La Guérison est en marche

 

Comment affronter les prochains bouleversements et devenir réceptif à l’Energie de Guérison. 

Dans ce message inédit de Barbara Marciniak, auteur des deux best-sellers Messagers de l’Aube et Famille de Lumière (Éd. Ariane), un représentant du Collectif de l’Étoile Bleue nous explique comment parvenir à la conscience multidimensionnelle : cela suppose un retour à la compassion, ainsi qu’une nouvelle approche des gens, des endroits et des événements, focalisée sur leur énergie. L’une des manières de se préparer aux inévitables bouleversements des prochaines années est, selon les Pléiadiens, de renoncer à notre quête effrénée de divertissements intellectuels et de les remplacer par des joies simples. 

 lune du paon

“ L’automatisation et la génétique sont, depuis quelques années, présentées par les adversaires de la Lumière comme l’unique solution et l’ultime espoir pour l’humanité. Le résultat est qu’actuellement, de nombreuses personnes sont comme hypnotisées ; elles vivent plongées dans une sorte de transe à travers différentes manipulations électroniques, et si la plupart d’entre elles semblent encore apparemment  »normales », les cellules de leurs cerveaux présentent déjà une altération qui se manifeste par un état de stupeur assez voisin de certaines psychoses provoquées par l’abus de drogue. Cet endormissement progressif d’une partie de l’humanité est pour nous un réel sujet de préoccupation.  

La nouvelle vie qui est sur le point d’être proposée à l’humanité est absolument merveilleuse, mais la plupart d’entre vous sont encore bien loin de se douter du potentiel qu’ils vont bientôt découvrir en eux-mêmes. Pour le moment, l’espèce humaine est encore génétiquement stressée, et toute la question est : serez-vous capables de purifier votre ADN ? Serez-vous en mesure de transmuter le choc de l’apparente montée en puissance de la haine sur cette planète ? L’effondrement des croyances et des valeurs est en marche, et du fait de l’intensification des énergies, ceux qui déclenchent des actes terribles et manipulent les foules pour en assurer la couverture, ne pourront bientôt plus contrôler cette mise en scène. Toutes les conditions sont à présent réunies pour que des scandales épouvantables soient révélés aux populations de la planète, et pour que chacun soit obligé de se poser la question :  »Qu’est devenu notre monde ? Que s’est-il passé avec nos dirigeants ? Pourquoi en sommes-nous arrivés là ? »  

Eh bien, de notre point de vue, tout vient de ce que vous avez cessé d’apprécier les joies et les plaisirs simples et honnêtes. Cela peut vous paraître puérile, et même ridicule. Mais c’est peut-être la plus grande des vérités que nous voudrions vous faire partager. La gaieté, l’allégresse, le ravissement, l’hilarité et la jubilation sont des émotions qui provoquent des vibrations d’une grande pureté, et ce sont d’elles dont l’humanité a aujourd’hui le plus grand besoin. D’une manière ou d’une autre, vous parviendrez toujours à accumuler des expériences ou des connaissances, mais quand l’opportunité d’une joie simple se présente à vous, de grâce, ne la gaspillez plus !  

Lorsque viendront les grands bouleversements, et que vous serez confrontés à vous-même, aussi incongru que cela puisse vous paraître, rappelez-vous votre enfance. Remémorez-vous ces précieux instants de fraîcheur où vous gambadiez dans la joie et l’excitation, car ces instants sont toujours vivants ; ils peuvent vous stimuler et vous connecter aux énergies dont vous avez besoin. Vous êtes tous en contact régulier avec les lignes de temps d’autres réalités ; l’astuce consiste simplement à saisir ces lignes de force et à les utiliser pour se projeter au-delà. Vous êtes tous  »naturellement multidimensionnels », et il vous reste encore de nombreuses facettes de vous-mêmes à reconnaître, à explorer et à expérimenter. Il ne tient qu’à vous de devenir n’importe lequel de tous ces personnages que vous êtes, que vous avez été et que vous serez, car ils sont tous reliés ensemble. Votre conscience a la possibilité de travailler brillamment sur plusieurs plans à la fois et d’y accomplir différentes tâches dans l’harmonie. Un jour, vous réaliserez que ces octaves fréquentielles vous sont accessibles, et que vous pouvez très bien les utiliser tout en demeurant parfaitement vous-même.  

Il existe une approche dissociée, fragmentée, torturée de la puissance de l’esprit que d’autres utilisent pour essayer de vous contrôler. Mais le contrôle du mental peut aussi prendre un côté extraordinairement positif, à partir de l’instant où c’est vous-même qui décidez de prendre pleinement possession de votre être ; votre esprit retrouve alors sa puissance et sa liberté.  

Tout au long de votre existence, de vos épreuves, de vos victoires, vous ne cessez de créer, de vous engager, de vous projeter dans ce que vous êtes amenés à entreprendre. Accepter d’être responsable est le meilleur moyen de vous restructurer vibratoirement. Nous enregistrons les probabilités, nous voyons les possibilités qui se présentent. Nous comprenons vos interrogations et nous comprenons aussi la souffrance de vos âmes et quel tribut important vous avez accepté de payer dans le drame cosmique qui se joue en ce moment-même. Nous vous aimons pour votre capacité à vous égarer dans les méandres de vos sentiments, tantôt absorbés par une étreinte amoureuse, tantôt cherchant à humer les délicates senteurs du printemps. Vous êtes des créatures vraiment touchantes !  

Francesca blogs

Bientôt vous aurez vous aussi la possibilité de voir ce que nous voyons, et vous vous serez émerveillés de toutes vos découvertes. Mais auparavant il est primordial que vous fassiez confiance et que vous acceptiez cette reconstruction de vos facultés de perception. Si cela peut vous aider d’avoir un cahier et de noter vos impressions, de manière à mieux comprendre ce que vous êtes en train d’expérimenter, alors, faites-le !  

Souvenez-vous : vous êtes venus sur cette Terre en tant que pionniers d’un nouveau mode de perception. Toute l’énergie nécessaire est à votre disposition en abondance. Si vous croyez en la puissance de la pensée positive, vous renforcerez partout sa fréquence. Proclamez la puissance de l’esprit, utilisez votre esprit et soyez à son écoute. Ne comptez pas sur quiconque pour vous renseigner sur la réalité spirituelle. N’attendez pas que cela devienne un beau jour le grand titre de vos journaux télévisés. Vous devez simplement faire confiance, vous adapter et vous mettre à l’écoute de votre propre ligne de communication. Alors, vous recevrez les informations dont vous avez besoin et tout se passera bien. 

Souvenez-vous que ceux qui refusent de s’éveiller nourrissent ceux qui les contrôlent. Nous n’avons pas à les juger, mais les choses se passent ainsi : à partir du moment où la conscience s’éveille, elle n’a plus besoin d’être manipulée. Revendiquez dès maintenant le droit de prendre possession de vous-même, car ce défi deviendra bientôt celui de toute l’humanité. Il ne s’agit pas d’être contre qui que ce soit ; mais si vous suivez le vieux chemin que certains vous montrent, alors vous serez confrontés à la tristesse, à la peur et au découragement.  

Recherchez le chemin qui apporte la joie et la sérénité ; vous y ferez des rencontres riches et palpitantes. Recevez l’énergie de ce que vous apprenez et faites confiance à la magie de l’existence, car elle est vraiment merveilleuse. Apportez au monde la preuve que le rôle que vous avez accepté de jouer il y a bien longtemps a maintenant été appris. Vous avez la finesse, vous avez la grâce et vous avez le style ; utilisez-les ! Votre vie est d’une grande valeur et vous devez en être persuadés. Pourquoi ne pas tomber amoureux de vous-même, puisque vous représentez un miracle de la nature, capable d’exprimer en pensées, en paroles et en actions l’une des formes les plus magnifiques et les plus achevées de la Création.  

La guérison est en marche, mes chers amis, ne l’oubliez jamais ! Vous avez en vous le pouvoir de guérir votre sang, de guérir votre peine et de découvrir la joie d’être enfin libres ! La période que vous vivez restera à jamais dans les archives de vos réincarnations comme la plus extraordinaire et la plus riche en possibilités. Un jour, dans le futur, vous vous en souviendrez et vous raconterez à d’autres la merveilleuse aventure qu’il vous aura été donné de vivre sur la Terre durant ces 25 années de grande intensification énergétique et de révélation de la vie multidimensionnelle, de la vie divine.  

D’ores et déjà, vous voici placés par la Providence dans les bras de l’Intensité. Faites-en bon usage et cette Intensité vous conduira jusqu’à la véritable Connaissance et jusqu’à la véritable Liberté.  

Bon voyage, mes amis ! ”

 

Canalisé par Barbara J. Marciniak . canal des Pléiadiens

Les attributs de guérison de la nouvelle Energie

 

Peu importe la science ou la forme de guérison que vous pratiquez, vous pouvez intuitivement recevoir de nouvelles connaissances grâce au don de l’Esprit.

Personne ne déteint le monopole de la vérité en aucun domaine de guérison. C’est le temps de réunir nos pouvoirs personnels car lorsque nous le ferons, les résultats seront spectaculaires.

Francesca blog

Nous parlons d’outils qui sont cosmiques. Nous parlons de mécanismes que nous possédons maintenant qui attendent d’être utilisés et que nous les prenions et sachions qu’ils existent.  Je m’adresse aux gens qui travaillent avec l’énergie, autant ceux qui ont reçu une formation classique ce ceux qui n’en ont pas reçue. Vous avez appris à faire circuler l’énergie. C’est ainsi que vous équilibrez un être humain. La souffrance disparaît. Les choses changent. La santé s’améliore. Vous savez donc de quelle façon l’énergie fonctionne. Vous savez aussi intuitivement qu’elle passe d’un endroit à un autre. Vous disposez maintenant d’un nouveau don, grâce auquel la transmission des propriétés d’une plante médicinale que vous tenez dans votre maint peut être transférée à l’humain, en plus de l’énergie que vous transmettez déjà. L’herbe médicinale n’a donc pas à être ingérée, et ainsi elle n’en souffre pas tandis qu’elle est utilisée. La plante médicinale scellée dans une fiole est toujours fraîche.

Il en est ainsi parce que c’est notre travail avec l’énergie qui produit l’effet recherché. Il n’est donc pas nécessaire de drainer de l’énergie de la plante utilisée. Seuls l’attribut et les propriétés curatives de l’herbe médicinale se juxtaposent à l’énergie que vous transférer au patient. Certains diront que c’est de la magie. D’autres diront qu’il s’agit d’un nouveau don. Alors quelle herbe médicinale devriez-vous utiliser… peut-être est-il temps de consulter un herboriste ? C’est la fusion. C’est le nouvel outil. Il nous appartient et il n’appartient qu’à nous d’en mesurer les résultats.

Notre biologie est polarisée, car notre corps possède des propriétés magnétiques ; autrement nous ne serions nullement influencés par le réseau magnétique. Nous sommes influencés par les champs magnétiques de la planète. Le corps humain a une capacité d’adaptation exceptionnelle au changement magnétique. Il faut qu’il en soit ainsi pour que nous puissions voyager d’un endroit à un autre. Chaque humain travers de nombreuses lignes du champ tellurique terrestre, et son champ magnétique personnel franchit alors le champ magnétique de la Terre. Celles et ceux d’entre vous qui comprennent l’électricité savent ce qui se produit lorsque vous faites passer des champs magnétiques à travers des champs électrique. Vous obtenez du courant électrique, comme à l’image de ce que nous appelons le décalage horaire.

Ce n’est pas nuisible mais c’est un déséquilibre temporaire, et on dit qu’il faut trois jours complets pour s’en remettre avant de redevenir parfaitement équilibrés. Notre corps va s’acclimater et s’habituer à notre nouvelle position qu’il occupe relativement au magnétisme. Ainsi un humain qui va dans le sud et qui revient dans l’hémisphère nord peut se retrouver dans une situation où sa polarité n’est pas revenue à son état initial, et ce changement aurait alors besoin d‘être aidé. Cet attribut se manifeste de lui-même et vous permet de le mesurer et de le faire revenir à sa polarité initiale.  C’est une mesure de la polarité humaine relativement à l’endroit où il se trouve, et ce n’est pas un absolu. Il arrivera souvent qu’un changement de polarité puisse transformer une personne très malade en une personne en pleine santé, et ce en seulement trois jours.

Chaque fois qu’une nouvelle région de l’univers est créée, l’énergie cosmique globe diminue légèrement, car c’est là que va l’énergie créatrice. L’énergie du cosmos est constante et uniforme, et lorsqu’elle est utilisée dans un autre endroit, elle diminue dans la zone d’où elle a été puisée. Il s’ensuite que, bien que vous disposiez sur la planète en ce moment d’une biologie qui est conçue pour se rajeunir complètement d’elle-même, elle ne peut le faire à 100 % sur une longue période de temps. La raison en est que la faiblesse de l’énergie cosmique ne le permet pas. Votre corps a été conçu à l’origine pour se régénérer complètement de lui-même. Ce n’est pas une erreur de l’Esprit si cette baisse de l’énergie existe car, cela rend possible l’interruption de la vie et le changement.

Les remèdes faits d’essence vivante dont nous parlons se concentrent directement dans le thymus. Ils vont permettre que cette glande fonctionne aussi parfaitement qu’à votre naissance. C’est véritablement du rajeunissement de la biologie humaine dont il s’agit ici.

La passion qui vous anime et le résidu karmique que vous amenez dans cette vie pour guérir les autres sont réels. Tel est bien notre but dans l’existence. Nous sommes sensés être guérisseurs si cela nous passionne. C’est votre intuition qui doit vous guider.  Apprenez les nouvelles façons de procéder. Comprenez le nouveau savoir. Habituez-vous à la nouvelle énergie et faites les changements qui s’imposent. En d’autres termes, les anciennes méthodes ne fonctionnent plus. Alors faites un arrêt momentané, puis relancez votre pratique thérapeutique sur la base de l’intuition qui vous guidait, combinée au nouveau savoir. Le processus, aussi intéressant puisse-t-il être, est que tous les guérisseurs sont des « neutralisateurs ».

Exprimer le désir d’une transformation, c’est demander à aller de l’avant dans la nouvelle énergie. C’est un puissant catalyseur d’auto-guérison. Nous ne pouvons nous en remettre éternellement aux autres et leurs demander de tout faire. Nous devons nous rendre compte que nous devons changer et donner à notre corps la permission de recevoir l’influx d’énergie. Nous devons permettre que la plante médicinale produise son effet. Telle est la tâche de l’humain qui s’en vient car il comprend parfaitement le processus en jeu au plan spirituel !

Canalisation de KRYEON  

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

LA REALITE MULTIDIMENSIONNELLE ET LES RAISONS DE L’EXISTENCE

 

 

Les circonstances sociales et politiques qui règnent actuellement, affectant tout autant l’individu que la planète, comportent une série de leçons intensives sur le discernement. On vous met au défi de percer le bisness de la peur, bien fignolé et déroutant, qui sévit sur la Terre. Il n’est pas toujours facile de conserver la conviction que l’issue des événements au jour le jour sera heureuse. Néanmoins, il faut impérativement nous souvenir que les expériences difficiles et éprouvantes servent invariablement de prélude aux réalisations d’envergure. 

Les choix que nous effectuons actuellement et les risques que nous prenons contribuent essentiellement à affermir notre résolution, tout en nous incitant à reconnaître et à mettre en œuvre notre pouvoir personnel. En définitive, nous créons tout ce que nous vivons, pour des raisons fort valables. 

électricité

Les peuples de la Terre  vivent une crise provoquée par une peur profonde de connaître la vérité. Pour éliminer cet asservissement collectif à la peur, vous devez chercher à mieux comprendre et utiliser vos connaissances. Le moment est venu d’intégrer votre essence spirituelle et de vous montrer adulte dans la manière d’employer votre esprit. Vous êtes au cœur d’une transformation tumultueuse, une initiation qui passe par la nuit obscure de l’âme. Il vous faut donc cerner les problèmes qui surviennent dans votre vie collective ou personne et leur appliquer des solutions adéquates. Vous êtes à l’aube d’une révolution spirituelle remarquable à l’échelle planétaire ; gardant cela à l’esprit, vous devez absolument saisir les occasions de croissance qui s’offriront à profusion si vous apprenez à les susciter. 

Le principe le plus important que l’humanité doit saisir de toute urgence, c’est ce pouvoir des convictions et de l’esprit, tant sur le plan individuel que global. Reconnaître ces deux clefs fondamentales du savoir ouvrira la conscience humaine à une nouvelle vision du monde, débouchant sur des possibilités illimitées et des solutions hautement créatives. Les croyances sont essentiellement des accords passés à propos de la réalité ; les opinions, personnelles ou collectives, forment la structure et les paramètres qui façonnent votre expérience de vie à n’importe quelle époque. 

Les croyances, les pensées et les sentiments inscrivent une empreinte distincte et formatrice sur le champ d’énergie vitale qui enveloppe votre monde. Vous créez nuit et jour, et l’humanité s’éveille rapidement à cette révélation surprenante. 

Acquérir la capacité d’être conscient de ce que vous pensez, ressentez ou dites et structurer votre vie par la pensée, la parole et l’action sont d’une importance capitale pour mener une vie pleine de pouvoir. Endosser la responsabilité du pouvoir que vous incarnez constitue la leçon première de cette transformation. Telle une énorme tempête, la conscience en expansion se répand partout sur le globe, incitant l’être humain à s’éveiller sur le plan cellulaire et à découvrir son pouvoir. il faut consentir à appeler les choses par leur nom ; ne craignez pas d’identifier et de nommer courageusement et clairement ce que vous percevez sur tous les plans. Votre liberté individuelle ou collective dépend de votre capacité de dire la vérité telle que vous la concevez. 

Les occasions d’être plus perceptif se multiplient en raison de la vélocité formidable avec laquelle les idées nouvelles s’échangent et se concrétisent. Voyez par vous-mêmes sur LA VIE DEVANT SOI à cette adresse : http://devantsoi.forumgratuit.org/ 

2

Même si vous vous appuyez sur des textes comme outils d’apprentissage ou de développement de vos connaissances et de votre conscience, vos facultés télépathiques sont à l’œuvre en tout temps. Le flux des énergies cosmiques qui affecte notre planète s’intensifie graduellement ; ainsi, la pulsation d e la vie même s’est accélérée. Le monde extérieur est le reflet de votre réalité intérieure. Vous devez prendre en main votre destinée et adopter une nouvelle manière de penser afin de naviguer dans les courants capricieux de la conscience humaine.  

Si vous modifiez votre attitude, vous transformerez votre destinée individuelle et la destinée collective. Partout sur la Terre, les gens comprennent le besoin de faire prévaloir l’honnêteté et l’intégrité à l’échelle mondiale, dans une intention de paix, de respect et d’entretien de la planète et des créatures qu’elle porte. Une dynamique plus vivante naîtra, et vous acquerrez une concentration plus fine à mesure que la vibration de la conscience collective s’intensifiera et parviendra à maturité. La Terre ressent clairement ces changements. 

Une conscience accrue au sein de l’humanité l’incité à libérer une plus grande partie de l’histoire complète du temps conservée dans ses entrailles. Si vous êtes disposé à découvrir et à affronter des vérités personnelles, vous contribuerez à accroître la conscience de sorte qu’elle atteindra la fréquence requise pour divulguer la vérité sur l’histoire humaine. 

Les gens redoutent parfois la vérité ; l’aspect multidimensionnel de leur transformation semble les ébranler profondément. Sur le plan collectif, ils observent une nette augmentation d ‘énergies insolites et un déploiement accru d’activités dans la coûte céleste. Notre monde a toujours partagé son espace-temps avec des réalités concurrentes qui demeurent invisible à nos yeux. Des visiteurs interdimensionnels, ultradimensionnels et extraterrestres occupent d’autres réalités susceptibles d’intervenir dans la nôtre ou d’interagir avec elle. 

La difficulté n’est pas un signe d’échec. Si vous gardez confiance et suivez la voie du changement, les défis à relever aiguiseront vos facultés intellectuelles et développeront vos capacités au maximum. Le moment est venu d’ajuste finement vos aptitudes physiques, mentales, spirituelles et émotionnelles, et de vous prouver, à vous-même et au monde, le principe suivant : Vos pensées influent sur la force vitale qui vous entoure et vous êtes l’auteur de vos propres expériences. 

Cette transformation de la conscience qui se produit sur la planète entière relève d’un scénario multidimensionnel, d’une orchestration d ‘une importance suprême, qui exige surtout un acte de courage immense ; un consensus établi entre plusieurs réalités en vue de guérir le mental et l’esprit de l’humanité ainsi que tout ce à quoi elle est liée. Le nouveau bon sens, c’est de savoir que toute forme de vie a son importance et que vous devez en prendre soin. Commençons par tomber amoureux de nous-mêmes. 

Ne doutez pas de la bienveillance de l’existence, car elle est effectivement formidable. Vous êtes doués d’une finesse, d’une grâce et d’un style qui vous sont propres. 

Quelque part dans l’avenir, vous serez en mesure de raconter les aventures fantastiques que vous aurez vécues sur la Terre en une période d’intensification de l’énergie, un quart de siècle de dévoilement de mystères multidimensionnels majestueux, à jamais illustre dans les annales du temps. 

Sur la voie de l’acquisition de pouvoir, assurez-vous d’utiliser le mieux possible tous vos moments présents. 

Rappel des Sagesses Pléiadiennes sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

 

Message de Noël transmis par le Maître Christ’Al Chaya

 

 Terre

Bien-aimés de l’Un, je vous salue, voyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans les vibrations qui descendent, qui vous entourent, les vibrations de ma constellation d’Orion, d’où je suis, soyez accueillies, soyez entourées par la présence des douze Cristaux Maîtres d’An, d’où je suis. 

Je suis Christ’Al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur. J’ai connu quelques incarnations sur Terre et aussi à l’intérieur de la Terre. Aujourd’hui j’évolue dans des sphères magnifiées, dans des sphères d’unité et à travers la trame énergétique de la 5ème dimension, je communique avec vous en empruntant ce canal pour vous préparer au processus d’ascension, pour vous apporter les libérations qui sont nécessaires à votre compréhension, pour vous aider à guérir, pour vous aider également à guérir votre planète, à redonner à cette Terre sa place, à faire de cette planète future une matrice d’harmonisation et de création pour des univers nouveaux, pour des humanités nouvelles. 

Chères âmes, dans quelques jours, vous allez fêter un événement : NOËL. Mais qu’en est-il exactement de cet événement. Ce n’est pas un hasard non plus que les traditions aient choisi cette date, car Noël, c’est avant tout un phénomène cosmique, un phénomène de la nature, un phénomène même kabbalistique et si vous regardez dans les traditions, le soleil parcourt les quatre points cardinaux qui correspondent, pour les occidentaux chrétiens, à quatre fêtes majeures : 

•Noël – le solstice d’hiver

•le printemps avec Pâques – l’équinoxe du printemps

•le solstice d’été avec la St Jean

•l’équinoxe d’automne avec la St Michel. 

Comme je vous l’ai dit, Noël est avant tout un événement qui se vit dans la nature, car à partir du 21 décembre, la nuit est la plus longue de l’année et dans les jours qui suivent le 21 décembre, petit à petit la lumière augmente, cela signifie, pour la nature, qu’il y a plus de chaleur, plus de lumière, plus de vie : la nature commence à se réveiller, autrement dit, le Principe Christique naît d’abord là, tout autour de vous, dans cette nature. 

Le Principe Christique est un principe d’éveil, d’amour, de vie et aujourd’hui vous devez intégrer, réaliser, ce principe d’unité. Symboliquement, le Principe Christique va naître le 24 décembre à minuit. 

Qu’en est-il là ? Les initiés, en général, se préparent à vivre cet événement majeur, cet évènement cosmique. Tous les ans, à la même époque, vous vivez Noël, tous les ans vous avez l’occasion d’activer ce Principe Christique en vous. 

Le faites-vous ? Le réalisez-vous ? Si ce n’est pas encore fait, il est temps de le réaliser. J’attire votre attention sur le fait que le tzolkin, calendrier maya, s’achèvait le 21 décembre 2012, autrement dit l’humanité qui suit ce calendrier, devait arriver à une humanité de Conscience Christique. Ce n’est pas le hasard si ce calendrier maya s’arrêtait précisément le 21.12.2012.

 

Alors aujourd’hui, que fêtent les humains de la Terre : ils fêtent Noël. Comment ? Dans les cabarets, certains, certes, n’est-il pas ? Dans les magasins. Comment savent-ils que c’est Noël ? Parce qu’ils voient des décorations ? Qu’est ce qu’ils fêtent ? Une fête historique, certes. Il y a + de 2.000 ans, un Etre, Jésus-Christ-Sananda est venu : c’était déjà un évènement majeur pour la Terre, pour l’humanité, mais humains de la Terre, avez-vous compris cette naissance ? L’avez-vous intégrée ? La vivez-vous ? La plupart disent : « ah oui, Christ est venu pour nous sauver, continuons donc à pécher ». 

Et puis, qu’est-ce que c’est Noël ? Les retrouvailles de famille autour d’une dinde sacrifiée dans des conversations de salon, c’est la réunion des familles karmiques avec toutes leurs lourdeurs et leurs pesanteurs pour la plupart, n’est-il pas ? Et puis, souvent il y a des excès alimentaires, parce que qu’il faut faire la fête : c’est Noël. Et puis ces excès font que le lendemain des fêtes, vous passez votre journée au lit, malades. Certes. 

Permettez-moi de vous le dire : la majeure partie de l’humanité passe à côté du vrai sens de Noël. Vous rendez-vous compte que toute la nature est déjà programmée pour vivre cet événement cosmique majeur. Le Christ, aujourd’hui, doit naître en vous, à l’intérieur de vous, ce principe d’amour qui vous aidera à aller vers la fraternité, à aller vers le rassemblement, à aller vers l’unité des races humaines. Tant qu’il n’y a pas d’unité, comment créerez-vous demain vos sociétés de 5ème dimension ? Tant que vous n’avez pas éveillé ce Principe Christique à l’intérieur de vous, comment créerez-vous vos sociétés de lumière ? 

Nous allons revenir un peu sur cet événement d’il y a 2.000 ans. Il y a 2.000 ans, si l’on suit les Evangiles – c’est notamment l’Evangile de St Luc qui vous parle de la naissance christique – il y avait là une femme et un homme : Marie et Joseph. Alors sachez que Marie et Joseph, ce n’était pas n’importe qui, c’étaient des initiés, ils étaient préparés, ils se sont purifiés pour recevoir l’incarnation du Christ. Certains disent « Dieu peut tout – il va n’importe où ». Eh non, il ne va pas n’importe où, il faut se préparer à le recevoir, il faut se préparer à recevoir l’énergie d’unité et ces deux Etres-là se sont préparés à recevoir, ce que vous appelez dans les traditions, l’Esprit Saint, le Feu Cosmique, la Présence I AM. Evidemment, rien n’est impossible pour le Très-Haut, alors pourquoi, tout simplement, n’a-t-on pas pris la matière, depuis l’éther, pour créer un corps ? Cela peut se produire : un Maître peut venir en se matérialisant directement, mais le corps qu’il utilise est un corps qui a une certaine densité assez fluide et qui ne tient que quelques heures, quelques jours, quelques mois, quelques années. 

Ainsi donc, il était nécessaire que le Corps Christique puisse prendre forme humaine. 

Si nous revenons un instant dans vos Ecritures Saintes, Marie a reçu la visite d’un Ange qui lui a annoncé qu’elle allait recevoir en son sein, l’Esprit Divin, le Christ, le Messie et immédiatement, les Ecritures disent qu’elle a accepté cela, puisqu’elle a dit « que ta volonté soit faite, je suis ton humble servante ». Marie est votre principe féminin à l’intérieur de vous, c’est votre cœur, c’est ce cœur-là, cette conscience, cette âme d’unité qui est capable d’accueillir l’Esprit Saint, la Présence I AM. 

Et puis, on parle de l’Immaculée Conception : qu’est-ce que cela signifie ? Oui, pour qu’une Energie Christique puisse prendre forme humaine, il faut que la conception soit immaculée sur tous les plans. Immaculée, cela signifie sans tache, sans bas instinct. Il y a des êtres qui sont vierges, mais pourtant ils ne sont pas vierges à l’intérieur, ils ont toutes sortes de basses fréquences, de basses pensées. De ce point de vue-là, Marie était vierge, certes, pure de corps, de cœur et d’esprit. 

Lorsqu’elle a annoncé cela à Joseph – en tout cas ce que disent les Ecritures, dans vos bibles humaines terrestres – celui-ci a eu du mal à l’accepter. Lorsqu’il est allé voir son supérieur, son chef spirituel et qu’il lui a raconté la chose, on lui a même conseillé de répudier Marie, n’est-il pas ? Il a été tourmenté par cela. 

Joseph représente, comprenez bien, votre côté masculin, l’intellect et si l’intellect, le concret, le raisonné, n’est pas maîtrisé, c’est l’ego qui peut prendre le dessus, c’est le contrôle, c’est « je ne veux pas accepter, cela ne se peut pas ». Et puis lui-même a reçu la visite d’un Ange lors de ses rêves qui l’a calmé, qui l’a réaligné et le principe masculin réaligné est la sagesse, est l’acceptation de ses propres limites pour devenir un Etre illimité au service du Plan. 

Ainsi Marie et Joseph sont la représentation de vos principes féminin et masculin qui doivent s’unir et de cette union sacrée va naître, à l’intérieur de vous, l’enfant attendu, l’enfant chéri, l’enfant Christ, la vérité, celui qui apportera la paix, celui qui élèvera les nations, celui qui ouvrira les portes de Shamballa, celui qui apportera l’émergence de la conscience nouvelle, d’une Terre plus fraternelle qui permettra la concrétisation du Plan de Shamballa. 

Mais comme je vous l’ai dit, la naissance du Christ n’est pas historique, il vous appartient à vous, d’éveiller votre Christ intérieur, de vous aligner, d’épouser, d’unir votre féminin et votre masculin pour vous mettre au service du Plan Divin. 

Et puis, à cette époque, il y eut un édit de César Auguste qui demanda un recensement et Jésus était là dans le ventre de Marie. Marie et Joseph, avec Jésus dans le ventre de Marie, sont partis vers Bethléem pour le recensement, mais surtout également pour répondre à une prophétie ancienne. 

Lorsqu’ils sont arrivés et avant même qu’ils n’arrivent, il y a déjà eu des signes cosmiques : il s’agissait d’une étoile dans le ciel. Ce n’était pas n’importe quoi, cette étoile. C’était donc déjà un événement astrologique important et certains seigneurs de l’Orient, certains grands rois, certains grands initiés, grands chefs spirituels – trois, parce qu’ils représentent la trinité des mondes, ceux que vous connaissez : les rois mages – ont suivi cette étoile. Eux-mêmes étaient initiés : ils savaient qu’un événement majeur devait se produire. 

En même temps, l’ombre œuvrait aussi, à savoir Hérode était au courant et se demandait pourquoi ces rois mages ne passaient pas le saluer, lui, le roi ! Et il demanda à ses sbires de faire suivre ces trois grands chefs spirituels pour savoir vers où ils se dirigeaient. 

Quand Joseph et Marie sont arrivés à Bethléem, que s’est-il donc passé ? Pas de place dans les hôtels vous disent les écritures. Tout le monde leur fermait la porte, alors que Marie devait faire naître l’enfant. Et les portes se refermaient. Cela signifie que le Christ qui n’était pas encore né mais qui était sur le point de naître, qui était en dedans, personne ne voulait l’accueillir. 

Vous, demain, quand vous serez à même de manifester votre état christique à travers vos choix, en refusant ce système de survie imposé par l’ombre, par les illuminatis, lorsque vous éveillerez ce Principe Christique et que vous vous rassemblerez, que vous créerez vos îlots de lumière, vos fraternités de lumière, le profane ne vous comprendra pas, il ne voudra pas vous ouvrir les portes, il vous traitera peut-être d’utopiste, de doux rêveur, quand vous parlerez d’ascension, d’alignement, quand vous direz « je suis un Christ et Christ est partout », on vous rira au nez. La plupart des humains ne se sont pas préparés à cet événement majeur, ne se sont pas préparés au changement de conscience. 

Et Marie et Joseph sont allés dans une crèche. Qu’est-ce qu’une crèche ? Bien sûr, dans les apparences, cela symbolise un état de pauvreté, donc d’humilité, certes, mais c’est bien au-delà. Une crèche qui était entourée d’un âne et d’un bœuf. Pourquoi un âne et un bœuf ? Pourquoi pas un chien, pourquoi pas un chat, pourquoi pas un cochon, pourquoi ces deux animaux sont-ils là ? ces deux animaux que vous représentez toujours dans vos crèches aujourd’hui. 

Sachez tout d’abord que la crèche c’est la grotte intérieure, c’est la matrice des mondes, c’est ce qui est à l’intérieur de vous, ça signifie que Christ doit d’abord naître à l’intérieur de vous-même. Le bœuf, dans les traditions anciennes, était représenté par le taureau Apis, en ancienne Egypte, il symbolise Vénus, la fertilité, la fécondité, la force sexuelle aussi, mais également les sens et vous avez cinq sens : l’ouïe, l’odorat, la vue, le toucher, le goût, ces cinq sens doivent être maîtrisés, purifiés. 

Et puis l’âne. Qu’est-ce que l’âne ? L’âne, dans les traditions anciennes, c’était tout simplement Saturne, l’homme ancien, c’est la personnalité humaine qui doit être maîtrisée, c’est l’ego. Quand ces deux aspects de l’âne et du bœuf sont maîtrisés, ils soufflent sur le petit Jésus, ils le réchauffent à travers leur museau, cela signifie qu’ils regardent le cœur de la crèche, le Cœur Christique et que la personnalité humaine maîtrisée et les cinq sens maîtrisés, se mettent au service du Cœur Christique, se mettent au service du Plan du Un, du plan d’unité, cela signifie aussi que la maîtrise s’acquiert à travers le souffle. Et rappelez-vous : vous respirez tous le même prana. 

La Source, l’Unité, Dieu, appelez comme vous voulez, a donné son souffle au premier homme, n’est-il pas ? Le souffle est donc sacré. 

Quant aux cinq sens, il est nécessaire que vous compreniez que la purification de ces sens est majeure dans le processus d’Ascension et dans l’éveil du Cœur Christique. 

Tout d’abord la vue : un événement, quel qu’il soit, est toujours neutre. La façon dont vous allez le regarder, va faire qu’il va devenir du karma négatif ou du karma positif, autrement dit, vous devez changer aujourd’hui vos regards, vous devez regarder au-delà des apparences, vous devez affiner vos regards, avoir du discernement dans vos choix, affiner vos regards en développant la compassion. 

1planètes

Vous avez aussi l’ouïe : je vous le dis souvent, lors des formations, vos oreilles ne sont pas des poubelles, vous devez apprendre à écouter les sons divins, vous devez aussi fermer vos oreilles aux critiques. Rappelez-vous : la critique vous divise, vous sépare, vous compare. Si vous êtes dans cela, vous perdez la maîtrise de votre bœuf et vous ne pouvez pas ouvrir votre Cœur Christique. 

Le goût : soyez vigilants par rapport à ce que vous ingérez et Noël n’est pas la fête de la ripaille, ce n’est pas la fête du sacrifice, vous devez apprendre à vous nourrir différemment, à vous nourrir en respectant la vie, en allant vers une nourriture plus vivante, car plus vous ingérez de la viande, plus vous participez à maintenir les conflits, les guerres et la pauvreté sur cette planète. Alors allez de plus en plus vers une nourriture vivante et végétarienne de préférence, cela purifiera votre corps et changera également vos odeurs. 

L’odorat : vous devez apprendre à sentir physiquement, mais aussi intérieurement, ce que vous vivez, ce qui se passe dans votre environnement, sentir, observer les signes qui arrivent sur votre planète. Plus vous vous libérerez, vous vous purifierez, plus vous dégagerez une odeur saine, sainte et les grands Maîtres ont toujours dégagé des odeurs de sainteté. Aujourd’hui, beaucoup d’êtres sont pollués, hybridifiés et ne dégagent plus de sainteté dans leur aura, dans ce qu’ils manifestent. 

Nous venons de parler du nez, nous avons vu le goût : apprenez à avoir une parole impeccable, le Verbe est la manifestation de Dieu, il est le principe même de JE SUIS et on n’utilise pas le nom de Dieu n’importe comment. Lorsque vous utilisez le Verbe, vous êtes dans un mouvement de création. Le Verbe, je vous le rappelle, pénètre l’éther et l’éther contient tous les éléments : le feu, l’air, l’eau, la terre. Ainsi donc, par le Verbe vous pouvez dysharmoniser votre environnement, le rendre toxique ou vous pouvez le rendre lumineux. Apprenez la maîtrise du Verbe et cessez de critiquer, de juger. Allez vers la purification de votre chakra laryngé par la pratique des noms divins. 

Et Noël, n’est-il pas une fête où l’on chante, où l’on se réjouit ? Ne chantez pas seulement pendant la période de Noël, apprenez à chanter, à réciter les noms divins, cela purifiera votre chakra de la gorge. 

Et le toucher, un autre sens. Lorsque vous touchez, vous imprégnez, vous émanez, vous irradiez ; si vous êtes reliés au Cœur Christique, votre main deviendra une main guérisseuse, une main de lumière, une main qui saura apaiser, réchauffer, qui saura être une « manne ». Comprenez cela, car CELA EST. 

Vous comprenez un peu mieux le symbole de la crèche ? Cette naissance doit d’abord avoir lieu à l’intérieur de vous. Et aujourd’hui plus que jamais, vous devez vivre cette naissance Christique, parce que demain, cette Conscience Christique qui sera née à l’intérieur de vous, devra irradier dans votre monde pour changer cette humanité, pour changer les réalités virtuelles de votre monde. Si cela ne se produit pas, je vous l’ai déjà dit : ou vous ascensionnez ou c’est la fin de votre race humaine, c’est aussi simple que cela. 

Alors le féminin et le masculin qui se marient, l’amour et la sagesse, font apparaître l’enfant, l’enfant qui est le principe de vérité, qui est la plénitude, qui est la source jaillissante : vous pourriez comparer l’Energie Christique à une source, une source intarissable qui coule, qui apporte la vie aux animaux, aux végétaux, aux humains, aujourd’hui la source vous dit : « soyez fraternels, soyez unis, rassemblez-vous, concrétisez le Plan du Un, apprenez à vous faire confiance et à avoir confiance entre vous, humains de la Terre ». Ce n’est pas forcément évident, car depuis des siècles vous avez été formatés par l’ombre qui vous a appris à contrôler, à vous méfier, à convoiter le territoire de votre voisin, l’ombre qui vous a appris à vous séparer de la Source, l’ombre qui vous dit : « restez des esclaves pour que nous, quelques poignées, nous restions au sommet de la pyramide ». 

Alors évidemment, le grand désordre a fait que le féminin et le masculin n’ont pas été respectés, l’amour et la sagesse ne se sont pas unis dans le cœur de l’homme, bien au contraire : vous avez donné priorité à « faire » – je fais, pour avoir – et puis votre « être », votre Présence JE SUIS, vous l’avez oublié. Et aujourd’hui on vous demande de réunir ces principes féminin et masculin dans votre cœur, on vous demande aussi de rétablir l’ordre et l’ordre c’est : le féminin d’abord et le masculin ensuite. C’est dedans, d’abord. C’est l’âme et le cœur qui doivent se préparer à recevoir l’Esprit Saint, l’Ame Universelle, le Principe JE SUIS. Et le masculin doit être dans l’acceptation totale pour mettre en mouvement les énergies qui concrétiseront le Plan, l’avènement de la nouvelle Terre, de la nouvelle Jérusalem, d’une nouvelle humanité. 

Et puis, revenons aussi aux trois rois mages : qui sont-ils ? Ces Etres étaient des grands chefs spirituels dans leur pays, ils venaient de l’Orient, de l’Inde, de l’Egypte, de l’Afrique, ils sont venus apporter une protection, ils sont venus reconnaître l’Enfant Roi et ils ont apporté, si vous vous souvenez bien, trois présents : la myrrhe, l’or et l’encens. Que cela signifie-t-il ? 

La myrrhe est précieuse, mais aussi amère, la myrrhe c’est le symbole de la purification. Purifiez vos bas instincts, purifiez l’ego. 

L’or, c’est la royauté, c’est la puissance, la souveraineté, car l’Enfant Christ est un Enfant Roi, il est roi sur lui-même, il a atteint la maîtrise, c’est tout l’inverse qui vous a été appris dans les sociétés de l’ombre : on vous a appris à vouloir être roi sur les autres, à prendre le pouvoir, mais le pouvoir christique est tout autre, c’est un pouvoir d’amour, c’est un pouvoir de maîtrise sur vous-même et l’or, c’est l’ouverture du Cœur Christique. 

L’encens, c’est la nourriture des Dieux ; comme je vous l’ai dit, un être sain et pur aura une odeur sainte. Dans vos églises, parfois les prêtres se promènent avec l’encensoir, précisément pour attirer les Chœurs Angéliques et non pas les basses entités. 

Ainsi donc, ces trois symboles rejoignent également les trois plans : un alignement du corps, du cœur et de l’esprit. Lorsque les rois mages sont repartis, ils n’ont pas emprunté le même chemin, cela signifie aussi que lorsque vous aurez éveillé votre Christ intérieur, votre chemin d’évolution va changer, vous aurez moins d’embûches, vous serez plus inspirés. 

Comme je vous l’ai dit, à cette époque l’ombre œuvrait toujours et Hérode a fait tuer des nouveaux-nés, vous le savez, parce que, disait-il, il ne peut y avoir deux rois et comme lui était « le roi de l’ombre », il ne pouvait accepter qu’un sauveur, que la vérité, que le chemin, que la liberté, pouvaient s’incarner et apporter la libération aux humains de la Terre. Mais Jésus, à cette époque, a été préservé et a été mis en sûreté en ancienne Egypte où il a reçu des initiations sacrées. 

Revenons un instant, si vous le voulez bien, à l’étoile. Alors certains vous diront que l’étoile, c’était une conjonction de planètes, certes, en tout cas cela a marqué un événement astrologique majeur. Je vous expliquerai deux sens de l’étoile. 

Tout d’abord l’étoile à cinq branches : tout initié, tout Etre Divin, qui a atteint son éveil Christique, sa Conscience Christique, a une étoile au-dessus de la tête, une étoile à cinq branches, parce que selon la loi de Thot « ce qui est en bas est comme ce qui est en haut et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas » pour faire le Plan du Un. 

Cette étoile représente les cinq Principes Christiques : bonté, justice – justice parce que Christos est aussi Melchizédech – amour, sagesse et vérité. Et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas : l’homme représente lui-même un pentagramme vivant. 

Et puis, cette étoile était aussi l’Etoile Blanche de Sananda, sa merkaba, son vaisseau, sa présence qui irradiait sur le monde pour réunifier le monde et préparer l’événement majeur que vous allez vivre aujourd’hui : l’ascension de votre planète et d’une partie de l’humanité. Vous rendez-vous compte qu’il a fallu qu’un Etre s’incarne – il y a deux mille ans de cela – pour vous préparer le chemin, afin qu’aujourd’hui vous puissiez réaliser votre état christique. 

Si Jésus-Christ-Sananda n’était pas apparu il y a deux mille ans, aujourd’hui ce serait bien pire, vous auriez eu des futurs très sombres. Il a été là, précisément il y a deux mille ans de cela, pour préparer – et il l’a dit : ce que je ferai vous le ferez aussi et de bien plus grandes choses encore – aujourd’hui « Christ’all », « le Christ est partout » et vous êtes des cristaux, des « cristal », chacun de vous est un cristal appartenant au monde d’unité, au monde du Père, vous êtes les joyaux de la couronne, de Kether, vous êtes les en semenceurs du monde nouveau qui arrive. Alors il est temps d’éveiller votre Christ intérieur, il est temps de redonner l’ordre sur cette planète et je vous rappelle que l’ordre c’est d’abord intégrer votre Présence JE SUIS et ensuite concrétiser le Plan. 

Si demain vous voulez créer des unités de lumière, des îlots de lumière et que vous n’avez pas atteint cet état Christique, que vous n’avez pas créé l’îlot d’abord à l’intérieur de vous, si vous ne l’avez pas chéri comme une mère peut chérir son enfant, vos îlots ne prendront jamais vie, ne naîtront jamais. Même la nature vous montre que le féminin et le masculin sont « un » et que le féminin précède le masculin. Regardez un enfant : un enfant est d’abord nourri dans le ventre de sa mère, il est nourri par le sang, ensuite il vient au monde et il est nourri par le sein, le lait, le rouge du féminin et le blanc du masculin. Vous retrouvez l’unité de ces deux principes dans l’œuf : le rouge est devenu orangé et le « blanc de l’œuf » est blanc. 

Vous portez, dans votre sang, des globules blancs, des globules rouges, autrement dit l’ère qui arrive est sous les auspices du Maître St Germain, du 7ème Rayon Améthystos, le Rayon Violet et qu’est-ce que le violet, si ce n’est l’union du rouge et du bleu, du masculin et du féminin. 

Vous devez arriver aujourd’hui à cette unité : plus il y a d’êtres qui vont éveiller leur Principe Christique, plus les forces de l’ombre perdront leur pouvoir et devront sortir de l’orbite de cette planète. 

Rappelez-vous les Anges qui sont apparus aux bergers pour leur annoncer que le sauveur était né. Qu’ont-ils dit ? « Gloire aux cieux, au Père et paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté » Celui qui éveille son Principe Christique devient un instrument de paix pour le monde, un ensemenceur des races nouvelles. Il y aura un nouvel Adam et une nouvelle Eve et toutes les formes d’implantations, de conditionnements, vont être levées. 

Il est nécessaire d’instaurer la paix sur cette planète, car certains utilisent des foyers hostiles, maintiennent les colères, les guerres, pour mieux asseoir leur pouvoir et leur pouvoir est destructeur pour votre planète, destructeur pour votre humanité. Et cette incompréhension, ce non-respect du Principe Christique, s’est manifesté jusque dans votre technologie. Comme je vous le dis souvent à ceux qui m’écoutent, qui suivent mes enseignements : « le dernier crime de l’homme est la fission de l’atome ». Quand vous créez de la lumière à travers le nucléaire, à travers la fission de l’atome, vous êtes dans une fausse lumière, cela montre qu’il y a une fracture à l’intérieur de vous et Noël doit vous initier, doit vous rappeler chaque année qu’il est grand temps de réunir vos deux principes, de vous purifier, d’être amour, d’être une véritable lumière pour ce monde et pour les unités et les mondes futurs. 

Et chères âmes, je conclurai en vous disant, en vous souhaitant, d’être roi sur vous-même, d’aller vers la maîtrise et de lâcher le contrôle. Je vous dirai aussi de rétablir l’ordre à l’intérieur de vous, tout comme à l’extérieur et d’apporter la possibilité à ce monde de concrétiser le plan d’unité et de fraternité. 

Je vous souhaite, pour ce Noël, d’intégrer le Principe Christique sur les trois plans : 8-8-8. Je vous souhaite également d’accueillir, en conscience, la Présence I AM. Réjouissez-vous à Noël, certes, mais avec modération. Pensez au véritable symbole de cette fête, car si elle n’éveille pas en vous le Christ intérieur, pourquoi donc fêter Noël ? A quoi aura servi la naissance de Jésus-Christ-Sananda si vous n’honorez pas sa venue en éveillant votre Christ intérieur ? 

« ELI ELI ELI LAMA SABAC TANI » a-t-il dit sur la croix et vous savez que ce n’est pas « Dieu pourquoi m’as-tu abandonné », mais « Dieu tu m’as maintenant glorifié ». Cela peut aussi signifier en ancienne langue maya « mes plaies resteront ouvertes tant que l’on calomniera et falsifiera mon enseignement ». D’une certaine façon, si vous n’honorez pas ce pour quoi il est venu, en éveillant votre Christ intérieur, vous participerez à maintenir sa plaie ouverte, à maintenir la dissolution sur cette planète, la fracture. 

OLD_TitreCC

Du plan où je suis et en toute humilité, de ma présence, je vous demande donc d’éveiller en vous ce Christ, d’être transparents comme du pur cristal, d’être alignés, d’être en lien en haut et en bas, d’être le pentagramme vivant. 

Si certains le souhaitent, je veux bien répondre à quelques questions, bien que cela me semble inutile aujourd’hui, mais si toutefois il y avait des questions autour de Noël, autour de votre ascension, je veux bien y répondre. 

Peux-tu nous apporter plus de précisions sur le code 8 8 8. Par ailleurs, quand ce code a-t-il été donné ? 

Si vous regardez dans la suite de Fibonacchi, les mathématiques sacrées, je l’ai souvent expliqué : le 1 qui se reflète dans le 1 fait apparaître le 2, le 3, le 5 et le 8 : le 8, c’est la force, c’est l’alpha et l’oméga, c’est le Principe Christique par excellence, c’est le principe de la maîtrise, c’est le 8 sur les trois plans : corps, cœur, esprit, c’est le Code Christique. Vous pouvez l’invoquer lorsque vous vous enracinez, vous pouvez l’invoquer lorsque vous activez votre Fleur de Vie Dorée, mais quand vous activez des codes, vous devez évidemment être conscients de l’importance de ces codes, de leur signification, autrement cela n’aurait aucun intérêt en disant « 8 » sans prendre conscience de sa signification, vous passeriez à côté de l’essentiel. 

Je rajouterai que ce code est de tout temps. 

Le 21, c’est la fête des lumières. Y a-t-il une relation avec la fête des lumières, Hanouka et Noël ? 

La fête de Hanouka, la fête des miracles, la fête des lumières : c’est le 21 et vous observez bien dans le 21, le 2 qui précède le 1 et le 21, c’est le monde, c’est le monde unifié, c’est le monde Christique tel qu’il apparaîtra. 

Soyez remerciés, soyez profondément remerciés et guidés sur votre chemin d’évolution. Nourrissez ce jour de Noël, cette nuit, cette veillée de Noël, le 24, que vous vivrez, nourrissez cette nuit de pensées et de lumière. Faites des chants sacrés, réunissez-vous entre frères et sœurs de cœur et des étoiles. Que l’énergie ne soit pas une énergie gaspillée mais une énergie consacrée au Plan du Un. 

Chères âmes, soyez purifiées, soyez bénies et à très bientôt. 

Christ’Al Chaya 

OM SHANTI CHAYA : Cliquez ici pour accéder à l’espace d’étude des lettres mensuelles réservé aux abonnés

 

LA GUERION EST ALCHIMIQUE ET INSTANTANEE

 

7dhUcuf« Le changement est immédiat, mais c’est la résistance au changement qui prend parfois une vie à se briser », dit un vieux proverbe hébreu. C’est dans les champs énergétiques de votre esprit, de votre cœur et de votre volonté que vous pouvez transformer le plomb de la matière (le contenu énergétique compact et dense de vos souvenirs, de vos attitudes, de vos croyances et de vos expériences) en or. Tout comme les anciens alchimistes cherchaient la pierre philosophale qui transformerait le vil métal en or, vous pouvez utiliser vos connaissances sur les archétypes pour trouver les raisons d’être et le sens profond des événements qui se produisent dans votre vie physique.

Par exemple, le pardon permet de transformer le plomb des souvenirs pénibles en l’or du discernement. Inversement, si vous savez que vous devriez pardonner, mais choisissez de ne pas le faire, vous ajouter du plomb à votre esprit et à votre psyché, et il s’accumule au fil du temps comme un poids mort dans vos cellules. Le plomb, ce sont toutes ces questions non résolues, entre autres la haine, l’amertume, l’amour non partagé et le regret, qui viennent taxer votre corps ainsi que votre esprit. Plus les questions restent en suspens, plus le plomb est lourd.

Le poids énergétique de votre histoire a un impact sur la résistance de l’être biologique. Les mémoires des cellules « plombées » ralentissent la vitesse du fonctionnement des cellules saines, ralentissement qui augmente les risques de développement des maladies. Personnellement, je vois cette corrélation sous forme de l’équation suivante : poids = attente. Toutes les situations non réglées sur les plans psychique, émotionnel et mental augmentent le poids que vous portez dans votre champ énergétique. Attendre pour que le changement s’effectue dans votre vie. ceci signifie que vous remettez sans le savoir à plus tard une solution ou que vous vous empêchez de guérir une maladie.

C’est dans l’ouvrage Contes de Noël de Charles Dickens que l’analogie au plomb que l’on porte en soi est le plus clairement mise en évidence. Dans cette histoire bien connue, Ebenezer Scroog reçoit, le soir de Noël, un avertissement de mauvais augure l’informant qu’il doit changer ses attitudes, sinon il lui en cuira. Le cauchemar de Scrooge commence lorsque le fantôme de son ancien associé, Jacob Marley, lui rend visite. Ce dernier traîne derrière lui tout un poids de lourdes chaînes. Scrooge, qui s’enquiert de quoi il s’agit, se fait répondre par le fantôme qu’il porte les chaînes qu’il s’est forgé dans sa vie sur Terre.

« J’ai fabriqué chacun des chaînons, mètre après mètre. J’en ai ceint mes reins de mon propre chef et c’est mon livre arbitre qui me les a fait porter. Ceci vous semble-t-il étrange » ?

Scrooge se mit à trembler. « Connais-tu le poids et la longueur de la chaîne que toi-même tu portes ? poursuivit le fantôme. Elle était aussi lourde et longue que celle-ci il y a sept Noëls. Sans oublier que tu as continué à y œuvrer depuis. Quelle est lourde cette chaîne » !

Marley avait sans doute forgé sa chaîne par manque de générosité et de compassion envers son associé, Scrooge, de la même façon que nous nous forgeons nos propres chaînes maille après maille à force d’accumuler du plomb chaque fois que nous choisissons de « faire le mort ». Ce que Marley propose à Scrooge, ce n’est rien d’autre que de transformer son plomb en or. Cette histoire de Dickens nous présente la transformation personnelle de l’archétype de l’Avare en l’archétype de l’Enfant divin. Après cette rencontre qui le secoue, Scrooge plonge dans son laboratoire intérieur, où il reçoit la visite des esprits des Noëls passés, présents et futurs. Ces derniers lui font voir ses erreurs, comment il en est arrivé là, où il se situe à cette étape, ce qui lui arrivera s’il ne prend pas garde.

Le travail que nous devons accomplir ressemble à celui de Scrooge : il faut cesser de forger du plomb dans notre présent et commencer à transmuter celui que nous portons en or. Une fois que nous avons pris conscience de cette règle, il nous est plus aisé de comprendre la raison pour laquelle la médecine énergétique et les traitements médicaux ont parfois des effets limités sur les maladies.

La médecine énergétique est une vieille méthode de guérison qui fait appel au massage, à l’aromathérapie, à l’acupuncture, la chromothérapie et autres méthodes pour activer et libérer les blocages énergétiques qui se sont formés avec le temps. L’objectif de ces méthodes de guérison est de dissoudre la lourde énergie du passé pour faciliter le flot de l’énergie présente. En prenant conscience des attitudes et des croyances négatives, ainsi que des souvenirs traumatisants qui maintiennent votre énergie dans le passé, vous ramenez cette réalité énergétique dans le présent, lui permettant ainsi d’augmenter la force vibratoire de tout votre système.

Plus vous êtes dans le moment présent, plus les fréquences de la conscience dans le présent sont élevées. Et dans le processus, votre champ énergétique se branche sur le champ énergétique cosmique. Quand vous vivez dans le moment présent, les parfums de l’aromathérapie se transforment en odeurs de guérison. Le pardon transforme les poisons de colère et du ressentiment. Votre guérison s’accélère et toutes les limites imposées par la « tribu » en ce qui a trait aux maladie (« il faut au moins six mois pour se guérir de telle maladie et cinq ans pour guérir telle autre« ) se dissolvent. Vos épaules sont délestées du fardeau du passé et, avec lui, le temps d’attente de résultats est réduit.

Cependant, pour avoir accès à l’état d’intemporalité, il faut remettre notre volonté au Divin et vivre en fonction de ce choix. L’exemple le plus flagrant de cette démarche est Jésus, un maître que l’on associe le plus aux guérison spontanées. Jésus a en effet souvent réprimandé ceux qui lui demandaient de l’aide, leur disant qu’ils devraient avoir la foi et revenir dans l’instant présent…

Les comptes rendus des guérisons faites par Jésus semblent indiquer qu’il existe un lien étroit entre la capacité à accepter une guérison intemporelle et celle à faire abstraction du temps linéaire. Ces guérisons prouvent que nous pouvons passer de la réalité physique à la réalité symbolique et que nous travaillons alors dans les creusets de notre laboratoire intérieur, où nous transformons le vil métal en or. Mais pour cela, il nous faut accepter de vivre en fonction du mystère des lois de l’intemporalité, de servir l’esprit avant tout, de renoncer aux seules perceptions sensorielles des trois premiers chakras, c’est-à-dire ceux de la survie sur le plan physique. La reddition de Jésus à la volonté divine se reconnaît à la façon dont il accepte constamment ce qui doit se passer l’instant suivant. Ainsi, dans les jardins de Gethsémani, même s’il demande à Dieu de le libérer de ce qui l’attend, l’instant d’après, il accepte la volonté de Dieu.

Les cas de guérison et de rémissions spontanées, souvent qualifiés de miracles, ne se comptent plus. Chaque fois, la guérison est précédée d’une décision de lâcher prise, de pardon, de volonté de changer et, en général, d’une acceptation à cheminer de façon différente dans le vie. chez les gens qui ont fait des choix d’intemporalité, il émane une énergie et un charisme qui attirent les autres dans leur champ d’énergie protectrice divine, un témoignage de foi manifesté.

Chacun des contrats qui nous lient tacitement à la vie est une expérience temporelle qui comporte une part d’intemporel. Vous pouvez être assuré que tout ce que vous faites et que toutes les personnes avec qui vous entretenez des relations échapperont à un moment donné à votre contrôle. Lorsque vous serez rendus là, vous seriez bien avisé de délaisser les perceptions de la première colonne pour, ainsi que je le dis aux gens qui participent à mes ateliers, passer à la troisième colonne afin de percevoir une réalité intemporelle. Vous devez considérer les circonstances dans lesquelles vous vous trouvez comme étant en dehors du temps et de l’espace, comme une histoire archétypale animée par un thème, des personnages et résultant d’un apprentissage.

Cette histoire doit en quelque sorte vous donner l’occasion de rendre les armes devant le Divin. Tout acte de renoncement se traduit par une intervention intemporelle : le temps s’amenuise alors que l’intemporalité augmente dans votre champ énergétique. Les pensées se forment beaucoup plus rapidement lorsque vous ne suivez pas le temps linaire, l’histoire chronologique, qui ressemblent aux chaînes de Marley. Votre énergie augmente, votre vieillissement ralentit et votre corps génère la santé. Toutes ces choses ne sont que mathématique, purement divines.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

LA MAISONS ASTROLOGIQUES DANS LA ROUE ARCHETYPALE

 

ROUE ARCHETYPALE

PREMIERE MAISON : EGO ET PERSONNALITE (Premier et troisième chakras)

Dans une carte du ciel, les douze maisons correspondent aux douze signes du zodiaque et aux quatre énergies cosmiques : terre, aire, feu et eau. Les maisons de la Roue archétypale partagent certaines des mêmes caractéristiques. La première maison de la Roue archétypale, par exemple, correspond au signe astrologique du Bélier, première maison du zodiaque. Dès le premier jour du printemps, elle représente le renouveau. Et puisque le sentiment que tout était possible et qu’il voyait la lumière même dans les pires situations. L’archétype en résidence dans la cinquième maison de Will était l’Enfant. Et c’était exactement cela : presque un personnage de contes de fée qui inspirait les gens pour voir le beau dans la vie.

Le besoin de créer est un aspect essentiel de la conscience et de l’âme. Mais il est illusoire de définir notre capacité créative selon nos accomplissements professionnels, même artistiques. Will incarnait l’énergie de la créativité dans son expression la plus élevée parce qu’il canalisait cette électricité pour mettre en marche l’âme de tous ceux qu’il rencontrait. Il représente aussi un autre profil de la créativité : la nature créative du soi qui se contente d’être soi pour être reconnu et validé.

DEUXIEME MAISON : VALEURS PEROSNNELLES (Deuxième chakra)

La deuxième maison de la Roue archétypale correspond au Taureau, un signe de terre qui gouverne votre relation à la terre, au sens large. Elle préfigure ce que vous appréciez et chérissez le plus. En termes énergétiques, la deuxième maison représente la prochaine étape de la formation du soi : « Maintenant que je suis là, qu’est-ce qui m’appartient ? Qu’est-ce que je veux retirer de la vie ? Quel pouvoir est essentiel à mon interaction avec la vie matérielle ?  Cette maison représente votre appréciation de la nature physique de la vie ; les objets de ce monde qui touchent votre ego et votre âme et ce dont vous avez le plus besoin pour vous sentir enraciné dans le monde. Cette maison reflète surtout les objets ou l’énergie que vous associez au pouvoir terrestre : argent, statut, propriété, oeuvres d’art, capacité de dominer les autres, sensualité, beauté. Ce sont les moyens les plus séducteurs par lesquels l’âme s’attache à la forme physique. Par conséquent, l’archétype qui réside dans cette maison est mieux accordé à votre relation au pouvoir physique et à ses icônes.

Cette maison vous met au défi d’envisager vos valeurs spirituelles par-delà la forme physique de votre attachement aux objets, à l’argent, au statut, au pouvoir et à toutes les autres manifestations du monde matériel. Les gens souffrent généralement d’une grande anxiété parce qu’ils croient devoir posséder, pour être heureux, une personne, un lieu ou un objet. Mais la capacité d’aimer inconditionnellement nécessite le détachement.

TROISIEME MAISON : EXPRESSION DE SOI, FRERES ET SŒURS ( Troisième et cinquième chakras)

Lorsque vous avez établi vos valeurs, vous passez à l’expression de soi : votre façon d’affirmer au monde qui vous êtes et ce qui vous est cher. La maison 3, alignée avec les Gémeaux, un signe d’air qui gouverne la communication, représente votre capacité de vous exprimer en tant qu’individu, et représente aussi os frères et sœurs. Le lien symbolique entre frères et sœurs et les communications représente le processus naturel de la spécialisation, ou de la découverte de votre voix parmi les autres « enfants ». Par conséquent, les frères et soeurs doivent signifier non seulement les membres de vote famille biologique, mais aussi ceux qui vous aident à grandir. Parce que l’énergie de votre troisième maison renferme à la fois votre sentiment d’estime de soi et votre expression personnelle, elle résonne avec les troisième et cinquième chakras. Elle contient les leçons inhérentes à l’apprentissage des causes et effets de vos choix ; votre façon de gérer votre propre pouvoir. Elle révèle comment vous dirigez votre énergie dans le monde, comment vous la mettez en mouvement et comment vous vous engagez avec les lois de l’attraction magnétique et de la cause à effet. Vous devrez prendre conscience de vote façon d’utiliser votre énergie et votre pouvoir personnels de façon à assumer les conséquences de vos pensées et de vos actions. Devenir conscient veut dire vous éveiller à votre propre pouvoir et apprendre à le diriger d’une façon responsable.

L’archétype résident dans votre troisième ainsi influence votre façon de soupeser vos décisions. Les choix qui visent à nuire aux autres ou à les blesser représentent la part d’ombre ou la difficulté de la troisième maison.

La troisième maison vous met au défi de vous rendre compte de vos motivations. Chaque pensée, parole, action et geste est une expression de votre pouvoir et, en définitive, seules deux motivations authentiques touchent la psyché : la valorisation ou la dévalorisation de soi et des autres.

QUATRIEME MAISON : CHEZ SOI ( Premier et quatrième chakras)

La quatrième maison correspond au Cancer, le premier des trois signes d’eau du zodiaque. Comme l’eau est un élément associé à notre nature émotionnelle, l’archétype de notre quatrième maison  a l’influence la plus forte sur le fondement de votre nature émotionnelle. Votre expression de vous-même, que ce soit en tant qu’individu ou sur le plan créatif, doit être enracinée, avoir un chez-soi. La quatrième maison est reliée à la fois au chez-soi d’où vous venez et à votre maison actuelle. Le mot ou l’image Maison possède de nombreuses significations et, dans l’état de rêve, il est souvent associé à la véritable résidence du cœur, ou à votre passion la plus profonde. Le thème qui gouverne cette maison comprend vos liens à la famille biologique et élargie. L’archétype qui réside dans cette maison exerce une influence prédominante sur vos énergies émotionnelles associées à cette maison. Parce que la quatrième maison est reliée à la fois à vos racines familiales et à vote vie émotionnelle, elle correspond aux énergies de vos premier et quatrième chakras.

Les aspects douloureux de la quatrième maison peuvent comprendre des souvenirs et émotions toxiques, dont les conséquences peuvent être la dépression et la mélancolie.

La quatrième maison vous met au défi de régler les comptes de votre enfance et d’établir des foyers sains pour vous-mêmes en tant qu’adultes. Vous avez le choix de transmettre à vos enfants et à vos proches soit vos blessures et vos drames familiaux, soit l’optimisme et l’amour de la vie. il est donc essentiel, pour la santé du foyer, de guérir votre histoire personnelle et de ne pas léguer vos propres blessures.

CINQUIEME MAISON : CREATIVITE ET CHANCE (Sixième chakra)

La séquence du feu, de la terre, de l’eau et de l’air se répète dans la Roue Archétypale et zodiacale. Le Lion, deuxième signe de feu, se rapporte à la cinquième maison, qui gouverne l’expression créatrice, la sexualité, les enfants et la chance. C’est également la maison de l’amour, de la spontanéité, et de l’abondance. L’archétype qui réside dans cette maison représente les forces qui vous aideront le plus à engendrer des projets. Après vous être enraciné dans un foyer, vous passez instinctivement à l’exploration du pouvoir de créativité. Parce que la cinquième maison gouverne la créativité, elle correspond au sixième chakra, qui régule l’intelligence et l’imagination.

La part d’ombre de la cinquième Maison se manifeste sous la forme de l’expression débridée du feu créatif ou sexuel, comme le mauvais usage du pouvoir sexuel ou créatif, à des fins égoïstes, ou manipulatrices. On peut utiliser le talent créatif pour des activités illégales ou contraires à l’éthique, ou pour la séduction et la manipulation sexuelles. Le besoin de créer est un aspect essentiel de la conscience et de l’âme. Mais il est illusoire de définir notre capacité créatrice selon nos accomplissements professionnels, même artistiques. Il représente aussi un autre profil de la créativité : la nature créative du soi qui se contente d’être soi pour être reconnu et validé.

SIXIEME MAISON : PROFESSION ET SANTE (Deuxième chakra)

La sixième maison correspond au deuxième signe de terre, la Vierge, et gouverne votre profession et votre santé. L’énergie terrestre de la Vierge diffère de celle du Taureau en ce qu’elle vous sert d’ancrage pour transformer votre vie différemment des cycles naturels, propres à votre deuxième maison. Cette maison focalise sur la profession dans un objectif de survie, et l’archétype qui réside ici influence votre recherche de la sécurité. Lorsque vous êtes en pleine transaction commerciale, par exemple, votre modèle archétypal de la sixième maison joue un rôle très important dans votre façon d’interpréter les conversations et les occasions d’affaires. La sixième maison vous met au défi de maintenir l’équilibre entre travail et santé. Un archétype pourrait indiquer des habitudes malsaines ou destructives qui ne servent pas votre bien-être physique. Il peut aussi indiquer comment vous négocier l’éthique et vote morale pour la sécurité financière et professionnelle. Parce que cette maison est reliée à l’argent et aux valeurs matérielles, elle correspond plus étroitement au deuxième chakra.

SEPTIEME MAISON : MARIAGE ET RELATIONS (Deuxième et quatrième chakras)

La septième maison comprend le mariage, de même que d’autres formes de partenariat, telles les amitiés intimes et les relations d’affaires. Cette maison est sous le signe astrologique de la lance, le deuxième signe d’air. A la différence des Gémeaux, qui gouvernent la communication en général, la Balance représente les types de communication les plus intimes entre individus. La qualité essentielle associée à la Balance est l’équilibre, symbolisée par une femme portant une balance. Cette maison est également un territoire de choix pour les gestes de trahison, qui révèlent si souvent les parts d’ombre de la relation. Parce que la septième maison gouverne à la fois les partenariats commerciaux et le mariage, elle correspond aux énergies des deuxième et quatrième chakras, qui gouvernent l’argent, les valeurs et les affaires du cœur.

Notre biologie même nous incite aux partenariats physiques, émotionnels et psychologiques. Nos relations, les uns avec les autres sont des domaines privilégiés dans lesquels apercevoir nos Contrats. Nous pouvons également les voir dans nos partenariats archétypaux : Parent-Enfant, Mentor-Etudiant, Serviteur-Maître.

Durant le cours normal d’une journée, au fil de nos occupations, des dialogues extraordinaires se déroulent entre nos âmes. Les partenariats peuvent également entrer en jeu dans des situations plus terre-à-terre. Nous investissons beaucoup d’énergie dans la jouissance, le maintien ou la guérison de nos relations et, en cours de route, nous apprenons davantage sur nos motivations. L’un des cadeaux les plus sains que nous puissions nous offrir est de constamment surveiller nos raisons d’être critiques et autoritaires. L’épreuve consiste à permettre aux autres d’être eux-mêmes, malgré notre peur et notre insécurité. C’est d’entretenir votre relation essentielle envers vous-même et de vivre en accord avec cette vérité ; le plus beau cadeau que vous puissiez offrir à quelqu’un, c’est d’être vous-même en pleine santé.

HUITEME MAISON : LES RESSOURCES DES AUTRES (Deuxième et sixième chakras)

Cette maison correspond au Scorpion, le deuxième signe d’eau, et l’eau, est l’élément le plus proche de notre nature émotionnelle. Le Scorpion gouverne également les secrets et les activités secrètes, de même que les énergies passionnées associées à la sexualité érotique. A la différence de la deuxième maison, qui concerne la propriété personnelle, la huitième maison gouverne votre usage de l’argent dans le domaine public. le thème de l’héritage dans cette maison est en rapport avec vos intérêts financiers et juridiques, votre bagage génétique et votre mémoire biologique ancestrale. Comme les questions juridiques et financières impliquent à la fois votre intellect et votre sens des valeurs, cette maison est donc influencée par les énergies des deuxième et sixième chakras.

Les questions de la maison huit sont nos ombres les plus obscures car, cette maison fait ressortir nos questions reliées au pouvoir, marquant un passage plus grand dans le domaine public du pouvoir extérieur.  Vous devez comprendre la nature émotionnelle de cette maison, car l’argent, la sexualité et la connaissance secrète sont des moyens de séduction qui peuvent bloquer la poursuite de votre potentiel divin. Il peut être extrêmement difficile de résister à ces énergies. Il est difficile de demeurer émotionnellement centré et en possession de son pouvoir lorsque les questions financières et sexuelles sont en jeu. Comme l’argent, le sexe et le pouvoir représentent l’autorité et la sécurité, lorsque ces domaines de la vie sont menacés ; nous devenons extrêmement craintifs et pouvons agir d’une façon irrationnelle. Les expressions de l’ombre de cette maison se présentent dans le domaine de l’inconduite juridique et financière y compris entre autres la mauvaise appropriation des fonds commerciaux et les conflits familiaux sur les questions d’héritage. Dans cette maison, nous découvrons également la valeur magnifique de notre force et de notre courage au cours des expériences les plus vulnérables de notre vie.

Un grand nombre de Contrats que vous avez avec d’autres gens viennent à cause de l’argent, du sexe et du pouvoir et cette maison aussi présente le potentiel de trahison et d’incompréhension. Mais les liens familiaux et affectueux sont également des qualités héritées et cette maison et son archétype peuvent être une grande source de force pour vous.

L’archétype associé à votre maison huit est celui qui vous guide à travers vos peurs, vos épreuves et vos forces en ce qui concerne l’argent, l’héritage et la sexualité. Gardez à l’esprit que le fond de vos peurs ne peut se comprendre pleinement dans les limites d’une seule maison. Les archétypes et les maisons auxquelles ils sont associés sont des points d’entrée dans votre carte. Chaque point d’entrée vous fournit une perspective particulière différente, mais pour voir votre Contrat dans son ensemble, vous devez en définitive considérer toute la carte. Si vous étiez en crise à propos de l’importance de l’argent pour vous, ou de votre résistance au fait de vivre pleinement, vous vous pencheriez sur la maison deux, car ce sont des questions de valeurs personnelles. Mais iso vus examiniez une relation commerciale ou financière, vous commenceriez le processus d’interprétation par votre archétype de la maison huit. Puis, étudiez cette même relation avec un autre archétype et une autre maison, en les examinant un à un, en faisant un tour de Roue. C’est comme voir votre psyché et votre âme avec un objectif grand angulaire.

NEUVIEME MAISON : SPIRITUALITE (Septième chakra)

La neuvième maison, qui correspond au Sagittaire, le troisième signe de feu, gouverne la spiritualité, la religion, le voyage et la sagesse. L’énergie du Sagittaire est associée à l’audace et à l’indépendance, qualités qui mettent en valeur les quêtes que vous êtes incité à poursuivre. L’élément feu du Sagittaire allume l’inspiration, la dévotion et la passion de réaliser une relation intime au Divin. Tandis que le Lion, autre signe de feu qui gouverne la cinquième maison, est fortement lié aux caractéristiques et au théâtre de la personnalité dramatique, le feu du Sagittaire élève l’âme d’une personne jusqu’à des voies transcendantes, en accord avec le symbolisme du Centaure dirigeant sa flèche vers le cosmos. Les parts d’ombre inhérentes à cette maison sont liées à la difficulté de gérer votre ego spirituel souvent caractérisé par l’archétype appelé le complexe messianique.

Les maisons neuf et dix sont situées au sommet de la carte et représentent les forces directrices qui nous aident à nous rappeler, même inconsciemment, que la vie est un voyage spirituel et que notre rôle est de développer continuellement notre potentiel le plus élevé. C’est pour cette raison que les deux maisons sont fortement influencées par l’énergie du septième chakra, qui régule notre relation au Divin. L’éveil spirituel appelé « la nuit noire de l’âme » résonne fortement avec le profil énergétique de la neuvième maison. Notre culture contemporaine est largement passée de la pratique en groupe de la religion, à la recherche profondément intime, d’une voie spirituelle individuelle. Même s’il s’agit d’un mouvement positif dans notre évolution, bien des gens tentent aujourd’hui de vivre selon les normes intérieures exigeantes jadis réservées aux moines, sans toutefois bénéficier de l’environnement privilégié qui, jadis, permettait aux religieux de focaliser uniquement sur leur pratique spirituelle.

La part d’ombre de cette migration vers la culture ambiante de pratique spirituelle jadis cloîtrées présente des risques de crise spirituelle ou même de folie. L’approfondissement du moi pour tenter de prendre contact avec le Divin exigeait traditionnellement la présence d’un conseiller suffisamment évolué, du point de vue spirituel, pour vous tenir la main à travers les points de passage dans l’âme : nommément, un directeur spirituel, un gourou, un abbé ou une mère supérieure. Durant ce processus d’introspection spirituelle, vous descendrez peut-être dans les profondeurs de la solitude et de la vie, vous vous détacherez des émotions et de la notion du quotidien et même, ironiquement, vous développerez un sentiment d’absurdité.

Cependant, bien des gens se trouvent présentement dans un état de détachement émotionnel, tout en s’efforçant d’entretenir la vie extérieure, en allant travailler et en remboursant l’hypothèque. Souvent la fardeau de vivre dans deux dimensions aussi opposées peut presque paralyser les gens dépressifs. Mais comment distinguer la dépression clinique ou psychologique conventionnelle de la crise spirituelle, dont les symptômes peuvent paraître similaires ? Tout d’abord, toute dépression provient de sentiments de dévalorisation. L’équilibre du pouvoir change et vous avez l’impression de ne plus dicter la loi. La dépression clinique provient généralement d’événements extérieurs ou matériels. Elle peut provenir d’un déséquilibre clinique ou d’un changement de vie traumatique ; du divorce à la perte d’un proche, en passant par un diagnostic de maladie grave. Une telle dépression engendre souvent une incapacité de fonctionner efficacement et doit être traitée par un professionnel de la santé mentale.

Par contraste, la dépression spirituelle est plus souvent déclenchée par une plongée dans des questions métaphysiques que par des soucis matériels. Vous avez peut-être l’impression d’avoir atteint une impasse, d’avoir été abandonné par Dieu ou d’avoir perdu l’espoir d’atteindre à l’union divine. Les crises spirituelles sont parfois causées par un choc, tel qu’une maladie grave ou un divorce, si cela vous conduit à remettre en question la signification et la valeur de votre vie au lieu de focaliser entièrement sur votre infortune matérielle. Il est clair que la distinction est parfois subtile entre une dépression clinique et une crise spirituelle. Une autre façon de la reconnaître consiste à observer votre façon de réagir à une crise.  Si vous réagissez en vous demandant comment vous trouverez un jour quelqu’un pour remplacer le conjoint dont vous avez divorcé, ou suffisamment d’argent pour vivre, votre dépression est sans doute psychologique au départ. Si vous réagissez précisément au sentiment d’avoir été rendu impuissant par le fait d’être consumé par la colère, le ressentiment ou le blâme envers les autres, il est fort possible que vous ne soyez pas atteinte d’une dépression spirituelle. Si toutefois vous vous posez des questions sur le sens de la vie ou la raison pour laquelle Dieu vous paraît si distant, vous avez toutes les chances de subir une crises spirituelle et vous avez peut-être besoin de voir un directeur spirituel plutôt qu’un psychothérapeute.

Si vous déterminez que votre dépression est largement spirituelle, une solution possible consiste à abandonner au Divin toutes vos craintes et soucis profanes, à « lâcher prise et laisser faire Dieu ». Vous pouvez émettre une simple déclaration au Divin pour signifier que vos propres tentatives de direction de votre vie spirituelle n’ont rien donné et que vous avez besoin de l’assistance divine. Vous abandonner aux mains du Divin, c’est différent de l’abandon de tous vos biens matériels comme dans le cas du vœu traditionnel de pauvreté. Mais le fait de réaliser que vous vivez dans le champ protecteur d’un Contrat Sacré, qui vous fournit tout ce que la vie exige pour l’évolution de votre âme, peut vous permettre de clore le conflit entre votre volonté personnelle et celle du Divin. Le geste de s’abandonner est une affirmation qui dit : « Je permets au Divin de faire mes investissements en fonction d’une sagesse plus grande que la mienne ».

LES-MAISONS-ASTROLOGIQUESDIXIEME MAISON : POTENTIEL LE PLUS ELEVE (Cinquième et septième chakras)

La dixième maison est gouvernée par le Capricorne, le troisième signe de terre du zodiaque. L’énergie de cette maison agit sur votre potentiel le plus élevé. Elle vous pousse à l’atteindre dans votre monde physique et votre vie spirituelle. Quel est votre potentiel le plus élevé de compassion ou de générosité ? Quel est votre potentiel le  plus élevé de valorisation des autres ? Quel est votre potentiel le plus élevé que vous puissiez atteindre par votre talent ? Votre potentiel le plus élevé, c’est ce que votre Contrat vous force à reconnaître et à accomplir. Puisque cela exige des choix concernant votre destinée spirituelle, la maison correspond aux énergies des cinquième et septième chakras.

L’archétype qui réside dans cette maison est votre point de départ dans le déchiffrement des choix qui vous sont ouverts et de la qualité de vos motivations. La part d’ombre de votre potentiel le plus élevé est le sabotage de soi, le doute ou le manque de confiance. La peur de l’échec, de même que celles du succès et de la responsabilité, caractérise les épreuves inhérentes à cette maison. Ce sont surtout des peurs de vos propres pouvoirs et de votre prise de pouvoir personnelle et les changements qu’ils vous demandent de faire dans votre vie. Vous aurez besoin de vérifier si vous empêchez délibérément votre potentiel le plus élevé d’émerger et pourquoi. Vous devrez également lutter pour demeurer humble, en même temps que vous développez votre pouvoir. 

La poursuite de votre potentiel supérieur est le marathon le plus difficile. A chaque mise à niveau, qu’elle soit personnelle ou professionnelle, quelque chose ou quelqu’un viendra éprouver la profondeur et la solidité de votre croissance intérieure. Sur le plan matériel, cette rencontre pourrait se présenter comme une confrontation avec une autre personne qui ne veut pas vous voir changer. Ou une relation avec quelqu’un dont vous devenez jaloux, qui mettra à l’épreuve votre capacité de soutenir le talent et les dons d’un autre. Ou l’on vous donner a peut-être la possibilité d’aspirer à la transformation intérieure, pour découvrir par la suite que ces occasions exigent toujours le sacrifice d’une partie de votre vie. Certaines personnes estiment que le sacrifice et le changement demandent trop d’effort, et cessent de poursuivre ou de réaliser l’accomplissement de leur potentiel.  L’archétype de votre dixième maison indique de quelle façon votre inconscient organise vos pensées lorsque vous êtes aux prises avec des choix susceptibles de vous amener à remplir votre mission. Rappelez-vous ceci : bien que tous vos compagnons archétypaux aient de l’influence sur chaque aspect de votre vie, l’archétype qui réside en cette maison représente le langage symbolique à utiliser pour déchiffrer tout ce que recèle votre potentiel le plus élevé.

L’une des manifestations de la part d’ombre de la troisième maison est la façon dont nous communiquons, non seulement avec d’autres mais avec nous-mêmes, notre psyché, notre âme et notre intuition, avec l’essence même de notre vie.

ONZIEME MAISON : RELATION AU MONDE (Cinquième et sixième chakras)

La onzième maison correspond au Verseau, le troisième signe d’air, et gouverne votre relation au monde extérieur et votre conception du périmètre. Votre vision générale de la vie est liée à l’énergie de cette maison. Ces sentiments reflètent la vision de votre sentiment de pouvoir à l’œuvre dans l’environnement social ou planétaire. Les gens attirés vers le service à l’échelle mondiale, comme les causes écologiste ou pacifistes, ont des liens forts avec l’énergie de cette maison. L’optimisme ou le pessimisme quant à l’avenir de l’humanité est une extension de l’énergie spirituelle de la onzième maison. La maison onze gouverne votre façon de relier votre créativité à l’humanité et engage les énergies de vos quatrième et sixième chakras, qui régulent votre cœur et votre esprit.

La course présidentielle entre George W.Bush et Al Gore fut une partie de souque à la corde archétypale typique de la maison onze. Les difficultés que posait la proclamation du gagnant ont concentré l’attention du pays sur le pouvoir qu’ont les individus de changer l’avenir de l’humanité. Par conséquent, les Américains ont évalué avec plus de sérieux que jamais l’importance de chaque vote.  Les gens qui sont valorisés par une attitude qui dit que tout est possible vivent dans un champ d’énergie ayant le pur potentiel de la maison onze. Ils sont souvent imposants, précisément parce qu’ils pensent en termes mondiaux. Pour eux, les perceptions de la maison onze envahissent leurs premières pensées du jour et sont les dernières à quitter leur esprit lorsqu’ils retournent au lit, le soi. Les gens comme Martin Luther King et Mahatma Gandhi, qui ont provoqué une nouvelle conscience dans l’esprit de l’âme de toute l’humanité, incarnent l’influence de la maison onze. En observant le village planétaire par la fenêtre de leur onzième maison, un changement positif.

Ce ne sont pas tous les gens qui ont besoin de lancer ou de participer à une cause afin d’apporter une énergie positive à la planète. Les maîtres spirituels, les leaders populaire s, les génies scientifiques et les grands artistes qui se consacrent au service de l’humanité illustrent, tous, le bien que l’on peut faire en consacrant son âme à l’incarnation d’une seule perception. Par exemple, Copernic changea la compréhension qu’avait l’humanité des mouvements planétaires en contestant l’idée que la terre était au contre du système solaire. Cette seule pensée démantela le paradigme scientifique de son époque : un jour, la terre paraissait plate, le lendemain, elle était ronde ; une seule perception refaçonna la vision collective du globe. Vous aussi, vous êtes peut-être le canal grâce auquel une toute nouvelle compréhension de la réalité se manifestera. Repassez votre vie et vos relations. Cherchez des changements que vous avez inspirés chez d’autres qui ont réussi à déplacer des montagnes dans leur propre vie. la plupart des difficultés que nous surmontons ne provoquent pas nécessairement d’énormes mouvements mondiaux, mais sont des défis quotidiens ou des forces invisibles, telles les attitudes.

Des générations profitent de l’initiative d’un seul parent de devenir un père plus actif ou de cesser de haïr les gens différents de lui. Lorsque John Lennon se retira de la vie publique pour s’occuper de son bébé Sean, par exemple, le concept d’ »homme au foyer » était essentiellement inconnu. Lennon se fit copieusement injurier pour avoir disait-on, d’échangé sa guitare pour un tablier, mais son exemple constitua un modèle que des millions d’hommes ont depuis accueilli, au grand plaisir de leurs épouses ou compagnes comme celui de leurs enfants. Le fait d’entretenir cette seule forme de pensée, de la nourrir d’attention amoureuse et d’une appréciation toujours plus profonde de ce que veut dire vivre dans un univers interreliés, transmet un courant spirituel au système collectif. Les grands maîtres spirituels ont continuellement amené leurs étudiants à prendre conscience du pouvoir de leur propre esprit. Afin d’éclairer ceux-ci sur leur potentiel intérieur, ces leaders reprennent les paroles du patriarche bouddhiste Bodhidharma : « Je ne suis qu’un doit pointant vers la lune. Ne me regardez pas ; regardez la lune ». Lorsque Jésus dit de ses guérisons miraculeuses : « Tout ceci et davantage, vous pourrez le faire si vous avez la foi », son message était clair : chaque personne peut devenir une force de changement pour toute l’humanité : il suffit de reconnaître la vraie nature de la Divinité en soi et de vivre en accord avec elle. Le monde extérieur n’est qu’une manifestation de l’autorité de notre vie intérieure.

L’archétype qui réside dans votre maison onze est symbolique de la façon dont vous considérez le pouvoir de votre esprit en relation avec l’ensemble de la vie. L’archétype de la Victime de cette maison peut vous suggérer que le monde est intimidant, car chacun a plus d’autorité que vous sur votre vie. D’autre part, j’ai également vu la Victime dans cette positon dans les carte du ciel de gens qui sont armés de courage et d’optimisme. Pour eux, la Victime symbolise l’énergie négative à laquelle ils refusent de céder, se poussant jusqu’à la limite pour s’aider et aider les autres à éviter la persécution.  Les archétypes de la maison onze nous incitent  évaluer notre façon de percevoir notre place dans ce monde et de mesurer notre sentiment de pouvoir. La part d’ombre du pouvoir d’un seul esprit se manifeste chez les gens tels qu’Adolf Hitler, Joseph Staline, Charles Manson et Jim Jones. Les caractéristiques de la part d’ombre de la onzième maison se nourrissent d’un ego qui laisse croire que l’on peut transformer toute la planète en vertu des diktats de ses désirs. La psyché des gens chez lesquels cette ombre est active ressemble à une toile d’araignée. Ils épient et piègent les foules qui recherchent celui qui leur dira ce que pourrait être la vie si eux, les démunis, détenaient l’autorité sur d’autres. Comme nous le confirme l’histoire, de telles perceptions négatives de la maison onze finissent inévitablement par imploser en emportant leur partisans. 

DOUZIEME MAISON : L’INCONSCIENT (Sixième et septième chakras)

La douzième maison correspond au troisième signe d’eau, les Poissons, qui est le signe de l’intuition, de l’instinct viscéral. C’est la maison de Perséphone, les enfers gouvernés par Pluton, ou ce que j’appellerais le canal majeur de la direction profonde. La douzième maison gouverne l’inconscient ainsi que nos peurs les plus secrètes. La nature énergétique de cette maison renvoie nos images souterraines à notre esprit à travers tous les portails disponibles : rêves, conversations, rencontres en synchronicité, ou toute occasion d’apercevoir un fragment de notre Contrat en action. Le fait de dévoiler votre inconscient exige votre intellect, votre intuition et vos aspirations spirituelles ; cette maison résonne donc de l’énergie des sixième et septième chakras.

Vos capacités intuitives font partie de l’énergie de cette maison. Référez-vous à la signification de la première maison et refaites le périple circulaire de la Roue archétypale ; notez que les autres maisons se rapportent aux aspects rationnels et émotionnels de votre nature. La formation de votre identité et le choix de vos valeurs sont largement des produits du monde matériel. Vous unir à une autre personne, et évaluer si vous voulez continuer à porter en vous l’ADN symbolique de votre tribu, est une question fortement émotionnelle et psychologique. Cependant, le fait de compléter ce cercle vous mène à votre voix intuitive.

L’intuition est notre sens primal ? bien avant de faire connaissance avec la pensée rationnelle, nous sentons la vie. Bébés, nous absorbions le climat énergétique du monde dans lequel nous vivions, y compris les émotions de nos parents et l’atmosphère de notre maison. En grandissant, les capacités de l’esprit se développent et les expériences intuitives que bien des enfants décrivent, telle la vision des anges, sont rejetées et mises au compte de l’imagination. Ces forces physiques se terrent alors dans un souterrain, bien qu’habituellement, elles ne se taisent pas complètement. Je suis convaincue que la polarité entre notre être rationnel et notre être intuitif crée une atmosphère intérieure propice à une souffrance et à une dépression intenses. Sentir l’information énergétique, mais ensuite réprimer cette information faut d’appui rationnel, c’est inviter la folie.

Apprendre le langage des archétypes et la vision symbolique permet d’éveiller et d’utiliser votre intuition. Le modèle archétypal qui réside dans votre douzième maison est le guide de votre souterrain. Bien que vos peurs semblent multiples, chacune n’est en définitive qu’une version différente de la peur du changement, qui est de loin l’obstacle le plus puissant à l’ultime acte irrationnel de l’abandon spirituel de soi. Vos expériences de la maison douze portent le thème de l’abandon de soi, comme dans la scène de La Vie est belle dans laquelle George Bailey (joué par Jimmy Stewart), envisageant de se précipiter du haut d’un pont surplombant une rivière glacée, finit par atteindre son point de rupture  et implore en pleurant l’aide de Dieu.

La part d’ombre de la maison douze peut ressembler beaucoup à une chambre d’horreurs médiévale, précisément parce qu’elle est si étroitement liée aux nombreux fragments e notre psyché. Un grand nombre de nos dépendances et de nos compulsions sont enracinées dans nos peurs les plus profondes d’être abandonné, celles qui poussent abondamment dans l’ombre de cette maison.

Maintenant que vous êtes familiarisé avec la nature et le rôle de chacune des douze maisons qui composent la Roue archétypale, il est temps de créer votre propre Roue. En suivant le processus intuitif. Vous placerez chacun de vos douze archétypes dans une maison différente de la Roue. Cette Roue archétypale personnelle deviendra la carte routière la plus importante pour travailler avec vos archétypes et comprendre votre Contrat Sacré. 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

 

L’EVEIL DE NOTRE POTENTIEL DIVIN

 

Mukesh Singh ChTNous voulons tous connaître notre raison d’être. Quelle est donc notre mission ? Les initiés sont faciles à repérer: leur vie rayonne de sens. Comme ils perçoivent le dessein de leur vie, ils ont la force d’en traverser les périodes difficiles autant que d’en apprécier les meilleures. Mais bien des gens n’en ont pas d’idée précise, ou ignorent tout à fait leur raison d’être. Depuis que je pratique l’intuition médicale (c’est-à-dire la capacité de « lire » l’état psychologique de quelqu’un par l’intuition plutôt  que par l’examen et le diagnostic physiques), on me demande souvent : « Pourquoi suis-je malade, et comment guérir ? » Encore plus souvent et avec plus d’insistance, on me demande : « Pourquoi suis-je ici ? Quelle est ma véritable raison  d’être ? Que faire de ma vie ? » En un sens, ce manque de direction et de compréhension de soi constitue un problème de santé, car il peut engendrer diverses formes de stress émotionnel, comme la dépression, la fatigue et l’anxiété. Lorsque ces tensions et ces émotions négatives s’installent, elles peuvent engendrer la maladie. La connaissance de votre mission n’est  pas qu’une aspiration de l’esprit : elle est également essentielle à votre corps et à votre âme. 

Une vie confuse et dépourvue d’orientation peut entraîner d’autres conséquences. L’ignorance de votre mission peut avoir un effet destructeur sur vos  relations. Comme le disait souvent le regretté Howard Thurman, théologien, mystique et professeur à Harvard, nous devons nous poser deux questions : « La première est « Où vais-je ? » et la seconde, « Qui  viendra avec moi ? » Si vous ne vous les posez pas dans cet ordre, vous aurez des difficultés. » Sans cette compréhension de soi, sans ce dessein, nous pouvons porter atteinte à notre entourage et nous faire du tort. Sans une idée claire du « tableau d’ensemble », nous ne pouvons réagir correctement aux événements et aux gens lorsque les choses vont mal. […] 

Après avoir, pendant plus de dix-sept ans, aidé des gens à trouver et à utiliser leur boussole intérieure, j’en conclus que cette absence d’orientation spirituelle et émotionnelle est endémique. En plus de représenter un problème personnel pour bien des gens, c’est aussi une préoccupation mondiale : d’un point de vue cosmico-pratique, à quoi sert à l’univers une  planète remplie d’âmes qui n’ont pas la moindre idée de leur raison d’être ni de leur mission ? 

Lorsqu’on me demandait comment « se réapproprier sa propre existence » ou guérir ses blessures, comment trouver la bonne direction, je recommandais souvent la prière. Mais malgré toutes les qualités de cet exercice, j’ai cherché un autre chemin ou processus précis par lequel on puisse clarifier sa vie et trouver sa raison d’être. Personne ne peut tout prévoir,  bien sûr mais si nous pouvions envisager le sens symbolique de nos expériences, nous serions mieux préparés à affronter les inévitables changements et à nous y adapter. Au lieu de nous opposer à la transformation (tout en accumulant des  cicatrices émotionnelles), nous pourrions choisir, voir les événements sous un jour différent, accepter les changements et profiter de notre vie. Considérant l’importance personnelle et planétaire de la connaissance de notre mission, pourquoi est-elle si difficile à trouver ? Comment peut-on mieux la chercher et s’en informer ? Pourquoi certains la découvrent-ils  facilement, tandis que d’autres peinent sur le moindre indice ? Comment nous en faire une idée ? 

Chacun de nous a intérêt à connaître sa mission, car notre façon d’aborder les diverses circonstances de la vie améliorent ou compromettent notre santé. Comme je l’ai découvert après plus de huit mille lectures intuitives médicales au cours de ces dix-sept années, « notre biographie devient notre biologie » : c’est ce que j’écrivais dans Anatomie de l’Esprit.  Autrement dit, les petits problèmes et les grands traumatismes s’installent et vivent dans notre corps, et affectent ou bloquent notre énergie. Il va sans dire que plus nous nous écartons de notre mission véritable, plus nos frustrations s’accumulent et plus notre énergie est déphasée. Une fois informé de sa mission, on peut vivre de façon à tirer le meilleur parti de son énergie. Lorsqu’on s’accorde à son énergie, on exprime mieux son propre pouvoir. J’appelle cela vivre en accord avec son Contrat sacré.  

Lors de mes lectures intuitives, j’aide des gens à exploiter plus consciemment leur énergie, en repérant les traumatismes ou autres événements de leur vie qui sont restés dans leur champ énergétique. Lorsque je ramène ces souvenirs à leur conscience, ils voient souvent comment ils ont perdu leur énergie ou leur pouvoir en s’identifiant à l’excès à ces blessures ou à ces expériences. En identifiant ces « fuites d’énergie », ils peuvent regagner leur âme. Même si ce rappel est parfois utile, la plupart des gens n’ont pas besoin de mon aide pour se souvenir de ces expériences majeures. Mais là où je crois avoir vraiment aidé certains, c’est dans l’identification et l’interprétation des schémas sous-jacents de pensées et de croyances qui affectent leurs souvenirs. Ces schémas sous-jacents portent les interprétations et les sens que vous assignez à vos expériences. Ces interprétations deviennent des souvenirs cellulaires et traînent la charge d’énergie émotionnelle qui affecte votre biographie et, par conséquent, votre biologie. 

Lorsque vous vous rappelez, par exemple, avoir excellé en mathématiques à l’école, ce souvenir d’une réussite peut stimuler et inspirer votre corps et votre esprit. Mais si votre talent pour les mathématiques a provoqué du ressentiment ou du rejet de la part d’un entourage jaloux, il portera également une charge émotionnelle négative. Celle-ci peut s’attacher à tout succès  subséquent, et vous commencez à associer la culpabilité à l’accomplissement. Supposons, par contre, que votre expérience de ces complications émotionnelles vous ait, en réalité, préparé à affronter des défis ultérieurs. Au lieu d’en vouloir à cet entourage jaloux, vous pouvez lui être reconnaissant d’avoir contribué à votre apprentissage de la vie. En percevant votre propre énergie, en prenant conscience de votre perspective sur votre monde, vous pouvez changer votre point de vue et votre vie. En détectant une charge émotionnelle dans votre biographie, vous voyez comment les fragments rassemblés de votre histoire ont affecté votre passé, votre présent et votre état de santé. Cette perspective, c’est ce que j’appelle la vision symbolique. Entrevoir votre vie à larges traits et en zones de couleurs vives vous permet de redessiner votre conception de l’avenir et d’en interpréter plus clairement et plus consciemment les détails. La vue symbolique vous permet de retrouver votre énergie ou votre âme, pour guérir du point de vue émotionnel, spirituel et parfois même physique. La vision symbolique constituera une façon importante de travailler votre énergie lorsque vous ferez le point sur votre Contrat sacré. 

En faisant la lecture symbolique de quelqu’un, je vois son énergie (dans toutes ses attributions) circuler autour de lui. Mais je la perçois simultanément, comme la somme unifiée de toutes ses parties, et comme une cellule unique reliée à une grande matrice énergétique. Pendant ces lectures, mes sujets deviennent des hologrammes humains. Leur schéma énergétique général se reflète dans chacune de leurs cellules, tout comme chacune de nos âmes bourdonne activement pour former une sorte d’âme planétaire qui englobe toute la vie terrestre. Nos paroles, pensées, actions et visions influencent notre santé individuelle et celle de notre entourage. Parcelles essentielles d’une âme universelle, nous avons tous été placés sur la terre pour remplir un Contrat sacré qui améliore notre croissance spirituelle personnelle tout en contribuant à l’évolution de la grande âme mondiale. 

Notre mission de vie, ou Contrat, ne peut se définir ni se mesurer uniquement à l’aune de notre vie extérieure. Notre raison d’être ne se limite pas à notre carrière, à notre passe-temps ni à notre relation amoureuse. Notre Contrat, c’est notre relation globale à notre pouvoir personnel et spirituel. C’est notre façon de fonctionner avec notre énergie et avec les gens à qui nous la donnons. C’est aussi la mesure dans laquelle on est prêt à se soumettre à la direction du divin. Même si un Contrat ne correspond pas aux détails matériels de notre vie, on peut utiliser ces derniers pour le découvrir. Notre vie comporte de nombreuses facettes qui chatoient et reflètent à la fois notre énergie physique et notre énergie intérieure. En tentant de saisir l’ensemble de ce reflet, vous pouvez discerner et définir votre mission. Tout comme un hologramme contient une image entière en chacun de ses fragments, notre mission se reflète, peut-être sous un angle légèrement différent, en chacun de nos nombreux rayons énergétiques. Mais il faut de l’entraînement pour arriver à percevoir le tableau d’ensemble dans ces fragments et à les combiner pour obtenir la somme de notre mission. La découverte de votre Contrat est susceptible de vous réserver des surprises. Vous vous ferez couper l’herbe sous le pied et serez secoué par des prises de conscience. Mais en cours de route, vous apprendrez à utiliser une vision symbolique, à gérer votre pouvoir personnel et à accomplir votre Contrat sacré. 

Dans mes livres précédents, Anatomie de l’Esprit (Éd. Ariane) et Why people don’t heal and how they can, j’ai expliqué comment fonctionne l’énergie, comment elle s’organise autour de nos sept centres émotionnels ou chakras, et comment vous pouvez apprendre à percevoir votre énergie et à aiguiser votre intuition afin de voir d’où proviennent vos perturbations spirituelles et physiques. J’ai enseigné comment et pourquoi l’énergie pouvait se bloquer ou se dénaturer, et comment se guérir en brisant ce blocage qui provient souvent de comptes à régler. En général, la guérison émotionnelle ou spirituelle est reliée à l’apprentissage d’une leçon prodiguée par le ou les centres émotionnels en cause dans la maladie. Cette leçon, c’est parfois la maladie elle-même, et travailler avec cette forme d’énergie permet de découvrir les changements mentaux et émotionnels nécessaires. 

Au bout de milliers de lectures, j’en conclus qu’un principe organisateur encore plus grand que le jeu des chakras structure notre énergie et, ce faisant, notre vie. J’ai commencé à identifier des formes universelles d’intelligence cosmique directement à l’oeuvre dans l’organisation quotidienne de notre vie. En fait, à chacune des lectures que j’ai faites depuis 1989, un modèle archétypal s’est dégagé des détails et des fragments de chaque vie pour prendre une forme définie, offrant une idée claire de la psyché de cette personne et de la raison de son état. Souvent d’origine ancienne, ces modèles peuplent notre esprit, et leur mode d’existence nous affecte profondément, mais nous en sommes généralement inconscients. Ces modèles  intelligents sont des archétypes, des formes de vie énergétiques dynamiques qui circulent dans les pensées et les émotions de beaucoup de gens, dans toutes les cultures et dans tous les pays. Les archétypes sont les architectes de nos vies. Ils constituent les compagnons énergétiques grâce auxquels nous pouvons apprendre à nous comprendre, comme Laura. Ces modèles psychologiques et émotionnels (notre façon de vivre et les gens que nous aimons) peuvent nous amener à la compréhension profonde de notre raison d’être. Leur énergie peut nous mettre en contact avec notre grand Contrat sacré, avec notre grande mission sur cette planète. Comme je l’ai constaté lors de ma lecture de Laura, aucune relation n’est insignifiante. Chacune de nos expériences inclut un but et un sens. Chaque événement, chaque personne de notre vie   incarne un fragment énergétique de notre psyché et de notre âme. La tâche spirituelle de chacun consiste à reconnaître et à intégrer tout cela dans sa conscience, afin que le modèle général de sa mission puisse briller dans toutes ses dimensions. 

Cette prise de conscience est à l’origine de ce livre, qui révèle un processus de découverte et d’intégration des fragments de la psyché. Ce guide d’exploration de soi permet de découvrir nos compagnons archétypaux et de travailler avec eux pour accomplir notre mission de vie et notre Contrat sacré. 

En développant une vision symbolique et un langage archétypal, vous saisirez l’ensemble de votre vie avec un degré de clarté qui vous permettra de guérir les blessures émotionnelles et spirituelles, et vous remplira d’émerveillement devant l’importance de votre vie pour tous les gens que vous rencontrerez. Soyez assuré que tous les événements et les gens qui sont destinés à croiser votre chemin se présenteront à temps, et que les conseils du divin affluent sans fin vers votre âme. Il ne peut en être autrement : si nous gérons nos Contrats, le Divin s’occupe du Sacré. 

 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

 

Les changements en cours

images (12)

Les Pléiadiens ont expliqué à Barbara Marciniak comment reprogrammer le champ vibratoire de la Terre et l’aider à transformer sa fréquence, de telle manière que les humains puissent se réconcilier et se réharmoniser. Cela suppose une nouvelle approche spirituelle des êtres et des situations.

Les bouleversements et les tragédies auxquels l’humanité doit faire face ne sont pas terminés. Pendant quelque temps encore, ils risquent même d’aller en s’intensifiant. L’une des manières de survivre à cette ultime épreuve qui s’annonce, est de remplacer notre quête effrénée de plaisirs et de divertissements intellectuels par une recherche de joies simples. C’est de cette manière que nous pourrons commencer à nous comprendre, à nous aimer et à construire ensemble la fraternité sur cette planète.

« En cette époque où le clonage et les nouvelles méthodes de reproduction se répandent dans tous les pays du monde, de plus en plus de personnes vont essayer de se régénérer grâce aux nouvelles technologies, en particulier en faisant l’acquisition d’organes et en ayant recours à la chirurgie. Un immense détournement d’énergie est en train de se produire à l’échelle planétaire à la suite des prélèvements d’embryons et d’organes humains. Il existe désormais un marché considérable de vente d’êtres humains sur votre globe.

Comment ferez-vous pour changer cette situation ? Vous devez, avant tout, comprendre la valeur de la vie que vous transmettez à partir de votre accouplement sexuel. Dans le cas contraire, cette vie perdra rapidement toute sa valeur. Vous devez aussi apprendre à combattre ces vampires qui sucent votre énergie depuis les différents plans astraux et les diverses dimensions, depuis les profondeurs de la Terre jusqu’à sa surface, et depuis les mondes qui l’entourent. 

Lorsque nous parlons de « puissances des ténèbres », n’allez pas croire que vous deviez simplement ignorer cette réalité pour trouver la lumière. Vous devez apprendre tout ce qui a trait au pouvoir des ténèbres. Vous devez comprendre les perversités et les blessures de l’âme de ces êtres qui recherchent désespérément quelque chose que jamais leurs parents ni qui que ce soit ne leur offrirent. Du fait de cette carence, leurs tendances sont inscrites dans leur hérédité et passent d’une génération à l’autre. Que leur manque-t-il ? Vous connaissez déjà la réponse : l’amour. Sur cette planète, les pervers, qu’ils soient meurtriers, voleurs, pédophiles ou manipulateurs de foules, sont tous privés d’amour et ignorent même ce sentiment.

Ainsi, votre tâche consistant à guérir votre planète deviendra de plus en plus importante au fur et à mesure que les sombres secrets des familles qui mènent le monde ainsi que leurs pratiques occultes maléfiques seront dévoilés.

Vos médias sont détenus et dirigés par une petite poignée d’individus. Les ramifications des propriétaires de ces entreprises avec le côté sombre de leurs guides sont difficilement identifiables en raison d’une imbrication extrêmement complexe des organisations et des acteurs. De ce fait, rien n’est exactement ce qu’il paraît être. Le moment est venu de vous réveiller et de prendre conscience que vous êtes nourris d’informations destinées à limiter vos possibilités et à vous dominer afin de vous transformer non seulement en supporters actifs mais en contributeurs de cette économie de la mort. En perdant votre vitalité, vous passez d’un soi-disant médecin à un autre, utilisant vos assurances, vos héritages, si vous en avez, et pour obtenir quels résultats ? Plus vous êtes malades, plus vous dépensez d’argent, plus vous alimentez cette économie de la mort. Comprenez-vous ?

En réalité, chacun de vous est destiné à guérir l’esprit humain, à créer sur la Terre une fréquence au sein de laquelle les bébés, qui apportent avec eux les vibrations de l’amour, seront respectés et aimés. Vous devez vous assurer que vos enfants ne seront pas violentés, transformés en zombies ou en esclaves sexuels, ni transportés sur d’autres planètes pour y travailler dans des fermes. Assurez-vous aussi qu’ils ne serviront pas à des banques d’organes à l’usage des laboratoires génétiques ou ne se reproduiront pas dans le simple but que leurs propres enfants permettent à des entités désespérées de reconstruire leur patrimoine génétique épuisé.

Dans un avenir proche, les gens pourront retracer leur lignée d’une façon différente. Aujourd’hui, vous établissez vos arbres généalogiques en partant de vos parents et de vos grands-parents. Mais bientôt, vous devrez rechercher votre lignée multidimensionnelle.

Votre chemin vers la lumière passe par la confrontation à l’obscurité qui arrive aujourd’hui en masse, parce qu’elle demande à être guérie. Vous constatez une terrible recrudescence de perversions tout à fait choquantes dont la véritable origine est l’absence de l’amour maternel et paternel. La forme d’amour dont nous voulons parler n’existe plus sur votre planète depuis des milliers d’années. Génétiquement, votre tâche consiste à purifier de très nombreuses générations d’êtres humains au cours desquelles les blessures se sont accumulées.

Vous ne pouvez échapper à cette évidence : votre sexualité est le siège de votre puissance biologique. C’est grâce à votre sexualité que vous êtes ici, et même si le clonage est en vogue aujourd’hui, vous constateriez, en effectuant un saut vers le futur, qu’il est impossible de se fabriquer un clone possédant l’intégralité de la force vitale qui lui a permis d’exister. Les clones ne possèdent pas la vitalité conférée par l’acte sexuel, par l’empreinte énergétique d’êtres vivants. De ce fait, au bout d’un certain temps, ils déçoivent.

Il existe quantités d’êtres humains clonés dans votre monde. Cette pratique existe depuis des milliers d’années. À l’origine, elle était destinée à remplacer certaines personnes au pouvoir par des sosies. Aujourd’hui, l’art et la science du clonage sont enseignés par des entités multidimensionnelles qui ont perdu leur pouvoir de procréation et qui sont venues sur la Terre afin de dérober secrètement le vôtre. Toutefois, ceux qui possèdent de vrais pouvoirs n’ont pas besoin d’agir ainsi. Le véritable pouvoir est entre vos mains, émane de vous, et il peut être transmis et partagé sans cesse. Ainsi, il s’accroît. Au contraire, en le dissimulant ou en le conservant secrètement, il finit par décroître et disparaître…

Les réponses que vous cherchez se trouvent en vous-même. Vos sentiments et vos réactions devant ce monde qui s’écroule autour de vous exigent que vous affirmiez votre force en acceptant ce qui se passe, car de la dissolution naît quelque chose de nouveau. Le cycle de la vie inclut inévitablement une mort suivie d’une renaissance. Cette compréhension représentera une phase importante de votre développement, et la solution consiste à vous éveiller à l’idée de fraternité et à rendre cohérente la perspective multidimensionnelle qui s’ouvre à vous.

Réconciliez-vous et regroupez-vous avec ceux qui vous sont chers, avec vos amis. Soyez respectueux envers tout ce qui vous entoure, comme vous souhaiteriez être respectés par les autres, et comprenez que les grandes blessures de la psyché humaine surgissent aujourd’hui, tel un legs transmis par vos gènes, transmis comme une tache. Les blessures de vos ancêtres apparaissent maintenant à la lumière du jour, et il semble que la tâche de guérison qui vous attend vous dépasse, que vous ne disposez d’aucun baume ni d’antibiotiques contre les maladies de l’esprit à venir. Alors, n’oubliez pas ceci : vous êtes des créatures multidimensionnelles et, fréquemment, l’anomalie ne réside pas uniquement dans le corps physique mais également dans les plans astraux, ces mondes invisibles où des entités sont attachées à vous et où la possession et la fusion se produisent, le jour comme la nuit.

C’est vers la Grande Source d’Amour que vous êtes appelés. Lorsque la noirceur sera à son comble, juste avant l’aube, ouvrez les yeux et ne soyez pas effrayés par les hululements des chouettes et par les sons étranges que vous entendrez dans la nuit. Pénétrez dans ce territoire obscur et allumez une bougie afin d’apercevoir ce qui s’y trouve. Liez-vous à la Lumière, puis ouvrez votre cœur et sachez que l’esprit malade attend sa guérison.

Seule une prise de conscience de la façon dont vous avez été influencés et manipulés vous permettra d’oser vous prendre en charge. Vous avez tellement abdiqué vos propres pouvoirs que vous ne vous rendez pas compte à quel point vous êtes comme des zombies.

Les responsables de la situation critique dans laquelle vous vous trouvez estiment qu’ils sont infiniment meilleurs que vous ; cependant, leur noirceur leur crée d’immenses difficultés. Vous avez le pouvoir de guérir ces blessures également. Votre compassion et votre mansuétude doivent inclure une compréhension beaucoup plus large. Comprenez bien que la guérison doit se manifester en profondeur. Durant ce processus, vous allez découvrir votre pouvoir et, idéalement, guérir vos dirigeants blessés, car ils le sont véritablement.

Vous ferez face à des énergies diverses et de différentes natures en provenance des Cieux, mais les Reptiles seront votre épreuve la plus importante, car ce sont eux qui tirent les ficelles depuis les coulisses. Ils vous encouragent à suivre des rituels vides de sens et poussent les autres à faire de même. Si vous participez vous-mêmes à des rituels, faites en sorte de créer vos propres rites ou soyez certains que vous comprenez la situation de ceux que vous suivez.

Des signes inhabituels se produiront bientôt dans les Cieux : boules de lumière, comètes, mystérieuses lueurs, éclairs puissants et inattendus. Nous vous rappelons une fois encore que, sans l’obscurité, vous ne distingueriez pas ces jeux de lumière, et que les desseins cosmiques impliquent de nombreux plans.

Le contrôle des fréquences de vos pensées deviendra l’objectif majeur des puissances ténébreuses sur votre planète : Le contrôle de vos pensées sera considéré comme l’ultime bataille des ténèbres.

Vos dirigeants tentent de plus en plus de vous convaincre de votre situation de victime. Autrement, comment pourraient-ils vous dominer ? Dans le Grand Livre de la Vie et dans le Grand Livre de la Terre, il n’y a aucune victime ; il n’y a que ceux qui oublient qu’ils sont des créateurs, qui choisissent la peur, qui oublient l’amour et qui s’isolent. C’est toujours la même histoire, mais avec des acteurs différents. En fait, dans une perspective plus large, on s’aperçoit que la même histoire se répète, avec les mêmes acteurs, qui expérimentent tour à tour des rôles différents.

L’automatisation et la génétique sont, depuis quelques années, présentées par les adversaires de la Lumière comme l’unique solution et l’ultime espoir pour l’humanité. Le résultat est qu’actuellement, vos enfants sont comme hypnotisés ; ils vivent plongés dans une sorte de transe à travers différentes manipulations électroniques, et si la plupart d’entre eux semblent encore apparemment « normaux », les cellules de leurs cerveaux présentent déjà une altération qui se manifeste par un état de stupeur assez voisin des psychoses provoquées par certaines drogues. Cet endormissement progressif d’une partie de la jeunesse est pour nous un réel sujet de préoccupation. 

La nouvelle vie qui est sur le point d’être proposée à l’humanité est cependant merveilleuse, mais la plupart d’entre vous sont encore bien loin de se douter du potentiel qu’ils vont bientôt découvrir en eux-mêmes. Pour le moment, l’espèce humaine est encore génétiquement stressée, et toute la question est : serez-vous capables de purifier votre ADN ? Serez-vous en mesure de transmuter le choc de l’apparente montée en puissance de la haine sur cette planète ? L’effondrement des croyances et des valeurs est en marche, et du fait de l’intensification des énergies, ceux qui déclenchent des actes terribles et manipulent les foules pour en assurer la couverture, ne pourront bientôt plus contrôler cette mise en scène. Toutes les conditions sont à présent réunies pour que des scandales épouvantables soient révélés aux populations de la Terre et pour que chacun soit obligé de se poser la question : « Qu’est devenu notre monde ? Que s’est-il passé avec nos dirigeants ? Pourquoi en sommes-nous arrivés là ? » 

Eh bien, de notre point de vue, tout vient de ce que vous avez cessé d’apprécier les joies et les plaisirs simples et honnêtes. Cela peut vous paraître puéril, et même ridicule. Mais c’est peut-être la plus grande des vérités que nous voudrions vous faire partager. La gaieté, l’allégresse, le ravissement, l’hilarité et la jubilation sont des émotions qui provoquent des vibrations d’une grande pureté, et ce sont d’elles dont l’humanité a aujourd’hui le plus grand besoin. D’une manière ou d’une autre, vous parviendrez toujours à accumuler des expériences ou des connaissances, mais quand l’opportunité d’une joie simple se présente à vous, de grâce, ne la gaspillez plus ! 

Lorsque vont venir les grands bouleversements, et que vous serez confrontés à vous-même, aussi incongru que cela puisse vous paraître, rappelez-vous votre enfance. Remémorez-vous ces précieux instants de fraîcheur où vous gambadiez dans la joie et l’excitation, car ces instants sont toujours vivants ; ils peuvent vous stimuler et vous connecter aux énergies dont vous avez besoin. Vous êtes tous en contact régulier avec les lignes de temps d’autres réalités ; l’astuce consiste simplement à saisir ces lignes de force et à les utiliser pour se projeter au-delà. Vous êtes tous « naturellement » multidimensionnels, et il vous reste encore de nombreuses facettes de vous-mêmes à reconnaître, à explorer et à expérimenter. Il ne tient qu’à vous de devenir n’importe lequel de tous ces personnages que vous êtes, que vous avez été et que vous serez, car ils sont tous reliés ensemble. Votre conscience a la possibilité de travailler brillamment sur plusieurs plans à la fois et d’y accomplir différentes tâches dans l’harmonie. Un jour, vous réaliserez que ces octaves fréquentielles vous sont accessibles, et que vous pouvez très bien les utiliser tout en demeurant parfaitement vous-même. 

Il existe une approche dissociée, fragmentée, torturée de la puissance de l’esprit que d’autres utilisent pour essayer de vous contrôler. Mais le contrôle du mental peut aussi prendre un côté extraordinairement positif, à partir de l’instant où c’est vous-même qui décidez d’exercer ce contrôle ; votre esprit retrouve alors sa puissance et sa liberté. 

Tout au long de votre existence, de vos épreuves, de vos victoires, vous ne cessez de créer, de vous engager, de vous projeter dans ce que vous êtes amenés à entreprendre. Accepter d’être responsable est le meilleur moyen de vous restructurer vibratoirement. Nous enregistrons les probabilités, nous voyons les possibilités qui se présentent. Nous comprenons vos interrogations et nous comprenons aussi la souffrance de vos âmes et quel tribut important vous avez accepté de payer dans le drame cosmique qui se joue en ce moment-même. Nous vous aimons pour votre capacité à vous égarer dans les méandres de vos sentiments, tantôt absorbés par une étreinte amoureuse, tantôt cherchant à humer les délicates senteurs du printemps. Vous êtes des créatures vraiment touchantes ! 

Bientôt vous aurez vous aussi la possibilité de voir ce que nous voyons, et vous serez émerveillés de toutes vos découvertes. Mais auparavant vous devez faire confiance et accepter cette reconstruction de vos facultés de perception. Si cela peut vous aider d’avoir un cahier et de noter vos impressions, de manière à mieux comprendre ce que vous êtes en train d’expérimenter, alors, faites-le !

Souvenez-vous : vous êtes venus sur cette Terre en tant que pionniers d’un nouveau mode de perception. Toute l’énergie nécessaire est à votre disposition en abondance. Si vous croyez en la puissance de la pensée positive, vous renforcerez partout sa fréquence. Proclamez la puissance de l’esprit, utilisez votre esprit et soyez à son écoute. Ne comptez pas sur quiconque pour vous renseigner sur la réalité spirituelle. N’attendez pas que cela devienne un beau jour le grand titre de vos journaux télévisés. Vous devez simplement faire confiance, vous adapter et vous mettre à l’écoute de votre propre ligne de communication. Alors, vous recevrez les informations dont vous avez besoin et tout se passera bien.

Souvenez-vous que ceux qui refusent de s’éveiller nourrissent ceux qui les contrôlent. Nous n’avons pas à les juger, mais les choses se passent ainsi : à partir du moment où la conscience s’éveille, elle n’a plus besoin d’être manipulée. Revendiquez dès maintenant le droit de prendre possession de vous-même, car ce défi deviendra bientôt celui de toute l’humanité. Il ne s’agit pas d’être contre qui que ce soit ; mais si vous suivez le vieux chemin que certains vous montrent, alors vous serez confrontés à la tristesse, à la peur et au découragement. 

Recherchez le chemin qui apporte la joie et la sérénité ; vous y ferez des rencontres riches et palpitantes. Recevez l’énergie de ce que vous apprenez et faites confiance à la magie de l’existence, car elle est vraiment merveilleuse. Apportez au monde la preuve que le rôle que vous avez accepté de jouer il y a bien longtemps a maintenant été appris. Vous avez la finesse, vous avez la grâce et vous avez le style ; utilisez-les ! Votre vie est d’une grande valeur et vous devez en être persuadés. Pourquoi ne pas tomber amoureux de vous-même, puisque vous représentez un miracle de la nature, capable d’exprimer en pensées, en paroles et en actions l’une des formes les plus magnifiques et les plus achevées de la Création ?

Les bouleversements arrivent, mais la guérison est en marche, mes chers amis, ne l’oubliez jamais ! Vous avez en vous le pouvoir de guérir votre sang, de guérir votre peine et de découvrir la joie d’être enfin libres ! La période que vous vivez restera à jamais dans les archives de vos réincarnations comme la plus extraordinaire et la plus riche en possibilités. Un jour, dans le futur, vous vous en souviendrez et vous raconterez à d’autres la merveilleuse aventure qu’il vous aura été donné de vivre sur la Terre durant ces années de grande intensification énergétique et de révélation de la vie multidimensionnelle, de la vie divine. 

D’ores et déjà, vous voici placés par la Providence dans les bras de l’Intensité. Faites-en bon usage et cette Intensité vous conduira jusqu’à la véritable Connaissance et jusqu’à la véritable Liberté. 

Bon voyage, mes amis ! »

Transmis par Barbara J. Marciniak

Soyez la GUÉRISON que vous souhaitez faire advenir

en vous-même et dans le monde!

 

images (18)Notre humanité vit actuellement un grand moment de son histoire sur Terre : la possibilité de réhabiliter une fois pour toute la partie Divine en chacun de nous! Plus la pression est grande, plus les défis nous paraissent insurmontables, plus la Lumière présente en nous se manifestera de façon fulgurante et éclatante! Tout est parfait!!! 

À plusieurs reprises au cours des âges, des opportunités semblables nous ont été proposées : lorsque l’Atlantide a sombré, quand l’empire romain a chuté, que les blancs ont envahi l’Amérique, que les nazis ont torturé de milliers de juifs… Des civilisations entières ont été disséminées, détruites, rayées de la carte; alors qu’au fond de lui-même, chaque individu concerné croyait que ça ne pouvait arriver « qu’aux autres ». 

Se pourrait-il que, chaque fois, les êtres humains soient confrontés au même choix? Ils doivent faire face à la même décision : devons-nous lutter pour notre survie, tout mettre en œuvre pour préserver la réalité que « nous nous sommes créés » dans la 3D ou devons-nous, tant individuellement que collectivement, élever nos vibrations, constater au plus profond de nous-même que la souffrance et la mort ne sont que des « illusions terrestres » et choisir d’accéder aux plans supérieurs en toute conscience? 

Rappelez-vous cette scène du film (ou du livre) intitulé « La prophétie des Andes » : à la fin, le groupe de « chercheurs de vérité » se retrouve encerclé par les militaires : ils croient que leur fin est proche. Pourtant, un des leurs les incite à se recentrer, à se connecter à l’énergie Divine qui transmute la matière en Lumière et tous s’élèvent dans la 5e dimension, devenant « invisibles » sous le regard de leurs assaillants. Ils ne sont pas morts, ils n’ont pas disparu, ils ont simplement élevé leur conscience et haussé leurs vibrations à un niveau supérieur pour habiter pleinement leurs Corps de Lumière… comme de nombreux autres l’ont fait avant eux : Jésus, Bouddha, etc. 

Peut-être avez-vous entendu parler de ce monastère situé à 100 mètres de l’impact à Hiroshima qui n’a pas été affecté par le souffle de l’explosion nucléaire ayant pourtant balayé tous les autres édifices à des kilomètres à la ronde? Les moines en prière qui s’y trouvaient ont non seulement été épargnés mais, semble-t-il, n’ont souffert d’aucune séquelle! 

Il en va de même pour certaines tribus Incas, Aztèques et Mayas : leurs prophètes et oracles ayant prédit la venue imminente d’envahisseurs assoiffés d’or et de sang, ils se sont réunis dans un lieu sacré, ont béni la terre de leurs ancêtres et, dans un même mouvement de totale acceptation intérieure, ont accueilli l’énergie Cosmique dans tout leur Être, permettant à leur Soi Christique d’habiter toutes leurs cellules vivantes jusqu’à être inondés de Lumière et passer à  « l’étage supérieur » ! 

Le point de non-retour 

Heureusement, ces derniers ont laissé derrière eux un précieux trésor : un calendrier nous avertissant des événements à venir en ce début de nouveau millénaire… une invitation à nous préparer à notre tour pour ce grand « saut quantique » universel et accessible à tous! 

Serait-il possible que des milliers d’animaux (oiseaux, poissons, mammifères) soient déjà passés à l’action? On rapporte que, dernièrement, des faisceaux de lumière bleue ont été aperçus au-dessus de différents petits villages de Chine, d’Australie, du Chili et du Japon constituant un dôme énergétique où nul ne pouvait pénétrer. Puis, les lueurs disparaissaient, emmenant avec elles tous les habitants de ces lieux! Ceux-ci avaient quitté leurs demeures sans laisser de traces, s’évanouissant dans la nature, abandonnant derrière eux leurs repas mijotant sur la cuisinière, leurs animaux domestiques errant dans les rues désertes… 

Hasard? Coïncidences? Mystère inexpliqué? Et si nous pouvions CHOISIR de faire advenir un tel changement de plan de conscience ici et maintenant dans NOTRE propre vie? De ne voir dans les événements mondiaux actuels qu’une ouverture à nous GUÉRIR de nos peurs de l’extermination pour nous ouvrir à l’ultime vérité de notre IMMORTALITÉ DIVINE… 

Si notre corps était constitué à 100% d’énergie Lumineuse, pourrait-il être « assez fort » pour contrer les effets des « radiations » (solaires, nucléaires, HAARP, etc.) qui, semble-t-il, nous menacent? Et si les pseudos « complots » mondialistes n’étaient en fait qu’une incitation « massive » à contacter notre puissance Divine intérieure « de gré ou de force »? Se pourrait-il que les difficultés personnelles ou internationales que nous rencontrons aujourd’hui soient en fait le plus beau cadeau qui puisse nous être offert ici-bas? 

Il est dit dans les écrits sacrés que le présent alignement planétaire ne se produit que tous les 26,000 ans. Choisirez-vous de vous laisser profondément ébranler par les bouleversements « extérieurs » auxquels nous sommes tous soumis, ou déciderez-vous plutôt d’aller voir « en-dedans » les croyances qui ont réellement besoin d’être chamboulées, reconsidérées et métamorphosées… pour que la VÉRITÉ de Celui ou Celle que VOUS ÊTES VRAIMENT puisse émerger dans toute sa splendeur?!! 

Renaître… 

Nous sommes à l’aube d’une nouvelle naissance, d’un retour à notre nature profonde. Et si, tout comme le héros du film « Avatar », nous avions fait le choix, il y a de cela des éons, de venir « habiter » un corps physique afin d’expérimenter la « matière animée »? Si tel est le cas, nous avons revêtu cet habit de chair et d’os en toute conscience et y avons probablement pris tellement de plaisir que nous avons « oublié » que nous n’étions que des « voyageurs » de passage en ce monde… 

Se pourrait-il qu’au début nous ayons été des « hôtes », des « visiteurs » accueillis à bras ouvert par notre mère-terre, Gaïa, mais qu’en négligeant de se comporter comme tel, en s’appropriant les lieux et en les malmenant pour notre seul profit, nous soyons devenus des « parasites » mettant en danger la vie de cet organisme vivant qu’est notre belle planète? Et si, au contraire, tout avait été magistralement orchestré et que, grâce à nous, Gaïa elle-même se retrouvait « poussée à bout », « pressée » de se transformer et de passer à un autre niveau d’existence? Assisterions-nous présentement à une « mutation globale » de tous les êtres vivants dans ce petit coin reculé de l’espace sans fin?

 Est-ce pour cela que nous observons une recrudescence de la présence d’OVNI dans le ciel de toutes les nations? Nos Frères des Étoiles viennent-ils nous accompagner dans ce merveilleux « accouchement » collectif ou sont-ils tout simplement curieux de voir comment nous nous en « sortirons » en tant qu’âmes, incarnées ou non sur ce plan? 

Toutes ces questions peuvent continuer de vous obnubiler pendant des jours, voire même des mois… jusqu’en 2012 et au-delà! 

Ou encore, vous pouvez CHOISIR de DIRE OUI à l’énergie de Lumière qui ne demande ici et maintenant qu’à vous enrober totalement, à apaiser votre mental tourmenté, à rassurer vos émotions conflictuelles, à recentrer vos corps physique et subtils, à chaque instant, à compter d’aujourd’hui et pour le reste de vos jours… 

Subir ou agir, telle est la question! Être « victime » des événements « extérieurs » et tenter de se « dépatouiller » comme des chèvres enlisées dans la boue… OU prendre le temps de vous arrêter, de vous intérioriser et de RÉHABILITER votre nature profonde : votre SOI DIVIN, intemporel, universel et illimité! 

Opter encore une fois pour le « savoir-faire » et chercher des solutions aux problèmes récurrents de votre existence sur terre (conflits, maladies, guerres, famines…) OU habiter pleinement votre « SAVOIR ÊTRE » : prendre le temps de vous apaiser, vous recentrer, vous pardonner vos erreurs passées et vous ouvrir à l’Amour Divin qui guérit tout, résout tout et métamorphose la chenille terrestre que vous êtes en papillon céleste?!?! 

Que le meilleur soit! 

Se pourrait-il que toutes les expériences passées, le fruit de vos innombrables incarnations en ce monde vous aient justement préparé à ce moment grandiose où votre partie humaine fusionne enfin avec votre partie Lumineuse, Divine, pour « embrasser » tout votre Être ET l’univers qui vous entoure? Cela ne fait-il pas naître en vous une infinie GRATITUDE envers tous les « acteurs » de cette fabuleuse « pièce de théâtre » qui se joue sous vos yeux? 

Et si la meilleure « aide » qui vous puissiez apporter autour de vous était tout simplement « d’ouvrir la voie », de « donner l’exemple »? Plus vous revêtez entièrement votre Corps de Lumière, plus vous rayonnez de confiance, de joie et de paix intérieure; donc, plus vous incitez vos semblables à faire de même et, ainsi, contribuez à illuminer tous les êtres vivants et la planète tout entière! 

VOUS pouvez faire TOUTE la différence! VOUS seul pouvez « guérir » la planète et tous les êtres vivants! Ça se passe ici et maintenant! À chaque INSPIRATION, vous insufflez la Lumière Divine et à chaque EXPIRATION, vous exhalez l’Amour qui guérit et qui élève les consciences pour permettre de nouveau à la PAIX UNIVERSELLE de s’installer ici sur Terre! 

Tous vos Frères et Sœurs de Lumières, tous les Royaumes Célestes, Angéliques et Interdimensionnels célèbrent dans l’Allégresse votre CHOIX de PARTICIPER activement à l’éclosion du nouveau Monde, à l’avènement du Paradis sur Terre… mais surtout, à l’ultime ACCEPTATION, celle de vous ÉVEILLER de ce long sommeil qui les a rendu invisibles à vos yeux… Redevenir enfin Celui-Celle de vous êtes RÉELLEMENT : un Être Christique, un Vaisseau de Lumière incarné dans la matière afin de l’illuminer de l’intérieur pour lui redonner sa véritable « consistance cosmique » illimitée, éternelle, DIVINE! Il suffit de DIRE OUI! Individuellement et tous ensemble, d’une seule VOIX ici et maintenant pour l’Éternité! Qu’il en soit ainsi!

Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc,

aussi disponible sur www.biancagaia.com. Vous êtes invité à faire circuler ce texte

à condition d’en respecter l’intégralité, y compris ces quelques lignes.

Le terrain de jeux de l’évolution



 

 Le seuil évolutif

VVLa quête ou la crise provoque toujours les mêmes questions:

- Puis-je m’en sortir, et si oui comment?
- Que dois-je faire, puis-je être aidé sans subir d’influence, ne vaut-il pas mieux essayer tout seul?
- Dois-je suivre ma propre voie contre toute autorité, ou me soumettre pour conserver amour, gratitude, sécurité?
- Que puis-je abandonner sans prendre le risque de tout perdre?
- Puis-je résoudre un problème particulier sans toucher au reste?
- Ai-je intérêt à guérir mon mal-être, si par exemple, cela me pousse à divorcer, à changer de métier?
- Un changement dans un secteur ne va-t-il pas entraîner toute une suite de métamorphoses pour lesquelles je ne suis pas réellement prêt dans d’autres domaines dont je me contente?
- Comment accueillir plus de doutes, alors que ma position déjà incertaine est inconfortable?
- Comment m’en tirer en préservant le maximum de ce que j’appelle mon identité, tout en concédant le minimum de terrain nécessaire?
- Dois-je renoncer à savoir où je vais pour mieux évoluer, jusqu’où s’exerce mon contrôle, et qu’est-ce qu’on va penser de moi?
- Quels sacrifices suis-je prêt à faire pour changer ma vie d’une manière réellement satisfaisante?
- Jusqu’où le jeu en vaut-il la chandelle si je décide de vraiment évoluer, ne vais-je pas à la rencontre d’obstacles encore plus nombreux ou pires?

La souffrance intérieure peut être entérinée par un statu quo mental, mais en pratiquant l’alchimie, nous chercherons à identifier quelle blessure fondamentale affecte un des pouvoirs du septénaire. Les blessures, que nous identifierons en détail plus tard, sont nécessaires. Elles permettent au moi de reconnaître la complexité du non-moi — l’existence et les objets, et de distinguer le temps du champ auquel il nous relie pour obtenir un nouveau contrat. Elles ouvrent aussi l’abîme du moi, l’investigation sur soi-même, qui va départager les pouvoirs yin de l’identification des pouvoirs yang de la différenciation.

 

La prévention traditionnelle

Le bouddhisme pointe le désir et la peur, et nous invite à observer nos processus mentaux, tandis que l’hindouïsme, avec l’opposition Conscience/Energie, souligne la suprématie de l’œil qui échappe au mouvement, le purusha, la conscience-témoin. C’est l’Inde qui insiste sur le fait que nous sommes prisonniers du mouvement, et prône une vigilance suprême pour éviter d’être entraîné n’importe où par la vitesse de la vie. Les doctrines chinoises, qui semblent moins ambitieuses, proposent de rendre conscients les mouvements (automatiques) du corps et de l’esprit, pour en recouvrer le naturel pur — la finalité dans l’ordre cosmique, en préconisant simplement d’être éveillé à chaque instant, c’est-à-dire capable de différencier si l’on émet (yang) ou si l’on reçoit (yin). Le mouvement est alors bienvenu, d’autant qu’il peut être considéré, d’un point de vue métaphysique, comme l’essence de la Manifestation. Il s’agit donc de la même réalité psychique que la thérapie investit et que la tradition démêle: c’est le mélange ininterrompu de ce qui est perçu avec ce qui perçoit. Quand tout va bien, ce n’est plus la peine de distinguer le moi du non-moi, le sujet de l’objet, l’identification, la reconnaissance spontanée du milieu se produisent sans coup férir. La durée est instrumentalisée. Le pêcheur du dimanche qui sifflote en se rendant près de la rivière oublie ce qu’il est et se laisse aller à son moment de loisir en rêvassant, les couples nouvellement formés, toujours euphoriques, coïncident dans leurs désirs et préoccupations, le prêtre qui s’oublie dans son sermon et qui touche l’enthousiasme, l’inspiration, exprime spontanément le dimanche l’essentiel de ce qui constitue sa vie, sans effort comme si tout allait de soi. Mais ce même pêcheur perd son calme quand ses enfants le contrarient, le prêtre, s’il tombe amoureux, se culpabilisera et s’arrachera les cheveux. Les couples se déchirent une première fois, quand la lune de miel se termine. Le moi et le non-moi peuvent devenir incompatibles, et le temps se refuser à les lier. C’est une force de distinction qui se manifeste, elle implique donc une multiplicité, le sujet et l’objet — et les facteurs qui s’immiscent entre eux.

Le seul problème, c’est que ce qui nous dérange n’est pas nécessairement hétérogène (mais seulement considéré comme tel par l’ego), tandis que ce qui nous agrée est parfois réellement hétérogène (sans que nous n’acceptions de le voir) cas courant des passions destructrices, des addictions, des compulsions, des complexes. Le moi se trompe donc à qui mieux-mieux dans sa relation au non-moi et à l’altérité, et tandis qu’il peut inventer des préjudices imaginaires et les matérialiser, il peut également ignorer de véritables blessures, ou les minimiser. Mais le corps lui, s’en souviendra, par l’action mystérieuse de l’esprit qui le sert indépendamment de notre volonté et assentiment, et qui sanctionnera le déséquilibre. La fracture événementielle, le choc, la déficience de l’ego devant une catastrophe ou un sinueux sabotage du bonheur ordinaire, sont une source évolutive qui engendre une transformation. Comme le bébé finit par se rendre compte vers l’age de six mois qu’il est distinct de sa mère ou que sa mère n’est pas lui, ce qui revient au même, et qu’il en tire tout d’abord une rage terrifiante, puisqu’il saisit pour la première fois que l’objet existe et peut se dérober à ses attentes, ainsi les fractures événementielles créent-elles une souffrance identique, l’isolation du moi.

Dans tous les cas de figure, nous voyons bien qu’être noyé en permanence dans l’adhérence au non-moi n’est pas le seul procédé évolutif, bien qu’il prédomine dans la nature. Cela conforte nos tendances yin, lune, venus, jupiter d’une certaine façon, et neptune. Mais les forces de distinction, soleil, mars, saturne, uranus, transforment la viscosité, l’adhérence, l’identification. Le yang a sa place, c’est lui qui fonde le sujet, le sujet guéri en psychothérapie, le Moi, c’est-à-dire le soi, dans la quête divine. Jouer consciemment avec le Yin et le Yang, ou pratiquer une sadhana, cela revient à mener sa propre psychothérapie, et c’est finalement ce que la tradition préconise.

En tant qu’astrologue, je prévois l’occurrence statistique de ces grands moments où le moi et le non-moi deviennent incompatibles, comme dans un viol. Peu de personnes peuvent échapper à des configurations cosmiques difficiles, dont la probabilité est forte, à plus ou moins longue échéance selon leur horoscope. Transits uraniens, saturniens ou plutoniens, si l’humanité se sensibilise aux transformations actuelles de l’atmosphère, les occasions d’être rejeté par le non-moi, ou de se décevoir soi-même pour ne pas être à la hauteur des circonstances vont se multiplier. Même si le sujet n’en est pas responsable, il peut subir des contraintes auxquelles il ne sache pas faire face, comme les catastrophes naturelles ou les guerres. Les occasions de crise, les aides évolutives par conséquent, vont s’accroître.

Le non-moi devient provisoirement l’adversaire du moi. 

Distinguer patiemment ce que l’on est des contextes concentriques auxquels on s’identifie, territoire, famille, image de soi, image du monde, permet de reconstruire le moi sur de nouvelles attentes. Elles seront plus dépouillées, informelles, essentielles. La responsabilité personnelle sera plus vivace, le bouc émissaire aura disparu, puisque la victime, elle aussi, aura été expulsée.

Le paradigme de la mutation Supramentale

Un moi-je pluriel est maquillé par le triomphal moi-je totalitaire de la pensée, trichant, prétendant, tirant des plans sur la comète — mais anéanti dans une souffrance vraie ou devant une vérité nue. Le sujet dispose d’un appareil psychologique complexe, qui ne se borne pas au moi, au ça et au surmoi freudiens — mais qu’il ne peut apprendre à utiliser que par lui-même, puisque la nature le pousse seulement aux identifications, et à quelques lueurs sur le caractère qui l’anime, et qui le préserve avec quelques tendances réfractaires. La collaboration du moi est nécessaire pour que soient utilisés d’une manière conforme les éléments à désenchevêtrer des instances psychiques, et dans cette mesure, le principe apparaît clairement être le même dans la sadhana et la psychothérapie. L’identité se met en quête de percer le voile qui lui interdit la vision du réel, compte tenu du fait qu’il sera compris que ce voile n’est pas à l’extérieur, puisque les yeux voient, mais à l’intérieur, comme une paire de lunettes subtiles. Les exemples sont faciles à donner et quand bien même ils sont ici exposés dans un jargon particulier, ils recoupent l’expérience des maîtres et des thérapeutes, aux prises avec le conditionnement psychologique de leurs disciples ou patients.

Le soleil, qui donne le sens de l’identité, peut être faible et enfermer la personne dans la dépendance et la conserver sous des influences multiples. (Il suffit d’utiliser les critères de l’astrologie pour trouver des personnes dont le soleil est à rehausser, car il ne veut ou ne peut pas, allez savoir, briller. Le moi s’autorise seulement à raser les murs et à confondre l’humilité et la lâcheté). Aidé de la conscience supramentale, que j’expérimente depuis 1977, je cherche à libérer le potentiel solaire des personnes que je rencontre, en les impliquant dans leur vie, et la reconnaissance de leurs structures psychologiques. Ainsi, elles peuvent gouverner les relations entre le moi et le non-moi, tout en lâchant prise — en attribuant au moment le pouvoir souverain de révéler, de trancher, de contredire.

Si jamais tous les handicaps révélés par une lecture du thème natal, étaient spécialement étudiés pour l’évolution, cela voudrait dire que le soleil fait son chemin par l’obstacle et le multiple. 

Les pouvoirs enfermés de la lumière, dans les védas, le mystère du mental qui veut percer les voiles et embrasser le Tout, cela caractérise les Upanishads, l’éloge de la connaissance, supérieure aux œuvres, remplit les œuvres sacrées de la Chine, Lao-Tseu, Tchouang-Tseu, Lie-Tsi. La perforation des apparences se promène aussi chez les meilleurs grecs, étonnamment nombreux, de l’antiquité, et Platon décrète que les phénomènes ne sont pas le réel mais une toile de fond seulement, un mythe similaire à celui que les rishis exposent dans les védas, un conte qui rappelle singulièrement le samsara et la Maya. Peut-être est-il nécessaire avant tout de se sentir enfermé, limité, ratatiné, confiné, prisonnier des dieux, — ou des planètes si vous préférez, cela revient au même, pour s’élancer sur la piste du temps vierge où tous les carrefours sont solaires, qu’ils mènent à l’échec relatif ou à la victoire facile, sur un chemin infini, libéré de la crainte du non-gratifiant et de l’attente infantile. Peut-être que la lumière ne peut pas être reconnue comme nécessaire avant que l’obscurité nous fasse mourir une première fois.

Le choix spirituel serait alors plutôt une nécessité évolutive qu’une décision personnelle. Dans les états de conscience où toute la vie est sentie comme une manifestation du Suprême, il est clair que les êtres se limitent à ce qui leur procure des satisfactions réelles. Si choisir la voie est une nécessité, le moi ne trichera pas, il s’y engagera sans réserve, guidé par l’intuition que c’est la seule chose à faire. S’il s’agit de quelque luxe ou d’une comédie quelconque, ou encore d’un mouvement dû à des influences extérieures, l’exigence du travail demandé semblera bientôt intenable. Pour la psychothérapie, l’aborder dans un état d’urgence est également nécessaire, pour qu’elle ne soit pas seulement une décoration de l’ego, une coquetterie. Le danger est le levier de toute mutation. Comme le dit Satprem, l’obstacle est l’allié. Sri Aurobindo et Mère ont découvert l’Esprit-Matière par un processus inconnu des hommes, la supramentalisation, qui vient couronner l’ascension évolutive en permettant à l’humain de recevoir par les centres subtils du corps l’énergie-conscience de l’univers. Leurs conclusions sont identiques. La manipulation de la nature s’exerce d’une manière impériale sur les générations et seule l’investigation exhaustive du moi par lui-même libère l’espèce, brise les aliénations généalogiques, entraîne l’épanouissement de l’être.

 

extrait du Traité d’alchimie vu sur  : http://www.supramental-astrologie.fr

L’incarnation des artisans de Lumière sur la terre

Venez me rejoindre sur le FORUM :

http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

L'incarnation des artisans de Lumière sur la terre dans CHEMIN le MOINS FREQUENTE pLorsque vous vous êtes incarnés sur la terre, vous veniez de commencer la transition d’une conscience fondée sur l’ego à une conscience fondée sur le coeur. Nous avons vu que cette transition s’effectuait en quatre étapes. Vous avez franchi la première en prenant conscience de votre désir d’« autre chose », qui soit différent de la lutte pour le pouvoir qui occupait vos vies auparavant.

Cette lutte avait donné un but et un sens à vos vies pour une période substantielle. Votre fascination pour le pouvoir vous a conduit à utiliser l’être humain comme marionnette dans vos batailles galactiques. Tous les empires galactiques y ont pris part. Mais quand les énergies guerrières ont été transposées à la terre avec l’homme pour champ de bataille, vous êtes devenus davantage des observateurs et vous êtes retirés des batailles effectives. Vous avez observé ce qui se passait sur la terre. Vous avez vu l’être humain se développer en quelque chose, un état d’être que vous aviez atteint longtemps auparavant. Vous étiez devenus des guerriers sophistiqués, qui utilisaient des méthodes raffinées de manipulation psychique et guerrière. L’homme devait devenir votre semblable, doté de vos implants génétiques.

Ces implants génétiques généraient un niveau élevé de développement mental dans l’être humain. L’instinct naturel et le sentiment étaient plus ou moins supprimés en faveur de la pensée et du raisonnement.

Nous avons mentionné que les influences galactiques causaient un niveau élevé de peur chez l’être humain en développement. En fait, cet élément de peur était étroitement lié à la prépondérance de la pensée. Dans une situation équilibrée, la peur est surmontée ou relativisée par vos talents intuitifs et votre capacité à ressentir ce qu’il est juste ou approprié de faire. Toutefois, lorsque la faculté de penser prend le dessus, la peur a tendance à se renforcer, puisque la pensée repose sur un processus mécanique logique qui ne permet pas à l’intuition ou au sentiment d’entrer en jeu. Quand la faculté mentale est alimentée par des émotions de peur, elle a tendance à devenir folle et à produire des idées illusoires, des idées de tout contrôler. Les régimes dictatoriaux sont un exemple de cette faculté mentale qui devient folle. 

La réponse à la peur n’est jamais de penser plus. Elle est de penser moins et d’avoir confiance dans le cours de la vie. Elle est de retomber dans l’état de grâce qui est votre droit de naissance. Elle est de lâcher-prise au lieu de s’accrocher.

Quand le stade de la loi de l’ego a pris fin pour les âmes d’artisans de Lumière, celles-ci sont entrées dans une nouvelle manière d’être. Intuitivement, vous étiez ouverts à l’énergie du coeur. En fait, vous recherchiez une sorte de créativité qui transcende le simple jeu du pouvoir. Vous aviez le sentiment que la lutte pour le pouvoir était destructrice et vous ne pouviez rien créer de neuf, puisqu’elle tuait et phagocytait tout ce qui était « autre ».

En essayant de contrôler et de dominer la vie, en vous ou hors de vous, en fait vous avez tenté de rendre la réalité statique et prévisible. En fin de compte, le pouvoir est incroyablement ennuyeux.

Lorsque vous avez pris conscience de cela, vous avez réalisé que votre vrai désir n’était pas d’avoir le pouvoir, mais d’être vraiment créatifs. Etre vraiment créatifs, c’est être au contact de votre divinité.

Puisque vous êtes des êtres divins, peu importe ce que vous faites ou ne faites pas, vous créez toujours une sorte de réalité. La créativité est votre vraie nature. Au stade de l’ego, vous avez exploré la possibilité de nier votre vraie nature. C’est bien un acte créatif, à un certain niveau, de façon déformée. Toutefois, être vraiment créatifs, c’est créer selon la vie et non selon la mort.

Lorsque vous avez réalisé cela, la mémoire de votre foyer s’est réveillée. Le vague souvenir d’un état de pure unité béatifique est revenu à votre conscience et vous avez su que la clé de votre bonheur était là. Mais vous vous sentiez désemparés et ignorants, car vous ne saviez pas comment procéder. Vous saviez que l’ego ne détenait pas la réponse mais vous n’étiez pas encore entrés dans une conscience fondée sur le coeur.

En même temps, grandissait en vous un sentiment de remords et de culpabilité à propos de ce que vous aviez fait subir aux êtres humains sur la terre.

Spécialement sur la terre, il y avait de splendides opportunités pour que la conscience puisse s’exprimer de nombreuses façons variées. La terre avait été faite pour unifier des énergies différentes, pour être un creuset dans lequel des énergies variées et même opposées pouvaient trouver un moyen de coexister en harmonie. Le terrain de jeu énergétique de la terre avait été créé pour abriter un ensemble d’énergies très hétérogène.

La différence entre la vie sur la terre et celle d’autres lieux de l’univers, sur un plan physique ou astral, est l’énorme variété d’énergies présentes sur la terre. De plus, cette variété n’est pas seulement présente comme un vaste étalage de formes de vie et d’espèces, elle est aussi présente en un seul être, l’humain. Celui-ci est capable de contenir un éventail d’énergies bien plus large que tout autre. Vous avez en vous l’énergie du saint et du meurtrier, de l’enfant, de l’adulte et du vieillard, l’énergie de l’homme et de la femme, l’énergie de l’actif et du passif, l’énergie du rationnel et de l’émotionnel, l’énergie de l’eau, de l’air, du feu et de la terre, etc. Pour vous, êtres humains, cela peut sembler ordinaire ou naturel, mais pour le reste de l’univers, c’est un véritable exploit. C’est un véritable exploit d’être humain, sans avoir rien fait de spécial.

Mais la qualité la plus unique de l’être humain est sa capacité à marier des énergies qui semblaient incompatibles auparavant. L’homme a été conçu non seulement pour contenir toutes ces énergies différentes, mais aussi pour être un médiateur, un bâtisseur de ponts entre elles.

La raison pour laquelle l’Esprit, Dieu ou Tout-ce-qui-est en est venu à ce concept de l’être humain, est que l’univers était coincé dans une situation de stase. La conscience, en explorant la vie hors de l’unité, avait tendance à essayer des formes de vie différentes, sur des plans et des lieux différents de l’univers. Lorsqu’une âme avait fait l’expérience de tout ce qu’était une forme de vie particulière, elle la quittait (dans le sens de ne plus y être incarnée) et continuait dans d’autres formes de vie répondant à des besoins particuliers. Il n’y avait aucun besoin de transformer l’énergie en vivant dans une forme de vie particulière. Lorsque vous vouliez un changement, vous passiez à un autre corps. Ce n’est pas parce que les âmes étaient paresseuses ou frivoles. La plupart des corps, variant en densité du physique à l’astral, offraient des champs d’expérience limitée et par conséquent, des opportunités limitées de croissance et de transformation en étant dans ce corps. Celui-ci ne pouvait pas contenir de nombreuses énergies différentes. Par exemple, si vous viviez sur une planète d’eau, où vous étiez incarnés dans un corps d’eau, celui-ci vous permettait de faire l’expérience de la nature de l’eau de toutes sortes de manières. Le « ressenti » d’être liquide, non-fixe, coulant, mouvant, est en vérité merveilleux. Mais lorsque vous vouliez faire l’expérience d’être fixe et immuable, vous aviez besoin de quitter ce corps et de vivre dans une montagne pendant quelque temps. De même, lorsque vous viviez sous la forme d’êtres galactiques en quête du pouvoir, vous ne pouviez pas réellement changer votre conscience dans ce corps. La conséquence de ce champ d’expérience limité ou spécialisé dans un corps a été que ce monde de  formes vivantes s’est retrouvé bloqué. Il ne pouvait pas grandir ou s’étendre et s’est donc retrouvé enfermé dans une sorte d’état de stase.

Le pouvoir spécifique de l’être humain est celui de contenir un vaste éventail d’énergies et de les amener à un état d’équilibre créatif, non-statique. En réalité, ce pouvoir est égal à la capacité de transformer l’obscurité en lumière, c’est à dire le pouvoir de l’alchimie spirituelle. Ce qui amène les énergies opposées à un stade d’harmonie dynamique est l’énergie christifiée, l’énergie qui maintient l’unité face à la dualité. C’est cette même énergie qui transforme l’obscurité en l’acceptant et en permettant ainsi à la peur de se transformer en joie. L’énergie christifiée est la troisième énergie qui unit en acceptant. Sa force alchimique réside dans sa qualité d’être tout-englobante, tout-acceptante et sans peur.

Vous, êtres humains, êtes les seuls à avoir cette capacité d’alchimie spirituelle. Ni les plantes, ni les animaux, ni les anges, ni les « seigneurs des ténèbres » n’ont ce pouvoir.

Toutes les âmes peuvent faire l’expérience de ce qu’est la lumière, de ce qu’est l’obscurité, de ce que sont toutes les sortes d’êtres qui vivent dans l’univers, mais elles ne peuvent faire l’expérience de transformer l’obscurité en lumière tout en restant dans leur forme de vie actuelle. Elles ne peuvent imaginer ce qu’est changer à des niveaux intérieurs de façon à créer une réalité physique et spirituelle différente au fur et à mesure.

Les âmes qui sont incarnées dans des formes autres qu’humaines créent aussi leur réalité et ont un libre-arbitre, mais elles ont moins de possibilités de couvrir des états de conscience très différents et même opposés en restant dans le même corps, dans la même forme. Vous, humains, êtes des bâtisseurs de ponts, des alchimistes spirituels, et c’est ce qui rend la terre et l’être humain uniques.

Retournons maintenant à notre conte des âmes d’artisans de Lumière qui se tourmentaient et regrettaient leur interférence avec l’être humain. Ils ont réalisé que sur la terre un jeu tout nouveau prenait place, un jeu plein de promesses, qu’ils s’étaient efforcés d’étouffer à leur profit. Ils en ressentaient de la peine. Ils se rendaient compte aussi qu’ils avaient bloqué leur voyage vers la lumière et la vraie joie par leurs actes égoïstes.

Aussi, lorsque vous vous êtes réveillés du sommeil de votre ego, vous avez vu que la terre était un si bel endroit, une planète verte grouillante de vie. Cela remuait en vous de vieux souvenirs. Vous étiez présents au tout début de la vie sur la terre. Elle n’avait pas encore perdu son innocence. En ces temps lointains d’avant votre chute dans la conscience guerrière, vous preniez part au paradis sur la terre, en qualité d’êtres angéliques qui nourrissaient la vie et en prenaient soin. Vous étiez des anges dans le jardin d’Eden. Même si par la suite, vous avez manifesté votre côté sombre, en tant que guerriers galactiques, vous avez aussi manifesté sur la terre un aspect de vous-mêmes pur et lumineux en ces temps anciens où vous prépariez la terre pour la venue des âmes de la terre. Vous avez contribué à l’épanouissement de la planète verte et quelque part, vous saviez cela quand vous êtes sortis de votre stade de conscience de guerriers. Vous saviez que vous aviez détruit ce que vous aviez nourri et aidé à créer.

Quand vous avez réalisé les promesses et la beauté de la terre, vous avez ressenti le désir intérieur d’y aller et de restaurer ce qui avait été endommagé. Vous vous êtes incarnés dans des corps humains avec l’intention d’apporter la lumière et de créer des valeurs fondées sur le coeur dans un environnement essentiellement dominé par des valeurs égoïstes. Nous allons développer un peu ce sujet d’apporter la lumière, car il y en vous à ce propos quelque chose qui prête souvent à confusion et à malentendus.

Lorsque vous, artisans de Lumière, vous êtes incarnés sur la terre, vous avez en fait initié un processus de transformation où vous alliez achever votre transition d’une conscience fondée sur l’ego à une conscience fondée sur le coeur. Vous étiez en bonne voie d’un lâcher-prise complet de la conscience fondée sur l’ego et la vie sur la terre vous procurait l’opportunité de traiter ce qui restait d’énergie fondée sur l’ego.

Vous alliez pouvoir rencontrer les énergies que vous souhaitiez clarifier dans l’être même que vous aviez manipulé et dans lequel vous alliez résider : en l’être humain, en vous-mêmes.

Votre motivation la plus profonde à votre venue sur la terre était de venir à bout de votre obscurité intérieure, et vous étiez d’accord pour rencontrer cette obscurité en vous, en tant qu’êtres humains. Bien que vous pensiez souvent que vous êtes ici pour aider les autres ou pour aider votre mère la terre, la raison la plus fondamentale de votre présence ici est de vous guérir vous-mêmes. Tout le reste est secondaire.

Au niveau le plus profond, votre âme souhaitait assumer sa responsabilité pour l’obscurité qu’elle avait répandue. Toutefois, assumer cette responsabilité est par principe une aventure solitaire qui n’implique pas que vous ayez besoin d’autres personnes à aider ou à soigner. Cela n’implique que vous. Vous allez aider d’autres personnes au cours de ce processus, mais c’est un effet secondaire. Il est important de réaliser les choses dans le bon ordre, car vous avez tendance à trop vous empresser d’aider les autres. Cet enthousiasme à aider les autres devient souvent un piège, car vous mêlez votre énergie à celle de l’autre et très souvent, après cela, vous vous sentez épuisés et déçus. S’il vous plaît, souvenez-vous bien : Donner plus qu’on ne reçoit n’est pas noble ni issu du coeur, c’est simplement une erreur. L’erreur est de penser que vous êtes en partie responsables de la situation ou de l’état d’esprit de quelqu’un d’autre. Ce n’est pas vrai. Chacun est responsable de son bonheur ou de son malheur. Et c’est en vérité une bénédiction, car cela procure à chacun la capacité de créer et par conséquent de changer sa propre réalité.

Vous n’êtes pas ici pour réparer d’autres personnes ni votre mère la terre. Vous êtes ici pour réparer les blessures profondes de votre être. S’il vous plaît, tendez vers cette tâche et tout prendra sa place sans aucun effort de votre part.

Lorsque vous êtes venus sur la terre vous incarner dans des corps humains, vous étiez enclins à combattre les énergies que vous vouliez vaincre. A ce stade, vous étiez dans une situation paradoxale. D’un côté, vous saviez que vous vouliez « autre chose » que le pouvoir et vous vous détestiez pour ce que vous aviez fait avant. Mais vous n’étiez pas libres de ce que vous détestiez en vous. Vous n’étiez pas encore libres de la domination de l’ego. Quand vous êtes venus sur la terre, vous aviez tendance à être agacés par l’obscurité,  vous mettre en colère contre elle, et votre réaction était de la combattre. Le paradoxe est que vous vouliez combattre les énergies égoïstes par la lutte, l’énergie même de ce que vous souhaitiez lâcher-prise. Vous n’étiez pas encore conscients des véritables implications d’une conscience fondée sur le coeur. Lorsque vous observez les choses à partir du coeur, il n’existe pas de combat entre le bien et le mal. La réalité du coeur transcende les deux. Le coeur ne s’oppose pas à l’obscurité. La conscience fondée sur le coeur repose sur l’acceptation de toute chose, de tout ce qui est. C’est un type de conscience qui ne retient pas l’idée que le combat résout quelque chose.

Même si vous aspiriez à un mode d’approche de la réalité pacifique et non-combattif, vous n’aviez aucune expérience d’une mise en pratique de cet idéal. Vous étiez vraiment dans une zone intermédiaire, un no man’s land avant d’entrer dans un nouveau domaine de conscience.

Vous avez donc commencé à faire toutes sortes d’erreurs, dans le sens de retomber dans des modes d’être dont vous vouliez lâcher-prise. Vous étiez impatients de changer ou convertir les individus ou les groupes qui manifestaient un comportement de type « ego » ou qui prônaient des valeurs basées sur l’ego. Ils vous répondaient d’ailleurs avec agressivité, bien souvent ne comprenant même pas ce que vous essayez de leur montrer. Les artisans de Lumière ont été persécutés pendant des siècles comme sorcières, païens ou agitateurs politiques. Ils semblaient être inspirés par des idéaux pour lesquels le monde n’était pas prêt. Ils semblaient différents et ne s’adaptaient pas. Il était typique qu’ils rencontrent beaucoup de résistance.

Ce qui arriva, c’est que vous êtes passés à un rôle de victimes après avoir joué celui d’offenseurs pendant un certain temps dans les royaumes galactiques. Votre « colère spirituelle » provoquait des réponses furieuses de votre environnement et vous êtes devenus des victimes, vous avez vécu l’humiliation, la profonde douleur et la perte d’autonomie. Le trauma d’être rejetés, et/ou exclus de façon répétée dans plusieurs vies a laissé en vous de profondes cicatrices. Vous en êtes arrivés à vous sentir démunis et indésirables. Nombre d’entre vous dans cette vie se sentent fatigués et nostalgiques d’un monde aimant et plein de sens.

Il es très important que vous réalisiez que ce rôle de victime est juste cela : un rôle que vous jouez. C’est une interprétation possible des faits, mais elle est étroite et déformée. Vous n’êtes pas la victime ni l’offenseur. Vous êtes la conscience de l’âme qui a créé ces rôles pour que vous y jouiez un temps.

Vous n’êtes pas vraiment la victime d’un monde matérialiste et égoïste.

En fait, les affrontements que vous avez eus avec des énergies agressives, non-coopérantes dans nombre de vos vies vous ont simplement fait miroir de vos liens avec la conscience fondée sur l’ego, de votre dépendance à son égard. Si vous recherchez un résultat au moyen du combat, vous allez recevoir en retour l’énergie du combat. C’est, c’était, votre énergie qui revient vers vous ! Et c’est la seule signification du karma.

La tendance à combattre le mal est basée sur la croyance que le mal est au-dehors de vous et qu’il doit être banni de la  réalité. L’invitation spirituelle qui vous a été faite à vous, artisans de Lumière, au cours de toutes ces incarnations a toujours été de reconnaître et d’accepter votre côté obscur et de comprendre son rôle et son but.

L’invitation la plus profonde est celle de vous pardonner à vous-mêmes et de retrouver votre innocence. Vous êtes innocents et l’avez toujours été. Comprenez-vous réellement cela ? Si oui, vous ne voudrez plus changer le monde ni combattre l’injustice. Vous voudrez jouer, vous amuser et apprécier chaque instant de votre vie et simplement être qui vous êtes et partager cela avec les autres.

Quand vous, les artisans de Lumière, relâchez l’idée que vous devez vous battre pour quelque chose ou quelqu’un, vous ne vous heurterez plus à  l’opposition du « monde extérieur », de la société ou des gens en général, parce que vous êtes différents. Vous ne voudrez rien changer et par conséquent, vous ne rencontrerez pas de résistance. Vous saurez que vous êtes les bienvenus, que votre contribution à cette réalité est précieuse et que les autres vous apprécient.

Quand vous vous serez complètement libérés de la conscience fondée sur l’ego, vous saurez que vous ne subirez plus de persécutions ni de menaces extérieures. Vous serez allés au-delà des rôles de victime et de persécuteur ; votre voyage sera complet. Vous vous serez déchargés de vos fardeaux cosmiques et vous serez tout à fait libres de créer ce que vous voulez.

Vous êtes sur le point de donner naissance à une nouvelle conscience. C’est un type de conscience qui s’est complètement libérée du besoin de contrôler ou de posséder quoi que ce soit. Elle est libre de la peur. C’est la conscience du Christ.

Quand je, Jeshua, vivais sur la terre, je voulais vous dire que la spiritualité n’a rien à voir avec un combat entre la Lumière et les ténèbres. Il s’agit de trouver un niveau de conscience qui va au-delà du bien et du mal, un lieu duquel vous pouvez comprendre et accepter toute chose. « Le royaume de Dieu est en vous ». Tout ce dont vous avez besoin est en vous. La paix, la joie et la tranquillité sont vôtres quand vous réalisez vraiment qui vous êtes : un être divin dans une expression physique.

C’est seulement quand vous réalisez que vous êtes ici pour vous transformer et vous guérir que les choses commencent réellement à changer pour vous, et en effet secondaire, pour ceux qui vous entourent. Le monde est ce qu’il est et ce que vous pouvez faire de mieux pour lui est simplement de l’aimer pour ce qu’il est. Aimer et voir la beauté de chaque chose qui traverse ce plan de réalité.

Nombre d’entre vous sont sensibles à mon énergie, l’énergie de Jeshua ou de Jésus. C’est parce que je suis membre de votre famille. J’étais simplement un artisan de Lumière déchargé de ses attaches karmiques, un artisan de Lumière qui avait un degré élevé de compréhension de soi. Vous êtes touchés par mon énergie car vous savez que c’est l’énergie vers laquelle vous allez. L’énergie de Christ est celle de votre soi futur. 

Texte issu de -L’artisan de la lumière III- par  Pamela Kribbe

Le travail de nos ancêtres

 

Le travail de nos ancêtres dans PLEIADIENS (TERRE) maya-150x150 Les Mayas ont établi les fondations temporelles pour les événements qui doivent avoir lieu aujourd’hui. Les Egyptiens ont accompli une préparation d’un autre type, tandis que les Incas et les Amérindiens en ont effectué d’autres encore. Chaque civilisation a joué un rôle dans la création d’événements temporellement sous clé prêts à s’ouvrir dans ce noyau ou segment de l’existence où vous vous trouvez.

 L’Atlantide fut une autre civilisation qui posa une gille d’information destinée à la présente structure temporelle. Souvenez-vous ! Tout se poursuit, et les civilisations ne disparaissent jamais. Vous croyez que, puisque l’Atlantide fut détruite et n’existe plus, elle doit donc se situer dans le passé. C’est une version de la réalité. En vérité, il existe une civilisation atlantéenne qui ne fut jamais détruite – une civilisation atlantéenne qui résolut ses propres dilemmes, trouva des solutions et n’eut pas à périr à cause d’un détournement d’énergie ; de même, certaines versions de votre monde arriveront à des solutions et passeront à l’Age d’or, cependant que d’autres versions de votre monde seront détruites.

 Voilà comment l’Atlantide, ou toute autre civilisation, pourra être dans l’avenir. Les civilisations se poursuivent – hors des contraintes du temps. En fait, la version atlantéenne de l’avenir ayant trouvé ses propres solutions souhaite aider l’énergie atlantéenne du passé parce qu’elles sont toutes deux de la même énergie et qu’elles constituent différentes versions réincarnées de la même entité. Le but de ce retour dans le passé est de guérir, d’atteindre une plénitude et d’enseigner l’usage correct de l’énergie. Les civilisations qui réussissent dans chacune de leurs versions reviennent toujours en arrière, si vous souhaitez l’exprimer ainsi, afin d’aider les versions d’elles-mêmes qui n’ont pas eu les mêmes chances ou qui n’ont pas trouvé les solutions. Une civilisation qui a réussi peut être comprise comme un collectif conscient doué de lucidité quant à ses objectifs et ses effets sur la vaste toile de l’existence.

 Les Gardiens du Temps qui orchestrent les événements sont comme des bulles de lumière nanties de rayons et voyageant dans des réalités et directions variées ; les Gardiens du Temps mayas purent implanter sur Terre les données qui auraient un sens pour les générations futures parce qu’ils étaient multidimensionnels. Ils pouvaient avancer dans le temps, revenir en arrière ou se déplacer en diagonale, car leur civilisation se fondait sur le voyage dans le temps. Ils laissèrent plusieurs indications à cet effet enfouies sur toute l’étendue du Mexique. Leur présent devin significatif, car c’était leur but d’élaborer un présent qui profiterait aux présents extérieurs à leur présent ; les Mayas voulurent créer le paradigme, la description de ce qui se produira, les cycles affectant la Terre et les cycles temporels basés sur des entrées cosmiques. Les cycles de la Terre par rapport au Soleil, à la Lune, ou aux planètes de votre système solaire ont un effet profond sur votre corps électromagnétique ; les Mayas comprenaient que la Terre participe à un système de rotation plus vaste que le simple système solaire. Ce système de rotation se fondait sur des divisions numériques autres. Les Mayas créèrent et définirent le temps dans votre système à partir de leur connaissance de votre participation à des cycles beaucoup plus vastes.

 

Extrait de Terre, clés pléiadiennes de la Bibliothèque vivante – Les Pléiadiens canalisés par Barbara Marciniack page 179.

 

Le rôle de victime

 

Le rôle de victime dans NOTRE FAMILLE chats-rigolo Vous n’êtes pas vraiment la victime d’un monde matérialiste et égoïste.

 En fait, les affrontements que vous avez eus avec des énergies agressives, non-coopérantes dans nombre de vos vies vous ont simplement fait miroir de vos liens avec la conscience fondée sur l’ego, de votre dépendance à son égard. Si vous recherchez un résultat au moyen du combat, vous allez recevoir en retour l’énergie du combat. C’est, c’était, votre énergie qui revient vers vous ! Et c’est la seule signification du karma.

 La tendance à combattre le mal est basée sur la croyance que le mal est au-dehors de vous et qu’il doit être banni de la réalité. L’invitation spirituelle qui vous a été faite à vous, artisans de Lumière, au cours de toutes ces incarnations a toujours été de reconnaître et d’accepter votre côté obscur et de comprendre son rôle et son but.

 L’invitation la plus profonde est celle de vous pardonner à vous-mêmes et de retrouver votre innocence. Vous êtes innocents et l’avez toujours été. Comprenez-vous réellement cela? Si oui, vous ne voudrez plus changer le monde ni combattre l’injustice. Vous voudrez jouer, vous amuser et apprécier chaque instant de votre vie et simplement être qui vous êtes et partager cela avec les autres.

 Quand vous, les artisans de Lumière, relâchez l’idée que vous devez vous battre pour quelque chose ou quelqu’un, vous ne vous heurterez plus à l’opposition du « monde extérieur », de la société ou des gens en général, parce que vous êtes différents. Vous ne voudrez rien changer et par conséquent, vous ne rencontrerez pas de résistance. Vous saurez que vous êtes les bienvenus, que votre contribution à cette réalité est précieuse et que les autres vous apprécient.

 Quand vous vous serez complètement libérés de la conscience fondée sur l’ego, vous saurez que vous ne subirez plus de persécutions ni de menaces extérieures. Vous serez allés au-delà des rôles de victime et de persécuteur » votre voyage sera complet. Vous vous serez déchargés de vos fardeaux cosmiques et vous serez tout à fait libres de créer ce que vous voulez.

 Vous êtes sur le point de donner naissance à une nouvelle conscience. C’est un type de conscience qui s’est complètement libérée du besoin de contrôler ou de posséder quoi que ce soit. Elle est libre de la peur. C’est la conscience du Christ.

 Quand je, Jeshua, vivais sur la terre, je voulais vous dire que la spiritualité n’a rien à voir avec un combat entre la Lumière et les ténèbres. Il s’agit de trouver un niveau de conscience qui va au-delà du bien et du mal, un lieu duquel vous pouvez comprendre et accepter toute chose. « Le royaume de Dieu est en vous ». Tout ce dont vous avez besoin est en vous. La paix, la joie et la tranquillité sont vôtres quand vous réalisez vraiment qui vous êtes: un être divin dans une expression physique.

 C’est seulement quand vous réalisez que vous êtes ici pour vous transformer et vous guérir que les choses commencent réellement à changer pour vous, et en effet secondaire, pour ceux qui vous entourent. Le monde est ce qu’il est et ce que vous pouvez faire de mieux pour lui est simplement de l’aimer pour ce qu’il est. Aimer et voir la beauté de chaque chose qui traverse ce plan de réalité.

 Nombre d’entre vous sont sensibles à mon énergie, l’énergie de Jeshua ou de Jésus. C’est parce que je suis membre de votre famille. J’étais simplement un artisan de Lumière déchargé de ses attaches karmiques, un artisan de Lumière qui avait un degré élevé de compréhension de soi. Vous êtes touchés par mon énergie car vous savez que c’est l’énergie vers laquelle vous allez. L’énergie de Christ est celle de votre soi futur.

Site web Jeshua Challelings, « L’Artisan de Lumière III » http://www.jeshua.net/fr/  canalisé par  Pamela Kribbe 

La naissance cosmique (2)

 

La naissance cosmique (2) dans LIBERTE des MAITRES a-petit-s-150x150En ces temps anciens, en tant qu’âmes, vous vous sentiez en sécurité et illimitées dans une gigantesque matrice cosmique. A un moment donné, toutefois, il y a eu un changement. Vous avez fait l’expérience d’une sorte de déchirure. C’était comme si les contractions de l’enfantement agitaient votre conscience océanique et vous sortaient de votre somnolence. C’était le début de votre naissance en âmes individuelles. C’est au moment où vous vous êtes détachées de cette unité toujours présente qui vous étreignait que pour la première fois, vous avez fait l’expérience de vous-mêmes. Un sens rudimentaire du « je » a été initialisé à cet instant.

L’expérience d’être déchirées, séparées de la matrice cosmique, vous a laissées égarées et désorientées. Vous n’étiez pas en état de comprendre quand cela est arrivé. Vous étiez alors seulement en état d’expérimenter.  Vous avez commencé à chercher quelque chose à quoi vous raccrocher, un moyen de retourner à la sécurité que vous connaissiez. Vous vous sentiez perdues. Vous vous sentiez exclues. Ce fut un moment sombre.

Néanmoins, le moment où vous vous êtes délivrées de la Source primordiale et que vous avez quitté le Foyer, fut en même temps un moment d’immense créativité. Ce fut le début d’un beau voyage d’expérience, de vie. Imaginez un espace vide, sombre, étrange, vaste et sans nom, s’étendant devant vous. Vous avez pénétré dans cet espace sous forme de petites semences. C’était un espace plein de potentialités, plein d’expériences possibles, encore inconnues. Il y avait de l’obscurité mais aussi de la place pour quelque chose de neuf.

Nombre d’émotions que vous avez eues à gérer au début de votre voyage cosmique sont comparables aux émotions de l’enfant perdu dont je parlais au chapitre précédent. Ce sont les émotions d’un nouveau-né qui doit s’habituer à une réalité étrange et inconnue entièrement différente de la somnolence semi-consciente où il était auparavant. L’image de l’enfant perdu, pleurant et désorienté, permet de percevoir clairement les blessures intérieures qui ont marqué le début de votre voyage.

Au cours de ce périple, vous avez fait un grand nombre d’expériences. Vous avez adopté de nombreuses formes, habité différents corps et finalement, vous êtes arrivées ici, sur la planète Terre. La terre est un lieu de grande créativité et de nombreuses possibilités. Mais en dépit des possibilités qui sont disponibles pour vous, de la richesse et de la pertinence de vos expériences, vous continuez à vous sentir nostalgiques. Au fond de vous, il y a un sentiment de manque, comme si quelque chose vous manquait et que vous ne sachiez pas ce que c’est, mais qui est essentiel pour vous sentir bien. Ce qui vous manque, c’est le sentiment très primaire d’amour et de sécurité affective que vous avez connu un jour dans la matrice cosmique. Ce sentiment inconditionnel d’appartenance et de sécurité est essentiel à votre bien-être, à l’expression de vous-mêmes et  à votre sentiment de valeur personnelle. Et c’est ce que vous recherchez depuis que vous avez quitté le Foyer. Vous essayez de guérir votre blessure de naissance cosmique depuis fort longtemps.

La question que j’aimerais vous poser à présent est celle-ci : reconnaissez-vous au fond de vous la plaie  originelle qui a été occasionnée lorsque vous avez quitté le Foyer ? Pouvez-vous retrouver dans votre psyché ce sentiment d’être déchiré, séparé d’un tout originel ? C’est un état d’intégralité et d’unité que le mental ne peut pas expliquer mais dans votre coeur, vous pouvez vous souvenir que vous en faisiez partie.

En portant votre attention sur cette douleur de naissance originelle, en prenant conscience des sentiments profonds que cela suscite en vous, la solitude et la nostalgie que vous avez ressenties jusqu’à présent, il vous est possible de commencer le processus de guérison. Vous pouvez vous guérir au niveau le plus profond qui soit. C’est là que vous pouvez accéder au coeur de votre douleur.

Vous tous qui êtes présents ici ou qui lisez ces paroles, êtes en chemin vers un nouveau stade de conscience. Vous cherchez à établir des fondations intérieures de sécurité et d’amour inconditionnel. Vous êtes en train de recréer les tonalités sensibles de la matrice cosmique par et pour vous-mêmes. Telle est votre mission, votre but spirituel. Sitôt que vous réaliserez que le Foyer est en vous, que vous portez un morceau de cette sécurité et de cette unité divines en votre centre, vous pourrez alors vous sentir vraiment en paix et détendus à votre sujet. Vous n’aurez plus besoin de confirmation extérieure. Vous êtes contents quand les autres vous apprécient et prennent soin de vous mais vous ne dépendez plus de cela.

L’arrivée de l’ère nouvelle repose sur le fait que des individus reconnaissent le noyau de leur douleur et  qu’ils lui font face ouvertement. A ce stade de votre développement, il est temps non seulement de regarder les douleurs et les traumas qui se sont produits dans votre vie actuelle et peut-être dans les vies d’avant, mais aussi d’aller au-delà et de contacter la plaie originelle. Sitôt que vous reconnaissez consciemment et que vous vous souvenez  par le coeur de cette douleur, vous êtes prêts à en prendre soin. Vous êtes prêts à prendre dans vos bras cet enfant cosmique nouveau-né qui réclame encore votre aide. Il fait appel à vous par vos émotions négatives de peur, de colère et de désespoir.

Une façon de savoir comment vous gérez votre douleur de naissance cosmique est de regarder ce qu’il se passe dans vos relations. Souvent les gens essaient de trouver un soulagement à leurs émotions profondes de solitude et de peur dans leurs relations intimes. Ce qu’ils essaient de faire, c’est de combler leur vide intérieur avec l’énergie de quelqu’un d’autre. La reconnaissance, l’attention et les soins de l’autre apaisent leur douleur. Dans un sens, ils refilent leur enfant blessé à leur partenaire. C’est un jeu très dangereux. Tôt ou tard, les partenaires deviennent dépendants l’un de l’autre. Leurs sentiments initiaux d’amour et de communion vont se changer en un jeu de pouvoir subtil ou moins subtil. Lorsque vous dépendez de quelqu’un d’autre pour vous sentir aimés et en sécurité, vous revendiquez son énergie pour vous et cela finira toujours par une lutte et un conflit. Vous finirez par vous sentir encore plus seuls que jamais. (Voir le chapitre « Les relations dans l’ère nouvelle » pour plus d’élaboration sur ce sujet.)

Vous pensez souvent que la solitude est associée au manque d’amis ou de compagnon de vie et que la solution réside dans une nouvelle amitié ou une nouvelle relation amoureuse. Mais dans cette perspective, vous présumez que la cause et la solution de votre douleur se trouvent en-dehors de vous. Si c’est ainsi que vous commencez une relation, il est vraisemblable que vous teniez l’autre personne pour responsable de vos plaies intérieures et que vous vous perceviez comme une victime. Avoir besoin de quelqu’un d’autre pour combler votre vide intérieur revient à vous déposséder de votre souveraineté dès le départ.

Le domaine des relations intimes peut vous rendre très conscients de la douleur de naissance cosmique que vous portez en vous. Voyez avec quelle fréquence vous avez l’impression d’avoir besoin de la présence d’une autre personne dans votre vie. En fait, c’est votre être intérieur qui vous signale que vous avez besoin de vous tourner vers l’intérieur et de trouver votre enfant perdu. La solution à votre solitude réside dans ce retour sur soi, dans l’étreinte attentionnée de ce précieux enfant qui a porté pour vous le fardeau émotionnel. Quand vous prenez la responsabilité de cet enfant, quand vous vous reliez à lui et que vous le guidez comme un  parent affectueux, vous rendez votre relation libre. Vous pouvez maintenant être en relation avec les autres humains de façon libre et indépendante.

 

Issu du site Aurélia de Pamela Kribbe 2005
www.jeshua.net/fr

Canaliser la conscience interdimensionnelle

 

Canaliser la conscience interdimensionnelle dans TRANSITION vers le FUTUR noir-et-blanc-215x300 De nombreuses âmes sur ce plan terrestre, ont ouvert leur conscience à d’autres plans d’existence. Je souhaite leur présenter ma perspective et leur offrir quelques conseils sur les expériences interdimensionnelles, des conseils, en cette période transitoire, qui pourraient leur être utiles dans l’exploration de ce mystérieux terrain.

 Premièrement, il n’est pas exceptionnel d’accéder à une matière interdimensionnelle. Presque tous les gens reçoivent de telles communications par le truchement des rêves, de l’intuition oud es états altérés. Ces portails de conscience en expansion sont souvent induits par des pratiques de méditation qui permettent à la conscience de s’épanouir, par des drogues psychédéliques ou par une situation catalytique survenue spontanément. Une expérience commune à bien des gens, par exemple, est le haut degré d’unité et de béatitude ressenti pendant et après l’orgasme sexuel. Les portails de conscience cosmique peuvent être atteints lors d’un pareil moment d’expansion et d’ouverture quand une intention consciente et la compétence sont au rendez-vous. Se basant sur cette perspective générale, chaque personne est un « canal interdimenonnel » puisque chaque âme est un être interdimensionnel qui a la capacité d’avoir des expériences directes de sa conscience au-delà des cinq sens physiques et du mental conditionné. Cette connaissance directe des royaumes subtils de la conscience est connue sous plusieurs noms, dont la gnose ou ce que j’appelle la conscience de l’âme.

 En cette période difficile de l’existence sur terre, la plupart des âmes ont choisi de limiter sérieusement leur perception interdimensionnelle bien qu’elles vivent inconsciemment de telles expériences simultanées à chaque moment qui passe. Vous pourriez dire que la conscience collective est essentiellement endormie. Cependant, et pour une grande variété de raison, quelques âmes ont choisi d’éveiller leur conscience de l’âme pendant leur incarnation à une époque quine soutient pas particulièrement une telle aventure. Les raisons d’entreprendre ce processus de réveil et la forme de ce processus varient d’une personne à l’autre. Bien qu’il y ait nombre de variables, il est une chose que ces individus ont en commun. Sur le plan de l’âme, il s ont tous choisi de s’éveiller à une plus grande conscience de leur vraie nature dans cette incarnation. C’est à de telles personnes que je m’adresse, car elles peuvent entendre mon message avec des oreilles interdimensionnelles et recevoir mes explications interdimensionnelles avec un esprit suffisamment clair et un cœur ouvert.

 Bien que nous soyons tous des « canaux interdimensionnels » nous devons questionner la valeur de nos expériences expansées et de nos communications. Celles-ci nous aident-elles à exprimer davantage de bonté, d’intégrité et de paix ? du bavardage fugitif et souvent embrouillé des rêves à la conscience la plus lucide d’être l’Absolu (le bien-aimé) il est clair que nos expérience interdimensionnelles reflètent une vaste étendue de conscience. Elles sont toutes valables ; mais toute expérience de conscience ne nous ramène pas à la maison, où nous pouvons nous reposer dans la splendeur de la quiétude et de la connaissance directe.

 Il est important de comprendre ce qui nous motive à examiner les réalités parallèles et à explorer notre terrain intérieur, à guérir les blessures de notre âme et à endosser la responsabilité de nos projections à facettes multiples. Les pièges abondent sur le chemin, que nous soyons frappés par l’intense lumière éblouissante du Bien-aimé, ou que nous trébuchions sur les dures pierres de l’ignorance camouflées par les ombres de la peur. Nous avons besoin d’observer fréquemment ce dont nous faisons l’expérience et notre rapport à cette expérience à la lumière d’un examen prudent et honnête, car une fois ouverts à notre immensité, nous ne serons jamais plus les mêmes personnes. Le fait que nous devenions conscients de notre interdimensionnalité ne signifie pas nécessairement que chaque expérience ou chaque communication a de la valeur, qu’elle est vrai e ou sage, ou que nous trouverons le processus d’éveil aussi confortable que l’ego aimerait qu’il soit ; traverser les frontières de l’ego d’un soi perçu comme séparé et s’avancer dans l’unité nous propulse dans les feux alchimiques de l’Amour. Et c’est là une épée à double tranchant. Nous pouvons devenir plus livres dans nos vies pace que nos esprits sont vraiment illuminés, ou nous pouvons nous leurrer, nous illusionner et devenir plus confus que nous l’étions avant de venir frapper aux portes du Grand Mystère.

 Un vaste éventail d’individus s’éveille au plan interdimensionnel. Certaines âmes sont mûres et bien préparées à amener leur rebut karmique à son point de résolution, mais certaines âmes immatures ne le sont pas. Le lot va de ceux qui démontrent une conscience illuminée hautement évoluée et mature sur le plan émotionnel, à ceux qui démontrent une conscience immature, égocentrique et obscure ; au départ, il y a les êtres illuminés et pleinement réalisés appelés les avatars (le Christ, le Bouddha). Puis viennent les âmes bien avancées sur le sentier de la libération spirituelle, soit les maîtres spirituels, les saints et les maîtres de sagesse, des êtres hautement fonctionnels et compatissants. Selon leur degré de réalisation de soi, ces hommes et ces femmes qui vivent leur existence au service des autres maintiennent un état constant de quiétudes lucide, embrassant ce qui est sans s’en saisir ni le repousser, et demeurant conscients à chaque respiration, chaque pensée et chaque action. Ils n’attirent pas l’attention sur eux, car ils sont satisfaits de mener des vies ordinaires et simples, peu importe comment cette simplicité nous apparaît.

 Quelques-uns, anonymes, habitent dans une grotte. D’autres font un travail banal, et d’autres encore se plaisent dans des rôles de propriétaires, d’artisans ou de scientifiques. Quelques-uns sont des figures publiques, jonglant avec des horaires complexes et faisant de la scène mondiale leur résidence. Leur luminosité constant est stable, et leur attitude heureuse attirent les âmes qui s’éveillent et cherchent elles aussi à connaître l’Absolu, leur vraie nature. La plus grande joie de ces êtres consiste à apporter l’étreinte éternelle du cœur aimant dans un monde relatif.

 A l’autre bout de l’éventail des pèlerins, on retrouve des âmes sensibles, souvent blessées, qui sont éveillées u plan interdimensionnel, mais dont l’ego filtre en déforme les expériences. Souvent, leur perception exagérée, qu’elle soit grandiose ou auto-dénigrante, sert leur ego plutôt que le plus grand bien de leur  âme. Dans leur naïveté ou leur ignorance, elles sont habituellement plus désorientées et effrayées que leurs voisins qui ont peu ou pas de conscience expansée. Au lieu de produire les fruits de la compassion et de la sagesse, leur conscience non ancrée apporte davantage de fragmentation et de mal, que ce mal soit voulu ou non ou que son effet soit important ou insignifiant. C’est là le danger d’ouvrir prématurément les portes de la conscience sans se soucient de la façon d’ont l’ouverture s’est produite ou se  présente. J’encourage ces frères et sœurs à s’abstenir de toute exploration interdimensionnelle supplémentaire ou à encadrer leurs expériences des autres mondes en s’engageant dans des pratiques spirituelles qui les aideront à rester ancrés, ou à s’offrir les conseils d’un bon psychologue ; par une guérison habilement menée et des pratiques dévotionnelles disciplinées, nombre de ces âmes peuvent en venir à apprendre le discernement et à se sentir à l’aise avec leur savoir interdimensionnel. En tant qu’âmes, elles s’enrichiront, elles acquerront de la maturité et pourront ainsi tirer profit de leurs expériences et en faire bénéficier les autres dans cette vie et d’autres à venir.

 Ici, je m’adresse spécialement aux initiés qui avancent sur le sentier de l’éveil, soit ceux d’entre vous qui se trouvent quelque part, au milieu de cet éventail de pèlerins. Que votre éveil interdimensionnnel ait eu lieu spontanément ou à la suite d’une longue et prudente quête et d’une pratique spirituelle, ou d’une combinaison des deux, il est important que vous receviez des directives claires. Si vous voulez réellement progresser dans votre démarche de réalisation de soi, vous devez prendre le temps de vous abandonner à une réflexion intérieure profonde. Au fur et à mesure que vous progressez d’une étape à l’autre, reconnaissants et attentifs, soyez humbles et faites des gestes conséquents. Cela vous servira.

Issu du livre : Transition 2010 – série Kryeon – Redéfinir la dualité, canalisé par Lee Carroll  et les invités comme Anna, grand-mère de Jésus, en page 219.

Tout est symbolique

 

Gif fleurs tournesol Les peuples de jadis et les survivants des grands cataclysmes dispensèrent oralement leur connaissance de la Terre. Les contes, les poèmes, les chants et les balades épiques étaient bien davantage que de simples divertissements. Plusieurs personnes avaient pleinement conscience qu’un partage multidimensionnel de la réalité faisait partie de la vie terrestre et leurs fables soulignaient l’importance de comprendre et de reconnaître les actions des multiples formes de vie intelligente qui occupaient le même espace-temps. Il y a des millions, voire des milliards d’années, diverses formes de vie intelligente observaient la Terre depuis leurs palaces célestes, lesquels ressemblaient à de petites lunes mobiles en orbite autour du globe et exerçant une surveillance étroite. A certaines époques, la vie intelligente résidait loin sous la surface terrestre et des civilisations entières optèrent pour ce mode de vie, se soustrayant à des êtres qui les pourchassaient à travers l’espace intersidéral.

 Tout est symbolique d’une certaine expression de l’énergie, et les symboles prolifèrent sur la Terre tout autant que les insectes. La nature représente un système qui soutient et aliment votre identité, et ce, en collaboration avec des activités célestes qui procurent continuellement une structure et une signification à l’existence terrestre. Afin de vous éveiller et d’accepter votre pouvoir personnel, il faut vous sortir du déni et activer les sensibilités intuitives qui permettent de discerner la vérité de la supercherie ; le chaos endémique qui afflige votre monde représente votre propre conscience qui s’éveille. Autrefois, les humains choisirent ensemble de se couper de leurs facultés intuitives, et aujourd’hui ils paient chèrement cette ignorance auto-imposée. Sur la Terre, le caractère sacré de la nature préside à la vie, et l’éloquence mathématique inscrite dans ses motifs rappelle sa planification précise et son ordre impeccable. Bien avant les tumultes globaux survenus il y a près de douze mille ans, les gens vivaient dans le respect de l’ordre naturel et s’en servaient pour mieux comprendre sa technologie mystique. A divers époques au fil des âges, on rendit hommage à la Terre, qui était un ancêtre de la création. Lorsqu’on reconnut qu’elle était un être vivant, sa perception consciente de tout ce qui était survenue au sein et au-delà de son domaine fut enseignée à ses habitants ; l’élément prépondérant de ce savoir partagé, c’est que la précision de la nature reliait ses parties les plus infimes aux schèmes cosmiques les plus grandioses.

 Il faut un temps où des sociétés secrètes furent fondées afin d’être détentrices d’anciennes connaissances importantes. A l’origine, ces organisations étaient animées d’intentions pures ; à leurs yeux, le savoir issu du passé avait une valeur inestimable pour l’avenir. Ces sociétés étaient d’avis que lorsque les gens seraient guéris du grave traumatisme causé par la catastrophe globale, ils seraient mieux en mesure de saisir les vastes complexités de leur héritage. La responsabilité de préserver une information secrète est lourde, et au fil du temps, les dépositaires du savoir ancien furent mis à l’épreuve.

 Ils finirent par perdre leur route. Ils firent un mauvais usage de leur pouvoir, et plusieurs d’entre eux se mirent à thésauriser, à exercer un contrôle sur autrui et à empêcher le public d’accéder à de l’information essentielle. Réitérant un autre cycle et une autre version du jeu de la vie sur la Terre, la plupart des gens abdiquèrent leurs facultés supérieures de se souvenir et de guérir, et choisirent plutôt de vivre dan la peur, avec l’ignorance qu’ils s’étaient imposée. Les dépositaires de l’information séculaire devinrent bientôt l’élite dirigeante et se servirent de ce savoir dans leur propre intérêt. Exerçant un contrôle depuis les coulisses, ils déformèrent la vérité ; ils détruisirent ou dissimulèrent les preuves de l’existence civilisation antérieures. Bientôt, les sociétés secrètes s’allièrent en une conjuration silencieuse et se ramifièrent dans chaque domaine de la culture mondiale afin d ‘exercer leur influence souterraine sur les progrès de la société.

 Les symboles sont des procédés pour évoquer l’abstrait, pour permettre à votre mental de saisir l’insaisissable et pour ancrer le sens dans votre réalité ; puisque l’univers extérieur est un reflet de l’univers intérieur, que symbolise donc la guerre ?

 Même si les actons guerrières sont récompensées, elles ont toujours été commises au nom d’un prétendu manque de territoire, de nourriture, de carburant ou d’or. Ons ‘est servi de la Terre comme portail et comme terrain d ‘essai pour la guerre ; plusieurs êtres sont d’ailleurs ici-bas pour vaincre leur tendance à violer, à torturer, à tuer et à conquérir pour se sentir plus puissants. Cette leçon n’est pas limitée à la Terre, et la destruction de la vie est une question que diverses formes de conscience expriment comme élément du jeu de l’existence. Et vous êtes doué du libre arbitre ; vous pouvez faire de même ou refuser.

 

Extrait du livre : SAGESSE DES PLÉIADES, BARBARA MARCINIAK – Ariane Éditions page 232.

Fiche de bibliothèque vivante

 

Fiche de bibliothèque vivante dans NOTRE FAMILLE 51VZ8MKN7NL._SL500_AA300_ Bien des membres de la Famille de Lumière deviendront des fiches de bibliothèque ou des guides touristiques pour ceux qui vous conviendront exactement, en matières de fréquence et d’amour. Vous susciterez une fusion dans l’amour qui donnera une nouvelle tête et une nouvelle direction à cet endroit que vous appelez Terre. Rappelez-vous que le Créateur originel est dans toutes les choses: une part du dessein véritable de la Bibliothèque vivante de la Terre est de mélanger et de fusionner la conscience afin que vous puissiez faire l’expérience et accéder à la connaissance magnifique qui y est préservée. La clé, c’est de vous aimer et de vous apprécier, ainsi que d’estimer la Terre.

 Lorsqu’un monde comme le vôtre se trouve dans un processus d’évolution spirituelle, une chance se présente à tous ceux qui ont déjà été engagés dans la bibliothèque de faire un saut cosmique. Par conséquent, de nombreux êtres viennent de loin pour participer, apportant leurs propres programmes et créant des plans à l’intérieur des plans. Il se produira beaucoup de guérison, car nombre d’espèces que vous trouveriez noires et négatives sont également attirées vers votre Terre à présent. Elles sont ici pour vous réveiller et vous stimuler avec leur propre « méchanceté », pour vous rappeler quelque chose.

 Souvenez-vous que c’est un monde de polarités et que l’ombre définit la lumière. Ces énergies sont ici non pas pour être bombardées, tuées ou détruites, même si vos gouvernements vous diront peut-être que ces visiteurs sont mauvais. Elles sont ici pour guérir, pour s’imprégner des vibrations de lumière et d’amour et pour arriver à un état d’être supérieur dans leur propre espèce, car elles ont oublié ce que ceux qui sont sur la Terre ont oublié: que vous ne faites tous qu’un; Ceux qui ont peur attireront les facettes non claires et non guéries d’eux-mêmes sous forme d »êtres extérieurs. Le mauvais usage de la vie et du pouvoir attire son expérience de miroir. Vous en arriverez à saisir que vous êtes ce dont vous avez peur. 

Vous comprenez, en cette fin de millénaire, que la science génétique est possible. Vous, les habitants de la Terre, auriez un choc immédiat si vous appreniez ce qui est possible à présent en fusionnant des gènes – si vos soi-disant sources de nouvelles livraient des topos concernant ce qui se passe réellement dans certains des laboratoires de votre planète. On a créé des créatures et on a lâché des formes de vie en maints endroits du plan terrestre.

 Si ce pouvoir de créer la vie est maintenant à la disposition des humains ayant un ADN à deux chaînes, imaginez quel genre de savoir génétique entretiennent des êtres qui existent depuis des centaines de milliers d’années. C’est ainsi que des mondes et des espèces sont créés et naissent. Ces soi-disant dieux, comme des vagues d’énergie, se sont séparés du Créateur originel et se sont établis dans cette zone de libre arbitre. Ils prennent l’énergie du Créateur originel pour la toile de l’existence et expérimentent afin de pouvoir apprendre sur le pouvoir et l’énergie. Ils ont le libre arbitre de faire tout ce qu’ils veulent et s’ils se perdent, oublient et créent des choses obscures, tout cela fait partie du même jeu. C’est la même énergie. Tout cela est relié et tout cela a besoin d’être guéri.

 Une fois que vous aurez transformé la Terre et que vous serez entrés dans l’Âge d’Or, cela modifiera le reste de l’univers. Il vous faudra un ou deux millénaires pour connaître le changement qui ébranlera tout l’univers. Le changement pourrait se produire simultanément; seulement, vous ne le percevrez pas vous faudra un ou deux millénaires pour faire l’expérience des changements de votre point de vue. Cependant, lorsque vous changerez sur ce plan terrestre, cela arrivera instantanément, partout.

 Ceux qui se prétendent les propriétaires ou les dieux de votre planète en ce moment tenteront de vous tenir à l’écart de l’émotion aimante et coopérative qui facilitera votre évolution. Ils feront tout en leur pouvoir pour susciter l’agitation, le chaos, la guerre et la peur qui vous empêchent d’accéder à la Bibliothèque vivante…

 Vous devez grandir et dépasser vos idées actuelles qui n’offrent qu’une version de l’existence. Comprenez qu’en tant qu’humains, on vous a donné bien des versions différentes afin que vous puissiez grandir dans la compréhension de l’esprit universel, dans la grande toile de conscience dont vous faites partie. Vos religions servent un but; cependant, elles sont imprégnées de faussetés.

 Venez nous rejoindre sur le forumhttp://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Extrait de  : Famille de Lumière : Pléiadiens canalisés par Barbara Marciniak

 

Puissance de la Kundalini

 

Puissance de la Kundalini dans PLEIADIENS (TERRE) 7-300x300 En votre corps gît une force puissante nommée kundalini, une énergie semblable au serpent, reposant à la base de votre colonne vertébrale. Identifier et éveiller cette force facilite la confluence et l’assemblage de votre corps de lumière. Cette force aide à maintenir votre stabilité et vos fondations par rapport à l’augmentation des transformations électromagnétiques. Traditionnellement, la kundalini se déroule et électrifie votre corps autour de la quarante. A cet âge, vous êtes sensé être assez mûr pour héberger ce type de puissance. Pour la plupart des gens, cette puissance est tellement enfouie en eux qu’à  partir de ce point ils dégringolent et se mettent à vieillir, plutôt que de rajeunir et de mettre à profit cette grande force créatrice électrique.

 Lorsqu’une expérience de la Kundalini se produit, elle peut se manifester comme une concentration intense d’énergie dans la région du sacrum, à la base de votre épine dorsale. Quelquefois, lorsque les gens font l’expérience de la kundalini, ils ressentent un grand besoin de relations sexuelles parce qu’ils ne savent que faire de cette explosion d’énergie. La planète entière ne se limite à utiliser la kundalini qu’à des gins de reproduction. Les gens forniquent aveuglément sans jamais comprendre que la kundalini peut se mouvoir dans le corps, s’élever dans la tête et y circuler. Si vous lui permettez de se déplacer ainsi, elle fournira une nouvelle interprétation de votre identité. Vous comprendre que toutes vos créations, guérisons, manifestations ou autres expériences proviennent de la source naturelle de la Déesse en vous.

 L’humanité résiste au changement, à l’évolution, à la découverte d’informations nouvelles. De toute évidence, cette réticence n’est pas naturelle. Elle a été programmée en vous afin que vous craigniez d’accepter la nouveauté, de tendre vers les dieux et de leur désobéir ou de devenir leurs égaux. Dans sa recherche de la connaissance, l’humanité s’informe et se rapproche de ce qui serait désigné « Déesse ».

 Vous continuez à reproduire le passé en rappelant des détails nostalgiques et en les ancrant dans le présent. Les cellules de votre corps vont et viennent librement ; elles se reproduisent continuellement. D’où proviennent leurs directives ? Votre schéma, votre système de croyances ainsi que les patterns d’énergie que vous reproduisez dans la réalité les leur fournissent. En transformant ces patterns par l’expansion de vos concepts, votre structure moléculaire le sera aussi. Chacun d ‘entre vous possède le potentiel d’avoir le corps qu’il souhaite. Vous pouvez régénérer les cellules de votre être en les réorganisant – en leur transmettant un plan différent ou un tracé alternatif. A mesure que vous accomplirez ceci, votre cops et votre expérience suivront.

 Chacun d’entre vous possède une vitalité naturelle dans son corps. Des gens que vous respectez et que vous croyez légitimes vous ont poussé à accepter des idées terrifiantes et négatives. Peut-être une seule personne a-t-elle vécu une expérience négative qu’on a interprétée ensuite comme provenant d’un grand nombre d’individus pour, finalement, créer une image ?

 Lorsque la kundalini s’élève dans le corps, elle rencontre des forces cosmiques qui viennent de l’extérieur du corps, et ce dernier s’en trouve revitalisé, empli d’énergie. C’est exactement comme d’attirer un pilier de lumière dans le corps. Ceux qui cherchent à vous éloigner de la connaissance ont vu leurs frontières franchies, et la barrière de contrôle de fréquence environnant votre planète ressemble maintenant à du gruyère. En d’autres termes, des trous se sont formés et d’autres formes de lumière peuvent maintenant entrer. Avec l’arrivée de l’énergie cosmique dans la dimension terrestre, des millions d ‘entre vous ont maintenant l’occasion de réévaluer les capacités de la kundalini. C’est la force qui alimente votre vie et vous fait vibrer. En l’employant adéquatement, elle apportera un nombre impressionnant de solutions. Cette énergie vous relie à une source cosmique et vous unifie à l’objectif et à la compréhension de ce que vous pouvez en faire.

 Cette énergie peut servir à la guérison, car lorsqu’elle s’accumule dans vos mains, vous avez un pouvoir d’une guérison. Plusieurs parmi vous seraient étonnés si vous aviez la possibilité d’entrevoir l’avenir et de percevoir ce qu’on appelle aujourd’hui l’improbable, en particulier ce que vous seriez capables d’accomplir avec vos mains. A l’heure actuelle, des personnes sont capables d’enflammer une feuille de papier entre leurs mains. Cette énergie dans vos mains augmentera de vie en vie. Vous pouvez l’utiliser pour purifier de la nourriture, guérir, nettoyer les océans et dépolluer les rivières et les terres. Vous aurez la faculté de transmuer la pollution toxique répandue à l’échelle de la planète.

 Lorsque vous croyez, pratiquez et cherchez, vous êtes récompensé. Vous pourrez ensuite l’enseigner aux autres. Ces dons marqueront le changement vers une coopération collective à l’échelle planétaire. Vous travaillerez donc ensemble sur ces aptitudes. Ceux qui ne sont pas guéris, qui souffrent de maladies, peuvent également activer cette énergie en eux et la diriger vers leur propre corps. Essentiellement, ce que tout le monde doit fabriquer est la valeur du soi : « Bon, si mon corps manifeste la maladie, il peut aussi manifester la santé. De qui vais-je accepter les limites et les décrets imposant la maladie ? » Chaque cellule possède la même potentialité à engendrer la connaissance, et vos cellules attendent que vous les dirigiez. Lorsque vous laissez la société, la famille, l’éducation diriger vos convictions et lorsque vus laissez la culpabilité et les obligations imprégner votre territoire, ce sont les programmes auxquels répond votre corps.

 Une des clés fondamentales que nous pouvons vous offrir est celle-ci : ayez de l’amour pour vous-même, rendez hommage au véhicule que vous occupez et agissez comme s’il était inestimable. Faites comme si vous aviez eu la chance la plus incroyable et aviez reçu la meilleure chose : votre corps. Rendez hommage à la Terre avec amour et respect parce que c’est ici, sur Terre, que vous mettez en scène votre scénario. Ayez de l’amour pour vous-même et pour la Terre au cours de votre trajet de par l’univers, et votre périple sera allégé.

 

Extrait de Terre, clés pléiadiennes de la Bibliothèque vivante – Les Pléiadiens canalisés par Barbara Marciniack page 115.

Esprits de la nature

gifs étoilesChers amis, si nous voulons qu’une jonction efficace soit possible entre vous et la sixième dimension, c’est à nous être de lumière, de faire le nécessaire. Réjouissez-vous car cela est en pleine préparation. Cet apport énergétique suscite également un étirement de la bulle de compression posée sur les mondes de vos petits amis de la Nature responsables des structures de Vie ; sans eux, pas de vie pour soutenir la vôtre. Vous êtes interdépendants les uns des autres, travaillant en commun pour la Vie cosmique. 

Laissez-moi ouvrir cette page. Voyez-vous, ces êtres respirent votre air, car ils vivent dans un monde parallèle au vôtre .. et pour le vôtre. Les fréquences sonores dissonantes créent des interférences les privant graduellement de leur pourvoir d’action. Aussi ce modeste monde ressent-il petit à petit les douleurs de l’enfantement, une sorte de dessèchement prématuré de la lumière et de son action. Un brouillard d’ondes parasitiques s’élève entre eux et vous ; sachez que cela est voulu par votre gouvernement obscur, qui souhaite accentuer cette scission entre vos mondes respectifs mais aussi dans les années à venir. 

Mais là aussi, à force de vous demander de reprendre goût au rêve, au désir d’expansion, nous réussissons à éviter le pire. Malgré tout, je vous invite comme jamais auparavant à : rêver fort, espérer le meilleur pour tous et recommencer à communiquer avec les peuples de la Nature. Plus vous oserez cette initiative, plus nous pourrons, de l’autre côté, nettoyer leurs zone d’évolution. Il faut savoir que vous avez contribué à la pollution de leur monde en abandonnant vos rêves et en épousant une vision très limitative imposée par quelques-uns. Ces derniers vous l’ont présentée comme une panacée extraordinaire à n’importe quel problème. 

Aujourd’hui, forcément vous vous retrouvez dans la nécessité d’inverser ce processus actif afin de nettoyer cette matrice de Vie, les libérant ainsi de l’emprise humaine ; la fraternité s’installera également par cet acte. Les expériences de nature scientifique et militaire servent inconsciemment les projets du gouvernement obscur. Savez-vous que, dans les plans de survie, rien n’est réellement prévu pour protéger votre humanité en cas de catastrophe majeure, mais que beaucoup d’actions sont programmées afin de sauver l’élite ? Par conséquent, mes enfants, vous ne pouvez compter que sur vous-mêmes. Il vaut mieux prévenir que guérir… Sage dicton ! 

Sachez que la guérison planétaire viendra grâce à une communication respectueuse entre vous et les peuples de la Nature. En privilégiant un contact conscient avec eux, vous reconnecterez une source profonde de création. Les énergies sont propices à cela en ce moment. Saviez-vous qu’une fois par mois les dévas de la Nature, incluant le règne animal, communiquent avec nous afin de nous brosser un tableau des fluctuations d’énergie, des difficultés rencontrées ou des ouvertures produites par la fraternité humaine ? Le Plan cosmique possède plusieurs volets ; si nous sommes attentifs à vos besoins, nous le sommes tout autant pour vos frères et sœurs des autres règnes. 

Sachez également que les oasis de lumière évoquées plus haut nécessitent leur aide, mais que vous devez les aider en premier. Les dévas et leurs enfants (car les peuples de la Nature sont leurs enfants) reçoivent les bases de Vie à mettre en place pour les oasis. Comme vous pouvez le constater, votre élévation dépend de leur présence. Mes enfants, cette année, je souhaite vous voir agir profondément en résonnance avec eux. Comme vous ne les voyez ni ne les entendez et que vous ignorez leurs visages, existent-ils donc vraiment pour vous ? Le moment est venu de reprendre en main vos rêves d’enfants, de vous comporter tels des enfants heureux de vivre, et de créer enfin des ponts de lumière entre toutes le  couches de Vie. 

De toute façon, voici l’heure du grand retour des fées, des lutins et de tous leurs amis de la Nature. Nous travaillons à percer le voile de l’opacité posé sur la connaissance. Je ne peux vous donner d’ordre ; pourtant, je vous en transmets tout de même un en cette période ; OSEZ et OBSERVEZ les résultats ! 

Propos de SORIA dans les Messages de Kryeon canalisé par Lee Carroll – Fraternité de lumière. Issu de la Page 187 du livre Le Retour de la Lumière 2007 – L’Année du discernement. 

Comment guérir

angeVotre corps est conçu comme un système d’autoguérison; il est doué d’intelligence et si vous lui accordez un repos et une nourriture adéquats, il produira ce qu’il faut pour vous garder en santé, une fois que vous aurez modifié votre attitude et vos activités. Un manque d’amour et d’appréciation pour votre corps s’exprimera par de mauvaises habitudes alimentaires ainsi que par une négligence générale des diverses activités capables de procurer une santé optimale. Encore une fois, votre organisme ne travaille pas contre vous; il est conçu pour réagir à vos pensées et à vos croyances. L’énergie de l’amour que vous éprouvez à votre égard, voilà ce qui l’épanouit. Vous devez affirmer que vous êtes digne de votre propre amour et de la vie, affirmer que celle-ci vaut la peine d’être vécue et agir en conséquence. Cette croyance, comme toutes les autres, exige un engagement; il faut vouloir ce que vous désirez créer. 

Grandir implique toujours un risque car le choix est essentiel à l’épanouissement du libre arbitre. Apprenez à penser sans souffrir et fixez-vous des objectifs globaux. Par exemple: « Je suis en santé. Je suis ouvert au changement. Je me guéris moi-même. Je guéris les schèmes d’intentions malencontreuses dans ma lignée génétique. Je transforme mon énergie. J’évacue tous mes schèmes de confusion et de désespoir. Je ressens une immense gratitude pour tout ce que je sais, pour la joie de me souvenir et le courage de guérir. Lorsque je me guéris moi-même, je guéris en même temps toutes mes relations, le long des lignes temporelles. » L’image dirigée est également un moyen très efficace pour revivre des conflits émotionnels et leur substituer des issues désirables. 

Votre corps représente votre connexion au multivers [i.e. aux multiples univers]; il vous aide loyalement lorsque vous vous orientez en vue d’une action spécifique. Les réponses apparaissent lorsque vous vous mettez en quête de solutions, provenant à la fois de l’intérieur et du monde extérieur. Les synchronies ont pour but d’attirer votre attention sur quelque chose en particulier. Parfois, contre toute attente, une série d’événements significatifs survient de manière opportune et néanmoins insolite, éclairant une situation et vous offrant une intuition profonde. Vous entrevoyez ainsi la splendeur de l’univers de significations à couches multiples. Dans la sphère de l’existence, le temps ne connaît pas de frontières; les événements sont reliés et enrichis par les entrelacements significatifs de toutes les formes de conscience qui apprennent à jouer dans cette sphère. 

Pour construire la réalité souhaitée, produisez une image mentale claire et détaillée de l’issue que vous cherchez à atteindre; si vous êtes malade, vous devez vous concentrer sur le plein rétablissement avec une récupération brève, facile et sans heurt. Adoptez l’idée que tout s’arrange parfaitement en une série remarquable d’événements favorables. L’imagination, la visualisation, l’activation de la volonté, l’attente et le renforcement positif, voilà les clefs de l’assimilation de nouveaux schèmes de comportement. Vous devez vous attendre à des résultats, sinon ils persisteront à vous fuir. L’emploi inventif de l’imagination, suivi par l’action, produit des résultats. Lorsque votre corps ne fonctionne pas correctement, vous avez le pouvoir de changer votre attitude et de vous guérir. Pour cela, il peut suffire de transformer en acceptation de soi l’apitoiement sur votre sort, et de convertir la peur en désir, la colère et la douleur en pardon. 

Il est vrai que le fait de nier que les concepts sont porteurs de possibilités retarde leur émergence, tandis qu’une expansion sûre de la connaissance peut ouvrir à des stades favorables de vie. En cette incarnation, vous êtes ici pour réaliser l’ensemble de vos aptitudes. Et en choisissant de produire la vibration d’amour, vous êtes entraîné par l’immense intelligence qui imprègne l’existence. Nous cherchons à vous inspirer et à vous rappeler qu’il faut consentir à ce que le processus de guérison suive son cours. Pour cela, vous devrez identifier les sentiments que vous entretenez sur les expériences que vous gardez en vous. Ce travail que vous accomplissez sur vous-même n’est pas lié qu’à la guérison de votre lignée génétique; votre famille, vos amis et le monde dans son ensemble seront touchés par le fait que vous preniez la responsabilité de guérir votre vie. 

Lorsque vous apprenez à vous rétablir par vous-même et à rester en forme, il est essentiel d’être persuadé de recouvrer et de conserver une santé excellente. Voici les clefs de la manifestation: affirmez d’abord ce que vous voulez obtenir, puis ayez la certitude que votre désir se réalisera. Cette certitude est basée sur la confiance, un état d’esprit où l’intuition prévaut. Vous devez accepter qu’il soit entièrement possible de produire une santé rayonnante; adopter cette conviction vous met sur la voie qui mène à son obtention. Néanmoins, votre expérience peut vous sembler tout à fait à l’opposé, et c’est bien aussi. Mais pour parvenir à la transformer, il faudra modifier vos croyances et mettre un terme aux activités qui vous restreignent. Pour illustrer votre intention de produire la santé, qui est essentielle à vos réalisations, inscrivez sur des feuilles de papier ces croyances restrictives que vous découvrez sur vous-même, à raison d’une par page. Examinez chacune de ces idées minutieusement pour voir comment vous avez construit votre vie autour d’elles; les paroles sont des symboles qui représentent votre manière de focaliser votre énergie. Lorsque vous aurez achevé votre inventaire, emportez ces pages à l’extérieur et ensevelissez chaque croyance dans un lieu sûr, sous une pierre. Ensuite, lâchez prise. Cet exercice achevé, affirmez la réalité que vous désirez vivre et réfléchissez à ceci : 

« Je suis une personne intensément vivante et en santé désormais. J’accepte la responsabilité et l’engagement qu’implique ce changement de vie. Je suis prêt à adopter une nouvelle façon de voir l’existence. J’ai envie d’apprendre les nombreuses méthodes et techniques qui me permettront de régénérer mon corps physique et de jouir d’une excellente santé à chaque instant. Je suis de plus en plus en forme à chaque jour qui passe, chaque année, chaque siècle, chaque millénaire, par les avenues du temps. Je comprends que mon ‘moment présent’ s’étend dans tous les moments présents et je cherche à connaître mieux les aspects physiques et immatériels de l’existence. Je comprends que mon ultime responsabilité est de gérer les forces de l’énergie cosmique qui m’imprègnent, moi-même ainsi que tout ce qui se trouve sur la planète, et que ma première responsabilité, mon premier devoir, consistent à aimer ma forme physique et à m’en occuper. «  

Songez à ces paroles pendant quelques minutes car ce sont des directives imprégnées de pouvoir. Encore une fois, elles ne traduisent peut-être pas votre expérience actuelle. Néanmoins, les paroles donnent une direction que l’énergie peut suivre. 

Extrait du livre SAGESSE DES PLÉIADES – Soins du corps et guérison des émotions : BARBARA MARCINIAK – Ariane Éditions

12

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...