âme peut aussi bien sûr vous guider dans le trajet. Mais si vous avez peur, il vaut mieux vous retirer, car la peur est la nourriture du bas astral.

Image(32) : Des centaines de moines furent tués et massacrés ici parce qu’ils éclairaient de leur amour le monde. Depuis, ils circulent dans les différentes sphères de l’astral pour l’illuminer. Ils aident ainsi les humains qui gravitent dans le bas astral et qui cherchent à projeter leur colère vers les autres, consciemment ou non, en étant dans des états de contraction. Le moment est venu pour les moines de poursuivre leur voyage dans le grand cycle des différents cieux. D’autres sont appelés à prendre la relève dans le contexte du monde nouveau en émergence. Pour ce faire, il faut maintenant des Etres d’Amour et de conscience qui ne soient plus dans une voie monastique mais sur la voie du maître, des Etres comme vous.

Dans les humanités précédentes, du temps de l’Atlantide et de la Lémurie, les humains étaient régulièrement au contact avec leurs frères des étoiles. Il faut être incroyablement orgueilleux pour refuser de croire que la seule vie consciente et intelligente dans l’univers tout entier existe uniquement sur cette Terre. Les inspirations, les idées et les pensées qu’un humain peut avoir, pourquoi croyez-vous qu’elles ont leur origine uniquement en lui ? Vous avez déjà peut-être pu constater, lorsqu’n humain découvre ou invente quelque chose, que simultanément, ailleurs sur Terre, d’autres humains font la même découverte sans qu’ils se soient contactés, du moins consciemment. Serait-ce qu’ils sont en communication vibratoire inconsciente ou parfois consciente, ou serait-ce qu’ils captent des connaissances qui sont accessibles autour d’eux ? Ou bien serait-ce qu’ils se sont inspirés de ce qui leur est transmis par une autre forme de vie ? Tout est possible….

Celui qui s’attribue la paternité d’une idée, d’une découverte ou d’une invention est vulnérable, bien qu’il puisse se sentir puissant, puisque malgré ce qu’il a découvert, il est ignorant de la Source même de sa découverte, ce qui en limite la portée. Alors que celui qui n’a encore rien découvert, mais qui est ouvert à accueillir toutes les inspirations et les idées, et qui sait qu’il en est simplement le cocréateur, alors celui-là sait qu’il est illimité.  

Notre univers compte douze dimensions. Quatre autres dimensions sont associées au passage vers les autres univers. De fait, l’univers se reproduit comme chacune de nos cellules. Il se régénère et se génère lui-même également. En ce moment, il y a quatre univers. Complexe pour l’esprit humain. Mais si l’univers est infini, comment peut-il en effet y avoir quatre univers ?

Entre ces quatre univers, il y a quatre dimensions qui agissent comme autant de traits d’union, ce qui fait donc un total de seize dimensions pour ces quatre univers. De plus, chaque univers est constitué de multiples réalités et comporte aussi ses dimensions propres ; notre univers a douze dimensions. Chaque dimension se décline en une multitude de réalités et aussi de plans de conscience. Par exemple, vous vivez en ce moment sur la Terre. Celle-ci est associée à la troisième dimension. Et pourtant, elle accueille des formes de vie qui peuvent vibrer simultanément dans les troisième, quatrième et  cinquième dimensions et plus encore.

dans l'astral

Il y a aussi plusieurs plans de conscience dans la troisième dimension. Par exemple, il y a la conscience propre aux esprits de la nature, des formes de vie invisibles auxquelles les hommes ont attribué à travers les âges différents noms : gnomes, fées, elfes, faunes, une multitude de noms selon les contrées. Certains d’entre vous, comme Déva Shakti (Josée Clouâtre) ont développé l’l’aptitude à les voir, à discerner les présences éthériques et leurs structures. D’autres personnes peuvent sentir leur présence ou bien les entendre, et d’autres encore nient carrément leur existence. Il y a aussi les dévas associés à la conscience des différentes formes de vie, par exemple les dévas de la nature végétale. Il en existe une multitude. Ainsi, il y a les dévas des arbres et, parmi eux, le déva des chênes. Il y a les dévas des arbres fruitiers et les différentes espèces de plantes (un lien http://quetedesoi.unblog.fr/ ). Et puis, il y a le déva du vent. Il y a enfin un déva pour chaque espèce animale. Donc, ce sont des méga-consciences associées à des formes de vie qui ne s’expriment pas comme les humains ; leur conscience est collective plutôt qu’individuelle. La conscience des humains est aussi de nature collective, mais elle a bien sûr aussi un aspect individualisé.

Ainsi, ces esprits de la nature invisibles agissent dans la troisième dimension, mais sur un autre plan de conscience. L’éther est aussi accessible à partir de la troisième dimension, tout comme à partir d’autres dimensions, tel le plan astral. Vous vivez donc dans une structure matricielle d’une complexité quasi infinie. Vous-même avez un corps physique qui est associé à la troisième dimension, mais qu’en est-il de votre Esprit ? Votre Esprit se manifeste à vous dans votre troisième dimension. Il vous transmet des pensées, des idées, des éclairages, des orientations, des guidances. Et lorsque vous vous ouvrez à la quatrième dimension pour accueillir les perceptions et les visions des structures subtiles autour de vous, votre Esprit est également là.

La cinquième dimension en est une de sensations associées à l’amour. L’amour n’est point l’affectivité, mais celle-ci vous guide vers l’amour. Nous ne voulons pas vous décevoir, mais presque toutes vos relations sont des relations affectives et non pas amoureuses. Mais elles vous guident peu à peu vers l’amour inconditionnel. Et lorsque pour vous l’amour devient toute l’énergie créatrice libérée en vous, alors vous vivez le véritable amour.

Vivre de façon continuelle dans la cinquième dimension signifie que vous sentez en permanence l’amour divin, le mouvement créateur de la lumière, et que votre regard est rempli de compassion, c’est à dire que vous reconnaissez la lumière en toute forme de vie, en toute personne, sans avoir la moindre attente.  

livre chez francescaRegardez les étoiles. Ces points lumineux que vous voyez dans le ciel ne sont pas uniquement des étoles. Vous verrez de plus en plus souvent des points de lumière composants des structures énergétiques fabriquées par ces Etres des étoiles qui les ont déployées autour de la matrice terrestre et à l’intérieur de celle-ci afin de communiquer avec vous. Il suffit de se mettre en phase avec ces fréquences, qui constituent une forme de langage. D’ailleurs, les scientifiques de vos forces armées sont parfaitement au courant de la présence des frères des étoiles dans l’atmosphère terrestre et au-delà, et cela depuis au moins 60 ans…  Les facultés de communication subtiles d’un humain sont variées. Tant de gens croient encore qu’il s’agit d’une forme d’animisme, de spiritisme, que tout cela est un leurre. Dommage !

Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – Extrait « Voyage initiatique au désert de Gobi ». SANCTUS HERMANUS http://francesca1.unblog.fr aux éditions Ariane

Choisir son état c’est devenir Maître de Soi

 

Vous êtes ce que vous choisissez d’être. Vous vous nourrissez de ce dont vous choisissez de vous nourrir. La lumière, le prana, les vibrations amoureuses des êtres qui vous entourent sont une nourriture abondante, tout comme celle de la lumière que créent vos chakras. Il vous appartient de vous en nourrir ou de choisir de vous nourrir des pensées récurrentes associées à vos blessures, vos peurs et vos contractions. Le Maître en vous et en ce monde est celui qui, chaque seconde, choisit ses pensées, son regard, ce qu’il exprime, la vibration qu’il dégage. Chaque instant, la vie vous offre l’opportunité d’être et de redevenir Maître s de vous-mêmes et de votre vie, et nourriciers de ce monde.

Créer en conscience. Ne soyez plus sous le joug de l’ego, de l’orgueil, du personnage. Ne soyez plus les pantins de votre mental apeuré ou excité. Ne faites plus l’objet des jugements qui ne correspondent pas au Maître en vous. Délivrez-vous du joug du mental en choisissant de ressentir la vie en vous, de baigner dans la vie qui vous entoure. Ne résistez plus. N’ayez point peur de la vie qui s’offre à vous. Autorisez-vous à la respirer à pleins poumons.

Vous avez peut-être été blessés, vous l’avez même sûrement été. Vous vous êtes peut-être sentis abusés, n’est-ce pas ? Vous avez bien sûr été contrôlés. Vous avez encore peur de souffrir comme vous avez souffert. Et votre mental vous rappel souvent que vous pouvez être dupés, abusés, emprisonnés, vulnérabilisés, violentés. Retrouvez l’être vrai dans votre cœur et affirmez votre choix. Choisissez votre état en ce jour comme chaque jour. Ne permettez pas que les événements, les circonstances choisissent votre état pour vous. Vous en avez la faculté, comme vous avez la faculté de choisir la teinte de votre vibration. Plus vous aimerez la vie et plus votre choix sera simple à exprimer et à intégrer.

Celui qui cherche à ouvrir son troisième œil en étant prisonnier de son mental ne fera qu’intensifier le pouvoir de son mental et de ses peurs sur lui. C’est la sensation de la Vie en vous et autour de vous qui fera en sorte que l’ouverture du troisième œil vous donne accès à la pure connaissance et non pas à la connaissance intellectuelle qui vous limite.  

blog francesca

AU TEMPLE DE DEMCHIG

… Dans la grande transformation de la Terre qui est amorcée, cette région va devenir un lieu de régénération de première importance. La bascule des centres d’énergie de la Terre fera en sorte que ce centre se transportera dans le désert d’Atacama. Dans le monde Atlante, c’était un lieu de première importance, un poste avancé de cette civilisation. Et il y avait plusieurs postes. La communication vibratoire entre le désert de Gobi, l’Egypte et le Pérou était naturelle par des couloirs intraterrestres. Ces postes étaient des laboratoires d’exploration de la vie intraterrestre ou extraterrestre. Dans les cités, les laboratoires concevaient des outils par exemple des spirales d’énergie permettant des déplacements. Il y avait des cités centrale set des postes tout autour, plus ou moins éloignés. Les déplacements ne présentaient pas de difficulté dans l’humanité atlante, même à des centaines de kilomètres. Ces lieux étaient aussi dédiés à l’expérimentation des possibilités communicationnelles entre les différentes formes de vie. On y pratiquait de multiples recherches sur la transportation, la téléportation et la transmutation. Une autre recherche touchait à l’aspect génétique. Les recherches permettaient de transformer l’ADN des hommes et des différentes formes de vie. Il s’y pratiquait donc trois types de recherche : la recherche communicationnelle, créationnelle et projectionnelle.

 

 francesca blog

Sanctus Hermanus nous délivra son message :

Chères Âmes, accueillez notre amour.

« Vous êtes des dieux. Vous êtes des dieux venus des confins de l’univers ». Voilà ce que nous avons dit au peuple d’O lorsque nous nous sommes incarnés sur cette Terre en tant qu’O. « Vous êtes venu créer sur cette Terre des portails de lumière afin qu’une humanité créatrice puisse naître de vos vibrations, de votre lumière. Pour que cette humanité créatrice vive le grand passage et puisse inviter des Etres de Cristal    à s’incarner jusqu’à ce que les Maîtres du Cristal d’Emeraude se manifestent sur Terre. Nous allons créer des pyramides de pierre et de cristal : les pyramides en pierre dans la troisième dimension et les pyramides de cristal dans la quatrième dimension. Les humains qui franchiront le passage de ce grand cycle, et qui pourront vivre à la fois dans les troisième et quatrième dimensions, percevront et verront de leurs yeux ces pyramides de pierre et de cristal ». 

Et effectivement, des pyramides de pierre furent édifiées alors que des pyramides vibratoires de cristal quadridimensionnelle furent créées dans tout le Gobi. Appréciez la puissance de ce moment, de même que la beauté de cette Terre et de son sable cristallin. Voici l’un des premiers éclairages que nous avons formés au peuple d’O  : « Maintenez la conscience et la sensation de qui vous êtes. Reconnaissez votre source, votre nature et aimez, respectez en vous la pure connaissance de qui vous êtes. Pour ce faire, veillez à ne point vous identifier au corps ou à la matière qui vous servent dans la troisième dimension, celle dans laquelle cette planète se manifeste, à l’instar des pyramides de pierre que vous construisez ».

L’humanité s’est déployée. L’humanité a créé. Sur Terre, la lumière était présente, mais aussi des résidus d’ombres et de charges du passé, et beaucoup d’hommes, presque tous en fait, se sont identifiés, à leur corps physique, à la matière. Certains, plus présents, plus perceptifs, plus sensitifs ont su maintenir une identification aux corps de lumière. Les autres, en s’identifiant au corps et à la matière, ont réduit la réalité _ ce qu’ils voyaient, à ce qu’ils pouvaient toucher et voir. La réalité des hommes s’est alors contractée, réduite jusqu’à ce que la plupart en viennent à croire qu’ils n’étaient que des corps avec une sensibilité, des émotions et une pensée intellectuelle.

Comment les hommes ont-ils pu oublier leur Ame et leur Esprit, leur nature véritable ?

Extrait de HISTOIRE SACREE – Tome II

SOURCE SANCTUS HERMANUS  (Merci de respecter le travail de saisie de Francesca en citant ce lien)– Editions Ariane

 

 

La Guérison est en marche

 

Comment affronter les prochains bouleversements et devenir réceptif à l’Energie de Guérison. 

Dans ce message inédit de Barbara Marciniak, auteur des deux best-sellers Messagers de l’Aube et Famille de Lumière (Éd. Ariane), un représentant du Collectif de l’Étoile Bleue nous explique comment parvenir à la conscience multidimensionnelle : cela suppose un retour à la compassion, ainsi qu’une nouvelle approche des gens, des endroits et des événements, focalisée sur leur énergie. L’une des manières de se préparer aux inévitables bouleversements des prochaines années est, selon les Pléiadiens, de renoncer à notre quête effrénée de divertissements intellectuels et de les remplacer par des joies simples. 

 lune du paon

“ L’automatisation et la génétique sont, depuis quelques années, présentées par les adversaires de la Lumière comme l’unique solution et l’ultime espoir pour l’humanité. Le résultat est qu’actuellement, de nombreuses personnes sont comme hypnotisées ; elles vivent plongées dans une sorte de transe à travers différentes manipulations électroniques, et si la plupart d’entre elles semblent encore apparemment  »normales », les cellules de leurs cerveaux présentent déjà une altération qui se manifeste par un état de stupeur assez voisin de certaines psychoses provoquées par l’abus de drogue. Cet endormissement progressif d’une partie de l’humanité est pour nous un réel sujet de préoccupation.  

La nouvelle vie qui est sur le point d’être proposée à l’humanité est absolument merveilleuse, mais la plupart d’entre vous sont encore bien loin de se douter du potentiel qu’ils vont bientôt découvrir en eux-mêmes. Pour le moment, l’espèce humaine est encore génétiquement stressée, et toute la question est : serez-vous capables de purifier votre ADN ? Serez-vous en mesure de transmuter le choc de l’apparente montée en puissance de la haine sur cette planète ? L’effondrement des croyances et des valeurs est en marche, et du fait de l’intensification des énergies, ceux qui déclenchent des actes terribles et manipulent les foules pour en assurer la couverture, ne pourront bientôt plus contrôler cette mise en scène. Toutes les conditions sont à présent réunies pour que des scandales épouvantables soient révélés aux populations de la planète, et pour que chacun soit obligé de se poser la question :  »Qu’est devenu notre monde ? Que s’est-il passé avec nos dirigeants ? Pourquoi en sommes-nous arrivés là ? »  

Eh bien, de notre point de vue, tout vient de ce que vous avez cessé d’apprécier les joies et les plaisirs simples et honnêtes. Cela peut vous paraître puérile, et même ridicule. Mais c’est peut-être la plus grande des vérités que nous voudrions vous faire partager. La gaieté, l’allégresse, le ravissement, l’hilarité et la jubilation sont des émotions qui provoquent des vibrations d’une grande pureté, et ce sont d’elles dont l’humanité a aujourd’hui le plus grand besoin. D’une manière ou d’une autre, vous parviendrez toujours à accumuler des expériences ou des connaissances, mais quand l’opportunité d’une joie simple se présente à vous, de grâce, ne la gaspillez plus !  

Lorsque viendront les grands bouleversements, et que vous serez confrontés à vous-même, aussi incongru que cela puisse vous paraître, rappelez-vous votre enfance. Remémorez-vous ces précieux instants de fraîcheur où vous gambadiez dans la joie et l’excitation, car ces instants sont toujours vivants ; ils peuvent vous stimuler et vous connecter aux énergies dont vous avez besoin. Vous êtes tous en contact régulier avec les lignes de temps d’autres réalités ; l’astuce consiste simplement à saisir ces lignes de force et à les utiliser pour se projeter au-delà. Vous êtes tous  »naturellement multidimensionnels », et il vous reste encore de nombreuses facettes de vous-mêmes à reconnaître, à explorer et à expérimenter. Il ne tient qu’à vous de devenir n’importe lequel de tous ces personnages que vous êtes, que vous avez été et que vous serez, car ils sont tous reliés ensemble. Votre conscience a la possibilité de travailler brillamment sur plusieurs plans à la fois et d’y accomplir différentes tâches dans l’harmonie. Un jour, vous réaliserez que ces octaves fréquentielles vous sont accessibles, et que vous pouvez très bien les utiliser tout en demeurant parfaitement vous-même.  

Il existe une approche dissociée, fragmentée, torturée de la puissance de l’esprit que d’autres utilisent pour essayer de vous contrôler. Mais le contrôle du mental peut aussi prendre un côté extraordinairement positif, à partir de l’instant où c’est vous-même qui décidez de prendre pleinement possession de votre être ; votre esprit retrouve alors sa puissance et sa liberté.  

Tout au long de votre existence, de vos épreuves, de vos victoires, vous ne cessez de créer, de vous engager, de vous projeter dans ce que vous êtes amenés à entreprendre. Accepter d’être responsable est le meilleur moyen de vous restructurer vibratoirement. Nous enregistrons les probabilités, nous voyons les possibilités qui se présentent. Nous comprenons vos interrogations et nous comprenons aussi la souffrance de vos âmes et quel tribut important vous avez accepté de payer dans le drame cosmique qui se joue en ce moment-même. Nous vous aimons pour votre capacité à vous égarer dans les méandres de vos sentiments, tantôt absorbés par une étreinte amoureuse, tantôt cherchant à humer les délicates senteurs du printemps. Vous êtes des créatures vraiment touchantes !  

Francesca blogs

Bientôt vous aurez vous aussi la possibilité de voir ce que nous voyons, et vous vous serez émerveillés de toutes vos découvertes. Mais auparavant il est primordial que vous fassiez confiance et que vous acceptiez cette reconstruction de vos facultés de perception. Si cela peut vous aider d’avoir un cahier et de noter vos impressions, de manière à mieux comprendre ce que vous êtes en train d’expérimenter, alors, faites-le !  

Souvenez-vous : vous êtes venus sur cette Terre en tant que pionniers d’un nouveau mode de perception. Toute l’énergie nécessaire est à votre disposition en abondance. Si vous croyez en la puissance de la pensée positive, vous renforcerez partout sa fréquence. Proclamez la puissance de l’esprit, utilisez votre esprit et soyez à son écoute. Ne comptez pas sur quiconque pour vous renseigner sur la réalité spirituelle. N’attendez pas que cela devienne un beau jour le grand titre de vos journaux télévisés. Vous devez simplement faire confiance, vous adapter et vous mettre à l’écoute de votre propre ligne de communication. Alors, vous recevrez les informations dont vous avez besoin et tout se passera bien. 

Souvenez-vous que ceux qui refusent de s’éveiller nourrissent ceux qui les contrôlent. Nous n’avons pas à les juger, mais les choses se passent ainsi : à partir du moment où la conscience s’éveille, elle n’a plus besoin d’être manipulée. Revendiquez dès maintenant le droit de prendre possession de vous-même, car ce défi deviendra bientôt celui de toute l’humanité. Il ne s’agit pas d’être contre qui que ce soit ; mais si vous suivez le vieux chemin que certains vous montrent, alors vous serez confrontés à la tristesse, à la peur et au découragement.  

Recherchez le chemin qui apporte la joie et la sérénité ; vous y ferez des rencontres riches et palpitantes. Recevez l’énergie de ce que vous apprenez et faites confiance à la magie de l’existence, car elle est vraiment merveilleuse. Apportez au monde la preuve que le rôle que vous avez accepté de jouer il y a bien longtemps a maintenant été appris. Vous avez la finesse, vous avez la grâce et vous avez le style ; utilisez-les ! Votre vie est d’une grande valeur et vous devez en être persuadés. Pourquoi ne pas tomber amoureux de vous-même, puisque vous représentez un miracle de la nature, capable d’exprimer en pensées, en paroles et en actions l’une des formes les plus magnifiques et les plus achevées de la Création.  

La guérison est en marche, mes chers amis, ne l’oubliez jamais ! Vous avez en vous le pouvoir de guérir votre sang, de guérir votre peine et de découvrir la joie d’être enfin libres ! La période que vous vivez restera à jamais dans les archives de vos réincarnations comme la plus extraordinaire et la plus riche en possibilités. Un jour, dans le futur, vous vous en souviendrez et vous raconterez à d’autres la merveilleuse aventure qu’il vous aura été donné de vivre sur la Terre durant ces 25 années de grande intensification énergétique et de révélation de la vie multidimensionnelle, de la vie divine.  

D’ores et déjà, vous voici placés par la Providence dans les bras de l’Intensité. Faites-en bon usage et cette Intensité vous conduira jusqu’à la véritable Connaissance et jusqu’à la véritable Liberté.  

Bon voyage, mes amis ! ”

 

Canalisé par Barbara J. Marciniak . canal des Pléiadiens

LES 4 ÂGES ET LES ENFANTS INDIGO

 

Chaque grande Racine Humaine ou chaque grande Civilisation qui a existé sur la Terre a passé à travers 4 Âges Cosmiques semblables à des saisons différentes au cours d’une année. Les 4 Âges prennent 24 000 ans (ou près de 26 000 ans plus exactement) à s’accomplir.

Ces 4 Âges durent le temps que dure une année sidérale, soit le temps que notre système solaire prend pour faire le tour d’un autre soleil beaucoup plus grand, le Soleil d’Ors, au cœur de notre Galaxie.

1CRISTAL

Ces 4 Âges sont : l’Âge d’Or, avec des êtres très spirituels; l’Âge d’Argent, avec des êtres qui commencent à développer un égo; l’Âge de Bronze, avec des êtres qui commencent à oublier leur nature solaire et lumineuse; et finalement l’Âge de Fer ou l’Âge Noir, il s’agit de la période que nous vivons actuellement, à la fin de la Racine Aryenne, c’est la saison des conflits et des guerres de toutes sortes, un temps ou le matérialisme supplante presqu’entièrement le spiritualisme. La spiritualité vraie a été oubliée !

Les êtres spirituels (et tout particulièrement les enfants et les adultes indigo) qui sont présents en ce moment sur Terre, se trouvent à initier, à commencer la Racine Coradienne, la prochaine grande Racine Humaine qui vivra bientôt dans la dimension éthérique. Cette nouvelle période sur la Terre est reliée au début de l’Ère du Verseau, l’Ère spirituelle naissante… que nous connaissons. Nous sommes donc à un point tournant de la Terre, elle est descendue au plus bas, avec ses possibilités d’expression les plus noires, les plus sombres, les plus égoïques, et depuis quelques années, nous avons commencé la remonté de la Terre, et tous les êtres qui cheminent spirituellement participent à cette remonté, à cette spiritualisation de la planète.

 Les 4 Grands Âges que dure une grande Racine Humaine ou une grande Civilisation voient défiler 12 Grandes Ères particulières en lien avec les configurations astronomiques et zodiacales que nous traversons et qui influencent la Terre. Ainsi, nous venons de commencer l’Ère du Verseau (soit: le 4 février 1962).

Il y a environ 2000 ans, nous étions dans l’Ère du Poisson, 2000 ans plus tôt, nous étions dans l’Ère du Bélier, etc, etc… En fait, en vérité, il y a 13 signes zodiacaux, donc 13 fois 2000 ans pour former une grande Racine Humaine, une grande Civilisation, mais le connaissance du 13 reviendra dans quelques années… Présentement, il est plus simple de tout expliquer par le 12. (Certaines personnes qui retrouvent les Connaissances anciennes savent par exemple que le Calendrier originel est divisé en 13 lunes, donc en 13 mois, et non pas en 12 mois !)

 Les configurations astronomiques nous mettent en contact avec des influences énergétiques qui produisent un renversement de l’axe de la Terre à la fin de chaque grande Racine Humaine, c’est pourquoi l’axe se déplace en ce moment, comme il s’est déplacé à la fin de la Racine Atlante, ou de la Racine Lémurienne, Hyperboréenne ou Protoplasmique. Lorsque astronomiquement parlant, nous entrons dans la zone de l’Anneau d’Alcyon au niveau de notre Galaxie, et que nous nous trouvons à proximité d’Hercolubus, une planète gigantesque, le feu de l’intérieur de la Terre est aimanté vers l’extérieur, l’axe de la Terre bascule, il y a des mouvements profonds dans le sol, des courants chauds du cœur de la Terre (en lien avec le feu du centre qui est attisé) qui viennent dans les fissures, dans les océans, dans les glaciers, et il y a fonte des eaux, tremblements de terre, volcans, feux, inondations, cyclones… Tout ce remue-ménage nettoie la Terre et pousse les êtres à se solidariser et se spiritualiser, pour entamer dans de nouvelles conditions énergétiques, la nouvelle grande Racine Humaine, la nouvelle grande Civilisation.

Plusieurs de ces révélations ont été faites au siècle dernier par le grand initié Samael Aun Weor (www.everyoneweb.fr/samael ). Nous pouvons le remercier pour sa grande contribution. La finale du renversement de l’axe de la Terre est prévue aux environs de l’année 2042, ce sera donc le point marquant pour les bouleversements matériels de toutes sortes.

Les gens sont donc invités à se solidifier intérieurement et à devenir solidaires extérieurement !

Le déluge d’autrefois et Noé… c’était lors du renversement de l’axe de la Terre à la fin de la période Atlante. Il y eut de grands changements géo-physiques et Noé était un grand initié qui guidait les gens vers les territoires protégés pour recommencer la nouvelle Civilisation plus spirituelle. Le Québec, est à notre époque un territoire de la planète particulièrement protégé, un très grand nombre d’êtres spirituels y naissent, y vivent, y émigrent.

La Terre ne va donc pas mourir, elle est simplement en grand processus d’épuration afin d’aider la Nature et les gens à se transformer et à pouvoir créer une nouvelle Civilisation. L’argent et les biens matériels de la majorité des gens sur la planète vont disparaître en grande partie, mais l’énergie de solidarité qui va émerger dans les lieux spirituels sera extraordinaire et donnera naissance à de nouvelles formes d’organisation sociale axées davantage sur le partage et l’Amour, sur les collaborations diverses en lien avec les talents de chacun.

 (J’initie doucement les gens à cette ère de partage et de dons du coeur, par les informations qui sont sur deux de mes sites web: TOUS UNIS www.everyoneweb.fr/tousunis  et HARMONIAVISION www.everyoneweb.fr/harmoniavision  )

 Les enfants et les adultes indigo qui sont un peu partout sur Terre, vivent déjà grandement au niveau du partage et de l’Amour. Ils aident, chacun à leur façon, à transformer les mentalités, à harmoniser les lieux, à régler les conflits, et à découvrir des chemins de créations de plus en plus pacifiques et lumineux. Voici les 8 besoins fondamentaux des êtres indigo :

1) Exprimer sa reliance (son contact avec le Divin.

2) Vivre sa vérité intérieure.9782361880507

3) Être intègre.

 4) Vivre dans la congruence (exprimer le même message en pensées, en paroles, en émotions et en action).

5) Servir la société, la planète, le grand Plan Divin Harmonieux.

6) Vivre libre.

 7) Aimer inconditionnellement. 8) Harmoniser les diverses situations de vie.

En plus de ces 8 besoins, 25 caractéristiques précises sont détaillées dans mon texte sur les indigos qui vous est offert sur ce site: www.everyoneweb.fr/ecolevirtuelle

 Si vous êtes en présence d’enfants à la conscience très éveillée tout près de vous… lisez ce texte, il vous aidera à mieux les comprendre, à mieux les Aimer, et à mieux les aider à Aimer notre planète et l’époque bien particulière dans laquelle ils se sont incarnés !

Ces enfants nouveaux, indigo, teflon (ceux sur qui nos vieux conditionnements et nos vieux préjugés ne peuvent coller), peuvent grandement nous aider, si nous les premiers, nous les aidons à comprendre où ils se trouvent présentement et comment nous pouvons tous avancer ensemble dans la nouvelle Ère qui commence.

Extrait du livre de JULIE MORIN intitulé : LE GRAND BONHEUR ou Comment unifier en son cœur la Science, la Philosophie, l’Art et la Mystique ? Site web de référence : www.JulieMorin.ca

Amoureusement et solidairement ! Julie Morin (de son nom de naissance) ou Solari Harmonia (de son nom d’artiste spirituel) Sa page web: www.psycho-ressources.com/julie-morin.html

 

Accepter les enfants Indigos parmi nous

 

VOICI MAINTENANT LES 25 CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES QUI DISTINGUENT LES ÊTRES INDIGO, QU’ILS SOIENT ENFANTS, ADOLESCENTS OU ADULTES. (Il n’est pas nécessaire d’avoir toutes ces caractéristiques pour être un indigo.)

1.Se sentir étranger. (Ne pas reconnaître le décor planétaire, social, culturel, s’y sentir mal à l’aise.)

2.Se souvenir de façon floue d’appartenir à une Famille spirituelle souvent plus importante que sa famille biologique. (Une Famille formée d’êtres intelligents, amoureux et créatifs dont on a une grande nostalgie.)

 3.Avoir beaucoup de difficulté à s’adapter à la densité. (Trouver le corps physique emprisonnant et encombrant, trouver étrange de devoir manger des aliments denses pour survivre, se sentir mal à l’aise face aux selles et à l’urine, ne pas être attiré vers les activités très physiques…)

 4.Ressentir fréquemment une angoisse de séparation. (Et être réactivé chaque fois qu’une petite séparation anodine survient dans les relations interpersonnelles, cela, puisque l’âme se souvient de façon floue mais intense, d’avoir été séparée de la Source, ou d’une grande Sphère de vie lumineuse et infiniment belle, amoureuse et intelligente.)

5.Sensation d’indignité ou de honte spirituelle. (Car incompréhension de sa raison d’être sur cette Terre et imagination qu’il s’agit d’une punition alors qu’en fait, il s’agit d’une mission d’aide et d’élévation humanitaire.)

6.Perceptions de barbaries. (Se sentir en présence d’êtres barbares, monstrueux, dangereux, et parfois en être apeuré ou traumatisé.)

 7.Imagination très vaste. (Imaginer facilement la vie sur d’autres planètes, dans d’autres systèmes solaires ou d’autres galaxies, ou dans d’autres dimensions plus subtiles – imagination généralement nourrie par des souvenirs d’expériences véritables sur ces autres sphères de vie et dans les nombreuses réalités multidimensionnelles.)

 8.Hypersensibilité. (Pleurer ou rire très facilement, ressentir rapidement les états d’âme des êtres près de soi ou vivant sur un autre continent.)

9.Persévérance. (Sentir l’importance des élans internes qui propulsent et les suivre malgré les obstacles ou conditionnements externes.)

10.Visions grandioses ou mégalomanes. (Être habité de projets, de rêves, d’idées… qui font rire les autres, que les autres considèrent impossibles, alors qu’en soi on les voit déjà entièrement réalisés ! – et on sait qu’on fera tout ce qui est possible pour les matérialiser).

11.Mental ingénieux. (Talent naturel pour les inventions, les solutions, les innovations technologiques… car son âme a déjà vécu là où cela existe déjà et fait que son propre mental est le mental futur de la Terre.)

12.Grande curiosité. (Être un enfant qui pose constamment des questions, qui veut tout comprendre, et un adulte qui ne se lasse jamais d’apprendre.)

13.Rapide et souvent hyperactif. (Reflet de ses habitudes d’une autre incarnation à créer efficacement et rapidement – souvent aussi les créations sont plus rapides dans les plans plus subtils – donc grande difficulté à accepter la lenteur des gens et du fonctionnement du plan physique de la planète Terre.)

14.Apprentissage rapide. (Capable de grande concentration et d’assimilation très rapide de la nouveauté – cela fait souvent des enfants qui s’ennuient à l’école ou qui voient rapidement les faiblesses des éducateurs ou même qui les dépassent en compréhension.)

15.Sensation d’être un missionnaire. (Souvenir floue dans son âme d’avoir une mission, un mandat, une oeuvre bien particulière et bien importante à réaliser pour la transformation de la Terre – Flavio, 6 ans, disait: les âmes missionnées sont là pour aider à la transition de la Terre dans une dimension plus subtile.)

16.Incapacité à mentir. (Sentir la valeur de dire la vérité, même lorsque l’égo des gens en est choqué ou blessé – et grande tristesse face aux mensonges des gens qui mentent, et aux paroles de ces gens qui disent que tout le monde ment et que c’est normal.)

17.Grande créativité. (Sensation de mort interne dans les schémas de routine.)

18.Thérapeute inné. (Facilité et ardeur naturelle à débloquer les émotions et les pensées en soi ou chez les autres.)

19.Paradoxe interne entre le sentiment d’égalité et le sentiment de supériorité. (Sensation que tous les êtres sont d’essence semblable et égale, donc de même valeur, et en même temps, confusion en voyant les personnalités des gens en général grandement inconscientes et présence d’un sentiment de supériorité ou d’orgueil spirituel – ce paradoxe se résout quand l’être découvre sa nature d’indigo et son rôle sur la Terre.)

20.Jardin secret. (Maintenir privé, secret, juste pour soi, une grande partie de sa connaissance, ses expériences, ses conclusions sur les événements… pour éviter d’être rejeté, blessé, ridiculisé par les êtres moins éveillés qui l’entourent – certains indigo vont sombrer très jeunes dans une ou plusieurs de ces situations: la dépression, l’apathie, les drogues, l’alcoolisme, la boulimie… pour compenser tout ce qu’ils sont encore incapables d’accepter de leur vie ici ou ils sont si souvent rejetés et mal aimés.)

21.Réformateur de systèmes planétaires. (Certains appellent les indigo « les mercenaires du Divin » puisqu’ils viennent pour aider l’Humanité à sortir des conditionnements, enfermements et assoupissements, ils agissent et parlent de façon souvent confrontante pour ôter les oeillères, les muselières, ouvrir les yeux, les oreilles et les coeurs; ils sont des empêcheurs de tourner en rond.)

22.Direction intérieure. (Savoir intérieurement ce qui est à faire, et ne pas apprécier de se faire forcer ou pousser dans le dos pour quoi que ce soit, respecter son rythme, son « timing », ses heures, et ne pas accepter de discipline imposée de l’extérieur.)

23.Alimentation marginale. (S’alimenter à des heures non-fixes, uniquement quand le corps en ressent vraiment le besoin, souvent, sauter des repas ou même des journées de nourriture, manger le souper au déjeuner et le déjeuner au souper, le dessert en premier et la soupe en dernier, et bien souvent refuser de manger de la viande, être végétarien ou respirien – se nourrir de Lumière uniquement-.)

24.Facultés extrasensorielles. (Facultés activées ou encore inactivées qui s’activeront à des moments clés de leur existence, facultés de lecture dans les pensées des autres, de télépathie, de télékinésie, de clairvoyance ou clairaudience – voir les auras et les êtres des autres plans et entendre la musique des sphères -, voyages astral la nuit pour aller dans des « Écoles de nuit » ou des Vaisseaux spatiaux pour recevoir ou transmettre des informations.)

25.Karma minime. (Être dont la vie est allégée de conséquences karmiques lourdes puisque les actes sont presque en accord continuel avec les Lois Cosmiques Universelles. Certains indigo sont de très vieilles âmes, d’autres de très jeunes, d’autres encore, ne sont pas passé par la naissance et ont pris un corps, un véhicule physique au moment ou quelqu’un désincarnait, ils sont alors ce qu’on appelle des « walk-in », certains indigo viennent sur la Terre pour la toute première fois et ne connaissent aucune âme de cette planète, autrement dit, ils n’ont pas d’expériences de ressouvenance ou de retrouvailles spirituelles en rencontrant les êtres sur leur route, comme ceux et celles qui se sont incarnés plusieurs fois sur Terre, cela génère un sentiment de solitude encore plus grand et une soif bien particulière de retrouver sa Famille interplanétaire et intergalactique, donc une soif très difficile à comprendre pour tous les êtres qui sont des habitués de la Terre. Les êtres indigo sont également appelés les « semences d’étoile » ou les « enfants des étoiles » – les « starkids » !)

indigo1

 

 VOILÀ ! ET CE N’EST QU’UN RÉSUMÉ D’INFORMATIONS !

J’imagine que tu t’es reconnu dans plusieurs de ces éléments, et j’espère que cela t’aidera à t’apprécier à ta juste valeur et à reconnaître que tu n’es pas seul: Tu es extrêmement précieux(se), et malgré toute la difficulté à vivre ici, tu découvriras dans quelques années toute la Beauté, la Splendeur, de ce que nous sommes venus créer sur cette magnifique planète ! Tu peux imprimer ce texte ou donner l’adresse web à d’autres personnes ou d’autres indigo, qui selon toi, pourraient apprécier de connaître ces précieuses informations. Je te souhaite une formidable journée !

Ecrit par Julie MORIN

Pour me contacter afin de lui raconter votre expérience : Julie Morin vit à Montréal, au Québec. Par courriel: juliedemontreal@gmail.com

L’arbre de la vie et la responsabilité

 

En profondeur, il existe plus de 7 dimensions, la Création comprend 22 dimensions de vie qui forme ce qui est appelé l’Arbre de la Vie ou l’Arbre de la Kabbale : 12 Supradimensions (les dimensions célestes), une dimension intermédiaire (la dimension physique), et 9 infradimensions (les dimensions infernales).

46

Les 12 Supradimensions sont les suivantes :

- Les 3 sphères de l’Absolu (le grand repos, l’observation de la Manifestation, la préparation pour la Manifestation,

- Les 3 sphères de la Triade originelle (l’énergie du Père Cosmique – l’impulsion –, l’énergie de la Mère Cosmique – la structuration -, et l’énergie de l’Enfant Cosmique, le Christ ou le Kristos en nous – l’équilibration ),

 - Finalement, les 6 dimensions au-delà de la dimension physique : les dimensions atmique (l’Esprit = l’Intelligence amoureuse universelle et intuitive), psychique (l’âme divine = l’amour universel), causale (l’âme humaine = la volonté et le libre-arbitre), mentale (la pensée), astrale (l’émotivité) et éthérique (la vitalité). La dimension intermédiaire est celle du plan physique où nous vivons en ce moment et où nous pouvons expérimenter environ 50% d’essence et 50% d’égo.

 - Les 9 Infradimensions, elles, permettent aux êtres de vivre dans l’égo autant qu’ils le souhaitent. Les âmes y vivent en majeure partie dans les conflits, les guerres, la gloutonerie et la sexualité exacerbée, le mensonge et les scénarios de dominations ou de soumission, à travers les différentes expériences égoïques : l’orgueil, la luxure, la colère, l’envie, la convoitise, la gourmandise, la paresse et la peur.

Les êtres se retrouvent dans les infradimensions quand leur égo est rendu trop gros, trop lourd, trop dense, pour le plan physique, tellement dense qui les empêchent également d’aller dans les supradimensions. Nous sommes responsables de nos paroles, pensées, émotions et actions, et par conséquent de la vibration que nous créons dans la manifestation et qui nous conduit à vivre dans une dimension ou une autre pendant une période donnée. Le responsabilité peut être décomposée dans les mots : réponse et habilité. En ce sens, la responsabilité est notre habilité à répondre aux invitations de la vie par des attitudes plus ou moins lumineuses. En conséquence, nous attirerons des événements et des gens qui sont eux aussi plus ou moins lumineux et qui correspondront à notre propre taux vibratoire. Plus l’Amour imprègne nos différentes dimensions, plus les conséquences à moyen et à long terme seront harmonieuses et heureuses.

À court terme, les choix plus égoïques peuvent sembler intéressants, mais ces énergies aimantent des gens et les situations de notre futur… et un jour vient où nous recevons en retour ce que nous avons exprimé. L’Amour et les choix dans notre essence représentent toujours la voie la plus saine pour un avenir lumineux.

Extrait du livre de JULIE MORIN intitulé : LE GRAND BONHEUR ou Comment unifier en son cœur la Science, la Philosophie, l’Art et la Mystique ? Site web de référence : www.JulieMorin.ca

Crist’al Chaya juillet 2015

1280x720-CD7

Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, soyez pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchizédech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ces temps de transition, dans ces temps de préparation à l’ascension de la Terre, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire.

Dans quelque temps, nous serons au Mont Shasta sur l’un des plus grands vortex de la Terre Mère, sur un territoire de l’ancienne Lémurie, là où des Etres de Telos, mais aussi de l’Etoile An du système d’Orion, vivent en harmonie à l’intérieur même de cette montagne qui est régulièrement visitée par des délégations des confédérations intergalactiques. Précisément sur ce lieu, nous activerons le premier portail de solarisation.

Dans les prochaines années, neuf portails de solarisation seront activés. En 2016, trois portails de solarisation :

>  le 1er  à Santorin en Grèce
>  le 2ème, quelque part en Angleterre près d’un crop-circle
>  et le 3ème au Yucatan au Mexique

Ces portails de solarisation ont des fréquences vibratoires particulières, ont pour vocation d’amplifier, de modifier, de respatialiser la grille cristalline planétaire dans la Conscience christique, lémurienne afin que l’humanité solaire ou plus précisément l’humanité solarisée, puisse accueillir, créer, les espaces vibratoires qui serviront aux îlots de lumière.

Lorsque le premier portail de solarisation sera activé à Shasta, peu de temps après, nous commencerons à structurer concrètement les différentes étapes pour la création et l’installation d’îlots de lumière sur Terre. Pour cela, j’ai l’intention de créer une équipe, une équipe constituée de plusieurs coordinateurs, des personnes spécialisées et nommées dans différents secteurs constituant un îlot de lumière :

•    le secteur de la branche spirituelle
•    le secteur de la branche éducative
•    le secteur de la branche agricole
•    le secteur de la branche scientifique
•    le secteur de la branche harmonisation et soins énergétiques
•    le secteur de la branche juridique

Ainsi lorsque des personnes souhaiteront commencer à créer un îlot de lumière, eh bien, elles pourront se référer à ces coordinateurs qui les guideront pour l’élaboration d’un îlot qui comprendra peut-être un seul secteur d’activité ou peut-être plusieurs secteurs ou peut-être un îlot beaucoup plus vaste avec tous les secteurs actifs.

Dans quelque temps aussi, vous aurez à disposition un nouveau site sur les îlots de lumière où chacun de vous pourra s’inscrire et recevoir régulièrement mes enseignements, mes conseils pour atteindre le niveau de conscience et de fréquences adéquates à la création d’un îlot de lumière, car vous comprenez bien que lorsque vous vivrez à l’intérieur d’un îlot de lumière, il vous faudra avoir atteint une certaine maîtrise, une certaine compréhension des lois de vie et aussi avoir métabolisé toutes les parts hybrides de votre Etre, ces parts hybrides que les familles involutives ont nourries à travers leurs plans d’éducation durant tous ces siècles. Ces parts involutives qui vous ont appris à vivre des relations d’intérêt, des relations de pouvoir, de contrôle, eh bien, tout cela devra être métabolisé, maîtrisé, afin que votre Présence Je Suis ait pleine autorité, afin que vos relations avec votre environnement, avec les autres, avec votre famille, avec vos proches, vos amis, soient des relations d’amour basées sur ce que l’on appelle « le lien amoureux », « la respiration amoureuse ».

Il n’y a pas d’un côté les Maîtres ascensionnés et de l’autre côté une humanité de soldats qui obéissent. Il y a les Maîtres et il y a cette humanité qui respire dans le Plan de Conscience des Maîtres, qui respire avec les Maîtres, qui mesure aussi la responsabilité de l’engagement au service au bien commun, car si vous portez toute votre conscience et votre attention à la conscience du cœur, du Sacré Cœur, en réalisant que vous êtes incarnés pour servir et non pour dominer, alors à ce moment là, vous contribuerez au salut global de l’humanité, vous contribuerez à stabiliser ce monde et les multi-univers qui sont en lien avec l’humanité terrestre. La vocation de l’humanité terrestre est, bien sûr, de créer une cellule de rédemption depuis un ADN hybridifié, mais aussi de créer une cellule de solarisation qui permettra à tous les mondes, non seulement de retrouver le chemin, la reliance, le lien avec la Source Première, mais qui leur permettra aussi de rayonner cet amour, cette vibration d’amour christique.

L’humanité a donc ce devoir d’amour et l’humanité nouvelle est sur le point de naître. Le nouvel Adam galactique et la nouvelle Eve galactique sont en processus de réconciliation pour l’harmonisation des races, de toutes les races, qu’elles soient de type terrestre ou non terrestre.

Depuis quelque temps, j’ai commencé à enseigner les sceaux d’unité quantique qui sont les signatures des douze Cristaux Maîtres d’An du système d’Orion. Ces sceaux ont également des noms vibratoires issus du langage solaire. Aujourd’hui, vous n’avez peut-être pas encore connaissance de ces sceaux d’unité quantique pour la plupart d’entre vous, mais sachez que ces sceaux permettent également à votre part multidimensionnelle d’œuvrer à l’intérieur même des portails de rédemption et d’amener toutes vos extensions vers les futurs portails de solarisation. Ces portails de solarisation sont la signature de votre Moi Divin, cette signature qui vous demande alignement à la Présence Je Suis, qui vous demande aussi de comprendre l’initiation du renoncement : 

>  renoncer à vos désirs, 
>  renoncer à vos croyances, 
>  renoncer à vos certitudes, 
>  renoncer à votre savoir livresque, 
>  renoncer à faire de vos pensées, de votre mental, le chef d’orchestre, 
>  renoncer à vos conditionnements quels qu’ils soient 

et entrer dans cette respiration avec la Source Première, entrer dans cette conscience multidimensionnelle. 

Et vos extensions qui se rassemblent, qui se réunifient, qui se pacifient, vont accompagner vos parties multidimensionnelles ascensionnées, dans les portails de solarisation et vont permettre ainsi, en tant qu’individu incarné, d’augmenter le rayonnement de votre Etre global. Ce rayonnement augmentant, vous serez en mesure demain, de conduire cette nouvelle humanité vers des changements favorables et bénéfiques pour l’ensemble de votre planète et pour l’ensemble des mondes. Certains mondes qui, jusqu’ici, étaient enfermés, sans aucune possibilité d’évolution, vont commencer leur propre chemin d’évolution.

La Terre devient elle-même une Arche d’Alliance, une Cellule christique à la fois porteuse de l’attribut de rédemption qui est le chemin, l’initiation vers l’ascension et qui porte aussi la conscience de solarisation et de rayonnement de l’Etre Divin, rayonnement qui s’applique jusque dans la physicalité de l’Etre, jusque dans la matière, dans la matière atomique de l’Etre et qui permet d’intensifier les fréquences du cœur, du Sacré Cœur de chacune de vos cellules. Dans ce cœur, ce Sacré Cœur, au cœur même de chaque cellule, il y a les cristaux sacrés, les Urim et les Thummim qui, peu à peu, retrouvent leur tonalité, leurs sons originels, qui retrouvent cette pureté du cristal. Les Urim et les Thummim contiennent les sceaux, les signatures de votre Essence christique.

Bien sûr, il y a des codes matriciels qui ont été tronqués, truqués, falsifiés par toutes sortes d’implants, par des structures leurres répliquantes, mais il existe au cœur du Sacré Cœur, des signatures n’ayant pas pu être altérées et celles-ci se révèlent à l’intérieur même des portails de solarisation.

Je vous invite, chères âmes, à créer devant vous une sphère de lumière brillante de couleur blanche argentée qui est la couleur de la Source Première et vous visualisez cette sphère devant vous, très loin de vous. Et puis, elle s’approche progressivement jusqu’à se présenter à une cinquantaine de centimètres de votre cœur physique. A l’intérieur de cette sphère sacrée, vous allez placer un 8 à l’infini, une lemniscate debout et une lemniscate couchée, créant ainsi une cellule sauveuse, le commencement de la « fleur de vie ». Sachez que la lemniscate qui est couchée, permet d’ouvrir le cœur, le Sacré Cœur de la cellule et la lemniscate debout permet d’encoder, d’informer le cœur de la cellule. 

Alors, à l’intérieur de cette cellule sacrée, placez le mot « TRANSMUTATION » en lettres violettes, placez le sceau d’amour, d’amour éternel et d’amour « lien amoureux ». Ce sceau est tout simplement un triangle, pointe vers le bas. Il représente la trinité de la vie, l’amour est le point central de la Source, l’amour éternel représente le mandat de service qui n’a ni début, ni fin. Et le lien amoureux est le moyen, le chemin de rédemption, est la manifestation de la conscience de rédemption qui est l’attribut majeur du Christ. Si vous ne parcourez pas ce chemin de rédemption, vous ne pourrez jamais devenir une cellule d’unification des mondes, vous ne pourrez jamais apporter la paix globale à cette humanité et aux humanités qui s’y rattachent. Le lien amoureux vous met dans le mouvement du cercle de la matrice où il n’y a point de séparation, où il n’y a point d’éléments fractionnés, mais il y a cette respiration alchimique qui maintient les mondes en cohésion, qui les unifie au cœur du Sacré Cœur de la Source. C’est dans cette conscience que vous créez cette cellule. 

Et puis, cette cellule s’approche maintenant de vous à 30 cm, à 20 cm, à 10 cm, puis rentre dans le cœur, dans le chakra du cœur et rayonne dans tous vos chakras, dans tous les endroits de votre corps physique ayant besoin de retrouver cette trinité d’amour.

Et puis, cette cellule d’amour se diffuse maintenant dans les autres corps vibratoires : le corps éthérique, l’ADN émotionnel, le corps astral, le corps mental, le corps causal, le corps christique, le corps bouddhique, le corps atmique et c’est dans ce corps atmique que vous fermez la boucle du cercle, car le cœur du Sacré Cœur est à l’intérieur même de chacune de vos cellules, est à l’intérieur même du Cœur christique, comme à l’intérieur même de la Source Première.

Soyez remerciées, chères âmes, soyez pleinement remerciées et guidées dans votre évolution et dans votre ascension.

OM SHANTI CHAYA

Cliquez ici pour accéder à l’espace d’étude des lettres mensuelles réservé aux abonnés

LA MAISONS ASTROLOGIQUES DANS LA ROUE ARCHETYPALE

 

ROUE ARCHETYPALE

PREMIERE MAISON : EGO ET PERSONNALITE (Premier et troisième chakras)

Dans une carte du ciel, les douze maisons correspondent aux douze signes du zodiaque et aux quatre énergies cosmiques : terre, aire, feu et eau. Les maisons de la Roue archétypale partagent certaines des mêmes caractéristiques. La première maison de la Roue archétypale, par exemple, correspond au signe astrologique du Bélier, première maison du zodiaque. Dès le premier jour du printemps, elle représente le renouveau. Et puisque le sentiment que tout était possible et qu’il voyait la lumière même dans les pires situations. L’archétype en résidence dans la cinquième maison de Will était l’Enfant. Et c’était exactement cela : presque un personnage de contes de fée qui inspirait les gens pour voir le beau dans la vie.

Le besoin de créer est un aspect essentiel de la conscience et de l’âme. Mais il est illusoire de définir notre capacité créative selon nos accomplissements professionnels, même artistiques. Will incarnait l’énergie de la créativité dans son expression la plus élevée parce qu’il canalisait cette électricité pour mettre en marche l’âme de tous ceux qu’il rencontrait. Il représente aussi un autre profil de la créativité : la nature créative du soi qui se contente d’être soi pour être reconnu et validé.

DEUXIEME MAISON : VALEURS PEROSNNELLES (Deuxième chakra)

La deuxième maison de la Roue archétypale correspond au Taureau, un signe de terre qui gouverne votre relation à la terre, au sens large. Elle préfigure ce que vous appréciez et chérissez le plus. En termes énergétiques, la deuxième maison représente la prochaine étape de la formation du soi : « Maintenant que je suis là, qu’est-ce qui m’appartient ? Qu’est-ce que je veux retirer de la vie ? Quel pouvoir est essentiel à mon interaction avec la vie matérielle ?  Cette maison représente votre appréciation de la nature physique de la vie ; les objets de ce monde qui touchent votre ego et votre âme et ce dont vous avez le plus besoin pour vous sentir enraciné dans le monde. Cette maison reflète surtout les objets ou l’énergie que vous associez au pouvoir terrestre : argent, statut, propriété, oeuvres d’art, capacité de dominer les autres, sensualité, beauté. Ce sont les moyens les plus séducteurs par lesquels l’âme s’attache à la forme physique. Par conséquent, l’archétype qui réside dans cette maison est mieux accordé à votre relation au pouvoir physique et à ses icônes.

Cette maison vous met au défi d’envisager vos valeurs spirituelles par-delà la forme physique de votre attachement aux objets, à l’argent, au statut, au pouvoir et à toutes les autres manifestations du monde matériel. Les gens souffrent généralement d’une grande anxiété parce qu’ils croient devoir posséder, pour être heureux, une personne, un lieu ou un objet. Mais la capacité d’aimer inconditionnellement nécessite le détachement.

TROISIEME MAISON : EXPRESSION DE SOI, FRERES ET SŒURS ( Troisième et cinquième chakras)

Lorsque vous avez établi vos valeurs, vous passez à l’expression de soi : votre façon d’affirmer au monde qui vous êtes et ce qui vous est cher. La maison 3, alignée avec les Gémeaux, un signe d’air qui gouverne la communication, représente votre capacité de vous exprimer en tant qu’individu, et représente aussi os frères et sœurs. Le lien symbolique entre frères et sœurs et les communications représente le processus naturel de la spécialisation, ou de la découverte de votre voix parmi les autres « enfants ». Par conséquent, les frères et soeurs doivent signifier non seulement les membres de vote famille biologique, mais aussi ceux qui vous aident à grandir. Parce que l’énergie de votre troisième maison renferme à la fois votre sentiment d’estime de soi et votre expression personnelle, elle résonne avec les troisième et cinquième chakras. Elle contient les leçons inhérentes à l’apprentissage des causes et effets de vos choix ; votre façon de gérer votre propre pouvoir. Elle révèle comment vous dirigez votre énergie dans le monde, comment vous la mettez en mouvement et comment vous vous engagez avec les lois de l’attraction magnétique et de la cause à effet. Vous devrez prendre conscience de vote façon d’utiliser votre énergie et votre pouvoir personnels de façon à assumer les conséquences de vos pensées et de vos actions. Devenir conscient veut dire vous éveiller à votre propre pouvoir et apprendre à le diriger d’une façon responsable.

L’archétype résident dans votre troisième ainsi influence votre façon de soupeser vos décisions. Les choix qui visent à nuire aux autres ou à les blesser représentent la part d’ombre ou la difficulté de la troisième maison.

La troisième maison vous met au défi de vous rendre compte de vos motivations. Chaque pensée, parole, action et geste est une expression de votre pouvoir et, en définitive, seules deux motivations authentiques touchent la psyché : la valorisation ou la dévalorisation de soi et des autres.

QUATRIEME MAISON : CHEZ SOI ( Premier et quatrième chakras)

La quatrième maison correspond au Cancer, le premier des trois signes d’eau du zodiaque. Comme l’eau est un élément associé à notre nature émotionnelle, l’archétype de notre quatrième maison  a l’influence la plus forte sur le fondement de votre nature émotionnelle. Votre expression de vous-même, que ce soit en tant qu’individu ou sur le plan créatif, doit être enracinée, avoir un chez-soi. La quatrième maison est reliée à la fois au chez-soi d’où vous venez et à votre maison actuelle. Le mot ou l’image Maison possède de nombreuses significations et, dans l’état de rêve, il est souvent associé à la véritable résidence du cœur, ou à votre passion la plus profonde. Le thème qui gouverne cette maison comprend vos liens à la famille biologique et élargie. L’archétype qui réside dans cette maison exerce une influence prédominante sur vos énergies émotionnelles associées à cette maison. Parce que la quatrième maison est reliée à la fois à vos racines familiales et à vote vie émotionnelle, elle correspond aux énergies de vos premier et quatrième chakras.

Les aspects douloureux de la quatrième maison peuvent comprendre des souvenirs et émotions toxiques, dont les conséquences peuvent être la dépression et la mélancolie.

La quatrième maison vous met au défi de régler les comptes de votre enfance et d’établir des foyers sains pour vous-mêmes en tant qu’adultes. Vous avez le choix de transmettre à vos enfants et à vos proches soit vos blessures et vos drames familiaux, soit l’optimisme et l’amour de la vie. il est donc essentiel, pour la santé du foyer, de guérir votre histoire personnelle et de ne pas léguer vos propres blessures.

CINQUIEME MAISON : CREATIVITE ET CHANCE (Sixième chakra)

La séquence du feu, de la terre, de l’eau et de l’air se répète dans la Roue Archétypale et zodiacale. Le Lion, deuxième signe de feu, se rapporte à la cinquième maison, qui gouverne l’expression créatrice, la sexualité, les enfants et la chance. C’est également la maison de l’amour, de la spontanéité, et de l’abondance. L’archétype qui réside dans cette maison représente les forces qui vous aideront le plus à engendrer des projets. Après vous être enraciné dans un foyer, vous passez instinctivement à l’exploration du pouvoir de créativité. Parce que la cinquième maison gouverne la créativité, elle correspond au sixième chakra, qui régule l’intelligence et l’imagination.

La part d’ombre de la cinquième Maison se manifeste sous la forme de l’expression débridée du feu créatif ou sexuel, comme le mauvais usage du pouvoir sexuel ou créatif, à des fins égoïstes, ou manipulatrices. On peut utiliser le talent créatif pour des activités illégales ou contraires à l’éthique, ou pour la séduction et la manipulation sexuelles. Le besoin de créer est un aspect essentiel de la conscience et de l’âme. Mais il est illusoire de définir notre capacité créatrice selon nos accomplissements professionnels, même artistiques. Il représente aussi un autre profil de la créativité : la nature créative du soi qui se contente d’être soi pour être reconnu et validé.

SIXIEME MAISON : PROFESSION ET SANTE (Deuxième chakra)

La sixième maison correspond au deuxième signe de terre, la Vierge, et gouverne votre profession et votre santé. L’énergie terrestre de la Vierge diffère de celle du Taureau en ce qu’elle vous sert d’ancrage pour transformer votre vie différemment des cycles naturels, propres à votre deuxième maison. Cette maison focalise sur la profession dans un objectif de survie, et l’archétype qui réside ici influence votre recherche de la sécurité. Lorsque vous êtes en pleine transaction commerciale, par exemple, votre modèle archétypal de la sixième maison joue un rôle très important dans votre façon d’interpréter les conversations et les occasions d’affaires. La sixième maison vous met au défi de maintenir l’équilibre entre travail et santé. Un archétype pourrait indiquer des habitudes malsaines ou destructives qui ne servent pas votre bien-être physique. Il peut aussi indiquer comment vous négocier l’éthique et vote morale pour la sécurité financière et professionnelle. Parce que cette maison est reliée à l’argent et aux valeurs matérielles, elle correspond plus étroitement au deuxième chakra.

SEPTIEME MAISON : MARIAGE ET RELATIONS (Deuxième et quatrième chakras)

La septième maison comprend le mariage, de même que d’autres formes de partenariat, telles les amitiés intimes et les relations d’affaires. Cette maison est sous le signe astrologique de la lance, le deuxième signe d’air. A la différence des Gémeaux, qui gouvernent la communication en général, la Balance représente les types de communication les plus intimes entre individus. La qualité essentielle associée à la Balance est l’équilibre, symbolisée par une femme portant une balance. Cette maison est également un territoire de choix pour les gestes de trahison, qui révèlent si souvent les parts d’ombre de la relation. Parce que la septième maison gouverne à la fois les partenariats commerciaux et le mariage, elle correspond aux énergies des deuxième et quatrième chakras, qui gouvernent l’argent, les valeurs et les affaires du cœur.

Notre biologie même nous incite aux partenariats physiques, émotionnels et psychologiques. Nos relations, les uns avec les autres sont des domaines privilégiés dans lesquels apercevoir nos Contrats. Nous pouvons également les voir dans nos partenariats archétypaux : Parent-Enfant, Mentor-Etudiant, Serviteur-Maître.

Durant le cours normal d’une journée, au fil de nos occupations, des dialogues extraordinaires se déroulent entre nos âmes. Les partenariats peuvent également entrer en jeu dans des situations plus terre-à-terre. Nous investissons beaucoup d’énergie dans la jouissance, le maintien ou la guérison de nos relations et, en cours de route, nous apprenons davantage sur nos motivations. L’un des cadeaux les plus sains que nous puissions nous offrir est de constamment surveiller nos raisons d’être critiques et autoritaires. L’épreuve consiste à permettre aux autres d’être eux-mêmes, malgré notre peur et notre insécurité. C’est d’entretenir votre relation essentielle envers vous-même et de vivre en accord avec cette vérité ; le plus beau cadeau que vous puissiez offrir à quelqu’un, c’est d’être vous-même en pleine santé.

HUITEME MAISON : LES RESSOURCES DES AUTRES (Deuxième et sixième chakras)

Cette maison correspond au Scorpion, le deuxième signe d’eau, et l’eau, est l’élément le plus proche de notre nature émotionnelle. Le Scorpion gouverne également les secrets et les activités secrètes, de même que les énergies passionnées associées à la sexualité érotique. A la différence de la deuxième maison, qui concerne la propriété personnelle, la huitième maison gouverne votre usage de l’argent dans le domaine public. le thème de l’héritage dans cette maison est en rapport avec vos intérêts financiers et juridiques, votre bagage génétique et votre mémoire biologique ancestrale. Comme les questions juridiques et financières impliquent à la fois votre intellect et votre sens des valeurs, cette maison est donc influencée par les énergies des deuxième et sixième chakras.

Les questions de la maison huit sont nos ombres les plus obscures car, cette maison fait ressortir nos questions reliées au pouvoir, marquant un passage plus grand dans le domaine public du pouvoir extérieur.  Vous devez comprendre la nature émotionnelle de cette maison, car l’argent, la sexualité et la connaissance secrète sont des moyens de séduction qui peuvent bloquer la poursuite de votre potentiel divin. Il peut être extrêmement difficile de résister à ces énergies. Il est difficile de demeurer émotionnellement centré et en possession de son pouvoir lorsque les questions financières et sexuelles sont en jeu. Comme l’argent, le sexe et le pouvoir représentent l’autorité et la sécurité, lorsque ces domaines de la vie sont menacés ; nous devenons extrêmement craintifs et pouvons agir d’une façon irrationnelle. Les expressions de l’ombre de cette maison se présentent dans le domaine de l’inconduite juridique et financière y compris entre autres la mauvaise appropriation des fonds commerciaux et les conflits familiaux sur les questions d’héritage. Dans cette maison, nous découvrons également la valeur magnifique de notre force et de notre courage au cours des expériences les plus vulnérables de notre vie.

Un grand nombre de Contrats que vous avez avec d’autres gens viennent à cause de l’argent, du sexe et du pouvoir et cette maison aussi présente le potentiel de trahison et d’incompréhension. Mais les liens familiaux et affectueux sont également des qualités héritées et cette maison et son archétype peuvent être une grande source de force pour vous.

L’archétype associé à votre maison huit est celui qui vous guide à travers vos peurs, vos épreuves et vos forces en ce qui concerne l’argent, l’héritage et la sexualité. Gardez à l’esprit que le fond de vos peurs ne peut se comprendre pleinement dans les limites d’une seule maison. Les archétypes et les maisons auxquelles ils sont associés sont des points d’entrée dans votre carte. Chaque point d’entrée vous fournit une perspective particulière différente, mais pour voir votre Contrat dans son ensemble, vous devez en définitive considérer toute la carte. Si vous étiez en crise à propos de l’importance de l’argent pour vous, ou de votre résistance au fait de vivre pleinement, vous vous pencheriez sur la maison deux, car ce sont des questions de valeurs personnelles. Mais iso vus examiniez une relation commerciale ou financière, vous commenceriez le processus d’interprétation par votre archétype de la maison huit. Puis, étudiez cette même relation avec un autre archétype et une autre maison, en les examinant un à un, en faisant un tour de Roue. C’est comme voir votre psyché et votre âme avec un objectif grand angulaire.

NEUVIEME MAISON : SPIRITUALITE (Septième chakra)

La neuvième maison, qui correspond au Sagittaire, le troisième signe de feu, gouverne la spiritualité, la religion, le voyage et la sagesse. L’énergie du Sagittaire est associée à l’audace et à l’indépendance, qualités qui mettent en valeur les quêtes que vous êtes incité à poursuivre. L’élément feu du Sagittaire allume l’inspiration, la dévotion et la passion de réaliser une relation intime au Divin. Tandis que le Lion, autre signe de feu qui gouverne la cinquième maison, est fortement lié aux caractéristiques et au théâtre de la personnalité dramatique, le feu du Sagittaire élève l’âme d’une personne jusqu’à des voies transcendantes, en accord avec le symbolisme du Centaure dirigeant sa flèche vers le cosmos. Les parts d’ombre inhérentes à cette maison sont liées à la difficulté de gérer votre ego spirituel souvent caractérisé par l’archétype appelé le complexe messianique.

Les maisons neuf et dix sont situées au sommet de la carte et représentent les forces directrices qui nous aident à nous rappeler, même inconsciemment, que la vie est un voyage spirituel et que notre rôle est de développer continuellement notre potentiel le plus élevé. C’est pour cette raison que les deux maisons sont fortement influencées par l’énergie du septième chakra, qui régule notre relation au Divin. L’éveil spirituel appelé « la nuit noire de l’âme » résonne fortement avec le profil énergétique de la neuvième maison. Notre culture contemporaine est largement passée de la pratique en groupe de la religion, à la recherche profondément intime, d’une voie spirituelle individuelle. Même s’il s’agit d’un mouvement positif dans notre évolution, bien des gens tentent aujourd’hui de vivre selon les normes intérieures exigeantes jadis réservées aux moines, sans toutefois bénéficier de l’environnement privilégié qui, jadis, permettait aux religieux de focaliser uniquement sur leur pratique spirituelle.

La part d’ombre de cette migration vers la culture ambiante de pratique spirituelle jadis cloîtrées présente des risques de crise spirituelle ou même de folie. L’approfondissement du moi pour tenter de prendre contact avec le Divin exigeait traditionnellement la présence d’un conseiller suffisamment évolué, du point de vue spirituel, pour vous tenir la main à travers les points de passage dans l’âme : nommément, un directeur spirituel, un gourou, un abbé ou une mère supérieure. Durant ce processus d’introspection spirituelle, vous descendrez peut-être dans les profondeurs de la solitude et de la vie, vous vous détacherez des émotions et de la notion du quotidien et même, ironiquement, vous développerez un sentiment d’absurdité.

Cependant, bien des gens se trouvent présentement dans un état de détachement émotionnel, tout en s’efforçant d’entretenir la vie extérieure, en allant travailler et en remboursant l’hypothèque. Souvent la fardeau de vivre dans deux dimensions aussi opposées peut presque paralyser les gens dépressifs. Mais comment distinguer la dépression clinique ou psychologique conventionnelle de la crise spirituelle, dont les symptômes peuvent paraître similaires ? Tout d’abord, toute dépression provient de sentiments de dévalorisation. L’équilibre du pouvoir change et vous avez l’impression de ne plus dicter la loi. La dépression clinique provient généralement d’événements extérieurs ou matériels. Elle peut provenir d’un déséquilibre clinique ou d’un changement de vie traumatique ; du divorce à la perte d’un proche, en passant par un diagnostic de maladie grave. Une telle dépression engendre souvent une incapacité de fonctionner efficacement et doit être traitée par un professionnel de la santé mentale.

Par contraste, la dépression spirituelle est plus souvent déclenchée par une plongée dans des questions métaphysiques que par des soucis matériels. Vous avez peut-être l’impression d’avoir atteint une impasse, d’avoir été abandonné par Dieu ou d’avoir perdu l’espoir d’atteindre à l’union divine. Les crises spirituelles sont parfois causées par un choc, tel qu’une maladie grave ou un divorce, si cela vous conduit à remettre en question la signification et la valeur de votre vie au lieu de focaliser entièrement sur votre infortune matérielle. Il est clair que la distinction est parfois subtile entre une dépression clinique et une crise spirituelle. Une autre façon de la reconnaître consiste à observer votre façon de réagir à une crise.  Si vous réagissez en vous demandant comment vous trouverez un jour quelqu’un pour remplacer le conjoint dont vous avez divorcé, ou suffisamment d’argent pour vivre, votre dépression est sans doute psychologique au départ. Si vous réagissez précisément au sentiment d’avoir été rendu impuissant par le fait d’être consumé par la colère, le ressentiment ou le blâme envers les autres, il est fort possible que vous ne soyez pas atteinte d’une dépression spirituelle. Si toutefois vous vous posez des questions sur le sens de la vie ou la raison pour laquelle Dieu vous paraît si distant, vous avez toutes les chances de subir une crises spirituelle et vous avez peut-être besoin de voir un directeur spirituel plutôt qu’un psychothérapeute.

Si vous déterminez que votre dépression est largement spirituelle, une solution possible consiste à abandonner au Divin toutes vos craintes et soucis profanes, à « lâcher prise et laisser faire Dieu ». Vous pouvez émettre une simple déclaration au Divin pour signifier que vos propres tentatives de direction de votre vie spirituelle n’ont rien donné et que vous avez besoin de l’assistance divine. Vous abandonner aux mains du Divin, c’est différent de l’abandon de tous vos biens matériels comme dans le cas du vœu traditionnel de pauvreté. Mais le fait de réaliser que vous vivez dans le champ protecteur d’un Contrat Sacré, qui vous fournit tout ce que la vie exige pour l’évolution de votre âme, peut vous permettre de clore le conflit entre votre volonté personnelle et celle du Divin. Le geste de s’abandonner est une affirmation qui dit : « Je permets au Divin de faire mes investissements en fonction d’une sagesse plus grande que la mienne ».

LES-MAISONS-ASTROLOGIQUESDIXIEME MAISON : POTENTIEL LE PLUS ELEVE (Cinquième et septième chakras)

La dixième maison est gouvernée par le Capricorne, le troisième signe de terre du zodiaque. L’énergie de cette maison agit sur votre potentiel le plus élevé. Elle vous pousse à l’atteindre dans votre monde physique et votre vie spirituelle. Quel est votre potentiel le plus élevé de compassion ou de générosité ? Quel est votre potentiel le  plus élevé de valorisation des autres ? Quel est votre potentiel le plus élevé que vous puissiez atteindre par votre talent ? Votre potentiel le plus élevé, c’est ce que votre Contrat vous force à reconnaître et à accomplir. Puisque cela exige des choix concernant votre destinée spirituelle, la maison correspond aux énergies des cinquième et septième chakras.

L’archétype qui réside dans cette maison est votre point de départ dans le déchiffrement des choix qui vous sont ouverts et de la qualité de vos motivations. La part d’ombre de votre potentiel le plus élevé est le sabotage de soi, le doute ou le manque de confiance. La peur de l’échec, de même que celles du succès et de la responsabilité, caractérise les épreuves inhérentes à cette maison. Ce sont surtout des peurs de vos propres pouvoirs et de votre prise de pouvoir personnelle et les changements qu’ils vous demandent de faire dans votre vie. Vous aurez besoin de vérifier si vous empêchez délibérément votre potentiel le plus élevé d’émerger et pourquoi. Vous devrez également lutter pour demeurer humble, en même temps que vous développez votre pouvoir. 

La poursuite de votre potentiel supérieur est le marathon le plus difficile. A chaque mise à niveau, qu’elle soit personnelle ou professionnelle, quelque chose ou quelqu’un viendra éprouver la profondeur et la solidité de votre croissance intérieure. Sur le plan matériel, cette rencontre pourrait se présenter comme une confrontation avec une autre personne qui ne veut pas vous voir changer. Ou une relation avec quelqu’un dont vous devenez jaloux, qui mettra à l’épreuve votre capacité de soutenir le talent et les dons d’un autre. Ou l’on vous donner a peut-être la possibilité d’aspirer à la transformation intérieure, pour découvrir par la suite que ces occasions exigent toujours le sacrifice d’une partie de votre vie. Certaines personnes estiment que le sacrifice et le changement demandent trop d’effort, et cessent de poursuivre ou de réaliser l’accomplissement de leur potentiel.  L’archétype de votre dixième maison indique de quelle façon votre inconscient organise vos pensées lorsque vous êtes aux prises avec des choix susceptibles de vous amener à remplir votre mission. Rappelez-vous ceci : bien que tous vos compagnons archétypaux aient de l’influence sur chaque aspect de votre vie, l’archétype qui réside en cette maison représente le langage symbolique à utiliser pour déchiffrer tout ce que recèle votre potentiel le plus élevé.

L’une des manifestations de la part d’ombre de la troisième maison est la façon dont nous communiquons, non seulement avec d’autres mais avec nous-mêmes, notre psyché, notre âme et notre intuition, avec l’essence même de notre vie.

ONZIEME MAISON : RELATION AU MONDE (Cinquième et sixième chakras)

La onzième maison correspond au Verseau, le troisième signe d’air, et gouverne votre relation au monde extérieur et votre conception du périmètre. Votre vision générale de la vie est liée à l’énergie de cette maison. Ces sentiments reflètent la vision de votre sentiment de pouvoir à l’œuvre dans l’environnement social ou planétaire. Les gens attirés vers le service à l’échelle mondiale, comme les causes écologiste ou pacifistes, ont des liens forts avec l’énergie de cette maison. L’optimisme ou le pessimisme quant à l’avenir de l’humanité est une extension de l’énergie spirituelle de la onzième maison. La maison onze gouverne votre façon de relier votre créativité à l’humanité et engage les énergies de vos quatrième et sixième chakras, qui régulent votre cœur et votre esprit.

La course présidentielle entre George W.Bush et Al Gore fut une partie de souque à la corde archétypale typique de la maison onze. Les difficultés que posait la proclamation du gagnant ont concentré l’attention du pays sur le pouvoir qu’ont les individus de changer l’avenir de l’humanité. Par conséquent, les Américains ont évalué avec plus de sérieux que jamais l’importance de chaque vote.  Les gens qui sont valorisés par une attitude qui dit que tout est possible vivent dans un champ d’énergie ayant le pur potentiel de la maison onze. Ils sont souvent imposants, précisément parce qu’ils pensent en termes mondiaux. Pour eux, les perceptions de la maison onze envahissent leurs premières pensées du jour et sont les dernières à quitter leur esprit lorsqu’ils retournent au lit, le soi. Les gens comme Martin Luther King et Mahatma Gandhi, qui ont provoqué une nouvelle conscience dans l’esprit de l’âme de toute l’humanité, incarnent l’influence de la maison onze. En observant le village planétaire par la fenêtre de leur onzième maison, un changement positif.

Ce ne sont pas tous les gens qui ont besoin de lancer ou de participer à une cause afin d’apporter une énergie positive à la planète. Les maîtres spirituels, les leaders populaire s, les génies scientifiques et les grands artistes qui se consacrent au service de l’humanité illustrent, tous, le bien que l’on peut faire en consacrant son âme à l’incarnation d’une seule perception. Par exemple, Copernic changea la compréhension qu’avait l’humanité des mouvements planétaires en contestant l’idée que la terre était au contre du système solaire. Cette seule pensée démantela le paradigme scientifique de son époque : un jour, la terre paraissait plate, le lendemain, elle était ronde ; une seule perception refaçonna la vision collective du globe. Vous aussi, vous êtes peut-être le canal grâce auquel une toute nouvelle compréhension de la réalité se manifestera. Repassez votre vie et vos relations. Cherchez des changements que vous avez inspirés chez d’autres qui ont réussi à déplacer des montagnes dans leur propre vie. la plupart des difficultés que nous surmontons ne provoquent pas nécessairement d’énormes mouvements mondiaux, mais sont des défis quotidiens ou des forces invisibles, telles les attitudes.

Des générations profitent de l’initiative d’un seul parent de devenir un père plus actif ou de cesser de haïr les gens différents de lui. Lorsque John Lennon se retira de la vie publique pour s’occuper de son bébé Sean, par exemple, le concept d’ »homme au foyer » était essentiellement inconnu. Lennon se fit copieusement injurier pour avoir disait-on, d’échangé sa guitare pour un tablier, mais son exemple constitua un modèle que des millions d’hommes ont depuis accueilli, au grand plaisir de leurs épouses ou compagnes comme celui de leurs enfants. Le fait d’entretenir cette seule forme de pensée, de la nourrir d’attention amoureuse et d’une appréciation toujours plus profonde de ce que veut dire vivre dans un univers interreliés, transmet un courant spirituel au système collectif. Les grands maîtres spirituels ont continuellement amené leurs étudiants à prendre conscience du pouvoir de leur propre esprit. Afin d’éclairer ceux-ci sur leur potentiel intérieur, ces leaders reprennent les paroles du patriarche bouddhiste Bodhidharma : « Je ne suis qu’un doit pointant vers la lune. Ne me regardez pas ; regardez la lune ». Lorsque Jésus dit de ses guérisons miraculeuses : « Tout ceci et davantage, vous pourrez le faire si vous avez la foi », son message était clair : chaque personne peut devenir une force de changement pour toute l’humanité : il suffit de reconnaître la vraie nature de la Divinité en soi et de vivre en accord avec elle. Le monde extérieur n’est qu’une manifestation de l’autorité de notre vie intérieure.

L’archétype qui réside dans votre maison onze est symbolique de la façon dont vous considérez le pouvoir de votre esprit en relation avec l’ensemble de la vie. L’archétype de la Victime de cette maison peut vous suggérer que le monde est intimidant, car chacun a plus d’autorité que vous sur votre vie. D’autre part, j’ai également vu la Victime dans cette positon dans les carte du ciel de gens qui sont armés de courage et d’optimisme. Pour eux, la Victime symbolise l’énergie négative à laquelle ils refusent de céder, se poussant jusqu’à la limite pour s’aider et aider les autres à éviter la persécution.  Les archétypes de la maison onze nous incitent  évaluer notre façon de percevoir notre place dans ce monde et de mesurer notre sentiment de pouvoir. La part d’ombre du pouvoir d’un seul esprit se manifeste chez les gens tels qu’Adolf Hitler, Joseph Staline, Charles Manson et Jim Jones. Les caractéristiques de la part d’ombre de la onzième maison se nourrissent d’un ego qui laisse croire que l’on peut transformer toute la planète en vertu des diktats de ses désirs. La psyché des gens chez lesquels cette ombre est active ressemble à une toile d’araignée. Ils épient et piègent les foules qui recherchent celui qui leur dira ce que pourrait être la vie si eux, les démunis, détenaient l’autorité sur d’autres. Comme nous le confirme l’histoire, de telles perceptions négatives de la maison onze finissent inévitablement par imploser en emportant leur partisans. 

DOUZIEME MAISON : L’INCONSCIENT (Sixième et septième chakras)

La douzième maison correspond au troisième signe d’eau, les Poissons, qui est le signe de l’intuition, de l’instinct viscéral. C’est la maison de Perséphone, les enfers gouvernés par Pluton, ou ce que j’appellerais le canal majeur de la direction profonde. La douzième maison gouverne l’inconscient ainsi que nos peurs les plus secrètes. La nature énergétique de cette maison renvoie nos images souterraines à notre esprit à travers tous les portails disponibles : rêves, conversations, rencontres en synchronicité, ou toute occasion d’apercevoir un fragment de notre Contrat en action. Le fait de dévoiler votre inconscient exige votre intellect, votre intuition et vos aspirations spirituelles ; cette maison résonne donc de l’énergie des sixième et septième chakras.

Vos capacités intuitives font partie de l’énergie de cette maison. Référez-vous à la signification de la première maison et refaites le périple circulaire de la Roue archétypale ; notez que les autres maisons se rapportent aux aspects rationnels et émotionnels de votre nature. La formation de votre identité et le choix de vos valeurs sont largement des produits du monde matériel. Vous unir à une autre personne, et évaluer si vous voulez continuer à porter en vous l’ADN symbolique de votre tribu, est une question fortement émotionnelle et psychologique. Cependant, le fait de compléter ce cercle vous mène à votre voix intuitive.

L’intuition est notre sens primal ? bien avant de faire connaissance avec la pensée rationnelle, nous sentons la vie. Bébés, nous absorbions le climat énergétique du monde dans lequel nous vivions, y compris les émotions de nos parents et l’atmosphère de notre maison. En grandissant, les capacités de l’esprit se développent et les expériences intuitives que bien des enfants décrivent, telle la vision des anges, sont rejetées et mises au compte de l’imagination. Ces forces physiques se terrent alors dans un souterrain, bien qu’habituellement, elles ne se taisent pas complètement. Je suis convaincue que la polarité entre notre être rationnel et notre être intuitif crée une atmosphère intérieure propice à une souffrance et à une dépression intenses. Sentir l’information énergétique, mais ensuite réprimer cette information faut d’appui rationnel, c’est inviter la folie.

Apprendre le langage des archétypes et la vision symbolique permet d’éveiller et d’utiliser votre intuition. Le modèle archétypal qui réside dans votre douzième maison est le guide de votre souterrain. Bien que vos peurs semblent multiples, chacune n’est en définitive qu’une version différente de la peur du changement, qui est de loin l’obstacle le plus puissant à l’ultime acte irrationnel de l’abandon spirituel de soi. Vos expériences de la maison douze portent le thème de l’abandon de soi, comme dans la scène de La Vie est belle dans laquelle George Bailey (joué par Jimmy Stewart), envisageant de se précipiter du haut d’un pont surplombant une rivière glacée, finit par atteindre son point de rupture  et implore en pleurant l’aide de Dieu.

La part d’ombre de la maison douze peut ressembler beaucoup à une chambre d’horreurs médiévale, précisément parce qu’elle est si étroitement liée aux nombreux fragments e notre psyché. Un grand nombre de nos dépendances et de nos compulsions sont enracinées dans nos peurs les plus profondes d’être abandonné, celles qui poussent abondamment dans l’ombre de cette maison.

Maintenant que vous êtes familiarisé avec la nature et le rôle de chacune des douze maisons qui composent la Roue archétypale, il est temps de créer votre propre Roue. En suivant le processus intuitif. Vous placerez chacun de vos douze archétypes dans une maison différente de la Roue. Cette Roue archétypale personnelle deviendra la carte routière la plus importante pour travailler avec vos archétypes et comprendre votre Contrat Sacré. 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

 

CROISSANCE SPIRITUELLE et NOTRE DEUXIEME CHAKRA

 

kachLeçon : Respectez-vous les uns les autres.

Pouvoir : Créativité.

Forces : Instinct de survie, y compris celui de « lutter ou s’enfuir », résilience, persévérance, capacité de créer et de prendre les risques, sexualité et sensualité, sans des affaires.

Ombre : Déposséder les autres de leur pouvoir ou les utiliser à votre avantage.

 

Ce chakra est centré dans les organes sexuels et le bas dos. Alors que le pouvoir inhérent au premier chakra fait partie d’une famille tribale, ou diffuse une énergie de groupe, l’énergie du deuxième se concentre sur votre capacité personnelle de gérer le pouvoir de la sexualité, de l’argent, l’influence ou le contrôle sur les autres, la concurrence et l’autodéfense. Les chakras voisins concernent des domaines qui parfois se chevauchent et ces puissantes énergies du deuxième chakra sont toutes clairement reliées à la survie, rôle des premier et troisième chakras. Notre capacité de faire et de gérer de l’argent, notre orientation sexuelle et nos attitudes à propos de la sexualité, notre niveau relatif de pouvoir personnel et notre capacité de l’utiliser, tout cela est gouverné par des accords que nous avons conclus concernant le deuxième chakra.

Sur le plan  de la perception physique, votre deuxième chakra évalue automatiquement toute situation selon la façon dont elle affecte votre survie. Etes-vous en sécurité sur le plan physique ? Y a-t-il des implications financières ? Votre pouvoir dans cette situation est-il menacé par quelqu’un de plus gros, de plus fort, de plus riche, de plus sexy ? Une part de vous évalue instinctivement chaque instant en termes de menace à votre survie. Si vous entrez dans une pièce remplie d’amis et de parents affectueux, par exemple, votre cerveau et votre corps scrutent tout de même l’espace et l’énergie environnante pour y déceler tout danger physique ou attitude négative. Vous essayez également de repérer toute menace qui pourrait peser sur les gens que vous aimez. Combien de fois avez-vous eu l’impression, en rencontrant par hasard un ami ou un membre de votre famille, ou en pensant à quelqu’un, de « savoir » que quelque chose n’allait pas, sans savoir exactement pourquoi ?

C’est ce centre énergétique qui vous maintient dans vos dépendances, que ce soit la drogue, le travail ou d’autres habitudes. Le besoin d’être le premier en ligne ou d’avoir le dernier mot dans une discussion ou de débattre avec quelqu’un est une forme de dépendance aussi sûr que l’alcoolisme ou la gourmandise. La dépendance est le fait de céder votre pouvoir à une substance qui, en retour, vous contrôle ; une sorte de souque à la corde du deuxième chakra.

C’est le chakra de « lutte ou de fuite » qui est une autre manifestation de votre instinct de survie. C’est aussi le centre de votre corps qui se nourrit de créativité et de votre besoin d’engendrer, littéralement ou au figuré, des projets créatifs. Mais si la naissance est associée à ce chakra, il en va de même pour l’avortement réel ou symbolique. Lorsque les projets ou les activités créatrices dans lesquels vous êtes engagé ne peuvent être complétés, leur mort prématurée représente un avortement énergétique. Dans cette perspective, les hommes comme les femmes doivent reconnaître qu’ils avortent parfois. Un grand nombre des hommes que j’ai lus et qui étaient atteints du cancer de la prostate avaient « avorté » leurs projets créatifs au milieu de la course.

Le viol physique et l’énergie de vengeance sont également des produits du deuxième chakra. En ce sens, le viol est une atteinte, non seulement au corps physique, mais aussi à la vie émotionnelle, psychologique et créative de quelqu’un. Bien des gens portent les cicatrices d’un viol de leur psyché, mais parce qu’ils ne font pas le rapport avec le viol en tant que crime énergétique, ils sont complètement inconscients de la source de leur traumatisme et encore moins capables de la guérir.

Vous avez peut-être, avec des gens, bien des Contrats qui surgiront à la lumière de la conscience lorsque vous évaluerez votre lien énergétique avec eux, à travers des questions reliées à ce chakra. Parce que toutes les questions relatives au deuxième chakra ont un rapport quelconque avec la survie matérielle, ce chakra reflète certains de nos aspects vulnérables les plus profonds.

Arleen, qui a un fort archétype de Sauveteur, est entrée en relation avec un home en le « sauvant » émotionnellement alors qu’il traversait une période d’adaptation particulièrement solitaire. Il venait d’arriver en ville et connaissait peu l’endroit. Arleen approcha Jacob alors qu’il faisait ses cours seul ; elle lui offrit de l’aider à se repérer dans la ville. Son ambition, cependant, était que cette offre conduise à une relation amoureuse. Arleen développait un attachement énergétique envers Jacob à travers son deuxième chakra, parce qu’elle ressentait une attirance sexuelle envers lui et comptait bien orienter le sens de la relation. Mais le modèle archétypal de son énergie était celui du Sauveteur plutôt que celui de l’Amoureux. Son besoin d’être en relation, en même temps que sa peur que cela ne se produise jamais, anima la « personnalité » de son archétype du Sauveteur. Chaque fois qu’elle pensait à Jacob, son Sauveteur suscitait automatiquement les mêmes pensées qui transformèrent la relation en un fantasme dans l’esprit d’Arleen.

Même si Arleen et Jacob commencèrent de se voir presque chaque jour, l’amitié ne sembla jamais passer au stade amoureux, ce qui frustra Arleen. Un jour alors qu’ils étaient assis dans un restaurant, une amie d’Arleen, Jane, s’approcha de leur table, et Arleen la présenta à Jacob. Plus tard cette semaine-là, Janes rencontra Jacob par hasard en l’absence d’Arleen, et ils commencèrent à se fréquenter. A la différence de ce qu’il avait éprouvé pour Arleen, les sentiments que Jacob nourrissaient envers Janes étaient d’ordre amoureux. Lorsqu’Arleen apprit la nouvelle, elle se sentit trahie et rejetée, et lutta contre un brûlant désir d’humilier publiquement le couple. Elle s’imagina détruire la voiture de Jane et se répéta que celle-ci finirait par décevoir Jacob et qu’il reviendrait vers elle.

L’attachement destructeur d’Arleen à ces deux personnages provoqua une hémorragie d’énergie à travers son deuxième chakra, car toutes les questions qui l’agitaient appartenaient à celui-ci, tout comme ses intenses sentiments d’envie, de vengeance et sa peur d’être seule. Afin de rompre son lien énergétique avec ces deux personnes et avec son fantasme de relation avec Jacob, Arleen dut d’abord aborder cette expérience d’une perspective symbolique. Elle dut interpréter la signification des événements en tenant pour acquis qu’elle avait un Contrat avec chacune de ces personnes pour des raisons qui serviraient à son développement spirituel.

Même lorsque nous obtenons une révélation qui jette une lumière spirituelle sur une situation pénible, nous pouvons avoir de la difficulté à affronter de vieilles blessures, d’anciennes colères et des rejets. Pour vous libérer de cette emprise, vous devez remonter l’échelle des chakras jusqu’à ce que vous soyez capable de considérer une expérience pénible d’un point de vue symbolique et objectif. La guérison survient parfois, et ce travail intérieur qi consiste à apprécier votre histoire sur le plan symbolique se produit rarement du jour au lendemain. En plus d’envisager la possibilité qu’elle avait fait cette pénible expérience parce qu’elle avait besoin d’affronter son archétype du Sauveteur, Arleen dut également s’ouvrir à l’idée d’apprendre, de pardonner et de passer à autre chose.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

L’EVEIL DE NOTRE POTENTIEL DIVIN

 

Mukesh Singh ChTNous voulons tous connaître notre raison d’être. Quelle est donc notre mission ? Les initiés sont faciles à repérer: leur vie rayonne de sens. Comme ils perçoivent le dessein de leur vie, ils ont la force d’en traverser les périodes difficiles autant que d’en apprécier les meilleures. Mais bien des gens n’en ont pas d’idée précise, ou ignorent tout à fait leur raison d’être. Depuis que je pratique l’intuition médicale (c’est-à-dire la capacité de « lire » l’état psychologique de quelqu’un par l’intuition plutôt  que par l’examen et le diagnostic physiques), on me demande souvent : « Pourquoi suis-je malade, et comment guérir ? » Encore plus souvent et avec plus d’insistance, on me demande : « Pourquoi suis-je ici ? Quelle est ma véritable raison  d’être ? Que faire de ma vie ? » En un sens, ce manque de direction et de compréhension de soi constitue un problème de santé, car il peut engendrer diverses formes de stress émotionnel, comme la dépression, la fatigue et l’anxiété. Lorsque ces tensions et ces émotions négatives s’installent, elles peuvent engendrer la maladie. La connaissance de votre mission n’est  pas qu’une aspiration de l’esprit : elle est également essentielle à votre corps et à votre âme. 

Une vie confuse et dépourvue d’orientation peut entraîner d’autres conséquences. L’ignorance de votre mission peut avoir un effet destructeur sur vos  relations. Comme le disait souvent le regretté Howard Thurman, théologien, mystique et professeur à Harvard, nous devons nous poser deux questions : « La première est « Où vais-je ? » et la seconde, « Qui  viendra avec moi ? » Si vous ne vous les posez pas dans cet ordre, vous aurez des difficultés. » Sans cette compréhension de soi, sans ce dessein, nous pouvons porter atteinte à notre entourage et nous faire du tort. Sans une idée claire du « tableau d’ensemble », nous ne pouvons réagir correctement aux événements et aux gens lorsque les choses vont mal. […] 

Après avoir, pendant plus de dix-sept ans, aidé des gens à trouver et à utiliser leur boussole intérieure, j’en conclus que cette absence d’orientation spirituelle et émotionnelle est endémique. En plus de représenter un problème personnel pour bien des gens, c’est aussi une préoccupation mondiale : d’un point de vue cosmico-pratique, à quoi sert à l’univers une  planète remplie d’âmes qui n’ont pas la moindre idée de leur raison d’être ni de leur mission ? 

Lorsqu’on me demandait comment « se réapproprier sa propre existence » ou guérir ses blessures, comment trouver la bonne direction, je recommandais souvent la prière. Mais malgré toutes les qualités de cet exercice, j’ai cherché un autre chemin ou processus précis par lequel on puisse clarifier sa vie et trouver sa raison d’être. Personne ne peut tout prévoir,  bien sûr mais si nous pouvions envisager le sens symbolique de nos expériences, nous serions mieux préparés à affronter les inévitables changements et à nous y adapter. Au lieu de nous opposer à la transformation (tout en accumulant des  cicatrices émotionnelles), nous pourrions choisir, voir les événements sous un jour différent, accepter les changements et profiter de notre vie. Considérant l’importance personnelle et planétaire de la connaissance de notre mission, pourquoi est-elle si difficile à trouver ? Comment peut-on mieux la chercher et s’en informer ? Pourquoi certains la découvrent-ils  facilement, tandis que d’autres peinent sur le moindre indice ? Comment nous en faire une idée ? 

Chacun de nous a intérêt à connaître sa mission, car notre façon d’aborder les diverses circonstances de la vie améliorent ou compromettent notre santé. Comme je l’ai découvert après plus de huit mille lectures intuitives médicales au cours de ces dix-sept années, « notre biographie devient notre biologie » : c’est ce que j’écrivais dans Anatomie de l’Esprit.  Autrement dit, les petits problèmes et les grands traumatismes s’installent et vivent dans notre corps, et affectent ou bloquent notre énergie. Il va sans dire que plus nous nous écartons de notre mission véritable, plus nos frustrations s’accumulent et plus notre énergie est déphasée. Une fois informé de sa mission, on peut vivre de façon à tirer le meilleur parti de son énergie. Lorsqu’on s’accorde à son énergie, on exprime mieux son propre pouvoir. J’appelle cela vivre en accord avec son Contrat sacré.  

Lors de mes lectures intuitives, j’aide des gens à exploiter plus consciemment leur énergie, en repérant les traumatismes ou autres événements de leur vie qui sont restés dans leur champ énergétique. Lorsque je ramène ces souvenirs à leur conscience, ils voient souvent comment ils ont perdu leur énergie ou leur pouvoir en s’identifiant à l’excès à ces blessures ou à ces expériences. En identifiant ces « fuites d’énergie », ils peuvent regagner leur âme. Même si ce rappel est parfois utile, la plupart des gens n’ont pas besoin de mon aide pour se souvenir de ces expériences majeures. Mais là où je crois avoir vraiment aidé certains, c’est dans l’identification et l’interprétation des schémas sous-jacents de pensées et de croyances qui affectent leurs souvenirs. Ces schémas sous-jacents portent les interprétations et les sens que vous assignez à vos expériences. Ces interprétations deviennent des souvenirs cellulaires et traînent la charge d’énergie émotionnelle qui affecte votre biographie et, par conséquent, votre biologie. 

Lorsque vous vous rappelez, par exemple, avoir excellé en mathématiques à l’école, ce souvenir d’une réussite peut stimuler et inspirer votre corps et votre esprit. Mais si votre talent pour les mathématiques a provoqué du ressentiment ou du rejet de la part d’un entourage jaloux, il portera également une charge émotionnelle négative. Celle-ci peut s’attacher à tout succès  subséquent, et vous commencez à associer la culpabilité à l’accomplissement. Supposons, par contre, que votre expérience de ces complications émotionnelles vous ait, en réalité, préparé à affronter des défis ultérieurs. Au lieu d’en vouloir à cet entourage jaloux, vous pouvez lui être reconnaissant d’avoir contribué à votre apprentissage de la vie. En percevant votre propre énergie, en prenant conscience de votre perspective sur votre monde, vous pouvez changer votre point de vue et votre vie. En détectant une charge émotionnelle dans votre biographie, vous voyez comment les fragments rassemblés de votre histoire ont affecté votre passé, votre présent et votre état de santé. Cette perspective, c’est ce que j’appelle la vision symbolique. Entrevoir votre vie à larges traits et en zones de couleurs vives vous permet de redessiner votre conception de l’avenir et d’en interpréter plus clairement et plus consciemment les détails. La vue symbolique vous permet de retrouver votre énergie ou votre âme, pour guérir du point de vue émotionnel, spirituel et parfois même physique. La vision symbolique constituera une façon importante de travailler votre énergie lorsque vous ferez le point sur votre Contrat sacré. 

En faisant la lecture symbolique de quelqu’un, je vois son énergie (dans toutes ses attributions) circuler autour de lui. Mais je la perçois simultanément, comme la somme unifiée de toutes ses parties, et comme une cellule unique reliée à une grande matrice énergétique. Pendant ces lectures, mes sujets deviennent des hologrammes humains. Leur schéma énergétique général se reflète dans chacune de leurs cellules, tout comme chacune de nos âmes bourdonne activement pour former une sorte d’âme planétaire qui englobe toute la vie terrestre. Nos paroles, pensées, actions et visions influencent notre santé individuelle et celle de notre entourage. Parcelles essentielles d’une âme universelle, nous avons tous été placés sur la terre pour remplir un Contrat sacré qui améliore notre croissance spirituelle personnelle tout en contribuant à l’évolution de la grande âme mondiale. 

Notre mission de vie, ou Contrat, ne peut se définir ni se mesurer uniquement à l’aune de notre vie extérieure. Notre raison d’être ne se limite pas à notre carrière, à notre passe-temps ni à notre relation amoureuse. Notre Contrat, c’est notre relation globale à notre pouvoir personnel et spirituel. C’est notre façon de fonctionner avec notre énergie et avec les gens à qui nous la donnons. C’est aussi la mesure dans laquelle on est prêt à se soumettre à la direction du divin. Même si un Contrat ne correspond pas aux détails matériels de notre vie, on peut utiliser ces derniers pour le découvrir. Notre vie comporte de nombreuses facettes qui chatoient et reflètent à la fois notre énergie physique et notre énergie intérieure. En tentant de saisir l’ensemble de ce reflet, vous pouvez discerner et définir votre mission. Tout comme un hologramme contient une image entière en chacun de ses fragments, notre mission se reflète, peut-être sous un angle légèrement différent, en chacun de nos nombreux rayons énergétiques. Mais il faut de l’entraînement pour arriver à percevoir le tableau d’ensemble dans ces fragments et à les combiner pour obtenir la somme de notre mission. La découverte de votre Contrat est susceptible de vous réserver des surprises. Vous vous ferez couper l’herbe sous le pied et serez secoué par des prises de conscience. Mais en cours de route, vous apprendrez à utiliser une vision symbolique, à gérer votre pouvoir personnel et à accomplir votre Contrat sacré. 

Dans mes livres précédents, Anatomie de l’Esprit (Éd. Ariane) et Why people don’t heal and how they can, j’ai expliqué comment fonctionne l’énergie, comment elle s’organise autour de nos sept centres émotionnels ou chakras, et comment vous pouvez apprendre à percevoir votre énergie et à aiguiser votre intuition afin de voir d’où proviennent vos perturbations spirituelles et physiques. J’ai enseigné comment et pourquoi l’énergie pouvait se bloquer ou se dénaturer, et comment se guérir en brisant ce blocage qui provient souvent de comptes à régler. En général, la guérison émotionnelle ou spirituelle est reliée à l’apprentissage d’une leçon prodiguée par le ou les centres émotionnels en cause dans la maladie. Cette leçon, c’est parfois la maladie elle-même, et travailler avec cette forme d’énergie permet de découvrir les changements mentaux et émotionnels nécessaires. 

Au bout de milliers de lectures, j’en conclus qu’un principe organisateur encore plus grand que le jeu des chakras structure notre énergie et, ce faisant, notre vie. J’ai commencé à identifier des formes universelles d’intelligence cosmique directement à l’oeuvre dans l’organisation quotidienne de notre vie. En fait, à chacune des lectures que j’ai faites depuis 1989, un modèle archétypal s’est dégagé des détails et des fragments de chaque vie pour prendre une forme définie, offrant une idée claire de la psyché de cette personne et de la raison de son état. Souvent d’origine ancienne, ces modèles peuplent notre esprit, et leur mode d’existence nous affecte profondément, mais nous en sommes généralement inconscients. Ces modèles  intelligents sont des archétypes, des formes de vie énergétiques dynamiques qui circulent dans les pensées et les émotions de beaucoup de gens, dans toutes les cultures et dans tous les pays. Les archétypes sont les architectes de nos vies. Ils constituent les compagnons énergétiques grâce auxquels nous pouvons apprendre à nous comprendre, comme Laura. Ces modèles psychologiques et émotionnels (notre façon de vivre et les gens que nous aimons) peuvent nous amener à la compréhension profonde de notre raison d’être. Leur énergie peut nous mettre en contact avec notre grand Contrat sacré, avec notre grande mission sur cette planète. Comme je l’ai constaté lors de ma lecture de Laura, aucune relation n’est insignifiante. Chacune de nos expériences inclut un but et un sens. Chaque événement, chaque personne de notre vie   incarne un fragment énergétique de notre psyché et de notre âme. La tâche spirituelle de chacun consiste à reconnaître et à intégrer tout cela dans sa conscience, afin que le modèle général de sa mission puisse briller dans toutes ses dimensions. 

Cette prise de conscience est à l’origine de ce livre, qui révèle un processus de découverte et d’intégration des fragments de la psyché. Ce guide d’exploration de soi permet de découvrir nos compagnons archétypaux et de travailler avec eux pour accomplir notre mission de vie et notre Contrat sacré. 

En développant une vision symbolique et un langage archétypal, vous saisirez l’ensemble de votre vie avec un degré de clarté qui vous permettra de guérir les blessures émotionnelles et spirituelles, et vous remplira d’émerveillement devant l’importance de votre vie pour tous les gens que vous rencontrerez. Soyez assuré que tous les événements et les gens qui sont destinés à croiser votre chemin se présenteront à temps, et que les conseils du divin affluent sans fin vers votre âme. Il ne peut en être autrement : si nous gérons nos Contrats, le Divin s’occupe du Sacré. 

 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

 

L’AMOUR DE VOTRE VIE, C’EST VOUS-MEME

 

 

rester-motivé-dans-un-environnement-négatifSachez que toutes vos relations sont d’abord fondées sur l’amour de soi et qu’elles en sont le reflet. Nous considérons l’absence d’amour de soi comme le problème numéro Un sur la planète actuellement, suivi de près par le sentiment de persécution.

Soyons bien précis : il ne s’agit pas des relations avec les autres, mais d’abord et avant tout, de la relation avec soi-même. C’est un point extrêmement important que nous aimerions travailler avec vous. La conscience collective comporte plusieurs programmes qui vous enferment dans des systèmes de croyances. le premier système est très problématique car il vous prépare à l’échec et à la séparation. C’est celui des âmes sœurs ou âmes jumelles. Nous ne disons pas qu’elles n’existent pas, mais nous affirmons que le phénomène est très rare dans cette existence particulière que vous avez choisie. Même si ce n’était pas le cas, cela n’a pas vraiment d’importance car la relation avec une âme sœur ou jumelle ne diffère en rien de toute autre relation que vous pouvez entretenir avec votre entourage. L’idée d’âmes sœurs et d’âmes jumelles n’est qu’une étiquette que vous avez placée sur vos relations à un moment où il y avait très peu d’individus dans votre vie pour vous faire apprendre des leçons.

Dans la plupart des relations à long terme, il existe environ une centaine de points communs et autant de questions que vous pouvez choisir de travailler ensemble ou pas. Dans ces relations, une trentaine de ces points sont bien alignés entre eux. Dans les relations à court terme, une dizaine le sont. Dans cette vie-ci, vous êtes tous en mesure de régler ces questions très rapidement ; Par contre, dans vos passées le rythme était beaucoup plus lent et la vibration générale était beaucoup plus basse, de sorte qu’il vous  a fallu beaucoup plus de temps pour identifier certains programmes. Dans une autre vie, vous avez peut-être choisi d’œuvrer sur quatre ou cinq grandes questions, tandis que dans cette vie-ci, en raison du soutien universel et du fait que ce secteur de l’univers est très riche en énergie photonique pouvant servir à des fins d’intégration, vous travaillez beaucoup plus vite. Dans d’autres existences, vous disposiez d’une quantité restreinte de lumière et d’information pour travailler, et c’était donc très difficile. C’est pourquoi les relations duraient plus longtemps. Vous aviez tous besoin d’être liés davantage.

Aujourd’hui, parce que le rythmes est accéléré, vous tentez d’intégrer le plus de questions possible. Avant de vous incarner, vous saviez peut-être que les personnes A, B et C seraient disponibles pour une relation amoureuse lorsque vous seriez dans la vingtaine. Et si jamais la personne A n’était pas prête, la personne B pourrait la remplacer, ou la personne C, et ainsi de suite. Vous avez établi vos contrat ainsi parce que la synchronisation est beaucoup plus difficile dans cette vie-ci puisque vous êtes tous très affairés. Il se pourrait également que vous ayez déjà réglé toutes ces questions et que vous n’ayez plus besoin de vous lier aux personnes A, B ou C  avec qui vous vouliez y travailler. Dans ce cas, vous passerez au problème suivant en sachant que vous êtes ici en avance sur votre « temporalité ».

Votre deuxième système de croyances consiste à croire que les « contrats » sont éternels et difficiles à modifier. Au contraire, ils sont très souples ; Vous pensez qu’ils sont « lourds » et que vous raterez une occasion si vous ne vous trouvez pas à tel endroit à tel moment. Cela est simplement du à la peur, au sentiment de manque et à l’absence de connexion. Vous ne ratez jamais une occasion. La fréquence que vous émettez vous revient toujours. Il s’agit d’y être réceptif. L’événement peut se présenter sous une forme légèrement différente mais la fréquence dont vous désirez faire l’expérience sera identique à la fréquence originelle. N’est-ce pas logique ?

Cela est très important car vous avez souvent tendance dans vos relations à rechercher une personne précise au lieu de rester ouvert à la forme. C’est pourtant quand vous êtes ouvert à la forme que la personne qui vous correspond le mieux sur le plan vibratoire peut se présenter. Les problèmes surgissent lorsque vous désirez être en relation avec une personne qui ne vous correspond pas réellement. C’est malheureusement très fréquent.

Respirez profondément pour assimiler ce qui suit……….

Vous avez en effet conclu des ententes avec plusieurs individus, et votre idée d’avoir une âme sœur sur cette planète vous nuit un peu. Sachez que vous pouvez entretenir de merveilleuses relations avec absolument tout le monde quand vous exécutez le programme d’amour de soi. Plus vous serez intimement liés à la Source, plus vous éprouverez d’amour pour vous-même.

Plusieurs d’entre vous ont peur de se lier avec d’autres individus parce qu’ils craignent de se connecter ainsi à leur aspect dysfonctionnel. Or, en élevant votre fréquence vibratoire et en vous reliant à la Source, vous vous connecterez à leur aspect divin. Toute relation pourra alors ressembler à une relation amoureuse. Il n’est pas nécessaire que ce soit difficile, que ce soit une lutte. Les difficultés et les luttes proviennent des programmes de peur, les quels sont tous illusoires. Plus vous resterez présent, plus vous pourrez les identifier et vous abstenir alors de juger. Vous serez en mesure de modifier la fréquence que vous émettez. Vous avez tous tendance à retourner dans le passé et à répéter les mêmes vieux schémas car ce sont vos points de référence. Vous vous dites ceci : « C’est ce qui m’est arrivé par le passé et c’est ce qui va m’arriver dans ma prochaine relation ». Vos relations amoureuses représentent le domaine où vous faites particulièrement cela. Combien d’entre vous ont eu cette pensée ?

Si vous changez votre relation avec vous-mêmes, vous changerez alors vos relations avec les autres. Ceux-ci n’ont pas à modifier leur comportement pour que vous puissiez modifier la dynamique de la relation, peu importe qu’il s’agisse d’un membre de la famille, d’un collègue de travail, d’un conjoint ou d’un ami. Les semblables s’attirent.

Lorsque vous modifierez votre programmation et que les autres continueront à exécuter leur vieux programme qui ne correspond plus au votre, ils ne pourront plus le faire avec vous. Rappelez-vous qu’une situation ne peut exister que s vous y êtes attiré. En ce moment même, vous entrez dans une période créative sans précédent. Vous devez vous concentrer sur la fréquence vibratoire de la joie, de l’abondance, de l’amour de soi et de l’harmonie. C’est une question de création et non d’apparences. Ce faisant, vous vous libérerez du fardeau de l’attente et du désir de connexion extérieure avec l’autre moitié, celle qui est censée vous compléter !

Cette attitude est solidement ancrée dans votre structure sociale et les femmes ont plus de difficulté à cet égard, à cause de leur conditionnement social. Pourquoi ? E raison des valeurs sociales établies : être une épouse et avoir des enfants. Pendant des milliers d’années, on leur a dit que c’était cela qui importait et qu’elles n’étaient pas censées vouloir autre chose. Ainsi, si vous n’êtes pas dans une relation, vous avez moins de valeur aux yeux de la société.

Pour les hommes, le conditionnement est différent : les valeurs établies sont celles du travail et de l’argent. Si vous manquez d’argent et si vous perdez votre emploi, c’est le problème de l’estime de soi qui apparait. Pour les hommes, c’est donc concret, tandis que pour les femmes, c’est émotionnel. Elles s’enferment dans le désir d’une relation tandis que les hommes ont de la difficulté à identifier cette fréquence vibratoire puisqu’ils ne sont pas censés éprouver d’émotions. Dès leur plus jeune âge, on leur a dit qu’ils devaient « camoufler » leurs sentiments et ne jamais les exprimer réellement.

L’amour de soi, vous le possédez déjà en vous. Vous n’avez pas à l’atteindre, mais plutôt à éliminer les programmes ou les filtres qui vous empêchent de le vivre. Le reflet que vous renverra le monde extérieur vous le démontrera. Vous pourrez le vérifier sur les plans physique, émotionnel et mental.

L’amour de soi fait resplendir le corps de santé. Si vous vous donnez de l’amour, vous vous donnez de l’énergie en provenance de la Source. Les cellules peuvent alors maintenir la santé car elles reçoivent une énergie de haute fréquence. Le corps physique est créé selon le modèle physique, de sorte que toute maladie y est un reflet de votre modèle énergétique ou d’une basse fréquence. Si vous éprouvez une émotion inférieure telle que l’anxiété, la dépression, la colère ou la peur, c’est que vous manquez d’amour de soi. Si, mentalement, vous entretenez des pensées négatives comme « je ne suis pas assez bon » ou « je ne mérite pas ça » cela va à l’encontre de l’amour de soi. Vous n’accédez pas l’amour de soi qui se trouve en vous.

Depuis un quart de siècle, on vous dit qu’il est temps de vous réveiller. Nous allons donc vous aider à vous exercer à ce réveil. Vous devrez le faire au quotidien, possiblement chaque heure du jour et même chaque minute. Voilà sur quoi nous nous concentrerons en cette période.

Plusieurs parmi vous prétexteront qu’ils sont trop occupés pour le faire. Nous vous demandons : êtes-vous réellement trop occupés pour vous aimer ? La théorie est une chose, la pratique en est une autre….. Un autre aspect de la création dont nous n’avons pas encore parlé est le maintien de la fréquence vibratoire. Quand vous émettez une vibration de haute fréquence, la même fréquence de haut calibre doit être présente pour être reçue. Vous ne pouvez pas émettre une haute fréquence et en recevoir une basse. Les deux doivent correspondre. Si c’est le cas, vous recevrez ce que vous aurez demandé. Dans le cas contraire, soyez reconnaissant car c’est une occasion de constater où se trouvent les basses fréquences. Considérez cela comme un cadeau.

Pour changer la situation dans laquelle vous vous trouvez, vous devez d’abord accepter le fait d’y être. Si vous continuez à rejeter ce dont vous ne voulez pas, vous ne faites que l’attirer à vous. Si vous vous ouvrez, si vous reconnaissez cette basse fréquence sans la rejeter et si vous en êtes reconnaissant, vous en neutraliserez la charge. Vous ne jouerez plus le jeu de victime/bourreau et le problème sera résolu.

 

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

Comment fonctionne votre esprit

téléchargement

 

TOUT EST DANS L’ATTITUDE par RAMTHA

Vous vous réveillez un beau matin, l’air est frais et beau, le soleil perce la brume épaisse de ses rayons d’or, les oiseaux du matin vaquent à leurs occupations habituelles alors que vous êtes là, allongé dans votre lit et, soudain, l’idée d’aller travailler devient insupportable. Combien d’entre vous ont jamais ressenti cela ? Oui, bien sûr.

Eh bien, pour l’instant, disons juste que, plus vous pensez à quel point vous trouvez cela insupportable d’aller travailler, plus votre corps montre de réels signes de fatigue. Combien d’entre vous ont fait l’expérience de cette seconde réaction, se sont sentis réellement fatigués? Votre corps ressentit la fatigue et, alors qu’il était envahi par la fatigue, vous vous êtes dit  » Je suis fatigué » et, alors que vous disiez  » Je suis fatigué « , la fatigue se fit sentir encore davantage. Combien d’entre vous se souviennent de cela? Ce que vous dites alors, c’est:  » Je ne me sens pas très bien aujourd’hui.  » Donc, plus vous pensez à quel point vous ne vous sentez pas bien, plus vous commencez à vous sentir mal. Combien d’entre vous ont eu cette expérience? Oh, oui! Vous vous mettez alors à vous tâter la gorge, ici, et puis vous avalez un bon coup pour vous assurer que tout va bien et, mince alors, vous avez comme le sentiment que quelque chose ne va pas. Vous vous levez alors et allez devant le miroir; vous tirez la langue et regardez tout ce qui pousse dessus aussi profondément que vous le pouvez. Combien d’entre vous ont fait une chose pareille? Et alors, soudain, vous tirez la conclusion que vous avez une angine.  » Oh ! Je ne peux pas aller travailler maintenant.  » Vous appelez alors votre employeur et dites:  » Je me suis levé ce matin et je suis tellement malade.  » Voyons, avant d’appeler, vous n’étiez pas si malade que cela mais, maintenant que vous y pensez et que vous lui dites la vérité, vous allez réellement de plus en plus mal. Combien d’entre vous ont eu une telle expérience?  » Eh bien, il paraît qu’il y a un virus qui traîne par ici. C’est cela; je crois que j’ai attrapé ce virus.  »

Eh bien, ce qui se passe, c’est que, c’est vrai, vous ne vous sentez pas très bien – et honnêtement, vous ne vous sentez pas bien – et puis vous prenez une petite tasse de thé et un peu de confiture et vous pouvez à peine avaler. Vous retournez alors au lit et vous vous endormez. Vous vous réveillez alors, oh ! à peu près à l’heure où la circulation est meilleure, vous vous réveillez et vous vous sentez un peu mieux. Combien d’entre vous ont vécu cela? Au fur et à mesure que la journée s’avance, vous vous êtes senti mieux? La façon dont vous vous êtes rétabli a été tellement remarquable que vous êtes même allé dehors, vous avez fait deux ou trois choses dans le jardin, vous avez téléphoné à votre famille, vous avez traîné un peu, vous savez, des choses comme cela. Cela vous semble-t-il familier? Votre corps a-t-il réagi à votre volonté? Oui ou non? Combien d’entre vous sont d’accord? Absolument.

Une autre petite situation maintenant: quelqu’un vous a déçu. Bien sûr, les gens vous déçoivent toujours parce qu’après tout vous les tenez dans une certaine estime. Ce qui est intéressant à propos des gens dans votre vie, c’est que vous ne connaissez jamais réellement les gens dans votre vie. Vous ne connaissez que ce qu’ils représentent pour vous dans votre vie; vous ne les connaissez jamais réellement. Ce sont des miroirs pour vous; ils reflètent des aspects de vous-même. C’est la raison pour laquelle ils sont dans votre vie. Vos ennemis mesurent cet aspect de vous-même qui n’est pas très gentil. Un ennemi, c’est cela. Vous voyez, si vous aimiez votre ennemi, il n’existerait pas d’ennemi. Mais ce n’est pas ce que vous faites; vous ne les aimez pas; vous les méprisez. Cela doit donc venir de vous, car vous ne pouvez voir dans la vie que ce à quoi vous êtes égal.

Souvenez-vous, vous créez la réalité, n’est-ce pas? Et, tous les jours, dans votre inconscience, vous pensez; c’est ici que cela se trouve et, tous les jours, c’est ce qui réaffirme votre vie. Si vous cessez de penser, vous mourez. Ainsi, tous vos amis, la condition dans laquelle vous aimez les voir est ce qu’ils représentent en vous. Vous ne les connaissez réellement jamais. Vous ne connaissez que ce que vous êtes capable de connaître de vous-même et c’est ainsi que vous les voyez. Combien d’entre vous comprennent? Les choses sont ainsi.

Donc, quand je dis que les gens vous déçoivent, eh bien, nous comprenons maintenant pourquoi, parce que, mon Dieu, les gens ont un esprit qui leur est propre. Vous ne le saviez pas, n’est-ce pas? Ils ont un esprit à eux. En outre, ils pensent parfois différemment de la manière dont vous pensez. Épouvantable, n’est-ce pas ? Et quand ils se comportent comme eux-mêmes et commencent soudain à penser d’une façon à laquelle vous n’êtes pas accoutumés, vous êtes choqués par leur comportement et déçus. En réalité, maîtres, ils ont toujours été ainsi.

Ainsi donc, un jour, quelqu’un vous choque. Il fait quelque chose que vous n’approuvez pas. Souvenez-vous que l’approbation provient de cette personnalité dans le cerveau qui ne peut s’empêcher de tout juger – qui accepte et rejette – donc, jusqu’ici, vos amis ont fait partie de la catégorie de ce qui est approuvé, car vous approuvez leur manière d’être du fait qu’ils sont une partie de vous-même. Et soudain, un jour, ils font quelque chose qui ne vous plaît pas. Votre cerveau et votre personnalité disent:  » C’est vraiment trop.  » Ce qui se passe alors, le restant de la journée, vous pensez à cette personne et peut-être qu’il ne s’agit que d’une toute petite chose qu’ils ont faite. Il suffit d’une toute petite chose par laquelle ils ne sont pas la réflexion de vous-même mais seulement eux-mêmes.

Ainsi donc, au cours de la journée, votre cerveau commence à les soumettre à un code. Quand je dis un code, je veux dire qu’il commence à les relier à l’autre côté du cerveau qui contient toutes les sottises existant dans votre vie que vous n’aimez pas. Votre neurone se met bientôt à traverser le pont pour aller déterrer des ordures. Et vous voilà bientôt à relier vos amis aux parties de votre cerveau que vous n’aimez pas. Autrement dit, vous faites une montagne de rien. Combien d’entre vous comprennent? Ainsi, quand arrive la fin de la journée, vous êtes totalement frénétique. Et vous êtes tellement incapable de vous contrôler que vous appelez tous vos bons amis pour leur parler de votre ami devenu mauvais.

Combien d’entre vous ont fait cela? J’ai raison ou pas, qu’en pensez-vous ? Vous l’avez tous fait. Donc, à la fin de la journée, non seulement avez-vous gâché votre journée à cause de quelque chose que quelqu’un a fait et qui n’a pas été de votre goût, mais vous avez commencé à réunir des forces contre cette personne et à trouver d’autres personnes qui soient d’accord avec vous; exact? Ainsi donc, cette nuit-là, lorsque vous allez au lit, vous êtes troublé, vous n’êtes pas heureux, vous faites de mauvais rêves et, quand vous vous réveillez le matin, c’est même encore pire.

Et puis, quelqu’un vous appelle et dit :  » Eh bien, tu sais, je ne voulais pas te dire ça sur un tel, mais je vois que les choses sont maintenant au grand jour et je peux te dire quelque chose d’autre à son sujet.  » Vous savez ce qui se passe toute la journée ? Vous entretenez des pensées de haine envers quelqu’un qui ne les mérite pas. Vous créez haine, méchanceté et malheur sur un aspect de cette personne qui n’était pas vous-même et avec lequel vous n’étiez pas d’accord mais finalement, par la manière dont vous y réagissez, vous les cataloguez dans votre propre cerveau comme étant des aspects de vous-même.

Autrement dit, personne ne veut jamais considérer l’étendue de sa propre méchanceté, de sa colère, de son égoïsme, de son arrogance et du fait qu’il est centré sur lui-même, jamais. Aucun d’entre vous ne le veut. Vous ne voulez pas que quiconque vous dise que vous êtes une entité emplie de haine, méchante, jalouse, colérique, malveillante et vindicative. La vérité est pourtant qu’à la fin de la deuxième journée, c’est exactement ce que vous avez fait. Ce que vous avez créé en pensée, vous l’êtes devenu, n’est-ce pas? En effet, vous ne pouvez penser à ces choses à moins qu’elles ne soient qui vous êtes.

Et voilà maintenant que l’agitation monte. Et alors que l’agitation va bon train, la personne qui vous a déçu découvre ce qui se passe et elle est offensée, car elle ne comprend pas ce qu’elle a bien pu faire de mal. Et plutôt que – plutôt que – de se diriger vers la compréhension, vous êtes le genre à tenir à votre colère, car elle a été attisée en vous émotionnellement.

Elle est maintenant en vous. C’est maintenant votre réalité et il n’est pas si facile de la jeter par la fenêtre. Ainsi, plutôt que de comprendre, vous avez du ressentiment. Ainsi donc, les jours suivants, il se trouve que la même chose vous arrive. Alors que vous agissiez de cette manière envers cette autre personne, quelqu’un d’autre qui vous regardait n’avait jamais vu ce côté de vous. Cette personne commença donc à vous faire exactement ce que vous avez fait à cette autre personne et maintenant… Le monde devient alors fou. On vous met au ban de la société, on vous blâme, on parle de vous, on vous met tout sur le dos et on vous cloue sur la croix; et vous sentez que vous ne méritez rien de tout cela. En réalité, vous le méritez, car vous avez travaillé dur pour créer une telle réalité. Comprenez-vous? Combien d’entre vous comprennent ? Qu’il en soit ainsi.

Tous ceux que nous rencontrons ne sont-ils pas ce que nous sommes? Si nous commençons à avoir une plus grande estime de nous-mêmes, ne serait-il pas alors dans notre propre intérêt d’être capables de voir le plus grand bien en tous et de trouver Dieu en eux si nous le cherchons en nous-mêmes? Combien d’entre vous seraient d’accord? Absolument. Nous sommes tous dotés de l’Esprit divin – tous. Peu importe qui 1 ils sont. Même la pire entité du monde possède Dieu en elle; elle n’est pas dépourvue d’âme. Si nous nous embarquons dans une vie qui nous montre ce que nous voulons voir de nous-mêmes, comment cela nous sert-il? Maîtres, comment cela nous sert-il? Au lieu de trouver ce qu’il y a de pitoyable dans les gens, nous cherchons Dieu en eux. Au lieu de chercher ce qu’il y a de mal dans les gens, nous cherchons le bien commun dans les gens. Comment cela nous sert-il ? Tournez-vous vers votre voisin et dites-lui.

images (2)

L’attitude porte en elle-même sa propre récompense.

Souvenez-vous de cela. L’attitude porte en elle-même sa propre récompense et cette récompense est juste. C’est ce que j’appelle la vraie justice. Si, à partir de ce soir, nous choisissons de nous voir comme un Esprit divin, portant le vêtement de l’humanité – si, ce soir, nous disons donc:  » Je peux approcher toute personne et toute chose dans ma vie de deux manières: je peux tout voir dans ma vie comme l’aspect de mon humanité, ce qui est ennuyeux et soumis à la polarité ou bien je peux commencer à voir tout comme l’aspect divin de moi-même et le traiter comme tel « . Si vous choisissez donc, ce soir, d’élire, de voir toute chose dans votre vie comme une réflexion du divin en vous parce que c’est ce que vous voulez devenir, ce choix vous récompensera justement car toute personne avec laquelle vous interagirez à partir de ce soir, toute situation dans laquelle vous tendrez pour le plus grand bien, tout jugement que vous étiez jadis prompt à porter, si, au lieu de cela, vous cherchez à comprendre et à voir la beauté en chacun, à voir la divinité en chacun, réagissant avec compassion et gentillesse, si vous faites cela, non seulement vous vous récompensez vous-même en devenant plus grand que votre passé mais votre récompense tient au fait que cet acte signifie que l’énergie du corps s’élève des trois premiers sceaux (la sexualité, la souffrance, la manipulation) au quatrième centre dans le corps (l’amour inconditionnel). Si vous commencez à faire monter l’énergie qui exprimait jadis haine, amertume, jugement et arrogance hors du troisième centre et qu’elle commence à se déplacer grâce à des actes de bonté, de gentillesse, de tendresse et de compréhension, votre énergie atteint le quatrième centre.

Ceci signifie que vos bandes font circuler la conscience du quatrième plan jusqu’à la base du cerveau. Si ceci se produit, votre réalité, que nous appelons votre vie dans sa totalité, devient alors grandement modifiée. Alors que vous étiez jadis abject, ne démontrant aucun respect même envers vous-même, vous commencez à découvrir que les gens gravitent vers vous. Beaucoup de gens vont vous éviter mais beaucoup d’autres vont graviter vers vous. Où n’existe aucune polarité mais seulement compréhension, ce que vous créez dans votre vie n’est pas la polarité mais l’unité et l’union totale. Tout ce qui vient à vous sera égal à cette attitude qui résulte de vous-même et à partir de laquelle vous vivez chaque jour.

Ceci signifie que vous ne réussirez plus jamais, plus jamais, dans la vie. C’est ce que cela signifie. Vous devriez savoir que la réussite est le résultat de l’échec. À la racine de la réussite existe l’échec. Et je devrais vous dire que la racine de tout échec est la réussite. L’un n’existe pas sans l’autre. Comprenez-vous? Non seulement vous n’allez plus jamais, jamais, échouer dans aucune de vos entreprises mais vous ne réussirez jamais. Que reste-t-il donc? Vous voyez, la réussite – la réussite – est issue de l’échec. Lorsqu’une personne veut réussir, ce qu’elle dit réellement est qu’elle est un échec. La racine de sa réalité est l’échec, ce qu’elle crée partout autour d’elle. Plus une personne veut réussir, plus le risque est grand et plus sa chute est profonde car c’est ainsi qu’elle voit les choses. Réveillez-vous. Comprenez-vous?

Lorsqu’une personne réussit, quelle est la chose dont elle est le plus terrifiée? D’échouer. Combien ont vendu leur âme pour demeurer sur le haut du pavé? Vous comprenez? C’est un piège. Les entités qui font monter leur énergie jusqu’au quatrième sceau ne réussissent ni n’échouent jamais ; elles sont simplement. Tout ce qu’elles touchent est de l’or – tout, ce qui n’est pas réussir mais créer. Comprenez-vous ? Combien d’entre vous comprennent la différence? Tournez-vous vers votre voisin et expliquez brièvement.

Donc, comment un état d’être peut-il être sa propre récompense? Parce que le fait d’être plus grand que votre passé est une récompense. Lorsque vous vous coucherez le soir, vos rêves ne seront pas troublés. Lorsque vous vous réveillerez le matin, vous ne serez tracassé par aucune culpabilité, aucune souffrance et ne serez aucunement hanté par votre passé. Vous ne vous soucierez pas du fait que quiconque pourrait vous attraper ou si le cosmos va vous rendre votre récompense parce que cela ne vous tracasse plus. Pourquoi ? Parce que vous n’avez fait de mal à personne, causé de tort à personne. Toute cette attitude, vous l’avez abandonnée. Ce sont les trois premiers sceaux à l’œuvre; la racine en est la survie. Vous avez totalement abandonné cela.

Dans votre profonde sagesse, la façon dont les gens se comportent à votre égard est sans importance. Seule importe la façon dont vous vous comportez à leur égard. Ceci est ce qu’on appelle récompense personnelle, amour de soi, respect de soi et noblesse personnelle. Lorsque le monde réclame la justice et que vous devez faire une pause pour regarder la situation, si vous comprenez que la justice la plus grande que vous puissiez exercer est le pardon, si vous en faites preuve, si vous voyez que tout est finalement pour le meilleur et lâchez prise, qu’importe ce que pense le monde ? Vous avez agi conformément au respect et à l’amour de vous-même.

Faites aux autres comme vous voudriez qu’ils vous fassent. Ce que les autres nous font est sans importance; c’est ce que nous leur faisons qui est important. C’est cela qui devient le créateur ultime. Et, après un certain temps, vous connaissez cette joie que vous avez recherchée toute votre vie. On ne peut jamais trouver la joie dans les trois premiers sceaux. De plus, c’est un peu comme piéger un mari et une femme grâce à la luxure. Vous ne pouvez vivre l’un sans l’autre et vous ne pouvez pas sortir du lit. C’est la luxure, c’est un magnétisme chimique. Lorsque cela commence à décliner et que la fatigue s’installe, lorsque vous devez regarder votre vie, les choses ne sont pas tout à fait comme auparavant. Les personnes qui se marient parce qu’elles sont affamées sexuellement et qui ne pourraient pas vivre sans l’amour de cette autre personne, une fois la fleur de la passion passée, le monde réel s’installe. Nous sommes alors irrités et emplis de ressentiment.

Les personnes qui grandissent spirituellement sont maîtres de leur passé, ce qui signifie que leur passé n’existe plus pour elles. La meilleure manière que je connaisse pour vous le dire est que la plupart des gens ici ne connaissent jamais la joie car ce qu’ils recherchent toujours dans une relation amoureuse, c’est ce qui ne va pas, ce qu’ils recherchent toujours dans une amitié, c’est ce qui ne va pas et ce qu’ils recherchent toujours dans la vie, c’est ce qui ne va pas parce que c’est ainsi qu’ils ont été élevés. La joie est donc éphémère et toujours liée à la trahison.

Lorsque vous abandonnez votre passé, ce qui signifie que vous cessez de vous y référer – votre mère ne vous doit rien, votre père ne vous doit rien, vos ennemis ne vous doivent aucune excuse quelle qu’elle soit et vos enfants ne vous doivent aucune excuse non plus, comme cette personne qui a abusé de vous quand vous étiez jeune. Laissez-les tomber afin de pouvoir être libre. Cela vous semble-t-il logique ? Laissez-les tomber. En faisant cela, en leur pardonnant, vous devez vous dire à vous-même, comme apprend à le faire un vrai maître dans cette école:  » En regard de toute l’éternité, cela vaut-il la peine de maintenir ce ressentiment et de perdre le royaume des cieux? Cette personne vaut-elle que je meure et me réincarne afin de payer une dette ici ?  » Cela paraît un peu différent quand vous placez les choses dans cette perspective, n’est-ce pas? Qui dans votre vie vaut la peine que vous mainteniez regret, angoisse, souffrance, chagrin, trahison, ressentiment, abandon? Personne.

Réfléchissez. Vous pouvez avoir le royaume des cieux. Qu’est-ce que cela implique? Cela implique que vous obtenez le pouvoir de manifester quoi que ce soit et tout ce que vous vous appliquez à manifester, que vous pouvez manifester une richesse plus grande que le nombre de zéros que vous êtes capable d’aligner, que vous pouvez redonner la jeunesse à votre corps, que vous pouvez guérir le cancer de votre corps. Vous pouvez être une personne libre, non perturbée par les cauchemars, non encombrée par les responsabilités. Mettons maintenant cela en perspective. Que préféreriez-vous, tous ces zéros ou la trahison? Tournez-vous vers votre voisin et répondez à cette question.

Extraits de Une réflexion du maître sur l’histoire de l’humanité : la redécouverte de la perle de sagesse ancienne, p. 309 … – RAMTHA aux Editions AdA 2007

UNE EXPERIENCE D’ASCENSION

 

images (4)Depuis quelques années, chaque samedi vers 20 heures et dans le monde entier, des êtres s’unissent par la pensée et la visualisation afin d’offrir à la Terre-Mère le meilleur d’eux-mêmes, c’est à dire leur amour. Un couple divin dont j’ai parlé précédemment participe aussi à cette œuvre ; il profite de l’occasion que représente ces instants de lecture pour inviter chacun de nous à les accompagner dans cette élévation créatrice. Nous pouvons le faire seul ou en groupe, selon notre convenance ou les opportunités présentes. Cette expérience sera conduite par celui qui, dans ce couple, est le représentant de la vibration masculine Père-Mère. Mais n’oubliez pas que la vibration féminine que sa compagne représente est totalement active dans cette élévation et y participe à part égale. Tous deux possèdent en eux les deux polarités totalement équilibrées et c’est en tant qu’Elle/Lui ou couple fusionne, qu’il vous invite à les rejoindre dans cette expérience d’Ascension.

Après vous être confortablement installés, vous pouvez commencer :

Mes amis, vous qui avez bien voulu nous accompagner, ma compagne et moi-même, dans cette expérience qui nous est offerte par notre Père-Créateur, soyez bienvenus auprès de nous. Nous sommes touchés de votre présence dont nous vous remercions en vous transmettant notre Amour.

Nous vous prenons par la main et nous vous demandons de vous relier, comme nous, aux énergies du Ciel et de la Terre. Pour cela, les yeux clos, imaginons une colonne de lumière dorée qui vient du Père-Mère et qui, lentement et avec une douceur infinie, s’installe amoureusement en nous en pénétrant par le sommet de notre tête. Cette colonne continue son chemin en nous jusqu’à rejoindre l’endroit le plus sacré de nous-mêmes, notre cœur. Maintenant, nous voyons venir depuis le centre de la planète une autre colonne de lumière, couleur argent celle-là. Elle s’installe avec tout autant de douceur en nous par le chemin que sont nos pieds pour aller s’unir à la colonne dorée dans notre cœur. La colonne dorée reste reliée au Ciel, de même que la colonne argentée l’est à la Terre. Mais elles fusionnent dans ce pur espace d’Amour qu’est notre cœur, là où ma compagne et moi-même avons déposé un pétale qui s’est depuis transformée en un joli bouton de rose. Nous sommes le lien entre Ciel et la Terre. Mon enfant, tu es le lien entre le Ciel et la Terre. En cet instant précieux, en ce lieu unique, tu retrouves Qui tu es.

Prononçons maintenant à haute voix, ou dans l’intimité de notre expérience, selon notre choix, la phrase suivante : « Intégration de Qui je suis ». Les colonnes dorées et argentée deviennent une lumière blanche transparente qui nous entoure totalement. Puis, doucement, cette lumière prend la forme d’une spirale ascensionnelle qui tourner sur elle-même dans le sens des aiguilles du cadran. Nous sommes au centre de cette spirale. Je prends ma compagne par la main. Je vous offre la mienne et ma compagne la sienne. Ainsi unis, nous formons un cercle. Dans son mouvement, la spirale nous entraîne doucement avec elle : nous nous élevons lentement, lentement…

Nous avons maintenant atteint un plan de création et d’amour ; celui que nous retrouverons tous dans quelques années seulement : la cinquième dimension. Là, tout y est pureté, transparence, bien-être t paix. Nous découvrons que nous sommes attendus. Devant nous, tout autour de nous, se tient un nombre incalculable de personnages. Ce son les Maîtres. Ils viennent de tous les horizons galactiques et universels. Ils nous sourient avec affection et nous disent par la pensée combien ils sont réjouis de nous voir sur ce plan.

Les Maîtres se penchent en avant en signe de salutation. Nous sommes tentés d’aller à leur rencontre mais nous préférons y renoncer pour rester unis, main dans la main, et continuer notre voyage. Car ce plan n’est qu’une étape intermédiaire vers une réalité encore plus subtile ; A nouveau les Maîtres nous sourient et nous invitent à poursuivre. Alors, nous les quittons en les saluant à notre tour et nous nous élevons vers une autre dimension en utilisant, cette fois-ci, pour nous porter jusqu’à notre destination, la puissance de Qui nous sommes. C’est donc instantanément que nous nous retrouvons dans une dimension supérieure de lumière transparente. J’aperçois à quelques pas de moi une petite boule blanche, une toute petite boule de la grosseur d’une bille. Je lâche la main de ma compagne et lui demande d’aller cueillir cette petite boule dans le creux de sa paume.

Vous aussi vous voyez cette toute petite boule blanche. Mais, en même temps  que moi, vous en découvrez bien d’autres, de tailles différentes. Il y en a des grandes, des moyennes, des petites, pourtant toutes possèdent une blancheur douce et vivifiante. Et vous vous ressourcez de cette blancheur. Je me tourne alors vers vous et je vous dis : « Nous voici parvenus sur le plan des âmes et des esprits des planètes et des Soleils de notre système solaire, des autres systèmes solaires de notre galaxie, des autres galaxies, de l’univers et de tous les autres univers issus du Père-Mère. Il y en a une infinité. En vérité, nous contemplons leur pure essence ». Ma compagne nous rejoint avec la petite boule dans le creux de sa main. Elle nous la présente. Je lui souris et je vous déclare : »Voici l’âme et l’esprit de notre Mère la Terre. Saluons-là » Ce que nous faisons par un simple regard d’Amour vers elle.

A ce moment-là, l’environnement se transfigure. Le plan sur lequel nous nous trouvons prend lentement une coloration bleu-nuit. Puis une multitude d’étincelles argentées apparaissent les unes après les autres sur ce fond bleuté. Ce sont des âmes et les esprits des planètes, des astres et des galaxies qui scintillent joyeusement. Nous sommes dans l’espace sidéral. Ma compagne tend sa main vers moi. Je lui souris et souffle doucement sur la toute petite boule blanche et celle-ci s’élève de quelques centimètres. Puis elle perd petit à petit sa blancheur pour prendre un aspect transparent et cristallin. L’âme et l’esprit de la Terre se montre tels qu’ils sont : un pur diamant de vie. Je souffle une nouvelle fois sur cette petite boule devenue cristalline et elle s’éloigne lentement de ma compagne, de moi, de nous. Elle vole en direction de la Terre que nous apercevons au loin. La boule cristalline poursuit son vol vers la planète. Elle est si petite qu’à un moment elle disparaît de notre vue. Qu’importe si elle nous est devenue invisible, elle sait où elle se rend, elle sait d’où elle vient, elle connaît son rôle et accomplit en cet instant Qui elle est.

Nous nous unissons à nouveau en nous prenant par la main et formons ainsi un cercle. Maintenant, nous fermons nos paupières pour mieux nous intérioriser. Car nous sommes venus accomplir une œuvre : offrir l’Amour … Mon enfant, l’Amour que tu portes en ce bouton de rose posé sur ton cœur, ma compagne et moi-même te demandons de te l’offrir … oui, à toi. Donne-toi de l’Amour mon enfant, sans retenue aucune car ton bouton de rose est une source inépuisable. Prends tout ton temps, donne-toi de l’amour, sans retenue aucune car tu le mérites, nous te l’affirmons tous les deux ; Donne-toi de l’amour, mon enfant, maintenant.

L’Amour commence par soi. Nous ne pouvons retransmettre que ce que nous avons reçu ou ce que nous nous sommes accordés. Alors, puisque tu t’es donné de l’Amour, puisque tu sais que la source en ton cœur est inépuisable, si tut le veux bine, nous te demandons d’offrir de l’Amour à une personne de ton choix, quelle qu’elle soit, où qu’elle soit, cela t’appartient. Fais-le, si tu le veux, maintenant. Ce que nous offrons à autrui, nous le donnons à nous-mêmes. N’est-ce pas merveilleux ? Ouvrons à nouveau les yeux sur l’espace sidéral et portons notre attention et notre intention vers la Terre. Nous percevons autour d’elle comme une fine pellicule sombre qui ternit ses couleurs. Dirigeons-nous vers la planète et installons-nous autour d’elle. Elle est au centre du cercle que nous formons en étant unis main dans la main. Nous allons lui offrir de l’Amour. 

Nous sentons à l’intérieur de notre coeur un doux et chaud rayonnement ; Notre cœur est une boule lumineuse ressemblant à un soleil. Cette sphère est vibrante d’Amour et elle sort de nous pour se placer à quelques centimètres devant notre plexus cardiaque. Nous l’observons : elle pivote sur elle-même tout comme la Terre tourne sur elle-même. Puis, de notre cœur naît un rayon lumineux vert qui se déploie, touche notre sphère solaire avant de se diriger vers la Terre, de traverse sa surface pour pénétrer jusqu’à son centre, là où rayonne son soleil intérieur. Maintenant, le rayon vert, à partir du soleil du centre de la planète rayonne dans toutes les directions ; Ce rayonnement se dirige vers la surface et la recouvre entièrement de sa lumière et de sa couleur ; nous sentons la Terre heureuse. Nous tournons à nouveau notre regard vers le soleil central. De lui naît un nouveau rayon lumineux ; Un étonnant rayon à la fois couleur or et argent, couleurs qui nous apparaissent come entrelacées, ce qui peut nous laisser croire qu’il y a des rayons différents. En réalité, il n’y en a vraiment qu’un seul, un seul rayon qui manifeste l’or et l’argent. Tout reste UN.

A son tour, ce rayon se dirige vers la surface de la planète et la recouvre entièrement pour l’illuminer totalement d’une infinité de paillettes d’or et d’argent. Nous sentons que la Terre est heureuse. Une étonnante chaleur caresse notre dos. Nous nous retournons et apercevons tout autour de nous toutes les autres planètes d notre système solaire. Elles se sont approchées de nous avec le désir de participer à notre œuvre d’amour. Et cette douce chaleur nous vient d’elles. il y a là, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton. Un peu plus loin se tiennent nos deux astres, le Soleil et la Lune. Nous les saluons.

Nous protons à nouveau notre attention vers la Terre. Toutes les planètes qui nous entourent dirigent vers nous un rayon violet qui nous englobe avant d’atteindre le soleil central de notre Mère et de couvrir, pénétrer et insuffler sa force à tout ce qui la compose. C’est le rayon de la transmutation et la fine pellicule sombre qui ternissait les couleurs de la planète a totalement disparu. Nous sentons que la Terre est heureuse. Et elle nous le montre car, subitement, elle devient translucide, puis totalement transparente, laissant apparaître en son centre son soleil intérieur.  A son tour, ce soleil devient lui-même transparent et, au cœur de celui-ci, nous y découvrons la toute petite boule cristalline que tout à l’heure nous avions perdue de vue : l’âme de la Terre qui abrite l’esprit de la Terre. Notre planète révèle en cet instant à nos yeux son espace sacré. Et elle dit : « Je vous aime ».

C’est accompli. Nous pouvons maintenant nous en retourner. Nous quittons l’espace sidéral et rejoignons le plan où nous avons rencontré une multitude de Maîtres après avoir été élevés jusqu’à eux par la spirale ascensionnelle. Mais ils sont absents.  Le sont-ils vraiment ? En vérité, ils sont en nous, en chacun de nous. En nous donnant de l’Amour, en le transmettant à une personne de notre choix puis en l’offrant à notre Terre-Mère, nous avons intégré les Maîtres et leur force. Ils vivent en nous. Retournons maintenant au plan physique, conscients que nous sommes désormais enrichis de la force des Maîtres et des énergies des dimensions que nous avons atteintes durant cette expérience. Nous vous aimons.

Le couple divin.

Mes enfants : J’ai souhaité que vous puissiez participer à une œuvre telle que l’accomplissent les Maîtres. A travers cette visualisation, il vous a été donné l’opportunité de vous aimer, d’aimer l’autre et d’aimer la Terre. Mais il vous a aussi été offert de voir comment utiliser la force créatrice que chacun de vous possède et que vous pratiquez trop souvent sans conscience et dans une certaine ignorance de sa portée. Sachez que ce que vous nommez visualisation est pour les Maîtres un acte instantané de création. Peut-être que pour quelques-uns d’entre vous, ce que vous avez vu n’était que des images mentales, pour autant, je vous assure qu’en participant à cette œuvre, vous avez participé à purifier votre monde et à rendre à votre Terre-Mère ses couleurs les plus rayonnantes.

Quant aux quelques-uns qui affirment n’avoir rien vu, qu’ils sachent que si leur intention de donner de l’amour était sincère et complète, alors ils ont reçu tout autant que les autres. L’important restera toujours votre intention réelle et vous recevrez à chaque fois dans une mesure égale à cette intention. Vous pourrez réitérer cette expérience autant de fois que vous le désirerez, et même l’adapter à vous-mêmes, à votre propre expérience ou à votre propre culture.

Soyez bénis.

Extrait de « AU CŒUR DE L’AMOUR » – transmis par Hilaïhi 2012- - recopié par Francesca   aux Editions HELIOS

Les changements en cours

images (12)

Les Pléiadiens ont expliqué à Barbara Marciniak comment reprogrammer le champ vibratoire de la Terre et l’aider à transformer sa fréquence, de telle manière que les humains puissent se réconcilier et se réharmoniser. Cela suppose une nouvelle approche spirituelle des êtres et des situations.

Les bouleversements et les tragédies auxquels l’humanité doit faire face ne sont pas terminés. Pendant quelque temps encore, ils risquent même d’aller en s’intensifiant. L’une des manières de survivre à cette ultime épreuve qui s’annonce, est de remplacer notre quête effrénée de plaisirs et de divertissements intellectuels par une recherche de joies simples. C’est de cette manière que nous pourrons commencer à nous comprendre, à nous aimer et à construire ensemble la fraternité sur cette planète.

« En cette époque où le clonage et les nouvelles méthodes de reproduction se répandent dans tous les pays du monde, de plus en plus de personnes vont essayer de se régénérer grâce aux nouvelles technologies, en particulier en faisant l’acquisition d’organes et en ayant recours à la chirurgie. Un immense détournement d’énergie est en train de se produire à l’échelle planétaire à la suite des prélèvements d’embryons et d’organes humains. Il existe désormais un marché considérable de vente d’êtres humains sur votre globe.

Comment ferez-vous pour changer cette situation ? Vous devez, avant tout, comprendre la valeur de la vie que vous transmettez à partir de votre accouplement sexuel. Dans le cas contraire, cette vie perdra rapidement toute sa valeur. Vous devez aussi apprendre à combattre ces vampires qui sucent votre énergie depuis les différents plans astraux et les diverses dimensions, depuis les profondeurs de la Terre jusqu’à sa surface, et depuis les mondes qui l’entourent. 

Lorsque nous parlons de « puissances des ténèbres », n’allez pas croire que vous deviez simplement ignorer cette réalité pour trouver la lumière. Vous devez apprendre tout ce qui a trait au pouvoir des ténèbres. Vous devez comprendre les perversités et les blessures de l’âme de ces êtres qui recherchent désespérément quelque chose que jamais leurs parents ni qui que ce soit ne leur offrirent. Du fait de cette carence, leurs tendances sont inscrites dans leur hérédité et passent d’une génération à l’autre. Que leur manque-t-il ? Vous connaissez déjà la réponse : l’amour. Sur cette planète, les pervers, qu’ils soient meurtriers, voleurs, pédophiles ou manipulateurs de foules, sont tous privés d’amour et ignorent même ce sentiment.

Ainsi, votre tâche consistant à guérir votre planète deviendra de plus en plus importante au fur et à mesure que les sombres secrets des familles qui mènent le monde ainsi que leurs pratiques occultes maléfiques seront dévoilés.

Vos médias sont détenus et dirigés par une petite poignée d’individus. Les ramifications des propriétaires de ces entreprises avec le côté sombre de leurs guides sont difficilement identifiables en raison d’une imbrication extrêmement complexe des organisations et des acteurs. De ce fait, rien n’est exactement ce qu’il paraît être. Le moment est venu de vous réveiller et de prendre conscience que vous êtes nourris d’informations destinées à limiter vos possibilités et à vous dominer afin de vous transformer non seulement en supporters actifs mais en contributeurs de cette économie de la mort. En perdant votre vitalité, vous passez d’un soi-disant médecin à un autre, utilisant vos assurances, vos héritages, si vous en avez, et pour obtenir quels résultats ? Plus vous êtes malades, plus vous dépensez d’argent, plus vous alimentez cette économie de la mort. Comprenez-vous ?

En réalité, chacun de vous est destiné à guérir l’esprit humain, à créer sur la Terre une fréquence au sein de laquelle les bébés, qui apportent avec eux les vibrations de l’amour, seront respectés et aimés. Vous devez vous assurer que vos enfants ne seront pas violentés, transformés en zombies ou en esclaves sexuels, ni transportés sur d’autres planètes pour y travailler dans des fermes. Assurez-vous aussi qu’ils ne serviront pas à des banques d’organes à l’usage des laboratoires génétiques ou ne se reproduiront pas dans le simple but que leurs propres enfants permettent à des entités désespérées de reconstruire leur patrimoine génétique épuisé.

Dans un avenir proche, les gens pourront retracer leur lignée d’une façon différente. Aujourd’hui, vous établissez vos arbres généalogiques en partant de vos parents et de vos grands-parents. Mais bientôt, vous devrez rechercher votre lignée multidimensionnelle.

Votre chemin vers la lumière passe par la confrontation à l’obscurité qui arrive aujourd’hui en masse, parce qu’elle demande à être guérie. Vous constatez une terrible recrudescence de perversions tout à fait choquantes dont la véritable origine est l’absence de l’amour maternel et paternel. La forme d’amour dont nous voulons parler n’existe plus sur votre planète depuis des milliers d’années. Génétiquement, votre tâche consiste à purifier de très nombreuses générations d’êtres humains au cours desquelles les blessures se sont accumulées.

Vous ne pouvez échapper à cette évidence : votre sexualité est le siège de votre puissance biologique. C’est grâce à votre sexualité que vous êtes ici, et même si le clonage est en vogue aujourd’hui, vous constateriez, en effectuant un saut vers le futur, qu’il est impossible de se fabriquer un clone possédant l’intégralité de la force vitale qui lui a permis d’exister. Les clones ne possèdent pas la vitalité conférée par l’acte sexuel, par l’empreinte énergétique d’êtres vivants. De ce fait, au bout d’un certain temps, ils déçoivent.

Il existe quantités d’êtres humains clonés dans votre monde. Cette pratique existe depuis des milliers d’années. À l’origine, elle était destinée à remplacer certaines personnes au pouvoir par des sosies. Aujourd’hui, l’art et la science du clonage sont enseignés par des entités multidimensionnelles qui ont perdu leur pouvoir de procréation et qui sont venues sur la Terre afin de dérober secrètement le vôtre. Toutefois, ceux qui possèdent de vrais pouvoirs n’ont pas besoin d’agir ainsi. Le véritable pouvoir est entre vos mains, émane de vous, et il peut être transmis et partagé sans cesse. Ainsi, il s’accroît. Au contraire, en le dissimulant ou en le conservant secrètement, il finit par décroître et disparaître…

Les réponses que vous cherchez se trouvent en vous-même. Vos sentiments et vos réactions devant ce monde qui s’écroule autour de vous exigent que vous affirmiez votre force en acceptant ce qui se passe, car de la dissolution naît quelque chose de nouveau. Le cycle de la vie inclut inévitablement une mort suivie d’une renaissance. Cette compréhension représentera une phase importante de votre développement, et la solution consiste à vous éveiller à l’idée de fraternité et à rendre cohérente la perspective multidimensionnelle qui s’ouvre à vous.

Réconciliez-vous et regroupez-vous avec ceux qui vous sont chers, avec vos amis. Soyez respectueux envers tout ce qui vous entoure, comme vous souhaiteriez être respectés par les autres, et comprenez que les grandes blessures de la psyché humaine surgissent aujourd’hui, tel un legs transmis par vos gènes, transmis comme une tache. Les blessures de vos ancêtres apparaissent maintenant à la lumière du jour, et il semble que la tâche de guérison qui vous attend vous dépasse, que vous ne disposez d’aucun baume ni d’antibiotiques contre les maladies de l’esprit à venir. Alors, n’oubliez pas ceci : vous êtes des créatures multidimensionnelles et, fréquemment, l’anomalie ne réside pas uniquement dans le corps physique mais également dans les plans astraux, ces mondes invisibles où des entités sont attachées à vous et où la possession et la fusion se produisent, le jour comme la nuit.

C’est vers la Grande Source d’Amour que vous êtes appelés. Lorsque la noirceur sera à son comble, juste avant l’aube, ouvrez les yeux et ne soyez pas effrayés par les hululements des chouettes et par les sons étranges que vous entendrez dans la nuit. Pénétrez dans ce territoire obscur et allumez une bougie afin d’apercevoir ce qui s’y trouve. Liez-vous à la Lumière, puis ouvrez votre cœur et sachez que l’esprit malade attend sa guérison.

Seule une prise de conscience de la façon dont vous avez été influencés et manipulés vous permettra d’oser vous prendre en charge. Vous avez tellement abdiqué vos propres pouvoirs que vous ne vous rendez pas compte à quel point vous êtes comme des zombies.

Les responsables de la situation critique dans laquelle vous vous trouvez estiment qu’ils sont infiniment meilleurs que vous ; cependant, leur noirceur leur crée d’immenses difficultés. Vous avez le pouvoir de guérir ces blessures également. Votre compassion et votre mansuétude doivent inclure une compréhension beaucoup plus large. Comprenez bien que la guérison doit se manifester en profondeur. Durant ce processus, vous allez découvrir votre pouvoir et, idéalement, guérir vos dirigeants blessés, car ils le sont véritablement.

Vous ferez face à des énergies diverses et de différentes natures en provenance des Cieux, mais les Reptiles seront votre épreuve la plus importante, car ce sont eux qui tirent les ficelles depuis les coulisses. Ils vous encouragent à suivre des rituels vides de sens et poussent les autres à faire de même. Si vous participez vous-mêmes à des rituels, faites en sorte de créer vos propres rites ou soyez certains que vous comprenez la situation de ceux que vous suivez.

Des signes inhabituels se produiront bientôt dans les Cieux : boules de lumière, comètes, mystérieuses lueurs, éclairs puissants et inattendus. Nous vous rappelons une fois encore que, sans l’obscurité, vous ne distingueriez pas ces jeux de lumière, et que les desseins cosmiques impliquent de nombreux plans.

Le contrôle des fréquences de vos pensées deviendra l’objectif majeur des puissances ténébreuses sur votre planète : Le contrôle de vos pensées sera considéré comme l’ultime bataille des ténèbres.

Vos dirigeants tentent de plus en plus de vous convaincre de votre situation de victime. Autrement, comment pourraient-ils vous dominer ? Dans le Grand Livre de la Vie et dans le Grand Livre de la Terre, il n’y a aucune victime ; il n’y a que ceux qui oublient qu’ils sont des créateurs, qui choisissent la peur, qui oublient l’amour et qui s’isolent. C’est toujours la même histoire, mais avec des acteurs différents. En fait, dans une perspective plus large, on s’aperçoit que la même histoire se répète, avec les mêmes acteurs, qui expérimentent tour à tour des rôles différents.

L’automatisation et la génétique sont, depuis quelques années, présentées par les adversaires de la Lumière comme l’unique solution et l’ultime espoir pour l’humanité. Le résultat est qu’actuellement, vos enfants sont comme hypnotisés ; ils vivent plongés dans une sorte de transe à travers différentes manipulations électroniques, et si la plupart d’entre eux semblent encore apparemment « normaux », les cellules de leurs cerveaux présentent déjà une altération qui se manifeste par un état de stupeur assez voisin des psychoses provoquées par certaines drogues. Cet endormissement progressif d’une partie de la jeunesse est pour nous un réel sujet de préoccupation. 

La nouvelle vie qui est sur le point d’être proposée à l’humanité est cependant merveilleuse, mais la plupart d’entre vous sont encore bien loin de se douter du potentiel qu’ils vont bientôt découvrir en eux-mêmes. Pour le moment, l’espèce humaine est encore génétiquement stressée, et toute la question est : serez-vous capables de purifier votre ADN ? Serez-vous en mesure de transmuter le choc de l’apparente montée en puissance de la haine sur cette planète ? L’effondrement des croyances et des valeurs est en marche, et du fait de l’intensification des énergies, ceux qui déclenchent des actes terribles et manipulent les foules pour en assurer la couverture, ne pourront bientôt plus contrôler cette mise en scène. Toutes les conditions sont à présent réunies pour que des scandales épouvantables soient révélés aux populations de la Terre et pour que chacun soit obligé de se poser la question : « Qu’est devenu notre monde ? Que s’est-il passé avec nos dirigeants ? Pourquoi en sommes-nous arrivés là ? » 

Eh bien, de notre point de vue, tout vient de ce que vous avez cessé d’apprécier les joies et les plaisirs simples et honnêtes. Cela peut vous paraître puéril, et même ridicule. Mais c’est peut-être la plus grande des vérités que nous voudrions vous faire partager. La gaieté, l’allégresse, le ravissement, l’hilarité et la jubilation sont des émotions qui provoquent des vibrations d’une grande pureté, et ce sont d’elles dont l’humanité a aujourd’hui le plus grand besoin. D’une manière ou d’une autre, vous parviendrez toujours à accumuler des expériences ou des connaissances, mais quand l’opportunité d’une joie simple se présente à vous, de grâce, ne la gaspillez plus ! 

Lorsque vont venir les grands bouleversements, et que vous serez confrontés à vous-même, aussi incongru que cela puisse vous paraître, rappelez-vous votre enfance. Remémorez-vous ces précieux instants de fraîcheur où vous gambadiez dans la joie et l’excitation, car ces instants sont toujours vivants ; ils peuvent vous stimuler et vous connecter aux énergies dont vous avez besoin. Vous êtes tous en contact régulier avec les lignes de temps d’autres réalités ; l’astuce consiste simplement à saisir ces lignes de force et à les utiliser pour se projeter au-delà. Vous êtes tous « naturellement » multidimensionnels, et il vous reste encore de nombreuses facettes de vous-mêmes à reconnaître, à explorer et à expérimenter. Il ne tient qu’à vous de devenir n’importe lequel de tous ces personnages que vous êtes, que vous avez été et que vous serez, car ils sont tous reliés ensemble. Votre conscience a la possibilité de travailler brillamment sur plusieurs plans à la fois et d’y accomplir différentes tâches dans l’harmonie. Un jour, vous réaliserez que ces octaves fréquentielles vous sont accessibles, et que vous pouvez très bien les utiliser tout en demeurant parfaitement vous-même. 

Il existe une approche dissociée, fragmentée, torturée de la puissance de l’esprit que d’autres utilisent pour essayer de vous contrôler. Mais le contrôle du mental peut aussi prendre un côté extraordinairement positif, à partir de l’instant où c’est vous-même qui décidez d’exercer ce contrôle ; votre esprit retrouve alors sa puissance et sa liberté. 

Tout au long de votre existence, de vos épreuves, de vos victoires, vous ne cessez de créer, de vous engager, de vous projeter dans ce que vous êtes amenés à entreprendre. Accepter d’être responsable est le meilleur moyen de vous restructurer vibratoirement. Nous enregistrons les probabilités, nous voyons les possibilités qui se présentent. Nous comprenons vos interrogations et nous comprenons aussi la souffrance de vos âmes et quel tribut important vous avez accepté de payer dans le drame cosmique qui se joue en ce moment-même. Nous vous aimons pour votre capacité à vous égarer dans les méandres de vos sentiments, tantôt absorbés par une étreinte amoureuse, tantôt cherchant à humer les délicates senteurs du printemps. Vous êtes des créatures vraiment touchantes ! 

Bientôt vous aurez vous aussi la possibilité de voir ce que nous voyons, et vous serez émerveillés de toutes vos découvertes. Mais auparavant vous devez faire confiance et accepter cette reconstruction de vos facultés de perception. Si cela peut vous aider d’avoir un cahier et de noter vos impressions, de manière à mieux comprendre ce que vous êtes en train d’expérimenter, alors, faites-le !

Souvenez-vous : vous êtes venus sur cette Terre en tant que pionniers d’un nouveau mode de perception. Toute l’énergie nécessaire est à votre disposition en abondance. Si vous croyez en la puissance de la pensée positive, vous renforcerez partout sa fréquence. Proclamez la puissance de l’esprit, utilisez votre esprit et soyez à son écoute. Ne comptez pas sur quiconque pour vous renseigner sur la réalité spirituelle. N’attendez pas que cela devienne un beau jour le grand titre de vos journaux télévisés. Vous devez simplement faire confiance, vous adapter et vous mettre à l’écoute de votre propre ligne de communication. Alors, vous recevrez les informations dont vous avez besoin et tout se passera bien.

Souvenez-vous que ceux qui refusent de s’éveiller nourrissent ceux qui les contrôlent. Nous n’avons pas à les juger, mais les choses se passent ainsi : à partir du moment où la conscience s’éveille, elle n’a plus besoin d’être manipulée. Revendiquez dès maintenant le droit de prendre possession de vous-même, car ce défi deviendra bientôt celui de toute l’humanité. Il ne s’agit pas d’être contre qui que ce soit ; mais si vous suivez le vieux chemin que certains vous montrent, alors vous serez confrontés à la tristesse, à la peur et au découragement. 

Recherchez le chemin qui apporte la joie et la sérénité ; vous y ferez des rencontres riches et palpitantes. Recevez l’énergie de ce que vous apprenez et faites confiance à la magie de l’existence, car elle est vraiment merveilleuse. Apportez au monde la preuve que le rôle que vous avez accepté de jouer il y a bien longtemps a maintenant été appris. Vous avez la finesse, vous avez la grâce et vous avez le style ; utilisez-les ! Votre vie est d’une grande valeur et vous devez en être persuadés. Pourquoi ne pas tomber amoureux de vous-même, puisque vous représentez un miracle de la nature, capable d’exprimer en pensées, en paroles et en actions l’une des formes les plus magnifiques et les plus achevées de la Création ?

Les bouleversements arrivent, mais la guérison est en marche, mes chers amis, ne l’oubliez jamais ! Vous avez en vous le pouvoir de guérir votre sang, de guérir votre peine et de découvrir la joie d’être enfin libres ! La période que vous vivez restera à jamais dans les archives de vos réincarnations comme la plus extraordinaire et la plus riche en possibilités. Un jour, dans le futur, vous vous en souviendrez et vous raconterez à d’autres la merveilleuse aventure qu’il vous aura été donné de vivre sur la Terre durant ces années de grande intensification énergétique et de révélation de la vie multidimensionnelle, de la vie divine. 

D’ores et déjà, vous voici placés par la Providence dans les bras de l’Intensité. Faites-en bon usage et cette Intensité vous conduira jusqu’à la véritable Connaissance et jusqu’à la véritable Liberté. 

Bon voyage, mes amis ! »

Transmis par Barbara J. Marciniak

Les relations et la Flamme violette

 

 

Les relations et la Flamme violette dans LEMURIENS de TELOS images-61Les relations humaines sont une source de grands défis pour la majorité d’entre nous. J’aimerais vous donner quelques conseils à ce sujet. 

Si vous voulez apporter des changements dans vos relations afin d’obtenir gain de cause ou un résultat spécifique, vous risquez l’échec. Voilà pourquoi il vaut toujours mieux invoquer la solution divine parfaite. Si vous désirez préciser le résultat espéré, il est important de libérer l’espace pour qu’il en soit autrement en ajoutant à votre prière ou requête : « Que ce soit ainsi ou mieux, selon la volonté divine ». Votre Soi supérieur perçoit et connaît la situation d’ensemble qui reste voilée à vos yeux. Si, par exemple, un mariage semble sur le point d’éclater, sur le coup vous dites : « Oh mon Dieu ! J’ai prié et invoqué cette Flamme violette, j’ai fait tout en mon pouvoir pour être aimant, compatissant et résoudre la situation avec amour et clémence, mais j’ai l’impression d’avoir affaire à une catastrophe encore pire ». Et si ce mariage se dissout quand même, cela signifie-t-il un échec pour autant ? 

Je vous assure que non. Ce n’était pas le résultat espéré parce qu’il s’agissait d‘une relation karmique ayant atteint son terme, et votre Soi supérieur est désormais prêt à ouvrir votre vie à quelque chose de plus approprié à votre voie et à votre bonheur. En raison de l’excellente qualité du travail intérieur accompli, vous avez obtenu le droit de passer à une liaison plus épanouissante. Où est donc la catastrophe, si ce n’est dans l’illusion éphémère qu’entretient l’humain ? 

Dans une situation difficile avec votre partenaire, votre rôle n’est pas de décider de l’issue voulue, parce qu’il pourrait alors s’agir d’une attitude de contrôle ne servant pas votre bien suprême ; toutefois, en faisant appel à cette énergie violette, en bénissant ce qui est, en l’inondant d’amour, de tolérance, de compassion dans toutes les circonstances sur votre route et en acceptant la solution divine, vous êtes assuré du meilleur résultat pour vous-même et pour les personnes concernées. On dit aussi de la Flamme violette qu’elle est « faiseuse de miracles ». 

Vous devez vous rappeler que l’intelligence divine sait toujours ce qui servira à votre bien suprême. Vouloir que les choses se passent comme vous le désirez, cela revient à dire : « Eh bien, Dieu, je veux ce truc, mais il faut que ça se passe à ma façon, même s’il ne s’agit pas, en fin de compte, de mon bien suprême ». Et par la suite, si vous insistez pour n’en faire qu’à votre tête, ne soyez pas surpris d’obtenir ce que vous désirez. Mais bientôt, vous vous apercevrez que ce n’était pas vraiment ce dont vous aviez besoin. 

L’humanité va devoir assimiler ces enseignements de manière beaucoup plus vaste. Des événements surviendront en ce monde qui exigeront de graves décisions, les plus graves que vous aurez eu à prendre depuis plusieurs vies. Sous peu, votre Terre-Mère ne tolérera plus le type de séparation qui sévit ici en son corps, et les gens devront s’adapter ou se retirer. Le nouvel « ordre mondial » sur cette planète n’est pas celui que projettent vos dirigeants ; ce sera une vie en union totale avec le Soi divin et le Créateur. L’ordre divin sera établi ici sous peu, que vous le vouliez ou non. 

Toutes vos relations, que ce soit avec votre famille, votre conjoint ou encore en société, sont des miroirs de votre Soi. Tout ce qui se passe sur le plan personnel ou global, dans une ville, lors de l’éruption d’un volcan ou d’un tremblement de terre, est toujours le reflet d’une énergie négative que les gens portent en eux. C’est le miroir de leur colère, de leurs peurs, de leurs déceptions, de leur avidité, des injustices humaines, du chagrin, etc… ce ne sont rien de plus que des reflets de ce qui a été engendré à l’échelle humaine. 

Les gens créent constamment, par leurs pensées et leurs émotions, ainsi que par leurs paroles et leurs actions et par les dialogues intérieurs qui se poursuivent incessamment lorsqu’ils sont éveillés. Ils affirment vouloir le corps parfait, le mariage idéal, et ainsi de suite, mais s’ils surveillaient leurs pensées et leurs sentiments, s’ils en prenaient conscience, ils découvriraient que leur création ou les énergies qu’ils émettent dans leur champ aurique ne peuvent corroborer leurs désirs. Si quelqu’un leur montrait, instant par instant, le caractère de leurs pensées et de leurs sentiments depuis, disons, les derniers cinq à dix ans, et à partir de quelle négativité ils ont tissé leur réalité, ils comprendraient sur le champ pourquoi ils n’ont pas la santé ou le corps parfait qu’ils désirent, pourquoi ils essuient des échecs amoureux et pour qu’elle raison leur situation financière laisse à désirer. 

Chacun doit prendre conscience de ses pensées, de ses sentiments et de ses paroles, pas uniquement de ses actes. Les paroles sont puissantes, et vous renforcez sans cesse la négativité par des mots, particulièrement par le biais de vos émotions. En effet, vos paroles ne correspondent pas toujours à ce que vous ressentez. Vous affirmez peut-être vouloir plus d’argent, mais intérieurement vous êtes un indigent. Vous rêvez d’une relation amoureuse plus heureuse, mais intérieurement vous ne croyez pas la mériter et n’être aucunement disposé à désherber le jardin de votre âme afin d’attirer le partenaire idéal. Vous souhaitez un corps parfait, mais intérieurement vous ne vous appréciez pas, vous n’aimez pas votre corps tel qu’il est, vous n’admettez pas les leçons qu’il vous enseigne. Vous n’acceptez même pas que ce que vous vivez correspond à ce que vous avez façonné par le passé, que ce soit en cette vie ou dans une autre. Le corps ne répond qu’à l’amour ; vous ne l’aimez pas et n’en prenez pas soin comme nous tous à Telos. Très  peu parmi vous s’apprécient suffisamment pour s’offrir les soins nécessaires, la plupart ne donnent pas au corps les nourritures dont il a besoin pour rajeunir et rayonner de santé. Comment donc espérez-vous avoir un corps parfait ? 

Quand vous décrétez que vous êtes malades, fatigués, que vous en avez marre de ceci ou de cela, vous préparez un puissant décret qui vous renvoie les énergies que vous venez d’affirmer. Vous affirmez constamment avec autorité ce que vous ne voulez pas. L’univers entend ; « Oh, elle est malade, fatiguée, elle en a marre, elle a créé toute cette énergie avec tant d’intensité et de puissance, alors on va la lui offrir, c’est certainement ce qu’elle désire ». et du coup, c’est ce que vous obtenez : le reflet de votre miroir. 

Invoquer la Flamme violette est un magnifique rituel à observer chaque jour. Et en vous y livrant, vous n’accumulez pas d’autres énergies déséquilibres. Vous pouvez utiliser cette Flamme pour nettoyer les négativités amassées. Ainsi, il n’y a jamais de surcharge. Chaque humain sur cette planète doit rembourser des dettes à la vie, contractées lors d’incarnations présentes ou passées. Si vous aviez manifesté davantage l’état de maître au cours d’existences antérieures, vous seriez peut-être ici-bas dans une forme physique ne subissant aucune difficulté et menant une vie relativement facile. Deux aspects sont à travailler lorsque vous êtes incarnés sur terre. En premier lieu, vous travaillez avec le quotidien au jour le jour ; en deuxième lieu, vous devez également rééquilibrer vos dettes à la vie datant de votre passé immédiat ou lointain. Le karma joue un certain rôle dans vos expériences humaines. Quand vous acceptez et vous abandonnez à votre lot quotidien, faisant appel aux propriétés purificatrices de la Flamme violette, vous chevauchez la vague de la vie beaucoup plus facilement et avec grâce ; votre karma prend dès lors le caractère d’une bénédiction et non d’un désastre.

 

Extrait de TELOS III – Message de Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – page 233

 

L’énergie sexuelle

 

 gifs fleursL’énergie sexuelle dépasse en puissance la simple attirance physique fondée sur l’apparence et le statut social, et elle est d’un emploi beaucoup plus complexe ; l’énergie sexuelle est semblable à l’argent ; votre manière de la gérer et la valeur que vous accordez à vos expériences forment la base de votre estime de soi et de votre richesse personnelle. L’attirance sexuelle naît entre deux personnes lorsqu’elles obéissent à un échange télépathique d’énergie et qu’elles reconnaissent leurs intentions de disponibilité mutuelles. L’identité érotique est douée d’une fréquence distincte et vos valeurs sexuelles se diffusent dans la sphère de l’existence, habituellement sans que ni vous ni l’autre ayez conscience du processus. Vous trouverez un partenaire ou un conjoint potentiel en obéissant à vos intérêts et à vos pulsions. Du fait que vos pensées et vos désirs ensemencent de vos intentions le champ de l’existence, vus remarquerez une personne avec qui vous partagez des affinités et serez attiré par elle. La sexualité consiste à former des alliances. Les relations amoureuses enrichissent la croissance personnelle et participent à votre évolution. C’est pourquoi vous attirerez un ou une partenaire qui consentira, d’une certaine manière, à travailler avec vous sur des difficultés spécifiques essentielles à votre croissance personnelle et à votre transformation. Même si les liaisons amoureuses sont parfois semées d’embûches, vous devez vous accorder assez de valeur pour attirer quelqu’un qui vous apprécie, vous et ce que vous avez à offrir. La qualité de l’amour que vous recevrez sera proportionnelle à la valeur que vous vous accordez.

 Grâce à l’intimité que procure l’union charnelle, vous apprenez à vous connaître mutuellement ; ainsi, avec honnêteté et de bonnes intentions, il vous sera possible d’explorer à deux les difficultés non résolues, car il se produit invariablement un échange énergétique. Toute alliance présente un risque car on est alors vulnérable, pouvant même recevoir davantage que l’on ne maîtrise. Ainsi, c’est en vous abandonnant sexuellement (moins attaché à la performance) que vous découvrirez une connexion plus profonde. Le sexe active vos chakras, qui s’ouvrent et tournoient pour s’aligner sur les courants énergétiques du partenaire. Ensemble, vous partagez et fusionnez vos champs énergétiques  par le geste intime d’unir vos organes sexuels ;  avec chaque orgasme partagé, vous sondez plus à fond la forêt psychique de l’autre.

 Les croyances conscientes ou inconscientes que vous entretenez au sujet de votre corps détermineront la nature de vos expériences sexuelles. La crainte ou la honte de votre forme physique indiquent que des souvenirs et des croyances pénible set non résolus influencent votre champ d’intention ; ils caractériseront les conditions de votre disponibilité. L’énergie sexuelle amplifie votre fréquence dans la sphère de l’existence. Si votre relation amoureuse sape votre énergie ou qu’il vous arrive alors fréquemment de vous disputer, il vaut mieux identifier et résoudre ensemble les causes du problème, sachant qu’il s’agit là de symptômes et de symboles d’une énergie bloquée. N’oubliez pas que la peur est à la source de tout blocage d’énergie et que votre pouvoir cesse là où elle commence. Parfois, la solution d’un problème vaut bien le temps et les efforts investis. Parfois même, il vaudra mieux lâcher prise et passer sagement à autre chose. Vous devez discerner ce qui vous convient et ce qui ne vous convient pas. Vos difficultés contiennent diverses couches de significations, mais elles sont toutes liées à votre manière de gérer l’énergie.

 Si vous faites confiance à votre nature sexuelle, vous serez ouvert à l’exploration du plaisir sensuel et vous attirerez un partenaire présentant des affinités avec vous ; ensemble, vous produirez alors une fréquence distincte qui reflétera vos énergies amalgamées. Si vous et votre partenaire considérez qu’une relation réussie doit essentiellement comporter une sexualité heureuse, l’exploration de ce type d’énergie vous apportera alors tous les enseignements et les défis démontrant que le sexe donne accès à la conscience spirituelle, où sont exaltées les qualités de l’amour, de la confiance, du respect, de la réalisation de soi et de l’admiration mutuelle. Rire ensemble atteste l’harmonie de la relation. D’un certain point de vue, le sexe est sacré ; c’est un plaisir divin merveilleux, une activité vivifiante, stimulante et naturelle qui procure un plaisir mental, physique et émotionnel, et qui établit une connexion au mental cosmique. L’expression sexuelle est essentielle à une santé radieuse e tau bien-être ; lorsqu’elle est animée de sincérité, de confiance et d’amour, elle établit votre connexion personnelle au cosmos, débouchant sur les mystères sacrés du multivers.

 Mieux vaut aborder l’énergie sexuelle avec lucidité et comme accord consensuel entre deux personnes, visant à produire le plaisir dans les limites de l’intégrité personnelle, d ans le respect de vos valeurs morales ainsi que de celles de la société. Votre expression sexuelle doit comporter l’honnêteté, l’intégrité et le respect de votre vie privée et de celle d’autrui. Vos expériences sexuelles portent-elles davantage que le simple caractère transitoire du désir ? L’énergie sexuelle est une énergie psychique ; lorsque vous faites l’amour, vous prenez littéralement sur vous le champ énergétique d partenaire. Lorsque deux personnes vivent ensemble, elles entretiennent après un moment un lien télépathique très fort, allant jusqu’à considérer comme tout à fait normale l’aptitude à deviner les pensées de l’autre. Vécue dans la confiance et la familiarité d’un lien amoureux de longue date, l’intimité sexuelle instaure des structures psychiques puissantes, comme des sentiers conduisant de plus en plus loin dans une forêt magique. Vos organes génitaux sont l’équivalent corporel d’un site sacré ; si vous explorez votre sexualité, vous accéderez à la forêt qui vous fera franchir les voies de pouvoir à même votre terrain sacré personnel. La Terre possède des caches de trésors que l’on estime sacrées en raison de la confluence de certaines énergies en ces lieux.

 De tout temps, ceux qui étaient en mesure de concevoir et de mesurer la puissance de ces énergies ont aimé et révéré la terre ; ils se sont enseigné mutuellement à vivre en harmonie et dans le respect des forces de la création. L’énergie sexuelle est tout aussi sacrée car elle incarne le pouvoir de création ; dans votre corps, c’est la source d’énergie la plus puissante qu’il faudra maîtriser. Si vous établissez des frontières nettes et dotez votre sexualité d’intentions précises et délibérées, basées sur des valeurs très claires, l’expérience de votre site sacré sera épanouie.

 

Issu du livre Sagesse des Pléiades – Pour un monde en chaos – Le pouvoir de la sexualité humaine page 168 – de Barbara Marciniak aux éditions Ariane.

25 manières de reconnaître les Indigos

25 manières de reconnaître les Indigos dans ENFANTS INDIGO Enfants_Indigo-222x300Les parents qui s’occupent d’un enfant de vibration Indigo ont accepté le contrat d’être les gardiens d’une âme qui apporte une nouvelle forme d’énergie sur la planète. Les enfants Indigos sont des âmes pionnières et leurs parents ont fait le contrat de se joindre à eux pour être les pionniers des nouvelles familles et des nouvelles formes de vie communautaire. Les présumés Indigos ne sont cependant pas tous de « vrais Indigos ». Pour reconnaître les « vrais » des « faux », voici une liste de critères. 

Il n’est pas nécessaire de réunir l’ensemble de ces 25 caractéristiques pour être un Indigo. Mais les véritables Indigos se reconnaissent à la présence en eux d’un certain nombre de ces « symptômes » : 

1 – Se sentir étranger. Ne pas reconnaître le décor planétaire, social, culturel, s’y sentir mal à l’aise. 

2 – Se souvenir de façon floue d’appartenir à une Famille spirituelle souvent plus importante que sa famille biologique, une Famille formée d’êtres intelligents, amoureux et créatifs dont on conserve une grande nostalgie. 

3 – Avoir beaucoup de difficultés à s’adapter à la densité. Trouver le corps physique emprisonnant et encombrant, trouver étrange de devoir manger des aliments denses pour survivre, se sentir mal à l’aise face aux selles et à l’urine, ne pas être attiré vers les activités très physiques. 

4 – Ressentir fréquemment une angoisse de séparation. Être dans cet état chaque fois qu’une petite séparation anodine survient dans les relations interpersonnelles, car l’âme se souvient de façon floue mais intense d’avoir été séparée de la Source ou d’une grande Sphère de Vie lumineuse et infiniment belle, amoureuse et intelligente. 

5 – Ressentir une sorte d’indignité ou de honte spirituelle. Ne pas trouver de raison à sa présence sur cette Terre et imaginer qu’il s’agit d’une punition, alors qu’il s’agit en réalité d’une mission d’aide et d’élévation humanitaires. 

6 – Se sentir en présence et menacé d’êtres barbares, monstrueux, dangereux, et parfois en être apeuré ou traumatisé. 

7 – Avoir une imagination fertile et une vision vaste de l’Univers. Imaginer facilement la vie sur d’autres planètes, dans d’autres systèmes solaires ou d’autres galaxies, ou dans d’autres dimensions plus subtiles. Cette imagination est généralement nourrie par des souvenirs d’expériences véritables sur ces autres sphères de vie et dans les nombreuses réalités multidimensionnelles. 

8 – Être hypersensible. Pleurer ou rire très facilement, ressentir rapidement les états d’âme des êtres proches ou éloignés. 

9 – Manifester de la persévérance ; sentir l’importance des grands élans internes et les suivre malgré les obstacles ou conditionnements externes. 

10 – Avoir des visions grandioses ou mégalomanes. Être habité de projets, de rêves, d’idées qui font rire les autres, que les autres considèrent impossibles, alors qu’en soi on les voit déjà entièrement réalisés ! – et qu’on sait qu’on fera tout ce qui est possible pour les matérialiser. 

11 – Avoir un mental ingénieux, un talent naturel pour les inventions et les innovations technologiques, car son âme a déjà vécu là où cela existe déjà, ce qui fait que ce mental trouve intuitivement les solutions adaptées à la Nouvelle Terre. 

12 – Manifester une grande curiosité. Être un enfant qui pose constamment des questions, qui veut tout comprendre, et un adulte qui ne se lasse jamais d’apprendre. 

13 – Être rapide et souvent hyperactif, ce qui provient d’habitudes acquises au cours d’une autre incarnation, et créer plus rapidement encore dans les plans plus subtils, d’où une grande difficulté à accepter la lenteur des gens et du fonctionnement du plan physique de la planète Terre. 

14 – Apprendre rapidement. Être capable de se concentrer et d’assimiler facilement de la nouveauté. Les enfants Indigos ont ainsi tendance à s’ennuyer à l’école, à déceler rapidement les faiblesses de leurs éducateurs et même à les dépasser en compréhension. 

15 – Se sentir investi d’une mission, d’un mandat, être persuadé d’avoir une ouvre bien particulière et importante à réaliser pour la transformation de la Terre. – Flavio, 6 ans, disait: les âmes missionnées sont là pour aider à la transition de la Terre dans une dimension plus subtile. 

16 – Être incapable de mentir, toujours dire la vérité, même lorsque l’ego des gens en est choqué ou blessé, et ressentir une grande tristesse face aux mensonges et aux paroles de ces gens qui sont persuadés que puisque tout le monde ment, c’est une chose normale. 

17 – Avoir continuellement besoin de créer et éprouver une sensation de mort interne dans les schémas de routine. 

18 – Être un thérapeute inné, avoir une facilité et une ardeur naturelles à débloquer les émotions et les pensées en soi ou chez les autres. 

19 – Souffrir intérieurement du paradoxe entre le sentiment d’égalité et le sentiment de supériorité, ce qui signifie éprouver la sensation que tous les êtres sont d’essence semblable et égale, donc de même valeur, et en même temps, avoir un sentiment de supériorité ou d’orgueil spirituel en observant le manque de conscience de la majorité des personnes. – Ce paradoxe se résout dès que l’être découvre sa nature d’Indigo et son rôle sur la Terre. 

20 – Tenir à son jardin secret : l’Indigo aura tendance à garder pour lui une grande partie de sa connaissance, de ses expériences, de ses conclusions sur les événements… pour éviter d’être rejeté, blessé, ridiculisé par les êtres moins éveillés qui l’entourent. – Certains indigo risquent de sombrer très jeunes dans la dépression, l’apathie, les drogues, l’alcool, la boulimie, etc., pour compenser tout ce qu’ils sont encore incapables d’accepter de leur vie ici-bas où ils sont si souvent rejetés et mal aimés. 

21 – Vouloir réformer le système planétaire dans son ensemble. Certains appellent les Indigos « les Chevaliers du Divin » puisqu’ils viennent pour aider l’Humanité à sortir des conditionnements, des enfermements et assoupissements ; ils agissent et parlent de façon souvent provocatrice pour ôter les oeillères, les muselières, ouvrir les yeux, les oreilles et les cours ; ce sont « des empêcheurs de tourner en rond ». 

22 – Privilégier son propre système de guidance interne, rechercher intérieurement ce qui est à faire et ne pas apprécier de se faire forcer ou pousser dans le dos pour quoi que ce soit, respecter son rythme, son « timing », ses heures, et ne pas accepter de discipline imposée de l’extérieur. 

23 – Avoir une alimentation décalée. Les Indigos ont tendance à s’alimenter à des heures non fixes, uniquement quand leur corps en ressent vraiment le besoin. Souvent, ils sautent des repas ou même des journées de nourriture, dînent à l’heure du déjeuner et déjeunent au lieu souper, prennent le dessert en premier et la soupe en dernier. La plupart du temps, ils refusent de manger de la viande, sont végétariens ou respiriens et cherchent à se nourrir principalement de Lumière. 

24 – Posséder des facultés extrasensorielles. Si elles sont encore inactivées, ces facultés s’éveilleront à des moments clés de leur existence : lecture dans les pensées des autres, télépathie, télékinésie, clairvoyance ou clairaudience, visualisation des auras et des êtres des autres plans, perception de la musique des sphères, voyages astraux la nuit pour aller dans des « Écoles de nuit » ou des Vaisseaux spatiaux pour y recevoir des informations et les transmettre. 

25 – Ne pas être alourdi par son karma. Cela signifie être libre ou presque des liens karmiques après avoir depuis longtemps agi en accord avec les Lois Cosmiques Universelles. 

Certains Indigos sont de très vieilles âmes, d’autres de très jeunes, d’autres encore ne sont pas passés par la naissance et ont pris un corps, un véhicule physique au moment où quelqu’un se désincarnait ; ils sont alors ce qu’on appelle des « walk-in ». Certains Indigos viennent sur la Terre pour la toute première fois et ne connaissent aucune âme de cette planète ; autrement dit, ils n’ont pas d’expériences de ressouvenance ou de retrouvailles spirituelles en rencontrant les êtres sur leur route, comme ceux et celles qui se sont incarnés plusieurs fois sur la Terre ; cela génère un sentiment de solitude encore plus grand et une soif bien particulière de retrouver sa Famille interplanétaire et intergalactique, donc une soif très difficile à comprendre pour tous les êtres qui sont des habitués de la Terre. 

Les êtres Indigos sont également appelés « Semences d’étoile » ou « Enfants des étoiles »! 

Diffusion originaleKINGSLIVER

voir les Réponses  SUR LE FORUMhttp://devantsoi.forumgratuit.org/t59-enfants-indigo#3123

1er rayon (El Morya)

 

 Salutations à vous, chers lecteurs. Je suis Maître El Morya.

 En ce moment même se crée une spirale de connexion et de communication fraternelle entre nous. Comme vous le savez, je suis le directeur du premier rayon, d’un bleu saphir, qui sert à projeter le pouvoir, la protection et la volonté divine. Vous êtes dans un nouveau cycle et nous, les maîtres ascensionnés, souhaitons vous donner de nouvelles directives d’activation spirituelle afin de soutenir votre bon évolutif sur terre. Actuellement, vous êtes la rampe de lancement modulaire, énergétique et vibratoire empruntée par la Terre pour intégrer la nouvelle fréquence vibratoire et vous élever pleinement dans la quatrième dimension. Cette approche est fondée sur l’usage des rayons cosmiques que nous, maîtres ascensionnés, dirigeons et expliquerons sous peu.

1er rayon (El Morya) dans CITE INTRATERRESTRE 220px-Pluma-azul

Comme je l’ai mentionné, je dirige le premier rayon d’un bleu saphir. Porteur de l’énergie lumineuse, ce dernier est relié à votre cinquième chakra, qui représente les ambitions, la productivité et sert de canal de communication avec les autres. Tout comme vos chakras sont les véhicules d’expression de vos émotions, les rayons cosmiques sont les transporteurs des codes vibratoires, magnétiques et colorés de la Présence universelle. En soulignant que ce rayon émet des charges énergétiques de pouvoir, de protection et de volonté divine, je fais référence aux facultés envoyées par le Créateur aux différentes parties de la  Création. En utilisant consciemment le pouvoir vibratoire du rayon bleu saphir, vous générez une ceinture de force vibratoire et magnétique qui produit la force intérieure de l’élévation spirituelle. Lorsque vous vous accordez à sa fréquence de couleur, vous créez une spirale de pouvoir spirituel qui vous permet de focaliser votre attention sur les dimensions supérieures de la lumière cosmique. Si vous avez recours à sa facette énergétique, elle formera un anneau de protection christique dans votre vie. Et lorsque vous faites appel à sa fréquence sonore, vous invoquez la descente de la Volonté divine, ce qui se manifeste sous forme de situations e vie et des circonstances idéales menant à la catharsis et à l’ascension spirituelle. 

Les rayons cosmiques servent de convertisseurs d’énergies négatives, et chacun agit dans un domaine précis de votre programme d’évolution. Ils offrent également une technologie thérapeutique qui agit sur des aspects de la personnalité humaine en laissant place à une séquence de guérison intégrale dans votre structure évolutive et vos corps inférieurs. Lorsque vos archétypes évolutifs sont déformés, cela crée neuf types fondamentaux de peurs devant être harmonisées et transmutées, rétablissant ainsi l’équilibre normal des archétypes de lumière. Ces neuf peurs sont : la peur du rejet, de l’imperfection, d el manipulation, de l’incompréhension, de l’insécurité, de la critique, de l’humiliation, de la frustration, et celle de ne pas se sentir aimé

Par cette pathologie évolutive, il vous est possible de comprendre pourquoi vous êtes chacun si vulnérable à ces expressions de votre corps émotionnel et psychique atteintes par les champs électromagnétiques et vibratoires de votre environnement et de vos semblables humains. Comment transmuter ces archétypes obscurs en archétypes de lumière ? En usant du pouvoir catalytique de la métamorphose spirituelle du rayon bleu saphir. Voici, par exemple une façon de vous guérir de la peur du rejet :

 Tout d’abord, invoquez la présence de l’archange Michaël et de ses légions angéliques afin d’engendrer une métamorphose du point culminant de la conscience. 

Ensuite visualiser un tétraèdre et placez-vous à l’intérieur de celui-ci. Puis, tenez entre vos mains un gobelet bleu dans lequel vous aurez déposé l’archétype sombre de la peur du rejet.

Image illustrative de l'article Tétraèdre

 Enfin, invoquez le pouvoir vibratoire du rayon bleu tout en demandant à l’énergie de l’archange Michaël de descendre sur le gobelet sous la forme d’une flamme aux pointes bleues. Cela prendra une quinzaine de minutes. 

Répétez ce processus jusqu’à ce qu’émerge l’archétype lumineux, qui est l’harmonie avec tout et chacun, et ce, pour chaque archétype obscure. Les archétypes lumineux correspondant aux archétypes obscurs sont : 

-       L’estime de soi, opposée à l’imperfection et au rejet

-       La coopération de groupe, opposée à la manipulation

-       La capacité impartiale, opposée à l’incompréhension

-       Le fait de savoir ce qu’on veut et comment l’obtenir, opposé à l’insécurité

-       La paix, l’action affectueuse et compréhensive, opposée à la critique

-       La loyauté et l’engagement, opposés à l’humiliation

-       Le fait de savoir ce qu’on veut et comment l’obtenir, opposé à la frustration

-       L’accomplissement de soi et la stabilité spirituelle intérieure, dans la conscience de votre lien éternel avec tous les courants de vie et la relation amoureuse avec Dieu, opposés au fait de ne  pas se sentir aimé.

 Comment maximiser l’effet d’équilibration constructive et d’harmonisation des rayons dans votre vie ? En devenant conscient de l’importance de vous libérer des agglomérats énergétiques négatifs afin d’insérer la couleur, le son géométrique et les codes vibratoires des rayons cosmiques. Cela se fait d’ailleurs en trois phases : l’invocation, l’activation et la manifestation. Cependant, avant d’expliquer ces phases, j’aimerais décrire la figure géométrique et la fréquence sonore qui correspondent au premier rayon. 

Sa structure géométrique est un tétraèdre bleu et sa fréquence sonore est SAARH. Si vous voulez transformer des circonstances, des situations de vie ou des aspects de votre évolution, vous devez utiliser ces structures. Bien sûr, ces circonstances et autres doivent se trouver à l’intérieur des caractéristiques de chaque rayon. Si, par exemple, vous souhaitez que les potentiels divins de la perfection spirituelle, de la conviction et de la foi apparaissent dans votre vie, il vous faut les visualiser dans le tétraèdre bleu. Puis, voyez ce tétraèdre commencer à tournoyer vers la gauche. Une spirale de points de lumière bleue en surgira, qui aura pour but d’agir sur vos sphères mentales ; pendant que vous maintenez cette visualisation, récitez la fréquence sonore Saarh en décrétant mentalement : 

Au nom de la Grande Flamme éternelle de Transmutation, je décrète que la volonté divine guide mon parcours vers l’ascension et l’intégration des valeurs cosmiques dont j’ai besoin pour ce faire. 

Reprenez la même formule pour les autres aspects du rayon que vous désirez potentialiser dans votre vie. Avant d’amorcer le processus d’interaction avec les rayons, vous devez procéder à une cérémonie visant à purger, harmoniser et équilibrer vos corps inférieurs. En voici les étapes :

  • La première consiste à calmer vos corps inférieurs, surtout le mental et l’émotionnel, en écoutant une musique douce et relaxante. Ce faisant, sollicitez simultanément la présence des légions angéliques, tels les Chérubins et les Séraphins qui sont sous le mentorat du premier rayon. Ils vous prépareront intérieurement à travailler avec le rayon bleu saphir en élevant votre fréquence vibratoire jusqu’à son potentiel maximal. Ainsi, vous pourrez vous relier à l’Intelligence angélique maîtresse qui assiste au processus. 
  • La deuxième étape est l’invocation des pouvoirs du Feu sacré en vue de nettoyer les champs électromagnétiques. A cette fin, déclarez : 

Par le pouvoir de la Flamme maîtresse et Purification, je transmute et j’élimine tout noyau énergétique chaotique.

 La troisième étape consiste à demander la protection en vous visualisant dans une pyramide de cristal blanc argenté dont les faces sont des miroirs. Et ne l’oubliez pas, vos sentiments et vos pensées doivent vibrer dans la Divine Octave maîtresse d’harmonie et d’amour qui émane du Créateur. 

  • La quatrième et dernière étape repose sur le fait d’être conscient du pouvoir créatif divin qui circule dans votre cœur, en créant un puissant cercle magnétique doré autour de vous. Soyez convaincu que les légions de lumière angélique et les entités cosmiques sont présentes pour irradier leurs fluides de lumière de transmutation et vous aider. 

Le but de cette cérémonie est d’être présent tout au long du travail que vous allez effectuer avec une totale concentration, conscience et solennité, des facteurs importants. Cet état intérieur dans lequel vous ferez face aux choses est le moyen qui assurera une efficacité et une intensité majeure lorsqu’il sera question d’obtenir des résultats tangibles dans votre vie. L’univers entier réagit à des impulsions conscientes là où les particules électromagnétiques obéissent à la pensée harmonieuse, pure et unifiée de l’émetteur. Maintenant. Invoquer le premier rayon en visualisant la couleur bleue dans une sphère de cristal contenant un tétraèdre bleu à l’intérieur duquel vous vous trouvez. Répétez pendant cinq minutes la vibration sonore Saaaaarrrrrrhhhh … puis visualisez ce que vous désirez transmuter, harmoniser ou équilibrer au sein des caractéristiques du rayon bleu, sur votre cinquième chakra. Par exemple, cela peut être la Terre. Dans ce cas, visualisez autour d’elle un anneau bleu de force électronique, tout en décrétant : 

J’invoque les énergies de puissance, de force et de protection divines. Qu’elles descendent sur la Terre pour créer une Ceinture de force vibratoire de transmutation

Récitez cette déclaration lentement, pendant cinq minutes, puis passez à la phase d’activation en visualisant le rayon bleu saphir descendant sur terre, sous la forme d’une spirale tournant rapidement vers la droite et la pénétrant par son axe nord. A ce moment, vous verrez des points de lumière bleue vibrant  l’infini, couvrant lentement et complètement votre planète. Pendant ce temps, déclarez : 

Que tous les noyaux d’énergie chaotique soient absorbés par l’effet de transmutation et d’équilibration des sphères angéliques activant leur potentiel alchimique dans mes corps inférieurs et les structures de la planète.

 En dernier lieu, vous parviendrez à la phase de la manifestation en visualisant ce que vous souhaitez modifier dans votre vie ou transformer quant à la situation planétaire. Visualisez la Terre, ou toute autre situation importante à vos yeux, dans un cylindre bleu céleste qui tourne vers la gauche pendant que, de vos sixième et troisième chakras, des rubans d’un rubis doré sortent en se reliant aux pôles Nord et Sud. Au même moment, projetez des particules roses à partir de ces rubans ; elles sont l’expression de votre amour, de votre solidarité et de votre attitude fraternelle envers la Terre. Pendant ce temps, déclarez lentement, pendant cinq minutes : 

Que l’archétype d’harmonisation et d’équilibration de la lumière s’installe en créant une structure d’harmonisation, de synergie et de cohésion dans tout l’ordre cosmique, pendant que le Fluide sacré de la Création divine circule en moi. 

Le temps total d’interaction avec l’un ou l’autre des rayons doit être d’environ 45 minutes. Faites cette cérémonie jusqu’à ce que tous les aspects discordants de votre vie soient corrigés. Le dénouement, la persévérance et le grand désir de vous transformer sont les facteurs qui induiront une alchimie cosmique dans votre évolution. 

Là-dessus, chers activistes spirituels, Maître El Morya vous dit au revoir dans l’espoir que ces techniques d’ascension spirituelle vous permettront d’améliorer votre vie. Nous sommes toujours unis là où vous vous accordez à la dynamique spirituelle de l’élévation spirituelle, sachant que nous vibrons tous à la fréquence d’amour divin, d’harmonie et de cohésion répandue par le Créateur dans l’ensemble de la Création. 

Messages de la Cité de Lumière des Intraterrestres, canalisés par Ramathis-Mam aux Editions Ariane aux Editions Ariane – page 146.

25 manières de reconnaître les indigos

 

Ado lance pierresLes parents qui s’occupent d’un enfant de vibration Indigo ont accepté le contrat d’être les gardiens d’une âme qui apporte une nouvelle forme d’énergie sur la planète. Les enfants Indigos sont des âmes pionnières et leurs parents ont fait le contrat de se joindre à eux pour être les pionniers des nouvelles familles et des nouvelles formes de vie communautaire. Les présumés Indigos ne sont cependant pas tous de « vrais Indigos ». Pour reconnaître les « vrais » des « faux », voici une liste de critères. 

 

Il n’est pas nécessaire de réunir l’ensemble de ces 25 caractéristiques pour être un Indigo. Mais les véritables Indigos se reconnaissent à la présence en eux d’un certain nombre de ces « symptômes » : 

 

1 – Se sentir étranger. Ne pas reconnaître le décor planétaire, social, culturel, s’y sentir mal à l’aise. 

 

2 – Se souvenir de façon floue d’appartenir à une Famille spirituelle souvent plus importante que sa famille biologique, une Famille formée d’êtres intelligents, amoureux et créatifs dont on conserve une grande nostalgie. 

 

3 – Avoir beaucoup de difficultés à s’adapter à la densité. Trouver le corps physique emprisonnant et encombrant, trouver étrange de devoir manger des aliments denses pour survivre, se sentir mal à l’aise face aux selles et à l’urine, ne pas être attiré vers les activités très physiques. 

 

4 – Ressentir fréquemment une angoisse de séparation. Être dans cet état chaque fois qu’une petite séparation anodine survient dans les relations interpersonnelles, car l’âme se souvient de façon floue mais intense d’avoir été séparée de la Source ou d’une grande Sphère de Vie lumineuse et infiniment belle, amoureuse et intelligente. 

 

5 – Ressentir une sorte d’indignité ou de honte spirituelle. Ne pas trouver de raison à sa présence sur cette Terre et imaginer qu’il s’agit d’une punition, alors qu’il s’agit en réalité d’une mission d’aide et d’élévation humanitaires. 

 

6 – Se sentir en présence et menacé d’êtres barbares, monstrueux, dangereux, et parfois en être apeuré ou traumatisé. 

 

7 – Avoir une imagination fertile et une vision vaste de l’Univers. Imaginer facilement la vie sur d’autres planètes, dans d’autres systèmes solaires ou d’autres galaxies, ou dans d’autres dimensions plus subtiles. Cette imagination est généralement nourrie par des souvenirs d’expériences véritables sur ces autres sphères de vie et dans les nombreuses réalités multidimensionnelles. 

 

8 – Être hypersensible. Pleurer ou rire très facilement, ressentir rapidement les états d’âme des êtres proches ou éloignés. 

 

9 – Manifester de la persévérance ; sentir l’importance des grands élans internes et les suivre malgré les obstacles ou conditionnements externes. 

 

10 – Avoir des visions grandioses ou mégalomanes. Être habité de projets, de rêves, d’idées qui font rire les autres, que les autres considèrent impossibles, alors qu’en soi on les voit déjà entièrement réalisés ! – et qu’on sait qu’on fera tout ce qui est possible pour les matérialiser. 

 

11 – Avoir un mental ingénieux, un talent naturel pour les inventions et les innovations technologiques, car son âme a déjà vécu là où cela existe déjà, ce qui fait que ce mental trouve intuitivement les solutions adaptées à la Nouvelle Terre. 

 

12 – Manifester une grande curiosité. Être un enfant qui pose constamment des questions, qui veut tout comprendre, et un adulte qui ne se lasse jamais d’apprendre. 

 

13 – Être rapide et souvent hyperactif, ce qui provient d’habitudes acquises au cours d’une autre incarnation, et créer plus rapidement encore dans les plans plus subtils, d’où une grande difficulté à accepter la lenteur des gens et du fonctionnement du plan physique de la planète Terre. 

 

14 – Apprendre rapidement. Être capable de se concentrer et d’assimiler facilement de la nouveauté. Les enfants Indigos ont ainsi tendance à s’ennuyer à l’école, à déceler rapidement les faiblesses de leurs éducateurs et même à les dépasser en compréhension. 

 

15 – Se sentir investi d’une mission, d’un mandat, être persuadé d’avoir une oeuvre bien particulière et importante à réaliser pour la transformation de la Terre. – Flavio, 6 ans, disait: les âmes missionnées sont là pour aider à la transition de la Terre dans une dimension plus subtile. 

 

16 – Être incapable de mentir, toujours dire la vérité, même lorsque l’ego des gens en est choqué ou blessé, et ressentir une grande tristesse face aux mensonges et aux paroles de ces gens qui sont persuadés que puisque tout le monde ment, c’est une chose normale. 

 

17 – Avoir continuellement besoin de créer et éprouver une sensation de mort interne dans les schémas de routine. 

 

18 – Être un thérapeute inné, avoir une facilité et une ardeur naturelles à débloquer les émotions et les pensées en soi ou chez les autres. 

 

19 – Souffrir intérieurement du paradoxe entre le sentiment d’égalité et le sentiment de supériorité, ce qui signifie éprouver la sensation que tous les êtres sont d’essence semblable et égale, donc de même valeur, et en même temps, avoir un sentiment de supériorité ou d’orgueil spirituel en observant le manque de conscience de la majorité des personnes. – Ce paradoxe se résout dès que l’être découvre sa nature d’Indigo et son rôle sur la Terre. 

 

20 – Tenir à son jardin secret : l’Indigo aura tendance à garder pour lui une grande partie de sa connaissance, de ses expériences, de ses conclusions sur les événements… pour éviter d’être rejeté, blessé, ridiculisé par les êtres moins éveillés qui l’entourent. – Certains indigo risquent de sombrer très jeunes dans la dépression, l’apathie, les drogues, l’alcool, la boulimie, etc., pour compenser tout ce qu’ils sont encore incapables d’accepter de leur vie ici-bas où ils sont si souvent rejetés et mal aimés. 

 

21 – Vouloir réformer le système planétaire dans son ensemble. Certains appellent les Indigos « les Chevaliers du Divin » puisqu’ils viennent pour aider l’Humanité à sortir des conditionnements, des enfermements et assoupissements ; ils agissent et parlent de façon souvent provocatrice pour ôter les oeillères, les muselières, ouvrir les yeux, les oreilles et les coeurs ; ce sont « des empêcheurs de tourner en rond ». 

 

22 – Privilégier son propre système de guidance interne, rechercher intérieurement ce qui est à faire et ne pas apprécier de se faire forcer ou pousser dans le dos pour quoi que ce soit, respecter son rythme, son « timing », ses heures, et ne pas accepter de discipline imposée de l’extérieur. 

 

23 – Avoir une alimentation décalée. Les Indigos ont tendance à s’alimenter à des heures non fixes, uniquement quand leur corps en ressent vraiment le besoin. Souvent, ils sautent des repas ou même des journées de nourriture, dînent à l’heure du déjeuner et déjeunent au lieu souper, prennent le dessert en premier et la soupe en dernier. La plupart du temps, ils refusent de manger de la viande, sont végétariens ou respiriens et cherchent à se nourrir principalement de Lumière. 

 

24 – Posséder des facultés extrasensorielles. Si elles sont encore inactivées, ces facultés s’éveilleront à des moments clés de leur existence : lecture dans les pensées des autres, télépathie, télékinésie, clairvoyance ou clairaudience, visualisation des auras et des êtres des autres plans, perception de la musique des sphères, voyages astraux la nuit pour aller dans des « Écoles de nuit » ou des Vaisseaux spatiaux pour y recevoir des informations et les transmettre. 

 

25 – Ne pas être alourdi par son karma. Cela signifie être libre ou presque des liens karmiques après avoir depuis longtemps agi en accord avec les Lois Cosmiques Universelles.

Certains Indigos sont de très vieilles âmes, d’autres de très jeunes, d’autres encore ne sont pas passés par la naissance et ont pris un corps, un véhicule physique au moment où quelqu’un se désincarnait ; ils sont alors ce qu’on appelle des « walk-in ». Certains Indigos viennent sur la Terre pour la toute première fois et ne connaissent aucune âme de cette planète ; autrement dit, ils n’ont pas d’expériences de ressouvenance ou de retrouvailles spirituelles en rencontrant les êtres sur leur route, comme ceux et celles qui se sont incarnés plusieurs fois sur la Terre ; cela génère un sentiment de solitude encore plus grand et une soif bien particulière de retrouver sa Famille interplanétaire et intergalactique, donc une soif très difficile à comprendre pour tous les êtres qui sont des habitués de la Terre. 

 

Diffusion originale : KINGSLIVER  http://terrenouvelle.ca/indigo.php 

 

 

Manuscrit de Marie-Madeleine

LE MANUSCRIT DE MARIE MADELEINE (initiation à la Magie sexuelle d’Isis) 

Manuscrit de Marie-Madeleine dans LIBERTE des MAITRES flecheUN 

« J’ai été élevée dans une famille pour qui la magie était familière. Mon père venait de Mésopotamie et ma mère était égyptienne. Avant ma naissance, elle avait adressé des prières à Isis pour avoir un enfant. Cet enfant, c’est moi. On me connaissait sous le nom de Marie Madeline.

Lorsque j’ai eu douze ans, on m’a envoyée étudier dans une communauté secrète d’initiés protégés par Isis. J’ai reçu les enseignements secrets de l’Egypte, les alchimies d’Horus et la magie sexuelle du culte d’Isis. Lorsque j’ai rencontré celui que vous appelez Yeshua, j’avais déjà reçu toutes les initiations. Je m’étais préparée à faire sa rencontre au puits. Les Evangiles font de moi une prostituée, car tous les initiés de mon ordre portaient un bracelet en or représentant un serpent ; cela signifiait que nous pratiquions la magie sexuelle, par conséquent, aux yeux des Hébreux nous étions des prostituées.

Lorsque j’ai vu Yeshua et que nos regards se sont rencontrés, j’ai su que nous étions destinés l’un à l’autre. Ce que je m’apprête à vous dire n’est connu que de ceux qui étaient avec moi. Bien des légendes ont couru concernant ce qui est arrivé. Mais pour moi c’est l’histoire d’un très grand amour. Que Yeshua ait eu une vision du monde, cela ne me concerne pas. Mon histoire est une histoire d’amour. Beaucoup de gens ont suivi Yeshua. Et les occasions que nous avons eues d’être ensemble n’ont pas été nombreuses. Les Evangiles n’évoquent pas ces faits, car seuls ceux qui étaient avec nous le savaient. Avant que Yeshua se rendre au jardin de Gethsémani, nous avons conçu un enfant, dont le nom devait être Sarh.

fleche dans LIBERTE des MAITRESDEUX 

L’histoire que je m’apprête à vous raconter va paraître fantastique. Je me souviens des roseaux de Saintes-Maries-de-la-Mer, bien qu’évidemment l’endroit ne portait pas ce nom à l’époque. C’est là que notre bateau a approché du rivage. Sar’h était encore très jeune. Elle n’avait pas un an. J’étais déchirée entre le chagrin et l’ébahissement le plus total. J’étais présente quand Yeshua a été crucifié. Avec sa mère, nous l’avons accompagné jusqu’à sa tombe et nous l’avons enveloppé. Je me souviendrai toujours de l’odeur de la myrrhe. C’est l’un des onguents que nous avons utilisés. Yeshua m’est apparu dans son corps de lumière. Je ne pouvais en croire mes yeux ; voilà pourquoi j’ai touché ses blessures. Les disciples étaient jaloux du fait qu’il soit venu à moi en premier.

C’est très bizarre d’un côté, mon bien-aimé était transporté dans une autre dimension, un autre monde, de l’autre côté, moi et notre fille traversions la Méditerranée seules, sans lui. Nous n’étions plus en sécurité et nous avions dû quitter l’Egypte où nous nous étions réfugiées. Lorsque nous avons fait la traversée et sommes arrivées sur les rives de ce qui allait devenir la France, tout était encore sauvage. Ce sont les prêtresses du culte d’Isis qui nous accueillirent, et nous nous sommes mises en chemin en direction du nord pour nous placer sous la protection des druides, car Isis les avait avertis ; ils avaient entendu son appel qui leur demandait de protéger sa fille, Sar’h. C’est ainsi que nous avons cheminé jusqu’à une autre vaste étendue d’eau, que nous avons traversée pour nous retrouver dans ce qui est aujourd’hui l’Angleterre. Et là, on nous a mises au secret dans le saint des saints des druides, au Tor et à Glastonbury. Nous étions moins en danger ici qu’en Israël ou en Egypte, mais l’influence de Rome s’étendait  jusqu’en Angleterre et nous avons dû nous cacher.

Nous avons vécu là pendant des années, et c’est à cet endroit que Sar’h a épousé un homme dont les descendants sont les chevaliers du Temple. Pour ma part, je suis allée vers le nord au Pays de Galles, là où j’ai vécu jusqu’à la fin de mes jours. Je dois dire que pendant ces années où j’ai vécu seule au bord de la mer. Yeshua m’a souvent rendu visite. Bien entendu, pas comme avant, car son était constitué davantage d’énergie et de lumière que de chair, mais c’était tout de même extraordinaire de me trouver de nouveau avec lui. A ma mort, il était là et m’a emportée vers ce que certains appellent le paradis qui, en vérité, est simplement un espace dans l’âme.

flecheTROIS 

Je commence mon récit par la rencontre à la margelle du puits, car par bien des côtés, c’est ici que ma vie a commencé vraiment. Toutes les années auparavant n’ont été qu’une préparation à cette rencontre. Ce matin-là, je sentais que quelque chose se préparait. Il y avait en moi un sentiment d’excitation –une sorte de tremblement des bras et des jambes – même avant notre rencontre. J’étais déjà au puits avant qu’il arrive. J’avais déjà descendu mon seau dans le puits, et il est venu me prêter main-forte. Certains des disciples, voyant le bracelet en serpent d’or, ont pris pour acquis que j’étais une prostituée et furent consternés que leur maître vienne en aide à une personne comme moi. Mais cela ne me toucha point. J’étais dans un autre monde, transportée par les yeux de Yeshua. Nos regards se rencontrèrent, et ce fut comme si je contemplais l’éternité entière. A ce moment-là, je sus que c’était pour lui qu’on m’avait préparée – et lui aussi le savait.

Je l’accompagnais, me tenant aux derniers rangs de ceux qui le suivaient, et le soir venu nous nous éloignions ensemble ; pas tous les soirs cependant, car il était très recherché. Moi qui avait été formée aux alchimies d’Horus et à la magie sexuelle d’Isis, et qui était considérée comme une adepte avancée par mes maîtres, la première fois que je fus dans les bras de Yeshua, je tremblais comme une feuille et je dus lutter pour retrouver dans mon désir le chemin central qui mène au trône  le plus élevé, chemin qui avait fait l’objet de ma formation. En mariant les techniques que j’avais apprises et les méthodes qu’il avait assimilées en Egypte, Yeshua et moi avons réussi à charger son corps ka, son corps énergétique d’une lumière et d’une force plus importante, de façon à ce qu’il lui soit plus facile de travailler avec ceux qui venaient le voir. Et voilà exactement ce qui est arrivé. Et ce n’est pas sans ironie que les Evangiles rapportent que j’étais au puits lorsque Yeshua est arrivé. Mais, ces nombreuses nuits où Yeshua et moi étions seuls, c’est lui qui vint à mon puits, pour s’abreuver par moi aux puissances d’Isis se recharger et se renforcer.

flecheQUATRE 

Je m’arrête un instant pour contempler tout ce qui est arrivé ; on dirait un rêve, un rêve d’une clarté extraordinaire encore aujourd’hui. A raconter cette histoire, mon cœur tremble comme si c’était hier. Ma première nuit avec Yeshua se dessine dans mon esprit aussi clairement que les cieux au-dessus de Jérusalem.

Après avoir réussi à vaincre mes désirs de femme et m’être élevée dans l’alchimie spirituelle à laquelle j’étais formée, j’ai pu voir la forme spirituelle de Yeshua – déjà lumineuse, déjà resplendissante de lumière. Une colombe se tenait au-dessus de sa tête, et des rayons dorés en émanaient. Sa forme spirituelle reculait les sceaux de Salomon, Hator, Isis, Anubis et Osiris, confirmant qu’il avait subi ces initiations. Il présentait aussi d’autres symboles que je ne comprenais pas, car ils provenaient de cultures qui m’étaient inconnues ou sur lesquelles je n’avais pas reçu d’enseignement ; mais à partir des sceaux égyptiens que je reconnaissais, je conclus qu’il était sur le sentier du dieu suprême Horus. Il n’était toutefois pas encore passé par son initiation à la mort, et je savais que c’était justement la raison pour laquelle j’avais été attirée vers lui cette fois-ci – afin de consolider son âme grâce aux pouvoirs d’Isis et de la Mère cosmique, de sorte qu’il puisse traverser le portail des ténèbres et atteindre Horus.

Cette nuit-là, après avoir fait l’amour et ainsi maniés nos corps spirituels et les avoir fusionné l’un à l’autre, et l’alchimie ayant déclenché ses effets en nous, Yeshua se laissa gagner par le sommeil. Tandis que je le tenais dans mes bras je sentis un changement s’amorcer en moi, un désir de le protéger, l’espoir d’être toujours avec lui, et j’eus en même temps, conscience que nous serions séparés par des forces plus puissantes que ma volonté.

flecheCINQ 

L’Eglise prétend que j’étais une prostituée ; moi je vous  dis que c’est l’Eglise qui est la prostituée, car elle voudrait vous faire croire que la femme est un être impur et que la passion sexuelle entre l’homme et la femme est mauvais. Pourtant, c’est dans le magnétisme de la passion qu’est engendrée la matrice de l’ascension.

Le secret des secrets était connu de tous les initiés d’Isis, mais je n’avais pas imaginé que ce pourrait être moi qui serais appelée à le réaliser pleinement avec un être tel que Yeshua. Pour moi, c’est un cheminement de l’esprit et du cœur. Pour ceux qui aimeraient savoir quel a été notre parcours physique cependant… Après la crucifixion de Yeshua, Marie, la mère de Yeshua, Joseph d’Arimathie, Aaron, son fils, alors âgé de douze ans, deux autres jeunes femmes et moi-même avons pris la route de l’Egypte du nord. Ironiquement,  nous avons d’abord été entraînés vers l’Est puis nous avons dû faire halte en chemin pour le ravitaillement, car notre bateau était minuscule. Ensuite, notre périple passa d’abord par Malte et la petite Ile d’Oudish, puis par la Sardaigne et la pointe de ce qu’on appelle aujourd’hui Cinque Terra. Finalement, nous avons abouti à Saintes-Maries-de-la-Mer, cheminé vers le nord de la France en passant par Rennes-le-Château, puis traversé la Manche pour se rendre en Angleterre comme on l’appelle aujourd’hui. Pour finir, nous nous sommes installés à Glastonbury pendant plusieurs années, jusqu’à ce que Sar’h ait douze ans.

Lorsqu’elle a eu douze ans, nous sommes retournées parmi les roseaux du bord de la Méditerranée, là où nous avions accosté en provenance d’Egypte. C’était le point le plus proche de l’Egypte qui soit aussi sans danger pour nous. Là, j’ai initié ma fille au culte d’Isis, et l’ai fait prendre un bain dans les eaux de la Méditerranée, comme l’indiquent les enseignements que j’avais reçus. Nous sommes ensuite retournées à Glastonbury, jusqu’à ce que ma fille – et fille de Yeshua – ait l’âge de se marier, à 16 ans. Elle a épousé le fils d’une famille bien connue, dont les descendants devaient donner naissance aux Templiers,  bien qu’à cette époque-là, les Chevaliers du Temple n’existaient pas. Le sang dont Sar’h est issue a donc couru dans les veines des Templiers eux-mêmes. Une fois Sar’h mariée et installée dans sa nouvelle vie, je suis partie vers le nord pour le Pays de Galles, où j’ai vécu le reste de mes jours dans une petite maison en pierre près de la mer.

Derrière ma maison coulait un ruisseau qui jaillissait du flanc de la colline. Bien souvent, je me suis assise auprès de ce ruisseau qui se divisait en deux. Sur une certaine distance, les deux bras affluaient parallèlement, puis l’un obliquait vers la gauche et l’autre vers la droite. Et je réfléchissais, assise entre les deux ruisseaux, au courant qui entraînait ma vie et à celui qui avait emporté la vie de Yeshua, et au fait que, pendant un moment, les deux courants avaient filé ensemble, puis s’étaient séparés.

flecheSIX 

Je me rappellerai toujours la première fois que Yeshua est venu à moi après sa résurrection. C’était un soir de nouvelle lune, le ciel était limpide. Une légère brume flottait sur les bruyères et tout était baigné de la lumière argentée de la lune et des étoiles. Je vis une forme s’approcher sur le chemin venteux qui menait à ma maison. Par une ironie du sort, je venais de sortie pour puiser de l’eau au puits, et c’est là qu’il se tenait. Il avait la même apparence, mais il rayonnait –impossible de ne pas le reconnaître. Mes yeux se sont remplis de larmes, mon cœur tremblait. Je courus vers lui, mais je m’arrêtai net, me souvenant de ses paroles, prononcées juste après la résurrection. « Ne me touche pas encore, avait-il dit alors, car je ne suis pas encore monté jusqu’au Père ». O Combien l’initiée d’Isis en moi, pendant toutes ces années, a désiré rétablir les faits ! Qu’a-t-il voulu dire par ces paroles ? car les chrétiens n’ont reçu en héritage qu’une partie de la vérité. La part la plus importante est demeurée cachée au milieu des mystères de la Grande Mère ; et comme l’Eglise a cherché à priver de ses droits tout ce qui est féminin, la vérité est restée scellée et inaccessible.

Et cette vérité concerne le corps ka même -  ce que les initiés nomment ; le double éthérique ou le jumeau spirituel, car chargé d’une quantité suffisante de vitalité et d’énergie, il ressemble au corps physique. Contrairement à celui-ci toutefois, le ka n’est pas constitué de matière, mais d’énergie – d’énergie et de lumière. Et lorsque Yeshua est venu à moi après sa résurrection, il est venu dans son ka. Cependant, son ka n’avait pas encore été stabilisé, car Yeshua ne s’était pas élevé jusqu’au Père – c’est-à-dire jusqu’à l’Esprit suprême de sa propre âme. Avant d’y parvenir, il devait passer par le portail de la mort et parcourir son chemin dans l’inframonde de son propre être. Il faisait cela pour deux raisons, d’après moi. Premièrement, en tant qu’âme maîtresse, c’était une façon d’apporter un important afflux de pouvoir à son ka. En second lieu, il lui fallait ouvrir le passage par la mort, afin que d’autres puissent le suivre et traverser les ténèbres plus facilement en suivant son sillage de lumière. Ainsi, cette première nuit de nos retrouvailles, mon cœur s’est rempli de la joie d’être de nouveau avec lui et je le ressens aujourd’hui aussi clairement et fortement qu’alors. Il est venu un peu avant minuit pour repartir au point du jour. Pendant ces heures où nous étions étendus tous les deux, nos corps ka s’entremêlèrent une fois de plus, nul besoin de parler. Nous communiquions par télépathie. Et sans l’acte sexuel physique, le pouvoir serpentin en lui s’unissait au pouvoir serpentin en moi, et ils montaient en suivant le trajet sacré le long de notre épine dorsale jusqu’au siège au sommet du crâne (le coronal) ; cela me plongeait dans une extase de béatitude pure. C’est ainsi que nous nous sommes rencontrés des années durant. Il venait me voir sous cette forme plusieurs fois par année. Parfois, nous bavardions. La plupart du temps nous étions tout simplement en union.

Je lui ai demandé où il allait quand il n’était pas avec moi. Il a répondu qu’il avait visité de nombreux lieux sacrés sur la terre, et qu’il avait rencontré bien des gens différents. A son dire, il traçait un chemin de lumière. Lors de l’un de ses visites, je lui ai demandé d’expliquer. Il traça un cercle sur la terre battue de ma maison, et je reconnus les deux triangles du sceau de Salomon, dont  l’intersection forme l’étoile de David. Il me dit que plusieurs régions du monde existaient dont nous nous n’avions pas connaissance dans notre région. Bon nombre présentaient des points qui correspondaient aux points du sceau de Salomon. En se rendant en ces lieux, il s’assurait que son œuvre s’enracinerait mieux dans le sol de ce monde.

flecheSEPT 

Parmi toutes les fois où Yeshua m’a rendu visite, celle dont le souvenir est le plus vif est la fois où il est venu alors que Sar’h était chez moi. Elle venait de tomber enceinte de voulait recevoir ma bénédiction. J’étais toute à ma joie de la retrouver et de recevoir ses compagnons de voyage. Elle m’avait fait prévenir par les druides, mais la nouvelle de sa visite ne m’était parvenue que la veille de son arrivée. Elle demeura avec moi trois jours, et Yeshua apparut le second jour.

Pouvez-vous vous rendre compte à quel point la situation était particulière ? Sar’h n’avait jamais rencontré son père, et Yeshua n’avait jamais connu sa fille. Et voilà qu’ils étaient l’un face à l’autre. Le corps de son père était retourné à l’état d’éléments en un éclair de lumière au moment de la résurrection. Donc, maintenant il avait la forme de son ka, qui émettait une lumière unique. Tous deux étaient très émus. Sar’h jusqu’aux larmes, Yeshua jusqu’au pathos. Ils ont passé une heure à marcher ensemble dehors. J’ignore de quoi ils ont discuté, mais du début à la fin de leur conversation, le ciel était zébré d’étoiles filantes. Avant de partir ce matin-là, juste avant l’aurore, Yeshua mit ses mains sur l’estomac de Sar’h et bénit l’enfant. Sar’h repartit le lendemain, rayonnant d’une paix incomparable. Tout est maintenant dit sur ce que je voulais établir à propos de ma vie de mère. Subséquemment, je vais parler en tant qu’initiée aux secrets d’Isis, dans les alchimies d’Horus.

flecheHUIT 

Je me tourne maintenant vers ma chère sœur, ma sœur en esprit, la mère de Yeshua, connue aussi sous le nom de Marie. Marie était une initiée de haut rang dans le culte d’Isis. Elle avait reçu sa formation en Egypte. C’est pourquoi Joseph et elle, fuyant la colère du roi en Israël, prirent la fuite vers l’Egypte. Marie était en sûreté parmi les prêtresses et les prêtres d’Isis. Sa formation avait été différente de la mienne, mais nous servions la même cause. Pour préciser comment je comprends Marie, je dois révéler l’un des secrets les mieux dissimulés du culte d’Isis. Selon notre croyance, et la mienne, dans certaines conditions, la déesse elle-même s’incarne, soit en naissant, soit par initiation spirituelle. Marie, la mère de Yeshua fut reconnue très jeune pour sa pureté d’esprit par les prêtresses des temples d’Isis. Elle reçut la formation, devint une initiée et atteint les niveaux les plus élevés. Mais plutôt que de devenir une prêtresse, elle suivit l’entraînement pour devenir ce qu’on appelle une incarnation.

Pour devenir une incarnation, il faut être une âme très avancée, il faut un entraînement spirituel et une discipline considérables. A l’initiation finale, Marie dépositaire d’un courant énergétique provenant d’Isis elle-même. De ce point de vue, elle était donc une incarnation de la Mère cosmique. Tout se passe comme s’il y avait deux Marie : Marie l’humaine, pure d’esprit et de cœur, cachant par-devers elle un portail direct menant à la Mère Suprême, créatrice de toute matière, du temps et de l’espace.

Les conditions étaient réunies pour la conception d’un être aux qualités remarquables, qui allait devenir son fils Yeshua. Lors de ce que l’Eglise appelle l’Immaculée Conception, Marie fut le témoin et le siège d’un processus d’insémination céleste et galactique, grâce auquel le principe du Père, ou Esprit, tel que nous le concevons dans le culte d’Isis, transféra son essence en Isis, la Mère recevant l’essence du Père, la matière recevant l’impulsion de l’Esprit. Et c’est cette énergie spirituelle raffinée et puissante qui prit racine dans la matrice de Marie et donna naissance à Yeshua.

flecheNEUF 

Marie parmi les disciples lorsqu’ils vinrent vers moi auprès du puits. Elle me reconnut aussitôt comme initiée, du fait que je portais à mon bras le bracelet d’or en forme de serpent et aussi en raison du sceau d’Isis qui étincelait dans mon corps ka, car Marie était tout à fait clairvoyante et télépathe.

La personne dont j’ai d’abord croisé le regard fut Yeshua et comme je l’ai rapporté, sa présence immense me transporta dans d’autres mondes. Par la suite, mon regard a rencontré celui de Marie, sa mère. Dans ses yeux, j’au lu qu’elle reconnaissait mon statut de consoeur initiée dans le culte d’Isis, et bien que sa formation n’ait pas été dans le domaine de la magie sexuelle comme moi, elle comprit que j’avais été préparée pour Yeshua. Entre eux deux, je me sentis soulevée sur les ailes transcendantes de l’amour. Mon esprit a pris son envol. Il est ironique que j’aie ensuite rencontré les yeux de ceux qui furent ceux des disciples, et qui me jugèrent et décidèrent que j’étais une prostituée ; cette opinion est perpétuée au fil de générations de croyants.

Mais je déclare, aux yeux de Yeshua et de sa mère, je n’étais pas une prostituée, mais le vase apportant les pouvoirs curatifs et nourrissants d’Isis elle-même. Dans la vie d’un homme, qui’l soit humain ou divin, vient un temps où sa mère ne peut plus lui donner l’essentiel. Son amour pour lui est toujours là, mais ce qu’il lui faut, c’est une nourriture d’une autre nature, soit celle d’une autre femme. J’ai été cette femme. Marie m’a reconnue et a admis mon statut, et m’a confié son fils en cet instant auprès du puits. Marie et moi avons passé beaucoup de temps ensemble, à discuter des besoins de Yeshua et de sa place dans ma vie. Il était entendu que j’étais la servante d’un pouvoir qui me dépassait. J’avais été formée pour ce rôle, mais je dois vous avouer que cette reconnaissance m’émeut encore aujourd’hui. Lorsque je pense au fait qu’il m’a reconnue, je frémis. Au fil de ces journées et ces nuits passées ensemble, Marie et moi nous sommes consacrées à la tâche de subvenir aux besoins de Yeshua et de ses disciples. A cette période, Marie et moi sommes devenues très proches car je l’aimais, et je l’aime toujours pour sa grande beauté, pour sa pureté de cœur et d’esprit et pour la douceur avec laquelle elle s’est occupée du monde.

Je puis affirmer, car c’est limpide dans mon esprit, que Marie, après avoir servi comme initiée d’Isis incarnée, était un maître accompli. Son service, sa maîtrise et sa perfection – sa perfection spirituelle – sont stupéfiants.

flecheDIX 

Marie habite dans les royaumes célestes. Sa compassion et son amour se répandent sur l’ensemble de l’humanité. Chacun peut s’adresser à elle, quelles que soient ses croyances. Si quelqu’un l’invoque, qu’il sache qu’il est entendu. Il faut maintenant que je clarifie ma compréhension des choses. Je veux parler de la magie sexuelle du culte d’Isis et des alchimies d’Horus. J’ai l’intention de révéler des secrets qu’un initié n’aurait jamais dévoilés, même sous menace de mort. Mais les temps ont changé. Il ne reste plus beaucoup de temps, comme vous le savez et j’ai reçu la permission de la déesse – en fait c’est la déesse elle-même qui m’a demandé de vous révéler certains des secrets les mieux gardés de tous les temps. Ils vous sont divulgués dans l’espoir de vous voir vous élever.

flecheONZE 

Les alchimies d’Horus sont un corps de connaissance et de méthodes visant à modifier le ka. Selon ces enseignements, si notre ka incorpore ou acquiert plus d’énergie ou de lumière, il se produit une intensification de notre champ magnétique, qui permet au désir de l’initié de se manifester plus rapidement. Toutefois, lorsque nous nous abandonnons à notre âme céleste, ou , la poursuite de désirs personnels, sans être abandonnée, n’est plus le centre de notre existence entière. Notre regard se tourne vers les hauteurs, pour ainsi dire, vers les capacités supérieures de notre être, telles qu’elles sont justement perçues par le Bâ, ou âme céleste.

Cette âme céleste, ou bâ, existe à un niveau vibratoire beaucoup plus élevé que le corps physique (le khat) ou le ka (le jumeau spirituel ou éthérique du corps physique). Au sien du ka, il existe des conduits que l’on peut stimuler et ouvrir. L’activation de ces passages secrets du ka lui confère un pouvoir très accru. Les alchimies d’Horus ont pour objet de les consolider, et d’activer les pouvoirs latents et les talents de l’initié par ce qui est désigné par le nom de Djed, les sept sceaux ascendants que les yogis et les yoginïs de l’Inde appellent les chakras.

flecheDOUZE 

Dans l’école où j’ai reçu ma formation, nous avons appris à activer le pouvoir serpentin, la kundalini, en faisant se mouvoir certains canaux de l’épine dorsale et en ouvrant certains circuits dans le cerveau. Ce procédé engendre ce qu’on l’appelle l’uroeus.

L’uroeus est généralement un feu de couleur bleue qui se diffuse dans l’épine dorsale horizontalement et verticalement ; il ondule suivant les altérations énergétiques dans ces conduits. L’activation de l’uroeus accroît l’intelligence potentielle du cerveau, la créativité et surtout la réceptivité, car la tâche de l’initié est de changer la qualité de son être même, de façon à ce que l’entrée en résonance avec le ka, l’âme céleste, soit libre et non obstruée.

flecheTREIZE 

Lorsque j’ai rencontré Yeshua pour la première fois, au puits, sa simple présence a activé mes alchimies internes. La kundalini est montée le long de l’épine dorsale, comme si je m’étais livrée aux disciplines apprises.

La première nuit où nous nous sommes retrouvés seuls, dans les bras l’un de l’autre, étendus côte à côte, nous avons pratiqué la magie sexuelle d’Isis. Cette forme spécifique de magie charge le corps ka d’une extraordinaire force magnétique en utilisant le pouvoir de l’orgasme physique, car lors d’un orgasme, il se produit une décharge considérable d’énergie magnétique dans les cellules. Au moment où cette énergie se diffuse, elle dégage un potentiel magnétique que l’on peut mettre à profit. Je désire exposer ce processus spécifique en détail, mais pour ce faire, il faut d’abord expliquer un peu davantage certaines notions de base ayant trait à la sexualité et la réalisation spirituelle, car ce secret a été dérobé par l’Eglise.

flecheQUATORZE 

Lorsque je me suis unie à Yeshua en tant qu’initiée d’Isis, il y avait des canaux particuliers que je devais ouvrir en moi. Je fus pourtant stupéfaite de découvrir que ces conduits s’ouvraient spontanément en sa présence. Au début de mon récit, j’ai mentionné combien la femme en moi tressaillait et devait lutter contre ses passions et ses désirs, car le sentier de l’initié consiste à utiliser l’énergie de la passion d’une manière très précise et non pas de se laisser simplement emporter par elle. L’alchimie exige que l’énergie, en vue d’être transformée, soit d’abord maîtrisée.

(suite…)

12

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...