Le changement est avant tout intérieur à chacun de Nous

 

Le changement est avant tout intérieur à chacun de vous, puisqu’il s’opère ainsi un mécanisme de transformation qui opère aussi à l’extérieur, par le fait même. Plus vous observez ainsi votre monde devenir différent, plus vous observez vos propres constats de votre manière de vivre, de formuler et d’entreprendre diverses modifications en vous, occasionnant ainsi les répercussions désirées. Vous mettrez ainsi à profit votre propre personnalité à votre service et votre égo en sera ainsi déstabilisé. Souvent, par votre manque de persévérance et vos distorsions, vous engendrez conflits intérieurs. Vous devez être au cœur en ce changement de direction, et cela sera observable autour de vous, opérant la transformation magique demandée.

12

Vous méfier de vos observations extérieures; celles-ci sont sources de grandes confrontations quelquefois. Vous devez observer en conscience altérée de ce jugement sur l’extérieur et observer vos jugements sur vous-même. Contemplant ainsi vos manques, vous devenez souffrance, amertume, et il y a dégradation de vos capacités innées d’être celui que vous êtes vraiment.

Observer et écouter en votre cœur votre maîtrise à faire ce petit exercice de confrontation de vos manques et souffrances en vous, sera cet aspect de grande guérison escomptée. Mettre à profit votre savoir et obtenir vos réponses en votre profonde conscience, unit à vos semblables par le cœur. Observez et devenez cet emblème de sagesse et de notoriété attendu de vous et de vos pairs. C’est ensemble que vous bâtirez cette cathédrale de la Nouvelle Jérusalem de Lumière sur Terre.

Essayer de comprendre que vos peurs, vos manques, vos jugements, vos croyances, vous ont forgé tel que vous êtes aujourd’hui; et cela demande effort à reconstruire une autre personnalité distancée de ce que vous appelez ÉGO. Sans compromis et évoluant pour cette accession à l’êtreté. Dans votre émancipation, devenez votre monde et Lumière sera. Individuellement vous êtes observateur; associé à vos semblables en une unité parfaite, vous êtes cette Lumière rayonnante.

Autant de fois, nous dirons, mettre votre pensée à neutralité et observer votre cœur en ascension de pureté, être pureté de votre Être. Essayer de voir la simplicité de votre devenir, maître de vos émotions et essentiellement offert à la liberté d’être, en vos mouvements de vie, merveilleuse étincelle divine de co-création divine.

C’est à vous de choisir ce que vous désirez mettre sur votre route : chaos et désordre ou acceptation de vos failles et faiblesses pour ainsi les transformer en plénitude du moment présent. Chacun de vous a ce potentiel ; ainsi, retrouver votre moi divin unit à tout ce qui est votre monde en évolution. Mettez à profit votre contribution, sans compromis de vos manques.

Il est maintenant temps de mettre à profit ce que vous avez appris et contribuer par la manifestation de votre êtreté à ce devenir en conscience nouvelle. Vous êtes à même de constater que partout autour de vous se fait voir la manifestation du changement. Permettre à votre être de constituer cette nouvelle opportunité de transformer avec la manifestation de vos désirs et croire en vos possibilités de vous octroyer cette paix du cœur attendu.

Voyez-vous, vous essayez de fuir quelquefois cette réalité. Afin de prendre plus de recul, vous dites que cela sera mieux ainsi puisque rien ne va dans le sens souhaité. Avez-vous remarqué que, plus vous octroyez à votre être la responsabilité de mettre en évidence votre mode de pensée, plus cela devient contraignant puisque vous n’accordez pas votre harmonie de vie à ce premier pas de transformation vers la marche du grand retour à la source de votre création?

Être au cœur de votre monde, en votre cœur en construisant sur une structure plus ouverte à propulser votre être dans cette manifestation désirée. Vous pensez que cela sera simple et mettez beaucoup d’efforts à vous détacher de vos semblables puisque vous dites que ceux-ci ne vous comprendront pas. Ils vous accordent cette distance puisque vous mettez en vos actions cette séparation de vos buts. Vous devez penser à manifester la création en abordant votre monde avec compassion et en accueillant chacun de vos pas vers la dimension de l’être qui évolue avec dévotion et implication à devenir cette transformation.

Accueillir ce que vous êtes venus accomplir en mettant le pas dans la direction de votre maîtrise qui se construit par l’acceptation d’autrui et de chaque événement avec une certaine attitude plus grande à devenir ces prémices de nouveauté. Pour ce faire, vous devez accueillir votre royauté et voir en chacun cette possibilité ; détachez-vous du drame humain qui côtoie vos pensées et assombrit le passage à la nouvelle terre. Voyez-vous, vous avez choisi de vous incarner, de manifester votre être dans cette vastitude de comportements et de faire en sorte de modifier votre façon de faire; mais vous préférez quelquefois vous abstenir et modifier vos comportements pour devenir plus sages en regardant simplement votre existence de maître se déployer dans le retrait et la sollicitude de votre être. Mesquinerie de voir ainsi se défiler la vie et rester en votre coquille, vous ostracisant de vos moindres mélancolies.

Cela est essentiel, en ce profond changement qui s’accomplit, de voir au fond de votre être votre propre détresse qui se camouffle afin de ne pas sentir ce qui accable, pour en être protégé. Cela ne protège en rien puisque accablement il y a. Afin de devenir ces nouvelles prémices, il faut accueillir et ouvrir à devenir ce messager de transformation par votre manifestation à l’intérieur de chaque situation, événement en comprenant et, en activant ce processus de transformation par votre participation, vous engendrez ce nouveau monde. Devenez et soyez pour vos frères agents de changement par vos moindres gestes modifiés et acceptez de vous montrer sous votre vrai jour, sans fuite, sans compromis mais authentiques. Vous serez ainsi plus évolués dans votre devenir. Vous ignorez quelquefois la loi du retour pour ce qui est de donner et manifester autour de vous. Puisque vous accomplissez pour votre réalisation, souci de vous et non de l’autre. Il faut apprendre à devenir maître mais aussi regarder l’autre dans sa maîtrise en devenir; ne négligez point cet aspect et être authentiques demande la volonté de mettre à nu ce que vous êtes dans vos moindres gestes. Soyez vrais et définissez votre monde par la manifestation de votre êtreté; puissiez-vous devenir ces nouveaux maîtres de demain.

Ainsi soit-il, vous êtes aimez mes frères. Nous vous invitons à voir en vous votre demeure éternelle qui fait que vous n’êtes jamais seuls. Au cœur de chacun, en votre monde et en chaque action il y a la manifestation du Divin. Cela doit venir, ce jour où sera ainsi en chacun l’étincelle divine retrouvée et manifestée. La pureté de l’Être et maîtrise dans la manifestation de chaque instant.

Merci à vous d’être ce chemin de l’Éveil.

La Grande Fraternité de Lumière

 

Message reçu le 21 août  2013, par Ginette Desrosiers

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/       

 

L’Hiver de la Spiritualité

Imaginez une planète ayant une orbite autour du Soleil qu’elle mettrait des centaines d’années à parcourir, au lieu des 365 jours qu’il faut actuellement à la Terre. Imaginez que vous habitiez sur cette planète et que vous puissiez y vivre votre vie entière en l’espace d’une ou deux saisons ! Cela signifierait que seul, un petit nombre d’entre vous aurait la possibilité, au cours de sa vie, d’assister à un changement de saison. Quand ce changement se produirait, cela ne serait-il pas effrayant ? Ne serait-il pas effrayant d’entamer une nouvelle saison jamais vécue auparavant ? Pouvez-vous imaginer ce que représenterait d’entrer en automne et en hiver alors que, pendant des centaines d’années, vous n’aviez connu que le printemps et l’été ? 

Essayez d’imaginer comment ce pourrait être : vous avez vécu toute votre vie, vos parents et les parents de vos parents l’ont également vécue avant vous, vous avez tous vécu des conditions à travers lesquelles la Terre se présentait sous un aspect doux et agréable. La chaleur prédominait, chaque jour les oiseaux chantaient et le Soleil et la nature tout entière célébraient la vie. Et voilà que brusquement, brutalement les arbres commencent à perdre leurs feuilles ! Alors vous vous dites : « Mais qu’est-ce qui va donc de travers ? Sont-ils malades ? Sont-ils en train de mourir ? Où s’en vont les oiseaux ? » Vous regardez ces arbres dénudés : « Oh ! Mais qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi cette obscurité, pourquoi cette grisaille, pourquoi cette impression de mort ? » 

sur le blog de francesca

Vous n’aviez jamais vu la chute des feuilles auparavant. Alors, pour vous, les arbres sont réellement morts – regardez-les ! Ils sont morts ou en train de mourir alentour. Toute leur vie semble avoir été sucée, ce ne sont plus que des squelettes. Et puis le Soleil ne se lève plus comme avant. Vous ne pouvez pas vous promener non plus, parce qu’il fait trop froid. L’eau du lac gèle. Votre puits lui-même gèle. Comment allez-vous boire ? Comment allez-vous faire pour cultiver la nourriture ? La Terre se meurt et l’humanité aussi. Il se pourrait que vous pensiez que vous-même êtes en train de mourir ! 

Si personne n’était là pour vous expliquer ce qui se passe, il y aurait beaucoup d’angoisse, peut-être même des suicides en masse ! Même les gouvernements seraient désemparés ! Aucune politique ne serait capable de changer le cours des choses et vous penseriez que la fin est proche ! 

À présent, imaginez une autre possibilité. Essayez d’imaginer ce qui arriverait après que quatre ou cinq générations soient passées et que l’humanité voit enfin le printemps ! Wow ! Le Ciel s’éclaire à nouveau ! Les miracles semblent soudain se succéder : les arbres n’étaient pas du tout morts ; ils étaient juste en train d’hiberner ! Le Soleil, la chaleur, et même les oiseaux, qui semblaient partis définitivement, reviennent ! Qui le savait ? Qui aurait pu le prévoir ? Les humains chantent à nouveau. Ils ont la sensation qu’une guérison miraculeuse vient d’avoir lieu et toute l’humanité commence à célébrer la Gloire du Tout-Puissant ! 

Ce n’est bien sûr qu’une métaphore. Nous l’avons choisie parce que vous connaissez tous les saisons et que vous comprenez tous les changements que la succession des saisons implique au niveau de votre vie quotidienne. Ce que nous allons vous dire, c’est ceci : vous êtes assis dans l’énergie de quelque chose que vous n’avez jamais vu auparavant, que n’ont jamais vu ni vos parents, ni les leurs ni même ceux qui les avaient précédés. Chers êtres humains, vous êtes en train d’assister à l’arrivée d’un hiver spirituel ! Jamais auparavant sur cette planète, un tel changement ne s’est produit sous cette forme. 

Maître après Maître, ils sont nombreux à être venus sur la Terre avec la totalité de leur ADN renforcé et activé, de sorte qu’ils pouvaient vous donner des messages au sujet de votre propre maîtrise. Or, si vous avez bien remarqué, ils ont tous dit le même genre de choses. À l’intérieur de cultures différentes, ils avaient tous un message unique : ils vous ont dit que la réalité était bien plus vaste que ce que vous voyez en 3D. 

Ils vous ont dit qu’il y avait l’interdimensionnalité, et que vous ne deviez pas prendre de décisions basées sur ce que vous voyez mais sur ce que votre intuition vous dit être la vérité. Ils vous ont dit que vous ne deviez pas mettre votre confiance dans des hommes, mais en vous-mêmes. Ils vous ont dit que vous étiez tous égaux dans votre capacité à créer des miracles, et que la mort n’était pas réelle. Ils vous ont montré ce qu’était un ADN activé et ils se sont guéris et ils ont guéri leur entourage. Ils se sont adressés aux éléments et les éléments leur ont obéi. Ils ont parlé à des animaux et ces animaux les ont entendus. Puis ils vous ont regardés et ils vous ont dit que vous pouviez faire la même chose. Alors nombre d’entre eux furent tués parce que c’était une information qui rendait possible quelque chose pour laquelle l’époque n’était pas encore prête. 

Mais maintenant elle l’est. Car voici qu’est venu l’hiver spirituel. Rien de tout ce que vous avez parcouru depuis la Lémurie, n’a jamais comporté un tel type de changement. Les Maîtres de la Terre ont dit que vous pourriez changer votre réalité, et vous l’avez fait. Il s’est produit un changement de dimensionnalité sur cette planète et dans ce système solaire, dans cette section d’espace, à cause de ce que vous avez fait ici. 

Nous vous avons donné les notions élémentaires du magnétisme et de la gravité, et nous vous avons même parlé de l’astrologie comme en faisant partie. Nous avons expliqué comment l’information interdimensionnelle chevauche le vent solaire depuis le Soleil, puis parle à la grille magnétique et ensuite à l’ADN humain. 

Ce changement vous a amenés à un endroit que beaucoup d’entre vous ont décrit comme très sombre. Quand vous regardez la planète et écoutez les nouvelles, c’est sombre ! Elle est là, n’est-ce pas… cette obscurité ? On dirait que ce n’est pas du tout une planète éclairée. On dirait que vous êtes nés et avez vécu votre vie jusqu’ici dans un climat doux, mais qu’à présent la planète a changé. Vous êtes assis là, tenant votre petite lumière dans un endroit très sombre. Qu’est-ce qui se passe ? Où est la nouvelle énergie ? 

Bon, laissez-nous vous dire que ces apparences sont réelles. Il commence effectivement à faire sombre. Les arbres sont en train de mourir… les arbres de la logique civilisée… les arbres de l’illusion de la paix… les arbres de la pensée de la vieille énergie. Le chant des oiseaux s’est arrêté et ce calme est inconfortable, n’est-ce pas ? Vous êtes inquiets, n’est-ce pas ? Vous êtes dans un hiver spirituel et c’est le premier sur la Terre ! 

Alors, que se passe-t-il ? Nous allons vous le dire : il se passe ce qui arrive quand la Terre décide de changer de dimension. Nous vous avions déjà annoncé en l’an 2000, que le potentiel de ce changement était réel. Nous vous avions dit que le Temple – ce qui est une métaphore qui désigne la conscience de la planète – serait reconstruit ; nous vous avions dit que pour la troisième fois il serait reconstruit, mais que vous auriez d’abord à en gratter et à en nettoyer la fondation. C’est ce que vous êtes désormais en train de faire et cela s’appelle un hiver spirituel ! 

Partout où vous regardez, les choses vous semblent n’avoir aucun sens, n’est-ce pas ? Vous sentez une déconnexion ! Laissez-nous vous en donner un exemple. Cela pourra vous aider à acquérir une vision plus large et à mieux comprendre ce que nous essayons de vous dire. Laissez-nous vous emmener en un endroit qui compte parmi les plus sacrés de votre planète. Il s’appelle le Mont du Temple. Quatre grandes religions de la planète le partagent. Il est sacré pour elles toutes. Le Christ lui-même a marché là, ainsi qu’Abraham alors qu’il venait d’accepter de sacrifier son fils unique. Il y a deux versions de cet événement, la version chrétienne et celle de l’Islam (ce qui rend ce lieu précieux pour tous les Chrétiens et tous les Juifs sur Terre.) On dit aussi que Mohammed se trouvait là quand il a ascensionné, là où se dresse aujourd’hui le dôme d’or de la mosquée (ce qui le rend également très précieux et sacré pour un autre milliard de personnes sur la planète). Il se trouve pourtant au milieu de la zone la plus instable de la terre… Israël. Pouvez-vous imaginer un tel défi ? 

1PAIX INTERIEURE

Mêlés à tous ceux qui, avec leurs fois différentes, « marchent sur des œufs religieux », pourrait-on dire, les Palestiniens cherchent toujours leur État. Beaucoup croient qu’ils doivent réclamer la terre qui leur a jadis été enlevée. D’autres pensent que c’est inutile. Certains veulent négocier, d’autres utilisent la violence. Et la dispute fait rage, comme elle l’a fait pendant 50 ans. 

Maintenant, nous vous demandons de rester immobiles pendant un instant et de sentir l’énergie qui est à l’origine de cette situation et son potentiel d’explosion. Car c’était là l’étincelle qui devait créer l’Armageddon à peu près entre 1998 et 2001 selon votre cadre temporel. Vous ne nous croyez pas ? C’est pourtant une prophétie que l’on retrouve dans de nombreux livres sacrés écrits à travers les siècles. Ce n’est pas quelque chose que Kryeon a apporté. C’est un fort potentiel que vous avez eu pendant très longtemps, et nombre de vos religions en ont parlé et vous ont averti de la fin des temps qui en découlerait. 

Mais cela n’est pas arrivé, n’est-ce pas ? Car après la Concordance Harmonique en 1987, les choses ont commencé à changer sur votre planète. Très rapidement, la structure géopolitique s’est effondrée autour de certains des gouvernements prévus pour être les acteurs principaux dans la prophétie d’Armageddon. 

Maintenant, faites comme si vous étiez encore en Israël au Mont du Temple dans la vieille ville, puis élargissez votre champ visuel et votre compréhension jusqu’à englober le Moyen-Orient tout entier. Nous voulons que vous regardiez autour de vous pendant un instant et que vous ressentiez le mécontentement qui a mijoté et dont la cuisson a été entretenue pendant plus d’un demi-siècle. Il s’est envenimé et, en créant des polarités, il a engendré cette haine qui vous affecte tous à l’heure actuelle et qui est la cause de votre terrorisme mondial. 

Il a polarisé le frère contre le frère. Le juif et les partisans des Juifs se tiennent d’un côté et l’Islam et ses cultures de l’autre. Et le noyau central du défi est en Israël ! Cette polarisation était sensée être l’élément déclencheur de votre Armageddon, mais quelque chose d’autre est arrivé. Cette polarisation est devenue l’élément déclencheur de votre hiver spirituel – ce temps sur la Terre dont nous avons parlé : un grand changement de civilisation, un temps où il n’est plus possible de rester assis dans la prison où vous vous teniez, un temps pour le retour des Lémuriens, un temps pour la construction des Phares en vue de la tempête à venir, un temps où l’humanité doit décider de continuer ou non. 

Alors voici la question logique, chers êtres humains : avec toute la sagesse que vos Maîtres vous ont enseignée depuis des siècles, avec tout le savoir et la technologie que vous avez acquis au cours des années passées, montrez-nous le plan de paix ! En ce lieu où chacun sait qu’une explosion est en train de couver, où se trouve la solution ? Il n’y en a aucune. Aucun plan n’est adapté. Et si vous y pensez, cela vous choque, n’est-ce pas ? Comment se fait-il que chacun puisse voir le problème mais qu’aucune organisation sur Terre n’ait la solution ? Où sont les hommes sages ? Où sont les conciliateurs ? 

Aucun être humain ne peut trouver la solution, pour la bonne et simple raison que personne n’a jamais rien connu de comparable. Vous êtes dans un hiver spirituel et vous ne connaissez pas les lois qui régissent cette saison ! Vous cherchez des solutions logiques. Mais voyez-vous : les arbres de la logique sont en train de perdre leurs feuilles ! Vous êtes dans un hiver spirituel où les choses n’ont plus de sens. Il n’y a pas de plan de paix valable pour une même et unique raison : chacun est encore lié à la vieille énergie de votre planète qui continue à alimenter le feu de la haine, à créer les guerres et perpétuer le terrorisme, mais cette énergie vous a échappé, elle ne vous appartient plus ! 

Canalisation de KRYEON par Lee Carroll

Grand maître de l’amour et de la guérison

 

 

Il a enseigné aux chrétiens d’il y a 2000 ans l’état christique supérieur présent en chacun et comment faire pour devenir comme lui. Ressuscité trois jours après sa mort, il se présenta pendant un certain temps à ses disciples pour leur montrer la réalité de la vie éternelle et de l’ascension. Aujourd’hui encore, il est avec nous pour nous montrer comment faire en favorisant notre connexion avec notre Essence, l’Etre Divin en nous.  

Il se présente à moi en tant que Yeshua, de son nom hébreux qui signifie « Dieu sauve ». Il émane de lui une vibration très douce. Amour, paix et douceur. Et il parle d’ailleurs beaucoup d’amour et de douceur dans ses messages.   

univers

Quand j’ai commencé à canaliser ses messages, a surgi la difficile question : « Mais qui suis-je pour oser prétendre canaliser Jésus ? ». J’aurais cru qu’il me faudrait passer par une sorte d’adoubement très officiel avec un grand éclair de lumière et la connaissance soudaine de tous les grands secrets de l’univers avant toute chose. Comme il n’en n’était rien, je ne croyais qu’à moitié à ce qui m’arrivait. Tout en sachant très bien que c’était vrai. Je me suis retrouvée complètement bloquée du dos avec une envie irrépressible de rester au fond de mon lit jusqu’à la fin des temps ! Heureusement, quelques jours plus tard, j’ai fait plusieurs canalisations individuelles qui ont grandement participé à me tranquiliser. Mais la question restait. 

Encore quelques jours plus tard, grâce à la présence inespérée sur le Territoire d’un travailleur de Lumière américain, Abdy (www.abdy.info), il m’a été donné de faire un voyage étonnant dans sa vie terrestre. A la fois, je visionnais certains moments de sa vie où il était là devant moi et je sentais très clairement sa présence à mes côtés et entendais ses commentaires. 

J’ai donc vu des moments tous simples de sa vie comme quand il jouait le soir avant le repas avec les enfants des personnes qui l’ont accompagné alors qu’il enseignait en Galilée. J’ai entendu son rire clair et joyeux. J’ai vu les enfants grimper sur ses genoux d’autorité et il les accueillait avec un grand sourire. Il m’a alors dit : « Tu vois, c’était cela aussi ma vie. » Il m’a assurée qu’il n’y avait pas eu de grande révélation un beau matin mais un cheminement vers des compréhensions toujours plus grandes, jalonné de purifications intérieures, avec des moments de doute, jusqu’à ce qu’il comprenne et vive la Nature Divine de l’homme.   

Il m’a emmenée ensuite au moment de son chemin de croix. J’ai ressenti ma douleur et la douleur de tous ceux qui l’avaient suivi dans son enseignement. Ils étaient postés là, le long du chemin, les enfants sur le devant, munis d’eau et de morceaux de tissus, dans l’espoir que l’un d’eux, grâce à sa petite taille, réussirait se faufiler entre les gardes pour le faire boire un peu ou rafraichir son visage. Il m’a alors dit : « Tu dois guérir de cette blessure car ma mort ne représente qu’un infime moment de ma vie et ne dit rien de Qui Je Suis vraiment. »   

Il nous dit qu’il est important que nous suivions notre propre chemin, avec sincérité et simplicité. Car de compréhension en compréhension, de purification intérieure en purification intérieure, nous nous acheminerons nous aussi vers notre réalisation en tant qu’Etres Humains Divins. Tout comme lui.  

J’ai ressenti, lors de cette expérience, sa grande simplicité et aussi quelque chose de l’ordre d’une autorité naturelle très paisible. Et à la fin, ma grande question n’existait plus.

Canalisation de Jésus par Michèle – Au Coeur de Soi 

Thérapie chevaux – des âmes incarnées

 

Ce n’est pas « par hasard » que de plus en plus de médecins préconisent actuellement le recours aux équidés pour aider les autistes, calmer les enfants hypernerveux ou rebelles et soulager les personnes atteintes de certaines maladies génétiques, de schizophrénie ou de troubles du comportement.

Selon le Maître ascensionné Hilarion, un grand nombre de chevaux seraient aujourd’hui habités par des âmes angéliques. Ces anges auraient tous accepté le terrible sacrifice que représente pour eux l’incarnation dans un corps d’animal, dans le seul but d’aider l’humanité à se reconnecter à la fréquence de la Lumière.

thérapie

Une nouvelle maladie, appelée « maladie de l’herbe », a commencé à sévir dans certaines régions de France et d’Europe où elle décime les équidés. Cette maladie, passée complètement sous silence par les médias, s’est propagée rapidement. On en connaît les symptômes mais aucun traitement efficace n’a jusqu’ici été découvert. Car pour le moment, les chercheurs en sont encore à tenter d’identifier le virus.

Il se pourrait en effet que l’apparition de cette mystérieuse maladie puisse être liée à la tentative désespérée des forces de l’Ombre de s’opposer aux serviteurs de la Lumière. Car si, comme l’affirme Hilarion, les chevaux sont effectivement d’origine angélique, s’ils ont, entre autres missions, celle de transmettre à travers la colonne vertébrale de leurs cavaliers un influx réharmonisant à l’ensemble de l’humanité, s’ils sont guidés dans ce travail occulte par l’Esprit de Guérison, alors ils représentent à n’en pas douter une menace pour ceux qui travaillent à l’élaboration des sinistres projets du Gouvernement Mondial.

Image de prévisualisation YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=6VwZBYKlqHg

Extrait du message d’Hilarion :

« La préparation de l’Ascension humaine et planétaire a nécessité un travail spécial des hiérarchies sur le règne animal. Ainsi, La plupart des âmes qui empruntent actuellement des corps de chevaux, ne sont plus des âmes animales, comme cela était la règle jusqu’au milieu du XXème siècle. Elles proviennent d’une hiérarchie angélique engagée volontairement dans une expérimentation de vie animale au service de l’éveil de l’humanité.

Les âmes incarnées dans des corps de chevaux n’appartiennent pas toutes au règne angélique. Une petite partie d’entre elles continue comme autrefois à être liée monde animal et régie par l’esprit-guide de la race équine. Cette exception concerne notamment les chevaux qui n’ont pas été capturés par l’homme et qui vivent encore à l’état sauvage.

Quand il est devenu clair que les animaux allaient se retourner contre l’homme au cours de la période préparatoire à l’Ascension, que sa cruauté et sa férocité envers ce grand règne de la vie auraient inéluctablement des répercussions désastreuses, les représentants d’un ordre angélique lié à la sphère de Neptune ont proposé de s’incarner en chevaux, afin de nous montrer qu’en dehors des cétacés marins, il existe au moins une espèce terrestre qui lui restera fidèle jusqu’au temps de la fin et ne cherchera pas à se venger ni à lui nuire. Ils ont pressenti que cette démonstration de loyauté, cette énergie qu’ils dépensent pour nous sans compter, pourrait faciliter l’éveil d’un sentiment de compassion similaire chez ceux qui en sont aujourd’hui le plus dépourvus.

Assistés par différents membres de la Confédération qui participent à la mise en œuvre du Grand Plan en vue de l’Ascension, ces anges accomplissent leur noble et douloureux travail avec amour et abnégation. Qui n’a pas, au moins une fois dans sa vie, été bouleversé par l’une de ces majestueuses et paisibles créatures qui, même lorsqu’elles sont fouettées, poussées à bout de forces ou affamées par leurs maîtres, continuent inlassablement à les porter où ils veulent, ou bien à tirer la charrue qui apportera le pain quotidien aux pauvres paysans qu’ils ont accepté d’aider ? Comment ne pas être saisi d’admiration, sachant qu’ils ont choisi librement de venir transmettre l’énergie de guérison à ceux qui souffrent, tout en supportant l’ingratitude, l’indifférence et la cruauté de tous les autres ?

Assistés à distance par différents membres de la Confédération qui participent depuis leurs vaisseaux à la mise en œuvre du Grand Plan en vue de l’Ascension, les Anges-Chevaux accomplissent leur noble et douloureux travail avec amour et abnégation.

Afin de vous aider à comprendre ce que sont réellement les chevaux, je vous dirai que dans les cycles d’évolution angélique, il existe des degrés tellement élevés que cela exige de traverser de terribles épreuves pour y accéder. Les anges ont suivi un chemin d’évolution différent de celui de l’humanité. Ils n’ont pas eu à subir les mêmes souffrances et ni à traverser les mêmes difficultés. Mai pour parvenir aux degrés supérieurs de certaines hiérarchies, il leur faut expérimenter la matière et les plans les plus denses de l’univers. C’est pour cette raison que certains d’entre eux ont choisi de venir aider et élever vibratoirement des humains en empruntant des véhicules d’expérimentation en principe réservés au peuple animal.

Pourquoi croyez-vous que, dans l’Antiquité, en Inde et en Égypte, les initiés s’entouraient d’animaux sacrés ? Ils voyaient en eux bien autre chose que des animaux. Ils voyaient des esprits, des anges venus passer sur la Terre un examen de patience, de douceur et d’humilité. Pensez-vous que les yogis himalayens soient tellement stupides ? Ils respectent la vie des animaux, parce qu’ils connaissent un aspect de la réalité que les Occidentaux ont aujourd’hui oublié.

Je puis vous dire que l’exemple que ces hautes Entités incarnées en chevaux ont donné à l’humanité restera à jamais dans les annales de la création comme l’un des plus grands sacrifices qu’une âme puisse consentir pour d’autres âmes. »

Hilarion
Canal Maurice Cooke – Adaptation française : Olivier de Rouvroy
(juin 2003) sur le site : Hilarion : la mission spirituelle des Anges-Chevaux.

Christ’Al Chaya de septembre 2016

Lettre MENSUELLE DE SEPTEMBRE 2016

méditation

Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion. Je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire.

Comme vous le savez, chères âmes, dans quelques mois avec un groupe de personnes, nous nous rendrons vers le Yucatan pour activer et célébrer le 3ème portail de solarisation qui lui-même, amplifiera le 3ème portail de rédemption de Rapa Nui, de l’Île de Pâques. Ce portail traitera tous les maux liés à la culpabilité. La culpabilité est née sur Terre au moment de la grande fracture, ce que l’on nomme le péché originel, la séparation d’avec la Source. Afin de vous préparer à traverser les changements énergétiques cellulaires liés à ce portail, afin de vous préparer à entrer dans la vibration de 2O17, il est important que vous puissiez franchir certaines étapes, des étapes majeures, vous avez besoin de vous libérer de la culpabilité originelle inscrite au cœur même du Sacré Cœur de la cellule. Le moyen qui vous est proposé est la réconciliation. Et j’aimerais aborder avec vous ce sujet.

Mon canal, Rosanna Shamira, aime beaucoup le chant de Michel Garnier et de Pakoune « Réconciliation ». Les paroles sont claires, limpides. 

• Le secret pour avancer dans la Lumière : réconciliation. 
• Le secret pour guérir toutes nos frontières : réconciliation. 
• Le secret pour s’écouter les uns, les autres : réconciliation. 
• Le secret pour guérir les fleurs occitanes : réconciliation. 
• Le secret pour entendre les voix du ciel : réconciliation. 
• Le secret pour atteindre les voies du ciel : réconciliation. 
• Le secret pour s’aimer dans l’adversité : réconciliation.
• Le secret pour respirer l’instant présent : réconciliation.

Image de prévisualisation YouTube

Mais comment se réconcilier réellement ? Comment vivre dans cet état d’amour, d’ouverture du Coeur christique ? Jésus lui-même vous a ouvert la voie, il vous a enseigné, appris, à vous incliner, à vous incliner à la volonté du Très Haut, à vous incliner à cette volonté de votre Divine Présence Je Suis en alliance avec la Conscience Unitaire de Dieu Père / Mère. L’ego, l’orgueil, peuvent vous empêcher de vous incliner. Alors il vous faudra développer l’humilité, poser le genou à terre, accepter d’observer ses ombres, accepter de les nommer, accepter d’en faire des alliés par la voie du pardon. Pardonner aux autres, ce n’est faire que la moitié du cercle, l’autre moitié consiste à se pardonner à soi-même, se pardonner d’avoir jugé, se pardonner de s’être jugé soi-même et d’avoir jugé les autres, se pardonner d’avoir cru à toutes les projections que les autres ont inscrites en vous, le pardon est la voie de guérison par excellence. Il vous faut courage, volonté, persévérance, foi et confiance en vous-mêmes.

Si ce 3ème portail de solarisation traite la culpabilité, c’est précisément pour que vous puissiez accueillir, faire rayonner votre Être Divin, votre Être Solaire et que vous ne soyez plus uniquement un Être incarné dans la conscience de ses extensions, car voyez-vous, beaucoup d’incarnations ont été simplement le reflet sur Terre d’une problématique liée à vos extensions, ces parties de vous-mêmes qui demeurent emprisonnées et qui sont elles-mêmes emprisonnantes, ces extensions qui limitent le rayonnement de votre Être Solaire.

Alors oui, durant ces quelques mois à venir, il vous faudra faire alliance avec toutes les parties de vous-mêmes pour trouver cet espace de réconciliation, de sérénité et vivre dans une totale confiance, dans un total abandon, de lâcher prise, lâcher prise parce que rien n’est permanent, tout est en mouvement constant, en changement perpétuel. Les changements peuvent vous faire peur, car ils vous obligent à être dans cet instant présent et être dans cet instant présent, c’est être totalement là dans la quiétude du cœur, du Sacré Cœur. Observez combien de fois vous êtes totalement présents à vous-mêmes dans une journée, combien de fois projetez-vous votre conscience en avant en voulant contrôler les événements, combien de fois projetez-vous votre conscience en arrière en regrettant peut-être votre passé, vos choix que vous avez pu faire. Vous êtes rarement dans l’acceptation de ce qui est, de votre condition actuelle. 

Réconciliation : beaucoup d’Êtres ne pourront pas se réconcilier avec eux-mêmes, parce qu’il est trop douloureux d’accepter les parties les plus hideuses de soi-même. Alors ces Êtres sont perpétuellement dans un état de survie, de contrôle, ils sont dans cette dualité du dominant ou du dominé.

La réconciliation est la voie de libération par excellence, elle est la voie de guérison, elle est la voie de rajeunissement, elle est la voie du rayonnement complet de l’Être Solaire. Acceptez de vous réconcilier avec toutes les parties de vous-mêmes, n’oubliez pas, ce n’est jamais le « je » de l’ego qui pardonne, mais c’est la conscience des univers Père / Mère qui vous donnera la force de vous incliner et de reconnaître que ceux qui détruisent sont ceux-là qui souffrent réellement, ce sont ceux-là qui ont besoin de votre compassion, de votre amour. Réconciliation entre le principe féminin et le principe masculin, réconciliation entre la science et la religion, réconciliation entre les différentes humanités, réconciliation = clé majeure de la rédemption, de la solarisation, de l’immortalité, du retour vers la Conscience Unitaire des univers Père / Mère.

Voilà, chères âmes, ce que je voulais partager aujourd’hui avec vous. Dans ce mouvement de réconciliation, faites silence à l’intérieur de vous-mêmes et laissez votre Divine Présence vous inspirer, vous guider. Bien évidemment, il y aura encore des moments inconfortables dans les temps à venir et vous serez encore et encore déstabilisés jusqu’à ce que vous trouviez ce point, cette zone de neutralité qui est l’espace sacré de la réconciliation.

Soyez bénies, chères âmes, soyez accompagnées dans votre processus d’ascension.

OM SHANTI CHAYA

OLD_TitreCC

CE QUI EST NOUVEAU ET CE QUI NE L’EST PAS

 

Commençons par le plus grand sujet de tous : DIEU.

Si vous avez étudié les vieux textes sacrés, dont certains sont les plus anciens écrits connus de l’humanité, vous avez peut-être étudié aussi les anciennes civilisations et savez donc comment on se représentait Dieu en ces temps lointains. En fait, vous connaissez les actions qui lui furent attribuées par les témoins de cette époque. C’est ce que vous appelez l’histoire sainte.

La lecture de ces livres en a conduit plusieurs à étiqueter et compartimenter Dieu. Il y a d’abord eu le « Dieu de la Loi », dont on dit que « c’était un Dieu très sévère qui punissait toujours l’humanité pour ses fautes ». Bon nombre ne se reconnaissent plus en lui. Il y eut ensuite « une nouvelle révélation, celle d’un Dieu d’amour, de guérison et de compassion », auquel beaucoup s’identifient davantage. Et voici maintenant que certains d’entre vous découvrent un Dieu qui a leur visage et qui les accompagne. « C’est le seul que je revendique, direz-vous. Les deux autres sont désuets ».

Plusieurs parmi vous ont donc le sentiment que Dieu a changé au cours des siècles. Voici ce qui en est. Quelle qu’en soit votre conception – le groupe qui vous constitue, ou toute l’énergie spirituelle de l’univers imprégnée d’amour, ou même une entité qui veille sur tout – soyez assurés d’une chose : Dieu ne change jamais. Il est une famille stable dont l’énergie est immuable.

Dans l’ancienne conscience de la révélation de la loi, on rapportait ce qu’on percevait à travers le « filtre de la réalité » de l’époque. Les expériences étaient relatées en fonction de la conception de Dieu qu’avaient alors les humains. Dans la révélation de l’amour, ce n’est pas Dieu qui a changé, mais les humains. Leur conscience a introduit dans l’humanité une toute nouvelle énergie de compassion. C’est là une nouvelle expérience nécessaire pour l’humanité et elle fut rapportée comme elle avait été vécue. La conscience des témoins ayant changé, leur perception de la divinité avait également changé, mais en réalité la divinité demeurait la même.

C’est effectivement une nouvelle époque, mais Dieu ne s’en trouve nullement affecté, car la famille est demeurée la même, son énergie n’ayant pas changé depuis la création de la Terre.

1Francescablog

L’ENERGIE - Qu’en est-il de l’énergie de cette planète ? A-t-elle changé ? Oui, énormément, puisqu’elle vous a fourni de nouvelles possibilités.

Pourquoi tant d’humains ne comprennent pas cela, ne le voient pas ou ne le sentent pas. C’est le résultat du libre arbitre. Ceux qui n’ont pas désiré participer à ce changement interdimensionnel ne prêteront aucune attention aux potentialités dont sont conscients ceux qui l’ont voulu.

Le « maintenant » est autre : le temps réel a été altéré et la géologique de la planète correspond désormais à une temporalité plus rapide. Vous assistez à des phénomènes géologiques qui n’auraient jamais eu lieu sans ce changement d’énergie. Comme toutefois les choses sont fonction de votre existence, vous avez été peu conscients de leur portée, mais vous les avez tout de même ressenties et avez donc observé ce que nous vous avions présagé. Entre-temps, l’individu non conscient du changement d’énergie les considère simplement comme faisant partie de la vie sur une planète en transformation. Cet individu n’a pas tort et l’Esprit ne le juge pas. Les humains ont le libre choix de changer d’énergie à leur gré, sans interférence.

L’énergie de la planète a donc considérablement changé, en vue d’un grand avènement. Depuis leur arrivée ici, plusieurs d’entre vous prient pour que se présentent des solutions, potentielles à des problèmes apparemment insolubles, et en effet, il est maintenant possible que la paix apparaisse sur la Terre d’ici la fin de notre vie.

LE PROGRAMME PLANETAIRE – Il est immuable, certains événements se dérouleront, car toutes les prophéties l’annoncent. Or, quelque part, dans une autre réalité que l’on pourrait qualifier de parallèle, existe une Terre où vous n’êtes pas (il y a plusieurs terres se trouvant toutes dans une autre temporalité, à l’intérieur de ce que notre science appelle une autre dimension). Cette autre Terre est celle où nous avons grandi, mais nous sommes sorties de cette réalité et avons changé la matière même sur laquelle nous marchions. Nous avons modifié la chronologie, ainsi que les données biologiques et géologique. La Terre est maintenant sur une autre voie que les prophètes n’ont jamais entrevue.

Nous sommes dans une réalité différente, absolument nouvelle et qui n’a jamais été prophétisée par personne. Aucune entité de l’autre côté du voile ne sait ce que nous ferons demain ni ce qu’il adviendra de cette planète. Le sort du monde est entre nos mains. Nos n’avons plus à recourir aux anciennes prophéties pour nous guider.

LES VIEUX TEXTES SACRES - Ils portent sur des processus de guérison énergétique du corps humain, s’ils sont authentiques, ils nous seront grandement utiles. Beaucoup n’ont pas été encore découverts et quand ils le seront, ils nous apprendront que notre fonctionnement biologique est lié à celui de la Terre et même à celui du système solaire. Y sont expliqués les rapports entre notre ADN et la géologie de la planète. Ce sont des textes de l’Energie.

Il y a également les textes historiques. Plusieurs parmi ceux-là sont aussi perçus comme des textes spirituels, car ils sont une combinaison de récits historiques et de témoignages spirituels. Relatant les interventions de Dieu dans l’histoire de l’humanité, ils font partie de l’apprentissage humain et représentent la révélation de la divinité intérieure.

Il en est de même pour plusieurs des anciens textes sacrés. Porteurs d’une ancienne énergie, celle du don de la loi, que nous avons désormais dépassé ; ils ne s’adressent pas au humains évoluant dans une énergie de maîtrise de la Lumière.  Nous possédons en nous un bien meilleur outil de discernement susceptible de nous indiquer ce qui est bon et ce qui ne l’est pas. On ne peut généraliser en décrétant que tous les textes anciens sont désuets. Les contenus vous touchent-ils ou vous paraissent-ils dépassés ? Chacun d’entre-nous est un prophète un fragment de Dieu sur terre poursuivant un but précis. Certains portent dans leur conscience les textes du futur. Nous sommes des historiens du maintenant. Lorsque nous écrirons des textes nouveaux, nous puiseront dans le savoir des Anciens. Tel est le défi du devenir interdimensionnel.

LES ANCIENS MAITRES - Puisez aux sources au lieu de dépendre de l’interprétation donnée par d’autres. N’abandonnez pas votre pouvoir de discernement. Votre propre interprétation est aussi valide et légitime que celle des meilleurs exégètes. Découvrez vous-mêmes la parole de ces maîtres ; leur message en était un de compromis et d’unité. Ils ont réuni des tribus qui étaient séparées et trouvé des solutions à des situations apparemment insolubles. Juchés sur une colline pour être entendus de tous, ils parlaient de l’amélioration de l’être humain, affirmant que chacun pouvait devenir comme eux. Ils vous ont livré un enseignement spirituel et pratique dans les siècles.

Tous ces maîtres représentaient l’énergie du maintenant. Cela étant, ils connaissaient toutes les potentialités de l’humain du nouveau monde. Ils demeurent par conséquent aussi nouveaux aujourd’hui que lors de leur passage sur la Terre. D’ailleurs rappelez-vous ceci : ils sont toujours ici !

LES GUIDES - Tant de choses ont été racontées sur les guides. Certains affirment qu’il n’y en a plus ; d’autres déclarent au contraire qu’il n’y en a jamais eu autant. Dans une conscience plus ancienne, tout ce que nous pouvions vous dire c’était que vous aviez des guides à vos côtés. Le message était extrêmement simple, mais il ne pouvait en être autrement avant la stabilisation de la grille. Quand nous vous disions que vos guides étaient au nombre de deux ou trois, ou même qu’il n’y en avait aucun, nous vous fournissions la meilleure description possible de ce que vous pouviez vérifier par vos propres perceptions. En fait, vous sentiez l’énergie particulière des guides, qui est d’ailleurs toujours là, mais change en même temps que vous.

Nous pouvons maintenant vous apprendre que les guides sont en nombre infini et qu’ils font autant parte de vous que votre main ou votre Soi supérieur. Ils sont toujours là. Les guides réels sont tout comme vous : ils existent des deux côtés du voile. Vous êtes un groupe et eux aussi. Ils font partie de votre être spirituel, mais leur énergie change aussi souvent que vous changez de taux vibratoire. Voyez les comme un groupe d’énergie aidante qui est autant vous que l’est votre Soi supérieur ; le véritable Vous est angélique. Il est interdimensionnel et infini. Il est un fragment de Dieu.  Nous vous encourageons à cesser de tout nommer et tout numéroter, car cette pratique vous maintiendra à jamais dans la quadridimensionnalité.

LA MEDITATION - Rien n’est plus fécond que de s’asseoir solennellement pour parler à l’Esprit. Dieu aime que vous preniez le temps de vous asseoir en présence de la famille. Mais il y a tellement plus ; une nouvelle invitation à communiquer interdimensionnellement. Jamais l’Esprit ne vous dira de cesser de méditer. Mais nous vous invitons à changer les modalités de la méditation en passant d’une méditation occasionnelle ou quotidienne à une connexion permanente.

Dans l’ancienne énergie, méditer équivalait à capter une station de radio. Dans la nouvelle énergie, cette station a augmenté sa fréquence. Elle n’a pas cessé de diffuser. Au contraire, elle est devenue plus puissante et sa nouvelle identité dépasse la capacité de perception du vieux récepteur. Le contact avec l’Esprit est établi pour TOUJOURS. La méditation n’est plus occasionnelle, mais permanente. En définitive, la méditation telle qu’elle existait il y a une décennie est désuète. Par contre, dans le cadre de la nouvelle énergie et des changements qui sont survenus, une autre a pris forme. La communication avec Dieu ne disparaître jamais. Elle est renforcée.

L’INTENTION - L’intention est un catalyseur divin de la cocréation, c’est lui qui fait avancer l’humanité, car il est à l’origine de la réaction de la Terre à la conscience humaine. Il a toujours constitué le moteur de notre réalité. Certains vous diront que l’intention s’est transformée en quelque chose de supérieur. C’est bien le cas. Elle est devenue plus puissante.

Dans les catégories du vieux et du nouveau, l’Intention, l’un des plus anciens concepts, est profondément nécessaire dans la nouvelle énergie. Depuis le début, elle fait office de puissants outils divin de création au moyen duquel l’humanité réécrit l’histoire et change  ainsi le taux vibratoire de la planète. L’intention pure est l’énergie divine de l’être humain. C’est une énergie extrêmement puissante, qui dans le spectre énergétique, est de couleur dorée. Elle est donc précieuse. L’intention est la clé de tout !

Dans la nouvelle énergie de la Terre comportant les nouveaux alignements magnétiques et cristallins, le pouvoir de l’intention revêt une tout autre forme. Il devient un meilleur outil. Quelle est votre intention envers votre être biologique ? Parlez-vous souvent à vos cellules ? Leur exprimez-vous fréquemment les désirs de leur patron (VOUS) ? Et si vous leur demandiez de retourner à un état antérieur, par exemple à celui de vos dix ans. Vous pouvez toujours en rire tant que vous ne l’aurez pas essayé.  Rendez-vous compte que vos cellules sont à l’écoute de l’Intention de votre Esprit. Commencez donc à parler à votre structure cellulaire, puis soumettez-vous régulièrement à des tests sanguins afin d‘en vérifier le résultat ; Créez votre propre preuve quadridimensionnelle du pouvoir de l’Intention qui est vôtre dans cette nouvelle énergie.

Béni soit l’humain qui pratique l’intention pure dans tous les aspects de sa vie, car il gravira les degrés de l’ascension jusqu’à ce qu’il voit le visage de Dieu et s’aperçoive que c’est le sien. Il prendra la main des groupes guides qui l’entourent et ne la lâchera plus jamais ; l’intention est l’énergie du nouveau monde. Tout le vieux n’est donc pas à rejeter. Parfois, le plus vieux est aussi le plus nouveau. Il en va ainsi dans le maintenant.

L’ASCENSION - Dans la nouvelle énergie, effectuer l’ascension, c’est entrer dans a prochaine vie sans mourir, prendre le contrôle de notre corps, de notre âge chronologique et de toutes nos potentialités, réécrire notre contrat, augmenter notre taux vibratoire et vivre plus longtemps. Certains d’entre nous changeront même de nom et deviendront vraiment une toute autre personne.

En résumé, elle représente l’énergie divine de l’humain qui s’attache à l’Esprit à jamais. C’est l’énergie des maîtres qui sont venus sur la Terre et vous ont dit que vous pouviez devenir exactement comme eux. L’humain a des pouvoirs qui dépassent le monde physique. L’énergie qui commence à se manifester en nous constitue littéralement un retour à l’énergie collective des maîtres. C’est en partie l’énergie changeante des guides, de la méditation et de l’intention, mais c’est aussi en partie ce que nous ressentons en tant qu’énergie de transition et que certains d’entre-nous traduisent en anxiété.

Pourquoi ne pas nous rappeler que nous sommes des fragments de Dieu, divins et puissants sous tous les aspects… Le temps est venu de trouver des solutions et d’avancer. La patience en est la clé et l’intention, le catalyseur.

Qu’il en soit ainsi.

Canalisations de KRYEON par Lee Carroll

sur le Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr

A la découverte de Christ’Al Chaya

  

C’est un gardien de la Terre. Il est à nouveau présent dans notre système solaire à la demande de Maitreya. Son symbole est le Cygne : la discrimination parfaite. Il est fils de Shiva et Seigneur de l’Olympe. Christ’Al Chaya nous demande d’intégrer une conscience de 5ème dimension afin de sauvegarder notre planète et d’établir des Communautés de Lumière dans le respect des lois de la vie.

 

 franck SYX

        Il se présente ainsi :

  « Je suis un Chevalier du Ciel, une épée de Melchisédech. Mon enseignement sera clair comme le cristal et élèvera vos âmes. Je suis Christ’Al Chaya, celui qui diffuse des paillettes de connaissance cristalline sur votre être sans limite. J’active vos codes galactiques, vos chambres de résonance . Mon collier est un huit. Je suis du Rayon Bleu-Cobalt. J’œuvre sur vos cellules christiques et vis sur plusieurs plans magnétiques. Je restaure la vérité originelle et descends par le Rayon violet. »
Christ’Al Chaya


Enseignements de Christ’Al Chaya

Son enseignement sur les Lois Cosmiques, les mémoires originelles de la Terre, nous permet d’élargir nos perceptions de l’Univers. Il nous propose l’intégration de « JE SUIS », comme moyen de guérison de la blessure humaine.

Rosanna Narducci est son canal :
Rosanna commence sa mission par la rédaction d’un livre avec son amie Valérie Furstenberger : La Terre, mémoire et instrument de civilisations galactiques. À 27 ans commencent les premières transmissions orales lui permettant de publier son deuxième livre : Christ’Al Chaya.

En 2004, en plus d’animer plusieurs ateliers en France, elle se rend au Pérou avec un groupe, à la demande de Christ’Al Chaya, pour effectuer un travail d’activation du code 12:21, le 12 octobre 2004, au Machu Picchu.
En 2007, elle publie son troisième livre : L’Ascension, la voie vers l’immortalité. Depuis 2007, Rosanna anime des groupes sur le thème de l’ascension tant sur le plan individuel que collectif. En 2012, elle publie Conclave 11 :11 :11, rapport du Haut commandement Ashtar et des Maîtres ascensionnés de Terra sur la transition planétaire en cours.

Rosanna Baux 1 Christ’Al Chaya channeling


Rosanna Baux 1 Christ’Al Chaya channeling par Yahn25">http://www.dailymotion.com/video/
Rosanna Baux 1 Christ’Al Chaya channeling par Yahn25

 

 
Christ Al Chaya 2 Préparation à l’Ascension


Christ Al Chaya 2 Préparation à l’Ascension par Yahn25">http://www.dailymotion.com/video/
Christ Al Chaya 2 Préparation à l’Ascension par Yahn25

 

 

 
Rosanna Baux 3 Channeling d’Orion


Rosanna Baux 3 Channeling d’Orion par Yahn25">http://www.dailymotion.com/video/
Rosanna Baux 3 Channeling d’Orion par Yahn25

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/       

 

Aide au passage dans le Corridor

 

Chère enfant de lumière, la mort est une naissance. Mais tous d’abord, précisons que vous venez dans le monde physique de cette planète dans un rayon de lumière. Il est d’ailleurs dommage que les futurs parents n’aient pas conscience de ce processus.

Si, pendant la grossesse, ils offraient leur propre lumière à l’élaboration d’un rayon de lumière en partance du cœur, le futur enfant ne serait pas obligé de porter les voiles de l’oubli avec autant d’intensité. Et au moment où l’esprit et l’âme quittent le corps physique, ils repartent dans un rayon de lumière.

passage du corridor

Prenons le cas des « éveillés » conscients des processus naturels d’évolution. L’esprit et l’âme (qui font équipe dans votre univers seulement) parcourent le corridor de lumière. En réalité, ils parcourent le tube de lumière qui relie le chakra coronal au chakra de base. Dans un premier temps, ils ont la possibilité de revoir leur parcours terrestre et, ainsi de terminer les boucles inachevées de leurs histoires communes. Un temps propice à une multitude de guérison leur est offert à ce moment-là. Ce temps commence quand le corps entreprend de mettre fin à ses centres d’activité. Les images rattachées à la vie des chakras remontent alors à la conscience. Le mourant est donc encore à même de poser un regard apaisant et aimant sur chaque image ayant trait à une situation vécue dans cette vie.

Durant cette transition entre le monde vivant qu’il quitte et le monde vivant où il va, le mourant devrait être accompagné d’amis ou de parents afin de recevoir de l’amour et de l’aide pour faire le point sur cette coexistence. Les chakras s’éteignent les uns après les autre s, jusqu’à l’extinction finale du premier chakra. Le rythme demeure unique à chacun, selon l’histoire terrestre vécue. Plus cette dernière est compliquée, plus l’extinction des lumières est longue. Comme il y a une infinité de petites histoires dans les grands faits de la vie, l’esprit et l’âme établissent un dialogue pour s’expliquer, s’aider et en venir à une entente favorable pour leur prochaine immersion dans la densité. Ils tentent de devenir des amis et de régler les litiges, puis remontent le long du corridor de lumière, jusqu’à l’extinction du dernier chakra. Celui-ci a pris vie grâce à la lumière dégagée par tous les grands Etres qui vous aiment ; Ce corridor est donc issu de la lumière, de l’amour et de la connaissance des grands Etres et grands Maîtres.

Il est aussi le reflet de l’union de ces lumières issues des chakras de ces Etres. L’esprit et l’âme remontent le tube de lumière et à la lecture de la science contenue dans le tissu lumineux formant le corridor, ils peuvent reprendre leur historie terrestre et la compléter.

Tout le tissu du corridor sert de rappel à la Loi de vie cosmique puisque l’union des maîtres à entremêlé leur croyance acquise sur la loi divine. Chaque avancée dans le corridor émet une vibration qui stimule l’énergie de l’âme. Cette dernière grandit doucement au contact de tous les plans de vie ; l’esprit, en remontant ce corridor, retrouve une aisance connue et sa lumière se développe, ce qui occasionne une séparation d ‘avec son âme qui est, à un moment, seule avec elle-même et avec ses lourdeurs, ses incompréhensions, des freins, ses fatigues, et ses aspirations. Dans ce corridor, il y aune infinité de portes correspondant à toutes les élévations proposées. Dès lors, l’âme se met à vibrer avec une pulsation (une porte) avec laquelle elle se mettra en contact et cela déterminera sa prochaine prestation auprès de l’esprit qu’elle rejoindra de nouveau pour une autre incarnation.

Puis l’âme va s’éprouver et se reposer dans un monde parallèle tout en intégrant la pulsation qui l’a poussée à explorer la porte. Le corridor en soi existe par la volonté des grands Etres. Comme il a pris naissance pour aider votre transition d‘un monde à l’autre, vous le trouvez seulement le jour où vous vivez ce que vous appelez la mort. Mais il n’y a jamais de mort ; il n’y a que le dépôt d’un corps physique pour revenir dans un autre corps physique et poursuivre l’aventure.

Parfois, un rendez-vous important est donné au cours de la vie terrestre  et il est possible alors d’entrer tout au début du corridor de lumière. Généralement, cela procure un état de choc salutaire et au retour dans votre monde, il en découle toujours un changement spectaculaire d’attitude intérieure. Ces rendez-vous sont organisés soit par l’âme, par l’esprit, ou par vos accompagnateurs (guides-anges). A l’intérieur de votre univers d’appartenance, la transition (mort) se déroule de manière similaire puisque l’ensemble de cet univers repose dans un bain d e lumière tissé par la robe de connaissance des grands Maîtres qui vous accompagnent.

Un univers est avant tout une cellule de vie un peu plus grande que vos cellules corporelles, mais identique par sa construction et son extériorisation.

Les créateurs à l’origine de cet univers ont fait alliance avec des maîtres du son, des couleurs et des maîtres ascensionnés chargés de la gestion d’un rayon de connaissance ; Ils ont fusionné leur potentiel et aménagé l’intérieur de la cellule dite « univers ». Progressivement, selon les expériences des résidents, ils ont mis en place des chemins facilitant la descente et la remontée d’un esprit et de son âme accompagnatrice. Cet univers vit et expérimente une création pré-humaine dont le rôle consiste à faciliter l’expérience de l’esprit incarné. Il n’en est pas ainsi des autres univers, où les corridors de lumière sont souvent inexistants. Dans votre univers, ce corridor de lumière est relié à chaque planète. Bien que beaucoup d’entre vous soient revenus dans la Loi d’amour, les maîtres n’ont pas enlevé ce tunnel de protection qui, finalement, se révèle un outil puissant de guérison et d’autodétermination.

Il est vrai qu’il reste peu de planètes dans cet univers qui demeure encore accroché à l’extrême lourdeur du monde illusoire et de ses encombrements. Alors, la transition sur ces mondes s’effectue en conscience et avec accompagnement. Dans les mondes plus avancés, des clairvoyants guident la traversée de la mémoire de la vie qui s’en va. Ainsi, chaque souvenir peut se revisiter en douceur et en conscience, et l’âme s’apaise, car elle comprend que son aide est reconnue, et l’esprit déplie avec plus d’aisance ses ailes (son vêtement) de lumière afin de retourner à son lieu d’origine.

Le passage dans le corridor offre la possibilité d’une alliance plus approfondie et même un début d’identification des points forts à développer ensemble pour parvenir à la maîtrise en incarnation.

Intervention de SORIA dans les Ecrits de KRYEON : AU-DELA DU VOILE…

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/     

LA BEAUTÉ EST CE QUI TRANSFORME

Dans le livre biblique du prophète Enoch – une pierre de touche des débuts de l’église chrétienne -, Enoch est allé jusqu’à divulguer l’identité des  » chefs  » des anges qui ont dirigé les 200 autres, incapables de résister à la beauté des femmes terrestres. Avec des noms comme Samyaza, Ramuel, et Turel, ces êtres  » parfaits  » savaient que leur cohabitation avec les femmes mortelles violait les règles du cosmos. Pourtant, à leurs yeux, l’expérience sensuelle qui les attendait l’emportait sur le risque de perdre leur immortalité. Dans les traditions bibliques subséquentes, ce fut la beauté d’une femme, Dalila, qui a conduit à l’amour, la confiance, la trahison et, finalement, la mort de Samson, l’un des hommes les plus forts de la Terre.

L’Histoire est le récit de notre relation avec la beauté, son pouvoir et son attrait, des distances que nous avons parcourues pour la poursuivre, de notre désir ardent de la réaliser, de nos tentatives pour la saisir, et de notre croyance que, d’une certaine façon, nous sommes capables de la maîtriser. Tout ce temps, il nous a été très difficile de définir cette force la plus indéfinissable de l’expérience humaine. Justement, qu’est-ce que la beauté?

francesca11

Le mystère de la beauté

La beauté revêt différentes significations pour différentes personnes. Quand on demande aux gens de la définir, la plupart du temps, leur réponse se fonde sur leur expérience personnelle – ce qu’elle a signifié pour eux dans leur vie. Pour un scientifique, la beauté peut prendre la forme d’une solution élégante à une équation mathématique. Pour sa part, un photographe percevra la beauté dans le contraste frappant entre le rayon du soleil et les ombres dans une composition. Pour sa part, Albert Einstein a vu la beauté comme l’expression d’un plus grand ordre dans la création, affirmant par exemple:  » La musique de Mozart est si pure et si magnifique que je la vois comme un reflet de la beauté intérieure de l’Univers « .

Il est évident que l’expérience de beauté de chaque personne est unique. Pour cette raison, il peut exister autant de définitions de l’expérience de beauté que de gens qui en font l’expérience ! Indépendamment de la façon dont nous la définissons dans notre vie – qu’elle soit vue comme une force, une expérience, une qualité, un jugement, ou une perception, le pouvoir de la beauté est réel. En sa présence, nous sommes transformés. Alors qu’il est évident que nous ne pouvons savoir précisément ce qu’elle est, il est également évident que nous pouvons intégrer

Si, comme l’ont révélé les traditions anciennes, la beauté est une force en elle-même, c’est sans doute la plus étrange des forces de la nature. Contrairement à la gravité et à l’électromagnétisme qui semblent exister avec ou sans nous, le pouvoir de la beauté semble être endormi, jusqu’à ce que nous lui prêtions attention. Alors qu’il possède probablement la puissance de transformer notre monde, ce pouvoir reste pourtant endormi jusqu’à ce qu’il soit éveillé. Et nous sommes les seuls capables de l’éveiller. Étant donné que nous sommes la seule forme de vie détenant le pouvoir de faire l’expérience de la beauté, celle-ci s’éveille seulement lorsque nous reconnaissons sa présence dans notre vie.

Dans cette optique, la beauté est bien plus que ce qui est agréable à l’œil humain. C’est une expérience du cœur, de l’esprit et de l’âme. La beauté provient de notre volonté de voir la perfection dans ce que nous appelons souvent les imperfections de la vie. Alors que, par exemple, nous pouvons être heurtés lorsqu’on trahit notre confiance, une partie de ce choc peut disparaître quand nous considérons que nous, en retour, avons trahi d’autres personnes, autrement, et à d’autres moments. Dans cet exemple, la  » beauté  » se trouve dans l’équilibre de telles expériences, qui nous reviennent parfois d’une manière à laquelle nous nous attendions le moins.

Si nous voulons trouver la beauté dans chaque expérience, peut-être que notre rôle consiste moins à la créer et plus à reconnaître qu’elle a déjà été là. La beauté est toujours présente dans toutes choses. On peut la découvrir même dans les endroits où nous croyons qu’elle ne pourrait jamais exister.

Dans les moments où nous atteignons les profondeurs de notre âme pour trouver le pouvoir de donner une nouvelle signification aux choses qui nous blessent le plus, nous découvrons la grande sagesse partagée par les maîtres anciens. Cette sagesse nous rappelle simplement que le pouvoir de voir la beauté est un choix. Le choix qui nous attend à chaque moment de chaque jour consiste à décider de considérer seulement les qualités de ce qu’on voit dans l’instant présent, sans comparer l’expérience présente à une autre vécue dans le passé. C’est ainsi que nous semons dans notre conscience les graines qui attirent et invitent une plus grande beauté dans notre vie.

Ce n’est que lorsque nous comparons notre expérience actuelle à notre conception personnelle de la beauté que nous parvenons à ne rien voir d’autre que la beauté du moment.

Dans les traditions Navajos, on nous rappelle ce principe dans la simple phrase:  » La beauté sur laquelle vous basez votre vie « . Nous créons chacun notre propre standard, à partir duquel nous mesurons la beauté dans notre vie. La question est celle-ci: quelle jauge vous permet de mesurer l’équilibre, le succès, et l’échec dans votre vie? Quels sont vos critères de beauté?

méditaiton bulle de lumière

La beauté vit là où nous lui permettons de le faire! …

Il est intéressant de voir comment l’Univers nous apporte ses leçons au moment où nous les attendons le moins. Souvent, il semble qu’elles arrivent juste après que nous ayons vécu de puissantes expériences, comme pour nous mettre à l’épreuve afin de vérifier si nous avons vraiment appris. C’est ce qui était arrivé au Tibet.

Quelques jours après mon expérience à Katmandou, notre autobus est entré dans un village de montagne et s’est arrêté à une ancienne caserne militaire qui avait été convertie en auberge. Au moment où nous nous sommes arrêtés, un homme bossu et basané s’est approché de notre véhicule, prenant un peu tout le monde au dépourvu. Pendant qu’il nous regardait, je constatais qu’il était vieux, qu’il ne lui restait que quelques dents, et qu’il était atteint d’un grave strabisme. Au début, nous avons cru que ce pouvait être un autre mendiant de la rue. Mais lors que quelqu’un lui a offert quelques yuans chinai (devise locale), il a refusé. À la place, il a commencé à prendre les lourds sacs à l’intérieur de notre autobus, pour que nous n’ayons pas à nous en occuper.

Après qu’il eut soigneusement empilé le dernier sac sur le bord du trottoir devant l’auberge j’ai voulu lui donner un pourboire. Il l’avait certainement mérité! Nos bagages semblaient devenir de plus en plus volumineux après chaque ville visitée. De nouveau, il a refusé. Comme il levai les yeux, il a fait un grand sourire édenté, s’est retourné et s’est éloigné, et c’est tout! Tout ce qu’il voulait, c’était que nous profitions du village. Il n’attendait rien en retour.

La véritable surprise est survenue quand j’ai posé des questions à l’aubergiste sur son employé qui avait été si gentil. Il m’a informé qu’ils n’avaient aucun employé pour porter les sacs. Cet homme était simplement quelqu’un des rues du village, qui se trouvait dans l’auberge à notre arrivée et qui a offert de nous aider.

Encore une fois, la perfection de la beauté intérieure brillait à travers les imperfections de cet homme et notre jugement sur lui. Il semble qu’il ne voulait qu’offrir un service chaleureux, sans rien demander en retour. Mais, cette fois, le groupe entier avait eu l’occasion de faire l’expérience du cadeau de cet ange au Tibet.

Nous avons tous tendance, de temps en temps, à reconnaître les aspects insolites de la vie, surtout chez les autres, lorsqu’ils se trouvent sur notre chemin. Si nous arrivons à les voir pendant que nous sommes seuls, nous pouvons simplement jeter un coup d’œil, hausser les épaules et continuer notre chemin. Mais si nous sommes avec d’autres personnes, nous pouvons faire des commentaires sur ce que nous voyons, de façon à soulager nos sentiments inconfortables par rapport aux curiosités des autres personnes. Donc, alors que nous sommes capables de reconnaître les  » imperfections « , la question est la suivante: avons-nous tendance à juger toute chose qui n’est pas parfaite comme étant aussi moins belle?

Un jour, dans ma voiture de location, j’attendais à un feu de circulation dans une grande ville où chaque marque, modèle, et style d’humain qu’il est possible d’imaginer déambulait dans les rues autour de moi. Pendant ce court laps de temps où j’attendais le changement des feux de circulation, j’étais entièrement entouré de gens. Cet arrêt m’a offert une rétrospective de la vie: les toutes nouvelles coupes de cheveux; des entrepreneurs des années 90, jusqu’aux rétros des années 60; l’art corporel et le perçage; des complets; des valises; des téléphones cellulaires; et la dernière tenue dl patinage. Qui aurait pu demander plus de diversité rassemblée à un seul endroit? Même si tout le monde était assez intéressant, un homme a particulièrement capté mon regard.

Il était évident qu’il était atteint d’un problème neuromusculaire, ce qui l’empêchait dl bien maîtriser ses bras et ses jambes. Il portait un complet, un sac à dos, et semblait se rendre à son bureau ou en revenir. Comme il attendait le feu de circulation, il a semblé que toute son énergie était concentrée à maîtriser son corps et se tenir sur place. Lorsque le signal pour piétons a clignoté, il a traversé la rue en même temps que tous ceux qui l’entouraient. Je crois qu’il n’y a pas de hasard dans la vie, alors lorsqu’il est passé tout juste devant moi, j’en ai profité pour regarder son visage. Il marchait avec tant d’application et si difficilement que sa bouche se contractait. Ses yeux étaient concentrés et déterminés. C’était un grand effort pour lui de marcher ; et il travaillait fort!

Alors qu’il disparaissait de l’autre côté de la rue, dans la foule, un sentiment de gratitude m’a envahi. J’ai essayé d’imaginer ce qu’aurait été ma journée si je ne l’avais pas rencontré ce jour-là. Dès que j’y ai pensé, cet homme a commencé à me manquer. J’ai songé à ce qu’il m’avait apporté durant ces quelques secondes, au courage dont il faisait preuve par sa détermination à sortir parmi les gens. J’ai pensé à quel point ces instants de ma vie auraient été vides s’il n’avait pas été là. Mais il était là. Et par sa présence, cet homme courageux a embelli ma journée. J’avais les larmes aux yeux alors que je le remerciais silencieusement pour sa présence et que je réfléchissais, me disant: Comme j’ai de la chance d’avoir vu cet homme aujourd’hui … Je vous invite à en faire l’essai pour vous-même

La prochaine fois que vous vous trouverez dans un lieu public, examinez la foule autour de vous sans que cela soit trop évident. Puis, remarquez une personne – n’importe laquelle. Demandez-vous ce qui, dans cette personne, vous touche le plus profondément. Ce peut être son innocence ou son sourire. Comme dans le cas de l’homme que j’avais remarqué de ma voiture de location, ce peut être quelque chose d’aussi simple que la façon dont cet individu faisait face aux difficultés de la vie.

Ensuite, fermez les yeux et imaginez à quoi aurait ressemblé votre journée si vous n’aviez pas su que cette personne faisait partie de votre univers. Imaginez à quel point ce moment aurait été vide et combien il ou elle vous aurait manqué.

Vous pourriez être surpris de l’effet d’un tel exercice fait pendant un court instant! Vous pouvez maintenant être profondément reconnaissant envers la personne qui était là pour vous, et envers ce qu’elle vous a appris sur vous-même.

Comment nous décidons de voir

En plus de la beauté inspirée par un coucher de soleil, un sommet de montagne recouvert de neige, ou le travail d’un artiste que vous adorez, certaines sources de beauté proviennent uniquement de la signification que nous donnons à notre expérience. Pendant ces moments, c’est notre façon de voir la vie qui crée le sentiment de beauté en nous. L’expérience d’une naissance humaine en offre le parfait exemple.

Être témoin de l’émergence d’une nouvelle vie dans ce monde constitue, à tous points de vue, une expérience mystique et magique. Si nous connaissons le résultat à venir lorsque nous voyons une femme en travail, notre façon de nous sentir par rapport à ce que nous observons se modifie. Mais si, pendant un seul instant, nous pouvions nous imaginer arriver sur Terre d’un monde où nous ne sommes pas accoutumés au miracle de la naissance, la vue du processus dans son ensemble pourrait alors nous déranger et, peut-être même, nous effrayer.

En effet, si nous ne savions pas, avant d’en être témoin, que  » c’est ainsi que cela se passe sur cette Terre « , la vision du travail qui donne naissance à une nouvelle vie pourrait nous sembler comporter quelques-uns des signes précurseurs de la mort ici-bas. Au cours d’une naissance typiquement occidentale, nous commencerions par ne voir qu’une femme manifestement souffrante. Son visage montrerait des contorsions qui s’intensifient à mesure qu’avance le travail. Elle saignerait et transpirerait.

Comment pourrions-nous savoir, à partir des signes extérieurs de la douleur, souvent synonymes de mort, qu’une vie nouvelle est sur le point d’apparaître? C’est vraiment la signification attachée à notre expérience qui en oriente la perception …

Même si nous ne possédons pas le pouvoir de déterminer ce qui arrive à chaque instant, nous avons le pouvoir de déterminer nos sentiments sur l’événement en question. Ainsi, on nous offre la clef pour transformer même les expériences les plus douloureuses en une sagesse positive qui devient la base de notre guérison…

leçon de vie

Le pouvoir de la beauté

De récentes découvertes de la science occidentale s’ajoutent maintenant à un ensemble de preuves de plus en plus complètes, suggérant que la beauté est dotée d’un pouvoir de transformation. Plus qu’un simple adjectif qui décrit les couleurs d’un coucher de soleil ou d’un arc-en-ciel après une tempête de la fin de l’été, la beauté est une expérience – plus particulièrement, la beauté est notre expérience. On croit que les humains constituent la seule espèce vivant sur Terre à être capable de percevoir la beauté du monde qui les entoure et des expériences de leur vie. Par l’intermédiaire de notre expérience de la beauté, nous recevons le pouvoir de modifier les sentiments nichés dans notre corps. En retour, nos sentiments sont directement rattachés au monde, au-delà de notre corps.

Les Anciens croyaient que le sentiment - particulièrement la forme de sentiment que nous nommons  » prière » - est la force la plus puissante de l’Univers. Comme nous en avons déjà discuté, le sentiment et la prière influencent, de fait, directement la matière physique de notre monde. Donc, quand nous déclarons que la beauté détient le pouvoir de transformer notre vie, il n’est pas exagéré de dire que cette même beauté possède aussi le pouvoir de transformer notre monde !

La clef, c’est que nous devons trouver une façon de voir au-delà de la blessure, de la souffrance, et de la douleur que nous montre le monde, pour reconnaître la beauté qui existe déjà dans toutes choses. C’est à cette seule condition que nous pourrons déclencher le potentiel et le pouvoir de la prière dans notre vie.

Trouver la beauté là où les autres n’en trouvent pas

Pour nous aider dans notre quête de l’attribution d’un sens aux choses, de grands maîtres d’aujourd’hui, tout comme ceux de notre passé, nous tiennent lieu d’exemples vivants. Il y a plusieurs années, le monde a perdu un tel maître: Mère Teresa.. « Mère » – comme l’appelaient les proches de cette femme extraordinaire -, parcourait les rues près de sa maison à Calcutta, ses bénévoles des Sœurs de la Charité sortaient chaque jour pour aller chercher ceux qu’elles nommaient les  » enfants de Dieu « . Traditionnellement, la société indienne, et parfois même leurs propres familles, les évitaient délibérément. Les sœurs emmenaient ces gens dans des hôpitaux qu’elles mettaient en place pour leur offrir de la dignité et de l’intimité durant les dernières heures qu’il leur restait à vivre sur cette Terre.

À ce jour, les sœurs continuent encore leur mission. Par le passé, je me suis fait un point d’honneur de visiter leurs établissements, et j’y ai trouvé des femmes qui s’acquittaient d’un noble service que peu de gens avaient la volonté ou la force émotionnelle nécessaire d’imiter. Elles sont de véritables anges qui habitent en ce monde. Je pense souvent aux sœurs et à Mère Teresa, et je sais que, si elles peuvent trouver de la beauté dans les rues de Calcutta, alors je suis capable de reconnaître la beauté qui existe partout où je peux me trouver.

C’est le pouvoir de la beauté. La pertinence est évidente; les instructions sont précises. La beauté dont nous faisons l’expérience dans notre vie est le schéma de ce qui est reflété dans notre monde. Dans notre ère de haute technologie où des circuits miniaturisés et des appareils informatiques font bouillir notre eau, il peut être facile de négliger le pouvoir que la beauté offre à notre vie. Sans la compréhension quantique d’un monde où nos croyances intérieures deviennent notre monde extérieur, quelle technologie pourrait être plus simple ou plus puissante?

par GREGG BRADEN sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

COMMUNICATION AVEC LES MAÎTRES DE LUMIÈRE

 

Votre respiration est douce et profonde, et vous vous projetez dans votre temple sacré intérieur. Vous ouvrez symboliquement votre couronne et invoquez la Flamme violette, une émanation de la Présence Je Suis. Elle s’inscrit dans tout votre être et crée la sensation que votre dimension terrestre s’unit à votre dimension céleste.

Puis, joyeux, allez à la rencontre du Je Suis véritable, votre rendez-vous quotidien. Projetez votre attention sur votre hara, au cœur de vos entrailles. Ressentez-y l’être vrai. Intensifiez votre énergie de vie, une énergie de création. Reconnaissez en elle votre essence. Que vos sensations du Je Suis véritable se transforment en inspirations de qui vous êtes, de ce que vous êtes venu être et réaliser dans cette incarnation.

maitre lumière

De la rencontre avec le Je Suis véritable, l’être vrai en vous se manifeste. Il stimule et oriente vos vibrations et toutes vos expressions. Lorsque l’être vrai vibre en vous sans résistance, il est uni aux Maîtres de lumière, aux anges et aux archanges, à tous les Êtres de lumière qui permettent, dans l’Univers tout entier, l’harmonie et l’équilibre.

C’est ainsi que nous vous proposons de retrouver en vous l’inspiration pour communiquer quotidiennement avec les Êtres de lumière. Les Maîtres ascensionnés sont des maîtres qui se sont présentés dans l’incarnation à moult reprises dans des humanités antérieures fort lointaines et même dans votre humanité. Ils ont collaboré afin que la conscience de l’Univers s’inscrive dans la matière et chez les humains comme dans toutes les formes de vie.

Les Maîtres de lumière ascensionnés ont accompagné l’évolution de la Terre depuis des millions d’années terrestres. Comme ils ont connu l’incarnation et vibré dans un corps de chair, ils portent la conscience et la sensation de ce que les humains vivent sur la Terre. Ils sont les guides de votre évolution, de l’évolution de l’humanité et des autres formes de vie qui participent à la création sur terre.

Ils vous indiquent la voie. Puisqu’ils furent incarnés, puisqu’ils furent des hommes, ils vous éveillent à votre parcours réel, celui de la reconnaissance du Maître de lumière en vous. Lorsque vous reconnaissez leur présence, vous retrouvez la conscience de qui vous êtes réellement, soit un Être de lumière, et que non seulement vous avez la possibilité, la faculté de vivre l’illumination, l’ascension, mais que tel est votre parcours naturel. Votre rythme vibratoire s’élève et votre fréquence se transforme.

Tous les Maîtres ascensionnés sont unis. Si leur communication est nuancée, distincte, c’est pour éclairer de multiples facettes des humains et les diverses possibilités qui s’offrent au cœur de la voie vers la maîtrise. Les Maîtres ascensionnés sont tout amour. Leur communication est vibrante d’amour et leur éclairage est véritablement présent et concret pour chacun de vous.

Les Maîtres de lumière ascensionnés ne répondent point aux désirs des humains et n’accomplissent point pour eux leur mandat, non plus que la transcendance de leurs ombres ou de leurs thématiques karmiques. Les Maîtres de lumière ascensionnés qui vous accompagnent à chaque instant, s’ils éclairent la voie, reconnaissent, bien sûr, le Maître de lumière en vous et privilégient son existence et sa puissance.

C’est ainsi que leurs communications ne sont point des révélations mystiques ni des offrandes qui vous libèrent de manière que vous soyez à l’instant illuminé. En éclairant votre voie, les Maîtres de lumière vous accompagnent en stimulant l’énergie créatrice, l’énergie d’amour, l’énergie de la conscience en vous lorsque vous êtes devant un choix réel. Ce faisant, vous n’êtes point victime ni dans l’attente. En somme, ils vous accompagnent afin d’intensifier l’énergie de vie et son ascension en vous.

Nous vous proposons de communiquer avec les Êtres de lumière qui sont des Maîtres ascensionnés. Très souvent, les humains les ont priés, les ont invoqués, leur ont demandé d’accomplir pour eux des miracles, de faire en sorte qu’ils soient dans l’abondance de la matière et affranchis de leurs thématiques karmiques lourdes, qu’ils retrouvent la santé, que leurs Âmes sœurs leur soient présentées. Et les Maîtres de lumière accueillent toutes les demandes et répondent à toutes. Cependant, ils ne répondent point en fonction des désirs des hommes ou de leur compréhension quelquefois limitée de l’Univers. Ils répondent par des éclairages.

manifestations

Ainsi, que votre première communication quotidienne avec les Maîtres de lumière soit l’offre de votre être, une offre de contribution. Offrez-leur d’être vibrant dans votre lumière et d’accompagner les éclairages. L’offre de votre lumière aux Maîtres de lumière consiste à vous exprimer dans la compassion sur cette planète. Communiquez aux Maîtres de lumière que votre choix est de reconnaître en chaque humain un Maître de lumière. Communiquez cela jour après jour et, bientôt, vous constaterez comment leurs éclairages si fins sont si puissants et omniprésents dans votre vie. Vos demandes se transformeront en des intentions pures et claires d’exprimer l’amour et la joie en vous et tout autour de vous. Le parcours est simple. Vous n’avez qu’à offrir votre collaboration en étant compassion pour les autres, et voilà que vous n’aurez même plus à exprimer des demandes, que vous saurez vous-même répondre aux Maîtres de lumière qui éclairent la voie des hommes.

Les archanges Michaël, Gabriel, Raphaël, au même titre que tous les anges, sont des manifestations de la pure lumière de l’Univers, d’une fréquence si élevée qu’ils transcendent toute forme de vie. Ils représentent des niveaux vibratoires et des niveaux de conscience. Leur communication est constante. Chaque ange, chaque archange est en soi une expression de pure lumière et éveille en l’homme des expressions de sa lumière, soit ses facultés de guérison, de purification, de création, de communication et de communion subtile avec les autres hommes, de projection de la vibration et de transmutation. Tous s’associent aux Maîtres de lumière ascensionnés pour transmettre des vibrations dans tous les plans et ainsi accompagner les Esprits.

Vous pouvez tenter de les distinguer, de les nommer, d’identifier leur mission, leur pouvoir. Vous pouvez également tenter de créer une hiérarchie entre eux – les Maîtres de lumière, les anges, les archanges, et les entités. Lorsqu’il vous fut communiqué, en tant qu’humain, qu’ils se présentent dans une hiérarchie, vous avez identifié cette dernière à une hiérarchie des hommes, c’est-à-dire que certains étaient supérieurs à d’autres ou au service d’autres. Il n’en est point ainsi. La hiérarchie des Êtres de lumière est une structure universelle qui répond aux lois de l’Univers. Les anges, les archanges répondent à ces lois, et les séraphins transmettent les grandes lois de l’Univers qui s’inscrivent dans les éclairages des Maîtres et dans les vibrations des anges et archanges.

Par ces termes, nous entendons que la hiérarchie des Êtres de lumière est une représentation de la façon dont la lumière se manifeste en plusieurs rayons, chacun représentant la puissance et les facultés de la lumière dans toutes les dimensions de l’Univers. Ainsi, vous comprenez que tous Les Êtres de lumière vous offrent non seulement leur présence, mais des vibrations ressenties comme des vibrations transformées en voix intérieures.

Chaque instant, leur communication est unie à celle de votre Âme et de votre Esprit, d’une part pour stimuler en vous la sensation et La conscience de vos facultés, de vos pouvoirs réels, et d’autre part pour éclairer la voie, la manière pour chacun de retrouver ses pouvoirs, de les utiliser.

Les Maîtres ascensionnés guident chacun des individus incarnés. Les anges et les archanges transmettent des vibrations qui les éveillent. Dès lors, au lieu de demander, voire de prier ou d’exiger, invoquez leur présence, ce qui signifie pour vous non point de faire appel à leur présence, parce qu’ils s’étaient éloignés de vous, mais d’invoquer leur vibration pour que tout votre être ressente le Maître de lumière en lui. Lorsque vous êtes vrai, vous sentez que, de chacune de vos cellules, tous ces Êtres de lumière émergent. Ils sont en vous et autour de vous, car ils vibrent dans toutes les dimensions. Jamais ils ne vous quittent. Toutefois, rappelez-vous ceci : s’ils sont unis à l’Être de lumière en vous, ils le reconnaissent dans toute sa magnificence et savent qu’il a la toute-puissance de transcender tous les personnages, toutes les ombres, toutes les peurs, toutes les croyances. Si un Maître de lumière ou un ange allait, pour vous, dissoudre une peur, éliminer une croyance, vous épurer d’une dimension karmique, cela signifierait qu’il ne reconnaît pas en vous le Maître de lumière, votre puissance pour être et manifester qui vous êtes! Ils sont tous l’expression de votre dimension la plus élevée.

Lorsqu’un enfant tente de se lever et de marcher, vous ne lui dites pas :  » Reste assis, reste au sol, je vais me lever pour toi et aller quérir ce que tu nécessites. » Vous lui tendez la main, vous éclairez son parcours, vous lui indiquez un obstacle … Votre vibration, votre énergie, votre main se tendent pour l’aider à se lever. Toutefois, votre aide devient de plus en plus subtile, sans quoi il ne marcherait jamais! Si vous marchez pour un enfant, veillant à ce que jamais il ne puisse le faire, cela signifie que vous ne reconnaissez pas sa puissance ni qu’il est un humain dans toute sa capacité de marcher. Et même si vous faisiez cela pour un enfant, il chercherait malgré tout à se lever et à marcher, mu par sa fibre universelle.

134-etoiles-bleues

Voilà bien comment les Maîtres de lumière, les anges, les archanges et tous les Êtres de lumière éclairent votre passage, tendent la main, stimulent vos facultés, contribuent avec vous à l’épuration de vos entraves. Et même s’ils faisaient pour vous ce qu’ils ne feront pas, la puissance de la vie en vous chercherait malgré tout à se manifester. L’autonomie n’est pas une division, mais l’expression de toute la puissance de l’être à vivre dans l’union.

Ainsi, Chères Âmes, nous vous invitons à faire en sorte que votre communication soit d’abord une offrande claire. Parlez! À haute voix, même! N’ayez crainte que les autres vous entendent et vous jugent. Lorsque vous vous adressez à la lumière, certains individus auront l’impression que vous êtes en déséquilibre. Parlez à haute voix dans la forêt, dans votre demeure, et si les gens vous observent curieusement, parlez à voix basse ou intérieurement. Mais quand vous parlez intérieurement, faites-le avec plus d’intensité et de force pour que vos paroles soient des vibrations lumineuses et qu’elles contribuent aussi à l’éveil de tous ces gens qui pourraient vous juger. Et que vos paroles de lumière soient aussi les expressions de votre compassion, de votre reconnaissance de tous ces individus qui ne saisissent point à qui vous vous adressez.

Vous n’avez pas à défier ni à convaincre les humains autour de vous que les Maîtres de lumière sont présents partout. Faites-le à partir de vos vibrations et de votre création. Il est inutile d’expliquer intellectuellement ou de tenter de convaincre des gens qu’ils sont en communication avec des Maîtres de lumière ou que ces derniers sont toujours présents. Soyez vous-même une lumière dans votre vie. Soyez vous-même un Maître de lumière incarné. Que chacun de vos regards, de vos gestes, que chacune de vos paroles soit vibrante d’amour et que chaque regard sur les hommes soit une reconnaissance du Maître en eux. Dès lors, votre contribution sera constante, permanente et vraie.

Rappelez-vous que les Maîtres de lumière transmettent leurs communiqués par les voies de votre Âme et de votre Esprit et que jamais ils ne vous inviteraient à des actions, des comportements ou des paroles qui déséquilibreraient ou iraient à l’encontre de l’harmonie de votre être, de votre collectivité humaine ou de toute la vie sur cette planète. Ces maîtres se manifestent dans toutes les dimensions, dans l’atmosphère terrestre et sur terre.

Lorsque, dans l’amour de tous ces Êtres de lumière qui vous éclairent, vous guident et collaborent à l’éveil de vos facultés, vous voulez vous exprimer, soyez tous des humains vibrants d’amour, et créez un Nouveau Monde!

Jour après jour, communiquez avec les Êtres de lumière. Invoquez-les, demandez-leur une guidance, une présence, et soyez UN avec eux.

MAÎTRE SAINT-GERMAIN, PIERRE LESSARD ET JOSÉE CLOUÂTRE

Extraits du livre Manifester ses pouvoirs spirituels – Tome II, p. 169 à 174
Ariane Éditions, 2010 sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Co-création de votre vie suivante

 

 

Avez-vous déjà entendu quelqu’un dire « Ceci est ma dernière vie et je ne vais pas revenir ? »  

Kryeon répond toujours avec beaucoup d’amour et d’humour que les vieilles âmes vont revenir sur la planète et que vous ne pouvez pas attendre d’être ici à nouveau.  

 Que faire si vous pourriez avoir toute la sagesse et de la connaissance, la paix, la compréhension de la façon de créer des relations harmonieuses, la longévité, l’abondance et votre vie plus éclairés ? Voudriez-vous revenir ensuite ?  

Eh bien cela est désormais possible. Ceci est ce que nous pouvons créer et marque la différence entre la nouvelle énergie et de la vieille. 

vie suivante

Kryeon a dit:

Lorsque vous vous réveillerez la prochaine fois sur cette planète, je vous dois une promesse: Dans la nouvelle énergie vous vous rappellerez qui vous êtes. Vous n’aurez pas à passer par ce que vous avez traversé cette période. Vous aurez la sagesse de faire les choix corrects de survie. Vous aurez la sagesse des anciens. Cela signifie que vous saurez quel partenaire est correct pour vous et qui ne l’est pas. Quelles affaires sont correctes et ce qui ne l’est pas.  Le sentiment de confiance en soi pour contrôler votre propre vie sera la vôtre, parce que vous saurez qui vous êtes.

Telle est la promesse. Ne craignez pas l’aiguillon de la mort. Il est temporaire, et certains d’entre vous sont de retour si vite que vous arriverez sur cette planète en pleine conscience. À un certain niveau, que votre cerveau commence à se développer, vous aurez une grande impression de déjà vu. Je suis de retour ! Telle est la différence entre la façon dont vous avez l’habitude d’être, et la façon dont il est aujourd’hui. Jusqu’à maintenant, la sensibilisation est venue et très lentement.

La vieille âme est nécessaire sur la planète, dès maintenant et pour longtemps. Seules les âmes les plus anciennes ont la sagesse, car ils étaient Lémurien et Pléiadien. Nous avons besoin que vous reveniez tout de suite. Alors que nous venons de vous donner une explication linéaire d’un système quantique.

Oh, il y a tellement plus à dire. Qu’est-ce qui va se passer avec la Caverne de la Création maintenant que les cristaux sont de plus en plus quantique ? Qu’est-ce qui va se passer au sein de La Grille Cristalline puisque l’énergie même de ce que les humains y ont mis commence à être, dirons-nous, de l’énergie multidimensionnelle ? 

Êtres, préparez-vous pour l’astrologie quantique – il est proche. La Numérologie Quantum est proche et la guérison quantique a toujours été ici. Donc ceci est le message de la journée.

Ceux dans cette salle et ceux qui, comme vous qui sont à l’écoute et à la lecture, ont besoin de savoir qu’il n’y a pas de hasard si vous entendez et/ou voyez ce message. Encore une fois nous disons, vous êtes l’espoir de la planète dans un système qui est rempli de l’amour de Dieu, et il est beau.

Qu’il en soit ainsi.

Kryeon canaliser : « Le Akash Awakens »

donnée à Orlando, Floride – le 26 Janvier, 2013 

Kryeon2 - Copie

Je voudrais partager une histoire de quelqu’un qui a co-créé sa prochaine vie, alors lorsqu’il était encore sur la planète. Cette histoire figure dans le best-seller classique spirituel Autobiographie d’un Yogi. Il a été écrit par Paramahansa Yogananda, l’une des figures spirituelles éminentes des temps modernes. Ce professeur du monde bien-aimé est né en Inde et a vécu plus tard en Amérique jusqu’en 1920. Il fut le premier grand maître de yoga pour vivre et enseigner dans le monde occidental. Il a profondément affecté la vie de millions de gens par ses enseignements sur la science du Kriya Yoga médiation, l’unité sous-jacente de toutes les vraies religions et l’art de la santé équilibrée et du bien-être de l’esprit, corps et âme. Paramahansa Yogananda est décédé en 1952, mais ses enseignements continuent au sein de la Self-Realization Fellowship en Amérique et le Yogoda Satsanga Society of India. 

Ces Maîtres incarnent complètement le divin Créateur. Les nombreuses histoires dans cette autobiographie fournissent la preuve physique de certaines des choses que Kryeon dit être possibles pour l’éveil et est montré aux Êtres Humains. Une histoire, telle que racontée par Paramahansa Yogananda, qui est alors un jeune garçon qui a co-créé sa prochaine vie. Le nom du jeune garçon était Kashi et lors d’un pique-nique, il demanda à son professeur, Paramahansa Yogananda ce quel serait son sort. La réponse immédiate était qu’il allait bientôt être mort. La divulgation inattendue a choqué et attristé tout le monde, y compris Paramahansa Yogananda qui avait laissé échapper la déclaration avant de réaliser son plein impact. 

Lorsque les élèves sont retournés à l’école Kashi il a immédiatement demandé à son professeur pour lui demander de lui dire quand il renaître, afin qu’il puisse continuer son chemin spirituel dans sa prochaine incarnation. Au début Paramahansa Yogananda trouva difficile d’accepter cette responsabilité. Sans se laisser décourager Kashi posa la question à plusieurs reprises à son professeur pendant des semaines. Enfin Paramahansa Yogananda a cédé et a promis à Kashi que si le Père céleste lui prêtait son aide alors il allait essayer de le trouver. 

Pendant les vacances d’été Paramahansa Yogananda est allé en court voyage où il ne pouvait pas prendre Kashi avec lui. Il a laissé des instructions précises à Kashi afin de rester à l’école car il était convaincu que les vibrations spirituelles de l’école pouvaient empêcher la catastrophe imminente. Malheureusement le père de Kashi est venu à l’école pour le ramener chez lui afin voir sa mère à Calcutta. Pendant quinze jours Kashi a refusé de quitter l’école mais à la fin les menaces de son père et les forces de la police abouti obligèrent Kashi  d’aller avec son père de force. 

Au retour de Paramahansa Yogananda à l’école, il a appris le départ de Kashi et s’est dirigé immédiatement vers Calcutta. Cependant, il était trop tard. Kashi avait mangé des aliments contaminés, contracté le choléra et était décédé. Et a ainsi commencé une recherche mémorable pour Kashi. 

Paramahansa Yogananda décrit en utilisant une technique secrète de yoga (spirituel) pour diffuser son amour pour l’âme de Kashi à travers son troisième œil. Avec ses mains et les doigts levés comme une antenne, il se retourna à plusieurs reprises afin d’essayer de localiser la direction où Kashi allait renaître comme un embryon. Il sentait intuitivement que Kashi serait bientôt de retour à la terre. En continuant son émission, il savait que la moindre impulsion envoyée par Kashi se ferait sentir dans ses doigts, les mains, les bras, la colonne vertébrale et les nerfs. Cette méthode de yoga a été pratiquée de façon constante pendant environ six mois après la mort de Kashi. Un matin, alors qu’il marchait dans un quartier populaire de Calcutta, il leva les mains de la manière habituelle. Pour la première fois il y avait une réponse par impulsions électriques qui se traduit en une connexion puissante pour Kashi. 

En utilisant les impulsions électriques qui tintaient à travers ses doigts, il a été guidé vers un chemin tout près. Il était certain que l’âme de Kashi devait être vivante dans l’utérus d’une femme qui a vécu dans la ruelle. Les vibrations ont augmenté et comme si par un aimant, il est arrivé à une certaine maison. Il frappa à la porte dans un état d’excitation intense. La porte a été ouverte par un serviteur qui est allé trouver son maître. 

Le monsieur est venu à la porte et a demandé si sa femme attendait un enfant. Voyant que la question a été posée par un swami, comme en témoigne le tissu orange traditionnel de Paramahansa Yogananda, le monsieur a déclaré que sa femme attendait effectivement un enfant et a poliment demandé comment le swami savait cela. Quand il  entendit le récit de la promesse faite à Kashi l’homme étonné cru à son histoire. 

Paramahansa Yogananda a visité plus tard l’enfant et a découvert que ses parents lui avaient donné son ancien nom de Kashi. L’enfant était étonnamment similaire à son incarnation précédente et il y avait une attraction instantanée et une certaine affection entre l’enseignant et l’ancien élève. Paramahansa Yogananda avait tenu sa promesse et Kashi était une fois de plus sur son chemin spirituel. Kashi avait co-créé sa prochaine vie et reconnecté avec son maître bien-aimé. 

L’histoire de Kashi est un merveilleux exemple de la façon dont nous pouvons puiser dans le processus de co-création des prochaines expressions de vie de notre âme. Rappelez-vous : notre Akash contient les potentiels de toutes nos vies à venir ! Que ferez-vous de cette connaissance? Voulez-vous commencer à planter les graines pour votre prochaine vie ? Toutes ces choses sont possibles et disponibles pour vous dans cette nouvelle énergie.  

Que faire si vous n’avez aucune idée de l’endroit où vous voulez  commencer à planifier votre prochaine vie ? La plupart d’entre nous sont en mode de survie et travaillent le futur dans cette vie. Mais, ce que dit Kryeon par la co-création de votre prochaine vie se réfère à quand nous abandonnons notre karma et passons à travers nos leçons de vie. Nous créons alors un ensemble différent de potentialités. 

Il y a beaucoup de vieilles âmes, y compris ceux qui lisent ces lignes, ils ont annulé leur karma et travaillent déjà avec les potentiels (qui étaient prévues pour leur prochaine expression de la vie) dans cette vie ! Ce sont les vieilles âmes qui ont trouvé le Divin Dieu à l’intérieur, ils ont un visage paisible et incarnent une joie absolue d’être ici-bas , indépendamment de tout systèmes de croyance. 

Questions pour Kryeon

Est la capacité à planifier notre prochaine vie est disponible uniquement aux âmes qui ont abandonné leur karma dans cette  vie actuelle ?

 

RÉPONSE

C’est une bonne question, et la réponse est oui. Le Karma est une force motrice qui représente un système de vie en cours et inachevé. Aucun humain ne peut planifier leur prochaine vie aussi longtemps qu’ils continuent à travailler leurs problèmes karmiques. Au lieu de cela, il faut que les individus abandonnent leur karma, ce qui est possible et souhaitable dans cette nouvelle énergie sur votre planète. Il y a vingt-quatre ans, ce fut mon message. « Laissez tomber votre ancien système karmique et commencer à créer une nouvelle réalité sur la base de ce que vous voulez de l’avenir, à la place d’un ancien système qui motive votre vie basée sur l’endroit où vous avez été dans le passé. » 

L’idée de co-création de notre prochaine vie est un concept relativement nouveau. Parce que la planification de nos leçons de vie qui se passe de l’autre côté du voile lorsque nous avons la pensée de Dieu… mais quels conseils pouvez-vous nous donner pour aider dans le processus de la création de notre prochaine expression de la vie?

 

RÉPONSE

Profitez de la puissance intuitive qui vient de l’Esprit. Il est toujours là. Plus le niveau du pont que vous construisez avec le Soi-Supérieur sera élevé, plus vous serez en mesure de comprendre le concept de la planification de la prochaine incarnation.  Ne Faites aucune liste de ce que la 3D «veut» ou «souhaite». Au lieu de cela, en utilisant votre intuition, faire cette demande: « Cher Esprit, dites-moi ce que je dois savoir pour aider à planifier où je serai la prochaine fois. » Puis stand-by pour les flashes intuitifs de ce qu’il pourrait être. Si vous êtes vraiment au service de l’humanité, vous ne réagirez plus à l’information.  Mais, comme une vieille âme, vous saurez qui vous êtes et à qui vous appartenez. Vous serez «réveiller» dans votre prochaine vie avec la conscience du but et vous serez à l’aise avec tout autour de vous. Vous allez sourire avec vos nouvelles potentialités et savoir que vous êtes au bon endroit au bon moment.

 

Monika Muranyi sur Sur Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

La transmutation humaine est à l’œuvre

3

Une nouvelle conscience a progressivement émergé dans notre monde depuis plus de 100 ans avec l’avènement de la physique quantique. Aujourd’hui, un champ informationnel de conscience plus élevée, contribuant à la création d’un champ universel de pensée, s’ajoute aux champs électromagnétiques, gravitationnels, ainsi qu’aux interactions subatomiques. Alors que l’influence de ces champs est reconnue par une proportion importante d’humains, Sanctus Hermanus(1) énonce que le champ de la nouvelle conscience a un impact de plus en plus significatif sur la planète. Grâce à lui, l’humanité, plutôt que de s’autodétruire, évolue rapidement vers une acceptation du processus de transformation planétaire et humaine – d’un monde en mutation.

En ce moment, chaque humain participe, consciemment ou non, au Grand Œuvre de la transmutation, et toutes les formes de vie de la matrice terrestre sentent que celle-ci a débuté. Cette grande transformation peut être expliquée grâce à l’observation des mouvements physiques naturels et cycliques ayant lieu dans l’univers.

Tout est mouvement et ce mouvement est défini selon la fréquence ou le taux vibratoire de chaque forme de vie. Lorsque le mouvement s’accélère, il y a une transformation vers un mode expansionniste. Lorsque le rythme ralentit, les formes de vie sont altérées selon un mode de dégénérescent. L’observation de l’univers nous permet de constater que non seulement tout est en mouvement selon des rythmes et des fréquences différents, mais que ces multiples mouvements se font de manière cyclique. Ainsi, le mouvement et l’évolution qu’il engendre font en sorte que tout se transforme continuellement. La loi de l’impermanence est intimement liée au mouvement et à l’évolution qu’il favorise. Tout est en perpétuel changement. Ce qui résiste au changement et au mouvement s’altère, et sa dégénérescence s’accentue.

Plusieurs cycles de différents registres ou types peuvent être observés chez l’humain. Les cycles naturels de la femme, comme celui de son système menstruel d’environ 28 jours, de même que celui de la gestation d’approximativement neuf mis, ne sont que deux exemples parmi une multitude de cycles observés chez l’être humain. Tout individu peut facilement noter le cycle de son énergie en transformation de même que celui du mouvement respiratoire d’une durée d’environ 90 minutes. L’observateur averti peut également discerner le cycle d’environ 28 ans associé à sa structure de vie.

Il est essentiel que l’humain en quête d’équilibre, d’harmonie et de santé soit conscient de tous ces cycles et puisse vraiment les respecter par des choix de vie cohérents à leur égard. S’il assure son équilibre par le respect de ces divers cycles, il en est de même pour l’ensemble de la Terre, hôte de l’humanité.

Par cette introduction, nous vous invitons à porter votre attention sur le cycle de transformation de la structure terrestre, soit la précession des équinoxes, d’une durée de près de 26 millénaires, un cycle constitué de deux phases de 13 millénaires. A chacune des phases, un changement énergétique majeur se produit. Le pôle énergétique ou chakra coronal de la Terre inverse sa polarité au point de transition de chaque phase….

Nous vivons présentement la fin d’une phase et le début d’une autre. Cela suppose donc que lors d’un changement de cycle, auquel correspond un taux vibratoire différent, toutes les structures de vie changent également. Les différentes espèces peuvent subir inconsciemment et passivement ces transformations structurelles et vibratoires, ou bien y collaborer de manière consciente et active. Cette grande transformation se nomme Le Grand Œuvre de la transmutation humaine.

La transition actuelle dépasse le cadre strictement humain. En soi, il s’agit vraiment d’un phénomène physique et énergétique affectant la Terre entière. Néanmoins, l’aptitude à vivre harmonieusement ce changement de cycle est influencée par ces mêmes conditions de vie qui ont fait en sorte que les humains ont des attachements et des dépendances, ainsi que des difficultés à modifier leur vision des choses afin de mieux évaluer les enjeux et d’adopter des comportements plus adéquats.

Tout est en mutation et personne ne peut y échapper. En soi, ce grand changement de cycle bouleverse toutes les formes de vie. Voilà pourquoi la flore, la faune et les humains vivent de profondes mutations en ce début d’un nouveau cycle de 26 millénaires. La flore se renouvelle. Plusieurs espèces migrent d’une région à un autre ou même disparaissent, tandis que de nouvelles espèces voient le jour. Parmi la faune, nous observons aussi des espèces qui disparaissent rapidement de la surface de la planète, alors que d’autres sont déjà éteintes. Le fait qu’il y ait autant de changements dans notre structure matricielle nous affecte évidement à maints égards.

Tout ceci est parfaitement expliqué dans le Livre : « Nourriture de Guérison et de Transmutation Cellulaire – Aux Editions Ariane. 

(1)  Sanctus Hermanus : un collectif intemporel de Maîtres de Lumière, la Sainte Fraternité des Maîtres. Egrégore de Lumière dans l’Univers de même que dans l’atmosphère terrestre. Il guide la transmutation et du Grand Œuvre d’unification multidimensionnelle, il s’est maintes fois présenté, mais pas uniquement, via le quatuor des Maîtres Jésus, Grand Enseigneur de l’amour et de la transfiguration ; François, guide rassembleur et maître de l’harmonie terrestre et céleste ; Myriam, révélatrice du principe féminin sacré universel et de la pulsion créatrice ; et Elie, connu comme Jean le Baptiste, représentant de la lumière universelle et révélateur du feu terrestre. Sanctus Hermanus vibre en chacun de nous.

 

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

La spiritualité est difficile à vivre en France

 

Soutenez-vous, même si vous ne vous connaissez pas. Car il existe trois bulles d’énergies subtiles qui empêchent certains de faire leur ouvrage.

La première est une énergie désireuse de leur faire croire que tout va bien et qu’ils sont tout à fait libres de leurs mouvements.

La deuxième bulle est mise en place par le gouvernement mondial ; elle s’apparente à un dôme de mainmise sur la population française. La pensée qui y circule cherche à faire accepter son emprise, notamment la présence de puces électroniques dans le corps comme étape incontournable du progrès.

La troisième bulle d’ondes nocives vise à réduire la volonté de s’exprimer. En des points stratégiques de la France, nous voyons circuler ces ondes. Aussi, ne vous étonnez pas que certains Français souhaitent de plus en plus quitter leur pays, car moins il y aura de fortes volontés, plus la France sera à la merci des ondes manipulatrices, et ainsi l’esprit européen pourra s’endormir pour rester sous la domination du gouvernement obscur

Le schéma géobiophysique tellurique de la France s’aligne sur le sceau de la Rose des vents personnelle d’Isis. Ne vous étonnez donc pas de voir s’éteindre les lieux stratégiques connus depuis l’antique civilisation atlante. Quels que soient les événements qui se produiront sur ce sol ou aux alentours, l’énergie tellurique passera graduellement par de nouveaux trajets d’expression. En Auvergne, au cœur de la France, de nombreuses surprises seront réservées. Naturellement, cette transformation majeure du sol français s’accompagnera de manifestations.

Le prisme cristallin de la France dénombrait jusqu’ici six facettes ; à la fin de l’année 2006, nous en comptons neuf. Ils sont à mettre en syntonie avec le cristal humain avec le cristal du cœur de la Terre, puis avec celui du cœur du Soleil. Une fois cette jonction ou union établie, le rayonnement qui en résultera s’écoulera tout autour de la France afin de nourrir l’humanité résidant sur Urantia Gaïa et sur les planètes de ce système solaire.

Le mal-être français grandira, résonnera et fera entendre sa voix. Nous pouvons apaiser cette transformation en berçant l’esprit français d’un rayon d’amour bleu laiteux qui apportera un baume de guérison et évitera les difficultés extrêmes.

Irez-vous au bout de la reconnaissance et de la reconnexion intérieure ou tournerez-vous le dos à cette expansion, retournant ainsi aux vieux mal-être ?

Cette étape détermine le devenir de chacun. Sans jugement, accueillons le langage des êtres, puis donnons la nourriture nécessaire à ces enfants de lumière en acceptant leur choix.

Le terrain familial reste encore et encore la source de l’œuvre alchimique. Les liens de possessivité seront montrés du doigt au moment où l’attachement humain fera souffrir, et ainsi, l’accouchement de la personnalité aura lieu, avec ou sans douleur. Le degré de lâcher-prise y sera un atout ou non. On ne doit donc pas s’attendre à une grande stabilité dans ce domaine encore, c’est un mythe grandissant !

Comme je le disais au début de cet article, Marie a démontré à la lignée ISIS qu’elle pouvait désormais occuper sa place. Lors de son ascension, elle a envoyé des forces d’accomplissement et la France les a reçues, car ce sol se préparait à une métamorphose profonde.

 Sans titre

Elle occupe officiellement le poste d’Isis sur Urantia Gaïa. Depuis, ces germes ont percés la terre des Français ; énergie d’étoiles, énergie cristal, énergies feu et énergies humaines.

Le feu est très actif sur ce sol en des endroits inattendus parfois. L’énergie lunaire l’est tout autant et les inondations augmentent. Quel rapport y a-t-il avec son œuvre ? C’est simple : la lignée ISIS est l’une de celles que Soria a engendrées. Ainsi, ses racines de Feu primordial attisent le Feu marial. Tout œuvre de Marie porte la qualification de marial.

Elles ont versé leurs énergies sur ce pays béni par la présence des dieux primordiaux et des déesses créatrices. La grille sur la carte ci-dessus représente leurs impacts de radiance. Ce sceau magique des forces mariales et primordiales s’encastre à la perfection dans le sceau du Maître primordial de la force cristalline. Il est également en porte dans l’aura de la France ; nos racines ont demandé un peu de temps pour s’ancrer solidement, mais nous voici indélogeables par des forces primitives et non dégrossies. Nos cœurs en pulsation s’ajustent et fusionnent. De ce rayon commun sortira un prisme unique, favorable à l’implantation de la communauté fraternelle. D’ailleurs, la devise française comporte le mot Fraternité ! 

En règle générale, toutes les actions universelles chercheront le meilleur de chacun afin de placer le respect dans la fraternité. Vous verrez que ce mot deviendra la base des revendications françaises et que l’Europe révisera ses intentions nauséabondes.

Propos de SORIA dans L’Année du Discernement  

sur le blog de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

LES TROIS PREMIERES PHASES DES ILLUSIONS

 

Ce sont des phases ou étapes qui ne se réalisent pas selon une période prédéterminée, car chacun de vous possède sa propre individualité ou vérité. Chaque Être Humain procède selon son propre cheminement. Toutefois, plusieurs se demandent combien de temps il y a entre une phase et une autre, entre un changement et l’autre. Je ne peux pas vous répondre, car c’est une question de vérité individuelle. C’est votre relation avec la réalité de la planète qui détermine le temps nécessaire. C’est une histoire fantastique, n’est-ce pas ? Avant d’entrer dans le vif du sujet, je veux vous dire que c’est l’histoire de ce qui arrive à un Humain qui sort de sa propre dimension… Un Humain qui a le courage de regarder autour de lui et de se demander « qui » il est.

Illusions

La Première Phase

C’est la curiosité qui amène un Être Humain à se poser des questions sur l’éveil de conscience. Les premières questions qui lui viennent à l’esprit, sont, « Est-ce bien vrai ? Est-ce bien réel ? Est-ce possible ? » C’est là que ça commence. Celles et ceux qui ont entrepris ce cheminement ont déjà franchi cette étape. Ces deux jours, ou la lecture de ces deux messages, seront peut-être spéciaux pour quelques-uns d’entre vous, car vous aurez l’opportunité d’acquérir une plus grande connaissance, puisque la synchronicité du moment présent s’y prête bien. Dès qu’un Être Humain sceptique ou neutre se demande si une telle chose peut être vraiment réelle, cela signifie qu’il y a un début d’ouverture d’esprit. C’est un commencement… Et voilà que vous êtes en train d’écouter ou lire ceci.

Cette fin de semaine peut s’avérer spéciale pour quelques personnes de cet auditoire. Vous ne vous êtes peut-être jamais autorisés à prendre place dans un endroit comme celui-ci, tout en permettant de vous laisser aimer par un tel amour. Est-ce que vous comprenez bien la situation ? Comprenez-vous qu’il y a des centaines d’entités qui sont autour de vous, mais qui… Jamais, au grand jamais, ne vont vous juger ? Peu importe qui vous êtes et peu importe ce que vous avez fait. C’est une réalité qui fait partie de toutes les réalités. Utilisez votre discernement et votre « ressenti », sans croire aveuglément et sans rejeter d’une manière bornée. En ce moment – sur cette scène – il y a des couleurs que quelques-uns parmi vous peuvent discerner. Elles sont là pour celles et ceux qui sont assez avancés, afin que ceci serve de validation à leurs connaissances. C’est encore une vérité parmi tant d’autres.

Ce message n’est pas impertinent. Il ne vous demande pas de faire des manoeuvres hypocrites. Il vous demande seulement d’ouvrir votre coeur pour un moment, sans subir ni refuser. Seulement de rester neutres et libres. Est-ce que vous vous souvenez de la première fois où vous avez ouvert votre esprit à la dite spiritualité ? Vous souvenez-vous de ce sentiment de découverte et de compréhension ? Vous vous êtes peut-être demandés si ceci était réel ou illusoire. Vous vous êtes peut-être demandés ce qui allait arriver par la suite. Cette prise de conscience a-t-elle été le moment où vous êtes tombés en amour avec Dieu ? Se peut-il que les channellings aient eu raison ? Est-ce qu’il y a une vision globale qui dépasse notre entendement actuel ? Est-ce que la vie incarnée peut finalement avoir une raison d’être ? C’est là que vous avez effectué un changement que plus de 90 % de l’humanité n’a pas fait. Cette prise de conscience ou cet éveil sera réalisé par moins d’une personne sur deux cents.

Néanmoins, ce nombre sera suffisant. Faites le compte et vous verrez que cela représente beaucoup de personnes [1/200 de la population mondiale en date du 8 mars = 33,413,113.205 Êtres Humains] C’est un grand nombre de personnes et de lumières ! Alors, que s’est-il passé après le début de votre éveil de conscience, au moment où vous avez ressenti l’amour de Dieu dans votre coeur ? Vous vous êtes demandés si c’était réel, n’est-ce pas ? Quelques personnes se sont refermées, car elles ne pouvaient croire à cette réalité. Savez-vous ce qui se passe lors de l’éveil de conscience ? Vous devez décider si oui ou non vous allez tenir la main de l’ange qui a été avec vous depuis votre naissance, et ce dernier a un nom. C’est votre Soi-supérieur. C’est le premier changement qui se réalise lors de votre prise de conscience, et il est colossal.

La Deuxième Phase

La deuxième phase a commencé quand vous avez décidé que c’était vrai et que vous alliez faire quelque chose à ce sujet. Ces huit phases ou étapes sont les événements principaux du cheminement spirituel d’un Être Humain… Une sorte de générique. À noter que plusieurs ne terminent pas la première phase. Ils vont et viennent à des réunions comme celle-ci dans le seul but de ressentir l’énergie. Ils croient de tout leur coeur, ils ressentent l’amour de Dieu qui se manifeste à travers eux, et, la plupart du temps, c’est tout ce qu’ils veulent. C’est tout ce dont ils ont besoin. Toutefois, il y en a plusieurs qui veulent aller plus loin. Ils se demandent ce qu’ils pourraient faire pour être plus près de cet ange qu’ils viennent de découvrir en eux-mêmes. Ils se disent, « Est-ce qu’il y a quelque chose que je doive faire, pendant que je suis sur la planète ? Est-ce qu’il y a un processus de communication avec l’Esprit ? Si oui, où est-il, et comment dois-je procéder ?

Ce changement est représenté par l’intention d’un Être Humain qui décide de pousser sur la porte de l’autre côté du voile. La plupart des Êtres Humains qui sont assis devant moi l’ont fait. Ah ! C’est là que ça devient un peu effrayant, n’est-ce pas ? C’est là que vous allez faire quelque chose qui va contre la réalité de tout ce que vous avez vécu au cours de votre vie ! Vos amis ne seront peut-être plus vos amis, car ce changement vous propulse dans un endroit de connaissances. Béni soit l’Être Humain qui passe à travers ce changement. Nous vous affirmons que vous n’êtes jamais dans l’obscurité et que vous n’êtes jamais seuls. Il y a des légions d’êtres angéliques qui sont de l’autre côté de cette porte. Ils portent votre nom. Dès que cette porte est suffisamment ouverte, ils entrent dans votre vie, et vous commencez à ressentir une grande paix, au sujet de ce que vous avez fait. Permettez que le sentiment d’amour devienne une preuve dans votre vie, afin de réaliser que vous avez fait une chose qui était appropriée.

« Très bien, Kryeon, dis-moi comment faire ! » Chaque Être Humain va le faire d’une manière différente. Quelques-uns vont entrer en méditation et dire, « Je suis prêt. Montre-moi ce que je dois faire. » D’autres vont chercher des livres qui parlent d’un système – des étapes ou phases de l’ascension. D’autres encore vont glaner des connaissances à gauche et à droite, afin d’avoir une meilleure idée sur la manière de procéder. Ce sont toutes des actions appropriées. Les besoins sont particuliers et individuels, selon les cultures et l’expérience sur Terre. Dieu n’est pas assis là-haut sur un trône, en train de vous dire que ce que vous faites est faux ou mauvais. Dieu est patient. Si vous voulez monter cent marches à genoux, pour en arriver là où vous voulez aller, nous le ferons avec vous. C’est l’amour de Dieu, et il est sans jugement. Aimez-vous les procédures ou les rituels ? Si oui, les anges seront assis près de vous, pendant que vous les faites.

Il y a des Humains qui disent, « Kryeon, ceci ne répond à rien. Tu me dis que tout ce que je fais pour progresser sur mon cheminement spirituel est approprié, n’est-ce pas ? Oui. Peu importe la manière dont vous poussez sur la porte. Prenez autant de temps que vous le voulez. Le résultat sera le même, car vous commencerez à percevoir et ressentir la maîtrise qui vous arrive de l’autre côté de cette porte. Vous ne saurez pas trop quoi faire avec, mais vous aurez la confirmation que c’est une réalité et qu’elle vient de se réaliser.

C’est difficile à expliquer. C’est comme un Humain qui a toujours été dans l’obscurité et qui commence à ouvrir lentement une porte où il y a une brillante lumière derrière. Quelques-uns vont préférer attendre, puisqu’ils ne souhaitent pas aller plus loin – pour le moment. D’autres vont la maintenir la porte entrouverte, afin d’en savoir un peu plus au sujet de cette lumière. Une autre partie va carrément ouvrir toute grande la porte et dire, « Cher Dieu, je suis prêt. Partons ! Dis-moi ce dont j’ai besoin de savoir. » C’est la deuxième phase. C’est la plus décisive des huit, car c’est elle qui enclenche le processus. Une fois que ce processus est enclenché, il est difficile de l’arrêter. Avez-vous déjà essayé d’oublier une chose que vous connaissez ? Avez-vous déjà essayé d’oublier une chose aussi profonde et intense que celle-ci ?

Permettez-moi de vous poser quelques petites questions. Si… Depuis que vous écoutez ou lisez de ce message, vous avez ressenti l’amour de Dieu ou perçu les couleurs, pouvez-vous réellement retourner en arrière et tout effacer ? Pouvez-vous vraiment dire que vous n’avez absolument rien vu ni ressenti ? D’une manière ou d’une autre, vous savez très bien ce que je veux dire.

La suite de cette phase est intéressante. Il se peut que la distance entre cette phase et la suivante soit très longue. Cela va dépendre de la vérité individuelle de chaque Être Humain, et de la vitesse à laquelle il veut procéder. Nous vous répétons qu’il ne s’agit pas d’un jugement de notre part. Vous avez celles et ceux qui diront, « En effet, je pense pouvoir accomplir ceci en tant de jours ou tant de semaines. » Ah, oui ! Vraiment ? Comment vont-ils établir un étalonnage dans l’éternité de l’espace-temps ? Comment vont-ils savoir quand c’est terminé ? Comment vont-ils savoir jusqu’où la porte peut s’ouvrir ? Non. C’est une question qui est propre a l’individualité de chaque Être Humain. Parmi les personnes qui sont ici, ou parmi celles qui lisent ces lignes, il y a des « personnes facilitatrices » qui ont pour but principal – dans leurs vies actuelles – de vous aider à ouvrir cette porte qui mettra votre propre divinité en lumière. Est-ce que ceci commence à être, un « tout petit peu » sensé, selon votre propre vérité ? Leur objectif est de vous aider à vous dorer au soleil de l’amour de Dieu, à relaxer, à vous équilibrer dans cet amour.

Tout à l’heure, vous avez entendu l’enseignante Peggy (Peggy Phoenix Dubro qui a parlé à la conférence de la matinée). Savez-vous quelle est sa tâche sur cette planète ? La réponse est évidente. Elle vous aide à rester en équilibre, afin que vous poussiez ressentir l’amour de Dieu dans votre coeur. Donc, lorsque vous avez passé à travers les phases et que vous êtes diplômés, vous pouvez alors dire, « Maintenant, j’ai une plus grande compréhension de ma maîtrise intérieure. » Elle aide les Humains à ouvrir la porte et comprendre la lumière. Il y a 25 ans, cet enseignement n’était pas disponible. Savez-vous pourquoi ? C’est parce que la vibration de cette planète n’était pas prête pour un tel enseignement. Avant la Convergence Harmonique, il était très difficile de travailler avec cette énergie. Il y a beaucoup de nouvelles informations dans cet enseignement. C’est une nouvelle énergie de découverte.

La Troisième Phase

C’est la phase la plus difficile à expliquer. C’est celle où l’Être Humain en arrive à comprendre que l’ombre et la lumière qui font partie de sa vie sont des choses normales, à comprendre que cette situation est sensée. Nous en avons souvent parlé au cours des derniers mois, puisque c’est la chose la plus ardue à accepter pour un Humain. Vous devez maîtriser cette phase avant de passer aux suivantes, car la conscience est ainsi faite. Tant et aussi longtemps que cette phase ne sera pas acceptée et digérée, vous ne pourrez pas franchir les portes suivantes. Chaque phase ou changement vous prépare pour l’expérimentation de la prochaine étape. Vous cheminez d’une manière linéaire à travers ces phases. Ce n’est pas dû à la complexité… C’est plutôt à cause des qualités dues aux révélations, aux prises de conscience et aux changements consécutifs.

Dans la 3-D, les Êtres Humains font quelques observations intéressantes. Si une chose magnifique et grandiose leur arrive, telle qu’une guérison qui leur semble miraculeuse, ils disent, « Cela doit venir de Dieu. Je n’aurais jamais pu faire une telle chose. Cela doit nécessairement provenir de Dieu. Dieu soit loué ! » Si une chose vraiment mauvaise prend place dans leurs vies, une chose qui semble les attraper au passage et les projeter dans des endroits obscurs, ils disent, « C’est assurément le démon. C’est probablement Satan lui-même qui m’a agrippé et qui m’a éloigné de toutes les bonnes choses. » Voyez-vous qu’à partir de ce point de vue, les Êtres Humains sont très intéressants à observer ? Ils ne sont pas responsables de rien de ce qui leur arrive… Que ce soit bien ou mal. Si c’est bien, ça vient de Dieu. Si c’est mal, ça vient du diable. Ceci m’amène à vous poser une ou deux petites questions. Si c’est bel et bien le cas, alors, que faites-vous ici, sur Terre ? Êtes-vous des pantins qui êtes ballottés au gré des vents du bien et du mal ? Êtes-vous responsables de quoi que ce soit ?

Béni soit l’Être Humain qui réalise que chaque événement ou expérience de sa vie incarnée comporte « naturellement et à la fois » de la lumière et de l’obscurité. Il y a la présence de Dieu, et l’absence de Dieu ou ignorance (selon votre divinité oubliée). Permettez-moi de vous exprimer notre perception de l’obscurité. C’est tout simplement l’absence de la connaissance ou de la lumière de la connaissance. Maintenant, permettez-moi encore une fois de vous exprimer notre perception de la lumière. C’est la connaissance, c’est cette chose qui n’a pas de points obscurs, car tout baigne dans la lumière de la connaissance. L’obscurité n’a aucun pouvoir contre la lumière ou la connaissance [NDT : Nos scientifiques ne peuvent pas créer une lampe de poche qui projette un rayon noir ou obscur dans la lumière]. Cependant, la lumière peut facilement faire disparaître l’obscurité. L’Être Humain a le choix d’ouvrir son esprit et laisser passer la lumière, mais il peut également fermer son esprit et bloquer la lumière de la connaissance, sauf qu’il ne peut pas créer d’obscurité.

Je vais maintenant vous parler d’une partie de vous qui va peut-être vous sembler incroyable. En outre, il vous sera difficile de l’accepter. Tous les démons, diables et forces obscures que vous avez vus, perçus ou ressentis dans votre vie, ont été générés par la conscience Humaine. Tous les magnifiques miracles qui se sont produits sur cette planète ont été réalisés par la conscience Humaine – ce maître de lumière qui est en vous !

Quand le maître de l’amour que vous appelez Jésus le Juif a marché sur cette planète, il y a plusieurs années de cela, il a dit, « Je suis fils de Dieu, et vous l’êtes aussi. » C’est écrit. Voyez par vous-mêmes. C’était la reconnaissance du maître en vous. Lorsqu’un Humain comprend qu’aucune entité ne se bat dans le but de posséder son âme, que c’est lui qui est responsable de sa vie, que l’obscurité et la lumière font partie de son Être, cela constitue une percée majeure dans la connaissance de « Qui » et de « Ce » qu’il est. C’est la prise en charge de Soi. Aucune entité n’a fait quoi que ce soit pour vous amener au sentiment de la sous-estimation de Soi. Personne ne cherche à vous attraper. Vous êtes précieux, et vous possédez votre propre lumière.

Et c’est ainsi.

Kryeon

Canalisation de Kryeon par Lee Carroll – présentée à Mexico, Mexique le 20 octobre 2007 sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

La Quatrième Phase des Illusions

Faisons une révision des trois premières phases. Nous sommes en présence d’un Être Humain qui :

1 – A fait une prise de conscience, à cause de sa curiosité.
2 – A décidé de passer à l’action et de poursuivre son cheminement spirituel en poussant sur la porte de lumière.
3 - A reçu des réponses, car il a ressenti l’amour de Dieu qui s’est déversé dans sa vie.

temps3

Ces trois phases l’ont changé au point où la connaissance de l’Esprit a commencé à changer sa structure cellulaire. Son intuition s’est activée, et il a commencé à comprendre le fonctionnement de plusieurs choses. Il a même réalisé que son intuition ne lui mentait pas… Que ce n’était pas une illusion. Il est devenu extrêmement permissif et tolérant, sans jugement, à la manière d’un maître. Au cours de son vécu quotidien, il peut maintenant laisser tomber la colère et éloigner le drame. Il sait ce qu’il a fait et il reconnaît la validation de ses actions. Il voit en lui-même le spectre des énergies obscures et des énergies de lumière. Il actualise sa propre maîtrise intérieure, et il fonce audacieusement dans la quatrième phase.

Chers Êtres Humains, c’est la définition que nous vous avons présentée depuis bientôt 20 ans. C’est ce que nous avons appelé « l’implant ». C’est l’implantation de la permission d’aller de l’avant avec votre karma. C’est un concept difficile à expliquer, mais nous avons plusieurs fois tenté de le faire.

La quatrième phase est l’élimination du karma de naissance, en plus de la compréhension de votre propre cheminement et de votre participation spirituelle.

Tant et aussi longtemps que vous n’aurez pas provoqué votre éveil spirituel ou prise de conscience, la notion de karma sera comme une épée de Damoclès au-dessus de vos têtes.

Cela fait partie du système et des archives Akashiques. Vous devez savoir que vous avez déjà vécu plusieurs vies. L’accumulation des expériences de toutes ces vies a créé une énergie qui a donné une forme aux potentiels des expériences de votre vie actuelle. Le nom de cet ancien système est le « Karma ».

Si vous êtes des parents génétiques, est-ce que vos enfants sont nés sans aucune individualité ou personnalité, comme une feuille de papier en blanc ? Avez-vous dû leur apprendre à avoir une individualité ? Vous savez très bien que ce n’est pas le cas. Qui leur a appris à être jaloux ? Qui leur a appris à se mettre en colère ? Qui leur a appris à avoir peur de l’eau, de certains animaux ou insectes ? Ce n’est pas vous, n’est-ce pas ? D’où tiennent-ils ces choses innées ? Pourquoi un enfant est-il si doué dans une discipline, alors que l’autre n’a aucun intérêt ou talent dans cette dernière ? Pourquoi l’un est tellement affectueux et l’autre est si sage ? Eh bien ! Vous savez de quoi je parle, n’est-ce pas ? (sourire de Kryeon) Pourquoi est-ce que l’un a une mentalité guerrière et pas l’autre ? La réponse est le karma. Ils arrivent avec une énergie de prédisposition. Cette énergie est en eux. Elle va aller et venir dans leur conscience, car c’est l’énergie d’une résolution non complétée. 

Tous les Humains ont cet attribut. Toutefois, depuis seulement 20 ans, chaque Être Humain qui fait un choix et qui passe à l’action, peut annuler les effets de son propre karma. Parmi celles et ceux qui sont assis ici ou en train de lire ces lignes, il y en a qui ont encore quelques effets du karma en eux. Ces personnes sont responsables de leurs propres défis, car elles n’ont jamais permis à ces effets karmiques de s’en aller.

Voici une révision du processus. Vous mettez fin à cette énergie non complétée, appelée karma. Vous sortez de la route des prédispositions, et vous commencez à créer une nouvelle énergie pour vous-mêmes. Celle-ci va remplacer l’énergie karmique que vous aviez à votre naissance. Quelques attributs particuliers de votre vie vont changer. Vos peurs vont tomber, puisqu’elles font partie de votre karma. Mon partenaire l’a fait. Il peut indiquer l’endroit où il l’a fait. Cet homme assis devant vous était un ingénieur qui utilisait son cerveau gauche [Kryeon parle de Lee Carroll]. Il était passionné pour le service militaire naval et il avait les attributs d’un ermite. Cependant, le jour où il a donné la permission et ouvert la porte qui supprime son karma, ces choses ont disparu. Depuis ce temps, son cerveau droit s’est développé autant que le gauche. Apparemment, plusieurs choses innées s’en sont allées… Et elles ont été remplacées par les choses qu’il désire être. Béni soit l’Être Humain qui fait ce choix, même si les débuts sont inconfortables, car la récompense l’amène finalement à réaliser que c’est lui qui est effectivement en charge de son propre futur.

Nous allons conclure avec ceci. Lorsqu’un Être Humain libère l’énergie karmique innée, c’est comme s’il se tenait devant Dieu. Il ne sait plus où il va. Il ne sait pas quelle synchronicité va se présenter devant lui, et lui apporter de l’aide. Il a l’impression d’être dans un nulle-part. Il ne sait pas à quoi s’attendre. C’est comme s’il venait de faire une remise à neuf totale, car il est maintenant prêt à créer un tout nouveau cheminement. Du jamais vu. Évidemment, c’est une situation inconfortable pour un Humain, et elle peut – temporairement – apporter un peu de confusion. Souvenez-vous de la promesse mentionnée dans la phase deux. Vous sentez-vous capables de célébrer tout de suite cet état d’être – cet état d’incertitude ? Vous pouvez dire, « D’accord, voilà que je suis Dieu ! Je n’ai aucune idée de ce que je fais. N’est-ce pas époustouflant ? » Votre parenté et vos amis vont vous regarder en disant, « Tu es vraiment fou. » Comment pouvez-vous leur dire que vous êtes là, en compagnie d’une légion d’anges qui vous tiennent la main ?

Vous avez un énorme groupe de soutien, mais vous devez atteindre la quatrième phase avant que ce groupe puisse commencer à se montrer à vous-mêmes. C’est cette phase qui vous permet de marcher dans l’obscurité et de siffloter doucement une mélodie, car vous n’avez plus peur des pièges du système 3-D. Vous voyez, ce changement vous permet de comprendre votre propre participation dans vos propres créations. Comment pouvez-vous subir la peur de ce que vous créez, par et pour vous-mêmes ? Comment pouvez-vous avoir peur de la maladie, alors que c’est vous qui créez votre propre guérison ? Quand je dis que je vous connais, me croyez-vous ?

Chers Êtres Humains, nous ne vous disons pas « à plus », car nous revenons demain. Ceci ne représente qu’un clin d’oeil, selon notre perception. De mon point de vue, mon partenaire va simplement cligner de l’oeil et je serai déjà dans votre notion de demain. Ne soyez pas surpris de constater que quelques anges vous accompagnent, lors de votre retour chez vous. Il se peut même que quelques-uns vous empêchent de dormir comme un loir. Pourquoi feraient-ils une telle chose ? C’est peut-être parce que vous avez tardé à pousser sur cette porte, sauf que… Maintenant que vous avez choisi et agi, ils peuvent désormais tenir votre main. Allez-vous le leur permettre ? Je suis Kryeon, du service magnétique. Je suis un amant des Êtres Humains.

Donc, je vous dis que je serai de retour dans un moment.

Et c’est ainsi.

Kryeon

Canalisation de Kryeon par Lee Carroll – présentée à Mexico, Mexique le 20 octobre 2007 sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

La pratique ancestrale chez les Esséniens

 

2ème partie : Cet interview de Daniel Meurois et de Marie-Johanne Croteau-Meurois, réalisé par le magazine Sacré-Planète et publié dans le n°44, qui développe le concept des Thérapies égypto-esséniennes, met en évidence l’origine des Soins Esséniens et Égypto-esséniens et le concept de Vie qui les soutient.
Ce savoir et ces valeurs font partie de l’enseignement que Daniel et Marie-Johanne diffusent en France dans leur concept de « Soins à sensibilité essénienne et égyptienne ».

Bonne lecture
Jean-Paul Thouny

A

SP : Quel était pour les Esséniens – et les Égyptiens qui ont précédé ceux-ci – le rôle de la maladie chez l’être humain ?

Daniel Meurois. : Dans leur Tradition comme dans toutes les grandes Traditions du monde, les thérapeutes ayant une vision globale de la maladie ont toujours perçu celle-ci comme un rendez-vous de l’être avec lui-même. La maladie indique inévitablement un carrefour dans la vie d’une personne, un carrefour qui lui suggère de repenser sa façon d’être, essentiellement son hygiène de vie intérieure. Celle-ci est émotionnelle et mentale. Elle est aussi en rapport avec ses croyances, car ces dernières deviennent vite des conditionnements qui orientent le comportement. En termes modernes, on pourrait dire que la maladie, vue sous cet angle, est perçue comme un clignotant rouge sur le tableau de bord d’un véhicule. Elle est le signe d’un désordre à repérer, dont les racines sont peut-être éloignées du symptôme qui se manifeste, ou apparemment sans rapport avec lui.

Pour en revenir aux Esséniens et aux Égyptiens, je dirais qu’ils accordaient beaucoup d’importance aux masses énergétiques engendrées par les pensées humaines. Ils voyaient, dans ces masses qu’on appelle de nos jours « Forme-Pensées », les germes de la plupart des troubles de santé. Ils avaient remarqué, d’une part que ces masses affaiblissent ou déstructurent l’aura humaine mais que, d’autre part, elles aimantent des organismes toxiques émanant du bas-astral, les « entité-maladies ». Leur première préoccupation était donc de nettoyer l’organisme subtil du malade par toutes sortes de méthodes, puis d’y lever certains barrages énergétiques, avant même de tenter d’y rétablir un courant de vie réparateur.

Des sortes de mantras, puis des pratiques de « reconstruction mentale » par visualisation, étaient ensuite enseignées aux malades capables de se prendre en charge afin qu’ils modifient leur rapport à la vie, et ne retombent pas dans le même problème. De manière générale, passer à travers une maladie, digne de ce nom, était pour ces anciens peuples comme franchir le cap d’une initiation. On était idéalement tenu d’essayer d’en comprendre le sens. Ce qui ne veut pas dire que c’était toujours fait et réussi.

Cette approche préfigurait incontestablement ce que nous appelons aujourd’hui les psychothérapies… hormis le fait que l’existence de l’âme en était le pivot majeur… « détail » qui n’est pas nécessairement le cas de nos jours, loin s’en faut, hélas. L’être est une globalité indivisible, ce qui veut dire que, si on l’ampute de l’une de ses dimensions, on ne résout aucun problème en profondeur.
On ne fait que le déplacer et on lui donne alors un autre nom.

 

SP : Les thérapeutes étaient à l’époque des prêtres car soigner était un acte sacré. Aujourd’hui, les choses ont évidemment changé et on ne conçoit plus que la prêtrise ait nécessairement quelque chose à voir avec les thérapies. À qui s’adressent les formations en soins esséniens que vous donnez, Marie-Johanne, en collaboration avec Daniel ?

Marie-Johanne Croteau-Meurois : Notre formation en soins esséniens ne s’adresse évidemment pas à tous. Nous pensons très honnêtement que tout le monde ne possède, hélas, pas en soi les qualités de base d’un bon thérapeute. Les qualités essentielles que nous recherchons dans notre école de formation sont, entre autres, celles de la réelle compassion – beaucoup de gens ignorent d’ailleurs le véritable sens de ce mot – la volonté sincère d’aider, la capacité d’écoute et d’accueil de la personne malade. À cela, il faut ajouter l’honnêteté, le discernement, une démarche spirituelle évidente et ce qu’on appelle la foi. Enfin, l’idéal est aussi de manifester certains dons particuliers propres à faciliter l’approche de ce type de thérapie comme, par exemple, une sensibilité particulière aux niveaux des mains, de la clairaudience, de la clairvoyance, etc.

Il ne s’agit pas de dire : « Pour soigner, on injecte de la lumière, de la lumière qui est autour, dans les corps subtils… » car, à mon sens, c’est une formulation incohérente dans le cadre de la Tradition essénienne. Elle semble ignorer absolument tout de l’aspect sacré des soins, et est réductrice quant à leur principe de base : celui de la recherche intérieure chez le thérapeute d’une « qualité » de Lumière spécifique. Le but est de canaliser celle-ci et ensuite de l’infuser avec le Cœur et toute la Conscience requise dans le corps du malade… en n’omettant pas de demander l’assistance et l’aide des Présences célestes, des Guides de Lumière.

Il faut préciser que l’acte de soigner est un acte de symbiose totale avec le « Ciel ». Une trinité composée de la Présence divine, du thérapeute et du malade doit se manifester. L’énergie thérapeutique circule donc du Ciel vers le thérapeute, son outil et son canal. Le thérapeute, de par ses mains, transmet ensuite au corps du malade « l’Onde sacrée de Guérison », dont la Lumière retourne ensuite au « Ciel ». Il s’agit d’un mouvement trinitaire et continu de régénération de la circulation de l’Énergie de Guérison et d’Amour des sphères célestes.

SP : Quelle place accordez-vous au sacré dans ces soins ?

MJCM : J’y accorde toute la place car soigner est un acte sacré en lui-même. Pas d’appel à l’aide d’une Présence de Lumière ? Pas de reconnaissance du Sacré ? Alors pas de réelle guérison possible.
C’est aussi clair et simple que cela. Tout résultat positif, en soins esséniens-égyptiens, repose sur la foi du thérapeute et le respect de l’aspect sacré du soin, donc sur une vraie connexion avec l’Onde divine universelle.

Daniel et moi-même n’enseignons pas qu’un ensemble de données à intégrer mentalement. Nous enseignons à désapprendre le mental pour se connecter à la Source et au Cœur de celle-ci en soi ainsi qu’à l’extérieur de soi, afin de laisser s’exprimer le Courant thérapeutique sur le corps malade. Nous essayons de faire sentir à nos étudiants l’existence d’une autre « marche » à gravir, celle qui dépasse le simple niveau du thérapeute et qui mène à celui du thérapeute-guérisseur.

Nous recommandons.par ailleurs de travailler en parallèle avec la médecine officielle de notre société, car aucune médecine ne devrait en exclure une autre. Les thérapies esséniennes résultent d’une communion sacrée et intime de l’âme et du cœur. La sagesse et la maîtrise sont de savoir manier intelligemment l’une et l’autre. Si nos enseignements souhaitent donner tous les outils de cette méthode, ils espèrent par-dessus tout faire toucher son côté mystique en permettant aux mains du thérapeute et à son cœur d’intégrer en eux l’Onde de la Guérison et de multiplier ainsi l’impact d’une simple technique. « L’amour seul ne suffit pas, il lui faut ce Souffle qui s’appelle Vouloir (1). Sans lui vous ne rêvez rien, vous n’accomplissez rien » est-il dit dans « Les Enseignements premiers du Christ » (2).

SP : Le Christ occupe manifestement une place très importante dans ce que vous enseignez. Le considérez-vous comme un thérapeute essénien ?

MJCM : Oui, le Christ occupe effectivement une très grande place dans ce que nous enseignons mais certainement pas parce que nous considérons qu’Il était un thérapeute essénien. Certes, Il avait été formé par « la Grande Fraternité des Frères en Blanc » dès son tout jeune âge au Krmel mais Il avait été aussi initié en Égypte et y avait enseigné dans les temples de thérapies.

Daniel Meurois a donné de multiples témoignages à ce sujet dans ses écrits et séminaires mais pour en un bref rappel, il a dit à peu près ceci : « De retour de son long voyage de 17 ans en Inde et dans les Himalayas, le Maître Jeshua, lors d’une mort initiatique dans la grande pyramide de Chéops, fut investi par la supra-conscience solaire du Christ. Suite à cet événement majeur, Il fut investi par une autre Force au cours d’une seconde initiation, lors de la fameuse cérémonie du Baptême dans le Jourdain. À la supraconscience du Christ s’est ajoutée Celle du Logos de notre Galaxie. Lorsqu’on parle du Christ, on parle donc du Christ-Jésus. On évoque trois puissances en une : la première, celle du Maître de sagesse incarné, la deuxième, celle de l’Être le plus réalisé de notre système solaire, la troisième comme étant issue de la Grande Présence manifestée dans notre Galaxie ».

Marie-Johanne ajoute : « Jai eu la chance d’être un témoin féminin proche du Christ, il y a deux mille ans. Vous faire un portrait de qui « Il » était et de « Ce » qu’Il est toujours,
pour moi, m’est tellement difficile… les mots sont trop petits ou insignifiants… Encore aujourd’hui, je n’arrive pas à décrire ni à exprimer tout ce qui agissait et irradiait « de » et « par » Lui. Non, le Christ n’était pas un thérapeute essénien, Il était le Christ ! C’est par mon propre souvenir des enseignements du Maître Jeshua en personne reçus avec d’autres disciples en petit comité que j’enseigne maintenant. Je le fais donc avec la mémoire vive de mon âme. C’est par ce souvenir de Lui que je colore tous mes enseignements. Je n’oublie pas bien sûr, la source de base de ces soins reçus directement des Elohims (ou Frères des Étoiles) et revivifiés par Daniel ».

SP : Les thérapeutes esséniens étaient-ils plus souvent des hommes ou des femmes ?

Est-ce que les femmes avaient des fonctions spécifiques à l’aide, par exemple, d’huiles et de plantes ?

MJCM : Les Traditions des Églises sont essentiellement patriarcales et ont toujours eu tendance à laisser toute la place aux hommes. Le Maître Jeshua avait au contraire privilégié ou encouragé une tradition matriarcale. Ses premiers disciples étaient incontestablement des femmes, sa mère Myriam, Marie-Madeleine, Marie-Salomé, Marie-Jacobé… Ces femmes disciples s’appliquaient à soigner comme Lui au moins autant que les hommes.

Cela n’empêchait pas certaines d’entre elles de travailler à l’élaboration d’huiles précieuses utilisées en soins, de parfums spécifiques, et d’utiliser des plantes médicinales selon les méthodes ancestrales esséniennes et égyptiennes. Il ne faut cependant pas s’imaginer que tous les disciples du Maître Jeshua avaient tous des dons pour la guérison ou des connaissances dans ce domaine… comme il serait faux de croire qu’ils étaient tous des orateurs capables de rassembler des foules. C’est leur rayonnement qui a opéré l’essentiel de la transmission de sensibilité christique, qu’ils aient été hommes ou femmes, thérapeutes ou non.

SP : Daniel Meurois, y a-t-il eu une évolution des soins entre thérapeutes égyptiens et esséniens ? Est-il exact de dire que les soins esséniens étaient un peu plus éthérés ou peut-être plus dépouillés ?

D. M. : Il y a nécessairement eu une évolution ou plutôt un ensemble d’adaptations. C’est logique et rassurant car tout ce qui est figé, meurt. Chaque peuple, chaque culture a sa propre sensibilité, ses points forts et ses faiblesses. Une même connaissance qui voyage d’une tradition à l’autre se colore donc inévitablement au contact de la terre qui la reçoit. Elle peut s’enrichir dans certains domaines ou se fragiliser dans d’autres, c’est ce qui la rend vivante. Il ne faut pas oublier que la tradition de ces soins était d’abord orale. D’un enseignant à l’autre, de l’Égypte à la Palestine, on y trouvait par conséquent quelques variantes.

En réalité, affirmer que les soins étaient plus éthérés ou plus dépouillés chez les Esséniens que les Égyptiens serait un peu simpliste. Cela dépendait essentiellement du maître qui enseignait et du contexte dans lequel il communiquait sa connaissance. Je reconnais toutefois que les Esséniens craignaient un peu plus le contact du corps que les Égyptiens en raison de leur appartenance au Judaïsme. Je dirais aussi que les Égyptiens se montraient moins dualistes qu’eux à ce propos, car ils voyaient plus facilement le corps physique comme un temple à respecter que comme une manifestation pesante de la vie.

À ce niveau, Jeshua se montrait certainement plus Égyptien qu’Essénien car il ne craignait aucun des aspects du corps humain ; Il ne répugnait absolument pas au contact de la chair, contrairement à ce que toute la Tradition chrétienne a cherché à nous faire croire. À ses yeux, la vie était une globalité dont aucun des niveaux de manifestation n’était à exclure. C’est ce que Marie-Johanne et moi tentons de faire comprendre dans la façon dont nous communiquons les thérapies. Le subtil et le dense sont étroitement imbriqués et ne doivent pas se repousser ou s’exclure l’un l’autre.

SP : La science actuelle découvre des notions dont les Égyptiens avaient, semble-t-il, connaissance il y a plusieurs milliers d’années. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

D. M. : j’ai effectivement évoqué, dans « Ainsi soignaient-ils« , l’existence dans le cœur humain d’un point précis que les Égyptiens du temps d’Akhenaton appelaient « le point-vie ». Un tel point paraît bien correspondre avec une zone mise en évidence depuis peu dans le cœur humain par les chercheurs de l’Institut Heartmath, aux États-Unis. Il s’agit d’une zone hyper-sensible constituée d’environ 40 000 cellules à laquelle il ne faudrait toucher en aucun cas, lors d’une chirurgie cardiaque, sous peine de provoquer la mort instantanée du patient.

Les chercheurs en parlent clairement comme d’un cerveau cardiaque doté de mémoire. En ce qui me concerne, ce point me fait nécessairement penser au prolongement ou à l’expression physique de ce que l’on nomme l’atome-germe.

L’atome-germe, je le rappelle, est un atome subtil fait de condensé d’Akasha. Il constitue, en quelque sorte, la base fondamentale de données – ou, si on préfère, le « disque dur  » – de chaque être humain. Il est sa mémoire totale depuis l’origine de ce qu’il est. Il véhicule donc les éléments karmiques de chacun, son histoire et son architecture profonde. Je ne doute pas que cette découverte moderne – qui est en réalité une redécouverte – puisse susciter beaucoup d’intérêt dans les années à venir et participer finalement au rapprochement du subtil et du dense. Finira-t-on par comprendre que l’intelligence du cœur n’est pas qu’un beau concept métaphorique et poétique ?

SP : Un tome II d’« Ainsi soignaient-ils ? » est-il en préparation ?

D. M. : À vrai dire, peut-être bien plus qu’un simple tome II… mais ce sera une surprise. Il y a tant à dire pour « ressusciter » tout cela !

Interview de Daniel Meurois et Marie-Johanne Croteau-Meurois

www.danielmeurois.com

LES ESSENIENS SUR LE CHEMIN

 

 

1ère partie : Cet interview de Daniel Meurois et de Marie-Johanne Croteau-Meurois, réalisé par le magazine Sacré-Planète et publié dans le n°44, qui développe le concept des Thérapies égypto-esséniennes, met en évidence l’origine des Soins Esséniens et Égypto-esséniens et le concept de Vie qui les soutient. Ce savoir et ces valeurs font partie de l’enseignement que Daniel et Marie-Johanne diffusent en France dans leur concept de « Soins à sensibilité essénienne et égyptienne ».

Bonne lecture
Jean-Paul Thouny

C

La médecine allopathique est impuissante à soigner certaines maladies. Face à ce constat, beaucoup de personnes se tournent vers d’autres approches thérapeutiques, que l’on appelle « énergétiques ». Daniel Meurois et son épouse Marie-Johanne développent une approche spécifique, héritée de l’Egypte antique et de la Palestine, qui considère l’être humain dans sa globalité et son essence.
Les thérapies égypto-esséniennes plongent aux racines de la maladie pour redonner à l’être la possibilité de cheminer vers sa guérison.

SP : La Tradition des soins énergétiques que l’on connaît aujourd’hui sous l’étiquette globale de « Soins esséniens » était également connue en Égypte antique.
Cependant, ne serait-elle pas plus ancienne encore ?
Pouvez-vous nous parler de ses véritables origines ?
Peut-on, par exemple, évoquer l’Atlantide ?

Daniel Meurois : En réalité, c’est une tradition qui n’a pas d’âge. Étant donné qu’elle se base sur une connaissance intime des circuits empruntés par le courant universel de la Vie au sens le plus large du terme – c’est-à-dire cosmique et intemporel - il est pratiquement impossible de parler de ses origines. Évoquer l’Atlantide serait mentionner une simple étape de son parcours, rien de plus.

Ce qui est certain, c’est que cette Tradition n’est pas uniquement « terrestre ». Je veux dire qu’elle a voyagé d’un monde à l’autre. Chaque type d’humanité et chaque peuple par lesquels elle est passée l’ont évidemment un peu colorée à leur façon, ce qui est logique. Par ailleurs, c’est ce qui fait aussi sa richesse.

En réalité, soigner avec l’aide des mains et en fonction de l’anatomie subtile du corps est un réflexe inné, propre à tout être humain sensible à l’existence de l’âme.
C’est l’éducation que celui-ci reçoit dès sa plus petite enfance qui le fait généralement se détourner d ce genre de rapport avec l’être, sa maladie et sa souffrance.

On peut penser sans craindre l’erreur que, ce que j’appelle aujourd’hui la Tradition égypto-essénienne, s’est construite au fil des âges et des mondes à force d’observations et d’expérimentations, d’abord intuitives, puis structurées en un système cohérent révélant clairement la présence d’une architecture subtile de l’être humain et, par conséquent, de son rapport avec le Divin.

SP : Quels furent les rôles d’Aménophis III et d’Akhenaton dans la diffusion de cette Tradition ?

D. M. : Ces deux pharaons ont été les principaux compilateurs éclairés et méthodiques de ce corpus de données.

Pour l’Occident et dans le présent cycle d’humanité, ce sont eux qui ont structuré un tel système de références et de pratiques. Ils en sont restés les gardiens jusqu’à la transmission à un groupe restreint de personnes au sein du peuple hébreu.

C’est par Moïse que la transmission s’est opérée, même si celui-ci n’occupait pas une fonction de thérapeute parmi les siens. Lorsque je dis « Moïse », cela signifie lui et ses proches. C’est comme lorsqu’on dit « c’est Aménophis III et Akhenaton »… On devrait plutôt dire que c’est sur leur demande. En résumé, toutes les connaissances qui ont la réputation d’être ésotériques dans notre culture occidentale ont été collectées, structurées, puis développées par les Égyptiens.
Les Esséniens n’ont pas adopté la totalité de cet héritage. Les thérapies les motivaient en priorité ainsi que les données concernant les corps subtils de l’Univers…

Pour quelle raison ? Tout simplement parce qu’il y a un rapport d’analogie entre le corps humain et sa réplique dans le cosmos. Pour le reste des connaissances traditionnelles, nous les retrouvons dans la science de la Kabbale.

SP : Certains ouvrages affirment que ceux qui ont été formés selon cette Tradition auraient été initiés à l’immortalité ? Est-ce que les annales akashiques permettent de dire quelque chose à ce sujet ?

D. M. : Le principe d’immortalité ne figurait pas parmi les préoccupations des initiés thérapeutes esséniens. Pour eux, comme pour nous, le corps physique n’était que transitoire. Il existait cependant des pratiques très particulières basées essentiellement sur la Maîtrise du souffle dont le but était de nettoyer le corps et le mental de la plupart des scories qui accéléraient son vieillissement. Elles étaient réservées à un très petit nombre de personnes – un peu analogues à des yogis avancés – qui se sentaient appelées à prolonger à l’extrême le bon état de leur corps. Le fait de pouvoir amener le corps physique à un autre plan vibratoire sans passer par la mort – comme c’est le cas pour les Maîtres de Shambhalla et de leurs disciples alchimistes – est le résultat d’une illumination ou d’une transfiguration individuelle orientée vers une forme de service très précis. Ce n’est pas le fait d’une école initiatique spécifique.

Aujourd’hui, la recherche presque compulsive de l’immortalité de la chair est clairement le délire d’une certaine Amérique qui est fascinée par tout ce qui ressemble à des pouvoirs et qui craint par-dessus tout, la vieillesse et la mort. La véritable immortalité se situe à un tout autre niveau.

SP : Comment une telle Tradition a-t-elle perduré dans le temps ? Y a-t-il aujourd’hui des groupes qui seraient encore détenteurs de ces connaissances ? On évoque parfois la Rose-Croix et le Catharisme…

D. M. : La Tradition égypto-essénienne a perduré de façon souterraine dans son aspect global à travers les écoles et mouvements initiatiques occidentaux. Pour ne citer que les plus connus, on peut effectivement évoquer : les Ordres Rosicruciens, certaines organisations qui se réclament des Templiers et même, par certains aspects, le Druidisme, bien que la filiation de leurs connaissances soit plus complexe. Il est exact que le Catharisme n’est pas à omettre d’une telle liste, même si on peut déplorer son côté très dualiste… lequel, par ailleurs, le fait se rapprocher un peu de l’ « Essénisme » des monastères.

On parle ici de connaissances dites purement ésotériques, de rituels faisant appel aux énergies subtiles de la Nature mais aussi de haute métaphysique et de philosophie au sens sacré du terme. Ces mouvements et ces écoles se manifestent généralement par
cycles d’activité et de sommeil, ce qui veut dire avec des hauts et des bas, des apogées et des décadences, comme tout ce qui est incarné. En ce qui concerne une Tradition thérapeutique structurée et fournie, à ma connaissance, il est beaucoup moins évident d’en retrouver la trace au cœur de ces écoles.

On y trouve la théorie de la transmission de la structure énergétique du corps humain… (encore que l’Orient ait été beaucoup plus précis à ce niveau) mais pas pour l’enseignement organisé de pratiques thérapeutiques proprement dites.

Il ne faut pas oublier que la Tradition égypto-essénienne était essentiellement orale.
Lorsque certaines données étaient couchées par écrit, sur des rouleaux de papyrus par exemple, c’était souvent de manière codée ou symbolique. Ce n’était pas tant pour dissimuler des informations que pour en préserver le caractère sacré et intangible. Aujourd’hui, nous avons l’impression que les mots peuvent tout définir alors que, très souvent, ils enferment des concepts dans une sorte d’enclos mental. C’est là où les symboles et les archétypes trouvent leur raison d’être. Ils amènent la réflexion à différents niveaux… sachant que l’on n’accède pas à ces niveaux simplement à l’aide de bonnes capacités intellectuelles.

SP : Comment cette Tradition thérapeutique est-elle réapparue à notre époque ?

D. M. : Je dois dire que j’ai été personnellement amené à la faire ressurgir sans l’avoir toutefois recherchée. En premier lieu, il me faut préciser que cela ne s’est pas fait par le biais des Annales Akashiques, c’est-à-dire de la mémoire du temps, mais par canalisation. Ces canalisations – par incorporation – se sont produites dès l’automne 1984. Quant aux recherches de mon âme à travers les Annales Akashiques, elles m’ont permis d’approfondir puis de structurer progressivement l’ensemble des données découvertes au cours des décennies.

En 1984 donc, dans le petit village de Plazac, en plein Périgord, j’ai commencé à canaliser et à retransmettre ainsi, en direct, des informations d’ordre thérapeutique. Celles-ci m’étaient adressées à partir de sphères de consciences extérieures à celle de notre planète. Elles émanaient d’êtres non-terrestres qui avaient déjà communiqué, dans un passé reculé, avec les anciens peuples de notre monde, dont tout spécialement les Égyptiens et les Esséniens.

Notez bien que je préfère utiliser l’expression « sphères de conscience extérieure à celle de notre planète » plutôt qu’une autre qui serait plus contemporaine. Pourquoi, me demanderez-vous ? D’abord, basiquement, parce qu’une certaine science-fiction et certains écrits ont utilisé de n’importe quelle façon ces termes et les ont galvaudés. Ensuite parce que la notion de « sphère de conscience » fait avant tout référence à celle de « niveau de conscience », autrement dit à une altitude intérieure de l’être et non pas
à un écart technologique. Dans les anciens textes rattachés à notre culture, on parle en fait d’Elohims. C’est bien d’eux dont il s’agit ici ; ils sont à la source des informations que je reçois depuis 1984.

Un certain nombre d’Esséniens, mais pas leur totalité, étaient – faut-il le rappeler ? – des hommes et des femmes qui entretenaient, de par leur sensibilité psychique, un rapport aisé avec l’Invisible. Le contact avec des présences d’origine non-terrestre et d’envergure cosmique – donc en prise avec le Divin – leur était familier. Il arrivait que ceux-là communiquent donc avec les Élohims.

En 1984, j’ai été amené à me reconnecter régulièrement avec mes anciennes existences essénienne et égyptienne. Ce fut le véritable « coup d’envoi » du travail que j’essaie de poursuivre aujourd’hui ; j’ai commencé à recevoir publiquement, devant une assistance de trente à cinquante personnes, au rythme d’une ou deux fois par semaine, des enseignements relatifs aux thérapies esséniennes… ou, plus exactement, égypto-esséniennes. Lors de chaque réunion, je consignais ces informations de ma propre main. Beaucoup de données passant par ma bouche lors des moments de canalisation ont également fait l’objet d’enregistrements sur bandes magnétiques.

Dans le Périgord, ce travail s’est étendu sur une douzaine d’années, il s’est ensuite prolongé au Québec. C’est de cette façon que la tradition thérapeutique dont il est question ici a ressurgi. La méthode de soins énergétiques qui en résulte a toujours été accompagnée de messages précis, avec tout un ensemble d’informations. Ces données à la fois pratiques et spirituelles ont finalement, et tout naturellement, constitué au fil des ans un véritable corpus. C’est de cette façon que l’on peut résumer l’historique de cette Tradition thérapeutique telle qu’elle se manifeste de nos jours…

Lorsque les soins esséniens – ou égypto-esséniens si on préfère, puisque cette dénomination est somme toute plus précise – ont refait surface, on ne leur donnait d’ailleurs pas de nom spécifique. On évoquait simplement des soins énergétiques universels. On les a finalement nommés esséniens par assimilation puisque ce sont les thérapeutes esséniens qui ont été les derniers à les pratiquer, il y a environ deux mille ans.

Je dois ajouter que la somme d’informations qu’ils constituent maintenant s’enrichit encore aujourd’hui, au rythme des informations que je collecte dans les Annales Akashiques auquel s’ajoute le savoir-faire de mon épouse, Marie Johanne, très « en prise » également avec « l’époque essénienne ».

 

Interview de Daniel Meurois et Marie-Johanne Croteau-Meurois

www.danielmeurois.com

Vos actions stimulent l’évolution

 CHEMIN

Salutations très chers, Je Suis Kryeon du Service magnétique  – Au lieu de passer par le système de la biologie humaine, vous passez par la Terre elle-même. Qu’est-ce qui détermine le niveau d’efficacité de l’ADN, à la naissance ?

Ce sont les vibrations de la Terre et le fonctionnement de la grille cristalline. Ceci permet au champ magnétique de la Terre, de recevoir et de déterminer le niveau d’efficacité requis ou permis, pour l’entité qui s’incarne. Votre lignée va bénéficier du fait que vous devenez plus quantiques, peu importe la race ou le langage. En conséquence, il y a plus que ce que vous pensez, au sujet de l’ADN de votre corps physique. Un jour, un Être Humain perspicace a demandé à Kryeon :

« Est-ce qu’il y a un champ plus grand que celui que nous estimons, autour de l’ADN ? » La réponse est non. Vous le connaissez très bien, mais vous ne comprenez pas vraiment son fonctionnement.

Je vais maintenant vous donner une information qui n’est pas nouvelle, mais vous devez le savoir. Plusieurs d’entre vous ont déjà des connaissances plus ou moins grandes, au sujet de la merkaba humaine. C’est un mot hébreu qui vous a été donné par Élisée, après avoir observé le maître Élie qui réclamait sa divinité. D’une façon vague, merkaba signifie « utiliser un moyen de transport ». C’est le chariot de la métaphore.

Quel est ce moyen de transport appelé merkaba ou chariot (de feu) ? Qu’est-ce qui peut voyager sur le chariot de la merkaba ?

L’Être Humain est entouré d’un champ rayonnant que vous ne pouvez pas vraiment mesurer. Vous pouvez  percevoir quelques-unes des ombres de ce champ rayonnant, de cette « bulle éthérique et interdimensionnelle », ou ressentir son changement. Vous pouvez essayer de le photographier avec des caméras spéciales qui sont basées sur l’énergie, mais vous n’obtiendrez que des parcelles du tout, car ce champ rayonnant – qui pourrait être appelé « votre propre divinité » – ne peut pas être photographié. [ Selon Ramtha   , ce champ entoure notre aura et notre corps physique.] La communication s’établit tout autour de vous, autant avec les personnes en avant qu’en arrière, autant avec celles qui sont à gauche et à droite, autant avec celles qui sont au-dessus et en-dessous. Si vous êtes en état d’illumination, vous vous influencez les uns les autres, selon votre état d’être. Chacun de vous, ici, dans cette salle, est en contact avec environ 10 autres personnes. Imaginons l’union de 10 personnes (en état d’illumination) qui ont retrouvé l’amour de Dieu dans leur coeur. Ces entités – au moyen de leur véhicule merkaba – seront littéralement en mesure de déplacer une montagne. Que vous me croyiez ou non, c’est une vérité.

C’est le résultat de l’efficacité et de l’activité de l’ADN. C’est un champ interdimensionnel. Un jour viendra où votre science pourra mesurer des choses interdimensionnelles. Avec ses écrans oscillatoires (scopes), elle pourra voir ce qui est interdimensionnel et ce qui ne l’est pas. Elle pourra voir le champ de la structure atomique. Elle va réaliser que l’Être Humain possède une structure atomique qui lui est propre. C’est celle sur laquelle vous voyagez – votre propre chariot.

Élisée lui a attribué un nom approprié. C’est le chariot de votre ADN. Le conducteur de ce chariot est la maîtrise.

Il y a des énergies et des systèmes qui vont vous aider. Vous avez aussi des personnes qui ont de bonnes connaissances de la métaphysique. Tout ce qui peut vous faire progresser dans votre état quantique a une valeur, peu importe le nom que vous lui donnez, car ceci va augmenter le pourcentage d’activation de votre ADN. Permettez-moi de vous dire où tout ceci va vous conduire. C’est une information nouvelle que je tiens à vous présenter. Toutes ces choses s’accumulent, afin de former une expression quantique de l’Être Humain avec lui-même. Cela signifie que les cadeaux et outils sont disponibles pour chaque personne, même si son mental est encore limité à la 3-D. C’est au-delà de ce que le mental peut imaginer.

C’est le domaine quantique. Nous observons et attendons de voir des Êtres Humains qui vont se brancher à leurs archives akashiques, afin de réclamer et récupérer les attributs, les organes en parfaite santé et les expériences de vie des corps physiques qu’ils ont eus dans leurs vies dites antérieures. C’est ce que nous avons appelé « exploiter le gisement akashique ». Ce n’est pas une information vraiment nouvelle, mais nous allons maintenant vous parler de choses qui sont bien plus avancées que cela, et elles vont vous sembler incroyables. Des choses qui vont frapper les métaphysiciens en plein visage, pourrait-on dire, car ceci ne leur a jamais été enseigné.

Les Êtres Humains évoluent autant du côté spirituel que de celui de la conscience. Il y en a quelques-uns sur cette planète qui commencent à le réaliser. Quand la conscience globale évolue, le système s’améliore. Les choses particulières que vous faites en ce moment créent un lignage futur qui sera plus évolué, tel que mentionné. C’est ce qui va créer ces choses qui vont peut-être vous sembler impossibles, dans votre ici et maintenant. Regardons quelques-unes de ces choses.

Le fait de se brancher aux archives akashiques va devenir un événement usuel ou courant. La guérison complète d’une maladie, en allant chercher un attribut spécifique d’un corps physique d’une autre vie, situé dans les archives akashiques, sera « monnaie courante ». C’est ainsi qu’il en sera. Il y a un ancien système qui va changer. C’est celui de l’aller-retour sur Terre (incarnations / désincarnations). Quand vous êtes de retour chez vous, de notre côté du voile, vous prenez des décisions au sujet de ce que sera votre prochaine réincarnation. Vous faites des choix. Il me faudrait une « éternité » pour vous énumérer toutes les possibilités que vous regardez, avant de décider et faire des choix. Mon partenaire est en train de nager dans cette mer d’opportunités, et il sait très bien qu’il ne peut pas l’expliquer avec des mots linéaires.

Vous allez voir des Êtres Humains qui ont la capacité de choisir leur prochaine vie pendant qu’ils sont ici, sur Terre. Ils pourront regarder l’état quantique et décider ce qu’ils feront. Vous vous demandez peut-être comment ils vont accomplir ce phénomène. C’est une question 3-D.

«Comment est-ce que le tout sera aligné ? Comment est-ce que ce sera présenté ? Comment feront-ils pour savoir quoi faire ? »

Je vous dis qu’aucune de ces questions ne s’applique, puisque l’état quantique est tout ce qui est. Ces Êtres Humains vont voir le lignage de leurs âmes expérimentées ou anciennes, et ils vont l’appliquer aux potentiels de ce qu’ils pourront faire.

Avant de retourner chez eux, de notre côté du voile, ils auront déjà choisi l’itinéraire de leur prochaine réincarnation. Ceci va créer un système « aller-retour » qui sera extrêmement rapide. Ils sembleront partir et revenir en un clin d’oeil, ou mourir et naître simultanément.

Pourquoi prendre le temps de mourir ? Pourquoi prendre le temps de planifier la prochaine réincarnation (de l’autre côté du voile) ?

Pourquoi prendre le temps de se réincarner ? Toutes ces « pertes » de temps sont simplement incroyables pour les entités qui ont appris à fonctionner d’une autre manière. Voici un exercice quantique. Prenez quelques instants, et suivez-moi. Vous savez que j’ai raison, n’est-ce pas ? Pouvez-vous ressentir la venue de ce grand changement ? Permettez que les cellules de votre corps physique vibrent différemment. Les Êtres Humains ne naissent pas tous avec la même identité spirituelle. L’ADN réagit selon le nombre de vies incarnées, selon les vies lémuriennes et autres, selon les choix que vous avez faits avant votre réincarnation, etc.

Je suis venu visiter ma famille pour un moment, et j’ai ressenti votre amour. Si le hasard existait, je dirais que je suis « chanceux », car il y a des entités du monde angélique qui ne peuvent pas venir vous voir, comme je le fais.

Et c’est ainsi.

Kryeon

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

 Canalisation de Kryeon  présentée à Pensacola, Floride le 30 janvier 2010, Par Lee Carroll

Notre relation à l’enfant

 

 

Qu’en est-il des enfants? Vous diriez que les enfants viendraient avec nous et qu’ils seraient amenés à l’âge de 18 ans. -Quand nous reviendrons, reviendront-ils avec nous ou travaillerons-nous séparément? S’ils reviennent, retiendront-ils aussi en tant que Maîtres Ascensionnés? Resteront-ils à !’âge de dix-huit ans ou retourneront-ils à l’âge qu’ils avaient avant? J’ai un fils curieux.

 

Sans titre2La relation que vous avez avec votre enfant deviendra tout à fait différente. Vous êtes actuellement mère et enfant. Vous avez aussi une relation d’âme et un lien spirituel avec cet être. C’est ce type de lien qui subsistera après l’ascension. alors vous vous reconnaîtrez l’un l’autre si vous devez vous rencontrer à ce moment-là. Et cependant, vous ne vous sentirez pas autant maternelle à l’égard de cet être, puisque vous aurez moins de différence d’âge. Vous vous verrez l’un l’autre comme vous êtes vraiment. Pour l’instant vous vous voyez à travers une optique très limitée. Vous vous voyez l’un l’autre à l’intérieur de vos paramètres limités, de vos rôles. Vos rôles seront différents alors que vos êtres seront les mêmes. 

Quelles que soient les opportunités de service présentées, elles le seront à chacun de vous individuellement. Certains travailleront ensemble et d’autres non. Tout est en accord avec ce qui est le plus bénéfique pour l’élévation du reste de l’humanité. Au moment de votre ascension, vous n’aurez plus de préjugés sur le fait d’être avec des gens différents. Peut-être resterez-vous avec votre flamme jumelle. Peut-être travaillerez-vous en groupe. Mais les liens que vous aviez tissés sur le plan terrestre, vous les ressentirez tout à fait différemment. En fait, vous tes ressentirez tout à fait différemment même avant votre ascension, quand vous commencerez à lâcher prise de plus en plus. Ainsi vous pourrez voir vos relations se modifier un petit peu. Elles seront toujours faites d’amour. Elles seront toujours faites de guérison et d’enseignement Mais elles ne seront plus faites d’attachement.

  Sananda et L’Archange Michael

Extrait du cours n° 3 :  Couper les Liens Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

Méditation sur les Ailes de l’Amour de Soi

 

Ouvrez votre coeur et marchons ensemble en voyageant dans le silence entre les mots. Suivez vos guides qui vous montrent le chemin de cette expérience. Confortablement assis, sentez la présence de vos guides qui approchent de vous par derrière. Ils sont juste au-dessus de votre épaule. Vous êtes conscient qu’ils sont avec vous à chaque pas, mais ils restent juste hors de votre vue. Sentez l’amour de ces êtres particuliers lorsqu’ils commencent à vous conduire. En les suivant, vous savez déjà qu’ils vous conduisent vers un endroit exceptionnel.

Amour de soi

En un clin d’oeil, vous vous retrouvez dans un paysage désertique. Pratiquement rien ne vous rappelle un semblant de vie, car il y a très peu de verdure. Les plantes sont minuscules et éparses. Vous vous demandez pourquoi vos guides vous ont conduit à cet endroit. En vous souvenant des nombreux voyages et des visions étonnantes qu’ils vous ont déjà fait voir, vous faites taire votre impatience, fermez les yeux et vous vous relaxez. En prenant une profonde inspiration, vous sentez l’air sec se diffuser dans votre corps. En rouvrant les yeux, vous voyez maintenant la même scène de désert avec des yeux différents. La beauté de cet endroit commence à émerger dans votre conscience. La désolation que vous avez prise auparavant pour un manque de vie, a maintenant  les attributs d’une beauté fine et subtile. Vous pouvez voir chaque grain de sable dans sa perfection. L’air est sec et chaud et vous vous y sentez bien. En inspirant profondément, vous jouissez maintenant de la beauté désolée, désespérée qui est évidente tout autour de vous, en la baignant de chacune de vos inspirations.

Alors que vous accoutumez à votre environnement, vos guides vous conduisent maintenant à un endroit très particulier. Il y a des escarpements devant vous et vous voyez qu’ils vous mènent au bas de falaises qui montent  fièrement la garde au-dessus du désert qu’elles surplombent. Tout au sommet de ces falaises, vous pouvez voir des rochers qui semblent surgir du sommet de la montagne. Chacun paraît avoir une personnalité, comme s’ils surveillaient le désert qu’ils surplombent. Ils ont l’air de personnages trapus, assis pour l’éternité au sommet des falaises.

C’est là que vos guides vous parlent: « Ces rochers sont les gardiens du pays et nous t’avons conduit ici pour travailler avec eux, car ils ont quelque chose à te communiquer. » Après toutes ces aventures, parler à une série de rochers qui se dressent au haut d’une montagne ne vous surprend plus.  Vos guides, attendant votre prochaine question, continuent: « Ces gardiens étaient  là bien avant que l’humanité ne commence le Jeu.  Ils existent dans un espace-temps similaire au vôtre, mais leur dimension est extrêmement dense. Ils sont là pour aider à équilibrer l’énergie de la planète et veillent sur l’énergie de la Terre. Tu  verras de tels gardiens se dresser sur toute la planète. Ils peuvent  t’apparaître comme des rochers ou de grosses pierres, mais leur tâche est de protéger la vallée qu’ils surplombent et de faire le lien entre le Ciel et la Terre. »  Vos guides continuent leur explication: « Ils accomplissent leur tâche en émettant de très basses vibrations, que les humains ne peuvent normalement pas entendre.  Les sons qu’ils émettent portent très loin dans ce désert si sec. »  Nous t’avons amené ici pour faire l’expérience de ces sons de guérison par toi-même, reprennent-ils; après avoir entendu ce son pour la première fois, ta structure énergétique sera modifiée à jamais. Tu auras une connexion plus profonde avec tout ce qui t’entoure, y compris avec la Terre elle-même. Dorénavant, ta connexion sera manifeste chaque fois que tu prononceras une parole ou exprimeras un son.

Alors vous questionnez vos guides: « Que dois-je faire? -  Rien, sauf écouter et absorber l’énergie », vous est-il répondu. Vos guides vous placent maintenant au bas des falaises, sur le sol désertique.  Vous vous rendez compte qu’à cause de la paroi de pierre qui est derrière vous,  presque chaque bruit du désert peut être entendu de votre position.  D’où vous êtes, vous ne pouvez voir les gardiens au sommet de la falaise, car vous faites face au désert.  Ce que vous pouvez voir, en revanche, c’est l’ombre de ces grands rochers projetée sur le sol du désert qui s’étend devant vous.  On dirait qu’un rocher domine les autres et projette une ombre immense et majestueuse.  Une fois encore, anticipant votre prochaine question, vos guides vous parlent: « Ceci est le Grand Maître des gardiens; et le nom sous lequel ils sont connus dans votre monde est ALTMA. » Lorsqu’ils prononcent ce nom, il résonne très profondément en votre être.

Maintenant, vous entendez le rire amical des gardiens et de vos  guides qui s’amusent de votre réaction à ce nom.  Les guides parlent à nouveau : « Prends plaisir à cette expérience, cher ami, car tu l’as méritée ».  Alors vous entendez se mettre à résonner un son d’une profondeur superbe.  Ce son semble provenir des parois rocheuses derrière vous, tandis qu’il se répercute à travers le désert pour finalement arriver jusqu’à vos oreilles.  Du moment où vous l’entendez, il vous emplit tout entier. Les tonalités les plus basses de ce son pourraient au mieux êtes décrites par le mot « shoooooooooooooo-ou ».

Vous accueillez les tonalités basses comme elles vous sont offertes. Le sentiment d’énergie circulant à travers vous augmente.  C’est comme si vous étiez soulevé le long de la paroi rocheuse et jusqu’au sommet des rochers. Le sentiment du Home vous submerge tandis que des larmes de joie emplissent vos yeux et votre coeur.  En ce moment, vous êtes à la maison (Home) et le souvenir de cet endroit vous emplit de l’intérieur. Vous l’aviez presque oublié. Quel rappel merveilleux. Vous prenez note de toujours vous vous res-souvenir de cette impression.

Vous êtes conscient que dorénavant, ce sentiment du Home trouvera son chemin vers chacune de vos paroles et chacun de vos sons.  Votre temps sur le Terrain de jeu se concentrera dorénavant sur l’effort d’aider d’autres personnes à se res-souvenir de ce sentiment. Tandis que les sons continuent, vous ouvrez les yeux pour contempler les ombres projetées sur le sol du désert.  Là, devant vous, se trouve un spectacle que vous ne vous attendiez pas à voir.  Au sommet des rochers, là où siégeaient les rochers, se tiennent maintenant huit anges, debout, les ailes grandes ouvertes; les extrémités de leurs ailes se touchent et vibrent de façon à émettre les sons que vous entendiez.  Un sourire naît sur votre visage tandis que la sonorité profonde des ailes s’atténue.  Une fois encore le silence du désert revient.  Vous sentez vos guides sourire et vous savez qu’ils sont très contents. « Emporte ce jour avec toi et rappelle-toi les sons du Home que tu as entendus ici aujourd’hui. Dissémine ces semences de Lumière avec ta  voix, dans chaque son que tu offres.  Fais-en le but de ta vie; transmets ce sentiment à chaque être que tu rencontres.  Souviens-toi des ailes de Lumière, car nous te disons maintenant que c’est ta propre énergie que tu as expérimentée aujourd’hui. »

En disant cela, vos guides ont commencé à vous relever et ensemble, vous prenez le chemin du retour.  En chemin, vous faites le voeu de vous souvenir à jamais de l’énergie du Home que vous avez ressentie.  Vous vous retrouvez rapidement à l’endroit où vous avez commencé le voyage. Vous pouvez bien être rentré mais vous n’êtes plus le même. Vous savez maintenant que vous portez les vibrations du Home et chaque fois que vous prononcerez un son, vous vous souviendrez à nouveau de ces vibrations.

Et il en est ainsi- – - – - – - - 

  Issu du Group sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/  

12345...9

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...