MEDITATION DE GROUPE pour les Mondes en Evolution

 

Les participants s’assoient en formant un cercle. Nous recommandons des groupes de sept ou huit personnes. Pour un groupe plus important, comme une vingtaine de personnes, il faut faire un grand cercle. Chacun doit tenir un cristal transparent entre les mains, mettre une bougie blanche au centre, de l’encens (myrrhe ou copal). Ceux qui le souhaitent peuvent ajouter des fleurs et des cristaux).

crânes-de-cristal

Bienvenue à vous tous. Remerciez-vous, chers amis de la Terre-Lumière ; Remerciez chacun de vous ici présents, car la vibraiton que vous allez cocréer aujourd’hui par cet exercice sera plus que bienfaisante pour vous, mais aussi pour tous les êtres de la surface de la Terre.

Jadis, nous avons enseigné à vos frères incas cet exercice qui vous est proposé ici. Réunis sur l’herbe verdoyante devant les temples sacrés, ils prenaient toujours un grand plaisir à voire ces instants. Ils avaient la certitude, au plus profond de leur cœur, d’œuvrer à l’avancement vibratoire de tous leurs frères et sœurs, sur la Terre mais aussi au-delà du cosmos. La vibration qui naît de cette méditation touche non seulement votre Terre-Mère, mais aussi tous les mondes en évolution qui vivent en ce moment la même expérience de vie tridimensionnelle. Sachez donc que vous toucherez ainsi bien des cœurs. Si vous le voulez bien, commençons notre méditation….

Tout d’abord, fermez les yeux et centrez-vous en votre cœur. Puis, respirez profondément à quelques reprises et laissez couler l’énergie de vie en vous. Maintenant, prenez quelques instants pour vous détendre et respirez normalement.

A présent, portez une grande attention à votre cristal, ce médiateur énergétique. Sentez sa vibration s‘unir à la pulsation divine de votre cœur et laissez cette harmonie vous emplir totalement. Ce cristal que vous tenez entre vos mains véhiculera l’information lumineuse des plans subtils jusqu’à vous durant cette méditation. Sentez cette lumière se diffuser dans chaque cellule de votre corps, puis dans chaque particule de vie de vos corps de lumière. Prenez un moment pour bien ressentir tout cela. Respirez doucement.

Lorsque cela est accompli, déposez devant vous votre cristal en lui demandant de rester dans votre aura et de vous unir en vibration. Puis, donnez-vous tous la maint afin que le cercle de lumière scelle sa vibraiton. Sachez que vous êtes unis sur une même harmonique, celle du Grand Cristal central.

De notre côté, nous vous envoyons la lumière cosmique et solaire qui permettra à votre vibraiton divine de s’épanouir entièrement en votre être incarné. Puis, par votre entremise, cette pulsion divine se répandra dans toute l’humanité. A cet instant même, vous êtes reliés dans la même unité vibratoire ; n’oubliez pas que les cristaux placés devant vous forment également une grille de circulation énergétique avec vos cœurs et le cœur du Cristal central. Prenez quelques instants pour bien assimiler cette lumière cosmique.

Maintenant, posez vos deux mains sur votre cœur et demandez au Cristal central de la Terre de vous envoyer, par l’intermédiaire de vos cristaux, la vibration dont l’humanité a abondamment besoin. En réponse à cette demande, le Cristal central se met alors à diffuser immédiatement une lumière intense, de par ses milliers de faisceaux de lumière solaire et cristalline, accompagnés également par tous les cristaux de la Terre qui vibrent en résonance avec la nouvelle grille cristalline, incluant les cristaux qui se trouvent devant vous.

Connectez-vous totalement à cette vibration. Vous êtes cristal… Vous êtes CHRIST à l’intérieur de votre cœur. A cet instant, ressentez de nouveau ce lien du cœur qui vous unit, qui scelle ce cercle, formant ainsi un anneau d’or. C’est par la fusion de cette vibraiton or avec la vibration de vos cristaux que vous alchimisez les rayons de lumière qui vous sont envoyés depuis le Cristal central de la Terre pour pouvoir ensuite les diffuser. 

Maintenant, tout en demeurant centré en votre cœur, nous allons passer à la deuxième partie de notre méditation, soit la prononciation du chant sacré.

Sachez que ces paroles sacrées (ou ce chant sacré) que vous êtes sur le point de prononcer peuvent être chantées trois fois, neuf fois ou douze fois de suite. Cela demeure votre choix. Mais, dans le but d’une plus grande uniformité, nous vous proposons d ‘établir d’avance le nombre de fois que vous les prononcerez. Vous ressentirez, à la prononciation de ces sons, de ces vibrations, la pureté et la transparence des énergies cosmiques incas qui vous accompagnent maintenant. Ces paroles permettent de diffuser sur toute la surface de la Terre la vibration que vous recevez du Cristal central. Mais, avant d’entamer, le chant, il faut bien faire la visualisation qui suit :

Tout en prononçant ces paroles sacrées (trois, neuf ou douze fois), visualisez un cercle de feu blanc s’élevant depuis le cercle que vous formez avec votre groupe, et voyez ce cercle rejoindre d’autres cercles de feu blancs, ceux qui sont émis par les cœurs de vos frères et sœurs de la Terre, ceux qui sont envoyés par vos frères stellaires depuis le cosmos … et ceux qui sont diffusés par vos frères intraterrestres.

Puis voyez ces cercles s’unissant dans le ciel et formant une immense fleur de vie qui prend alors les couleurs de l’arc en ciel et d’autres teintes subtiles aux tons multiples et lumineux. Imaginez cela avec votre cœur et non cotre mental, et cela suffira pour émettre la vibration de cette réalité.

Cette infinitude de cercles de feu blanc formant la grande fleur de vie descend à l’instant même et recouvre toute la Terre. Regardez sa lumière envelopper toute la surface de la planète et voyez votre belle planète bleue scintiller dans son aura de feu solaire. Prenez quelques instants pour bien maintenir cette vibration lumineuse.

Tout d’abord, répétons ensemble les paroles sacrées trois fois. Pour ceux qui désirent les prononcer neuf ou douze fois, vous n’aurez qu’à continuer par la suite. Maintenant, tout doucement, avec le plus pur amour que vous portez en votre cœur, vous allez réciter ces paroles sacrées tout en visualisant des cercles de feu blancs :

DELEMAN NU KAERA FLES

SUTRA MANA DELAERAS

TOEAN SU DE GABANES

KALOTH SERAN ASHEVALAS 

DELEMAN NU KAERA FLES

SUTRA MANA DELAERAS

TOEAN SU DE GABANES

KALOTH SERAN ASHEVALAS

 

DELEMAN NU KAERA FLES

SUTRA MANA DELAERAS

TOEAN SU DE GABANES

KALOTH SERAN ASHEVALAS

A nouveau, centrez-vous en votre cœur. Puis, dans l’harmonie la plus totale de votre être, envoyez un faisceau de lumière blanche jusqu’à votre cristal, celui que vous avez apporté avec vous. Il vibrera alors de toute sa splendeur.

cranes-de-cristal-2

Maintenant, par ce lien de lumière qui unit votre cœur à votre cristal, prenez quelques instants pour former l’intention d’harmoniser tous les êtres incarnés de la surface de la Terre, c’est à dire de permettre à chacun de vibrer sur les harmoniques du cœur, cette fréquence qui est requise pour l’élévation vibratoire de l’humanité. Sachez que cela se fait instantanément.

Regardez tous ces petits points de lumière briller à la surface de la Terre. Chacun provient du cœur d’un être, que ce soit un humain, un végétal ou un animal. Ces points de lumière, grâce à l’énergie que vous envoyez par la fusion de votre cœur, de votre cristal et du Cristal central de la Terre, se mettent alors à grandir, puis s’unissent et forment un manteau de lumière enveloppant toute la Terre.

Tout en continuant à visualiser la Terre et ce manteau de lumière scintillant formé par l’union de tous les cœurs des êtres de la surface, répétez les paroles suivantes trois fois :

AL MENELA KADAM TE BAN

DELEOR ESTA VARUM DE LAN

 

Cette vibration, en langage solaire, va alors s’élever dans l’atmosphère terrestre et permettre l’union vibratoire de la trame de lumière formée par tous ces cœurs avec la lumière de la fleur de vie que vous avez cocréée au début de cet exercice et qui enveloppe la Terre. Voyez alors deux couches de lumière tout autour de la Terre qui se rapprochent et fusionnent pour ne former qu’un seul grand manteau de lumière solaire et cristalline. Ainsi, vous participez à l’intégration de l’énergie solaire et cristalline au niveau collectif, c’est-à-dire non seulement pour vous-mêmes, mais aussi pour tous vos frères de la surface de la Terre. Et nous vous en remercions. 

Nous ouvrons à l’instant même une porte de lumière pour chacun de vous afin que toute cette énergie d’unification et d’amour soit également reçue, non seulement par toutes les parties de votre être qui vibrent sur d’autres plans, mais aussi par l’inconscient collectif de votre humanité et toute l’histoire que la Terre-Mère a vécue depuis le début de son évolution. Ainsi, la vibraiton qui va se diffuser pourra alléger les mémoires, renforcer l’énergie d’amour/lumière et, de ce fait, sublimer les résidus karmiques collectifs. 

Pour la troisième et dernière partie de cette méditation, nous vous proposons de vous donner la main de nouveau. Puis que chacun de vous demande, dans son cœur tout d’abord, à recevoir les rayons rose doré et rose argenté. 

Maintenant, faites-le tous ensemble à voix haute. Voyez alors des milliers de faisceaux de lumière descendre sur vous, depuis le ciel, depuis la lumière du grand Soleil central. Sentez alors la puissance de ces faisceaux de lumière vous emplir totalement et se diffuser par vos mains à tout le cercle. 

L’anneau d’or qui est formé en vibration par votre cercle se met à pulser et à tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, générant un champ de force très puissant. Au même instant, les cristaux que vous avez déposés devant vous s’unissent en vibration et forment un anneau de feu blanc qui se met à pulser et à tourner dans le sens des aiguilles d’une montre, de plus en plus rapidement. Les deux anneaux qui tournent en sens contraire créent ainsi un champ de force électromagnétique qui ouvre un vortex entre la Terre de troisième dimension et toutes les facettes de l’évolution terrestre, c’est à dire le passé, le présent et le futur, et toutes les parties de tous les êtres de la surface de la Terre qui évoluent sur des plans parallèles. 

Ce vortex, d’une grande puissance, ne se déclenche que lorsque nous en demandons l’autorisation. Ainsi, par cet exercice, vous faites appel à nos énergies pour demander l’autorisation à la Création divine d’Amour d’ouvrir ce vortex. Celui-ci s’ouvre, car vos cœurs sont purs et l’intention que vous émettez est juste. Sachez que si ce n’était pas le cas, il ne s’ouvrirait pas, de toute façon. 

Demeurez dans cette vibration quelques instants et respirez l’unité qui vous envahit.

Enfin, pour terminer cette médiation, vous allez prendre votre cristal entre vos mains et l’amener à votre cœur. Sachez que la vibration du cristal est maintenant en résonance avec celle de votre propre cœur, et que ce lien peut vous permettre de vivre des expériences de lumière magnifiques si vous méditez, à l’avenir, avec ce cristal. Vous pouvez aussi simplement dormir avec celui et son énergie résonnera avec voter aura pour vous emmener sur des sphères de lumière. 

De votre cœur, envoyez alors des milliers d’étincelles de lumière à votre cristal. Celui-ci fait alors de même, vous envoyant des milliers d’étincelles d’amour qui touchent vote cœur et tout votre être incarné. Remerciez votre cristal. Remerciez vote cœur. Remerciez-vous. 

Sachez que, chaque fois que vous répéterez cette méditation, une vibration nouvelle vous sera envoyée du Cristal central de la Terre. Il en est ainsi, car le cœur de votre Terre-Mère sait intimement quelle vibration est nécessaire à ses enfants à chaque instant.

Nous, des Etoiles, vous remercions de participer activement, et en conscience,  à toute cette grande danse cosmique. Que la lumière de la Création pulse en chacune des secondes de votre expérience terrestre. Et puissent les plus beaux rêves prendre forme grâce à l’harmonie divine de vos cœurs qui résonnent et rayonnent le chant de l’Unité.

 

Fraternité de Lumière Adama, Soria, Hildon, Kryeon, Chandra et Flex sur le blog de francesca http://francesca1.unblog.fr/

Extrait de LE RETOUR DE LA LUMIERE    – L’année du discernement Spirituel aux Editions Ariane. 

MEDITATION pour retrouver votre vibration primordiale

 

En retrouvant cette reliance éternelle, en la reconnaissant en toute conscience, puis en l’activant, vous ouvrirez les portes de votre potentiel, de votre Lumière encore endormie. Nous sommes là pour vous aider à les stimuler, puis à les remettre en action. Si vous êtes prêt, commençons donc notre travail….

Tout d’abord, prenez quelques instants pour bien ressentir, au plus profond de votre Etre, tout cet amour que l’on déverse en ce moment même sur vous depuis les plus belles sphères célestes de cristal.

sphere_en_cristal

Centrez vous en votre cœur. Respirez doucement, calmement. Détendez-vous. Laissez simplement l’énergie que nous vous envoyons agir en chacune des cellules de votre corps, en chacune des particules de vie qui composent votre corps de Lumière.

Maintenant, ressentez cette plénitude qui fait vibrer à l’unisson les trois joyaux de votre cœur, ces cellules primordiales de vie divine qui portent la fréquence de votre essence originelle. En cet instant même, nous vous envoyons, avec l’accord de votre Présence divine, des milliers de faisceaux de lumière qui portent la vibration harmonique des sept rayons. Maintenant, vous allez répéter trois fois, en votre cœur ou à voix haute, selon votre préférence, le code vibratoire suivant :

AL MENARAN DELUA DEL GARBETH

TELEAN TOLAH DU MARETH 

Ces paroles, en langage solaire, représentent le lien qui vous unit à la lumière des sept rayons. Vous faites appel à la lumière du Créateur et vous lui demandez d’envoyer la puissance des sept rayons à votre cœur, créant ainsi un point, un  arc en ciel de lumière, entre votre être réalisé et votre être incarné. 

A présent, respirez doucement cette lumière intense qui jaillit du cosmos et qui touche à l’instant votre cœur. Emplissez-vous de la paix que portent toutes ces étincelles de vie divine, ressentez la fraîcheur et la douceur intense de cette reliance d’amour et de lumière avec votre Etre réalisé. Demeurez quelques instants en cette vibration. 

Ensuite, doucement, demandez à votre étoile de cristal, celle qui est en votre cœur et qui représente la vibration christique, c’est-à-dire, à la fois, solaire et cristalline, d’unifier tous vos centres énergétiques, vos douze chakras, et de les faire vibrer sur les harmoniques des douze rayons. Avec le plus grand respect pour ces mots sacrés, répétez trois fois en votre cœur ou à voix haute : 

MANU DELA MIRNUA

TELEMAN DETRA VESTALIS 

A ce moment même, ces rayons d’amour et de lumière vous touchent et activent au sein de votre ADN des codes de lumière qui doivent être réactivés en cette période de changement pour la Terre et pour vous-même. Cela va vous permettre de retrouver en cette incarnation la véritable essence de qui vous êtes. Cet appel sacré permet à chaque cellule de votre corps de recevoir la vibraiton cosmique, solaire et cristalline des douze rayons divins, ceux qui mènent à l’ascension et à la réunification de l’être incarné et de l’être réalisé. 

Prenez quels instants pour ressentir la force d’amour et de lumière qui vous traverse et imprègne chaque cellule de votre corps physique afin de vous nourrir de votre propre essence divine. Maintenant, la lumière de votre aura s’intensifie et révèle la luminescence de vos corps de feu solaires et cristallins. 

Si vous êtes prêt, nous allons passer à l’étape suivante. Cette fois-ci, nous allons établir cette reliance avec vos corps solaires et cristallins. Pour que cela soit effectif, vous allez demander, du plus profond de votre cœur et avec le plus grand respect pour la Création, à recevoir la vibration des Lettres de feu Sateh, Vav et Ys. Sateh, est une énergie à la fois très puissante et très douce puisqu’elle unit la force de l’action et du choix juste. Vav , permet de soigner les blessures karmiques en agissant comme un baume de soleil très doux qui réchauffe tout votre être incarné. Ys, sa fréquence harmonique délie tout ce qui est bloqué en énergie et favorise la circulation énergétique. 

Vous allez alors répéter trois fois : Sateh… Sateh… Sateh – Vav… Vav… Vav – Ys… Ys… Ys…

 cristallins

Le simple fait de faire appel à ces vibrations va déclencher des boucliers de feu solaires tout autour de vous. Ainsi, toutes les particules non lumineuses qui alourdissent vos corps sont instantanément transmutées en lumière. Et vos corps de feu solaires resplendissent de toute leur puissance. En inspirant profondément deux ou trois fois, vous allez, à partir de votre cœur, envoyer tout l’amour que vous portez à vos corps de feu solaire. Et tout naturellement, cet amour s’étend au-delà de vos corps de feu pour toucher un à un vos treize corps cristallins. Ceux-ci vibrent maintenant sur les harmoniques cristallines nécessaires à votre reliance avec votre sphère de cristal. 

A ce moment même, nous vous demandons d’écouter votre cœur. Ecoutez sa vibration. Ecoutez sa pulsation… son mouvement … sa respiration. Entrez en résonance avec sa pulsation, tout doucement… à votre rythme. Vous devenez entièrement votre cœur. 

Maintenant, visualisez un petit point de lumière, à environ deux mètres, tout droit devant vous. Approchez-vous de lui… tout doucement. Approchez-vous de ce point de lumière jusqu’à ce qu’il soit à environ un mètre de vous. Il s’agit en réalité d’une porte. C’est une ouverture de lumière qui se présente à vous. Soyez alors conscient que ce passage vous mène directement à votre sphère de cristal… votre sphère de vie solaire et cristalline dont vous portez l’essence originelle. Prenez le temps d’être bien, d’être en paix avec vous-même. 

Tenez-vous prêt à franchir cette porte. C’est en vérité une ouverture qui se trouve en votre cœur, à l’endroit le plus sacré, en ce point de fusion de vos trois joyaux divins. Laissez derrière vous toute crainte, toute peur. Il n’y a que l’amour au-delà de cette porte de lumière. Soyez confiant, nous vous accompagnons. Vous pouvez aussi, si vous le souhaitez, demander à vos guides et à vos anges de lumière de vous accompagner. 

Avancez tout doucement et franchissez cette prote de lumière. Permettez-vous de vivre cette expérience unique de reliance avec votre sphère de vie … Que ce voyage vous soit des plus agréables ! 

Revenez maintenant à votre être incarné. Dirigez-vous, tout doucement, vers la porte de lumière. Avant de la franchir de nouveau, remerciez toute cette énergie céleste qui vous entoure, celle de votre sphère de lumière. Remerciez-vous, car l’expérience que vous venez de vivre requiert une harmonie vibratoire importante. Tout doucement, repassez alors la porte de lumière dans l’autre sens…. 

Tout en gardant vos yeux fermés, demeurez dans cette vibration d’amour intense que vous avez reçue et permettez-vous de la diffuser maintenant à votre être incarné, à tout votre corps physique, afin que ce voyage que vous avez effectué vers votre sphère de lumière puisse imprégner tout votre être. C’est le point le plus important de cet exercice. 

Continuez de respirer à votre rythme et portez de plus en plus votre attention sur votre corps. Ressentez chaque partie de celui-ci, en remontant lentement des pieds jusqu’à la tête. 

Puis, portez votre attention sur toutes les cellules qui composent votre corps et qui reçoivent par le fait même la vibration que vous avez ramenée avec vous, en votre cœur. Cette vibraiton a toujours été là. Il fallait simplement la retrouver et c’est ce que vous avez accompli. 

Sachez qu’en cet instant même chaque cellule de votre corps pétille de vie et dégage une lumière intense, amenant ainsi votre corps à vibrer à la fréquence lumineuse de la sphère solaire et cristalline avec laquelle vous vous êtes reliés. Chaque particule de vie de vos corps subtils se met également en rotation intense pour sublimer … révéler, alchimiser tout ce dont vous êtes porteurs. La vibraiton originelle de votre sphère de vie divine se répand à tout votre être incarné, qui a son tour répand sur la Terre cette vibraiton solaire primordiale dont l’humanité a grand besoin en ces temps. 

Les paroles que vous êtes sur le point de prononcer, prenez le temps d’en ressentir la vibration… de chaque mot … de chaque syllabe, car il s’agit de sons vibratoires et pas seulement de simples mots. Vos frères incas disaient cette prière chaque jour au lever du soleil et à son coucher. Tout le monde connaissait ces mots sacrés, qui étaient devenus familiers à toute cette civilisation du Soleil. 

Maintenant, pour compléter cette intégration et pour qu’elle puisse prendre place dans chaque action de votre vie, dans chaque geste et chaque parole, nous vous proposons de répéter trois fois la prière qui va suivre :

DE AORA TELABAS DE RU

KALEAN FLERETH MANU LARIS

MONE DELAM KELEMAS DELA

FUERIS TOBIAN DOLEVIAN NAMO 

Cette prière sacrée a été donnée par le Grand Cristal de feu à vos frères incas lorsque ceux-ci expérimentaient l’évolution en la troisième dimension, à la surface de votre Terre, comme vous le faites aujourd’hui. Sa puissance permet véritablement d’ancrer sur cette Terre, et surtout dans le cœur de chaque être humain incarné, la vibration solaire nécessaire à l’acceptation de sa divinité. C’est cette harmonique solaire qui vous permettra d’avancer plus rapidement et de vivre en conscience tous les événements à venir. 

Finalement, pour terminer cette méditation, permettez-vous maintenant de recevoir la vibration des rayons cosmiques que nous vous envoyons de nos cœurs d’Amour et de Lumière unis en l’infini de la Création. Respirez cette lumière et diffusez-la dans tout votre corps. Restez dans cette unité parfait e avec vous-mêmes. Et n’oubliez pas ; l’essentiel pour chacun de vous est d’arriver à vivre le bonheur, la joie, l’amour et la paix au quotidien. 

Nous vous remercions et vous disons à très bientôt, sur cette vague de lumière qui parcourt le cosmos et embellit toute création de son amour éternel. 

Fraternité de Lumière Adama, Soria, Hildon, Kryeon, Chandra et Flex sur le blog de francesca http://francesca1.unblog.fr/

Extrait de LE RETOUR DE LA LUMIERE    – L’année du discernement Spirituel aux Editions Ariane.

 

Les gardiens protecteurs de notre Planète

 

protection arcturienneLa civilisation arcturienne se consacre principalement à la protection de la vie (quand celle-ci mérite d’être protégée), de l’intelligence et de la liberté. Chaque dimension a son potentiel particulier et ses limites inhérentes. En tant que civilisation de la cinquième dimension, nous avons un sens accru de la réalité et notre langage en est le reflet.

Ainsi, quand je pense à l’évolution de votre espèce, je vois mentalement une image holographique contenant toute votre histoire telle que nous l’avons perçue et consignée, et je peux la communiquer très rapidement à un autre Arcturien. Nous pouvons communiquer en une fraction de seconde tout le contexte d’une décision quelconque.

Toute cette mase d’information holographique se communique par télépathie entre les Arcturiens. C’est comme si vous transfériez instantanément dans l’esprit d’un autre individu le savoir contenu dans tous vos logiciels de récupérations ans avoir besoin d’aucun matériel ni d’aucune interface informatique.

Chaque dimension possède son potentiel et ses limites propres. Le potentiel d’une civilisation de la cinquième dimension, telle la civilisation arcturienne, est de posséder un sens accru de la réalité. Les limites inhérentes à la réalité quinquadimensionnelle sont toutefois difficile sà saisir. Elles concernent la relativité de la perception. Les Arcturiens ne peuvent qu’imaginer ce que c’est que d’être un humain enclavé dans le temps et dans l’espace, et soumis à la pesanteur. C’est également vrai dans la cinquième dimension. Nous sommes aussi handicapés que vous par la réalité dimensionnelle dans laquelle nous résidons.

Tous ceux qui travaillent dans ce secteur sont sous le commandement de Sanat Kumara et partagent sa vision du service envers la vie, l’intelligence et la liberté dans votre galaxie, dans votre système solaire et sur votre planète. Mais… nos ne savons pas ce que c’est que d’être un humain et nous ignorons les contraintes liées à votre réalité biologique. Notre corps vibre à un taux beaucoup plus élevé que le vôtre, tout comme notre monde et nos technologies.

Quand nous avons vu les conséquences de l’expédition minière des Annunakis, nous avons été confrontés à un problème perceptuel qi remonte à l’harmonique fondamentale de notre civilisation. Les valeurs d’une civilisation – qu’elle soit terrestre ou céleste, planétaire ou intergalactique – lui dictent ses actions, et il lui serait néfaste de les violer : elle se détruirait. Ce serait comme de tirer un fil dans un vêtement.

Nous avons un ADN, mais il est entièrement composé de lumière et il vibre à un taux plus élevé que le vôtre. Vous avez deux brins et nous en avons vingt-quatre. Ce n’est pas mieux, mais simplement différent.

Les valeurs de notre civilisation sont donc encodées dans notre ADN. Il ne s’agit pas d’un simple concept mental comme le sont vos valeurs humaines. Elles font physiquement partie de nous, elles sont inscrites dan la matrice de notre être.

Les humains possèdent deux brins d’ADN, lesquels contiennent plusieurs codons qui n’ont pas encore été activités. Comme il fut mentionné auparavant, plusieurs de ces codons seront activés par les déclencheurs cosmiques, des forces cosmiques qui échappent à votre contrôle. Parce que votre ADN fut manipulé par les Annunakis afin de vous réduire en esclavage, il contient le schéma du service et de la soumission à un pouvoir supérieur.  D’un point de vue génétique, ce fut un brillant travail, et je dois dire, en tant que scientifique, que je suis impressionné par l’efficacité de leur génie génétique.

En même temps, toutefois, cela nos mène au paradoxe et à la difficulté auxquels nous devons faire faire pour vous aider. Dans notre réalité quinquadimensionnelle, il nous faut trouver comment affecter le mieux possible une réalité d’une vibration inférieure sans causer de conséquences négatives.

Nos vaisseaux patrouillent dans ce secteur de l’espace pour vous protéger de toute interférence par des intrus malveillants qui, d’une façon ou d’une autre, poursuivent le programme des Annunakis ; cela occasionne des escarmouches et parfois de véritables combats, mais heureusement, ous possédons les meilleurs technologies qui soient, du moins à notre connaissance.

Quand je dis « programme des Annunakis », je vois l’image holographique du premier moment de votre manipulation par eux dans un laboratoire génétique, jusqu’à l’histoire tordue de votre espèce, en passant par les combats entre les forces d’éveil et celles qui désirent les étouffer. En même temps je vois l’image holographique de votre présent. Je vois emprisonner, à vous abrutir, et qui n’ont aucun respect pour votre vie, poursuivent le programme… De ce point de vue, ceux-ci sont donc toujours parmi vous, même s’ils sont partis depuis longtemps. Leur brillant encodage de votre ADN est un signal pour ceux qui poursuivent leur programme. En même temps, de plus en plus d’humains se réveillent. Plusieurs voient à travers les mensonges, mais ils ne sont pas encore assez nombreux.

Lorsque suffisamment d’êtres humains s’éveilleront à leur grand potentiel, l’histoire humaine changera radicalement. C’est pourquoi nous avons décidé de stimuler davantage d’humains en ouvrant des microtunnels de communication pour vous donner accès à notre sens accru de la réalité.

Extrait du message de Ektara, protecteur de la Terre retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

Comment créer l’universalité ?

téléchargement (2)

Depuis la naissance de la terre nous y travaillons. Depuis la naissance de l’homme nous essayons de faire de lui un être cosmique, un être universel. C’est un travail de chaque jour et jamais il n’aura de fin. Parce que cette humanité va grandir, va être initiée, va devenir divine, et derrière elle une autre humanité va naître et il faudra tout recommencer.

Donc, ne cherche pas à faire venir l’universalité, c’est un principe qui n’existe pas en fait. Puisque les planètes sont des écoles, jamais la terre ne sera une planète parfaite. Non pas, parce qu’elle est damnée, mais parce que les planètes sont des écoles, des milieux d’incarnations, des serres, où l’on fait naître des âmes afin qu’elles deviennent parfaites. Donc le but ce n’est pas de rendre la terre paradisiaque. Le but c’est de rendre les hommes paradisiaques. Alors il ne faut pas tant s’attacher aux formes, qu’au fond des choses.

En ce sens, je veux dire qu’il ne faut pas s’attacher à vouloir trouver la religion, le temple, l’école, l’ordre parfait. Tant que l’homme cherche cela, il se trompe. Par contre, cherche à rendre l’homme parfait hors de toute religion, de tout temple, de toute école, en parlant simplement à son esprit, et à son intelligence. Dieu n’a en tête aucune église, aucun temple, aucune école initiatique. Il n’a pas décidé qu’après tant d’églises et tant de temples, un jour en récompense il enverrait la religion, le temple ou l’école universelle. Cela n’existe pas. C’est faux. Aucune religion universelle n’existe. Seule la vérité existe.

Transmets la vérité, c’est ce qui créera la perfection dans l’esprit et le cœur des hommes, c’est ce qui créera l’immortalité, l’éternité, la pureté. C’est un concept qui est à transmettre plus qu’à bâtir. Alors, arrête de perdre du temps. Transmets simplement la vérité, et tu verras que le monde sera illuminé beaucoup plus rapidement que si tu te fatigues à créer des centres, des écoles, des églises, à monter des structures, qui ne reposent que sur des humains, qui sont instables, ignorants.

Pourquoi les églises meurent-elles ?

Après qu’un être de lumière ait parlé et qu’il ait donné par exemple une messe, autour de cette messe, des millions d’hommes ont ensuite créé une structure. Mais comme la structure est humaine et que les humains sont sans cesse en révolution pour être en évolution, la structure meurt. Les gens cherchent autre chose. « Tiens, j’ai entendu parler d’un Indou qui enseigne la méditation. »

Ce qui est à oublier, c’est le prêtre, qui n’a rien compris et n’a enseigné que les dogmes de son église pour étouffer les hommes et leur soustraire la vérité. Alors, ne fuyez pas les églises, fuyez les prêtres, si vous voulez, ou plutôt, comme nous, aimez-les, aimez-les tendrement comme vous aimeriez un enfant qui ne sait pas encore que deux et deux font quatre. Gentiment, soutenez-les dans leur foi et essayez de leur faire dépasser ce dogme. Allez dans les églises parce que l’église est bonne. Allez à la messe parce qu’elle est bonne, allez vers Jésus, vers Chrisna, vers tous les autres prophètes parce qu’ils sont bons. Ne soyez pas aveugles, voyez celui qui a parlé et non pas ceux qui parlent au nom de celui qui a parlé.

La preuve, avez-vous déjà vu des oiseaux dans une église ? 
Non, jamais d’oiseaux n’entrent dans une église. Et pourtant les portes sont largement ouvertes.

Un oiseau est révélateur de la spiritualité qui règne en un certain milieu, naturellement si un pays dispose encore d’un nombre d’oiseaux satisfaisant. Les oiseaux sont très sensibles aux vibrations, en fait ce sont les animaux les plus sensibles. Dans un lieu hautement spirituel les oiseaux sont attirés en grand nombre. Ils vivent énormément de vibrations, de vibrations magnétiques et c’est ainsi qu’ils décident de leur lieu de migration. C’est un langage entre leur corps et le corps de la planète, et ils sont guidés essentiellement par l’aspect vibratoire de la planète.

Alors, le jour où les oiseaux entreront dans les églises, cela voudra dire qu’un être pareil à Jésus est présent parmi vous, qu’un être pareil à Jésus est en train de dire la messe, et il faudra chanter avec les oiseaux à ce moment-là. Un grand jour, alors, vous sera permis de vivre. On fait de la poésie, mais naturellement je vous précise, à condition que dans le pays il y ait suffisamment d’oiseaux.

Je pourrais vous parler, comme cela, pendant des heures, et surtout de l’universalité. Mais la seule universalité qui soit, c’est la vérité.

Maintenant, ce n’est pas une nouvelle religion, ce n’est pas un nouveau messie qui est attendu, c’est la vérité. À l’heure actuelle on trouve des livres sur tous les sujets, sur les séances spirites, comme sur les découvertes à propos de l’atome, à propos de l’énergie de l’esprit, des guérisseurs, etc. Toutes les vérités doivent être annoncées, pour que la vérité puisse être comprise un jour. Mais pour que la vérité descende, il faut que toutes les petites vérités soient entendues pour permettre à l’homme de s’édifier un esprit. Comme je te l’ai dit tout à l’heure, pour exprimer une vérité, il faut que tu mettes les gens en garde contre toutes les contre-vérités. Toutes les petites vérités sont là, comme des briques, pour édifier un esprit à recevoir la vérité. Cela ne se passe pas par (a + b = C), c’est un travail intérieur.

Ce sont les Maîtres qui donnent leur intérieur pour que l’intérieur des hommes se développe. Alors, par quelle équation miraculeuse voudrais-tu produire cet effet ?

Quand il s’agit de travail intérieur, aucun mot n’est assez efficace. Alors ne sois pas déçu ou désespéré. Si tu veux garder le moral, rappelle-toi de Jésus, ton frère, et fais équipe avec lui, et rappelle-toi ce que ton frère a du faire. Il n’a jamais fait plus que ce que les hommes lui permettaient de faire. Parce que chaque homme est chez lui, dans sa conscience. Chaque homme est chez lui, dans son âme, dans son corps, et étant chez lui il a le droit d’accueillir ou de refuser le Christ. Comme chez toi tu refuses ou tu accueilles ton voisin.

Christ ne peut pas pénétrer une demeure fermée, même pour le bien du locataire et au nom de l’amour. Alors, chaque fois que l’on ne te croit pas, que l’on ne vous croit pas, chaque fois que l’on rit de vous, souvenez-vous de son sacrifice. Ne vous mettez pas en colère, ne vous détournez pas de ceux qui ne vous croient pas. Parlez et souriez, et si on ne vous croit pas, allez parler ailleurs, mais vous n’aurez jamais parlé pour rien. Peut être qu’aujourd’hui l’homme ne vous croit pas, mais peut être que demain ou dans une autre vie il se souviendra d’un petit serviteur qui, un jour, lui a parlé de Dieu. Alors il croira et débutera sa quête. 

Votre travail, même s’il a été long à germer, portera ses fruits. Alors n’ayez qu’un souci transmettez le vrai. Peu importe s’il est compris, s’il est admis. Cela n’est pas de votre responsabilité, c’est de la responsabilité de ceux qui reçoivent.
De la même manière, la responsabilité d’une mère est de nourrir et de préparer le repas. Mais si l’enfant ne veut pas manger elle ne va pas le blesser en enfonçant dans la bouche la fourchette pleine de nourriture. Quand l’enfant aura faim, il prendra la nourriture à pleine bouche.

Alors comme la mère, soyez patient, comme la mère, soyez plein d’amour, comme la mère soyez adulte et plein de connaissance. Sachez que vos enfants mangeront quand ils auront faim, et vous, continuez à préparer le repas, à faire diffuser ces bonnes odeurs. Soyez souriants, pleins d’amour, pleins de conciliations et diffusez la lumière. Cela peut inspirer les gens à aimer Dieu et à aller vers Dieu.
Faites cela, et vous serez des ambassadeurs réels du Divin. 

Ne soyez pas des gens qui ont des croyances et qui essaient de les faire partager. En fonctionnant de cette manière, vous pourrez avoir un auditoire, mais vous ne pourrez pas éduquer, sauver des âmes, éclairer des esprits, les rendre libres et purs. Naturellement, ces gens qui poussent à la croyance, sont utiles, parce qu’il vaut mieux croire qu’être complètement ignorant de tout, mais moi je ne peux pousser mes serviteurs à exercer par la croyance.

Ceux qui veulent m’entendre parler de ce travail, où ceux qui veulent travailler avec moi doivent correspondre à mon esprit et je ne peux leur parler que dans les termes qui gouvernent mon esprit. Je ne peux pas donner à quelqu’un la formule pour attirer les gens dans une croyance. Cela m’est impossible. À l’instant où je ferais cela, je serais paralysé. Toutes mes énergies créeraient un court-circuit qui ruinerait mon avancement, et je serais comme un homme sur une chaise électrique. La vérité et la lumière venant me percuter et me détruire, pour avoir dit quelque chose que je sais être faux. C’est pour cela que les prophètes et les messies n’ont jamais créé des églises.

Ils ont envoyé un message de lumière, ils ont donné à l’homme un moyen de rencontrer son énergie, mais ils n’ont pas créé d’églises. Ce sont toujours les hommes, après ceux-ci, qui ont créé l’église. Parce que pour un être de lumière et d’universalité, créer une église, créer un temple, une école, c’est renier la lumière qui est en lui et c’est une autodestruction. Un être d’universalité vient, parle et laisse aux hommes le soin de construire une structure. Il sait très bien que la structure est nécessaire puisque les hommes sont des enfants, mais lui-même ne peut pas la construire. C’est la descendance qui crée la structure.

Vous avez là, un très bon moyen de savoir immédiatement si celui qui parle est un être d’universalité et de lumière ou pas. S’il veut créer tout de suite une église, un centre, un temple, une structure, alors vous êtes sûr que ce n’est pas la lumière qui parle par lui, mais que c’est sa personnalité. Même s’il a compris certaines grandeurs divines, c’est sa personnalité, avant tout, qui vit en lui. 

Alors, fuyez ces gens. Ne les médisez pas, fuyez-les. Laissez aller vers eux ceux qui ont besoin de ces choses, mais vous, fuyez, allez vers la pureté.

J’aurais encore plein de choses à vous dire à ce propos, mais qu’il soit entendu, pour ce soir, que vous êtes une pensée avant tout. Votre âme se manifeste par la pensée. Votre âme, vous ne pouvez pas la sentir.
Est-ce que quelqu’un a conscience d’être une âme ?
Vous le savez intellectuellement, parce qu’on vous l’a appris, mais est-ce que vous avez l’intuition d’être une âme ?
Est-ce que vous en avez la conscience, est-ce que vous pouvez sentir en fermant les yeux que vous êtes une âme ?

Non. Par contre quand vous fermez les yeux et que vous cherchez à sentir qui vous êtes, quelle notion, la première, vous envahit, quelle perception vous envahit ?
Qu’est-ce qui vit, en vous, à ce moment-là ?
La pensée. Ce qui vous permet même de créer cette interrogation, c’est la pensée. Donc, ce que vous pouvez percevoir de votre âme, la manifestation la plus plausible que vous ayez de votre âme à l’heure actuelle, c’est la pensée. Donc, je vous le dis, vous êtes une pensée.

TELOS / Le Temple de l’Union

 

 

PICSalutations et bénédictions ! Je suis Adama, de Telos. Me voilà à nouveau en compagnie d’Ahnamar, l’un de nos doyens vivant à Telos depuis les débuts de notre existence sous terre, il y a un peu plus de 12 000 ans. Celui-ci a vécu à la surface pendant plus de 2 000 ans avant la disparition de notre continent ; il a préservé un corps juvénile depuis environ 14 000 ans, selon votre calendrier. Grand, dynamique et beau, il paraît avoir de 35 à 38 ans. 

À l’époque de la Lémurie, Ahnamar et sa flamme jumelle érigèrent un temple d’une beauté exquise qui se nomme Temple de l’union. Cet édifice rend hommage à l’amour et à l’union des flammes jumelles. Depuis, ils sont les gardiens planétaires de cette étincelle inassouvie d’amour immortel. Je me retire afin de permettre à Ahnamar de poursuivre Bénédictions et amour à tous ceux qui liront ce message. 

À l’époque de la Lémurie, la plupart des hommes et des femmes partageaient leur vie avec leur bien-aimée flamme jumelle. Les mariages prenaient place dans ce temple majestueux. Les couples se paraient élégamment afin de consacrer leur « union » aux énergies de l’étincelle inassouvie d’amour immortel. Bien que celle-ci soit disparue de la surface lors de l’engloutissement de la Lémurie, elle perdure sur cette planète dans le Temple de l’union, qui s’est entièrement élevé vers une vibration de la quatrième dimension lorsque notre continent fut détruit . Ce temple existe encore aujourd’hui près du Mont Shasta, à l’endroit même où il fut érigé autrefois ; il vibre désormais à une fréquence de la cinquième dimension. Si la structure matérielle ne se trouve plus dans votre dimension et ne peut être perçue dans votre réalité, soyez toutefois certains que pour nous elle est bien tangible et réelle. Ce temple est très dynamique et perpétue à ce jour toutes les fonctions qu’on lui avait attribuées au moment de sa fondation. Ce monument est sis dans la cité cristalline de lumière qui existe sous forme éthérée près du Mont Shasta ; il a un diamètre de près de soixante-cinq kilomètres. On vous a promis que cette prodigieuse cité lémurienne prendrait un jour une expression plus matérielle et que plusieurs d’entre vous pourraient la voir et y pénétrer. 

Quand cela se produira-t-il ? Demandez-vous. Nous en ignorons encore le moment précis. Nous prévoyons que ce sera vers la fin de la présente décennie. Quand cette descente aura lieu toutefois, ce temple ainsi que toutes les merveilles de la cité de cristal seront révélés à ceux dont la vibration spirituelle correspondra à celle de la cité ; Aurelia, que vous connaissez aussi sous le nom de Louise Jones et qui était attachée à ce temple à l’époque de la Lémurie, a redécouvert son site lors d’une balade dans les environs de son domicile, près du Mont Shasta. 

Elle a d’abord perçu qu’il s’agissait d’une région très spéciale, sans toutefois pouvoir percer son mystère. Pour des raisons qu’elle ignorait, elle se sentit pousser à revenir fréquemment dans la région afin de s’y promener et méditer. Plusieurs fois par semaine, nous l’observions gravissant la colline. Nous étions toujours ravis de sa venue, surtout la première fois. Nous espérions ardemment le jour où nous pourrions communiquer avec elle directement. À l’insu de son mental extérieur, elle reçut à chaque visite un accueil chaleureux et beaucoup d’attention et d’amour de notre part. 

Plusieurs millénaires s’étaient écoulés depuis que nous avions eu l’occasion de communiquer consciemment avec une personne de la surface à cet endroit. Des riverains viennent aussi se balader sur la colline de temps à autre, mais nul d’entre eux n’a la moindre conscience de ce que représente ce site. 

Petit à petit, nous avons donné à notre amie Aurelia des éclaircissements sur la nature de son coin préféré. Cet endroit qui l’attirait si fortement. Son amour et son grand respect pour le caractère sacré de l’endroit nous ont permis de nous révéler à elle plus ouvertement et de divulguer plus à fond sa participation antérieure au Temple de l’union. 

Aurelia y a récemment célébré un mariage (c’était le 1er novembre 2001) ; elle a alors sollicité notre présence à tous et celle du royaume de lumière. C’était la première fois, depuis l’engloutissement de la Lémurie, qu’une noce prenait place sur le plan physique à l’endroit précis où se situe notre Temple de l’union dans la cinquième dimension. L’occasion fut pour nous source de grandes réjouissances, et nous avons apporté notre concours à la cérémonie. Moi, Ahnamar, j’ai fusionné complètement avec elle. 

À l’insu de son mental externe à l’époque, elle s’était ouverte à une expérience fabuleuse. Suivant son intuition, elle suggéra ce lieu au couple de flammes jumelles qui souhaitait qu’elle consacre leur union. Cet événement réjouit profondément les Télosiens, le Concile lémurien et les êtres du royaume de lumière. Des centaines de milliers, voire des millions, d’entre nous des domaines invisibles ont littéralement assisté à ces épousailles dans leur corps éthéré. D’une certaine manière, il valait mieux qu’Aurelia ne puisse pas nous voir tous réunis, sinon l’ampleur du rassemblement l’aurait intimidée. La population entière de Telos et du royaume de lumière semblait s’être réunie, ovationnant la réactivation dans le spectre physique de l’étincelle d’amour des flammes jumelles à partir de notre temple. 

Ce n’est qu’après la cérémonie que nous lui avons divulgué davantage d’informations sur la nature véritable du temple et sur l’activation fantastique pour la planète qu’avait déclenchée le mariage. Elle avait suivi son cœur et son intuition, et nous constatons avec amusement qu’elle nous avait fourni l’occasion de percer cette ouverture dans le plan physique. Le scénario que nous avions tant espéré se déployait en une séquence dans faille, et ce, sans qu’elle n’ait la moindre idée de ce qui se passait vraiment en parallèle à la cérémonie. L’anecdote nous fit sourire nous aussi. 

Beaucoup constatent que les rapports conjugaux sont souvent catastrophiques ; ils suscitent davantage de stress et de déception que de joie et de bonheur durables, car ces relations déchirantes se fondent sur la dualité plutôt que sur l’unité de l’amour divin. À moins de reposer sur cette unité, une liaison de pourra jamais assouvir la soif qui vous tenaille. 

Consentez maintenant à ce que je vous fasse quelques remontrances. En tant que gardien de l’étincelle inassouvie d’amour, j’observe depuis un bon moment les rapports que vous entretenez à la surface. À ceux d’entre vous qui cherchent leur bien-aimé/e à l’extérieur d’eux-mêmes, laissez-moi préciser que ce n’est pas ainsi qu’ils le/la trouveront. Votre douce moitié est également partie de vous. Il ou elle possède peut-être un corps distinct dans le monde extérieur, mais il peut être un peu délicat de rencontrer cette personne si vous n’êtes pas prêts. Ce ne sera pas forcément dans votre intérêt, parce que l’expérience maritale tridimensionnelle ne comporte pas toujours cette affinité de caractère et d’esprit ; telle compatibilité n’est possible que si deux êtres atteignent le même degré de préparation et d’évolution. Écoutez-moi bien, chers amis. Cherchez d’abord cet autre tout spécial dans chaque cellule et chaque atome de votre cœur et de votre âme ; entamez une histoire d’amour avec lui ou elle. Cette personne est le Soi, votre contrepartie divine qui vit en vous. La relation extérieure n’est rien d’autre que le reflet de votre propre rapport au Soi divin. Quand vous apprendrez à vous apprécier dans chaque aspect de votre essence, de votre nature divine et de votre expérience humaine, et quand l’amour céleste pour le Soi régira votre cœur et votre vie, vous ne chercherez plus ailleurs votre douce moitié. Vous saurez que vous l’avez trouvée. Peu importe la forme extérieure qu’elle prendra, votre cœur sera enfin comblé, serein. 

À ce stade de votre vie spirituelle, le miroir ou le reflet de cet amour absolu pour le Soi ne peut que se manifester concrètement dans votre vie. Il s’agit d’une loi cosmique infaillible. Si vous n’avez pas encore trouvé cet autre, c’est que vous n’en êtes pas là. Malgré tout, il apparaîtra dans votre vie en temps cosmique, et l’attente, s’il y en a une, sera sans importance parce que vous saurez que votre cœur est déjà uni à l’objet de vos espérances et de votre amour. Vous saurez que votre complément divin, ou flamme jumelle, tant souhaité, que cette union divine parfaite se manifestera d’une manière ou d’une autre. Les êtres des dimensions supérieures ont déjà atteint cette perfection de l’amour divin ; s’ils ne l’avaient pas obtenue, ils se trouveraient là où vous êtes. Quand vous y accéderez vous-mêmes, vous serez alors élevés vers un domaine supérieur où vous connaîtrez l’union sublime avec l’autre, union qui persiste à vous fuir depuis si longtemps. Elle peut également se produire dans votre réalité tridimensionnelle. Une fois cet état d’amour divin parachevé en votre cœur, tout vous sera offert, même votre flamme jumelle . Au nom de cet amour parfait, je vous suggère de vous mettre dès maintenant en quête de votre bien-aimé/e à l’intérieur même de votre Soi. Voilà la manière la plus rapide de retrouver votre flamme jumelle. Inutile de placer une petite annonce dans les journaux ou de fréquenter les bars pour célibataires. Une fois que vous aurez découvert l’âme sœur en vous, vous vous retrouverez littéralement nez à nez avec cette personne si spéciale ; il vous sera impossible de l’éviter ! 

Accueillez toutes vos épreuves avec l’amour divin. Je vous convie avec plaisir à vous joindre aux cours que je donne le soir dans notre temple à l’intention de ceux qui souhaitent s’unir à leur flamme jumelle. 

Je ne suis en aucun cas ce que vous appelez dans votre langage un « entremetteur ». Nous sommes disposés à vous aider à vous reconnecter avec cette merveilleuse partie du Soi que vous avez délaissée il y a si longtemps ; c’est celle-ci qui vous appellera dans votre vie votre bien-aimée, ainsi que tout ce que vous désirez. Nous ne le ferons pas à votre place, mais nous vous indiquerons comment y arriver par vous-mêmes. Nous vous enseignerons le vrai sens de l’union. 

Le soir, avant de vous endormir, priez vos guides de vous emmener au temple de l’union pour assister à nos cours. Mon équipe souterraine et moi-même vous accueillerons avec grand plaisir. Je vous promets que nous passerons ensemble un bon moment. Grâce au voile qui s’atténue entre les dimensions, plusieurs se souviendront avec bonheur de leurs délicieuses expéditions nocturne. 

Je suis Ahnamar. 

canalisation ADAMA et Aurelia Louise Jones 

La Grande Pyramide d’Égypte

 

Jésus lève le voile… 

Grâce à une scène de la vie de Jésus captée dans la mémoire du temps, je vous offre des clés afin de percer le mystère des pyramides d’Égypte. En effet, dans le cinquième tome de la collection « A travers les yeux de Jean », j’ai pu assister à l’initiation de Jésus dans la grande pyramide. En voici quelques extraits.

 

C’est au cours d’une soirée privée à laquelle Jean et ses compagnons assistent que Jésus évoque son initiation en Egypte. Il a souhaité que ses proches soient présents afin qu’ils bénéficient de sa rencontre avec différents Sages. Il précise d’emblée qu’en Egypte, tout est évocation. Les fonctions cosmiques ne sont jamais représentées directement. Elles sont incarnées en toute vie et l’être humain doit les appréhender pour les vivre. L’Egypte est un livre de pierre où sont gravées des histoires mystiques. Les temps, les tombeaux, les dieux et les déesses, Pharaon lui-même, tous sont des représentations des lois universelles en action. L’apprentissage de la connaissance ne repose donc pas sur un e loi divine révélée comme dans les religions du Livre, mais sur l’expérience des Anciens qui ont vécu conformément à la Maât et ont montré la voie des vertus indispensables à son respect. Grâce aux scènes et aux hiéroglyphes issus de tous les éléments qui composent la nature – animaux, végétaux et minéraux – l’étudiant s’ouvre progressivement aux lois de l’univers. A travers son récit, Jésus évoquera donc lui –même des scènes et des symboles permettant à chacun de vivre sa propre initiation qui respectera son éveil et sa sensibilité. C’est aussi le rôle de la tradition orale de vous inviter à partager cette initiation orale de vous inviter à partager cette initiation de Jésus dans la Pyramide que j’ai enregistrée sur le CD joint au volume 5 de la collection « A travers les yeux de Jean ».

DANS LE TEMPLE

Avant d’être initié, Jésus fait d’abord un séjour dans un temple afin de se familiariser avec cette tradition. Jésus est admiratif de l’ornementation du temps dont le rôle est uniquement initiatique : Sachez que tout y est symbolique et se rapporte à La Science magique et à l’Immortalité. Ici, tout est évocation pour éveiller la conscience du Divin en l’homme. La connaissance sacrée est exprimée à travers des scènes et non pas des mots… En Egypte, tout ce qui se rapporte à la connaissance et au monde invisible est construit en pierre afin d’en montrer la pérennité. En revanche, tout ce qui est éphémère est abrité dans des construction faites de terre crue et de paille. Le temple dans lequel Jésus se rend est un lieu qui reflète en tout point l’harmonie. L’ensemble de ce qui est dessiné, gravé et peint évoque les lois cosmiques. Tout y est donc chargé d’énergie set d’ondes de formes.

 

La Grande Pyramide d’Égypte dans LEVEE DU VOILE 9782919537112_1_75-248x300

DESTINATINATION SACREE

Quand Jésus dit que dans ce lieu tout est symbolique et se rapporte à la Science magique et à l’Immortalité, cela doit nous rappeler que dans la pensée pharaonique, l’Egypte était la représentation de l’Au-delà et le gigantisme de ses constructions entretenait cette idée. 

L’architecture sacrée de tous les sanctuaires indique une destination mystique matérialisée par un axe qu’il convient de suivre en se conformant à la Maät. La direction indiquée est le Naos, le Saint des saints, partie centrale où se trouve la statue de dieu. De nos jours, les touristes y accèdent directement, mais l’initiation imposait que l’on chemine selon un itinéraire symbolique permettant de devenir soi-même l’offrande lors de l’ultime étape de la rencontre avec la divinité. Le temple est une invitation permanente à rejoindre l’invisible, en allant « au-delà » de l’humain vers l’âme qui, elle, ne quitte jamais le monde invisible, comme la statue du dieu résidait en permanence dans le sanctuaire. Quant à la Science magique évoquée par Jésus, il s’agit principalement de l’art de laisser l’âme agir en tout occasion et de réaliser ce que le profane nomme des prodiges.

 

CARTOGRAPHIE VIBRATOIRE

Lorsque Jésus dit : ici, tout est évocation pour éveiller la conscience du Divin en l’homme, il parle de la conscience que nous sommes des êtres divins. Dans les lieux sacrés, tout incite l’âme à la beauté et ce que l’homme vit doit lui transmettre cette beauté mais aussi la grâce et l’émerveillement afin de la maintenir dans son efficacité créatrice. L’initiation est une forme d’éducation supérieure qui pousse le récipiendaire à aller toujours plus loin dans la connaissance de lui-même et des mystères de la création. La connaissance des fonctions spirituelles en l’homme est accessible sous forme de représentations scéniques mais reste cachée au regard profane. En parcourant le temple, la sensibilité de l’initié agit tel un scanner et transforme dessins et hiéroglyphes en un parcours intérieur, sorte de cartographie vibratoire de la montée vers Dieu. A l’intérieur du temps, reflet de l’intérieur de soi, tout est magique et invite à sentir vibrer la divine présence. Entrer dans un temple, c’est donc entrer dans une « image » qui parle du Soi : les hiéroglyphes, les scènes et leur orientation, les couleurs et les sculptures, tout nous montre qui nous sommes.

 

AU-DELA DES APPARENCES

Jésus évoque alors le symbole Oudjat : Puis un prêtre d’une grande dignité, royal dans ses vêtements dorés est arrivé. Ses yeux étaient soulignés : croyez-moi, là-bas, on les souligne avec différentes couleurs et c’est à la fois curieux et très beau. Pour certains dignitaires, la portée symbolique est évidente. L’initié est entraîné à voir au-delà des apparences. Vous l’avez compris, le symbolisme est le langage de l’intelligence du cœur. Celui qui peint et souligne ses yeux change les traits de son visage et donne à voir l’être spirituel qui dépasse son apparence humaine pour s’imposer : l’œil est la demeure de l’âme du dieu et fait référence à l’œil. Ondjat qui révèle la création.

 

LA SOURCE DE TOUTE VIE

Puis on m’a parlé de la fonction du Soleil et de la puissance bénéfique des dieux et des déesses qui sont des représentations des Principes divins. De tous temps, le Soleil a représenté la richesse cosmique, la lumière de la connaissance et un point de reliance avec le Divin. Ce symbole permet de mieux appréhender notre quête d’élévation vers la lumière de la création. Source de tout vie dans le monde manifesté, le soleil représente l’ouverture sur les mystères de l’origine. Quant aux dieux et aux déesses, ils illustrent les principes divins et n’ont de véritable existence que dans l’imaginaire de celles et ceux qui les font vivre comme des modèles capables, en retour, de guider spirituellement leur existence afin de maintenir l’ordre sur Terre jusque dans l’organisation sociale. En s’appuyant sur ces représentations, la foi reste vive et les êtres reliés à leur part divine. Dieux et déesses peuplent donc les temples, véritables livres de pierre destinés au culte et à l’initiation.

 

IMAGES ANIMEES

La vie est une vaste bande dessinée que nous parcourons de nos émotions afin que l’âme se souvienne de son désir d’incarnation. Elle attire dans notre existence les événements majeurs dont nous n’avons pas conscience d’avoir besoin. Dans le quotidien, nous apprécions certaines scènes parce que nous savons les lire. Elles nous rendent valeureux et créatifs et s’inscrivent facilement dans notre « œuvre spirituelle ». D’autres scènes nous déplaisent et nous font travailler quand nous acceptons de les voir ! Rappelez-vous ce que j’ai précisé dans les volumes précédents : les situations et les personnes sont les images animées de notre propre rayonnement. Tout parle de nous, mais à des niveaux différents ; sensoriel, psychologique, émotionnel, spirituel, etc. Notre quête personnelle nous fait rechercher et donc choisir les scènes qui nous rapprochent toujours plus de notre vérité. Toute scène – symbolique, rappelez-vous – qui nous fait réagir, comprendre et ressentir, nous rend un peu plus vivants de l’interprétation de son message.

 

PUISSANCE D’EVOCATION

A ce stade du récit, jésus sensibilise son auditoire : Ecoutez bien car il est nécessaire que vous ressentiez mes paroles afin qu’elles agissent en vous comme il se doit. Il sait qu’en relatant son initiation, il la revivra afin qu’elle soit partagée. Chacun doit être touché dans son cœur et dans sa compréhension. Jésus parle de la puissance évocatrice des mots quand ceux-ci traduisent une vérité millénaire vécue. Personne ne connaissant l’intérieur de la pyramide, cette puissance assurera l’évocation des images. Alors, l’intelligence sera sollicitée, elle fera participer le corps aux émotions et tout l’être aux ambiances vibratoires. Comme il le fait depuis le début de son récit, Jésus transmet son ressenti afin que le voyage au cœur de l’initiation soit possible pour chacun.

 

Voici donc la pyramide, d’une pureté et d’une beauté saisissantes. Tout en elle est perfection, dans les proportions comme dans la profondeur et dans la masse. Sa forme, issue des Eaux primordiales, évoque l’ordre du monde et sa force incarne les mystères du cosmos et de la vie sur cette Terre.  Tout en elle traduit le monde des Idées supérieures. Matrice de toutes les formes futures, elle montre ce que nous sommes intérieurement : le mouvement d’un devenir !… Elle est si impressionnante que tout s’élève en soi ; les valeurs s’imposent et des pensées différentes relient directement à l’essence de tout chose. Elle est le lieu de la transmutation de l’âme.

 

S’OUVRIR AU MYSTERE

Bien que ce récit date d’une bonne trentaine d’année, je garde intactes les images gravées dans mon esprit au moment de la découverte de la pyramide. Au fur et à mesure que Jésus s’en approchait, elle s’imposait dans toute sa magnificence. Toutefois, je ne saurais dire s’il s’agit ou non de Khéops car je ne voyais d’elle que sa blancheur immaculée. La pureté dont parle Jésus est une sensation incomparable qui vous fait accepter d’emblée de vous ouvrir au mystère. Cette construction est d’une telle démesure et d’une telle pureté de lignes, elle est si différente des temples que tout en vous est saisi. Encore de nos jours, même après de très nombreuses visites, vous êtes humbles à ses pieds, avec un étrange sentiment de reconnaissance pour ceux qui ont déposé là cette œuvre grandiose. Votre pensée est littéralement « soufflée » et vous ne revenez à la raison que lorsqu’on vous parle techniques de constructions, nombres d’années et d’ouvriers, etc. mais revenons à ce que Jésus nous en dit :

 

GEOMETRIE COSMIQUE

La pyramide lui apparaît comme l’aboutissement d’une géométrie cosmique dont il ressent la divine proportion à travers ses propres corps subtils. Il entre en résonance avec sa majesté, comme sait le faire tout initié. Sa forme, issue des Eaux primordiales qui évoque l’ordre du monde. Dans bien des traditions, l’apparition du monde créé, mais non, encore manifesté, est figurée par un monticule de terre dont la pyramide est la représentation la plus parfaite. De plus, quand vous l’apercevez, votre regard file immédiatement vers le sommet où vous attend le pyramidion qui parachève l’œuvre. Recouvert d’or, la lumière divine semble s’y refléter. On dirait qu’il perce le ciel afin que les « Eaux de la connaissance » s’écoulent en cascade dans votre cœur. Recueillies et transmises par les initiés, elles maintiennent l’ordre du monde en l’homme et sur Terre. Ainsi la pyramide est-elle le symbole du Ciel sur la Terre !

 

LIEU DE TRANSMUTATION

Tout en elle traduit le monde des Idées supérieures. En effet, tout nous ramène au cosmos et donc à nos origines. Quand nous la regardons, le ciel nous appelle et nous pouvons le contempler. Elle est si imposante et sa pureté si énigmatique qu’elle nous interroge ; elle semble venue du ciel pour se poser sur terre, rappelant la possible origine extraterrestre de notre humanité. Mais si nous revenons au symbole de perfection qu’elle inspire, il y a bien été choisi comme lieu de l’initiation pour rappeler que nous sommes partout à la fois par notre corps de lumière. Notre âme emplit le cosmos, le nombre d’or nous y relie comme les valeurs mystiques nous accordent à toutes les dimensions d entre âme. Un tel symbole nous fait ressentir notre complétude, il satisfait toutes les attentes, comble tous les ressentis tant son élévation nous place au cœur même du cosmos, donc au cœur de la vie.

 

Quand jésus qualifie la pyramide de matrice de toutes les formes futures qui montrent ce que nous sommes intérieurement : le mouvement d’un devenir ! il nous rappelle que, dans la forme, nous sommes des êtres en devenir afin d e rendre grâce à ce qui est immuable en nous. Le vrai prodige de cette pyramide n’est pas de nous faire spéculer sur sa construction mais de nous interroger sur notre devenir mystique, celui de la transmutation de l’âme. Et Jésus nous dit : Elle est si impressionnante que tout s’élève en soi : les valeurs s’imposent et des pensées différentes relient directement à l’essence de toute chose. Elle est le lieu de la transmutation de l’âme. Et Jésus nous dit : Elle est si impressionnante que tout s’élève en soi : les valeurs s’imposent et des pensées différentes relient directement à l’essence de toute chose. Elle est le lieu de la transmutation de l’âme.

 

L’OFFRANDE A SON AME

La pyramide nous soulève d’émotion, nous place au cœur de notre intelligence et, par un ressenti, nous percevons la majesté de l’invisible en nous et autour de nous. Céder au vertige serait possible si les valeurs ne nous gardaient en équilibre. Devant la pyramide, le chercheur pense différemment, son ordinaire s’efface et ses habitudes ne sont plous tenues. Placé en son cœur, il se découvre : Elle est le lieu de la transmutation de l’âme. Encore faut-il que l’être qui, comme Jésus, se rend dans la pyramide, soit devenu « offrande à son âge » car elle seule est concernée par l’initiation. E profane peut toujours la visiter, se coucher dans la cuve du sarcophage, y passer la nuit à prier, à psalmodier des mantras et même penduler ou jouer de la musique, sans la profondeur des valeurs de l’âme, une fois le frisson passé, que reste-t-il ? Sans l’intelligence du cœur, on ne pense à rien et on ne fait rien, si bien qu’on ne perçoit rien et qu’on ne devient rien ? Quant à l’initié, il s’inscrit dans ce lieu de la transmutation de l’âme comme dans un athanor afin d’en vivre les différentes étapes. L’initiation est alors résumée dans cet aphorisme : « Il faut qu’il croisse et que je diminue ». C’est ce processus que Jésus va suivre avec sa  conscience d’initié et il sera accompagné et guidé à chaque étape.

 

AU CŒUR DE LA NUIT

Le point culminant de l’initiation arrive. Il est d’une extrême simplicité : rester allongé toute la nuit dans le sarcophage ! Cela pourrait manquer d’attrait mais ce serait oublier leurs grandes connaissances en astrologie qui ont permis aux sages d’identifier une nuit aux configurations exceptionnelles. L’être humain étant un être d’énergies évoluant dans un monde d’énergies. Jésus a été reconnu comme la personne choisie pour que l’alchimie de l’initiation s’accomplisse d’elle-même, au cœur de la nuit et du cosmos représenté par la pyramide. Le corps de Pharaon et l’esprit de Jésus vont ainsi voyager toute la nuit dans le monde de l’Au-delà.

 

Le moment om le couvercle se referme est particulièrement solennel. Jésus se retrouve seul dans le silence absolu d’un gigantesque vaisseau de pierre. Il peut maintenant s’abandonner totalement au ressenti car aucun de ses cinq sens ne lui est utile. C’est pourquoi, dans osn récit, Jésus précise : Essayez d’imaginer une force, une émotion, une paix… et dans tout notre corps des énergies qui circulent. Elles passent si puissamment que vous les visualisez sans peine et, progressivement, vous n’êtes plus qu’énergie… En vérité, vous êtes seuls avec vous-mêmes, seuls comme je l’étais dans ce sarcophage.

 

VIVANT DE SON AME

Ce moment privilégié, Jésus le vit pleinement car, peu à peu, il devient ce qu’il ressent : mélange de force, de paix, peut-être même de crainte. Et le taux vibratoire qui s’élève le rend conscient de la vie qui coule en lui ! C’est la vie créatrice son âme qui le porte dans la continuité de sa mission. Puis tout bascule et il finit par oublier le corps, la mission… Je n’étais qu’énergie et ressentais des impulsions me traverser. Dans la première salle, il s’était senti « vide » jusqu’à en oublier son corps. Là, il oublie tout pour être vivant de son âme. Jésus fait donc l’expérience de la mort initiatique qui n ‘est que transmutation de la vie. Son corps, devenu sacré, n’est plus une limite et chacune des cellules qui le composent est une ouverture sur un univers de vibrations dans lequel son esprit s’aventure. Le voyage commence et Jésus nous en révèle la destination : Ce phénomène vibratoire m’élevait à la rencontre d’autres énergies lumineuses, dorées, fortifiant la mienne et la soulevant davantage par vagues pour me présenter à d’autres lumières et d’autres plans de conscience. J’intégrais la vérité de chacun d’eux et, en même temps, la puissance et la majesté du Créateur semblaient prendre positon en moi. Peu à peu, je devenais Cela. Alors, j’ai compris ma place dans cette éternité et comment en manifester la puissance. J’étais en train de naître, de naître à mes racines, élevé, comme attiré dans mes profondeurs pour regarder, dans ce face à face, l’Origine qui contient la vision du futur.

 

A SUIVRE…….. Je viens de vous donner de larges extraits de cette cérémonie initiatique dont je vous propose de découvrir la suite en écoutant le CD complet de ce récit. Vous y découvrirez d’autres révélations sur la fonction de la pyramide et comment la tradition égyptienne s’inscrit dans les douze notes de la grande tradition primordiale. Jean-Claude Genel.

issu de : articles-presse Planète Gaïa n°14 

-  Par J.Claude Genel, Spécialiste de la démarche mystique, des états de conscience élargis et de la quête de sens. Jean-Claude Genel s’inscrit dans la lignée de ceux qui ont su trouver, au-delà des traditions et des dogmes, l’enseignement direct du guide intérieur. Il anime depuis 1985 des activités d’éveil aux valeurs de l’âme.  Contact : www.gproductions.fr

Travailler avec le son

 

REJOINDRE LE FORUM / http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Travailler avec le son dans Les MESSAGERS de l'AUBE pVous pouvez commencer à travailler avec le son en lui permettant de „jouer » de votre corps comme d’un instrument de musique. Centrez-vous intérieurement, libérez votre esprit, et permettez aux tonalités de venir à travers vous. Les anciennes écoles de mystère travaillaient de cette manière avec le son; c’est là une technique très puissante lorsqu’utilisée en groupe. D’ici quelques années, vous vous étonnerez-vous mêmes de ce que vous percevrez comme résultat des sons issus de votre coopération en groupe ou des symphonies de consciences qui se joueront d’elles-mêmes. Lorsque vous entonnerez ensemble un son, vous aurez la démonstration de ce que vous pouvez faire sans même savoir auparavant que vous le pouviez. Vous apprendrez comment utiliser et cultiver ce genre d’énergie afin de fabriquer votre propre ankh. Lorsque vous achetez de la pâte à modeler à un enfant, l’enfant au début ne sait trop quoi faire avec; vous modelez donc pour l’enfant de petites boules et des rouleaux semblables à du spaghetti afin de lui faire voir ce qu’il est possible de faire avec la pâte à modeler. Ensuite l’enfant, après avoir joué pendant un moment avec la pâte, découvre son propre talent de créativité avec les formes.

De même, le potentiel de la forme créatrice du son vous est tout d’abord démontré. Vous êtes guidés pas à pas dans l’utilisation de ce son. Vous en arrivez en fin de compte à découvrir par vous-mêmes ce qu’il est possible de réaliser avec ce son. Par la suite, vous deviendrez plus audacieux, et vous apprendrez ce que le son peut créer. Certaines énergies sont introduites de cette façon afin de s’assurer qu’elles ne seront pas employées improprement et que vous ne vous n’excéderez pas vos capacités ou n’exagérerez pas par enthousiasme.

Vous pousserez très loin votre utilisation du son après avoir travaillé avec pour un temps. C’est comme un outil très puissant que l’on donnerait à un enfant. Sans une conscience suffisamment préparée, vous pourriez faire des choses et ne pas vous rendre compte de toutes les ramifications de ce que vous faites. Pensez à ce que le son fait dans les stades et les auditoriums. Les acclamations ou les huées de la foule créent une ambiance. Lorsque vous êtes réunis en groupe pour faire ensemble un son, vous créez votre propre ambiance. Vous permettez à certaines énergies de jouer de votre corps comme d’un instrument de musique. Vous laissez tomber toute idée préconçue et vous permettez à différentes mélodies et énergies de profiter de l’occasion d’utiliser votre corps physique pour se manifester sur la planète. En réalité, ce que vous ressentez alors est la force de vie des énergies dont vous permettez l’expression à travers votre corps physique. Vous devenez un canal. Tout comme notre véhicule nous permet de venir dans votre réalité à travers son corps, vous permettez à une vibration de venir sur la planète dans toute sa gloire à travers votre corps et votre coopération commune. Vous donnez naissance à quelque chose. Vous créez une opportunité, et une énergie profite de cette opportunité.

Parce qu’elle fait naître des sentiments et qu’elle vous met en contact avec ce que vous ressentez, l’émotion vous permet de distinguer différents états de conscience. L’esprit logique ne vous permet pas de reconnaître des états de conscience parce qu’il s’accroche à sa propre identité. Il est enfermé dans les limites de l’ego et il ne veut pas reconnaître d’autres domaines. Un sentiment, cependant, laisse toujours place aux autres domaines parce qu’un sentiment permet de discerner la différence. Vous pouvez interpréter les signes et les définitions grâce à l’énergie de ce que vous appelez les sentiments. C’est en fait une vibration. Le son génère des états émotionnels. Lorsque vous créez des harmoniques de son, cela rappelle quelque chose à votre corps — le souvenir de la Lumière, d’un profond amour cosmique et d’autres mondes. Votre corps est envahi de joie et parfois d’une tristesse extrême. Il recherche et accède à une fréquence à laquelle il a tant aspiré, et que le son lui a rappelé. À mesure que vous permettez au son de jouer avec votre corps, vous découvrez une fréquence que vous aviez longtemps recherchée. Cette fréquence est reliée à l’évolution des spirales en votre corps. Le son est un véhicule ou une conduite vous reliant aux chakras supérieurs situés à l’extérieur du corps puisque vous n’avez aucun moyen d’y avoir accès par la logique. Vous devez accéder à toutes les fréquences et à tous les chakras au moyen de l’émotion, et le son vous met en contact avec l’émotion ressentie, ce qui vous permet de comprendre l’information.      anges-lumiere.eu

Si l’on pouvait mettre le son en image, certains d’entre vous seraient extasiés de l’observer. Il existe des réalités où le son prend la forme d’images. Vous sentez le mouvement et le langage du son lorsque vous remuez votre corps ou remuez vos mains. En ressentant le son s’exprimer de lui-même vous pouvez constater la richesse de cette forme de communication et à quel point toutes les choses sont multidi-mensionnelles. Le son possède son propre langage, et il a une forme.

Le son est porteur d’une certaine fréquence. Le corps est adapté pour répondre à l’acceptabilité de la fréquence. Les grands maîtres musiciens tels Beethoven et Mozart étaient codés pour capter de l’information d’une nature stable, car ils recevaient les harmoniques de sons à une époque de grande noirceur sur la planète. Afin de garder un certain souvenir bien vivant à l’esprit des humains, des sons d’une fréquence vibratoire plus basse furent transposés dans l’esprit de ces maîtres.

Le son va évoluer. Les êtres humains peuvent maintenant devenir des instruments pour le son grâce à l’harmonisation. Les êtres humains deviennent la flûte, le piano, la harpe, le hautbois, et le tuba. Ils permettent à l’énergie de se servir de leur corps physique pour créer un grand nombre de sons qu’ils ne dirigent pas et dont ils ne tentent pas de contrôler l’étendue. L’esprit joue, et les êtres humains observent simplement le déroulement de la symphonie qu’ils exécutent ensemble. C’est assez profond.

Ces harmoniques peuvent être utilisées d’incroyables façons, car les harmoniques peuvent faire évoluer bien des choses. Une des choses importantes pour bien utiliser ces harmoniques est de demeurer très silencieux une fois que les harmoniques sont terminées. Les harmoniques modifient quelque chose; elles ouvrent la porte. Certaines combinaisons de sons jouées à travers le corps humain libèrent l’information et les fréquences de l’intelligence. Le fait de conserver le silence pendant un bon moment après avoir entonné les harmoniques permet aux êtres humains d’utiliser leur corps comme un dispositif pour recevoir et absorber les fréquences et d’avoir recours à la respiration pour atteindre un état d’extase.

Enseignements de notre Famille de Lumière des Pléiades – BARBARA MARCINIAK – les messagers de l’aube

Codes du langage de la Vibration Cosmique

 

 1-    Pendant que tfractalesu récites ALAUARH……
AAAAA….LAAAAA….UUUUAARRRH, visualise dans ton sixième chakra une spirale de couleur dorée qui tourne vers la gauche, pense à la bonté, à la compassion et à la joie qu’il y a en toi et que tu dois utiliser quand tu interagis avec les autres.

 2-    Visualise dans ton septième chakra une spirale de couleur blanche qui tourne vers la droite, récite : URUAM….UUUU….RUUUU….UAM et médite sur le fait que toi, les autres êtres humains et autres créatures portez l’essence divine et le pouvoir créatif de Dieu dans votre intérieur. Il n’existe par conséquent pas de différences mais unité, amitié et amour.

 3-    Visualise dans ton cinquième chakra une spirale de couleur bleue qui tourne vers la gauche, récite : OSTUOAK….OOOOSSS… TUUUUU….OAAAAK et pense que tu as été conçu pour apporter amour, sagesse, paix, et joie chez les autres.

 4-    Visualise dans ton quatrième chakra une spirale de couleur rose qui tourne vers la droite, récite : SELAYOH….SEEEE…..LAAAA… YOOOOH et médite sur la manière d’être utile aux autres sans chercher aucune sorte de rétribution avec tes paroles et tes pensées.

 5-    Visualise dans ton troisième chakra une spirale de couleur rubis qui tourne vers la gauche pendant que tu récites : ANAIEH… AAAA….NAAAA….IIIEEEH et pense à l’identité spirituelle de tous les êtres vivants et à la manière de les honorer avec ton corps, ton esprit et tes paroles, conscient qu’en eux demeure l’étincelle divine de l’amour de Dieu et qu’ils sont par conséquent sacrés.

 6-    Visualise dans ton deuxième chakra une spirale de couleur verte qui tourne vers la droite pendant que tu récites : THOARH… TOOOO….AAARRRH et médite sur le fait que tu fais partie de l’univers et du pouvoir créatif de Dieu pour le partager avec les autres et construire un monde meilleur dans la concorde, la collaboration et l’esprit fraternel et solidaire.

 7-    Visualise dans ton premier chakra une étoile à cinq pointes qui tourne vers la gauche pendant que tu récites : ERUMIS… EEEEE..RUUUU… MIIIS et pense que tout ce qui existe est une émanation du pouvoir créatif de Dieu et que tu dois l’utiliser pour recréer l’amour et l’attitude du service désintéressé en créant un flux de syntonie, synergie et synchronie avec le cosmos et ton Être Supérieur.

 Ainsi prennent fin les codes du langage de vibration cosmique qui vous permettront de produire une ouverture dans votre conscience et votre cœur. Le souhait de tous les êtres de lumière de l’univers est de vous aider à comprendre que vous en êtes des parties et que tout gravite autour du flux incessant du pouvoir créatif de Dieu. Nous sommes tous une représentation divine de la Grande Conscience Cosmique qui vibre dans la situation de l’amour et qui se rétroalimente quand nous vibrons en syntonie et synergie avec son désir d’union, de collaboration et d’amour inconditionnel.

Omri-tas vous a initié à cette nouvelle programmation évolutive et vous bénit pour que la force intérieure impulse le désir de métamorphose qui espère s’activer et vous montrer votre identité et votre sentiment quand vous vibrez sur le plan de l’amour cosmique et du service désintéressé.

 

Canalisé par Ramathis-Mam le 27 janvier 2006

Langage de la Vibration Cosmique

Par Omri-Tas

 fractalesQue le flux universel de la conscience divine imprègne vos esprits et vos cœurs en produisant un éveil et une ouverture de votre essence divine.

Je suis le maître Omri-Tas de la galaxie Kwar L32, plus petite que la vôtre et située dans le quadrant nord-ouest de l’univers. Je suis dans l’échelle évolutive un maître sidéral de la planète Anurh ou planète violette de par sa configuration de haute fréquence vibratoire du septième rayon cosmique.

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un sujet essentiel à la compréhension et à la communication avec d’autres niveaux de conscience et d’autres civilisations supérieures à la vôtre. Le langage de la vibration cosmique est la fréquence de communication primordiale que la Grande Conscience Cosmique a injectée dans l’univers ; c’est la vibration de la genèse de l’univers dissimulant la présence de l’Être Universel ou Divinité qui a insufflé son pouvoir créatif dans tout l’ordre cosmique.

Le langage que vous utilisez est l’expression la plus grossière de la vibration divine primordiale cachée au plus profond de votre conscience flottant dans le prana éthérique de votre corps. C’est le langage qui vous permet d’articuler les sons les plus denses de votre plan dimensionnel pour se référer au monde des noms et des formes duelles dans un temps linéaire et un espace concret. En l’état de rectification évolutive dans lequel vous vous trouvez, cette fréquence divine se trouve inactive par suite de votre absorption dans le plan de votre ego mental. Étant donné votre style de vie, vos concepts, habitudes et croyances, vos relations s’inscrivent dans une fréquence très faible puisqu’elles sont conditionnées par une perception erronée de la réalité. Vos sentiments, pensées et actions sont influencés par un réseau de désirs divers qui opacifient votre sensibilité spirituelle et vous submergent dans des dynamiques réactives négatives.

 Votre langage a été structuré à partir d’une nécessité de survie, annulant la possibilité d’utiliser la vibration cosmique de l’Être Supérieur que les civilisations plus développées de l’univers utilisent. Tout votre langage a été structuré pour produire des activités, des pensées et des émotions qui nourrissent et renforcent votre ego mental aux tendances séparatistes et centripètes. Si vous observez vos activités quotidiennes et le contexte social dans lequel vous évoluez vous vous rendrez compte que tout tourne autour de l’égocentrisme et de la dissociation sans aucune connexion ni communication constructive et créative. Votre langage, au lieu d’utiliser les paramètres de la créativité spirituelle, a dérivé par les chemins de l’inventivité technologique pour manipuler et exploiter vos congénères et l’environnement.

Quand vous interagissez entre vous, vous ne le faites pas avec le langage de la vibration cosmique, la phonétique que votre Être Essentiel utilise pour transmettre son état de conscience divine et de communication spirituelle avec l’Esprit Universel. Votre langage a de multiples connotations réactionnaires parce qu’il procède du plan mental duel et non de l’Être Supérieur qui active toutes vos fonctions biologiques depuis le quatrième chakra. Les canaux énergétiques de vos corps inférieurs sont bloqués par des fréquences vibratoires négatives, et c’est pourquoi ils ne peuvent pas encoder la vibration cosmique de l’Amour Divin, générant une utilisation erronée de vos énergies créatives, mentales et émotionnelles. C’est pourquoi les initiés apprennent au début à dépurer et à transmuter les codes énergétiques pour pouvoir accéder à un état de conscience et de communication cosmique.

 Au moment présent, vous êtes confinés sur un plan mythique d’espace-temps artificiel qui filtre quelque type d’encodage cosmique qui soit provenant de plans supérieurs. Toutes les tribulations, adversités et conflits que vous expérimentez dans le milieu humain sont le produit de l’ignorance de votre potentiel divin et des énergies cosmiques à votre disposition.

 Outre le facteur génétique, l’insurrection est un stigmate qui éclipse votre propre identité spirituelle. Votre monde est un plan d’évolution dénaturé par des réalités virtuelles qui sont si fascinantes et puissantes que vous ne pouvez même pas le détecter. Pour pouvoir reconvertir la conduite et la vision réactionnaire de la vie, une nouvelle programmation évolutive est requise qui commence avec le langage de la vibration cosmique. Au début ceci demande un sincère désir de transformation et de récupérer et d’intégrer les codes vibratoires des civilisations supérieures de l’univers. Ceci requiert une méthodologie et une application correcte de cette dernière pour que vous configuriez graduellement et progressivement votre identité spirituelle.

 Le langage de la vibration cosmique est une phonétique sacrée dont la finalité est de dépurer votre structure mentale, les générateurs énergétiques ou chakras, le corps émotionnel et l’organisme biologique. Dès le début même de son application vous devez vous accepter et interagir avec les autres depuis votre expression cosmique et identité spirituelle au-delà du concept duel et de la compréhension erronée de l’existence. La tâche n’est pas facile parce que dans votre trajet évolutif vous avez incorporé une multitude de codes vibratoires-évolutifs qui ont créé une carapace énergétique difficile à dissoudre. Mais si vous êtes disposés à éprouver la métamorphose spirituelle vous recevrez la guidance, l’aide et le pouvoir des plans divins de l’évolution. Vous êtes une réplique dénaturée du plan divin et vos archétypes évolutifs déformés doivent se réajuster et se modeler pour que vous puissiez adopter de nouveaux archétypes.

 Tout est un état d’Être que vous choisissez d’expérimenter, à partir de là les programmeurs évolutifs fournissent les archétypes adéquats pour que vous vous essayiez aux multiples réalités virtuelles. La première chose que vous devez apprendre est que vous n’êtes pas ce que vous exprimez avec votre langage appris et influencé par une série de structures culturelles, éducatives, sociales, religieuses, etc. Ceux-ci sont des éléments étrangers à votre identité cosmique-spirituelle que vous devez utiliser comme des moyens conventionnels pour communiquer avec le monde des noms et des formes du plan de la dualité. Pour développer le langage de la vibration cosmique, vous devez adopter un nouveau style de vie. Y êtes-vous disposés ou souhaitez-vous continuer à vous impliquer dans le drame social conventionnel que vous avez créé ? Il n’est pas facile de changer étant donné les ancrages évolutifs erronés et l’ego mental qui s’y est accommodé en annulant complètement l’essence divine. Dans un sens, vous êtes victimes de votre ignorance, racine du conditionnement duel dans lequel vous êtes plongés. Quelques-uns d’entre vous avez de bonnes intentions et une bonne prédisposition, mais la programmation de votre ego mental est très puissante et vous dissuade de changer.

 Vous vous trouvez dans un état d’hibernation spirituelle et l’on requiert des conditions optimales libres de traumatisme pour regagner la température évolutive adéquate qui vous permettra d’utiliser votre potentiel divin. La fragilité mentale est si grande qu’elle empêche le discernement procédant des profondeurs de votre essence divine. Le moment est maintenant venu pour que vous vous raffermissiez et abordiez avec sincérité et sérieux la transmutation de votre expression superficielle en votre nature essentielle. Cela doit partir de la compréhension et de la compassion envers soi-même en tant qu’être mutant qui a dérivé par des chemins évolutifs rétrogrades du fait de son désir de faire l’expérience de la dissociation du Tout Unifié ou Dieu.

Le langage de la vibration cosmique est un ensemble de codes qui, presque imperceptiblement, remplace les archétypes phonétiques et évolutifs négatifs. À la suite, je vous fournis des techniques d’activation du langage de la vibration cosmique. Chaque technique peut être utilisée de manière autonome parce qu’il n’existe pas de connexion entre elles et que chacune a le potentiel d’avoir une incidence sur les corps inférieurs, et spécialement sur les sphères mentales où sont installés les codes évolutifs erronés. Vous pouvez travailler avec l’un d’eux chaque jour pendant une période minimale d’une demi-heure. Pendant que vous les récitez lentement, vous les accompagnerez des visualisations qui sont recommandées.

 Canalisé par : Ramathis-Mam le 27 janvier 2006

Flammes Jumelles

Le Temple de l’Union : Adama et Ahnahmar, par Aurelia Louise Jones 

Salutations et bénédictions ! Je suis Adama, de Telos. Me voilà nouveau en compagnie d’Ahnahmar, l’un de nos doyens vivant à Telos depuis les débuts de notre existence sous terre, il y a un peu plus de 12 000 ans. Celui-ci a vécu à la surface pendant plus de 2000 ans avant la disparition de notre continent ; il a préservé un corps juvénile depuis environ 14000 ans, selon votre calendrier. Grand, dynamique et veau, il paraît en fait avoir de 35 à 38 ans. 

TUBE FLEURA l’époque de la Lémurie, Ahnahmar et sa flamme jumelle érigèrent un temple d’une beauté exquise qui se nomme Temple de l’Union. Cet édifice rend hommage à l’amour et à l’union des flammes jumelles. Depuis, ils sont les gardiens planétaires de cette étincelle inassouvie d’amour immortel. Je me retire afin de permettre à Ahnahmar de poursuive…. Bénédictions et amour à tous ceux qui liront ce message. 

A l’époque de la Lémurie, la plupart des hommes et des femmes partageaient leur vie avec leur bien aimée flamme jumelle. Les mariages prenaient place dans ce temple majestueux. Les couples se paraient élégamment afin de consacrer leur « union » aux énergies de l’étincelle inassouvie d’amour immortel. Bien que celle-ci soit disparue de la surface lors de l’engloutissement de la Lémurie, elle perdure sur cette planète dans le Temple de l’union, qui s’est entièrement élevé   vibration de la quatrième dimension lorsque notre contient fut détruit. 

Ce temps existe encore aujourd’hui près du mont Shasta, à l’endroit même où il fut érigé autrefois ; il vibre désormais à une fréquence de la cinquième dimension. Si la structure matérielle ne se trouve plus dans votre dimension et ne peut être perçue dans votre réalité, soyez toutefois certains que pour nous, elle est bien tangible et réelle. Ce temple est très dynamique et perpétue à ce jour toutes les fonctions qu’on lui avait attribuées au moment de sa fondation. Ce monument est sis dans la cité cristalline de lumière qui existe sous forme éthérique près du mont Shasta ; il a un diamètre de près de soixante-cinq kilomètres. On vous a promis que cette prodigieuse cité lémurienne prendrait un jour une expression plus matérielle et que plusieurs d’entre vous pourraient la voire et y pénétrer. Quand cela se produira-t-il ? Demandez-vous. Nous en ignorons encore le moment précis. Nous prévoyons que ce sera vers la fin de la présente décennie. Quand cette descente aura lieu toutefois, ce temple ainsi que toutes les merveilles de la cité de cristal seront révélés à ceux dont la vibration spirituelle correspondra à celle de la cité. 

Aurélia, que vous connaissez aussi sous le nom de Louise Jones et qui était attachée à ce temple à l’époque de la Lémurie, a redécouvert son site lors d’une balade dans les environs de son domicile, près du mont Shasta. Elle a d’abord perçu qu’il s’agissait d’une région très spéciale, sans toutefois pouvoir percer son mystère. Pour des raisons qu’elle ignorait, elle se sentit poussée à revenir fréquemment dans la région afin de s’y promener et d’y méditer. Plusieurs fois par semaine, nous l’observions gravissant la colline. Nous étions toujours ravis de sa venue, surtout la première fois. Nous espérions ardemment le jour où nous pourrions communiquer avec elle directement. A l’issu de son mental extérieur, elle reçut à chaque visite un accueil chaleureux et beaucoup d’attention et d’amour de notre part. 

Plusieurs millénaires s’étaient écoulés depuis que nous avions eu l’occasion de communiquer consciemment avec une personne de la surface à cet endroit. Des riverains viennent aussi se balader sur la colline de temps à autre, mais nul d’entre eux n’a la moindre conscience de ce que représente ce site. Petit à petit, nous avons donné à notre amie Aurelia des éclaircissements sur la nature de son coin préféré, cet endroit qui l’attirait si fortement. Son amour et son grand respect pour le caractère sacré de l’endroit nous ont permis de nous révéler à elle plus ouvertement et de divulguer plus à fond sa participation antérieure au Temple de l’union. 

Nous avons des projets futurs pour ce site sacré ; bientôt, nous espérons pouvoir le révéler au grand public. D’ici deux ou trois ans, nous envisageons la construction d’un sanctuaire plus petit où seront célébrés des mariages et se tiendront des cours sur le développement spirituel sous notre direction. Nous savons aussi que, très bientôt, plusieurs couples seront amenés à venir consacrer leur union par les énergies de notre temple. 

Aurelia y a récemment célébré un mariage ; elle a alors sollicité notre présence à tous et celle du royaume de lumière. C’était la première fois, depuis l’engloutissement de la Lémurie, qu’une noce prenait place sur le plan physique à l’endroit précis où se situe notre Temple à l’union dans la cinquième dimension. L’occasion fut pour nous source de grandes réjouissances, et nous avons apporté notre concours à la cérémonie. Moi, Ahnahmar, j’ai fusionné complètement avec elle. A l’insu de son mental externe à l’époque, elle s’était ouverte à une expérience fabuleuse. Suivant son intuition, elle suggéra ce lieu au couple de flammes jumelles qui souhaitait qu’elle consacre leur union. Cet événement réjouit profondément les Télosiens, le Concile lémurien et les êtres du royaume de lumière. Des centaines de milliers, voire des millions, d’entre nous des domaines invisibles ont littéralement assisté à ces épousailles dans leurs corps éthérique. D’une certaine manière, il valait mieux qu’Aurelia ne puisse pas nous voir tous réunis, sinon l’ampleur du rassemblement l’aurait intimidée. La population entière de Telos et du royaume de lumière semblait s’être réunie, ovationnant la réactivation dans le spectre physique de l’étincelle d’amour des flammes jumelles à partir de notre temple. 

Ce n’est qu’après la cérémonie que nous lui avons divulgué davantage d’informations sur la nature véritable du temple et sur la fantastique activation pour la planète qu’avait déclenchée le mariage. Elle avait suivi son cœur et son intuition, et nous constations avec amusement qu’elle nous avait fourni l’occasion de percer cette ouverture dans le plan physique. Le scénario que nous avions tant espéré se déployait en une séquence sans faille, et ce sans qu’elle n’ait la moindre idée de ce qui se passait vraiment en parallèle à la cérémonie. L’anecdote nous fit sourire nous aussi. Beaucoup constatent que les rapports conjugaux sont souvent catastrophiques ; ils suscitent davantage de stress et de déception que de joie et se fondent sur la dualité plutôt que sur l’unité de l’amour divin. A moins de reposer sur cette unité, une liaison ne pourra jamais assouvir la soif qui vous tenaille. 

Consentez maintenant à ce que je vous fasse quelques remontrances. En tant que gardien de l’étincelle inassouvie d’amour, j’observe depuis un bon moment les rapports que vous entretenez à la surface. A ceux d’entre vous qui cherchent leur bien aimé/e à l’intérieur d’eux-mêmes, laisse-moi préciser que ce n’est pas ainsi qu’ils le/la trouveront. Votre douce moitié est également partie de vous. Il ou elle possède peut-être un corps distinct dans le monde extérieur, mais il peut être un peu délicat de rencontrer cette personne si vous n’êtes pas prêts. Ce ne sera pas forcément dans votre intérêt, parce que l’expérience maritale tridimensionnelle ne comporte pas toujours cette affinité de caractère et d’esprit ; telle compatibilité n’est possible que si deux êtres sont atteint le même degré de préparation et d’évolution. 

Ecoutez-moi bien, chers amis. Cherchez d’abord cet autre tout spécial dans chaque cellule et chaque atome de votre cœur et de votre âme ; entamez une histoire d’amour avec lui ou elle. Cette personne est le Soi, votre contrepartie divine qui vit en vous. La relation extérieure n’est rien d’autre que le reflet de votre propre rapport au Soi divin. Quand vous apprendrez à vous apprécier dans chaque aspect de votre essence, de votre nature divine et de votre expérience humaine, et quand l’amour céleste pour le Soi régira votre cœur et votre vie, vous ne rechercherez plus ailleurs votre douce moitié. Vous saurez que vous l’avez trouvée. Peu importe la forme extérieure qu’elle prendra, votre cœur sera enfin comblé, serein. 

A ce stade de votre vie spirituelle, le miroir ou reflet de cet amour absolu pour le Soi ne peut que se manifester concrètement dans votre vie. Il s’agit d’une loi cosmique infaillible. Si vous n’avez pas encore trouvé cet autre, c’est que vous n’en êtes pas là. Malgré tout, il apparaîtra dans votre vie en temps cosmique, et l’attente, s’il y en a une, sera sans importance parce que vous saurez que votre cœur est déjà uni à l’objet de vos espérances et de votre amour. Vous saurez que votre complément divin, ou flamme jumelle, tant souhaité, que cette union divine parfaite se manifestera d’une manière ou d’une autre.  Les êtres des dimensions supérieures ont déjà atteint cette perfection de l’amour divin ; s’ils ne l’avaient pas obtenue, ils se trouveraient là où vous êtes. Quand vous y accéderez vous-mêmes, vous serez alors élevés vers un domaine supérieur où vous connaîtrez l’union sublime avec l’autre, union qui persiste à vous fuir depuis si longtemps. Elle peut également se produire dans votre réalité tridimensionnelle. Une fois cet état d’amour divin parachevé en votre cœur, tout vous sera offert, même votre flamme jumelle. 

Au nom de cet amour parfait, je vous suggère de vous mettre dès maintenant en quête de votre bien aimé/e à l’intérieur même de votre Soi. Voilà la manière la plus rapide de retrouver votre flamme jumelle. Inutile de placer une petite annonce dans les journaux ou de fréquenter les bars pour célibataires. Une fois que vous aurez découvert l’âme sœur en vous, vous vos retrouverez littéralement nez à nez avec cette personne si spéciale ; il vous sera impossible de l’éviter ! 

Accueillez toutes vos épreuves avec l’amour divin. Je vous convie avec plaisir à vus joindre aux cours donnés par Ahnahmar le soir dans notre temple à l’intention de ceux qui souhaitent s’unir à leur flamme jumelle. Je ne suis en aucun cas ce que vous appelez dans votre langage un « entremetteur ». Nous sommes disposés à vous aider à reconnecter avec cette merveilleuse partie du Soi que vous avez délaissée il y a si longtemps ; c’est celle-ci qui appellera dans votre vie votre bien-aimé/e, ainsi que tout ce que vous désirez. Nous ne le ferons pas à votre place, mais nous vous indiquerons comment y arriver par vous-mêmes. Nous vous enseignerons le vrai sens du mot union. 

Le soir, avant de vous endormir, priez vos guides de vous emmener au Temple de l’union pour assister à nos cours. Mon équipe souterraine et moi-même vous accueillerons avec grand plaisir. Je vous promets que nous passerons ensemble un bon moment. Grâce au voile qui s‘atténue entre les dimensions, plusieurs se souviendront avec bonheur de leurs délicieuses expéditions nocturnes. 

Je suis Ahnahmar Message deTelos – révélations de la Nouvelle Lémurie, canalisé par Aurelia Louise Jones et Dianne Robbins – page 67. 

Activation de l’ADN avec le chant

Activation de l’ADN avec le chant  dans DOUZE COUCHES DE L'ADN image6Activation de l’ADN avec le chant : est un séminaire de Croissance Personnelle animé par sa créatrice Gabriela Góme
 

invitation séminaire en France dont voici le contenu : Gabriela Góme nous parle :

L’Humanité comme un chœur :   

J’ai plus de 30 ans d’expérience professionnelle en tant que chanteuse, compositeur et chef de choeur. Mon travail comme  chef de choeur m’a appris à  voir l’Humanité comme un chorale.  Une chorale est un ensemble d’individus avec des idées bien distinctes; des convictions politiques différentes, des professions de foi différentes qui s’unissent pour un objectif  commun. Mon message est un message d’Espoir. D’après ma longue expérience chorale je sais que tout choeur peut chanter. Aujourd’hui l’Humanité est en train de s’harmoniser et chacun de nous en train de s’aligner avec sa fréquence fondamentale individuelle, créant ainsi l’Unité dans la Diversité

La Nouvelle Energie                             

En 1987 lors de la Convergence Harmoniquela conscience collective de l’humanité a été consultée quant au futur de la planète. Il y avait au moins deux possibilités: la première était d’aller vers ce que beaucoup de voyants prédisaient pour l’année 2000: l’Armageddon ou la fin du monde. L’autre impliquait un changement de paradigme et le relais des torches pour ancrer dans la planète la Nouvelle Energie, une énergie d’Unité et d’Universalité. 


La Nouvelle Energie a précipité la naissance d’une Nouvelle Terre.  Kryeon, le Maître Magnétique, est l’un des êtres réalisés de l’Univers qui est venu sur terre pour nous assister à cette naissance. Commet? Il a changé la Grille Magnétique de la Planète. La Grille Magnétique est un réseau de communication avec l’ADN humain. Elle  fût créée à cet effet par nous mêmes, bien avant de peupler la terre. L‘équilibre entre lumière (conscience) et obscurité (inconscience) de la Grille fût changé radicalement par Kryeon (www.kryon.com) pour que l’ADN puisse recevoir une énergie de Maîtrise. Le corps énergétique de la Planète évolua pour qu’elle soutienne plus de conscience, ce qui entraîna la naissance du Nouvel Humain ou l’Humain Universel


Le Nouvel Humain ou l’Humain Universel a eu aussi besoin de se transformer et fortifier son anatomie énergétique, puisque soutenir plus d’énergie de nôtre essence divine est équivalent à passer d’une énergie de «110 W à 220 W». Le Nouvel Humain a donc développé sa propre Grille Individuelle (
www.EMFBalancingtechnique.com) qui est actuellement en évolution et continue à se développer au fur et à mesure que nous sommes capables de soutenir plus de nôtre lumière. La communication entre l ‘Homme et l’Univers s’est finalement rétablie avec la possibilité de réveiller nos mémoires et nôtre pouvoir intérieur. Ceci est disponible pour ceux qui en font le choix. 


 

Le Séminaire d’Activation de l’ADN avec le Chant® a été conçu comme un chemin vers la prise de ce pouvoir intérieur. La science a découvert que l’atome a 12 dimensions. Etant donné que toute la matière  -dont le corps et l’ADN sont composés d’atomes- nous sommes  des êtres multidimensionnels. Il existe une couche physique de l’ADN appelée Génome Humain qui contient des mémoires biologiques et d’autres niveaux ou couches interdimensionnelles qui contiennent des mémoires spirituelles de nôtre essence divine. Au total 12 couches, 12 niveaux, 12 portes vers l’intérieur de nôtre être qui attendent d’être réveillées. 
Les 12 couches de l’ADN contiennent des informations de tout genre sur ta totalité: la première couche ou Génome Humain contient ton héritage biologique, la deuxième est la couche des émotions et de l’auto estime qui contient des informations sur ton Plan Divin ou Mission. La numéro 3 s’appelle Activation et Ascension, les couches 4 et 5 représentent les caractéristiques de ton Essence Divine, la numéro 6 est la connexion entre ta conscience humaine et ton Je Suis, les couches 7, 8 et 9 sont les couches  Lemuriennes, dont la 9 –Feu de la Shekinah- est celle qui communique tes gènes avec les Lois Cosmiques, donnant naissance à un nouveau départ  écrit dans les couches 10, 11 et 12, les couches de Dieu. 

Chanter les Noms  Divins allume ton Mercabah                      

                                       

Drag and drop meL’ADN est le point focal entre notre corps physique et notre corps de lumière ou Mercabah.  A mesure que nous activons les couches de l’ADN il se crée un champ  d’énergie qui est notre véritable essence: le corps que nous avons eu avant l’expérience  “Terre” et celui que nous aurons une fois avoir quitté la Planète. Dans la Nouvelle Energie activer l’ADN est en réalité allumer les moteurs -dans l’incarnation- de ce corps de lumière qui nous contient car en essence nous sommes une géométrie, un son  et une couleur. 
Chaque couche de l’ADN se correspond vibratoirement avec un Nom Divin Hébreux. Ces noms existent depuis des millénaires dans la Kabalah et c’est Kryeon qui -dans la Nouvelle Energie- en choisit 12, les ordonne d’une certaine façon et nous dit: voici les Noms pour activer l’ADN multidimensionnel dans le Maintenant.

Musique et Communications quantique 

                                                      La musique crée Unité parce que c’est un langage universel. La musique communique Vérité parce que elle s’origine au delà du mental. La musique exprime Amour parce que elle naît dans les profondeurs du coeur. 
Mon canal est un « canal musical » J’ai reçu et décodé ce que j’appelle « Tons Pineaux« : des tons et des fréquences spécifiques qui, par connexion quantique, ont le pouvoir d’entrer en résonance avec chaque couche, de leur rappeler leur mélodie et donc les réveiller pour que l’ADN Primordial puisse chanter à nouveau sa chanson. 
 


Activer ton ADN multidimensionnel réveille en toi le souvenir de ton parcours cosmique, de l’énorme voyage que tu fais depuis des éons et qui t’a préparé pour vivre cette vie, la vie la plus importante et transcendante que tu n’as jamais eu. C’est la vie dans laquelle tu te réveilles d’une longue léthargie dans laquelle tu fissionnes ces parties de ton être multidimensionnel laissés dans d’autres plans, d’autres vies pour créer aujourd’hui la Nouvelle Jérusalem: Paix sur Terre. Le chant de chaque couche de l’ADN touchera profondément le centre de ton être. Tu te souviendras de «La Maison», tu te souviendras de ta mission en tant que Guerrier de la Lumière semé sur cette Planète pour créer la Civilisation Primordiale appelée Lémurie. Tu comprendras pourquoi ton âme regarde vers le ciel, vers les Pléiades, et quel rôle elles ont joué et jouent actuellement par rapport à ta génétique. Tu sentiras tout au long d’une journée de chant le pouvoir vibrationnel des lettres hébraïques parce que, à l’origine, ce langage dérivé du lémurien était un langage de lumière, des formes/pensées émanées du coeur du Grand Créateur… 

La Pensée Quantique                                

La physique de Newton décrivait l’Univers comme des blocs d’énergie séparés les un des autres et sans communication entre eux, ou le temps et l’espace étaient des absolus. En 1905 Albert Einstein dans sa Théorie de la Relativité Générale nous dit que le temps et l’espace sont relatifs et il ajoute que l ‘Univers existe indépendamment de nous et que pourtant nous n’avons pas d’influence sur lui. 


En 1944 Max Planck, le père de la physique quantique prononce un discours révolutionnaire où il dit que «la matière en tant que telle n’existe pas», qu’il existe un champ énergétique, un espace quantique de matière et que la «réalité» est crée et modifiée par la conscience de l’observateur. Le changement de paradigme est total: il place l’homme comme co-créateur de l’Univers avec le pouvoir et la responsabilité de changer sa vie et celle de la Planète. 


La pensée scientifique d’aujourd’hui cherche une Théorie Unifiée de la Physique. La Théorie des Cordes naît avec cette intention, postulant que l’Univers est composé d’infimes particules ou cordes vibratoires qui expliquent aussi bien le monde quantique que la vie quotidienne. A l’avant garde de la compréhension de l’origine de la vie et au delà de l’infiniment petit, la Haute Physique est en train de chercher dans l’intangible, supposant l’existence de dimensions subtiles, regardant là où l’on ne voit pas: la Matière Obscure ou Matrice Divine ; le support énergétique de Tout ce Qui Est

 


La Matrice Divine nous interconnecte tous avec tout et avec l’Univers. Nous sommes les créateurs qui expérimentons et moulons la réalité parce que nous sommes conscience. Les expériences de la physique quantique montrent que les particules sont modifiées par la conscience de l’observateur et nous sommes la source de cette conscience. 

Guérison quantique                              

Dans nôtre descente dans la matière nous avons expérimenté pendant des éons la division. Nous nous sommes «fissionnés» dans des milliers de portions de conscience. Nous l’avons fait par amour, expérimentant à la demande et au nom du Grand Créateur. Aujourd’hui ces parties multidimensionnelles de nôtre être commencent à s’unir, récupérant ainsi l’Unité, la Totalité. 


Qu’est-ce que la maladie? Ce sont des cellules qui chantent «faux». C’est l’absence d’information ou de communication à l’intérieur d’un système donné: les cellules ne reçoivent plus l’info de leur fonction à l’intérieur de l’organisme ce que active des signaux biochimiques qui créent des lésions pathologiques. 


Quelles sont les causes de la maladie? Il y en a plusieurs: des causes héréditaires, génétiques, des impacts de l’environnement sur le Champ Electromagnétique, radiation solaire, des causes karmiques ou liées à ton contrat. Dans la Nouvelle Energie tout peu changer quand nous comprenons comment co-créer avec la Matrice Divine, parce que nous sommes les créateurs: nôtre ADN est sensible à l’intention et à la conscience de l’humain illuminé, il lui répond immédiatement. 


Le temps et l’espace sont dans un étant quantique, c’est à dire que tout ce que j’ai été, tout ce que je suis et serait se trouve dans mon champ d’énergie. La guérison quantique consiste à remplacer des fréquences. Par exemple si dans le Maintenant j’ai développé une maladie; dans mon champ d’énergie il existe encore la fréquence que j’avais quand j’étais sain: je peux alors demander à mon Je Suis de chercher dans mes mémoires vibratoires cette fréquence et de remplacer  la maladie par la santé. 
 

Le Séminaire d’Activation de l’ADN avec le Chant® est un travail de Croissance Personnelle qui ouvre la porte au processus évolutif qui t’amènera à l’auto soutient de ta lumière et de ton pouvoir, te réveillant à la vérité de Qui Tu Es en Réalité; honorant ta Présence dans l’incarnation. Durant la journée tu recevras des informations scientifiques et spirituelles sur l’ADN, tu apprendras sur le pouvoir des lettres hébraïques et sur l’usage conscient du son. 

Mail: activaciondeladnconelcanto@hotmail.com 

Pour plus d’informations,  visitez le site : www.activationdeladnaveclechant.com 

 

Calendrier 2011 Rennes, France

 


Dimanche 4 septembre 2011, de 10 à 19:30 hs


Lieu: Rennes
Organisé par: Virginie Simard
Tél: 02 23 50 08 45 | Mobile: 06 86 21 24 09 | Mail:
virginiesimard@hotmail.com 


Bordeaux, France


Samedi 15 octobre 2011, de 10 h à 19 h 30
Lieu: Bordeaux
Organisé par: Catherine Pralong
Mobile: 06 8501 1460 | Mail:
catherinepralong@yahoo.fr 

 

Calendrier 2012 

Vinzier, France
Samedi 17 mars 2012, de 10 à 19:30 hs
Lieu: Vinzier (15 mn d’Evian)
Organisé par: Martine Jesjkah
Tél: 04 50 81 61 04 | Mobile: 06 62 29 41 38 | Mail:
infos@mezaelle.com 

 

 

Pouvoirs de l’ADN

Pouvoirs de l'ADN dans MESSAGES EVENEMENTS header_fr

L’Humanité comme un choeur   

. Mon message est un message d’Espoir. D’après ma longue expérience chorale je sais que tout choeur peut chanter. Aujourd’hui l’Humanité est en train de s’harmoniser et chacun de nous en train de s’aligner avec sa fréquence fondamentale individuelle, créant ainsi l’Unité dans la Diversité. 

La Nouvelle Energie 

  En 1987 lors de la Convergence Harmonique la conscience collective de l’humanité a été consultée quant au futur de la planète. Il y avait au moins deux possibilités: la première était d’aller vers ce que beaucoup de voyants prédisaient pour l’année 2000: l’Armageddon ou la fin du monde. L’autre impliquait un changement de paradigme et le relais des torches pour ancrer dans la planète la Nouvelle Energie, une énergie d’Unité et d’Universalité.La Nouvelle Energie a précipité la naissance d’une Nouvelle Terre.  Kryeon, le Maître Magnétique, est l’un des êtres réalisés de l’Univers qui est venu sur terre pour nous assister à cette naissance. Commet? Il a changé la Grille Magnétique de la Planète. La Grille Magnétique est un réseau de communication avec l’ADN humain. Elle  fût créée à cet effet par nous mêmes, bien avant de peupler la terre. L‘équilibre entre lumière (conscience) et obscurité (inconscience) de la Grille fût changé radicalement par Kryeon (www.kryon.com) pour que l’ADN puisse recevoir une énergie de Maîtrise. Le corps énergétique de la Planète évolua pour qu’elle soutienne plus de conscience, ce qui entraîna la naissance du Nouvel Humain ou l’Humain Universel.

Le Nouvel Humain ou l’Humain Universel a eu aussi besoin de se transformer et fortifier son anatomie énergétique, puisque soutenir plus d’énergie de nôtre essence divine est équivalent à passer d’une énergie de «110 W à 220 W». Le Nouvel Humain a donc développé sa propre Grille Individuelle (www.EMFBalancingtechnique.com) qui est actuellement en évolution et continue à se développer au fur et à mesure que nous sommes capables de soutenir plus de nôtre lumière. La communication entre l ‘Homme et l’Univers s’est finalement rétablie avec la possibilité de réveiller nos mémoires et nôtre pouvoir intérieur. Ceci est disponible pour ceux qui en font le choix.Le Séminaire d’Activation de l’ADN avec le Chant®

a été conçu comme un chemin vers la prise de ce pouvoir intérieur. La science a découvert que l’atome a 12 dimensions. Etant donné que toute la matière  -dont le corps et l’ADN sont composés d’atomes- nous sommes  des êtres multidimensionnels. Il existe une couche physique de l’ADN appelée Génome Humain qui contient des mémoires biologiques et d’autres niveaux ou couches interdimensionnelles qui contiennent des mémoires spirituelles de nôtre essence divine. Au total 12 couches, 12 niveaux, 12 portes vers l’intérieur de nôtre être qui attendent d’être réveillées.Les 12 couches de l’ADN contiennent des informations de tout genre sur ta totalité: la première couche ou Génome Humain contient ton héritage biologique, la deuxième est la couche des émotions et de l’auto estime qui contient des informations sur ton Plan Divin ou Mission. La numéro 3 s’appelle Activation et Ascension, les couches 4 et 5 représentent les caractéristiques de ton Essence Divine, la numéro 6 est la connexion entre ta conscience humaine et ton Je Suis, les couches 7, 8 et 9 sont les couches  Lemuriennes, dont la 9 –Feu de la Shekinah- est celle qui communique tes gènes avec les Lois Cosmiques, donnant naissance à un nouveau départ  écrit dans les couches 10, 11 et 12, les couches de Dieu. 

Chanter les Noms  Divins allume ton Mercabah 

   L’ADN est le point focal entre notre corps physique et notre corps de lumière ou Mercabah.  A mesure que nous activons les couches de l’ADN il se crée un champ  d’énergie qui est notre véritable essence: le corps que nous avons eu avant l’expérience  “Terre” et celui que nous aurons une fois avoir quitté la Planète. Dans la Nouvelle Energie activer l’ADN est en réalité allumer les moteurs -dans l’incarnation- de ce corps de lumière qui nous contient car en essence nous sommes une géométrie, un son  et une couleur. Chaque couche de l’ADN se correspond vibratoirement avec un Nom Divin Hébreux. Ces noms existent depuis des millénaires dans la Kabalah et c’est Kryeon qui -dans la Nouvelle Energie- en choisit 12, les ordonne d’une certaine façon et nous dit: voici les Noms pour activer l’ADN multidimensionnel dans le Maintenant. 

Musique et Communications quantique   

La musique crée Unité parce que c’est un langage universel. La musique communique Vérité parce que elle s’origine au delà du mental. La musique exprime Amour parce que elle naît dans les profondeurs du coeur. Mon canal est un « canal musical » J’ai reçu et décodé ce que j’appelle « Tons Pineaux« : des tons et des fréquences spécifiques qui, par connexion quantique, ont le pouvoir d’entrer en résonance avec chaque couche, de leur rappeler leur mélodie et donc les réveiller pour que l’ADN Primordial puisse chanter à nouveau sa chanson.Activer ton ADN multidimensionnel réveille en toi le souvenir de ton parcours cosmique, de l’énorme voyage que tu fais depuis des éons et qui t’a préparé pour vivre cette vie, la vie la plus importante et transcendante que tu n’as jamais eu. C’est la vie dans laquelle tu te réveilles d’une longue léthargie dans laquelle tu fissionnes ces parties de ton être multidimensionnel laissés dans d’autres plans, d’autres vies pour créer aujourd’hui la Nouvelle Jérusalem: Paix sur Terre. Le chant de chaque couche de l’ADN touchera profondément le centre de ton être. Tu te souviendras de «La Maison», tu te souviendras de ta mission en tant que Guerrier de la Lumière semé sur cette Planète pour créer la Civilisation Primordiale appelée Lémurie. Tu comprendras pourquoi ton âme regarde vers le ciel, vers les Pléiades, et quel rôle elles ont joué et jouent actuellement par rapport à ta génétique. Tu sentiras tout au long d’une journée de chant le pouvoir vibrationnel des lettres hébraïques parce que, à l’origine, ce langage dérivé du lémurien était un langage de lumière, des formes/pensées émanées du coeur du Grand Créateur… 

La Pensée Quantique   

La physique de Newton décrivait l’Univers comme des blocs d’énergie séparés les un des autres et sans communication entre eux, ou le temps et l’espace étaient des absolus. En 1905 Albert Einstein dans sa Théorie de la Relativité Générale nous dit que le temps et l’espace sont relatifs et il ajoute que l ‘Univers existe indépendamment de nous et que pourtant nous n’avons pas d’influence sur lui. En 1944 Max Planck, le père de la physique quantique prononce un discours révolutionnaire où il dit que «la matière en tant que telle n’existe pas», qu’il existe un champ énergétique, un espace quantique de matière et que la «réalité» est crée et modifiée par la conscience de l’observateur. Le changement de paradigme est total: il place l’homme comme co-créateur de l’Univers avec le pouvoir et la responsabilité de changer sa vie et celle de la Planète.

La pensée scientifique d’aujourd’hui cherche une Théorie Unifiée de la Physique. La Théorie des Cordes naît avec cette intention, postulant que l’Univers est composé d’infimes particules ou cordes vibratoires qui expliquent aussi bien le monde quantique que la vie quotidienne. A l’avant garde de la compréhension de l’origine de la vie et au delà de l’infiniment petit, la Haute Physique est en train de chercher dans l’intangible, supposant l’existence de dimensions subtiles, regardant là où l’on ne voit pas: la Matière Obscure ou Matrice Divine ; le support énergétique de Tout ce Qui Est.La Matrice Divine nous interconnecte tous avec tout et avec l’Univers. Nous sommes les créateurs qui expérimentons et moulons la réalité parce que nous sommes conscience. Les expériences de la physique quantique montrent que les particules sont modifiées par la conscience de l’observateur et nous sommes la source de cette conscience. 

Guérison quantique 

  

Dans nôtre descente dans la matière nous avons expérimenté pendant des éons la division. Nous nous sommes «fissionnés» dans des milliers de portions de conscience. Nous l’avons fait par amour, expérimentant à la demande et au nom du Grand Créateur. Aujourd’hui ces parties multidimensionnelles de nôtre être commencent à s’unir, récupérant ainsi l’Unité, la Totalité.Qu’est-ce que la maladie? Ce sont des cellules qui chantent «faux». C’est l’absence d’information ou de communication à l’intérieur d’un système donné: les cellules ne reçoivent plus l’info de leur fonction à l’intérieur de l’organisme ce que active des signaux biochimiques qui créent des lésions pathologiques.

Quelles sont les causes de la maladie? Il y en a plusieures: des causes héréditaires, génétiques, des impacts de l’environnement sur le Champ Electromagnétique, radiation solaire, des causes karmiques ou liées à ton contrat. Dans la Nouvelle Energie tout peu changer quand nous comprenons comment co-créer avec la Matrice Divine, parce que nous sommes les créateurs: nôtre ADN est sensible à l’intention et à la conscience de l’humain illuminé, il lui répond immédiatement.

Le temps et l’espace sont dans un étant quantique, c’est à dire que tout ce que j’ai été, tout ce que je suis et serait se trouve dans mon champ d’énergie. La guérison quantique consiste à remplacer des fréquences. Par exemple si dans le Maintenant j’ai développé une maladie; dans mon champ d’énergie il existe encore la fréquence que j’avais quand j’étais sain: je peux alors demander à mon Je Suis de chercher dans mes mémoires vibratoires cette fréquence et de remplacer  la maladie par la santé.

Le Séminaire d’Activation de l’ADN avec le Chant® est un travail de Croissance Personnelle qui ouvre la porte au processus évolutif qui t’amènera à l’auto soutient de ta lumière et de ton pouvoir, te réveillant à la vérité de Qui Tu Est en Réalité; honorant ta Présence dans l’incarnation. Durant la journée tu recevras des informations scientifiques et spirituelles sur l’ADN, tu apprendras sur le pouvoir des lettres hébraïques et sur l’usage conscient du son.

NOTE  Activation de l’ADN avec le Chant ® est un séminaire de Croissance Personnelle animé par sa créatrice.

 
 adn.activation@gmail.com

adn1 dans MESSAGES EVENEMENTS

La cinquième maison

gifs papillonsIl ne fallut pas longtemps avant que Mike s’aperçoive que le trajet hors du sentier battu comportait certains défis. Il devait constamment vérifier la positon du soleil pour s’assurer de marcher dans la bonne direction. De plus, il consultait régulièrement sa carte pour ne pas rater la maison. Il progressait donc beaucoup plus lentement. 

Malgré ces quelques difficultés, il trouvait l’étape plus agréable que les autres. Il réalisait un désir de rendre Violette fière de lui. Il le faisait aussi pour lui, pour se prouver qu’il pouvait s’opposer à tout ce qui était établi, même en terre spirituelle. Il songeait aussi qu’une fois suffirait et que lorsqu’il aurait atteint la prochaine maison, il reprendrait probablement le sentier tout racé pour se rendre aux autres demeures. C’était plus facile, sans faire obstacle à ses choix. En fait; il sentait plus que jamais que sa décision de rester sur le sentier s’affermirait parce qu’il aurait connu l’opposé. Il pouvait faire un choix éclairé depuis qu’il avait expérimenté les deux façons de voyager et ne se sentait pas tenu de suivre la voie tracée. 

Mike constata aussi que l’impression d’être surveillé avait disparu. Avait-il conjuré le sort de son poursuivant ? L’entité sombre et sinistre qui le poursuivait avait-elle tout simplement disparu ? Non, dans sa sagesse, Mike comprit que le fait d’avoir modifié sa façon de se déplacer avait confondu la vilaine créature qui s’était acharnée sur lui depuis le début. Elle réaliserait sans doute rapidement ce qui s’était passé et se mettrait à sa recherche. Dans ces conditions, Mike devait faire preuve de prudence, assurer ses arrières et surveiller la voie qui s’étendait devant lui. 

Au bout de quatre heures environ, le ciel se couvrit. Michael ne se faisait pas d’illusions. Une autre de ces tempêtes bizarres, effrayantes et violentes se préparait ; mieux valait songer à se trouver rapidement un abri. Il se rappelait que la dernière fois il s’était retrouvé écrasé au sol, priant qu’on lui conserve la vie. 

Mike sortit sa carte pour voir ce qui l’entourait. Encore une fois, elle lui indiquait son entourage immédiat. Il constatait qu’il venait de passer un abri ressemblant à une grotte. Mike se rappelait l’avoir contournée, mais du côté opposé à son ouverture. Il remit la carte dans es bagages et rebroussa chemin jusqu’à ce qu’il retrouve l’entrée de la grotte. 

Pendant le peu de temps qu’il avait mis à revenir sur ces pas vers l’abri qu’il croyait trouver, la tempête avait pris une ampleur étonnante. Le ciel était devenu noir et le vent s’élevait. La pluie commençait à se joindre aux vents lorsque Mike entrevit l’ouverture de la grotte et décida de presser le pas. Au moment même où il franchissait l’entrée, la nature se déchaina. Mike dut se placer tout au fond de la grotte pour éviter de se faire mouiller ou d’être attiré par la force colérique des éléments. Il ne pouvait s’empêcher d’être émerveillé par la vigueur de l’intempérie et remercia Bleu de lui avoir remis cette carte lui ayant permis de se mettre à l’abri du danger au tout dernier moment. Encore une fois, la carte, toujours à jour, lui avait rendu un fier service. 

Il regarda le spectacle, bien au chaud, à l’intérieur. Il ne pouvait quitter des yeux l’action terrible qui se déroulait dehors. Quelle chance d’être en sécurité ! 

Alors qu’il se demandait pourquoi il y avait de telles tempêtes sur cette terre sacrée, il lui sembla entendre la voix de Bleu. -       Michael Thomas, il n’y a jamais de tempête sur cette terre, sauf lorsqu’un humain est sur la voie de l’apprentissage. 

-       Tu veux dire que si je n’était pas ici, il n’ y aurait pas de tempête ? -       Oui, lui répondit la voix de Bleu. 

-       Mais, je n’en fais pas partie. La tempête ne m’atteint pas. -       Voilà ! dit Bleu en riant. Tu as appris à te service de la carte. Crois-le ou non, des humains ont écarté la carte dès le début de leur voyage, pensant que c’était une blague. Tu as compris son rôle et son caractère « actuel » est devenu ton mode de vie. Tu as un pied dans le temps spirituel présent, mais tu apprends aussi à mesurer le temps linéaire au fur et à mesure que tu progresses sur la route. Voilà pourquoi, lorsque la leçon de la tempête se présente, tu peux y échapper et te mettre à l’abri. Michael, nous t’aimons tendrement ! 

Cette idée fit sourire Mike. Tout ça pour lui ! Une telle énergie ! Et toute cette planification ! Il regarda dehors et hurla au vent : -       Tu peux te calmer maintenant. Je suis en sécurité. Il ne parvenait pas à arrêter de rire. 

La tempête dura environ deux heures. Le temps s’éclaircit au crépuscule. Mike se demandait s’il avait le temps d’atteindre la prochaine maison et s’il parviendrait à la trouver sans la présence du soleil. Cependant, il se sentait bien et apte à se défendre. Il examina la grotte, observa l’angle du soleil et se dirigea vers le nord, où il savait trouver la maison. 

Il n’avançait pas très vitre dans cette obscurité. C’était la première fois qu’il était dehors en pleine nuit sur cette terre. Y aurait-il des étoiles, une lune ? Il le sut rapidement. Il ne vit rien de tout cela. Lorsque la dernière lueur du crépuscule eut disparu, il se retrouva dans la noirceur totale. Et quelle noirceur ! Impossible de voir la carte. Il comprit qu’il aurait dû rester dans la grotte. Il n’était pas prêt à affronter ce type de situation. Il s’assit, ne voulant pas trébucher sur un objet qu’il n’aurait pas vu en travers du chemin. 

Au bout d’une heure dans cette obscurité totale, Mike remarqua que ses yeux fonctionnaient d’une étrange façon. Peut-être se passait-il quelque chose de bizarre ? Plus tôt, le soleil s’était éteint à l’ouest comme il se devait. Mike en avait déduit que le nord se trouvait du côté de cette montagne qu’il avait décidé d’utiliser comme point de repère. Or, comme il n’y avait ni lune ni étoiles, il ne parvenait plus à voir la montage, du moins au début. Faiblement, au nord, le sommet de la montage commençait à se poindre. La même lueur rouge qui avait accompagné le coucher de soleil était tout à coup visible, faisant ressortir le point de repère que Mike s’était fixé. Et un éclairage quelconque provenait de cette direction. 

Mike se leva, alerte mais prudent. Cette faible lueur rouge émanant du nord lui permettait graduellement de voir la terre qui l’entourait. Il se dirigeant lentement et silencieusement, vers la lueur rouge. Il glissait ses pieds sur le sol, pour éviter d’être surpris par une dénivellation trop abrupte. Penché vers l’avant et scrutant le sol du regard, il avançait à pas de tortue. 

Dans on cheminement laborieux, Mike trébucha et tomba sur une surface plutôt douce. Le sentier ! Il avait décidé de l’abandonner, et c’est lui qui le retrouvait au moment opportun. Quel endroit étrange ! 

Mike vit que le sentier formait un angle oblique par rapport à la montagne qu’il avait choisie pour lui indiquer le nord. Il était par contre convaincu que le chemin le mènerait vers la prochaine maison qu’il n’avait pas encore dépassée, il en était certain. De plus, il constata que la lueur provenait d’un point vers lequel le sentier se dirigeait. Il se plaça vers ce qu’il estimait être le centre du sentier et continua d’avancer toujours très lentement.  Il essayait de se tenir au milieu du sentier, mais de temps en temps, il en frôlait ses extrémités. Il riait. 

C’est encore pire que le brouillard sur la côte de Santa Monica, en juin ! Il se rappelait avoir circulé à bicyclette le soir dans un brouillard si épais qu’il parvenait à peine à discerner la ligne blanche au centre de la route. Comme il aurait voulu que le sentier ait une ligne blanche ! 

Mike remarqua qu’à l’approche de la lueur, il pouvait voir plus clairement. Peu à peu, le sentier devint presque complètement éclairé, ou du moins, suffisamment pour que Michael puisse se redresser et marcher normalement. Il devait tout de même être prudent. Il ne connaissait pas l’origine de la lumière et devait être prêt à toute éventualité. 

Au détour du chemin, Mike comprit l’origine de la lueur. Il n’en croyait pas ses yeux ! C’était la prochaine demeure. Elle était d’un rouge vif. Mike constata qu’à encontre des autres maisons, celle-ci brillait vraiment de l’intérieur. 

Il se permit de ralentir son rythme à l’approche de la maison rouge. La lumière de la maison se rendait jusqu’à lui et, en s’approchant, Mike vit la pancarte indiquant MAISON DES RELATIONS. Il s’arrêta. 

-       Oh là là ! dit-il en soupirant. Voilà une matière que j’ai déjà ratée ! J’espère qu’il n’y a pas d’autres films ! -       Eh oui, il y en a ! Le jeune ange rouge était apparu soudainement sur le palier. « Salut à toi Michael Thomas de l’Intention pure. Nous croyions t’avoir perdu ! 

-       Pas de chance, mon ami rouge, dit Mike, j’ai tout simplement décidé de prendre mon temps. Je suppose que je n’avais pas particulièrement envie de voir tes films. Ressemblent-ils à ceux de Violette ? -       Absolument pas ! 

L’ange rouge était magnifique. Une véritable vedette de cinéma, un personnage d’action au corps taillé au couteau. Il était immense. Il avait une personnalité décontractée et agréable, de sorte que sa haute stature n’effrayait pas, comme dans le cas des autres anges d’ailleurs. Ses vêtements rouges lui donnaient un air sacré. Mike se rappelait avoir vu cette couleur chez les hauts prélats de l’église. 

-       As-tu faim, Mike ? -       Terriblement. 

Rouge guida Mike dans la maison, après lui avoir fait signe d’enlever ses chaussures ! Il fit un clin d’œil à Mike, comme pour lui rappeler pourquoi le sol était sacré. Michael était intimidé d’attirer encore une fois tant de respect et ne dit rien. Il retira ses chaussures et les déposa devant la porte. 

Comme auparavant, l’extérieur de la maison ne laissait rien prévoir de son intérieur. La maison était immense. Elle comportait des escaliers, des arches, et les fenêtres laissaient voir des paysages qu’on ne devinait pas de l’extérieur. Décidément, Mike ne s’habituerait jamais à l’inconsistance entre la physique et la réalité. Tout ça n’était pas sans lui rappeler Alice au pays des merveilles, et il se demanda si l’auteur avait déjà visité cette terre dans ses rêves. 

Quelle pensée étrange ! Devait-il chercher un lapin blanc ? -       Blanc, c’est la suivante, Michael ; pas de lapin hélas ! 

Mike rit. Donc, la prochaine maison était blanche ! La Maison blanche ! Il trouvait l’idée amusante et Rouge aussi. Mike avait le sentiment que ce qu’il allait apprendre ici serait intéressant. Il percevait Rouge comme un membre de sa famille. Tout comme Vert, Rouge aurait pu être son frère, peut-être même un frère célèbre. Bleu et Orange étaient comme des oncles et, bien sûr, Violette était la mère. Il avait hâte de rencontrer le père ! -       Tu as l’impression de faire partie de la famille ? Rouge s’était arrêté devant les appartements de Mike. Et, bien sûr, l’odeur de nourriture se percevait aisément. 

-       Oui ! -       Tu ne pouvais mieux tomber. Tu es dans la bonne maison. Rouge avait guidé Mike jusqu’à la salle à manger et, comme toujours, un merveilleux repas l’y attendait. 

-       A demain matin, Michael Thomas. Dors bien et que tes leçons t’apportent la paix. Avant de retirer et de refermer la porte, Rouge lui souhaita un dernier bonsoir. 

Mike riait sous cape en constatant la politesse dont les anges faisaient preuve au fur et à mesure qu’il avançait sur son chemin. Il se sentait très en paix. Il savait que Rouge était au courant de ses expériences dan la maison violette ainsi que des sentiments et des émotions puissants qui en avaient surgi dans l’âme de Mike. Il appréciait qu’on lui fasse savoir que les prochaines leçons seraient différentes. 

Mike mangea d’un bon appétit. Il n’avait pas pris de repas durant la journée et son parcours dans la noirceur avait exigé beaucoup d’énergie, plus qu’il ne l’avait d’abord cru. Fatigué, il s’endormit aussitôt après le repas. Il était calme et ressentit la paix et le confort que lui offrait la maison rouge. Il dormit paisiblement et profondément, tout comme s’il avait déjà atteint son but. 

Plus tard, alors que Michael Thomas dormais profondément, une créature verte, sale, repoussante et en colère boudait sur le sentier, devant la maison rouge. La forme sombre et répugnante savait que Mike était à l’intérieur. Elle avait attendu encore et encore sa venue au détour de la route, mais rien ne s’était produit. La silhouette difforme écumait de colère et de rage bouillante et n’y comprenait rien. Comment Mike avait-il su qu’elle l’attendait ? Il devait avoir quitté le chemin. Michael avait effectivement atteint la maison sans suivre le même parcours. Mais comment ? L’entité malveillante savait que les anges ne pouvaient intervenir. Ils n’avaient donc pu lui dire qu’elle était là. Il faudrait revoir le plan d’attaque. En devançant Michael, elle l’avait perdu. Fallait-il retourner à la tactique de la poursuite ? C’était en tout cas, la façon de savoir où Mike se trouvait. Que faire ? 

Comme d’habitude, l’horrible créature trouva une place pour faire le guet en attendant que Mike reparte de la maison rouge. Tant et aussi longtemps qu’elle savait où Mike se trouvait, elle était contente. L’entité négative s’occupa à penser à sa confrontation avec Mike. Elle refit sans cesse des plans, révisant les stratégies et en construisant de nouvelles. Il faudrait beaucoup d’énergie et un peu de tricherie, mais elle connaissait bien  Michael Thomas; l’entité connaissait ses pensées et ses réactions et réexamina les techniques à utiliser pour la réussite du plan. La confrontation aurait lieu sur le chemin menant à la dernière maison, là où Michael serait le plus vulnérable. Elle attendrait. Il fallait compter sur la ruse. Il faudrait faire semblant emprunter une autre forme, quelque choses que la masse verte ne parviendrait à maintenir qu’un court instant, mais c’est tout ce qu’il fallait. 

gifs papillonsComme dans les maisons précédentes, Mike se leva et enfila les vêtements prévus à son intention. Propres et frais, ils étaient rouges. Michael se rappela encore une fois les paroles d’Orange qui lui avait dit qu’il n’y aurait pas de déchets humains reliés à ses raps sur cette terre. Mike se rendit également compte que sa barbe n’avait pas poussé depuis le début de son voyage. C’était en quelque sorte comme si le temps était suspendu, prévenant le fonctionnement et le vieillissement de ses cellules. Quel endroit ! Il se régala du petit déjeuner préparé pour lui dans la pièce attenant et songeait à son périple lorsqu’on frappa à la porte. Rouge enta. -       Je vois que tu es frais et dispo, Michael Thomas. 

-       Tout à fait, Merci de cette charmante hospitalité. Mike se sentait bien. Il était encore ébahi de l’apparence éblouissante de Rouge. -       Tu mérites tout cela, Michael Thomas de l’Intention pure, dit Rouge en souriant. 

Puis il fit signe à Mike de se lever et de la suivre dans la salle de formation de la Maison des relations. Rouge guida Mike vers des pièces qu’il n’avait pas vues la veille. Cette maison était très différente des autres. Tout ce rouge rendait Mike vivant et énergique c’était une sensation extraordinaire. Puis, ils arrivèrent dans une grande salle de spectacle dont la disposition ressemblait étrangement à celle de la maison violette, sans oublier le fauteuil moelleux, encore une fois trop près de l’écran. Rouge savait que, de cette place la projection risquait d’indisposer Michael à la suite de son expérience dans la maison précédente. 

-       N’est pas ce que tu crois, Michael, dit Rouge d’un ton rassurant. -       Merci, mon ami, dit Mike avec reconnaissance. Dois-je m’asseoir ? 

-       Oui. Rouge se dirigea vers l’arrière de la salle comme l’avait fait Volette avant li et entreprit de faire fonctionner l’équipement. Confortablement installé dans son fauteuil, Mike était prêt, et la projection commença. 

Cette fois, il n’y avait pas de son. Rouge expliquait ce qui se déroulait sur l’écran. Il avait eu raison. Les images étaient régénératrices formatrices, inspirantes et extraordinaires ! Il n’y avait ni tristesse ni repli sur soi, et les émotions de Mike n’étaient pas sollicitées. On avait plutôt l’impression d’assister une représentation de diapositives et non à des images animées. 

-       Tu vois, Mike tout ceci traite de la famille. Tu as déjà appris dans la maison précédente que tu joues plusieurs rôles sur la planète et il en va de même pour ceux qui sont autour de toi. Tu as aussi appris que tous les humains acceptent et planifient la direction de leur vie avant même de la commencer. Maintenant, le temps est venu pour toi de comprendre la relation entres acteurs. Nous allons bien définir la famille. 

Incrédule, Mike vit apparaître devant lui, vingt-sept beaux visages. Rouge leur attribua des noms très longs que Mike n’avait jamais entendus. Ils avaient tous une résonnance  angélique et Mike pensa qu’il devait être difficile de les écrie. Il entendit des noms comme Angenon, Aleeilou, Beaurifee, Vereeifon, Kooigre, et encre bien d’autres. Ensuite, Rouge lui présenta ce qui ressemblait à l’arbre généalogique de chacun. En tête du tableau, Mike vit des noms terrestres et des visages qu’il reconnaissait, mais aussi des noms et des visages inconnus. Michael reconnut d’abord ses parents, des amis de l’école ou de l’église, des confrères de travail et plusieurs personnes qu’il avait à peine connues. Il y avait même des étrangers. Mike prit le temps d’identifier chacun d’eux. Il revit des enseignants qui l’avaient influencé ; il revit Henry le Tyran et son premier amour, Carole ! Il vit son ami John, puis le voleur qui l’avait presque assassiné dans son appartement. Et, il revit Shirley, la femme qu’il avait aimée et perdue à Los Angeles. 

Il y avait d’autres images de gens qu’il ne connaissait absolument pas. Une femme attira particulièrement son attention. Elle arborait une magnifique chevelure rousse, des yeux verts et un sourire éclatant. Mike ressentait l’énergie de cette image, sans savoir pourquoi. L’image suivante lui fit dresser les cheveux sur la tête ! C’était la femme ivre dont la voiture avait percuté celle de ses parents et causé l’accident fatal. Elle avait été tuée sur le coup et Mike pensa qu’elle l’avait bien mérité. Mais qu’est-ce qu’elle faisait là ? Mais… sa propre image était là aussi. Sous la première rangée de photos reliées entre elles par des lignes, se trouvaient d’autres images de gens à leur tour reliées par des lignes horizontales. 

-       Tu vois, chaque ligne horizontale représente la durée d’une vie, Michael Thomas, dit Rouge pendant que Mike examinait l’ensemble. Ce sont toujours les mêmes acteurs. Les noms changent et les genres aussi, mais ce sont les mêmes entités et elles composent ta véritable famille. E groupe, vous voyagez à travers le temps ; certains s’ajoutent, d’autres se retirent mais vous formez tous une famille. Maintenant, tu vas entendre leur histoire. 

Ce qui se produisit ensuite fut l’un des phénomènes les plus extraordinaires et les plus révolutionnaires que Mike eut jamais expérimenté. Il fut totalement décontenancé par ce qu’il vécut dans la salle aux fauteuils rouges et en présence du magnifique ange de la même couleur. Il était immobile et bouche bée dans son fauteuil rouge, revêtu de ses vêtements rouges. 

La première image dans l’angle supérieur gauche du tableau se décupla soudain pour couvrir toutes les autres et s’anima. Puis, il y eut du son et Shirley, l’amour de Mike, apparut vivante sur l’écran, dont elle sortit pour se placer devant Mike. Elle était réelle et ne faisait plus partie d’un film ou d’une séance de diapositives. Elle s’adressa directement à Mike et se mit à lui raconter son histoire. 

-       Michael Thomas, je suis Reenuei de Quadril Cinq. Je fais partie de ta famille et je t’aime tendrement. Pour toi, dans cette vie, je Shirley. Au siècle dernier, j’étais Fred, ton frère. Puis avant, Cynthia, ton épouse. Michael Thomas de l’Intention pure, nous avons un contrat dont l’énergie s’appelle le karma. Nous avions prévu nous rencontrer encore dans cette vie, ce que nous avons fait. Nous avons conclu une relation entreprise il y a des siècles et nous l’avons bien fait. Nous avions convenu de générer en toi des sentiments qui te mèneraient à la croisée que tu franchis maintenant. C’est le présent que nous avons échangé. Nous avons accompli cette étape ensemble. 

Mike restait bouche bée. Elle n’était pas une image sur l’écran, mais bien réelle. Il écoutait une entité qu’il connaissait bien lui dire qu’elle était Shirley, qu’il l’avait connue avant , encore et encore. Quelle manifestation d’amour ! Chaque parole regorgeait de vérité et de signification. Chaque explication se révélait indéniablement complète. Quelle histoire ! Quel endroit ! Mike ne savait pas si Shirley pouvait l’entendre là où elle était, mais la silhouette incontestablement réelle qui se tenait devant lui méritait une réponse. -       Merci, chère Shirley ! Mike salua celle qu’il avait connue et aimée. Il avait capté la relation selon un angle tout nouveau. Elle était devenue une amie plus qu’une femme qui avait ruiné sa vie. Shirley disparut graduellement de l’espace occupé devant lui. 

L’image qui se présenta ensuite faisait référence à une relation d’amour complexe, à une intrigue. C’était le professeur de secondaire préféré de Mike, M.Bourroughs. il lui expliqua avoir fait partie de sa vie à plusieurs reprises, comme bien des gens d’ailleurs. Cette fois, ça avait été durant la formation scolaire de Mike. Le rôle le de celui-ci était évident. Ils s’étaient en fait aidés mutuellement de plusieurs façons, ce dont Mike n’était pas vraiment conscient. Ils avaient un contrat et l’énergie karmique de l’apprentissage, bien que très subtile. Mike le salua à haute vois, et l’image de son professeur s’évanouit également. 

Soudainement, grande comme la vie, apparut l’image de son père. Mike n’était pas triste : son père était vivant ! La forme de ce dernier se retira de l’écran pour prendre tout bonnement place devant Mike. Il commença à parler et Mike l’écouta avec grand plaisir. 

-       Michael Thomas, je ne suis pas qui tu crois, dit une entité source dont la voix résonnait différemment de ce que Mike avait connu. Je suis Anneehu de Quadril Cinq et je fais partie de ta véritable famille. Le visage que tu vois devant toi est celui de ton père et j’ai joué mon rôle dans la vie humaine exactement comme je l’avais planifié avec ta mère et toi avant même que nous n’arrivions sur terre. Tout ce qui s’est passé était pertinent et nous sommes partis rapidement pour accomplir encore plus dans d’autres domaines spirituels. En te quittant pour vaquer à d’autres occupations, nous t’avons laissé ton plus grand présent, Michael. Notre départ a servi de catalyseur à ton illumination. Nous étions nés à la vie et avions à enseigner la lourde leçon karmique de la mort et out s’est déroulé comme prévu. C’et la raison pour laquelle tu occupes ce fauteuil. Nous t’aimons tendrement pour le voyage que tu accomplis et pour le fait que tu reconnaisses maintenant le présent. 

Mike sentait la vie émanant de cette entité qui s’adressait à lui. Il mémorisa son nom Anneehu. Il voulait que sa reconnaissance soit désormais empreinte en lui. Comment la tristesse pouvait-elle entourer la mort de son père, maintenant qu’il savait la vérité à ce sujet ? La notion de présent prenait de plus en plus d’importance au fur et à mesure que l’entité qui avait été son père poursuivait son histoire. Elle l’entretenait des guerres qu’ils avaient faites ensembles, des frères et de soeurs qu’ils avaient été, il y avait bien longtemps, sur des continents qui n’existaient déjà plus sur la terre. 

Quand le père de Michal eut terminé, il sourit et s’évapora, comme les autres avant lui. Mike était ému, mais ni triste, ni replié sur lui-même. Tout était tellement énergisant ! Il parla à l’image de son père au moment où elle disparaissait. -       Je suis très reconnaissant de ce présent. Mike était convaincu de la véracité de ces faits et inclina la tête en signe de respect. 

Sa mère apparut ensuite et Mike écouta avidement, cloué sur sa chaise, son histoire sur la leçon karmique auprès de lui et des autres. 

-       Je suis Eleeuin, aussi de Quadril Cinq. Je t’aime tendrement et t’ai accompagné de nombreuses fois par le passé. Elle poursuivit son explication des rôles qu’elle avait joués dans ses vies. Elle l’avait même tué, alors qu’ils étaient deux sœurs. Elle parla de l’énergie créée par les actions d’une vie et qui se répercutait sur les suivantes et de la façon dont elle participait aux leçons d’interaction. Elle n’ébranla pas Mike sur le plan émotif e tne suscita pas en lui de mélancolie. Elle lui donna de l’information dans un style magnifique. Elle aussi était réelle, vivante. Lorsqu’elle commença à disparaître, il s’adressa aussi à elle. -       Merci du présent, Eleeuin. Mike tenait à se souvenir des véritables noms de ses parents. Se rappeler ceux de tous les autres était au-delà de ses compétences, mais il voulait conserver ces deux-là éternellement dans sa mémoire. 

Une à une, les images se manifestèrent devant Mike dans toute leur réalité. Elles se présentèrent et évoquèrent l’amour qu’elles avaient eu pour Michael Thomas. Elles parlaient souvent de la famille et toutes venaient de cette place au nom étrange de Quadril Cinq. 

Durant la journée, Mike ne rencontra que neuf des vingt-sept visages qui figuraient à l’écran, et les lumières furent rallumées. Silencieux, Mike constata encore une fois qu’il n’avait pas pris de repas du midi. Rouge quitta son poste de projectionniste et se planta devant lui. -       Fatigué ? 

-       Non, vivifié ! Faut-il arrêter ? Rouge rit de bon cœur et fit signe à Mike de la suivre vers la salle à manger. -       Nos avons des images pour deux autres journées encore. 

Presque toute la famille y passera ! Des millions de questions venaient à l’esprit de Mike se dirigent vers la salle à manger. -       Rouge, je t’invite à dîner. Je sais que vous ne mangez pas mais, j’ai tellement de questions à te poser. 

-       Oui, bien sûr. Rouge s’amusait. Mike pensa qu’il avait certainement autre chose à faire, oubliant qu’il était là pour lui et tous les autres qui empruntaient ce chemin. 

Ils pénétrèrent dans la salle à manger où deux places avaient été mises. Surpris, Mike regarda Rouge. 

-       Qui manque avec nous ? -       Je pensais que tu m’avais invité, dit Rouge d’un ton légèrement ironique. 

-       Mais tu ne t’alimentes pas ! -       Qui adit ça ? Rouge s’amusait vraiment et il s’installa à la table devant Mike avant de se verser un verre de jus de fruits. Mike était ébahi. 

-       Je n’ai jamais… enfin, les autres anges n’ont jamais mangé. J’ai conclu que… Rouge l’interrompit. -       Michael, les anges n’ont pas besoin de se nourrir, mais je vais me joindre à toi dans cette obligation humaine parce qu’il est agréable pour toi d’avoir de la compagnie pour dîner, n’est-ce pas ? 

-       Exact. Mike ne pouvait réfuter cet argument. Il  y avait des semaines qu’il ne s’était pas attablé en bonne compagnie. Il avait bien failli en avoir lorsqu’il était avec Vert. Au moins, il n’avait pas toujours été seul à l’heure des repas. Rouge était amusant. Il était peut-être le plus amusant d’eux tous. 

-       Je me sens honoré de cette pensée, lui dit Rouge en mangeant son pain, lisant dans ses pensées. Mike dînait en prenant de nombreuses poses pour faire place aux questions s’adressant à Rouge. -       Ce qui vient de se passer est-il réel ? quand ces gens me parlaient, le faisaient-ils par le biais d’un nouveau type de projection technique que je ne connais pas encore ? Rouge ne put s’empêcher de rire encore une fois, en s’essuyant le menton avec sa serviette. 

-       Pourquoi les humains veulent-ils absolument associer la réalité à l’illusion ? Même lorsque la vérité saute aux yeux, les humains la rejettent parce qu’elle leur semble irréelle. Décidément, je ne comprendrai jamais ! -       Et alors ? insista Mike. 

-       Absolument réel. Plus réel que la réalité sur terre, Michael. Ils sont ici, en personne, pour toi, dans cette maison. 

Sans véritablement comprendre, Mike continua quand même à interroger Rouge. -       Et tous ces noms aux consonances étranges ? J’ai remarqué que mon image n’en avait pas, seulement l’écriture bizarre que j’avais déjà vue. 

-       Tu en as un, Michael, mais il est dissimulé pour l’instant. T l’apprendras un jour, si nécessaire ; ou du moins la partie que tu parviendras à prononcer. Pour l’instant, c’est sans incidence sur ton illumination. Tu vois, tu ne sais pas mon nom et ça ne t’a pas empêché de profiter de ton temps ici. Rouge prit une autre bouchée. 

Michael ne s’était jamais arrêté au fait qu’il ne connaissait pas les noms des anges qu’il avait rencontrés dans les maisons. Il les nommait par leur couleur. Ça semblait plus facile ainsi, et tous l’y encourageaient. - rouge, quel est ton véritable nom ? Mike voulait vraiment le savoir. Il reprit encore un peu de salade en attenant la réponse de Rouge. 

Tu supposes qu’un nom est un son ? 

Mike remarqua que Rouge mangeait très maladroitement. C’était la première fois, de toute évidence ! La nourriture s’échappait de sa bouche et retombait dans son assiette. Il avait utilisé quatre serviettes jusqu’à maintenant et tentait de son mieux d’imiter les manières des humains en matière de consommation. C’était d’ailleurs très drôle mais Mike était trop préoccupé par ses questions pour s’arrêter à ce détail? Ce n’est que plus tard qu’il en rirait, mais pas aux dépens de Rouge bien sûr. Rouge poursuivit, après s’être encore une fois essuyé la bouche. 

-       Tous les noms des entités de l’univers constituent de l’énergie, y compris le tien et le mien. Ils ont des couleurs, des vibrations, des sons et même… une intention ! On ne peut les attribuer simplement comme un son résonnant dans l’air, comme un nom terrestre. Tous les noms que tu as entendus ou lus aujourd’hui ne représentant qu’une partie de l’énergie du nom entier de l’entité. Tu les as entendus ou lus du mieux que tu le pouvais, en fonction de tes capacités. Lorsque les entités spirituelles se rencontrent, elles peuvent « voie » les noms. Chaque entité porte avec elle sa lignée entière et ses réalisations dans les couleurs et les vibrations de son Mer-Ka-Ba, le nom du corps angélique. C’et beaucoup plus complexe que ce que tu peux saisir maintenant, Michael, parce que c’est interdimensionnel. -       Rouge, dit Mike, comptant en apprendre plus long, aujourd’hui, dans la salle de cinéma, pourquoi certaines images de la rangée du haut n’ont-elles pas présenté leur histoire alors que ç’aurait dû être leur tour ? 

Mike pensait surtout à la femme à la chevelure rousse dont l’énergie l’avait frappé. Elle était dans la première rangée, mais n’avait pas pris la parole. -       Ce sont des humains que tu n’as pas encore rencontrés, Michael. Rouge but une gorgée de jus et tenta sans succès d’éviter que le liquide ne coule de chaque côté de sa bouche. Il dut avoir recours à une autre serviette, la septième ! 

-       Alors, ceux que je n’ai pas connus, ils ne comptent pas ? -       Les contrats non remplis ne sont normalement pas montrés ici, Michael. Ça ne signifierait rien pour toi puisque tu n’as pas rencontré ces personnes. Ceux qui se présenteront à toi sont ceux que tu connais déjà. 

Mike s’appuya sur le dossier de sa chaise pour mieux réfléchir à une pensée qu’il n’avait pas eue depuis quelque temps. Il s’interrogea sur la pertinence de ce voyage au pas des sept maisons. S’il était resté à Los Angeles, il aurait pu connaître les personnes dont les plans spirituels correspondaient aux siens. Avait-il mis fin à quelque plan cosmique ? Quelles en seraient les conséquences ? Rouge « écoutait » et répondit à la question non formulée. 

-       Michael, écoute-moi bien. Certaines choses qui s’offrent à toi sont incompréhensibles sur le plan des trois dimensions. Ton esprit n’est pas celui de Dieu ici. Tu ne peux pas savoir ce que nous savons déjà. Tu es encore humain et nous t’aimons beaucoup pour ce que tu es. Il se passe plus de choses ici que tu ne le crois. Tu as choisi de quitter le chemin, et c’est un accomplissement. Il n’y arien d’inapproprié dans ce que tu as chois de faire. Nous ne t’apporterions pas toute notre aide s’il n’était pas sacré que tu sois ici au moment présent. Mike n’avait jamais perçu son choix de faire ce voyage comme une décision sacrée. Il continuait à le percevoir telle une fuite. Il apprenait à rentrer chez lui et, pour une raison quelconque, c’était un geste honoré et béni de ces êtres angéliques. Rouge avait raison. Mike ne voyait pas la situation dans son ensemble. 

-       Vais-je comprendre un jour ? -       Lorsque tu seras devant la porte du but et que tu l’ouvriras, tu comprendras. 

Rouge se leva et quitta gracieusement la pièce. Après son départ, Mike se leva et alla se placer près de la chaise qu’il avait occupée. On aurait cru qu’un enfant de trois ans avait mangé là. Les miettes de nourriture et le jus étaient répandus partout. Mike éclata de rire. 

-       Rouge, je t’aime, s’exclama-t-il. Mike réalisa la générosité de Rouge, qui avait accepté de partager son repas. Il avait essayé ! Même les anges ne sont pas doués dans certains domaines, je suppose. Puis, il se mit à réfléchir et se demanda s’il y avait des choses que Dieu ne pouvait pas faire ! Une voix se fit immédiatement entendre à son esprit… celle de Violette ! -       Oui, Dieu ne peut pas mentir. Dieu est incapable de détester. Dieu ne peut prendre de décision partiale dans on champ d’amour. C’est essentiellement la raison pour laquelle il y a toutes ces leçons sur la terre, pour que Dieu puisse subir un test d’impartialité. 

Oh là là ! Mike savait que quelque chose de profond venait d’être divulgué, mais il n’y comprenait rien. Sans doute qu’en temps et lieu, ces choses prendront leur véritable sens, pensa-t-il. Que c’était bon d’entendre la voix de Violette encore une fois. Quel endroit magnifique ! 

Durant son sommeil, Mike revit les deux entités angéliques Aneehu et Eleeuin entourées de couleurs vives et de motifs géométriques. Une vraie merveille ! En dépit du spectacle de lumières, il dormit très bien. 

gifs papillonsMichael était impatient de recommencer le lendemain. Il engouffra son petit déjeuner et suivit Rouge dans la salle de spectacle. Il se rua littéralement vers son fauteuil moelleux et attendit les exposés et les paroles éclairées de sa nouvelle famille. Tout était parfait. 

Henry le Tyran, se présenta à lui. Il parla du contrat qui les liait et de sa lourdeur. Mike et Henry avaient navigué ensemble autrefois et leurs vies d’alors avaient dicté les leçons à tirer dans celle qu’ils venaient de franchir. C’était fascinant et surtout plein de sens. Ils étaient associés dans une danse d’énergie éternelle. Il disparut, et Mike le remercia d’avoir si bien joué son rôle. 

Ensuite, la femme qui avait provoqué l’accident de ses parents s’adressa à lui. Elle prenait plaisir à s’exprimer. Elle se qualifiait de « catalyseur final » un autre langage spirituel que Mike ne captait pas encore. Elle laissait entendre que ce soir-là elle avait rendez-vous avec les parents de Mike sur cette route de campagne sombre et qu’elle s’était présentée à l’heure prévue. Elle parla des sessions de planification et de la façon dont les entités avaient applaudi lorsque tout fut joué. La mort offrait une énergie tout à fait différente pour ceux qui étaient  de l’autre côté. Une vraie pièce de théâtre ! 

La femme ne s’excusa nullement pour ce qu’elle avait fait. Elle n’avait pas à le faire puisque tout était dans l’ordre des choses. Mike ne portait plus de jugement. Il abonda même dans son sens. -       Merci du précieux présent, dit-il. Il avait prononcé ces paroles sincèrement. 

Le défilé des membres de la famille était terminé pour la journée. Mike se leva pour aller dîner. Il avait rencontré neuf autres personnes. Cette fois, il n’invita pas Rouge à manger, mais lui demanda tout de même de rester avec lui pendant le repas. Il avait d’autres questions à poser et ne voulait pas être distrait par la nourriture éparpillée ici et là et le jus renversé ! 

-       Rouge, plusieurs de ces entités vient encore sur la Terre. Comment peuvent-elles alors se présenter à moi et me parler ? -       Tu fais encore appel à l’expérience humaine pour comprendre la réalité du retour chez toi. Le véritable Michael Thomas peut être à plusieurs endroits à la fois. L’aspect de Dieu qui constitue la partie la plus élevée de ton âme n’est pas entièrement présent lorsque tu es sur la terre. Il est ailleurs, vaquant à d’autres occupations comme la conception d ‘autres plans d’énergie avec la famille puisque tu as décidé de changer de route. Rouge  souriait pendant que Mike prenait le temps de saisir ce qu’il venait d’entendre. 

-       De nouveaux plans ? -       Oui, de nouveaux plans. 

Mike était estomaqué. Les pièces du casse-tête commençaient à se placer. Les séances de planification se déroulaient non seulement au début, avant son arrivée, mais il devait y en avoir de nouvelles, à cause des choix éclairés qu’il avait faits. Elles faisaient appel à des parties de lui qu’l n’avait même pas conscience qu’elles existaient ! 

-       Cela veut-il signifier que j’ai une personnalité multiple ? -       Michael, ferme les yeux. Concentre-toi. Rappelle-toi les événements de la journée. Imagine-toi de nouveau dans la salle rouge… Où es-tu maintenant ? 

-       Dans la salle rouge. -       Je croyais que tu étais ici en train de manger ? 

Mike ouvrit les yeux et regarda Rouge d’un air découragé. -       Attends un peu. C’est dans mon imagination. Ce n’est pas plus important que mes rêves. Mon corps réel est ici. Mes pensées sont dans la salle rouge. 

-       Bien. Qu’est-ce qui est le plus réel : ton corps ou tes pensées ? -       Mon corps… enfin je pense. Mike était incertain de sa réponse. Rouge ne dit rien. Il se pencha plutôt vers Mike et lui donna matière à réflexion. 

-       Michaêl, la nuit dernière… tu as rencontré tes parents encore une fois. Et cette fois, ils t’ont montré leur énergie réelle et tu les as appelés de leurs noms véritables. Tu as voyagé avec eux et tu t’es bien amusé. 

Mike cessa de manger. -       Es-tu en train de me dire que c’était réel ? 

-       Oui. -       Mais je dormais, c’était un rêve. 

-       Ta nature humaine ne te permet pas de saisir la réalité de l’esprit, Michael. Seule ta conscience forme la réalité. L’aspect physique est temporaire. Ta structure cellulaire, bien qu’elle soit un véhicule sacré, n’est que la résidence de ta conscience, et tu peux amener ton esprit où tu veux. Crois-moi, c’est ainsi. 

Rouge souriait. -       Je peux quitter mon corps ? 

-       Tu le fais régulièrement, Michael. Par conséquent, tu peux être à deux endroits à la fois, comme tu dis toi-même. Ce n’est pas aussi inhabituel que ti le crois. Dans la mesure où tu n’oublies pas de revenir à ton véhicule humain, tant est bien. Tu t’es engagé à mouvoir ta conscience dans ce véhicule, tant et aussi longtemps que tu seras sur terre. Mais tu peux quand même voyager. -       Tu dis qu’il y a des parties de moi qui ne sont pas ici ? 

-       Oui. Rouge connaissait la question qui suivrait. -       Où sont-elles 

Rouge se leva de sa chaise et se dirigea vers la porte, comptant laisser Mike se reposer pour la nuit. Il se retourna pour répondre à la dernière question. 

-       Dans le lieu le plus sacré qui soit. Avec tous les autres. Dans le temple de la physique. Avec Dieu. 

Sur ce, Rouge se retira. Mike venait d’entendre une somme importante d’informations et ne parvenait pas à la comprendre. Le temps de la physique ? Qu’est-ce que ça pouvait bien être ? Un projet à la fois physique et religieux ? Ça ressemblait à un film de Harrison Ford ! Qu’est-ce que ça pouvait bien signifier ? Chaque nouvelle question semblait en soulever d’autres. 

Mike se mit au lit. Tout juste avant de s’endormir, il se rappela ce que Rouge lui avait dit sur la réalité de ses rêves. S’était-il vraiment déplacé la veille, avec ses parents ? C’était tellement nouveau, si étonnant ! Mike y pensait encore lorsqu’il s’enfonça dans cet état où l’esprit humain perd toute conscience claire de ce qui se passe vraiment. Il se dirigea encore une fois vers son endroit préféré, là où il s’était rendu plusieurs fois : le point de jonction entre l’amour et la réalité où les membres de la famille se réunissent pour s’entretenir du passé, du présent et du futur. Là où les lois de la physique sont en apparence violées mais où, en fait, elles se créent. Bien sûr, il oublierait tout par la suite. 

gifs papillonsIl en était à sa dernière journée dans la maison rouge. Il ne lui restait que quelques entités astrales à rencontrer, puisqu’on avait passé par-dessus cinq d’entre elles qui ne faisaient pas partie de l’expérience de Mike jusqu’à maintenant. Il revit le professeur qu’il avait signalé à l’administration et le voleur qui avait apparemment tout déclenché en pénétrant dans son appartement. Tout ça semblait si loin ! 

Mike les écouta tous. Il respectait le fait qu’ils fassent partie de sa famille et qu’ils soient reliés de diverses façons à sa vie actuelle et à ses vies passées. Lorsque tout fut terminé, il possédait une vision d’ensemble comme très peu d’êtres humains en ont. Il comprenait plus clairement le sens de la vie. Encore une fois, il regratta de ne rien pouvoir ramener de tout cela à Los Angeles ou de n’en rien avoir su plutôt. 

S’il avait saisi la notion de contrat et d’énergie karmique  plus tôt, il aurait pu comprendre beaucoup mieux la moindre expérience émotive, ce qui aurait fait de lui l’être humain le plus accompli à avoir vécu sur la planète ! Mais peut-être ces choses ne devaient-elles jamais être connues des humains de la terre ? Peut-être était-ce là une partie des leçons dont on parlait si souvent ? C’était comme être dans la noirceur et tenter de voir la lumière à tout prix. C’était un casse-tête immense. Mike se sentait Reconnaissant devant la connaissance et l’illumination que lui apportait son périple. 

Ce soir-là, Michael célébra son corps, comme Vert le lui avait appris. Il sentit une autre transition et se comporta exactement comme le lui avait appris Vert. En moins de quelques heures, tout fut terminé, et Mike sut hors de tout doute qu’il avait franchi une autre étape où, d’une certaine manière, la biologie avait fusionné avec son esprit. Il semblait que l’acceptation des connaissances acquises ici et dans les autres maisons avait produit une réaction psychologique de ses cellules. Puis, il se rappela l’explication de Vert sur la façon dont son esprit se manifestait dans chacune de ses cellules. Tout se tenait, décidément. 

Il dormit profondément, encore une fois,  sans tenir compte de ses voyages astraux et de ses réunions de famille et se réveilla reposé. Après le petit déjeuner, il revêtit son armure, se para de son épée et de son bouclier et partit à la recherche de Rouge. Il était là, prêt à le raccompagner à la porte. Il fut touché à l’approche de Mike. -       Michael Thomas de l’Intention pure, tu as changé. 

-       Je sais. Mike était timide à la pensée de la cérémonie et du changement qu’il avait vécu la veille. « Comment peux-tu le savoir ? Comment un ange peut-il déterminer qu’un humain a subi une transformation de vibration ? » 

Rouge regardait Mike avec une expression d’ébahissement. 

-       Tes couleurs te trahissent. Je n’ai jamais vu un humain se transformer si profondément, si rapidement. Tu es un cas unique ici. Tu as tout accueilli et saisi rapidement ce qui t’a été offert. Tu es un être humain vraiment spécial 

Rouge se retourna et guida Mike dans le dédale de corridors, vers la porte d’entrée de la maison rouge. Mike commença à mettre ses chaussures, qu’il trouva là où il les avait laissées. Il n’avait rien compris à propos des couleurs, mais  c’était sans importance. -       Je n’oublierai jamais cette maison, mon cher Rouge. C’est ici que j’a rencontré ma famille pour la première fois. 

Rouge souriait. Il savait la vérité. Michael avait rencontré sa véritable famille pour la première fois en tant que Michael Thomas, l’être humain. Mais Michael la connaissait en fait très bien. -       Michael Thomas, tu n’es pas au bout de tes surprises. Il te reste encore deux maisons. Ta nouvelle maison te permettra de percevoir de façon  encore plus intense ce qui t’attend. Te sens-tu prêt ? 

Etait-ce un avertissement ? -       Y a-t-il un problème qui m’attend ? demanda Mike d’un ton inquiet. 

-       Tu devras affronter certains défis. Spirituels, physiques et d’autres, qui feront appel à tes émotions humaines avant que tu ne franchisses la porte du but. Ce seront sans doute les plus grands que tu auras rencontrés sur cette terre. Certains pourraient même remettre en question tout ce chemin et sa réalité. D’autres t’étonneront par leur ampleur. Tu pourrais même avoir peur. 

Mike réagit en entendant cela. Il savait qu’une épreuve l’attendait. Mais il restait déterminé, jugeant qu’il ne pouvait abandonnera près avoir parcouru tout ce chemin. -       Je comprends, dit-il. Je suis prêt. 

-       Oui, je sais que tu l’es, cher ami humain. Rouge regardait Mike comme s’il le voyait pour la première fois. « Jai une question à te poser. Tu l’entendras ce matin, puis deux autres fois seulement. La dernière fois sera la plus importante. » 

Enfin ! Mike était heureux qu’un ange lui donne des renseignements sur la raison de cette question qu’on lui posait à chacune des maisons. Il devait y avoir un lien avec la septième maison et avec ce qu’il trouverait. -       Je suis prêt à entendre la question, Rouge. Bien sûr, Mike connaissait la question, mais voulait laisser à Rouge l’honneur de la poser. Rouge savait que Mike lui laissait savourer ce moment et l’appréciait. 

-       Michael Thomas de l’Intention pure, est-ce que tu aimes Dieu ? -       Tout comme je t’aime et aime tous les autres, oui, j’aime Dieu. 

 Mike s’avança et posa un geste qu’il risquait pour la première fois. Il serra Rouge dans ses bras. Il n’était pas facile d’encercler cet immense ange rouge de ses bras, mais Mike fit de son mieux. Rouge accepta gracieusement la salutation physique et se pencha même pour permettre à Mike de le voir dans les yeux. Rouge enlaça Mike complètement, l’enrobant dans le tissu léger des vêtements rouges. -       Ce geste est très significatif, dit Rouge en s’éloignant de Mike. Comme Vert et Violette me l’ont dit, tu es le premier dont la vibration permet le contact physique avec un ange. Rouge était ému. « Nous n’avons jamais pu serrer un humain dans nos bras jusqu’à maintenant. Jamais je ne l’oublierai. 

Mike considéra cette remarque comme un compliment et s’engagea sur le sentier le menant à son parcours. Il devait choisir entre la route toute tracée ou l’autre. Oui, cette fois il emprunterait le chemin tracé jusqu’à la prochaine maison, blanche selon ses renseignements. Il se retourna une dernière fois pour saluer Rouge de la main. Rouge était sur le palier et regardait Mike s’éloigner. Il était émerveillé de ses progrès. Il était fier que les présents de Mike et ses armes s’harmonisent si bien à lui en tant qu’être humain. Il ne l’avait jamais vu à un tel degré. 

Il ne fallut que quelques instants avant que la répugnante créature imprégnée de mort ne surgisse des arbres et se mette en route derrière l’être humain qui se dirigeait vers la prochaine maison. L’horrible créature ne laissait aucune trace de pas en  marchant. Elle passa tout près de Rouge en le regardant de ses yeux féroces. Pour la première fois, l’ange lui adressa la parole. 

-       Fantôme, tu n’as aucune chance.  Sur ce, Rouge se retourna et se retira dans sa maison rouge. 

Votre nouvelle réalité

 

Gif chevauxDevant ce changement du champ magnétique que vous avez autorisé et qui se produit dans votre ADN même, votre réalité même, plusieurs sont anxieux (c’est le moins qu’on puisse dire !). Dans cette énergie souvent déstabilisante, où vous travaillez très fort mais avez dû négocier des tournants imprévisibles, quel conseil vous donne l’Esprit en ce moment ? Selon lui, qu’êtes-vous censé faire de ce changement qui vient augmenter le pouvoir de votre conscience ? Voici trois éléments  à considérer : 

 

Elément n° un 

Réaliser votre ascension ! Combien de fois vous l’ai-je répété ? Plusieurs fois ! Ceux qui nous critiquent pourront évidemment rétorquer ceci : « Eh bien, Kryeon, vous leur donner encore un message général qui ne comporte aucune règle. Vous leur dites de faire telle chose, de la sentir, mais ne leur indiquez aucune marche à suivre. Vous ne leur fournissez aucun manuscrit pour les aider. Comment peuvent-ils réussir ? » 

 

Je vais vous donner une information vieille de deux mille ans. A cette fin, je vous emmène ailleurs pour vous faire vois une scène particulière. Nous vous avons dit dans le passé que la clé de l’ascension, soit le passage à un état interdimensionnel, était le Troisième Langage, et nous en parlons depuis des années. Qu’il s’agissait de « syntoniser votre réalité avec une autre fréquence », de façon à vous intégrer au Treillis cosmique. Qu’il fallait créer une énergie nouvelle au lieu d’utiliser celle dont vous connaissez déjà l’existence. Toutefois, comme les instructions que nous vous avons données ne sont pas linéaires, elles n’éveillent aucune résonnance chez les personnes qui désirent des « explications numérotées ». il y a quelque temps, nous avons transmis une communication sous le titre « Expliquer l’inexplicable ». Comment expliquer la multidimensionnalité à un être quadridimensionnel ? Croyez-mois, on est loin ici de toute numérotation. 

 

Pourriez-vous décrire la couleur rouge à un aveugle de naissance, en procédant par a + b ? Un peu difficile, n’est-ce pas ? 

 

Voici donc cette information vieille de plus de deux mille ans. C’est l’histoire d’un homme appelé Pierre. On raconte que cela s’est passé sur la mer de Galilée. L’anecdote est relatée trois fois dans vos Ecritures. Elle diffère quelque peu dans l’une des trois versions et certains disent qu’il s’agit d’un récit véritable tandis que d’autres croient qu’elle a valeur de métaphore. Peu importe. Ce qui compte, c’est qu’elle contient un enseignement spirituel authentique et profond, sans égard  l’exactitude de l’évènement. 

 

Pierre était disciple de chaman. L’histoire rapporte qu’il se trouvait alors dans une barque avec ses amis, se dirigeant vers son maître sur le rivage. Déçu, il aurait aimé que celui-ci vienne le rejoindre. Le maître lui dit alors : « Pierre, ne crains rien et regarde », puis il se mit à marcher sur les eaux. Pierre sentit qu’il pouvait faire la même chose, mais il avait besoin d’une permission. Il demanda donc à son maître de lui ordonner de se rendre jusqu’à lui. Celui-ci le regarda dans les yeux et lui répondit : « Tu peux le faire aussi. Viens à moi : » Et Pierre le fit ! Se concentrant sur son maître, il descendit de la barque et se mit à marcher sur les eaux, défiant tout comme lui la réalité quadridimensionnelle. Quelque chose d’intéressant se produisit alors. Pierre regarda où il posait les pieds et se mit à intellectualiser la situation, se disant : « Je ne devrais pas être capable de faire cela ! » On ne lui avait pas donné de règles à suivre. Il se mit aussitôt à s’enfoncer. 

 

Attardons-nous un peu aux réactions de Pierre. Lorsque son maître l’invita à marcher sur les eaux à son exemple, il sentit qu’il pouvait le faire car il avait confiance en celui-ci. Mais que s’est-il passé dans son esprit ? « Vous savez, cher maître, je n’ai pas de manuel d’instructions pour arriver à cela. Combien d’étapes le processus comporte-t-il avant que je puisse réussir à transgresser ainsi les lois physiques ? Quelles sont les règles à suivre ? Je pense qu’il me faut les connaître avant de pouvoir marcher sur les eaux. » Pierre avait cependant confiance et, lorsqu’il fit son premier pas, il sentit dans son pied un picotement alors que les deux dimensionnalités se rencontraient, que les lois physiques de l’une se joignaient à celles de l’autre grâce à la création spirituelle opérée par un humain. 

 

Pierre n’a pas dit : « Cher maître, je dois m’arrêter un instant pour vous poser quelques questions. C’est au sujet du déplacement atomique par phases de la différentielle temporelle dans mon pied. Est-il normal que je ressente ce picotement ? Ne devrais-je pas m’exercer d’abord sur de la glaise ? Dois-je être prudent ou aller de l’avant ? Pourriez-vous, s’il vous plaît, me donner des directives ? » Non, il n’a rien dit de tout cela. Il s’est contenté d’agir. 

 

Ce jour-là, Pierre n’a pas eu besoin de manuel ni de suivre aucune directive. Il ne s’agissait pas d’un événement linéaire, car l’acte posé était d’ordre interdimensionnel. Tout ce qu’il devait faire était de se concentrer sur la divinité devant lui et en lui. Il n’avait pas à y réfléchir mais à agir. C’est là la vérité. 

 

Les directives n’avaient-elles pas été préétablies par le maître lui-même ? Les actions mêmes de cette parabole comportent les instructions du maître à son disciple : « Fais-le ! » Pas d’exercice, pas de manuel, pas d’instructions linéaires. Et nous vous disons la même chose. Mais n’aller surtout pas sortir cette phrase de son contexte ! N’allez surtout pas affirmer que nous nous comparons aux maîtres du passé, ou même à Pierre. Et n’allez pas penser en plus qu’il suffit de ne « rien faire ! car ce n’est vraiment pas le cas ! 

 

En fait, le processus n’a pas changé depuis qu’il fut exposé pour la première fois dans les métaphores de vos Ecritures. Il est exactement le même. Il s’en trouvera toujours qui intellectualiseront le phénomène en disant : « Puisqu’il n’y a pas de règles linéaires ni aucun entraînement préalable, cela n’a aucune valeur ». mais nous leur répondons par ces questions : Comment pouvez-vous discuter lorsqu’une vie est complètement changée à la suite d’une guérison ? Comme pouvez-vous argumenter quand un être humain qui devrait être mort dans la vieille réalité se tient debout devant vous ? Vous ne le pouvez pas. Comment pouvez-vous douter quand vous marchez sur les eaux ? Vous ne le pouvez pas. C’est une question de lumière. 

 

Réalisez donc votre ascension. Comment ? Non pas en ne faisant rien, mais plutôt en commençant à écrire votre propre manuel d’instructions interdimensionnelles. Enoncez d’abord ce qui suit à toutes les cellules de votre corps : « J’ai changé. Je quitte une réalité quadridimensionnelle et je sais que chacune de vous le comprend. Cellules, écoutez-moi ! J’ai décidé d’effectuer l’ascension. Nous allons élever nos vibrations mais, au préalable, nous allons apprendre comment le faire en créant notre propre manuel. 

 

 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll 

Les couches d’ADN

Les couches d'ADN dans DOUZE COUCHES DE L'ADN xxey1f4kIl a fallu trois ans pour rédiger ce livre unique en son genre et qui définira la lignée de Kryeon s’étendant sur plus de vingt ans. 
L’ADN est le plan directeur chimique de la vie humaine. 


Le Projet génome humain a cependant découvert que plus de quatre-vingt-dix pour cent de l’ADN ne sont pas codés. 

Pour tout dire, seuls près de quatre pour cent produisent les 23 000 gènes dans le corps humain. 


Et le reste ? C’est une énigme impénétrable ; à ce jour, impossible de déterminer pourquoi l’ADN ne semble avoir aucune symétrie ni code.
En vérité, il paraît plutôt aléatoire…. 

Les couches de votre ADN 


Le numéro 1 est la couche biologique, que vous avez appelée le « génome humain ». 

Vos scientifiques savent qu’elle se compose de 3 milliards de pièces. Ils savent aussi qu’une fraction d’entre elles est un code qui peut être lu, les protéines, qui créent les gènes. Il y a peut-être moins de 5 % d’entre elles qui créent ce que nous pourrions appeler « l’Arbre de Vie ». C’est ce que vous voyez au microscope. Mais il y a plus.  

Si vous examinez cette partie de l’ADN que vous pouvez voir, plus de 90 % n’a aucun sens. Ce sont les indicateurs vers les 11 autres couches. Ils n’ont aucun sens parce qu’ils ne sont pas en 3D. Le reste de l’ADN ressemble à un langage en désordre, jeté là au hasard. Certains l’ont même appelé « déchet ». Ce n’est pas ça. Il n’y a aucun hasard ici, simplement cela en donne l’apparence au mental 3D. Même dans la couche numéro 1, l’Arbre de Vie, 90 % est interdimensionnel. Le reste concerne la chimie, la chimie dure et logique.
 
Numéro 1, l’Arbre de Vie ; nous vous en avons déjà parlé. Dans tout ce que nous sommes en train de vous présenter, regardez la numérologie. Doucement, partenaire. C’est très simple, même avec 3 milliards de morceaux. C’est votre biologie. C’est pour vous la seule partie qu’on peut prouver. Tout le reste, dont nous allons vous parler, est invisible. Vous allez sûrement dire : « Bon, vous pouvez dire ce que vous voulez, Kryeon, sur ces choses invisibles ». Oh oui, nous pourrions, mais nous allons vous donner la vérité. Vous avez un problème avec l’invisible, n’est-ce pas ? Vous connaissez l’amour ? Prouvez-le. Vous connaissez le corps émotionnel ? Prouvez-le. Croyez-vous au Treillis Cosmique ? Croyez-vous aux champs énergétiques ? Croyez-vous que résonne dans le cosmos la mélodie d’une Création intelligente ? Y croyez-vous ? Les scientifiques y croient. Mais ils ne peuvent pas le prouver. Donc, ce que je vais vous donner est ésotérique, improuvable, et très réel.
 
Nous vous avons dit que la couche numéro 2 concernait votre Leçon de Vie.

 Votre Leçon de Vie. Mais nous sommes toujours dans un trio biologique. Parce que, laissez-moi vous dire maintenant que nous appelons les trois premières couches, les couches d’Ancrage. Elles concernent la biologie. 

Leçon de Vie et biologie ? Oh oui, parce que cette couche numéro 2 vous affecte émotionnellement, n’est-ce pas ? Elle affecte la chimie, elle court dans vos veines, elle parle avec le numéro 1, savez-vous ? Considérez les couches 1 et 2, et commençons à faire un peu de calcul : 1 + 2 = 3. Trois, numérologiquement, est le catalyseur. Vous avez une leçon de vie qui se combine avec le numéro 1, l’Arbre de Vie. Quelle est votre Leçon de Vie ? Comment vous affecte-t-elle ? A-t-elle à voir avec la joie, a-t-elle à voir avec la maladie ? Cela se pourrait, vous savez. C’est ce qui arrive quand vous perdez votre équilibre, votre leçon de vie. Tout se tient, c’est très profond. 

Maintenant, votre leçon de vie fait partie d’une très profonde relation avec ce que vous avez appelé les Annales Akashiques. Nous l’appellerions plutôt le Schéma Divin. Leçon de Vie, Schéma Divin. Cela se manifeste de façon ciblée, par vous, une seule fois, pour cette vie.
 
Voilà la couche numéro 2. Elle parle à une autre couche, elle est tout le temps en relation avec une autre. Elle parle à la couche numéro 8. 

Cette couche numéro 8, dont nous allons parler, représente les vraies annales akashiques de l’être humain. Ce qu’est la 2 ; le rapport aux annales akashiques. Le numéro 2 n’est pas les annales akashiques. C’est la relation à ces annales. Leçon de vie, Schéma Divin, ce que vous avez été. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? C’est compliqué, vous savez. Il y en a beaucoup qui passent leur vie à dire : « Je n’ai pas de chance ! Tout ce que j’essaye, ça rate. » Ils ne savent rien de leur Leçon de Vie, ils n’ont jamais cherché, ils s’en moquent, ils se contentent d’avancer dans leur état de victime. « Malheur à moi », disent-ils, sans jamais comprendre que s’ils savaient comment activer et utiliser certaines de ces couches qui leur appartiennent, ils pourraient réparer leur vie. 

Quand vous apprendrez à quelle couche est liée la couche numéro 8, vous verrez que vous avez une couche d’ancrage, qui est la 2, en relation avec une couche interdimensionnelle lémurienne, qui est la 8, et les deux, 8 et 2, créent un 10, qui est numérologiquement un « un », qui signifie Nouveaux Commencements. Voilà ce qui arrive quand 2 et 8 se rencontrent… Voilà pour le numéro 2. 


 
La numéro 3 a été mal comprise. Nous l’avons appelée la couche de l’Ascension, mais elle est biologique. 

Même dans le premier groupe des couches d’Ancrage, qui sont déjà toutes orientées biologiquement, nous avons le concept d’Ascension. Laissez-nous vous dire quelque chose, Êtres Humains, au sujet de qui vous êtes. 

C’est biologique parce que c’est basé dans un des organes, la glande pinéale. Ascension et glande pinéale ? Oh, oui ! « Kryeon, vous voulez dire qu’il y a dans ce corps des parties qui sont destinées à faire des choses telles que… que… l’Ascension ? » Oh, oui ! Si je vous disais que votre système biologique tout entier a à voir avec l’Ascension ? Et voilà un Être Humain qui se plaint : « Malheur à moi ». Oh, il y en a tellement sur cette planète, vraiment beaucoup, qui ne savent rien du moteur qui est en eux. Ils espèrent seulement qu’il fonctionne. Ils n’en connaissent absolument rien, ils n’ont pas la moindre idée que peut-être, peut-être, il coule dans leurs veines quelque chose d’une maîtrise, vous savez. Non. Dans l’ignorance. Ils ne savent rien de rien. Pourrait-il se faire que dans l’ADN, dans chaque cellule, il y ait une intelligence, un dessein, qui attende qu’une conscience demande : « Dis-moi ce que j’ai besoin de savoir ». Hmmm… Les couches 1, 2 et 3 sont les couches d’Ancrage.
  

Les couches 4 et 5, nous vous l’avons dit, devaient être présentées ensemble. C’est très important. Là, vous pouvez commencer à voir apparaître un dessin.

 Les couches 4 et 5 sont ce que nous appellerions votre Nom Divin. Qui êtes-vous vraiment ? 

Il faut bien que ça soit ici. Oh, cher Être Humain ! Vous portez avec vous un dossier akashique interdimensionnel. Le saviez-vous ? Oh, c’est vraiment très ésotérique ! Laissez-moi vous dire, chers membres de la famille, la vie que vous appelez « humaine » est si subtile, si passagère. Vous êtes éternels, comme je le suis moi-même, dans les deux directions du passé et du futur. 

Ça revient comme dans un cercle, nous sommes interdimensionnels, vous avez été, vous avez toujours été, vous serez toujours. Votre qualité angélique a une couleur, une couleur interdimensionnelle, une énergie qui porte un nom magnifique, que nous chantons dans la lumière. Il faut deux couches, fondues ensemble, inséparables, 4 et 5, pour en parler, pour décrire cela ; c’est si important, même la couche de Dieu n’a pas besoin d’une autre… Voilà qui vous êtes. Et le dossier akashique, ah, je vais vous dire ce que c’est. 

Laissez-moi vous en parler. Il est possible que vous ne compreniez pas, certains d’entre vous vont même ne pas aimer ça, mais je vais juste en parler à grands traits. Sur combien de terres avez-vous été ? Combien de fois avez-vous fait cela ? Oh, pas ici ! Dans d’autres univers. La réponse est ; plein de fois. Parce que c’est ce que vous faites ! Vous voulez connaître votre spécialité ? Hmmm… Je suis en train de la regarder.  Vous allez à des endroits où vous prenez une forme biologique, et votre nature angélique devient un mystère. Vous entrez dans la dualité, et vous vivez vie après vie, après vie, après vie, pour développer la vibration d’un système de façon naturelle. Vous pouvez l’appeler Terre si vous voulez, ou autrement, des noms que connaît le nom angélique.
 
 

Il y en a certains ici – oh, voilà que rient les Lémuriens – vous pensez qu’ils sont vieux ? (petit rire) Pensez à l’époque avant la Terre où vous avez fait cela. Pensez aux autres dimensions où vous avez fait cela. Voilà ce que vous faites, vieille âme. Peut-être que cela ne vous plait pas. Pour les Lémuriens ça fait un effet comme : « Quand Kryeon parle de ça, tout ce que ça me fait c’est que ça me fatigue. » (rires) Oh, célébrez votre fatigue. Il n’y a pas de fatigue de l’autre côté du voile, c’est vraiment un trait humain. C’est la biologie qui vous y a amenés, n’est-ce pas, sur ce chemin ? Voilà ce que vous pensez que vous êtes ; fatigués. Oh, ce n’est pas le cas. Non, vous ne l’êtes pas.
 
 

Je vais vous donner une information. Ce n’est pas la première transformation que vous traversez. Pas mal, non ? Je ne parle pas de la transformation lémurienne, je parle de celle qui a eu lieu sur Terre, avant celle-ci, quand vous avez enclenché une paisible évolution planétaire. Vous savez – dans votre âme – l’impression que ça fait, vous le savez dans vos veines, et votre ADN résonne au son d’un Treillis Cosmique parfait. Vous l’avez déjà fait. C’est pourquoi quelques-uns savent qu’avec votre travail de lumière il y a l’espoir, et plus que l’espoir, car vous l’avez déjà fait ! C’est pour ça que vous êtes tellement convaincus que vous pouvez encore le faire cette fois-ci. Pas tous le sont, seulement ceux qui sont maintenant en phase. Le secret ? C’est la pratique. (petit rire)
 
 

Ensemble, 4 et 5 sont votre essence angélique, le nom de l’entité akashique interdimensionnelle qui est éternelle. 

Quelle impression ça fait, d’être éternel ? (petit rire) Vous allez dire « ça fatigue ». Comprenez-vous pourquoi nous vous le disons en face, encore et toujours. Fatigués comme vous l’êtes, épuisés comme vous vous sentez, dans vos moments les plus silencieux, nous vous avons entendu dire du plus profond de votre cœur, quand vous pensiez que personne n’écoutait, nous vous avons entendu dire : « Oh, s’il faut encore que je passe à travers tout ça, je ne reviens plus ! » Oui, vous revenez ! Parce que c’est ça que vous faites. Il y en a même certains qui vont aller se faire décrypter leurs vies antérieures. J’adore ces séances, je les appelle des séances « d’auto satisfaction » (rires). « D’accord, j’ai été ceci, j’ai été cela, je suis remonté jusqu’à la Lémurie, je n’ai pas besoin de revenir, n’est-ce pas ? Qu’est-ce qu’il y a dans mon aura, dans mon énergie ? Il y est dit que je vais revenir ou non ? » Parfois le praticien vous dira la vérité, et parfois non. Vous revenez. (Rires) Pourquoi pas, avec tout ce que vous – en 3D – appelez « l’entraînement » ? Avec la lumière que vous portez, avec tout ce que vous avez traversé pour arriver à cet endroit ?  

Je vous le dis, quand vous revenez, c’est avec tout ça que vous vous réveillez. Vous vous réveillez avec tout ce que vous avez appris au cours de toutes vos vies sur cette planète, et vous continuez. Vous n’avez pas besoin de réapprendre, car vous êtes des chamans. Alors, pourquoi pas ? Et le résultat pour la planète, pour Gaïa, est stupéfiant. Où que vous alliez, Gaïa le sait. Quoi que vous fassiez, vous laissez de l’énergie, comme des empreintes.
  
La couche numéro 6, Prière et Communication.  

Prière et Communication. Regardez comment on peut l’utiliser avec les autres. Regardez encore comment on peut s’en servir avec la couche numéro 3.

 

 Voici la 6 et la 3, ce qui donne un 9. Le 9, numérologiquement parlant, signifie l’accomplissement. Voilà que vous commencez à vous représenter la façon dont les groupes communiquent les uns avec les autres

Le second groupement, 4, 5 et 6, est le groupe de la Divinité Humaine. Lorsqu’un groupe parle à un autre, ce qui se produit est de la magie. Nouveaux commencements, accomplissements… C’est compliqué, vous savez. N’est-ce pas magnifique ? Et ce n’est que la moitié. N’est-ce pas magnifique ? Quand nous vous regardons nous sommes émerveillés par votre ADN. Pas seulement sa perfection, mais sa divinité. C’est pour ça que nous vous aimons, parce que la dualité vous empêche de voir toutes ces choses

Ensuite, vous commencez par ouvrir une porte et vous partez à la découverte. Ça serait bien si ça arrivait ce soir. Osez entrouvrir la porte juste un petit peu. Découvrez la leçon de vie. Découvrez la couche essentielle, laissez-la parler avec la couche de prière et communication. Mettez en route l’accomplissement et le cercle d’énergie qui ne s’arrête jamais. Vous allez commencer à ressentir le maître que vous êtes.
 
 

Couches 7 et 8, mes préférées, les couches lémuriennes. 

Sept, huit et neuf représentent le groupe lémurien. Mais sept et huit se distinguent pour une autre raison. Je ne sais pas par où commencer. Sept est la Divinité Révélée. Un nom tout simple. C’était la haute technologie des Lémuriens. Ils n’avaient pas de microscopes, ils n’avaient pas de télescopes, ils n’avaient rien de ce qui pour vous est la haute technologie, aucun ordinateur. Ils n’en avaient pas besoin, parce qu’ils avaient accès à une perspective dimensionnelle qui vous échappe.  

Certains disent qu’ils avaient un sens supplémentaire. Non, ce n’est pas exact. Ils avaient une dimension supplémentaire ; de sorte qu’à un certain niveau, ils se savaient reliés par un même état quantique à tout ce qui les entourait, ce qui veut dire qu’ils savaient tout sur tout. Ils connaissaient le système solaire. Ils avaient à l’intérieur d’eux-mêmes un accès aux niveaux micro et macroscopique, car leur couche numéro 7 était active – quelque chose que vous avez perdu. C’est l’activation que vous avez perdue, mais cette couche numéro 7 est toujours là. C’est ça que les Lémuriens aimeraient bien que vous découvriez. Vous pourriez alors commencer à devenir plus interdimensionnels, même dans vos combinaisons avec certaines des autres couches, des autres numéros que nous vous donnons ici. 

Le nom en Lémurien : Hoa-Yawee-Moru, Hoa-Yawee-Moru. Nous avons déjà mentionné le maître Yawee – il est ici. Nous l’avons présenté déjà plusieurs fois. C’est le bon docteur qui danse (rires) [il s'agit du Dr. Ovokaitys]. Ce docteur, parmi vous, qui dispose d’outils interdimensionnels, très lémuriens d’ailleurs, utilise votre haute technologie pour réaliser ce qu’il sait intuitivement. Mais regardez le nom lémurien de cette couche numéro 7 ; Hoa-Yawee-Moru. Son nom est au milieu. « Pourquoi ? » allez-vous demander. Mais restons-en là jusqu’à ce que je vous aie donné le nom et la signification de la couche numéro 8.
 
 

La couche numéro 8 est Sagesse et Responsabilité.

 

 Elle forme une paire avec la numéro 7 : Sagesse Divine Révélée et Responsabilité. Vous voyez, il faut qu’elles aillent ensemble. C’est un cercle. Vous n’avez jamais l’une sans l’autre.  

Les maîtres n’utilisent leur pouvoir que de la façon correcte. Ils ne peuvent pas faire autrement… Parce que les deux vont ensemble. Le nom lémurien de la couche numéro 8 est Akee-Yawee-Fractus, Akee-Yawee-Fractus. 

La couche numéro 8 est le dossier akashique de l’Être Humain. C’est le dossier principal, Akee-Yawee-Fractus. Ici aussi, le mot central est Yawee, et il signifie « maître ». Voilà pourquoi cet être humain, ici présent, que nous identifions au Yawee lémurien, celui qui a vécu de nombreuses, de nombreuses années, bien avant les autres, celui dont on chantait le nom et dont on célébrait la vie exceptionnelle, était appelé Maître. Son nom est donc un nom commun en Lémurien.
 
 

J’en arrive maintenant à la suite de l’histoire sur les couches 7 et 8 (petit rire). Oh, mon partenaire, va doucement. Vous n’avez pas toujours eu ces couches 7 et 8. Elles vous ont été apportées bien avant les Lémuriens. Ésotérique ? Impossible à prouver ? La vérité. 

Selon un plan intelligent, au juste moment, ces frères et sœurs que vous appelez les Pléiadiens sont venus ici. Ils ont interrompu l’évolution de votre ADN et ils vous ont transmis directement les couches numéro 7 et 8. 

Voici une chose intéressante. Quand vous observez physiquement les traits des Lémuriens, il se produit une confusion dans vos perceptions. Mon partenaire a du mal à vous le décrire. Permettez-moi de vous demander si le nom Hoa-Yawee-Moru a une consonance familière pour vous. À quelle langue cela ressemble-t-il (petit rire) ? Un peu Hawaïen, n’est-ce pas ? Eh bien, préparez-vous ! Les Lémuriens étaient des gens de couleur. Ils étaient tous des Polynésiens. Vous pourriez dire : « Oui, mais nous avons vu le portrait d’un grand-prêtre de Lémurie, dessiné par un médium, et il ne ressemblait pas à un Polynésien. Il était blond avec les yeux bleus. » Oh oui, et je vais vous dire pourquoi. C’est parce qu’il faut un vrai discernement pour voir la différence entre les Pléiadiens et les Lémuriens.  Les Pléiadiens sont blonds aux yeux bleus (petit rire). Un jour viendra où je vous le redirai, après le grand changement, si tout se passe comme il se doit. Ces Pléiadiens vont atterrir ici. Ils vont sortir de leurs véhicules, et ils seront exactement comme vous, sauf qu’ils seront blonds aux yeux bleus (petit rire). Tous les auteurs de science-fiction seront bien déçus (rires).
 
 

Voilà pour les couches 7 et 8. Oh, mais on peut encore en dire plus. La couche numéro 8 est le dossier akashique de tout ce que vous avez jamais été sur cette planète. C’est un dossier interdimensionnel, qui contient donc aussi quelque chose d’autre. Vous n’y aviez pas pensé. Vos 3 dimensions vous disent : « Bon, donc le dossier akashique représente tous ceux que j’ai été sur la planète ». Oh oui, mais ce n’est que la moitié de l’histoire, et de ce que vous allez être. C’est interdimensionnel, rappelez-vous. Il n’y a pas de temps, pas de passé, pas de futur. Qu’allez-vous faire de ça ? 

Qui allez-vous être selon votre programme ? Ça, c’est plutôt dur à accepter, parce que selon votre processus de pensée vous allez dire : « Ça n’est pas encore arrivé, c’est impossible à déterminer puisque je n’ai pas encore pris de décision sur la base de mon libre arbitre. » Vous avez raison. Mais tous les potentiels sont stockés dans cette couche-là (petit rire). Vous les maîtres, laissez-moi vous emmener en voyage dans la couche akashique numéro 8 des Pléiadiens. Laissez-moi vous emmener en voyage. Je peux voir une Terre paisible, après le grand changement, je peux voir un chemin après 2012, et je vois la Beauté. Il existe un potentiel de grandeur, et il commence ici. Toutes ces couches sont à vous. 

Sept, huit et neuf sont l’ensemble lémurien. Neuf – comment dire – est presque toute seule. Elle fait partie de l’ensemble lémurien mais elle est presque toute seule.

 

 Numérologiquement, le 9 est l’accomplissement par soi-même. Nous lui avons donné un nom et un but : c’est la couche de guérison. Nous l’avons appelée la Flamme de l’Expansion. C’est dans cette couche que vit celui que vous appelez St Germain. La couche de St Germain, la flamme violette, la flamme de l’expansion. C’est une couche tellement importante. Soyez-en sûrs. Oh, elle est si belle, cette neuvième couche. C’est la couche… Comment vous expliquer ! Va lentement, mon partenaire ! 

Interdimensionnellement, cette couche est en contact avec chaque ligne du Treillis Cosmique. Elle est comme l’antenne de votre ADN. Toujours connectée au Treillis.

 

 Elle écoute les mélodies, elle est constamment à l’écoute, elle attend une transmission de votre part… Une transmission qui corresponde à l’air qu’elle veut entendre. Vous avez entendu parler de la EMF-Balancing-Technic. Oh, je vais vous dire la vérité. Il y a un concert de mélodies qui est profond et systématique, extrêmement pensé et réfléchi, qui parle à la couche numéro 7. Des sortes de capteurs qui s’étendent et s’harmonisent, qui se rassemblent, qui transmettent l’équilibre et la guérison. La couche numéro 9 parle à toutes les autres, même à la couche de Dieu. (Pause). Mon partenaire a du mal à vous décrire tout ça. 

Yawee, qui est dans le public, dispose d’un appareil qui lui a été transmis en tant que Lémurien, par intuition. Avec l’aide d’autres scientifiques de la Terre il a créé une énergie interdimensionnelle qui, une fois en contact avec l’ADN, crée ce que nous pourrions appeler une « action d’auto-diagnostic ».  L’ADN regarde la biologie, une couche parle à une autre, et il commence à faire son propre diagnostique, au niveau cellulaire, au niveau des protéines, et il commence à faire pour lui-même des changements pour aller vers la santé, la guérison, le rajeunissement. Laissez-moi vous dire que tout ça, c’est la couche numéro 7.
 
L’antenne capte, et il y a de nombreux moyens de parler à cette couche-là. On peut utiliser l’énergie laser, on peut utiliser la conscience de l’Être Humain. Il y a de nombreux moyens de lui parler. Des moyens génériques, des moyens spécifiques, mais tout passe par la couche numéro 9, la couche de la guérison.
 
 

Nous continuons à mettre la numéro 7 en avant, elle est si importante. C’est difficile de détacher une partie, difficile de détacher une partie. Si vous voulez le savoir, nous les considérons toutes les trois, numéro 7, 8 et 9, comme la couche de la guérison, parce qu’elles sont l’influence pléiadienne. Mais la numéro 9 est seule. 

La 9 est celle qui est connectée au Treillis, la 7 est sa partenaire. Oh, et ce n’est même pas exact. Mon partenaire tâtonne… À la recherche d’une bonne explication de ce que je lui montre de façon interdimensionnelle. Alors redescendons et disons simplement que c’est la couche numéro 9.
 
Nous vous avons déjà donné la numéro 10. Nous commençons un nouvel ensemble avec les couches numéro 10, 11 et 12. 
La numéro 10 vous a été donnée l’année dernière : Source de l’Essence Divine. C’est ce qu’a dit mon partenaire. Et puis il a dit que 10, 11 et 12 allaient ensemble, qu’elles ne pouvaient pas être séparées. Nous ne vous avons pas encore donné les 11 et 12… Source de l’Essence Divine, qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ? Ce sera très difficile à expliquer tant que je ne vous aurai pas donné les autres. Ces trois dernières couches, nous allons les appeler les Couches de Dieu. Couche numéro 10 – nous ne vous avons pas encore dit grand-chose à son sujet. Regardez encore une fois l’aspect numérologique du 10 ; nouveaux commencements. Vous savez donc déjà qu’elle a quelque chose de spécial.
 
 

Mais les 10, 11 et 12 doivent être… Oh, qu’est-ce que c’est que ce 11 ? Qu’est-ce que c’est que ce 11 ? Chochmah Micha Halelu, Chochmah Micha Halelu. Eh bien, je vais vous dire ce que ça signifie. Ça va commencer à faire un tableau que nous n’avions jamais peint auparavant. Mais vous en avez déjà un peu entendu parler par mon ami. (rires). Laissez-moi vous dire ce que c’est. Trois mots : sage, divine, féminine. Hmm… Mais ne vous trompez pas. Ça n’a rien à voir avec l’énergie de la déesse, n’ayez pas peur. Ça n’a rien à voir avec le masculin ou le féminin, vos corps ou vos esprits. Je vais vous dire ce que ça concerne la Mère. 

Par Kryeon canalisé par  Lee Carroll    

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...