VOTRE EPINE DORSALE SPIRITUELLE : LES CHAKRAS

 

yoga-chakras

Si l’on n’est pas soi-même un sage ou un saint, a dit un jour Aldous Huxley, la meilleure attitude métaphysique consiste à étudier les œuvres de ceux qui en étaient et qui, en dépassant leur simple humanité, ont développé une sagesse plus grande et plus abondante que les simples mortels ». Voilà pourquoi nous étudions les écrits des grands mystiques des religions et la vie de leurs fondateurs. Ces maîtres et mystiques ont sondé le courant souterrain de sagesse spirituelle qui alimente toutes les grandes traditions, les unissant et atténuant leurs différences superficielles. Grâce à ces guides spirituels, nous accédons à la sagesse collective qui nourrit l’esprit humain en s’infiltrant dans notre psyché, notre âme et notre biologie. Sur le plan symbolique, les enseignements des mystiques, fondés sur leur expérience immédiate du Divin, forment notre épine dorsale spirituelle, irradiant dans tous les aspects de notre vie.

Mais il est une autre sorte de colonne vertébrale spirituelle qui est reliée à la sagesse des maîtres et aux cinq étapes d’un Contrat Sacré. Un système de centres énergétiques, les chakras, définit et soutient notre vie spirituelle tout comme l’épine dorsale (le long de laquelle ils sont traditionnellement situés) soutient notre corps physique. Comme les étapes d’un Contrat, ils suivent eux aussi une progression qui reflète notre développement spirituel de l’enfance à la maturité. Mais plus littéralement, les chakras sont aussi reliés aux fonctions quotidiennes du corps et de l’esprit. Ils les régulent toutes : instincts de survie, libido, estime de soi, émotions, intellect, volonté et aspirations spirituelles. Pour bien comprendre votre Contrat Sacré, il est indispensable de connaître leur fonctionnement et la façon dont ils peuvent vous aider à fonctionner.

NOTRE ANATOMIE ENERGETIQUE

En sanskrit, la langue des anciens sages de l’Inde qui ont identifié les premiers, ces centres d’énergie, le mot chakra veut dire « route » ou « cercle ». (Les cycle et cyclone sont dérivés de la même racine). Les chakras sont traditionnellement représentés sous forme de fleurs de lotus, dont le nombre de pétales varie. Chacune est habitée par une énergie affiliée à une déité sacrée à laquelle est associée une couleur caractéristique, une syllabe sacrée et un symbole animal.

Depuis les temps anciens, les sages et les yogis perçoivent l’énergie des chakras comme un tournoiement incessant. Je trouve leur fonction quelque peu analogue à celle du disque dur d’un ordinateur : cet outil puissant, en mouvement constant, fournit d’immenses quantités d’informations tout en aidant à contrôler les principaux programmes de l’ordinateur. Les chakras concentrent et transforment en énergie spirituelle l’immense énergie psychophysique emmagasinée dans différentes parties de notre corps, et la distribue dans tout notre système.

Selon les systèmes spirituels orientaux, les chakras montent successivement du premier, appelé racine, à la base de la colonne vertébrale, jusqu’au septième, juste au-dessus de la couronne de la tête. Les cinq autres chakras correspondent respectivement, en ordre ascendant, aux organes génitaux et au côlon ; au plexus solaire et au nombril ; au cœur ; à la gorge ; à la lande pinéale ou « troisième oeil ». Bien que les chakras soient associés à des parties du corps, ils n’ont pas de matérialité et résident en réalité dans les enveloppes d’énergie subtile qui entourent le corps, à la limite des énergies physique et psychique. Ces enveloppes, ou niveaux d’énergie psychique, invisibles mais fort puissantes, s’appelle parfois corps mental, émotionnel, éthérique et astral, et s’étendent bien au-delà des dimensions physiques de notre structure.

Il apparaît, à la lecture des modèles archétypaux, qu’un centre additionnel que j’appelle le huitième chakra, dans lequel résident nos énergies archétypales. Tandis que les sept chakras inférieurs sont d’une nature largement personnelle, relayant de l’information sur les détails physiques, émotionnels, psychologiques et spirituels de notre vie, le huitième chakra est transpersonnel relié à la source infinie de toutes les énergies archétypales, il entretient également un lien avec chaque corps et chaque âme individuellement.

Pour vous faire une idée de l’activité de ce chakra, imaginez un signe d’infini en trois dimensions, dont l’une des boucles englobe tout votre corps et vos enveloppes énergétiques en pivotant à travers eux, tandis que l’autre se prolonge dans l’univers. A la différence des sept chakras directement reliés à votre anatomie physique, votre huitième chakra ressemble à une bande Möbius qui traverse l’inconscient personnel et l’inconscient collectif, joignant les dimensions littérales et symbolique, votre vie personnelle et l’univers impersonnel. Cette bande de Möbius représente le courant continu d’intelligence cosmique qui nourrit votre psyché.

Parce que le huitième chakra contient vos modèles archétypaux, c’est aussi l’emplacement de votre Contrat Sacré. En termes physiques, le huitième chakra est situé à un bras de distance au-dessus de la couronne. Dans la méditation ésotérique de la Lumière dorée, les adeptes du Taoïsme visualisent un « corps énergétique » semblable au corps physique, mais fait de cristal lumineux, posé au sommet de la tête et à un bras de distance en hauteur. La couronne de votre corps énergétique correspond alors, à l’emplacement de votre huitième chakra.

En plus de ces archétypes, le huitième chakra entretient également des modèles d’expérience et de connaissance de l’âme inhérents à la conscience humaine. Le plan archétypal auquel est relié le huitième est un champ magnétique qui organise la vie sur cette planète ainsi que dans notre psyché. On a donné plusieurs noms à ses influences : »Mère Nature » ou « Gaia », l’ordre naturel des choses, ou même les lois de la physique.

Une vaste gamme d’enseignants, des théologiens classiques comme Thomas d’Aquin et Augustin aux auteurs spirituels contemporains comme Matthew Fox, soutiennent que certaines lois naturelles de l’esprit opèrent en chacun de nous et n’ont pas à nous être enseignées directement. Nous naissons avec ces vérités archétypales ; en venant au monde, nous savons que le meurtre, le vol et le mensonge sont mauvais, par exemple. Nous naissons avec un sens du territoire et acceptons sans discuter qu’il soit à l’encontre de la loi naturelle qu’une mère blesse ses enfants. Nous naissons également marqués des lois universelles comme la cause et l’effet, le choix et la conséquence, ou l’attraction magnétique. Ces lois sont représentées autant en physique que dans les lois spirituelles du karma, et font partie du corps collectif de la sagesse divine ancrée dans le huitième chakra. Même s’il nous faut être éveillés à la présence de ces vérités en nous, peut-être par un parent, un mentor ou un guide spirituel, nous y sommes liés de toute façon.

Après avoir senti la présence du huitième chakra, les modèles archétypaux apparaissent en premier. Alors  leurs courants subtils dans le champ d’énergie personnel de la personne affectent la psyché puis passent à l’esprit conscient, au corps émotionnel et enfin entrent dans une manifestation physique de la vie de cet individu. Vous pouvez donc appliquer les chakras à chacun de vos archétypes pour mieux découvrir les indications profondes de votre Contrat. Si vous avez l’impression d’aborder une question qui nécessite un travail plus approfondit, je vous encourage à vous adresser à un thérapeute ou à un conseiller spirituel.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

Mise en garde de SORIA

 

Theodor_Kittelsen,_Soria_MoriaLes temps engagés ne seront d’aucun repos, sollicitant toutes vos sphères mentale, affective, psychique, etc. Il vous faut surtout acquérir la paix en passant au travers de tout ce que vous allez entendre et voir, clé essentielle basique à l’ouverture de la quatrième dimension. Comprenez qu’au cours de ce passage, vous devrez abandonner toute peur, tout clivage de votre progression et tout terrain propice à tout type de clonage. Là aussi je tiens à vous préciser ceci : « Le clonage physique qui se profile actuellement représente une densification de votre clonage subtil. » Attention aux merveilleux jouets tels les puces électroniques et autres gadgets s’y rattachant ; vous risquez de devenir tous des robots humains à la solde d’une poignée d’hommes et de femmes peu scrupuleux et avides de pouvoir. Réagissez, retrouvez la conscience de l’usage du non et du oui ; sans cela, vous digérerez des nourritures insipides détruisant vos centres de création. Les enjeux présents sont considérables et les forces de l’Ombre ont tout pouvoir d’action en vue de vous tester et de vous offrir la possibilité de choisir entre rester dans la troisième dimension ou aller vers la quatrième. Dans le premier cas, les acteurs iront répéter sur d’autres sphères et rencontreront les scénarios appropriés à leurs désirs (abus de pouvoir, excès de réglementation, etc.) ; dans le deuxième, ils connaîtront la liberté de se mouvoir dans le respect des lois cosmiques et d’entrer dans le cercle de la Confédération des peuples sidéraux responsables de l’énergie de la Paix.

Comme chaque fois, je vous rappelle que le choix vous revient et que nous ne déciderons pas pour vous. Avant de vous livrer un nouvel enseignement, je me devais de reprendre la base d’envol afin que votre esprit se dirige vers les hauteurs de votre être.

Attention, les pages suivantes fourniront peut-être des sujets de réflexion, mais elles seront fermes et vous placeront devant vos responsabilités. Le jeu reste une étape ; celle qui suivra conduira à l’adolescence, où la quête de la maîtrise constituera l’apprentissage. La quatrième dimension sera un lieu intermédiaire entre l’enfantillage, l’insouciance et l’arrivée dans l’autonomie.

Ajoutons à cela qu’à tout moment vous pouvez vous désolidariser de l’humanité et regagner votre demeure solaire. Cette période offre toutes les possibilités et, au cours des dix années à venir, les portes se présenteront à vous et à votre choix. Quelle sera votre décision : demeurer dans la troisième dimension, partir vers la quatrième ou quitter cette humanité et revêtir votre vêtement d’or ? Complétons avec le visage de votre service et vous comprendrez combien la plurialité de choix vient vous visiter. Pour cela, nous serons à votre écoute et notre enseignement viendra instruire toutes les voies d’expression émises. Ne vous étonnez pas d’avoir connaissance de cours semblant se contredire car, en fait, il n’en sera rien. Certains instructeurs choisiront une partie de l’histoire alors que d’autres axeront leurs interventions sur une partie antérieure à celle-ci. Il faut apporter la nourriture correspondante à chaque choix. Nous respecterons tous les états d’être, et l’enseignement destiné au groupe restant dans la troisième dimension sera forcément éloigné de celui correspondant au groupe entrant dans la quatrième.

Parallèlement, un tout petit groupe commence à se dessiner, réclamant des études plus élevées, ayant au préalable choisi de réintégrer sa demeure céleste : la Merkaba.

Ainsi, plus que jamais, ce qui s’en vient vers vous sera pluriel, et cela est bien ainsi. Maintenant, préparons-nous à parcourir l’enseignement au fil de ce nouveau volume.

Que vous restiez, partiez ou réintégriez votre demeure, il vous est destiné.

Découvrons-le.

À suivre …

Retranscrit par Francesca du Blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait de l’Etre Solaire  SORIA Maître d’information pour les Créateurs de notre Univers aux Editions Ariane – pour  commander Canada: www.ada-inc.com

Comment composer avec les actualités, les guerres, la mort et la destruction

 

daliLe fait d’avoir conscience de son environnement est important puisque cela permet de vérifier la fréquence de votre champ énergétique. Ce qui se passe dans le collectif est le reflet de ce qui se passe en vous sur le plan microcosmique. De l’autre côté, vous n’entendrez pas parler d’un événement, quel qu’il soit, si ce dernier n’est pas sur la même fréquence vibratoire que vous. Et si, toutefois, vous deviez en entendre parler, vous n’en seriez aucunement affecté.

L’important à retenir sur le plan des actualités, ce sont les jugements, les pensées, les sentiments et les émotions qu’elles suscitent. Si vous êtes irrité ou frustré ou même apathique, c’est l’occasion d’effectuer un travail intérieur et d’abandonner toute peur ou toute pensée de basses fréquences. Voici un exemple.

Supposons que vous ayez entendu récemment aux actualités une nouvelle révoltante concernant des banquiers. Cela vous met en colère, malgré le fait que vous n’êtes pas particulièrement préoccupé par le sujet. Nous vous dirons alors ceci : « En quoi d’autre vous sentez-vous impuissant dans votre vie ? Sur quel plan vous sentez-vous une victime » ?

Il est évident que ce programme est présent en vous et que vous jouez ce jeu dans de nombreux secteurs de votre existence. Vous avez là une  occasion d’en identifier la fréquence vibratoire, d’y mettre fin et de l’intégrer. Observez soigneusement comment cette croyance ou cette pensée vous sert et vous pourrez changer ce schéma lorsque vous le reconnaîtrez. Il vous a peut-être servi à un autre moment de votre existence, mais aujourd’hui, il ne vous sert plus. Si c’est le cas, êtes-vous prêt à l’abandonner ? Voilà la différence entre être bien installé sur le plan vibratoire dans le siège du conducteur, ou en mode pilote automatique.

Lorsque vous verrez l’effet de toute pensée, de tout schéma ou de toute croyance, vous sortirez de la mentalité de victime/bourreau et vous vous dirigerez vers la conscience de la cocréation, laquelle vous amènera à laisser tomber tous les jugements et attachements. Le jugement n’a lieu que dans la mentalité de victime/bourreau. L’effet sera immédiat. Sur le plan de la cocréation, toutes les expériences sont acceptables ; aucune n’est bonne ni mauvaise car, en tant que cocréateur de toutes vos expériences vous avez joué tous les rôles.

Les actualités vous fournissent aussi l’occasion de voir où en est la conscience collective. Encore une fois, vous n’avez pas à adopter les vibrations de cette dernière car vous pouvez posséder votre fréquence vibratoire unique. Et rappelez-vous que lorsque vous modifiez votre fréquence vibratoire, vous signifiez à la fréquence collective que la chose est possible et avantageuse. Vous fournissez aux gens qui luttent les ingrédients nécessaires au changement.

Un autre aspect des actualités est celui de la compétition. Tout ce qui vous y est servi est lié à la réalité tridimensionnelle. Il y est toujours question d’un pays quelconque, le vôtre ou un autre, où règne la prospérité ou le manque, sans classe moyenne entre les deux. Tout cela entretient la séparation. Vous commencez maintenant à comprendre que c’est une affaire de choix. Vous pouvez avoir vos propres croyances, mais cela ne veut pas dire que celles des autres n’ont aucune valeur et qu’il faut les éliminer pour réussir.

Quand vous passerez à une fréquence supérieure, vous verrez que tout le monde a la possibilité de réussir. Il n’y a pas de victimes. Plusieurs d’entre vous sont frustrés de nous entendre parler ainsi car ils se demandent comment quelqu’un peut choisir cette version-là de la réalité. C’est parce que ces individus ont besoin d ‘explorer cette vibration particulière. Respectez-les et faites-leur savoir qu’ils peuvent augmenter leur fréquence vibratoire.  Ce n’est pas une obligation. Si les gens ne veulent pas se réveiller, vous ne serez pas lié à leur réalité. Vous faites simplement la sélection d’une fréquence vibratoire, ce qui incite aussi tout le monde à changer. Quand on sort du mode victime/bourreau, on peut créer la joie, l’abondance et l’expansion.

Encore une fois, c’est lié au jeu que vous jouez, celui de la dissension ou de l’ascension.

Sachez qu’une grande partie de ce qui vous est présenté aux actualités est de la pure invention. On vous donne une version des faits qui n’est pas toute la vérité. Demandez-vous donc si cette vérité « officielle » est en accord avec vous. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez alors la verbaliser, non pas dans un but de confrontation, mais plutôt pour vous exprimer selon une fréquence vibratoire supérieure.

Vous n’avez pas à combattre vos gouvernements. Vous n’avez qu’à leur dire que vous ne voulez pas aller à la guerre. Vous n’avez pas à vous battre pour la paix. Les choses ne fonctionnement pas ainsi. Vous devez plutôt entretenir des pensées qui sont en accord avec cette énergie, et agir en fonction de celles-ci. Si vous « paraissez » insensible en surface, il y a une raison. C’est en partie parce que vous avez fermé votre centre du cœur, fort probablement à cause d’un grand manque d’amour de soi, d’une peur de la souffrance, du blâme ou de la honte. Comme cette partie de vous-même est fermée, il vous est très difficile d’éprouver de la compassion.

En ce qui concerne la mort, sachez que quiconque en a franchi le seuil l’a fait de plein gré. Il n’y a pas une seule personne sur cette planète qui soit décédée sans avoir accomplit tout ce qu’elle voulait accomplir selon le programme qu’elle avait établi. Sachez que si elle avait voulu faire quelque chose d’autre, elle l’aurait fait.

La façon dont un individu subit la transition de la mort, autrement dit la manière dont il meurt, détermine non seulement son expérience vibratoire, mais aussi celle de son entourage. Voici un exemple. Si un homme de 90 ans décède durant son sommeil, vous direz quelque chose comme : « Ah il a eu une longue vie. Bravo » Et son entourage pourra plus facilement passer à autre chose. En revanche, si un jeune homme de 20 ans meurt, vous direz : « Ah, il était beaucoup trop jeune. Cela n’aurait jamais dû arriver. L’expérience sera alors entièrement différente pour son entourage. Dans un autre cas, si quelqu’un meurt assassiné, son entourage pourra éprouver un désir de vengeance ou vivre dans la peur. S’il s’agit d’un suicide, sa famille pourra vivre beaucoup de culpabilité ou encore, un sentiment d’abandon. Comprenez-vous comment différents scénarios peuvent survenir à cause de cette mort.  

Lorsqu’un grand nombre de gens meurent au cours de conflits, c’est en réalité un cadeau de la part de la conscience collective puisqu’elle offre ainsi la possibilité de voir quels programmes sont exécutés lors de ces conflits. C’est également une occasion pour le collectif de choisir une nouvelle vibration, de se libérer de ses peurs et de ses attachements, et ainsi de passer à une fréquence supérieure. Malheureusement, la plupart d’entre vous ne la saisissent pas ; l’impression générale qui prévaut est la suivante : « C’est de leur faute après tout ; ils sont morts parce qu’ils ont choisi de se battre ».

Or, si vous considérez la chose sous un angle complètement différent, à savoir que ces gens ont le but inconscient de servir le collectif, cela vous place automatiquement sur votre centre du cœur et vous permet, par le fait même, en tant que membres du collectif, de vous libérer de vos jugements. Nous vous encourageons donc à observer ces guerres en vous demandant ceci : « Quelle est la cause de la guerre ? Est-ce la compétition et le contrôle ? La compétition existe-elle dans ma propre vie » ?

Commencez par vous dégager sur le plan personnel. Cela vous aidera puisque vous ne perpétuerez pas ce scénario. Vous n’en avez plus besoin. Souvenez-vous que ce qui est reflété dans le collectif est à l’image de ce qui est à l’intérieur de chacun de vous, soit : la compétition, le manque, etc. La collectivité réagit donc en créant des guerres, des conflits, en pillant les ressources des autres, par peur du manque.

Vous entrez toutefois dans une ère où les besoins de tous seront satisfaits. Vous ne vous soucierez même plus de la façon dont ils le seront. Vous ne pouvez pas le soupçonner actuellement parce que vous n’êtes pas habitués à opérer d’une façon inconditionnelle sur cette planète, mais nous sommes justement ici pour vous procurer un autre moyen de sortie de cette illusion.

Vous accéderez bientôt à un niveau de conscience supérieur et vos actions auront pour but le service. Quand on ne connaît pas le manque, les besoins sont toujours satisfaits. Faire simplement quelque chose que vous aimez et qui sera également utile à la collectivité, et le reste suivra. En raison de la nature du cycle universel et du mode de création de la réalité, vous savez dans votre for intérieur que vos besoins, quels qu’ils soient, seront satisfaits.

C’est là que vous vous dirigez. Vous pouvez connaître l’amour, la richesse, la connexion, la passion et l’enthousiasme par vos propres moyens. Vous indiquerez alors le chemin à d’autres qui sont incapables de le trouver par eux-mêmes. Vous n’avez qu’à prononcer cette simple phrase : « Je suis en paix au sein du chaos ». Vous répandrez alors une immense quantité d’amour et de joie partout autour de vous, et ceux qui désirent augmenter leur fréquence vibratoire voudront se joindre à vous sans toutefois qu’il y ait obligation de leur part.

Soyez un exemple vivant.

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

DECLINAISON DES FORCES SUBTILES

 

Un_univers_fractalMes amis, mes frères et sœurs, il est temps de clôturer cette journée, de remercier chacun d’entre vous d’avoir canalisé un rayonnement d’une grande beauté. Nous avons beaucoup aimé ce soleil que vous avez réussi à créer en commun et nous vous en remercions, car vous êtes tous des soleils dont nous attendons le rayonnement.

Nous venons partager un espace-temps hors du temps commun, de  l’espace connu. Ce temps, cet espace représente un espace intermédiaire entre ce que vous connaissez et ce que vous allez connaître. Le grand Sans Nom a prévu un plan de vie, de réalisation. Cette réalisation, ce plan, se décline par étapes, par états de conscience, et voici que dans l’histoire de cette planète, elle va passer dans un champ de conscience supérieur. Et cela étant, le Sans-Nom nous a réservé une surprise, nous demandant de créer un espace intermédiaire qui vient s’imbriquer dans l’espace et le temps qui vous sont connus. Ce nouveau plan ne vient pas interférer avec ce qu’il y a à réaliser mais réclamera de vous un autre effort de construction, de partage et d’humilité. Vous devrez travailler avec deux aspects : avec ce plan de conscience qu’il faut ancrer, et avec celui que vous ne connaissez pas, qui exigera de chacun de vous de respecter l’être qu’il est, son contrat de vie, donc cet espace intime qui lui est propre, ce lien avec la Vie. Vous travaillerez en partenariat avec une multitude d’êtres et cette démarche ne relèvera pas d’une seule personne mais de toutes. Dans ce champ nouveau, surtout soyez prudents, n’essayez pas d’y amener ce qui appartient à l’autre. Nous vous enverrons la force supplémentaire requise pour cet effort et l’envergure nécessaire à cette réalisation. Nous ignorons la finalité de ce projet. Toutefois, nous y répondons, et y adhérons tout simplement parce que cela vient du Très-Haut et que tout ce qui vient de lui est béni. C’est la raison pour laquelle, nous insisterons sur l’aspect sacré de la Vie qui s’exprime dans les gestes, chez l’homme, chez les animaux, dans l’Air, l’Eau, le Feu et la Terre. Voilà pourquoi, nous vous restituons en grande partie une somme d’informations susceptibles de vous aider présentement ; ne soyez pas effrayés, approchez-les avec douceur. Si vous ne pouvez intégrer les mots, intégrez l’énergie contenue en ceux-ci.

Comme d’habitude, nous œuvrons sur plusieurs plans. Nous traversons une séquence dense d’informations et cela est concrétisé par des écrits, des conférences mais également par toute la déclinaison des forces subtiles de ces énergies de communication et, là, vous pouvez entrer dans ce monde subtil par l’inspiration, la respiration, la volonté et l’intention.

Pourtant, je vous mets en garde, tout vous est donné et nous n’interviendrons pas. Et si vous approchez cette forme de communication avec d’anciennes pratiques, vous pourriez être déçus. Ne croyez pas que je prononce ces mots afin de vous faire peur et de vous empêcher de quoi que ce soit, car nous ne voulons pas vous interdire de puiser à même cette source, de recevoir cette nourriture exceptionnelle. Nous désirons tout simplement vous mettre en garde en vous disant ceci : Soyez des êtres simples, ne vous en approchez pas avec le mental mais en ouvrant les portes du cœur. Je ne parle ici ni d’affectivité ni de sentiments humains, mais bien plutôt de l’Amour comme vous ne le connaissez pas, celui que l’on ne peut s’approprier mais qui respecte la Vie et sollicite l’autorisation d’agir. Le don est aussi une énergie qui a été galvaudée par la société actuelle. On vous enjoint de donner encore et encore en jouant en réalité avec votre culpabilité, toujours prête à resurgir.

C’est une autre manière de vous ponctionner et de vous priver d’une certaine liberté puisque l’argent est une énergie qui est maintenant étranglée dans son débit et ne vous revient pas.

Je vous entretiens d’une autre forme de vie et je m’efforcerai de vous expliquer tout cela.

L’amour étant un don, ce que l’on a reçu est à transmettre. Voici une autre facette de l’abondance.

L’argent représente une énergie contenue dans un réservoir. Et un réservoir d’énergie se remplit par l’intention des Anges, son débit devrait être régulier, voire abondant. En ce moment, des humains émettent la volonté de vous priver de ce bienfait. Au fur et à mesure du temps, vous, humanité, avez accepté l’étroitesse de l’ouverture, et même la pénurie presque entière, de ce flot d’énergie.

Je vous parle d’une autre forme de don : ouvrir ses portes intérieures et laisser couler votre fleuve d’amour. Il prendra tout naturellement le visage idéal à l’instant précis des besoins de l’un ou de l’autre. Ne vous y trompez pas, l’argent ne demeure nullement la référence cosmique d’un état d’éveil supérieur de la conscience maîtrisée ! Cela n’empêche pas de faire appel à cette forme d’expression. À ce moment-là, assurez-vous de la voir arriver entière à sa destination. Aujourd’hui, rien de plus facile de déclencher vos mécanismes bien huilés d’auto-culpabilisation ! Là aussi, je vous invite à la vigilance.

Vous êtes venus nombreux chercher l’enseignement de Soria. Derrière Soria, il y a la Vie puisque SORIA est une énergie de Vie. Elle réside dans le Triangle d’Or oû demeurent toutes les énergies dans leur forme la plus lumineuse, éthérée et nourricière.

Cette énergie dont je porte la responsabilité rassemble ce qui vit dans l’espace/temps. Puisez dedans et vous y trouverez toutes les nourritures.

Retranscrit par Francesca du Blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait de Cercles de Paroles de Regine Francoise Fauze (Soria) aux éditions Ariane

Travailler avec les NOUVEAUX ENFANTS

          

images (3)Je vais mentionner à présent les quelques difficultés que peuvent rencontrer ces enfants et ce que vous pouvez faire lorsque vous êtes en contact avec eux, que vous soyez parent, professeur ou thérapeute.

Certains d’entre vous se sentent appelés à travailler avec eux et c’est très pertinent, puisque vous êtes spécialement aptes à reconnaître leurs motivations et leurs inspirations sous-jacentes.

Vous reconnaissez en eux des aspects qui ont été refoulés ou étouffés en vous, dans votre enfance ou plus tard.

C’est pour cette raison que la rencontre avec ces enfants peut vous affecter à un niveau émotionnel profond, car vous voyez en eux un reflet de vous, votre amour, votre originalité et aussi votre douleur.

Il se peut que ces enfants fassent l’expérience de la souffrance de ne pas se sentir bienvenus sur la terre. Même si les temps ont changé, il n’est pas évident pour eux de trouver des formes de manifestation qui s’accordent à leurs vibrations et à leur niveau de conscience.

Il y a plusieurs raisons à cela. La première est que leur énergie ou vibration ne s’accordent pas (encore) à l’énergie de la terre et de la conscience collective humaine. Ils sont en avance sur leur temps. Ce manque de compréhension entre l’ancien et le nouveau vous est familier, c’est votre propre expérience. Il y a une connaissance et une sagesse sincères en vous, l’ancienne génération, qui ne se sont pas adaptées à votre réalité sociale. Elles vont à l’encontre de certaines valeurs et notions traditionnelles bien ancrées et se sont heurtées au scepticisme et à la méfiance. Les enfants doivent aussi se confronter avec cette résistance, car elle n’est pas encore partie.

De plus, et c’est la seconde raison, la réalité matérielle sur la terre a une certaine lenteur, due à sa densité. Rêves et désirs ne se manifestent pas avec rapidité ni facilité. Pour réaliser votre inspiration la plus profonde, vous devez être capables de vous connecter à la terre à tous les niveaux : émotionnel, physique, mental et spirituel.

C’est alors seulement que votre énergie trouvera un terrain fertile et que les semences de votre âme pourront germer et fructifier.

Il est donc très important que ces enfants de l’ère nouvelle puissent s’enraciner, c’est à dire qu’ils sachent connecter leur énergie cosmique parfois remuante, passionnée et inspirée à la réalité de la terre. Il est important qu’ils acquièrent la patience de canaliser l’énergie de leur âme vers la réalité énergétique de cette planète.

De même, il est vital qu’ils aient de la patience envers les éléments arriérés de l’humanité et de la société qui ne sont pas encore capables de saisir la sagesse qu’ils offrent, ou qui interprètent leur comportement comme étant de l’obstination ou de la rébellion.

Il y a une collision entre l’ancien et le nouveau et cela peut poser des problèmes. L’énergie des nouveaux enfants sera souvent mal interprétée par des gens qui font partie de la vieille mentalité pour qui la discipline, l’ordre et l’obéissance sont des pré-requis pour le plein développement des aptitudes et de la personnalité de l’enfant. Vous voyez bien que vous êtes réellement ceux qui se tiennent entre l’ancien et le nouveau et qui sont  capables de bâtir un pont. Vous avez souffert de devoir contrôler et garder en vous une grande part de votre véritable énergie spirituelle.

Vous savez ce que c’est que de se sentir bloqué dans l’expression de soi. Vous comprendrez donc très bien ces nouveaux enfants, vous comprenez leur besoin de se libérer des lois fondées sur l’autorité et le refoulement des sentiments. Ces enfants ont besoin d’espace pour l’exploration de soi et de leur individualité et en même temps, ils ont besoin de comprendre la valeur d’une discipline aimante (à l’inverse d’une discipline autoritaire). Ils doivent apprendre comment canaliser et diriger leur énergie sans se restreindre.

C’est précisément le sujet qui vous préoccupe sur votre chemin intérieur. Pour chacun de vous, il est d’une importance vitale que vous soyez capable de canaliser votre énergie cosmique, votre étincelle de lumière intérieure à travers votre corps jusqu’à la réalité terrestre. En particulier, cela signifie que vous devez vous occuper des émotions qui vous empêchent d’être vraiment présents dans l’ici-et-maintenant et de vous exprimer dans la réalité matérielle.

 

Canalisé par Michelle Eloff

La Grande Croix Cardinale et La Détonation Harmonique

 

 jean et jerusalem celeste1«Salutations Maîtres, Je suis Métatron, Seigneur de Lumière !

Comme la phase la plus puissante de 2014 se termine, nous demandons à chacun de vous de marquer une pause et de réfléchir à la progression des évènements importants que vous avez vécus ces dernières années, individuellement et collectivement. Que vous reconnaissiez pleinement que l’Ascension Planétaire a eu lieu n’a pas  d’importance, car le temps s’accélère plus que jamais. 

Nous vous entourons donc tous d’une énergie de soutien et du champ de votre propre pouvoir, car chacun de vous est vraiment un Maître, sur son propre chemin de l’Ascension. Notre but est de vous offrir inspiration et clarté, mais il est certes indispensable qu’à tout moment VOUS, en tant qu’ETRE Souverain et Sacré, fassiez  preuve de discernement à propos de cette canalisation comme de toutes les autres. La Détonation Harmonique 2014 présentait une grande opportunité d’atteindre l’intégrité cristalline. 

C’est une fréquence appelée impeccabilité, la mise en accord de vos actes avec vos paroles. C’est vous tenir dans votre Vérité. Chacun de vous a chaque jour l’occasion d’être impeccable. Quand vous reconnaissez vos propres erreurs, votre propre conflit avec l’intégrité, vous intégrez plus complètement la Maîtrise, et c’est certes là un voyage. De même, quand vous vous tenez dans votre vérité en étant disposé à reconnaître la vérité d’autrui, vous atteignez l’aspect compassionnel de l’intégrité. Cela s’applique aux Nations aussi bien qu’aux individus. Comprenez que c’est l’énergie de la Terre en Ascension, en association avec la Grille Cristalline 144, qui permet à l’énergie cristalline terrestre un accès plus grand et plus lucide aux dimensions. 

Et sachez, Maîtres, que l’accès à l’énergie de la 5ème à la 12ème dimension qui vous est à présent possible n’est qu’un début. Car l’aspect que vous appelez champ zéro est celui de la dimension cristalline. Il s’étend à des dimensions d’énergie qui se trouvaient, certes, en vous, mais à l’état dormant, inaccessibles aux humains, bien qu’elles soient votre véritable origine et que vous existiez en elles à un niveau supérieur. 2014 Les Semences de Changement : Maîtres, 2014 a été une année d’ensemencement du changement… un changement extrême. Et les «codes» des changements  nécessaires apparaissent dans des ouvertures, des noeuds, que vous appelez évènements astrologiques. 

Il y a là plus que vous n’en comprenez pour le moment. Au sein de ces noeuds se trouvent des codes qui affectent votre champ de l’aura par induction et modifient la résonance planétaire. Ils jouent un grand nombre de rôles. Un évènement astrologique codé est comparable à un jaillissement d’énergie, une cascade organique qui affecte chacun de vous à un niveau très profond. C’est une infusion consciente, intentionnelle et coordonnée de fréquence sacrée. Dans sa propre configuration de particules de lumière, elle est tout aussi vivante que vous, à la seule différence qu’elle n’a pas de projet individuel » et que son évolution dépend en partie de sa composition et de sa résonance astrologiques ainsi que des différents environnements du plan terrestre. 

Mais précisons que les codes et infusions ioniques fournis par les ouvertures astrales créent une amélioration subtile qui ne permet pas seulement le changement mais apporte aussi une matrice de plus haute fréquence. Si les noeuds de pouvoir astrologiques, notamment les solstices, équinoxes et éclipses, étaient vraiment compris comme les instruments d’induction qu’ils sont réellement, vous les définiriez plus correctement comme des ouvertures dans l’espace-temps, des inserts hologrammiques définis et gouvernés par leur nature géométrique et leur cadre de résonance au moment de leur entrée sur votre plan, ainsi que leur vocation à l’expansion. Rien n’est immobile, et indépendamment de la façon dont le temps et les dimensions se  mesurent, le changement continue à travers le mécanisme des ondes de gravité astrologiques. Et ce processus obéit à une logique divine, car c’est vous, en tant que Soi-Supérieur, qui l’avez créé. 

En l’An Deux de la Nouvelle Terre, il vous est demandé de faire un plus grand effort dans votre concentration mentale. Vous pouvez avoir l’impression, par moments, de lutter pour garder votre équilibre, votre concentration. Cela tient aux influx de nouvelle énergie et à la nécessité de vous adapter et aussi de rendre votre but et votre intention cristallins. Avec ses changements de ratios ioniques (dus aux deux dernières décennies de Radiation Solaire), la transition du Verseau s’étend maintenant à toute la planète et exige de chacun de vous qu’il mette de l’ordre dans sa vie  spirituelle. Cela prend place sur de nombreux fronts. 

- Pluton en Capricorne (Cardinal-Terre)

- Mars en Balance (Cardinal-Air)

- Jupiter en en Cancer (Cardinal-Eau)

- Uranus en Bélier (Cardinal-Feu) 

Rien de cela ne se passe par hasard, ces énergies font partie d’un «cocktail» astrologique signifiant un extraordinaire changement selon les modalités suivantes: 

L’Équinoxe et le Solstice amplifient le déclenchement Téléchargements codés et ouvertures au moment des Éclipses, Allègement du voile grâce aux Portails des Étoiles qui en résultent, Arrivée des Codes du «Retour du Dharma» et du «Retour du Christos», Réalisation du nouveau Firmament Cristallin en 2038, Passage de l’ADN au Corps Cristallin via le processus d’ionisation. Le changement de ratio ionique élève le niveau de la connexion codée entre le conscient et le subconscient, entre la réalité physique et le modèle divin. A cause des éjections de masse coronale solaires, des courants de plasma anionique circulent sur la Terre et s’amassent autour de «sites sacrés» spécifiques. Cela permet un accès plus facile à la conscience cohérente thêta, au sein de laquelle vous pouvez plus efficacement créer la Nouvelle Terre. 

La Grande Croix Cardinale en Avril 2014 a produit le changement le plus extraordinaire de toutes vos vies. C’est une fréquence surprenante et exquise…mais intense. Notre but n’est pas ici de vous fournir un horoscope mais de vous décrire le but élevé de ce qui est en train de se passer. L’énergie sera certainement un défi pour vous, mais elle pourra être utilisée d’une manière optimale, et ce faisant, vous augmenterez votre quotient de lumière. 

Le Maximum Solaire et l’inversion des pôles magnétiques du Soleil ont commencé dans la seconde moitié de 2013, et pour beaucoup d’entre vous cela a causé un état de désorientation subtile et de confusion inconsciente. Une léthargie s’est installée. Vous aurez un sens renouvelé du but et de la clarté. Et donc, bien que cette transition liée à la Grande Croix et à la Détonation Harmonique présente des défis, il est essentiel que vous demeuriez dans la stabilité et aussi que vous utilisiez l’énergie pour le plus grand bien. L’un des points-clé est le fait   que vos aptitudes créatrices se trouvent libérées dans cette nouvelle matrice. Cela implique une responsabilité, car ce à quoi vous vous consacrerez vous reviendra beaucoup plus vite qu’avant. Vous devez être le maître responsable de vos pensées. 

La Seconde Phase Cardinale : En vérité, la magnifique Grande Croix Cardinale est la seconde phase annonçant une série d’évènements harmonieusement combinés qui auront un effet monumental sur le plan Terrestre et l’Humanité. Les évènements à court terme se sont produit d’une manière intense au cours des 4 mois de Mars à Juin 2014. Mais sur le long terme ils se sont cristallisés d’une façon qui changera le paradigme pour toujours. 

L’astrologie des 7 semaines prédites ont créés certains des changements les plus puissants de la Nouvelle Terre. Après la phase initiale de la Détonation Harmonique, l’Équinoxe de Mars, le mois d’Avril a vu un très rare et très puissant évènement astrologique, la formation d’une Grande Croix Cardinale par 4 planètes (Pluton opposé à Jupiter et au carré d’Uranus et de Mars, et Mars opposé à Uranus et au carré de  Pluton et de Jupiter) disposées en croix. Chacune d’elles se trouvera aussi à 13 degrés des 4 signes cardinaux : Pluton en Capricorne, Jupiter en Cancer, Mars en Balance et Uranus en Bélier, indiquant des changements et renouveaux majeurs. 

La Grande Croix exceptionnelle fut exacte les  23-24 Avril quand les 4 planètes ont atteint 13 degrés des signes. Treize caractérise la fréquence de la transformation de la Nouvelle Terre, ainsi que les Codes du Corps de Lumière Cristallin du 12+1=13. D’autres facteurs astrologiques codés et très significatifs ont amplifiés la Grande Croix : 

Deux éclipses, une lunaire et une solaire, encadrent et affectent la Grande Croix. Mars, Saturne et Pluton sont aussi rétrogrades au moment de la Grande Croix. Il se produit une puissante chute de météores Les plus fortes Éjections Coronales de Masse auront bombardé la planète d’ions moins de deux semaines auparavant, et leur effet d’amplification sera toujours actif. 

La barre de fréquence est de nouveau remontée. Les Signes Cardinaux (Force Primordiale) représentent les Quatre Éléments Sacrés des Royaumes Terrestres. Les 4 planètes de la Grande Croix Cardinale accélèrent encore une ouverture qui a commencé avec l’Équinoxe de Mars. Ce sera une configuration extrêmement exigeante, et l’énergie combinera les effets de tous les facteurs impliqués. C’est une accélération pour tout ce qui se trouve dans les domaines physiques et éthériques de l’Omni Terre, et elle se produit maintenant. L’Éclipse Lunaire du 15 Avril : Avec cette éclipse totale à la Pleine Lune du 15 Avril, tous les Royaumes Terrestres et l’Humanité a vu des changements majeurs s’activer. Tous les royaumes vivants et les aspects multi dimensionnels de l’Omni Terre deviennent plus lucides, plus capables de communiquer et d’exprimer la vitalité. Cela fait partie de l’expansion. Vos scientifiques observent déjà de nouvelles formes de lumière appelées «light sprites» et «méduses photoniques». 

L’éclipse solaire est suivie d’une chute de météores codée ressemblant à une comète la première semaine de Mai, tandis que Mars est rétrograde. Le mois de Mai est agrémenté d’un Portail des Étoiles entre le 23 et le 28, avant le solstice de Juin. C’est le Portail d’Harmonie. Eclipse Solaire, Portail des Étoiles et Émanation Quantique En vérité, la Grande Croix Cardinale est le mécanisme de déclenchement d’une détonation spectaculaire, une Émanation Quantique ensemençant une transformation annoncée, un potentiel sacré, une vérité cosmique fondée sur l’Amour Inconditionnel et l’accomplissement d’une prophétie sacrée. Cela prend place sur de nombreux fronts. 

- Pluton en Capricorne (Cardinal-Terre) – Mars en Balance (Cardinal-Air) – Jupiter en en Cancer (Cardinal-Eau) – Uranus en Bélier (Cardinal-Feu) Rien de cela ne se passe par hasard, ces énergies font partie d’un «cocktail» astrologique signifiant un extraordinaire changement selon les modalités suivantes: L’Équinoxe et le Solstice amplifient le déclenchement Téléchargements codés et ouvertures au moment des Éclipses, Allègement du voile grâce aux Portails des Étoiles qui en résultent, Arrivée des Codes du «Retour du Dharma» et du «Retour du Christos», Réalisation du nouveau Firmament Cristallin en 2038, Passage de l’ADN au Corps Cristallin via le processus d’ionisation. 

L’humanité doit s’éveiller collectivement à une conscience plus élevée, une sagesse sacrée, et transcender les modèles sociaux, politiques et religieux fondés sur la cupidité, la recherche du pouvoir et la peur, pour co-créer la Nouvelle Terre à partir de l’harmonie, la paix, le plus grand bien, dans la compassion et l’intégrité souveraines. La Détonation Harmonique est un temps d’action. Rassemblez-vous, plantez les semences de changement, et ne craignez rien! La dynamique astrale révolutionnaire qui domine le Portail d’Harmonie exige une compréhension de groupe et aussi bien sûr la participation des savants parmi vous. La plupart de vos astrologues étudieront les évènements selon les théories traditionnelles. Mais nous vous disons qu’il se passe beaucoup plus de choses qu’un grand nombre ne peut en comprendre ou en admettre. Tout cela est codé d’une manière qui n’aurait pas été possible auparavant… Sur la  Nouvelle Terre de 2014 tout conduit à 2038. 

Et nous vous disons que ceux d’entre vous qui se trouvent dans les années finales de leur incarnation peuvent certainement se sentir fortement poussés à «redresser les choses», à améliorer les relations, dans les énergies de 2014. Chers Coeurs, il n’y a pour cela pas de temps plus propice, pas de meilleure énergie, que les phases «Harmoniques » de 2014. Les deux carrés d’Uranus et Pluton de 2014 (en Avril et Décembre) ont offert des moments idéaux pour effectuer des changements majeurs, nécessaires pour ceux qui souhaitent plus de clarté et d’honnêteté dans leurs relations, en procédant aux améliorations requises. Gardez présent à l’esprit que votre temps sur le plan de la dualité se mesure en battements de coeur et que les changements peuvent se produire à tout moment. Mettez à profit le temps PRÉSENT. 

La Transition du Verseau : Les temps présents offrent à chacun de vous une opportunité de vivre libre, de se défaire de l’inquiétude et de la peur, et de créer son propre bien-être. Respectez-vous et soutenez-vous les uns les autres, et accueillez l’AMOUR. C’est la science et la fréquence de Dieu. C’est le moyen par lequel la Nation de l’Humanité s’UNIRA et Ascensionnera. 2014 est une phase-clé vous permettant de créer avec cohérence la Terre que vous désirez. L’An Deux de la Nouvelle Terre, 2014, est le début énergétique de ce qui est appelé «Age du Verseau », le démarrage de la Transition du Verseau. Ainsi, Maîtres, vous vous trouvez au sein d’une incarnation essentielle. Il y a certes des vies, parmi vos nombreuses incarnations, qui sont plus significatives, des vecteurs de l’espace-temps qui offrent des sauts quantiques. Il s’y trouve des croisements où prendre des décisions qui vous définissent. 

C’est l’une de ces vies. L’énergie et le temps s’accélèrent, il se passe beaucoup de choses sur votre Terre tandis que vous continuez de vous adapter aux transitions Cristallines de la Nouvelle Terre cette année. Ce ne sera pas facile, rien de vraiment valable ne se produit sans effort concentré…mais ce sera un joyeux accomplissement à porter à votre crédit. Car vous faites partie des âmes qui se rassemblent pour créer la planète d’harmonie. Et de même, 2014 a été une année extraordinairement importante, beaucoup plus que 2013. 

En 2013 vous étiez dans les phases préliminaires d’ajustement à la Nouvelle Terre. Vous mettiez en pratique de nouveaux chakras qui s’étendent dans les dimensions supérieures. En 2014 vous commencerez à déployer de nouvelles ailes et à vous essayer à voler dans de nouveaux domaines. Vous travaillerez en cohérence thêta pour créer visuellement un monde d’harmonie ! Cela prendra du temps, mais de puissants outils sont à présent en place. Ce qui s’est passé en 2012 fut un début pas une fin. 2013 fut l’An Un du paradigme de la Nouvelle Terre, un nouveau début, qui est le Nouveau Modèle de la Nouvelle Terre. L’Ascension de la Terre a permis la révision  et l’expansion dimensionnelles de la planète. La Terre s’est étendue à un Champ  Cristallin, de la 5ème aux 12 dimensions. 

En 2013 vous avez commencé à vous entraîner et en 2014 par progresser dans cette exploration. Cela demandera un effort concerté. En 2014 vous vous avez vécu beaucoup de changements subtils de vos prises de conscience. Votre système élargi de 33 chakras est encore en train de s’adapter à fonctionner de nouvelles   manières et, bien sûr, dans de nouvelles dimensions. Les différentes couches de votre Champ Cristallin de l’Aura sont encore quelque peu en voie de stabilisation pour beaucoup d’entre vous. Les expansions affectent à divers degrés vos systèmes sensoriels et votre champ émotionnel. En 2014, les aspects de conflits internes sont passés à la phase «creuset» pour être purifiés. Toute malhonnêteté, tout défaut caché, toute ombre, viendront à la lumière pour être confrontés. 

images (2)On nous avais prévenus : Alignez vos actions sur vos buts les plus élevés. Établissez des priorités ! Examinez votre chemin…et planifiez votre voyage consciemment. La vie peut être difficile et cela est une grande vérité. Mais c’est seulement en faisant face aux défis que vous pouvez les surmonter. Vous n’êtes pas seulement des étudiants des classes terminales de l’«Université de la Terre», mais aussi les professeurs qui créèrent le cursus dans les dimensions supérieures. La concentration mentale est requise, mais vous détenez les outils nécessaires pour avancer sur le sentier de la Maîtrise. 

Pour Conclure, Vous ne pouvez pas attendre paresseusement sur la touche dans les énergies de la Grande Croix. Elles vous affecteront. Nous vous recommandons de les accueillir car, même si elles présentent des défis, il s’agit d’une exquise résonance bienveillante. Chers Coeurs, la Détonation Harmonique et le Portail des Étoiles de 2014 constituent l’occasion parfaite de déterminer les pièces manquantes de votre puzzle. Il est temps de déposer votre marque, d’apporter votre contribution, de considérer le legs que votre vie sera. Et certes, cela implique d’assembler toutes les pièces…le montage  est requis! 

La Fréquence Cristalline est  devenue encore plus puissante en 2014. C’est une résonance qui conduira de plus en plus chacun de vous vers l’impeccabilité, qui consiste simplement à comprendre qui vous êtes et à vous montrer fidèle à votre SOI selon les normes les plus élevées. Cela requiert que chacun prenne son pouvoir et se tienne dans l’intégrité…c’est la marque de la Vraie Maîtrise. Il est temps pour les Maîtres parmi vous d’entrer dans la sagesse et l’action courageuse. Nous vous avons dit qu’il y aurait des moments en 2014 où vous avez été poussés à vous concentrer sur les zones de votre vie qui ont besoin de changer. C’est maintenant. Vous devrez faire face à vous-mêmes et décider des actions à entreprendre en priorité. Redéfinissez vos contrats intérieurs et décidez de la façon dont vous souhaitez utiliser le temps qui vous reste sur la planète. Vous ressentirez l’urgence de saisir l’occasion et de faire une liste de choses à faire…la vie linéaire est un quantum de battements de coeur…mettez à profit le temps présent ! 

Il est temps d’écrire le livre en vous, temps pour le rêveur de s’éveiller. C’est le temps de la Grande Croix et du Portail d’Harmonie! 

Je suis Métatron et Je partage ces Vérités avec vous. Vous êtes Bien Aimés.

Et il en est ainsi. »

L’Archange Métatron via James Tyberonn

Traduit par Martine Racine. JungianBear@aol.com

 

DIFFICULTÉS DES NOUVEAUX ENFANTS

la-Terre-constitue-une-Ecole-de-Vie-581x252

 

Je vais mentionner à présent les quelques difficultés que peuvent rencontrer ces enfants et ce que vous pouvez  faire lorsque vous êtes en contact avec eux, que vous soyez parent, professeur ou thérapeute. Certains d’entre vous se sentent appelés à travailler avec eux et c’est très pertinent, puisque vous êtes  spécialement aptes à reconnaître leurs motivations et leurs inspirations sous-jacentes.

Vous reconnaissez en eux des aspects qui ont été refoulés ou étouffés en vous, dans votre enfance ou plus tard. C’est pour cette raison que la rencontre avec ces enfants peut vous affecter à un niveau émotionnel profond, car  vous voyez en eux un reflet de vous, votre amour, votre originalité et aussi votre douleur. Il se peut que ces enfants fassent l’expérience de la souffrance de ne pas se sentir bienvenus sur la terre. Même  si les temps ont changé, il n’est pas évident pour eux de trouver des formes de manifestation qui s’accordent à leurs vibrations et à leur niveau de conscience.

Il y a plusieurs raisons à cela. La première est que leur énergie ou vibration ne s’accordent pas (encore) à  l’énergie de la terre et de la conscience collective humaine. Ils sont en avance sur leur temps. Ce manque de compréhension entre l’ancien et le nouveau vous est familier, c’est votre propre expérience. Il y a une connaissance et une sagesse sincères en vous, l’ancienne génération, qui ne se sont pas adaptées à votre réalité sociale. Elles vont à l’encontre de certaines valeurs et notions traditionnelles bien ancrées et se sont heurtées au scepticisme et à la méfiance. Les enfants doivent aussi se confronter avec cette résistance, car elle n’est pas encore partie.

De plus, et c’est la seconde raison, la réalité matérielle sur la terre a une certaine lenteur, due à sa densité. Rêves et désirs ne se manifestent pas avec rapidité ni facilité. Pour réaliser votre inspiration la plus profonde, vous devez être capables de vous connecter à la terre à tous les niveaux : émotionnel, physique, mental et spirituel.

C’est alors seulement que votre énergie trouvera un terrain fertile et que les semences de votre âme pourront germer et fructifier. Il est donc très important que ces enfants de l’ère nouvelle puissent s’enraciner, c’est à dire qu’ils sachent connecter leur énergie cosmique parfois remuante, passionnée et inspirée à la réalité de la terre. Il est important qu’ils acquièrent la patience de canaliser l’énergie de leur âme vers la réalité énergétique de cette planète.

De même, il est vital qu’ils aient de la patience envers les éléments arriérés de l’humanité et de la société qui ne sont pas encore capables de saisir la sagesse qu’ils offrent, ou qui interprètent leur comportement comme étant de l’obstination ou de la rébellion. Il y a une collision entre l’ancien et le nouveau et cela peut poser des problèmes. L’énergie des nouveaux  enfants sera souvent mal interprétée par des gens qui font partie de la vieille mentalité pour qui la discipline, l’ordre et l’obéissance sont des pré-requis pour le plein développement des aptitudes et de la personnalité de l’enfant. Vous voyez bien que vous êtes réellement ceux qui se tiennent entre l’ancien et le nouveau et qui sont  capables de bâtir un pont. Vous avez souffert de devoir contrôler et garder en vous une grande part de votre véritable énergie spirituelle.

Vous savez ce que c’est que de se sentir bloqué dans l’expression de soi. Vous comprendrez donc très bien ces  nouveaux enfants, vous comprenez leur besoin de se libérer des lois fondées sur l’autorité et le refoulement des sentiments. Ces enfants ont besoin d’espace pour l’exploration de soi et de leur individualité et en même temps, ils ont besoin de comprendre la valeur d’une discipline aimante (à l’inverse d’une discipline autoritaire). Ils doivent apprendre comment canaliser et diriger leur énergie sans se restreindre.

C’est précisément le sujet qui vous préoccupe sur votre chemin intérieur. Pour chacun de vous, il est d’une importance vitale que vous soyez capable de canaliser votre énergie cosmique, votre étincelle de lumière intérieure à travers votre corps jusqu’à la réalité terrestre. En particulier, cela signifie que vous devez vous occuper des émotions qui vous empêchent d’être vraiment présents dans l’ici-et-maintenant et de vous exprimer dans la réalité matérielle.

MESSAGE PLEIADIENS issus du blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/  

Prêts pour le Contact à Grande Echelle

 

images (1)Vous êtes prêts, dites-vous, pour le commencement d’un contact à grande échelle qui effacera à jamais la vie telle que vous l’avez toujours connue.

A tous les égards vous verrez l’inhabituel vous montrer l’habituel qui fut imprimé sur votre âme mais qui ne fut pas si facilement rappelé à la mémoire par un esprit encombré de faits nombreux et variés. Vous êtes l’Amour, cependant vous vous retrouvez avec une manière d’agir qui contredit cette vérité. 

Si vous deviez vous remémorer de manière précipitée, êtes-vous prêts à oublier de manière équivalente la peine qui vous a définis et décrits aussi longtemps que votre capacité à retracer l’origine de votre identité en tant qu’être humain? 

Êtes-vous prêts à pardonner l’injustice et à ouvrir votre main de façon pacifique. Nous avons noté votre poing fermé, et son énergie nourrit ce qui ne survivra pas l’intensité d’amour qu’il vous est possible de jeter à son encontre. La bête s‘affaiblit tel un avatar de haine, d’avidité, d’ignorance, affamé d’amour. 

Maintenant que nous vous demandons si vous êtes prêts, nous allons clarifier notre propos: Êtes-vous prêts à voir la transformation de la peur? 

 C’est à l’anéantissement de la bête, à travers sa transformation en papillon, que nous faisons référence. Vous ne pourrez accepter l’annonce de notre arrivée en masse si vous ne tendez pas une main pacifique non seulement dans notre direction, mais également vers les odieux énergumènes qui vous ont gardés hors de portée de votre héritage complet d’êtres humains galactiques, vivant chez eux dans un monde de paix et de joie. 

A ceux qui considèrent que cela relève de l’insanité, laissez-moi dire ceci: Est-il sain de nourrir la haine si cela conduit à votre destruction? Est-il sain de gratter une démangeaison jusqu’à ce que vous saigniez à mort? 

Et donc, je vous demande: N’est-il pas saint de vouloir un changement fondamental au cœur de ce qui, dans le cas contraire, ne permettrait pas à la sainteté de se définir en termes pacifiques?

Ainsi commence votre introduction au sein de l’alliance de lumière à laquelle nous, les Pléiadiens, et d’autres faisons partie. Si vous êtes prêts, nous allons commencer notre présentation. 

Longtemps, vous avez entendu parler d’une Fédération Galactique de la Lumière, d’une Confédération Galactique de la Lumière, d’une Fédération Galactique des Planètes, etc. Nous faisons partie d’un corps plus large d’êtres vivants, d’un collectif d’individus unis tels des amis, une famille, des voisins, à travers les bras tourbillonnants de cette galaxie que vous appelez la Voie Lactée. A y regarder de plus près, vous pourriez trouver de l’intrigue parmi nous mais, somme toute, il règne un sentiment général de bien-être et d’enthousiasme parmi ceux qui servent OM en étant présent afin que la paix prenne forme. 

Nous nous appelons les Pléiadens car il s’agit d’une étoile visible dans la constellation des Pléiades que nous reconnaissons comme étant notre soleil, mais en réalité nous sommes les êtres humains d’une planète de plus grande densité que la vôtre tournant autour de la planète Taygeta et que nous appelons Temmer. 

Moi, Anica, je suis natif de cette planète ainsi que les pléiadiens renégats que vous aimez tant, la plus haute incarnation de notre scribe et ceux, nombreux, qui servent sur notre vaisseau. Nous sommes un contingent d’humains, venant de Temmer, servant l’appel formulé par votre peuple à travers OM, ce qui ferait de nous d’une certaine façon ce que vous appelez des ‘anges’ mais nous vous assurons que nous sommes bel et bien humains.

 

D’autres peuples servent ensemble avec nous, prennent leur source de planètes, de soleils, différents et ont actuellement leurs propres points de contacts sur votre planète . Ensemble, nous sommes une présence grandiose, connue sous le nom de la Ligue de la Lumière, alignant notre mission avec les besoins que votre peuple met en avant et avec ceux qui ont émis l’intention d’être au service d’OM en étant au service de l’éveil de votre planète. 

Actuellement, mon mode personnel de service est de communiquer avec vous à travers les écrits d’une personne qui a pris le rôle de scribe. Nous travaillerons encore ensemble pour amener ce message de bienvenu et d’intégration dans une civilisation galactique majeure et pour faciliter votre transformation en un monde nouveau. Vous pourriez peut-être comparer mon rôle à celui d’une liaison, d’un secrétaire d’état, d’un ambassadeur, mais ces mots sont ceux de votre monde et sont inadéquats pour décrire mon rôle de façon plus correcte que ne le ferait notre propre langage. Vous pourriez peut-être trouver une traduction plus proche du véritable sens dans la phrase ’Ambassadeur et agent de facilitation des changements branché sur la Grâce.’ Peut-être. Pour l‘instant, restons en à ambassadeur. 

Nous sommes chargés d’être présent sur-le-champ pour réaliser l’émergence d’une capacité d’explosion de la densité dans votre réalité planétaire et apaiser toute peur qui apparaîtrait du fait d’un changement massif de votre perception et de votre façon d’expérimenter la réalité. La possibilité d’une intervention inopinée d’éléments malfaisants rôdant dans les parages est toujours présente, mais elle se réduit au fur et à mesure que vous prêtez attention au très réel potentiel de paix, de liberté, d’illumination cosmique, qui existe parmi vous. 

Votre monde avance à petits pas vers la paix. Devant vous, s’ouvre un avenir prometteur. Si vous pouvez créer la paix sur terre, nous serons là tels des amis de passage. Si vous pouvez maintenir la paix, nous serons capables de circuler parmi vous et nous serons d’un service plus important encore dans l’ère de transformation qui vous attend. Si vous pouvez créer la paix dans votre réalité quotidienne- entre vous et un membre de votre famille, entre votre chez soi et celui de votre voisin- alors la vague de paix qui roule sur un monde obsédé par la guerre sera une vague d’harmonie en accord avec la plus haute vision de la réalité, celle qui créera le paradis sur terre. A vrai dire, c’est cela que nous sommes venus vous aider à réaliser. 

Au fur et à mesure que les semaines tendent vers une légitimation de la paix sur la scène mondiale, je vous demande de vous souvenir que seul l’effet transformant du lâcher prise de l’addiction à la douleur permet la réalisation de la paix. Vous ne vous dirigez pas en direction de la paix mondiale si vous ne vous dirigez pas en premier lieu vers la paix intérieure. Ce n’est pas si dur, une fois que vous avez enlevé les obstacles en place qui prennent la forme de ce que vos croyances sont devenues dans la structure de votre civilisation. Nous ne vous demandons pas d’adopter nos croyances à la place, mais d’autoriser à vos yeux un ajustement à la lumière d’une vérité plus grande que celle qui vous a été permise de voir. 

Que ceci serve à une présentation plus précise de la réalité de qui nous sommes et des raisons qui nous amènent ici. D’autres éléments sont sur le point d’apparaître chère famille renégate de la lumière. Vous êtes en bonne voie dans votre recherche d’un terrain d’entente. Continuez à aller de l’avant.

Maryann Rada – Site d’origine http://speakingofnine.com/
Biographie de Maryann Rada Traduit par James Kindou 

Email: translight.ml@gmail.com

http://www.facebook.com/TransLight

Voir dans l’obscurité

téléchargement (3)La psychologie moderne a, depuis Freud, établi qu’il était justifié de reconnaître des insatisfactions existentielles si elles se présentaient. Sur le divan, on retrouve ce que l’intelligence soumise au moi veut éviter de voir, les mauvais moments, les attouchements indélicats du père, les cris sexuels de la mère qu’on prenait pour de la souffrance, d’autant que papa, parfois, pendant la journée disputait maman jusqu’à ce qu’elle pleure. Restons simples.

Le non-moi est parfois indigeste.

Mais tandis que l’estomac, lui, sait vomir, notre esprit ne sait que refouler, et fait semblant d’oublier. Comme l’esprit est fait pour être conscient, les procédures de mise à l’écart des perceptions douloureuses laissent des traces dans le fonctionnement même du cerveau. C’est une manière crue et directe de voir les choses, mais tout est là. Le néocortex veut l’emporter en étant au courant de tout, et faire évoluer par la prise de conscience, le néocortex accepte toutes les informations et va profiter d’apprendre des faits qui ont été préjudiciables au moi, même les pires. Mais certains processus des cerveaux inférieurs trouvent plus pratique, pour favoriser la survie, de cacher ce qui pourrait faire peur, de mettre à l’écart des blessures fondamentales, de dissimuler, en quelque sorte, des dossiers dangereux. Comme on ne peut pas tout digérer, l’indigeste nous poursuit plus tard. Les enfants peu caressés et peu aimés peinent à trouver leur place. Les ruptures violentes, à l’age adulte, fragmentent le moi, car il se sera fondu et confondu avec l’autre, qui appartient au non-moi, en dépit du fait qu’on l’aura avalé par le sentiment. Certains parents ne guérissent jamais du décès d’un enfant, et nombre de divorcés ne se remettent que dix ans plus tard d’une séparation, dix ans de «foutu», alors que les meilleurs s’en sortent avec trois seulement. Ces faits demandent non seulement d’être observés, mais ils exigent d’être compris, et les comprendre c’est voir que nous ne sommes pas maîtres du temps. Non seulement le passé laisse des traces traumatiques, à travers les chocs et les déceptions lourdes, mais il engendre la nostalgie, s’il a été meilleur que le présent. D’où les séquences inopportunes de mémoires qui viennent faire de la friture sur la ligne de l’immédiat. Quant à l’avenir, pour ne pas en avoir peur, il nous faut le courtiser outre mesure. La durée, ce moyen d’accès suprême au non-moi, n’est pas réellement manipulable, et tous nos efforts pour nous l’approprier selon nos propres modes sont à certains moments pris en défaut.

Et nous les éveillés disons toujours la même chose: le moi s’identifie au non-moi, alors autant se livrer à l’univers entier, autant accueillir le non-moi comme partenaire absolu, au prix, que certains jugent exorbitant, de distinguer réellement ce que nous sommes de ce qu’il est, lui. Au tarif de respecter l’esprit en le laissant investir les émotions, en lui laissant le droit de monter vers les souhaits solaires de l’être. Alors l’identification rampante et inévitable, l’identification terre-à-terre au territoire et à ses fétiches, qui caractérise l’espèce, est remplacée par la connaissance par identité. Même si le processus est lent entre la prise de conscience évolutive et les premiers résultats, c’est la procédure cosmique par excellence, c’est le prochain pas de l’évolution. Être tout, sans être identifié à rien, et le supramental est capable de produire cette conscience-là. L’ego en prend pour son grade, mais voilà l’intelligence suprême qui œuvre en nous car nous ouvrons la porte. Si l’on n’ouvre pas immédiatement dans l’intention d’aller jusqu’au bout — de devenir un sage, comme on dit en langage courant, entrebâillons pour une simple thérapie. 

Guider l’esprit vers ce qu’il ne veut pas voir, constitue la procédure essentielle.
source : www.supramental.fr  - Le site de Natarajan

Etre amour sans être le discernement

images (3)Parce que quelqu’un qui est amour sans être le discernement, vit son amour forcément au niveau du plexus. Et le plexus solaire n’est pas le siège de l’amour, il est le siège de l’émotion. Celui qui utilise le discernement se centre sur le plan mental et automatiquement l’énergie d’amour qui descend sur lui va être vécue dans le chakra cardiaque.

L’énergie d’amour est une énergie qui, comme le AUM dont nous avons parlé tout à l’heure, connaît des démultiplications. Dans l’univers il y a une seule et même énergie, amour, admettons. Mais lorsqu’elle est manifestée par l’homme, si l’homme est émotionnel, l’amour devient émotionnel. Si l’homme est mental, l’amour devient à peu près ce qu’il est véritablement, c’est-à-dire une diffusion du rayonnement.
De la même manière, le règne existe dans l’univers, cette énergie existe, mais elle se manifeste selon le niveau de l’homme. Elle détermine la création chez l’artiste, la maternité chez la mère, la paternité chez le père, le besoin d’enfanter. C’est le même rayon qui s’appelle le règne, la création. Donc je crée. Si je suis une mère, je vais créer un enfant. Si je suis un père je vais vouloir créer un fils. Si je suis un artiste je vais vouloir créer une œuvre, etc.

C’est ainsi pour tous les aspects de Dieu, pour tous les aspects de l’énergie. Au fur et à mesure que vous gravissez le chemin initiatique, vous rayonnez cette réalité d’une manière de plus en plus divine. Ce qui fait, que l’acte créatif que vous connaissiez au début, et qui vous a portés à être père et mère, ne vous envoie plus : « crée des enfants, mais crée un plan pour l’humanité ». C’est à ce moment-là où les Maîtres expérimentent pleinement ce rayon, ils enfantent une humanité. Plus on remonte l’échelle vibratoire et plus la vibration va être vécue et rayonnée par le disciple de manière divine.

Quand est-il donc de l’amour ?

L’amour subit ces démultiplications. Et lorsque l’énergie de l’amour est vécue et manifestée par un homme complètement ignorant de l’amour, très bas, très lourd dans les réactions astrales, l’amour est de la haine. C’est la même énergie. Je veux que vous compreniez ceci. C’est pour cela que toutes les religions vous réclament une extrême tolérance, même envers vos ennemis. C’est parce que l’ennemi n’existe pas en vérité. Ce qui existe, c’est un homme qui ne connaît rien aux réalités cosmiques. Ce qui ne veut pas dire que vous ne devez pas vous en méfier, mais vous ne devez pas le juger, c’est différent.

Attention, autant que vous pouvez aimer, autant vous pouvez haïr, parce que c’est la même énergie.

Les énergies sont des substances, il faut comprendre cela, et vous êtes les instruments. Selon le raffinement, selon la pureté de l’instrument, les énergies qui sont une et une seule, vont se manifester de façons négatives, positives ou neutres. Alors voyez le chant du monde comme un vaste mouvement d’énergies, d’énergies éveillées ou inconscientes, et ne jugez pas ceux qui sont inconscients, mais travaillez à les éveiller, même s’il vous semble que c’est du temps perdu.

Il n’y a jamais de temps perdu dans ces moments-là. Ne pensez pas : « Ce général qui déclare la guerre, il faut le massacrer, il faut l’enfermer. » Non. Pensez : « Toi, mon général, tu as des problèmes initiatiques, alors on va se regrouper et t’envoyer de la lumière, on va t’envoyer le plan de Dieu sur la tête. » Si ce général est plus ou moins fortement obscur, le plan de Dieu va, soit le convertir, soit le détruire.

Car lorsqu’un groupe de disciples envoie le plan de Dieu sur la tête d’un homme, l’homme a la chance de choisir s’il veut être converti ou pas. S’il choisit de ne pas être converti, le plan de Dieu qui est justice, ne l’oubliez pas et n’y mettez pas la compassion des Bouddhas, va détruire la personne et s’il le faut jusque dans son corps physique.

Alors pourquoi venir demander aux Maîtres d’arrêter la guerre quand vous, vous avez le pouvoir de l’arrêter. Je ne dis pas que vous avez le pouvoir d’aller sur les champs de bataille et de faire rempart avec vos corps contre les tanks, les missiles, les mitraillettes. Je ne parle pas de ce pouvoir-là, je parle d’un pouvoir réel, occulte, mental, responsable.

Soyez responsables. Vous voulez le bien de l’humanité, vous voulez que le monde change, qu’il devienne nouveau, meilleur, et bien devenez responsables. Ne soyez pas là en train de tirer les jupes de Dieu pour demander que le monde soit meilleur. Non. Réunissez-vous. Les Maîtres attendent que vous preniez votre responsabilité, attendent votre prise de fonction.

Les disciples du monde doivent prendre leur fonction de disciple, leur fonction d’intermédiaire. Ils doivent effectuer le bien, et ne pas simplement en parler entre gens de bonne conscience et de grande connaissance et faire des conférences de petit salon. Prenez votre responsabilité de disciple.

Réunissez-vous, ne soyez pas timide, et ne vous trouvez pas petit. C’est à cause de cela que vous n’y arrivez pas. C’est à cause de cela que votre prise de responsabilité et de fonction est entravée. Vous avez de la fierté pour des choses idiotes, pour la hauteur de vos talons, votre rouge à lèvres, pour le gonflant de votre coiffure, ou le nombre de chevaux de votre voiture.

Ayez de la fierté à être disciple, cette fois au moins ce sera pour le bien. Affirmez-le « Je suis disciple, je prends mes fonctions de disciple, je travaille pour le bien du monde ». Je veux que vous travailliez pour le bien du monde. Partout où je passe, je veux que cette chose soit dite et je veux créer le rassemblement.

Je ne veux pas, comme je l’ai dit mille fois, entendre que l’on m’aime, entendre que l’on me suit, revoir les mêmes personnes sagement assises aux mêmes places. « Tu as vu, grand frère, je suis fidèle ». Je n’ai rien à faire de votre fidélité. Je voudrais même que vous m’oubliiez. Je voudrais que vous ne soyez pas là et qu’il n’y ait qu’une personne, mais que chacun soit occupé quelque part dans la ville à faire du bien, à éclairer quelqu’un, à brandir la vérité, à écarteler l’archaïsme de l’esprit, à faire rentrer la lumière. Je voudrais être complètement inutile. Je déplore d’avoir cette utilité. Je la déplore vraiment. Comme je voudrais être inutile ! Cela voudrait dire que tous les disciples de la terre seraient forts, rayonnants, responsables et que la terre ne risquerait plus rien. Cela ne veut pas dire que je ne veux pas travailler.

Les thérapies Esséniennes

Une entrevue de Marie Johanne Croteau Meurois et de Daniel Meurois.

 370

1 – La Tradition des soins énergétiques que l’on connait aujourd’hui sous l’étiquette globale de “Soins esséniens” était également connue en Égypte antique. Cependant, ne serait-elle pas plus ancienne encore ? Pouvez-vous nous parler de ses véritables origines ? Peut-on, par exemple, évoquer l’Atlantide ?

Daniel Meurois : En réalité, c’est une Tradition qui n’a pas d’âge.

Étant donné qu’elle se base sur une connaissance intime des circuits empruntés par le Courant universel de la Vie au sens le plus large du terme – c’est-à-dire cosmique et intemporel -  il est pratiquement impossible de parler de ses origines. Évoquer l’Atlantide ce serait mentionner une simple étape de son parcours rien de plus. Cela n’apporterait rien de plus.

Ce qui est certain, c’est que cette Tradition n’est pas uniquement “terrestre”. Je veux dire qu’elle a voyagé d’un monde à l’autre. Chaque type d’humanité et chaque peuple par lesquels elle est passée l’a évidemment un peu colorée à sa façon, c’est qui est logique. Par ailleurs, c’est ce qui fait aussi sa richesse.

En réalité, soigner avec l’aide des mains et en fonction de l’anatomie subtile du corps est un réflexe inné propre à toute personne sensible à l’existence de l’âme. C’est l’éducation que celui-ci reçoit dès sa plus petite enfance qui le fait généralement se détourner de ce genre de rapport avec l’être, sa maladie et sa souffrance. On peut penser sans craindre l’erreur que ce que j’appelle aujourd’hui la Tradition égypto-essénienne s’est construite au fil des âges et des mondes à force d’observations et d’expérimentations, d’abord intuitives, puis structurées en un système cohérent révélant clairement la présence d’une architecture subtile de l’être humain et, par conséquent, de son rapport avec le Divin.

2 – Quels furent les rôles d’Aménophis III et d’Akhenaton dans la diffusion de cette Tradition ?

D.M. : Ces deux pharaons ont été les principaux compilateurs éclairés et méthodiques de ce corpus de données. Pour l’Occident et dans le présent cycle d’humanité, ce sont eux qui ont structuré un tel système de références et de pratiques. Ils en sont restés les gardiens jusqu’à sa transmission à un groupe restreint de personnes au sein du peuple hébreu. C’est par Moïse que la transmission s’est opérée, même si celui-ci n’occupait pas une fonction de thérapeute parmi le siens. Lorsque je dis “Moïse” cela signifie lui et ses proches. C’est comme lorsqu’on dit “c’est Aménophis III et Akhenaton”… On devrait plutôt dire que c’est sur leur demande. En résumé, toutes les connaissances qui ont la réputation d’être ésotériques dans notre Culture occidentale ont été collectées, structurées puis développées par les Égyptiens. Les Esséniens n’ont pas adopté la totalité de cet héritage. Les thérapies les motivaient en priorité ainsi que les données concernant la constitution subtile de l’Univers… Pour quelle raison ? Tout simplement parce qu’il y a un rapport d’analogie entre ces deux sujets. Le corps humain est une réplique du cosmos. Pour le reste des connaissances traditionnelles, c’est la science de la Kabbale qui s’en est chargée.

3 – Certains ouvrages affirment que ceux qui ont été formés selon cette Tradition auraient été initiés à l‘immortalité ? Est-ce que les annales akashiques permettent de dire quelque chose à ce sujet ?

D.M. : Le principe d’immortalité ne figurait pas parmi les préoccupations des initiés thérapeutes esséniens. Pour eux comme pour nous, le corps physique n’était que transitoire. Il existait cependant des pratiques très particulières basées essentiellement sur la maîtrise du souffle et dont le but était de nettoyer le corps et le mental de la plupart des scories qui accélérant son vieillissement. Elles étaient réservées à un très petit nombre de personnes – un peu analogues à des yogis avancés – qui se sentaient appelées à prolonger à l’extrême le bon état de leur corps. Le fait de pouvoir amener le corps physique à un autre plan vibratoire sans passer par la mort – comme c’est le cas pour les Maîtres de Shambhalla et de leurs disciples alchimistes – est le résultat d’une illumination ou d’une transfiguration individuelle orientée vers une forme de service très précis. Ce n’est pas le fait d’une École initiatique spécifique. Aujourd’hui, la recherche, presque compulsive, de l’immortalité de la chair est clairement le délire d’une certaine Amérique qui est fascinée par tout ce qui ressemble à des pouvoirs et qui craint par dessus tout la vieillesse et la mort. Le véritable immortalité se situe à un tout autre niveau.

4 – Comment une telle Tradition a-t-elle perduré dans le temps ? Y a t-il aujourd’hui des groupes qui seraient encore détenteurs de ses connaissances ? On évoque parfois la Rose-Croix et le Catharisme…

D.M. : La Tradition égypto-essénienne a perduré de façon souterraine dans son aspect global à travers  les Écoles et Mouvements initiatiques occidentaux. Pour ne citer que les plus connus, on peut effectivement évoquer ici les Ordres Rosicruciens, certaines organisations qui se réclament des Templiers et même, par certains aspects, le Druidisme bien que la filiation des connaissances qui font celui-ci soit plus complexe. Il est exact que le Catharisme n’est pas à omettre d’une telle liste, même si on peut déplorer son côté très dualiste… lequel, par ailleurs, le fait se rapprocher un peu de l’ “Essénisme” des monastères.

On parle ici de connaissances dites purement ésotériques, de rituels faisant appel aux énergies subtiles de la Nature mais aussi de haute métaphysique et de philosophie au sens sacré du terme. Ces Mouvements et ces Écoles, se manifestent généralement par cycles d’activité et de sommeil, ce qui veut dire avec des hauts et des bas, des apogées et des décadences, comme tout ce qui est incarné.

En ce qui concerne une Tradition thérapeutique structurée et fournie, à ma connaissance, il est beaucoup moins évident d’en retrouver la trace au coeur de ces Écoles. Dans la théorie de la transmission de la structure énergétique du corps humain,  oui, c’est certain… ( encore que l’Orient ait été beaucoup plus précis à ce niveau ) mais pas dans l’enseignement organisé de pratiques thérapeutiques proprement dites.

Il ne faut pas oublier que la Tradition égypto-essénienne était essentiellement orale. Lorsque certaines données étaient couchées par écrit, sur des rouleaux de papyrus par exemple, c’était souvent de manière codée ou symbolique. Ce n’était pas tant pour dissimuler des informations que pour en préserver le caractère sacré et intangible. Aujourd’hui, nous avons l’impression que les mots peuvent tout définir alors que, très souvent, ils enferment des concepts dans une sorte d’enclos mental. C’est là où les symboles et les archétypes trouvent leur raison d’être. Ils amènent la réflexion à différents niveaux… sachant qu’on n’accède pas à ces niveaux simplement à l’aide de bonnes capacités intellectuelles.

5 – Comment est donc réapparue cette Tradition thérapeutique à notre époque ?

D.M. : Je dois dire que j’ai été personnellement amené à la faire ressurgir sans l’avoir toutefois recherchée. En premier lieu, il me faut préciser que cela ne s’est pas fait – contrairement à ce qui a été dit – par le biais des Annales akashiques, c’est-à-dire de la Mémoire du temps  mais par canalisation.

Ces canalisations – par incorporation – se sont produites dès l’automne 1984. Quant aux recherches de mon âme à travers les Annales akashiques, elles m’ont permis, quant à elles, d’approfondir puis de structurer progressivement l’ensemble des données découvertes au cours des décennies.

En 1984 donc, dans le petit village de Plazac, en plein Périgord, j’ai commencé à canaliser et à retransmettre ainsi, en direct, des informations d’ordre thérapeutique. Celles-ci m’étaient adressées à partir de sphères de consciences extérieures à celle de notre planète, Elles émanaient d’êtres non terrestres qui avaient déjà communiqué, dans un passé reculé, avec les anciens peuples de notre monde dont tout spécialement les Égyptiens et les Esséniens.

Notez bien que je préfère utiliser l’expression “sphères de conscience extérieures à celle de notre planète” plutôt qu’une autre qui serait plus contemporaine. Pourquoi, me demanderez-vous ? D’abord, basiquement, parce qu’une certaine science-fiction et certains écrits ont utilisé de n’importe quelle façon ces termes-là et les ont galvaudés. Ensuite parce que la notion de “sphère de conscience” fait avant tout référence à celle de “niveau de conscience”, autrement dit à une altitude intérieure de l’être et non pas à un écart technologique. Dans les anciens textes rattachés à notre culture, on parle en fait d’Élohims. C’est bien d’eux dont il s’agit ici ; ils sont à la source des informations que je reçois depuis 1984.

Un certain nombre d’Esséniens, mais pas leur totalité,  étaient – faut-il le rappeler ? – des hommes et des femmes qui entretenaient, de par leur sensibilité psychique, un rapport aisé avec l’Invisible. Le contact avec des présences d’origine non terrestre et d’envergure cosmique – donc en prise avec le Divin – leur était familier. Il arrivait que ceux-là communiquent donc avec les Élohims.

En 1984, lorsque j’ai été amené à me reconnecter régulièrement avec mes anciennes existences essénienne et égyptienne puis à donner le véritable “coup d’envoi” du travail que j’essaie de poursuivre aujourd’hui, j’ai commencé, de ce fait, à recevoir publiquement, devant une assistance de trente à cinquante personnes au rythme d’une ou deux fois par semaine, des enseignements relatifs aux thérapies esséniennes… ou, plus exactement, égypto-esséniennes.

Lors de chaque réunion, je consignais ces informations de ma propre main. Beaucoup de données passant par ma bouche lors des moments de canalisation ont également fait l’objet d’enregistrements sur bandes magnétiques tandis qu’elles étaient retransmises en direct devant les personnes présentes. Dans le Périgord, ce travail s’est étendu sur une douzaine d’années, il s’est ensuite prolongé au Québec. C’est de cette façon que la Tradition thérapeutique dont il est question ici a ressurgi. La méthode de soins énergétiques qui en résulte a toujours été accompagnée de messages précis, avec tout un ensemble d’informations.

Ces données à la fois pratiques et spirituelles ont finalement  et tout naturellement constitué au fil des ans un véritable corpus. De nombreuses lectures dans les Annales akashiques viennent toujours régulièrement les compléter.

C’est de cette façon que l’on peut résumer l’historique de cette Tradition thérapeutique telle qu’elle se manifeste de nos jours…

Lorsque les soins esséniens – ou égypto-esséniens si on préfère puisque que cette dénomination est somme toute plus précise – ont refait surface à travers les incorporations dont j’ai fait l’objet, on ne leur donnait d’ailleurs pas de nom spécifique. On évoquait simplement des soins énergétiques universels. On les a finalement nommés esséniens par assimilation puisque ce sont les thérapeutes esséniens qui ont été les derniers à les pratiquer il y a environ deux mille ans

Je dois ajouter que la somme d’informations qu’ils constituent maintenant s’enrichit encore aujourd’hui au rhyme des informations que je collecte et avec le concours et le savoir-faire de mon épouse, Marie Johanne, très “en prise” également avec “l’époque essénienne”.

6 – Quel était pour les Esséniens – et les Égyptiens qui ont précédé ceux-ci – le rôle de la maladie chez l’être humain ?

D.M. : Dans leur Tradition comme dans toutes les grandes Traditions du monde, les thérapeutes ayant une vision globale de la maladie ont toujours perçu celle-ci comme un rendez-vous de l’être avec lui-même. La maladie indique inévitablement un carrefour dans la vie d’une personne, un carrefour qui lui suggère de repenser sa façon d’être, essentiellement son hygiène de vie intérieure. Cette hygiène est émotionnelle et mentale. Elle est aussi en rapport avec ses croyances car ces dernières deviennent vite des conditionnements qui orientent le comportement. En termes modernes, on pourrait dire que la maladie vue sous cet angle est perçue comme un clignotant rouge sur le tableau de bord d’un véhicule. Elle est le signe d’un désordre à repérer, un désordre dont les racines sont peut-être éloignées du symptôme qui se manifeste ou apparemment sans rapport avec lui.

Pour en revenir aux Esséniens et aux Égyptiens, je dirais qu’il accordaient beaucoup d’importance aux masses énergétiques engendrées par les pensées humaines. Ils voyaient dans ces masses qu’on appelle de nos jours “formes-pensées”, les germes de la plupart des troubles de santé. Ils avaient remarqué, d’une part que ces masses affaiblissent ou déstructurent l’aura humaine mais que, d’autre part, elles aimantent des organismes toxiques émanant du bas-astral, les “entités-maladies”. Leur  première préoccupation était donc de nettoyer l’organisme subtil du malade par toutes sortes de méthodes puis d’y lever certains barrages énergétiques avant même de tenter d’y rétablir un courant de vie réparateur. La notion de “désinfection” était donc primordiale à leurs yeux.. Des sortes de mantras puis des pratiques de “reconstruction mentale” par visualisation étaient ensuite enseignés aux malades capables de se prendre en charge afin qu’ils modifient leur rapport à la vie et ne retombent éventuellement dans le même problème. De manière générale passer à travers une maladie digne de ce nom était pour ces anciens peuples comme franchir le cap d’une initiation. On était idéalement tenu d’essayer d’en comprendre le sens. Ce qui ne veut pas dire que c’était toujours fait et réussi. Cette approche préfigurait incontestablement ce que nous appelons aujourd’hui les psychothérapies… hormis le fait que l’existence de l’âme en était le pivot majeur… “détail” qui n’est pas nécessairement le cas de nos jours, loin s’en faut, hélas. L’être est une globalité indivisible, ce qui veut dire que, si on l’ampute de l’une de ses dimensions, on ne résoud en profondeur aucun problème. On ne fait que le déplacer et on lui donne alors un autre nom.

7 – Les thérapeutes étaient à l’époque des prêtres car soigner était un acte sacré. Aujourd’hui, les choses ont évidemment changé et on ne conçoit plus que la prêtrise ait nécessairement quelque chose à voir avec les thérapies. Marie Johanne Croteau Meurois à qui s’adressent les formations en soins esséniens que vous avez mises en place et que vous donnez actuellement en collaboration avec Daniel ? Quelle place y accordez-vous au Sacré ?

Marie Johanne Croteau Meurois : Notre formation en soins esséniens ne s’adresse évidemment pas à tout le monde car nous pensons très honnêtement  que tout le monde ne possède hélas pas en soi les qualités de base d’un bon thérapeute. Les qualités essentielles que nous recherchons dans notre École de formation sont, entre autres, celles de la réelle compassion – beaucoup de gens ignorent d’ailleurs le véritable sens de ce mot – la volonté sincère d’aider et de soigner, la capacité d’écoute et d’accueil de la personne malade. À cela il faut ajouter l’honnêteté, le discernement, une démarche spirituelle évidente et ce qu’on appelle la foi. Enfin, l’idéal est aussi de manifester certains dons particuliers propres à facilité l’approche de ce type de thérapie comme, par exemple, une sensibilité particulière aux niveaux des mains, de la clair-audience, de la clairvoyance, etc…

Il ne s’agit pas de dire, comme je l’ai malheureusement entendu récemment sur une vidéo consacrée à ce type de thérapies: « Pour soigner on injecte de la lumière, de la lumière qui est autour, dans les corps subtils…  ».

Cette réponse m’a laissée perplexe car, à notre sens, c’est une formulation incohérente et inconsistante dans le cadre de la Tradition essénienne. Une telle réponse semble ignorer absolument tout de l’aspect sacré des soins et est réductrice quant à leur principe de base : celui de la recherche intérieure chez le thérapeute d’une ¨qualité¨ de Lumière spécifique.  Le but est de canaliser celle-ci et ensuite de l’infuser avec le Cœur et toute la Conscience requise dans le corps du malade… en n’omettant pas de demander l’assistance et l’aide des Présences célestes,  des Guides de Lumière.

Il faut préciser que l’acte de soigner est un acte de symbiose totale avec le ¨Ciel¨. Une trinité composée de la Présence divine, du thérapeute et du malade doit se manifester. L’énergie thérapeutique circule donc du Ciel vers le thérapeute, son outil et son canal. Le thérapeute, de par ses mains, transmet ensuite au corps du malade ¨l’Onde sacrée de Guérison¨, dont la Lumière retourne ensuite au ¨Ciel¨. Il s’agit d’un mouvement trinitaire et continu de régénération de la circulation de l’Énergie de Guérison et d’Amour des sphères célestes.

Quelle place j’accorde au Sacré dans ces soins ?

J’y accorde toute la place car soigner est un acte sacré en lui-même.  Pas d’appel à l’aide d’une Présence de Lumière ? Pas de reconnaissance du Sacré ? Alors pas de réelle guérison possible. C’est aussi clair et simple que cela. Inutile d’apprendre à ¨gesticuler mentalement¨ dans le subtil d’un corps malade et à émettre des sons,  il ne se passera rien en profondeur. Tout résultat positif, en soins esséniens-égyptiens, repose sur la foi du thérapeute et le respect de l’aspect sacré du soin donc sur une vraie connexion avec l’Onde divine universelle.

Nous n’enseignons certainement pas qu’un ensemble de données à intégrer mentalement. Nous enseignons à désapprendre le mental pour se connecter à la Source et au Coeur de celle-ci en soi ainsi qu’à l’extérieur de soi afin de laisser s’exprimer le Courant thérapeutique sur le corps malade.

Nous essayons de faire sentir à nos étudiants l’existence d’une autre ¨marche¨ à gravir, celle qui dépasse le simple niveau du thérapeute et qui mène à celui du thérapeute-guérisseur.

Nous recommandons par ailleurs de travailler en parallèle avec la médecine officielle de notre société car aucune médecine ne devrait en exclure une autre. Les thérapies esséniennes ou égypto esséniennes ne sont pas des techniques à conjuguer plus ou moins habilement avec les mains mais résultent d’une communion sacrée et intime de l’âme et du cœur. La sagesse et la maîtrise sont de savoir manier intelligemment l’une et l’autre. Si nos enseignements souhaitent donner tous les outils de cette méthode, ils espèrent par dessus tout faire toucher son côté mystique en permettant aux  mains du thérapeute et à son  coeur d’intégrer en eux l’Onde de la Guérison et de multiplier ainsi l’impact d’une simple technique.

‘’ L’amour seul ne suffit pas, il lui faut ce Souffle qui s’appelle Vouloir. Sans lui vous ne rêvez rien vous n’accomplissez rien”   est-il dit dans ¨Les Enseignements premiers du Christ¨¨. ( note de bas de page : par Daniel Meurois, Éditions Le Passe-Monde)

8 – Le Christ occupe manifestement une place très importante dans ce que vous enseignez. Le     considérez-vous comme un thérapeute essénien ?

MJ.C. Meurois : Oui, le Christ occupe effectivement une très grande place dans ce que nous enseignons mais certainement pas parce que nous considérons qu’Il était un thérapeute essénien. Certes,  Il avait été formé par le Grande Fraternité des Frères en Blanc dès son tout jeune âge au Krmel  mais Il avait été aussi initié en Égypte et y avait enseigné dans les temples de thérapies.

Daniel Meurois a donné de multiples témoignages à ce sujet dans ses écrits et séminaires mais pour en faire un bref rappel Il a dit à peu près ceci : ‘’De retour de son long voyage de 17 ans en Inde et dans les Himalayas, le Maître Jeshua, lors d’une mort initiatique dans la grande pyramide de Chéops, fut investi par la supra-conscience  solaire du Christ. Suite à cet événement majeur, Il fut investi par une autre Force au cours d’une seconde initiation. Lors de la fameuse cérémonie du Baptême dans le Jourdain, à la supra-conscience du Christ s’est ajoutée Celle du Logos de notre Galaxie. Lorsqu’on parle du Christ, on parle  donc du Christ-Jésus. On évoque trois puissances en une: la première, Celle du Maître de sagesse incarné, la deuxième Celle de l’Être le plus réalisé de notre système solaire, la troisième comme étant issue de la plus Grande Présence manifestée dans notre Galaxie’’.

J’ai eu la chance d’être un témoin féminin proche du Christ, il y a deux mille ans.  Vous faire un portrait de Ce qu’Il était et de Ce qu’il est toujours pour moi m’est tellement difficile… les mots sont trop petits ou insignifiants… Encore aujourd’hui je n’arrive pas à décrire ni à exprimer tout ce qui agissait et irradiait de Lui et par Lui.

Non, le Christ n’était pas un thérapeute essénien, Il était le Christ !

C’est par mon propre souvenir des enseignements du Maître Jeshua en personne reçus avec d’autres disciples en petit comité de plus ou moins dix personnes que j’enseigne maintenant. Je le fais donc avec la mémoire vive de mon âme. C’est par ce souvenir de Lui que je  colore tous mes enseignements. Je n’oublie pas, bien sûr, la source de base de ces soins reçus directement des Élohims (ou Frères des Étoiles) et revivifiés par Daniel depuis 1984.

9 – Les thérapeutes esséniens étaient-ils plus souvent des hommes ou des femmes ? Est-ce que les femmes avaient des fonctions spécifiques à l’aide, par exemple, d’huiles et de plantes ?

MJ.C. Meurois  : Les Traditions des Églises sont essentiellement patriarcales et ont toujours eu tendance à laisser toute la place aux hommes. Le Maître Jeshua avait au contraire privilégié ou encouragé une Tradition matriarcale. Ses premiers disciples étaient incontestablement des femmes, sa mère Myriam, Marie-Madeleine, Marie-Salomé, Marie-Jacobé… Ces femmes disciples s’appliquaient à soigner comme Lui au moins autant que les hommes. Cela n’empêchait pas certaines d’entre elles de travailler à l’élaboration d’huiles précieuses utilisées en soins, de parfums spécifiques et d’utiliser des plantes médicinales selon les méthodes ancestrales esséniennes et égyptiennes. Il ne faut cependant pas s’imaginer que tous les disciples du Maître Jeshua avaient tous des dons pour la guérison ou des connaissances dans ce domaine… comme il serait faux de croire qu’ils étaient tous des orateurs capables de rassembler des foules. C’est leur rayonnement qui a opéré l’essentiel de la transmission de la sensibilité christique, qu’ils aient été hommes ou femmes, thérapeutes ou non.

10 – Daniel Meurois, y a-t-il eu une évolution des soins entre thérapeutes égyptiens et esséniens ? Est-il exact de dire que les soins esséniens étaient un peu plus éthérés ou peut-être plus dépouillés ?

D.M. : Il y a nécessairement eu une évolution ou plutôt un ensemble d’adaptations. C’est logique et rassurant car tout ce qui est figé meurt. Chaque peuple, chaque culture a sa propre sensibilité, ses points forts et ses faiblesses. Une même connaissance qui voyage d’une Tradition à l’autre se colore donc inévitablement au contact de la terre qui la reçoit. Elle peut s’enrichir dans certains domaines ou se fragiliser dans d’autres, c’est ce qui la rend vivante. Il ne faut pas oublier que la Tradition de ces soins était d’abord orale. D’un enseignant à l’autre, de Égypte à la Palestine, on y trouvait par conséquent quelques variantes. En réalité, affirmer que les soins étaient plus éthérés ou plus dépouillés chez les Esséniens que chez les Égyptiens serait un peu simpliste. Cela dépendait essentiellement du maître qui enseignait et du contexte dans lequel il communiquait sa connaissance.

Je reconnais toutefois que les Esséniens craignaient un peu plus le contact du corps que les Égyptiens en raison de leur appartenance au Judaïsme. Je dirais aussi que les Égyptiens se montraient moins dualistes qu’eux à ce propos car ils voyaient plus facilement le corps physique comme un temple à respecter que comme une manifestation pesante de la vie. À ce niveau, Jeshua se montrait certainement plus Égyptien qu’Essénien car il ne craignait aucun des aspects du corps humain; Il ne répugnait absolument pas au contact de la chair, contrairement à ce que toute la Tradition chrétienne a cherché à nous faire croire. À ses yeux, la vie était une globalité dont aucun des niveaux de manifestation n’était à exclure. C’est ce que Marie Johanne et moi tentons de faire comprendre dans la façon dont nous communiquons les thérapies. Le subtil et le dense sont étroitement imbriqués et ne doivent pas se repousser ou s’exclure l’un l’autre. Beaucoup de personnes prétendent vouloir dépasser la dualité mais demeurent incapables de comprendre que celle-ci commence là. Le fait d’apprendre à entrer en contact avec les expressions éthérées de la vie ne sous-entend pas une perte et encore moins un reniement de ses racines plus denses

11 – La science actuelle découvre des notions dont les Égyptiens avaient, semble-t-il, connaissance il y a plusieurs milliers d’années. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

D.M. : J’ai effectivement évoqué dans “Ainsi soignaient-ils” l’existence dans le coeur humain d’un point très précis que les Égyptiens du temps d‘Akhenaton appelaient “le point-vie”. Un tel point parait bien correspondre avec une zone mise en évidence depuis peu dans le coeur humain par les chercheurs de l’Institut Heartmath, aux États-Unis. Il s’agit d’une zone hyper sensible constituée d’environ 40.000 cellules à laquelle il ne faudrait toucher en aucun cas lors d’une chirurgie cardiaque sous peine de provoquer la mort instantanée du patient.

Les chercheurs en parlent clairement comme d’un cerveau cardiaque doté de mémoire.

Daniel-Meurois-et-Marie-Johanne-CroteauEn ce qui me concerne, ce point me fait nécessairement penser au prolongement ou à l’expression physique de ce qu’on nomme l’atome-germe.

L’atome-germe, je le rappelle, est un atome subtil fait de condensé d’Akasha. Il constitue, en quelque sorte, la base de données fondamentale – ou, si on préfère, le “disque dur” -  de chaque être humain. Il est sa mémoire totale depuis l’origine de ce qu’il est. Il véhicule donc les éléments karmiques de chacun, son histoire et son architecture profonde. Je ne doute pas que cette découverte moderne – qui est en réalité une redécouverte – puisse susciter beaucoup d’intérêt dans les années à venir et participer finalement au rapprochement du subtil et du dense. Finira-t-on par comprendre que l’intelligence du coeur n’est pas qu’un beau concept métaphorique et poétique ?


« Le Grand Livre des Thérapies Esséniennes et Égyptiennes »
 par Daniel Meurois et Marie Johanne Croteau Meurois  est paru en 2013 aux Éditions Le Passe-Monde.

Un bel ouvrage pratique, abondamment illustré.

 

Le changement de dimension

Enfants de la terre, je vous salue.
Le changement de dimension dans CINQUIEME DIMENSION pixtrans
Je suis le Père cosmique. Celui qui préside à la destinée de ce plan de vie où vous habitez et le Père de cette galaxie. Le temps est venu de bouger et de faire des choix importants dans vos vies. Que désirez-vous pour votre futur ? Que désirez-vous pour les générations à venir, pour vos enfants, vos petits-enfants ? Que désirez-vous pour le futur de la terre ?

Prenez conscience de vos limites et de vos peurs
pixtrans dans GRAND RASSEMBLEMENT
Si tout comme Moi, vous désirez le meilleur pour cette planète et pour tout l’univers qui vous entoure, il vous faudra prendre conscience de vos limites et de vos peurs. Le temps est difficile dans le monde cosmique actuellement.
pixtrans
Beaucoup de plans de conscience sont en train de changer de dimension ce qui amène des bouleversements énergétiques et cosmiques importants, non seulement sur le plan terrestre mais dans plusieurs planètes de votre système solaire. Et votre soleil a parfois des sursauts d’énergies ce qui provoque des orages cosmiques à l’intérieur de lui, ce qui active des énergies non désirées sur votre plan.

Le temps est au changement
pixtrans
NG043_changement-dimension1Changement dans vos cœurs, changement dans vos vies, changement dans plusieurs espaces de l’univers de cette galaxie. Tous les 26 milles ans il se passe un phénomène prodigieux où le centre de votre planète s’aligne sur le centre de la galaxie ce qui amène un fabuleux changement d’état de conscience.
pixtrans
Parfois ce changement se fait rapidement et subitement ce qui provoque des cataclysmes et des transformations radicales de votre milieu de vie. Nous voulons éviter cela. Nous faisons tout notre possible pour maintenir l’équilibre dans votre monde et dans les autres mondes de cette galaxie.
pixtrans
Ce matin vous avez reçu un message d’un grand maître qui vous a montré l’amour du Père pour ses enfants, qui vous a montré que l’amour est une énergie qui guérit et protège. Entrez dans vos cœurs enfants de la terre et protégez votre planète en l’enveloppant de lumière et d’amour. Protégez-vous aussi en grandissant en conscience et en aimant les énergies qui se mettent en place.
pixtrans
Parfois un grand nettoyage est nécessaire même s’il blesse et détruit. Votre monde est devenu malade, un cancer le ronge et prolifère si rapidement qu’il risque de tout détruire si nous n’intervenons pas. Vous avez suffisamment d’énergie nucléaire maintenant pour détruire votre planète. Vous avez aussi suffisamment d’inconscience pour détruire ce qui reste de ressources naturelles. Alors il est temps d’agir, il est temps de vous positionner devant le futur de votre galaxie.

NG043_nouvelle-terreUn jour une nouvelle terre émergera de la terre actuelle
pixtrans
Et comment une nouvelle terre peut-elle émerger de celle qui est là ?
Ce phénomène se passe à plusieurs niveaux d’énergies et de conscience.
pixtrans
Le premier niveau est la création d’une nouvelle énergie d’amour qui créera un lieu protégé pour tous ceux qui sont prêts à faire le passage à la 4e dimension et même à la 5e dimension. Irez-vous dans des soucoupes volantes comme certains disent ? Non, ce sera beaucoup plus simple que cela.
pixtrans
Votre être intérieur quittera ce corps pour le reconstituer dans un autre monde où vous serez tout à fait conscient que vous êtes différent tout en reconnaissant que vous n’êtes pas si différent physiquement. Ce qui sera différent sera votre état de conscience. Vous ne serez plus habité par l’ego personnalité qui est le mental inférieur. Vous serez dans l’espace du cœur de vie, qui est le 8e chakra, où vous retournerez à l’unité.

Pour quand l’ascension ?

pixtrans
NG043_ascensionL’ascension est un processus de conscience et de changement de perception de qui vous êtes. Pour tous ceux qui sont prêts, ce passage se fera facilement dans l’amour et dans l’harmonie des maîtres. Est-il pour bientôt ? Est-il pour beaucoup plus tard ? Nous ne voulons pas donner de moment car il existe plusieurs potentialités futures. Tout dépendra de vous, enfants de la terre. Nous ne voulons pas vous effrayer inutilement ou donner trop d’assurance aux personnes matérialistes qui pourraient se dire : « J’ai encore le temps de vivre ma matérialité à fond sans me presser. Je ferai des efforts plus tard. ».
pixtrans
Vous êtes dans l’incertitude c’est vrai, mais l’incertitude parfois contient un germe de prévention. C’est-à-dire que ne connaissant pas votre futur et l’heure où il se présentera, vous serez plus prudents avec vos énergies de création. Vous savez que vos pensées sont énergie créatrice alors évitez de créer des pensées de colère, de non-amour, de jugement, de ressentiment car elles reviendront vers vous. Créez plutôt des pensées d’amour, d’harmonie, de paix, de sages décisions, de foi et de confiance en votre humanité.

8e et 9e chakras
pixtrans
Parfois, ne pas savoir exactement, contient plus de bénéfices que de désavantages. Cependant vous avez toujours le choix de vous élever dès maintenant en poursuivant la libération de vos mémoires et le nettoyage de vos chakras. Cela vous permettra de rejoindre les énergies des 8e et 9e chakras.
pixtrans
Et où se trouvent ces chakras ? Sont-ils dans vos corps physiques matériels ? Non, ils sont situés en dehors de votre corps physique, au-dessus de votre tête. C’est dans l’ouverture de ces chakras que vous pouvez commencer à vous préparer pour le grand passage. Et après ce passage, aurez-vous un corps physique comme le vôtre actuellement ?
pixtrans
Pas tout à fait. Vous aurez un corps beaucoup plus léger, beaucoup plus subtil. Ce corps n’aura plus besoin de manger de la même manière car il pourra se nourrir d’énergie, de lumière solaire, de prâna. Vous serez dans une dimension bien différente de celle où vous êtes actuellement. Une dimension où il n’y aura plus de polarités contraires, où vous ne serez plus affectés par l’amour et la haine car vous serez dans l’unité à nouveau. Tout cela est promis à ceux qui ont fait le chemin du cœur et qui sont prêts à revenir à l’unité.

Et pour ceux qui restent « accrochés à la matière » ?
pixtrans
Et qu’arrivera-t-il à ceux qui ne peuvent y arriver parce qu’ils sont encore prisonniers de leur peur, de leur ego, de leur violence, de leur colère, de leur désir de posséder ? Et bien ces gens ne pourront pas changer de dimension pour aller dans la nouvelle terre. Plusieurs mourront et iront dans cet espace entre deux vies où ils recevront de l’aide pour grandir en conscience. Ensuite ils pourront se rendre dans la nouvelle terre.
pixtrans
Certains qui n’auront pas fait le chemin devront se réincarner dans un espace de la 3e dimension qui aura beaucoup changé en apparence mais qui sera le même en énergie. C’est-à-dire encore la survivance, encore deux polarités à équilibrer. Certains de vous s’inquiètent et se demandent : Qu’arrivera-t-il à ces personnes ? Et bien elles auront la possibilité de continuer à progresser dans la 3e dimension. Cependant la vie sera plus difficile car tout le confort matériel que vous avez actuellement ne sera plus présent. La terre aura changé de forme et ces personnes recommenceront un nouveau cycle de vie matérielle jusqu’à ce que la mémoire de leur ascendance cosmique et divine revienne à leur conscience.
pixtrans
Un jour ces personnes se souviendront à nouveau, tout comme vous l’avez fait dans cette vie, et travailleront à élever leur niveau de conscience ce qui les amènera dans cette terre nouvelle où vous serez.

Le grand passage dans le temps
pixtrans
NG043_passage-tempsLa terre est en train de faire un grand passage mais ne craignez pas pour demain. Apprenez à vivre dans le présent en remerciant à chaque jour pour ce que la vie vous apporte. Demain dans nos plans qui ne sont pas toujours aussi près que vous croyez, ni aussi loin non plus, le temps cosmique n’est pas le temps terrestre. Dans nos plans le temps est circulaire, c’est-à-dire qu’il tourne sur lui-même dans un éternel présent.
pixtrans
Alors que sur le plan matériel de la 3e dimension vous vivez dans un temps linéaire qui a trois temps, le passé, le présent et le futur. Ce temps crée un espace de conscience en 3 dimensions, 3 espaces temps. Le temps cosmique et le temps terrestre ne se comparent pas et ne se mêlent pas non plus.
pixtrans
Dans votre présent comment vous manifestez-vous ? Traînez-vous encore beaucoup de passé dans votre présent ? C’est-à-dire y a-t-il encore beaucoup de mémoires non guéries dans votre présent ? Hélas bien souvent il en est ainsi. Vous ne vivez pas vraiment dans votre présent. Vous vivez avec votre passé dans votre présent, ce qui fait que vous ne pouvez pas être heureux totalement. Bien souvent aussi vous vous projetez dans votre futur à travers vos peurs du passé. Vous vous inquiétez : Que va-t-il se passer demain ? Que devrais-je faire ? Encore une fois vous n’êtes pas dans votre présent. Ce n’est pas facile dans votre plan d’être positionné dans le cœur, dans votre présent.

La constitution de votre être
pixtrans
Savez-vous que vous êtes l’image holographique de l’univers ? Le cœur est au centre de votre poitrine et de chaque côté de votre corps il y a vos bras, vos bras qui peuvent se refermer sur l’autre pour l’aimer, tout comme mes bras de lumière se referment sur vous pour vous aimer.
pixtrans
Votre corps est constitué de plusieurs milliards de cellules toutes plus perfectionnées les unes que les autres. Ces cellules diversifiées sont reliées ensemble par une même énergie qui est la Vie. C’est elle qui maintient la cohésion entre toutes vos cellules. Vous semblez constitué d’une énergie de consistance solide, pourtant entre vos cellules il y a des espaces remplis de vide et de liquide interstitiel. C’est l’état vibratoire de vos molécules cellulaires qui produit cet effet de solidité.
pixtrans
Vos corps sont constitués d’énergies en mouvement qui ont chacune une spécialité. Le cœur ne fait pas le même travail que le foie ou que l’intestin. Les organes de votre corps sont comme les galaxies dans l’univers. Et dans votre tête vous avez un ordinateur central qui est le système nerveux. Celui-ci a deux principales fonctions. Le système nerveux autonome qui dirige toutes les fonctions de vos organes dans une mécanique complexe. Il y a aussi un système nerveux qui gère les actions volontaires donc conscientes. L’ensemble du système est en lien avec la glande pinéale qui est le lieu de la conscience de qui vous êtes.
pixtrans
Vos cellules cérébrales ne fonctionnent pas encore à plein rendement, elles ne sont éveillées que dans une petite portion, ce qui fait que vous ne connaissez pas toute la puissance de cette énergie qui est en vous. Cette énergie qui est en vous est l’énergie du Père cosmique que je suis, l’énergie de la conscience de cet univers.

L’univers divin
pixtrans
NG043_univers-divinTout comme dans cette pièce il y a plusieurs personnes et bien il y a aussi plusieurs univers. C’est un peu comme si chacun de vous était un univers en mouvement. L’univers n’est pas limité à cette galaxie que vous habitez. Et il y a de nombreuses galaxies dont vous ignorez encore la présence. À l’aide de puissants télescopes, vos scientifiques ont découvert des galaxies de couleurs et de formes bien différentes de la vôtre.
pixtrans
Vous connaissez encore bien peu l’immensité et la beauté du divin. Malgré ce peu vous pouvez continuer à grandir en conscience à travers l’amour du divin qui est cette énergie de cohésion qui maintient la vie en vous.
pixtrans
Mes énergies font partie de l’amour du divin. Je suis une Énergie intermédiaire entre le grand Soi divin et la Source de tout ce qui est. La Source vous englobe de son amour et vous maintient dans sa conscience de retour à l’unité. De retour à la connaissance véritable de qui vous êtes vraiment, une parcelle de lumière de l’amour divin.
pixtrans
Maintenant que la flamme de la conscience est allumée dans votre cœur et dans votre glande pinéale, vous ne pourrez plus l’éteindre. Cependant vous pourrez la faire grandir, la faire devenir plus belle, plus grande et vous envelopper de cette lumière qui va descendre dans toutes vos cellules pour créer en vous l’être de lumière que vous êtes vraiment.

Message du Père Cosmique, reçu par
Louise Racette et Mariette Robidas
lors d’un atelier « Être la Présence Je suis »
qu’elles ont animé.
pixtrans
Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et que vous citiez la source : www.energie-sante.net -

DES ÊTRES SPIRITUELS COSMIQUES

 

 

images (1)Quand la conscience clairvoyante revit dans le monde élémentaire, elle y trouve des êtres qui peuvent y déployer des modalités d’existence que l’homme n’acquiert que dans le monde sensible. 

Par le sentiment ces êtres ne perçoivent pas leur individualité – leur moi – comme le fait l’homme dans le monde des sens ; dans une mesure bien plus forte que l’homme ils pénètrent ce moi de leur vouloir ; ils se veulent eux-mêmes. Leur existence telle qu’ils l’éprouvent, est le produit de leur propre volonté agissante. Mais pour ce qui est de la faculté de penser, ils n’ont pas le sentiment qu’ils produisent leurs pensées comme l’homme les produit ; ils ressentent toutes leurs pensées comme des inspirations, comme quelque chose qui n’est pas en eux, mais dans le cosmos et qui du cosmos irradie dans leur être. Pour ces êtres donc jamais le doute ne peut s’élever sur le fait que leurs pensées réfléchissent la force de pensée constructive répandue dans le monde. Ils ne pensent pas leurs pensées ; ils pensent les pensées cosmiques. Par leurs pensées ces êtres vivent dans les pensées cosmiques. Mais ils se veulent eux-mêmes. Leur vie de sentiment est façonnée conformément à leur manière de vouloir et de penser. Ils sentent qu’ils font partie intégrante de l’univers ; et ils éprouvent la nécessité de se réaliser eux-mêmes par la volonté d’une manière qui soit en accord avec l’ensemble cosmique. 

Si l’âme clairvoyante se familiarise avec le monde de ces êtres, elle arrive à se faire une représentation exacte de sa propre façon de penser, de sentir et de vouloir. Ces facultés de l’âme humaine ne pourraient, dans le monde élémentaire, se développer dans le corps éthérique de l’homme. Le vouloir humain, dans le monde élémentaire, ne resterait qu’une force débile, n’ayant pas plus de consistance qu’un rêve, et la vie mentale de l’homme un monde de représentations vagues et fugaces. En somme, un sentiment du moi ne pourrait y éclore. Pour tout cela il faut que l’homme soit revêtu d’un corps physique. 

Quand l’âme humaine clairvoyante s’élève du monde élémentaire au monde spirituel proprement dit, elle prend conscience d’elle-même dans des conditions bien plus différentes encore de celles du monde sensible que ne l’étaient celles du monde élémentaire. Dans le monde élémentaire bien des choses rappellent encore le monde sensible. Dans le monde spirituel on se trouve en face de conditions complètement nouvelles. Ici on est paralysé dans son activité si l’on n’a que les conceptions qui se peuvent acquérir dans le monde sensible. Néanmoins l’âme humaine doit renforcer dans le monde sensible sa vie intérieure pour avoir de quoi transporter de ce monde dans le monde spirituel ce qui permet d’y séjourner. Si on entrait dans le monde spirituel sans posséder une vie de l’âme ainsi renforcée, on y tomberait tout simplement dans un état d’inconscience. On n’y serait alors pas autrement présent que comme une plante est présente dans le monde sensible. 

L’âme humaine doit apporter dans le monde spirituel tout ce qui ne se montre pas dans le monde des sens, mais s’y découvre cependant par la discipline occulte. Il faut pouvoir se faire, dans le monde sensible, des représentations qui sont bien provoquées par ce dernier, mais qui tout de même ne correspondent directement à rien de ce qui s’y trouve. Tout ce qui représente tel ou

tel objet dans le monde des sens ou qui dépeint n’importe quel phénomène sensible, n’a aucune importance dans le monde spirituel. Ce qu’on pourrait percevoir au moyen des sens, ce qu’on pourrait illustrer par des concepts qui ont cours dans le monde sensible, n’existe pas dans le monde spirituel. 

En y entrant, il faut en quelque sorte laisser derrière soi tout ce qui est objet de représentations matérielles. Par contre, des représentations qu’on s’est formées dans le monde sensible, sans rapport avec un objet ou un phénomène matériel, continuent à être présentes dans l’âme quand elle pénètre dans le monde spirituel. Naturellement parmi ces représentations il peut y en avoir d’erronées. Quand celles-ci, au moment de l’entrée dans le monde spirituel, sont présentes dans la conscience, elles s’y révèlent, par leur nature même, comme déplacées. Elles font que l’âme est prise du désir de s’en retourner dans le monde sensible ou dans le monde élémentaire pour y aller remplacer par des représentations justes celles qui sont erronées. 

 Mais ce que l’âme apporte dans le monde spirituel en fait de représentations justes, y est en quelque sorte accueilli par des forces de même nature ; par le sentiment l’âme perçoit dans le monde spirituel des êtres dont toute la vie intime n’est autre que celle de la vie des pensées au sein du moi. Ces êtres ont un corps qu’on peut appeler corps de pensée ou mental. Dans ce corps mental ces êtres deviennent conscients de leur individualité, comme l’homme dans le monde des sens. Parmi les représentations que l’homme acquiert, il est en premier lieu certaines pensées imprégnées de sentiments qui sont capables de renforcer la vie de l’âme au point que les êtres du monde spirituel peuvent y faire impression. 

Quand le sentiment de l’abandon de soi qui doit être développé en vue de la faculté transformatrice dans le monde élémentaire, se trouve assez intensifié pour que l’être étranger dans lequel on se transforme ne soit pas seulement trouvé sympathique ou antipathique, mais qu’il puisse, avec son caractère distinctif, revivre dans l’âme qui s’abandonne ; alors la faculté de percevoir le monde spirituel entre en action, alors, en quelque sorte, les êtres spirituels parlent à l’âme chacun son propre langage. Et ainsi naît un commerce spirituel qui consiste dans un langage mental. On s’ouvre à des pensées, mais on sait que dans les pensées on entre en contact vivant avec des êtres. Vivre dans des êtres, qui non seulement s’expriment dans des pensées, mais dont toute la propre essence est dans la pensée, voilà ce qui s’appelle vivre dans le monde spirituel. 

En face des êtres du monde élémentaire, l’âme a le sentiment qu’ils reçoivent l’irradiation des pensées cosmiques dans leur propre être et qu’ils se veulent eux-mêmes conformément à cette pensée cosmique qui les pénètre. 

En face des êtres qui n’ont pas besoin de descendre jusqu’au monde élémentaire pour atteindre à ce que l’homme atteint seulement dans le monde sensible, mais qui arrivent déjà dans le monde spirituel à ce degré de l’existence, l’âme a le sentiment que ces êtres consistent complètement en substance mentale. Elle sent que les pensées cosmiques n’irradient pas seulement vers eux, mais qu’ils vivent eux-mêmes avec leur propre être dans ce tissu mental. Ils laissent les pensées cosmiques les remplir pleinement de leur essence mentale vivante. Leur vie se déverse dans la perception du langage mental cosmique. Et leur vouloir consiste dans le fait qu’ils peuvent se manifester eux-mêmes par des pensées. Cette existence mentale, qui est la leur, réagit sur le monde d’une façon essentielle. Des pensées qui sont des êtres parlent avec d’autres pensées qui sont aussi des êtres. 

La vie mentale humaine est l’image réfléchie de ces êtres mentaux spirituels. Dans la période entre la mort et une nouvelle naissance, l’âme est aussi étroitement unie à cette vie d’êtres mentaux que dans le monde sensible elle est enveloppée dans l’existence matérielle. Quand par la naissance ou la conception l’âme entre dans l’existence matérielle, l’être mental permanent de l’âme agit de telle façon qu’il forme, qu’il inspire la destinée de cette âme. Dans la destinée humaine ce qui, des vies terrestres ayant précédé la vie actuelle, est resté dans l’âme, exerce une action égale à celle qu’exercent dans le monde les êtres mentaux purs. 

Quand la conscience clairvoyante entre dans ce monde – spirituel – des êtres mentaux vivants, elle se sent dans des rapports tout à fait nouveaux avec le monde sensible. Celui-ci lui apparaît dans le monde spirituel comme un « autre monde », tout comme, dans le monde sensible, le monde spirituel. Mais pour la vision spirituelle ce monde matériel a perdu tout ce qui peut en être perçu dans l’existence des sens. Toutes les qualités qui sont comprises par les sens ou par l’intelligence dérivée des sens, ont comme disparu. Par contre, du point de vue du monde spirituel la nature vraie et originale du monde sensible se révèle comme étant elle-même spirituelle. Devant le regard de l’âme observant du haut du monde spirituel, se présentent à la place du monde matériel d’autrefois des êtres spirituels qui déploient leurs activités de telle façon que de la convergence de celles-ci naît le monde ; ce monde qui, vu par les sens, devient précisément le monde que l’homme a devant lui durant sa propre existence matérielle. Vues du monde spirituel, les qualités, forces, substances, etc. du monde sensible disparaissent ; elles se révèlent de simples apparences. En regardant de ce monde on n’a plus devant soi que des êtres. Dans ces êtres réside la vraie réalité. 

Il en est de même avec le monde élémentaire. Là aussi, contemplé du haut du monde spirituel, tout ce qui n’est pas réalité vivante disparaît. Et l’âme sent que dans ce monde aussi elle a affaire à des êtres qui, en faisant confluer leurs activités, font apparaître une existence qui, vue par les organes de la sympathie et de l’antipathie, apparaît précisément comme l’existence sous sa forme élémentaire. 

L’assimilation des mondes suprasensibles consiste essentiellement dans le fait que des êtres prennent la place des phénomènes et des qualités qui s’imposent à la conscience dans le monde sensible. Le monde suprasensible finit par se révéler comme un monde constitué par des êtres et, pour ce qui existe en dehors de ces êtres, comme l’expression de leurs volontés. Mais le monde sensible et le monde élémentaire apparaissent aussi comme créés par l’activité d’êtres spirituels.

extrait de LE SEUIL DU MONDE SPIRITUEL de RUDOLF STEINER  recopié par Francesca  aux ÉDITIONS ALICE SAUERWEIN

 

Le mot d’ordre actuel: sérénité, sérénité, sérénité!

images (6)De plus en plus de gens m’écrivent pour me partager qu’ils n’en peuvent plus, qu’ils n’ont plus le moral, que leurs émotions sont à fleur de peau … Que les outils ou les techniques dont ils se servent habituellement pour se recentrer n’ont plus d’effet, que les soins qui leur font du bien normalement ne durent pas très longtemps… Bref, que leur énergie vitale est constamment au minimum! Vous vous reconnaissez là-dedans et vous vous demandez pourquoi cela vous arrive? 

Si c’est le cas, la plupart de mes clients et de nombreux thérapeutes de mon entourage sont, comme vous, dans l’incompréhension totale : pourtant, me dit-on sans cesse, je mange bien, j’ai la même hygiène de vie qu’avant, le même travail, suis entouré-e des mêmes personnes que j’adore… Pourquoi est-ce que je me sens autant « déséquilibré-e »??? 

 En fait, tout cela n’est guère étonnant lorsqu’on voit tout ce qui se passe actuellement partout autour de la Terre!! En réalité, plus on est « sensible » sur le plan énergétique, plus on se laisse « affecter » sur le plan vibratoire, physiquement et émotionnellement parlant! Même si nous n’en avons pas toujours conscience, une partie de nous ressent « instinctivement » les grandes perturbations climatiques et autres qui sévissent sur notre belle planète. 

Peut-être avons-nous « oublié » que nous sommes avant tout des « animaux », et, tout comme ceux-ci avant un tremblement de terre ou un tsunami, nous « percevons » les dérèglements à venir sous formes d’ondes captés inconsciemment par notre cerveau… Or, comme nous n’y portons pas suffisamment attention, nos synapses « s’épuisent » à tenter d’amener ces informations cruciales à notre conscience! 

Cela explique notamment le sentiment de fatigue, la démotivation et autres troubles intérieurs : tout comme les animaux lorsqu’ils pressentent un danger, nous n’avons plus envie de « vaquer à nos occupations » comme si de rien n’était! Et si, encore pire, vos sentiments de peur sont exacerbés par le visionnement en boucle des catastrophes qui se jouent aux quatre coins du globe et sur-stimulés par l’illusion d’une fin du monde en 2012, pas surprenant que votre système interne soit surchargé et accablé par le stress! 

Pourtant, rappelez-vous : seule votre partie « humaine » est affectée! Votre âme, elle, sait que la mort n’existe pas et que toute transition « hors du corps » nous mène vers un monde meilleur encore!!! 

Ayant eu dernièrement à accompagner en fin de vie mon propre père et ma belle-maman, j’ai eu le bonheur de toucher, de connecter à tellement de Lumière que je ne peux imaginer que la mort soit la fin de la vie! Tout au plus est-ce un « accouchement » vers de nouvelles dimensions lumineuses! Alors, qu’avons-nous à craindre? 

Et si, au contraire, rien n’arrivait pas hasard? Que nous ayons choisi de nous incarner à cette période précise de l’histoire afin de participer activement à ces grands changements cosmiques qui s’opèrent actuellement à l’échelle planétaires? Que le fait de demeurer confiant, serein et harmonieux à l’intérieur pouvait faire en sorte que notre rayonnement exerce un effet positif sur notre entourage et, même, puisse influencer non seulement les personnes que l’on aime, mais bien la température elle-même? 

Puisque tout est énergie et que nous sommes reliés à tout ce que vit, NOUS SOMMES les nuages, les volcans, les fonds marins, la pluie, la neige et le soleil… À nous de hausser nos vibrations pour faire UN avec les éléments et apprendre à les maîtriser… en se maîtrisant soi-même! 

Ainsi, lorsque la fatigue ou la déprime s’empare de nous, il nous suffit de quelques instants pour nous tourner vers l’énergie céleste et demander à nos frères et sœurs de Lumière de faire descendre dans toutes nos cellules vivantes un flot d’amour, d’harmonie et de paix afin que la sérénité puisse de nouveau s’installer partout à l’intérieur de nous! 

Prenez trois grandes respirations profondes et visualisez que la Lumière divine pénètre par chaque pore de votre peau, inondant tout votre être et illuminant le moindre recoin de votre cerveau instinctif, pour calmer toutes les peurs, inquiétudes ou tensions qui pourraient s’y loger… 

Visualisez que vous vous remplissez d’énergie lumineuse, légère, pure et douce comme la soie… Ressentez la présence bénéfique et apaisante de vos Père et Mère célestes, qui veillent sur vous et prendront soin de votre réalité matérielle comme de votre âme immortelle… juste parce que VOUS ÊTES leur enfant chéri! 

Laissez grandir leur amour en vous, afin que la paix et la sérénité puisse prendre racine dans toutes vos cellules et réconforter toutes les parties de vous-même qui vivent un stress dont vous n’avez peut-être même pas connaissance explicitement… 

L’accueil de la Lumière et l’ouverture à l’énergie céleste de guérison suffit à régénérer tout notre être, jusqu’à se sentir enveloppé d’une merveilleuse protection divine qui nous englobe totalement, peu importe ce qui se passe à l’extérieur… et qui émane de plus en plus autour de nous pour se transmettre à tous ceux qui nous entourent ainsi qu’à l’essence de vie elle-même présente partout sur Terre! 

Et si votre âme avait délibérément choisi d’être un pilier de Lumière, un puissant canal énergétique pour « enraciner » les vibrations des hautes dimensions cosmiques en ce moment même, afin de favoriser la transition vers l’ascension planétaire dès aujourd’hui? 

Vous pouvez faire toute la différence! Votre sérénité est un majestueux virus contagieux qui pourrait « immuniser » vos semblables et tous les organismes vivants contre le sentiment de « panique instinctive » qui, autrefois, prévalait dans notre inconscient collectif! 

Plus vous vous alignez sur votre âme (plutôt que votre personnalité), plus vous sentirez la paix et l’harmonie se « densifier » dans la matière, dans vos différents corps, physique, émotionnel, mental et spirituel. En rééquilibrant ainsi toutes les dimensions « inférieures » de vous-même, vous accéderez à la sérénité de la 5e dimension et à la Sagesse suprême qui « sait » que tout est juste et parfait, pour faire advenir le meilleur en toutes choses! 

Il n’y a rien à dire, rien à faire, rien à changer… juste ouvrir la porte de son cœur et se laisser inonder de Lumière, de l’intérieur vers l’extérieur… afin que tout s’accomplisse ici et maintenant dans la joie, la légèreté et la sérénité intrinsèque à votre nature divine! Dites OUI!!!

 

Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc,

aussi disponible sur www.biancagaia.com. Vous êtes invité à faire circuler ce texte

à condition d’en respecter l’intégralité, y compris ces quelques lignes.

Fonctionnement du Treillis Cosmique

Nous souhaitons vous parler ce soir d’une énergie d’un genre très particulier, de ce que certains d’entre vous considéreront comme un objet. Mais ce n’est pas le cas: il s’agit d’un phénomène très commun qui se manifeste partout autour de vous, bien qu’il soit si mystérieux que peu de gens en ont connaissance. Il s’agit de l’énergie manquante que vous recherchez depuis si longtemps, celle de l’amour, de l’Esprit. Il s’agit de l’énergie de l’univers – de ce que nous appelons le  » Treillis cosmique « . Je communiquerai, très lentement, avec beaucoup de soin, cette information à mon partenaire afin que vous compreniez bien sa nature et son fonctionnement. Avant que ne se termine cette réunion, vous comprendrez comment ce phénomène peut s’appliquer à votre cas personnel. 

Il est très commun, dans les enseignements de Kryeon, de passer du général au particulier, afin que vous ayez une compréhension globale et que vous saisissiez bien de quelle manière le cœur humain est affecté. Très chers, le Treillis cosmique est le dénominateur commun de la source d’énergie unifiée de l’univers, ce qui signifie que tout émane de celle-ci. Il est difficile de définir cette notion. Aussi vous communiquerons-nous progressivement ses nombreux attributs au cours de cette soirée. Le Treillis cosmique se trouve partout dans l’univers. Tout ce que vous pouvez voir et tout ce qui vous est invisible est intégré dans le Treillis cosmique. À partir des plus infimes particules de votre univers physique, des nuages d’électrons jusqu’au macrocosme, ce Treillis est partout présent. Ceux d’entre vous qui évoluent dans le domaine des sciences physiques vont comprendre et reconnaître ce principe, et tout cela prendra un sens à leurs yeux. 

La taille du Treillis cosmique 

Commençons par sa taille. Ceci est nécessaire avant même de définir sa nature et son fonctionnement. Le Treillis cosmique est la plus gigantesque énergie que vous ayez jamais pu concevoir. Il couvre l’univers entier, et même davantage. Il est présent partout. Il n’existe aucun endroit, quelle que soit sa dimension, où il est absent. Le Treillis est peut-être ce que vous pourriez appeler la conscience de Dieu. Bien qu’il soit physique et représente aussi uneénergie, il contient l’amour conscient. Par conséquent, nous vous déclarons qu’il se répand partout et englobe l’univers entier, incluant toutes les dimensions. Pouvez-vous concevoir quelque chose d’aussi gigantesque? Aussi loin que vous pouvez sonder les cieux – aussi loin que les astronomes peuvent capter et photographier la lumière -, le Treillis cosmique est toujours là. Cependant, il n’est animé que d’une conscience unique. La distance n’existe pas pour le Treillis, et c’est là, cher partenaire, que les choses deviennent difficiles à expliquer. 

Supposons un instant que votre main soit plus vaste que l’univers lui-même et que, lorsque vous l’étendez, l’intégralité de la matière existant puisse tenir dans une petite balle au creux de votre paume. Vous êtes donc immense! Vous possédez les dimensions de Dieu! Dans cette balle se trouvent des milliards d’étoiles et les distances semblent incommensurables aux yeux des entités qui y vivent. Au sein de cette balle qui représente l’univers, c’est comme si l’éternité était nécessaire pour aller d’un point à un autre. Et pourtant, cette balle repose au creux de votre main ! Les choses paraissent ainsi pour le Treillis cosmique. Par conséquent, aucune distance ne lui est insurmontable et sa conscience est Une. Sa structure cellulaire issue de l’unité est entrelacée par une conscience qui réagit de même à cette unité. Et bien que, à l’intérieur de cette balle que l’on pourrait appeler l’univers, des milliards d’années-lumière soient nécessaires pour aller d’une extrémité à l’autre et que des immensités spatiales et temporelles restent à conquérir, il n’en est pas vraiment ainsi. Tout ce qui existe dans cette balle -les milliards d’étoiles- se situe dans votre  » maintenant « . 

Non seulement pouvez-vous ainsi avoir une idée de la taille de cette énergie, mais vous pouvez également concevoir l’unicité du Treillis cosmique. Le point le plus éloigné de ce Treillis sait exactement ce que la partie située ici même est en train de faire. La partie située entre les cellules de votre organisme, et que nous appelons l’amour, sait ce qui se passe à onze milliards d’années-lumière d’ici! Le Treillis cosmique ignore la dimension temporelle. Nous parlerons de cela plus en détail dans un instant.

 

Forme – Ordre – Luminescence

Fonctionnement du Treillis Cosmique dans MESSAGES DE NOTRE FAMILLE 42127121

 

 Le premier attribut du Treillis cosmique est sa taille, qui est immense. Il s’agit de la plus importante énergie connue, de la plus importante énergie existante. Parlons de sa forme, et cela, cher partenaire, est encore plus difficile à appréhender. Il ne s’agit pas vraiment d’un treillis. Bien qu’elle en possède toute la symétrie, il ne s’agit pas d’une grille. Si sa forme pouvait vous être révélée, elle vous stupéfierait, car il s’agirait pour vous d’une révélation se rapportant à ce que vous appelez le temps humain. La preuve de son existence est bien réelle et nous allons vous dire comment la rechercher.

Les astronomes scrutent le ciel depuis la Terre comme s’ils avaient un œil fermé. Ils ne possèdent pas encore une vision stéréoscopique claire de ce qui entoure votre planète. Au lieu de cela, ils scrutent le ciel d’une façon monoculaire, sans aucune perception réelle de la profondeur. De ce fait, vous n’avez pas encore été capables d’entrevoir les chaînes obscures. Et pourtant, il s’agit d’un des attributs du Treillis cosmique que vous pouvez apercevoir lorsque vous le souhaitez. Mon partenaire utilise le mot obscurité de façon littérale afin de signifier  » absence de lumière » – n’y voyez là aucune signification spirituelle. C’est comme si vous observiez, de nuit, un ciel étoilé et constatiez que de nombreux groupes d’étoiles sont séparés les uns des autres par des  » bandes » de vide. 

Il y a quelques années, nous vous avons dit que votre big bang n’avait jamais existé, qu’il est faux de penser à un univers créé à partir d’un point central d’où commença son expansion. Nous vous avons recommandé de rechercher les indices prouvant qu’il n’y a jamais eu d’explosion originelle. Aujourd’hui, nous allons vous dire ce qui s’est réellement passé. Car un jour viendra où vous serez capables de placer vos télescopes, donc votre regard, en des lieux distants de vous, voire sur une autre planète. Et alors, vous contemplerez l’univers de façon stéréoscopique – comme vos yeux contemplent votre monde – et apercevrez finalement devant vous une image en trois dimensions. Ce que vos yeux découvriront alors ressemblera à de grandes avenues d’obscurité entre les amas de matière stellaire. Des lignes droites d’obscurité seront apparentes, donnant à l’univers une direction - une symétrie - posant un mystère quant à l’explication de ce phénomène – semblable à des bandes de vide entre les étoiles. Soyez attentifs à cela, car ce phénomène va bientôt se produire. 

Le Treillis cosmique n’émet pas de lumière visible, bien qu’elle représente l’essence même de la lumière. L’énergie du Treillis est en équilibre zéro. En d’autres termes, la polarité de ses caractéristiques les plus puissantes s’équilibre à zéro. L’énergie zéro est dotée d’une puissance fantastique. Mais, lorsqu’elle n’est pas activée, elle paraît totalement inexistante en raison de son équilibre. Ce n’est que lorsque vous déséquilibrez sa polarité que sa puissance est libérée. Vos astronomes ont scruté l’univers et le cosmos, mesurant les énergies qui s’y trouvaient. Ce qu’ils ont remarqué avec un certain sentiment de frustration, c’est qu’il y a beaucoup moins de matière et de lumière qu’il n’existe d’énergie mesurée ! Ce fait est bien connu de vos scientifiques. Interrogez-les à ce propos, et ils invoqueront des tas de raisons, y compris l’existence de  » matière sombre ». Très chers, ce qu’ils observent est une énergie nulle. C’est le Treillis cosmique qu’ils mesurent. Son énergie est partout et lorsque ce message sera terminé, vous saurez ce qui la provoque et comment elle fonctionne. Vous saurez comment elle réagit par rapport à une autre énergie et vous apprendrez la raison de son existence. 

Comme je l’ai dit, sous sa forme  » équilibrée », la mesure de cette incroyable énergie serait équivalente à zéro, bien que le Treillis cosmique soit puissant sur tous les plans et en tous lieux. Nous avons déjà abordé ce phénomène en ce qui concerne les infimes particules constituant les atomes. Quant il a été question de la distance séparant le noyau du nuage d’électrons, nous faisions également allusion au Treillis cosmique. De même, lorsque nous vous avons fourni la formule permettant de calculer cette distance, nous faisions référence aux interactions énergétiques au sein du Treillis cosmique. Et lorsque nous fîmes mention de l’activité des rayons gamma situés à environ onze milliards d’années-lumière, il s’agissait, là encore, du Treillis cosmique. De l’infiniment grand à l’infiniment petit, cette énergie est colossale et stable. Ce n’est que lorsqu’on l’anime en la déstabilisant selon certains processus qu’elle fournit de la puissance. Il s’agit du dénominateur commun et du stabilisateur de toute énergie et matière, quelles qu’elles soient. Et quand ce phénomène sera connu des humains, des perspectives extraordinaires s’ouvriront à eux. Dans le domaine de la communication et d’autres, vous disposerez d’une puissance illimitée! 

La vitesse de la lumière 

Je vais maintenant vous parler de l’énergie du Treillis cosmique. Elle réagit au temps. Voici un autre sujet d’intérêt pour les scientifiques : lorsque vous découvrez, dans l’univers, un phénomène qui possède la capacité d’altérer le temps, observez bien comment son énergie réagit. Tout, dans l’univers, semble tourner sur lui-même, n’est-ce pas? Selon les lois de la physique, les particules éjectées d’un objet en rotation devraient former un angle droit ou être perpendiculaires au centre de l’objet. C’est de la physique élémentaire. Cependant, soyez particulièrement attentifs aux particules qui ne réagissent pas ainsi, car elles s’alignent sur la symétrie du Treillis cosmique. Elles indiquent l’énergie du Treillis, et nous parlons ici d’événements tels que les  » trous noirs » et autres phénomènes de l’univers qui semblent déverser une énergie colossale sous forme de faisceaux. Repérez-les lorsqu’ils pointent dans une même direction sans être forcément dans l’alignement de la rotation de l’objet qui les crée. Vos scientifiques s’interrogeront:  » Pourquoi un tel phénomène existe-t-il ?  » Ils finiront par postuler qu’une autre force provoque cet  » alignement  » – tel un aimant cosmique géant. Ils verront l’énergie qui s’alignera sur la symétrie du Treillis cosmique.

 

 dans MESSAGES DE NOTRE FAMILLEVous savez déjà que le temps est relatif. Vos scientifiques vous l’ont dit, et nous vous déclarons que ce fait particulier jouera un rôle très important dans la découverte des caractéristiques du Treillis cosmique. Très chers, tout ce qui concerne la spiritualité de cette planète est relié au Treillis. La dimension temporelle qui est la vôtre actuellement va changer (tel qu’il a été annoncé dans les channelings précédents), mais elle restera reliée au Treillis. Nous vous l’avons dit: l’énergie de ce dénominateur commun cosmique est liée à la notion de temps. Aujourd’hui, nous vous déclarons que le temps change également pour vous. Que pensez-vous que cela signifie? Laissez-moi vous expliquer. Cela veut dire tout simplement que le Treillis cosmique réagit à la conscience humaine ! Lorsque mon partenaire vous a annoncé que la conscience peut modifier les propriétés physiques (au cours de la conférence précédant ce channeling), il n’a qu’effleuré le potentiel ici. Tout est possible sur cette planète, grâce à l’intention des humains. Car vous disposez d’un contrôle véritable sur le Treillis cosmique universel. Nous vous le répétons une fois encore : ce Treillis connaît le nom de chacun d’entre vous, depuis l’extrémité de l’univers! Nous vous avons déclaré que votre conscience a élevé la fréquence vibratoire de cette planète. Cette conscience a réellement  » utilisé  » le Treillis cosmique afin de permettre à la Terre d’amorcer un glissement temporel qui vous touchera personnellement mais qui sera visible au-delà de votre planète. En d’autres termes, il est possible que vous n’aperceviez ou ne ressentiez rien d’anormal mais que certains attributs cosmiques vous sembleront ralentir. Cela indiquera que vous évoluez (ou vibrez) selon un nouveau cadre temporel. Nous avons également commenté ce phénomène dans le passé. Aujourd’hui, nous vous expliquons le principe mécanique dissimulé derrière ce phénomène, qui signifie que le Treillis cosmique est à l’ œuvre. Ainsi, votre conscience a modifié les propriétés physiques de votre propre réalité. 

Très chers, écoutez ceci attentivement: vous êtes nombreux à savoir déjà que les pensées échangées entre les humains semblent dépasser n’importe quelle vitesse connue. Par exemple, les vrais jumeaux ou les âmes sœurs, situés chacun à deux points diamétralement opposés de la Terre, peuvent communiquer entre eux mentalement et instantanément, comme on a pu le constater à maintes reprises. Si l’un des jumeaux est anxieux, l’autre ressent aussitôt cette émotion! Et s’ils se téléphonent et s’interrogent mutuellement, ils constateront qu’ils ont effectivement ressenti la même émotion simultanément. Qu’est-ce que cela implique par rapport à votre conception du temps? Qu’est-ce que cela vous indique au sujet du pouvoir de la conscience humaine de transmuter les distances et le temps? Je vais vous dire ce qui permet cela : le Treillis cosmique. Grâce à lui, vous êtes tous instantanément connectés les uns aux autres. Il s’agit de votre source de puissance spirituelle, qui recourt également aux lois physiques. 

Si nous étions en mesure de transporter instantanément, de façon magique, un être humain à l’autre extrémité de l’univers connu – distance incommensurable et inimaginable -, le Treillis cosmique n’en permettrait pas moins une communication immédiate avec lui – quelle que soit la distance à laquelle il se trouverait ! Longtemps après que ce channeling sera terminé, certains d’entre vous assembleront les différents éléments de cette information et comprendront comment des phénomènes précis peuvent se dérouler physiquement. Ainsi, vous en viendrez à comprendre que le dénominateur commun de ce Treillis n’émet pas de lumière uniquement parce qu’il est dans un équilibre énergétique et temporel stabilisé à zéro. 

Nous avons parlé de l’instant présent, ce lieu multidimensionnel où réside l’Esprit et où se regroupent toutes les choses du passé et toutes les potentialités du futur. C’est cela, l’instant présent. Le Treillis cosmique ne se trouve pas dans l’instant présent: il se trouve dans l’instant zéro. Très chers, contrairement à l’instant zéro, l’instant présentest en mouvement dans un cercle. Le Treillis est en permanence équilibrée et, au sein de cette énergie équilibrée, existent des potentialités prêtes à recevoir des informations pour émettre de l’énergie. Et ces informations, très chers, sont disponibles à la conscience humaine. Le Treillis voit tous les temps comme égal à zéro – immobile -, même si différentes dimensions temporelles existent au sein de cette énergie.

Voilà pourquoi, quelle que soit la dimension temporelle dans laquelle se situe votre réalité, la communication est instantanée entre toutes les entités qui évoluent au sein du Treillis. Il s’agit d’un concept difficile à comprendre du fait que vous n’êtes pas encore conscients qu’il existe de multiples dimensions temporelles présentes lorsque, grâce à vos appareils, vous observez dans le cosmos des  » phénomènes physiques impossibles » (comme il en a été question dans des messages précédents). Le temps est semblable à l’air que vous respirez. En effet, lorsque sévissent d’incroyables orages, le vent soufflant dans toutes les directions et à une grande vitesse, vous-mêmes êtes en mesure de respirer tout à fait normalement.

En somme, l’air situé dans vos poumons est au repos, même quand le vent souffle en rafales autour de vous. Le Treillis cosmique est ainsi. 

Très chers, ce Treillis permet le mécanisme de la cocréation, de la synchronicité et de ce que nous appelons l’amour. Il permet les miracles survenant sur cette planète. Il réagit aux lois physiques et à la conscience. Ainsi commençons-nous à distinguer la fusion de tous les éléments qui ont été placés dans l’univers à votre intention.

jan4_kryder_ttl

Le Treillis cosmique n’est pas Dieu! Mais, comme nous l’avons déjà déclaré, Dieu (l’Esprit) utilise de façon naturelle les lois physiques afin de provoquer les miracles. Certains souhaitent séparer Dieu des lois physiques. Vous dites: « Ne confondez pas la science et Dieu. N’enlevez pas la magie!  » Nous répondons:  » Vous limitez votre dimension temporelle en pensant ainsi. Car lorsque vous découvrire~ certaines des lois physiques de l’Esprit, cela n’en diminuera pas ‘pour autant sa magnificence, et nous vous le répétons depuis au moins huit ans : la majesté de Dieu réside dans les cellules de votre corps !  » Dieu recourt à toutes les lois physiques de l’énergie du cosmos pour établir sa puissance – tout comme vous êtes invités à le faire vous-mêmes. Comprendre les lois de l’Esprit n’empêche pas de croire en l’amour! Au contraire, cela procure symétrie et logique à toutes choses. Cela deviendra plus clair à vos yeux au fur et à mesure que vous évoluerez au sein d’une vibration rendant accessible l’énergie du Treillis cosmique. 

Nous comprenons donc que ce Treillis n’est pas Dieu. Par contre, il s’agit de l’un des outils les plus puissants de l’Esprit à ce jour, et il contient l’essentiel de ce que vous avez appelé une magie inexplicable -la voie de Dieu. Cela vous choque-t-il d’apprendre que l’Esprit utilise les mêmes lois physiques qu’il inventa pour permettre aux choses de fonctionner? Pourquoi créer des outils puis les ignorer? Non. Il s’agit de la révélation de la façon dont l’Esprit agit au sein du cosmos. 

Ainsi, nous vous avons expliqué comment le Treillis fonctionne. Mais ce n’est pas tout, car il réagit maintenant, pour la première fois, à quelque chose de nouveau sur votre planète. L’énergie est en place, le temps est altéré – grâce à l’intention humaine. Vous savez, il n’existe pas, dans l’univers, de plus grands pouvoirs que l’intention humaine et l’amour. Et nous vous avons répété ce fait depuis l’arrivée de Kryeon. Ce soir, nous établissons finalement une corrélation entre cette intention et les lois physiques de l’amour ! 

Très chers, comprenez-vous maintenant que l’intention que vous formulez n’est pas simplement une énergie mystérieuse qui flotte dans l’éther et qui manifestera d’une manière quelconque votre besoin ou votre désir? Vous êtes désormais en mesure de comprendre que ce phénomène possède symétrie, taille, but et conscience et qu’il est défini par certaines lois physiques et par l’amour contenu dans l’intention. Actuellement, vous commencez à comprendre pourquoi les guérisseurs du Nouvel Âge peuvent réaliser tant de choses! Ils « puisent » dans le Treillis cosmique. Il n’y a plus de mystère. Au contraire, un jour, tout ceci sera considéré comme une science positive et solide – universelle et inspirée par Dieu. 

Je ne serai pas le seul channel à apporter cette information. Elle sera diffusée par d’autres et sera la source d’un pouvoir gigantesque – le véritable pouvoir physique – que vous pourrez utiliser comme source d’énergie – un pouvoir qui vous sera utile dans votre vie quotidienne. Les ressources de votre planète que vous avez employées pour obtenir ce pouvoir sont limitées. Il n’y a pas de puissance plus pure que le Treillis cosmique. Il s’agit là de lois physiques connues par les êtres éclairés qui voyagent dans le cosmos – en fait, ils « chevauchent » fréquemment les voies du Treillis cosmique. 

Chacun d’entre vous est porteur de lumière, très chers, une lumière aperçue distinctement par chaque entité de l’univers. Certaines entités sont situées à de telles distances de vous que vous ne pouvez même pas concevoir qu’elles puissent simplement connaître l’existence de votre lumière. Cependant, elles savent ce qui se passe ici et se préparent en fonction des changements à venir, provoqués par ce que vous accomplissez. Elles vous envoient leur amour en réponse à vos actions. Votre tâche sur cette planète est universelle et, en réalité, concerne très peu la Terre. Le saviez-vous? Car ce qui se passe ici nous affecte tous, même Kryeon. 

Doutez-vous encore que nous soyons venus ici, que nous nous soyons assis à vos pieds et que nous vous ayons aimés? Est-il étonnant que nous soyons émerveillés, que le voile soit levé et que nous ayons livré cette information? Nous vous annonçons que vos savants sont partiellement au courant de l’existence du Treillis cosmique. Ceux qui découvrent que la conscience modifie leurs expériences savent aussi que quelque chose se prépare.

Et cela est sur le point de se produire. Soyez-y attentifs. Il y aurait encore tant à dire, et le temps viendra pour d’autres informations… mais désormais, nous ne souhaitons que nous agenouiller à vos pieds et vous aimer.

Et il en est ainsi.

 

LE TREILLIS COSMIQUE –  par KRYEON
Extrait du livre de Barbara Marciniack : Messages de notre Famille, p. 241-252.
Ariane Editions 2000 

Les changements en cours

images (12)

Les Pléiadiens ont expliqué à Barbara Marciniak comment reprogrammer le champ vibratoire de la Terre et l’aider à transformer sa fréquence, de telle manière que les humains puissent se réconcilier et se réharmoniser. Cela suppose une nouvelle approche spirituelle des êtres et des situations.

Les bouleversements et les tragédies auxquels l’humanité doit faire face ne sont pas terminés. Pendant quelque temps encore, ils risquent même d’aller en s’intensifiant. L’une des manières de survivre à cette ultime épreuve qui s’annonce, est de remplacer notre quête effrénée de plaisirs et de divertissements intellectuels par une recherche de joies simples. C’est de cette manière que nous pourrons commencer à nous comprendre, à nous aimer et à construire ensemble la fraternité sur cette planète.

« En cette époque où le clonage et les nouvelles méthodes de reproduction se répandent dans tous les pays du monde, de plus en plus de personnes vont essayer de se régénérer grâce aux nouvelles technologies, en particulier en faisant l’acquisition d’organes et en ayant recours à la chirurgie. Un immense détournement d’énergie est en train de se produire à l’échelle planétaire à la suite des prélèvements d’embryons et d’organes humains. Il existe désormais un marché considérable de vente d’êtres humains sur votre globe.

Comment ferez-vous pour changer cette situation ? Vous devez, avant tout, comprendre la valeur de la vie que vous transmettez à partir de votre accouplement sexuel. Dans le cas contraire, cette vie perdra rapidement toute sa valeur. Vous devez aussi apprendre à combattre ces vampires qui sucent votre énergie depuis les différents plans astraux et les diverses dimensions, depuis les profondeurs de la Terre jusqu’à sa surface, et depuis les mondes qui l’entourent. 

Lorsque nous parlons de « puissances des ténèbres », n’allez pas croire que vous deviez simplement ignorer cette réalité pour trouver la lumière. Vous devez apprendre tout ce qui a trait au pouvoir des ténèbres. Vous devez comprendre les perversités et les blessures de l’âme de ces êtres qui recherchent désespérément quelque chose que jamais leurs parents ni qui que ce soit ne leur offrirent. Du fait de cette carence, leurs tendances sont inscrites dans leur hérédité et passent d’une génération à l’autre. Que leur manque-t-il ? Vous connaissez déjà la réponse : l’amour. Sur cette planète, les pervers, qu’ils soient meurtriers, voleurs, pédophiles ou manipulateurs de foules, sont tous privés d’amour et ignorent même ce sentiment.

Ainsi, votre tâche consistant à guérir votre planète deviendra de plus en plus importante au fur et à mesure que les sombres secrets des familles qui mènent le monde ainsi que leurs pratiques occultes maléfiques seront dévoilés.

Vos médias sont détenus et dirigés par une petite poignée d’individus. Les ramifications des propriétaires de ces entreprises avec le côté sombre de leurs guides sont difficilement identifiables en raison d’une imbrication extrêmement complexe des organisations et des acteurs. De ce fait, rien n’est exactement ce qu’il paraît être. Le moment est venu de vous réveiller et de prendre conscience que vous êtes nourris d’informations destinées à limiter vos possibilités et à vous dominer afin de vous transformer non seulement en supporters actifs mais en contributeurs de cette économie de la mort. En perdant votre vitalité, vous passez d’un soi-disant médecin à un autre, utilisant vos assurances, vos héritages, si vous en avez, et pour obtenir quels résultats ? Plus vous êtes malades, plus vous dépensez d’argent, plus vous alimentez cette économie de la mort. Comprenez-vous ?

En réalité, chacun de vous est destiné à guérir l’esprit humain, à créer sur la Terre une fréquence au sein de laquelle les bébés, qui apportent avec eux les vibrations de l’amour, seront respectés et aimés. Vous devez vous assurer que vos enfants ne seront pas violentés, transformés en zombies ou en esclaves sexuels, ni transportés sur d’autres planètes pour y travailler dans des fermes. Assurez-vous aussi qu’ils ne serviront pas à des banques d’organes à l’usage des laboratoires génétiques ou ne se reproduiront pas dans le simple but que leurs propres enfants permettent à des entités désespérées de reconstruire leur patrimoine génétique épuisé.

Dans un avenir proche, les gens pourront retracer leur lignée d’une façon différente. Aujourd’hui, vous établissez vos arbres généalogiques en partant de vos parents et de vos grands-parents. Mais bientôt, vous devrez rechercher votre lignée multidimensionnelle.

Votre chemin vers la lumière passe par la confrontation à l’obscurité qui arrive aujourd’hui en masse, parce qu’elle demande à être guérie. Vous constatez une terrible recrudescence de perversions tout à fait choquantes dont la véritable origine est l’absence de l’amour maternel et paternel. La forme d’amour dont nous voulons parler n’existe plus sur votre planète depuis des milliers d’années. Génétiquement, votre tâche consiste à purifier de très nombreuses générations d’êtres humains au cours desquelles les blessures se sont accumulées.

Vous ne pouvez échapper à cette évidence : votre sexualité est le siège de votre puissance biologique. C’est grâce à votre sexualité que vous êtes ici, et même si le clonage est en vogue aujourd’hui, vous constateriez, en effectuant un saut vers le futur, qu’il est impossible de se fabriquer un clone possédant l’intégralité de la force vitale qui lui a permis d’exister. Les clones ne possèdent pas la vitalité conférée par l’acte sexuel, par l’empreinte énergétique d’êtres vivants. De ce fait, au bout d’un certain temps, ils déçoivent.

Il existe quantités d’êtres humains clonés dans votre monde. Cette pratique existe depuis des milliers d’années. À l’origine, elle était destinée à remplacer certaines personnes au pouvoir par des sosies. Aujourd’hui, l’art et la science du clonage sont enseignés par des entités multidimensionnelles qui ont perdu leur pouvoir de procréation et qui sont venues sur la Terre afin de dérober secrètement le vôtre. Toutefois, ceux qui possèdent de vrais pouvoirs n’ont pas besoin d’agir ainsi. Le véritable pouvoir est entre vos mains, émane de vous, et il peut être transmis et partagé sans cesse. Ainsi, il s’accroît. Au contraire, en le dissimulant ou en le conservant secrètement, il finit par décroître et disparaître…

Les réponses que vous cherchez se trouvent en vous-même. Vos sentiments et vos réactions devant ce monde qui s’écroule autour de vous exigent que vous affirmiez votre force en acceptant ce qui se passe, car de la dissolution naît quelque chose de nouveau. Le cycle de la vie inclut inévitablement une mort suivie d’une renaissance. Cette compréhension représentera une phase importante de votre développement, et la solution consiste à vous éveiller à l’idée de fraternité et à rendre cohérente la perspective multidimensionnelle qui s’ouvre à vous.

Réconciliez-vous et regroupez-vous avec ceux qui vous sont chers, avec vos amis. Soyez respectueux envers tout ce qui vous entoure, comme vous souhaiteriez être respectés par les autres, et comprenez que les grandes blessures de la psyché humaine surgissent aujourd’hui, tel un legs transmis par vos gènes, transmis comme une tache. Les blessures de vos ancêtres apparaissent maintenant à la lumière du jour, et il semble que la tâche de guérison qui vous attend vous dépasse, que vous ne disposez d’aucun baume ni d’antibiotiques contre les maladies de l’esprit à venir. Alors, n’oubliez pas ceci : vous êtes des créatures multidimensionnelles et, fréquemment, l’anomalie ne réside pas uniquement dans le corps physique mais également dans les plans astraux, ces mondes invisibles où des entités sont attachées à vous et où la possession et la fusion se produisent, le jour comme la nuit.

C’est vers la Grande Source d’Amour que vous êtes appelés. Lorsque la noirceur sera à son comble, juste avant l’aube, ouvrez les yeux et ne soyez pas effrayés par les hululements des chouettes et par les sons étranges que vous entendrez dans la nuit. Pénétrez dans ce territoire obscur et allumez une bougie afin d’apercevoir ce qui s’y trouve. Liez-vous à la Lumière, puis ouvrez votre cœur et sachez que l’esprit malade attend sa guérison.

Seule une prise de conscience de la façon dont vous avez été influencés et manipulés vous permettra d’oser vous prendre en charge. Vous avez tellement abdiqué vos propres pouvoirs que vous ne vous rendez pas compte à quel point vous êtes comme des zombies.

Les responsables de la situation critique dans laquelle vous vous trouvez estiment qu’ils sont infiniment meilleurs que vous ; cependant, leur noirceur leur crée d’immenses difficultés. Vous avez le pouvoir de guérir ces blessures également. Votre compassion et votre mansuétude doivent inclure une compréhension beaucoup plus large. Comprenez bien que la guérison doit se manifester en profondeur. Durant ce processus, vous allez découvrir votre pouvoir et, idéalement, guérir vos dirigeants blessés, car ils le sont véritablement.

Vous ferez face à des énergies diverses et de différentes natures en provenance des Cieux, mais les Reptiles seront votre épreuve la plus importante, car ce sont eux qui tirent les ficelles depuis les coulisses. Ils vous encouragent à suivre des rituels vides de sens et poussent les autres à faire de même. Si vous participez vous-mêmes à des rituels, faites en sorte de créer vos propres rites ou soyez certains que vous comprenez la situation de ceux que vous suivez.

Des signes inhabituels se produiront bientôt dans les Cieux : boules de lumière, comètes, mystérieuses lueurs, éclairs puissants et inattendus. Nous vous rappelons une fois encore que, sans l’obscurité, vous ne distingueriez pas ces jeux de lumière, et que les desseins cosmiques impliquent de nombreux plans.

Le contrôle des fréquences de vos pensées deviendra l’objectif majeur des puissances ténébreuses sur votre planète : Le contrôle de vos pensées sera considéré comme l’ultime bataille des ténèbres.

Vos dirigeants tentent de plus en plus de vous convaincre de votre situation de victime. Autrement, comment pourraient-ils vous dominer ? Dans le Grand Livre de la Vie et dans le Grand Livre de la Terre, il n’y a aucune victime ; il n’y a que ceux qui oublient qu’ils sont des créateurs, qui choisissent la peur, qui oublient l’amour et qui s’isolent. C’est toujours la même histoire, mais avec des acteurs différents. En fait, dans une perspective plus large, on s’aperçoit que la même histoire se répète, avec les mêmes acteurs, qui expérimentent tour à tour des rôles différents.

L’automatisation et la génétique sont, depuis quelques années, présentées par les adversaires de la Lumière comme l’unique solution et l’ultime espoir pour l’humanité. Le résultat est qu’actuellement, vos enfants sont comme hypnotisés ; ils vivent plongés dans une sorte de transe à travers différentes manipulations électroniques, et si la plupart d’entre eux semblent encore apparemment « normaux », les cellules de leurs cerveaux présentent déjà une altération qui se manifeste par un état de stupeur assez voisin des psychoses provoquées par certaines drogues. Cet endormissement progressif d’une partie de la jeunesse est pour nous un réel sujet de préoccupation. 

La nouvelle vie qui est sur le point d’être proposée à l’humanité est cependant merveilleuse, mais la plupart d’entre vous sont encore bien loin de se douter du potentiel qu’ils vont bientôt découvrir en eux-mêmes. Pour le moment, l’espèce humaine est encore génétiquement stressée, et toute la question est : serez-vous capables de purifier votre ADN ? Serez-vous en mesure de transmuter le choc de l’apparente montée en puissance de la haine sur cette planète ? L’effondrement des croyances et des valeurs est en marche, et du fait de l’intensification des énergies, ceux qui déclenchent des actes terribles et manipulent les foules pour en assurer la couverture, ne pourront bientôt plus contrôler cette mise en scène. Toutes les conditions sont à présent réunies pour que des scandales épouvantables soient révélés aux populations de la Terre et pour que chacun soit obligé de se poser la question : « Qu’est devenu notre monde ? Que s’est-il passé avec nos dirigeants ? Pourquoi en sommes-nous arrivés là ? » 

Eh bien, de notre point de vue, tout vient de ce que vous avez cessé d’apprécier les joies et les plaisirs simples et honnêtes. Cela peut vous paraître puéril, et même ridicule. Mais c’est peut-être la plus grande des vérités que nous voudrions vous faire partager. La gaieté, l’allégresse, le ravissement, l’hilarité et la jubilation sont des émotions qui provoquent des vibrations d’une grande pureté, et ce sont d’elles dont l’humanité a aujourd’hui le plus grand besoin. D’une manière ou d’une autre, vous parviendrez toujours à accumuler des expériences ou des connaissances, mais quand l’opportunité d’une joie simple se présente à vous, de grâce, ne la gaspillez plus ! 

Lorsque vont venir les grands bouleversements, et que vous serez confrontés à vous-même, aussi incongru que cela puisse vous paraître, rappelez-vous votre enfance. Remémorez-vous ces précieux instants de fraîcheur où vous gambadiez dans la joie et l’excitation, car ces instants sont toujours vivants ; ils peuvent vous stimuler et vous connecter aux énergies dont vous avez besoin. Vous êtes tous en contact régulier avec les lignes de temps d’autres réalités ; l’astuce consiste simplement à saisir ces lignes de force et à les utiliser pour se projeter au-delà. Vous êtes tous « naturellement » multidimensionnels, et il vous reste encore de nombreuses facettes de vous-mêmes à reconnaître, à explorer et à expérimenter. Il ne tient qu’à vous de devenir n’importe lequel de tous ces personnages que vous êtes, que vous avez été et que vous serez, car ils sont tous reliés ensemble. Votre conscience a la possibilité de travailler brillamment sur plusieurs plans à la fois et d’y accomplir différentes tâches dans l’harmonie. Un jour, vous réaliserez que ces octaves fréquentielles vous sont accessibles, et que vous pouvez très bien les utiliser tout en demeurant parfaitement vous-même. 

Il existe une approche dissociée, fragmentée, torturée de la puissance de l’esprit que d’autres utilisent pour essayer de vous contrôler. Mais le contrôle du mental peut aussi prendre un côté extraordinairement positif, à partir de l’instant où c’est vous-même qui décidez d’exercer ce contrôle ; votre esprit retrouve alors sa puissance et sa liberté. 

Tout au long de votre existence, de vos épreuves, de vos victoires, vous ne cessez de créer, de vous engager, de vous projeter dans ce que vous êtes amenés à entreprendre. Accepter d’être responsable est le meilleur moyen de vous restructurer vibratoirement. Nous enregistrons les probabilités, nous voyons les possibilités qui se présentent. Nous comprenons vos interrogations et nous comprenons aussi la souffrance de vos âmes et quel tribut important vous avez accepté de payer dans le drame cosmique qui se joue en ce moment-même. Nous vous aimons pour votre capacité à vous égarer dans les méandres de vos sentiments, tantôt absorbés par une étreinte amoureuse, tantôt cherchant à humer les délicates senteurs du printemps. Vous êtes des créatures vraiment touchantes ! 

Bientôt vous aurez vous aussi la possibilité de voir ce que nous voyons, et vous serez émerveillés de toutes vos découvertes. Mais auparavant vous devez faire confiance et accepter cette reconstruction de vos facultés de perception. Si cela peut vous aider d’avoir un cahier et de noter vos impressions, de manière à mieux comprendre ce que vous êtes en train d’expérimenter, alors, faites-le !

Souvenez-vous : vous êtes venus sur cette Terre en tant que pionniers d’un nouveau mode de perception. Toute l’énergie nécessaire est à votre disposition en abondance. Si vous croyez en la puissance de la pensée positive, vous renforcerez partout sa fréquence. Proclamez la puissance de l’esprit, utilisez votre esprit et soyez à son écoute. Ne comptez pas sur quiconque pour vous renseigner sur la réalité spirituelle. N’attendez pas que cela devienne un beau jour le grand titre de vos journaux télévisés. Vous devez simplement faire confiance, vous adapter et vous mettre à l’écoute de votre propre ligne de communication. Alors, vous recevrez les informations dont vous avez besoin et tout se passera bien.

Souvenez-vous que ceux qui refusent de s’éveiller nourrissent ceux qui les contrôlent. Nous n’avons pas à les juger, mais les choses se passent ainsi : à partir du moment où la conscience s’éveille, elle n’a plus besoin d’être manipulée. Revendiquez dès maintenant le droit de prendre possession de vous-même, car ce défi deviendra bientôt celui de toute l’humanité. Il ne s’agit pas d’être contre qui que ce soit ; mais si vous suivez le vieux chemin que certains vous montrent, alors vous serez confrontés à la tristesse, à la peur et au découragement. 

Recherchez le chemin qui apporte la joie et la sérénité ; vous y ferez des rencontres riches et palpitantes. Recevez l’énergie de ce que vous apprenez et faites confiance à la magie de l’existence, car elle est vraiment merveilleuse. Apportez au monde la preuve que le rôle que vous avez accepté de jouer il y a bien longtemps a maintenant été appris. Vous avez la finesse, vous avez la grâce et vous avez le style ; utilisez-les ! Votre vie est d’une grande valeur et vous devez en être persuadés. Pourquoi ne pas tomber amoureux de vous-même, puisque vous représentez un miracle de la nature, capable d’exprimer en pensées, en paroles et en actions l’une des formes les plus magnifiques et les plus achevées de la Création ?

Les bouleversements arrivent, mais la guérison est en marche, mes chers amis, ne l’oubliez jamais ! Vous avez en vous le pouvoir de guérir votre sang, de guérir votre peine et de découvrir la joie d’être enfin libres ! La période que vous vivez restera à jamais dans les archives de vos réincarnations comme la plus extraordinaire et la plus riche en possibilités. Un jour, dans le futur, vous vous en souviendrez et vous raconterez à d’autres la merveilleuse aventure qu’il vous aura été donné de vivre sur la Terre durant ces années de grande intensification énergétique et de révélation de la vie multidimensionnelle, de la vie divine. 

D’ores et déjà, vous voici placés par la Providence dans les bras de l’Intensité. Faites-en bon usage et cette Intensité vous conduira jusqu’à la véritable Connaissance et jusqu’à la véritable Liberté. 

Bon voyage, mes amis ! »

Transmis par Barbara J. Marciniak

Méditer, pour s’ouvrir au NON-MOI

 

imagesLa vision philosophique moderne, celle d’un homme supérieur qui n’a pas de compte à rendre à Dieu ni à la nature, constitue un phénomène nouveau dans l’histoire, et peu d’êtres humains nés en Occident à notre époque ont fait le travail complet d’affranchissement de cet envoûtement culturel, qui nous prive de racines célestes et terrestres. Le travail que je propose constitue une manière rapide pour faire le point avec les scories de croyances superficielles héritées dès l’enfance, et qui peuvent encore déterminer une approche trop étroite de nos possibilités d’intelligence du non-moi. Trois siècles se sont écoulés dans la même orientation suicidaire, celle qui voulait que l’homme fût maître de toutes choses, et qu’il puisse transformer à sa convenance toutes les conditions de son existence, l’Occident entraînant dans sa course effrénée le reste du globe. Nous savons aujourd’hui que les conséquences de cette attitude sont catastrophiques, que les conditions de vie ne se sont améliorées que pour une minorité ou presque, et que le climat terrestre se désorganise chaque année davantage. Nous comprenons aujourd’hui que nous avons usurpé notre liberté en nous fondant sur la science à laquelle nous demandions l’impossible: une sorte de déchiffrage abstrait des lois de l’univers qui nous permettrait, clés en main, de toujours améliorer notre société. L’être humain s’est en quelque sorte enfermé dans ses rêves d’indépendance, tout en imaginant qu’il pouvait subordonner la nature et le cosmos à sa propre volonté, en abandonnant son cœur.

C’est donc toujours en nous tournant vers des vérités anciennes, presque oubliées, que nous retrouvons le paradigme exact de la Manifestation: l’être humain n’est pas libre de tout, à chaque moment il doit répondre d’une manière particulière à la pression que la totalité exerce sur lui, pression qui a toujours été symbolisée par l’occurrence de la mort, qui peut frapper à n’importe quel moment, ou les exigences des esprits défunts, ou même, les commandements de Dieu, et enfin l’Unité transcendantale. Les êtres avisés des civilisations anciennes ne cherchaient donc pas à s’affranchir par des exploits volontaires des contraintes fondamentales de l’existence, ni à les oublier dans le culte obsessionnel du travail et du rendement. Au contraire, en essayant de comprendre les énergies plus fortes que celles de la volonté humaine, qu’ils plaçaient aussi bien dans le passé que dans l’avenir, ils s’y soumettaient d’une part, et trouvaient leur propre marge de manœuvre d’autre part. Le présent se vivait sous une certaine coupole mystérieuse qui dépassait des deux côtés. Bien que la superstition ait fini par avoir raison de la philosophie de la table d’Émeraude, comme elle vient à bout également de l’esprit supérieur des religions, certaines civilisations intelligentes savaient parfaitement utiliser les oracles, dans un esprit sacré, de la Chine à la Grèce, en Afrique, dans les royaumes celtiques, mais c’était un art difficile, secret, qui, telle la transmission du Soi par les maîtres, voyait facilement ses lignées s’éteindre ou se pervertir, la relève étant difficile, fluctuante, parfois impossible dans le cadre des changements politiques. L’autorité des lois cosmiques est difficile à découvrir, et plus encore, à ressentir.

C’est donc dans tout ce qui nous permet de reconnaître l’autorité du non-moi sur nous-mêmes, ou en tout cas, pour les plus déterminés, son droit de veto, que nous retrouvons la direction de l’être, et chaque méditation se veut ainsi une fenêtre ouverte sur l’infini des possibles, dont nous ne récusons plus l’autorité potentielle, ou l’invite opportune. Nous pouvons décliner les visages de ce «non-moi» immense vers lequel nous nous tournerons, du Divin supramental à l’ensemble de l’univers physique (et insécable) auquel nous appartenons, le ciel, la terre, la vie, le temps, l’altérité, la famille, l’environnement et la profession par exemple, mais quel que soit l’aspect choisi, ou la perspective ponctuelle, cela revient au même: la Réalité est plus forte que nous puisque elle nous cerne de toutes parts, et l’idée de la reconnaître et de la comprendre, avant de s’ériger en maître de sa propre existence, doit prévaloir sur nos croyances et nos habitudes, pour nous permettre de faire jeu égal et de coïncider. S’emboîter dans le Réel. 

Bien compris, les symboles de la coupole mystérieuse nous révèlent un équilibre très fragile à trouver entre les événements qui nous arrivent par la force des choses et ceux que nous pouvons produire par nous-mêmes, par le pouvoir de nos propres qualités et aspirations. C’est une des applications de la méditation. Le Yi-King, le tarot inspiré, ou l’astrologie transpersonnelle, et en premier lieu l’ouverture au Soi, nous délivrent de l’obscénité moderne: croire que l’on peut tutoyer la nature avec mépris, rejeter le Divin comme une hypothèse gênante, s’approprier l’avenir aux seuls fins de l’ego individuel. Il existe donc une manière de vérifier si nous sommes tissés avec le non-moi, par l’ensemble du Réel, d’une manière qui réduise les déchirures probables avant qu’elles ne se développent et entraînent toutes sortes de maux, dont les somatisations, qui se passent par-dessus la conscience que nous avons nous-mêmes de notre mal-être. De cette manière, un retour fondamental à la nature terrestre, souveraine et pure, peut s’opérer, et favoriser une guérison écologique. Quant à l’ascension vers la transcendance, elle permet d’accepter sans jugement ni mépris ce difficile passage de l’histoire dans lequel nous sommes embourbés, tandis que se développe chez le chercheur un amour inconditionnel pour le Divin encore caché. 

lire ici : http://www.supramental.fr/supramental_meditation.php

Jésus a-t-il marché sur l’eau ?

 

images (5)Jésus Christ ne voulait pas donner témoignage de son pouvoir, il n’en avait rien à faire. Le but n’était pas la démonstration. La raison et le but étaient dans l’expression du symbolisme. Il y a une chose qui traverse toutes ces péripéties, c’est le symbole. C’est pour cela, lorsqu’un grand initié, un grand maître, vient donner témoignage, comme à fait Jésus, il sait très bien que ce qu’il va enseigner va être détruit, déformé avec les âges. Il sait donc que tout ce qu’il va dire avec les mots va finir, au bout de quelques siècles, par dire exactement le contraire. Pour prévenir en quelque sorte cette déformation, le Maître appuie son enseignement sur un certain nombre de symboles qu’il exprime par un certain nombre d’actes.

Lorsque Jésus marche sur l’eau il dit aux hommes : « Si tu veux regarder la face de ton père, dégage-toi du courant et comme moi marche au-dessus de l’astral. »

Précisons la situation. Il y a la mer agitée, il y a la tempête. Une mer pleine de tempête et de remous, c’est la vie de l’astral, la vie des passions, la vie de la peur, la peur existentielle, la peur de croire ou de ne pas croire en Jésus, comme l’éprouvaient les disciples qui étaient dans la barque avec lui, comme l’éprouvent, aujourd’hui encore, la plupart des disciples. « La vie est très concrète, est-ce que je dois me lancer dans la foi ou est-ce que je dois garder mon sens concret ? »

En discours intérieur, c’est ce que se dit le disciple quand il est dans la barque et qu’il a peur, que son astral le ballotte dans tous les sens, car c’est la tempête. Alors, quand il y a la tempête en toi, je te le dis, regarde bien la barque dans laquelle tu es. Regarde profondément, avec attention. Ce n’est qu’une barque, ce n’est que du bois, et le bois pourrit, le bois prend l’eau un jour. Si ta barque semble t’offrir quelque sécurité pour l’instant, dis-toi bien que tu vas couler et tu iras au fond de la mer. Alors que celui qui a vaincu la mort, qui a su gagner l’existence, te le dit et te le démontre : « Viens, marche sur l’eau, n’aie pas peur homme de peu de foi. »

Marcher sur l’eau devient possible dès que les eaux sont calmes, donc, dès que les peurs ont cessé d’exister. Ce qui était aquatique, d’un seul coup devient tapis, parce que ce qui rend l’eau comme étant un élément dans lequel on s’enfonce, n’est pas le fait que l’eau est de l’eau. C’est tout simplement parce qu’il y a des remous et ces remous ont une très grande force d’attraction. Ils créent des vagues, perturbent l’individu, le déséquilibrent et le font tomber jusqu’au fond du courant. Si au contraire les peurs cessent et que le calme s’établit, automatiquement un élément qui paraissait si peu solide, devient solide et alors on peut marcher dessus. C’est tout simple. C’est une loi occulte. Lorsque l’on calme ses peurs intérieures, ses conflits intérieurs, l’astral de l’individu devient de glace et l’initié peu marcher sur cette surface.

Un individu qui veut travailler à transformer ses énergies pour devenir non pas un être parfait, mais un être véritable avec un grand E, qui sait absorber, redistribuer, amplifier, renvoyer ses énergies, il faut avant tout qu’il travaille au niveau de ses conflits intérieurs, au niveau de ses peurs. La peur dont je parle n’est pas la peur d’un chien ou d’un serpent. Ce sont des peurs anodines qui ne comptent pas, cela met un peu d’humour dans la vie.

Je parle d’une peur en terme spirituel. Lorsque l’individu n’est pas suffisamment délivré de sa masse inerte, il y a en lui une peur qui l’empêche de faire le pas dans le vide. Cependant lorsqu’il va intellectualiser et réfléchir à cette situation, il ne va pas ressentir de peur. Il va se dire : « Je ne suis pas certain, je ne suis pas très sûr de moi, et puis je ne sais pas comment m’y prendre. Je ne sais pas ce que l’on attend de moi après tout.

On me laisse soupçonner que je dois aller par là, mais finalement je n’en sais rien, et si je me trompe, où vais-je aller, dans quelle voie sans issue je vais m’enfoncer, personne ne viendra me chercher ? »

C’est l’épreuve du discernement : j’ai peur, je ne sais pas suffisamment juger les situations. C’est ce que pense le disciple.

Il n’y a pas plus fausse et pire pensée que celle de l’hésitation et de la spéculation mentale autour de cette hésitation. Regarde ta position une bonne fois pour toutes, et véritablement, qu’est ce que tu vois ?

Est-ce que tu vois un homme qui est en train de réfléchir s’il va dans la bonne direction ?
Est-ce que tu vois un homme qui se demande s’il fait bien d’aller là ?
Est-ce que tu vois un homme qui se demande si, en faisant cela, il s’assure d’un avenir, ou s’il ne fait pas plutôt un rêve ?

Authentiquement, sincèrement, tu sais très bien que non. En premier lieu, c’est un homme qui pense toutes ces choses parce qu’il n’ose pas se lancer dans le vide et que le vide lui fait peur. Il se dit : « Je ne sais pas si c’est un rêve ou une réalité, si demain j’aurai à manger, le succès, si c’est la bonne heure, suffisamment d’amis ou de soutien pour faire la chose. »

Ceci n’est que l’effet second du mental qui prend l’affaire en main. Mais qui a créé l’affaire ? Ce n’est pas le mental. Le mental n’est qu’un exécutant. La plupart des gens croient que le discernement vient du mental. C’est faux. C’est pourquoi le disciple fait une erreur fondamentale en pensant qu’il est dans un état de discernement, parce qu’il réfléchit à tous les risques.

Le mental n’est pas capable de discerner. Le mental est, soit une mémoire, soit un témoin par lequel la conscience devient objective et peut dire je.

Le discernement vient complètement d’ailleurs. Le discernement est l’effet du regard de l’âme sur sa propre vie, sur la terre et dans sa personnalité. Pour être plus complet, je dirais que ce regard est proportionnel à l’axe que fait la personnalité avec l’âme. C’est pourquoi il faut que l’homme aligne aussi bien, son œil intérieur, que l’on situe au niveau du troisième œil, que l’œil de son âme. Il faut qu’il aligne les deux yeux, (appelons-les comme ça), dans le même axe. Comme cela, l’âme donnera à l’être, qui est la somme des deux yeux, la vision de l’âme. Et ainsi le troisième œil va donner à l’être, par intuition, des directions à suivre : « Tu dois faire ceci, tu vas faire cela. »

Psychologie cosmique : alchimie des énergies de l’homme ( http://www.conscienceuniverselle.fr/ )

Devenir conscient de la Merkabah

 

images (2)On ne peut devenir conscient par des moyens quelconques de ce qui est éternel et qui existe sur une autre dimension. Aucune répétition de techniques mécaniques en vue d’élever le niveau vibratoire d’une personne ordinaire ne peut atteindre la Surnature. Il n’est pas nécessaire d’être très éclairé pour comprendre qu’il y a des lois universelles qui protègent les valeurs sacrées de toute profanation. Aujourd’hui, l’être humain est d’une arrogance si démesurée qu’il estime qu’il est en  droit de tout savoir sans rien payer (de sa personne).

Donc, on ne devient pas conscient de la Merkabah en méditant sur notre divin nombril ou en récitant des mantrams en sanskrit ou en hébreu. Le vaisseau spirituel qui est enlisé dans notre dimension ne reconnaît pas nos codes car il est programmé dans un langage inviolable. Il faut d’abord réparer la rupture causée par l’accident originel.

N’est-il pas logique de remettre d’abord en état un véhicule accidenté avant d’essayer de le faire redémarrer ? Il y a un effort à fournir, et en l’occurrence, c’est l’égo qui doit se sacrifier.

Nombre de chercheurs de vérité s’enferment dans des systèmes cristallisés alors qu’ils ont au départ le désir sincère d’atteindre la libération. Innombrables sont les appelés mais où sont les élus ? Ce problème provient de la difficulté pour l’être humain, conditionné par les systèmes de pensée, de se représenter de manière simple le but de la vie. Il  a étudié les doctrines spirituelles et parfois il a pratiqué des techniques en vue d’un certain résultat, mais on ne lui a pas fourni les bonnes informations sur sa véritable nature. Alors, il a erré et s’est mille fois perdu dans la jungle des idées et des théories. Pourquoi cette quête sans fin ?

Il faut que l’être soit prêt à recevoir l’information ultime. Cette préparation exige beaucoup d’efforts, antérieurement accomplis, et ces expériences souvent pénibles ont rendu le coeur-conscience réceptif à des rayonnements universels plus subtils. Le système de la Merkabah est ainsi touché, à travers l’ouverture de notre coeur, et rien ni personne ne peut forcer ce processus.

Il faut savoir que l’univers est un corps électromagnétique multidimensionnel où tout ce qui existe est relié. Toutefois, il y a des zones déconnectées du cœur central où l’énergie divine ne peut plus pénétrer à cause du taux vibratoire trop ralenti. Le contact est si ténu avec ces zones rejetées en périphérie de la lumière centrale qu’on pourrait croire que ces zones n’ont simplement pas de réalité. C’est pourquoi l’attention des êtres divins n’est pas attirée par ces mondes tombés, tout comme nous ne sommes pas très intéressés par la vie des paramécies ou d’autres espèces microscopiques.  Or, nous ne sommes pas des paramécies, mais nous disposons heureusement d’un organe émetteur psychique qui peut envoyer des messages à travers l’espace. C’est à la suite d’une accumulation considérable de SOS émis à partir de la détresse de millions de cœurs qui ont prié pour un secours pendant des millions d’années que notre problème a été pris en compte. Mais il ne faudrait pas trop s’imaginer que nous sommes la cible d’une attention particulière car rien dans notre comportement bestial, primitif et égocentrique n’attire la sympathie des races angéliques, ni même des civilisations plus évoluées. Toutefois, des êtres de compassion ont capté notre appel et un plan de salut a été mis en place pour nous aider, pour autant que le karma l’autorise.

L’accumulation de nos signaux de détresse et de nos soupirs de douleur a formé une constellation, une nuée électromagnétique, à partir de laquelle il est possible à de grandes intelligences cosmiques d’émettre un signal en retour. Ce signal est la force en réaction à notre propre appel. Il ne peut pas être plus intense ou plus faible que l’émission d’origine, au vu de la précision des lois universelles.

C’est ainsi qu’il faut comprendre le salut et la rédemption. Nous en sommes les artisans. Il est hors de question qu’un « sauveur » vienne nous tirer miraculeusement d’affaire, car on peut seulement nous renvoyer la charge de compassion contenue dans l’appel que nous avons émis. Cela signifie qu’aucun salut de type messianique n’aura lieu sur cette planète. Si un tel évènement se produisait selon les apparences visibles, il s’agirait d’un intervention politique pour nous subjuguer, en complète violation des lois universelles. Le salut doit émaner de nous.

C’est pourquoi, malgré les promesses vaines des religions pour nous faire mijoter dans l’espérance tout en nous tenant ainsi sous contrôle, il n’y a pas de rédemption miracle. Ce que les hommes appellent Christ (ou grand avatar) est la réponse compatissante en retour de notre signal de détresse. Ce grand esprit collectif a pris la charge de stimuler et de structurer notre auto libération en venant sur terre à de nombreuses reprises depuis le fond des  temps, sous des noms de dieux divers, pour y confirmer et sceller la force de libération que nous avons nous-mêmes engendré.

On prétend que la constellation où nos prières se seraient accumulées est celle des Pléiades d’où l’activité constatée dans cette zone céleste comme en témoignent certains mythes antiques.

La porte des Pléiades pourrait être le chemin par lequel nous sommes arrivés jusqu’ici, mais il faut se représenter ces choses de manière intérieure car les Pléiades astronomiques ne sont qu’une illusion d’optique à partir de notre point d’observation et de conscience matérielle actuelle.

La Bible mentionne les Pléiades comme les mondes EDENIQUES de KIMAH (Livre de Job/ version hébraïque) et la mythologie grecque les appelle les Sept Sœurs. La principale étoile de cet amas d’astres dans la constellation du Taureau est Alcyone qui est mille fois plus brillant que notre soleil. On prétend également que nombre d’entités incarnées sur la terre en proviennent, et qu’ils sont par conséquent des humains-pléiadiens. Ils se distinguent par l’originalité de leurs travaux au service de l’humanité car ils ne sont là que pour faire avancer l’œuvre de délivrance.

Il y aurait beaucoup à dire sur les mythes autour des Pléiades dans les cultures anciennes.

Il faut s’ouvrir à la merveilleuse dispensation salvatrice que nous avons appelé de nos vœux et qu’il faudra finaliser concrètement, au lieu d’en rester à des rêveries spirituelles. Cette réalisation implique de prendre conscience de ce que nous sommes, non à la manière orientale qui parle du Soi évanescent, mais en intégrant la réalité de la Merkabah qui a été ignorée des enseignements spirituels aujourd’hui obsolétes. Il faut donc d’abord se débarrasser des idées fausses.

Comment s’ouvrir à la conscience de la Merkabah mutidimensionnelle ? Peut-on étudier la technologie sacrée du vaisseau céleste comme on étudierait une science physique ? Si les méditations planantes et les techniques ésotériques ne servent plus à grand chose, que peut-on faire pour s’élever ?

Les grands instructeurs spirituels du 20 ° siècle l’ont clairement affirmé : il faut une mutation radicale, une conversion absolue de notre vie intérieure. Sinon, nous continuons à tourner dans la cage de l’évolution qui revient au point de départ, un cycle après l’autre.

Pour les êtres qui n’ont pas encore effectué les protocoles préliminaires d’une reconnection avec la source d’information universelle, le programme interne de l’atome germe du cœur n’est pas encore assez sensible aux influx qui lui parviennent depuis l’espace de l’univers interne. Sa conscience demeure attachée à la représentation spatio-temporelle extérieure.

Il est probable que ce que nous racontons ici lui paraisse déraisonnable ou incompréhensible. S’il est un chercheur de vérité sérieux, il a déjà enregistré les données de la spiritualité conventionnelle qui parle de « s’unir au soi supérieur » ou un discours similaire. Or, cette phraséologie floue dissimule un grave malentendu. Il faut toujours se dire que ce qui est enseigné à haute voix sur les places publiques ne peut pas être la vérité. C’est au mieux une approche.

En ce monde, « la vérité n’a pas de pierre où reposer sa tête ». La connaissance de la Merkabah est un secret ultime qui n’était révélé qu’aux initiés s’étant préparé au « Retour vers le Père », ce qui signifie, que ce mystère ne s’ouvrait que pour ceux qui avaient accompli la mutation de conscience qui permet de se relier au champ électromagnétique de la Surnature. Cette conversion énergétique est sous jacente dans les conseils de la sagesse traditionnelle, du point de vue moral et psychologique, mais cette sagesse est adaptée à l’égo qui y voit un tremplin pour son propre développement. Il n’y a rien de mal à cela. Ce développement peut mener jusqu’au contact avec le soi disant « moi supérieur » qui est le surmoi subconscient, que les enseignements orientaux décadents de « l’âge noir » confondent avec le véritable Soi divin. C’est ce qu’on appelle aujourd’hui la « réalisation du soi » qu’on propose en pochette surprise, généralement à l’appui d’une discipline de méditation yoguique ou védantique. La plupart des gourous indiens et asiatiques sont sur cette voie, chacun  selon son niveau et sa sincérité. Mais la sincérité n’est pas la vérité. Ne vous attendez pas à ce que ces maîtres vous montrent comment devenir conscient de la Merkabah car ils n’ont pas connaissance de la réalité structurelle du vaisseau de l’âme. Ils peuvent au mieux interpréter cette idée selon les connaissances du yoga ésotérique au sujet des corps subtils. C’est pourquoi le new age a confondu le corps causal qui est l’enveloppe aurale bien connue des théosophes occultistes, avec la Merkabah.

La merkabah immortelle n’est pas soumise au processus d’évolution dans le temps. On ne peut donc pas la « développer » à force de visualisations. Elle n’est pas sur notre dimension, et on ne peut donc pas la contacter par des techniques aussi ésotériques soient-elles. Il faut apprendre la méditation attentive.

Par contre, l’esprit peut s’éveiller à la conscience de la Merkabah lorsque le cœur reçoit de l’intérieur des informations en réponse à son désir de délivrance. Ces informations de nature électromagnétiques subtiles reprogramment le système actuellement en panne. Il faut pour cela que l’avidité égocentrique ait fait place à un attitude nouvelle, de réelle ouverture, de bonté, et de détachement des ancrages lourds de l’existence incarnée. Il n’y a rien à accumuler mais il faut plutôt s’alléger de tout le superflu. Sur ce chemin, tout ce qui n’est pas strictement nécessaire au voyage est un fardeau inutile qui doit être déposé – c’est le lâcher prise. En cela, la sagesse traditionnelle dit vrai. La simplification de l’existence pratique, la mise en veilleuse du cinéma émotionnel et psychologique, et surtout l’intensification constante du désir de Retour, forment la base de ce qu’il faut accomplir.

De nombreux chercheurs sont bien orientés, mais ils manquent encore de confiance. Ce doute provient de l’ignorance de la réalité de la Merkabah individuelle. Savoir, au moins théoriquement, que le vaisseau de notre âme attend qu’un conducteur en reprenne les commandes, c’est se reconnecter avec le programme de notre système. Ce n’est certes pas encore l’accomplissement, mais cela en constitue le stimulant à l’allumage, c’est à dire le désir de partir en voyage vers la source de l’univers. Sur cette base, il est bien plus facile de comprendre la nécessité d’une mutation et d’intégrer les données nécessaires à une transmutation de notre organisme jusqu’à l’état que les hermétistes ont nommé « le corps de gloire ». Cette transmutation de l’organisme mortel en un double immortel peut prendre du temps, mais le commencement est déjà un accomplissement.

Lorsqu’un nouveau corps de pure essence énergétique est engendré sur le canevas de notre forme physique atomique, alors, la Merkabah va disposer d’un conducteur à sa mesure, capable de s’élancer vers les dimensions de l’univers interne dans une grande liberté de mouvement. C’est pourquoi ceux qui parlent de « mutation de conscience » devraient concevoir à quoi cette mutation doit aboutir concrètement. Il faut un programme clair et précis pour un résultat en concordance.

Le but de la vie est d’accomplir le voyage de retour vers les dimensions intérieures de l’univers absolu. Pour cela il faut un véhicule : nous l’a         vons déjà, c’est le vaisseau Merkabah, ainsi nommé traditionnellement d’après la science secrète des sumériens dont la civilisation connue sur notre dimension terrestre fut une porte de retour vers l’origine. Sumer est la base spirituelle interdimensionnelle reliée aux Pléiades, les mondes édéniques d’où afflue l’énergie divine féminine de la « mère » qui veut restaurer son enfant dans sa condition d’homme-dieu. (l’aide est prodigué par l’aspect « maternel » du divin en réponse à l’appel de l’enfant perdu)

La Merkabah aurait donc sa source énergétique dans les Pléiades. Lorsque le vaisseau se réanime, toutes les constellations s’illuminent aux yeux de l’âme sur la voûte du ciel intérieur de la Merkabah. La tradition fixe le nombre de constellations majeures à douze en raison de la structure du cercle des douze foyers stellaires internes. L’astrologie n’est donc qu’une projection extérieure, mais dans le futur la science des astres redeviendra une astrosophie intérieure.

« Et je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre, car l’ancien ciel et l’ancienne terre avaient disparu » (Livre de l’Apocalypse). Cette parole exprime l’idée que notre ordre ancien devra laisser le champ à l’ordre universel. Il est donc vain de poursuivre un idéal terrestre déconnecté de notre origine, car cette planète n’a pas d’enregistrement sur les tables de l’éternité. Il faudra en partir un jour.

Lorsque les « prophètes modernes » nous incitent à prier et à nous unir pour « sauver le monde », il s’agit d’une diversion puérile, car ce n’est pas le monde mortel qui doit être sauvé. La terre (notre corps provisoire) passera et les cieux (les cycles) passeront.

La terre sacrée c’est notre corps spirituel dont notre conscience est le firmament intérieur qui est comme la coupole du vaisseau merkabah. Les anciens hindous ont nommé ce ciel intérieur « Lipika ». La Lipika est la voûte céleste intérieure par laquelle le conducteur de la Merkabah s’oriente à travers les dimensions de l’univers. Lorsque nous regardons le ciel par une nuit étoilée, c’est l’apparence projetée au dehors de notre ciel interne que nous contemplons. Ce ciel est l’image extérieure de la Lipika étoilée. Chaque point lumineux est un foyer magnétique qui diffuse un certain type d’information énergétique. Lorsque l’être s’engage dans le retour vers les univers multidimensionnels de l’univers interne, il peut régler sa marche en direction de ces foyers lumineux – univers inconnus qu’il est libre d’explorer. Imaginer cette liberté spirituelle totale c’est réaliser également la nature tragique de notre emprisonnement dans la dimension formelle. Pour ceux qui sont issus de la racine de la « volonté de Caïn », l’aspiration au grand large se manifeste par un désir irrépressible d’inventer des moyens d’évasion en relation avec l’expérimentation la plus téméraire. A l’opposé, pour les âmes qui sont de la racine de la « lumière d’Abel », cette aspiration prend une forme religieuse et dévotionnelle en relation avec la magie de la lumière comme on le voit dans l’engouement actuel pour les apparitions astrales lumineuses.

S’ils veulent retrouver la science et la puissance (Caïn) et la lumière paradisiaque (Abel), les deux types humains doivent apprendre à réanimer la Merkabah.

Sinon, la connaissance mentale de l’un est aussi vaine que l’amour sentimental de l’autre.

La technologie sacrée de la Merkabah repose sur des processus électromagnétiques très complexes dont nous n’avons aucune compréhension dans l’état actuel des découvertes et des rares révélations sérieuses. Il faudrait observer le système à partir d’une clairvoyance supérieure, tenant à la fois de la rigueur du physicien et de l’intuition du mystique. Certains disposent de ces qualités mentales et spirituelles, mais il leur manque le pouvoir de clairvoyance adéquat, qui, on l’aura compris, n’est pas du même registre que la clairvoyance occulte, ni de l’ordre de la lecture akashique. De ce fait, parce que nous manquons d’informations « scientifiques » sur la Merkabah, des explorateurs de sensibilité médiumnique s’autorisent à appeler Merkabah ce qui n’a aucun rapport avec le vaisseau divin.

Les gens qui rejoignent les groupes de méditation « merkabaresque », en reviennent inévitablement déçus.

La Bible dit : « Mon peuple se perd par manque de connaissance véritable, la connaissance du Salut ». Mais qui se préoccupe des avertissements bibliques « vieillots » dans notre société de consommation et de zapping ? Pourtant si le candidat à l’initiation de la « Merkabah new age » prenait seulement la précaution de lire – ne serait-ce qu’en français -  la « vision du Char » dans le Livre d’Ezéchiel, il réaliserait que les marchands de Merkabah en solde sont loin du compte avec leur champ aurique en forme de tétraèdre. Attention à la « cristallisation » magnétique !

Nous n’avons pas la prétention d’en savoir beaucoup plus, mais nous voulons inciter à la prudence là où il n’y a pas de rigueur.

La vulgarisation de notions sacrées, a toujours été le signe d’une décadence irréversible dans les civilisations anciennes. Nous ne pouvons certes pas revenir en arrière, car les portes sont fermées. Pour en revenir à quelle tradition  d’ailleurs ? Il faut avancer vers l’ère nouvelle.

Que les spéculations du new age nous soient au moins l’occasion d’une clarification et elles auront servi à quelque chose !

Certains trouveront cet essai de clarification impropre à les conduire à la réalisation dont ils rêvent, et ils voudront malgré tout, faire l’expérience « d’éveil de la Merkabah » qu’on leur propose sur internet ou dans les livres de Drunvalo. Ils voudront essayer de « décoller ».

Il faut qu’ils sachent que le programme de méditation Merkabah n’est pas simplement une erreur de dénomination, mais une emprise spirituelle qui peut être aliénante. 

Les forces lucifériennes ont lancé le programme de la « grille christique planétaire » pour mettre nos corps énergétiques sous tension dans un filet électromagnétique.

A l’aide de méditations canalisées dans un certain sens, et qui cristallisent nos champs magnétiques, on se retrouve « collés » sur la trame collective comme des mouches. Cette mise en réseau planétaire enchaîne les âmes à la grille énergétique inférieure, au nom de « l’amour du monde », bien entendu. 

Notre approche de la Merkabah semblera compliquée et théorique aux esprits avides de « réalisation » et de sensation. 

Quant au chercheur sérieux, il comprendra à la lecture de la « vision du Char d’Ezéchiel » que la Merkabah n’est pas un amusement expérimental, mais qu’il s’agit d’une technologie électromagnétique sacrée.

Dans nul autre domaine la parole « il ne faut pas jouer avec le feu » s’avère plus à propos.

La Merkabah est un « char de feu » électromagnétique, ce feu puissant qui transféra le prophète Elie dans la dimension de l’immortalité.

Pour nous harmoniser en toute sécurité avec ce haut potentiel énergétique, nous devons accomplir certaines procédures de préparation.

La première est d’ordre moral : il faut tisser une combinaison de lumière.

Cela s’effectue grâce aux actes justes qui découlent d’un comportement profondément bon. Si cette bonté authentique s’appuie sur une connaissance des lois universelles, elle ne risque pas de dériver en sentimentalité qui est une parodie de l’amour vrai.

Pourquoi imiter l’amour ? Le Cantique des Cantiques dit : « N’invitez pas l’amour avant qu’il le veuille ».

Le monde est rempli d’imitations mystiques, idéalistes et humanitaristes. Or, la bonté véritable ne consiste pas à porter les maux du monde, mais à retourner vers l’amour absolu en s’allégeant de tout ce qui empêche l’être de déployer ses ailes. 

Certains auteurs spirituels ont insisté sur le sacrifice de soi à la manière du mysticisme de l’ère des Poissons. Mais il n’y pas d’autre sacrifice rédempteur que celui que l’on rend à l’esprit éternel qui est en nous-même, selon le premier commandement : « Tu aimeras Dieu de tout ton cœur ».

Or pour « aimer Dieu », la source interne de notre vie, il faut désirer s’en rapprocher.

La bonté libératrice réside donc dans un désir constant du retour à notre origine divine.

L’amour du monde et de ses créatures n’est qu’une conséquence, et encore faut-il veiller à ne pas être injuste en donnant de la force-amour à des êtres que les lois universelles ont rejeté en périphérie à cause de leur propre volonté de rupture.

Eprouver de « l’amour inconditionnel » pour le plan terrestre et les êtres qui y sont emprisonnés à cause de leur révolte obstinée, ce n’est pas servir l’harmonie universelle.

Seul celui qui s’est délivré de l’emprisonnement terrestre – par une confiance totale dans l’amour  -  peut aider ses semblables en les attirant à un niveau supérieur, et non pas en se laissant capter vers le bas.  

Lorsque Jésus déclare : « Nul n’est bon, pas même un seul », cette leçon indique que malgré tous nos efforts de bonté humanitariste, religieuse et sentimentale, nous sommes encore très loin de la véritable Bonté.

Il faut donc désirer retourner vers la Source  – quelle que soit la manière dont on le formule, selon que l’on est religieux ou philosophe. Dans ce désir de retour réside la véritable bonté dont les fils d’or tissent le corps de gloire sur le canevas de notre forme physique. 

Ce désir de la vie absolue induit une transformation cellulaire et atomique. C’est ce que les anciens initiés ont nommé « le tissage de la robe nuptiale » – le corps de lumière.

Notre aspiration constante à la vérité, attire dans notre être des informations de haute intensité qui reprogramment l’organisme entier dans la direction d’une mutation.

C’est ainsi que se renoue le contact entre l’être incarné et la Merkabah. En l’absence de cet effort, le discours spiritualiste n’est qu’un rêve. 

Donner une orientation totalement spirituelle à notre vie. C’est le principe de la procédure préliminaire pour renouer avec la Merkabah qui est le vaisseau grâce auquel le dieu humain peut reprendre sa place dans la hiérarchie universelle. 

 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans le vie humaine. 

Soyez la GUÉRISON que vous souhaitez faire advenir

en vous-même et dans le monde!

 

images (18)Notre humanité vit actuellement un grand moment de son histoire sur Terre : la possibilité de réhabiliter une fois pour toute la partie Divine en chacun de nous! Plus la pression est grande, plus les défis nous paraissent insurmontables, plus la Lumière présente en nous se manifestera de façon fulgurante et éclatante! Tout est parfait!!! 

À plusieurs reprises au cours des âges, des opportunités semblables nous ont été proposées : lorsque l’Atlantide a sombré, quand l’empire romain a chuté, que les blancs ont envahi l’Amérique, que les nazis ont torturé de milliers de juifs… Des civilisations entières ont été disséminées, détruites, rayées de la carte; alors qu’au fond de lui-même, chaque individu concerné croyait que ça ne pouvait arriver « qu’aux autres ». 

Se pourrait-il que, chaque fois, les êtres humains soient confrontés au même choix? Ils doivent faire face à la même décision : devons-nous lutter pour notre survie, tout mettre en œuvre pour préserver la réalité que « nous nous sommes créés » dans la 3D ou devons-nous, tant individuellement que collectivement, élever nos vibrations, constater au plus profond de nous-même que la souffrance et la mort ne sont que des « illusions terrestres » et choisir d’accéder aux plans supérieurs en toute conscience? 

Rappelez-vous cette scène du film (ou du livre) intitulé « La prophétie des Andes » : à la fin, le groupe de « chercheurs de vérité » se retrouve encerclé par les militaires : ils croient que leur fin est proche. Pourtant, un des leurs les incite à se recentrer, à se connecter à l’énergie Divine qui transmute la matière en Lumière et tous s’élèvent dans la 5e dimension, devenant « invisibles » sous le regard de leurs assaillants. Ils ne sont pas morts, ils n’ont pas disparu, ils ont simplement élevé leur conscience et haussé leurs vibrations à un niveau supérieur pour habiter pleinement leurs Corps de Lumière… comme de nombreux autres l’ont fait avant eux : Jésus, Bouddha, etc. 

Peut-être avez-vous entendu parler de ce monastère situé à 100 mètres de l’impact à Hiroshima qui n’a pas été affecté par le souffle de l’explosion nucléaire ayant pourtant balayé tous les autres édifices à des kilomètres à la ronde? Les moines en prière qui s’y trouvaient ont non seulement été épargnés mais, semble-t-il, n’ont souffert d’aucune séquelle! 

Il en va de même pour certaines tribus Incas, Aztèques et Mayas : leurs prophètes et oracles ayant prédit la venue imminente d’envahisseurs assoiffés d’or et de sang, ils se sont réunis dans un lieu sacré, ont béni la terre de leurs ancêtres et, dans un même mouvement de totale acceptation intérieure, ont accueilli l’énergie Cosmique dans tout leur Être, permettant à leur Soi Christique d’habiter toutes leurs cellules vivantes jusqu’à être inondés de Lumière et passer à  « l’étage supérieur » ! 

Le point de non-retour 

Heureusement, ces derniers ont laissé derrière eux un précieux trésor : un calendrier nous avertissant des événements à venir en ce début de nouveau millénaire… une invitation à nous préparer à notre tour pour ce grand « saut quantique » universel et accessible à tous! 

Serait-il possible que des milliers d’animaux (oiseaux, poissons, mammifères) soient déjà passés à l’action? On rapporte que, dernièrement, des faisceaux de lumière bleue ont été aperçus au-dessus de différents petits villages de Chine, d’Australie, du Chili et du Japon constituant un dôme énergétique où nul ne pouvait pénétrer. Puis, les lueurs disparaissaient, emmenant avec elles tous les habitants de ces lieux! Ceux-ci avaient quitté leurs demeures sans laisser de traces, s’évanouissant dans la nature, abandonnant derrière eux leurs repas mijotant sur la cuisinière, leurs animaux domestiques errant dans les rues désertes… 

Hasard? Coïncidences? Mystère inexpliqué? Et si nous pouvions CHOISIR de faire advenir un tel changement de plan de conscience ici et maintenant dans NOTRE propre vie? De ne voir dans les événements mondiaux actuels qu’une ouverture à nous GUÉRIR de nos peurs de l’extermination pour nous ouvrir à l’ultime vérité de notre IMMORTALITÉ DIVINE… 

Si notre corps était constitué à 100% d’énergie Lumineuse, pourrait-il être « assez fort » pour contrer les effets des « radiations » (solaires, nucléaires, HAARP, etc.) qui, semble-t-il, nous menacent? Et si les pseudos « complots » mondialistes n’étaient en fait qu’une incitation « massive » à contacter notre puissance Divine intérieure « de gré ou de force »? Se pourrait-il que les difficultés personnelles ou internationales que nous rencontrons aujourd’hui soient en fait le plus beau cadeau qui puisse nous être offert ici-bas? 

Il est dit dans les écrits sacrés que le présent alignement planétaire ne se produit que tous les 26,000 ans. Choisirez-vous de vous laisser profondément ébranler par les bouleversements « extérieurs » auxquels nous sommes tous soumis, ou déciderez-vous plutôt d’aller voir « en-dedans » les croyances qui ont réellement besoin d’être chamboulées, reconsidérées et métamorphosées… pour que la VÉRITÉ de Celui ou Celle que VOUS ÊTES VRAIMENT puisse émerger dans toute sa splendeur?!! 

Renaître… 

Nous sommes à l’aube d’une nouvelle naissance, d’un retour à notre nature profonde. Et si, tout comme le héros du film « Avatar », nous avions fait le choix, il y a de cela des éons, de venir « habiter » un corps physique afin d’expérimenter la « matière animée »? Si tel est le cas, nous avons revêtu cet habit de chair et d’os en toute conscience et y avons probablement pris tellement de plaisir que nous avons « oublié » que nous n’étions que des « voyageurs » de passage en ce monde… 

Se pourrait-il qu’au début nous ayons été des « hôtes », des « visiteurs » accueillis à bras ouvert par notre mère-terre, Gaïa, mais qu’en négligeant de se comporter comme tel, en s’appropriant les lieux et en les malmenant pour notre seul profit, nous soyons devenus des « parasites » mettant en danger la vie de cet organisme vivant qu’est notre belle planète? Et si, au contraire, tout avait été magistralement orchestré et que, grâce à nous, Gaïa elle-même se retrouvait « poussée à bout », « pressée » de se transformer et de passer à un autre niveau d’existence? Assisterions-nous présentement à une « mutation globale » de tous les êtres vivants dans ce petit coin reculé de l’espace sans fin?

 Est-ce pour cela que nous observons une recrudescence de la présence d’OVNI dans le ciel de toutes les nations? Nos Frères des Étoiles viennent-ils nous accompagner dans ce merveilleux « accouchement » collectif ou sont-ils tout simplement curieux de voir comment nous nous en « sortirons » en tant qu’âmes, incarnées ou non sur ce plan? 

Toutes ces questions peuvent continuer de vous obnubiler pendant des jours, voire même des mois… jusqu’en 2012 et au-delà! 

Ou encore, vous pouvez CHOISIR de DIRE OUI à l’énergie de Lumière qui ne demande ici et maintenant qu’à vous enrober totalement, à apaiser votre mental tourmenté, à rassurer vos émotions conflictuelles, à recentrer vos corps physique et subtils, à chaque instant, à compter d’aujourd’hui et pour le reste de vos jours… 

Subir ou agir, telle est la question! Être « victime » des événements « extérieurs » et tenter de se « dépatouiller » comme des chèvres enlisées dans la boue… OU prendre le temps de vous arrêter, de vous intérioriser et de RÉHABILITER votre nature profonde : votre SOI DIVIN, intemporel, universel et illimité! 

Opter encore une fois pour le « savoir-faire » et chercher des solutions aux problèmes récurrents de votre existence sur terre (conflits, maladies, guerres, famines…) OU habiter pleinement votre « SAVOIR ÊTRE » : prendre le temps de vous apaiser, vous recentrer, vous pardonner vos erreurs passées et vous ouvrir à l’Amour Divin qui guérit tout, résout tout et métamorphose la chenille terrestre que vous êtes en papillon céleste?!?! 

Que le meilleur soit! 

Se pourrait-il que toutes les expériences passées, le fruit de vos innombrables incarnations en ce monde vous aient justement préparé à ce moment grandiose où votre partie humaine fusionne enfin avec votre partie Lumineuse, Divine, pour « embrasser » tout votre Être ET l’univers qui vous entoure? Cela ne fait-il pas naître en vous une infinie GRATITUDE envers tous les « acteurs » de cette fabuleuse « pièce de théâtre » qui se joue sous vos yeux? 

Et si la meilleure « aide » qui vous puissiez apporter autour de vous était tout simplement « d’ouvrir la voie », de « donner l’exemple »? Plus vous revêtez entièrement votre Corps de Lumière, plus vous rayonnez de confiance, de joie et de paix intérieure; donc, plus vous incitez vos semblables à faire de même et, ainsi, contribuez à illuminer tous les êtres vivants et la planète tout entière! 

VOUS pouvez faire TOUTE la différence! VOUS seul pouvez « guérir » la planète et tous les êtres vivants! Ça se passe ici et maintenant! À chaque INSPIRATION, vous insufflez la Lumière Divine et à chaque EXPIRATION, vous exhalez l’Amour qui guérit et qui élève les consciences pour permettre de nouveau à la PAIX UNIVERSELLE de s’installer ici sur Terre! 

Tous vos Frères et Sœurs de Lumières, tous les Royaumes Célestes, Angéliques et Interdimensionnels célèbrent dans l’Allégresse votre CHOIX de PARTICIPER activement à l’éclosion du nouveau Monde, à l’avènement du Paradis sur Terre… mais surtout, à l’ultime ACCEPTATION, celle de vous ÉVEILLER de ce long sommeil qui les a rendu invisibles à vos yeux… Redevenir enfin Celui-Celle de vous êtes RÉELLEMENT : un Être Christique, un Vaisseau de Lumière incarné dans la matière afin de l’illuminer de l’intérieur pour lui redonner sa véritable « consistance cosmique » illimitée, éternelle, DIVINE! Il suffit de DIRE OUI! Individuellement et tous ensemble, d’une seule VOIX ici et maintenant pour l’Éternité! Qu’il en soit ainsi!

Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc,

aussi disponible sur www.biancagaia.com. Vous êtes invité à faire circuler ce texte

à condition d’en respecter l’intégralité, y compris ces quelques lignes.

12345...10

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...