Métamorphose de l’espace-temps

Livre de la Métamorphose de l’espace- temps

Chroniques de l’histoire cosmique, Tome V

Métamorphose de l'espace-temps dans MESSAGES EVENEMENTS livre-de-la-metamorphose-de-l-espace-temps1-150x150«Nous entrons présentement dans un nouvel espace-temps. L’humanité ne sera plus jamais la même, car elle subit une profonde transformation. Un progrès radical dans l’évolution de l’espèce humaine va bientôt se produire, dont les résultats sont inimaginables.»

Notre espèce émerge actuellement d’une relation artificielle au temps pour découvrir un espace-temps intégral où nos corps et nos esprits seront de nouveau synchronisés avec les cycles cosmiques de l’univers. Ainsi, ce volume traite de la signification première de l’espace-temps comme médium de synchronisation d’une humanité qui se découvre d’abord en tant que conscience à l’échelle planétaire, mais aussi en relation avec d’autres civilisations planétaires.

Nous entrons maintenant en phase avec un langage de nature télépathique et universelle. Cet enseignement est en fait un outil psychiquement transfigurant visant à explorer l’espace-temps post-2012 qui sera le nôtre. Une oeuvre magistrale. Les codes révélés.

Voici une présentation du livre offerte par Véronique Coffignal du site http://synchronometre.fr

Les Chroniques de l’histoire cosmique forment un recueil en 7 tomes destiné à nous éveiller et nous préparer à accueillir le prochain cycle, le grand changement, le nouveau paradigme. Le cinquième tome de ces chroniques, Le Livre de la métamorphose de l’espace-temps, nous propose une réflexion sur notre espace-temps.

Il nous présente une vision du contexte dans lequel la vie et la matière évoluent au cours de ce cycle historique de 5 125 ans (3113 av. J-C. à 2012). En décodant les messages laissés par les Mayas, à Teotihuaciexcon ou dans leur calendrier de 260 jours, José Argielles et Stephanie South nous invitent à nous arrêter un instant et observer : «Que suis-je en train de faire de mon temps dans l’espace qui m’a été alloué?».

Au cours de cet espace-temps, notre société est devenue de plus en plus matérialiste et notre civilisation a largement exploré l’espace, tout en ignorant ou méconnaissant le temps. Prônant le culte du progrès technologique, l’être humain a perdu sa reliance aux cycles de l’univers, sa relation à la Terre, à son authenticité, à l’autre bref, à son moi supérieur.

Au fil des pages, vous plongerez dans une profonde réflexion sur le temps, la Terre, l’histoire, notre relation au monde, à l’univers et à la vie. Vous serez amenés à ré-examiner les fondements de notre société, son système de croyances, le conditionnement des pensées dans lequel nous sommes enfermés et les modèles de réalité que nous élaborons tous les jours, ainsi que ceux que nous ignorons…

Nos croyances, nos convictions et nos pensées façonnent un modèle de réalité. Un modèle de réalité s’établit selon un système de croyances basé sur des normes et des conditionnements en fonction d’une époque. Les conditionnements de peur, de limitation et d’imperfection ont créé le monde matérialiste et technologique dans cet espace-temps qui est appelé à se métamorphoser.

Il nous est donné de rêver et de créer un nouvel espace-temps. Une vision idyllique existe dans les potentialités du futur, il appartient toutefois, à notre espèce de la concrétiser. Nous sommes tous des créateurs du futur. Pour que la chenille devienne papillon, l’humanité doit veiller à construire son cocon.

Comment? Les auteurs nous encouragent à porter un autre regard sur l’humain et les différentes civilisations et traditions, pour ensemble créer un monde collectivement uni qui choisit en tant qu’individu de vivre en syntropie – en union – avec la Terre, en symbiose avec la nature, en harmonie avec ses semblables et toute vie.

Dans un premier temps, les auteurs, dans cet ouvrage, nous proposent d’observer et de comprendre l’ancien programme de vie pour ensuite changer notre modèle de réalité au niveau individuel puis, collectif et apprendre à rêver des visions de l’utopie. Dans un monde où l’homme est considéré comme fondamentalement imparfait, la vision de la société idéale telle qu’imaginée par Sir Thomas More dans son livre, Utopia (littéralement «en aucun lieu» ou «lieu du bonheur») est largement considérée comme une chimère, une utopie.

Le modèle de réalité dans lequel nous évoluons actuellement a créé la notion même d’utopie, telle que définie dans Le Robert comme un «idéal qui ne tient pas compte de la réalité» ou une «conception, un projet qui paraît irréalisable». Au cours du processus historique où notre société est devenue de plus en plus matérialiste, notre moi inférieur s’est contenté du minimum.

Installés dans notre confort, nous n’avons plus cultivé l’esprit utopiste. Dépossédés de notre héritage cosmique, les archétypes et symboles sacrés ont été remplacés par des pop stars et nous avons fermé les yeux sur nos rêves de liberté, d’égalité et de fraternité.

Et, en nous considérant comme imparfaits, nous avons créé une société qui reflète cette imperfection. Pourtant, pour entrer dans la nouvelle ère, il nous faudra transcender notre conscience, c’est-à-dire nous élever au-dessus des points de vue historiquement conditionnés.

Dans cet ouvrage, l’utopie est au contraire, considérée comme un modèle de réalité, une possibilité, un projet TOUT à fait réalisable. A l’instar des peuples indigènes où la société fonctionne sans gouvernement, l’utopie est ici regardée comme un modèle de réalité où chaque individu prend un engagement envers la nature, l’univers, les décisions prises en commun, créant ainsi un équilibre.

L’individu est reconnu comme un être possédant l’intelligence autonome de gouverner sa propre vie tant qu’il ne blesse personne. Il établit son propre contrat avec le Créateur. Bien entendu, il croit en un principe de vie créateur et unificateur où chacun vit en syntropie, en union avec la Terre; chaque personne vise à encourager la réalisation du potentiel de chacun. L’autonomie, l’égalité et la loyauté sont les piliers de l’utopie du futur espace-temps en 2013.

Le Livre de la métamorphose de l’espace-temps est résolument tourné vers l’avenir, au-delà de 2012. Il offre les clés pratiques pour aborder ce nouveau cycle, ce nouvel espace-temps auquel nous devons dès à présent consacrer tous nos efforts. Notre perception du temps et de ses cycles, notre autonomie et notre engagement en tant qu’individu à co-créer un monde meilleur, sont les questions fondamentales qu’aborde ce livre.

Le modèle de réalité que nous créons quotidiennement avec nos pensées peut être changé et c’est le chemin que ce tome nous propose d’emprunter. En nous incitant à ré-examiner avec attention les systèmes de croyances qui conditionnent nos pensées, notre relation au temps et à la vie, il vise à reconnecter l’être humain à son environnement naturel, à la planète et à son autonomie en tant qu’individu; bref, à le préparer à entrer dans le nouvel espace-temps, au moment de la synchronisation galactique du 26 juillet 2013.

Le 26 juillet 2013 marque l’entrée consciente de l’humanité dans la noosphère. C’est l’avènement du Sixième Soleil de conscience, la vision du prochain cycle qu’entretenaient les Mayas où l’homme, après avoir expérimenté la matière, apprend de nouveau à se relier aux multiples dimensions de son être et de la réalité; il vit une véritable utopie, individuellement autonome et collectivement uni! – Véronique Coffignal

Message d’Ahnahmar

 

Première conférence TELOS à Paris

 

Message d'Ahnahmar dans TELOS nous parle bv000010-150x150Bonjour chers amis. J’ai un grand plaisir à me trouver auprès de vous dans votre présence extrêmement lumineuse. Salutations.

 Vous traversez donc une époque vraiment extraordinaire !

Vous devez vous en émerveiller, vous émerveiller de la vie. Vos habitudes, si nuisibles, vous empêchent de voir la vie, c’est pourquoi vous ne vous rendez pas compte de ce que la vie peut vous apporter.

 Votre incarnation ne doit pas être une habitude. Vous êtes une force divine et tout ce que vous exprimez doit être fait avec conscience et émerveillement. Votre vie est absolument merveilleuse et vous ne devez pas vous laisser atteindre par les guerres. Cette désolation qui vous afflige, vous empêche d’avancer parce que vos sentiments sont touchés et que vous en êtes prisonniers. Or, la liberté se trouve hors sentiment car elle est un état. Chaque jour, essayez de retrouver la liberté. La plupart du temps, vous vous laissez enfermer par le quotidien parce que vous êtes conditionnés par son aspect répétitif dont vous avez peine à sortir. Chaque jour doit être utile à votre évolution, un véritable moment d’émerveillement car c’est au cœur du quotidien que surgissent les synchronicités. Mais, pour les reconnaître, vous devez vivre en conscience.

 Les synchronicités ont toujours existé et votre éveil vous permet d’en prendre conscience maintenant. C’est déjà beaucoup d’efforts pour vous, mais vous pouvez aller encore au-delà et les provoquer en grand nombre. En fait, votre vie vous est utile pour rencontrer la trame divine. Et c’est dans cette trame que la rencontre avec les Lémuriens se fait, c’est-à-dire la rencontre avec la source christique, avec vous-mêmes.

 Tous les univers sont entrés dans une nouvelle phase de changement, d’évolution. Un véritable mouvement d’extension s’effectue au niveau des galaxies, ce qui explique la présence d’énergies totalement différentes. Voici quelques années, nous avons profité d’une période favorable à notre émergence pour provoquer une ouverture plus important du vortex d’énergie lémurienne. Dès lors, notre énergie s’est davantage manifestée sur Terre et beaucoup d’entre vous ont été troublés par eux-mêmes, troublés par ce besoin de savoir, de devenir, mais sans comprendre par quoi. Un intérêt grandissant s’est manifesté quant à la spiritualité.

 Ce genre d’événement se reproduira pour que notre présence, à chaque fois se manifeste un peu plus, pas seulement pour vous et votre terre mais pour tous les univers. En effet, vous ne devez certainement pas vous dissocier du reste de la création. Vous faites partie d’un tout et votre présence sur Terre, votre évolution, fait aussi travailler et évoluer toutes les dimensions.

 Lorsque nous vous disons que nous vous attendons, que vous devez retourner à la maison, comprenez que vous devez rencontrer la cinquième dimension car là est votre demeure et c’est bien là que nous sommes. Pour le moment, toutes les conditions sont réunies pour que nous puissions davantage venir vers vous et vous-mêmes devenir conscients de notre présence. Le but, qui est aussi votre souhait profond, est de nous rencontrer. De pouvoir le faire vous engage à un travail sur vous-mêmes, vous place à un moment donné dans vos origines. Il ya alors, évolution, prise de conscience, rencontre avec vous-mêmes. Apprenez que ce vous-mêmes porte la force lémurienne, là où s’opère un tout autre cheminement de conscience dans d’autres dimensions.

 

Texte issu du livre « Les Jardins d’Anahmahr » Messages de la Cité de Telos – canalisé par Jean-Claude Genel lors d’une tournée de conférences en Europe aux côtés d’Aurélia Louise Jones. Les éditions des 3 Monts – page 93.

En ces temps de changement

 

En ces temps de changement dans RETOUR DE LA LUMIERE 9e01e9b2 Quelques que soient vos ambitions premières en ces temps de changement pour chacun de vous et pour votre humanité entière, ces dons divins que nous nommons qualités sont en vous depuis l’éternité, et c’est grâce à l’énergie nouvelle qui se déverse en vous depuis le cosmos et depuis le cœur même de votre Terre que vous êtes amenés à vivre pleinement ces qualité féminines de l’ère du Verseau et à les mettre en pratique dans votre vie de tous les jours. Que la lumière du feu sacré s’élève en chacun de vous et puisse enfin révéler la véritable nature de l’Etre. C’est ainsi que nous préparons les choses, c’est ainsi que nous avons été appelées à agir. Grâce à nos énergies premières et à leur vibration que nous vous envoyons, c’est encore le courage, la sérénité et la splendeur de  la déesse qui est en vous que vous affronterez merveilleusement les quelques étapes qu’il vous reste à dépasser. 

Chacune d’entre nous est une énergie féminine divine à part entière et nous sommes indissociables les unes des autres puisque unies sur une même note vibratoire. Chacune de nous est reliée à une sphère de cristal, un centre d’énergie cosmique qui porte les caractéristiques de l’ère du Verseau et qui est en action depuis quelques temps pour votre Terre. Ces sphères de cristal sont en réalité des énergies solaires et cristallines très puissantes puisqu’elles interviennent directement dans le Plan d’évolution des planètes comme la Terre, qui est sur le point de parachever une étape de son expérience, et surtout pour les êtres qui évoluent sur ces planètes de troisième, quatrième et cinquième dimension. Oui, nous oeuvrons simultanément sur différents plans et pour différentes formes de vie, car notre vibration est infinie et s’étend au-delà du cosmos. Il est maintenant temps pour nous de revenir vers vous, de la Terre, car nos énergies ont déjà été présentes en votre humanité. Nous sommes donc de retour, et ce depuis quelques temps déjà, pour parfaire ce que nous avons commencé jadis.

 Vous savez tous que ce que vous nommez l’ascension planétaire se fera de manière globale, élevant tous les cœurs et les corps, toutes les formes de vie de la Terre de troisième dimension. Cela s’est déjà réalisé en partie pour certaines civilisations qui ont vécu sur la Terre. Et, en ces temps, l’énergie des Déesses et nos qualités ont également été déversées, sous une forme quelque peu différente, aux êtres qui se devaient d’effectuer cette transition vibratoire vers les sphères célestes.

 Aujourd’hui est un autre temps. Maintenant, vous ne pouvez plus attendre. Tout doit être action. Et c’est aussi dans ce sens que nos vibrations vous sont envoyées. Les qualités féminines que nous appelons dons divins, ou l’énergie de la Déesse vivant en chacun de vous, vous y poussent inévitablement. L’action dans le respect de la Loi divine. Et cette action est immédiate puisque, comme vous le savez tous, le temps s’accélèrent. Alors nous vous disons que l’immensité de la Création divine agit consciencieusement pour l’ère du Verseau. Les sphères de vie de cinquième et septième dimensions se sont unies en vibration pour que la dose énergétique que vous devez recevoir puisse effectivement toucher chacun de vous, chaque coeur, chaque cellules humaine et divine, chaque création terrestre. C’est ainsi que nous oeuvrons.

Propos de HILDON, CHANDRA et ALEX dans les Messages de Kryeon canalisé par Lee Carroll – Fraternité de lumière. Issu de la Page 260 du livre Le Retour de la Lumière 2007 – L’Année du discernement.

La nature codée de la Lumière

 

 angeLa Terre est diversement lumineuse, elle reçoit et répand la lumière en une variété de fréquences, de formats et de longueurs d’ondes qui offrent leurs propres avantages et qualités. La Lumière contient des informations, des codes et des couleurs dans son spectre d’oscillations qui soutiennent la Terre et aussi, bien sûr, l’Humanité.

 Bien que le soleil de votre système solaire constitue la principale source de lumière reçue sur la Terre, il est important de savoir qu’il n’en est pas la seule. Parmi les autres se trouvent le Grand Soleil Central, les étoiles, les trous blancs et les « Etres de Lumière ». En vérité, les Etres de Lumière, qui se trouvent bien au-delà de votre concept d’Anges, fournissent une lumière que vous ne pouvez imaginer. Nous ajoutons que toute lumière, quelle que soit sa source, a une matrice naturelle de filtration, et une distribution spectrale dimensionnelle.

 La plupart des humains ne peuvent que percevoir « physiquement » des quanta de lumière qui apparaissent dans le « champ visible » du spectre lumineux. Vous savez que les humains ont besoin de lumière solaire pour conserver des corps physiques en bonne santé, mais nous vous disons que les êtres qui vivent dans la « terre intérieure » reçoivent aussi de la lumière en tant que nutriment nécessaire. (Nous faisons un clin d’œil angélique en mentionnant que beaucoup de planètes dans votre coin du Cosmos, y compris la Terre, ont des formes de vie de type humain plus avancées à l’intérieur qu’à la surface).

 Quelle est alors la source de leur lumière ? C’est la lumière polychrome émise par le centre cristallin de la Terre, qui se situe bien au-dessous du champ « visible ».

 La Lumière polychrome « entièrement blanche » agit directement sur les 12 chakras de la Mer-Ka-Na. Elle est pure et complète, et contient toutes les fréquences, tous les spectres, tous les codes de création, sous forme à la fois de particules et de vibrations. Ce n’est pas le cas de la lumière solaire. En temps voulu vous habiterez la « Terre Intérieure ».

 L’accomplissement de la Grille Cristalline en 2012 apportera des changements à la façon dont la Terre et l’humanité reçoivent la lumière. Au cours des deux à trois siècles à venir, la Grille 144 influencera la direction des ondes lumineuses. Elle aura la capacité d’attirer, de réfracter et de disséminer la lumière d’un medium dimensionnel à un autre. La vitesse des ondes reçues sera différente de celle des ondes réfractées. Elle sera capable de simple et de double réfraction. Elle pourra raffiner la lumière polychrome en la rendant cohérente. De nouvelles formes de lumière cristalline et non polaire seront émises. La grille elle-même aura un respire, et cela donnera lieu à des géométries encore plus complexes que le double penta dodécaèdre du 144.

 La matrice physique de l’humanité évoluera en conséquence vers des formats permettant de plus grandes possibilités de retenir la lumière codée. Le corps deviendra une source de lumière et apparaîtra comme semi translucide, moins caractérisé par la densité, la masse, la gravité. Les humains évolueront physiquement d’une vie à base de carbone à celle à base de silice. Il s’agit d’une Illumination cristalline, car la silice est unique dans sa symbiose cristalline de la lumière.

 

Archange Métatron via James Tyberonn 

Traduit par Martine Racine, JungianBear@aol.com

www.Earth-Keeper.com Email : Tyberonn@earth-keeper.com

Retour à l’accueil de Messages… Terre Nouvelle
Visitez le Site Mère
Terre Nouvelle : Portail sur la Spiritualité

Le programme de l’ascension

 

 gifs pluieLe programme de l’ascension couvre une période de vingt-quatre années, qui s’étend de la fin 1987 jusqu’au début 2012.

 Ceux qui commencent à voir ce qui se passe durant cette période comprennent que l’origine de tout cela est ce que nous avons décrit dans d’autres ouvrages comme étant le onze-onze (11 :11). Vous souvenez-vous de ce qu’était le onze-onze ? Il s’agissait d’une fenêtre spirituelle, d’un accès permettant à votre ADN de modifier son code génétique. Les humains reçurent à cette époque, la permission d’obtenir un potentiel d’ascension. C’était le résultat de ce que vous avez appelé la « Convergence Harmonique ».

 Puis vous fîtes l’expérience du douze-douze (12 :12) qui fut le « passage du flambeau », transmis par de nombreuses entités non humaines qui détenaient l’énergie de la planète, vous en confiant alors la totale responsabilité et permettant enfin aux humains et à la Terre d’être entièrement responsables d’eux-mêmes. Vous disposez aujourd’hui de plus d’énergie que jamais. Vous pouvez transporter votre Moi divin avec vous en permanence, sans aucune aide. L’ascension, la permission d’être honorés, la permission de progresser ! Alors, la Terre vit apparaître les comètes, les astéroïdes et tous ces autres phénomènes et manifestations destinés à vous permettre d’utiliser l’énergie spirituelle de la planète Terre au fur et à mesure de vos besoins.

 La Terre fut tout d’abord votre véhicule, votre socle, le partenaire avec lequel vous avez partagé les éléments de votre corps. La conscience de la Terre devait apparaître d’abord ; maintenant, c‘est à votre tour. Cela signifie que vous avez le temps de continuer ce processus de développement ; l’Esprit ne vous demande pas d’accomplir ceci en une nuit. Ce serait difficile ! vous ne pourriez pas. L’énergie vous permettant de réaliser intégralement votre ascension ne vous a pas encore été accordée. Tout se passe graduellement, comme vous pouvez l’imaginer. La permission a été donnée et l’énergie accordée ne permet qu’n voyage limité pour lequel vous êtes nombreux à embarquer maintenant. Lorsque vous en aurez besoin, vous recevrez davantage d’énergie, car la permission de continuer à d’ores et déjà été donnée.

 Vous avez reçu maintes instructions relatives aux nombreuses étapes de votre tâche. Certaines vous ont été communiquées dans un dessein merveilleux et sont très précises. Les mots étant parfois impuissants et comme il s’agit d’un nouvel aspect interdimentionnel de l’humanité, beaucoup de choses se cachent derrière ces instructions. Les noms et les processus sont souvent « étiquetés » comme différents, alors qu’en réalité ils sont identiques. Il y aura encore des messages par channeling qui seront compris peu à peu, jour après jour. Aussi vous est-il à nouveau demandé d’avancer lentement. Comprenez bien qu’il reste encore un peu de temps et que beaucoup d’énergie sera utilisée pendant ce délai pour que toutes ces choses puissent se réaliser. 

Extrait série Kryeon, canalisé par Lee Carroll. TOME 4, page 174 de : Partenaire avec le divin. Editions Ariane. 

Le 3ème langage

Gif galaxieQue le « troisième langage » commence maintenant – quelque chose qui sera transmis à tant d’entre vous aujourd’hui. Ce langage vous est destiné. Il est universel. Peut-être ne l’entendrez-vous pas, mais vous le ressentirez. Car il s’agit de l’amour de Dieu qui vous accueille en se souvenant de vous. Il s’agit d’instants privilégiés que nous passons ensemble, telle une famille réunie, alors que l’Esprit apparaît devant vous et vous déclare : « Je me souviens de vous ! Je me souviens de vous ! N’est-il pas extraordinaire que nous puissions à nouveau communiquer ainsi ? »

 […] Ainsi un ange du Nouvel Age est assis en face de vous, en compagnie de la famille du seigneur Michaël. Cet ange, Kryeon, vient à vous et déclare que vous êtes protégés et aimés. Il vous apporte vérité et sagesse – tout comme un autre ange assis parmi vous ce soir (Ronna Herman, channel de l’archange Michaël – voir aussi « Sur les ailes de la transformation » Editions Ariane. notre tâche est simple. Elle consiste à aider ceux qui accomplissent le travail – vous. Vous allez peut-être penser ; « Qui moi ? Je parais si petit et insignifiant, simple pion dans le plan grandiose de la Terre ». Et c’est pour cela que nous vous appelons les guerriers de la lumière !

 […] Voici une information capitale dont une partie a déjà été communiquée et dont l’autre est totalement nouvelle. Nous souhaitons étudier l’obscurité et la lumière, le positif et le négatif, l’équilibre entre ce qui est et ce qui n’est pas, et ce que cela représente pour vous, être humains. La capacité à comprendre qu’il existe ici quelque chose de plus grand que jamais auparavant et que cette situation se prolongera ! Car je suis ici pour vous dire que la masse critique de l’illumination sur terre a été atteinte. Nous vous avons affirmé qu’une minorité d’entre vous peut provoquer des changements étonnants pour tous (nous faisons allusion aux guerriers de la lumière de cette planète). Et ceci ne s’effectuera pas en hurlant vos croyances à tout vent. Cela ne sera possible qu’en suivant votre voie et en montrant aux autres que vous pouvez obtenir la paix sur cette planète tout en vivant votre vérité !

 Très chers, un jour viendra si cela n’est pas déjà le cas, où vous attirerez à vous tous les autres humains en vous contentant de suivre votre voie. Ils demanderont : « Que se passe-t-il ? » car ils auront ressenti qu’un changement est en train de se produire. Ils diront : « Dites-moi la vérité » et découvriront en vous l’Ange d’or qui vit de façon pratique chaque jour – qui ne se fait aucun souci et qui reste serine en toute circonstance – celui qui possède la patience et la sagesse d’un saint. Vous serez peut-être cet ange et vous attirerez alors à vous d’autres humains désireux de savoir ce que vous possédez et dont eux-mêmes sont dépourvus. C’est ainsi que les autres distingueront Dieu en vous.

 Une nouvelle ère s’instaure sur la Terre, une ère sans catastrophe programmée, comme nous vous l’avons répété si souvent. En effet, une nouvelle graduation prend place, et nous vous avons déjà expliqué comment elle se manifeste. Des observateurs à distance [remote-viewers]** se projettent au-delà de l’année2012 et déclarent : « Malheur ! Nous allons tous mourir, car nous n’apercevons rien au-delà de cette date ». Ce qu’ils voient et rapportent, c’est la très faible quantité d’ancienne énergie qui subsiste ! Les potentialités énergétiques d’ici à cette date vous stupéfieraient si vous les connaissiez : il s’agit des possibilités de cette planète. Seule une poignée d’humains, correspondant au nombre de ceux qui sont présents ici ce soir et qui lisent ces lignes – chacun d’eux vibrant à une fréquence élevée et étant doté d’ailes d’une envergure de plus de huit mètres (27 pieds, certains d’entre vous comprendront ce que cela signifie et d’autres pas) – seront en mesure de créer des miracles sur cette planète ! Et je vous déclare qu’en effet, vous êtes tous des anges vibrant à l’unisson. Je ne donne pas les informations qui suivent à la légère. Le moment est venu pour l’enseignement.

 **remote-viewers / capacité de projeter sa conscience en différents endroits et de décrie ce qu’ils voient. Cette technique n’étant pas de haute spiritualité, les interprétations qui en découlent portent parfois à confusion. On appelle les gens qui pratiquent cette technique, des observateurs à distance.

 Extrait de Messages de notre Famille de la série Kryeon – canalisé par Lee Carroll –TOME V – page 160 – La rénovation de la Famille.

Hommage à Martine Vallée

Hommage à Martine Vallée dans MESSAGES EVENEMENTS Nous avons appris récemment que Martine Vallée quittait ses fonctions au sein des Éditions Ariane pour se consacrer à sa nouvelle passion. Nous tenions à rendre hommage à son travail d’éditrice, dont toute la francophonie a pu bénéficier .


Pour moi, la lecture du livre
« La Graduation des Temps de Kryeon »
  1er livre de la série Kryeon a été un élément qui a transformé mon parcours…. 

 

Voici quelques extraits de son message publié dans le livre « 2012, Le Grand Rassemblement » :  

 

« Depuis un moment déjà, je souhaite mettre dans l’action ma vision de l’humanité, celle d’un monde que je souhaite voir exister. Pour se faire, je dois m’impliquer totalement afin que cette vision devienne réalité. »

« La paix, la compassion, le service et le fait de trouver un sens à sa vie sont les assises sur lesquelles un individu bâtit sa vie, mais ces qualités sont également la base d’une société en harmonie avec elle-même. Si on ajoute à cela le respect, la joie, la générosité et l’amour, nous avons là tous les ingrédients nécessaires pour créer un environnement propice aux changements. »

« Lorsque l’on se concentre sur ce que l’on peut donner à la vie au lieu de focaliser sur ce qu’on peut obtenir d’elle, on commence alors à capter une énergie différente qui s’appelle l’Unité. »

« En ce qui me concerne, 2012 sera l’occasion d’un nouveau départ. Une nouvelle aventure m’attend et je me tourne vers l’avenir en sachant qu’il sera à l’image de ce que j’aurai décidé de créer. »

Merci à Martine pour sa belle contribution à travers les Éditions Ariane.
Nous lui souhaitons le meilleur dans les activités de sa Fondation Passion-Compassion.
 

 

L’homme extraterrestre


                 bougieOrigines génétiques extraterrestres de l’être humain : l’apport des Pléiadiens, des Sirians, des Nordiques, des Arcturiens et des Zétas.                         

 Ceux qui s’intéressent à l’astrologie holistique savent que nous subissons en permanence l’influence non seulement des autres planètes de notre système solaire (Mercure, Mars, Vénus, Jupiter, etc.), mais également des êtres qui les habitent et dont la plupart vivent au-delà de la troisième dimension, dans ce que certains nomment « le plan éthérique ».Lorsque les astrologues parlent, par exemple, d’un aspect ou d’un influx de type martien ou vénusien, ils se réfèrent à une gamme de caractéristiques et de spécifications qui ne traduisent pas uniquement l’incidence des planètes Mars ou Vénus par elles-mêmes, mais qui prennent également en compte celle des créatures qui les peuplent et dont on sait par ailleurs qu’elles disposent d’une immense avance spirituelle et technologique sur l’humanité terrestre.      

Mais que sait-on, en revanche, de la contribution génétique et historique apportée à notre humanité par les représentants des civilisations appartenant à d’autres systèmes de notre galaxie ? en réalité, très peu de choses…

 

Pourtant, il semble bien que nous ne soyons nous-mêmes en définitive que le résultat d’une sorte de « pot-pourri génétique » issu des manipulations successives de différents peuples galactiques.

L’apport des Pléiadiens

Dans ses livres « Les Messagers de l’Aube » et « Famille de Lumière », la grande clairvoyante américaine Barbara Marciniak a réuni différents messages transmis au fil des années par des êtres appartenant au Collectif de l’Étoile Bleue, c’est-à-dire des extraterrestres provenant du système des Pléiades, qui fait partie de la constellation du Taureau.L’humanité pléiadienne serait beaucoup plus ancienne que la nôtre ; elle aurait été créée à partir de souches génétiques provenant d’un autre univers il y a des milliards d’années, bien longtemps avant que notre Terre ne se matérialise sous sa forme actuelle. La civilisation pléiadienne aurait ainsi atteint depuis des éons un niveau d’évolution incommensurablement supérieur au nôtre : l’Amour altruiste y serait l’unique fondement du pouvoir et la technologie y aurait pour seul objet de favoriser le développement harmonieux de la Fraternité au sein de notre galaxie.   

Selon Barbara Marciniak, les Pléiadiens représentent l’une des souches fondamentales de notre famille originelle : ils seraient en effet intervenus activement au cours des phases initiales d’ingénierie génétique qui ont abouti à la formation de l’humanité terrestre, et ils auraient jadis participé en grand nombre à l’établissement de notre patrimoine génétique primordial, c’est-à-dire à la mise au point de notre ADN à segmentation variable (12 segments actifs à l’origine, 2 actifs et 10 désactivés actuellement, puis de nouveau 12 actifs à partir de 2012). En tant que co-géniteurs de l’humanité terrestre, il semble qu’ils soient aujourd’hui investis d’une nouvelle mission : faciliter notre accès à la quatrième dimension et nous assister dans le processus d’accélération vibratoire qui doit nous mener à l’éveil, à la Connaissance supérieure et à la redécouverte de notre véritable identité. 

                                                                                                                                          

L’homme extraterrestre dans MESSAGES EVENEMENTS kundal1

                      NOTA : Les centres énergétiques de l’homme, les chakras sont effectivement au nombre de 12 (7 internes + 5 externes) et non pas de 7 comme on l’a longtemps supposé, en correspondance avec les 12 luminaires et planètes de notre système solaire, si l’on y inclut Nibiru, la dixième planète.

La responsabilité génétique de l’humanité pléiadienne envers l’humanité terrestre aurait depuis des temps immémoriaux amené les Pléiadiens à s’investir dans une longue et vaste mission de guidance des Terriens. C’est pourquoi ils auraient choisi de revenir vers nous, au terme de notre longue expérimentation dans l’isolement de la matière, et de révéler progressivement une partie de leur immense savoir aux canaux du monde entier, afin de nous aider à reconquérir notre rang primordial au sein de la Fraternité Galactique.D’après la plupart des médiums, les Pléiadiens sont blonds, fins, élancés et d’une très grande beauté. Leur contribution au patrimoine génétique de l’humanité correspond au côté doux, aimable, délicat, attentionné, impersonnel et quasi-angélique que l’on peut observer chez les êtres les plus avancés dans leur évolution.


Ils appartiennent à une race en laquelle notre humanité peut et devrait faire totalement confiance.
Mais ils ne sont pas les seuls à avoir participé à la création de l’humanité terrestre, ni à avoir influencé son évolution. Bien d’autres civilisations ont contribué à l’avènement de la race humaine, telle que nous la connaissons aujourd’hui, et principalement quatre d’entre elles. Il s’agit des Sirians, des Nordiques, des Arcturiens, et des Zétas.
 

L’apport des Sirians et des Vegans

Comme les Pléiadiens, les Sirians sont d’apparence humanoïde et principalement bienveillants envers l’humanité terrestre. Ils ont eux aussi été impliqués dans l’histoire de la Terre à différentes époques. Cependant, il semble qu’ils n’aient pas contribué directement à l’établissement de notre ADN, en raison d’une incompatibilité génétique entre leur race et la nôtre. Ils sont du reste peu nombreux, en regard des Pléiadiens, à s’occuper directement de l’évolution de l’humanité, mais ils participent néanmoins à la mission d’éveil des Pléiadiens, au même titre que les Vegans de la constellation de la Lyre.

L’apport des « Nordiques »

Les géants blonds de Procyon, sont parfois aussi appelés « Nordiques » en raison de leur côté guerrier et conquérant et de leur aspect de colosses à l’abondante tignasse dorée. La fougue et la puissance qui les caractérisent ne sont pas sans évoquer certaines divinités du panthéon celtique. On peut les comparer également au Colosse de Rhodes ou encore aux dieux du Mont Olympe, tels que les sculptèrent jadis Phidias et Praxitèle. Ce sont de véritables forces de la nature !

                                                                                                                                   

001 dans MESSAGES EVENEMENTS

             Le Colosse de Rhodes, œuvre monumentale d’inspiration « nordique »                          

Ils ont, au même titre que les Pléiadiens, largement contribué à l’établissement du patrimoine génétique de l’humanité, et on retrouve leur influence dans tout ce qui concerne le côté actif, dynamique et impétueux de l’être humain. Cette influence peut également se manifester à travers certaines particularités physiques de l’homme, telles que sa capacité d’atteindre un extraordinaire niveau de développement musculaire. 

 

Leur mission consistait initialement à éveiller en nous le côté solaire, noble, généreux et chevaleresque. Mais ils ont actuellement tendance à prendre des distances par rapport à l’humanité, afin que notre expérimentation karmique puisse être menée le plus rapidement possible à son terme et que la possibilité nous soit enfin offerte de tirer une bonne fois pour toutes la leçon de toutes nos erreurs passées.

Ils sont moins patients envers les humains que la plupart des autres races d’extraterrestres auxquelles nous sommes liés génétiquement. Ils ont tellement hâte de nous voir atteindre le palier vibratoire correspondant à l’accès à la quatrième dimension, que peu importe en définitive, selon eux, l’engagement préalable de l’humanité sur la voie spirituelle. Ils se contentent aujourd’hui d’aider quelques humains au cœur particulièrement pur et vaillant et veillent à ce qu’ils puissent triompher des obstacles et des difficultés placés sur leur chemin.

Ce désengagement relatif et passager des Nordiques se traduit cependant par une perte temporaire d’influence des âmes les plus nobles, les plus généreuses et les plus héroïques incarnées à la surface de notre planète. Sur la Terre en effet, les actes personnels de bravoure et de chevalerie ont aujourd’hui tendance à se raréfier, voire à disparaître et à se fondre au sein d’un vaste programme de redéfinition des valeurs humaines incluant l’identification progressive de l’âme humaine à un idéal collectif et impersonnel de fraternité et de solidarité.

Mais dans une octave fréquentielle supérieure, ce réalignement sur les valeurs cosmiques et multidimensionnelles prépare notre accès à la quatrième dimension. Les Nordiques en sont parfaitement conscients. Et c’est à cette réintégration de l’humanité au sein de la Fraternité Galactique, à ce « retour au bercail » qu’ils travaillent désormais, en collaboration étroite avec nos autres géniteurs.

L’apport des Arcturiens

Les Arcturiens ressemblent aux Nordiques de Procyon : ce sont également des humanoïdes à la longue chevelure dorée et à l’aspect majestueux. Ils ont la maîtrise totale de leur énergie et sont parfaitement androgynes. Ils ont eux aussi contribué à l’élaboration de notre patrimoine génétique en insufflant à l’humanité une partie de leur génie organisateur, planificateur et constructeur. Ce sont des rois de la stratégie et de grands architectes. Actuellement, ils interviennent, entre autres, dans la création de corridors interdimensionnels et dans la formation de crop circles. Ils travaillent en étroite collaboration avec les Vegans de la Constellation de la Lyre.    

Les Arcturiens sont en relation directe avec le peuple des Cétacés (dauphins, marsouins et baleines), dont ils assument une partie de la guidance, l’un de leurs objectifs étant d’attirer notre attention sur l’extraordinaire sagesse de certaines créatures non humaines incarnées dans notre espace de troisième dimension. Ils nous préparent ainsi à accepter l’idée que l’intelligence ne soit pas l’apanage de la seule humanité terrestre et que les échanges et la collaboration futurs avec d’autres créatures puissent devenir pour nous une réelle source de progrès et d’enrichissement spirituel.

La plupart des formations de crop circles apparues au cours des années écoulées à proximité des sites sacrés de notre planète, notamment celui de Stonehenge dans le Wiltshire, ont été réalisées par des missions arcturiennes basées à la périphérie de Saturne à bord d’un gigantesque vaisseau supra-luminique.

Les Pléiadiens, les Nordiques et les Arcturiens sont considérés par les médiums comme étant « d’apparence humaine ». Mais en fait, ce sont les humains qui ressemblent aux Pléiadiens, aux Nordiques et aux Arcturiens, et non l’inverse, car ces derniers ont précédé les humains ! Non seulement ils ont contribué à l’établissement du patrimoine génétique de l’humanité, mais ils ont supervisé depuis des temps immémoriaux son long parcours d’involution dans la matière, et maintenant son ascension programmée vers les plus hautes cimes spirituelles de la multidimensionnalité.

L’apport des Zétas

Contrairement à une idée répandue selon laquelle les Zétas de Reticulum ne seraient venus nous visiter qu’en tant que prédateurs, afin de s’approprier notre patrimoine génétique, ce peuple étrange et mystérieux a au contraire contribué jadis génétiquement à la création de la forme humaine actuelle. Et c’est pour cette raison qu’ils ont reçu l’autorisation de revenir nous visiter aujourd’hui, car, même s’il nous est désagréable de l’admettre, nous leur sommes en réalité redevables !Il est vrai qu’ils sont très calculateurs, réfléchissent froidement et manquent totalement de compassion. Ils considèrent les humains un peu comme nos fermiers considèrent leurs vaches, c’est-à-dire comme du bétail, des êtres très inférieurs. Mais ce ne sont pas pour autant des ennemis de l’homme ! Les Gris ont eu une influence déterminante sur la constitution de notre patrimoine génétique, principalement au tout début de la phase de notre histoire qui s’achève aujourd’hui et qui a nécessité l’apport de nouveaux gènes destinés à nous permettre d’explorer et de conquérir la matière en développant l’intellect.  

La contribution réticulienne à la formation de l’ADN humain a concerné essentiellement les gènes du cerveau, des connexions neurologiques et plus précisément des cellules incluses dans l’hémisphère gauche de notre cerveau. Ces gènes, grâce auxquels nous sommes aujourd’hui en mesure de calculer, de raisonner et de comprendre proviennent d’un apport conjoint des Zétas de Reticulum (ou petits Gris) et des grands Gris d’Orion.

Certains se sont demandé si les races asiatiques avaient reçu une contribution génétique de la part des Gris à cause de leurs yeux bridés. De nombreuses races humanoïdes ont les yeux plus ou moins en amandes, y compris les Nordiques, et les gènes agissant sur les yeux ne font pas partie du tribut réticulien aux races humaines, mais plutôt d’un apport régulien.

 

Le système de Reticulum est aujourd’hui en train de s’éteindre. Il ne permet plus aux Zétas de continuer à y vivre comme auparavant. La manipulation génétique est l’une des solutions imaginées par eux pour permettre à leur race en voie de disparition de survivre.

Ils acceptèrent jadis, à la demande des Pléiadiens, de compléter l’apport génétique des Nordiques à notre ADN par des souches favorables à l’intellectualisation de la race humaine, car ils savaient déjà qu’ils auraient besoin de revenir un jour sur la Terre pour y trouver une solution génétique à la menace qui commençait déjà à poindre sur leur civilisation. C’est pour cette raison qu’ils firent don de cette contribution génétique à notre humanité. Ils espéraient pouvoir utiliser un jour « l’homme nouveau » qu’ils avaient ainsi créé dans leurs propres laboratoires et l’utiliser afin de mettre au point un clone humano-réticulien, sensé leur permettre de coloniser génétiquement l’humanité terrestre.


 
C’est également pour cette raison qu’ils reviennent nous visiter depuis plus d’un demi-siècle.Il semble qu’ils n’aient pas réussi à solutionner le problème de la survie de leur espèce dans notre environnement, mais l’expérimentation qu’ils viennent de mener sur la Terre les a enrichis de manière inattendue, comme le confirme Monique Mathieu, canal d’Êtres de Lumière : « Ils sont venus, car ils étaient sur des sphères en péril ; ils ont voulu recréer une nouvelle race, mais sans aucune base spirituelle, sans aucun respect de la vie. On ne peut pas recréer la vie sans respect de la vie. Ils n’ont aucune conscience de l’Amour et de Dieu, ils sont totalement dans le matériel, dans la technologie. Le temps qui nous reste sur cette sphère de manifestation leur sera aussi grandement profitable car, comme nous, ce sont des enfants du Père, d’une autre réalité certes, d’une autre existence, mais ils sont les enfants du Père, et au travers de leurs actes qui sont parfois déroutants et même assez éprouvants pour l’humanité, ils se transformeront également, et grâce à cette transformation, l’Amour finira par prendre racine en eux. »   Une preuve de ce début d’évolution des Zétas est le message codé en langage binaire qu’ils ont laissé l’an dernier sur le crop circle de Winchester, dont ils sont plus que vraisemblablement à l’origine. 
 Ce message, décrypté par Linda Moulton Howe, peut se traduire ainsi : »Prenez garde au porteurs de faux cadeaux et aux promesses bafouées. Beaucoup de souffrance mais il est encore temps. Il y a du bon ici-bas. Nous nous opposerons à la tromperie. » 

                         On peut en conclure que les valeurs morales et spirituelles ne sont plus l’apanage des seules civilisations humaines de notre galaxie, et que d’autres y ont probablement désormais accès, car tout, dans notre univers, a été organisé avec une infinie Sagesse, et tout tend vers le perfectionnement de l’ensemble de ses habitants, afin que chacun puisse découvrir un jour les clés du véritable Bonheur et de la véritable Fraternité. 

Graphic_UFO

Au sud de la frontière américaine

Au sud de la frontière américaine dans LEVEE DU VOILE bulles

Depuis la parution de l’ouvrage précédent, l’équipe Kryeon s’est rendue au Mexique et en Argentine. Ces deux voyages m’ont permis d’acquérir de précieuses connaissances et de vivre d’intéressantes expériences. Comme j’ai toujours vécu à San Diego, dont près du cinquième de la population est hispanophone, je connais bien la langue et la culture espagnoles. 

Je raffole de la cuisine mexicaine et j’aime vraiment ces gens-là ! À San Diego, j’ai toujours eu des contacts positifs avec les Mexicains et j’ai pu observer de près leurs coutumes familiales ainsi que leur grande sociabilité. J’étais bien préparé pour ces deux voyages, mais surtout pour celui au Mexique. Je désire vous rapporter ici une expérience personnelle qui a eu pour moi une grande signification et que j’ai vécue grâce à deux professionnels mexicains, un médecin et un ingénieur. Cette expérience tout à fait inattendue m’a conduit encore une fois aux frontières du connu et aux limites de la compréhension. 

Le docteur Luis Oscoy a créé un superbe spa, le Hostal de la Luz (« Auberge de la Lumière »), à Amatlan de Quetzalcoatl, un village situé au sud de Mexico. Non seulement ce lieu est-il hautement énergétique, mais, pendant notre séjour, il fut béni par un représentant du dalaï-lama venu le consacrer comme la première zone de paix du Mexique. Le Hostal de la Luz avait rempli toutes les conditions établies par le dalaï-lama pour recevoir une telle  bénédiction, y compris la construction d’un ashram et d’un labyrinthe. Mon site [www.kryon.com/mexico] contient plusieurs photos de ce spa et de la cérémonie qui s’y déroula en 2006. 

Le docteur Luis (je l’appelle ainsi) me présenta à Jorge Alberto Báez Guerrero, un ingénieur profondément engagé dans l’interprétation de la recherche sur les calendriers aztèque et maya. « Profondément engagé », c’est peu dire… C’est là sa  passion et il désirait me faire partager d’étonnantes découvertes. Grâce à son vaste savoir personnel et à sa pénétrante intuition, Jorge s’était rendu compte de quelque chose qui avait échappé à la plupart. Même si les écritures aztèques et autres ont survécu durant des siècles dans des codex et sur les murs des anciens sites, et que nous possédons ainsi une grande quantité d’informations sur les Aztèques et les Mayas, Jorge a découvert par une autre voie quelque chose que nous devrions tous comprendre. J’aimerais bien pouvoir vous dire tout simplement de lire son livre, Energia Vital en Movimiento (« L’énergie vitale en mouvement »), mais, au moment où j’écris ces lignes, il n’a encore été publié qu’en espagnol. Le titre de la première édition est trompeur, car il semble très intellectuel, mais une deuxième édition a maintenant été publiée, sous le titre de Vital Energy in Movement (The Secret of 2012). C’est plus proche ! Je veux rendre hommage ici à Jorge et au docteur Luis, car ils sont tous deux concernés, le second étant un fervent admirateur du travail du premier, d’où l’invitation qu’il m’avait lancée pour participer à cette expérience. Je les en remercie tous les deux. 

Jorge oeuvre à contre-courant des érudits mexicains traditionnels, qui suivent la « ligne du parti » en matière d’information. Quand je l’ai appris, j’ai trouvé cela bien étrange, car j’avais toujours cru que les archéologues, à l’instar des scientifiques, étaient enthousiasmés par de nouvelles découvertes et curieux de tout savoir. Comme je me trompais ! Il m’arrive souvent d’oublier le sort que la politique réserve à la vérité. Dans certaines parties du Mexique, c’est une simple question de survie universitaire. Je ne veux offenser personne, mais je parle de ce dont j’ai été témoin. 

Au Mexique, tout archéologue travaille d’une façon ou d’une autre pour le gouvernement, et s’il s’écarte trop des informations et des interprétations officielles sur les coutumes indigènes, il ne peut aller très loin. Ce qui se passait dans les temples et les observatoires est considéré comme une information sacrée que le gouvernement désire conserver dans toute sa pureté et sous son contrôle. 

Voici donc Jorge qui apporte une information spectaculaire reliant entre eux tous les faits dans un système bien conçu, et on l’accepte tout en l’ignorant. J’ai vu comment il fut traité sur l’ancien site de Xochicalco, dans l’État de Morelos, à 38 kilomètres de Cuernavaca, au Mexique. J’étais très excité, car lui et le docteur Luis avaient organisé pour moi et quelques membres de l’équipe un petit voyage en un lieu où vont très peu de gens, l’un des anciens observatoires solaires des indigènes, dans les ruines du temple. C’était l’un de trois  observatoires verticaux dans lesquels la lumière pénétrait par le haut et était ensuite dirigée par un système particulier qui créait des motifs sur une dalle placée à une hauteur précise dans l’observatoire. Les Anciens observaient ainsi les mouvements du soleil et de la lune alors que la lumière traçait des motifs sur cette dalle tout au long de l’année, ce qui leur permettait de mieux comprendre le comportement de ces corps célestes, d’estimer leur taille et d’en apprendre davantage sur les équinoxes, les solstices et les éclipses. Nous allions donc entrer dans ce lieu sacré et le voir de nos propres yeux ! 

Avant de nous entraîner dans cette aventure, Jorge et Luis nous présentèrent, durant une heure et à l’aide de PowerPoint, les véritables découvertes. Jorge avait assemblé un calendrier complexe en utilisant l’information ancienne. Cependant, au lieu d’être un calendrier comportant des jours, des mois et des années, c’était un calendrier d’énergie ! Quand je l’ai vu et touché, je l’ai aussitôt qualifié de « calculatrice », car, intuitivement, je recevais de Kryeon l’information sur sa fonction réelle. De plus, Jorge fournissait aussi de l’information sur notre ADN, qu’il liait aux changements de l’énergie terrestre. 

Il associait les différentes polarités aux acides aminés contenus dans la chaîne d’ADN, en affirmant que la polarité active était abandonnée avec la vieille conscience afin de laisser place à la polarité passive activée par les changements magnétiques que nous traversons. (Changements magnétiques !) Il expliqua le mécanisme qui, à l’intérieur de l’ADN, génère de la lumière qui renforce notre champ énergétique. 

Jorge démontra que les Mayas et les Aztèques (et d’autres encore) connaissaient les divers changements de l’énergie terrestre et en avaient fait le tracé exact. Ce sont des changements de conscience de l’énergie de la Terre, et non de simples changements calendaires. Poussant plus loin son explication, il montra les phases de ces changements ainsi que leur durée (plus de mille ans). Chacun portait un nom et avait une couleur, clairement indiqués par les Anciens qui les avaient tracés. En plus d’utiliser les observatoires pour suivre les mouvements du soleil et de la lune, ils avaient aussi développé une méthode pour suivre les phases d’énergie que la Terre avait traversées dans le passé et prédire celles qu’elle traverserait dans l’avenir. 

C’est pourquoi Kryeon m’a dit qu’il s’agissait d’une calculatrice, car on s’en servait pour calculer ce qui s’en venait. Cette calculatrice indique clairement que nous nous dirigeons présentement vers un changement majeur. Selon ce calendrier énergétique circulaire, les Anciens ont établi que nous sommes en train de fermer la conscience d’une vieille énergie planétaire pour en ouvrir une autre. La date prévue pour l’événement ? L’année 2012. Voilà ce que les Mayas nous ont vraiment dit au sujet de 2012 et de l’énergie impliquée, nous fournissant des explications historiques et même une calculatrice de phases fondée sur leurs observations. Ils ont prédit la fin d’une époque et le début d’une nouvelle. Démontré ainsi, c’est tellement évident ! Jorge s’était servi de son intuition et de son intellect pour voir au-delà des apparences de l’information connue et tirer des conclusions logiques sur son sens réel. Sa calculatrice circulaire montrait comment leurs phases d’énergie correspondaient aux événements mondiaux, à notre propre histoire et à notre situation actuelle. Le plus captivant de la démonstration, c’est que tout ça était du Kryeon 101 [de l’information fondamentale fournie par Kryeon depuis dix-huit ans]. 

J’ai dû énerver Jorge à force de l’interrompre constamment pour lui faire dire par l’interprète : « C’est exactement ce que dit Kryeon ! » Plus tard, je me suis rendu compte que Jorge n’avait même pas lu un seul ouvrage de Kryeon. (La prochaine fois, j’essaierai de me tenir tranquille, mais j’étais tellement excité de trouver la confirmation des messages de Kryeon sur les murs du temple, pour ainsi dire, et d’entendre ensuite Jorge parler du magnétisme de l’ADN !) Le travail de cet homme est vraiment passionnant. 

Essentiellement, les Mayas et les Aztèques nous disent qu’une nouvelle énergie se manifestera en 2012 et qu’elle sera supérieure. Typiquement, comme lors de tout changement énergétique, ceux qui se sont habitués à la vieille énergie ne dureront pas. Nous entrons dans l’énergie de ce que ces Anciens appelaient « un nouveau soleil » (en l’occurrence, le sixième soleil). Dans leur système, chaque phase de civilisation possède sa couleur solaire, et notre nouvelle couleur sera le jaune, qui suivra le violet. (N’oubliez pas qu’il s’agit ici d’un système de notation spirituel et non des couleurs réelles du soleil.) 

Pendant des années, Jorge a obtenu des autorités chargées du site historique la permission d’entrer dans l’observatoire, qui ne semble plus être à ce jour qu’une profonde grotte souterraine. Il y avait étalé ses papiers et tracé les mouvements du soleil et de la lune, tout comme le faisaient les Anciens. Il ne se contentait donc pas de lire les documents que lui avaient fournis les archéologues. Il utilisait leurs propres outils ! J’étais impressionné, et tout autant réconforté de savoir que les enseignements dispensés par mes transmissions l’étaient aussi par les Anciens, et ce, d’une façon très claire. 

J’ignore ce que les spécialistes dans l’entourage de Jorge croyaient vraiment, puisqu’ils ne pouvaient le dire, mais ils l’accueillirent par des sourires et avec respect, en lui permettant de pénétrer dans leur « sanctuaire intérieur ». Je crois que c’est révélateur de leur sentiment réel à son endroit. Le docteur Luis a également usé de son influence pour que nous puissions accéder au site. J’ai eu l’impression que ces deux hommes étaient des familiers du musée et du terrain du temple. Le docteur Luis est bien connu dans cette partie du Mexique pour son travail humanitaire et il jouit d’une excellente réputation professionnelle à titre de médecin. Cela nous a sans doute tous aidés ce jour-là. Il nous avait vraiment ouvert la porte. 

Avant de vous en apprendre davantage sur notre visite à l’observatoire, laissez-moi vous raconter une anecdote amusante qui est bien révélatrice de l’ignorance contrôlée dans laquelle nous tiennent les autorités. Encore une fois, la ligne du parti est importante pour les politiciens, mais, dans le cas qui nous occupe, je ne comprends toujours pas pourquoi on ne permet pas à la nouvelle information scientifique de circuler. En fait, l’idée même qu’il se trouvait là un observatoire sophistiqué est également bannie. 

Au-dessus du sol, au sommet de chaque observatoire vertical, se trouve une ouverture circulaire. C’est par elle qu’entre la lumière et elle est donc cruciale pour tout le système. Si, à l’époque, on avait eu des lentilles complexes, on en aurait placé une là. L’autre se serait trouvée à mi-chemin du puits, pour concentrer l’image du soleil ou de la lune en une mince lumière au fond (sur la dalle, de la hauteur d’une table), afin de pouvoir inscrire les mouvements précis de ces deux corps célestes. Dans ce temple aztèque/toltèque, on disposait forcément d’un système optique quelconque composé, selon Jorge, d’« obturateurs», mais il s’agissait simplement de trous de diamètres différents et peut-être d’écrans de diffusion faits d’un matériau de l’époque. Ces gens furent toutefois capables de construire ces obturateurs de manière à focaliser suffisamment l’image pour pouvoir établir avec précision le tracé de la lumière. Il leur fallait absolument contrôler la lumière, sinon ils n’auraient obtenu qu’une tache lumineuse informe sur la dalle surélevée. 

Imaginez un télescope dont on aurait enlevé les lentilles aux deux bouts. Ce ne serait plus qu’un tube inutile. Vous savez bien cependant, si vous avez des connaissances élémentaires en optique, que l’on peut focaliser la lumière du soleil sur un mur au seul moyen d’un trou d’aiguille dans une feuille de papier foncé, si on sait comment s’y prendre. Plusieurs artistes ont découvert qu’ils pouvaient ainsi projeter une image sur un mur et peindre par-dessus, atteignant de la sorte un réalisme artistique inédit. En d’autres termes, on peut focaliser la lumière grâce à plusieurs moyens optiques qui ne requièrent pas la fabrication de lentilles sophistiquées. 

L’ouverture au sommet de l’observatoire était alignée avec précision sur les mouvements du soleil et de la lune. En outre, il y avait là un système d’alignement (peut-être des encoches) pour faire tenir, en haut, une pièce ronde spécialisée faisant office de lentille, aujourd’hui disparue, et qui pouvait être placée sous des angles précis favorisant la vision astronomique (tout comme les marques sur certains télescopes modernes). 

Comme ces Anciens savaient très bien où serait le soleil à tel ou tel moment de l’année, ils pouvaient faire pivoter la pièce supérieure et l’ajuster dans les encoches prévues à cette fin. Ils disposaient sans doute de différentes pièces pour les diverses options de vision selon les moments de l’année. C’est ici que ça devient amusant. Ces pièces supérieures des observatoires ont disparu depuis longtemps. Aux dires de Jorge, si jamais on les retrouvait, il serait facile de prouver que ces observatoires étaient beaucoup plus sophistiqués que ne le suggère ce site historique. On comprendrait alors que ces gens en savaient beaucoup plus qu’on ne croit. 

Nous sommes entrés sur le site en passant d’abord par le secteur où se trouvent le plan général du terrain, les cabinets, la boutique de cadeaux et un musée abritant des artefacts sous verre. C’est par là que les touristes commencent leur visite, souvent en compagnie d’un guide qu’ils rémunèrent. J’ai constaté encore une fois que les guides du site connaissaient Jorge et le traitaient respectueusement. Après avoir décrit leur tâche, ils le laissaient dire le reste de l’histoire, sans sourciller, semblant savoir qu’il avait raison. 

Nous sommes entrés dans la zone où étaient exposés sous verre des artefacts bien préservés, avec explications en espagnol de leur fonction. Tout était évidemment dans cette langue, mais je ne m’en suis pas formalisé. Nous trouvons toujours des interprètes dans chaque pays visité par Kryeon, et, cette fois, il s’agissait de Leslie Pascoe, le traducteur officiel en espagnol des séances de Kryeon au Mexique, en Argentine et au Chili, et qui m’aide actuellement à me souvenir de tout ceci pour le présent texte ! 

Jorge se dirigea vers l’un des présentoirs de verre et s’arrêta devant en nous demandant : « Reconnaissez-vous ceci ? » Sous nos yeux s’étalait une pièce du sommet de l’observatoire ! On en avait trouvé ! Elle était très bien préservée, de sorte que l’on pouvait voir clairement les trous et les encoches s’ajustant parfaitement à l’ouverture du sommet de l’observatoire ! De plus, elle portait un indicateur d’angle qui, nous expliqua Jorge, correspondait à un système de degrés bien connu aujourd’hui en astronomie. À l’évidence, cette précieuse pièce appartenait à l’observatoire que nous allions visiter sous peu. J’exultais. Jorge nous invita alors à lire l’explication en espagnol inscrite sur la petite carte accompagnant l’objet. 

Leslie nous la traduisit. On y disait qu’il s’agissait d’un « artefact provenant d’une cabine de sudation ». Quoi ? Nous avons tous éclaté de rire ! Jorge nous jeta un regard qui signifiait : 

« Que voulez-vous que je vous dise ? » On avait improprement étiqueté cette précieuse pièce d’observatoire. Mais, au moins, on l’avait conservée ! Peu à peu, je me rendais compte qu’on ne nous avait pas tout dit sur ces peuples anciens. 

Malheureusement, les responsables de cette tromperie en ont peut-être oublié eux-mêmes les motifs et ils ont quitté le pouvoir depuis belle lurette. À mon avis, tout un groupe d’archéologues ne sont plus, à cause de cela, que de simples gardiens du site qui doivent en outre se tenir tranquilles et s’abstenir de vivre leur passion afin de conserver leur emploi difficile à obtenir. Jorge, par contre, est un spécialiste solitaire, qui ne travaille pas pour le gouvernement ni pour aucun de ses organismes. Il est donc libre d’enseigner la vérité telle qu’il l’a découverte. N’empêche que cela ne va pas sans péril. 

Nous avons visité deux autres observatoires « horizontaux » qui se faisaient face à environ 45 mètres l’un de l’autre. Ils étaient situés tous les deux au sommet de larges plateaux et nous devions monter plusieurs marches pour y accéder. Jorge nous expliqua leur  fonctionnement. Le soleil, à son lever et à son coucher, gravait des motifs de lumière sur le mur arrière, tout au long de l’année. Le but du processus nous était évident, mais il l’était moins pour les guides officiels, qui expliquaient aux visiteurs que ces lieux servaient à des cérémonies religieuses, voire à des sacrifices humains. Peut-être, mais ce furent d’abord des observatoires. Nous avons aussi visité la célèbre pyramide de Quetzalcóatl, sise au sommet d’une mesa. Les quatre faces de cette pyramide sont couvertes de glyphes. Après qu’un guide nous en eut expliqué le sens, Jorge nous révéla le reste de l’histoire. 

Ces glyphes, expliqua-t-il avec conviction, représentaient en réalité les phases d’énergie croissante ou décroissante au cours des âges. Il ne s’agissait pas simplement d’une opinion personnelle parmi d’autres, puisque les glyphes appuyaient historiquement ses dires. C’était inscrit dans la pierre… et pourtant ce n’était pas dans le manuel officiel des guides.   

Comment une telle chose avait-elle pu leur échapper ? Le temps était venu de passer à l’attraction principale. Nous sommes entrés à la file dans le flanc de la colline pour accéder à l’observatoire. Comme il faisait sombre ! J’étais le dernier du groupe de sept, afin de pouvoir photographier les autres. Nous sommes finalement arrivés à la chambre principale, localisée directement sous l’ouverture par laquelle entrait la lumière. En l’absence du système de focalisation, la lumière qui y pénétrait ne formait qu’une colonne créant sur le sol un hexagone de la même grosseur que l’ouverture. Elle n’était pas très forte non plus et nous avons dû nous asseoir un peu dans l’obscurité afin d’y habituer nos yeux. Pour certains, cette visite aurait pu s’avérer décevante : une simple caverne sombre et froide, éclairée par le haut. Quant à moi, je me sentais chez les Anciens ! J’étais très ému d’être dans ce lieu où très peu de gens vont et dont je pourrais ensuite vous parler dans un livre. J’ai tenté de prendre quelques photos avec mon appareil (sans flash), mais je n’avais pas apporté mon trépied et je voulais des poses. Ce ne fut pas facile, mais j’ai pu en saisir une de Luis debout au milieu de la colonne de lumière. Elle me plaît beaucoup. Bien qu’il n’en ait rien dit, je pense que ce médecin très cultivé se sent lié à ce qui s’est produit en ce lieu dans les temps anciens. Il était certainement très ému d’être là, même s’il avait déjà visité l’endroit de nombreuses fois. J’étais très heureux d’avoir pu y accéder et de me faire appeler amigo par ces magnifiques érudits

Si vous désirez joindre Jorge pour obtenir davantage d’informations sur son livre, ou si vous êtes éditeur et voulez le publier en quelque langue que ce soit (y compris l’espagnol), vous pouvez lui envoyer un message électronique à l’adresse suivante : jorge@kryon.com. 

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

12

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...