L’heure du pardon avec Christ’al Chaya

Issu de la lettre mensuelle de MAI 2017

1

Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire. 

Chères âmes, quand vous entendrez, quand vous lirez ce message, nous serons certainement à Malte dans le Conclave des Maîtres de la Fraternité Dorée qui enseignent à l’intérieur de ces portails de rédemption et de solarisation, les Reptiliens exécutants, ainsi que certaines de vos extensions qui ont subi des traumatismes. Certains éléments seront également abordés sur les annales akashiques du système d’Orion. 

Tout cela parce que vous êtes en 2017. Le choix est fait, chacun d’entre vous, dans les parties multidimensionnelles de son Être, a fait le choix, le choix de l’unification ou de la dispersion. Mais il est important que vous puissiez vivre le pardon, cette part de don que vous offrez à l’humanité, pour qu’elle s’engage dans ce processus de rédemption, de réconciliation, dans ce processus en cours qui consiste à la remise à la norme de cette trinité contenue au cœur du Sacré Cœur. 

Les forces chaotiques de dispersion et d’involution, s’acharnent aujourd’hui et trouvent toutes sortes de subterfuges pour empêcher cette trinité d’amour d’être rétablie, d’être ramenée à la norme du Créateur. Seulement, si l’on dévoile l’origine de la cause première, de cette grande fracture, la conscientisation de ce qu’il s’est passé, peut vous amener au pardon. Non point que vous offriez votre pardon, mais que vous puissiez être en mesure de vous incliner face à votre Être solaire et de demander pardon. Demander pardon aussi à ces grands mentors de l’involution, leur demander pardon d’avoir utilisé leurs guerres, leurs tortures, leur abus de pouvoir. Demandez leur pardon d’avoir utilisé tout cela pour tarir votre source d’amour. Demandez-vous pardon à vous-mêmes de les avoir rendus puissants. Vous les avez rendus puissants parce que, comme Sha Amin Ra, vous avez cru qu’ils devaient vous demander pardon et s’incliner devant vous. Ils ne demanderont jamais pardon, mais vous, en vous inclinant, dans votre puissance de rayonnement d’amour, finalement vous leur demanderez pardon de les avoir laissés être tout-puissants. 

Vous demanderez à votre Être solaire, ce grand pardon parce que vous l’avez laissé se sentir impuissant, pas à la hauteur. La puissance d’amour réside dans l’alignement du cœur du Sacré Coeur. Aujourd’hui, il se peut qu’il y ait une nouvelle naissance du Christ. Vous avez connu des Christs qui se sont incarnés sur votre Terre et qui étaient radiation, émanation de connaissance d’amour. Maintenant, les Christs de la nouvelle humanité seront des Êtres qui auront fait ce chemin, ce chemin d’involution, d’enfermement et de retour à la liberté totale, par le pouvoir de l’amour, par la manifestation de l’allégeance à la Source. 

christ

Les Christs qui arrivent aujourd’hui, auront été à la fois porteurs de lumière, séparés de la Source, mais en même temps, ils seront devenus incarnation de la lumière rayonnante d’amour, car ils auront parcouru ce chemin, ce chemin d’authenticité, ce chemin de transparence, ce chemin de rigueur, car le pardon est le chemin du milieu, il est l’équilibre entre la miséricorde et la rigueur. 

Dans le premier portail de rédemption situé à la porte d’Aramu Muru au Pérou, les extensions victimes ont un pardon à faire aux exécutants, tout comme les exécutants ont un pardon à faire aux extensions victimes. Se pardonner, que cela signifie-t-il pour chacun et chacune d’entre vous ? Pardonner, c’est se libérer du poison de la rancune, de la vengeance. Pardonner, c’est aussi reconnaître la divinité en l’autre, comme en soi-même et donc laisser la loi trinitaire agir, ce qui signifie que chacun devient responsable de ce qu’il a créé. Mais dans cette coresponsabilité, il n’y a point d’attachement par des émotions obscurcissantes. Chacun se reconnaît et se libère pour enfin s’inscrire sur le chemin de la rédemption, du grand retour au Soi Divin. 

Voilà la pensée que je voulais partager avec vous, car bientôt nous irons en Egypte pour l’alliance entre le féminin et le masculin à l’intérieur de soi comme à l’extérieur de soi-même. 

Et puis, nous irons vers Atacama, vers ce quatrième portail de solarisation qui traitera de l’orgueil, l’orgueil est le poison qui empêche les Êtres d’atteindre leur unité christique. 

Alors chères âmes, libérez-vous de tout jugement sur vous-mêmes, de toute culpabilité, de tout manque et de toute certitude. Soyez humbles, droits dans votre cœur et vous serez ces Êtres qui ont enrichi le « Germe 1 », car à partir de vous, de votre semence nouvelle, toutes les humanités peuvent être libérées et envisager une évolution dans le cœur de la conscience christique. ET CELA EST.

OM SHANTI CHAYA

OLD_TitreCC

Trouver la mission de son âme

 

Sentez-vous que vous êtes venu sur terre pour accomplir quelque chose de spécial, mais vous ne savez pas quoi au juste?

Aspirez-vous à une vie plus riche de sens ?

Réalisez-vous que vous avez créé un projet pour votre existence avant de naître ?

Ressentez-vous que quelque chose en votre for intérieur connaît déjà tout de ce projet ?

Savez-vous que c’est votre âme ?

Savez-vous que votre âme vous guidera pas à pas à mesure que se dévoilera votre projet de vie, qui n’est d’autre que la mission de votre âme?

Le but de ce livret est de vous montrer comment atteindre le pouvoir, l’amour et la connaissance de votre âme. 

 lune animée

 

Il est évident que si le soleil cessait d’exister, toute vie sur la planète périrait. Simplement dit, le Soleil nous donne la vie. Bien que beaucoup d’entre nous ne réalise pas que le soleil pénètre même beaucoup plus profondément notre être.

Un courant de vie ou étincelle de feu s’écoule directement du soleil au travers des divers plans et se loge lui-même dans la glande pinéale au centre de votre tête. Ceci constitue votre âme où le  « Dieu intérieur »; il vous révèle le sens de votre existence et son but, la mission de votre vie; il procure toutes les facilités et moyens pour vaincre les obstacles alors que vous accomplissez votre mission. Beaucoup de problèmes de votre vie découlent du fait de ne pas vous être engagé dans votre mission de vie. Votre âme détient la clé des solutions de vos problèmes existentiels, si seulement vous demandiez !

Vous devez faire un effort conscient pour contacter votre âme. Parlez-lui. Demandez son aide. Elle vous répondra en conséquence. Cet événement a été inclus dans votre projet de vie, le plan auquel vous avez souscrit avant de vous incarner. Il devrait être indéniable pour vous que lorsque ceci arrivera, vous devriez ressentir une excitation intérieure comme si quelque chose qui était en train de dormir en vous, s’éveillait. Vous vous sentirez dès lors impatient de suivre la voie que votre âme vous suggère.

Ceci ne veut pas dire que votre voie sera idéalement un lit de roses. Vous serez certainement testé et défié. Mais avec une persévérance dans l’effort et une motivation sincère, votre âme vous guidera pas à pas à mesure que votre projet de vie, la mission de votre âme, se dévoile.

natureQuelle est la nature de la mission de votre âme ?

« Alors que vous progressez dans la compréhension de la Voix du silence, sachez que ce qui vous rend humble, ce qui vous rend aimant, ce qui vous rend pur, ce qui vous rend harmonieux, est de Dieu. Les sentiments qui remuent à l’intérieur de votre cœur le désir de faire de cette étoile une planète de lumière, de soulager le fardeau de vos semblables, d’élever ceux qui sont dans la peine et la détresse vers la compréhension et l’harmonie, c’est de la Lumière. Ce qui diminue la personnalité et augmente le pouvoir du Christ, ça c’est de Dieu ! » Kuthumi

Le travail visant à transformer notre monde en une planète de Lumière requiert l’effort concentré et incessant de ceux qui sont appelés (en réalité, nous nous sommes portés volontaires !). Vos talents, vos habiletés, vos intérêts et vos expériences de vie sont des indications pour votre travail particulier. Et ce n’est pas le labeur d’une seule personne; vous serez amenez à œuvrer avec beaucoup d’autres, chaque mission particulière s’ajustant avec celle des autres pour l’accomplissement du Plan Divin.

Plus vous créerez de contact avec votre âme, plus votre âme infusera votre personnalité (votre ego personnel).

Quels sont les effets de l’éveil de votre âme?

  • Votre mission d’âme devient claire.
  • Vous vous engagez dans votre mission d’âme et faites les premiers pas pour la réaliser.
  • Votre âme vous prend en main, vous guide et vous instruit.
  • Des idées à mettre en œuvre surgissent de votre âme ; elles s’avèrent exactes et fiables.
  • Ces idées sont transmises par une sereine voix intérieure, une intuition, où une forte incitation à agir.
  • Aussi, il y a des indices pour savoir que faire; indices que vous apprenez à reconnaître et à suivre.
  • Vous êtes guidé vers des situations, des informations et des personnes qui vous aideront à remplir votre mission.
  • Quand vous terminez une mission, vous êtes guidé vers la suivante.
  • Vous êtes stupéfait ! Votre âme connaît des choses que vous ne pouviez connaître.
  • Votre vie devient une aventure; vous faites des pas dans l’inconnu.
  • Vous devenez humble, vous vous fiez et comptez sur les conseils de votre âme pour vous guider.
  • Vous devenez fort; s’il vous est demandé de faire quelque chose qui représente un défi (qui vous défie), l’aide est présente.
  • De plus en plus, votre âme dirige votre vie.
  • Vous rencontrez votre groupe d’âme, et vous y apportez une pièce du puzzle pour le travail que vous allez faire ensemble.
  • Vous mettez en œuvre une petite partie d’un grand plan qui vit dans l’esprit de la Hiérarchie Spirituelle, les Maîtres de Sagesse qui supervisent le bien-être de notre planète.
  • Vous êtes reconnaissant.

Comment savoir si vous êtes en contact avec votre âme, et pas avec une entité astrale se présentant comme étant votre âme ?

  • Les idées en provenance de votre âme surviennent sans bruit et opèrent quand vous agissez d’après elles.
  • S’il y a fanfare ou émotion forte, cela ne vient pas de votre âme.
  • Votre âme vous guide un pas à la fois, ainsi vous apprenez et votre engagement est testé.
  • Si votre libre arbitre est compromis, si quelque chose désire vous imposer des actes qui ne vous semblent pas justes, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si vous êtes encouragé à vous dépêcher, à agir immédiatement, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si vous n’avez pas les ressources financières pour mettre en œuvre le plan, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si votre personnalité est gonflée ou séduite par l’argent, le pouvoir ou le sexe, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si votre mission vous rend humble, aimant, pur, harmonieux, cela vient de votre âme.
  • Si elle soulage la peine et la détresse de vos semblables, cela vient de votre âme.
  • Si elle enseigne et apporte la compréhension à vos semblables, cela vient de votre âme.

Qu’est-ce qui vous maintient engagé dans la mission de votre âme ?

  • Vous renforcez votre volonté et votre intention de vivre votre mission.
  • Vous conquérez la liberté de persister et de remplir votre mission.
  • Vous vous engagez à une pratique quotidienne de méditation et à une vie qui inclut silence et solitude.
  • Vous recherchez et réalisez une vie mentale et émotionnelle plus paisible.
  • Votre santé s’améliore parce que vous faites régulièrement de l’exercice, vous mangez une nourriture appropriée et vous dormez sainement.
  • Vous pouvez faire la distinction entre les exigences de votre âme et celles de votre personnalité.
  • Votre âme guide de plus en plus votre vie.
  • Vous développez un esprit curieux.
  • Vous vous tenez bien informé au sujet des événements mondiaux.
  • Vous apprenez à rester émotionnellement détaché des événements mondiaux qui se déroulent.
  • Vous êtes capable de vous concentrer et écarter facilement les distractions.
  • Vous parvenez à marcher au son de votre propre tambour.
  • Vous êtes désireux d’être au service.
  • Votre vie se remplit d’amour.

particulesQu’est-ce qui vous retient ou vous conduit hors du sentier?

  • Une vie frénétique, remplie de stress.
  • Le manque de solitude et de temps de quiétude.
  • La dépendance aux drogues, à l’alcool, à la nourriture, au sexe et au pouvoir.
  • Des membres de votre famille, en particulier un conjoint ou partenaire qui n’appuie pas votre mission d’âme.
  • Des amis qui pensent que vous êtes fou.
  • La paresse et la mauvaise volonté pour procéder aux changements de vie que votre mission exige.
  • La peur de l’inconnu.
  • Être facilement distrait.
  • L’incapacité à se concentrer.
  • Un corps, des émotions et un esprit malsains.
  • Le bruit (nourriture mentale et émotionnelle de pacotille) :Les rassemblements de masse où les émotions sont accrues comme les événements sportifs ou les concerts rock; ce sont des lieux alimentant les entités astrales ; elles peuvent vous y attaquer.
    • Éteignez votre télévision et votre radio, à l’exception pour les programmes qui vous informent et vous nourrissent.
    • Éteignez toute musique furieuse et discordante.
    • Éteignez les musiques avec des paroles stupides qui manipulent votre esprit.
    • Éteignez les jeux vidéo et d’ordinateurs.
    • Éteignez si possible le bruit de fond.
  • Des entités astrales se présentant comme votre âme ou votre Maître
  • Se mettre à douter que votre mission d’âme est bien réelle et que les Maîtres existent
  • Des revirements d’humeur.
  • Le découragement/abandonner facilement.
  • Le besoin de se conformer.
  • Des problèmes d’argent.
  • Manquer à ses méditations.

Quatre méthodes de méditation conduisant au contact avec l’âme

Des méditations quotidiennes ouvrent la porte au contact avec l’âme et l’approfondissent.

Le silence est le pré-requis de tout effort de méditation. Pas de musique. Pas de télévision ou de radio en bruit de fond. Pas de bruit de voix. Pas de bruit superflu en provenance de votre environnement.

Trouvez un endroit sur lequel vous pouvez compter pour obtenir du silence, un endroit sacré auquel vous pourrez retourner à tout moment pour méditer. Cela peut être un coin dans votre chambre, dans une arrière-cour, un parc ou même une église! Asseyez-vous sur le sol, jambes croisées en position de méditation, ou sur une chaise confortable.

Soyez assis confortablement mais pas au point de vous endormir ! La méditation est une activité mentale active et rien ne peut être accompli si vous vous endormez.

Essayez de prévoir un temps chaque jour pour vous asseoir et méditer.

meditation

1. Analyser votre propre pensée (environ deux semaines)

Asseyez-vous calmement et fermez vos yeux. Presque immédiatement votre esprit voudra se balader et des pensées entreront dans votre esprit. Ce n’est pas grave. Tout simplement, retirez-vous et comme un étranger assis sur la ligne de touche, observez ces pensées ruisseler à travers votre esprit. Prenez note de ces pensées. Ne réagissez pas à ce qu’elles représentent. Soyez très détaché, observez tout simplement ces pensées s’écouler. Faites ceci à chaque session pendant quelques minutes pour commencer, ensuite augmentez jusqu’à 10 minutes.

Observez attentivement vos pensées pendant deux semaines lors de sessions journalières de 10 minutes.

Vous noterez qu’à mesure que le temps passe, il y aura de moins en moins de pensées s’écoulant à travers votre esprit et vous serez sur le seuil d’obtenir et gagner le contrôle de votre pensée.

2. Concentrez-vous sur un objet (une semaine)

Où que vous soyez, choisissez un objet sur lequel vous concentrer. Cela peut-être n’importe quoi : un vase, une lampe, une tasse, un crayon, etc.

Asseyez-vous calmement et fermez les yeux. Rassemblez toute votre énergie et concentrez-vous sur l’objet tant que vous le pouvez. D’autres pensées peuvent ruisseler dans votre esprit. Ne vous inquiétez pas d’elles, simplement retournez-vous concentrer sur l’objet choisi. 

Continuez de pratiquer cette méthode jusqu’à ce que vous puissiez maintenir votre concentration pendant environ 5 à 10 minutes. Si vous réussissez, vous vous débrouillez bien. Vous êtes sur la voie de contrôler votre esprit et non plus d’être contrôlé par lui.

3. Libérez votre esprit (pour la durée de l’exercice)

Ceci est un exercice de méditation enseigné aux néophytes dans les monastères bouddhistes tibétains. L’objectif est à l’opposé de la méthode 1 mentionnée plus haut, soit d’évacuer votre esprit de toute pensée étrangère.

Appelons-la la méthode des sept respirations. L’objectif est de prendre sept profondes inspirations et expirations, temps durant lequel aucune pensée extérieure ne ruissellera dans votre esprit. Si vous pouvez atteindre les sept inspirations/expirations avec succès sans qu’aucune pensée n’effleure votre esprit (à l’exception du comptage des respirations) vous avez réussi! Cependant, si des pensées extérieures se glissent durant votre respiration, vous devez tout recommencer dès le début.

Au début, il est fréquent que des pensées envahissent votre pensée dès la troisième inspiration. Recommencez à nouveau jusqu’à ce que vous ayez inspiré et expiré sept fois sans pensées interférentes.

Vous êtes maintenant en route vers un puissant contrôle de l’esprit.

4. Méditation sur l’inspiration

De l’aveu général, celle-ci peut être la plus difficile parce qu’elle ouvre la porte à toutes les richesses et à tous les avantages du contact de l’âme.

1. Asseyez-vous dans une posture confortable avec votre colonne vertébrale droite et érigée. Vous pouvez vous asseoir dans la position traditionnelle de méditation de yoga ou en étant assis buste redressé sur une chaise confortable.

2. Invoquez la Flamme violette de protection ou lisez l’Invocation de protection sur le site web www.sanctusgermanus.net

3. Commencez à respirer profondément. Honorez la respiration qui est la vôtre en aspirant et en expirant. Et avec chaque respiration, on devrait réaliser que l’on est en train de puiser dans la lumière et vie pures.

4. Alors que vous respirez profondément, fixez au départ votre attention dans la région de la tête, le sommet de celle-ci en particulier. Prenez alors conscience de votre propre aura.

5. Ensuite, prenez conscience de votre épine dorsale, la poutre centrale du temple de votre corps, la colonne vertébrale, cette magnifique porte d’entrée dans l’espace intérieur. Concentrez-vous sur la colonne dès que vous êtes accoutumé au rythme de la respiration, comme elle entre comme elle sort et éventuellement relâchez votre attention sur la respiration à mesure qu’elle se poursuit à son propre rythme.

6. Fixez toute votre attention sur la colonne vertébrale, la gardant à cet endroit. Cherchez à la visualiser comme un tube de néon de pure lumière blanche. C’est votre ouverture dimensionnelle dans le corps physique aux autres dimensions.

7. Vous devez avoir le désir de vous aventurer en elle, la volonté d’entrer dans le portail dimensionnel. Par un acte de volonté, imposez-vous à y entrer. Vous pourriez sentir que c’est un peu comme quelqu’un qui pagaie dans un canot à contre-courant. Ou comme des saumons qui continuent obstinément de remonter le courant d’une rivière qui continue de les repousser, mais n’arrêtent pas. Utilisez votre volonté pour y entrer, y entrer, y entrer.

8. Au cours de chaque session de méditation, à un certain moment vous rencontrerez un point d’appui intérieur ou un moment décisif. Vous saurez ce dont il s’agit par pure et simple expérience. Si vous pensez que vous ne pouvez aller plus profondément, vous devriez quand même continuer d’essayer jusqu’à ce que vous ne puissiez aller plus loin. À ce point, arrêtez et prenez simplement plaisir de l’environnement intérieur.

9. Devenez conscient de l’atmosphère intérieure alors que la respiration continue à inspirer et à expirer selon son propre rythme régulier.

10. Cherchez à vous connaître tels que vous êtes, au-delà des pensées, des sentiments, des sensations et certainement des corps physiques. Chaque session sera une nouvelle aventure.

11. Arrivez à connaître cette partie de vous-même, l’âme, qui n’a jamais changé et ne changera jamais, la part de vous qui est éternelle. Cherchez à ressentir votre propre infinité.

12. Vous devriez commencer à voir une légère lueur dans votre tête, même dans une chambre sombre, qui deviendra de plus en plus brillante avec le temps. Ceci est une indication que vous vous approchez de l’âme, le Dieu intérieur, qui est logé dans votre glande pinéale.

Pour plus d’informations, s.v.p. visitez le site web à : www.sanctusgermanus.net

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/        

LA TERRE EST A LA RESSEMBLANCE DE L’HOMME

 

La Terre est à la ressemblance d’un individu. Les puissances de l’ombre se mobilisent en son sein pour leur dernière lutte. Mais vous devez comprendre que cette lutte commence d’abord en vous-même. Vous êtes puissamment aidés dans ce travail d’élimination (notamment par le moyen de tout ce que votre corps physique expulse, élimine ou crache). Mais vous ne devez pas rester passif et considérer comme une priorité absolue de « faire le ménage » au plan individuel, par un travail de purification et de réhabilitation au coeur de vos cellules grâce à la Lumière.

campagne3

Dans chacune de vos cellules il y a la mémoire de toute l’humanité. En chacune de vos cellules, ce sont des mémoires d’obscurité accumulées au fil des générations, aussi loin que vous puissiez remonter. Ces mémoires cellulaires génétiques sont accumulées en strates sédimentaires où se trouvent condensées toutes ces scories résiduelles des menées opérées par les puissances ténébreuses et des débris de vos combats perdus contres elles.

Prenons, pour exemple et en correspondance avec ce qui se passe avec les peuples du Kossovo, le phénomène du racisme non pas à l’extérieur, mais bien en chacun de vous, et comprenons en quoi il résulte d’une accumulation de ce type de scories au fil des générations qui vous ont précédées. C’est de ce type de patrimoine transgénérationnel dont vous devez vous délivrer afin qu’il ne vous appartienne plus et soit rendu inopérant.

Ces couches sédimentaires, ces scories, ces ombres, que vous devez nettoyer en vous-mêmes – d’abord et avant toute chose – vous devez penser à ne pas seulement les évacuer hors de vous afin qu’elles ne vous encombrent plus. Elles se transporteront ailleurs si vous ne pensez pas, en intention puissante et ferme, à ce qu’elles soient anéanties à jamais. Veillez à ce qu’elles soient brûlées à jamais par exemple et que la Lumière vienne à nouveau habiter cet espace qu’elles avaient encombré. 
Ce travail d’illumination, vous le réalisez à partir du coeur même de vos cellules. 

UNE GRILLE COMPORTE TOUJOURS DES TROUS

De même que ces mémoires se sont accumulées dans vos cellules en certains points de votre corps, de même elles se sont accumulées et concentrées en certains points de votre planète. Ainsi en est-il des Balkans, mais encore de l’Irak, et de bien d’autres lieux de votre planète. Ces points sont reliés entre eux et forment une grille souterraine. Ces lieux sont des zones de pouvoirs pour les puissances de ténèbres.

Il est d’une importance stratégique fondamentale pour le Gouvernement secret qui contrôle votre planète à partir des circuits financiers, de garder une main mise sur ces zones à partir desquelles ils peuvent mener des opérations de déstabilisation telles que les pays, localement concernés, ne puissent, par eux-mêmes, « s’en sortir ». Il faudra une mobilisation internationale, engageant des sommes colossales au plan monétaire, mais impossibles à maîtriser et encore moins à rembourser par les pays concernés, théâtres du drame. Tous les pays impliqués d’une manière ou d’une autre dans le conflit devront contribuer à rembourser les dettes immenses contractées – pour le plus grand profit final… des financiers. C’est pour cette même raison que furent programmées vos Première puis Deuxième guerres mondiales.

Certains d’entre vous, connaissant l’existence d’une Grille Christique autour de la Terre, se poseront la question de son utilité. Effectivement cette Grille Christique est totalement opérationnelle, ainsi que les lieux de pouvoirs qui, sur votre Mère la terre, servent de points d’ancrage aux Forces de la Lumière. A partir d’eux une grille s’étend sur votre planète pour la recouvrir entièrement. Ils constituent des Portes interdimensionnelles qui ont leurs Gardiens, tout comme les Portes des ténèbres. Or, comprenez que si ces grilles existent au-dessus, sur et en dessous de la surface de votre globe terrestre… elles sont constituées de trous. C’est même le propre d’un grillage que d’être ajouré.

De même, vous pouvez faire les plus intenses et les plus merveilleuses chaînes de Lumière pour constituer une Grille d’Amour, de Paix et de Compassion entourant votre planète… elle comportera toujours des trous !

Aussi est-il devenu essentiel que vous procédiez autrement pour vous regrouper afin d’être dans le maximum d’efficience et de pouvoir. 

orion

D’UN POINT CENTRAL DE LUMIERE

Le travail que vous devez réaliser vous, Travailleurs de la Lumière, n’est pas d’aspirer la Lumière et l’Esprit de l’extérieur de Qui vous êtes. Ma Lumière doit oeuvrer à partir de vous. Vous devez en conséquence la générer de façon centrale depuis votre Etre. Pour cela vous devez à la fois être axés et centrés*.

A partir de ce point central de Lumière en vous-mêmes, vous soufflez l’Esprit et la Conscience avec une poussée telle que la Lumière va s’infiltrer dans chaque cellule de mémoire de vos corps physique, psychoémotionnel, mental et spirituel. Cela réalise le travail d’illumination et de réhabilitation de vos véhicules denses et subtils, et constitue le travail préalable au travail d’illumination de la Terre.

Vous visualisez maintenant votre Mère la Terre comme un immense poumon qui inspire et expire. Elle inspire pour aspirer en Elle les énergies lumineuses en provenance de la Source divine et qui l’aideront à traverser les couches de débris et de mémoires amoncelés, constituant comme autant de filtres interposés entre Elle et la Lumière. Il est essentiel que toute cette Lumière puisse pénétrer en elle, soit aspirée par elle, pour parvenir jusqu’à son propre coeur, tout au centre d’elle-même. 
Si vous demeurez à l’extérieur de la Terre, constituant une chaîne d’Amour à partir de la Grille Christique par exemple, vous n’êtes pas assurés que les énergies de Lumière et de Compassion que vous allez réunir puissent arriver partout à destination.
Elles seront détournées par les contre souffles extraordinairement puissants, tels des typhons pleins de rage qui sont actuellement exhalés par les portes des ténèbres, ceux des Balkans en particulier.

Pour plus d’efficacité vous, Travailleurs de la Lumière, devez faire un double travail :

1 – Tout d’abord, de l’extérieur, vous entourez votre Mère la Terre de Lumière à partir de la Grille de Compassion et de Paix que vous allez constituer par vos chaînes d’Amour assemblées ; puis vous aller propulser cette Lumière partout où cela vous est possible en essayant de passer tous les obstacles négatifs tout en demeurant dans la Paix intérieure et la plus grande Compassion, connectés à la Source de Lumière, d’Amour et de Vie, et inspirés par Elle. Si vous percevez que vous n’êtes pas assez opérants alors, sur un signal, vous vous préparez à vous regrouper en un seul point de Lumière à l’intérieur du Coeur de Cristal de la Terre. 

2 – Pour ce faire, vous visualisez le centre de la Terre, c’est votre destination en Esprit. Puis vous visualisez que, tous regroupés, vous formez un seul poumon géant aspirant la Lumière et l’Amour divins à l’intérieur de votre Mère la Terre. Ceux-ci se focalisent en ce point central, au coeur de la Terre, plutôt que de rester répandus autour de la planète au risque d’être disséminés. De ce point central, le poumon géant que vous formez expire puissamment la Lumière dans toutes les directions. La surface de la Terre constitue alors comme une cuvette inversée et les portes des Ténèbres deviennent comme des trous, comme des siphons par lesquels toutes les scories, toutes les négativités sont entraînées, sans résistance possible, pour être transmutées à l’extérieur de la Terre.

La grille d’ombre qui tente actuellement de contrebalancer le travail de la Lumière dans un dernier soubresaut de guerre, sera alors traversée de part en part et rendue inopérante à jamais, selon ce qui doit être.

Cet outil est très puissant, et vous êtes invités à l’utiliser sans réserve, afin que la Lumière, l’Amour et la Conscience fassent leur oeuvre dans les moindres fibres de votre Mère la Terre, comme Ils doivent le faire dans chacune de vos cellules pour que, avec Elle, vous soyez désormais totalement prêts à Ascensionner selon Mon Dessein. 

Transcrit par Cyrille Odon

sur son site Internet « Galactic Humanity & Star Walkers », concernait le travail d’illumination de vos cellules (L’ASCENSION, LA REHABILITATION DU CORPS PHYSIQUE ET LA LUMIERE).

Message Christ’al Chaya Novembre 2016

Bien-aimés de l’Un, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire.

orion

Dans quelque temps, nous serons au Yucatan, au Mexique, pour l’activation du 3ème portail de solarisation, un portail qui favorisera la descente, l’incarnation de l’Être solaire. Beaucoup de personnes se demandent « mais quelle est donc la différence entre l’Être solaire et la Divine Présence Je Suis ? » Que les choses soient claires : vous êtes Divine Présence Je Suis et vous avez quitté la Source Première. Ce premier départ de la Source où vous vous êtes incarnés en Être solaire, où vous avez évolué sur une Etoile avant même l’expérience humaine, cet Être solaire a vécu bien souvent, des moments de guerre liée elle-même à la grande fracture d’avec la Source. Pendant ces temps de guerre, votre Être solaire a pu être agressé par des membres de la famille involutive. Lors de ces attaques, v otre Être solaire a pu éprouver toutes sortes d’émotions, sentiments de peur, de culpabilité, d’impuissance, ce qui a fragmenté votre Être solaire en extensions. Ces extensions portent les blessures karmiques de votre Être solaire, mais votre Être solaire est avant tout multidimensionnel et il y a des parties de vous-mêmes, de cet Être solaire, qui évoluent dans d’autres dimensions de conscience et ces parties sont déjà ascensionnées, en voie d’ascension ou ascensionnables. Aujourd’hui vous êtes un humain incarné dans un corps physique.

Une grande partie de l’humanité est encore bloquée en 3ème dimension parce qu’elle pense que l’humain représente 3 % du génome humain, que la science a décodé en 2003. Les 97 % restants de l’ADN, c’est la partie quantique et cette partie quantique est totalement ignorée. Comme l’ADN répond à la conscience humaine, les cellules souches utilisent seulement ces 3 % par la réplication cellulaire. La partie quantique reste donc endormie depuis des siècles.

La bonne nouvelle c’est que la Terre change de fréquence, augmente son magnétisme terrestre et cela va permettre aussi à une partie de l’humanité, de réveiller, d’éveiller la partie quantique de l’ADN. C’est ce que va provoquer, en partie, la descente de l’Être solaire, mais il faut vous préparer à cette descente.

Comment vous préparer à cette descente de l’Être solaire ? Tout d’abord en travaillant sur vos blessures humaines, sur vos parts d’ombre et aussi en traversant les différents portails de rédemption / solarisation. Mais ce n’est pas tout : il faut aussi préparer vos douze brins d’ADN par des protocoles puissants qui vont activer l’ADN quantique.

Alors que signifie activer son ADN ? Eh bien, c’est tout simplement augmenter la capacité de communiquer avec les différentes cellules. L’ADN écoute la conscience pour dire aux différentes cellules quoi faire. Actuellement, votre ADN humain est limité, mais lorsque l’Être solaire descend, eh bien, l’ADN se modifie et a accès à d’autres informations, car il y a une intrication quantique qui se crée, parce que votre ADN est à la fois émetteur et récepteur. Il a été conçu comme une source d’informations capable de recevoir l’énergie de ce qui l’entoure. Si l’énergie autour de vous est basse, l’ADN s’aligne avec. Si le niveau de conscience est bas, alors les actes que vous poserez seront aussi en fonction de cette conscience limitée et limitante. Si par contre, l’énergie autour de vous est élevée, l’ADN se modifiera pour se calibrer à cette énergie haute fréquence. Ainsi, lorsque votre Être solaire descend, il est encodé d’un ADN dont l’information contient des éléments galactiques, contient des éléments de vos parts multidimensionnelles ayant déjà connu le processus d’ascension. Et votre ADN humain va devoir se modifier et se calibrer avec l’ADN de votre Être solaire.

Dans la haute Lémurie, nous avions découvert comment guérir en préservant la santé et la longévité ; dans les temples de rajeunissement, il existait une technique où l’on utilisait un modèle, un émetteur dont le design divin de l’ADN était activé à 100 % et un sujet récepteur qui avait besoin de se calibrer. Il y a de l’information qui peut être transférée entre l’émetteur et le récepteur, parce que l’ADN est émetteur et récepteur et a été conçu comme une source d’information capable de recevoir l’énergie de ce qui l’entoure. Comprenez cela car CELA EST.

Aujourd’hui, j’ai demandé à Sha Amin Ra, Christian, de se former pour devenir conducteur de l’ADN quantique. Il m’a écouté et il s’est formé en Quantum DNA technique. C’est une formation de la nouvelle énergie qui comprend quatre puissants protocoles pour l’activation de l’ADN quantique. Je me suis adressé spécifiquement à Sha Amin Ra, Christian dans sa forme humaine, parce que son Être solaire collabore avec Ikyos Merk et aussi parce que Sha Amin Ra est celui qui, en s’inclinant devant le Plan de la Source Première Originelle, est celui qui apprend et qui a la capacité d’alchimiser tous les codes de type luciférien dans l’ADN.

Alors aujourd’hui, chères âmes, vous qui désirez accueillir votre Être solaire, certes, vous savez que vous n’aurez plus les mêmes repères. Si des résidus de structures leurres répliquantes sont toujours actifs, si vous n’avez pas suffisamment libéré les éléments toxiques, les conséquences non bénéfiques de votre karma racine, vous risquez d’avoir beaucoup de problèmes au niveau émotionnel, mental, mais aussi physique avec l’approche, la descente, l’incarnation de votre Être solaire. Je vous recommande donc de travailler avec les portails de rédemption et de solarisation en la présence de Shamira qui est également, dans sa partie multidimensionnelle, à l’intérieur même des portails et qui traite, soigne et enseigne les Reptiliens.

Je vous recommande également de prendre contact avec Sha Amin Ra, dans sa partie terrestre Christian, et de recevoir les quatre protocoles fondamentaux qui activeront vos douze brins d’ADN, cela facilitera vos différents corps et vos différentes cellules, à recevoir l’information de l’ADN de votre Être galactique, car chères âmes, préparez-vous, préparez-vous après l’ouverture du portail de solarisation du Yucatan, vous ne serez plus tout à fait les mêmes, vous commencerez à sentir les grandes transformations alchimiques, cellulaires, en vous. Et lorsque ces transformations se passent, il peut y avoir des moments très inconfortables où vous vous sentirez vulnérables et cela pourra éventuellement faire baisser votre niveau vibratoire et si votre niveau vibratoire baisse, eh bien, votre ADN 3 D aura beaucoup de mal à être en harmonie, au diapason avec votre ADN divin. Il est donc nécessaire de pratiquer ces protocoles qui sont transmis à travers le son, à travers des mantras sacrés d’origine hébraïque. Ces sons sont comme un pont quantique qui permettra le transfert d’énergie entre le design divin et le design de l’ADN 3 D. Les cellules comprennent le langage sonore, car l’ADN entend et est conçu pour résonner avec la vérité, cette vérité qui dit que vous êtes la Divine Présence Je Suis, que vous êtes amour, connaissance, lien d’amour et amour éternel.

Chères âmes, soyez remerciées, pleinement remerciées et guidées dans votre processus d’ascension.

OM SHANTI CHAYA

 OLD_TitreCC

Rosanna, le canal de Christ’al Chaya, désire partager avec vous ce qui suit :

ROSANNA« Chers lecteurs de la lettre mensuelle, comme vous l’avez lu, le Maître Christ’al Chaya vous recommande de suivre les 4 puissants protocoles pour activer l’ADN quantique, qui favorisent la descente de l’Être solaire en nous. Christian Jubert, Sha Amin Ra de son nom galactique, vient d’être initié par Gabriela Gomez, comme conducteur de Quantum DNA technique. Vous pouvez prendre contact avec Christian qui vous transmettra ces protocoles en 4 séances d’une heure. La première activation doit se vivre graduellement en 4 séances, à raison d’une séance par semaine sur un mois. Ensuite, à la convenance de chacun, selon les besoins, on peut cibler un groupe de brins d’ADN spécifique.

Je reçois, depuis peu, ces activations et la descente de mon Être solaire, Shamira, se vit de façon beaucoup plus sereine et mes extensions se libèrent et s’harmonisent plus facilement.

Je ne peux que vous encourager à ce magnifique cadeau proposé par notre bien-aimé Maître Christ’al Chaya. Les séances peuvent se faire en présence ou par skype (mail christianjubert@yahoo.fr  ou téléphone 07 77 68 26 60).

Gratitude à Christ’al Chaya pour ses précieux conseils et à Sha Amin Ra qui veille sur Shamira ».

Le courage ou la peur est une affaire humaine

 

Un choix difficile à évaluer lorsque l’émotion est imprégnée de l’une ou l’autre de ses énergies. Ces deux attributs attirent de grandes énergies de mouvement à l’intérieur d’un individu. L’une fait monter l’adrénaline pour foncer et l’autre pour fuir ou se retirer. Le mot courage possède sept lettres et conduit vers le divin dans des énergies d’ascension. Le mot peur possède quatre lettres et paralyse un individu dans des énergies terrestres et obscures. La réaction à ces deux attributs sollicite la même dépense énergétique. L’une est constructive et l’autre souvent destructrice. 

VOLCAN2

Je suis Adinathon. Je viens vers vous en ce moment important et décisif de votre temps pour me saisir de votre soif d’apprendre et de comprendre. Je viens au nom de Celui qui a ouvert la Voie et qui vous porte dans Son Cœur Christique. Je suis mandaté pour être l’un de vos ambassadeurs auprès de Lui. Je comprends votre plaidoyer et je partage votre désir de rapprochement de votre Christ intérieur. Je suis un maillon dans votre chaîne. Je viens vous rappeler que vous êtes aussi forts et aussi amoureux que moi de faire partie de cette grande expérience qui nous fait voguer sur la mer infinie de la Connaissance et de l’Amour. 

Elle est merveilleuse l’histoire humaine lorsqu’elle n’est pas soumise à l’oppression et aux contraintes de la peur. Pourquoi y a-t-il autant de peur et de négativité dans ce monde où la joie et le désarroi se chevauchent pour laisser des traces d’amertume ou d’insatisfaction ? Mes bien-aimés, il est nécessaire de naviguer dans ce monde tumultueux agité par les vagues de l’émotion. L’être humain est différent de toute autre créature de l’Univers à cause de sa faculté émotive complexe mais, comme un élève en phase d’apprentissage, il apprend à composer avec elles et à se connaître à travers elles. Les émotions sont comme la mer, imprévisible, quelquefois spontanée et menaçante. Des tempêtes s’élèvent et s’apaisent laissant un grand calme et quelque chose de plus noble. Lorsque le calme revient une gratitude subtile émane du cœur et fait comprendre la richesse de la paix intérieure. Lorsque l’équipage d’un navire entre au port après la tempête, tous les visages rayonnent la joie : la joie d’être encore là, la joie d’être passé à travers cette épreuve avec succès. Cette joie est une émanation de l’âme qui perce à travers la personnalité suite à l’abandon qu’on se permet après avoir triomphé de l’épreuve. Cette joie est le fruit du courage qu’il a fallu déployer pour surmonter les peurs qui étaient présentes lors de la rencontre où le chevalier et l’épreuve se mesuraient face à face. Comme deux adversaires redoutables et de force égale, le chevalier et l’épreuve déploie tous leurs atouts et leur finesse pour défendre ce qu’ils ont de plus cher, leur existence et leur fierté. 

La peur n’est pas toujours néfaste. La plupart du temps, elle est naturelle et spontanée puisqu’elle protège d’une agression imminente. Toutes les créatures dotées de la faculté de se mouvoir connaissent la peur. Si elles s’aventurent dans des espaces hostiles et qu’elles perçoivent le danger, la peur est la première émotion qui imprègne leur état d’être. Elles ont alors le choix de revenir sur leurs pas et de s’éloigner du danger. La peur protège aussi l’enfant qui prend son temps pour apprendre à marcher ou qui s’aventure dans un territoire nouveau pour lui. Malgré sa perception toute fragile et dissipée, l’enfant est tout de même bien protégé, car la peur est une émotion primitive qui émane du cerveau reptilien ou cervelet. Cette forme de peur n’est pas dépendante du raisonnement ou de l’intelligence. Elle est une émotion innée, et seule la familiarité avec l’objet de la peur peut dissiper cette énergie et ramener la confiance et la sécurité. 

Une autre facette de la peur peut être raisonnée par la connaissance et l’intelligence. Cette forme de peur est celle qui paralyse beaucoup d’individus dans une inertie non évolutive par précaution calculée ou par manque d’intérêt à s’impliquer dans une tache difficile ou à surmonter un défi. Face à cette peur, le courage est une impulsion de l’âme qui cherche à aller plus loin, qui cherche à attirer vers la personnalité l’expérience nécessaire à la compréhension d’une leçon ou d’une connaissance nouvelle pour ensuite grandir et atteindre le but qu’elle s’est fixé. Cette peur n’est pas rattachée à la survie, mais plutôt au manque de connaissance et d’aspiration. Celui ou celle qui n’aspire pas à poursuivre les intentions intimes de son âme à aller vers la lumière cherchera par tous les moyens à alimenter la peur de s’impliquer dans une aventure qui le ferait grandir. 

Cette peur est plutôt un renoncement à l’effort qu’un élément de survie. L’individu qui est complaisant de lui-même, par faiblesse ou par vanité, ne cherchera pas à sortir de son état d’inertie à moins qu’il y ait une incitation au courage venant de l’extérieur de lui-même. Si une connexion lucide n’est pas établie entre l’âme et la personnalité, aucune aspiration ne sera présente et le courage sera impossible. L’individu dont l’esprit est en boucle fermée sur la critique des autres ne peut pas établir ce contact avec l’âme. L’esprit qui est empli de lui-même ne cherchera pas à grandir et à satisfaire la raison d’être de son incarnation. Lorsque l’esprit est dans un tel court-circuit, l’âme demande de l’aide aux Êtres Supérieurs pour organiser un événement qui provoquera un choc à cette personnalité afin qu’elle sorte de cet état de complaisance inutile. Les accidents sont ce genre de choc nécessaire pour remettre sur la voie de l’évolution l’individu qui a peur de tout et de rien. La peur attire la force opposée comme la noirceur attire la lumière. 

chez francesca

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi beaucoup d’individus meurent quelque temps après avoir été mis à la retraite ? Oui, c’est parce qu’ils n’ont plus rien à faire. Ils n’ont pas eu le courage de s’impliquer dans autres choses. Ils n’ont pas été habitués à donner, alors personne n’a besoin d’eux et ils s’ennuient à mourir. Voilà le pouvoir de l’inertie lorsque l’âme d’un individu ne voit plus de possibilité d’avancement, elle demande à se retirer de l’incarnation, et la mort s’ensuit. L’âme n’a pas de temps à perdre et elle ne se complaît jamais avec elle-même dans une énergie d’inertie. La raison de l’incarnation est pour l’avancement dans la compréhension ultime de son appartenance à Dieu et non dans l’amusement et les satisfactions de la personnalité. La personnalité est un instrument qui meurt avec le corps physique et qui ne devient qu’une mémoire, mais l’âme cherche toujours à aller vers la Lumière. 

Celui ou celle qui vit son incarnation pour le plaisir et pour les satisfactions que le monde lui offre emprisonne son âme dans un état où elle demande de l’aide pour se libérer. Les malheurs et les épreuves que la personnalité doit surmonter sont uniquement dû à la mauvaise compréhension de l’esprit par rapport à l’objectif de l’âme qui cherche à grandir dans l’Unicité, mais qui réalise que l’instrument ne répond plus à son aspiration profonde. L’âme est spirituelle et l’esprit est le traducteur de l’expérience qu’elle utilise pour grandir à travers l’incarnation. Si l’esprit est rébarbatif à son aspiration, l’âme demande à se libérer et n’a aucun remords sur le rejet de l’enveloppe de l’esprit qui est le corps physique. L’individu qui ne s’identifie qu’à son corps physique comme étant le centre de son être sera la plupart du temps déçu par la vie. Il ne sera aucunement gratifié dans son expérience, car ceci serait semblable à mettre une lumière dans une boîte afin d’enfermer son rayonnement et annuler sa raison d’être. Tout a une fonction dans l’Univers et tout doit servir pour ce qu’il a été créé, sinon la loi du mouvement s’occupe de corriger la situation. Le courage permet ce mouvement à l’intérieur de l’être. Il est l’essence, que l’âme fournit à travers un esprit clair, nécessaire à créer cet élan vers son but ultime le retour dans l’Unicité après avoir expérimenté la séparation et l’individualisation. 

Cette expérience de séparation et d’individualisation a été voulue et vécue un nombre incalculable de fois. Vous êtes passés maîtres dans ce domaine. L’expérience doit se terminer. Vous avez oublié pourquoi vous avez choisi de vivre cette expérience. Vous avez oublié d’où vous êtes partis. Vous avez oublié que ceci ne devait être que l’expérience d’un moment. Rien de plus ne pourrait être appris qui pourrait vous servir, sinon plus de souffrance, plus de douleur. Ceci n’est pas nécessaire pour apprécier la vie. Renoncez à vous embourber davantage dans les labyrinthes de l’illusion. Vous connaissez maintenant ces chemins ; ils ne mènent nulle part. Vous l’avez constaté vous-mêmes dans les aventures médiocres que vous vivez jour après jour, année après année, vie après vie. Vous voulez terminer ces détours inutiles ? Alors, laissez de côté cette peur de vous reconnaître et permettez à votre divinité intérieure, cette âme qui aspire à atteindre les plus hauts sommets de pureté et de rayonnement, de s’exprimer dans votre quotidien avec simplicité et complicité. Prenez conscience de ce courage que l’âme vous communique pour vous épanouir à travers la vie, ce cadeau inestimable que le Divin vous accorde. Imaginez-vous un instant sans la vie, sans votre perception actuelle de vivre et d’exprimer l’être qui est présent en vous. 

Imaginez que votre état d’être soit toujours en sommeil, que vous ne sentez rien, que tout est non-existence. Ceci fait réfléchir n’est-ce pas ? La vie est le cadeau le plus précieux que l’Univers ait donné à ses enfants. Pour qu’elle porte fruit, il faut apprendre à l’apprécier pour ce qu’elle est, pour ce qu’elle vous apporte. Elle est le support de l’existence et de l’épanouissement de l’être. Il est essentiel d’en prendre conscience pour en savourer les moindres bienfaits. 

Le courage est relié à l’effort et l’effort à la croissance. Pour sortir de l’inertie, il faut se laisser imprégner de cette impulsion qui fait place à l’effort de prendre une direction lorsque c’est nécessaire pour satisfaire les exigences du changement. Le changement continuel est une nécessité universelle sur la voie de l’Amour et du partage. Le courage amène à soi les forces essentielles requises pour régler les vieux problèmes et apporter un renouveau dans la gestion de la vie. Il vous permet de satisfaire l’engagement que vous avez pris dans un passé très lointain pour participer à ce qu’il y a de plus noble dans l’Univers : l’épanouissement de la Création. Mes bien-aimés, beaucoup parmi vous ne savent pas quoi faire pour aider à la Création. Ils attendent assis dans un parc et regardent les pigeons. 

Ressentez l’appel de votre âme qui vous demande de participer au Plan divin par l’implication de votre personnalité dans des taches altruistes. Partagez vos talents et votre connaissance avec ceux et celles qui sont plus démunis que vous. C’est la seule façon d’obtenir d’autres connaissances et d’autres talents. Votre âme vous demande de mettre tous vos atouts au travail et de les placer dans un champ de rayonnement pour l’ensemble. Vous êtes une cellule précieuse de la Conscience et votre existence est importante pour le bien-être universel. Ce que vous faites, si petit soit-il, est ressenti par tous, même si vous n’en êtes pas conscient. Il est bien de suivre l’exemple donné par d’autres, mais vous êtes aussi un maître enseignant lorsque vous laissez parler votre âme, votre étincelle divine. L’élève, c’est aussi vous, c’est votre personnalité, c’est votre individualité. Établissez un lien sûr et profitable entre votre âme et votre personnalité pour retrouver ces mémoires de vos plus belles expressions lumineuses ancestrales. Vous aurez alors accès à tout ce qu’il vous est nécessaire pour comprendre votre vie et votre but. Il n’est pas nécessaire de prendre tous les cours qui se présentent à vous pour apprendre à avoir du courage. Le courage vient de l’intérieur, il prend racine dans votre cœur. Dans vos expressions populaires, vous dites : « avoir du cœur », « avoir du cœur au ventre ». Cela signifie avoir du courage. 

Courage

Lorsque vous êtes coincé dans une situation où tout devient sombre suite à une déception ou à la perte d’un être cher, faites appel à votre courage intérieur. Ne restez pas dans ces énergies qui vous épuisent et vous conduisent dans des réflexions dégradantes de désespoir. Utilisez le lien entre votre âme et votre personnalité pour ressentir cette impulsion qui vous reliera à nouveau à votre joie intérieure. Je sais qu’il est difficile de changer ses énergies d’une vibration d’oppression émotive à celle de la joie en un instant, mais le courage vous donne toutes les chances de raccourcir sensiblement l’enfer que vous vous imposez à naviguer dans cette mer d’énergies instables et démoralisantes. L’être humain aime se retirer en lui-même et bouder un certain temps pour montrer à l’autre qu’il n’est pas content de la façon dont l’échange est devenu défavorable pour lui. Sortez de cet état le plus rapidement possible et vous serez heureux de la maîtrise que vous aurez acquise sur cette émotion. 

Le courage est nécessaire pour la maîtrise de toutes vos émotions, peu importe la situation dans laquelle vous vous enlisez. Il est important de lui faire une place de choix dans votre façon d’agir. Faites-en un ami inconditionnel, un ami qui vous supportera lorsque vous vous perdrez dans des aventures émotives houleuses. Je vous aime comme mon frère, ma sœur, et je désire vous guider vers votre courage et votre impulsion qui vous permettra de vous élever vers les plus hautes aspirations de l’âme, de rayonner sa Lumière pour le bien du plus grand nombre. Vivez l’Amour, la Paix, l’Harmonie et, surtout, vivez votre courage avec zèle et dignité. Merci d’être là et de participer à élever votre entourage en même temps que vous-même. Je m’unis à la Grande Fraternité des Êtres de Lumière pour vous bénir et vous imprégner des plus belles Énergies d’Amour que l’Univers déverse en votre cœur. 

Adinathon

Communication télépathique reçue de Adinathon
par André DeLadurantaye le 1er juin 1997

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

Lorsque la foi est aux commandes

Notre Frère bien-aimé dans le Christ a dit un jour : « Si vous avez la foi, ne serait ce que la grosseur d’un grain de sénevé vous déplacerez des montagnes ». Ceci porte à réfléchir, n’est-ce pas ? 

Je suis Adinathon et je vous accueille aujourd’hui dans la Lumière de notre Unicité universelle dont vous et moi faisons partie. C’est un grand plaisir pour moi de vous apporter des réflexions sur la foi. Toutes ces petites choses dont je vous entretiens, vous les savez au fond de votre cœur mais, je viens vous les rappeler. Je viens parler à votre cœur pour qu’il libère ces connaissances, et soyez assurés que, graduellement, il le fera. 

Dans toutes les grandes religions du monde, la foi est mentionnée comme étant la pierre d’angle des croyances. A travers ces croyances, l’individu établit son plan de vie et la foi en ce qu’il croit devient la force qui commande l’actualisation de la réalité qu’il désire. Depuis toujours, les Avatars ont signalé que la foi est la force qui vient à bout de tout, autant ce qui est rationnel comme ce qui est imaginaire. Les grands fondateurs avaient tous un point en commun ; ils avaient une vision complète et claire de leur objectif de vie alimentant leur foi. Dans votre temps, il en est de même. Les hommes d’affaires prospères partagent tous la même vision : celle de réussir sans équivoque. Peu leur importe les efforts qu’ils doivent y mettre. Ils se voient déjà des hommes à succès. Ils ont imprégné dans leur conscience, par leur pensée positive, les fondations énergétiques nécessaires à supporter l’archétype qui se manifeste inévitablement sur le plan physique. 

1 spirit

La foi commande et magnétise les énergies qui peuvent sembler être des coïncidences dans votre vie, mais qui sont en réalité des éléments qui répondent à cette vibration qui émanait de votre désir. Le désir est l’objet manifesté dans une autre réalité car, dès l’instant où votre pensée a formé l’image de l’objet désiré, il est créé dans la réalité énergétique. La manifestation physique de cet objet demande une autre énergie de transmutation ou de précipitation afin de faire passer l’objet de la réalité énergétique de la réalité physique. La foi est la force nécessaire à cette transmutation. Plus la foi est intense, plus l’énergie de transmutation est grande et l’objet est attiré dans la réalité physique plus fortement, donc plus rapidement. 

Il en est de même pour créer votre réalité. Si vous désirez changer quelque chose dans votre vie, il est tout indiqué de modeler l’image de la vie que vous désirez expérimenter. Vous devez préparer votre environnement à accueillir cette nouvelle réalité qui a déjà une existence et un champ vibratoire à un niveau plus subtil. Pour l’attirer dans votre réalité, vous devez changer les énergies de votre environnement afin d’inviter la manifestation dans la réalité physique de votre vie. Ce changement est important, car il est l’élément déclencheur qui amorce le processus de précipitation ou de transmutation. La pensée est l’essence qui nourrit en énergie cette transmutation, et la pensée est supportée par la foi. 

Lorsqu’il y a un manque de foi, les pensées sont parfois positives et parfois négatives, disons plutôt moins favorables. Lorsque la foi est intense, les pensées seront plus fortement polarisées dans l’aspect positif et une force d’action plus intense en découlera. La foi travaille en parfaite harmonie avec la loi de l’attraction. Lorsque vous visualisez déjà l’objet dans votre réalité, la force d’attraction est augmentée et la commande s’exécute plus rapidement. Il est parfois souhaitable de créer ou d’imaginer un scénario où vous pouvez insérer des émotions de contentement dans un ressenti simulé. Cette énergie émotive fait parfois pencher la balance du côté réel plutôt que de rester dans le monde du désir. La foi est une étape dans le processus de création. Il y a d’abord la perception d’une idée dans la conscience collective. La pensée d’un individu capte cette idée et l’identifie à lui-même. Elle développe le côté pratique et personnel de cette idée afin d’établir un désir. Le désir maintient la pensée en activité qui, dans le processus de création, agit comme catalyseur. La foi nourrit la pensée dans l’encadrement des croyances de l’individu. Si l’individu croit qu’il est créé pour un petit pain, sa foi lui apportera un petit pain. S’il croit qu’il est libre de croyances restrictives, il aura la liberté de précipiter tout ce que l’Univers a à lui offrir. 

Il est bon de pratiquer les attentes positives dans sa vie et de rejeter les paroles qui limitent les champs d’énergie créatrice. S’identifier à quelqu’un qui a parfaitement réussi sa vie est de bon augure, car ceci apportera inévitablement les mêmes énergies d’attraction qu’avait la personne. Le travail qui on découle sera accueilli avec les mêmes résultats. La similitude est une autre loi qui permet de faire ressortir les différentes avenues de la foi. Lorsque vous vous identifiez à un être qui a déjà accompli, par ses actions, l’image de ce que vous désirez devenir ; une énergie de similitude est mise en place pour vous inciter à combler les différences. Vos désirs de devenir semblable magnétise des tendances à surpasser les habitudes de vie déjà installées dans votre quotidien. Ainsi, le désir de devenir un Maître Ascensionné vous amène à suivre les pas d’un Être de Lumière que vous chérissez et celui-ci dépose sur vos épaules un nouveau manteau de la destinée. Ce manteau apporte dans votre vie une énergie qui transforme votre karma personnel en service pour l’humanité à travers les guidances de votre bien-aimé modèle céleste. De nombreuses vies de décadence peuvent ainsi être rachetées en une seule vie de service pour aider vos frères et sœurs humains à comprendre les véritables raisons de la vie. Des cadeaux sont apportés dans votre vie afin de partager la bonté divine qui prend place dans votre quotidien. 

Il n’est pas rare que le chercheur qui porte l’étendard d’un Maître en Énergie pour le simuler ou pour s’en faire un modèle devienne le successeur de son œuvre. Vous avez un grand nombre de saints dans vos récits folkloriques qui se sont identifiés à un modèle qu’ils ont pris pour leur idole. Ils sont devenus cette idole. Ils ont perpétué les énergies bienveillantes de cette idole. Alors, par les lois de la similitude et de l’attraction, l’adepte déploie les pensées et les désirs qui l’amènent à devenir ce qu’il pense et ce qu’il désire le Maître dont il a suivi les pas. 

La foi commande une autre loi, celle du retour des énergies émises par leur créateur. Tout ce que vous projetez par vos pensées revient inévitablement dans votre réalité. Si vous émettez des pensées négatives, ces mêmes pensées modèleront votre environnement immédiat et futur. Elles créeront votre réalité à partir de la même fabrique et votre vie deviendra cet enfer que vous méprisez. Souvenez-vous que tout ce que vous percevez dans votre univers, dans votre réalité, n’est que le reflet de votre monde intérieur. Si vous passez votre temps à critiquer et à attendre que l’on vous serve, il est peu probable que vous deveniez maître de votre vie. Au contraire, si vous accueillez tout ce qui vient dans votre vie comme un résultat de vos pensées et de vos actions antérieures, vous aurez le pouvoir d’améliorer les pensées et les désirs présents et futurs afin de changer la direction de votre vie graduellement mais avec beaucoup de maîtrise et de sagesse. 

Ayez la foi en vos projections et évitez de vous associer aux énergies contraignantes que le doute cherche à émettre. Il est peut-être difficile au début de toujours penser positivement, mais ça vaut la peine de faire de petits efforts soutenus qui feront sans aucun doute la différence que vous souhaitez. N’attendez pas que l’on vous serve, mettez tous vos talents à l’épreuve. Servez-vous de vos pouvoirs de créativité pour attirer vers vous les vibrations nécessaires et compatibles avec vos désirs. Si vous utilisez des mots qui ont une connotation indésirable dans votre répertoire oral, changez ces mots graduellement lorsque vous y pensez. Ces mots sont des vibrations qui magnétisent aussi les choses qui viennent vers vous. Si vous dites toujours : « Ah ! Je suis fatigué. » Ces mots sont des vibrations qui commandent un état de fatigue. Les situations qui s’en suivront seront en harmonie avec cette affirmation pendant aussi longtemps que vous ne décommanderez pas cet état par une autre affirmation plus positive. 

Il est nécessaire de faire attention à ce que vous dites, car le verbe est une énergie qui se manifeste indéniablement. Le langage populaire se déforme de vos jours et il devient un instrument de confusion. Certains mots ont pris un sens contraire à ce qu’ils étaient désignés représenter auparavant. Le danger dans tout ceci est que le subconscient ne raisonne pas et exécute la commande que ce mot représente dans son sens littéraire. La déformation de la langue est une menace de l’Ombre qui aime semer des énergies de confusion et d’incompréhension. Ne laissez pas ces énergies pénétrer dans vos vies. Ne suivez pas l’exemple dont vous êtes témoin. Reprenez plutôt, du moins dans votre conscience, les mots dans leur véritable sens et écartez les énergies négatives qu’ils véhiculent. 

lotus

Mes bien-aimés, en ces temps, il est parfois difficile de toujours voir la lumière et d’exprimer sa foi, alors que les médias ne véhiculent que des informations qui oppressent le quotidien des gens qui sont attirés par ces vibrations de sensationnalisme. L’Ombre se nourrit de ses propres ombrages créés par des situations qui lui amènent des adeptes ayant la liberté de choisir l’esclavage qui leur est proposé. Faites appel a votre bon jugement pour éviter les pièges nocturnes. Eveillez-vous à la puissance de transformation qui réside en votre cœur et en votre esprit. Sortez des sentiers de complaisance collective et maintenez le cap sur l’appel à la véritable liberté que votre âme a choisie. Devenez maître de vos pensées et de vos désirs et vous deviendrez Maître de votre destinée. 

Je m’unis à la Bienveillance de la Grande Fraternité des êtres de Lumière pour vous apporter les bénédictions et la protection dans votre vie afin qu’un certain jour vous reconnaissiez en vous-même que vous faites déjà partie de nos rangs. Puisse l’Universalité de nos Energies communes retrouver le chemin de l’Unicité Suprême. 

Adinathon

 

Communication télépathique reçue de Adinathon
par André DeLadurantaye le 21 mars 1997.

L’amour qui nous unit


Avez-vous ressenti cette magnifique vibration qui se dégage du mot « AMOUR » ?

Des épopées ont été vécues sous son étendard. Des mondes ont été créés et sont encore créés par la puissance de sa Vibration. Des sentiments nobles prennent racine dans son essence. Les yeux pétillent lorsque ce mot est aperçu. Les oreilles captent une mélodie enivrante lorsque ce mot est entendu. Des cœurs vibrent en harmonie lorsque sa fréquence ondule dans l’éther. 

Je suis Adinathon et je vous salue en vous accueillant dans l’humble demeure de mon cœur. Ma joie est immense lorsque je parle de l’Amour, car je viens au nom de Celui qui est la Source Suprême de cet Amour. Mon désir est, non seulement de vous enseigner ou plutôt de vous rappeler certaines notions, mais aussi de vous inciter à vouloir vivre l’amour dans votre cœur afin qu’il déborde dans tous les sens et dans toutes vos réalités sans mesure ni condition. Cette incitation est appuyée énergétiquement par le désir secret de votre âme à exprimer davantage tous les pouvoirs de l’Amour. 

PENTAX DIGITAL CAMERA

Peu importe le pays où l’amour se manifeste, peu importe le temps que l’on donne à une histoire, l’amour est toujours perçu comme l’ami de l’âme. L’amour est cette nourriture dont l’âme ne peut se passer. Il est le trait d’union entre le réel et l’imaginaire. Il est l’énergie matricielle de tout ce qui est créé et incréé. Les noyaux cellulaires et moléculaires sont retenus dans leur structure par l’amour. Les forces d’attraction nucléaire sont magnétisées par l’amour. Tous les champs vibratoires d’énergie sont modelés dans la conscience intelligente de l’amour. 

L’Amour est la fabrique des étoiles et l’espace même entre celles-ci. L’univers est au diapason de l’amour ; il vibre de sa fréquence et maintient sa cohérence par l’amour. Toutes les énergies découlent de l’amour, même celles qui lui sont contraires en apparence. Il est probable que plusieurs ne comprennent pas l’enjeu de l’amour dans leur vie. La plupart des gens le connaissent dans sa réalité humaine, dans la famille, dans le couple, dans l’amitié, mais ils ne savent pas ce qu’il est réellement. L’amour les emporte à des degrés différents de joie et d’extase, mais ils ne comprennent pas comment le garder pour toujours.

Où est la source de cet amour ?

Comment peut-on l’obtenir si on n’a pas le privilège d’en faire l’expérience ? Beaucoup de gens ont fermé la porte à l’amour parce qu’ils ne savent pas comment l’attirer dans leur vie. Et pourtant, il n’existe qu’un seul lien à cet amour et ce lien est dans le cœur de chaque aire humain. Toutes les formes connues de l’amour mènent à la création de ce lien qui devient un canal pour l’Amour divin. Lorsque l’âme exprime l’amour à travers la relation homme et femme, une énergie particulière est mise en mouvement par la polarité complémentaire des deux énergies. Un courant est créé et un échange se manifeste. La femme reçoit l’essence de l’énergie masculine pour augmenter sa propre énergie masculine à l’intérieur de son être. De là, une croissance se manifeste par cet amour qui soutient davantage cette relation. Il en est de même pour l’homme qui reçoit un apport énergétique féminin pour augmenter son énergie féminine. 

La fréquence de ce processus permet une croissance dans l’équilibre des deux pôles, masculin et féminin, dans chacune des personnes du couple. Par conséquent, l’attraction mutuelle dans l’amour humain se transforme en un amour beaucoup plus grand et beaucoup plus fort : l’Amour inconditionnel. Lorsque l’Amour inconditionnel devient l’essence qui unit le couple, la confiance remplace la méfiance, la patience remplace l’intolérance, la douceur remplace la colère, la franchise remplace l’hypocrisie et la liberté remplace la possession. 

La vie s’exprime à travers de nouvelles attitudes, et la pureté des vibrations que les deux êtres émanent leur apporte de nouvelles avenues dans l’épanouissement de leur conscience. Tout leur devient facile et ils sont remarqués par les gens qui perçoivent leur rayonnement. Leur amour ne peut que faire l’harmonie et fait vibrer tout ce qui est dans leur entourage. Une paix profonde se dégage de leur présence ; peu importe la distance, vous percevez cette paix lorsqu’ils vous parlent. Vous ressentez cette paix et vous désirez que cette paix vienne à vous. 

L’Amour inconditionnel installe la paix dans votre cœur et voit à ce qu’il ne vous manque rien. Il magnétise pour vous les bontés de la vie et vous ouvre la voie vers ce qu’il y a de meilleur. Beaucoup de personnes vivent sans connaître cette paix que l’amour apporte dans le cœur de celui ou celle qui se recouvre d’humilité.

Un Amour vécu avec plénitude apporte avec lui l’émerveillement de l’âme à un niveau plus concret que la personnalité reconnaît comme étant des instants de bonheur et de joie. L’appel du cœur jaillit toujours d’une âme en éveil et magnétise vers elle des images qui sont les reflets d’un désir profond de connaître l’intimité de l’Amour dans toutes ses facettes. La vie n’est appréciée que lorsque l’Amour est présent dans tous les recoins de la conscience. Comme un miroir réfléchit l’image qui lui est présentée, l’âme réfléchit l’Amour qu’elle retrouve dans le quotidien et établit une résonance qui augmente l’amour déjà présent dans le cœur des autres dans son entourage.

L’Amour bénit toutes les émotions manifestées dans le cœur de l’humain. Il rend grâce à cet Architecte qui a fondé Ses Univers sur l’Amour. L’Amour chante la Gloire de l’Eternel et se nourrit en retour de Ses Energies de créativité. L’Amour unit toutes les facettes de la création à Celui qui crée, maintient et transforme tout ce qui est, tout ce qui existe. L’enfant connaît l’Amour d’une façon spontanée. Il manifeste le désir de toujours communiquer avec l’être aimé. Il est attiré naturellement par l’amour qui se dégage d’une personne. Il s ‘en approche avec timidité, mais aussi avec complicité.

Le cœur de l’enfant chante l’Amour sur des plans non perceptibles à l’humain qui ne connaît pas les attributs divins de l’Amour. Ce chant contribue tout de même à changer et à transformer l’ambiance énergétique dans l’entourage de l’enfant. On dit souvent que, lorsque qu’un enfant est présent, la joie est présente aussi. Cette joie, c’est l’Amour inconditionnel, c’est aimer pour la liberté d’aimer. Lorsque l’Amour Inconditionnel est manifesté sur le plan terrestre, il est aussi présent et vibrant d’une façon accrue sur tous les autres plans.

Cet Amour manifesté est en outre le baume qui guérit les guerres et les conflits dans les pays où l’amour n’a pas sa réalité. Lorsqu’on aime ses parents, son frère, sa sœur, son conjoint et sa famille, cet amour émane des vibrations d’appel à l’harmonie universelle. Chaque petite parcelle d’amour manifesté s’unit aux autres petites parcelles et grandit par résonance, ce qui fait toute la différence sur le plan de la conscience collective. Tout est ressenti et tout est inter relié par l’Amour. Mes bien-aimés, il est facile d’aimer et de se laisser aimer.

Regardez au-delà de la personnalité de l’être que vous côtoyez. Cherchez dans ses yeux le reflet de cette âme qui désire être aimée d’une façon intense et inconditionnelle. Voyez en elle l’Energie qui a créé tout ce qui est par l’Amour. En chacun réside l’Amour infini, et chacun peut manifester tous les pouvoirs de cet Amour pour lui-même et pour les autres. Toutefois, chacun doit apprendre à travailler avec ces pouvoirs.

L’Amour est la clé qui permet d’ouvrir la réalité manifestée à son épanouissement ultime. La vie se transforme d’une façon agréable et désirée lorsque l’Amour vient frapper à votre porte. Aimer est un acte Divin et sacré. L’Amour unit la création au Créateur. Vous êtes uni au Créateur, ce qui veut dire que vous avez la même vibration et les mêmes attributs. Vous avez les mêmes pouvoirs et les mêmes pensées. Humm !

Ceci porte à réfléchir… comment doit-on le réaliser dans notre vie ? Tout ceci est étonnant ! Comment peut-on utiliser ces vérités dans le quotidien ? Oh boy ! Direz-vous.

Adinathon charrie un peu n’est-ce pas ? Non… mes bien-aimés. Adinathon ne charrie pas du tout. Il vous voit déjà dans cette réalité que vous vous apprêtez à pénétrer. Il vous regarde et vous invite à reprendre le chemin que vous avez abandonné il y a très très longtemps. La voie est facile lorsque vous aimez. Aimez tout, aimez inconditionnellement tout ce qui touche votre réalité. Ne mettez pas de condition, même si parfois cela fait mal d’aimer.

L’Amour finira par guérir les différences et les manques dans votre vie. Notre Grand Frère dans le Christ a déjà été un homme comme vous et moi, ne l’oubliez pas. Il a aimé à un point tel qu’Il s’est fusionné avec l’Amour. Il est devenu Amour Pur. Il est devenu l’Amour Suprême. Celui ou celle qui aime autant portera aussi le nom de l’Amour Suprême. Cet être sera fondu dans le Christ comme Jésus, notre Frère, l’a manifesté et le manifeste encore. Je vous porte sur ma vibration d’Amour vers l’Amour Infini et que Celui qui a montré la Voie vous accueille dans toute Sa Gloire et vous couronne de votre propre Gloire pour l’éternité. 

Adinathon

avril 1997 Communication télépathique reçue de Adinathon
par André DeLadurantaye le 25 février 1997.
 

LE MESSAGER DU CIEL

 

Le Christ, qui est sorti du monde divin de la vérité et descendu dans le monde matériel, relie les âmes humaines au monde de la vérité qui recèle les buts suprêmes de tout ce qui est. Il faut qu’il y ait un fil qui puisse relier à Dieu les âmes humaines profondément enlisées dans la matière. Seul le Christ peut faire passer ce fil. Lui seul peut unir les hommes à Dieu. Parce que lui, qui est descendu du monde divin, apportant la vie du monde de la vérité, y remonte de nouveau, traçant ainsi la voie qui mène de la vie temporaire à la vie éternelle. Le Christ est le chemin de ce mouvement intelligent des âmes qui conduit à la vie éternelle dans la vérité. Et c’est pour cela, lorsqu’on demande au Christ pourquoi il est venu sur la terre, qu’il répond : «Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage de la vérité».

francescablog1

Ces mots sont à vrai dire une formule mathématique. La question de la venue du Christ est une des questions les plus profondes qui se présentent à l’esprit humain. Mais l’on croit en général qu’il est facile de répondre à cette question, et l’on dit que le Christ est venu sur la terre pour souffrir et sauver l’humanité. Mais la souffrance n’est pas ce qu’il y a de plus essentiel dans la venue du Christ sur la terre et à elle seule ne peut déterminer ce moment important dans l’histoire de l’humanité.

Le salut, ainsi que l’entendent les hommes, n’est également qu’une conception partielle de cet événement important. Cependant tous les prédicateurs déclarent aujourd’hui que le Christ est venu sur la terre pour sauver les hommes. Si le Christ avait sauvé le monde de la manière mécanique admise par la plupart des gens, et si ces gens étaient effectivement sauvés, ils ne vivraient pas comme ils vivent, c’est-à-dire contrairement à l’esprit de l’enseignement du Christ. Il est évident que l’idée du salut renferme un tout autre sens. Le salut n’est pas là où les gens le cherchent, et il ne leur vient pas mécaniquement comme ils le croient. C’est une science pour l’âme que le Christ apporta à la terre. Il montra le chemin que les âmes humaines doivent suivre pour arriver à connaître Dieu, pour acquérir la vie éternelle.

La porte de ce chemin est l’amour. Celui qui passe par cette porte entrera dans la voie royale où il aura à accomplir de grandes choses. Avant le Christ, beaucoup de grandes âmes sont descendues sur la terre, mais elles n’ont pu résoudre le difficile problème du relèvement de l’humanité. Il fallait que le Christ vînt pour mener à bien cette tâche importante, essentielle, et pour montrer aux hommes un chemin déjà expérimenté qu’ils n’auraient qu’à suivre afin de pouvoir, eux aussi, remplir leur tâche avec succès. Avant le Christ, Dieu avait envoyé à son champ ses serviteurs – des prophètes, des saints – mais ils ne purent mener leur travail à bonne fin. Lorsque le Christ, le Fils de Dieu, descendit sur la terre, tous les travailleurs du ciel s’unirent en son nom, afin d’achever l’œuvre commencée.

Et l’on dit dans l’Evangile : «Dieu a tellement aimé le monde qu’il lui a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle». Le Fils, c’est la parole, ce qui est supérieurement sage, le Divin qui seul peut rétablir l’harmonie dans le monde, ainsi que le lien entre les âmes et Dieu. Le Christ a pu rétablir ce lien et exercer une profonde influence sur l’humanité tout entière parce qu’il était lui-même lié à l’Auguste, au puissant Tout.

Et lorsqu’on parle dans l’Evangile de la descente de l’Esprit sur Jésus, on sous-entend qu’il s’est uni à l’Esprit collectif universel. Car telle est la loi sur la terre : pour que l’œuvre de Dieu s’accomplisse, il faut qu’un homme de la terre s’unisse à un être du ciel. Dans le cas du Christ, cet être était l’Esprit divin collectif. De ce point de vue, le Christ est un esprit collectif. Il existe comme unité mais il est en même temps esprit collectif. Il est l’ensemble de tous les Fils de Dieu dont les âmes et les cœurs débordent de vie et d’amour.

Tous les Fils de Dieu unifiés, toutes les âmes supérieurement intelligentes vivant dans l’union divine, c’est cela qui est le Christ. La venue du Christ sur la terre est l’événement le plus important dans l’histoire de l’humanité. C’est un événement exceptionnel, et par ce qu’il renferme, et par sa signification. L’idée fondamentale de la vie humaine s’y trouve étroitement liée, l’idée de l’immortalité, l’idée de la vie éternelle. Et les efforts de toute l’existence humaine aujourd’hui ne sont dirigés que vers ce but : acquérir l’immortalité, entrer dans la vie éternelle.

Et la vie éternelle dit : «Le Christ est de te connaître toi, le seul vrai Dieu et celui que tu as envoyé Jésus-Christ». Connaître Dieu, c’est connaître le Christ. Les hommes connurent-ils le Christ, lorsqu’il parut, il y a deux mille ans ? Et le connaissent-ils davantage aujourd’hui ?

Peter DEUNOV sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr

A la découverte de Christ’Al Chaya

  

C’est un gardien de la Terre. Il est à nouveau présent dans notre système solaire à la demande de Maitreya. Son symbole est le Cygne : la discrimination parfaite. Il est fils de Shiva et Seigneur de l’Olympe. Christ’Al Chaya nous demande d’intégrer une conscience de 5ème dimension afin de sauvegarder notre planète et d’établir des Communautés de Lumière dans le respect des lois de la vie.

 

 franck SYX

        Il se présente ainsi :

  « Je suis un Chevalier du Ciel, une épée de Melchisédech. Mon enseignement sera clair comme le cristal et élèvera vos âmes. Je suis Christ’Al Chaya, celui qui diffuse des paillettes de connaissance cristalline sur votre être sans limite. J’active vos codes galactiques, vos chambres de résonance . Mon collier est un huit. Je suis du Rayon Bleu-Cobalt. J’œuvre sur vos cellules christiques et vis sur plusieurs plans magnétiques. Je restaure la vérité originelle et descends par le Rayon violet. »
Christ’Al Chaya


Enseignements de Christ’Al Chaya

Son enseignement sur les Lois Cosmiques, les mémoires originelles de la Terre, nous permet d’élargir nos perceptions de l’Univers. Il nous propose l’intégration de « JE SUIS », comme moyen de guérison de la blessure humaine.

Rosanna Narducci est son canal :
Rosanna commence sa mission par la rédaction d’un livre avec son amie Valérie Furstenberger : La Terre, mémoire et instrument de civilisations galactiques. À 27 ans commencent les premières transmissions orales lui permettant de publier son deuxième livre : Christ’Al Chaya.

En 2004, en plus d’animer plusieurs ateliers en France, elle se rend au Pérou avec un groupe, à la demande de Christ’Al Chaya, pour effectuer un travail d’activation du code 12:21, le 12 octobre 2004, au Machu Picchu.
En 2007, elle publie son troisième livre : L’Ascension, la voie vers l’immortalité. Depuis 2007, Rosanna anime des groupes sur le thème de l’ascension tant sur le plan individuel que collectif. En 2012, elle publie Conclave 11 :11 :11, rapport du Haut commandement Ashtar et des Maîtres ascensionnés de Terra sur la transition planétaire en cours.

Rosanna Baux 1 Christ’Al Chaya channeling


Rosanna Baux 1 Christ’Al Chaya channeling par Yahn25">http://www.dailymotion.com/video/
Rosanna Baux 1 Christ’Al Chaya channeling par Yahn25

 

 
Christ Al Chaya 2 Préparation à l’Ascension


Christ Al Chaya 2 Préparation à l’Ascension par Yahn25">http://www.dailymotion.com/video/
Christ Al Chaya 2 Préparation à l’Ascension par Yahn25

 

 

 
Rosanna Baux 3 Channeling d’Orion


Rosanna Baux 3 Channeling d’Orion par Yahn25">http://www.dailymotion.com/video/
Rosanna Baux 3 Channeling d’Orion par Yahn25

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/       

 

COMMENT BIEN UTILISER LES PARTICULES ADAMANTINES

 

Nous avons tenté par toutes sortes de moyens de vous faire comprendre la magnificence et le sens global de l’Amour et de la Lumière émanant de la Source de toute création. Le temps est venu de réunir les multiples facettes de la connaissance supérieure.

En voici plusieurs descriptions, qui permettront de mieux comprendre le grand plan du Créateur.

Adamantines

La lumière metatronique, ou lumière au spectre complet du Créateur suprême se compose de ce que l’on appelle des « particules adamantines ».

L’expression « Onde temporelle Ranna«  (ou « Fleuve de Vie » dans les anciens enseignements) a été employée pour décrire la principale onde soutenue affluant du Créateur suprême. Cette onde temporelle est composée de particules adamantines.

Le courant de Conscience Cosmique ou de Sagesse du cosmos, a souvent été appelé « Fleuve de Vie » puisqu’il contient effectivement l’élixir de Vie et qu’il est la Source de vie de Tout Ce Qui Est. Le Fleuve de Vie, composé de particules adamantines, est constitué d’un flot continu de potentiels illimités. Imaginez ce courant ou ce Fleuve de l’Esprit créateur circulant dans l’ensemble des dimensions supérieures à partir du milieu de la quatrième dimension jusqu’à la douzième, en lien avec le grand Soleil central et notre Dieu père/mère, et de là, se dispersant dans l’omnivers du Créateur suprême.

Parfois, au cours de vos méditations, lorsque vous êtes entrés au plus profond de votre Cœur sacré, il est possible d’accéder à l’état de félicité de la conscience supérieure. Vous avez alors le sentiment de voguer sur ce courant ou ce Fleuve de Vie – une sensation impossible à oublier. Toutefois, encore là, les lois universelles s’appliquent, car vous pouvez accéder uniquement au niveau de fréquence auquel vous résonnez. Il s’agit d’un système à sûreté intégrée et, de ce fait, à mesure que s’élève votre conscience et que vous intégrez les schémas de fréquence de plus en plus raffinés, cela vous permet d’avoir accès à des niveaux d’Amour et de Lumière (les particules adamantines) beaucoup plus raffinées.

Au moment où chaque âme s’incarne dans un corps physique, une « ration » de particules adamantines est alors emmagasinée à l’intérieur du Cœur sacré. Telle l’innocence d’un enfant, cet Amour divin y circule librement, mais peu à peu, cette innocence est perdue et des bouliers éthériques d’énergie se forment autour du Coeur sacré, à l’initiative de l’ego, soi-disant pour sa protection. Par conséquent, une fois que vous êtes adultes, le flot de cet élixir divin est grandement diminué, sauf chez les âmes éveillées. Voilà pourquoi nous disons qu’il est si important d’équilibre le système de chakras et d’activer le plexus solaire, lequel, à son tour, déclenche l’activation du Cœur sacré, et de s’efforcer de demeurer chacun centré dans son coeur.

C’est ce qui explique pourquoi il est si crucial de vous harmoniser avec les fréquences correspondant à la partie supérieur de la quatrième dimension ou à la partie inférieure de la cinquième, e t ce, afin de pouvoir accéder aux particules adamantines. Vous êtes toujours connectés à l’Esprit grâce à votre Soi supérieur, par l’intermédiaire de la corde d’argent.

Cependant, votre Cœur sacré doit être ouvert pour que l’Amour et la Lumière des particules adamantines puissent affluer librement en vous, et aussi rayonner de vous sans entraves. Pour rendre cela possible, votre résonance vibratoire doit être plus élevée que le tiers inférieur de la dimension de quatrième densité. Il s’agit là d’une étape cruciale pour devenir un Maître réalisé et un cocréateur d’équilibre, de beauté et d’abondance.

Lorsque nous déclarons que la Source divine irradie constamment, à partir de son centre des courants de pure énergie christique, par exemple, nous faisons alors référence aux particules adamantines.

Voici une autre description de ces particules : Lumière et Amour ont leur source dans le cœur et l’esprit du Créateur suprême, et ils sont la substance même de toute  création. La lumière au spectre complet ou la radiation électromagnétique de la Source contiennent les composantes mathématiques, les clés et les codes de Lumière grâce auxquels on peut créer des « mondes sans fin ». Aucun des univers manifestés n’existerait sans ces particules, pas plus que vous d’ailleurs. Les mots Amour et Lumière vont ensemble, car ils sont inexorablement connectés et ils font partie du Tout.

On peut également décrire les particules adamantines comme suit : Tout, dans la Création, contient l’Essence divine, l’énergie d’Amour et de Lumière de la Création, ou une Etincelle divine. Nous tenons une fois de plus à souligner que rien ne peut être sans cela. La Lumière imprègne la Création manifestée, et à mesure que de nouvelle créations voient le jour, cette lumière pénètre et envahit les ténèbres, ce qui, de ce fait, étend la Création un peu plus loin dans le Grand Vide. L’Amour est la force dynamique de toute création. La Vie est l’Amour du Créateur rendu manifeste.

Imaginez votre énergie d’Amour et de Lumière jaillissant en une pluie de minuscules diamants cristallins remplis de la pure essence divine de notre Dieu père/mère. De fait, si vous lisez ces messages et en saisissez toute la portée et, qui plus est, si vous avez mis en pratique ne serait-ce qu’une partie des enseignements, vous êtes maintenant capable d’accéder aux fréquences raréfiées de Lumière du Créateur suprême et de les intégrer.

Le spectre de lumière oritronique incomplet ou la substance de la force de Vie primale mise à la disposition de l’humanité peuvent être façonnés et requalifiés grâce aux intentions du cocréateur sur le plan physique. C’est cette énergie qui est disponible à l’humanité dans l’environnement des troisième et quatrième dimensions. Voilà pourquoi il est si important de retrouver l’équilibre et d’activer le chakra du Cœur sacré afin de pouvoir ainsi accéder aux schémas fréquentiels des quatrième et cinquième dimensions (et d’autres au-dessus) qui contiennent les particules adamantines.

Les particules adamantines d’énergie christique ou le spectre métatronique de pleine Lumière ne peuvent être requalifiés. En outre, ils ne sont accessibles que lorsque vous êtes parvenus au milieu de la quatrième dimension et dans la cinquième. L’amour rayonnant du Cœur sacré, ou ce que l’on appelle l’amour inconditionnel ou sacré, est l’action alchimique qui déclenche la libre circulation des particules adamantines, de telle sorte que celui qui en envoie reçoit autant cet élixir de vie magique qu’il en émet.

Intervention de MICHAEL dans les Ecrits de KRYEON : AU-DELA DU VOILE…

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/     

MASCULIN et FEMININ n’est qu’un aspect

 

Le fait de se trouver dans ce corps, définit assez bien notre rôle, plus ou moins. Mais rappelez vous, votre Moi supérieur n’est ni masculin ni féminin, car votre être éternel n’a pas besoin de  corps.

Nous, de la Fraternité de Lumière, ne sommes pas des êtres physiques, peu importe comment vous nous qualifiez et comment vous choisissez de nous décrire. Dans les domaines immatériels, le sexe est l’équivalent des épices ajoutées à votre soupe : c’est une nuance subtile de saveur qui rend le repas exquis. Notre monde est un monde de vibrations, de fréquences plutôt que de formes.

le pont

Notre manière de nous exprimer énergétiquement est notre unique accord dans le corps de Dieu. Et rappelez-vous : Dieu est une seule force, le plus haut niveau d’Amour pur, inconditionnel et englobant. Vraiment. Dieu n’a pas de sexe, lui non plus.

Et pourtant, au cours de quelques dernières années, vous avez défini un niveau beaucoup plus élevé d’ »énergies féminines » qui atteignent votre planète pour la première fois. Que vous les appeliez Mère Divine, Quan Yin, ou Déesse Mère, ces énergies sont en effet venues, et elles étaient fort nécessaires pour équilibrer l’inégalité dans la conscience humaine entre hommes et femmes ; le passage au règne patriarcal a fait de cette planète un grand contraste, et accéléré les leçons de vie pour tous ; Une part de ce processus d’ascension exigera que les hommes favorisent l’ouverture du cœur et les femmes, l’ouverture de la gorge. Dans les quelque années à venir, chers praticiens, vous verrez bien des clientes avec la paire de chakras 2 et 5 nécessitant des soins.

Les hommes auront tendance à avoir un blocage dans la paire de chakras 3 et 4, le plexus solaire et le cœur. Bien des travailleurs de lumière féminins ont commencé à dégager leur gorge et à travailler avec les chakras 2 et 5 tout au long des ans. Oui, c’est là le temps qui peut s’avérer nécessaire pour dégager non seulement les schémas génétiques, mais aussi les schémas acquis.

Par « acquis » nous voulons dire que l’existence que vous menez a été choisie par votre Moi Supérieur avant votre naissance. Vos parents ont aussi été choisis parce qu’ils étaient les meilleurs pour faire avancer les leçons que votre âme cherchait à apprendre. Chaque vie est « esquissée » au préalable – homme ou femme, riche ou pauvre, l’orientation religieuse, les potentiels d’ouverture, et enfin la race. Vie après vie, vous faites le tour de bien des sociétés et des religions, et ce, afin de vivre des leçons de points de vue masculin et féminin. Votre Moi Supérieur se mêle à cet apprentissage imminent et acquiert une nouvelle sagesse à propos de l’essence véritable de l’amour. En étant tantôt homme, tantôt femme, vous avez deux fois plus de potentiel d’apprentissage à propos de l’Amour sur votre planète.

Peu importe où vous êtes nés, dans quelle famille ou société, vous avez tous le potentiel de vous redéfinir en tant que Dieu en l’homme, de vous élever au-dessus des vies limitées que vous avez vécues dans l’expression dense. Apprendre à abandonner tous les aspects pénibles de votre passé est essentiel pour élever votre vibration et la tirer de cette densité. Vous avez fait un si beau travail sur les plans spirituels, mental et émotionnel. Nous somme sis fiers de vous.

Maintenant, au cours du millénaire, les énergies montantes vous demanderont de dégager aussi votre corps physique.

Félicitations, vous êtes arrivés au travail essentiel. Une dernière fois, chers cœurs, nous vous encourageons à méditer quotidiennement, à faire assez d’exercice, à vous accorder assez de sommeil, à boire beaucoup d’eau et à prendre de petits repas simples aussi souvent que vous aurez faim. Lorsque vous écouterez et honorerez les besoin de votre corps, vous deviendrez plus enracinés, centrés et paisibles. Bien que le drame et la crise puissent se déployer autour de vous, ils ne vous toucheront pas et ne vous affecteront pas. Vous allez entrer et sortir des « poches tridimensionnelles » de l’existence, et ce, sans même le remarquer.

Chers Maîtres en herbe, inoffensifs, chères Conscience christiques en marche sur la Terre, nous bénissons chacun de vous. Vous êtes tous Dieu, et tous tendrement aimés par Dieu.

LA FRATERNITE DE LUMIERE de KRYEON

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

LA TRANSFORMATION PAR LE FEMININ SACRE

 

Dans un village du sud de la France situé au sommet d’une colline se trouve une toute petite église dédiée à Marie-Madeleine. Ce village est construit à l’endroit où s’élevait autrefois un temple d’Isis. Ce lieu est donc dédié au Féminin Sacré depuis très longtemps. Lorsque Tom Kenyon et Judi dirigent une tournée consacrée à Marie-Madeleine, on dirait que quelque chose les conduit toujours, au cours de la retraite, à un moment inhabituel de leur relation alchimique, les faisant marcher sur des charbons ardents en public et se brûler aux yeux de tous. Il s’agit d’une véritable marche sur le feu.

_Rennes-le-Chateau

Voici un commentaire de Marie-Madeleine :

Le retour de la Déesse ne veut pas dire qu’elle descendra des cieux avec une épée enflammée. Il signifie qu’elle incarne le cœur et l’esprit des femmes et que celles-ci trouvent maintenant le courage d’exprimer leur vérité et de poser les gestes qu’elles croient nécessaires à l’instauration d‘un changement.

Dans cette région donc, celle du Languedoc, le réseau énergétique est très complexe. La région possède une longue histoire remontant à l’époque païenne. Il y  avait là autrefois des temples d’Isis, la Mère cosmique. Plus tard, lorsque la chrétienté s’y implanta, des églises furent construites sur plusieurs de ces sites énergétiques païens. Dès lors, les mystères féminins furent recouverts par la nouvelle religion dominée par les mâles. Et les siècles passèrent.

Voici venu le temps d’une remontée du Féminin Sacré, cette fois-ci en équilibre avec le masculin. Ce ne sera ni le matriarcat ni le patriarcat, mais les deux dans un équilibre mutuel, symbolisés en alchimie par le soleil et la lune en parfait équilibre réciproque. Voici la naissance de l’androgyne sacré, l’équilibre parfait du masculin et du féminin. Quand cela se produit, la dimension mystique de l’être humain se révèle.

tableau-marie-madeleine-ste

Lorsque l’Eglise de Rome brûlait des femmes sous l’Inquisition en accusant ces guérisseuses d’être des sorcières, il s’agissait d’une attaque directe contre les méthodes de guérison païennes qui employaient les énergies terrestres, et ces méthodes constituaient l’héritage de Marie-Madeleine. Ses méthodes de guérisons n’utilisaient pas uniquement la lumière d’autres mondes, mais aussi celle de la Terre : les énergies terrestres, les herbes, les huiles.

Ainsi, quand l’Eglise de Rome entreprit la purification de ce qu’elle appelait le « mal », il s’agissait d’une attaque directe contre le Féminin Sacré. Maintenant, avec le temps, le vent a commencé à tourner et M.Madeleine a un compte à régler avec l’Eglise. C’est pourquoi son cœur s’est profondément réjoui quand Thomas a chanté dans l’Eglise qui porte son nom. Son chant consacré à la Déesse rendait honneur au Féminin Sacré sur les lieux mêmes qui lui étaient consacrés autrefois et qui lui furent volés par l’Eglise.

Ce fut donc pour M.Madeleine l’achèvement de ce cycle énergétique, une note dans les pages du temps pour célébrer le retour du Féminin Sacré et sa montée jusqu’à son équilibre avec le masculin. La seconde raison pour laquelle c’était important que Thomas chante dans cette église, c’est que le germe de cette libération fut semé dans une église catholique romaine et, énergétiquement, dans tout l’édifice du catholicisme. C’est le germe d’un changement, une semence appelant à l’éveil et au changement tous ceux qui appartiennent à l’Eglise.

Ce germe sera comme un grain de sénevé : insignifiant sur le moment, il croîtra en force et en portée. C’est la Déesse elle-même sonnant du clairon contre le château du patriarcat : « Le temps est venu de partager votre pouvoir ; Partagez-le avec équité, sinon vous le perdrez ».

Ce son fut le germe de la libération du Féminin Sacré, lequel germe fut semé dans le sol d’une église catholique romaine érigée sur les ruines d’un temple consacré à la Déesse.

Concluez-en ce que vous voulez !

La concession du pouvoir aux mâles est tellement enracinée en nous que nous ne pouvons nous empêcher d’y céder. C’est là le « réglage par défaut » des femmes.

Il semble exister chez la femme une tendance préhistorique à dévier vers le mâle. C’est à ce même terrain que Marie-Madeleine a eu affaire. Le malheur,c’est que presque rien n’a changé depuis deux mille ans. A son époque, Marie Madeleine n’était pas prise au sérieux par les disciples de Yeshua, pour lesquels il était apparemment inconcevable qu’elle puisse en savoir autant que lui et être son égale. Ce pictogramme féminin est gravé dans notre psyché depuis deux mille ans.

La Déesse savait bien que selon la « parole de Dieu » promulguée par le concile de Nicée en 325 après Jésus-Christ, un Concile entièrement masculin, l’Eglise catholique ne lui accorderait pas un statut égal. La Genèse devrait plutôt débute ainsi :  » Au commencement était un méchant ennemi nommé le concile de Nicée, et Rome, sous les ordres de l’empereur Constantin, créa une religion destinée à avoir els gens bien en main et à les assujettir, particulièrement les femmes ».

Depuis le mythe de la pomme, créé pour dépeindre la femme comme mauvaise et pécheresse, jusqu’à un pape qui a accusé ultérieurement Marie Madeleine d’être une prostituée, l’Eglise catholique a réussi à usurper le pouvoir féminin en se servant de faux textes pour humilier la femme et la rabaisser, un crime pour lequel, cette institution sera punie un jour, quelque part, dans une dimension oud ans une autre.

Si l’on préfère approcher le mâle, c’est dû en partie au fait que les femmes fortes peuvent être agressives ; beaucoup de femmes on besoin d’affirmer un affrontement. J’aimerais bien pouvoir vous dire que les murmures dans l’oreille de l’autre ont porté leurs fruits… toutefois, difficile de susciter un changement de comportement par la douceur, sauf avec nos filles.

Finalement, après que la douceur et l’amour n’eurent été d’aucune efficacité avec aucun des cinq hommes qui ont partagé la vie de Marie-Madeleine, elle a découvert l’affrontement. Elle aurait dû adopter cette attitude beaucoup plus tôt, car elle se serait épargné plusieurs expériences douloureuses. Il lui a fallu toute une vie pour y parvenir, mais elle commence à apprécier réellement l’affrontement. Il apporte le changement. Si nous affrontions tous les torts et toutes les injustices dans une vérité équitable, le monde s’en porterait tellement mieux. Et les gens seraient en bien meilleure santé s’ils ne réprimaient pas leurs émotions.

Ici, l’expression clé est « vérité équitable », et sa progression vers cette « vérité » fut lente et douloureuse. Comme plusieurs personnes, il faut mijoter lentement jusqu’à ébullition, puis exploser, après s’être laissé ignorer ou écarter pendant des années au profit du mâle plus important que nous les femmes, qu’ils soient maris, pères, ou même patrons.

Intervention de Marie-Madeleine et des Hathors sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

MEDITATION pour retrouver votre vibration primordiale

 

En retrouvant cette reliance éternelle, en la reconnaissant en toute conscience, puis en l’activant, vous ouvrirez les portes de votre potentiel, de votre Lumière encore endormie. Nous sommes là pour vous aider à les stimuler, puis à les remettre en action. Si vous êtes prêt, commençons donc notre travail….

Tout d’abord, prenez quelques instants pour bien ressentir, au plus profond de votre Etre, tout cet amour que l’on déverse en ce moment même sur vous depuis les plus belles sphères célestes de cristal.

sphere_en_cristal

Centrez vous en votre cœur. Respirez doucement, calmement. Détendez-vous. Laissez simplement l’énergie que nous vous envoyons agir en chacune des cellules de votre corps, en chacune des particules de vie qui composent votre corps de Lumière.

Maintenant, ressentez cette plénitude qui fait vibrer à l’unisson les trois joyaux de votre cœur, ces cellules primordiales de vie divine qui portent la fréquence de votre essence originelle. En cet instant même, nous vous envoyons, avec l’accord de votre Présence divine, des milliers de faisceaux de lumière qui portent la vibration harmonique des sept rayons. Maintenant, vous allez répéter trois fois, en votre cœur ou à voix haute, selon votre préférence, le code vibratoire suivant :

AL MENARAN DELUA DEL GARBETH

TELEAN TOLAH DU MARETH 

Ces paroles, en langage solaire, représentent le lien qui vous unit à la lumière des sept rayons. Vous faites appel à la lumière du Créateur et vous lui demandez d’envoyer la puissance des sept rayons à votre cœur, créant ainsi un point, un  arc en ciel de lumière, entre votre être réalisé et votre être incarné. 

A présent, respirez doucement cette lumière intense qui jaillit du cosmos et qui touche à l’instant votre cœur. Emplissez-vous de la paix que portent toutes ces étincelles de vie divine, ressentez la fraîcheur et la douceur intense de cette reliance d’amour et de lumière avec votre Etre réalisé. Demeurez quelques instants en cette vibration. 

Ensuite, doucement, demandez à votre étoile de cristal, celle qui est en votre cœur et qui représente la vibration christique, c’est-à-dire, à la fois, solaire et cristalline, d’unifier tous vos centres énergétiques, vos douze chakras, et de les faire vibrer sur les harmoniques des douze rayons. Avec le plus grand respect pour ces mots sacrés, répétez trois fois en votre cœur ou à voix haute : 

MANU DELA MIRNUA

TELEMAN DETRA VESTALIS 

A ce moment même, ces rayons d’amour et de lumière vous touchent et activent au sein de votre ADN des codes de lumière qui doivent être réactivés en cette période de changement pour la Terre et pour vous-même. Cela va vous permettre de retrouver en cette incarnation la véritable essence de qui vous êtes. Cet appel sacré permet à chaque cellule de votre corps de recevoir la vibraiton cosmique, solaire et cristalline des douze rayons divins, ceux qui mènent à l’ascension et à la réunification de l’être incarné et de l’être réalisé. 

Prenez quels instants pour ressentir la force d’amour et de lumière qui vous traverse et imprègne chaque cellule de votre corps physique afin de vous nourrir de votre propre essence divine. Maintenant, la lumière de votre aura s’intensifie et révèle la luminescence de vos corps de feu solaires et cristallins. 

Si vous êtes prêt, nous allons passer à l’étape suivante. Cette fois-ci, nous allons établir cette reliance avec vos corps solaires et cristallins. Pour que cela soit effectif, vous allez demander, du plus profond de votre cœur et avec le plus grand respect pour la Création, à recevoir la vibration des Lettres de feu Sateh, Vav et Ys. Sateh, est une énergie à la fois très puissante et très douce puisqu’elle unit la force de l’action et du choix juste. Vav , permet de soigner les blessures karmiques en agissant comme un baume de soleil très doux qui réchauffe tout votre être incarné. Ys, sa fréquence harmonique délie tout ce qui est bloqué en énergie et favorise la circulation énergétique. 

Vous allez alors répéter trois fois : Sateh… Sateh… Sateh – Vav… Vav… Vav – Ys… Ys… Ys…

 cristallins

Le simple fait de faire appel à ces vibrations va déclencher des boucliers de feu solaires tout autour de vous. Ainsi, toutes les particules non lumineuses qui alourdissent vos corps sont instantanément transmutées en lumière. Et vos corps de feu solaires resplendissent de toute leur puissance. En inspirant profondément deux ou trois fois, vous allez, à partir de votre cœur, envoyer tout l’amour que vous portez à vos corps de feu solaire. Et tout naturellement, cet amour s’étend au-delà de vos corps de feu pour toucher un à un vos treize corps cristallins. Ceux-ci vibrent maintenant sur les harmoniques cristallines nécessaires à votre reliance avec votre sphère de cristal. 

A ce moment même, nous vous demandons d’écouter votre cœur. Ecoutez sa vibration. Ecoutez sa pulsation… son mouvement … sa respiration. Entrez en résonance avec sa pulsation, tout doucement… à votre rythme. Vous devenez entièrement votre cœur. 

Maintenant, visualisez un petit point de lumière, à environ deux mètres, tout droit devant vous. Approchez-vous de lui… tout doucement. Approchez-vous de ce point de lumière jusqu’à ce qu’il soit à environ un mètre de vous. Il s’agit en réalité d’une porte. C’est une ouverture de lumière qui se présente à vous. Soyez alors conscient que ce passage vous mène directement à votre sphère de cristal… votre sphère de vie solaire et cristalline dont vous portez l’essence originelle. Prenez le temps d’être bien, d’être en paix avec vous-même. 

Tenez-vous prêt à franchir cette porte. C’est en vérité une ouverture qui se trouve en votre cœur, à l’endroit le plus sacré, en ce point de fusion de vos trois joyaux divins. Laissez derrière vous toute crainte, toute peur. Il n’y a que l’amour au-delà de cette porte de lumière. Soyez confiant, nous vous accompagnons. Vous pouvez aussi, si vous le souhaitez, demander à vos guides et à vos anges de lumière de vous accompagner. 

Avancez tout doucement et franchissez cette prote de lumière. Permettez-vous de vivre cette expérience unique de reliance avec votre sphère de vie … Que ce voyage vous soit des plus agréables ! 

Revenez maintenant à votre être incarné. Dirigez-vous, tout doucement, vers la porte de lumière. Avant de la franchir de nouveau, remerciez toute cette énergie céleste qui vous entoure, celle de votre sphère de lumière. Remerciez-vous, car l’expérience que vous venez de vivre requiert une harmonie vibratoire importante. Tout doucement, repassez alors la porte de lumière dans l’autre sens…. 

Tout en gardant vos yeux fermés, demeurez dans cette vibration d’amour intense que vous avez reçue et permettez-vous de la diffuser maintenant à votre être incarné, à tout votre corps physique, afin que ce voyage que vous avez effectué vers votre sphère de lumière puisse imprégner tout votre être. C’est le point le plus important de cet exercice. 

Continuez de respirer à votre rythme et portez de plus en plus votre attention sur votre corps. Ressentez chaque partie de celui-ci, en remontant lentement des pieds jusqu’à la tête. 

Puis, portez votre attention sur toutes les cellules qui composent votre corps et qui reçoivent par le fait même la vibration que vous avez ramenée avec vous, en votre cœur. Cette vibraiton a toujours été là. Il fallait simplement la retrouver et c’est ce que vous avez accompli. 

Sachez qu’en cet instant même chaque cellule de votre corps pétille de vie et dégage une lumière intense, amenant ainsi votre corps à vibrer à la fréquence lumineuse de la sphère solaire et cristalline avec laquelle vous vous êtes reliés. Chaque particule de vie de vos corps subtils se met également en rotation intense pour sublimer … révéler, alchimiser tout ce dont vous êtes porteurs. La vibraiton originelle de votre sphère de vie divine se répand à tout votre être incarné, qui a son tour répand sur la Terre cette vibraiton solaire primordiale dont l’humanité a grand besoin en ces temps. 

Les paroles que vous êtes sur le point de prononcer, prenez le temps d’en ressentir la vibration… de chaque mot … de chaque syllabe, car il s’agit de sons vibratoires et pas seulement de simples mots. Vos frères incas disaient cette prière chaque jour au lever du soleil et à son coucher. Tout le monde connaissait ces mots sacrés, qui étaient devenus familiers à toute cette civilisation du Soleil. 

Maintenant, pour compléter cette intégration et pour qu’elle puisse prendre place dans chaque action de votre vie, dans chaque geste et chaque parole, nous vous proposons de répéter trois fois la prière qui va suivre :

DE AORA TELABAS DE RU

KALEAN FLERETH MANU LARIS

MONE DELAM KELEMAS DELA

FUERIS TOBIAN DOLEVIAN NAMO 

Cette prière sacrée a été donnée par le Grand Cristal de feu à vos frères incas lorsque ceux-ci expérimentaient l’évolution en la troisième dimension, à la surface de votre Terre, comme vous le faites aujourd’hui. Sa puissance permet véritablement d’ancrer sur cette Terre, et surtout dans le cœur de chaque être humain incarné, la vibration solaire nécessaire à l’acceptation de sa divinité. C’est cette harmonique solaire qui vous permettra d’avancer plus rapidement et de vivre en conscience tous les événements à venir. 

Finalement, pour terminer cette méditation, permettez-vous maintenant de recevoir la vibration des rayons cosmiques que nous vous envoyons de nos cœurs d’Amour et de Lumière unis en l’infini de la Création. Respirez cette lumière et diffusez-la dans tout votre corps. Restez dans cette unité parfait e avec vous-mêmes. Et n’oubliez pas ; l’essentiel pour chacun de vous est d’arriver à vivre le bonheur, la joie, l’amour et la paix au quotidien. 

Nous vous remercions et vous disons à très bientôt, sur cette vague de lumière qui parcourt le cosmos et embellit toute création de son amour éternel. 

Fraternité de Lumière Adama, Soria, Hildon, Kryeon, Chandra et Flex sur le blog de francesca http://francesca1.unblog.fr/

Extrait de LE RETOUR DE LA LUMIERE    – L’année du discernement Spirituel aux Editions Ariane.

 

Des pratiques interdimensionnelles consciencieuses

 

J’encourage les pratiques consciencieuses suivantes, principalement sous la forme de questions à se poser, en explorant les mystères de la conscience, surtout en recevant des communications interdimensionnelles qui influencent nos choix de vie à court terme et à long terme. Si vous grandissez, votre influence et votre responsabilité grandissent également. Il est important de vous rappelez que vous n’êtes pas isolé des autres.

nibirus

La première : Le discernement sage et mûr.

Lorsque vous recevez une communication, avez-vous l’impression d’accéder à votre propre moi sage, expansé, et compatissant ? Eprouvez-vous une pénétrante sensation d‘ouverture, de quiétude et d’humilité ? Si d’autres entités apparaissent aussi, leur présence et leur communication reflètent-elles l’amour, la sagesse et le bon sens ? La communication que vous recevrez-est-elle alignée sur vos valeurs et vos pratiques de ne faire aucun mal dans toutes vos relations ? La signature de la fréquence et l’information ouvrent-elles immanquablement votre cœur et le portent-elles à s’ouvrir encore davantage, apportant pus de clarté et de perspicacité à  votre esprit, et soutiennent-elles l’égalité et une connexion bienveillante avec toute la vie ? Votre attitude est-elle impartial, pleine d’humour et de légèreté ? Votre guidance interdimensionnelle adopte-t-elle la voie du milieu qui donne les résultats pragmatique set prévisibles susceptibles d’être partagés avec les autres de façon salutaires et joyeuses ? Pouvez-vous affirmer que tout ce dont vous faites l’expérience est vous ? Que vos perceptions et vos personnalisations des énergies reflètent votre évolution de conscience et votre état d’esprit à tout moment dans le temps, peu importe jusqu’à quel point vos expériences interdimensionnelles sont expansées et réelles pour vous ?

Si ce n’est pas le cas, voici la suggestion pour vous aider si vous faites l’expérience des énergies négatives basées sur la peur :

1. placez immédiatement l’entité ou l’énergie dans une bulle de lumière et demandez qu’une puissante expression d’amour bien réelle pour vous se manifeste en vous, et alignez-vous sur celle-ci. Vous pouvez choisir une représentation personnalisée, telle que le Christ, Mère Marie, Bouddha, l’archange Michaël, ou une énergie plus impersonnelle comme le soleil, une forme géométrique radiante ou toute autre expression qui vous permet d’imaginer une lumière dorée et chaude vous enveloppant.

2. Puis, faites pénétrer cette énergie de lumière dans votre plexus solaire et votre cœur en l’inspirant, jusqu’à ce que vous voyiez, entendez ou sentiez une présence aimante et pénétrante.

3. Maintenant, permettez à l’énergie de l’amour de vous assister afin d‘être clame et plus détendu. Sentez l’énergie lourde, basée sur la peur, être emportée loin de vous par cette présence aimante à un endroit où elle peut guérir ou sentez-la se faire absorber complètement dans la lumière par un pouvoir plus grand que celui de votre ego.

4. Désengagez-vous de l’expérience et ancrez-vous dans le moment présent en étant attentif à votre corps, à votre respiration et à vos sens. Délassez-vous et sachez que vous êtes en sécurité. Lâchez prise. Pardonnez.

Vous seul dirigez votre expérience. Le libre arbitre humain est toujours honoré.

La seconde : Une Profonde transmutation de l’ego séparateur  (corps/ mental/ émotions)

Par sa nature même, la conscience de l’âme, comme le soleil, est un rayon de lumière infinie focalisé sur un point unique, jamais éclipsé, illuminant tout ce qui semble l‘obscurcir. Quand un être humain s’éveille à la conscience innée de l’âme, un processus de transmutation s’amorce naturellement est exige un grand amour de soi, du courage et un engagement. Consentez-vous à faire face aux peurs de l’ego et à comprendre les comportements habituels qui vous causent une souffrance sans fin ? Avez-vous un ou des systèmes de soutien, externes et internes, pleins de compassion et dans lesquels vous pouvez investir votre confiance, afin de poursuivre ce processus souvent rempli de défis et qui ouvre votre esprit et votre cœur, vous montrant de manière explicite comment vous vous fermez à l’amour ?

Après un examen intellectuel minutieux, et selon votre savoir intuitif, avez-vous accès à de réels enseignements de sage et à des maîtres qui connaissent intimement une voie authentique de transmutation qui mène à la réalisation de la conscience de l’âme ? Votre pleine lumière brille-t-elle davantage à la suite de vos pratiques quotidiennes ? Qu’est-ce qui vous motive à traverser les feux alchimiques qui accompagnent un éveil réel et la réalisation de soi ? Eté-vous motivé par une recherche de grandeur personnelle et de bonheur temporel ou par une sagesse compatissante fondés sur les vérités éternelles ? Etes-vous intimement conscient de votre interconnexion avec la souffrance de tous les êtres, la faisant ainsi vôtre ? Avez-vous un fort désir d’amoindrir la souffrance, d’abord en vous-même, puis chez les autres en les assistant dans leur quête de bonheur et de paix ? Etes-vous engagé à utiliser votre conscience interdimensionnelle expansée pour servir la voie de l’amour qui embrasse tout ?

La Troisième : Des méthodes et enseignements sains, lucides et pragmatiques pour ancrer des expériences interdimensionnelles.

Etes-vous capable d’intégrer vos expériences interdimensionnelles dans votre vie journalière de manière très simple, élémentaire, pragmatique et enrichissante ? Votre conscience expansée vous aide-t-elle à vous sentir généralement plus heureux et plus satisfait au milieu du changement constant de la vie et de sa fugacité ? Bien que votre famille et vos pairs puissent mal vous comprendre avez-vous des amis qui sont vos égaux spirituels et qui peuvent vous laisser savoir – et vous laissent savoir – que vos connexions interdimensionnelles sont vraiment bénéfiques ? Etes-vous ouvert à une réflexion honnête et à des vérifications de faits venant de vos maîtres et de vos amis ?

Vous pouvez avoir le bon karma d’attirer un maître authentiquement illuminé (incarné ou non) ou un maître spirituel qui démontre clairement qu’il est éclairé d’esprit et de cœur à un haut degré, ou même plusieurs maîtres de pareil calibre. Si c’est le cas, je vous encourage à ne pas vous empresser de donner votre pouvoir à une telle personne ou à un tel enseignement et à vous accorder beaucoup de temps pour évaluer tout ça. Posez des questions. Les gestes reflètent-ils les paroles ? Le temps passant, le fruit de vos expériences a-t-il un goût sucré, ou amer ? L’autre personne reconnaît-elle votre conscience de l’âme comme un aspect intrinsèque de votre véritable nature ? Etes-vous encouragé à ne pas faire de vous-même une personne spéciale et à ne pas faire non plus de votre accession à d’autres dimensions, une grande affaire ? Etes-vous encouragé à ne pas vous attacher à un rôle identitaire, comme un « professionnel » de la spiritualité, par exemple, avec une autorité professée ou des diplômes. Etes-vous encouragé à ne pas agir comme si vous en saviez plus que n’importe qui d’autre parce que vous êtes un « canal de conscience supérieure » ou que vous occupez une place spéciale auprès de votre maître ? Quand, par ignorance, les autres vous cèdent leur pouvoir, vous abstenez-vous de les relever de leur responsabilité concernant la manière dont ils mènent leur vie, ou de prédire leur avenir ?

Si la réponse à chacune de ces questions est oui, êtes-vous consentant à être tenu responsable, sur le plan karmique, des effets de vos conseils et de votre exemple ?

Pour terminer, et c’est là le point le plus important, la source de votre guidance vous ramène-t-elle toujours à la simple joie d’être votre moi divin et ordinaire, vivant et exprimant votre vie unique avec conscience et amour dans le moment présent, les deux pieds fermement plantés sur terre ?

Extrait des enseignements de Kryeon sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/category/1-la-graduation-des-temps/

La pratique ancestrale chez les Esséniens

 

2ème partie : Cet interview de Daniel Meurois et de Marie-Johanne Croteau-Meurois, réalisé par le magazine Sacré-Planète et publié dans le n°44, qui développe le concept des Thérapies égypto-esséniennes, met en évidence l’origine des Soins Esséniens et Égypto-esséniens et le concept de Vie qui les soutient.
Ce savoir et ces valeurs font partie de l’enseignement que Daniel et Marie-Johanne diffusent en France dans leur concept de « Soins à sensibilité essénienne et égyptienne ».

Bonne lecture
Jean-Paul Thouny

A

SP : Quel était pour les Esséniens – et les Égyptiens qui ont précédé ceux-ci – le rôle de la maladie chez l’être humain ?

Daniel Meurois. : Dans leur Tradition comme dans toutes les grandes Traditions du monde, les thérapeutes ayant une vision globale de la maladie ont toujours perçu celle-ci comme un rendez-vous de l’être avec lui-même. La maladie indique inévitablement un carrefour dans la vie d’une personne, un carrefour qui lui suggère de repenser sa façon d’être, essentiellement son hygiène de vie intérieure. Celle-ci est émotionnelle et mentale. Elle est aussi en rapport avec ses croyances, car ces dernières deviennent vite des conditionnements qui orientent le comportement. En termes modernes, on pourrait dire que la maladie, vue sous cet angle, est perçue comme un clignotant rouge sur le tableau de bord d’un véhicule. Elle est le signe d’un désordre à repérer, dont les racines sont peut-être éloignées du symptôme qui se manifeste, ou apparemment sans rapport avec lui.

Pour en revenir aux Esséniens et aux Égyptiens, je dirais qu’ils accordaient beaucoup d’importance aux masses énergétiques engendrées par les pensées humaines. Ils voyaient, dans ces masses qu’on appelle de nos jours « Forme-Pensées », les germes de la plupart des troubles de santé. Ils avaient remarqué, d’une part que ces masses affaiblissent ou déstructurent l’aura humaine mais que, d’autre part, elles aimantent des organismes toxiques émanant du bas-astral, les « entité-maladies ». Leur première préoccupation était donc de nettoyer l’organisme subtil du malade par toutes sortes de méthodes, puis d’y lever certains barrages énergétiques, avant même de tenter d’y rétablir un courant de vie réparateur.

Des sortes de mantras, puis des pratiques de « reconstruction mentale » par visualisation, étaient ensuite enseignées aux malades capables de se prendre en charge afin qu’ils modifient leur rapport à la vie, et ne retombent pas dans le même problème. De manière générale, passer à travers une maladie, digne de ce nom, était pour ces anciens peuples comme franchir le cap d’une initiation. On était idéalement tenu d’essayer d’en comprendre le sens. Ce qui ne veut pas dire que c’était toujours fait et réussi.

Cette approche préfigurait incontestablement ce que nous appelons aujourd’hui les psychothérapies… hormis le fait que l’existence de l’âme en était le pivot majeur… « détail » qui n’est pas nécessairement le cas de nos jours, loin s’en faut, hélas. L’être est une globalité indivisible, ce qui veut dire que, si on l’ampute de l’une de ses dimensions, on ne résout aucun problème en profondeur.
On ne fait que le déplacer et on lui donne alors un autre nom.

 

SP : Les thérapeutes étaient à l’époque des prêtres car soigner était un acte sacré. Aujourd’hui, les choses ont évidemment changé et on ne conçoit plus que la prêtrise ait nécessairement quelque chose à voir avec les thérapies. À qui s’adressent les formations en soins esséniens que vous donnez, Marie-Johanne, en collaboration avec Daniel ?

Marie-Johanne Croteau-Meurois : Notre formation en soins esséniens ne s’adresse évidemment pas à tous. Nous pensons très honnêtement que tout le monde ne possède, hélas, pas en soi les qualités de base d’un bon thérapeute. Les qualités essentielles que nous recherchons dans notre école de formation sont, entre autres, celles de la réelle compassion – beaucoup de gens ignorent d’ailleurs le véritable sens de ce mot – la volonté sincère d’aider, la capacité d’écoute et d’accueil de la personne malade. À cela, il faut ajouter l’honnêteté, le discernement, une démarche spirituelle évidente et ce qu’on appelle la foi. Enfin, l’idéal est aussi de manifester certains dons particuliers propres à faciliter l’approche de ce type de thérapie comme, par exemple, une sensibilité particulière aux niveaux des mains, de la clairaudience, de la clairvoyance, etc.

Il ne s’agit pas de dire : « Pour soigner, on injecte de la lumière, de la lumière qui est autour, dans les corps subtils… » car, à mon sens, c’est une formulation incohérente dans le cadre de la Tradition essénienne. Elle semble ignorer absolument tout de l’aspect sacré des soins, et est réductrice quant à leur principe de base : celui de la recherche intérieure chez le thérapeute d’une « qualité » de Lumière spécifique. Le but est de canaliser celle-ci et ensuite de l’infuser avec le Cœur et toute la Conscience requise dans le corps du malade… en n’omettant pas de demander l’assistance et l’aide des Présences célestes, des Guides de Lumière.

Il faut préciser que l’acte de soigner est un acte de symbiose totale avec le « Ciel ». Une trinité composée de la Présence divine, du thérapeute et du malade doit se manifester. L’énergie thérapeutique circule donc du Ciel vers le thérapeute, son outil et son canal. Le thérapeute, de par ses mains, transmet ensuite au corps du malade « l’Onde sacrée de Guérison », dont la Lumière retourne ensuite au « Ciel ». Il s’agit d’un mouvement trinitaire et continu de régénération de la circulation de l’Énergie de Guérison et d’Amour des sphères célestes.

SP : Quelle place accordez-vous au sacré dans ces soins ?

MJCM : J’y accorde toute la place car soigner est un acte sacré en lui-même. Pas d’appel à l’aide d’une Présence de Lumière ? Pas de reconnaissance du Sacré ? Alors pas de réelle guérison possible.
C’est aussi clair et simple que cela. Tout résultat positif, en soins esséniens-égyptiens, repose sur la foi du thérapeute et le respect de l’aspect sacré du soin, donc sur une vraie connexion avec l’Onde divine universelle.

Daniel et moi-même n’enseignons pas qu’un ensemble de données à intégrer mentalement. Nous enseignons à désapprendre le mental pour se connecter à la Source et au Cœur de celle-ci en soi ainsi qu’à l’extérieur de soi, afin de laisser s’exprimer le Courant thérapeutique sur le corps malade. Nous essayons de faire sentir à nos étudiants l’existence d’une autre « marche » à gravir, celle qui dépasse le simple niveau du thérapeute et qui mène à celui du thérapeute-guérisseur.

Nous recommandons.par ailleurs de travailler en parallèle avec la médecine officielle de notre société, car aucune médecine ne devrait en exclure une autre. Les thérapies esséniennes résultent d’une communion sacrée et intime de l’âme et du cœur. La sagesse et la maîtrise sont de savoir manier intelligemment l’une et l’autre. Si nos enseignements souhaitent donner tous les outils de cette méthode, ils espèrent par-dessus tout faire toucher son côté mystique en permettant aux mains du thérapeute et à son cœur d’intégrer en eux l’Onde de la Guérison et de multiplier ainsi l’impact d’une simple technique. « L’amour seul ne suffit pas, il lui faut ce Souffle qui s’appelle Vouloir (1). Sans lui vous ne rêvez rien, vous n’accomplissez rien » est-il dit dans « Les Enseignements premiers du Christ » (2).

SP : Le Christ occupe manifestement une place très importante dans ce que vous enseignez. Le considérez-vous comme un thérapeute essénien ?

MJCM : Oui, le Christ occupe effectivement une très grande place dans ce que nous enseignons mais certainement pas parce que nous considérons qu’Il était un thérapeute essénien. Certes, Il avait été formé par « la Grande Fraternité des Frères en Blanc » dès son tout jeune âge au Krmel mais Il avait été aussi initié en Égypte et y avait enseigné dans les temples de thérapies.

Daniel Meurois a donné de multiples témoignages à ce sujet dans ses écrits et séminaires mais pour en un bref rappel, il a dit à peu près ceci : « De retour de son long voyage de 17 ans en Inde et dans les Himalayas, le Maître Jeshua, lors d’une mort initiatique dans la grande pyramide de Chéops, fut investi par la supra-conscience solaire du Christ. Suite à cet événement majeur, Il fut investi par une autre Force au cours d’une seconde initiation, lors de la fameuse cérémonie du Baptême dans le Jourdain. À la supraconscience du Christ s’est ajoutée Celle du Logos de notre Galaxie. Lorsqu’on parle du Christ, on parle donc du Christ-Jésus. On évoque trois puissances en une : la première, celle du Maître de sagesse incarné, la deuxième, celle de l’Être le plus réalisé de notre système solaire, la troisième comme étant issue de la Grande Présence manifestée dans notre Galaxie ».

Marie-Johanne ajoute : « Jai eu la chance d’être un témoin féminin proche du Christ, il y a deux mille ans. Vous faire un portrait de qui « Il » était et de « Ce » qu’Il est toujours,
pour moi, m’est tellement difficile… les mots sont trop petits ou insignifiants… Encore aujourd’hui, je n’arrive pas à décrire ni à exprimer tout ce qui agissait et irradiait « de » et « par » Lui. Non, le Christ n’était pas un thérapeute essénien, Il était le Christ ! C’est par mon propre souvenir des enseignements du Maître Jeshua en personne reçus avec d’autres disciples en petit comité que j’enseigne maintenant. Je le fais donc avec la mémoire vive de mon âme. C’est par ce souvenir de Lui que je colore tous mes enseignements. Je n’oublie pas bien sûr, la source de base de ces soins reçus directement des Elohims (ou Frères des Étoiles) et revivifiés par Daniel ».

SP : Les thérapeutes esséniens étaient-ils plus souvent des hommes ou des femmes ?

Est-ce que les femmes avaient des fonctions spécifiques à l’aide, par exemple, d’huiles et de plantes ?

MJCM : Les Traditions des Églises sont essentiellement patriarcales et ont toujours eu tendance à laisser toute la place aux hommes. Le Maître Jeshua avait au contraire privilégié ou encouragé une tradition matriarcale. Ses premiers disciples étaient incontestablement des femmes, sa mère Myriam, Marie-Madeleine, Marie-Salomé, Marie-Jacobé… Ces femmes disciples s’appliquaient à soigner comme Lui au moins autant que les hommes.

Cela n’empêchait pas certaines d’entre elles de travailler à l’élaboration d’huiles précieuses utilisées en soins, de parfums spécifiques, et d’utiliser des plantes médicinales selon les méthodes ancestrales esséniennes et égyptiennes. Il ne faut cependant pas s’imaginer que tous les disciples du Maître Jeshua avaient tous des dons pour la guérison ou des connaissances dans ce domaine… comme il serait faux de croire qu’ils étaient tous des orateurs capables de rassembler des foules. C’est leur rayonnement qui a opéré l’essentiel de la transmission de sensibilité christique, qu’ils aient été hommes ou femmes, thérapeutes ou non.

SP : Daniel Meurois, y a-t-il eu une évolution des soins entre thérapeutes égyptiens et esséniens ? Est-il exact de dire que les soins esséniens étaient un peu plus éthérés ou peut-être plus dépouillés ?

D. M. : Il y a nécessairement eu une évolution ou plutôt un ensemble d’adaptations. C’est logique et rassurant car tout ce qui est figé, meurt. Chaque peuple, chaque culture a sa propre sensibilité, ses points forts et ses faiblesses. Une même connaissance qui voyage d’une tradition à l’autre se colore donc inévitablement au contact de la terre qui la reçoit. Elle peut s’enrichir dans certains domaines ou se fragiliser dans d’autres, c’est ce qui la rend vivante. Il ne faut pas oublier que la tradition de ces soins était d’abord orale. D’un enseignant à l’autre, de l’Égypte à la Palestine, on y trouvait par conséquent quelques variantes.

En réalité, affirmer que les soins étaient plus éthérés ou plus dépouillés chez les Esséniens que les Égyptiens serait un peu simpliste. Cela dépendait essentiellement du maître qui enseignait et du contexte dans lequel il communiquait sa connaissance. Je reconnais toutefois que les Esséniens craignaient un peu plus le contact du corps que les Égyptiens en raison de leur appartenance au Judaïsme. Je dirais aussi que les Égyptiens se montraient moins dualistes qu’eux à ce propos, car ils voyaient plus facilement le corps physique comme un temple à respecter que comme une manifestation pesante de la vie.

À ce niveau, Jeshua se montrait certainement plus Égyptien qu’Essénien car il ne craignait aucun des aspects du corps humain ; Il ne répugnait absolument pas au contact de la chair, contrairement à ce que toute la Tradition chrétienne a cherché à nous faire croire. À ses yeux, la vie était une globalité dont aucun des niveaux de manifestation n’était à exclure. C’est ce que Marie-Johanne et moi tentons de faire comprendre dans la façon dont nous communiquons les thérapies. Le subtil et le dense sont étroitement imbriqués et ne doivent pas se repousser ou s’exclure l’un l’autre.

SP : La science actuelle découvre des notions dont les Égyptiens avaient, semble-t-il, connaissance il y a plusieurs milliers d’années. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

D. M. : j’ai effectivement évoqué, dans « Ainsi soignaient-ils« , l’existence dans le cœur humain d’un point précis que les Égyptiens du temps d’Akhenaton appelaient « le point-vie ». Un tel point paraît bien correspondre avec une zone mise en évidence depuis peu dans le cœur humain par les chercheurs de l’Institut Heartmath, aux États-Unis. Il s’agit d’une zone hyper-sensible constituée d’environ 40 000 cellules à laquelle il ne faudrait toucher en aucun cas, lors d’une chirurgie cardiaque, sous peine de provoquer la mort instantanée du patient.

Les chercheurs en parlent clairement comme d’un cerveau cardiaque doté de mémoire. En ce qui me concerne, ce point me fait nécessairement penser au prolongement ou à l’expression physique de ce que l’on nomme l’atome-germe.

L’atome-germe, je le rappelle, est un atome subtil fait de condensé d’Akasha. Il constitue, en quelque sorte, la base fondamentale de données – ou, si on préfère, le « disque dur  » – de chaque être humain. Il est sa mémoire totale depuis l’origine de ce qu’il est. Il véhicule donc les éléments karmiques de chacun, son histoire et son architecture profonde. Je ne doute pas que cette découverte moderne – qui est en réalité une redécouverte – puisse susciter beaucoup d’intérêt dans les années à venir et participer finalement au rapprochement du subtil et du dense. Finira-t-on par comprendre que l’intelligence du cœur n’est pas qu’un beau concept métaphorique et poétique ?

SP : Un tome II d’« Ainsi soignaient-ils ? » est-il en préparation ?

D. M. : À vrai dire, peut-être bien plus qu’un simple tome II… mais ce sera une surprise. Il y a tant à dire pour « ressusciter » tout cela !

Interview de Daniel Meurois et Marie-Johanne Croteau-Meurois

www.danielmeurois.com

Les 16 degrés de l’Être dans notre dimension

 

 couleurs

Le 1er degré se rapporte à la prise de conscience d’Être, un socle à partir duquel les degrés d’expression se déploieront. Il détermine le cadrage d’une individualité en autonomie, en distinguo de la communauté. Je Suis différent des autres, et néanmoins si complémentaire et précieux à l’ensemble. Je Suis à travers une personnalité unique, résultat d’une Volonté divine dans un large Plan d’Ensemble. JE m’exprime d’après mes expériences en liant mes émotions à mon environnement.

Les 12 prochains degrés sont doubles. Ils s’appuient sur deux pôles exprimés, miroir l’un de l’autre dans lequel chacun se regarde amoureusement, compléments indissociables qui ramènent au Centre où se niche la Sagesse. Je les présente sans ordre déterminé, ni hiérarchie. La numérotation n’est que facilité d’énumération. Chaque degré est une leçon inter-reliée aux autres se jouant au rythme de notre compréhension. Aucun n’est prédominant, et chacun s’apprécie sur une palette d’émotions ou de sentiments en relation avec notre chemin.

Le 2ème degré prend ses racines dans la Peur et la Confiance. La Peur parle de survie dans un domaine dangereux, de méfiance et de trahison. Les autres sont des prédateurs ou des voleurs. L’individu se ressent prioritaire afin d’assurer ses besoins vitaux dans un monde où tout peut manquer. A contrario, la Confiance se déploie dans un monde Juste où tout est en résonance avec l’évolution vers le meilleur, où l’Abondance est Justice pour tous.

Le 3ème degré concerne la Paix et le Désordre. La Paix est le repos, le soulagement de l’être qui s’abandonne à cette partie de Lui-même qui lui assure le détachement : l’Observateur. Il accepte la Vie comme elle vient avec Confiance. Le Désordre est la préemption des émotions dans l’expression de l’être. L’individu réagit sans prise de recul. Il est sans cesse en recherche de contrôle car il se perd entre ses croyances et ses ressentis. Il est dans les prévisions et les cadres, schémas qui s’écroulent invariablement car bâtis sur des sables mouvants, les émotions incomprises.

Le 4ème degré parle de Compassion et d’Égoïsme. La Compassion ouvre l’individu à l’écoute aimante de l’autre, dans une communication totalement ouverte et dédiée à l’autre, d’empathie alliée à la sagesse que le détachement offre dans une perspective étendue. L’Égoïsme prend sa charge dans un repli sur soi, un refus de partage par peur de s’y perdre, de se voir frustré d’une reconnaissance en tant qu’égal et donc la négation de ses besoins fondamentaux.

Le 5ème degré s’appuie sur le Contrôle et le Lâcher-prise. Contrôler son corps, ses choix, sa vie. Le mental est placé en exergue et dirige selon des données apportées par la société et  l’environnement proche. Le corps est sous tension constante, et s’épuise à maintenir les fonctions vitales coupées de la fluidité de la Vie. Tous les sens sont obstrués. Le Lâcher-prise accepte qu’il n’y a rien à savoir ou à avoir, à contrôler. Le mental reprend sa place de communiquant aimant et est guidé par le cœur. La sérénité apporte la Vitalité dans le corps. L’accueil est base de Vie.

Le 6ème degré dessine l’Attachement et la Haine. L’Attachement est communément ressenti comme de l’amour. Je t’aime donc tu m’appartiens, tu me dois fidélité et réconfort, répondre à mes attentes et me donner un soutien inconditionnel. La condition régente le couple. Tant que l’un obtient de l’autre ce qu’il désire, le sentiment amoureux perdure. Une certaine harmonie s’installe. La Haine est paradoxalement la contrepartie de l’Attachement car elle relie par la violence deux êtres, groupes, nations. L’énergie se canalise dans un flux continu entre ces deux entités où sont déversés la colère, la rancœur et un sentiment d’injustice. L’un détient quelque chose désiré ardemment par l’autre (un bien ou une qualité, le pouvoir ou la reconnaissance …), ce qui génère une frustration chez ce dernier. L’un devient dépendant de l’autre. Généralement, les positionnements de l’un nourrissent l’acharnement de l’autre jusqu’à ce qu’un des deux se place dans le Pardon puis la Gratitude.

Le 7ème degré présente l’Oubli et l’Obsession. L’Oubli émane du Lâcher-prise. Accepter que la vie soit changement et innocence. L’Oubli s’ancre dans la Paix puisqu’il n’y a pas de rétention, de rancœur ou de souvenirs douloureux. Tel l’enfant qui joue et qui est conscient qu’il s’agit d’un jeu, les émotions éphémères sont offertes à l’univers afin que l’énergie soit redistribuée. Il n’y a que Pardon. L’Oubli permet de rester au Centre, de ne pas s’investir dans une émotion et de tourner en boucle. A l’inverse, l’Obsession refuse de pardonner, de lâcher. Elle prédomine et enchaîne. Pour cela, elle utilise l’extérieur qui devient prétexte pour valider cette prison. La Haine et l’Attachement accompagnent souvent l’Obsession.

Le 8ème degré apporte la Possession et la Liberté. La Possession demande à accaparer, dominer, se défier de l’autre. Elle créé un sentiment de manque et de perte, et place la personne à se comparer sans cesse aux autres. Susciter l’envie ou l’admiration. Cela amène l’individu à être en quête permanente, que ce soit en savoirs ou en biens. La Liberté ouvre la personne à accueillir en toute fluidité, à être détachée. Ne rien posséder ou ne rien savoir (ignorance) soulage l’être et lui donne accès à l’Abondance de la Vie par son humilité et sa réceptivité à tout ce qui lui est offert. La Liberté chemine avec la Confiance, l’individu sait qu’il recevra ce qui est Juste en synchronicité. Et comme la Vie est généreuse, l’être reçoit en permanence des encouragements et de l’Amour.

Le 9ème degré s’ouvre sur le Changement et la Stagnation. Le Changement est mouvement, fluidité. La Vie est Changement, transformation, et aussi Inconnu. Reconnaître que tout change pour le meilleur, faire Confiance. Mais le Changement se base aussi sur le Cœur, pont direct de l’âme. S’en remettre à son âme. La Stagnation refuse le changement qui l’effraie. Les peurs liées au manque d’amour de soi, à la mésestime personnelle, filtrent les informations et présentent la Stagnation comme une sécurité, des repères expérimentés et validés. La Possession en est une variante.

Le 10ème degré se développe sur l’Ouverture et le Rejet. L’Ouverture alimente le Changement et la Liberté. Elle s’appuie sur la Confiance et la Paix. Accepter de remettre en question, de se remettre en question. Élargir son cercle de confort pour ensuite le transcender en profondeur. Regarder la Vie et les autres avec objectivité et bienveillance. Cheminer vers sa Transparence. Le Rejet nie tout intérêt à ce que la vie apporte à la conscience. Il se manifeste dans la Peur et le Désordre. L’être ressent tout changement ou nouveauté comme une attaque personnelle. Il se place en équilibre précaire au bord d’un précipice dans lequel le Vent du Changement peut l’y faire basculer. Il n’y perçoit que néant.

Le 11ème degré chemine sur le Courage et la Désillusion. Le Courage est une valeur partagée par tous, car il en faut du courage pour s’incarner dans une dimension dissociée en sachant que nous irions jusqu’à nier notre divinité afin d’expérimenter la dualité. Malgré l’Oubli de Qui Nous Sommes, malgré la privation temporaire de notre souveraineté, nous avons continué à croire en notre capacité à transcender ce qui nous sépare. La Désillusion, quant à elle, vide la personne de tout espoir. Elle s’accompagne de cynisme camouflée en logique, et dépeint la vie comme un aller sans retour à nous-mêmes, sans but véritable, un « accident ». L’individu chemine avec un profond sentiment de trahison et d’abandon. Croire devient le fanion de l’utopie naïve. Le Rejet s’impose.

Le 12ème degré parcourt l’Humilité et l’Orgueil. L’Humilité rime avec Simplicité et Egalité. L’individu est dans l’accueil sans attentes ni préjugés. Comme il a intégré qu’il ne sait rien mais que la Vie pourvoit à ses besoins, que ce soit spirituels, intellectuels ou matériels, il est dans sa Liberté d’action et est détaché de liens restrictifs. L’autre est son égal, un compagnon de voyage avec qui partager la Joie de l’évolution. L’Orgueil se bat avec la Vie et est insatiable. Sur une échelle personnelle de supériorité, l’être se mesure sans cesse aux autres qui sont ainsi des adversaires déclarés ou potentiels, et craint de perdre ce qu’il croit avoir gagné ou mérité. Le Contrôle est son obsession car l’Orgueil se nourrit d’un désamour qui lui fait rechercher l’admiration et l’estime des autres. Ainsi, l’être est plongé dans la peur que chacun le perçoit tel qu’il se croit être : indigne.

Le 13ème degré annonce l’Empathie et la Manipulation. L’Empathie est la résonance avec l’autre. Être empathe signifie vibrer sur les émotions de l’autre. Et ce n’est possible que si la personne empathique a expérimenté elle-même ce que vit l’autre. L’Empathie salutaire est compagne de la Compassion. Cette dernière apporte la compréhension des leçons et le respect de la souveraineté de l’autre et de ses choix de vie, le détachement aimant. La Manipulation crée un cercle dans lequel la recherche de pouvoir sur l’autre s’exerce : victime-bourreau-sauveur. Savoir ce que l’autre ressent pour l’utiliser à ses fins, s’en nourrir ou dominer l’autre.

Les 3 degrés suivants s’illuminent en l’être lorsque l’intégration des 12 leçons active les figures géométriques en cohérence. Vous abreuvez votre fleur de Vie qui s’épanouit simultanément. Là encore, nulle hiérarchie. Selon votre Intention et ouverture de cœur, vous y avez accès à tout moment par touches progressives. Les notions de « masculin » et « féminin » doivent être comprises en tant que pôle, avec la connotation d’égalité et d’interpénétration l’un dans l’autre.

Le 14ème degré s’écoule dans l’intégration du Christ en Soi. Être Lumière dans sa Transparence, avoir réconcilié les pôles pour que se déverse l’Essence même de notre Être à travers nos différents corps. L’Unité de notre multiplicité nous redonne toute notre Intégrité. Nous retrouvons toute la Cohérence de notre incarnation et la Joie de faire partie de l’Humanité. L’incarnation de chair exalte le Verbe. L’action de vivre se réjouie dans la compassion envers Soi et les autres.

Le 15ème degré est l’Amour dans son émanation féminine, maternelle, inconditionnelle bien sûr, et protectrice. Ici nous nous découvrons dans le flux intemporel de la tendresse qu’est la Substance divine. Notre cœur s’expanse jusqu’à englober la Création elle-même, et nous illustrons notre Volonté par la conscience que nous sommes en tout ce qui émane de la Vie. Nous exprimons l’Un dans la multiplicité des potentialités, nous nous fragmentons à l’infini afin d’emplir Tout ce qui Est de notre Amour. L’âme est magnifiée.

Le 16ème degré rejoint la Connaissance. Celle-ci soutient la Création, elle encadre la Géométrie sacrée et le Son divin en apportant une Direction. Elle est la reconnaissance de la Cohérence, elle valide et justifie la Vie en ses possibilités infinies. Elle en est le sens et l’essence. Nous contactons ici l’Amour dans son émanation masculine : l’action par la transmutation. Le Soi illumine le Chemin.

Préambule de Magali du groupe Miriadan : « ceci n’est en aucun cas La Vérité, mais exprime simplement un regard. Les mots appliqués ici sont ceux qui me paraissent justes d’après la vibration reçue et mes expériences. Aussi voyez-y un support de départ pour votre propre expression. Apportez vos propres définitions. »

Voir également « La géométrie sacrée et Vous« .

bannieremiriadan

Intersection des Lignes de Temps

lumières

Vous êtes absolument fascinés par les histoires du Roi Arthur et de Lancelot, et pourtant, vous ne savez pas vraiment si ces histoires sont vraies ou inventées. Vous avez découvert la tombe du Roi Arthur, et même des restes que vous pensiez appartenir à Lancelot, mais est -ce vraiment le cas ? Est -ce de l’histoire réelle ou un mythe ? Bien sûr, le terme de « réel » revêt diverses significations, de sorte qu’il vous faut comprendre que si vous vous attendez à ce que quelque chose se produise, vous découvrirez les évidences que cela est arrivé. Vous créerez ce qu’il vous faut pour le comprendre.

Permettez-nous d’expliquer cela d’une autre façon, car ces choses se sont produites plus d’une fois sur la planète. C’est arrivé quand le Bouddha est venu sur Terre et aussi à l’époque du Christ. C’est arrivé à de nombreuses occasions, lorsque des histoires sont apparues dans le monde, qui ne s’altéraient jamais. Si nous disions juste cinq mots à quelqu’un au premier rang de la salle, en lui demandant de les répéter au suivant, nous arriverions, dans les derniers rangs, à obtenir seulement deux des mots originaux. Comment donc se fait-il qu’un conte aussi important que la légende du Roi Arthur traverse les générations sans le moindre changement ? C’est parce qu’il a imprimé le temps d’une manière indélébile.

Imaginez 11 lignes de temps parallèles. Votre âme vit 11 expériences qui ont lieu en même temps. Vous êtes des êtres multidimensionnels, vivant 11 expériences différentes de l’âme mais avec un seul point de perception. Chacune de ces expériences se produit dans une ligne de temps différente. Vous pensez que le temps, c’est ici et maintenant. Mais l’une des lignes de temps du Roi Arthur fut un événement magique, et c’est là qu’elle a croisé les vôtres. Elle a pris un virage à droite et a croisé d’autres lignes de temps. Lorsque cela arriva, cela laissa une empreinte indélébile sur les deux lignes de temps. Ce sont là les histoires magiques que vous avez entendues enfant et qui vous ont influencé pour le reste de votre vie. Elles reviennent pour encourager l’humanité au bon endroit et au bon moment pour vous donner ce dont vous avez besoin.

Lorsque 2012 a été l’intersection de 12 lignes de temps différentes. Cela a laissé une empreinte sur l’humanité dans toutes les dimensions de temps et d’espace. Vous pouvez en déduire la magie potentielle qui va se produire là. Ajoutez-y le fait que tout le monde s’attend à ce que quelque chose de magique se produise, et bien entendu, c’est ce qui arrivera.

LE GROUPE – Steve Rother  – extrait sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

EXERCICE d’épuration et d’intégration

âme

Nous aimerions vous aider à faire un travail d’épuration et d’intégration de cette énergie Christique et qu’ensemble nous projetions cette Énergie Christique sur le monde en souffrance.

Vous allez visualiser le Soleil en face de vous et vous verrez, partant de ce Soleil, une multitude de rayons de multiples couleurs qui se dirigent vers vous et vers tous les points de votre Terre.

Vous allez ressentir la puissance de ces énergies alliée à la puissance des couleurs qui émanent de la présence de ce Soleil. Chaque centre de force sera amplifié dans sa réception des énergies en recevant la couleur qui est la sienne.

Petit à petit, vous allez vous fondre dans cette Lumière, vous allez devenir ce Soleil et à votre tour vous allez pouvoir diffuser, projeter par tous vos centres de force et essentiellement par le centre de force cardiaque toute l’ Énergie et toute la Lumière, avec les diverses couleurs que vos centres de force auront reçues. Vous allez projeter cette Lumière et cet Amour vers ce que vous appelez les « points chauds » de votre planète.

Vous allez visualiser ces « points chauds » complètement en paix. Vous aller visualiser chaque partie du monde en souffrance dans la paix et dans l’Amour Christique, vous allez visualiser vos frères humains vivant paisiblement partout dans le monde, la joie au cœur, la lumière dans les yeux, bien nourris et vivant décemment.

Vous allez visualiser la planète vivant totalement cette paix, cette joie. Tout rayonne de cet Amour Christique. Tous les règnes l’intègrent,  la planète prend une nouvelle Lumière et vibre aussi de cet immense Amour Christique.

Le mot guerre n’existe plus, le mot paix le remplace et il est prononcé avec le cœur mille fois, deux mille fois, dix mille fois. Paix sur la Terre, paix en nos cœurs, paix au plus profond de nous-mêmes, paix sur notre monde béni !

Faites quelques instants cette méditation en silence. Dans le silence, l’âme agit beaucoup plus. Lorsque le mental n’est pas en activité, qu’il n’est pas trop envahissant, il émane de vous des choses insoupçonnées. Alors laissez-les venir. »

Portez votre conscience au niveau de votre centre cardiaque. Ressentez toute l’énergie de ce centre de force comme une boule de chaleur, comme une intensité de vie. Visualisez comme une sphère blanche cette énergie qui grandit de plus en plus. Petit à petit elle se colorera d’un rose léger et elle grandira jusqu’à englober votre totalité.

Commencez à ressentir la puissance de son Amour, la puissance de votre Amour. Libérez cette puissance, créez ce soleil d’Amour.

Il faut que vous arriviez à bien ressentir cette sphère à laquelle vous avez donné naissance, qui est partie de votre point de vie, qui est maintenant d’une magnifique couleur rose et qui devient comme un immense ballon.

Détachez cette sphère de vous-mêmes et envoyez-la dans l’atmosphère. Lorsqu’elle sera au-dessus de la Terre, vous la ferez éclater et vous verrez des milliards de particules d’ Énergie Amour qui retomberont sur la Terre. C’est un exercice très simple mais plus vous le ferez, plus vous en comprendrez la puissance.

Ce sont souvent les choses les plus simples qui ont le plus de puissance car elles ne sont pas freinées par les méandres du mental.

Pour vous aider, vous pouvez visualiser un ballon de baudruche qui se gonfle et qui transportera tout votre immense Amour.

Plus vous aurez la capacité de créer cet Amour, d’avoir la conscience réelle et non intellectuelle de cette force qui vous habite, plus votre fréquence vibratoire s’élèvera et plus vous aussi profiterez de l’Amour que vous créez. Plus vous projetterez d’Amour sur votre mère Terre et sur tout ce qui vit, plus l’Amour grandira en vous.

C’est comme pour un champ : plus vous travaillez la Terre et plus elle produit. Plus vous travaillerez avec l’ Énergie Amour et plus elle produira des effets sur vous-mêmes et sur tout ce qui vous entoure. Prenez réellement conscience du pouvoir gigantesque qui demeure en vous et utilisez-le.

Dans les jours et les mois qui viennent, il y aura des moments très puissants au niveau de la fréquence vibratoire, du son émis par la Terre et par les autres planètes. C’est comme s’il y avait soudain un magnifique concert, le concert des étoiles, le concert des planètes, comme si ce concert devait signifier l’éveil de quelque chose.

Afin que ces gigantesques vibrations ne vous occasionnent pas de perturbations, reliez-vous le plus possible à votre centre de vie, à l’ Être Divin qui est en vous. De même reliez-vous le plus possible à la Source, demandez-lui de toujours vous donner l’énergie nécessaire pour accomplir votre tâche au quotidien et votre transformation. Soyez certains que cette demande sera entendue non seulement par votre Être Divin mais aussi par la Source.

Votre vie correspond exactement à la façon dont vous la concevez. Apprenez à bien concevoir, à bien créer, apprenez à donner naissance en permanence à la beauté, à la joie, à l’Amour, apprenez la confiance qui vous manque parfois.

Vous ne pouvez voir de la vie que ce que votre conscience limitée vous permet. Plus vous travaillerez l’Amour et plus les limites de votre conscience seront repoussées. Vous percevrez alors la vie en vous-mêmes et autour de vous comme jamais auparavant. Tout vous paraîtra beaucoup plus facile  car beaucoup de peurs seront annihilées.

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

Source : assoc.wanadoo.fr/ciel-a-la-terre 

Un message d’Amour de Sananda


Prière  

Je vous apporte ce message d’amour à chacune et à chacun d’entre vous et je vous demande de le recevoir avec amour.

C’est un message sur la vérité de la nature des Maîtres Ascensionnés et sur la raison pour laquelle ils sont ici pour vous soutenir ainsi que sur le type de fréquence qu’ils vous apportent vraiment. Tant de personnes dans l’humanité ont des idées confuses sur les Maîtres qui ont vécu sur Terre et ascensionné et qui ont choisi maintenant de soutenir tous les êtres de l’humanité dans leur propre évolution. Beaucoup de Saints ont ascensionné et beaucoup d’entre vous sont en train d’ascensionner comme je vais vous l’expliquer. L’ascension est simplement l’expansion de votre conscience et l’élévation de votre état de conscience à une plate-forme plus élevée d’énergie. La plate-forme d’énergie que les Maîtres Ascensionnés maintiennent pour vous est une plate-forme d’amour inconditionnel où pas un seul jugement ni une seule peur ne peut être transmis jusqu’à vous. Nous vous demandons de comprendre ceci, non pas simplement pour créer une croissance de votre connexion avec nous, mais aussi de façon à comprendre que les messages que vous lisez des Maîtres ascensionnés entraîneront toujours une expansion de votre vibration et vous permettront de rayonner. Il n’y a aucun mot, sur la Terre, de ces Maîtres, aucun paragraphe et aucun livre, mes bien-aimé(e) s qui vont induire ou créer en vous une peur car l’énergie que vous transmettent les Maîtres Ascensionnés est située dans une bande d’énergie où la peur est absente.

En conséquence, je demande à chacune et à chacun d’entre vous de savoir que, lorsque vous lisez des articles qui créent en vous des peurs et que le nom des Maîtres Ascensionnés est écrit dedans, ce ne sont pas les Maîtres Ascensionnés qui les ont écrit. Tous les messages en provenance de nos cœurs créeront en vous une expérience de sensation de sécurité ainsi qu’un sens de paix et de tranquillité ou un remplissage d’amour de vos cœurs. Sachez que tous sur Terre apprennent à transmettre nos énergies et nous vous demandons de pardonner à tous les êtres qui transmettent nos énergies lorsqu’elles ne sont pas toujours transmises avec amour. Nous parlons de tous les humains qui apprennent, mes bien-aimé(e) s, à être des canaux de lumière et d’amour dans leur processus d’ascension et de chacune et chacun ayant l’intention de donner ce qui est le plus élevé pour tous les êtres de l’humanité. Nous parlons de ceux d’entre vous en service pour la lumière, pour la Terre et pour l’évolution de l’humanité et nous apportons un programme d’assistance à tous les canaux de la lumière de façon à ce que la clarté puisse devenir cristalline et que les transmissions puissent s’écouler avec amour tout le temps.

Nous partageons avec vous que c’est votre choix de recevoir ce programme d’assistance mais que c’est mon cadeau de vous l’offrir afin que ces conditions soient créées. Ce programme d’assistance est connu comme le Programme de Transmutation de toute Peur et, alors que je partage ce message avec vous, sachez aussi que je me tiens à vos côtés, en votre présence. Je porte la lumière et l’amour pour vous afin de nettoyer toutes les peurs qui peuvent être détenues inconsciemment en vous et créer des transmissions de peur lors que vous canalisez la lumière. Écoutez la résonance de votre cœur pour savoir si cela s’adresse à vous et si, à certains moments, vous transmettez des peurs avec vos mots et votre lumière. C’est très difficile pour un canal d’être clair à 100% sur Terre, sans la transmutation de chacune de ses peurs. Nous partageons ce message alors que de nombreux canaux sur Terre apprennent à canaliser la lumière clairement à 100%, de telle sorte que les messages de celles et ceux qui sont dépourvu(e) de toute forme de peur soient transférés dans leur plénitude sans peur.

Sachez que chaque canal détient sa propre conscience et, lorsque nous canalisons au travers d’un médium ou d’un pont arc-en-ciel, c’est vraiment leur conscience qui transfert aussi les messages que nous leur transmettons comme notre cadeau pour vous. Nous vous demandons de porter le plus grand amour qui soit vis-à-vis de ces êtres qui ont choisi de canaliser des messages pour vous et de savoir que chacune et chacun d’entre eux porte en elle ou en lui l’intention la plus élevée qui soit de vous servir. Sachez aussi que nous vous demandons de reconnaître lorsqu’un canal apprend à ne pas transmettre de peur dans ses messages pour vous et de reconnaître que nous ne vous transmettrons jamais de peur. C’est de votre compassion et de votre amour dont ont besoin tous les canaux sur Terre, car ils portent une grande responsabilité en tant que ponts de vérité du Ciel vers la Terre. Si leurs vies ne sont pas claires et s’ils ne sont pas capables de vivre, en leur temps, la vérité, leurs canalisations ne seront pas claires non plus. Nous vous demandons de dire des prières pour tous ces émissaires divins qui apportent ces messages très spéciaux des Anges, des Archanges et des fédérations stellaires et du monde de l’ Ascension jusqu’à vous. Demandez à ce qu’ils soient assistés pour apporter les messages les plus clairs pour vous.

La présence du cœur du Christ rayonne de la lumière à travers chaque mot jusqu’à vous si la canalisation est faite à partir d’un cœur sacré qui est clair et disponible à transmettre les énergies de l’ Ascension jusqu’à vous. La lumière sera présente sur la page d’écriture, mes bien-aimé(e) s et elle vous apportera une nouvelle énergie. Je vous demande d’appeler à recevoir les messages les plus élevés qui puissent vous être apportés de façon à ce que la vérité puisse être présentée à tous. Priez pour ceci, coeurs bien-aimés, et cela viendra à vous et vous recevrez les messages les plus divins que vous puissiez recevoir en vos cœurs, en toute possibilité. Vous recevrez les plus grands messages qui vous soutiendront pour ascensionner dans la lumière et expérimenter une vie de grande joie. Appelez pour ceci et ces messages viendront à vous et beaucoup d’autres seront créés si vous appelez déjà ces premiers à venir. Sachez que ces messages qui arrivent sur Terre viennent en réponse à vos prières et pour tout ce que l’humanité appelle de ses voeux. Dans ce nouvel âge, beaucoup posent des questions et les canaux sur la Terre sont seulement disponibles pour répondre à ces questions. Nous vous demandons d’appeler à vous ce qui vous convient le plus et ainsi, les canaux qui écrivent à partir de nous et des autres équipes d’assistance qui sont ici pour servir l’évolution en conscience de l’humanité, vous apporteront les messages qui sont les plus appropriés pour vous, en réponse à ce que vous avez demandé.

Sachez que toute la bibliothèque vivante de sagesse de Dieu vous est accessible et que les canaux qui ont le rôle de service d’être des ponts entre Ciel et Terre en tant qu’enseignants de sagesse peuvent seulement apporter ce que l’humanité a demandé. Sachez que chacune et chacun d’entre vous détient ce pouvoir au moyen de vos propres prières, aussi je vous demande de savoir que vous détenez ce pouvoir d’appeler pour ce que vous souhaitez savoir si cela ne vous est pas disponible sous une autre forme. Sachez que tous les mystères peuvent vous être révélés si cela représente une quête pour vous et la prière en est la clef, car à toutes vos prières sont apportées des réponses si vous êtes ouvert(e) à les recevoir. Soyez toutes et tous béni(e)s. Que toutes les bénédictions divines que vous êtes capables de recevoir en cette vie s’écoulent maintenant jusqu’à vous.

Avec amour et bénédictions
Namaste à toutes et à tous
Sananda Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

Christ’Al Chaya du 4 Février 2016

Voici la lettre 

passage
Bien aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, soyez pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.Je suis Christ’al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous assister, vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’intégration cellulaire et mémorielle.

Chères âmes, depuis quelques mois maintenant, le premier portail de solarisation a été activé au Mont Shasta sur l’un des plus grands vortex de la Terre. A travers ce premier portail de solarisation, nous sommes en train d’inviter les mentors de l’ombre à venir se présenter à ce portail et c’est Rassilia qui s’est présentée, celle qui porte toutes les matrices involutives des grandes familles premières, celles qui ont généré l’involution dans plusieurs mondes, dans plusieurs dimensions. Rassilia vit elle-même, en ce moment, son propre processus de solarisation, ce qui signifie qu’à travers elle, le germe premier, la semence première des familles involutives est en train d’être traitée, guérie, transmutée, solarisée.

Alors bien sûr, lorsqu’elle se présente dans le portail, elle est rebaptisée et son nom est maintenant RA SOURYA. Cet Être se présente parfois lorsque nous travaillons ensemble sur les portails de solarisation. Elle n’est pas la seule à évoluer dans ce portail, il y a également trois grands mentors qui ont déposé là, leur manteau galactique reptilien et qui font vœu d’allégeance pour soutenir Ra Sourya dans les différentes rencontres qu’elle fait avec les chefs reptiliens. Durant ces rencontres, ces discussions, elle leur raconte leur origine, d’où ils viennent, qui les a créés et au fur et à mesure de son histoire, ce qu’elle leur apprend c’est que si Seth An a fait ce choix de la séparation et de l’enfermement pour devenir Sat An, celui qui enchaîne à l’anneau perpétuel, eh bien, c’est que l’origine de ce choix est relié directement à elle, à elle qui s’est considérée comme la seconde épouse de Séthi Sun, un sage de Sirius, à elle qui est à l’origine de la lignée Bel Ashatan.

Rassilia se considérait comme cette seconde épouse et en elle, est né le germe de la frustration et de la convoitise, est née cette intention d’entrer en concurrence pour être aimée et reconnue. Sauf que Rassilia s’est rendue compte de ce que cela pouvait générer dans différents systèmes et elle a éprouvé un sentiment de honte et a enfoui cela au plus profond d’elle-même. Comme elle s’est culpabilisée d’avoir eu de telles pensées, eh bien le trouble et la culpabilité qu’elle portait, ont été transmis dans la lignée jusqu’à Seth An qui, au lieu d’apporter une cohérence dans le système de Rigel, a voulu créer sa propre source, son propre royaume, un royaume qui ne serait pas contraint, selon lui, à obtenir l’approbation du Haut Conseil de Sirius, car pour lui, l’unanimité était une perte de temps. C’est précisément son orgueil qui lui a fait faire ce choix, celui de devenir un monarque des familles involutives. Et dans ce pouvoir absolu, il est devenu ce despote, ce destructeur.

Aujourd’hui, humains de la Terre, vous portez un ADN mixte, métissé, vous portez également ce trouble et cette obligation du choix. Lorsque vous traverserez demain, les portails de solarisation, après avoir traversé les trois portails de rédemption, eh bien, vous serez confrontés à cette problématique du choix, mais aussi aux parties les plus obscures de vous-mêmes, les parties les plus blessées. Et si au préalable, vous n’avez pas un peu travaillé sur vous-mêmes, mis de l’ordre à l’intérieur de vos pensées, de vos émotions, eh bien, lorsque vous serez en contact avec ce type d’énergie, le chaos n’en sera que plus décuplé et vous sentirez le noir total, vous aurez envie peut-être de vomir, de mourir, vous vous sentirez peut-être davantage intrusés, davantage manipulés.

Ne croyez pas que les portails de solarisation se franchissent aisément. Alors pour cela, vous devez pratiquer une sadhana quotidienne, mettre un peu d’ordre à l’intérieur de vous-mêmes, peut-être vous faire accompagner par une tierce personne. Imaginez un instant que vous êtes dans une pièce et que dans cette pièce il y ait différents cartons qui représentent vos vies passées, vos extensions, qui représentent vos blessures, qui représentent aussi des masses structurelles involutives de type « structure leurre répliquante », implants. Bien sûr, me direz-vous, nous avons passé les portails de rédemption, tout cela a déjà été brûlé, brûlé en partie, brûlé peut-être, libéré peut-être dans certains de vos corps énergétiques, mais peut-être pas totalement, peut-être sont-ils simplement archivés, rangés dans ces cartons, mais qu’ils encombrent le passage, le passage de votre canal Sushumna et si une énergie puissante, forte ou même brutale arrive à ce moment-là, eh bien, vous serez ébranlés, car cette énergie va trouver le chemin et si sur ce chemin il y a encombrement, alors les cartons, en quelque sorte, seront poussés violemment et tout ce que vous aurez archivé, va peut-être ressortir de ces cartons et vous allez sentir la douleur, les hurlements intérieurs, la noirceur. Alors il ne s’agira pas de mettre du baume, de l’apaisement juste par un soin d’énergie, il ne s’agira pas de calmer ou de dire « tout va bien, ce n’est rien », il va falloir aller toucher ces zones d’ombre plus profondément par des respirations, certes, par une hyper ventilation « inspir-expir », il faudra rentrer dans ces zones de débordement. Si par exemple, c’est le noir autour de vous, je vous inviterai à rentrer davantage dans cette obscure présence. Si vous ressentez un écoeurement, un doute, amplifiez cela, posez les bonnes questions, en quelque sorte comme l’a dit un jour l’apôtre Jean « je suis descendu aux enfers et je suis remonté à la vie ». Plus vous allez descendre, descendre dans les profondeurs jusqu’à mourir, jusqu’à ne plus exister dans cette ancienne structure qui vous parasitait peut-être encore, eh bien, à ce moment là, vous pourrez remonter et grandir en lumière.

La sadhana quotidienne, la discipline spirituelle, c’est de vous donner des temps de méditation, de respiration, de mantras, d’enracinement, d’introspection, mais ce n’est qu’une première étape, la seconde étape c’est que lorsque vous sentirez l’enfer autour de vous, que tout est fermé, l’illusion qu’il n’y a plus d’espoir, eh bien alors vous devrez respirer dedans, respirer dans cette matrice sombre jusqu’à naître dans une matrice « or ».

En fait, les portails de solarisation vous font vivre davantage en conscience cette alchimie consistant à transformer le plomb en or, à transformer ces masses sombres en soleil d’or, en espace solarisé. Vous pouvez vous appuyer sur tout le processus de la rédemption : le non jugement, l’acceptation, le fait de vous incliner, de ne pas laisser votre tête s’emparer des événements, de ne pas vous identifier aux projections, qu’elle soient vôtres ou qu’elles soient celles que vous présentent les autres, vous serez donc en contact avec le cristal noir, avec toutes les insertions obscures qui ont touché vos Urims et vos Thummims, vos matrices cristallines premières originelles.

Pour travailler avec ces portails, apprenez l’humilité, apprenez à ne pas préjuger, apprenez à ne pas juger, apprenez à devenir une respiration, un lien d’amour, ne sortez plus de votre axe, ne vous perdez plus par amour, soyez ce que vous êtes : puissance d’amour en action, rectitude. Devenez de plus en plus concrets et actifs pour que votre spiritualité soit vivante, vibrante, respirante et non point une réalité sublimée, idéalisée.

Humains de la Terre, vous êtes en 2016, le 9, le retour au soi. La nouvelle matrice de la Terre va être amplifiée dans son rayonnement de lumière or, dès l’année 2017. Dans quelques mois, nous irons à Santorin pour équilibrer le nadi Ida de la Terre, le nadi féminin, comme nous sommes en train d’équilibrer le nadi Pingala, à travers le Mont Shasta. Et puis, en fin d’année, novembre/décembre, nous irons au Yucatan pour préparer le canal Sushumna, cet équilibre parfait des nadis de la Terre, afin que la kundalini puisse monter et pour qu’elle puisse monter, il faut aussi que le passage puisse se faire sans encombrement, car s’il y a trop d’encombrements, ce sont des explosions de l’humanité qui vivrait plus de violences, ce serait aussi des explosions, à savoir les éléments de la Terre. Or, tout ce que vous avez à faire aujourd’hui, c’est désencombrer à l’intérieur de vous le passage pour pouvoir supporter la transmutation des soleils noirs en soleils or, de vos cellules d’ADN noires à vos cellules d’ADN or. C’est la partie hybride, hybridifiée, qui se purifie et se transmute.

Voilà ce que je vous dirai aujourd’hui, chers lecteurs et je vous invite à venir nous rejoindre lors des séminaires aussi, pour travailler sur vous-mêmes, sur ces parts opaques, obscures. Comprenez bien que c’est dans ce clair-obscur, c’est-à-dire dans ce processus de changement atomique, que les monstres apparaissent, c’est-à-dire que tous vos démons intérieurs hurlent jusqu’à se dissoudre dans la Lumière Christ.

Soyez remerciés, chers lecteurs et guidés et protégés dans votre processus d’ascension, dans votre processus de grandissement intérieur.

OM SHANTI SHAYA

Christ'Al Chaya du 4 Février 2016 dans CHRIST'AL CHAYA old_ti12

 

12

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...