L’émergence de l’Atlantide aujourd’hui

 

L'émergence de l'Atlantide aujourd'hui dans LEMURIENS de TELOS petit-8On nous a invités à parler de l’émergence de l’Atlantide, qui se produit graduellement, de concert avec l’avènement lémurien. Nos deux anciennes civilisations fusionnent afin de diffuser une teinte nouvelle d’amour et d’unité sur cette planète. Méfiez-vous de ceux qui tenteront de produire dans votre dimension deux émergences distinctes. N’oubliez pas ce que nous vous avons dit. Nous, de la civilisation atlantéenne ascensionnée, sommes entièrement au service de l’émergence lémurienne ; ces deux venues se produiront ensemble, d’un seul cœur et d’une seule famille de Lumière. 

On comprendra à nouveau l’exploration à laquelle nous nous livrions à l’époque de l’Atlantide. Nous occuperons encore une fois une place dans la hiérarchie des êtres sur cette planète, hiérarchie qui comportera des prêtres et des guérisseurs de haut rang, des magiciens et des sages. Chers frères et sœurs, sachez qu’aujourd’hui, après une longue nuit ténébreuse au fil de notre évolution, nous avons un formidable amour et une sagesse inédite à partager avec vous. Et nous souhaitions demeurer à vos côtés pour vous réconforter lors de votre voyage. 

Nous n’avons pas à nous repentir de nos actons passées. A vrai dire, le temps passé depuis la chute de l’Atlantide à oeuvrer au service de la Terre et de l’humanité pour le bien du Tout dépasse de loin la douleur et les dommages que nous avons causés à l’époque. Nous remercions de tout cœur la fraternité lémurienne de lumière de nous avoir aidés inconditionnellement lorsque nous en avions le plus besoin. Nous les remercions de tout cœur pour leur amour constant et leur travail assidu à nos côtés au cours de notre longue guérison. 

Le temps est venu de faire connaître la vérité sur l’époque de l’Atlantide. Il n’en tient qu’à vous de nous percevoir sur le jour nouveau que nous avons choisi ; nous devons joindre nos mains et unir nos cœurs pour permettre aux révélations de la nouvelle Lémurie de se diffuser concrètement dans votre monde. 

L’époque de l’Atlantide représente le pire exemple d’usage perverti de l’énergie sur cette planète et par l’humanité ; on nous avait accordé des dons inestimables et nous avons choisi de les avilir. Nous vous avons déjà parlé de nos réticences quant aux actes commis à cette époque. Lors de notre première transmission, nous vous avons demandé pardon, et avons bénéficié de votre indulgence. Nous avons évacué beaucoup des énergies plus denses, de la douleur et du traumatisme qui subsistaient encore depuis l’anéantissement du continent et nous vous remercions d’avoir fait preuve de compassion. 

Ceux qui parmi vous ont vécu jadis en Atlantide et qui ont connu le cataclysme ont sondé les profondeurs de leur être pour se libérer de l’angoisse et de la méfiance qui persistaient. Ravis et sincèrement soulagés, nous constatons chaque jour que cette guérison et cet affranchissement se poursuivent. A mesure que vous évacuez individuellement les vieux problèmes et la résistance liée à vos expériences en Atlantide, nous sommes capables d’exprimer plus intensément le cœur de la Lémurie. 

Nous sommes véritablement unis par notre reconnaissance et notre acceptation de cette dimension supérieure de l’amour. C’est à votre tour de l’introduire dans la sphère physique de votre dimension. Une fois que vus y serez parvenu, l’émergence conjointe des fraternités lémurienne et atlantéenne deviendra réalité pour nous tous. A vrai dire, nous avons été à vos côtés depuis toujours, dans votre dimension, mais votre fréquence ne vous autorisait pas à nous percevoir. Bientôt ce sera plutôt l’inverse qui se produira ; vous émergerez à une vibration supérieure, appartenant à votre propre essence divine, et vous vous reconnecterez à notre vibration. 

Lorsque ce moment viendra, nous nous reconnaîtrons mutuellement et nous saurons que nous ne formons qu’une famille – les étiquettes « Lémuriens » ou « Atlantéen » n’auront plus cours, car nous serons désormais un. Toutes appellations distinguant pays ou religions s’estomperont. Une fois encore, nous vivrons ensemble dans l’unité et l’amour. 

Avant que n’ait lieu cette émergence complète dans votre dimension, plusieurs événements et transformation surviendront à la surface. Il n’y a pas de victimes dans votre monde aujourd’hui. Vous avez créé l’ensemble des situations, globales ou personnelles, survenant au quotidien. La plus grande difficulté pour vous, à l’heure actuelle, c’est d’équilibrer votre désir de vous harmoniser avec le bien suprême de tous. Chacun de vous doit comprendre au plus profond de son cœur le pouvoir de création qu’il déteint à chaque instant. 

La bénédiction de la transformation se manifestent pleinement par l’intermédiaire d’énergies vibratoires supérieures qui déploient et modifient la réalité jour après jour ; l’époque de la non-ingérence est révolue ; chacun d’entre vous est invité à se joindre à la grande aventure. On vous incite à vous souvenir de qui vous étiez aux temps passés, des bénédictions et des souffrances, des joies et des chagrins. Les expériences du passé ont leur raison d’être, leur sagesse et leur utilité pour votre avenir cosmique. 

Extrait de TELOS III – protocole pour la 5è dimension : Message de Poside, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones –page 85

 

Venez nous rejoindre sur le forum : http://devantsoi.forumgratuit.org/

L’Enfant qui vient de Mars

 

Cet article de l’écrivain russe Gennady Belimov, professeur d’université et chercheur, relate sa rencontre avec un jeune garçon russe, Boriska, et ses révélations étonnantes sur ses expériences et ses visions de vies antérieures :

L'Enfant qui vient de Mars dans ENFANTS INDIGO images-2La première fois que j’ai entendu parler de l’étrange garçon Boriska, c’est par les dires des participants à une expédition vers une zone assez peu ordinaire au nord de la province Volgograd, connue sous le nom de  » Medveditskaya Ridge. »

Imagine, quand tout le monde s’est réuni autour du feu de joie pour la soirée, ce jeune garçon a brusquement demandé le silence : il allait nous parler des habitants de Mars et de leurs voyages sur la Terre. »

L’un de témoins m’a fait part de ses impressions.

»Et bien, quelqu’un continuait à bavarder, à mi-voix, quand le garçon a exigé notre attention complète, ou alors, il n’y aurait pas d’histoire.  »

Les conversations se sont tues. L’enfant aux grands yeux et au visage rond, vêtu d’un t-shirt d’été et coiffé d’une casquette de baseball, nullement craintif des adultes, a commencé un récit incroyable. Sur la civilisation martienne, sur des cités mégalithiques et des vaisseaux martiens, sur des vols vers d’autres planètes, et sur la Lémurie sur Terre, sur la vie de quelqu’un qu’il connaissait, l’ayant rencontré alors que lui, venait de Mars, sur ce grand continent au milieu de l’océan, et comment il avait des amis, là….Le feu crépitait, la nuit nous entourait et le ciel aux milliers d’étoiles était silencieux comme s’il gardait un grand secret.

Une heure et demi ont passé avec des histoires étonnantes. L’un des participants a eu la présence d’esprit d’aller chercher un dictaphone, donc, quelque part dans Moscou, il y a un enregistrement de cette histoire. Seul le Ciel sait si un jour elle sera publiée, tout le monde n’a pas les compétences d’un journaliste. Nombreux ceux qui reçurent un choc, ou plutôt deux.

Le premier : la connaissance inhabituelle qu’un enfant de 7 ans n’aurait pas dû posséder. Alors que tous les professeurs d’histoire ne peuvent parler clairement de la Lémurie légendaire et des lémuriens, vous ne trouverez personne dans une école ou une université avec ces mémoires là. La science n’a pas prouvé l’existence d’autres civilisations et n’a pas l’air pressée de prouver ceci, préférant rester proche de l’idée que l’homme est unique dans l’univers.

Deuxièmement : le langage de Boriska… ce n’était pas du niveau d’un enfant de cours élémentaire, il utilisait une telle terminologie, des détails, des faits du passé de Mars et de la Terre que tous étaient sidérés. C’est seulement à cause d’emportements émotifs que vous pouviez dire qu’un enfant parlait.

» Pourquoi Boriska s’est mis à parler comme ça?  » s’est demandé mon interlocuteur.  » Apparemment, l’environnement a provoqué cela en lui. C’était une réunion de personnes intéressées, l’esprit ouvert, cherchant les nombreux secrets de la Terre et du Cosmos, et Boris, qui a entendu la journée de conversations a ressorti dans son langage ce qui était enfoui depuis longtemps dans sa mémoire.

Aurait- il pu tout fabriquer ? Avoir vu tous les films Star Wars et commencé à inventer? Ça n’en a pas l’air… ça n’avait pas l’air d’une fantaisie  » m’a dit mon collègue. » C’était plus comme un souvenir du passé, des mémoires de ses incarnations passées. Ce genre de détails ne peut être inventé, ils doivent être connus personnellement…. »

La mention des réincarnations passées a décidé de tout : je compris que je devais rencontrer Boriska. Maintenant, après ma rencontre avec lui et ses parents, j’essaie d’organiser les éléments dans un ordre cohérent pour comprendre le mystère de la naissance de cet être parmi nous. Il est curieux qu’il vienne au monde dans la ville de Volzhk, dans un hôpital de province- quoique sur son certificat de naissance, le lieu de naissance soit Zhirnovsk, Province de Volgograd pour la déclaration.

Son anniversaire est le 11 janvier 1996, à 8.30 heures du matin. Cela peut parler à un astrologue.

Ses parents sont des gens simples et bons. Nadezhda Kipryanovich, la mère de Boris est dermatologue dans une clinique de la ville, elle a obtenu sa licence de l’Institut Médical de Volgograd en 1991. Son père, Yuri Tovstonev, est un officier à la retraite, diplômé de l’Institut Militaire Supérieur de Kamishinski et a un emploi de contremaitre à présent. Ils seraient heureux si quelqu’un pouvait les aider à résoudre le phénomène mystérieux de leur fils, mais pour l’instant, ils observent leur miracle avec curiosité.

» Quand Boriska est né, j’ai remarqué qu’à 15 jours, il tenait déjà sa tête droite. Son premier mot : Baba (grand-mère) il l’a dit à quatre mois et depuis, on peut dire qu’il a commencé à parler. Il a fait sa première phrase à 7 mois, en disant: ‘je veux un clou’ – il avait vu un clou dans le mur- habituellement, les enfants parlent beaucoup plus tard.

Les plus remarquables parmi ses capacités étaient intellectuelles. »

»Comment se sont-elles manifestées ? »

» Quand Boris avait 1 an, je lui ai donné les lettres, en suivant la méthode Nikitin et à 1an et demi, il pouvait lire les gros titres du journal. Il a appris à reconnaître les couleurs dans une variété de tons très tôt et facilement. Il a commencé à dessiner à l’âge de 2 ans et à peindre à 2 ans et demi. C’est à 2 ans qu’il est allé à la crèche, les nourrices disaient qu’il était doué pour parler, et qu’il avait un développement cérébral inhabituel. Elles remarquaient sa mémoire phénoménale. »

Ses parents se sont aperçu que le moyen qu’avait leur fils d’assembler des connaissances n’était pas seulement dans l’observation de ce qui l’entourait, mais on aurait cru d’autres sources : il obtenait bien des informations de quelque part.

» Personne ne lui a appris  » se souvient Nadezhda,

» mais il avait pris l’habitude de s’asseoir dans la position du lotus et il fallait l’écouter! Il y avait de telles perles et de tels détails sur Mars, sur les systèmes planétaires et les autres civilisations, c’était étonnant…

Mais comment l’enfant pouvait savoir tout ça? … l’espace, les sujets cosmiques dans ses histoires, c’était le principal sujet dès ses 2 ans. Au même moment, Boriska nous a annoncé qu’il avait vécu sur Mars, que la planète était habitable, et qu’elle a survécu la pire des catastrophes de son histoire, la perte de son atmosphère, et maintenant, quelques habitants qui sont restés vivent dans des villes souterraines. A cette époque, il venait souvent sur Terre lors de missions de recherches scientifiques ou bien lors de missions d’échanges.

Il était lui même pilote d’un vaisseau spatial. C’était au moment de la civilisation Lémurienne,  il avait un ami lémurien qui est mort en sa présence….

» Une catastrophe gigantesque est arrivée sur Terre, des montagnes ont explosé, un énorme continent s’est brisé et a coulé sous les eaux et tout d’un coup une pierre gigantesque est tombée sur l’immeuble où se trouvait mon ami, » raconte Boriska.

» je ne pouvais pas le sauver, et maintenant sur Terre, nous allons nous rencontrer de nouveau… »Boriska voit toute la destruction de la Lémurie comme si ça arrivait devant lui et il pleure son ami le terrien comme s’il était lui même responsable.

Un jour, sa mère lui a apporté un livre:  » De Qui Venons Nous?  » de Ernst Muldashev. Il a fallu voir l’effet que ça a eu sur l’enfant. Il a regardé les dessins des lémuriens, les photographies des pagodes tibétaines, et 2 heures plus tard il parlait en détail de la race lémurienne et de leurs découvertes à un niveau élevé.

»Mais la Lémurie a été détruite il y a au moins 800,000 ans  », j’ai dit tranquillement,

» et les lémuriens mesuraient plus de 9 mètres de haut, et en dépit de tout ça, tu te souviens?  »

» Oui, je me souviens  » Boris répondait, en ajoutant,  » personne ne m’a rien dit. »

Une autre fois, de nombreux souvenirs lui sont remontés après qu’il ait vu les illustrations d’un autre livre de Muldashev,  » A la recherche de la cité des Dieux  » au sujet des chambres funéraires et des pyramides. Il dit qu’un savoir sera trouvé , non pas sous la pyramide de Khéops, mais sous une autre pyramide. Ils ne l’ont pas encore trouvé.

»La vie changera quand ils ouvriront le Sphinx » dit-il en ajoutant que le Sphinx s’ouvrira derrière l’oreille, il ne se souvient pas où exactement. L’inspiration le pousse à parler avec assurance sur la civilisation Maya, les gens connaissent très peu ce peuple fascinant. Boriska pense que nous sommes à une période de grands changements sur Terre, ce qui cause la venue d’enfants spéciaux car de nouvelles connaissances s’étendant au delà de la mentalité des terriens seront nécessaires.

»Comment sais- tu  pour ces enfants là, et pourquoi cela arrive- t-il? » ai-je demandé lors de notre entretien,  » sais-tu qu’on les appelle les enfants indigo?  »

Réponse:  » Je sais qu’ils naissent dans ce monde mais je n’en ai pas rencontré dans notre ville. Julia Petrova elle, me croit, ce qui signifie qu’elle ressent quelque chose. Les autres rient quand je raconte des histoires. Quelque chose va se passer sur Terre, 2 catastrophes, donc la naissance de ces enfants. Ils devront aider les gens. Les pôles vont s’inverser, en 2009, la première grande catastrophe, sur un grand continent, et en 2013 il y en aura une autre encore plus importante. »

»Tu n’as pas peur malgré que ta vie en soit affectée aussi?  »

»Non, je n’ai pas peur, nous vivons pour toujours. Il y a eu une catastrophe sur Mars où je vivais avant. C’était les mêmes gens que nous, mais il y a eu une guerre nucléaire et tout a brulé. Des gens ont survécu et des abris ont été construits, ainsi que de nouvelles armes. Il y avait eu aussi un changement de continent là-bas. Cependant, ce continent n’était pas grand. Les martiens respirent de l’air composé principalement de dioxyde de carbone, s’ils venaient ici , ils resteraient toujours près des conduits de sortie de fumées.  »

Et toi si tu es de Mars, tu peux respirer notre air facilement ou as-tu besoin de dioxyde de carbone? »

» Une fois que vous êtes dans le corps terrien, alors vous respirez cet air. Mais, on n’aime pas l’air terrien parce qu’il est la cause du vieillissement. Sur Mars les gens sont toujours jeunes , environ 30 – 35, et il n’y a pas de vieilles personnes. Chaque année qui vient, ces enfants de Mars naîtront sur Terre, dans notre ville ils seront au moins une vingtaine. »

»Te souviens- tu de ton ancien nom, ou ceux de tes amis? » »Non, je ne peux jamais me souvenir des noms  »

»Tu te souviens de toi même à partir de quel âge? »

»Je me souviens de mon ancienne vie à partir de 13 ans, et ici, je me souviens depuis ma naissance sans oublier d’où je viens. On avait des lunettes spéciales là- bas et on se battait tout le temps. Sur Mars, il y avait un truc désagréable: une base qui devait être détruite. Mars peut être ressuscitée, mais cette base l’en empêche. C’est un secret. Je peux dessiner à quoi ça ressemble, nous étions à coté. Cette base est contre nous. »

» Boris, pourquoi nos plateformes spatiales meurent plus souvent qu’elles ne durent lorsqu’elles se posent sur Mars?  »

» C’est un signal qui vient de Mars, et ça essaie d’anéantir les plateformes. Il y a des rayons dangereux sur ces bases. »

J’étais étonné pour les rayons dangereux de Fobosov. C’est exactement ainsi. En 1988, un homme avec des pouvoirs extrasensoriels, de Volzhsk, a essayé de contacter le programme spatial de l’USSR, afin de prévenir les dirigeants soviétiques de l’échec imminent des sondes spatiales soviétiques Phobos 1 et Phobos 2, spécifiquement à cause de batteries et de rayons radio actif qui étaient étrangers à la planète. Ils n’ont pas écouté ses avertissements et n’ont pas jugé utile de répondre, ce jusqu’à ce jour; malgré que pour réussir selon Lushnichenko, il est nécessaire de changer de tactique pour approcher la surface de Mars.

» Que sais- tu des dimensions multiples ? Tu sais pour voler, pas la peine de suivre une trajectoire en ligne droite, mais la possibilité de traverser l’espace multidimensionnel?  »

En faisant attention, je me renseignais en posant des questions assez osées du point de vue de la science traditionnelle. Boriska a rebondi avec une énergie renouvelée et s’est mis à parler de la construction des ovnis.

» On venait de décoller et on était déjà proche de la Terre !  » puis, il a pris une craie pour dessiner un triangle sur le tableau.

» Il y a 6 couches » dit-il d’un ton enthousiaste. » La couche extérieure comprend 25% de matériau solide, la 2ème couche est de 30% et ressemble à du caoutchouc, la troisième: encore 30% et c’est de nouveau du métal, il y a une couche de 4% de propriétés magnétiques  » Il écrivait les chiffres sur le tableau.

» Si vous énergisez la couche magnétique, l’appareil peut voler partout dans l’univers…. »

Nous, les adultes, nous sommes regardés. Dans quelle classe ils apprennent les pourcentages? Bien sûr, ils n’en sont pas encore là à l’école, mais Boriska semble être en difficulté en classe. Ils l’ont mis directement en 2ème année après des évaluations, mais ils essayaient de se débarrasser de lui.

Dites moi qui voudrait qu’un enfant interrompe la classe pour dire:  » Maria Ivanovna, vous ne dites pas la vérité, vous ne nous enseignez pas correctement!  »Et cela arrive plus d’une fois par jour…Maintenant, c’est un professeur qui a enseigné à l’Académie Schetinin spécialisée pour les enfants surdoués, qui étudie avec Boriska, et le garçon passera ses examens en extérieur. Il aura et a déjà des problèmes relationnels avec les enfants normaux.

» Quelle est la mission de Boriska ? La connait-il ?  » lui ai-je demandé ainsi qu’à sa mère.  » Il a dit qu’il devinait  » m’a dit Nadezhda,  » il sait des choses sur le futur de la Terre. Par exemple, que le savoir serait donné selon le niveau et la qualité de l’état de conscience. Le nouveau savoir ne parviendra jamais aux personnes malveillantes qui ont des vices mesquins: voleurs, bandits, alcooliques et aussi ceux qui ne veulent pas s’améliorer. Ils quitteront la planète. Il pense que l’information aura le rôle le plus important. Une ère d’unité et de coopération commencera sur Terre. »

» Boris, d’où tiens tu tout cela?  »

» De l’intérieur de moi même » il répondit sérieusement. Une fois, quand il avait 5 ans, il a surpris ses parents quand il a entamé une conversation sur Proserpine, une planète morte depuis maintenant des centaines de milliers d’années sinon des millions d’années. Et ce mot  » Proserpine  » il l’a prononcé sans jamais l’avoir entendu parce que c’était la première fois que ses parents l’entendaient. » Un rayon l’a coupée en deux, et elle est partie en morceaux  » a t-il expliqué.

» Physiquement la planète n’existe plus, mais ses habitants se sont téléporté vers la 5ème dimension, que vous appelez un monde parallèle. On a regardé la mort de la planète, de Mars… »Et tout d’un coup, il a mentionné l’inimaginable… il a dit que la Terre, en tant qu’être vivant conscient, a accepté les enfants de Proserpine afin de les instruire. Occasionnellement, des enfants sont nés ici, qui se souviennent de leur planète d’origine, et se considèrent eux même extraterrestres.

Mais bien sûr, ce phénomène a été remarqué par le monde scientifique, et moi même, j’ai déjà rencontré Valentina Gorshunova (Kainaya) qui, non seulement se souvient de Proserpine, mais de plus rencontre ses camarades proserpiniens dans ses rêves. Et voilà qu’elle se trouve dans la même ville que Boriska, et ils faisaient tous deux partie de la randonnée de la région extraordinaire de Medvedit Skaya Ridge.

Voici ce que la mère de Boriska écrivit dans son journal:  » Tu es un précurseur. Tu as déblayé le terrain pour nous. Dans les hautes sphères, tu es considéré comme un héros. Tu portes le plus lourd des fardeaux sur les épaules. J’ai vu  » l’ère nouvelle  ». Un code holographique est déjà visible, surimposé dans l’espace. La lumière sera faite sur tout cela dans un nouvel élan de pensée, très rapidement… La transition d’un monde à l’autre prendra place au travers de la substance du temps. J’ai apporté la nouvelle information…

» C’est ce que Boris avait dit à sa mère. »

Boris, dis moi de quoi souffrent les gens?  »

» De ne pas vivre correctement et de ne pas être capable d’être heureux…Il faut attendre pour vos moitiés cosmiques, ne vous mêlez pas de la destinée des autres, ne détruisez pas votre intégrité, ne souffrez pas à cause des erreurs d’aujourd’hui mais reliez vous à votre destin, terminez le cycle de développement et approchez vous de nouveaux sommets. » ce sont ses mots.

Il vous faut devenir bons. Si vous êtes battus, vous allez vers eux les bras ouverts, s’ils vous couvrent de honte, n’attendez pas leurs excuses, demandez de vos assaillants qu’ils vous pardonnent. S’ils vous insultent et vous rabaissent, dites leur merci et souriez leur. S’ils vous détestent, aimez les tels qu’ils sont. C’est la relation d’amour, d’humilité et de pardon qui est importante pour les gens. »

Sais -tu pourquoi les lémuriens sont morts ?

J’en suis aussi un peu coupable. Ils n’avaient plus le désir de se développer spirituellement, ils s’écartaient du chemin et à cause de cela ont détruit l’intégralité de la planète. La voie du Magicien les a conduit dans une impasse. La Vraie Magie c’est l’Amour… »

»Comment connais-tu ces mots: intégrité, cycles, cosmos, magie, lémuriens,?  »

» Je sais… Keilis…  »

» Qu’as-tu dit?  »

» J’ai dit: ‘ Je te salue!’ c’est la langue de ma planète… »

Cette fois ci, nous nous sommes séparés là dessus, en me promettant que je suivrai la destinée de ce garçon aussi longtemps que je le pourrais.

eau1 dans MESSAGES EVENEMENTS

Environ une année plus tard, j’ai rencontré Boriska à Zhirnovsk  pour connaître les derniers détails de sa vie. Tout d’abord en discutant avec sa mère.

» Jai regardé dans sa chambre car j’entendais Boriska parler à quelqu’un, mais je savais qu’il était seul. Il y avait une mosaïque colorée faite de jeux de construction pour enfants et c’était la double hélice de l ‘ADN que j’ai clairement reconnue de mes études à l’Institut Médical. »

Et il disait à quelqu’un: ‘ je suis le pilote d’un vaisseau de recherche, un scientifique, mais je ne fais jamais de reproduction croisée d’ADN humain et reptilien! C’est en contradiction avec les lois de la sélection naturelle… »

et quelques autres mots en latin ont suivi. Je n’en revenais pas… et au lieu d’écouter, je l’ai secoué: ‘ qu’est- ce qui t’arrive ? A qui tu parles? ‘ et Boriska est sorti de sa transe d’un coup, confus, en bredouillant :  » je jouais… »

» Là encore, j’ai réalisé que je ne connaissais pas très bien mon fils…il est vrai que quand je lui ai demandé plus tard, il m’a répondu que cette information là n’est pas pour les gens et que lorsqu’il vivait sur Mars, ils avaient des différences légères d’ADN. Ils avaient une petite différence avec l’ADN de la race lémurienne. »

Fondamentalement, je compris que s’il se rappelait la période martienne de sa vie, alors c’était du point de vue de différents moments dans le temps. Je veux dire qu’il semblait avoir vécu sur Mars de nombreuses vies et se souvenait de différents moments de ses vies, probablement échelonnées sur des milliers d’années.  »

» Alors vous ne pensez pas que ce sont des contes enfantins?  »

» Peut-être que je serai heureuse de le dire, mais ça ne colle pas… il y a trop de connaissances totalement inhabituelles ici, il n’avait pu apprendre tout ça nulle part. »

» C’est vrai, je ne pense pas qu’il se souvienne de ses vies antérieures de la façon dont on se souvient de la journée d’hier. Bien sûr que non. Sa mémoire est très fragmentée, et se révèle sous certaines conditions, il est possible que tout s’amoindrisse jusqu’à disparaître. Oui, il peut se relier à des sources extérieures d’informations et être leur transmetteur, mais 10 minutes plus tard il peut tout simplement oublier l’information, comme un enfant normal. »

Il est exact que cette connexion arrive de plus en plus rarement, soit le conduit se ferme peu à peu, soit il y a d’autres raisons… et le dictaphone, que ses parents ont acheté spécialement pour enregistrer l’histoire des vies passées de Boriska, est de moins en moins utilisé. Les occasions se raréfient. Les enregistrements des mois derniers sont des souvenirs curieux sur des cataclysmes sérieux sur Mars.

Par exemple, il insiste pour dire que durant les dernières centaines de milliers d’années, ou peut- être millions d’années, il y a eu des problèmes sérieux avec l’eau. Mars a tragiquement commencé à perdre son atmosphère et son eau. Il dit qu’il y avait des vaisseaux spéciaux qui allaient sur la planète la plus proche, la Terre, pour chercher de l’eau. Ces vaisseaux ressemblaient à des cylindres et servaient de vaisseaux mères. Il parlait beaucoup de ses responsabilités et de son travail dans l’espace. Il n’aime pas les films américains sur les aventures et guerres spatiales car tout est fabriqué et dénaturé. Les vaisseaux martiens pouvaient voyager dans tout le système solaire, ils avaient un bon nombre de bases sur les planètes et leurs  satellites.

Apparemment il n’était pas un mauvais pilote, avec de bonnes aptitudes professionnelles car dans ses récits, il a souvent participé à des vols vers Saturne, ou le plus difficile est de naviguer dans la ceinture d’astéroïdes. Il a perdu beaucoup d’amis lors de leur approche de Saturne.

» Tu sais maman, je ne faisais pas qu’apporter de l’eau sur Mars!  » a déclaré le garçon un jour.  » Tu dis toujours ‘ Mars ceci, Mars cela,’ mais j’étais responsable de Jupiter! On avait un projet spécial pour la création d’un nouveau Soleil dans notre système solaire, et ce deuxième Soleil était supposé être Jupiter. Mais il fallait une telle masse physique pour accomplir ça, il n’y en avait pas assez dans tout le système solaire. Le projet n’est jamais parvenu à terme. »

Une autre fois il a dit que les scientifiques de la Terre seraient intéressés de savoir qu’il n’y a pas 9 planètes dans notre système solaire mais 2 de plus. Elles se situent derrière Pluton. D’après lui, Mars était plus proche de Jupiter et la Lune était la Lune de Mars. Mais après un cataclysme gigantesque, Mars a changé son orbite, ce qui a donné son satellite ( la Lune) à la Terre, mais il ne se souvient d’aucun autre détail de cette période. La question de s’il avait une famille, telle que nous l’entendons, Nadezhda ne le sait pas. Boriska n’a jamais parlé de relations familiales dans ses incarnations martiennes.

Cependant, une fois, alors qu’il regardait Discovery Channel à la télévision, il a commencé à parler avec enthousiasme de la civilisation des gris, les petits humanoïdes aux grands yeux.

» Ils ne sont pas martiens  » disait-il en montrant le téléviseur,  » on n’est pas comme ça, on est plus proche des lémuriens et des atlantéens. D’abord nous sommes grands, eux sont des nains. Deuxièmement les gris sont cruels. Ils sont d’une autre galaxie., et s’autorisent à faire des expériences sur les gens. On a même eu à les combattre, parce que ce sont des agresseurs. Notre race était bonne, moins agressive, et la plus intellectuelle, vu que nous pouvions utiliser l’énergie psychique… »

Lâchant ses mots, parfois par saccades, le tout énoncé rapidement, le garçon retourne à ses jeux vidéo et le problème des gris n’est jamais revenu. C’est comme un flash de mémoire qui peut ne jamais se répéter. Mais les ufologues modernes sont plus ou moins au courant pour les gris. Les abductions, les expériences sur les humains, les expériences de sélection de caractère génétique, les vivisections d’animaux, tout cela est principalement associé aux gris par les chercheurs.

Boriska s’était soudainement rappelé et prévenait de leur nature dangereuse…Mais, si nous aurons quelque chose de nouveau sur la vie dans l’espace, sur Mars, ou dans le système solaire, j’en doute. Le garçon, d’après les spécialistes se referme. Les difficultés de notre réalité humaine sont la cause de cette fermeture. C’est difficile pour les enfants Indigo. La Terre, Quotidiennement. Boriska regarde l’écran sans se distraire et tape rapidement sur le clavier. Sur l’écran, une sorte de combat dans un château souterrain. J’ai essayé de lui parler, d’attirer son attention pendant un moment, sans succès. La passion du garçon de 9 ans pour le jeu a persisté malgré qu’il ait joué durant 3 heures déjà, juste avant.

Sa mère, sa meilleure amie Valentina Rubstovaya- Gorshunova, et moi-même, avons parlé de tout ce qui était arrivé dans le courant de l’année passée, mais Boriska n’a pas immergé de son jeu vidéo et n’a pas voulu participer à la conversation sur la vie martienne. Il y a un an, il parlait beaucoup plus, répondait à mes questions avec entrain, et c’est vrai qu’à ce moment là il m’avait dit:  » C’était ta dernière question!  » et n’écoutant rien de plus il avait commencé un nouveau jeu vidéo. J’étais sidéré d’avoir entendu le verbe ‘ était’…

Maintenant, Boriska n’a pas le temps pour des souvenirs d’anciennes vies. L’ouverture et la façon ingénue du garçon ont joué un rôle négatif dans sa vie. Les enfants de son âge et les plus âgés ont réagi avec envie et jalousie, comme c’est l’habitude dans notre société. Les coups de poing et les insultes lui sont tombés dessus plus souvent qu’à un autre. Alors Boriska a appris à se défendre, bien qu’il y a moins d’un an il disait calmement:  » si quelqu’un t’injurie, demande lui son pardon… » La prose de la vie terrienne ne colle pas très bien avec ce degré de bonté dans les relations.

Une fois son histoire devenue publique, les gens ont commencé à traiter Boriska différemment. La majorité a réagi avec intérêt et curiosité, mais 15 -17 % des réactions furent hostiles, de façon incompréhensible. Malheureusement, ces réactions sont des persécutions malveillantes. Cela rappelle les temps de Jésus-Christ qui était venu enseigner quelque chose sur le bien et le mal, que d’autres ont trouvé scandaleux.  » Crucifiez  Le  » ont crié Ses persécuteurs et Il le fut…

Le 21ème siècle a débuté, mais nous sommes retournés à ces jours barbares, il y a si peu en nous qui a changé. Les ufologues rêvent toujours d’un contact avec les extraterrestres… quel contact ? Nous sommes prêts à crucifier notre prochain, à l’exterminer parce qu’il est différent! Hélas, nos visiteurs nous connaissent mieux, il me semble et ne sont pas pressés de nous connaître un peu plus…

Et peut-être que si les professeurs de Boriska montraient un peu plus de sagesse humaine, dans leur relation avec cet enfant unique, mais…

» oh, c’est juste un idiot!  » un médecin psychiatre s’est exclamé très sérieusement après avoir conversé avec le garçon pendant quelques jours. Hélas, le garçon ne rentrait pas dans ce que l’on accepte comme un enfant normal, et cette histoire du phénomène de Boriska a fait le tour du monde.

Il n’ y a pas si longtemps une mère a envoyé un message à l’école  » Retirez le de la classe, il apprend à nos enfants comment mourir… »Une enquête fut conduite, le garçon avait parlé à ses camarades de classe, de la réincarnation de l’âme ( dont il est exemple et témoin) mais l’ idée véhiculée était inconnue de la majorité dans l’école, ils ont donc été inquiets de la possibilité de suicide parmi les enfants.  » ah, si ce n’était pas si triste, on en rirait.  » Au fait, Boriska  » répond comme les autres  » quand le sujet ne l’intéresse pas ( russe, maths, ..)

Pour ajouter à ses problèmes, ses parents ont divorcé. Il y a eu les disputes, la séparation et le lieu de l’habitat qui a changé. Dans ce combat là, il n’y avait pas de place pour l’enfant et ses problèmes d’enfant: affamé, il venait souvent chez  » Tante Valya  » pour manger bien que ce n’était pas près de sa maison. Combien de temps la période de divorce prendra est imprévisible , c’est une source de stress pour tous. » Oui, en ce moment Boriska se trouve dans une période difficile,  » dit Valentina Gorshunova- Rubtsova, un membre de l’expédition  » Space Research  » et l’une des amies les plus proches du garçon.

» Il s’est ouvert aux gens, il essaie de nous aider à apprendre sur nous même et sur la Terre; mais peuvent-ils seulement le comprendre et se servir de cette connaissance pour créer ?

De tous temps les prophètes reçoivent des pierres ou sont crucifiés. Maintenant, les pierres et les croix ont changé d’apparence mais l’attitude envers les visionnaires est la même.  »Les premières pierres lui furent lancées et il a commencé à se refermer. La raison principale est l’attitude des gens. Peut-on avoir des fruits mûrs d’une jeune pousse ? Ce qui lui arrivera et s’il le supportera reste à deviner. »

En d’autres mots, on peut dire que Boriska n’aura pas une vie facile.

L’Intérêt de La Science

Que les scientifiques soient réellement intéressés par Boriska est indéniable. Professeur Vladislav Lugovenko, docteur en Sciences Physique et Mathématiques, de l’Institut du Magnétisme de la Terre, de l’Académie Russe des Sciences( IZMIRAN) a rencontré Boriska et l’a invité à Moscou pour l’observer plus attentivement. Certains des collègues de Lugovenko  ont participé à cette recherche.

Lugovenko conduit des recherches sur les enfants indigo de Russie et d’autres pays. Il considère qu’ils naissent sur notre planète depuis une vingtaine d’années pour une raison. Apparemment ces enfants ont une connexion avec le développement d’une civilisation terrienne future. Boriska et sa mère sont donc invités à un séjour dans un lieu d’éducation spéciale, dans la Provincede Tulskaya à Atalsky Lake.

Là, se trouve un endroit où l’énergie de la Terre a un effet particulier sur les gens. J’ai lu un rapport scientifique, avec les mesures du champ bioenergétique des membres de l’expédition. Je peux dire en premier lieu que le garçon a un champ bioénergétique vraiment plus fort que tous les participants et deuxièmement, son champ augmentait après l’expérience plus que pour les autres.

Les photographies de son aura en disent aussi beaucoup, pour citer un rapport:

» Avant l’expérience, la couleur principale de la photo était jaune, ce qui indique la force intellectuelle d’une personne heureuse et avenante. Dans le coin inférieur droit, on voit une tache rouge vif, ce qui suggère une activité d ‘amour et d’énergie dirigée vers les autres. Après l’expérience, la photo a très peu changé. Dans le coin inférieur gauche, une lumière verte est apparue, qui suggère la force vitale, la tendance positive et l’amabilité du garçon. »

Vladislav a l’intention de poursuivre les observations de Boriska et est allé récemment se familiariser avec le quotidien du garçon. Il s’est également rendu sur la zone particulière de Blue Mountain qui est à quelques douzaines de km de Zhirnovsk. » J’étais sûr qu’au sens moral, les enfants indigo sont très différents de ceux de leur âge,  » dit Dr. Lugovenko.  » Ils ont une sensibilité extraordinaire à tout ce qui est faux, un développement de l’intuition, des pouvoirs télépathiques et une connexion au cosmos. Nous espérons que le garçon accomplira sa mission sur Terre, telle qu’en était l’intention, qu’aucun de nous ne connait.  » Si les forces du mal ne l’en empêchent pas… » je rajouterais….mais peut-être, j’ai l’espoir : que les problèmes de Boriska l’aident à se renforcer.

Après tout, le destin n’a pas été facile non plus pour Albert Einstein ! Le garçon vivait pauvrement, était mal nourri, a à peine terminé l’école parce que ses parents n’avaient pas assez d’argent pour payer son instruction mais il a résisté à tout cela et s’est élevé aux sommets de la pensée et de la science mondiale. Sa vie difficile a engendré en lui une persévérance et une endurance incroyable .

Nous souhaitons autant d’endurance pour l’envoyé de Mars, né à la frontière d’un nouveau millénaire dans les profondeurs de la Russie. Une chose est très claire après mes discussions avec Boriska: Il y a un fondement à l’assomption que ces enfants sont insérés dans nos sociétés terriennes avec des pouvoirs qui sont au delà du contrôle des gens.

Ce phénomène est porteur d’une intention et a été remarqué dans de nombreux pays pendant la même période. Les enfants indigo présentent des différences dans leurs capacités inhabituelles, en particulier leur vision du monde. Ils connaissent leur propre mission sur Terre et sont capables d’extraire et de rassembler de la noosphère l’information et le savoir à l’aide de leur conscience inoubliablement ouverte et accessible.

Leur rôle, leur mission, dans le processus d’évolution de l’humanité n’est pas encore clair, on peut cependant deviner que ce n’est pas moindre. Ma recherche m’a mis en contact avec ces enfants. Sur ce chemin, j’ai vu des choses de nature différentes. Par exemple, dans les écrits de l’Institut Académique Vernadsky, j’ai lu qu’un nombre important des personnes les plus influentes sont sous le contrôle de Pouvoirs de l’au delà, et ils accomplissent une sorte de mission particulière sur Terre.

A travers le témoignage de Boriska, remercions toutes ces âmes avancées qui acceptent de s’incarner ici bas pour aider l’évolution de cette planète et  l’élévation de ses habitants.

Source: http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2618.0

http://lapressegalactique.net/2013/02/25/boriska-lenfant-qui-vient-de-mars/

Saint Germain sur la mission télosienne

 

Saint Germain sur la mission télosienne dans LEMURIENS de TELOS saint-germain_violetflame-193x300 Je suis Saint-Germain, gardien de la Flamme violette et ardent défenseur de votre victoire. Ce fut la fréquence de cette flamme qui, jadis, déclencha le processus d’ascension de cette planète.

 Je suis ici avec Adama, le Concile de Telos et une immense assemblée de notre famille lémurienne, ainsi qu’avec des êtres des royaumes de lumière. Le temps est venu pour vos frères et sœurs de Telos de recevoir les honneurs et la reconnaissance, car ils ont effectué une œuvre merveilleuse au profit de cette sphère d’existence ; avec quelques autres, ils ont réussi à maintenir le foyer de la flamme d’ascension pour la Terre au cours des derniers douze mille ans, tandis que les populations à la surface s’occupaient mutuellement à la guerre.

 Si ce n’avait été de votre dévouée famille lémurienne sous le mont Shasta et dans d’autres cités du réseau Agartha, votre potentiel d’ascension à l’époque actuelle ne présenterait pas les mêmes possibilités formidables ; comprenez bien que les principes universels exigent qu’ont équilibre ce qu’on reçoit en redonnant à la vie, en reconnaissance de la formidable quantité d’amour et de lumière accordée depuis la Source, afin de sustenter une planète et ses habitant. Cela étant, il est donc exigé qu’une énergie lumineuse soit émise et reflétée au Créateur par la planète bénéficiaire et ses peuples. N’importe quel astre doit s’acquitter de cette dette pour voir son existence sauvegardée par la Source. Pendant des millénaires, les peuples de la surface rayonnèrent très peu de lumière vers le Dieu père/mère en échange de l’amour et de la lumière dont ils profitaient ; cela, afin d ‘assurer la continuité tridimensionnelle de la Terre et leur évolution en ce monde.

 La flamme d’ascension et la Flamme violette, bien-aimés, présentent peut-être une fréquence différente, mais elles conduisent toutes deux à l’ascension, se complétant l’une l’autre, parfaitement. Etroitement alliées, ce sont deux flammes de liberté par leur fréquence. Toute énergie qualifiée par l’humanité d’énergie inférieure à l’amour divin peut être transmuée par la Flamme violette.

 Que va-t-il arriver à une âme qui n’a pas cumulé dans son corps causal l’amour/lumière requis pour franchir l’ascension ? Eh bien mes amis, ce n’est pas quelque chose que nous ferons à la place de cette âme, si elle n’est pas prêtre à entreprendre ce processus, car cela entraînerait sa dissolution. Selon une simple équitation mathématiques, si tant d’obscurité régnait dans une âme – plus de ténèbres que de lumière – et si la flamme d’ascension consumait naturellement tout ce qui s’oppose à la lumière et à l’amour, alors il ne resterait plus rien de cette âme si on ne lui permettait pas d’abord de subir le processus d’imprégnation avant de recevoir les initiations.

 Ce son nos amis lémuriens, ces âmes inestimables, qui on reflété la lumière vers Dieu au jour le jour et au nom de la race humaine depuis des millénaires. Voilà pourquoi le siège de la flamme d’ascension, le quartier général de l’ascension pour la planète se situe désormais à Telos. La grande pyramide de Gizeh a maintenu le foyer pour la flamme pendant très longtemps. Bien que ce lieu demeure un important centre d’ascension en Egypte, ce sont surtout les Télosiens qui sont responsables de ce projet herculéen, portant cette charge au nom de la planète. Naturellement, ils collaborent étroitement avec Serapis Bey, le Chohan de la flamme d’ascension, en une cocréation commune au service de l’humanité. Par contre, les Lémuriens étaient ceux dont le nombre suffisait à permettre que la flamme d’ascension continue à brûler brillamment au nom de l’humanité jusqu’ à ce jour.

 Pour la plupart des gens sur votre sphère, la Lémurie, le grand continent de Mu, ce berceau des civilisations humaines, a été la patrie de leur propre évolution. Au cours de centaines de milliers d’années, vous avez évolue là-bas au milieu d’un éden heureux, jusqu’à ce que, comme collectif, vus choisissiez de vivre la séparation et le côté ombre de l’existence. C’est la raison pour laquelle la conscience de la  Lémurie brille de toute sa splendeur et sa gloire à l’époque actuelle, car elle ouvre son cœur à tous, afin de vous ramener « à la maison » vers la contrée et l’amour qui vous tiennent tant à cœur et dont vous rêvez depuis si longtemps ; les énergies de la Lémurie et de son peuple, puisqu’il s’agit de votre ancienne famille, sont imprimées dans l’ADN même de vos cellules, dans votre mémoire cellulaire et dans tous les aspects de votre long cycle d’incarnations ici-bas. La Lémurie telle qu’elle existe aujourd’hui est l’héritage que vous recherchiez au fil de tant de vies.

 Moi, Saint-Germain, je vous dis ceci : Allez rechercher ses vibrations et découvrir le paradis perdu. Les clés de votre retour ont toujours résidé en votre cœur ; elles n’étaient jamais hors de votre portée. Réactivez ces trésors au sein du Soi, et votre famille lémurienne, qui attend votre retour, vous retrouvera à mi-chemin.

 Je suis Saint-Germain, toujours à vos côtés, et je vous aime tant ! Je lutte pour votre victoire, jusqu’au terme de votre ascension. Bien que mon centre d’intérêt principal soit ailleurs, je passe beaucoup de temps au mont Shasta, à Telos et à l’endroit que vous appelez la nouvelle Lémurie afin d’apporte mon appui à la mission pour l’ascension et le retour de cette planète et de la race humaine vers la « grâce divine ». Retrouvez-moi là. Bien que j’aie vécu plusieurs incarnations comme dirigent en Atlantide, je demeure aussi lémurien.

Messages pour l’épanouissement d’une humanité en transformation, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – page 213.

 

Les Peuples du Centre de la Terre

 

la Mission de la Race Bleue.

Les Peuples du Centre de la Terre dans CITE INTRATERRESTRE eau Avec ses deux principales entrées situées, l’une au Pôle Nord et l’autre au Pôle Sud, la Terre Creuse n’est pas à proprement parler un « continent » au sens où l’on entend ce mot lorsque l’on parle de l’Afrique ou de l’Asie par exemple, mais un ensemble de vastes cavités, dont certaines dépassent la superficie de pays comme la France ou l’Allemagne. Elles sont reliées entre elles ainsi qu’à un océan central par de gigantesques tunnels qui, contrairement à ceux que nous avons creusés en surface, sont merveilleusement éclairés et fort agréables à traverser ! (Cf. notre page : Les eaux vives de la Terre Creuse).

 Ce « continent », que certains ont baptisé El Dorado, d’autres Thulé, d’autres Shangri La, d’autres encore Agartha, englobe des régions situées sous l’ancienne Lémurie, sous les Amériques, sous le centre de l’Océan Atlantique, sous le sud de l’Italie et la Mer Égée, sous l’Afrique nord-occidentale, sous l’Australie, sous l’Inde et les Himalayas, sous les pôles Nord et Sud. Un grand nombre d’entrées secondaires permettent d’y accéder par un système de galeries adjacentes aux tunnels du réseau principal. Parmi ces multiples entrées, figurent celle des Pyrénées qui se trouve sous le Pic de Bugarach, à une quinzaine de kilomètres au sud-est de Rennes-le-Château, celle de Lhassa au Tibet vers laquelle il existe un moyen d’accéder secrètement depuis le Palais du Potala, et celle du Pérou, qui est située sous le lac Titicaca, et où se trouve un sas par lequel transitent les traceurs magnétiques en provenance de différentes planètes de notre galaxie. 

La Terre Creuse fut colonisée par plusieurs races bien avant que notre ancêtre, « l’homo erectus » n’apparaisse en surface à la suite de « clonages croisés » qui impliquèrent de nombreuses civilisations d’outre-espace. (Cf. notre page : Origines génétiques extraterrestres de l’homme).

 La « surface interne » de notre planète abrite différents peuples, parmi lesquels

figurent notamment :

- un groupe de Colons intragalactiques. Ils viennent des Pléiades, du Centaure et de la Lyre, mais aussi du Bouvier, du Cygne, d’Orion, de la Licorne, de Cassiopée, et d’autres systèmes habités de notre galaxie. 

- plusieurs groupes de Terriens membres de civilisations disparues, ou invités à rejoindre la Terre Creuse en raison de leur avance sur le niveau global d’évolution spirituelle des populations installées en surface. Parmi ces groupes figurent les Lémuriens de Telos, qui vivent à environ 1 kilomètre sous le Mont Shasta en Californie et les « Cathariens » de Porthologos (à ne pas confondre avec les Cathares de Montségur, bien qu’ils aient eu une influence sur les mouvements cathare et albigeois), qui se situent beaucoup plus en profondeur sous la Mer Égée. Ils forment deux collectivités de chacune plusieurs millions d’âmes. Selon différentes traditions, ils ont déjà accueilli au sein de leurs cités resplendissantes de très célèbres visiteurs, parmi lesquels on compterait Saint-Jean, l’alchimiste Nicolas Flamel, et même le plus grand des Maîtres esséniens, Jésus lui-même : certains y auraient séjourné durant plusieurs siècles, dans une dimension très proche du plan physique, mais d’une densité cependant moindre. 

- des représentants de races dites « négatives » ou dominatrices, comme les Draconiens ou les Zétas réticulaires parfois appelés « Petits Gris » (bien que l’apport de ces derniers à l’humanité comporte de nombreux aspects bénéfiques pour notre évolution).

 - enfin, une race de « Gris Positifs » originaires de l’ancien Soleil Central de notre galaxie. Ils vivent dans la cinquième dimension, mais maîtrisent parfaitement les techniques de matérialisation/dématérialisation. La silice constitue leur base biochimique, au contraire des êtres de la surface terrestre dont la base est le carbone.

 En raison de ce particularisme, ils sont génétiquement cousins des Zétas de Reticulum, bien qu’ils aient une taille beaucoup plus grande et la peau de couleur beue-verte. Le Peuple intraterrestre des « Grands Gris » (qui est donc en réalité composé de très beaux êtres à la peau bleue) représente les Exécuteurs directs de la Volonté du Père au sein de notre Univers. 

Le salut fraternel de la Race bleue à l’humanité, selon Sergio Macedo 

Ce n’est pas par hasard que celui que les théosophes présentent comme « le Roi du monde » et qu’ils identifient à l’Être de la Terre, est perçu par les plus grands télépathes du monde entier comme « l’Homme Bleu » ou « l’Homme en bleu » (Cf. notre page : L’Humanité unie dans la Lumière). 

Dès 1964, dans son livre intitulé « Les Vaisseaux Cosmiques », le clairvoyant colombien Samaël Aun Weor avait déjà apporté sur cette civilisation les précisions suivantes :

« Des êtres avec une peau d’une belle couleur bleue, possédant une très haute spiritualité et une grande science, accompliront, dans le futur, une mission transcendantale. Il y a, au pôle Sud, une ville qui se trouve sous Terre. Là vit une race bleue, venue de la Galaxie Bleue. Les êtres de cette race ont conservé leurs navires cosmiques. Ils se nourrissent d’algues et de végétaux marins. 

Mais comprenez-moi, les hommes provenant de la Galaxie Bleue n’ont pas de maisons de glace, comme les esquimaux, ni rien de ce genre ; il serait absurde de penser que ces créatures vivent entre des blocs de glace. Il faut vous faire à l’idée qu’ils ont une cité souterraine, construite dans les entrailles même de la Terre. S’il y a des glaces au-dessus des pôles terrestres, cela n’affecte nullement la cité submergée. Il n’existe pas de problème de climat pour les hommes bleus. Il est évident que, s’ils ont pu conquérir l’espace infini, ils disposent d’une technique avancée, réellement supérieure à la nôtre. Dès lors, il n’est pas difficile de comprendre qu’ils ont pu créer leur propre milieu climatique dans leur mystérieuse cité. Je suis en mesure de certifier que c’est une ville assez grande, très semblable, pour ce qui est des dimensions, à la ville de Mexico. Elle compte plusieurs millions d’habitants et un grand nombre de maisons, rues et avenues ; on y voit aussi un vaste terrain où se trouvent leurs vaisseaux cosmiques. 

Naturellement, leurs études sont d’un type avancé ; il s’agit de sciences cosmiques, de sujets spirituels élevés, d’études de la nature, etc. Il n’est pas superflu de vous dire que dans cette grande agglomération mystique et ineffable resplendit le Sphinx, symbole de la Sagesse initiatique. Les hommes authentiques, les hommes cosmiques, n’ont pas besoin d’argent pour vivre, ils ont un système économique immensément supérieur à ceux que nous avons, nous, les pauvres « animaux intellectuels » de la Terre. 

En leur temps et à leur heure, ces êtres entreront en action pour aider l’humanité de façon concrète. On nous a dit qu’ils s’en iront dans les rues, publiquement, partout, pour appeler les gens au repentir. Ils sont extraordinairement spirituels. Les Maîtres de cette Galaxie, portés par l’Amour Universel, se sont beaucoup préoccupés de notre humanité terricole, en nous prodiguant sans cesse leur aide depuis la nuit profonde des siècles. Ils furent en réalité ceux qui instruisirent les architectes des pyramides, ceux qui enseignèrent la Doctrine Secrète aux Atlantes et aux Égyptiens, ceux qui établirent les Mystères glorieux des puissantes civilisations de Chaldée et d’Assyrie. »

 Venez nous rejoindre sur le forumhttp://devantsoi.forumgratuit.org/ 

Extrait de « Les Vaisseaux Cosmiques » – 1964 – de Samaël Aun Weor

Le réseau intérieur de l’Agartha

 

Le réseau intérieur de l'Agartha dans CITE INTRATERRESTRE planetes-terre-000031Imaginons la Cité de Shamballa mineure, selon les textes ésotériques connus. Ce sont comme les Nations Unies de plus de 120 cités souterraines qui forment le réseau Agartha. Il s’agirait, en fait, de l’ancienne capitale pour le monde intérieur. Ces colonies satellites sont de plus petits écosystèmes fermés, situés juste sous la croûte terrestre et cachés discrètement sous les montagnes. Toutes les cités du réseau Agartha sont physiques en 4éme dimension et au-delà. Elles ont été construites avec une technologie dite des mondes de la Lumière. Cela signifie qu’elles sont à classer dans la Connaissance reçue par la Tradition de nos grandes Ecoles de Mystère qui signalent dans ces Cités la présence d’Etres tels que Jésus/Sananda et le Bouddha, mais aussi les Grandes Mères Divines que sont Isis, Marie et Marie Madeleine. Les textes ésotériques connus depuis des millénaires nous disent tous que Shamballa serait la résidence des grands Maîtres ascensionnés que nous, de la surface, connaissons et aimons comme des enseignants et guides spirituels. C’est le pays de tous les grands Maîtres qui nous enseignent en secret depuis des siècles : El Morya, Germain, Kutumi, Djal-Khoul, etc.

Ce sont tous des correspondants de nos grands médiums. Pourquoi auraient-ils choisi de vivre sous terre ? Pour le comprendre, nous devons considérer le grand nombre de conflits dévastateurs et de changements géologiques et sismiques de la Terre qui ont balayé sa surface au cours des  400.000 dernières années de notre temps. Après l’effondrement du continent Hyperboréen consécutif à une inversion des pôles, considérez les guerres interminables entre Atlantéens, Lémuriens et Reptiliens Annunakis. Ce secret historique a été jalousement gardé ainsi que le fait incroyable pour nous qu’ils possédaient la puissance d’un l’armement plus dévastateur encore que l’arme nucléaire. Les académies ne nous disent-elles pourtant pas qu’à ces époques dites préhistoriques, l’humanité n’était constituée que d’êtres primitifs. Pourtant, la réalité archéologique censurée nous prouve aujourd’hui que ces guerres ont détruit les deux civilisations hautement avancées de la Lémurie et l’Atlantide. L’énumération des zones planétaires dévastées ne se limite pas à ces deux régions du Pacifique et de l’Atlantique. Nous pouvons citer aussi selon les textes ésotériques : le Sahara, le désert de Gobi, le centre de l’Australie et le désert américain de Californie. Les cités souterraines ont donc été créées comme refuge pour les populations humaines en fuite. Je comprends votre incrédulité, je suis passé par là aussi. Examinons maintenant un peu plus en détail selon les informations canalisées que nous avons reçues quelle est la réalité des nombreuses cités réparties dans la terre creuse et sous tous nos continents. 

POSID : Avant-poste primaire de l’Atlantide, situé sous la région des plaines du Mato Grosso au Brésil – Population évaluée à 1,3 millions d’êtres vivants

SHONSHE : Refuge de la culture Uigur, partie de la Lémurie qui a choisi de former sa propre colonie il y a 50,000 ans. L’entrée est gardée par une lamaserie himalayenne relativement connue par les initiés. J’ai pu personnellement rencontrer en France, il y a quelques années et pendant quelques heures, un vrai bodhisattva provenant de cette cité. J’en garde un souvenir indélébile. La population de cette ville est évaluée entre 3 et 4 millions d’habitants.

RAMA : Vestige de la ville antique de Rama, en Inde, situé près de Jaïpur. Ses habitants sont reconnaissables pour leurs traits hindous. – Population évaluée à 1 million d’êtres vivants

SHINGWA : Vestige de la migration nordique des Uigurs. Situé près de la frontière de la Mongolie et de la Chine, avec une petite ville secondaire dans le mont Lessens, en Californie. Population évaluée à 1,5 million d’habitants.

TÉLOS : Grande Cité établie sur cinq niveaux que nous allons décrire. Télos est située dans le sous-sol du mont Shasta, USA, dans les Montagnes Rocheuses. Ce mont appartient, pour cause d’un blocus éloquent, au domaine militaire. Aucune perforation du sol n’est autorisée. La population est évaluée à 2 millions d’êtres. Télos est constitué selon 5 niveaux

Après l’Atlantide

 

Après l'Atlantide dans LEMURIENS de TELOS hotroscope-Dans l’Atlantide de jadis, nous étions d’une arrogance excessive et nous avons perturbé la planète très violemment à cause de nos forts ego et de notre mauvaise utilisation de la technologie. Depuis, nous avons passé  notre temps à servir la Terre et ses tréfonds intérieurs, les élémentaux, les esprits de la nature et nos frères et sœurs lémuriens, car il fallait corriger les dommages et apaiser les souffrances extrêmes qui leur avaient été infligées, comme à vous. Nous avons aussi énormément appris sur la soif de connaissance de l’âme et sur la manière dont ces désirs  doivent être équilibrés par les pressentiments plus profonds du cœur.

 Après l’engloutissement de l’Atlantide, nos frères et sœurs lémuriens ont partagé leur expertise et se sont offerts comme mentors pour l’étape d’évolution subséquente. Nos guides, nos guérisseurs et nos enseignants détenaient les énergies de compassion, de sagesse et de connaissance en notre nom afin de nous permettre d’évoluer à partir  de nos tragédies passées ; ils étaient pour la plupart de Telos tandis que d’autres provenaient de cités lémuriennes. Pendant fort longtemps, leur secours, leur affection et leur tolérance furent les seules lumières qui s’immisçaient dans les coins les plus sombres de nos cœurs et de nos âmes. Notre lien avec eux nous éleva de plus en plus haut dans la conscience d’amour et de fraternité vraie ; nous invitons l’humanité à faire de même.

 Nous vivons sous le Brésil en raison de la teneur hautement cristalline de son sol. Aujourd’hui, nous sommes les gardiens de ces énergies pour éviter qu’elles soient manipulées encore une fois par ceux qui ne participent pas au plan divin ni ne le comprennent. Tandis que par le passé nous aurions résolument fait appel à la puissance considérable de ces énergies pour acquérir pouvoir, hégémonie et autorité, aujourd’hui nous veillons sur elles. Il est donc appropriés que nous soyons leurs gardiens, car nous les comprenons à fond et avons aussi subi les répercussions néfastes de leur mauvais emploi. Il nous est possible d’observer finement leur courant. C’est un service que nous rendons à nos frères et sœurs lémuriens, que nous considérons come notre chère « famille ». Ils synthétisent et harmonisent ces énergies à l’époque actuelle de transformation de la planète.

 Nous avons glané beaucoup de sagesse de la disparition de notre civilisation, due alors à notre manque de vision. Nous désirons partager ce que nous avons appris avec vos dirigeants gouvernementaux. Le cœur grand ouvert, nous invitons les intéressés et ceux qui sont connectés avec nous à nous rendre visite à Posid, dans leur corps éthérique, et à étudier avec nous la conscience qui a conduit au déclin du contient et, par la suite, à son anéantissement. Nous ouvrons tout grand nos portes ; des quartiers exclusifs ont été construits dans notre cité afin de recevoir ceux qui souhaitent se reconnecter à nous échanger. Nous vous invitons à venir observer, avec bienveillance et détachement, les faiblesses et les déséquilibres qui sévirent à  l‘époque et à rapporter ces leçons à la surface, à la sagesse acquise pourra s’imprimer dans la conscience de vos dirigeants, qui ont tendance à mettre les mêmes erreurs.

 Nous ne souhaitons pas rétablir les cités atlantéennes d’autrefois ; nous voulons plutôt ériger de nouvelle communautés qui s’étendront et évolueront à partir de notre amour mutuel et de notre désir commun d’accomplir cela. Jamais plus nous ne vous présenterons des technologies susceptibles d’engendrer une dissociation du mental et du cœur. Nous ne vous les apporterons que lorsque vous aurez atteint une vibration aimante et communale. Par la suite, vous reproduirez ces outils dans les quatrième et cinquième dimensions, en y ajoutant également des technologies de votre cru.

 

Messages pour l’épanouissement d’une humanité en transformation, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – CHAPITRE 13 – page 154.

 

La Cité de TELOS

 

Gif etoilesQuelques peuples vinrent habiter jadis la terre creuse, bien avant les débuts de votre préhistoire. Ils ont aussi amélioré le réseau de souterrains existant et l’ont encore plus étendu. Il y a plus de 200.000 ans, deux sociétés non humaine, très évoluées, provenant d’un autre univers, se sont installées dans la Terre creuse. Ces populations ont apporté de formidables améliorations aux réseaux de galeries. À ce jour, ces habitants s’y trouvent encore, mais dans un état complètement ascensionné, c’est à dire dans des dimensions supérieures à la vôtre. Pour la construction des tunnels, ils employèrent une technologie qui vous est parfaitement inconnue mais qui rendit leur travail tout à fait simple.

Ultérieurement, par nécessité, d’autres sociétés ont élu résidence au sein de la Terre; plusieurs cités de lumière y furent alors édifiées. Chacune de ces sociétés venues vivre au cœur du globe terrestre creusa des passages supplémentaires connexes au réseau en place. À l’intérieur de la Terre, comme pour toutes les autres planètes, ces tunnels d’une grande précision, fruits d’un savoir supérieur, assurent des déplacements rapides entre les cités. Les galeries actuelles permettent à chaque citoyen de l’intérieur du globe terrestre de passer de son domicile à n’importe quel endroit de la Terre creuse en moins de trois ou quatre de vos heures. Ceux qui sont capables de se téléporter en font également usage ; ils atteignent ainsi leur destination en quelques minutes. Les sociétés plus récentes ont toujours bénéficié de l’apport des cultures anciennes pour la conception de leurs tunnels.

 Ainsi, on peut affirmer que le réseau souterrain fut bâti à différentes époques successives et par diverses cultures. Nous comprenons ici votre extrême surprise et même votre incrédulité à la découverte de cette histoire, parce que nous, nous savons combien vous avez été volontairement tenus éloignés de ces connaissances. Les Lémuriens qui habitent l’intérieur du mont Shasta sont considérés comme les «derniers venus». Ils n’y sont installés que depuis environ 15.000 ans, une arrivée plutôt récente par rapport aux autres communautés qui y résident depuis beaucoup plus longtemps. Quant à nous, nous avons commencé à ériger notre ville Télos il y a environ 5.000 ans avant l’engloutissement de notre continent, la Lémurie. Au centre de la Terre et sous la croûte terrestre sont rassemblées des civilisations très anciennes venues de mondes et d’univers éloignés il y a plusieurs éons. Bien que plusieurs aient conservé un certain degré de densité physique, toutes existent dans un état de conscience ascensionné qui relève de la cinquième et de la sixème densité, ou de densités encore supérieures. Le réseau souterrain dit de l’Agartha comporte environ 120 «cités de lumière» souterraines, peuplées en majorité par des humains de race hyperboréenne.

Quatre villes sont habitées par des humains d’origine lémurienne et quelques-unes par des Atlantes. Les êtres résidant dans les agglomérations à proximité de la surface sont également dans un état ascensionné, mais la majorité d’entre eux ont conservé une certaine densité physique proche de la vôtre. Le réseau Agartha était jadis sous la gouvernance de la capitale, Shamballa mineure. Ses citoyens sont hyperboréens. Plus récemment, Télos a pris la tête du réseau Agartha. Plusieurs d’entre vous savent déjà que nous avons planifié notre émergence à la surface et en grand nombre d’ici à quelques petites années, dès qu’un nombre suffisant de gens parmi vous seront disposés à nous accueillir et à entendre nos enseignements dans la paix. Cela sera alors un plaisir de vous retrouver face à face et de partager avec vous l’ensemble de notre savoir, car vous êtes aussi de notre famille. Nous vous dévoilerons la manière de créer, à l’endroit même où vous vous trouverez, une vie heureuse, un paradis pour vous-mêmes et les êtres qui vous sont chers.

Nos technologies sont beaucoup plus évoluées que les vôtres. Nous vous convions à faire connaître partout notre présence à l’intérieur du mont Shasta. Prêtez main-forte à notre émergence à la surface, et je vous promets que personne ne le regrettera parmi vous. >>

Fin de citation.

La Paix sur la Terre

 Venez me rejoindre sur le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

La Paix sur la Terre dans NOUVEAU DON DE LUMIERE terre-300x225 Je vais maintenant vous entretenir de l’une des plus profondes frustrations de la maîtrise. Le travailleur de la lumière me questionne souvent : « Cher Dieu, quand donc viendra la paix sur la Terre ? » J’aime traite de ce sujet, car c’est la raison pour laquelle la plupart d’entre vous sont ici.

 Cher humain, il s’agit là de l’une de vos plus grandes frustrations puisqu’elle concerne votre passion et que vous ne constatez aucun progrès. Vous êtes ici pour faciliter la paix et, dans ce but, vous êtes invité à abandonner votre peur et à augmenter votre valeur individuelle. Vous pouvez être satisfait quotidiennement de votre subsistance et comprendre que l’univers coopère toujours avec vous dans votre création et votre manifestation. Parcourant un sentier incertain, vous y rencontrez néanmoins la joie et prenez soin de vous-même. Votre vibration spirituelle s’en trouve accrue. Mais quel est le résultat de tout cela ?

 Quand vous serez un nombre suffisant à avoir atteint la maîtrise, vous changerez l’essence même de la nature humaine. En fait, vous avez déjà réussi ; Les enfants de la nouvelle Terre [les indigos] représentent une nouvelle conscience humaine ; cette conscience ne serait jamais apparue sur la planète sans le retour des Lémuriens … que vous êtes !

 Bénis soient ces enfants, car on les appellera les pacificateurs, les penseurs spatiaux, les « Tesla » du changement sociologique sur terre. Ils fourniront des solutions quand il semblera n’y en avoir aucune, car leur pensée est différente. Observez bien. Votre planète est présentement dans une situation critique et vous êtes frustré par l’absence de progrès. Quelle en est la cause ?

 Vous attendez que ces nouveaux enfants aient grandi et deviennent vos dirigeants ! c‘est vous qui les avez mis ici et qui avez changé la vibration de la planète afin qu’ils puissent être ce qu’ils sont.

 Bénis soient les Lémuriens, ces vielles âmes qui continuent de devenir sans cesse sur la Terre. Nous ne voyons pas votre programme avec les mêmes yeux que vous. Nous voyons vos vies, votre avenir, dans une seule énergie. C’est pourquoi nous sourions quand vous nous demandez si la paix sur terre est possible ; non seulement elle l’est, mais elle est même probable, et cela d’ici la fin de votre vie. Bien sûr, il y aura toujours des dissensions. C’est une conséquence du libre arbitre. La véritable paix, toutefois, surviendra lorsque la haine ne sera plus aussi présente qu’aujourd’hui, quand les grands problèmes auront été réglés et que l’humanité aura établi un consensus sur le fait que la paix est nécessaire à son existence. Croyez-moi, la paix et la santé des populations seront un jour considérées comme des vertus de l’humanité.

 Les choses semblent parfois empirer avant de s’améliorer. En effet, vous devez « raser les fondations » de votre civilisation avant d’en reconstruire les structures. Il n’est certes pas très agréable de mettre en évidence ces très vieilles et repoussantes énergies, mais c’est ce qui se produit quand on « ouvre la lumière » dans un endroit obscure ayant abrité tant de laideur. Bénis soient les humains qui, saisissant toute la portée de ce qui arrive, éprouvent encore de la joie. Bénis soient ceux qui ont la sagesse de comprendre qu’ils sont construits pour la paix, malgré tout ce qui survient autour d’eux.

 Le fait que plus il y aura de gens sur la Terre, plus l’humanité aura de chances de régler ses problèmes reliés à la paix et à la santé, peut sembler une dichotomie. Mais soyez assurés que les solutions réelles sont plus accessibles que vous ne le pensez.

 Pourquoi, au sortir de cette salle, ne seriez-vous pas tous différents de ce que vous étiez en y entrant ? Pourquoi ne changeriez-vous pas vos frustrations en solutions ? Pourquoi ne sortiriez-vous pas d’ici guéris ? Et pourquoi chers lecteurs et chères lectrice, ne vous lèveriez-vous pas de votre siège immédiatement afin de proclamer votre magnificence ? Le temps n’est-il pas venu ?

 Un jour, nous nous regarderons face à face et les corps ne seront plus ce qu’ils sont. Vous aurez celui qui est vraiment le vôtre. Alors, nous pourrons réellement célébrer. Y a-t-il des fêtes de l’autre côté du voile ? Bien sûr ! De grandes fêtes. Je ne vous dirais pas tout cela si ce n’était pas vrai.

 Et maintenant, très chers, voici venu le moment du départ. Comme chaque fois, nous ne voulons pas partir. Vous avez aimé assister à cette rencontre ou lire ce livre, n’est-ce pas ? Vous avez senti que c’était pour vous, n’est-ce pas ? Et croyez-vous que ceux qui vous ont tenu la main pendant cette transmission ont hâte de quitte ce lieu rempli de votre énergie ? Nous vous l’avons répété tant de fois ! Pourriez-vous dire sans hésiter qui est venu voir qui ? Y avez-vous déjà pensé ? Se pourrait-il que des anges de l’autre côté du voile désirent ardemment avoir la possibilité de toucher leur famille ? Oui. Il nous arrive de pouvoir vous toucher, et c’est pourquoi nous trouvons difficile de partir.

 Nous quittons néanmoins ce lieu pour retourner de l’autre côté du voile. Mais pas tous. Aujourd’hui, vous avez accepté des énergies qui seront mariées à vous pour le reste de votre vie. Ce sont celles de la maîtrise et de l’amour, de la sagesse et de la compréhension. Ces qualités apparemment humaines finiront par transformer la poussière de la Terre pour qu’advienne une époque remarquable comme l’humanité n’en a encore jamais vu.

 Nous nous retirons donc par l’ouverture du voile… et ce, avec difficulté, car nous désirons rester et vous toucher encore. Nous respecterons cependant le protocole temporel établi par vous tous. Chers auditeurs et chers lecteurs, que l’amour de l’Esprit imprègne cet endroit aussi longtemps que vous y demeurerez. Qu’il vous accompagne jusque chez vous, ou se marie à vous quand vous déposerez ce livre. Puisse-t-il se manifester de nouveau chaque fois que vous prononcerez notre nom, celui de la famille ou de ce que vous appelez Dieu, dont vous êtes des composantes.

 Et il en est ainsi. Kryeon. 

Série Kryeon : TOME 8 – Un nouveau don de lumière – canalisé par Lee Carroll – Ce qui est nouveau et ce qui ne l’est pas – page 240 – Aux Editions Ariane. 

 

La famille lémurienne

 

belles images  Il existe ici depuis toujours un noyau d’humains qui ne sont jamais partis. Vie après vie, ils se sont incarnés dans les nombreuses sociétés issues de l’ancien continent appelé Lémurie, où a vécu l’une des plus grandes civilisations de votre histoire. Bien qu’elle fut plutôt petite en comparaison de celles d’aujourd’hui, cette civilisation qui avait de grands dirigeants et de grands scientifiques, était éclairée et le fut presque jusqu‘à la fin. Le premier groupe qui en émergea – dont vous étiez – se retrouva dans la vallée de l’Indus, où vivait une autre  grande civilisation presque entièrement composée de Lémuriens. Cependant, n’ayant pas nécessairement avantage à vous regrouper dans une autre société avancée, vous vous êtes alors dispersés, cette fois sur toute la surface de la Terre.

 Ceux qui constituent le noyau du groupe assis devant moi ce soir, tout comme plusieurs des lecteurs de ces lignes, font partie de la famille originelle. Vous êtes les premiers à vous éveiller sur la planète Terre, vous qui portez le sceau des cultures de la Lémurie et de l’Indus. Cela ressurgit dans votre ADN chers travailleurs de la lumière. N’en êtes-vous pas conscients ?

 Vous avez des souvenirs inexpliqués de votre vie dans ces anciennes civilisations, vous dont l’ADN lémurien s’éveille en premier. Comme un récepteur radio, votre ADN est activé à un niveau qui stimule votre libre arbitre et vous incite à tout observer, car quelque chose a changé. Ne vous sentez-vous pas différents d’auparavant ? Avez-vous par exemple, l’impression que le temps s’accélère ? Voyez-vous 11 :11 sur les cadrans des horloges ?

 Voici ce qui se passe. Plusieurs prennent conscience qu’ils sont maintenant prêts à être rejoints  par ceux de la cinquième dimension. En fait, des entités de cette dimension sont à l’œuvre partout sur cette planète, attendant de se joindre à vous d’une manière interdimensionnelle qui échappe à votre entendement actuel, d ans le but de vous aider à vous élever. Ne travestissez pas cela en invasion ! C’est une invitation, librement choisie, à accepter que ces êtres s’intègrent à vous. Cette énergie inclut également celle de tous les maîtres qui ont foulé votre sol et dont plusieurs vous ont même annoncé leur retour afin de vous « remplir » de leur présence.

 Plusieurs se demandent si les maîtres reviendront marcher sur cette terre. Eh bien, cher être humain lorsque vous quitterez cette pièce ou l’endroit où vous lisez ce livre et que vous vous retrouverez dehors, vous devrez comprendre que c’est précisément ce qui se passe. C’est la réalité. Marchent-ils dans les rues ? A vous de répondre à cette question. Marchez-vous dans les rues ? Il s’agit de vous, uniquement de vous et il en a toujours été ainsi. Plusieurs commencent à saisir le sens profond de ces channelings que nous faisons depuis des années, prenant peu à peu conscience que l’ascension de cette planète et le retour des maîtres se produisent à l’intérieur d’eux-mêmes. Relisez la parabole Le Retour…..  aux éditions Ariane lien iciDans ce livre, on raconte l’histoire d’un humain devenu divin simplement par l’intention ure et l’acquisition de la connaissance. C’est le processus d’ascension !

 Bon nombre d’humains sur le sentier spirituel attendent que Dieu ou la Terre « fasse quelque chose » pour eux. Ils demeurent passifs, ayant le sentiment de n’être qu’humains. Cette époque est terminée. Vous voulez observer l’œuvre de Dieu ? Regardez alors en vous, à l’intérieur, là où Dieu vit. Dorénavant, tout est là. Nous vous disons donc ceci : toutes les prophéties du mont Shasta voulant que des êtres attendent le moment et l’énergie propices pour s’intégrer à vous, sont en train de se réaliser. Les entités de la montagne viennent à vous. Leurs fragments et composantes deviennent les vôtres. La famille rejoindra la famille.

 Comment vous expliquer ? Changerez-vous ? Oui. Par l’ascension. Comment pensez-vous qu’elle s’accomplira ? Avec une aide substantielle et un amour profond. Elle est liée à cette énergie planétaire dont nous vous avons parlé. Qu’arrive-t-il à un petit groupe qui l’effectue ? Il change la matière même de la Terre, la réalité mêmes de la planète. La conscience des enfants perçoit cette énergie, et ils changent eux aussi. Cette décennie est l’une des plus importantes de l’histoire de l’humanité, car vous devrez y décider du sens réel des mots paix sur la Terre. Voilà ce qui se déroule présentement ici.

Série Kryeon : TOME 8 – Un nouveau don de lumière – canalisé par Lee Carroll – Ce qui est nouveau et ce qui ne l’est pas – page 196 – Aux Editions Ariane. 

La parabole de la chambre arc-en-ciel de Kryeon

Voici la parabole, une métaphore de la vie. Imaginons une chambre que nous appellerons la chambre arc-en-ciel. Toutes les couleurs de l’arc-en-ciel s’y présentent linéairement, une à la foi, à quelques siècles d’intervalle. Cette chambre en a besoin pour exister, et c’est pourquoi elle porte ce nom-là. Pendant des siècles, elle est jaune, puis elle est orangée, rouge, violette, indigo, bleue, verte. Toutes les couleurs y apparaissent à tour de rôle. 

floaties-9.gifJ’aimerais vous présenter quelques créatures intelligentes et sacrées qui vivent dans cette chambre et qui sont toutes nées pendant une période rouge. Leurs parents aussi et même leurs grands-parents sont nés au cours du cycle rouge. En fait, dans leur mémoire historique, la chambre a toujours été rouge. Ils n’ont jamais connu autre chose. Par conséquent, on pourrait dire qu’ils ont une conscience rouge et qu’ils s’attendent toujours à du rouge. Partout où ils vont, ils travaillent avec le rouge. Ils forment le peuple rouge. 

Avec le temps, la chambre arc-en-ciel finit par adopter lentement la couleur suivante, le violet. Elle devient violette peu à peu. Comment réagissent ceux qui n’ont toujours connu que le rouge ? Ils ont d’abord peur. Ils disent : « Voici qu’il se passe quelque chose d’étrange et d’inhabituel ! ça n’est jamais arrivé auparavant ! Il fait sombre et c’est terrifiant ! Nous en sommes sûrement responsables. Il n’y a pas d’autre explication ! Nous devons donc trouver les moyens d’enrayer le violet. C’est le rouge qui est censé exister ici. Le violet est mauvais ». 

Pourtant, même parmi le peuple rouge, quelques-uns disent plutôt ceci : « Le violet est le bienvenu. Nous ne savons pas pourquoi il est là, mais nous reconnaissons qu’il est approprié. Même si nous avons toujours été rouges et que nous ne comprenons pas pourquoi le violet est là, nous n’en avons pas peur. Une ancienne prophétie ésotérique nous a dit qu’un jour un changement surviendrait dans le rouge. Que Dieu bénisse le violet ! » Voilà l’énergie dans laquelle vous vous trouverez maintenant, chers humains, car ce qui fut normal sur cette planète pendant des milliers d’années va bientôt changer. Lorsque cela se produira, vous verrez bien d’autres anomalies que des chutes d’oiseaux, des échouages de poissons ou la fonte des calottes glaciaires. Je vais vous dire à quoi vous attendre. 

La prédiction : le renouvellement du cycle de la vie 

Quand la température des couches marines se modifie, tout change dans la vie marine, car le cycle de vie des aliments marins dépend de ses plus petits éléments. Le plancton survit à certaines températures et cela est en train de changer. Oubliez tout ce que vous croyez savoir à ce sujet et pensez plutôt en termes de « renouveau » et d’ « origine ». Vous comprendrez mieux ce qui se passe à l’heure actuelle. Ce cycle a pour fonction de restaurer la vie océanique sans nécessairement maintenir les espèces présentes. 

floaties-10.gifParlons un peu des océans. Nous n’évoquerons même pas ce qui se passe dans l’air et ce que les mammifères subissent. Parlons uniquement des océans. Commençons par les saumons. Contre quoi votre science vous a-t-elle prévenus ? Vous pêchez trop ! La mer se meurt. Le corail se meurt. Les récifs disparaissent. Vous n’y voyez plus la chaîne alimentaire habituelle. Vous avez trop pêché de tout. C’est pourquoi les quotas ont été établis. Mais le petit peuple de la chambre rouge ne connaît pas le violet. Le peuple rouge ne connaît que le paradigme rouge. 

Avez-vous entendu parler des saumons dernièrement ? Il y en a trop ! Aux endroits mêmes où l’on a établi des quotas pour que vous ne pêchiez pas trop, ils sautent littéralement dans les bateaux ! Contre toute attente, et contrairement aux projections des environnementalistes et des biologistes, ils envahissent les eaux d e l’Alaska. Il y a beaucoup trop de poissons. 

Qu’est-ce que cela signifie ? Est-il possible que Gaia prenne soin d ‘elle-même ? C’est exact ! Ce changement permettra peut-être à l’humanité de continuer à se nourrir. Quelqu’un y a-t-il seulement pensé ? Et si Gaia était votre alliées ? Et si l’accroissement de conscience qui a élevé la vibration de votre ADN l’avait alertée pour qu’elle modifie le cycle thermique des océans et se prépare à nourrir l’humanité ? Voyez-vous ce qu’il advient de l’océan où a eu lieu la fuite de pétrole ? Il s’en remet d’une façon inattendue. Qu’est-ce qui se passe ? 

Le cycle même de la vie est altéré par le changement de température des océans. Votre paradigme de la vie océanique se modifie lentement. Un nouveau système de vie apparaît, comme déjà. Vos connaissances s’accroîtront et vous offriront un nouveau concept. A savoir que Gaia renouvelle régulièrement le cycle de la vie terrestre. 

Au cours du processus, vous assisterez à l’extinction de certaines plantes et de certains animaux, oiseaux et poissons. Je vous conseille ceci, et je m’adresse surtout aux environnementalistes : comprenez le cycle de la vie afin d ‘être en paix avec le fonctionnement normal de la nature. Cette dernière met de la vie sur la planète pour que cette vie serve la Terre pendant un certain temps. Quand une certaine vie ne sert plus la planète comme auparavant, Gaia l’enlève. L’extinction de la vie, spécialement par le changement de température, est normale pour elle. C’est un phénomène naturel et approprié, quoi que vous en pensiez. N’essayez pas de sauver tous les animaux, les poissons et les oiseaux qui disparaissent ! Certains sont censés disparaître. Et surtout, chers humains, ‘imputez pas toute cette activité  vos propres actions ! 

Les gens du peuple rouge sont stressés. Le violet s’installe, et ils essaient de trouver ce qu’ils ont fait de mal. Ils ne savent pas qu’ils sont dans la chambre arc-en-ciel. Ils se pensent dans la chambre rouge ! Mais la chambre arc-en-ciel change maintenant de couleur, comme elle le fait depuis toujours. Le peuple rouge se demande ce qu’il a bien pu faire pour que le violet apparaisse. 

La chambre arc-en-ciel est très belle et le violet est significatif. Le passage du rouge au violet dans cette parabole a une signification métaphysique que je vous laisserai trouver vous-mêmes. Ceux qui connaissent le symbolisme des couleurs peuvent les voir facilement toutes les deux. La Terre devient plus sacrée qu’elle ne l’a jamais été. Gaia est avec vous. Elle coopère d’une manière que même vos biologistes n’auraient jamais imaginée. Vous pensez que vous la tuez ? Elle donne plutôt naissance à un nouveau système écologique. 

La conscience humaine 

Parlons cette fois de la conscience humaine et de ce qui se passe à l’heure actuelle. Au tout début, vous avez lu un message intitulé « La fin de l’histoire  ». Cette métaphore explique que les choses ne se passeront plus de la même façon et que la renaissance d’une possibilité s’annonce. Alors, qu’est-ce qui change ? La nature humaine. Qu’est-ce que l’humain fera intuitivement qu’il n’a jamais fait auparavant ? 

L’histoire vous enseigne que les humains aiment se séparer. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi il existe en Europe autant d e pays qui pourraient être très près les uns des autres et qui pourtant, possèdent des langues et des cultures différentes, et cela, sur un territoire relativement restreint ? Voici ce qui s’est passé. 

Cela relève de la nature humaine. Quand les humains n’aiment pas d’autres humains, ils élèvent des murs pour s’en séparer, puis d’un siècle à l’autre, ils développent une langue unique et ne s’unissent jamais aux autres. En fait, ils leur font la guerre. Ils les conquièrent. Nous vous en avons déjà parlé. C’est ce que font les humains. Ils se séparent et ils conquièrent. Ils défont les choses. Ils désassemblent et ils n’assemblent pas beaucoup. Même le domaine le plus sacré de l’humanité, la spiritualité, est divisé en plusieurs organisations ; vous mettez Dieu dans les compartiments. Chaque fois que quelqu’un a une conception différente des autres, il crée un autre compartiment. Vous vous êtes séparés de Dieu et vous aurez bientôt des centaines de compartiments représentant les croyances et les enseignements d’un Créateur unique. Ce faisant, vous avez montré du doigt les autres compartiments en les qualifiant de « mauvais », puis vous avez entrepris de les conquérir. C’est ce qu’ont fait les humains dans la chambre rouge pendant des lustres. Cela est en train de changer. 

Je vous ai fourni déjà une information que j’aimerais mentionner de nouveau. La dernière chose que vous pensiez voir changer sur la planète, c’est le mode de fonctionnement capitaliste, et pourtant il vient de le faire. Vous avez créé votre propre récession en exigeant un nouveau système bancaire. Vous n’en avez pas terminé avec les banques et les assurances, mais vous commencez à créer un système intègre où le monde entier pourra coopérer financièrement. 

Nous vous avons dit qu’un jour il n’y aurait plus que cinq monnaies sur cette planète parce que les pays de tous les continents décideraient de s’unir au lieu de se séparer. Vous savez quel est le modèle ? Les Etats-Unis. Quelle magnifique expérience vous avez faite ! Imaginez ! Différents Etats gouvernés séparément, mais sans frontières visibles, et avec une seule monnaie ! Cela a fonctionné. Cela fonctionne depuis plus d’un siècle, contre toute attente. 

Je le répète, il y a cinquante ans à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, des Européens ont vu ce qu’avaient fait les Etats-Unis, et ils les ont imités. Ils ont formé L’Union européenne. Après la guerre, ils se sont dit ceci : «Et si nous unissions plusieurs pays d’Europe, ceux qui se sont fait la guerre depuis le début de la civilisation ? Nous ferions disparaître les frontières et nous établirions une monnaie unique ». Ils ont fait rire d’eux ! Et pourtant, cette union existe aujourd’hui. Leur système monétaire est meilleur que le dollar américain : Où je veux en venir ? 

Voici un axiome propre à la nouvelle énergie terrestre : le séparatisme est mortel et la survie de l’humanité réside dans l’unité. Vous rassemblerez au lieu de séparer. Plus vous rassemblerez, plus vous unifierez. Vous vous rendrez compte peu à peu que c’est là le but ultime : unir et non séparer. Qu’a créé l’Union européenne ? Je vais vous le dire. Ce n’est pas l’euro, mais un groupe de pays qui ne se feront jamais plus la guerre ! Ils ne le peuvent pas, car ils commercent entre eux. Réfléchissez un peu à cela. Voilà de quoi il est question ici. 

La nouvelle politique 

Vfloaties-10.gifoici maintenant une information ayant trait à un futur lointain. Vous n’y croirez pas, car vous ne la comprendrez pas. Votre système politique actuel n’existera plus. Quand vous aurez compris les nouveaux attributs énergétiques de la planète, il ne vous conviendra plus d’avoir des partis d’opposition. Les candidats aux élections posséderont chacun leur propre message sans appartenir à un parti. Vous voterez donc pour leur message plutôt que pour leur affiliation. 

Au lieu d’être séparés par leur affiliation partisane, ils seront unis dans un objectif commun et ils présenteront de belles idées uniques qui ne seront pas restreintes à un parti ou à un autre. Un jour, le système bipartisan vous semblera aussi désuet que les dictatures d’aujourd’hui. Ces dernières sont en voie de disparition, avez-vous remarqué ? 

Certains diront : « Bien sûr, Kryeon, mais à l’évidence, vous ne savez pas comment fonctionne la politique terrestre. Le financement s’obtient au moyen d ‘affiliations partisanes ». Vraiment ? Et si un million de personnes étaient informées en même temps et donnaient chacune un dollar ? Faut-il un parti pour faire cela ? vous verrez bien. Laissez-moi vous parler ici d’une idée extravagante tout juste apparue au Brésil. En ce moment même, un comité discute : « Et si nous éliminions les frontières entre tous les pays d’Amérique du Sud et établissions une monnaie unique ? » Cela vous semble-t-il familier ? Cette monnaie finira par devenir l’une des cinq devises du monde. 

L’unification va renforcer et pacifier cette planète. Au cours du processus, le monstre qui lui fait obstacle et que vous appelez le terrorisme, le plus gros problème du Moyen-Orient selon vous, va prendre une tournure que personne ne peut prévoir. J’en ai déjà parlé. Avez-vous été ébahis par la chute de l’Union soviétique ? N’était-ce pas à cause de ce pays que l’on accumulait d’énormes quantités d’armements ? Il s’est pourtant effondré du jour au lendemain. Qui s’y attendait ? Ce sera tout aussi stupéfiant. Ce problème qui vous semble aujourd’hui sans solution deviendra chose du passé et l’unité pourra être instaurée. 

Les potentialités persistent 

Ce sont là les potentialités que je vois et que je continuerai de voir pour l’avenir de votre planète. Des Lémuriens et des Sumériens lisent ce livre. C’est une énergie chamanique. Vous l’attendiez et vous saviez qu’elle approchait. Grâce à elle, vous transformerez le monde. 

Chers humains, l’année 2011 est difficile à cause des changements auxquels vous faites face et parce que Gaia réagit. Vous le sentez, n’est-ce pas ? 

Extrait de 2012 – Le Grand Rassemblement – Propos de Kryeon, Métatron, Marie-Madeleine et les Hathors recueillis par Martine Vallée. Invités spéciaux : l’archange Michaël, le Haut Conseil de Sirius. Aux éditions Ariane – Page 69. 

Série de questions / réponses sur Telos

 

Qu’est-ce que la ceinture photonique ? 

Les photons sont des bandes de lumière. Toute lumière est information. Ce sont des informations de grande dimension. Ces infos se gifs  automnedispersent naturellement sur cette planète. Il n’est pas intéressant de se sentir concerner par le détail de ces photons. ? Il est plus important de nettoyer les annales des vies passées, traumatismes, élever votre taux vibratoire par l’amour et accueillir l’énergie des 12 rayons qui seront restaurés sur votre planète. 

Le premier descendra en décembre- rayon bleu de la volonté divine- ceci est plus précis pour vous. Les photons, c’est une énergie très vaste, universelle, qui est beaucoup plus difficile pour vous à comprendre et non requise. 

Vous n’êtes pas obligés de tout comprendre des choses universelles, il es t plus important de comprendre le cheminement vers la cinquième dimension. 

Est-il toujours approprié d’aller apprivoiser nos ombres, ce qui est refoulé dans l’inconscient ? 

Oui, on doit devenir conscient de ce qui est dans l’ombre, on n’est pas obligé de forcer les choses. Aurélia a expliqué hier soir. A chaque fois que l’on augmente de taux vibratoire, il est requis d’aller dans l’équivalent au niveau de l’ombre, aller chercher les clés de sagesse et les parties de soi-même que l’on avait abandonnées. A chaque fois, ces sensations, ces situations remontent automatiquement, les évènements se présentent devant vous. C’est automatique. Les thérapeutes peuvent vous assister, il n’est pas nécessaire d’aller chercher dans l’ombre. 

Il s’agit d’accueillir pour transformer ce qui apparaît au quotidien. Votre divinité s’en occupe à chaque instant pour faciliter votre travail. 

Quand Aurélia est allée à Tahiti, elle a co-crée une colonne de lumière dans le pacifique, c’était énorme, son taux vibratoire a monté énormément. Elle a développé un cancer de quelque chose. Quand elle a élevé son taux vibratoire dans l’ombre, elle avait un cancer antérieur à guérir. Au sujet d’une vie antérieure avec une souffrance incroyable. Donc son taux vibratoire a monté et fait remonter ses ombres. Dans des cas pareils, le travail d’un thérapeute est d’assister et de guérir ce qui est dans le moment présent. Les assister à identifier les émotions qui ont causé le cancer. On n’est pas obligé d’identifier tous les détails. Mais si vous assistez pour éclairer : tristesses, désespoirs, angoisses, etc….et de les transformer ou de les guérir ? La maladie peut guérir très vite. Le corps physique est relié au corps émotionnel. Aurélia a pu guérir son corps. C’était très puissant, elle aurait pu en mourir en quelques semaines. Et les gens ont besoin de thérapeutes comme vous. Quand des situations deviennent trop pénibles pour vous, n’hésitez pas à nous demander de l’aide, et n’hésitez pas à demander de l’aide sur le plan physique à des personnes en mesure de vous assister pour que ça passe plus rapidement. Regarder les miroirs dans votre quotidien, ce qui est difficile, c’est d’être conscient pas de pilotage automatique. 

je ne me sens pas concerné par l’histoire de la Lémurie, je ne suis concerné que par les Atlantes Qu’en est-il ? 

C’est une situation difficile, les deux civilisations ont chaviré ensemble. Les Atlantes représentaient le masculin, le père, les Lémuriens, le féminin, la mère.
Ils étaient très différents et devaient s’harmoniser entre eux. Ce qui n’avait pas été prévu, c’est ce qui s’est passé, l’expérience a été très pénible pour eux tous. Les Atlantes ont voulu dominer, et les Lémuriens n’ont pas accepté de s’intégrer. D’où une fin très triste, les 2 continents se sont détruits. 

Dans votre évolution, conscients ou non, tout le monde s’est incarné sur les deux continents. Les origines sont lémuriennes, mais comme il y a eu des vies parallèles et simultanée en Atlantide, et que des origines atlantes ont eu des vies lémuriennes en parallèles et en simultanées, Alors qu’ils se battaient entre eux, ils se battaient souvent avec des parties d’eux-mêmes. L’expérence a été extrêmement pénible.


Dans la cinquième dimension, cette séparation n’existe plus, les Atlantes ont été au service de la reconstruction. C’est maintenant un peuple qui s’aime, et ce sont les enfants du Créateur. Il n’y aura pas d’émergence des Atlantes car les Atlantes ne veulent pas recommencer la séparation. Ils sont aussi actifs que nous pour vous aider. Ils ont fait amende honorable à leur passé par u service inconditionnel à l’humanité. 

http://www.lemurianconnection.com/fr/aurelia-louise-jones.htm
http://www.fondationtelosintl.com
http://www.mslpublishing.com (anglais) 

Famille Lémurienne

D’où vient cette famille ? 

C’est l’histoire des premiers Lémuriens qui sont venus sur cette planète il y a 4 millions d’années. Les premiers sont venus d’un autre univers à la demande du créateur, pour apporter sur la planète la conscience christique. Parce qu’ eux l’avaient déjà atteinte. Le nom de cet univers est DAHR, de la constellation de Cassiopée, planète Lémur. Ils sont venus de la terre de Mù dans le grand vaisseau de Mù. Sananda était le capitaine du vaisseau quand les premiers lémuriens sont venus. Il m’a dit : Je crois que Famille Lémurienne dans TELOS nous parle image_116c’était ton vaisseau. C’était une grande famille spirituelle, ils ont contourné la planète pendant un certain temps. Il y avait déjà certaines civilisations paisibles mais pas très évoluées. L’idée était que les lémuriens leur enseignent la conscience christique. Après avoir observé, ils se sont décidés à descendre. Les premiers à être descendus étaient Adama et Aurélia ( je ne suis pas l’Aurélia originale)- un aspect seulement,, pas moindre, ce sont seulement des âmes plus jeunes., on est tous des aspects des originaux qui sont retournés sur la terre de Mù. Ils sont descendus avec d’autres, nous sommes leurs enfants. C’est pour cela qu’ils viennent souvent nous visiter. Une grande partie des maîtres que nous connaissons faisaient partie de la première équipe. Il y avait probablement des centaines de personnes qui sont descendues. Ils ont commencé à s’installer et à faire des enfants pour amener des hommes de la terre de Mù et créer une civilisation christique sur la planète. 


Moi aussi je me suis éventuellement incarné en Abel. C’était ma première incarnation terrestre. Sananda existait avant sa première incarnation terrestre. Les civilisations Lémuriennes ont crée 3 âges de civilisation sur cette planète, où les êtres ont évolué sans jamais connaître la souffrance, la peine, la déception, ils ont manifesté de manière plus dense la perfection qui existe dans d’autres dimensions. C’est ce qu’on appelle le paradis terrestre ; Cette civilisation a existé pendant trois millions d’années. Les êtres évolués avaient quatorze réincarnations sans mourir, ils choisssaient le moment, la mort n’était pas connue, ni la souffrance ; Ce sont les trois âges de la perfection divine. Au quatrième âge d’or, a commencé la chute de l’être humain. 

Durant ces âges d’or, tout le monde était avec sa flamme jumelle, il n’y avait jamais de séparation ni avec sa flamme jumelle, ni avec sa divinité. C’est la nostalgie que nous avons maintenant du paradis perdu. Car nous avons tous expérimenté ces âges d’or, d’amour et de perfection divine ; Ces mémoires sont encore enregistrées en vous. 

Durant le quatrième âge d’or, ce serait trop long à vous raconter, il y a eu l’influence sur la planète, d’êtres venus d’ailleurs qui ont commencé à semer le doute dans le coeur des hommes, au début, ils ne l’ont pas accepté, ils ont résisté longtemps, mais ils ont fini par accepté ce doute représente le début de la chute en conscience. Le péché originel a été le doute. Dieu a toujours fourni ce dont les hommes avaient besoin dans une perfection totale ; que ferez-vous si le créateur s’arrêtait de fournir ?  

Faites des réserves, au cas où !
Graduellement sur des centaines de milliers d’années, les gens ont commencé à douter et à faire des choses par eux-mêmes. 

Le créateur a dit : si c’est ce qu’ils veulent, je vais les laisser faire. Ils l’ont demandé.
Le paradis a commencé à être perdu. Les 5 et 6ème âge d’or ont été des périodes de souffrance, guerres, violences, cette séparation de la source a été très pénible pour l’humanité. La hiérarchie spirituelle très lumineuse s’est retirée de l’autre côté du voile- même s’ils sont restés présents. Ce vécu avec la permission du créateur avec une promesse. Que cette expérience a eu un début, elle aura une fin. Ce fut une longue histoire très difficile sur cette planète, la fin est pour maintenant. Jamais une humanité n’a tant souffert que sur cette planète ; 

Jamais on ne ressortira avec autant de grâces qu’ici aussi. Une grande majorité essaie, demande de retrouver le chemin. Il faut garder l’espoir que tout ce qui va se passer, c’est pour la restauration du paradis perdu. 

La restauration sera supérieure à ce que l’on a déjà connu. Et jamais plus nous ne vous permettrons de retourner à la séparation. La leçon a été apprise non seulement pour l’humanité mais aussi pour les autres univers qui nous ont observés. Ils ont observé la descente graduelle et maintenant ils observent avec un grand intérêt la grande remontée. 


4503512 dans TELOS nous parleSananda dit : le grand vaisseau de Mù, qui revient encore a un autre nom, c’est l’étoile de Bethléem. Quand je suis né à Bethléem, l’étoile qui a amené les rois mages était le grand vaisseau de Mù. Ce sont de belles histoires touchantes, il y en a plusieurs. 

Quand on connaîtra l’histoire, on reconnaîtra combien courageux nous avons été. C’est pour cela que nous sommes si aimés des intra terrestres. Le paradis perdu est maintenant sur le point de s’ouvrir à nous. 

C’est un projet de 2000 ans, c’est vrai, mais pas deux mille ans pour restaurer le fondamental. Dans quelques années, les choses seront très sérieusement améliorées. Dans 10 à 15 ans d’ici, les lémuriens seront physiquement parmi nous. Même si l’on les verra avant. Ils vont nous assister pour tout reconstruire, pour fondre des communautés d’amour et de lumière comme à Telos c’est la même façon sur les principes universels que toutes les civilisations évoluées. 

Notre planète et actuellement envahie de civilisations de tous les univers et de toutes les planètes. Ils sont ici pour nous assister, nous observer et nous envoyer leur amour. Ca ne s’est jamais passé sur aucune planète. C’est la première fois qu’une planète dans une vibration si dense sera élevée, donc on est devenus un objet de curiosité et d’observation, mais beaucoup d’aide nous est apportée. 

Les vaisseaux de lumière ne sont pas nécessairement visibles, ils prennent l’humidité et s’entourent de nuages pour signaler leur présence. Ce n’et pas obligé mais ça nous fait plaisir. C’est leur façon de nous communiquer leur amour et leur présence. Ils prennent souvent la forme de soucoupes volantes, qui leur permettent de communiquer télépathiquement, vibratoirement, pas de mots mais de l’énergie, de l’amour. Les nuages lenticulaires, les vaisseaux spatiaux ne sont pas tous les mêmes, la plupart sont ronds ou circulaires il y en a en triangle. Ceux de Sirius sont longs comme de grands cigares, ils peuvent mesurer 50 à 60 kilomètres, ils peuvent être aussi vastes que notre planète, d’autres sont tout petits, c’est difficile à concevoir. Soyez rassurés, nous sommes très protégés plus personne ne peut nous attaquer Nous sommes tous de leur famille car nous avons des aspects de nous dans toutes les étoiles et tous les univers. Nous sommes leur progéniture.
On ne peut plus être attaqués. 

L’incarnation c’est sur un plan linéaire, Passé, présent futur, c’est uniquement dans votre dimension. Le temps a été crée pour votre dimension, dans les autres dimensions, nous vivons hors du temps. Nos incarnations sont circulaires, tout se passe en même temps. 

C’est toujours le présent ; entre la première Aurélia, il y a 4 millions d’années, il y a eu un grand nombre d’incarnations, c’et très long en linéaire, et quand je vais ascensionner, je vais donner la main à Aurélia originelle et tout deviendra un. Tout sera unifié et j’aurai accès à tous ces corps.
C’est pour ça que les maîtres ascensionnés, Sananda, Adama et les nombreux autres, des millions de personnes peuvent les interpeller.
Ils ont accès à tous les corps, pour tout le monde.
C’est difficile à comprendre dans notre dimension, On est tous des extensions de ces grands maîtres. Pour moi, c’est ma même chose que pour vous. Dans le processus de l’ascension, nous aurons un avenir très brillant. 

Site relié à l’auteure Aurelia Louise Jones :

http://www.lemurianconnection.com/fr/aurelia-louise-jones.htm
http://www.fondationtelosintl.com
http://www.mslpublishing.com (anglais) 

questions/réponses avec Métatron

questions/réponses avec Métatron dans METATRON nous parle metatron2   NOVEMBRE 2010 : VERITES ET MYTHES REVELES – Une session 

Canalisation de l’Archange Métatron via James Tyberonn 

Question : On a beaucoup parlé des civilisations de sous-terre. Existent-elles ? Et si c’est le cas où ? 

Métatron : Elles existent certainement, et depuis très longtemps. 

Vous, humains, avez tendance à penser que votre planète est une sphère solide, mais Très Chers, elle est aplatie aux pôles à cause de la rotation sur son axe, et contient de grandes cavités qui abritent ce que vous appelez des civilisations perdues. Vos géologues ont déterminé qu’elle est âgée de 4.56 milliards d’années, et nous vous disons que cela est assez près de la vérité selon les lois de votre science dans l’aspect linéaire du temps. Ce que vos scientifiques ne comprennent pas, c’est que la dimensionnalité influe sur les lois de votre science. Du point de vue d’une autre dimensionnalité, votre planète serait un conglomérat de nombreuses terres, concentriquement juxtaposées dans l’infinité de probabilités parallèles. 

Il y a une race d’humanoïdes qui apparurent au temps de la Lémurie et plus tard dans l’Atlantide, et qui trouvèrent le moyen d’entrer dans les cavités de votre Terre. Il existe de grandes grottes dans votre planète qui étaient autrefois reliées par de vastes réseaux de tunnels. Ces êtres qui entrèrent les premiers avaient une forme corporelle plus légère, moins dense que celle en laquelle les humains de la surface ont évolué. Ceux de la Lémurie entrèrent dans ces cavités tout d’abord pour échapper au carnage de ce que vous appelez les dinosaures, qui avaient envahi leur continent depuis longtemps. Ils découvrirent de vastes zones très tranquilles et très belles tandis qu’ils s’adaptaient à ces mondes intérieurs. Quand ils s’aventurèrent plus avant dans les profondeurs, ils s’aperçurent qu’un soleil intérieur, pour ainsi dire, existait là. Ce soleil intérieur émet une forme de lumière bleue, et les anciens Lémuriens, dans leurs corps physiques semi éthériques, développèrent un moyen de voir dans cette lumière, et découvrirent une beauté surprenante dans les cavernes. Certains d’entre vous pensent que les Lémuriens ont ascensionné, mais en vérité ils sont descendus dans la Terre. Mais ils sont très près de ce qu’on peut appeler la conclusion de leur cycle, ou Ascension. 

Il existe littéralement des douzaines de cavernes sous les régions de l’Arkansas, de l’Arizona, du Nevada et de la Californie. Beaucoup d’entre elles ont été découvertes par les humains au siècle dernier. Elles se trouvent dans les zones montagneuses des Ozarks et Ouachitas de l’Arkansas, au Grand Canyon, à Flagstaff, dans la zone dite 51 et dans la Vallée de la Mort en Californie. Les peuples indigènes appelés à présent Hopis, Navajos er Havasupai ont encore des légendes et certaines connaissances concernant ces cavernes et ces tunnels. 

Il faut noter que, dans ce qu’on appelle la Terre intérieure, la pression accrue et le magnétisme des forces tectoniques et gravitationnelles créent un modèle de vecteur unique qui permet une plus grande tangibilité, un plus grand ancrage de ce que vous appelleriez les parallèles dimensionnels. Il y a donc en réalité des concentricités dans la Terre qui permettent de nombreuses superpositions des dimensions intérieures. En vérité, celles-ci existent partout dans l’Univers tel que vous le connaissez, et elles se trouvent aussi à la surface de la Terre, mais y sont beaucoup moins perceptibles, et fluctuent à cause de l’électro magnétisme et de la pression accrue. 

Disons qu’à l’intérieur de la Terre le modèle énergétique est beaucoup plus contenu, concentré et focalisé dans les cavités et ouvertures des manteaux de la planète, et il permet à beaucoup plus de dimensions d’exister. Plus de pixels de force de vie, d’éthérium, y sont concentrés. En gros, la différence entre la surface et l’intérieur de votre planète est la même qu’entre un téléviseur avec antenne et un téléviseur branché sur le câble ou sur un satellite. Et donc il y a plus de canaux disponibles, et avec une meilleure définition, mais nous parlons de dimensions parallèles quand nous utilisons le mot  » canaux « . 

Il y a ainsi des parallèles séparés à l’intérieur de la Terre, juxtaposés côte à côte et superposés concentriquement, qui permettent à différentes formes de vie de coexister sans vraiment interférer. Et de même qu’un certain nombre de canaux sont disponibles sur un seul téléviseur, il existe beaucoup de plans de dimensions parallèles à l’intérieur d’une même Terre, ou ce qui est mieux dit, de l’Omni-Terre. En fait, la plupart des extra terrestres qui ont des bases dans la Terre le font selon de tels modèles fréquentiels parallèles, qu’on peut appeler champs hologrammiques concentriques. 

Il y a donc de nombreuses formes de vie dans les concentricités de la Terre, et beaucoup s’y trouvent depuis bien plus longtemps que les humains et estiment avoir autant de droits sur elle que vous. Mais à vrai dire ceux qui sont le plus étroitement alignés sur les humains sont ceux de l’ancienne Lémurie. 

Traduit par Martine Racine. JungianBear@aol.com 

© Copyright 1999-2010 Tyberonn, Earth Keeper  All rights reserved. May not be used or reprinted without prior permission.     
www.Earth-Keeper.com
Email: Tyberonn@earth-keeper.com 

N’oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité, laissez le vous guider. 

Retour à l’accueil de Messages… Terre Nouvelle
Visitez le Site Mère
Terre Nouvelle : Portail sur la Spiritualité

La Lémurie et l’ADN

Gif chroniqueurSuite à une progression lente, une première civilisation prit naissance sur la planète. Elle fut appelée, Lémurie. Veuillez noter que ce n’était pas une civilisation « avancée », selon la définition que vous donnez à ce mot. Cependant, les Lémuriens avaient ce « petit quelque chose » que vous devez savoir. Leur ADN quantique fonctionnait à 90 %, au lieu de 30 %. Tout leur ADN quantique était activé, suite au séjour des Pléiadiens. La Lémurie est la plus ancienne civilisation de la planète, et celle qui a duré le plus longtemps. Elle n’a jamais vu ou connu la guerre. 

Cette civilisation a finalement été fragmentée, à cause de l’élévation du niveau des mers et océans. Les Lémuriens devinrent un peuple de marins, et ils se sont dispersés en de nombreux endroits sur Terre. Je vous ai déjà parlé de cet événement. Des groupes lémuriens ont voyagé vers des continents très éloignés, et la science pense qu’ils sont originaires de ces continents. Elle ne comprend pas la grande migration lémurienne. 

Ils étaient situés à l’endroit où les Pléiadiens ont atterri à l’origine, sur le sommet de la plus haute montagne de la Terre (mesurée à partir de sa base, au fond de l’océan), c’est-à-dire, sur la plus grande île d’Hawaii. Là où les « canots » lémuriens sont enterrés. Les ancêtres hawaiiens vous diront que c’est le lignage d’Hawaii, et que les Pléiadiens sont arrivés chez eux, car c’est ce qu’ils enseignent sur la façon dont l’humanité a commencé. 

Les Lémuriens avaient une compréhension quantique de la vie, et… dans leur ADN, ils connaissaient le système solaire. Un ADN quantique qui fonctionne à 90 % crée une conscience qui est unifiée avec l’univers. L’une de vos plus anciennes croyances spirituelles de la planète vous demande de ne faire qu’un avec le tout. Elle n’est pas due au hasard. Je vais y revenir dans un instant. 

Il y a longtemps que la plupart des vestiges de la Lémurie ont disparu sous les eaux. Vous ne pourrez pas les retrouver, car la nature les a complètement enterrés. Vous pouvez seulement les ressentir aux endroits où ils ne sont pas enterrés sous les eaux. Si jamais vous allez sur ces lieux avec une intention pure, les ancêtres viendront à vous et diront: « Soyez les bienvenus chez vous ! «  

Permettez-moi de vous faire une petite suggestion. Ne portez pas trop d’attention à l’Atlantide. Ceci a eu lieu beaucoup, beaucoup plus tard. En fait, il y en a eu trois. Donc, il y a beaucoup de confusion au sujet de qui était là et de ce qui s’est passé. De quelle Atlantide ou époque atlante voulez-vous parler? Cette ou ces Atlantides n’ont pas vraiment joué le rôle souhaité par quelques enseignements métaphysiques et ésotériques. Évidemment, ces époques furent importantes, mais l’une d’elles n’est pas ancienne du tout. Elle était située au large des îles grecques, et elle a même été signalée dans l’histoire grecque que vous pouvez voir actuellement. 

Les Êtres Humains portent un intérêt dramatique aux civilisations qui ont été rapidement détruites. Ceci s’ajoute à la mythologie existante et crée l’idée que l’Atlantide était la civilisation la plus avancée. Ce n’est pas le cas. La conscience lémurienne était plus avancée. 

La Lémurie n’était pas une société techniquement avancée, car elle n’avait pas ces compétences. Pourtant, les Lémuriens savaient comment se guérir avec le magnétisme. Cette connaissance était dans leur ADN. Voyez-vous ce qu’est l’information intuitive? L’ADN quantique produit une information de qualité intuitive. Étant donné que les Lémuriens ne faisaient qu’UN avec l’Univers, ils connaissaient les fonctions globales de l’ADN. Est-ce que tout le monde ne fait qu’UN avec l’Univers (sourire de Kryeon)? Ils n’avaient même pas besoin d’un microscope. C’est ainsi que fonctionne un ADN quantique qui est activé à 90 % ou plus. 

KryeonExtraits du channeling « L’histoire de l’ADN et de la race humaine », 29 août 2009 – http://kryeon.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=2087362 – Traduction et/ou interprétation de Jean-M. Gobeil – SITE : http://kryeon.oldiblog.com 

Les anciens savaient !

 

gifs arbresGrâce aux Pléiadiens, les Lémuriens avaient une grande connaissance, à cause de l’ADN quantique. Ils connaissaient très bien le système solaire, en plus d’avoir une connaissance générale de la galaxie. Quand ils regardaient les étoiles, ils comprenaient ce système. Cela a créé une société apparemment avancée, mais sans aucun progrès technique comme celui que vous avez maintenant. Longtemps après leur disparition, des milliers d’années plus tard, l’évidence prouve que quelques-uns de vos ancêtres ont encore cette connaissance. La version moderne de l’histoire humaine ne donne pas de crédibilité à cette civilisation lémurienne et avancée qui a existé pendant 30 000 ans. Votre histoire est généralement limitée au 10 derniers millénaires. Cela va changer, avec le temps et les nouvelles découvertes.

 

 Cependant, si vous reculez de 4 à 5 mille ans, vous voyez que les ancêtres avaient encore cette connaissance des étoiles… une connaissance bien supérieure à celle que vous pensez. La plupart des civilisations anciennes de la Terre étaient au courant de l’Alignement Galactique qui entre dans l’ère du « 2012″. Nous vous avons dit que cet Alignement Galactique était déjà commencé. Vous le voyez comme étant l’année 2012, alors que nous le voyons comme étant l’année 1998. Faites le calcul avec vos ordinateurs modernes et vos télescopes, afin de constater que 2012 n’était qu’une estimation brute des cultures qui n’avaient pas votre technologie. Donc, si nous suivons cette ligne de pensée, vous verrez que vous êtes assis dans l’énergie de cet Alignement Galactique, au moment même où nous vous parlons. 

 

Cet alignement représente un cycle de 26 mille ans, et les anciens le savaient. Comment est-ce possible, me direz-vous? Remontez votre histoire de seulement quelques siècles, et vous verrez que la science dite « moderne » de ce temps avait complètement perdu cette connaissance. En ce temps-là, il semblait que la Terre était plate et que le soleil tournait autour de la Terre. La connaissance intuitive de la manière dont fonctionne le corps humain était presque totalement absente. Les anciens avaient un ADN qui travaillait de manière quantique, hérité de la Lémurie, sans télescopes ou ordinateurs. Ils savaient. Ils connaissaient le système solaire, les équinoxes, les éclipses et le mouvement des planètes. Ils savaient même que vous faisiez partie d’un groupe plus important, appelé « galaxie ». Selon vous, que s’est-il passé? L’on pourrait dire qu’il y a eu une sorte de « glissade arrière de la connaissance », et qu’elle est relativement récente. 

 

Quand nous enseignons ces choses, il y en a toujours qui veulent croire qu’une force quelconque, non humaine, a été responsable de cette perte de connaissances, et qu’elle vous a abandonnés sur les lieux, avec vos blessures. Ce sont des Êtres Humains qui nient le fait que c’est l’humanité qui contrôle les vibrations de la Terre. Le libre choix est honoré par l’Esprit, et la principale raison de votre présence ici est d’examiner où cette planète va aller, en fonction de ce que font les humains. Le fractionnement de la Lémurie et la fragmentation de la société humaine ont créé de nombreuses façons de perdre ce qui était une conscience collective. Quand les sociétés avaient une communauté quantique, il existait une confluence des connaissances ou compréhensions. Au fil du temps, cette communauté quantique s’est lentement effritée, et la connaissance intuitive qui avait été acceptée pendant des siècles a finalement pris fin. Comment expliquez-vous que les anciens savaient ce que « l’astronomie moderne » vous a donné au cours des dernières années? 

 

C’est le processus par lequel l’activité de l’ADN quantique a passé de 90 % à 30 %. En effet, c’est ce que vous avez aujourd’hui. Vous avez littéralement effectué un nouveau départ. Vous avez perdu la connaissance quantique et intuitive, l’intuition et la compréhension absolue de l’origine de vos semences, ainsi que du fonctionnement de vos corps physiques. L’expérience des Pléiadiens a disparu, elle s’est perdue en cours de route. L’humanité avait oublié l’astronomie de base, et elle ne pensait même pas que la Terre était ronde comme une boule. Toute cette merveilleuse intuition concernant le fonctionnement de l’Univers et de l’ADN humain s’en alla. Cependant, vous tenez un changement dans votre main, et vous commencez à récupérer la connaissance de votre vraie nature. Je vais maintenant vous dire ce qui est différent, aujourd’hui

 

Kryeon  - Extraits du channeling « L’histoire de l’ADN et de la race humaine », 29 août 2009 – http://kryeon.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=2087362 – Traduction et/ou interprétation de Jean-M. Gobeil – SITE : http://kryeon.oldiblog.com 

QUI SONT LES LEMURIENS ?

 

QUI SONT LES LEMURIENS ? Champions_Online-52391

La Lémurie est appelée aussi Mu, ou Terre de Mu. C’est une ancienne civilisation qui est supposée avoir existé avant et en même temps que l’Atlantide. On la situe dans le Pacifique Sud, entre l’Amérique du Nord, l’Asie et l’Australie. 
A l’apogée de sa civilisation, les lémuriens étaient hautement évolués et d’une grande spiritualité. Mu, aurait été englouti par une éruption volcanique. Les survivants auraient alors fondé la civilisation Maya. 

 

A l’apogée de sa civilisation, les lémuriens étaient hautement évolués et d’une grande spiritualité. Ce continent légendaire aurait sombré dans l’Océan. Les survivants purent se réfugier dans les colonies de Mu. Malheureusement, il est très difficile de trouver une preuve concrète de son existence. Une légende des Indes rapporte qu’il existait en effet dans l’Océan Pacifique un immense continent qui fut détruit et dont il faut chercher les restes à Madagascar, Ceylan, Bornéo, Java, Sumatra. Poussielgue releva sur une antique carte chinoise un continent du sud comprenant la Nouvelle Guinée, l’Australie, les Îles Océaniennes et jouxtait une autre terre que les Chinois appelaient « la Terre des Perroquets ». Ce continent n’était autre que celui de MU qui faisait pendant au continent des Dravidiens de l’Océan Indien connu aussi sous le nom de Malaisie, lui aussi détruit par un déluge…

  

En 1926, le colonel James Churchward, américain d’origine anglaise, fit sensation en publiant son 1er livre : « Le continent perdu de Mu. » Il affirmait que des tablettes découvertes en Inde et au Mexique, rédigées dans le langage de Mu qu’un vieux prêtre d’Asie lui avait appris à déchiffrer, confirmaient que ce continent avait été la source de toute civilisation, avant même l’Atlantide. Après avoir quitté l’Inde, Churchward chercha d’autres preuves concrètes de l’existence de Mu, au Tibet, en Égypte, en Nouvelle Zélande et à l’île de Pâques. Il raconta avoir trouvé de nombreux textes gravés dans la langue sacrée de Mu. Malheureusement, personne d’autre n’a jamais vu ces plaquettes et le doute subsiste toujours sur les découvertes et les dires de Churchward. 

De toutes les contrées mythiques qui ont enflammé l’imagination de générations de curieux, l’Atlantide demeure sans aucun doute la plus célèbre. Successivement placée à hauteur des Açores, au cœur de la mer Egée ou sur les rivages de la mer du Nord, l’île fabuleuse décrite par Platon dans le Critias et le Timée correspond certainement à une réalité historique, qui demeure difficile à cerner mais n’en apparaît pas moins indiscutable. Cette patrie originelle de la civilisation dont les auteurs les plus divers ont fait la mère de toutes les cultures supérieures qui se sont développées sur la planète, de l’ancienne Egypte à l’Inde aryenne et à 1′Amérique précolombienne, fut cependant précédée, affirment certains, par un autre monde dont ne subsistent plus aujourd’hui que quelques vestiges épars, compréhensibles seulement par les spécialistes de l’espace océanien.

 

Douze mille ans avant l’ère chrétienne ( -12000 ), un gigantesque continent se serait englouti dans les profondeurs du Pacifique : c’est sur cette terre que prospérait l’empire de Mu dont les habitants, essaimant vers la Birmanie, l’Inde, le Mexique, la Mésopotamie et l’Egypte, devaient ensuite jeter les fondements de toutes les grandes civilisations historiques, 1′Atlantide ne jouant qu’un rôle de relais dans cette gigantesque aventure. Quels sont les éléments ou les informations qui permettent à certains savants de considérer aujourd’hui l’existence de Mu comme une probabilité qu’il est impossible d’écarter a priori? Peut-on espérer que de nouvelles découvertes vont venir confirmer les fantastiques intuitions de James Churchward et de Louis Claude Vincent, les deux pionniers de l’histoire muenne? Comment expliquer la disparition catastrophique de ce monde fabuleux qui fut sans doute, de nombreux faits permettent de l’affirmer, la terre où se constituèrent les plus hautes traditions spirituelles de l’humanité?

100516034912731126043593  

Ce continent s’étendait sur 5 000 km du nord au sud, depuis les Hawaii, qui marquent encore aujourd’hui son extrémité septentrionale, jusqu’à une ligne joignant l’île de Pâques aux îles Fidji. D’est en ouest, il s’étendait sur 8 000 km : il était formé de trois terres séparées par d’étroits chenaux, selon la carte étudiée au Tibet. tout au moins. Ce vaste ensemble se présentait comme une immense plaine vallonnée au climat tropical et a la végétation luxuriante. Ce paradis originel était fertile et propice à toutes les cultures. Des villes importantes regroupaient une population nombreuse, évaluée à plus de 60 millions d’habitants au moment de la catastrophe. Mu était véritablement le centre de toute civilisation et les autres foyers de culture n’étaient que ses colonies. Ce vaste ensemble se présentait comme une immense plaine vallonnée au climat tropical et a la végétation luxuriante. Ce paradis originel était fertile et propice à toutes les cultures. Des villes importantes regroupaient une population nombreuse, évaluée à plus de 60 millions d’habitants au moment de la catastrophe. Mu était véritablement le centre de toute civilisation et les autres foyers de culture n’étaient que ses colonies. 

Les habitants étaient divisés en dix tribus et se consacraient à l’agriculture, à la navigation et au commerce. Tous adoraient le Soleil et croyaient à l’immortalité de l’âme. Le peuple dominant était de race blanche, avec des yeux sombres et des cheveux noirs. L’hégémonie qu’il exerçait sur les autres peuples noirs ou jaunes était des plus bienveillantes, sauvagerie et violence étant bien sûr absentes de cet éden enchanteur. C’est ce magnifique ensemble, porteur de la civilisation la plus ancienne qu’ait connue notre planète, qui fut rayé de la carte du monde par une série d’éruptions volcaniques et de raz de marée gigantesques, lesquels firent de ce vaste continent la poussière d’archipels que l’on rencontre aujourd’hui au cœur de l’immensité du Pacifique.

 

Routes, cités et temples furent engloutis dans les profondeurs, et les rares rescapés, incapables de survivre dans un état de sauvagerie à peu prés total, réduits au cannibalisme, disparurent rapidement, sans pouvoir s’adapter a de nouvelles conditions de vie, par trop différentes de celles que leur avait garanties pendant des millénaires une civilisation supérieure.

 

Le souvenir du continent disparu se perdit ainsi progressivement, et seules quelques populations qui avaient été en contact avec lui purent transmettre, par l’intermédiaire de sectes d’initiés telles que celle des Naacals, les traditions et le langage de la civilisation muenne. De nombreux textes, surtout dans l’aire de la civilisation mexicaine précolombienne, semblent confirmer ce scénario effrayant, et Churchward ainsi que Louis-Claude Vincent, son continuateur actuel, les ont soigneusement recensés, mais il est toujours possible de donner une interprétation purement symbolique de telle ou telle description d’une catastrophe. Il va de soi que la découverte de vestiges archéologiques présente plus de crédibilité et peut conforter solidement les assertions des tenants de l’existence passée de Mu.

 

De nombreuses ruines viennent confirmer, à travers les îles du Pacifique, la floraison passée d’une haute civilisation. L’île de Pâques et ses statues constituent sans conteste les vestiges les plus connus et les plus spectaculaires : elles sont au nombre de cinq cent cinquante, constructions cyclopéennes dont l’origine demeure aujourd’hui inexpliquée malgré les tentatives faites en ce sens par les savants officiels depuis plusieurs décennies. Ces constructions colossales ne sont pas les seules qui aient été reconnues sur ce modeste îlot de 118 km2 : un grand temple et des terrasses de pierre imposantes traduisent l’importance d’une activité que l’on ne peut sérieusement attribuer aux Pascuans, découverts par Roggeveen au XVIIIè siècle. Plusieurs tablettes qui ont été déchiffrées révèlent que “ quand cette île a été créée et a été connue de nos ancêtres, la terre était traversée de belles routes pavées de pierres plates. Ces pierres étaient si parfaitement jointes et posées qu’on ne voyait pas les bords… ” et, par ailleurs, que “ cette petite île faisait partie jadis d’un vaste continent traversé par des routes merveilleusement pavées de belles pierres plates ”. 

 

mU…

 

Dans l’archipel Cook, on trouve sur les îles Rarotonga et Mangaia des vestiges de routes, sur des terres où ne se trouve aucune carrière de pierre, ce qui implique que les matériaux utilisés sont venus d’ailleurs. Un autre vestige étonnant est le portique de pierre de Tongatabu, simple atoll corallien, où la pierre est naturellement absente et où nous trouvons un monument formé de trois monolithes imposants, pesant respectivement 70 t pour les deux premiers et 25 t pour celui qui est posé dessus. Ces pierres ne peuvent venir que d’un point se trouvant à plus de 200 milles, et ce que nous savons des navigations polynésiennes exclut que l’on puisse imaginer un transport de ce type sur de pareilles distances…

Les îles Carolines sont particulièrement riches sur le plan archéologique et il est troublant que les tablettes naacales aient justement situé dans leurs parages les premières approches du territoire muen. Le temple de Panape constitue I’ensemble le plus remarquable par ses dimensions et par l’importance des infrastructures telles que routes ou canaux, dont les vestiges sont visibles autour. Par leurs dimensions, les ruines de Panape apparaissent comme celles de l’une des sept capitales auxquelles font allusion les textes relatifs à Mu.

 

Les ruines de Kusai sont de dimensions comparables, et les traditions indigènes évoquent très clairement le passé du “ peuple très puissant ” qui vivait là jadis.

 

Les ruines cyclopéennes de l’île de Lélé ne sont pas moins impressionnantes. De nombreuses pyramides de pierre, dont l’usage demeure un mystère, ont été découvertes dans les îles Gilbert et Marshall. De hautes colonnes sont les monuments les plus fréquemment répandus dans Ies Mariannes, à Guam et Tinian notamment.

 

D’autres ruines sont visibles dans l’archipel des Hawaii et dans celui des Marquises, alors que diverses traditions orales montrent que le souvenir du continent perdu persistait également chez les Maoris de Nouvelle- Zélande; de la même manière, Churchward pense que certaines peintures rupestres daustralie, qui traduisent un degré d’évolution culturelle déjà élevé, ne peuvent être attribuées aux aborigènes très primitifs qui peuplaient la grande île lors de l’arrivée des Européens. Tous ces éléments ont amené Churchward, mais aussi de nombreux ethnologues qui sont loin de le suivre dans toutes ses conclusions, a penser qu’il avait existé une civilisation océanienne unique dont tous ces vestiges témoignent encore aujourd’hui.

 

Si l’on admet l’existence de ‘ancien continent qui occupait le centre de l’océan Pacifique, il convient d’apporter une réponse à la question que pose sa brutale disparition. L’un des spécialistes de l’Atlantide, le colonel A. Braghine, a formulé l’hypothèse selon laquelle un corps céleste vint frapper la Terre dans le Pacifique il y a environ douze mille ans, ce qui aurait entraîné des bouleversements géologiques considérables et déplacé l’axe de notre planète. On sait l’importance des chutes de météorites survenues a l’époque historique : le cratère de Coon Butte, en Arizona, à 1200 m de diamètre, la météorite qui s’est abattue en 1908 dans la taïga de la Toungouska a tout calciné dans un rayon de 20 km autour de son point d’impact et, dans la mesure où de nombreuses sources antiques, notamment égyptiennes et précolombiennes, évoquent un cataclysme de ce type, on peut imaginer qu’il a pu se produire et entraîner la disparition de Mu, la patrie originelle de l’Humanité.

 

La ceinture de feu qui entoure le Pacifique ne serait que la gigantesque cicatrice marquant les limites d’une formidable collision remontant à douze mille ans. Le débat demeure ouvert quant à la réalité historique de Mu : si celle-ci est admise, on imagine le nombre de questions auxquelles il faudra alors répondre ! Les éléments disponibles sont moins nombreux que ceux qui militent en faveur de la réalité de l’Atlantide. Mais il reste sans doute beaucoup a découvrir dans les archipels des mers du Sud…

 

venez également nous suivre sur le forum :http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

LIRE LA SERIE DE TELOS : Canalisations de Aurélia Louise Jones : Révélérations de la nouvelle Lémurie

 

 

83image2

 

 

Les peuples du centre de la Terre

  

 

Gif circulaire Au centre de la Terre et sous la croûte terrestre sont rassemblées un grand nombre de civilisations très anciennes, venues de mondes et d’univers éloignés il y a plusieurs éons. Bien que plusieurs aient conservé un certain degré de densité physique, toutes existent dans un état de conscience ascensionné qui relève de la cinquième ou de la sixième dimension, ou de dimensions encore supérieures. 

 

Le réseau d’Agartha comporte environ 120 cités de lumière souterraines, peuplées en majorité par des Huperboréens ; au moins quatre villes sont habitées par des Lémuriens et quelques-unes, par des Atlantes. Les être résidant dans les agglomérations à proximité de la surface sont également dans un état ascensionné, mais la majorité d’entre eux ont conservé une certaine densité physique. Le réseau Agartha était jadis sous la gouverne de la capitale Shamballa mineure. Ses citoyens sont huperboréens. Plus récemment, Telos a pris la tête du réseau Agartha. 

 

Message de Telos, canalisé par Aurelia Louise Jones – Lémuriens- 

Les restes de Lémurie

Gif circulaire

-       Que reste-t-il de la Lémurie à la surface ? y a-t-il des vertiges à quelques endroits ? On n’entend jamais parler de cet aspect de la Lémurie, tandis qu’il est souvent question à l’heure actuelle des vertiges de l’Atlantide que l’on va découvrir un peu partout à la suite des changements géophysiques prévus

Ceux d’entre vous qui vivent sur la côte est du continent nord-américain entendent parler davantage de l’Atlantide, car plusieurs êtres qui se son incarné là sont d’anciens Atlantes. Les dirigeants des Etats-Unis, particulièrement ceux qui se trouvent à Washington, D.C., sont d’anciens Atlantes purs ; plusieurs d’entre eux furent responsables de la destruction de leur continent. Voilà pourquoi, en ce pays et parli ceux qui vivent près des anciens rivages atlantes, l’intérêt porte surtout sur les découvertes liées à cette civilisation. Une grande partie de la population américaine actuelle, particulièrement sur la côte est, est composée de gens qui ont péri en Atlantide. De plus, la conscience de la grande majorité des Américains est très semblable à celle des anciens Atlantes. L’Atlantide était située dans l’océan Atlantique, dont elle occupait une grande partie. Elle avait à peu près la superficie du Canada et des Etats-Unis mis ensemble. 

La Lémurie était située dans l’océan Pacifique ; elle occupait également une immense superficie. La civilisation lémurienne a existé pendant plus de quatre millions et demi d’années avant de disparaître. L’Atlantide était considérée comme une jeune civilisation composée d’êtres provenant à l’origine de cinq systèmes solaires et dont l’évolution de l’âme différait grandement de celle des Lémuriens. Ces civilisations ont duré environ 200 000 ans avant leur engloutissement. 

Votre mode de vie actuel se rapproche davantage de celui des Atlantes. Votre civilisation est encore très influencée par l’ancienne conscience atlante, car un grand nombre de vos dirigeants politiques, économiques et religieux, ainsi que vos médias, portent en eux la souillure de l’ancienne corruption atlante. Les derniers jours de l’Atlantide sont encore inscrits profondément dans la mémoire cellules des masses et de vos dirigeants. 

Le temps est venu pour vous tous d’éliminer l’empreinte de cette ancienne conscience et d’embrasser un monde d’ « Unité » où il n’y a plus ni Atlantes, ni Lémuriens, mais uniquement une humanité vivant de la magie de l’Amour et dont les membres sont unis en une fraternité planétaire, comme des enfants tous créés par l’amour et la tendresse du même « Père céleste ». 

L’époque de la Lémurie se situe approximativement entre 4 500 000 ans. Avant l’engloutissement de la Lémurie et de l’Atlantide, il y avait sept grands continents sur cette planète. Les terres formant l’immense continent de la Lémurie comprenaient celles qui reposent maintenant au fond de l’océan Pacifique, ainsi qu’Hawaii, l’île de Pâques, les îles Fidji, les nombreuses îles de la Polynésie française, sans compter Madagascar et des terres localisées dans l’océan Indien. Toutes les îles du Pacifique, habitées ou non, sont d’anciens sommets montagneux du continent perdu de la Lémurie, dont la côte est s’étendait jusqu’à la Californie et au-delà. 

La principale région du continent, celle où se trouvait le palais que le roi et la reine utilisaient comme résidence, portait le nom de Telos. C’est là qu’étaient les édifices administratifs essentiels au pied du mont Shasta. Voilà pourquoi les Lémuriens ont choisi d’appeler leur cité « Telos » quand ils sont passés à la « clandestinité ». 

La Lémurie était si vaste qu’elle avait été divisée en cinq secteurs dont chacun avait ses dirigeants et ses propres édifices administratifs. Tous étaient cependant reliés et sous la direction de la plus haute hiérarchie lémurienne, celle du roi et de la reine, qui vivaient dans la région principale de Telos, près du mont Shasta. 

Le mot Telos signifie « communication avec l’Esprit ». la province de Telos était assez vaste. Elle comprenait toute la Californie dans sa superficie originelle, dont une grande portion a coulé dans l’océan Pacifique ; elle incluait aussi l’Oregon, l’Etat de Washington et une partie de la Colombie-Britannique, dont l’île de Vancouver, et une partie du Nevada. 

Message d’ADAMA, notre mentor Lémurien  – Le retour de la Lumière. 

Les tunnels menant à l’intérieur de la Terre

Les tunnels menant à l’intérieur de la Terre dans LEMURIENS de TELOS Gif_anime_Diddl_10Toutes les planètes sont creuses ; autant celles de ce système solaire que de l’ensemble de l’univers. Naturellement, elles ne possèdent pas toutes une densité tridimensionnelle, mais elles sont toutes creuses à l’intérieur. La plupart sont peuples de sociétés appartenant à diverses dimensions, surtout à la cinquième et au-delà. Bien qu’il y ait encore plusieurs astres tridimentionnels au sien de la création, ils comptent pour peu parmi ceux qui sont à cinq dimensions. Ils ne sont pas tous habitués à leur surface, mais tous abritent des peuples à l’intérieur. Mars, en l’occurrence, contient une civilisation ascensionnée de la cinquième dimension qui prospère en son centre, invisible et indécelable pour vos scientifiques. L’intérieur et la surface de Vénus portent aussi une population de la même dimension qui s’apprête à passer à la sixième ; l’humanité ne peut la déceler, ni par ses facultés sensorielles ni par ses instruments. Voilà pourquoi vos scientifiques en ont conclu que ces mondes sont inhabités et impropres à la vie. 

Les planètes sont créées par les Elohim, les architectes de la Création. Bien que chacune soit différente et douée d’un caractère unique, les écosystèmes internes et externes partagent une base similaire ; l’architecture des planètes permet les déplacements à l’intérieur de leur structure. 

La Terre comporte elle aussi ces caractéristiques. Au moment de sa formation, on a échafaudé un modèle interne spécifiquement pour elle, avec un certain nombre de tunnels naturels intégrés à ses multiples grilles énergétiques. Par ailleurs, quelques peuples qui l’habitèrent jadis, bien avant les débuts de votre préhistoire, ont aussi amélioré le réseau de souterrains existant et l’ont encore étendu. Il y a plus de 200 000 ans une ou deux sociétés très évoluées, provenant d’un autre univers, se sont installées dans la Terre ; c’est ce que vous appelez « la Terre creuse ». Ces populations ont apporté de formidables améliorations aux réseaux de galeries. A ce jour, ces habitants s’y trouvent encore, mais dans un état complètement ascensionné. Pour la construction des tunnels, il s employèrent une technologie qui vous est inconnue, mais qui rendit le travail tout à fait aisé. 

Ultérieurement, d’autres sociétés élirent résidence au sein de la Terre ; plusieurs cités de lumière y furent édifiées. Chacune de ces sociétés venues vivre au cœur du globe terrestre creusa des passages supplémentaires connexes au réseau en place. A l’intérieur de la Terre, ces tunnels d’une grande précision, fruits d’un savoir supérieur, assurent des déplacements aisés et rapides. Les galeries actuelles permettent à chaque citoyen de l’intérieur du globe terrestre de passer de son domicile  à n’importe quel endroit dans la Terre creuse en moins de trois ou quatre heures. Ceux qui sont capables de se téléporter en font également usage ; ils atteignent ainsi leur destination en quelques minutes ou secondes. Les sociétés plus récentes ont toujours bénéficié de l’apport des cultures anciennes pour la conception d e leurs tunnels. 

Ainsi, on peut affirmer que le réseau souterrain fut bâti à différentes époques par divers cultures. Les Lémuriens qui habitent l’intérieur du mont Shasta sont considérés comme les « nouveaux venus ». Ils n’y sont installés que depuis environ 15 000 ans, une arrivée plutôt récente par rapport aux autres communautés qui y résident depuis beaucoup plus longtemps. Nous avons commencé à ériger notre ville il y a environ 3 000 ans avant l’engloutissement de notre continent. 

Message de Telos, canalisé par Aurelia Louise Jones 

Lémurie et Atlantide

-       Selon mes constatations, la connexion de l’humanité à la Lémurie semble se faire au niveau du cœur, c’est-à-dire à l’intérieur de soi, tandis que la connexion vibratoire à l’Atlantide semble s’établir par les découvertes de vestiges à partir desquels une grande quantité de connaissances seront divulguées. Est-ce effectivement le cas ? Dans l’affirmative, pouvez-vous développer ce point ?

Lémurie et Atlantide dans RETOUR DE LA LUMIERE 51ht16la

Sous plusieurs aspects, cela paraît exact. C’est aussi l’image projetée par ceux qui, à la surface, cherchent à découvrir des mystères cachés et qui, à ce stade-ci, ne peuvent se souvenir que de l’Atlantide et ne sont pas encore conscients de tout ce que l’avenir réserve à cette planète. Ils ne sont pas non plus conscients que les êtres de la civilisation atlante ascensionnée ont maintenant atteint le même degré d’ouverture du cœur que nous. 

Les Atlantes ascensionnés ne vivent pas uniquement sous le plateau du Mato Grosso, au Brésil. Plusieurs se sont également disséminés dans d’autres villes souterraines, facilitant la transformation de la planète et l’évolution de l’humanité, avec tout le feu de leur cœur, mains dans la main avec nous, les Lémuriens. 

Comprenez que la plus grande partie de l’humanité actuelle a connu de longues périodes d’incarnation en Lémurie et en Atlantide, successivement ou simultanément. Personne ne peut prétendre n’avoir qu’une seule identité. Vous êtes tous formés de multiples couches de toutes sortes d’expériences à diverses facettes accumulées au cours des quelques derniers millions d’années, bien au-delà de l’Atlantide et de la Lémurie. En tant qu’être divins, vous avez choisi ces expériences dans vos aventures d’exploration des univers. 

L’Atlantide fut reconnue pas ses réalisations technologiques, la beauté de son architecture et tous les trésors que des « esprits humains » étaient capables de créer. Toutes ces créations de l’esprit ont beaucoup de valeur ; elles ont constitué une phase importante du développement de l’âme. Ce qu’offre à ce jour l’Atlantide ancienne en fascine plusieurs, mais ce qu’offre l’Atlantide d’aujourd’hui ne diffère pas beaucoup de ce que nous vous offrons nous-mêmes. Nous tous, Lémuriens et Atlantes avons fait évoluer notre conscience bien au-delà de ce que ces deux continents pouvaient offrir il y a des milliers d’années. Toute la technologie et tous les trésors de l’Atlantide remonteront à la surface, mais dans un contexte différent. Cela se déroulera dans l’énergie du nouveau monde, tellement meilleure et plus avancée que celle d’il y a dix mille à onze mille ans ! 

Ceux qui espèrent découvrir les trésors et la technologie de l’Atlantide cherchent encore quelque chose à l’extérieur d’eux-mêmes, non conscients que cela représente pour nous une énergie du passé démodée en comparaison de ce qui sera ramené à la surface dans l’avenir. En général, la conscience atlante était trop souvent dominée par l’esprit, au détriment du cœur ; c’était principalement une conscience du « faire ». 

Ceux qui tentent de vivre selon leur cœur se sentent plus proches de la Lémurie. Ils savent que tout ce qui se trouve à l’extérieur d’eux-mêmes n’est que création de l’esprit, et leur cœur n’est pas focalisé là-dessus. Les besoins du cœur sont très différents et très simples. La vie en fonction du cœur renvoie à une conscience de l’ « être ». 

L’idéal consiste à équilibrer le cœur et l’esprit. Ayant tous deux leur fonction propre, ils sont des aspects nécessaires du Soi divin. Quand l’esprit est au service du cœur, la sagesse et la connaissance se trouvent au premier plan. Quand l’action résulte de l’être, il y a magnificence dans les deux mondes. En tant que maîtres, nous utilisons certainement notre esprit, mais nous avons transformé nos anciens esprits humains limités, régentés par l’ego falsifié, en la manifestation de l’Esprit infini de Dieu, toujours au service du Cœur pour créer l’illimité dans toutes sa splendeur à chaque instant du maintenant. 

La Lémurie semble avoir été oubliée davantage parce qu’elle a disparu de la surface un peu plus de 15OO ans avant l’engloutissement de l’Atlantide et qu’elle n’a laissé que peu de traces, que vous ne pouvez d’ailleurs percevoir qu’avec les yeux du cœur. Mais le temps est maintenant venu pour chacun de se rappeler la « mère patrie », pas tellement en raison de ce qu’elle fut il y a longtemps, mais plutôt de ce qu’elle offre encore à l’humanité. 

En tant que Lémuriens, nous avons vécu sur cette planète selon le cœur, et ce, pendant des millions d’années, avant qu’un déclin de la conscience s’installe progressivement chez notre peuple. Peu à peu, la vie merveilleuse que nous avions connue durant tous ces millénaires se détériora jusqu’à devenir difficile et très tridimensionnelle ; 

Jusqu’à la chute, nous avions créé dans notre monde, pendant des millions d’années, l’illimité, la magnificence et la beauté majestueuse bien au-delà de ce qu’avait créé l’Atlantide. Mais, bien que nous fûmes ici physiquement, nous vivions dans une autre fréquence vibratoire alors invisible à la plupart des Atlantes ou des autres gens qui venaient nous rendre visite. Quand des gens qui ne vibraient pas à notre fréquence venaient chez nous, ils ne voyaient pas grand-chose de la vraie Lémurie. Ils ne percevaient pas autant de beauté et de perfection qu’ils en voyaient en Atlantide, car celles-ci n’était visibles qu’à ceux dont la vision spirituelle était développée. 

Tout comme vous ne voyez pas encore les merveilles des cités de lumière cristallines suspendues au-dessus de vos villes polluées, personne ne nous voyait non plus. Ce que nous avons créé dans la troisième dimension n’était qu’une version limités de la véritable Lémurie, dans le seul but de jouir des beautés de la nature, de la « terre de Pan », avec un aspect différent de notre physique. Pendant très longtemps, nous n’avons créé dans la troisième dimension que des logements et des structures, en utilisant des matériaux empruntés à la nature et que nous pouvions partager. Pour nous, c’était l’équivalent de vos cabanes en forêt. Nous nous y rendions de temps à autre, tout en vivant dans nos cités d’une plus haute fréquence vibratoire. Nos gens apparaissaient dans la troisième dimension quand ils avaient temporairement envie d’une expérience différente de la vie, ou d’une activité tridimensionnelle. A une certaine époque, tous les Lémuriens étaient capables de traverser les dimensions à volonté avec leur conscience, tout comme vous traversez les étages d’un grand building dans un ascenseur. C’était aussi simple, et vous revivrez cette expérience dans l’avenir. 

Avions-nous une technologie ? Bien sûr, mais ce n’était pas exactement celle des Atlantes. Pendant très longtemps, nous n’avons pas eu besoin du genre de technologie dont ils disposaient, car notre niveau d’évolution spirituelle nous permettait de nous en passer. Les Atlantes étaient pleinement ancrés dans la troisième dimension depuis le début, tandis que nous n’y étions pas limités. Un jour, vous n’aurez plus besoin de la technologie dont vous dépendez maintenant. Notre technologie, nos habitions, nos temps et nos cités étaient d’une fréquence vibratoire supérieure à celle des Atlantes. Ce que nous possédions était réel et tangible pour nous, mais presque invisible à eux et aux autres qui ne vivaient pas selon leur cœur. Quand notre continent fut détruit, nous avons donc laissé dans la densité de votre dimension moins de preuves tangibles de notre civilisation que les Atlantes. 

Message d’ADAMA, notre mentor Lémurien 

123

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...