Lorsqu’on a choisi de travailler avec la Lumière

 

Les travailleurs de la lumière sont ceux qui se sont portés volontaires, avant la naissance, pour aider la planète et sa population à se soigner des effets de la peur. Chaque travailleur de la lumière est là pour un but sacré. Très souvent, cependant, la vie sur terre avec son objectif matériel crée une forme d’amnésie chez les travailleurs de la lumière. Ils oublient alors leurs identités divines et parfaites, et aussi leurs capacités à aider miraculeusement la terre et tous les êtres vivants. Lorsque les travailleurs de la lumière oublient leur véritable identité et leur but, ils se sentent perdus et effrayés.

etre

N’oubliez jamais que vous êtes un travailleur de la lumière :

1. Vous Sentez-vous appelé à soigner les autres.

2. Vous voulez résoudre les problèmes sociaux et environnement du monde.

3. Vous Croyez que les méthodes spirituelles peuvent guérir toute situation.

4. Vous avez eu des expériences mystiques, telles que des prémonitions psychiques ou des rencontres angéliques.

5. Vous avez subi des expériences de vie sévères qui ont érodé la connaissance de votre perfection divine.

6. Vous voulez guérir votre propre vie comme première étape dans la guérison du monde.

7. Vous Sentez-vous obligé d’écrire, d’enseigner ou de conseiller sur vos expériences de guérison.

8. Vous ressentez l’urgence du temps de remplir votre mission avant de savoir que vous êtes ici pour un but plus important ou même si vous ne savez pas ce que c’est ou comment l’accomplir.

Partout sur la planète en ce moment, les travailleurs de la Lumière réveillent des souvenirs fragiles au sujet de la raison pour laquelle ils sont venus sur terre. Ils entendent un appel intérieur qui ne peut être ignoré. Cet appel rappelle qu’il est maintenant temps d’arrêter de travailler avec des rêves matériels et de se rendre au travail. Beaucoup de travailleurs de la lumière découvrent des dons spirituels innés, tels que les compétences en communication psychique et les capacités de guérison spirituelle. Ce sont les cadeaux que nous nous sommes portés volontaires pour guérir la terre et sa population pendant les décennies cruciales entourant le millénaire.

Les prophéties ont prédit notre venue, et maintenant il est temps pour nous d’accomplir nos objectifs Divins. Le monde dépend de nous!

Nous, qui sommes des travailleurs de la lumière, n’avons pas nécessairement besoin d’ajouter quoi que ce soit pour nous préparer à notre mission. Nous avons déjà des capacités innées, même si elles sont actuellement inactives. Au lieu de cela, nous devons travailler sur la libération de peurs qui nous empêchent de se sentir confiant dans nos capacités de travailleur de la lumière. Lorsque vous vous rappelez que votre pouvoir en tant que travailleur de la lumière vient de votre moi supérieur et de Dieu (et non de « vous »), vous vous sentez automatiquement plus sûr de vos capacités de guérisseur spirituel.

Avec notre intention, notre pensée et notre esprit concentrés, nous pouvons guérir n’importe quoi. Il n’y a pas de limites, sauf celles que nous mettons sur nos capacités de guérison.

Nous pouvons certainement guérir la terre avec notre approche spirituelle.

En fait, les scientifiques ont récemment démontré que les gens peuvent changer la température de l’eau et de l’air, ainsi que des structures de nuages, simplement à travers leurs pensées. Les chercheurs savent depuis des années que la prière affecte positivement les plantes et les animaux. Ces études révèlent quelque chose que beaucoup de travailleurs de la lumière ont déjà connu: nos prières collectives et nos pensées curatives peuvent éviter les prophéties du traumatisme mondial.

Il n’y a qu’un seul esprit et un esprit, et nous faisons tous partie de cette intelligence collective et de cet amour. Des résultats miraculeux dans les laboratoires scientifiques démontrent la base factuelle de l’unité de toute vie. Il n’y a pas longtemps, les scientifiques américains et japonais ont rattrapé les sujets de test à la pression sanguine et aux appareils de surveillance cardiaque. Simultanément, dans des chambres séparées et scellées, d’autres sujets de test ont été invités à penser des pensées aimantes ou fâchées à propos des gens branchés aux machines. À l’instant exact où un sujet tenait une pensée aimante, la pression sanguine et la fréquence cardiaque de la personne surveillée ont considérablement chuté. Et puis, au moment précis où une pensée colère a été projetée, les signes vitaux de la personne ont monté en flèche vers le haut.

Nous, qui sommes des travailleurs de la lumière, sommes déjà conscients du pouvoir de nos pensées.

Si votre intuition vous exhorte vers une fonction de guérison, vous pouvez être sûr que c’est une voix divine et pas seulement des vœux pieux. Ces dernières années, un appel spirituel a été diffusé, comme une demande psychique « d’aide recherchée », demandant aux travailleurs de la lumière de se réveiller à leurs rôles curatifs. Ceux qui ont entendu l’appel me contactent parfois, demandant de réconforter que cette voix intérieure ne les configure pas pour la déception ou l’échec possible.

Je peux certainement comprendre cette peur, puisque je l’ai expérimenté moi-même. Quand j’étais une jeune mère, j’ai commencé à avoir des visions spontanées dans lesquelles je me voyais comme guérisseur et auteur. Ces visions m’ont effrayée, parce que je ne pensais pas avoir eu le temps, l’argent ou l’intelligence pour réussir. J’ai donc commencé à trop manger pour faire taire la voix intérieure et les visions. Je ne me sentais pas prêt ni qualifié pour réveiller ma mission.

Ce que je faisais, c’était l’équivalent de pousser le « bouton Snooze » sur mon réveil spirituel. En excès, c’était ma façon de retarder le plan de Dieu pour moi, parce que la nourriture alimente temporairement le son et la vue de mon plan de vie Divin. Avant de me rendre au Créateur   j’ai demandé de l’aide pour faire de ma vision intérieure une réalité. J’ai découvert que dès que je me suis engagée à suivre mon but de vie, des portes m’ont été ouvertes pour la suite. De manière miraculeuse que je n’aurais jamais pu planifier, tout dans mes visions est devenu une réalité.

Nous ne pouvons pas échouer lorsque nous acceptons la mission que nous avons choisie avant notre incarnation.

Le pouvoir et l’intelligence de l’esprit unique ne font aucune erreur. Nous n’aurions pas été affectés à notre rôle de travailleur léger, si nous n’étions pas parfaitement qualifiés. Puisque nous sommes faits à l’image et à la ressemblance de Celui qui est omniscient, aimant et capable de guérir n’importe quoi, nous pouvons nous détendre dans la connaissance sûre que nous sommes nés pour guérir. 

doreen
 
Pour en savoir plus sur les travailleurs de la lumière, consultez Le livre : Le chemin du travail de la lumière Par  DOREEN VIRTUE

L’Ange du Pardon, son message à l’humanité

 Derrière le voile du christianisme extérieur représenté par les 3 églises orthodoxe, catholique et protestante, existe une voie christique cachée, un chemin intérieur d’éveil de la conscience basé sur la connaissance de l’homme et l’alliance avec le monde des Anges.

Les Anges sont les gardiens de la véritable destinée de l’homme, qui est de devenir un homme-Ange, un Christ vivant, un libérateur, un thérapeute pour la terre et l’humanité.

Aujourd’hui, certains hommes sont parvenus à rétablir ce lien de Lumière qui jadis, reliait naturellement les hommes avec leurs Frères aînés, les Anges. Parmi eux, l’Ange du pardon s’est manifesté pour délivrer un message et un enseignement rare et précieux à l’humanité, dont voici un extrait*..

 * Vous trouverez le message et les enseignements de l’Ange du pardon dans leur intégralité dans le livre « L’Ange du pardon, son message à l’humanité« , de Loïc Albisetti, paru aux Editions Essénia. Vous trouverez déjà dans cet article quelques extraits de ce message sacré.

 ange du pardon

La mission de l’Ange du pardon au sein de la terre et de l’humanité

L’Ange du pardon* est semblable à une petite source cachée dans un temple de cristal au centre de la Terre. Ce temple sacré est le cœur même de la Mère du monde dont chaque battement fait jaillir de cette source une eau-lumière, une eau de l’âme invisible, qui pourtant fait vivre, croître et prospérer tout ce qui se trouve à la surface de la terre. Mais la tâche de l’Ange du pardon n’est pas de demeurer une petite source ; non, sa mission est de devenir un grand fleuve ardent, semblable à un courant de Lumière ascendant traversant tous les mondes jusqu’aux étoiles, en passant par l’homme.

Comme l’Ange du pardon lui-même le décrit à travers son message, ce courant lumineux passe d’abord par la terre et les pierres, l’eau et les plantes, l’air et les animaux pour finalement entrer dans l’homme, qui est la porte du feu et des mondes supérieurs. Malheureusement, cela fait bien longtemps que l’être humain ne porte plus les mondes supérieurs, mais plutôt des mondes sombres et malades, et ce, dans une totale inconscience et ignorance de la réalité et de leur emprise.

Cependant, si l’homme rétablit ce lien avec les mondes supérieurs et ouvre les portes de sa vie intérieure à la sainte présence de l’Ange du pardon, celui-ci peut accomplir sa mission : libérer l’âme de la terre, la Mère, et rétablir son lien originel avec le Père. Ainsi, il n’y a plus de séparation ni d’opposition entre le ciel et la terre, l’esprit et la matière, la pensée et le corps, l’invisible et le visible. Semblable au cobra royal qui s’éleva à travers la colonne vertébrale du Bouddha jusqu’à se dresser au-dessus de sa tête, l’Ange du pardon peut alors protéger tous les êtres du mauvais sort et rayonner sa bénédiction dans toutes les directions du monde.

L’Ange du pardon est donc indissociablement lié aux maîtres et aux sages qui constituent la grande Tradition immortelle de la Lumière sur la terre. C’est pourquoi cet Ange insiste tellement sur l’importance de cette tradition dans son message, demandant aux hommes de s’unir à elle pour retrouver leur origine divine et leur véritable chemin de destinée :

« Le Père m’a envoyé dans le monde de la chute (le monde manifesté, matériel) afin qu’à travers la Tradition des Maîtres, je puisse ramener tous Ses enfants vers le royaume de la Lumière.

Le maître Jésus était un avec moi et parlait de ma mission sur Terre lorsqu’il a prononcé la grande parole libératrice : « En allant vers mon Père, j’emmènerai la Terre entière avec moi.» Ainsi, je me manifeste dans votre monde à travers le corps de la Tradition des Maîtres et sachez qu’en dehors de ce corps pur, il est inutile et vain d’invoquer ma présence. » 

Les conséquences insoupçonnées de la présence ou de l’absence de l’Ange du pardon

À travers cette image vivante de l’Ange du pardon comme une petite source, puis un fleuve de Lumière qui s’élève du centre de la terre jusqu’à entrer dans l’homme préparé pour le recevoir, on peut mieux comprendre le sens profond de son message à l’humanité.

On peut également comprendre pourquoi cette vertu en apparence insignifiante est en réalité d’une importance capitale, non seulement dans nos vies d’êtres humains, mais également pour tous les règnes de la terre. En effet, si l’eau-Lumière du pardon et de la bienveillance ne circule plus entre nous, la terre de nos cœurs se dessèche, nos relations s’appauvrissent, se crispent et les conflits arrivent. Puis, par la loi de causes à effets, c’est la terre entière qui se dessèche et devient aride, se couvrant d’un manteau de tristesse et de désespoir, suivant l’expression de Baruch : « Jérusalem, quitte ta robe de tristesse » (Baruch 5:1). « Jérusalem » (littéralement : le « royaume de la paix et de l’unité ») désigne ici l’humanité dans son unité originelle, qui a été brisée par sa chute et la rupture de son lien intérieur avec les mondes supérieurs. C’est ainsi que la terre, notre Mère, s’est progressivement recouverte d’une « robe de tristesse » ; de la connaissance de cette réalité à la fois concrète et spirituelle, vient également l’antique expression des prêtres d’Egypte qui se faisaient appeler les « Fils de la Veuve », évoquant le deuil de la Déesse Mère Isis, divinité de la Terre.

 l-ange-du-pardon

Par un heureux et miraculeux hasard – celui-ci n’existant pas ou alors étant Dieu Lui-même – j’ai découvert un précieux texte du maître essénien Peter Deunov au sujet de la vertu du pardon. Ce texte date déjà de plus d’un siècle et n’a pourtant pas perdu une ride ! En effet, on peut même dire qu’il est plus actuel que jamais. A travers cet enseignement, le maître révèle le lien vivant et subtil qui existe entre la nature de l’eau des relations humaines et l’état de la terre. Il nous montre ainsi l’importance du pardon et les conséquences insoupçonnées de sa présence ou de son absence sur la terre :

« Pardonner est l’une des plus petites vertus. Sur cette si petite vertu repose toute la culture actuelle. La fertilité de la terre aussi repose sur le pardon.

Si les hommes de culture dressaient des statistiques, ils pourraient remarquer l’action d’une grande loi de causes à effets. Ils pourraient remarquer que toutes les années de famine sur la terre sont la conséquence du manque de cette petite vertu. Si elle manque, surviennent alors les grandes catastrophes qui commencent d’abord à l’intérieur de la société comme par exemple, des persécutions entre les différentes églises pour savoir laquelle est la plus juste. J’appelle une église juste celle qui applique la loi du pardon, qui applique l’Amour, celle qui ne voit pas les erreurs chez son frère.

Soyez prêts à pardonner.

Tu vas pardonner à quelqu’un pour Dieu qui vit en lui.

Pourquoi l’homme doit-il pardonner ? Parce que chaque vexation qui vous est infligée, consciemment ou non par autrui, a pour but de vous préserver d’un mal qui doit se produire[1]. »

  1. Extrait du livre de Peter Deunov « le livre des Anges ».

En effet, bien souvent nous nous vexons d’une parole qui nous est dite et qui peut effectivement être parfois maladroite. Alors nous nous braquons, voire même entrons dans la rancune ou la colère. Mais en réagissant de la sorte, nous augmentons le mal et l’énergie destructrice de la guerre et du conflit, qui n’apporte jamais rien de positif, bien au contraire. Par contre, si nous entrons dans l’intelligence et la vision impersonnelles de l’Ange du pardon, notre regard s’élève naturellement au-delà des apparences et de la personne qui nous a contrariés. Nous pouvons alors constater avec étonnement que cette personne n’était qu’un trompe-l’œil, qu’un instrument de forces liées à notre propre karma − personnel, héréditaire ou culturel − ne demandant qu’à être libérées de notre inconscience… 

Pour en savoir plus :

Article complet dans le magazine Essentiel n°33 – avril-mai-juin 2017 par Loïc Albisetti 

L’Ange du Pardon, son message à l’humanité – Loïc Albisetti – Ed. Essénia

L’éveil à nos vies parallèles grâce à la MerKaNa

 

Aujourd’hui, avec l’amincissement du voile, nous avons tous diverses visions d’autres vies. Par habitude, nous pensons qu’il s’agit de vies antérieures, mais ce sont en fait des vies parallèles. Nous devenons de plus en plus conscients de nos autres Soi à l’état d’éveil, en rêve ou en méditation.

La question se pose de savoir comment accueillir ces expériences qui remontent à la surface afin de bien comprendre qu’elles font toutes partie de notre être….

bulles

Les réalités parallèles associées à notre vie présente ne sont pas différentes de nos vies passées ou futures, car toutes les réalités existent dans un présent non linéaire. Les réalités parallèles de notre vie « actuelle » sont plutôt des réalités « probables ». Toutefois, selon les mécanismes mentaux, elles sont tout aussi accessibles que les probabilités passées ou futures, car même les existences que nous considérons comme passées se déroulent simultanément dans l’hologramme de l’instant présent. Les « réalités » dont nous faisons l’expérience dans toute vie simultanée ne sont que des composantes d’un menu infini de potentialités que nous choisissons de vivre et elles peuvent changer beaucoup plus que nous le réalisons. Toutes les existences sont des illusions que nous rêvons dans notre réalité apparente.

Le passé et le futur tels que nous les concevons sont comme une série de récepteurs contenus dans la partie cristalline du cerveau physique et dans l’esprit non physique à l’intérieur d’un champ de l’ultraviolet. Ces codes électromagnétiques peuvent se modifier et ils sont d’ailleurs en fluctuation constante. Nous déterminons notre destinée qui n’est pas linéaire, mais très dynamique. Le passé est malléable et il n’est pas plus fixé que ne le sont le présent et le futur. Nos processus mentaux et nos croyances créent notre passé, dont il existe autant de versions valides qu’il y en a du futur. Nous choisissons parmi un assortiment de potentialités les expériences que nous désirons vivre …

En vérité, cette communications s‘établit dans le corps de lumière cristallin, la MerKaNa et elle a une portée beaucoup plus grande que l’humanité ne le réalise. Les cellules physiques réagissent entre elles et leur activité déclenche des centres de conscience du corps de lumière cristallin, centres situés à la fois dans le temps linéaire et dans la multidimensionnalité. Un peu comme à l’image de sous-programmes informatiques : notre programme Windows permet à d’autres programmes, comme les logiciels de traitement de texte Word, Excel ou PowerPoint, d’exister dans son format matriciel. On peut y accéder, les modifier, et les traiter n’importe quand au moyen du programme maître, en suivant des instructions précises.

Merkana

La MerKaBa est donc devenue de moindre importance grâce à la conscience que nous prenons de notre rapport à la MerKaNa ! 

La MerKaNa est très différente de la MerKaBa sous l’aspect du magnétisme et de la polarité. Elle n’a pas de genre et elle est engendrée par la grille cristalline au niveau initial de la cinquième dimension. La MerKaba n’opère que dans la troisième dimension, donc dans la dualité, et elle est surtout générée par la grille magnétique. Il existe des lois physiques qui s’appliquent à la navigation spatio-temporelle interdimensionnelle et intradimensionnelle. L’humanité finira par les redécouvrir. Lorsqu’elle le fera, les frontières apparentes entre le passé, le présent et le futur seront alors mieux comprises.

En effet, ce sont ces filtres tridimensionnels qui créent l’illusion linéaire du déroulement séquentiel du temps et c’est précisément la raison pour laquelle l’humanité croit qu’un moment existe, puis qu’il disparaît pour toujours, suivi ensuite par un autre qui s’évapore également dans le grand brouillard fugitif du passé.

En tant qu’humains, vivant dans la dualité, nous considérons que les actions présentes peuvent modifier le futur, mais elles peuvent également modifier le passé. Oui, tout ce que nous faisons influe sur notre passé, ainsi nous pouvons éliminer les traumatismes vécus et les erreurs commises il y a des années ou dans d’autres existences ! Il s’ensuit logiquement que le futur, le présent et le passé sont sans cesse recréés par l’individu à mesure que ses croyances, ses attitudes et ses relations changent et évoluent.

Les changements que nous effectuons sont très réels. Le petit enfant intérieur est toujours là chez l’adulte que nous sommes tandis que les années passent. Cet enfant intérieur est également dynamique ; il n’est pas fixé dans une version permanente. Il change tous les jours, comme l’adolescent, le jeune adulte et la personne âgée de notre avenir.

En conséquence, il nous incombe d’entrer dans les énergies de l’ascension, de saisir le pouvoir de l’instant présent et de réaliser que nous pouvons et devons modifier le passé, notre passé individuel depuis le présent. Dans l’instant présent, nous pouvons devenir la MerKaNa et acquérir le contrôle de tout ce qui existe dans notre multidimensionnalité. C’est une Vérité universelle sacrée qui prend de l’expansion quand nous y entrons. Elle procure le pouvoir de cocréer dans le moment présent, au-delà du temps linéaire et des séjours hologrammiques dans l’Omni-Terre.

Les problèmes et les blocages personnels surgissent quand l’évolution appropriée du passé est entravée et empêchée d’avoir lieu spontanément. Dans certains cas, une névrose sérieuse   survient précisément parce que l’individu n’a pas modifié son passé. Par exemple, on peut avoir choisi une vie dans laquelle la participation à un événement catastrophique a pour conséquence une perte de vie traumatisante. Ce choix peut avoir été fait pour plusieurs raisons de croissance. Ainsi, dans les existences séquentielles, l’entité apprécie peut-être beaucoup plus le temps passé avec des êtres chers parce qu’elle a appris que la vie peut prendre fin de façon inattendue.

Il faut savoir que ces grands traumatismes qui ont été choisis comme leçons de vie  dans une existence sont souvent tellement surchargés sur le plan émotif qu’ils débordent sur les programmes d’autres vies et les affectent. Ce fâcheux débordement peut s’exprimer sous la forme d’une peur intense de prendre l’avion, d’une peur de l’eau et de la noyade, et ainsi de suite. Nous pouvons entrer dans la Conscience Quantique et éliminer le négatif tout en retenant la leçon de croissance, et remplacer entièrement l’événement par un autre qui est positif. Il nous est possible de modifier de passé.

Nous devons absolument comprendre que si nous avons choisi de vivre un traumatisme, il y a une raison à cela, mais il est également vrai que certaines expériences traumatiques ou moins désirables ont simplement pour but de nous montrer ce qui peut arriver si nous ne créons pas consciemment notre réalité. Si nous entretenons la croyance que le monde est mauvais ou que nous somme indigne, cette projection mentale très individualisée attirera fatalement une expérience fâcheuse dans la réalité physique où notre état d’esprit l’a manifestée. Dans tous les cas cependant, nous avons la capacité et le besoin d’en tirer une leçon, puis de transformer l’expérience passée en une expérience plus positive.

Tout ceci est nécessaire et peut s’effectuer sur le plan de conscience de la MerKaBa et de la MerKaNa. Encore une fois, il s’agit de comprendre que toutes les réalités sont en mouvement. Elles peuvent toutes se modifier.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

S’ouvrir aux multiples réalités

 

A cette étape de l’évolution de l’humanité actuelle, il est essentiel de vous ouvrir aux multiples autres réalités qui existent. Le fait que la majorité des gens se soient concentrés sur une seule réalité a créé un frein à la création de l’homme nouveau. Une seule réalité réduite signifie pour l’humain une sensation d’emprisonnement. Et chacun, même s’il ne peut la définir en ces termes, porte en lui cette sensation de limitation qui s’oppose à la sensation de l’infini universel que chacune de ses fibres reconnaît. En fait, c’est tout comme si un Etre était dans une prison et que des images, des fragrances et des musiques de l’extérieur lui étaient continuellement présentées. Sa réalité serait alors sa prison. Mais, bien sûr, tout ce qu’il reçoit de l’extérieur lui permettrait d’être en relation avec d’autres réalités, à moins qu’il ne ferme ses yeux et ses oreilles, qu’il ne fasse abstraction de tous ses sens et se concentre sur sa prison. Cela serait bouleversant, si réducteur pour lui, puisque tous ses sens intérieurs et extérieurs ont la faculté de le mettre en relation avec toutes les réalités, et même de faire en sorte que cette faculté plus subtile s’éveille pour qu’il sorte de sa prison. Eh bien, il en est ainsi pour beaucoup de gens en ce monde. La réalité qu’ils voient et touchent chaque jour est leur seule réalité. Ils font ainsi abstraction de tout ce qu’ils reçoivent des autres réalités. Ils s’enferment dans leur étroite réalité, tout en éprouvant au fond d’eux une sensation de contraction, d’oppression parce que leurs cellules captent tout de même l’immensité, l’infinité et la joie des autres réalités.

 

 francesca création

Ici, vous voyez le désert, les montagnes et le ciel, mais il y a aussi une énergie vaste et puissante. Des êtres Lumineux comme vous ont bien sûr la possibilité de se nourrir de cette masse d’énergie afin de s’éveiller. Puis, en ressentant la puissance émerger de tout ce qui vous entoure, vous pouvez constater l’existence d’une multitude de vastes espaces s’offrant à vous pur y évoluer. Mais en plus de vous y ressourcer, vous, Etres conscients, avez délibérément choisi comme rôle de vous imprégner de cette masse d’énergie pour ensuite la diffuser sur toute la Terre. Si certains le feront en transmettant des enseignements, la majorité d’entre vous le feront par leur vibration, leur regard, la puissance et la beauté de la vie transmise naturellement. Nous vous proposons de le faire tous ensemble en ouvrant de grands portails dans cette masse d’énergie afin qu’elle rayonne partout sur la Terre. En soi, cette masse constitue une autre réalité. Plusieurs humains nient cette réalité, alors que d’autres en doutent. Et, bien sûr, ce n’est point parce que vous ne la captez pas qu’elle n’existe pas.

Plusieurs d’entre vous, sont peinés de ne pas ressentir les vibrations particulières à chaque lieu visité. Ne soyez pas attristés ou en colère. Sachez tout simplement que les sens se referment ans un cadre où de nombreuses vies successives sont vécues dans une structure humaine qui refuse toute autre réalité que celle perçue par les cinq sens. Même votre vie actuelle a débuté dans un environnement d’humains qui sont si investis dans leur réalité qu’il ne leur vient même pas à l’idée que d’autres réalités puissent exister. De plus, le paradigme dominant actuel exige des humains qu’ils abordent la vie à partir du mental et de connaissances intellectuelles, en particulier celles fournies par les scientifiques. Pourtant, si ces derniers n’avaient pas eux-mêmes une certaine sensibilité et intuition, comment auraient-ils pu découvrir les informations qu’ils avancent ? On parle ici davantage de chercheurs ayant choisi d’ouvrir leurs sens afin d’aller au-delà du connu. Sans quoi, comment la science pourrait-elle progresser ? Quel paradoxe tout de même ; les humains sont amenés à regarder et à analyser leur monde à partir de ce qui est connu et de ce qui leur est affirmé comme étant scientifiquement démontré.

Tout comme si l’on vous disait : « Il y a certains chercheurs qui ont des facultés pour découvrir les secrets de l’univers, mais vous devez faire en sorte de vivre seulement avec ce qui est déjà connu et prouvé« . C’est éprouvant. Alors, ne soyez pas peinés ou en colère parce que vous ne ressentez pas ce que d’autres disent sentir. Détendez-vous, respirez la vie, ouvrez votre cœur. Plus le cœur s’ouvre à votre nature, à votre essence, à votre beauté et à celle qui vous entoure, plus vous vous émerveillez sans avoir à prouver quoi que ce soit, ni à tenter d’analyser l’invisible. Plus vous existez et plus vos sens s’ouvrent à nouveau.

Cette masse d’énergie est composée de plusieurs types de particules. Chaque type est libéré et absorbé en fonction d’un rythme déterminé par le niveau d’éveil de conscience de l’humanité. De plus, depuis quelques années, des particules en provenance du cosmos entrent dans votre atmosphère. Ces différentes particules ont des effets complémentaires. En ce moment, les rayons ultraviolets affluent massivement dans votre atmosphère, entraînant avec eux des particules cristallines qui stimulent les particules déjà présentes dans les champs énergétiques des deux couronnes de la Terre. Pour  que ce soit plus clair, imaginez au niveau des couronnes, une masse d’énergie, une sorte de nuage de couleur relativement dense, quoique subtile. Ces nuages de couleur sont composés d’un ensemble de particules de fréquences variées, chacune ayant un effet particulier sur la vie terrestre. Par exemple, ces particules influencent la structure génétique de la flore, de la faune et des humains. Elles affectent aussi la fréquence des espaces intérieurs ou intraterrestres de la Terre. Ainsi, le champ énergétique des couronnes, transformé par les rayons cosmiques, influence la fréquence vibratoire des espaces intraterrestres, qui libère alors d’autres types de particules. C’est un processus par étapes, cumulatif et coordonné.

FRANCESCA BLOG

Les humains conscients ressentent l’appel à accueillir ces nouvelles particules et à étudier leur fonction. D’ailleurs, nous vous guidons souvent à ce sujet. En vous invitant à Gobi pour vous affranchir de certaines limites et vous ouvrir à une nouvelle réalité, c’était aussi dans le but de vous inciter subtilement à vous nourrir de ces particules. C’était également pour vous sensibiliser à ouvrir des accès vers ces autres réalités, ce qui favorisera l’éveil collectif par la diffusion de ces particules. Ainsi, il est essentiel que, tout en vivant dans la réalité terrestre tridimensionnelle, vous choisissiez de vous ouvrir à d’autres réalités. Déjà, nous vous avons proposé d’emprunter la porte vibratoire de la Shambala   éthérique afin d’y visiter la grande cité cristalline ne passant par les couloirs des Tables d’Or. Quelle réalité nuancée ! Et puis, nous vous avons guidés et amenés à pénétrer dans la Terre pour y entrer en communication avec le cristal de lumière de la Shambala intratererrestre ce faisant, vous avez aussi la possibilité de découvrir des cités intraterrestres se trouvant en d’autres dimensions. Durant la dernière nuit, nous vous avons proposé de devenir le vent et de demander à votre esprit de vous guider dans la quatrième dimension. Cette dimension offre plusieurs réalités, comme la réalité terrestre tridimensionnelle. Chaque dimension comporte plusieurs réalités. Il s’agit là d’un hologramme extraordinaire, puisque tout est constitué de façon matricielle. En fait, c’est plus simple qu’il n’y paraît.

Amalgamée à la troisième dimension, il y a aussi la réalité des esprits de la nature que les hommes ont souvent représentés dans des contes pour enfants. En soi, il y a une superposition de réalités avec la troisième dimension, comme la présence des Dévas, ou comme le vent. Le vent n’est pas simplement de l’air qui se déplace. Le vent vibre et existe dans un autre type de réalité. Il possède une forme de vie et de conscience. Le vent est aussi vivant que la fleur, la rivière ou la lumière. Il existe donc des réalités tangibles dans la troisième dimension, mais d’origine de la quatrième. 

Vous pouvez aussi vivre dans la troisième dimension tout en existant dans la quatrième, ce qui fait en sorte que votre réalité s’élargit, les structures sous-jacentes aux différentes réalités se trouvent dans la quatrième dimension. Ainsi, la structure génétique des cellules physiques, la photoluminescence des cellules des corps subtils, le champ magnétique de l’humain et les couloirs énergétiques de la Terre, tout cela devient alors perceptible selon un autre spectre de perception propre à la quatrième dimension. Lorsqu’un humain accède à la quatrième dimension tout en demeurant ancré dans la troisième, il devient conscient de toutes ces choses. Ses facultés sont bien sûr suscitées, soit une faculté extérieure comme son regard ; il voit la structure du champ magnétique souvent nommé aura. Il voit aussi les structures énergétiques des gènes et les particules en mouvement. Il peut les ressentir et les percevoir. A partir du moment où  vous prenez contact avec les dimensions subtiles de la vie et que vous ne cherchez pas à les faire correspondre à un cadre rationnel trop étroit, à intellectualiser ce qui se présente à vous, tout peut s’ouvrir.

Lorsque vous vivez une expérience, lorsque vous captez, percevez, ressentez quelque chose, nous vous recommandons  de ne pas tirer de conclusions trop hâtives. Ne cherchez pas à tout comprendre immédiatement pour faire cadrer l’expérience dans vos schèmes connus. Permettez-vous d’accueillir le message qui peut vous servir à l’instant même, mais ne cherchez pas de façon compulsive à tout analyser et à vouloir tout comprendre sur le champ. Imaginez votre vie comme une multitude de pièces d’un gigantesque puzzle. Ainsi, une expérience de vie est une pièce et chaque pièce vous livre un message.  

Nous vous proposons qu’à chaque jour vous soyez tout simplement ouverts aux autres réalités qui se présenteront à vous. En raison de l’accompagnement que nous vous offrons et du développement accéléré de l’acuité de vos sens intérieurs et extérieurs, il est probable que des images se présenteront en votre conscience ou droit devant vous. Qu’est-ce que cela signifie ? Attendez-vous à voir par exemple, des structures lumineuses et à faire l’expérience d’éveils spontanés. Nous vous accompagnerons pas à pas afin que cette quatrième dimension et les autres vous soient de plus en plus perceptibles. Mais il faut aussi bien sûr que vous souhaitiez ressentir ces autres réalités.

(Merci de respecter mon travail de saisie en citant ce lien http://francesca1.unblog.fr

Extrait du livre « Au-delà des Frontières Dimensionnelles » – HISTOIRE SACREE – Tome II  de Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – « Voyage initiatique au désert de Gobi ». SANCTUS HERMANUS   – Editions Ariane

Choisir son état c’est devenir Maître de Soi

 

Vous êtes ce que vous choisissez d’être. Vous vous nourrissez de ce dont vous choisissez de vous nourrir. La lumière, le prana, les vibrations amoureuses des êtres qui vous entourent sont une nourriture abondante, tout comme celle de la lumière que créent vos chakras. Il vous appartient de vous en nourrir ou de choisir de vous nourrir des pensées récurrentes associées à vos blessures, vos peurs et vos contractions. Le Maître en vous et en ce monde est celui qui, chaque seconde, choisit ses pensées, son regard, ce qu’il exprime, la vibration qu’il dégage. Chaque instant, la vie vous offre l’opportunité d’être et de redevenir Maître s de vous-mêmes et de votre vie, et nourriciers de ce monde.

Créer en conscience. Ne soyez plus sous le joug de l’ego, de l’orgueil, du personnage. Ne soyez plus les pantins de votre mental apeuré ou excité. Ne faites plus l’objet des jugements qui ne correspondent pas au Maître en vous. Délivrez-vous du joug du mental en choisissant de ressentir la vie en vous, de baigner dans la vie qui vous entoure. Ne résistez plus. N’ayez point peur de la vie qui s’offre à vous. Autorisez-vous à la respirer à pleins poumons.

Vous avez peut-être été blessés, vous l’avez même sûrement été. Vous vous êtes peut-être sentis abusés, n’est-ce pas ? Vous avez bien sûr été contrôlés. Vous avez encore peur de souffrir comme vous avez souffert. Et votre mental vous rappel souvent que vous pouvez être dupés, abusés, emprisonnés, vulnérabilisés, violentés. Retrouvez l’être vrai dans votre cœur et affirmez votre choix. Choisissez votre état en ce jour comme chaque jour. Ne permettez pas que les événements, les circonstances choisissent votre état pour vous. Vous en avez la faculté, comme vous avez la faculté de choisir la teinte de votre vibration. Plus vous aimerez la vie et plus votre choix sera simple à exprimer et à intégrer.

Celui qui cherche à ouvrir son troisième œil en étant prisonnier de son mental ne fera qu’intensifier le pouvoir de son mental et de ses peurs sur lui. C’est la sensation de la Vie en vous et autour de vous qui fera en sorte que l’ouverture du troisième œil vous donne accès à la pure connaissance et non pas à la connaissance intellectuelle qui vous limite.  

blog francesca

AU TEMPLE DE DEMCHIG

… Dans la grande transformation de la Terre qui est amorcée, cette région va devenir un lieu de régénération de première importance. La bascule des centres d’énergie de la Terre fera en sorte que ce centre se transportera dans le désert d’Atacama. Dans le monde Atlante, c’était un lieu de première importance, un poste avancé de cette civilisation. Et il y avait plusieurs postes. La communication vibratoire entre le désert de Gobi, l’Egypte et le Pérou était naturelle par des couloirs intraterrestres. Ces postes étaient des laboratoires d’exploration de la vie intraterrestre ou extraterrestre. Dans les cités, les laboratoires concevaient des outils par exemple des spirales d’énergie permettant des déplacements. Il y avait des cités centrale set des postes tout autour, plus ou moins éloignés. Les déplacements ne présentaient pas de difficulté dans l’humanité atlante, même à des centaines de kilomètres. Ces lieux étaient aussi dédiés à l’expérimentation des possibilités communicationnelles entre les différentes formes de vie. On y pratiquait de multiples recherches sur la transportation, la téléportation et la transmutation. Une autre recherche touchait à l’aspect génétique. Les recherches permettaient de transformer l’ADN des hommes et des différentes formes de vie. Il s’y pratiquait donc trois types de recherche : la recherche communicationnelle, créationnelle et projectionnelle.

 

 francesca blog

Sanctus Hermanus nous délivra son message :

Chères Âmes, accueillez notre amour.

« Vous êtes des dieux. Vous êtes des dieux venus des confins de l’univers ». Voilà ce que nous avons dit au peuple d’O lorsque nous nous sommes incarnés sur cette Terre en tant qu’O. « Vous êtes venu créer sur cette Terre des portails de lumière afin qu’une humanité créatrice puisse naître de vos vibrations, de votre lumière. Pour que cette humanité créatrice vive le grand passage et puisse inviter des Etres de Cristal    à s’incarner jusqu’à ce que les Maîtres du Cristal d’Emeraude se manifestent sur Terre. Nous allons créer des pyramides de pierre et de cristal : les pyramides en pierre dans la troisième dimension et les pyramides de cristal dans la quatrième dimension. Les humains qui franchiront le passage de ce grand cycle, et qui pourront vivre à la fois dans les troisième et quatrième dimensions, percevront et verront de leurs yeux ces pyramides de pierre et de cristal ». 

Et effectivement, des pyramides de pierre furent édifiées alors que des pyramides vibratoires de cristal quadridimensionnelle furent créées dans tout le Gobi. Appréciez la puissance de ce moment, de même que la beauté de cette Terre et de son sable cristallin. Voici l’un des premiers éclairages que nous avons formés au peuple d’O  : « Maintenez la conscience et la sensation de qui vous êtes. Reconnaissez votre source, votre nature et aimez, respectez en vous la pure connaissance de qui vous êtes. Pour ce faire, veillez à ne point vous identifier au corps ou à la matière qui vous servent dans la troisième dimension, celle dans laquelle cette planète se manifeste, à l’instar des pyramides de pierre que vous construisez ».

L’humanité s’est déployée. L’humanité a créé. Sur Terre, la lumière était présente, mais aussi des résidus d’ombres et de charges du passé, et beaucoup d’hommes, presque tous en fait, se sont identifiés, à leur corps physique, à la matière. Certains, plus présents, plus perceptifs, plus sensitifs ont su maintenir une identification aux corps de lumière. Les autres, en s’identifiant au corps et à la matière, ont réduit la réalité _ ce qu’ils voyaient, à ce qu’ils pouvaient toucher et voir. La réalité des hommes s’est alors contractée, réduite jusqu’à ce que la plupart en viennent à croire qu’ils n’étaient que des corps avec une sensibilité, des émotions et une pensée intellectuelle.

Comment les hommes ont-ils pu oublier leur Ame et leur Esprit, leur nature véritable ?

Extrait de HISTOIRE SACREE – Tome II

SOURCE SANCTUS HERMANUS  (Merci de respecter le travail de saisie de Francesca en citant ce lien)– Editions Ariane

 

 

Lorsque nous présentons SHAMBALA et les Tables d’Or

 

Qu’est-ce que Shambala ?

Shambala est une cité, un palais, celui du paradis auquel tout humain peut avoir accès. C’est un hôtel céleste qui accueille les Maîtres ascensionnés lorsqu’ils se présentent pour intervenir auprès des humains ou pour apporter des transformations dans la matrice terrestre. Shambala se trouve dans la cinquième dimension, une dimension à laquelle tout humain du Monde nouveau peut accéder.

 SHAMBALA

Dans la cité de Shambala, une multitude d’Etres qui ont vécu l’illumination vivent et vibrent sous une forme ou une autre. Ils accompagnent les humains et les différentes formes de vie terrestres (car il y en a plusieurs outre les humains) et facilitent les transitions, dont le passage majeur que l’humanité vit à l’heure actuelle. Chacun y vit de façon passagère ou sur une longue période. Entendez que l’espace-temps n’y est point en corrélation avec l’espace-temps terrestre. Alors, si nous employons les termes qui se rapportent au fait de vivre temporairement ou plus longuement, c’est en fonction de votre espace-temps. Hors de l’espace-temps, une seconde peut vous apparaître à vous, comme une vie toute entière. 

Vous avez à comprendre que lorsque nous vous présentons Shambala, nous utilisons des termes et des images qui sont les vôtres afin qu’il puisse y avoir une correspondance en vous. Toutefois, les structures de Shambala, comme celles des couloirs pour vous y rendre, n’ont pas de correspondance réelle avec votre monde. Nous nous servons de métaphores, d’analogies pour que vous puissiez peut-être mieux  ressentir ce qui existe. Tout humain aurait tort de se fixer mentalement sur les images ou les mots qui lui furent transmis pour essayer de comprendre ce qu’est Shambala. Si vous tentiez d’expliquer à un enfant ce que vous appelez un « coup de foudre » amoureux, vous utiliseriez des mots et des images qui ne seraient que des métaphores parce que vous voudriez l’amener à comprendre et à ressentir une sensation. Il en va de même pour Shambala. 

Nous vous présentons une cité magnifique, la porte d’un accès à un ensemble de couloirs. Lorsque vous franchissez cette porte, nous vous sentez aspiré, tout comme lorsque vous quittez le monde terrestre pour ascensionner ou parce que votre corps ne vous permet plus de vivre sur cette Terre. Un couloir se crée. Ce couloir est fort intéressant puisqu’il vous semble être une spirale de lumière, un long couloir de lumière intense. En soi, sachez que chaque cellule de votre corps, soit la cellule physique comme la cellule photo-lumineuse, est enveloppée d’une membrane de lumière. Cette membrane de lumière peut imploser lorsque l’Esprit se manifeste hors du corps. C’est cette membrane qui semble vous retenir dans la matière, et c’est aussi celle qui est présentement en transmutation en raison des nouvelles particules circulant dans l’atmosphère terrestre. Toutefois, pour l’instant, entendez que lorsque cette membrane implose, elle crée les éclats lumineux qui apparaissent à l’esprit comme un couloir de lumière en spirale. C’est ce que décrivent les humains ayant connu une mort temporaire et étant revenus à la vie [EMI]. Tous vous parlent d’un grand couloir de lumière ne spirale. Eh bien, lorsque vous êtes invités à Shambala et que vous franchissez la porte, la sensation d’y être aspiré se présente alors à vous. Elle est plus douce que celle vécue lors de l’ascension ou de la mort. Pour certains, elle est presque dépouillée de sensations ; toutefois elle existe bel et bien. 

Le premier couloir vous entraîne dans un réseau que nous nommons celui des Tables d’Or. Ces tables sont similaires à un alignement infini de lingots d’or. Elles constituent en quelque sorte des corridors que l’esprit emprunte pour se rendre à la Cité. Lorsque vous nommez la Shambala du désert de Gobi, vous identifiez un espace physique près du monastère de Khamaryn qui vibre relativement près du sol sur le plan éthérique. 

 MONASTERE

Par son intensité énergétique, ce lieu facilite l’accès à la porte vibratoire qui représente les tables d’or. Et les tables d’or (couloirs) vous mènent directement à Shambala. 

Les deux autres portes situées au Tibet et au Ladakh présentent de longs couloirs avant les tables d’or. Si nous avions à ajouter une précision pour une meilleure explication, nous vous dirions que ces portes sont plus éloignées de l’épicentre de Shambala. Cela est une analogie puisque nous y sommes au niveau de la cinquième dimension. Toutefois, dans l’éther de la Terre, ces lieux, même s’ils sont plus éloignés, donnent un accès direct – comparativement à d’autres lieux physiques de vos contrées où l’accès est beaucoup plus indirect. 

Les maîtres incarnés, où qu’ils soient sur cette Terre, accèdent à Shambala simplement parce qu’ils se projettent instantanément à l’une de ces portes. C’est la même chose pour vous ; où que vous soyez, vous pouvez projeter votre vibration à l’une des portes d’accès à Shambala. La seule nuance est que le Maître réalisé le fait instantanément. Nous en étions donc aux tables d’or qui sont des couloirs. Lorsque vous y pénétrez, votre sensation est celle de vous trouver dans de l’or. Ce n’est pas simplement un couloir dont l’atmosphère est dorée. C’est une sensation d’être dans le doré, soit la paix pure de l’âme. Rappelez-vous que le doré est le rayon de la paix, et que la paix de l’âme est l’assise de la pure joie, l’état de grâce. Faites la relation maintenant entre la paix qui est l’assise et les tables d’or menant à Shambala. Ce sont des assises qui vous permettent de pénétrer dans Shambala. 

Si vous partagiez entre vous vos expériences respectives, vous réaliseriez que l’espace-temps que vous avez senti avant de vivre l’extase de Shambala est différent d’une personne à l’autre puisque vous n’avez pas emprunté les mêmes tables d’or. Vous ne pouvez décider mentalement de la table à choisir ; ce sont les tables qui vous choisissent en fonction de votre rythme vibratoire et de votre intention réelle. Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement que dans le parcours des tables d’or, il y a une préparation, une transformation de votre état. Cette préparation n’est pas une épuration. L’épuration doit être vécue précédemment. C’est une préparation à votre disponibilité à vibrer Shambala. 

Au bout de ces tables, il y a l’entrée de la Cité, qui ouvre à son tour sur quatre entrées principales. Chacune de ces entrées est protégée par deux gardiens. Nous utilisons à nouveau une métaphore, celle du protecteur d’entrée. Vous pouvez imaginer un palais avec quatre entrées et deux gardiens afin que nul intrus ne s’y présente. Toutefois, à Shambla, il ne peut y avoir d’intrus puisque ne peut accéder à la Cité que celui qui y a été invité. Vous ne pouvez que vous présenter au portail. Maintenant, selon votre état, vous êtes invité à Shambala. La fraternité des Maîtres s’est assuré que vous aviez tous la propension à créer l’état juste. Celui-ci est un état amoureux et joyeux. Pas un état à vivre à ce seul instant devant la porte, car vous ne pouvez leurrer Shambala, bien sûr, ni la fraternité des Maîtres. 

Huit gardiens, quatre entrées. La Cité est structurée comme tout dans l’univers. Une structure mathématique que les humains sur la voie de la maîtrise retrouvent peu à peu, ressentent et comprennent de plus en plus. Retenez bien ce cycle que nous venons de présenter en trois mots : retrouver, ressentir et comprendre, et non point dans un ordre différent. C’est une structure mathématique libérée de la structure que vous connaissez intellectuellement et que, par exemple, vos architectes utilisent. Même la règle d’or que certains architectes initiés peuvent utiliser ne répond pas de la même façon ici. Tout cela pour que vous saisissiez ceci : tout ce que vous avez vu et verrez de la Cité est associé à votre vision et à votre structure, en fonction de votre fréquence. Qu’est-ce que cela signifie ? Que votre vision et votre sensation de la Cité sont totalement différentes de celles de votre voisin et nuancées différemment. Ce n’est qu’à votre fréquence fondamentale individuelle que vous pourriez avoir une même sensation, une même vision de la Cité. 

Un temple à quatre entrées, donc en forme de croix, représente la Cité. Aussi, lorsque la Cité vous apparaît, elle le fait selon des formes en mouvement associées à des rayons de lumière correspondant à votre fréquence du moment – tout en favorisant la transformation de celle-ci. En d’autres termes, tant et aussi longtemps qu’une entité n’a pas la faculté de vibrer à la fréquence de Shambala de façon continue et permanente, celle-ci demeure dans une certaine mouvant tout en agissant sur la transformation de la personne et sur sa fréquence. C’est ainsi que vous avez accueilli en vous Shambala. Chères Ames, soyez conscientes que ces êtres sont avant tout des formes lumineuses, soit des rayons de lumière constitués d’éclat lumineux. 

Vous avez été invités. Vous vibrez à la fréquence de l’amour. Et cette fréquence, avez-vous réellement l’intention de l’adopter en permanence ? Car vous possédez bien sûr la faculté d’élever votre vibration à la fréquence de l’amour. Vous pouvez avoir l’intention de vous y maintenir, même si vous n’y parvenez pas toujours. Il y a une nuance entre celui qui a cette intention et celui qui ne l’a pas. Ainsi, les gardiens vous reconnaissent déjà avant que vous ne franchissiez la porte, celle menant aux tables d’or, et les portes donnant accès à la Cité. Vous pouvez reconnaître la Cité et ses gardiens. Lorsque vous pénétrez par l’une des portes, votre vision est précédée d’une sensation euphorique et correspond à certains schémas en vous. L’enfant qui a créé beaucoup moins de schémas que l’adulte peut plus naturellement voir la Cité et son contenu tels qu’ils se présentent en mouvance. L’adulte, qui a déjà plusieurs schémas inscrits en lui, verra des images qui correspondent à ses schémas. Qu’entendons-nous par-là ? Que ce sont vos schémas de pensée qui définissent à quoi ressemble le paradis. Si nous vous demandions quels sont les signes distinctifs d’un paradis ou d’une cité paradisiaque, déjà la description de certains éléments serait différente pour chacun de vous, parce qu’elle correspondrait à vos propres schémas. L’enfant dont l’esprit est pratiquement vierge de tout schéma verrait l’aspect réel de Shambala. 

Tout cela est fort fascinant puisqu’il y a là des correspondances avec les différents cieux que vous découvrez lorsque vous quittez cette Terre au moment de la mort, soit sept cieux, du premier au septième, chacun d’eux étant associé à des schémas qui sont libérés progressivement. Tout cela peut vous paraître abstrait. C’est pour cela que nous ne vous en avons point entretenu avant votre expérience, afin ainsi de ne pas vous contracter intellectuellement. 

Si vous avez franchi la porte, vous avez senti ou vu de la lumière. Si vous avez circulé entre le stables d’or, vous avez éprouvé une sensation de paix. Si vous avez rencontré les gardiens, vous les avez senti lire vos vibrations jusque dans vos entrailles. Et ils vous avez passé les portes de Shambala, même si vous n’avez pas eu de visions, vous avez néanmoins senti l’amour et la grâce extatique y régnant vous pénétrer. 

Sachez que mental n’est pas une entrave. Le mental, comme chaque aspect de vous-même, est une expression de la perfection de votre être. Voilà qui vous étonne puisque nous vous disons souvent de faire taire votre mental. Le mental est bavard. Il est contrôlant. Il est méfiant. Il cultive le doute. Il fonctionne vraiment trop souvent avec des connaissances du passé. Il fait des projections du passé dans l’avenir, plutôt que de favoriser la projection de l’entité dans l’avenir. Vous le connaissez bien ! il est tout de même parfait, comme certains d’entre vous qui êtes contrôlants et bavards. Par moments, vous aussi êtes une entrave à l’expresse de l’être. A d’autres moments vous êtes un propulseur, un éveilleur, un passeur. Votre mental agit de la même façon. Lorsqu’il est sous l’emprise de l’ego, il est contrôlant, bavard et il devient souvent une entrave. Lorsqu’il est contrôlé par le Maître en vous, il stimule alors transformation des sensations en visions ou en pensées. Vos pensées sont d’ordre mental. Vous ne voudriez point ne pas penser de façon continue… voilà donc ce qu’est le mental. Vous devez simplement apprendre à le maîtriser, sans quoi il est utilisé par le personnage, par l’ego et il agit sur la base des connaissances acquises antérieurement. Il analyse, i se crée des schémas de compréhension et il organise la vision du future en fonction de ses schémas associés aux expériences passées. Ainsi, il est limité et il vous limite.

  Retranscrit par Francesca du blog FAMILLE DE LUMIERE 

livre

 

Extrait du livre « Au-delà des Frontières Dimensionnelles » – HISTOIRE SACREE Tome II  de Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – Editions Ariane

Trouver la mission de son âme

 

Sentez-vous que vous êtes venu sur terre pour accomplir quelque chose de spécial, mais vous ne savez pas quoi au juste?

Aspirez-vous à une vie plus riche de sens ?

Réalisez-vous que vous avez créé un projet pour votre existence avant de naître ?

Ressentez-vous que quelque chose en votre for intérieur connaît déjà tout de ce projet ?

Savez-vous que c’est votre âme ?

Savez-vous que votre âme vous guidera pas à pas à mesure que se dévoilera votre projet de vie, qui n’est d’autre que la mission de votre âme?

Le but de ce livret est de vous montrer comment atteindre le pouvoir, l’amour et la connaissance de votre âme. 

 lune animée

 

Il est évident que si le soleil cessait d’exister, toute vie sur la planète périrait. Simplement dit, le Soleil nous donne la vie. Bien que beaucoup d’entre nous ne réalise pas que le soleil pénètre même beaucoup plus profondément notre être.

Un courant de vie ou étincelle de feu s’écoule directement du soleil au travers des divers plans et se loge lui-même dans la glande pinéale au centre de votre tête. Ceci constitue votre âme où le  « Dieu intérieur »; il vous révèle le sens de votre existence et son but, la mission de votre vie; il procure toutes les facilités et moyens pour vaincre les obstacles alors que vous accomplissez votre mission. Beaucoup de problèmes de votre vie découlent du fait de ne pas vous être engagé dans votre mission de vie. Votre âme détient la clé des solutions de vos problèmes existentiels, si seulement vous demandiez !

Vous devez faire un effort conscient pour contacter votre âme. Parlez-lui. Demandez son aide. Elle vous répondra en conséquence. Cet événement a été inclus dans votre projet de vie, le plan auquel vous avez souscrit avant de vous incarner. Il devrait être indéniable pour vous que lorsque ceci arrivera, vous devriez ressentir une excitation intérieure comme si quelque chose qui était en train de dormir en vous, s’éveillait. Vous vous sentirez dès lors impatient de suivre la voie que votre âme vous suggère.

Ceci ne veut pas dire que votre voie sera idéalement un lit de roses. Vous serez certainement testé et défié. Mais avec une persévérance dans l’effort et une motivation sincère, votre âme vous guidera pas à pas à mesure que votre projet de vie, la mission de votre âme, se dévoile.

natureQuelle est la nature de la mission de votre âme ?

« Alors que vous progressez dans la compréhension de la Voix du silence, sachez que ce qui vous rend humble, ce qui vous rend aimant, ce qui vous rend pur, ce qui vous rend harmonieux, est de Dieu. Les sentiments qui remuent à l’intérieur de votre cœur le désir de faire de cette étoile une planète de lumière, de soulager le fardeau de vos semblables, d’élever ceux qui sont dans la peine et la détresse vers la compréhension et l’harmonie, c’est de la Lumière. Ce qui diminue la personnalité et augmente le pouvoir du Christ, ça c’est de Dieu ! » Kuthumi

Le travail visant à transformer notre monde en une planète de Lumière requiert l’effort concentré et incessant de ceux qui sont appelés (en réalité, nous nous sommes portés volontaires !). Vos talents, vos habiletés, vos intérêts et vos expériences de vie sont des indications pour votre travail particulier. Et ce n’est pas le labeur d’une seule personne; vous serez amenez à œuvrer avec beaucoup d’autres, chaque mission particulière s’ajustant avec celle des autres pour l’accomplissement du Plan Divin.

Plus vous créerez de contact avec votre âme, plus votre âme infusera votre personnalité (votre ego personnel).

Quels sont les effets de l’éveil de votre âme?

  • Votre mission d’âme devient claire.
  • Vous vous engagez dans votre mission d’âme et faites les premiers pas pour la réaliser.
  • Votre âme vous prend en main, vous guide et vous instruit.
  • Des idées à mettre en œuvre surgissent de votre âme ; elles s’avèrent exactes et fiables.
  • Ces idées sont transmises par une sereine voix intérieure, une intuition, où une forte incitation à agir.
  • Aussi, il y a des indices pour savoir que faire; indices que vous apprenez à reconnaître et à suivre.
  • Vous êtes guidé vers des situations, des informations et des personnes qui vous aideront à remplir votre mission.
  • Quand vous terminez une mission, vous êtes guidé vers la suivante.
  • Vous êtes stupéfait ! Votre âme connaît des choses que vous ne pouviez connaître.
  • Votre vie devient une aventure; vous faites des pas dans l’inconnu.
  • Vous devenez humble, vous vous fiez et comptez sur les conseils de votre âme pour vous guider.
  • Vous devenez fort; s’il vous est demandé de faire quelque chose qui représente un défi (qui vous défie), l’aide est présente.
  • De plus en plus, votre âme dirige votre vie.
  • Vous rencontrez votre groupe d’âme, et vous y apportez une pièce du puzzle pour le travail que vous allez faire ensemble.
  • Vous mettez en œuvre une petite partie d’un grand plan qui vit dans l’esprit de la Hiérarchie Spirituelle, les Maîtres de Sagesse qui supervisent le bien-être de notre planète.
  • Vous êtes reconnaissant.

Comment savoir si vous êtes en contact avec votre âme, et pas avec une entité astrale se présentant comme étant votre âme ?

  • Les idées en provenance de votre âme surviennent sans bruit et opèrent quand vous agissez d’après elles.
  • S’il y a fanfare ou émotion forte, cela ne vient pas de votre âme.
  • Votre âme vous guide un pas à la fois, ainsi vous apprenez et votre engagement est testé.
  • Si votre libre arbitre est compromis, si quelque chose désire vous imposer des actes qui ne vous semblent pas justes, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si vous êtes encouragé à vous dépêcher, à agir immédiatement, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si vous n’avez pas les ressources financières pour mettre en œuvre le plan, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si votre personnalité est gonflée ou séduite par l’argent, le pouvoir ou le sexe, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si votre mission vous rend humble, aimant, pur, harmonieux, cela vient de votre âme.
  • Si elle soulage la peine et la détresse de vos semblables, cela vient de votre âme.
  • Si elle enseigne et apporte la compréhension à vos semblables, cela vient de votre âme.

Qu’est-ce qui vous maintient engagé dans la mission de votre âme ?

  • Vous renforcez votre volonté et votre intention de vivre votre mission.
  • Vous conquérez la liberté de persister et de remplir votre mission.
  • Vous vous engagez à une pratique quotidienne de méditation et à une vie qui inclut silence et solitude.
  • Vous recherchez et réalisez une vie mentale et émotionnelle plus paisible.
  • Votre santé s’améliore parce que vous faites régulièrement de l’exercice, vous mangez une nourriture appropriée et vous dormez sainement.
  • Vous pouvez faire la distinction entre les exigences de votre âme et celles de votre personnalité.
  • Votre âme guide de plus en plus votre vie.
  • Vous développez un esprit curieux.
  • Vous vous tenez bien informé au sujet des événements mondiaux.
  • Vous apprenez à rester émotionnellement détaché des événements mondiaux qui se déroulent.
  • Vous êtes capable de vous concentrer et écarter facilement les distractions.
  • Vous parvenez à marcher au son de votre propre tambour.
  • Vous êtes désireux d’être au service.
  • Votre vie se remplit d’amour.

particulesQu’est-ce qui vous retient ou vous conduit hors du sentier?

  • Une vie frénétique, remplie de stress.
  • Le manque de solitude et de temps de quiétude.
  • La dépendance aux drogues, à l’alcool, à la nourriture, au sexe et au pouvoir.
  • Des membres de votre famille, en particulier un conjoint ou partenaire qui n’appuie pas votre mission d’âme.
  • Des amis qui pensent que vous êtes fou.
  • La paresse et la mauvaise volonté pour procéder aux changements de vie que votre mission exige.
  • La peur de l’inconnu.
  • Être facilement distrait.
  • L’incapacité à se concentrer.
  • Un corps, des émotions et un esprit malsains.
  • Le bruit (nourriture mentale et émotionnelle de pacotille) :Les rassemblements de masse où les émotions sont accrues comme les événements sportifs ou les concerts rock; ce sont des lieux alimentant les entités astrales ; elles peuvent vous y attaquer.
    • Éteignez votre télévision et votre radio, à l’exception pour les programmes qui vous informent et vous nourrissent.
    • Éteignez toute musique furieuse et discordante.
    • Éteignez les musiques avec des paroles stupides qui manipulent votre esprit.
    • Éteignez les jeux vidéo et d’ordinateurs.
    • Éteignez si possible le bruit de fond.
  • Des entités astrales se présentant comme votre âme ou votre Maître
  • Se mettre à douter que votre mission d’âme est bien réelle et que les Maîtres existent
  • Des revirements d’humeur.
  • Le découragement/abandonner facilement.
  • Le besoin de se conformer.
  • Des problèmes d’argent.
  • Manquer à ses méditations.

Quatre méthodes de méditation conduisant au contact avec l’âme

Des méditations quotidiennes ouvrent la porte au contact avec l’âme et l’approfondissent.

Le silence est le pré-requis de tout effort de méditation. Pas de musique. Pas de télévision ou de radio en bruit de fond. Pas de bruit de voix. Pas de bruit superflu en provenance de votre environnement.

Trouvez un endroit sur lequel vous pouvez compter pour obtenir du silence, un endroit sacré auquel vous pourrez retourner à tout moment pour méditer. Cela peut être un coin dans votre chambre, dans une arrière-cour, un parc ou même une église! Asseyez-vous sur le sol, jambes croisées en position de méditation, ou sur une chaise confortable.

Soyez assis confortablement mais pas au point de vous endormir ! La méditation est une activité mentale active et rien ne peut être accompli si vous vous endormez.

Essayez de prévoir un temps chaque jour pour vous asseoir et méditer.

meditation

1. Analyser votre propre pensée (environ deux semaines)

Asseyez-vous calmement et fermez vos yeux. Presque immédiatement votre esprit voudra se balader et des pensées entreront dans votre esprit. Ce n’est pas grave. Tout simplement, retirez-vous et comme un étranger assis sur la ligne de touche, observez ces pensées ruisseler à travers votre esprit. Prenez note de ces pensées. Ne réagissez pas à ce qu’elles représentent. Soyez très détaché, observez tout simplement ces pensées s’écouler. Faites ceci à chaque session pendant quelques minutes pour commencer, ensuite augmentez jusqu’à 10 minutes.

Observez attentivement vos pensées pendant deux semaines lors de sessions journalières de 10 minutes.

Vous noterez qu’à mesure que le temps passe, il y aura de moins en moins de pensées s’écoulant à travers votre esprit et vous serez sur le seuil d’obtenir et gagner le contrôle de votre pensée.

2. Concentrez-vous sur un objet (une semaine)

Où que vous soyez, choisissez un objet sur lequel vous concentrer. Cela peut-être n’importe quoi : un vase, une lampe, une tasse, un crayon, etc.

Asseyez-vous calmement et fermez les yeux. Rassemblez toute votre énergie et concentrez-vous sur l’objet tant que vous le pouvez. D’autres pensées peuvent ruisseler dans votre esprit. Ne vous inquiétez pas d’elles, simplement retournez-vous concentrer sur l’objet choisi. 

Continuez de pratiquer cette méthode jusqu’à ce que vous puissiez maintenir votre concentration pendant environ 5 à 10 minutes. Si vous réussissez, vous vous débrouillez bien. Vous êtes sur la voie de contrôler votre esprit et non plus d’être contrôlé par lui.

3. Libérez votre esprit (pour la durée de l’exercice)

Ceci est un exercice de méditation enseigné aux néophytes dans les monastères bouddhistes tibétains. L’objectif est à l’opposé de la méthode 1 mentionnée plus haut, soit d’évacuer votre esprit de toute pensée étrangère.

Appelons-la la méthode des sept respirations. L’objectif est de prendre sept profondes inspirations et expirations, temps durant lequel aucune pensée extérieure ne ruissellera dans votre esprit. Si vous pouvez atteindre les sept inspirations/expirations avec succès sans qu’aucune pensée n’effleure votre esprit (à l’exception du comptage des respirations) vous avez réussi! Cependant, si des pensées extérieures se glissent durant votre respiration, vous devez tout recommencer dès le début.

Au début, il est fréquent que des pensées envahissent votre pensée dès la troisième inspiration. Recommencez à nouveau jusqu’à ce que vous ayez inspiré et expiré sept fois sans pensées interférentes.

Vous êtes maintenant en route vers un puissant contrôle de l’esprit.

4. Méditation sur l’inspiration

De l’aveu général, celle-ci peut être la plus difficile parce qu’elle ouvre la porte à toutes les richesses et à tous les avantages du contact de l’âme.

1. Asseyez-vous dans une posture confortable avec votre colonne vertébrale droite et érigée. Vous pouvez vous asseoir dans la position traditionnelle de méditation de yoga ou en étant assis buste redressé sur une chaise confortable.

2. Invoquez la Flamme violette de protection ou lisez l’Invocation de protection sur le site web www.sanctusgermanus.net

3. Commencez à respirer profondément. Honorez la respiration qui est la vôtre en aspirant et en expirant. Et avec chaque respiration, on devrait réaliser que l’on est en train de puiser dans la lumière et vie pures.

4. Alors que vous respirez profondément, fixez au départ votre attention dans la région de la tête, le sommet de celle-ci en particulier. Prenez alors conscience de votre propre aura.

5. Ensuite, prenez conscience de votre épine dorsale, la poutre centrale du temple de votre corps, la colonne vertébrale, cette magnifique porte d’entrée dans l’espace intérieur. Concentrez-vous sur la colonne dès que vous êtes accoutumé au rythme de la respiration, comme elle entre comme elle sort et éventuellement relâchez votre attention sur la respiration à mesure qu’elle se poursuit à son propre rythme.

6. Fixez toute votre attention sur la colonne vertébrale, la gardant à cet endroit. Cherchez à la visualiser comme un tube de néon de pure lumière blanche. C’est votre ouverture dimensionnelle dans le corps physique aux autres dimensions.

7. Vous devez avoir le désir de vous aventurer en elle, la volonté d’entrer dans le portail dimensionnel. Par un acte de volonté, imposez-vous à y entrer. Vous pourriez sentir que c’est un peu comme quelqu’un qui pagaie dans un canot à contre-courant. Ou comme des saumons qui continuent obstinément de remonter le courant d’une rivière qui continue de les repousser, mais n’arrêtent pas. Utilisez votre volonté pour y entrer, y entrer, y entrer.

8. Au cours de chaque session de méditation, à un certain moment vous rencontrerez un point d’appui intérieur ou un moment décisif. Vous saurez ce dont il s’agit par pure et simple expérience. Si vous pensez que vous ne pouvez aller plus profondément, vous devriez quand même continuer d’essayer jusqu’à ce que vous ne puissiez aller plus loin. À ce point, arrêtez et prenez simplement plaisir de l’environnement intérieur.

9. Devenez conscient de l’atmosphère intérieure alors que la respiration continue à inspirer et à expirer selon son propre rythme régulier.

10. Cherchez à vous connaître tels que vous êtes, au-delà des pensées, des sentiments, des sensations et certainement des corps physiques. Chaque session sera une nouvelle aventure.

11. Arrivez à connaître cette partie de vous-même, l’âme, qui n’a jamais changé et ne changera jamais, la part de vous qui est éternelle. Cherchez à ressentir votre propre infinité.

12. Vous devriez commencer à voir une légère lueur dans votre tête, même dans une chambre sombre, qui deviendra de plus en plus brillante avec le temps. Ceci est une indication que vous vous approchez de l’âme, le Dieu intérieur, qui est logé dans votre glande pinéale.

Pour plus d’informations, s.v.p. visitez le site web à : www.sanctusgermanus.net

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/        

Paroles de la Conscience Universelle

FORET TOTEM

Enfants de la Terre, 

A travers l’expansion de mon souffle, la vibration que reçoit Gaïa la fait migrer vers un plan de vie plus élaboré. 

Toi, enfant de cette terre, tu reçois aussi cette vibration qui te pousse vers ta destinée. Déjà un être nouveau naît dans ton être présent car j’ai mis en toi les fabuleux trésors de la Vie Universelle pour animer ta conscience, mais aussi j’ai caché en toi le rêve de prendre un jour ton envol. 

Ainsi dans ton centre maternel se trouve le secret des célestes harmonies, et je désire que mes fils réalisent en eux-mêmes, et à travers eux-mêmes, le souffle harmonieux de ma création. 

Pour cela, si tu le désires toi aussi, il te suffit d’ouvrir ta propre conscience pour qu’à travers ce canal coule le flot de ma Lumière qui inondera tes centres de perception. Tu es impliqué dans la fabuleuse aventure de l’évolution et tu fais partie de ceux qui commencent à voir. Aussi, veux-tu assumer la mission essentielle d’être le lien entre ma Lumière et les ténèbres de certains de tes frères? 

Actuellement sur cette Terre les vieux châteaux s’effondrent pour laisser pousser la graine de nouvelles édifications qui deviendront des châteaux de la Vérité qui habiteront une éternelle transmutation dans une éternelle permanence. Si tu le veux vraiment, alors fais sonner les trompettes du rassemblement à l’intérieur et à l’extérieur de toi-même; et que le son soit suffisamment puissant pour qu’il puisse être entendu de tous ceux que les avatars de la vie ont éloignés de moi. 

Veux-tu acquérir les pouvoirs de créer pour qu’au travers de toi s’expriment les Vérités Eternelles, pour que ces Vérités Eternelles puissent rétablir ce que tes frères humains ont brisé sur leur passage? Si tu le veux, je te donnerai les  possibilités de devenir l’explorateur de ton inconnu pour être le révélateur du Renouveau, le prophète de la Vérité, le visionnaire de la Lumière, le précurseur de la Vie Elargie qui pourra percevoir la pluralité de mes vrais visages. Tu deviendras le champion des grandes causes qui permettra l’élargissement du souffle de l’éternité. 

Pour cela, lâches tes vieux schémas pour t’abandonner dans les bras de la Création. Ai l’Amour comme première nature, aimes de telle sorte qu’il te soit impossible d’agir autrement, et laisses couler en toi les vertus que ton âme pourra absorber. Vis ta vie comme si chaque jour devait être le dernier sur cette Terre, et comme si ton existence devait durer encore mille ans. Tu seras le pèlerin ici-bas des vérités du ciel, tu iras au-delà d’où les hommes s’arrêtent d’habitude, et tu quitteras cette Terre pour que ton champ d’action soit les étoiles.  

J’attends aussi qu’au travers de toi d’autres hommes me reviennent, et j’espère que tu seras le véritable canal au travers duquel tes frères découvriront ma divine affection, car j’ai l’ambition que les hommes de Gaïa aussi deviennent le piédestal de l’éternité, qu’ils puissent aussi contempler le Temple de la Vérité, et pouvoir enfin devenir les témoins vivants de la majesté de cette Eternité. 

La Confédération Intergalactique

A travers le canal d’Oriane

Retranscrit par Reiver

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/     

LA VÉRITÉ DU COEUR

 

Au Coeur de chaque enseignement se cachent des Vérités qui ne peuvent être perçues que par l’intelligence du Coeur. Plus ce Coeur est pur, plus tu verras se dévoiler des Vérités. C’est comme si des voiles tombaient peu à peu, et qu’une Lumière intense sortait de sa caverne. Les leçons et les enseignements n’ont de valeur que s’ils sont vécus au quotidien pour la personne. Sans cela, ce ne sont que des textes. Leur vraie valeur ne prend sens que par la réalisation de leurs paroles.

Prenons nos responsabilités, suivons ou non ce que dicte notre Coeur. Personne ne fera les choses à notre place. Le Coeur pur est celui qui a enlevé petit à petit tous ses voiles. Pour cela, il est resté longtemps seul avec lui-même pour se connaître. Se recentrer est important, cela permet d’aller à l’essentiel.

 je-suis-le-chemin

Cela permet d’aller à notre propre rencontre. Le Coeur pur transpire l’Humilité. Il sait, mais ne dévoile que ce que les autres Coeurs sont prêts a entendre. Les Coeurs purs nous illuminent de leur Sagesse et de leur Amour, ils Aiment, ils t’Aiment simplement parce que tu «es». Qui peut dire qu’il est un Coeur pur ? Pourtant nous avons chacun ce même Coeur en nous. La question serait : qui a enlevé petit à petit ses voiles pour voir le monde tel qu’il est, et voir sa propre personne telle qu’elle est intérieurement ? 

De par le monde, un grand nombre de belles Âmes au Coeur pur oeuvrent à répandre l’Amour et le respect. Veille à toujours rester uni à ta Source, l’orgueil et la vanité arrivent très vite. Reste humble. Tu es l’égal de ton voisin. C’est en donnant de soi, de ton Amour, que tu verras l’Amour rentrer dans ta vie. Le vrai don est Source de richesse. Cette richesse est inestimable, car c’est La Source de toute chose. En donnant, tu obtiendras Bien plus que tu avais. 

Mais donne avec ton Coeur…donne de ton Coeur pur à ceux qui réclament, mais reste toujours centré sur toi-même. C’est très important, car il est très facile de se désaxer de la Lumière. Cela peut arriver suite à de fortes émotions comme la colère ou la rancoeur. C’est pour cela qu’il est important de rester dans la constance, la constance d’un Coeur pur. Prends le temps de te relier à ta Source et tu verras ton Coeur, ta Lumière, et là tu n’auras plus besoin d’aller chercher les informations à l’extérieur de toi. Tu sauras et vivras le fait que tu as tout en toi. Là, ton Coeur te dira où aller et comment avancer. Peut-être feras-tu les mêmes recherches qu’avant, mais la différence résidera dans le fait que ta motivation première part de ton Coeur, elle ne part pas de l’extérieur, c’est l’intérieur qui fait ses propres recherches. 

Sois ce Coeur pur qui sait Illuminer de sa Lumière cette terre en souffrance. Tes Vibrations aideront tous les êtres en souffrance, par le fait simplement d’être dans la Lumière tu aides tous ceux qui manquent de cette Source. Les énergies sont fortes, ne sous-estime pas le pouvoir que tu as pour apaiser les souffrances de ceux qui n’ont pas encore vu ce chemin de Lumière. Pense à eux, à tous les êtres vivants, et confonds-toi dans une ultime Lumière. Les énergies sont fortes, reste toujours Bien centré en toi-même pour ne pas t’égarer. Sème cette Lumière, donne sans compter cette Lumière qui est là à profusion. Soulage cette terre, tu peux le faire en étant simplement axé dans la Lumière. Par le simple fait «d’être», tu aideras. Écoute ton Coeur…écoute ses cris et ses pleurs…écoute ses joies et ses tristesses, car là est ta Source, là se trouve le sentier qui mène à la Lumière, la vraie, celle du Coeur pur, celle de «Dieu» l’omnipotent, omniscient et omniprésent Architecte de la Création.

 

L’ETRE INTERIEUR stephane.robin7@gmail.com

SUR LE BLOG DE FRANCESCA

 

Nous recevons de L’aide intérieure et extérieure à la Terre

 

Il n’est pas nécessaire de vous rappeler à quel point votre société est en train d’évoluer, de changer, et combien tout bouge autour de vous et en vous.

Cela ira de plus en plus vite, donc nous aimerions vous dire ceci :

Quoi que vous puissiez entendre autour de vous et dans tous les pays du monde, quoi que vous puissiez vivre par rapport à votre planète Terre, n’ayez aucune crainte ! Le Plan Divin pour la planète Terre commence son accomplissement et vous faites partie de ce Plan Divin.

terre

La transformation est en route

À partir du moment où vous accepterez votre destinée et où vous accepterez de faire réellement partie de ce Plan, tout sera beaucoup plus facile pour vous. Plus vous générerez des peurs dues à l’incompréhension et à tout ce qui se passe dans le monde, plus vous aurez des difficultés à intégrer la Vibration et la Conscience qui vous mènent inexorablement vers une destinée totalement différente.

Vous avez pu constater que plus rien ne va sur votre monde. La nature elle-même a des soubresauts, tout simplement comme si elle ne comprenait plus les cycles de vie ; donc, la nature elle-même évolue et se transforme.

Vous avez également pu constater que tous ceux qui ont pour mission de gérer vos petits États qui, finalement, n’ont aucune importance, sont dans l’incohérence ; ils se cherchent eux-mêmes ! Ce n’est pas forcément de leur faute, car ils sont pris dans un cercle vicieux qui ne leur permet plus de trouver leur propre chemin.

Nous les aidons cependant considérablement ; certains l’acceptent, d’autres ne l’acceptent pas parce qu’ils veulent servir d’autres énergies, d’autres vibrations.

Pourquoi certains chefs de gouvernement commencent-ils à vouloir changer la façon d’être, la façon de vivre, et en général la politique dans leur pays ? Parce qu’ils ont compris, avec l’aide de leurs frères galactiques, la destinée merveilleuse de la planète Terre ; ils ont compris qu’ils devaient réellement s’aligner et servir la Lumière. Nous les aidons et nous les aiderons encore de façon considérable.

Sur la planète Terre, il y a une autre catégorie d’êtres qui sont, d’une certaine manière, asservis par des entités qui ne sont pas amicales. Ces entités leur donnent encore et encore tous pouvoirs.

Tant que l’être humain n’a pas dépassé un certain stade, il a besoin d’avoir du pouvoir, notamment du pouvoir sur les autres. Il a besoin de l’énergie argent et de tous les plaisirs que lui offre la matière, plaisirs bien fugaces, plaisirs à la limite inexistants.

Le chemin de Lumière

Le seul plaisir, le seul bonheur qui peut être offert à un être humain, c’est de découvrir réellement qui il est, de découvrir le merveilleux chemin qui s’appelle « chemin de Lumière », le chemin de la vraie spiritualité.

plaisirsÀ cette époque, il y a comme une séparation des eaux : de plus en plus d’êtres s’éveillent et perçoivent la Lumière en eux ; bien sûr, ils ne la perçoivent pas en réalité, mais ils sentent, avec une force intérieure, quelle est réellement leur voie.

Bien sûr, il faut encore que l’humanité s’éveille un tout petit peu avant que le grand pas soit fait, que le grand cycle de la vie se transforme.

Vous perdrez tous vos repères existentiels, que ce soit au niveau de vos relations avec vos proches, au niveau de vous-même et de vos relations dans le monde du travail. Vous arriverez à ne plus bien vous comprendre et cela pourra générer un peu d’inquiétude. Vous perdrez vos repères à tous les niveaux, mais c’est nécessaire pour aller vers le renouveau, vers une autre conscience, vers une autre façon d’être, de vivre, de penser et d’aimer.

Nous disons « demain » sans préciser la date, car le temps n’existe pas là où nous nous trouvons, tout du moins il n’a pas la réalité qu’il a sur votre monde de troisième dimension. Donc demain l’être humain sera différent ; il aura découvert la chose la plus importante : l’Amour ! Il aura tout d’abord découvert l’Amour en lui, et à partir du moment où il aura découvert cet Amour Vibration en lui, il le découvrira petit à petit chez tous les êtres qui croiseront son chemin.

Rayonnez de Joie et d’Amour

Dans le nouveau monde, les êtres devront être beaucoup plus dans la Fraternité et l’Amour.

Donc allez de l’avant, ne vous laissez pas freiner par tout ce que vous pouvez entendre ! Essayez le plus possible d’être positifs afin de pouvoir rayonner. Sur les sphères où nous vivons comme sur nos immenses vaisseaux, la Joie demeure. N’oubliez que la Joie est la petite sœur de l’Amour ; si vous n’êtes pas dans la Joie, vous ne pouvez pas être réellement dans l’Amour ; il se peut que vous soyez trop timides pour manifester cette Joie et cet Amour.

Donc, soyez dans la Joie ! Le monde a besoin d’êtres qui sont dans la Joie, il a besoin d’êtres qui rayonnent la Joie et la Vibration Amour, comme la Sérénité.

Regardez dans vos villes comme les êtres sont tristes, comme ils souffrent ! Il n’y a pas le reflet de la Lumière sur leurs visages ! Vous pouvez faire quelque chose pour eux : lorsque vous les croisez dans la rue, soit esquissez un petit sourire en les regardant, ou simplement envoyez-leur tout votre Amour et votre Lumière.

Votre monde est triste, votre monde souffre, et nous faisons tout ce que nous pouvons pour aider afin que la tristesse et la souffrance s’effacent de plus en plus de cette planète, c’est-à-dire qu’elles ne soient plus générées par les êtres humains.

Tous les règnes sont précieux pour l’équilibre de l’humanité

Cependant, il n’y a pas que l’humanité qui souffre ; la nature souffre, les animaux souffrent ; combien d’animaux sont-ils détruits par la cupidité des hommes ? Les hommes n’ont pas compris que le règne animal et les autres règnes sont précieux pour l’équilibre des êtres humains.

terre1Lorsque vous aurez décimé tous les animaux de vos forêts, et même des pays où il y a des grands mammifères et des grands animaux, pour vous étaler et prendre davantage de place dans leur propre environnement, lorsque vous aurez décimé tous les poissons vivant dans la mer, lorsque vous aurez détruit les forêts, vous vous sentirez tellement seuls, tellement démunis ! Cependant nous vous aidons afin que cela n’arrive pas.

Nous aimerions ajouter : si vous deviez vivre sur un monde où il n’y a plus d’animaux, où la végétation est presque totalement détruite, salie par l’inconscience des hommes, souillée par tous vos déchets, s’il n’y avait plus de poissons dans les mers, la nature et la planète seraient d’une telle tristesse que l’être humain ne pourrait pas survivre. Pour que l’être humain puisse survivre sur une sphère, il faut qu’il y ait l’équilibre.

Pourquoi, sur cette planète, les Dieux Créateurs et les Grandes Hiérarchies de Lumière ont-ils implanté les divers règnes ? Pourquoi y a-t-il tellement de diversité, de beauté et d’harmonie sur votre planète ? Quel est l’être humain qui n’a pas été rempli d’admiration devant un magnifique paysage, devant la beauté d’une mer calme, devant des forêts magnifiques, devant des fleurs de mille couleurs ?

Si vous enlevez tout cela du regard des hommes, sur quoi se portera leur regard ? Sur rien ! Ce sera d’une tristesse tellement immense que l’être humain ne pourra pas survivre.

L’aide intérieure et extérieure à la Terre

Nous le disons encore une fois, n’ayez pas trop de crainte. Nous veillons à ce que vous arrêtiez la destruction en masse de tous les règnes ; nous veillons à ce qu’un seuil ne soit pas dépassé ; nous veillons à ce que les êtres humains commencent à comprendre que la planète Terre est, comme nous l’avons déjà dit, un vaisseau spatial, qu’elle est « votre » vaisseau spatial. Nous veillons à ce que l’être humain ne détériore pas totalement la Terre, parce que si elle appartient aux habitants de sa surface, elle appartient également aux habitants qui vivent à l’intérieur.

Il ne faut pas ignorer que la vie existe d’une façon très forte et très spirituelle à l’intérieur de la Terre ; alors certains êtres venant de l’intérieur de la Terre travaillent également de concert avec nous pour protéger la Vie.

Comme nous vous l’avons déjà dit, et nous voulons le répéter, croyez-vous que si nous n’avions pas été là pour dépolluer votre monde, entre autres de la radioactivité, qu’il y aurait tant d’êtres humains sur la planète Terre ? Énormément d’êtres humains n’auraient pas pu vivre !

Nous avons dépollué beaucoup de sites. Nous nous trouvons parfois au-dessus de vos centrales atomiques, mais vous ne nous percevez pas parce que nous travaillons essentiellement la nuit. Nous avons beaucoup travaillé sur Tchernobyl, sur Fukushima et sur d’autres centrales dans d’autres pays, centrales dangereuses pour les êtres humains.

La chaîne de la Vie, la chaîne de l’Amour

Il doit en être ainsi, et nous devons aider comme vous devez aider. C’est la chaîne de la Vie, c’est la chaîne de l’Amour, c’est la chaîne de l’Univers ! Vous et nous sommes tous reliés en permanence et c’est pour cela que nous nous devons assistance, Amour et bien évidemment respect.

Votre monde aura encore des soubresauts, il se secouera ; la planète Terre se secouera peut-être davantage et d’une façon plus brutale pour montrer aux humains qu’ils ne sont pas les rois du monde et pour leur faire comprendre leurs graves erreurs.

Quoi qu’il advienne, restez centré en vous-même, n’ayez aucune peur car nous sommes là ! Même si vous ne nous voyez pas, tout du moins pour l’instant, nous veillons sur la planète Terre ! Il n’y a pas que nous qui veillons sur la planète Terre, il y a aussi des êtres qui ont pour mission d’intégrer la planète, c’est-à-dire de vivre parmi les hommes ; ils aident les humains parce qu’ils travaillent et vivent parmi eux sans qu’ils puissent les déceler, ni comprendre à qui ils ont réellement affaire.

Certains de ces êtres passent par la naissance, ou ont simplement la capacité de se créer momentanément un corps pour se trouver parmi les humains. Cependant, ceux qui se créent un corps doivent aller se régénérer relativement souvent sur les vaisseaux, mais cela se fait généralement la nuit.

La nuit, il se passe beaucoup de choses que vous ne pouvez soupçonner, que vous ne pouvez voir. Même vous, enfants de la Terre, voyagez la nuit ! Votre corps de matière reste dans votre lit, mais une grande partie de vous-même, au niveau de la conscience, non seulement voyage mais apprend, et d’une certaine manière continue à aider. Vous pouvez voyager avec votre corps astral ou avec une partie de votre conscience.

terre2

Aimer la Vie !

Nous voudrions ajouter l’essentiel : depuis de très nombreuses années terrestres nous sommes près de vous. L’essentiel de l’enseignement que nous souhaiterions vous voir retenir, c’est simplement de vous aimer, d’aimer la vie, même si elle vous bouscule ! Aimez la Vie ! Essayez de toutes vos forces d’aimer tous ceux qui vous entourent, en essayant de les voir au-delà de l’humain qu’ils sont.

Généralement, Enfants de la Terre, les êtres qui ont des relations difficiles avec vous sont souvent des êtres qui souffrent, alors si vous allez au-delà de leurs réactions parfois un peu difficiles, incompréhensibles ou réactives, non seulement vous vous aidez vous-même parce que cela vous permet de donner encore beaucoup d’Amour, mais cela permet également à l’être qui est en face de vous, de grandir et de s’apaiser.

Donc chacun de vous est missionné, et la plus belle mission qui puisse exister dans l’univers est la mission de l’Amour. La Terre et les mondes ont été créés dans l’Amour. Toute Création réelle, harmonieuse et d’une grande beauté, ne peut être créée que dans l’Amour ! Alors, à votre tour, essayez en permanence de générer cet Amour qui grandira assurément en chacun de vous.

Vous êtes à la porte du grand changement ! Ne la laissez pas se refermer sur vous ! Bien au contraire, ouvrez-là grand afin de pouvoir passer en conscience, avec Confiance et Foi, Joie et Sérénité, dans le nouveau monde que vous attendez tous et qui vous a été promis ».

Message reçu des Êtres de Lumière par

Monique Mathieu www.ducielalaterre.org

Travailler avec les miroirs

Après la forme et la composition des miroirs magiques, qu’en est-il de leur utilisation ?
Commençons par la base : le magnétisme.

En astrologie, le magnétisme est une fonction typique d’Uranus, planète inconnue jusqu’en 1781. Elle est le plan supérieur de Mercure, utilisée auparavant mais à un degré différent. Pour moi, Mercure est plus électrique (énergie venant de l’extérieur) que magnétique (énergie produite par la magnétite, roche composée de neuf minéraux, dont le corps humain contient quelques parcelles). Je précise que cette remarque n’a rien de scientifique mais n’est due qu’à mes ressentis personnels.

La première qualité du miroir magique est donc son magnétisme, c’est-à-dire sa capacité uranienne à capter et à émettre.

miroir

Uranus étant une planète très magnétique, nous pouvons faire appel à elle pour nous aider dans ce travail. Il suffira alors de procéder par analogie avec tout ce qui concerne Uranus : par exemple, sa couleur, sa pierre, son métal, son encens. Chaque élément amplifiera l’énergie du travail mais découvrons nous-même ce qui s’harmonise le plus avec elle car, dans ce domaine, les avis divergent. Je pense que cela est dû au ressenti différent de chacun. Donc, à nous de nous fier à notre intuition.

Pour charger un miroir en magnétisme, il suffit de lui envoyer de l’énergie en la visualisant, de préférence avec la main droite (en principe, la main droite émet et la main gauche capte), pendant 5 minutes, durant quelques jours, jusqu’à ce que nous sentions qu’il est suffisamment chargé. Si le miroir se décharge (les résultats deviennent moins probants), il suffit de le recharger de temps en temps. S’il s’agit d’un miroir acheté dans le commerce, il est utile de le purifier avant de le charger, en le passant sous l’eau courante. 

Le travail avec les miroirs

Une fois le miroir chargé, nous pouvons commencer à travailler. Concrètement, les miroirs favorisent l’apparition d’images, d’abord nuageuses puis plus précises. Mais il existe plusieurs types de travaux.

Ainsi, en analogie avec les planètes, les miroirs peuvent :
Nous aider à développer notre intuition (en rapport avec la Lune). Pour cela, il suffit de poser au miroir la question qui nous intéresse avant de nous endormir, de nous regarder dans le miroir, le lendemain, au réveil, et de laisser faire. La réponse nous arrivera. Mais pour bien rester dans les énergies lunaires, évitons surtout de rationaliser pour ne pas tomber dans celles de Mercure. Faisons confiance à nos ressentis plus qu’à notre intellect. Comme avec chaque planète, nous pouvons ajouter tout objet ou vêtement en analogie avec la Lune : couleur, pierre, végétal, jour, encens, etc. Mais ce n’est pas vraiment indispensable car, avec l’entraînement, la pensée seule devrait suffire.

Amplifier les énergies (en rapport avec Jupiter). Dans ce cas, le miroir agit comme une loupe. Il suffit de le placer où l’on souhaite qu’il fasse ce travail, souvent dans des zones où le taux vibratoire est trop bas. Et de le lui demander. Évidemment, nous amplifierons de préférence les énergies positives. Cela peut être le cas, par exemple, dans une chambre de couple, pour relancer les énergies conjugales après une longue maladie. Évidemment, au préalable, il faudra purifier le lieu.

Stabiliser les énergies (en rapport avec Saturne). Dans ce cas, le miroir calmera le lieu ou le maintiendra dans son état d’équilibre. Étant à la fois émetteur et récepteur, il peut capter les énergies dans son ellipse magnétique, les accélérer ou les ralentir. Comme on le fait pour les cristaux, il faudra alors expliquer au miroir ce qu’on lui demande et faire quelques passes magnétiques apaisantes ou stabilisantes. Et toujours tester par la suite ce qu’il en est.

Nous protéger ou éveiller l’amour (en rapport avec Vénus). Dans ce cas, il faut aussi le programmer, comme on programme un cristal : se concentrer sur le miroir et lui envoyer une demande mentale positive et précise. Mais surtout, ne risquant de nuire à personne. Nous pouvons ajouter une touche vénusienne comme une rose, pour mieux orienter le travail. Et bien sûr, toujours remercier.

Nous révéler à nous-mêmes (en rapport avec Pluton et Lilith) en nous regardant dans le miroir pendant 3 minutes. C’est d’ailleurs un des exercices ésotérique le plus difficile à exécuter mais aussi un des plus révélateurs.

Qui peut affronter le test du miroir n’aura plus aucune crainte. Car à force de nous regarder, nous dépassons quelque chose, comme si le reflet de notre corps disparaissait pour nous révéler ce qu’il y a « derrière » ou « à travers » : notre véritable moi, pas toujours idéal, mais que nous apprenons alors à apprivoiser et à aimer. Toutes les limites que nous ressentons face à nous finissent par se relativiser, s’adoucir puis se fondre dans un apaisement serein avec cette conviction : nous nous connaissons enfin. Nous nous acceptons.

Cet exercice, en apparence tellement anodin, nous demande, en réalité, une grande force mentale pour ne pas tomber dans le piège du jugement qui, lui, nous maintiendra dans le sentiment dépréciant de nous-même. C’est une des significations de Lilith, ce point astrologique qui nous enfonce dans nos pires noirceurs afin de les transmuter en Lumière dans l’énergie plutonienne. C’est une catharsis dont nous sortons différent, libéré. Le démon devient un Ange.

Nous ouvrir les portes de l’astral pour y pénétrer (en rapport avec Neptune et la Lune). Ce procédé nécessitant l’expérience du voyage astral, je n’en dirai pas plus ici. Je n’évoquerai pas non plus les miroirs destructeurs (en rapport avec Mars ou Pluton) qui peuvent agir comme des lasers et faire beaucoup de dégâts.

J’en resterai là et, bien entendu, je déconseille fortement d’essayer d’agir sur les autres à leur insu. Même si c’est dans un but qu’en toute bonne foi nous croyons, positif pour eux, ça reste quand même de la magie noire, avec le risque évident du choc en retour. Quant au rapport avec le Soleil, justement, il vaut mieux éviter d’exposer un miroir magique au Soleil car cela peut dénaturer son magnétisme. Par contre, la lumière de la Lune lui est très bénéfique. C’est le même principe que l’eau dans un plat d’argent.

Comme pour tout travail magique, n’oublions pas de remercier quand c’est terminé. La gratitude reste un principe de base de tout travail, ésotérique ou non.

A miroirs-astro

Le mode d’emploi

Passons maintenant au mode d’emploi et là, par précaution, j’en resterai au plan purement terrestre de l’expérimentation basique.

Première chose : la protection de la Bulle de Lumière, bleue, blanche ou dorée. Très simple mais efficace, cette condensation de Lumière autour de nous devrait être faite systématiquement pour tout travail en rapport avec l’astral, ce plan invisible où il se passe tant de choses.

Car le miroir est une porte sur l’astral qui ne demande qu’à s’ouvrir, ce qui n’est pas sans danger. Alors, saurons-nous en conscientiser tous les risques ? Pour cette raison, restons dans les travaux les plus classiques. Après notre question, laissons faire en glissant notre regard comme si nous voulions entrer dans le miroir. Mais sans forcer. La force magnétique de notre regard fera apparaître la vision qui dépendra de notre pureté et de la finesse de nos vibrations. Restons apaisés, l’esprit calme et ouvert. Évidemment, la patience est de mise, surtout au début.

Mais, petit à petit…
Plus nous l’utiliserons, plus le miroir se chargera. Ne le laissons pas au soleil qui gêne certains actes magiques. De plus, personne d’autre que nous ne touchera ce miroir chargé de nos énergies, même si d’autres personnes peuvent s’y mirer. Quand nous l’utilisons, penchons-le légèrement comme un livre. Il ne devra refléter que nous car tout autre reflet faussera les images qu’il nous révélera.

L’enseignement traditionnel parle d’apparitions nuageuses au départ, en rapport avec Neptune. Mais, à mon avis, chaque vision dépendra de notre état d’esprit. Comme avec le pendule, le mieux est peut-être de faire notre protocole personnel avant chaque séance. En général, des nuages clairs, blancs, violets, bleutés ou verts annoncent une réponse positive. Des nuages sombres, jaunes, oranges ou rouges foncés annoncent une réponse négative.

Les images sont plus significatives, à condition de savoir les interpréter et les situer dans le temps, ce qui demande plus de concentration et d’entraînement. Dans tous les cas, je rappelle que nos intentions doivent toujours êtres pures et désintéressées. Et, bien sûr, ne nuire à personne. C’est la règle saturnienne de la morale magique. Et l’inévitable choc en retour pour toute personne qui y déroge.

Et voilà !

Voilà donc un aperçu de nos possibilités de magiciens, en relation avec les énergies planétaires, si nous souhaitons les associer à nos expériences. Mais, évidemment, le résultat dépendra toujours de notre persévérance et de notre foi. Alors, sorcières et sorciers des temps modernes, à vos miroirs ! Et bonnes découvertes.

Source : agnes andersen Astrologue, écrivain, ésotéricienne

www.editionsbataille.fr

La symphonie des Ames dans la créativité

 

Nous sommes les créateurs, les responsables de notre existence. Tant que nous n’accepterons pas cette pleine conscience, que tout ce qui m’arrive en permanence ne vise pas à me faire fuir le monde ou le détester, nous resterons dans ce statut de victime. Pour en sortir, il faut au contraire diriger ma conscience vers le centre, de voir ce qui s’y trouve: quels sont ces espaces de non vérité qui se manifestent dans le corps physique par de l’inconfort, de l’énergie émotionnelle, ou un mal être existentiel.

C’est ce que je pointe en permanence. Nous avons cet outil qui est notre corps physique. 
Qu’est-ce que je fais de ce que je sens-là, dans cette matière corporelle.

On ne vient pas sur terre pour faire, mais pour être. Le faire est la manifestation de l’être.
L’être humain trop souvent veut fuir ses sensations, tout ce qui lui est inconfortable. La tentation est de trouver une solution hors de soi : loisirs, produits, nourriture, joujoux; tout ce qui vient anesthésier cette partie en souffrance. Il nous manque le courage de diriger la conscience vers ces espaces-là. Tout le monde a un corps physique sur cette terre, jusqu’à preuve du contraire. Cet outil fantastique, merveilleux, extrêmement élaboré et intelligent, pour réaliser sa nature véritable. 

C‘est donc extrêmement simple : tout ce que je sens en moi, qui est autre chose que paix, sérénité, joie, amour, relève d’un espace de non amour, sur lequel je dois impérativement poser ma conscience. Chercher à l’extérieur reste une fuite permanente en avant, qui entretient l’idée de séparation. Tout mon travail, consiste à pointer du doigt cette croyance, afin que la conscience aille se porter amoureusement dans tous ces espaces, qui sont des espaces de séparation. Vaincre la peur, la peur de la peur, les jugements sur soi, sur notre pseudo imperfection, et ainsi permettre l’acte d’amour ultime, qui est d’ouvrir son cœur afin de déverser sa substance dans tous ces espaces-là.

L’idée originelle que je suis le corps physique est tenace.
Continuer de croire que je suis né le jour de ma date de naissance, et donc qu’il y a une date potentielle de ma mort, fait que j’attire à moi, j’aspire dans mes cellules cette peur de mourir, de souffrir, d’être agressé, de ne pas être aimé, etc.  Accepter que ce que j’ai cru être vrai, ne l’est pas forcement, permet de me détacher et peut être de m’emplir de l’idée que je ne suis pas une sorte d’âme, d’esprit dans un corps, mais que je suis tout ce entoure ce corps, et que ce corps est en moi.

Cela suppose d’oeuvrer sur le champ émotionnel, avec toutes les stimulations que je subis des uns et des autres. Il y a une attraction magnétique du corps qui ramène tout à lui, et qui me pousse à croire que je suis la colère, la peur, la tristesse. S’il n’y avait pas cette force magnétique dans le corps, on n’y resterait pas.

Se sentir responsable de ce que l’on ressent en soi , ne plus en accuser les autres, permet d’entrer dans cette oeuvre alchimique intérieure.

Plus je résiste à la vérité, à cette évidence, plus je souffre. Donc il ne s’agit pas de se demander si oui ou non, cette humanité va réussir ou parvenir à goûter à sa nature véritable, mais bien de se demander pendant combien de temps elle va tenir à ne pas le faire.  Et nous voyons bien que cette résistance-là empêche la vie de circuler de manière fluide et harmonieuse.

Est-ce que je suis cette construction temporelle comme l’on dit mes parents, mes enseignants, mon employeur, le miroir… Ou suis-je autre chose que ça? Répondre à cette question nécessite une prise de hauteur, un détachement initial. La souffrance dont nous parlons en ce moment, n’est reconnaissable que depuis un espace qui ne souffre pas. Si la souffrance était notre état naturel nous ne serions pas en capacité de la décrire, de la commenter, de la pointer. Chacun d’entre nous possède intrinsèquement cet espace de pure vérité.

Vouloir parler aux êtres de «La vérité » ne sert à rien. Dire «vous êtes pure lumière, pur amour » n’a aucun intérêt. C’est en empruntant le chemin le plus court : amener leur conscience vers les espaces en eux qui sont faux. Et alors, leur proposer de vivre peut être une autre expérience. Puisqu’ils ont déjà tout tenté pour s’extirper de cette souffrance à l’extérieur, ils savent que rien n’a fonctionné hors de soi. Les seuls chemins qui mènent à l’unité, à la réalisation de cet état véritable, sont des chemins de désidentification du corps physique, de détachement de la matière pour ensuite mieux l’embrasser. Un chemin de responsabilité, d’autonomie et d’amour universel, amour bien ordonné commençant par soi-même.

Grégory

Le champ mental est tellement entrainé à absorber des pensées que l’on croit être siennes, mais au fur et à mesure, chacun peut entrer en contact avec sa nature véritable. On me dit au bout d’une heure de méditation : je ne voulais pas en sortir… mais pourquoi en es-tu sorti et pour aller où d’abord? C’est ça qui est drôle, n’est-ce pas ? Alors oui, atteindre ce point de bascule, où demeurent en nous suffisamment de calme, de paix, de sérénité, afin de devenir l’observateur, puis l’observateur de celui qui observe et ainsi de suite jusqu’à remonter à l’origine; oui, atteindre ce point demande un petit peu de pratique, d’exercer comme un muscle, le muscle du retour à la paix. Cet état n’est pas une action, mais notre état naturel de fluidité, de vacuité. Un état qui nous accompagne dans la vie, un état qui demeure, quelles que soient nos activité, et non uniquement dans un court moment de pratique méditative. C’est là un clé essentielle.

Le pouvoir de création ne change pas, goûter désormais à des créations qui émanent d’un coeur uni.
La seule différence est désormais de ressentir avec une joie pure, cet état intérieur qui se déverse comme une cascade cristalline sur le paysage environnant.

Extrait de l’article de Grégory Mutombo au sujet de Son livre, « La symphonie des âmes » aux éditions Guy Trédaniel

Intégration de la notion d’HOMME-NOUVEAU

 

Dans son développement humain, l’être de Lumière ainsi incarné, cherchera à développer par son expérience d’incarnation sa personnalité propre. En utilisant la formule « avec lui, en lui et par lui » il développera parmi ses semblables une identité propre à sa personne. Voilà comment on pourrait appeler la personnalité ou la personnalisation d’une entité incarnée, l’être humain. 

l'homme nouveau

Cette étape est importante et non remplaçable car c’est dans celle-ci que le nouvel être se développe réellement. En effet, un humain a besoin d’autres humains pour exister puisque l’expérience de l’incarnation se veut une expérience de communication et d’échange. Si vous relisez mon second texte vous comprendrez mieux le pourquoi de ceci. Comprenez que pour être un adulte il vous faut plusieurs années de croissance qui incluent un ensemble d’étapes dont certaines sont aussi simple que la formation du corps. Même si vous pensez que cela se fait tout seul, il faut quand même prendre le temps de le faire ou de le vivre, car c’est essentiel pour arriver à être un adulte. Je veux dire qu’un être humain ne pourrait ni ne saurait être complet si son corps n’a pas fini sa formation physique, alors vous pouvez donc imaginer que toutes les autres formations sont aussi importantes, quoique moins évidentes. Je dis souvent que plusieurs humains ont sauté des étapes de leur formation et c’est important pour vous d’apprendre à analyser qui vous êtes, pourquoi vous êtes de tel type et comment vous vous sentez dans ce que vous êtes. 

Voilà une façon simple pour vous de savoir si vous avez sauté une ou plusieurs étapes. L’Homme-Nouveau devra se faire un devoir de savoir qu’il est affranchi des étapes de développement d’un Humain, sinon, il sera toujours bloqué en quelque part dans son travail d’intégration de la Lumière. Il faut comprendre que l’Homme-Nouveau reviendra vivre sur la Terre pour assister la race humaine. Je dis bien reviendra, car cette forme d’intelligence-créatrice qui habite l’Homme-Nouveau connaît déjà cette planète pour y avoir vécu et appris ce qu’il lui fallait apprendre afin de continuer son évolution personnelle. Vous devinez donc que se sont tous des vétérans de cette planète qui sont revenus LIBREMENT et par Amour. Par amour pour vous, humains et pour la planète. Je crois que la grande majorité de ces Hommes-Nouveaux ont été invités personnellement par une personnalisation du Régent de notre univers local, à revenir sur cette sphère afin de collaborer par leur expérience personnelle à imprégner la race humaine d’une nouvelle vibration d’Amour et de Lumière vibrant à des taux supérieurs tout ce qu’elle a déjà connu pendant le présent cycle évolutif (la race présente). 

La Terre est un incubateur d’âmes. Voilà une grande vérité à savoir pour l’Homme qui l’habite. La Terre est communément appelée dans l’univers local une planète mère, comme par exemple Terre-Mère. Ce qui prouve que cette planète est une sphère intelligente qui est capable de vous aider à évoluer personnellement et individuellement. Cela semble banal mais sachez que peu de planètes offrent à leurs habitants de pouvoir travailler sur deux plans d’évolution dans un même temps d’incarnation. C’est une particularité de votre belle et merveilleuse sphère d’enseignement que vous nommez Terre. Moi, Shannaton devant tous, affirme et dis que j’admire cette planète, que je l’aime de tout mon être et avec une grande dévotion. Que c’est une grande joie et un honneur pour moi de participer personnellement et à ma façon, à l’évolution de ce monde et de ses habitants en cette période grandiose. 

Sachant ces choses vous comprendrez que le développement de la personnalité est une étape nécessaire pour une Energie Intelligente Créatrice personnelle, en fait un humain incarné en pleine croissance car toutes les entités de ce type sont à la base, unifiées. C’est normal puisqu’elles sont de provenances Divines et non pas produites. Ici, il faut savoir qu’il y a majoritairement deux types de créatures dans le grand Univers, les créatures Divines qui sont créées directement de la Source ou de ses créations directes et les créatures infinies, qui sont créées par des entités créatrices en développement personnel, comme l’humain. Etant unifiées elles ne sont pas personnalisées et c’est une bonne raison de s’être incarné, non ? 

Ouvrons une autre parenthèse ; les créatures Divines sont produites à partir du centre du Super Univers et leur fonction principale est de s’extérioriser du centre vers les confins de l’Univers. C’est en voyageant d’un monde à l’autre qu’elles participent à l’évolution de l’autre type de créatures. Elles parcourent l’Univers pour apprendre et partager leurs connaissances avec les créatures qu’elles rencontrent dans leur vie qui est de durée illimitée. 

Quant aux créatures infinies, elles ont été crées par la première sorte de créatures et leur vie se fait en partant du point où elles ont commencé à vivre et en revenant vers le centre de l’Univers. L’une apprend par l’expérience de l’autre et vice versa. Ainsi l’Univers, qui est en expansion, continue de produire des nouveaux êtres qui partent de son centre vers l’infini en même temps qu’il continue de recevoir des êtres qui arrivent de l’infini avec une connaissance immense de vie acquise par toutes leurs expériences personnelles et individuelles. Ainsi ces créatures infinies deviennent de plus en plus finies et peuvent partager avec la Source chacune de leurs connaissances. Pendant ce moment elles deviennent unies à la Source et deviennent conscientes de l’ensemble des connaissances de l’Univers. 

homme nouveau (2)

Voilà en gros comment cela fonctionne. C’est pourquoi l’homme a besoin de l’Homme pour apprendre et évoluer et c’est aussi pourquoi ce même Homme doit un jour arriver à s’individualiser afin de pouvoir prendre conscience de sa propre expérience de Vie et décider de commencer à remonter son univers local, c’est à dire, celui où il est né, jusqu’à l’Univers Central et jusqu’au Paradis, le Centre de toutes choses afin de vivre sa propre fusion avec la Source. Je comprends que cela est très résumé mais c’est pour nous en ce moment une première approche dont je reparlerai en détail plus tard. 

Il me suffit pour le moment de vous laisser seul avec vous-même, seul avec votre être de Lumière, seul dans la sécurité d’un univers grandiose qui vous appartient car, en dedans de votre chair vous êtes, tout comme nous, AMOUR.

 

Shannaton 

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/       

Le processus du retour aux royaumes de Lumière

 

la terreMême si cela ne vous apparaît pas encore très clairement. Tout ce que vous avez à faire, c’est d’ouvrir vos cœurs et de laisser couler la Source d’Amour et de Lumière en vous. Dès que vous aurez compris comment ouvrir votre Centre Solaire et activer ce siège de la Puissance Créatrice, un élixir magique commencera à couler à travers vous et dissoudra automatiquement toutes les énergies négatives qui vous perturbent et vous affaiblissent; vous retrouverez la conscience des multiples possibilités de votre Moi Supérieur et baignerez dans un état de félicité et d’émerveillement sans limites. 

Dans ce monde subtil et multidimensionnel de la Lumière qui s’imposera peu à peu à votre vieille planète, où tout semblait devenu obscurité, peur, haine et chaos, les miracles se succéderont bientôt à un rythme de plus en plus rapide. L’Esprit Mère/Père de la Terre est déjà rassemblé. Les attributs et les vertus qui les composent se sont retrouvés à l’occasion d’une grande fête et ils ont décidé de fusionner. C’est pourquoi vous devez désormais tous considérer cette planète comme un Être en train de construire et de réaliser sa plénitude, un être vivant, sensible, intelligent, comme une Force équilibrante qui accepte de vous équilibrer, de vous porter et de vous soutenir dans votre périple à travers les étoiles, les mondes et les galaxies. La santé et le bien-être de la Terre sont indispensables à la santé et au bien-être de l’humanité. Sans un air pur, une eau limpide et un sol fertile, vous ne pourrez pas continuer à vivre. La Terre doit être et sera honorée et respectée. 

Désormais, l’Esprit de la Terre n’acceptera plus que l’homme la viole et pille ses ressources impunément. Votre Mère terrestre continue à vous aimer et elle souhaite vous supporter aussi longtemps qu’elle en aura la force, mais elle se joint à votre Père terrestre pour exiger qu’en tant que gardiens de cette planète, vous ayez à assumer la responsabilité de vos actes.

 

 terre père mère
La Terre est non seulement notre Mère, mais également notre Père!

Commencez par honorer et prendre soin de la portion de territoire dont vous avez la responsabilité, puis efforcez-vous d’étendre votre influence à vos voisins, à votre ville ou à votre village, et à votre pays. Pensez à la Terre en tant que partenaire, car c’est bien ce qu’elle est. Pensez toujours à la manière dont vos pensées et vos projets risquent d’affecter son équilibre. En fait, ce devrait être votre préoccupation de tous les instants, car la Terre représente les fondations de votre royaume, et en l’absence de fondations solides, tous vos rêves de bonheur ne peuvent que s’écrouler! 

Il est temps de recoller les morceaux, de réaliser l’unité, non seulement avec votre âme et votre Moi Supérieur, mais avec toutes les particules divines auxquelles vous êtes reliés, avec vos âmes-sœurs, avec votre famille spirituelle. Il est temps de mettre un terme à la guerre des sexes qui a nourri votre karma pendant des milliers d’années. Vous avez désormais la possibilité d’intégrer les facettes de vos deux natures, masculine et féminine. Si vous y parvenez, vous bénéficierez du soutien de l’Esprit de la Terre, vous recevrez l’énergie créatrice Père/Mère et deviendrez un modèle vivant d’Unité pour les générations futures. Vous commencerez par vous élever jusqu’aux fréquences où règne la Pureté, et bientôt votre rayonnement se révélera à la face du monde, et il vous sera donné l’opportunité de construire un Monde Nouveau. Il y a tellement de moyens de rayonner la Lumière du Père, de l’infiniment grand à l’infiniment petit! 

Vous êtes les Guerriers de la Lumière et de la Paix; c’est à vous que revient le merveilleux cadeau de la réunification, pour le plus grand bien de vos frères et de vos sœurs. 

Acceptez ce cadeau qui vous est aujourd’hui offert par votre Père, la Terre, et devenez le porte-flambeau de la Lumière et de la Paix sur cette planète. 

Remerciez et honorez aussi votre Mère, la Terre, pour tous les sacrifices qu’elle a consenti pour vous par-delà les éons. Choisissez de participer à la campagne de guérison qui lui permettra de retrouver sa beauté et sa splendeur. 

Cherchez refuge dans votre propre temple de Lumière et rayonnez amour et compassion vers toutes les créatures qui peuplent sa surface et ses entrailles. 

C’est dans la pyramide de Lumière que nous nous retrouverons, mes aimés. 

Je suis l’Archange Mikhaël «  

Archange Mikhaël 
canalisé par Ronna Herman le 24 janvier 2002. 
Adaptation française : Olivier de Rouvroy

LA TERRE EST A LA RESSEMBLANCE DE L’HOMME

 

La Terre est à la ressemblance d’un individu. Les puissances de l’ombre se mobilisent en son sein pour leur dernière lutte. Mais vous devez comprendre que cette lutte commence d’abord en vous-même. Vous êtes puissamment aidés dans ce travail d’élimination (notamment par le moyen de tout ce que votre corps physique expulse, élimine ou crache). Mais vous ne devez pas rester passif et considérer comme une priorité absolue de « faire le ménage » au plan individuel, par un travail de purification et de réhabilitation au coeur de vos cellules grâce à la Lumière.

campagne3

Dans chacune de vos cellules il y a la mémoire de toute l’humanité. En chacune de vos cellules, ce sont des mémoires d’obscurité accumulées au fil des générations, aussi loin que vous puissiez remonter. Ces mémoires cellulaires génétiques sont accumulées en strates sédimentaires où se trouvent condensées toutes ces scories résiduelles des menées opérées par les puissances ténébreuses et des débris de vos combats perdus contres elles.

Prenons, pour exemple et en correspondance avec ce qui se passe avec les peuples du Kossovo, le phénomène du racisme non pas à l’extérieur, mais bien en chacun de vous, et comprenons en quoi il résulte d’une accumulation de ce type de scories au fil des générations qui vous ont précédées. C’est de ce type de patrimoine transgénérationnel dont vous devez vous délivrer afin qu’il ne vous appartienne plus et soit rendu inopérant.

Ces couches sédimentaires, ces scories, ces ombres, que vous devez nettoyer en vous-mêmes – d’abord et avant toute chose – vous devez penser à ne pas seulement les évacuer hors de vous afin qu’elles ne vous encombrent plus. Elles se transporteront ailleurs si vous ne pensez pas, en intention puissante et ferme, à ce qu’elles soient anéanties à jamais. Veillez à ce qu’elles soient brûlées à jamais par exemple et que la Lumière vienne à nouveau habiter cet espace qu’elles avaient encombré. 
Ce travail d’illumination, vous le réalisez à partir du coeur même de vos cellules. 

UNE GRILLE COMPORTE TOUJOURS DES TROUS

De même que ces mémoires se sont accumulées dans vos cellules en certains points de votre corps, de même elles se sont accumulées et concentrées en certains points de votre planète. Ainsi en est-il des Balkans, mais encore de l’Irak, et de bien d’autres lieux de votre planète. Ces points sont reliés entre eux et forment une grille souterraine. Ces lieux sont des zones de pouvoirs pour les puissances de ténèbres.

Il est d’une importance stratégique fondamentale pour le Gouvernement secret qui contrôle votre planète à partir des circuits financiers, de garder une main mise sur ces zones à partir desquelles ils peuvent mener des opérations de déstabilisation telles que les pays, localement concernés, ne puissent, par eux-mêmes, « s’en sortir ». Il faudra une mobilisation internationale, engageant des sommes colossales au plan monétaire, mais impossibles à maîtriser et encore moins à rembourser par les pays concernés, théâtres du drame. Tous les pays impliqués d’une manière ou d’une autre dans le conflit devront contribuer à rembourser les dettes immenses contractées – pour le plus grand profit final… des financiers. C’est pour cette même raison que furent programmées vos Première puis Deuxième guerres mondiales.

Certains d’entre vous, connaissant l’existence d’une Grille Christique autour de la Terre, se poseront la question de son utilité. Effectivement cette Grille Christique est totalement opérationnelle, ainsi que les lieux de pouvoirs qui, sur votre Mère la terre, servent de points d’ancrage aux Forces de la Lumière. A partir d’eux une grille s’étend sur votre planète pour la recouvrir entièrement. Ils constituent des Portes interdimensionnelles qui ont leurs Gardiens, tout comme les Portes des ténèbres. Or, comprenez que si ces grilles existent au-dessus, sur et en dessous de la surface de votre globe terrestre… elles sont constituées de trous. C’est même le propre d’un grillage que d’être ajouré.

De même, vous pouvez faire les plus intenses et les plus merveilleuses chaînes de Lumière pour constituer une Grille d’Amour, de Paix et de Compassion entourant votre planète… elle comportera toujours des trous !

Aussi est-il devenu essentiel que vous procédiez autrement pour vous regrouper afin d’être dans le maximum d’efficience et de pouvoir. 

orion

D’UN POINT CENTRAL DE LUMIERE

Le travail que vous devez réaliser vous, Travailleurs de la Lumière, n’est pas d’aspirer la Lumière et l’Esprit de l’extérieur de Qui vous êtes. Ma Lumière doit oeuvrer à partir de vous. Vous devez en conséquence la générer de façon centrale depuis votre Etre. Pour cela vous devez à la fois être axés et centrés*.

A partir de ce point central de Lumière en vous-mêmes, vous soufflez l’Esprit et la Conscience avec une poussée telle que la Lumière va s’infiltrer dans chaque cellule de mémoire de vos corps physique, psychoémotionnel, mental et spirituel. Cela réalise le travail d’illumination et de réhabilitation de vos véhicules denses et subtils, et constitue le travail préalable au travail d’illumination de la Terre.

Vous visualisez maintenant votre Mère la Terre comme un immense poumon qui inspire et expire. Elle inspire pour aspirer en Elle les énergies lumineuses en provenance de la Source divine et qui l’aideront à traverser les couches de débris et de mémoires amoncelés, constituant comme autant de filtres interposés entre Elle et la Lumière. Il est essentiel que toute cette Lumière puisse pénétrer en elle, soit aspirée par elle, pour parvenir jusqu’à son propre coeur, tout au centre d’elle-même. 
Si vous demeurez à l’extérieur de la Terre, constituant une chaîne d’Amour à partir de la Grille Christique par exemple, vous n’êtes pas assurés que les énergies de Lumière et de Compassion que vous allez réunir puissent arriver partout à destination.
Elles seront détournées par les contre souffles extraordinairement puissants, tels des typhons pleins de rage qui sont actuellement exhalés par les portes des ténèbres, ceux des Balkans en particulier.

Pour plus d’efficacité vous, Travailleurs de la Lumière, devez faire un double travail :

1 – Tout d’abord, de l’extérieur, vous entourez votre Mère la Terre de Lumière à partir de la Grille de Compassion et de Paix que vous allez constituer par vos chaînes d’Amour assemblées ; puis vous aller propulser cette Lumière partout où cela vous est possible en essayant de passer tous les obstacles négatifs tout en demeurant dans la Paix intérieure et la plus grande Compassion, connectés à la Source de Lumière, d’Amour et de Vie, et inspirés par Elle. Si vous percevez que vous n’êtes pas assez opérants alors, sur un signal, vous vous préparez à vous regrouper en un seul point de Lumière à l’intérieur du Coeur de Cristal de la Terre. 

2 – Pour ce faire, vous visualisez le centre de la Terre, c’est votre destination en Esprit. Puis vous visualisez que, tous regroupés, vous formez un seul poumon géant aspirant la Lumière et l’Amour divins à l’intérieur de votre Mère la Terre. Ceux-ci se focalisent en ce point central, au coeur de la Terre, plutôt que de rester répandus autour de la planète au risque d’être disséminés. De ce point central, le poumon géant que vous formez expire puissamment la Lumière dans toutes les directions. La surface de la Terre constitue alors comme une cuvette inversée et les portes des Ténèbres deviennent comme des trous, comme des siphons par lesquels toutes les scories, toutes les négativités sont entraînées, sans résistance possible, pour être transmutées à l’extérieur de la Terre.

La grille d’ombre qui tente actuellement de contrebalancer le travail de la Lumière dans un dernier soubresaut de guerre, sera alors traversée de part en part et rendue inopérante à jamais, selon ce qui doit être.

Cet outil est très puissant, et vous êtes invités à l’utiliser sans réserve, afin que la Lumière, l’Amour et la Conscience fassent leur oeuvre dans les moindres fibres de votre Mère la Terre, comme Ils doivent le faire dans chacune de vos cellules pour que, avec Elle, vous soyez désormais totalement prêts à Ascensionner selon Mon Dessein. 

Transcrit par Cyrille Odon

sur son site Internet « Galactic Humanity & Star Walkers », concernait le travail d’illumination de vos cellules (L’ASCENSION, LA REHABILITATION DU CORPS PHYSIQUE ET LA LUMIERE).

Qu’est-ce que la Liberté universelle


   

Liberté - situation de la personne qui n’est pas sous la dépendance absolue de quelqu’un ou d’une situation. C’est l’état qui est opposé à l’esclavage et à la servitude. C’est l’état d’une personne qui n’est pas captive ou enfermée dans une situation contraignante. C’est le pouvoir de reconnaître le libre choix dans tous les domaines de l’expression. C’est l’indépendance de l’esprit des préjugés et des concepts limitatifs. C’est le fondement du devoir et de la responsabilité. Voilà quelques notions que cite votre littérature contemporaine. Mais, il y a encore plus que cela dans la voie spirituelle.

 liberté

Je suis Adinathon. Je viens m’entretenir avec vous en ce moment et m’enivrer dans vos énergies de Lumière pour discuter, d’âme à âme, du grand principe universel de la liberté. Ce mot (principe) possède le plus grand égrégore que l’humanité ait nourrît depuis des multitudes de générations. Il est responsable de tellement de souffrances et de peines, car il est un ennemi implacable de la dualité. Lorsqu’un individu atteint cet état après avoir vécu pendant un certain temps le manque de liberté ou dans l’oppression de toutes sortes, une joie infinie émane des profondeurs de son âme. Rien ne peut égaler la puissance énergétique de cette joie qui enivre et proclame la suprématie de l’expression de son être. Être libre signifie suivre les courants de l’Amour infini et couler avec les harmonies délicieuses de la joie ultime pour l’éternité. Oh ! Quel rêve ! … me direz-vous. 

« Atteindre cet état dans notre quotidien ? Impossible ! C’est faire l’autruche, la tête enfouie dans le sable »… voilà peut être, le commentaire qui vous vient à l’esprit en ce moment. Et pourtant, cet état est l’expression naturelle de l’âme qui gravite dans l’entourage de l’Amour inconditionnel. Toutes les autres manifestations astreignant l’âme à vivre des tensions et des restrictions à travers des lois et des concepts limitatifs sont des encadrements de dualité. Cette dualité n’est manifeste que par l’acceptation de l’âme elle-même de porter le manteau de l’illusion ; cet encadrement permet d’affronter les imperfections ressenties par l’esprit individuel et lui donne la notion d’évoluer par rapport à la séparation ressentie entre l’individu et l’Unicité. 

Lorsque l’individu a compris que l’illusion qui supporte les forces opposantes de la dualité n’est pas la réalité de l’âme mais celle de l’esprit, l’emprise de cette dualité devient moins subjective et la liberté y trouve une plus grande expression. L’âme individualisée ne peut être sujette à cette dualité car elle est une cellule de la Divinité Suprême, donc immuable et invariable, omnipotente et omniprésente. L’esprit est le média qui traduit la transcendance pour plongé dans les dimensions inférieures ; c’est lui qui ressent la séparation et qui enveloppe l’âme de son manteau limitatif. Pour faire l’expérience de la non-dualité, l’être doit se centrer parfaitement à l’intérieur de lui-même, dans cet espace où il retrouve la joie et la liberté infinies. 

La plupart des gens ont entendu parler de méditation en ce temps que vous appelez « Nouvel Âge ». Les personnes qui le pratiquent depuis un bon moment savent comment retrouver ce centre, cet espace à l’intérieur de l’être, le noyau de l’existence individuelle qui fait point commun avec l’Unicité Suprême. Pour faire l’expérience de cette liberté infinie et inconditionnelle, l’individu doit d’abord apprendre à contrôler ses émotions de sorte qu’elles l’amènent toujours dans des champs d’énergie positive plutôt que négative ou limitative. Il doit se détacher de toute attente venant de l’extérieur de lui-même. Il ne doit pas être affecté par les changements d’humeur des autres personnes dans son entourage. Il doit être libre de toutes les contraintes causées par des situations extérieures à lui-même. 

LIBERT2

Le mot liberté ne signifie pas inertie ; il désigne l’équilibre entre deux forces égales et opposées. La liberté signifie avoir le choix de pencher d’un côté ou de l’autre de ces deux forces. Par exemple, la planète Terre semble voguer dans l’espace en toute liberté, mais sa liberté est relative car elle est soumise à son momentum qui est alimenté par l’attraction du soleil qui cherche à l’attirer vers lui. Sa vitesse sidérale, c’est-à-dire la vitesse de sa trajectoire autour du soleil, empêche la Terre de tomber dans le soleil à cause de l’équilibre créé par la force centrifuge qui cherche à l’éloigner du soleil. Si l’une ou l’autre des contraintes de force est changée, la planète change de trajectoire. Elle tombe dans le soleil après un nombre limité de révolutions ou elle échappe au champ gravitationnel du soleil et se perd dans l’espace. En se perdant dans l’espace, sa liberté n’est plus relative aux deux forces qui la maintenaient en orbite autour du soleil. Elle n’est plus soumise à aucune force, sauf au momentum causé par sa vitesse de parcours jusqu’à ce qu’elle soit attrapée dans le champ gravitationnel d’un autre corps céleste. 

Tout comme la Terre, l’être humain est soumis à des forces ou des lois qui le maintiennent en équilibre. Toutefois, quelque chose de plus se présente avec le libre choix. La planète par elle-même n’a pas le choix de changer sa trajectoire. Toutefois, dans son libre choix, l’être humain a le choix et le pouvoir de changer sa relation avec les forces qui l’affectent. Il a une plus grande liberté que la planète en ce qu’il peut modifier sa relation par rapport aux forces dont il est soumis. Le mot liberté, dans le contexte que nous voulons lui donner, est relatif. L’état de liberté peut signifier toute une gamme d’expériences soumises à des contraintes ou des lois dans l’acceptation par un choix. 

Lorsqu’un individu vit une situation à l’intérieur de certaines limitations, son acceptation et son attitude face aux contraintes peuvent lui donner un sentiment de liberté relative. Il peut sentir un bien-être intérieur indépendamment des contraintes extérieures. Son attitude et son acceptation volontaires à vivre une situation le libèrent ou le mettent en esclavage. L’état intérieur est affecté ou non selon la stabilité émotionnelle de l’individu. Il pourrait être agressé oralement par d’autres individus sans accorder de pouvoir aux paroles qu’il reçoit. Lorsque les paroles ne sont pas en harmonie avec la pensée de l’individu, il peut mentalement les rejeter en ne s’identifiant pas avec ce qu’elles représentent. 

Le plus grand manque de liberté que l’humanité ait connu depuis la nuit des temps vient de l’opinion des autres. L’individu est sensible à ce que les autres pensent de lui. Il est prêt à défendre son image à n’importe quel prix, même au prix de la guerre. Il entre dans des situations dramatiques à cause du pouvoir qu’il accorde aux paroles qu’il entend. La parole est devenue pour lui l’arme la plus puissante de l’Univers. La plus grande liberté qui soit est l’immuabilité à la parole d’autrui. Rien de l’extérieur ne saurait changer l’état de paix intérieure de l’individu libéré. Lorsque l’être a atteint cette qualité, il vit la liberté universelle. Il peut être libre n’importe où dans n’importe quelle circonstance, car il est libre en lui-même. Cette liberté doit être atteinte avant de penser à réaliser l’Ascension de l’être. 

La liberté universelle veut que chaque individu manifeste sa créativité selon ses propres talents et ses expériences personnelles. S’il est contraint à travailler dans un domaine qu’il n’aime pas, il n’est pas libre ; il est plutôt esclave d’une situation qu’il doit subir. D’autre part, lorsqu’une telle situation prévaut, c’est qu’une leçon de vie s’y rattache. L’attitude adoptée face à cette situation peut rendre la vie amère ou agréable. Le contentement est une attitude qui libère toute emprise des émotions agressives qui maintiennent l’individu en esclavage. Le contentement assure une liberté relative pour intégrer la leçon de vie et permet par la suite de passer aux étapes suivantes dans le développement de l’individu. Le bonheur est dans l’acceptation sachant que toutes les situations sont temporaires jusqu’à ce que la compréhension soit acquise. Le contentement libère des ondes favorables qui permettent l’harmonie des énergies discordantes de l’individu face à sa tolérance et à son acceptation. 

Celui qui vit sa liberté permet aussi aux autres personnes de son entourage de vivre la leur dans le plus grand respect. Pour vivre sa liberté relative, une grande maîtrise de ses émotions est nécessaire afin que la paix et l’harmonie s’installent à l’intérieur de son être. Lorsqu’on parle de paix à l’intérieur de l’être, on parle aussi de liberté car ces deux mots sont interreliés. L’un ne peut pas être sans l’autre. La liberté ne peut pas exister sans la paix et la paix ne peut pas exister sans la liberté, quelle soit relative ou universelle. Lorsque l’individu n’est pas en paix, il est rattaché par des liens énergétiques à l’énergie émotive qui le contrarie. Un lien invisible mais puissant se crée entre l’individu et l’énergie émotive résultant en une perte constante d’énergie vitale qui le plonge dans un état de fatigue chronique. 

Toutes choses qui contrarient créent ces liens entre l’objet et le sujet réduisant ainsi la liberté de l’être. Ces contrariétés parasitent et drainent la force de vie ; elles conduisent aux malaises et ensuite aux maladies. Certains individus ont créé ces liens dans un passé lointain et vivent enchaînés par leur propre entêtement à garder ces énergies discordantes dans leur champ vibratoire jusqu’à leur mort. Ces individus ont vécu en esclavage dans leurs propres chaînes et n’ont jamais connu la liberté universelle. Ceci est un choix personnel, souvent éclairé par la connaissance ou ombragé par l’ignorance et l’arrogance. Mes bien-aimés, les portes de vos prisons sont ouvertes. Pourquoi n’en sortez-vous pas ? Vous êtes libres ! Saisissez cette compréhension afin de vous épanouir et de vibrer en harmonie avec le chant de la Création. L’Amour inconditionnel brise toutes les chaînes et libère intérieurement même dans un environnement social limitatif et contraignant. La liberté est une question de compréhension : rien de l’extérieur ne peut affecter intérieurement l’esprit libéré. Soyez en paix avec vous-mêmes et avec les autres. Je m’unis aux Grandes Âmes de la Création pour vous apporter toutes les bénédictions de l’Unicité Suprême. Se réaliser, c’est libérer l’âme des contraintes de l’esprit. Que l’Amour vous protège.

 Adinathon

Communication télépathique reçue de Adinathon
par André DeLadurantaye le 15 avril 1997

Le courage ou la peur est une affaire humaine

 

Un choix difficile à évaluer lorsque l’émotion est imprégnée de l’une ou l’autre de ses énergies. Ces deux attributs attirent de grandes énergies de mouvement à l’intérieur d’un individu. L’une fait monter l’adrénaline pour foncer et l’autre pour fuir ou se retirer. Le mot courage possède sept lettres et conduit vers le divin dans des énergies d’ascension. Le mot peur possède quatre lettres et paralyse un individu dans des énergies terrestres et obscures. La réaction à ces deux attributs sollicite la même dépense énergétique. L’une est constructive et l’autre souvent destructrice. 

VOLCAN2

Je suis Adinathon. Je viens vers vous en ce moment important et décisif de votre temps pour me saisir de votre soif d’apprendre et de comprendre. Je viens au nom de Celui qui a ouvert la Voie et qui vous porte dans Son Cœur Christique. Je suis mandaté pour être l’un de vos ambassadeurs auprès de Lui. Je comprends votre plaidoyer et je partage votre désir de rapprochement de votre Christ intérieur. Je suis un maillon dans votre chaîne. Je viens vous rappeler que vous êtes aussi forts et aussi amoureux que moi de faire partie de cette grande expérience qui nous fait voguer sur la mer infinie de la Connaissance et de l’Amour. 

Elle est merveilleuse l’histoire humaine lorsqu’elle n’est pas soumise à l’oppression et aux contraintes de la peur. Pourquoi y a-t-il autant de peur et de négativité dans ce monde où la joie et le désarroi se chevauchent pour laisser des traces d’amertume ou d’insatisfaction ? Mes bien-aimés, il est nécessaire de naviguer dans ce monde tumultueux agité par les vagues de l’émotion. L’être humain est différent de toute autre créature de l’Univers à cause de sa faculté émotive complexe mais, comme un élève en phase d’apprentissage, il apprend à composer avec elles et à se connaître à travers elles. Les émotions sont comme la mer, imprévisible, quelquefois spontanée et menaçante. Des tempêtes s’élèvent et s’apaisent laissant un grand calme et quelque chose de plus noble. Lorsque le calme revient une gratitude subtile émane du cœur et fait comprendre la richesse de la paix intérieure. Lorsque l’équipage d’un navire entre au port après la tempête, tous les visages rayonnent la joie : la joie d’être encore là, la joie d’être passé à travers cette épreuve avec succès. Cette joie est une émanation de l’âme qui perce à travers la personnalité suite à l’abandon qu’on se permet après avoir triomphé de l’épreuve. Cette joie est le fruit du courage qu’il a fallu déployer pour surmonter les peurs qui étaient présentes lors de la rencontre où le chevalier et l’épreuve se mesuraient face à face. Comme deux adversaires redoutables et de force égale, le chevalier et l’épreuve déploie tous leurs atouts et leur finesse pour défendre ce qu’ils ont de plus cher, leur existence et leur fierté. 

La peur n’est pas toujours néfaste. La plupart du temps, elle est naturelle et spontanée puisqu’elle protège d’une agression imminente. Toutes les créatures dotées de la faculté de se mouvoir connaissent la peur. Si elles s’aventurent dans des espaces hostiles et qu’elles perçoivent le danger, la peur est la première émotion qui imprègne leur état d’être. Elles ont alors le choix de revenir sur leurs pas et de s’éloigner du danger. La peur protège aussi l’enfant qui prend son temps pour apprendre à marcher ou qui s’aventure dans un territoire nouveau pour lui. Malgré sa perception toute fragile et dissipée, l’enfant est tout de même bien protégé, car la peur est une émotion primitive qui émane du cerveau reptilien ou cervelet. Cette forme de peur n’est pas dépendante du raisonnement ou de l’intelligence. Elle est une émotion innée, et seule la familiarité avec l’objet de la peur peut dissiper cette énergie et ramener la confiance et la sécurité. 

Une autre facette de la peur peut être raisonnée par la connaissance et l’intelligence. Cette forme de peur est celle qui paralyse beaucoup d’individus dans une inertie non évolutive par précaution calculée ou par manque d’intérêt à s’impliquer dans une tache difficile ou à surmonter un défi. Face à cette peur, le courage est une impulsion de l’âme qui cherche à aller plus loin, qui cherche à attirer vers la personnalité l’expérience nécessaire à la compréhension d’une leçon ou d’une connaissance nouvelle pour ensuite grandir et atteindre le but qu’elle s’est fixé. Cette peur n’est pas rattachée à la survie, mais plutôt au manque de connaissance et d’aspiration. Celui ou celle qui n’aspire pas à poursuivre les intentions intimes de son âme à aller vers la lumière cherchera par tous les moyens à alimenter la peur de s’impliquer dans une aventure qui le ferait grandir. 

Cette peur est plutôt un renoncement à l’effort qu’un élément de survie. L’individu qui est complaisant de lui-même, par faiblesse ou par vanité, ne cherchera pas à sortir de son état d’inertie à moins qu’il y ait une incitation au courage venant de l’extérieur de lui-même. Si une connexion lucide n’est pas établie entre l’âme et la personnalité, aucune aspiration ne sera présente et le courage sera impossible. L’individu dont l’esprit est en boucle fermée sur la critique des autres ne peut pas établir ce contact avec l’âme. L’esprit qui est empli de lui-même ne cherchera pas à grandir et à satisfaire la raison d’être de son incarnation. Lorsque l’esprit est dans un tel court-circuit, l’âme demande de l’aide aux Êtres Supérieurs pour organiser un événement qui provoquera un choc à cette personnalité afin qu’elle sorte de cet état de complaisance inutile. Les accidents sont ce genre de choc nécessaire pour remettre sur la voie de l’évolution l’individu qui a peur de tout et de rien. La peur attire la force opposée comme la noirceur attire la lumière. 

chez francesca

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi beaucoup d’individus meurent quelque temps après avoir été mis à la retraite ? Oui, c’est parce qu’ils n’ont plus rien à faire. Ils n’ont pas eu le courage de s’impliquer dans autres choses. Ils n’ont pas été habitués à donner, alors personne n’a besoin d’eux et ils s’ennuient à mourir. Voilà le pouvoir de l’inertie lorsque l’âme d’un individu ne voit plus de possibilité d’avancement, elle demande à se retirer de l’incarnation, et la mort s’ensuit. L’âme n’a pas de temps à perdre et elle ne se complaît jamais avec elle-même dans une énergie d’inertie. La raison de l’incarnation est pour l’avancement dans la compréhension ultime de son appartenance à Dieu et non dans l’amusement et les satisfactions de la personnalité. La personnalité est un instrument qui meurt avec le corps physique et qui ne devient qu’une mémoire, mais l’âme cherche toujours à aller vers la Lumière. 

Celui ou celle qui vit son incarnation pour le plaisir et pour les satisfactions que le monde lui offre emprisonne son âme dans un état où elle demande de l’aide pour se libérer. Les malheurs et les épreuves que la personnalité doit surmonter sont uniquement dû à la mauvaise compréhension de l’esprit par rapport à l’objectif de l’âme qui cherche à grandir dans l’Unicité, mais qui réalise que l’instrument ne répond plus à son aspiration profonde. L’âme est spirituelle et l’esprit est le traducteur de l’expérience qu’elle utilise pour grandir à travers l’incarnation. Si l’esprit est rébarbatif à son aspiration, l’âme demande à se libérer et n’a aucun remords sur le rejet de l’enveloppe de l’esprit qui est le corps physique. L’individu qui ne s’identifie qu’à son corps physique comme étant le centre de son être sera la plupart du temps déçu par la vie. Il ne sera aucunement gratifié dans son expérience, car ceci serait semblable à mettre une lumière dans une boîte afin d’enfermer son rayonnement et annuler sa raison d’être. Tout a une fonction dans l’Univers et tout doit servir pour ce qu’il a été créé, sinon la loi du mouvement s’occupe de corriger la situation. Le courage permet ce mouvement à l’intérieur de l’être. Il est l’essence, que l’âme fournit à travers un esprit clair, nécessaire à créer cet élan vers son but ultime le retour dans l’Unicité après avoir expérimenté la séparation et l’individualisation. 

Cette expérience de séparation et d’individualisation a été voulue et vécue un nombre incalculable de fois. Vous êtes passés maîtres dans ce domaine. L’expérience doit se terminer. Vous avez oublié pourquoi vous avez choisi de vivre cette expérience. Vous avez oublié d’où vous êtes partis. Vous avez oublié que ceci ne devait être que l’expérience d’un moment. Rien de plus ne pourrait être appris qui pourrait vous servir, sinon plus de souffrance, plus de douleur. Ceci n’est pas nécessaire pour apprécier la vie. Renoncez à vous embourber davantage dans les labyrinthes de l’illusion. Vous connaissez maintenant ces chemins ; ils ne mènent nulle part. Vous l’avez constaté vous-mêmes dans les aventures médiocres que vous vivez jour après jour, année après année, vie après vie. Vous voulez terminer ces détours inutiles ? Alors, laissez de côté cette peur de vous reconnaître et permettez à votre divinité intérieure, cette âme qui aspire à atteindre les plus hauts sommets de pureté et de rayonnement, de s’exprimer dans votre quotidien avec simplicité et complicité. Prenez conscience de ce courage que l’âme vous communique pour vous épanouir à travers la vie, ce cadeau inestimable que le Divin vous accorde. Imaginez-vous un instant sans la vie, sans votre perception actuelle de vivre et d’exprimer l’être qui est présent en vous. 

Imaginez que votre état d’être soit toujours en sommeil, que vous ne sentez rien, que tout est non-existence. Ceci fait réfléchir n’est-ce pas ? La vie est le cadeau le plus précieux que l’Univers ait donné à ses enfants. Pour qu’elle porte fruit, il faut apprendre à l’apprécier pour ce qu’elle est, pour ce qu’elle vous apporte. Elle est le support de l’existence et de l’épanouissement de l’être. Il est essentiel d’en prendre conscience pour en savourer les moindres bienfaits. 

Le courage est relié à l’effort et l’effort à la croissance. Pour sortir de l’inertie, il faut se laisser imprégner de cette impulsion qui fait place à l’effort de prendre une direction lorsque c’est nécessaire pour satisfaire les exigences du changement. Le changement continuel est une nécessité universelle sur la voie de l’Amour et du partage. Le courage amène à soi les forces essentielles requises pour régler les vieux problèmes et apporter un renouveau dans la gestion de la vie. Il vous permet de satisfaire l’engagement que vous avez pris dans un passé très lointain pour participer à ce qu’il y a de plus noble dans l’Univers : l’épanouissement de la Création. Mes bien-aimés, beaucoup parmi vous ne savent pas quoi faire pour aider à la Création. Ils attendent assis dans un parc et regardent les pigeons. 

Ressentez l’appel de votre âme qui vous demande de participer au Plan divin par l’implication de votre personnalité dans des taches altruistes. Partagez vos talents et votre connaissance avec ceux et celles qui sont plus démunis que vous. C’est la seule façon d’obtenir d’autres connaissances et d’autres talents. Votre âme vous demande de mettre tous vos atouts au travail et de les placer dans un champ de rayonnement pour l’ensemble. Vous êtes une cellule précieuse de la Conscience et votre existence est importante pour le bien-être universel. Ce que vous faites, si petit soit-il, est ressenti par tous, même si vous n’en êtes pas conscient. Il est bien de suivre l’exemple donné par d’autres, mais vous êtes aussi un maître enseignant lorsque vous laissez parler votre âme, votre étincelle divine. L’élève, c’est aussi vous, c’est votre personnalité, c’est votre individualité. Établissez un lien sûr et profitable entre votre âme et votre personnalité pour retrouver ces mémoires de vos plus belles expressions lumineuses ancestrales. Vous aurez alors accès à tout ce qu’il vous est nécessaire pour comprendre votre vie et votre but. Il n’est pas nécessaire de prendre tous les cours qui se présentent à vous pour apprendre à avoir du courage. Le courage vient de l’intérieur, il prend racine dans votre cœur. Dans vos expressions populaires, vous dites : « avoir du cœur », « avoir du cœur au ventre ». Cela signifie avoir du courage. 

Courage

Lorsque vous êtes coincé dans une situation où tout devient sombre suite à une déception ou à la perte d’un être cher, faites appel à votre courage intérieur. Ne restez pas dans ces énergies qui vous épuisent et vous conduisent dans des réflexions dégradantes de désespoir. Utilisez le lien entre votre âme et votre personnalité pour ressentir cette impulsion qui vous reliera à nouveau à votre joie intérieure. Je sais qu’il est difficile de changer ses énergies d’une vibration d’oppression émotive à celle de la joie en un instant, mais le courage vous donne toutes les chances de raccourcir sensiblement l’enfer que vous vous imposez à naviguer dans cette mer d’énergies instables et démoralisantes. L’être humain aime se retirer en lui-même et bouder un certain temps pour montrer à l’autre qu’il n’est pas content de la façon dont l’échange est devenu défavorable pour lui. Sortez de cet état le plus rapidement possible et vous serez heureux de la maîtrise que vous aurez acquise sur cette émotion. 

Le courage est nécessaire pour la maîtrise de toutes vos émotions, peu importe la situation dans laquelle vous vous enlisez. Il est important de lui faire une place de choix dans votre façon d’agir. Faites-en un ami inconditionnel, un ami qui vous supportera lorsque vous vous perdrez dans des aventures émotives houleuses. Je vous aime comme mon frère, ma sœur, et je désire vous guider vers votre courage et votre impulsion qui vous permettra de vous élever vers les plus hautes aspirations de l’âme, de rayonner sa Lumière pour le bien du plus grand nombre. Vivez l’Amour, la Paix, l’Harmonie et, surtout, vivez votre courage avec zèle et dignité. Merci d’être là et de participer à élever votre entourage en même temps que vous-même. Je m’unis à la Grande Fraternité des Êtres de Lumière pour vous bénir et vous imprégner des plus belles Énergies d’Amour que l’Univers déverse en votre cœur. 

Adinathon

Communication télépathique reçue de Adinathon
par André DeLadurantaye le 1er juin 1997

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

Le questionnement des âmes expérimentées

 

 
Le  message de ce jour répondra à plusieurs questions que se posent les Âmes expérimentées. 

Des questions telles que :  »Cher Esprit, dans cette énergie changeante et nouvelle, que pouvons-nous et que devons-nous faire pour l’améliorer ? 

Que pouvons-nous et que devons-nous faire pour en bénéficier personnellement ? 
Que se passera-t-il ? » 

Puisque l’énergie change, comment pourrions-nous répondre à ces questions ? 

Vous évoluez dans votre temps linéaire. Donc, chaque pas en avant vous place dans une situation qui a changé. Vous expérimentez des situations que vous n’avez jamais vécues auparavant – même dans vos vies dites antérieures. Il y a plein de nouveaux potentiels et ils changent sans cesse. Les changements que vous espérez ne se réaliseront peut-être pas, mais d’autres changements  »sensas », non prévus ou inespérés se réaliseront peut-être. Puisque votre prise de conscience s’améliore, les potentiels changent. 

1 blog chez francesca

N’est-ce pas magnifique ?

Cependant, je peux vous parler de ce qui s’est passé sur d’autres planètes qui ont déjà vécu ce que vous expérimentez actuellement.  Vous étiez là ! 

Votre Akash dit :  »Ah ! Je suis une Âme qui a déjà vécu cette ou ces expériences. »  Vous commencez à accéder à vos archives Akashiques, mais ce n’est pas encore clair » comme de l’eau de roche », pour ainsi dire. L’humanité est prête pour un changement majeur, sur votre chère Terre-mère ! 

Comment vous joindre à cette énergie ? 
Regardons des manières de procéder. 

Voici quelques suggestions.
 

Cinq Concepts

Je vais vous parler de cinq concepts qui sont un peu difficiles à intégrer et ancrer. 
Ce n’est pas une liste à suivre ni un ordre du jour. Toutefois, ils font partie des premiers pas d’un enfant qui apprend à marcher.

Le premier : Prendre conscience des Changements Énergétiques !

Vous croyez fermement à la gravité, même si vous ne l’avez jamais vue. 
Elle a toujours été là, invisible. Vous n’y pensez même pas, tellement elle est évidente. 
C’est de la routine. Quand vous étiez enfant, vous avez peut-être cru à la fée des dents et au père Noël. C’étaient des croyances, invisibles, mais la gravité est invisible et réelle. 
C’est une prise de conscience, au lieu d’une croyance.  Les croyances sont hypothétiques. 
Parfois elles sont réelles et parfois elles ne le sont pas.

Nous vous disons que l’énergie dans laquelle vous fonctionnez actuellement est très différente de celle que vous avez connue.  Est-ce une prise de conscience ou une croyance ? 

À vous de choisir. Avec le temps, la prise de conscience de cette énergie nouvelle deviendra aussi  »normale » que la gravité.  L’ancienne énergie ne reviendra plus jamais. Tout cela fait partie du nouveau plan.

Chers Êtres Humains, si vous ne prenez pas conscience de la réalité de ce grand changement et de la nouvelle énergie, vous ne serez pas en mesure de faire quoi que ce soit d’autre. Il faut toujours commencer par le premier des cinq concepts. Ce changement est dynamique. Lorsque vous lisez une nouveau livre, vous effectuez un changement chaque fois que vous tournez la page. Vous pouvez faire un pas en arrière, afin d’éclaircir un point, mais le changement se poursuit, car vous revenez à la page où vous étiez rendus. 

Le deuxième : Accepter le Changement ! 

Après avoir pris conscience du grand changement, il faut accepter de vivre et expérimenter les changements qui vont se présenter à vous. Parfois, vous avez un pot de changement dans les mains, mais vous n’osez pas l’ouvrir, de peur que des choses changent votre train-train quotidien. Vous voulez du changement sans vraiment changer. 
Les changements qui se présentent ne vont peut-être pas dans la direction que vous aviez prévue. Si c’est le cas, quelle est votre attitude ?

Est-ce que cela vous incite à découvrir un monde inconnu, ou est-ce que cela crée de la peur ? – Si un enfant ne s’aventurait pas en terrain inconnu, d’une manière audacieuse, sans être téméraire, comment deviendrait-il mature ? - Il doit éventuellement sortir de son carré de sable ou de sa maison de poupées, n’est-ce pas ? 

Vous n’avez pas besoin de commencer par un changement radical. Petit à petit, l’oiseau fait son nid, selon l’un de vos adages populaires. Avez-vous peur de construire un nouveau nid qui serait peut-être adapté à la nouvelle énergie et au grand changement ? Qui sait, votre vie quotidienne ressemblerait peut-être à une sorte de  »mini paradis terrestre »? 

Qu’avez-vous à perdre ? 
Tenter l’expérience ou rester comme avant ?

Regardez la numérologie de ces choses. Le 1 est toujours un nouveau départ, c’est facile. 
Le 2 traite souvent de la dualité et celle-ci est souvent la peur du changement. Vous ne voulez pas que le centre de votre réalité se déplace trop, n’est-ce pas ? C’est souvent une question de survie entre la lumière et l’obscurité. Vous avez appris à vivre dans la dualité ombre/lumière, et vous tolérez cette situation. Oui mais… 
Voilà que l’Esprit arrive, et il vous pousse un peu vers la possibilité d’avoir plus de lumière. 
Ceci réduira l’obscurité, dans vos vies. Beaucoup de choses vont commencer à changer. 

Qu’allez-vous choisir ? 
Prise de conscience ou croyance ? 
Acceptation ou refus ? 

La prise de conscience et l’acceptation du changement sont les deux premiers concepts.
De notre côté du voile, nous vous regardons et nous voyons que tout ce que vous vivez vous porte à laisser aller des vieilles habitudes. Après tout, elles ne sont que des habitudes. 
Imaginez une personne qui peut voler comme un oiseau, mais elle préfère marcher tout le temps. Elle aimerait bien s’envoler, mais elle n’ose pas prendre ce risque. L’oiseau n’est pas toujours en vol, mais il le fait chaque fois où c’est nécessaire.

Le troisième : Avoir de la Compassion ! 

Les trois derniers concepts sont plus terre-à-terre, moins ésotériques, mais ils sont difficiles à appliquer… Partout, toujours, en tous lieux et en toutes circonstances. Si vous choisissez de prendre conscience et de permettre, vous ferez un pas de géant. Nous allons vous parler de « la tolérance ou de la compassion », selon votre choix des expressions ou des mots .

Est-ce que  »Être et permettre » s’applique seulement à vous ? 

Si non, permettez-vous que les autres fassent la même chose. 
Si vos vérités individuelles sont totalement différentes de celles d’un autre Être Humain, allez-vous lui permettre d’Être, sans  »réagir » ?

Imaginez que vous roulez en auto et qu’un automobiliste vous coupe le chemin ! 
En outre, il vous klaxonne, agit comme un idiot et crie en votre direction. Comment vous sentiriez-vous ? Serait-il possible de rester compatissant, dans un tel scénario ? 
La réponse est, oui ! Tout d’abord, ne permettez pas que la colère, la frustration et la peur bloquent votre intelligence innée. Est-ce qu’il y a une loi universelle qui dit que vous devez immédiatement vous mettre en colère ?

Qui sait, votre attitude compatissante, non agressive, va peut-être désarmer cette personne, car vous ne répondez pas à l’épée par l’épée. Imaginez que ce cher Être Humain vit actuellement dans une situation infernale. Si vous ralentissez et lui donnez plus d’espace pour circuler, afin qu’il puisse reprendre le contrôle de soi, en plus de votre attitude non agressive, aurez-vous l’impression de vous soumettre à un tyran ? Aurait-il l’impression que vous êtes une personne froussarde, une  »mitaine pas de pouce » ? Vous aurez peut-être apporté un baume divin, dans la vie de cette personne. 

Que préférez-vous, vivre ce qu’il vit ou être une personne compatissante ?
Dans vos vies quotidiennes, vous vivez des situations blessantes, avec votre famille, votre parenté, vos amies et amis, et même avec des étrangers. Si je vous dis que ces personnes vivent à peu près la même chose que vous, d’une manière différente, selon leurs vérités individuelles, me croirez-vous ? Cela fait  »naturellement » partie de vos rôles d’Êtres Humains – pour ainsi dire ! Si la compassion était ajoutée à chacune de ces situations, de part et d’autre, que se passerait-il ? Est-ce que les relations humaines dites  »naturelles » seraient améliorées ?  

N’oubliez pas que les jours où vous serez dans une situation abracadabrante, les autres devront saupoudrer de la compassion et vice-versa ! 

Dans une situation où règne la compassion, les blessures profondes sont éliminées, car vous dites :  »Ah ! Maintenant je comprends, au lieu de « Ah, je pensais que… » ! » Je  »pense » que je n’ai pas besoin de vous faire un dessin de ce que je veux dire, n’est-ce pas ? L’action de compassion provient d’un cœur aimant et tolérant. 

C’est la force de la sagesse. Maintenant, certains d’entre vous ont besoin d’entendre ceci :  »La compassion n’est pas de la faiblesse ! » Les maîtres qui ont marché sur cette planète étaient compatissants. Ils diffusaient de la compassion. La compassion est la force. 
Est-ce que ces maîtres ont eu des maladies et des accidents ? La compassion crée la synchronicité qui fait que vous êtes toujours au bon endroit et au bon moment. Si je vous dis que la chance et le hasard n’existent pas, mais que la synchronicité existe, me croirez-vous ? Vous pouvez contrôler votre réalité.

C’est une belle option, n’est-ce pas ? 
Lorsque vous cheminez dans la compassion, tout change. En numérologie, le 3 est un catalyseur ou un activateur. Si nous y ajoutons la compassion, nous aurons des situations agréables, au lieu des dites malchances. Votre entourage aimera votre présence. C’était le numéro trois. 

Le quatrième : Voir et accepter votre Divinité Intérieure ! 

Parlons de la vision ou perception de l’esprit, de ce que vous appelez dieu. Est-il possible de voir dieu en tout choses, visibles et invisibles, même dans l’obscurité ? La compassion est une chose, mais la vision spirituelle vous fait voir la source créatrice en toutes choses, incluant les Êtres Humains – évidemment !  L’Être Humain qui vous a coupé la route a aussi une  »divinité intérieure ». 

La compassion, jumelée à votre vision spirituelle vous ferait dire : « Cet Être Humain n’a pas encore pris conscience du fait qu’il est divin, qu’il a une divinité intérieure. » Est-ce possible ? Si oui, que choisissez-vous ? Vous pourriez devenir comme les maîtres qui ont marché sur votre chère Terre-mère.Ces concepts ne se réaliseront pas instantanément. 
Il faudra du temps et de la pratique. Il faut commencer par le premier pas, c’est-à-dire, accepter le fait que votre vie quotidienne va changer, au fur et à mesure de votre progression. 

Ne vous laissez pas décourager par quelques faux pas et frustrations, car cela fait partie de l’apprentissage. Vous ne faites pas d’erreur, vous apprenez. Lors de ces contretemps, s’il vous plaît, n’allez surtout pas vous sous-estimer ! Un jour viendra où vous verrez la lumière divine partout où votre regard se portera. Votre perception sera totalement différente. 
Vous serez portés à faire une accolade chaleureuse aux Êtres Humains, aux arbres, etc. 
Est-ce trop étrange pour vous ? 

Pourquoi ne pas commencer par voir la beauté en tout ce qui est, au lieu du jugement et de la critique ? La plus grande force que vous pouvez avoir, à titre d’Être Humain, est de voir Dieu chez les autres. L’impression de faire partie de ce merveilleux système d’amour inconditionnel vous submergera parfois dans la joie et l’allégresse. C’est très différent de ce que vous avez appris et vécu. 

Le cinquième : Savoir attendre la Synchronicité ! 

En numérologie, le 5 signifie le Changement. 
C’est l’attribut le plus difficile, car il exige de la patience. 
Les Êtres Humains veulent que tout ce qu’ils espèrent se réalise immédiatement. 
Je connais les attitudes innées des humains. 
Nous en avons souvent parlé. 
L’enfant à toute la vie devant lui, mais il court sans cesse. 

Bref, je vous dis que vous devrez souvent  »prendre le temps de prendre le temps » ! 
Permettez que la synchronicité agisse, car il y a des choses qui doivent changer, avant que vos souhaits puissent se réaliser. Détendez-vous, relaxez ! Ces choses qui doivent changer, celles que vous pensez n’avoir aucun contrôle sur elles, seront changées par les potentiels que vous avez créés avec votre synchronicité.  Vous devrez porter attention aux sentiments de frustration et à la colère. La patience sera de mise. 

Il y a des années et des années, quand j’ai commencé à discuter avec mon partenaire, nous avons parlé du billet de train que vous avez mérité et payé, mais, au lieu d’attendre paisiblement à la gare, vous êtes debout sur les rails du chemin de fer et un peu impatients. 
Le train s’en vient, mais vous ne savez pas à quel moment précis il entrera en gare. Tout vient à point à qui sait attendre – selon l’un de vos proverbes. La patience spirituelle ou métaphysique est en or.  

Ces cinq concepts sont nécessaires, si vous voulez continuer votre progression, mais ils doivent être créés ou complétés, selon ce que vous avez déjà acquis. Vous n’êtes pas nés avec ces cinq concepts  »en poche », pour ainsi dire. Ils ne sont pas faciles, mais réalisables !

Commencez par réaliser le premier. Ensuite, passez aux quatre autres, selon la synchronicité. Ne vous concentrez pas sur l’un de ces quatre concepts en particulier. Observez et prenez conscience de votre progression. Ne vous en faites pas si d’autres semblent progresser plus rapidement que vous. Ils ont peut-être osé explorer plus loin dans leurs vies dites antérieures. Chacun de vous est unique. Ne vous comparez pas aux autres, et ne vous sous-estimez pas.

Vous avez tendance à vous rassembler et à homogénéiser le tout dans une liste. Ensuite, si vous ne fonctionnez pas selon cette liste, vous n’êtes pas dans le bon chemin. Vous ne pouvez pas procéder de cette manière avec ces cinq concepts, car vous êtes des âmes individuelles. Il faudrait une liste différente pour chaque âme individuelle, ce qui est  »scientifiquement impossible », selon l’un de vos dictons.

Saviez-vous que ce que vous avez fait lors de votre dernière dite réincarnation a un impact sur votre incarnation actuelle ? Tout ceci aura un rapport avec ces cinq concepts. La synchronicité ne peut pas mentir. Si vous avez l’impression de faire du rattrapage, ne vous en faites pas, car vous vous êtes probablement amusés comme des enfants, pendant que d’autres travaillent d’arrache-pied. Bref, procédez selon votre rythme individuel, sans vous comparer aux autres. Je répète que vous êtes prêts pour ces cinq concepts, car vous avez réalisé ce grand changement, et ceci a apporté de nouvelles énergies, de nouveaux potentiels.  Votre Divinité intérieure ou votre Esprit est la Source créatrice, que vous me croyiez ou non. Ce n’est que le début d’une aventure incroyable et bien méritée. Et voilà !

Nous sommes en amour avec l’humanité, car nous avons vu ce que vous avez fait et ce que vous faites encore !

Kryeon

Channelling présenté à Alberta, Canada, le 7 février 2016 – http://www.kryon.com/CHAN2016/k_channel16_red-deer-16.html
Interprétation et traduction québécoise de ; JM Site : http://kryeon.forumactif.com/forum.htm

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

 

LA MODIFICATION DE NOS CORPS depuis une cinquantaine d’années

 

Posons donc ensemble un regard sur les conditions de vie actuelles et futures des humains pour véritablement saisir les enjeux de leur vie sur cette Terre.

A partir de ce regard, nous observerons les transformations que, déjà, nous ressentons dans notre corps et que nous observons tout autour de nous sans nécessairement en comprendre toutes les sources et tous les effets. Par la suite, nous pourrons vous transmettre quelques propositions pour que vous puissiez les influencer par vos intentions et vos états. Actuellement, une multitude d’humains subissent les transformations de leur corps physique avec une sensation d’impuissance. Et pourtant, si ces transformations sont réelles, ils ont aussi la capacité d’intervenir et de les orienter.

nos corps subtils

Vous êtes sûrement intéressés à connaître les merveilleuses transformations à venir et la manière dont vous pouvez non seulement en bénéficier, mais les intensifier. Toutefois, nous débuterons par ce qui est moins réjouissant pour que vous puissiez d’abord en être conscients, afin de pouvoir ensuite centre votre attention sur ce qui l’est davantage.

Lorsque vous observez et ressentez la vie sur Terre depuis quelques générations et que vous notez les conditions de vie, vous constatez qu’elles se sont transformées de façon plus importante durant les trois dernières générations que durant tout le parcours de l’humanité depuis ses débuts. Le rythme de transformation est plus intense. Depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, il y a eu simultanément un renouveau dans la pulsion créatrice des humains et des transformations majeures dans l’atmosphère terrestre. Il y a eu aussi une amélioration des conditions de vie créées par l’évolution de la science et de la médecine. Il y a eu enfin un accès plus simple, pour une bonne partie de l’humanité, à une nourriture plus abondante et plus équilibrée. 

A partir de la deuxième moitié du siècle dernier, les hommes ont vécu une croissance accélérée, leur corps est devenu plus fort, moins vulnérable, et les conditions de vie ont semblé plus faciles. Or, parallèlement aux conditions de vie plus favorables, ils ont transformé leur environnement, et ce, dans l’ignorance et l’inconscience de ce que l’environnement pouvait générer comme véritable nourriture. Ils ont perdu le sens de l’équilibre et de l’harmonie sur cette Terre. Voilà qu’il est tout de même à la fois fascinant et paradoxal d’observer une humanité qui évolue en état de plus en plus vigoureuse et consciente de l’abondance de la Terre, amis aussi de plus en plus inéquitable, tant envers les individus que la nature. Ce qui crée finalement des tensions de plus en plus importantes entre eux.

La Terre entière est souffrante et l’humanité l’est aussi. Chez les mieux nantis, qui vivent apparemment dans l’abondance et la diversité alimentaire, nous constatons tout de même une détérioration de la qualité de la nourriture. L’abus de pouvoir, le besoin de contrôle et, surtout, la recherche d’une profitabilité élevée par certains dirigeants et certaines sociétés font sorte que les semences et les aliments sont manipulés et qu’ils perdent leur caractère nutritif. Les pesticides et l’ensemble des produits polluants détériorent la qualité des fruits et des légumes et affectent la santé des hommes. Tout était pourtant en place pour que ces derniers bénéficient des fruits de la terre t les distribuent afin d’évoluer consciemment vers une nouvelle société. Parallèlement à un grand mouvement d’ouverture de conscience, l’inconscience d’une majorité d’individus a pour conséquence des conditions de vie dégradées sur cette Terre.

La lumière est détériorée. Un manque de conscience d l’importance de la qualité de l’air persiste encore. Ainsi, cet air souillé filtre une partie de la lumière. La lumière, première nourriture de l’être humain, est de moins en moins intense.

La qualité de la lumière diminue et cela affecte immédiatement et rapidement le corps humains. La qualité de l’eau, de l’air, de la terre et des aliments diminue de façon importante. Non seulement cela, mais les propriétés des aliments se transforment tellement que le corps physique ne peut s’y adapter de manière naturelle et équilibrée pour assurer la vie. La force de vie chez les humains provoquera donc des changements cellulaires rapides,  ainsi que des changements dans les tissus, les cellules, les organes et les glandes, afin de permettre une adaptation. Toutefois, des changements trop rapides et des adaptations trop superficielles vulnérabilisent l’individu.

Les rapports entre les hommes ont atteint des degrés d’insatisfaction extrêmes

Simultanément, l’atmosphère terrestre, de plus en plus envahie par des vibrations multiples en provenance du cosmos, se trouve modifiée et affecte la sensibilité des humains, ainsi que leur taux vibratoire. Et ce taux vibratoire influence entre autres la conscience de l’espace et du temps. Tous les hommes ont la sensation d’être sans cesse pressés par une horloge qui dévore le temps mais à leur disposition. Cela est causé par des infiltrations cosmiques à parti de brèches dans l’atmosphère terrestre. Simultanément, de grands égrégores agissent, alourdissant ainsi les humains. Ce sont des égrégores de peurs, de frustrations, d’oppositions. Ils représentent des masses d’énergie faites d’accumulations de toutes les peurs, les frustrations et les oppositions de chaque individu. Et pourquoi ces égrégores se créent-ils et sont-ils si intenses et si lourds actuellement ? C’est que le rapport entre les hommes s’est transformé rapidement et a atteint un degré d’insatisfaction extrême, voir inhumain.

La façon de vivre des individus, particulièrement depuis les six dernières décennies, a intensifié leurs insatisfactions, leurs frustrations et leurs douleurs. Ainsi, les conditions de vie sur Terre, transformées par les relations de l’homme avec la nature, de l’homme avec l’homme, et par l’infiltration de différentes formes de vie de l’au-delà, font en sorte que les humains sont continuellement sollicités physiquement, émotionnellement et mentalement. 

Extrait du livre p. 166 de Pierre LESSARD : « nourriture de guérison et de transmutation cellulaire  » saisi par Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Se reconnaître comme un Etre Cosmique, universel et céleste

 

Vous êtes invités à inspirer la lumière. Après l’eau, qui est essentielle à la vie, la lumière est notre première nourriture. Elle émane des êtres qui nous entourent comme du centre de la Terre et de l’univers.

Inspirez en invitant la lumière à s’inscrire en vous. Inspirez la lumière du violet, du rayon violet, de la flamme violette. Elle est la lumière de la présence du JE SUIS, de ses vibrations, de son expression. Elle est la lumière de l’être véritable, de notre dimension universelle.

1 Blog francesca

Toutes les lumières, toutes les couleurs agissent, influencent nos états d’être et les mouvements cellulaires en nous. Concevez les couleurs comme des ondes ou des fréquences de la lumière qui privilégient votre équilibre et votre harmonie. Lorsque nous sommes invités à inspirer la lumière du violet, à invoquer la flamme violette, nous sommes invités à reconnaître la présence JE SUIS et nous inscrire dans la Lumière du violet qui sert à l’unification de notre dimension terrestre avec notre dimension céleste, à l’élévation de notre taux vibratoire et à l’épuration de tout ce qui ne nous appartient plus, qui ne nous a jamais appartenu.

Ainsi,  une véritable guérison ou dissolution de ce qui nous encombrait physiquement ou subtilement, un redécouverte de notre légèreté, encouragera l’ouverture de notre conscience aux différentes réalités, aux différents mondes dans lesquels nous vivions, consciemment ou inconsciemment.

Afin d’accueillir les particules nourricières, nous devons créer un espace d’intimité présent à nous-même, présent à la vie qui nous entoure. L’espace d’intimité et la présence nous permettent de nous reconnaître vraiment, tant dans notre nature universelle que dans notre essence individuelle. Lorsque nous sommes dispersés et que nous répondons à toutes les sollicitations de notre mental, nous avons de la difficulté à nous reconnaitre comme un être cosmique, universel, céleste et comme un être terrestre d’une essence individuelle. L’attention distraite, les préoccupations, la nonchalance, la difficulté d’être centré font en sorte que nous ne nous reconnaissons pas dans notre grandeur, dans notre magnificence. C‘est alors que les peurs, les blessures, les croyances naissent et fusent de toutes parts en nous. Nos maux physiques, psychiques, énergétiques sont tous le résultat de notre besoin naturel de reconnaissance non satisfait et trop souvent provoqué par une insuffisance de présence et d’intimité avec nous-mêmes.

Pourquoi la plupart des humains ont-ils cette difficulté d’être présents à eux-mêmes ? Ils n’ont pas à se culpabiliser de cela, à se juger, mais à en comprendre le caractère essentiel. Ils furent si souvent incités à se préoccuper de l’extérieur, à satisfaire les besoins d’autrui, qu’ils se délaissent eux-mêmes. Ils ont oublié – peut-être même que certains n’ont jamais su – ce que signifiait un espace d’intimité. Un espace pour ressentir leur véritable vibration et y intensifier l’énergie de vie qui, des entrailles, s’élève et leur permet de se déployer et de créer.

Nous sommes tous conviés à une rencontre, à un regard sur notre corps physique, sur le corps des humains qui se transforme à un rythme très élevé jamais observé depuis le début de la vie sur cette Terre. Ces transformations nombreuses, très précises et très concrètes, ont des effets favorables pour certains et fort lourds de conséquences pour d’autres.

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

12345...24

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...