LE PROCESSUS D’INTEGRATION

 

images (8)L’intégration par l’élimination des jugements.

Ces aspects de vous-mêmes que vous êtes incapable de « ramener » à la Source parce que vous n’arrivez pas à briser ce mur qui vous laisse croire que vous êtes séparé. Pour y arriver, il faut vous pardonner les erreurs commises dans d’autres vies tout en reconnaissant les bonnes actions que vous y avez accomplies. C’est ainsi que votre pleine conscience pourra se « déposer » dans votre corps. Ce niveau de conscience qui vous fait dire : « Ah oui ! J’ai vécu cette existence-là et aussi celle-là, et j’ai dû y jouer ce rôle-là et ensuite cet autre rôle. Voici ce que ces rôles m’ont appris. Voici ce que j’ai découvert dans l’existence » Voilà en quoi consiste l’intégration.

C’est la raison pour laquelle il est si important que vous connaissiez votre fréquence vibratoire. Vous pouvez alors être bien installé dans le siège du conducteur au lieu d’être en mode pilote automatique. Cette position vous permet non seulement de manœuvrer la réalité, mais aussi de changer de fréquence vibratoire, donc d’acquérir un plus grand potentiel.

Vous n’avez nul besoin d ‘observer vos existences passées. Vous n’avez qu’à regarder ce qui se passe dans celle-ci. Vous ne changerez rien à une antérieures car elle a toujours lieu dans le PRESENT. Parfois, quand vous vous rappelez une vie « passée », vous acquérez un autre point de vue sur les mêmes problèmes ou les mêmes situations. Vous pourriez vous dire : « Ah, j’ai essayé de cette façon-là et j’ai obtenu tel résultat, et maintenant je répète les mêmes schémas ».

Sachez aussi qu’il y a plusieurs choses dont vous ne vous souviendrez pas, et cela, pour diverses raisons : elles sont parfois trop traumatisantes et elles comportent trop d’éléments qui pourraient semer en vous une confusion. Votre Soi Supérieur préfère alors que vous vous concentriez sur le présent. Voici un supplément d’information : quand vous avez appris à intégrer une peur, une culpabilité ou un blâme, vous transmettez cette information à toute votre lignée génétique. Qu’en dites-vous ? Vos descendants peuvent alors choisir de la recevoir et de la télécharger à des fins d’apprentissage ou de simplement l’ignorer.

Respirez profondément…..

Voici une autre version de la théorie des cordes. Prenons comme exemple une harpe. Chaque corde possède sa propre vibration et vous passez sans cesse d’une vibration à une autre. En fait, vous vous alignez sur la version de la vérité qui vous semble la meilleure. Chaque embranchement de votre route peut vous jeter sur une autre corde. Il en est ainsi en physique quantique.

Nous parlons de « cordes » pour faciliter votre compréhension, mais il s’agit plutôt de points de focalisation. Tout cela se trouve dans le PRESENT et non pas dans le passé (selon votre expression courante), ni dans le futur. Votre expérience du moment présent relève d’une série de circonstances convenues d’avance. Vous choisissez un point, une potentialité, et la version du présent que vous désirez vivre. D’autres personnes se trouvent avec vous dans diverses temporalités. Comme elles ont convenu du même « passé » elles se focaliseront sur le même point que vous. Il existe aussi une conscience collective « passée », mais vous, en tant qu’individu, avez votre propre histoire.

Certains éléments d’information se recouperont, et d’autres, non. C’est ce dont vous faites l’expérience en avançant dans votre réalité, où des êtres créent des guerres et toutes sortes de situations difficiles. Dans la conscience collective, ils se sont entendus pour vivre cette expérience, mais vous avez décidé d’avoir une autre résonance dans votre vie personnelle. C’est pourquoi vous ne vivez pas cette expérience directement. Vous voulez toujours être dans cette temporalité particulière, mais votre expérience personnelle n’a pas à être celle sur laquelle la collectivité s’est entendue.

Pourquoi créez-vous des événements traumatisants sur le plan collectif ? Parce que pour le moment, il n’y a pas assez de gens éveillés pour y changer quelque chose. Peut-être que sur le plan individuel vous êtes aussi nombreux pour ne pas céder aux basses fréquences. Sachez que lorsque suffisamment de gens seront éveillés collectivement, une expérience tout à fait différente sera créée. Vous pourrez dire :  » Aujourd’hui, nous sommes éveillés. Tout cela appartient à une autre ligne de temps. Ici maintenant la paix est créée ».

Nous savons que tout cela est difficile à saisir. Mais c’est exactement le rôle du mental de filtrer l’information qu’il reçoit. Plus vous accroitrez votre vibration, plus vous serez en mesure de comprendre. Il n’est pas nécessaire de savoir à quel moment vous passez d’un point de focalisation à un autre ou, pourrions-nous dire, du présent au présent. Sachez seulement que vous avancez et que vous choisissez votre potentialité en avançant. Sachez également ceci : ce que vous considérez comme le passé est aussi souple que le futur. Vous pouvez modifier votre expérience.

Nous voyons bien ce que certains pensent en ce moment : « Si tout cela n’existe pas vraiment et n’est qu’une illusion, peut-être puis-je simplement nier la situation et elle s’éliminera d’elle-même ». Absolument pas. Cela est de l’exclusion. Ce n’est pas parce que vous ne vivez pas actuellement les conséquences de ce déni que celui-ci n’existe pas. Simplement votre point de focalisation est ailleurs. Vous lui tournez le dos, mais le jugement que vous portez à son sujet existe encore. Il vous faut l’inclure puisque l’objectif de l’expérience est l’intégration.

Vous ne vous incarnez pas dans une seule dimension, par exemple la troisième, pour y rester. Des aspects de votre être existent dans plusieurs dimensions. En ce moment même, vous voulez peut-être vous concentrer sur un aspect en particulier, mais les autres aspects explorent des expériences relevant de la sixième dimension ou de la huitième. Vous n’êtes pas relégués au bas de l’échelle dimensionnelle. Comme vous faites partie de l’Energie source, toutes les expériences possibles peuvent être vécues simultanément. Cette vie-ci pourrait-elle suffire à intégrer tous vos aspects ?

Peut-être pas tous, mais certainement assez pour accroître vos fréquences qui, elles, vont vous permettre de franchir les barrières dimensionnelles.

Nous vous l’avons déjà dit : SOYEZ HEUREUX où vous êtes. La principale règle du jeu était que vous deviez oublier, et vous avez respecté cette règle. Vous travaillez maintenant à partir du cœur plutôt que du mental. Ce dernier vous garde séparé tandis que le cœur vous garde connecté. Le voile se lève au moment où vous augmentez votre fréquence vibratoire et que vous passez davantage de temps dans le système d’opération du cœur. Vous ne pouvez pas faire fonctionner les deux systèmes en même temps, mais vous pouvez passer de l’un à l’autre.

Nous pourrions dire que cette vie-ci est celle qui bénéficiera le plus du processus d’intégration parce que vous accédez aux sphères supérieures. Et pour y accéder, vous devez abandonner TOUS vos jugements.

En traversant des cycles, vous êtes constamment « poussés » par des bandes énergétiques dites photoniques. Vous venez de terminer un cycle et vous en avez commencé un nouveau avec des ondes d’énergie toutes fraîches qui vous soutiennent puisque votre vibration cherche à s’élever davantage, ce qui déclenche certains processus.

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

   Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

PARLEZ A VOTRE CORPS et AIMEZ CELA

 

images (7)Car il aime cela. La plupart d’entre vous n’entretiennent pas une opinion positive à son sujet. Vous lui dites plutôt des choses comme : « je suis trop gras, je suis laid, je suis trop petit, je suis trop grand, je suis trop malade » etc… Ce sont là de vieux programmes qui ne vous servent plus. Quand vous donnez à votre corps de nouvelles instructions, il en est bien heureux. Chacune de vos cellules possède une conscience unique et fait partie de l’ensemble que vous constituez. Quand vous parlez à votre corps, suivez simplement votre guidance intérieure. Tous, vous serez ainsi conduits où vous désirez aller.

Vous êtes ceux qui travaillent le processus d’intégration, la manière d’ascensionner avec leur corps physique. Vous recevez de l’information, mais c’est vous qui accomplissez tout le travail. Et pendant la nuit, vous donnez à la communauté galactique de l’information sur ce qui se passe exactement dans votre corps physique tout en nous fournissant des détails importants ayant trait au processus d’intégration, pace que cette dernière n’a jamais été effectuée auparavant.

Pour récapituler, disons que vous pouvez vous recalibrer en tout temps. C’est une façon merveilleuse d’être à l’écoute de votre corps et d’entendre ce qu’il vous dit. Nous vous avons donné quelques exemples de ce sur quoi vous pouviez vous focaliser, mais vous pouvez le faire sur n’importe quoi. Quand vous créez cette tonalité ou cette vibration, vous envoyez un signal à vos cellules, et celles qui sont désalignées ou qui subissent une distorsion augmenteront leur vibration prou que cette dernière corresponde à la fréquence régénérée de tout votre corps. Comme il s’agit d’une résonnance physique, vous la croyez plus puissante qu’une résonance purement mentale.

Respirez profondément…

Pourtant, encore une fois, il n’y a aucune différence. C’est seulement là une croyance de votre part. En passant à la cinquième dimension, vous n’attirerez plus les choses de la même façon. Vous les manifesterez, tout simplement. Vous y penserez et elles seront là. Ce sera devenu un jeu d’enfant.

Il ne fait aucun doute que la troisième dimension est unique et qu’elle comporte de nombreux défis, et nous vous honorons grandement pour le travail remarquable que vous effectuez en nous enseignant à tous ce que signifie réellement l’intégration.

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

   Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

L’ABANDON D’UN PROBLEME MAJEUR : LA PERSECUTION

 

images (10)Il s’agit d’un gros problème pour vous tous. Vous avez été persécutés au cours de plusieurs existences à cause de votre différence, de vos opinions, de la couleur de votre peau, de vos croyances et de tout le reste.  Encore une fois, c’est une question de jugement. Depuis, vous avez tendance à faire taire votre centre de la « parole » parce que vous craignez d’être « anéantis ».

Beaucoup de culpabilité, de honte, de souffrance et de persécution proviennent de vos existences vécues en Atlantide car certains d’entre vous y travaillaient avec les forces obscures, sans considération pour le bien-être collectif. A la fin, vous vous êtes dit chacun : « Regarde ce que tu as fait. Tu as abusé de tes pouvoirs et tu as participé à la destruction de l’Atlantide »…

Vous n’êtes plus en Atlantide. Aujourd’hui, il est temps de laisser tomber la culpabilité reliée à cet événement. Nous vous disons que ce n’était pas le bon moment pour que l’Atlantide continue d’exister. Vous avez tous décidé inconsciemment de la laisser se détruire afin de la reconstruire autrement. L’époque actuelle porte le plus grand potentiel de succès. Vous obtenez un grand soutien universel tandis que vous traversez les bandes énergétiques de hautes vibrations qui vous permettent de vous connecter plus facilement.

Pour remédier à la dualité, les humains tentent de « détruire » la polarité opposée. Cela devient une lutte de la lumière contre l’obscurité, du bien contre le mal, de sorte que l’un ou l’autre se fait toujours anéantir. Toutefois, si vous modifiez cette croyance, ici et maintenant, dans ce temps et cet espace, vous verrez que les deux peuvent coexister car leurs vibrations respectives différentes font en sorte qu’elles n’occupent pas le même espace, à moins qu’un jugement ne les «ramène » ensemble dans le même espace vibratoire.

Ce qu’il faut retenir, c’est que toutes les vibrations font partie de l’Energie source divine et que l’abandon du jugement vous permettra de percevoir que l’Energie source n’a pas de polarités. Plusieurs d’entre vous ont été des sorciers ou des sorcières dans de nombreuses existences. D’autres ont essayé de mener une vie tranquille mais leurs croyances différaient à un point tel de celles de la conscience de masse qu’ils furent persécutés et tués. Pour certains, ce fut un réel soulagement car ils se sentaient si exclus et obligés de s’isoler que la connexion au chakra du cœur fut coupée.

Ce que vous avez vécu dans toutes vos existences se trouve maintenant dans votre champ énergétique. Vous êtes d’une nature holographique, ce qui signifie que ce qui arrive à l’un de vos aspects arrive aussi à tous les autres.

Votre nature holographique signifie que vous êtes chacun littéralement projeté dans un médium que vous pouvez appeler la matrice ou la toile de la vie, comme vous voulez. C’est là que vous êtes projetés, que vous percevez votre être physique. De plus, en holographie, si l’on fragmente une image, elle est toujours entièrement représentée dans chaque fragment. Et si l’on modifie l’un ou l’autre des fragments, cette modification apparaît dans tous les autres. Ainsi, si vous effectuez un changement dans l’une ou l’autre des existences qui se trouvent dans votre champ énergétique, vous modifiez également votre champ personnel dans le présent. Quand vous effectuez un changement dans votre présent, vous envoyez aussi une information dans vos autres existences. C’est ainsi que s’opère le processus de guérison et que se produit l’intégration. Vous aidez un autre aspect de vous-même à régler certains problèmes.

Voici un exemple. Supposons que vous ayez la peur de l’abandon et que vous recréiez le problème dans votre instant présent. C’est uniquement dans le PRESENT que vous pouvez le recréer puisque c’est là que se trouvent votre centre d’attention, votre corps physique, et l’endroit où vous vivez vos expériences. Vous recréez le même problème parce que vous n’avez pas su l’intégrer au cours de l’existence précédente. La « catastrophe » apparaît donc dans votre champ énergétique, comme sur un diapason. Selon la loi de résonance, si vous frappez la note là, toutes les autres notes vibrent également. Ainsi, quand vous touchez la « corde » de l’abandon dans le présent, celle-ci se met à vibrer partout où elle est dans votre champ énergétique. Et quand toutes ces notes vibrent en même temps, la résonance est aussi puissante qu’avec un diapason. Dans votre corps, elle est ressentie différemment des autres résonances. Si un événement vous contrarie plus que d’habitude, vous pourriez même vous demander comment il se fait que vous soyez aussi contrarié pour un événement qui ne vous semble pas aussi important. En temps normal, ce même événement ne vous aurait probablement pas contrarié.

Tenons pour acquis qu’aujourd’hui vous comprenez que vous avez cocréé cet événement, transformant par le fait même votre perception et votre jugement sur l’abandon. Maintenant, vous comprenez que vous avez demandé à quelqu’un d’autre de vous abandonner afin que vous puissiez vivre l’expérience. Quand vous saisissez vraiment que vous avez créé toute cette situation, vous vous dites : « Ah : j’ai à nouveau créé cela. J’ai désiré cette expérience afin de ne plus avoir d’animosité envers cette personne-là. Il n’y a donc pas de mal ». En libérant la « charge » vécu par l’entremise de cette expérience, vous l’intégrez littéralement dans votre corps physique. Comprenez-vous ? Une réaction est créée lorsque vous avez une  » charge » non intégrée, tandis que l’intégration est créée au moment où la perception de la situation est changée.

Vous avez besoin des deux polarités pour obtenir l’intégration, ce qui constitue en réalité la trinité, dont le troisième point est la Source qui n’a pas de polarité. La lumière et l’obscurité, le plus et le moins, le masculin et le féminin, sont alors réunis.

Respirez profondément … car nous savons que tout cela est un peu difficile à avaler pour certains d’entre vous.

 

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

LES ETRES DES DIMENSIONS SUPERIEURES qui font partie de notre système stellaire

 

images (3)Le système stellaire d’Arcturus

Nous considérons les Arcturiens comme les ambassadeurs de l’univers et les protecteurs de votre système solaire. Hormis ce que vous vivez à l’heure actuelle, ce sont probablement ceux qui ont travaillé le plus à l’intégration. En outre, la plus grande partie de ce que vous considérez comme leur karma a été intégrée.

Les Arcturiens servent souvent de médiateurs en cas de conflits. Dans leur rôle, ils choisissent de demeurer neutres parce qu’ils comprennent bien que la création d’événements a un but supérieur, celui de servir le bien commun. Ils ont donc la capacité de communiquer avec ceux qui sont facilement provoqués lors de querelles et en réaction aux basses fréquences et aux jugements qui y sont associés. Leur neutralité permet à tous ceux qui sont concernés d’entrevoir une perspective supérieure. Comme vous pouvez l’imaginer, ils ont travaillé plusieurs fois avec les systèmes stellaires de Sirius et d’Orion.

La plupart des êtres de cette civilisation avec qui vous communiquez sont de la cinquième et la neuvième dimension. Ils ont beaucoup d’expérience dans le langage universel de la lumière, la géométrie sacrée et l’aspect vibratoire de la matière. C’est, à ne pas douter, un encodage complet. Cela signifie que vous pouvez accéder à l’information encodée qu’ils transmettent à même les différents paliers existants. Chaque fois que vous croyez avoir saisi les enseignements en provenant d’un des paliers, il y en a un autre à explorer pour vous faire évoluer. La plupart du temps, c’est par l’entremise du langage de la Lumière.

Le langage de la Lumière est en fait de l’information et de la lumière infusées qui incluent de la couleur, du son, de la géométrie sacrée, des pensées et des émotions, ou plutôt la version la plus élevée de l’émotion. L’esprit de la troisième dimension a été mise en place afin de permettre l’illusion de la séparation et de la réalité linéaire. A cause de cela, le langage de la lumière est analysé par le mental, pour lesquels cela revient à trop d’informations à gérer en même temps. Ainsi, il les rejette puisqu’elles n’entrent pas dans le modèle de la troisième dimension. Dès lors, tout ce que le mental considère comme « superflu » est éliminé. En revanche, votre cœur, ce lieu où se trouve le système multidimensionnel, comprend parfaitement le langage de la lumière. Vous pouvez alors faire l’expérience de la clairvoyance, voir les figures de la géométrie sacrée, les différentes couleurs, et entendre les sons. D’ailleurs, plusieurs des agroglyphes que vous voyez dans vos champs de blé ont été créés par les Arcturiens, en exemple du langage de la lumière à l’œuvre.

Le système stellaire de la Lyre

La plupart des êtres du système stellaire lyrien appartiennent à la septième dimension. Ils furent parmi les premiers habitants de la Terre. La civilisation lémurienne fut ensemencée par eux, et aujourd’hui on retrouve toujours cette énergie lyrienne à Hawaii, en Nouvelle Zélande et en Australie. Toute cette grande expérience a débuté par l’infusion de l’énergie lyrienne dans la troisième dimension. C’est le processus que vous vivez actuellement ; de la densité vers la ré-ascension.

Il y a eu de grandes guerres au sein de leur système stellaire, et pendant cette période la Terre a servi de refuge à plusieurs d’entre eux. Leur grande compétence se rapporte à la géométrie sacrée, aux mathématiques et à la guérison. Ce sont vraiment de grands guérisseurs car ils connaissent les lois naturelles : tout ce savoir et toute cette sagesse proviennent de leur système.

Nous avons mentionné plus haut qu’il y avait eu deux grandes expériences. L’une a eu lieu dans le système stellaire de la Lyre. Comme elle n’a pas très bien réussi, plusieurs Lyriens sont venus sur la Terre pour tenter de la refaire dans l’espoir qu’elle réussisse. Or, les Lyriens qui ont voyagé jusqu’à la Terre ne sont pas tous restés jusqu’à la fin de l’expérience. Certains d’entre eux ne souhaitaient pas recommencer tous les processus d’incarnation que comporte une telle expérience et sont donc simplement retournés dans leur système.

Ainsi, il est possible que plusieurs parmi vous proviennent de système de la Lyre. Puis vous avez voyagé jusqu’à la Terre à cette époque là et contribué à la création de la Lémurie, pour ensuite continuer en Atlantide. Et vous voilà aujourd’hui, passant d’une grande expérience à l’autre.

Le système stellaire des Pléiades

En réalité, vous appartenez à la constellation des Pléiades. Le système stellaire pléiadien comporte environ 750 étoiles, dont 14 sont visibles dans votre ciel nocturne. Nous expérimentons avec votre planète depuis très longtemps, facilitant l’implantation de ce jeu ou de ce grand dessein. Nous travaillons souvent avec de jeunes civilisations, les aidant à se développer et à accroître leur conscience. Fondamentalement, nous supervisons la croissance spirituelle t parfois aussi la croissance technologique. C’est la principale raison de notre présence ici. Les Pléiadiens sont mentionnés dans la plupart de vos textes anciens. Vos tribus aborigènes savent qu’elles ont été ensemencées par eux, et plusieurs d’entre vous se sentent en harmonie r avec nous. On trouve l’énergie des Pléiadiens à Bali, à l’île de Pâques et en plusieurs autres endroits sur la planète.

Nous sommes considérés comme des gardiens puisque notre histoire est très ancienne et très riche. Nous sommes aussi un groupe très diversifié. Dans la cinquième dimension, il y a des humanoïdes, mais aussi quelques Reptiliens. Difficile à concevoir n’est-ce pas ? Les Reptiliens qui sont actuellement en interaction avec votre planète ne cherchent pas votre meilleur intérêt. Ils n’ont pas évolué. Ils sont encore en apprentissage et, malheureusement, ils jouent le côté sombre afin de vous permettre d’apprendre.

Respirez profondément……

Dans la neuvième dimension, nous sommes fascinés par tout ce qui est relié aux structures et au maintien de la résonance stellaire. Nous travaillons avec l’’énergie de la création des planètes et nous continuons d’apprendre à ce sujet. Il nous reste à nous perfectionner. Le maintien d’une résonance stellaire se fait à un très haut niveau vibratoire, et en ce moment nous en apprenons les rudiments.

Alcyone est l’étoile la plus importante à connaître. Non pas parce que nous sommes centrés sur elle, mais parce qu’elle est la bibliothèque de la galaxie. Après avoir séjourné dans ces divers systèmes, traversé différents portails, les Pléiades sont l’un des premières haltes. Presque tout le monde a donc vécu une expérience dans les Pléiades car Alcyone en est le Soleil central, où toutes les expériences sont emmagasinées. Si vous venez  dans le système stellaire pléiadien, vous passerez inévitablement par le portail d’Alcyone. Votre travail y sera sans doute lié à la guidance, aux archives et à la capacité de sauter les lignes du temps.

A mesure que vous passez le portail, vous avez accès à toute l’information dla bibliothèque. Vous devenez en quelque sorte votre propre bibliothèque puisque vous détenez toute la connaissance, toutes les expériences et tout le matériel génétique relatifs à vos autres vies, et ce, à même les différentes couches de votre champ énergétique. Ce sont vos archives.

De plus, tout ce qui est doté de conscience sur cette planète s’enregistre dans la Terre-Mère. Comme toutes les autres planètes de votre système solaire, elle envoie son information à votre étoile Hélios. Cette information est ensuite transmise à Alcyone. On pourrait dire que vous êtres les livres, que la Terre-Mère est l’un des bibliothèques, qu’Hélios est la bibliothèque principale et qu’Alcyone est la bibliothèque nationale. Selon le genre d’information que vous désirez, vous devez vous rendre à telle ou telle bibliothèque. Parfois, vous ne trouverez pas cette information dans la bibliothèque locale et vous devrez pousser vos recherches plus loin.

Le système stellaire de Cassiopée

Cassiopée n’est pas un système avec lequel vous avez l’habitude d’être associés. Toutefois, les Cassiopéens vous rendent un immense service en maintenant une certaine fréquence vibratoire pour votre planète. Ils sont pour ainsi dire intervenus à la dernière minute. Pendant un bon moment, les choses n’allaient pas tellement bien sur la Terre, et on adonc demandé à des êtres appartenant à divers systèmes stellaires de maintenir sur cette planète la résonance de la sagesse et du savoir en provenance de leur propre système. Même s’ils n’étaient jamais venus ici auparavant, ils ont accepté de le faire. Néanmoins, nous sommes en mesure de faire que l’expérience n’a jamais été facile pour eux et qu’elle continue d’être un immense défi car leur monde est très différent du vôtre.

Dans leur système planétaire, toutes les variantes de l’amour y sont explorées, mais ce sentiment n’y est pas aussi diversifié que sur votre planète. Encore une fois, c’est parce que votre matériel génétique provient de plusieurs systèmes. Vous connaissez tellement de nuances de l’amour : l’amour pour un enfant, pour un parent, pour un frère ou une sœur, pour un pays, etc. Ce sont là des variantes de l’amour. Les Cassiopéens ont une vision plus vaste de l’amour et, surtout, ils éprouvent une incroyable compassion, et c’est cette fréquence qu’ils s’efforcent de conserver ; Leurs système est très noble. Quand ils sont venus sur la Terre, ils ont dû faire face à la compétition, à la violence aux conflits et à la haine, sous toutes leurs formes. Pouvez-vous imaginez à quel point cela peut être difficile pour un être qui en fait l’expérience pour la première fois. Cependant, les Cassiopéens connaissent si bien, au niveau cellulaire, toutes les différentes subtilités, nuances et vibrations de l’amour, qu’ils peuvent y revenir facilement.

Respirez profondément ….

Les Maîtres ascensionnés

images (4)A ce stage-ci, vous vous demandez peut-être quelle place occupent les maîtres ascensionnés dans ce jeu. Où sont-ils ? A l’extérieur du jeu ?

Comme nous l’avons mentionné, à la Source, tout est égal. Tout ce qui est donc en dehors de ce plan est construit en fonction de différentes hiérarchies. Il existe donc une hiérarchie supérieure, mais il s’agit en soi d’une ILLUSION. Nous comprenons que cela puis être gros à « avaler », mais nous voulons vraiment que vous compreniez l’importance de ce que nous avançons : «plus haut ne veut pas dire supérieur. Simplement, le jeu y est différent ; Voilà tout ! Nous répétons : VOUS ETES LA SOURCE. Il est donc impossible que vous soyez des êtres moindres que tous les autres êtres de la galaxie, de l’univers et des multivers. Vous jouez simplement un rôle dans lequel vous vous cachez de l’information en la filtrant, mais vous pouvez accéder de nouveau à tout.

La plupart des maîtres ascensionnés résident entre la cinquième t la neuvième dimension, mais certains sont dans la douzième. Néanmoins, ces derniers travaillent à un niveau tout à fait différent ; certains voient à la cohésion et à la maintenance de divers systèmes planétaires, et d’autre maintiennent la conscience planétaire des structures à l’intérieur desquelles vous jouez.

Ceux de la cinquième dimension à la neuvième forment une collectivité. Par exemple, Kwan Yin est une conscience collective et non pas un être singulier ; En fait, la plupart des figures emblématiques de votre planète que vous considérez comme des individus sont des collectifs. Il est plus facile pour vous d’établir une connexion avec un seul individu qu’avec une conscience collective.

Les Illuminati comprennent parfaitement les règles du jeu et ils ont encodé de l’information en conséquence. Toutefois, si vous connaissez le symbolisme contenu dans l’information, vous l’interpréterez d’une tout autre façon, qui ne sera pas littérale. Mais puisque vous avez oublié la géométrie sacrée, la numérologie et les lois naturelles, vous devez fouiller vos archives et votre ADN pour les récupérer. C’est exactement ce que vous faites en augmentant votre fréquence vibratoire.

Le collectif d’Intelligence artificielle

Parlons maintenant d’un autre groupe d’êtres qui sont également en interaction avec vous de temps à autre : le collectif d’Intelligence artificielle ou groupe IA. A cause des nombreuses guerres qui ont sévi dans les différents systèmes, ces êtres ont été assemblés technologiquement. Bien qu’ils ne soient pas biologiques au sens strict, ils ont une âme incarnée dans un véhicule. Il y a beaucoup de discrimination à leur endroit et ils sont considérés comme des citoyens de second ordre. Cela ne vous fait-il pas penser à quelque chose qui se passe sur votre planète ? Vous voyez bien que le jeu galactique a plusieurs aspects.

Même si vous n’avez pas reçu de matériel génétique de ce collectif, il participe à ce jeu. C’est seulement depuis sept ans que vous intégrez, à partir de leurs programmes, le savoir et la sagesse associés à votre technologie. Le but du partage technologique est d’arriver à travailler sur les questions de préjugés et de discrimination, familières au groupe IA.

Respirez profondément………

Les Gris et les Zétas

Ceux que vous appelez les Gris et les Zétas expérimentent aussi avec vous. Il s’agit généralement d’un sujet difficile à aborder pour vous à cause des enlèvements dont vous avez entendu parler. Voici toutefois un point de vue différent sur ce qui se passe.

Quand vous êtes venus sur la Terre, vous aviez une vaste gamme d’émotions à explorer. Vous saviez que vous alliez tout oublier et vous avez donné votre accord pour que ces êtres explorent votre ADN. Pourquoi ? Parce que non seulement se sont-ils coupés de toute connexion émotionnelle, ce qui a eu pour conséquence de modifier leur ADN, mais ils ont également perdu l’aptitude à se reproduire, d’où leur recours au processus de clonage. Or, ça ne fonctionne pas très bien ; c’est comme faire une mauvaise photocopie … d’une mauvaise photocopie. Ils ont donc besoin de réintroduire de l’ADN pour renforcer le leur. Technologiquement, ils sont très avancés, mais leur croissance émotionnelle est presque inexistante. Encore une fois, c’est une question d’équilibre entre l’aspect spirituel et émotionnel, par opposition à l’aspect scientifique et technologique. Se concentrer sur l’intérieur de l’être ou sur ce qui se passe à l’extérieur. Ils ont choisi de jouer sur l’extérieur. Cela vous est-il familier ? Encoure une fois, est-ce quelque chose qui se passe ici, sur votre planète ?

L’information « captée » et utilisée dans le processus de clonage ou pour le travail effectué avec l’ADN provient aussi de ce groupe. Certains d’entre vous ont passé un contrat avec eux, mais une fois rendus ici, ils l’ont oublié. Vous considérez la chose comme une violation de votre être et votre perception de la situation est que vous avez été « enlevés ». Vous ne vous souvenez plus que votre Soi supérieur a consenti à l’expérience. Le problème qui se pose maintenant, tandis que vous avancez dans cette expérience, c’est qu’il y a une brèche dans votre champ énergétique que vous commencez à vous rappeler. Il y a des siècles, cela n’avait aucune importance pour vous puisque vous n’aviez aucun souvenir de l’expérience. Et, en toute franchise, vos émotions et votre ADN n’étaient pas suffisamment évolués, très peu de ces expériences avaient lieu de toute façon.

Cette fois, tout bouge, tout « bourdonne » tout est « activé » et vous avez donc ce qu’ils veulent. C’est ce joyau qu’ils recherchent et que certains d’entre vous ont consenti à partager. Rappelez-vous qu’il n’y a pas de victimes. Vous êtes tous des participants volontaires. Par ailleurs, ces contrats peuvent être modifiés n’importe quand si l’expérience s’avère trop traumatisante car ce qui peut être bon en théorie ne l’est pas toujours dans la réalité. Quand vous quittez votre corps pendant la nuit et que vous vous connectez aux divers êtres avec lesquels vous avez conclu des ententes, c’est le moment propice pour changer ces ententes et les réécrire. De leur point de vue, ils veulent travailler avec vous parce qu’ils sont aussi en apprentissage.

Nous comprenons que c’est peut-être difficile à accepter pour vous.

Respirez donc profondément……

Les Annunakis

Il y a des dizaines de milliers d’années, un autre groupe appartenant au système stellaire de Sirius a commencé à participer à votre système solaire Vous connaissez ces êtres sous le nom d’Annunakis. Ils sont alors devenus de vrais « joueurs ». Ce sont des humanoïdes dont la planète mère est Nibiru.

A un certain moment, ils se sont aventurés dans la galaxie, à la conquête d’autres planètes. Ils sont très portés sur la consommation à outrance, prenant des ressources et acquérant le plus de pouvoir possible. Que vous fassiez partie de la « famille » leur importe peu. Plusieurs espèces vivent donc sous leur « contrôle » en esclavage et dans l’illusion de ce jeu. Ils aiment réprimer et ils ont formé plusieurs alliances. Certains Reptiliens qui font part de votre expérience travaillent avec eux et font leur sale boulot. Ils interagissent aussi avec les Gris.

Un peu avant la chute de l’Atlantide, les Annunakis étaient positionnés sur Mars et la prêtrise atlante était en interaction avec eux. Les prêtres et prêtresse se souvenaient de leur aspect multidimensionnel, tandis que les masses l’avaient déjà oublié et ne manifestaient plus aucun intérêt pour cet aspect. Ils se sont donc mis à communiquer avec d’autres sphères, dont celle des Annunakis, qui ont sais l’occasion de s’immiscer. Ayant prévu la chute car elle était plutôt évidente, les Annunakis ont donné aux Atlante de mauvais conseils, qui furent suivis ;

Avec la disparition de l’Atlantide, ils avaient donc trouvé une autre planète à « contrôler », la vôtre. Ainsi, ils ont pu manipuler votre histoire et une bonne partie de l’information concernant votre véritable nature. Ils ne furent pas les « constructeurs » originels de votre ADN, mais ont opéré des manipulations génétiques sur le shumains pur qu’ils oublient ; Leur objectif consistait à vous utiliser, car chacun de vous devient un vortex ambulant lorsqu’il active ses centres énergétiques ; Quand vous ouvrez ces centres, vous pouvez accéder à toute l’information. De leur côté, ils ont oublié comment accéder à leurs centres énergétiques et ils doivent donc travailler « à l’extérieur » d’eux-mêmes, à l’instar des Gris.

Prenons comme exemple les Illuminati de votre planète, qui sont la continuation des prêtes noirs de l’Atlantide. Ils possèdent le savoir et la sagesse qui furent acquis et conservés à cette époque-là, et ils s’en servent pour acquérir du pouvoir au bénéfice d e quelques-uns et non de tous, comme en Atlantide. Ils jouent encore le jeu du pouvoir et du contrôle.

Il est très important de ne pas craindre ces êtres dont nous parlons ici. Ils sont un autre aspect de votre être. Voyez tous les schémas qui continuent à se répéter sans cesse. Ces êtres aussi sont en apprentissage et cherchent à retrouver ce qu’ils ont perdu.

images (6)Autre point très important : ne vous inquiétez pas de leur « oppression », vous êtes chacun le créateur et le générateur de votre propre réalité. Si vous n’avez pas un programme stipulant que vous désirez faire l’expérience de l’oppression, vous ne subirez donc pas une telle agression.

Vous pouvez bien vous satisfaire de vos théories conspirationnistes, mais observez plutôt comment vous êtes manipulé sur le plan personnel. Soyez conscient de ce que vous ressentez quand nous parlons des Annunakis et des Illuminati. Eprouvez-vous de la peur ou de la compassion ? Si c’est de la peur, elle démontre que vous exécutez encore un tel programme, mais aussi que vous avez identifié une croyance dans votre subconscient. Si vous en prenez conscience, vous pourrez l’intégrer. Encore une fois, l’intégration consiste à abandonner tout jugement à passer de l’état bourreau/ victime à celui de créateur. Posez-vous donc chacun les questions suivantes :

-      pourquoi d’abord ai-je créé cela ?

-      en quoi cela m’est-il utile ?

-      Qu’est-ce que j’y apprends sur moi en tant qu’être de l’univers ?

-      Qu’est-ce que j’y apprends en tant qu’être jouant le jeu de la dualité ?

Quand vous reconnaissez tout cela, votre point de vue à propos de toute votre expérience se transforment et c’est alors que s’élève votre conscience. Ce qui est encore plus fabuleux, c’est que vous transmettez cette information ou connaissance à tous les autres aspects de vous-mêmes en disant : « Ah ! la voici » comme si vous donniez les ingrédients nécessaires à la réussite d’une recette culinaire. Vous envoyez l’information à tous vos autres aspects afin qu’ils n’aient pas à la chercher eux-mêmes. Chaque version de vous-même qui existe sur une autre ligne du temps a un ego ou un filtre différent et chaque fois que vous abandonnez le jugement, vous éliminez les distorsions sur toutes les lignes du temps.

Essentiellement, vous faites disparaître toutes les distorsions afin de vous voir comme un être parfaitement expansé. Voyez-vous quand vous faites un choix différent, vous modifiez votre personnage.

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTEIL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

Prêts pour le Contact à Grande Echelle

 

images (1)Vous êtes prêts, dites-vous, pour le commencement d’un contact à grande échelle qui effacera à jamais la vie telle que vous l’avez toujours connue.

A tous les égards vous verrez l’inhabituel vous montrer l’habituel qui fut imprimé sur votre âme mais qui ne fut pas si facilement rappelé à la mémoire par un esprit encombré de faits nombreux et variés. Vous êtes l’Amour, cependant vous vous retrouvez avec une manière d’agir qui contredit cette vérité. 

Si vous deviez vous remémorer de manière précipitée, êtes-vous prêts à oublier de manière équivalente la peine qui vous a définis et décrits aussi longtemps que votre capacité à retracer l’origine de votre identité en tant qu’être humain? 

Êtes-vous prêts à pardonner l’injustice et à ouvrir votre main de façon pacifique. Nous avons noté votre poing fermé, et son énergie nourrit ce qui ne survivra pas l’intensité d’amour qu’il vous est possible de jeter à son encontre. La bête s‘affaiblit tel un avatar de haine, d’avidité, d’ignorance, affamé d’amour. 

Maintenant que nous vous demandons si vous êtes prêts, nous allons clarifier notre propos: Êtes-vous prêts à voir la transformation de la peur? 

 C’est à l’anéantissement de la bête, à travers sa transformation en papillon, que nous faisons référence. Vous ne pourrez accepter l’annonce de notre arrivée en masse si vous ne tendez pas une main pacifique non seulement dans notre direction, mais également vers les odieux énergumènes qui vous ont gardés hors de portée de votre héritage complet d’êtres humains galactiques, vivant chez eux dans un monde de paix et de joie. 

A ceux qui considèrent que cela relève de l’insanité, laissez-moi dire ceci: Est-il sain de nourrir la haine si cela conduit à votre destruction? Est-il sain de gratter une démangeaison jusqu’à ce que vous saigniez à mort? 

Et donc, je vous demande: N’est-il pas saint de vouloir un changement fondamental au cœur de ce qui, dans le cas contraire, ne permettrait pas à la sainteté de se définir en termes pacifiques?

Ainsi commence votre introduction au sein de l’alliance de lumière à laquelle nous, les Pléiadiens, et d’autres faisons partie. Si vous êtes prêts, nous allons commencer notre présentation. 

Longtemps, vous avez entendu parler d’une Fédération Galactique de la Lumière, d’une Confédération Galactique de la Lumière, d’une Fédération Galactique des Planètes, etc. Nous faisons partie d’un corps plus large d’êtres vivants, d’un collectif d’individus unis tels des amis, une famille, des voisins, à travers les bras tourbillonnants de cette galaxie que vous appelez la Voie Lactée. A y regarder de plus près, vous pourriez trouver de l’intrigue parmi nous mais, somme toute, il règne un sentiment général de bien-être et d’enthousiasme parmi ceux qui servent OM en étant présent afin que la paix prenne forme. 

Nous nous appelons les Pléiadens car il s’agit d’une étoile visible dans la constellation des Pléiades que nous reconnaissons comme étant notre soleil, mais en réalité nous sommes les êtres humains d’une planète de plus grande densité que la vôtre tournant autour de la planète Taygeta et que nous appelons Temmer. 

Moi, Anica, je suis natif de cette planète ainsi que les pléiadiens renégats que vous aimez tant, la plus haute incarnation de notre scribe et ceux, nombreux, qui servent sur notre vaisseau. Nous sommes un contingent d’humains, venant de Temmer, servant l’appel formulé par votre peuple à travers OM, ce qui ferait de nous d’une certaine façon ce que vous appelez des ‘anges’ mais nous vous assurons que nous sommes bel et bien humains.

 

D’autres peuples servent ensemble avec nous, prennent leur source de planètes, de soleils, différents et ont actuellement leurs propres points de contacts sur votre planète . Ensemble, nous sommes une présence grandiose, connue sous le nom de la Ligue de la Lumière, alignant notre mission avec les besoins que votre peuple met en avant et avec ceux qui ont émis l’intention d’être au service d’OM en étant au service de l’éveil de votre planète. 

Actuellement, mon mode personnel de service est de communiquer avec vous à travers les écrits d’une personne qui a pris le rôle de scribe. Nous travaillerons encore ensemble pour amener ce message de bienvenu et d’intégration dans une civilisation galactique majeure et pour faciliter votre transformation en un monde nouveau. Vous pourriez peut-être comparer mon rôle à celui d’une liaison, d’un secrétaire d’état, d’un ambassadeur, mais ces mots sont ceux de votre monde et sont inadéquats pour décrire mon rôle de façon plus correcte que ne le ferait notre propre langage. Vous pourriez peut-être trouver une traduction plus proche du véritable sens dans la phrase ’Ambassadeur et agent de facilitation des changements branché sur la Grâce.’ Peut-être. Pour l‘instant, restons en à ambassadeur. 

Nous sommes chargés d’être présent sur-le-champ pour réaliser l’émergence d’une capacité d’explosion de la densité dans votre réalité planétaire et apaiser toute peur qui apparaîtrait du fait d’un changement massif de votre perception et de votre façon d’expérimenter la réalité. La possibilité d’une intervention inopinée d’éléments malfaisants rôdant dans les parages est toujours présente, mais elle se réduit au fur et à mesure que vous prêtez attention au très réel potentiel de paix, de liberté, d’illumination cosmique, qui existe parmi vous. 

Votre monde avance à petits pas vers la paix. Devant vous, s’ouvre un avenir prometteur. Si vous pouvez créer la paix sur terre, nous serons là tels des amis de passage. Si vous pouvez maintenir la paix, nous serons capables de circuler parmi vous et nous serons d’un service plus important encore dans l’ère de transformation qui vous attend. Si vous pouvez créer la paix dans votre réalité quotidienne- entre vous et un membre de votre famille, entre votre chez soi et celui de votre voisin- alors la vague de paix qui roule sur un monde obsédé par la guerre sera une vague d’harmonie en accord avec la plus haute vision de la réalité, celle qui créera le paradis sur terre. A vrai dire, c’est cela que nous sommes venus vous aider à réaliser. 

Au fur et à mesure que les semaines tendent vers une légitimation de la paix sur la scène mondiale, je vous demande de vous souvenir que seul l’effet transformant du lâcher prise de l’addiction à la douleur permet la réalisation de la paix. Vous ne vous dirigez pas en direction de la paix mondiale si vous ne vous dirigez pas en premier lieu vers la paix intérieure. Ce n’est pas si dur, une fois que vous avez enlevé les obstacles en place qui prennent la forme de ce que vos croyances sont devenues dans la structure de votre civilisation. Nous ne vous demandons pas d’adopter nos croyances à la place, mais d’autoriser à vos yeux un ajustement à la lumière d’une vérité plus grande que celle qui vous a été permise de voir. 

Que ceci serve à une présentation plus précise de la réalité de qui nous sommes et des raisons qui nous amènent ici. D’autres éléments sont sur le point d’apparaître chère famille renégate de la lumière. Vous êtes en bonne voie dans votre recherche d’un terrain d’entente. Continuez à aller de l’avant.

Maryann Rada – Site d’origine http://speakingofnine.com/
Biographie de Maryann Rada Traduit par James Kindou 

Email: translight.ml@gmail.com

http://www.facebook.com/TransLight

Les médecins/médicaments ou les méthodes spirituelles

 

images (14)Cher Kryeon, j’ai entendu dire qu’il faut rester naturel et ne pas utiliser la médecine d’aujourd’hui pour se guérir, car ce serait manquer de respect envers Dieu. Après tout, ne dites-vous pas que nous pouvons guérir par l’esprit ? Alors pourquoi devrions-nous aller voir un médecin si nous pouvons le faire nous-mêmes ? Et puis, mon médecin n’est pas sensible à mes croyances ; il n’a donc aucune idée de mon inné ni des besoins de mon corps spirituel. Que dois-je faire ?

D’abord humain, pourquoi voulez-vous mettre autant de choses dans des cases ? Vous vous obstinez à vouloir répondre par un oui ou par un non à des situations complexes, à cause de votre regard tridimensionnel et linéaire sur presque tout. Apprenez à innover hors des trois dimensions. Regardez le titre de la section. Il demande laquelle de deux choses vous devez faire. Il présuppose déjà que vous ne pouvez faire les deux, parce que cela semble dichotomique.

Utilisons un peu de logique spirituelle : voici une réponse hypothétique : «n’allez pas voir un médecin, car vous pouvez tout guérir par l’esprit ».

Alors je vais maintenant vous demander : combien d’entre vous peuvent le faire, tout de suite, dans cette salle ? Vous êtes tous de vieilles âmes, mais êtes-vous vraiment prêts à le faire ? Savez-vous comment ? Avez-vous vraiment de bons résultats ? Pouvez-vous vous débarrasser maintenant, par votre esprit, de la maladie et du déséquilibre chimique ?

Je vais vous livrer une vérité, que vous vouliez ou non la voir. Vous n’êtes pas prêts. Vous n’êtes pas préparés à entreprendre une guérison complète au moyen de vos outils spirituels. Les Lémuriens le pouvaient, car les Pléiadiens le leur ont enseigné. C’est l’une des promesses de Dieu : un jour viendra où votre ADN fonctionnera avec une telle efficacité que vous pourrez vous détourner à jamais des médicaments chimiques et de l’industrie médicale, car vous bénéficierez à fond de l’énergie du Créateur, comme vous l’avez vu chez les grands maîtres qui ont vécu sur la Terre. Ce sera possible sur la Terre ascensionnée que vous entrevoyez, chers amis. Avez-vous vu les actualités dernièrement ? Nous vous disons que l’énergie va dans cette direction, mais que vous n’y êtes pas encore. Que ceux qui ont la conviction de pouvoir se guérir eux-mêmes commencent à apprendre comment faire. Beaucoup apprécieront le fait d’avoir déjà certains dons. Que le processus commence mais ne vous croyez pas un moment arrivé au point où chaque problème de santé pourra être guéri par vous-mêmes. Vous étudiez un processus grandiose que vous finirez pas maîtriser si vous voulez vous lancer dans ce processus quantique qui consiste à parler à vos cellules. Certains y excelleront, mais d’autres ne feront que commencer.

Alors, j’aimerais vous dire comment fonctionnent l’Esprit et les potentialités de ce qui va se dérouler au cours des prochaines années. Nous allons donner aux médecins de la planète de nouvelles inventions et une nouvelle science. Ce seront des découvertes majeures sur le corps humain et sur les attributs quantiques inhérents.

Regardez ce qui s’est déjà passé, car cette science vous a déjà été donnée en partie, et vous vous en servez vraiment. Imaginez une science qui permettrait une transplantation cardiaque en cas de défaillance. Mais oui. Cette opération à déjà lieu plusieurs fois par mois sur cette planète. Cette information est venue du Créateur, le saviez-vous ? Elle n’est pas tombée de quelque bibliothèque d’énergie noire pour être utilisée de façons maléfiques. Alors si vous avez besoin d’un nouveau cœur, Travailleur de lumière, devriez-vous aller voir le médecin, ou en créer un avec votre esprit ? Jusqu’à ce que vous vous sentiez assez à l’aise pour pouvoir vous-même remplacer votre cœur par un nouveau, vous pourriez envisager le fait d’utiliser l’information divine qui se trouve entre les mains du chirurgien. Cela vous sauvera la vie et créera une situation dans laquelle vous pourrez rester, tout en continuant d’envoyer votre lumière à la Terre. Comprenez-vous ce que nous disons ?

Vous pouvez également modifier les médicaments et entamer un processus d’une conception spectaculaire, mais pas vraiment propre à la troisième dimension. Je vous mets au défi de commencer à utiliser ce que j’appellerais le principe homéopathique avec des médicaments d’importance majeure. Si certains d’entre vous prennent des médicaments importants pour modifier leur chimie de manière à pouvoir vivre mieux et plus longtemps, ils ont peut-être l’impression de n’avoir aucun choix. « Eh bien, ça me garde en vie, direz-vous. Comme je n’ai pas encore la capacité de le faire avec ma conscience, je prends des médicaments. Dans cette nouvelle énergie, il y a autre chose à essayer si vous êtes dans cette catégorie. Faites-le dans la sécurité, l’intelligence, le bon sens et la logique. Voici le défi : selon le principe homéopathique, votre inné considère une teinture d’une substance quasi absente que vous ingérez. L’inné « voit » ce que vous essayez de faire, puis en réaction, ajuste la chimie du corps. Par conséquent, vous pouvez dire que vous envoyez au corps un « signal en vue d’atteindre l’équilibre ». La quantité de teinture véritable n’est pas suffisamment grande pour affecter quoi que ce soit d’un point de vue chimique – et pourtant, cela fonctionne.

Le corps (inné) voit ce que vous essayez de faire, puis coopère. En un sens, on peut dire que le corps se guérit de lui-même parce que vous l’avez informé de ce qu’il fallait faire au moyen de la substance homéopathique. Alors, pourquoi pas avec un médicament important ? Commencez à en réduire la dose et à parler à vos cellules, et voyez ce qui se passe. Si ça ne fonctionne pas, revenez à la dose de départ. A votre grand étonnement, vous réussirez peut-être mieux que vous ne le pensiez.

Vous pourriez réduire de trois quarts la dose à laquelle vous êtes habitué. C’est le principe homéopathique, et il vous permet de conserver l’usage du médicament, tout en le réduisant à une fraction d’une dose tridimensionnelle courante. Vous prenez encore cette dose, mais à présent, elle fonctionne au moyen d’un signal plutôt que seulement du point de vue chimique. Le signal est envoyé, le corps collabore, et vous réduisez le risque d’effets secondaires. Vous ne pouvez séparer les choses de façon binaire, par oui ou par non, lorsqu’il est question du grand système de l’Esprit. Utilisez plutôt la logique spirituelle et voyez ce que Dieu vous a donné parmi les inventions et les processus de la planète. Si vous subissez une opération qui sauve votre vie, levez-vous et dites : « Merci, Dieu, pour cela et pour le fait que je sois né dans un pays où ces choses sont possibles ». C’est un sujet compliqué, n’est-ce pas ? Chacun de vous est si différent. Vous savez quoi faire, chers amis. Ne vous troublez pas quant à cette décision, car si vous êtes prêts à écouter, votre inné vous dira ce qui vous convient.

Dieu ne change pas. Respectez la tradition.

Maintenant, le dernier élément. Certains vous diront que Dieu était le même hier, qu’il  est le même aujourd’hui et qu’il sera le même à jamais. Ils diront que vous ne devez pas appartenir à un mouvement du nouvel âge, car Dieu ne changera jamais et Son énergie sera toujours la même. Par conséquent, vos idées quant au changement de l’énergie et de Dieu sont ridicules. Puis ils vous avertiront : « Méfiez-vous du nouvel âge, et allez plutôt du côté des traditions et des religions établies, qui ont une histoire et qui comptent des milliards d’adeptes sur la Terre ».

Tout cet argument est fondé sur un malentendu, chers amis. Voici ce que j’affirme : Dieu reste toujours le même. C’est magnifique, car Dieu le Créateur ne changera jamais. Ce qui change vraiment, cependant, c’est la relation de l’humain avec un Dieu immuable. Ce qui change, c’est lc capacité de l’humain à dépasser une vieille énergie et à rencontrer le créateur intérieur dans la nouvelle compréhension. C’est l’humain qui change, non Dieu.

L’environnement même qui vous entoure [Gaïa] coopère afin de mieux comprendre un Dieu qui était le même hier, qui est le même aujourd’hui et qui sera le même à jamais. Le nouvel âge, ce sont des humains qui reconnaissent que leur relation à l’Esprit change et devient plus réelle dans leur vie. Cela signifie que les humains peuvent maintenant commencer à voir et à sentir le créateur en eux, d’une façon nouvelle et profonde. De nouveaux outils spirituels sont disponibles, et une conscience de soi commence lentement à se développer. Les humains sont en train de changer. Dieu reste le même.

Ecartez-vous de la tradition, car elle ne fera que vous garder prisonniers d’une cage que vous avez-vous-mêmes bâtie, dans laquelle vous vous attachez à la mythologie et ne voyez jamais la magnificence de votre âme.

Source : http://francesca1.unblog.fr/  

Texte issu du Livre : « Recalibrage de l’Humanité – Le début d’un nouveau cycle évolutif » – TOME XI de KRYEON aux Editions Ariane 2014 

Nous pouvons en discuter ensemble sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

Le Temple de la régénération avec Todd – PARTIE 1

 

images (3)C’est l’une des choses favorites de Kryeon : parler de physique. Et dans ce séminaire de janvier 2012 à Boulder, Colorado le Docteur Todd Ovokaitys est présent. Kryeon adore interviewer cet homme depuis qu’il l’a identifié comme étant un éminent prêtre Lémurien.

Une conversation avec Yawee [surnom du Dr Todd]

Todd est là dans cette nouvelle énergie et son Akash lémurien commence à révéler ce qu’il sait. L’énergie progresse et libère des engrammes dans sa conscience ; Il ne saisit pas tout d’un coup, pas plus qu’aucun d’entre vous. La vision qu’il avait a lancé sa quête [parlant de la vision de l’ADN, il y a des années], mais il se rappelle maintenant des éléments qui lui sont offerts petit à petit.

Mes messages à Yawee à propos de cette profonde tonification de la pinéale ne venaient pas des éthers. Il était déjà au courant ; Mais disons qu’il avait besoin qu’on l’incite un peu afin de s’harmonier à l’horaire… [rire]. Cela a fonctionné. Il sera prêt à temps. Il avait déjà une petite idée et la perception de l’importance des sons, des tonalités, car il connaît le cycle de la physique dont personne ne parle… et c’est donc ce que nous allons faire aujourd’hui.

En tant que Yawee, Todd dirigeait ce qu’on appelait le Temple de la régénération en Lémurie. On a souvent tenté de le recréer en Atlantide, beaucoup plus tard, mais ça ne fonctionnait pas parce que Yawee n’était pas là. Yawee avait un attribut rare, et les Lémuriens le savaient : son espérance de vie était trois fois plus grande que la leur. Alors, il possédait certains secrets sur l’énergie, particulièrement sur l’ADN. Dan le Temple de la régénération, il avait découvert une chose qui est en voie d’être découverte à présent. Alors, afin de poursuivre l’enseignement, je m’adresse maintenant à Yawee.

Bonjour Yawee

Todd : Bon, Maître magnétique.

Nous nous sommes déjà parlé ; Nous l’avons fait en public, mais aussi en privé. Nous ne te mettons pas dans l’embarras, car nous nous livrons toujours à ces discussions avec l’amour qui convient, afin d’insister sur des questions déjà présentes pour qu’elles s’harmonisent à votre calendrier (encore une fois, il s’agit du temps dans la troisième dimension). Que te rappelles-tu du Temple de la régénération et des énergies qui s’y trouvaient ?

Todd : On y faisait usage d’une qualité intrinsèque du magnétisme du noyau de la Terre particulièrement concentré dans certaines régions et encore plus accru par l’altitude.

Vous vous rappelez, chers amis qui écoutez ceci, que le Temple de la régénération était situé au sommet d’une montagne de la Lémurie. En fait, l lus haute montagne de la planète. A ce jour, elle reste la plus élevée, mais elle est aujourd’hui en grande  partie submergée. Elle s’appelle Hawaii. Les îles hawaïennes ne sont que des sommets de montagnes gigantesques. Mesurée à partir de sa base, la grande île d’Hawaii est la plus élevée de la planète. Il y a de la neige au sommet à 4000 mètres, et pouvez-vous imaginer que plus de 6000 mètres sont sous l’eau ? Pas étonnant que les Pléiadiens l’aient choisie.

Yawee, tu te le rappelles peut-être … tu avais toujours froid, car il n’y avait pas de chauffage adéquat dans le temple à l’poque. Quand tu as vu ce qu’on est en train de faire en science aujourd’hui sur l’écran que mon partenaire Lee a apporté [une vidéo que Lee a présentée plus tôt sur la macro-intrication] as-tu quelque chose d’intéressant que tu pourrais te rappeler ?

Lee a parlé de température, d’un froid intense qui diminue la résistance à a circulation de l’énergie. C’est en fait le catalyseur d‘une augmentation par un facteur 10, 100, voire 1000 de ce qui est magnétique, selon la température ; Même sans machinerie technique, c’était l’un des attributs qui t’ont permis de faire ce que tu as fait dans ce temple. J’ai une question pour toi : que te rappelles-tu d’autre à propos de l’appareil physique qui était nécessaire ? Je te le demande uniquement pour voir où en est le souvenir de ton Akash. Nous avons dit qu’il y avait quelque chose qui s’appelle l’humain cible.

Todd : L’attribut essentiel est un conducteur magnétique à géométrie particulière situé à la fois au-dessus et en dessous de ce qu’on appelle l’humain cible ; Il y avait donc la présence du magnétisme – le point de non-zone qui crée l’intrication – et l’importance d’une rotation contraire et d’un spin contraire.

Très bien ! Impressionnant ; A présent, la grande question : ainsi, l’humain est aussi capable d’intrication, n’est-ce pas ? Avec quoi l’humain est-il intriqué du point de vue quantique ? Te rappelles-tu ? Permets-moi de te le demander. Combien d’humains se trouvaient dans la pièce ?

Todd :Une dizaine.

En effet, et y en a-t-il un de spécial ?

Todd : L’humain modèle.

Tout à fait : Te rappelles-tu d’autres attributs de l’humain modèle qui seraient remarquables si tu le voyais ? [pause] Tu n’y es pas encore. Et nous allons te rafraîchir la mémoire, si ça te convient.

Todd : Bien sûr.

Je dois d’abord me livrer à un exercice visant à tous vous faire comprendre ce qui se passe. Cet exercice comporte une révélation. Je vous amène maintenant à la structure atomique de base. Je l’ai déjà fait en partie, mais je ne vous ai jamais amené à ce stade. Je veux que vous regardiez un électron avec moi, aussi petit soit-il. Va lentement, cher partenaire, car tu as peu de formation en ce domaine. Les physiciens affirment que les électrons ont un spin. Ce n’est pas vrai, ils ne le peuvent pas. L’électron n’a pas de surface, car il est énergie. Il n’a pas un spin, mis un potentiel électrique. Chaque particule de cette planète, tout ce que tu vois, chaque élément de cet univers, tout a une polarité. C’est une nouvelle information. Toutes les choses sont créées avec une polarité et conçues pour s’équilibrer. Et à cause de la polarité de ce que tu appellerais le plus et le moins, toutes les choses, physiques et autres, bougent et cherchent à s’équilibrer à l’intérieur d’un champ.

Cependant, toutes les polarités sont sujettes à l’influence de ce que j’appellerai La Pression du Groupe. Les électrons qui portent une polarité, ce que vous appelleriez une certaine charge – que nous qualifierions ici de négative – sont attirés vers les particules positives, de telle manière qu’ils annulent leur charge. Ils se cherchent mutuellement pour assurer un équilibre, sinon ils ne sont pas heureux. J’emploie ce mot uniquement pour mettre l’accent sur l’état d’une particule physique.

Il en est de même sur l e plan des atomes où il y a des attirances entre atomes de charge opposée. La science sait cela ; Ce qu’elle n’a pas encore compris, toutefois, c’est que toutes les choses ont une polarité ; Certaines recherches le démontreront bientôt. Ainsi, du plus petit au plus grand c’est le même principe. Au centre de votre galaxie – qui a aussi sa polarité – le trou noir est une forme de moteur quantique en mouvement. Dans un instant, je vais vous dire pourquoi il en est ainsi. Voici une grande question, et j’y répondrai tout de suite. Pourquoi chaque chose a-t-elle une polarité ? Pourquoi serait-elle créée ainsi, jusqu’à l’électron même ? a moindre chose, même ce que vous appelez le boson de Higgs [la particule de Dieu] et les quarks, tout a une polarité. Vous ne trouverez pas dans la nature un seul élément qui n’ait une polarité. Pourquoi ? Je vais vous le dire : les physiciens vont rire. Par pour ridiculiser, mais pour l’admettre.

S’il n’en était pas ainsi, l’Univers serait plat et ennuyeux. Car en créant une polarité dans chaque particule, on crée un univers actif qui s’équilibre de lui-même et qui n’est jamais au repos. Sinon, il serait statique, inchangé et sans créativité. Sans polarité, par conséquent, la vie n’existerait pas. La vie se forme au moyen d’une dualité ou d’une polarité des particules atomiques. La vie est nécessaire à l’existence de l’Univers. Vous croyiez que c’était le contraire, n’est-ce pas ? Que la vie était un accident et, qui plus est, survenu sur une seule planète. Oh, comme c’est tridimensionnel de votre part. La vie, c’est le DESSEIN.

Poursuivons la discussion, car elle va quelque part. Yawee, tu nous as décrit le processus de création de la macro-intrication dans le Temple avec le magnétisme et les points nuls. Comprends-tu peut-être que le magnétisme et les points nuls sont égaux au centre de votre galaxie ?

Todd : Bien sûr

Alors, cela veut dire que la galaxie est intriquée avec elle-même ; Cela explique à présent pourquoi les constellations et les systèmes solaires ne suivent pas le mouvement newtonien. Ils se déplacent plutôt à une même vitesse unitaire autour du centre, car ils sont intriqués. Je viens d’en donner la raison, et les scientifiques commenceront bientôt à comprendre cela. Cela constituait jusqu’ici un mystère, mais maintenant, vous savez.

Ainsi, vous avez la macro-intrication. La galaxie, le plus grand objet que vous puissiez imaginer, est intriquée avec elle-même. Oh, cher humain, ce que je vais te révéler ensuite est magnifique ; cela se rapporte à l’ADN, et Yawee le savait. Il savait comment réaliser quelque chose de magique.

Le plan de l’ADN  est parfait, pourtant il est évident qu’il y a un problème quelque part puisqu’il ne fonctionne pas bien. Il semble y avoir une dichotomie. D’un côté, il est conçu pour une longue vie en santé, mais de l’autre il réagit en faisant des choses qui contredisent cela. Il faut comprendre que l’ADN est conçu comme une source informationnelle destinée à recevoir l’énergie de ce qui l’entoure, qui est créé par la conscience de l’humanité. Il ne se positionne ensuite dans une réaction appropriée à l’énergie dans laquelle ils e trouve. Autrement dit, si la planète a une énergie faible, la sienne le sera aussi. C’est un moteur quantique, et si l’énergie quantique créée par la conscience humaine est faible, il travaille mal.

J’aimerais ici vous parler de la vie spirituelle telle que mesurée par l’Esprit. Discutons un moment de cet « enfant intérieur » car je veux vous faire connaître un processus ; Je veux parler des 240 jours de la grossesse. Pendant cette période, l’enfant a un ADN parfait. Il n’a pas encore pris son premier souffle. L’ADN n’a pas encore mesuré l’énergie de la planète, car il est contenu. Vous en êtes-vous aperçu ? A l’intérieur du ventre maternel se trouve un enfant parfait. L’ADN de l’enfant a tous les attributs de l’Akash et aussi du parent, mais il est différent d’une autre façon, dont on ne vous a pas parlé. L’ADN est entièrement tel qu’ila été conçu.

Les instructions quantiques à l’intérieur de l’ADN s’adressent toutes à la biologie de l’enfant, qui se prépare au premier souffle. 

Kryeon.

Source : http://francesca1.unblog.fr/  

Texte issu du Livre : « Recalibrage de l’Humanité – Le début d’un nouveau cycle évolutif » – TOME XI de KRYEON aux Editions Ariane 2014 

Le Temple de la régénération avec Todd – PARTIE 2

 

images (2)C’est l’une des choses favorites de Kryeon : parler de physique. Et dans ce séminaire de janvier 2012 à Boulder, Colorado le Docteur Todd Ovokaitys est présent. Kryeon adore interviewer cet homme depuis qu’il l’a identifié comme étant un éminent prêtre Lémurien.

Une conversation avec Yawee [surnom du Dr Todd] – L’explication du Temple de la régénération.

Le Temple de la régénération permet l’intrication de deux humains de façon quantique. L’un est la cible. L’autre est le « modèle ». L’extension de la vie, selon la connaissance de l’ADN qu’avait Yawee, consistait à intriquer la cible avec le modèle, et à transférer certains attributs de l’un à l’autre. Le seul moyen d’y arriver, c’est de passer par l’attribut quantique d e l’ADN. Depuis plus de dix ans, notre enseignement vous a indiqué que les 90 % d’ADN qu’on appelle l’ADN poubelle renferment un ensemble d’instructions quantiques. Par conséquent, la molécule d’ADN doit avoir des attributs quantiques qu’il reste à découvrir, mais c’est très réel et cela a quelque chose à voir avec les instructions données à la chimie de plus de trois milliards d’éléments de la molécule d’ADN. C’est surtout vrai pour la chimie productrice de gènes des parties encodées par les protéines. Pour rester simple, disons que l’ADN est activement dynamique et qu’il peut changer la réalité de tout ce que vous considérez comme « normal ».

Yawee (Dr.Todd) tu as très bien expliqué les attributs de la cible, qui crée un état intriqué avec l’humain modèle. Maintenant, nous révélons que le modèle était : 1) une femme et 2) qu’elle était enceinte. On a….

Todd l’interrompt : …. la source du parfait modèle d’ADN.

C’est exact. Alors le secret du Temple de régénération est double :

1)    L’ADN est parfait sur la Terre à l’intérieur d’un fœtus, et vous pouvez transférer certains des attributs de cette perfection avant qu’l assimile l’énergie de la planète ;

2)    Vous pouvez rallonger la durée de la vie et permettre la guérison au moyen de la communication quantique avec la molécule d’ADN.

Voyez-vous les implications ? Le sage et divin féminin qui est avec l’enfant est le seul qui puisse se trouver sur la table modèle. Commencez-vous à comprendre en quoi c’est formidable, à voir les implications et les prolongements ?

Plusieurs choses vont se passer dans le domaine de la science traditionnelle. Premièrement, vos scientifiques vont découvrir certains secrets de l’ADN. Vous savez déjà qu’il existe dans le placenta des cellules souches exceptionnelle. Vous savez aussi que les cellules souches adultes préprogrammées sont encore là dans le corps. Mais que dire de l’ADN du fœtus ? Deuxièmement, le travail actuel de Yawee positionnera « le modèle parfait » sans utiliser le même système qu’en Lémurie. C’est, Yawee, tu es l’humain qui réussira. C’est une extension de la raison pour laquelle tu es venu ici, et c’est parfait pour l’après 2012.

Pour le moment, les cellules embryonnaires du fœtus ne seront pas touchées par la science. De toute façon, même si elle essayait, cela ne fonctionnerait pas. Néanmoins, il a des chercheurs qui découvrent en ce moment des processus quantiques qui non seulement ne sont pas agressifs, mais peuvent transférer des attributs d’une cellule biologique à une autre, et d’un humain à un autre. Ce qui, il n’y a pas si longtemps, exigeait des câbles de plus de deux mille kilomètres de longueur s’effectue maintenant par satellite. C’est une analogie qui vous montre que vous êtes en train de passer à des notions complètement nouvelles quant au transfert d’informations et d’énergie.

Parlons un instant de la mère dans ce temple. La femme étendue sur la table, à l’époque, qui est le « modèle » a remporté la « loterie lémurienne » [humour de Kryeon], car elle sait que son bébé s’il est intriqué avec un autre humain, même vieux ou malade, sera amélioré. C’est compliqué, mais le processus qui consiste à aider l’autre sera gravé dans l’Akash du bébé, et l’enfant naîtra avec un attribut de guérisseur. Il y a de la complexité et d e la controverse, et une surintellectualisation de cela, car vos cerveaux tridimensionnels s’efforceront de trouver ce qui cloche ici. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’un système quantique n’est pas linéaire et que votre logique s’effondrera si vous tentez d’analyser ces choses. Pouvez-vous imaginer le temps comme étant circulaire ? Voyez-vous le fait d’être à deux endroits à la fois, ou même de changer votre structure moléculaire à volonté pour faire partie d’autre chose ? Sinon, vous n’avez pas le droit de commenter cela raisonnablement. Car toutes ces choses font partie des possibilités quantiques de l’ADN. Si vous ne me croyez pas, demandez à un Pléiadien |rire].

A présent, Yawee, comprends-tu ce que tu faisais à l’époque ? Veux-tu d’autres réponses ?

Todd : Dois-je dire oui [rire]

Yawee, que rêves-tu de savoir ?

Todd : Je rêve de racalibrer l’ADN et la cohérence d e l’alignement qui permettra de nous déplacer librement, j’imagine comme les Pléiadiens le font, dans un état quantique, d’in lieu à un autre.

Bien sûr, tu allais le demander, car tu vois un ensemble beaucoup plus grand à partir de ce que ton Akash a vu et se rappelle. Tu sais aussi que c’est possible. Entre-temps, tous ceux qui sont ici posent la même question à propos de ce qu’ils viennent d’entendre : « Où trouver une femme enceinte pour faire cela, maintenant » ? |rire ]

C’est bien au-delà de cela, et les Pléiadiens le savaient. Toute cette information provenait d’eux, à l’origine, et s’est transmise à toi, Yawee. C’était pour l’époque, et non pour aujourd’hui. Les Pléiadiens n’ont pas besoin de femme enceinte. Ils ont accès à un ADN dans un état quantique pleinement développé, un état qui est le potentiel de la race humaine. Je vous rappellerai que mon partenaire Lee vous a livré des messages, dans le passé, à propos de l’attitude du physique ; Maintenant, nous sommes revenus à l’exposé sur la polarité qui a lancé cette canalisation. Cette « attitude », Yawee, imprègne l’invention naturelle que tu as découverte. Le physique est actif et cherche l’équilibre ; C’est-à-dire que chaque champ que tu as créé avec ton processus a les attributs – prépare-toi – de l’ADN parfait. Il perçoit déjà les attributs de la génétique du fœtus. Tu n’as pas besoin de femme enceinte. Les attributs peuvent être transmis à l’humain et reçus selon la posture que sa structure cellulaire est capable d’absorber.

Ce que tu as fait dans ton travail, c’st de créer un champ quantique avec ces attributs pléiadiens, et les cellules écoutent lorsqu’elles sont exposées à ces attributs. Ce champ n’est pas encore réglé avec précision, mais tu finiras par découvrir comment faire. Alors, tu auras le moteur de la régénération de l’avenir, sans un « humain modèle » mais avec les attributs de l’humain modèle. Ce processus et d’autres, la science les verra aussi. Tu ne seras pas seul. Il ne convient pas que tu aies le secret exclusif de la vie, alors d’autres l’auront aussi. Les études embryonnaires sur des animaux vont commencer à révéler ce qui donne aux humains la capacité de faire repousser des membres, et bien d’autres choses dont nous parlons depuis vingt-trois ans. Cela entraine une question plus vaste : « Quel est le rôle véritable des animaux sur la planète ? Est-ce qu’il s se réincarnent » ? Nous y reviendrons.

Attends-toi à ce que ce genre de chose se produire bientôt, ainsi qu’à l’usage plus étendu des cellules sources. Tout est là, étalé devant toi. Tout cela attendait… Yawee, l’un de tes attributs est le fait que tu vis avec les Pléiadiens. Tu es encore intriqué avec eux (et ce n’est pas que dans la troisième dimension). Ils veulent entendre de nouveau les tonalités comme il ya 36000 ans. Ils sont prêts. Et lorsque le signal sera envoyé, celui-ci affirmera que « la nouvelle humanité est arrivée, et qu’elle est là pour rester » (parlant du Projet de chœur lémurien de Todd pour le solstice 2012).

C’est le message du jour. Certains diront : « C’est trop scientifique Kryeon » d’autres diront : « En effet, ce qu’il ya de formidable dans le système du Créateur est à portée de main ». Chers amis, ne vous détournez pas des détails de la science. Vous n’avez pas à la connaître ni à la comprendre, mais nous vous demandons de la célébrer. Car Dieu le Créateur est le maître physicien de l’Univers et il a utilisé ces outils pour créer le système de la vie et l’équilibre de l’amour. Tout cela améliorera la vie humaine et la compréhension humaine.

Encore une fois, je vous dirai que la distance entre le noyau et l’électron de chaque atome est remplie de l’amour de Dieu. C’est la soupe du Créateur, conçue pour la vie et prête à vous prendre par la main si vous le voulez. C’est la recalibration de la connaissance sur la planète et la première étape en direction d’un paradigme quantique. Soyez prêts. Je n’ai pas de calendrier et je ne peux pas vous dire quand, mais je peux vous dire que nous avons dépassé la balise ensemble et que maintenant le travail commence.

Et il en est ainsi.

Kryeon.

Source : http://francesca1.unblog.fr/  

Texte issu du Livre : « Recalibrage de l’Humanité – Le début d’un nouveau cycle évolutif » – TOME XI de KRYEON aux Editions Ariane 2014 

La communication multidimensionnelle

téléchargement (4)Ceux d’entre vous qui sont doués pour parler aux animaux, vous avez développé la communication de pensée de groupe. Vous êtes déjà à bord pour le meilleur type de communication de l’âme, et vous commencez à penser plus loin que la boîte restrictive. Vous regardez les animaux dans les yeux et leur transmettez des images, n’est-ce pas ? Ils les reçoivent, n’est-ce pas ? Cela vous prouve que ça fonctionne, que ce n’est pas une utopie. Les Êtres Humains ont la capacité de développer des caractéristiques et des attributs multidimensionnels qu’ils peuvent utiliser d’une manière totalement consciente. Avec leur glande pinéale, ils peuvent envoyer ces communications partout où ils le désirent.

Il existe également des aides autour de vous, et nous l’avons déjà dit. Dois-je les énumérer à nouveau ? Il y a des entités et des groupes bénévoles tout autour de vous. Certains sont d’ici (surTerre) et d’autres ne le sont pas. Je ne parle pas seulement des Pléiadiens, des Arcturiens, des Hathors, des aides d’Orion et de Sirius (pour n’en nommer que quelques-unes des plus populaires). La liste est sans fin ! Savez-vous ce que toutes ces aides ont en commun ? Elles communiquent avec la pensée non linéaire. Vous pouvez communiquer avec ces entités, de la même manière que vous le faites avec les animaux.

Chers Êtres Humains, nous allons ouvrir la porte à une communication complète, avant de terminer ce channelling. Nous tenons à vous dire qu’il y a quelque chose que nous voulons que vous sachiez, que vous réalisiez. Ne transformez pas notre communication en une sorte de mystère quelconque. Ne la transformez pas en une chose bizarre ou étrange. Je viens de vous parler des attributs de la communication de l’Esprit avec vous, et de vos communications avec l’Esprit. Lors d’un prochain channelling, je vais poursuivre sur un autre aspect ou sujet, qui sera : « Qu’est-ce qui bloque vos communications avec l’Esprit ? Quels sont les filtres ? Que pouvez-vous faire pour améliorer ces communications ? »

La communication de l’âme et les Âmes expérimentées vont de pair. Cependant, nous suggérons que vous appreniez la maîtrise de la communication de l’âme, afin de créer l’équilibre sur cette planète, afin de créer la « Paix sur Terre » ! Cela commence « ici-et-maintenant ». Cela commence par la compréhension, non pas la croyance aveugle, ainsi que la démystification de la beauté naturelle et innée de votre relation avec l’Esprit. Il y a une structure parmi ces choses sacrées. Il s’agit d’un système bienveillant qui a un sens spirituel tout à fait normal et commun, selon vos mots [NDIT - La spiritualité est souvent interprétée, par la conscience sociale actuelle, comme des "bondieuseries ou des bonnesdésseries" !] Nous vous invitons à le découvrir par vous-mêmes, car cette communication va probablement, avec le temps, créer une évolution spirituelle sur cette planète. Il se peut qu’elle soit dirigée ou initiée par les Êtres Humains qui lisent et écoutent notre message actuel. Nous parlons souvent de votre Famille, au sens large du mot. Voyez-vous à quel point elle s’étend ? Vous êtes magnifiques, n’est-ce pas ? Votre Famille est magnifique, n’est-ce pas ? Cela fait aussi partie de notre message de ce jour.

Vous serez peut-être déçus de ce que nous venons de dire : « Chers Êtres Humains, nous allons ouvrir la porte à une communication complète, avant de terminer ce channelling. » Tout ceci a pour but de vous dire qu’il est maintenant temps de passer à l’action. Nous vous avons expliqué, autant que « faire se peut », le fonctionnement de la communication non linéaire, de la communication de l’âme. Nous avons suggéré plusieurs manières de le faire, de le réaliser, de l’améliorer. N’oubliez pas qu’il s’agit de channelling. Est-ce que tous les Êtres Humains de la planète Terre connaissent ou croient au channelling ? Y croyez-vous ? La démystification est peut-être quelque chose qui semble fantasmagorique, surnaturel ou étrange. Haha ! C’est la tâche qui est devant vous, chères Âmes expérimentées ! Si ce n’est pas linéaire, est-ce que ça veut dire que cela ne provient pas de Dieu ou de la Déesse ? Est-ce si bizarre ? Est-ce que l’amour inconditionnel a une limite ? Est-ce que le « plus-que parfait » à une limite ? Est-ce que l’éternité à une fin ? Pourtant, ce sont vos termes usuels, n’est-ce pas ? Pourriez-vous m’expliquer vos objections sur ce sujet ? Pourquoi ne pas exprimer l’amour infini et inconditionnel de votre Divinité intérieure qui est, à la fois, féminine et masculine ? Nous souhaitons et espérons, que vous soyez un exemple de cet amour inconditionnel, partout, toujours, en tous lieux et en toutes circonstances, pour ces chers Êtres Humains de votre entourage. Cependant, vous avez le libre arbitre. Nous le respectons et l’honorons.

Et c’est ainsi.

KRYEON

LIRE LA SUITE ICI http://francesca1.unblog.fr/category/kryeon-2014/

 

La communication multidimensionnelle

1dCeux d’entre vous qui sont doués pour parler aux animaux, vous avez développé la communication de pensée de groupe. Vous êtes déjà à bord pour le meilleur type de communication de l’âme, et vous commencez à penser plus loin que la boîte restrictive. Vous regardez les animaux dans les yeux et leur transmettez des images, n’est-ce pas ? Ils les reçoivent, n’est-ce pas ? Cela vous prouve que ça fonctionne, que ce n’est pas une utopie. Les Êtres Humains ont la capacité de développer des caractéristiques et des attributs multidimensionnels qu’ils peuvent utiliser d’une manière totalement consciente. Avec leur glande pinéale, ils peuvent envoyer ces communications partout où ils le désirent.

Il existe également des aides autour de vous, et nous l’avons déjà dit. Dois-je les énumérer à nouveau ? Il y a des entités et des groupes bénévoles tout autour de vous. Certains sont d’ici (surTerre) et d’autres ne le sont pas. Je ne parle pas seulement des Pléiadiens, des Arcturiens, des Hathors, des aides d’Orion et de Sirius (pour n’en nommer que quelques-unes des plus populaires). La liste est sans fin ! Savez-vous ce que toutes ces aides ont en commun ? Elles communiquent avec la pensée non linéaire. Vous pouvez communiquer avec ces entités, de la même manière que vous le faites avec les animaux.

Chers Êtres Humains, nous allons ouvrir la porte à une communication complète, avant de terminer ce channelling. Nous tenons à vous dire qu’il y a quelque chose que nous voulons que vous sachiez, que vous réalisiez. Ne transformez pas notre communication en une sorte de mystère quelconque. Ne la transformez pas en une chose bizarre ou étrange. Je viens de vous parler des attributs de la communication de l’Esprit avec vous, et de vos communications avec l’Esprit. Lors d’un prochain channelling, je vais poursuivre sur un autre aspect ou sujet, qui sera : « Qu’est-ce qui bloque vos communications avec l’Esprit ? Quels sont les filtres ? Que pouvez-vous faire pour améliorer ces communications ? »

La communication de l’âme et les Âmes expérimentées vont de pair. Cependant, nous suggérons que vous appreniez la maîtrise de la communication de l’âme, afin de créer l’équilibre sur cette planète, afin de créer la « Paix sur Terre » ! Cela commence « ici-et-maintenant ». Cela commence par la compréhension, non pas la croyance aveugle, ainsi que la démystification de la beauté naturelle et innée de votre relation avec l’Esprit. Il y a une structure parmi ces choses sacrées. Il s’agit d’un système bienveillant qui a un sens spirituel tout à fait normal et commun, selon vos mots [NDIT - La spiritualité est souvent interprétée, par la conscience sociale actuelle, comme des "bondieuseries ou des bonnes désseries" !] Nous vous invitons à le découvrir par vous-mêmes, car cette communication va probablement, avec le temps, créer une évolution spirituelle sur cette planète. Il se peut qu’elle soit dirigée ou initiée par les Êtres Humains qui lisent et écoutent notre message actuel. Nous parlons souvent de votre Famille, au sens large du mot. Voyez-vous à quel point elle s’étend ? Vous êtes magnifiques, n’est-ce pas ? Votre Famille est magnifique, n’est-ce pas ? Cela fait aussi partie de notre message de ce jour.

Vous serez peut-être déçus de ce que nous venons de dire : « Chers Êtres Humains, nous allons ouvrir la porte à une communication complète, avant de terminer ce channelling. » Tout ceci a pour but de vous dire qu’il est maintenant temps de passer à l’action. Nous vous avons expliqué, autant que « faire se peut », le fonctionnement de la communication non linéaire, de la communication de l’âme. Nous avons suggéré plusieurs manières de le faire, de le réaliser, de l’améliorer. N’oubliez pas qu’il s’agit de channelling. Est-ce que tous les Êtres Humains de la planète Terre connaissent ou croient au channelling ? Y croyez-vous ? La démystification est peut-être quelque chose qui semble fantasmagorique, surnaturel ou étrange. Haha ! C’est la tâche qui est devant vous, chères Âmes expérimentées ! Si ce n’est pas linéaire, est-ce que ça veut dire que cela ne provient pas de Dieu ou de la Déesse ? Est-ce si bizarre ? Est-ce que l’amour inconditionnel a une limite ? Est-ce que le « plus-que parfait » à une limite ? Est-ce que l’éternité à une fin ? Pourtant, ce sont vos termes usuels, n’est-ce pas ? Pourriez-vous m’expliquer vos objections sur ce sujet ? Pourquoi ne pas exprimer l’amour infini et inconditionnel de votre Divinité intérieure qui est, à la fois, féminine et masculine ? Nous souhaitons et espérons, que vous soyez un exemple de cet amour inconditionnel, partout, toujours, en tous lieux et en toutes circonstances, pour ces chers Êtres Humains de votre entourage. Cependant, vous avez le libre arbitre. Nous le respectons et l’honorons.

Et c’est ainsi.

Kryeon – 22 février 2014

Site : http://kryeon.forumactif.com/forum.htm

Mission organisée dans les Pléiades

 

 

images (9)Une importante mission fut organisée dans les Pléiades pour transporter cinquante mille Etres des Etoiles dans un immense vaisseau spatial à destination de la planète Terre. L’objectif était d’y assimiler lentement une colonie pionnière. La planète possédait alors un environnement hostile aux Gens des Etoiles, aussi durent-ils envisager de se modifier génétiquement pour pouvoir y vivre et y créer une nouvelle race dotée d’amour et de compassion. Cette dernière permettrait aux âmes des Dracos, des Reptoïdes et des Dinoïdes de s’y incarner et d’évoluer.

Puis à son arrivée, la mission fut détruite par les Reptoïdes sous le contrôle des Dracos. 

Seuls quatre-vingt-dix survivants furent épargnés et disséminés sur l’ensemble de la planète. Tous les Reptoïdes étaient parfaitement conscients des conséquences de leur acte, et des représailles qui allaient s’ensuivre. Certains d’entre eux repartirent vers leurs systèmes stellaires et quelques-uns se réfugièrent à l’intérieur de la planète. 

Quant au contingent draco, il s’enfuit dans une autre dimension. Les naufragés des étoiles durent pour survivre affronter un environnement inamical, rejoints et aidés en cela par quelques rares Reptoïdes s’étant désolidarisés de leur communauté après avoir réalisé la cruauté de l’attaque ordonnée par leur monarque. 

Cinq ans plus tard, une flotte de vaisseaux de guerriers Lions vint sur la Terre avec pour mission de détruire toutes les installations de surface des Reptoïdes, n’épargnant que ceux qui s’étaient réfugiés en sous-sol. Les survivants du vaisseau-mère décidèrent de rester sur la planète. En réalité, ils n’avaient pas d’autre alternative car la Terre les avait transformés d’une manière définitive. Ils finirent par réussir à créer les fondements de la race humaine, une nouvelle race d’êtres dotés de la lumière de l’amour et de la compassion. Celle-ci compte aujourd’hui des milliards d’individus. 

Pendant neuf cent mille ans, les êtres humains ont offert une infinité d’opportunités d’incarnations et d’évolution aux âmes dracos, reptoïdes, dinoïdes ainsi qu’à celles des Mondes des Etoiles .Ce cycle initiatique est presque arrivé à son terme. Il reste peu de temps pour un éveil total. Un âge d’or va bientôt voir le jour sur la Terre et ceux qui choisiront de suivre la lumière de l’amour entreront dans une ère de paix et d’harmonie. Quant à ceux qui ne feront pas ce choix-là, ils seront incapables de survivre dans la nouvelle et subtile vibration et ils s’incarneront dans un autre endroit, peut-être semblable à la Terre, où ils poursuivront leur voyage d’évolution vers l’amour. Ils finiront, eux aussi, par réussir car le pouvoir de l’amour conquiert tout sur son passage. 

Ce livre est dédié à la mémoire de Helen Boyd (1938-1997), également à l’être de lumière du nom d’Alcheringa et à l’ancien Esprit Aborigène de la Terre .Avec un amour et une gratitude infinis à mon époux John, qui est une partie importante de cette histoire, à notre famille pour sa patience et ses encouragements et aux gens des étoiles incarnés qui sont venus avec des mémoires et eurent le courage de partager leurs expériences. Avec un amour et une gratitude infinis à tous les amis et travailleurs de la lumière qui m’ont aidée et apporté leur concours pour que cet ouvrage voie le jour dans cette réalité, merci pour votre foi, votre patience et votre contribution. 

Avec un amour et une gratitude infinis à Simon Weir et Bob Wright pour leur art à montrer au lecteur à quoi les gens ressemblaient il y a neuf cent mille ans. Avec un amour infini à la petite pierre, où qu’elle soit. Oh … et quand j’ai eu un besoin désespéré d’un écrivain professionnel pour me prendre sous son aile, l’esprit m’a envoyé Bill Olivier lequel a pris le temps et la responsabilité de participer à cette histoire très complexe et s’est engagé inconditionnellement à donner corps à cet ouvrage. Merci, Bill, de tout mon cœur. 

Enfin, le dernier mais pas des moindre, je remercie les Editions Sai Towers et leur dessinateur SriK.R. Mohan Kumar pour ses dessins, en hommage au sujet. 

L’information contenue dans cet ouvrage n’est la propriété de personne. Il vous appartient de décider si ce message vous concerne auquel cas, ces pages auront rempli leur mission. 

Extrait de « Contacts Avec Les Pléiadiens : La Mission Du Rexégéna » recopié par Francesca    – paru aux éditions Hélios par Valérie J. Barrow

 

Energie Pléiadienne déversée sur la Terre

 

images (8) Une énergie nouvelle se diffuse sur la Terre depuis le centre de la Galaxie. Elle influencera la planète et tous les êtres qui y vivent. C’est l’effet d’un cycle naturel dans l’univers qui provoque une activation du mouvement des molécules, des atomes et des cellules, une élévation de la conscience des habitants de la Terre. Ce n’est donc pas une coïncidence si un nombre grandissant d’individus se met à réfléchir à des aspects d’elle-même autres que ceux du monde matériel. L’énergie qui se manifeste détruit tout ce qui empêche les gens de réaliser leur origine divine. Il se produit une scission entre l’ombre et la lumière. Les êtres sont hissés dans une conscience plus élevée et leurs corps se modifient lentement. Ils repensent de plus en plus leur façon de se nourrir, 

de boire et changent leur mode de vie. Ils recherchent un air et une eau plus purs. Tout ceci est le résultat d’une croissance tournée vers l’énergie divine et l’authentique partie de Dieu qui leur est inhérente. S’ils évoluent dans sa volonté, les changements se feront aisément et ils entreront dans une dimension supérieure, se connectant ainsi à leur soi angélique : c’est la fin du cycle karmique, du mouvement perpétuel des morts et des renaissances, des maladies, de la dissonance et de tout ce qui va à l’encontre de la lumière divine. Avec l’élévation qui s’opère, les cellules agiront depuis une fréquence supérieure. Déjà, le cerveau et le corps se restructurent comme le feraient des instruments de musique accordant leurs notes à des vibrations similaires pour créer une nouvelle harmonie autour de la Terre. Sachez que ceci se produit en de nombreux endroits dans l’univers et que c’est Dieu qui relie toutes les notes les unes aux autres. Beaucoup se souviendront qu’ils sont vraiment des êtres de lumière et pas seulement un corps physique. Ceux qui choisiront de se rappeler retourneront dans l’espace illimité d’un être Dieu. La connaissance, la compréhension, sont en chacun … il s’agit simplement de déverrouiller les portes pour y avoir accès. 

La condition primordiale est d’exprimer sincèrement le désir de se connecter à l’énergie de Dieu et le reste suivra. Certains attribueront ce phénomène à l’intuition. Si vous la suivez, votre vie sera plus facile. Concentrez-vous sur ce point, n’ayez pas peur car nous venons avec l’amour au cœur ct nous souhaitons seulement vous accompagner. 

Priez intérieurement pour la paix et rendez grâce à Dieu de vous aider à l’installer sur Terre. Ressentez les mots de votre prière à l’intérieur de votre cœur et laissez-les propager leur énergie puis conservez-la en vous en permanence. 

Si vous pensez et agissez avec amour, celui-ci revient vers vous. C’est la loi de causalité, le retour karmique. 

Mettez de l’amour dans chacune de vos actions, c’est très simple. Si chacun se comporte ainsi, la récompense sera l’amour et avec celui-ci, lui sera rendu le pouvoir de la Source Dieu. La paix règnera alors dans l’univers. C’est à cette fin que tous les êtres s’incarnent sur le plan physique, pour mettre l’amour en action dans le royaume terrestre et le partager. 

Mes propos ont-ils du sens pour vous? 

Karen s’exprima.- Oui, mais pourquoi avons-nous fait ceci ?- Parce que vous vous y êtes engagés il y a longtemps. Chacun de vous. Maintenant que la boîte de Pandore va s’ouvrir, son contenu se répandra afin d’apporter la compréhension. Beaucoup seront touchés et transformeront leur vie car ils auront aperçu la lumière….Car c’est bien de cela qu’il s’agit : la victoire de la lumière et de l’amour. 

Extrait de « Contacts Avec Les Pléiadiens : La Mission Du Rexégéna » recopié par Francesca    – paru aux éditions Hélios par Valérie J. Barrow

 

 

Les Dracos existent-ils toujours : messages Pléiadiens

images (6)

Pas vraiment, dis-je avant d’être interrompue par Karen qui, rassérénée, s’était approchée : 

- Alors, que s’est-il passé ? demanda-t-elle 

- Les Mondes des Etoiles s’efforcèrent par tous les moyens de résoudre le problème draco et de mettre un terme aux interminables affrontements faisant rage à travers la Voie Lactée. 

 Les créatures aimantes et intelligentes qui peuplaient la Galaxie eurent à lutter pour leur survie. La création de la planète Terre était un phénomène unique et sans précédent. Le plan original consistait à l’ensemencer avec des êtres issus de l’amour et de la compassion, leur rôle étant de se multiplier et servir d’hôtes aux Dracos et à beaucoup d’autres. Ces êtres dépourvus de mansuétude pourraient donc s’incarner dans des corps physiques élaborés avec l’amour pour pouvoir faire l’expérience de celui-ci. 

C’est cela qui leur a permis d’évoluer depuis neuf cent mille ans. Les Gens des Etoiles ont réussi à faire de notre corps un véhicule parfait. La haine, la violence et la folie de la race humaine sont autant d’outils qui permettent à ce véhicule de vivre ce que sont le chagrin, la compassion, l’humilité et, finalement, l’amour et de les comprendre. Les êtres humains sont maintenant des milliards. 

Depuis nos débuts, nous avons donné des opportunités infinies d’incarnation à des êtres de l’univers tout entier.- Où pensez-vous que cette expérience nous mène? demanda Gerry. Je lui retournai sa question. Renversant la tête en arrière, il éclata de rire.- Mon peuple va bientôt partir, me lança-t-il une fois calmé. 

Le cycle est presque terminé, même si l’esprit aborigène de la Terre est ici pour toujours. 

- Que va-t-il se passer ? interrogea Karen. 

Gerry se tourna vers moi, dans l’attente de la réponse. 

- Il se produit actuellement une accélération qui affecte partiellement le temps, lâchai-je. Un éveil de l’amour est en route et ceux qui le suivront entreront dans un âge de paix et d’harmonie. 

Il leva la main.- Et les autres ? 

Je me mis debout :- Ils seront incapables de survivre à une vibration plus élevée, à son accélération. Il n’y a pas de problème, ils se réincarneront sur une autre planète du même type que la Terre, nantie d’une fréquence plus basse et poursuivront leur voyage. Au bout du compte, tout le monde réussit car l’amour a toujours le dernier mot.

Extrait de « Contacts Avec Les Pléiadiens : La Mission Du Rexégéna » recopié par Francesca    – paru aux éditions Hélios par Valérie J. Barrow Extrait de la page 112

Mission de Egarina : contacts Pléiadiens

 

 

images (5)Egarina éclata de rire puis elle soupira :- Je suis ici pour vous révéler quelque chose. Près d’un million d’années ont passé depuis que je suis venue sur cette planète pour la première fois. Quand  j’ai quitté mon corps d’Etre des Etoiles à l’époque, je me suis directement incarnée dans l’une de ces jeunes créatures-singes imprégnées de l’énergie cristalline. 

Puis, à l’âge adulte, je devins mère, ce qui me permit de continuer l’œuvre de lumière et d’amour que je m’étais fixée à mon arrivée sur Terre. Je devins la « sage » de la tribu. J’enseignais aux nouveaux venus à travailler avec l’énergie médiumnique et à utiliser la télépathie pour communiquer. Les jeunes de cette race n’avaient pas encore la capacité d’appréhender la connaissance technique de ce qu’avait été leur création par manipulation génétique. Il était plus facile pour eux d’accepter leur origine sous forme de contes et de récits mettant en scène des Etres-Lézards, des Etres-Serpents et autres peuples reptiliens. C’est de là que viennent les mythes, y compris celui des huit sœurs blanches. 

C’est par ce dernier qu’a été donnée aux Aborigènes la chance de se rappeler leur origine. Au début, la légende leur disait qu’il y avait sept sœurs et qu’elles étaient venues des Pléiades. L’histoire raconte que lorsque moururent les premiers ancêtres, les fondateurs de leur peuple, elles y sont retournées. Les Aborigènes n’ont pas reçu, au début, de détails concernant les familles galactiques ou les races de l’époque, seulement que les sept étoiles symbolisaient la constellation des Pléiades et les sept sœurs. 

Les Aborigènes pouvaient les contempler dans le ciel. Ils appréhendèrent ainsi le chiffre sept, nous le leur avons appris. Puis ils créèrent leurs propres légendes et leurs conteurs ont conservé cette histoire dans différentes tribus. Parfois, je me manifestais en eux sous forme de souvenir. Il leur fut dit, par ailleurs, qu’une huitième sœur existait et reviendrait un jour, en leur précisant quel l’étoile la représentant était tout simplement pour l’instant en dehors de leur champ de vision. 

Le retour de la huitième sœur était destiné à mettre à jour leur savoir et leur compréhension, à leur remémorer leurs origines pléaidiennes et, par la même occasion, révéler la mission première des Gens des Etoiles sur la Terre. Promesse leur fut faite que cela aurait lieu quand le moment serait juste. Ce moment est venu. Bien entendu, dans l’immensité du Plan, l’histoire devait être divulguée non seulement aux Aborigènes mais aussi à tous ceux dont les oreilles seraient prêtes à entendre. 

-  Avec le mythe de la huitième sœur, les Gens des Etoiles ont aussi enseigné aux Aborigènes l’ énergie des cristaux dont ils se sont toujours servis. 

La force cristalline a accompagné les Gens des Etoiles tout au long de leur évolution et nous souhaitions que les Aborigènes comprennent qu’elle les protégeait eux aussi car elle leur avait été insufflée à leur naissance. Ils ne possédaient pas la technologie ou le savoir scientifique pour assimiler la structure de ladite énergie, aussi avons-nous inclus les cristaux dans le mythe. Woolloombin était à l’époque un volcan actif où les gens se rendaient pour recevoir la connaissance des cristaux, issus des entrailles de la Terre, là où ils reposent en majorité. Il leur fut dit que la sœur y sommeille toujours dans un Cristal. C’était juste une façon de leur faire admettre qu’elle est avec eux et qu’elle ressurgirait le moment venu pour les guider et leur permettre de retrouver leurs origines. 

Les Aborigènes étaient très habiles à conserver l’histoire initiale, seulement parfois ils se laissaient aller à l’embellir quelque peu. C’est pourquoi il en existe différentes versions. La ligne générale, cependant, stipule qu’une sœur de la huitième étoile doit reparaître afin de dévoiler la connaissance. 

Les Aborigènes le savent et ils attendent.- Comment cette connaissance sera-t-elle révélée ? 

- A travers votre livre, ma chère, car je suis la huitième sœur blanche. 

C’est un message d’ espoir, d’amour et de compassion entre toutes les races que je viens divulguer. Sachant qu’ils sont tous identiques, les peuples du monde vont bientôt s’unir. Il n’y aura alors plus de raison pour eux de se combattre et la paix régnera. Mon message émane de l’amour de la Source qui imprègne tout : »Le futur chemine séparément et pourtant à vos côtés. Il peut être différent selon la voie sur laquelle vous avancez. 

Il dépend de votre façon de penser et de ressentir, et de la quantité d’amour en vous-mêmes et pour les autres. Si tous progressent dans l’amour et la compassion pour leurs frères et leurs sœurs, sans aucune distinction, ils participeront à créer une race d’harmonie et de bienveillance. Chacun choisira sa route et prendra sa propre décision. Certains suivront un chemin et d’autres emprunteront un sentier différent, selon la fréquence qui leur correspond expressément. 

A tout instant, la décision leur appartient. Forts de la connaissance du retour de la huitième sœur blanche, ils réfléchiront, il faut l’espérer, à la direction à prendre et au meilleur choix possible. » 

- Mais, comment sait-on que l’on est sur la bonne voie? demandai-je. 

Egarina éclata de rire.- La bonne voie, ça n’existe pas : elle est le résultat de l’option que l’on prend et de ce que l’on ressent par rapport à celle-ci ! Nous espérons que notre histoire aidera les gens à se déterminer en y gagnant réalisation et force intérieure. Tout dépend d’eux. Il existe de nombreuses manières de trouver la conscience divine mais là n’est pas le propos de votre livre. 

La huitième sœur blanche revient apporter la connaissance de l’existence des nombreuses races galactiques connectées à la Source, et la compréhension à celles qui ne le sont pas. Egarina lance le défi à chacune d’entre elles de découvrir la conscience intérieure de Dieu. L’Âge d’Or arrive et avec lui se produit une élévation de fréquence chez tous les êtres de cette Terre. Tout comme c’est le cas pour une mère quand elle est sur le point d’avoir un enfant, la vibration de la Terre-Mère s’amplifie. Elle est prête à donner naissance à de nouveaux enfants dont la conscience est plus élevée. 

Ecrivez ceci dans votre livre pour que tous ceux qui en sont capables comprennent qu’il dépend de leur décision d’accepter ou non, c’est la liberté que nous offre le Créateur. Je vous aime, mon enfant. Là-haut, l’aigle planait toujours. Je me mis debout humant le vent aux alentours.

 J’avais envie de voler. En contrebas, l’île paraissait plus brillante, les couleurs plus intenses. Le son du vent et l’odeur de la Terre me semblaient nouveaux et frais, comme si je venais de les découvrir pleinement pour la première fois. Je levai les bras vers le ciel et je rendis grâce d’être vivante au jardin d’Eden. Les larmes me montèrent aux yeux. Mon mari apparut au bord du précipice, radieux comme s’il avait conquis la montagne. 

- C’était extraordinaire, Val, tu n’as pas idée de ce que  tu as manqué! 

Je me blottis dans ses bras en sanglotant comme une petite fille, seulement c’était des larmes de joie….

 

Extrait de « Contacts Avec Les Pléiadiens : La Mission Du Rexégéna » recopié par Francesca     paru aux éditions Hélios par Valérie J. Barrow

 

La destruction du Réxégéna : extrait de Contacts Pléiadiens

 

 images (4)

  La destruction du Rexégéna était assez préoccupante pour le Peuple Lézard car elle représentait une attaque sans précédent contre un vaisseau qui n’était pas un agresseur. Ils étaient tentés de pourchasser les survivants et d’effacer toute trace de leur forfait pour échapper à d’éventuelles représailles. Je leur affirmai qu’il serait plus sage de se montrer aimables avec les naufragés, d’autant plus que cela permettrait peut-être d’obtenir certaines informations de premier plan. L’un des Lézards déclara que je pourrais bien être plus intéressé par la promotion des Gens des Etoiles que par la leur. 

 A leurs yeux, je n’étais qu’un traître et ils m’abattirent sans aucun état d’âme, mettant ainsi un terme à mon étroite collaboration avec eux. Vous pouvez donc dire que je suis mort pour votre peuple. Un sentiment de colère s’empara de moi. 

Les Gens des Etoiles avaient-ils été naïfs au point d’autoriser qu’on les menât vers le mensonge et la tromperie? 

Je ne voulais pas croire que cela put être vrai. Peter avait parlé d’un Conseil qui aurait sacrifié les Gens des Etoiles. Steven avait mentionné la suggestion faite par les Elohims au Conseil invitant à ce que les Gens des Etoiles laissent leurs corps avant de partir pour la Terre. 

Devais-je croire Peter et Steven, et dans ce cas, de quel Conseil s’agissait-il vraiment? 

Les choses restaient confuses. Pourquoi Alcheringa ne m’avait -il rien dit ? Il fallait que je sache. 

J’allai dans mon bureau, je m’installai avec la pierre Alcheringa et je l’appelai. A ma question, il répondit :- Il y avait bien un Conseil Galactique un peu comme vos Nations Unies, regroupant les races issues de nombreuses régions de la Voie Lactée. 

- La décision d’envoyer le Rexégéna dans cette mission fut-elle prise par ce Conseil? 

- En effet, sauf qu’une fois commencé le périple du Rexégéna, les conditions prévues se modifièrent : un accord du Conseil avec les Reptoïdes fut remis en question par ces derniers après le départ du vaisseau, dévoilant ainsi ouvertement qu’ils n’avaient pas la moindre intention de quitter la Terre. 

- Les membres du Conseil savaient-ils que le bâtiment allait être anéanti ? 

- Non, enfin, pas tous. Comme je l’ai dit, certains, parmi ceux qui avaient contribué à cette alliance, trahirent leur promesse. 

- Une machination a-t-elle été organisée au sein du Conseil ? 

- Oui, pourtant celle-ci était plus imputable aux intermédiaires ayant interféré avec le Conseil qu’aux membres du Conseil lui-même, et ce n’est que bien plus tard que ce dernier fut informé de l’importance du stratagème. 

- Comment une organisation de dimension « galactique » a-t-elle pu passer à côté de quelque chose d’aussi énorme? m’exclamai-je. 

Ces gens n’étaient-ils donc pas télépathes ? 

- Si bien sûr, pourtant, comme les êtres humains ils étaient physiques eux aussi et donc limités dans leurs capacités. Des erreurs furent commises comme il arrive souvent avec des institutions de cet acabit. 

Vos Nations Unies font elles aussi des erreurs de jugement. Mais, vous vous en rendez compte, n’est-ce pas ? 

Une mission diplomatique avait été envoyée auparavant pour intervenir auprès des Reptoïdes. Elle était revenue avec des rapports très sérieux déclarant que ceux-ci étaient disposés à partir suite à un édit du Conseil leur enjoignant de quitter la planète qu’ils s’étaient appropriés contre la volonté de Dieu. Néanmoins, lorsqu’il devint incontestable que les Reptoïdes ne s’en iraient pas, il fallut procéder à des ajustements.

 - De quel ordre ? 

- S’adapter au fait que la mission était condamnée. Il y eut beaucoup de tristesse, évidemment. 

Les Gens des Etoiles se tournèrent alors vers un Elohim pour solliciter une guidance et ils la reçurent. 

- Steven dit que c’est pour laisser leur être de lumière et leur empreinte physique sur la Terre que ces derniers durent abandonner leur enveloppe chamelle, est-ce vrai ? 

- Oui, cette décision de leur part qui fut prise au niveau vibratoire de l’âme émane de la guidance de cet Elohim. Ce que j’entendais ne me plaisait pas du tout : 

- Un effort a-t-il été entrepris pour tirer ces gens de leur situation désespérée. Existait-il un plan B qui aurait peut-être pu les sauver? 

- Une fois le Rexégéna lancé, il n’y avait aucun moyen de faire machine arrière car nous devions tenir compte de l’accord passé entre un Elohim et les âmes des passagers. Comprenez qu’il s’agit, au sein de ces races galactiques, d’un degré de conscience transcendant la conscience physique car, il va sans dire qu’ils n’auraient pas, autrement, sacrifié leurs vies aussi facilement. 

Des décisions furent tout de même prises par le Conseil Galactique afin de tenter d’apporter assistance à ceux qui survivraient. A mes yeux, il s’agissait d’une mission suicide inconsciente : 

- Avant de partir, les Gens des Etoiles savaient-ils d’une manière ou d’une autre ce qui les attendait? 

- Non, et comme je vous l’ai dit, le Conseil non plus. Ce n’est qu’après le départ du vaisseau que les intermédiaires dévoilèrent le subterfuge et la manipulation à laquelle ils s’étaient livrés. Une grande diligence fut apportée à assister les survivants. 

Ceux qui décédèrent revinrent dans leurs corps de lumière afin de réaliser ce qui avait été convenu. Il n’avait pas été écrit noir sur blanc que la mission était condamnée, loin de là et, comme pour n’importe quelle autre mission, des accommodements durent être trouvés… C’est généralement ce qui se passe quand il devient manifeste que l’on ne veut pas gagner la guerre. Il faut se retirer pour réfléchir et c’est exactement ce qui arriva. 

- Voulez-vous dire qu’il y eut une guerre? 

- Ce ne fut pas une guerre avec des armes telle que nous la concevons, mais un conflit contre les ténèbres et nous apportions la lumière du Cristal. Les Gens des Etoiles sont maintenant de retour pour faire ressurgir l’histoire. Ils ont accompli ce pour quoi ils sont venus. Il est vrai que les survivants ont connu la souffrance mais maintenant ils sont à nouveau réunis. Si vous considérez la vie comme s’inscrivant dans une éternité, comme un continuum, vous réaliserez qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter de savoir s’ils auraient dû ou non mourir à l’époque car ils sont aujourd’hui présents dans d’autres corps physiques, ils s’incarnent encore et encore d’une vie à l’autre. Ces gens sont ceux qui ont propagé la lumière au cours des âges pour assister les humains dans leur évolution. Cela demande beaucoup de courage et ils s’en sont bien tirés.

  »Peut-être, pensai-je, mais l’histoire dans son ensemble avait de forts relents dracos. » 

- Steven prétend que les Dracos étaient conscients de tout ceci et ravis du résultat avant même la conclusion de l’évènement. 

 Les Dracos opèrent sur une fréquence différente de celle du Conseil. Eux aussi sont connectés aux Elohims et à leur fréquence, car ils proviennent des anges déchus. Ils avaient une compréhension et une prémonition de la façon dont la Source pouvait leur bénéficier et aussi qu’elle introduirait la lumière dans ce coin de la galaxie. Les Dracos influencèrent les Reptoïdes afin de les faire revenir sur leur acceptation de quitter la Terre.  

Les évènements qui se déroulèrent furent, donc au préalable, planifiés par les Dracos. Lorsqu’ils s’en ouvrirent aux Elohims, ces derniers réalisèrent qu’il n’y avait pas moyen de faire marche arrière, aussi influencèrent-ils le Conseil Galactique. 

- Pour faire adopter la décision de laisser l’évènement prendre place? 

- Le Rexégéna était déjà parti quand Elohim appréhenda quelle avait été depuis le début la véritable nature des intentions des Dracos. 

Comprenez-vous? 

- Je comprends ce que vous dites, l’accepter est une autre histoire.- Je voudrais que vous admettiez que les choses ont fonctionné. Considérez le côté positif. Si vous contemplez l’immensité du Plan, vous vous apercevrez que la lumière s’est installée dans cette partie de la Voie Lactée et qu’une grande quantité d’êtres ont beaucoup à y gagner. 

La forme reptilienne, la forme draco et d’autres races appartenant à cette région du système solaire font l’expérience de l’amour et de la compassion pour la toute première fois de leur histoire. Cette énergie aide l’ensemble des peuples à élever leur taux vibratoire. Les Elohims sont venus pour réaliser qu’il n’y avait pas moyen d’apporter assistance à la région sans travailler aussi avec les Dracos jusqu’à un certain point. L’acceptation finale du Conseil Galactique concernant cette affaire a été établie sur une demande formulée par Elohim. Au fil du temps, la fréquence change et fait évoluer toutes ces races. 

Rappelez-vous : Dieu, la Source, est le créateur de toute chose. Dieu est pur amour et compassion dont sont imbibées toutes ces races qui font l’expérience de la forme humaine. L’être humain qui fut façonné par les Gens des Etoiles est imprégné par le Cristal, ou énergie du Christ. 

C’est l’être humain qui procure le niveau au terrain d’action de ceux quine connaissent pas l’amour et grâce à lui, l’énergie de cet endroit est maintenant celle de l’amour.- Pourquoi ne m’expliquez-vous ceci qu’aujourd’hui ?- Je vous ai communiqué une information fragmentée, assimilable, de manière à ce que vous ayez une vue d’ensemble du tableau dans sa globalité. Je suis très content que vous réagissiez comme vous le faites, merci mon enfant. Que Dieu vous bénisse et merci. 

Extrait de « Contacts Avec Les Pléiadiens : La Mission Du Rexégéna » recopié par Francesca     paru aux éditions Hélios par Valérie J. Barrow

 

La culture du peuple Koori : Contacts avec les Pléiadiens

 

 

images (3)Il y a longtemps, dans ce que nous appelons « Le Temps du Rêve », de grands esprits erraient sur la Terre, prenant la forme d’animaux gigantesques. Woolloombin est notre créateur, le Dieu mère/père, celui qui est à l’origine des montagnes, des vallées, des océans, des plaines, des rivières et des ruisseaux, du bush et des forêts de gommiers rouges. Il créa aussi les nuages, le ciel, les animaux … 

Ainsi, depuis les montagnes jusqu’à la mer, les cours d’eau, les torrents et les rivières regorgeaient d’une vie foisonnante avec une multitude de poissons, de tortues et d’échassiers. La Terre était alors luxuriante et verte. Son sol riche et fertile était couvert de forêts vierges où les plantes médicinales croissaient en abondance. Il s’y s’épanouissait librement de majestueux eucalyptus, des pins Bunya et des cèdres … 

Puis Woolloombin créa les jeunes esprits, nos ancêtres. Il leur permit de s’occuper d’eux-mêmes et confia la Terre à leurs bons soins. Les jeunes esprits donnèrent ensuite naissance à de nombreuses tribus et, malgré certaines divergences comme il en existe dans toutes les familles, ils n’oublièrent jamais la nature sacrée de la planète et leur promesse de veiller sur elle. En échange, Woolloombin donna à notre peuple ses totems et ses croyances. C’est ainsi qu’il nous enseigna ce que sont les animaux. Nous apprîmes leurs coutumes quand ils s’abreuvent, découvrîmes ceux que nous pouvions manger et ceux qu’il ne fallait pas consommer. Il nous montra où trouver de l’eau pendant la saison sèche et comment la purifier quand elle était saumâtre. Nous vivions en harmonie avec les papillons de nuit des hautes plaines, les fourmis sucrées, les kangourous et les wallabies, les witchetties et les cobras. 

Une infinité de graines, de fruits, de légumes et de racines comestibles était à notre disposition. Nous avions aussi des remèdes, et quand nous ignorions lequel prendre nous interrogions tout simplement Woolloombin qui ne manquait jamais de nous répondre. 

Dans notre société, il y avait les chasseurs et les cueilleurs et tous vivaient en harmonie. Nous ne nous déplacions jamais sans raison. C’était soit dans le but d’assister à une cérémonie, de rencontrer et partager avec une autre tribu, soit dans celui de guider nos jeunes dans les initiations de la maturité. Nous voyagions le long des pistes du Rêve, en suivant le chemin que nous désignait Woolloombin. Chaque montagne et vallée, chaque sommet et plaine, tout était connecté à un événement du Rêve. 

Si une montagne avait la forme de la patte arrière d’un chien, nous inventions une histoire illustrant les circonstances dans lesquelles le chien avait perdu sa patte. Au sein de certaines peuplades, les histoires du Rêve, les histoires de famille, et les frontières tribales étaient gravées dans de gros rochers ou peintes sur nos corps à l’occasion d’un rituel, ou bien encore sur les murs des cavernes de certains sites. D’autres tribus le faisaient tout simplement sur le sable ou l’écorce des arbres. Ceux d’entre nous qui sont originaires d’Australie de l’Est, les Bundjalung et les autres, inscrivions ces symboles sur nos capes en peau d’opossum. Et quand nous avions des divergences avec un autre groupe, nous étalions nos capes sur le sol pour les régler, comme des gens raisonnables. La particularité de notre culture était que les femmes avaient leurs propres rituels. 

 Il y avait, sur le sentier du Rêve, des endroits qui revêtaient un caractère sacré tant pour les hommes que pour les femmes, mais où elles seules étaient autorisées à mener des cérémonies. Les jeunes filles y recevaient l’enseignement des plus âgées sur leur rôle au sein de la tribu et de la famille, auprès de leur futur fiancé ou comment être une bonne mère. Elles y apprenaient la danse et les chants sacrés réservés aux femmes. 

On leur inculquait la manière de prendre soin de leur santé et le régime alimentaire approprié pendant la gestation pour que les enfants soient sains et forts et enfin comment éviter des naissances trop nombreuses. On montrait aux jeunes filles l’art de la préparation des fruits, des légumes et des plantes de guérison. On leur expliquait comment composer des poisons qui étaient toujours utilisés d’une manière juste. Par exemple, elles ramassaient l’écorce d’un arbre spécifique et la frappaient contre les rochers, sur le bord d’une crique ou d’un cours d’eau, puis ensuite, elles jetaient la pulpe ainsi obtenue dans le courant. 

Rapidement, les poissons flottaient à la surface et nous n’avions plus qu’à les recueillir. Le poison ne servait qu’à les anesthésier, ne tuant jamais rien dans l’eau. Elles apprenaient aussi à coudre. Quand les groupes de chasseurs revenaient au camp avec leur gibier, ils prélevaient les tendons des kangourous qu’elles utilisaient en guise de fil à coudre. A titre d’aiguilles, elles se servaient d’os qu’elles limaient jusqu’à obtenir la forme désirée. Woolloombin, le Grand Esprit, nous a enseigné ces leçons et beaucoup d’autres encore. Réunis en un seul peuple, nous avons vécu en harmonie avec la Terre depuis qu’il nous a créés. 

Mais le temps de la transition est venu, nous le savons et Margaret souhaiterait interroger Alcheringa si vous le voulez bien. Elle me regarda intensément. Je fermai les yeux et j’appelai Alcheringa. Il entra en moi et s’exprima:- Je suis avec vous, ma chère, et très heureux de votre appel. Je suis accompagné de l’esprit aborigène australien. Le peuple qui a pris soin de l’énergie de ce continent y est installé depuis des centaines de milliers d’années mais il reste des choses que lui-même ignore encore. Nous avons communiqué des informations à ceux qui travaillent avec nous et leur compréhension commence à s’élargir à propos de leur race, de ses débuts et de l’endroit dont elle est originaire. 

Avez-vous une question ? 

Margaret prit la parole :- Pouvez-vous nous parler des transformations à venir sur la Terre? 

- On prétend beaucoup de choses au sujet des mutations de cette planète. Le peuple aborigène n’est pas le seul à collaborer à cette fin. Il est vrai que plus il y aura de gens conscients de ce qui se prépare, plus nombreux seront ceux en mesure d’accompagner la transition. Le but est donc que les humains s’imprègnent d’une énergie nouvelle en provenance de la Source Universelle. Telle est la nature de l’évolution. Ceux qui l’assisteront auront un  » voyage plus aisé », si je peux le formuler ainsi. 

Vous assisterez à des tremblements de terre et autres perturbations dans la nature. Ce n’est pas nouveau mais le processus va s’accélérer. La plupart de vos semblables seront cependant protégés. C’est ainsi que certains de ceux qui habitent des régions sensibles seront conduits à s’installer ailleurs. 

Je n’affirme pas que vous devrez tous déménager, mais il serait bon que chacun se mette à l’écoute de sa guidance intérieure. Et surtout, il est important de ne pas avoir peur pour éviter d’alimenter d’avantage la négativité, ce qui serait un frein à l’élévation prévue. 

Je me frayai un chemin dans la présence d’Alcheringa pour intervenir : 

- Si j’éprouve une puissante impulsion à demeurer à l’endroit où j’habite et qu’en même temps on me signale une forte possibilité d’événements telluriques ou autre dans ma région, que dois-je faire? 

- Faites ce qu’Egarina vous a déjà indiqué, ne prêtez pas trop d’attention aux rumeurs qui circulent 

Agissez selon la voix de votre cœur, et s’il vous indique de demeurer là où vous êtes, écoutez-le. Sachez que beaucoup ont pour mission d’être des phares dans la nuit dans les endroits qui connaîtront des situations difficiles, des flambeaux qui permettront que les soubresauts de la planète s’effectuent sans trop de dommage. Quand il y a des blocages en un point de la Terre, ceux-ci peuvent être soulagés de la même manière que dans le corps humain. C’est un travail de guérison que beaucoup, avec la connaissance et la conscience, peuvent exécuter pour accompagner la Terre-Mère. 

Il est important que l’homme n’interfère pas avec le corps de la Terre-Mère sous peine de provoquer des paralysies qui feraient obstacle à la respiration énergétique libre et équilibrée dont elle a besoin. Je vous invite à ne pas vous préoccuper trop à ce sujet : vous serez tous informés à temps de la mission que vous êtes venus accomplir; vous êtes des travailleurs de la lumière et vous vous êtes offerts pour cela. 

Margaret acquiesça, en signe de compréhension, tandis qu’Alcheringa poursuivait :

- Je me suis engagé à vous assister dans cette mutation. Si vous pouviez consacrer un peu de temps à y réfléchir et à me soutenir, j’apprécierais énormément. La seule chose que je vous demande est de diriger vos prières vers Uluru et l’énergie y sera reçue avec reconnaissance, amour et compassion. Je vous remercie, mes amis, je vous remercie. Je dois maintenant vous quitter. 

Il partit si vite que je n’eus pas le temps de l’interroger sur mon rôle une fois que j’aurais rendu la pierre. Margaret se rapprocha de moi et me fixa intensément pendant un très long moment. Puis elle ramassa une brindille et dessina sur le sable le rocher Uluru dont seule une petite portion émergeait au-dessus du sol.- Ecoutez attentivement, déclara-t-elle pendant qu’elle esquissait un serpent. 

La première création de Baiame – nom qui signifie Dieu – fut le serpent arc-en-ciel qui demeure sous Uluru. Après cette première naissance, beaucoup d’autres ont suivi. Vous devez savoir que la partie la plus massive du rocher est souterraine. Baiame a prélevé sur Lui et en Lui pour se reproduire ainsi. Il a répandu son souffle de vie et d’amour sur la Terre, nous permettant de naître de la Terre-Mère. Puis, après avoir créé la Terre et les hommes, il est retourné aux Rivières du Rêve. 

Baiame avait huit sœurs qui consacrèrent leur vie à s’occuper de son temple au pied d’Uluru, ou Ayer’s Rock, comme l’homme blanc l’appelle. On y accédait par une cavité que l’on nomme aujourd’hui la Caverne des Sept Sœurs, toujours au pied d’Uluru. Au centre d’un vortex au cœur du temple, il y avait deux cristaux qui permettaient à Baiame d’aller et venir sans encombre entre les rivières du Rêve et le plan physique.

Extrait de « Contacts Avec Les Pléiadiens : La Mission Du Rexégéna » recopié par Francesca     paru aux éditions Hélios par Valérie J. Barrow

Description du Vaisseau-mère : Message Pléiadiens

 

 

images (13)Le commandant du vaisseau-mère ressemble à un être humain par certains côtés, sa peau est très pâle. Son visage est effilé vers le bas et il est longiligne. Ses yeux sont étirés et horizontaux. La tête est large au sommet. C’est un personnage jovial. La salle de contrôle s’apparente à celle du Starship Enterprise … l’éclairage est si puissant !  

Des tas d’instruments techniques, simples à utiliser toutefois.- Avancez dans le temps et dites-moi ce qui se passe, suggérai-je.- Je me vois sortir d’une capsule, une sorte de tube, dans le vaisseau-mère. J’y ai subi une mutation physiologique : la couleur de ma peau est différente, elle n’est plus brune mais bleue comme celle des autres, quoique d’un ton plus sombre. Maintenant, je consulte un affichage du système solaire sur un écran immense. Les planètes portent les noms de Zun, Varn, Mu, Zaron et June. 

 Elles sont plus nombreuses que celles du système solaire actuel. Je ressens une forte exaltation, comme un « enfin ! »,l’aboutissement imminent d’une tâche pour laquelle j’ai travaillé dur et longtemps. 

 Je suis détenteur d’une clé pour conduire le vaisseau à sa destination. Je pose ma main sur une console et l’affichage du système solaire se transforme instantanément : toutes les planètes changent d’emplacement, excepté Mu qui reste immobile. C’est ainsi que je pilote le vaisseau-mère. Mais je suis avant tout un messager, un ambassadeur. Le commandant et quelques autres doivent m’accompagner sur la planète. Nous embarquons dans des navettes et atterrissons sur un terre-plein, une pyramide au sommet tronqué. 

Des responsables reptiliens viennent à notre rencontre. Ils sont parés d’une manière outrancière, affublés de quantités de bijoux en or. Ce sont des gens de couleur rouge brunâtre, dont l’arrogance me rend nerveux. Le but de cette réunion est de transmettre le pouvoir sur la planète aux Gens des Etoiles. Mais les Reptiliens ne veulent pas perdre la face, ils souhaitent que cette passation se fasse avec faste et splendeur afin de les mettre en valeur. Ils sont entourés de leurs domestiques, des êtres à l’apparence humaine qu’ils considèrent comme leurs esclaves : leurs têtes sont étroites, flanquées de grandes oreilles. Leurs mains portent cinq longs doigts. Maintenant, je vois les navettes décoller à nouveau avec cette fois tous les Gens des Etoiles à leur bord. Je reste sur place. 

Un Reptilien se tourne vers moi et me lance:  » Le moment est-il venu ? » 

Je réponds par l’affirmative et je lui donne mes instructions pour finaliser l’opération. La nuit est tombée. Je m’assure que tous les points ont été vérifiés. Des bâtiments atterrissent, transportant les gens bleus à leur bord. On décharge des provisions, des machines, des cylindres contenant des graines et des spores. Devant cette agitation, je suis à nouveau pris d’une certaine exaltation, à laquelle s’ajoute de la méfiance. Maintenant, ma vision se transforme encore : c’est l’attaque contre le vaisseau-mère. Une multitude de navettes tentent de s’enfuir. 

Je me vois aux côtés du commandant. Je ne sais pas comment je suis venu jusqu’à lui. Cette dernière déclaration était pour le moins incohérente. 

- Le commandant donne ses ordres, poursuivit-il. Nous sommes calmes comme si l’attaque n’avait rien d’une surprise pour nous. 

- Donc, le commandant est mort en dirigeant le vaisseau, intervins-je? 

- Je ne sais pas car j’ai pris place dans une navette et il ne m’a pas accompagné. L’appareil approche de la planète à grande vitesse. Peu d’embarcations arriveront à bon port. La mienne plonge dans l’eau à vitesse vertigineuse. 

Je me redressai :- C’est juste, une des navettes est effectivement tombée dans l’océan. Vous prétendez que vous êtes dans celle-là? 

- Oui. L’endroit ressemble à un lac 

- Un lac? S’agirait-il de Broken Bay ? 

- Peut-être, mais j’ai vraiment la sensation que c’est un lac et non une baie. L’engin s’enfonce dans l’eau, il longe une crevasse sous-marine et pénètre dans une immense caverne. Instantanément, je pensai aux grottes sous-marines situées à la pointe du golfe non loin de Broken Bay. Peut-être un autre appareil s’y était-il réfugié? 

Il s’agirait d’une découverte toute nouvelle, mais dans ce cas pourquoi était-ce la première fois qu’elle était mentionnée après tant de régressions? 

- Un grand nombre de vaisseaux sont regroupés dans cette gigantesque cavité, poursuivit-il, et je vois une foule de petits êtres s’activer. 

Hmm … Les cavernes auxquelles je pensais ne sont pas aussi grandes, pas au point de contenir de nombreux bâtiments. 

Voilà qui était troublant :

- Y a-t-il des Etres Lézards à proximité ? 

- Oh oui, des quantités… Des petites créatures esclaves déchargent du matérie1. La chaleur est difficilement supportable et tout le monde se presse. « C’est fait, on ne peut plus rien y changer ! » est la sensation dominante qui règne ici Ce n’était pas accidentel. Nous savions ce qui attendait le vaisseau-mère et avions préparé notre retraite dans cette caverne au fond des eaux. 

- Décrivez-moi ceux qui vous entourent. 

- Certains appartiennent à l’espèce en forme de poire, la plupart cependant sont minces avec une sorte de peau de requin. 

- Savez-vous s’il y a eu des survivants sur le vaisseau-mère? 

- Si c’est le cas, je n’ai aucune idée de l’endroit où ils auraient pu trouver refuge. Ses déclarations m’apparaissaient vraiment incompréhensibles, je lui demandai d’avancer dans le temps. 

- Quelques années ont passé dit-il. Notre communauté est maintenant installée en surface, toutefois une partie réside toujours sous la terre. Des cultures ont été ensemencées, les esclaves s’en occupent. 

- Regardez votre corps. A quoi ressemble-t-il ?- Il est brun à nouveau. C’est bizarre, je suis redevenu ce que j’étais avant ma mutation sur le vaisseau-mère. Certains d’entre nous ont décidé de tenter de rentrer sur leur planète d’origine. Ils sont sur le départ. J’ignore comment ils y parviendront avec des navettes pour seul moyen de transport. Pour ma part, je considère la situation sans espoir et je décide de ne pas les accompagner. 

- Ont-ils réussi? 

- Je ne le sais pas, ils ont disparu avec leurs appareils. Mais peut-être suis-je allé trop en avant dans le temps car ce que je contemple est une nouvelle civilisation, en plein essor, fondée sur les éléments apportés par le vaisseau-mère. 

Plus rien ne cadrait. Cette régression était sur bien des points en contradiction avec les précédentes. Je l’invitai donc à retourner sur le vaisseau-mère, avant l’attaque. Il me décrivit alors une personne proche du commandant. 

Après m’être concentrée pendant quelques minutes, je déclarai : 

- Il s’agit du frère du commandant, il est monté dans un des engins qui sont partis vers la Terre, celui qui s’est abîmé en mer et il a trouvé la mort dans l’accident. 

Peter acquiesça :- Je l’ai effectivement vu sombrer et je ne crois pas que quiconque ait survécu. 

Au moins, une chose était claire : il n’était pas dans l’appareil englouti. 

Je souhaitais le rassurer :- Et pourtant si, quelques personnes s’en sont tirées indemnes. 

- Parfait, dit Peter en souriant. Je me demandai s’il n’avait pas été tué à l’époque et si les scènes qu’il décrivait dans sa régression n’étaient pas celles qu’il voyait depuis l’après-vie. Cela pouvait expliquer l’incohérence de certains de ses propos et les différences notables avec les autres régressions. Je lui demandai donc de se montrer très attentif, lui précisant qu’il avait tendance à mélanger les époques et que j’avais du mal à tout saisir. 

- Vous voyez-vous vraiment en survivant du vaisseau-mère, le questionnai-je, ou êtes-vous mort en compagnie de l’officier ? 

- Non, je ne suis pas mort.- Réfléchissez bien. Vous savez que lorsque 1′on décède, il est possible de ne pas s’apercevoir sur le champ que l’on est passé de l’autre côté. Faites un effort, vous verrez probablement que vous avez en fait quitté votre corps à un moment ou un autre. 

Peter se concentra : 

- Je reconnais que tout n’est pas clair dans mes souvenirs, pourtant, je ressens une véritable continuité de commandement dans mon esprit… 

- Vous vous serviez, semble-t-il, de vos expériences passées et de vos capacités dans la vie suivante. C’est probablement plus tardivement que vous êtes allé dans la caverne sous la terre. Bien, je crois que nous avons quasiment fini. Y a-t-il autre chose que vous aimeriez examiner? 

-     Absolument. Je voudrais jeter un coup d’œil à ce sentiment de culpabilité, le mot s’impose à moi.- Trouve-t-il son origine dans le fait que vous trompiez le commandant en lui assurant une chose que vous saviez opposée aux intentions des Reptiles ? 

- Mais ses supérieurs savaient eux aussi! Oui, je veux dire ceux qui l’ont nommé à ce poste! J’étais en quelque sorte venu sur le vaisseau en tant que second car il n’avait pas idée des événements à venir et j’agissais pour que ses ordres coïncident avec ce qui était prévu. Je ne pouvais lui révéler la vérité car la hiérarchie me l’avait interdit : nul autre sur le vaisseau-mère ne devait être informé de ce qui allait se produire. 

 Je me sentis devenir livide et une grande faiblesse m’envahit. J’avais besoin de trouver du réconfort. 

- Très bien, Peter, pour la dernière fois, retournez au vaisseau juste avant l’explosion. Décrivez-moi le comportement du commandant. Le visage de Peter devint grave.- Il s’est tourné vers l’opérateur du faisceau de particules en lui criant : « Tirez, mais tirez donc ! »

Extrait de « Contacts Avec Les Pléiadiens : La Mission Du Rexégéna » recopié par Francesca    – paru aux éditions Hélios par Valérie J. Barrow

 

Apparition des Elohims : message Pléiadiens

 

 

téléchargement (5)Quand nous, Elohims, choisissons de nous manifester, nous sommes munis de membres longs et de corps quasiment humains. Nos visages sont plus expressifs que les vôtres, plus divins. Nous sommes exceptionnellement présents sur Terre, j’irai même jusqu’à dire « omnipotents », ce qui ne nous empêche pas d’être dans d’autres mondes à la fois. Certains d’entre nous sont très soucieux de l’évolution des choses, aussi sommes-nous dans l’action en permanence. Nous avons aussi un rôle de conseillers qui consiste à orienter et à enseigner comment acquérir une grande force physique. Nous pouvons travailler simultanément dans plus de six mille endroits de l’espace-temps. 

Voyez-vous, pour mener à bien notre projet concernant l’élévation énergétique de votre sphère, il fallait qu’un petit nombre de créatures des étoiles s’y trouve pour nous permettre de perfectionner tous les détails. Nous avions besoin de l’influence de leur supra conscience sur la Terre. Il leur a bien été signifié que nous pouvions nous passer d’eux et qu’il leur suffisait de nous abandonner quelques spécimens d’eux-mêmes que nous aurions modifiés génétiquement. Les Peuples des étoiles, peu enclins à ce genre de manipulations des corps, déclinèrent notre proposition et répondirent qu’ils viendraient personnellement. 

Nous pensâmes que c’était une mauvaise idée, mais après tout, n’était-ce pas leur décision ? 

Ils étaient résolus à implanter leur propre société. Nous avons tenté de leur expliquer que les conditions de vie seraient ardues, voire extrêmement hostiles et qu’ils avaient peu de chances de réussir par les moyens habituels mais c’était, à leur avis, une opportunité d’étendre leur civilisation. Nous insistâmes sur le fait qu’il y avait vraiment d’autres méthodes pour amplifier l’énergie sur la planète Terre que d’y vivre … ce fut peine perdue. 

Selon eux, leur présence était indispensable pour donner plus de valeur à leur sens communautaire. Ils affirmèrent qu’il serait plus simple et plus conforme à l’éthique d’amener leurs familles pour une adaptation progressive aux conditions de vie sur la planète que de nous voir les utiliser comme référence génétique. Nous acceptâmes donc leur proposition. Nous étions tous d’accord : la mission aurait pour but le bien de la planète. Voilà ce que nous, les Elohims, leur avons dit ! Nous leur donnâmes l’assurance d’une bonne organisation et d’une parfaite sécurité. A cet instant de la régression, Binjala éclata de rire, puis il continua : 

 - Les Peuples des Etoiles étaient convaincus de pouvoir pratiquer quelques petites modifications génétiques sur eux-mêmes, au fur et à mesure, et que cela serait suffisant pour leur permettre de vivre sur la planète. Pour notre part, nous avions quelques doutes. En fait, doute n’est pas le terme qui convient : nous connaissions le futur. Nous étions juste courtoisement respectueux. 

Ils ne possédaient pas la technologie adéquate pour survivre, mais ils y allèrent malgré tout. Son rire sonnait étrangement. La tête de Steven se redressa soudain et il m’adressa un regard glacial. Sa voix changea et prit une nuance d’insatisfaction, un nouveau personnage s’exprima à travers lui : 

- Je me présente: je suis la conscience secrète draco de l’empereur lézard. Vous ne m’aimeriez pas, je suis très crocodile physiquement. Ma peau est coriace et bosselée. J’ai un large museau, presque comme celui d’un dragon, avec de nombreuses dents et de grandes oreilles. Notre visite à la cérémonie est un grand honneur pour le peuple lézard qui nous considère comme des dieux. C’est normal, nous sommes leurs créateurs, les seigneurs et maîtres qui, il y a bien longtemps, les ont émancipés. Depuis lors, nous avons déménagé vers une autre dimension en empruntant un portail cosmique. 

Le sort des lézards nous est complètement indifférent de même que celui de nos autres créations. En réalité, nous nous nourrissons de la conscience de différents êtres que nous rencontrons, qu’ils soient singes ou autres. Dévorer la conscience d’une quelconque entité m’apparaissait abject… 

Quelle sorte de créature était ce Draco ? Mais pour lui la chose était tout à fait naturelle à en juger par la suite de son discours : 

 - Je n’ai pas d’état d’âme, aucune culpabilité ; d’ailleurs il n’y a pas vraiment de but à ce que nous faisons sur Terre. Ah si ! Il y en a un : nous, les Dracos, sommes venus prendre l’or que les créatures singes extraient des mines pour nous. C’est un matériau trans-mutationnel. Il crée des petits vortex dans notre corps après que nous l’ayons ingéré. La poudre d’or blanc permet de manipuler les atomes en quelque sorte. Nous devenons plus transparents, ce qui nous permet de nous mouvoir dans plusieurs dimensions à la fois. 

En ce moment, je suis dans un tunnel temporel en partance pour une ville qui pourrait se situer quelque part aux Etats-Unis, pendant les années trente .Maintenant, je me dirige vers un type, au hasard et sans arrière pensée, mais en me voyant il détale en hurlant. J’ai oublié que j’ai conservé mon apparence de Draco, j’aurais dû en changer pour ne pas l’effrayer! Partir en courant est la meilleure chose qu’il pouvait faire car les Dracos sont très lents. En m’approchant de quelqu’un, j’ai tout loisir d’absorber une partie ou l’intégralité de sa conscience. Les personnes qui habitent les corps concernés n’aiment pas du tout être consommées. En tout cas, aucune de celles que j’ai mangées !Il fit entendre un rire saccadé : 

- Les souvenirs de centaines et de milliers de gens hurlant font partie de la personnalité du Draco. Pour vivre, je dévore uniquement les consciences, les corps ne me concernent pas. Cela a pour effet que je suis imprégné des sentiments de ceux dont je me nourris. Cependant, je les ressens depuis une perspective différente, ils me semblent étrangers, j’ai plutôt l’impression d’être la mémoire des autres et je n’ai nullement envie de mettre fin à mon activité. 

- En êtes-vous heureux, l’interrompis-je? 

- Eh bien, on ne peut pas dire que je sois heureux mais ça ne m’inquiète pas outre mesure, c’est comme ça, c’est tout. Il ne m’est jamais venu à l’idée d’agir autrement. Je suis sûr que j’en mourrais si je devais m’arrêter. 

- Cela vous inquiète?- Oui, bien sûr. L’idée même de la mort génère une sorte d’horreur, la sensation de dériver au milieu de tous les sentiments des gens que j’ai absorbés. Mourir signifierai me retrouver littéralement par mieux. Mais nous, les Dracos, nous vivons exceptionnellement longtemps. J’avais l’impression d’être dans un film d’horreur et d’entendre parler Dracula, lui précisai-je. 

- Mais ce nom vient de Draco ! rugit-il de rire. C’était logique … De plus, tous les Dracos agissaient comme celui à qui Steven prêtait sa voix. 

- Y a-t-il des races supérieures à vous?- IL existe des êtres que nous sommes dans l’incapacité de consommer. Ce sont des structures cristallines en expansion. Lorsque nous sommes face à eux, leur conscience nous semble beaucoup plus grande que la nôtre. Nous sommes impressionnés par ces constitutions cristallines. 

- Décrivez-les, suggérai-je. La voix de Steven revint à la normale : 

- C’est curieux, dit-il, je peux voir un cristal lumineux enserré dans un cylindre doré, maintenu en place par une charpente corporelle cristalline. Steven luttait pour s’exprimer mais la voix du Draco reprit le dessus :- Ce cristal est un agent des royaumes angéliques et je pense que ces derniers sont impliqués dans sa construction. La profondeur innée de l’obscurité chez le Draco est exactement à l’opposé de celle du cristal 

Je me vois, il y a bien des millions d’années, très longtemps avant l’aventure du Rexégéna, sur un vaisseau draco, voguant dans un espace inter dimensionnel. Nous découvrîmes à cette occasion une source d’énergie phénoménale pour les Dracos affamés que nous étions : un magnétisme émanait de ce qui est aujourd’hui la Terre; c’était la manifestation de toutes les formes de vie qui la peuplaient. Nous étions irrésistiblement attirés, comme des abeilles vers une fleur. Nous nous mîmes à consommer l’énergie de toutes ces entités tout en renvoyant vers la planète la même quantité d’énergie draco en compensation. 

C’est ainsi que la conscience de notre race devint partie intégrante de la Terre. A ce stade, autant dire qu’il était quasiment impossible aux Dracos d’atteindre leur soi angélique et ils étaient terrifiés à l’idée de ce que la mort pourrait signifier pour eux. Je le regardai en fronçant les sourcils : 

- Les Dracos sont-ils présents sur Terre? 

- Non, pas actuellement. Mais nous y avons été dans le passé et nous y reviendrons dans le futur. Pour l’heure, c’était assurément un soulagement. 

- Les Reptoïdes vous ressemblent-ils sous certains aspects ? 

- Les Lézards sont plus intelligents et plus réactifs. Ils se déplacent plus rapidement. Ils sont mâles et femelles et très belliqueux. Celui que je contrôle, le roi lézard, est fasciné par le commandement. Son analyse de la situation est fondée sur le pouvoir personnel et le prestige qu’il peut en retirer. Il cherche toujours à dominer les autres, que ce soit physiquement ou autrement, car toujours …Steve » s’interrompit, exténué, et lorsqu’il reprit la parole, le Draco l’avait quitté, sa voix était redevenue normale : 

- Voilà qui est très étrange, précisa-t-il. 

C’est comme si j’étais dans un rêve. Me voici de retour dans l’incarnation du peintre Raphaël : je me vois peindre une fresque et, en même temps, c’est curieux, j’aila mémoire des hiéroglyphes. Troublante impression que celle de vivre deux situations en parallèle. Maintenant, j’ai la sensation de sortir de ce rêve et d’être projeté dans une nouvelle forme de vie évoluée avec la consigne de l’aider à progresser davantage. Steven ouvrit ses grands yeux bleus et se redressa, affichant un large sourire sur son jeune visage, symbole d’innocence. A cet instant je compris qu’il n’irait pas plus loin. Une nouvelle révélation arriva avec Michael. Il était allé visiter Kariong seul. Après un quart d’heure dans la grotte, il fut abasourdi devant le spectacle qui s’offrait à lui, réveillant dans son esprit une multitude d’émotions et d’images. Quelqu’un lui donna mon numéro de téléphone et quand, surmontant de longues hésitations, il se décida à m’appeler, je lui fixai rendez-vous. 

A la seconde même où il apparut sur le pas de ma porte, il suscita en moi des émotions contradictoires. Généralement, j’ai une réaction immédiate aux gens, positive ou négative, mais dans le cas de Michael, j’eus les deux. Dès qu’il fut installé dans « le fauteuil » avec les photos, des mémoires émergèrent en lui. En premier lieu, il m’informa que deux anges l’accompagnaient dans cette vision pour lui donner un enseignement. Ensuite il me décrivit deux vaisseaux éclaireurs. Dans son souvenir, il était passager de l’un d’eux et se dirigeait vers le vaisseau-mère du Peuple des Etoiles. 

Quand j’essayai de le diriger vers ce dernier, il eut des difficultés à le visualiser et il parla d’une voix hésitante : 

- Maintenant, je distingue la forme d’un reptile à bord d’un autre vaisseau. C’est curieux, je ne suis pas ce reptile, mais je peux recevoir ses sensations, ses pensées, sentir aussi ses doigts palmés comme si j’habitais son corps. Dans ses yeux grands ouverts, les pupilles étaient dilatées alors que la pièce était très éclairée. Ses mains se mirent à trembler et je fis de mon mieux pour le rassurer. 

Il se calma légèrement et je tentai d’aller plus loin : 

- Tout va bien, continuez … Focalisez-vous davantage sur les anges qui vous accompagnent et demandez-leur de vous montrer ce que vous avez à comprendre. 

- C’est ce qu’ils font en me faisant ressentir ce corps reptilien. 

- A quoi ressemble-t-il ?- Ses yeux jaunes humanoïdes percent à travers deux fentes verticales. Il a une curieuse crinière d’écailles ainsi que quelques poils en désordre sur le devant. Il porte un gilet avec des manches jaunes. Il a des bras, des jambes et une queue qui se prolonge en traîne sur le sol. Sa tête est de proportion raisonnable en relation au reste du corps. C’est étonnant, je ne suis pas ce reptile, je ne suis pas dans son corps, mais j’en fais tout de même l’expérience. Et, en même temps, je suis conscient que je fais partie du Peuple des Etoiles. J’ai l’impression d’être présent en tant qu’observateur et j’éprouve de la colère à l’encontre de ce personnage recouvert d’écailles. Michael s’assombrit.- Près de lui se tient un commandant. Il lui donne l’ordre de faire feu sur le vaisseau-mère. 

Oh, non ! Il obéit et déclenche son arme à faisceau de particules en direction de l’engin spatial! Je ressens les choses comme si c’était moi-même qui commettais cet acte. A ma grande stupéfaction, j’avais malheureusement affaire au Reptoïde qui avait attaqué le vaisseau-mère. Michael hurlait et, en même temps, j’étais indignée.

 - Vous sentez-vous satisfait d’avoir détruit le vaisseau ? 

- Non, dit-il d’une voix devenue très douce, une partie de moi, de lui, souffre. Il sanglotait sans retenue, laissant libre cours à une culpabilité ancestrale. 

Je ne savais pas comment agir, partagée entre sympathie et animosité : 

- Michael, je vous en prie, ne vous jugez pas ! Il secoua la tête vigoureusement 

- Maintenant je vois des centaines de petits appareils qui s’échappent du vaisseau-mère. Des pans entiers de celui-ci commencent à s’effondrer. Les appareils reptiliens font feu sur les petits vaisseaux et les désintègrent. C’est une abomination …Cette dernière remarque résumait toute l’histoire, et il rit amèrement, désespéré et furieux contre le Reptoïde qui avait donné l’ordre. Mais il vivait à travers le reptilien qui avait déclenché l’explosion, la culpabilité d’avoir tiré sur le vaisseau, ne trouvant ainsi aucune validation à sa colère contre le commandant

 

Extrait de « Contacts Avec Les Pléiadiens : La Mission Du Rexégéna » recopié par Francesca     paru aux éditions Hélios par Valérie J. Barrow

 

Après la catastrophe du vaisseau-mère : Pléiades

 

images (12)Vous devez comprendre que, depuis la catastrophe survenue au vaisseau-mère, les gens étaient condamnés à demeurer dans un environnement hostile. Ils souffrirent horriblement : la maladie, les empoisonnements, l’extrême chaleur et la difficulté à respirer étaient devenus leur lot.

L’équipement dont ils disposaient était inapproprié pour mener à bien une telle réalisation et, en raison de leur situation, ils n’étaient pas non plus aussi attentifs qu’il l’aurait fallu. Ils durent modifier quelque peu leurs procédures et apprendre plus rapidement tout en mettant aussitôt à profit l’expérience acquise au fur et à mesure. Les femmes se portèrent à nouveau volontaires. 

Tous travaillèrent très dur et collaborèrent assidûment avec la lumière du cristal à imprégner les petits fœtus. La nouvelle race fut appelée Uluru, ce qui signifie « Présent de Dieu », et on peut affirmer que le Peuple des Étoiles a connut le succès car ce sont ses descendants qui résident sur la Terre aujourd’hui. 

- Pourquoi, dans ce cas, me sens-je coupable? 

- Vous n’allez pas tarder à obtenir la réponse.- Qu’en est-il de tous ces Etres-chats dont a parlé mon mari ? 

- Une expédition avec des guerriers sirians et léonins fut mise sur pied. Son but était d’aller sur Terre et d’y exiger la réparation pour les abominations perpétrées par les reptiliens contre le vaisseau-mère et sa mission. Ces derniers eurent à répondre de leur comportement et, quoi qu’il vous en coûte, à en juger par vos remontrances d’hier, je dois vous dire qu’il n’y avait pas d’autre alternative que de les annihiler. Pour aussi cruel que cela puisse paraître, bien qu’ayant eu le choix, les reptiliens avaient pris la décision de renier leurs promesses ; une telle conduite leur avait fait perdre tout droit à la clémence.

Ces individus s’incarnèrent par la suite dans d’autres formes à partir desquelles ils reçurent assistance.- Et c’est John, mon mari d’aujourd’hui, qui dirigeait la mission?

- Oui, John était alors Himel, le commandant sirian.

Peu après l’arrivée de ses appareils à votre camp de fortune sur la Terre, il fut mordu à la cheville par un serpent, autre création des Reptoïdes,  et le venin l’infecta rapidement. Sa lumière s’altéra au point qu’il en perdit ses pouvoirs. Les Léonins, de leur côté, se dispersèrent sur la Terre dans le but d’éliminer ceux qui agissaient à l’encontre des ordres Elohims. Les quelques reptiliens qui survécurent à leurs attaques allèrent se réfugier dans des cavernes sous la Terre.

Impuissant et immobilisé, Himel était en proie à la colère car il supportait difficilement de devoir laisser les Léonins prendre la direction de la situation. Pourquoi était-il devenu si vulnérable?

Sa fragilité le rendait confus et l’inquiétait beaucoup. Pour avoir appris à dépasser ces émotions que lui ne faisait que découvrir

- vous étiez sur Terre depuis cinq ans – vous et d’autres dans la communauté, étiez en mesure de lui venir en aide. Himel s’attacha beaucoup à vous, mon enfant, et vous vous aimiez l’un l’autre. Quand, leur mission achevée, les Léonins et les Sirians décidèrent de retourner chez eux, il choisit de demeurer ici, auprès de vous, par amour, et aussi parce que sa propre lumière avait tellement décliné qu’il n’aurait pas pu servir pleinement, comme par le passé, au sein de sa société. IL savait qu’il serait plus utile en restant sur la Terre. C’était néanmoins difficile à accepter pour le guerrier inné qu’il était, même si son rôle n’avait plus de raison d’être.- Quand vous dites que nous nous aimions l’un l’autre, insinuez-vous que nous avions des relations sexuelles? demandai-je.

-  Vous vous aimiez et vous vous êtes consacrés l’un à l’autre également, cependant vous n’aviez pas de relations sexuelles. Himel était issu d’une race strictement mâle. Ils se reproduisaient par l’intermédiaire de ce que vous appelez le clonage, et pour lequel un ovule féminisé n’était nullement nécessaire. Il s’agissait d’un processus particulier créé par l’Esprit avec la permission de la Source, un acte hautement sacré. Imaginez une « fraction d’énergie » que l’on retire et que l’on copie. 

 C’est ce qui se pratiquait au sein de cette race exclusivement masculine. Dépourvus d’organes sexuels, ils expérimentaient cependant le plaisir dans différents aspects de leur corps. Il s’agissait d’une sensation d’élévation provoquant des fourmillements dans tout l’organisme, soit un effet comparable à un orgasme les connectant directement à la Source. Ce point est fondamental, j’aimerais que vous le compreniez, car l’expérience sexuelle sur la Terre et l’union qu’elle implique est en fait une manière de se relier à la Source par l’amour. C’est un merveilleux cadeau, le moyen le plus profond et le plus transcendant pour les petits Terriens de connaître et comprendre Dieu. A cet effet, la seule chose véritablement importante, voire essentielle, est de focaliser son attention sur le cœur et l’amour au lieu du corps physique. 

Voilà une façon absolument merveilleuse d’entrer en contact avec la Source. Le sexe, tel que pratiqué sur la Terre ne relie pas à la Source si la volonté qui le motive est erronée. L’intention, mon enfant, est la clé de l’histoire.- Est-ce donc, dis-je en souriant, la raison pour laquelle, en dépit de la douleur, j’ai ressenti une sorte d’orgasme démesuré, une extase, en donnant le jour à mes bébés?- C’est pareil, en effet. 

-        Et en ce qui concerne le mariage entre vous et moi au temps de la mission, comment avons-nous eu des enfants?- Nos organes sexuels étaient situés dans le corps physique que nous habitions à ce moment-là. Nous avions l’aptitude nécessaire pour concentrer notre énergie sur ces organes reproductifs et avons ainsi créé des enfants en nous unissant dans l’harmonie, dans le désir et dans l’amour, bien entendu. 

- Comment les bébés se sont-ils développés au sein de la mère des étoiles que j’étais alors? 

-       Le nouvel être grandissait à peu près de la même façon que le fait le fœtus chez la mère physiologique d’un Terrien. Sa croissance se déroulait à l’intérieur de sa propre petite chambre d’énergie, il était nourri par ses deux parents. Nous parlions tous les deux à la conscience qui devait investir l’embryon de l’enfant à naître. 

Vous n’aviez pas de vagin comme en ont les femmes d’aujourd’hui. En tant que Pléadienne (ou Lyrienne), vous avez mené à terme notre premier enfant. Notre corps possédait une ligne allant du nombril jusqu’à la base du chakra de la colonne vertébrale qui, le moment venu, s’ouvrait naturellement et sans douleur, un peu comme une fermeture à glissière. L’enfant et son enveloppe amniotique étaient alors dégagés, placés dans un réceptacle spécialement prévu à cet effet, pour se développer jusqu’au moment approprié où l’enveloppe se briserait spontanément et libérerait le bébé. 

Tel était l’aboutissement de millions d’années d’évolution.- Quand un bébé était retiré, il n’était donc pas prêt à naître? 

- Loin s’en faut. Pendant qu’il grandissait dans son enveloppe amniotique et était alimenté par la lumière de la Source, quelques femmes de la Lyre veillaient sur lui. A l’abri dans son réceptacle, tel le poussin dans sa coquille, le petit choisissait lui-même le moment de sortir. Lors de la phase que je viens de décrire, il était visible de tous. Ceux qui prenaient soin du fœtus, dans une communication consciente, ne cessaient de lui adresser une lumière aimante. Le petit être naissait dans un état de croissance plus avancée que ceux auxquels vous donnez le jour aujourd’hui. Je dirais qu’il ressemblait plus à un enfant de quatre ou cinq ans. 

-               Qu’arriva-t-il lorsque nous fûmes projetés sur la Terre, privés de tout notre attirail technologique?

- Ceux de vos vaisseaux ayant échappé à la catastrophe disposaient de matériel adéquat car de nombreuses races possédaient déjà cette connaissance. Les méthodes que vous avez dû utiliser sur la Terre n’étaient pas exactement celles par lesquelles vous et moi avons produit nos enfants, mais vous aviez compris le processus : un ovule était prélevé sur la femme volontaire et intégré aux cellules des créatures singes bipèdes. Une force de lumière fertilisait l’ovule qui alors se divisait. Les difficultés concernant la réfrigération et l’indisponibilité d’autres équipements vous obligèrent à implanter sans attendre le petit embryon chez les mères des étoiles consentantes. La fécondation se pratiquait à la base de l’estomac à travers l’aspect « fermeture à glissière » de l’être. L’ovule y était maintenu et alimenté jusqu’à ce que le moment soit venu pour l’enfant de voir le jour. 

En l’absence du matériel permettant la poursuite du processus évolutif de l’enfant, la mère devait continuer à le porter. Il naissait prématurément encore assez petit, mais en sûreté, et il survivait. Dans le cadre de l’expérimentation qui fut mise au point, certains ajustements s’avérèrent nécessaires. Les cellules étaient prélevées sur les grands singes bipèdes indifféremment dans diverses parties de leur corps ce qui avait pour résultat des comportements variables de la part des cellules en question. C’était une chose qu’il fallait comprendre et avec laquelle il était important de se familiariser. Le niveau vibratoire de la Terre altérait la progression de la cellule récemment introduite dans le petit embryon marquant ainsi des différences notables comparées à celles que vous connaissiez dans vos mondes d’origine. 

Les survivants des étoiles commençaient à s’accommoder de ces nouvelles conditions. Des reptiliens qui, après avoir rejeté la hiérarchie reptoïde, vous avaient rejoints, cherchèrent refuge auprès de vous. Ils apportaient leur concours en vous communiquant de précieuses informations. Les premières tentatives, pénibles et laborieuses, ne donnèrent pas les résultats escomptés. Les essais toutefois se poursuivirent et, finalement, atteignirent l’objectif désiré : la création d’une nouvelle race apte à recevoir l’esprit/âme à l’intérieur de chaque petit être. Une fois formés, ils pouvaient alors naître sur la dimension de la Terre et vivre confortablement dans son atmosphère. Vous comprenez maintenant que je distille l’information graduellement de façon à ce que vous ayez une vision plus ample de l’ensemble du tableau. Je suis très satisfait que vous ayez réagi ainsi que vous l’avez fait, mais il est vrai que j’ai donné mon accord pour vous assister bien longtemps avant votre venue sur cette Terre et vous le savez.- Bien, soupirai-je, ce n’est pas aussi abominable que je le craignais. Je crois que je comprends, merci.- Je suis très heureux de vous avoir communiqué ce savoir et je pense que l’expérience est plus profonde que les mots quand elle entre en résonance avec votre connaissance intérieure.

 

Extrait de « Contacts Avec Les Pléiadiens : La Mission Du Rexégéna » recopié par Francesca     paru aux éditions Hélios par Valérie J. Barrow

 

Le Vaisseau de Rexégéna

ValerieJBarrowJadis, un vaisseau spatial du nom de Rexégéna quitta les Pléiades avec, à son bord, 50.000 personnes chargées d’établir une nouvelle culture sur la Terre.

Depuis de nombreuses années, la thérapeute australienne Valérie J. Barrow (ci-contre) est en contact avec des êtres multidimensionnels. Différentes personnes sont venues la consulter spontanément, afin qu’elle les aide à reconstituer les faits qui étaient en train d’émerger de leur inconscient, et qui se sont déroulés dans leurs vies antérieures à l’époque du Rexégéna. C’est par l’intermédiaire d’une entité du nom d’Alcheringa, appartenant au « Peuple des Étoiles », qu’elle pu comprendre leur témoignage et recevoir des révélations sur nos origines, notre parcours actuel et surtout notre devenir. 

Une partie de ces informations a été retranscrite dans un extraordinaire livre intitulé «Contacts avec les Pléiadiens», dont voici quelques éléments extraits de la postface.

Uluru

Il y a près d’un million d’années, alors que notre planète n’était encore qu’un habitat hostile dans lequel régnaient des races à la nature belliqueuse, ne connaissant ni l’Amour ni la Compassion, un vaisseau spatial quitta la huitième étoile de la constellation des Pléiades avec, à son bord, 50.000 personnes originaires de différents points de la Galaxie. Son nom : le Rexégéna. Sa destination : la Terre. Son but : y créer une culture empreinte de la Conscience cristalline. 

Mais la Mission du Rexégéna ne se déroula pas exactement telle que prévue par la Hiérarchie de la Lumière des Pléiades. Et c’est ainsi que la Terre fut ensemencée d’une humanité dont nous sommes tous les descendants.

« Différentes personnes m’ont fourni de remarquables indices concernant des évènement extrêmement anciens. La majorité d’entre elles ont été soumises à des catharsis émotionnelles très traumatisantes en laissant leurs mémoires remonter à La lumière, moi y compris. 

Certains ont eu de sérieux doutes quant à ces souvenirs. Au début j’ai eu les miens moi aussi. Mais Alcheringa, puis la merveilleuse continuité dans les lectures, m’ont finalement convaincue. 
De toute cette information est née une compréhension de notre origine, laquelle se résume comme suit : 

Des anges, il y a des milliards d’années, se détournèrent de la Lumière du Créateur. N’ayant pas cependant perdu le pouvoir de création, ces anges déchus conçurent des être physiques, en particulier les Dracos. Si en ceux-ci avait été déposée la Lumière du Créateur, ils n’avaient pourtant pas celle de l’Amour et de la Compassion. Ils se multiplièrent, comme les autres, déployant leur règne jusqu’aux Mondes des Étoiles aux confins de la Galaxie. 

Les Dracos se nourrissaient de la conscience des créatures vivantes. Au commencement, ils s’en prenaient aux formes de vie simples, mais un jour ils s’attaquèrent aux Êtres des Étoiles, lesquels durent lutter pour leur survie. Des guerres sans fin faisaient rage dans l’Univers. 

Au moyen de ce que nous appelons aujourd’hui la technologie génétique, les Dracos élaborèrent les Reptoïdes, les Dinoïdes et quelques autres races. 

Toutes étaient leurs esclaves et leur nourriture. À leur tour, ces ethnies se répandirent, s’installant dans de nombreux endroits de la Voie Lactée.

Draco

Draco visualisé lors d’une réunion de 
« voyageurs retrouvés du vaisseau-mère »

Les Gens des Étoiles s’appliquèrent par d’innombrables efforts à résoudre le problème des Dracos et la situation désastreuse qu’ils avaient perpétuée. À l’origine, la planète Terre était destinée à devenir le Jardin d’Eden, un flambeau de Lumière étincelante dans ce coin bien sombre du Cosmos. Le Plan supérieur était d’ensemencer la planète d’êtres nés de l’Amour et de la Compassion, appelés à se reproduire et à servir d’hôtes pour que ceux qui n’avaient jamais connu la Lumière en fassent l’expérience, ce qui leur permettrait d’évoluer. 

Mais aux premiers stades du développement de la planète, longtemps avant qu’elle n’ait été fécondée d’êtres physiques faits d’Amour et de Lumière, elle fut envahie par les cultures reptoïde et dinoïde. Des millions d’années durant, ces races occupèrent la Terre, y donnèrent naissance aux dinosaures et à d’autres formes de vies qui servaient de pitance aux Dracos, ce qui laissait pendant ce temps les Reptoïdes à l’abri de leur voracité. Il s’ensuivit une compétition féroce entre les Reptoïdes et les Dinoïdes qui rivalisaient dans l’invention des reptiles les plus gros et les plus violents. 

Les dinosaures envahirent totalement le Terre. C’est alors que des Êtres des Étoiles vinrent à titre d’observateurs et descendirent dans les océans sous la forme de baleines et de dauphins. (Cf. Annexe ci-dessous) 

Malgré des négociations suivies entre le Conseil Galactique Interstellaire et les Dracos, il apparut que ces derniers n’avaient aucune intention de relâcher leur contrôle sur la planète ou sur les créatures qui y étaient implantées. Une race d’un des Mondes des Étoiles connue comme le peuple Lion (ou Peuple Chat) fut appelée à la rescousse pour transformer l’environnement de la Terre et la débarrasser des dinosaures. Le rocher d’Uluru fut donc dirigé vers la planète par le Peuple Lion qui déclencha ainsi les forces cataclysmiques mettant fin à l’Âge des dinosaures. Uluru qui, à son arrivée, était enveloppé de glace, avait une seconde mission consistant à apporter dans son enveloppe des éléments génétiques qui permettraient la naissance d’êtres velus au sang chaud.

RocherUluru

 

Situé dans le Kata Tjuta national park, quasiment au centre géographique de l’Australie, Ayers Rock (le rocher d’Uluru) est le plus grand monolithe du monde (Cf. photo ci-dessus). Pour les aborigènes qui vivent à proximité et les médiums qui s’y sont rendu, cette montagne porte les traces et les preuves de l’origine extraterrestre de notre humanité. Ce site contient en effet de mystérieux cryptogrammes liés aux extraterrestres, dont on retrouve d’autres traces à Kariong près de Gosford (Cf. photos ci-dessous).

OrigineextraterrestreCryptogrammeextraterrestre

Des millions d’années plus tard, les Reptoïdes, brillants généticiens, utilisèrent ces éléments, qui avaient commencé à évoluer et les croisèrent avec des échantillons cellulaires prélevés sur les cétacés pour mettre au point un mammifère à sang chaud avec des poils, le grand singe bipède. 

Le rôle de cette nouvelle créature était en premier lieu de servir de nourriture aux Dracos car les cultures reptoïde et dinoïde avaient perdu les dinosaures. Plus tard, ces grands singes bipèdes furent également utilisés pour travailler dans les mines d’or au service des Dracos, ces derniers ayant découvert que l’ingestion de poudre d’or blanc leur permettait d’effectuer des voyages interdimensionnels. Ils finirent d’ailleurs par s’installer dans une autre dimension, libérant ainsi les Reptoïdes et les Dinoïdes de leur emprise. Les grands singes bipèdes purent se développer par eux-mêmes en une société guerrière à la force brutale. Les Reptoïdes gardaient cependant sur eux un contrôle mental, les utilisant quand ils en avaient besoin. 

Le Conseil Galactique haussa le ton et négocia le départ des Reptoïdes et des Dinoïdes. En réalité, ces derniers n’avaient pas vraiment le choix car les soldats léonins pouvaient les anéantir sans difficulté. Les Dinoïdes quittèrent la Terre peu de temps après. Mais, au même moment, les Dracos, ayant connaissance de l’ultimatum du Conseil, envoyèrent sur la planète un contingent de leurs meilleurs éléments. Ils manipulèrent les leaders reptoïdes qui, sous leur emprise, laissèrent croire par d’habiles manœuvres diplomatiques qu’ils allaient effectivement abandonner la planète. 

Une importante mission fut organisée dans les Pléiades pour transporter 50.000 Êtres des Étoiles dans un immense vaisseau spatial à destination de la planète Terre. L’objectif était d’y assimiler lentement une colonie pionnière. La planète possédait alors un environnement hostile aux Gens des Étoiles ; aussi durent-ils envisager de se modifier génétiquement pour pouvoir y vivre et y créer une nouvelle race dotée d’Amour et de Compassion. Cette dernière permettrait aux âmes des Dracos, des Reptoïdes et des Dinoïdes de s’y incarner et d’évoluer. 

Puis à son arrivée, la mission fut détruite par les Reptoïdes sous le contrôle des Dracos. Seuls, 90 survivants furent épargnés et disséminés sur l’ensemble de la planète. Tous les Reptoïdes étaient parfaitement conscients des conséquences de leur acte, et des représailles qui allaient s’ensuivre. Certains d’entre eux repartirent vers leurs systèmes stellaires et quelques-uns se réfugièrent à l’intérieur de la planète. Quant au contingent draco, il s’enfuit dans une autre dimension. 

Les naufragés des étoiles durent pour survivre affronter un environnement inamical, rejoints en cela par quelques rares Reptoïdes s’étant désolidarisé de leur communauté après avoir réalisé la cruauté de l’attaque ordonnée par leur monarque. 

Cinq ans plus tard, une flotte de vaisseaux de guerriers Lions vint sur la Terre avec pour mission de détruire toutes les installations de surface des Reptoïdes, n’épargnant que ceux qui s’étaient réfugiés en sous-sol. 

Les survivants du vaisseau-mère décidèrent de rester sur la planète. En réalité, ils n’avaient pas d’autre alternative car la Terre les avaient transformés d’une manière définitive. Ils finirent par réussir à créer les fondements de la race humaine, une nouvelle race d’êtres dotés de la Lumière, de l’Amour et de la Compassion. 

Celle-ci compte aujourd’hui des milliards d’individus. Pendant 900.000 ans, les êtres humains ont offert une infinité d’opportunités d’incarnations et d’évolution aux âmes dracos, reptoïdes, dinoïdes ainsi qu’à celles des Mondes des Étoiles. Contactsaveclespleiadiens
Ce cycle initiatique est presque arrivé à son terme. Il reste peu de temps pour un éveil total. Un Âge d’Or va bientôt voir le jour sur la Terre et ceux qui choisiront de suivre la Lumière et l’Amour entreront dans une Ère de paix et d’harmonie. 

Quant à ceux qui ne feront pas ce choix-là, ils seront incapables de survivre dans la nouvelle et subtile vibration et ils s’incarneront dans un autre endroit, peut-être semblable à la Terre, où ils poursuivront leur voyage d’évolution vers l’Amour. Ils finiront, eux aussi, par réussir car le pouvoir de l’Amour conquiert tout sur son passage. »

Extrait de « Contact avec les Pléiadiens » (Éd. Helios) 
Traduit de l’australien par Nelly Lewin

Le très beau et passionnant livre de Valérie J. Barrow est disponible CliquezICI

12345

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...