Les offrandes ont un langage

 

Nous vous dévoilons un enseignement qui était pratiqué dans les temps anciens de manière très intense mais qui s’est perdu au fur et à mesure que la dimension intellectuelle des êtres humains s’est développée. Certes, les mots sont toujours présents mais leur application s’est perdue au fil des temps. Heureusement quelques êtres perpétuent cette tradition. Le mot offrande est l’équivalent du pardon car si vous séparez le mot pardon en deux syllabes vous obtenez « par don ». Les offrandes sont une manière de pardonner car le pardon tel qu’il est enseigné par différentes religions ou différentes philosophie est très difficile à accomplir pleinement dans la troisième dimension. Quelqu’un vous a fait quelque chose vous décidez de lui pardonner, vous vous sentez bien, vous êtes heureux, vous êtes joyeux et vous vous sentez libéré. Le lendemain, la même personne ou une autre personne vous fait le même coup.

offrandes

Quelle sera votre réaction?

Certainement, la grande majorité du temps, la réaction en sera une plutôt négative, de colère, d’irritabilité, de haine ou de désir de vengeance.

Où est passé le pardon? Où est passé votre bonne humeur et votre joie?

Force d’admettre que vous n’aviez point pardonné. Maintenant, nous vous parlerons des offrandes. Dans tous les grands courants religieux, dans tous les courants philosophiques et surtout dans les rituels tribaux, il y a le processus des offrandes. Par exemple, les bouddhistes offrent un fruit sur une base régulière à leur Dieu. La tradition amérindienne veut que lorsqu’un être tue un animal, abat un arbre ou prélève quoi que ce soit dans la nature, qu’il laisse une pincé de tabac en guise d’offrande.

Lorsque les rois mages sont allés à la rencontre de Jésus naissant, ils ont fait des offrandes d’or, d’encens et de myrrhe. Et certes, une tradition catholique veut que lorsque vous vous présentez à l’église pour une célébration que vous fassiez une offrande monétaire. Par offrandes et par la pratique que vous en ferez, nous ne parlons point d’offrandes monétaires ou d’offrandes matérielles. Nous parlons plutôt d’offrir tout ce que vous vivez car à chaque fois que vous avez la conscience et la présence d’esprit d’offrir, vous créez un contact conscient avec Dieu.

Certes, ce processus d’offrandes place chaque être humain sur un pied d’égalité. Ces offrandes donnent l’opportunité à chaque être humain de faire preuve de générosité, de don de soi. Car, si les offrandes devraient être matérielles ou monétaires, certes le milliardaire dans ce cas aurait sa place immédiatement à côté de Dieu et le démuni irait directement en enfer. Ceci serait très inéquitable. Comme la justice divine est plus précise que le rayon laser, peu importe si vous êtes milliardaire ou si vous êtes en train de mourir de famine, il vous est possible d’offrir ce que vous vivez, d’offrir vos émotions, qu’elles soient agréables ou désagréables, positives ou négatives.

Donc, de cette manière, il est possible pour chaque être humain d’offrir. Ce sont ces offrandes qui sont enregistrées dans les sphères spirituelles supérieures car certes, il peut t’y avoir un karma à être milliardaire tout comme ceci peut être un dharma. Par karma, nous entendons des conséquences qui sont vécues de manières désagréables et par dharma, nous entendons des conséquences vécues de manières agréables. Donc, pour un, avoir de l’argent peut être un karma. Tout comme pour celui qui meurt de famine, il est entrain d’épurer un karma. Les karmas grâce aux offrandes deviennent des dharmas pour le futur. C’est ainsi qu’il est demandé à chaque être humain d’accepter chaque expérience qui est vécue et soyez assurés que celui qui est cristallisé dans le positif ou dans le négatif, sera heurté jusqu’à temps qu’il fasse preuve d’une ouverture spirituelle.

Donc, si vous êtes devant une fleur qui vous offre ses couleurs et son parfum subtil, vous pouvez établir un contact conscient et offrir. Si vous êtes devant une situation dont vous vivez difficilement vous pouvez aussi l’offrir. Vous pouvez vous offrir dans un lâchez prise, dans un abandon complet et dans un processus de foi. Mais tant que vous tentez de contrôler vous n’offrez rien. Vous pouvez offrir et si la peur est suffisamment intense, vous reprenez la situation car vous vous imaginez le scénario le plus pessimiste sur l’écran intérieur de votre conscience et vous avez peur que ces résultats arrivent. Offrez de nouveau et continuez à offrir jusqu’à temps que vous n’y pensiez plus. Nous répétons qu’à chaque fois que vous offrez, vous établissez un contact conscient avec Dieu.

Chaque être humain s’incarne pour développer sa conscience. C’est ainsi que par le processus des offrandes, vous développez la foi et certes, il est fortement déconseillé d’offrir quelque chose dans le but d’obtenir un retour précis. Nous vous mettons en garde dès maintenant que le résultat vous sera très désagréable car il vous est demandé d’avoir la foi dans la troisième dimension. Offrez et dans cet abandon total vous acceptez par anticipation. Vous pré-autorisez l’expérience que vous aurez à vivre en lien avec l’offrande et certes si vous êtes habités par des scénarios pessimistes, ceux-ci n’ont d’égal que l’estime que vous avez pour vous-même. Celui qui porte une faible estime de lui-même craint les punitions de Dieu. Hors, chers amis, il n’en est rien de tout ceci car Dieu n’est pas là pour punir ou pour récompenser. Il vous aime inconditionnellement. Les fruits de vos comportements, de vos paroles sont issus de vos pensées. La qualité de celles-ci est très importante.

Vous croyez pouvoir tromper les êtres humains avec vos pensées. Vous pourrez faire ceci pendant quelques mois ou pendant quelques années mais sachez que chacune de ces pensées est entendue par l’intelligence universelle. Après un certain temps, vous ressentirez le poids de ces pensées, paroles et comportements inadéquat en tant que nourriture spirituelle. C’est ainsi que vous aurez à récolter les fruits de vos pensées. Ceci est une bonne chose que la justice divine soit présente car, les êtres humains ne seraient point incités à demeurer dans la voie de leur esprit.

Nous vous invitons à offrir le plus souvent possible pour permettre ce contact conscient. Nous vous suggérons d’expérimenter à fond et par la suite, vous serez en mesure après un certain temps dans la pratique juste des offrandes de constater que vous portez plus de conscience, que votre estime de vous-même se porte mieux, que les peurs ont diminué. Ceci est tout à fait normal car la foi et la confiance sont aux antipodes des peurs, des inquiétudes des soucis, des tracas et des insécurités. Mais ils sont tout de même reliés par un vase communiquant. Autant vous diminuez les peurs autant vous augmentez votre estime et votre confiance en vous-mêmes ainsi que la foi en Dieu et la confiance en la vie. Chacun d’entre vous êtes un cadeau. Offrez-vous dans toute votre splendeur.

Les Entités de Lumière

SOURCE : Daniel Miron et Julie Chrétien http://www.jeandedieu.ca/jeandedieu/

Se Préparer pour le Contact


Depuis des milliers d’années, l’humanité a surveillé le ciel, imaginant les merveilles des cieux. Durant ce temps, nous avons développé une mythologie extraterrestre autant remplie d’êtres bienveillants assistant l’humanité que de « dieux » jaloux rivalisant pour être adorés que pour contrôler les humains. Mais tout au long de notre relation passée avec les extraterrestres, nous n’avons jamais permis qu’une relation d’égalité naisse entre nous. D’une façon ou d’une autre, les humains ont joué le rôle de victimes dans le contact avec les extraterrestres.

Avec le développement de la bombe atomique et autres jouets technologiques, l’humanité est entrée dans une phase sur l’échelle de l’évolution où il lui est possible de se détruire elle-même. Il devient donc essentiel que les humains apprennent à jouer le rôle de l’auto-responsabilité, pas seulement pour eux-mêmes mais pour la planète entière en tant que tout. Le temps où nous étions une race d’enfants est révolu. Il est temps désormais d’entrer dans la catégorie des espèces adultes.

contact

Devenir une espèce adulte comporte ses défis. Peut-être que le plus grand défi consiste à agir en adulte et à chercher à établir des relations avec des espèces adultes d’autres mondes – des relations d’égalité sans les schémas psychologiques de contrôle que nous avons utilisé depuis des milliers d’années dans le but de maintenir le pouvoir du plus fort. Bien que ça puisse représenter un gros défi, nous devons commencer à mettre en œuvre un programme de contact en tant qu’espèce adulte responsable qui donne le pouvoir au peuple d’être des ambassadeurs planétaires.

Se préparer pour le contact est un concept que nous n’avons jamais exploré auparavant en tant qu’espèce sensible. Nous n’avons pas de modèle pour nous guider. A un certain point, nous allons avoir besoin d’arrêter de théoriser et nous mettre en action. Bientôt il sera temps de mettre la main à la pâte et appliquer ce que nous avons appris.

Une espèce planétaire qui se sent impuissante et victimisée (que ce soit par sa propre bureaucratie ou par une force extérieure) peut attendre pour prendre contact d’y être forcée et ne jamais se mettre à l’action. Cependant quelle civilisation extraterrestre voudrait prendre contact avec une espèce impuissante et apeurée ? Les seuls extraterrestres qui voudraient prendre contact avec une planète peuplée d’âmes effrayées seraient ceux qui veulent prendre avantage sur elles en se servant de leurs peurs. À moins que nous ne voulions créer ce type de scénario de contact, il est temps de nous affirmer en tendant la main non par peur mais par curiosité et excitation. Les extraterrestres ont fait le premier pas. Et nous ?

Quelques-uns diront que des projets tels que le SETI et Voyager sont nos tentatives de prendre contact. Cependant, l’humanité n’a pas participé à ces projets joyeusement ; au lieu de cela, ils ont été conçus et exécutés par des gouvernements et/ou des organisations privées qui peuvent ou non parler au nom du peuple. Aucun individu seul ni petit groupe (représentant le peuple) n’a jamais participé à ces programmes de contact. Ces projets, dans un sens, sont dans la ligne du parti en assumant qu’une espèce extraterrestre estimera davantage la science et la technologie (ondes radio et sondes spatiales) plutôt que la conscience elle-même. Est-ce que ces programmes parlent pour vous ?

Peut-être qu’il est temps de lancer un programme de contact qui nous est propre, basé sur notre compréhension des extraterrestres, leur réalité et la conscience humaine. Déjà quelques organisations visionnaires comme le CSETI (fondée par Dr Steven Greer) a entamé cette immense tâche. Mais avant qu’un changement de modèle ne s’opère, un large groupe de gens doit vouloir s’engager à faire ce qu’il faut pour devenir des ambassadeurs planétaires – même si cela signifie se détacher de vieux et confortables systèmes de croyances et entrer dans l’inconnu.

oasis de lumière

Alors que nous nous préparons pour le contact, plusieurs questions doivent être posées avant que nous ne devenions une planète qui donne pouvoir aux gens sur Terre d’être des ambassadeurs intergalactiques.

1. Reconnaître l’inévitabilité du contact. Il est temps pour les gens influents de notre société d’arrêter de discuter si les extraterrestres existent ou si un cas spécifique est réel ou inventé. Au lieu de cela, nous en tant que société pouvons être mieux servis en prenant conscience que le contact est d’une haute probabilité et en commençant à nous préparer, nous et notre entourage, au contact inévitable qui arrive à toutes les espèces entrant dans l’âge adulte.

2. Découvrir des vérités personnelles. La seule vérité qui importe est la vérité que chacun trouve en soi. Ceci requiert que nous commencions à établir une vérité personnelle solide sur le phénomène extraterrestre qui n’est pas basé sur la polarité – signifiant que nous ne classons pas simplement les extraterrestres comme des frères de l’espace ici pour nous sauver ou des envahisseurs ici pour nous conquérir. La vérité repose quelque part entre, et devenir des individus responsables signifie simplement mettre nos jugements (basés sur nos propres émotions) de côté, en cultivant une vérité personnelle sur l’importance du contact et en nous acquittant de nos responsabilités pour initier un contact d’une façon digne et diplomatique.

3. Embrasser l’humanité. Ouvrir des communications diplomatiques positives avec les extraterrestres qui peuvent être tout à fait étrangers à nous, sera impossible à moins que d’abord nous ne prenions la responsabilité pour notre planète et ses habitants. A moins que nous ne cherchions à devenir un Peuple, il est invraisemblable que les extraterrestres souhaitent ouvrir un contact avec un groupe d’adolescents fragmentés et agressifs. Nous devons chercher à créer une atmosphère de famille sur la Terre. Il est même possible que le simple fait de commencer ce processus suffise pour changer notre modèle de pensée.

4. La Communication inter-espèce. Nous avons plusieurs espèces « étrangères » ici sur Terre avec lesquelles entraîner nos facultés de communication. Il est irréaliste de penser que le contact avec les extraterrestres sera accompli par les types de langage et de communication avec lesquels nous sommes familiers. Nous aurons besoin d’être préparés pour entrer sur un terrain commun où nous pourrons rencontrer les espèces extraterrestres. En attendant, nous pouvons nous entraîner en apprenant de nouvelles méthodes de communication avec les dauphins, les baleines et le royaume des plantes, par exemple. Ceci nous préparera à entrer dans le paysage peu familier de la communication avec les races extraterrestres.

5. Affronter nos peurs. Jusqu’à ce que nous affrontions nos peurs intérieures et extérieures, nous humains, continuerons à percevoir les extraterrestres à travers le voile de nos peurs et ainsi à déformer leur vraie réalité. Nous devons apprendre à faire la paix avec nos propres archétypes intérieurs d’ombre et de lumière, autrement les extraterrestres deviendront simplement des démons contemporains sur qui nous projetterons nos peurs. Quand nous, en tant que société et individus, voudrons affronter nos peurs, alors nous serons finalement capables de voir les extraterrestres pour ce qu’ils sont.

6. Décompartimenter notre conscience. Actuellement la conscience humaine est segmentée en conscient, subconscient et inconscient. Beaucoup d’individus qui ont eu un contact avec les extraterrestres ont profondément enfoui dans leur subconscient ou inconscient des souvenirs de ce contact afin de maintenir les apparences d’une réalité sécurisante. Nous devons désormais vouloir intégrer ces niveaux de notre conscience et affronter nos souvenirs effrayants. Beaucoup ont déjà commencé à le faire par la régression sous hypnose. Une fois que la conscience humaine commencera à intégrer et à guérir, nous serons perçus par les extraterrestres comme des êtres complets et non plus fragmentés. C’est à ce moment là que nos peurs ne nous vaincront plus. C’est un lieu de pouvoir où nous pouvons véritablement amorcer un programme de contact qui bénéficiera à l’humanité et aux extraterrestres d’une manière profonde.

7. Récupérer notre pouvoir. Depuis des milliers d’années des gens influents et des organisations ont dicté ce que la réalité de consensus devait être. Le temps de la dépendance aux figures de « l’autorité » doit passer désormais si nous devons entrer dans l’âge adulte de l’espèce. Nous ne devons plus attendre que nos gouvernements révèlent les corps d’extraterrestres et les débris du vaisseau écrasé qu’ils détiennent pour croire solidement à la présence extraterrestre. Nous devons récupérer notre pouvoir en commençant un programme de contact pour le peuple par le peuple. Nous devons commencer à éduquer un public timide sur les questions extraterrestres, en leur donnant une information responsable. Et surtout, nous devons arrêter querelles et invalidations entre les chercheurs, qui servent seulement à « diviser et conquérir » les visionnaires du futur. Tandis que nous récupérerons notre pouvoir de cette manière, nous deviendrons un peuple uni, prêt à agir de concert avec nos voisins intergalactiques.

L’amour est la réponse…

livre

Lyssa Royal est un auteur et une médium connue internationalement. Son nouveau livre Preparing for Contact : A Metamorphosis of Consciousness vient juste de sortir. Elle est aussi le coauteur de Visitors from Within et The Prism of Lyra.  Source : Spirit WWW

Lorsque la foi est aux commandes

Notre Frère bien-aimé dans le Christ a dit un jour : « Si vous avez la foi, ne serait ce que la grosseur d’un grain de sénevé vous déplacerez des montagnes ». Ceci porte à réfléchir, n’est-ce pas ? 

Je suis Adinathon et je vous accueille aujourd’hui dans la Lumière de notre Unicité universelle dont vous et moi faisons partie. C’est un grand plaisir pour moi de vous apporter des réflexions sur la foi. Toutes ces petites choses dont je vous entretiens, vous les savez au fond de votre cœur mais, je viens vous les rappeler. Je viens parler à votre cœur pour qu’il libère ces connaissances, et soyez assurés que, graduellement, il le fera. 

Dans toutes les grandes religions du monde, la foi est mentionnée comme étant la pierre d’angle des croyances. A travers ces croyances, l’individu établit son plan de vie et la foi en ce qu’il croit devient la force qui commande l’actualisation de la réalité qu’il désire. Depuis toujours, les Avatars ont signalé que la foi est la force qui vient à bout de tout, autant ce qui est rationnel comme ce qui est imaginaire. Les grands fondateurs avaient tous un point en commun ; ils avaient une vision complète et claire de leur objectif de vie alimentant leur foi. Dans votre temps, il en est de même. Les hommes d’affaires prospères partagent tous la même vision : celle de réussir sans équivoque. Peu leur importe les efforts qu’ils doivent y mettre. Ils se voient déjà des hommes à succès. Ils ont imprégné dans leur conscience, par leur pensée positive, les fondations énergétiques nécessaires à supporter l’archétype qui se manifeste inévitablement sur le plan physique. 

1 spirit

La foi commande et magnétise les énergies qui peuvent sembler être des coïncidences dans votre vie, mais qui sont en réalité des éléments qui répondent à cette vibration qui émanait de votre désir. Le désir est l’objet manifesté dans une autre réalité car, dès l’instant où votre pensée a formé l’image de l’objet désiré, il est créé dans la réalité énergétique. La manifestation physique de cet objet demande une autre énergie de transmutation ou de précipitation afin de faire passer l’objet de la réalité énergétique de la réalité physique. La foi est la force nécessaire à cette transmutation. Plus la foi est intense, plus l’énergie de transmutation est grande et l’objet est attiré dans la réalité physique plus fortement, donc plus rapidement. 

Il en est de même pour créer votre réalité. Si vous désirez changer quelque chose dans votre vie, il est tout indiqué de modeler l’image de la vie que vous désirez expérimenter. Vous devez préparer votre environnement à accueillir cette nouvelle réalité qui a déjà une existence et un champ vibratoire à un niveau plus subtil. Pour l’attirer dans votre réalité, vous devez changer les énergies de votre environnement afin d’inviter la manifestation dans la réalité physique de votre vie. Ce changement est important, car il est l’élément déclencheur qui amorce le processus de précipitation ou de transmutation. La pensée est l’essence qui nourrit en énergie cette transmutation, et la pensée est supportée par la foi. 

Lorsqu’il y a un manque de foi, les pensées sont parfois positives et parfois négatives, disons plutôt moins favorables. Lorsque la foi est intense, les pensées seront plus fortement polarisées dans l’aspect positif et une force d’action plus intense en découlera. La foi travaille en parfaite harmonie avec la loi de l’attraction. Lorsque vous visualisez déjà l’objet dans votre réalité, la force d’attraction est augmentée et la commande s’exécute plus rapidement. Il est parfois souhaitable de créer ou d’imaginer un scénario où vous pouvez insérer des émotions de contentement dans un ressenti simulé. Cette énergie émotive fait parfois pencher la balance du côté réel plutôt que de rester dans le monde du désir. La foi est une étape dans le processus de création. Il y a d’abord la perception d’une idée dans la conscience collective. La pensée d’un individu capte cette idée et l’identifie à lui-même. Elle développe le côté pratique et personnel de cette idée afin d’établir un désir. Le désir maintient la pensée en activité qui, dans le processus de création, agit comme catalyseur. La foi nourrit la pensée dans l’encadrement des croyances de l’individu. Si l’individu croit qu’il est créé pour un petit pain, sa foi lui apportera un petit pain. S’il croit qu’il est libre de croyances restrictives, il aura la liberté de précipiter tout ce que l’Univers a à lui offrir. 

Il est bon de pratiquer les attentes positives dans sa vie et de rejeter les paroles qui limitent les champs d’énergie créatrice. S’identifier à quelqu’un qui a parfaitement réussi sa vie est de bon augure, car ceci apportera inévitablement les mêmes énergies d’attraction qu’avait la personne. Le travail qui on découle sera accueilli avec les mêmes résultats. La similitude est une autre loi qui permet de faire ressortir les différentes avenues de la foi. Lorsque vous vous identifiez à un être qui a déjà accompli, par ses actions, l’image de ce que vous désirez devenir ; une énergie de similitude est mise en place pour vous inciter à combler les différences. Vos désirs de devenir semblable magnétise des tendances à surpasser les habitudes de vie déjà installées dans votre quotidien. Ainsi, le désir de devenir un Maître Ascensionné vous amène à suivre les pas d’un Être de Lumière que vous chérissez et celui-ci dépose sur vos épaules un nouveau manteau de la destinée. Ce manteau apporte dans votre vie une énergie qui transforme votre karma personnel en service pour l’humanité à travers les guidances de votre bien-aimé modèle céleste. De nombreuses vies de décadence peuvent ainsi être rachetées en une seule vie de service pour aider vos frères et sœurs humains à comprendre les véritables raisons de la vie. Des cadeaux sont apportés dans votre vie afin de partager la bonté divine qui prend place dans votre quotidien. 

Il n’est pas rare que le chercheur qui porte l’étendard d’un Maître en Énergie pour le simuler ou pour s’en faire un modèle devienne le successeur de son œuvre. Vous avez un grand nombre de saints dans vos récits folkloriques qui se sont identifiés à un modèle qu’ils ont pris pour leur idole. Ils sont devenus cette idole. Ils ont perpétué les énergies bienveillantes de cette idole. Alors, par les lois de la similitude et de l’attraction, l’adepte déploie les pensées et les désirs qui l’amènent à devenir ce qu’il pense et ce qu’il désire le Maître dont il a suivi les pas. 

La foi commande une autre loi, celle du retour des énergies émises par leur créateur. Tout ce que vous projetez par vos pensées revient inévitablement dans votre réalité. Si vous émettez des pensées négatives, ces mêmes pensées modèleront votre environnement immédiat et futur. Elles créeront votre réalité à partir de la même fabrique et votre vie deviendra cet enfer que vous méprisez. Souvenez-vous que tout ce que vous percevez dans votre univers, dans votre réalité, n’est que le reflet de votre monde intérieur. Si vous passez votre temps à critiquer et à attendre que l’on vous serve, il est peu probable que vous deveniez maître de votre vie. Au contraire, si vous accueillez tout ce qui vient dans votre vie comme un résultat de vos pensées et de vos actions antérieures, vous aurez le pouvoir d’améliorer les pensées et les désirs présents et futurs afin de changer la direction de votre vie graduellement mais avec beaucoup de maîtrise et de sagesse. 

Ayez la foi en vos projections et évitez de vous associer aux énergies contraignantes que le doute cherche à émettre. Il est peut-être difficile au début de toujours penser positivement, mais ça vaut la peine de faire de petits efforts soutenus qui feront sans aucun doute la différence que vous souhaitez. N’attendez pas que l’on vous serve, mettez tous vos talents à l’épreuve. Servez-vous de vos pouvoirs de créativité pour attirer vers vous les vibrations nécessaires et compatibles avec vos désirs. Si vous utilisez des mots qui ont une connotation indésirable dans votre répertoire oral, changez ces mots graduellement lorsque vous y pensez. Ces mots sont des vibrations qui magnétisent aussi les choses qui viennent vers vous. Si vous dites toujours : « Ah ! Je suis fatigué. » Ces mots sont des vibrations qui commandent un état de fatigue. Les situations qui s’en suivront seront en harmonie avec cette affirmation pendant aussi longtemps que vous ne décommanderez pas cet état par une autre affirmation plus positive. 

Il est nécessaire de faire attention à ce que vous dites, car le verbe est une énergie qui se manifeste indéniablement. Le langage populaire se déforme de vos jours et il devient un instrument de confusion. Certains mots ont pris un sens contraire à ce qu’ils étaient désignés représenter auparavant. Le danger dans tout ceci est que le subconscient ne raisonne pas et exécute la commande que ce mot représente dans son sens littéraire. La déformation de la langue est une menace de l’Ombre qui aime semer des énergies de confusion et d’incompréhension. Ne laissez pas ces énergies pénétrer dans vos vies. Ne suivez pas l’exemple dont vous êtes témoin. Reprenez plutôt, du moins dans votre conscience, les mots dans leur véritable sens et écartez les énergies négatives qu’ils véhiculent. 

lotus

Mes bien-aimés, en ces temps, il est parfois difficile de toujours voir la lumière et d’exprimer sa foi, alors que les médias ne véhiculent que des informations qui oppressent le quotidien des gens qui sont attirés par ces vibrations de sensationnalisme. L’Ombre se nourrit de ses propres ombrages créés par des situations qui lui amènent des adeptes ayant la liberté de choisir l’esclavage qui leur est proposé. Faites appel a votre bon jugement pour éviter les pièges nocturnes. Eveillez-vous à la puissance de transformation qui réside en votre cœur et en votre esprit. Sortez des sentiers de complaisance collective et maintenez le cap sur l’appel à la véritable liberté que votre âme a choisie. Devenez maître de vos pensées et de vos désirs et vous deviendrez Maître de votre destinée. 

Je m’unis à la Bienveillance de la Grande Fraternité des êtres de Lumière pour vous apporter les bénédictions et la protection dans votre vie afin qu’un certain jour vous reconnaissiez en vous-même que vous faites déjà partie de nos rangs. Puisse l’Universalité de nos Energies communes retrouver le chemin de l’Unicité Suprême. 

Adinathon

 

Communication télépathique reçue de Adinathon
par André DeLadurantaye le 21 mars 1997.

Nos cellules sont toujours à Notre écoute

Voici une vérité qui ne prendra pas une éternité, avant d’être découverte par votre science. Les cellules de votre corps physique et – particulièrement – ce qui est appelé « innéité » ont toutes une chose en commun. Voici le titre que nous allons attribuer à ces deux choses : « Vos cellules sont toujours à l’écoute ! » Cela fait « naturellement » partie de tout ce que vous êtes. Votre divinité intérieure habite en chacune de vos cellules. Vos cellules sont en quelque sorte, une création de votre ADN. Si vous utilisez votre discernement, pensez-vous qu’il est possible que « vos cellules soient toujours à l’écoute » ? Si oui, nous vous suggérons de toujours leur parler avec une intention pure !

CELLULES

Parlons de cette communication. C’est comme si… Chaque cellule avait un téléphone et qu’elle attendait que vous l’appeliez. Si vous pouviez signaler le numéro, vous pourriez parler à chacune d’elles en même temps ! Chacune répondrait à votre appel téléphonique, puisqu’elles sont « vous ». Tout ceci est naturellement inclus dans votre innéité. Vos cellules ne répondront pas à votre linéarité, puisque ce sont des communications multidimensionnelles. N’oubliez pas que votre conscience humaine est linéaire. Cette communication se rapporte au champ de votre ADN, de votre Merkabah. Si je vous dis que votre « innéité » est le langage de votre âme, me croirez-vous ? La Merkabah vous dira si vous jouez un rôle ou si vous agissez en tant que divinité en incarnation. Avec votre Merkabah, vous pourrez littéralement regarder votre âme. Qu’est-ce que l’intention pure ?

Voici un exemple. Lorsque vous tombez en amour avec un Être Humain  et que vous le regardez dans les yeux, deux amoureux, il n’y a pas vraiment de mots qui peuvent bien définir ce sentiment profond. Ces regards d’amour pur pourraient-ils ressembler à l’amour de Dieu ? En réalité, c’est ce que vous ressentez, même si vous n’en êtes pas « mentalement conscients ». Votre intuition ou intention pure le sait. Votre cerveau est réellement frustré. Il dit : « Tu dois mieux te nourrir ! » Vous répondez : « Oui, mais je suis en amour ! » Il répond : « Tu dois agir d’une manière plus sensée. » Vous répondez : « Oui, mais je suis en amour ! » Il répond : « Pourquoi places-tu tes souliers dans le réfrigérateur ? Vous répondez : « Parce que je suis en amour. J’ai oublié ! »

Lorsque vous êtes en amour avec qui ou quoi que ce soit, c’est de l’intention pure. Il n’y a rien qui puisse se comparer à ceci. Maintenant, permettez-moi de vous dire que votre divinité intérieure est en amour avec vous. Elle attend le moment où elle pourra vous le dire, le moment où vous serez vraiment à l’écoute. Pouvez-vous être en amour avec votre corps physique, avec toutes ses cellules et son ADN ? Pouvez-vous ressentir qu’il est une création divine, une création de votre divinité intérieure ? Un amour véritable se doit d’être partagé de part et d’autre. Sans cette prise de conscience et ce dialogue muet, cet amour inconditionnel ne pourra pas fleurir.

Voici encore un exemple. Il y a quelques années, vous avez vu des gourous. Ils pouvaient contrôler certaines choses, dans leur corps physique, même si tout le monde pensait que c’était impossible. Ils parlaient à des parties de leur corps qui étaient à l’écoute et qui s’ajustaient. Ils savaient comment faire. Maintenant, vous le savez aussi. Regardons la suite. Nous avons parlé de seulement deux prémices ou premières manifestations. Il y en a qui vont les interpréter d’une manière « nouvel-âge », en disant que vous devez faire ceci et cela. Ils vont appliquer un attribut humain et linéaire, à un magnifique système multidimensionnel qui est au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer. C’est ce qui est appelé « votre innéité ». Tout ceci ne répond pas aux répétitions à haute voix et autres choses du même genre. Il faut l’intention pure.

Parlons un peu de l’innéité. Êtes-vous prêts à parler à un système auquel vous n’avez jamais parlé auparavant ? Oui, car votre innéité a toujours été là. Disons plutôt que, avec les nouvelles énergies, vous êtes mieux outillés ou équipés pour parler à vos cellules et à votre ADN. Voilà pourquoi vous êtes en train de prendre conscience de notre message, et nous demandons que vous utilisiez votre discernement intuitif et inné, sans nous croire sur parole. Selon notre vérité, nous ne parlerions pas de quelque chose que vous ne pouvez pas faire.

Vous pouvez parler à vos cellules, en pensée, parole ou action, et elles vont agir. Regardons la linéarité. Regardons votre meilleure amie ou meilleur ami. Peu importe que cette personne soit votre partenaire de vie ou autre. Nous parlons d’un Être Humain avec qui vous pouvez librement parler le langage de l’âme à nue, en toute confiance. Si vous êtes dans la linéarité, cette conversation ne pourra pas se réaliser, même si vous le souhaitez. Maintenant, imaginons que devez répéter sans cesse cette conversation réciproque d’âme à nue, afin que vos cellules comprennent. Est-ce que cela vous semble sensé ? Si vos cellules sont à l’écoute et qu’elles sont une création divine, au lieu d’être stupides, pourquoi devriez-vous répéter sans cesse ? Si vous en êtes là et qu’elles ont toujours été là, en attente, pourquoi répéter ou seriner ? Vos cellules ont été à l’écoute depuis votre naissance, attendant le moment où vous prendrez conscience que vous pouvez leur parler.

Comment allez-vous procéder ? Premièrement, vous devez savoir qu’elles connaissent votre langage. Elles font partie de vous. Vous pouvez leur parler de toutes les manières que vous voulez. Peu importe que ce soit à voix haute ou basse, en pensée ou en écriture, puisque vous avez leur numéro de téléphone. La clé est que, vous devez aimer suffisamment votre structure cellulaire pour lui dire, avec une intention pure : « Je t’aime ! » Elle saura que c’est vrai. Est-ce compliqué ou difficile à faire ? Si vous prenez le temps de vous asseoir pour un moment et que vous leur parlez, toutes les parties de votre corps physique sauront ce qui se passe. Il se peut que vous ressentiez des picotements ou frissons agréables, au début de ce processus. Ce sera une sorte de validation, de la part des cellules de votre corps qui célèbrent votre premier appel téléphonique. Si vous ne le ressentez pas, la communication s’établira quand même, en supposant que vous avez signalé le bon numéro de téléphone.

L’innéité, la sagesse et la perspicacité de votre corps physique feront la fiesta. Vos cellules diront : « Avez-vous entendu cela ? Enfin, « mieux vaut tard que jamais » ! Même si c’est métaphorique ou que cela semble stupide, c’est vraiment ce qui se passe. L’innéité et votre corps physique seront dans un état de joie profonde. Vos cellules ont passé tout ce temps à attendre votre appel. Savez-vous que pendant ce temps d’attente, elles n’ont pas été inactives ? Elles agissaient selon la programmation de base, en attendant votre appel. Mon partenaire parle d’un cheminement général ou global, d’une moyenne.

Cependant, lorsqu’elles reçoivent des instructions, elles vont dans le sens de vos choix. Donc, lors de cette première communication, il y aura une célébration. Ensuite, elles se mettent tout de suite au travail. Maintenant, je veux parler de ce « elles se mettent tout de suite au travail ». Selon le sujet de la communication, que ce soit pour votre guérison personnelle ou pour aider un autre Être Humain à se guérir, etc., vous devez leur donner le temps de réaliser ce que vous voulez. Il y a un aspect pratique que vous devez comprendre. Ces choses seront accomplies selon la division des cellules, la régénération des cellules ou la mitose, selon votre choix.

LUMIERE

Votre corps physique est construit de manière à se régénérer par lui-même. La plupart des organes se régénèrent par eux-mêmes, incluant votre peau. Toutefois, lorsque vous commencez à parler à votre structure cellulaire, ces instructions vont dans le data, dans les données de votre ADN. Vos instructions seront inclues dans votre prochain cycle de régénération. Vous voyez pourquoi le résultat ne sera pas flagrant, lors de votre réveil « demain matin » ? C’est le simple bon sens humain et spirituel. Que ce soit votre linéarité humaine ou l’éternel moment présent qui évolue sans cesse.

La guérison instantanée ou miraculeuse est une autre chose ou histoire, mais elle n’est pas le sujet de discussion de notre message actuel. Si je vous dis que, avec votre temps linéaire et l’éternel moment présent qui évolue sans cesse, vous finirez par comprendre, saisir et ancrer ceci dans une autre prise de conscience, me croirez-vous ? Les choses sur lesquelles vous travaillez et demandez, vont commencer à se montrer, avec le temps. Je tiens à vous parler d’une autre chose à laquelle vous n’êtes pas encore préparés. Lorsque vous commencez à parler à vos cellules, votre innéité sait que votre conscience est bienveillante, elle sait que vous voulez rester, et il y a des systèmes automatiques qui vont aller en certains endroits de votre corps physique, afin de les améliorer, même si vous ne l’avez jamais demandé.

Vous allez commencer le processus du prolongement de la vie en incarnation. La guérison va commencer en des endroits où vous ne saviez pas qu’ils avaient besoin d’être soignés ou équilibrés, mais votre innéité le savait. Vous venez d’éveiller ou découvrir le pont qui relie la conscience humaine à sa structure cellulaire. C’est facile. Imaginez que vous êtes assis et seul, que vous contactez vos cellules, peut-être à haute voix (rires de Kryeon), peu importe votre âge, et vous réalisez que vous êtes réellement en amour avec votre divinité intérieure. Vous saurez que vous avez composé le bon numéro de téléphone, puisque toutes les cellules vont répondre à votre appel et qu’elles seront attentives à ce que vous direz, par la pensée, à voix basse ou haute.

Vos premières paroles seront peut-être : « Nous nous connaissons, et je vous aime ! Je suis désolé d’avoir pris autant de temps à comprendre. Je veux que vous alliez dans des processus que vous connaissez et que j’ignore. Je veux que nous nous réunissions dans un état de bienveillance qui va créer la santé. Je veux que vous me parliez, d’une manière que je puisse vous reconnaître. Je veux que nous nous tenions par la main, pour le reste de ma vie. Je réalise que j’ai des habitudes ou dépendances qui sont en train de me tuer, et je veux les changer.

Chère structure cellulaire, je veux que mon métabolisme soit le reflet de ma beauté divine, de ma divinité intérieure. Change ce qui est nécessaire. Fais équipe avec mon Akash si c’est nécessaire. Je veux maîtriser ces dépendances sans passer par l’abstinence qui risque de créer une frustration qui sera peut-être pire que la dépendance. Je vais probablement vous parler à chaque jour, car je vous aime. »

Ensuite, ne raccrochez pas, maintenez le contact, la connexion ou le lien. Laissez la porte ouverte, et retournez à votre train-train quotidien d’Être Humain. Vous réaliserez que votre conscience n’a jamais réellement parlé à votre corps physique, à votre structure cellulaire, d’une manière spécifique. Votre innéité le savait, mais elle était en attente de cet appel téléphonique. Vous avez toujours été à la recherche de l’équilibre : partout, toujours, en tous lieux et en toutes circonstances. Pourtant, votre innéité savait quoi faire. La partie sage et avisée de votre corps physique, peut même entrer en contact avec vos Archives akashiques. Elle peut y trouver les informations nécessaires qui maintiendront vos corps physiques – actuels – en bonne santé. Cela vous demandera d’effectuer des changements, tels que certaines habitudes ou comportements, etc. Aussi simple que « trop manger ».


Vous avez l’impression que vous ne pouvez rien faire, puisque c’est une habitude ou une dépendance. Tout ceci peut changer très très rapidement, en l’espace de quelques cycles. Le rajeunissement cellulaire peut créer un changement, une différence, entre ce que vous désirez manger, afin que ce ne soit pas un sacrifice, mais plutôt une nouvelle manière de jouir de la vie en incarnation. Voyez-vous la puissance de votre divinité intérieure qui est en face de vous, en vous ? La divinité intérieure qui voit la même chose chez tous les autres Êtres Humains ? Parmi celles et ceux qui vont commencer ce processus, il y en aura qui verront immédiatement un résultat. Si c’est votre cas, vous pourrez l’enseigner aux autres, si tel est leur choix.

 

CELLULES ZOOM

Finalement, chères Âmes expérimentées, que dites-vous du fait que vous avez une amie divine en vous, que ressentez-vous ? Cette amie peut vous aider à prolonger votre vie physique de plusieurs années. Tout ceci est approprié, puisque cette amie fait partie de la planification à longue échéance, de vos incarnations dites futures, incluant un état bonne santé de vos corps physiques. Tout ceci est bien au-delà des courbes graphiques qui illustrent la « normalité humaine, rationnelle et 3-D ». Maintenant, vous savez ce qu’il vous est possible de faire, vous en avez pris conscience. Nous vous livrerons un autre message, dans un autre temps de vos moments présents. Nous parlerons de la manière dont votre corps physique s’adresse à vous, car notre message actuel parlait seulement d’une communication entre vous et votre corps physique. Donc, ce sera l’inverse. Vous ne parlez pas ou ne connaissez pas encore vraiment son langage. Alors, vous devrez comprendre quelques processus. Ensuite, il comprendra mieux vos instructions, car il y aura moins de : « Ah, je pensais que… ! » Nous vous livrons ce message en endroit qui est sacré. Il a pour but de vous aider à créer de nouveaux outils, car le moment est approprié.

Et c’est ainsi.


Kryeon Channeling présenté à Géorgie, USA, le 12 avril 2014

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/        

LA TERRE SE CRISTALLISE PROGRESSIVEMENT ET INFLUE SUR NOS CORPS

 

La Terre se cristallise et les particules sont toujours plus nombreuses à circuler dans l’atmosphère. Vous découvrirez différents types de cristaux qui migrent vers la surface. Par votre respiration, les particules émises par ces cristaux circulent dans votre structure énergétique et dans vos voies respiratoires. Dès qu’elles pénètrent dans votre corps mental, leur effet se fait aussitôt sentir dans vos circuits énergétiques. Du corps mental, l’information va directement au troisième œil. Et c’est à partir du troisième œil qu’elles agissent aussi sur l’hypophyse (glande pituitaire) et l’hypothalamus. Elles facilitent et intensifient leur mutation.

francescablog

Etant une glande maîtresse, l’hypophyse en transformation influence toutes les autres glandes. Elle les entraîne vers un changement profond grâce auquel elles produiront de nouvelles sécrétions endocriniennes, lesquelles faciliteront le travail des organes et fortifieront le corps humain dans son entièreté. En activant la mutation de toutes vos glandes, l’hypophyse permet ainsi aux particules cristallines célestes d’étendre leur influence jusqu’à votre épiphyse. Leur action sur l’épiphyse facilite votre croissance et votre évolution physique, énergétique et spirituelle. Elles stimulent votre aptitude à élever naturellement  votre niveau de conscience.

Aujourd’hui, le stress que bien des gens subissent peut donner l’impression que les neurones ne fonctionnent pas bien. Cependant, il faut savoir qu’une partie de votre stress est une réaction naturelle aux situations urgentes de la vie. Une autre partie est davantage due à une perturbation psychologique provoquée par les conflits intérieurs et extérieurs causant des tensions dans le système nerveux central et périphérique ; il ne s’agit pas véritablement d’une détresse des cellules cérébrales causée par une sur-stimulation.

Votre cortex cérébral est au contraire sous-utilisé. L’utilisation insuffisante des neurones peut même être chez certains une source de conflits intérieurs inconscients générateurs de stress. Les particules cristallines terrestres ont justement une action stimulante sur votre cortex cérébral, élevant ainsi votre niveau de conscience et améliorant votre mémoire, vos capacités de conceptualisation et votre aptitude à communiquer de vive voix et télépathiquement. Vous développez non seulement votre mémoire, mais aussi votre capacité à accéder à la connaissance subtile et à la faire circuler en vous. La mémoire était une faculté très utile dans le passé puisque l’intellectualisation y était privilégiée.

L’activation de facultés qui vous permettront d’accéder naturellement aux multiples dimensions de votre être et de l’univers réduira de beaucoup l’importance de votre mémoire. Lorsque vous accédez intuitivement et constamment à la connaissance, nul besoin de l’inventorier et de faire l’effort de vous en rappeler.

L’analogie avec vos systèmes électroniques de gestion de l’information (les ordinateurs) est très intéressante. Au début, vous deviez conserver beaucoup d’informations dans vos appareils. Aujourd’hui vous accédez à une toile (le Web) sur laquelle toute l’information est répertoriée, expliquée et accessible à tous. Vous pouvez l’utiliser sans avoir à l’accumuler ; Il en est ainsi dans l’univers. Toute la connaissance existe déjà et l’Intelligence universelle la véhicule librement. Vous pouvez l’imaginer dans de grandes bibliothèques ou inscrites dans des particules de Lumière circulant librement entre les mondes. Quoi qu’il en soit, elle vibre dans la conscience universelle accessible à TOUS !

Les particules cristallines terrestres éveillent vos facultés à y accéder subtilement et à la laisser circuler en vous sans l’intervention de l’intellect. Elles vous éveillent également à la sensation de la connaissance subtile en vous. Cela vous entraîne vers une nouvelle conception de la connaissance car la connaissance subtile inclut toutes les formes de connaissances, dont vos connaissances intellectuelles. Toutefois, l’information circule sans que vous ayez à l’intellectualiser. Lorsqu’une information est nécessaire, vous y accédez de façon sensorielle ou perceptuelle, puis vous la traitez intellectuellement si c’est là votre choix.

L’Humain est naturellement un médium. C’est un être qui canalise la connaissance pure et qui a accès à toute la connaissance de l’Univers. Peu à peu, il va y accéder. Le fonctionnement actuel de son système nerveux central l’alourdit et le ralentit dans l’exercice de ses facultés naturelles. Les particules terrestres entraînent un allègement et ainsi rétablissent plusieurs de ses facultés.

De son côté, l’hypothalamus va devenir une glande majeure dans la relation avec la connaissance, une glande qui va développer un mécanisme d’accès naturel avec peu ou pas de besoin de se concentrer pour y accéder. Ce sera évidemment un processus évolutif par étapes. Au début, l’hypothalamus se transformera de telle sorte que vous ayez de plus en plus de capacités d’adaptation face à des changements rapides et intenses, comme les écarts élevés de température, les changements radicaux d’alimentation et les arythmies cardiaques subites.

L’hypothalamus saura gérer cela dans un registre beaucoup plus large afin que de tels événements ne soient pas perturbants pour vous. Il assurera aussi une gestion plus spontanée et souple de votre rythme respiratoire. Cela signifie par exemple, que vous pourriez courir plus longtemps en étant moins essoufflé ou que la peur d’un danger soudain pourrait engendrer beaucoup moins d’oppression respiratoire. Simplifions en mentionnant que les particules cristallines terrestres activent la mutation de l’hypothalamus, qui, une fois transformé, permettra une adaptabilité beaucoup plus grande à votre environnement.

Dans un futur lointain, soit dans plusieurs générations, l’hypothalamus renouvelé aura développé plusieurs fonctions qui appuieront l’hypophyse. Il permettra vraiment d’établir une connexion ou un contact avec les circuits de la connaissance. En d’autres termes, ces circuits créeront la sensation du contact entre votre esprit et l’Esprit Universel, entre votre intelligence cellulaire et l’Intelligence universelle. Cela permettra la communication télépathique d’esprit à esprit dans un langage subtil, sans recourir à la parole, ainsi qu’une communication avec d’autres formes de vie. Tout cela sera géré par l’hypothalamus. 

Sanctus Hermanus canalisé par Pierre Lessard

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

LA TRANSFORMATION INDIVIDUELLE

 

L’influence s’exerce un cœur à la fois, un engagement à la fois. Une personne se transforme à son propre rythme pour influencer ensuite tous ceux qui l’entourent. Cette influence sera largement favorisée par l’accélération du réchauffement planétaire ; Il faudra peut-être un jeu de « culpabilité, de blâme et de honte » pour que les gouvernements s’inclinent enfin devant la demande du public, mais il y a un grand potentiel en ce sens à mesure que la « vieille garde » est remplacée par des leaders plus jeunes, plus idéalistes et plus centrés dans le cœur.  Pour vous, la « paix » peut vouloir dire que plus personne ne se bat désormais.

blog francesca

Mais ce n’est là que la première étape. Ensuite, les régions opprimées du monde doivent être renforcées par de la nourriture, de l’eau, la satisfaction des besoins de base et l’éducation, afin d ‘avoir un but autre que leur simple surie. Le meilleur antidote à la pauvreté et à l’oppression consiste à former les gens à quelque chose de productif, à leur donner l’occasion d’apprendre u métier et à pourvoir aux besoins de leur famille. « Vivre en harmonie » représente bien plus qu’une politique pacifiste. Donner une change aux gens de faire quelque chose de leur vie, de partager des ressources afin que personne ne souffre, voilà le véritable ciel sur terre.

Plus vous en savez sur vos buts futurs, plus vous pouvez être précis dans les étapes et les détails, mieux seront vos manifestations. Mais une fois encore, nous vous rappelons que vous créez ce sur quoi vous focalisez. Il est inutile de prier pour la paix mondiale si c’est à partir d’une position de peur, car vous contribuez ainsi à l’obscurité, non à la lumière. Continuez tout simplement d’envoyer votre lumière d’amour dans le monde, sans jugement.

Vous avez déjà vu beaucoup de corruption venir au jour dans le secteur de l’entreprise privée, et les responsables emprisonnés, laissant beaucoup de gens en chômage, sans fonds de retraite. A présent, la lumière de la vérité et de la compassion est focalisée sur le gouvernement ; elle révèle beaucoup de manipulations, de mensonges, de vols et de tromperies. La même chose s’est passée dans certaines de vos vieilles institutions religieuses, et celles-ci ont réagi de la même façon que les chefs de gouvernements, en utilisant la distraction, la peur et des banalités pour camoufler les scandales et ramener à leurs paroissiens leur  « version » de la paix. Savez-vous ce qu’était le geste normal de l’Eglise lorsque l’un de ses prêtres ou pasteurs était accusé de pédophilie ? Au lieu de le retirer des rangs de l’Eglise, elle se contentait d’envoyer le coupable dans une autre paroisse, où on ne le connaissait pas !

Réveillez-vous, prêtez attention aux dires de vos enfants ou à leur langage corporel.

La foi et le pardon à l’ancienne, dispensés par un intercesseur humain entre vous et Dieu, commencent à être remis en question (Dieu merci !). Dans les nouvelles énergies spirituelles du « Tout est Un », qui enseignent que Dieu se trouve en chacun de nous, la vieille vision séparatiste ne peut plus tenir. Il a été question des gens qui cèdent leur pouvoir aux médecins, au lieu de se soigner eux-mêmes. Nous voyons la même chose prévaloir historiquement dans vos communautés religieuses, et non seulement dans les églises.

Certaines religions séparent les hommes des femmes, et cette inégalité aussi a besoin de changer. Cette fois, les choses ne seront pas « balayées sous le tapis » mais traitées autrement, avec une intégrité spirituelle. Lorsque les gens se mettront à croire que Dieu est en eux, et non séparé d’eux, le bien de tous deviendra plus important que le contrôle basé sur la peur qu’ils ont toujours connu. Voyez-vous comment  Dieu, l’homme et la nature doivent travailler, mains dans la main, pour faire avancer le plan divin ?

LA FRATERNITE DE LUMIERE

A L’ECOLE DES ENSEIGNEMENTS DE KRYEON

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

 

Comprendre le Langage de Notre Corps par la méditation

 Tu ne vis pas le corps. C’est une grande illusion, une grande tromperie. Comprendre les autres, c’est la connaissance. Se comprendre soi-même, c’est la libération. 

Cette méditation a une étendue infinie et apporte à celui qui la pratique la connaissance des plans supérieurs. Elle débouche sur la connaissance spirituelle et initiatique. Elle aura un effet prodigieux sur l’individu, le faisant prendre conscience des plans supérieurs et des niveaux les plus élevés que peuvent atteindre la conscience. 

Le langage de notre corps : A travers les malaises physiques que nous pouvons ressentir, nous prendrons conscience des tensions de notre corps. Nous les laisserons s’exprimer. Calmement, nous ressentirons les manifestations douloureuses de notre corps. A travers les images qui apparaîtront, nous découvrirons le lange de notre corps et comprendrons les causes psychiques qui provoquent les tensions. 

meditation_langage_de_l_ame

MEDITATION sur NOS SIX SENS 

En devenant épiderme, odorat, goût, vue, ouïe, intuition nous percevrons leur utilité, leur nécessité et leur fonction : 

-       L’odorat, à travers lequel nous avons la perception des odeurs, qui nous permet de connaître les différents aliments que nous ingurgitons, qui nous avertit des dangers, qui contribue à nous faire aimer les plaisirs de la vie 

-       Le goût, qui nous met en appétit, permettant aux fonctions digestives de s’activer et d’assimiler les organismes vitaux nécessaires au corps physique. 

-       La vue, qui nous permet de nous déplacer sans hésitation et d’évaluer les distances, nous guidant dans nos déplacements terrestres, et qui nous renseigne sur les formes et les couleurs du monde qui nous entoure, provoquant des impressions qui contribuent à nous faire une image des êtres et des choses, comparer, évaluer, développer notre imagination, créer, innover, inventer et nous permet de jouir de la beauté de la Terre. 

-       L’ouïe, à travers laquelle nous percevons les vibrations des différents sons, qui nous permet de communiquer par la parole, de ressentir les différentes intonations et de percevoir les sentiments de ceux qui les expriment et qui nous fait également participer à l’harmonie des sons. 

-       L’épiderme, qui nous transmet les sensations des différentes structures, leur température et nous averti des dangers que court notre corps physique. 

-       Leur relation avec les différents chakras, avec les différentes fonctions terrestres. 

-       La frustration que créerait l’absence de l’un ou de l’autre. 

-       La coordination de tous nos sens entre eux ; 

-       La fusion de ceux-ci, permettant le développement de notre sixième sens. 

MEDITATION sur NOS CHAKRAS 

Nous fixons notre attention respectivement sur chacun des chakras, en commençant par celui de la racine et en terminant par celui de la couronne. Nous découpons ainsi les trois zones du corps humains en six parties distinctes. Nous pouvons en visualiser les couleurs correspondantes. Nous ressentons : 

-       leur énergie distincte

-       leur fonction respective, laissant venir à nous les émotions, les sensations, les images qui y sont associées.

-       leur interaction : l’activation passant de l’un à l’autre. 

Arrivés au chakra de la couronne, nous laissons l’Energie universelle, associée à la couleur blanche, nous pénétrer et les parcourir de haut en bas. 

MEDITATION sur LES COULEURS 

Nous nous concentrons sur chaque couleur séparément en commençant par le rouge. nous ressentons l’énergie rouge nous entourer, nous envelopper, nous pénétrer et nous laissons venir à nous les images, formes, émotions et sensations que cette couleur réveille dans notre subconscient. 

Nous procédons de même pour chaque couleur de l’arc en ciel et terminons par la lumière, la couleur blanche. 

Nous pouvons également laisser venir à nous une couleur spécifique, entrer en elle, la ressentir et la laisser s’exprimer jusqu’à ce que nous nous sentions bien, détendus, sans image au sein de cette couleur. 

MEDITATION sur LE MOI 

Si nous prenons notre Moi comme sujet de méditation, nous rencontrons facilement des obstacles dus à la relation directe que nous avons entre notre ego et notre corps astral. En ce qui nous concerne, nous sommes encore remplis d’émotions. 

Dans un premier temps, prenons comme sujet le Moi d’une autre personne. Concentrons-nous sur la notion de Moi. Qu’est-il en réalité ? Percevons ses impulsions à peine conscientes, ses aspirations et ses souvenirs. Nous prendrons conscience qu’il est peu en rapport avec le présent, mais toujours à cheval entre le passé et le futur. 

Les documents du passés sont les références de sont présent et le futur est la projection de son ego dans ses aspirations. Les prévisions sont des projections dans un avenir qui n’existe pas, pas plus que le passé, et que tant d’influences peuvent modifier entre temps. L’être vit la plupart du temps dans une illusion d’être, car IL EST rarement et difficilement dans le présent, conscient de tous ses actes, en harmonie avec lui-même et maître de diriger son action, ses émotions et son mental. 

Nous appliquerons à nous-mêmes les résultats obtenus. 

Nous pouvons méditer ainsi à l’infini, sur le MENTAL, sur le MONDE, sur des CITATIONS, sur la SPIRITUALITE, sur la FINALITES DES CHOSES, etc….

 

Francesca du forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

vous y trouverez de nombreuses méthodes d’apprentissage très simples ! 

MEDITATION DE GROUPE pour les Mondes en Evolution

 

Les participants s’assoient en formant un cercle. Nous recommandons des groupes de sept ou huit personnes. Pour un groupe plus important, comme une vingtaine de personnes, il faut faire un grand cercle. Chacun doit tenir un cristal transparent entre les mains, mettre une bougie blanche au centre, de l’encens (myrrhe ou copal). Ceux qui le souhaitent peuvent ajouter des fleurs et des cristaux).

crânes-de-cristal

Bienvenue à vous tous. Remerciez-vous, chers amis de la Terre-Lumière ; Remerciez chacun de vous ici présents, car la vibraiton que vous allez cocréer aujourd’hui par cet exercice sera plus que bienfaisante pour vous, mais aussi pour tous les êtres de la surface de la Terre.

Jadis, nous avons enseigné à vos frères incas cet exercice qui vous est proposé ici. Réunis sur l’herbe verdoyante devant les temples sacrés, ils prenaient toujours un grand plaisir à voire ces instants. Ils avaient la certitude, au plus profond de leur cœur, d’œuvrer à l’avancement vibratoire de tous leurs frères et sœurs, sur la Terre mais aussi au-delà du cosmos. La vibration qui naît de cette méditation touche non seulement votre Terre-Mère, mais aussi tous les mondes en évolution qui vivent en ce moment la même expérience de vie tridimensionnelle. Sachez donc que vous toucherez ainsi bien des cœurs. Si vous le voulez bien, commençons notre méditation….

Tout d’abord, fermez les yeux et centrez-vous en votre cœur. Puis, respirez profondément à quelques reprises et laissez couler l’énergie de vie en vous. Maintenant, prenez quelques instants pour vous détendre et respirez normalement.

A présent, portez une grande attention à votre cristal, ce médiateur énergétique. Sentez sa vibration s‘unir à la pulsation divine de votre cœur et laissez cette harmonie vous emplir totalement. Ce cristal que vous tenez entre vos mains véhiculera l’information lumineuse des plans subtils jusqu’à vous durant cette méditation. Sentez cette lumière se diffuser dans chaque cellule de votre corps, puis dans chaque particule de vie de vos corps de lumière. Prenez un moment pour bien ressentir tout cela. Respirez doucement.

Lorsque cela est accompli, déposez devant vous votre cristal en lui demandant de rester dans votre aura et de vous unir en vibration. Puis, donnez-vous tous la maint afin que le cercle de lumière scelle sa vibraiton. Sachez que vous êtes unis sur une même harmonique, celle du Grand Cristal central.

De notre côté, nous vous envoyons la lumière cosmique et solaire qui permettra à votre vibraiton divine de s’épanouir entièrement en votre être incarné. Puis, par votre entremise, cette pulsion divine se répandra dans toute l’humanité. A cet instant même, vous êtes reliés dans la même unité vibratoire ; n’oubliez pas que les cristaux placés devant vous forment également une grille de circulation énergétique avec vos cœurs et le cœur du Cristal central. Prenez quelques instants pour bien assimiler cette lumière cosmique.

Maintenant, posez vos deux mains sur votre cœur et demandez au Cristal central de la Terre de vous envoyer, par l’intermédiaire de vos cristaux, la vibration dont l’humanité a abondamment besoin. En réponse à cette demande, le Cristal central se met alors à diffuser immédiatement une lumière intense, de par ses milliers de faisceaux de lumière solaire et cristalline, accompagnés également par tous les cristaux de la Terre qui vibrent en résonance avec la nouvelle grille cristalline, incluant les cristaux qui se trouvent devant vous.

Connectez-vous totalement à cette vibration. Vous êtes cristal… Vous êtes CHRIST à l’intérieur de votre cœur. A cet instant, ressentez de nouveau ce lien du cœur qui vous unit, qui scelle ce cercle, formant ainsi un anneau d’or. C’est par la fusion de cette vibraiton or avec la vibration de vos cristaux que vous alchimisez les rayons de lumière qui vous sont envoyés depuis le Cristal central de la Terre pour pouvoir ensuite les diffuser. 

Maintenant, tout en demeurant centré en votre cœur, nous allons passer à la deuxième partie de notre méditation, soit la prononciation du chant sacré.

Sachez que ces paroles sacrées (ou ce chant sacré) que vous êtes sur le point de prononcer peuvent être chantées trois fois, neuf fois ou douze fois de suite. Cela demeure votre choix. Mais, dans le but d’une plus grande uniformité, nous vous proposons d ‘établir d’avance le nombre de fois que vous les prononcerez. Vous ressentirez, à la prononciation de ces sons, de ces vibrations, la pureté et la transparence des énergies cosmiques incas qui vous accompagnent maintenant. Ces paroles permettent de diffuser sur toute la surface de la Terre la vibration que vous recevez du Cristal central. Mais, avant d’entamer, le chant, il faut bien faire la visualisation qui suit :

Tout en prononçant ces paroles sacrées (trois, neuf ou douze fois), visualisez un cercle de feu blanc s’élevant depuis le cercle que vous formez avec votre groupe, et voyez ce cercle rejoindre d’autres cercles de feu blancs, ceux qui sont émis par les cœurs de vos frères et sœurs de la Terre, ceux qui sont envoyés par vos frères stellaires depuis le cosmos … et ceux qui sont diffusés par vos frères intraterrestres.

Puis voyez ces cercles s’unissant dans le ciel et formant une immense fleur de vie qui prend alors les couleurs de l’arc en ciel et d’autres teintes subtiles aux tons multiples et lumineux. Imaginez cela avec votre cœur et non cotre mental, et cela suffira pour émettre la vibration de cette réalité.

Cette infinitude de cercles de feu blanc formant la grande fleur de vie descend à l’instant même et recouvre toute la Terre. Regardez sa lumière envelopper toute la surface de la planète et voyez votre belle planète bleue scintiller dans son aura de feu solaire. Prenez quelques instants pour bien maintenir cette vibration lumineuse.

Tout d’abord, répétons ensemble les paroles sacrées trois fois. Pour ceux qui désirent les prononcer neuf ou douze fois, vous n’aurez qu’à continuer par la suite. Maintenant, tout doucement, avec le plus pur amour que vous portez en votre cœur, vous allez réciter ces paroles sacrées tout en visualisant des cercles de feu blancs :

DELEMAN NU KAERA FLES

SUTRA MANA DELAERAS

TOEAN SU DE GABANES

KALOTH SERAN ASHEVALAS 

DELEMAN NU KAERA FLES

SUTRA MANA DELAERAS

TOEAN SU DE GABANES

KALOTH SERAN ASHEVALAS

 

DELEMAN NU KAERA FLES

SUTRA MANA DELAERAS

TOEAN SU DE GABANES

KALOTH SERAN ASHEVALAS

A nouveau, centrez-vous en votre cœur. Puis, dans l’harmonie la plus totale de votre être, envoyez un faisceau de lumière blanche jusqu’à votre cristal, celui que vous avez apporté avec vous. Il vibrera alors de toute sa splendeur.

cranes-de-cristal-2

Maintenant, par ce lien de lumière qui unit votre cœur à votre cristal, prenez quelques instants pour former l’intention d’harmoniser tous les êtres incarnés de la surface de la Terre, c’est à dire de permettre à chacun de vibrer sur les harmoniques du cœur, cette fréquence qui est requise pour l’élévation vibratoire de l’humanité. Sachez que cela se fait instantanément.

Regardez tous ces petits points de lumière briller à la surface de la Terre. Chacun provient du cœur d’un être, que ce soit un humain, un végétal ou un animal. Ces points de lumière, grâce à l’énergie que vous envoyez par la fusion de votre cœur, de votre cristal et du Cristal central de la Terre, se mettent alors à grandir, puis s’unissent et forment un manteau de lumière enveloppant toute la Terre.

Tout en continuant à visualiser la Terre et ce manteau de lumière scintillant formé par l’union de tous les cœurs des êtres de la surface, répétez les paroles suivantes trois fois :

AL MENELA KADAM TE BAN

DELEOR ESTA VARUM DE LAN

 

Cette vibration, en langage solaire, va alors s’élever dans l’atmosphère terrestre et permettre l’union vibratoire de la trame de lumière formée par tous ces cœurs avec la lumière de la fleur de vie que vous avez cocréée au début de cet exercice et qui enveloppe la Terre. Voyez alors deux couches de lumière tout autour de la Terre qui se rapprochent et fusionnent pour ne former qu’un seul grand manteau de lumière solaire et cristalline. Ainsi, vous participez à l’intégration de l’énergie solaire et cristalline au niveau collectif, c’est-à-dire non seulement pour vous-mêmes, mais aussi pour tous vos frères de la surface de la Terre. Et nous vous en remercions. 

Nous ouvrons à l’instant même une porte de lumière pour chacun de vous afin que toute cette énergie d’unification et d’amour soit également reçue, non seulement par toutes les parties de votre être qui vibrent sur d’autres plans, mais aussi par l’inconscient collectif de votre humanité et toute l’histoire que la Terre-Mère a vécue depuis le début de son évolution. Ainsi, la vibraiton qui va se diffuser pourra alléger les mémoires, renforcer l’énergie d’amour/lumière et, de ce fait, sublimer les résidus karmiques collectifs. 

Pour la troisième et dernière partie de cette méditation, nous vous proposons de vous donner la main de nouveau. Puis que chacun de vous demande, dans son cœur tout d’abord, à recevoir les rayons rose doré et rose argenté. 

Maintenant, faites-le tous ensemble à voix haute. Voyez alors des milliers de faisceaux de lumière descendre sur vous, depuis le ciel, depuis la lumière du grand Soleil central. Sentez alors la puissance de ces faisceaux de lumière vous emplir totalement et se diffuser par vos mains à tout le cercle. 

L’anneau d’or qui est formé en vibration par votre cercle se met à pulser et à tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, générant un champ de force très puissant. Au même instant, les cristaux que vous avez déposés devant vous s’unissent en vibration et forment un anneau de feu blanc qui se met à pulser et à tourner dans le sens des aiguilles d’une montre, de plus en plus rapidement. Les deux anneaux qui tournent en sens contraire créent ainsi un champ de force électromagnétique qui ouvre un vortex entre la Terre de troisième dimension et toutes les facettes de l’évolution terrestre, c’est à dire le passé, le présent et le futur, et toutes les parties de tous les êtres de la surface de la Terre qui évoluent sur des plans parallèles. 

Ce vortex, d’une grande puissance, ne se déclenche que lorsque nous en demandons l’autorisation. Ainsi, par cet exercice, vous faites appel à nos énergies pour demander l’autorisation à la Création divine d’Amour d’ouvrir ce vortex. Celui-ci s’ouvre, car vos cœurs sont purs et l’intention que vous émettez est juste. Sachez que si ce n’était pas le cas, il ne s’ouvrirait pas, de toute façon. 

Demeurez dans cette vibration quelques instants et respirez l’unité qui vous envahit.

Enfin, pour terminer cette médiation, vous allez prendre votre cristal entre vos mains et l’amener à votre cœur. Sachez que la vibration du cristal est maintenant en résonance avec celle de votre propre cœur, et que ce lien peut vous permettre de vivre des expériences de lumière magnifiques si vous méditez, à l’avenir, avec ce cristal. Vous pouvez aussi simplement dormir avec celui et son énergie résonnera avec voter aura pour vous emmener sur des sphères de lumière. 

De votre cœur, envoyez alors des milliers d’étincelles de lumière à votre cristal. Celui-ci fait alors de même, vous envoyant des milliers d’étincelles d’amour qui touchent vote cœur et tout votre être incarné. Remerciez votre cristal. Remerciez vote cœur. Remerciez-vous. 

Sachez que, chaque fois que vous répéterez cette méditation, une vibration nouvelle vous sera envoyée du Cristal central de la Terre. Il en est ainsi, car le cœur de votre Terre-Mère sait intimement quelle vibration est nécessaire à ses enfants à chaque instant.

Nous, des Etoiles, vous remercions de participer activement, et en conscience,  à toute cette grande danse cosmique. Que la lumière de la Création pulse en chacune des secondes de votre expérience terrestre. Et puissent les plus beaux rêves prendre forme grâce à l’harmonie divine de vos cœurs qui résonnent et rayonnent le chant de l’Unité.

 

Fraternité de Lumière Adama, Soria, Hildon, Kryeon, Chandra et Flex sur le blog de francesca http://francesca1.unblog.fr/

Extrait de LE RETOUR DE LA LUMIERE    – L’année du discernement Spirituel aux Editions Ariane. 

PASSER A LA DIMENSION SUPERIEURE

 

 Si tu es un de ceux qui ont signé par l’intermédiaire de l’intention, pour être ce que nous appelons un artisan de la lumière, tu dois sentir cette énergie d’amour. C’est de ceci dont nous voulons vous parler.

Aujourd’hui nous allons vous parler de choses personnelles. Nous allons répondre à vos questions. Quelques questions ont été formulées. Nous faisons le mieux que nous pouvons dans cette dimension, afin de répondre aux questions interdimensionnelles. Chacun de ces points semble être dans votre réalité, mais les réponses ne le sont pas. Habituez-vous à ceci. C’est ainsi que ça va fonctionner à partir de maintenant, car nous vous avons permis d’aller plus loin que ce que vous étiez habitués … plus loin de l’ancienne réalité … Au-delà de la 4D.

Plusieurs parmi vous demanderont à l’ Esprit : Que se passe t-il avec ceci ? Que se passe t-il avec cela ? Qu’est ce que je suis supposé faire ici ? Pourquoi est-ce que je me sens ainsi ? Les réponses que vous espérez obtenir sont dans une réalité propre. Que se passerait-il si les réponses étaient dans une réalité un peu différente à la tienne ? Les écouterais-tu ? Es-tu quelqu’un qui attend des réponses, seulement pour arriver à connaître le silence ? Répond à ceci : Si un Humain demande la lumière et que la lumière est créée autour de lui, le saurait-il ou bien resterait-il assis dans sa propre obscurité personnelle ?

Nous allons essayer de vous donner des réponses avec du sens, mais, bien souvent, elles seront dans une réalité au-dessus de ce que vous êtes habitués à connaître. Ces réponses ne sont pas toujours faciles à comprendre, mais c’est ainsi dans la nouvelle énergie. Bénis soit l’ Humain qui comprend sans voir tout ce qui existe. A présent dans cette planète on donne une profonde confirmation. Vous êtes assis dans la densité d’un changement potentiel énorme.

I

Question n° 6 : Quand est ce que j’arriverai au prochain niveau ? Je suis fatigué de celui-ci.

Cher Esprit : Quand est ce que j’atteindrai mon prochain niveau spirituel ? J’ai l’impression d’être coincé dans ce niveau depuis très longtemps. Je veux passer à un autre.

Sans doute cette question est en relation avec la question n° 5, la 3 et la 1. C’est tout comme, tu sais. Il s’agit de la perception d’où tu te trouves. Tu continues à attendre que le prochain niveau soit quelque part bien plus loin où tu es … un lieu meilleur, où tu dépenseras moins d’énergie ? Où tu seras plus heureux ?

Comprenez-vous pourquoi on vous appelle les artisans de la lumière ? Comprenez-vous pourquoi il s’agit de travail ? Par rapport au prochain niveau, je voudrais te dire quelque chose de profond. Sais-tu pourquoi tu es si fatigué et souvent découragé ? C’est parce que tu es déjà arrivé au prochain niveau. Tu ne t’attendais pas à ceci, pas vrai ? Ici tu es justement dans le lieu où tu attendais d’être amené.

Un exemple marrant : Te rappelles tu de l’école ? Ce n’était pas important la classe où tu te situais, tant que tu t’asseyais à côté de quelqu’un deux niveaux au-dessus du tien et que tu jetais un coup d’œil sur son livre. Ouais ! Tu ne comprenais rien. Cela avait l’air si difficile. Dans ton fort intérieur, sans doute tu t’es dit : Comment est-ce que je vais faire dans le futur pour comprendre ceci ? Comment est-ce que je ferais lorsque j’arriverais à ce niveau ? Laisse-moi te dire quelque chose : cette planète vient de passer de niveau, les livres difficiles sont ouverts et tu es en cours d’apprentissage de ceux-ci.

Tu es en train d’apprendre un nouveau langage. Le langage de la communication. C’est le langage qui concerne comment apprendre la joie, sous ces nouvelles circonstances “difficiles”. C’est le langage de la tolérance. Comment équilibrer quelque chose qui est interdimensionnel, qui existe sous une forme que tu ne peux pas identifier ni voir ? Ceci est difficile ! Mais il sera de plus en plus facile car la Terre se déplace vers une énergie plus en accord avec sa vibration. C’est ce qui est en train de se passer lorsque la nouvelle grille magnétique tire de l’énergie de la planète vers un nouvel alignement et équilibrage. Félicitations!

Tu es dans le prochain niveau, en travaillant avec le livre qui te semblait si difficile et bien entendu tu apprends de celui-ci. Y a t-il un miracle dans ta vie qui t’émerveille ? Comment peut-on vous expliquer que vous êtes les héros de cette nouvelle énergie ? Vous allez d’ici vers là, en marquant toute la planète Terre et pourtant vous vous demandez, quand allons-nous faire la différence !

  Canalisé par Lee Carroll le 23 Février 2002 A Reno, Nevada

Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Crist’al Chaya juillet 2015

1280x720-CD7

Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, soyez pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchizédech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ces temps de transition, dans ces temps de préparation à l’ascension de la Terre, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire.

Dans quelque temps, nous serons au Mont Shasta sur l’un des plus grands vortex de la Terre Mère, sur un territoire de l’ancienne Lémurie, là où des Etres de Telos, mais aussi de l’Etoile An du système d’Orion, vivent en harmonie à l’intérieur même de cette montagne qui est régulièrement visitée par des délégations des confédérations intergalactiques. Précisément sur ce lieu, nous activerons le premier portail de solarisation.

Dans les prochaines années, neuf portails de solarisation seront activés. En 2016, trois portails de solarisation :

>  le 1er  à Santorin en Grèce
>  le 2ème, quelque part en Angleterre près d’un crop-circle
>  et le 3ème au Yucatan au Mexique

Ces portails de solarisation ont des fréquences vibratoires particulières, ont pour vocation d’amplifier, de modifier, de respatialiser la grille cristalline planétaire dans la Conscience christique, lémurienne afin que l’humanité solaire ou plus précisément l’humanité solarisée, puisse accueillir, créer, les espaces vibratoires qui serviront aux îlots de lumière.

Lorsque le premier portail de solarisation sera activé à Shasta, peu de temps après, nous commencerons à structurer concrètement les différentes étapes pour la création et l’installation d’îlots de lumière sur Terre. Pour cela, j’ai l’intention de créer une équipe, une équipe constituée de plusieurs coordinateurs, des personnes spécialisées et nommées dans différents secteurs constituant un îlot de lumière :

•    le secteur de la branche spirituelle
•    le secteur de la branche éducative
•    le secteur de la branche agricole
•    le secteur de la branche scientifique
•    le secteur de la branche harmonisation et soins énergétiques
•    le secteur de la branche juridique

Ainsi lorsque des personnes souhaiteront commencer à créer un îlot de lumière, eh bien, elles pourront se référer à ces coordinateurs qui les guideront pour l’élaboration d’un îlot qui comprendra peut-être un seul secteur d’activité ou peut-être plusieurs secteurs ou peut-être un îlot beaucoup plus vaste avec tous les secteurs actifs.

Dans quelque temps aussi, vous aurez à disposition un nouveau site sur les îlots de lumière où chacun de vous pourra s’inscrire et recevoir régulièrement mes enseignements, mes conseils pour atteindre le niveau de conscience et de fréquences adéquates à la création d’un îlot de lumière, car vous comprenez bien que lorsque vous vivrez à l’intérieur d’un îlot de lumière, il vous faudra avoir atteint une certaine maîtrise, une certaine compréhension des lois de vie et aussi avoir métabolisé toutes les parts hybrides de votre Etre, ces parts hybrides que les familles involutives ont nourries à travers leurs plans d’éducation durant tous ces siècles. Ces parts involutives qui vous ont appris à vivre des relations d’intérêt, des relations de pouvoir, de contrôle, eh bien, tout cela devra être métabolisé, maîtrisé, afin que votre Présence Je Suis ait pleine autorité, afin que vos relations avec votre environnement, avec les autres, avec votre famille, avec vos proches, vos amis, soient des relations d’amour basées sur ce que l’on appelle « le lien amoureux », « la respiration amoureuse ».

Il n’y a pas d’un côté les Maîtres ascensionnés et de l’autre côté une humanité de soldats qui obéissent. Il y a les Maîtres et il y a cette humanité qui respire dans le Plan de Conscience des Maîtres, qui respire avec les Maîtres, qui mesure aussi la responsabilité de l’engagement au service au bien commun, car si vous portez toute votre conscience et votre attention à la conscience du cœur, du Sacré Cœur, en réalisant que vous êtes incarnés pour servir et non pour dominer, alors à ce moment là, vous contribuerez au salut global de l’humanité, vous contribuerez à stabiliser ce monde et les multi-univers qui sont en lien avec l’humanité terrestre. La vocation de l’humanité terrestre est, bien sûr, de créer une cellule de rédemption depuis un ADN hybridifié, mais aussi de créer une cellule de solarisation qui permettra à tous les mondes, non seulement de retrouver le chemin, la reliance, le lien avec la Source Première, mais qui leur permettra aussi de rayonner cet amour, cette vibration d’amour christique.

L’humanité a donc ce devoir d’amour et l’humanité nouvelle est sur le point de naître. Le nouvel Adam galactique et la nouvelle Eve galactique sont en processus de réconciliation pour l’harmonisation des races, de toutes les races, qu’elles soient de type terrestre ou non terrestre.

Depuis quelque temps, j’ai commencé à enseigner les sceaux d’unité quantique qui sont les signatures des douze Cristaux Maîtres d’An du système d’Orion. Ces sceaux ont également des noms vibratoires issus du langage solaire. Aujourd’hui, vous n’avez peut-être pas encore connaissance de ces sceaux d’unité quantique pour la plupart d’entre vous, mais sachez que ces sceaux permettent également à votre part multidimensionnelle d’œuvrer à l’intérieur même des portails de rédemption et d’amener toutes vos extensions vers les futurs portails de solarisation. Ces portails de solarisation sont la signature de votre Moi Divin, cette signature qui vous demande alignement à la Présence Je Suis, qui vous demande aussi de comprendre l’initiation du renoncement : 

>  renoncer à vos désirs, 
>  renoncer à vos croyances, 
>  renoncer à vos certitudes, 
>  renoncer à votre savoir livresque, 
>  renoncer à faire de vos pensées, de votre mental, le chef d’orchestre, 
>  renoncer à vos conditionnements quels qu’ils soient 

et entrer dans cette respiration avec la Source Première, entrer dans cette conscience multidimensionnelle. 

Et vos extensions qui se rassemblent, qui se réunifient, qui se pacifient, vont accompagner vos parties multidimensionnelles ascensionnées, dans les portails de solarisation et vont permettre ainsi, en tant qu’individu incarné, d’augmenter le rayonnement de votre Etre global. Ce rayonnement augmentant, vous serez en mesure demain, de conduire cette nouvelle humanité vers des changements favorables et bénéfiques pour l’ensemble de votre planète et pour l’ensemble des mondes. Certains mondes qui, jusqu’ici, étaient enfermés, sans aucune possibilité d’évolution, vont commencer leur propre chemin d’évolution.

La Terre devient elle-même une Arche d’Alliance, une Cellule christique à la fois porteuse de l’attribut de rédemption qui est le chemin, l’initiation vers l’ascension et qui porte aussi la conscience de solarisation et de rayonnement de l’Etre Divin, rayonnement qui s’applique jusque dans la physicalité de l’Etre, jusque dans la matière, dans la matière atomique de l’Etre et qui permet d’intensifier les fréquences du cœur, du Sacré Cœur de chacune de vos cellules. Dans ce cœur, ce Sacré Cœur, au cœur même de chaque cellule, il y a les cristaux sacrés, les Urim et les Thummim qui, peu à peu, retrouvent leur tonalité, leurs sons originels, qui retrouvent cette pureté du cristal. Les Urim et les Thummim contiennent les sceaux, les signatures de votre Essence christique.

Bien sûr, il y a des codes matriciels qui ont été tronqués, truqués, falsifiés par toutes sortes d’implants, par des structures leurres répliquantes, mais il existe au cœur du Sacré Cœur, des signatures n’ayant pas pu être altérées et celles-ci se révèlent à l’intérieur même des portails de solarisation.

Je vous invite, chères âmes, à créer devant vous une sphère de lumière brillante de couleur blanche argentée qui est la couleur de la Source Première et vous visualisez cette sphère devant vous, très loin de vous. Et puis, elle s’approche progressivement jusqu’à se présenter à une cinquantaine de centimètres de votre cœur physique. A l’intérieur de cette sphère sacrée, vous allez placer un 8 à l’infini, une lemniscate debout et une lemniscate couchée, créant ainsi une cellule sauveuse, le commencement de la « fleur de vie ». Sachez que la lemniscate qui est couchée, permet d’ouvrir le cœur, le Sacré Cœur de la cellule et la lemniscate debout permet d’encoder, d’informer le cœur de la cellule. 

Alors, à l’intérieur de cette cellule sacrée, placez le mot « TRANSMUTATION » en lettres violettes, placez le sceau d’amour, d’amour éternel et d’amour « lien amoureux ». Ce sceau est tout simplement un triangle, pointe vers le bas. Il représente la trinité de la vie, l’amour est le point central de la Source, l’amour éternel représente le mandat de service qui n’a ni début, ni fin. Et le lien amoureux est le moyen, le chemin de rédemption, est la manifestation de la conscience de rédemption qui est l’attribut majeur du Christ. Si vous ne parcourez pas ce chemin de rédemption, vous ne pourrez jamais devenir une cellule d’unification des mondes, vous ne pourrez jamais apporter la paix globale à cette humanité et aux humanités qui s’y rattachent. Le lien amoureux vous met dans le mouvement du cercle de la matrice où il n’y a point de séparation, où il n’y a point d’éléments fractionnés, mais il y a cette respiration alchimique qui maintient les mondes en cohésion, qui les unifie au cœur du Sacré Cœur de la Source. C’est dans cette conscience que vous créez cette cellule. 

Et puis, cette cellule s’approche maintenant de vous à 30 cm, à 20 cm, à 10 cm, puis rentre dans le cœur, dans le chakra du cœur et rayonne dans tous vos chakras, dans tous les endroits de votre corps physique ayant besoin de retrouver cette trinité d’amour.

Et puis, cette cellule d’amour se diffuse maintenant dans les autres corps vibratoires : le corps éthérique, l’ADN émotionnel, le corps astral, le corps mental, le corps causal, le corps christique, le corps bouddhique, le corps atmique et c’est dans ce corps atmique que vous fermez la boucle du cercle, car le cœur du Sacré Cœur est à l’intérieur même de chacune de vos cellules, est à l’intérieur même du Cœur christique, comme à l’intérieur même de la Source Première.

Soyez remerciées, chères âmes, soyez pleinement remerciées et guidées dans votre évolution et dans votre ascension.

OM SHANTI CHAYA

Cliquez ici pour accéder à l’espace d’étude des lettres mensuelles réservé aux abonnés

Christ’al Chaya – nov. 2014

1751314053Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, soyez pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.
 
Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchizédech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, vous enseigner en tant qu’instructeur Melchizédech et vous préparer à l’avènement de la race solaire, vous aider à métaboliser toutes ces mémoires galactiques qui sont transportées à travers les nouvelles particules adamantines.
 
Ces particules transportent également des structures que vos corps physique, émotionnel et mental ont du mal à métaboliser. Ce sont des structures n’étant pas réellement compatibles avec les configurations énergétiques de la Terre et qui  pourtant descendent.
 
Au mois de juin prochain, je vais commencer à vous enseigner, à vous retransmettre des sceaux d’unité quantique qui faciliteront cette absorption de ces nouvelles particules adamantines et qui allègeront aussi vos systèmes de toutes ces structures provenant du galactique et qui sont des structures de nature involutive, créées par les familles involutives lorsque vous évoluiez dans d’autres dimensions que celle de la Terre et cela bien avant même que vous ayez pénétré le système terrestre.
 
Au mois d’août 2015, entre le 15 et le 25 août précisément, je me rendrai à travers mon canal et un groupe de personnes, sur le Mont Shasta et là, nous activerons un nouveau portail, le portail de solarisation élaboré par Shamira Chaya et Ikyos Merk dans leur partie galactique. Les configurations et l’utilisation de ce portail ont été présentées au Conseil de la Fraternité Dorée et validées à l’unanimité par ce Conseil. Le Maître Shinta Naya Horus Kron a autorisé la partie galactique de mon canal, Shamira Chaya, d’établir ce portail au Mont Shasta et de l’activer à cette période.
 
Il y a très longtemps de cela, lorsqu’on vous a présenté le plan Terre, après les guerres, après les essais de trêve et de conciliation avec les familles involutives, votre Essence Première, votre nature la plus haute, a dit « oui » au plan Terre, parce qu’elle a compris immédiatement que le plan Terre serait le moyen de libération de toutes vos extensions, ces parties de vous-mêmes ayant subi des traumatismes et que la Terre pouvait être une cellule d’expérience, une grande réconciliation, non seulement pour vous-mêmes, mais aussi pour des systèmes planétaires entiers.
 
Aujourd’hui, vous êtes sur le point de créer, de cocréer avec nous, ce nouvel ADN humain galactique, un ADN de rédemption capable de manifester le plan de solarisation depuis un ADN métissé pour enfin parcourir un chemin d’ascension. Cela devient possible et vous avez traversé toutes ces incarnations pour cet instant sacré et magique sur la Terre, cette planète née d’une intention de réconciliation des familles. Dans un monde en mutation constante, beaucoup d’entre vous sont déstabilisés, découragés par les changements profonds et soudains survenant dans leurs vies.
 
Pour cette fin d’année 2014, je vous invite à prendre conscience de tous vos attachements à l’ancien monde, à l’ancienne matrice de la Terre et je vous propose de découvrir, à travers les chroniques akashiques des étoiles, de découvrir votre place réelle dans ce monde en mutation.
 
A travers les îlots de lumière, vous serez en mesure de vous impliquer dans une démarche collective en étant pleinement conscients du besoin d’engagement à soi-même, car voyez-vous, humains de la Terre, vous ne pouvez pas être engagés envers les Maîtres ascensionnés, envers le Plan de Conscience Unitaire, si vous n’avez pas rétabli le lien avec le Soi, avec votre Présence Divine Je Suis. Si vous n’êtes pas pleinement engagés avec vous-mêmes pour des changements profonds et des remises en question, vous ne pourrez pas nous accueillir dans vos îlots de lumière et nous ne pourrons pas vivre parmi vous, car vous ne supporteriez pas la rigueur que cela implique. Il vous faut atteindre un certain seuil de transparence, d’éclaircissement, de blanchiment de votre ADN.
 
En 2015, vous devrez impérativement rayonner votre densité solaire, votre nature profonde et par-dessus tout, vous devrez rester stables face aux évènements dans votre environnement.
 
Lors des enseignements Melchizédech et lors des Conclaves de 2011 / 2012 et 2013, nous vous avons présenté trois portails de rédemption. Le premier portail permet de libérer la part féminine de l’Etre et demande à l’ancien masculin conquérant, d’entrer maintenant dans la conscience du respect de la Déesse et d’entrer dans le nouveau masculin qui consiste à poser les structures tout en accueillant le rêve, les semences de la Source qui sont à l’intérieur des matrices du féminin sacré. Précisément, ce portail est à la porte d’Aramu Muru sur le nouveau siège de la kundalini terrestre.
 
Le 2ème portail de rédemption à Kom Ombo a invité les familles involutives à reconsidérer leur façon d’agir. Il permet de vous libérer des anciens systèmes dogmatiques falsifiés des religions. Il vous permet également d’expanser le Cœur Cristal de votre Etre, le Cœur Christique, en recréant le lien entre la Déesse du ciel et la Déesse de la Terre. Il invite également la conscience du féminin sacré à guérir le cœur de l’homme, à augmenter le rayonnement de sa Triple Flamme.
 
Lorsque toutes vos extensions ont traversé ces deux portails de rédemption, elles sont amenées avec tout leur environnement des familles involutives, vers le 3ème portail de rédemption à Rapa Nui et dans ce passage, elles traversent l’initiation du choix, elles recontactent les familles christiques et reçoivent l’enseignement Melchizédech / Christos, à la fois cette conscience d’amour, ce lien amoureux dans une respiration parfaite avec le vivant et la structure, la conscience des lois de vie et de l’importance de les respecter pour maintenir la cohésion des univers.
 
Certains exécutants sont devenus des dissidents, ils n’ont pas traversé le 3ème portail de  rédemption, car ils n’avaient pas atteint 5 % de  rayonnement christique. Ils ont eu peur, ils ont cru qu’avant ils étaient soumis à leurs chefs dans les familles involutives et là, ils ont cru également devoir se soumettre à d’autres chefs de nature christique, ils sont toujours dans la croyance de séparation et de soumission, car ils n’ont pas compris leur véritable Essence spirituelle.
 
Le nouveau portail va s’ouvrir en août 2015 : le portail de solarisation. Il y a des nuances à comprendre entre rédemption, solarisation et transmutation.
 
La transmutation est une alchimie qui concerne vos énergies du 1er chakra au 7ème chakra, elle s’effectue sur différents plans vibratoires de l’Etre.
 
La rédemption est un état de conscience avec un langage sacré et impeccable qui a le pouvoir magique de  reconnecter chaque Etre à sa véritable Essence, à la véritable Source.
 
La solarisation est le rayonnement de cet état de conscience réalisé.
 
Le portail de solarisation renforcera et intensifiera le rayonnement des trois précédents portails de rédemption. Il augmentera également le rayonnement de la kundalini terrestre.
 
Ceux qui se sentent appelés pour participer physiquement à l’activation de ce portail de solarisation en août 2015, sont invités à suivre les enseignements de Christ’al Chaya afin que je puisse rétablir à l’intérieur d’eux-mêmes les codes fondamentaux de leur Etre. Les codes matriciels premiers ont été altérés par les différentes phases d’hybridation de votre Etre et aujourd’hui, je suis en mesure d’agir à travers les Urim et les Thummim de vos systèmes cellulaires, je suis en mesure de rétablir les codes matriciels premiers originels de votre Etre afin que vous puissiez être une Cellule blanchie, solarisée, dorée, de la nouvelle Arche d’Alliance planétaire, que vous puissiez former ce nouveau Corps Christique  de l’humanité et transmuter les structures planétaires, qu’il s’agisse de structures économiques, religieuses, spirituelles, éducatives ou environnementales.
 
Dans quelques années, vous serez aptes à communiquer avec toutes les parties multidimensionnelles de votre Etre et vous saisirez que la dimension temporelle en 5ème dimension, n’est plus linéaire mais circulaire et que nous sommes des parties futures de vous-mêmes qui communiquons avec vous pour pérenniser votre race et aussi pour permettre à des univers assombris de retrouver le chemin de la lumière, le chemin de l’amour, de la vérité, de la Conscience Unitaire universelle.
 
Soyez pleinement remerciées, chères âmes et guidées dans votre processus d’ascension, de rédemption et de solarisation.
 
OM SHANTI CHAYA
 
——-
 
Espace d’étude des lettres mensuelles réservé aux abonnés (cliquez sur le lien pour y accéder)

Le RECALIBRAGE DE SOI

 

images (7)Salutations, très chers. Je suis Kryeon, du Service magnétique. Tout ce qui suit dans le message d’aujourd’hui concerne les humains et ce qui change littéralement le paradigme de la réalité. Depuis le Premier de l’an, nous vous avons livré de nombreux messages vous demandant de considérer ce que nous appelons un « recalibrage de toutes choses ».

Je vous parle à présent d’une façon linéaire, avec une forme de communication à laquelle vous êtes habitués. C’est possible grâce à l‘expérience et à la pratique que mon partenaire a accumulées au fil des années. Il est intuitivement capable de traduire cette communication multidimensionnelle depuis mon côté du voile jusqu’au vôtre.

La canalisation est le processus qui consiste à traduite des messages spirituels grâce à un humain. Mais au cours du processus, le filtre tridimensionnel de l’humain est encore en place. La culture, le langage, les processus de pensée, tout cela demeure. Par conséquent, la canalisation sera exacte dans la mesure où le canalisateur apprendra à se placer à l’écart et à laisser circuler l’information en la filtrant le moins possible. La canalisation n’a jamais été une prise de contrôle du libre arbitre humain ; dans ce cas, il serait question de possession, et ce n’en est pas. C’est plutôt une fusion effectuée avec amour en vue de vous transmettre de l’information, de l’énergie et de la communication d’une source aimante.

Je vous dis cela parce que ces leçons sont difficiles à communiquer. Si vous n’avez pas fait l’expérience d’une réalité, il m’est difficile de l’enseigner. Vous ne pouvez établir de rapport avec elle. Mais je fais cela aujourd’hui tout en sachant que c’est difficile à comprendre. Je livre ici, dans ce fauteuil, un message en trois parties. Le message d’aujourd’hui constitue la première partie. Chaque message est toutefois complet en soi, mais l’ensemble est plus grand que la somme de ses parties. Le troisième langage est à l’œuvre, et cette histoire dépasse les mots que vous entendez.

Si vous avez une conscience ouverte à ce genre de chose, chers amis, vos comprenez déjà que votre corps reconnaît ce qui se passe. Les jeunes, vous allez hériter d’une planète bien différente de celle que vos parents ont connue. L’énergie est en train de changer et de se recalibrer. Beaucoup d’entre vous commencent à comprendre ce qu’il y a de neuf devant le Travailleur de lumière. J’appelle ce message Le Recalibrage de Soi. A ne pas confondre avec le recalibrage de l’humanité, donné auparavant. C’est le recalibrage de vote être essentiel.

L’énergie, un concept mal compris

L’énergie en soi est très difficile à définir ou à expliquer. Souvent, lorsque les humains parlent de l’énergie, ils font référence à ce qui pulse linéairement par des câbles d’un système multiphase, comme votre électricité. Ce n’est pas ce dont nous parlons. L’énergie dont nous parlons n’est pas une information singulière. Elle n’est pas tridimensionnelle. C’est plutôt un attribut multidimensionnel autour de vous, d’une confluence de la Terre et de la conscience, et il suscite ce que vous appelez la manifestation. Vous êtes nés dans une certaine énergie. Nous disons que les grilles de la planète sont dans une certaine énergie, mais cette dernière n’est pas bien définie. Vous pouvez entrer dans une salle en disant : « Eh bien, l’énergie ne semble pas bonne ici aujourd’hui ». Un autre jour, vous entrerez et direz : « Ouah : avez-vous senti l’énergie aujourd’hui » ? Si quelqu’un vous demandait de la définir, vous auriez peut-être de la difficulté à le faire. Toutefois, ce mot vous sert à désigner des choses positives et négatives, car vous comprenez qu’il est polarisé.

Ce dont je vais parler dans cette leçon renvoie à l’énergie à laquelle vous êtes habitués sur la Terre, peu importe ce que cela veut dire pour vous. C’est l’énergie dans laquelle vous vivez, travaillez, méditez, et que vous vénérez, et cette énergie est en changement. Cela modifie ce que vous considérez comme normal, ce qui représente votre zone de confort. Alors, si nous pouvions vous donner un conseil quelconque sur l’énergie, nous dirions : « Attendez-vous à ce que la norme change » C’est difficile à faire.

L’humain survit en sachant où la norme est censée résider, et l’effet qu’elle est censée avoir. Lorsque vous marchez d’un point A à un point B, vous vous attendez à certaines choses ; l’air que vous respirez, la gravitation que vous éprouvez, le magnétisme auquel vos cellules sont habituées par l’intermédiaire de la grille. Et si je vous disais que nombre de ces choses ne seraient plus les mêmes. Mais la seule chose dont vous êtes véritablement conscients en tant qu’humains, c’est que quelque chose est différent. Certains d’entre vous se diront peut-être : « L’énergie parait bizarre aujourd’hui ». Elle est plus que bizarre. Elle est en train de se recalibrer.

Les changements dans la Grille Cristalline : changer le passé

Parlons d’abord des choses qui vous semblent différentes. Voici un exemple de recalibrage et un résumé de ce que nous vous avons récemment livré à propos des grilles. Nous vous avons dit que la Grille cristalline de cette planète, un attribut invisible et multidimensionel de Gaïa, était en train de changer. Nous vous avons dit que c’était la mémoire de l’humanité. Elle se rappelle les humains et ce qu’ils font. C’est comme la « grille de mémoire » de l’action humaine.

Par conséquent, la Grille cristalline est reliée à Gaïa et responsable de ce que vous appelez des portails, et aussi de ce que vous appelez la vieille énergie négative. Elle est forte aux endroits où la guerre a eu lieu, car elle reflète un souvenir de ce que les humains ont fait au cours de batailles. Elle réagit à l’émotion humaine. C’est la Grille cristalline, et la métaphore de tout ce qui est cristallin retient le souvenir et la vibration. Alors, imaginez une grille invisible autour de la planète qui a en mémoire ce que les humains ont fait.

Certains lieux vous paraissent sombres car ils ont peut-être connu des champs de bataille sur lesquels vous préférez ne pas marcher. Les Travailleurs de lumière ressentent souvent le malheur de la mort, de la peur et de l’anxiété. Cela reste dans le sol, et vous savez que ce que je vous dis là, beaucoup l’ont ressenti et vous l’ont raconté. Il y a aussi sur la grille planétaire des lieux qui sont des portails de joie et de guérison, des lieux où vous pouvez même vous baigner dans la concentration de la compassion humaine. 

Il y a peu de temps, nous vous avons dit quelque chose de fort à propos de l’humanité, à savoir que les humains étaient responsables de positionner ou de « charger » cette grille planétaire. Cependant, en ce qui concerne l’énergie, vous considérez fréquemment ce système comme une mémoire linéaire. En d’autres mots, vous croiriez que des choses positives et négatives seraient rappelées et emmagasinées au même niveau à l’intérieur de la grille. Mais ce n’est pas le cas, et vous savez tout cela. Que voyez-vous aux actualités ? De quel côté penchent-elles, celui de la joie ou de l’horreur ? Cet équilibre est la nature humaine, et la grille reflète cet attribut de l’humanité qui accorde une importance beaucoup plus grande aux choses négatives.

Jusqu’à maintenant, chers amis, la Terre se rappelait l’énergie sombre d’une façon non linéaire et mettait davantage l’accent sur des lieux de grande souffrance, où beaucoup sont morts. La grille se rappelle l’horreur d’une bataille beaucoup plus que la naissance d’un enfant. Elle est responsable de ce que vous appelez les maisons hantées et les fantômes, et de toutes ces apparitions qui rejouent les mêmes bandes. Telle est la Grille cristalline.  

Lorsque vous observez la planète en vous demandant quelle est aujourd’hui sa vibration, la mesure de la Grille cristalline sert à répondre. C’est ce sur quoi est fondée la vibration de la planète ; sur ce que les humains font et ont fait dans le passé. Nous vous avons dit que la façon dont la grille se rappelle l’action humaine commence à changer.

A présent, vous avez donc une réponse à une question quantique : comment les événements futurs peuvent-ils changer le passé ? Cela se passe maintenant, car ce que vous faites maintenant est en train de changer la linéarité du « système de mémoire » de la grille. Alors, ce qui se produit, c’est que le positif va apporter à la grille une énergie plus grandiose et plus grande. Par conséquent, ce positif écrase tout ce qui était là, soit l’énergie passée. Viendra un jour où vous pourrez entrer dans le champ de bataille en disant « Je ne sens rien ». Car les humains qui sont des Travailleurs de lumière sont passés par là, et chacun de leur spas a changé les attributs du champ qu’ils ont foulé. Voilà pourquoi la nouvelle énergie peut permettre aux humains actuels de remanier le passé.

Bon, c’est hors des limites de votre réalité actuelle.  Vous voulez que le processus d’enregistrement soit linéaire, mais il ne l’est pas. Nous disons donc qu’il y a un recalibrage de soi, c’est à dire un recalibrage du réel auquel vous vous attendez. Cela ne pourrait être plus personnel. Imaginez ce que serait l’énergie de l’humanité si l’énergie de l’histoire changeait. Si la grille reflète la conscience humaine et est en train de se recalibrer, alors le « soi » de l’humain est en train de se recalibrer de la même manière. La nature humaine suit le même modèle que la grille. L’humanité finira par s’adoucir, par mettre l’accent sur la beauté, non sur l’horreur.

Imaginez que l’huile ne flotte pas sur l’eau lorsqu’on mélange les deux. Vous pourriez dire : « Mais l’huile flotte toujours dessus. C’est inévitable. Elle flotte toujours à cause de sa liaison et de sa densité moléculaires ». Et si la densité de l’huile se rapprochait de celle de l’eau et, par conséquent, restait  tout simplement au milieu, sans flotter dessus ? Dans ce cas, vous diriez : « C’est étrange. Il y a quelque chose qui cloche ». Vous ne le comprendriez pas, justement. Votre réalité entraîne un préjugé vers ce qui a toujours été et ne permet pas ce qui pourrait être. Si une chose pouvait changer dans la mesure où elle renverserait toutes vos idées et vos attentes vis-à-vis de ce qui est exact et vrai, quelle serait votre réaction ? D’après vos expériences de survie essentielles et ce que vous avez appris sur la planète, comment vous comporteriez-vous ? Pourriez-vous vous recalibrer en disant : « Je comprends. C’était une chose et c’en est désormais une autre », et passer à autre choses ? Ou regarderiez-vous cela en disant : « Je me demande quand ça va redevenir comme avant » ?

Chers amis, voilà l’essentiel de ce message, car à mesure que l’énergie de cette planète change, même une vieille âme sera tentée de dire : « Bien sûr, Kryeon, c’est merveilleux. C’est bon. J’adore. Je vais travailler avec cette énergie ». Puis, dans les heures les plus sombres, elle dira : « J’en ai assez ! Quand est-ce que ça va redevenir comme avant «  ? Car vous avez grandi dans une énergie où la dualité existait d’une manière, mais cette fois elle va commencer à exister autrement.

Source : http://francesca1.unblog.fr/  

Texte issu du Livre : « Recalibrage de l’Humanité – Le début d’un nouveau cycle évolutif » – TOME XI de KRYEON aux Editions Ariane 2014 

Nous pouvons en discuter ensemble sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

Se sentir chez soi sur Terre

Chers amis, chers hommes, chères femmes,

images (6)Cela me remplit de joie d’être avec vous en cette claire matinée. Nous sommes de vieux amis. Nos chemins se sont croisés maintes fois dans le temps et l’espace. Ressentez notre vieille amitié, nous faisons partie de la même famille. Appréciez un moment ce sentiment de familiarité, ce retour à la Maison. Détendez-vous simplement et laissez aller toute tension en vous. Visualisez les tensions s’écouler dans la Terre qui les neutralise. Sentez votre corps se détendre et s’alourdir. Recevez en retour l’énergie de guérison en provenance de Mère Terre et laissez-la entourer vos pieds et vos jambes et circuler dans votre bassin et votre ventre. Sentez-vous soutenus par la Terre. Vous êtes en sécurité.

Ressentez le rythme de la Terre, lent et stable. C’est ce rythme que vous cherchez. Votre âme vient d’une sphère différente, et lorsqu’elle descend, elle doit apprendre à s’ajuster au rythme de la Terre. Votre âme doit demeurer dans un corps et apprendre à utiliser un mental, et cela peut la perturber. L’âme est sur une voie d’apprentissage. Ce n’est pas seulement vous en tant qu’humain qui apprenez, mais votre âme aussi apprend et grandit.

Dans votre âme, vous portez des mémoires douloureuses concernant la vie sur Terre et par conséquent, il n’est pas évident pour vous de faire confiance à la Terre et de vous abandonner à elle. Il peut y avoir un blocage dans votre corps vous empêchant de vous détendre et de vous sentir en sécurité ici. Ce blocage est une énergie, ce n’est pas seulement quelque chose de physique. En réalité, il n’a pas été causé par la Terre, mais par ce qui vous est arrivé dans le monde humain : la négativité que vous y avez vécue, la douleur d’être rejetés et de pas convenir. C’est pour cela qu’il vous est difficile de vous sentir à l’aise ici.

Je veux vous rappeler la vraie nature de Mère Terre. C’est un Ange. Pensez à la beauté des forêts, des océans, des fleurs. Telle est la vraie nature de la vie sur Terre et vous participez à cette majestueuse réalité. Vous êtes comme des fleurs, mais les fleurs ne peuvent s’ouvrir que si elles sont fermement enracinées. Il vous est indispensable de vous sentir chez vous sur Terre pour être capables d’exprimer votre lumière. Je vous invite donc à présent à vous connecter à la Terre, à l’Ange qu’elle est. Ressentez son énergie au fond de votre corps, vous êtes son enfant et vous pouvez vous détendre.

Imaginez maintenant que vous marchez dans un bel endroit naturel. Ce peut être dans une forêt, au bord de l’océan ou dans un désert. Faites en sorte que cette vision soit très réelle et vivante pour vous. Ressentez les éléments de la Nature, le vent, le soleil, l’air. Ressentez le sol sous vos pieds. Asseyez-vous et posez vos mains sur le sol. Permettez à la Terre de vous affecter, de vous guérir, et de vous remémorer votre partenariat avec elle. Votre âme veut être ici, même si elle a été blessée sur Terre, surtout par la peur et les conflits présents dans la société humaine. Mais en tant qu’êtres humains, vous êtes aussi connectés à la nature, à l’harmonie et au rythme qui se trouvent ici. Et si vous étreignez la nature, au dedans et au dehors, il vous est possible d’entendre clairement le message de votre âme.

Vous êtes donc assis sur la Terre. Ressentez de l’énergie venir à vous d’en-haut. Vous êtes en mesure de la recevoir, car vous êtes maintenant connectés à la Terre et à son énergie. Ces deux énergies sont faites pour être ensemble. Laissez à présent cette énergie de votre âme briller sur vous comme un soleil.

Appréciez-la un moment.

Souvent, lorsque vous vous connectez, ou essayez de vous connecter à votre âme, votre mental interfère. Vous voulez obtenir des informations concrètes, pratiques à propos de votre vie. Mais pour recevoir des informations réelles, il est nécessaire d’abord de modifier votre conscience, car le besoin d’information, le besoin de savoir quoi faire proviennent souvent de la peur. D’abord, vous avez besoin de vous détendre complètement, et d’être dans un état de rêverie éveillée, laissez courir votre imagination. Entrez maintenant dans cet état.

Imaginez que vous êtes complètement libres, vous n’êtes pas limités par les lois de la société humaine. Vous êtes des anges, et comme des papillons, vous allez d’une fleur à l’autre. Demandez-vous : « Qu’est-ce qui me donne de la joie dans ma vie ? » Ne pensez pas aux résultats que cela va vous apporter, focalisez-vous seulement sur la joie et l’inspiration que vous ressentez. Il se peut que des choses très simples telles qu’une simple promenade ou passer un moment seuls, dans la tranquillité, vous inspirent. Ce qui est important, c’est de reconnaître le langage de votre âme. Elle ne parle pas d’une voix évidente, à laquelle vous êtes habitués. Vous avez l’habitude de vous parler de façon très sévère, de beaucoup vous critiquer. Vous avez une image mentale de vous telle que vous devriez être et vous vous comparez constamment à elle et vous avez l’impression d’échouer. Mais en fait, le réel problème, c’est de porter un jugement. Ce type de jugement, ce timbre de voix, ne proviennent pas de la nature.

Le langage de votre âme est très différent. Il est très doux. Il offre des suggestions, mais ne veut jamais vous forcer à faire quoi que ce soit. Demandez donc simplement à votre âme : « De quoi ai-je besoin maintenant ? » Et vous pourrez recevoir la réponse sous forme d’une énergie, pas nécessairement en mots. Laissez aller toutes vos expectatives. En tant qu’humains, vos problèmes sont souvent causés par le fait que vous avez un angle mort. Vous avez des croyances persistantes dont vous n’avez pas conscience et votre âme veut que vous sortiez de ces croyances. Cela signifie qu’il vous est nécessaire de lâcher prise de vos convictions les plus ancrées et de vous ouvrir à quelque chose d’entièrement nouveau. Laissez-vous surprendre par votre âme !

Donc, chaque fois que vous avez un moment de tranquillité et que vous avez envie de vous connecter à votre âme, lâchez votre mental et connectez-vous de manière joueuse, spontanée. Telle est la voie de la nature. Vous pouvez le constater chez les animaux et les plantes qui vivent sur Terre. Ils suivent joyeusement le rythme qui est le leur. Ils ne pensent pas au futur, et cependant ils sont parfaitement alignés. Vous faites partie de la nature et de la Terre. 

Pamela transmet Marie Madeleine : Traduction Christelle Schoettel www.jeshua.net/fr

Question à Kryeon sur les niveaux d’évolution

 

A14Quand est ce que j’arriverai au prochain niveau ? Je suis fatigué de celui-ci.

Cher Esprit : Quand est ce que j’atteindrai mon prochain niveau spirituel ? J’ai l’impression d’être coincé dans ce niveau depuis très longtemps. Je veux passer à un autre.

Sans doute cette question est en relation avec la question n° 5, la 3 et la 1. C’est tout comme, tu sais. Il s’agit de la perception d’où tu te trouves. Tu continues à attendre que le prochain niveau soit quelque part bien plus loin où tu es … un lieu meilleur, où tu dépenseras moins d’énergie ? Où tu seras plus heureux ? Comprenez-vous pourquoi on vous appelle les artisans de la lumière ? Comprenez-vous pourquoi il s’agit de travail ? Par rapport au prochain niveau, je voudrais te dire quelque chose de profond. Sais-tu pourquoi tu es si fatigué et souvent découragé ? C’est parce que tu es déjà arrivé au prochain niveau. Tu ne t’attendais pas à ceci, pas vrai ? Ici tu es justement dans le lieu où tu attendais d’être amené. Un exemple marrant : Te rappelles tu de l’école ? Ce n’était pas important la classe où tu te situais, tant que tu t’asseyais à côté de quelqu’un deux niveaux au dessus du tien et que tu jetais un coup d’œil sur son livre. Ouais ! Tu ne comprenais rien. Cela avait l’air si difficile. Dans ton fort intérieur, sans doute tu t’es dit : Comment est-ce que je vais faire dans le futur pour comprendre ceci ? Comment est-ce que je ferais lorsque j’arriverais à ce niveau ? Laisse-moi te dire quelque chose : cette planète vient de passer de niveau, les livres difficiles sont ouverts et tu es en cours d’apprentissage de ceux-ci. Tu es en train d’apprendre un nouveau langage. Le langage de la communication. C’est le langage qui concerne comment apprendre la joie, sous ces nouvelles circonstances “difficiles”. C’est le langage de la tolérance. Comment équilibrer quelque chose qui est interdimensionnel, qui existe sous une forme que tu ne peux pas identifier ni voir ? Ceci est difficile ! Mais il sera de plus en plus facile car la Terre se déplace vers une énergie plus en accord avec sa vibration. C’est ce qui est en train de se passer lorsque la nouvelle grille magnétique tire de l’énergie de la planète vers un nouvel alignement et équilibrage. Félicitations! Tu es dans le prochain niveau, en travaillant avec le livre qui te semblait si difficile et bien entendu tu apprends de celui-ci. Y a t il un miracle dans ta vie qui t’émerveille ? Comment peut-on vous expliquer que vous êtes les héros de cette nouvelle énergie ? Vous allez d’ici vers là, en marquant toute la planète Terre et pourtant vous vous demandez, quand allons nous faire la différence !

Canalisé par Lee Carroll le 23 Février 2002 A Reno, Nevada

Devenir conscient de la Merkabah

 

images (2)On ne peut devenir conscient par des moyens quelconques de ce qui est éternel et qui existe sur une autre dimension. Aucune répétition de techniques mécaniques en vue d’élever le niveau vibratoire d’une personne ordinaire ne peut atteindre la Surnature. Il n’est pas nécessaire d’être très éclairé pour comprendre qu’il y a des lois universelles qui protègent les valeurs sacrées de toute profanation. Aujourd’hui, l’être humain est d’une arrogance si démesurée qu’il estime qu’il est en  droit de tout savoir sans rien payer (de sa personne).

Donc, on ne devient pas conscient de la Merkabah en méditant sur notre divin nombril ou en récitant des mantrams en sanskrit ou en hébreu. Le vaisseau spirituel qui est enlisé dans notre dimension ne reconnaît pas nos codes car il est programmé dans un langage inviolable. Il faut d’abord réparer la rupture causée par l’accident originel.

N’est-il pas logique de remettre d’abord en état un véhicule accidenté avant d’essayer de le faire redémarrer ? Il y a un effort à fournir, et en l’occurrence, c’est l’égo qui doit se sacrifier.

Nombre de chercheurs de vérité s’enferment dans des systèmes cristallisés alors qu’ils ont au départ le désir sincère d’atteindre la libération. Innombrables sont les appelés mais où sont les élus ? Ce problème provient de la difficulté pour l’être humain, conditionné par les systèmes de pensée, de se représenter de manière simple le but de la vie. Il  a étudié les doctrines spirituelles et parfois il a pratiqué des techniques en vue d’un certain résultat, mais on ne lui a pas fourni les bonnes informations sur sa véritable nature. Alors, il a erré et s’est mille fois perdu dans la jungle des idées et des théories. Pourquoi cette quête sans fin ?

Il faut que l’être soit prêt à recevoir l’information ultime. Cette préparation exige beaucoup d’efforts, antérieurement accomplis, et ces expériences souvent pénibles ont rendu le coeur-conscience réceptif à des rayonnements universels plus subtils. Le système de la Merkabah est ainsi touché, à travers l’ouverture de notre coeur, et rien ni personne ne peut forcer ce processus.

Il faut savoir que l’univers est un corps électromagnétique multidimensionnel où tout ce qui existe est relié. Toutefois, il y a des zones déconnectées du cœur central où l’énergie divine ne peut plus pénétrer à cause du taux vibratoire trop ralenti. Le contact est si ténu avec ces zones rejetées en périphérie de la lumière centrale qu’on pourrait croire que ces zones n’ont simplement pas de réalité. C’est pourquoi l’attention des êtres divins n’est pas attirée par ces mondes tombés, tout comme nous ne sommes pas très intéressés par la vie des paramécies ou d’autres espèces microscopiques.  Or, nous ne sommes pas des paramécies, mais nous disposons heureusement d’un organe émetteur psychique qui peut envoyer des messages à travers l’espace. C’est à la suite d’une accumulation considérable de SOS émis à partir de la détresse de millions de cœurs qui ont prié pour un secours pendant des millions d’années que notre problème a été pris en compte. Mais il ne faudrait pas trop s’imaginer que nous sommes la cible d’une attention particulière car rien dans notre comportement bestial, primitif et égocentrique n’attire la sympathie des races angéliques, ni même des civilisations plus évoluées. Toutefois, des êtres de compassion ont capté notre appel et un plan de salut a été mis en place pour nous aider, pour autant que le karma l’autorise.

L’accumulation de nos signaux de détresse et de nos soupirs de douleur a formé une constellation, une nuée électromagnétique, à partir de laquelle il est possible à de grandes intelligences cosmiques d’émettre un signal en retour. Ce signal est la force en réaction à notre propre appel. Il ne peut pas être plus intense ou plus faible que l’émission d’origine, au vu de la précision des lois universelles.

C’est ainsi qu’il faut comprendre le salut et la rédemption. Nous en sommes les artisans. Il est hors de question qu’un « sauveur » vienne nous tirer miraculeusement d’affaire, car on peut seulement nous renvoyer la charge de compassion contenue dans l’appel que nous avons émis. Cela signifie qu’aucun salut de type messianique n’aura lieu sur cette planète. Si un tel évènement se produisait selon les apparences visibles, il s’agirait d’un intervention politique pour nous subjuguer, en complète violation des lois universelles. Le salut doit émaner de nous.

C’est pourquoi, malgré les promesses vaines des religions pour nous faire mijoter dans l’espérance tout en nous tenant ainsi sous contrôle, il n’y a pas de rédemption miracle. Ce que les hommes appellent Christ (ou grand avatar) est la réponse compatissante en retour de notre signal de détresse. Ce grand esprit collectif a pris la charge de stimuler et de structurer notre auto libération en venant sur terre à de nombreuses reprises depuis le fond des  temps, sous des noms de dieux divers, pour y confirmer et sceller la force de libération que nous avons nous-mêmes engendré.

On prétend que la constellation où nos prières se seraient accumulées est celle des Pléiades d’où l’activité constatée dans cette zone céleste comme en témoignent certains mythes antiques.

La porte des Pléiades pourrait être le chemin par lequel nous sommes arrivés jusqu’ici, mais il faut se représenter ces choses de manière intérieure car les Pléiades astronomiques ne sont qu’une illusion d’optique à partir de notre point d’observation et de conscience matérielle actuelle.

La Bible mentionne les Pléiades comme les mondes EDENIQUES de KIMAH (Livre de Job/ version hébraïque) et la mythologie grecque les appelle les Sept Sœurs. La principale étoile de cet amas d’astres dans la constellation du Taureau est Alcyone qui est mille fois plus brillant que notre soleil. On prétend également que nombre d’entités incarnées sur la terre en proviennent, et qu’ils sont par conséquent des humains-pléiadiens. Ils se distinguent par l’originalité de leurs travaux au service de l’humanité car ils ne sont là que pour faire avancer l’œuvre de délivrance.

Il y aurait beaucoup à dire sur les mythes autour des Pléiades dans les cultures anciennes.

Il faut s’ouvrir à la merveilleuse dispensation salvatrice que nous avons appelé de nos vœux et qu’il faudra finaliser concrètement, au lieu d’en rester à des rêveries spirituelles. Cette réalisation implique de prendre conscience de ce que nous sommes, non à la manière orientale qui parle du Soi évanescent, mais en intégrant la réalité de la Merkabah qui a été ignorée des enseignements spirituels aujourd’hui obsolétes. Il faut donc d’abord se débarrasser des idées fausses.

Comment s’ouvrir à la conscience de la Merkabah mutidimensionnelle ? Peut-on étudier la technologie sacrée du vaisseau céleste comme on étudierait une science physique ? Si les méditations planantes et les techniques ésotériques ne servent plus à grand chose, que peut-on faire pour s’élever ?

Les grands instructeurs spirituels du 20 ° siècle l’ont clairement affirmé : il faut une mutation radicale, une conversion absolue de notre vie intérieure. Sinon, nous continuons à tourner dans la cage de l’évolution qui revient au point de départ, un cycle après l’autre.

Pour les êtres qui n’ont pas encore effectué les protocoles préliminaires d’une reconnection avec la source d’information universelle, le programme interne de l’atome germe du cœur n’est pas encore assez sensible aux influx qui lui parviennent depuis l’espace de l’univers interne. Sa conscience demeure attachée à la représentation spatio-temporelle extérieure.

Il est probable que ce que nous racontons ici lui paraisse déraisonnable ou incompréhensible. S’il est un chercheur de vérité sérieux, il a déjà enregistré les données de la spiritualité conventionnelle qui parle de « s’unir au soi supérieur » ou un discours similaire. Or, cette phraséologie floue dissimule un grave malentendu. Il faut toujours se dire que ce qui est enseigné à haute voix sur les places publiques ne peut pas être la vérité. C’est au mieux une approche.

En ce monde, « la vérité n’a pas de pierre où reposer sa tête ». La connaissance de la Merkabah est un secret ultime qui n’était révélé qu’aux initiés s’étant préparé au « Retour vers le Père », ce qui signifie, que ce mystère ne s’ouvrait que pour ceux qui avaient accompli la mutation de conscience qui permet de se relier au champ électromagnétique de la Surnature. Cette conversion énergétique est sous jacente dans les conseils de la sagesse traditionnelle, du point de vue moral et psychologique, mais cette sagesse est adaptée à l’égo qui y voit un tremplin pour son propre développement. Il n’y a rien de mal à cela. Ce développement peut mener jusqu’au contact avec le soi disant « moi supérieur » qui est le surmoi subconscient, que les enseignements orientaux décadents de « l’âge noir » confondent avec le véritable Soi divin. C’est ce qu’on appelle aujourd’hui la « réalisation du soi » qu’on propose en pochette surprise, généralement à l’appui d’une discipline de méditation yoguique ou védantique. La plupart des gourous indiens et asiatiques sont sur cette voie, chacun  selon son niveau et sa sincérité. Mais la sincérité n’est pas la vérité. Ne vous attendez pas à ce que ces maîtres vous montrent comment devenir conscient de la Merkabah car ils n’ont pas connaissance de la réalité structurelle du vaisseau de l’âme. Ils peuvent au mieux interpréter cette idée selon les connaissances du yoga ésotérique au sujet des corps subtils. C’est pourquoi le new age a confondu le corps causal qui est l’enveloppe aurale bien connue des théosophes occultistes, avec la Merkabah.

La merkabah immortelle n’est pas soumise au processus d’évolution dans le temps. On ne peut donc pas la « développer » à force de visualisations. Elle n’est pas sur notre dimension, et on ne peut donc pas la contacter par des techniques aussi ésotériques soient-elles. Il faut apprendre la méditation attentive.

Par contre, l’esprit peut s’éveiller à la conscience de la Merkabah lorsque le cœur reçoit de l’intérieur des informations en réponse à son désir de délivrance. Ces informations de nature électromagnétiques subtiles reprogramment le système actuellement en panne. Il faut pour cela que l’avidité égocentrique ait fait place à un attitude nouvelle, de réelle ouverture, de bonté, et de détachement des ancrages lourds de l’existence incarnée. Il n’y a rien à accumuler mais il faut plutôt s’alléger de tout le superflu. Sur ce chemin, tout ce qui n’est pas strictement nécessaire au voyage est un fardeau inutile qui doit être déposé – c’est le lâcher prise. En cela, la sagesse traditionnelle dit vrai. La simplification de l’existence pratique, la mise en veilleuse du cinéma émotionnel et psychologique, et surtout l’intensification constante du désir de Retour, forment la base de ce qu’il faut accomplir.

De nombreux chercheurs sont bien orientés, mais ils manquent encore de confiance. Ce doute provient de l’ignorance de la réalité de la Merkabah individuelle. Savoir, au moins théoriquement, que le vaisseau de notre âme attend qu’un conducteur en reprenne les commandes, c’est se reconnecter avec le programme de notre système. Ce n’est certes pas encore l’accomplissement, mais cela en constitue le stimulant à l’allumage, c’est à dire le désir de partir en voyage vers la source de l’univers. Sur cette base, il est bien plus facile de comprendre la nécessité d’une mutation et d’intégrer les données nécessaires à une transmutation de notre organisme jusqu’à l’état que les hermétistes ont nommé « le corps de gloire ». Cette transmutation de l’organisme mortel en un double immortel peut prendre du temps, mais le commencement est déjà un accomplissement.

Lorsqu’un nouveau corps de pure essence énergétique est engendré sur le canevas de notre forme physique atomique, alors, la Merkabah va disposer d’un conducteur à sa mesure, capable de s’élancer vers les dimensions de l’univers interne dans une grande liberté de mouvement. C’est pourquoi ceux qui parlent de « mutation de conscience » devraient concevoir à quoi cette mutation doit aboutir concrètement. Il faut un programme clair et précis pour un résultat en concordance.

Le but de la vie est d’accomplir le voyage de retour vers les dimensions intérieures de l’univers absolu. Pour cela il faut un véhicule : nous l’a         vons déjà, c’est le vaisseau Merkabah, ainsi nommé traditionnellement d’après la science secrète des sumériens dont la civilisation connue sur notre dimension terrestre fut une porte de retour vers l’origine. Sumer est la base spirituelle interdimensionnelle reliée aux Pléiades, les mondes édéniques d’où afflue l’énergie divine féminine de la « mère » qui veut restaurer son enfant dans sa condition d’homme-dieu. (l’aide est prodigué par l’aspect « maternel » du divin en réponse à l’appel de l’enfant perdu)

La Merkabah aurait donc sa source énergétique dans les Pléiades. Lorsque le vaisseau se réanime, toutes les constellations s’illuminent aux yeux de l’âme sur la voûte du ciel intérieur de la Merkabah. La tradition fixe le nombre de constellations majeures à douze en raison de la structure du cercle des douze foyers stellaires internes. L’astrologie n’est donc qu’une projection extérieure, mais dans le futur la science des astres redeviendra une astrosophie intérieure.

« Et je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre, car l’ancien ciel et l’ancienne terre avaient disparu » (Livre de l’Apocalypse). Cette parole exprime l’idée que notre ordre ancien devra laisser le champ à l’ordre universel. Il est donc vain de poursuivre un idéal terrestre déconnecté de notre origine, car cette planète n’a pas d’enregistrement sur les tables de l’éternité. Il faudra en partir un jour.

Lorsque les « prophètes modernes » nous incitent à prier et à nous unir pour « sauver le monde », il s’agit d’une diversion puérile, car ce n’est pas le monde mortel qui doit être sauvé. La terre (notre corps provisoire) passera et les cieux (les cycles) passeront.

La terre sacrée c’est notre corps spirituel dont notre conscience est le firmament intérieur qui est comme la coupole du vaisseau merkabah. Les anciens hindous ont nommé ce ciel intérieur « Lipika ». La Lipika est la voûte céleste intérieure par laquelle le conducteur de la Merkabah s’oriente à travers les dimensions de l’univers. Lorsque nous regardons le ciel par une nuit étoilée, c’est l’apparence projetée au dehors de notre ciel interne que nous contemplons. Ce ciel est l’image extérieure de la Lipika étoilée. Chaque point lumineux est un foyer magnétique qui diffuse un certain type d’information énergétique. Lorsque l’être s’engage dans le retour vers les univers multidimensionnels de l’univers interne, il peut régler sa marche en direction de ces foyers lumineux – univers inconnus qu’il est libre d’explorer. Imaginer cette liberté spirituelle totale c’est réaliser également la nature tragique de notre emprisonnement dans la dimension formelle. Pour ceux qui sont issus de la racine de la « volonté de Caïn », l’aspiration au grand large se manifeste par un désir irrépressible d’inventer des moyens d’évasion en relation avec l’expérimentation la plus téméraire. A l’opposé, pour les âmes qui sont de la racine de la « lumière d’Abel », cette aspiration prend une forme religieuse et dévotionnelle en relation avec la magie de la lumière comme on le voit dans l’engouement actuel pour les apparitions astrales lumineuses.

S’ils veulent retrouver la science et la puissance (Caïn) et la lumière paradisiaque (Abel), les deux types humains doivent apprendre à réanimer la Merkabah.

Sinon, la connaissance mentale de l’un est aussi vaine que l’amour sentimental de l’autre.

La technologie sacrée de la Merkabah repose sur des processus électromagnétiques très complexes dont nous n’avons aucune compréhension dans l’état actuel des découvertes et des rares révélations sérieuses. Il faudrait observer le système à partir d’une clairvoyance supérieure, tenant à la fois de la rigueur du physicien et de l’intuition du mystique. Certains disposent de ces qualités mentales et spirituelles, mais il leur manque le pouvoir de clairvoyance adéquat, qui, on l’aura compris, n’est pas du même registre que la clairvoyance occulte, ni de l’ordre de la lecture akashique. De ce fait, parce que nous manquons d’informations « scientifiques » sur la Merkabah, des explorateurs de sensibilité médiumnique s’autorisent à appeler Merkabah ce qui n’a aucun rapport avec le vaisseau divin.

Les gens qui rejoignent les groupes de méditation « merkabaresque », en reviennent inévitablement déçus.

La Bible dit : « Mon peuple se perd par manque de connaissance véritable, la connaissance du Salut ». Mais qui se préoccupe des avertissements bibliques « vieillots » dans notre société de consommation et de zapping ? Pourtant si le candidat à l’initiation de la « Merkabah new age » prenait seulement la précaution de lire – ne serait-ce qu’en français -  la « vision du Char » dans le Livre d’Ezéchiel, il réaliserait que les marchands de Merkabah en solde sont loin du compte avec leur champ aurique en forme de tétraèdre. Attention à la « cristallisation » magnétique !

Nous n’avons pas la prétention d’en savoir beaucoup plus, mais nous voulons inciter à la prudence là où il n’y a pas de rigueur.

La vulgarisation de notions sacrées, a toujours été le signe d’une décadence irréversible dans les civilisations anciennes. Nous ne pouvons certes pas revenir en arrière, car les portes sont fermées. Pour en revenir à quelle tradition  d’ailleurs ? Il faut avancer vers l’ère nouvelle.

Que les spéculations du new age nous soient au moins l’occasion d’une clarification et elles auront servi à quelque chose !

Certains trouveront cet essai de clarification impropre à les conduire à la réalisation dont ils rêvent, et ils voudront malgré tout, faire l’expérience « d’éveil de la Merkabah » qu’on leur propose sur internet ou dans les livres de Drunvalo. Ils voudront essayer de « décoller ».

Il faut qu’ils sachent que le programme de méditation Merkabah n’est pas simplement une erreur de dénomination, mais une emprise spirituelle qui peut être aliénante. 

Les forces lucifériennes ont lancé le programme de la « grille christique planétaire » pour mettre nos corps énergétiques sous tension dans un filet électromagnétique.

A l’aide de méditations canalisées dans un certain sens, et qui cristallisent nos champs magnétiques, on se retrouve « collés » sur la trame collective comme des mouches. Cette mise en réseau planétaire enchaîne les âmes à la grille énergétique inférieure, au nom de « l’amour du monde », bien entendu. 

Notre approche de la Merkabah semblera compliquée et théorique aux esprits avides de « réalisation » et de sensation. 

Quant au chercheur sérieux, il comprendra à la lecture de la « vision du Char d’Ezéchiel » que la Merkabah n’est pas un amusement expérimental, mais qu’il s’agit d’une technologie électromagnétique sacrée.

Dans nul autre domaine la parole « il ne faut pas jouer avec le feu » s’avère plus à propos.

La Merkabah est un « char de feu » électromagnétique, ce feu puissant qui transféra le prophète Elie dans la dimension de l’immortalité.

Pour nous harmoniser en toute sécurité avec ce haut potentiel énergétique, nous devons accomplir certaines procédures de préparation.

La première est d’ordre moral : il faut tisser une combinaison de lumière.

Cela s’effectue grâce aux actes justes qui découlent d’un comportement profondément bon. Si cette bonté authentique s’appuie sur une connaissance des lois universelles, elle ne risque pas de dériver en sentimentalité qui est une parodie de l’amour vrai.

Pourquoi imiter l’amour ? Le Cantique des Cantiques dit : « N’invitez pas l’amour avant qu’il le veuille ».

Le monde est rempli d’imitations mystiques, idéalistes et humanitaristes. Or, la bonté véritable ne consiste pas à porter les maux du monde, mais à retourner vers l’amour absolu en s’allégeant de tout ce qui empêche l’être de déployer ses ailes. 

Certains auteurs spirituels ont insisté sur le sacrifice de soi à la manière du mysticisme de l’ère des Poissons. Mais il n’y pas d’autre sacrifice rédempteur que celui que l’on rend à l’esprit éternel qui est en nous-même, selon le premier commandement : « Tu aimeras Dieu de tout ton cœur ».

Or pour « aimer Dieu », la source interne de notre vie, il faut désirer s’en rapprocher.

La bonté libératrice réside donc dans un désir constant du retour à notre origine divine.

L’amour du monde et de ses créatures n’est qu’une conséquence, et encore faut-il veiller à ne pas être injuste en donnant de la force-amour à des êtres que les lois universelles ont rejeté en périphérie à cause de leur propre volonté de rupture.

Eprouver de « l’amour inconditionnel » pour le plan terrestre et les êtres qui y sont emprisonnés à cause de leur révolte obstinée, ce n’est pas servir l’harmonie universelle.

Seul celui qui s’est délivré de l’emprisonnement terrestre – par une confiance totale dans l’amour  -  peut aider ses semblables en les attirant à un niveau supérieur, et non pas en se laissant capter vers le bas.  

Lorsque Jésus déclare : « Nul n’est bon, pas même un seul », cette leçon indique que malgré tous nos efforts de bonté humanitariste, religieuse et sentimentale, nous sommes encore très loin de la véritable Bonté.

Il faut donc désirer retourner vers la Source  – quelle que soit la manière dont on le formule, selon que l’on est religieux ou philosophe. Dans ce désir de retour réside la véritable bonté dont les fils d’or tissent le corps de gloire sur le canevas de notre forme physique. 

Ce désir de la vie absolue induit une transformation cellulaire et atomique. C’est ce que les anciens initiés ont nommé « le tissage de la robe nuptiale » – le corps de lumière.

Notre aspiration constante à la vérité, attire dans notre être des informations de haute intensité qui reprogramment l’organisme entier dans la direction d’une mutation.

C’est ainsi que se renoue le contact entre l’être incarné et la Merkabah. En l’absence de cet effort, le discours spiritualiste n’est qu’un rêve. 

Donner une orientation totalement spirituelle à notre vie. C’est le principe de la procédure préliminaire pour renouer avec la Merkabah qui est le vaisseau grâce auquel le dieu humain peut reprendre sa place dans la hiérarchie universelle. 

 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans le vie humaine. 

Tradition Essénienne

Tradition Essénienne dans ESSENIENS telechargement-4Depuis  la découverte archéologique des manuscrits  de  la  Mer  Morte  en  1946,  le mot    «  essénien  »  a  fait  le  tour  du  monde, interpellant  et  suscitant  souvent  un  grand  nombre  de questions.  Certains  découvraient  avec  stupéfaction  qu’il y  a  deux  mille  ans,  une fraternité de saints hommes vivant en communauté, portait en elle tous les germes du christianisme et de la future  civilisation occidentale. Cette fraternité, plus ou moins persécutée, exclue, 

allait donner naissance à des hommes et des femmes qui ont changé la 

face du monde et le cours de l’histoire. 

En effet, les principaux personnages fondateurs de ce qui devait plus tard 

s’appeler le christianisme, étaient presque tous des

 Esséniens : Sainte-Anne, Joseph et Marie, Jean le  Baptiste,  Jésus, Marie-Madeleine, Jean l’Evangéliste,  etc..

Alors, en entendant pour la première fois le mot « essénien », un grand nombre de gens ont eu l’intuition qu’il y avait là un grand

 secret. Secret dans les deux sens du terme : 

- Quelque chose de sacré, de précieux qui touchait à leur propre âme et à 

celle de toute l’humanité.

-  Et  quelque  chose  de  volontairement  occulté  pour préserver certains intérêts et manipuler les consciences.

Dès le début, une polémique, voire même un conflit est né  autour  des  précieux manuscrits.  Certains voulaient en révéler le contenu au monde, d’autres en cacher 

l’existence et si possible les détruire. Certains sont d’ailleurs 

parvenus  à dissimuler les informations les plus gênantes et à diluer le  reste  sur plusieurs dizaines d’années  afin de  «  noyer le poisson ».

On  sait  maintenant  que  la  fraternité  essénienne  était connue  à  l’époque  de  Jésus  car  elle  avait  des  antennes dans presque  toutes les grandes villes jusqu’en Egypte. Les villageois  pouvaient  s’y  rendre  pour  y être soignés et Les voyageurs y séjourner pour trouver repos et nourriture. L’existence  de tels êtres, emplis de lumière, de sagesse, d’amour, de bonté et de force, maîtrisant les circonstances, devenus 

immortels… est tout à fait conforme et naturelle et a été 

connue  de tous les peuples et cultures.

Les Hébreux les appelaient: « L’Ecole des prophètes » et les Egyptiens : « Les guérisseurs, les médecins, les thérapeutes ».

Tout le monde  savait que Jésus était un des Maîtres de la Fraternité Essénienne car 

il portait 

la même  robe de lin sans  couture, signe  distinctif  de  tous  les  membres. 

C’est la  robe  blanche  de  la  communion,  de  l’union  consciente et  harmonieuse  de  l’homme  avec  les  sept  règnes  qui constituent l’Alliance de Lumière de la Nation Essénienne.

La question qui vient alors à l’esprit est : « Pourquoi, dans les Evangiles, ne  trouve-t-on pas une seule fois une seule allusion à l’existence des Esséniens ? »

L’unique  réponse qui  vient  naturellement  est que  ceux qui connaissaient l’histoire de la fraternité ont tout fait pour en  cacher  l’existence  afin de  barrer  le  chemin d’accès qui conduit  à la  source pure de  toute  expérience religieuse et à la perception libre d’une sagesse éternelle, d’une lumière universelle qui vit en chaque être humain.

Pour asseoir leurs pouvoirs religieux et politiques, ces êtres ont savamment et volontairement caché la source qui coule librement et gratuitement pour tous, 

afin que les humains aient besoin d’eux pour boire… Et notre époque est là pour nous le montrer. Après  avoir falsifié les Evangiles, une partie de l’Eglise a même créé de toute pièce la ville de Nazareth pour ne pas reconnaître  que Jésus  est  né  au  sein  de  la  Fraternité  des Esséniens, appelés aussi les Nazaréens, comme le prophète Elie, Samson et beaucoup d’autres.

En  fait,  «  Nazareth  »  était  l’un  des  noms  donnés  à  la Fraternité  Essénienne  du  temps  de  la  civilisation  atlante. 

Dans un ancien langage « Nazar » désigne le côté caché et mystérieux de la nature ; ce qui faisait des « Nazarites » les Initiés 

aux Mystères. Mais  pire  encore  :  une  partie  de  l’Eglise  n’a  cessé  de calomnier,  de  persécuter  et  d’assassiner  tous  ceux  qui 

proclamaient l’origine essénienne de Jésus, demeurant ainsi fidèles  à  son  enseignement.  Tous  les  moyens  possibles  et 

imaginables ont été mis en œuvre pour exterminer ce que cette partie de l’Eglise a nommé « l’hérésie johannite ». En effet  saint Jean, le disciple bien-aimé du Maître,  a  été  –et est  encore–  le  continuateur  de  la  Sagesse  Essénienne  au sein  du  christianisme.  Les Johannites,  les  Gnostiques,  les Manichéens, les Bogomiles, les  Templiers, les Cathares, les Rose+Croix,  les  Francs-Mâçons  des  origines…,  tous  ces courants  initiatiques  qui  ont  été  calomniés  et massacrés alors qu’ils prêchaient l’amour, la tolérance, le haut savoir et l’initiation, se réclamaient tous de l’Ecole de saint Jean.

 Leur secret si légendaire est le même que celui des Esséniens : ils connaissaient la Lumière de la vérité qui rend libre. 

Ils  ne  la  connaissaient  pas  sous  forme  de  dogme  et de  croyance  mais  par 

une  expérience  intérieure  directe qui  élève  l’homme  dans  la  Lumière  et  l’ennoblit.  Pour être  initié  à  ces  mystères, 

il  suffisait  d’étudier  la  sagesse millénaire  des  Esséniens  et  de  l’appliquer  concrètement, dans tous les domaines de la vie quotidienne. 

Voilà ce qui a été  caché depuis des  siècles à l’humanité pour  son plus grand malheur. Mais l’essénisme n’est pas mort, il est bien vivant… 

Il  ne peut pas disparaître  tant que  certains êtres viennent sur la terre pour répondre à la prière de millions d’âmes qui cherchent 

ardemment la Lumière, avec un 

cœur et une intention pure. L’essénisme est un état de conscience éveillé dans la 

compréhension claire des lois de l’harmonie 

régissant l’univers et les appliquant à travers une qualité de vie supérieure. 

L’essénisme, en tant que source de toutes les sagesses 

du monde, n’a jamais cessé de se réincarner sous des formes différentes. 

Ainsi, s’intéresser aux Esséniens, ce n’est pas se limiter à

 de l’archéologie ou à la lecture de quelques manuscrits  plus  ou moins  poussiéreux  :  c’est  l’esprit qui confère la vie et l’esprit est éternel. 

A  travers  l’Ecole  de  Dieu  activée  dans  de  nombreux peuples, l’Enseignement universel a survécu. 

Déjà à l’époque de  Qumrân,  la  Fraternité  Essénienne  était  internationale et  beaucoup plus vaste que ne le croient les chercheurs modernes. 

L’essénisme existe depuis le commencement des temps. 

A partir du moment où le premier humain est né et a cherché à pénétrer  avec un  cœur pur les mystères de la vie  et du cosmos, alors l’essénisme est apparu .

La Tradition Essénienne de Olivier Manitara

 

La Grande Pyramide d’Égypte

 

Jésus lève le voile… 

Grâce à une scène de la vie de Jésus captée dans la mémoire du temps, je vous offre des clés afin de percer le mystère des pyramides d’Égypte. En effet, dans le cinquième tome de la collection « A travers les yeux de Jean », j’ai pu assister à l’initiation de Jésus dans la grande pyramide. En voici quelques extraits.

 

C’est au cours d’une soirée privée à laquelle Jean et ses compagnons assistent que Jésus évoque son initiation en Egypte. Il a souhaité que ses proches soient présents afin qu’ils bénéficient de sa rencontre avec différents Sages. Il précise d’emblée qu’en Egypte, tout est évocation. Les fonctions cosmiques ne sont jamais représentées directement. Elles sont incarnées en toute vie et l’être humain doit les appréhender pour les vivre. L’Egypte est un livre de pierre où sont gravées des histoires mystiques. Les temps, les tombeaux, les dieux et les déesses, Pharaon lui-même, tous sont des représentations des lois universelles en action. L’apprentissage de la connaissance ne repose donc pas sur un e loi divine révélée comme dans les religions du Livre, mais sur l’expérience des Anciens qui ont vécu conformément à la Maât et ont montré la voie des vertus indispensables à son respect. Grâce aux scènes et aux hiéroglyphes issus de tous les éléments qui composent la nature – animaux, végétaux et minéraux – l’étudiant s’ouvre progressivement aux lois de l’univers. A travers son récit, Jésus évoquera donc lui –même des scènes et des symboles permettant à chacun de vivre sa propre initiation qui respectera son éveil et sa sensibilité. C’est aussi le rôle de la tradition orale de vous inviter à partager cette initiation orale de vous inviter à partager cette initiation de Jésus dans la Pyramide que j’ai enregistrée sur le CD joint au volume 5 de la collection « A travers les yeux de Jean ».

DANS LE TEMPLE

Avant d’être initié, Jésus fait d’abord un séjour dans un temple afin de se familiariser avec cette tradition. Jésus est admiratif de l’ornementation du temps dont le rôle est uniquement initiatique : Sachez que tout y est symbolique et se rapporte à La Science magique et à l’Immortalité. Ici, tout est évocation pour éveiller la conscience du Divin en l’homme. La connaissance sacrée est exprimée à travers des scènes et non pas des mots… En Egypte, tout ce qui se rapporte à la connaissance et au monde invisible est construit en pierre afin d’en montrer la pérennité. En revanche, tout ce qui est éphémère est abrité dans des construction faites de terre crue et de paille. Le temple dans lequel Jésus se rend est un lieu qui reflète en tout point l’harmonie. L’ensemble de ce qui est dessiné, gravé et peint évoque les lois cosmiques. Tout y est donc chargé d’énergie set d’ondes de formes.

 

La Grande Pyramide d’Égypte dans LEVEE DU VOILE 9782919537112_1_75-248x300

DESTINATINATION SACREE

Quand Jésus dit que dans ce lieu tout est symbolique et se rapporte à la Science magique et à l’Immortalité, cela doit nous rappeler que dans la pensée pharaonique, l’Egypte était la représentation de l’Au-delà et le gigantisme de ses constructions entretenait cette idée. 

L’architecture sacrée de tous les sanctuaires indique une destination mystique matérialisée par un axe qu’il convient de suivre en se conformant à la Maät. La direction indiquée est le Naos, le Saint des saints, partie centrale où se trouve la statue de dieu. De nos jours, les touristes y accèdent directement, mais l’initiation imposait que l’on chemine selon un itinéraire symbolique permettant de devenir soi-même l’offrande lors de l’ultime étape de la rencontre avec la divinité. Le temple est une invitation permanente à rejoindre l’invisible, en allant « au-delà » de l’humain vers l’âme qui, elle, ne quitte jamais le monde invisible, comme la statue du dieu résidait en permanence dans le sanctuaire. Quant à la Science magique évoquée par Jésus, il s’agit principalement de l’art de laisser l’âme agir en tout occasion et de réaliser ce que le profane nomme des prodiges.

 

CARTOGRAPHIE VIBRATOIRE

Lorsque Jésus dit : ici, tout est évocation pour éveiller la conscience du Divin en l’homme, il parle de la conscience que nous sommes des êtres divins. Dans les lieux sacrés, tout incite l’âme à la beauté et ce que l’homme vit doit lui transmettre cette beauté mais aussi la grâce et l’émerveillement afin de la maintenir dans son efficacité créatrice. L’initiation est une forme d’éducation supérieure qui pousse le récipiendaire à aller toujours plus loin dans la connaissance de lui-même et des mystères de la création. La connaissance des fonctions spirituelles en l’homme est accessible sous forme de représentations scéniques mais reste cachée au regard profane. En parcourant le temple, la sensibilité de l’initié agit tel un scanner et transforme dessins et hiéroglyphes en un parcours intérieur, sorte de cartographie vibratoire de la montée vers Dieu. A l’intérieur du temps, reflet de l’intérieur de soi, tout est magique et invite à sentir vibrer la divine présence. Entrer dans un temple, c’est donc entrer dans une « image » qui parle du Soi : les hiéroglyphes, les scènes et leur orientation, les couleurs et les sculptures, tout nous montre qui nous sommes.

 

AU-DELA DES APPARENCES

Jésus évoque alors le symbole Oudjat : Puis un prêtre d’une grande dignité, royal dans ses vêtements dorés est arrivé. Ses yeux étaient soulignés : croyez-moi, là-bas, on les souligne avec différentes couleurs et c’est à la fois curieux et très beau. Pour certains dignitaires, la portée symbolique est évidente. L’initié est entraîné à voir au-delà des apparences. Vous l’avez compris, le symbolisme est le langage de l’intelligence du cœur. Celui qui peint et souligne ses yeux change les traits de son visage et donne à voir l’être spirituel qui dépasse son apparence humaine pour s’imposer : l’œil est la demeure de l’âme du dieu et fait référence à l’œil. Ondjat qui révèle la création.

 

LA SOURCE DE TOUTE VIE

Puis on m’a parlé de la fonction du Soleil et de la puissance bénéfique des dieux et des déesses qui sont des représentations des Principes divins. De tous temps, le Soleil a représenté la richesse cosmique, la lumière de la connaissance et un point de reliance avec le Divin. Ce symbole permet de mieux appréhender notre quête d’élévation vers la lumière de la création. Source de tout vie dans le monde manifesté, le soleil représente l’ouverture sur les mystères de l’origine. Quant aux dieux et aux déesses, ils illustrent les principes divins et n’ont de véritable existence que dans l’imaginaire de celles et ceux qui les font vivre comme des modèles capables, en retour, de guider spirituellement leur existence afin de maintenir l’ordre sur Terre jusque dans l’organisation sociale. En s’appuyant sur ces représentations, la foi reste vive et les êtres reliés à leur part divine. Dieux et déesses peuplent donc les temples, véritables livres de pierre destinés au culte et à l’initiation.

 

IMAGES ANIMEES

La vie est une vaste bande dessinée que nous parcourons de nos émotions afin que l’âme se souvienne de son désir d’incarnation. Elle attire dans notre existence les événements majeurs dont nous n’avons pas conscience d’avoir besoin. Dans le quotidien, nous apprécions certaines scènes parce que nous savons les lire. Elles nous rendent valeureux et créatifs et s’inscrivent facilement dans notre « œuvre spirituelle ». D’autres scènes nous déplaisent et nous font travailler quand nous acceptons de les voir ! Rappelez-vous ce que j’ai précisé dans les volumes précédents : les situations et les personnes sont les images animées de notre propre rayonnement. Tout parle de nous, mais à des niveaux différents ; sensoriel, psychologique, émotionnel, spirituel, etc. Notre quête personnelle nous fait rechercher et donc choisir les scènes qui nous rapprochent toujours plus de notre vérité. Toute scène – symbolique, rappelez-vous – qui nous fait réagir, comprendre et ressentir, nous rend un peu plus vivants de l’interprétation de son message.

 

PUISSANCE D’EVOCATION

A ce stade du récit, jésus sensibilise son auditoire : Ecoutez bien car il est nécessaire que vous ressentiez mes paroles afin qu’elles agissent en vous comme il se doit. Il sait qu’en relatant son initiation, il la revivra afin qu’elle soit partagée. Chacun doit être touché dans son cœur et dans sa compréhension. Jésus parle de la puissance évocatrice des mots quand ceux-ci traduisent une vérité millénaire vécue. Personne ne connaissant l’intérieur de la pyramide, cette puissance assurera l’évocation des images. Alors, l’intelligence sera sollicitée, elle fera participer le corps aux émotions et tout l’être aux ambiances vibratoires. Comme il le fait depuis le début de son récit, Jésus transmet son ressenti afin que le voyage au cœur de l’initiation soit possible pour chacun.

 

Voici donc la pyramide, d’une pureté et d’une beauté saisissantes. Tout en elle est perfection, dans les proportions comme dans la profondeur et dans la masse. Sa forme, issue des Eaux primordiales, évoque l’ordre du monde et sa force incarne les mystères du cosmos et de la vie sur cette Terre.  Tout en elle traduit le monde des Idées supérieures. Matrice de toutes les formes futures, elle montre ce que nous sommes intérieurement : le mouvement d’un devenir !… Elle est si impressionnante que tout s’élève en soi ; les valeurs s’imposent et des pensées différentes relient directement à l’essence de tout chose. Elle est le lieu de la transmutation de l’âme.

 

S’OUVRIR AU MYSTERE

Bien que ce récit date d’une bonne trentaine d’année, je garde intactes les images gravées dans mon esprit au moment de la découverte de la pyramide. Au fur et à mesure que Jésus s’en approchait, elle s’imposait dans toute sa magnificence. Toutefois, je ne saurais dire s’il s’agit ou non de Khéops car je ne voyais d’elle que sa blancheur immaculée. La pureté dont parle Jésus est une sensation incomparable qui vous fait accepter d’emblée de vous ouvrir au mystère. Cette construction est d’une telle démesure et d’une telle pureté de lignes, elle est si différente des temples que tout en vous est saisi. Encore de nos jours, même après de très nombreuses visites, vous êtes humbles à ses pieds, avec un étrange sentiment de reconnaissance pour ceux qui ont déposé là cette œuvre grandiose. Votre pensée est littéralement « soufflée » et vous ne revenez à la raison que lorsqu’on vous parle techniques de constructions, nombres d’années et d’ouvriers, etc. mais revenons à ce que Jésus nous en dit :

 

GEOMETRIE COSMIQUE

La pyramide lui apparaît comme l’aboutissement d’une géométrie cosmique dont il ressent la divine proportion à travers ses propres corps subtils. Il entre en résonance avec sa majesté, comme sait le faire tout initié. Sa forme, issue des Eaux primordiales qui évoque l’ordre du monde. Dans bien des traditions, l’apparition du monde créé, mais non, encore manifesté, est figurée par un monticule de terre dont la pyramide est la représentation la plus parfaite. De plus, quand vous l’apercevez, votre regard file immédiatement vers le sommet où vous attend le pyramidion qui parachève l’œuvre. Recouvert d’or, la lumière divine semble s’y refléter. On dirait qu’il perce le ciel afin que les « Eaux de la connaissance » s’écoulent en cascade dans votre cœur. Recueillies et transmises par les initiés, elles maintiennent l’ordre du monde en l’homme et sur Terre. Ainsi la pyramide est-elle le symbole du Ciel sur la Terre !

 

LIEU DE TRANSMUTATION

Tout en elle traduit le monde des Idées supérieures. En effet, tout nous ramène au cosmos et donc à nos origines. Quand nous la regardons, le ciel nous appelle et nous pouvons le contempler. Elle est si imposante et sa pureté si énigmatique qu’elle nous interroge ; elle semble venue du ciel pour se poser sur terre, rappelant la possible origine extraterrestre de notre humanité. Mais si nous revenons au symbole de perfection qu’elle inspire, il y a bien été choisi comme lieu de l’initiation pour rappeler que nous sommes partout à la fois par notre corps de lumière. Notre âme emplit le cosmos, le nombre d’or nous y relie comme les valeurs mystiques nous accordent à toutes les dimensions d entre âme. Un tel symbole nous fait ressentir notre complétude, il satisfait toutes les attentes, comble tous les ressentis tant son élévation nous place au cœur même du cosmos, donc au cœur de la vie.

 

Quand jésus qualifie la pyramide de matrice de toutes les formes futures qui montrent ce que nous sommes intérieurement : le mouvement d’un devenir ! il nous rappelle que, dans la forme, nous sommes des êtres en devenir afin d e rendre grâce à ce qui est immuable en nous. Le vrai prodige de cette pyramide n’est pas de nous faire spéculer sur sa construction mais de nous interroger sur notre devenir mystique, celui de la transmutation de l’âme. Et Jésus nous dit : Elle est si impressionnante que tout s’élève en soi : les valeurs s’imposent et des pensées différentes relient directement à l’essence de toute chose. Elle est le lieu de la transmutation de l’âme. Et Jésus nous dit : Elle est si impressionnante que tout s’élève en soi : les valeurs s’imposent et des pensées différentes relient directement à l’essence de toute chose. Elle est le lieu de la transmutation de l’âme.

 

L’OFFRANDE A SON AME

La pyramide nous soulève d’émotion, nous place au cœur de notre intelligence et, par un ressenti, nous percevons la majesté de l’invisible en nous et autour de nous. Céder au vertige serait possible si les valeurs ne nous gardaient en équilibre. Devant la pyramide, le chercheur pense différemment, son ordinaire s’efface et ses habitudes ne sont plous tenues. Placé en son cœur, il se découvre : Elle est le lieu de la transmutation de l’âme. Encore faut-il que l’être qui, comme Jésus, se rend dans la pyramide, soit devenu « offrande à son âge » car elle seule est concernée par l’initiation. E profane peut toujours la visiter, se coucher dans la cuve du sarcophage, y passer la nuit à prier, à psalmodier des mantras et même penduler ou jouer de la musique, sans la profondeur des valeurs de l’âme, une fois le frisson passé, que reste-t-il ? Sans l’intelligence du cœur, on ne pense à rien et on ne fait rien, si bien qu’on ne perçoit rien et qu’on ne devient rien ? Quant à l’initié, il s’inscrit dans ce lieu de la transmutation de l’âme comme dans un athanor afin d’en vivre les différentes étapes. L’initiation est alors résumée dans cet aphorisme : « Il faut qu’il croisse et que je diminue ». C’est ce processus que Jésus va suivre avec sa  conscience d’initié et il sera accompagné et guidé à chaque étape.

 

AU CŒUR DE LA NUIT

Le point culminant de l’initiation arrive. Il est d’une extrême simplicité : rester allongé toute la nuit dans le sarcophage ! Cela pourrait manquer d’attrait mais ce serait oublier leurs grandes connaissances en astrologie qui ont permis aux sages d’identifier une nuit aux configurations exceptionnelles. L’être humain étant un être d’énergies évoluant dans un monde d’énergies. Jésus a été reconnu comme la personne choisie pour que l’alchimie de l’initiation s’accomplisse d’elle-même, au cœur de la nuit et du cosmos représenté par la pyramide. Le corps de Pharaon et l’esprit de Jésus vont ainsi voyager toute la nuit dans le monde de l’Au-delà.

 

Le moment om le couvercle se referme est particulièrement solennel. Jésus se retrouve seul dans le silence absolu d’un gigantesque vaisseau de pierre. Il peut maintenant s’abandonner totalement au ressenti car aucun de ses cinq sens ne lui est utile. C’est pourquoi, dans osn récit, Jésus précise : Essayez d’imaginer une force, une émotion, une paix… et dans tout notre corps des énergies qui circulent. Elles passent si puissamment que vous les visualisez sans peine et, progressivement, vous n’êtes plus qu’énergie… En vérité, vous êtes seuls avec vous-mêmes, seuls comme je l’étais dans ce sarcophage.

 

VIVANT DE SON AME

Ce moment privilégié, Jésus le vit pleinement car, peu à peu, il devient ce qu’il ressent : mélange de force, de paix, peut-être même de crainte. Et le taux vibratoire qui s’élève le rend conscient de la vie qui coule en lui ! C’est la vie créatrice son âme qui le porte dans la continuité de sa mission. Puis tout bascule et il finit par oublier le corps, la mission… Je n’étais qu’énergie et ressentais des impulsions me traverser. Dans la première salle, il s’était senti « vide » jusqu’à en oublier son corps. Là, il oublie tout pour être vivant de son âme. Jésus fait donc l’expérience de la mort initiatique qui n ‘est que transmutation de la vie. Son corps, devenu sacré, n’est plus une limite et chacune des cellules qui le composent est une ouverture sur un univers de vibrations dans lequel son esprit s’aventure. Le voyage commence et Jésus nous en révèle la destination : Ce phénomène vibratoire m’élevait à la rencontre d’autres énergies lumineuses, dorées, fortifiant la mienne et la soulevant davantage par vagues pour me présenter à d’autres lumières et d’autres plans de conscience. J’intégrais la vérité de chacun d’eux et, en même temps, la puissance et la majesté du Créateur semblaient prendre positon en moi. Peu à peu, je devenais Cela. Alors, j’ai compris ma place dans cette éternité et comment en manifester la puissance. J’étais en train de naître, de naître à mes racines, élevé, comme attiré dans mes profondeurs pour regarder, dans ce face à face, l’Origine qui contient la vision du futur.

 

A SUIVRE…….. Je viens de vous donner de larges extraits de cette cérémonie initiatique dont je vous propose de découvrir la suite en écoutant le CD complet de ce récit. Vous y découvrirez d’autres révélations sur la fonction de la pyramide et comment la tradition égyptienne s’inscrit dans les douze notes de la grande tradition primordiale. Jean-Claude Genel.

issu de : articles-presse Planète Gaïa n°14 

-  Par J.Claude Genel, Spécialiste de la démarche mystique, des états de conscience élargis et de la quête de sens. Jean-Claude Genel s’inscrit dans la lignée de ceux qui ont su trouver, au-delà des traditions et des dogmes, l’enseignement direct du guide intérieur. Il anime depuis 1985 des activités d’éveil aux valeurs de l’âme.  Contact : www.gproductions.fr

La Terre intérieure

La Terre intérieure  dans LEMURIENS de TELOS insolite-5« Pour qu’un être humain de la surface puisse accéder au Royaume de la Terre intérieure, il doit tout d’abord parvenir à son propre royaume intérieur. Ce transit entre notre monde intérieur et celui de la Terre tant dans son contenu physique que symbolique est l’un des plus grands mystères qui ait jamais été dissimulé aux yeux des profanes. 

Le portail du monde ou royaume intérieur de la Terre s’ouvrira à mesure que nous pénétrerons plus avant dans le processus initiatique, ce mécanisme conscient de transformation et d’évolution personnelle centré sur le développement vivant des principes et valeurs fondamentales dépositaires de la nouvelle éthique sociale de l’humanité. 

L’expansion de la conscience est l’objectif de toute initiation visant à nous préparer à entrer dans le monde intérieur de la Terre. 

Il m’a été suggéré expressément de révéler partiellement le mystère qui occulte le symbolisme de la communion entre les deux mondes. Le monde intérieur que nous pouvons contempler en nous est l’équivalent analogique du monde intérieur de la Terre. 

C’est le grand mystère auquel se sont attaqués tous les héros de l’histoire, c’est le Saint Graal que poursuivaient les chevaliers d’autrefois, la clé qui ouvre la porte conduisant à la capture de tous les rêves d’or de l’humanité. Le rêve utopique doit désormais être considéré comme un mythe accessible et contribuer à entraîner l’homme vers le futur. 

Rêver de pénétrer dans une ville de Lumière, de Paix, d’Amour, de Liberté et de Fraternité, intégrer la vision de la nouvelle humanité en un sentier commun d’unité dans la diversité jusqu’à y entraîner l’évolution de tout ce qui vit. 

La Lémurie, l’Atlantide, El Dorado, Agartha, Shamballah, Erks sont autant d’expressions connues de ces visions utopiques des hommes. Ces grands mythes ont pour mission de forger, depuis le futur, les nouveaux paradigmes qui seront ceux des générations à venir. La quête et le développement conscient de tous ces songes humains sont le fondement d’une nouvelle éducation pour l’humanité. 

La nouvelle instruction une fois révélée nous invite à entreprendre le chemin initiatique, unique voie d’accès consciente au monde intérieur de la Terre. C’est ainsi que nos grands frères nous ont légué des témoignages remarquables de leur présence dans l’histoire à travers divers enseignements, cultures et méthodes pédagogiques. 

Hormis quelques rares exceptions, seuls les Initiés du quatrième degré ont la possibilité d’accéder physiquement au royaume intérieur de la terre, car eux seuls sont susceptibles de comprendre la crucifixion dans le plan physique, d’accepter des états d’insupportable frustration et de solitude accablante, tout en réalisant ce que cela implique : une transformation visant à récapituler les vies passées, à reconnaître consciemment les mémoires de l’âme, son bagage millénaire. 

Cette étape débouche sur l’Ascension, et c’est elle qui nous place devant l’entrée d’honneur du royaume intérieur de la Terre, la porte de l’initiation vers une nouvelle civilisation et une nouvelle culture sur Terre. 

Ceux qui passeront par cette porte se verront introduits spontanément dans un nouveau monde. Tu seras alors reçu avec tous les honneurs possibles pour t’être ajusté à la grande loi de la nature et pour t’être aligné à l’ordre cosmique. 

Ces grands Maîtres de Sagesse supervisent l’évolution de toute la Hiérarchie Spirituelle sur la Terre. Ils ont été, sont et seront les éternels protecteurs de la vie sur notre planète ; ils sont le fruit finalisé de l’évolution humaine ou maximale expression solaire. 

Quand l’être humain entre en contact avec son monde intérieur, c’est qu’il a été assez transparent pour entendre l’appel du monde intérieur de la Terre et qu’il y a répondu. S’est alors révélé à lui le mystère de la synchronicité et des signes, le langage des coïncidences significatives. » 

 Transmis par E s h a e L (Marcelo Martorelli) 

Extrait de « L’Appel planétaire des Maîtres de la Terre Creuse » 

 

Héritage des 4 corps

 

Héritage des 4 corps    dans CHEMIN le MOINS FREQUENTE images-81Nous sommes faits de la somme de nos pensées.  Décidez dès maintenant quelles seront celles qui seront les plus nombreuses en vous et pèseront le plus lourd dans la balance. 

Ensuite, c’est l’observation de ses paroles, le prolongement de vos pensées, qui se fait à un niveau plus haut car si les pensées appartiennent au corps mental, assurément que la parole est associée au corps sentimental, l’expression de votre héritage des quatre premiers corps.  C’est pour cette raison que vous avez le langage le plus complexe de toutes les espèces sur la terre.  Les prémisses du langage débutent avec les réactions du corps émotionnel, se structurent avec les constatations du corps mental et deviennent réflexions avec le corps sentimental, etc.  Donc, c’est dans le corps de l’amour, le lien avec l’autre, qu’on peut mieux observer ses paroles et leurs impacts. 

Si nos pensées nous définissent en tant que conscience individuelle, nos paroles nous précisent en tant que conscience collective.  Bien des paroles sont éphémères et semblent refléter un sentiment du moment.  Mais soyez attentif car les sentiments sont toujours le prolongement durable de pensées qui elles-mêmes prolongent des émotions qui elles-mêmes prolongent des sensations.  Il ne vous est pas demandé de contrôler vos paroles ni vos pensées à la source. 

 Mais de les observer pour mettre en lumière leur contenu.  Cela les actualise dans leur essence et vous donne le choix de les répéter ou de les arrêter en connaissance de cause.  

Vouloir annuler un comportement par son interdit c’est simplement croire que l’ignorer va le faire disparaître.  L’ignorance n’amène jamais l’élévation de la conscience. Cela peut être difficile parfois de différencier les paroles qui nous font régresser ou font régresser les autres de celles qui font progresser.  Mais du point de vue plus élevé du corps amoureux, siège de la compréhension, il n’y a pas d’équivoque.  Nos paroles servent-elles à nous rapprocher, à nous unir aux autres ou au contraire, à nous en éloigner, à nous en séparer?  Nos paroles sont-elles des limites exagérées qui freinent nos progrès et élèvent des barrières entre nous et les autres ou si à l’opposé, stimulent-elles notre évolution et construisent-elles des ponts entre les individus?  Parlons-nous généralement pour se rapetisser et rapetisser les autres ou dans l’autre sens, pour se grandir et grandir les autres?  On ne peut rattraper une parole lancée ni se taire à jamais pour éviter les maladresses.  Mais quand on remonte à la source d’une parole qui nous a particulièrement frappée par son impact négatif sur nous ou sur l’autre et qu’on en décode sa raison, on peut commencer à manifester son contraire. 

Qu’aimeriez-vous entendre de la bouche des autres?  Soyez consciemment honnête et commencez dès maintenant à le dire aux autres.  Vous pouvez exprimer sur vous et sur l’autre des commentaires qui peuvent déranger, déséquilibrer, mais si c’est fait pour améliorer la compréhension et consolider les liens entre les individus, cela est naturel.  Cependant,  rappelez-vous toujours que si vous avez assez de salive pour critiquer, vous devez en avoir aussi assez pour complimenter.  Si vous portez attention sur ce qui vous fait du bien chez l’autre et l’exprimez, si vous prenez conscience de toutes les stimulations plaisantes qui vous parviennent de votre entourage et l’exprimez en mots, cela les prolongent et les densifient dans votre vie.  Vos paroles peuvent devenir des prières constantes qui exaucent vos voeux, ceux de vos proches, et tendent à bâtir une harmonie d’ensemble. 

Enfin, ce sont vos actes que vous devez observer.  Ils sont associés au corps amoureux parce qu’ils sont un geste vers soi ou vers l’autre, le reste de l’univers.  On ne peut examiner objectivement ses actes qu’à partir du sixième corps, celui des concepts, des principes qui régissent l’univers.  Pour mettre en évidence leurs racine cachée, il faut faire à rebours le cycle qu’une action découle d’un sentiment, découle d’une pensée, découle d’une émotion, découle d’une sensation.  Si votre sixième corps ou même votre cinquième corps est peu développé, vous pouvez demander l’aide du corps correspondant appartenant à votre être suprême, votre moi supérieur.  L’héritage des corps plus vastes peut nous être accessible en tout temps.  Il suffit d’y croire et d’établir le contact.  Il y a toujours une conscience plus grande associée à chacun de nos corps dans lequel il est en mouvance. 

Cela peut être difficile parfois de se regarder agir et de discerner nos actes qui nous font avancer en rapport à ceux qui nous font stagner ou même reculer.  Connaître les motivations profondes, en comprendre l’essence pour mieux voir l’intention derrière un geste, est parfois vital. 

Mais ce n’est pas au début du cycle, avant le geste, qu’il faut réfléchir mais à sa fin, dans ses conséquences sur sa vie et celle des autres.  Quoique l’on en pense, de trop réfléchir avant de poser un geste est le limiter et brimer ses pulsions premières. C’est difficile à comprendre mais un geste réfléchi n’est pas source de découverte mais une répétition du déjà vu. Un nouveau geste doit s’appuyer sur l’ensemble des réflexions découlant des gestes passés et non être contrôlé par les émotions, les pensées, les sentiments posés sur ce geste.  Advienne que pourra, la découverte de l’inconnu, de champs plus vastes, est primordiale à l’évolution.  La seule règle à respecter est que ce geste ne cause pas une régression grave à soi ou à un autre être. 

  Vos actes vous reflètent-ils vraiment?  Est-ce que vos différents corps s’harmonisent dans cette intention?  Est-ce que l’enthousiasme et la satisfaction profonde sont présents dans cette action?  Comme un rituel sacré, est-ce que vos gestes sont un hommage constant à la vie qui s’exprime à travers vous?  Dans cette danse continuelle, vous pouvez y célébrer votre grandeur unique tout en respectant le ballet d’ensemble.

 

Je répète qu’examiner ses pensées, ses paroles et ses actes en les actualisant à sa conscience pour tenter de les transformer ne doit pas être une sorte de contrôle pour mieux les refouler dans l’inconscient et ainsi être influencé d’une façon encore plus insidieuse.  Un désir sincère de progrès passe par la remise en question et en profondeur de ces trois éléments fondamentaux à l’expression de la vie. 

La prise de conscience aiguë de ses propres limites est en soi un premier pas pour dépasser ces mêmes limites. 

Que pensez-vous à propos de vous, des autres, votre passé, votre présent, votre futur?  Est-ce que vos paroles reflètent la meilleure partie de vous?  Est-ce que vos actes sont toujours remplis de bienveillance, de respect et d’amour?  Est-ce que les trois sont en symbiose comme leurs corps respectifs?  Élevez vos pensées pour qu’elles deviennent une méditation positive constante.  Élevez vos paroles pour qu’elles deviennent prières édifiantes pour vous-même et les autres. 

  Élevez vos actes pour qu’ils deviennent rituels sacrés à la gloire de votre moi Divin. 

   Tout ce que l’on fait mérite d’être bien fait.  Il n’y a rien de profane.  Tout est spirituel car tout découle de l’essence Divine.  Plus on prend conscience de chacune de ses manifestations, plus on les  modifie et transforme ainsi son présent qui se reflète dans son passé et son futur.

 

Extraits du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR COLIN CHABOT – retrouvez les écrits en son entier ici : http://www.music-close-to-silence.net/a_lorigine_de_tout.pdf

Il n’y a rien de profane

 

Il n’y a rien de profane dans CHEMIN le MOINS FREQUENTE 2 Nous sommes faits de la somme de nos pensées.  Décidez dès maintenant quelles seront celles qui seront les plus nombreuses en vous et pèseront le plus lourd dans la balance.

 Ensuite, c’est l’observation de ses paroles, le prolongement de vos pensées, qui se fait à un niveau plus haut car si les pensées appartiennent au corps mental, assurément que la parole est associée au corps sentimental, l’expression de votre héritage des quatre premiers corps.  C’est pour cette raison que vous avez le langage le plus complexe de toutes les espèces sur la terre.  Les prémisses du langage débutent avec les réactions du corps émotionnel, se structurent avec les constatations du corps mental et deviennent réflexions avec le corps sentimental, etc.  Donc, c’est dans le corps de l’amour, le lien avec l’autre, qu’on peut mieux observer ses paroles et leurs impacts.

 Si nos pensées nous définissent en tant que conscience individuelle, nos paroles nous précisent en tant que conscience collective.  Bien des paroles sont éphémères et semblent refléter un sentiment du moment.  Mais soyez attentif car les sentiments sont toujours le prolongement durable de pensées qui elles-mêmes prolongent des émotions qui elles-mêmes prolongent des sensations.  Il ne vous est pas demandé de contrôler vos paroles ni vos pensées à la source. 

 Mais de les observer pour mettre en lumière leur contenu.  Cela les actualise dans leur essence et vous donne le choix de les répéter ou de les arrêter en connaissance de cause. 

 Vouloir annuler un comportement par son interdit c’est simplement croire que l’ignorer va le faire disparaître.  L’ignorance n’amène jamais l’élévation de la conscience. Cela peut être difficile parfois de différencier les paroles qui nous font régresser ou font régresser les autres de celles qui font progresser.  Mais du point de vue plus élevé du corps amoureux, siège de la compréhension, il n’y a pas d’équivoque.  Nos paroles servent-elles à nous rapprocher, à nous unir aux autres ou au contraire, à nous en éloigner, à nous en séparer?  Nos paroles sont-elles des limites exagérées qui freinent nos progrès et élèvent des barrières entre nous et les autres ou si à l’opposé, stimulent-elles notre évolution et construisent-elles des ponts entre les individus?  Parlons-nous généralement pour se rapetisser et rapetisser les autres ou dans l’autre sens, pour se grandir et grandir les autres?  On ne peut rattraper une parole lancée ni se taire à jamais pour éviter les maladresses.  Mais quand on remonte à la source d’une parole qui nous a particulièrement frappée par son impact négatif sur nous ou sur l’autre et qu’on en décode sa raison, on peut commencer à manifester son contraire.

 Qu’aimeriez-vous entendre de la bouche des autres?  Soyez consciemment honnête et commencez dès maintenant à le dire aux autres.  Vous pouvez exprimer sur vous et sur l’autre des commentaires qui peuvent déranger, déséquilibrer, mais si c’est fait pour améliorer la compréhension et consolider les liens entre les individus, cela est naturel.  Cependant,  rappelez-vous toujours que si vous avez assez de salive pour critiquer, vous devez en avoir aussi assez pour complimenter.  Si vous portez attention sur ce qui vous fait du bien chez l’autre et l’exprimez, si vous prenez conscience de toutes les stimulations plaisantes qui vous parviennent de votre entourage et l’exprimez en mots, cela les prolongent et les densifient dans votre vie.  Vos paroles peuvent devenir des prières constantes qui exaucent vos voeux, ceux de vos proches, et tendent à bâtir une harmonie d’ensemble.

 Enfin, ce sont vos actes que vous devez observer.  Ils sont associés au corps amoureux parce qu’ils sont un geste vers soi ou vers l’autre, le reste de l’univers.  On ne peut examiner objectivement ses actes qu’à partir du sixième corps, celui des concepts, des principes qui régissent l’univers.  Pour mettre en évidence leurs racine cachée, il faut faire à rebours le cycle qu’une action découle d’un sentiment, découle d’une pensée, découle d’une émotion, découle d’une sensation.  Si votre sixième corps ou même votre cinquième corps est peu développé, vous pouvez demander l’aide du corps correspondant appartenant à votre être suprême, votre moi supérieur.  L’héritage des corps plus vastes peut nous être accessible en tout temps.  Il suffit d’y croire et d’établir le contact.  Il y a toujours une conscience plus grande associée à chacun de nos corps dans lequel il est en mouvance.

 Cela peut être difficile parfois de se regarder agir et de discerner nos actes qui nous font avancer en rapport à ceux qui nous font stagner ou même reculer.  Connaître les motivations profondes, en comprendre l’essence pour mieux voir l’intention derrière un geste, est parfois vital.

 Mais ce n’est pas au début du cycle, avant le geste, qu’il faut réfléchir mais à sa fin, dans ses conséquences sur sa vie et celle des autres.  Quoique l’on en pense, de trop réfléchir avant de poser un geste est le limiter et brimer ses pulsions premières. C’est difficile à comprendre mais un geste réfléchi n’est pas source de découverte mais une répétition du déjà vu. Un nouveau geste doit s’appuyer sur l’ensemble des réflexions découlant des gestes passés et non être contrôlé par les émotions, les pensées, les sentiments posés sur ce geste.  Advienne que pourra, la découverte de l’inconnu, de champs plus vastes, est primordiale à l’évolution.  La seule règle à respecter est que ce geste ne cause pas une régression grave à soi ou à un autre être.

   Vos actes vous reflètent-ils vraiment?  Est-ce que vos différents corps s’harmonisent dans cette intention?  Est-ce que l’enthousiasme et la satisfaction profonde sont présents dans cette action?  Comme un rituel sacré, est-ce que vos gestes sont un hommage constant à la vie qui s’exprime à travers vous?  Dans cette danse continuelle, vous pouvez y célébrer votre grandeur unique tout en respectant le ballet d’ensemble.

 Je répète qu’examiner ses pensées, ses paroles et ses actes en les actualisant à sa conscience pour tenter de les transformer ne doit pas être une sorte de contrôle pour mieux les refouler dans l’inconscient et ainsi être influencé d’une façon encore plus insidieuse.  Un désir sincère de progrès passe par la remise en question et en profondeur de ces trois éléments fondamentaux à l’expression de la vie.

 La prise de conscience aiguë de ses propres limites est en soi un premier pas pour dépasser ces mêmes limites.

 Que pensez-vous à propos de vous, des autres, votre passé, votre présent, votre futur?  Est-ce que vos paroles reflètent la meilleure partie de vous?  Est-ce que vos actes sont toujours remplis de bienveillance, de respect et d’amour?  Est-ce que les trois sont en symbiose comme leurs corps respectifs?  Élevez vos pensées pour qu’elles deviennent une méditation positive constante.  Élevez vos paroles pour qu’elles deviennent prières édifiantes pour vous-même et les autres.

   Élevez vos actes pour qu’ils deviennent rituels sacrés à la gloire de votre moi Divin.

    Tout ce que l’on fait mérite d’être bien fait.  Il n’y a rien de profane.  Tout est spirituel car tout découle de l’essence Divine.  Plus on prend conscience de chacune de ses manifestations, plus on les  modifie et transforme ainsi son présent qui se reflète dans son passé et son futur.

 

Extraits du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR COLIN CHABOT – retrouvez les écrits en son entier ici : http://www.music-close-to-silence.net/a_lorigine_de_tout.pdf

12

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...