Spiritualité et Religion, question de foi

 
images aCelui qui a la foi religieuse, sait très bien qu’il va mourir, sait très bien qu’il est inférieur à Dieu. Il prie Dieu de lui pardonner d’être inférieur et plein de péchés, il le supplie de lui réserver une petite place au paradis pour dormir tranquille. C’est beau, c’est un bon début, mais ceci est le pain du pauvre, l’argent du pauvre, le désespoir du pauvre.

Sur le plan spirituel, je trouve cela complètement immoral, absolument inacceptable à cause de la réalité et de la nature des choses, de laisser Dieu vivre en pauvre. J’ai un tel respect pour Dieu, que je ne peux lui permettre de rester dans la pauvreté, ni de rester dans la condition humaine. Que vous soyez d’accord ou pas, je le délivrerai, et tous ceux qui ont la connaissance feront de même.

Nous avancerons toujours d’un pas incontournable, pour que ce qui est petit, d’humain en vous, prenne la porte, et que vous puissiez voir en vous-même ce qui a toujours été la divinité. Alors, vous nous regarderez et vous nous direz : « Ce n’est pas possible que pendant des siècles j’ai cru le voleur qui m’habitait. Il m’avait tellement maîtrisé, que je croyais tout ce qu’il me disait et me dictait. Aujourd’hui tout me paraît clair, il me semble que j’ai toujours été un Dieu, et je n’arrive pas à comprendre comment j’ai pu devenir un homme. »

Le maître bienveillant qui assiste ce genre de disciple lui met la main sur l’épaule et lui dit : « Tu sais, quand tu es un homme, tu crois que le grand mystère est de découvrir Dieu, mais quand tu es un Dieu, tu découvres que le plus grand mystère est de découvrir l’homme ». Le mystère est le même. Il n’y a rien à comprendre, il n’y a qu’à contempler la roue d’une vie que l’on appelle Dieu, qui, pour perpétuer son état, sa pulsation, descend dans l’endroit même de l’énergie, dans la caverne. Pour que vous compreniez cela, je vous donne encore un exemple.

Dans le règne de la nature il y a un élément que l’on dit pouvant concentrer le plus d’énergie, c’est le quartz, les cristaux, les pierres. Lorsque vous observez la vie du quartz, des pierres, des cristaux, vous vous apercevez que ces pierres n’ont pu être conçues que parce qu’elles sont enfoncées dans la terre. Les cavernes sont les endroits où l’on peut le plus facilement voir des cristaux magnifiques, géants.

Étant donné que tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas et que ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, pourquoi est-ce que la nature choisirait le centre de la terre pour fabriquer l’élément, le cristal, qui est capable de contenir et d’émettre le plus d’énergie ? C’est parce que l’énergie se trouve à l’endroit le plus compact au centre de la matière. Un cristal est de la matière à l’état le plus compact et, en même temps, c’est l’état le plus pur, ce qui fait la beauté et la force du cristal.

C’est ce qui est demandé à l’homme. Tu es dans l’état le plus compact de la vie, tu es dans la chair. Si tu es dans l’endroit le plus compact de la vie, c’est parce que c’est à cet endroit-là, que tu vas pouvoir emmagasiner le plus d’énergie. Grâce à cette énergie que tu collectes, comme le cristal, tu vas pouvoir devenir la plus pure des consciences.

Si Dieu ne se régénérait pas, il deviendrait un Dieu lamentable, un vieillard. Or, la vie de Dieu est un éternel éclat de joie. Pour vouloir et pouvoir rire sans cesse, il faut être jeune. Tout le monde sait que les vieillards ne rient plus, mais les enfants rient énormément. Alors, pour pouvoir rire pour l’éternité, Dieu doit sans cesse redevenir un jeune homme et pour redevenir un jeune homme il retourne à la matière. C’est pourquoi il faut aimer la matière, aimer la terre ; la terre, soit Marie, soit la vierge ; cette terre qui est véritablement la mère de Dieu.

Cela veut dire, que Dieu crée la matière à l’inverse de lui-même, que cette matière va émettre une vibration que l’on appelle vibration négative ou plus exactement réceptive, et étant une énergie réceptive, elle est appelée aussi une énergie féminine. Si la matière est féminine elle est aussi mater, si elle est mater elle est mère et si elle est mère comme toute mère elle enfante et la mère enfante Dieu. Quel Dieu ? Le Dieu qui est en même temps son créateur, son père et son fils. Alors nous dirons quel fameux inceste l’histoire cosmique.
Dieu est le seul matériau indispensable dans tout l’univers, pour créer tout ce qui existe, on ne peut pas prendre autre chose.

Il est attendu, que vous sachiez une bonne fois pour toutes que Dieu est humain, que tout est en vous-même, et que le seul but des incarnations ce n’est pas de faire le mérite de votre divinité ou de votre sens du bon jugement, votre sens de la foi, de l’amour, de la générosité, de l’esprit de paix. Tout cela c’est bien beau, mais ce n’est pas le summum, ce n’est pas la vérité, c’est l’argent du pauvre.

Il est attendu, que vous sachiez une bonne fois pour toutes que vous êtes Dieu, Dieu incarné, et que vous devez prendre le plus d’énergie possible, pour que Dieu retrouve sa jeunesse. N’oubliez pas que vous avez sept rayons à développer en vous et à rajeunir. Dans les termes de l’occultisme, on appelle l’homme, le vieillard, on appelle son âme, l’éternel jeune homme, l’éternel printemps.

Donc vous ne devez pas vous tromper de sens quand vous lisez les livres sacrés, quand vous essayez de réveiller vos propres forces, ou conceptualisez autour de ce que vous croyez être l’évolution. L’évolution n’existe pas, ou, en tout cas, si l’on utilise le terme évolution, il faut se rappeler qu’évolution signifie régénération et réintégration après régénération.

 

Psychologie cosmique : alchimie des énergies de l’homme ( http://www.conscienceuniverselle.fr/ )

Les Enfants Indigo, qui sont-ils

 

Qui sont les enfants Indigo ?
Comment savoir si vous en être un vous-même ?

téléchargement (7)Si les êtres humains se sentent rassurés par les « catégorisations » et l’appartenance à des groupes définis, les enfants que l’on nomme Indigo, eux, ont tout simplement horreur de se voir affubler une « étiquette », quelle qu’elle soit.  On les a tour à tour appelés enfants Indigo, enfants d’Oz, enfants de Cristal ou enfants du 6ème Rayon. On dit d’eux qu’ils sont les « nouveaux » enfants, les enfants de la « Nouvelle Terre », du « Nouveau Monde ». Or, un enfant qui naît avec la couleur Indigo dans son champ énergétique n’a pas besoin de se faire dire qui il est pour se reconnaître, il le SAIT déjà ! 

C’est la particularité propre à tous ces enfants dont on dit qu’ils constituent la majorité de la population mondiale née depuis le début des années 1990 : ILS SAVENT QUI ILS SONT. Non pas qu’ils soient imbus d’eux-mêmes, seulement, ils n’éprouvent pas le besoin de se définir socialement par rapport au monde qui les entoure. Ils SAVENT que la réalité qui nous entoure ne se limite pas à ce que perçoivent nos cinq sens, mais que nous faisons partie d’un Univers plus vaste, invisible, qui nous englobe et influe à chaque instant sur notre destinée. 

Si l’on dit de vous que vous êtes une personne très intuitive, que vous êtes sensible aux gens qui vous entourent, à leurs émotions et leur vulnérabilité, que vos avez des dons particuliers de guérison, de perception extrasensorielle ou de communications avec les animaux, ou encore que vous vous exprimez avec assurance en ayant la conviction de détenir LA vérité, sans éprouver de doute envers vous-même, il y a de forte chance que vous soyez inspiré par l’énergie Indigo.

La particularité de l’énergie Indigo réside dans le fait qu’elle favorise l’intégration sous toutes ses formes. C’est pourquoi, lorsqu’elle est présente dans votre corps énergétique, cela vous rend sensible à reconnaître que « tout ce qui est autour de vous est déjà présent en vous ». Par exemple, l’enfant Indigo lit un livre et il a l’impression qu’il connaît déjà cette information qu’il lit pourtant pour la première fois. Même chose lorsqu’il rencontre quelqu’un et SAIT en un seul coup d’œil s’il peut faire confiance ou non à cette personne. Il a accès à la Toile du Savoir dont est tapissé l’Univers entier, aux données contenues dans les « Annales Akashiques », la Mémoire du Temps. Plus sa confiance en lui sera grande, plus il développera cette énergie de Connaissance illimitée et d’Intuition exacerbée.  

Des êtres différents ?

Depuis que le Monde est Monde, des enfants naissent avec l’énergie Indigo en dominance dans leurs corps subtils. Pythagore, Léonard de Vinci, St François D’Assise, Jeanne D’Arc, Uri Geller sont autant de personnalités ayant grandi en étant « inspirées » par le rayon Indigo présent en eux. Dans les civilisations anciennes, ils étaient reconnus comme chamanes, guérisseurs, sorcières, mystiques ou « génies » uniques en leur genre.

À leur époque, ils paraissaient « différents » des autres, « exceptionnels » dans le sens de « hors normes » parmi leurs semblables, comme c’était mon cas lorsque je suis née en 1964. Enfant, je parlais à mes guides et les voyais autour de moi, mais comme bien des gens, j’ai appris à me taire et faire abstraction de ces « aberrations mentales » qui consternaient mes parents. Il aura fallu qu’il s’écoule plus de 25 ans pour que j’accepte de m’ouvrir de nouveau à mes dons de guérison et de voyance.

Aujourd’hui, bien que beaucoup plus nombreux, les enfants qui naissent empreint de cette énergie spirituelle de haut niveau vibratoire peuvent toutefois continuer de se sentir « à part des autres ». Certains éprouvent des difficultés d’adaptation, de concentration ou de comportement, tout simplement parce qu’ils ont peine à s’ajuster aux « limites tridimensionnelles » (sociales, familiales, scolaires, etc.) qui leur sont imposées. 

La meilleure aide que l’on puisse offrir à ces enfants serait de les accueillir inconditionnellement et de les réconforter dans l’acceptation de leur différence. Toutefois, la société normative dans laquelle nous vivons a tôt fait d’essayer d’enrayer tout ce qui n’est pas « conforme » – voire même « uniforme » – aux règles établies. C’est pourquoi de nombreuses drogues « inhibitrices » seront utilisées pour les « ramener à l’ordre » plutôt que de les pousser à explorer leur « unicité » (C’est la nouvelle forme de « chasse aux sorcières » légalisée et encouragée par l’état !).

Seulement, ces enfants seront tellement nombreux que, dans les années à venir, ils « obligeront » la société à modifier ses paramètres de « conventions sociales ».  C’est pourquoi les prophètes parlent d’eux comme des « bâtisseurs du Nouveau Monde ». Ils contribuent, par leur rayonnement énergétique, à nous libérer de la pression sociale… pour nous inciter à nous ouvrir à notre propre différence et à notre propre puissance intérieure illimitée.

Nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience humaine et non des êtres humains vivant une expérience spirituelle. Eux le SAVENT… et vous ?

site d’origine : http://www.biancagaia.com

OÙ TROUVER LA LUMIÈRE

 (Version PDF)

images (29)« Pourquoi les êtres humains passent-ils tant de temps devant leur téléviseur, leur écran d’ordinateur ou leur console de jeux vidéo ? Tout simplement parce qu’ils ont besoin de lumière pour vivre, et qu’une faible lueur, même fausse, s’avère préférable à la noirceur totale ou la solitude du cœur. 

Les êtres humains ont besoin de lumière, tout comme les plantes ont besoin de soleil et d’eau pour subsister. La lumière est une forme d’énergie qui alimente et revitalise tout votre être. Elle vous permet de « recharger vos batteries », mais surtout, de « reconnecter » avec QUI VOUS ÊTES RÉELLEMENT. Cette lumière ou « prana », ainsi que la nomment les hindous, est la source même de tout ce qui vit. C’est l’électricité qui circule librement  le long de vos « circuits » intérieurs (vos synapses, vos méridiens, etc.), nourrissant et régénérant tous vos différents corps, tant physique qu’énergétiques. 

Pour tout être vivant, il est impossible de vivre sans lumière. C’est pourquoi vous passez votre vie à rechercher comment vous approprier cette lumière, la faire vôtre et l’emmagasiner dans toutes vos cellules. Tels des tournesols à la fin de l’été, vous vous balancez sans cesse de gauche à droite et de l’avant vers l’arrière, constamment à la recherche du moindre rayon de soleil pointant dans le ciel. Pourtant, il serait tellement plus simple de trouver la lumière en vous-même : il vous suffirait de vous « brancher » sur votre propre soleil intérieur, celui de l’amour divin présent dans tout votre être… 

Or, tant de gens ont « oublié » qu’ils sont eux-mêmes lumière ! Ils ne savent plus comment « rallumer » leur feu intérieur et se voient obligés de compenser par des ressources « extérieures » à eux. Faites-vous partie de ceux qui recherchent une parcelle de lumière dans les yeux de chaque personne qu’ils rencontrent, afin de s’y abreuver tel un assoiffé perdu dans le désert ? Comme l’enfant qui a entr’aperçu une lueur de fierté dans le regard de ses parents, passez-vous votre vie à tenter de retrouver cette étincelle d’approbation et d’amour de la part de vos proches, afin de mettre un baume sur votre âme esseulée ? 

En tentant de vous nourrir à travers la reconnaissance et l’admiration que vous portent vos pairs ou en quêtant un bref moment d’attention de leur part chaque fois que vous accomplissez un exploit, vous demeurez essentiellement tournés vers l’extérieur. Vous avez « enregistré » que tout ce que vous « faites » de « spectaculaire » sera récompensé par le regard lumineux de l’autre… telle une brève éclaircie qui viendra momentanément ensoleiller votre ciel intérieur.  Il n’est même plus nécessaire que ce que vous avez accompli soit bon ou bénéfique pour vos semblables : chaque coup d’oeil étant empreint d’énergie, il suffira brièvement à sustenter votre soif intérieure… 

En réalité, et si tous ces jeux de pouvoir, de guerre et de contrôle qui sévissent partout sur la planète n’étaient que le reflet de ce besoin incommensurable pour tout individu d’aller chercher de l’énergie chez l’autre ? Que cette énergie soit positive ou négative, en fait, importe peu : du moment que vous êtes « rassasié », ne fût-ce qu’un instant… Ainsi va votre monde ! Vous vous imaginez n’être que des « aspirateurs » de lumière, toujours en quête de plus d’énergie, quite à la soustraire à vos voisins… de gré ou de force ! 

Et, au pis aller, si vous ne parvenez pas à attirer le regard de vos pairs, toute autre source lumineuse finira par « faire l’affaire » à vos yeux. Tels des moustiques irrémédiablement attirés par un lampadaire éclairant la nuit, vous vous rassemblez autour de ces écrans lumineux de toutes les dimensions possibles et impossibles, qui diffusent jour et nuit quelques pâles reflets éblouissants, vous donnant l’illusion de « communier » avec la lumière de l’autre…  

Forts intelligents, il faut l’avouer, ceux qui ont appris à synthétiser la lumière et l’enfermer dans un tube : ils ont compris qu’un faux rayon de soleil est préférable à vivre dans l’obscurité ! À défaut d’illuminer tout l’être, si vos yeux parviennent à capter ne serait-ce que quelques faibles rayons lumineux, cela donnera au moins au cerveau l’illusion d’être momentanément « rassasié ». 

Oh ! Il ne s’agit pas ici de dénigrer l’importance de ces puissants outils technologiques qui ont fait beaucoup pour l’avancement de l’humanité à bien des égards. Mais, comme en toute chose, c’est l’excès qui cause le plus de dégâts. Combien de vos enfants sont désormais obnubilés par ces machines qui les maintiennent dans un univers parallèle, hors du temps et de la réalité ?  Qui parmi vous ne peut plus laisser passer une journée sans aller consulter sa « boîte de messagerie » ? Combien d’entre vous reviennent de travailler et s’installent devant la télé pour le restant de la soirée ? 

POURQUOI VOUS CONTENTER D’UNE ILLUSION QUAND VOUS POUVEZ GOÛTER À LA VRAIE LUMIÈRE, CELLE QUI ILLUMINE ET TRANSFORME L’ÊTRE TOUT ENTIER ? 

Depuis des temps immémoriaux, toutes les civilisations ont enseigné aux humains comment avoir accès à cette lumière intérieure illimitée. Que ce soit par la méditation, la prière, le yoga ou les arts martiaux, il est facile de retrouver la paix intérieure qui permet à la lumière de jaillir « du dedans de vous-même ». Car cette lumière est là, bien présente, à l’intérieur de vous-même. Vous le savez, vous l’avez toujours su. Ce feu sacré vibrant dans tout votre être, auquel vous accédez parfois lors d’un bref moment d’extase… amoureuse, sexuelle ou mystique ! 

Imaginez que vous puissiez recréer à volonté ce moment magique de fusion avec votre moi divin grâce à quelques exercices de respiration fort simples. N’est-ce pas ce que pratiquent les yogis et les samouraï depuis des millénaires ? De nos jours, la méditation est de plus en plus à la mode : faire le calme dans votre esprit agité ne peut qu’être bénéfique à tous les égards. Mais qu’en est-il du reste de votre corps ? Ce n’est que dans la respiration et les mouvements harmonieux que la lumière peut circuler et se répandre dans tout votre être. 

Le Taï chi, comme toutes les autres pratiques visant à amplifier l’énergie vitale alimentant votre corps, s’avère une excellente technique « d’illumination ». Mais vous pourriez tout aussi bien pratiquer la course à pied, la danse ou la natation. L’important demeure la motivation, le but pour lequel vous vous appliquez à bouger dans votre corps : est-ce seulement pour vous maintenir en forme ou vous appliquer réellement à reconnecter à votre Essence flamboyante ? 

Vous voulez trouver la lumière et la faire vôtre à chaque instant ? Vous aspirez à jouir d’une santé parfaite et vivre de longues et heureuses années dans la paix de l’esprit ? Il vous suffit de faire UN avec toutes les parties de vous-même ! Recentrez-vous sur votre propre soleil intérieur (au niveau du plexus solaire) et respirez profondément en visualisant que l’énergie lumineuse augmente et s’intensifie… jusqu’à ce qu’elle vous englobe tout entier ! 

VOUS ÊTES LA LUMIÈRE DU MONDE, cela vous rappelle quelque chose ? Si vous prenez le temps de connecter à votre lumière intérieure et d’accroître votre vitalité énergétique, vous ne serez plus des « aspirateurs » de lumière, mais bien des « porteurs de flambeau » ! Soyez de ceux qui transmettent la flamme divine plutôt que de se l’accaparer ! Il vous suffit de vous rappeler QUI VOUS ÊTES ! 

VOUS ÊTES LUMIÈRE ! VOUS ÊTES ÉNERGIE ! VOUS ÊTES AMOUR ! 

L’amour, en effet, demeure l’outil d’intégration par excellence de votre Lumière intérieure : plus vous vous aimerez et vous accepterez tel que vous êtes, plus votre lumière intérieure grandira et rayonnera partout, en vous comme autour de vous ! 

Dites OUI à l’être merveilleux que vous êtes ! Respirez à fond et voyez votre énergie vitale croître et dynamiser tant votre corps que votre esprit. Laissez votre soleil intérieur réchauffer et illuminer tout votre être ! Connectez-vous au ciel, à la terre et à tout ce qui vit : désormais, vous faites UN avec l’Énergie Universelle ! Votre Lumière non seulement revitalise et régénère toutes vos cellules vivantes, mais émane bien au-delà de votre corps, rayonnant de mille feux et se transmettant à la planète toute entière ! 

VOUS ÊTES UN ÊTRE ILLUMINÉ. VOUS L’AVEZ TOUJOURS ÉTÉ. PLUS RIEN NE VOUS DÉTOURNERA DE LA LUMIÈRE DONT VOUS ÊTES ISSU ET QUI JAILLIT DE VOUS ICI  MAINTENANT… ET POUR L’ÉTERNITÉ, DANS LE FEU SACRÉ DE L’AMOUR UNIVERSEL !

Message de Bianca Gaïa reçu en channeling par Diane LeBlanc

disponible aussi sur www.biancagaia.com

Vous êtes invité à faire circuler ce message à condition d’en respecter l’intégralité

Les énergies dans la matière

images (8)Pour celui qui va aimer d’un amour profond, d’un amour plein de sacrifice, l’amour sera exactement le même, aura la même vibration que pour celui qui est profondément amoureux de quelqu’un. Simplement l’objet est différent.

Pour celui qui est amoureux de quelqu’un, toute la vibration de l’amour va se porter sur une personne et cette personne est l’objet de l’amour et cet objet n’a pas le droit de disparaître ou de trahir. Pour Bouddha ou un initié, ce même feu très puissant existe, mais l’objet n’est pas délimité, l’objet est universel. C’est ce qui permet à Bouddha ou à un initié de haut degré d’être capable de se sacrifier pour les hommes. La vibration est la même, mais elle se déroule de façon universelle à l’extérieur, ce qui rend cet amour généreux et rempli de bénéfice pour les autres. Celui qui restreint le champ de rayonnement de cette vibration rend la vibration mesquine et étouffée. La vibration étant mesquine, l’amour sera mesquin. La vibration étant étouffée, l’amour sera étouffant et va étouffer l’autre.

Je prends cet exemple de l’amour et du champ de diffusion pour démontrer qu’en fait l’homme n’a rien à créer en lui-même.
Il n’a pas à devenir Dieu. Il n’a pas à s’efforcer d’être demain un initié. Il a déjà tout en lui. Tous les feux existent tels qu’ils existent déjà en Dieu ou dans l’archétype. La seule différence, mais énorme différence, sera dans l’emploi et la canalisation de ces feux, donc dans l’expression.

Si un homme canalise toujours étroitement ses feux, automatiquement sa vie sera petite et c’est ainsi que naît ce que l’on va appeler l’attachement.
L’attachement c’est uniquement un retour de flamme qui jaillit et renvoie devant l’individu l’étroitesse de vue qu’il a eu sur un être humain ou un objet. L’individu se trouve prisonnier dans cette flamme étroite, et c’est comme cela qu’emmagasinant les étroitesses les unes après les autres, la vie d’un individu devient une petite pièce et dans cette petite pièce aucune vie véritable n’est possible. Qui dit petites pièces, dit aussi petites heures de vie. Chaque fois que vous ferez quelque chose de petit, vous aurez un temps de vie aussi petit. Je dis que les heures seront petites, tout simplement parce que le temps des incarnations sera en concordance avec votre vie.

Donc, il y a une petite roue, appelons cela la roue des incarnations, où l’homme vit et meurt, s’incarne et se désincarne de façon rapide. Pour lui, la vie entre les incarnations ne représente pas du tout un temps de repos.

Puis lorsque le champ de compréhension de diffusion devient
un peu plus large, l’homme, l’âme monte sur une autre roue d’incarnation. Une roue qui est un peu plus grande, qui permet des temps d’incarnation pas forcément plus longs, car la vie physique dépend toujours de la civilisation, de la race, d’une heure donnée sur la terre. Mais ce temps d’incarnation sera comparativement plus long, parce que sa conscience aura été beaucoup plus présente au cours du même nombre d’années. Il aura pleinement expérimenté davantage de choses. Ce qui fait que, par correspondance, sa conscience va elle aussi prendre davantage de temps de l’autre côté du plan physique. Elle prendra autant de temps pour observer, pour continuer à compléter ses informations et se préparer à recevoir dans une autre incarnation d’autres informations.

Il y a donc ceux qui vivent et meurent souvent, et il y a ceux qui vivent et meurent à une autre vitesse, une vitesse de croisière. Je ne dis pas qu’il faut préférer l’une ou l’autre roue, car la vie et la mort sont exactement la même chose sur l’une ou l’autre roue. Simplement la faculté d’être plus conscient permet à la deuxième roue d’obtenir davantage d’informations.

Donc, il y a dans le phénomène même de l’incarnation, des phénomènes de vitesse, d’accélération, de vibration, comme ils en existent au niveau des atomes.

Lorsque l’on observe la vie des atomes qui composent la matière, on s’aperçoit que les vibrations très rapides qu’ils émettent, leur permettent de se maintenir sur un plan matériel. Si on arrêtait la vibration d’un atome ou d’un groupe d’atomes, il y aurait instantanément désintégration de la matière. Parce que l’atome ayant vibré une fois, ce qui lui a permis de devenir manifesté sur le plan physique, ne pouvant émettre une autre vibration, il se retirerait automatiquement dans le non manifesté, et ne serait plus apparent.

Ce qui permet donc la maintenance de la matière, c’est que, comme l’homme ou l’âme, l’atome vit et meurt de façon très rapide, ce qui représente une vibration. Si l’atome restait dans son élément non manifesté, ou dans son état de mort, car la mort c’est le retour au non manifesté que l’on appelle aussi pralaya, il n’y aurait pas de matière. Mais l’atome n’a pas le droit de rester dans son Pralaya, alors il en ressort très vite, et la matière a lieu.

De la même façon, l’homme qui est très matériel, dans le sens où sa conscience n’est pas réveillée suffisamment, va devoir vite partir dans son Pralaya et en revenir aussi très vite. Sa vie étant très matérielle durant cette époque, sa vie a lieu de cette façon-là. Puis, lorsqu’au fur et à mesure de ses incarnations il devient plus spirituel, un peu plus divin, le temps de résidence dans le Pralaya peut se prolonger.

Pour la conscience qui a commencé à se réveiller, le Pralaya n’est plus la mort, la perte de conscience, c’est tout simplement une vie à l’état non manifestée. Au moment où la conscience est pleinement éveillée, le Pralaya et la vie manifestée deviennent l’endroit de la vie absolue, le contraire de la loi qui anime l’être matériel, pour qui, l’endroit de la vie absolue sera l’endroit de la vie physique et le Pralaya l’endroit de la mort, car on ne peut transporter dans le Pralaya que le degré de conscience que l’on a pu développer sur le plan le physique. C’est cette mort-là qui affole les hommes.

Ce qui fait peur aux hommes dans l’acte de mourir, ce n’est pas de perdre le corps physique, car beaucoup intérieurement ont l’intuition que quelque chose va continuer, mais étant donné que tout le monde a commencé dans les règnes inférieurs, dans le non évolué, tout le monde se souvient que la mort est le passage dans le non manifesté et dans le sommeil absolu, et la conscience objective qui a pu se réveiller grâce au corps, au sens, à la réincarnation, ne veut pas retourner dans le sommeil, elle veut continuer à exister, et c’est légitime. Pour continuer d’exister il faut tout simplement développer en soi l’existence. Et ainsi il n’y aura plus de mort. Il y aura incarnation, passage dans le manifesté un jour, puis désincarnation, retour dans le non manifesté. Cela ne veut pas dire que l’être va s’endormir. Sa vie va continuer.
Psychologie cosmique : alchimie des énergies de l’homme ( http://www.conscienceuniverselle.fr/ )

La pensée, c’est de l’énergie, et l’énergie matérialise cette pensée

 

imageIl tendit le bras vers la soucoupe volante et, d’un geste contrôlé de la main, il lui ordonna de quitter le sol. Elle s’éleva de terre très doucement, dans le plus grand silence. C’est alors que, d’un autre geste très rapide du bras, il lui ordonna cette fois de s’envoler dans le ciel. L’engin décolla si rapidement que je ne pus suivre de mes yeux son départ. C’est alors que je compris l’infinie possibilité de l’homme sur la matière. Je retournai la tête vers mon ami et je vis son image s’effacer doucement devant mes yeux ébahis. Sans même avoir eu le temps de le saluer, je fus aspiré et retiré de ce monde extraordinaire et magique. Je me souvins alors de ce qu’il m’avait dit au début de notre rencontre : « À ton retour, laisse-toi porter doucement et ne t’oppose pas à l’énergie qui te guidera. 

Tu verras que le transfert se fera tout en douceur et sans aucune douleur pour toi. » Suivant alors ses recommandations, je me laissai guider par cette force inconnue et je n’opposai aucune résistance. De toute façon, je savais très bien (en raison de l’expérience que j’avais eue plus tôt) que tous mes efforts seraient vains. Je sus alors que mon ami ne m’avait pas menti, car effectivement tout se passa en douceur et sans aucune douleur. Je pus ainsi vivre de manière consciente tout le processus du retour et même la réintégration dans mon corps matériel. Par contre, je ne peux pas dire que cette dernière fut très agréable pour moi. Sans être douloureuse, cette expérience fut plutôt saisissante et assez pénible. 

J’eus l’impression de pénétrer un corps étranger au mien, d’entrer dans une espèce d’enveloppe froide et sans vie. J’en conclus alors que notre corps physique n’était probablement que le véhicule de notre esprit. Que même détaché de lui, notre « conscience » subsistait. Ce qui fut pour moi, je dois dire, assez révélateur et rassurant. 

Alors, pour ceux qui se posent « la question », à savoir s’il existe de la vie après la mort… Cette expérience intemporelle que j’ai vécue tend à me laisser croire que oui. Bref, après un certain moment, je commençai à reprendre le contrôle sur mon corps physique. Je pus bouger mes doigts et mes orteils, ma tête et surtout gonfler mes poumons en les remplissant d’air frais. Ce qui m’assura que j’étais encore bien en vie, et très heureux de l’être. Étonnamment, à mon réveil, je n’avais pratiquement aucun souvenir de ce voyage fantastique. C’était comme un rêve mystérieux dont il ne reste que quelques images floues et sans consistance. Rien de précis, que des impressions subtiles, fugaces dans mon esprit. Ce n’est qu’au moment où je pris un papier et un crayon pour relater cette aventure que tout s’éclaircit et reprit alors sa place. Toutes les images, tous les mots, toutes les émotions que j’avais ressenties défilaient les uns après les autres. 

Comme si j’étais tout à coup branché à une mémoire totalement indépendante de la mienne qui me repassait le film de mon expérience. C’est ainsi que je pus raconter avec une telle précision les événements vécus lors de ce premier voyage fantastique et la rencontre avec ce guide qui allait devenir « mon ami du nouveau monde ». 

Avec nos pensées, nous créons le monde. (Bouddha)

 

extrait du livre LE MESSAGER : http://expressorion.com/Le_Messager.pdf

 

Qu’est-ce que la Merkabah – Pléiadiens actifs

 

téléchargement (1)Selon la tradition des cabalistes qui se plaçaient hors du cadre de la mystique juive orthodoxe, le Char Divin est le véhicule qui permet à l’âme de voyager à travers les 7 cieux.

Pour la mystique conventionnelle, ce Char est celui de Dieu, et nul humain – hormis le prophète Elie qui fut enlevé sur un « char de feu » sans connaître la mort – nul homme ne peut prétendre disposer d’un tel vaisseau magique. Or, la vérité est fort différente, car la Merkabah est l’enjeu final de la réintégration de l’humanité dans son domaine originel. Chaque âme-esprit est originellement un système spatial autonome, un aéronef de nature spirituelle. Et que pourrions-nous être d’autre au plan spirituel essentiel ? C’est pourquoi les enseignements à base de voyage astral ne restituent rien de la splendeur et des pouvoirs du vaisseau de l’âme. Celui-ci ne reprend son envol que lorsque l’être en incarnation se réinsère harmonieusement dans la trame universelle en délivrant son âme de la double illusion physique et invisible. En comparaison avec la magnificence du vaisseau divin immortel, notre structure éthérico-astrale-causale est comme rien.

La Merkabah est plus que l’enveloppe de l’âme, c’est le vaisseau du corps spirituel. Elle l’entoure comme une sphère de plus de trente mètres de diamètre, tel un globe électromagnétique formé de sept cercles dimensionnels, de douze constellations lumineuses et de trois « moteurs » énergétiques. Il s’agit en réalité d’un hologramme de l’univers entier, mais cet hologramme est plus réel que notre réalité actuelle qui doit servir de tremplin pour relancer le vaisseau.

C’est pourquoi les anciens sages ont écrit que l’homme est un reflet de l’univers. Ils ne parlaient pas de l’homme physique, psychique et spirituel, mais de la forme céleste qui abrite notre individualité incarnée, laquelle n’est qu’une greffe provisoire placée dans la Merkabah.  Le but de la vie et notre fonction en tant qu’être incarné, est de réveiller le vaisseau et de lui fournir un conducteur pouvant se réinsérer dans l’univers interne. On comprend que ces données ne soient pas divulguées dans les livres car l’homme ordinaire ne peut concevoir que le monde spirituel invisible dont on lui parle dans les écrits spirituels n’est en réalité qu’un reflet illusoire, tandis que la réalité divine lui est absolument inconnue. Aujourd’hui encore, cela est hors de l’entendement de la plupart des mystiques, occultistes et ésotéristes, sans parler des théologiens et des religieux. Il faut disposer d’une ouverture de conscience exceptionnelle pour ne pas se laisser abuser par les fantasmagories répandues dans les enseignements de l’ère des Poissons. La réalité suprême nous demeure inconnue. Tout reste à découvrir.

Les lecteurs de Krishnamurti, par exemple, ont du mal à saisir ce qu’il entendait par le « tout autre » qui est la dimension supérieure au-delà des sept sous plans de notre continuum.

A partir de cette dimension extra cosmique, l’on commence à entrevoir l’immortalité car le vaisseau de la Merkabah devient une expérience consciente, mais indicible, d’où le refus des initiés de spéculer à son sujet.

Jusqu’au 20 °siècle, la description du vaisseau de l’éternité était jugée inassimilable. C’est pourquoi les clairvoyants n’en font pas mention, ou bien de manière indirecte, lorsqu’ils évoquent la similitude entre macrocosme et microcosme.

Nous connaissons l’analogie entre la création et le créateur, mais il n’existe pas de description explicite de la merkabah, forme originelle à « l’image de Dieu ». D’abord, par manque de termes appropriés pour définir ce qui est de l’ordre d’une science et d’une réalité abstraite sans référence avec nos croyances. Notre mémoire spirituelle n’est que celle de nos passages dans les mondes paradisiaques entre deux incarnations. Or, la Merkabah existe sur le plan de la Surnature et ne peut donc être pas perçue à partir de l’au-delà.

La technologie sacrée de la Merkabah transcendante a toujours été l’objet du travail intérieur de certaines communautés initiatiques de l’antiquité. C’est la barque sacrée qui permet de traverser les mondes sur le chemin du Retour vers Dieu. Ce vaisseau spirituel est individuel, telle une sphère immense d’un champ de plus de 15 mètres de rayon, dont le centre mathématique est dans l’atome germe qui est dans le cœur du système (il correspond avec le cœur mais non avec le chakra du cœur). Cet atome contient les codes et lois de fonctionnement du vaisseau Merkabah.

Nous savons qu’un centre d’énergie émettant des ondes dans un espace homogène (isotropique) crée naturellement une forme sphérique. C’est pourquoi l’idée divine qui jaillit de la source de l’énergie primordiale génère une sphère. (On peut en faire l’expérience lorsque l’on fait des bulles en soufflant. Il apparaît des sphères qui prennent les sept couleurs de l’arc-en-ciel, ce qui sur un plan cosmique se manifeste sous l’aspect d’un champ de sept dimensions pulsé par le souffle de la dynamique divine) 

Cette bulle divine est la forme originelle de tout être qui vient à la vie dans le sein de l’éternité. C’est ce que les ésotéristes nomment un « esprit-vierge ». Au début cet être n’a pas d’individualité consciente mais il dispose d’un véhicule, le corps de la Merkabah pour voyager et expérimenter. Constitué à « l’image de Dieu », ce corps divin a donc en lui toutes les potentialités universelles et les pouvoirs d’un dieu: amour, sagesse et force. Il ne lui reste qu’à les extérioriser selon son génie individuel au fil d’un processus d’évolution divine qui est ascendant pour l’éternité. Il n’est pas prévu d’involution dans ce voyage vers les univers glorieux, mais il existe la possibilité d’apprendre par la douleur en faisant l’expérience de l’oubli de la source. C’est ce qu’on nomme la « chute ».

Une hiérarchie entière de systèmes merkabah  de type « âmes de lumière », a pris cette direction négative à la suite d’une intervention d’une autre hiérarchie de type « esprit de feu » qui voulait accélérer le processus de conscience individuelle chez les « âmes de lumière ». Cette tragédie est racontée dans la Bible comme le « meurtre de Caïn » – l’esprit de feu rempli d’ardeur – contre son frère céleste Abel – l’âme lumineuse paisible. Les deux hiérarchies sont humaines-divines à l’origine, mais la hiérarchie angélique des Fils du Feu existe grâce à une formule énergétique hyper dynamique qui la pousse à rechercher avec témérité les défis de l’intelligence en vue de progresser. L’autre groupe angélique, les êtres de lumière de la racine d’Abel sont orientés vers l’adoration et la sagesse paisible. Grâce aux lois harmonieuses de l’univers divin, ces deux groupes disposaient de leur dimension propre pour se manifester et s’accomplir en plénitude.

Les Fils du feu de Caïn (le possesseur du feu) avaient leur royaume sur le plan sans forme des hauteurs universelles, et les Fils de l’eau de lumière d’Abel (l’apparence formelle) avaient leur royaume « au-dessous », sur la dimension des formes paradisiaques sublimes. L’irruption des fils du feu dans l’ordre des fils de la lumière a fait exploser cette harmonie et causé la descente des âmes de lumière et des esprits de feu unis dans la même involution jusqu’au plan matériel.

Cela est le grand mystère. Dans l’ordre divin, il n’y a pas d’évolution à travers la matière, mais notre passage dans la dimension dense provient d’une perte de conscience liée à l’accident originel que l’on pourrait comparer à une explosion atomique de puissance cosmique.

Au moment de cette explosion, le système de la Merkabah fut désorganisé, et son « roi », le conducteur du char divin, fut blessé grièvement sans toutefois mourir puisqu’il s’agissait d’un dieu. Le conducteur de la Merkabah est tombé dans l’inconscience, comme mort, en attendant qu’il reprenne vie après des âges infinis à travers l’évolution du système solaire qui est une base provisoire pour les Merkabah accidentées. Au fur et à mesure de l’enlisement dans l’épaisseur de la substance au taux vibratoire ralenti par notre inconscience, nous avons projeté autour de nous un environnement spatial qui constitue notre univers extérieur avec ses créatures.

Possédant en nous depuis l’origine les pouvoirs sublimes de la divinité, ces pouvoirs se sont extériorisés en analogie avec notre état d’inconscience, et ils ont projeté cet environnement terrestre avec l’illusion de la voûte céleste, vestige de notre ancien royaume intérieur.

Les constellations et les étoiles extérieurement visibles sont l’extériorisation des anciens foyers de puissance intérieure de la Merkabah.

 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans le vie humaine. 

JEAN, l’Envoyé de Shambhalla

JEAN, l’Envoyé de Shambhalla dans MESSAGES EVENEMENTS images

Interview de Jean-Claude Genel

Lors de la fête du Wesak (pleine Lune du Taureau du 17 mai 2011), Jean-Claude Genel a transmis les instructions de Jean, l’Envoyé de Shambhalla. Il a également annoncé la mission des « Âmes hébraïques » dont le rôle serait d’assurer le passage de l’humanité dans le cycle nouveau. Découverte.

Pouvez-vous nous parler de Shambhalla ?

Jean-Claude Genel : Shambhalla  est le centre d’énergie d’où rayonnent les forces qui transmettent la vie du Créateur jusque dans notre réalité humaine. Pour donner une image, ces forces sont comme les classes d’un vaste collège répondant à l’évolution de notre planète. Ainsi, en plus des Maîtres incarnés qui dispensent un enseignement spécifique, Shambhalla dispense des courants d’énergies, chacun placé sous l’autorité pleine et entière d’un Etre de lumière. Shambhalla est également le « lieu » où se prennent toutes les décisions concernant l’évolution spirituelle de l’humanité. Celles-ci procèdent d’une vision cosmique et intègrent les époques, les changements d’ères ainsi que les grandes transformations imposées par un nouveau cycle de 26 000 ans environ (12 ères de 2160 ans). Celui qui s’amorce dévoile un peu plus la réalité de Shambhalla qui se manifeste à travers différents chemins de lumière et de multiples vérités. Ces forces vont devenir accessibles à un plus grand nombre d’êtres éveillés car, d’une part elles entrent en action pour faire évoluer l’ensemble de l’humanité et, d’autre part, elles sont véhiculées pour un temps par les « âmes hébraïques » et donc sous leur responsabilité.

Pouvez-vous définir qui sont ces « Ames hébraïques » ?

JC G : Les âmes hébraïques sont des intelligences manifestées et canalisées par certains êtres en fonction de leur évolution. Leur mission est de faire évoluer la Terre en dépassant le mode humain – qui atteint ses limites en cette fin de cycle – pour vibrer sur celui de l’âme. Ces âmes ou énergies divines intelligentes représentent les forces vives animant la structure spirituelle de l’âme en tout être humain et que je nomme les « Valeurs de l’Ame« . Chaque valeur est une source de lumière qui révèle l’Amour divin en fonction de l’évolution de chacun, donc des expériences et de la compréhension de chaque âme. En ce début de cycle de 26000 ans, les nouvelles énergies liées à l’action de Shambhalla vont désormais toucher les êtres au plus profond de leur existence avec, pour conséquence, la résurgence des douze Valeurs fondamentales. Celles-ci favoriseront une nouvelle manière de penser pour que l’humanité s’adapte aux changements spirituels en cours ; c’est une question de survie.

Vous semblez accorder une place prépondérante aux valeurs. Pouvez-vous en citer quelques-unes ?

JC G : Je distingue douze valeurs fondamentales, parmi lesquelles le courage et la justice, l’obéissance à soi et la persévérance, mais aussi la simplicité et la compassion en passant par la patience et la confiance. Les valeurs sont un moyen simple et accessible pour se connaître en profondeur, dans l’esprit du célèbre adage socratique « Connais-toi toi-même. » Elles permettent une exploration de notre nature humaine et une reconnaissance de notre nature spirituelle. Elles facilitent l’intégration de notre véritable pouvoir personnel qui permet de prendre le contrôle de notre destinée. Grâce aux valeurs, chacun peut prendre conscience qu’il peut élaborer un futur ne reposant plus sur des schémas sclérosants et passéistes mais sur un enseignement du cœur, hors temps, que les grands prophètes ont su réactiver. C’est ainsi que la plupart d’entre nous, dans leur recherche personnelle, ont le désir d’identifier une « valeur-essence », une « valeur-solaire » capable de les guider en toute sécurité dans l’incarnation et ses multiples expériences. Comme un train est constitué d’une motrice et de wagons, notre pouvoir personnel, celui qui nous oriente infailliblement vers notre accomplissement, repose sur une valeur-motrice, la valeurs-solaire, qui entraîne tous les valeurs-wagons. Cela signifie qu’en toute circonstance, si nous sommes animés de notre valeur-solaire, nous bénéficions de la puissance de toutes les autres valeurs, comme le diamant brille de toutes ses facettes. La valeur-solaire est le code secret que chacun doit connaître et activer pour qu’à tout moment il puisse progresser et remettre de l’ordre dans sa vie.

Quelle place donnez-vous à Jean que vous nommez l’Envoyé ?

JC G : Jean, le disciple « Bien-Aimé » est le pur reflet de l’amour christique, représente une énergie extraordinaire. Il possède la connaissance secrète du cœur qui nous est révélé à travers nos prises de conscience tout au long de notre vie. Sa place est directement liée aux valeurs. Celles-ci correspondent à des classes, à des chemins initiatiques, à des intelligences. Nous pourrions considérer chacune d’elles comme une entité spirituelle que nous pouvons appeler un « Maître ». Actuellement, tout s’assemble comme les pièces d’un vaste puzzle mystique – réalité de Shambhalla, mission des âmes hébraïques, résurgence de Jean, émergence des valeurs de l’âme, etc. – dont la réalité intérieure balaie peu à peu l’histoire spirituelle fabriquée par les hommes et véhiculée par les religions. Jean, en tant que chef des initiés, représente la source christique qui ouvre l’humanité aux prises de conscience majeures. Les valeurs qu’il représente accompagnent tout être dans son cheminement et le conduisent à l’éveil. Elles ont le pouvoir de réintégrer la pureté christique dans la conscience.

Vous prônez donc un travail personnel pour que l’ensemble de l’humanité s’éveille ?

JC G : L’âme de chacun doit délivrer son propre message à travers l’incarnation et cela passe par une manière de penser différente où le passé reste au passé et où le présent laisse s’épanouir une vision générée par l’énergie pure du futur. Le processus est en marche, relayé par l’inconscient collectif, jusqu’à ce qu’un Avatar vienne nous enseigner la suite de la révélation christique, en touchant notre intelligence et en la développant. Son enseignement nous apprendra que la connaissance ne se limite pas à notre Terre et que voici 2000 ans, la présence christique s’est aussi révélée dans bien des mondes habités simultanément. Pour le moment, nous traversons une période de mutation qui déstabilise et sème la confusion dans les esprits non préparés. Tous ceux qui sont en quête d’eux-mêmes savent que le fruit de leur expérience spirituelle rejoint et stimule l’inconscient collectif et que celui-ci, en retour, répond à toute nouvelle aspiration sincère. Il représente un « noyau dur » auquel se relie naturellement toute personne s’engageant dans une démarche de sens et dont elle reçoit force et inspiration. Cette « mise en réseau », donc en résonance, a pour effet d’amplifier toute prise de conscience de celles et ceux qui œuvrent à la révélation d’une société nouvelle. Ce phénomène permettra de traverser des obstacles jugés encore infranchissables aujourd’hui. C’est bien ainsi que le Christ est apparu sur Terre, fruit d’un désir et d’une volonté portés à son point de manifestation.

Concernant l’amour christique auquel vous faites souvent référence, vous l’avez déjà développé dans un livre comportant les messages d’une âme dans l’au-delà.

JC G : L’âme qui s’exprime dans l’ouvrage « Rencontres avec une Etoile » témoigne clairement du niveau de conscience que nous sommes capables de véhiculer au cœur de l’existence sans attendre que la mort nous le révèle. L’Au-delà devient d’une étonnante proximité et nous comprenons qu’il est une composante de notre nature spirituelle et donc aussi de notre existence terrestre. Ces « rencontres », je les nomme volontiers des « méditations », tant elles traduisent des états intérieurs que nous ressentons mais que nous n’osons pas encore affirmer dans notre quotidien. A leur lecture, nous comprenons dans un premier temps à quel point nous sommes sourds et aveugles, plongés dans un monde d’obscurité et d’ignorance. Mais cette richesse lumineuse, longtemps considérée comme relevant d’un ailleurs bien séparé de nous ici-bas, nous est de plus en plus accessible. De tels témoignages nous permettent de nous familiariser avec notre véritable essence et de la traduire dans un art d’être au monde. L’immense puzzle de la vie divine est en train de s’assembler sous nos yeux et nous en sommes les artisans dévoués.

Pour vous, quel rôle peut jouer l’année 2012 ?

JC G : Symboliquement, je dirais que 2012 verra l’apposition d’une des pièces majeures. Les Maîtres n’ont-ils pas évoqué une certaine « distorsion du temps » ? (3) Ce saut quantique nous permettra de nous affranchir de l’illusion du temps et l’impact créé dans notre esprit nous entraînera dans de nouvelles réflexions et considérations qui nous rapprocheront de la réalité de Shambhalla. Nous sentirons notre âme de plus en plus vivante, de plus en plus vibrante, facilitant le passage des informations de Shambhalla sur Terre. Les âmes hébraïques adombrent l’âme des êtres disponibles, conscients, intelligents de ces vérités et qui pensent déjà différemment. Il est là le passage, précisément dans l’enseignement que ces êtres vont proposés. Un enseignement fait de l’accomplissement des valeurs. La connaissance auquel il donne accès est un pont vers une nouvelle liberté d’être qui passe par l’incarnation d’une valeur majeure contenant toutes les autres comme autant d’intelligences imbriquées pour fortifier la nôtre que l’on appelle l’évolution.

Vous distinguez fréquemment deux formes d’intelligence. Pouvez-vous les définir ?

JC G : Je distingue celle liée à l’éducation et au savoir. Elle permet à tout un chacun d’organiser et de gérer son existence. Elle provient donc de l’apprentissage et de l’expérience qui développent la compréhension. Et celle liée aux prises de conscience successives qui viennent d’une réflexion sur le sens de la vie et développe en l’homme un état de conscience qui le porte à développer une autre forme d’intelligence liée au développement naturel de son âme. C’est l’intelligence de la vie, auxquelles émotions et intuitions participent. Elle repose sur les valeurs de l’âme, véritable structure énergétique qui nous relie au tout et résonne de concert avec lui. Cette intelligence-là maintient l’être en lien permanent avec l’intention créatrice ou Dieu. Elle ouvre à la multidimensionnalité de l’existence. Cette intelligence se nourrie des « droits de l’âme » par lesquels l’Esprit divin se manifeste dans sa création. La prochaine étape de l’évolution de l’humanité sera de vivre la richesse de l’Esprit et instaurant, pour cadre de vie, les « droits de l’âme ». Les « Droits de l’Homme » sont un formidable marchepied, à condition qu’ils soient appliqués et respectés. Ils permettront d’aller plus avant dans la reconnaissance de la divinité en l’Homme. Dans ce cas, tout être humain dans son expérience vivra consciemment la richesse de l’Esprit. Cette complémentarité entre l’horizontalité de l’intelligence humaine et la verticalité de l’intelligence divine donnera le jour à une nouvelle civilisation. Le prologue du nouveau cycle qui s’annonce doit s’ouvrir sur la reconnaissance et l’étude des Droits de l’Ame.

Pensez-vous que si l’humanité parvient à s’éveiller à une spiritualité sans dogme, elle aura une chance de poursuivre sa quête dans le prochain cycle ?

JC G : L’humanité actuelle se croit évoluée mais elle en est encore au stade enfantin de penser que ce qu’elle ne voit pas n’existe pas. Elle se laisse encore distraire par toutes sortes de croyances religieuses et en oublie son lien direct avec la source originelle. Elle s’illusionne dans un monde d’images et de mirages qu’elle croie permanent et dans lequel son âme disparaît. Le choc du passage d’une ère à une autre lui prouvera que tout ce qu’elle voit n’est qu’éphémère et les âmes hébraïques saisissent déjà l’occasion pour l’inviter, par le cœur ou par l’âme, à s’ouvrir à une autre contemplation. Nous allons voir la nouvelle réalité se superposer peu à peu à l’ancienne et nous ressentirons les vérités qu’elle nous inspire. C’est ainsi que l’héritage christique resurgira et s’imposera comme fondement d’une fraternité nouvelle. Il stimulera en nous le désir de retrouver notre force intérieure et d’oser construire la vie sur l’amour que les valeurs nous inspirent. C’est-à-dire que chacun de nous est appelé, grâce aux âmes hébraïques, à prendre conscience de son talent et à vouloir structurer sa vie en fonction de ce qu’il ressent et non pas en fonction de ce qu’on lui dicte.

Les créations technologiques sont-elles compatibles avec une haute spiritualité ?

JC G : Les créations technologiques prennent un véritable ascendant et peuvent nous donner l’illusion d’une grande évolution. Mais rien ne changera dans la conscience de l’être qui finira par s’y complaire et s’y enfermer. Il est donc du devoir de chacun de se diriger vers la spiritualité pour comprendre le fil conducteur de l’évolution authentique et faire resurgir des vérités saines. Sur toute la surface de la Terre, chaque peuple est appelé à réhabiliter, en fonction de son historique mystique, les droits de l’âme. Les âmes hébraïques viennent enclencher un nouveau cycle et nous aider à aborder l’Esprit en nous à travers les droits de l’âme. Grâce à elles, nous allons pouvoir tourner une page en nous posant des questions essentielles, obligeant notre cerveau à jouer son rôle véritable, celui de tisser les énergies de l’âme. Nous sommes donc au début d’un changement de paradigme majeure, celui qui verra l’être humain explorer qui il est dans son âme et formuler ses droits nouveaux, reflets de la puissance divine en l’humanité.

Livre de référence : L’Envoyé de Shambhalla (livre + CD)

RACES GALACTIQUES (vague Pléiadienne 4)

 

 Siriens (vague Pléiadienne)

RACES GALACTIQUES (vague Pléiadienne 4) dans PLEIADIENS (TERRE) images-2Origine : Système stellaire de Sirius (étoile double ou même triple ?)

Les Siriens font partie des espèces qui aident la Terre et ses habitants (humains, animaux et la nature). Les Siriens sont des guerriers spirituels et sont fortement connectés aux dauphins et aux baleines sur Terre. Beaucoup de personnes se sentent familières de ces formes de vie parce qu’elles ont vécu en tant que telle et elles perçoivent les entités de Sirius comme des amis aimants.

Sirius est aussi un plan de Transition où une conscience peut expérimenter pour se préparer à incarner des formes de vie plus individualisées comme la forme humanoïde par exemple. Aussi, beaucoup de personnes ont des souvenirs qui s’expriment sous la forme de sentiments pour l’étoile elle-même sans savoir exactement ce qu’ils signifient. 

C’est donc un portail dimensionnel pour nombre de consciences, à divers titres.

Les Siriens dont on parle ici sont les Siriens de notre histoire, ceux qui ont fait partie du projet génétique sur Terre. Il y a tellement de Siriens de différents niveaux (dont la plupart existent dans des réalités de lumière) qu’il faut faire attention à ne pas faire de confusion.

Les Siriens qui ont fait partie de la création de la race humaine sont appelés les « dieux Siriens », en provenance de Véga. 

Sirius est apparemment aussi l’épicentre du collectif ASHTAR où des humanoïdes de plusieurs types, Sasquatch, Reptiloïdes, Gris, Insectoïdes, espèces hybrides Reptiliennes-Insectoïdes de même que des entités cybernétiques MIB ont collaboré. 

Par le passé, ces Siriens ont été en guerre avec l’Empire d’Orion et le système stellaire Reptilien des « Six Profanes» de l’amas ouvert d’Orion. L’ancien conflit porte sur celui qui sera le « seigneur » d’un secteur de l’espace contenant 21 systèmes stellaires incluant le système stellaire le plus stratégique du Soleil et particulièrement de la Terre, oasis d’eau, de minéraux, de plantes, d’animaux et de ressources génétiques d’une incroyable variété comparé à la plupart des autres mondes. La querelle entre les Siriens et les reptiloïdes d’Orion remonte à l’époque de l’invasion d’Orion par l’Empire Draconien ce qui a produit la fuite d’humanoïdes de type Nordique vers Procyon, le Soleil, Sirius et ailleurs. 

A une époque plus récente une scission a eu lieu dans le collectif Ashtar après la découverte d’une infiltration massive d’agents des Six Profanes et de l’Empire Draconien dans le collectif, ayant pour conséquence que beaucoup d’humanoïdes ont pris part à la Fédération (dont une base est située à Furnace Creek en Californie), et beaucoup des reptoïdes ont pris parti pour l’Empire Draconien d’Orion (dont une base est située à Dulce au Nouveau Mexique). Cette guerre se déroule autour du système Solaire en ce que les projets opposés pour ce système sont un des points majeurs du litige entre les deux ou trois factions guerrières. 

Les dieux Siriens ont une génétique héritée des Végans, la peau plus sombre mais très claire lumineuse allant du brun au brun foncé. Ils ont beaucoup de caractéristiques Véganes, dont les yeux larges légèrement en amande. Les dieux Siriens qui ont traité avec la Terre ont passé beaucoup de temps avec les Lyriens qui faisaient aussi partie du projet génétique et avaient fait quelques mélanges génétiques avec eux. Aussi, les dieux Siriens ont pris beaucoup des caractéristiques des Lyriens : certains ont eu la peau plus claire. A force de mélanges génétiques, la seule manière de différencier un Sirien d’un Lyrien c’est de comparer leurs croyances, mais non leur apparence physique.La dernière tentative a été d’allier les maisons royales de Sirius et de la Lyre. 

A travers les époques de la Terre, depuis que les prototypes d’Adam et Eve ont été créés, cette tentative a été faite avec l’espoir qu’un type d’humains plus avancé pourrait être créé. Cela continue toujours. Ce n’est pas autant les caractéristiques physiques à l’heure actuelle qui sont en cours d’intégration, mais plutôt les structures de croyances elles-mêmes.Parce que les dieux Siriens avaient un héritage Végan, il paraît normal que certains d’entre eux puissent avoir eu quelques héritages génétiques du type Végan non humanoïde, ce qui signifie que certains des dieux Siriens semblent non humains ; mais ils ressemblent plutôt à des insectes ou des reptiles (bien qu’ils soient des mammifères comme les terriens, mais avec une apparence différente).

 Etoile la plus brillante du ciel, Sirius est située dans la constellation du Grand Chien. Les Égyptiens la vénéraient pour les crues du Nil et les bonnes moissons. L’éclat intense de Sirius est en grande partie dû à sa proximité; 8,6 années-lumière. C’est l’une des étoiles les plus proches.

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans le vie humaine. 

GROS PLAN SUR L’ADN

 

GROS PLAN SUR L'ADN dans DOUZE COUCHES DE L'ADN images-15L’ADN est la configuration des croyances cristallisées projetant la forme humaine. Le carbone constitue le cœur de l’ADN. Chacune des cellules qui composent la structure de notre corps renferme un noyau contenant l’ADN et dans l’ADN figurent les instructions nécessaires à la reproduction cellulaire. L’ADN est une molécule en forme de double hélice composée de deux brins complémentaires qui maintiennent en place chacune des deux hélices. Elle ressemble en fait à un escalier en spirales.

Chaque hélice est constituée de nombreux composés chimiques appelés nucléotides et reliés les uns aux autres dans une formation en chaîne. Examinés de près, ces nucléotides consistent en trois unités (une molécule de sucre, un groupe de phosphates et un groupe de quatre molécules d’azote) renfermant des composés appelés bases. On appelle triplet une séquence de trois bases de nucléotides, séquence nécessaire et suffisante pour coder un acide aminé (constituant important d’une protéine). Différentes séquences produisent différents acides aminés. Ainsi, une protéine consistant par exemple en une centaine d’acides aminés est codée par une section d’ADN consistant en 300 nucléotides. En résumé, les séquences de nucléotides déterminent différents groupes d’acides aminés et différentes combinaisons d’acides aminés déterminent à leur tour différentes structures de protéines. Ces structures de protéines composent les organes de notre corps. Les molécules de protéines peuvent être des fibres insolubles (par exemple, les cheveux) ou encore des globules solubles se déplaçant dans l’organisme. Ces molécules traversent les membranes cellulaires et sont le catalyseur des réactions métaboliques.
Chacune de nos croyances est cristallisée dans la molécule d’ADN et chaque être humain possède dans son ADN un schéma directeur unique. L’apparence physique de chacun d’entre nous résulte directement des systèmes de pensées qui sont à l’origine de la cristallisation de ses croyances.

 Ce sont nos formes-pensées (ou croyances) qui sont à l’origine du schéma directeur (que nous reconnaissons dans l’ADN) de notre forme physique et de son environnement. Ces croyances, qui se sont développées sur des périodes de temps infini, se sont cristallisées en raison de notre désir de ne pas nous détacher des expériences suggérées par notre ADN. Il existe, dans d’autres dimensions, de nombreuses formes de vie qui expérimentent la réalité différemment de nous. Par exemple, nombre d’entre elles se manifestent en se mouvant à des niveaux de fréquence extrêmement élevés et ne connaissent pas le système de projection holographique qu’utilisent les humains et d’autres formes de vie. À l’issue de l’expérience, elles s’en détachent sans difficulté car elles sont conscientes de pouvoir la revivre si elles le souhaitent. L’homme crée une expérience puis en projette un hologramme. Au commencement, il expérimentait les choses holographiquement puis s’en détachait. Parce que sa forme physique présentait un niveau de conscience extrêmement élevé, il faisait preuve d’une réelle compréhension des lois universelles.

Mais alors que le temps s’écoulait, il commença à se raccrocher aux choses qu’il expérimentait : lorsque l’expérience d’une chose arrivait à terme, il se raccrochait à cette chose et la conservait sur le plan physique au lieu de la laisser se dissoudre puis retourner à la source universelle. Ce rattachement à la chose nécessitait de bloquer à nouveau de l’énergie car, afin que cette chose ne soit pas dissoute, il était nécessaire de la retenir en en organisant la structure atomique de sorte qu’elle ne retourne pas à la source universelle. Elle était alors maintenue dans un champ d’énergie dans lequel elle se manifeste encore et encore. Ce phénomène s’observe sur le plan physique par le processus de la cristallisation : la plupart des objets solides présentent une structure atomique ordonnée et sont de nature cristalline.

 

CARBONE ET CRISTALLISATION : AU CŒUR DE L’ADN

 L’énergie bloquée à des fins de cristallisation se manifeste sous la forme de l’atome de carbone. Le carbone est au cœur des molécules de chaque être vivant de notre dimension, et il est à l’origine du processus de la cristallisation de la matière solide. Parmi les éléments que l’on recense dans notre dimension, le carbone est le seul capable de produire la variété de molécules nécessaires à la vie organique. Les atomes de carbone se lient les uns les autres pour former des maillages de chaînes ou de cristaux et existent à cause de notre désir d’appréhender les choses sous une forme solide.

Une pensée, de même qu’une croyance, naît de l’intelligence d’une forme de vie. Les groupes d’atomes s’accumulent à la source universelle, bien qu’ils ne soient pas suffisamment liés pour former une masse solidifiée. Une croyance, lorsqu’elle apparaît, présente une structure fluide et génère une énergie considérable. Les atomes qui en constituent le support ne sont pas encore étroitement liés les uns les autres. Alors qu’elle pénètre notre système de pensées, chacun de nous décide de la rejeter ou de l’accepter. Un chrétien fervent, par exemple, à la lecture d’un enseignement bouddhiste peut en accepter les différents aspects mais les rejeter ensuite parce qu’ils contredisent ses propres convictions. Ces aspects peuvent pénétrer son esprit en raison de la fluidité de leur nature et, rejetés, retournent simplement à leur source.

Une autre personne découvrant le même enseignement pourra décider d’en faire sa nouvelle philosophie. Ses nouvelles croyances demeurent d’une nature fluide pour quelque temps jusqu’à leur intégration complète à son système de pensée. L’énergie puissante qu’elles génèrent élève alors le niveau de vibration atomique des autres croyances déjà cristallisées chez cette personne. Parallèlement à une ouverture d’esprit ou à l’abandon des anciennes croyances, ce niveau de vibration plus élevé se traduit par une transformation passagère : les croyances cristallisées deviennent elles-mêmes d’une nature plus fluide. Ainsi, les nouvelles croyances, de par la fluidité de leur nature, fusionnent avec les anciennes – ou les remplacent, une nouvelle structure étant alors créée. Une fois cette structure consolidée, à savoir lorsque les énergies apportées par les nouvelles croyances ont été absorbées, un nouvel arrangement relie les atomes de carbone les uns aux autres dans une forme solidifiée. 

La science physique appelle ces structures fluides de croyances des  » cristaux liquides « . Dans la nature, ces cristaux sont des substances présentant des propriétés à la fois liquides et solides. Leurs molécules se meuvent avec fluidité, bien qu’elles présentent souvent la même orientation. 

Le degré de fluidité ou de solidité des cristaux liquides est fonction de la température et de la pression auxquelles ils sont exposés. Lorsque la température est suffisamment élevée ou la pression suffisamment basse, ils se comportent comme des liquides. À l’inverse, lorsque la température est suffisamment basse ou la pression suffisamment élevée, ils se comportent comme des solides.

extrait des écrits de  Yasmine Rooney 

La Sexualité – Une Mémoire

 

La Sexualité -  Une Mémoire dans Les MESSAGERS de l'AUBE maitre081Les royaumes spirituels sont des lieux d’existence inaccessibles pour le corps humain. Comme la sexualité était une opportunité pour les êtres humains de recouvrer leur mémoire, ou pour se brancher avec leur soi spirituel et avec leur créateur, ou encore pour trouver une route menant au royaume spirituel dont l’accès est scellé, les églises sont apparues et ont enseigné que la sexualité n’avait pour seul but que la procréation, que la sexualité ne servait qu’à faire des enfants.

On a prétendu que la sexualité était quelque chose de très mauvais. On a dit aux femmes qu’il leur fallait endurer la sexualité pour servir les hommes et qu’elles n’avaient aucun contrôle sur leur fécondité. Les femmes ont cru cela; ce qui explique qu’à ce jour vous croyez en général n’avoir aucun contrôle sur cette partie de votre corps. Vous devez prendre conscience que c’est à vous seules qu’il revient de décider si vous allez donner naissance à un enfant ou pas. Ce n’est pas une chose si compliquée comme on vous l’a affirmé. Le fait de prendre une décision et d’avoir une intention est ce qui amène l’expérience vers vous. Vous pouvez contrôler si vous allez avoir un enfant ou non. Si la femme avait eu cette capacité au cours des quelques derniers millénaires, et si elle avait été capable d’explorer sa sexualité sans craindre d’avoir un enfant, les hommes et les femmes auraient peut-être découvert qu’ils sont beaucoup plus libres qu’on ne leur avait dit qu’ils l’étaient.

La découverte de la fréquence la plus élevée de la sexualité émerge de l’expérience de l’amour. Cela n’a rien à voir avec le fait que les relations soient de nature homosexuelle ou hétérosexuelle. Cela concerne deux êtres humains s’apportant mutuellement du plaisir d’une façon qui ouvre les fréquences de la conscience. Vous avez accordé foi à de nombreuses idées concernant ce qui est convenable et ce qui ne l’est pas dans l’expression de la sexualité. L’amour est l’essence de ce qui doit être créé dans toutes les relations. Si vous aimez et honorez quelqu’un, la composition de votre densité n’a pas d’importance. Ce qui importe, c’est la vibration d’amour et la manière dont vous explorez cet amour qui, normalement, est un don inné et est combiné avec l’intégration des contreparties mâle et femelle qui composent la flamme soeur.

Idéalement, on explorera la sexualité à travers ses propres sentiments. Le troisième et le quatrième chakra vous relient respectivement à l’émotion et à la compassion, qui vous relient au soi spirituel. Le soi spirituel est cette partie de vous qui est multidimensionnelle et grâce à laquelle vous existez simultanément sous de nombreuses formes. Être conscient de toutes ces réalités au sein de votre identité est la mission, la tâche que vous vous êtes engagé à mener à bien. Lorsque vous êtes conscient, vous pouvez syntoniser les différentes fréquences, vous souvenir de qui vous êtes, et changer le taux vibratoire de cet univers. Nous aimons vous parler de sexualité parce qu’il s’agit d’un sujet entouré de tant de mystères sur votre planète. Certaines écoles de mystère ont gardé secrète une partie de la connaissance relative aux utilisations potentielles de la sexualité. Vous êtes des créatures de nature électromagnétique et lorsque vous entrez en relation physique avec une autre créature humaine, vous liez ensemble vos fréquences électromagnétiques. À partir du moment où vos fréquences sont harmonisées et unies par une fréquence d’amour, des choses incroyables peuvent se produire.

Il y a des milliers d’années, lorsqu’une perspective matriarcale prévalait en certains endroits de la planète, l’énergie de la déesse parvenait à fonctionner à travers certains individus. La femme comprenait le pouvoir qui était sien tout autant que son intuition, sa capacité de ressentir les choses, son lien avec l’esprit et son désir de créer la vie. Elle comprenait également qu’elle n’avait pas à concevoir un enfant si telle n’était pas son intention.       

Pour que la société patriarcale complète le cycle et prépare la Terre pour ce changement de conscience, il fallait que l’énergie féminine passe au second plan. C’est ainsi que le pouvoir de la femme, son énergie et sa compréhension de la sexualité furent réprimés. Dans les temps modernes, soit au cours des deux derniers millénaires, les femmes sur la planète en sont venues à croire qu’elles ne pouvaient avoir aucun contrôle sur le moment où elles pouvaient avoir des enfants, que la sexualité était considérée comme mauvaise et dégoûtante, et que le sexe n’était permis qu’au sein de l’institution du mariage, et ainsi de suite. Tout ceci faisait partie d’un programme de « marketing ».

De nos jours, on se sert des nouvelles maladies, telles le SIDA, l’herpès, et toutes les autres, comme autant de programmes de marketing visant à créer une peur encore plus grande de la sexualité et de son expression. Vous lisez des choses à ce propos dans vos journaux et vous devenez effrayés de votre propre expression de la sexualité, de votre propre intuition et de votre propre joie. Comprenez-vous ?  Avant que l’ADN ne soit réarrangé, les liens électromagnétiques de l’amour étaient le moyen par lequel bien des gens atteignaient les royaumes supérieurs et étaient capables de gravir les degrés de leur propre conscience afin de parvenir aux fréquences extra-planétaires. Ils créaient une expérience qui, telle un lance-fusée, les propulsaient dans d’autres systèmes de réalité. Ceci a été l’un des secrets les mieux gardés sur la planète.

Enseignements de notre Famille de Lumière des Pléiades – BARBARA MARCINIAK – les messagers de l’aube

Les 24 Unités des Lémuriens

 

 

Les 24 Unités des Lémuriens dans LEMURIENS de TELOS hhQuestion : Qu’appelez-vous « les 24 Unités » ?
Cela réfère à une organisation extrêmement importante de la Lumière dans le monde de cinquième dimension. Je ne reviendrai pas sur des processus historiques qui nous sont arrivés à nous, peuple de l’intra terre, voilà fort longtemps. Aujourd’hui, la Lumière est considérée comme onde et corpuscule dans votre monde de troisième dimension. Ce corpuscule a une forme arrondie que la tradition orientale a appelée chez vous les globules de vitalité, ou encore appelée les globules praniques. Cette forme ronde n’est pas la plus adaptée à la propagation de la Lumière. En effet, cette architecture laisse la place à des franges d’interférences et d’incohérences où le vide se met à la place des espaces entre les globules de vitalité. Dans la cinquième dimension, la Lumière se présente en tant qu’onde corpuscule mais aussi en intégration de temps, ce qui veut dire que la forme est une forme géométrique parfaite hexagonale qui permet un agencement mathématique, architectural de la Lumière. Ainsi, pour répondre à cet agencement hexagonal, la conscience de la vie doit s’organiser, non plus sur la base de l’Unité, c’est-à-dire de la sphère séparée et divisée des autres Unités, mais doit présenter des faces de cohésion, de mise en résonance à travers la structure hexagonale. Or cette structure hexagonale ne se répand pas sur un plan mais dans les quatre directions de l’espace car, effectivement, dans la cinquième dimension il y a, non pas trois, mais quatre directions de l’espace. Ce qui est aujourd’hui un petit peu abscons, un petit peu difficile à comprendre pour votre mental un peu divisé. 
Mais nous dirons simplement que les dimensions habituelles que vous connaissez, se verront adjoindre une dimension que nous appellerons intérieur/extérieur qui est en rapport avec la notion de retournement. Néanmoins vous devez comprendre que ces hexagones s’assemblent six par six mais, ce, dans quatre directions possibles de l’espace, ce qui donne 24 possibilités et aussi 24 agencements. Et donc, dans la cinquième dimension, la conscience unifiée en accord avec la Source, ne peut prendre qu’un système de cristallisation, d’émission, de réception de la Lumière de la pensée, en accord avec 23 autres formes qui constituent une seule et même cellule. Ce qui veut dire que dans la cinquième dimension, en aucun cas vous ne perdrez l’expérience de votre individualité mais que vous fonctionnerez de façon tout à fait naturelle en Unité symbiotique de 24 consciences. Il y a bien évidemment 24 corps séparés qui correspondent à ces 24 consciences mais le degré d’organisation de ces corps sera profondément différent dans l’agencement même des cités. Tout ce que je peux vous dire simplement c’est que lorsque votre cerveau réalisera la fusion de ces différentes polarités en lui, ce qui est tout à fait possible du fait de votre plasticité cérébrale et du fait des énergies qui vous sont infusées sur Terre depuis maintenant presque vingt ans, il vous sera tout à fait loisible de fonctionner en Unité de cohérence correspondant à ces 24 consciences unifiées. J’ai parlé.

Issu du site  http://www.autresdimensions.com/

Vous êtes votre propre flamme sœur

 

Vous êtes votre propre flamme sœur dans Les MESSAGERS de l'AUBE pDe même, il y a une distortion dans la perception de l’énergie masculine. Vous n’avez pas un exemple d’un mâle sensible, ayant le plein contrôle sur lui-même. La société considère les hommes sensibles comme des « mous » manquant de masculinité. Les hommes commencent à regarder leurs émotions et à dire, «Hé, je sens cela», tout en sachant qu’ils sont encore des hommes. Les hommes et les femmes sont donc en train de créer des modèles où leurs aspects masculins et féminins sont intégrés et on retrouvé leur plein pouvoir. Ces modèles sont en train d’apparaître très rapidement. Le temps de la séparation est terminé.

Comme nous l’avons mentionné, ce n’est pas à l’extérieur de vous qu’il vous faut chercher un ou une partenaire pour être votre flamme soeur. Le but à viser est l’intégration en soi-même de l’essence mâle et de l’essence femelle. Elles constituent un tout. Les personnes entières cherchent à entrer en contact avec d’autres personnes entières dans des relations fondées sur la confiance, le désir et le choix. Les relations ne sont pas fondées sur le besoin d’avoir quelqu’un dans sa vie pour combler un manque et pour se sentir validé. Vous êtes complets en vous-mêmes et vous fonctionnez avec une autre personne qui est complète en elle-même et qui offre un tout nouveau territoire à explorer.

Lorsque vous épousez cette flamme soeur en vous-mêmes, vous reconnaissez alors la partie en vous qui est intuitive, déesse, donneuse de vie et sensible, tout aussi bien que la partie en vous qui est puissante, rationnelle et intellectuelle, l’une procédant du plan terrestre et l’autre procédant du plan spirituel. Lorsque vous fusionnez ces énergies ensemble, il est impératif que vous trouviez quelqu’un qui possède les mêmes qualités. Vous ne vous harmoniserez pas avec quelqu’un qui n’est pas intégré et entier.

Vous attirerez automatiquement vers vous des gens qui sont entiers, et cela se fera sans effort. Vous serez capables de vous brancher l’un dans l’autre à partir d’un désir et d’une reconnaissance mutuellement partagés, et non à partir d’un besoin. Vous réaliserez quelque chose que vous n’aviez jamais cru possible auparavant dans une relation, et vous donnerez à la relation une toute nouvelle personnalité, une nouvelle dimension et une nouvelle définition. Vous deviendrez vos propres modèles pour ce nouveau type de relation. Beaucoup parmi vous vont s’apercevoir que l’institution du mariage est vide de sens. Ça ne correspondra plus à ce que vous savez et à la façon dont vous voulez vivre.

Alors que vous êtes tous en voie d’intégrer les polarités en vous-mêmes, des questions difficiles ne cesseront de faire surface encore et encore. Accueillez de bon coeur les temps difficiles, car ils peuvent être la source des plus importantes leçons que vous apprendrez. Demeurez centrés sur votre propre croissance, votre propre cheminement, et votre propre soi, et non pas sur ce que font les autres. Faites appel à vos aspects masculins et féminins en vous et établissez un dialogue entre eux afin qu’ils puissent commencer à travailler en association et dans l’harmonie. Donnez-vous beaucoup d’amour et d’encouragement. Prenez rendez-vous avec vous-mêmes et dites, «Je t’aime, cher soi. Tu es un soi merveilleux, Tu est le numéro Un, le meilleur soi.»

Lorsque vous vous accordez la dignité de votre propre amour, comme si vous étiez un prince royal recevant les marques d’approbation des gens, tout change. La force et l’intégration deviennent vôtres parce que vous croyez en vous et que vous aimez qui vous êtes. Lorsque vous croyez en vous et que vous vous aimez, tout commence à bien aller pour vous. La chose la plus difficile à faire pour la plupart d’entre vous c’est de prendre l’engagement de croire que vous méritez l’amour. Personne d’autre n’a à vous aimer. Vous n’êtes pas ici pour aller de tous côtés recueillir l’amour des autres personnes pour vous convaincre que vous méritez d’être aimés.

Vous êtes ici pour maîtriser une tâche très difficile dans un système qui est dominé par l’obscurité et qui vous donne très peu de données, de stimulation et d’information sur la vrai nature des choses. Vous êtes ici pour accomplir l’impossible. En vous engageant à vous aimer vous-mêmes et à faire de cet engagement le fondement de tout ce que vous faites à chaque jour, tout prend naturellement la place qui lui revient. Vous devenez entiers et complets. Vous êtes alors prêts pour une relation engagée avec une autre personne qui est complète, et cette relation peut vous faire pénétrer dans des royaumes inexplorés.

Enseignements de notre Famille de Lumière des Pléiades – BARBARA MARCINIAK – les messagers de l’aube

Voyage au Temple de l’Ascension

 

 Voyage au Temple de l’Ascension dans LEMURIENS de TELOS les-assiettes-300x41

Avec nos vénérables invités, les douze membres de la Fraternité d’ascension de Luxor, nous vous invitons à vous joindre à nous pour un voyage vers le Temple de l’ascension, à Telos.

Si vous souhaitez vivre cette initiation, fixez-en l’intention dans votre cœur avec votre Soi supérieur et vos guides. Prenez quelques instants pour vous préparer. Puis, suivez-nous pour une expérience merveilleuse.

Tout d’abord, visualisez une Merkaba de lumière blanche étincelante provenant de la cinquième dimension s’approcher de vous. Montez ensuite dans ce véhicule de lumière et prenez place. Prenez quelques minutes pour vous centrer doucement sur vous-même, puis ressentez les énergies joyeuses et rayonnantes de cette flamme se déployer en vous. Au cours de ce voyage, efforcez-vous de respirer aussi profondément que possible, en vue d’absorber la plus grande quantité possible des énergies de cette flamme et de les ramener dans votre conscience extérieure. Cette expérience représente une autre occasion de passer à un stade subséquent du processus de purification de chaque cellule, atome et électron de vos différents corps subtils et de votre corps physique.

Nous voilà arrivés au temple. Ce temple est une immense pyramide de lumière blanche scintillante ; elle est très élevée et présente quatre faces. Si vous avez visité les pyramides d’Egypte, vous constatez qu’elle est un peu différente. Elle ne possède pas de contrepartie tridimensionnelle, comme celle de Luxor ; sa puissance et sa beauté sont à couper le souffle.

Maintenant, descendez de la merkaba et suivez-nous dans le Hall de la transfiguration, où chacun de vous sera présenté au guide de la Fraternité d’ascension qui le secondera et l’escortera au cours de cette expérience. Sentez l’air, les énergies et le pouvoir de ce lieu saint. Nous vous encourageons également à prêter attention à votre guide et à lui pose des questions, afin de clarifier tous les points que vous souhaitez éclaircir. C’est votre expérience ; façonnez-la à votre guise ! Notre rôle consiste simplement à vous accompagner avec notre amour et notre sagesse. De temps à autre, le rayonnement des lieux est si intense que vous en êtes presque aveuglés.

Vous passez maintenant dans un couloir d’une exquise beauté, qui vous mènera à une chambre où se trouve l’accélérateur de particules atomiques. Tout en vous y dirigeant, vous croisez plusieurs êtres au service du temple et plusieurs autres qui le visitent également. Ils remarquent votre présence et vous saluent. Tous, à leur manière vous souhaitent la bienvenue et vous accordent leur bénédiction. Les couloirs de ce temple ne sont normalement accessibles qu’à ceux dont la candidature à l’ascension a été acceptée. Vous voilà arrivé. Les gardiens de l’accélérateur de particule atomiques vous souhaitent la bienvenue ; vous pénétrez dans ce grand hall avec votre guide. Vous apercevez une pièce immense contenant des centaines de petites pyramides cristallines blanches tournant autour du point centra de la flamme, au centre de la pièce. Vous êtes subjugué par la splendeur et la puissance de la flamme immortelle de l’ascension. Cette flamme brille là, devant vous et s’élève à près de 70 mètres à partir d’une base mesurant près de trente mètres de diamètre ;

 

Vous savez qu’une fois que vous en aurez fait l’expérience profonde dans vos corps énergétiques, vous serez transformé à jamais. En dépit de sa puissance bouleversante, la flamme n’émet aucun son, mis à part un chant mélodieux que produit son champ énergétique ; vous remarquez aussi que le doux parfum émanant des énergies de la Flamme d’ascension élève votre fréquence. En compagnie de votre guide, vous marchez autour de la base de la flamme afin de recevoir les dons spirituels que vous êtes venu chercher aujourd’hui. Votre guide vous invite ensuite à pénétrer dans l’une des petites pyramides qu’il a choisie pour vous afin que vus puissiez vivre votre prochaine expérience ; voyez-vous chacune de ces petites pyramides lumineuses contient un activateur atomique, où vous pouvez vous asseoir confortablement. Cet activateur a pour but de vous permettre d’augmenter votre vibration à un niveau avec lequel vous êtes à l’aise. Souvenez-vous vous êtes ici pour obtenir une petite poussée vous permettant d’atteindre le niveau subséquent ; l’expérience sera différente pour chacun de vous. Le degré d’accélération obtenu correspond à votre niveau d’initiation et à vos dispositions ; ne vous en faite spas, rien de fâcheux ne peut vous arriver. Au contraire, nous vos garantissons que vous reviendrez dans votre corps physique en pleine forme et que votre champ aurique sera chargé d’une vibration fraîche et pure. Il n’en tient qu’à vous d’utiliser cette expérience au meilleur de vos capacités afin d ‘avancer un peu plus rapidement sur la voie de l’ascension. D’autres choisiront d’oublier cette expérience.

Comme mentionné au plus loin, le maître Saint Germain est l’un des concepteurs de cette technologie. L’accélérateur atomique accomplit exactement ce que son nom indique. C’est un fauteuil de cristal doué d’un dispositif qui induit la fréquence de la Flamme de l’ascension chez ceux qui s’y installent. Comme plusieurs de vos instruments, il est possible d’en contrôler la fréquence ; une fois bien installé à l’intérieur, si vous méditez sur cette flamme en y répandant tout votre amour, vous serez infusé d’une fréquence précise. Votre guide connaît le degré précis d’accélération qui vous servira le mieux. Ce type de technologie n’est pas encore disponible dans votre dimension. Sachez qu’elle peut ramener l’état de perfection à n’importe quel objet qui vibre à une fréquence inférieure à celle de l’essence pur d’amour du Créateur. On peut vraiment affirmer qu’elle possède la capacité de transformer les métaux de base en or le plus pur qui soit ; autrement dit, lorsque le temps sera venu pour vous d’ascensionner, elle transformera votre corps mortel, avec ses imperfections et ses limites, en un corps de lumière solaire parfait et immortel, doué de la majesté et de la splendeur qui lui sont propres.

Revenons maintenant à notre expérience. Vous êtes toujours assis dans le fauteuil qui vous est réservé. Continuez à respirer profondément tout en communiant avec votre essence divine et votre Créateur. Définissez vos objectifs d’ascension pour cette vie et ouvrez votre cœur à Dieu. (Pause pour l’intégration).

Lorsque vous avez terminé, regardez votre guide dans les yeux et recevez l’amour qu’il vous accorde par le regard de son âme ; exprimez votre gratitude ; puis, lorsque vous êtes prêt, levez-vous et dirigez votre conscience vers la sortie de la chambre ; avec votre guide, retrouvez le chemin de la merkaba qui vous a emmené ici. Ensuite, tout doucement, revenez à la conscience lucide. Votre champ aurique et votre cœur sont remplis d’un amour et d’une vibration lumineuse nouveaux. Il n’en tient qu’à vous de les maintenir et de les développer.

Extrait de TELOS III – Message de Adam, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – page 186

Les énergies mâles et femelles

 

Les énergies mâles et femelles dans DOUZE COUCHES DE L'ADN iailLes vibrations mâles donnent de leur pouvoir tout autant que les vibrations femelles. Ils le donnent à un gouvernement qui dit, «Tenez, allez mettre votre vie en danger. Allez prendre position et tirez à notre place. Si vous vous faites tailler en pièces, nous prendrons soin de vous dans un hôpital et nous vous donnerons un peu d’argent. Qu’est-ce que ça peut bien faire, allez-y», et les mâles obéissent sans plus y réfléchir. La chaîne d’obéissance et de remise du pouvoir de l’individu est ainsi complète.

Vous êtes en train de vous ouvrir à vos émotions. Les hommes ont tendance à avoir plus de difficulté à ressentir et exprimer leurs émotions que les femmes. L’énergie du mâle a été bloquée, refoulée parce qu’elle s’est arrêtée après s’être élevée du premier au second chakra. Le centre de réceptivité aux émotions et aux sentiments n’a pas été activé chez les hommes. Cela fait partie de l’expérience qui se déroule depuis les derniers quatre à cinq mille ans. L’énergie féminine, qui sent les choses et apporte la vie sur la planète et qui représente la créativité, s’est soumise à la vibration masculine afin de lui laisser l’occasion de mener le monde, sans avoir de sentiments.

Nous voulons vous donner un tableau d’ensemble de la situation. Ce sont les mouvements de la conscience qui nous intéressent. La femelle qui était porteuse de la magie et de l’intuition a accepté de ne plus y avoir recours — femelle signifiant ici non seulement les êtres physiques femelles mais la conscience femelle. Nombre de cultures autochtones qui vivaient en étroite relation avec la Terre et qui connaissaient les choses de la vie étaient d’une polarité très féminine. Rappelez-vous que la femme a littéralement apporté la vie sur la planète, car la vie sort du corps de la femme. La femelle est par conséquent porteuse des émotions et des sentiments car vous ne pouvez apporter la vie sur la planète et ne pas sentir — à moins de participer à la culture patriarcale qui a créé des drogues pour engourdir votre capacité de sentir. Lorsque vous ne pouvez sentir la vie, celle-ci n’a guère de valeur à vos yeux. Lorsque vous sentez la vie et participez à la création et à la délivrance de la vie, vous appréciez beaucoup plus la vie parce que vous la connaissez.

La culture patriarcale a pris ses distances de tout ce qui touche le processus de naissance au cours des derniers cinq mille ans afin de pouvoir mener ses expérimentations avec la guerre et le massacre incessant de gens. L’énergie a été bloquée à dessein chez le mâle. Comme nous l’avons mentionné, l’énergie masculine est extrêmement coincée. Nous ne cherchons pas à pointer un doigt accusateur ici. Nous disons cependant que, d’un point de vue général, l’énergie des mâles de l’espèce humaine sur cette planète est bloquée dans le second chakra ou dans le pénis. Quant aux femelles, vous êtes bloquées au niveau de votre gorge parce que vous avez accepté il y a quatre ou cinq mille ans de garder le silence sur la magie et l’intuition que vous représentez et connaissez en tant que partie prenante de la flamme soeur. La flamme ou l’âme soeur, c’est le mâle et la femelle coexistant dans un seul et même corps, peu importe si vous êtes un homme ou une femme.

La société patriarcale a été dirigée par l’aspect mâle du soi, ce que vous avez tous été. Vous avez tous fait des expériences avec la conscience et vous vous êtes appris ce qui fonctionne le mieux, en préparation pour ce temps où les deux flammes seraient allumées simultanément dans votre corps. En ce moment, la flamme soeur n’est pas recherchée comme un partenaire extérieur au soi mais elle est comprise comme étant l’intégration des aspects mâle et femelle du soi et la maturité de tout ce que le soi a fait. Après avoir intégré en vous le mâle et la femelle, et avoir activé votre propre flamme soeur, lorsque vous serez à la recherche d’un ou d’une partenaire, vous chercherez alors quelqu’un de complet, et non pas quelqu’un pour combler le besoin que vous n’avez pas reconnu ou que vous n’avez pas comblé par vous-mêmes.

Au cours de ces temps de changement, les femmes vont devoir ouvrir leur chakra de la gorge et se donner la permission de dire franchement ce qu’elles pensent. Le temps est venu. Quant aux hommes, votre défi pour arriver à comprendre les femmes et les autres hommes consiste à sentir, et à laisser vos sentiments faire partie de votre expression de la sexualité dans vos relations. Beaucoup d’hommes éprouvent de grosses difficultés avec les femmes en ce moment. Les femmes rendent les hommes fous. C’est vrai.

Ce que nous suggérons à la vibration mâle — et aussi pour les femmes qui fonctionnent à partir de leurs aspect masculin — c’est que dans votre partage de la sexualité vous fassiez une plus grande place aux sentiments. Ouvrez-vous aux émotions dans tout ce que vous vivez, plutôt que de vous centrer uniquement sur la sexualité et la stimulation du corps. Une stimulation émotionnelle est possible pourvu qu’il y ait un engagement au niveau émotionnel et une confiance en vos émotions. Par son effet électromagnétique, cette stimulation émotionnelle ouvrira une fréquence en vous. Cette fréquence que la sexualité représente est un rappel de votre divinité.

Le mâle a réprimé ses émotions afin d’imposer sa domination sur la planète. Il a été capable de faire la guerre, de tuer, et de dominer la planète parce qu’il s’est coupé de son centre de réceptivité aux émotions. La femelle a accepté que son centre de la parole soit fermé afin de laisser l’opportunité au mâle de savoir ce que c’est que d’avoir le contrôle de ce système.

Tout cela en arrive maintenant à un point de stabilisation ou d’égalisation. La femelle a commencé il y a environ trente ans à ouvrir son chakra de la gorge, ce qui a rendu socialement acceptable le fait pour elle de s’exprimer. Le problème, c’est que bien des femmes en sont venues à fermer leur centre des émotions tandis qu’elles ouvraient leur centre de la parole. Elles ont commencé à ressembler aux hommes. Un certain équilibre est nécessaire. La femelle éprouve maintenant le besoin d’éveiller le principe féminin en elle-même. Elle est dans un corps de femme et a maîtrisé en elle l’utilisation de la vibration masculine. Elle joue un rôle actif dans le monde et elle se sent puissante. Elle peut marcher dans la rue sans devoir porter un voile sur son visage, et elle peut elle-même décider si elle veut se marier. Personne d’autre qu’elle-même ne la possède. Dans ce pays elle est responsable de ses propres décisions. Elle commence à adoucir et à éveiller la partie d’elle-même qui la nourrit et lui apporte la vie. À mesure qu’elle se rend elle-même entière avec ses portions mâle et femelle en équilibre et qu’elle se permet de faire l’expérience de l’ADN évolué, elle diffuse cette fréquence. Cette fréquence deviendra très prédominante sur la planète.

Il est inévitable que les hommes en viendront à s’ouvrir à leurs émotions. C’est la prochaine étape qu’ils doivent franchir pour établir un équilibre avec la femme. Ceci se produira très rapidement pour les hommes. Ce processus ne prendra pas trente ans parce que les hommes avancent comme une foule dans la plus totale confusion. Les hommes réalisent qu’ils n’aiment pas ce qui se passe et ils remettent l’autorité en question.

Enseignements de notre Famille de Lumière des Pléiades – BARBARA MARCINIAK – les messagers de l’aube

Imprégner l’ombre de votre lumière

 

Imprégner l'ombre de votre lumière dans CHEMIN le MOINS FREQUENTE merkabaAujourd’hui, je vous invite à rencontrer ce qu’il y a de plus dense en vous et à l’accueillir d’un coeur ouvert. Dans la vie quotidienne, vous vivez ce qu’il y a de plus dense en vous dans des aspects de la vie où l’énergie peine à circuler. Ce peut être le travail, les relations, la santé ou tout autre aspect de votre vie. Dans ce secteur, il vous est très difficile de vous accepter ou d’accepter ce que la vie vous offre. C’est quelque chose d’embarrassant pour vous, quelque chose qui n’aurait pas dû exister. Vous vous sentez bloqué, coincé, et vous pouvez visualiser cette densité sous la forme d’une pierre que vous traînez, comme cette « meule autour du cou » proverbiale, ou encore d’un boulet.

Il se peut que vous ayez l’impression que cette densité soit due à des circonstances extérieures. Qu’elle ait été causée par le rejet, la trahison ou la violence de la part d’autres personnes. Ou bien, vous pouvez penser : Je ne suis pas adapté à la vie dans un lieu aussi dense et aussi sombre que la Terre. Il est compréhensible qu’une part de vous réagisse ainsi. C’est la part de vous désorientée et choquée qui se sent traumatisée et qui a oublié la véritable puissance qui est en votre être. Cet enfant se sent victime, mis à l’écart et déconnecté. Je vous invite à reconnaître la part de vous la plus sage et la plus lumineuse, dont le seul propos est de ramener cet enfant à la Maison. Vous avez un choix à faire : Vous identifiez-vous avec votre enfant intérieur traumatisé ou avec la part de vous lumineuse et intacte qui est capable de guérir cet enfant ?

L’origine de votre souffrance ne se trouve pas dans la densité ni dans l’ombre de la réalité extérieure. Elle se trouve dans l’incapacité que vous ressentez à ne pas pouvoir vous élever au-dessus de ce qu’il y a de plus dense en vous et à l’embrasser avec votre lumière et votre véritable rayonnement. Vous sentant victimisés par cette densité, vous éprouvez du ressentiment envers elle et voulez vous en débarrasser. Ce rejet cause un sentiment de déchirement en vous. Votre âme ne sera pas en paix tant que l’enfant perdu ne sera pas rentré à la maison.

Imaginez que vous portiez réellement une pierre autour du cou. Observez et voyez sa taille et son poids. Lâchez la bride à votre imagination. Cette pierre contient toutes les émotions avec lesquelles vous avez des difficultés et toutes les croyances négatives à propos de la vie sur Terre, du style  »Je ne suis pas le (la) bienvenu (e) », « personne ne me comprend », etc. La pierre porte vos peurs ainsi que votre résistance envers la vie. Elle symbolise ce qui a été bloqué et qui est resté coincé en vous. Et donc, la pierre désigne aussi votre mission dans cette vie. C’est la mission de votre âme d’imprégner de votre lumière les aspects les plus denses en vous.

Le sens de votre vie est d’éclairer les parts de vous qui sont durcies et pétrifiées. Répandre votre lumière sur Terre commence par tendre la main à l’ombre en vous-même. Dès que vous aurez entrepris ce voyage en vous, votre lumière va automatiquement rayonner vers les autres et les inspirer à faire de même. Nul besoin de vous focaliser sur ce qui a besoin  d’être remédié dans le monde. Focalisez-vous sur votre pierre. En voyez-vous une image ? Quelle est sa couleur ? Quel effet cela fait-il de la soulever ? Saluez-la et tenez-la avec gentillesse. Permettez à votre conscience d’entrer dans la pierre et ressentez l’énergie présente en elle. Ressentez-vous de la colère, de la peine, ou de la peur ? Permettez à la pierre de vous raconter son histoire.

Rappelez-vous que vous qui tenez cette pierre, êtes un être de lumière vivante. Vous êtes entier et intact, en sécurité dans les bras de Dieu. Observez maintenant ce qu’il se passe pour la pierre, rien qu’en la tenant et en portant votre attention sur elle, de façon ouverte et accueillante. Elle va se transformer. En vous connectant à elle à partir de votre coeur énergétique divin, en l’entourant de votre acceptation et de calme compréhension, vous l’aspergez d’étincelles de lumière. La pierre s’éclaire de l’intérieur. Votre conscience imprègne la pierre de vie et de mouvement. Elle n’est plus dure et froide. Peu à peu, elle se transforme en pierre précieuse. La structure de la pierre a changé à cause de votre attention pleine d’amour. Regardez-la bien et voyez quelle couleur et quelle forme elle prend.

À présent, demandez à la pierre : « Quel est ton cadeau pour moi ? » Quelle sorte de qualité sentez-vous présente dans la pierre ? Ressentez-le de l’intérieur. Est-ce la compassion, la tolérance, l’aptitude à s’abandonner et à faire confiance ? Est-ce la tranquillité, le courage ou la joie ? Recevez ce cadeau. Cette pierre contient de l’énergie figée et sombre. Après l’avoir entourée de la puissance de votre nature véritable, elle se transforme en trésor. Elle ne sera pas seulement neutralisée, elle sera transformée en pierre précieuse, reflétant votre beauté intérieure et votre sagesse. Ce qui était auparavant une meule autour de votre cou se transformera en joyau. Prenez la pierre et voyez comme elle brille et étincelle d’une couleur qui reflète votre énergie unique. Permettez à la pierre précieuse d’entrer dans votre corps et voyez où elle va naturellement. Vers quel endroit de votre corps la pierre va-t-elle spontanément ? Quel effet a-t-elle sur vous ? Elle va avoir un effet guérisseur sur votre corps et votre esprit.

La vie vous invite continuellement à vous tourner vers ce qui est dense, sombre et coincé en vous. La danse de l’Esprit et du corps est comme une danse de la lumière et de l’ombre. Dès que vous reconnaissez votre vraie nature, la danse devient moins un combat. Elle devient une joie. En devenant conscient de la puissance transformatrice de votre vous divin, et en invitant l’ombre à sortir au grand jour, la danse de la lumière et de l’ombre fait jaillir de précieux joyaux qui montrent comment la lumière peut voyager dans la réalité la plus dense. Cette pierre précieuse est le résultat de l’intégration de la conscience et de la matière, le fruit de la danse entre l’Esprit et le corps. La vie vous invite encore et encore à entrer dans cette danse. Chaque fois que vous ressentez de la résistance dans votre vie, veuillez ne pas porter de jugement. Présentez la pierre à votre imagination. Accueillez-la et connectez-vous à cette part de vous qui n’est pas encore éclairée par votre conscience divine. Prenez soin de la pierre. Votre attention pleine d’amour est la clé pour illuminer la pierre à partir de l’intérieur. En projetant votre lumière sur ce qu’il y a de plus dense et de plus sombre en vous, vous entrez dans la danse de la création et Dieu naît sur Terre à travers vous.

Pamela Kribbe 2011

Lire la suite sur le site d’origine ….  par Pamela Kribbe 

L’ascension et l’âme

 

venez me rejoindre sur le forum :

http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

L’ascension et l'âme dans MESSAGES DE NOTRE FAMILLE jo-023-156x300L’ascension affecte-t-elle la conscience de nos âmes ?

N’existe-t-il qu’une seule voie ascensionnelle, ou bien y en a-t-il plusieurs ?

 Définissons le terme âme. Il s’agit de la part divine et éternelle de votre humanité. Elle représente une partie (et non l’intégralité) de votre Moi divin. L’âme est omnisciente et parfaite. Elle partage en permanence ses informations et interagit avec les entités qui l’entourent et avec la « famille » qui est reliée à elle de l’autre côté du voile. C’est ainsi que tout est planifié – partir de l’âme.

 Donc, la réponse à votre question se résume à ceci : l’âme participe au processus humain de l’ascension. Votre transformation de fréquence vibratoire est d’origine humaine, facilitée par votre Intention. Votre âme représente la partie de la divinité qui est autorisée, aujourd’hui, à vous offrir les dons, les formes divines les énergies et les outils qu’elle a toujours tenus à votre disposition. De ce fait, le processus ascensionnel est l’intégration de votre conscience humaine à trois dimensions à l’âme multidimensionnelle qi porte votre nom.

 Une seule porte ouvre l’accès à l’ascension. Une porte à partir de laquelle naissent de nouvelles voies. Cette porte est l’Intention, et les voies offertes sont les pas que vous choisissez d’effectuer pour augmenter en vous la conscience et la sagesse votre âme. L’âme est véritablement ce que nous avons appelé « l’entité d’or », l’ange béni en vous.

 Ne soyez pas aveuglés par le processus, la logistique, ou par ce que certains appellent les « règles absolues de l’ascension ». Lorsque vous ouvrirez la porte, vous découvrirez votre voie personnelle, qui sera peut-être différente de ce que l’on vous enseigné. Soyez sages dans vos choix et comprenez bien que plusieurs voies vous mèneront à votre but – et non pas une seule. Méfiez-vous de ceux qui vous diront le contraire – qui vous demanderont d’agir d’une certaine façon – ou vous aurez à en subir les conséquences. La peur ne fait pas partie du processus ascensionnel. Tout comme votre vie est unique, votre voie d’apprentissage vers un portail vibratoire plus élevé l’est également. Certains s’élèveront rapidement. D’autres le feront par un processus qui semblera plus lent, uniforme et ardu. Cela n’a pas d’importance. Votre intention d’ouvrir la porte représente votre clé. Ensuite, tout dépendra de vous.

 En revendiquant votre Mer-Ka-Ba, en vous dirigeant dans la quatrième dimension et même en cocréant un nouveau vous, vous permettez que tout cela se produise d’une façon unique en vue de votre processus d’élévation.

 Le dénominateur commun pour tout ceci est l’intention et l’amour de Dieu manifesté dans votre vie. Etudiez tout cela, et vous serez guidés par la suite. Faites preuve de discernement dans vos études et ne permettez à personne de définir pour vous ce qui devrait être sacré. Grâce à votre intention, vous revendiquez le JE SUIS. Ne l’abandonnez pas ensuite à quelqu’un d’autre. Au lieu de cela, laissez les autres vous guider dans votre propre processus – celui qui est parfait pour vous ; laissez les autres vous équilibrer. L’intention de commencer votre statut ascensionnel d’illumination est une intention permettant de briser le moule qui vous oblige à « suivre le troupeau ». L’énergie du berger vous est ainsi transmise. Réclamez-là ! 

Extrait de Messages de notre Famille de la série Kryeon – canalisé par Lee Carroll –TOME V – page 417 – channeling aux Etats Unis.

La nature véritable de l’ADN

 

Le magnétisme joue-t-il un rôle !

La nature véritable de l’ADN dans DOUZE COUCHES DE L'ADN image-animeeCeux qui s’intéressent à la métaphysique savent que l’ADN possède douze filaments. Kryeon est d’accord et nous a fourni d’autres informations au sujet de notre ADN. Au départ, il nous informe qu’outre les deux filaments biologiques, d’autres sont magnétiques. Surpris ? Ces filaments magnétiques font partie de la programmation des filaments biologiques et du système électromécanicochimique du corps humain.

 Ceci est extrêmement difficile à prouver et, au cours du bref exposé qui va suivre, je me contenterai de vous fournir une preuve indiscutable de ce que j’avance. Kryeon affirme que nous ne serons jamais capables d’observer les filaments magnétiques de l’ADN, mais que nous pourrions observer leur « ombre ». Au fil de votre lecture, vous commencerez à concevoir la raison pour laquelle le magnétisme affecte l’organisme dans son ensemble. Vous comprendrez aussi que les éléments que je vous fournirai sont purement scientifiques. Je crois que nous sommes sur le point de saisir les mécanismes électromagnétiques de l’ADN, humain. Voilà pourquoi je reviens au principe fondamental du pouvoir de la conscience humaine. Si la conscience humaine est véritablement une énergie mesurable (comme il a été démontré dans la première partie de ce chapitre) et si l’ADN possède une composante magnétique, nous commençons alors à comprendre pourquoi l’Intention fonctionne quant il est question de notre propre guérison ! Soudain, les caractéristiques abstraites de l’énergie curative sont transformées en caractéristiques scientifiques compréhensibles ; il était temps ; Non que cette reconnaissance scientifique soit nécessaire pour que l’énergie curative fonctionne, mais il est agréable d’en recevoir la confirmation du monde scientifique ;

 A en 1996, je reçus une lettre d’un chercheur. Ce titulaire d’un doctorat était le premier d’une classe de 1800 élèves à la Northwestern Universty de Evanston (Illinois) au moment de son intégration dans un cours accéléré de formation médicale à l’Université Johns Hopkins. Après avoir reçu son diplôme de cette dernière université, il devin interne à l’hôpital de l’université de Georgetown à Washington, DC. Durant cette période, il fut élu « meilleur interne ». Je vous communique cette information pour vous faire comprendre que ce chercheur applique strictement les méthodes scientifiques. Cependant, cet homme pratique aussi la méditation. Dans sa lettre, il m’écrivait ceci :

 « cher Lee Carroll, je viens de terminer la lecture des deux premiers livres de Kryeon et je suis étonné à divers titres ; je sui sen train de mener une série de recherches sur l’électromagnétisme qui suivent très fidèlement les principes définis par Kryeon dans ses écrits et qui leur apportent une caution matérielle concrète… cette stratégie fonctionne exactement comme Kryeon l’a suggéré ».

 J’ai rencontré le Dr Todd Ovokaitys et nous sommes devenus amis depuis. Il incarne parfaitement la science sérieuse, logique à son niveau le plus élevé, mais il écoute aussi son Moi divin, qui lui communique d’incroyables informations concernant ses travaux sur l’ADN. Avant de poursuivre, permettez-moi de citer encore une fois Carl Sagan : « La science exige l’étrange mariage de deux tendances contradictoires, soit un empressement à considérer même les idées les plus bizarres et, simultanément, un scepticisme très rigoureux requérant des preuves formelles  pour soutenir toute hypothèse ; un scientifique doit évoluer dans un étrange état d’esprit antithétique – ouvert à tout, bien que fermé à tout ce qui n’est pas rigoureusement prouvé. Ces deux perspectives sont cruciales dans le domaine scientifique, et l’une ne peut fonctionner sans l’autre ».

 Comme ce chapitre touche à sa fin, il revient à son point de départ. Je vous présente un scientifique désireux à la fois de considérer certaines idées étranges et de prouver qu’elles sont viables. Le Dr Ovakaitys développe un concept très bizarre pour notre époque. En effet, il pose comme principe que l’ADN possède une caractéristique magnétique et que, grâce à une invention brevetée qui lui appartient et qu’il a mise au point, il obtient des résultats en laboratoire très prometteurs et susceptibles d’éliminer les maladies. Ses travaux ont été d’examinés par d’autres spécialistes dans le domaine, qui les ont trouvés valables ; les  expériences peuvent être répétées et, au moment où j’écris ces lignes, de nouvelles limites sont atteintes, qui tendent toutes vers la conclusion positive selon laquelle l’ADN réagit à certaines manipulations sous la forme d’ondes magnétiques complexes jamais observées jusqu’à aujourd’hui. Ses travaux sont absolument uniques.

 En laboratoire, le Dr Ovokaitys a réussi à éradiquer le cancer et le VIH en utilisant des cellules vivantes malades, et là, encore une fois, des chercheurs ont pu vérifier ses travaux. Souvenez-vous bien. Il ne s’agit pas ici de médicaments si de chimie, mais de réactions physiques. Lorsque je lui parle de ce qui est en train de se dérouler dans son laboratoire, il reste prudent –comme tout chercheur- et me rappelle que ce processus n’en est qu’à ses débuts. Qu’il ne s’agit pour l’instant, que de tests en éprouvettes. Quand je lui demande de m’expliquer ce qui se produit exactement dans les éprouvettes pendant ses expériences, il fait une pause puis il risque une supposition : « Je pense que l’ADN rajeunit, que les cellules sont reprogammées magnétiquement ».

 Rajeunissement ? Magnétisme ? Tel fut le message Kryeon en 1988, dans lequel il était dit que nous trouverions quelque choses de comparable au Temple de la régénération en Atlantis, un élément relié au magnétisme. Kryeon déclara alors que nous pourrions rééquilibrer nos cellules grâce au magnétisme et ainsi éradiquer totalement les maladies et vivre plus longtemps. Nous voyons aujourd’hui cette annonce se réaliser dans un cadre scientifique – comme il a été prévu.

 Il serait négligent de ma part de ne pas mentionner ici que le Dr Ovokaitys met au point et fabrique divers produits qui utilisent cette technologie de rééquilibrage de façon différent et dont les utilisateurs rapportent des améliorations de la mémoire, des pertes de poids et une grande sensation de bien-être. Des scanners effectués montrent aussi diverses améliorations physiologiques parmi les utilisateurs de ces produits. Nous commençons à voir se réaliser l’amalgame entre l’étrange et l’intangible d’autrefois et un protocole scientifique comme celui de Carl Sagan. Ainsi, le Nouvel Age se trouve validé. Je ne puis vus dire à quel point tout ceci m’enthousiasme ; si vous souhaitez en savoir plus sur les travaux du Dr Ovakaitys, je vous transmets ses coordonnées. Ses travaux correspondent exactement à ce que Kryeon nous a annoncé comme une « clé dans une serrure ». Par conséquent, je suis très fier de pouvoir présenter ces informations dans ce livre.

 De nouveau, je cite Carl Sagan. « Carl ne voulu jamais croire. Il voulut avoir ». Je crois que le Dr Ovokaitys pense de la même façon et maintenant, il sait que l’ADN est magnétique.

 Dr. Todd Ovokaitys Germatria Products, Inc.

Adresse électronique : DrTodd@Germatria.com )

 

Extrait de la série Kryeon, canalisé par Lee Carroll. TOME 4, page 362 de : Partenaire avec le divin. Aux Editions Ariane. 

La flamme d’illumination

 

La flamme d'illumination dans LEMURIENS de TELOS 1-copie-150x150Depuis fort longtemps, vous vivez dans une léthargie spirituelle, et cette léthargie a entraîné des insatisfactions, des souffrances et des contraintes. Nombreux sont ceux qui en ont assez de cette manière d’être artificielle ; ils ont invoqué l’intervention de votre Créateur. Incarnation après incarnation, des systèmes de valeurs erronés au sujet de Dieu et de vous-même se sont inscrits dans votre âme. Vous avez adopté les enseignements de religions dont les dirigeants agissaient par intérêt personnel pour vous garder dans l’ignorance spirituelle, sous leur contrôle et assujettis. Pour la plupart, ces religions et dogmes auxquels vous vous êtes attachés et que vous avez adoptés vous ont maintenus captifs d’un flux continu de faux concepts, ce qui vous a empêché de vous percevoir comme les êtres divins que vous êtes véritablement.

Règle générale, la spiritualité ne peut pas être acquise par les choses que vous faites ou ne faites pas, ni par les règles que vous imposent la société et le gouvernement, règles auxquelles vous tentez désespérément de vous conformer. La spiritualité est, tout simplement. Voilà pourquoi les rituels, pratiques et concepts vous enjoignant de faire ou d’éviter de faire quelque chose, que vous adoptez ou rejetez maintenant, n’étaient censés que servir de directives prescrites par des gens pleins de bonnes intentions ; il s’agit de directives qui peuvent vous aider si vous les utilisez avec la perspective adéquate, mais elles n’induiront jamais une spiritualité authentique en votre âme. Vous seul êtes en mesure d’y parvenir en communiant avec votre essence divine. Maintenant, j’aborderai l’illumination, l’un des attributs de la flamme divine qui peut énormément vous aider dans votre retour à l’éveil.

 

LA FLAMME D’ILLUMINATION

La flamme d’illumination a surtout trait à la sagesse divine, au savoir véritable et à l’illumination dans ses divers aspects. Il représente l’illumination christique, la compréhension et la paix émanant du cœur de l’omniscience divine ; c’est littéralement une extension infinie de l’esprit de Dieu. Plusieurs des âmes qui s’incarnent dans le rayon d’illumination par mission divine deviennent des maîtres enseignants à l’humanité.

 Vous avez entendu le nom de plusieurs de ces maîtres, ces êtres dont la voie principale est le rayon d’illumination : Jésus/ Sananda, il y a 2000 ans, le seigneur Maîtreya, le Bouddha, Confucius, Djwal Khul, le seigneur Lanto, le maître Kuthumi et de nombreux autres. Des maîtres de tous les rayons se sont incarnés de temps à autre en vue de devenir des guides pour l’humanité parce que celle-ci doit comprendre et maîtriser les initiations des rayons afin de se qualifier pour l’ascension. Chacun a été créé à partir de l’un des douze rayons ; chaque rayon porte des millions d’êtres vivants. Sachez qu’un rayon ne vaut pas mieux qu’un autre, comme certains aiment à le penser. Il faut comprendre et incarner chaque rayon au même titre.

 La flamme d’illumination est d’un jaune doré, semblable au soleil ; il brille ardemment. Le Temple de l’illumination est le point focal de ce rayon sur cette planète et il se situe près du lac Titicaca, en Amérique du Sud. Le dieu et la déesse mérou sont aussi gardiens de ce rayon ;  ils préservent les énergies de l’illumination depuis des millénaires dans ce temple éthérique sublime. A Telos, nous avons aussi créé une version réduite de ce temple du second rayon, comme pour les autres rayons.

 A l’époque de la Lémurie, nous avions, sur notre continent, des milliers de temples à l’image de centaines d’attributs du Créateur. Nous avions également des temples pour chaque aspect de notre évolution. Plus d’une centaine de temples étaient consacrés aux rayons. Comprenez, bien –aimés, qu’il existe de nombreux rayons que vous ne connaissez pas encore ; vous avez pris conscience de sept d’entre eux, puis de douze, mais vous savez qu’il en existe davantage. Il n’est pas indispensable de les connaître tous à l’heure actuelle, mais il est capital pour ceux qui aspirent à l’ascension au cours de cette incarnation de maîtriser parfaitement les sept premiers rayons et, par la suite, les cinq autres. Vous devrez traverser toutes les initiations en travaillant avec le rayon d’illumination. Ces initiations consisteront à prendre conscience des croyances erronées que vous avez entretenues à votre sujet ; ces idées ont occupé votre conscience et vous ont gardé captif de la souffrance et de la limitation. Il s’agit de vous extirper de l’ignorance et de vous unir à l’esprit de Dieu. En intégrant la flamme d’illumination et en vous laissant pénétrer de sa fréquence et de sa lumière, vous pourrez invoquer le mental de Dieu afin qu’il accomplisse cette œuvre parfait dans votre esprit, le transforme et le fasse évoluer.

 Le cerveau humain diffère de l’esprit de Dieu. Ce dernier est une conscience universelle qui connaît tout et qui n’a aucune limite. Le cerveau humain est régi par l’ego et est pétri d’angoisses, de limites et de fausses croyances à propos du Soi. Lego humain l’a altéré avec ses peurs et sa perception d’une séparation. Néanmoins, il est devenu un outil pour votre évolution et vous a tout de même bien servi. Et aujourd’hui, votre esprit, en évoluant, est destiné à s’unir avec l’esprit de Dieu. Il faut le transformer en usant du savoir adéquat, de la vraie sagesse et en vous défaisant des anciennes croyances quine vous servent plus et qui vous tiennent captif de l’ignorance et de la limitation. Si vous effectuez ce travail intérieur en vue de vous métamorphoser, votre ego évoluera éventuellement pour s’unir à Dieu et fusionner ave celui, en assimilant l’illumination. Au cours du processus de l’ascension, tous les aspects de votre être, dont votre mental et votre ego, s’unifieront complètement à l’esprit de Dieu et aux attributs de votre nature divine. Considérez que le processus se poursuivra pendant l’éternité, car il y aura toujours un stade supérieur et un autre niveau auxquels s’ouvrir et qu’il vous faudra intégrer. Le processus auquel il faut vous livrer pour ouvrir cotre esprit, votre cœur et les aspects à votre divinité ne peut se produire en une nuit. C’est le voyage que vous avez planifié et façonné pour vous-même en cette incarnation en vue d’atteindre vos objectifs.

 L’incarnation actuelle vise à votre propre évolution. Cela exige votre accord, vos efforts. Cette évolution ne se fera pas spontanément ; c’est un désir de l’âme, et cela doit devenir le désir prédominant de votre incarnation. Cela ne signifie pas qu’il ne faut pas prendre plaisir à votre vie dans la troisième dimension. A vrai dire, on exige que vous aimiez et que vous goûtiez la vie pleinement ; tout doit être intégré en une somme. Chaque jour, invoquez les énergies de l’illumination pour qu’elles s’unissent à votre cerveau humain. Efforcez-vous d’étendre votre conscience par n’importe quel moyen, en lisant des textes qui vous inspirent, en méditant, en communiant avec la nature, etc. il ne faut pas vous contenter de fournir de l’information à l’intellect, il faut également nourrie le cœur et l’âme avec tout ce qui est noble, merveilleux et qui illumine. Centrez-vous en votre cœur, et unissez vos énergies avec le divin en vous. Au cours du processus d’ascension, votre esprit transformé s’unifiera au cœur sacré, car celui-ci ascensionne en premier. 

L’ensemble de vos chakras sera unifié et vous ne vous sentirez plus séparé du reste de votre être ni de l’univers. Vos chakras préserveront leur état distinct, mais seront également unis. Par ailleurs, vous acquerrez des chakras supplémentaires ; voyez la puissance du processus ! Voilà pourquoi un maître ascensionné est illuminé. Inutile d’attendre d’avoir entamé ce processus, commencez dès maintenant si vous souhaitez que cette illumination se produise en vous. Nous vous suggérons de faire appel au rayon d’illumination lorsque vous êtes éveillé. En dormant, vus savez déjà tout cela. C’est dans l’état de veille qu’il vous faut intégrer la sagesse que vous acquérez en dormant. Celui que vous êtes de l’autre côté du voile, en tant qu’identité consciente, est très bien informé et n’a aucun problème. Nous vous donnerons des invocations et des prières permettant de déclencher le processus d’intégration du rayon d’illumination. 

Si la population tout entière se mettait à accéder à l’esprit de Dieu grâce au cœur, vos gouvernements changeraient et refléteraient cette nouvelle conscience collective. A mesure que vous changez, à mesure que le collectif fait évoluer sa conscience, vos gouvernements changent aussi. Par le fait même, vous constaterez qu’il ne s’agit jamais que d’eux, mais bien de l’ensemble formé de vous et d’eux. Vos dirigeant s renvoient systématiquement l’image de la conscience du peuple qu’ils gouvernement. A mesure que vous évoluez, vous acquerrez la sagesse d’élire des êtres plus éclairés. Ce sont vos miroirs. 

En vieillissant, vous êtes censé devenir plus sage et assimiler peu à peu l’esprit de Dieu. Pourtant, c’est plutôt le contraire dans votre société. Combien de vieillards se retrouvent en institution ou dans des hospices, victimes d’une détérioration mentale telle qu’ils ne se souviennent même plus de leur propre nom et qu’ils ne reconnaissent même plus les leurs. Sur le plan humain, il est possible de juger quoi que ce soit, parce que vos opinions relèvent d’une compréhension très limitée.

 Extrait de TELOS III – Message de Adam, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – page 143

 

Les enfants de la 5ème Vague

Les enfants de la 5ème Vague dans ENFANTS INDIGO enfants2Bénédictions, très chers, nous venons en tant que groupe d’Emissaires Christiques pour vous présenter la cinquième vague des nouveaux enfants. Sananda, Kuthumi et Babaji soutiennent chacun d’entre vous tandis que vous recevez une connexion à la fréquence de ce groupe d’âmes sacré. Tandis que vous vous ouvrez à cela, le coeur Christique de votre propre présence divine va commencer à fusionner avec vous pendant que nous vous présentons les 11 premiers des 33 groupes d’âmes des Enfants Christ. Ces 11 premiers groupes de nouveaux enfants sont nés sur la cinquième vague d’ascension. Vous pouvez faire appel à cette cinquième vague pour qu’elle coule en vous afin d’aider votre passage d’intégration de toutes les énergies que vous recevez durant votre ascension. Tandis que vous inspirez profondément, les anges et les Maîtres Christiques vont doucement s’approcher de vous pour vous aider à vous ouvrir et à recevoir la fréquence divine que ces enfants apportent sur la Terre pour vous.

Voici le nom de ces groupes :

Les Enfants de la Lumière du Christ,

Les Enfants Colombes

Les Enfants Arcturiens

Les Enfants Elfes

Les Enfants de Lakura 

Les Enfants Vermillon

Les Enfants Saphir

Les Enfants Lama (Emeraude et vert)

Les Enfants Topaze

Les Enfants Bleus

Les Enfants Ambre

Les Enfants  Dorés Célestes

Qala Sri’ama Phoenix et les Emissaires des Nouveaux Enfants

Lire les articles suivants détaillant chaque vague en particulier.

Angel’s Place  ange.elise@sfr.fr

Les formes-pensées créatrices

 

Les formes-pensées créatrices dans PLEIADIENS (TERRE) pere-noel Considérez-vous comme un portail et vos émotions, comme des gardiens qui déterminent le type d’énergie admise sur le plan terrestre, parce que vous êtes les portiers d’autres dimensions. Vous devez avoir de l’amour envers vous-même, car c’est à partir de vous-même que vous opérez dans cette réalité. Le corps physique que vous occupez représente votre poste de base. L’histoire entière de votre corps physique vous a amené au point précis de conscience où vous vous rendez compte de votre grande signification. Votre corps est votre véhicule de transport, votre Mercedes, il ne peut être échangé, du moins pas pour cette fois. Vous êtes celui qui définit ses limites, celui qui dit : « Ceci me plaît, mais par cela. Ceci est bien, mais cela ». Apprenez à fonctionner sans culpabilité en ayant de l’amour pour vous-même et l’assurance que ce que vous avez créé comporte une possibilité de croissance spirituelle.

 Chaque pensée que vous concevez prend vie et forme, de la même façon qu’un boulanger pétrit la pâte et moule des gâteaux. Chaque fois que vous pensez à quelque chose, une forme-pensée prend naissance. Cette forme-pensée coopère avec vous et acquiert de la vitalité grâce à l’éther des formes-pensées collectives. Ce que vous lancez reviendra sous forme d’expérience, bonne ou néfaste. Vous êtes le créateur. Peut-être mesurez-vous maintenant l’ampleur de ce que vous mettez en branle par vos pensées et croyances élémentaires ; la jalousie ne mène à rien de bon ni le fait d’alimenter la haine, la vengeance ou ce type de sentiments. Lorsque vous leur donnez vie, ils reviennent vous hanter afin que vous fassiez personnellement l’expérience de votre puissance créatrice.

 Lorsque vous avez de l’amour pour votre corps et pour vous-même, vous arrivez à préciser ce à quoi vous êtes disponible. Vous apprenez à dicter ce à quoi sont disponibles vos molécules parce que votre intention est déclarée à partir des cellules de votre être.

 Nous vous enseignons les règles pour acquérir les droits de propriété. Il vous faut devenir souverain afin d ‘avoir la force d’abriter une rencontre avec votre moi multidimensionnel. Si la vibration de votre intention est claire et puissante, rien qui ne soit en accord avec celle-ci pourrait être magnétisé vers vous. Souvenez-vous ! Vous créez votre réalité dans une version propre à vos convictions.

 Les énergies vivent à partir de votre force vitale, la kundalini, nichée à la base de l’épine dorsale et qui s’élève idéalement dans tout le corps physique ; les gens n’ont souvent qu’une compréhension de la kundalini en tant que passion du désir sexuel. Souvenez-vous, cette force que l’on nomme désir sexuel est capable d’engendrer la vie. A sa façon, votre passion vous féconde et vous fait engendrer la vie. Cette force, malgré le fait que vous n’êtes pas conscient de sa vitalité et de ses propriétés à engendrer la vie, peut être dérobée ou siphonnée de bien des manières. Vous avez pour responsabilité d’élever votre kundalini tout le long de vos chakras, d’abord à l’intérieur puis hors de votre corps, et d’utiliser cette force pour créer. Cette vitalité intérieure vous donne courage, grâce et l’assurance permettant d’utiliser vos talents de jardinier pour semer avec l’esprit.

 Souvent, les gens possédés font l’expérience de leurs propres formes-pensées revenues à eux. Les attaques psychiques impliquent l’envoi intentionnel par une personne de choses visant à en perturber une autre ; les deux parties sont engagées dans la création du processus. La somme totale d’un parcours évolutif aboutit à l’intégration de toutes les choses accomplies et à l’acceptation de l’ombre et  de la lumière. Vous devez prendre la responsabilité de ce que vous créez, mais comment prendre cette responsabilité à moins de sa savoir ?

 Parfois, une énergie qui veut vous faire connaître sa présence fera quelque chose vous permettant de reconnaître que vous n’êtes pas dans votre état normal. Afin que vous en preniez conscience, elle fera quelque chose d’exagéré de façon à attirer votre attention. Vous pouvez dire : « Bon d’accord, je sais que tu es là. J’ai compris. Je sens ta présence. Tu n’as plus besoin d’aller si loin désormais ». L’énergie apprendra à se modifier elle-même lorsqu’elle fusionnera avec vous. Vous devez gardez ouvertes vos lignes de communication. Ne croyez pas que parce que l’énergie ne se manifeste pas en trois dimensions devant vous, qu’elle ne saisit pas que vous communiquez avec elle.

Extrait de Terre, clés pléiadiennes de la Bibliothèque vivante – Les Pléiadiens canalisés par Barbara Marciniack page 150.

1...34567...9

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...