L’Humanité est davantage qu’elle ne le paraît

 

 

images (3)Il peut être démontré scientifiquement que tout objet sphérique qui est assujetti aux forces centrifuges du fait de son mouvement spécifique est creux, qu’il n’est pas solide par nature. Ramtha insiste pour dire que toutes les planètes de cette galaxie sont creuses et que les civilisations les plus avancées ont toujours vécu à l’intérieur de la sphère et non à l’extérieur. La force centrifuge de l’orbite d’une planète autour d’un soleil central pousse tout ce qui existe à l’intérieur vers sa structure externe. Ceci semble quelque chose de simple et de logique à admettre. Cependant, ce phénomène ne fait pas partie de la connaissance courant enseignée par les systèmes éducatifs d’aucun pays. La raison en est que, comme le dit Ramtha : « Personne ici ne sait rien par lui-même ni ne pense par lui-même. Quelle atrocité » ! 

Chacune des planètes existant dans un système solaire spécifique est née de son soleil mère central. Alors que la planète s’éloigne du soleil, elle se refroidit en termes de fréquence, s’abaissant dans la densité depuis la lumière, perdant sa chaleur ; Le soleil n’est pas de manière primordiale une énergie thermique. Il est essentiellement une forme plus élevée d’énergie appelée lumière. Lorsqu’une nouvelle planète est émise depuis le soleil, elle occupe l’orbite qui est la plus proche du soleil, comme celle de Mercure que l’on appelle l’orbite berceau. Une planète est parvenue à maturité lorsqu’elle se trouve sur l’orbite où Vénus est actuellement ; C’est alors que l’intérieur devient creux et stable. 

Le concept d’une terre creuse semble être un postulat scientifique tellement simple qui contient d’énormes implications pour la société moderne et qui demande à être étudié et vérifié. Il est stupéfiant de considérer que l’avenir de notre civilisation réside peut-être tout près de nous, à l’intérieur de la terre et non pas au loin, sur une planète ou une galaxie située à des années-lumière de nous. 

La civilisation qui vit à l’intérieur de la terre a survécu à la guerre qui eut lieu sur le continent de l’Atlantide ainsi qu’aux divers changements cataclysmiques de la nature qui, à diverses époques, ont menacé la civilisation sur sa surface. Ces entités ont développé et maîtrisé la science de l’électromagnétisme et de la modulation de fréquence au point qu’elles peuvent sortir et entrer librement au travers de portails. Ce sont nos ancêtres qui possèdent une technologie très avancée. 

Leur société n’est pas de nature guerrière. Pour éviter la guerre, ils s’échappèrent en allant à l’intérieur. Les valeurs de la paix et de l’harmonie sont les principales lignes de conduite de leur culture, valeurs qui sont instillées en eux dès la naissance. Ils entretiennent des relations d’égalité entre tous, sans distinction de rang social, de race, de sexe ou de savoir-faire. C’est leur esprit créatif et évolutionnaire qui a soutenu leur culture, pas une religion. Ils n’ont pas de religion. 

Leur peau est de couleur verte ou turquoise, ce qui est dû à la constitution de leur sol, à la quantité de cuivre de l’eau et à la quantité limitée de lumière existant à l’intérieur. Les contes folkloriques qui parlent de royaumes perdus, de fées, de mains et d’elfes vivant aux côté des hommes et des femmes ont leurs racines historiques dans cette civilisation. Ils nous considèrent primitifs et la seule raison pour laquelle ils se rendent à l’extérieur est de s’assurer de l’état de la coquille extérieure de leur demeure et d’en sauvegarder l’intégrité. Ils ont la faculté d’utiliser les volcans et de provoquer des tremblements de terre de sorte à réguler et à protéger la stabilité de leur territoire ; Ce sont eux qui furent les premiers à venir d’au-delà du soleil et qui prirent part à la construction des grandes pyramides. Ce furent les premiers à aller à l’intérieur de la terre lorsque la surface se désintégrait et que des continents entiers basculaient. Ce sont eux, ainsi que les autres groupes qui se rendirent à l’intérieur de la Terre, qui sont les vestiges des anciennes civilisations perdues lors de la chute de l’Atlantide et de la Lémurie. 

Il existe de nombreuses portes menant à l’intérieur. Les Lémuriens vivaient sous la surface du sol dans des grottes et dans un réseau sophistiqué de tunnels qui recouvraient la longueur totale de leur continent. Certains de ces tunnels débouchaient très profondément à l’intérieur de la terre. Les deux régions polaires de la terre sont les principaux portails menant aux territoires intérieurs. Certaines montagnes, comme le mont Shasta, les montagnes de la Superstition et l’Himalaya servent aussi de portails. Ces entités possèdent également la faculté de créer une force G. capable d’ouvrir des portails en créant un vide en dessous de la mer du Japon, des Caraïbes et de l’Argentine. De même que la courbure de la terre n’est pas apparente sur la surface de la terre, l’intérieur apparaît, lui aussi, aplati. 

Les célèbres expéditions en direction du Pôle Nord et de l’arctique menées par l’amiral Richard E.Byrd en 1947 et 1956 sont les sources les mieux connues permettant de soutenir la possibilité de l’existence d’une civilisation vivant à l’intérieur de la terre. Néanmoins, les récits de ces expéditions qui sont disponibles sont quelque peu enveloppés de mystère et manquent de clarté. Durant son vol au-dessus de l’arctique au-delà du pôle Nord en 1947, l’amiral envoya des communiqués radio qui firent état de la présence, en-dessous de lui, non pas de glace et de neige, mais de régions de terre ferme recouvertes de montagnes, de forts, d’une végétation verte, de lacs et de cours d’eau ; il déclara également voir dans les sous-bois un étrange animal ressemblant à l’ancien mammouth. 

Les cartes du continent de l’Antarctique sont trompeuses. Selon Ramtha, la meilleure façon de se rendre à l’intérieur de la Terre est le pôle Sud. Plus l’on s’approche de l’ouverture plus la température est élevée, ce qui est contraire à toutes les prévisions traditionnelles. La plus grande difficulté qu’il y ait à voyager dans ces régions vient du fait que ce lieu n’apparaît sur aucune carte et que les instruments disponibles ne fournissent pas de mesures exactes. Les aiguilles d’un compas ne sont pas dirigées vers le vrai nord ou le vrai sud. Elles sont censées indiquer le nord magnétique ; Pour diverses raisons cependant, le champ électromagnétique de la terre fluctue et varie plus l’on s’approche des régions polaires. 

Ramtha indique que, lorsque notre civilisation trouvera une base d’amitié authentique avec l’ennemi intérieur », ils partageront avec nous la science et la technologie qui rendent les voyages interstellaires possibles en un clin d’œil. La guerre comme moyen de défense et de protection contre la menace potentielle que posent d’autres cultures en possession de technologies époustouflantes telles que celles-ci est dénuée de sens et inadéquat. Le Docteur Steven Greer, qui a mené la recherche la plus complète et la mieux documentée sur les apparitions d’extraterrestres, recueillant des données de douzaines de témoins militaires, gouvernementaux et des services de renseignement, fait la même observation. Le fait qu’ils n’aient pas utilisé leur situation avantageuse pour envahir et dominer la race humaine, comme cela est dépeint dans diverses formes de divertissement, démontre que la guerre ne fait pas partie de leur ordre du jour et n’est pas une priorité pour eux, mais qu’elle fait partie des fantasmes existant dans les esprits de leurs auteurs. 

La vérité cachée derrière les mythes et les légendes des civilisations perdues faisant état de populations étranges qui connaissent une joie contagieuse, possèdent le donc de la longévité et l’amour de la simplicité possède peut-être le secret que la race humaine a besoin de découvrir de sorte à survivre à la prochaine étape de  sa croissance et de son évolution. 

  retranscrit par Francesca

Ramtha  Extrait du Chapitre : « L’avenir de notre civilisation » aux Editions AdA.

Mont Shasta

Avec des histoires de villes souterraines, de soucoupes volantes, de lumières non expliquées et de rencontres avec des êtres peu communs, il serait difficile d’envisager un endroit plus mystique que le MONT SHASTA aux Etats Unis…

Le Mont Shasta s’éléve à plus de 4700m d’altitude (un MONT BLANC quoi) et a une particularité : On y a recensé plus de 400 grottes formées par la lave, un type de cavités insolites, mais qui est loin d’être rares…

Le secteur autour du Mont Shasta a servi d’habitats à plusieurs tribus indiennes pendant des milliers d’années.

 



De toutes les légendes entourant la montagne, la plus célèbre est celle des Lemuriens dont on dit qu’ils demeurent à l’intérieur. Des réfugiés du continent Lemuria ou de Mu (ce qui se tient si on se rappelle qu’avant la techtonique des plaques la TERRE EMMERGEE etait une seule TERRE, pas comme maintenant) ; les Lemuriens sont décrits comme étant grands et beaux. Habillé de longues robes et chaussés de sandalles blanches ; dans le temps ils descendaient à la petite ville du Mont Shasta et auraient fait commerce de pépites d’or pour leurs approvisionnements. Naturellement, ils ne semblent plus venir à la ville et l’ont dit que les Lemuriens sont partis du Mont Shasta, choisissant de se replacer à un endroit moins touristique, comme l’Himalaya.

Mont Shasta dans PEUPLES ANCIENS Mtshastab

Pourquoi tant de MYSTERES autour de cette MONTAGNE ??? : 


En 1904, un prospecteur du nom de J.C. Brown a été employé par Lord Cowdray, de la « Mining Company », pour chercher de l’or en sierra Nevada. Dans son deuxième voyage de prospection, Brown a atteri dans un tunnel creusé dans la roche du mont Shasta. Il a suivi le tunnel et est arrivé dans une grande caverne couverte de feuilles de cuivre. Les boucliers en or ornés les murs et il a vu des objets manufacturés et des statues. Des chambres contiguës été remplies de schémas étranges et de hiéroglyphes indéchiffrable. Une autre chambre contenait les os de ce qui a semblé être des géants.

Comme c’est souvent le cas dans ce genre de découvertes, Brown n’a rapporté à personne ce qu’il avait découvert, craignant que ses employeurs lui réclame sa découverte. Au lieu de cela, il a attendu patiemment 30 ans, jusqu’à sa retraite. À ce moment, il a pu raconter son histoire et monté un groupe pour le suivre dans sa recherche l’emplacement du tunnel.

En juin 1934, 80 personnes ont patiemment attendus le jour suivant où Brown devait indiqué l’endroit du tunnel. Mais dans la nuit, il a mystérieusement disparu et n’a jamais été retrouvé. La police de Stockton a étudié l’affaire et est venue à la conclusion que Brown a probablement été enlevée. Sans Brown pour servir de guide, le tunnel et tous ses trésors n’ont jamais été redécouverts.

Le Mont Shasta a été le théatre de nombreuses observations de lumières inexpliquées et d’ovnis. Dans “Now I can See! » ; – ; Miracle au Mont Shasta, ” ; Hanna Spitzer relie sa propre rencontre avec une lumière blanche trés lumineuse qui a rapidement glissé sur la route, l’illuminant, “brillant comme la lumière du jour.” ; Le matin suivant, Spitzer s’est réveillée pour constater qu’elle n’avait plus besoin de lunettes, qu’elle portées depuis l’enfance. Sa vue avait été guérie.

Plusieurs autres histoires concernant le Mont Shasta semblent tout aussi fantastiques et le volume de rapports semble amener à la conclusion indéniable qu’il y a bien quelque chose de peu commun dans ce secteur.

Liens pour plus d’infos :

http://www.reiki-shamballa.izispot.com/perso-23617.htm
Ici c’est l’histoire d’un gars Godfre.Ray.king qui aurait rencontrer en Esprit le COMTE de ST GERMAIN (un celebre alchimiste, considéré comme immortel, et vu à plusieurs différentes époques) au MONT SHASTA…

http://nenki.com/techno/dulce_base_souterrain.html
Existe t’il tout un monde souterain, avec de la Vie, dont on ne connait quasiment rien ???

http://magiedumoment.centerblog.net/5941886-changement-d-adn
Changement dans L’ADN….humain…. 

Révélations de la Nouvelle Lémurie

créa de mon amie Alice :  cerveau qui fume !!!!!Un mot d’Aurelia Louise Jones (Auteur de Telos

Il y a quelques années, j’habitais le Montana, et lors d’une séance de channeling, le seigneur Sananda, mieux connu dans son incarnation passée sur terre sous le nom de Jésus, m’a dit que j’allais un jour m’établir près du mont Shasta en vue d’accomplir un service d’une: plus grande importance dans le cadre de ma mission ici-bas. À l’époque, je n’avais pas la moindre idée de ce qu’il voulait dire ni de la manière dont cette prophétie allait se réaliser ; il n’avait rien précisé de plus. 

Quelques mois plus tard, un soir de février 1997, j’ai reçu un courriel de la part du grand prêtre de Telos, Adama, m’invitant à aménager dans la région du mont Shasta pour me préparer à entreprendre une mission en collaboration avec lui et d’autres êtres de lumière. Plutôt bref, ce message ne comportait que douze à quinze lignes, mais il était très précis. Il en émanait également une forte vibration d’amour. J’étais étonnée et ravie de recevoir une correspondance provenant de ces êtres avec qui je voulais tant rétablir le contact depuis si longtemps. C’est à partir de ce moment que j’ai commencé à envisager de m’installer au mont Shasta ; un an plus tard, en juin 1998, j’ai fini par le faire, avec tout mon barda et ma famille de chats. 

Trois ans après mon arrivée, et suite à une longue série d’épreuves et d’initiations extrêmement intenses, j’étais toujours sans contact avec les Lémuriens. Je me suis mise à croire qu’ils m’ignoraient délibérément, que je n’étais pas à la hauteur, qu’ils avaient peut-être changé d’idée concernant notre collaboration ou, encore, que j’avais échoué leurs tests. Je n’avais pas conscience à l’époque d’avoir en réalité reçu une longue série d’« initiations sur la montagne », et que l’on me préparait sur le plan intérieur pour ma mission à leurs côtés. 

Un après-midi enfin, j’ai reçu un courrier totalement inespéré d’Adama, livré en mains propres par un messager. Cette lettre m’informait que j’étais désormais prête et que le moment était venu de me mettre à collaborer plus étroitement et consciemment avec eux ; il fallait me préparer pour la mission qui devait débuter instamment. J’ai ensuite bénéficié d’une autre série d’initiations intenses, dont certaines portaient sur mes aptitudes de channel, que j’avais jusqu’alors hésité à mettre en oeuvre. 

Il y a quelques mois, le seigneur Sananda m’a informée par une communication que le temps était venu de faire entendre la voix d’Adama sur cette planète et que ce dernier m’avait choisie pour tenir ce rôle. Il m’a aussi décrit plus en détail les qualités formidables de ce maitre ascensionné : « Sache ceci : tout ce que fait Adama est d’une envergure illimitée. Il possède d’ambitieux projets et souhaite se faire entendre à très grande échelle sur cette planète; prépare-toi à une fusion profonde de ses énergies avec les tiennes et à la réalisation de ce plan. » 

À l’époque, je me considérais comme une novice dans l’art du channeling ; il était clair qu’il me faudrait rapidement dépasser mes craintes, mes incertitudes et mes hésitations, et affûter mes facultés de channel. Je savais que je n’avais plus le temps de rester assise bien tranquillement sur ma montagne à regarder passer les nuages. Presque aussitôt, et malgré moi, plusieurs personnes me demandèrent de canaliser pour elles des documents écrits provenant dAdama ou de leur accorder des séances en privé. Bientôt, je fus invitée à canaliser Adama chaque mois dans le cadre d’une émission radiophonique dont la popularité grandit sans cesse. Au cours de l’année dernière, je l’ai fait à plusieurs reprises lors d’événements publics mineurs et une ou deux fois lors d’assemblées plus importantes telles que la célébration annuelle du Wesak* au mont Shasta. 

  

*Wesak : événement relié à la tradition bouddhiste qui a lieu à la pleine lune du mois de mai, sous le signe du Taureau

Aujourd’hui, il me paraît évident qu’il ne s’agit là que d’un début et que ma mission auprès des Lémuriens se réalisera et se déploiera dans le cadre d’un service beaucoup plus vaste. Les occasions se multiplient, et il me suffit simplement de me rendre disponible. J’apprécie énormément d’être en mesure de fournir de l’information nouvelle pour ce livre ; d’autres renseignements sont à venir. Chaque fois que je reçois une communication d’Adama, je le sens directement en mon coeur ; par son amour, une chaleur y rayonne et y flamboie. Après chaque séance avec lui, je me sens complètement stimulée et régénérée. Son énergie fait littéralement chanter mon coeur. J’ai l’impression qu’Adarna est mon plus tendre ami, et le plus loyal ; je peux lui faire entièrement confiance

Au cours de l’année dernière, des contacts plus directs avec les Télosiens se sont noués, et j’ai aussi pu établir une communication avec quelques autres merveilleux citoyens de cet endroit. Je me suis reconnectée à des membres de ma famille lémurienne de jadis, et j’ai vécu des retrouvailles conscientes avec ma flamme jumelle Ahnahmar, qui vit à Telos dans le même corps physique depuis la destruction de la Lémurie. 

Au cours de mes balades ou de mes explorations aux environs du mont Shasta, il me semble que «mon équipe lémurienne », comme ils se désignent eux-mêmes, est toujours présente à mes côtés. Ils m’ont révélé plusieurs sites sacrés anciens, des temples archaïques toujours existants au même endroit dans la cinquième dimension, des corridors et des portails multidimensionnels, des vortex énergétiques, des contrées où habitent des fées et même un lieu où de grandes familles d’unicornes vivent dans une dimension légèrement supérieure à la nôtre ; ceux-ci sont visibles uniquement à ceux dont la vision intérieure est opérationnelle. Ces sites secrets n’ont pas encore été repérés ni dévoilés par qui que ce soit à la surface ; ils doivent rester dissimulés jusqu’à ce qu’une vibration juste prévale sur cette planète. Je sais aussi qu’il y plus à découvrir à la surface et à l’intérieur de la Terre que ne peut concevoir la pensée humaine. Il s’agit de découvertes exaltantes, mes amis, car elles indiquent que, sous peu, en ouvrant notre conscience à notre nature divine, en renonçant à la dualité pour adopter la non-violence et l’unité, un monde nouveau verra le jour directement sous nos yeux. Cet avènement d’un monde nouveau se produira lorsque nous nous éveillerons à une réalité toujours présente, mais simplement voilée par notre retrait prolongé dans l’illusion de la séparation de 

Dieu. Il débordera de magie, d’amour, de prodiges et sera nuancé d’une diversité complexe. Qu’il sera passionnant pour nous tous de découvrir et redécouvrir les trésors que nous avions laissés derrière il y a si longtemps ! 

Le retour des Lémuriens et leur émergence physique parmi nous font aussi partie de ce qu’on appelle « la seconde venue » que nous avions tant espérée. Les Lémuriens ont atteint, il y a belle lurette, la plénitude de la conscience christique ; puisque nous sommes prêts désormais à les accueillir parmi nous, ils nous enseigneront comment concrétiser, ici même sur cette planète, la contrée édénique qu’ils ont façonnée à Telos. Ils nous aideront à instaurer un Âge d’or qui s’exprimera par la plénitude de la conscience christique -l’état divin qui gît depuis toujours en nos coeurs, le Christ résidant en notre être et qui se manifestera sous forme tangible sur cette planète et dans notre vie quotidienne

NDE: Originaire de Montréal, Aurelia Louise communique bien en français, et il lui ferait plaisir de recevoir vos appels. Il est aussi possible d’obtenir une séance de channeling privée. Toutefois, il faut tenir compte du fait que Mme Jones est plus à l’aise en anglais quand il s’agit de canaliser. On peut la joindre au (530) 926-4599, par télécopieur au (530) 926-4159, ou par courriel aux adresses suivantes .Vous pouvez lui écrire à l’adresse suivante: P.O. Box 1509, Mt. Shasta, CA 96067-1509

Révélations de la Nouvelle Lémurie canalisées par Aurelia Louise Jones 

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...