Prière et la méditation

 

 

Grandir dans une famille catholique romaine : il était de coutume d’aller à l’église le dimanche, de suivre les enseignements de la Bible, et dire vos prières la nuit avant d’aller dormir. Je ne me souviens pas l’âge exact, mais à un certain point, j’ai cessé d’aller à l’église, et seulement vraiment prié, quand je sentais que je devais quelque chose de Dieu. Souvent, ces «prières de demande » étaient accompagnées par une promesse de faire quelque chose qui pourrait montrer mon désir sérieux, ainsi que ma dignité à recevoir une réponse à mes prières. Plusieurs fois, cette méthode ne fonctionna pas toujours et m’a laissé dans le doute quant à savoir si l’existence de Dieu était réelle.

 kryeon1

Comme le temps passait, les questions sur Dieu reléguées au second plan il est devenu sans conséquence pour ma vie au jour le jour. La vie m’appelait à y prendre part et je passai un bon moment à vivre comme ça ! J’ai apprécié mes quatre années à l’université, et ce ne fut pas longtemps avant que je suis retrouvée à travailler comme garde du parc national. Je me suis mariée à un collègue et, ensemble avec mon mari, nous avons apprécié le grand air. Mes journées étaient très bien remplies, je sentais ma vie complète, et il n’y avait pas de place (ou le désir) pour la prière et la méditation. Après tout, je pensais avoir tout ce que je voulais et rien ne manquait. Tout cela a changé lorsque le mariage a pris fin brusquement. Un deuxième choc est venu quand mon père et la mère de mon frère est décédée peu de temps après. Il se sentait comme si la partie la plus précieuse et sacrée de moi avait été déchirée et seulement une coquille vide a été laissée derrière. Maintenant, bien sûr, je peux voir le beau cadeau qu’il m’a donné : Un coup de pied dans le pantalon et une occasion pour moi de découvrir des vérités spirituelles. 

La recherche de l’illumination spirituelle fut  lente, surtout parce que je suis têtue. Cependant, une fois que j‘ai ouvert la porte avec mon intention, il ne fallut pas longtemps avant que je découvre les enseignements de Kryeon, que canalise Lee Carroll (le canal Kryeon original).Je n’avais jamais entendu parler de canalisation, mais en lisant les mots de Kryeon c’était comme entrer dans un lieu intemporel et chaque cellule de mon corps a été animée par le souvenir de quelque chose de si grand qu’il n’a même pas été possible d’expliquer. Il était simplement un knowingness que je me rappelais les choses que j’avais toujours connus. Cette prise de conscience a créé une ouverture pour moi d’entendre et de recevoir les réponses que j’avais cherchées. L’action de prière et de méditation a pris une nouvelle signification. 

Chaque personne a sa propre idée sur ce que la prière et la méditation est, et c’est unique pour nous tous. Il suffit de jeter un coup d’oeil à tous les systèmes de croyances organisés sur la planète, et comment ils prient leur Dieu. Prière et méditation sont effectuées chaque jour dans tant de façons différentes à ce que vous vous attendez de voir. Indépendamment de ce que vous considérez être, je suis sûr que votre compréhension de cette belle forme de communication sera grandement améliorée par ce message de Kryeon :

 

Le processus de la prière et la méditation

Je veux vous parler de quelque chose de spécial aujourd’hui. C’est sur la méditation. Il a été pratiqué ce jour, mais je ne l’ai jamais parlé aussi clairement que nous allons le faire dans ces moments à venir. Certaines personnes appellent cela la prière, et certains l’appellent la méditation. Dans le passé, la prière a été considérée comme «parler à Dieu, » et la méditation a été considérée comme « être à l’écoute. » En fait, les deux sont communication. Ce soir, nous allons tenter de vous donner des informations plus précises sur la façon dont cela fonctionne. En outre, nous aimerions vous donner quelques attributs autour d’elle pour lesquels vous n’étiez peut-être pas au courant.

La meilleure façon de vous donner certaines de ces informations est en répondant aux questions qui ont été posées à ce sujet. Tout d’abord, nous parlons de la ligne de vie de l’être humain éclairé avec la famille. Certains ont dit, « Eh bien, Kryeon, je ne possède pas vraiment le temps de méditer beaucoup. » Comme nous l’avons déjà dit, dans cette nouvelle énergie, il n’a pas vraiment d’importance. Si vous avez donné l’intention de communiquer avec la famille, vous êtes méditant avec la troisième langue que vous marchiez d’un endroit à un autre. Cependant, ce type de médiation, c’ est « la méditation ciblée. » Ceci est le processus qui communique non seulement, mais transmet aussi de l’énergie à se qui se manifeste.

La méditation et la prière sont focalisées. Ce ne sont pas des types de communication qui apportent un câlin de temps en temps de l’Esprit ou un clin d’oeil cosmique quand vous voyez 11 h 11 sur l’horloge. Non, ce genre de méditation est entre l’humain et le spirituel que vous Etes. Il est l’énergie qui a lieu sur une base régulière, si vous le permettez, dans vos moments de communication les plus profonds avec Dieu.

Nous voulons que vous compreniez que lorsque vous parlez à Dieu, vous n’avez pas à lever les yeux vers le ciel et attendre quelque chose de grand qui descende , ni à vous rendre visite. C’est en effet dans l’autre sens. Au lieu de cela, vous efforçant de répondre à la divinité qui habite en vous. L’étincelle de Dieu est en chaque être humain dans la chambre. Vous ne pouvez pas le croire, car il est contre-intuitif de tout ce que votre dualité présente. Le fait est bien caché que vous avez cet attribut impressionnant en vous, mais nombreux sont ceux qui vont le découvrir au sein de cette nouvelle énergie.

dieu

Les couches de méditation

La méditation a trois sections distinctes en elle. La première nous l’appellerons intention. C’est l’endroit où passent son temps plus de 80 pour cent de l’humanité quand ils décident de parler à Dieu. Il est bien reçu par l’Esprit, mais il est seulement la partie «bonjour» du processus.

Les deuxième et troisième couches de ce processus n’ont effectivement aucun nom et aucun concept qui puisse être donné par mon partenaire, mais il va essayer. Le second est ce qu’il appellera gesticulations. Le troisième, il suffit d’appeler la réception et la livraison. Ce sont ses noms aujourd’hui, puisque le concept de ce qu’ils sont vraiment vous sont inconnus à tous les niveaux au sein de votre langue. Ces couches de la méditation ne sont pas aussi faciles qu’ils sonnent de leurs noms. Ceux d’entre vous qui ont eu des expériences très profondes avec des visions savent de quoi je parle. Il n’y a rien de plus simple qu’à expliquer une vision.

Une couche – Intention
Parlons d’intention. Il y a trois questions auxquelles  je voudrais répondre au sujet de la première couche de la méditation et la prière. Imaginez-vous être prêt à communiquer. »? Cher Kryeon, cher Spirit, la cérémonie est-elle nécessaire pour cet endroit que nous appelons la méditation et la prière » 

Notre réponse est la suivante :

l’Esprit aime la cérémonie. La raison pour laquelle nous aimons, car il est la manière humaine de faire une place pour cet événement en un moment spécial. Il est donc un hommage – un hommage de la famille. Donc, nous disons, créer une cérémonie si elle vous fait vous sentir bien. Cela ne nous dérange pas du tout. Et vous allez entendre cette déclaration de nombreuses fois: Nous allons attendre patiemment jusqu’à ce que vous soyez prêts !  nous allons le respecter. Si vous construisez un autel, nous serons là, et si vous ne le faites pas, nous serons là. Nous sommes prêts, peu importe ce que vous voulez faire ce que vous sentez est approprié à la situation.

«Kryeon, est-il bon de jeûner – pour préparer le corps dans la pureté de cette réunion » 

Bien sûr, il est bon. Mais ce n’est pas une règle. Après que vous ayez préparé votre corps, nous serons là.  »Eh bien, alors, combien de temps devrions-nous attendre ? » Combien de temps voulez-vous? Quel que soit le temps que vous choisissez de jeûner, nous serons là quand vous aurez terminé. Vous voyez, on ne va pas n’importe où. Nous allons simplement vous regarder. Mais comprendre, nous jouir de la cérémonie! Encore une fois, en honorant la situation.

« Eh bien, je suppose que ce que je demande est la suivante : Est-il utile ou pas, pour purifier le corps avant de prière et de méditation ?

«  Cela dépend de votre chemin. Il y en a certains qui peuvent ouvrir le dialogue et aller droit au but à la couche la plus élevée. Il y en a certains qui vont ouvrir le dialogue et mettre  un certain temps pour y arriver. Chaque voie est différente. Certains aiment prendre le temps, et d’autres veulent aller droit au but. Comprenez que lorsque vous ouvrez le dialogue avec l’Esprit, même si elle est à un niveau faible, même si elle est dans la première couche de notre point de vue, c’est seulement pour donner un message d’accueil. Vous pouvez jeûner pendant trois jours pour se préparer à ouvrir le dialogue. Dans le processus de ces trois jours, nous allons recueillir un entourage pour vous écouter. Vous ne saviez pas que, vous l’avez déjà fait ? Vous voyez, il est de votre intention. Mais une chose intéressante se passe : Si vous ne recevez pas la couche suivante, que nous allons décrire brièvement, et que vous restez dans la couche intention, c’est comme un millier d’individus qui viennent à un film qui n’ont jamais joué. Vous voyez, quelque chose doit se produire en dehors de l’intention.

« Mais Kryeon, il y a des cultures de la planète où l’on voit des humains monter les escaliers jour après jours pour prier. Quand ils ont terminé, ils sont épuisés … parfois ils seront sur leurs mains et les genoux – griffés et meurtrie. D’Autres sociétés et cultures vont se fouetter jusqu’à ce qu’ils soient sanglants, donc ils vont souffrir pour venir à l’autel et parler à l’Esprit. Que dire de cela? »

Encore une fois, la réponse est celle à laquelle nous nous attendons. Tout ce qui est approprié pour que vous vous sentiez prêt est approprié pour nous. Aller à travers ce que vous pensez qui doit se passer pour vous. Il n’y a pas de jugement à porter. Nous sommes très prêts à recevoir la communication de l’Esprit de quelque façon que vous souhaiterez lui donner. 

Mais nous aimerions faire une suggestion: Pourquoi pensez-vous pas rester vers le bas c’est mieux communiquer ? Permettez-moi de vous poser cette question : Si vous êtes un morceau de Dieu, pourquoi voudriez-vous avoir à passer par ces choses si pénibles ?  Devez-vous gravir une montagne pour parler à votre partenaire ? Pourtant, il n’y a aucun jugement si vous le faites, et nous allons attendre pour vous.

Il pourrait vous surprendre de savoir qui est plus prêt à parler à qui. Savez-vous ce que nous voulons faire – ce que nous voulons vraiment faire? Je parle du point de vue de ces «partenaires» autour de vous en ce moment qui sont assis à côté de vous, qui pèsent sur ​​vous et qui vous aiment, et qui sont prêts à écouter quand vous avez passé au  stade de l’intention. Nous voulons aller et aider à résoudre les problèmes ! Nous tenons à vous marier énergiquement. Nous voulons vous aider à créer votre maître-capot. Nous voulons lever le voile de sorte que vous puissiez manifester les choses avec vos mains mêmes. Nous voulons faire en sorte que vous puissiez vous lever de votre siège et dire: «Il est une vie glorieuse. Il est parfois difficile, mais ce un moment spécial pour moi d’être sur la planète! « Voilà ce que Dieu dirait à ce sujet. Dieu est un partenaire de vie omniscient, prêt à être à vos côtés. Mais le voile, la dualité, et le test exige avant de vous que vous le découvriez par vous-même. Vous êtes en fait une partie de Dieu.

Béni soit l’Être Humain qui peut crier pour les éléments, « Je suis heureux avec moi-même. Je suis heureux d’être ici. Je peux avoir des défis dans la vie parce que je les ai choisi pour faire le travail spirituelle pendant que je suis ici, mais ces choses aideront réellement à bouger et à changer la planète. Je vais chanter parce que je suis heureux d’être ici. « Il est un être humain sage, très cher, qui peut prétendre l’âme de bien-être, peu importe ce qui se passe. Il est la sagesse du maître qui chante dans le processus d’essais. Pourtant, ces mêmes êtres assis devant moi entendre et de lire. Je parle à Lémuriens dans une très grande salle qui n’a pas le temps. Je pense que vous savez qui vous êtes.

Kryeon canaliser live « méditation et la prière » donnée à Reno, Nevada – 20 Mars, 2004

Kryeon sur le Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

 

Ronna Herman et les Révélations de l’Archange Michaël

 

 

Dans son message de Juin 2009, l’Archange Michaël lui a déclaré ceci :

 

« En terminant, nous aimerions clarifier un vieux concept qui a dérouté plusieurs chercheurs dans leur étude des enseignements de Sagesse du passé. Les enseignements occultes des années 1900 mentionnaient souvent la Grande Fraternité Blanche. Les mots « Fraternité Blanche » ne désignaient pas une couleur ni une race, mais plutôt la Lumière Divine qui s’exprimer par un blanc cristallin. Ils ne désignaient pas non plus un groupe exclusivement masculin, car plusieurs maîtres féminins occupaient (et occupent toujours) une haute position au sein de la Hiérarchie Spirituelle ou du Conseil Cosmique. 

1Ronna Herman

Les membres de l’ancienne grande fraternité blanche cosmique font partie de l’ordre de melchisédeck  lequel est composé de nombreux maîtres terrestres ascensionnés, masculins et féminins, et d’etres spirituels non physiques hautement évolués provenant de tous les secteurs de cet univers. Par le passé, ils ont assisté l’humanité depuis divers retraites ou ashrams situés en des endroits stratégiques.

 

Ces etres prestigieux résident maintenant dans les divers cités de lumière célestes du monde. Ceux et celles d’entre vous qui sont activement engagés sur le sentier ascensionnel et qui ont intégré dans leur vaisseau physique une partie des fréquences vibratoires de la cinquième dimension peuvent faire des séjours nocturnes, avec leur corps éthéré, dans les salles de classe des cités de lumière en vue d’accélérer leur processus ascensionnel.

 

Désormais, ce groupe se nommera le conseil cosmique de la lumière afin de refléter l’évolution de la conscience universelle. Que vous l’acceptiez ou non comme étant votre vérité, vous devenez, mes bien-aimés, des citoyens galactiques, et l’une des futures étapes de l’illumination sera la réunion avec plusieurs membres de votre famille de lumière solaire et galactique. Soyez assurés que l’on demandera à certains d’entre vous de se joindre au conseil de lumière en tant que représentants de la terre et de l’humanité ascendante« .

L’archange michaël a dit que l’on préparait actuellement un certain nombre d’aspirants sur le sentier à leur initiation au conseil cosmique de la lumière. Il lui a en outre affirmé, à sa grande surpris e, qu’elle serait initié à ce conseil en janvier 2010. Un peu partout dans le monde, plusieurs chercheurs sur le sentier ont été initiés au conseil ou se préparent à l’être, car il est impératif que le plus grand nombre possible d’instructeurs/conseillers instruisent les masses et les inspirent.

 

Plus nous seront nombreux à demeurer centrés dans le cœur sacré en ayant atteint une signature énergétique du milieu de la quatrième dimension ou du début de la cinquième, plus nous pourrons aider l’humanité et la terre à effectuer le passage dramatique à une réalité dimensionnelle supérieure.

Ronna herman a reçu une magnifique vision le 1er février 2010. Cependant, on lui a dit qu’elle s’était déroulée durant l’un de ses séjours nocturnes, comme il avait été prévu.

 

En méditation, elle a vu un groupe d’etres lumineux en robe blanche debout en demi-cercle autour d’un énorme cristal à double terminaison. Ce cristal  dégageait un beau spectre de couleurs, et des motifs de lumière géométriques complexes brillaient également à l’intérieur. D’autres etres étaient présents, mais elle a reconnu seulement l’archange michaël, yeshua, djwal khul, el morya et saint -germain.

 

On lui a dit que les enseignements personnels spécialisés des maîtres, des archanges et des grands etres de lumière se poursuivraient comme auparavant, mais que des messages unifiés et des enseignements de sagesse de plusieurs grand etres, avatars et maîtres du passé et du futur s’y ajouteraient. Les anciens enseignements de sagesse seraient fusionnés à ceux du futur et représentés sous le titre d’enseignements du conseil cosmique de la lumière. Les messages seraient encodés dans le grand cristal (qu’ils comparent à un ordinateur cosmique géant) et offerts à ceux dont la fréquence vibratoire serait compatible avec celle de cristal. Plus sa fréquence vibratoire sera élevée, plus elle aurait accès à de l’information de haute fréquence.

 

On lui a dit que toute information future lui viendrait toujours par l’intermédiaire des schèmes vibratoires de l’archange mickaël puisqu’elle est harmonisée avec son énergie. Il lui transmettra toujours ses messages ; cependant, elle en recevrait également de certains membres du conseil cosmique.

 

Elle a vécu plusieurs expériences merveilleuses. En visitant une cité de lumière céleste durant sa méditation, elle a reçu une infusion directe de particules adamantines dans l’une des chambres accélératrices d’ascension.

 

Les maitres lui ont livré un enseignement complexe comportant d’étonnantes informations expliquant que nous vivons dans sous-univers à l’intérieur de cet univers et que notre perception du cosmos se modifiera considérablement. On lui a montré certaines choses incroyables que nous vivrons dans notre monde futur, et elle a baigné dans un royaume purement spirituel où la lumière, des couleurs exquises et les formes géométrique du feu sacré affluent et refluent, fusionnent et s’étendent. Elle s’est perçue comme pur esprit et elle a été émerveillée de devenir aussi vaste que l’univers puis aussi petite qu’un atome tout en conservant la parfait conscience d’être une étincelle du divin, un aspect du créateur.

 

Quelques années ont passé et rossa herman jouit d’une très bonne santé et d’une excellente vitalité. Elle ne voyage plus autant qu’auparavant et elle se retire de plus en plus dans le sanctuaire de sa maison. Elle est cependant toujours en contact avec sa famille d’âmes partout dans le monde grâce à ses séminaires mensuels sur internet. Elle y présent les enseignements de sagesse de l’archange michaël. Heureusement, aujourd’hui ses cours peuvent être traduits en plusieurs langues.

 

Elle a vu survenir beaucoup d’autres miracles, petits et grands, au cours des dernières années, et elle est guidée comme elle ne l’a jamais été auparavant. Elle nous fait part de cette information afin que nous sachions que nous vivons une époque extraordinaire et que le temps des miracles approche également pour nous. Nous devons toutefois décider comment nous désirons voir se dérouler les prochaines années et vivre cette période de changements dramatiques.

 

Site des traductions des messages reçus : http://www.ronnastar.com/translations-index/french-ind

VIDEO : Extrait des enseignements de l’Archange Michaël transmis par Ronna Herman

Image de prévisualisation YouTube

Chacun de nous qui lisons ces lignes a le potentiel de devenir un serviteur du monde ; petits ou grands, tous faisons partie de l’ensemble. Comme le dit l’Archange Michaël : « C’est une impulsion de l’âme que de servir les autres« .

Vous joindrez-vous à la Quête de la maîtrise de Soi afin que nous soyons tous éligibles au x rangs des Serviteurs du monde, ou l’on nous préparera à recevoir les plus hauts enseignements cosmiques ?

 

Amour éternel, bénédictions angéliques, et que tous vos rêves se réalisent.

 

Dans LE GRAND RASSEMBLEMENT sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

 

 

 

 

LA TRANSFORMATION PAR LE FEMININ SACRE

 

Dans un village du sud de la France situé au sommet d’une colline se trouve une toute petite église dédiée à Marie-Madeleine. Ce village est construit à l’endroit où s’élevait autrefois un temple d’Isis. Ce lieu est donc dédié au Féminin Sacré depuis très longtemps. Lorsque Tom Kenyon et Judi dirigent une tournée consacrée à Marie-Madeleine, on dirait que quelque chose les conduit toujours, au cours de la retraite, à un moment inhabituel de leur relation alchimique, les faisant marcher sur des charbons ardents en public et se brûler aux yeux de tous. Il s’agit d’une véritable marche sur le feu.

_Rennes-le-Chateau

Voici un commentaire de Marie-Madeleine :

Le retour de la Déesse ne veut pas dire qu’elle descendra des cieux avec une épée enflammée. Il signifie qu’elle incarne le cœur et l’esprit des femmes et que celles-ci trouvent maintenant le courage d’exprimer leur vérité et de poser les gestes qu’elles croient nécessaires à l’instauration d‘un changement.

Dans cette région donc, celle du Languedoc, le réseau énergétique est très complexe. La région possède une longue histoire remontant à l’époque païenne. Il y  avait là autrefois des temples d’Isis, la Mère cosmique. Plus tard, lorsque la chrétienté s’y implanta, des églises furent construites sur plusieurs de ces sites énergétiques païens. Dès lors, les mystères féminins furent recouverts par la nouvelle religion dominée par les mâles. Et les siècles passèrent.

Voici venu le temps d’une remontée du Féminin Sacré, cette fois-ci en équilibre avec le masculin. Ce ne sera ni le matriarcat ni le patriarcat, mais les deux dans un équilibre mutuel, symbolisés en alchimie par le soleil et la lune en parfait équilibre réciproque. Voici la naissance de l’androgyne sacré, l’équilibre parfait du masculin et du féminin. Quand cela se produit, la dimension mystique de l’être humain se révèle.

tableau-marie-madeleine-ste

Lorsque l’Eglise de Rome brûlait des femmes sous l’Inquisition en accusant ces guérisseuses d’être des sorcières, il s’agissait d’une attaque directe contre les méthodes de guérison païennes qui employaient les énergies terrestres, et ces méthodes constituaient l’héritage de Marie-Madeleine. Ses méthodes de guérisons n’utilisaient pas uniquement la lumière d’autres mondes, mais aussi celle de la Terre : les énergies terrestres, les herbes, les huiles.

Ainsi, quand l’Eglise de Rome entreprit la purification de ce qu’elle appelait le « mal », il s’agissait d’une attaque directe contre le Féminin Sacré. Maintenant, avec le temps, le vent a commencé à tourner et M.Madeleine a un compte à régler avec l’Eglise. C’est pourquoi son cœur s’est profondément réjoui quand Thomas a chanté dans l’Eglise qui porte son nom. Son chant consacré à la Déesse rendait honneur au Féminin Sacré sur les lieux mêmes qui lui étaient consacrés autrefois et qui lui furent volés par l’Eglise.

Ce fut donc pour M.Madeleine l’achèvement de ce cycle énergétique, une note dans les pages du temps pour célébrer le retour du Féminin Sacré et sa montée jusqu’à son équilibre avec le masculin. La seconde raison pour laquelle c’était important que Thomas chante dans cette église, c’est que le germe de cette libération fut semé dans une église catholique romaine et, énergétiquement, dans tout l’édifice du catholicisme. C’est le germe d’un changement, une semence appelant à l’éveil et au changement tous ceux qui appartiennent à l’Eglise.

Ce germe sera comme un grain de sénevé : insignifiant sur le moment, il croîtra en force et en portée. C’est la Déesse elle-même sonnant du clairon contre le château du patriarcat : « Le temps est venu de partager votre pouvoir ; Partagez-le avec équité, sinon vous le perdrez ».

Ce son fut le germe de la libération du Féminin Sacré, lequel germe fut semé dans le sol d’une église catholique romaine érigée sur les ruines d’un temple consacré à la Déesse.

Concluez-en ce que vous voulez !

La concession du pouvoir aux mâles est tellement enracinée en nous que nous ne pouvons nous empêcher d’y céder. C’est là le « réglage par défaut » des femmes.

Il semble exister chez la femme une tendance préhistorique à dévier vers le mâle. C’est à ce même terrain que Marie-Madeleine a eu affaire. Le malheur,c’est que presque rien n’a changé depuis deux mille ans. A son époque, Marie Madeleine n’était pas prise au sérieux par les disciples de Yeshua, pour lesquels il était apparemment inconcevable qu’elle puisse en savoir autant que lui et être son égale. Ce pictogramme féminin est gravé dans notre psyché depuis deux mille ans.

La Déesse savait bien que selon la « parole de Dieu » promulguée par le concile de Nicée en 325 après Jésus-Christ, un Concile entièrement masculin, l’Eglise catholique ne lui accorderait pas un statut égal. La Genèse devrait plutôt débute ainsi :  » Au commencement était un méchant ennemi nommé le concile de Nicée, et Rome, sous les ordres de l’empereur Constantin, créa une religion destinée à avoir els gens bien en main et à les assujettir, particulièrement les femmes ».

Depuis le mythe de la pomme, créé pour dépeindre la femme comme mauvaise et pécheresse, jusqu’à un pape qui a accusé ultérieurement Marie Madeleine d’être une prostituée, l’Eglise catholique a réussi à usurper le pouvoir féminin en se servant de faux textes pour humilier la femme et la rabaisser, un crime pour lequel, cette institution sera punie un jour, quelque part, dans une dimension oud ans une autre.

Si l’on préfère approcher le mâle, c’est dû en partie au fait que les femmes fortes peuvent être agressives ; beaucoup de femmes on besoin d’affirmer un affrontement. J’aimerais bien pouvoir vous dire que les murmures dans l’oreille de l’autre ont porté leurs fruits… toutefois, difficile de susciter un changement de comportement par la douceur, sauf avec nos filles.

Finalement, après que la douceur et l’amour n’eurent été d’aucune efficacité avec aucun des cinq hommes qui ont partagé la vie de Marie-Madeleine, elle a découvert l’affrontement. Elle aurait dû adopter cette attitude beaucoup plus tôt, car elle se serait épargné plusieurs expériences douloureuses. Il lui a fallu toute une vie pour y parvenir, mais elle commence à apprécier réellement l’affrontement. Il apporte le changement. Si nous affrontions tous les torts et toutes les injustices dans une vérité équitable, le monde s’en porterait tellement mieux. Et les gens seraient en bien meilleure santé s’ils ne réprimaient pas leurs émotions.

Ici, l’expression clé est « vérité équitable », et sa progression vers cette « vérité » fut lente et douloureuse. Comme plusieurs personnes, il faut mijoter lentement jusqu’à ébullition, puis exploser, après s’être laissé ignorer ou écarter pendant des années au profit du mâle plus important que nous les femmes, qu’ils soient maris, pères, ou même patrons.

Intervention de Marie-Madeleine et des Hathors sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Message de Noël transmis par le Maître Christ’Al Chaya

 

 Terre

Bien-aimés de l’Un, je vous salue, voyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans les vibrations qui descendent, qui vous entourent, les vibrations de ma constellation d’Orion, d’où je suis, soyez accueillies, soyez entourées par la présence des douze Cristaux Maîtres d’An, d’où je suis. 

Je suis Christ’Al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur. J’ai connu quelques incarnations sur Terre et aussi à l’intérieur de la Terre. Aujourd’hui j’évolue dans des sphères magnifiées, dans des sphères d’unité et à travers la trame énergétique de la 5ème dimension, je communique avec vous en empruntant ce canal pour vous préparer au processus d’ascension, pour vous apporter les libérations qui sont nécessaires à votre compréhension, pour vous aider à guérir, pour vous aider également à guérir votre planète, à redonner à cette Terre sa place, à faire de cette planète future une matrice d’harmonisation et de création pour des univers nouveaux, pour des humanités nouvelles. 

Chères âmes, dans quelques jours, vous allez fêter un événement : NOËL. Mais qu’en est-il exactement de cet événement. Ce n’est pas un hasard non plus que les traditions aient choisi cette date, car Noël, c’est avant tout un phénomène cosmique, un phénomène de la nature, un phénomène même kabbalistique et si vous regardez dans les traditions, le soleil parcourt les quatre points cardinaux qui correspondent, pour les occidentaux chrétiens, à quatre fêtes majeures : 

•Noël – le solstice d’hiver

•le printemps avec Pâques – l’équinoxe du printemps

•le solstice d’été avec la St Jean

•l’équinoxe d’automne avec la St Michel. 

Comme je vous l’ai dit, Noël est avant tout un événement qui se vit dans la nature, car à partir du 21 décembre, la nuit est la plus longue de l’année et dans les jours qui suivent le 21 décembre, petit à petit la lumière augmente, cela signifie, pour la nature, qu’il y a plus de chaleur, plus de lumière, plus de vie : la nature commence à se réveiller, autrement dit, le Principe Christique naît d’abord là, tout autour de vous, dans cette nature. 

Le Principe Christique est un principe d’éveil, d’amour, de vie et aujourd’hui vous devez intégrer, réaliser, ce principe d’unité. Symboliquement, le Principe Christique va naître le 24 décembre à minuit. 

Qu’en est-il là ? Les initiés, en général, se préparent à vivre cet événement majeur, cet évènement cosmique. Tous les ans, à la même époque, vous vivez Noël, tous les ans vous avez l’occasion d’activer ce Principe Christique en vous. 

Le faites-vous ? Le réalisez-vous ? Si ce n’est pas encore fait, il est temps de le réaliser. J’attire votre attention sur le fait que le tzolkin, calendrier maya, s’achèvait le 21 décembre 2012, autrement dit l’humanité qui suit ce calendrier, devait arriver à une humanité de Conscience Christique. Ce n’est pas le hasard si ce calendrier maya s’arrêtait précisément le 21.12.2012.

 

Alors aujourd’hui, que fêtent les humains de la Terre : ils fêtent Noël. Comment ? Dans les cabarets, certains, certes, n’est-il pas ? Dans les magasins. Comment savent-ils que c’est Noël ? Parce qu’ils voient des décorations ? Qu’est ce qu’ils fêtent ? Une fête historique, certes. Il y a + de 2.000 ans, un Etre, Jésus-Christ-Sananda est venu : c’était déjà un évènement majeur pour la Terre, pour l’humanité, mais humains de la Terre, avez-vous compris cette naissance ? L’avez-vous intégrée ? La vivez-vous ? La plupart disent : « ah oui, Christ est venu pour nous sauver, continuons donc à pécher ». 

Et puis, qu’est-ce que c’est Noël ? Les retrouvailles de famille autour d’une dinde sacrifiée dans des conversations de salon, c’est la réunion des familles karmiques avec toutes leurs lourdeurs et leurs pesanteurs pour la plupart, n’est-il pas ? Et puis, souvent il y a des excès alimentaires, parce que qu’il faut faire la fête : c’est Noël. Et puis ces excès font que le lendemain des fêtes, vous passez votre journée au lit, malades. Certes. 

Permettez-moi de vous le dire : la majeure partie de l’humanité passe à côté du vrai sens de Noël. Vous rendez-vous compte que toute la nature est déjà programmée pour vivre cet événement cosmique majeur. Le Christ, aujourd’hui, doit naître en vous, à l’intérieur de vous, ce principe d’amour qui vous aidera à aller vers la fraternité, à aller vers le rassemblement, à aller vers l’unité des races humaines. Tant qu’il n’y a pas d’unité, comment créerez-vous demain vos sociétés de 5ème dimension ? Tant que vous n’avez pas éveillé ce Principe Christique à l’intérieur de vous, comment créerez-vous vos sociétés de lumière ? 

Nous allons revenir un peu sur cet événement d’il y a 2.000 ans. Il y a 2.000 ans, si l’on suit les Evangiles – c’est notamment l’Evangile de St Luc qui vous parle de la naissance christique – il y avait là une femme et un homme : Marie et Joseph. Alors sachez que Marie et Joseph, ce n’était pas n’importe qui, c’étaient des initiés, ils étaient préparés, ils se sont purifiés pour recevoir l’incarnation du Christ. Certains disent « Dieu peut tout – il va n’importe où ». Eh non, il ne va pas n’importe où, il faut se préparer à le recevoir, il faut se préparer à recevoir l’énergie d’unité et ces deux Etres-là se sont préparés à recevoir, ce que vous appelez dans les traditions, l’Esprit Saint, le Feu Cosmique, la Présence I AM. Evidemment, rien n’est impossible pour le Très-Haut, alors pourquoi, tout simplement, n’a-t-on pas pris la matière, depuis l’éther, pour créer un corps ? Cela peut se produire : un Maître peut venir en se matérialisant directement, mais le corps qu’il utilise est un corps qui a une certaine densité assez fluide et qui ne tient que quelques heures, quelques jours, quelques mois, quelques années. 

Ainsi donc, il était nécessaire que le Corps Christique puisse prendre forme humaine. 

Si nous revenons un instant dans vos Ecritures Saintes, Marie a reçu la visite d’un Ange qui lui a annoncé qu’elle allait recevoir en son sein, l’Esprit Divin, le Christ, le Messie et immédiatement, les Ecritures disent qu’elle a accepté cela, puisqu’elle a dit « que ta volonté soit faite, je suis ton humble servante ». Marie est votre principe féminin à l’intérieur de vous, c’est votre cœur, c’est ce cœur-là, cette conscience, cette âme d’unité qui est capable d’accueillir l’Esprit Saint, la Présence I AM. 

Et puis, on parle de l’Immaculée Conception : qu’est-ce que cela signifie ? Oui, pour qu’une Energie Christique puisse prendre forme humaine, il faut que la conception soit immaculée sur tous les plans. Immaculée, cela signifie sans tache, sans bas instinct. Il y a des êtres qui sont vierges, mais pourtant ils ne sont pas vierges à l’intérieur, ils ont toutes sortes de basses fréquences, de basses pensées. De ce point de vue-là, Marie était vierge, certes, pure de corps, de cœur et d’esprit. 

Lorsqu’elle a annoncé cela à Joseph – en tout cas ce que disent les Ecritures, dans vos bibles humaines terrestres – celui-ci a eu du mal à l’accepter. Lorsqu’il est allé voir son supérieur, son chef spirituel et qu’il lui a raconté la chose, on lui a même conseillé de répudier Marie, n’est-il pas ? Il a été tourmenté par cela. 

Joseph représente, comprenez bien, votre côté masculin, l’intellect et si l’intellect, le concret, le raisonné, n’est pas maîtrisé, c’est l’ego qui peut prendre le dessus, c’est le contrôle, c’est « je ne veux pas accepter, cela ne se peut pas ». Et puis lui-même a reçu la visite d’un Ange lors de ses rêves qui l’a calmé, qui l’a réaligné et le principe masculin réaligné est la sagesse, est l’acceptation de ses propres limites pour devenir un Etre illimité au service du Plan. 

Ainsi Marie et Joseph sont la représentation de vos principes féminin et masculin qui doivent s’unir et de cette union sacrée va naître, à l’intérieur de vous, l’enfant attendu, l’enfant chéri, l’enfant Christ, la vérité, celui qui apportera la paix, celui qui élèvera les nations, celui qui ouvrira les portes de Shamballa, celui qui apportera l’émergence de la conscience nouvelle, d’une Terre plus fraternelle qui permettra la concrétisation du Plan de Shamballa. 

Mais comme je vous l’ai dit, la naissance du Christ n’est pas historique, il vous appartient à vous, d’éveiller votre Christ intérieur, de vous aligner, d’épouser, d’unir votre féminin et votre masculin pour vous mettre au service du Plan Divin. 

Et puis, à cette époque, il y eut un édit de César Auguste qui demanda un recensement et Jésus était là dans le ventre de Marie. Marie et Joseph, avec Jésus dans le ventre de Marie, sont partis vers Bethléem pour le recensement, mais surtout également pour répondre à une prophétie ancienne. 

Lorsqu’ils sont arrivés et avant même qu’ils n’arrivent, il y a déjà eu des signes cosmiques : il s’agissait d’une étoile dans le ciel. Ce n’était pas n’importe quoi, cette étoile. C’était donc déjà un événement astrologique important et certains seigneurs de l’Orient, certains grands rois, certains grands initiés, grands chefs spirituels – trois, parce qu’ils représentent la trinité des mondes, ceux que vous connaissez : les rois mages – ont suivi cette étoile. Eux-mêmes étaient initiés : ils savaient qu’un événement majeur devait se produire. 

En même temps, l’ombre œuvrait aussi, à savoir Hérode était au courant et se demandait pourquoi ces rois mages ne passaient pas le saluer, lui, le roi ! Et il demanda à ses sbires de faire suivre ces trois grands chefs spirituels pour savoir vers où ils se dirigeaient. 

Quand Joseph et Marie sont arrivés à Bethléem, que s’est-il donc passé ? Pas de place dans les hôtels vous disent les écritures. Tout le monde leur fermait la porte, alors que Marie devait faire naître l’enfant. Et les portes se refermaient. Cela signifie que le Christ qui n’était pas encore né mais qui était sur le point de naître, qui était en dedans, personne ne voulait l’accueillir. 

Vous, demain, quand vous serez à même de manifester votre état christique à travers vos choix, en refusant ce système de survie imposé par l’ombre, par les illuminatis, lorsque vous éveillerez ce Principe Christique et que vous vous rassemblerez, que vous créerez vos îlots de lumière, vos fraternités de lumière, le profane ne vous comprendra pas, il ne voudra pas vous ouvrir les portes, il vous traitera peut-être d’utopiste, de doux rêveur, quand vous parlerez d’ascension, d’alignement, quand vous direz « je suis un Christ et Christ est partout », on vous rira au nez. La plupart des humains ne se sont pas préparés à cet événement majeur, ne se sont pas préparés au changement de conscience. 

Et Marie et Joseph sont allés dans une crèche. Qu’est-ce qu’une crèche ? Bien sûr, dans les apparences, cela symbolise un état de pauvreté, donc d’humilité, certes, mais c’est bien au-delà. Une crèche qui était entourée d’un âne et d’un bœuf. Pourquoi un âne et un bœuf ? Pourquoi pas un chien, pourquoi pas un chat, pourquoi pas un cochon, pourquoi ces deux animaux sont-ils là ? ces deux animaux que vous représentez toujours dans vos crèches aujourd’hui. 

Sachez tout d’abord que la crèche c’est la grotte intérieure, c’est la matrice des mondes, c’est ce qui est à l’intérieur de vous, ça signifie que Christ doit d’abord naître à l’intérieur de vous-même. Le bœuf, dans les traditions anciennes, était représenté par le taureau Apis, en ancienne Egypte, il symbolise Vénus, la fertilité, la fécondité, la force sexuelle aussi, mais également les sens et vous avez cinq sens : l’ouïe, l’odorat, la vue, le toucher, le goût, ces cinq sens doivent être maîtrisés, purifiés. 

Et puis l’âne. Qu’est-ce que l’âne ? L’âne, dans les traditions anciennes, c’était tout simplement Saturne, l’homme ancien, c’est la personnalité humaine qui doit être maîtrisée, c’est l’ego. Quand ces deux aspects de l’âne et du bœuf sont maîtrisés, ils soufflent sur le petit Jésus, ils le réchauffent à travers leur museau, cela signifie qu’ils regardent le cœur de la crèche, le Cœur Christique et que la personnalité humaine maîtrisée et les cinq sens maîtrisés, se mettent au service du Cœur Christique, se mettent au service du Plan du Un, du plan d’unité, cela signifie aussi que la maîtrise s’acquiert à travers le souffle. Et rappelez-vous : vous respirez tous le même prana. 

La Source, l’Unité, Dieu, appelez comme vous voulez, a donné son souffle au premier homme, n’est-il pas ? Le souffle est donc sacré. 

Quant aux cinq sens, il est nécessaire que vous compreniez que la purification de ces sens est majeure dans le processus d’Ascension et dans l’éveil du Cœur Christique. 

Tout d’abord la vue : un événement, quel qu’il soit, est toujours neutre. La façon dont vous allez le regarder, va faire qu’il va devenir du karma négatif ou du karma positif, autrement dit, vous devez changer aujourd’hui vos regards, vous devez regarder au-delà des apparences, vous devez affiner vos regards, avoir du discernement dans vos choix, affiner vos regards en développant la compassion. 

1planètes

Vous avez aussi l’ouïe : je vous le dis souvent, lors des formations, vos oreilles ne sont pas des poubelles, vous devez apprendre à écouter les sons divins, vous devez aussi fermer vos oreilles aux critiques. Rappelez-vous : la critique vous divise, vous sépare, vous compare. Si vous êtes dans cela, vous perdez la maîtrise de votre bœuf et vous ne pouvez pas ouvrir votre Cœur Christique. 

Le goût : soyez vigilants par rapport à ce que vous ingérez et Noël n’est pas la fête de la ripaille, ce n’est pas la fête du sacrifice, vous devez apprendre à vous nourrir différemment, à vous nourrir en respectant la vie, en allant vers une nourriture plus vivante, car plus vous ingérez de la viande, plus vous participez à maintenir les conflits, les guerres et la pauvreté sur cette planète. Alors allez de plus en plus vers une nourriture vivante et végétarienne de préférence, cela purifiera votre corps et changera également vos odeurs. 

L’odorat : vous devez apprendre à sentir physiquement, mais aussi intérieurement, ce que vous vivez, ce qui se passe dans votre environnement, sentir, observer les signes qui arrivent sur votre planète. Plus vous vous libérerez, vous vous purifierez, plus vous dégagerez une odeur saine, sainte et les grands Maîtres ont toujours dégagé des odeurs de sainteté. Aujourd’hui, beaucoup d’êtres sont pollués, hybridifiés et ne dégagent plus de sainteté dans leur aura, dans ce qu’ils manifestent. 

Nous venons de parler du nez, nous avons vu le goût : apprenez à avoir une parole impeccable, le Verbe est la manifestation de Dieu, il est le principe même de JE SUIS et on n’utilise pas le nom de Dieu n’importe comment. Lorsque vous utilisez le Verbe, vous êtes dans un mouvement de création. Le Verbe, je vous le rappelle, pénètre l’éther et l’éther contient tous les éléments : le feu, l’air, l’eau, la terre. Ainsi donc, par le Verbe vous pouvez dysharmoniser votre environnement, le rendre toxique ou vous pouvez le rendre lumineux. Apprenez la maîtrise du Verbe et cessez de critiquer, de juger. Allez vers la purification de votre chakra laryngé par la pratique des noms divins. 

Et Noël, n’est-il pas une fête où l’on chante, où l’on se réjouit ? Ne chantez pas seulement pendant la période de Noël, apprenez à chanter, à réciter les noms divins, cela purifiera votre chakra de la gorge. 

Et le toucher, un autre sens. Lorsque vous touchez, vous imprégnez, vous émanez, vous irradiez ; si vous êtes reliés au Cœur Christique, votre main deviendra une main guérisseuse, une main de lumière, une main qui saura apaiser, réchauffer, qui saura être une « manne ». Comprenez cela, car CELA EST. 

Vous comprenez un peu mieux le symbole de la crèche ? Cette naissance doit d’abord avoir lieu à l’intérieur de vous. Et aujourd’hui plus que jamais, vous devez vivre cette naissance Christique, parce que demain, cette Conscience Christique qui sera née à l’intérieur de vous, devra irradier dans votre monde pour changer cette humanité, pour changer les réalités virtuelles de votre monde. Si cela ne se produit pas, je vous l’ai déjà dit : ou vous ascensionnez ou c’est la fin de votre race humaine, c’est aussi simple que cela. 

Alors le féminin et le masculin qui se marient, l’amour et la sagesse, font apparaître l’enfant, l’enfant qui est le principe de vérité, qui est la plénitude, qui est la source jaillissante : vous pourriez comparer l’Energie Christique à une source, une source intarissable qui coule, qui apporte la vie aux animaux, aux végétaux, aux humains, aujourd’hui la source vous dit : « soyez fraternels, soyez unis, rassemblez-vous, concrétisez le Plan du Un, apprenez à vous faire confiance et à avoir confiance entre vous, humains de la Terre ». Ce n’est pas forcément évident, car depuis des siècles vous avez été formatés par l’ombre qui vous a appris à contrôler, à vous méfier, à convoiter le territoire de votre voisin, l’ombre qui vous a appris à vous séparer de la Source, l’ombre qui vous dit : « restez des esclaves pour que nous, quelques poignées, nous restions au sommet de la pyramide ». 

Alors évidemment, le grand désordre a fait que le féminin et le masculin n’ont pas été respectés, l’amour et la sagesse ne se sont pas unis dans le cœur de l’homme, bien au contraire : vous avez donné priorité à « faire » – je fais, pour avoir – et puis votre « être », votre Présence JE SUIS, vous l’avez oublié. Et aujourd’hui on vous demande de réunir ces principes féminin et masculin dans votre cœur, on vous demande aussi de rétablir l’ordre et l’ordre c’est : le féminin d’abord et le masculin ensuite. C’est dedans, d’abord. C’est l’âme et le cœur qui doivent se préparer à recevoir l’Esprit Saint, l’Ame Universelle, le Principe JE SUIS. Et le masculin doit être dans l’acceptation totale pour mettre en mouvement les énergies qui concrétiseront le Plan, l’avènement de la nouvelle Terre, de la nouvelle Jérusalem, d’une nouvelle humanité. 

Et puis, revenons aussi aux trois rois mages : qui sont-ils ? Ces Etres étaient des grands chefs spirituels dans leur pays, ils venaient de l’Orient, de l’Inde, de l’Egypte, de l’Afrique, ils sont venus apporter une protection, ils sont venus reconnaître l’Enfant Roi et ils ont apporté, si vous vous souvenez bien, trois présents : la myrrhe, l’or et l’encens. Que cela signifie-t-il ? 

La myrrhe est précieuse, mais aussi amère, la myrrhe c’est le symbole de la purification. Purifiez vos bas instincts, purifiez l’ego. 

L’or, c’est la royauté, c’est la puissance, la souveraineté, car l’Enfant Christ est un Enfant Roi, il est roi sur lui-même, il a atteint la maîtrise, c’est tout l’inverse qui vous a été appris dans les sociétés de l’ombre : on vous a appris à vouloir être roi sur les autres, à prendre le pouvoir, mais le pouvoir christique est tout autre, c’est un pouvoir d’amour, c’est un pouvoir de maîtrise sur vous-même et l’or, c’est l’ouverture du Cœur Christique. 

L’encens, c’est la nourriture des Dieux ; comme je vous l’ai dit, un être sain et pur aura une odeur sainte. Dans vos églises, parfois les prêtres se promènent avec l’encensoir, précisément pour attirer les Chœurs Angéliques et non pas les basses entités. 

Ainsi donc, ces trois symboles rejoignent également les trois plans : un alignement du corps, du cœur et de l’esprit. Lorsque les rois mages sont repartis, ils n’ont pas emprunté le même chemin, cela signifie aussi que lorsque vous aurez éveillé votre Christ intérieur, votre chemin d’évolution va changer, vous aurez moins d’embûches, vous serez plus inspirés. 

Comme je vous l’ai dit, à cette époque l’ombre œuvrait toujours et Hérode a fait tuer des nouveaux-nés, vous le savez, parce que, disait-il, il ne peut y avoir deux rois et comme lui était « le roi de l’ombre », il ne pouvait accepter qu’un sauveur, que la vérité, que le chemin, que la liberté, pouvaient s’incarner et apporter la libération aux humains de la Terre. Mais Jésus, à cette époque, a été préservé et a été mis en sûreté en ancienne Egypte où il a reçu des initiations sacrées. 

Revenons un instant, si vous le voulez bien, à l’étoile. Alors certains vous diront que l’étoile, c’était une conjonction de planètes, certes, en tout cas cela a marqué un événement astrologique majeur. Je vous expliquerai deux sens de l’étoile. 

Tout d’abord l’étoile à cinq branches : tout initié, tout Etre Divin, qui a atteint son éveil Christique, sa Conscience Christique, a une étoile au-dessus de la tête, une étoile à cinq branches, parce que selon la loi de Thot « ce qui est en bas est comme ce qui est en haut et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas » pour faire le Plan du Un. 

Cette étoile représente les cinq Principes Christiques : bonté, justice – justice parce que Christos est aussi Melchizédech – amour, sagesse et vérité. Et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas : l’homme représente lui-même un pentagramme vivant. 

Et puis, cette étoile était aussi l’Etoile Blanche de Sananda, sa merkaba, son vaisseau, sa présence qui irradiait sur le monde pour réunifier le monde et préparer l’événement majeur que vous allez vivre aujourd’hui : l’ascension de votre planète et d’une partie de l’humanité. Vous rendez-vous compte qu’il a fallu qu’un Etre s’incarne – il y a deux mille ans de cela – pour vous préparer le chemin, afin qu’aujourd’hui vous puissiez réaliser votre état christique. 

Si Jésus-Christ-Sananda n’était pas apparu il y a deux mille ans, aujourd’hui ce serait bien pire, vous auriez eu des futurs très sombres. Il a été là, précisément il y a deux mille ans de cela, pour préparer – et il l’a dit : ce que je ferai vous le ferez aussi et de bien plus grandes choses encore – aujourd’hui « Christ’all », « le Christ est partout » et vous êtes des cristaux, des « cristal », chacun de vous est un cristal appartenant au monde d’unité, au monde du Père, vous êtes les joyaux de la couronne, de Kether, vous êtes les en semenceurs du monde nouveau qui arrive. Alors il est temps d’éveiller votre Christ intérieur, il est temps de redonner l’ordre sur cette planète et je vous rappelle que l’ordre c’est d’abord intégrer votre Présence JE SUIS et ensuite concrétiser le Plan. 

Si demain vous voulez créer des unités de lumière, des îlots de lumière et que vous n’avez pas atteint cet état Christique, que vous n’avez pas créé l’îlot d’abord à l’intérieur de vous, si vous ne l’avez pas chéri comme une mère peut chérir son enfant, vos îlots ne prendront jamais vie, ne naîtront jamais. Même la nature vous montre que le féminin et le masculin sont « un » et que le féminin précède le masculin. Regardez un enfant : un enfant est d’abord nourri dans le ventre de sa mère, il est nourri par le sang, ensuite il vient au monde et il est nourri par le sein, le lait, le rouge du féminin et le blanc du masculin. Vous retrouvez l’unité de ces deux principes dans l’œuf : le rouge est devenu orangé et le « blanc de l’œuf » est blanc. 

Vous portez, dans votre sang, des globules blancs, des globules rouges, autrement dit l’ère qui arrive est sous les auspices du Maître St Germain, du 7ème Rayon Améthystos, le Rayon Violet et qu’est-ce que le violet, si ce n’est l’union du rouge et du bleu, du masculin et du féminin. 

Vous devez arriver aujourd’hui à cette unité : plus il y a d’êtres qui vont éveiller leur Principe Christique, plus les forces de l’ombre perdront leur pouvoir et devront sortir de l’orbite de cette planète. 

Rappelez-vous les Anges qui sont apparus aux bergers pour leur annoncer que le sauveur était né. Qu’ont-ils dit ? « Gloire aux cieux, au Père et paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté » Celui qui éveille son Principe Christique devient un instrument de paix pour le monde, un ensemenceur des races nouvelles. Il y aura un nouvel Adam et une nouvelle Eve et toutes les formes d’implantations, de conditionnements, vont être levées. 

Il est nécessaire d’instaurer la paix sur cette planète, car certains utilisent des foyers hostiles, maintiennent les colères, les guerres, pour mieux asseoir leur pouvoir et leur pouvoir est destructeur pour votre planète, destructeur pour votre humanité. Et cette incompréhension, ce non-respect du Principe Christique, s’est manifesté jusque dans votre technologie. Comme je vous le dis souvent à ceux qui m’écoutent, qui suivent mes enseignements : « le dernier crime de l’homme est la fission de l’atome ». Quand vous créez de la lumière à travers le nucléaire, à travers la fission de l’atome, vous êtes dans une fausse lumière, cela montre qu’il y a une fracture à l’intérieur de vous et Noël doit vous initier, doit vous rappeler chaque année qu’il est grand temps de réunir vos deux principes, de vous purifier, d’être amour, d’être une véritable lumière pour ce monde et pour les unités et les mondes futurs. 

Et chères âmes, je conclurai en vous disant, en vous souhaitant, d’être roi sur vous-même, d’aller vers la maîtrise et de lâcher le contrôle. Je vous dirai aussi de rétablir l’ordre à l’intérieur de vous, tout comme à l’extérieur et d’apporter la possibilité à ce monde de concrétiser le plan d’unité et de fraternité. 

Je vous souhaite, pour ce Noël, d’intégrer le Principe Christique sur les trois plans : 8-8-8. Je vous souhaite également d’accueillir, en conscience, la Présence I AM. Réjouissez-vous à Noël, certes, mais avec modération. Pensez au véritable symbole de cette fête, car si elle n’éveille pas en vous le Christ intérieur, pourquoi donc fêter Noël ? A quoi aura servi la naissance de Jésus-Christ-Sananda si vous n’honorez pas sa venue en éveillant votre Christ intérieur ? 

« ELI ELI ELI LAMA SABAC TANI » a-t-il dit sur la croix et vous savez que ce n’est pas « Dieu pourquoi m’as-tu abandonné », mais « Dieu tu m’as maintenant glorifié ». Cela peut aussi signifier en ancienne langue maya « mes plaies resteront ouvertes tant que l’on calomniera et falsifiera mon enseignement ». D’une certaine façon, si vous n’honorez pas ce pour quoi il est venu, en éveillant votre Christ intérieur, vous participerez à maintenir sa plaie ouverte, à maintenir la dissolution sur cette planète, la fracture. 

OLD_TitreCC

Du plan où je suis et en toute humilité, de ma présence, je vous demande donc d’éveiller en vous ce Christ, d’être transparents comme du pur cristal, d’être alignés, d’être en lien en haut et en bas, d’être le pentagramme vivant. 

Si certains le souhaitent, je veux bien répondre à quelques questions, bien que cela me semble inutile aujourd’hui, mais si toutefois il y avait des questions autour de Noël, autour de votre ascension, je veux bien y répondre. 

Peux-tu nous apporter plus de précisions sur le code 8 8 8. Par ailleurs, quand ce code a-t-il été donné ? 

Si vous regardez dans la suite de Fibonacchi, les mathématiques sacrées, je l’ai souvent expliqué : le 1 qui se reflète dans le 1 fait apparaître le 2, le 3, le 5 et le 8 : le 8, c’est la force, c’est l’alpha et l’oméga, c’est le Principe Christique par excellence, c’est le principe de la maîtrise, c’est le 8 sur les trois plans : corps, cœur, esprit, c’est le Code Christique. Vous pouvez l’invoquer lorsque vous vous enracinez, vous pouvez l’invoquer lorsque vous activez votre Fleur de Vie Dorée, mais quand vous activez des codes, vous devez évidemment être conscients de l’importance de ces codes, de leur signification, autrement cela n’aurait aucun intérêt en disant « 8 » sans prendre conscience de sa signification, vous passeriez à côté de l’essentiel. 

Je rajouterai que ce code est de tout temps. 

Le 21, c’est la fête des lumières. Y a-t-il une relation avec la fête des lumières, Hanouka et Noël ? 

La fête de Hanouka, la fête des miracles, la fête des lumières : c’est le 21 et vous observez bien dans le 21, le 2 qui précède le 1 et le 21, c’est le monde, c’est le monde unifié, c’est le monde Christique tel qu’il apparaîtra. 

Soyez remerciés, soyez profondément remerciés et guidés sur votre chemin d’évolution. Nourrissez ce jour de Noël, cette nuit, cette veillée de Noël, le 24, que vous vivrez, nourrissez cette nuit de pensées et de lumière. Faites des chants sacrés, réunissez-vous entre frères et sœurs de cœur et des étoiles. Que l’énergie ne soit pas une énergie gaspillée mais une énergie consacrée au Plan du Un. 

Chères âmes, soyez purifiées, soyez bénies et à très bientôt. 

Christ’Al Chaya 

OM SHANTI CHAYA : Cliquez ici pour accéder à l’espace d’étude des lettres mensuelles réservé aux abonnés

 

Le Potentiel Humain de notre Temps

 

montée-de-porteAtteindre l’harmonisation de l’humanité par son uniformisation n’est pas la meilleure façon de relever le défi du conflit planétaire.

Ce serait beaucoup mieux – et dans le meilleur intérêt de l’humanité – si la vérité sur les interventions extraterrestres et les civilisations intergalactiques était complètement divulguées. Si les humains connaissaient leurs origines intergalactiques et les différences culturelles qui leur ont été imposées non seulement par l’historie, mais aussi par leurs racines génétiques extraterrestres, ils s’en porteraient mieux. La solution la plus intelligente dans ces circonstances est de tout dévoiler. Il n’est pas utile de cacher à l’humanité la vérité sur ses origines cosmiques.

Les individus découragés par l’absence de paix dans le monde auraient avantage à examiner de plus près les différences entre les divers peuples et leurs cultures respectives. La vérité concernant cette situation, c’est que la résolution du conflit planétaire serait plus facile à réaliser si toutes les parties impliquées connaissaient leurs origines intergalactiques particulières. Par exemple, l’actuel conflit entre l’Occident et le Moyen Orient n’est pas seulement une divergence de cultures, de points de vue, de langue, de valeurs et de religions. D’une certaine façon, les racines génétiques intergalactiques de ces deux civilisations sont mutuellement opposées. La reconnaissance de cette réalité permettra l’émergence d’une résolution intelligente.

Prétendre qu’il n’existe pas de différences fondamentales n’est guère une solution. Toutefois, comme je l’ai souligné, les Arcturiens sont intrigués par les dichotomies et ne se laissent pas décourager devant des forces qui s’opposent l’une à l’autre. En fait la synthèse de deux forces opposées conduit souvent à des solutions créatives et cela peut s’appliquer aux conflits culturels sévissant sur notre planète.

A ce stade de l’histoire terrestre, l’humanité dispose de plusieurs occasions d’évoluer. Des énergies cosmique s affectent votre ADN et vos processus psycho-neurologiques. Une activité solaire intense provoque des anomalies dans la magnétosphère terrestre. En outre, des énergies provenant du centre de la galaxie activent de nouvelles potentialités. Tout cela est synchronisé par les mécanismes du cosmos et non par une force ou une intelligence extérieure. Une autre occasion d ‘évolution est liée à la situation unique qui prévaut concernant le contact intergalactique. D’un point de vue intergalactique, par suite des changements solaires et des progrès technologique s qui vous permettront de modifier vos gènes et d’explorer d’autres planètes, votre espèce est au seuil d’une renaissance historique ou d’une catastrophe.

Il s’ensuit que votre situation actuelle intéresse grandement plusieurs intelligences intergalactiques et que votre système solaire regorge de visiteurs.

Reste à voir si la vérité concernant vos racines intergalactiques deviendra une réalité consensuelle. Les forces contrôleuses et manipulatrices ne désirent pas que cette information soit publiquement acceptée. Elles croient que cette connaissance saperait leur pouvoir et causerait l’effondrement de leurs institutions car il faudrait réécrire toute l’histoire. Que la communauté mondiale accepte cette vérité ou non, celle-ci peut se vérifier par déduction logique et par un examen plus poussé des mensonges et des contradictions de vos religions.

Pour ceux d’entre vous qui sont suffisamment aventuriers, un contact direct avec des êtres intergalactiques constituerait un bon départ. Si vous voulez essayer, un ciel nocturne dégagé est la meilleure situation pour percevoir directement des extraterrestres et leurs vaisseaux. Dans ce cas, je vous conseille de fixer une étole de votre choix. Celle-ci sera vraisemblablement associée à une lignée génétique présente en vous, mais que ce soit le cas ou non, c’est une excellente façon de commencer.

Ouvrant bien les yeux, regardez d’abord dans l’espace en fixant une étoile. Remarquez ensuite l’écart entre vos inspirations et vos expirations, mais sans fermer les yeux. Continuez à regarder l’étoile et, à mesure que s’allongera l’écart entre vos inspirations et vos expirations, votre respiration deviendra superficielle. Ce sera le signe que vous êtes entré dans un état mental plus réceptif à des perceptions alternes.

Concentrez-vous maintenant sur la glande pinéale, au centre de votre tête. Continuez à remarquer vos écarts respiratoires et à fixer l’étoile tout en maintenant votre attention sur le centre de votre tête. Enfin, envoyez simplement dans l’espace l’intention de voir cos visiteurs extraterrestres et d’établir un contact avec eux.

Si vous utilisez cette méthode simple suffisamment longtemps, vous commencerez à apercevoir dans le ciel des choses que vous n’y avez jamais vues. Vous vous éveillerez et vous verrez à travers le voile planétaire un univers beaucoup plus riche et plus complexe que vous ne pouvez l’imaginer.

Je dois simplement vous mettre en garde : les êtes provenant d’autres dimensions peuvent sembler des dieux dotés de pouvoirs surnaturels. Soyez vigilants car certaines intelligences extraterrestres aiment se faire vénérer, ne vous laissez pas berner. Il ne vaut pas la peine de frayer avec elles. Ne cédez à la tentation de la vénération et ne pensez pas que ces êtres sont venus vous sauver. La plupart du temps, ils ont voyagé jusqu’à votre planète par simple curiosité de voir ce qui s’y passe

Préparez-vous à assister à un déploiement extraordinaire lorsque vus aurez retiré le voile maintenu par vos habitudes perceptuelles renforcées par des contraintes culturelles. C’est en les dépassant que vous lèverez ce voile.

Je laisse maintenant les autres vous livrer leur savoir….

Extrait du message de Sanat Kumara – Arcturiens  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

VOTRE EPINE DORSALE SPIRITUELLE : LES CHAKRAS

 

yoga-chakras

Si l’on n’est pas soi-même un sage ou un saint, a dit un jour Aldous Huxley, la meilleure attitude métaphysique consiste à étudier les œuvres de ceux qui en étaient et qui, en dépassant leur simple humanité, ont développé une sagesse plus grande et plus abondante que les simples mortels ». Voilà pourquoi nous étudions les écrits des grands mystiques des religions et la vie de leurs fondateurs. Ces maîtres et mystiques ont sondé le courant souterrain de sagesse spirituelle qui alimente toutes les grandes traditions, les unissant et atténuant leurs différences superficielles. Grâce à ces guides spirituels, nous accédons à la sagesse collective qui nourrit l’esprit humain en s’infiltrant dans notre psyché, notre âme et notre biologie. Sur le plan symbolique, les enseignements des mystiques, fondés sur leur expérience immédiate du Divin, forment notre épine dorsale spirituelle, irradiant dans tous les aspects de notre vie.

Mais il est une autre sorte de colonne vertébrale spirituelle qui est reliée à la sagesse des maîtres et aux cinq étapes d’un Contrat Sacré. Un système de centres énergétiques, les chakras, définit et soutient notre vie spirituelle tout comme l’épine dorsale (le long de laquelle ils sont traditionnellement situés) soutient notre corps physique. Comme les étapes d’un Contrat, ils suivent eux aussi une progression qui reflète notre développement spirituel de l’enfance à la maturité. Mais plus littéralement, les chakras sont aussi reliés aux fonctions quotidiennes du corps et de l’esprit. Ils les régulent toutes : instincts de survie, libido, estime de soi, émotions, intellect, volonté et aspirations spirituelles. Pour bien comprendre votre Contrat Sacré, il est indispensable de connaître leur fonctionnement et la façon dont ils peuvent vous aider à fonctionner.

NOTRE ANATOMIE ENERGETIQUE

En sanskrit, la langue des anciens sages de l’Inde qui ont identifié les premiers, ces centres d’énergie, le mot chakra veut dire « route » ou « cercle ». (Les cycle et cyclone sont dérivés de la même racine). Les chakras sont traditionnellement représentés sous forme de fleurs de lotus, dont le nombre de pétales varie. Chacune est habitée par une énergie affiliée à une déité sacrée à laquelle est associée une couleur caractéristique, une syllabe sacrée et un symbole animal.

Depuis les temps anciens, les sages et les yogis perçoivent l’énergie des chakras comme un tournoiement incessant. Je trouve leur fonction quelque peu analogue à celle du disque dur d’un ordinateur : cet outil puissant, en mouvement constant, fournit d’immenses quantités d’informations tout en aidant à contrôler les principaux programmes de l’ordinateur. Les chakras concentrent et transforment en énergie spirituelle l’immense énergie psychophysique emmagasinée dans différentes parties de notre corps, et la distribue dans tout notre système.

Selon les systèmes spirituels orientaux, les chakras montent successivement du premier, appelé racine, à la base de la colonne vertébrale, jusqu’au septième, juste au-dessus de la couronne de la tête. Les cinq autres chakras correspondent respectivement, en ordre ascendant, aux organes génitaux et au côlon ; au plexus solaire et au nombril ; au cœur ; à la gorge ; à la lande pinéale ou « troisième oeil ». Bien que les chakras soient associés à des parties du corps, ils n’ont pas de matérialité et résident en réalité dans les enveloppes d’énergie subtile qui entourent le corps, à la limite des énergies physique et psychique. Ces enveloppes, ou niveaux d’énergie psychique, invisibles mais fort puissantes, s’appelle parfois corps mental, émotionnel, éthérique et astral, et s’étendent bien au-delà des dimensions physiques de notre structure.

Il apparaît, à la lecture des modèles archétypaux, qu’un centre additionnel que j’appelle le huitième chakra, dans lequel résident nos énergies archétypales. Tandis que les sept chakras inférieurs sont d’une nature largement personnelle, relayant de l’information sur les détails physiques, émotionnels, psychologiques et spirituels de notre vie, le huitième chakra est transpersonnel relié à la source infinie de toutes les énergies archétypales, il entretient également un lien avec chaque corps et chaque âme individuellement.

Pour vous faire une idée de l’activité de ce chakra, imaginez un signe d’infini en trois dimensions, dont l’une des boucles englobe tout votre corps et vos enveloppes énergétiques en pivotant à travers eux, tandis que l’autre se prolonge dans l’univers. A la différence des sept chakras directement reliés à votre anatomie physique, votre huitième chakra ressemble à une bande Möbius qui traverse l’inconscient personnel et l’inconscient collectif, joignant les dimensions littérales et symbolique, votre vie personnelle et l’univers impersonnel. Cette bande de Möbius représente le courant continu d’intelligence cosmique qui nourrit votre psyché.

Parce que le huitième chakra contient vos modèles archétypaux, c’est aussi l’emplacement de votre Contrat Sacré. En termes physiques, le huitième chakra est situé à un bras de distance au-dessus de la couronne. Dans la méditation ésotérique de la Lumière dorée, les adeptes du Taoïsme visualisent un « corps énergétique » semblable au corps physique, mais fait de cristal lumineux, posé au sommet de la tête et à un bras de distance en hauteur. La couronne de votre corps énergétique correspond alors, à l’emplacement de votre huitième chakra.

En plus de ces archétypes, le huitième chakra entretient également des modèles d’expérience et de connaissance de l’âme inhérents à la conscience humaine. Le plan archétypal auquel est relié le huitième est un champ magnétique qui organise la vie sur cette planète ainsi que dans notre psyché. On a donné plusieurs noms à ses influences : »Mère Nature » ou « Gaia », l’ordre naturel des choses, ou même les lois de la physique.

Une vaste gamme d’enseignants, des théologiens classiques comme Thomas d’Aquin et Augustin aux auteurs spirituels contemporains comme Matthew Fox, soutiennent que certaines lois naturelles de l’esprit opèrent en chacun de nous et n’ont pas à nous être enseignées directement. Nous naissons avec ces vérités archétypales ; en venant au monde, nous savons que le meurtre, le vol et le mensonge sont mauvais, par exemple. Nous naissons avec un sens du territoire et acceptons sans discuter qu’il soit à l’encontre de la loi naturelle qu’une mère blesse ses enfants. Nous naissons également marqués des lois universelles comme la cause et l’effet, le choix et la conséquence, ou l’attraction magnétique. Ces lois sont représentées autant en physique que dans les lois spirituelles du karma, et font partie du corps collectif de la sagesse divine ancrée dans le huitième chakra. Même s’il nous faut être éveillés à la présence de ces vérités en nous, peut-être par un parent, un mentor ou un guide spirituel, nous y sommes liés de toute façon.

Après avoir senti la présence du huitième chakra, les modèles archétypaux apparaissent en premier. Alors  leurs courants subtils dans le champ d’énergie personnel de la personne affectent la psyché puis passent à l’esprit conscient, au corps émotionnel et enfin entrent dans une manifestation physique de la vie de cet individu. Vous pouvez donc appliquer les chakras à chacun de vos archétypes pour mieux découvrir les indications profondes de votre Contrat. Si vous avez l’impression d’aborder une question qui nécessite un travail plus approfondit, je vous encourage à vous adresser à un thérapeute ou à un conseiller spirituel.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

L’Enfant qui vient de Mars

 

Cet article de l’écrivain russe Gennady Belimov, professeur d’université et chercheur, relate sa rencontre avec un jeune garçon russe, Boriska, et ses révélations étonnantes sur ses expériences et ses visions de vies antérieures :

L'Enfant qui vient de Mars dans ENFANTS INDIGO images-2La première fois que j’ai entendu parler de l’étrange garçon Boriska, c’est par les dires des participants à une expédition vers une zone assez peu ordinaire au nord de la province Volgograd, connue sous le nom de  » Medveditskaya Ridge. »

Imagine, quand tout le monde s’est réuni autour du feu de joie pour la soirée, ce jeune garçon a brusquement demandé le silence : il allait nous parler des habitants de Mars et de leurs voyages sur la Terre. »

L’un de témoins m’a fait part de ses impressions.

»Et bien, quelqu’un continuait à bavarder, à mi-voix, quand le garçon a exigé notre attention complète, ou alors, il n’y aurait pas d’histoire.  »

Les conversations se sont tues. L’enfant aux grands yeux et au visage rond, vêtu d’un t-shirt d’été et coiffé d’une casquette de baseball, nullement craintif des adultes, a commencé un récit incroyable. Sur la civilisation martienne, sur des cités mégalithiques et des vaisseaux martiens, sur des vols vers d’autres planètes, et sur la Lémurie sur Terre, sur la vie de quelqu’un qu’il connaissait, l’ayant rencontré alors que lui, venait de Mars, sur ce grand continent au milieu de l’océan, et comment il avait des amis, là….Le feu crépitait, la nuit nous entourait et le ciel aux milliers d’étoiles était silencieux comme s’il gardait un grand secret.

Une heure et demi ont passé avec des histoires étonnantes. L’un des participants a eu la présence d’esprit d’aller chercher un dictaphone, donc, quelque part dans Moscou, il y a un enregistrement de cette histoire. Seul le Ciel sait si un jour elle sera publiée, tout le monde n’a pas les compétences d’un journaliste. Nombreux ceux qui reçurent un choc, ou plutôt deux.

Le premier : la connaissance inhabituelle qu’un enfant de 7 ans n’aurait pas dû posséder. Alors que tous les professeurs d’histoire ne peuvent parler clairement de la Lémurie légendaire et des lémuriens, vous ne trouverez personne dans une école ou une université avec ces mémoires là. La science n’a pas prouvé l’existence d’autres civilisations et n’a pas l’air pressée de prouver ceci, préférant rester proche de l’idée que l’homme est unique dans l’univers.

Deuxièmement : le langage de Boriska… ce n’était pas du niveau d’un enfant de cours élémentaire, il utilisait une telle terminologie, des détails, des faits du passé de Mars et de la Terre que tous étaient sidérés. C’est seulement à cause d’emportements émotifs que vous pouviez dire qu’un enfant parlait.

» Pourquoi Boriska s’est mis à parler comme ça?  » s’est demandé mon interlocuteur.  » Apparemment, l’environnement a provoqué cela en lui. C’était une réunion de personnes intéressées, l’esprit ouvert, cherchant les nombreux secrets de la Terre et du Cosmos, et Boris, qui a entendu la journée de conversations a ressorti dans son langage ce qui était enfoui depuis longtemps dans sa mémoire.

Aurait- il pu tout fabriquer ? Avoir vu tous les films Star Wars et commencé à inventer? Ça n’en a pas l’air… ça n’avait pas l’air d’une fantaisie  » m’a dit mon collègue. » C’était plus comme un souvenir du passé, des mémoires de ses incarnations passées. Ce genre de détails ne peut être inventé, ils doivent être connus personnellement…. »

La mention des réincarnations passées a décidé de tout : je compris que je devais rencontrer Boriska. Maintenant, après ma rencontre avec lui et ses parents, j’essaie d’organiser les éléments dans un ordre cohérent pour comprendre le mystère de la naissance de cet être parmi nous. Il est curieux qu’il vienne au monde dans la ville de Volzhk, dans un hôpital de province- quoique sur son certificat de naissance, le lieu de naissance soit Zhirnovsk, Province de Volgograd pour la déclaration.

Son anniversaire est le 11 janvier 1996, à 8.30 heures du matin. Cela peut parler à un astrologue.

Ses parents sont des gens simples et bons. Nadezhda Kipryanovich, la mère de Boris est dermatologue dans une clinique de la ville, elle a obtenu sa licence de l’Institut Médical de Volgograd en 1991. Son père, Yuri Tovstonev, est un officier à la retraite, diplômé de l’Institut Militaire Supérieur de Kamishinski et a un emploi de contremaitre à présent. Ils seraient heureux si quelqu’un pouvait les aider à résoudre le phénomène mystérieux de leur fils, mais pour l’instant, ils observent leur miracle avec curiosité.

» Quand Boriska est né, j’ai remarqué qu’à 15 jours, il tenait déjà sa tête droite. Son premier mot : Baba (grand-mère) il l’a dit à quatre mois et depuis, on peut dire qu’il a commencé à parler. Il a fait sa première phrase à 7 mois, en disant: ‘je veux un clou’ – il avait vu un clou dans le mur- habituellement, les enfants parlent beaucoup plus tard.

Les plus remarquables parmi ses capacités étaient intellectuelles. »

»Comment se sont-elles manifestées ? »

» Quand Boris avait 1 an, je lui ai donné les lettres, en suivant la méthode Nikitin et à 1an et demi, il pouvait lire les gros titres du journal. Il a appris à reconnaître les couleurs dans une variété de tons très tôt et facilement. Il a commencé à dessiner à l’âge de 2 ans et à peindre à 2 ans et demi. C’est à 2 ans qu’il est allé à la crèche, les nourrices disaient qu’il était doué pour parler, et qu’il avait un développement cérébral inhabituel. Elles remarquaient sa mémoire phénoménale. »

Ses parents se sont aperçu que le moyen qu’avait leur fils d’assembler des connaissances n’était pas seulement dans l’observation de ce qui l’entourait, mais on aurait cru d’autres sources : il obtenait bien des informations de quelque part.

» Personne ne lui a appris  » se souvient Nadezhda,

» mais il avait pris l’habitude de s’asseoir dans la position du lotus et il fallait l’écouter! Il y avait de telles perles et de tels détails sur Mars, sur les systèmes planétaires et les autres civilisations, c’était étonnant…

Mais comment l’enfant pouvait savoir tout ça? … l’espace, les sujets cosmiques dans ses histoires, c’était le principal sujet dès ses 2 ans. Au même moment, Boriska nous a annoncé qu’il avait vécu sur Mars, que la planète était habitable, et qu’elle a survécu la pire des catastrophes de son histoire, la perte de son atmosphère, et maintenant, quelques habitants qui sont restés vivent dans des villes souterraines. A cette époque, il venait souvent sur Terre lors de missions de recherches scientifiques ou bien lors de missions d’échanges.

Il était lui même pilote d’un vaisseau spatial. C’était au moment de la civilisation Lémurienne,  il avait un ami lémurien qui est mort en sa présence….

» Une catastrophe gigantesque est arrivée sur Terre, des montagnes ont explosé, un énorme continent s’est brisé et a coulé sous les eaux et tout d’un coup une pierre gigantesque est tombée sur l’immeuble où se trouvait mon ami, » raconte Boriska.

» je ne pouvais pas le sauver, et maintenant sur Terre, nous allons nous rencontrer de nouveau… »Boriska voit toute la destruction de la Lémurie comme si ça arrivait devant lui et il pleure son ami le terrien comme s’il était lui même responsable.

Un jour, sa mère lui a apporté un livre:  » De Qui Venons Nous?  » de Ernst Muldashev. Il a fallu voir l’effet que ça a eu sur l’enfant. Il a regardé les dessins des lémuriens, les photographies des pagodes tibétaines, et 2 heures plus tard il parlait en détail de la race lémurienne et de leurs découvertes à un niveau élevé.

»Mais la Lémurie a été détruite il y a au moins 800,000 ans  », j’ai dit tranquillement,

» et les lémuriens mesuraient plus de 9 mètres de haut, et en dépit de tout ça, tu te souviens?  »

» Oui, je me souviens  » Boris répondait, en ajoutant,  » personne ne m’a rien dit. »

Une autre fois, de nombreux souvenirs lui sont remontés après qu’il ait vu les illustrations d’un autre livre de Muldashev,  » A la recherche de la cité des Dieux  » au sujet des chambres funéraires et des pyramides. Il dit qu’un savoir sera trouvé , non pas sous la pyramide de Khéops, mais sous une autre pyramide. Ils ne l’ont pas encore trouvé.

»La vie changera quand ils ouvriront le Sphinx » dit-il en ajoutant que le Sphinx s’ouvrira derrière l’oreille, il ne se souvient pas où exactement. L’inspiration le pousse à parler avec assurance sur la civilisation Maya, les gens connaissent très peu ce peuple fascinant. Boriska pense que nous sommes à une période de grands changements sur Terre, ce qui cause la venue d’enfants spéciaux car de nouvelles connaissances s’étendant au delà de la mentalité des terriens seront nécessaires.

»Comment sais- tu  pour ces enfants là, et pourquoi cela arrive- t-il? » ai-je demandé lors de notre entretien,  » sais-tu qu’on les appelle les enfants indigo?  »

Réponse:  » Je sais qu’ils naissent dans ce monde mais je n’en ai pas rencontré dans notre ville. Julia Petrova elle, me croit, ce qui signifie qu’elle ressent quelque chose. Les autres rient quand je raconte des histoires. Quelque chose va se passer sur Terre, 2 catastrophes, donc la naissance de ces enfants. Ils devront aider les gens. Les pôles vont s’inverser, en 2009, la première grande catastrophe, sur un grand continent, et en 2013 il y en aura une autre encore plus importante. »

»Tu n’as pas peur malgré que ta vie en soit affectée aussi?  »

»Non, je n’ai pas peur, nous vivons pour toujours. Il y a eu une catastrophe sur Mars où je vivais avant. C’était les mêmes gens que nous, mais il y a eu une guerre nucléaire et tout a brulé. Des gens ont survécu et des abris ont été construits, ainsi que de nouvelles armes. Il y avait eu aussi un changement de continent là-bas. Cependant, ce continent n’était pas grand. Les martiens respirent de l’air composé principalement de dioxyde de carbone, s’ils venaient ici , ils resteraient toujours près des conduits de sortie de fumées.  »

Et toi si tu es de Mars, tu peux respirer notre air facilement ou as-tu besoin de dioxyde de carbone? »

» Une fois que vous êtes dans le corps terrien, alors vous respirez cet air. Mais, on n’aime pas l’air terrien parce qu’il est la cause du vieillissement. Sur Mars les gens sont toujours jeunes , environ 30 – 35, et il n’y a pas de vieilles personnes. Chaque année qui vient, ces enfants de Mars naîtront sur Terre, dans notre ville ils seront au moins une vingtaine. »

»Te souviens- tu de ton ancien nom, ou ceux de tes amis? » »Non, je ne peux jamais me souvenir des noms  »

»Tu te souviens de toi même à partir de quel âge? »

»Je me souviens de mon ancienne vie à partir de 13 ans, et ici, je me souviens depuis ma naissance sans oublier d’où je viens. On avait des lunettes spéciales là- bas et on se battait tout le temps. Sur Mars, il y avait un truc désagréable: une base qui devait être détruite. Mars peut être ressuscitée, mais cette base l’en empêche. C’est un secret. Je peux dessiner à quoi ça ressemble, nous étions à coté. Cette base est contre nous. »

» Boris, pourquoi nos plateformes spatiales meurent plus souvent qu’elles ne durent lorsqu’elles se posent sur Mars?  »

» C’est un signal qui vient de Mars, et ça essaie d’anéantir les plateformes. Il y a des rayons dangereux sur ces bases. »

J’étais étonné pour les rayons dangereux de Fobosov. C’est exactement ainsi. En 1988, un homme avec des pouvoirs extrasensoriels, de Volzhsk, a essayé de contacter le programme spatial de l’USSR, afin de prévenir les dirigeants soviétiques de l’échec imminent des sondes spatiales soviétiques Phobos 1 et Phobos 2, spécifiquement à cause de batteries et de rayons radio actif qui étaient étrangers à la planète. Ils n’ont pas écouté ses avertissements et n’ont pas jugé utile de répondre, ce jusqu’à ce jour; malgré que pour réussir selon Lushnichenko, il est nécessaire de changer de tactique pour approcher la surface de Mars.

» Que sais- tu des dimensions multiples ? Tu sais pour voler, pas la peine de suivre une trajectoire en ligne droite, mais la possibilité de traverser l’espace multidimensionnel?  »

En faisant attention, je me renseignais en posant des questions assez osées du point de vue de la science traditionnelle. Boriska a rebondi avec une énergie renouvelée et s’est mis à parler de la construction des ovnis.

» On venait de décoller et on était déjà proche de la Terre !  » puis, il a pris une craie pour dessiner un triangle sur le tableau.

» Il y a 6 couches » dit-il d’un ton enthousiaste. » La couche extérieure comprend 25% de matériau solide, la 2ème couche est de 30% et ressemble à du caoutchouc, la troisième: encore 30% et c’est de nouveau du métal, il y a une couche de 4% de propriétés magnétiques  » Il écrivait les chiffres sur le tableau.

» Si vous énergisez la couche magnétique, l’appareil peut voler partout dans l’univers…. »

Nous, les adultes, nous sommes regardés. Dans quelle classe ils apprennent les pourcentages? Bien sûr, ils n’en sont pas encore là à l’école, mais Boriska semble être en difficulté en classe. Ils l’ont mis directement en 2ème année après des évaluations, mais ils essayaient de se débarrasser de lui.

Dites moi qui voudrait qu’un enfant interrompe la classe pour dire:  » Maria Ivanovna, vous ne dites pas la vérité, vous ne nous enseignez pas correctement!  »Et cela arrive plus d’une fois par jour…Maintenant, c’est un professeur qui a enseigné à l’Académie Schetinin spécialisée pour les enfants surdoués, qui étudie avec Boriska, et le garçon passera ses examens en extérieur. Il aura et a déjà des problèmes relationnels avec les enfants normaux.

» Quelle est la mission de Boriska ? La connait-il ?  » lui ai-je demandé ainsi qu’à sa mère.  » Il a dit qu’il devinait  » m’a dit Nadezhda,  » il sait des choses sur le futur de la Terre. Par exemple, que le savoir serait donné selon le niveau et la qualité de l’état de conscience. Le nouveau savoir ne parviendra jamais aux personnes malveillantes qui ont des vices mesquins: voleurs, bandits, alcooliques et aussi ceux qui ne veulent pas s’améliorer. Ils quitteront la planète. Il pense que l’information aura le rôle le plus important. Une ère d’unité et de coopération commencera sur Terre. »

» Boris, d’où tiens tu tout cela?  »

» De l’intérieur de moi même » il répondit sérieusement. Une fois, quand il avait 5 ans, il a surpris ses parents quand il a entamé une conversation sur Proserpine, une planète morte depuis maintenant des centaines de milliers d’années sinon des millions d’années. Et ce mot  » Proserpine  » il l’a prononcé sans jamais l’avoir entendu parce que c’était la première fois que ses parents l’entendaient. » Un rayon l’a coupée en deux, et elle est partie en morceaux  » a t-il expliqué.

» Physiquement la planète n’existe plus, mais ses habitants se sont téléporté vers la 5ème dimension, que vous appelez un monde parallèle. On a regardé la mort de la planète, de Mars… »Et tout d’un coup, il a mentionné l’inimaginable… il a dit que la Terre, en tant qu’être vivant conscient, a accepté les enfants de Proserpine afin de les instruire. Occasionnellement, des enfants sont nés ici, qui se souviennent de leur planète d’origine, et se considèrent eux même extraterrestres.

Mais bien sûr, ce phénomène a été remarqué par le monde scientifique, et moi même, j’ai déjà rencontré Valentina Gorshunova (Kainaya) qui, non seulement se souvient de Proserpine, mais de plus rencontre ses camarades proserpiniens dans ses rêves. Et voilà qu’elle se trouve dans la même ville que Boriska, et ils faisaient tous deux partie de la randonnée de la région extraordinaire de Medvedit Skaya Ridge.

Voici ce que la mère de Boriska écrivit dans son journal:  » Tu es un précurseur. Tu as déblayé le terrain pour nous. Dans les hautes sphères, tu es considéré comme un héros. Tu portes le plus lourd des fardeaux sur les épaules. J’ai vu  » l’ère nouvelle  ». Un code holographique est déjà visible, surimposé dans l’espace. La lumière sera faite sur tout cela dans un nouvel élan de pensée, très rapidement… La transition d’un monde à l’autre prendra place au travers de la substance du temps. J’ai apporté la nouvelle information…

» C’est ce que Boris avait dit à sa mère. »

Boris, dis moi de quoi souffrent les gens?  »

» De ne pas vivre correctement et de ne pas être capable d’être heureux…Il faut attendre pour vos moitiés cosmiques, ne vous mêlez pas de la destinée des autres, ne détruisez pas votre intégrité, ne souffrez pas à cause des erreurs d’aujourd’hui mais reliez vous à votre destin, terminez le cycle de développement et approchez vous de nouveaux sommets. » ce sont ses mots.

Il vous faut devenir bons. Si vous êtes battus, vous allez vers eux les bras ouverts, s’ils vous couvrent de honte, n’attendez pas leurs excuses, demandez de vos assaillants qu’ils vous pardonnent. S’ils vous insultent et vous rabaissent, dites leur merci et souriez leur. S’ils vous détestent, aimez les tels qu’ils sont. C’est la relation d’amour, d’humilité et de pardon qui est importante pour les gens. »

Sais -tu pourquoi les lémuriens sont morts ?

J’en suis aussi un peu coupable. Ils n’avaient plus le désir de se développer spirituellement, ils s’écartaient du chemin et à cause de cela ont détruit l’intégralité de la planète. La voie du Magicien les a conduit dans une impasse. La Vraie Magie c’est l’Amour… »

»Comment connais-tu ces mots: intégrité, cycles, cosmos, magie, lémuriens,?  »

» Je sais… Keilis…  »

» Qu’as-tu dit?  »

» J’ai dit: ‘ Je te salue!’ c’est la langue de ma planète… »

Cette fois ci, nous nous sommes séparés là dessus, en me promettant que je suivrai la destinée de ce garçon aussi longtemps que je le pourrais.

eau1 dans MESSAGES EVENEMENTS

Environ une année plus tard, j’ai rencontré Boriska à Zhirnovsk  pour connaître les derniers détails de sa vie. Tout d’abord en discutant avec sa mère.

» Jai regardé dans sa chambre car j’entendais Boriska parler à quelqu’un, mais je savais qu’il était seul. Il y avait une mosaïque colorée faite de jeux de construction pour enfants et c’était la double hélice de l ‘ADN que j’ai clairement reconnue de mes études à l’Institut Médical. »

Et il disait à quelqu’un: ‘ je suis le pilote d’un vaisseau de recherche, un scientifique, mais je ne fais jamais de reproduction croisée d’ADN humain et reptilien! C’est en contradiction avec les lois de la sélection naturelle… »

et quelques autres mots en latin ont suivi. Je n’en revenais pas… et au lieu d’écouter, je l’ai secoué: ‘ qu’est- ce qui t’arrive ? A qui tu parles? ‘ et Boriska est sorti de sa transe d’un coup, confus, en bredouillant :  » je jouais… »

» Là encore, j’ai réalisé que je ne connaissais pas très bien mon fils…il est vrai que quand je lui ai demandé plus tard, il m’a répondu que cette information là n’est pas pour les gens et que lorsqu’il vivait sur Mars, ils avaient des différences légères d’ADN. Ils avaient une petite différence avec l’ADN de la race lémurienne. »

Fondamentalement, je compris que s’il se rappelait la période martienne de sa vie, alors c’était du point de vue de différents moments dans le temps. Je veux dire qu’il semblait avoir vécu sur Mars de nombreuses vies et se souvenait de différents moments de ses vies, probablement échelonnées sur des milliers d’années.  »

» Alors vous ne pensez pas que ce sont des contes enfantins?  »

» Peut-être que je serai heureuse de le dire, mais ça ne colle pas… il y a trop de connaissances totalement inhabituelles ici, il n’avait pu apprendre tout ça nulle part. »

» C’est vrai, je ne pense pas qu’il se souvienne de ses vies antérieures de la façon dont on se souvient de la journée d’hier. Bien sûr que non. Sa mémoire est très fragmentée, et se révèle sous certaines conditions, il est possible que tout s’amoindrisse jusqu’à disparaître. Oui, il peut se relier à des sources extérieures d’informations et être leur transmetteur, mais 10 minutes plus tard il peut tout simplement oublier l’information, comme un enfant normal. »

Il est exact que cette connexion arrive de plus en plus rarement, soit le conduit se ferme peu à peu, soit il y a d’autres raisons… et le dictaphone, que ses parents ont acheté spécialement pour enregistrer l’histoire des vies passées de Boriska, est de moins en moins utilisé. Les occasions se raréfient. Les enregistrements des mois derniers sont des souvenirs curieux sur des cataclysmes sérieux sur Mars.

Par exemple, il insiste pour dire que durant les dernières centaines de milliers d’années, ou peut- être millions d’années, il y a eu des problèmes sérieux avec l’eau. Mars a tragiquement commencé à perdre son atmosphère et son eau. Il dit qu’il y avait des vaisseaux spéciaux qui allaient sur la planète la plus proche, la Terre, pour chercher de l’eau. Ces vaisseaux ressemblaient à des cylindres et servaient de vaisseaux mères. Il parlait beaucoup de ses responsabilités et de son travail dans l’espace. Il n’aime pas les films américains sur les aventures et guerres spatiales car tout est fabriqué et dénaturé. Les vaisseaux martiens pouvaient voyager dans tout le système solaire, ils avaient un bon nombre de bases sur les planètes et leurs  satellites.

Apparemment il n’était pas un mauvais pilote, avec de bonnes aptitudes professionnelles car dans ses récits, il a souvent participé à des vols vers Saturne, ou le plus difficile est de naviguer dans la ceinture d’astéroïdes. Il a perdu beaucoup d’amis lors de leur approche de Saturne.

» Tu sais maman, je ne faisais pas qu’apporter de l’eau sur Mars!  » a déclaré le garçon un jour.  » Tu dis toujours ‘ Mars ceci, Mars cela,’ mais j’étais responsable de Jupiter! On avait un projet spécial pour la création d’un nouveau Soleil dans notre système solaire, et ce deuxième Soleil était supposé être Jupiter. Mais il fallait une telle masse physique pour accomplir ça, il n’y en avait pas assez dans tout le système solaire. Le projet n’est jamais parvenu à terme. »

Une autre fois il a dit que les scientifiques de la Terre seraient intéressés de savoir qu’il n’y a pas 9 planètes dans notre système solaire mais 2 de plus. Elles se situent derrière Pluton. D’après lui, Mars était plus proche de Jupiter et la Lune était la Lune de Mars. Mais après un cataclysme gigantesque, Mars a changé son orbite, ce qui a donné son satellite ( la Lune) à la Terre, mais il ne se souvient d’aucun autre détail de cette période. La question de s’il avait une famille, telle que nous l’entendons, Nadezhda ne le sait pas. Boriska n’a jamais parlé de relations familiales dans ses incarnations martiennes.

Cependant, une fois, alors qu’il regardait Discovery Channel à la télévision, il a commencé à parler avec enthousiasme de la civilisation des gris, les petits humanoïdes aux grands yeux.

» Ils ne sont pas martiens  » disait-il en montrant le téléviseur,  » on n’est pas comme ça, on est plus proche des lémuriens et des atlantéens. D’abord nous sommes grands, eux sont des nains. Deuxièmement les gris sont cruels. Ils sont d’une autre galaxie., et s’autorisent à faire des expériences sur les gens. On a même eu à les combattre, parce que ce sont des agresseurs. Notre race était bonne, moins agressive, et la plus intellectuelle, vu que nous pouvions utiliser l’énergie psychique… »

Lâchant ses mots, parfois par saccades, le tout énoncé rapidement, le garçon retourne à ses jeux vidéo et le problème des gris n’est jamais revenu. C’est comme un flash de mémoire qui peut ne jamais se répéter. Mais les ufologues modernes sont plus ou moins au courant pour les gris. Les abductions, les expériences sur les humains, les expériences de sélection de caractère génétique, les vivisections d’animaux, tout cela est principalement associé aux gris par les chercheurs.

Boriska s’était soudainement rappelé et prévenait de leur nature dangereuse…Mais, si nous aurons quelque chose de nouveau sur la vie dans l’espace, sur Mars, ou dans le système solaire, j’en doute. Le garçon, d’après les spécialistes se referme. Les difficultés de notre réalité humaine sont la cause de cette fermeture. C’est difficile pour les enfants Indigo. La Terre, Quotidiennement. Boriska regarde l’écran sans se distraire et tape rapidement sur le clavier. Sur l’écran, une sorte de combat dans un château souterrain. J’ai essayé de lui parler, d’attirer son attention pendant un moment, sans succès. La passion du garçon de 9 ans pour le jeu a persisté malgré qu’il ait joué durant 3 heures déjà, juste avant.

Sa mère, sa meilleure amie Valentina Rubstovaya- Gorshunova, et moi-même, avons parlé de tout ce qui était arrivé dans le courant de l’année passée, mais Boriska n’a pas immergé de son jeu vidéo et n’a pas voulu participer à la conversation sur la vie martienne. Il y a un an, il parlait beaucoup plus, répondait à mes questions avec entrain, et c’est vrai qu’à ce moment là il m’avait dit:  » C’était ta dernière question!  » et n’écoutant rien de plus il avait commencé un nouveau jeu vidéo. J’étais sidéré d’avoir entendu le verbe ‘ était’…

Maintenant, Boriska n’a pas le temps pour des souvenirs d’anciennes vies. L’ouverture et la façon ingénue du garçon ont joué un rôle négatif dans sa vie. Les enfants de son âge et les plus âgés ont réagi avec envie et jalousie, comme c’est l’habitude dans notre société. Les coups de poing et les insultes lui sont tombés dessus plus souvent qu’à un autre. Alors Boriska a appris à se défendre, bien qu’il y a moins d’un an il disait calmement:  » si quelqu’un t’injurie, demande lui son pardon… » La prose de la vie terrienne ne colle pas très bien avec ce degré de bonté dans les relations.

Une fois son histoire devenue publique, les gens ont commencé à traiter Boriska différemment. La majorité a réagi avec intérêt et curiosité, mais 15 -17 % des réactions furent hostiles, de façon incompréhensible. Malheureusement, ces réactions sont des persécutions malveillantes. Cela rappelle les temps de Jésus-Christ qui était venu enseigner quelque chose sur le bien et le mal, que d’autres ont trouvé scandaleux.  » Crucifiez  Le  » ont crié Ses persécuteurs et Il le fut…

Le 21ème siècle a débuté, mais nous sommes retournés à ces jours barbares, il y a si peu en nous qui a changé. Les ufologues rêvent toujours d’un contact avec les extraterrestres… quel contact ? Nous sommes prêts à crucifier notre prochain, à l’exterminer parce qu’il est différent! Hélas, nos visiteurs nous connaissent mieux, il me semble et ne sont pas pressés de nous connaître un peu plus…

Et peut-être que si les professeurs de Boriska montraient un peu plus de sagesse humaine, dans leur relation avec cet enfant unique, mais…

» oh, c’est juste un idiot!  » un médecin psychiatre s’est exclamé très sérieusement après avoir conversé avec le garçon pendant quelques jours. Hélas, le garçon ne rentrait pas dans ce que l’on accepte comme un enfant normal, et cette histoire du phénomène de Boriska a fait le tour du monde.

Il n’ y a pas si longtemps une mère a envoyé un message à l’école  » Retirez le de la classe, il apprend à nos enfants comment mourir… »Une enquête fut conduite, le garçon avait parlé à ses camarades de classe, de la réincarnation de l’âme ( dont il est exemple et témoin) mais l’ idée véhiculée était inconnue de la majorité dans l’école, ils ont donc été inquiets de la possibilité de suicide parmi les enfants.  » ah, si ce n’était pas si triste, on en rirait.  » Au fait, Boriska  » répond comme les autres  » quand le sujet ne l’intéresse pas ( russe, maths, ..)

Pour ajouter à ses problèmes, ses parents ont divorcé. Il y a eu les disputes, la séparation et le lieu de l’habitat qui a changé. Dans ce combat là, il n’y avait pas de place pour l’enfant et ses problèmes d’enfant: affamé, il venait souvent chez  » Tante Valya  » pour manger bien que ce n’était pas près de sa maison. Combien de temps la période de divorce prendra est imprévisible , c’est une source de stress pour tous. » Oui, en ce moment Boriska se trouve dans une période difficile,  » dit Valentina Gorshunova- Rubtsova, un membre de l’expédition  » Space Research  » et l’une des amies les plus proches du garçon.

» Il s’est ouvert aux gens, il essaie de nous aider à apprendre sur nous même et sur la Terre; mais peuvent-ils seulement le comprendre et se servir de cette connaissance pour créer ?

De tous temps les prophètes reçoivent des pierres ou sont crucifiés. Maintenant, les pierres et les croix ont changé d’apparence mais l’attitude envers les visionnaires est la même.  »Les premières pierres lui furent lancées et il a commencé à se refermer. La raison principale est l’attitude des gens. Peut-on avoir des fruits mûrs d’une jeune pousse ? Ce qui lui arrivera et s’il le supportera reste à deviner. »

En d’autres mots, on peut dire que Boriska n’aura pas une vie facile.

L’Intérêt de La Science

Que les scientifiques soient réellement intéressés par Boriska est indéniable. Professeur Vladislav Lugovenko, docteur en Sciences Physique et Mathématiques, de l’Institut du Magnétisme de la Terre, de l’Académie Russe des Sciences( IZMIRAN) a rencontré Boriska et l’a invité à Moscou pour l’observer plus attentivement. Certains des collègues de Lugovenko  ont participé à cette recherche.

Lugovenko conduit des recherches sur les enfants indigo de Russie et d’autres pays. Il considère qu’ils naissent sur notre planète depuis une vingtaine d’années pour une raison. Apparemment ces enfants ont une connexion avec le développement d’une civilisation terrienne future. Boriska et sa mère sont donc invités à un séjour dans un lieu d’éducation spéciale, dans la Provincede Tulskaya à Atalsky Lake.

Là, se trouve un endroit où l’énergie de la Terre a un effet particulier sur les gens. J’ai lu un rapport scientifique, avec les mesures du champ bioenergétique des membres de l’expédition. Je peux dire en premier lieu que le garçon a un champ bioénergétique vraiment plus fort que tous les participants et deuxièmement, son champ augmentait après l’expérience plus que pour les autres.

Les photographies de son aura en disent aussi beaucoup, pour citer un rapport:

» Avant l’expérience, la couleur principale de la photo était jaune, ce qui indique la force intellectuelle d’une personne heureuse et avenante. Dans le coin inférieur droit, on voit une tache rouge vif, ce qui suggère une activité d ‘amour et d’énergie dirigée vers les autres. Après l’expérience, la photo a très peu changé. Dans le coin inférieur gauche, une lumière verte est apparue, qui suggère la force vitale, la tendance positive et l’amabilité du garçon. »

Vladislav a l’intention de poursuivre les observations de Boriska et est allé récemment se familiariser avec le quotidien du garçon. Il s’est également rendu sur la zone particulière de Blue Mountain qui est à quelques douzaines de km de Zhirnovsk. » J’étais sûr qu’au sens moral, les enfants indigo sont très différents de ceux de leur âge,  » dit Dr. Lugovenko.  » Ils ont une sensibilité extraordinaire à tout ce qui est faux, un développement de l’intuition, des pouvoirs télépathiques et une connexion au cosmos. Nous espérons que le garçon accomplira sa mission sur Terre, telle qu’en était l’intention, qu’aucun de nous ne connait.  » Si les forces du mal ne l’en empêchent pas… » je rajouterais….mais peut-être, j’ai l’espoir : que les problèmes de Boriska l’aident à se renforcer.

Après tout, le destin n’a pas été facile non plus pour Albert Einstein ! Le garçon vivait pauvrement, était mal nourri, a à peine terminé l’école parce que ses parents n’avaient pas assez d’argent pour payer son instruction mais il a résisté à tout cela et s’est élevé aux sommets de la pensée et de la science mondiale. Sa vie difficile a engendré en lui une persévérance et une endurance incroyable .

Nous souhaitons autant d’endurance pour l’envoyé de Mars, né à la frontière d’un nouveau millénaire dans les profondeurs de la Russie. Une chose est très claire après mes discussions avec Boriska: Il y a un fondement à l’assomption que ces enfants sont insérés dans nos sociétés terriennes avec des pouvoirs qui sont au delà du contrôle des gens.

Ce phénomène est porteur d’une intention et a été remarqué dans de nombreux pays pendant la même période. Les enfants indigo présentent des différences dans leurs capacités inhabituelles, en particulier leur vision du monde. Ils connaissent leur propre mission sur Terre et sont capables d’extraire et de rassembler de la noosphère l’information et le savoir à l’aide de leur conscience inoubliablement ouverte et accessible.

Leur rôle, leur mission, dans le processus d’évolution de l’humanité n’est pas encore clair, on peut cependant deviner que ce n’est pas moindre. Ma recherche m’a mis en contact avec ces enfants. Sur ce chemin, j’ai vu des choses de nature différentes. Par exemple, dans les écrits de l’Institut Académique Vernadsky, j’ai lu qu’un nombre important des personnes les plus influentes sont sous le contrôle de Pouvoirs de l’au delà, et ils accomplissent une sorte de mission particulière sur Terre.

A travers le témoignage de Boriska, remercions toutes ces âmes avancées qui acceptent de s’incarner ici bas pour aider l’évolution de cette planète et  l’élévation de ses habitants.

Source: http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2618.0

http://lapressegalactique.net/2013/02/25/boriska-lenfant-qui-vient-de-mars/

SAGESSE de Pléiades

SAGESSE de Pléiades dans SAGESSE des PLEIADES 9782896260171-150x150

 

Barbara Marciniak est un channel de réputation internationale. Ses trois ouvrages précédents, Messagers de l’Aube, Terre et Famille de Lumière , ont été traduits en une vingtaine de langues.

 

LA SAGESSE PLÉIADIENNE POUR MENER 
UNE EXISTENCE SIGNIFICATIVE

« Vous vivez à une époque où les occasions de croissance spirituelle, d’expansion de la conscience et d’acquisition de pouvoirs personnels semblent illimitées. »

C’est par son best-seller Messagers de l’Aube que Barbara Marciniak nous a fait connaître les Pléiadiens, des êtres multidimensionnels qui, se disant apparentés à nous, s’offrent pour nous guider dans la « tumultueuse transformation » de notre conscience.

 

…Si vous modifiez votre attitude, vous transformerez votre destinée individuelle et la destinée collective. Partout sur la Terre, les gens comprennent le besoin de faire prévaloir l’honnêteté et l’intégrité à l’échelle mondiale, dans une intention de paix, de respect et d’entretien de la planète et des créatures qu’elle porte. Une dynamique plus vivante naîtra, et vous acquerrez une concentration plus fine à mesure que la vibration de la conscience collective s’intensifiera et parviendra à maturité. La Terre ressent clairement ces changements.
Une conscience accrue au sein de l’humanité l’incite à libérer une plus grande partie de l’histoire complète du temps conservée dans ses entrailles. Si vous êtes disposé à découvrir et à affronter des vérités personnelles, vous contribuerez à accroître la conscience de sorte qu’elle atteindra la fréquence requise pour divulguer la vérité sur l’histoire humaine. Le développement de la conscience spirituelle libère les clefs de l’archéologie terrestre ; il est aussi d’une importance vitale pour comprendre votre passé, votre présent et votre bien-être futur. L’esprit humain bénéficie actuellement d’une stimulation intense exercée par de nombreuses forces cosmiques subtiles qui cherchent à susciter un type nouveau de conscience. Même si vous venez tout juste d’accéder aux formidables potentiels de l’expression créatrice, plusieurs millions d’êtres profitent déjà de ces découvertes qui infuseront de pouvoir votre vie….
…Pour arriver à percer les énigmes de votre psyché, il faut vous servir de votre esprit autrement, par exemple en effectuant des exercices mentaux et en observant vos réactions. Des occasions comportant plusieurs aspects s’offrent à vous ; si vous apprenez à vous faire confiance, l’avenir vous offrira des expériences uniques qui affineront vos perceptions de la réalité. Ces perceptions nouvelles, qui revêtent une grande signification, sont porteuses de vie, de bonheur et de guérison. Elles se diffusent par l’énergie, d’un orbe à l’autre, d’une cellule à l’autre. En tant qu’être humain, vous subissez présentement une restructuration marquante de votre psyché visant à vous faire prendre conscience de vérités intérieures profondes ; en tant que pionnier de la perception, il vous faut absolument saisir la destinée que vous créez et lui faire confiance….

 bonne lecture à tous….


voir d’autres extraits ici
http://www.ariane.qc.ca/upload/livres/125pdf1.pdf

 http://www.ariane.qc.ca/fr/livre.php?idlivre=125#  

Les 5 niveaux de Telos

 

 TÉLOS : Grande Cité établie sur cinq niveaux que nous allons décrire. Télos est située dans le sous-sol du mont Shasta, USA, dans les Montagnes Rocheuses. Ce mont appartient, pour cause d’un blocus éloquent, au domaine militaire. Aucune perforation du sol n’est autorisée. La population est évaluée à 2 millions d’êtres. Télos est constitué selon 5 niveaux

 TELOS NIVEAU 1 : Ce niveau supérieur est le centre du commerce, de l’éducation et de l’administration. Son temple central est en forme de pyramide d’une capacité de 50,000 places. Autour se situent les édifices gouvernementaux, un palais de justice, des salles d’archives, d’arts et de divertissement, une tour de communication, un port spatial, des écoles, des dépôts de vêtements et de nourriture, un hôtel pour les émissaires étrangers en visite, un palais abritant l’autorité Ra et le Rana Mu qui sont le roi et la reine régnants de la lignée royale lémurienne. Ces derniers sont les Maîtres ancestraux fondateurs. A la périphérie se répartissent la plupart des résidences des habitants.

TELOS NIVEAU 2 : Il comporte un centre manufacturier et un niveau résidentiel. Les maisons sont de forme circulaire. Les logements sont de taille variable selon qu’ils sont destinés aux célibataires, couples et familles nombreuses. Le niveau 2 est le niveau de fabrication des objets courants nécessaires à la vie de Télos.

TELOS NIVEAU 3 : Il comporte des jardins hydroponiques. Cette méthode de culture utilise un substrat dit inerte. Elle apporte les nutriments nécessaires aux plantes uniquement par arrosage nutritif. Cette technique est déjà utilisée en surface dans les laboratoires de recherche agricole. Il existe à Télos des systèmes hydroponiques à réservoirs, à mèches, en table à marées, en goutte-à-goutte ou par ruissellements. 
Les récoltes sont très importantes en quantité et en qualité car la nourriture de Télos est exclusivement végétarienne. Les variétés végétales cultivées sont bien plus importantes que celles que nous connaissons en surface.

TELOS NIVEAU 4 : Il comporte des parcs naturels gigantesques, des potagers à cultures hydroponiques et quelques manufactures.

TELOS NIVEAU 5 : Ce niveau est exclusivement consacré à la nature. Située à environ 16 km en dessous de la surface terrestre, cette région de plusieurs centaines de km² est un grand environnement naturel de loisirs. Il sert d’habitat pour une large variété d’animaux, incluant plusieurs espèces en voie de disparition à la surface. Toutes les espèces évoluent dans une ambiance non-violente où la présence de l’homme est facilitée. 
Les races violentes et carnivores de nos continents de surface deviennent ici pacifiques et ne s’alimentent plus que de portions à base de soja. Aucun animal n’est chassé pour aucun type de sous-traitance, ni de commerce.

Les 5 niveaux de Telos dans CITE INTRATERRESTRE oiseaux-colombe-00003

 La communication entre les hommes et les animaux s’effectue par télépathie. Il existe aussi à Télos une langue écrite et parlée, dite « langage solaire ». Il s’agit de la langue-racine humaine à l’origine du Sanscrit et de l’Hébreu. Le Gouvernement est un Conseil des Douze, six hommes et six femmes, constitués autour de Ra et Rana Mu. Ce conseil règlent les problèmes collectifs et sert de guides, de gardien et d’enseignant pour la population. La fonction précise de Ra et Rana Mu est de canaliser les informations provenant du gouvernement Solaire ainsi que du gouvernement Galactique. En effet, bien qu’intra-terrestre, contrairement à nous en surface, cette civilisation est en connexion permanente avec l’Ordre solaire et galactique. Cette administration éclairée comprend aussi un Grand Prêtre, un Maître ancestral nommé Adama. C’est par sa citation que nous avons ici commencé ce chapitre. A Télos, le Grand Prêtre n’a pas de fonction religieuse, mais une fonction bien différente :

 le respect de l’Ordre de l’Un. Selon la civilisation de Télos, l’ordre est lié au Logos, ou loi cosmique informatisée. Et oui ! C’est ainsi qu’Adama est responsable de tout le système informatique de l’Agartha connecté au système central galactique. Ce grand système informatique est à base d’acide-aminé vivant. Il a depuis longtemps la faculté de répondre aux impulsions cérébrales. Alors que notre civilisation n’a pour le moment découvert que la commande vocale, les Agarthiens utilisent depuis longtemps les commandes cérébrales de la pensée. Toutes les villes souterraines sont reliées par ce réseau d’information hautement sécurisé. Ce système gère les communications inter-cités de l’Agartha mais aussi toute la communication avec les autres planètes dans le système solaire et au-delà dans toute la galaxie. Chaque foyer bénéficie comme nous des l’équivalent des moteurs de recherche, étendus au système solaire et galactique. Les caractéristiques évoluées des microprocesseurs de ces ordinateurs permettent des fonctions bien plus évoluées que celle que nous connaissons. C’est ainsi que leurs ordinateurs font un rapport sur les déficiences en vitamines et minéraux des corps ou peuvent fournir une information pertinente sur les archives akashiques. 

L’incident survenu en territoire français

 

 Par Marie-Madeleine

L'incident survenu en territoire français dans GRAND RASSEMBLEMENT 51V1GP8T4WL._SL500_AA300_-140x1681Le retour de la déesse ne veut pas dire qu’elle descendra des cieux avec une épée enflammée. Il signifie qu’elle incarne le cœur et l’esprit des femmes et que celles-ci trouvent maintenant le courage d’exprimer leur vérité et de poser les gestes qu’elles croient nécessaires à l’instauration d’un changement.

 Dans le sud de la France, au pied des Pyrénées, se trouve une région unique. Comme dans tous les endroits de la Terre, il y a là de subtils canaux énergétiques pour la circulation de l’énergie planétaire partout dans la campagne. Ce sont les méridiens du corps de la Terre.

 Dans cette région, celle du Languedoc, le réseau énergétique est très complexe. La région possède une longue histoire remontant à l’époque païenne. Il y avait là autrefois des temples d’Isis, la Mère cosmique. Plus tard, lorsque la chrétienté s’y implanta, des églises furent construites sur plusieurs de ces sites énergétiques païens. Dès lors, les mystères féminins furent recouverts par la nouvelle religion dominée par les mâles. Et les siècles passèrent.

 Voici venu le temps d’une remontée du féminin sacré, cette fois-ci en équilibre avec le masculin. Ce ne sera ni le matriarcat ni le patriarcat, mais les deux dans un équilibre mutuel, symbolisés en alchimie par le soleil et la lune en parfait équilibre réciproque. Voici la naissance de l’androgyne sacré, l’équilibre parfait du masculine t du féminin. Quand cela se produit, la dimension mystique de l’être humain se révèle. J’ai donc demandé à Thomas de chanter dans la petite église afin d’ancrer une énergie qui libérerait le féminin sacré en invoquant en quelque sorte la déesse endormie. Ce fut fait par des sons, envoyés par moi en lui. Ces sons furent reçus par la terre, par ces lignes d’énergie et ces vortex de lumière terrestre.

 Si j’ai demandé à Thomas de chanter dans la petite église, c’était pour des raisons personnelles, car j’ai un problème avec l’Eglise de Rome. Moi qui fus l’épouse de Yeshua ainsi que sa plus proche disciple, j’ai été éclipsée. Pierre, le « roc sur lequel fut bâtie l’Eglise de Rome », ne pouvant tolérer les femmes de pouvoir, ma position et mes enseignements furent occultés par la montée du patriarcat.

 Lorsque l’Eglise de Rome brûlait des femmes sous l’Inquisition en accusant ces guérisseuses d’être des sorcières, il s’agissait d’une attaque directe contre les méthodes de guérison païennes qui employaient les énergies terrestres, et ces méthodes constituaient mon héritage. Mes méthodes de guérison n’utilisaient pas uniquement la lumière d’autres mondes, mais aussi celle de la terre : les énergies terrestres, les herbes, les huiles.

 Ainsi, quand l’Eglise de Rome entreprit la purification de ce qu’elle appelait le « mal », il s’agissait d’une attaque directe contre le féminin sacré. Maintenant, avec le temps, le vent a commencé à tourner et j’ai un compte à régler avec l’Eglise. C’est pourquoi mon cœur s’est profondément réjoui quand Thomas a chanté dans l’église qui porte mon nom. Son chant consacré à la déesse rendait honneur au féminin sacré sur les lieux mêmes qui lui étaient consacrés autrefois et qui lui furent volés par l’Eglise. J’y ai donc pris un plaisir très particulier. Avant tout événement spirituel important surgissent des obstacles qui tentent de l’empêcher. Lors de la Cène, quand Yeshua livra ses derniers enseignements avant sa crucifixion, il n’y avait que des hommes autour de la table. J’étais la seule femme présente, et c’est un homme, Judas, qui l’a trahi.

 Au moment où Tom s’apprêtait à aller semer le germe de la libération du féminin sacré dans une église catholique romaine, symbole suprême du patriarcat, il était assis à une table en compagnie de femmes uniquement. Survint alors une femme qui tenta de le distraire en instillant de la peur dans la situation. Ce fut suffisant pour que Tom se sente catapulté dans le temps jusqu’à l’époque où l’on avait réellement peur de l’insurger contre l’Eglise. Cette époque remonte à plusieurs siècles. Dès lors, Tom opérait dans deux dimensions temporelles. L’une était le présent et l’autre était le passé, qui comportait ses souvenirs de l’Inquisition, et il se débattait donc entre deux époques. Il a fallu la femme qu’il aime, et qui est aussi une femme de pouvoir, pour le ramener à la réalité présente et lui rappeler ce qu’il était venu faire, soit chanter dans cette église pour y semer le germe de la libération du féminin sacré, parce que moi, Marie Madeleine, je le lui avais demandé. Ce qu’il faut retenir ici, c’est qu’une femme a tenté de le distraire et qu’ne femme de pouvoir qu’il aime et en qui il a confiance l’a ramené au présent à travers le labyrinthe des souvenirs et des émotions d’une vie antérieure.

 Venons-en donc maintenant à ce qui s’est passé dans la petite église et à la première raison pour laquelle ce fut important. A l’exception de Thomas, tous les personnages principaux étaient des femmes. Je dirais qu’il était important pour Thomas de chanter dans cette église où se trouvaient tant de forces apparemment opposées. Quand il a chanté, il s’est pleinement investi de lui-même, c’est-à-dire du Soi supérieur, et il a chanté pour moi et pour les femmes avec toute la force de son être. Il l’a fait dans une église patriarcale, et ce, même s’il avait servi l’Eglise mère dans le passé. Grâce à l’intervention de Judi, j’ai reçu ce que j’avais espéré pour ma propre instruction, pour le plaisir d’apprendre… J’ai appris que Thomas pouvait se lever et changer malgré une énorme opposition extérieure. Grâce à l’intervention de Judi,  la libération du féminin sacré fut implantée dans une géométrie centrale.

 Ce fut donc pour moi l’achèvement de ce cycle énergétique, une note dans les pages du temps pour célébrer le retour du féminin sacré et sa montée jusqu’à son équilibre avec le masculin. La seconde raison pour laquelle c’était important, c’est que le germe de cette libération fut semé dans une église catholique romaine, et énergétiquement dans tout l’édifice à l’éveil et au changement tous ceux qui appartiennent à l’Eglise. Je crois fermement que ce germe sera comme un grain de sénevé ; insignifiant sur le moment, il croîtra en force et en protée. C’est la déesse elle-même sonnât le clairon contre le château du patriarcat ; « Le temps est venu de partager votre pouvoir. Partagez-le avec équité, sinon vous le perdrez ».

 Ce son fut le germe de la libération du féminin sacré, lequel germe fut semé dans le sol d’une église catholique romaine érigée sur les ruines d’un temps consacré à la déesse. Concluez-en ce que vous voulez.

 

Extrait de 2012 – Le Grand Rassemblement – Propos de Kryeon, Marie-Madeleine et les Hathors recueillis par Martine Vallée. Invités spéciaux : l’archange Michaël, le Haut Conseil de Sirius. Aux éditions Ariane – Page 243.

Les Esséniens et le Messie

 

Les autorités juives considéraient avec méfiance et dédain toute proclamation et tout mouvement qui tendait à annoncer la venue du Messie, en dépit du fait qu’elles priaient pour que cet événement se réalise et qu’elles espéraient réellement qu’il se réaliserait. D’autre part, l’empire romain avait tiré d’amères leçons de l’apparition de ces faux prophètes et de leurs petits groupes de fidèles. Toute tentative de la part de quelque meneur pour faire accepter au peuple juif un faux Messie, se terminait par des émeutes parmi les gens de Palestine et par des tentatives pour chasser les fonctionnaires romains locaux. Cet état de fait, qui durait depuis tant d’années, avait obligé l’Empire Romain, non seulement à maintenir une armée en Palestine, mais aussi à y avoir des gardes spéciaux et des espions qui avaient pour mission de se mêler au petit peuple et d’écouter tout ce qui pouvait annoncer la proclamation ou la présentation d’un nouveau Messie pour les Juifs. Beaucoup de ces faux prophètes et de ces faux Messies avaient été persécutés officiellement par les Romains comme des traîtres et comme des meneurs d’émeutes et de rébellion. Les Juifs eux-mêmes avaient parfois lapidé, jusqu’à ce que mort s’ensuive, de faux prophètes qui avaient été la cause d’agitation et de mécontentement parmi leur propre peuple.

Les Esséniens et le Messie dans ESSENIENS esseniens

 Chez les Esséniens, on croyait aussi à la venue d’un Messie, car les Esséniens savaient que, pour chaque cycle important dans le processus de l’évolution de la civilisation, un grand Avatar ou messager de Dieu était venu pour apporter aux gens de nouvelles leçons, de nouvelles idées et de nouvelles règles. Ils savaient aussi, grâce à leur étude des lois naturelles et spirituelles, que le temps n’était pas loin où un grand Sauveur apparaîtrait aux générations montantes qui formeraient la nouvelle civilisation de cette partie du monde. Néanmoins, ils savaient également qu’un tel messager ne sortirait pas nécessairement de la Maison de David, de la foi juive, ni même de la race juive. Ils se rendaient compte qu’un tel Avatar ne serait limité par aucune croyance, aucune secte, et qu’il appartiendrait à la civilisation du monde, et non pas à celle d’un pays en particulier. Nous pouvons voir, dans cette croyance des Esséniens, une grande leçon pour les hommes et les femmes d’aujourd’hui. Actuellement, dans ce vingt et unième siècle, nous entendons souvent proclamer qu’un Grand Sauveur est né pour le monde, qu’il a été formé dans une école particulière, et qu’il va se manifester comme le nouveau Christ du nouveau cycle. Il est souvent dit que ce nouveau Sauveur appartient à une certaine secte religieuse et que ses disciples et ses apôtres ont été choisis parmi les fidèles d’un mouvement bien déterminé.? Certains ajoutent qu’il se montrera comme un messager uniquement à ceux qui partagent certaines croyances. Le fait que de telles idées puissent être acceptées de nos jours dépasse notre entendement. Nous, qui pouvons plonger nos regards dans l’avenir, nous rendons compte que le prochain Grand Sauveur du monde, le prochain Christ de l’homme et Fils de Dieu naîtra libre de toute organisation, secte, religion ou mouvement qui se limite à certaines personnes, à certains peuples, à certaines races ou à certains fidèles de telle ou telle croyance.

 Comme nous l’avons dit, les Esséniens attendaient un Messie, et ils croyaient fermement qu’il serait la réincarnation de l’un des anciens Avatars et qu’il agirait comme eux-mêmes avaient agi. Ils pensaient que ce nouveau Messie viendrait avec un nouveau message et de nouvelles idées destinées à tous les peuples, à toutes les croyances et à tous les pays. Les chefs juifs croyaient exactement le contraire. Ceux-ci ne voulaient pas et n’auraient pas toléré un Messie venant avec de nouvelles lois, de nouvelles règles et de nouvelles révélations. Ils avaient du mal à maintenir la stricte orthodoxie de leurs fidèles. Ce qu’ils voulaient, ce pourquoi ils priaient, c’était un Messie qui sortirait de leur race et de leur rang, un Messie qui continuerait à prêcher les anciennes traditions du Judaïsme et à défendre ses lois et ses coutumes, et qui ramènerait la gloire et la puissance anciennes du Judaïsme primitif.

 Telle était la situation du pays lorsque Jésus naquit en Palestine. Juste avant sa naissance, les mages de la Grande Fraternité Blanche vinrent de différents pays en Palestine pour annoncer à la Fraternité Essénienne qu’un décret avait déclaré que l’heure était venue pour la naissance du nouveau fils de Dieu. Par l’astrologie et par d’autres méthodes permettant de déterminer les intentions et les manifestations cosmiques, les Esséniens et les membres de la G.F.B. savaient où et quand il convenait d’attendre le Messie, maintenant que l’heure de sa naissance était venue. Ainsi, les Mages étaient en Palestine au moment de la naissance de Jésus, et ils apparurent pour rendre hommage à l’enfant. La mère et le père de Jésus avaient vécu dans la communauté Essénienne. Joseph était membre des plus hauts degrés de la Fraternité, tandis que Marie était une jeune fille qui avait des fonctions de Vestale dans l’un des temples de la Fraternité. C’est ainsi que Jésus naquit au sein de la Fraternité Essénienne. Cependant, cette Fraternité ne constituait pas une religion ni une église, ni même réellement une secte. Si tous les Esséniens appartenaient à la race aryenne, ils ne constituaient pas une nation composée d’une seule nationalité. Il nous semble tout à fait évident que si un messager devait naître et représenter toutes les nations, tous les peuples, toutes les langues et toutes les croyances religieuses, il ne pouvait manquer de naître parmi les Esséniens pour satisfaire à toutes les conditions. Les Esséniens ne s’étaient jamais opposés à la foi juive, ne l’avaient jamais condamnée d’aucune façon, et pourtant aucun d’entre eux n’était juif, ni par la religion ni par le sang. Ils n’avaient pas critiqué les croyances des païens ou des Arabes, et pourtant ils n’appartenaient pas à ces peuples. Les Esséniens voyaient ce qui était bon dans tous les rites religieux, dans tous les enseignements religieux, même chez les Païens les plus ignorants. En conséquence, il était logique que le Grand Messie, Fils de Dieu, naisse parmi un groupe cosmopolite à l’esprit aussi large que les Esséniens.

Entrons et Visitons Shamballa

 

Entrons et Visitons Shamballa dans CITE INTRATERRESTRE lechemindeletoile

 

Votre monde contient bien des merveilles, cataloguées par ceux qui ont un grand pouvoir de discernement, de beauté spirituelle et de philosophie, mais aucune n’égale cette cité, merveille entre toutes. Certains humains ont risqué leur vie à sa recherche, sans jamais la découvrir. D’autres l’ont trouvée, mais n’en sont jamais revenus. Cela demeure l’un des grands mystères de votre existence. 

A ce titre, nous vous décrions ce que voit votre Etre lumineux. Même si nous venons de mondes supérieurs, nous sommes encore fascinés par la beauté architecturale, énergétique et lumineuse de Shamballa. C’est le paradis des dieux du plan terrestre. Bien des êtres, sur des plans différents d’évolution, se promènent dans cet espace bourdonnant d’activités mais, du reste, toujours harmonieux et relaxant. Commençons notre périple…

 Avant de percevoir l’entrée, entourez-vous d’une boule de lumière d’un rubis doré pour vous harmoniser à la fréquence vibratoire de l’endroit, car seul votre corps éthérique entrera dans cette cité sacrée. Détendes-vous et laissez-vous baigner quelques instants par cette magnifique lumière de votre capsule aurique. Poursuivons notre expédition… 

Nous allons d’abord nous adresser aux gardiens de Shamballa afin d’obtenir la permission de pénétrer la cité. Normalement, sans la fréquence d’ascension, vous ne pouvez y accéder, mais nous ferons une exception pour vous, lecteurs. C’est une journée exceptionnelle !  Nous venons de traverser le tourbillon magnétique de Shamballa, et la première chose que nous voyons est un édifice si parfait et développé du point de vue géométrique, que vous en avez littéralement le souffle coupé ! le seul mot qui vous vient à l’esprit est « WOW ! » Tout, ici manifeste le niveau de beauté, d’harmonie et d’amour des êtres qui y vivent. Ce qui rend cette cité vraiment sublime, c’est le contenu spirituel énergétique des êtres qui l’ont construite dans le but d’injecter et d’ancrer des archétypes divins chez les habitants d’un plan inférieur comme le vôtre, ainsi que dans leur espace.

 La région qui entoure le Grand Sanctuaire cosmique est composée de lacs magnifiques où l’eau change de couleur en fonction des besoins vibratoires du moment. Une flore et une faune, inconnues de vous actuellement rendent ce lieu encore plus spectaculaire à vos yeux. Maintenant, vous apercevez les êtres responsables de l’endroit ; leur travail consiste à créer une atmosphère de tranquillité et de pureté. L’architecture, fondée sur la divine géométrie, est très diverse et se transforme selon la vibration des êtres qui se rencontrent en vue d’établir de nouveaux programmes ou de réviser les programmes existants. 

A présent, voici le lieu réservé aux vaisseaux interdimensionnels qui, d’ailleurs, n’ont rien à voir avec les ovnis qui traversent votre ciel. Ils sont d’un niveau supérieur. Les grands patriarches de votre galaxie les utilisent lorsqu’ils doivent aller vers d’autres parties de l’univers, dont la planète Terre. Notre cité est également en communication constante avec les vaisseaux mère de la Confédération intergalactique située dans l’espace de votre système solaire. Citons, par exemple, le vaisseau Heliopilis, qui sert de quartier général au Seigneur Sananda, le gardien spirituel de votre galaxie. 

Pour entrer dans le Grand Sanctuaire de Shamballa, tous les hiérarques ou membres du Conseil cosmique doivent d’abord être redimensionnés afin de s’harmoniser à la fréquence vibratoire du sanctuaire. Rappelez-vous : comme tout le monde n’est pas sur le même plan évolutif, une harmonisation conjonctive est nécessaire pour éviter toute discordance énergétique. Le hall utilisé à cette fin ressemble à deux tétraèdres inversés qui s’entrelacent à leurs sommets, créant ainsi une étoile à six pointes. Ce hall contient des murales quadridimensionnelles sur lesquelles sont représentés les membres du Conseil galactique à travers le temps ; ici, les postes ne sont pas permanents, mais leur rotation s’effectue en fonction du niveau d’évolution et de la reprogrammation. En outre, il ya toujours le brouhaha des êtres interdimensionnels en mission nantis d’objectifs variés et dont le but est de vieller au bien-être de l’humanité. 

 

350px-KalachakraSera dans CITE INTRATERRESTREEn ce lieu, tout est splendide, rempli de lumière et de pouvoir. De plus, le temps ne dégrade aucunement sa structure, comme sur votre plan dimensionnel. En parcourant l’endroit, nous nous dirigeons vers le Grand Sanctuaire cosmique, complexe architectural central de la cité offrant divers accès. Ce bâtiment a été construit à dessein d’accueillir ses membres, d’un haut niveau d’évolution. En fait, il comporte douze entrées, et les 32 membres du Conseil des recteurs y entrent accompagnés d’une escorte de représentants des planètes membres. A chaque porte un groupe d’êtres angéliques accueille les membres en chantant les hymnes de l’Intégration cosmique. Les entrées vous mènent à la Grande Chambre, à travers des halls où vous rencontrerez les gardiens des légions séraphiques qui servent l’ordre de Métatron, le patriarche de toutes les hiérarchies angéliques. Une fois rendus, vous trouverez les hiérarques assis en demi-cercle devant le reste des membres, l’ensemble formant un triangle équilatéral. A l’extrémité gauche, vous verrez le trône des Dieux pères et  votre système solaire ; Hélios et Vesta. A l’extrémité droite sont les patriarches de votre galaxie ; Alpha et Oméga. Les sièges de l’amphithéâtre sont occupés par les représentants de chaque planète, les membres du conseil, et d’autres êtres d’un plan d ‘évolution élevé, également invités. 

Avant le début de la séance, tous se lèvent et invoquent ensemble la Puissance créatrice suprême par des hymnes auriques, tandis que les sept rayons se positionnent dans la grande chambre afin de transmuter et de syntoniser les énergies du Grand Soleil Central. Il s’agit d’une magnifique symphonie son et lumière où le chant de la célébration universelle prend la forme d’une communion avec le Grand Dieu de l’Univers. Une fois cette cérémonie terminée, le Conseil des recteurs et tous els autres se rassoient et, l’espace d’un moment, accordent leurs esprits au Capteur central du lieu afin d’établir des liens harmonieux entre eux. 

Une fois la séance terminée, tous se lèvent et se rassemblent pour chanter l’invocation divine en tant que symbole de fraternité et d’amour entre eux. Des légions de Chérubins se joignent à eux, formant ainsi un chœur cosmique. Toute une symphonie céleste baigne l’esprit et le corps de lumière des membres du Conseil des recteurs qui, en raison de leur loyauté, et de leur sagesse et de leurs qualités divines, représentent le collectif galactique auquel vous appartenez. Après la cérémonie de fermeture, les représentants de la Grande Fraternité blanche quittent le Grand Sanctuaire cosmique, accompagnés de leur entourage. Ils se dirigent vers la Salle des célébrations, où ils sont reçus. Sachez ici que votre Etre lumineux est plutôt impressionné par tout ce qui se passe. 

Cette cité sacrée compte tant de splendides quartiers qu’il serait impossible de les décrire tous, votre langue manquant de mots pour les exprimer ; c’est un monde divin auquel seuls les maîtres et les êtres hautement évolués ont accès bien que, parfois, il y ait quelques exceptions concernant certains disciples à la veille de leur ascension. Vous trouverez aussi le Grand Temple des sept rayons cosmiques dans cette cité. C’est l’un des endroits les plus visités, où l’on accomplit des rituels pour invoquer les auspices de la Divinité et de la hiérarchie de l’univers. Le temps est formé d’une étoile à sept pointes dont le centre a l’apparence d’un diamant à l’intérieur d ‘un cercle. C’est là que les sept rayons cosmiques scintillent en permanence en absorbant puis en émettant simultanément de l’énergie universelle qui est, par la suite, irradiée dans le reste de la galaxie. 

Chers amis planétaires, notre visite de Shamballa est terminée. Nous espérons que vous l’avez appréciée. Grâce à la courtoisie de la Hiérarchie galactique, vous avez pris contact avec cette ville de lumière magnifique et sacrée. Bientôt, peut-être, pourrez-vous la visiter personnellement, à l’invitation de la Hiérarchie Spirituelle qui dirige la destinée de votre évolution. Continuez à travailler très for sur vous-même. Pour accéder au nouveau cycle d’évolution, nous vous avons donnés divers outils et conseil tout en sachant qu’il vous appartient d’activer l’alchimie de l’esprit du Verseau qui dirigera ce millénaire. 

Messages de la Cité de Lumière des Intraterrestres, canalisés par Ramathis-Mam aux Editions Ariane aux Editions Ariane – page 179.

 

Transcender la matière

 


Transcender la matière dans SAGESSE des PLEIADES plantes-feuilles-00014 Le savoir spirituel ou ésotérique se sert de la métaphore et du symbole pour transmettre des faits subtils de l’existence, qui transcendent l’univers matériel et qui exercent sur lui un effet puissant. Nous nageons dans un océan de symboles, auxquels l’esprit humain réagit spontanément. Ils s’impriment facilement dans notre ADN, qui les conserve, ainsi que dans notre mémoire profonde, dans le mental inconscient et subconscient. En l’absence de symboles, comment parviendrions-nous à nous exprimer ? La langue dépend d’accords télépathiques où le sens inhérent est attribué à des symboles sonores. Cependant, les gens considèrent la parole comme allant de soi et s’interrogent rarement sue la provenance des mots qu’ils s’apprêtent à prononcer. Ils ne s’aperçoivent pas non plus qu’ils traduisent leurs pensées en mots et qu’ils jouent avec le pouvoir de nommer, de qualifier, d’identifier et de créer l’existence. Les mots sont porteurs d’information, mais celle-ci n’est pas les mots. Ils évoquent des significations se fondant sur des accords collectifs sur a réalité consensuelle, tout en la façonnant.

 Pour exercer l’art de l’écriture, il suffit de deux lignes et de quelques gribouillis bidimensionnels utilisant un code, l’alphabet. Les mots qu’ils forment fabriquent littéralement quelque chose à partir de rien, parce que le geste physique d’écrire produit et oriente l’énergie. L’écriture est une forme de magie que l’on acceptait spontanément et qui fut élaborée comme méthode pour influer sur la réalité. A fil du temps, la signification des symboles dans chaque langue s’est modifiée, s’adaptant aux exigences, à l’intelligence et à la curiosité des divers peuples ; parfois cependant, on altéra délibérément certains mots, on les réinventa ou on les bannit même de la langue orale, parce qu’ils étaient doués d’une puissance spéciale. Pour finir, on les interdit.

 Il y a fort longtemps, l’aptitude à identifier et à nommer les mystères de la vie et leurs forces naturelles était considérée comme un acte de pouvoir permettant de se prévaloir de leurs propriétés magiques. On concevait la nature comme une scène où se manifestaient dans une dimension spécifique les lois spirituelles et cosmique et leurs forces, ce qui permettait à la conscience d’explorer la réalité depuis ce point de vue particulier. Toutes les formes de conscience sont dotées d’une curiosité innée, et les gens cherchaient autrefois à comprendre l’interaction et le rapport entre ces lois et ces forces cosmiques. Ils aspiraient à des connaissances qui leur permettraient d’employer les propriétés mystiques de la nature et de l’atmosphère pour influencer la vaste sphère de l’existence.

 Nos ancêtres faisaient appel à cette tradition consistant à noter la position du Soleil dans les cieux afin de localiser la leur dans l’existence et pour marquer le temps. Ils comprenaient que les cycles célestes contenaient la clef de leur identité supérieure ; les gens d’aujourd’hui ont une curiosité déformée et peu d’entre eux reconnaissent et admettent spontanément les forces de la nature. Dans l’hémisphère nord, bien avant l’avènement du christianisme, le 25 décembre étaient consacré à la célébration du retour de la lumière qui délivrerait le monde nordique des longues nuits obscures. Naissant de nouveau à l’horizon, le soleil commençait à s’élever dans le ciel après avoir atteint son point culminant dans les latitudes méridionales au solstice d’hiver, en décembre.

 Lorsque la Terre achève sa rotation de vingt-quatre heures sur son axe incliné, elle franchit l’espace, complètement synchronisée avec le système solaire, parcourant son orbite autour du Soleil et 365 jours. En raison de l’inclinaison de l’axe polaire, le Soleil paraît changer de position dans l’azur, semblant migrer à chaque saison vers le nord ou vers le sud tout en jetant de nouvelle sombres et reflets par une transmission continue d’informations encodées dans la lumière ; le Soleil est notre première source d’énergie. En tant que maître de notre système solaire, il fournit sans faillir la lumière qui anime la vie telle que nous la connaissons. Le signe de la croix, ces deux lignes qui se coupent, est un symbole archaïque multicouche qui était utilisé dans les temps anciens comme point localisateur et aussi pour représenter les étoiles et le Soleil. La croix signifiait également : « là où l’esprit rencontre la matière ». Le ciel semblait s’unir à la Terre à l’horizon pour former une croix cosmique. Jadis, l’atmosphère, ou éther, était toujours figurativement placée au milieu de la croix ; l’éther déborde de force vitale cosmique et, à la jonction des lignes, une vitalité abondante ouvre des portails sur d’autres dimensions de la réalité.

 Il y a longtemps, les gens se servaient du soleil pour situer leur positon dans l’existence et ils plaçaient des marqueurs de pierre en des endroits spécifiques de la surface terrestre afin de découvrir le schème des mouvements des rayons solaires. Ils observaient les positions des autres – la Lune, les planètes, les comètes et les étoiles – pour déchiffrer les  symboles et les schèmes célestes définissant et marquant le paysage existentiel. Comme marqueur et point de localisation, la croix en vint aussi à représenter les quatre points cardinaux – le nord, l’est, le sud et l’ouest – ainsi que les quatre points intermédiaires, les quatre saisons et les quatre éléments : la terre, l’air, le feu et l’eau. Ceux qui comprenaient respectaient la puissance des énergies de la déesse ont toujours considéré que les carrefours représentaient ses sites sacrés. Jadis, il était bien connu que les activités exécutées au centre précis de deux lignes qui se croisent possédaient le pouvoir d’influer sur plusieurs versions de la réalité. Les deux lignes se rencontrent et forment un point de pouvoir qui réfère invariablement à l’éther, à la force vitale de l’existence.

 Le motif de l’échiquier est une version plus complexe de la croix, une extension qui a évolué naturellement à partir d’une série de croix entrecroisées. Il s’agit d’un motif en grille composé de soixante-quatre carrés, huit par côté suivant une alternance de carrés blancs et de carrés noirs. Ce motif symbolique familier se retrouve partout dans le monde, ainsi que dans plusieurs lignes temporelles. Dissimulé tout en demeurant parfaitement visible, ce dessin noir et blanc formé de carrés est un moyen de conception archaïque simple, mais puissant, pour rappeler à l’humanité l’étendue infinie de la sphère de l’existence et surtout la manière d’y naviguer. Ce symbole s’inscrivait aisément sur les couches plus profondes de la psyché humaine ; il faut transmis dans les schèmes innés de perception d’une génération à l’autre. Le motif entrelacé représentait les complexités encodées du multivers. Chaque point de croisement sur la grille est un vortex et un portail d’énergie où s’unissent des réalités, et chaque carré symbolise une propriété spécifique de l’énergie, noir pour les propriétés négatives, blanc pour celles qui sont positives, tout comme les charges électriques positives et négatives.

 En synthétisant cette information cruciale en une forme bidimensionnelle appartenant à la réalité tridimensionnelle, on cherchait à illustrer métaphoriquement la prépondérance de la polarité dans l’ordre naturel du multivers. L’échiquier est un symbole qui traduit l’ultime complexité de la sphère de l’existence grâce à son motif à significations symboliques en dégradé. Malgré tout, il présente une absolue simplicité, la présence innocente d’un damier aux yeux du monde. Les peuples anciens savaient que, dans le vaste jeu de l’existence, ils auraient à revivre encore et encore. Ils savaient également que la manière de percevoir et d’interpréter la réalité déterminait la qualité d e leur expérience de vie, ici-bas et au-delà. Par ailleurs, ils comprenaient que l’échiquier avait été conçu comme symbole pour imprimer leurs banque mnémoniques, afin qu’lis se souviennent et soient en mesure d’évoquer ce qu’ils avaient appris d’une incarnation à l’autre…

 

Extrait du livre : SAGESSE DES PLÉIADES, BARBARA MARCINIAK – Ariane Éditions page 208.

Nous avons la capacité à tenir…

Gif torches Les codes et les schèmes comportent les instructions que les cellules utilisent pour maintenir notre corps à un degré supérieur de conscience afin que nous nous adaptions aux bouleversements sociaux et environnementaux qui marquent l’époque. Les cellules déchiffrent l’environnement ; la cellule identifie chaque chose comme une fréquence vibratoire. La force vitale réside en fait dans l’environnement et passe au travers des cellules en offrant un éventail infini de choix potentiels. Nos gènes sont programmés pour réagir aux stimuli et, grâce aux nouveaux codes pénétrant dans le corps, il est possible de jouer de l’ADN comme d’un tableau de contrôle électronique où sont décodés et traduits les divers signaux sur le plan subatomique. Le  soleil, ainsi que maintes autres forces cosmiques, joue un rôle de premier plan en cette période de transformation car il diffuse les ondes que notre corps, nos cellules et notre mental cosmique utilisent pour améliorer notre destinée. Alors que notre système solaire traverse des régions inexplorées de l’espace, l’astre du jour traduit les codes de conscience entrants et les disperse dans l’ensemble de la galaxie.

 N’oublions pas que, pour expérimenter les propriétés uniques de la réalité matérielle, notre être spirituel s’incarne dans un corps physique, un dispositif apte à déchiffrer les codes et à analyser l’environnement ; il est extrêmement adaptable et fortement réceptif aux ondes lumineuses portant des instructions encodées permettant de naviguer dans le tissu de la réalité multidimensionnelle. Contrairement au mental conscient, les cellules, molécules, atomes et particules subatomiques opèrent avec une intelligence qui ne se limite pas au temps linéaire. Notre ADN comporte une accumulation de perceptions ancestrales et de souvenirs d’existences antérieures qui servent de fondation à la construction de notre identité. Un système de communication intérieur soutient nos organes, la continuité de notre mémoire ainsi que note aptitude à nous mouvoir et à fonctionner. Il évalue et entretient simultanément une foule de communications entre les situations prétendument passées et futures qui influent sur notre réalité actuelle.

 Il est possible de réinterpréter n’importe quelle perspective temporelle en la voyant sous un autre angle. Un regard neuf sur les événements passés, présents et futurs ouvre une voie nouvelle à la conscience pour se déplacer, explorer, se déployer et guérir. Même si nous sommes persuadés que nous que nous avons pleinement conscience de ce qui se passe, d’autres aspects de nous-mêmes coexistent simultanément avec notre conscience. Ces autres aspects perçoivent davantage notre multidimensionnalité que ne le fait notre mental conscient. Ils sont susceptibles d’agir hors de notre corps et d’employer les mêmes cellules, molécules et organes, en s’adaptant tout simplement à une fréquence différente. Ils peuvent percevoir des perspectives de réalité tout à fait valides, mais que nous et d’autres éléments de notre être ne remarque absolument pas. 

 Notre corps fonctionne invariablement comme un dispositif multicouche pour déchiffrer les codes. Les codes de conscience dansent dans le vide de l’espace intérieur et extérieur afin d’ensemencer et de façonner des réalités à l’aide de schèmes énergétiques. Ces derniers sont des symboles et des indicateurs que la conscience doit explorer. Comme des marqueurs sur une carte, ils pointent vers divers carrefours d’énergie cosmique où convergent des réalités. Les codes entrants nous incitent à réévaluer délibérément nos idées sur nous-mêmes et à élever nos conceptions au-delà des contraintes que nous nous sommes imposées, ainsi que de celles qui sont favorisées par diverses factions de la société toujours en proie au déni pour qu’ils soient pleinement actualisés, les codes doivent être sélectionnés et intégrés par notre mental conscient.

 Pendant quelques minutes, détendez votre langue, écartons doucement nos mâchoires et centrons notre attention sur la respiration. Tout en continuant à parcourir ces lignes, éclaircissons-nous la gorge, redressons notre colonne vertébrale et ouvrons le devant de notre torse en relâchant les épaules vers l’arrière pour les aligner avec notre  colonne. Puis faisons appel à notre imagination pour visualiser, tout en inspirant l’oxygène et la force vitale jusqu’au fond de nos poumons, un influx vivant de spirales d’énergie dorées qui pénètrent dans notre corps end ansant. Observons attentivement les sensations d’expansion et de contraction de votre poitrine, ainsi que les mouvements vers l’intérieur et l’extérieur de notre diaphragme. Voyons les spirales d’énergie tourbillonner et passer rapidement par les membranes des poumons pour enrichir notre sang de codes de conscience cosmique. En continuant à respirer profondément rythmiquement, orientons notre conscience vers l’univers intérieur du corps et observons les versions de la réalité auxquelles participent nos cellules, molécules, atomes et particules subatomiques. Avec qui ou avec quoi communiquent-elles ? Utilisons les rythmes lents de notre souffre pour entraîner nos cellules et laisser celles-ci nous enseigner ce qu’elles savent. 

Extrait du livre : SAGESSE DES PLÉIADES, BARBARA MARCINIAK – Ariane Éditions page 1999.

L’Univers Intérieur


bateauIl est possible de réinterpréter n’importe quelle perspective temporelle en la voyant sous un autre angle. Un regard neuf sur les événements passés, présents et futurs ouvre une voie nouvelle à la conscience pour se déplacer, explorer, se déployer et guérir. Même si vous êtes persuadé que vous avez pleinement conscience de ce qui se passe, d’autres aspects de vous-même coexistent simultanément avec votre conscience. Ces autres aspects perçoivent davantage votre multidimensionnalité que ne le fait votre mental conscient. Ils sont susceptibles d’agir hors de votre corps et d’employer les mêmes cellules, molécules et organes, en s’adaptant tout simplement à une fréquence différente. Ils peuvent percevoir des perspectives de réalité tout à fait valides, mais que vous et d’autres éléments de votre être ne remarquent absolument pas.

Votre corps fonctionne invariablement comme un dispositif multicouche pour déchiffrer les codes. Les codes de conscience dansent dans le vide de l’espace intérieur et extérieur afin d’ensemencer et de façonner des réalités à l’aide de schèmes énergétiques. Ces derniers sont des symboles et des indicateurs que la conscience doit explorer. Comme des marqueurs sur une carte, ils pointent vers divers carrefours d’énergie cosmique où convergent des réalités. Les codes entrants vous incitent à réévaluer délibérément vos idées sur vous-même et à élever vos conceptions au-delà des contraintes que vous vous êtes imposées ainsi que de celles qui sont favorisées par diverses factions de la société toujours en proie au déni. Pour qu’ils soient pleinement actualisés, les codes doivent être sélectionnés et intégrés par votre mental conscient.

EXERCICE 

Pendant quelques minutes, détendez votre langue, écartez doucement vos mâchoires et centrez votre attention sur la respiration. Tout en continuant à parcourir ces lignes, éclaircissez-vous la gorge, redressez votre colonne vertébrale et ouvrez le devant de votre torse en relâchant les épaules vers l’arrière pour les aligner avec colonne.

Puis faites appel à votre imagination pour visualiser, tout en inspirant l’oxygène et la force vitale jusqu’au fond de vos poumons, un influx vivant de spirales d’énergie dorées qui pénètrent dans votre corps en dansant. Observez attentivement les sensations d’expansion et de contraction de votre poitrine, ainsi que les mouvements vers l’intérieur et l’extérieur de votre diaphragme. Voyez les spirales d’énergie tourbillonner et passer rapidement par les membranes des poumons pour enrichir votre sang de codes de conscience cosmique.
En continuant à respirer profondément et rythmiquement, orientez votre conscience vers l’univers intérieur du corps et observez les versions de la réalité auxquelles participent vos cellules, molécules, atomes et particules subatomiques. Avec qui ou avec quoi communiquent-elles? Utilisez les rythmes lents de votre souffle pour entraîner vos cellules et laissez celles-ci vous enseigner ce qu’elles savent.

Dans les univers intérieur et extérieur, la perception affinée dépend de l’aptitude à discerner et à déchiffrer les symboles afin de reconnaître la valeur des schèmes et des cycles. Les symboles sont l’interface entre la sphère de l’existence et la conscience. Ils constituent le moyen d’entailler le champ de signification. Si vous prêtez attention au ballet des énergies subtiles, la réalité se trouve alors altérée du fait que vous y avez introduit la conscience. Vos perceptions conditionnent le tissu de la réalité afin qu’il se conforme à vos attentes. Si vous tournez votre pensée vers l’expérience de réalités nouvelles, vous créez une nouvelle forme d’ondes de lucidité qui porteront vos intentions jusqu’aux plans subatomiques et entraîneront les probabilités correspondantes.


Extrait du livre SAGESSE DES PLÉIADES, BARBARA MARCINIAK – Ariane Éditions

Message de Jésus…

 

Gif sonoJ’aimerais maintenant partager des passages et des exposés spirituels supplémentaires que je tirerai du livre Anna, la Voix des Madeleines. Nous allons maintenant parler du retour et de l’expansion du pouvoir du Féminin divin, tel qu’exprimé à travers l’Ordre de la Madeleine dont la voix a été réprimée durant des millénaires mais tout d’abord, Yeshua s’avance. Il vous livrera d’autres détails intimes de sa vie après sa résurrection et il vous offrira une méditation guidée ; « Le souffre de l’Unité ».

 Ainsi donc, je vous fais mes adieux affectueux jusqu’à une prochaine saison où nous pourrons nous rencontrer à la porte du jardin de la Mère et attacher les rubans de paix à des rameaux à jamais verts.

 « … La bénédiction de Jésus (Yeshua)

« Yeshua et l’agneau » par Clair Heartsong

 Jésus (Yeshua) ; je suis votre frère et votre ami bien-aimé. En langue araméenne, ma famille m’appelle Yeshua. Je suis là pour cette réunion comme je l’ai été dans les années qui ont suivi mon passage par le portail de la crucifixion et de la résurrection. Je fais cela pour pouvoir apparaître à mes frères et à mes sœurs en tout lieu, à travers toutes les lignes de temps et toutes les dimensions.

 Nombre de mystères et de malentendus entourent ma vie, mon travail et mes relations ; aux fins de cette histoire, je mêle ma voix aux voix de ceux avec qui j’ai marché il y a 2000 ans. Parmi ces gens, il y avait ceux qui me connaissaient dans mon corps de chair et ceux qui me connaissaient dans mon corps de lumière immortelle puisqu’après ma crucifixion, j’ai atteint l’illumination complète de mes corps physique et subtils. Je suis devenu celui qu’on pourrait appeler « le Oint de Lumière » ou le Chrité car je me suis réalisé en tant que Christ – un Maître de Droiture parmi ma famille essénienne, de même que Gautama s’est réalisé en tant que Bouddha dans sa culture. Je suis demeuré sur le plan terrestre quarante années supplémentaires. J’ai poursuivi le travail que j’avais commencé plus tôt, mais je l’ai fait de façon plus subtile durant la période de ma vie à laquelle se réfère cette histoire.

 Quand je me suis présenté après la résurrection, je l’ai fait sous diverses apparences afin de pouvoir marcher librement parmi les êtres humains ; la majorité du temps, je n’attirais pas l’attention. Même maintenant, je passe inaperçu parmi mes frères et mes sœurs comme à l’époque. Les âmes qui sont prêtes à me voir, que ce soit dans une forme ou hors d’une forme, reconnaissent ma fréquence vibratoire et nous communions ensemble. Je me présente souvent sous le jour par lequel on m’ connu ; comme un fils, un frère, un oncle, un mari ou un père, ou comme un guide et un ami. Quelquefois j’apparais un peu plus âgé, quelquefois passablement jeune, et quelquefois même comme un enfant. Je suis reconnu pour mon sens de l’humour et la gaieté que je dégage. Parfois, je me présente dans un corps tangible, quoique ce corps exsude beaucoup d’énergie et de lumière. Animé de sentiments bienveillants envers toutes les formes de vie, je me suis aussi présenté sous des formes plus subtiles comme le vent ou un plan d’eau, divers animaux, des oiseaux oud es insectes, oud es essences d’arbres et des fleurs. Quelquefois, je viens comme un rayon ou un orbe de lumière. Mais la plupart du temps, je manifeste simplement ma présence par une vibration qui touche le cœur comme le fait le Saint-Esprit, n’étant ni male ni femelle, étant les deux, unifié et entier.

 Pour la personne qui a la capacité d me voir complètement et qui peut supporter et fusionner avec mon intense champ d’énergie, il se produit une combinaison exquise par laquelle nous pouvons connaître le ravissement de l’Union divine au-delà du temps et de la forme. En communion profonde, nous exaltons et glorifions le Père/la Mère, géniteur de la vie.

 J’ai passé de nombreuses années… à parcourir des régions que vous appelez la Grande-Bretagne, la France et l’Europe de l’Est. Souvent, nous nous retirions du monde et résidions dans des cavernes où nous approfondissions nos pratiques alchimiques et élevions nos fréquences. C’est dans de telles cavernes-utérus en Europe, au Moyen-Orient et en Extrême Orient que la plupart de mes enfants furent conçus dans la Lumière. Nous choisissions d’ancrer notre présence dans ces régions particulière du monde pour de longs moments même si nous voyagions aussi dans nos corps de lumière en d’autres endroits et plans d’existence.

 Quand tout fut accompli, je partis pour l’Himalaya qui devint mon lieu de retraite primordial pour atteindre d’autres niveaux d’ascension cosmiques. Mes bien-aimés m’y rejoignirent à la fin de mes jours pour une retraite prolongée. Ensemble, nous avons atteint les plus profonds niveaux de la Haute Alchimie pour le bénéfice de tous les êtres qui existent de tous les temps et dans tous les royaumes.

 Je retins une mesure de mon corps physique jusqu’au moment où mon dernier souffle conscient quitta mes poumons éthérés. Alors que j’étais assis dans une posture assurant l’équilibre du corps, en toute conscience omnisciente, mon corps de Lumière immortel s’éleva et traversant la couronne au sommet de ma tête, et se fondit avec le Tout – le Grand Vide – au-delà du Soleil central. Je quittai donc mon tabernacle terrestre avec mes Madeleines comme témoins. Ma forme élémentaire résiduelle fut mise au repos dans une caverne de montagne isolée d’où se dégage une radiation continue de Lumière cosmique. Est-ce que j’ai participé à la conception d’enfants ? Je vous le dis, oui, en effet.

 Mais mon intention ne fut jamais d’établir une lignée dynastique pour gouverner les fils et les filles des hommes… Car l’humanité entière est ma famille que la Lumière de mon Père a ensemencée. Vous vous souvenez que dans votre sang sont cachés les codes de lumière du Christ ; lorsqu’ils sont activés, ils peuvent guider vos pas vers la maison. Agenouillés devant l’Etre Père-Mère qui vous a donné la vie, vous pouvez être oints par les élixirs, vous éveiller à votre vraie nature et réaliser que vous êtes vous-mêmes les Fils de Dieu et les Lumières du monde.

 Ma vibration imprègne le premier livre de ma grand-mère Anna, ainsi que le deuxième livre qui présente la suite de l’histoire. Ceux qui me réclament peuvent le ressentir comme une présence réconfortante. Et je vous le dis, à vous mon bien-aimé, invitez-moi. Et je le redis, invitez-moi à venir vers vous en tant qu’Ami bien-aimé. Vous avez pensé que nous étions séparés et distants l’un de l’autre. Je vous le dis, je suis ici et vous pouvez venir dans mes bras. Si vous le souhaitez, à n’importe quel moment de votre choix, nous pouvons entrer dans un espace méditatif où nous pouvons nous rencontrer et connaître la présence de l’Amour.

Extrait du livre « Anna, la Voix des Madeleines » de Anna, grand-mère de Jésus, Issue de l’Ordre de la Madeleine – Extrait de la série Kryeon  – 2011 Devenir – canalisé par Lee Carroll Eveiller le grand potentiel Humain – page 182 – propos de Anna, grand-mère de Jésus, invité spécial : Simion, recueillis par Martine Vallée.

Survivre aux blessures

Survivre aux blessures dans LIBERTE des MAITRES mini-gif-balancinho1Je souhaiterais aborder maintenant une question qui échappe, me semble-t-il, à la plupart des chercheurs « hérétiques » et aussi des mystiques qui ont pris conscience que le Maître Jeshua n’était, de toute évidence, pas mort sur la croix mais qu’Il avait poursuivi sa vie dans la plus grande des discrétions, son oeuvre publique une fois achevée. 

La question est celle-ci : Pourquoi le Maître, ayant survécu à ses blessures, se serait-Il séparé de Myriam au point que l’on retrouve celle-ci, seule ou presque, quelques années plus tard, sur les rivages de la Gaule puis terminant son existence dans cette grotte appelée de nos jours la Sainte Baume, près de Marseille? Si, comme une certaine thèse le prétend actuellement, ils étaient époux ou même si un profond Amour les unissait simplement, on voit mal pourquoi, a priori, ils n’auraient pas continué leur chemin ensemble ailleurs et dans la clandestinité. La réponse ne surgit pas d’elle-même et ne semble pas non plus accessible par le biais des Annales akashiques, comme si quelque Volonté faisait en sorte que cette « zone » 

de la vie du Maître et de Myriam demeure encore verrouillée. Avant que le passé ne s’ouvre clairement au moment jugé adéquat par le Divin, on ne peut que s’aventurer du côté des hypothèses en laissant la priorité à la logique. 

Alors réfléchissons un peu… Partant du principe que l’Amour soit demeuré intact entre Myriam et Jeshua, quel est l’élément qui a pu induire leur séparation? Je réponds personnellement: une modification majeure survenue dans le rapport du Maître avec sa propre vie et le monde. l’ai déjà de nombreuses fois tenté d’expliquer comment l’Esprit du Christ puis du Logos avaient quitté son corps et sa conscience lors du supplice sur la potence, raison pour laquelle Celui-ci s’est écrié quelque chose comme: « Pourquoi m’ as-Tu abandonné? » 

Si on réalise l’ampleur du choc provoqué par cet « abandon » qu’a constitué la soudaine cessation de l’adombrement du Maître par deux Principes aux dimensions cosmiques, on peut alors entrevoir ce qui s’est certainement passé. Il est aisé d’imaginer qu’un être incarné qui vit et éprouve un tel phénomène dans son âme et sa chair puisse en sortir « intact », autrement dit qu’il ne vive pas une profonde modification de tout son être. Un tel choc énergétique ne peut que créer une sensation de vide avec, pour conséquence, le passage à une « autre phase » de son incarnation afin de pouvoir tout simplement survivre dans notre monde. 

Le Maître Jeshua qui se présente à ses proches disciples peu de temps après la Crucifixion est encore tout imprégné de la Présence divine qu’Il a accueillie et dont Il a retransmis l’impact pendant des années. Il a le rayonnement calme et souverain de Celui qui a accompli une oeuvre colossale. Il n’est pas encore dans le choc « post missionnemt » qu’Il va  vraisemblablement devoir traverser. 

Tout cela est, bien sûr, une supposition de ma part. Une supposition qui s’appuie toutefois sur quelques remarques que je me souviens avoir recueillies de la bouche de Jean, l’un des très rares à avoir pu approcher le Maître au Krmel pendant sa longue retraite consécutive à sa mort officielle sur la croix. – « C’est étrange, le Maître ne parle presque pas. Il est d’une douceur infinie mais ses yeux n’appartiennent plus à cette Terre… Je veux dire… depuis son retour, j’ai la sensation qu’ils ne m’ont plus jamais vraiment considéré comme un homme obligé de demeurer les deux pieds au sol. Il me semble que le Maître regarde plutôt à travers moi et qu’Il cherche un horizon dont Il a souvenir mais qui n’est pas de ce monde. Il reste avec nous et continue de nous guider avec son corps qui sent la rose et ses mots de Lumière… mais quelque chose de Lui est déjà ailleurs… » 

À l’époque, je n’ai pas su vraiment interpréter l’importance et la signification de ces paroles. Ce n’est qu’aujourd’hui que je mesure sans doute, pour la première fois, l’ampleur de la confidence qu’elles représentaient. Je le dis à nouveau ici en tant que témoin, c’est le Jésus-homme qui suscite avant tout mon admiration et ma vénération, celui qui a tout risqué de sa propre personne afin que tout change. Que le Maître ait vécu une sorte de traumatisme et qu’Il ait dû traverser un océan de solitude intérieure pendant de longs mois, voire plus, après l’achèvement de sa mission publique ne me surprendrait guère. Encore une fois, ce n’est pas L’amoindrir que d’envisager cela, c’est plutôt prendre conscience de façon différente de l’impressionnante charge énergétique qu’Il a accepté d’endosser durant des années. Quel mérite aurait un Maître de Sagesse incarné parmi nous et qui ne serait atteignable ni par la souffrance physique ou morale, ni par le doute ou le risque, ni par la solitude, ni enfin par la poursuite de son propre labourage spirituel? 

Ce serait une sorte de robot pré-programmé et certainement peu enseignant parce que forcément trop froid. « C’est le profondément et l’éternellement humain qui touche dans le Divin lorsque Celui-ci vient à S’incarner… tout comme c’est le souvenir du Divin qui touche en l’humain lorsque ce dernier se met à devenir cristallin. » Si l’Un ne chantait pas l’Autre et vice versa, c’est tout le mouvement de la Création qui se ralentirait. .. 

Pour en revenir à la séparation de Jeshua et de Myriam, il me semble donc que l’on puisse tout simplement en voir la cause dans l’obligatoire transformation qu’a vécue le Maître. Il est probable que cette séparation soit devenue un état de fait inévitable qui a été envisagé des deux côtés avec la force qui anime les vrais couples tantriques. Cette force n’implique pas l’absence de souffrance mais se base sur la lumineuse sérénité entrevue, malgré tout, au-delà de l’épreuve. Jésus au Cachemire? 

Au risque de continuer à choquer encore un certain nombre de personnes, j’ajouterai à cela que je ne serais pas surpris qu’après son long séjour au Krmel Jeshua ait repris la direction de l’Inde et notamment du Cachemire pour y poursuivre ses jours. J’ai aussi la conviction qu’Il n’a vraisemblablement pas parcouru seul cette route qui devait avoir pour Lui le goût d’un retour aux Sources. Certains très vieux écrits de l’Inde ainsi qu’une Tradition orale circulant il y a encore peu d’années dans la région de Shrinagar, au Cachemire, font mention de l’arrivée dans ce pays, il y a deux mille ans, d’un Maître de Sagesse avec sa compagne dont il aurait eu des enfants. Ces textes affirment que le Maître en question se nommait. .. Issa, sonorité bien proche, il faut le reconnaître, de celle de Jeshua, compte tenu de la différence de culture, de langue et donc de prononciation. Il est étonnant de constater que seul l’Occident chrétien estime incompatible le fait de mener pleinement une vie d’homme incarné et l’accomplissement d’une mission de nature divine. On voit bien là l’ampleur des dégâts causés au fil des siècles par le méthodique entretien de la dualité corps-esprit. Certains me feront remarquer que cette hypothèse de Jeshua terminant sa vie au Cachemire entre en contradiction avec ce qui est mentionné dans la conclusion de « De Mémoire d’Essénien« \. C’est fort juste et en voici la raison 

À la fin de la rédaction de cet ouvrage, j’ai eu accès à des images de la Mémoire akashique issues de plusieurs périodes. Je situe la première environ à soixante ou soixante-dix ans après la Crucifixion. J’ai alors capté ce qui se disait, non pas parmi le peuple qui croyait déjà, quant à lui, à la Résurrection, mais chez les disciples des premiers disciples du Christ. Quant à la seconde série d’images et de données, je l’ai spontanément captée à l’époque des tout premiers Templiers en discussion avec des Chrétiens vraisemblablement de tradition copte. C’est de tout cela dont j’ai témoigné, sans entrer dans les détails. La Mémoire du Temps ne s’étant pas ouverte d’elle-même avec davantage de précision à ce propos, je n’ai, à l’époque, pas jugé nécessaire d’investiguer plus loin. Aujourd’hui, après presque un quart de siècle d »‘expérience akashique » en plus, il me paraît certain que le Maître Lui-même et ses intimes ont très vite cherché à brouiller les pistes en laissant ou faisant courir des informations qui, bien que réservées à un petit cercle, ont dissuadé quiconque de s’évertuer à retrouver sa trace. Certains n’auraient évidemment pas hésité à tenter de Le rejoindre vers l’Himalaya, même quelques années après son départ officiel.

 La thèse de l’isolement définitif au Krmel puis, beaucoup plus longtemps après, de son ascension volontaire ont donc été « sélectionnées » parmi d’autres par un très petit noyau de personnes. C’est cela que j’ai capté en 1984, à la fin de la rédaction de l’ouvrage. 

Il aura fallu attendre que je me plonge dans la recherche de l’Évangile de Marie-Madeleine, nombre d’années plus tard, pour que j’aie accès à d’autres informations sans doute beaucoup plus en accord avec les faits, c’est-à-dire en entendant parler Myriam de Magdala elle-même dans des confidences faites à l’une de ses compagnes. C’est ainsi que j’ai progressé dans ma quête personnelle… Pour en conclure avec cela, je crois qu’étant donné l’impressionnant et fascinant rayonnement du Maître, on peut comprendre qu’il y ait eu, il y a deux mille ans, autant de précautions pour masquer son départ. Il y a des moments où, dans ce que réclame l’Inconscient collectif, la mort d’un grand Être est plus porteuse que sa vie ; elle en devient alors le point d’orgue comme pour sublimer davantage encore celle-ci. Dans des temps plus proches de nous, n’en a-t-il pas été de même avec la fin brutale du Mahatma Gandhi qui, en impressionnant les masses populaires, a certainement servi à magnifier l’ ensemble de son oeuvre… bien plus que ne l’aurait fait sa mort paisible dans un lit? 

Les messages Esséniens – Daniel Meurois-Givaudan  - les  enseignements premier du Christ. 

Un treizième centre

gifs  coeurL’univers fait partie du multivers, où les couches d’existence sont reliées par le temps simultané. Enfin, un troisième centre, ouvert sur le multivers, englobe sous les autres chakras. L’énigmatique champignon, qui tend à apparaître et à disparaître comme par magie dans notre monde, évoque les mystères symboliques du multivers. 

Cet inexplicable végétal peut être un délice de gourmet, nutritif et succulent, ou mettre fin à vos jours si vous n’être pas prudent. Il arrive même qu’il vous projette dans une aventure exaltante en des territoires situés bien au-delà des confins de vos perceptions. Vos chakras vous relient à une source d’énergie illimitée qui vous permet d’explorer les nuances subtiles de la création de réalité ; il ne tient qu’à vous de vous prévaloir de ces aptitudes et d’en faire usage. 

Imaginez que vous vous retrouvez sur le vieux banc de pierre. Cette fois-ci, la lune luit dans les cieux tel un énorme melon recouvrant de lumière nacrée le paysage. Les grenouilles et les cigales se lancent dans une apaisante symphonie d’harmoniques vespérales. Commencez par détendre votre cou et vous éclaircir la gorge. Relâchez votre mâchoire inférieure et votre langue, en imaginant que vous avalez une cuillerée de miel le plus suave. Imaginez ensuite que des fils dorés vous tirent vers le haut par le sommet de votre tête et de votre épine dorsale. Sentez celle-ci se redresser et ajustez votre bassin de sorte qu’il soit posé très exactement sur le banc. 

Ecartez légèrement les lèvres et, en inspirant, observez la sensation également de votre souffle qui passe par vos narines, puis descend le long du larynx et de votre gorge. Imaginez que votre souffle emplit le bas de vos poumons, comme une rivière tumultueuse dévalant un précipice et déferlant en une cascade à sept paliers. L’eau tourbillonne dans un bassin profond à la base de chaque cascade avant de continuer sa descente. Vous sentez les vapeurs rafraîchissantes qui s’en exhalent, de même que le flot d’énergie accompagnant votre souffle et la beauté de la vie. Plonger au plus profond de chaque basse ; nagez-y librement, puis avec joie, laissez-vous emporter en glissant sur l’eau. Ressentez le son de la vie. 

Abandonnez-vous délicieusement au parcours lisse et fluctuant de votre respiration ; ajoutez à cet état d’esprit des sentiments apaisant, joyeux, harmonieux. 

Modulant votre souffle en vue de voyager loin à l’intérieur, imaginez que la même grâce coule simultanément dans les sept chakras de votre corps, depuis le sommet de votre tête jusqu’à la base de la colonne vertébrale. Servez-vous de votre respiration focalisée pour diriger l’énergie dans vos chakras tout en pénétrant plus profondément dans chaque centre. Imaginez des spirales de couleurs tourbillonnant autour de chaque vortex ; l’énergie nettoie la région, déblaie les toiles d’araignée accumulée au fil des ans, laissant chaque centre tout frais et brillant de propreté, tel un kaléidoscope de couleur, de son et de lumière tournant lentement sur lui-même. 

Maintenant, dirigez votre attention vers vos pieds et faites-y bouger l’énergie pour l’ancrer dans la terre. Ensuite. Commencez à faire monter les spirales le long de vos jambes jusqu’au premier chakra, où elles tourbillonnent autour du bassin le plus profond, à la base de votre colonne vertébrale. Faites monter l’énergie tournoyante le long de votre corps et voyez-la entourer chaque vortex, dégager les débris, les blocages et les entraves jusqu’au sommet de la tête. Si vous rencontre une zone qui refus d’être nettoyée et dissoute, discutez avec ce centre d’intelligence et demandez pourquoi c’est ainsi. Prêtez ensuite attention pour capter la réponse. Si la situation à laquelle vous vous accrochez ne sert pas vos intérêts, reconnaissez le rôle qu’elle a joué, soyez reconnaissant de l’avoir rencontrée, acceptez qu’elle fasse partie de votre expérience et accueillez-la avec amour dans un espace supérieur de votre identité multidimensionnelle ; 

Imaginez ensuite un cercle lumineux reposant sur le sommet de votre tête et diffusant des schèmes cosmiques ; votre visage est empreint de sérénité, d’intelligence et de sagesse. Vos cinq chakras cosmiques forment un amalgame de prodiges ; ils vibrent de visions infinies où se mêlent des couleurs lumineuses et vives, des formes se transformant éternellement et des sons sensuels au-delà de toute beauté. Vous ressentez le rôle des schèmes d’énergie qui connectent le sommet de votre tête à la toile de l’existence, car vous parcourez des réalités qui s’étendent bien au-delà de l’univers connu, surplombant les mystères magiques du multivers. Les schèmes se fondent gracieusement en un ballet joyeux ; des tourbillons et des spirales venant de l’éther, débordants d’énergie douce et fraîche, entrent dans u vos chakras et en ressortent. 

Vous vous sentez chargé à bloc, illuminé ; vos perceptions s’étendent bien au-delà de votre corps physique tandis que votre sphère lumineuse sert d’antenne car elle attire de l’énergie qui irradie de vos chakras cosmiques. Enrichissez cette image en y plaçant des joyaux irisés disposés selon treize schémas lumineux uniques de votre création ; ces configurations serviront de symboles importants illustrant votre participation au scénario de la transformation de l’humanité. 

Les Pléiadiens. Issu de la Sagesse des Pléiades – Barbara Marciniak 

Fonctionnements essentiels du cerveau

 

gifs arbres et feuillesSelon la conception classique de l’esprit, celui-ci est partagé en trois zone de fonctionnement essentielles ; le mental conscient, le subconscient et l’inconscient. Pour les besoins de la démonstration, imaginez un petit pois, un gros oignon et une énorme pomme de terre. Le mental conscient se compose du moi qui est aux commandes, il est lucide et il réfléchit : c’est la version de vous qui orchestre le programme, sème les graines et pilote vos intentions dans la sphère tridimensionnelle. Le mental conscient, ce petit pois, est le lieu depuis lequel vous avez l’impression de fonctionner. 

 

Le mental subconscient, le gros oignons, exécute les directives du mental conscient et ressemble à une immense banque où résident les couches multiples de vos souvenirs. Il sert également de grenier magnifique où reposent le savoir sur les connexions et les souvenirs multidimensionnels qui voyagent par pulsations électromagnétiques provenant de périodes temporelles autres que l’époque présente. Le mental inconscient, l’énorme pomme de terre, est votre radar personnel profond, qui recueille une vaste base d’intuitions spirituelles sur les niveaux les plus subtils et les plus cosmiques ; impulsions, signes, présages et symboles sont captés depuis le mental cosmique qui, aux fins de la présente analogie, s’apparenterait à un jardin ; ils sont traduits et conservés en vue d’être transmis par le mental inconscient, enfoui au tréfonds de votre être. 

 

 

L’activité du cerveau, qui témoigne de l’état d’esprit de l’individu, se mesure par électroencéphalogramme (EEG). Les tracés des EEG détectent le nombre de cycles d’ondes cérébrales par seconde, notant les fréquences d’ondes spécifiques ou les répétitions qui signalent les schèmes de pensée employés. La fréquence est la vitesse à laquelle se produit l’activité électrique ; elle détermine les divers formes d’activité des ondes cérébrales ; bêta, alpha, thêta et delta. 

 

Les ondes bêta son associées aux opérations du mental conscient et signalent l’état de veille normal lorsque la pensée fonctionne, e au maximum de cycles par seconde. Les ondes alpha sont plus lentes et servent de lien, ou pont, entre les fréquences à vitesse supérieure du mental conscient et les fréquences beaucoup plus lentes des ondes thêta et delta. On accède à l’état alpha, que nous nommerons le « pont carotte », par la visualisation et la relaxation ; méditer, se promener ou se reposer dans la nature, ralentir pour prendre une tasse de thé restaurera votre équilibre intérieur. Détendre votre langue en relâchant vos mâchoires ajustera également vos fréquences pour passer de l’état de conscience bêta à la fréquence alpha, conduisant à une créativité accrus. Vous concentrer sur la respiration, rêvasser, activer vos facultés sensorielles produira également l’état alpha. Les enfants passent beaucoup de temps dans l’état alpha lorsqu’ils se livrent au jeu et tout le monde passe par l’état alpha au moment de s’endormir. 

 

Si vous parvenez à planer dans cet état sublime, vous remarquerez peut-être des courants d’énergie se mouvant dans votre esprit. De l’autre côté de l’état alpha se trouve l’état thêta, où des fréquences encore plus lentes signalent une activité du mental subconscient. En deçà des ondes thêta, on accède aux ondes delta, très lentes, qui dénotent l’activité du mental inconscient ; un état hautement programmable qui préserve des connexions psychiques profondes transcendant le temps linéaire. Dans l’état delta, vos détecteurs de réalité sont finement accordés ; néanmoins, cette fréquence indique un sommeil profond où le mental inconscient est en activité. C’est ce dernier qui établit le lien avec les souvenirs du mental cosmique, et celui-ci est activé lorsque tous les schèmes d’ondes – bêta, alpha, thêta et delta – sont présents concurremment

 

 

Les Pléiadiens. Issu de la Sagesse des Pléiades – Barbara Marciniak 

Ramathis-Mam (KROM)

  

Gif artifice 

Je suis né à Mieres, un petit village situé dans les Asturies, une région au nord de l’Espagne. Mes parents étaient chefs d’entreprise et j’étais le benjamin de la famille avec ma sœur jumelle. Dès ma plus tendre enfance, j’ai eu la sensation étrange de ne pas appartenir à cette planète et j’ai dû fournir de grands efforts pour essayer de m’adapter. Personne ne me comprenait, je ne comprenais personne, et cela m’amenait plus de conflits que d’amis. Vers l’âge de dix ans, à cause de l’ambiance familiale négative et des pressions sociales, j’ai tenté de me suicider. Ce jour-là, je m’apprêtais à boire un verre d’eau mélangé à de l’acide nitrique lorsqu’une force inconnue est intervenue, m’empêchant de donner suite. Une voix me disait nettement de rester en vie, car j’avais une mission à accomplir dans le futur pour la planète et l’humanité. À cet instant, je n’ai rien saisi de ce message, mais j’ai ressenti que la vie avait une certaine valeur et que j’avais une raison d’être.

Les années passèrent et, à l’adolescence, j’ai commencé une recherche spirituelle, achetant et lisant toutes sortes de livres philosophiques et d’éveil, en quête d’un sens à la vie. Par ailleurs, je m’adonnais déjà à la musique depuis l’âge de cinq ans, et cela fut pour moi un canal d’expression pour ma spiritualité naissante. Plus tard, le climat social des années 70 m’entraîna sur les chemins de la revendication et des mouvements culturels progressistes. Peu de temps après l’obtention de mon baccalauréat, je partis étudier à l’université du Massachusetts, aux États-Unis, où je terminai une maîtrise en musique et en composition. Mes pas me conduisirent ensuite à Miami, où j’étudiai la médecine naturelle à l’université. J’en sortis en ayant une maîtrise en naturopathie. 


Pendant mon séjour aux États-Unis, cette sensation de vide intérieur et d’insatisfaction m’envahissait encore sporadiquement. Le sexe, la drogue et le rock and roll étaient alors les piliers soutenant mon existence. Je menais une vie de libertinage, cherchant une explication à la souffrance, à l’injustice et à la violence dans le monde et en moi. Ma recherche se poursuivait, mais sans but ni signaux m’indiquant la voie à suivre. À la fin de mes études aux États-Unis, j’étais tellement frustré et déçu que j’ai pris la décision de changer de vie.

De retour en Espagne, je me suis installé à Madrid et j’ai cherché du travail. Mais n’ayant reçu aucune offre d’emploi, je me suis senti déphasé et inutile. Un jour, j’ai rencontré un médium ; il m’annonça que des êtres d’une autre dimension de l’univers désiraient me contacter. J’avais beau être conscient de l’existence d’êtres d’outre-espace, le fait qu’ils veuillent communiquer avec quelqu’un comme moi me parut un peu étrange. Je décidai cependant de m’ouvrir à l’inconnu. Une nuit, alors que j’exécutais les instructions du médium, l’inespéré se produisit. Des extraterrestres provenant de la constellation du Petit Chien se présentèrent à moi. La rencontre dura une demi-heure ; ils me dirent que je devais aller en Inde, vivre dans un monastère afin d’y recevoir une éducation spirituelle, et me préparer en vue d’une mission de divulgation d’enseignement à mener à bien dans le futur. Au début, je ne pouvais croire ce qui m’arrivait. L’Inde était même un pays qui ne m’avait jamais attiré. Le défi était de taille, mais je n’avais rien à perdre et l’expérience pouvait s’avérer très instructive.

Ayant pris la décision d’aller vers la « réserve spirituelle » de la planète dont je ne connaissais ni les coutumes ni la culture, je partis donc à l’aventure et visitai ce nouveau pays pendant un certain temps. Puis, je suis entré dans un monastère et, là, j’ai rencontré celui qui allait être mon maître spirituel pendant onze ans. J’avais alors vingt-sept ans.

La vie monastique n’était pas facile ; elle représentait une dimension et une culture totalement différentes de l’Occident. Il y régnait une discipline de fer. Le contrôle de l’esprit, du corps et des sens était l’objectif principal de l’enseignement. Il fallait transcender les dualités et les limitations de la matière. Le programme visant à intégrer tout cela comprenait la méditation, l’étude du vedanta et la pratique du service inconditionnel. Là, j’ai appris ce que signifiait être maître de soi et transcender les tendances passionnelles humaines. Le sacrifice et l’austérité étaient le fondement même de la vie des moines. Le froid, la chaleur, le sommeil, la faim, la soif et toutes les exigences corporelles furent graduellement dominés. Le mental retrouvait une totale harmonie par la méditation et la contemplation, qui duraient des heures. La nuit et le jour se confondaient ; je perdais la notion du temps. En fait, je me pliais à une soumission totale et absolue pour découvrir les énigmes de l’univers, de la vie et de l’évolution. J’ai dû apprendre la grammaire sanskrite pendant plusieurs années, car les Veda sont écrits dans cette langue millénaire à l’origine de toutes les langues de la planète. Je passai donc des jours à étudier et essayer de décrypter, dans des manuscrits très anciens, les révélations de l’univers, de l’homme, de la Divinité, et le sens de l’évolution.

Durant toutes ces années en Inde, j’ai eu la chance de voyager et de rencontrer de grands yogis et de grands maîtres qui ont contribué à renforcer et à nourrir ma démarche spirituelle. J’y ai également vécu de puissantes expériences où il m’a été permis de ressentir et de voir ce que signifie le plus loin de l’espace et du temps cosmique, de connaître le sens du vécu des humains, de leurs tribulations et de leurs souffrances. J’avais enfin découvert le but de l’existence et du voyage fascinant de l’évolution. 


Vers la fin de cette période au monastère, j’ai commencé à établir des connexions avec des êtres cosmiques désireux de me guider et de m’encourager. Ils mirent en place la suite de ma trajectoire spirituelle, qui s’est matérialisée par l’écriture des premiers livres – non publiés à ce jour. Ma période d’enseignement terminée, j’ai reçu de mon maître et de la Hiérarchie spirituelle l’instruction de retourner en Occident et d’entreprendre la divulgation de mes connaissances.
 

12

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...