Le retour

 

Gif papillonsCet attribut n’est pas vraiment le dernier, car il imprègne et comprend tous les autres. C’est le plus évident de tous, bien q ’il reste dissimulé à vos yeux. Pour le démonter, nous allons rester silencieux pendant une minute et nous contenter de vous aimer – et nous terminerons de baigner vos pieds. Nous souhaitons que vous ressentiez l’amour qui vous submerge littéralement. Nous voulons vous faire savoir que vous n’êtes pas seuls. Voyez-vous, nous parlons d’une énergie que nous n’emporterons pas avec nous lorsque nous vous quitterons, une énergie qui pourra vous accompagner lorsque vos quitterez cette salle et à laquelle vous pourrez faire appel. Une énergie familiale en provenance de votre vrai foyer et qui peut « coller à vous », comme une deuxième peau. 

 

Elle vous apportera une aide nouvelle, augmentant ainsi la synchronicité dans votre vie grâce à votre intention, et vus offrira, au niveau cellulaire, certaines révélations concernant votre véritable personnalité. Elle permettra à cette lumière sacrée de briller un peu plus, jusqu’à votre retour. Ce dernier attribut a trait à votre retour au foyer, quelle que soit la durée de votre séjour sur terre, quelles que soient vos réalisations concrètes, quelles que soient vos découvertes. Le retour au sein de votre famille est inévitable et cela vous est arrivé à maintes reprises, bien que vous n’en conserviez aucun souvenir. 

 

Vous ne pouvez distinguer cet attribut, mais pour nous, il est essentiel… car vous nous manquez. Vous nous manquer ! Considérons encore une fois la parabole du fils prodigue. Mon énergie n’est ni masculine ni féminine. Elle est exactement semblable à la vôtre, qui possède l’essence des deux sexes. A votre retour, vous serez accueillis à bras ouverts. De grandes célébrations auront lieu et aucune entité présente ne vous fera la moindre remarque quant à la façon dont vous avez utilisé vos anciennes ressources humaines. Vous êtes aimés, en votre qualité de membres de la famille, et c’est pourquoi nous savons qui vous êtes – car vous appartenez à un ensemble, vous représentez une partie de notre famille et nous gardons précieusement votre place parmi nous pour votre retour. 

 

Rien ne peut modifier la fonction de cet attribut – et nous nous efforçons de la préserver. 

 

Mon partenaire Lee Carroll est saisi d’émotion à la vue des potentialités de « l’instant présent ». Nous ne voyons pas les choses dans le même cadre temporel que vous. Par exemple, nous pouvons percevoir les potentialités et les réalisations qui auront lieu dans le futur. Nous apercevons les possibilités offertes par les changements intervenant dans votre vie et le potentiel que réserve la grande guérison qui se produit en ce moment. Nous voyons la vie s’allonger. Nous pressentons les grandes joies qui n’existent pas encore. Nous découvrons l’amour et la mise en œuvre d’un plan plus grandiose pour ceux d’entre vous qui parviendront à se débarrasser de l’inquiétude et qui, de leur fauteuil, proclameront haut et fort : « JE SUIS ! » Et parce que je permets à mon partenaire de partager cette joie, il lui arrive souvent de pleurer à chaudes larmes. Voilà ce que la fusion provoque, très chers, lorsque vous pénétrez dans cet espace où l’esprit peut coopérer avec vous. Vous voyez, c’est en ces instants que vous comprenez pleinement le sens du mot famille. 

 

Et voici maintenant venu l’instant de quitter ce lieu sacré, ce lieu que vous avez créé avec nous. Voici maintenant venu le moment de reprendre ces récipients que nous avons utilisés pour baigner vos pieds et qui sont remplis de nos larmes de joie. Au moment de refranchir la fente du voile, nous vous déclarons : « Ce n’est pas notre dernière réunion ». Nous vous connaissons et vous de même. Vous et moi sommes membres de la même famille et, à nouveau, de façon figurée et symbolique, nous nous enlacerons. Et, lorsque ce moment privilégié arrivera et nous permettra de mêler une fois encore nos énergies, je pourrai vous dire en face : « Bienvenue au sein de la famille ». 

 

Il en est ainsi. 

 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll 

Métaphore du Crapaud.


Channelling présenté à Tucson, Arizona, USA, le 22 janvier 2011
Ce texte est adapté au lectorat, car l’ambiance ou l’énergie d’une canalisation en direct est différente.
[NDIT - Expression québécoise : « On ne juge pas un crapaud à le voir sauter » Il ne faut pas juger quelqu'un sur ses apparences, car elles pourraient être trompeuses.] 

Métaphore du Crapaud. dans MESSAGES EVENEMENTS Crapaud_hypnotique

VOUS NE SAVEZ PAS COMMENT LE CRAPAUD QUANTIQUE, SAUTE…

Kryeon

Je suis dans l’endroit que vous appelez Tucson [NDIT - Kryeon prononce Touçon, mais je pense qu'il veut dire Tucson]. Je le dis pour les auditeurs et le lectorat. Je vois « les yeux et les oreilles » de l’assistance qui est devant moi, en ce moment. Je vois aussi l’état quantique qui est ici. Je veux vous parler de l’état quantique de Dieu qui constitue le puzzle de la logique.

L’évènement du 8 janvier 2011, selon votre notion du temps linéaire, va peut-être rester inexplicable pour bon nombre d’entre vous. Les Êtres Humains veulent des réponses. Il y a beaucoup de commentaires, d’analyses et d’explications de toutes les sortes, mais ce n’est pas satisfaisant, car cela ne répond pas vraiment aux questions de base. Vous ne pouvez comprendre pourquoi une telle chose se réalise.

Ce n’est pas un évènement préprogrammé ni de la prédestination. Ce sont plutôt des potentiels. Si vous aviez la mentalité de Dieu, quand vous êtes en 3-D, vous auriez une couche de ce que nous appellerons « la logique quantique ». Cette logique quantique est beaucoup plus grande que tout ce que vous pouvez concevoir. Quelle est la mentalité de Dieu ?

Cependant, les Êtres Humains portent en eux l‘étincelle divine, ainsi que l’énergie créatrice. Donc, parfois, seulement parfois, nous pouvons vous présenter des explications qui ne vous paraissent pas toujours claires « comme de l’eau de roche », dans le puzzle de votre réalité, mais à un certain niveau, vous comprenez ce que nous tentons d’expliquer avec la limitation des mots. À un certain niveau, vous arrivez à comprendre que tout est approprié, même si vous ne pouvez pas utiliser la mentalité de Dieu dans votre forme humaine.

Il y a une partie manquante dans ce que vous connaissez et comprenez. Cela va même au-delà de l’intuition, en ce qui concerne tout ce que vous pourriez voir. Votre réalité, telle que nous la voyons, dans notre état quantique, est constituée d’une suite de potentiels qui se réalisent en même temps, hors de la notion temporelle. La ligne qui relie ces potentiels est le libre-arbitre ou le libre-choix, selon vos mots.

Par conséquent, au moment même où nous vous parlons, nous connaissons les potentiels qui peuvent se réaliser dans votre linéarité 3-D, et que vous classerez comme étant négatifs ou positifs – dans ce que vous appelez « le futur ». Selon notre perception, il s’agit simplement de super potentiels. Nous voyons parfois un Être Humain, avec son libre-arbitre et son libre-choix, qui va faire une chose que vous appellerez « une tragédie », qui va prendre des vies dites incarnées, et cela représente un potentiel qui pourrait être appelé « un écran d‘observation », de ce qui peut se réaliser. L’issue n’est pas assurée.

Toutefois, les couches logiques de l’Esprit utilisent la synchronicité de ce qui peut se réaliser, de manière à entourer cet évènement – au cas où il se produirait – afin qu’il y ait des choses perturbatrices qui soient positives pour la planète. C’est le problème qui est actuellement devant vous, car il semble que Dieu soit impliqué. Vous vous dites peut-être : « Si Dieu est impliqué dans cette tragédie, pourquoi permet-il qu’elle se réalise ? » Ce sont des questions que nous recevons constamment, alors que vous êtes en état de tristesse profonde, de consternation, et que vous dites : « Si tu étais vraiment Dieu, tu ne permettrais pas qu’une telle chose ait lieu. »

Le puzzle qui est devant vous et au-delà de la logique 3-D, peut se définir comme suit ; les potentiels sont connus, et il n’y a pas de prédestination. Nous sommes dans un état quantique, là où le temps ne procède pas de la même manière que le vôtre. Même la date était inconnue. Nous ne savions pas quand cet Être Humain allait prendre une arme à feu, se diriger vers cet endroit, et pour une raison quelconque, accomplir ce potentiel. C’est le libre-arbitre.

Donc, ce que vous appelez l’énergie créatrice ou Dieu, travaille avec l’humanité et le libre-choix. Voilà ce qu’est le test de la planète, et il en a toujours été ainsi. C’est le pot de l’énergie qui est conçu pour vous, pour le test, mais vous ne savez pas comment il fonctionne. Ceci vous porte au jugement, puisque vous ne voyez qu’une partie de l’image globale de ce « scénario » – pour ainsi dire. Vous ne comprenez pas pourquoi un Être Humain peut en arriver à décider d’accomplir une telle chose. Je vais vous donner un exemple classique qui est enseigné dans vos classes de logique, et même dans vos écoles. Je vais essayer de vous montrer les pièces manquantes de ce puzzle, ce qui vous échappe, et la manière dont, parfois, vous interprétez des évènements.

 

La métaphore du crapaud

Le propriétaire lui avait appris à sauter à son commandement. Un jour, une question fut posée : « Que se passerait-il, si nous enlevions les pattes du crapaud ? » Alors, ils l’ont fait. Ensuite, son maître lui dit de sauter, mais il ne fit rien. Il était tout simplement assis là, sans pattes. En conséquence, les journaux scientifiques du jour ont écrit : « La preuve est faite ! Si vous enlevez les pattes d’un crapaud, il devient sourd. » [NDIT Si 1 bateau prend 10 jours pour traverser la mer, est-ce que 10 bateaux vont prendre seulement 1 jour ? 1 X 10 = 10 X 1, n’est-ce pas ? Huummm, huummm. Imaginons, pour un instant, que vous ne savez pas comment un crapaud saute, vous seriez peut-être d’accord avec les déclarations des journaux scientifiques de ce jour, n’est-ce pas ? Même si cette métaphore vous semble un peu idiote, elle illustre à quel point l’ignorance, non pas la stupidité, peut apporter des conclusions logiques qui ne représentent pas la réalité.

Voyez-vous que la logique 3-D est limitée, quand nous la comparons à celle de Dieu, à celle de votre divinité intérieure… Mais vous apprenez ? Je suis assis en un endroit où il y a des âmes « avancées ». Donc, parmi les informations que je vais vous présenter, il y en aura qui seront déjà connues de ces âmes. Elles ont déjà compris et intégré la plus grande partie de cette tragédie. En ce sens, elles sont bien en avance sur moi. Cependant, il y en a qui ont besoin d’entendre ou de lire ces informations, afin d‘atteindre le niveau auquel les âmes avancées sont rendues. Ces personnes pourront prendre ce qui semble affligeant, répugnant, et transformer ces énergies en compassion. Ceci va aider la planète, à un point où il vous est difficile d’imaginer toute la portée de ces gestes.

Il y a une énergie qui est en cours sur cette planète, et elle est différente de toutes celles qui ont existé auparavant. Vous savez que de grands changements se réalisent depuis quelque temps. Si vous avez été vigilants et avertis, vous l’avez remarqué. Des évènements tels que celui-ci, peu importe qu’ils soient positifs ou négatifs, finissent par aboutir sur la scène internationale, afin que la majeure partie de l’humanité puisse en prendre conscience. Ainsi, vous pouvez voir les effets des énergies de la compassion. Puisque le hasard n’existe pas, il doit forcément y avoir une raison. En réalité, il y a une raison pour toute chose.

Nous vous avons dit que la « nouvelle énergie » entre en profondeur dans cette planète, via la grille cristalline des anciens. L’énergie de celles et ceux qui vivent dans les énergies de la Convergence Harmonique ou de l’année 2012, dit toujours la même chose : « Regardez en vous-mêmes, et ne voyez pas ces évènements comme étant « la normale du passé ». Déterminez ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas. Ensuite, faites des choix, et surtout, « passez à l’action », dans la compassion ! Ne soyez pas indifférents à ces situations qui ressemblent à « la normale du passé ». Faites briller votre lumière, faites n’importe quoi, mais agissez.

Tout ce que vous ferez en état de compassion, apportera de l’énergie à la planète, et même aux prisonniers qui, eux aussi, sont aimés de Dieu. Un autre évènement s’est produit en octobre, et il restera longtemps dans les mémoires. Trente trois mineurs ont été rescapés. Pendant quelques heures, presque toute la population de la Terre a célébré ces 33 vies. Chers Êtres Humains, voici un exemple que vous n’avez jamais vu auparavant. La Terre peut générer de la compassion sans qu’il y ait des pertes de vies. Ce sont de bonnes nouvelles, des « nouvelles compatissantes », pour ainsi dire. C’est la force exponentielle d’une masse humaine et compatissante qui va dans la même direction.

Le 33 se répétait souvent : 33 mineurs, 33 heures pour les sortir, la date de l‘évènement (numérologie, 10/13/10 = 33), le nombre de jours qu’il a fallu pour forer les puits, 3 puits à un angle de 11° chacun, etc., etc.

Nous avons souvent répété que le 33, en termes de la numérologie, est la signification de la compassion christique. Vous avez vécu l’expérience de cet évènement, et je peux vous affirmer que le 33 n’est pas une erreur ou le fait du hasard. Ce fut une leçon ou un enseignement qui vous dit que vous pouvez générer autant d’attention et de compassion que ce fait notoire, en créant des choses qui sont magnifiques, au lieu de tragédies.

C’est un nouveau paradigme pour la planète. Il y a de nouveaux axiomes qui vous parlent de ce paradigme. Le premier vous dit que, dorénavant, les belles choses seront mises en évidence. Par le passé, les bonnes nouvelles n’étaient pas diffusées sur vos réseaux internationaux. Sauf exception, elles restaient à l’état local. Je vais vous en parler dans quelques instants, en vous montrant la synchronicité globale. Voici un autre axiome. L’énergie dégagée par la compassion d’un Phare de Lumière est au moins dix fois supérieure à celle d’une personne qui n’est pas une ancienne âme et qui n’est pas consciente de son énergie créatrice intérieure – en termes d’aide à la planète. Donc, si vous voulez de l’action et de la compassion, sur la planète, faites en sorte que cela se passe où il y a beaucoup de Phares de Lumière.

L’Esprit n’a pas créé cette tragédie, mais il connaissait les potentiels. Il y avait des choses qui devaient se réaliser selon la synchronicité, sauf que, vous ne savez pas comment un « crapaud quantique » saute. Il va peut-être vous sembler que c’est l’Esprit qui a tout planifié, mais ce n’est pas le cas. Permettez-moi de vous parler des lois ou règlements de Dieu, avant d’entrer dans le sujet de cet évènement.

Dieu porte un amour inconditionnel pour tous et chacun de vous. Il n’y a pas de numéro 1 et numéro 2. Il ne punit pas l’humanité. Cette ville et sa population n’ont rien fait de mal. Pourtant, il y en a qui tombent à genoux, dans un sentiment de culpabilité, et disent : « Pourquoi ? Avons-nous créé une telle horreur dans nos arrière-cours, pour nos enfants et nos citadins ? Pour les 6 Êtres Humains qui ne sont plus ici, que pouvons-nous dire à ce sujet ? Où nous sommes-nous trompés ? Pourquoi nous ? » Ce sont des questions qui sont souvent posées, n’est-ce pas ? Vous vous tordez les mains et cherchez une réponse.

Puisque que nous connaissions les potentiels du libre-arbitre de cet Être Humain, nous n’avons pas eu de difficulté à comprendre ce qu’il a fait. Nous ne pouvons pas arrêter un Être Humain, et même si nous le pouvions, nous ne le ferions jamais, tout comme ce fut le cas pour ceux qui ont détourné un avion et foncé sur un édifice. Trois mille personnes sont mortes d‘une manière horrible, selon votre perception. En plus de causer une grande blessure à votre nation. Nous ne faisons pas d’ingérence. Plusieurs Êtres Humains nous ont dit, d’une voix forte, que nous aurions dû les arrêter. Voici un règlement que vous devez connaître. Les Êtres Humains et leur libre-arbitre vont toujours déterminer les actions de Dieu.

Dans votre cas, puisque nous connaissions ce qui pouvait se réaliser, et grâce à la synchronicité, nous avons fait en sorte qu’il y ait des personnes sur les lieux, avec des caméras, afin que toute la nation développe de l‘énergie de compassion. Cette énergie s’accumule également dans la grille cristalline, qui ne sera jamais plus la même.

Les 6 victimes le savaient. De notre côté du voile, nous avons vu les potentiels depuis plusieurs années, puisque la notion de temps est très différente. Nous voyons les potentiels des futurs Êtres Humains qui ne sont pas encore incarnés. Ce sont seulement des potentiels, mais ils sont dans la soupe de notre réalité quantique. Le voile vous fait oublier comment le crapaud saute, dans le domaine quantique, ce qui fait qu’il vous manque des éléments pour bien évaluer et bien saisir toute la portée de ces évènements. La prédestination n’existe pas, mais les prédispositions existent. Vous êtes peut-être prédisposés à suivre un sentier karmique. Ces 6 victimes humaines connaissaient ces potentiels, avant de s’incarner. Avant qu’elles ne s’incarnent, je leur ai parlé.

Je leur ai dit : « Voyez-vous les potentiels qui sont devant votre réincarnation ? En ce moment, vous savez que vous êtes-une partie de Dieu, une étincelle divine qui est sur le point d’oublier sa divinité intérieure en s’incarnant. Vous allez oublier, temporairement, toute votre puissance et toutes les connaissances de ce côté du voile. Voulez-vous vraiment retourner au service de cette planète, où vous serez aveuglées et limitées par la dimension 3-D, là où vous serez placées en face des murs de l’incompréhension ? En outre, regardez les potentiels. Vous n’y serez peut-être pas très longtemps.

J’ai parlé à la victime qui avait 9 ans. Je lui ai dit : « Ma chère, tu as seulement 9 ans ou un peu plus. » Savez-vous ce qu’elle m’a répondu ? Elle a dit : « Si cela peut aider la planète, c’est ce que je ferai ! » Avec toutes ces grandeurs d’âme, cherchez-vous encore à comprendre pourquoi nous vous baignons les pieds ? Il n’appartient pas à Dieu d’arrêter ces évènements, mais nous faisons tout ce qui nous est permis, sans toucher au libre-choix des Êtres Humains. Nous allons maintenant parler des conditions générales de l’évènement.

Pourquoi Tucson ? Permettez-moi de commencer par une déclaration, afin de vous aider à comprendre. La question est : « Quand pourrons-nous vraiment commencer à guérir Tucson. Quand pourrons-nous dire que nous avons tourné la page… Que nous avons suffisamment pleuré, et que nos énergies iront plutôt vers la guérison des cœurs et de ce coin de Terre ? » Je vais vous le dire, mais il vous sera difficile de voir ou comprendre l‘image globale.

Le processus de guérison est déjà en cours. Il a commencé à la même date que cette tragédie s’est réalisée, c’est-à-dire, le 8 janvier 2011. Ce fut, pour ainsi dite, le départ officiel des bonnes nouvelles diffusées sur vos réseaux internationaux, ainsi que celui de la compassion mondiale. Ceci va accélérer le rythme du mouvement vers la « Paix sur Terre ».

Si vous voulez savoir quel est l’état d’âme actuel des 6 victimes, je vais vous le dire tout de suite. Elles sont de l’autre côté du voile, avec nous, et elles vous regardent. Elles disent : « Nous avons fait notre travail. Essayez de faire en sorte que cette opportunité ne soit pas perdue. Valorisez ce que nous avons fait. » Donc, nous passons directement dans le vif du sujet.

« Pourquoi Tucson, pourquoi ici ? » Oh ! Chères divinités incarnées, regardez la synchronicité de ceci. Ceci est un endroit de guérison, car les autochtones l’ont aménagé de cette manière. Cet endroit est précieux, et les ancêtres connaissaient les potentiels qui sont ici. La pureté immaculée du sol en lui-même peut accepter cette tragédie. Elle peut entrer précieusement dans ces énergies, sans empêcher quoi que ce soit.

En moins d’une semaine, vous avez rejoint la communauté internationale pour honorer quoi… La beauté des pierres précieuses. Ce comté est un coin d’artistes. C’est ici que de magnifiques choses prennent place. C’est la maison des auteurs qui ont des livres d’amour. Est-ce que ceci répond à votre question, « Pourquoi Tucson, pourquoi ici » ? C’est parce que cet évènement ou tragédie est en train de mijoter dans la marmite de la sagesse. Les ancêtres sont ici, pour vérifier et valider ce que je vous dis. Vous qui êtes assis ici, en ce moment, vous faites partie de cette énergie. Il y en a même quelques-uns qui sont leurs propres ancêtres.

La sagesse génère de l’énergie de compassion. Si vous êtes dans le domaine de la beauté : l’art, la musique, le son et la lumière, vous êtes probablement des anciennes âmes qui ont acquis de la sagesse. Cela ne veut pas dire que d’autres âmes n’en ont pas acquis, mais ces domaines sont un peu particuliers. Il y a beaucoup de ces âmes qui sont ici. Maintenant permettez-moi de vous suggérer des sujets de réflexion.

Voici un fait intéressant. À cause de l’implication politique de quelques-unes des victimes, ceci a amené le président sur les lieux, et cette tragédie est devenue un fait international, au lieu d’un « simple fait local », n’est-ce pas ?. Presque toute la population de la planète a commencé à générer des énergies de compassion. Voyez-vous les relations de « cause-à-effet », pour ne pas dire « la synchronicité » ?

Nous ne pouvons et ne voulons par intervenir ou faire de l’ingérence, mais… La synchronicité qui entourait ce fait nous a permis de vous aider à transformer ces énergies, pour le moins perturbatrices, en énergies de compassion – sur toute la planète. Vous ne savez pas comment le crapaud « quantique » saute, et vous êtes encore dans la confusion.

Revenons à l’année 1999, afin que je puisse vos montrer à quel point ceci est inhabituel. En 1999, au Colorado, deux jeunes hommes armés sont entrés dans une école, et ils ont commencé à tirer sur leurs camarades de classe. Il y a eu beaucoup plus que 6 victimes [12 décès et 24 blessés]. Imaginez que vous êtes le parent de l’une de ces victimes. Vous envoyez votre enfant à l’école, et vous vous vous attendez à ce qu’il revienne à la maison.

La douleur est indescriptible, et la compassion pour les parents des autres victimes est énorme. C’était pourtant une grande tragédie, mais il n’y a pas eu de visite présidentielle. En 2006, un homme très déséquilibré entre dans une école amish et tue des enfants. Il ne peut pas y avoir un évènement plus atroce ou une plus grande dichotomie que ceci. Les amish sont déjà des personnes gentilles, harmonieuses et compatissantes. Selon leur perception, cette tragédie était une action purement diabolique. Cette communauté était atterrée, mais le président ne leur a pas rendu visite.

Voici où je veux en venir. Il fallait un évènement déclencheur, au moment approprié, pour que les bonnes nouvelles commencent à être diffusées sur la scène internationale. Ce que cet Être Humain a fait ici, avec son libre-choix, va actuellement créer une énergie de compassion qui va balayer toute la planète. Cette énergie ira beaucoup plus loin que n’importe laquelle des tragédies que vous pourriez lui assigner. Est-ce que cela vous donne une idée de ce qu’est « la logique de Dieu » ?

Les 6 victimes qui vous ont quitté, celles que vous pleurez, reviendront toutes. En attendant leur retour, elles créent, grâce à une énergie qui fut générée lors de leur départ. Voilà ce qu’est la logique de Dieu ! Ceci se rapporte à la « Paix sur Terre. Vous êtes en train de créer un paradigme qui va changer votre réalité, et la compassion est l‘un de ses principaux éléments. Alors, chers Êtres Humains, qu’allez-vous faire de ces circonstances et changements ?

La semaine dernière, je vous ai parlé des potentiels de l’année 20-11. Il y en a parmi cet auditoire qui étaient là. Pour le besoin de la cause, je vais reprendre quelques passages de ce que j’ai dit. Cela concerne la politique. Chacun de vous, ici présent, pense intuitivement que pour accomplir ce que vous faites à titre d’États-Uniens, votre Congrès doit avoir au moins deux partis politiques. Il en a toujours été ainsi, n’est-ce pas ? Le parti rouge et le parti bleu, pour ainsi dire.

Si je vous disais qu’un jour viendra où il n’y aura plus de partis politiques, que diriez-vous ? Vous me diriez probablement que c’est impossible. « Kryeon, c’est impossible. Tu n’es pas un humain, donc, tu ne sais pas comment fonctionne le financement des partis politiques. Il doit forcément y avoir un processus ou parti politique qui recueille des fonds monétaires pour ceux qui ne le peuvent pas. Si ce système n’existait pas, personne ne pourrait faire de la publicité, personne ne pourrait être élu. » Le pensez-vous vraiment ?

Savez-vous que, c’est la campagne électorale sur Internet qui a fait élire votre président actuel ? Il avait compris la force de ce système de communication. Lorsque le peuple peut communiquer et échanger librement, où est le besoin des grandes campagnes de financement des partis politiques. Il suffit de quelques dollars ici et là, et le tour est joué. Des millions d’électeurs parlent à d’autres millions d’électeurs en même temps. C’est le nouveau paradigme de communication de la jeune population, et vous ne pouvez pas l‘arrêter. [NDIT -Le gouvernement secret mondial peut contrôler pratiquement tous les éléphants de la Terre, mais il lui est impossible de contrôler les mouches noires de toutes les forêts de la planète.]

Même si vous faites des lois pour le bâillonner, vous ne réussirez pas, car c’est un système international. Le chat est sorti du sac. Éventuellement, ce sera le média de communication qui sera utilisé par la majorité de la population mondiale. Les politiciens pourront vous rejoindre dans vos maisons, peut-être même sous une forme holographique. Ils pourront expliquer leur programme électoral, répondre aux questions du peuple, et ainsi de suite. Ils n’auront plus besoin d’endosser globalement tous les projets d’un parti politique quelconque, et agir comme s’ils étaient en harmonie avec chacun d’eux.

Chaque politicien sera évalué individuellement – au mérite, au lieu d’être poussé aux commandes par et sous la bannière d’un parti politique. Il n’y aura plus de divisions de groupe ou de parti politique, au sein de votre parlement, sénat ou congrès. C’est ce que j’appelle « unification ». Pouvez-vous imaginer votre Congrès, en train de travailler dans l’unité et l’harmonie, sans aucun parti politique ? Compassion et unité sont les nouveaux mots-clés de la planète, et Tucson en fait partie. [NDIT - Abraham Lincoln disait : « La démocratie, c’est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple". »]

Quand vous reviendrez de notre côté du voile, vous saurez comment saute le crapaud quantique. Nous nous regarderons en riant, et vous me direz : « Je veux y retourner, car je souhaite terminer le travail que j’ai commencé. » Saviez-vous que c’est la raison pour laquelle je suis ici ? Je fais du mieux que je peux, afin de vous expliquer ces choses du domaine quantique – dans votre perception 3-D. Je vous présente ces informations en tout amour, sans poser aucune condition… Peu importe que vous me croyiez ou non, peu importe que vous soyez d’accord ou non. Je vois Dieu en vous, je vois votre divinité intérieure, et ça me suffit.

Et c’est ainsi.

Kryeon dans MESSAGES EVENEMENTS


*****************************************

Vous pouvez diffuser librement cette traduction, à condition que ce qui suit soit inclus et que la présentation ne soit pas modifiée. Interprétation et traduction de ; Jean-M. Gobeil

Site : http://kryeon.forumactif.com/forum.htm 

Les fantômes du karma

Channeling du 22 mars 1993 

Groupe de lumière de Del Mar, Californie 

nuage

Salutations ! Je suis Kryeon du service magnétique. Je parle à mon partenaire en ce moment ; je suis toujours à ta disposition, tout comme je suis en tout temps à la disposition de n’importe quel humain. 

Je parle à un groupe d’élite ce soir. Comme je l’ai souvent affirmé, je suis à votre service.. et il y a une grande ironie dans cette pièce, car je me tiens à vos pieds et vous aime avec tendresse. Vous êtes les guerriers de la lumière ; vous êtes ceux qui ont choisi de venir ici et de faire partie de la Terre, de mourir comme il se doit, et de revenir… à maintes et maintes reprises afin que la vibration de la Terre puisse s’élever grâce à cette action de votre pur amour. 

[…] 

Les insignes de couleur que vous portez sont nombreuses et de grande valeur. Ceux qui, comme moi, vous regardent dans un parfait amour, vous voient dans toute votre gloire. Vous êtes tous reconnus pour qui vous êtes réellement : ceux qui ont choisi le sentier difficile, ceux qui ont choisi de recevoir une leçon de vie sur la planète du libre choix, car toutes les planètes ne sont pas ainsi. Vos couleurs en disent long sur qui vous êtes. Vous n’avez pas conscience que moi, Kryeon, je suis à vos pieds, prêt à servir, et que vous êtes ceux qui sont exaltés. Sachez que nous vous aimons tous, et que nous connaissons chacun d’entre vous par son nom. 

Même si tout cela vous est caché durant votre incarnation, il y a un grand éclair de compréhension qui se produit pour vous en tant qu’êtres humains lorsque vous vous éveillez chaque matin. Entre le sommeil profond et le plain éveil, une impression de souvenir se présente souvent à vous, une impression que vous ne pouvez expliquer. Il y a un instant où vous vous souvenez de qui vous êtes réellement… tous les jours sans exception pendant que vous existez sur cette planète. Votre moi fantôme se fait réveiller par un rêve que vous avez fait durant la nuit, un rêve dont il vaut la peine de se rappeler, quelque chose qui était paisible et merveilleux, mais dont vous n’arrivez pas vraiment à ramener un souvenir net à l’esprit. Ceci arrive à tous les humains. Peut-être en avez-vous fait l’expérience et vous êtes-vous demandé ce que c’était. 

Ceux parmi nous qui sont en service, comme moi, sont nombreux comparativement à ceux qui sont en incarnation comme vous. Si vous comptiez le nombre d’humains dans cette pièce, il vous faudrait multiplier ce nombre par huit pour avoir une bonne idée de tous ceux qui sont réellement ci en ce moment… mais les deux ou trois entités que vous connaissez le mieux ont été avec vous depuis votre naissance et elles sont venues avec vous lorsque vous êtes arrivés… sachant votre nom. Elles vous ont été assignées, par vous, et elles se tiennent prêtes à créer avec vous lorsque vous serez prêts. J’en dirai plus à ce sujet … 

Je suis Kryeon, je n’ai jamais été en incarnation. Je suis venu en réponse à votre travail. Je représente l’Esprit dans son ensemble, ceux qui ont été ici, ceux qui ne l’ont pas été… et ceux qui le seront. Je représente le pouvoir de l’amour qui vient du Soleil à l’intérieur du Soleil. Je suis l’amour, tout comme vous l’êtes lorsque vous n’êtes pas ici. Vous me connaissez et je vous connais. Je vois très clairement vos contrats et vos sentiers, et j’aime chacun de vous par son nom. Vous vous trouvez devant moi, ayant divers degrés d’illumination et de compréhension, mais sachant qu’il y a quelque chose ici pour chacun de vous. Je vous apporte à tous de bonnes nouvelles. Une fois encore, c’est à dessein que vous venez ici à cette réunion, et l’Univers honore votre intention. 

[…] 

Chaque attribut d’énergie du karma est comme une intimidante bulle noire, créée exprès pour vous, afin que vous puissiez passer à travers ou entrer en elle. Nous (de ce côté-ci du voile) appelons ces bulles noires des fantômes, car elles peuvent venir à vous empreintes de peur et de terreur, ou encore d’anxiété. Mais il est facile de les rendre inopérantes et de les crever, et elles disparaîtront comme les machinations de peu d’importance qu’elles sont réellement. A l’intérieur de chacune d’elles se trouve un cadeau qui vrille avec éclat, et qui se révèle de lui-même par un simple examen… et pour revendiquer ce cadeau il suffit de pénétrer directement dans la bulle et de faire face au fantôme. Le cadeau est d’avoir réussi la leçon, ou le karma, et de voir cette bulle se dissiper et disparaître à jamais des leçons de vote vie. Dans le cours du processus de dissipation, l’énergie qui avait été emmagasinée à cette fin est libérée. Le résultat final est la liberté pour vous et une transmutation du négatif en positif pour la planète, ce qui par conséquent en élève la vibration. Pouvez-vous voir que la planète n’est rien sans vous ? Elle n’est que l’arène qui vous est fournie pour votre travail karmique, et maintenant votre arène est une voie d’être transformée pour mettre la puissance. 

Laissez-moi apporter un complément d’explication à propos de ces peurs fantômes. Elles réagissent toutes en réponse directe à la façon dont vous avez vécu vos expressions passées… selon que vous étiez un homme ou une femme, que vous étiez agressif ou passif, selon ce que vous avez fait alors que vous étiez ici, la manière dont vous êtes mort, et l’interaction avec les autres humains incarnés autour de vous. Mes très chers, voici une vérité à enchâsser dans vote cœur : l’Univers ne porte pas de jugement sur quoi que ce soit que vous avez fait. Il ne porte pas de jugement sur ce que vous êtes en train de faire, car vous êtes des étincelles de Dieu incarnées sur Terre pour apprendre, et vous êtes responsables de vous-mêmes et du système de karma qui agit en toute justesse. Cependant, tout ce que vous faites entraîne des conséquences. Cela n’a rien à voir avec le principe de cause et d’effet, ou avec la culpabilité et la punition. Il n’y a rien de tel dans le moteur karmique de votre vie, car l’Univers est littéral et voit les choses que vous faites soit comme des leçon apprises, soit comme des mises en situation destinées à vous faire apprendre de nouvelles leçons, les deux générant une énergie d’un type ou l’autre. 

Laissez-moi vous expliquer en tout amour, de quelle façon vous devriez considérer ces fantômes de peur qui vous concernent plus particulièrement. Même au cours de cette incarnation, de votre expression en cette vie, beaucoup parmi vous éprouvent de l’anxiété à propos de choses qui se sont produites, mais qui ne peuvent être expliquées d’un point de vue rationnel. Il y a de nombreuses peurs représentées ici : la peur d’être seul, la peur d’être abandonné, la peur de ne pas être en bonne santé, la peur de l’échec, la peur de votre propre mort – toutes ces peurs sont des fantômes… ah ah… particulièrement la dernière. La peur de la mort est si solidement implantée en vous tous qu’il est très difficile de passer à travers cette peur. Il est approprié qu’il en soit ainsi, car si vous pouviez voir ce fantôme dans toute sa faiblesse, vous passeriez certainement à travers… et cela ne servirait pas le but de votre présence ici. 

[…] 

Utiliser l’amour comme votre source de puissance lorsque vous faites ces choses. Aimez ceux qui vous haïssent. Apprenez à tolérer l’intolérable. Soyez pacifique lorsque la paix ne semble pas être à porte de la main. Toutes ces choses sont possibles ! C’est la clé du moteur du karma. Ces choses que vous avez créées sont faciles à désamorcer. Il n’y a que vous qui puissiez bien vous occuper de chacune d’entre elles. Les épreuves sont créées afin de pouvoir être surmontées. Vous êtes l’auteur de vos propres épreuves ; par conséquent, dites-vous bien ceci : il n’y a aucune épreuve qui soit au-delà de vos connaissances ou de votre capacité de passer à travers. L’Univers ne vous donnera jamais un problème qui soit insoluble. Cela ne vous serait d’aucune utilité, pas plus qu’à l’Esprit d’ailleurs. C’est une promesse que l’Esprit vous fait. 

Amenez vos autres peurs devant vous et entrez dedans. Regardez les bulles de karma éclater, et revendiquez le cadeau qui s’y trouve. Avec une joie totale amenez-les dans votre réalité et faites-les disparaître de votre vie comme les fantômes qu’elles sont. Faites ceci une par une, à dessein et avec intégrité… et sagesse. Ce que je dis en ce moment à propos de ces choses, par l’entremise de mon partenaire, est vrai. Sachez qu’il traduit exactement mes pensées alors même que je suis ici pour entendre les paroles qu’il emploie et savoir qu’elles sont justes… car si tel n’était pas le cas j’arrêterais immédiatement mon partenaire et vous le dirais. 

[…] 

Vous portez en vous les séquelles de la peur entourant cet événement. Vous seriez en dorit de dire : « Je ne m’en rappelle pas du tout ; qu’est-ce que j’ai à craindre de cela ? ». il s’agit là de la peur la plus fondamentale des enseignants et des humains éclairés sur Terre aujourd’hui. Il s’agit, de fait, de la peur de l’illumination. C’est la peur d’être guéri, et d’être un guérisseur dans la nouvelle énergie que j’apporte. C’est une peur qui est si profondément ancrée en vous que certains en tombent malades à l’approche de l’illumination et de la connaissance qui vous revient de droit. Et comme vous commencez à revendiquer le prix qui est offert dans la nouvelle énergie, votre corps le rejette parce qu’l ne sait pas qu’il n’y a plus aucun danger maintenant à revendiquer le prix. Il y eut auparavant une époque où votre corps a ressenti cet éveil, et où il fut apparemment récompensé par la mort. 

Je parle de la nouvelle énergie. Je parle de la raison pour laquelle je suis ici, et j’explique pourquoi les nouvelles entités à votre service sont ici. Car il n’y eut qu’une seule autre époque où nous avons tous été ici… et, selon toute apparence, vous avez été punis peu après ; vous vous en souvenez clairement au niveau cellulaire. Je suis maintenant devant vous pour vous révéler qu’il n’y aura aucune punition de ce genre cette fois. Il s’agit d’une époque paisible, glorieuse, et remplie de possibilités. Vous avez maintenant le pouvoir de passer à travers cette peur de base, de la même manière que j’ai décrite pour les autres fantômes. Faite face à ces peurs avec moi maintenant, il n’y a aucune raison pour laquelle vous ne pourriez le faire 

[…] 

Vous avez en vous la capacité de créer avec vos guides… en exprimant verbalement à haute vois, tout ce que vous désirez. Vos pièces d’abondance, de paix et d’essence intérieure sont prêtes et vous attendent. Vous pouvez y entrer en tout temps, si vous voulez bien enclencher le processus en verbalisant avec vos guides la co-création des choses dont vous avez besoin. Vous pouvez être en des lieux de paix où vous n’auriez jamais pensé pouvoir être auparavant. Les choses qui risquaient de réveiller vos vieilles anxiétés seront complètement désengagées. Vous serez alors libres des bulles noires karmiques que vous portez comme bagage en vous incarnant. Tout ce que vous avez à faire, c’est de demander. Cela est nouveau, et ça vous est offert dans l’amour. 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll 

La vision

La vision dans LE RETOUR fond-cree-gif-1 

Mike se réveilla en milieu inconnu. Puis, soudain, la mémoire lui revint. Il scruta les lieux autour de lui et se rendit compte qu’il ne se trouvait pas dans son appartement, ni dans un hôpital de la ville. Il régnait là un calme plat, un silence tellement envahissant qu’il en ressenti un malaise. Il ne percevait pas le bruit de sa respiration. Aucun bruit de voiture ou de climatiseur, absolument rien. Il parvint à s’accouder. 

Il baissa le regard sur lui et constata qu’il était étendu sur un étrange petit lit blanc. On ne lui avait pas donné de couverture, mais il portait exactement les mêmes vêtements qu’au moment de l’attaque. Il dirigea la main à son cou. Il se rappelait avoir été blessé mais, à son grand soulagement, il ne pouvait déceler aucune blessure. En fait, il se sentait bien ! Il se tâta avec précaution en plusieurs endroits et ne trouva ni blessure ni même de douleur. Mais qu’el silence ! C’était presque à en devenir fou. Et l’éclairage : tellement bizarre. Il semblait émaner de partout et de nul part à la fois. Il était d’un blanc éclatant, un blanc tellement dépourvu de toute couleur qu’il blessait les yeux. Mike décida de mieux examiner son environnement. 

Etrange ! Il  n’était ni dans une pièce ni à l’extérieur. Il était là sur ce petit lit, et sous lui, le plancher blanc s’étendait à perte de vue. Mike se recoucha, comprenant ce qui s’était passé. Il était mort. Nul besoin d’être un expert en sciences pour constater que ce qu’il voyait et ressentait ne s’appliquait pas au monde réel. Mais pourquoi avait-il encore son corps ? 

Mike décida d’essayer quelque chose de stupide. Il se pinça pour vérifier s’il ressentirait ou non une douleur. En sursautant, il laissa échapper un « Aie ! » retentissant. 

-       Comment vas-tu Mike ? demanda une voix masculine rassurant. 

Mike se tourna immédiatement dans la direction de la voix et vit quelque chose qu’il n’était pas près d’oublier. Il senti une présence angélique, un grand sentiment d’amour. Il se fiait toujours à ses émotions d’abord, puis à ce qu’il voyait ensuite. Du moins, c’est ainsi qu’il expliquait ses expériences et, cette fois, il vit une silhouette blanche à la fois inquiétant et splendide. Quelles belles ailes blanches ! pensa-t-il. Mike sourit à la vision, croyant difficilement à sa réalité. 

-       Suis-je mort ? demanda-t-il stoïquement, mais respectueusement, à l’être qui se trouvait devant lui. 

-      Absolument pas ! Tu es en plein rêve, Michaël Thomas, lui dit la silhouette en s’approchant. L’apparition s’approcha encore plus près, sans vraiment marcher. Mike vit que le grand « homme » qui se trouvait maintenant près de son lit avait un visage voilé et flou mais, curieusement, il sentait qu’on le réconfortait et qu’on prenait soin de lui. L’impression était on ne peut plus agréable. 

La silhouette était recouverte d’un vêtement blanc, mais ce n’était ni une robe ni un costume. La tenue semblait presque vivante et bougeait avec cette forme, comme si elle en avait été la peau. Le visage était également indistinct. Mike ne pouvait discerner ni plis ni boutons, ni voir clairement la limite entre la peau et l’habillement. Pourtant, tout était fluide, léger et même rayonnant. Devant cette vision, Mike parvenait mal à distinguer le blanc de l’habillement de l’homme et l’arrière-plan incroyablement blanc de l’environnement. Il était difficile de départager la silhouette et ce qui l’entourait. 

-       Où suis-je ? semble peut-être une question stupide, mais je suppose que j’ai le droit de la poser ? dit Mike d’une voix peu assurée. 

-      Tu es dans un endroit sacré, répondit la silhouette. Une place de ton cru, un lieu rempli d’un grand amour. C’est ce que tu ressens présentement. La silhouette angélique s’inclina devant Mike et le mouvement sembla remplir l’endroit d’une plus forte lumière encore. 

-      Et à qui ai-je l’honneur ? demanda respectueusement Mika d’une voix tremblante. 

-      Tu as sans doute deviné que je suis un ange. 

Mike ne sourcilla même pas. Il savait que la vision devant lui disait la vérité absolue. Il sentait nettement que la situation, dans toute son étrangeté, était tout à fait réelle. 

-      Tous les anges sont-ils des mâles ? demanda Mike, regrettant sa question aussitôt après l’avoir posée. Quelle demande stupide ! Il était évident que la circonstance était particulière. S’il était en plein rêve, ce dernier était aussi réel que d’autres expériences qu’il avait déjà pu vivre. 

-       Je suis seulement ce que tu désires voir, Michaël Thomas. Je ne suis pas de nature humaine, et ce que tu vois devant toi a pris une forme qui te rend à l’aise. Et bien non, tous les anges ne sont pas des mâles. En fait, nous n’avons pas de genre. Nous ne portons pas tous les ailes non plus. 

Mike sourit encore, se rendant compte qu’il regardait une vision surgissant de sa propre imagination. 

-       A quoi ressembles-tu vraiment ? demanda Mike, commençant à se sentir un peu plus à l’aise de s’exprimer librement devant cet être tout aimant. Et pourquoi ton visage est-il caché ? La question était appropriée, compte tenu des circonstances. 

-       Ma forme te surprendrait et, en même temps, elle te rappellerait un étrange souvenir puisque c’est ce dont tu as l’air lorsque tu n’es pas sur terre. C’est au-delà de toute description possible. Voilà pourquoi je vais garder cette forme pour l’instant. Quant à mon visage, tu le verras bien assez tôt. 

-       Pendant que je ne suis pas sur terre ? risque Mike. 

-      L’existence terrestre est temporaire. Mais tu le sais déjà, n’est-ce pas ? Je sais que tu es, Michaël Thomas. Tu es un homme spirituel et tu comprends la nature éternelle des humains. Tu as maintes fois rendu grâce pour ta nature spirituelle et les membres de mon espèce ont entendu chacune de tes paroles de remerciement. 

Mike demeurait silencieux. Bien sûr, il avait prié à l’église et chez lui, mais constater que tout avait été entendu dépassait son entendement. Cette entité à laquelle il rêvait le connaissait ! 

-       D’où viens-tu ? demanda Mike. 

-       De chez nous

La tendre entité rayonnait directement devant le lit étroit de Mike. Elle penchait la tête sur le côté et semblait attendre patiemment que Mike saisisse ce qu’il venait d’entendre. Il sentit des fourmillements le long de son échine. Il avait le sentiment puissant que la vérité se tenait devant lui et qu’l lui suffisait d’interroger pour voir jaillir une merveilleuse connaissance. 

-       Tu as raison, dit l’ange, faisant écho aux réflexions de Mike. 

Ce que tu es en train de faire transformera ton avenir. Tu le sens bien, n’est-ce pas ? 

-       Tu peux lire dans mes pensées ? rétorqua Mike, tout décontenancé. 

-       Non, nous les ressentons. Ton cœur est relié au tout, tu sais, et nous te répondons quand tu as besoin de nous.

 

-       Nous ? La situation devenait de plus en plus étrange ! Mais je ne vois personne d’autre ! 

L’ange lança un éclat de rire d’une sonorité inouïe et d’une énergie intense. Mike ressentait tout l’humour exprimé par l’ange dans chaque cellule de son corps. Chacune des actions de cet être était remplie de fraîcheur, plus grande que nature, et titillait quelque souvenir agréable au plus profond de l’inconscient de Mike, qui fut remué par le rire, mais n’en laissa rien paraître. 

-       Je te parle avec une seule voix, mais j’en représente bien d ‘autres proclama l’ange, étendant ses bras, ce qui laissa voir son vêtement flotter et onduler. Nous sommes plusieurs au service de chaque être humain. Tu le comprendras vite si tu le veux. 

-      JE LE VEUX ! s’écria Mike. Comment pouvait-il laisse passer une telle occasion ? Puis il se sentit un peu embarrassé, sentant qu’il avait agi tel un enfant en admiration devant son idole. Silencieux, il regardait l’ange se déplacer doucement de haut en bas comme s’il avait été placé sur un mini-ascenseur. Il se demandait rêveusement si ce qu’il voyait n’était pas le résultat d’un certain désir de perception suscité par le cinéma, la fréquentation de l’église ou les grandes œuvres d’art. tout restait silencieux. Et quel silence ! de toute évidence, l’ange n’allait pas communiquer d’information. Il attendait les questions. 

-      Dans quel genre de situation suis-je ? demanda Mike d’un ton respectueux. S’agit-il d’un rêve ? Tout cela semble tellement réel. 

-      Qu’est-ce qu’un rêve humain, Michaël Thomas ? demanda l’ange, en se rapprochant un peu. C’est une visite dans votre esprit biologique et spirituel qui vous permet de recevoir de l’information provenant de mon côté par le biais, parfois, d’une métaphore. Le savais-tu ? Le rêve peut sembler éloigné de ta réalité mais, en fait, il est plus près de la réalité de Dieu que tout ce que tu expérimentes habituellement. Chaque fois que tu as vu tes parents en rêve, comment te sentais-tu ? Avais-tu l’impression que c’était vrai ? Eh bien, ça l’était. Rappelle-toi la semaine après l’accident, lorsqu’ils sont venus te voir. Tu as réagi en pleurant pendant des jours. C’était leur réalité. Les messages qu’ils te communiquaient étaient réels. Ils continuent à t’aimer encore aujourd’hui, Michaël, parce qu’ils sont éternels, tout comme toi. Quant aux questions que tu te poses sur ta situation, pourquoi crois-tu que tu fais ce rêve ? c’st le seul but de cette visite, et elle se produit au bon moment. 

Mike se régalait du long discours de cette merveilleuse entité avec qui il se sentait de plus en plus à l’aise. 

-       Vais-je m’en sortir ? Il me semble être grièvement blessé et inconscient. Peut-être même suis-je en train de mourir ! 

-       Tout dépend, répondit l’ange. 

-       De quoi ? 

-       Que veux-tu vraiment, Michaël ? demanda l’ange avec empathie. Dis-nous ce que tu veux vraiment. Réfléchis bien avant de répondre, Michaël Thomas, parce que l’énergie divine doit souvent être prise au pied de la lettre. Et puis, nous avons ce que tu sais. Tu ne peux pas tromper ta véritable nature. 

Michaël voulait donner une réponse honnête. Chaque instant écoulé rendait la situation encore plus réelle. Il se rappelait clairement les rêves qu’il avait faits à propos de ses parents peu après leur accident. Son père et sa mère s’étaient présentés tous les deux à lui durant les seuls instants où il avait pu trouver le sommeil au cours de la semaine qui avait suivi et lui avaient démontré leur amour en le serrant contre eux. Ils lui avaient dit qu’il était temps pour eux de se retirer, mais il n’était pas certains d’avoir bien compris et ne l’avait pas accepté. 

Ses parents avaient également ajouté qu’une partie de l’entente à propos de leur mort consistait à lui laisser un souvenir de leur passage. Mike s’était toujours demandé de quoi il s’agissait, mais comme ce n’était qu’un rêve… L’ange confirma que tout cela était bel et bien réel. En tout cas, l’expérience qu’il était en train de vivre lui semblait bien craie. De ce point de vue, les messages de ses parents l’étaient aussi, tout comme cet ange. Michaël commençait à n’éprouver que confusion et frustration dans son rêve ou sa vision. 

Qu’est-ce que je veux vraiment ? se demanda-t-il. Il songea à sa vie et à toutes les choses qui lui étaient arrivées. Il savait se qu’il voulait, mais avait l’impression qu’il n’était pas correct de le demander. 

-       Il ne sied pas à ta magnificence de retenir tes désirs les plus profonds, murmura l’ange à Mike. 

-       Bon sans ! s’exclama Mike intérieurement .. L’ange perçoit tout de moi. Je ne peux rien cacher. 

-       Si tu le sais déjà, pourquoi me le demandes-tu ? rétorqua Mike. Et qu’est-ce que c’est que cette histoire de magnificence ? 

Pour la première foi, l’ange laissa voir autre chose qu’un sourire. Il exprimait davantage du respect, de l’honneur ! 

-       Tu n’as pas la moindre idée de ce que tu représentes ni de qui tu es, Michaël Thomas, dit sérieusement l’ange. Tu crois que je suis magnifique ? Tu devrais te voir ! Un jour, tu y arriveras. Bien sûr, je connais tes pensées et tes sentiments. Je suis ici pour t’appuyer et je t’accompagne d’une façon toute personnelle. J’ai l’honneur de me présenter à toi, mais c’est ta propre intention qui provoquera le changement dès maintenant. Tu as le choix de me dire ou non ce que tu souhaites le plus en tant qu’humain maintenant. La réponse doit surgir de ton cœur et être énoncée de vive voix, afin que tous l’entendent, même toi. Ce que tu choisiras de faire maintenant aura une influence énorme. 

Mike prit le temps de réfléchir. Il devait répondre selon sa propre vérité, même si ce n’était pas ce que l’ange voulait entendre. Il resta un peu songeur avant de parler. 

-       Je veux rentrer CHEZ MOI ! J’en ai assez de cette vie d’être humain. Voilà, il l’avait dit. Mais je ne veux pas me retirer d’un plan que Dieu jugerait important. Mike était animé par la passion. La vie semble tellement vide ! Mais on m’a appris que j’avais été créé à l’image de Dieu dans un but défini. Que dois-je faire ? 

L’ange se plaça sur le côté du lit, permettant ainsi à Mike de mieux le voir. C’était ahurissant cette vision, ce rêve ! Mike avait l’impression de sentir les effluves de violettes ou de roses. Pourquoi les fleurs ? L’ange avait, bel et bien, une odeur ! Plus cet être s’approchait, plus il lui semblait magnifique. Mike prenait conscience du plaisir engendré par ce dialogue. Il le sentait, même s’il ne parvenait pas à distinguer d’expression particulière sur le visage de l’ange. 

-       Dis-moi, Michaël Thomas, ton intention est-elle pure ? 

Veux-tu réellement ce que Dieu veut ? Tu veux rentrer chez toi, mais tu sais aussi qu’il existe un plan plus élevé et tu ne veux pas nous décevoir ni agir d’une façon qui ne serait pas appropriée sur le plan spirituel ? 

-       Oui, c’est bien ça. Je veux quitter ma situation mais mon désir m’apparaît étrange et me semble égoïste. 

-       Que dirais-tu si je t’apprenais que tu peux peut-être obtenir les deux ? ajouta l’ange, en souriant. Et que ton désir de rentrer chez toi n’est pas égoïste, mais naturel, et qu’il n’entre pas en conflit avec celui de réaliser ton but en tant qu’être humain. 

-       Mais de quelle façon ? Je t’en prie, dis-moi comment je peux y arriver, dit Mike d’une voix de plus en plus animée.

L’ange avait perçu le cœur de Mike, et maintenant, il pouvait rendre hommage à sa spiritualité. 

-       Michaël Thomas de l’Intention pure, je dois te poser une autre question, afin de déterminer ta véritable quête, dit l’ange en se retirant quelque peu. Qu’est-ce que tu espères gagner en rentrant  « chez toi » ? 

Mike réfléchissait. Son silence aurait paru étrange dans une conversation humaine habituelle, mais l’ange le comprenait totalement et savait que c’était là un moment sacré pour Michaël Thomas. En temps terrestre, Michaël resta silencieux une bonne dizaine de minutes, mais l’ange ne fit aucun mouvement et ne dit rien. Il ne montra non plus aucun signe d’impatience ou d’ennui. Mike prenait peu à peu conscience de l’intemporalité de cet être qui ne ressentait pas l’impatience des humains soumis seulement au temps linéaire. 

-       Je veux être aimé et côtoyer l’amour, répondit Mike. Je  veux ressentir la paix dans mon existence… Je ne veux pas être assujetti aux préoccupations et aux poursuites futiles de ceux qui m’entourent. Je ne veux pas m’inquiéter à propos de l’argent. Je veux me sentir libéré. J’en ais assez d’être seul. Je veux me relier aux autres entités de l’Univers. Je veux connaître le sens de ma vie et jouer mon rôle au sein du paradis – peu importe le nom que vous lui donnez. Je veux être une partie juste et correcte du plan de Dieu. Je ne peux plus être l’humain que j’étais. Je veux être comme toi… C’est ce que je veux dire par rentrer chez moi. 

L’ange revint près du lit. 

-       Bien, Michaël Thomas de l’Intention pure, tu auras ce que tu désires. L’ange semblait devenir plus clair. Etait-ce possible ? il irradiait de blancheur, mais s’y mêlait maintenant un peu d’or. Tu dois suivre un chemin tout établi et tu dois y arriver de ton plein gré. Alors, tu pourras retourner chez toi. Te sens-tu prêt ? 

-      Oui, répondit Mike. Il sentait monter en lui un sentiment merveilleux, une vague d’amour. L’air commençait à être plus dense. L’éclat de l’ange se déplaçait vers le lit et enveloppait les pieds de Mike. Il commença à ressentir des frissons le long de l’échine et se mit à trembler involontairement, ce qui ne lui était jamais arrivé auparavant. C’était comme un bourdonnement d’un rythme incroyablement rapide. Puis, le mouvement se répandait dans tout son corps, jusque vers sa tête. Sa vision se transforma ; il voyait des éclats de bleu et de violet qui contrastaient fortement sur le fond blanc qui l’avait entouré depuis le début de cette scène. 

-       Que sa passe-t-il ? demanda Mike effrayé. 

-       Ton intention change ta réalité. 

-       Je ne comprends pas, poursuivit-il, terrifié. 

-       Je sais, dit l’ange avec compassion. N’aie pas peur de l’intégration de Dieu dans ton être. C’est l’atout que tu as demandé et qui te sera utile pour retourner chez toi. 

L’ange s’éloigna du lit de Mike, comme pour lui céder le passage. 

-       Ne pars pas,  je t’en prie, s’exclama Mike, encore abasourdi et craintif. 

-      Je ne fais que m’adapter à ta nouvelle taille, dit l’ange d’un ton plutôt amusé. Je partirai seulement lorsque nous aurons terminé. 

-      Je ne comprends toujours pas, mais je n’ai pas peur, mentit Mike. L’ange laissa encore une fois échapper ce rire dont la résonnance surprit Mike et dégageait une superbe gaieté et un amour intense. Michaël se rendit compte que le secret n’avait pas sa place et décida de continuer à parler. Il devait identifier ce sentiment. Et l’ange se remit à rire. 

-      Je ne sais pas ce qui se passe quand tu ris, mais ça me touche profondément et je ressens quelque chose de tout à fait nouveau. La remarque plaisait à l’ange. 

-      Ce que tu entends et ressens sont des attributs de source purement divine, répondit l’ange. L’humour est un des seuls traits qui reste inchangé malgré notre passage de votre côté. T’es-tu jamais demandé pourquoi les humains sont les seules entités biologiques terrestres à rire ? On pourrait croire que les animaux rient, mais ne font que réagir à des stimuli. Vous êtes les seuls à posséder la véritable étincelle de conscience spirituelle apte à produire cette caractéristique, les seuls à pouvoir créer l’humour à partir d’une abstraction ou d’une pensée. C’est votre conscience qui en est la clé et crois-moi, c’est un attribut sacré. Michaël Thomas de l’Intention pure, le rire est salutaire. 

L’ange venait de fournir la plus longue explication de toute leur rencontre. Mike sentit qu’il pourrait en tirer d’autres précieuses vérités avant la fin. Il s’y mit avec ardeur. 

-       Comment te nommes-tu ? 

-       Je n’ai aucun nom. La réponse fit place à un long silence. Ça y est, se dit Mike, de retour aux réponses brèves. 

-       Comment te connaît-on ? poursuit Mike. 

-       Je suis connu de tous, Michaël Thomas, et parce que JE LE SUIS, j’existe.

 

-       Je ne comprends pas. 

-      Je sais. L’ange s’amusait, mais non aux dépens de son interlocuteur. Il honorait la naïveté de Mike, qui ne pouvait savoir tout cela, à la manière d’un parent qui répond aux questions de son enfant sur la vie. Chaque parole et chaque geste de l’ange était remplis d’amour. Mike sentit qu’il était temps de cesser d’exiger des réponses et d’en arriver à l’essentiel. 

-      Quel est ce chemin dont tu parles, cher ange ? Pendant un instant, il se senti mal à l’aise d’avoir utilisé le qualificatif « cher », mais il sentait en même temps que c’était là un mot approprié à la personnalité devant lui. L’ange était à la fois un parent, un frère, une sœur et laissait même paraître le sentiment intime d’un amoureux. Mike ne pourrait oublier de sitôt cette curieuse impression. Il souhaitait continuer à ressentir cette énergie et craignait l’instant où elle pourrait se dissiper. 

-       Quand tu retourneras à ta réalité, Michaël, prépare-toi à vivre une aventure de plusieurs jours. Lorsque tu seras prête, le point de départ de ta route te sera indiqué. Tu devras passer par sept maisons de l’Esprit et, dans chacune d’elles, tu rencontreras une entité semblable à moi qui jouera chaque fois un rôle particulier. Le chemin pourra présenter des surprises et mêmes du danger, mais tu pourras arrêter quand tu le voudras sans être jugé. Tu changeras en cours de route et tu apprendras énormément de choses. Tu devras étudier les attributs de Dieu. Si tu parviens à traverser les sept maisons, la porte qui te conduire chez toi te sera montrée. L’ange fit une pause en souriant et poursuivit : « et Michaël Thomas de l’Intention pure, l’ouverture de cette porte s, fera avec une immense  célébration ». 

Mike ne savait que répondre. Il se sentait libéré, mais également nerveux à l’idée d’entreprendre ce voyage vers l’inconnu. Qu’y trouverait-il ? Devait-il se lancer ? Peut-être était-il en train de fabuler de manière insensée ! Et puis, à quoi la réalité correspondait-elle ? 

-       Ce qui se trouve devant toi est réel, Michaël Thomas de l’Intention pure, dit l’ange, lisant encore une fois les sentiments de Mike. Tu retourneras à une réalité temporaire conçue exclusivement pour les humains dans le but de leur apprentissage. 

-        

Aussitôt que Mike ressentait un doute, l’ange s’en apercevait. Encore une fois, il se sentait en quelque sorte violé dans ce nouveau mode de communication, mais en étant toutefois honoré. Dans un rêve, se dit-il, on est en contact avec son propre cerveau. On ne peut plus rien se cacher à soi-même. Voilà peut-être pourquoi il convenait d’avoir ce genre de conversation avec cette entité qui savait ce qu’il pensait. En outre, Mike ressentait vraiment ce que l’ange avait exprimé. Il commençait à se sentir tout à fait à l’aise dans cette réalité onirique et n’était nullement pressé de retourner à un état moindre. 

-       Par où commence-t-on ? demanda Mike en hésitant. 

-      Tu as exprimé l’intention de ce voyage. Alors, tu vas retourner à ta conscience humaine. Tu devras te rappeler certains point en cours de route : les apparences sont parfois trompeuses, Michaël. Au fur et à mesure que tu avanceras, tu reviendras plus près de la réalité que tu expérimentes présentement auprès de moi. Il est donc possible que, en t’approchant de la porte qui mènera chez toi, tu aies à développer une nouvelle façon d’être un peu plus, disons, à jour, que ce que tu connais maintenant. Mike ne saisissait pas vraiment ce que l’ange entendait par là, mais il l‘écoutait tout de même attentivement. 

-       Je dois maintenant te poser une autre question, Michaël Thomas de l’Intention pure. 

-       Je suis prêt, rétorqua Mike, se sentant plus ou moins confiant, mais sincèrement prêt à avancer. « Quelle est la question ? » L’ange s’approcha du pied du lit.

-       Michaël Thomas de l’Intention pure, est-ce que tu aimes Dieu ? Mike était estomaqué de la question. Bien sûr qu’il aimait Dieu ! Pourquoi cette question ? il répondit rapidement. 

-       Puisque tu connais mon cœur et mes sentiments, tu dois savoir que j’aime Dieu. Dans le silence qui s’ensuivit, Mike comprit que l’ange était satisfait de sa réponse. 

-       En effet. 

Tels furent les derniers mots que Mike entendit prononcer par les lèvres invisibles de cette créature magnifique qui l’aimait, de tout évidence, tendrement. L’ange se pencha vers Mike et fit un mouvement de la main qui rejoignit sa gorge. Comment pouvait-il s’étirer à ce point ? Mike ressenti immédiatement une sensation qui aurait pu ressembler à des centaines de lucioles grouillant dans son cou et modifiant sa personne. Sans ressentir aucune douleur, il se mit tout à coup à vomir. 

*********************************** 

-      Tiens-lui la tête au-dessus du plateau, clama l’infirmière à l’intention du préposé aux soins. Il vomit. 

La salle du service des urgences était bondée, comme chaque vendredi soir, et la pleine lune n’allait pas sans compliquer les choses. Il arrive que, sans croire le moindrement à l’astrologie ou à la métaphysique, les dirigeants d’hôpitaux aient tendance à mieux doter leur service des urgences de personnel les soirs de pleine lune. En effet, des situations inhabituelles semblent survenir à ce moment-là. L’infirmière ressortit de la pièce pour voir à d’autres cas tout aussi urgents. 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll 

L’Intégrité de Dieu

papillon                                       papillon

 

 Salutations, très chers, je suis Kryeon, du Service magnétique. Que l’on enregistre que cette soirée sera mémorable ! Car, comme au cours des channelings passés, nous vivons des instants où la famille de ce côté-ci du voile se fond avec la famille de votre côté. Présentement, des entités arrivent en grand nombre dans cette salle ; elles connaissent vos noms – des noms sacrés qui ont toujours existé. Ces noms sont véritablement gravés dans le cristal de la grotte de la création. Ils possèdent le caractère sacré d’un contrat. Ils appartiennent seulement aux humains et désignent la famille !     

Cette réunion représente un moment sacré. L’énergie qui se déverse dans cette salle et sur ceux qui lisent ces lignes constitue le pouvoir spirituel de l’être humain. Elle vous montre également que, de cette estrade, vous est adressé autre chose que de simples mots. Que l’on sache que ces entités peuvent transformer votre vie. Pour nous, tout se situe dans le maintenant. Le temps nécessaire à la transcription et à la publication de ce message est sans importance, car, en cet instant même, nous sommes face aux lecteurs, nous vous saluons et vous disons :  « Nous savons qui vous êtes. » Même si ce concept temporel vous semble étranger, nous vous demandons : « N’est-il pas temps pour vous de lire ces mots ? » Nous demandons à ceux qui sont assis dans cette salle : « N’est-il pas temps pour vous d’être ici présents afin de ressentir tout l’amour qui va tous nous submerger au cours de cette réunion ? » Tout est dans l’instant présent.     

Cet après-midi, les informations délivrées seront particulières et inédites. Certains sujets n’ont jamais été abordés auparavant, car le moment est venu que la famille parle à la famille de sujets sensibles.     

Tout d’abord, nous souhaitons vous faire comprendre ce qui est en train de se passer en cet instant précis. Nous aimerions expliquer à certains d’entre vous la raison pour laquelle ils ressentent d’inhabituelles pressions (physiques) et autant d’amour, alors que nous commençons à baigner vos pieds. Vous savez que c’est pour cela que nous sommes venus, n’est-ce pas ? Nous le répétons à chacune de nos réunions. Au cours de toutes ces années, chaque fois que notre cortège est venu vous honorer et se présenter devant l’humanité, nous nous sommes agenouillés pour baigner vos pieds. Nous avons agi ainsi, car vous représentez ceux par qui l’oeuvre est accomplie. Notre cortège est constitué d’aides, peut-être même d’êtres aimés du passé. Pour ceux d’entre vous qui ressentent ce sentiment, sachez que tout est bien réel. Nous sommes ici, métaphoriquement, pour marcher parmi vous – et peut-être même nous asseoir sur vos genoux ou simplement vous enlacer – parce que vous nous manquez !     

Maintenant, nous nous adressons à la famille. Nous nous adressons à ceux d’entre vous qui savent, au plus profond d’eux-mêmes, que c’est la dernière fois, en vertu de leurs contrats respectifs, qu’ils éprouvent cette passion à être présents. C’est vous qui avez décidé des conditions de tout ceci. Et vous voilà maintenant, Lémuriens pour la plupart, sachant parfaitement que vous n’auriez pas manqué cette réunion, la conclusion de votre plan. Quoi qu’il ait pu arriver, vous ne l’auriez pas manquée. Ceci parce que le test arrive à sa fin. Aujourd’hui, le temps du changement est venu. Les potentialités sont illimitées.     

Commençons à baigner vos pieds, et que le message de l’énergie de cette journée soit présenté d’une façon sacrée – d’une façon compréhensible et équilibrée. Nous allons aborder des sujets qui ne l’ont jamais été auparavant – qui n’ont jamais été transmis par mon partenaire. Car il est temps pour vous de comprendre qu’il existe une relation que nous appelons « conscience et intégrité entre l’homme et Dieu ». Nous définissons Dieu comme la famille, mais, au cours de ce message particulier, nous utiliserons souvent le mot « Dieu » dans l’acception communément employée par les êtres humains de cette planète.     

Nous parlons maintenant de l’intégrité de la relation entre Dieu et l’homme. Nous allons vous expliquer ce que cela signifie. Il est temps que l’humanité commence à comprendre ce qu’est Dieu, en réalité. Un défi impressionnant, n’est-ce pas ?  Certains humains ont l’impression de faire partie d’un groupe spirituel « particulier » – le seul groupe auquel Dieu apporte sa bienveillance. Quelqu’un parmi vous pense-t-il que la sagesse de la famille terrestre et la spiritualité divine peuvent être confisquées par un seul groupe ? Bien sûr que non !     

L’Esprit, pas plus que l’amour de la famille, ne peut être accaparé au profit de quelques-uns. L’amour est universel ; il appartient à l’humanité entière. Chaque humain est membre de la famille et nous est familier. Chaque être humain est aimé au-delà de toute mesure.     

L’humanité vit dans un schéma temporel qui exige presque toujours que ses aspects spirituels soient compartimentés. Et ceci parce que les hommes et les femmes ne parviennent pas à placer leurs perceptions de Dieu dans l’instant présent. Vous évoluez dans un système de valeurs historiques et de différenciations culturelles où des milliards d’humains réunissent leurs informations spirituelles et les organisent selon des systèmes fonctionnels pour eux. C’est ce qui est survenu au cours des âges, et Dieu n’en est pas surpris. Peut-être n’avons-nous jamais dit ceci auparavant : Tout système qui possède une intégrité élevée et qui recherche «le divin en soi » est grandement honoré. Rien n’est plus important que la recherche du « Moi divin ». Cette quête a lieu sur l’ensemble du globe, et c’est le voeu de la famille d’en savoir davantage au sujet de la famille

Cependant, au cours de ce processus de recherche, et tout en restant dans le cadre historique, les humains ont décidé de « diviser » Dieu. La pensée linéaire se saisit de la splendeur et de l’omniprésence de Dieu puis les compartimente en différentes petites boîtes – et celles-ci sont nombreuses, vous savez. Dans chacune d’elles, on trouve fréquemment l’adhésion (reconnaissance de l’appartenance), la croyance (reconnaissance du sacré) et la prêtrise (reconnaissance du guide). On y trouve également des règles à observer créées par certains humains pour aider les autres à se concentrer sur leur quête spirituelle. Parfois, on y trouve une intégrité élevée, et parfois non. L’existence de ces boîtes ne surprend pas Dieu. En réalité, dans la dualité qui existe au sein de l’humanité, un équilibre entre le spirituel et l’humanité a été atteint. Et cela est approprié. 

Cependant, à l’intérieur de ces boîtes, de ces chapelles, s’intègre un attribut intéressant et totalement créé par les hommes (l’humanité). Souvent, au sein de chaque boîte (croyance spirituelle ou religieuse), existe un système qui stipule : « Nous sommes les seuls à bénéficier de la protection divine. Les milliers d’autres boîtes sur terre n’ont aucun sens. Seule la nôtre est digne d’attention, car Dieu ne se penche que sur elle. » De plus, et afin de se rendre encore plus attrayantes, certaines boîtes déclarent : « Ne regardez pas ailleurs ! Les autres boîtes ne sont pas pour vous ! Elles sont mauvaises, vous tromperont et ne représentent pas le vrai Dieu. » 

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

papillon

S’INSTALLER DANS SON FAUTEUIL

S'INSTALLER DANS SON FAUTEUIL  dans PARTENAIRE AVEC LE DIVIN noel_anges015

 

« VOICI COMMENT LES CHOSES SE PASSENT »  

Banff, au Canada  

Salutations, très chers. Je suis Kryeon du Service magnétique.  Je vous aime tous tendrement. Mon partenaire vous a dit en quelle estime nous vous tenions. Et, mes très chers, je suis honoré d’être avec vous. Même maintenant que la voix de mon partenaire, qui se charge de vous transmettre mes communications, vous est devenue familière, je vous déclare que je suis ici, assis à vos pieds. La nourriture spirituelle que je vous apporte provient de votre vrai foyer, et si chacun d’entre vous pouvait, pour un instant, s’y transporter, il pourrait ressentir un amour incroyable. En ce moment même, vous êtes situés dans la dualité liée à vos leçons, vous êtes assis à la place d’honneur. Vous êtes tous des prêtres, chacun de vous, en ce Nouvel Âge ! Nous sommes ici pour vous annoncer que vous êtes tous tendrement aimés pour cette tâche que vous accomplissez.  

Même ceux d’entre vous qui n’ont aucune idée de ce qui est en train de survenir en ce moment, ou qui ne croient pas qu’il puisse s’agir ici de la voix de l’Esprit et qui attendent avec impatience la fin de cette rencontre, tous, vous êtes également tendrement aimés.  

L’Esprit ne juge pas les hommes, il leur offre simplement un amour incroyable. Vous êtes ici dans un but bien précis ! Il fallait que vous soyez ici pour entendre ces paroles ou pour lire ces pages.  

Car, au sein de cette lumineuse énergie, nous avons des messages pour vous, ce soir, des messages qui seront répétés sans cesse par mon partenaire, car ils sont très importants. Ces messages ne parlent pas de calamités mondiales ni de terrifiantes transformations terrestres. Il s’agit de la voix de votre véritable foyer, que vous écoutez et lisez, qui vous aime, qui vous en lace de ses bras dorés, qui s’adresse à votre coeur, en ce moment même.  

En ce moment précis, un message vous est destiné. Et avant de commencer cette communication, nous invitons les entités qui nous escortent à se placer dans les allées et à vous rendre visite, vous qui lisez ces lignes. Nous prions pour que vous soyez submergé par l’amour et, si vous ne l’avez encore jamais ressenti, voici le moment où nous vous demandons de vous mettre en contact avec vos guides. Ils viennent avec vous, ils demeurent avec vous, ils vous stimulent affectueusement par le biais de votre intuition et ils vous aiment tendrement. Ce sont vos meilleurs amis, et vous les connaissez depuis l’autre monde.  

Lorsque tout sera terminé ici-bas et que vous vous retrouverez dans le Grand Hall d’Honneur, vous vivrez un moment magnifique avec ceux qui ont passé leur vie à vos côtés sur cette planète.  

Aucun d’entre vous n’est jamais seul. Les guides sont silencieux. Nous allons parler de cela dans un moment. Mais leur étreinte correspond à l’amour de Dieu que vous ressentez en ce moment même. Les potentialités dans cette salle sont étonnantes et nous souhaitons vous en parler ce soir. Ce message est intitulé « VOICI COMMENT LES CHOSES SE PASSENT ». Nous souhaitons qu’il soit essentiellement pratique et que, lorsque vous quitterez ce lieu ou que vous reposerez votre livre, vous aurez une meilleure compréhension de vous-même et de certaines potentialités de votre existence.  

Avant de commencer, nous devons revoir une parabole déjà publiée. Nous souhaitons interpréter la parabole de Wo et les chambres d’apprentissage. Nous savons que certains d’entre vous, ici, ce soir, ou qui lisent ces lignes, ne sont pas familiers avec cette parabole. Nous la reverrons donc brièvement. Ceci est nécessaire pour bien comprendre la vérité de ce qui arrivera.  

Wo était un homme qui, au moment de sa mort, découvrit momentanément, sous forme symbolique, diverses pièces de sa maison (sa vie). Les pièces que les guides montrèrent à Wo avant qu’il se dirigeât vers le Hall d’Honneur lui semblèrent très étranges. Et, au fil du déroulement de la parabole, ces pièces apparurent ainsi : Wo ouvrit la porte d’une chambre qui contenait un trésor magnifique. Et ses guides lui dirent: « Wo, voici ta pièce d’abondance, si tu avais choisi de l’utiliser durant ton séjour sur terre. » C’était une image destinée à montrer à Wo les richesses matérielles dont il aurait pu disposer à tout moment.  

Une autre pièce était remplie d’un halo blanc et de lumière et il s’agissait de la pièce de la paix intérieure. Cette métaphore montrait à Wo que, chaque fois qu’il l’aurait souhaité, il aurait eu la possibilité d’entrer dans cette pièce afin d’y ressentir la paix de Dieu et d’y oublier ses soucis. Tout ce qu’il avait à faire était d’avoir l’INTENTION de pénétrer dans cette pièce. Elle avait été à sa disposition tout le temps. Elle était partie intégrante de sa maison, de sa vie, et son nom spirituel était apposé sur la porte.  

Une autre pièce, où les guides n’entrèrent pas, fut la pièce dorée. Cette pièce était l’essence de soi de Wo, son fragment divin. C’était la chambre d’amour de Wo, une pièce si sacrée et si sanctifiée que lui seul pouvait y pénétrer et s’y asseoir.  

Par la suite, on lui montra d’autres portes qu’il n’ouvrit pas.  

En sortant de la maison, on lui montra diverses portes dont il ne comprit pas les noms. Sur l’une d’elles il lut le nom Leader mondial. Mais il n’ouvrit aucune d’entre elles.  

Au fil de la parabole, Wo prit pleinement conscience que cette maison et ses diverses pièces seraient de nouveau à sa disposition lors de sa prochaine incarnation sur Terre. C’était la parabole de Wo telle qu’elle fut, alors, transmise par channeling, mais nous souhaitons en parler encore maintenant. Plutôt que d’impliquer Wo, très chers, nous allons vous impliquer. Car, voyez-vous, c’est ainsi que cela marche. Nous allons vous communiquer, ce soir, diverses informations qui vous aideront à progresser dans la vie.  

Vous êtes importants dans cet univers ! Cette planète est loin d’être insignifiante. Si vous saviez combien de choses dépendent d’elle ! Très chers, nous souhaitons maintenant que vous vous visualisiez dans l’une de ces pièces, celle qui est la plus importante, celle sur laquelle nous nous pencherons, celle qui détient la clé de toute votre vie ici-bas. Il s’agit de la pièce dorée que Wo aperçut. C’est la pièce où les guides n’entrèrent pas. Il y a, en effet, une chose dissimulée dans cette pièce dorée.  

Si Wo avait pu pénétrer et rester dans cette pièce, il aurait découvert quelque chose de si stupéfiant que cela aurait dépassé ses rêves les plus fous. Car si Wo (et vous) aviez pu explorer l’intérieur de cette pièce plus attentivement, vous auriez découvert une créature d’une puissance et d’une beauté inouïes.  

Là, assis sur un trône en or, se serait trouvé un magnifique ange doré, un de ces anges dont les ailes déployées auraient touché les murs ! 

Qui était cet ange étonnant ? Si Wo s’était approché de lui, il se serait rendu compte que l’amour était si intense qu’il aurait éprouvé des difficultés à respirer et les vibrations autour de l’ange si sacrées, qu’il serait immédiatement tombé à genoux, contemplant fixement un fragment de Dieu ! En dévisageant ce grand être, il aurait constaté que le visage de l’ange prenait lentement forme. Et, là où Wo s’attendait à voir le visage glorieux d’un être céleste, il aurait contemplé les traits de son PROPRE visage ! 

Que signifie tout cela, pourriez-vous demander ? Wo contemplait l’ange qui était son être supérieur ou son Moi divin ! L’entité était sacrée au-delà de toute description, mais était une partie de Wo ! Wo avait découvert le secret de sa propre divinité… son « fragment de Dieu ». 

Très cher, il y a un ange avec votre visage, assis symboliquement dans le fauteuil d’or de la chambre dorée, qui existe dans chacune de vos vies en ce moment même ! Son existence vous prouve que vous êtes importants, qualifiés et que vous méritez d’être sur cette planète

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

Ange dans PARTENAIRE AVEC LE DIVIN

123456

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...