A la rencontre du souffle de HE

 

HE le souffle de vieMille soleils s’allument dans les cellules, et l’intensité de l’union augmente d’instants en instants….

Il n’ya plus de limites. La vie circule librement et se joue de l’illusion des frontières. Le corps de l’homme ne s’arrête pas à ses pieds ou aux limites de sa peau. Il se prolonge dans le sol, dans l’air qu’i respire. Il est souffle de Vie. Il pénètre dans les arbres et ressent avec précision l’intensité secrète sous la rude écorce, la chaleur du soleil sur les feuilles sensibles, la sève qui circule dans les branches et les troncs, jusqu’aux racines les plus profondes qui s’entrelacent et se perdent dans la terre humide.

Il est la pierre, immobile et sage, qui ne comprend pas le temps comme le comprennent les hommes, spectatrice du tumulte des ères, mémoire du monde… Il est la fleur fragile qui offre sa beauté et sa fragrance en hommage à l’astre du jour qui sait la contempler. Il comprend leur dialogue secret.

Il est le vent, qui enlace la terre dans son éternel voyage. Il perçoit les énergies spécifiques à chacun des continents et les unit dans sa ronde. Il soulève et emporte avec lui les sables du désert, le pollen des fleurs, la poussière des villes, les embruns de l’océan… Il se fait messager des paroles d’amour ou d’espoir, il apporte la bonne nouvelle aux cœurs qui l’entendent. Il est tour à tour la brise légère qui sèche les larmes et écarte les nuages, et la colère de l’ouragan qui s’abat sur les tours de Babel.

Il est l’oiseau qui niche dans les falaises ou dans les arbres, l’aigle qui survole les montagnes; Il est l’éléphant qui pénètre la sagesse de la Terre. Il est le fauve affamé et la proie sacrifiée. Il suit le cours joyeux des multiples ruisseaux qui se rejoignent dans la rivière, et éprouve la majesté tranquille des grands fleuves ; il s’émerveille de l’incroyable profusion de vie qu’il découvre dans les profondeurs des océans.

Il est l’Ame du monde, la vie puissante et éternelle qui appelle l’humanité à plonger en conscience dans le Chant Unique. Non, l’homme n’est pas le cancer qui ronge la terre-mère. Il est un enfant maladroit, inconscient de ce qu’il fait, des souffrances qu’il provoque. Oui, sa Mère lui pardonne. Mais il est temps ! Il est temps qu’il se souvienne et redresse la terrible trajectoire qui le mène à l’abîme. Et quel amour vient vers lui. Que de voix soufflent à son oreille pour lui rappeler l’heure du rendez-vous. Des mains de lumière se tendent vers son cœur affligé. Le Chevalier a maintenant foi en l’homme, et son âme le proclame, en unité avec l’Ame du monde…

Quand il reprend conscience de son corps, c’est d’une manière pour toujours différente de ce qu’il connaissait. Le souffle qui soulève sa poitrine lui rappelle qu’il inspire le même air que tous ses frères et sœurs, de toute race et de toute couleur. C’est cette vie commune qui pénètre intimement pour nourrir son sang. Et lorsqu’il rend au monde le flux subtil qui sort de sa bouche, sa pensée accompagne la partie de lui qui s’élance dans l’atmosphère qui entoure la planète. Il perçoit sous ses pieds le cœur qui bat dans la Terre. Tout ce qu’il vit fait partie de lui !

Mais qu’elle est donc cette rencontre avec le souffle de HE ?

HE – LE SOUFFLE DIVIN (lettre hébraïque) : Il est éternel et existait bien avant la création des mondes. Il est partout et en tout. Toute vie s’en nourrit. Il permet à la voix de s’exprimer, il a le pouvoir de communiquer, il est l’âme du monde et le mouvement tout entier.  Cette lettre, manifeste la face féminine de DIEU. Unie à YOD et VAV, elle manifeste la face masculine (YOD-HE-VAV-HE) – Le chant est une des plus subtiles expressions des humains car il a le pouvoir de communiquer avec les plans supérieurs. Il peut apaiser, soulager et même guérir. Emettre un chant en conscience, c’est offrir une prière. Sans le souffle, ces vibrations au pouvoir divin, ne pourraient évoluer dans l’espace.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Le besoin de gagner sa vie

 

Alors que nos vibrations s’élèvent et que nous ressentons l’énergie circuler de plus en plus en nous-même et dans nos vies, comment se fait-il que nous nous sentions encore obligés d’assurer notre sécurité matérielle par la force de notre labeur… même si nous savons que les ressources de l’Univers sont illimitées et que ce sont nous qui créons la réalité qui nous entoure? Pour la plupart de gens, la vie est comme un jeu de société : soit l’on gagne, soit l’on perd. C’est ce qui fait que l’on s’affaire sans cesse à trouver des solutions pour ne pas avoir l’impression de perdre… Perdre son temps, perdre sa sécurité, sa « qualité de vie », perdre le sens de son existence, perdre sa vie, point final! C’est donc la peur de « se » perdre qui nous motive à vouloir « gagner sa vie », c’est à dire travailler comme un malade pendant plus de 30 ans, en espérant récolter un pactole pour se la couler douce une fois la retraite arrivée…

gagner sa vie

Et, pour certains, ça marche bien! Arrivés à 60, 65 ou même 70 ans, ils peuvent enfin se retirer de la vie active pour s’accorder une pause, disons-le, fort méritée. Or, ce moment coïncide souvent avec le début de la dégénérescence du corps : le vieillissement semblant correspondre avec l’apparition de multiples problèmes de santé… bien souvent dus aux programmations internes soit de « culpabilité » (je ne sers plus à rien), ou encore d’oisiveté (ma vie ne fait plus de sens)… Et nous revoilà encore affectés par le sentiment de «perdre» quelque chose d’important ou de précieux: notre propre valorisation personnelle.

C’est un cycle sans fin qui nous maintient dans l’illusion de devoir « prouver » que l’on mérite d’exister : si je « gagne » bien ma vie, c’est un signe que j’ai de la valeur aux yeux de la société. Tant pis si mon quotidien, ma santé, ma famille et ma vie sociale en souffrent : c’est pour mieux me reprendre « plus tard »… si je me rends jusque là ! Pourtant, à l’échelle planétaire, nous savons que seuls les humains ont besoin de « payer » pour avoir le droit de s’installer quelque part et y créer son nid. Les plantes poussent dès qu’il y a un espace libre, les animaux élisent domicile dans leur milieu naturel sans effort et même, jusqu’à il y a quelques centaines d’années, les deux tiers de la population mondiale vivaient sans argent, des fruits de la chasse, de la pêche et de la culture locale… Qu’est-ce qui a changé « en nous » pour que notre système de valeur et de référence «extérieur» se modifie et passe à cet extrême opposé que nous connaissons maintenant ? Se pourrait-il qu’à partir du moment où nos peurs personnelles deviennent collectives, nous devenions « soumis » à une pression inconsciente à laquelle il est presque impossible de se soustraire ? Que la peur de « perdre », en particulier sa« sécurité », nous pousse à donner notre pouvoir à tous ceux qui prétendent être en mesure de nous « protéger » ?

Lorsque notre conscience s’éveille, nous nous rendons compte que la « sécurité » n’existe pas ailleurs que dans la confiance absolue en ce qui « doit être ». Alors, toutes ces anciennes croyances de manque et de peur semblent s’effondrer d’un coup. Et cette vie de travail et de responsabilité civile qui « donnait du sens » à notre existence, devient tout-à-coup obsolète. Pire encore, nous n’avons plus envie de faire partie de ce système mercantile et aliénant, sans toutefois savoir comment continuer de vivre comme « avant »…  Nous aspirons à évoluer dans un monde où l’argent n’aurait plus autant d’importance, où l’on vivrait de troc et d’échange de service, où tous seraient en paix, vivant d’entraide et de solidarité… sans néanmoins devoir « perdre » aucune de ses commodités auxquelles nous sommes habitués. Bref que le monde change, sans que « moi » j’ai à changer quoi que ce soit…

Nous oublions que l’argent est juste une forme d’énergie qui circule au même rythme que notre propre énergie intérieure : plus je me « dépense » pour les autres ou par obligation, plus je me vide de mon énergie vitale et ainsi en est-il de mes réserves personnelles ET pécuniaires. Plus je travaille fort, plus je donne, plus je m’oublie et je m’épuise. Ne me soutenant plus à « l’intérieur », je perds ma solidité « extérieure »… ce qui ne fait que se confirmer dans les multiples « dépenses » qui s’accumulent dans ma vie.

Pire encore, le fait de négliger de « prendre soin de moi » au quotidien fait que, lorsque viennent les vacances ou même le weekend, j’éprouve le besoin impérieux de « remplir le vide à tout prix», de compenser pour cette négligence envers moi-même en m’accordant toutes les petites douceurs dont je me suis privé en ayant focalisé toute mon attention sur mes « devoirs » de travailleur ou de citoyen, de conjoint, de parent, d’enfant, de… etc. C’est le sentiment de manque qui nous fait faire des « folies »… que nous devrons assumer ensuite en travaillant encore plus fort! Et la route tourne sans que nous ne soyons jamais comblés!

À un certain moment, tous ceux et celles qui contactent l’Énergie universelle, qui goûtent, ne serait-ce qu’un court instant à la Plénitude des Sens, à travers un soin, une méditation ou une simple promenade dans la nature, se mettent à rêver de pouvoir vivre dans cet État de Grâce en permanence. De pouvoir évoluer dans l’Énergie, AVEC l’Énergie à chaque instant. D’où le foisonnement de thérapeutes, énergéticiens et médiums qui décident de quitter leur ancien travail pour « œuvrer » en énergie. Le concept « métro-boulot-dodo » ne fait plus de sens, alors on va se créer un « job » qui lui, nous donne envie de continuer à avancer… mieux encore, qui nous permettra « d’aider » les pauvres gens autour de nous qui n’ont pas cette « chance » de vibrer au diapason avec la Source, l’Univers ou Dieu, selon le discours qui se tient entre nos deux oreilles…

C’est bien beau tout ça, mais la seule et unique vraie question à se poser AVANT de se lancer dans l’aventure de l’indépendance financière, c’est : suis-je CONVAINCU que j’ai tout en moi pour ASSURER ma propre SÉCURITÉ sur tous les plans? S’il subsiste le moindre doute, la moindre hésitation ou peur, ceux-ci se matérialiseront comme par enchantement dans votre vie. Sans compter les illusions d’une belle retraite dorée qui partent en fumée… Nombreux sont ceux qui osent prendre le risque, mais combien le regrettent ou se remettent en question au bout de quelques mois… Et si, à l’heure actuelle, au lieu de vous demander « comment vais-je gagner ma vie? », vous vous permettiez de vous poser et de contempler toutes ces années derrière vous où nous n’avez manqué de rien? Combien de fois avez-vous eu peur de ne pas « passer au travers» d’une situation difficile? Quel nombre de tempêtes financières ou interpersonnelles avez-vous essuyé depuis le début de votre vie adulte, sans pour autant y perdre votre santé, votre qualité de vie ou même, votre estime de vous-même ?

Sommes-nous vraiment obligés de travailler 40 heures par semaine pendant 30 ou 40 ans pour enfin pouvoir « mériter » le droit de ne plus faire d’effort ? Certaines personnes choisissent pourtant d’accorder seulement 15 ou 20 heures par semaine à leur vie professionnelle et s’en sortent très bien…

C’est comme cette petite histoire du PDG d’une grosse compagnie qui tentait de convaincre un pêcheur vivant sur une petite île exotique de se lancer en affaire, d’engager des collègues, de se munir d’une flotte de bateaux et d’aller installer ses quartiers généraux à New York… «Qu’est-ce ça va m’apporter, lui demande le pêcheur ? Quand tu seras riche, tu pourras faire comme moi et prendre du bon temps sur cette île, en allant à la pêche seulement quand tu veux et en jouant de la musique tout l’après-midi, si le cœur t’en dit. » Et le pêcheur de répondre : « Mais c’est déjà ça que je fais! ». Comme quoi, l’abondance n’est qu’une question de perception!

Et si vous vous accordiez un moment pour reconnaître pleinement tout le chemin parcouru et être fier de tout ce que vous avez accompli? Être reconnaissant pour tout ce qu’il y a de merveilleux dans votre vie : vos victoires, vos réussites, vos forces, vos talents, vos compétences et vos acquis. N’êtes-vous pas une personne exceptionnelle, courageuse, puissante et lumineuse?

gagner

Pourquoi vous faudrait-il vous contenter d’ouvrir un cabinet et de soigner les gens pour activer l’Énergie créatrice qui circule en vous? N’y-a-t-il pas mille et une autre façons de mettre votre Lumière intérieure au service de la Vie, de VOTRE vie, dans la facilité, la simplicité et la joie? Et s’il n’existait, en fait, que deux manières efficaces de « gagner notre vie » : par la force, à travers nos efforts constant et assidus, ou en suivant nos élans de passion : en choisissant de prendre plaisir à partager au monde ce qui nous fait vibrer?

Pensez-y un instant : quels sont les individus qui ont le salaire le plus élevé sur la planète? Non, ce ne sont ni les banquiers, ni les politiciens, mais plutôt ceux qui excellent à « jouer » : jouer de la musique, jouer sur scène ou au cinéma, jouer au soccer… Les musiciens, les artistes et les joueurs de foot ou de hockey sont des gens qui « reçoivent » des millions de dollars annuellement « juste » pour partager au monde leurs talents uniques et créatifs…

Dans un « jeu de société », ce sont souvent ceux qui s’amusent le plus qui remportent le partie… et non ceux qui prennent ça trop au sérieux! Et vous, si vous étiez millionnaires, de quelle façon auriez-vous envie de « jouer », de vous « amuser » au quotidien? Quel don ou talent artistique ou autre, souhaiteriez-vous explorer? Et s’il n’était pas nécessaire de « changer votre vie », de tout balancer pour recommencer à zéro pour avoir une existence paisible, heureuse et épanouie, en communion avec l’Énergie universelle dans sa forme la plus pure? Et s’il suffisait de vous accorder, ne serait-ce qu’une heure ou deux par semaine pour aller à la rencontre de ce qui vous anime vraiment?

Demandez-vous ce qui vous passionne, ce dont vous rêvez secrètement, mais n’attendez pas « la retraite » pour passer à l’action. Vous aimeriez peindre, chanter, danser, jardiner, jouer de la musique, faire du sport ou du théâtre? Faites-le maintenant!

Si vous souhaitez véritablement « AIDER » et changer le monde, plutôt que de vous recréer un nouvel emploi encore une fois au service des autres, optez pour ce qui vous fait du bien, ce qui vous nourrit et vous illumine : un passe-temps, un loisir ou une occupation occasionnelle qui non seulement vous rendra plus heureux, mais augmentera votre énergie vitale et, ainsi, vous permettra de devenir un phare, un exemple à suivre pour tous ceux qui vous entoure. La véritable peur n’est pas de pas suffisamment bien « gagner votre vie » ou de « perdre » votre sécurité matérielle, mais plutôt de ne pas avoir su vivre pleinement ou de mourir insatisfait… N’attendez plus : faites-vous plaisir! Ce que vous « gagnerez » en étant heureux n’a pas de prix et portera fruit tant dans votre qualité de vie que votre portefeuille… Satisfaction garantie! 

Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc, transmis le 25 juillet 2016 disponible sur www.biancagaia.com.

L’intégration du moi limité dans le soi illimité

Nous sommes à la fois manifestation physique et Essence universelle ; or nous avons oublié notre source.

A mesure de l’éloignement de son identité divine, l’humanité s’est installée dans le doute, la perte de confiance. Le voile s’est graduellement épaissi, et de moins en moins guidée par la sagesse de l’être profond, l’ego trompeur s’est construit avec ses certitudes et son système de croyances. L’ego manipule parfois à notre insu les outils spirituels, énergétiques ou corporels que nous sommes amenés à utiliser. Cela a pour conséquence de générer beaucoup d’illusions et la conviction de l’inutilité de reconnaître nos peurs, la blessure qui nous habite, d’en comprendre le sens…

le soi

Il est vrai qu’il peut être tentant de se tourner vers une recherche spirituelle en évitant soigneusement la confrontation avec nos ombres. Lesquelles finissent pourtant par nous rattraper à un moment ou à un autre de notre vie ! Les enseignements d’éveil font de l’instant présent la clé d’accès à l’ouverture de conscience. Il semblerait qu’il y ait parfois une distorsion de compréhension de cette réalité. En effet, ne pas s’identifier à nos pensées, nos émotions et vivre le moment présent ne signifie pas nier, rejeter ou fuir ces aspects de nous. Guérir les divisions intérieures impliquent d’intégrer l’expérience humaine dans la conscience de notre dimension lumineuse et d’unir les forces de l’horizontalité à celles de la verticalité. Cela implique notre responsabilité envers nous même et envers la vie d’une manière toute différente. Ainsi toutes nos blessures constituent le compost de ce qui devient notre force de vie.

Notre peur la plus intense est très souvent associée à ce que nous avons d’essentiel à réaliser dans notre incarnation présente. A chaque fois que nous appréhendons un événement de la vie, une rencontre de manière difficile, il est en fait question d’une étape initiatique qui s’offre à nous, soit une opportunité de libération, de dissolution de quelque chose qui restreint notre élan de vie. Il est par conséquent de la plus grande importance de vivre nos expériences en toute conscience… Et pour cela nous devons réinvestir ce « territoire sacré », à savoir le présent de notre être dans ce corps. C’est de ce lieu, le corps, la conscience, la sensation dans l’instant présent que nous pouvons accueillir une réaction, une émotion, un sentiment douloureux, prendre conscience d’une programmation qui nous limite. Une réaction, c’est la manifestation d’une mémoire émotionnelle, donc d’une blessure…

Naître à soi-même, car c’est bien de cela dont il est question, c’est s’accompagner dans un processus de reconnaissance de soi à tous les niveaux de l’être, incluant la sphère psychologique. Nous sommes créateurs de nos états intérieurs et non pas victimes. Il importe d’observer ce que nous avons mis en place pour masquer ce désarroi d’être éloigné de notre nature essentielle. La quête intérieure prend tout son sens quand elle inclut la question de la souffrance. Les pensées compulsives, les sentiments de mal-être, les sensations d’anxiété qui nous habitent, mais aussi les pulsions réactives (colères, émotions) ont leur source dans les peurs et les blessures que nous n’avons pas encore réussis à rencontrer, à accueillir, à embrasser. A partir d’une expérience douloureuse, il y a tout un programme qui se met en place de sabotage, d’abnégation, de sous-évaluation, de non-amour de soi… Même si notre ego tente de nous persuader que nous sommes le plus intelligent, le plus beau, le plus performant. Et surtout s’il tente de nous en persuader, c’est pour cacher quelle détresse ?
Quelles sont ces circonstances de vie où nous refusons de lâcher prise ?

L’activation d’une blessure, le refus de mouvement, la rétraction de l’énergie.

La conscience de soi nourrit la confiance en soi. Il nous appartient de démystifier la souffrance pour libérer, accueillir et faire grandir cette confiance, la sentir encore plus palpable en soi. Le non-amour de soi, le manque de valeur et d’estime font que nous nous sentons de plus en plus abandonné par la vie. De ce fait nous cherchons davantage de sécurité, de reconnaissance, de pouvoir. Ce qui conduit inévitablement à se blesser encore davantage. Notre humanité a banalisé l’état de victime et le «consensus social » en joue à notre dépend en actionnant tous les leviers de la peur. Aussi longtemps que nous nous positionnons comme victime de l’autre, de la vie, nous ne pouvons bénéficier du potentiel d’énergie et de conscience à notre disposition. A partir du moment où nous avons créé le petit moi et toutes ces identifications, nous ne vivons plus à partir de notre conscience profonde. Nous fonctionnons à partir d’une conscience de surface qui est une adaptation à notre conditionnement, à notre éducation et toutes les peurs, les appréhensions, les jugements que ceux-ci véhiculent. Ce sont alors nos pensées qui nous disent qui nous sommes, qui nous croyons devoir devenir. Elles élaborent des scénarios sur les autres, sur le monde, souvent fort différents de la réalité. L’être s’est confondu avec le personnage, occultant sa véritable essence… !

plaisir des yeux

Le chemin d’éveil passe, de façon incontournable, par la découverte permanente de ce qui empêche d’Être. La somme des attachements, des attentes, des désirs, des besoins amoindrissent considérablement le sentiment d’Être et de vivre à partir d’une conscience profonde. Un certain nombre d’individus peuvent néanmoins sembler manifester une grande confiance en eux à laquelle s’ajoute force de conviction et charisme mais dont les fondements se trouvent encore dans un système de croyances. Si, de la perspective de l’Être, la peur ne fait que servir l’illusion, sur le plan de la manifestation physique elle n’en constitue pas moins une réelle entrave, générant beaucoup de souffrance. Mes peurs, mes pensées, ne sont certes pas qui Je Suis ; elles sont pourtant mes créations et il m’appartient de les réintégrer, de les transmuter à la lumière de cet espace de conscience plus vaste et inclusif. Nous ne pouvons retrancher une partie de ce qui nous constitue. La lumière doit faire corps avec la densité. S’éveiller à qui nous sommes, c’est l’expérience d’une profonde réunification en soi. C’est à partir d’une conscience ancrée dans le moment présent que nous apprenons à apprivoiser ce qui nous fait peur. Il n’existe pas de technique ou de méthode miraculeuse. La seule pratique à laquelle se conformer est celle qui nous éveille à une aptitude à revenir au présent, encore et encore… ! C’est une sorte de gymnastique spirituelle qui demande entraînement et persévérance, le mental humain étant très mal adapté au moment présent. C’est faire le choix de cultiver cet art d’exercer sa conscience dans l’ici et maintenant afin d’intégrer sur un plan supérieur les pensées, les émotions et les sensations qui véhiculent les peurs, les attentes, et les frustrations. En d’autres mots : l’intégration du moi limité dans le soi illimité.

Excepté, en situation de danger immédiat, la peur – petite ou grande – n’a ni fondement, ni réalité objective dans l’instant présent. Il s’agit le plus souvent d’une projection dans le futur en référence à un conditionnement passé tout en « zappant » le présent. Or, si une difficulté surgit dans le moment présent, il y a de grandes probabilités d’y trouver une résolution. Il n’y a cependant aucun pouvoir d’intervention au regard d’un événement passé si ce n’est que rajouter de la culpabilité ou renforcer le sentiment d’être victime. Et c’est la même chose quant aux peurs que nous projetons dans le futur. Elles procurent un sentiment d’impuissance et pompent nos ressources énergétiques. Lorsque nous luttons contre une peur ou tentons de la nier, elle prend tout l’espace, générant de plus en plus de stress, d’anxiété, d’angoisse. Si nous l’observons à partir d’un espace plus profond et de la sensation du corps dans l’instant présent, son intensité, son impact s’amenuise. La charge émotionnelle qu’elle contient se dissout peu à peu libérant une grande quantité d’énergie jusque là prise au piège de cet état de fixation. La peur peut pourtant se représenter une fois, dix fois… Ce sera alors autant d’opportunités de l’apprivoiser et d’affiner cette aptitude à être de mieux en mieux lesté dans le moment présent, dans le Soi.

En terme métaphorique, la gymnastique spirituelle évoquée plus haut, va permettre de « muscler » la conscience-témoin afin que celle-ci prenne de plus en plus de place. Il est question d’une acuité sensorielle qui donne à voir, à sentir avec clarté les dynamiques dans lesquelles nous sommes à tous moments et les voir à partir d’une certaine distance ; avec empathie et bienveillance. La « Présence » convoque « l’ouverture » ; une ouverture totale envers toute expérience que nous rencontrons !

Puissions-nous cultiver une joyeuse vigilance au quotidien et faire le choix résolu de se resituer dans un ordre intérieur, dans une intégrité à tous niveaux, dans la clarté et le discernement… En sachant refuser la compromission, la manipulation et toute forme d’illusion, même si celle-ci est porteuse de belles promesses, comme la sécurité, par exemple. Nous sommes créateurs de notre propre vie mais notre engagement envers nous-mêmes ainsi que notre persévérance à oser nous hisser au-delà des conditionnements et des habitudes mentales sont souvent bien défaillants. En chacun sommeille un être libre de tout jugement, de toute pulsion réactive et doté d’une grande capacité à ressentir, à s’émerveiller, à aimer, à compatir !.. Un être capable de se tenir là, dans le moment présent, et d’embrasser tout ce qu’il contient : une peur, une émotion ; sans tentative de fuite, de déni. Sans complaisance et sans compromis non plus. L’époque nous engage à inviter une conscience plus profonde à façonner notre humanité. 

Article écrit par Sylvia Garance paru dans la revue le 3e millénaire

L’Esprit masculin de la Terre

 » Essayez de focaliser votre conscience et de vous concentrer, non seulement sur votre monde, mais sur la globalité de votre système solaire et sur l’ensemble de votre galaxie. Lors de l’une de nos précédentes rencontres, nous vous avions invités à un voyage intérieur à destination des différentes planètes de votre système solaire, afin que vous puissiez sentir vibrer leur énergie. Ensemble, nous avions visité Mercure, Mars, Vénus, Jupiter et Saturne et nous vous avions indiqué que nous voulions réserver notre visite sur les autres planètes pour une autre occasion. 

Le temps en est maintenant venu. Et nous allons aborder à présent la question des énergies liées à Neptune, à Uranus et à Pluton, car c’est d’elles que dépend tout ce qui se produit actuellement sur la Terre. 

esprit masculin de la terre

Parlons d’abord des changements qui sont en train d’affecter la Terre et l’ensemble de l’humanité. Ils s’inscrivent dans un processus immuable de transformation sans fin. Au commencement, lorsque la Terre fut formée, elle fut préparée pour accueillir différentes formes de vie. À cet effet, elle fut adombrée par un Être extraordinairement puissant et sage, qui était parfaitement équilibré dans ses polarités masculine et féminine, et qui possédait les attributs et les vertus de la Conscience Créatrice Père/Mère. Cet Être, que nous appellerons Gaïa, car c’est un nom auquel vous êtes maintenant familiarisés, est demeuré dans un état de plénitude et d’harmonie parfaites durant des millions de vos années. 

Puis vint une époque de grands cataclysmes, en même temps que la Terre et l’humanité amorçaient leur densification et leur matérialisation. L’orgueil, la jalousie, l’ambition, la convoitise et la suffisance commencèrent alors à infiltrer l’humanité. La plupart des habitants de la Terre se retrouvèrent pris au piège de l’aspect négatif de l’énergie masculine, qui se manifesta sous forme de colère, de violence, de cruauté et d’instinct de domination. L’accès à l’énergie du premier Rayon, le Rayon de la Toute-Puissance, qui détient la force suprême et le pouvoir de création, fut alors considérablement restreint à la surface de la Terre, en sorte que l’humanité ne puisse pas en arriver à s’autodétruire ni à détruire sa planète. 

Pendant des milliers d’années, l’humanité a ainsi été régie par des forces masculines. La Terre est peu à peu devenue un monde d’hommes, soumis à un Dieu patriarcal, dans lequel les femmes étaient réduites à un rôle d’esclaves, et leur énergie entièrement contrôlée par celle de l’homme. 

Pour corriger ce déséquilibre, il fut demandé à Gaïa d’autoriser sa partie masculine à se séparer de lui et à rejoindre des régions plus éthérées, afin que la Déesse Mère puisse déverser ses énergies sur la Terre et y développer la tendresse, la compassion, l’humilité, la patience et surtout l’amour. 

Cette séparation procura à Gaïa une grande tristesse, mais, outre son désir de servir et sa compassion pour les humains, l’Être de la Terre savait qu’elle était indispensable à l’accomplissement du Plan Divin. Au fil du temps, la Terre finit par être perçue par l’homme comme sa Mère nourricière, et le firmament, comme son Père céleste, car la partie masculine de l’âme de Gaïa y était exilée et reléguée dans une dimension supérieure. 

La période que vous traversez est celle de la réunification et de la fusion sur la Terre des énergies, vertus, qualités et attributs du Père et de la Mère. Le processus de retour à la conscience unitaire est maintenant en train de s’accélérer, à la fois dans la partie féminine liée à votre plan d’existence et dans sa contrepartie masculine liée aux royaumes plus élevés. Le moment approche où les attributs, vertus et aspects masculins du Père vont rejoindre votre Mère la Terre et fusionner avec elle. De ce fait, la naissance d’une Nouvelle Terre est désormais très proche, une Terre qui sera à nouveau en harmonie parfaite avec toutes les facettes de la Création. 

Lorsque vous utilisez les énergies liées à la troisième dimension, vous êtes automatiquement influencés par ce que vos astrologues ont appelé les planètes  »personnelles » de votre système solaire: la Lune, Vénus, Mercure, Mars, Jupiter et Saturne, et seulement dans une mesure infime par les énergies beaucoup plus subtiles d’Uranus, de Pluton et de Neptune, qui représentent pourtant cette quintessence de la Puissance du Père qui commence, avec une extraordinaire ponctualité, à se manifester dans la Nouvelle Époque qui vient, l’Âge du Verseau. 

Uranus est parfois présenté comme un sonneur de trompette, parce qu’il permet aux âmes de s’éveiller. C’est sur cette planète que vous vous rendez entre vos différentes incarnations, chaque fois que vous devez dépasser les tendances négatives et destructrices liées à votre irresponsabilité et au côté rebelle de votre nature humaine. Vos guides et instructeurs vous y aident avec beaucoup de patience à éveiller votre créativité, à affiner votre perception et votre intuition, à équilibrer votre désir de liberté par le souci de respecter celle des autres. 

L’influence de Pluton est aussi très importante aujourd’hui, parce que c’est la planète de la renaissance, de la transformation, de la régénération, de l’illumination et de la sagesse. Ses aspects négatifs sont particulièrement visibles en ce moment; ils se traduisent par le déclenchement de rivalités, de luttes, de conflits, de contestations. En principe, vous ne vous rendez pas sur Pluton entre vos incarnations, à moins d’avoir déjà accompli un grand chemin vers l’harmonie, car son champ d’énergie est très perturbant et très difficile à expérimenter. Certains disent que Pluton instruit l’âme à travers les leçons du malheur et de la souffrance. C’est dans cette région que vous apprenez à sublimer vos obsessions et les pulsions inconscientes de votre ego, que vous puisez les forces qui alimentent votre élan vers l’Unité de l’Esprit. 

1

Quant aux énergies de Neptune, elles sont à la fois les plus rares et les plus subtiles de votre système solaire. Neptune est considéré par certains astrologues et par ceux qui tombent sous son emprise comme la planète de l’illusion. Jusqu’à une époque récente, l’humanité a été très fortement influencée par ses aspects négatifs qui se manifestent par la confusion, les hallucinations, la peur, la fuite de la réalité et le chaos. Au fur et à mesure de votre évolution, vous obtenez la possibilité d’accéder à cette planète pour y développer l’amour universel, la sagesse spirituelle, l’inspiration, la clairvoyance et la compassion. 

De la même manière que le système des chakras est lié aux sept Rayons de la Conscience Solaire, lorsque vous vous liez à l’Harmonie universelle et que vous éveillez votre être divin, vous vous placez sous l’influence positive des planètes transpersonnelles et leurs aspects négatifs n’ont plus de prise sur vous. Vous recevez les trésors qui sont emmagasinés dans ces régions: le génie, l’inspiration, la créativité artistique, la compréhension scientifique, bien au-delà de ce que l’homme ordinaire est capable d’expérimenter. 

Tout cela est largement évoqué dans le dernier numéro de La Vie après la mort, qui aurait d’ailleurs mérité d’être rebaptisé La Vie après la vie. Dans les mois qui viennent, nous continuerons à vous transmettre différentes informations concernant les mondes au-delà de votre sphère d’expérimentation. Vous le savez désormais: aussi longtemps que vous vous étiez identifiés à votre nature instinctive et passionnelle, et que vous demeuriez coupés de votre Être spirituel, vous viviez dans l’isolement, et votre univers était très limité, tout comme l’était votre sphère d’influence. Mais l’humanité a évolué et les nouvelles technologies mises à sa disposition lui ont permis de réaliser que votre monde n’était qu’une région vraiment toute petite. Chacun est désormais au courant de ce qui se passe à l’autre bout de la planète dans les minutes qui suivent, et tous ceux qui ont suffisamment progressé sur le chemin de l’Illumination ont déjà compris que ce qui affecte un individu affecte l’ensemble de l’humanité. Ainsi, vous apprenez peu à peu à vous entraider et à vous protéger mutuellement. 

Au fur et à mesure que se déroule la spirale de l’évolution, votre vision s’élargit au-delà de la sphère terrestre et vous devenez mieux conscients de la relation qui vous unit à votre système solaire, à votre galaxie et au Plan Divin du Père. Beaucoup d’entre vous ont atteint une maturité spirituelle qui leur permet d’expérimenter les énergies sublimes des sept Sphères de la Conscience Christique, non seulement durant leur sommeil, mais parfois aussi pendant l’état de veille. Vous n’êtes plus comme jadis confinés dans les limites de votre système solaire, mais vous pouvez désormais vous déplacer à travers les douze Rayons de la Conscience galactique. Chacun d’entre vous a déjà parcouru ces différents plans à mesure qu’il descendait à travers les espaces interdimensionnels et se préparait à affronter l’incarnation dans votre système solaire et sur la planète Terre. Ces paliers successifs étaient nécessaires. Ils vous ont permis de vous acclimater progressivement à des niveaux de fréquences moins élevés, d’apprendre à créer et à exister dans le royaume de la matière physique. 

Je suis l’Archange Mikhaël  

Archange Mikhaël 
canalisé par Ronna Herman le 24 janvier 2002. 
Adaptation française : Olivier de Rouvroy

Dans l’Esprit de la Guérison

 

Chaque fois qu’une guérison est déclenchée et qu’elle aboutit, c’est une grande joie pour nous tous. Il existe une science de la guérison, tout comme il existe une science derrière tout ce que vous pouvez faire et entreprendre dans votre plan d’existence. Au-delà de toutes choses en effet se trouve l’Esprit. L’Esprit est une sorte de magicien qui force les manifestations de votre monde physique à se réaliser. 

Il est illusoire de prétendre guérir seul dans son coin, sans échange avec le monde spirituel. Aucun malade ne peut guérir sans cette énergie qui vous vient du Soleil et que votre Mère la Terre nourrit en son sein et accepte de partager avec vous. 

esprit de la guérison chez francesca

De même, un guérisseur n’obtient jamais de guérison grâce à ses seuls pouvoirs ou à ses seules connaissances. Il peut simplement donner une impulsion et un stimulus à l’énergie de guérison. Car toute guérison provient de l’Esprit. Les guérisseurs ont cependant ceci de particulier qu’ils ont le pouvoir de créer à l’aide de leurs mains un environnement propice à l’accueil d’une impulsion venue de l’Esprit. 

Malgré vos apparentes divisions, vous faites tous partie d’un Être unique. Chacun d’entre vous est une petite partie du même drame qui se joue ici-bas ; et le sort de chacun est lié à celui de tous les autres. C’est pourquoi il vous faudra, ensemble, rechercher la guérison. Car l’avènement de l’Ère Nouvelle, la venue de la paix et de la fraternité sur la Terre peuvent se résumer, pour l’ensemble de l’humanité, à cet unique mot : GUÉRIR.

Actuellement, les médecins ne cherchent encore la plupart du temps qu’à soigner, c’est-à-dire à rafistoler des membres, à désinfecter des plaies, à panser des blessures, à enrayer des maladies… Ils doivent maintenant réapprendre à guérir. 

Or, les seuls qui soient véritablement capables d’apporter la guérison sont ceux qui désirent aider les autres, qui sont fortement motivés par l’idéal de servir leurs frères et leurs sœurs. Si le désir de guérir est uniquement lié à une quête personnelle, l’énergie de guérison ne peut s’exprimer en plénitude ; elle se retrouve automatiquement limitée en intensité et ce manque d’empathie a des répercussions sur le malade ; ce dernier éprouve alors de la difficulté à améliorer significativement son état. Souvent dans ce cas, les succès et les améliorations obtenus par le guérisseur ne sont que de courte durée. Mais dès que l’on accepte de donner son énergie abondamment avec amour, les malades le ressentent instantanément, et cela se traduit souvent par des guérisons durables, voire définitives. 

La guérison est l’aboutissement d’un rituel de haute magie qui nécessite une participation de la nature tout entière. Elle suppose un échange subtil avec l’ensemble des forces qui animent l’univers, au cours duquel quelques particules d’énergie sont transférées ; elles peuvent être transmises directement au malade, ou bien transiter par des médicaments. Mais le transfert d’énergie doit impérativement avoir lieu. Une opération chirurgicale bénigne et parfaitement réalisée ou bien une thérapie strictement allopathique peuvent donner l’illusion de suffire à améliorer la santé d’un malade, mais en réalité, toute guérison implique l’intervention de l’Esprit. Aucune amélioration de la santé ne peut être obtenue aussi longtemps que le transfert d’énergie qui en résulte ne s’est pas produit. 

Au cours des prochaines années, vous constaterez que la nécessité de recourir à des procédures chirurgicales contraignantes disparaîtra peu à peu. Ces techniques ont eu leur utilité durant l’époque qui s’achève, et elles continueront à jouer un petit rôle, mais les traumatismes qui les accompagnent inévitablement s’estomperont peu à peu. 

Dans le passé, à chaque avancée technologique, les médecins se sont imaginé qu’une étape importante venait d’être franchie. Cependant, chacune des avancées suivantes a apporté la preuve qu’aucune de ces améliorations n’avait vraiment été décisive. Et les limitations auxquelles votre médecine a de tout temps été confrontée n’ont pas encore disparu. 

C’est pourquoi de plus en plus d’hommes et de femmes cherchent à présent à combler le fossé qui sépare l’Esprit de la science médicale. Ils cherchent de nouvelles solutions à travers des médecines parallèles. La seule différence entre eux et les autres est qu’ils refusent de se limiter aux méthodes traditionnelles. Et ils ont décidé de devenir eux-mêmes des réceptacles de l’énergie de guérison. 

Chacun d’entre vous peut devenir ce réceptacle, puisque chaque être humain porte une étincelle du Saint-Graal dans son cœur. Mais vous devez d’abord comprendre que ce n’est qu’en s’ouvrant à la toute-puissance de l’Esprit que l’on peut devenir un véritable guérisseur. Car L’ESPRIT EST GUÉRISON. 

Tout processus physique de guérison n’est que la conséquence d’une guérison spirituelle. Il y a d’abord et toujours guérison spirituelle. Puis l’énergie à l’origine de cette guérison spirituelle se déplace et finit par toucher le plan où elle peut se manifester physiquement. 

Une nouvelle époque est sur le point de commencer, au cours de laquelle l’énergie deviendra progressivement la principale préoccupation de l’humanité. Non seulement, l’énergie spirituelle permettra de guérir toutes les maladies, mais elle finira pas être utilisée consciemment pour chaque acte de la vie quotidienne. 

chez francesca

Vous apprendrez bientôt à identifier les énergies, à distinguer clairement les énergies harmonieuses des énergies discordantes. Vous apprendrez comment ajuster vos niveaux d’énergie, comment envoyer de l’énergie à la Terre et à ses habitants. Vous apprendrez l’importance et l’impact inévitable de vos pensées sur vous-même et sur votre environnement. Vous apprendrez à vous sentir responsables non seulement de vos propres choix et actions, mais de l’ensemble de l’humanité. 

Pour guérir, il est inutile de savoir comment se déplace et travaille l’énergie de guérison ; il suffit d’ouvrir son cœur et de laisser couler son amour. 

La structure de votre ADN a été préparée de manière à assurer la forme harmonieuse et le parfait épanouissement du système humain. La souche originelle de l’ADN humain fut construite dans la perspective d’une durée de vie bien plus longue que celle que vous connaissez maintenant. Car au cours des siècles et des millénaires, différents mouvements et réajustements dans votre conscience collective ont limité la durée de vos incarnations. Des créatures vinrent d’outre-espace, qui menèrent différentes expériences sur l’être humain ; des modifications génétiques furent réalisées, affectant la forme à l’origine parfaite de la molécule d’ADN. Certains de ces changements ont été avantageux, d’autres préjudiciables. Mais une époque vient maintenant où vous redeviendrez conscients de votre essence spirituelle, où vous redeviendrez conscients de votre propre énergie et de la puissance que vous portez en vous, et progressivement votre ADN reviendra à sa structure originelle. 

Chacun dispose de la faculté de générer par lui-même de l’énergie et votre propre source énergétique est elle-même connectée aux autres unités de production réparties à travers l’univers. Du fait de cette interconnexion, votre amour est capable de transmettre la guérison à beaucoup de vos frères et de vos sœurs qui souffrent. Les nouvelles méthodes de guérison que vous êtes en train de découvrir ont déjà été utilisées au cours des précédents cycles de civilisation sur votre planète. La science des interconnexions Esprit, pensée, sentiment et matière, était jadis connue et pratiquée par nombre d’entre vous. Cette connaissance se réveillera bientôt en vous, en même temps que se présentera à vous l’histoire passée de votre planète. Vous réaliserez alors que tous les progrès technologiques actuels n’ont été accordés à l’humanité que dans le but de faciliter son éveil spirituel. 

Les techniques de guérison par le cristal, le laser et la bioénergétique reposent toutes sur des manipulations spirituelles destinées à favoriser le transfert des énergies. Ce que la médecine est aujourd’hui capable de réaliser aurait été considéré il y a moins d’un siècle comme un miracle. Par conséquent, ce que vous-mêmes considérez aujourd’hui comme des miracles sera bientôt compris par l’ensemble de l’humanité comme le résultat d’un simple travail en liaison avec l’Esprit. Un miracle ne peut avoir valeur de miracle qu’en fonction de la perspective selon laquelle il est perçu. Mais bientôt, vous apprendrez comment manifester consciemment votre énergie pour transmettre la joie et non plus la souffrance. Et chacun d’entre vous deviendra guérisseur. 

Vous commencerez par réaliser à travers votre conscience collective que les guerres, les maux et les maladies dont souffre aujourd’hui l’humanité sont en fait liés à des formes-pensées et à des émotions mal maîtrisées, et que c’est à ce niveau que devrait d’abord s’exercer toute action thérapeutique. Chaque maladie a sa racine dans l’éther, et la guérison est avant tout une libération de l’âme. 

Cependant les médecins doivent s’éveiller d’eux-mêmes à cet aspect de la réalité. Je vous demande de respecter chacun de leurs choix, de rester ouverts et bienveillants à l’égard de ceux qui choisissent de rester fidèles à l’allopathie, qui ont besoin d’un délai avant de s’engager dans la recherche de nouvelles solutions. Vous devez comprendre la force et le poids des fausses certitudes dans lesquelles beaucoup d’entre eux se sont aujourd’hui retranchés. Ils ont eux aussi besoin de faire leurs expériences et de recevoir malgré tout votre amour. Et puisque vous commencez à vous réveiller, eux aussi, en tant que partie intégrante de l’Être collectif qu’ensemble vous formez, finiront tôt ou tard par se réveiller. 

Parmi tous ceux qui ont choisi d’exercer la profession médicale au cours de cette incarnation, beaucoup l’ont fait pour bénéficier de l’opportunité qui leur est actuellement offerte de se diriger consciemment vers de nouveaux choix. Je vous demande de conserver une attitude positive à leur égard et de tenir compte de leurs efforts. C’est ainsi qu’ils se dirigeront naturellement vers les meilleurs choix pour eux-mêmes et pour tous ceux qu’ils sont venus aider. 

Rappelez-vous que même si de nouveaux paliers de compréhension seront prochainement atteints par l’ensemble de l’humanité, il subsistera toujours et quoiqu’il advienne des différences dans vos perceptions et dans vos conceptions respectives de la science. 

Rappelez-vous que plus vous aimez et mieux vous comprendrez votre Créateur. Malgré la haine, malgré l’apparente désolation qui semble s’être emparée de la Terre, l’énergie qui s’infuse aujourd’hui à travers chaque parcelle de votre plan d’existence amènera au cours des prochaines années des changements absolus et définitifs. Préparez-vous à de très grandes choses ! Car vraiment, un avenir glorieux est maintenant très proche. 

Nous vous bénissons et nous bénissons tous ceux qui apportent la Lumière au monde. Nous bénissons ceux qui cherchent et enseignent. Nous bénissons ceux qui apportent la joie à d’autres et réussissent à créer des petits miracles à chaque instant de leur vie. 

Vous êtes tous Un. Et c’est notre plaisir que de vous voir vous diriger ensemble vers l’Unité et vers la Lumière de l’Esprit. 

Adonaï. » 

Hilarion canalisé par Lisa Holloway 
Adaptation française : Olivier de Rouvroy

Qu’est-ce que la Liberté universelle


   

Liberté - situation de la personne qui n’est pas sous la dépendance absolue de quelqu’un ou d’une situation. C’est l’état qui est opposé à l’esclavage et à la servitude. C’est l’état d’une personne qui n’est pas captive ou enfermée dans une situation contraignante. C’est le pouvoir de reconnaître le libre choix dans tous les domaines de l’expression. C’est l’indépendance de l’esprit des préjugés et des concepts limitatifs. C’est le fondement du devoir et de la responsabilité. Voilà quelques notions que cite votre littérature contemporaine. Mais, il y a encore plus que cela dans la voie spirituelle.

 liberté

Je suis Adinathon. Je viens m’entretenir avec vous en ce moment et m’enivrer dans vos énergies de Lumière pour discuter, d’âme à âme, du grand principe universel de la liberté. Ce mot (principe) possède le plus grand égrégore que l’humanité ait nourrît depuis des multitudes de générations. Il est responsable de tellement de souffrances et de peines, car il est un ennemi implacable de la dualité. Lorsqu’un individu atteint cet état après avoir vécu pendant un certain temps le manque de liberté ou dans l’oppression de toutes sortes, une joie infinie émane des profondeurs de son âme. Rien ne peut égaler la puissance énergétique de cette joie qui enivre et proclame la suprématie de l’expression de son être. Être libre signifie suivre les courants de l’Amour infini et couler avec les harmonies délicieuses de la joie ultime pour l’éternité. Oh ! Quel rêve ! … me direz-vous. 

« Atteindre cet état dans notre quotidien ? Impossible ! C’est faire l’autruche, la tête enfouie dans le sable »… voilà peut être, le commentaire qui vous vient à l’esprit en ce moment. Et pourtant, cet état est l’expression naturelle de l’âme qui gravite dans l’entourage de l’Amour inconditionnel. Toutes les autres manifestations astreignant l’âme à vivre des tensions et des restrictions à travers des lois et des concepts limitatifs sont des encadrements de dualité. Cette dualité n’est manifeste que par l’acceptation de l’âme elle-même de porter le manteau de l’illusion ; cet encadrement permet d’affronter les imperfections ressenties par l’esprit individuel et lui donne la notion d’évoluer par rapport à la séparation ressentie entre l’individu et l’Unicité. 

Lorsque l’individu a compris que l’illusion qui supporte les forces opposantes de la dualité n’est pas la réalité de l’âme mais celle de l’esprit, l’emprise de cette dualité devient moins subjective et la liberté y trouve une plus grande expression. L’âme individualisée ne peut être sujette à cette dualité car elle est une cellule de la Divinité Suprême, donc immuable et invariable, omnipotente et omniprésente. L’esprit est le média qui traduit la transcendance pour plongé dans les dimensions inférieures ; c’est lui qui ressent la séparation et qui enveloppe l’âme de son manteau limitatif. Pour faire l’expérience de la non-dualité, l’être doit se centrer parfaitement à l’intérieur de lui-même, dans cet espace où il retrouve la joie et la liberté infinies. 

La plupart des gens ont entendu parler de méditation en ce temps que vous appelez « Nouvel Âge ». Les personnes qui le pratiquent depuis un bon moment savent comment retrouver ce centre, cet espace à l’intérieur de l’être, le noyau de l’existence individuelle qui fait point commun avec l’Unicité Suprême. Pour faire l’expérience de cette liberté infinie et inconditionnelle, l’individu doit d’abord apprendre à contrôler ses émotions de sorte qu’elles l’amènent toujours dans des champs d’énergie positive plutôt que négative ou limitative. Il doit se détacher de toute attente venant de l’extérieur de lui-même. Il ne doit pas être affecté par les changements d’humeur des autres personnes dans son entourage. Il doit être libre de toutes les contraintes causées par des situations extérieures à lui-même. 

LIBERT2

Le mot liberté ne signifie pas inertie ; il désigne l’équilibre entre deux forces égales et opposées. La liberté signifie avoir le choix de pencher d’un côté ou de l’autre de ces deux forces. Par exemple, la planète Terre semble voguer dans l’espace en toute liberté, mais sa liberté est relative car elle est soumise à son momentum qui est alimenté par l’attraction du soleil qui cherche à l’attirer vers lui. Sa vitesse sidérale, c’est-à-dire la vitesse de sa trajectoire autour du soleil, empêche la Terre de tomber dans le soleil à cause de l’équilibre créé par la force centrifuge qui cherche à l’éloigner du soleil. Si l’une ou l’autre des contraintes de force est changée, la planète change de trajectoire. Elle tombe dans le soleil après un nombre limité de révolutions ou elle échappe au champ gravitationnel du soleil et se perd dans l’espace. En se perdant dans l’espace, sa liberté n’est plus relative aux deux forces qui la maintenaient en orbite autour du soleil. Elle n’est plus soumise à aucune force, sauf au momentum causé par sa vitesse de parcours jusqu’à ce qu’elle soit attrapée dans le champ gravitationnel d’un autre corps céleste. 

Tout comme la Terre, l’être humain est soumis à des forces ou des lois qui le maintiennent en équilibre. Toutefois, quelque chose de plus se présente avec le libre choix. La planète par elle-même n’a pas le choix de changer sa trajectoire. Toutefois, dans son libre choix, l’être humain a le choix et le pouvoir de changer sa relation avec les forces qui l’affectent. Il a une plus grande liberté que la planète en ce qu’il peut modifier sa relation par rapport aux forces dont il est soumis. Le mot liberté, dans le contexte que nous voulons lui donner, est relatif. L’état de liberté peut signifier toute une gamme d’expériences soumises à des contraintes ou des lois dans l’acceptation par un choix. 

Lorsqu’un individu vit une situation à l’intérieur de certaines limitations, son acceptation et son attitude face aux contraintes peuvent lui donner un sentiment de liberté relative. Il peut sentir un bien-être intérieur indépendamment des contraintes extérieures. Son attitude et son acceptation volontaires à vivre une situation le libèrent ou le mettent en esclavage. L’état intérieur est affecté ou non selon la stabilité émotionnelle de l’individu. Il pourrait être agressé oralement par d’autres individus sans accorder de pouvoir aux paroles qu’il reçoit. Lorsque les paroles ne sont pas en harmonie avec la pensée de l’individu, il peut mentalement les rejeter en ne s’identifiant pas avec ce qu’elles représentent. 

Le plus grand manque de liberté que l’humanité ait connu depuis la nuit des temps vient de l’opinion des autres. L’individu est sensible à ce que les autres pensent de lui. Il est prêt à défendre son image à n’importe quel prix, même au prix de la guerre. Il entre dans des situations dramatiques à cause du pouvoir qu’il accorde aux paroles qu’il entend. La parole est devenue pour lui l’arme la plus puissante de l’Univers. La plus grande liberté qui soit est l’immuabilité à la parole d’autrui. Rien de l’extérieur ne saurait changer l’état de paix intérieure de l’individu libéré. Lorsque l’être a atteint cette qualité, il vit la liberté universelle. Il peut être libre n’importe où dans n’importe quelle circonstance, car il est libre en lui-même. Cette liberté doit être atteinte avant de penser à réaliser l’Ascension de l’être. 

La liberté universelle veut que chaque individu manifeste sa créativité selon ses propres talents et ses expériences personnelles. S’il est contraint à travailler dans un domaine qu’il n’aime pas, il n’est pas libre ; il est plutôt esclave d’une situation qu’il doit subir. D’autre part, lorsqu’une telle situation prévaut, c’est qu’une leçon de vie s’y rattache. L’attitude adoptée face à cette situation peut rendre la vie amère ou agréable. Le contentement est une attitude qui libère toute emprise des émotions agressives qui maintiennent l’individu en esclavage. Le contentement assure une liberté relative pour intégrer la leçon de vie et permet par la suite de passer aux étapes suivantes dans le développement de l’individu. Le bonheur est dans l’acceptation sachant que toutes les situations sont temporaires jusqu’à ce que la compréhension soit acquise. Le contentement libère des ondes favorables qui permettent l’harmonie des énergies discordantes de l’individu face à sa tolérance et à son acceptation. 

Celui qui vit sa liberté permet aussi aux autres personnes de son entourage de vivre la leur dans le plus grand respect. Pour vivre sa liberté relative, une grande maîtrise de ses émotions est nécessaire afin que la paix et l’harmonie s’installent à l’intérieur de son être. Lorsqu’on parle de paix à l’intérieur de l’être, on parle aussi de liberté car ces deux mots sont interreliés. L’un ne peut pas être sans l’autre. La liberté ne peut pas exister sans la paix et la paix ne peut pas exister sans la liberté, quelle soit relative ou universelle. Lorsque l’individu n’est pas en paix, il est rattaché par des liens énergétiques à l’énergie émotive qui le contrarie. Un lien invisible mais puissant se crée entre l’individu et l’énergie émotive résultant en une perte constante d’énergie vitale qui le plonge dans un état de fatigue chronique. 

Toutes choses qui contrarient créent ces liens entre l’objet et le sujet réduisant ainsi la liberté de l’être. Ces contrariétés parasitent et drainent la force de vie ; elles conduisent aux malaises et ensuite aux maladies. Certains individus ont créé ces liens dans un passé lointain et vivent enchaînés par leur propre entêtement à garder ces énergies discordantes dans leur champ vibratoire jusqu’à leur mort. Ces individus ont vécu en esclavage dans leurs propres chaînes et n’ont jamais connu la liberté universelle. Ceci est un choix personnel, souvent éclairé par la connaissance ou ombragé par l’ignorance et l’arrogance. Mes bien-aimés, les portes de vos prisons sont ouvertes. Pourquoi n’en sortez-vous pas ? Vous êtes libres ! Saisissez cette compréhension afin de vous épanouir et de vibrer en harmonie avec le chant de la Création. L’Amour inconditionnel brise toutes les chaînes et libère intérieurement même dans un environnement social limitatif et contraignant. La liberté est une question de compréhension : rien de l’extérieur ne peut affecter intérieurement l’esprit libéré. Soyez en paix avec vous-mêmes et avec les autres. Je m’unis aux Grandes Âmes de la Création pour vous apporter toutes les bénédictions de l’Unicité Suprême. Se réaliser, c’est libérer l’âme des contraintes de l’esprit. Que l’Amour vous protège.

 Adinathon

Communication télépathique reçue de Adinathon
par André DeLadurantaye le 15 avril 1997

La fin du règne de l’Ombre tant annoncée

Quand, enfin, j’ai accepté de regarder mes aspirations intérieures, mon guide m’a demandé de recevoir des mots, ceux-là mêmes que vous connaissez maintenant dans les livres SORIA. Je n’ai pas recherché de pratiques particulières en vue d’établir mon lien avec le haut. J’accompagne mes prises de conscience d’actions simples, c’est-à-dire : je tente, ou j’agis sans me faire de nœuds au cerveau ! Pour moi, cette formule fut la bonne. Je sais que cela dépend également du devenir programmé pour l’incarnation.

Je suis donc simple et ne prétends pas perdre cette simplicité pour une mode ou une vogue. Avant tout, je cherche à être à chaque instant ; parfois j’y réussis, parfois, je dois recommencer.

Aussi, si ces mots vous aident à être, j’en serai heureuse. L’amour est le plus beau fertilisant de l’âme ; alors, je partage volontiers quelques perles d’Amour avec vous.

1PAIX INTERIEURE

 » Nous abordons partiellement les changements que vous allez vivre pour vous sensibiliser à l’inéluctable. La fin du règne de l’Ombre, tel est le présent immédiat, mais ne soyez pas surpris de l’amplitude des schémas négatifs apparents. Le nettoyage de votre planète ne laissera aucune place à ces activités. Partant, il sera nécessaire que vous preniez position en réclamant le respect, afin que cette partie de l’humanité qui quitte cette Terre enregistre que tout n’est pas toléré.
 
Aidez vos frères et sœurs à prendre conscience de leurs responsabilités devant leur négligence et leur insouciance. Regarder à court terme entraîne des conséquences à long terme. Maîtriser l’instant présent requiert une vigilance de nos pensées et de nos actions dans l’émission de notre flux psychique. Nous y mettons, ou plutôt vous y mettez, vos déchets affectifs ; ils forment le plus gros marécage dans lequel vous êtes restés pendant des centaines de milliers d’années….
 
…La tempête magnétique est prête à réorganiser vos particules et celles de la Terre. Vos frères des Pléiades et des univers voisins du vôtre sont disponibles pour vous transmettre les Lois Divines et vous aider à les comprendre. Au fur et à mesure des ouvertures de conscience dont vous ferez preuve, nous vous diffuserons les textes des Lois universelles et nous vous aiderons à installer l’Administration universelle.
 
En quittant l’isolation imposée à votre planète, vous retrouverez la Lumière mais aussi sa tutelle. Il est évident qu’il est plus agréable de vivre sur une planète ancrée dans la Lumière de Vie que d’être sous le joug stérile de la mainmise de l’Ombre. Vous apprendrez à vivre en utilisant l’équilibre de l’Ombre et de la Lumière, en vous en faisant des alliés pour parcourir les chemins de vos Univers. »
 
 » À l’heure actuelle, nous sommes de nouveau à vos côtés pour vous aider à franchir la grande évolution qui se profile maintenant. C’est effectivement un présent d’une valeur inestimable que tout l’Univers dépose à la surface de votre Terre. Très bientôt, la compréhension du temps vous sera offerte. Le temps, cette illusion totale créée afin de permettre de jouer dans le grand théâtre du Créateur. Le temps se joue avec beaucoup de distorsions. Il est élastique et déformable à souhait dans toutes les directions. Vous êtes donc en train de jouer un mélodrame sur une grande scène appelée Terre.
 
La pièce actuelle se termine.
 
La pièce actuelle se termine, le voile va tomber et un autre jeu va prendre forme. Chacun de vous tient un rôle. Dans un western, les cow-boys courent toujours après les Indiens. Arrêtons-nous un peu à ceci : les cow-boys sont censés représenter les gentils, les maîtres incontestés du savoir, et les Indiens, les méchants, ceux qui ne veulent pas jouer le jeu. Pourtant, d’un point de vue plus élevé, la compréhension des Indiens est la matrice d’un savoir supérieur assurément, ceux-ci ont une connaissance d’une réalité supérieure dérangeante. Aussi sont-ils pourchassés.
 
Dans la réalité de votre vie, de votre pièce de théâtre, tous les détenteurs d’une réalité supérieure ont été chassés, réduits presque à néant, afin que leurs voix ne soient plus entendues. Ceci peut être étendu à toute forme de savoir supérieur.
 
Sous le signe de l’énergie masculine, l’énergie féminine a dû prendre un voile. Nous, les femmes, avons joué le jeu en accord avec les hommes. Toujours en accord avec les hommes, nous, les femmes, déposons aujourd’hui notre voile.
 
Attention ! Le jeu du temps présent consiste à rééquilibrer les deux énergies.
 
Cette Terre a un rôle à tenir dans l’Univers.
 
Par toutes les différences de manifestation de l’esprit des diverses races évoluant ici-bas, nous voyons fleurir une nouvelle forme d’esprit, unique à cet Univers, grâce à vous. Imaginez l’expansion que prendra cette forme d’esprit ! Que de routes dans l’espace céleste nous allons emprunter, découvrir.
 
Quand je dis nous, il faut comprendre que le cadeau que vous faites à la vie nous est également profitable et bousculera nos limites. Les peines, les larmes, les joies enregistrées depuis le commencement de cette aventure sont la matrice pour l’accouchement imminent de votre Terre. Vous allez enfanter de vous-mêmes. « 

SOURCE : Livres et enseignements de Soria

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/        

LES DOUZE ÉTOILES

12 etoiles

Certaines d’entre elles ont des noms connus, pour vous, en Orient comme en Occident. D’autres vous sont moins connues parce qu’elle ont parcouru des chemins non connus ou dans des espaces qui ne vous sont pas intéressés au sein même de ce monde. Nous sommes toutes, toutes treize, des Mères. Nous sommes, toutes, celles qui viennent vous prendre dans nos bras et sur notre Cœur. Les voiles de l’isolement se désagrègent. Votre regard va s’ouvrir de plus en plus à la Lumière. Vous n’aurez aucune difficulté à reconnaître ce qui est de la Lumière Vibrale et ce qui est de la falsification. Au sein de cette nouvelle Conscience, au sein de votre Présence, la peur se dissoudra. Vous découvrirez des espaces de certitude Intérieure, des espaces où la clarté sera telle, que plus aucun doute ne pourra vous assaillir. Vous deviendrez plus sensible, mais aussi plus fort et plus déterminé dans la conduite de ce qu’il vous reste à vivre au sein de cette illusion. Vous prendrez Conscience et serez affermis au sein de votre Êtreté. Ce qui se déplie devant vous est vraiment l’établissement du règne de la Lumière. Mais l’établissement de ce règne implique que tout ce qui n’est pas Lumière disparaisse, sans exception. Toutes les constructions machiavéliques de certains de mes enfants, qui se sont détournés de mon Cœur, doivent disparaître. Et elles disparaissent. Ne vous attardez pas à cela, car sachez que tout cela sera profondément juste et véritable. Accueillez tout ce qui survient dans votre vie, que cela soit brutal même au sein de votre environnement, comme une occasion ultime de retrouver ce que vous êtes.

L’accouchement de la nouvelle Dimension de vie est imminente. Chaque jour, dorénavant, pourra voir, pour vous, comme pour l’ensemble de l’humanité qui parcourt ce monde, l’accès à la Vérité de manière définitive. Soyez attentifs aux sons, soyez attentifs à la Vibration de votre Couronne Radiante du Coeur, soyez attentifs, enfin, à la Lumière qui se manifestera et qui se manifeste déjà certains d’entre vous : ce voile blanc qui peut apparaître en vos espaces extérieurs comme Intérieurs. Ce dévoilement de la Lumière qui permet mon intervention au sein de ce plan afin de rétablir la volonté de La Source et ma volonté de Créatrice, ma volonté de Mère. Mes Chers Enfants, durant cette période qui prépare mon Annonce, durant cette période qui va vous voir vivre la Croix, la Croix mystique, la Croix du retournement, qui verra la fin de l’illusion, la fin des mascarades, qui verra dévoilés tous ceux qui vous ont empêchés, d’une manière ou d’une autre, de redevenir mes enfants en Vérité. Toutes ces Consciences qui se sont détournés de la face de La Source, pour un profit personnel, quel qu’il soit, sont démasquées, maintenant. Leurs jours ne sont pas comptés. Leurs jours sont finis. Vous le constaterez au sein de l’environnement mondial, dorénavant très, très vite, dans les jours qui viennent et chaque jour vous apportera son lot de surprises.

Restez centrés au sein de l’Amour que vous êtes. Accueillez cette chute des illusions pour ce qu’elle est : une libération, une possibilité de retrouver votre Joie, votre Eternité. Vous êtes appelés, mes Chers Enfants, à vivre beaucoup encore des transformations, en vous, comme dans vos vies. Accueillez ces transformations car elles iront toujours dans le sens de la légèreté et dans le sens de votre bien, même si, dans un premier temps, le jeu de la personnalité peut résister. De multiples Bénédictions vous seront apportées par ma Présence ainsi que par l’ensemble de mes Soeurs qui m’accompagnent et qui ont été, à différentes époques de cette humanité, porteuses, en totalité ou en partie, de ma propre Conscience.

Certaines d’entre elles ont des noms connus, pour vous, en Orient comme en Occident. D’autres vous sont moins connues parce qu’elles ont parcouru des chemins non connus ou dans des espaces qui ne vous sont pas intéressés au sein même de ce monde. Nous sommes toutes, toutes treize, des Mères.

Nous sommes, toutes, celles qui viennent vous prendre dans nos bras et sur notre Coeur. Les voiles de l’isolement se désagrègent. Votre regard va s’ouvrir de plus en plus à la Lumière. Vous n’aurez aucune difficulté à reconnaître ce qui est de la Lumière Vibrale et ce qui est de la falsification. Au sein de cette nouvelle Conscience, au sein de votre Présence, la peur se dissoudra. Vous découvrirez des espaces de certitude Intérieure, des espaces où la clarté sera telle, que plus aucun doute ne pourra vous assaillir. Vous deviendrez plus sensible, mais aussi plus fort et plus déterminé dans la conduite de ce qu’il vous reste à vivre au sein de cette illusion. Vous prendrez Conscience et serez affermis au sein de votre Etreté. Ce qui se déplie devant vous est vraiment l’établissement du règne de la Lumière. Mais l’établissement de ce règne implique que tout ce qui n’est pas Lumière disparaisse, sans exception.

Toutes les constructions machiavéliques de certains de mes enfants, qui se sont détournés de mon coeur, doivent disparaître. Et elles disparaissent. Ne vous attardez pas à cela, car sachez que tout  cela  sera profondément juste et véritable. Accueillez tout ce qui survient dans votre vie, que cela soit brutal même au sein de votre environnement, comme une occasion ultime de retrouver ce que vous êtes.

Bien évidemment, mes Soeurs et moi-même, revêtues de la Vibration Archangélique, en totalité, serons présentes au sein de ces espaces de Vibration et de Radiation durant les dix premières minutes de chaque heure. Ces instants représenteront, comme vous vous en percevrez très vite, votre régénération. Vous puiserez, dans ces instants, la force de la Vérité, la force de l’Amour, la force de votre propre naissance au sein de l’Illimité, la force d’accueillir mon annonce. Avant de vous donner la parole, mes Chers Enfants, je vais joindre mon rayonnement (et celui de mes Soeurs qui m’accompagnent, au sein de ma Flotte de Vaisseaux de Lumière) à celui des Archanges, à celui des 24

Anciens, pendant quelques minutes. Maintenant. Après, je vous laisserai vous exprimer, si il est en vous, ici présents, quelques-uns qui souhaitent demander ou interroger…

extrait du MESSAGE DE MARIE Reçu le 17 mai 2010, Par Jean-Luc Ayoun  sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

A LIRE ICI http://www.ascensionplanetaire.com/les%20douze%20étoiles/Message%20Les%2012%20Étoiles%20De%20Marie.pdf

Sortez vos Vies d’Ange

vie d'anges

Ce titre vous fait rire? Pourtant regardez ce qui se passe régulièrement dans votre vie : combien de temps passez-vous chaque semaine à chercher à vous améliorer, vous perfectionner, grandir et évoluer? Lorsque vous êtes constamment à la recherche de la « petite bête noire » qui vous empêche d’accéder à votre Lumière intérieure, c’est comme si vous sortiez de la maison chaque nuit pour vérifier que personne ne vient fouiller dans vos poubelles… Non seulement ce serait épuisant et inutile, mais cela vous empêcherait de jouir pleinement d’un sommeil réparateur! 

Ainsi en est-il dans votre vie actuelle : si vous êtes constamment occupé à arracher les mauvaises herbes dans votre jardin intérieur, il ne vous reste plus de temps pour contempler les milliers de fleurs qui sont continuellement en train d’éclore : les innombrables qualités, vertus, dons, richesses et sagesse déjà présents en vous-même! 

Si vous croyez aux vies antérieures, posez-vous la question : se pourrait-il que, à une époque ou une autre, vous ayez déjà été un ange… céleste ou terrestre? Que vous ayez mené une vie exemplaire, connecté à votre véritable lumière intérieure, serein, épanoui et rayonnant? Songez-y vraiment : l’univers étant en constance recherche d’équilibre, il est mathématiquement impossible que vous n’ayez accumulé que du « mauvais karma » à travers toutes ces existences terrestre ou interplanétaires… 

Et si, au lieu de « vouloir » sans cesse travailler (dur) sur vous-même, vous vous permettiez de partir à la recherche de toutes les « bonnes actions » que vous auriez pu faire dans votre vie (ou les précédentes) pour enfin reconnaître et « assumer » toute l’énergie POSITIVE (dharma) déjà présente en vous-même? 

Imaginer que, chaque fois que vous avez aidé quelqu’un, que vous l’avez écouté, accompagné, que vous avez été généreux envers une cause, un projet, un animal ou autre, vous ayez pu « engranger » des « bons points »… Que, dans l’au-delà, vous fassiez partie d’un « club fidélité » où vous avez accumulé des « points-mérite » pour chaque geste empreint d’amour et de lumière que vous avez posé… S’il s’agissait de points « Air Miles » certains pourraient probablement faire le tour de la planète plusieurs fois! 

Par conséquent, lorsque vous avez des moments difficiles, que vous vous sentez fragile ou ébranlé par les aléas de la vie, imaginez que vous vous permettiez de « réclamer vos points récompenses ». Songez-y vraiment : n’est-il pas temps de récolter les fruits de tout ce que vous avez semé, en vous et autour de vous, depuis si longtemps? Se pourrait-il qu’il y ait en vous beaucoup plus de lumière que de noirceur… et qu’il soit temps d’oser enfin révéler au grand jour l’Ange (En-Je) merveilleux que vous cachez si précieusement dans le secret de votre cœur? 

Aujourd’hui, en ce moment même, votre âme, votre Essence divine, vous invite à prendre conscience que la partie de vous qui a peur de se dévoiler, qui n’ose pas se trouver « beau, bon, efficace et lumineux » : c’est encore juste l’ego, de l’orgueil à l’envers! 

Car minimiser qui nous sommes  n’est pas moins « égoïste » que de s’enfler la tête… tout simplement parce qu’en refusant de se dévoiler dans toute sa splendeur, nous « empêchons » les autres d’avoir accès à notre Lumière, nous les « privons » de notre sagesse… et, pire encore, n’ayant pas d’exemple à suivre, il leur est sans aucun doute difficile d’accueillir leur propre connexion divine… 

Actuellement, au plan mondial, les personnes ouvertes, conscientes et éveillées sont accablée par le syndrome de l’enfant illégitime. C’est comme si vous saviez de quelle famille (divine) vous provenez mais que, alors qu’au fond vous n’aspirez qu’à exprimer vraiment qui vous êtes, vous vous sentez indigne, presque honteux de ne pas être encore assez « parfait » aux yeux de ceux que vous admirez ou qui, « officiellement » vous gouvernent (que ce soit au plan religieux ou institutionnel); que parce que vous ne maîtrisez pas « parfaitement » vos dons, votre capacité de co-création et/ou de guérison, vous vous sentez inférieur aux autres et, donc, déconnecté de votre partie lumineuse… 

N’est-ce pas là la plus grande illusion qui soit? Emprisonner votre Lumière de crainte qu’elle « aveugle » les autres n’est-il pas un leurre qui vous maintient dans la dualité? Croyez-vous vraiment que vos échecs, vos erreurs ou les événements douloureux de votre existence aient pu « entacher » votre Moi divin? 

Et si votre défi existentiel ne consistait plus à « sortir vos vidanges intérieures », mais bien à reconnaître, affirmer et rayonner ouvertement de toute la beauté et la magie présente dans toutes vos cellules vivantes?

 

Vous n’êtes pas plus lumineux, brillant, divin et illimité que les autres : nous le sommes tous, de par notre filiation divine. Or, tout un chacun attend que l’autre ose se révéler pour ensuite, peut-être, emboîter le pas… Et la roue tourne, et la souffrance s’éternise. 

Revenez à l’intérieur de vous. Branchez-vous sur cette fabuleuse énergie cosmique qui vibre dans chaque parcelle de votre Être depuis des éons… et osez laisser enfin émerger cette puissance co-créatrice infinie afin qu’elle éclaire votre route, transforme votre vie… et illumine vos semblables tel un phare dans la tempête! 

N’est-ce pas là le plus beau cadeau que vous puissiez faire à l’humanité toute entière? Il suffit de dire « oui » ! 

Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc, transmis le 10 septembre 2015,

aussi disponible sur www.biancagaia.com. 

Vous êtes invité à faire circuler ce texte

à condition d’en respecter l’intégralité, y compris ces quelques lignes.

Évolution intérieure – un sentiment de séparation

le pont noir et blanc

Nous réalisons maintenant que seul un changement profond et généralisé de nos comportements individuels et collectifs en tant que consommateurs de ressources et utilisateurs de technologies polluantes parviendra à inverser la destruction accélérée de notre environnement planétaire. Un changement fondamental doit en effet survenir au sein de la conscience humaine pour qu’un tel miracle se produise. C’est au sein de la conscience de chacun d’entre nous que se joue l’avenir de l’humanité et du monde. Et c’est là-même que se prépare le prochain bond quantique de l’évolution anticipé par Peter Russell. La perception que nous avons de nous-mêmes doit changer. L’ensemble des idées et concepts à partir desquels nous construisons notre interprétation de la « réalité », le paradigme intérieur servant de point de référence à notre vision du monde, doit aussi évoluer. Enfin, notre mode de vie devra peu à peu se transformer pour qu’une nouvelle relation synergique émerge avec notre environnement naturel si nous voulons arriver à préserver la viabilité globale de la Terre et permettre une intégration harmonieuse de chacun dans le fonctionnement du super-organisme gaien.

Une des plus grandes myopies de la conscience qu’il nous faut d’abord réformer est la mauvaise habitude de se percevoir comme étant isolé, séparé, coupé de tout ce qui est à l’extérieur de nous, de la Nature, de nos semblables, de l’univers. Chaque être humain se croit sur une île, vaquant à ses occupations sans se soucier des conséquences, puisant dans l’environnement les ressources nécessaires à sa survie, puis à son confort, mais aussi parfois malheureusement à son enrichissement démesuré. Cette perception de « l’ego isolé dans sa carapace », comme le décrit si bien Russell dans son premier livre, fait de chacun de nous le centre de tout et voue à sa perte l’écosystème planétaire qui ne peut soutenir ni satisfaire les besoins insatiables d’une culture axée sur la possession du maximum de biens matériels possible et la consommation de tout ce que notre pouvoir d’achat individuel nous permet d’acheter. Ce sentiment illusoire de séparation justifiant l’exploitation éhontée de ce qui nous entoure pour nos égocentriques fins personnelles, est ce qui doit d’abord se dissiper.

L’antidote ou le contrepoids de cette tendance naturelle à tout faire graviter autour de notre ego, une habitude acquise lors des premières étapes de notre développement psychologique durant l’enfance, se trouve du côté d’un éveil progressif de la conscience supérieure liée au Moi intérieur vivant pour un temps l’expérience de l’incarnation dans la matière. Nous entrons ici bien sûr dans le domaine de la croissance spirituelle qui connaît aujourd’hui un essor sans précédent. L’expérience ineffable, presque impossible à communiquer, de la pensée unifiée au Tout Universel qu’un nombre croissant d’individus vivent à travers toutes sortes de voies d’éveil spirituel est le fondement de cette transformation qui est en train de balayer le monde.

Issu de la convergence de la pensée scientifique de pointe, qui reconnaît l’indivisibilité de l’ensemble de l’univers, avec la sagesse millénaire des philosophes et grands mystiques de tous les âges, un profond courant de renouveau de la pensée humaine fait jaillir la perception de notre unité essentielle avec la Nature, amenant la réalisation que notre destin collectif est intimement lié à celui de notre environnement naturel et planétaire. La naissance de la conscience écologique des années 90 n’est qu’une des multiples facettes de cette profonde transformation de la conscience humaine présentement en cours. C’est une véritable illumination spirituelle qui atteint un à un les êtres humains, ouvrant de plus en plus grandes les portes du coeur d’où émergent un amour et une compassion sans bornes pour tout ce qui vit.

C’est un lieu commun aujourd’hui que de dire que le 21e siècle sera spirituel ou ne sera pas, pour reprendre la célèbre maxime attribuée à l’écrivain français André Malraux. Déjà au début des années 80, une étude menée par deux sociologues américains établissait que 43% des personnes interrogées avaient vécu une expérience les ayant amené à transcender les limites de leur moi habituel. Ce type d’expérience, source d’un bonheur profond et durable, ouvre en général la conscience à l’unité de toutes choses, selon ce que les gens rapportent. À la différence des enseignements spirituels du passé, souvent déformés par des interprétations abusives et oblitérés par une dogmatisme religieux fanatique, l’expérience personnelle et intuitive de la réalité cosmique déclenche une véritable mutation de la conscience qui n’a rien à voir avec une approche purement intellectuelle et rationnelle de l’existence.

La méditation selon des techniques permettant une authentique plongée dans les profondeurs de la psyché humaine, un dépassement des limites étroites de l’ego, est l’outil par excellence de l’éveil spirituel. Pourtant, malgré toutes les techniques disponibles, en dépit de toutes les avenues, de toutes les possibilités d’évolution intérieure qui s’offrent à tous ceux et celles qui veulent grandir spirituellement, la véritable illumination est encore aujourd’hui un phénomène rare qui ne se gagne qu’au prix d’une vie d’efforts persévérants, de service et de dévouement à la cause de l’évolution intérieure des êtres. Bien des illusions doivent encore être dissipées avant que l’espèce humaine dans son ensemble ne puisse franchir le seuil de ce nouveau bond évolutif qui nous attend dans un proche avenir. Mais encore faut-il aujourd’hui faire les bons choix et réorienter dès maintenant notre vécu individuel et collectif vers la réalisation de cet équilibre intérieur et cette harmonie extérieure qui seuls permettront d’atteindre l’illumination collective.

Peut-être l’expérience menée avec des singes sur une île japonaise il y a plusieurs années, telle que rapportée par Lyall Watson dans son livre Lifetide publié en 1980, permet-elle d’avoir un aperçu de ce qui rendra possible une semblable mutation planétaire de la conscience. Voici donc ce qui s’est produit à l’automne de 1958 sur l’île de Koshima au Nord du Japon. En effet, depuis 1952 des scientifiques y observaient un groupe de singes de l’espèce Macaca Fuscata. Une partie de l’expérience consistait à donner des patates douces aux singes et voir en quoi cette nouvelle nourriture allait modifier leurs habitudes alimentaires. Les singes aimaient ces patates mais la terre qui collait à la pelure leur déplaisait. Une jeune femelle de 18 mois découvrit qu’en lavant les patates dans un ruisseau ce problème était éliminé. Peu à peu, entre 1952 et 1958, d’autres singes adoptèrent cette nouvelle habitude. Puis, à l’automne 58, un phénomène stupéfiant se produisit devant les scientifiques. Soudain, comme était atteinte une « masse critique » d’environ 100 singes qui avaient acquis cette nouvelle pratique, presque tous les autres singes à l’exception des plus âgés, et même, rapporte-t-on, ceux qui vivaient sur d’autres îles et n’avaient donc jamais eu de contacts physiques ni avec les singes de l’île de Koshima, ni avec les patates douces, tous se mirent alors spontanément à laver leur nourriture avant de la manger… La légende de ce qu’on a appelé par la suite le « phénomène du Centième Singe » était née!

Ce phénomène de masse critique peut sans doute également se produire pour l’espèce humaine. Lorsqu’il y aura suffisamment d’êtres humains qui auront intégré dans leur vie et leur psyché profonde la conscience de faire partie d’un Tout planétaire et universel, cette conscience se répandra alors comme une traînée de poudre, transformant du jour au lendemain notre perception de la Vie et nos priorités. Ce sera un peu comme si l’on s’éveillait tous ensemble d’un mauvais rêve dans lequel nous sommes tous, d’une façon ou d’une autre, prisonniers de nos illusions et de nos peurs. Cessant d’être perdus dans les illusions sans fin de ce rêve collectif, nous deviendrons le rêveur du rêve, consciemment; nous comprendrons notre raison d’être dans l’univers et réaliserons du même coup qui nous sommes.

Certainement pas ce corps que nous habitons. Certainement pas cet emploi que nous occupons. Ni tous ces souvenirs et tous ces projets que nous avons. Connais-toi toi-même , nous enjoignaient les anciens Grecs. Cette éternelle quête de l’humanité est aujourd’hui devenue d’une vitale nécessité pour la survie de notre espèce. Après cette étourdissante descente dans la matière que nous avons dû faire, après les balbutiements d’une conscience à peine éveillée des brumes de notre longue évolution biologique, après une longue lutte pour assurer notre survie physique, nous sommes parvenus au seuil d’une incroyable découverte, d’une éblouissante révélation. Nous sommes sur le point d’être libérés de la peur, de nos conditionnements, de notre attachement au temps et surtout d’une perception faussée de nous-mêmes. Le véritable travail, celui de notre propre éveil, a enfin commencé.

 sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/ - extrait de L’ÉVEIL DE LA CONSCIENCE INTÉRIEURE par JEAN HUDON

Une Vision Générale de Dieu

 

Les Humains ont seulement un modèle de conscience avec lequel ils comparent toutes choses. Un modèle – eux-mêmes. Alors, les humains qui considèrent Dieu ont naturellement l’impression que Dieu doit avoir des attributs Humains. Plusieurs parmi vous ne savent même pas de quoi je parle. Quand vous êtes au faîte de l’échelle de conscience et de création, vous êtes seuls dans l’évaluation des choses. Votre connaissance a toujours limité votre imagination, à cause de tout ce que vous pensez au sujet du grand Soi-Humain. De plus, les écritures ou Saintes Écritures ont toujours semblé indiquer que vous aviez été créés « à l’image et à la ressemblance de Dieu ». Ceci fait que vous avez également le sentiment plausible qu’en effet, Dieu a une forme Humaine. Donc, puisque vous ne pouvez voir rien qui soit supérieur, ce doit être le plus suprême de tous les Univers.

Connexion divine12

Les humains… placent en Dieu tous les attributs de l’humanité. Quelques-unes de vos pensées de base sont propres à l’Univers, n’est-ce pas ? C’est seulement vous qui pensez que toutes choses sont comme vous. Les attributs humains se trouvent seulement là où vous existez. Oh ! Vous pouvez dire qu’ils appartiennent aussi à la dimension dans laquelle vous êtes, incluant certaines planètes de votre dimension, et vous aurez raison, sauf que ceci ne s’applique pas à Dieu. Selon vos perceptions, le mot Univers signifie ce que vous pouvez voir avec vos télescopes. Nous vous répétons que c’est vraiment 3-D de votre part ! Pour nous, le mot Univers signifie Dieu ! Il y a tellement de choses – en plus des Humains – dans le vrai Univers.

Vous pourriez demander,  » Pourquoi ‘fait à son image‘ « ? Ceci ne veut-il pas dire que nous devons ressembler à Dieu ?  » Sortez un moment de votre propre boîte et pensez-y. Si vous aviez le pouvoir de projeter votre « image » sur un groupe de fourmis dans un endroit lointain, est-ce que vous ressembleriez soudainement à une fourmi ? Non. Vous leur projetez plutôt la lumière et l’intellect spirituel que vous portez. Votre image divine et inter-dimensionnelle est bien au-delà de ce que vous voyez dans le miroir. C’est une image inter-dimensionnelle qui peut facilement s’adapter à une fourmi ou dans une fourmi, si vous comprenez le fonctionnement de ces choses. Maintenant, revenez et réalisez que tout ce que nous vous avons enseigné au cours de la journée démontre clairement que Dieu est en vous. Cela ne veut pas dire que Dieu est comme un Humain. L’image de Dieu est à l’intérieur de la maîtrise qui se trouve dans l’ADN Humain.

Donc, l’attribut numéro sept porte sur la propension des Êtres Humains à voir Dieu dans la forme Humaine, mais cela va bien au-delà… Bien au-delà. Vous voyez Dieu comme faisant ce que font les Humains ; appréciant ce que les Humains apprécient, ayant peur comme les Humains, vivant des drames comme les Humains, et ayant également tous les résidus de l’évolution des Humains. Avez-vous déjà porté attention à ces choses ? Réfléchissez-y.

Extraits de LES SEPT GRANDES ILLUSIONS HUMAINES DE DIEU sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

L’hologramme de la troisième Terre

3è terre

Un total remodelage de nombreux événements va avoir lieu dans les sept à dix années à venir. Il en résultera que cet hologramme de lumière viendra en surimpression de l’hologramme original de la Terre. La Troisième Terre, que vous avez créée par vos propres pensées et processus, a créé un hologramme qui va maintenant se placer en surimpression de l’hologramme original de la Terre. Lorsque cela commencera à se faire, les organisations et rassemblements d’âmes qui ne sont pas en harmonie avec cet état d’avancement commenceront à s’écrouler et à tomber en morceaux. Certains systèmes n’arriveront pas à passer d’un niveau au suivant, mais cela ne signifie pas une faillite. Tout comme nous vous avons montré que lorsqu’un système disparaît, un autre apparaît pour prendre sa place, il en sera ainsi avec votre système économique. Vous n’avez qu’à garder les yeux ouverts pour voir les possibilités, parce que c’est ce qui les créera. Quand vous vous attendez à un miracle, il se produit.

Nous vous le disons, c’est plus difficile à faire parce que vous idées et concepts des miracles créent des limitations à leur réalisation spirituelle. Souvent, quand vous dites : « J’aimerais cela, je dois donc être précis. Je dois dire exactement ce que je veux, je dois mentionner la couleur, combien cela va coûter et tous les détails. » Mais spécifier est de la vieille énergie. En fait, lorsque vous êtes spécifique, vous limitez la réalisation spirituelle de vos rêves. Saisissez l’essence de votre énergie du coeur concernant cette création et laissez l’esprit la réaliser pour vous, parce qu’il la réalisera d’une manière qui croîtra avec vous et ne vous limitera pas à vos croyances. Voilà les possibilités qui commencent à se produire en ce moment même.

Vous n’avez pas l’habitude de voir la négativité quotidienne aux nouvelles comme des occasions de rayonner la lumière, de sorte que ce message peut être difficile pour certains. Si vous alliez simplement dans cette direction et regardiez ces potentiels et ces possibilités, vous verriez le Ciel se créer sur Terre à la seconde même. Voilà ce qu’est le nouvel hologramme de la Terre, et c’est dans ce sens que vous avancez. Vous verrez aussi de nombreuses personnes qui arriveront sur le devant de la scène dans les temps difficiles, qui demanderont spécifiquement à être les nouveaux guérisseurs avec « les bonnes » réponses. Comprenez s’il vous plaît qu’en avançant, vous n’avez pas besoin de dirigeants pour vous diriger comme ils le faisaient autrefois. Il n’est plus nécessaire d’avoir le genre de dirigeants que vous aviez sur cette planète. Il est temps que vous preniez vous-mêmes votre pouvoir, tout d’abord dans votre propre réalité, et ensuite vos dirigeants verront ce dont vous avez besoin pour vous aider. Voilà les potentiels et la direction que prend l’humanité en ce moment.

Vue d’ensemble

En commençant tous à changer votre structure d’évolution, vous vous dirigerez mieux dans ce que vous êtes venus faire et vous élèverez les vibrations collectives de l’humanité à tous les niveaux. C’est ce qui est en train de se produire en ce moment même. Nous vous le disons, nous vous observons. Nous voyons les fois où vous pleurez parce que vous vous sentez abandonné de votre famille d’âmes, et que peu de gens vous comprennent et vous encouragent. Nous voyons les fois où vous pensez n’avoir rien à dire, et tous les rêves que vous aviez de quelque chose d’important que vous veniez faire ici-bas. Et pourtant, vous ne pouvez voir l’évidence, vous ne pouvez pas voir l’aide qui est là pour vous. Nous voyons toutes les fois où vous ne pouvez croire en vous-mêmes et nous pensons à la magnificence de l’expérience que vous vivez. Nous espérons que vous aimez votre expérience humaine, mais vous devez savoir qu’une âme ne meurt jamais. Vous êtes immortels et chacun de vous peut fonctionner au niveau de l’âme à l’état conscient. 

Vous ne pouvez pas être blessés de la manière dont vous le croyez. Pour nous, c’est un peu comme vous envoyer jouer dans le jardin de la Terre. Il y a certains jouets avec lesquels vous pourriez vous blesser, et cependant, nous ne vous empêchons pas de jouer avec ces jouets. Vous allez vous découvrir vous-mêmes. Vous allez jouer. Vous découvrez votre lumière. Vous découvrez votre obscurité. Vous découvrez le mélange de l’esprit qui est humain. Voilà le plus important de la prochaine étape du travail : être complètement ancré dans votre être physique signifie que l’esprit est ancré dans l’être physique. C’est difficile, parce que vous n’êtes pas nés ainsi. La réalité, c’est que vous n’êtes jamais nés. Vous avez simplement évolué d’une énergie à la suivante et pris une autre forme, parce qu’en quittant une forme, vous entrez dans une autre. Parce que le temps n’existe pas de l’autre côté du voile. L’illusion du temps n’existe qu’ici, et il vous est donc possible de tisser de nombreux sentiers en tant qu’âme prétendant être humaine. Notre seul souci en ce qui vous concerne est que vos croyances et vos jugements puissent vous dire que quelque chose ne va pas, et que vous mettiez une étiquette de polarité – de juste ou de faux – sur cela. Quoi que vous fassiez, vous ne pouvez pas tomber, et nous serions heureux que vous cessiez d’essayer si fort de le faire !

Très chers, ce rire vous permettra toujours de vous recentrer. C’est le langage des anges. C’est ainsi que nous vous parlons à votre coeur. Souvenez-vous de nous quand vous verrez l’obscurité. Souriez, et riez. Plongez-y, parce que c’est une occasion de lumière.

Vous venez vous asseoir dans ces salles. Vous venez pour changer votre vie d’une certaine manière pour vous r-appeler qui vous êtes. Tout comme vous le sentez pendant ces séances que nous vivons ensemble, nous n’avons pas assez de mots ou d’énergie pour vous faire sentir combien cela représente pour nous que vous soyez là à nous écouter. Cela ne s’était encore jamais produit. Vous êtes ces humains réalisés qui progressent et nous vous honorons plus que vous ne le saurez jamais. Soyez-en fiers. Vous êtes les élus. Vous avez fait le choix de prétendre être des humains. Amusez-vous bien.

C’est avec l’honneur le plus grand que nous allons vous quitter avec ces trois simples rappels. Traitez-vous mutuellement avec le plus grand respect. Prenez soin les uns des autres en toute occasion et jouez bien ensemble.

Espavo

Le groupe Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Source : Steve Rother – www.Lightworker

De Nouvelles Règles pour une nouvelle Terre

 

Les temps changent, très chers. Vous n’êtes plus ici à cause de circonstances aléatoires. Vous êtes ici de votre propre gré. Toute votre vie est de votre création consciente. Prenez-en la responsabilité et mettez-vous en pleine lumière, l’amour et le rire en première ligne. Remplissez d’abord votre coupe de passion et les portes s’ouvriront pour que vous puissiez la propager dans tout l’univers. Les portes s’ouvriront pour que vous continuiez à créer la Troisième Terre. Elles s’ouvriront pour que vous créiez quelque chose de magique qui n’a jamais été créé. Le moment est venu.

PENSEE

Nous sommes incroyablement enthousiastes, car d’innombrables yeux, de tout l’univers, observent la planète Terre. Les sceptiques pensent que la planète ne fonctionnera jamais sans les règles, les instructions et les choses dont vous pensiez avoir besoin pour vous maintenir en place. Et voilà que vous avez éliminé les règles et dit : “Jouons à un jeu sans règles du tout, un jeu sans directives préalables. Jouons à un jeu qui dépende uniquement de nous et voyons si nous pouvons trouver notre passion, voyons si nous arrivons à découvrir tout ce que nous voulions trouver“. C’est maintenant à votre porte, directement sur votre chemin, quelle que soit la direction que vous preniez. Il vous est facile de considérer les choses en ce moment et de dire : “Bon, voilà la direction que nous allons prendre et voilà l’endroit où je serai dans cinq ans.

“ Nous vous le demandons, n’utilisez plus les anciennes formes de création, car elles vous limiteront sérieusement. Si vous vous attendez à aller dans ce sens, l’esprit devra rabattre ses plans afin que cela vous arrive. Laissez les choses se faire. Ne vous fixez pas de limites, ne vous souciez pas de la destination. La destination est une illusion. C’est le parcours, toutes les expériences que vous ferez d’un point à l’autre, qui importent. Ces expériences sont la vie elle-même. Vous n’êtes pas des esprits tentant de vous éveiller d’un rêve. Se réveiller est facile.

Vous n’avez qu’à mourir pour revenir à la Source et c’est fait. Pas de problème. Mais rester ici et porter la lumière dans votre corps physique et dans vos expériences quotidiennes, c’est en cela que réside la difficulté, et vous vous en tirez incroyablement bien. Préparation à un Événement Cosmique Vous allez être témoins d’événements cosmiques. Vous verrez les scientifiques s’enthousiasmer, qui suivent les événements cosmiques; parce qu’ils peuvent voir que quelque chose de grandiose se prépare. Ils ne savent pas encore de quoi il s’agit ou vers quoi cela se dirige, mais personne ne le sait non plus, puisque vous n’avez pas encore fini de le créer. Vous n’avez fait qu’ouvrir la porte. Cela, c’est votre travail, pas le nôtre.

Nous ne sommes pas ici pour vous aider à rester sur votre chemin. Cependant, nous sommes ici pour vous aider à vous rappeler qui vous êtes vraiment et avec quoi vous êtes venus ici-bas depuis le début. Ce que vous édifiez en ce moment, c’est une société qui réalise son potentiel, comme cela n’a encore jamais été fait. Pouvez-vous imaginer une société établie avec des coutumes plutôt que des lois ? C’est ce que vous êtes en train de créer, très chers, un endroit où chacun est encouragé à utiliser son propre potentiel sans besoin de dirigeants pour vous diriger dans un sens ou dans un autre. C’est la raison pour laquelle nous vous avons demandé de commencer à épeler le mot de dieu avec un « d » minuscule, afin que vous puissiez trouver une entité qui vous prenne la main et marche à vos côtés plutôt que rester assise sur un piédestal, à vous dire où aller. Le temps est venu pour de nouvelles relations… Il est temps de prendre votre pouvoir en mains, de toutes les manières possibles, afin d’entrer dans cette ère de passion et même dans ces lieux qui vous font un peu peur. Parce qu’en le faisant, si vous tendez juste la main, un peu, vous découvrirez aussi que tous les autres en sont au même point. Un jour, un homme très sage a dit: “J’ai compris comment obtenir tout ce que je veux dans la vie.

J’y arrive en aidant les autres à obtenir ce qu’ils veulent dans la vie. “ Voilà le cycle. Voilà le processus avec lequel vous êtes venus, car vous êtes ceux qu’on appelle les Artisans de Lumière. C’est un titre que vous avez choisi, ce n’est pas nous qui vous l’avons collé, mais c’est un titre que vous vous êtes attribué. C’est vous qui avez accepté d’ouvrir ces portes. C’est vous qui avez accepté d’être des miroirs pour les gens qui commencent à s’éveiller, afin que vous puissiez refléter leur magnificence de la même manière que nous reflétons la vôtre. Vous êtes arrivés si loin, si rapidement. Rien de tout cela n’était prévu et nous sommes si incroyablement amoureux de vous parce que vous êtes nous. Vous êtes la main de dieu sur la planète Terre. Vous êtes dotés d’une dextérité manuelle dans votre monde qui est divine. C’est votre nature.

Nous sommes tellement honorés d’être avec vous dans cette salle, et non au-dehors. Vous avez créé nos espoirs et nos rêves les plus fous et maintenant, vous êtes même en train de les dépasser. Nous vous ferons simplement trois petits rappels.

Traitez vous mutuellement avec le plus grand respect, car vous regardez les yeux de dieu. Prenez soin les uns des autres en toute occasion et si votre chemin devient plus difficile, faites-le savoir aux autres afin qu’ils puissent adoucir le leur. Sachez que vous jouez à un jeu magnifique ici, sur la planète Terre, et jouez bien ensemble.

Espavo Le groupe par Steve Rother  Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Copyright  2008 Lightworker. www.Lightworker.com C

LES POUVOIRS DE l’INTENTION

 

1 guérirL’intention doit être claire. Les pensées, les sensations ou les mots qui la définissent devront être précis. Ils représentent la clarté de l’être dans son but. L’individu formule son intention en étant transparent vis-à-vis de lui-même, de telle sorte qu’elle ne soit pas un désir maquillé, d’apparence noble. Ainsi, il évitera de se leurrer lui-même. Il formulera l’intention sans y inscrire d’ambiguïtés dissimulant un besoin de compenser. Bien qu’une intention puisse être générale ou philosophique, comme celle d’être dans l’amour ou guidé dans la justesse, elle aura tout avantage à être bien définie afin d’éviter le piège du vœu pieux et de représenter fidèlement le choix inspiré de la personne.

L’intention doit être pure. Elle sera nécessairement associée à l’expression créatrice de l’être. Elle est créée pour attirer des objets, des situations, des événements et des individus qui favoriseront le déploiement, l’expression des talents et des dons de la personne. En outre, cette expression amènera l’être à retrouver une joie véritable qui l’unira à sa communauté humaine et universelle. L’être la définit à partir de la trilogie énergétique, de telle sorte qu’elle fasse sens, c’est-à-dire qu’elle réponde à ses véritables idéaux et buts.

Ouvrons maintenant une porte sur l’importance des idéaux. Nous vous avons transmis que l’énergie d’amour en est une de création. Pour favoriser la joie réelle, cette création doit être orientée vers l’unification des hommes, vers leurs idéaux. Chacun est invité à choisir ses idéaux en fonction de ce qui le fait vibrer, au-delà des structures, des règles, des valeurs, des croyances inscrites en lui, inculquées ou présentes depuis les premières inscriptions mémorielles ou génétiques. L’individu aura dans son parcours de rééquilibre à retrouver des idéaux qui agiront tel un phare.

Les idéaux sont grandioses et n’ont pas à être atteints. Ils éclairent le chemin, permettant d’effectuer des choix primordiaux et de créer des buts qui, eux, sont atteignables. Ces buts balisent la voie éclairée par les idéaux. C’est ainsi que la conscience, l’Esprit, guidera chacun à établir ses idéaux et à définir ses buts de telle sorte que lorsqu’il voudra créer et choisir une voie d’expression, que ce soit par ses vibrations subtiles, ses pensées, ses gestes, ses actions ou ses activités, il pourra mettre en relation les éléments et voir si le tout a du sens ou non. Sur la voie de la maîtrise, sur le chemin vers l’équilibre et l’harmonie, toute intention créée devra être en phase avec les idéaux afin de collaborer véritablement à cette voie.

Imaginons, par exemple, qu’un individu ait ressenti que son mandat d’incarnation était celui d’un artiste représentant la beauté de l’univers et, de ce fait, éveillant les autres à leur propre beauté, alors que son salaire provient de son travail de manœuvre. S’il choisit de délaisser ce travail pour se concentrer sur son art, il craint le manque de ressources financières. Dans un tel cas, plusieurs nourriront la pensée magique que tout se présenter à point, que le pécule nécessaire arrivera au moment opportun, sans autre implication, mais ‘plusieurs aussi vivront de grandes désillusions. En dirigeant ici l’intention sur l’obtention d’argent comme but, il y a alors ambiguïté, car cette intention n’est pas claire. Le véritable choix intérieur de cet homme est d’orienter sa vie vers des activités au cœur de son mandat. Ainsi, ce n’est pas l’argent qu’il doit ici inscrire au centre de son intention, mais le fait de se voir dans le déploiement de ses dons et de voir la joie qui en résulte. Il s’agit de ressentir l’équilibre et l’harmonie émergeant de l’expression de son art.

Autre exemple. Une personne veut offrir des soins énergétiques et, dans ce but, elle a besoin d’un espace pour un cabinet. Elle conçoit alors d’agrandir sa demeure à cette fin, ce qui nécessite un investissement. Nous y revoilà, n’est-il point? Puisque ce monde est construit sur cette base, le réflexe de cette personne est de placer une intention en vue d’obtenir de l’argent. Il y a là encore déviation. Son intention réelle est d’offrir des soins clans un milieu correct pour elle. Cela peut signifier que son cabinet soit situé ailleurs que chez elle. Selon ses croyances, ses normes, quelquefois ses peurs et ses désirs, elle voit la chose d’une certaine façon. Mais cela peut adopter plusieurs formes. Son intention est limitée à une chose, l’obtention d’argent, non à l’expression profonde de se déployer dans les soins. Il y a là une intervention liée à la création des synchronicités. Autrement dit, la personne choisit elle-même comment les choses doivent se passer. Elle pourrait toujours obtenir de l’argent, mais si les permis de rénovation n’étaient pas autorisés…

Nous citons des exemples afin que vous saisissiez que l’intention doit être véritablement claire, en fonction de ce qui fait sens dans la voie vers vos idéaux. Nous insistons actuellement sur l’intention, car elle s’inscrit dans les pouvoirs de l’être. Lorsque nous affirmons que « le Maître peut attirer ce qui est nécessaire à sa transmutation », le point de départ de tout cela est l’intention. Dans votre parcours actuel vers la voie du Maître, il est important de saisir la nature de l’intention véritable. Au-delà du mental et même du ressenti, elle doit répondre à tout le processus de maîtrise. Veillez à ce que l’intention ne soit pas une nouvelle distorsion sur le parcours pour vous libérer de maints blocages et attachements. Cette notion n’est pas là pour vous faire revivre des peurs, des attaches ou des croyances. L’intention vraie est l’expression d’une liberté intérieure associée à la conviction de la perfection de cet univers. Elle n’est pas une pensée magique que tout se réalise par soi-même. Encore une fois, la distinction entre la pensée magique et la véritable création est la suivante : dans la pensée magique du dernier exemple, la personne a choisi d’être une saignante et elle abandonne tout derrière en se disant que « tout va arriver parfaitement ». Et elle a raison, tout va arriver parfaitement, mais non pas selon la perfection qu’elle a imaginée. Tout se produira parfaitement pour qu’elle puisse entrer à nouveau dans une voie qui a un sens. Elle n’obtiendra donc pas nécessairement les résultats escomptés.

Dans un processus créateur authentique, l’être n’aura pas de fixation ni de compulsion vers l’argent, une demeure ou toute autre forme. Vous savez, donner des soins n’exige pas avant tout une demeure précise. Les soins demandent une ouverture du cœur où deux êtres se rencontrent. Cela peut se faire dans une grotte, sur une plage, dans le cabinet d’un ami. Ainsi, si la fixation porte sur une demeure, la personne limite les occasions et les couloirs d’expression.

La véritable création se situe dans l’intention et une multitude d’expressions que nous appelons le rêve éveillé.

Afin que son intention soit une flèche fine, pointue et orientée avec précision, la personne élèvera son rythme vibratoire, intensifiera la trilogie énergétique volonté/conscience/amour et amplifiera son champ magnétique.

Extraits du livre Manifester ses pouvoirs spirituels, p. 43 à 56 Ariane Éditions, 2009

sur le Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Quelle est la taille de votre univers ?

4 Emanation lumièreQue se passe-t-il lorsqu’une personne n’a pas d’endroit où dormir, pas de protection, pas d’argent, pas de quoi manger ? En principe, son univers s’amenuise et dès lors, son champ d’énergie se rétrécit aux contours de son corps. Puis se présente quelqu’un qui lui donne une couverture. Son univers s’agrandit légèrement. Lorsque sont couverts ses besoins élémentaires en nourriture et en abri, il est heureux. Ici s’introduit l’illusion si commune sur la planète Terre : cette illusion, c’est que si une couverture peut vous rendre heureux, cinq couvertures vous rendront cinq fois plus heureux. C’est ce qui motive certains à rassembler et à collectionner, mais c’est en général le contraire et bientôt, ils se rendent compte qu’ils sont devenus esclaves de leurs possessions. 

C’est là que l’on découvre qu’on est heureux d’abandonner, de se débarrasser des choses. Retenez bien cette vérité importante : il suffit de très  peu pour être heureux. L’erreur survient au moment où, étant heureux, on veut le rester pour le restant de ses jours. Le vrai bonheur ne se vit que dans le moment présent. Faire durer le bonheur est une tendance humaine, mais qui nous retient sur une voie bien particulière qui limite souvent notre vie d’être humain. Comment puis-je être sûr d’être heureux pour le restant de mes jours ? Tout ce que nous vous demandons, c’est d’ancrer ce bonheur dans le moment présent, aujourd’hui. Souriez. Faites entrer cette énergie en vous en ce moment même et demain suffira à sa peine, d’une manière que vous n’imaginez même pas.

Nous aimerions encore vous dire quelque chose. Le rétrécissement de votre univers a un effet direct sur l’économie mondiale. C’est déjà un immense défi parce que lorsque votre univers se rétrécit, vous pensez survie. Vous ne dépensez plus d’argent et votre énergie ne s’écoule plus de la même manière. Vous en rétrécissez sévèrement le champ autour de vous et vous ne planifiez plus votre croissasnce future. Certains d’entre vous ne pensent même plus à l’année prochaine et il y en a même qui rétrécissent leur énergie jusqu’à penser : « Que vais-je faire aujourd’hui ? » Rêvez !! C’est ce que nous vous demandons de faire. Sachez que vous n’êtes pas limités à cela. Rassemblez-vous pour rêver et partagez vous rêves; commencez à voir comment de petits dieux peuvent changer les choses sur la planète Terre. Entreprenez une affaire, mettez des plans à exécution. Vous jouez tous sur le même terrain de jeux, vous portez tous la même énergie. Vous l’exprimerez tous de manière légèrement différente, ce qui était bien votre intention originelle.

Nous aimerions vous parler brièvement de l’économie mondiale. Nous avons commencé ce message en vous disant qu’aujourd’hui était un jour à marquer d’une croix. Les gens qui ont revendiqué leur pouvoir ont finalement été plus nombreux que ceux qui abandonnaient leur pouvoir. Ce qui signifie qu’une idée s’est implantée. C’est tout ce dont le monde a besoin. C’est tous les petits dieux qui doivent lever le voile, voir qui ils sont et commencer à s’harmoniser avec les autres dieux. Une idée puissante semée dans le sol fertile de l’humanité en évolution prendra racine et croîtra très rapidement.

Autrefois, les restrictions sécuritaires ont été levées pour rendre la croissance plus rapide. C’était une tentative directe de s’assurer que tout le monde aurait cinq couvertures. Le résultat, c’est qu’il y a eu des bulles dans votre économie, qui ont été cause de bien des problèmes; il existe encore une bulle sur laquelle repose l’économie de bien des pays. Cela signifie que bien des économies pourraient très facilement faire des rebonds violents, car ces bulles ne se limitent plus à un seul pays ou à une seule culture; elles se révèlent maintenant dans de nombreux domaines. Pendant ce temps, tous les citoyens de la terre auront l’occasion de ré-examiner et de ré-évaluer leurs besoins et leurs désirs. 

Nous ne sommes pas en train de dire que vous ne pouvez pas vivre dans l’abondance. En fait, nous espérons que vous vous sentirez à l’aise dans l’abondance parce que si vous apportez vraiment le paradis sur Terre, l’erreur que vous commettez, c’est votre conception de l’abondance. La plupart d’entre vous croient encore au manque et aux limitations et cela se reflète dans l’économie mondiale. Si tout le monde se sent à l’aise dans l’échange, il y a croissance et mouvement, mais si vous vous limitez et pensez en termes de survie, c’est ce que vous émettez et que vous créez. Ainsi, les questions que nous vous posons aujourd’hui sont les suivantes : quelle est la taille de votre univers ? Que voulez-vous en faire ? Nous vous le disons pour une raison très simple : nous avions vu la nécessité d’un nouveau crash de votre marché économique afin qu’il vous débarrasse de cette bulle. Maintenant, nous voyons quelque chose de nouveau : nous voyons depuis peu un mouvement des marchés qui révèle un fort désir de reconstruction.

Cela a été un souci dans de nombreux domaines, car de nombreux gouvernements sont sur le point de tout perdre, mais il ne s’agit pas vraiment de vos gouvernements. Ils n’ont besoin de rien faire, car ce pouvoir réside en chacun de vous. Vous n’avez qu’à considérer vos décisions en ce qui concerne vos relations pour voir la taille de votre univers : ai-je pris telle décision par peur ou par amour ? Est-ce que je pense à ma croissance ou est-ce que je cherche à donner du pouvoir à autrui ? Dorénavant, vous allez constater ce que sont vos vraies motivations. Vous êtes nombreux à avoir déjà ramassé toutes les couvertures, maisons, voitures et tout ce qui rend la vie belle. Nous vous le disons, ce n’est pas faux, mais cela ne vous rend pas la vie x fois plus heureuse, parce que le bonheur se trouve dans le moment présent.

C’est cette toute petite chose qui remplit ce dont vous avez besoin pour prétendre être un être humain sur la planète Terre, parce que les besoins de votre esprit sont très réduits. Cultivez cela, travaillez-le et voyez votre monde changer parce que nous ne pensons plus que l’économie doit s’effondrer. Vous n’avez qu’à observer le mois qui vient de passer pour voir que les marchés ont grimpé et replongé selon vos attentes. Les attentes de qui ? Tout le monde s’attendait à ce que l’économie soit complètement à plat au cours des récents mouvements, mais ce n’est pas arrivé. Pourquoi ? Parce qu’il y a de petits dieux quelque part qui reconnaissent de nombreuses opportunités. Ils commencent à planifier sur cinq ans, ils commencent à construire quelque chose qui va croître et bien qu’ils aient peur, ils respirent à fond et font redémarrer leur univers. Cela vous aidera à accéder à votre pouvoir. Sentez la résistance. Sentez vos difficultés et vos craintes. Mais ne les laissez pas vous empêcher de vivre. 

C’est avec le plus grand honneur que nous vous demandons de vous traiter mutuellement avec respect, car en vous regardant dans les yeux, c’est dieu que vous regardez. Prenez soin les uns des autres en toute occasion et jouez bien ensemble.

Espavo, LE GROUPE Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

 

Les écrits de JULIE MORIN sur les Indigos

 

Voici maintenant un petit livre – texte de Julie Morin (Écrit en 2005) qu’elle a écrit en pensant tout spécialement aux Enfants et aux Adolescents indigo, ainsi qu’à leurs Parents !

be5

LA SPIRITUALITÉ MULTIDIMENSIONNELLE Est-ce que tu sais…?

LA TABLE DES MATIÈRES +Introduction

 

Chapitre 1 LES 7 DIMENSIONS DE VIE

A) Chacun est un Esprit merveilleux

B) L’Épanouissement multidimensionnel

 C) L’Auto-Guérison sans médication

Chapitre 2 – LA SEXUALITÉ SACRÉE

 A) Les Couples heureux

B) Les 3 Types de sexualité

C) Le Massage tantrique

Chapitre 3 – LES ENFANTS NOUVEAUX

A) Leurs Caractéristiques principales

B) L’Éducation multidimensionnelle

 C) La Thérapie multidimensionnelle

Chapitre 4 – LE RÉSEAU DE SOLIDARITÉ

A) La Famille planétaire

B) L’Entraide communautaire

C) La Puissance du groupe

Chapitre 5 – LES ANIMAUX LIBRES ET VIVANTS

A) Les Animaux de laboratoire

 B) Les Animaux d’élevage

C) Le Végétarisme

Chapitre 6 – LA FAMILLE EXTRA-PLANÉTAIRE

A) Nos Frères et Soeurs de l’Espace

 B) Les Autres Dimensions et l’Ascension

C) L’Au-delà et l’immortalité

Chapitre 7 – LA SOURCE DIVINE

A) La Trinité

B) La Mission de vie

C) Le Retour de Yeshua

 Partageons librement

Un petit cadeau pour le début de l’année

Des partenaires d’édition et de diffusion

 Julie Morin

EN VOICI L’INTRODUCTION

Bien des gens sont de plus en plus désillusionnés par les visions proposées au sein des religions, des courants psychologiques et philosophiques dont ils ont entendu parler ou qu’ils ont côtoyé de près depuis des années ou depuis leur enfance.

Pourquoi ces désillusions ? Parce qu’ils ont finalement découvert que ces visions ont limité, rétréci, alourdi leur vie de toutes sortes de façons. Voici une vision nouvelle que je te propose. Il s’agit d’une vision multidimensionnelle de la vie, de notre vie, et elle permet d’élargir immensément nos horizons tout en allégeant notre vie. Cette vision fait partie de ce que les grands sages de toutes les époques ont appelé la Connaissance Universelle, la Gnose immortelle, le Chemin Christique Originel ou la Connaissance de Soi en tant qu’Esprit multidimensionnel. Cette vision forme une science bien précieuse que l’on peut appeler « la Psychologie multidimensionnelle » ou encore, au niveau spirituel: « la Spiritualité multidimensionnelle ».

Pour de te faire découvrir cet univers extraordinaire, je vais te poser de nombreuses questions, dans chacun des chapitres qui suivront. Si tu veux des approfondissements sur tout cela, su tu veux mieux comprendre les informations que je t’apporte à travers toutes ces questions, je suis disponible pour t’aider, en groupe ou en privé. Je reçois régulièrement chez moi des gens de tout âge qui veulent approfondir toutes ces notions. Je suis heureuse de partager ces connaissances formidables avec ceux et celles qui cherchent sincèrement à améliorer leur qualité de vie individuelle, familiale, professionnelle ou sociale. Bon voyage de découvertes illimitées…

Solari Harmonia ou Julie Morin à ton choix !

Abonnez-vous à la chaine de JULIE MORIN : https://www.youtube.com/user/JuliedeMontreal#play/uploads

Amoureusement et solidairement ! Julie Morin (de son nom de naissance) ou Solari Harmonia (de son nom d’artiste spirituel) Sa page web: www.psycho-ressources.com/julie-morin.html

Une sensation de blocage dans notre Evolution

 

Beaucoup ont la sensation d’avoir été abandonnés et privés de soutien à mesure que les nouveaux paradigmes se mettent en place. Nous demandons à ceux dont c’est le cas d’être conscients de la perspective à partir de laquelle ils ont fait le choix de considérer cette énigme. Voilà longtemps que vous contemplez votre image dans un miroir que les changements vibratoires ont transformé, ce qui fait que, maintenant, vous n’y voyez plus le même reflet. Allez vers les autres au sein de votre sphère, ils vous aideront à ajuster votre point de perception du miroir. Surtout, le moment est venu de vous rappeler votre famille spirituelle d’origine.

L’estime que nous avons pour vous est indescriptible dans les langues qui sont les vôtres. Vous vous regardez et vous croyez vous voir. Vos ego vous ont fait croire que cette expérience est limitée à l’individu, c’est une illusion reposant sur la dualité du Terrain de Jeux. Vous regardez le miroir avec l’attitude critique que génère votre ego et l’Univers répond à vos pensées par un retentissant : « Ainsi soit-il… » Nous regardons dans le même miroir et y voyons dans votre reflet une parcelle unique et très spéciale du Créateur qui se trouve en vous. Nous contemplons le même reflet et n’y trouvons que les meilleures parties de nous-mêmes. Nous savons que c’est difficile et bouleversant pour vous. Nous voyons les dichotomies entre lesquelles vous devez faire des choix, les conflits et les illusions de la polarité auxquels vous avez à faire face tous les jours. Nous voyons la solitude qui est la vôtre à mesure que vous vous rapprochez à la Source. Nous voyons à quel point vous vous débattez. Nous vous aimons pour cela. C’est par la manière dont vous menez ces défis que les avancées se font et se répercutent bien au-delà de vos dimensions.

PENDULE DE L'HUMANITE

Les changements auxquels vous procédez actuellement ouvrent la voie de l’évolution du genre humain. Nous utilisons souvent l’illustration du pendule avec un point d’appui mobile pour montrer la méthodologie de l’avancement. Le pendule est tiré d’un côté pour déclencher l’expérience. Chacun d’entre vous intervient dans le mouvement en ajoutant de la force à chaque balancement jusqu’à ce que soit atteint un palier auquel le point d’appui ou pivot arrive à un stade critique. A partir de là, il se déplace vers le degré ou créneau suivant.

Ce mouvement est ce que vous avez qualifié d’évolution. Quand le point d’appui progresse de cette façon, il annule le mouvement de balancier du pendule et devient ainsi un nouveau point de départ. Depuis une perspective historique, ces changements évolutifs, durent le temps d’un clin d’œil. Ce qu’on oublie le plus souvent c’est que de nombreux balancements dramatiques du pendule sont nécessaires pour générer ces changements.

Ceci est vrai dans toute évolution et n’est pas réservé seulement à notre planète. A présent, sur le terrain de jeux du libre arbitre, vous vous trouvez à nouveau à un stade où le point d’appui va bientôt passer à la position suivante.

 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Message des PléiadiensExtrait du livre de Steve Rothier, intitulé « R-APPELEZ-VOUS »  aux éditions Hélios.

LES HUMAINS ONT PLUSIEURS SOI INTERDIMENSIONNELS

 

1574Nous croyons au pouvoir de l’innovation. Toutes nos actions sont entreprises avec une conscience claire de vivre dans un univers étrange et paradoxal. Nous sommes des êtres d ‘action. Notre premier mouvement fondamental est donc d’agir. Notre première action consiste toujours à évaluer intellectuellement la situation sous le plus d’aspects possible, et cela pour deux raison : d’abord pour la comprendre le mieux possible et agir efficacement et ensuite pour nous éviter l’illusion de la suffisance.

Tous les êtres, sauf les plus conscients, ont tendance à penser que le monde entier est centré sur leurs choix. Donc, quand nous considérons notre action sous le plus d’aspects possible, nous voyons les qualités et les défauts de notre projet. Nous évaluons très rapidement notre plan d ‘action. Nous ne restons pas suspendus dans la considération de toutes les options. Une fois que nous avons choisi, ce choix devient une mission et nous employons toutes nos ressources à la réalisation de nos désirs, en surveillant la situation, en nous y adaptant au besoin et en la menant à terme.

Durant tout ce processus, quelle qu’en soit la durée, nous continuons à observer la situation sous plusieurs aspects. Toute nouvelle information peut nous faire modifier notre plan d ‘action. Nous savons aussi que nous affectons le monde quantique par notre détermination. Nous ne sommes pas enclins à hésiter ni à changer d’idée. Nous pouvons modifier notre approche, mais par un discernement intelligent  non pas un affaiblissement de la volonté.

Certains individus classent les phénomènes dans la catégorie des réalités alternes. Ils entendent par là que des aspects de la personnalité créent des réalités alternes. Nous ne classons pas les phénomènes ainsi.

Les humains ont plusieurs SOI. Certains ont une intention positive, mais d’autres sont très négatifs. Voyons les choses comme suit. S’il fait beau, vous avez tendance à être de bonne humeur, ce qui influence votre perception des autres et du monde. Cela affecte également vos actons. Si par contre, vous avez connu une journée difficile, vous êtes peut-être de mauvaise humeur. Vous voyez le monde différemment lorsque vous êtes mécontents. Il n’a pas changé, mais votre filtre émotionnel, lui, a changé. Comment gérer leurs émotions et leurs filtres émotionnels est donc l’une des principales difficultés de croissance des humains.

De ce point de vue, il existe plusieurs « JE ». Chacun possède sa tonalité émotionnelle et son taux vibratoire. Il crée une certaine réalité mentale / émotionnelle, laquelle affecte la perception, les actions et finalement la réalité concrète. Je dirais que vos filtres émotionnels sont des habitudes acquises et que la maîtrise requise à ce niveau de votre être consiste à choisir celui par lequel vous verre le monde.

Comparons ces filtres émotionnels, ces humeurs, à un attelage de chevaux. Si ces derniers ne vont pas tous dans la même direction, ils n’iront pas très loin, mais si vous les unissez, vous pourrez avancer avec puissance dans un état vibratoire constant et vous affecterez alors la réalité.

Les réalités multidimensionnelles sont le dernier élément de ce système ; De ce point de vue, la multidimensionnalité est simplement la somme de toutes les dimensions dans lesquelles vous vivez. La tâche ou plutôt « l’occasion » qui se présente aux humains consiste pour eux à prendre conscience de leur réalité multidimensionnelle. En fait, ils la possèdent déjà. Vous avez déjà une nature multidimensionnel, mais a on  limité votre perception, vous habituant à croire que la troisième dimension et la seule réalité.

Tout cela fut l’œuvre de vos religions, de vos gouvernements et de certaines forces qui vous sont inconnues. Si l’on a pu vous faire croire à tort que rien n’existe d’autre que votre vie physique et que même s’il y a une vie après la mort biologique, vous y êtes soumis à la volonté d’une puissance supérieure, vous avez alors été coupés de la perception directe de vous-mêmes, c’est à dire de votre nature multidimensionnelle. La vie humaine est à la fois terrestre et cosmique. Elle transcende tout. Cette réalité est vaste : elle est multidimensionnelle comme vous.

Pour la plupart des humains, la première étape consiste à se défaire des mensonges qui leur ont été inculqués. L’étape suivante consiste à découvrir leur multidimensionnalité, qui n’est plus alors une question de foi, mais plutôt une certitude intellectuelle.

Extrait du message de EKTARA – Arcturiens  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

   Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

La technologie Arcturienne

 

images (6)Notre technologie qui comporte plusieurs niveaux et divers aspects, dont l’un est lié à la durée de la vie. J’imagine qu’il est inconcevable pour vous qu’un être puisse vivre des millions d’années. Les Arcturiens résident entre la cinquième dimension et la neuvième. La plus grande partie de notre civilisation se trouve dans la cinquième et notre technologie utilise les propriétés uniques de la lumière. Comme je l’ai précisé antérieurement, nous maîtrisons les forces opposées, et j’entends par là les forces subatomiques et la dynamique quantique.

Dans notre corps quinquadimensionnel, notre durée de vie naturelle est de plusieurs milliers d’années de temps terrestre. Avant de devenir une civilisation intergalactique, nous avons maîtrisé l’art de la régénération du corps physique, une technologie qui nous a permis d’explorer l’univers, sans devoir nous soumettre à la cryogénisation.

La chambre de régénération consiste en un tube arrondi aux deux extrémités et dans lequel nous entrons aux divers cycles de notre vie. Plus une situation est exigeante et épuisante pour notre force vitale, plus nous entrons souvent dans ce tube.

Cette technologie m’a permis de vivre pendant des millions d’années et d »’explore les dimensions de la conscience pour développer des aptitudes que je n’aurais jamais pu acquérir si j’avais été limité à la durée de vie naturelle limitée à quelques milliers d’années.

Au cours de mes explorations, j’ai observé les états corporels propres à chacune des dimensions et j’ai préféré l’énergie de la neuvième. L’existence dans cette réalité me confère une présence lumineuse et c’est pourquoi certaines personnes me considèrent comme un maître « ascensionné ».

Je porte habituellement mon costume de commandant de secteur, mais mon champ énergétique scintille d’une lumière blanche, ce qui est un simple effet physique. Etant dans un état de basse énergie, même les Arcturiens de la cinquième dimension me perçoivent comme une lueur. Un être de la troisième dimension peut se sentir dépassé par ma présence. Comme je peux me déplacer entre la cinquième et la neuvième dimension, certains êtres qui m’ont rencontré on mal interprété leur expérience. Quiconque me rencontre me perçoit en fonction de son  propre degré de développement. Un être qui ne connaît pas la mécanique quantique ni les technologies des formes de lumière risque de me prendre pour un dieu. Je peu apparaître dans la dimension où réside un être, puis disparaître, grâce à un changement de fréquence vibratoire qui se produit par une interface entre mon intention et un dispositif arcturien. Sans celui-ci, que j’ai toujours sur moi, je serais incapable de passer d’une dimension à une autre. Il s’agit d’une version réduite du dispositif qui se trouve dans le vaisseau et au moyen duquel ce dernier peut donner à sa structure moléculaire une fréquence vibratoire supérieure ou inférieure.

Lorsqu’un humain me rencontre dans le tunnel de la perception imitée et de la compréhension intellectuelle, il s’illusionne facilement sur mes capacités, à moins d’être particulièrement intelligent ou expérimenté en la matière. Comme je possède une énergie charismatique et que la lumière composant mon corps d’une dimension supérieure est très intense, et comme j’ai des aptitudes qui semblent surnaturelles, un humain peut tomber dans l’un des pièges les plus grands et les plus insidieux de la conscience humaine : l’adoration d’un autre être.

J’ai moi aussi mes limites et mes faiblesses. Certaines de mes limites, comme celles de tout Arcturien et de tout être intergalactique, sont contournées par une technologie de pointe et par la connaissance des potentialités existantes. C’est ici qu’intervient l’interaction entre la personnalité de l’être et la technologie afin d‘exercer une action bienveillante ou malveillante.

Il existe des êtres que vous appelleriez des intelligences extraterrestres et qui possèdent une technologie très puissante, mais dont la personnalité est très suspecte. Certains de ces êtres sont incroyablement arrogants. De notre point de vue, la haute technologie et l’arrogance forment une très mauvaise combinaison. Les « dieux » vengeurs de vos religions appartiennent  à cette catégorie. D’autres religions parlent de  dieux bienveillants qui nous conviennent mieux comme description.

Je vous dirai toutefois qu’ils ne sont pas plus des « dieux » que moi. C’est simplement qu’ils furent perçus comme tels par des peuples primitifs aux connaissances limitées. Il est difficile, sinon impossible, de comprendre la vraie nature d’une réalité supérieure quand on réside dans une dimension inférieure. Par rapport à un être hautement dimensionnel on ne peut y faire l’expérience que des séquelles de la rencontre énergétique ainsi que des limites perceptuelle spécifiques à la dimension où l’on réside.

Je mentionnerai ici l’un de ces êtres bienveillants. Je vais simplement le nommer. Vous l’appelez Jésus de Nazareth. Pour moi, c’est un Arcturien. De tous les Arcturiens que j’ai connus, il est vraiment le plus bienveillant et le plus compatissant. Il a su appliquer notre technologie comme aucun autre ne l’a fait. Il vous en parlera lui-même en temps venu.

Extrait du message de Sanat Kumara – Arcturiens  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

Le Haut Conseil des HATHORS : message

 

Denderah-Hathor

Nous sommes dix individus appartenant à une civilisation de quelque smillions d’êtres. Nous comptons parmi nous un médecin, un scientifique, quelques enseignants et des historiens. L’un de nous est également un mystique ou un philosophe, selon vos conceptions, bien que nous le soyons tous par nature. Notre groupe comporte donc divers ponts de vue. Nous affectionnons nos frères et sœurs humains. Nous voyons se produire un grand changement sur votre planète : la naissance à une nouvelle conscience. Comme notre civilisation aussi a vécu ce processus, nous connaissons parfaitement ces douleurs de la naissance à une réalité supérieure que vous éprouver en traversant le portail spatio-temporel. Par amour et compassion pour les humains, nous vous apportons donc avec joie l’enseignement dans l’espoir qu’il vous aidera.

VOTRE PLUS GRAND POTENTIEL

En tant qu’êtres humains, votre plus grand potentiel est de fusionner vos pensées avec vos sentiments pour percevoir le monde extérieur non seulement par l’esprit, mais aussi par le cœur. Votre cœur/esprit possède une sagesse innée favorisant la plus haute destinée humaine qui soit car il est lié à toute vie par son pouvoir d’empathie.

De plus, cette union du cœur et d e l’esprit peut conduire à des résultats magnifiques car elle vous connecte aux aspects hautement dimensionnels d e l’intelligence humaine ; Cependant, votre capacité de développement votre cœur/esprit est bloquée depuis des millénaires par des mensonges perpétrés par plusieurs de vos religions et traditions « spirituelles ».

Selon nous, les mensonges qui enferment l’esprit humains dans la honte, la culpabilité et le regret sont parmi les pires obstacles à l’expression de ce potentiel. Le déni de l’existence d’une réalité intergalactique, d’intelligences extraterrestres et d’êtres non corporels limite votre connaissance, votre compréhension du cosmos.

La manipulation de l’esprit humain par un nombre croissant de grandes entreprises internationale recherchant le profit financier au détriment du  bien-être des humains et de la planète elle-même constitue un autre obstacle au développement de la destinée supérieur de l’humanité. Heureusement, les intentions inavouées de plusieurs de vos institutions et les demi-vérités de plusieurs présuppositions culturelles sont dénoncées. Certains préfèrent continuer à dormir en faisant semblant que tout va bien. Pour eux, la Mâyâ (l’illusion) électroniquement améliorée de votre monde ne fera que s’accentuer ; Pour ceux d’entre vous qui désirent s’éveiller de ce rêve collectif tenant parfois du cauchemar, le courage doit être un compagnon constant.

Ce type de courage vous permet de percevoir, à travers les distorsions culturelles et sociales, votre véritable identité de créateurs multidimensionnels.

Mise au point sur les canalisateurs des Hathors

Nous sommes en contact avec les humains depuis l’époque de l’Atlantide et de la Lémurie, où nous avons œuvré par le truchement des initiés, des prêtres et des prêtresses des temples d’Hathor, déesse de la fertilité. Le savoir que nous avons alors transmis concernant l’élévation de la force vitale est toujours symboliquement inscrit à ce jour dans les oeuvres d’art du temple d’Hathor de Dendérah.

Nous n’avons jamais cessé de communiquer avec les humains depuis cette époque. Notre canalisateur actuel descend directement des initiés de l’ancien temple d’Hathor de Dendérah et sa tâche est très spécifique.

Note plus grand savoir se communique principalement par la vibration sonore, et notre canal, en l’occurrence Tom Kenyon   , s’y est formé depuis très longtemps, au cours de plusieurs vies, afin d’entreprendre cette tâche. Sa voix convient parfaitement pour véhiculer les signatures vibratoires de nos codes sonores.

Vous savez, un channel qui se branche sur un champ d’information vibratoire accède aux champs d’information correspondant à son plus haut taux vibratoire. Sa propre nature ainsi que ses idiosyncrasies – c’es à dire ses distorsions mentales, émotionnelles et spirituelles – affectent invariablement la qualité de l’information reçue. Pour employer une métaphore du domaine technologique : l’excellente qualité de l’antenne est indispensable à la bonne réception d’une information vibratoire. Si l’antenne est encombrée ou déformée, la réception en souffrira.

Ainsi, il appartient à l’individu qui lit l’information canalisée d’en déterminer la qualité et l’exactitude. Ne lisez pas passivement l’information canalisée. Soyez proactif et réfléchis.

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

CE LIVRE EN VENTE ICI  / http://bibliothequecder.unblog.fr/

123456

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...