Lorsqu’on a choisi de travailler avec la Lumière

 

Les travailleurs de la lumière sont ceux qui se sont portés volontaires, avant la naissance, pour aider la planète et sa population à se soigner des effets de la peur. Chaque travailleur de la lumière est là pour un but sacré. Très souvent, cependant, la vie sur terre avec son objectif matériel crée une forme d’amnésie chez les travailleurs de la lumière. Ils oublient alors leurs identités divines et parfaites, et aussi leurs capacités à aider miraculeusement la terre et tous les êtres vivants. Lorsque les travailleurs de la lumière oublient leur véritable identité et leur but, ils se sentent perdus et effrayés.

etre

N’oubliez jamais que vous êtes un travailleur de la lumière :

1. Vous Sentez-vous appelé à soigner les autres.

2. Vous voulez résoudre les problèmes sociaux et environnement du monde.

3. Vous Croyez que les méthodes spirituelles peuvent guérir toute situation.

4. Vous avez eu des expériences mystiques, telles que des prémonitions psychiques ou des rencontres angéliques.

5. Vous avez subi des expériences de vie sévères qui ont érodé la connaissance de votre perfection divine.

6. Vous voulez guérir votre propre vie comme première étape dans la guérison du monde.

7. Vous Sentez-vous obligé d’écrire, d’enseigner ou de conseiller sur vos expériences de guérison.

8. Vous ressentez l’urgence du temps de remplir votre mission avant de savoir que vous êtes ici pour un but plus important ou même si vous ne savez pas ce que c’est ou comment l’accomplir.

Partout sur la planète en ce moment, les travailleurs de la Lumière réveillent des souvenirs fragiles au sujet de la raison pour laquelle ils sont venus sur terre. Ils entendent un appel intérieur qui ne peut être ignoré. Cet appel rappelle qu’il est maintenant temps d’arrêter de travailler avec des rêves matériels et de se rendre au travail. Beaucoup de travailleurs de la lumière découvrent des dons spirituels innés, tels que les compétences en communication psychique et les capacités de guérison spirituelle. Ce sont les cadeaux que nous nous sommes portés volontaires pour guérir la terre et sa population pendant les décennies cruciales entourant le millénaire.

Les prophéties ont prédit notre venue, et maintenant il est temps pour nous d’accomplir nos objectifs Divins. Le monde dépend de nous!

Nous, qui sommes des travailleurs de la lumière, n’avons pas nécessairement besoin d’ajouter quoi que ce soit pour nous préparer à notre mission. Nous avons déjà des capacités innées, même si elles sont actuellement inactives. Au lieu de cela, nous devons travailler sur la libération de peurs qui nous empêchent de se sentir confiant dans nos capacités de travailleur de la lumière. Lorsque vous vous rappelez que votre pouvoir en tant que travailleur de la lumière vient de votre moi supérieur et de Dieu (et non de « vous »), vous vous sentez automatiquement plus sûr de vos capacités de guérisseur spirituel.

Avec notre intention, notre pensée et notre esprit concentrés, nous pouvons guérir n’importe quoi. Il n’y a pas de limites, sauf celles que nous mettons sur nos capacités de guérison.

Nous pouvons certainement guérir la terre avec notre approche spirituelle.

En fait, les scientifiques ont récemment démontré que les gens peuvent changer la température de l’eau et de l’air, ainsi que des structures de nuages, simplement à travers leurs pensées. Les chercheurs savent depuis des années que la prière affecte positivement les plantes et les animaux. Ces études révèlent quelque chose que beaucoup de travailleurs de la lumière ont déjà connu: nos prières collectives et nos pensées curatives peuvent éviter les prophéties du traumatisme mondial.

Il n’y a qu’un seul esprit et un esprit, et nous faisons tous partie de cette intelligence collective et de cet amour. Des résultats miraculeux dans les laboratoires scientifiques démontrent la base factuelle de l’unité de toute vie. Il n’y a pas longtemps, les scientifiques américains et japonais ont rattrapé les sujets de test à la pression sanguine et aux appareils de surveillance cardiaque. Simultanément, dans des chambres séparées et scellées, d’autres sujets de test ont été invités à penser des pensées aimantes ou fâchées à propos des gens branchés aux machines. À l’instant exact où un sujet tenait une pensée aimante, la pression sanguine et la fréquence cardiaque de la personne surveillée ont considérablement chuté. Et puis, au moment précis où une pensée colère a été projetée, les signes vitaux de la personne ont monté en flèche vers le haut.

Nous, qui sommes des travailleurs de la lumière, sommes déjà conscients du pouvoir de nos pensées.

Si votre intuition vous exhorte vers une fonction de guérison, vous pouvez être sûr que c’est une voix divine et pas seulement des vœux pieux. Ces dernières années, un appel spirituel a été diffusé, comme une demande psychique « d’aide recherchée », demandant aux travailleurs de la lumière de se réveiller à leurs rôles curatifs. Ceux qui ont entendu l’appel me contactent parfois, demandant de réconforter que cette voix intérieure ne les configure pas pour la déception ou l’échec possible.

Je peux certainement comprendre cette peur, puisque je l’ai expérimenté moi-même. Quand j’étais une jeune mère, j’ai commencé à avoir des visions spontanées dans lesquelles je me voyais comme guérisseur et auteur. Ces visions m’ont effrayée, parce que je ne pensais pas avoir eu le temps, l’argent ou l’intelligence pour réussir. J’ai donc commencé à trop manger pour faire taire la voix intérieure et les visions. Je ne me sentais pas prêt ni qualifié pour réveiller ma mission.

Ce que je faisais, c’était l’équivalent de pousser le « bouton Snooze » sur mon réveil spirituel. En excès, c’était ma façon de retarder le plan de Dieu pour moi, parce que la nourriture alimente temporairement le son et la vue de mon plan de vie Divin. Avant de me rendre au Créateur   j’ai demandé de l’aide pour faire de ma vision intérieure une réalité. J’ai découvert que dès que je me suis engagée à suivre mon but de vie, des portes m’ont été ouvertes pour la suite. De manière miraculeuse que je n’aurais jamais pu planifier, tout dans mes visions est devenu une réalité.

Nous ne pouvons pas échouer lorsque nous acceptons la mission que nous avons choisie avant notre incarnation.

Le pouvoir et l’intelligence de l’esprit unique ne font aucune erreur. Nous n’aurions pas été affectés à notre rôle de travailleur léger, si nous n’étions pas parfaitement qualifiés. Puisque nous sommes faits à l’image et à la ressemblance de Celui qui est omniscient, aimant et capable de guérir n’importe quoi, nous pouvons nous détendre dans la connaissance sûre que nous sommes nés pour guérir. 

doreen
 
Pour en savoir plus sur les travailleurs de la lumière, consultez Le livre : Le chemin du travail de la lumière Par  DOREEN VIRTUE

L’ouverture de nos Dossiers Akashiques est accessible par soi-même

 

On comprend facilement pourquoi l’Akasha est souvent appelé « Dossiers ». L’Akasha est organisé d’une façon qui nous permet à nous, humains, d’interagir avec cette ressource spirituelle pour en tirer de la sagesse, des conseils et une compréhension dans le cadre du temps et de l’espace terrestres. Pour que les dossiers nous soient accessibles, ils sont organisés par noms légaux actuels. Ainsi, peu importe dans quelle vie on se trouve, on peut entrer et trouver le plan, ou le « dossier » de notre âme individuelle, et examiner la voie qui mène à sa réalisation.

oeil-triangle

Même s’il est vrai que les dossiers akashiques de chaque âme existent partout à la fois et sont entièrement accessibles, il ne serait pas utile d’avoir un accès total aux dossiers d’une âme au cours d’une seule lecture akashique. L’information serait si vaste et fulgurant qu’il serait quasi impossible de la déchiffrer, et probablement plus nocif qu’autre chose.

Chaque nom a une qualité vibratoire distincte et lorsque nous ouvrons les dossiers d’une âme en particulier, nous utilisons le nom actuel de l’âme en cette vie. La vibration de ce nom met ensuite à notre disposition la « collection de dossiers » qui contient l’information qui sera la plus pertinente durant la lecture. D’ailleurs, on a comparé les dossiers akashiques à un « Internet cosmique » qui nous permet de « googler » de l’information précise en accédant aux dossiers. Pour circuler, l’énergie des dossiers emprunte le mot formé, ou parlé. Lorsqu’un lecteur akashique décrit ce qu’il reçoit des dossiers, le processus suit son cours. La parole soutient le mouvement de l’énergie, le rapport au récit en question, et les pensées, sentiments et gestes subséquents.

Lorsque vous travaillez dans vos propres dossiers akashiques et assignez des mots à ce qui est en train de se passer – que ce soit par la pensée, l’écriture ou la parole – vous facilitez la même circulation d’énergie et d’information. Les dossiers sont en chargement et en expansion perpétuels. A mesure que notre âme évolue avec le temps, nos dossiers s’ajustent de façon à refléter notre croissance et sont en un état continuel de raffinement  mesure que nous nous alignons avec notre perfection et manifestons cette perfection dans notre vie terrestre. Par conséquent, nous pouvons considérer les dossiers comme un corps intermédiaire de toute possibilité, probabilité et éventualité passée, présente et future. Nous pouvons ne tirer une compréhension et une direction en nous ouvrant intérieurement, dans notre parcours, en vue de devenir un être optimal dans le monde physique.

Les dossiers akashiques ne sont ni dérangeants ni agressifs. Ils ne sont pas alignés avec une personnalité ou une entité particulière et ne constituent le domaine ou l’apanage d’aucune organisation ou institution humaine. Par conséquent, ils ne sont réservés à aucune religion ni école de sagesse métaphysique ; ils sont plutôt à la disposition de tous.

Parce que l’Akasha est la substance primaire à partir de laquelle toutes les pensées sont formées, les dossiers sont interprétés différemment par d’autres cultures, religions et systèmes de croyances organisés. Ce sur quoi on s’entend généralement, c’est l’énergie akashique même, qui se manifeste et qu’on reconnaît généralement sous plusieurs formes : Amour, Lumière, Paix, Pouvoir, Beauté, Harmonie, Joie, Force, Ordre et Equilibre.

Depuis des siècles, les dossiers akashiques étaient le domaine exclusif des mystiques, des saints et des érudits – à juste titre. Les dossiers renferment un pouvoir et une sagesse infinis, qui ont été confiés à des gens bien préparés à la responsabilité de la connaissance profonde. Dans les traditions occidentale et orientale, des écoles de mystères préparaient les chercheurs spirituels à la connaissance ésotérique. Ces formations étaient réputées pour être rigoureuses et exigeantes, pour assurer le caractère sacré du travail et protéger à la fois l’initié et la dimension de la conscience.

Mais les temps ont changé. La conscience collective de la race humaine a grandi, évolué et mûri. En cours de processus, l’humanité est passée d’un âge de dépendance envers un « parent » spirituel à l’indépendance et à la responsabilité spirituelles. Cette indépendance spirituelle est marquée par des individus conscients d’avoir un accès direct à leur source spirituelle, qui utilisent leur indépendance pour cultiver cette relation. A mesure que nous ouvrons les voies dans et vers les dossiers akashiques, un nombre sans précédent de gens sont attirés vers leur Lumière. Aujourd’hui, quiconque a un engagement conscient envers la quête et la transmission de la Lumière Divine et de la guérison peut accéder à ce corps de sagesse, de connaissance et de conseils.

Déjà au milieu du vingtième siècle, Edgar Cayce (1877-1945) a été la seule personne à lire publiquement les dossiers akashiques. On l’a surnommé le « prophète endormi » parce que sa méthode d’accès aux dossiers consistait à se plonger dans un sommeil qui lui permettait transformer sa conscience et d’accéder à l’Akasha. Dans cet état, Cayce relayait l’information pendant que quelqu’un d’autre prenait des notes. En se réveillant, il revenait à son état de conscience antérieur et ne se rappelait rien de ce qui s’était révélé. Ce qui nous importe aujourd’hui, en ce qui concerne le travail de Cayce, c’est qu’il a popularisé les dossiers akashiques. Bien que la théosophe H.P Blavatsky et l’anthroposophe Rudolf Steiner aient fait référence aux dossiers akashiques dans leurs écrits, ce n’est qu’à travers le travail de Cayce, du début au milieu du vingtième siècle, que la lecture des dossiers est devenue une pratique familière dans le mouvement du développent de la conscience.

Aujourd’hui, des milliers de gens ont des relations importantes avec les dossiers akashiques. Tandis que certains travaillent dans leurs dossiers strictement pour leur croissance et leur développent personnels, d’autres utilisent leurs dossiers pour soutenir des entreprises artistiques telles que la photographie, la porterie, la peinture, l’écriture et la composition. Des gens d’affaires utilisent les dossiers akashiques pour gérer leurs entreprises et leurs carrières, et des parents pour des conseils et du soutien.

Alors ! pourquoi pas Vous ?

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

Dans l’Esprit de la Guérison

 

Chaque fois qu’une guérison est déclenchée et qu’elle aboutit, c’est une grande joie pour nous tous. Il existe une science de la guérison, tout comme il existe une science derrière tout ce que vous pouvez faire et entreprendre dans votre plan d’existence. Au-delà de toutes choses en effet se trouve l’Esprit. L’Esprit est une sorte de magicien qui force les manifestations de votre monde physique à se réaliser. 

Il est illusoire de prétendre guérir seul dans son coin, sans échange avec le monde spirituel. Aucun malade ne peut guérir sans cette énergie qui vous vient du Soleil et que votre Mère la Terre nourrit en son sein et accepte de partager avec vous. 

esprit de la guérison chez francesca

De même, un guérisseur n’obtient jamais de guérison grâce à ses seuls pouvoirs ou à ses seules connaissances. Il peut simplement donner une impulsion et un stimulus à l’énergie de guérison. Car toute guérison provient de l’Esprit. Les guérisseurs ont cependant ceci de particulier qu’ils ont le pouvoir de créer à l’aide de leurs mains un environnement propice à l’accueil d’une impulsion venue de l’Esprit. 

Malgré vos apparentes divisions, vous faites tous partie d’un Être unique. Chacun d’entre vous est une petite partie du même drame qui se joue ici-bas ; et le sort de chacun est lié à celui de tous les autres. C’est pourquoi il vous faudra, ensemble, rechercher la guérison. Car l’avènement de l’Ère Nouvelle, la venue de la paix et de la fraternité sur la Terre peuvent se résumer, pour l’ensemble de l’humanité, à cet unique mot : GUÉRIR.

Actuellement, les médecins ne cherchent encore la plupart du temps qu’à soigner, c’est-à-dire à rafistoler des membres, à désinfecter des plaies, à panser des blessures, à enrayer des maladies… Ils doivent maintenant réapprendre à guérir. 

Or, les seuls qui soient véritablement capables d’apporter la guérison sont ceux qui désirent aider les autres, qui sont fortement motivés par l’idéal de servir leurs frères et leurs sœurs. Si le désir de guérir est uniquement lié à une quête personnelle, l’énergie de guérison ne peut s’exprimer en plénitude ; elle se retrouve automatiquement limitée en intensité et ce manque d’empathie a des répercussions sur le malade ; ce dernier éprouve alors de la difficulté à améliorer significativement son état. Souvent dans ce cas, les succès et les améliorations obtenus par le guérisseur ne sont que de courte durée. Mais dès que l’on accepte de donner son énergie abondamment avec amour, les malades le ressentent instantanément, et cela se traduit souvent par des guérisons durables, voire définitives. 

La guérison est l’aboutissement d’un rituel de haute magie qui nécessite une participation de la nature tout entière. Elle suppose un échange subtil avec l’ensemble des forces qui animent l’univers, au cours duquel quelques particules d’énergie sont transférées ; elles peuvent être transmises directement au malade, ou bien transiter par des médicaments. Mais le transfert d’énergie doit impérativement avoir lieu. Une opération chirurgicale bénigne et parfaitement réalisée ou bien une thérapie strictement allopathique peuvent donner l’illusion de suffire à améliorer la santé d’un malade, mais en réalité, toute guérison implique l’intervention de l’Esprit. Aucune amélioration de la santé ne peut être obtenue aussi longtemps que le transfert d’énergie qui en résulte ne s’est pas produit. 

Au cours des prochaines années, vous constaterez que la nécessité de recourir à des procédures chirurgicales contraignantes disparaîtra peu à peu. Ces techniques ont eu leur utilité durant l’époque qui s’achève, et elles continueront à jouer un petit rôle, mais les traumatismes qui les accompagnent inévitablement s’estomperont peu à peu. 

Dans le passé, à chaque avancée technologique, les médecins se sont imaginé qu’une étape importante venait d’être franchie. Cependant, chacune des avancées suivantes a apporté la preuve qu’aucune de ces améliorations n’avait vraiment été décisive. Et les limitations auxquelles votre médecine a de tout temps été confrontée n’ont pas encore disparu. 

C’est pourquoi de plus en plus d’hommes et de femmes cherchent à présent à combler le fossé qui sépare l’Esprit de la science médicale. Ils cherchent de nouvelles solutions à travers des médecines parallèles. La seule différence entre eux et les autres est qu’ils refusent de se limiter aux méthodes traditionnelles. Et ils ont décidé de devenir eux-mêmes des réceptacles de l’énergie de guérison. 

Chacun d’entre vous peut devenir ce réceptacle, puisque chaque être humain porte une étincelle du Saint-Graal dans son cœur. Mais vous devez d’abord comprendre que ce n’est qu’en s’ouvrant à la toute-puissance de l’Esprit que l’on peut devenir un véritable guérisseur. Car L’ESPRIT EST GUÉRISON. 

Tout processus physique de guérison n’est que la conséquence d’une guérison spirituelle. Il y a d’abord et toujours guérison spirituelle. Puis l’énergie à l’origine de cette guérison spirituelle se déplace et finit par toucher le plan où elle peut se manifester physiquement. 

Une nouvelle époque est sur le point de commencer, au cours de laquelle l’énergie deviendra progressivement la principale préoccupation de l’humanité. Non seulement, l’énergie spirituelle permettra de guérir toutes les maladies, mais elle finira pas être utilisée consciemment pour chaque acte de la vie quotidienne. 

chez francesca

Vous apprendrez bientôt à identifier les énergies, à distinguer clairement les énergies harmonieuses des énergies discordantes. Vous apprendrez comment ajuster vos niveaux d’énergie, comment envoyer de l’énergie à la Terre et à ses habitants. Vous apprendrez l’importance et l’impact inévitable de vos pensées sur vous-même et sur votre environnement. Vous apprendrez à vous sentir responsables non seulement de vos propres choix et actions, mais de l’ensemble de l’humanité. 

Pour guérir, il est inutile de savoir comment se déplace et travaille l’énergie de guérison ; il suffit d’ouvrir son cœur et de laisser couler son amour. 

La structure de votre ADN a été préparée de manière à assurer la forme harmonieuse et le parfait épanouissement du système humain. La souche originelle de l’ADN humain fut construite dans la perspective d’une durée de vie bien plus longue que celle que vous connaissez maintenant. Car au cours des siècles et des millénaires, différents mouvements et réajustements dans votre conscience collective ont limité la durée de vos incarnations. Des créatures vinrent d’outre-espace, qui menèrent différentes expériences sur l’être humain ; des modifications génétiques furent réalisées, affectant la forme à l’origine parfaite de la molécule d’ADN. Certains de ces changements ont été avantageux, d’autres préjudiciables. Mais une époque vient maintenant où vous redeviendrez conscients de votre essence spirituelle, où vous redeviendrez conscients de votre propre énergie et de la puissance que vous portez en vous, et progressivement votre ADN reviendra à sa structure originelle. 

Chacun dispose de la faculté de générer par lui-même de l’énergie et votre propre source énergétique est elle-même connectée aux autres unités de production réparties à travers l’univers. Du fait de cette interconnexion, votre amour est capable de transmettre la guérison à beaucoup de vos frères et de vos sœurs qui souffrent. Les nouvelles méthodes de guérison que vous êtes en train de découvrir ont déjà été utilisées au cours des précédents cycles de civilisation sur votre planète. La science des interconnexions Esprit, pensée, sentiment et matière, était jadis connue et pratiquée par nombre d’entre vous. Cette connaissance se réveillera bientôt en vous, en même temps que se présentera à vous l’histoire passée de votre planète. Vous réaliserez alors que tous les progrès technologiques actuels n’ont été accordés à l’humanité que dans le but de faciliter son éveil spirituel. 

Les techniques de guérison par le cristal, le laser et la bioénergétique reposent toutes sur des manipulations spirituelles destinées à favoriser le transfert des énergies. Ce que la médecine est aujourd’hui capable de réaliser aurait été considéré il y a moins d’un siècle comme un miracle. Par conséquent, ce que vous-mêmes considérez aujourd’hui comme des miracles sera bientôt compris par l’ensemble de l’humanité comme le résultat d’un simple travail en liaison avec l’Esprit. Un miracle ne peut avoir valeur de miracle qu’en fonction de la perspective selon laquelle il est perçu. Mais bientôt, vous apprendrez comment manifester consciemment votre énergie pour transmettre la joie et non plus la souffrance. Et chacun d’entre vous deviendra guérisseur. 

Vous commencerez par réaliser à travers votre conscience collective que les guerres, les maux et les maladies dont souffre aujourd’hui l’humanité sont en fait liés à des formes-pensées et à des émotions mal maîtrisées, et que c’est à ce niveau que devrait d’abord s’exercer toute action thérapeutique. Chaque maladie a sa racine dans l’éther, et la guérison est avant tout une libération de l’âme. 

Cependant les médecins doivent s’éveiller d’eux-mêmes à cet aspect de la réalité. Je vous demande de respecter chacun de leurs choix, de rester ouverts et bienveillants à l’égard de ceux qui choisissent de rester fidèles à l’allopathie, qui ont besoin d’un délai avant de s’engager dans la recherche de nouvelles solutions. Vous devez comprendre la force et le poids des fausses certitudes dans lesquelles beaucoup d’entre eux se sont aujourd’hui retranchés. Ils ont eux aussi besoin de faire leurs expériences et de recevoir malgré tout votre amour. Et puisque vous commencez à vous réveiller, eux aussi, en tant que partie intégrante de l’Être collectif qu’ensemble vous formez, finiront tôt ou tard par se réveiller. 

Parmi tous ceux qui ont choisi d’exercer la profession médicale au cours de cette incarnation, beaucoup l’ont fait pour bénéficier de l’opportunité qui leur est actuellement offerte de se diriger consciemment vers de nouveaux choix. Je vous demande de conserver une attitude positive à leur égard et de tenir compte de leurs efforts. C’est ainsi qu’ils se dirigeront naturellement vers les meilleurs choix pour eux-mêmes et pour tous ceux qu’ils sont venus aider. 

Rappelez-vous que même si de nouveaux paliers de compréhension seront prochainement atteints par l’ensemble de l’humanité, il subsistera toujours et quoiqu’il advienne des différences dans vos perceptions et dans vos conceptions respectives de la science. 

Rappelez-vous que plus vous aimez et mieux vous comprendrez votre Créateur. Malgré la haine, malgré l’apparente désolation qui semble s’être emparée de la Terre, l’énergie qui s’infuse aujourd’hui à travers chaque parcelle de votre plan d’existence amènera au cours des prochaines années des changements absolus et définitifs. Préparez-vous à de très grandes choses ! Car vraiment, un avenir glorieux est maintenant très proche. 

Nous vous bénissons et nous bénissons tous ceux qui apportent la Lumière au monde. Nous bénissons ceux qui cherchent et enseignent. Nous bénissons ceux qui apportent la joie à d’autres et réussissent à créer des petits miracles à chaque instant de leur vie. 

Vous êtes tous Un. Et c’est notre plaisir que de vous voir vous diriger ensemble vers l’Unité et vers la Lumière de l’Esprit. 

Adonaï. » 

Hilarion canalisé par Lisa Holloway 
Adaptation française : Olivier de Rouvroy

DE NOUVEAUX CHANGEMENTS EN VOUS

 

Le plan prévoit que vous vous adaptiez de mieux en mieux aux nouvelles sensations.

Vous êtes maintenant tous conscients de la nouvelle énergie. Cette conscience se produit dans cette partie de votre être que vous appelez le mental. C’est aussi la partie de votre être que les enseignants appellent le chakra de la couronne. Il est également représenté par le développement de ce que vous avez appelé le « troisième oeil ». Quelle qu’en soit votre interprétation, cette conscience représente une énorme augmentation de vibration dans votre tête. Tandis que vous communiquez avec vos guides, que vous cocréez, et que votre relation avec votre moi supérieur (le Moi divin) se consolide, certaines choses intéressantes se produisent.

2Francesca

C’est la fin du recours aux anciennes méthodes. Comme les anciennes méthodes de méditation devenues aujourd’hui difficiles à faire. N’est-il pas étrange que la méditation puisse être la première victime d’une conscience accrue ? Je vous explique exactement ce qui se passe afin que vous puissiez comprendre pourquoi il en est ainsi. La méditation est le temps que vous passez à être à l’écoute de l’univers, ou de l’Esprit. Vous avez pris l’habitude de demeurer calmement assis tandis que vous découvriez de grandes choses sur vous-mêmes et sur la Terre. Telle a été l’ancienne méthode de communication entre votre Moi divin et votre moi biologique humain, et elle a bien fonctionné. Mais le voile a été légèrement soulevé et le réseau du champ magnétique vous aide à faciliter ce changement. A mesure que le voile se soulève, vos méthodes de communication changent. Cette communication est désormais devenue instantanée… et les réponses arrivent rapidement. Merci à ceux qui s’en sont rendus compte et s’y sont ajustés.

Nous disposons maintenant d’une nouvelle technologie spirituelle qui nous permet d’obtenir ce dont nous avons besoin en infiniment moins de temps qu’avant. L’amour et la sagesse de l’Esprit se manifestent à mesure que vous en avez besoin, et l’amour se déverse continuellement en nous, jour et nuit.

Il y a une autre sensation que vous ressentez peut-être, au niveau de votre équilibre biologique. Il y a un manque de cohérence vibratoire entre ce que vous avez appelé votre vibration mentale et le reste de votre biologie. Le message en est spirituel. Même si ce que je fais concerne la planète physique, vous percevez votre croissance d’un point de vue mental et spirituel. Vous devenez peu à peu une personne tolérante et paisible avec une sage perspective sur les autres personnes vous entourant. Ce sont là des processus presque exclusivement mentaux pour vous, même si en vérité ce sont là des attributs astraux. Vous le « sentez » dans votre tête cependant et votre attitude est perçue comme étant le produit de votre tournure d’esprit.

L’esprit sait que le reste de votre biologie a besoin de « rattraper » votre nouvelle mentalité. Pour ce fait, il y a beaucoup de travail qui est généré pour vous au niveau biologique. Ayant reçu la permission de changer avec votre croissance astrale, et les mécanismes ont été donnés dans ce but à la partie magnétique de votre ADN. La principale peur que beaucoup parmi vous ont est celle d’être attaqués par des entités pendant leur sommeil. Soyez conscients des différences qu’il y a entre la coopération de votre biologie et une attaque d’une entité extérieure. La principale différence, c’est comment vous vous sentez à la suite de ce qui est fait pendant votre sommeil. Votre saine biologie prendra toujours le sommeil qu’il lui faut, et elle vous laissera souvent éveillés si elle n’en a plus besoin. C’est tout à fait normal. Votre biologie inférieure rejoindra peu à peu le niveau atteint par votre tête, et les autres chakras s’équilibreront d’eux-mêmes au niveau vibratoire le plus élevé.

Un autre attribut de cette transformation est la cessation de ce que l’on appelait la Noirceur. Vous pouvez désormais avoir accès à certains attributs du monde astral. Cela veut dire que certaines transformations touchant vos yeux, les connexions entre vos yeux et votre cerveau et le cerveau lui-même devront se produire. Voici quels en sont les symptômes… Beaucoup parmi vous ferment maintenant les yeux dans l’obscurité totale et s’aperçoivent alors qu’il y a toujours une rougeur qui demeure, comme s’il y avait une lumière qui était encore allumée dans la pièce. Pour les gens qui ont l’habitude que tout devienne noir lorsqu’ils ferment les yeux (de l’ancienne manière), il faudra qu’il y ait une période d’ajustement pour qu’ils comprennent pourquoi cela se produit. En plus de cette subtile rougeur, vous verrez peut-être aussi des formes géométriques. C’est de la science pure et une réaction absolument naturelle au travail que vous permettez pour équilibrer votre biologie.

L’abondance sera là pour soutenir votre travail. Les anciennes méthodes de perception et de contribution de la communauté économique ne sont plus utiles ; les nouvelles méthodes seront beaucoup plus spontanées. Il s’agit d’un concept difficile à saisir pour celles et ceux qui ont besoin des institutions monétaires de l’ancienne énergie et des vielles méthodes reconnues pour se sentir bien. On vous donnera ce dont vous avez besoin lorsque le besoins se manifestera. L’univers est très abondant et vous faites effectivement partie de ce plan. Vous allez peu à peu observer que bon nombre des vieilles méthodes monétaires de l’ancienne énergie vont faire complètement faillite, ce qui sera une grande surprise et un dur choc pour les personnes qui doivent soutenir de grands édifices et des vastes organisation.

Ceux et celles qui doivent disposer d’immeubles pour faire leur travail de guérison ou d’éducation doivent essayer de ne pas trop se faire remarquer. Votre conscience n’est pas une doctrine évangéliste qui incite les autres à se joindre à elle. Vous possédez peut-être le système de croyance le plus personnel qui ait jamais existé sur notre planète.

C’est le vœu de l’Esprit que tous les humains connaissent ces choses et qu’ils ressentent ensuite à partir de leur intuition profonde ce qu’il y ad e vrai dans tout cela. Nous avons transformé la structure même de l’Univers.

Le travail que nous avons fait est phénoménal lorsque perçu à partir d’ailleurs dans l’univers. Tous savent quel chemin nous suivons et demeurent bouche bée d’admiration et de respect.

Nous sommes tous vraiment aimés par delà le voile.

KRYEON

sur le Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr

La pratique ancestrale chez les Esséniens

 

2ème partie : Cet interview de Daniel Meurois et de Marie-Johanne Croteau-Meurois, réalisé par le magazine Sacré-Planète et publié dans le n°44, qui développe le concept des Thérapies égypto-esséniennes, met en évidence l’origine des Soins Esséniens et Égypto-esséniens et le concept de Vie qui les soutient.
Ce savoir et ces valeurs font partie de l’enseignement que Daniel et Marie-Johanne diffusent en France dans leur concept de « Soins à sensibilité essénienne et égyptienne ».

Bonne lecture
Jean-Paul Thouny

A

SP : Quel était pour les Esséniens – et les Égyptiens qui ont précédé ceux-ci – le rôle de la maladie chez l’être humain ?

Daniel Meurois. : Dans leur Tradition comme dans toutes les grandes Traditions du monde, les thérapeutes ayant une vision globale de la maladie ont toujours perçu celle-ci comme un rendez-vous de l’être avec lui-même. La maladie indique inévitablement un carrefour dans la vie d’une personne, un carrefour qui lui suggère de repenser sa façon d’être, essentiellement son hygiène de vie intérieure. Celle-ci est émotionnelle et mentale. Elle est aussi en rapport avec ses croyances, car ces dernières deviennent vite des conditionnements qui orientent le comportement. En termes modernes, on pourrait dire que la maladie, vue sous cet angle, est perçue comme un clignotant rouge sur le tableau de bord d’un véhicule. Elle est le signe d’un désordre à repérer, dont les racines sont peut-être éloignées du symptôme qui se manifeste, ou apparemment sans rapport avec lui.

Pour en revenir aux Esséniens et aux Égyptiens, je dirais qu’ils accordaient beaucoup d’importance aux masses énergétiques engendrées par les pensées humaines. Ils voyaient, dans ces masses qu’on appelle de nos jours « Forme-Pensées », les germes de la plupart des troubles de santé. Ils avaient remarqué, d’une part que ces masses affaiblissent ou déstructurent l’aura humaine mais que, d’autre part, elles aimantent des organismes toxiques émanant du bas-astral, les « entité-maladies ». Leur première préoccupation était donc de nettoyer l’organisme subtil du malade par toutes sortes de méthodes, puis d’y lever certains barrages énergétiques, avant même de tenter d’y rétablir un courant de vie réparateur.

Des sortes de mantras, puis des pratiques de « reconstruction mentale » par visualisation, étaient ensuite enseignées aux malades capables de se prendre en charge afin qu’ils modifient leur rapport à la vie, et ne retombent pas dans le même problème. De manière générale, passer à travers une maladie, digne de ce nom, était pour ces anciens peuples comme franchir le cap d’une initiation. On était idéalement tenu d’essayer d’en comprendre le sens. Ce qui ne veut pas dire que c’était toujours fait et réussi.

Cette approche préfigurait incontestablement ce que nous appelons aujourd’hui les psychothérapies… hormis le fait que l’existence de l’âme en était le pivot majeur… « détail » qui n’est pas nécessairement le cas de nos jours, loin s’en faut, hélas. L’être est une globalité indivisible, ce qui veut dire que, si on l’ampute de l’une de ses dimensions, on ne résout aucun problème en profondeur.
On ne fait que le déplacer et on lui donne alors un autre nom.

 

SP : Les thérapeutes étaient à l’époque des prêtres car soigner était un acte sacré. Aujourd’hui, les choses ont évidemment changé et on ne conçoit plus que la prêtrise ait nécessairement quelque chose à voir avec les thérapies. À qui s’adressent les formations en soins esséniens que vous donnez, Marie-Johanne, en collaboration avec Daniel ?

Marie-Johanne Croteau-Meurois : Notre formation en soins esséniens ne s’adresse évidemment pas à tous. Nous pensons très honnêtement que tout le monde ne possède, hélas, pas en soi les qualités de base d’un bon thérapeute. Les qualités essentielles que nous recherchons dans notre école de formation sont, entre autres, celles de la réelle compassion – beaucoup de gens ignorent d’ailleurs le véritable sens de ce mot – la volonté sincère d’aider, la capacité d’écoute et d’accueil de la personne malade. À cela, il faut ajouter l’honnêteté, le discernement, une démarche spirituelle évidente et ce qu’on appelle la foi. Enfin, l’idéal est aussi de manifester certains dons particuliers propres à faciliter l’approche de ce type de thérapie comme, par exemple, une sensibilité particulière aux niveaux des mains, de la clairaudience, de la clairvoyance, etc.

Il ne s’agit pas de dire : « Pour soigner, on injecte de la lumière, de la lumière qui est autour, dans les corps subtils… » car, à mon sens, c’est une formulation incohérente dans le cadre de la Tradition essénienne. Elle semble ignorer absolument tout de l’aspect sacré des soins, et est réductrice quant à leur principe de base : celui de la recherche intérieure chez le thérapeute d’une « qualité » de Lumière spécifique. Le but est de canaliser celle-ci et ensuite de l’infuser avec le Cœur et toute la Conscience requise dans le corps du malade… en n’omettant pas de demander l’assistance et l’aide des Présences célestes, des Guides de Lumière.

Il faut préciser que l’acte de soigner est un acte de symbiose totale avec le « Ciel ». Une trinité composée de la Présence divine, du thérapeute et du malade doit se manifester. L’énergie thérapeutique circule donc du Ciel vers le thérapeute, son outil et son canal. Le thérapeute, de par ses mains, transmet ensuite au corps du malade « l’Onde sacrée de Guérison », dont la Lumière retourne ensuite au « Ciel ». Il s’agit d’un mouvement trinitaire et continu de régénération de la circulation de l’Énergie de Guérison et d’Amour des sphères célestes.

SP : Quelle place accordez-vous au sacré dans ces soins ?

MJCM : J’y accorde toute la place car soigner est un acte sacré en lui-même. Pas d’appel à l’aide d’une Présence de Lumière ? Pas de reconnaissance du Sacré ? Alors pas de réelle guérison possible.
C’est aussi clair et simple que cela. Tout résultat positif, en soins esséniens-égyptiens, repose sur la foi du thérapeute et le respect de l’aspect sacré du soin, donc sur une vraie connexion avec l’Onde divine universelle.

Daniel et moi-même n’enseignons pas qu’un ensemble de données à intégrer mentalement. Nous enseignons à désapprendre le mental pour se connecter à la Source et au Cœur de celle-ci en soi ainsi qu’à l’extérieur de soi, afin de laisser s’exprimer le Courant thérapeutique sur le corps malade. Nous essayons de faire sentir à nos étudiants l’existence d’une autre « marche » à gravir, celle qui dépasse le simple niveau du thérapeute et qui mène à celui du thérapeute-guérisseur.

Nous recommandons.par ailleurs de travailler en parallèle avec la médecine officielle de notre société, car aucune médecine ne devrait en exclure une autre. Les thérapies esséniennes résultent d’une communion sacrée et intime de l’âme et du cœur. La sagesse et la maîtrise sont de savoir manier intelligemment l’une et l’autre. Si nos enseignements souhaitent donner tous les outils de cette méthode, ils espèrent par-dessus tout faire toucher son côté mystique en permettant aux mains du thérapeute et à son cœur d’intégrer en eux l’Onde de la Guérison et de multiplier ainsi l’impact d’une simple technique. « L’amour seul ne suffit pas, il lui faut ce Souffle qui s’appelle Vouloir (1). Sans lui vous ne rêvez rien, vous n’accomplissez rien » est-il dit dans « Les Enseignements premiers du Christ » (2).

SP : Le Christ occupe manifestement une place très importante dans ce que vous enseignez. Le considérez-vous comme un thérapeute essénien ?

MJCM : Oui, le Christ occupe effectivement une très grande place dans ce que nous enseignons mais certainement pas parce que nous considérons qu’Il était un thérapeute essénien. Certes, Il avait été formé par « la Grande Fraternité des Frères en Blanc » dès son tout jeune âge au Krmel mais Il avait été aussi initié en Égypte et y avait enseigné dans les temples de thérapies.

Daniel Meurois a donné de multiples témoignages à ce sujet dans ses écrits et séminaires mais pour en un bref rappel, il a dit à peu près ceci : « De retour de son long voyage de 17 ans en Inde et dans les Himalayas, le Maître Jeshua, lors d’une mort initiatique dans la grande pyramide de Chéops, fut investi par la supra-conscience solaire du Christ. Suite à cet événement majeur, Il fut investi par une autre Force au cours d’une seconde initiation, lors de la fameuse cérémonie du Baptême dans le Jourdain. À la supraconscience du Christ s’est ajoutée Celle du Logos de notre Galaxie. Lorsqu’on parle du Christ, on parle donc du Christ-Jésus. On évoque trois puissances en une : la première, celle du Maître de sagesse incarné, la deuxième, celle de l’Être le plus réalisé de notre système solaire, la troisième comme étant issue de la Grande Présence manifestée dans notre Galaxie ».

Marie-Johanne ajoute : « Jai eu la chance d’être un témoin féminin proche du Christ, il y a deux mille ans. Vous faire un portrait de qui « Il » était et de « Ce » qu’Il est toujours,
pour moi, m’est tellement difficile… les mots sont trop petits ou insignifiants… Encore aujourd’hui, je n’arrive pas à décrire ni à exprimer tout ce qui agissait et irradiait « de » et « par » Lui. Non, le Christ n’était pas un thérapeute essénien, Il était le Christ ! C’est par mon propre souvenir des enseignements du Maître Jeshua en personne reçus avec d’autres disciples en petit comité que j’enseigne maintenant. Je le fais donc avec la mémoire vive de mon âme. C’est par ce souvenir de Lui que je colore tous mes enseignements. Je n’oublie pas bien sûr, la source de base de ces soins reçus directement des Elohims (ou Frères des Étoiles) et revivifiés par Daniel ».

SP : Les thérapeutes esséniens étaient-ils plus souvent des hommes ou des femmes ?

Est-ce que les femmes avaient des fonctions spécifiques à l’aide, par exemple, d’huiles et de plantes ?

MJCM : Les Traditions des Églises sont essentiellement patriarcales et ont toujours eu tendance à laisser toute la place aux hommes. Le Maître Jeshua avait au contraire privilégié ou encouragé une tradition matriarcale. Ses premiers disciples étaient incontestablement des femmes, sa mère Myriam, Marie-Madeleine, Marie-Salomé, Marie-Jacobé… Ces femmes disciples s’appliquaient à soigner comme Lui au moins autant que les hommes.

Cela n’empêchait pas certaines d’entre elles de travailler à l’élaboration d’huiles précieuses utilisées en soins, de parfums spécifiques, et d’utiliser des plantes médicinales selon les méthodes ancestrales esséniennes et égyptiennes. Il ne faut cependant pas s’imaginer que tous les disciples du Maître Jeshua avaient tous des dons pour la guérison ou des connaissances dans ce domaine… comme il serait faux de croire qu’ils étaient tous des orateurs capables de rassembler des foules. C’est leur rayonnement qui a opéré l’essentiel de la transmission de sensibilité christique, qu’ils aient été hommes ou femmes, thérapeutes ou non.

SP : Daniel Meurois, y a-t-il eu une évolution des soins entre thérapeutes égyptiens et esséniens ? Est-il exact de dire que les soins esséniens étaient un peu plus éthérés ou peut-être plus dépouillés ?

D. M. : Il y a nécessairement eu une évolution ou plutôt un ensemble d’adaptations. C’est logique et rassurant car tout ce qui est figé, meurt. Chaque peuple, chaque culture a sa propre sensibilité, ses points forts et ses faiblesses. Une même connaissance qui voyage d’une tradition à l’autre se colore donc inévitablement au contact de la terre qui la reçoit. Elle peut s’enrichir dans certains domaines ou se fragiliser dans d’autres, c’est ce qui la rend vivante. Il ne faut pas oublier que la tradition de ces soins était d’abord orale. D’un enseignant à l’autre, de l’Égypte à la Palestine, on y trouvait par conséquent quelques variantes.

En réalité, affirmer que les soins étaient plus éthérés ou plus dépouillés chez les Esséniens que les Égyptiens serait un peu simpliste. Cela dépendait essentiellement du maître qui enseignait et du contexte dans lequel il communiquait sa connaissance. Je reconnais toutefois que les Esséniens craignaient un peu plus le contact du corps que les Égyptiens en raison de leur appartenance au Judaïsme. Je dirais aussi que les Égyptiens se montraient moins dualistes qu’eux à ce propos, car ils voyaient plus facilement le corps physique comme un temple à respecter que comme une manifestation pesante de la vie.

À ce niveau, Jeshua se montrait certainement plus Égyptien qu’Essénien car il ne craignait aucun des aspects du corps humain ; Il ne répugnait absolument pas au contact de la chair, contrairement à ce que toute la Tradition chrétienne a cherché à nous faire croire. À ses yeux, la vie était une globalité dont aucun des niveaux de manifestation n’était à exclure. C’est ce que Marie-Johanne et moi tentons de faire comprendre dans la façon dont nous communiquons les thérapies. Le subtil et le dense sont étroitement imbriqués et ne doivent pas se repousser ou s’exclure l’un l’autre.

SP : La science actuelle découvre des notions dont les Égyptiens avaient, semble-t-il, connaissance il y a plusieurs milliers d’années. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

D. M. : j’ai effectivement évoqué, dans « Ainsi soignaient-ils« , l’existence dans le cœur humain d’un point précis que les Égyptiens du temps d’Akhenaton appelaient « le point-vie ». Un tel point paraît bien correspondre avec une zone mise en évidence depuis peu dans le cœur humain par les chercheurs de l’Institut Heartmath, aux États-Unis. Il s’agit d’une zone hyper-sensible constituée d’environ 40 000 cellules à laquelle il ne faudrait toucher en aucun cas, lors d’une chirurgie cardiaque, sous peine de provoquer la mort instantanée du patient.

Les chercheurs en parlent clairement comme d’un cerveau cardiaque doté de mémoire. En ce qui me concerne, ce point me fait nécessairement penser au prolongement ou à l’expression physique de ce que l’on nomme l’atome-germe.

L’atome-germe, je le rappelle, est un atome subtil fait de condensé d’Akasha. Il constitue, en quelque sorte, la base fondamentale de données – ou, si on préfère, le « disque dur  » – de chaque être humain. Il est sa mémoire totale depuis l’origine de ce qu’il est. Il véhicule donc les éléments karmiques de chacun, son histoire et son architecture profonde. Je ne doute pas que cette découverte moderne – qui est en réalité une redécouverte – puisse susciter beaucoup d’intérêt dans les années à venir et participer finalement au rapprochement du subtil et du dense. Finira-t-on par comprendre que l’intelligence du cœur n’est pas qu’un beau concept métaphorique et poétique ?

SP : Un tome II d’« Ainsi soignaient-ils ? » est-il en préparation ?

D. M. : À vrai dire, peut-être bien plus qu’un simple tome II… mais ce sera une surprise. Il y a tant à dire pour « ressusciter » tout cela !

Interview de Daniel Meurois et Marie-Johanne Croteau-Meurois

www.danielmeurois.com

Les médecins/médicaments ou les méthodes spirituelles

 

images (14)Cher Kryeon, j’ai entendu dire qu’il faut rester naturel et ne pas utiliser la médecine d’aujourd’hui pour se guérir, car ce serait manquer de respect envers Dieu. Après tout, ne dites-vous pas que nous pouvons guérir par l’esprit ? Alors pourquoi devrions-nous aller voir un médecin si nous pouvons le faire nous-mêmes ? Et puis, mon médecin n’est pas sensible à mes croyances ; il n’a donc aucune idée de mon inné ni des besoins de mon corps spirituel. Que dois-je faire ?

D’abord humain, pourquoi voulez-vous mettre autant de choses dans des cases ? Vous vous obstinez à vouloir répondre par un oui ou par un non à des situations complexes, à cause de votre regard tridimensionnel et linéaire sur presque tout. Apprenez à innover hors des trois dimensions. Regardez le titre de la section. Il demande laquelle de deux choses vous devez faire. Il présuppose déjà que vous ne pouvez faire les deux, parce que cela semble dichotomique.

Utilisons un peu de logique spirituelle : voici une réponse hypothétique : «n’allez pas voir un médecin, car vous pouvez tout guérir par l’esprit ».

Alors je vais maintenant vous demander : combien d’entre vous peuvent le faire, tout de suite, dans cette salle ? Vous êtes tous de vieilles âmes, mais êtes-vous vraiment prêts à le faire ? Savez-vous comment ? Avez-vous vraiment de bons résultats ? Pouvez-vous vous débarrasser maintenant, par votre esprit, de la maladie et du déséquilibre chimique ?

Je vais vous livrer une vérité, que vous vouliez ou non la voir. Vous n’êtes pas prêts. Vous n’êtes pas préparés à entreprendre une guérison complète au moyen de vos outils spirituels. Les Lémuriens le pouvaient, car les Pléiadiens le leur ont enseigné. C’est l’une des promesses de Dieu : un jour viendra où votre ADN fonctionnera avec une telle efficacité que vous pourrez vous détourner à jamais des médicaments chimiques et de l’industrie médicale, car vous bénéficierez à fond de l’énergie du Créateur, comme vous l’avez vu chez les grands maîtres qui ont vécu sur la Terre. Ce sera possible sur la Terre ascensionnée que vous entrevoyez, chers amis. Avez-vous vu les actualités dernièrement ? Nous vous disons que l’énergie va dans cette direction, mais que vous n’y êtes pas encore. Que ceux qui ont la conviction de pouvoir se guérir eux-mêmes commencent à apprendre comment faire. Beaucoup apprécieront le fait d’avoir déjà certains dons. Que le processus commence mais ne vous croyez pas un moment arrivé au point où chaque problème de santé pourra être guéri par vous-mêmes. Vous étudiez un processus grandiose que vous finirez pas maîtriser si vous voulez vous lancer dans ce processus quantique qui consiste à parler à vos cellules. Certains y excelleront, mais d’autres ne feront que commencer.

Alors, j’aimerais vous dire comment fonctionnent l’Esprit et les potentialités de ce qui va se dérouler au cours des prochaines années. Nous allons donner aux médecins de la planète de nouvelles inventions et une nouvelle science. Ce seront des découvertes majeures sur le corps humain et sur les attributs quantiques inhérents.

Regardez ce qui s’est déjà passé, car cette science vous a déjà été donnée en partie, et vous vous en servez vraiment. Imaginez une science qui permettrait une transplantation cardiaque en cas de défaillance. Mais oui. Cette opération à déjà lieu plusieurs fois par mois sur cette planète. Cette information est venue du Créateur, le saviez-vous ? Elle n’est pas tombée de quelque bibliothèque d’énergie noire pour être utilisée de façons maléfiques. Alors si vous avez besoin d’un nouveau cœur, Travailleur de lumière, devriez-vous aller voir le médecin, ou en créer un avec votre esprit ? Jusqu’à ce que vous vous sentiez assez à l’aise pour pouvoir vous-même remplacer votre cœur par un nouveau, vous pourriez envisager le fait d’utiliser l’information divine qui se trouve entre les mains du chirurgien. Cela vous sauvera la vie et créera une situation dans laquelle vous pourrez rester, tout en continuant d’envoyer votre lumière à la Terre. Comprenez-vous ce que nous disons ?

Vous pouvez également modifier les médicaments et entamer un processus d’une conception spectaculaire, mais pas vraiment propre à la troisième dimension. Je vous mets au défi de commencer à utiliser ce que j’appellerais le principe homéopathique avec des médicaments d’importance majeure. Si certains d’entre vous prennent des médicaments importants pour modifier leur chimie de manière à pouvoir vivre mieux et plus longtemps, ils ont peut-être l’impression de n’avoir aucun choix. « Eh bien, ça me garde en vie, direz-vous. Comme je n’ai pas encore la capacité de le faire avec ma conscience, je prends des médicaments. Dans cette nouvelle énergie, il y a autre chose à essayer si vous êtes dans cette catégorie. Faites-le dans la sécurité, l’intelligence, le bon sens et la logique. Voici le défi : selon le principe homéopathique, votre inné considère une teinture d’une substance quasi absente que vous ingérez. L’inné « voit » ce que vous essayez de faire, puis en réaction, ajuste la chimie du corps. Par conséquent, vous pouvez dire que vous envoyez au corps un « signal en vue d’atteindre l’équilibre ». La quantité de teinture véritable n’est pas suffisamment grande pour affecter quoi que ce soit d’un point de vue chimique – et pourtant, cela fonctionne.

Le corps (inné) voit ce que vous essayez de faire, puis coopère. En un sens, on peut dire que le corps se guérit de lui-même parce que vous l’avez informé de ce qu’il fallait faire au moyen de la substance homéopathique. Alors, pourquoi pas avec un médicament important ? Commencez à en réduire la dose et à parler à vos cellules, et voyez ce qui se passe. Si ça ne fonctionne pas, revenez à la dose de départ. A votre grand étonnement, vous réussirez peut-être mieux que vous ne le pensiez.

Vous pourriez réduire de trois quarts la dose à laquelle vous êtes habitué. C’est le principe homéopathique, et il vous permet de conserver l’usage du médicament, tout en le réduisant à une fraction d’une dose tridimensionnelle courante. Vous prenez encore cette dose, mais à présent, elle fonctionne au moyen d’un signal plutôt que seulement du point de vue chimique. Le signal est envoyé, le corps collabore, et vous réduisez le risque d’effets secondaires. Vous ne pouvez séparer les choses de façon binaire, par oui ou par non, lorsqu’il est question du grand système de l’Esprit. Utilisez plutôt la logique spirituelle et voyez ce que Dieu vous a donné parmi les inventions et les processus de la planète. Si vous subissez une opération qui sauve votre vie, levez-vous et dites : « Merci, Dieu, pour cela et pour le fait que je sois né dans un pays où ces choses sont possibles ». C’est un sujet compliqué, n’est-ce pas ? Chacun de vous est si différent. Vous savez quoi faire, chers amis. Ne vous troublez pas quant à cette décision, car si vous êtes prêts à écouter, votre inné vous dira ce qui vous convient.

Dieu ne change pas. Respectez la tradition.

Maintenant, le dernier élément. Certains vous diront que Dieu était le même hier, qu’il  est le même aujourd’hui et qu’il sera le même à jamais. Ils diront que vous ne devez pas appartenir à un mouvement du nouvel âge, car Dieu ne changera jamais et Son énergie sera toujours la même. Par conséquent, vos idées quant au changement de l’énergie et de Dieu sont ridicules. Puis ils vous avertiront : « Méfiez-vous du nouvel âge, et allez plutôt du côté des traditions et des religions établies, qui ont une histoire et qui comptent des milliards d’adeptes sur la Terre ».

Tout cet argument est fondé sur un malentendu, chers amis. Voici ce que j’affirme : Dieu reste toujours le même. C’est magnifique, car Dieu le Créateur ne changera jamais. Ce qui change vraiment, cependant, c’est la relation de l’humain avec un Dieu immuable. Ce qui change, c’est lc capacité de l’humain à dépasser une vieille énergie et à rencontrer le créateur intérieur dans la nouvelle compréhension. C’est l’humain qui change, non Dieu.

L’environnement même qui vous entoure [Gaïa] coopère afin de mieux comprendre un Dieu qui était le même hier, qui est le même aujourd’hui et qui sera le même à jamais. Le nouvel âge, ce sont des humains qui reconnaissent que leur relation à l’Esprit change et devient plus réelle dans leur vie. Cela signifie que les humains peuvent maintenant commencer à voir et à sentir le créateur en eux, d’une façon nouvelle et profonde. De nouveaux outils spirituels sont disponibles, et une conscience de soi commence lentement à se développer. Les humains sont en train de changer. Dieu reste le même.

Ecartez-vous de la tradition, car elle ne fera que vous garder prisonniers d’une cage que vous avez-vous-mêmes bâtie, dans laquelle vous vous attachez à la mythologie et ne voyez jamais la magnificence de votre âme.

Source : http://francesca1.unblog.fr/  

Texte issu du Livre : « Recalibrage de l’Humanité – Le début d’un nouveau cycle évolutif » – TOME XI de KRYEON aux Editions Ariane 2014 

Nous pouvons en discuter ensemble sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

Les thérapies Esséniennes

Une entrevue de Marie Johanne Croteau Meurois et de Daniel Meurois.

 370

1 – La Tradition des soins énergétiques que l’on connait aujourd’hui sous l’étiquette globale de “Soins esséniens” était également connue en Égypte antique. Cependant, ne serait-elle pas plus ancienne encore ? Pouvez-vous nous parler de ses véritables origines ? Peut-on, par exemple, évoquer l’Atlantide ?

Daniel Meurois : En réalité, c’est une Tradition qui n’a pas d’âge.

Étant donné qu’elle se base sur une connaissance intime des circuits empruntés par le Courant universel de la Vie au sens le plus large du terme – c’est-à-dire cosmique et intemporel -  il est pratiquement impossible de parler de ses origines. Évoquer l’Atlantide ce serait mentionner une simple étape de son parcours rien de plus. Cela n’apporterait rien de plus.

Ce qui est certain, c’est que cette Tradition n’est pas uniquement “terrestre”. Je veux dire qu’elle a voyagé d’un monde à l’autre. Chaque type d’humanité et chaque peuple par lesquels elle est passée l’a évidemment un peu colorée à sa façon, c’est qui est logique. Par ailleurs, c’est ce qui fait aussi sa richesse.

En réalité, soigner avec l’aide des mains et en fonction de l’anatomie subtile du corps est un réflexe inné propre à toute personne sensible à l’existence de l’âme. C’est l’éducation que celui-ci reçoit dès sa plus petite enfance qui le fait généralement se détourner de ce genre de rapport avec l’être, sa maladie et sa souffrance. On peut penser sans craindre l’erreur que ce que j’appelle aujourd’hui la Tradition égypto-essénienne s’est construite au fil des âges et des mondes à force d’observations et d’expérimentations, d’abord intuitives, puis structurées en un système cohérent révélant clairement la présence d’une architecture subtile de l’être humain et, par conséquent, de son rapport avec le Divin.

2 – Quels furent les rôles d’Aménophis III et d’Akhenaton dans la diffusion de cette Tradition ?

D.M. : Ces deux pharaons ont été les principaux compilateurs éclairés et méthodiques de ce corpus de données. Pour l’Occident et dans le présent cycle d’humanité, ce sont eux qui ont structuré un tel système de références et de pratiques. Ils en sont restés les gardiens jusqu’à sa transmission à un groupe restreint de personnes au sein du peuple hébreu. C’est par Moïse que la transmission s’est opérée, même si celui-ci n’occupait pas une fonction de thérapeute parmi le siens. Lorsque je dis “Moïse” cela signifie lui et ses proches. C’est comme lorsqu’on dit “c’est Aménophis III et Akhenaton”… On devrait plutôt dire que c’est sur leur demande. En résumé, toutes les connaissances qui ont la réputation d’être ésotériques dans notre Culture occidentale ont été collectées, structurées puis développées par les Égyptiens. Les Esséniens n’ont pas adopté la totalité de cet héritage. Les thérapies les motivaient en priorité ainsi que les données concernant la constitution subtile de l’Univers… Pour quelle raison ? Tout simplement parce qu’il y a un rapport d’analogie entre ces deux sujets. Le corps humain est une réplique du cosmos. Pour le reste des connaissances traditionnelles, c’est la science de la Kabbale qui s’en est chargée.

3 – Certains ouvrages affirment que ceux qui ont été formés selon cette Tradition auraient été initiés à l‘immortalité ? Est-ce que les annales akashiques permettent de dire quelque chose à ce sujet ?

D.M. : Le principe d’immortalité ne figurait pas parmi les préoccupations des initiés thérapeutes esséniens. Pour eux comme pour nous, le corps physique n’était que transitoire. Il existait cependant des pratiques très particulières basées essentiellement sur la maîtrise du souffle et dont le but était de nettoyer le corps et le mental de la plupart des scories qui accélérant son vieillissement. Elles étaient réservées à un très petit nombre de personnes – un peu analogues à des yogis avancés – qui se sentaient appelées à prolonger à l’extrême le bon état de leur corps. Le fait de pouvoir amener le corps physique à un autre plan vibratoire sans passer par la mort – comme c’est le cas pour les Maîtres de Shambhalla et de leurs disciples alchimistes – est le résultat d’une illumination ou d’une transfiguration individuelle orientée vers une forme de service très précis. Ce n’est pas le fait d’une École initiatique spécifique. Aujourd’hui, la recherche, presque compulsive, de l’immortalité de la chair est clairement le délire d’une certaine Amérique qui est fascinée par tout ce qui ressemble à des pouvoirs et qui craint par dessus tout la vieillesse et la mort. Le véritable immortalité se situe à un tout autre niveau.

4 – Comment une telle Tradition a-t-elle perduré dans le temps ? Y a t-il aujourd’hui des groupes qui seraient encore détenteurs de ses connaissances ? On évoque parfois la Rose-Croix et le Catharisme…

D.M. : La Tradition égypto-essénienne a perduré de façon souterraine dans son aspect global à travers  les Écoles et Mouvements initiatiques occidentaux. Pour ne citer que les plus connus, on peut effectivement évoquer ici les Ordres Rosicruciens, certaines organisations qui se réclament des Templiers et même, par certains aspects, le Druidisme bien que la filiation des connaissances qui font celui-ci soit plus complexe. Il est exact que le Catharisme n’est pas à omettre d’une telle liste, même si on peut déplorer son côté très dualiste… lequel, par ailleurs, le fait se rapprocher un peu de l’ “Essénisme” des monastères.

On parle ici de connaissances dites purement ésotériques, de rituels faisant appel aux énergies subtiles de la Nature mais aussi de haute métaphysique et de philosophie au sens sacré du terme. Ces Mouvements et ces Écoles, se manifestent généralement par cycles d’activité et de sommeil, ce qui veut dire avec des hauts et des bas, des apogées et des décadences, comme tout ce qui est incarné.

En ce qui concerne une Tradition thérapeutique structurée et fournie, à ma connaissance, il est beaucoup moins évident d’en retrouver la trace au coeur de ces Écoles. Dans la théorie de la transmission de la structure énergétique du corps humain,  oui, c’est certain… ( encore que l’Orient ait été beaucoup plus précis à ce niveau ) mais pas dans l’enseignement organisé de pratiques thérapeutiques proprement dites.

Il ne faut pas oublier que la Tradition égypto-essénienne était essentiellement orale. Lorsque certaines données étaient couchées par écrit, sur des rouleaux de papyrus par exemple, c’était souvent de manière codée ou symbolique. Ce n’était pas tant pour dissimuler des informations que pour en préserver le caractère sacré et intangible. Aujourd’hui, nous avons l’impression que les mots peuvent tout définir alors que, très souvent, ils enferment des concepts dans une sorte d’enclos mental. C’est là où les symboles et les archétypes trouvent leur raison d’être. Ils amènent la réflexion à différents niveaux… sachant qu’on n’accède pas à ces niveaux simplement à l’aide de bonnes capacités intellectuelles.

5 – Comment est donc réapparue cette Tradition thérapeutique à notre époque ?

D.M. : Je dois dire que j’ai été personnellement amené à la faire ressurgir sans l’avoir toutefois recherchée. En premier lieu, il me faut préciser que cela ne s’est pas fait – contrairement à ce qui a été dit – par le biais des Annales akashiques, c’est-à-dire de la Mémoire du temps  mais par canalisation.

Ces canalisations – par incorporation – se sont produites dès l’automne 1984. Quant aux recherches de mon âme à travers les Annales akashiques, elles m’ont permis, quant à elles, d’approfondir puis de structurer progressivement l’ensemble des données découvertes au cours des décennies.

En 1984 donc, dans le petit village de Plazac, en plein Périgord, j’ai commencé à canaliser et à retransmettre ainsi, en direct, des informations d’ordre thérapeutique. Celles-ci m’étaient adressées à partir de sphères de consciences extérieures à celle de notre planète, Elles émanaient d’êtres non terrestres qui avaient déjà communiqué, dans un passé reculé, avec les anciens peuples de notre monde dont tout spécialement les Égyptiens et les Esséniens.

Notez bien que je préfère utiliser l’expression “sphères de conscience extérieures à celle de notre planète” plutôt qu’une autre qui serait plus contemporaine. Pourquoi, me demanderez-vous ? D’abord, basiquement, parce qu’une certaine science-fiction et certains écrits ont utilisé de n’importe quelle façon ces termes-là et les ont galvaudés. Ensuite parce que la notion de “sphère de conscience” fait avant tout référence à celle de “niveau de conscience”, autrement dit à une altitude intérieure de l’être et non pas à un écart technologique. Dans les anciens textes rattachés à notre culture, on parle en fait d’Élohims. C’est bien d’eux dont il s’agit ici ; ils sont à la source des informations que je reçois depuis 1984.

Un certain nombre d’Esséniens, mais pas leur totalité,  étaient – faut-il le rappeler ? – des hommes et des femmes qui entretenaient, de par leur sensibilité psychique, un rapport aisé avec l’Invisible. Le contact avec des présences d’origine non terrestre et d’envergure cosmique – donc en prise avec le Divin – leur était familier. Il arrivait que ceux-là communiquent donc avec les Élohims.

En 1984, lorsque j’ai été amené à me reconnecter régulièrement avec mes anciennes existences essénienne et égyptienne puis à donner le véritable “coup d’envoi” du travail que j’essaie de poursuivre aujourd’hui, j’ai commencé, de ce fait, à recevoir publiquement, devant une assistance de trente à cinquante personnes au rythme d’une ou deux fois par semaine, des enseignements relatifs aux thérapies esséniennes… ou, plus exactement, égypto-esséniennes.

Lors de chaque réunion, je consignais ces informations de ma propre main. Beaucoup de données passant par ma bouche lors des moments de canalisation ont également fait l’objet d’enregistrements sur bandes magnétiques tandis qu’elles étaient retransmises en direct devant les personnes présentes. Dans le Périgord, ce travail s’est étendu sur une douzaine d’années, il s’est ensuite prolongé au Québec. C’est de cette façon que la Tradition thérapeutique dont il est question ici a ressurgi. La méthode de soins énergétiques qui en résulte a toujours été accompagnée de messages précis, avec tout un ensemble d’informations.

Ces données à la fois pratiques et spirituelles ont finalement  et tout naturellement constitué au fil des ans un véritable corpus. De nombreuses lectures dans les Annales akashiques viennent toujours régulièrement les compléter.

C’est de cette façon que l’on peut résumer l’historique de cette Tradition thérapeutique telle qu’elle se manifeste de nos jours…

Lorsque les soins esséniens – ou égypto-esséniens si on préfère puisque que cette dénomination est somme toute plus précise – ont refait surface à travers les incorporations dont j’ai fait l’objet, on ne leur donnait d’ailleurs pas de nom spécifique. On évoquait simplement des soins énergétiques universels. On les a finalement nommés esséniens par assimilation puisque ce sont les thérapeutes esséniens qui ont été les derniers à les pratiquer il y a environ deux mille ans

Je dois ajouter que la somme d’informations qu’ils constituent maintenant s’enrichit encore aujourd’hui au rhyme des informations que je collecte et avec le concours et le savoir-faire de mon épouse, Marie Johanne, très “en prise” également avec “l’époque essénienne”.

6 – Quel était pour les Esséniens – et les Égyptiens qui ont précédé ceux-ci – le rôle de la maladie chez l’être humain ?

D.M. : Dans leur Tradition comme dans toutes les grandes Traditions du monde, les thérapeutes ayant une vision globale de la maladie ont toujours perçu celle-ci comme un rendez-vous de l’être avec lui-même. La maladie indique inévitablement un carrefour dans la vie d’une personne, un carrefour qui lui suggère de repenser sa façon d’être, essentiellement son hygiène de vie intérieure. Cette hygiène est émotionnelle et mentale. Elle est aussi en rapport avec ses croyances car ces dernières deviennent vite des conditionnements qui orientent le comportement. En termes modernes, on pourrait dire que la maladie vue sous cet angle est perçue comme un clignotant rouge sur le tableau de bord d’un véhicule. Elle est le signe d’un désordre à repérer, un désordre dont les racines sont peut-être éloignées du symptôme qui se manifeste ou apparemment sans rapport avec lui.

Pour en revenir aux Esséniens et aux Égyptiens, je dirais qu’il accordaient beaucoup d’importance aux masses énergétiques engendrées par les pensées humaines. Ils voyaient dans ces masses qu’on appelle de nos jours “formes-pensées”, les germes de la plupart des troubles de santé. Ils avaient remarqué, d’une part que ces masses affaiblissent ou déstructurent l’aura humaine mais que, d’autre part, elles aimantent des organismes toxiques émanant du bas-astral, les “entités-maladies”. Leur  première préoccupation était donc de nettoyer l’organisme subtil du malade par toutes sortes de méthodes puis d’y lever certains barrages énergétiques avant même de tenter d’y rétablir un courant de vie réparateur. La notion de “désinfection” était donc primordiale à leurs yeux.. Des sortes de mantras puis des pratiques de “reconstruction mentale” par visualisation étaient ensuite enseignés aux malades capables de se prendre en charge afin qu’ils modifient leur rapport à la vie et ne retombent éventuellement dans le même problème. De manière générale passer à travers une maladie digne de ce nom était pour ces anciens peuples comme franchir le cap d’une initiation. On était idéalement tenu d’essayer d’en comprendre le sens. Ce qui ne veut pas dire que c’était toujours fait et réussi. Cette approche préfigurait incontestablement ce que nous appelons aujourd’hui les psychothérapies… hormis le fait que l’existence de l’âme en était le pivot majeur… “détail” qui n’est pas nécessairement le cas de nos jours, loin s’en faut, hélas. L’être est une globalité indivisible, ce qui veut dire que, si on l’ampute de l’une de ses dimensions, on ne résoud en profondeur aucun problème. On ne fait que le déplacer et on lui donne alors un autre nom.

7 – Les thérapeutes étaient à l’époque des prêtres car soigner était un acte sacré. Aujourd’hui, les choses ont évidemment changé et on ne conçoit plus que la prêtrise ait nécessairement quelque chose à voir avec les thérapies. Marie Johanne Croteau Meurois à qui s’adressent les formations en soins esséniens que vous avez mises en place et que vous donnez actuellement en collaboration avec Daniel ? Quelle place y accordez-vous au Sacré ?

Marie Johanne Croteau Meurois : Notre formation en soins esséniens ne s’adresse évidemment pas à tout le monde car nous pensons très honnêtement  que tout le monde ne possède hélas pas en soi les qualités de base d’un bon thérapeute. Les qualités essentielles que nous recherchons dans notre École de formation sont, entre autres, celles de la réelle compassion – beaucoup de gens ignorent d’ailleurs le véritable sens de ce mot – la volonté sincère d’aider et de soigner, la capacité d’écoute et d’accueil de la personne malade. À cela il faut ajouter l’honnêteté, le discernement, une démarche spirituelle évidente et ce qu’on appelle la foi. Enfin, l’idéal est aussi de manifester certains dons particuliers propres à facilité l’approche de ce type de thérapie comme, par exemple, une sensibilité particulière aux niveaux des mains, de la clair-audience, de la clairvoyance, etc…

Il ne s’agit pas de dire, comme je l’ai malheureusement entendu récemment sur une vidéo consacrée à ce type de thérapies: « Pour soigner on injecte de la lumière, de la lumière qui est autour, dans les corps subtils…  ».

Cette réponse m’a laissée perplexe car, à notre sens, c’est une formulation incohérente et inconsistante dans le cadre de la Tradition essénienne. Une telle réponse semble ignorer absolument tout de l’aspect sacré des soins et est réductrice quant à leur principe de base : celui de la recherche intérieure chez le thérapeute d’une ¨qualité¨ de Lumière spécifique.  Le but est de canaliser celle-ci et ensuite de l’infuser avec le Cœur et toute la Conscience requise dans le corps du malade… en n’omettant pas de demander l’assistance et l’aide des Présences célestes,  des Guides de Lumière.

Il faut préciser que l’acte de soigner est un acte de symbiose totale avec le ¨Ciel¨. Une trinité composée de la Présence divine, du thérapeute et du malade doit se manifester. L’énergie thérapeutique circule donc du Ciel vers le thérapeute, son outil et son canal. Le thérapeute, de par ses mains, transmet ensuite au corps du malade ¨l’Onde sacrée de Guérison¨, dont la Lumière retourne ensuite au ¨Ciel¨. Il s’agit d’un mouvement trinitaire et continu de régénération de la circulation de l’Énergie de Guérison et d’Amour des sphères célestes.

Quelle place j’accorde au Sacré dans ces soins ?

J’y accorde toute la place car soigner est un acte sacré en lui-même.  Pas d’appel à l’aide d’une Présence de Lumière ? Pas de reconnaissance du Sacré ? Alors pas de réelle guérison possible. C’est aussi clair et simple que cela. Inutile d’apprendre à ¨gesticuler mentalement¨ dans le subtil d’un corps malade et à émettre des sons,  il ne se passera rien en profondeur. Tout résultat positif, en soins esséniens-égyptiens, repose sur la foi du thérapeute et le respect de l’aspect sacré du soin donc sur une vraie connexion avec l’Onde divine universelle.

Nous n’enseignons certainement pas qu’un ensemble de données à intégrer mentalement. Nous enseignons à désapprendre le mental pour se connecter à la Source et au Coeur de celle-ci en soi ainsi qu’à l’extérieur de soi afin de laisser s’exprimer le Courant thérapeutique sur le corps malade.

Nous essayons de faire sentir à nos étudiants l’existence d’une autre ¨marche¨ à gravir, celle qui dépasse le simple niveau du thérapeute et qui mène à celui du thérapeute-guérisseur.

Nous recommandons par ailleurs de travailler en parallèle avec la médecine officielle de notre société car aucune médecine ne devrait en exclure une autre. Les thérapies esséniennes ou égypto esséniennes ne sont pas des techniques à conjuguer plus ou moins habilement avec les mains mais résultent d’une communion sacrée et intime de l’âme et du cœur. La sagesse et la maîtrise sont de savoir manier intelligemment l’une et l’autre. Si nos enseignements souhaitent donner tous les outils de cette méthode, ils espèrent par dessus tout faire toucher son côté mystique en permettant aux  mains du thérapeute et à son  coeur d’intégrer en eux l’Onde de la Guérison et de multiplier ainsi l’impact d’une simple technique.

‘’ L’amour seul ne suffit pas, il lui faut ce Souffle qui s’appelle Vouloir. Sans lui vous ne rêvez rien vous n’accomplissez rien”   est-il dit dans ¨Les Enseignements premiers du Christ¨¨. ( note de bas de page : par Daniel Meurois, Éditions Le Passe-Monde)

8 – Le Christ occupe manifestement une place très importante dans ce que vous enseignez. Le     considérez-vous comme un thérapeute essénien ?

MJ.C. Meurois : Oui, le Christ occupe effectivement une très grande place dans ce que nous enseignons mais certainement pas parce que nous considérons qu’Il était un thérapeute essénien. Certes,  Il avait été formé par le Grande Fraternité des Frères en Blanc dès son tout jeune âge au Krmel  mais Il avait été aussi initié en Égypte et y avait enseigné dans les temples de thérapies.

Daniel Meurois a donné de multiples témoignages à ce sujet dans ses écrits et séminaires mais pour en faire un bref rappel Il a dit à peu près ceci : ‘’De retour de son long voyage de 17 ans en Inde et dans les Himalayas, le Maître Jeshua, lors d’une mort initiatique dans la grande pyramide de Chéops, fut investi par la supra-conscience  solaire du Christ. Suite à cet événement majeur, Il fut investi par une autre Force au cours d’une seconde initiation. Lors de la fameuse cérémonie du Baptême dans le Jourdain, à la supra-conscience du Christ s’est ajoutée Celle du Logos de notre Galaxie. Lorsqu’on parle du Christ, on parle  donc du Christ-Jésus. On évoque trois puissances en une: la première, Celle du Maître de sagesse incarné, la deuxième Celle de l’Être le plus réalisé de notre système solaire, la troisième comme étant issue de la plus Grande Présence manifestée dans notre Galaxie’’.

J’ai eu la chance d’être un témoin féminin proche du Christ, il y a deux mille ans.  Vous faire un portrait de Ce qu’Il était et de Ce qu’il est toujours pour moi m’est tellement difficile… les mots sont trop petits ou insignifiants… Encore aujourd’hui je n’arrive pas à décrire ni à exprimer tout ce qui agissait et irradiait de Lui et par Lui.

Non, le Christ n’était pas un thérapeute essénien, Il était le Christ !

C’est par mon propre souvenir des enseignements du Maître Jeshua en personne reçus avec d’autres disciples en petit comité de plus ou moins dix personnes que j’enseigne maintenant. Je le fais donc avec la mémoire vive de mon âme. C’est par ce souvenir de Lui que je  colore tous mes enseignements. Je n’oublie pas, bien sûr, la source de base de ces soins reçus directement des Élohims (ou Frères des Étoiles) et revivifiés par Daniel depuis 1984.

9 – Les thérapeutes esséniens étaient-ils plus souvent des hommes ou des femmes ? Est-ce que les femmes avaient des fonctions spécifiques à l’aide, par exemple, d’huiles et de plantes ?

MJ.C. Meurois  : Les Traditions des Églises sont essentiellement patriarcales et ont toujours eu tendance à laisser toute la place aux hommes. Le Maître Jeshua avait au contraire privilégié ou encouragé une Tradition matriarcale. Ses premiers disciples étaient incontestablement des femmes, sa mère Myriam, Marie-Madeleine, Marie-Salomé, Marie-Jacobé… Ces femmes disciples s’appliquaient à soigner comme Lui au moins autant que les hommes. Cela n’empêchait pas certaines d’entre elles de travailler à l’élaboration d’huiles précieuses utilisées en soins, de parfums spécifiques et d’utiliser des plantes médicinales selon les méthodes ancestrales esséniennes et égyptiennes. Il ne faut cependant pas s’imaginer que tous les disciples du Maître Jeshua avaient tous des dons pour la guérison ou des connaissances dans ce domaine… comme il serait faux de croire qu’ils étaient tous des orateurs capables de rassembler des foules. C’est leur rayonnement qui a opéré l’essentiel de la transmission de la sensibilité christique, qu’ils aient été hommes ou femmes, thérapeutes ou non.

10 – Daniel Meurois, y a-t-il eu une évolution des soins entre thérapeutes égyptiens et esséniens ? Est-il exact de dire que les soins esséniens étaient un peu plus éthérés ou peut-être plus dépouillés ?

D.M. : Il y a nécessairement eu une évolution ou plutôt un ensemble d’adaptations. C’est logique et rassurant car tout ce qui est figé meurt. Chaque peuple, chaque culture a sa propre sensibilité, ses points forts et ses faiblesses. Une même connaissance qui voyage d’une Tradition à l’autre se colore donc inévitablement au contact de la terre qui la reçoit. Elle peut s’enrichir dans certains domaines ou se fragiliser dans d’autres, c’est ce qui la rend vivante. Il ne faut pas oublier que la Tradition de ces soins était d’abord orale. D’un enseignant à l’autre, de Égypte à la Palestine, on y trouvait par conséquent quelques variantes. En réalité, affirmer que les soins étaient plus éthérés ou plus dépouillés chez les Esséniens que chez les Égyptiens serait un peu simpliste. Cela dépendait essentiellement du maître qui enseignait et du contexte dans lequel il communiquait sa connaissance.

Je reconnais toutefois que les Esséniens craignaient un peu plus le contact du corps que les Égyptiens en raison de leur appartenance au Judaïsme. Je dirais aussi que les Égyptiens se montraient moins dualistes qu’eux à ce propos car ils voyaient plus facilement le corps physique comme un temple à respecter que comme une manifestation pesante de la vie. À ce niveau, Jeshua se montrait certainement plus Égyptien qu’Essénien car il ne craignait aucun des aspects du corps humain; Il ne répugnait absolument pas au contact de la chair, contrairement à ce que toute la Tradition chrétienne a cherché à nous faire croire. À ses yeux, la vie était une globalité dont aucun des niveaux de manifestation n’était à exclure. C’est ce que Marie Johanne et moi tentons de faire comprendre dans la façon dont nous communiquons les thérapies. Le subtil et le dense sont étroitement imbriqués et ne doivent pas se repousser ou s’exclure l’un l’autre. Beaucoup de personnes prétendent vouloir dépasser la dualité mais demeurent incapables de comprendre que celle-ci commence là. Le fait d’apprendre à entrer en contact avec les expressions éthérées de la vie ne sous-entend pas une perte et encore moins un reniement de ses racines plus denses

11 – La science actuelle découvre des notions dont les Égyptiens avaient, semble-t-il, connaissance il y a plusieurs milliers d’années. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

D.M. : J’ai effectivement évoqué dans “Ainsi soignaient-ils” l’existence dans le coeur humain d’un point très précis que les Égyptiens du temps d‘Akhenaton appelaient “le point-vie”. Un tel point parait bien correspondre avec une zone mise en évidence depuis peu dans le coeur humain par les chercheurs de l’Institut Heartmath, aux États-Unis. Il s’agit d’une zone hyper sensible constituée d’environ 40.000 cellules à laquelle il ne faudrait toucher en aucun cas lors d’une chirurgie cardiaque sous peine de provoquer la mort instantanée du patient.

Les chercheurs en parlent clairement comme d’un cerveau cardiaque doté de mémoire.

Daniel-Meurois-et-Marie-Johanne-CroteauEn ce qui me concerne, ce point me fait nécessairement penser au prolongement ou à l’expression physique de ce qu’on nomme l’atome-germe.

L’atome-germe, je le rappelle, est un atome subtil fait de condensé d’Akasha. Il constitue, en quelque sorte, la base de données fondamentale – ou, si on préfère, le “disque dur” -  de chaque être humain. Il est sa mémoire totale depuis l’origine de ce qu’il est. Il véhicule donc les éléments karmiques de chacun, son histoire et son architecture profonde. Je ne doute pas que cette découverte moderne – qui est en réalité une redécouverte – puisse susciter beaucoup d’intérêt dans les années à venir et participer finalement au rapprochement du subtil et du dense. Finira-t-on par comprendre que l’intelligence du coeur n’est pas qu’un beau concept métaphorique et poétique ?


« Le Grand Livre des Thérapies Esséniennes et Égyptiennes »
 par Daniel Meurois et Marie Johanne Croteau Meurois  est paru en 2013 aux Éditions Le Passe-Monde.

Un bel ouvrage pratique, abondamment illustré.

 

Les changements en cours

images (12)

Les Pléiadiens ont expliqué à Barbara Marciniak comment reprogrammer le champ vibratoire de la Terre et l’aider à transformer sa fréquence, de telle manière que les humains puissent se réconcilier et se réharmoniser. Cela suppose une nouvelle approche spirituelle des êtres et des situations.

Les bouleversements et les tragédies auxquels l’humanité doit faire face ne sont pas terminés. Pendant quelque temps encore, ils risquent même d’aller en s’intensifiant. L’une des manières de survivre à cette ultime épreuve qui s’annonce, est de remplacer notre quête effrénée de plaisirs et de divertissements intellectuels par une recherche de joies simples. C’est de cette manière que nous pourrons commencer à nous comprendre, à nous aimer et à construire ensemble la fraternité sur cette planète.

« En cette époque où le clonage et les nouvelles méthodes de reproduction se répandent dans tous les pays du monde, de plus en plus de personnes vont essayer de se régénérer grâce aux nouvelles technologies, en particulier en faisant l’acquisition d’organes et en ayant recours à la chirurgie. Un immense détournement d’énergie est en train de se produire à l’échelle planétaire à la suite des prélèvements d’embryons et d’organes humains. Il existe désormais un marché considérable de vente d’êtres humains sur votre globe.

Comment ferez-vous pour changer cette situation ? Vous devez, avant tout, comprendre la valeur de la vie que vous transmettez à partir de votre accouplement sexuel. Dans le cas contraire, cette vie perdra rapidement toute sa valeur. Vous devez aussi apprendre à combattre ces vampires qui sucent votre énergie depuis les différents plans astraux et les diverses dimensions, depuis les profondeurs de la Terre jusqu’à sa surface, et depuis les mondes qui l’entourent. 

Lorsque nous parlons de « puissances des ténèbres », n’allez pas croire que vous deviez simplement ignorer cette réalité pour trouver la lumière. Vous devez apprendre tout ce qui a trait au pouvoir des ténèbres. Vous devez comprendre les perversités et les blessures de l’âme de ces êtres qui recherchent désespérément quelque chose que jamais leurs parents ni qui que ce soit ne leur offrirent. Du fait de cette carence, leurs tendances sont inscrites dans leur hérédité et passent d’une génération à l’autre. Que leur manque-t-il ? Vous connaissez déjà la réponse : l’amour. Sur cette planète, les pervers, qu’ils soient meurtriers, voleurs, pédophiles ou manipulateurs de foules, sont tous privés d’amour et ignorent même ce sentiment.

Ainsi, votre tâche consistant à guérir votre planète deviendra de plus en plus importante au fur et à mesure que les sombres secrets des familles qui mènent le monde ainsi que leurs pratiques occultes maléfiques seront dévoilés.

Vos médias sont détenus et dirigés par une petite poignée d’individus. Les ramifications des propriétaires de ces entreprises avec le côté sombre de leurs guides sont difficilement identifiables en raison d’une imbrication extrêmement complexe des organisations et des acteurs. De ce fait, rien n’est exactement ce qu’il paraît être. Le moment est venu de vous réveiller et de prendre conscience que vous êtes nourris d’informations destinées à limiter vos possibilités et à vous dominer afin de vous transformer non seulement en supporters actifs mais en contributeurs de cette économie de la mort. En perdant votre vitalité, vous passez d’un soi-disant médecin à un autre, utilisant vos assurances, vos héritages, si vous en avez, et pour obtenir quels résultats ? Plus vous êtes malades, plus vous dépensez d’argent, plus vous alimentez cette économie de la mort. Comprenez-vous ?

En réalité, chacun de vous est destiné à guérir l’esprit humain, à créer sur la Terre une fréquence au sein de laquelle les bébés, qui apportent avec eux les vibrations de l’amour, seront respectés et aimés. Vous devez vous assurer que vos enfants ne seront pas violentés, transformés en zombies ou en esclaves sexuels, ni transportés sur d’autres planètes pour y travailler dans des fermes. Assurez-vous aussi qu’ils ne serviront pas à des banques d’organes à l’usage des laboratoires génétiques ou ne se reproduiront pas dans le simple but que leurs propres enfants permettent à des entités désespérées de reconstruire leur patrimoine génétique épuisé.

Dans un avenir proche, les gens pourront retracer leur lignée d’une façon différente. Aujourd’hui, vous établissez vos arbres généalogiques en partant de vos parents et de vos grands-parents. Mais bientôt, vous devrez rechercher votre lignée multidimensionnelle.

Votre chemin vers la lumière passe par la confrontation à l’obscurité qui arrive aujourd’hui en masse, parce qu’elle demande à être guérie. Vous constatez une terrible recrudescence de perversions tout à fait choquantes dont la véritable origine est l’absence de l’amour maternel et paternel. La forme d’amour dont nous voulons parler n’existe plus sur votre planète depuis des milliers d’années. Génétiquement, votre tâche consiste à purifier de très nombreuses générations d’êtres humains au cours desquelles les blessures se sont accumulées.

Vous ne pouvez échapper à cette évidence : votre sexualité est le siège de votre puissance biologique. C’est grâce à votre sexualité que vous êtes ici, et même si le clonage est en vogue aujourd’hui, vous constateriez, en effectuant un saut vers le futur, qu’il est impossible de se fabriquer un clone possédant l’intégralité de la force vitale qui lui a permis d’exister. Les clones ne possèdent pas la vitalité conférée par l’acte sexuel, par l’empreinte énergétique d’êtres vivants. De ce fait, au bout d’un certain temps, ils déçoivent.

Il existe quantités d’êtres humains clonés dans votre monde. Cette pratique existe depuis des milliers d’années. À l’origine, elle était destinée à remplacer certaines personnes au pouvoir par des sosies. Aujourd’hui, l’art et la science du clonage sont enseignés par des entités multidimensionnelles qui ont perdu leur pouvoir de procréation et qui sont venues sur la Terre afin de dérober secrètement le vôtre. Toutefois, ceux qui possèdent de vrais pouvoirs n’ont pas besoin d’agir ainsi. Le véritable pouvoir est entre vos mains, émane de vous, et il peut être transmis et partagé sans cesse. Ainsi, il s’accroît. Au contraire, en le dissimulant ou en le conservant secrètement, il finit par décroître et disparaître…

Les réponses que vous cherchez se trouvent en vous-même. Vos sentiments et vos réactions devant ce monde qui s’écroule autour de vous exigent que vous affirmiez votre force en acceptant ce qui se passe, car de la dissolution naît quelque chose de nouveau. Le cycle de la vie inclut inévitablement une mort suivie d’une renaissance. Cette compréhension représentera une phase importante de votre développement, et la solution consiste à vous éveiller à l’idée de fraternité et à rendre cohérente la perspective multidimensionnelle qui s’ouvre à vous.

Réconciliez-vous et regroupez-vous avec ceux qui vous sont chers, avec vos amis. Soyez respectueux envers tout ce qui vous entoure, comme vous souhaiteriez être respectés par les autres, et comprenez que les grandes blessures de la psyché humaine surgissent aujourd’hui, tel un legs transmis par vos gènes, transmis comme une tache. Les blessures de vos ancêtres apparaissent maintenant à la lumière du jour, et il semble que la tâche de guérison qui vous attend vous dépasse, que vous ne disposez d’aucun baume ni d’antibiotiques contre les maladies de l’esprit à venir. Alors, n’oubliez pas ceci : vous êtes des créatures multidimensionnelles et, fréquemment, l’anomalie ne réside pas uniquement dans le corps physique mais également dans les plans astraux, ces mondes invisibles où des entités sont attachées à vous et où la possession et la fusion se produisent, le jour comme la nuit.

C’est vers la Grande Source d’Amour que vous êtes appelés. Lorsque la noirceur sera à son comble, juste avant l’aube, ouvrez les yeux et ne soyez pas effrayés par les hululements des chouettes et par les sons étranges que vous entendrez dans la nuit. Pénétrez dans ce territoire obscur et allumez une bougie afin d’apercevoir ce qui s’y trouve. Liez-vous à la Lumière, puis ouvrez votre cœur et sachez que l’esprit malade attend sa guérison.

Seule une prise de conscience de la façon dont vous avez été influencés et manipulés vous permettra d’oser vous prendre en charge. Vous avez tellement abdiqué vos propres pouvoirs que vous ne vous rendez pas compte à quel point vous êtes comme des zombies.

Les responsables de la situation critique dans laquelle vous vous trouvez estiment qu’ils sont infiniment meilleurs que vous ; cependant, leur noirceur leur crée d’immenses difficultés. Vous avez le pouvoir de guérir ces blessures également. Votre compassion et votre mansuétude doivent inclure une compréhension beaucoup plus large. Comprenez bien que la guérison doit se manifester en profondeur. Durant ce processus, vous allez découvrir votre pouvoir et, idéalement, guérir vos dirigeants blessés, car ils le sont véritablement.

Vous ferez face à des énergies diverses et de différentes natures en provenance des Cieux, mais les Reptiles seront votre épreuve la plus importante, car ce sont eux qui tirent les ficelles depuis les coulisses. Ils vous encouragent à suivre des rituels vides de sens et poussent les autres à faire de même. Si vous participez vous-mêmes à des rituels, faites en sorte de créer vos propres rites ou soyez certains que vous comprenez la situation de ceux que vous suivez.

Des signes inhabituels se produiront bientôt dans les Cieux : boules de lumière, comètes, mystérieuses lueurs, éclairs puissants et inattendus. Nous vous rappelons une fois encore que, sans l’obscurité, vous ne distingueriez pas ces jeux de lumière, et que les desseins cosmiques impliquent de nombreux plans.

Le contrôle des fréquences de vos pensées deviendra l’objectif majeur des puissances ténébreuses sur votre planète : Le contrôle de vos pensées sera considéré comme l’ultime bataille des ténèbres.

Vos dirigeants tentent de plus en plus de vous convaincre de votre situation de victime. Autrement, comment pourraient-ils vous dominer ? Dans le Grand Livre de la Vie et dans le Grand Livre de la Terre, il n’y a aucune victime ; il n’y a que ceux qui oublient qu’ils sont des créateurs, qui choisissent la peur, qui oublient l’amour et qui s’isolent. C’est toujours la même histoire, mais avec des acteurs différents. En fait, dans une perspective plus large, on s’aperçoit que la même histoire se répète, avec les mêmes acteurs, qui expérimentent tour à tour des rôles différents.

L’automatisation et la génétique sont, depuis quelques années, présentées par les adversaires de la Lumière comme l’unique solution et l’ultime espoir pour l’humanité. Le résultat est qu’actuellement, vos enfants sont comme hypnotisés ; ils vivent plongés dans une sorte de transe à travers différentes manipulations électroniques, et si la plupart d’entre eux semblent encore apparemment « normaux », les cellules de leurs cerveaux présentent déjà une altération qui se manifeste par un état de stupeur assez voisin des psychoses provoquées par certaines drogues. Cet endormissement progressif d’une partie de la jeunesse est pour nous un réel sujet de préoccupation. 

La nouvelle vie qui est sur le point d’être proposée à l’humanité est cependant merveilleuse, mais la plupart d’entre vous sont encore bien loin de se douter du potentiel qu’ils vont bientôt découvrir en eux-mêmes. Pour le moment, l’espèce humaine est encore génétiquement stressée, et toute la question est : serez-vous capables de purifier votre ADN ? Serez-vous en mesure de transmuter le choc de l’apparente montée en puissance de la haine sur cette planète ? L’effondrement des croyances et des valeurs est en marche, et du fait de l’intensification des énergies, ceux qui déclenchent des actes terribles et manipulent les foules pour en assurer la couverture, ne pourront bientôt plus contrôler cette mise en scène. Toutes les conditions sont à présent réunies pour que des scandales épouvantables soient révélés aux populations de la Terre et pour que chacun soit obligé de se poser la question : « Qu’est devenu notre monde ? Que s’est-il passé avec nos dirigeants ? Pourquoi en sommes-nous arrivés là ? » 

Eh bien, de notre point de vue, tout vient de ce que vous avez cessé d’apprécier les joies et les plaisirs simples et honnêtes. Cela peut vous paraître puéril, et même ridicule. Mais c’est peut-être la plus grande des vérités que nous voudrions vous faire partager. La gaieté, l’allégresse, le ravissement, l’hilarité et la jubilation sont des émotions qui provoquent des vibrations d’une grande pureté, et ce sont d’elles dont l’humanité a aujourd’hui le plus grand besoin. D’une manière ou d’une autre, vous parviendrez toujours à accumuler des expériences ou des connaissances, mais quand l’opportunité d’une joie simple se présente à vous, de grâce, ne la gaspillez plus ! 

Lorsque vont venir les grands bouleversements, et que vous serez confrontés à vous-même, aussi incongru que cela puisse vous paraître, rappelez-vous votre enfance. Remémorez-vous ces précieux instants de fraîcheur où vous gambadiez dans la joie et l’excitation, car ces instants sont toujours vivants ; ils peuvent vous stimuler et vous connecter aux énergies dont vous avez besoin. Vous êtes tous en contact régulier avec les lignes de temps d’autres réalités ; l’astuce consiste simplement à saisir ces lignes de force et à les utiliser pour se projeter au-delà. Vous êtes tous « naturellement » multidimensionnels, et il vous reste encore de nombreuses facettes de vous-mêmes à reconnaître, à explorer et à expérimenter. Il ne tient qu’à vous de devenir n’importe lequel de tous ces personnages que vous êtes, que vous avez été et que vous serez, car ils sont tous reliés ensemble. Votre conscience a la possibilité de travailler brillamment sur plusieurs plans à la fois et d’y accomplir différentes tâches dans l’harmonie. Un jour, vous réaliserez que ces octaves fréquentielles vous sont accessibles, et que vous pouvez très bien les utiliser tout en demeurant parfaitement vous-même. 

Il existe une approche dissociée, fragmentée, torturée de la puissance de l’esprit que d’autres utilisent pour essayer de vous contrôler. Mais le contrôle du mental peut aussi prendre un côté extraordinairement positif, à partir de l’instant où c’est vous-même qui décidez d’exercer ce contrôle ; votre esprit retrouve alors sa puissance et sa liberté. 

Tout au long de votre existence, de vos épreuves, de vos victoires, vous ne cessez de créer, de vous engager, de vous projeter dans ce que vous êtes amenés à entreprendre. Accepter d’être responsable est le meilleur moyen de vous restructurer vibratoirement. Nous enregistrons les probabilités, nous voyons les possibilités qui se présentent. Nous comprenons vos interrogations et nous comprenons aussi la souffrance de vos âmes et quel tribut important vous avez accepté de payer dans le drame cosmique qui se joue en ce moment-même. Nous vous aimons pour votre capacité à vous égarer dans les méandres de vos sentiments, tantôt absorbés par une étreinte amoureuse, tantôt cherchant à humer les délicates senteurs du printemps. Vous êtes des créatures vraiment touchantes ! 

Bientôt vous aurez vous aussi la possibilité de voir ce que nous voyons, et vous serez émerveillés de toutes vos découvertes. Mais auparavant vous devez faire confiance et accepter cette reconstruction de vos facultés de perception. Si cela peut vous aider d’avoir un cahier et de noter vos impressions, de manière à mieux comprendre ce que vous êtes en train d’expérimenter, alors, faites-le !

Souvenez-vous : vous êtes venus sur cette Terre en tant que pionniers d’un nouveau mode de perception. Toute l’énergie nécessaire est à votre disposition en abondance. Si vous croyez en la puissance de la pensée positive, vous renforcerez partout sa fréquence. Proclamez la puissance de l’esprit, utilisez votre esprit et soyez à son écoute. Ne comptez pas sur quiconque pour vous renseigner sur la réalité spirituelle. N’attendez pas que cela devienne un beau jour le grand titre de vos journaux télévisés. Vous devez simplement faire confiance, vous adapter et vous mettre à l’écoute de votre propre ligne de communication. Alors, vous recevrez les informations dont vous avez besoin et tout se passera bien.

Souvenez-vous que ceux qui refusent de s’éveiller nourrissent ceux qui les contrôlent. Nous n’avons pas à les juger, mais les choses se passent ainsi : à partir du moment où la conscience s’éveille, elle n’a plus besoin d’être manipulée. Revendiquez dès maintenant le droit de prendre possession de vous-même, car ce défi deviendra bientôt celui de toute l’humanité. Il ne s’agit pas d’être contre qui que ce soit ; mais si vous suivez le vieux chemin que certains vous montrent, alors vous serez confrontés à la tristesse, à la peur et au découragement. 

Recherchez le chemin qui apporte la joie et la sérénité ; vous y ferez des rencontres riches et palpitantes. Recevez l’énergie de ce que vous apprenez et faites confiance à la magie de l’existence, car elle est vraiment merveilleuse. Apportez au monde la preuve que le rôle que vous avez accepté de jouer il y a bien longtemps a maintenant été appris. Vous avez la finesse, vous avez la grâce et vous avez le style ; utilisez-les ! Votre vie est d’une grande valeur et vous devez en être persuadés. Pourquoi ne pas tomber amoureux de vous-même, puisque vous représentez un miracle de la nature, capable d’exprimer en pensées, en paroles et en actions l’une des formes les plus magnifiques et les plus achevées de la Création ?

Les bouleversements arrivent, mais la guérison est en marche, mes chers amis, ne l’oubliez jamais ! Vous avez en vous le pouvoir de guérir votre sang, de guérir votre peine et de découvrir la joie d’être enfin libres ! La période que vous vivez restera à jamais dans les archives de vos réincarnations comme la plus extraordinaire et la plus riche en possibilités. Un jour, dans le futur, vous vous en souviendrez et vous raconterez à d’autres la merveilleuse aventure qu’il vous aura été donné de vivre sur la Terre durant ces années de grande intensification énergétique et de révélation de la vie multidimensionnelle, de la vie divine. 

D’ores et déjà, vous voici placés par la Providence dans les bras de l’Intensité. Faites-en bon usage et cette Intensité vous conduira jusqu’à la véritable Connaissance et jusqu’à la véritable Liberté. 

Bon voyage, mes amis ! »

Transmis par Barbara J. Marciniak

Le Raz-de-Marée Galactique de Lumière

 

 

Le Raz-de-Marée Galactique de Lumière dans Les MESSAGERS de l'AUBE images-11La conscience s’éveille au sein des masses sur cette planète. La somme totale des événements s’insinue dans la réalité de chacun à mesure qu’ils s’accélèrent et se produisent. Ces événements sont orchestrés et conçus de façon à vous amener collectivement, en tant qu’espèce, à cette nouvelle octave d’expression de la Lumière. Cette infusion du raz-de-marée galactique de Lumière vient du futur à travers les portails que vous ouvrez sur ce plan terrestre à mesure que vous poursuivez votre cheminement et que vous vous réinventez à travers l’histoire que nous avons partagé avec vous. Les masses s’éveillent. Vous les voyez autour de vous et sentez les grondements sourds de la conscience, les changements internes de la Terre, qui marqueront véritablement le rite de passage de toute l’humanité.

Avec l’aide inestimable de nos guides, nous avons présenté à cette planète l’information qui nous semble pouvoir harmoniser nos buts et unir nos énergies. Nous avons le sentiment d’avoir donné à cette planète un message inspirant et concis, un message recelant des ondes de vérité. C’est un message qui réjouit — un message qui vise à attirer et à faire se révéler la partie du soi qui était cachée et en veilleuse. À notre avis, le matériel que nous avons partagé avec vous par le biais de ce livre aura pour effet d’éveiller en vous ce que vous savez. Vous pourrez ainsi mieux comprendre les différentes versions de votre illusoire réalité telle qu’on vous l’inculque et comprendre ce qu’est votre rôle dans tout cela ou ce qu’il peut être.

Chacun d’entre vous a été stimulé par nos messages incitant à la réflexion. Notre but était de vous faire cheminer et de vous faire sortir d’une certaine apathie, pas de vous rendre mal à l’aise. Vous vous mettez vous-mêmes mal à l’aise; nous vous encourageons à vous sentir à l’aise. Nous vous encourageons également à gravir en vous quelques « chaînes de montagne » de conscience: rendez-vous en de nouveaux lieux de bien-être et découvrez les vallées de l’éternelle jeunesse, de la perpétuelle vitalité et de l’expression de créativité sans fin. De nouveaux horizons de conscience se déploieront devant vous tout comme le raz-de-marée galactique de Lumière déferlant du futur.

Il est dans notre intention en livrant ce message final dans le chapitre 22, le dernier chapitre, de nous servir de la vibration du chiffre 22, un maître nombre. Ce nombre est associé avec l’implantation et la transmission dans cette version de la réalité physique d’un enseignement fondamental — un enseignement qui nécessite un encodage. Le message en question n’est pas formulé simplement avec des mots énoncés l’un à la suite de l’autre: il y a des couches superposées d’information dissimulées en ce livre par la méthode et la séquence utilisées. Des idées sont présentées, des controverses s’élèvent, des solutions sont suggérées, et l’inspiration chemine à travers tout ça, vous orientant toujours vers cet engagement final à être votre propre source d’inspiration.

Nous sommes d’avis que cette orchestration sur laquelle nous avons influé derrière la scène sera toute à votre avantage. Ce livre représente un processus de compréhension. Là où il semble y avoir eu du chaos et de la confusion, et là où il semble que les choses ont’ été brouillées, ce brouillage a engendré son propre ordre. Cet ordre est résumé dans cette présentation finale sous le sceau du 22.

Dans ce message final, nous nous adressons à l’âme et au coeur de chacun d’entre vous. Nous vous demandons d’entendre l’appel, de le reconnaître, et de vous avancer comme membre de la Famille de la Lumière. Ayez le courage tout au long de votre séjour sur cette planète de vivre cette Lumière et de la partager avec tous ceux et celles que vous rencontrez. Ceci ne veut pas dire de vous mettre à prêcher ou à vendre cette Lumière. Cela signifie de vivre la Lumière que vous savez être en vous, de découvrir en toute simplicité le but de votre existence, et d’ensemencer à nouveau ce lieu de vie qu’est la planète Terre en ce temps de transition de la plus haute importance.

Le processus consistant à passer à cette octave supérieure de compréhension — cette convergence de dimensions et de création d’un territoire nouveau — amènera tout le monde vers une plus grande compréhension de la mort. Votre Lumière sera indispensable. Votre Lumière représente ce que vous savez. De bien des façons, tant par sa conception que par des codes que vous avez été incapables de reconnaître, ce livre vous rappelle dans ces dernières pages que vous savez tout ce dont nous vous parlons et que ce savoir réside en vous. Le moment est venu pour vous de partager les découvertes et les miracles associés au fonctionnement d’un véhicule physique en ces temps de changement et de transition qui impliquent la mort du monde tel que vous le connaissez. Lorsqu’il y a une mort, il y a toujours une renaissance; quelque chose meurt et quelque chose de nouveau naît.

À mesure que cette planète s’approche de ces jours de grandes transformations, chacun de vous sera appelé à rayonner comme une colonne de Lumière. Vous montrerez le chemin en des temps où les gens seront désespérés parce que les voies du passé n’offriront plus de solutions et qu’elles ne seront plus applicables. Nous avons laissé entendre ou suggéré dans ce livre que la descente de la Lumière est en bonne partie responsable du chaos régnant sur cette planète. C’est pourquoi vos talents seront tellement essentiels au cours de ces temps difficiles. Vous ne pouvez vous défiler et vous cacher car il vous faut vous infiltrer à travers les communautés et apporter des manières d’être alternatives. Il vous faut partager vos croyances sur la possibilité de créer la réalité à l’aide de vos pensées et montrer aux autres comment c’est possible par la guérison et la création de nouveaux idéaux de civilisation et de coopération.

Au fil de l’écoulement des jours, les anciennes prophéties seront révélées à mesure qu’elles se réaliseront. Ces anciennes prophéties seront beaucoup plus éclatantes de vie et plus fidèles à elles-mêmes tandis qu’elles enseigneront à cette planète ses plus grandes leçons.

À mesure que vous évoluez, vous enrichissez vos connaissances et vous les partagez et les vivez. Votre capacité à contenir et exprimer la Lumière s’accroît sans cesse. De par ce processus, vous allez vous apercevoir au cours des quelques prochaines années que vous serez catapultés au-delà de la vitesse de la lumière avec ce que vous aurez appris. Les aptitudes, les talents et l’information qui viendront à vous sont simplement déjà en vous.

Nous vous rappellerons qu’il y a un raz-de-marée galactique de Lumière déferlant du futur vers votre planète et que son arrivée sera ressentie par les masses au cours de l’année 1993. Ce sera comme si le niveau de conscience montait d’un seul coup sur l’ensemble de la planète. Cette vague doit être gigantesque pour arriver à influer sur l’ensemble des masses qui sont enfermées dans la fréquence de contrôle. C’est grâce à la présence ici de millions de membres de la Famille de la Lumière créant comme vous un espace en leur corps pour recevoir ce raz-de-marée galactique, que cette infusion préliminaire du corps de Lumière pourra être retenue par toutes les masses de gens.

Le corps de Lumière est le corps qui rend possible la complète mutation de l’espèce. Il sera en mesure de concilier les réalités à travers le changement intentionnel de conscience d’une perspective à l’autre, un peu comme lorsque vous changez de chaîne de télévision. Le corps de Lumière contiendra toutes ces données encodées et sera capable de les déchiffrer à volonté. Il pourra communiquer autant au sein d’une même dimension qu’avec d’autres dimensions.

Rappelez-vous, la matière n’est rien d’autre que de la Lumière figée. Au fur et à mesure que vous édifiez votre corps de Lumière, vous permettez une réorganisation de la structure moléculaire — un relâchement de votre emprise sur certains aspects du matérialisme faisant en sorte que votre compréhension spirituelle puisse mieux s’harmoniser avec votre vie de tous les jours. L’édification du corps de Lumière permet à la matière moins dense de se manifester, donnant ainsi la possibilité à la Lumière de s’exprimer plus librement et de chercher à retourner sans entraves à sa source. Vous retrouvez de ce fait votre véritable nature et n’êtes plus autant figés dans la matière.

Enseignements de notre Famille de Lumière des Pléiades – BARBARA MARCINIAK – les messagers de l’aube

Guérison et ses méthodes

Guérison et ses méthodes dans KRYEON nous parle clochesDois-je consulter les médecins et prendre des médicaments de la pharmacie, pour me guérir ?

Dois-je utiliser des méthodes spirituelles ?

« Cher Kryeon, j’ai entendu dire que nous devons rester naturels et ne pas utiliser la science – sur la planète – pour la guérison. Il semble que si nous allons consulter un médecin, nous n’honorons pas Dieu. En outre, tu dis que nous pouvons nous guérir par la force de notre pensée ou de notre mental, n’est-ce pas ? Alors, pourquoi consulter un médecin, si nous pouvons guérir par nous-mêmes ? En plus de tout ça, mon médecin n’est pas illuminé. Il n’a aucune idée de nos « dons innés » et des besoins spirituels de mon corps physique. Que dois-je faire ? »

Tout d’abord, chers Êtres Humains, pourquoi voulez-vous mettre autant de choses dans des boîtes ? Vous demandez encore des oui ou des non comme réponses à des situations complexes qui sont dues à votre limitation 3-D, à la vision linéaire que vous appliquez sur presque tout. Essayez d’apprendre à penser en dehors de cette boîte 3-D. Regardez le titre de ce paragraphe. Il vous propose des choix, non pas un seul choix entre l’une ou l’autre des questions. Vous aviez peut-être pensé que vous ne pouviez pas faire faire plusieurs choix parmi les deux, car cela vous semblait dichotomique.

Parlons de logique spirituelle. Voici une réponse ou suggestion hypothétique : « N’allez pas consulter un médecin, puisque vous pouvez tout guérir avec votre mental ou votre esprit. » Ceci m’amène à vous poser quelques p’tites questions. Combien parmi vous peuvent – actuellement – tout guérir au moyen de leur esprit ? Même si vous êtes des anciennes âmes, pouvez-vous réellement le faire ? Savez-vous vraiment comment procéder ? Avez-vous des résultats concrets avec cette méthode ? Pouvez-vous éliminer les maladies et les déséquilibres chimiques, avec la force de votre pensée ou de votre volonté divine, en ce moment ?

Je vais vous parler d’une vérité, peu importe que vous choisissiez de la voir ou non. Vous n’êtes pas prêt pour ça ! Vous n’êtes pas encore prêts à assumer la tâche de la guérison complète en utilisant vos outils spirituels. Les Lémuriens le pouvaient, parce que les Pléiadiens leur avaient enseigné comment procéder ! Un jour viendra où votre ADN sera suffisamment développé pour ce faire. Vous pourrez quitter définitivement les produits des pharmacies et le monde médical, puisque votre énergie créatrice fonctionnera à 100 %. Vous l’avez vu chez les grands maîtres qui ont marché sur votre planète. Il s’agit de l’une des promesses de Dieu [de notre propre divinité intérieure], si vous me permettez cette expression.

Lorsque la Terre aura atteint le niveau d’ascension que vous attendez tant, ce sera possible, chers Êtres Humains. Avez-vous vu les nouvelles dernièrement ? Regardez par la fenêtre. Est-ce là où vous êtes maintenant ? Nous vous disons que l’énergie va dans cette direction, mais que vous n’êtes pas encore là.

Permettons que commence le processus d’apprentissage, pour ceux qui pensent qu’ils peuvent se guérir eux-mêmes. Beaucoup seront reconnaissants du fait que vous avez maintenant quelques-uns des cadeaux pour ce processus. Laissez-le commencer, mais ne pensez pas que, pour un instant, vous êtes arrivés à un endroit où tous les problèmes de santé peuvent être guéris avec votre propre pouvoir. Vous êtes les étudiants d’un grand processus qui sera éventuellement vôtre, si vous souhaitez commencer par le processus quantique qui consiste à parler à vos cellules. Quelques-uns auront du succès, alors que d’autres commenceront à planter les graines de ce processus.

Maintenant, je tiens à vous dire comment l’Esprit travaille, ainsi que les potentiels de ce qui va se passer dans les prochaines années. Nous allons donner de nouvelles inventions et connaissances scientifiques aux médecins de la planète. Ce seront des découvertes majeures au sujet du corps humain et des attributs quantiques qui s’y trouvent.

Regardez ce qui s’est déjà produit, car une partie de cette science vous a été donnée, et vous êtes réellement en train de l’utiliser. Imaginez une science médicale qui permettrait au cœur d’être transplanté, car celle que vous avez est parfois un échec. Bien sûr ! C’est une opération qui est faite de nombreuses fois par mois, sur cette planète. Avez-vous réalisé que cette information provient du créateur ? Elle n’a pas tombé de l’étagère d’une bibliothèque quelconque qui parle d’énergie noire ou de magie noire, qui doit être utilisée d’une manière maléfique.

Donc, si vous avez besoin d’un nouveau cœur, chers Phares de Lumière, devez-vous aller chez le médecin ou en créer un avec votre esprit ? Si vous avez l’impression qu’il vous manque encore des informations, des connaissances et de la pratique, vous devriez peut-être utiliser l’information de la Divinité-Créatrice qui est dans les mains des chirurgiens. En attendant, ceci va peut-être sauver votre vie en incarnation, et créer une situation où pourrez continuer de diffuser votre lumière sur la planète Terre. Voyez-vous ce que nous disons ?

Vous pouvez également modifier les médicaments des pharmacies [drug stores], et commencer un processus qui est spectaculaire dans sa conception, mais pas très 3-D. Je vous invite à commencer à utiliser ce que j’appellerais le principe homéopathique, avec les drogues principales des pharmacies, afin de modifier votre chimie pour qu’elle puisse vivre en meilleure santé et plus longtemps. Vous pensez peut-être que vous n’avez pas le choix. Vous pourriez dire : « C’est ce qui me tient en vie. Puisque je n’ai pas encore la capacité de le faire avec ma propre conscience, je n’ai pas le choix. »

Dans cette nouvelle énergie, il y a autre chose que vous pouvez essayer, si vous êtes dans cette catégorie. Procédez de manière réfléchie et pas à pas, avec intelligence, bon sens et logique. Voici le défi. Le principe de l’homéopathie, c’est qu’une teinture presque invisible – d’une substance – est ingérée et vue par votre « sens ou don inné ». Celui-ci « voit » ce que vous essayez de faire, et il répond en s’ajustant à la chimie du corps. Par conséquent, vous pourriez dire que vous envoyez un « signal d’équilibre » à votre corps physique. Cette teinture n’est pas assez forte et pas suffisante pour affecter la chimie de vos corps physiques, mais elle a quand même un effet bénéfique. Elle agit !
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hom%C3%A9opathie

Le corps (inné) voit ce que vous essayez de faire et il coopère. Dans un sens, vous pourriez dire que le corps se guérit par lui-même, parce que vous étiez en mesure de lui donner des instructions à travers la substance homéopathique qui lui dit ce qu’il doit faire. Si c’est le cas, alors, pourquoi ne pas lui dire quoi faire avec la « drogue » qui est parfois contenue dans les médicaments des « magasins de drogue » [drug stores], des pharmacies ? Pourquoi ne pas commencer par le commencement ? Pourquoi ne pas réduire le dosage, et ne pas commencer à parler à vos cellules, afin de voir ce qu’il va se passer ? Si vous ne réussissez pas, vous pouvez toujours revenir au dosage initial. Au fil du temps, vous serez peut-être étonnés par les petits succès qui se sont accumulés.

Avec le temps et la pratique, vous pourriez être en mesure de réduire de 75 % la dose recommandée ou initiale. C’est le principe de l’homéopathie, car elle vous permet de garder le but de la drogue, mais de le réduire à une fraction de la dose commune à la 3-D. Vous absorbez encore des médicaments, sauf que, maintenant, vous faites de la signalisation à la chimie de votre corps physique. Ce signal est envoyé, et le corps coopère. Donc, vous réduisez les possibilités d’effets secondaires.

Lorsque vient le grand système de l’Esprit, vous ne pouvez pas le mettre dans des boîtes à oui ou à non. Cependant, vous pouvez utiliser la logique spirituelle, afin de voir les inventions et processus divins de la Force Créatrice, de vos Divinités Intérieures, sur cette planète. Vous pouvez accepter la chirurgie et les prescriptions de médicaments, afin de sauver votre vie en incarnation. Ensuite, vous pouvez dire : « Dieu merci, puisque je me suis incarné sur une planète où ces choses sont maintenant possibles. » C’est un sujet compliqué, n’est-ce pas ? Il n’est pas facile d’enseigner ces choses aux Êtres Humains, alors que chacun est si différent. Toutefois, chacun de vous saura quoi faire, sur une base individuelle. Ne vous créez pas de tension au sujet de ce que vous devrez faire, car votre « sens inné » vous dira ce qui est approprié, si vous lui accordez votre attention.

Vous pouvez diffuser librement cette traduction, à condition que ce qui suit soit inclus et que la présentation ne soit pas modifiée.

Interprétation et traduction québécoise de ; Jean-M. Gobeil

Site : http://kryeon.forumactif.com/forum.htm

Soyez ce que vous êtes

 

Soyez ce que vous êtes dans ENSEIGNEMENTS de MAITREYA bouquets-anniv1-150x150« Soyez ce que vous êtes », déclare Maitreya, « ne vous placez pas dans le sillage de quelqu’un d’autre. Si vous pratiquez l’honnêteté du mental, la sincérité de l’esprit et le détachement, vous découvrirez votre Soi, vous me connaîtrez et connaîtrez le Seigneur. » Si vous vous placez dans le sillage des autres au lieu d’être vous-mêmes, vous perdez votre éclat. Vous ne pouvez plus refléter la lumière de l’individualité. Sans cette lumière, aucun progrès n’est possible.

Etre dans le sillage de quelqu’un consiste à copier, à imiter une autre personne ou à s’identifier à elle, en oubliant son propre Soi. Prenons l’exemple des stars de la musique pop. De nombreux fans tentent de s’habiller et de se comporter comme leurs idoles. Une telle attitude ne conduit ni au bonheur ni à la réalisation.

La tâche du Maître consiste à éveiller le Soi intérieur. Lorsqu’à votre tour vous connaissez le Soi, vous pouvez éveiller les autres. Eveiller un autre ne signifie pas projeter son ombre sur lui. Lorsque le Soi s’éveille, le développement se produit naturellement. La personne accomplit son propre destin et jouit des bénédictions du Seigneur. Le rythme de développement de chaque personne peut ainsi être respecté. C’est la raison pour laquelle Maitreya déclare: « Laissez le païen croire à la matière, car il ne peut y avoir de matière sans le Seigneur. » Ce qui importe, c’est d’établir une relation correcte entre le Soi, le mental, l’esprit et le corps.

« N’abandonnez pas le respect de vous-mêmes, ne livrez pas votre dignité aux autres. A partir du moment où vous vous abandonnez à un autre soi, vous devenez un « zombie ». Ne permettez pas même à une ombre de vous posséder. » Maitreya illustre cette explication comme suit: « Si la personnalité d’un homme « éclairé » s’appesantit sur un enfant qui n’est pas préparé, que se passe-t-il alors ? La personnalité de cet enfant s’éteint. Appliquez cela à de nombreux politiciens et à leurs enfants. Leurs enfants s’enlisent. Ils n’ont aucun sentiment de liberté et sont incapables de s’exprimer. Ne permettez donc à personne de projeter son ombre sur vous. Un Maître procure des expériences, mais ne projette pas son ombre. »

« Gardez un mental ouvert », enjoint Maitreya, appréciez la vie. Lorsque vous appréciez la vie, c’est comme si vous étiez assis sur une plage à regarder le vaste océan. Vous expérimentez alors en vous la sérénité, la tranquillité, le détachement. A ce moment-là, vous ne pensez pas à votre compte en banque. Personne ne vous fait de discours. Le cadeau de la vie fleurit alors en vous. Expérimentez cela et vous prendrez conscience que vous êtes quelqu’un d’unique. Vous êtes unique dans cette création.

Quoi que vous fassiez dans la vie, enseigne Maitreya, pratiquez le détachement et vous trouverez l’équilibre. Vous ferez l’expérience des forces de la vie traversant votre mental, votre esprit et votre corps, sans que vous soyez possédés par elles. « Lorsque vous pratiquez ce détachement, le « troisième oeil » s’ouvre et vous pouvez ressentir ce qui se passe autour de vous et prévoir les événements. » Cet état est la destinée et l’aboutissement de l’évolution de chacun.

Le détachement est la méthode par laquelle l’homme cesse de s’identifier au corps (à l’aspect matériel), au mental (à la pensée) et à l’esprit (au pouvoir ou à l’énergie), et en vient ainsi à connaître et être le Soi véritable.

Le Soi n’a pas de limite. La conscience non plus. Le mental, l’esprit et le corps, par contre, ont un commencement et une fin. Les lois de la création se trouvent dans le mental. L’énergie universelle se situe dans l’esprit et le centre de la matérialisation de la création réside dans le corps physique. Grâce au détachement, le Soi fait l’expérience des prodiges du mental, de l’esprit et du corps, mais ne s’attache pas aux pouvoirs miraculeux dont ces trois véhicules sont capables.

En fait, lorsque le Soi observe les pouvoirs de Dieu, c’est le détachement qui sauve le Soi, en l’aidant à ne pas être emprisonné par les liens de la vie.

Cependant, si vous ne pouvez vous reconnaître dans le Soi, vous risquez de vous attacher au corps, au mental ou à l’esprit. Si vous êtes attachés au corps, vous vous apercevrez qu’il n’existe aucune fin, ni aux désirs matériels ni aux assouvissements sensuels. L’avidité grandit, la recherche se poursuit et la satisfaction vous échappe toujours. Lorsque vous êtes détachés, le Soi expérimente ces pouvoirs et permet la réalisation du dessein divin. Posséder ce n’est pas seulement mal utiliser, c’est aussi mal orienter et s’interposer.

Les véritables guérisseurs spirituels, par exemple, permettent au Seigneur de travailler par leur intermédiaire, mais restent détachés à la fois de la cause (la volonté du Seigneur) et de l’effet (la guérison d’un individu particulier). C’est la raison pour laquelle il est important de rester détaché à la fois du succès et de l’échec. Certains sont guéris, d’autres ne le sont pas. Si vous ne réclamez rien pour vous-mêmes, l’orgueil ne peut s’épanouir et tout est alors orienté selon la loi spirituelle. Ce n’est pas vous qui guérissez, c’est le Seigneur qui guérit. Le Soi connaît ce principe. Pratiquez avec détachement et laissez au Seigneur la charge des conséquences.

Apprendre le détachement est tout un art. En restant détaché, le scientifique apprendra les lois de la physique et de la chimie (les lois de la création) et les appliquera, créant ces choses qui constituent l’oeuvre de Dieu. L’artiste, en restant détaché, sera à même de décrire Dieu à travers ses propres expériences.

Nous sommes tous des observateurs de cette vaste création. Si nous observons avec un sens puissant du détachement, nous y découvrirons la beauté, l’équilibre et l’harmonie.

Etre honnête, sincère et détaché, permet d’expérimenter l’unité avec Dieu. Toutefois, trop souvent cette unité est perçue comme un isolement, c’est-à-dire comme quelque chose de redoutable. Cependant, ce sentiment d’isolement, de solitude, est l’apparence cachée de la bénédiction suprême, déclare Maitreya, car il montre que la personne approche de l’unité avec le Seigneur.

Le détachement est la plus puissante « drogue » qui soit. Il est tellement efficace qu’il immunise le Soi contre les opérations et les actes du mental, de l’esprit et du corps. Il n’y a pas de salut sans détachement.

Même un voleur peut expérimenter les prises de conscience engendrées par le détachement. Si un voleur vient vous voir, affirme Maitreya, ne prêchez pas. Cela ne sera d’aucune efficacité. Apprenez-lui à être honnête dans ce qu’il fait. Il acquerra peu à peu le détachement. Le détachement permet de mieux comprendre les mystères de la vie. Grâce au détachement, le voleur se rendra finalement compte que son mental réagit à une forme-pensée particulière.

(Extrait tiré du livre de B. Creme, La Mission de Maitreya – tome 2)

La perception du bien et du mal

 

 GIFS  OISEAUX TOUTE SORTEVous avez une étrange perception du bien et du mal, car elle est soumise à la tridimensionnalité et elle vous enferme dans une mythologie que vous croyez réelle. Vous pensez que ce qui est bon relève de Dieu et que ce qui est mauvais appartient à une autre entité, du nom de Satan. Pourtant selon vos croyances, tous deux sont des êtres surnaturels voulant s’approprier, dans un éternel combat, quelque chose que vous possédez.

 Au sien de ce combat entre l’obscurité et la lumière se trouve la majeure partie du l’humanité, Dieu et Satan se disputant l’âme de chacun. Aussi étrange que cela puisse sembler dans le contexte de ce combat, l’humain est considéré comme sans valeur, ni dans le péché, et il sera éliminé à moins que n’apparaisse une forme de Dieu connue uniquement de ceux qui administrent cette mythologie ; le plus étrange, c’est que cette bataille pour l’âme de l’humain est très intense dans cette histoire. Est-il sensé que les forces du bien et du mal se combattent pour obtenir l’âme d’humains sans valeur ? Non. Par conséquent, même cette dichotomie indique que l’humain est précieux pour Dieu et pour Satan.

 Comme out cela est commode ! ça explique tellement de choses ! Ainsi, vous êtes tous dispensés de la responsabilité de créer vous-mêmes la lumière ou l’obscurité. Vous êtes simplement supposés vous demander qui « vous » gagnera. Et si la plus profonde obscurité existant sur cette plante, le pire mal que vous puissiez imaginer, l’occulte surnaturel, était créé et entretenu par l’humain ? Et s’il n’y avait pas de diable, pas de Satan, mais uniquement vous ? Cela vous dérangerait-il ?

 Et si la plus pure lumière existant sur cette planète était également créée et entretenue par vous ? Et si le plus merveilleux pouvoir de guérison sur terre venait de l’intérieur et non de l’extérieur ? Eh bien, je vous le dis : c’est le cas. Ce que je viens de vous expliquer, c’est que l’humain a le pouvoir de devenir tout ce qu’il désire être ; il possède des aptitudes surnaturelle ainsi que le libre arbitre.

 Dans l’énergie plus obscure du passé, les choses de basse vibration se développaient et se maintenaient facilement. Mais à présent, la lumière commence à apparaître et elle les brûle de vérité. Ces choses ont moins d’occasions de se développer et de demeurer, tandis qu’il y a beaucoup plus d’occasions pour les maîtres d’émerger et pour la lumière, d’apparaître. Je vous dis la vérité et, ce faisant, je vous redonne la responsabilité du bien et du mal. Dans quelle direction désirez-vous qu’aillent vos vibrations ? Quel genre d’énergie désirez-vous voir régner dans votre famille et sur votre lieu de travail ? Vous seuls décidez dans quelle mesure l’énergie de votre âme sera obscure ou lumineuse. Cela relève du libre arbitre. 

Plusieurs en doutent : « Si nous sommes des anges déguisés en humains, aucun système ne peut nous amener à créer le mal et à entrer dans l’obscurité. C’est tout simplement insensé, Kryeon ; Des anges ne peuvent pas faire ça ». Vous oubliez que, dans votre mythologie, un ange déchoit mystérieusement pour devenir Lucifer ou Satan, le maître des ténèbres. Vous voyez ? Ce système existe même dans vos histoires. Les métaphores de votre histoire spirituelle en sont l’illustration, mais vous les prenez au pied de la lettre au lieu de comprendre qu’il s’agit de votre propre potentiel. Comprenez-vous que vous pouvez choisir de développer l’un ou l’autre ? Et que c’est le cas ? Mais la maîtrise inscrite dans votre ADN vous éveille soudainement à ce qui s’en vient sur la planète, une époque d’éveil e t de renaissance.

 Comment y parviendrez-vous ? Comment modifierez-vous votre propre ADN ? Nous vous l’avons répété souvent ; il n’y a aucune étape à suivre. Il s’agit d’un puzzle interdimensionnel. Il n’y a pas de méthode. Vous désirez une méthode empirique qui vous indiquerait  des étapes précises à suivre dans un système linéaire. Vous volez une méthode générale et claire, mais elle est différente pour chaque être humain. Où vous situez-vous dans cette séquence d’événements ? Certains sont prêts alors que d’autres s’éveillent à peine. Certains ont besoin de temps pour y réfléchir alors que d’autres sont prêts à plonger immédiatement. Vous voulez en savoir plus ? « Kryeon, dites-nous au moins quoi faire en premier ! ». Vous pouvez le lire et l’entendre. Depuis dix-huit ans, le même message vous est répété sans cesse par cette entité que vous appelez Kryeon. Nous ne nous lasserons jamais de vous fournir cette précieuse information : commencez par nourrir l’intention, puis la porte s’ouvrira. C’est ensuite que ce sera difficile.

 

Série Kryeon – La Levée du Voile – L’apocalypse de la nouvelle énergie – Canalisé par Lee Carroll – Tome IX. Page 265 – éditions Ariane.

2ème rayon (Kuthumi)

 

Puisse le rayon éclairant de sagesse et d’amour descendre sur vos cœurs et générer un printemps d’éveil, de grâce et de joie divine créant un anneau de lumière fraternelle en vous et autour de vous, et dans l’humanité entière.

Je suis Maître Kuthumi, de Shamballa. J’ai l’honneur de m’adresser à vous, chères consciences divines à la recherche de leur lien avec la Puissance créatrice de l’évolution. Je suis le directeur du deuxième rayon, où les Idées cosmiques sont projetées afin d’activer et de potentialiser la puissance créatrice de la Force mentale supérieur. Aujourd’hui, si vous le permettez, je développerai plus en profondeur l’aspect du pouvoir transformateur de ce rayon pour que vous puissiez l’utiliser dans le cadre des énergies du Verseau.

2ème rayon (Kuthumi) dans CITE INTRATERRESTRE 320px-SulphurCrystal

Ce rayon solaire jaune représente les attributs de l’amour divin, de l’éveil et de la paix. Il correspond à l’omniscience et à la compréhension spirituelle qui laisse entrevoir les mondes archétypaux de l’évolution cosmique ; les caractéristiques de ce rayon vous permettront de mieux connaître Dieu par le biais du mécanisme cosmique de l’évolution. C’est par cette flamme solaire que vous intégrez d’autres ondes de particules subatomiques qui activent les sphères mentales où se trouvent les registres de connexion divine.

 Ce rayon est relié à votre troisième chakra. Il déploie une énergie magnétique destinée à déclencher différents stimuli dont la force intérieure, le tempérament, la productivité et l’instinct de défense. Les polarités de cohésion/séparation apparaissent grâce à l’énergie magnétique de ce rayon. Par la force intérieure, vous pouvez transcender les blocages psycho-émotionnels qui activent l’énergie résiduelle des strates où sont emmagasinées vos vies passées. Cette force intérieure est le propulseur de l’évolution qui vous incite à transmuer les schémas comportementaux discordants. Pourquoi des schémas discordants prennent-ils place ? ce sont les conséquences de perception et interprétation fausses de la réalité dans le cadre de l’évolution cosmique.

 Voici ce qui se passe exactement. Lorsque vous interagissez avec le cadre duel et la relativité évolutive, les schémas sont inversés et créent des noyaux d’énergie toxique qui éclipsent votre vision transcendante. C’est alors que les chakras inversent leur fonction et produisent de l’énergie qui appelle des activités de survie instinctive. Mais quand vous employez l’énergie du deuxième rayon, une conversion et une équilibration du troisième chakra relié à votre corps émotionnel ont lieu, et vos émotions sont alors canalisées vers les sphères supérieures de lumière. Ce rayon vous pousse vers l’ascension, soit à l’union avec Dieu, par la force divine où circulent la pensée, l’harmonie et l’action solidaire avec le cosmos.

 L’éveil est un état de conscience découlant d’un lien profond et d’une fusion avec votre Essence divine qui transmutent les structures de vos corps inférieurs et les baignent d’une lumière équilibrante, de résonnance et d’harmonie. Quel est l’effet de cet éveil ? L’esprit cesse de servir de système de sélection et d’acceptation des données émotionnelles, pour générer un sentiment d’amour et de paix. Cet amour et cette paix sont le pont qui vous relie à Dieu. Lorsque vous êtes incapable de ressentir la liberté de la créativité infinie qui fait naître l’amour divin du Créateur, vous ressentez la frustration, la peur, la satiété et la paresse.

 Au moyen de ce rayon, il vous est possible d’équilibrer les archétypes qui ont trait à la rébellion, à l’émotion, à la souffrance, à la transformation et à la protection. Et c’est alors que vous entreprenez votre périple vers la lumière de l’accomplissement de soi à travers l’intégration positive des facettes de l’obscurité. Lorsque vous appliquez le rayon solaire jaune à l’archétype de la rébellion, la guérison et l’équilibration ressortent dans l’attitude nouvelle de ne dépendre ni de quelqu’un ni de quelque chose, en projetant votre abandon à la divine volonté de l’Amour inconditionnel.

 Quand ce deuxième rayon est appliqué à l’émotion, il est équilibré et l’on cesse de souffrir pour les autres ou pour soi car un sentiment d’égalité s’installe. Quand ce rayon solaire est appliqué à l’archétype de la souffrance, une attitude d’analyse impartiale et d’objectivité est adoptée et la douleur n’est plus ressentie ; lorsqu’il est appliqué à l’archétype de la transformation, il est équilibré par la collaboration, et l’on cesse d’être compétitif. Appliqué à l’archétype de la protection, il est équilibré par l’humilité, et la personne renonce au dogmatisme et l’autorité.

220px-Triangular_prism dans CITE INTRATERRESTRE

 Grâce au deuxième rayon, vous arrivez en somme à la phase d’accomplissement de soi, qui est le but de la maîtrise ou de l’ascension spirituelle où vous transcendez la dualité et tous ses effets nocifs. La démarche à suivre avec le rayon solaire est identique à celle décrite par Maître El Morya pour l’invocation du premier rayon, son activation et le fait de lui donner forme. Mais d’abord, je dois également expliquer la figure géométrique représentée par ce rayon. Il s’agit d’un pentaèdre, et sa fréquence sonore est AGAARH. Si vous désirez que les qualités de ce rayon se manifestent, vous devez vous visualiser dans le pentaèdre solaire jaune qui tourne vers la droite, tout en récitant sa fréquence sonore. Puis, visualisez sur votre chakra frontal tout ce que vous voulez transmuter et équilibrer pendant que vous visualisez des points de lumière jaune infinis qui agissent sur votre troisième chakra, et déclarez : 

Au nom de la Flamme maîtresse de Transmutation, je déclare la guérison des mauvais archétypes, laquelle établira un lien avec mon Etre supérieur, assurant ainsi mon élévation. 

Rappelez-vous : avant de travailler avec les rayons, vous devez procéder à la cérémonie de protection et de purification déjà expliquée par El Morya (1ER rayon).

Maintenant, passons aux trois phases du travail avec le deuxième rayon.

Tout d’abord, visualisez une sphère bleue céleste renfermant un pentaèdre solaire dans lequel vous êtes, et répétez Agaaaarrrrhhhh … pendant cinq minutes. Puis visualisez dans votre chakra frontal ce que vous voulez transmuter et équilibrer, et couvrez-le des points de lumière jaune, tout en récitant ceci : 

J’invoque le pouvoir d’équilibration et de transmutation du deuxième rayon, et j’installe les archétypes de guérison de lumière afin que l’élévation de mon être soit favorisée par la sagesse et l’action harmonique. 

Ensuite, visualisez un torrent de points de lumière solaire jaune atteignant ce que vous voulez équilibrer et transmuter. Puis, passez à la phase d’activation et couvrez tout cela de points de lumière d’un rubis doré en déclarant ceci : 

Puisse la Flamme dorée de l’Eveil activer mes sphères mentales afin que l’amour, la paix et le discernement circulent en libérant mes actions, mes pensées et mes désirs des schémas discordants de l’ego

Le temps de l’activation est d’au moins cinq minutes, mais vous pouvez toujours l’augmenter, selon votre ressenti. Pour la dernière phase de manifestation, aussi d’une durée de cinq minutes, couvrez ce que vous voulez transmuter de points de lumière d’un blanc cristal, tout en déclarant ceci : 

Que les archétypes déformés se diluent grâce au pouvoir créateur de la présence cosmique, installant une forme harmonieuse dans ma vie pour que l’éveil et la transformation puissent circuler et être le canal de connexion avec la Puissance créative de Dieu. 

La durée totale de cette méditation est de 45 minutes. Continuer de la sorte jusqu’à ce que vous ayez transformé les aspects de votre évolution et intégré les nouveaux schémas d’évolution. Cette méthode est simple, mais puissante, en fonction des besoins d’évolution durant la période de transition vibratoire dans laquelle vous vous trouvez. 

Rappelez-vous : les moyens ne constituent pas le but, mais la voie qui mène à la fin du parcours. Autrement, vous demeurerez ancré dans la routine qui vous détournera de l’objectif visé. 

Je suis avec vous tous et je vivre dans l’Octave maîtresse d’Amour. Maitre Kuthumi surveille tous ceux qui sont à la recherche d’une profonde transformation et communion avec Dieu. 

Messages de la Cité de Lumière des Intraterrestres, canalisés par Ramathis-Mam aux Editions Ariane aux Editions Ariane – page 152.

7ème rayon (Saint Germain)

 

7ème rayon (Saint Germain) dans CITE INTRATERRESTRE 220px-Pluma-azulDe la part des mondes des Sphères divines, que la présence immortelle du Je Suis, la Science spirituelle de la Vie, active la pulsation lumineuse de transmutation du rayon violet dans votre vie.

 Je suis Maître Saint-Germain et je dirige les travailleurs de lumière planétaires dans ce cycle de transition du troisième millénaire. Comme vous le savez, mes enseignements des dernières décennies étaient centrés sur l’impulsion et l’activation de la présence JE SUIS, qui n’est que la manifestation de la puissance de Dieu en action. Par ce mécanisme d’évolution, vous pouvez accélérer le processus de transmutations spirituelles qui vous reliera au point de liberté spirituelle pour lequel vous avez été programmés. Comprenez que nos approches sont des alchimies évolutives destinées à accélérer et à faciliter votre parcours. C’est pourquoi le stratagème de manifestation des Forces lumineuses divines est le pouvoir créatif de Dieu à travers le monde divin et dynamisé. 

Vous êtes à présent dans un plan intermédiaire d’évolution qui exige l’élévation et l’ouverture du nouveau portail vibratoire pyramidal de la quatrième dimension. Votre évolution est incluse dans le plan vibratoire de reconversion qui vous permettra d’installer la fréquence cosmique d’un ordre pyramidal supérieur. De ce fait il est impératif que vous utilisiez et activez les codes vibratoires que nous vous donnons. C’est là que l’effet lumineux des flammes ou rayons cosmiques des maîtres ascensionnés entre en jeu. 

Le septième rayon, ou flamme violette, est caractérisée par les attributs de transmutation, de pardon, de compassion, de miséricorde et de libération. Ce rayon a le pouvoir de diluer et de transmuter l’énergie que vous avez émise dans une fréquence discordante par rapport à son état naturel de résonance avec le plan divin de l’évolution. Les gens intéressés à purger leur vie et à reconstruire les archétypes évolutifs de la lumière en vue d’élever leur statut évolutif peuvent recourir au pouvoir spirituel-scientifique du rayon violet. Vous êtes la représentation symbolique de l’énergie pure et immaculée de Dieu, et en tant qu’unités de conception divine il vous est nécessaire d’incorporer les paramètres d’harmonie, d’équilibre et de service divin qui doivent être admis dans les plans de la perfection éternelle. 

La flamme violette a le pouvoir de transmuter et de diluer les schémas karmiques et les attitudes discordantes des humains. Son pouvoir spirituel alchimique est si puissant qu’il pourrait complètement détruire les codes d’évolution déformés, chaotiques et rétrogrades. Grâce à cette flamme, il est possible de dissoudre les causes et effets du karma dont vous devez faire l’expérience et, par conséquent, d’accélérer l’ascension vers les plans de Lumière-conscience supérieure. Avec le pouvoir du rayon violet, vous entrez dans un état de conscience transcendante, car cet état dirige l’évolution cosmique. Grâce au septième rayon, vous êtes chacun conscient de votre tâche en tant qu’initié. La voie de l’ascension commence à partir de la plate-forme de maîtrise, où elle crée une spirale de perfection divine dans votre évolution. Cela vous mènera au prochain statut de connaissance, celui d’être un coparticipant de telle sorte que la grâce divine pourra ainsi créer un sentiment du devoir dans son parcours vers l’ascension. Lorsque vous ressentez de la miséricorde, le complexe d’infériorité est conquis par la sobriété et la force spirituelle alors que vous éveillez votre potentiel divin de perfection spirituelle. C’est l’état de l’altruisme personnel qui pardonne les erreurs et démontre une générosité et une aide compatissante aux autres. 

A cause des codes rétrogrades insérés depuis les mondes d’involution par les Seigneurs de la dualité, l’humanité a toujours servi les puissances économiques, religieuses et politiques. Une fois atteinte la reconstruction du schéma correct, l’égalité apparaît en tant qu’expression de miséricorde du rayon violet. 

Le dernier état d’initiation a lieu lorsque vous êtes capable de conquérir le sentiment d’impuissance et de le remplacer par l’amour inconditionnel envers soi, les autres et l’univers. Ensuite, entrez dans les divins archétypes, d’humilité, où vous sacrifiez l’intérêt personnel aux besoins transpersonnels. Cela exige beaucoup d’altruisme et d’abandon désintéressé, ce qui n’est en fait que la conséquence de la compassion générée par l’usage du rayon violet. A ce moment-là, cette puissante flamme cosmique fera descendre la présence JE SUIS dans toute sa splendeur et son pouvoir, montrant la maîtrise sur votre vie ; c’est la fin du parcours de l’initié qui vous projettera dans l’ascension vers les mondes de la Conscience lumineuse des Seigneurs des cocréateurs des galaxies. 

Ce rayon est relié à votre septième chakra, qui engendre une énergie vibrante en vue d’exprimer la volonté et la spiritualité qui représentent la sublimation de toutes les caractéristiques évolutives des autres chakras. Dès lors, vous pouvez percevoir le Soi comme une entité multidimensionnelle et mutante qui cherche à atteindre l’ascension et la maîtrise afin de se relier à la Source primordiale de Lumière-conscience infinie. 

archange_violet dans CITE INTRATERRESTRE

La forme géométrique du rayon violet est une sphère qui renferme une étoile à neuf pointes symbolisant le parcours d’initiation vers l’origine divine. Sa fréquence sonore est IZCOARH. Les mondes angéliques reliés à ce rayon sont les archanges, sous la direction de Zadkiël, l’un des Seigneurs des Flammes de lumière et un membre du Grand Conseil cosmique. Avent de travailler avec cette flamme, vous devez bien sûr accomplir la cérémonie habituelle. Ensuite, visualiser-vous dans une sphère rubis doré qui tourne vers la droite pendant que vous récitez pendant cinq minutes : Izzzcoooo-aaaaarrrrhh… Puis, voyez tous les états dissonants d’évolution de votre septième chakra, et déclarez pendant cinq minutes :

Que la puissance irrésistible de ma présence JE SUIS s’exprime en tant qu’acte miséricordieux entourant à la fois l’humanité et la planète dans un cercle de lumière en transmutation.

 A présent, passez à la phase d’invocation du septième rayon. Visualisez-vous dans une sphère bleu saphir et récitez Izcoarth. Puis, visualisez dans le septième chakra, ou portail christique de projection cosmique, les attitudes dissonantes que vous souhaitez transformer, tout en déclarant pendant cinq minutes :

 Que la compassion qui émane de ma présence JE SUIS invoque le calice cosmique d’amour et le fasse descendre pour racheter et transmuter les énergies destructrices en moi

Vous êtes rendu à la phase d’activation. Visualisez des points de lumière violette infinis enveloppant a conduite discordante qui interfère avec votre croissance et votre transformation spirituelle, tout en répétant pendant cinq minutes : 

Que le pouvoir de transmutation de ma présence JE SUIS mette en action les archétypes de l’ascension spirituelle afin que la maîtrise et la vision spirituelle puissent activer les codes vibratoires de la quatrième dimension. 

Voilà enfin la phase de manifestation, qui est la synthèse du travail d’initié que vous devez accomplir en vue d’intégrer, d’activer et de transmuter les aspects évolutifs du septième rayon. Visualisez des points violets infinis qui pénètrent votre chakra couronne, lui donnant la couleur violette, et déclarez pendant cinq minutes : 

Je suis la manifestation divine et parfaite de ma Présence divine qui, en une spirale de guérison, me libère de toute négativité empêchant mon ascension spirituelle

Telle est la méthode spirituelle et cosmique du Grand pouvoir alchimique de transformation personnelle où le Soi essentiel émerge avec toute son abondance, sa joie et sa puissance divine. Derrière l’obscurité se cache le visage brillant de votre Présence divine qui, comme un observateur et un programmateur de votre évolution, cherche son lien avec Dieu. C’est la grâce que vous êtes en train de recevoir des maîtres ascensionnés. 

Même si nous vibrons dans les mondes des Sphères divines, nous gardons contact avec votre plan à travers votre désir spirituel de transformation. Par votre pratique et vos exemple nous démontrons  l’univers à quel point le compendium évolutif est uni. La pression évolutive s’intensifiera, mais ceux d’entre vous qui ont assumé la responsabilité de votre transformation recevront une inspiration à se transformer eux-mêmes en point de lumière spirituelle. 

Soyez les messagers et les symboles de la maîtrise évolutive que l’univers et la Hiérarchie Spirituelle ont choisis pour l’ascension cosmique planétaire. C’est là mon vœu et celui des autres maîtres. Chers travailleurs de la lumière, votre responsabilité est grande et vous pouvez l’exprimer par votre transformation et votre loyauté aux principes cosmiques d’évolution. 

Maître Saint Germain vous dit au revoir. 

Messages de la Cité de Lumière des Intraterrestres, canalisés par Ramathis-Mam aux Editions Ariane aux Editions Ariane – page 173.

Attributs de guérison

dauphinPlus Difficile – C’est la guérison – la guérison d’une maladie dans votre corps au point qu’elle ne réapparaîtra jamais plus. Jamais. Vous vivez dans un monde médical allopathique [NDT : Méthode de traitement qui emploie des médicaments produisant des effets contraires à ceux de la maladie à combattre, par opposition à l'homéopathie. Petit Larousse]. C’est dans la troisième dimension et cela agit linéairement. Si quelque chose est faux, vous le corrigez. Vous avez mis un pansement. Si ça ne marche pas, vous introduisez de la chimie, qui change les cellules, afin d’équilibrer le problème. C’est une question de cause à effet. C’est parfaitement compréhensible que vous fassiez ceci et il n’y a aucun jugement à ce sujet. 

Cependant, dans cette nouvelle énergie, vous pouvez commencer maintenant à vous guérir « inter-dimensionnellement ». Je vous donnerai cette information, mais elle est difficile. Vous devez être bien branchés intérieurement et légèrement hors de la 3-D. Écoutez, disons que vous souffrez d’un cancer. C’est une métaphore et une visualisation, uniquement comme exemple. Cela ne produira pas de cancer, car vous êtes consciemment dans un processus d’apprentissage spirituel et la lumière est là. Supposons que vous souhaitiez guérir cette maladie en vous. Vous réfléchissez, il y a un temps où vous avez attrapé la maladie ; il y a un temps où elle s’est aggravée ; il y a un temps où le corps vous a averti de sa présence. Votre cerveau l’a enregistré linéairement. Vous êtes en 3-D. Maintenant nous venons vous dire que vous pouvez la guérir avec une intention pure, inter-dimensionnelle. 

« L’intention pure? Cela ne peut pas être aussi facile que ça, Kryeon. L’intention pure? Non. Tu dois faire des choses à ce sujet. Tu dois passer par tout un protocole médical. » En effet! Vous le pouvez! Est-ce que Kryeon vous a dit de ne pas le faire? Peut-être que pour vous une guérison totale sera de combiner une guérison 3-D et une guérison inter-dimensionnelle? Peut-être que ce que je vous dis pourrait accélérer votre guérison allopathique de 50 pour cent ou plus? Qui vous a dit que ça devait être l’un ou l’autre? Les êtres humains aiment placer des boîtes de pensée autour de tout ce qu’ils font. 

Je veux vous montrer quelque chose. Je veux que vous me suiviez. Est-ce que vous êtes conscients que toute doctrine spirituelle sur la planète parle de changement grâce à l’intention pure? Chaque religion sur la planète vous donne la capacité d’être converti littéralement en l’espace de quelques minutes. Questionnez-les. La religion dans laquelle vous êtes nés, le dit « Christianisme ». Vous pouvez avoir une conversion instantanée. Vous pouvez transformer votre vie entière, si vous dites « oui » à Dieu. Si vous le souhaitez, vous pourriez aussi vous convertir à l’Islam. Vous pouvez prendre le nom du prophète et trouver en lui l’amour et la grandeur de Dieu. Demandez leur! L’expérience est profonde et c’est uniquement une question de décision de dire « oui » et d’agir en conséquence. 

Alors le travail 3-D commence, n’est-ce pas? Dans certaines religions, vous devez prendre d’autres engagements aussi. Vous grimpez des échelons, allez à école, priez d’une certaine manière, portez certains vêtements. Mais tout commence par une décision, qui en un instant vous affecte. Dans une de vos religions, vous pouvez, en tant que femme, prendre pour époux le Christ. Une décision, une cérémonie et tout change pour la vie. Donc, pourquoi est-ce que ça fonctionne bien dans ce cas, mais pas pour le temple sacré de votre propre corps? Pensez-y. L’intention pure a toujours été la réponse et la divinité dans vos cellules attend l’engagement. 

Visualisez. Vous avez une maladie. Maintenant vous allez l’éliminer. Dans un état inter-dimensionnel de pure intention, ce que vous voyez (visualisez) est votre structure cellulaire revenant au temps qui précédait la maladie! Vous comprenez? Pensez au-delà de la boîte tridimensionnelle. Vous faites la même chose que vous avez faite avec le ralentissement du vieillissement (facile), excepté que maintenant vous avez une preuve 3-D. C’est là ou ce n’est pas là. Cela va rendre les choses même plus difficiles, parce que maintenant vous vous inquiétez de savoir si vous l’avez fait ou pas. Vous êtes préoccupés de savoir si cela va revenir. En effet, souvent une inquiétude profonde indique que cette pure intention n’a jamais été émise. 

Oh chers Êtres humains, je veux vous dire que cette vraie, pure intention commencera à peindre cette voie ferrée. Elle va vous replacer au moment, avant que vous ne soyez malade, avant que toute chose ne soit arrivée. Littéralement, cela remet les aiguilles de cette horloge en arrière. Cela transmet à vos cellules que vous n’avez jamais eu aucun problème! Je vous ai dit que ce ne serait pas facile. C’est encore le paradoxe du temps. Vous vous souviendrez toujours du jour où vous vous êtes guéri et la maladie que vous aviez n’est jamais revenue. Nous savons qu’elle ne reviendra pas, parce que vous n’avez jamais été malade! Est-ce que vous comprenez le pouvoir de la guérison de l’être humain? Est-ce que vous comprenez ce qui est possible ici, en vous ramenant à une conscience avant que ces choses passées n’adviennent, avant que la maladie n’envahisse votre corps d’une manière inappropriée? 

Maintenant cela devient difficile, parce que vous êtes confrontés aux preuves du monde matériel et à un système allopathique pour tester une guérison inter-dimensionnelle. Ils vont vous indiquer les faits ; vous donner les pourcentages de ceux qui ont eu une rémission ou pas – tous les termes de l’allopathie. Laissez-les! Célébrez les résultats de leur diagnostic! Vous ne serez plus malade ; la maladie ne reviendra pas ; elle ne peut pas, parce que vous n’avez pas mis de Pansement sur elle. Vous ne l’avez jamais eue. La voie entière est rouge. C’est difficile, cher Être humain. 

Bénis sont ceux qui savent que c’est vrai, car ils sont nombreux. Les miracles, dont vous avez eu connaissance dans votre histoire spirituelle, n’ont jamais été remis en question. Les maladies ne sont jamais réapparues. La raison? Elles étaient juste les mêmes que celles dont il a été question. La différence? Le Maître intérieur l’a fait, au lieu d’un maître extérieur. 

Et le prochain sujet? Incroyable. Nous l’avons évoqué il y a deux ans et maintenant nous allons l’exposer. Mon partenaire (Kryeon parle à Lee), c’est la chose la plus difficile que tu aies jamais fait. Je vais te peindre ici une image. Cela ne signifie pas que tu la transmettras parfaitement, car tu as la même perspective 3-D que tout le monde. Mais la voici, nous la présenterons de la meilleure manière possible. 

Il y a une complexité incroyable dans ce que vous appelleriez le système, dans lequel les choses fonctionnent. Dans ce système, existent tous les potentiels de chaque être humain sur la planète. Il y a des systèmes dans les systèmes, que vous avez appelés « groupes karmiques ». Le groupe karmique est un groupe qui intervient et réagit réciproquement avec les autres, d’une certaine manière. Il n’est pas prédestiné, mais il est prédisposé. C’est-à-dire qu’il est fondé sur des potentiels et non sur un cadre de temps tridimensionnel invariable. C’est un vieux système et il vous a toujours accompagné. Il vous met en confrontation avec d’autres êtres humains pour créer des énergies, qui se manifestent pour résoudre des énergies, dans le but de commencer des énergies. C’est une des choses dont nous avons parlé, et qu’avec le libre arbitre vous êtes capable de défaire et d’annuler si vous le choisissez (Kryeon, La graduation des temps, Editions Ariane, 1996). Mais vous êtes arrivés ici de cette manière (vous êtes nés de cette manière). 

Quand vous arrivez, il y a aussi une complexité dans votre biologie, parce qu’une partie du karma spirituel est aussi reliée à la généalogie… la chimie physique de l’ADN. Maintenant le point est ceci : il existe des prédispositions établies dans vos gènes (crées par l’ADN), ce sont des faiblesses et propensions à la maladie. C’est totalement et complètement karmique. Une mère qui a une maladie a souvent eu une mère ayant la même maladie. Cette femme regarde ses enfants, sachant qu’ils risquent d’avoir la même maladie, et ainsi leurs enfants et leur descendance. Vous appelez ceci une tare génétique héréditaire. Cela crée une descendance avec des difficultés, défis, tristesse et peine. 

Ce que je vais vous dire, est ceci : Vous vous trouvez ici dans une énergie qui est magique et ceci grâce à l’intention pure. Écoutez-moi. Si vous avez une hérédité génétique et que vous êtes en train de vous guérir d’une grave maladie, écoutez comment le système fonctionne. La tare génétique qui a créé le problème dans le passé chez tous vos aïeux, disparaîtra en vous. Cependant, la tare génétique qui a créé tout cela et risque de se propager chez vos propres enfants, s’en ira de même. Votre ADN changera et spirituellement il influencera les prédispositions de vos enfants. Le cycle donc se terminera avec vous. 

Cela se heurte à la logique de tout ce qui vous a été enseigné. « Où est le libre arbitre de mes enfants, si je le change? » pourriez-vous rétorquer. Ce n’est pas ainsi. Vous devez comprendre ce qu’est l’énergie karmique ; vous devez comprendre ce qu’est le groupe familial ; vous devez comprendre pourquoi vous êtes ici ; vous devez comprendre beaucoup plus que ce que vous savez. L’action de l’un peut changer les attributs karmiques d’un grand nombre. De même que la lumière peut être créée par un seul être et éclairer une pièce entière remplie de personnes. Il n’est pas question de guérison des enfants, mais de changement de leur prédisposition karmique. Ce que vous faites à votre propre ADN envoie un signal aux leurs. Vous êtes tous connectés. Ne faites pas attention aux règles que vous pensez connaître. Écoutez. 

Il n’y a aucune vie passée. C’est une vie parallèle, existant sur une voie que vous venez juste de peindre en rouge avec la couleur du changement karmique et génétique. Quand vous faites cela, le groupe karmique entier que vous pouvez voir aussi comme cercles concentriques autour de vous, a également une voie rouge, en ce qui concerne ce gène. Bien que cela puisse sembler bizarre, vous êtes capable d’arrêter la progression karmique de la prochaine génération et de la suivante, grâce à ce que vous faites maintenant. Si vous avez déjà des enfants, ils seront débarrassés de cette prédisposition. 

Dans votre ADN, nous vous avons enseigné qu’il y a des aspects inter-dimensionnels. L’un d’eux est votre propre Archive Akashique et l’interaction du groupe actuel autour de vous. C’est ce que vous modifiez. Est-ce que cela fait une différence dans l’ADN? Pourrez-vous le voir? Pourrez-vous l’observer chimiquement? La réponse est oui. C’est le pouvoir. C’est la partie incroyable. Lorsque la science pourra mesurer la prédisposition génétique, ils le verront. 

Chandra, Hilton et Flex – 2011 – DEVENIR QUANTIQUE – Eveiller le grand potentiel Humain par Kryeon canalisé par Lee Carroll 

La conscience crée le pouvoir

gif coeur

Le premier attribut concernait l’égalité des hommes à leur naissance. 

Le deuxième expliquait qu’il n’existe pas de centre dimensionnel. Le troisième, lui, se rapport à une conscience centrale individuelle

Parlons maintenant de vous, en tant que membres de la famille et êtres humains. 

Certains d’entre vous demanderont peut-être : « Kryeon, dans quelle partie de mon corps cette graine spirituelle se trouve-t-elle ? Où se situe l’Ange doré en moi

Je vais répondre à cela. Il existe sous forme de conscience à la base de chaque molécule de la moindre cellule de votre corps. Votre biologie est spéciale. Votre partie spirituelle est étroitement associée à votre corps physique. Beaucoup d’entre vous commencent à découvrir où se trouve cet ange et ne seront pas surpris d’apprendre qu’il réside dans le code de leur ADN. Cela signifie, très chers, que le plan spirituel de votre existence est dans chacune de vos cellules. Une partie du code de votre ADN représente cette combinaison spéciale entre votre spiritualité et votre biologie. Il s’agit de l’essence même de votre dualité où se dissimule votre nature véritable. Tout ceci est fait à dessein – un dessein qui se manifeste chez celui qui écoute et lit ceci. 

Voici ce que vous devez savoir au sujet de votre biologie ; chacune de vos cellules possèdent, imprimé en elle, l’ensemble des données spirituelles. En d’autres termes, caque cellules renferme, stockées en elle, une conscience totale et la connaissance requise. Ceci va beaucoup plus loin que l’ancienne façon de penser selon laquelle vous êtes « ignorants jusqu’au jour où vous êtes illuminés » : ou qu’une énergie quelconque qui tombe un beau jour du ciel vous inonde de sa sagesse et vous transforme instantanément en une créature meilleure. Le centre (tel que vous souhaitez le voir) est situé au plus profond de vos cellules. Tous vos secrets – le plan détaillé de votre spiritualité, des couleurs qui vous appartiennent, de votre nom, de votre apparence et de la raison de votre présence ici – sont localisés dans chacune des cellules de votre corps. Dans chacune d’elles ! C’est exactement l’inverse de ce que certains d’entre vous pensaient jusqu’ici. Alors que cette révélation vous surprend et que vous revendiquez avec intention vos nouveaux dons, votre spiritualité s’élève. En réalité, cette information « secrète » vous est délivrée lentement et vous êtes à l’origine de ce processus. Est-il étonnant que nous déclarions que dans les « statuts de l’ascension », vous devez « prendre en compte votre biologie ? » C’est là où sont dissimulés les secrets. 

Ceci peut vous donner une vision complètement différente des miracles et de la guérison. Saviez-vous qu’aucune source extérieure n’est à l’origine de votre guérison ou des miracles que vous observer ? 

Aucune source extérieure. En fait, une révélation se produit grâce à l’équilibre et à la conscience – une unité globale qi vous guérit miraculeusement. Toutes les guérisons et les miracles proviennent de vous ! Ils émanent de l’essence même de vos cellules, comme par « magie ». Permettez-moi de définir cette « magie » : c’est le « Moi » intérieur sacré – la partie de vous-mêmes la plus élevée qui gère des concepts interdimensionnels, qui maîtrise les niveaux les plus complexes de la physique et de la biologie. C’est la partie de vous-mêmes qui crée la matière et qui connaît les plus grands secret de l’amour ; elle est capable d’accomplir des miracles au sein de votre organisme grâce à votre intention et à votre haut niveau de connaissance. Cette partie de vous-mêmes qui a toujours existé. Ainsi, toute prière pour que Dieu vous accord un miracle n’est, en réalité, qu’une demande que vous adresser à votre propre structure cellulaire. 

Certains nous ont demandé : « Où les guérisseurs interviennent-ils dans ce scénario ? Je parie qu’ils n’apprécient pas ce nouveau concept selon lequel notre pouvoir intérieur est à l’origine des miracles que nous observons« . 

En fait, ce concept n’est pas nouveau. Les guérisseurs authentiques vous diront qu’ils ne guérissent pas – en fait, ils équilibrent. Leur tâche consiste à aider les êtres humains à s’équilibrer eux-mêmes afin de réinstaurer leur santé. Par conséquent, la santé est créée par l’être humain, grâce au pouvoir spirituel interne de son « Moi » divin. Le guérisseur procure les méthodes, les moyens, le matériel, les produits et les informations nécessaires afin de permettre de retrouver l’équilibre. Pensez à ceci la prochaine fois que vous serez assis devant l’un d’eux. Il faut être deux pour guérir ! Les guérisseurs vous donnent le petit coup de pouce nécessaire pou vous aider. Tout d’abord, vous permettez à l’équilibre de s’instaurer, puis vous provoquez vous-mêmes la guérison ! Voilà qu’el est le pouvoir d’une intention pure. Que pensez-vous de cette révélation ? Peut-être devriez-vous examiner cette idée, car cela consoliderait votre action. L’amour que vous donnez au cours d’une telle cérémonie est un catalyseur énergétique ! 

Voulez-vous savoir comment la conscience manifeste son pouvoir au bénéfice de la planète ? Laissez-moi vous donner un exemple actuel. La conscience au niveau cellulaire se produit automatiquement lorsqu’on émet une intention pure et spirituelle. Cela ne devrait pas vous surprendre. Lorsqu’un être humain dit sincèrement : « Je veux en apprendre davantage sur moi-même et sur la raison de ma présence ici« , il devrait pouvoir entendre un grand bruissement d’ailes ! Aucune quête semblable à celle-ci n’existe. Aucune ! Vous êtes nombreux à savoir comment se phénomène se produit. Pour certains, cette quête s’effectue spontanément parce qu’ils se trouvent baignés d’une lumière spirituelle et que leur karma (les potentialités de leurs vies passées appliquées au cours de leur vie actuelle) est clair. Pour d’autres, cela ne se produit qu’après avoir touché le fond, spirituellement et physiquement, en raison des circonstances ou par la faute d’une autre personne. Dans un cas comme dans l’autre, cela ne se produit qu’à dessein et avec votre accord. Au cours des prochains enseignements (« Les tâches de la Famille »), nous expliquerons plus explicitement les « dons » qui vous sont offerts avec amour par les autres êtres humains, soit par leur action, soit, fréquemment, par leur mort. Il s’agit là de l’un des plus grands dons qui soient. 

Lorsque les êtres humains acceptent de devenir plus conscients de leur existence, ils utilisent une intention pure. Celle-ci représente le catalyseur indispensable à une transformation d’énergie. Peut-être pensez-vous que cette énergie ne concerne que vous-mêmes et les entités qui vous entourent, comme nous l’avons déclaré au cours de channelings précédents. En réalité, cette énergie est libérée de différentes façons et votre planète est particulièrement touchée par ce phénomène. Nous avons déjà parlé de l’équilibre des énergies et de leur transfert grâce à l’illumination personnelle. Devinez pourquoi votre planète est soudainement plus active et moins prévisible que d’habitude ? Pourquoi les champs magnétiques se déplacent ? Pourquoi les potentialités dont je vous ai parlé, il y a même de cela huit ans, sont maintenant en vigueur ? Parce que vous avez transformé la Terre

La simple prise de conscience de votre « Moi » spirituel a fini par provoquer le bouleversement planétaire nécessaire pour atteindre la vision d’une terre illuminée. Avez-vous récemment constaté des changes dans le comportement de vos politiciens ? Ne vous avions-nous pas conseillé d’y prêter attention ? Ne vous avions-nous pas annoncé qu’un aspect de la transformation de la conscience humaine résulterait dans la demande qu’il n’y ait plus de secret.  Et que dire de votre économie et des efforts collectifs en vue de rétablir de plus en plus un équilibre mondial ? 

Nous vous avions annoncé toutes ces choses, et aujourd’hui, elles sont là

 Kryeon, canalisé par Lee Carroll 

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...