Dormir et Rêver, c’est aussi VIVRE

 

L’état onirique est élastique et flexible ; apprenez à vous en servir plus originalement et d’une manière plus empreinte de pouvoir. Avant de vous endormir, définissez clairement ce que vous souhaitez créer ou résoudre dans le monde matériel. Fixez l’intention de rêver à ce que vous voulez vraiment manifester. Même si vous ne vous n souvenez pas, vous rêverez certainement avec l’intention d’apporter une solution harmonieuse à toutes vos difficultés.

Le sommeil est indispensable et, lorsque vous le perturbez sur une longue période, vous glissez dans un état léthargique ; avec cette perte de créativité, vous êtes facilement manipulé ; On s’est longtemps servi de la privation de sommeil à des fins de manipulation psychologique. L’état de rêve nous enseigne littéralement sur la réalité physique car nous nous rêvons jusqu’à exister. Utiliser les outils qui sont à notre disposition pour redonner pouvoir à notre réalité. Dans l’état de rêve, nous sommes totalement libres de mettre les faits à l’épreuve et de vérifier diverses options probables à leurs issues pour tous les événements de l’état de veille.

photofunky

Nous sommes venus ici-bas pour nous délecter de ce que la vie a à offrir, pour apporter au monde la contribution de nos idées uniques et pour exprimer l’excellence personnelle. La civilisation se fonde sur un consensus, et à l’époque actuelle où l’on franchit le pont d’un univers à l’autre, on nous demande d’offrir au monde notre vision d’harmonie et de coopération. Aspirer à des valeurs nobles et vivre animé d’intentions honorables. Le pouvoir trempe invariablement le caractère ; retrouver notre pouvoir en questionnant ; Montrons-nous responsable et assumons la responsabilité de notre destinée car il s’agit là de la contribution la plus valable que nous puissions faire à notre civilisation.

Votre réaction à n’importe quelle situation ou événement en détermine l’issue ; Il faut nous accorder le luxe de nous aimer, en ouvrant notre cœur et en éprouvant une gratitude pour tout ce que nous avons créé. En un sens, nous devons apprécier nos dons et apercevoir les indices signalant la transformation de notre conscience.

Nous avons apprendre à vivre avec l’poque, à nous adapter et à ajuster notre attitude en déterminant résolument notre voie, puis e l’empruntant avec assurance et en toute confiance. Il faut identifier la pensée destructrice, puis la modifier. La peur anéantit l’imagination et paralyse le corps. Vous sommes venus ici pour établir la paix et la dignité au sein de la race humaine, et il faut donc valoriser notre fougue en appréciant notre réalité extérieure et intérieure. Le véritable sentiment de sécurité découle de la confiance et de l’assurance, ainsi que d’une solide résolution intime basée sur la compréhension psychologique et spirituelle de la vie. Notre sûreté intérieure correspond à notre sûreté dans le monde extérieur.

Adopter une position calme, confiante et détendue permet de trouver des solutions ; Lorsque votre vibration électromagnétique est dépourvue d’angoisse et de tension, vous pouvez franchir aisément n’importe quelle crise. S’accrocher à la tension, c’est un peu comme d’ériger une forteresse autour de votre esprit, et lorsque vous provoquez des blocages, vous restreignez vos possibilités de mouvement sur plusieurs niveaux de réalité. Les énergies solaires vivifiantes et la force vitale des radiations cosmiques ne se relieront pas à vos centres de  communication intérieurs si vous  vous fermez ou si vous démolissez votre champ énergétique par la peur.

La beauté, le parfum des fleurs, le bourdonnement des abeilles et le gazouillis des oiseaux ajusteront les fréquences de vos ondes cérébrales et équilibreront les hémisphères droit et gauche pour qu’ainsi vous soyez synchronisé au mental cosmique. La nature ne sera pas rendue  désuète par un fanatisme scientifique visant à capturer l’âme et l’esprit des gens et à les transformer en automates électroniques. Une réalité qui repose sur l’usage mal avisé de l’énergie n’est pas viable. Les civilisations évoluent et se développent à partir des idées dont on les nourrit. Vous êtes des êtres hautement créatifs, libre d’échafauder à votre guise n’importe quelle version du monde.

La seule solution, c’est la paix, mais celles-ci commence en vous. Pour qu’elle règne dans le monde, les peuples doivent le souhaiter vraiment et être disposés à produire les vibrations qui l’engendreront. Une minorité domine peut-être le plus grand nombre ; néanmoins, il faudra plus qu’une minorité pour influencer les masses. Vos pensées et vos intentions sont fortement amplifiées lorsqu’elles s’allient à celles des Autres. Pour avoir un impact sur votre pays et sur votre communauté, un impact qui apportera la paix dans le monde dès maintenant, joignez-vous, à chaque nouvelle lune, le moment traditionnel pour semer et ensemencer la réalité, à un groupe de personnes avec qui vous partager des affinités. Elaborez vos rituels  et concentrez votre énergie et vos intentions sur la paix dès maintenant.

Autrefois, les gens ressentaient une affinité avec la nature et se livraient à une magie naturelle de leur cru ; la télépathie et le rêve étaient leurs instruments principaux. Vous devez désormais respecter le pouvoir de vos intentions quand il s’agit de conditionner et de façonner en une réalité concrète l’espace qui vous entoure ; Il faut vous éveiller à l’exquise valeur de la vie. Seul un petit nombre d’individus cherchent à tuer, obsédés par l’anéantissement des peuples de la Terre. Mais il ya beaucoup plus de gens qui souhaitent voir la Terre, ses populations et ses créatures vivre et s’épanouir. Un monde sans danger exige aussi un investissement d’énergie et d’intention. Chaque personne fait son choix. Regarder les autres faire le leur, en sachant ce que vous savez, sera l’un des passages les plus difficiles de la transformation. Nous sommes ici pour participer et aussi pour constater et être témoin des événements. La manière dont nous traitons nos émotions ainsi que la qualité des symphonies que nous exécutons sur notre piano intérieur détermineront les codes que nous serons en mesure de dégager lorsque nous nous accorderons aux énergies entrantes.

On nous demande de reconnaître notre place au sein du grand schème de la création, en développant notre lucidité et en explorant les occasions insolites et sans fin qui marquent l’époque. Nos contributions s’avèrent indispensables. Créateur ou victime ? A vous de choisir.

Un esprit intégré et bien équilibré vibre à une fréquence protégée des influences négatives. Les vecteurs de la tyrannie jouent un rôle notoire dans le scénario. Ils ébranlent profondément notre réalité et nous offrent un retentissant appel à l’éveil. En menaçant notre sécurité et notre survie, l’empire du jour sert de stimulus nous incitant à produire de nouvelles fréquences permettant l’acquisition de pouvoir personnel.

Plus nous choisissons comme principe le pouvoir spirituel, plus nous contribuons à stabiliser la planète. Le rôle de notre intervention dans notre réalité consiste à nous orienter vers notre pouvoir intérieur, une force que l’on a voilée, ignorée, redoutée, claustrée et définie comme étant maléfique. Notre pouvoir intérieur est un droit inaliénable de la conscience ; c’est un outil permettant de vivre et d’influer sur le monde qui nous entoure. Tout éveil spirituel est difficile car il faut systématiquement réinterpréter la réalité. Vous devez vous aussi avoir le courage d’émerger de la dénégation, car seulement alors comprendrez-vous que vous êtes connecté intérieurement. En prenant en charge les énergies de votre vie, réfléchissez bien à la déclaration suivante car ces paroles reflètent l’idée de déterminer votre destinée par une confiance acquise :

« Je suis un créateur. Je suis ici pour créer une vie abondante et sûre.

Par la vibration et la fréquence, je choisis d’être en santé, productif et sage. Je suis reconnaissant de savoir que mes pensées produisent des fréquences et je suis en mesure d’en créer une qui engendrera un univers probable sûr que j’habiterai en orientant mon énergie vers ce que je désire vivre. J’évolue dans la vie avec l’intention claire et consciente de tisser mon énergie, comme la trame d’une merveilleuse tapisserie, partout dans le monde qui m’entoure. Je conçois pleinement qu’une multitude de probabilités et de systèmes de valeurs existent parallèlement au mien. Au sein de mes croyances, je suis en sûreté, je suis guidé.

J’aime mon corps et je me fie à lui ; je sais que mes cellules sont télépathiques et que je suis cocréateur du monde. Je sais que je suis un être de valeur. Je sais que je capterai des pulsions, des présages, des signaux ainsi que l’orientation dont j’aurai besoin pour toujours être au bon endroit au bon moment, pour mon bien suprême et celui de tous ceux qui m’entourent. Tout cela, je le sais, et j’en suis sincèrement reconnaissant ». 

Je vous en conjure, accepter la responsabilité de votre destinée est le geste le plus essentiel lorsque vous retrouvez votre pouvoir. Il n’est pas possible de grandir en lucidité si vous posez des conditions et si vous calculez pourquoi vous ne pourrez pas obtenir ce que vous souhaitez. Adopte rune attitude responsabilité personnelle permettra de guéri les vieilles blessures et les énergies qui entravent les progrès de l’évolution humaine. Il existe plusieurs manières de percevoir la vie, et votre manière d’interpréter le monde dépend naturellement de ce que vous choisissez de croire. A mesure que se dévoilent de nouvelles vérités, posez des questions. Votre tâche consiste à activer le mental supérieur, à vous affranchir de la tyrannie de la peur, à accorder une valeur à vos facultés humaines et à les comprendre. Si tout le monde regarde dans la même direction, retournez-vous pour voir ce qui se passe ailleurs. Utiliser vos capacités pour créer un monde probable, voilà l’essentiel…. Toutes les réalités ont cours. La destruction ou la régénération, voilà le choix. Vous pouvez obtenir tout ce que vous désirez. Vos pensées, vos rêves et vos intentions altèrent la structure de la réalité. Quel programme choisirez-vous de concevoir ?

Quoi qu’il en soi : Rêvez le plus haut et le plus pur qui soit !

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Comment la Fraternité Communique-t-elle avec Ses Disciples sur le Plan Terrestre

La Fraternité doit travailler au travers d’instruments humains et ainsi son plan et sa vision sont sujets à l’échec. Mais ils n’abandonnent jamais. Si leur message, lorsqu’il est reçu, est déformé ou dénaturé, l’entreprise est vouée à l’échec. Simplement, les Maîtres reprendront là où ils s’étaient arrêtés et essaieront de nouveau avec des instruments différents. Généralement, ils contactent l’humanité de la façon suivante :

Premièrement, la Grande Fraternité de Lumière, en accord avec les lois des Cycles Cosmiques projette une idée dans le mental des idéalistes ainsi nommés, lesquels forment un mouvement ou agrégation de pensées. Ils choisissent un homme ou un groupe d’hommes et font résonner quelque idée dans leur mental. L’idée germe et bientôt ils l’incarnent dans d’autres pensées. Tandis que l’idée est transmise vers le plan matériel dense, elle perd une partie de sa pureté ou sagesse, devenue nécessairement colorée par l’individualité du penseur.

 fraternité

Les penseurs concrets du monde captent ces formes pensées – saisissant le contour principal de l’idée – ils cristallisent celle-ci et lui donnent une forme plus précise, une forme que le public en général puisse appréhender plus facilement. La forme pensée a maintenant atteint les niveaux inférieurs du plan mental, et un autre développement devient possible.

Les personnes focalisées sur le plan astral s’en saisissent sous l’angle du désir, la transformant en appel émotionnel qui devient une opinion publique. Pratiquement, la forme pensée est désormais prête à prendre forme sur le plan physique, et nous avons là l’adaptation pratique d’un idéal aux besoins de la vie physique. Il a été rabaissé ; il a perdu beaucoup de sa beauté originelle ; il n’est ni aussi pur ni aussi beau que lors de sa première conception, et la forme originelle n’est plus la même, mais néanmoins, il est plus adapté à un usage publique et peut-être employé comme tremplin vers des choses supérieures.

Deuxièmement, les organisations humaines prennent l’idéal et le mettent en application comme bon leur semble. Les Maîtres ne vont pas plus loin avec l’idée en question, mais laissent à ceux sur terre le soin de mettre en oeuvre les détails d’exécution. Au disciple qui est l’organisateur et le transmetteur du Plan incombe la tâche de mettre en place les détails et d’agir selon ce qui est nécessaire. A ce stade, le disciple est soumis aux mêmes lois cosmiques que ses Maîtres au niveau de Leurs grandes entreprises. Lorsqu’il traite avec les gens et manipule l’équation humaine, les difficultés surgissent.

Les disciples doivent savoir que les êtres humains travaillant sur son projet se divisent en trois groupes :

• Ceux qui sont sensibles au plan et sont chargés de le comprendre.

• Ceux qui peuvent être utilisés mais qui sont aveugles par rapport aux plus grandes questions.

• Ceux qui ne sont sensibles à rien sauf à ces choses qui concernent leurs propres intérêts égoïstes.

Les Maîtres peuvent contacter le premier groupe et espérer un succès moyen tandis qu’ils entendent le son et perçoivent des parties du Plan. Quant au second groupe, les disciples du monde doivent les utiliser aussi bien que possible, toujours, bien entendu, guidés par les principes. Le groupe final ne peut être utilisé que lorsque c’est nécessaire.

Afin de devenir sensible au plan et à la direction du Maître, le disciple doit cultiver la solitude. Dans la solitude s’épanouit la fleur de l’âme ; Dans la solitude le soi divin peut parler ; Dans la solitude, les facultés et les grâces de son soi supérieur peuvent s’enraciner et fleurir dans la personnalité physique. Dans la solitude le Maître peut approcher et imprimer sur l’âme tranquille la connaissance qu’Il cherche à transmettre, la leçon qui doit être apprise, la méthode et le plan de travail que le disciple doit saisir. Dans la solitude le son est entendu.

Sanctus Germanus : le partisan de la libération de l’âme dans le Nouvel âge

http://www.arberton.com/

POURQUOI S’OUVRIR AU CHANNELING

 

Avec le channeling, vous pouvez avoir accès à toutes les idées, toute la connaissance et toute la sagesse qui sont connues et le seront jamais. Quand vous « canalisez », vous accédez à ces royaumes supérieurs en vous connectant à un guide de haut niveau, ou à votre moi supérieur, qui abaisse cette vibration supérieure et vous la rend plus facilement accessible. Le channeling suppose d’effectuer consciemment un repositionnement de votre esprit et de votre espace mental afin de parvenir à un état élargi de conscience vous permettant de vous connecter à votre guide. Pour atteindre cet espace, vous aurez besoin d’apprendre à vous concentrer, à mettre de côté vos propres pensées et à devenir réceptif à une guidance supérieure.

channeling

Dans cet état de réceptivité, vous devenez le vecteur à travers lequel se manifestent des énergies supérieures que vous pouvez employer à créer le bien. Vous avez une aptitude innée à parvenir à ces royaumes supérieurs ; vous vous reliez directement à eux dans les moments d’inspiration, de guidance intérieure et de créativité. Si vous n’êtes pas capable d’accéder à ces royaumes aussi facilement et aussi souvent que vous le souhaiteriez, des guides peuvent vous prêter assistance pour développer ce talent naturel à vous connecter aux royaumes supérieurs. Ils le font en stimulant votre énergie, en vous offrant des opportunités d’évoluer dans de nouvelles directions, en agissant comme des enseignants et des interprètes, et en vous montrant comment affiner vos facultés pour naviguer au sein de ces dimensions plus élevées. Grâce à des moyens agréables et en adéquation avec votre objectif supérieur, les guides peuvent vous aider à vous élever.

Votre guide vous encouragera et vous aidera à découvrir votre propre savoir intérieur. En continuant à vous relier à lui, vous établissez une connexion plus forte, plus ouverte, plus fine et plus constante avec les royaumes supérieurs. À mesure qu’une vibration plus élevée va directement affluer dans votre esprit, vous aurez des visions intuitives, et des expériences de guidance intérieure ou de connaissance plus fiables et plus fréquentes.

Le channeling est une porte d’accès à plus d’amour ; l’amour abonde dans les royaumes supérieurs. Le channeling est une connexion qui va vous stimuler, vous encourager et vous soutenir. Le but de votre guide consiste à faire de vous un être plus puissant, plus indépendant et plus confiant. Les qualités que vous allez trouver en votre guide — un amour constant, une parfaite compréhension et une compassion sans limites — sont celles d’une relation parfaite.

Le channeling vous apportera le maître éclairé que vous cherchez, celui qui vient de l’intérieur plutôt que de l’extérieur. Le channeling peut conduire à une plus grande compréhension, et vous aider à trouver des réponses à des questions telles que : « Pourquoi suis-je ici ? », « Quel est le sens de la vie ? » Pratiquer le channeling, c’est comme grimper au sommet d’une montagne, là où la vue est étendue. C’est une façon d’en découvrir plus sur la nature de la réalité, d’apprendre sur vous-même et sur les autres, et de voir votre vie selon une perspective plus globale qui vous aidera à découvrir le sens plus large des situations dans lesquelles vous vous trouvez. Qu’il s’agisse des problèmes courants du quotidien ou des questions spirituelles qui constituent les plus grands défis, votre guide va vous aider à y trouver des réponses. Vous pouvez utiliser le channeling pour soigner, enseigner et accroître votre créativité dans tous les domaines de votre vie. En accédant aux royaumes supérieurs, vous pouvez être le vecteur d’une grande connaissance, de la sagesse, de belles inventions et œuvres d’art, de philosophie, de poésie, ainsi que de toutes sortes de découvertes.

Le channeling ne va pas résoudre tous vos problèmes. Il va vous changer uniquement de la façon dont vous voulez changer. C’est vous qui allez faire usage des paroles de sagesse. C’est vous qui allez agir, faire le travail et veiller à ce qu’il se répercute dans le monde. Vous continuerez à être responsable de votre vie. Le channeling n’est ni un remède universel ni une fin en soi. Comme nous l’avons dit, il ne fait qu’accélérer vos possibilités de développement et d’apprentissage. Vous allez peut-être vous retrouver en train de faire une fois de plus l’expérience de vieux problèmes, pour les résoudre enfin. Bien que certaines de ces expériences puissent ne pas être agréables dans un premier temps, elles vont conduire à terme à une plus grande joie et à un pouvoir accru. Soyez ouvert aux petits changements. Vous verrez vos efforts récompensés au-delà de vos attentes. Vous risquez de découvrir que même l’effort le plus infime allant dans le sens des indications données par votre guide et par vous-même est porteur de grandes transformations et récompenses. Ces dernières ne se présenteront pas toujours sous la forme attendue, alors soyez ouvert à d’agréables surprises.

Le channeling ne garantit pas que les gens vont vous aimer, pas plus qu’il ne garantit la célébrité ou la popularité. Il vous permet cependant de comprendre les autres avec plus de compassion. Vous serez capable de vous observer vous-même avec objectivité, libre de vos préjugés habituels ; cela vous apprendra à vous aimer davantage. Le channeling va vous aider à amplifier et clarifier le chemin de votre âme. En suivant votre chemin supérieur, vous pouvez d’ailleurs faire l’expérience de la renommée, de la reconnaissance publique et de la popularité, mais ces choses-là n’auront plus la même importance.

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/       

 

Changez le reflet de nos pensées

 

Vous avez tous été empêtrés dans ce que vous appelez votre vie. En fait vous avez été empêtrés dans de nombreuses vies, mais celle qui vous a le plus affecté est la présente. Dans votre vie, de nombreuses expériences physiques, émotionnelles et mentales vous entourent. Ce sont vos attachements ou vos liens. Vous êtes tous reliés à votre vie, à vos activités, à vos traumatismes émotionnels et à toutes les différentes parties de vous-même. 

On pourrait dire que votre vie extérieure dans le monde est le reflet de votre vie intérieure, du système de croyances et des sentiments que vous nourrissez envers vous-même. Alors vous êtes là, dans votre vie, entourés par le miroir de ce que vous ressentez envers vous-même. Si vous vous sentez aimant envers vous-même, vous connaissez très vraisemblablement une vie pleine d’amour. Si vous vous sentez coupable et apeuré, alors vous attirez très vraisemblablement des expériences moindres. 

transition

Mais je suis ici ce soir pour vous dire de ne pas vous inquiéter et de ne pas vous préoccuper de la nature de ces expériences. Car quoi que vous ressentiez, quoi que vous viviez, tout cela va être transformé. Vous lâcherez prise de vos attachements à la réalité de la troisième dimension en douceur et facilement. C’est une grande partie du travail que nous ferons ici. Nous offrons principalement ces cours un peu particuliers pour que vous puissiez ascensionner progressivement, pour que vous puissiez vous préparer au processus, le ressentir et l’apprécier, et ne pas en être traumatisé. 

Quand vous commencerez à ascensionner et que vous commencerez à vous alléger, vous sentirez de quelle façon vous êtes relié au monde, de quelle façon vous êtes attaché à votre personnalité et à vos relations. C’est là que vous êtes bloqué dans votre évolution pour le moment. Nous allons donc lâcher prise de ces attachements avec amour, d’une manière très délicate et très chirurgicale, quand vous vous sentirez prêt à le faire. Sachez que ce qui est demandé à chacun de vous, ce n’est pas de changer votre vie extérieure d’une façon radicale, de restructurer votre personnalité ou de restructurer votre système de croyances. Nous allons prendre une approche un petit peu plus subtile. Nous allons nous débarrasser de tout! Alors peu importe à quel point votre personnalité ou votre conception de vous-même sont raffinées, cela n’a pas d’importance. Vous devrez vous en détacher de toute façon. 

Vous vous êtes tous perfectionnés. Dommage. Que vous soyez saint ou démon importe peu. Vous devez vous défaire de tout. Car dans la croissance, nous devons lâcher ce à quoi nous nous accrochons afin d’être ouverts et vides pour contenir ce qui vient. Ce qui vient à vous maintenant, c’est beaucoup d’énergie et beaucoup d’élévation. Vous devrez peut-être lâcher un petit peu plus que d’habitude. Vous devrez peut-être tout lâcher. Il n’y a pas à en avoir peur ni à s’en préoccuper outre mesure. Mes propos reflètent simplement la réalité de la situation. Ceux qui ne sont pas préparés pour l’ascension auront nettement moins de temps pour traverser le même processus. Beaucoup ne pourront pas le faire. Beaucoup seront déchirés ou effrayés ou attachés et ils laisseront passer leur chance. 

En raison du travail que vous avez effectué et parce que vous êtes des Travailleurs de la Lumière et des Semences d’Étoile, nous venons à vous en premier, sachant que vous serez réceptifs. Et remarquez à quel point vous êtes réceptifs. N’est-il pas étonnant que tant de gens soient réceptifs à cet étrange concept? C’est parce que vous y êtes destinés. C’est un processus naturel pour vous et il est conçu comme un processus naturel dans le cadre de ce cours et de tout le travail que vous faites. Il n’est pas fait pour être ressenti comme une séparation douloureuse, comme un arrachement de votre personnalité. Nous sommes ici pour vous aider à lâcher prise en douteux. C’est en ressentant comme une bénédiction ce qui commence à venu à vous que vous lâcherez prise. Vous ressentirez cette élévation comme une bénédiction et une belle énergie nouvelle arrivant dans votre vie. Et lorsque vous vous ouvrez, lorsque vous faites face à cette nouvelle énergie, il devient très facile d’ouvrir les mains et de lâcher ce à quoi vous vous êtes accroché. Ainsi, vous ne serez jamais vide ici. Vous allez être empli constamment. Nous changeons juste les fluides dans votre réservoir. Nous allons tous vous faire une vidange. Dehors la vieille huile et bonjour la nouvelle! – l’huile de l’amour. Bientôt vous fonctionnerez tous avec beaucoup moins de heurts, avec beaucoup moins d’usure sur vos pièces internes. alors qu’en dites-vous ? 

Lorsque vous vous sentirez élevé en conscience et en fréquence vibratoire, vous verrez un étrange phénomène se produire dans votre vie. Vous commencerez à remarquer les choses auxquelles vous avez ère attaché, les choses que vous avez vécues, les gens qui vous ont entourés et des facettes de votre personnalité. Elles pourront commencer à vous sembler différentes. Elles pourront commencer à vous sembler un petit peu lourdes et un petit peu difficiles à maintenir. Vous pourrez vous demander pourquoi vous avez même continué à les entretenir. En face de la grande lumière et de la grande présence, vous n’aurez aucun mal à lâcher prise de ces aspects imparfaits. Les choses que vous aimez en vous-même resteront, puisqu’elles sont la part de vous qui est vraie. La seule chose qui vous quittera sera votre attachement à ces choses. Dans ce processus nous ne sommes pas préoccupés par ces manifestations de vos attachements, mais plutôt par les cordes qui vous lient à ces expériences et à ces manifestations. 

C’est ce que l’Archange Michael va vous aider à enlever avec son épée. Vous avez tous des « contraintes qui vous lient ». Vous avez tous des connections émanant de votre présence physique. Ces connections partent principalement du milieu de votre corps, ou de votre deuxième et de votre troisième chakra. Vous avez tous des cordes spirituelles qui vous relient à toutes les expériences de votre vie, à tous les gens que vous côtoyez, à votre carrière et aux différents mécanismes de la réalité de la troisième dimension. Vous êtes tous comme des pieuvres. Alors, vous commencerez à sentir ces attaches ou à en être conscient lors du processus. Il arrivera un moment où vous commencerez à sentir qu’elles sont trop serrées et un peut peu inconfortables. C’est à ce moment que vous pourrez présenter votre requête et demander à l’archange Michael ou à tout autre Maître de venir et de vous aider à couper les liens psychiques avec votre ancienne réalité. Vous êtes en route vers une nouvelle réalité qui se superposera à l’ancienne. Alors tous, vous allez vivre toutes les dimensions de votre vie simultanément. Cela empiétera de plus en plus sur votre ancienne réalité. Et de plus en plus l’ancienne sera poussée dehors. 

L’énergie qui est exprimée ce soir, et que l’on répand sur vous tous, est ce qui vous aidera à faire la lumière sur vos attachements et sur vos liens. Elle vous montrera ce dont vous devrez lâcher prise et vous aidera à le faire. Pour vous, c’est un processus d’ouverture, de confiance et d’abandon de toute résistance. C’est avoir confiance en sachant que là où vous irez, ce sera mieux que là où vous avez été. Nous nous accrochons aux choses dans notre vie car elles nous donnent un sentiment de sécurité. Alors une certaine foi est toujours nécessaire quand nous lâchons prise de ce qui nous a nourri et nous a apporté un degré limité de satisfaction. La satisfaction et la sécurité qui vous attendent sont si incroyables et si divines. Je pense que lorsque vous commencez à les vivre, vous avez peu de difficulté à vous y abandonner, car on les ressent comme son Soi supérieur. On les ressent comme son but et sa destinée. On sent que son coeur se gonfle et vibre à la fréquence de l’amour. Vous devrez donc avoir les mains libres pour accepter tous ces nouveaux dons. Une nouvelle fois, ce n’est pas une transformation que vous pouvez consciemment manifester ou vous pousser à faire. C’est quelque chose qui arrivera tout à fait spontanément dans le déroulement du processus. Il s’agit plus pour vous de vous détendre et de laisser faire. 

Tout comme vous pouvez vous sentir changer dans votre vécu physique à travers ce que vous mangez, buvez et absorbez, vous avez reçu des signaux de changements et vous les avez suivis. C’est donc de cela que nous parlerons ce soir. Alors détendez-vous, et nous prendrons un moment pour méditer, et puis peut-être un expert dans ce domaine viendra-t-il vous en parler.

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   : Extrait du livre « L’escalier de cristal , Guide pour l’ ascension  » D’ ÉRIC KLEIN

Évolution intérieure – un sentiment de séparation

le pont noir et blanc

Nous réalisons maintenant que seul un changement profond et généralisé de nos comportements individuels et collectifs en tant que consommateurs de ressources et utilisateurs de technologies polluantes parviendra à inverser la destruction accélérée de notre environnement planétaire. Un changement fondamental doit en effet survenir au sein de la conscience humaine pour qu’un tel miracle se produise. C’est au sein de la conscience de chacun d’entre nous que se joue l’avenir de l’humanité et du monde. Et c’est là-même que se prépare le prochain bond quantique de l’évolution anticipé par Peter Russell. La perception que nous avons de nous-mêmes doit changer. L’ensemble des idées et concepts à partir desquels nous construisons notre interprétation de la « réalité », le paradigme intérieur servant de point de référence à notre vision du monde, doit aussi évoluer. Enfin, notre mode de vie devra peu à peu se transformer pour qu’une nouvelle relation synergique émerge avec notre environnement naturel si nous voulons arriver à préserver la viabilité globale de la Terre et permettre une intégration harmonieuse de chacun dans le fonctionnement du super-organisme gaien.

Une des plus grandes myopies de la conscience qu’il nous faut d’abord réformer est la mauvaise habitude de se percevoir comme étant isolé, séparé, coupé de tout ce qui est à l’extérieur de nous, de la Nature, de nos semblables, de l’univers. Chaque être humain se croit sur une île, vaquant à ses occupations sans se soucier des conséquences, puisant dans l’environnement les ressources nécessaires à sa survie, puis à son confort, mais aussi parfois malheureusement à son enrichissement démesuré. Cette perception de « l’ego isolé dans sa carapace », comme le décrit si bien Russell dans son premier livre, fait de chacun de nous le centre de tout et voue à sa perte l’écosystème planétaire qui ne peut soutenir ni satisfaire les besoins insatiables d’une culture axée sur la possession du maximum de biens matériels possible et la consommation de tout ce que notre pouvoir d’achat individuel nous permet d’acheter. Ce sentiment illusoire de séparation justifiant l’exploitation éhontée de ce qui nous entoure pour nos égocentriques fins personnelles, est ce qui doit d’abord se dissiper.

L’antidote ou le contrepoids de cette tendance naturelle à tout faire graviter autour de notre ego, une habitude acquise lors des premières étapes de notre développement psychologique durant l’enfance, se trouve du côté d’un éveil progressif de la conscience supérieure liée au Moi intérieur vivant pour un temps l’expérience de l’incarnation dans la matière. Nous entrons ici bien sûr dans le domaine de la croissance spirituelle qui connaît aujourd’hui un essor sans précédent. L’expérience ineffable, presque impossible à communiquer, de la pensée unifiée au Tout Universel qu’un nombre croissant d’individus vivent à travers toutes sortes de voies d’éveil spirituel est le fondement de cette transformation qui est en train de balayer le monde.

Issu de la convergence de la pensée scientifique de pointe, qui reconnaît l’indivisibilité de l’ensemble de l’univers, avec la sagesse millénaire des philosophes et grands mystiques de tous les âges, un profond courant de renouveau de la pensée humaine fait jaillir la perception de notre unité essentielle avec la Nature, amenant la réalisation que notre destin collectif est intimement lié à celui de notre environnement naturel et planétaire. La naissance de la conscience écologique des années 90 n’est qu’une des multiples facettes de cette profonde transformation de la conscience humaine présentement en cours. C’est une véritable illumination spirituelle qui atteint un à un les êtres humains, ouvrant de plus en plus grandes les portes du coeur d’où émergent un amour et une compassion sans bornes pour tout ce qui vit.

C’est un lieu commun aujourd’hui que de dire que le 21e siècle sera spirituel ou ne sera pas, pour reprendre la célèbre maxime attribuée à l’écrivain français André Malraux. Déjà au début des années 80, une étude menée par deux sociologues américains établissait que 43% des personnes interrogées avaient vécu une expérience les ayant amené à transcender les limites de leur moi habituel. Ce type d’expérience, source d’un bonheur profond et durable, ouvre en général la conscience à l’unité de toutes choses, selon ce que les gens rapportent. À la différence des enseignements spirituels du passé, souvent déformés par des interprétations abusives et oblitérés par une dogmatisme religieux fanatique, l’expérience personnelle et intuitive de la réalité cosmique déclenche une véritable mutation de la conscience qui n’a rien à voir avec une approche purement intellectuelle et rationnelle de l’existence.

La méditation selon des techniques permettant une authentique plongée dans les profondeurs de la psyché humaine, un dépassement des limites étroites de l’ego, est l’outil par excellence de l’éveil spirituel. Pourtant, malgré toutes les techniques disponibles, en dépit de toutes les avenues, de toutes les possibilités d’évolution intérieure qui s’offrent à tous ceux et celles qui veulent grandir spirituellement, la véritable illumination est encore aujourd’hui un phénomène rare qui ne se gagne qu’au prix d’une vie d’efforts persévérants, de service et de dévouement à la cause de l’évolution intérieure des êtres. Bien des illusions doivent encore être dissipées avant que l’espèce humaine dans son ensemble ne puisse franchir le seuil de ce nouveau bond évolutif qui nous attend dans un proche avenir. Mais encore faut-il aujourd’hui faire les bons choix et réorienter dès maintenant notre vécu individuel et collectif vers la réalisation de cet équilibre intérieur et cette harmonie extérieure qui seuls permettront d’atteindre l’illumination collective.

Peut-être l’expérience menée avec des singes sur une île japonaise il y a plusieurs années, telle que rapportée par Lyall Watson dans son livre Lifetide publié en 1980, permet-elle d’avoir un aperçu de ce qui rendra possible une semblable mutation planétaire de la conscience. Voici donc ce qui s’est produit à l’automne de 1958 sur l’île de Koshima au Nord du Japon. En effet, depuis 1952 des scientifiques y observaient un groupe de singes de l’espèce Macaca Fuscata. Une partie de l’expérience consistait à donner des patates douces aux singes et voir en quoi cette nouvelle nourriture allait modifier leurs habitudes alimentaires. Les singes aimaient ces patates mais la terre qui collait à la pelure leur déplaisait. Une jeune femelle de 18 mois découvrit qu’en lavant les patates dans un ruisseau ce problème était éliminé. Peu à peu, entre 1952 et 1958, d’autres singes adoptèrent cette nouvelle habitude. Puis, à l’automne 58, un phénomène stupéfiant se produisit devant les scientifiques. Soudain, comme était atteinte une « masse critique » d’environ 100 singes qui avaient acquis cette nouvelle pratique, presque tous les autres singes à l’exception des plus âgés, et même, rapporte-t-on, ceux qui vivaient sur d’autres îles et n’avaient donc jamais eu de contacts physiques ni avec les singes de l’île de Koshima, ni avec les patates douces, tous se mirent alors spontanément à laver leur nourriture avant de la manger… La légende de ce qu’on a appelé par la suite le « phénomène du Centième Singe » était née!

Ce phénomène de masse critique peut sans doute également se produire pour l’espèce humaine. Lorsqu’il y aura suffisamment d’êtres humains qui auront intégré dans leur vie et leur psyché profonde la conscience de faire partie d’un Tout planétaire et universel, cette conscience se répandra alors comme une traînée de poudre, transformant du jour au lendemain notre perception de la Vie et nos priorités. Ce sera un peu comme si l’on s’éveillait tous ensemble d’un mauvais rêve dans lequel nous sommes tous, d’une façon ou d’une autre, prisonniers de nos illusions et de nos peurs. Cessant d’être perdus dans les illusions sans fin de ce rêve collectif, nous deviendrons le rêveur du rêve, consciemment; nous comprendrons notre raison d’être dans l’univers et réaliserons du même coup qui nous sommes.

Certainement pas ce corps que nous habitons. Certainement pas cet emploi que nous occupons. Ni tous ces souvenirs et tous ces projets que nous avons. Connais-toi toi-même , nous enjoignaient les anciens Grecs. Cette éternelle quête de l’humanité est aujourd’hui devenue d’une vitale nécessité pour la survie de notre espèce. Après cette étourdissante descente dans la matière que nous avons dû faire, après les balbutiements d’une conscience à peine éveillée des brumes de notre longue évolution biologique, après une longue lutte pour assurer notre survie physique, nous sommes parvenus au seuil d’une incroyable découverte, d’une éblouissante révélation. Nous sommes sur le point d’être libérés de la peur, de nos conditionnements, de notre attachement au temps et surtout d’une perception faussée de nous-mêmes. Le véritable travail, celui de notre propre éveil, a enfin commencé.

 sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/ - extrait de L’ÉVEIL DE LA CONSCIENCE INTÉRIEURE par JEAN HUDON

Initiation collective

initiation collective

L’expérience humaine est et a toujours été intimement liée à la force, ou densité, des champs magnétiques entourant la Terre. La diminution du magnétisme planétaire observée aujourd’hui a un profond effet sur toute vie. Plusieurs vestiges de technologies anciennes observées aujourd’hui dénotent une préoccupation pour la construction de chambres spéciales, ou de cavités de résonance. Dans plusieurs cas, ces structures d’une géométrie très précise procurent un environnement qui tempère les effets du magnétisme planétaire dans la chambre pendant qu’elle est utilisée…

Cet environnement a un effet net sur ceux qui pénètrent dans ces lieux où le champ magnétique est nul. Ces gens ont un accès presque direct à eux-mêmes en tant que pure information: il n’y a aucune interférence du jugement, de la peur, de l’ego, ni aucun tampon ou délai entre la pensée et ses conséquences. Avec cet accès, s’ajoute la possibilité d’un changement cellulaire en profondeur, qui passe par la volonté de l’individu, en direction consciente des paramètres de vie de son choix. Quand la personne, ou l’initié, choisissait de penser et de ressentir différemment, elle pouvait consciemment altérer la fréquence de chaque cellule du complexe mental/corps/esprit, permettant la plénitude d’expression de l’être possible à ce moment. Ce processus a été mis au point pour nous à l’intérieur des chambres des temples et des sites d’initiation anciens, ces paramètres n’étant pas ailleurs…

De la même manière que les initiés de l’Antiquité,
il vous est demandé de vivre l’initiation de la Lumière
et des Ténèbres plusieurs fois, chaque jour de votre vie.

Par chaque choix que vous effectuez, même s’il peut parfois vous sembler insignifiant, vous redéfinissez votre alignement par rapport aux deux polarités qui vous sont accessibles dans cette expérience: les Ténèbres et la Lumière. Les mots avec lesquels vous vous exprimez, la façon dont vous traitez les autres dans vos échanges quotidiens, la manière dont vous vous traitez vous-même, la nourriture que vous préférez, le genre d’informations dans lesquelles vous vous immergez, tout cela dénote ce à quoi vous vous identifiez. Il est important de répéter ici que dans chacun de ces choix, il n’yen a pas de « bon » ni de « mauvais » (gardant à l’esprit qu’en vivant dans une société donnée, vous devez accepter d’adhérer aux principes directeurs de cette société). Il n’y a que les choix, les conséquences de ces choix et le sentiment que vous en éprouvez. Ces sentiments sont à la base de ce qui nous interpelle globalement aujourd’hui: la manière dont nous ressentons ce que nous faisons ou ce que nous avons fait. Le choix ne connaît ni bien ni mal, jusqu’à ce qu’il soit exposé à la charge du jugement. Vous permettre à vous-même et aux autres de faire l’expérience des conséquences du choix sans jugement est l’un des derniers et plus élevés niveaux de maîtrise de la vie…

En examinant la vie dans le contexte des leçons qu’apporte chaque expérience, il devient évident que vous attirez des opportunités qui vous permettent d’examiner votre personnalité, à l’image des anciens initiés. La principale différence entre vous et l’initié d’il y a 6000 ans, c’est que personne ne vous a dit que votre vie est une initiation. Personne ne vous a dit qu’en vérité vous êtes un initié supérieur! Bien que vous ayez senti toute votre vie que vous vous prépariez à quelque chose, en vous entraînant, quelque peu perplexe, personne ne vous a probablement dit ce qu’était ce quelque chose. Chaque expérience, chaque rencontre avec un autre, chaque relation (peu importe la durée), tout ce que vous avez choisi de vivre vous prépare émotivement, physiquement et psychologiquement au changement monumental dont vous ferez l’expérience dans cette vie. Vous vivez maintenant le processus mis au point jadis dans les chambres d’initiation pendant les derniers 11000 ans. Votre vie vous prépare à la transition. Dans la mesure où vous êtes capable d’aimer sans peur, de ressentir sans jugement et de permettre à la compassion de se manifester, vous vous préparez à survivre à la transition émotivement, psychologiquement et physiquement. Vous vivez déjà l’initiation!

La beauté est inhérente au processus en soi. Vous n’avez pas besoin de savoir quoi que ce soit sur le magnétisme, les fréquences, les réseaux, les matrices, les dimensions et la géométrie sacrée. Dans la complexité de votre être, vous pouvez simplement « être » dans toute la vérité, la pureté et la plénitude dont vous êtes capable en un moment. En vivant cette pureté, vous pouvez atteindre la même maîtrise que ceux qui choisissent de « connaître » et « refaire » leur corps/expérience. Les deux voies sont valables. Les deux mèneront éventuellement au « Un »…

Après avoir atteint un certain degré de maîtrise personnelle grâce à vos expériences de la vie, vous vous laisserez attirer vers une situation ou une circonstance qui représentera votre pire peur personnelle. C’est ce qu’on appelle « la Nuit noire de l’Âme ». Au moment de votre nuit noire de l’âme, vous aurez à faire appel à chaque élément de sagesse au plus profond de vous-même pour contrecarrer la puissance apparente que vous avez accordée à la peur. De façon réaliste, ce sera probablement un processus répété, l’effet paralysant de la peur s’atténuant chaque fois. Le but du processus est d’en arriver à la réalisation que peu importe ce qui se présente à vous, peu importe ce à quoi vous faites face, peu importe combien dévastatrice une situation peut sembler, vous restez sauf et intact. Il ne peut y avoir aucune peur si elle n’est alimentée par aucune puissance.

D’anciens textes nous rappellent qu’une Nuit noire de l’Âme peut ne se produire qu’après que nous nous soyons procuré tous les outils nécessaires pour survivre à l’expérience. Des années, peut-être même des vies entières, s’écouleront avant que vous ne fassiez votre expérience de la Nuit noire de l’Âme, si de telles périodes vous sont nécessaires pour rassembler toutes les expériences essentielles à votre maîtrise de l’expérience. Vos pires frayeurs, être seul, délaissé, sans le sou ou en mauvaise santé, par exemple, ne surgiront que lorsque vous aurez eu les expériences qui vous auront enseigné à sortir de ces situations intact et avec dignité…

Le temps de la Transition ne se réfère pas à la mort; il est celui d’une nouvelle expression de la vie et la mise au monde d’une sagesse nouvelle et intégrée. La chance offerte par la Terre est celle de l’expérience, peu importe ce que cela signifie pour vous. Dans le contexte de cette expérience, votre vie est votre instrument pour arriver à la maîtrise. Vous découvrirez que la peur, votre peur, est votre plus grande alliée dans votre préparation pour cette expérience. N’ayez pas peur d’avoir peur! Les initiés de l’Antiquité faisaient face à ce cheminement consciemment, connaissant la raison et le but de chaque événement et de chaque expérience. On vous a demandé de faire de même, sans avoir le bénéfice de savoir pourquoi. Simplement en vivant votre vie, vous vivez littéralement les processus mis au point, prédits et prophétisés il y a plus de 2000 ans. Vous êtes l’initié et vous vivez l’initiation collective.


GREGG BRADEN Extraits de son livre
L’ÉVEIL AU POINT ZÉRO : L’INITIATION COLLECTIVE sur le blog de Francesca : http://francesca1.unblog.fr/

 

LE DEFI / La redistribution des eaux

distribution des eauxIl y a en ce moment une énorme redistribution de l’eau, comme nous l’avions prédit initialement. Cela va continuer, et cela signifie que beaucoup de gens vont avoir des problèmes d’eau. Il n’y a que trois problèmes avec l’eau : trop, trop peu, sa propreté. Vous harmonisez maintenant ces trois problèmes pour découvrir cette nouvelle révolution et la nouvelle vibration de la planète Terre qui fait un nouveau tour, comme un nouveau départ, pour porter une nouvelle énergie. Vous créez une toute nouvelle dimension permettant à des humains réalisés d’exister dans les corps physiques qu’ils ont adaptés. Cela devient passionnant à observer pour tout l’univers parce que ce n’était encore jamais arrivé. Vous menez le jeu et c’est pourquoi les yeux de tous les habitants de l’univers se tournent vers la planète Terre, observant chacun de vos mouvements. Cela sera étudié pendant des éons – la manière dont une planète peut opérer le changement vibratoire de chacun des êtres qui l’habitent sans avoir à la détruire au préalable. Ce n’était encore jamais arrivé et nous espérons que malgré les nombreuses difficultés que beaucoup d’entre vous vivent en faisant cette transformation, vous comprendrez que vous en faites partie et que vous avez déjà aidé à ancrer cette énergie. C’est pourquoi cela atteint maintenant la masse critique. Félicitations, vous accédez à votre pouvoir ! Enfin, nous vous demandons de partager cela entre vous parce que c’est le meilleur moyen d’avancer.

Vous avez toujours cru devoir remettre votre pouvoir à plus grand que vous et que pour pouvoir enseigner ou offrir vos services, vous deviez d’une manière ou d’une autre être plus grands que vous ne l’êtes. Nous vous le disons, très chers, le paradigme des enseignants a changé. On ne peut plus se mettre sur un piédestal pour être efficace en tant qu’enseignant. Ce qui va se passer pour vous tous, c’est que vous allez découvrir le nouveau paradigme qui consiste à se tenir aux côtés de ses étudiants et passer par les mêmes difficultés et les mêmes problèmes qu’eux, grâce à quoi vous apprendrez bien plus qu’eux la plupart du temps. En tant qu’enseignants, vous utiliserez ces connaissances pour les restituer et les représenter de différentes manières. Tout cela arrive en ce moment même.

La Terre elle-même passe aussi par la difficulté d’équilibrer sa rotation qui est maintenant légèrement déséquilibrée. Ce n’est pas une mauvaise chose; c’est simplement une nouvelle vibration qui crée une nouvelle dimension non seulement pour elle-même, mais pour tous les êtres, y compris le niveau de vibration que nous appelons la vibration humaine. Toutes les parties de la Terre accèdent à ce nouveau niveau.

En ce moment même, vous en voyez les causes et les effets. Ce que vous vivez, c’est l’eau qui se redistribue elle-même et qui trouve les endroits où elle est nécessaire sur la planète, non pour simplement équilibrer la toupie, mais aussi pour trouver le meilleur endroit pour nourrir la terre. Vous commencez maintenant à penser dans une nouvelle conscience car aujourd’hui même, il y a beaucoup d’endroits où l’eau sort de terre si fraîche que vous pouvez la mettre en bouteille pour l’envoyer dans le monde entier. Cela crée un mélange qui est tout à fait magique, car l’eau est vraiment de l’énergie. Nous savons que vous ne la classez pas comme une énergie dans votre monde scientifique, mais nous, nous le faisons. L’une des classifications de l’énergie, dans notre royaume, est que l’énergie ne meurt jamais, mais passe simplement d’une forme à une autre, et c’est absolument vrai en ce qui concerne l’eau.  L’eau que vous buvez aujourd’hui dans vos jolies petites bouteilles design est l’eau même que buvaient les dinosaures. C’est la même chose, qui a la même énergie à travers tout l’univers, car elle ne se limite pas à la planète Terre et elle distribue l’amour dans tout l’univers. Vous ingurgitez cette eau avec l’intention de recevoir l’amour de l’univers et devinez ce qui se passe ? Les petits dieux vont réapparaître parce que vous allez les créer. Voilà le moyen de vous harmoniser avec l’eau, car elle doit circuler pour trouver ce nouvel équilibre. Elle n’est pas obligée de détruire pour trouver cet équilibre et c’est ce à quoi sont confrontés les êtres humains en ce moment. Ce que vous ne savez pas, c’est que vous pouvez stabiliser ce changement. Vous pensez qu’avec les milliards de gens habitant sur cette planète, comment une seule personne pourrait-elle faire la différence ? Nous vous le disons, une seule personne a tous les pouvoirs lorsqu’elle sait comment y accéder et comment les utiliser. 

Vibrations ‘sympathiques’ dans le corps

Il se passe tant de choses dans le domaine de la redistribution de l’eau que l’eau de votre corps physique ressent une vibration de sympathie, et c’est ce qui fait que beaucoup d’entre vous ont des difficultés et des problèmes, autant émotionnels que physiques, lesquels s’ancrent particulièrement au centre de votre être. C’est presque comme si vous aviez perdu un peu de votre lien avec la terre; comme si vous aviez perdu votre lien fondamental. Au début, cela semble merveilleux de perdre ce lien, puis vous réalisez qu’il est très difficile de ne pas avoir cet ancrage. Vous découvrirez de nouveaux moyens de vous ancrer, mais nous aimerions vous faire part d’une petite partie de notre perception de la nature humaine pendant ces temps de changement. Il est facile de voir que vous passez d’un niveau à un autre, comme vous grimperiez d’un échelon sur une échelle. Vous élevez vos vibrations, mais il est aussi important de comprendre qu’au moment où un être humain a peur, il redescend d’un échelon. Pouvez-vous y vivre ? Non. La plupart disent : « Qu’est-ce que je fais là ? Il faut que je remonte immédiatement sur l’échelon supérieur. » Et vous re-grimpez. Beaucoup se jugent pour être redescendus l’échelle. S’il vous plaît, ne le faites pas. Qui parmi vous jugerait dieu ? 

Ce que nous vous demandons, c’est simplement de trouver moyen d’utiliser l’énergie et de l’ancrer; trouvez un lieu où vous pouvez donner un peu de cette énergie dans un projet ou quelque part où une autre personne peut la recevoir. Vous pouvez regarder passer le monde, ou vous pouvez ancrer votre énergie en bon petit dieu que vous êtes sur cette planète, en partageant publiquement vos pensées avec les autres habitants de la planète – des autres qui sont prêts à vous écouter. Vous ferez une différence, plus que vous ne l’aviez jamais compris, mais ceci est aussi très banal, un peu comme revenir à de vieilles croyances ou redescendre d’un échelon. Il est aussi très commun, lorsque les humains ont peur et perdent leur ancrage, de voir leur monde se rétrécir et devenir tout petit. Là, il y a un gros malentendu à ce propos; permettez-nous donc de vous faire part de notre perception de ce problème.

Espavo, LE GROUPE

Lightworker Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

ENTRE les ENFANTS INDIGO et CRISTAL

 

IndigosVenus les premiers, les indigos mènent à la machette, coupant tout ce qui manque d’intégrité. Les enfants de cristal suivront ce chemin déblayé vers un monde plus sécuritaire. Les termes indigo et de cristal ont été donnés à ces deux générations parce qu’ils décrivent avec précision les couleurs de leurs auras et leurs schémas énergétiques. Les enfants indigo ont beaucoup de bleu indigo dans leurs auras. C’est la couleur du chakra du troisième oeil, centre énergétique à l’intérieur de la tête, situé entre les deux sourcils.

Ce chakra régularise la clairvoyance ou l’habileté de voir l’énergie, les visions et les esprits. Plusieurs enfants indigo sont clairvoyants. Les enfants de cristal ont des auras opalescentes et multicolores, de tons pastel. Cette génération démontre aussi une fascination pour les cristaux et les pierres. Les enfants indigo peuvent flairer la malhonnêteté comme un chien peut flairer la peur. Les indigos savent quand on leur ment, qu’on les traite avec condescendance ou qu’on les manipule. Puisque leur but collectif consiste à nous conduire vers un nouveau monde d’intégrité, les détecteurs de mensonge des indigos sont sans faille. Nous avons déjà mentionné que cet esprit guerrier est menaçant pour certains adultes.

Les enfants indigo sont incapables de se conformer aux situations dysfonctionnelles à la maison, au travail, ou à l’école. Ils ne sont pas capables de dissimuler leurs réactions et de prétendre que tout va bien à moins d’être mis sous médication ou calmant. Les dons spirituels des enfants de cristal sont aussi mal compris. Ainsi, leurs habiletés télépathiques les amèneront à parler beaucoup plus tard dans leur vie. Dans le nouveau monde que les indigos préparent, nous serons beaucoup plus conscients de nos pensées et de nos sentiments intuitifs. Nous ne dépendrons plus beaucoup du verbe parlé ou écrit. Les communications seront plus rapides, plus directes et plus honnêtes parce que la communication se fera d’esprit à esprit.

Déjà, de plus en plus de gens parmi nous commencent à prendre conscience de leurs habiletés psychiques. L’intérêt pour le paranormal est à son paroxysme; les livres, les émissions de télévision et les films sur ce sujet pullulent. Il n’est donc pas surprenant que la génération qui vient après les indigos soit incroyablement télépathique. Beaucoup d’enfants de cristal parleront assez tard, seulement vers trois ou quatre ans. Mais les parents disent qu’ils n’ont aucune difficulté à communiquer avec leurs enfants silencieux. Loin de là ! Les parents engagent une communication d’esprit à esprit avec leurs enfants de cristal. Les enfants de cristal utilisent une combinaison de télépathie, leur propre langage par signes et par sons (incluant le chant) pour se faire comprendre. Les problèmes surgissent quand le personnel médical ou éducatif juge que les enfants de cristal sont anormaux à cause de leurs habitudes langagières.

Ce n’est pas une coïncidence si le nombre d’enfants autistes augmente en même temps que le nombre de naissances d’enfants de cristal. Il est vrai que les enfants de cristal sont différents des autres générations. Mais pourquoi considérons-nous ces différences comme pathologiques? Si les enfants communiquent avec succès à la maison et que les parents ne rapportent pas de problèmes, alors pourquoi essayer d’en faire un problème ? Le critère de diagnostic pour l’autisme est très clair. Il stipule qu’une personne autiste vit dans son propre monde, séparée des autres gens. Les enfants de cristal sont tout le contraire. Ils appartiennent à la génération la mieux connectée qui soit; ils sont communicatifs, affectueux et doux. Ils ont aussi des talents plutôt philosophiques et spirituels et ils font preuve d’un niveau de bonté et de sensibilité sans précédent dans le monde.

Les enfants de cristal sont enclins à la caresse et prennent soin des gens dans le besoin. Une personne autiste ne ferait pas ça !

Dans son livre, « Aimer et prendre soin des enfants indigo  »  Doreen Virtue a écrit qu’au lieu de penser que ces enfants ont des troubles de déficience d’attention et d’hyperactivité, on devrait plutôt parler d’une attention de l’individu centrée sur une dimension supérieure. Cette description serait mieux adaptée pour décrire cette génération.

Dans la même veine, les enfants de cristal ne méritent pas d’être étiquetés d’autisme. Ces enfants méritent tout notre émerveillement et non des étiquettes de dysfonctionnement. Sil y a quelqu’un de dysfonctionnel, ce sont les gens incapables de s’accommoder de l’évolution de l’espèce humaine. Si nous amenons la honte sur nos enfants en les étiquetant ou en les abêtissant par les médicaments, nous aurons détruit un cadeau qui vient du ciel. Nous écraserons une civilisation avant quelle ait le temps de prendre racine. Heureusement, il existe beaucoup de solutions et d’alternatives possibles à cette problématique. Et le même ciel qui nous a envoyé les enfants de cristal peut assister ceux qui, parmi nous, sont les défenseurs des enfants. J’ai remarqué les enfants de cristal au cours de mes voyages autour du monde pour animer des ateliers sur les Anges. J’ai remarqué leurs yeux et leur personnalité magnétique. J’ai communiqué mentalement avec les enfants et je pouvais clairement les entendre répondre aux questions que j’avais à l’esprit. Je surveillais leur sourire en réponse aux compliments télépathiques que je leur envoyais. J’ai réalisé que ces enfants entendaient mes pensées !

Leur coeur est aussi ouvert et aimant que celui de n’importe quel ange avec qui j’ai interagi. Je les ai trouvés sans méfiance et sans prétention. Je m’endormais en pensant à ces enfants et je me réveillais avec des tonnes d’informations qui m’étaient transmises par le monde spirituel ou peut-être par les enfants de cristal eux-mêmes pendant mon sommeil.

Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/    ; extrait du site Web: www.thecristalchildren.com

La Terre : somme de toutes les Vibrations Humaines

 

VIBRATIONSDe même que vous êtes l’ensemble de toutes les pensées que vous entretenez, la Terre n’est rien d’autre que l’ensemble de toutes les vibrations humaines. La biologie est terrestre et votre connexion énergétique vous lie à la Mère d’une façon que vous devez encore comprendre. Vous êtes de la Terre et vous en portez la vibration fondamentale. Chacun d’entre vous a une relation personnelle et unique à la Mère. Si vous choisissez de construire cette relation et travaillez ensemble, vous réaliserez que vous avez en elle une alliée puissante qui vous aide dans tous les domaines. Apprenez à vivre en harmonie avec la Terre et la vie vous deviendra très joyeuse. Pendant que le Jeu progresse, l’humanité a commencé à s’éveiller et à progresser de plus en plus vite. Beaucoup d’entre vous ont changé d’énergie dans les six derniers mois plus que dans leurs six dernières vies. L’accès aux vibrations supérieures s’est accéléré au sein de la race humaine. Du fait que la Terre est un ensemble des vibrations humaines, elle aussi accélère son mouvement vers un état vibratoire supérieur. Vous constatez beaucoup de ces changements dans les modèles actuellement altérés de la météo et dans les catastrophes naturelles. Ce que vous voyez est le changement de vibrations de la planète vers un état supérieur. Pour atteindre le niveau suivant de vibrations, il faut que la Terre rééquilibre ses énergies féminines. Cela arrive maintenant que la Terre modifie sa vibration.

Lorsque chacun de vous élève sa vibration, il ajoute à la vibration collective de l’ensemble, ce qui fait que la Terre accède à des états supérieurs. Comme la terre se modifie, les vibrations de la Mère et les vôtres semblent parfois et même souvent être désynchronisées ou même en disharmonie. Ces moments sont très difficiles pour la condition humaine car ils sont cause de tensions qui affectent les humains à différents niveaux. La grande majorité des gens dépasseront facilement ces périodes d’inconfort. Ce sont les humains qui s’accrochent à leurs vieux idéaux qui causent les chocs en retour que vous constatez dans certains gouvernements de la Terre. Ceux qui se cramponnent à des idéaux qui ne sont plus en accord avec les vibrations supérieures de la Nouvelle Terre se trouveront eux-mêmes en opposition à chaque virage. Vous avez vu plusieurs chefs de gouvernement tenter de faire respecter de vieux idéaux qui ne sont pas en harmonie avec la deuxième vague de puissance qui sévit actuellement sur le Terrain de Jeu. Ils continueront à refaire surface de temps à autre, jusqu’au moment où ils se verront perdre leur contrôle. Ce sont là des gens qui sont à contre-courant vibratoire direct de l’énergie de la Terre et s’ils sont tolérés, il peuvent empêcher les changements de s’opérer à l’intérieur de la Terre..

Les changements de la Mère Terre sont en cours. Vos actions sur Terre détermineront la manière dont s’accomplira le changement. Votre connexion à la Mère deviendra plus évidente à mesure que le temps passe. Lorsque l’énergie sur le Terrain de Jeu est mal dirigée et en opposition à l’énergie Universelle, la réaction se fera souvent sous forme d’événements catastrophiques. Lorsque ces dirigeants tentent de faire respecter des idées qui vont à l’encontre du flux Universel, la vibration générale de l’humanité subit une dégringolade temporaire. L’énergie Universelle recherche l’équilibre parle mélange. Les actions globales de l’humanité contre ce flux auront pour résultat des réactions sévères de même nature à l’intérieur de la Terre. Vous contrôlez votre environnement bien plus que vous ne le réalisez .

Un processus de pré-deuil

Dans ces temps de changement de vibration, il vous est facile de vous sentir perdu et bloqué .Pendant cette période, nous vous étreignons souvent et vous soutenons autant que vous nous permettez de le faire. Alors que la Terre change de niveau vibratoire et que vous élevez vos propre vibrations, vous devenez extrêmement sensible à l’énergie de la Terre. La Terre est dans un état que vous pourriez appeler de pré-deuil en ce moment. Elle voit les changements à venir et elle se prépare à ces changements. Le temps est venu maintenant pour elle de changer d’énergie et de changer la tutelle de la planète. Le départ des anciens gardiens fait qu’elle a le cœur gros, ce que vous ressentez comme de la lourdeur sur la planète. Nous vous disons que c’est là une progression naturelle. A cause de votre sensibilité accrue à l’énergie, vous ressentez cette lourdeur et installez des vibrations similaires en vous-mêmes.

Steve Rother

Sur le Blog de Francesca, Famille de Lumière : http://francesca1.unblog.fr/

Vibration collective de la Famille de Lumière

 

Emanations de lumièreLa vibration collective de la famille croît plus fortement de jour en jour. Chacun ajoutant sa propre vibration au tout confère plus d’énergie à tous. C’est une famille de Lumière et nous sommes  profondément honorés de vous offrir ces informations pour votre propre discernement. Nous sommes ici parce que vous avez exprimé l’intention d’accéder à la prochaine étape de votre évolution. Chacun de vous avance vers la Lumière et cela rend à d’autres la tâche plus facile pour faire de même. Nous vous disons que vous êtes aimés plus qu’il ne vous est possible de le savoir. En conséquence, nous vous demandons d’abandonner votre besoin de savoir et de permettre à ces sentiments d’être vos guides. C’est notre plus grand privilège que d’être à vos côtés durant cette promenade.

        Nous venons à vous, en ce moment de votre évolution, avec des informations sur le mécanisme de l’énergie de base que vous appelez Amour. Si vous comprenez le flux de l’énergie, il vous conduira à la Vérité. L’énergie est tout ce qui est. Toute chose que vous voyez est une forme d’énergie. L’énergie est constamment à la recherche d’équilibre. Elle suit toujours la ligne de moindre résistance. L’énergie peut se transformer en une autre forme d’énergie, mais demeure néanmoins de l’énergie. Si vous vous considérez en tant qu’énergie et pouvez en observer le flux naturel autour de vous, il devient très simple de vous placer dans ce flux d’énergie à la recherche d’équilibre et de vous orienter dans la direction de votre choix. Telle est la base de votre véritable pouvoir. Tout est possible en permettant simplement à ce flux d’énergie d’exister.

        Toutes les énergies au sein de l’Univers sont reliées à une unique énergie de base. Cette base est le fondement de toutes les autres formes d’énergie. C’est cela, l’énergie d’Amour. Vos chants et vos poèmes disent bien qu’ ”il n’existe rien d’autre que l’Amour”. Nous vous confirmons qu’il existe une base scientifique à cette affirmation. Toutes les formes d’énergie émanent de cette source unique. Votre science en fera la découverte dans un proche avenir. Vous prenez maintenant conscience du fait que vous interagissez constamment avec toutes choses au niveau de l’énergie. Il vous est possible de changer le monde physique par la pensée. C’est la base de ces méditations mensuelles. Il a été découvert récemment que les résultats d’expériences sont influencés de manière importante par vos attentes. Le simple fait qu’une personne conduise l’expérience développe suffisamment d’énergie pour diriger les champs subtils dans une direction ou l’autre. Cette importante découverte, avec la prise de conscience que même le chaos est ordonné, vous fera comprendre qu’il existe une énergie de base qui relie toutes choses. Cette énergie est ce que vous appelez l’Amour. Cette énergie est présente en chaque chose et relie toutes choses entre elles.

        Sur le Terrain de Jeux, il a été nécessaire de placer toute manifestation dans un champ de polarité. Dans sa forme pure, l’énergie d’Amour ne possède aucune polarité. Du fait que le Terrain de Jeux est polarisé, toutes choses cherchant à s’y exprimer doivent également être polarisées. En considérant toutes choses à travers des yeux teintés par la polarité, il vous semble qu’il y ait deux pôles opposés. Ceci est souvent mal compris, car vous ne voyez pas la vérité de ces énergies apparemment opposées. Nous vous disons que l’opposé de l’énergie de l’Amour est celle de la peur. Nous avons déjà expliqué que la cause de la peur est un manque d’informations. Par conséquent, nous vous demandons de voir dans la présence de l’énergie d’Amour une abondance d’informations. De cette illustration, il ressort clairement que la connaissance donne le pouvoir. Notre but est de vous offrir cet enseignement pour votre propre « empuissancement » au moyen de cette connaissance.

        L’énergie d’Amour qui relie toutes choses voyage le long d’une voie prédéfinie. Dans cette illustration, nous l’avons présentée au Gardien sous forme de fils ou de brins d’énergie. Ce sont en réalité plutôt des fils ou des tubes creux qui relient une chose à l’autre. Ces tubes sont en fait des conduites qui transportent l’énergie de base. Ils peuvent être remplis de l’énergie de base qui passe naturellement d’une chose à l’autre. Ce flux naturel renforce tout ce qu’il touche. C’était là le dessein originel de ces tubes flexibles d’énergie. Envoyer cette énergie de base à toutes choses au moyen de ces fils d’énergie permet la connexion avec le Tout.

        En tant qu’êtres spirituels, sous le masque de bulles biologiques, vous avez constamment cherché à vous rappeler vos pouvoirs de création autant que les moyens de manipuler votre environnement. Après tout, le but du Jeu était de créer le Home de votre côté du voile. Puisque vous ne pouviez pas vous re-souvenir de vos vrais pouvoirs, vous avez cherché le moyen de les imiter. En vous efforçant de trouver des moyens de manipuler et de créer votre environnement, vous avez développé beaucoup d’imagination dans l’utilisation de vos ressources. Une chose que vous avez rapidement apprise est une autre manière d’utiliser ces conduites. Bien qu’ils ne fussent pas conçus dans ce but, il était tout à fait possible de tirer et pousser ces fils et de créer un effet de manipulation à l’autre bout. Dit crûment, vous avez découvert du pouvoir dans cette manipulation et, sans tarder, cela est devenu une manière de vivre. Vous avez découvert aussitôt que les choses n’étaient pas toutes affectées de la même façon et qu’une densité compatible était nécessaire pour que l’action ait lieu. Il n’était pas aussi facile de tirer les ficelles d’une montagne que de tirer celles de votre partenaire. La réaction n’était simplement pas la même.

        Tout au long de l’histoire du Terrain de Jeux, cette forme de pouvoir sur autrui a été pratiquée. Tirer les fils d’énergie de tout un chacun est devenu une manière acceptable de créer ce que vous désirez dans votre monde. Ce n’est que lorsque vous avez commencé à élever vos vibrations de manière significative qu’il vous est revenu en mémoire que ces fils pouvaient avoir une autre utilité. Lorsque cette évolution a commencé, l’ensemble de ce que vous appelez le chakra du cœur de votre mère la Terre a commencé à s’ouvrir.  Avec cette ouverture est revenue l’utilisation première et correcte des fils porteurs de l’énergie de base d’Amour.

        Tous les progrès accomplis sur le Terrain de Jeu l’ont été par un mouvement graduel de balancier, tel celui d’une pendule. A chaque mouvement, le pivot ou point pivotant avance imperceptiblement, pour ne jamais revenir à sa position originale. C’est ce que vous appelez l’évolution. A plusieurs reprises au cours de votre histoire, vous avez avancé vers l’éveil de cette partie de vous-mêmes. Nous vous disons que le dernier mouvement de balancier s’est produit au cours de la période de votre histoire que vous appelez la Renaissance. Cette période a vu se produire un éveil massif du cœur collectif de la planète. Ce que vous appelez magie était très courant et les gens ont découvert davantage de leurs pouvoirs à travers ce contact du cœur. La grande découverte sur le Terrain de Jeux a été que la clé de votre pouvoir personnel réside dans cette énergie d’Amour. C’est aussi la raison pour laquelle, de nos jours, vous êtes encore tellement attirés par les histoires et les événements de ce temps. Ce sont des rappels de votre processus d’éveil. Cette attirance libère la mémoire cellulaire de ces temps de pouvoir et vous fait revivre ce passé. Telle est l’histoire du Gardien de l’Épée. Une fois de plus, il s’est retrouvé jouer ce rôle dans le but de faciliter à d’autres l’accès au niveau suivant d’actualisation de leur pouvoir. C’est un rôle similaire à celui qu’il a joué pendant le dernier mouvement d’éveil de la planète. L’attirance que vous ressentez en conséquence de cette mémoire est celle du cœur collectif de la planète Terre et vous conduira rapidement à votre vérité intérieure. Ce sont là les cristaux que vous avez placés sur votre propre chemin pour marquer votre voie.

        Ce sont les choix que vous avez effectués très récemment en vue de reprendre votre pouvoir qui activent le balancier de la pendule et font avancer le pivot. Grâce à votre choix d’accéder à la prochaine étape d’évolution et au plan B, vous avez ouvert la porte du contact avec le cœur qui vous rendra tous vos pouvoirs. Reconquérir votre véritable pouvoir inclut aussi votre re-connexion au mécanisme de fonctionnement de l’énergie. C’est pour cette raison que nous parlons des fils d’énergie et de leur utilisation. Vous vous en êtes servis d’une manière qui a semblé produire les résultats désirés. Nous vous disons que vous êtes maintenant dans une vibration supérieure de la planète Terre et que continuer d’utiliser les fils de cette manière ne produira plus les résultats désirés.

        L’utilisation de ces fils en tant que porteurs d’énergie requiert une participation et une pratique conscientes. L’énergie doit être délibérément dirigée, via l’intérieur de ces fils, sur le Terrain de Jeux du Libre-arbitre. Ceci n’est possible qu’en dirigeant de l’amour inconditionnel vers la cible choisie. Envoyer de l’amour inconditionnel signifie utiliser ces fils comme porteurs et non comme des fils de manipulation. Ceci peut sembler très simple à première vue, mais nous vous disons que très peu de personnes sur le Terrain de Jeux exercent l’amour inconditionnel. Ce n’est pas un concept qui se saisit facilement lorsque la vision de la vie est teintée par la polarité. Nous vous demandons par conséquent d’être patients envers vous-mêmes et de ne pas vous juger lorsque vous ne saisissez pas ce concept qui est légèrement au-delà de votre portée. Graduellement, à mesure que la polarité sera retirée de votre vision, ce processus sera compris plus clairement. En ce moment, sur le Terrain de Jeux, les gens n’adhèrent pas à l’Amour inconditionnel dans sa totalité. Cela ne veut pas dire que vous ne deviez pas commencer à vous préparer au prochain niveau en le pratiquant dès maintenant. Voyez les règnes végétal ou animal, par exemple. Ils ont accepté de conserver ces énergies pour vous jusqu’au moment où vous serez en mesure de vous re-connecter à ce pouvoir. Le moment venu, vous y adhérerez à nouveau complètement et toutes les tentatives d’exprimer cet amour inconditionnel attireront le pivot de l’humanité vers des niveaux vibratoires supérieurs.

les-arcturiens

        Un exemple de ces tentatives, ce sont les relations humaines, auxquelles vous prenez plaisir sur le Terrain de Jeux. Du point de vue de l’énergie, elles sont considérées comme une combinaison de l’utilisation de ces fils comme porteurs et comme fils de manipulation sur lesquels vous tirez. C’est un mélange d’amour inconditionnel et conditionnel. Ces relations sont caractérisées par le besoin de fixer des limites et sont un résultat direct de la vie dans la polarité. Vous vous avouez mutuellement votre amour, à condition d’être aimés en retour. Nous vous rendons attentifs à ces choses sans jugement. La manière dont vous avez organisé votre Terrain de Jeux vous a été très utile jusqu’à présent. De même, nous ne vous suggérons pas de renoncer à toute condition dans vos relations. Ce que nous disons est que vous vous rapprochez de l’Esprit dans votre progression. Le voile devient plus fin et la polarité diminue graduellement. Au cours de votre progression, vous verrez s’offrir à vous plus d’opportunités d’exprimer la pure énergie de base de l’Amour. Surveillez ces opportunités et tirez-en profit, car ce n’est pas une énergie que vous avez l’habitude d’exprimer.

        A chaque changement vibratoire que vous expérimenterez, vous découvrirez que vous devenez plus sensible à l’énergie d’autrui. Vous vous sentirez devenir nettement plus sensible aux manipulations d’autrui. Ce qui était tolérable autrefois ne l’est plus. Il est très important d’être fidèle à vos propres sentiments en analysant la situation et en entreprenant d’amener ces relations à un niveau supérieur. Il n’est pas approprié de tolérer la manipulation de ces fils. Vous partagez tous ces fils et ils passent également au travers de toutes choses. Apprenez à respecter en tout temps votre impact sur ceux qui vivent dans votre environnement et montrez leur  uniquement des sentiments honnêtes. Commencez à reconnaître et à éliminer consciencieusement toute forme de jugement de votre vision et de vos idées. Choisir sa vie sans juger est l’art de discerner.

        Regardez ceux qui vous entourent : beaucoup de ceux que vous appelez vos amis adoptent souvent une combinaison des deux: envoyer de l’énergie dans le fil et tirer dessus en même temps. Pratiquez l’envoi d’énergie pure, sans attachement ni condition, et voyez les changements remarquables qui surviennent dans votre propre champ d’énergie. Observez le changement fabuleux qui se produit et voyez comme les gens être attirés comme par magie vers votre énergie lorsque vous ne manipulez plus leurs fils. Regardez en arrière pour en avoir une claire vision : vous verrez que les amis qui sont avec vous depuis très longtemps sont ceux dont vous avez attendu très peu. C’est à eux que vous envoyez joyeusement de l’énergie en étant attentifs à ne pas tirer sur le fil. Le fait d’aimer ces gens pour ce qu’ils sont et non pour ce que vous désirez qu’ils soient ouvre votre propre énergie et porte la relation à un niveau vibratoire plus élevé. Si les conditions de votre vie ne sont pas celles que vous désirez, examinez alors la manière dont vous tirez peut-être sur ces fils d’énergie. Examinez sans crainte vos motivations et voyez si vous envoyez de l’énergie par ces fils ou si vous les manipulez pour obtenir les résultats voulus. L’énergie passe alors de l’état d’action à l’état d’être. Etes-vous en train de faire quelque chose ou vous permettez-vous d’être, tout simplement ?

        Plusieurs d’entre vous ont éprouvé des difficultés avec leurs relations dans ce domaine. Nous vous rappelons ce que nous avons déjà dit sur les relations. Toutes les relations sont un reflet de votre propre relation à vous-même. Il existe en réalité une seule relation et toutes les autres n’en sont que le reflet. Il n’existe qu’une seule relation fondamentale : de vous-même à vous-même. Cela pourrait être aussi considéré comme étant la relation entre vous et l’Esprit. Corrigez cette relation et toutes les autres reprendront facilement leur place. Toutes vos relations avec autrui  ne font que refléter cette relation centrale qui est en vous. Nous vous rappelons aussi que, de même, les jugements d’autrui tirent leur origine des jugements que vous portez sur vous-même. Nous vous demandons par conséquent de commencer à vous donner à vous-même de la pure énergie d’Amour. Commencez d’abord par renoncer à tout jugement envers vous même, car cela vous empêche de vous aimer inconditionnellement. Mettez en premier lieu cette énergie en oeuvre pour vous pardonner vous-même. Vous découvrirez alors qu’il vous devient beaucoup plus facile de pardonner à ceux qui, dans votre vie, tirent sur vos fils d’énergie.

       Si les relations que vous entretenez dans votre vie ne vous rendent pas heureux, une manière facile de les modifier est de vous mettre à utiliser plus souvent ces conduites dans le but pour lequel elles ont été originellement conçues. Délibérément, envoyez la pure énergie de base qu’est l’Amour à travers ces fils, sans vous attacher aux résultats. Vous ne pouvez imaginer les résultats de cet acte. Envoyer de l’Amour sous cette forme crée l’émulation des conditions Universelles auxquelles vous accédez grâce à la progression de votre évolution. Apprenez à bien jouer ensemble sans éprouver le besoin de manipuler autrui. Restez fermement dans votre propre énergie et elle s’accroîtra dès que vous avancerez. Remplacez le besoin de tirer les ficelles par l’envoi d’Amour à travers elles. La différence que cela produira dans votre énergie sera rapidement perceptible dans votre environnement. Vous pratiquerez l’art de vivre au Ciel sur Terre.

        Nous sommes profondément heureux d’être présents à cet anniversaire de nos messages à l’humanité. Nous honorons votre jeu plus que vous ne l’imaginez. Nous honorons également votre volonté de changer le Jeu et de l’amener au prochain niveau. Cette volonté de changement ouvre dans l’Univers des portes qui ne seront pas vues complètement avant des éons à venir. C’est avec notre plus grand honneur et avec une pure énergie d’Amour que nous vous demandons d’accepter l’amour que nous vous offrons, de vous traiter avec respect, de prendre soin les uns des autres et de bien jouer ensemble.

 - Le Groupe - Ste. Rother

Sur le Blog de Francesca, Famille de Lumière : http://francesca1.unblog.fr/

Les dons spirituels des enfants de cristal

 

enfant-cristal-40f03e5Les dons spirituels des enfants de cristal sont aussi mal compris. Ainsi, leurs habiletés télépathiques les amèneront à parler beaucoup plus tard dans leur vie. Dans le nouveau monde que les indigos préparent, nous serons beaucoup plus conscients de nos pensées et de nos sentiments intuitifs. Nous ne dépendrons plus beaucoup du verbe parlé ou écrit. Les communications seront plus rapides, plus directes et plus honnêtes parce que la communication se fera d’esprit à esprit. Déjà, de plus en plus de gens parmi nous commencent à prendre conscience de leurs habiletés psychiques. L’intérêt pour le paranormal est à son paroxysme; les livres, les émissions de télévision et les films sur ce sujet pullulent.

 Il n’est donc pas surprenant que la génération qui vient après les indigos soit incroyablement télépathique. Beaucoup d’enfants de cristal parleront assez tard, seulement vers trois ou quatre ans. Mais les parents me disent qu’ils n’ont aucune difficulté à communiquer avec leurs enfants silencieux. Loin de là ! Les parents engagent une communication d’esprit à esprit avec leurs enfants de cristal. Les enfants de cristal utilisent une combinaison de télépathie, leur propre langage par signes et par sons (incluant le chant) pour se faire comprendre. Les problèmes surgissent quand le personnel médical ou éducatif juge que les enfants de cristal sont anormaux à cause de leurs habitudes langagières.

Ce n’est pas une coïncidence si le nombre d’enfants autistes augmente en même temps que le nombre de naissances d’enfants de cristal. Il est vrai que les enfants de cristal sont différents des autres générations. Mais pourquoi considérons-nous ces différences comme pathologiques? Si les enfants communiquent avec succès à la maison et que les parents ne rapportent pas de problèmes, alors pourquoi essayer d’en faire un problème ?

Le critère de diagnostic pour l’autisme est très clair. Il stipule qu’une personne autiste vit dans son propre monde, séparée des autres gens. Les enfants de cristal sont tout le contraire. Ils appartiennent à la génération la mieux connectée qui soit; ils sont communicatifs, affectueux et doux. Ils ont aussi des talents plutôt philosophiques et spirituels et ils font preuve d’un niveau de bonté et de sensibilité sans précédent dans le monde. Les enfants de cristal sont enclins à la caresse et prennent soin des gens dans le besoin.

Une personne autiste ne ferait pas ça ! Dans mon livre, Aimer et prendre soin des enfants indigo   , j’ai écrit qu’au lieu de penser que ces enfants ont des troubles de déficience d’attention et d’hyperactivité, on devrait plutôt parler d’une attention de l’individu centrée sur une dimension supérieure. Cette description serait mieux adaptée pour décrire cette génération. Dans la même veine, les enfants de cristal ne méritent pas d’être étiquetés d’autisme.

Ces enfants méritent tout notre émerveillement et non des étiquettes de dysfonctionnement. Sil y a quelqu’un de dysfonctionnel, ce sont les gens incapables de s’accommoder de l’évolution de l’espèce humaine. Si nous amenons la honte sur nos enfants en les étiquetant ou en les abêtissant par les médicaments, nous aurons détruit un cadeau qui vient du ciel. Nous écraserons une civilisation avant quelle ait le temps de prendre racine. Heureusement, il existe beaucoup de solutions et d’alternatives possibles à cette problématique.

Et le même ciel qui nous a envoyé les enfants de cristal peut assister ceux qui, parmi nous, sont les défenseurs des enfants. J’ai remarqué les enfants de cristal au cours de mes voyages autour du monde pour animer des ateliers sur les Anges. J’ai remarqué leurs yeux et leur personnalité magnétique. J’ai communiqué mentalement avec les enfants et je pouvais clairement les entendre répondre aux questions que j’avais à l’esprit. Je surveillais leur sourire en réponse aux compliments télépathiques que je leur envoyais. J’ai réalisé que ces enfants entendaient mes pensées ! Au cours des années qui ont suivi, j’ai interviewé les enfants et les parents pour mon livre Aimer et prendre soin des enfants indigo. J’ai toujours été fascinée de découvrir des points communs dans les comportements humains. Bien que nous soyons tous uniques comme des cristaux de neige, les cristaux partagent des similitudes. Avec les enfants indigo, j’ai trouvé les traits décrits ci-dessus. Avec les enfants de cristal, mes recherches ont pris une tournure encore plus intéressante. Je suis tombée en amour avec chaque enfant de cristal que j’ai rencontré.

Leur coeur est aussi ouvert et aimant que celui de n’importe quel ange avec qui j’ai interagi. Je les ai trouvés sans méfiance et sans prétention. Je m’endormais en pensant à ces enfants et je me réveillais avec des tonnes d’informations qui m’étaient transmises par le monde spirituel ou peut-être par les enfants de cristal eux-mêmes pendant mon sommeil. Chaque matin, je me réveillais avec une plus grande connaissance des enfants de cristal que la veille.

J’ai commencé à donner des conférences sur les enfants de cristal et les participants étaient très réceptifs. Plusieurs parmi eux étaient des parents, des grands-parents ou les enseignants de ces enfants spéciaux. Ils reconnaissent tout de suite les caractéristiques de leur(s) enfant(s) au fur et à mesure que les décris. J’ai demandé aux participants de mes conférences et à mes lecteurs de répondre à un questionnaire concernant les enfants de cristal. Le jour même de la transmission de cette demande, j’ai reçu des centaines de réponses. Pour ce livre, j’ai révisé des centaines de cas soumis par les personnes qui ont élevé et éduqué ces enfants remarquables.

Extrait de Les enfants indigo et les enfants de cristal Par Doreen Virtue, Ph.D.

LA MAISONS ASTROLOGIQUES DANS LA ROUE ARCHETYPALE

 

ROUE ARCHETYPALE

PREMIERE MAISON : EGO ET PERSONNALITE (Premier et troisième chakras)

Dans une carte du ciel, les douze maisons correspondent aux douze signes du zodiaque et aux quatre énergies cosmiques : terre, aire, feu et eau. Les maisons de la Roue archétypale partagent certaines des mêmes caractéristiques. La première maison de la Roue archétypale, par exemple, correspond au signe astrologique du Bélier, première maison du zodiaque. Dès le premier jour du printemps, elle représente le renouveau. Et puisque le sentiment que tout était possible et qu’il voyait la lumière même dans les pires situations. L’archétype en résidence dans la cinquième maison de Will était l’Enfant. Et c’était exactement cela : presque un personnage de contes de fée qui inspirait les gens pour voir le beau dans la vie.

Le besoin de créer est un aspect essentiel de la conscience et de l’âme. Mais il est illusoire de définir notre capacité créative selon nos accomplissements professionnels, même artistiques. Will incarnait l’énergie de la créativité dans son expression la plus élevée parce qu’il canalisait cette électricité pour mettre en marche l’âme de tous ceux qu’il rencontrait. Il représente aussi un autre profil de la créativité : la nature créative du soi qui se contente d’être soi pour être reconnu et validé.

DEUXIEME MAISON : VALEURS PEROSNNELLES (Deuxième chakra)

La deuxième maison de la Roue archétypale correspond au Taureau, un signe de terre qui gouverne votre relation à la terre, au sens large. Elle préfigure ce que vous appréciez et chérissez le plus. En termes énergétiques, la deuxième maison représente la prochaine étape de la formation du soi : « Maintenant que je suis là, qu’est-ce qui m’appartient ? Qu’est-ce que je veux retirer de la vie ? Quel pouvoir est essentiel à mon interaction avec la vie matérielle ?  Cette maison représente votre appréciation de la nature physique de la vie ; les objets de ce monde qui touchent votre ego et votre âme et ce dont vous avez le plus besoin pour vous sentir enraciné dans le monde. Cette maison reflète surtout les objets ou l’énergie que vous associez au pouvoir terrestre : argent, statut, propriété, oeuvres d’art, capacité de dominer les autres, sensualité, beauté. Ce sont les moyens les plus séducteurs par lesquels l’âme s’attache à la forme physique. Par conséquent, l’archétype qui réside dans cette maison est mieux accordé à votre relation au pouvoir physique et à ses icônes.

Cette maison vous met au défi d’envisager vos valeurs spirituelles par-delà la forme physique de votre attachement aux objets, à l’argent, au statut, au pouvoir et à toutes les autres manifestations du monde matériel. Les gens souffrent généralement d’une grande anxiété parce qu’ils croient devoir posséder, pour être heureux, une personne, un lieu ou un objet. Mais la capacité d’aimer inconditionnellement nécessite le détachement.

TROISIEME MAISON : EXPRESSION DE SOI, FRERES ET SŒURS ( Troisième et cinquième chakras)

Lorsque vous avez établi vos valeurs, vous passez à l’expression de soi : votre façon d’affirmer au monde qui vous êtes et ce qui vous est cher. La maison 3, alignée avec les Gémeaux, un signe d’air qui gouverne la communication, représente votre capacité de vous exprimer en tant qu’individu, et représente aussi os frères et sœurs. Le lien symbolique entre frères et sœurs et les communications représente le processus naturel de la spécialisation, ou de la découverte de votre voix parmi les autres « enfants ». Par conséquent, les frères et soeurs doivent signifier non seulement les membres de vote famille biologique, mais aussi ceux qui vous aident à grandir. Parce que l’énergie de votre troisième maison renferme à la fois votre sentiment d’estime de soi et votre expression personnelle, elle résonne avec les troisième et cinquième chakras. Elle contient les leçons inhérentes à l’apprentissage des causes et effets de vos choix ; votre façon de gérer votre propre pouvoir. Elle révèle comment vous dirigez votre énergie dans le monde, comment vous la mettez en mouvement et comment vous vous engagez avec les lois de l’attraction magnétique et de la cause à effet. Vous devrez prendre conscience de vote façon d’utiliser votre énergie et votre pouvoir personnels de façon à assumer les conséquences de vos pensées et de vos actions. Devenir conscient veut dire vous éveiller à votre propre pouvoir et apprendre à le diriger d’une façon responsable.

L’archétype résident dans votre troisième ainsi influence votre façon de soupeser vos décisions. Les choix qui visent à nuire aux autres ou à les blesser représentent la part d’ombre ou la difficulté de la troisième maison.

La troisième maison vous met au défi de vous rendre compte de vos motivations. Chaque pensée, parole, action et geste est une expression de votre pouvoir et, en définitive, seules deux motivations authentiques touchent la psyché : la valorisation ou la dévalorisation de soi et des autres.

QUATRIEME MAISON : CHEZ SOI ( Premier et quatrième chakras)

La quatrième maison correspond au Cancer, le premier des trois signes d’eau du zodiaque. Comme l’eau est un élément associé à notre nature émotionnelle, l’archétype de notre quatrième maison  a l’influence la plus forte sur le fondement de votre nature émotionnelle. Votre expression de vous-même, que ce soit en tant qu’individu ou sur le plan créatif, doit être enracinée, avoir un chez-soi. La quatrième maison est reliée à la fois au chez-soi d’où vous venez et à votre maison actuelle. Le mot ou l’image Maison possède de nombreuses significations et, dans l’état de rêve, il est souvent associé à la véritable résidence du cœur, ou à votre passion la plus profonde. Le thème qui gouverne cette maison comprend vos liens à la famille biologique et élargie. L’archétype qui réside dans cette maison exerce une influence prédominante sur vos énergies émotionnelles associées à cette maison. Parce que la quatrième maison est reliée à la fois à vos racines familiales et à vote vie émotionnelle, elle correspond aux énergies de vos premier et quatrième chakras.

Les aspects douloureux de la quatrième maison peuvent comprendre des souvenirs et émotions toxiques, dont les conséquences peuvent être la dépression et la mélancolie.

La quatrième maison vous met au défi de régler les comptes de votre enfance et d’établir des foyers sains pour vous-mêmes en tant qu’adultes. Vous avez le choix de transmettre à vos enfants et à vos proches soit vos blessures et vos drames familiaux, soit l’optimisme et l’amour de la vie. il est donc essentiel, pour la santé du foyer, de guérir votre histoire personnelle et de ne pas léguer vos propres blessures.

CINQUIEME MAISON : CREATIVITE ET CHANCE (Sixième chakra)

La séquence du feu, de la terre, de l’eau et de l’air se répète dans la Roue Archétypale et zodiacale. Le Lion, deuxième signe de feu, se rapporte à la cinquième maison, qui gouverne l’expression créatrice, la sexualité, les enfants et la chance. C’est également la maison de l’amour, de la spontanéité, et de l’abondance. L’archétype qui réside dans cette maison représente les forces qui vous aideront le plus à engendrer des projets. Après vous être enraciné dans un foyer, vous passez instinctivement à l’exploration du pouvoir de créativité. Parce que la cinquième maison gouverne la créativité, elle correspond au sixième chakra, qui régule l’intelligence et l’imagination.

La part d’ombre de la cinquième Maison se manifeste sous la forme de l’expression débridée du feu créatif ou sexuel, comme le mauvais usage du pouvoir sexuel ou créatif, à des fins égoïstes, ou manipulatrices. On peut utiliser le talent créatif pour des activités illégales ou contraires à l’éthique, ou pour la séduction et la manipulation sexuelles. Le besoin de créer est un aspect essentiel de la conscience et de l’âme. Mais il est illusoire de définir notre capacité créatrice selon nos accomplissements professionnels, même artistiques. Il représente aussi un autre profil de la créativité : la nature créative du soi qui se contente d’être soi pour être reconnu et validé.

SIXIEME MAISON : PROFESSION ET SANTE (Deuxième chakra)

La sixième maison correspond au deuxième signe de terre, la Vierge, et gouverne votre profession et votre santé. L’énergie terrestre de la Vierge diffère de celle du Taureau en ce qu’elle vous sert d’ancrage pour transformer votre vie différemment des cycles naturels, propres à votre deuxième maison. Cette maison focalise sur la profession dans un objectif de survie, et l’archétype qui réside ici influence votre recherche de la sécurité. Lorsque vous êtes en pleine transaction commerciale, par exemple, votre modèle archétypal de la sixième maison joue un rôle très important dans votre façon d’interpréter les conversations et les occasions d’affaires. La sixième maison vous met au défi de maintenir l’équilibre entre travail et santé. Un archétype pourrait indiquer des habitudes malsaines ou destructives qui ne servent pas votre bien-être physique. Il peut aussi indiquer comment vous négocier l’éthique et vote morale pour la sécurité financière et professionnelle. Parce que cette maison est reliée à l’argent et aux valeurs matérielles, elle correspond plus étroitement au deuxième chakra.

SEPTIEME MAISON : MARIAGE ET RELATIONS (Deuxième et quatrième chakras)

La septième maison comprend le mariage, de même que d’autres formes de partenariat, telles les amitiés intimes et les relations d’affaires. Cette maison est sous le signe astrologique de la lance, le deuxième signe d’air. A la différence des Gémeaux, qui gouvernent la communication en général, la Balance représente les types de communication les plus intimes entre individus. La qualité essentielle associée à la Balance est l’équilibre, symbolisée par une femme portant une balance. Cette maison est également un territoire de choix pour les gestes de trahison, qui révèlent si souvent les parts d’ombre de la relation. Parce que la septième maison gouverne à la fois les partenariats commerciaux et le mariage, elle correspond aux énergies des deuxième et quatrième chakras, qui gouvernent l’argent, les valeurs et les affaires du cœur.

Notre biologie même nous incite aux partenariats physiques, émotionnels et psychologiques. Nos relations, les uns avec les autres sont des domaines privilégiés dans lesquels apercevoir nos Contrats. Nous pouvons également les voir dans nos partenariats archétypaux : Parent-Enfant, Mentor-Etudiant, Serviteur-Maître.

Durant le cours normal d’une journée, au fil de nos occupations, des dialogues extraordinaires se déroulent entre nos âmes. Les partenariats peuvent également entrer en jeu dans des situations plus terre-à-terre. Nous investissons beaucoup d’énergie dans la jouissance, le maintien ou la guérison de nos relations et, en cours de route, nous apprenons davantage sur nos motivations. L’un des cadeaux les plus sains que nous puissions nous offrir est de constamment surveiller nos raisons d’être critiques et autoritaires. L’épreuve consiste à permettre aux autres d’être eux-mêmes, malgré notre peur et notre insécurité. C’est d’entretenir votre relation essentielle envers vous-même et de vivre en accord avec cette vérité ; le plus beau cadeau que vous puissiez offrir à quelqu’un, c’est d’être vous-même en pleine santé.

HUITEME MAISON : LES RESSOURCES DES AUTRES (Deuxième et sixième chakras)

Cette maison correspond au Scorpion, le deuxième signe d’eau, et l’eau, est l’élément le plus proche de notre nature émotionnelle. Le Scorpion gouverne également les secrets et les activités secrètes, de même que les énergies passionnées associées à la sexualité érotique. A la différence de la deuxième maison, qui concerne la propriété personnelle, la huitième maison gouverne votre usage de l’argent dans le domaine public. le thème de l’héritage dans cette maison est en rapport avec vos intérêts financiers et juridiques, votre bagage génétique et votre mémoire biologique ancestrale. Comme les questions juridiques et financières impliquent à la fois votre intellect et votre sens des valeurs, cette maison est donc influencée par les énergies des deuxième et sixième chakras.

Les questions de la maison huit sont nos ombres les plus obscures car, cette maison fait ressortir nos questions reliées au pouvoir, marquant un passage plus grand dans le domaine public du pouvoir extérieur.  Vous devez comprendre la nature émotionnelle de cette maison, car l’argent, la sexualité et la connaissance secrète sont des moyens de séduction qui peuvent bloquer la poursuite de votre potentiel divin. Il peut être extrêmement difficile de résister à ces énergies. Il est difficile de demeurer émotionnellement centré et en possession de son pouvoir lorsque les questions financières et sexuelles sont en jeu. Comme l’argent, le sexe et le pouvoir représentent l’autorité et la sécurité, lorsque ces domaines de la vie sont menacés ; nous devenons extrêmement craintifs et pouvons agir d’une façon irrationnelle. Les expressions de l’ombre de cette maison se présentent dans le domaine de l’inconduite juridique et financière y compris entre autres la mauvaise appropriation des fonds commerciaux et les conflits familiaux sur les questions d’héritage. Dans cette maison, nous découvrons également la valeur magnifique de notre force et de notre courage au cours des expériences les plus vulnérables de notre vie.

Un grand nombre de Contrats que vous avez avec d’autres gens viennent à cause de l’argent, du sexe et du pouvoir et cette maison aussi présente le potentiel de trahison et d’incompréhension. Mais les liens familiaux et affectueux sont également des qualités héritées et cette maison et son archétype peuvent être une grande source de force pour vous.

L’archétype associé à votre maison huit est celui qui vous guide à travers vos peurs, vos épreuves et vos forces en ce qui concerne l’argent, l’héritage et la sexualité. Gardez à l’esprit que le fond de vos peurs ne peut se comprendre pleinement dans les limites d’une seule maison. Les archétypes et les maisons auxquelles ils sont associés sont des points d’entrée dans votre carte. Chaque point d’entrée vous fournit une perspective particulière différente, mais pour voir votre Contrat dans son ensemble, vous devez en définitive considérer toute la carte. Si vous étiez en crise à propos de l’importance de l’argent pour vous, ou de votre résistance au fait de vivre pleinement, vous vous pencheriez sur la maison deux, car ce sont des questions de valeurs personnelles. Mais iso vus examiniez une relation commerciale ou financière, vous commenceriez le processus d’interprétation par votre archétype de la maison huit. Puis, étudiez cette même relation avec un autre archétype et une autre maison, en les examinant un à un, en faisant un tour de Roue. C’est comme voir votre psyché et votre âme avec un objectif grand angulaire.

NEUVIEME MAISON : SPIRITUALITE (Septième chakra)

La neuvième maison, qui correspond au Sagittaire, le troisième signe de feu, gouverne la spiritualité, la religion, le voyage et la sagesse. L’énergie du Sagittaire est associée à l’audace et à l’indépendance, qualités qui mettent en valeur les quêtes que vous êtes incité à poursuivre. L’élément feu du Sagittaire allume l’inspiration, la dévotion et la passion de réaliser une relation intime au Divin. Tandis que le Lion, autre signe de feu qui gouverne la cinquième maison, est fortement lié aux caractéristiques et au théâtre de la personnalité dramatique, le feu du Sagittaire élève l’âme d’une personne jusqu’à des voies transcendantes, en accord avec le symbolisme du Centaure dirigeant sa flèche vers le cosmos. Les parts d’ombre inhérentes à cette maison sont liées à la difficulté de gérer votre ego spirituel souvent caractérisé par l’archétype appelé le complexe messianique.

Les maisons neuf et dix sont situées au sommet de la carte et représentent les forces directrices qui nous aident à nous rappeler, même inconsciemment, que la vie est un voyage spirituel et que notre rôle est de développer continuellement notre potentiel le plus élevé. C’est pour cette raison que les deux maisons sont fortement influencées par l’énergie du septième chakra, qui régule notre relation au Divin. L’éveil spirituel appelé « la nuit noire de l’âme » résonne fortement avec le profil énergétique de la neuvième maison. Notre culture contemporaine est largement passée de la pratique en groupe de la religion, à la recherche profondément intime, d’une voie spirituelle individuelle. Même s’il s’agit d’un mouvement positif dans notre évolution, bien des gens tentent aujourd’hui de vivre selon les normes intérieures exigeantes jadis réservées aux moines, sans toutefois bénéficier de l’environnement privilégié qui, jadis, permettait aux religieux de focaliser uniquement sur leur pratique spirituelle.

La part d’ombre de cette migration vers la culture ambiante de pratique spirituelle jadis cloîtrées présente des risques de crise spirituelle ou même de folie. L’approfondissement du moi pour tenter de prendre contact avec le Divin exigeait traditionnellement la présence d’un conseiller suffisamment évolué, du point de vue spirituel, pour vous tenir la main à travers les points de passage dans l’âme : nommément, un directeur spirituel, un gourou, un abbé ou une mère supérieure. Durant ce processus d’introspection spirituelle, vous descendrez peut-être dans les profondeurs de la solitude et de la vie, vous vous détacherez des émotions et de la notion du quotidien et même, ironiquement, vous développerez un sentiment d’absurdité.

Cependant, bien des gens se trouvent présentement dans un état de détachement émotionnel, tout en s’efforçant d’entretenir la vie extérieure, en allant travailler et en remboursant l’hypothèque. Souvent la fardeau de vivre dans deux dimensions aussi opposées peut presque paralyser les gens dépressifs. Mais comment distinguer la dépression clinique ou psychologique conventionnelle de la crise spirituelle, dont les symptômes peuvent paraître similaires ? Tout d’abord, toute dépression provient de sentiments de dévalorisation. L’équilibre du pouvoir change et vous avez l’impression de ne plus dicter la loi. La dépression clinique provient généralement d’événements extérieurs ou matériels. Elle peut provenir d’un déséquilibre clinique ou d’un changement de vie traumatique ; du divorce à la perte d’un proche, en passant par un diagnostic de maladie grave. Une telle dépression engendre souvent une incapacité de fonctionner efficacement et doit être traitée par un professionnel de la santé mentale.

Par contraste, la dépression spirituelle est plus souvent déclenchée par une plongée dans des questions métaphysiques que par des soucis matériels. Vous avez peut-être l’impression d’avoir atteint une impasse, d’avoir été abandonné par Dieu ou d’avoir perdu l’espoir d’atteindre à l’union divine. Les crises spirituelles sont parfois causées par un choc, tel qu’une maladie grave ou un divorce, si cela vous conduit à remettre en question la signification et la valeur de votre vie au lieu de focaliser entièrement sur votre infortune matérielle. Il est clair que la distinction est parfois subtile entre une dépression clinique et une crise spirituelle. Une autre façon de la reconnaître consiste à observer votre façon de réagir à une crise.  Si vous réagissez en vous demandant comment vous trouverez un jour quelqu’un pour remplacer le conjoint dont vous avez divorcé, ou suffisamment d’argent pour vivre, votre dépression est sans doute psychologique au départ. Si vous réagissez précisément au sentiment d’avoir été rendu impuissant par le fait d’être consumé par la colère, le ressentiment ou le blâme envers les autres, il est fort possible que vous ne soyez pas atteinte d’une dépression spirituelle. Si toutefois vous vous posez des questions sur le sens de la vie ou la raison pour laquelle Dieu vous paraît si distant, vous avez toutes les chances de subir une crises spirituelle et vous avez peut-être besoin de voir un directeur spirituel plutôt qu’un psychothérapeute.

Si vous déterminez que votre dépression est largement spirituelle, une solution possible consiste à abandonner au Divin toutes vos craintes et soucis profanes, à « lâcher prise et laisser faire Dieu ». Vous pouvez émettre une simple déclaration au Divin pour signifier que vos propres tentatives de direction de votre vie spirituelle n’ont rien donné et que vous avez besoin de l’assistance divine. Vous abandonner aux mains du Divin, c’est différent de l’abandon de tous vos biens matériels comme dans le cas du vœu traditionnel de pauvreté. Mais le fait de réaliser que vous vivez dans le champ protecteur d’un Contrat Sacré, qui vous fournit tout ce que la vie exige pour l’évolution de votre âme, peut vous permettre de clore le conflit entre votre volonté personnelle et celle du Divin. Le geste de s’abandonner est une affirmation qui dit : « Je permets au Divin de faire mes investissements en fonction d’une sagesse plus grande que la mienne ».

LES-MAISONS-ASTROLOGIQUESDIXIEME MAISON : POTENTIEL LE PLUS ELEVE (Cinquième et septième chakras)

La dixième maison est gouvernée par le Capricorne, le troisième signe de terre du zodiaque. L’énergie de cette maison agit sur votre potentiel le plus élevé. Elle vous pousse à l’atteindre dans votre monde physique et votre vie spirituelle. Quel est votre potentiel le plus élevé de compassion ou de générosité ? Quel est votre potentiel le  plus élevé de valorisation des autres ? Quel est votre potentiel le plus élevé que vous puissiez atteindre par votre talent ? Votre potentiel le plus élevé, c’est ce que votre Contrat vous force à reconnaître et à accomplir. Puisque cela exige des choix concernant votre destinée spirituelle, la maison correspond aux énergies des cinquième et septième chakras.

L’archétype qui réside dans cette maison est votre point de départ dans le déchiffrement des choix qui vous sont ouverts et de la qualité de vos motivations. La part d’ombre de votre potentiel le plus élevé est le sabotage de soi, le doute ou le manque de confiance. La peur de l’échec, de même que celles du succès et de la responsabilité, caractérise les épreuves inhérentes à cette maison. Ce sont surtout des peurs de vos propres pouvoirs et de votre prise de pouvoir personnelle et les changements qu’ils vous demandent de faire dans votre vie. Vous aurez besoin de vérifier si vous empêchez délibérément votre potentiel le plus élevé d’émerger et pourquoi. Vous devrez également lutter pour demeurer humble, en même temps que vous développez votre pouvoir. 

La poursuite de votre potentiel supérieur est le marathon le plus difficile. A chaque mise à niveau, qu’elle soit personnelle ou professionnelle, quelque chose ou quelqu’un viendra éprouver la profondeur et la solidité de votre croissance intérieure. Sur le plan matériel, cette rencontre pourrait se présenter comme une confrontation avec une autre personne qui ne veut pas vous voir changer. Ou une relation avec quelqu’un dont vous devenez jaloux, qui mettra à l’épreuve votre capacité de soutenir le talent et les dons d’un autre. Ou l’on vous donner a peut-être la possibilité d’aspirer à la transformation intérieure, pour découvrir par la suite que ces occasions exigent toujours le sacrifice d’une partie de votre vie. Certaines personnes estiment que le sacrifice et le changement demandent trop d’effort, et cessent de poursuivre ou de réaliser l’accomplissement de leur potentiel.  L’archétype de votre dixième maison indique de quelle façon votre inconscient organise vos pensées lorsque vous êtes aux prises avec des choix susceptibles de vous amener à remplir votre mission. Rappelez-vous ceci : bien que tous vos compagnons archétypaux aient de l’influence sur chaque aspect de votre vie, l’archétype qui réside en cette maison représente le langage symbolique à utiliser pour déchiffrer tout ce que recèle votre potentiel le plus élevé.

L’une des manifestations de la part d’ombre de la troisième maison est la façon dont nous communiquons, non seulement avec d’autres mais avec nous-mêmes, notre psyché, notre âme et notre intuition, avec l’essence même de notre vie.

ONZIEME MAISON : RELATION AU MONDE (Cinquième et sixième chakras)

La onzième maison correspond au Verseau, le troisième signe d’air, et gouverne votre relation au monde extérieur et votre conception du périmètre. Votre vision générale de la vie est liée à l’énergie de cette maison. Ces sentiments reflètent la vision de votre sentiment de pouvoir à l’œuvre dans l’environnement social ou planétaire. Les gens attirés vers le service à l’échelle mondiale, comme les causes écologiste ou pacifistes, ont des liens forts avec l’énergie de cette maison. L’optimisme ou le pessimisme quant à l’avenir de l’humanité est une extension de l’énergie spirituelle de la onzième maison. La maison onze gouverne votre façon de relier votre créativité à l’humanité et engage les énergies de vos quatrième et sixième chakras, qui régulent votre cœur et votre esprit.

La course présidentielle entre George W.Bush et Al Gore fut une partie de souque à la corde archétypale typique de la maison onze. Les difficultés que posait la proclamation du gagnant ont concentré l’attention du pays sur le pouvoir qu’ont les individus de changer l’avenir de l’humanité. Par conséquent, les Américains ont évalué avec plus de sérieux que jamais l’importance de chaque vote.  Les gens qui sont valorisés par une attitude qui dit que tout est possible vivent dans un champ d’énergie ayant le pur potentiel de la maison onze. Ils sont souvent imposants, précisément parce qu’ils pensent en termes mondiaux. Pour eux, les perceptions de la maison onze envahissent leurs premières pensées du jour et sont les dernières à quitter leur esprit lorsqu’ils retournent au lit, le soi. Les gens comme Martin Luther King et Mahatma Gandhi, qui ont provoqué une nouvelle conscience dans l’esprit de l’âme de toute l’humanité, incarnent l’influence de la maison onze. En observant le village planétaire par la fenêtre de leur onzième maison, un changement positif.

Ce ne sont pas tous les gens qui ont besoin de lancer ou de participer à une cause afin d’apporter une énergie positive à la planète. Les maîtres spirituels, les leaders populaire s, les génies scientifiques et les grands artistes qui se consacrent au service de l’humanité illustrent, tous, le bien que l’on peut faire en consacrant son âme à l’incarnation d’une seule perception. Par exemple, Copernic changea la compréhension qu’avait l’humanité des mouvements planétaires en contestant l’idée que la terre était au contre du système solaire. Cette seule pensée démantela le paradigme scientifique de son époque : un jour, la terre paraissait plate, le lendemain, elle était ronde ; une seule perception refaçonna la vision collective du globe. Vous aussi, vous êtes peut-être le canal grâce auquel une toute nouvelle compréhension de la réalité se manifestera. Repassez votre vie et vos relations. Cherchez des changements que vous avez inspirés chez d’autres qui ont réussi à déplacer des montagnes dans leur propre vie. la plupart des difficultés que nous surmontons ne provoquent pas nécessairement d’énormes mouvements mondiaux, mais sont des défis quotidiens ou des forces invisibles, telles les attitudes.

Des générations profitent de l’initiative d’un seul parent de devenir un père plus actif ou de cesser de haïr les gens différents de lui. Lorsque John Lennon se retira de la vie publique pour s’occuper de son bébé Sean, par exemple, le concept d’ »homme au foyer » était essentiellement inconnu. Lennon se fit copieusement injurier pour avoir disait-on, d’échangé sa guitare pour un tablier, mais son exemple constitua un modèle que des millions d’hommes ont depuis accueilli, au grand plaisir de leurs épouses ou compagnes comme celui de leurs enfants. Le fait d’entretenir cette seule forme de pensée, de la nourrir d’attention amoureuse et d’une appréciation toujours plus profonde de ce que veut dire vivre dans un univers interreliés, transmet un courant spirituel au système collectif. Les grands maîtres spirituels ont continuellement amené leurs étudiants à prendre conscience du pouvoir de leur propre esprit. Afin d’éclairer ceux-ci sur leur potentiel intérieur, ces leaders reprennent les paroles du patriarche bouddhiste Bodhidharma : « Je ne suis qu’un doit pointant vers la lune. Ne me regardez pas ; regardez la lune ». Lorsque Jésus dit de ses guérisons miraculeuses : « Tout ceci et davantage, vous pourrez le faire si vous avez la foi », son message était clair : chaque personne peut devenir une force de changement pour toute l’humanité : il suffit de reconnaître la vraie nature de la Divinité en soi et de vivre en accord avec elle. Le monde extérieur n’est qu’une manifestation de l’autorité de notre vie intérieure.

L’archétype qui réside dans votre maison onze est symbolique de la façon dont vous considérez le pouvoir de votre esprit en relation avec l’ensemble de la vie. L’archétype de la Victime de cette maison peut vous suggérer que le monde est intimidant, car chacun a plus d’autorité que vous sur votre vie. D’autre part, j’ai également vu la Victime dans cette positon dans les carte du ciel de gens qui sont armés de courage et d’optimisme. Pour eux, la Victime symbolise l’énergie négative à laquelle ils refusent de céder, se poussant jusqu’à la limite pour s’aider et aider les autres à éviter la persécution.  Les archétypes de la maison onze nous incitent  évaluer notre façon de percevoir notre place dans ce monde et de mesurer notre sentiment de pouvoir. La part d’ombre du pouvoir d’un seul esprit se manifeste chez les gens tels qu’Adolf Hitler, Joseph Staline, Charles Manson et Jim Jones. Les caractéristiques de la part d’ombre de la onzième maison se nourrissent d’un ego qui laisse croire que l’on peut transformer toute la planète en vertu des diktats de ses désirs. La psyché des gens chez lesquels cette ombre est active ressemble à une toile d’araignée. Ils épient et piègent les foules qui recherchent celui qui leur dira ce que pourrait être la vie si eux, les démunis, détenaient l’autorité sur d’autres. Comme nous le confirme l’histoire, de telles perceptions négatives de la maison onze finissent inévitablement par imploser en emportant leur partisans. 

DOUZIEME MAISON : L’INCONSCIENT (Sixième et septième chakras)

La douzième maison correspond au troisième signe d’eau, les Poissons, qui est le signe de l’intuition, de l’instinct viscéral. C’est la maison de Perséphone, les enfers gouvernés par Pluton, ou ce que j’appellerais le canal majeur de la direction profonde. La douzième maison gouverne l’inconscient ainsi que nos peurs les plus secrètes. La nature énergétique de cette maison renvoie nos images souterraines à notre esprit à travers tous les portails disponibles : rêves, conversations, rencontres en synchronicité, ou toute occasion d’apercevoir un fragment de notre Contrat en action. Le fait de dévoiler votre inconscient exige votre intellect, votre intuition et vos aspirations spirituelles ; cette maison résonne donc de l’énergie des sixième et septième chakras.

Vos capacités intuitives font partie de l’énergie de cette maison. Référez-vous à la signification de la première maison et refaites le périple circulaire de la Roue archétypale ; notez que les autres maisons se rapportent aux aspects rationnels et émotionnels de votre nature. La formation de votre identité et le choix de vos valeurs sont largement des produits du monde matériel. Vous unir à une autre personne, et évaluer si vous voulez continuer à porter en vous l’ADN symbolique de votre tribu, est une question fortement émotionnelle et psychologique. Cependant, le fait de compléter ce cercle vous mène à votre voix intuitive.

L’intuition est notre sens primal ? bien avant de faire connaissance avec la pensée rationnelle, nous sentons la vie. Bébés, nous absorbions le climat énergétique du monde dans lequel nous vivions, y compris les émotions de nos parents et l’atmosphère de notre maison. En grandissant, les capacités de l’esprit se développent et les expériences intuitives que bien des enfants décrivent, telle la vision des anges, sont rejetées et mises au compte de l’imagination. Ces forces physiques se terrent alors dans un souterrain, bien qu’habituellement, elles ne se taisent pas complètement. Je suis convaincue que la polarité entre notre être rationnel et notre être intuitif crée une atmosphère intérieure propice à une souffrance et à une dépression intenses. Sentir l’information énergétique, mais ensuite réprimer cette information faut d’appui rationnel, c’est inviter la folie.

Apprendre le langage des archétypes et la vision symbolique permet d’éveiller et d’utiliser votre intuition. Le modèle archétypal qui réside dans votre douzième maison est le guide de votre souterrain. Bien que vos peurs semblent multiples, chacune n’est en définitive qu’une version différente de la peur du changement, qui est de loin l’obstacle le plus puissant à l’ultime acte irrationnel de l’abandon spirituel de soi. Vos expériences de la maison douze portent le thème de l’abandon de soi, comme dans la scène de La Vie est belle dans laquelle George Bailey (joué par Jimmy Stewart), envisageant de se précipiter du haut d’un pont surplombant une rivière glacée, finit par atteindre son point de rupture  et implore en pleurant l’aide de Dieu.

La part d’ombre de la maison douze peut ressembler beaucoup à une chambre d’horreurs médiévale, précisément parce qu’elle est si étroitement liée aux nombreux fragments e notre psyché. Un grand nombre de nos dépendances et de nos compulsions sont enracinées dans nos peurs les plus profondes d’être abandonné, celles qui poussent abondamment dans l’ombre de cette maison.

Maintenant que vous êtes familiarisé avec la nature et le rôle de chacune des douze maisons qui composent la Roue archétypale, il est temps de créer votre propre Roue. En suivant le processus intuitif. Vous placerez chacun de vos douze archétypes dans une maison différente de la Roue. Cette Roue archétypale personnelle deviendra la carte routière la plus importante pour travailler avec vos archétypes et comprendre votre Contrat Sacré. 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

 

ETRE EN PRESENCE D’UN AETHOS

 

humain-galactiqueEtre en présence d’un Aethos c’est être soulevé dans la non-dualité.

l’Aethos (prononcez AH-EE-THOS). L’Aethos est une bande de fréquence de la conscience ancrée dans la pure non-dualité. Quand un Hathor entre dans la 10ème dimension il a de nombreuses possibilités et façons de se manifester. Certains d’entre nous choisissent de se joindre temporairement à une communauté de vibration. Cette communauté se compose d’individus Hathor des 10ème, 11ème et 12ème dimensions. Ces individus entrent dans la non-dualité de leur propre volonté et choisissent de rester, pendant un certain temps, dans cette vibration de conscience pour le bénéfice des autres. 

L’interdépendance ou l’unité

Il nous semble nécessaire d’établir ici une distinction importante entre l’interdépendance e t le concept d’ »unité ». Pour nous les Hators, ces deux mots ne sont pas synonymes. Il existe plusieurs définitions terrestres de l’ »Unité » et il est donc impossible d’en aborder toutes les nuances et différences. 

Nous examinerons plutôt une différence que nous considérons comme fondamentale. Certains croient que l’interdépendance équivaut à l’ »Unité » et qu’en entrant dans les hautes dimensions de l’être, ou les êtres supérieurs de conscience, vous vous unifiez dans une bulle de lumière où toutes les différences disparaissent. Ce n’est pas notre avis. 

L’interconnexion ou l’interdépendance est le fait que  tous les êtres et tous les aspects du cosmos sont reliés tout en ayant des différences spécifiques ; Ces différences sont fascinantes ; Parfois irritantes et parfois enrichissantes, elles ne sont pas superflues car elles font partie de la tapisserie de la réalité manifestée. L’un des problèmes que pose le concept d’ »unité » tel qu’il est propagé à l’heur actuelle dans les milieux du nouvel âge et du développement personnel, c’est que les différences spécifiques entre les gens sont dénigrées et que, sous prétexte que tout est « un », les frontières énergétiques appropriées entre les individus sont souvent ignorées. En outre, certaines personnes se servent de ce système de croyances (c’est-à-dire l’ »unité » ) comme excuse pour éviter toute responsabilité personnelle ; Non seulement nous demeurons des individus uniques dans  toutes les dimension où nous faisons l’expérience de nous-mêmes, mais les dimensions supérieures de notre être, loin d’effacer notre unicité, nous offrent de meilleures occasions de création.

 

L’AETHOS

Nous vous présenterons maintenant un moyen d’accéder à l’un des nos plus grands trésors culturels : « L’AEthos. Il s’agit d’une bande passante de conscience ancrée dans le non-dualité pure.

Quand un Hathor entre dans la dixième dimension, il dispose de plusieurs occasions et de plusieurs moyens de sa manifester. Certains choisiront de se joindre temporairement à une communauté vibratoire formée d’individus des dixième, onzième et douzième dimensions. Ces individus entrent dans la non-dualité de leur propre gré et choisissent de rester pendant un certain temps dans cette vibration de la conscience, au bénéfice des autres êtres. La plupart demeurent temporairement dans l’AEthos, mais quelques-uns ne semblent pas vouloir en sortir. Quand un être entre dans l’AEthos, toutes les différences personnelles sont écartées. Il n’a pas de nom. Toute identité personnelle est remplacée par l’immersion totale dans la non-dualité. Ces êtres « maintiennent » cette vibration de la non-dualité pour les autres car la non-dualité est la Mère de toutes choses, le tissu sous-jacent à toute existence.

 

Quand on est en présence d’un AEthos, on s’élève dans la non-dualité

Cette expérience diffère selon le niveau d’évolution des individus et les difficultés qu’ils rencontrent dans la dualité. Cependant, quelle que soit la complexité de vos problèmes, la présence d’un AEthos vous élèvera, et c’et pourquoi nous vous livrons cette information à ce moment-ci.

Pour ceux d’entre vous qui sont très avancés, le simple fait d’entendre le mot « AEthos » et d’en comprendre la nature non duelle suffira à els mettre en communion avec la non-dualité. Toutefois, comme plusieurs trouveront intrinsèquement difficile cette méthode ou cette voie, nous vous offrons un trésor sonore qui vous aidera. Cette méditation sonore est un convertisseur analogique des mondes de lumière où réside l’AEthos.

L’AEthos émet des vibrations de lumière qui peuvent être abaissées jusqu’au registre des sons audibles par l’oreille humaine. Ainsi, ce que vous entendrez en écoutant cette Méditation sonore de l’AEthos est une conversion de la lumière en sons.  C’est l’essence harmonique de l’AEthos telle qu’elle se manifeste dans la dixième dimension. Nous vous conseillons d’écouter ce grand trésor sonore de diverses façons.

vidéo : Image de prévisualisation YouTube

voir le site http://tomkenyon.com/store/sound-transformations/

Faites-le d’abord en prêtant parfaitement attention au son. Si votre esprit se met à errer, ramenez-le aussitôt au son. Ecoutez ensuite cette méditation en dirigeant votre attention sur le chakra du cœur, au centre de votre poitrine ; La troisième fois, écoutez-la en vous concentrant sur le chakra de la gorge. Ecoutez-la ensuite en dirigeant votre attention sur le troisième œil (Ajna) situé entre les yeux, à l’arête du nez. Enfin, écoutez-la en vous concentrant sur le chakra couronne, situé au sommet de la tête.

Ressentez les différences entre ces écoutes. La plupart d’entre vous trouveront plus naturel d’écouter la méditation en se concentrant sur tel chakra plutôt que sur tel autre C’est celui-là que nous vous conseillons d’utiliser pour écouter cette médiation, en préparation de la médiation sonore qui aura lieu lors de la prochaine méditation mondiale.

Le test d’intelligence évolutionnaire

De notre point de vue, la reconnaissance de l’interdépendance est l’une des signatures d’une conscience évoluée. Cette reconnaissance est un test d’intelligence évolutionnaire et votre espèce est justement en train de le subir ; Les humains ne peuvent pas continuer à vivre collectivement comme ils l’ont fait jusqu’ici, c’est-à-dire dans l’illusion qu’ils peuvent piller la planète sans nuire à celle-ci, à ses innombrables formes de vie ainsi qu’à l’humanité elle-même.

La non-dualité et la matrice de la création

Dans cette portion du message, nous aborderons le paradoxe qui consiste à créer des résultats positifs dans le temps et dans l’espace à partir d’un état de conscience non-duel qui transcende par sa nature même le temps et l’espace tels que vous les percevez. Les états de conscience relevant de la non-dualité, que nous appelons la Mère de toutes choses (c’est-à-dire le Vide), sont la source de la réalité manifestée. Nous avons découvert que l’emploi de ces états comme tremplin produit des créations magistrales. Le paradoxe, c’est que la perception des états de conscience non duels se fait au moyen du système nerveux, qui est fermement enraciné dans la dualité. En effet, alors que vous lisez ces lignes, les fluctuations bioélectriques de votre cerveau et de votre système nerveux se font à partir d’un modèle dualiste.

Quand les impulsions nerveuses traversent vos neurones, les infimes événements biochimiques et électriques qui sont responsables de la pensée et des impressions mentales/émotionnelles coexistent dans une matrice dualiste dynamique ; Pourtant, la non-dualité en elle-même existe hors de la réalité dualiste du système nerveux.

De manière pratique, vous entrez dans la conscience de la non-dualité lorsque votre cerveau/esprit entre dans un état de transe hautement dimensionnel. Dans cet état particulier, il existe un canal, ou un changement de conscience, par lequel vous pouvez vivre votre nature non duelle. Dans des états de conscience plus avancés, vous pouvez vivre simultanément une expérience sensorielle relative et une expérience non-duelle. Autrement dit, vous pouvez faire l’expérience du monde sensoriel, avec sa dualité complexe et multiple, en même temps que de votre nature non duelle, où tout est profondément calme et centré.

Comme il s’agit là d’une aptitude cérébrale avancée, la plupart de gens tendent à opérer dans un mode ou dans l’autre en approchant ce territoire corporel et mental. Si vous fonctionnez déjà dans un état de conscience avancé et que êtes capable d’opérer à la fois dans la dualité (c’est-à-dire dans votre vie incarnée) et dans la non-dualité (c’est-à-dire dans la conscience non localisée), vous pouvez alors sauter la section suivante et aller directement à celle qui est intitulée « Le paradoxe de la création ».

message de Tom KENYON  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

LE CHOIX DES RELATIONS A LONG TERME

 

402522_274067122659172_204743842924834_746716_423082200_n1Pour diverses raisons, plusieurs d’entre vous qui ont choisi de s’éveiller à ce moment-ci ont décidé de ne pas avoir de relations à long terme. Il était important pour vous de trouver cotre identité et d’épurer votre énergie. Vous vous êtes donc concentrés là-dessus. Dans une relation à long terme, la dynamique est très différente. Il aurait été très facile de vous brancher sur la conscience de masse et sur toutes les croyances qui lui sont associées.

A mesure que s’élève votre fréquence vibratoire, certains de ces programmes prennent fin. Avec la transformation qui s’est produite en 2012, les contrats de cette nature ont changé puisque vous activez maintenant ceux qui relèvent de la cinquième dimension. Il est toutefois vital de travailler sur l’amour de soi afin d’obtenir le genre de relation dès que vous recherchez. Comme vous désirez qu’elles soient d’un niveau de conscience supérieur, vous devez travailler à vos aspects intérieurs masculin et féminin. Pour ce faire, il vous faut d’abord et avant tout établir une connexion avec vous-même. Vous n’avez pas le choix. Les gens de l’extérieur sont simplement là pour ajouter à l’expérience. Ils ne la complètent pas ni e la définissent. Ce que vous cherchez à faire, c’est vous connecter à l’Energie source, et pour y arriver vous devez d’abord vous connecter à vous-mêmes.

Dans une relation intime, une ouverture se crée généralement, et c’est cette ouverture et cette volonté de ressentir l’amour qui vous rapprochera de l’Energie source. Ce merveilleux sentiment de bonheur et d’amour que vous éprouvez n’existe pas à cause de l’autre,  il provient de vous-même. Cela vous étonne, n’est-ce pas ?

En réalité, vous ressentez plus profondément en quoi consiste la nature même de l’Energie source simplement parce que vous avez bien voulu vous ouvrir à cette énergie. Toutefois, quand cette relation se termine, vous pensez que vous ne connaîtrez plus jamais un tel bonheur. C’est pourtant possible par l’amour de soi et la réceptivité. Pourriez-vous l’éprouver sans être dans une relation ? Absolument. Dans ce cas, vous ne l’éprouverez pas seulement envers une autre personne, mais envers tout le monde et toutes choses.

Notre objectif est de vous aider à trouver cet amour de soi et nous vous suggérons de commencer par écrire une lettre spécifiant ce que vous appréciez chez vous, vos qualités et vos gentillesses. Auriez-vous peur de dire à quelqu’un que vous aimez ce que vous pensez d’elle ou de lui ? Pourquoi donc ne pas le faire pour vous-même ?

Concentrez-vous maintenant sur vos qualités. Elles appartiennent déjà votre champ vibratoire et la gratitude que vous éprouverez pour elles facilitera leur apparition dans votre vie. Ressentez-les bien dans votre corps au lieu de laisser votre critique intérieure vous dire que vous n’êtes pas assez bon, pas assez aimable ou pas assez intelligent. Si vous concentrez votre énergie sur les qualités que vous appréciez, vous les verrez apparaître davantage dans votre vie. De plus, votre critique intérieure aura moins l’occasion de vous donner des pensées négatives.

Qu’arrivera-gt-il au bout d’une semaine ? Vos interactions avec les autres seront très différentes car, comme nous l’avons dit plus haut, elle reflèteront l’amour de soi. Par exemple, si vos vous concentrez sur la quiétude, les gens vous diront des choses comme celle-ci : « Je me sens en paix en votre présence » Si quelqu’un est très agité au moment où il  entre en contact avec votre champ énergétique, il deviendra plus calme. Si vous êtes quelqu’un d’affectueux, vous aurez davantage d’occasions de l’être et des gens plus affectueux entreront dans votre champ parce que vous vous serez concentré sur l’affection.

Nous vous invitons à travailler sur le modèle de la cinquième dimension plutôt que sur celui de la troisième. Sachez qu’il y a un aspect de l’esprit humain qui ne peut lâcher prise, à moins qu’un certain degré de conscience ne soit présent. Une fois ce niveau atteint, le lâcher-prise pourra avoir lieu. Cela fait partie du jeu que vous avez établi. C’est le modèle tridimensionnel. Le modèle de création de la cinquième dimension consiste à correspondre à la fréquence vibratoire ; en travaillant avec ce modèle, vous vous mettrez simplement en harmonie avec l’essence de vos désirs. C’est en partie ce vers quoi nous vous guidons en faisant ressortir les qualités que vous appréciez en vous-même, ce qui vous aidera à moins prêter attention à celles que vous ne voulez pas. Comme vous avez élevé votre fréquence vibratoire, vous êtes maintenant en mesure d’activer la technologie intérieure de la création liée à la cinquième dimension.

Nous allons vous initier à cette technologie.

Pensez tout d’abord à quelque chose que vous aimeriez créer. Quelle en est l’essence ? Quelle en est la fréquence vibratoire ? (C’est-à-dire ce que cette chose représente sur le plan vibratoire : la liberté, la joie, l’enthousiasme, la stabilité, etc).

Imaginez ensuite votre corps physique en accord avec cette fréquence. Vous n’avez pas besoin de penser à un moment précis ni à un lieu en particulier. Vous n’avez qu’à être en harmonie avec l’essence, la fréquence vibratoire de ce que vous désirez.

Ce modèle de création est beaucoup plus facile parce que vous travaillez avec une fréquence vibratoire, on pas avec une image mentale. N’oubliez pas que vous êtes un être vibratoire. Dans la cinquième dimension, vous éliminez simplement la composante mentale. Ainsi, si vous voulez créer un changement dans votre existence, c’est là que vous devez commencer ; par une lettre d’amour adressée à vous-même. Nous vous recommandons de le faire pendant les sept prochains jours en prenant dix minutes tous les matins pour l’écrire. Concentrez-vous ensuite sur les qualités que vous y aurez mentionnées.

!si vous sentez une résistance, retournez au modèle tridimensionnel et demandez-vous pourquoi vous résistez ? Est-ce pour ne pas accéder davantage à votre pouvoir ou à l’amour ? S’agit-il d’une question de contrôle ? Vous verrez alors quels sont vos programmes de basse fréquence.

Le flux naturel de toute chose est d’aller vers la Source. Par conséquent, si quelque chose est difficile à faire, c’est qu’il y a de la résistance.Lorsque vous êtes dan les flux divin, cet extrêmement facile.

 

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

Comment composer avec les actualités, les guerres, la mort et la destruction

 

daliLe fait d’avoir conscience de son environnement est important puisque cela permet de vérifier la fréquence de votre champ énergétique. Ce qui se passe dans le collectif est le reflet de ce qui se passe en vous sur le plan microcosmique. De l’autre côté, vous n’entendrez pas parler d’un événement, quel qu’il soit, si ce dernier n’est pas sur la même fréquence vibratoire que vous. Et si, toutefois, vous deviez en entendre parler, vous n’en seriez aucunement affecté.

L’important à retenir sur le plan des actualités, ce sont les jugements, les pensées, les sentiments et les émotions qu’elles suscitent. Si vous êtes irrité ou frustré ou même apathique, c’est l’occasion d’effectuer un travail intérieur et d’abandonner toute peur ou toute pensée de basses fréquences. Voici un exemple.

Supposons que vous ayez entendu récemment aux actualités une nouvelle révoltante concernant des banquiers. Cela vous met en colère, malgré le fait que vous n’êtes pas particulièrement préoccupé par le sujet. Nous vous dirons alors ceci : « En quoi d’autre vous sentez-vous impuissant dans votre vie ? Sur quel plan vous sentez-vous une victime » ?

Il est évident que ce programme est présent en vous et que vous jouez ce jeu dans de nombreux secteurs de votre existence. Vous avez là une  occasion d’en identifier la fréquence vibratoire, d’y mettre fin et de l’intégrer. Observez soigneusement comment cette croyance ou cette pensée vous sert et vous pourrez changer ce schéma lorsque vous le reconnaîtrez. Il vous a peut-être servi à un autre moment de votre existence, mais aujourd’hui, il ne vous sert plus. Si c’est le cas, êtes-vous prêt à l’abandonner ? Voilà la différence entre être bien installé sur le plan vibratoire dans le siège du conducteur, ou en mode pilote automatique.

Lorsque vous verrez l’effet de toute pensée, de tout schéma ou de toute croyance, vous sortirez de la mentalité de victime/bourreau et vous vous dirigerez vers la conscience de la cocréation, laquelle vous amènera à laisser tomber tous les jugements et attachements. Le jugement n’a lieu que dans la mentalité de victime/bourreau. L’effet sera immédiat. Sur le plan de la cocréation, toutes les expériences sont acceptables ; aucune n’est bonne ni mauvaise car, en tant que cocréateur de toutes vos expériences vous avez joué tous les rôles.

Les actualités vous fournissent aussi l’occasion de voir où en est la conscience collective. Encore une fois, vous n’avez pas à adopter les vibrations de cette dernière car vous pouvez posséder votre fréquence vibratoire unique. Et rappelez-vous que lorsque vous modifiez votre fréquence vibratoire, vous signifiez à la fréquence collective que la chose est possible et avantageuse. Vous fournissez aux gens qui luttent les ingrédients nécessaires au changement.

Un autre aspect des actualités est celui de la compétition. Tout ce qui vous y est servi est lié à la réalité tridimensionnelle. Il y est toujours question d’un pays quelconque, le vôtre ou un autre, où règne la prospérité ou le manque, sans classe moyenne entre les deux. Tout cela entretient la séparation. Vous commencez maintenant à comprendre que c’est une affaire de choix. Vous pouvez avoir vos propres croyances, mais cela ne veut pas dire que celles des autres n’ont aucune valeur et qu’il faut les éliminer pour réussir.

Quand vous passerez à une fréquence supérieure, vous verrez que tout le monde a la possibilité de réussir. Il n’y a pas de victimes. Plusieurs d’entre vous sont frustrés de nous entendre parler ainsi car ils se demandent comment quelqu’un peut choisir cette version-là de la réalité. C’est parce que ces individus ont besoin d ‘explorer cette vibration particulière. Respectez-les et faites-leur savoir qu’ils peuvent augmenter leur fréquence vibratoire.  Ce n’est pas une obligation. Si les gens ne veulent pas se réveiller, vous ne serez pas lié à leur réalité. Vous faites simplement la sélection d’une fréquence vibratoire, ce qui incite aussi tout le monde à changer. Quand on sort du mode victime/bourreau, on peut créer la joie, l’abondance et l’expansion.

Encore une fois, c’est lié au jeu que vous jouez, celui de la dissension ou de l’ascension.

Sachez qu’une grande partie de ce qui vous est présenté aux actualités est de la pure invention. On vous donne une version des faits qui n’est pas toute la vérité. Demandez-vous donc si cette vérité « officielle » est en accord avec vous. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez alors la verbaliser, non pas dans un but de confrontation, mais plutôt pour vous exprimer selon une fréquence vibratoire supérieure.

Vous n’avez pas à combattre vos gouvernements. Vous n’avez qu’à leur dire que vous ne voulez pas aller à la guerre. Vous n’avez pas à vous battre pour la paix. Les choses ne fonctionnement pas ainsi. Vous devez plutôt entretenir des pensées qui sont en accord avec cette énergie, et agir en fonction de celles-ci. Si vous « paraissez » insensible en surface, il y a une raison. C’est en partie parce que vous avez fermé votre centre du cœur, fort probablement à cause d’un grand manque d’amour de soi, d’une peur de la souffrance, du blâme ou de la honte. Comme cette partie de vous-même est fermée, il vous est très difficile d’éprouver de la compassion.

En ce qui concerne la mort, sachez que quiconque en a franchi le seuil l’a fait de plein gré. Il n’y a pas une seule personne sur cette planète qui soit décédée sans avoir accomplit tout ce qu’elle voulait accomplir selon le programme qu’elle avait établi. Sachez que si elle avait voulu faire quelque chose d’autre, elle l’aurait fait.

La façon dont un individu subit la transition de la mort, autrement dit la manière dont il meurt, détermine non seulement son expérience vibratoire, mais aussi celle de son entourage. Voici un exemple. Si un homme de 90 ans décède durant son sommeil, vous direz quelque chose comme : « Ah il a eu une longue vie. Bravo » Et son entourage pourra plus facilement passer à autre chose. En revanche, si un jeune homme de 20 ans meurt, vous direz : « Ah, il était beaucoup trop jeune. Cela n’aurait jamais dû arriver. L’expérience sera alors entièrement différente pour son entourage. Dans un autre cas, si quelqu’un meurt assassiné, son entourage pourra éprouver un désir de vengeance ou vivre dans la peur. S’il s’agit d’un suicide, sa famille pourra vivre beaucoup de culpabilité ou encore, un sentiment d’abandon. Comprenez-vous comment différents scénarios peuvent survenir à cause de cette mort.  

Lorsqu’un grand nombre de gens meurent au cours de conflits, c’est en réalité un cadeau de la part de la conscience collective puisqu’elle offre ainsi la possibilité de voir quels programmes sont exécutés lors de ces conflits. C’est également une occasion pour le collectif de choisir une nouvelle vibration, de se libérer de ses peurs et de ses attachements, et ainsi de passer à une fréquence supérieure. Malheureusement, la plupart d’entre vous ne la saisissent pas ; l’impression générale qui prévaut est la suivante : « C’est de leur faute après tout ; ils sont morts parce qu’ils ont choisi de se battre ».

Or, si vous considérez la chose sous un angle complètement différent, à savoir que ces gens ont le but inconscient de servir le collectif, cela vous place automatiquement sur votre centre du cœur et vous permet, par le fait même, en tant que membres du collectif, de vous libérer de vos jugements. Nous vous encourageons donc à observer ces guerres en vous demandant ceci : « Quelle est la cause de la guerre ? Est-ce la compétition et le contrôle ? La compétition existe-elle dans ma propre vie » ?

Commencez par vous dégager sur le plan personnel. Cela vous aidera puisque vous ne perpétuerez pas ce scénario. Vous n’en avez plus besoin. Souvenez-vous que ce qui est reflété dans le collectif est à l’image de ce qui est à l’intérieur de chacun de vous, soit : la compétition, le manque, etc. La collectivité réagit donc en créant des guerres, des conflits, en pillant les ressources des autres, par peur du manque.

Vous entrez toutefois dans une ère où les besoins de tous seront satisfaits. Vous ne vous soucierez même plus de la façon dont ils le seront. Vous ne pouvez pas le soupçonner actuellement parce que vous n’êtes pas habitués à opérer d’une façon inconditionnelle sur cette planète, mais nous sommes justement ici pour vous procurer un autre moyen de sortie de cette illusion.

Vous accéderez bientôt à un niveau de conscience supérieur et vos actions auront pour but le service. Quand on ne connaît pas le manque, les besoins sont toujours satisfaits. Faire simplement quelque chose que vous aimez et qui sera également utile à la collectivité, et le reste suivra. En raison de la nature du cycle universel et du mode de création de la réalité, vous savez dans votre for intérieur que vos besoins, quels qu’ils soient, seront satisfaits.

C’est là que vous vous dirigez. Vous pouvez connaître l’amour, la richesse, la connexion, la passion et l’enthousiasme par vos propres moyens. Vous indiquerez alors le chemin à d’autres qui sont incapables de le trouver par eux-mêmes. Vous n’avez qu’à prononcer cette simple phrase : « Je suis en paix au sein du chaos ». Vous répandrez alors une immense quantité d’amour et de joie partout autour de vous, et ceux qui désirent augmenter leur fréquence vibratoire voudront se joindre à vous sans toutefois qu’il y ait obligation de leur part.

Soyez un exemple vivant.

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

SOYEZ UN PUR CANAL DE LUMIÈRE

images (16)Suite au dernier message sur le jardin intérieur, j’ai reçu plusieurs courriels de personnes qui s’inquiètent pour notre belle planète et qui n’osent pas s’enraciner, de crainte de « siphonner » l’énergie dont Gaïa a besoin pour effectuer sa propre transmutation cellulaire. De même, certains d’entre vous hésitent à se purifier en « nettoyant » leur aura du haut vers le bas, car ils ont peur de transmettre des « énergies néfastes » à notre bonne vieille Terre. 

Or, au contraire, vous ne pouvez imaginer à quel point votre enracinement est important pour l’humanité toute entière ! En réalité, c’est même de par votre disponibilité à canaliser les énergies « discordantes » pour les « épurer » et les « illuminer », que vous participez le plus activement à l’Ascension de la planète tout entière !!! Voici d’ailleurs les précisions que j’ai reçues cette semaine à ce sujet par Bianca Gaïa : 

« Vous êtes le sel de la terre, est-ce que cela vous rappelle quelque chose ? Vous êtes le sel de la terre et la lumière du monde. En ces simples mots, le Christ a su résumer la mission de chaque individu et celle de l’humanité toute entière. « Vous êtes le sel de la terre, et si le sel vient à s’affadir, qui donc l’assaisonnera ? » Comprenez-vous le sens profond de cette interpellation viscérale ? VOUS ÊTES celui ou celle qui peut faire TOUTE LA DIFFÉRENCE ! VOUS ÊTES la saveur même de toute cette expérience qu’est la vie sur terre. Sans votre participation active, sans votre décision de vous incarner ici-bas, la vie elle-même n’aurait plus sa raison d’être ! 

Vous êtes invité, à chaque seconde, à chaque inspiration, à ÊTRE un PUR CANAL DE LUMIÈRE. A capter la lumière dans chacune de vos cellules vivantes pour ensuite en rayonner partout où vos posez les pieds. À emmagasiner le plus d’énergie possible au cœur de tout votre être, pour ensuite pouvoir la transmettre à tout venant, sans jamais vous sentir vidé ou épuisé. 

Imaginez que vous voulez construire un gratte-ciel ou un château en Espagne : plus l’édifice que vous voulez bâtir est gros, plus les fondations devront être solides. Un édifice de 100 étages devra compter plusieurs sous-sols, et pas seulement pour avoir plusieurs places de stationnement étagé… mais pour asseoir ses bases, pour consolider ses assises ! Il en est de même pour ces hautes vibrations que vous aspirez à rejoindre. Si c’est vous qui vous « élevez » vers elles, vous pouvez peut-être goûter à quelques moments d’extase ou de pur délice spirituel, mais ô combien la marche est haute quand vous « retombez » dans votre routine tridimensionnelle ! 

Au contraire, si vous laissez l’énergie de lumière venir à vous, que vous vous appliquez à la faire pénétrer par chacun de vos centres d’énergie pour ensuite aller se « loger », se « cristalliser » dans chaque cellule vivante, c’est tout votre être qui s’illumine et se purifie ! En vous enracinant profondément dans le sol, tout « surplus » ou « excès » d’énergie se transmet donc automatiquement à l’ensemble de la planète qui, vous le savez tous, en a bien besoin ! 

De même, lorsque vous emmagasinez de l’énergie lumineuse dans chaque partie de votre corps, tous les blocages énergétiques, les toxines, les scories et les blessures du passé se voient transmutés, nettoyés et épurés par la paix qui s’installe en vous. Vos pensées elles-mêmes peuvent se voir transformées du fait que vous goûtez chaque jour davantage à l’illumination et que vous reconnaissez enfin QUI VOUS ÊTES ! 

Actuellement, autour de vous pullulent d’innombrables pensées chargées de dualités et de conflits. Vous-même, lorsque vous nourrissez de telles préoccupations ou êtes confrontés à des situations qui vous déstabilisent, avez souvent tendance à « évacuer » ces pensées en tentant de les éloigner le plus loin possible de vous. Si vous parvenez à les entourer de lumière et que vous les projetez jusqu’au soleil afin qu’elles y soient « brûlées » et « détruites », il n’y a aucun problème, tout se passe selon votre désir. 

Mais si vous vous contentez de « faire abstraction » de toutes ces réflexions tourmentées, de les « sublimer » en les chassant de votre esprit, en fait, elles continuent de « roder » autour de vous et de « polluer » les sphères mentales de l’humanité. Vous le savez sans doute déjà, mais certaines de ces pensées se regroupent et finissent par créer des « égrégores », des « masses critiques » de pensées négatives qui, inconsciemment, maintiennent les gens dans la peur, les perturbent et influencent leurs décisions au quotidien. 

Sans que vous vous en rendiez compte, toutes ces pensées de « séparation » d’avec votre Moi divin, toutes ces illusions que vous entretenez de ne pas être encore assez « lumineux » ou assez « parfait » tel que vous êtes, contribuent à ralentir le processus ascensionnel global. 

Toutes vos critiques envers vous-même, vos jugements sur les autres et vos perceptions altérées de la pseudo réalité dans laquelle vous vous emprisonnez agissent sur l’équilibre du système planétaire, comment autant de « virus » et « parasites » qui l’affaiblissent et retardent son ultime « guérison », la création du Nouveau Monde… Ces pensées limitatives qui foisonnent dans votre environnement énergétique, forment ainsi un « dépotoir » d’énergies perturbatrices et aliénantes qui vous « re-contaminent » régulièrement à votre insu. 

C’est d’ailleurs ce qui explique que certaines personnes qui méditent régulièrement, qui atteignent de puissants « sommets » énergétiques ou qui communiquent assidûment avec les dimensions supérieures, se sentent parfois déséquilibrées ou fragilisées sur le plan humain : si vous n’êtes pas assez enracinés, que vous n’avez pas encore « fait la paix » avec vos choix d’incarnation ou qu’il vous arrive de temps en temps de « ressasser » le passé, vous demeurez vulnérables à cet « inconscient collectif » qui vous relie irrémédiablement les uns aux autres ! 

Or, vous pouvez y changer quelque chose. Vous avez tout ce qu’il faut en dedans de vous-même pour « recycler » ces pensées et les transformer en un formidable « combustible énergétique planétaire ». Imaginez ceci un instant : que toutes les pensées « polarisées » de l’humanité en flottement dans la 4e dimension puissent être captées, concentrées, transmutées et transformées en énergie lumineuse. Que les « dépotoirs » de peurs, d’inquiétudes, de limites et de résistances inavouées se voient purifiés par l’intervention collective de tous les travailleurs de lumière… qui choisiraient d’agir tels de puissants « composteurs interdimensionnels» afin de réduire le tout en « purin », en « engrais » énergétique et, ainsi, contribuer à « accélérer » le processus ascensionnel plutôt que de l’entraver ! 

Vous êtes le sel de la terre. Votre intervention fait toute la différence. C’est donc vous qui décidez de la saveur qu’aura votre futur, tout comme celui des générations à venir. À travers votre pur canal de lumière, vous avez la possibilité de reconnecter, aligner et FAIRE UN avec toutes les parties de vous-même, intérieures ET extérieures. Le monde qui vous entoure n’est que le reflet de vous-même : purifiez-vous, illuminez-nous, et enracinez l’énergie ascensionnelle au plus profond de votre ÊTRE et il en sera de même pour toutes les dimensions auxquelles vous êtes relié ! 

Vos pensées créent. Choisissez-les avec circonspection. Nourrissez-les de paix, d’amour et de lumière. Entourez-les de joie et de simplicité. Voyez toutes les résistances et les blocages en vous et autour de vous être dissous et transformés en « compost »… que vous enfouirez profondément dans la terre dans le but d’« enrichir » la qualité du sol et de « fertiliser » les efforts de transmutation de la planète toute entière… 

Pour aller plus loin encore dans cette voie de purification ultime, choisissez de ne voir que le bien et le bon en vous et partout autour de vous. Le « mal » n’existe pas : il n’y a que des humains qui, maladroitement, font de leur mieux pour faire advenir ce qu’ils croient être « le meilleur » dans leur propre existence. Les avenues qu’ils ont empruntées peuvent être discutables, voire même néfastes pour l’humanité à certains égards ; les méthodes qu’ils utilisent peuvent vous paraître douteuses ou même déplorables pour vos semblables, mais si vous tentiez de vous « brancher » seulement sur leur « intention », vous pourriez aisément vous rendre compte que tous ces gens, même ceux qui vous paraissent les plus « controversés », aspirent tous sans exception à une vie de plénitude, d’émerveillement et d’abondance infinie. 

A défaut de rechercher la vie éternelle et l’illumination interdimensionnelle, ils privilégient les outils les plus « bénéfiques » pour eux à court terme, ne cherchant qu’à alléger le poids de leur existence. Certains feront tout en leur pouvoir pour accéder à la richesse et à la « pseudo sécurité » qui en découle, croyant que cela leur permettra de mieux « jouir » de la vie et même, d’en faire profiter leur entourage. En fait, tous, sans exception, s’exercent à devenir « co-créateur » et à « régner en maître » sur la parcelle de terre qui est la leur. Tous, sans en être pleinement conscients, aspirent ainsi à reconnecter avec leur divinité intérieure. Seuls les moyens employés pour y parvenir divergent et vous pouvez convenir qu’ils ne vous correspondent pas personnellement… 

Toutefois, ne sont pas les gestes posés ou les décisions unilatérales qui vous aliènent et vous maintiennent dans ces polarités dualistes, ce sont vos jugements et vos critiques envers ceux qui ne pensent pas comme vous. Ce sont les pratiques même que vous condamnez qui vous maintiennent dans une position d’opposition… qui ne peut qu’alimenter les conflits et engendrer de nouveau la discorde. Revenez donc à l’essentiel : choisissez de ne retenir ce qui vous rend semblable aux autres plutôt que ce qui vous distingue d’eux. Connectez-vous à ce qui, au cœur de chaque individu, vous apparaît comme réellement « compatible » avec votre énergie. 

N’y a-t-il pas, en chaque être humain, tout comme en vous, quelques parcelles d’amour, ne serait-ce qu’envers sa famille et ses amis proches,?  Ne subsiste-t-il pas, en chaque personne, quelques étincelles d’espoir en un monde meilleur où régnerait la paix et l’abondance accessible pour tous ? Tous et chacun ne visent-ils pas à goûter au bonheur sous toutes ses formes, à être bien dans leur peau et à vivre en harmonie avec leurs semblables ? 

Concentrez-vous sur ce qui vous assemble plutôt que ce qui vous différencie et vous distancie les uns des autres. TOUS, vous faites UN avec l’Univers dans lequel vous vivez. Votre paix intérieure est la seule garantie d’équilibre pouvant véritablement se propager à tout le système planétaire au sein duquel vous évoluez. C’est pourquoi il vous faut vous enraciner et prendre bien soin de « recycler » toute pensée perturbatrice AVANT qu’elle n’aille « polluer » l’esprit de vos pairs. 

Ainsi, en vous reconnectant avec le but d’incarnation de chaque personne que vous côtoyez, focalisant votre attention sur la pureté de ses intentions plutôt que les limites de sa personnalité, vous l’invitez à opter pour les meilleures ressources dont il dispose pour mener à bien ses objectifs. En « recyclant » consciemment vos pensées limitatives communes ou respectives, vous favorisez l’avènement de solutions constructives, bénéfiques et justes pour chacun d’entre vous. En ne cherchant plus à « contrôler » ou à « imposer » votre vison des choses, vous ouvrez la porte aux compromis acceptables et permettez de faire advenir « le meilleur » dans chacune de vos vies. En maintenant votre attention sur la lumière qui circule en vous et autour de vous, vous invitez les autres à faire de même et c’est ce qui, ultimement, aura le plus d’impact sur le mouvement ascensionnel déjà enclenché. 

téléchargement (11)Soyez en tout temps un pur canal de lumière. Laissez la lumière vous pénétrer et illuminer chaque parcelle de votre être. Visualisez que l’amour circule en abondance dans vos veines et émane par tous les pores de votre peau. Rayonnez de joie dans toutes les dimensions de votre être ; dans vos corps physique, émotionnel, mental, causal et supra-causal. Aménagez tout l’espace nécessaire en vous-même pour que les hautes vibrations subtiles s’incarnent, se densifient et s’enracinent dans tout votre être, afin qu’elles puissent ensuite fleurir de par toute la planète et dans toutes les sphères de votre vie. 

Votre luminescence s’intensifie à chaque instant. Vous êtes plus qu’un simple canal lumineux, VOUS ÊTES pure lumière et vie éternelle ! Vous êtes cet Être Divin auquel vous aspirez tant à ressembler !  Imprégnez-vous d’énergie christique et vibrez au rythme de la résurrection pascale ! Votre Quintessence s’exprime librement et teinte désormais chacun de vos gestes et chacune de vos paroles. Fusionnez dans l’amour infini, goûtez à la plénitude infinie et rayonnez d’allégresse ! 

… Ainsi, vous reconnaîtrez ENFIN que vous êtes DÉJÀ entrés dans la 5e dimension ! SOYEZ HEUREUX !!! »

 Message de Bianca Gaïa, canalisé par Diane LeBlanc

Les enseignements de Maitreya

 

images (7)Ceux qui ont lu les autres livres de Benjamin Creme et ceux qui ont assisté à ses conférences savent que son thème central est la réapparition dans notre monde de l’Instructeur du monde, le Seigneur Maitreya, et d’un groupe d’hommes eux aussi parvenus à la perfection, les Maîtres de Sagesse. Cet être de lumière attendu par toutes les grandes religions est l’Enseignant de toute l’humanité ; il nous indique la voie de la vérité, celle qui amènera les hommes à briser les chaînes du conditionnement dont nous sommes esclaves.

Les trois principes centraux de ses enseignements sont l’honnêteté mentale, la sincérité de cœur et le détachement. L’honnêteté mentale est nécessaire afin qu’il n’y ait pas de décalage entre ce que nous pensons, ce que nous disons et ce que nous faisons, que nos pensées, paroles et actions ne soient pas en conflit, mais cohérents. La sincérité de cœur signifie simplement que l’on doit être soi-même. Combien de fois nos paroles et nos actions ne sont-elles pas colorées par le fait que nous désirons faire bonne impression ou que nous recherchons une faveur, d’une manière ou d’une autre ? « Voilà le manque de sincérité dans lequel vivent la plupart des gens,écrit B. Creme. Combien de personnes sont-elles réellement, totalement, entièrement elles-mêmes ? » (p. 76) Enfin, le détachement. Dans quelle mesure nous préoccupons-nous ou non de la façon dont les autres nous voient, de ce que les autres pensent ou disent de nous, de la question de savoir s’ils nous aiment ou non, et ainsi de suite ? Si nous sommes vraiment détachés, nous ne serons pas conditionnés, et ne serons pas touchés par les conséquences du conditionnement des autres ou du monde en général.

Ces idées sont « simples en essence », comme le dit B. Creme, mais elles exigent néanmoins effort et discipline pour être mises en pratique. Elles constituent aussi la voie par excellence pour suivre son chemin entre les paires d’opposés, trouver un équilibre créatif entre les impulsions de l’âme et l’attraction de la matière, dont nous sommes tous victimes. La pratique persistante de ces principes permet également de déblayer la voie devant l’intuition, cette faculté de l’âme, pour qu’elle ait beaucoup moins d’obstacles à surmonter dans son fonctionnement.

A l’heure actuelle, l’humanité est spirituellement fragmentée. Le fonctionnement du mental conscient est entravé par des impulsions, des positions de principe non analysées et des conflits non résolus provenant du subconscient suite à des conditionnements ou à des expériences incorrectement conduites. En conséquence de quoi, chez la plupart des gens, le corps astral, aussi appelé corps sensible ou émotionnel, qui devrait être aussi calme que la surface d’un étang immobile pour refléter les perceptions provenant des aspects supérieurs de notre conscience (Bouddhi, ou conscience de l’âme) ressemble plus souvent aux eaux d’une mer agitée en hiver. Cette condition peut être améliorée par la méditation, l’auto-hypnose ou d’autres formes de pratiques spirituelles. A mesure que les enseignements de Maitreya s’ancreront dans le monde, et que les pratiques spirituelles contemplatives se répandront, « à terme, la pensée, le mental rationnel, l’ordinateur, tombera au-dessous du seuil de la conscience [où se trouve aujourd'hui le subconscient], et nous saisirons les choses immédiatement par intuition et connaîtrons la réponse sans réfléchir. Nous saurons, parce que nous saurons, parce que nous saurons. » (p.137)

Pouvez-vous imaginer un monde où « nous saurons, parce que nous saurons, parce que nous saurons » ? Un monde dans lequel nous n’analyserons pas chaque décision d’un point de vue stratégique, parce que nous n’aurons pas de désir de résultat préétabli, quelles que puissent être les retombées sur les autres ou sur la planète, un monde où nous comprendrons que ce qui est vraiment bon est ce qui est bon pour tout le monde ?

Tel est le monde décrit par Benjamin Creme dans ce qui est pour moi l’un des passages les plus émouvants du livre : « Nous sommes tous en quête d’équilibre. Nous cherchons l’unité, l’équilibre, quelle que soit la manière dont nous le définissons. C’est ce qui nous permet d’être créatifs et heureux. […] Nous n’avons pas de mots pour exprimer ce que nous verrons et connaîtrons alors. Nous n’avons pas le vocabulaire pour décrire les qualités de cette civilisation. Ni pour exprimer les sentiments, les relations qui existeront entre tous les hommes, lorsque ceux-ci se considéreront et se sentiront frères et sœurs d’une même famille, d’une même planète. Cela ramènera les hommes à l’expérience de l’enfance. La maison était la maison. C’étaient vos frères et sœurs qui vous maintenaient sur le droit chemin. Ainsi en sera-t-il. » (p.45) Ainsi les enseignements de Maitreya, qui sont si profonds et dont l’importance nous touche jusqu’au cœur, transformeront-ils complètement, petit à petit, la conscience de l’humanité.

L’illusion

La dernière partie du livre, L’illusion, confère une autre dimension aux informations présentées dans les deux premières. Dans ce qui constituera peut-être une révélation pour certains lecteurs, Benjamin Creme explique que l’illusion est en fait un phénomène qui touche l’âme. Il est lié à la qualité et, encore une fois, au conditionnement des véhicules – mental, astral, physique – que la personnalité fournit à l’âme à tout moment. « Nous fournissons à l’âme un accès vers l’extérieur, mais si nous n’avons pas l’équipement qui convient, l’âme ne peut voir. […] Nous voyons le monde, notre mental enregistre toutes les idées, les formes-pensées, les idéologies, les différents points de vue, et nous essayons d’y trouver un sens. Si ces idées et idéologies nous attirent, nous nous y attachons […] et remplissons ainsi notre mental d’illusions. Nous nous comportons de telle façon qu’il est impossible pour l’âme de voir clairement, véritablement, sans entraves, à quoi ressemble réellement le monde. » (pp. 161-162)

Cela nous mène à un paradoxe auquel nous devons, un jour ou l’autre, faire face : comment l’âme peut-elle stimuler l’utilisation de l’intuition par la personnalité, si cette dernière, au travers de son appareil mental, a présenté à l’âme une vision du monde chargée de préjugés, d’idées toutes faites ou d’illusions ? Comme c’est déjà le cas avec le conditionnement, toutes ces illusions auxquelles nous tenons tant génèrent une immense disharmonie dans le monde.

Mais B. Creme déclare : « On pourrait croire que l’illusion existe et qu’on ne peut y mettre un terme. Mais en fait on échange une chose contre une autre. On échange l’illusion contre l’intuition. L’intuition, lorsqu’elle est utilisée, fait le ménage. C’est comme un balai qui débarrasse des toiles d’araignées. Tout ce qui entrave l’expérience de la réalité est clarifié et balayé, et on sait. Lorsqu’on sait à partir de l’intuition, il n’existe plus de place pour la moindre illusion. Elle ne se manifeste pas. » (p. 186). Les techniques qui facilitent le développement de l’intuition sont les principes d’honnêteté mentale, de sincérité de cœur et de détachement, en même temps qu’une pratique spirituelle comme la méditation (spécialement la méditation de transmission) et le service de l’humanité dans l’altruisme.

L’épée de clivage

Au niveau planétaire, il existe une force puissante permettant de dissiper le mirage (l’illusion sur le plan émotionnel), le conditionnement et l’illusion. Jésus en a parlé, dans un passage souvent mal compris de la Bible : « Je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. Je suis venu dresser l’homme contre l’homme, le frère contre le frère, et le père contre le fils. » Cette « épée » est l’épée de clivage, qui est une représentation symbolique de l’énergie d’amour. Elle est « brandie » ou libérée dans le monde avec une puissance formidable par Maitreya. « L’énergie elle-même est purement impersonnelle, elle n’est ni bonne ni mauvaise » – elle stimule tout le monde de la même manière – « les bons et les méchants, les altruistes et les égoïstes, les généreux et les cupides etc. » (p. 128) L’effet de cet afflux d’énergie est qu’il met tout en pleine lumière et expose la réalité de la vie sur la Terre dans une clarté crue et irréfutable. Ainsi obligée de constater les effets de sa conduite, l’humanité est appelée, sans se laisser aveugler par le brouillard de l’illusion, à prendre une décision critique quant à son avenir – partager équitablement les ressources du monde pour vivre en paix, dans la fraternité et la vraie justice, ou, selon les paroles de Maitreya, « connaître l’anéantissement ». Maitreya est certain que nous ferons le bon choix.

L’Art de Vivre met en avant la possibilité d’une forme de vie totalement différente, d’un nouvel éclat dans notre approche de la vie, nous permettant d’utiliser pleinement le potentiel créatif de chaque jour. Il nous donne du même coup un aperçu de ce que c’est qu’être un Maître : lumière, dessein, puissance, grâce, raffinement, qui font de la vie d’instant en instant une œuvre d’art extraordinaire. Pour nous, le voyage continue, avec l’indispensable discipline qui, même si elle est difficile à certains moments, vaut pourtant la peine. Tel est le processus par lequel nous évoluons et dont, par le simple fait de notre existence sur cette planète, nous sommes, chacun à notre façon, les artisans.

Il y a bien d’autres passages, bien d’autres visions à savourer dans ce livre. Lui-même peintre connu de longue date, B. Creme nous propose une description délicieuse du processus artistique : « Tout peintre, tout compositeur recherche l’harmonie. […] Il ne considère son travail comme terminé qu’une fois qu’il est parvenu à un sentiment d’achèvement. Comment sait-il que son œuvre est finie ? […] C’est lui qui décide quand arrêter. Il sait quand le moment est venu. C’est lorsque l’œuvre créée obéit sous toutes ses facettes aux lois qui permettent à l’art d’exister et de s’exprimer, et ce, par sa vie-même et ses vibrations. » (pp. 27-28)

Il est difficile d’imaginer qu’un ouvrage de 200 pages puisse être aussi riche et aussi chargé de sens. Cette capacité de Benjamin Creme à expliquer parfaitement des idées complexes, à clarifier et à élucider des concepts profonds avec une précision absolue, sans porter atteinte à leur essence, se retrouve dans tous ses livres. Pour ceux qui désirent comprendre quelques-uns des aspects les plus subtils du sens de la vie sur cette planète, ce petit livre ne saurait être trop recommandé.

Devenir conscient de la Merkabah

 

images (2)On ne peut devenir conscient par des moyens quelconques de ce qui est éternel et qui existe sur une autre dimension. Aucune répétition de techniques mécaniques en vue d’élever le niveau vibratoire d’une personne ordinaire ne peut atteindre la Surnature. Il n’est pas nécessaire d’être très éclairé pour comprendre qu’il y a des lois universelles qui protègent les valeurs sacrées de toute profanation. Aujourd’hui, l’être humain est d’une arrogance si démesurée qu’il estime qu’il est en  droit de tout savoir sans rien payer (de sa personne).

Donc, on ne devient pas conscient de la Merkabah en méditant sur notre divin nombril ou en récitant des mantrams en sanskrit ou en hébreu. Le vaisseau spirituel qui est enlisé dans notre dimension ne reconnaît pas nos codes car il est programmé dans un langage inviolable. Il faut d’abord réparer la rupture causée par l’accident originel.

N’est-il pas logique de remettre d’abord en état un véhicule accidenté avant d’essayer de le faire redémarrer ? Il y a un effort à fournir, et en l’occurrence, c’est l’égo qui doit se sacrifier.

Nombre de chercheurs de vérité s’enferment dans des systèmes cristallisés alors qu’ils ont au départ le désir sincère d’atteindre la libération. Innombrables sont les appelés mais où sont les élus ? Ce problème provient de la difficulté pour l’être humain, conditionné par les systèmes de pensée, de se représenter de manière simple le but de la vie. Il  a étudié les doctrines spirituelles et parfois il a pratiqué des techniques en vue d’un certain résultat, mais on ne lui a pas fourni les bonnes informations sur sa véritable nature. Alors, il a erré et s’est mille fois perdu dans la jungle des idées et des théories. Pourquoi cette quête sans fin ?

Il faut que l’être soit prêt à recevoir l’information ultime. Cette préparation exige beaucoup d’efforts, antérieurement accomplis, et ces expériences souvent pénibles ont rendu le coeur-conscience réceptif à des rayonnements universels plus subtils. Le système de la Merkabah est ainsi touché, à travers l’ouverture de notre coeur, et rien ni personne ne peut forcer ce processus.

Il faut savoir que l’univers est un corps électromagnétique multidimensionnel où tout ce qui existe est relié. Toutefois, il y a des zones déconnectées du cœur central où l’énergie divine ne peut plus pénétrer à cause du taux vibratoire trop ralenti. Le contact est si ténu avec ces zones rejetées en périphérie de la lumière centrale qu’on pourrait croire que ces zones n’ont simplement pas de réalité. C’est pourquoi l’attention des êtres divins n’est pas attirée par ces mondes tombés, tout comme nous ne sommes pas très intéressés par la vie des paramécies ou d’autres espèces microscopiques.  Or, nous ne sommes pas des paramécies, mais nous disposons heureusement d’un organe émetteur psychique qui peut envoyer des messages à travers l’espace. C’est à la suite d’une accumulation considérable de SOS émis à partir de la détresse de millions de cœurs qui ont prié pour un secours pendant des millions d’années que notre problème a été pris en compte. Mais il ne faudrait pas trop s’imaginer que nous sommes la cible d’une attention particulière car rien dans notre comportement bestial, primitif et égocentrique n’attire la sympathie des races angéliques, ni même des civilisations plus évoluées. Toutefois, des êtres de compassion ont capté notre appel et un plan de salut a été mis en place pour nous aider, pour autant que le karma l’autorise.

L’accumulation de nos signaux de détresse et de nos soupirs de douleur a formé une constellation, une nuée électromagnétique, à partir de laquelle il est possible à de grandes intelligences cosmiques d’émettre un signal en retour. Ce signal est la force en réaction à notre propre appel. Il ne peut pas être plus intense ou plus faible que l’émission d’origine, au vu de la précision des lois universelles.

C’est ainsi qu’il faut comprendre le salut et la rédemption. Nous en sommes les artisans. Il est hors de question qu’un « sauveur » vienne nous tirer miraculeusement d’affaire, car on peut seulement nous renvoyer la charge de compassion contenue dans l’appel que nous avons émis. Cela signifie qu’aucun salut de type messianique n’aura lieu sur cette planète. Si un tel évènement se produisait selon les apparences visibles, il s’agirait d’un intervention politique pour nous subjuguer, en complète violation des lois universelles. Le salut doit émaner de nous.

C’est pourquoi, malgré les promesses vaines des religions pour nous faire mijoter dans l’espérance tout en nous tenant ainsi sous contrôle, il n’y a pas de rédemption miracle. Ce que les hommes appellent Christ (ou grand avatar) est la réponse compatissante en retour de notre signal de détresse. Ce grand esprit collectif a pris la charge de stimuler et de structurer notre auto libération en venant sur terre à de nombreuses reprises depuis le fond des  temps, sous des noms de dieux divers, pour y confirmer et sceller la force de libération que nous avons nous-mêmes engendré.

On prétend que la constellation où nos prières se seraient accumulées est celle des Pléiades d’où l’activité constatée dans cette zone céleste comme en témoignent certains mythes antiques.

La porte des Pléiades pourrait être le chemin par lequel nous sommes arrivés jusqu’ici, mais il faut se représenter ces choses de manière intérieure car les Pléiades astronomiques ne sont qu’une illusion d’optique à partir de notre point d’observation et de conscience matérielle actuelle.

La Bible mentionne les Pléiades comme les mondes EDENIQUES de KIMAH (Livre de Job/ version hébraïque) et la mythologie grecque les appelle les Sept Sœurs. La principale étoile de cet amas d’astres dans la constellation du Taureau est Alcyone qui est mille fois plus brillant que notre soleil. On prétend également que nombre d’entités incarnées sur la terre en proviennent, et qu’ils sont par conséquent des humains-pléiadiens. Ils se distinguent par l’originalité de leurs travaux au service de l’humanité car ils ne sont là que pour faire avancer l’œuvre de délivrance.

Il y aurait beaucoup à dire sur les mythes autour des Pléiades dans les cultures anciennes.

Il faut s’ouvrir à la merveilleuse dispensation salvatrice que nous avons appelé de nos vœux et qu’il faudra finaliser concrètement, au lieu d’en rester à des rêveries spirituelles. Cette réalisation implique de prendre conscience de ce que nous sommes, non à la manière orientale qui parle du Soi évanescent, mais en intégrant la réalité de la Merkabah qui a été ignorée des enseignements spirituels aujourd’hui obsolétes. Il faut donc d’abord se débarrasser des idées fausses.

Comment s’ouvrir à la conscience de la Merkabah mutidimensionnelle ? Peut-on étudier la technologie sacrée du vaisseau céleste comme on étudierait une science physique ? Si les méditations planantes et les techniques ésotériques ne servent plus à grand chose, que peut-on faire pour s’élever ?

Les grands instructeurs spirituels du 20 ° siècle l’ont clairement affirmé : il faut une mutation radicale, une conversion absolue de notre vie intérieure. Sinon, nous continuons à tourner dans la cage de l’évolution qui revient au point de départ, un cycle après l’autre.

Pour les êtres qui n’ont pas encore effectué les protocoles préliminaires d’une reconnection avec la source d’information universelle, le programme interne de l’atome germe du cœur n’est pas encore assez sensible aux influx qui lui parviennent depuis l’espace de l’univers interne. Sa conscience demeure attachée à la représentation spatio-temporelle extérieure.

Il est probable que ce que nous racontons ici lui paraisse déraisonnable ou incompréhensible. S’il est un chercheur de vérité sérieux, il a déjà enregistré les données de la spiritualité conventionnelle qui parle de « s’unir au soi supérieur » ou un discours similaire. Or, cette phraséologie floue dissimule un grave malentendu. Il faut toujours se dire que ce qui est enseigné à haute voix sur les places publiques ne peut pas être la vérité. C’est au mieux une approche.

En ce monde, « la vérité n’a pas de pierre où reposer sa tête ». La connaissance de la Merkabah est un secret ultime qui n’était révélé qu’aux initiés s’étant préparé au « Retour vers le Père », ce qui signifie, que ce mystère ne s’ouvrait que pour ceux qui avaient accompli la mutation de conscience qui permet de se relier au champ électromagnétique de la Surnature. Cette conversion énergétique est sous jacente dans les conseils de la sagesse traditionnelle, du point de vue moral et psychologique, mais cette sagesse est adaptée à l’égo qui y voit un tremplin pour son propre développement. Il n’y a rien de mal à cela. Ce développement peut mener jusqu’au contact avec le soi disant « moi supérieur » qui est le surmoi subconscient, que les enseignements orientaux décadents de « l’âge noir » confondent avec le véritable Soi divin. C’est ce qu’on appelle aujourd’hui la « réalisation du soi » qu’on propose en pochette surprise, généralement à l’appui d’une discipline de méditation yoguique ou védantique. La plupart des gourous indiens et asiatiques sont sur cette voie, chacun  selon son niveau et sa sincérité. Mais la sincérité n’est pas la vérité. Ne vous attendez pas à ce que ces maîtres vous montrent comment devenir conscient de la Merkabah car ils n’ont pas connaissance de la réalité structurelle du vaisseau de l’âme. Ils peuvent au mieux interpréter cette idée selon les connaissances du yoga ésotérique au sujet des corps subtils. C’est pourquoi le new age a confondu le corps causal qui est l’enveloppe aurale bien connue des théosophes occultistes, avec la Merkabah.

La merkabah immortelle n’est pas soumise au processus d’évolution dans le temps. On ne peut donc pas la « développer » à force de visualisations. Elle n’est pas sur notre dimension, et on ne peut donc pas la contacter par des techniques aussi ésotériques soient-elles. Il faut apprendre la méditation attentive.

Par contre, l’esprit peut s’éveiller à la conscience de la Merkabah lorsque le cœur reçoit de l’intérieur des informations en réponse à son désir de délivrance. Ces informations de nature électromagnétiques subtiles reprogramment le système actuellement en panne. Il faut pour cela que l’avidité égocentrique ait fait place à un attitude nouvelle, de réelle ouverture, de bonté, et de détachement des ancrages lourds de l’existence incarnée. Il n’y a rien à accumuler mais il faut plutôt s’alléger de tout le superflu. Sur ce chemin, tout ce qui n’est pas strictement nécessaire au voyage est un fardeau inutile qui doit être déposé – c’est le lâcher prise. En cela, la sagesse traditionnelle dit vrai. La simplification de l’existence pratique, la mise en veilleuse du cinéma émotionnel et psychologique, et surtout l’intensification constante du désir de Retour, forment la base de ce qu’il faut accomplir.

De nombreux chercheurs sont bien orientés, mais ils manquent encore de confiance. Ce doute provient de l’ignorance de la réalité de la Merkabah individuelle. Savoir, au moins théoriquement, que le vaisseau de notre âme attend qu’un conducteur en reprenne les commandes, c’est se reconnecter avec le programme de notre système. Ce n’est certes pas encore l’accomplissement, mais cela en constitue le stimulant à l’allumage, c’est à dire le désir de partir en voyage vers la source de l’univers. Sur cette base, il est bien plus facile de comprendre la nécessité d’une mutation et d’intégrer les données nécessaires à une transmutation de notre organisme jusqu’à l’état que les hermétistes ont nommé « le corps de gloire ». Cette transmutation de l’organisme mortel en un double immortel peut prendre du temps, mais le commencement est déjà un accomplissement.

Lorsqu’un nouveau corps de pure essence énergétique est engendré sur le canevas de notre forme physique atomique, alors, la Merkabah va disposer d’un conducteur à sa mesure, capable de s’élancer vers les dimensions de l’univers interne dans une grande liberté de mouvement. C’est pourquoi ceux qui parlent de « mutation de conscience » devraient concevoir à quoi cette mutation doit aboutir concrètement. Il faut un programme clair et précis pour un résultat en concordance.

Le but de la vie est d’accomplir le voyage de retour vers les dimensions intérieures de l’univers absolu. Pour cela il faut un véhicule : nous l’a         vons déjà, c’est le vaisseau Merkabah, ainsi nommé traditionnellement d’après la science secrète des sumériens dont la civilisation connue sur notre dimension terrestre fut une porte de retour vers l’origine. Sumer est la base spirituelle interdimensionnelle reliée aux Pléiades, les mondes édéniques d’où afflue l’énergie divine féminine de la « mère » qui veut restaurer son enfant dans sa condition d’homme-dieu. (l’aide est prodigué par l’aspect « maternel » du divin en réponse à l’appel de l’enfant perdu)

La Merkabah aurait donc sa source énergétique dans les Pléiades. Lorsque le vaisseau se réanime, toutes les constellations s’illuminent aux yeux de l’âme sur la voûte du ciel intérieur de la Merkabah. La tradition fixe le nombre de constellations majeures à douze en raison de la structure du cercle des douze foyers stellaires internes. L’astrologie n’est donc qu’une projection extérieure, mais dans le futur la science des astres redeviendra une astrosophie intérieure.

« Et je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre, car l’ancien ciel et l’ancienne terre avaient disparu » (Livre de l’Apocalypse). Cette parole exprime l’idée que notre ordre ancien devra laisser le champ à l’ordre universel. Il est donc vain de poursuivre un idéal terrestre déconnecté de notre origine, car cette planète n’a pas d’enregistrement sur les tables de l’éternité. Il faudra en partir un jour.

Lorsque les « prophètes modernes » nous incitent à prier et à nous unir pour « sauver le monde », il s’agit d’une diversion puérile, car ce n’est pas le monde mortel qui doit être sauvé. La terre (notre corps provisoire) passera et les cieux (les cycles) passeront.

La terre sacrée c’est notre corps spirituel dont notre conscience est le firmament intérieur qui est comme la coupole du vaisseau merkabah. Les anciens hindous ont nommé ce ciel intérieur « Lipika ». La Lipika est la voûte céleste intérieure par laquelle le conducteur de la Merkabah s’oriente à travers les dimensions de l’univers. Lorsque nous regardons le ciel par une nuit étoilée, c’est l’apparence projetée au dehors de notre ciel interne que nous contemplons. Ce ciel est l’image extérieure de la Lipika étoilée. Chaque point lumineux est un foyer magnétique qui diffuse un certain type d’information énergétique. Lorsque l’être s’engage dans le retour vers les univers multidimensionnels de l’univers interne, il peut régler sa marche en direction de ces foyers lumineux – univers inconnus qu’il est libre d’explorer. Imaginer cette liberté spirituelle totale c’est réaliser également la nature tragique de notre emprisonnement dans la dimension formelle. Pour ceux qui sont issus de la racine de la « volonté de Caïn », l’aspiration au grand large se manifeste par un désir irrépressible d’inventer des moyens d’évasion en relation avec l’expérimentation la plus téméraire. A l’opposé, pour les âmes qui sont de la racine de la « lumière d’Abel », cette aspiration prend une forme religieuse et dévotionnelle en relation avec la magie de la lumière comme on le voit dans l’engouement actuel pour les apparitions astrales lumineuses.

S’ils veulent retrouver la science et la puissance (Caïn) et la lumière paradisiaque (Abel), les deux types humains doivent apprendre à réanimer la Merkabah.

Sinon, la connaissance mentale de l’un est aussi vaine que l’amour sentimental de l’autre.

La technologie sacrée de la Merkabah repose sur des processus électromagnétiques très complexes dont nous n’avons aucune compréhension dans l’état actuel des découvertes et des rares révélations sérieuses. Il faudrait observer le système à partir d’une clairvoyance supérieure, tenant à la fois de la rigueur du physicien et de l’intuition du mystique. Certains disposent de ces qualités mentales et spirituelles, mais il leur manque le pouvoir de clairvoyance adéquat, qui, on l’aura compris, n’est pas du même registre que la clairvoyance occulte, ni de l’ordre de la lecture akashique. De ce fait, parce que nous manquons d’informations « scientifiques » sur la Merkabah, des explorateurs de sensibilité médiumnique s’autorisent à appeler Merkabah ce qui n’a aucun rapport avec le vaisseau divin.

Les gens qui rejoignent les groupes de méditation « merkabaresque », en reviennent inévitablement déçus.

La Bible dit : « Mon peuple se perd par manque de connaissance véritable, la connaissance du Salut ». Mais qui se préoccupe des avertissements bibliques « vieillots » dans notre société de consommation et de zapping ? Pourtant si le candidat à l’initiation de la « Merkabah new age » prenait seulement la précaution de lire – ne serait-ce qu’en français -  la « vision du Char » dans le Livre d’Ezéchiel, il réaliserait que les marchands de Merkabah en solde sont loin du compte avec leur champ aurique en forme de tétraèdre. Attention à la « cristallisation » magnétique !

Nous n’avons pas la prétention d’en savoir beaucoup plus, mais nous voulons inciter à la prudence là où il n’y a pas de rigueur.

La vulgarisation de notions sacrées, a toujours été le signe d’une décadence irréversible dans les civilisations anciennes. Nous ne pouvons certes pas revenir en arrière, car les portes sont fermées. Pour en revenir à quelle tradition  d’ailleurs ? Il faut avancer vers l’ère nouvelle.

Que les spéculations du new age nous soient au moins l’occasion d’une clarification et elles auront servi à quelque chose !

Certains trouveront cet essai de clarification impropre à les conduire à la réalisation dont ils rêvent, et ils voudront malgré tout, faire l’expérience « d’éveil de la Merkabah » qu’on leur propose sur internet ou dans les livres de Drunvalo. Ils voudront essayer de « décoller ».

Il faut qu’ils sachent que le programme de méditation Merkabah n’est pas simplement une erreur de dénomination, mais une emprise spirituelle qui peut être aliénante. 

Les forces lucifériennes ont lancé le programme de la « grille christique planétaire » pour mettre nos corps énergétiques sous tension dans un filet électromagnétique.

A l’aide de méditations canalisées dans un certain sens, et qui cristallisent nos champs magnétiques, on se retrouve « collés » sur la trame collective comme des mouches. Cette mise en réseau planétaire enchaîne les âmes à la grille énergétique inférieure, au nom de « l’amour du monde », bien entendu. 

Notre approche de la Merkabah semblera compliquée et théorique aux esprits avides de « réalisation » et de sensation. 

Quant au chercheur sérieux, il comprendra à la lecture de la « vision du Char d’Ezéchiel » que la Merkabah n’est pas un amusement expérimental, mais qu’il s’agit d’une technologie électromagnétique sacrée.

Dans nul autre domaine la parole « il ne faut pas jouer avec le feu » s’avère plus à propos.

La Merkabah est un « char de feu » électromagnétique, ce feu puissant qui transféra le prophète Elie dans la dimension de l’immortalité.

Pour nous harmoniser en toute sécurité avec ce haut potentiel énergétique, nous devons accomplir certaines procédures de préparation.

La première est d’ordre moral : il faut tisser une combinaison de lumière.

Cela s’effectue grâce aux actes justes qui découlent d’un comportement profondément bon. Si cette bonté authentique s’appuie sur une connaissance des lois universelles, elle ne risque pas de dériver en sentimentalité qui est une parodie de l’amour vrai.

Pourquoi imiter l’amour ? Le Cantique des Cantiques dit : « N’invitez pas l’amour avant qu’il le veuille ».

Le monde est rempli d’imitations mystiques, idéalistes et humanitaristes. Or, la bonté véritable ne consiste pas à porter les maux du monde, mais à retourner vers l’amour absolu en s’allégeant de tout ce qui empêche l’être de déployer ses ailes. 

Certains auteurs spirituels ont insisté sur le sacrifice de soi à la manière du mysticisme de l’ère des Poissons. Mais il n’y pas d’autre sacrifice rédempteur que celui que l’on rend à l’esprit éternel qui est en nous-même, selon le premier commandement : « Tu aimeras Dieu de tout ton cœur ».

Or pour « aimer Dieu », la source interne de notre vie, il faut désirer s’en rapprocher.

La bonté libératrice réside donc dans un désir constant du retour à notre origine divine.

L’amour du monde et de ses créatures n’est qu’une conséquence, et encore faut-il veiller à ne pas être injuste en donnant de la force-amour à des êtres que les lois universelles ont rejeté en périphérie à cause de leur propre volonté de rupture.

Eprouver de « l’amour inconditionnel » pour le plan terrestre et les êtres qui y sont emprisonnés à cause de leur révolte obstinée, ce n’est pas servir l’harmonie universelle.

Seul celui qui s’est délivré de l’emprisonnement terrestre – par une confiance totale dans l’amour  -  peut aider ses semblables en les attirant à un niveau supérieur, et non pas en se laissant capter vers le bas.  

Lorsque Jésus déclare : « Nul n’est bon, pas même un seul », cette leçon indique que malgré tous nos efforts de bonté humanitariste, religieuse et sentimentale, nous sommes encore très loin de la véritable Bonté.

Il faut donc désirer retourner vers la Source  – quelle que soit la manière dont on le formule, selon que l’on est religieux ou philosophe. Dans ce désir de retour réside la véritable bonté dont les fils d’or tissent le corps de gloire sur le canevas de notre forme physique. 

Ce désir de la vie absolue induit une transformation cellulaire et atomique. C’est ce que les anciens initiés ont nommé « le tissage de la robe nuptiale » – le corps de lumière.

Notre aspiration constante à la vérité, attire dans notre être des informations de haute intensité qui reprogramment l’organisme entier dans la direction d’une mutation.

C’est ainsi que se renoue le contact entre l’être incarné et la Merkabah. En l’absence de cet effort, le discours spiritualiste n’est qu’un rêve. 

Donner une orientation totalement spirituelle à notre vie. C’est le principe de la procédure préliminaire pour renouer avec la Merkabah qui est le vaisseau grâce auquel le dieu humain peut reprendre sa place dans la hiérarchie universelle. 

 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans le vie humaine. 

En fait à quoi sert le troisième œil ?

En fait à quoi sert le troisième œil ? dans ALCHIMIE DE L'ESPRIT HUMAIN pecIl ne sert pas à voir dans l’astral, il ne sert pas à voir dans les annales, il ne sert pas à voir l’aura. Bien sûr, dans un premier temps, ce sont les manifestations qu’il sera capable de contempler. Mais avant tout, il a été créé et il est en vous comme un instrument de découverte. Dans son exercice, dans la capacité à découvrir le vrai, il est pareil et comparable à vos télescopes. Sauf que, lorsque vous regardez quelque chose dans un télescope, vous n’en avez pas l’intelligence, vous en avez l’image, mais pas l’intelligence. Ainsi si vous regardez une planète au travers d’un télescope, vous allez pouvoir regarder ces vallées, ces montagnes, ces nuages etc. mais vous n’allez pas avoir ou sentir l’intelligence de la planète.

Or par le télescope que constitue le troisième œil, non seulement vous allez avoir la même vision rapprochée de la planète, mais en plus, vous allez recevoir l’intelligence de la planète. Et c’est pour cela, que sur un plan tout à fait astral, lorsque vous pouvez voir les couleurs de l’aura, non seulement vous voyez l’aura, mais vous sentez l’individu tel qu’il est à cause de sa couleur.

Donc, le troisième œil permet la vision et l’entendement de la vision, et c’est cela le point important. Tout le monde s’arrête à la vision. Faux. Une fois que vous avez la vision, cela veut dire que vous pouvez commencer à travailler le troisième œil, vous devez travailler l’entendement que permet cet organe spirituel. 

De quelle manière ?

C’est très simple, il vous suffit de fixer complètement et totalement le son. Par le troisième œil, on a l’habitude de fixer des images, des symboles, des couleurs, pour fusionner avec un égrégore, un Maître etc. Or dès que le troisième œil commence à fonctionner, il faut se retirer du monde phénoménal des images, des couleurs, pour se fixer complètement sur le son. C’est le son qui va lui permettre d’accomplir l’évolution supérieure.

Le son en question est un I très aigu. Pour ceux qui ont déjà la capacité de voir l’aura ou de voir des formes subtiles, en méditation, il faut qu’en même temps que vous vous fixiez sur le troisième œil, que vous entendiez, que vous formuliez dans votre tête, le son I de la manière la plus aiguë que vous pouvez imaginer, sans le prononcer, simplement en le pensant. Et vous verrez que, votre méditation s’en trouvera renforcée. 

Pour beaucoup de gens, en méditation, il arrive des pertes de concentration. Or en vous fixant sur un son, vous êtes obligés de développer une concentration absolue que rien ne saura détourner, parce que plusieurs organes sont occupés à la fois. Même si vous ne prononcez aucun son, vous êtes obligés d’occuper facultativement les oreilles, car subtilement, psychiquement, vous allez être obligés d’entendre le son.
Puis vous allez être obligés de faire fonctionner le plan mental, le plan mental inférieur, celui de la pensée, puisqu’il va falloir vous concentrer pour produire, penser au son, et aussi les organes des yeux qui devront se concentrer absolument en direction du troisième œil. Ainsi la concentration que vous développez est absolue. Par cette concentration absolue, vous pouvez arriver à découvrir le plan supérieur qu’accorde le troisième œil, donc l’entendement en même temps que la vision. C’est par là que le Maître agit, ce n’est pas avec autre chose.

Lorsque Jésus dit à son disciple : « va aux portes de Jérusalem, un âne m’attend là-bas, tu me le rapportes ». Est-ce que Jésus est un clairvoyant ? non. Mais l’envergure de son entendement est telle, l’envergure de son troisième œil est telle, que partout où il pose sa conscience, il en a la vision et l’entendement. Il suffit qu’il pense à Jérusalem, pour qu’il voie ce qui l’attend à Jérusalem, l’âne qui lui permettra d’entrer, et la mort qui l’attend aussi.

Lorsque vous pourrez avoir ce degré de vision, alors vous pourrez voir véritablement à l’intérieur de la vie même. C’est-à-dire que vous pourrez pénétrer la cellule et connaître son intelligence, connaître son plan, sa détermination, sa fonction. C’est par là qu’un disciple arrive à incorporer le plan des Maîtres et pas autrement.

Pour effectuer quelque chose, il faut pouvoir comprendre ce quelque chose, afin de le tenir, comme le marin tient le gouvernail entre ses mains. S’il ne peut pas le tenir, le bateau va aller forcément dans n’importe quelle direction. La capacité du disciple doit être celle-là, connaître le cap, connaître son navire et de maintenir le cap.

 

Psychologie cosmique : alchimie des énergies de l’homme ( http://www.conscienceuniverselle.fr/ )

RACES GALACTIQUES (vague Pléiadienne8)

 

 Vénusiens ( vague Pléiadienne)

 

RACES GALACTIQUES (vague Pléiadienne8) dans PLEIADIENS (TERRE) images-41Origine : Planète Vénus du système Solaire.

Il y a des dizaines de milliers d’années, les ancêtres des Vénusiens ont vécu sur Terre dans une civilisation appelée la Lémurie.

 Ils ont construit un grand empire et développé la science et la technologie sur le planète mais finalement ils ont dû partir (NdT: on peut mettre cette information en relation avec les races Lyriennes et Draconiennes: l’une de ces deux races les a peut être contraint à l’exil. Puisque les Draconiens ont été présents lors de la création de l’ancienne Lémurie, et les Lyriens qui avaient visité la Terre bien auparavant et en étaient repartis, ils sont revenus à l’époque de la nouvelle Lémurie et en ont chassé les Draconiens. Où les Vénusiens s’inscrivent-ils dans cette histoire? Cela reste à être précisé). Les Vénusiens sont des monothéistes et croient en un Dieu « Innommable » terme qui, assez étrangement, fait écho au Judaïsme. 

Le monde des Vénusiens n’est pas situé sur Vénus exactement, mais dans un monde plus large qui englobe Vénus, situé à un niveau de fréquence plus élevé. Sanat Kumara et ses frères kumaras sont venus la première fois sur Terre de Vénus comme des êtres éthériques. Bien que non physiques, les Vénusiens sont mortels. Ce sont des êtres éthériques qui sont capables de se rendre physiques soit avec la seule force de leur esprit, soit en utilisant des instruments spéciaux qu’ils portent sur leurs ceintures. Ils peuvent se matérialiser en n’importe quelle forme d’animal ou race lorsqu’ils prennent forme physique. Ils se considèrent eux-mêmes comme des frères et sœurs des humains. Leur race, les Nors, vit dans plusieurs systèmes stellaires. Ils ont des bases et des colonies sur Mars et Vénus. Ils ont aussi une base sur la Lune, ainsi que de nombreux autres groupes d’extra-terrestres. 

Les autres groupes d’extraterrestres utilisent souvent Mars et Vénus comme point de ralliement parce que ce sont les planètes les plus proches de la Terre .Leurs vaisseaux sont contrôlés manuellement, automatiquement, ou par la pensée. Les Vénusiens qui contrôlent le vaisseau sont plus doués en science mentale que le reste des leurs. Beaucoup de vaisseaux voyagent au voisinage de la Terre sans que la plupart des gens ne les voient, à moins qu’ils ne soient clairvoyants ou que les vénusiens ne choisissent de matérialiser leurs vaisseaux. Ils utilisent sept types différents de vaisseaux en plus des vaisseaux mères qui transportent leurs petits vaisseaux (NdT: certains vaisseaux ont été photographiés par le contacté Adamski). Cinq types de ces vaisseaux transportent des personnes, deux types sont de nature robotique. Deux types de vaisseaux ont la forme d’un croissant, comme un disque à qui il manquerait un morceau. Un autre a la forme d’un cigare et mesure 300m de long pour 75m de large. Un autre type a la forme d’un beignet. Les trois autres types sont sphériques ou en forme de balle.

 Omnec Onec (qui prétend être Vénusienne, voir ci-dessous) décrit largement leur mode de vie sur leur planète. Les Vénusiens ont semble-t-il connu des périodes de guerre intenses, leurs civilisations s’étant plusieurs fois détruite pour recommencer à zéro dans les précédents dizaines de millions d’années. A cette époque ils vivaient sur le plan physique de leur planète. Puis, ils ont fini par atteindre un état d’équilibre et d’harmonie et leur planète est entrée dans un « âge d’or ». Leur état de conscience supérieur a permis à l’ensemble de leur civilisation un glissement dimensionnel, transportant depuis plusieurs millions d’années leur vie physique vers le plan éthérique où ils résident depuis lors. (NdT: ces histoires de civilisation qui se détruisent et recommencent tout à zéro, font penser à celle des Lyriens. Ce n’est qu’après avoir atteint la puissance spirituelle à l’égale de la puissance technologique que ces civilisations ont pu trouver la stabilité)

  A l’heure actuelle, Vénus serait habitée (bases extra-terrestres occupées par des entités physiques comme le disent les Vénusiens eux-mêmes?) par des entités physiques humaines et reptiliennes, sous la surface, et par conséquent en sécurité, loin des conditions de surface extrêmes. Des colonies de surface existeraient dans des villes « biodomes », alors que d’autres vivraient dans la contrepartie d’anti-matière de Vénus, qui se situe dans un univers parallèle. 

Dans cet univers parallèle d’anti-matière, Vénus ferait partie d’une alliance de 12 planète appelée l’alliance Koldasienne, selon certains contactés.

 Parlons des Vénusiens originels, ceux qui vivent sur le plan éthérique. Leurs patrouilles spatiales sont sous le contrôle d’un Conseil composé de représentants des planètes avancées, la Fédération des Planètes.

Les patrouilles exécutent les ordres du Conseil Galactique et peuvent servir de force armée dans certains cas extrêmes – probablement, dans les conflits avec les Draconiens lors des blocus du système Solaire. 

Les vaisseaux sont lourdement armés avec des rayons désintégrant qui, en comparaison, rendent la bombe H aussi désuète que des arcs et des flèches. Ces armes ne sont presque jamais utilisées mais sont disponibles en cas d’urgence. Ils gardent les planètes arriérées comme la Terre contre les menaces extérieures. Ils nous apportent aussi des informations éthiques et scientifiques quand c’est le moment qui convient, selon les lois universelles. Leurs équipages sont constitués d’hommes et de femmes, et les familles voyagent souvent ensembles.

 Leur mission est d’aider la race humaine à développer les niveaux matériels, mentaux et moraux.

Les Terriens ont eu des contacts avec des êtres de Vénus depuis au moins 18,5 millions d’années, parce que Sanat Kumara, le Logos de la Planète Terre – autrement dit la conscience planétaire à laquelle appartiennent toutes les âmes de toutes les lignées d’évolution minérales, végétales, animales, humaines et autres – est venu de Vénus avec 105 frères kumaras pour fonder la Hiérarchie Spirituelle de notre planète. (mythe new age !) 

Vénus est une planète soeur de la Terre et elle incarne le principe d’amour. C’est une planète sacrée qui sert de grande soeur en terme planétaire. Jésus serait venu de Vénus, de même que Bouddha, parce qu’ils étaient des kumaras, selon le mythe du nouvel age. Ils formaient le plus grand groupe d’extra-terrestres opérant dans le système Solaire. Leur apparence est celle de races Terrestres Nordiques, d’après ce qu’ils en disent, et selon des contactés comme Adamski.

Bonchour, mon nom est Omnec Onec.

Che viens de la blanète que vous connaissez zous le nom de Vénus. Ch’aimerais vous dransmettre des saludations Vénussiennes qui zignifient:

« Que soient l’Amour et les Pénédiczions »

OMNEC ONEC est une vénusienne teutonne qui prêche sur internet. De l’amour elle en a à revendre. Elle a été transportée sur terre par un vaisseau depuis le plan astral, et après une éducation au Tibet (mais c’est bien sûr!), elle a « emprunté » le corps d’une petite fille accidentée. A moins que ce ne soit le contraire…

Son enseignement new age est bien moins fort que son culot, mais on pardonne tout à une fée de Vénus descendue pour nous sauver, Agh zo ?

Alors, nous les terriens, nous la saluons :

Baraka Bashad, fraülein Omnec !

 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans la vie humaine. 

123

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...