L’Ange du Pardon, son message à l’humanité

 Derrière le voile du christianisme extérieur représenté par les 3 églises orthodoxe, catholique et protestante, existe une voie christique cachée, un chemin intérieur d’éveil de la conscience basé sur la connaissance de l’homme et l’alliance avec le monde des Anges.

Les Anges sont les gardiens de la véritable destinée de l’homme, qui est de devenir un homme-Ange, un Christ vivant, un libérateur, un thérapeute pour la terre et l’humanité.

Aujourd’hui, certains hommes sont parvenus à rétablir ce lien de Lumière qui jadis, reliait naturellement les hommes avec leurs Frères aînés, les Anges. Parmi eux, l’Ange du pardon s’est manifesté pour délivrer un message et un enseignement rare et précieux à l’humanité, dont voici un extrait*..

 * Vous trouverez le message et les enseignements de l’Ange du pardon dans leur intégralité dans le livre « L’Ange du pardon, son message à l’humanité« , de Loïc Albisetti, paru aux Editions Essénia. Vous trouverez déjà dans cet article quelques extraits de ce message sacré.

 ange du pardon

La mission de l’Ange du pardon au sein de la terre et de l’humanité

L’Ange du pardon* est semblable à une petite source cachée dans un temple de cristal au centre de la Terre. Ce temple sacré est le cœur même de la Mère du monde dont chaque battement fait jaillir de cette source une eau-lumière, une eau de l’âme invisible, qui pourtant fait vivre, croître et prospérer tout ce qui se trouve à la surface de la terre. Mais la tâche de l’Ange du pardon n’est pas de demeurer une petite source ; non, sa mission est de devenir un grand fleuve ardent, semblable à un courant de Lumière ascendant traversant tous les mondes jusqu’aux étoiles, en passant par l’homme.

Comme l’Ange du pardon lui-même le décrit à travers son message, ce courant lumineux passe d’abord par la terre et les pierres, l’eau et les plantes, l’air et les animaux pour finalement entrer dans l’homme, qui est la porte du feu et des mondes supérieurs. Malheureusement, cela fait bien longtemps que l’être humain ne porte plus les mondes supérieurs, mais plutôt des mondes sombres et malades, et ce, dans une totale inconscience et ignorance de la réalité et de leur emprise.

Cependant, si l’homme rétablit ce lien avec les mondes supérieurs et ouvre les portes de sa vie intérieure à la sainte présence de l’Ange du pardon, celui-ci peut accomplir sa mission : libérer l’âme de la terre, la Mère, et rétablir son lien originel avec le Père. Ainsi, il n’y a plus de séparation ni d’opposition entre le ciel et la terre, l’esprit et la matière, la pensée et le corps, l’invisible et le visible. Semblable au cobra royal qui s’éleva à travers la colonne vertébrale du Bouddha jusqu’à se dresser au-dessus de sa tête, l’Ange du pardon peut alors protéger tous les êtres du mauvais sort et rayonner sa bénédiction dans toutes les directions du monde.

L’Ange du pardon est donc indissociablement lié aux maîtres et aux sages qui constituent la grande Tradition immortelle de la Lumière sur la terre. C’est pourquoi cet Ange insiste tellement sur l’importance de cette tradition dans son message, demandant aux hommes de s’unir à elle pour retrouver leur origine divine et leur véritable chemin de destinée :

« Le Père m’a envoyé dans le monde de la chute (le monde manifesté, matériel) afin qu’à travers la Tradition des Maîtres, je puisse ramener tous Ses enfants vers le royaume de la Lumière.

Le maître Jésus était un avec moi et parlait de ma mission sur Terre lorsqu’il a prononcé la grande parole libératrice : « En allant vers mon Père, j’emmènerai la Terre entière avec moi.» Ainsi, je me manifeste dans votre monde à travers le corps de la Tradition des Maîtres et sachez qu’en dehors de ce corps pur, il est inutile et vain d’invoquer ma présence. » 

Les conséquences insoupçonnées de la présence ou de l’absence de l’Ange du pardon

À travers cette image vivante de l’Ange du pardon comme une petite source, puis un fleuve de Lumière qui s’élève du centre de la terre jusqu’à entrer dans l’homme préparé pour le recevoir, on peut mieux comprendre le sens profond de son message à l’humanité.

On peut également comprendre pourquoi cette vertu en apparence insignifiante est en réalité d’une importance capitale, non seulement dans nos vies d’êtres humains, mais également pour tous les règnes de la terre. En effet, si l’eau-Lumière du pardon et de la bienveillance ne circule plus entre nous, la terre de nos cœurs se dessèche, nos relations s’appauvrissent, se crispent et les conflits arrivent. Puis, par la loi de causes à effets, c’est la terre entière qui se dessèche et devient aride, se couvrant d’un manteau de tristesse et de désespoir, suivant l’expression de Baruch : « Jérusalem, quitte ta robe de tristesse » (Baruch 5:1). « Jérusalem » (littéralement : le « royaume de la paix et de l’unité ») désigne ici l’humanité dans son unité originelle, qui a été brisée par sa chute et la rupture de son lien intérieur avec les mondes supérieurs. C’est ainsi que la terre, notre Mère, s’est progressivement recouverte d’une « robe de tristesse » ; de la connaissance de cette réalité à la fois concrète et spirituelle, vient également l’antique expression des prêtres d’Egypte qui se faisaient appeler les « Fils de la Veuve », évoquant le deuil de la Déesse Mère Isis, divinité de la Terre.

 l-ange-du-pardon

Par un heureux et miraculeux hasard – celui-ci n’existant pas ou alors étant Dieu Lui-même – j’ai découvert un précieux texte du maître essénien Peter Deunov au sujet de la vertu du pardon. Ce texte date déjà de plus d’un siècle et n’a pourtant pas perdu une ride ! En effet, on peut même dire qu’il est plus actuel que jamais. A travers cet enseignement, le maître révèle le lien vivant et subtil qui existe entre la nature de l’eau des relations humaines et l’état de la terre. Il nous montre ainsi l’importance du pardon et les conséquences insoupçonnées de sa présence ou de son absence sur la terre :

« Pardonner est l’une des plus petites vertus. Sur cette si petite vertu repose toute la culture actuelle. La fertilité de la terre aussi repose sur le pardon.

Si les hommes de culture dressaient des statistiques, ils pourraient remarquer l’action d’une grande loi de causes à effets. Ils pourraient remarquer que toutes les années de famine sur la terre sont la conséquence du manque de cette petite vertu. Si elle manque, surviennent alors les grandes catastrophes qui commencent d’abord à l’intérieur de la société comme par exemple, des persécutions entre les différentes églises pour savoir laquelle est la plus juste. J’appelle une église juste celle qui applique la loi du pardon, qui applique l’Amour, celle qui ne voit pas les erreurs chez son frère.

Soyez prêts à pardonner.

Tu vas pardonner à quelqu’un pour Dieu qui vit en lui.

Pourquoi l’homme doit-il pardonner ? Parce que chaque vexation qui vous est infligée, consciemment ou non par autrui, a pour but de vous préserver d’un mal qui doit se produire[1]. »

  1. Extrait du livre de Peter Deunov « le livre des Anges ».

En effet, bien souvent nous nous vexons d’une parole qui nous est dite et qui peut effectivement être parfois maladroite. Alors nous nous braquons, voire même entrons dans la rancune ou la colère. Mais en réagissant de la sorte, nous augmentons le mal et l’énergie destructrice de la guerre et du conflit, qui n’apporte jamais rien de positif, bien au contraire. Par contre, si nous entrons dans l’intelligence et la vision impersonnelles de l’Ange du pardon, notre regard s’élève naturellement au-delà des apparences et de la personne qui nous a contrariés. Nous pouvons alors constater avec étonnement que cette personne n’était qu’un trompe-l’œil, qu’un instrument de forces liées à notre propre karma − personnel, héréditaire ou culturel − ne demandant qu’à être libérées de notre inconscience… 

Pour en savoir plus :

Article complet dans le magazine Essentiel n°33 – avril-mai-juin 2017 par Loïc Albisetti 

L’Ange du Pardon, son message à l’humanité – Loïc Albisetti – Ed. Essénia

Là où nous avons échoué

 

Nous avons échoué auprès d’enfants qui n’ont aucune conscience morale et se rendent à l’école armés jusqu’u dents, nous avons aussi échoué auprès d’enfants qui ne connaissent pas la différence entre le bien et le mal, qui ne s’intègrent pas, qui ne s’entendent pas avec les autres, ou qui passent à l’acte. Nous avons échoué auprès des jeunes d’abord intégrés dans un programme éducatif spécial puis en dernier recours, mis sous traitement médicamenteux. Nous avons échoué auprès de nos gamins qui vivent de chimères, qui passent d’innombrables heures devant des jeux vidéo et à naviguer sur le net.

Nous avons échoué parce que nous tentons tous de les guérir sur les plans cognitif, intellectuel et rationnel. Et pourtant, les blessures de ces jeunes affectent le plan énergétique, spirituel. Et c’est là qu’il faut les guérir.

1 enfant indigo

Nos enfants viennent en ce monde pour servir de canal très pur à la lumière t à l’amour de Dieu. Ils débordent de cet amour et de cette lumière ; leurs âmes, très anciennes, sont encore toutes chaudes du souvenir d la connaissance éternelle et universelle. Ils disposent du savoir et de la vision d’un univers de perfection joyeuse et harmonieuse.

Ils viennent empreints de cette perfection et sont projetés dans cet univers sauvagement imparfait. Intuitivement, à l’intérieur, ils savent parfaitement ce qui est bon et juste. Extérieurement, ils subissent tout ce qui est mauvais et vil en ce monde.

Leur cœur et leur âme se chagrinent quand ils prennent conscience de cet immense schisme entre la perfection et la sainteté de leur source, et l’existence meurtrie et tourmentée qu’ils découvrent ici-bas. La considérable disparité qu’ils perçoivent entre la perfection qu’ils connaissent intrinsèquement et l’imperfection de l’expérience terrestre les afflige durement. Ils deviennent comme des vases fracturés, incapable de contenir la lumière, de sustenter l’énergie sacrée de Dieu. La vie sur Terre les écorche aussi sur le plan affectif. Malgré notre immense désir de les protéger, il est impossible de sauvegarder nos petits des peines, réelles ou imaginées, que le quotidien leur inflige délibérément ou involontairement.

Pour la plupart des adultes, la plus grande douleur et la plus amère solitude proviennent du fait que par leurs actions ou leurs pensées, ils se dissocient, se séparent de Dieu. Pour nos enfants, la plus grande souffrance, l’angoisse et la solitude existentielle proviennent du fait que, en dépit de leur désir désespéré de demeurer connectés à Dieu, les forces discordantes de l’existence terrestre entraînent éclatement et séparation.  Bien qu’on les décrive comme très brillants, précoces, sages au-delà de leurs années, ils sont souvent perçus comme malheureux, rageurs et dépressifs. On dit d’eux que ce sont des enfants difficiles présentant des problèmes à l’école et à la maison. On les affuble de diagnostics tels que trouble s de l’apprentissage, hyperactivité et déficit d’attention….

Notre précieuse jeunesse, mérite d’être soulagée de ses maux et d’affirmer pour elle-même et pour nous, l’unité de l’âme universelle. Les jeunes ont besoin de nous apprendre que l’illumination vraie est de savoir qu’il n’y a jamais eu aucune séparation ; qu’il n’y a que l’Unité avec Dieu et avec l’Univers.

Alors comment guérir nos enfants ?

Pour transmuer les comportements négatifs, il faut au préalable en déterminer l’origine. Et cette cause des agissements négatifs se situe chez nos jeunes sur le plan énergétique, spirituel, à l’endroit même où ils sont blessés. Si nous drainons l’énergie des contusions émotionnelles d’un enfant, elles sont vidées de leur charge. Dès lors, le traumatisme n’a plus d’énergie. Le petit  peut alors guérir, et le comportement négatif cesse. Le flot de lumière et d’amour filtre à nouveau. La colère, le chagrin, la peur, la méfiance, le désespoir, l’angoisse, la honte, l’insécurité, l’égoïsme, le deuil, la panique, le sentiment d’infériorité, la haine, l’indignation, le ressentiment, a jalousie et la culpabilité. Chacune de ces meurtrissures peut être présent non seulement dans le corps émotionnel, mais aussi en un point spécifique du corps physique, provoquant ainsi une maladie physiologique.

Le parent n’est pas le guérisseur et il n’impose pas non plus de cure à l’enfant. Il agit plutôt en tant qu’auxiliaire ou assistant aimant et secourable, en vue de la guérison et de la transformation qui émaneront de la conscience et de l’énergie de Dieu, et de l’univers qui englobe l’âme de l’enfant et qui est englobé par elle. La guérison spirituelle survient promptement.

Pour l’heure, nous connaissons l’origine de la souffrance de nos enfants, nous avons où elle réside, nous connaissons le lieu sacré, au tréfonds du plus profond se situant au cœur de l’intérieur, où nous devons nous rendre pour activer la guérison.  Car seule la guérison des blessures affectives de notre jeunesse permettra à notre monde de s’élever vers une dimension supérieure, vers un plan de l’âme, de la vibration, transcendant. Accéder à cette dimension élevée sous-entend que tous, nous disposerons d’une sagesse et d’une compréhension plus vastes ; que nous saurons au-delà du savoir et que nous verrons au-delà de la vue, que nos facultés sensorielles seront plus fines ; que notre conscience sera plus évoluée ; que nous serons tous plus pleinement immergés en l’énergie-Dieu et reflèterons davantage la Lumière-Dieu. Alors, et seulement alors, notre monde pourra transcender les limites du présent pour passer à un espace-temps où la guérison universelle pourra avoir lieu, où l’espoir et la promesse séculaires d’un monde parfait pourront se réaliser. « Et les petits enfants seront leurs guides ».

Lorsque nous guérirons les traumas affectifs de nos enfants, là où ils se situent, sur le plan spirituel ou énergétique, alors ceux-ci seront guéris de leur souffrance ; dès lors, ils redeviendront sains et entiers.

Ils pourront alors dire « Plus Jamais » Et plus jamais n’aurons-nous à assister au drame d’enfants exprimant leur douleur par un comportement aberrant, criant leur angoisse avec des armes dans les cours d’école. Alors nos enfants nous conduiront au monde parfait qu’ils connaissent et qu’ils entrevoient.

A ce sujet, June Jordan, disait un jour :

« Pour secourir nos enfants, il faudra les laisser nous sauver du pouvoir que nous représentons ; il nous faudra croire à la différence qu’ils incarnent à jamais.  Et il faudra leur accorder le choix, sans craindre la mort, afin qu’ils viennent et fassent comme nous, ou qu’ils viennent et que nous les suivions, afin qu’un tout-petit nous ramène à l’enfant que nous serons toujours – vulnérable, avide et affamé d’amour et de beauté ».

Sauvons nos enfants…..

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

S’ouvrir aux multiples réalités

 

A cette étape de l’évolution de l’humanité actuelle, il est essentiel de vous ouvrir aux multiples autres réalités qui existent. Le fait que la majorité des gens se soient concentrés sur une seule réalité a créé un frein à la création de l’homme nouveau. Une seule réalité réduite signifie pour l’humain une sensation d’emprisonnement. Et chacun, même s’il ne peut la définir en ces termes, porte en lui cette sensation de limitation qui s’oppose à la sensation de l’infini universel que chacune de ses fibres reconnaît. En fait, c’est tout comme si un Etre était dans une prison et que des images, des fragrances et des musiques de l’extérieur lui étaient continuellement présentées. Sa réalité serait alors sa prison. Mais, bien sûr, tout ce qu’il reçoit de l’extérieur lui permettrait d’être en relation avec d’autres réalités, à moins qu’il ne ferme ses yeux et ses oreilles, qu’il ne fasse abstraction de tous ses sens et se concentre sur sa prison. Cela serait bouleversant, si réducteur pour lui, puisque tous ses sens intérieurs et extérieurs ont la faculté de le mettre en relation avec toutes les réalités, et même de faire en sorte que cette faculté plus subtile s’éveille pour qu’il sorte de sa prison. Eh bien, il en est ainsi pour beaucoup de gens en ce monde. La réalité qu’ils voient et touchent chaque jour est leur seule réalité. Ils font ainsi abstraction de tout ce qu’ils reçoivent des autres réalités. Ils s’enferment dans leur étroite réalité, tout en éprouvant au fond d’eux une sensation de contraction, d’oppression parce que leurs cellules captent tout de même l’immensité, l’infinité et la joie des autres réalités.

 

 francesca création

Ici, vous voyez le désert, les montagnes et le ciel, mais il y a aussi une énergie vaste et puissante. Des êtres Lumineux comme vous ont bien sûr la possibilité de se nourrir de cette masse d’énergie afin de s’éveiller. Puis, en ressentant la puissance émerger de tout ce qui vous entoure, vous pouvez constater l’existence d’une multitude de vastes espaces s’offrant à vous pur y évoluer. Mais en plus de vous y ressourcer, vous, Etres conscients, avez délibérément choisi comme rôle de vous imprégner de cette masse d’énergie pour ensuite la diffuser sur toute la Terre. Si certains le feront en transmettant des enseignements, la majorité d’entre vous le feront par leur vibration, leur regard, la puissance et la beauté de la vie transmise naturellement. Nous vous proposons de le faire tous ensemble en ouvrant de grands portails dans cette masse d’énergie afin qu’elle rayonne partout sur la Terre. En soi, cette masse constitue une autre réalité. Plusieurs humains nient cette réalité, alors que d’autres en doutent. Et, bien sûr, ce n’est point parce que vous ne la captez pas qu’elle n’existe pas.

Plusieurs d’entre vous, sont peinés de ne pas ressentir les vibrations particulières à chaque lieu visité. Ne soyez pas attristés ou en colère. Sachez tout simplement que les sens se referment ans un cadre où de nombreuses vies successives sont vécues dans une structure humaine qui refuse toute autre réalité que celle perçue par les cinq sens. Même votre vie actuelle a débuté dans un environnement d’humains qui sont si investis dans leur réalité qu’il ne leur vient même pas à l’idée que d’autres réalités puissent exister. De plus, le paradigme dominant actuel exige des humains qu’ils abordent la vie à partir du mental et de connaissances intellectuelles, en particulier celles fournies par les scientifiques. Pourtant, si ces derniers n’avaient pas eux-mêmes une certaine sensibilité et intuition, comment auraient-ils pu découvrir les informations qu’ils avancent ? On parle ici davantage de chercheurs ayant choisi d’ouvrir leurs sens afin d’aller au-delà du connu. Sans quoi, comment la science pourrait-elle progresser ? Quel paradoxe tout de même ; les humains sont amenés à regarder et à analyser leur monde à partir de ce qui est connu et de ce qui leur est affirmé comme étant scientifiquement démontré.

Tout comme si l’on vous disait : « Il y a certains chercheurs qui ont des facultés pour découvrir les secrets de l’univers, mais vous devez faire en sorte de vivre seulement avec ce qui est déjà connu et prouvé« . C’est éprouvant. Alors, ne soyez pas peinés ou en colère parce que vous ne ressentez pas ce que d’autres disent sentir. Détendez-vous, respirez la vie, ouvrez votre cœur. Plus le cœur s’ouvre à votre nature, à votre essence, à votre beauté et à celle qui vous entoure, plus vous vous émerveillez sans avoir à prouver quoi que ce soit, ni à tenter d’analyser l’invisible. Plus vous existez et plus vos sens s’ouvrent à nouveau.

Cette masse d’énergie est composée de plusieurs types de particules. Chaque type est libéré et absorbé en fonction d’un rythme déterminé par le niveau d’éveil de conscience de l’humanité. De plus, depuis quelques années, des particules en provenance du cosmos entrent dans votre atmosphère. Ces différentes particules ont des effets complémentaires. En ce moment, les rayons ultraviolets affluent massivement dans votre atmosphère, entraînant avec eux des particules cristallines qui stimulent les particules déjà présentes dans les champs énergétiques des deux couronnes de la Terre. Pour  que ce soit plus clair, imaginez au niveau des couronnes, une masse d’énergie, une sorte de nuage de couleur relativement dense, quoique subtile. Ces nuages de couleur sont composés d’un ensemble de particules de fréquences variées, chacune ayant un effet particulier sur la vie terrestre. Par exemple, ces particules influencent la structure génétique de la flore, de la faune et des humains. Elles affectent aussi la fréquence des espaces intérieurs ou intraterrestres de la Terre. Ainsi, le champ énergétique des couronnes, transformé par les rayons cosmiques, influence la fréquence vibratoire des espaces intraterrestres, qui libère alors d’autres types de particules. C’est un processus par étapes, cumulatif et coordonné.

FRANCESCA BLOG

Les humains conscients ressentent l’appel à accueillir ces nouvelles particules et à étudier leur fonction. D’ailleurs, nous vous guidons souvent à ce sujet. En vous invitant à Gobi pour vous affranchir de certaines limites et vous ouvrir à une nouvelle réalité, c’était aussi dans le but de vous inciter subtilement à vous nourrir de ces particules. C’était également pour vous sensibiliser à ouvrir des accès vers ces autres réalités, ce qui favorisera l’éveil collectif par la diffusion de ces particules. Ainsi, il est essentiel que, tout en vivant dans la réalité terrestre tridimensionnelle, vous choisissiez de vous ouvrir à d’autres réalités. Déjà, nous vous avons proposé d’emprunter la porte vibratoire de la Shambala   éthérique afin d’y visiter la grande cité cristalline ne passant par les couloirs des Tables d’Or. Quelle réalité nuancée ! Et puis, nous vous avons guidés et amenés à pénétrer dans la Terre pour y entrer en communication avec le cristal de lumière de la Shambala intratererrestre ce faisant, vous avez aussi la possibilité de découvrir des cités intraterrestres se trouvant en d’autres dimensions. Durant la dernière nuit, nous vous avons proposé de devenir le vent et de demander à votre esprit de vous guider dans la quatrième dimension. Cette dimension offre plusieurs réalités, comme la réalité terrestre tridimensionnelle. Chaque dimension comporte plusieurs réalités. Il s’agit là d’un hologramme extraordinaire, puisque tout est constitué de façon matricielle. En fait, c’est plus simple qu’il n’y paraît.

Amalgamée à la troisième dimension, il y a aussi la réalité des esprits de la nature que les hommes ont souvent représentés dans des contes pour enfants. En soi, il y a une superposition de réalités avec la troisième dimension, comme la présence des Dévas, ou comme le vent. Le vent n’est pas simplement de l’air qui se déplace. Le vent vibre et existe dans un autre type de réalité. Il possède une forme de vie et de conscience. Le vent est aussi vivant que la fleur, la rivière ou la lumière. Il existe donc des réalités tangibles dans la troisième dimension, mais d’origine de la quatrième. 

Vous pouvez aussi vivre dans la troisième dimension tout en existant dans la quatrième, ce qui fait en sorte que votre réalité s’élargit, les structures sous-jacentes aux différentes réalités se trouvent dans la quatrième dimension. Ainsi, la structure génétique des cellules physiques, la photoluminescence des cellules des corps subtils, le champ magnétique de l’humain et les couloirs énergétiques de la Terre, tout cela devient alors perceptible selon un autre spectre de perception propre à la quatrième dimension. Lorsqu’un humain accède à la quatrième dimension tout en demeurant ancré dans la troisième, il devient conscient de toutes ces choses. Ses facultés sont bien sûr suscitées, soit une faculté extérieure comme son regard ; il voit la structure du champ magnétique souvent nommé aura. Il voit aussi les structures énergétiques des gènes et les particules en mouvement. Il peut les ressentir et les percevoir. A partir du moment où  vous prenez contact avec les dimensions subtiles de la vie et que vous ne cherchez pas à les faire correspondre à un cadre rationnel trop étroit, à intellectualiser ce qui se présente à vous, tout peut s’ouvrir.

Lorsque vous vivez une expérience, lorsque vous captez, percevez, ressentez quelque chose, nous vous recommandons  de ne pas tirer de conclusions trop hâtives. Ne cherchez pas à tout comprendre immédiatement pour faire cadrer l’expérience dans vos schèmes connus. Permettez-vous d’accueillir le message qui peut vous servir à l’instant même, mais ne cherchez pas de façon compulsive à tout analyser et à vouloir tout comprendre sur le champ. Imaginez votre vie comme une multitude de pièces d’un gigantesque puzzle. Ainsi, une expérience de vie est une pièce et chaque pièce vous livre un message.  

Nous vous proposons qu’à chaque jour vous soyez tout simplement ouverts aux autres réalités qui se présenteront à vous. En raison de l’accompagnement que nous vous offrons et du développement accéléré de l’acuité de vos sens intérieurs et extérieurs, il est probable que des images se présenteront en votre conscience ou droit devant vous. Qu’est-ce que cela signifie ? Attendez-vous à voir par exemple, des structures lumineuses et à faire l’expérience d’éveils spontanés. Nous vous accompagnerons pas à pas afin que cette quatrième dimension et les autres vous soient de plus en plus perceptibles. Mais il faut aussi bien sûr que vous souhaitiez ressentir ces autres réalités.

(Merci de respecter mon travail de saisie en citant ce lien http://francesca1.unblog.fr

Extrait du livre « Au-delà des Frontières Dimensionnelles » – HISTOIRE SACREE – Tome II  de Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – « Voyage initiatique au désert de Gobi ». SANCTUS HERMANUS   – Editions Ariane

Lorsque nous présentons SHAMBALA et les Tables d’Or

 

Qu’est-ce que Shambala ?

Shambala est une cité, un palais, celui du paradis auquel tout humain peut avoir accès. C’est un hôtel céleste qui accueille les Maîtres ascensionnés lorsqu’ils se présentent pour intervenir auprès des humains ou pour apporter des transformations dans la matrice terrestre. Shambala se trouve dans la cinquième dimension, une dimension à laquelle tout humain du Monde nouveau peut accéder.

 SHAMBALA

Dans la cité de Shambala, une multitude d’Etres qui ont vécu l’illumination vivent et vibrent sous une forme ou une autre. Ils accompagnent les humains et les différentes formes de vie terrestres (car il y en a plusieurs outre les humains) et facilitent les transitions, dont le passage majeur que l’humanité vit à l’heure actuelle. Chacun y vit de façon passagère ou sur une longue période. Entendez que l’espace-temps n’y est point en corrélation avec l’espace-temps terrestre. Alors, si nous employons les termes qui se rapportent au fait de vivre temporairement ou plus longuement, c’est en fonction de votre espace-temps. Hors de l’espace-temps, une seconde peut vous apparaître à vous, comme une vie toute entière. 

Vous avez à comprendre que lorsque nous vous présentons Shambala, nous utilisons des termes et des images qui sont les vôtres afin qu’il puisse y avoir une correspondance en vous. Toutefois, les structures de Shambala, comme celles des couloirs pour vous y rendre, n’ont pas de correspondance réelle avec votre monde. Nous nous servons de métaphores, d’analogies pour que vous puissiez peut-être mieux  ressentir ce qui existe. Tout humain aurait tort de se fixer mentalement sur les images ou les mots qui lui furent transmis pour essayer de comprendre ce qu’est Shambala. Si vous tentiez d’expliquer à un enfant ce que vous appelez un « coup de foudre » amoureux, vous utiliseriez des mots et des images qui ne seraient que des métaphores parce que vous voudriez l’amener à comprendre et à ressentir une sensation. Il en va de même pour Shambala. 

Nous vous présentons une cité magnifique, la porte d’un accès à un ensemble de couloirs. Lorsque vous franchissez cette porte, nous vous sentez aspiré, tout comme lorsque vous quittez le monde terrestre pour ascensionner ou parce que votre corps ne vous permet plus de vivre sur cette Terre. Un couloir se crée. Ce couloir est fort intéressant puisqu’il vous semble être une spirale de lumière, un long couloir de lumière intense. En soi, sachez que chaque cellule de votre corps, soit la cellule physique comme la cellule photo-lumineuse, est enveloppée d’une membrane de lumière. Cette membrane de lumière peut imploser lorsque l’Esprit se manifeste hors du corps. C’est cette membrane qui semble vous retenir dans la matière, et c’est aussi celle qui est présentement en transmutation en raison des nouvelles particules circulant dans l’atmosphère terrestre. Toutefois, pour l’instant, entendez que lorsque cette membrane implose, elle crée les éclats lumineux qui apparaissent à l’esprit comme un couloir de lumière en spirale. C’est ce que décrivent les humains ayant connu une mort temporaire et étant revenus à la vie [EMI]. Tous vous parlent d’un grand couloir de lumière ne spirale. Eh bien, lorsque vous êtes invités à Shambala et que vous franchissez la porte, la sensation d’y être aspiré se présente alors à vous. Elle est plus douce que celle vécue lors de l’ascension ou de la mort. Pour certains, elle est presque dépouillée de sensations ; toutefois elle existe bel et bien. 

Le premier couloir vous entraîne dans un réseau que nous nommons celui des Tables d’Or. Ces tables sont similaires à un alignement infini de lingots d’or. Elles constituent en quelque sorte des corridors que l’esprit emprunte pour se rendre à la Cité. Lorsque vous nommez la Shambala du désert de Gobi, vous identifiez un espace physique près du monastère de Khamaryn qui vibre relativement près du sol sur le plan éthérique. 

 MONASTERE

Par son intensité énergétique, ce lieu facilite l’accès à la porte vibratoire qui représente les tables d’or. Et les tables d’or (couloirs) vous mènent directement à Shambala. 

Les deux autres portes situées au Tibet et au Ladakh présentent de longs couloirs avant les tables d’or. Si nous avions à ajouter une précision pour une meilleure explication, nous vous dirions que ces portes sont plus éloignées de l’épicentre de Shambala. Cela est une analogie puisque nous y sommes au niveau de la cinquième dimension. Toutefois, dans l’éther de la Terre, ces lieux, même s’ils sont plus éloignés, donnent un accès direct – comparativement à d’autres lieux physiques de vos contrées où l’accès est beaucoup plus indirect. 

Les maîtres incarnés, où qu’ils soient sur cette Terre, accèdent à Shambala simplement parce qu’ils se projettent instantanément à l’une de ces portes. C’est la même chose pour vous ; où que vous soyez, vous pouvez projeter votre vibration à l’une des portes d’accès à Shambala. La seule nuance est que le Maître réalisé le fait instantanément. Nous en étions donc aux tables d’or qui sont des couloirs. Lorsque vous y pénétrez, votre sensation est celle de vous trouver dans de l’or. Ce n’est pas simplement un couloir dont l’atmosphère est dorée. C’est une sensation d’être dans le doré, soit la paix pure de l’âme. Rappelez-vous que le doré est le rayon de la paix, et que la paix de l’âme est l’assise de la pure joie, l’état de grâce. Faites la relation maintenant entre la paix qui est l’assise et les tables d’or menant à Shambala. Ce sont des assises qui vous permettent de pénétrer dans Shambala. 

Si vous partagiez entre vous vos expériences respectives, vous réaliseriez que l’espace-temps que vous avez senti avant de vivre l’extase de Shambala est différent d’une personne à l’autre puisque vous n’avez pas emprunté les mêmes tables d’or. Vous ne pouvez décider mentalement de la table à choisir ; ce sont les tables qui vous choisissent en fonction de votre rythme vibratoire et de votre intention réelle. Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement que dans le parcours des tables d’or, il y a une préparation, une transformation de votre état. Cette préparation n’est pas une épuration. L’épuration doit être vécue précédemment. C’est une préparation à votre disponibilité à vibrer Shambala. 

Au bout de ces tables, il y a l’entrée de la Cité, qui ouvre à son tour sur quatre entrées principales. Chacune de ces entrées est protégée par deux gardiens. Nous utilisons à nouveau une métaphore, celle du protecteur d’entrée. Vous pouvez imaginer un palais avec quatre entrées et deux gardiens afin que nul intrus ne s’y présente. Toutefois, à Shambla, il ne peut y avoir d’intrus puisque ne peut accéder à la Cité que celui qui y a été invité. Vous ne pouvez que vous présenter au portail. Maintenant, selon votre état, vous êtes invité à Shambala. La fraternité des Maîtres s’est assuré que vous aviez tous la propension à créer l’état juste. Celui-ci est un état amoureux et joyeux. Pas un état à vivre à ce seul instant devant la porte, car vous ne pouvez leurrer Shambala, bien sûr, ni la fraternité des Maîtres. 

Huit gardiens, quatre entrées. La Cité est structurée comme tout dans l’univers. Une structure mathématique que les humains sur la voie de la maîtrise retrouvent peu à peu, ressentent et comprennent de plus en plus. Retenez bien ce cycle que nous venons de présenter en trois mots : retrouver, ressentir et comprendre, et non point dans un ordre différent. C’est une structure mathématique libérée de la structure que vous connaissez intellectuellement et que, par exemple, vos architectes utilisent. Même la règle d’or que certains architectes initiés peuvent utiliser ne répond pas de la même façon ici. Tout cela pour que vous saisissiez ceci : tout ce que vous avez vu et verrez de la Cité est associé à votre vision et à votre structure, en fonction de votre fréquence. Qu’est-ce que cela signifie ? Que votre vision et votre sensation de la Cité sont totalement différentes de celles de votre voisin et nuancées différemment. Ce n’est qu’à votre fréquence fondamentale individuelle que vous pourriez avoir une même sensation, une même vision de la Cité. 

Un temple à quatre entrées, donc en forme de croix, représente la Cité. Aussi, lorsque la Cité vous apparaît, elle le fait selon des formes en mouvement associées à des rayons de lumière correspondant à votre fréquence du moment – tout en favorisant la transformation de celle-ci. En d’autres termes, tant et aussi longtemps qu’une entité n’a pas la faculté de vibrer à la fréquence de Shambala de façon continue et permanente, celle-ci demeure dans une certaine mouvant tout en agissant sur la transformation de la personne et sur sa fréquence. C’est ainsi que vous avez accueilli en vous Shambala. Chères Ames, soyez conscientes que ces êtres sont avant tout des formes lumineuses, soit des rayons de lumière constitués d’éclat lumineux. 

Vous avez été invités. Vous vibrez à la fréquence de l’amour. Et cette fréquence, avez-vous réellement l’intention de l’adopter en permanence ? Car vous possédez bien sûr la faculté d’élever votre vibration à la fréquence de l’amour. Vous pouvez avoir l’intention de vous y maintenir, même si vous n’y parvenez pas toujours. Il y a une nuance entre celui qui a cette intention et celui qui ne l’a pas. Ainsi, les gardiens vous reconnaissent déjà avant que vous ne franchissiez la porte, celle menant aux tables d’or, et les portes donnant accès à la Cité. Vous pouvez reconnaître la Cité et ses gardiens. Lorsque vous pénétrez par l’une des portes, votre vision est précédée d’une sensation euphorique et correspond à certains schémas en vous. L’enfant qui a créé beaucoup moins de schémas que l’adulte peut plus naturellement voir la Cité et son contenu tels qu’ils se présentent en mouvance. L’adulte, qui a déjà plusieurs schémas inscrits en lui, verra des images qui correspondent à ses schémas. Qu’entendons-nous par-là ? Que ce sont vos schémas de pensée qui définissent à quoi ressemble le paradis. Si nous vous demandions quels sont les signes distinctifs d’un paradis ou d’une cité paradisiaque, déjà la description de certains éléments serait différente pour chacun de vous, parce qu’elle correspondrait à vos propres schémas. L’enfant dont l’esprit est pratiquement vierge de tout schéma verrait l’aspect réel de Shambala. 

Tout cela est fort fascinant puisqu’il y a là des correspondances avec les différents cieux que vous découvrez lorsque vous quittez cette Terre au moment de la mort, soit sept cieux, du premier au septième, chacun d’eux étant associé à des schémas qui sont libérés progressivement. Tout cela peut vous paraître abstrait. C’est pour cela que nous ne vous en avons point entretenu avant votre expérience, afin ainsi de ne pas vous contracter intellectuellement. 

Si vous avez franchi la porte, vous avez senti ou vu de la lumière. Si vous avez circulé entre le stables d’or, vous avez éprouvé une sensation de paix. Si vous avez rencontré les gardiens, vous les avez senti lire vos vibrations jusque dans vos entrailles. Et ils vous avez passé les portes de Shambala, même si vous n’avez pas eu de visions, vous avez néanmoins senti l’amour et la grâce extatique y régnant vous pénétrer. 

Sachez que mental n’est pas une entrave. Le mental, comme chaque aspect de vous-même, est une expression de la perfection de votre être. Voilà qui vous étonne puisque nous vous disons souvent de faire taire votre mental. Le mental est bavard. Il est contrôlant. Il est méfiant. Il cultive le doute. Il fonctionne vraiment trop souvent avec des connaissances du passé. Il fait des projections du passé dans l’avenir, plutôt que de favoriser la projection de l’entité dans l’avenir. Vous le connaissez bien ! il est tout de même parfait, comme certains d’entre vous qui êtes contrôlants et bavards. Par moments, vous aussi êtes une entrave à l’expresse de l’être. A d’autres moments vous êtes un propulseur, un éveilleur, un passeur. Votre mental agit de la même façon. Lorsqu’il est sous l’emprise de l’ego, il est contrôlant, bavard et il devient souvent une entrave. Lorsqu’il est contrôlé par le Maître en vous, il stimule alors transformation des sensations en visions ou en pensées. Vos pensées sont d’ordre mental. Vous ne voudriez point ne pas penser de façon continue… voilà donc ce qu’est le mental. Vous devez simplement apprendre à le maîtriser, sans quoi il est utilisé par le personnage, par l’ego et il agit sur la base des connaissances acquises antérieurement. Il analyse, i se crée des schémas de compréhension et il organise la vision du future en fonction de ses schémas associés aux expériences passées. Ainsi, il est limité et il vous limite.

  Retranscrit par Francesca du blog FAMILLE DE LUMIERE 

livre

 

Extrait du livre « Au-delà des Frontières Dimensionnelles » – HISTOIRE SACREE Tome II  de Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – Editions Ariane

Nous recevons de L’aide intérieure et extérieure à la Terre

 

Il n’est pas nécessaire de vous rappeler à quel point votre société est en train d’évoluer, de changer, et combien tout bouge autour de vous et en vous.

Cela ira de plus en plus vite, donc nous aimerions vous dire ceci :

Quoi que vous puissiez entendre autour de vous et dans tous les pays du monde, quoi que vous puissiez vivre par rapport à votre planète Terre, n’ayez aucune crainte ! Le Plan Divin pour la planète Terre commence son accomplissement et vous faites partie de ce Plan Divin.

terre

La transformation est en route

À partir du moment où vous accepterez votre destinée et où vous accepterez de faire réellement partie de ce Plan, tout sera beaucoup plus facile pour vous. Plus vous générerez des peurs dues à l’incompréhension et à tout ce qui se passe dans le monde, plus vous aurez des difficultés à intégrer la Vibration et la Conscience qui vous mènent inexorablement vers une destinée totalement différente.

Vous avez pu constater que plus rien ne va sur votre monde. La nature elle-même a des soubresauts, tout simplement comme si elle ne comprenait plus les cycles de vie ; donc, la nature elle-même évolue et se transforme.

Vous avez également pu constater que tous ceux qui ont pour mission de gérer vos petits États qui, finalement, n’ont aucune importance, sont dans l’incohérence ; ils se cherchent eux-mêmes ! Ce n’est pas forcément de leur faute, car ils sont pris dans un cercle vicieux qui ne leur permet plus de trouver leur propre chemin.

Nous les aidons cependant considérablement ; certains l’acceptent, d’autres ne l’acceptent pas parce qu’ils veulent servir d’autres énergies, d’autres vibrations.

Pourquoi certains chefs de gouvernement commencent-ils à vouloir changer la façon d’être, la façon de vivre, et en général la politique dans leur pays ? Parce qu’ils ont compris, avec l’aide de leurs frères galactiques, la destinée merveilleuse de la planète Terre ; ils ont compris qu’ils devaient réellement s’aligner et servir la Lumière. Nous les aidons et nous les aiderons encore de façon considérable.

Sur la planète Terre, il y a une autre catégorie d’êtres qui sont, d’une certaine manière, asservis par des entités qui ne sont pas amicales. Ces entités leur donnent encore et encore tous pouvoirs.

Tant que l’être humain n’a pas dépassé un certain stade, il a besoin d’avoir du pouvoir, notamment du pouvoir sur les autres. Il a besoin de l’énergie argent et de tous les plaisirs que lui offre la matière, plaisirs bien fugaces, plaisirs à la limite inexistants.

Le chemin de Lumière

Le seul plaisir, le seul bonheur qui peut être offert à un être humain, c’est de découvrir réellement qui il est, de découvrir le merveilleux chemin qui s’appelle « chemin de Lumière », le chemin de la vraie spiritualité.

plaisirsÀ cette époque, il y a comme une séparation des eaux : de plus en plus d’êtres s’éveillent et perçoivent la Lumière en eux ; bien sûr, ils ne la perçoivent pas en réalité, mais ils sentent, avec une force intérieure, quelle est réellement leur voie.

Bien sûr, il faut encore que l’humanité s’éveille un tout petit peu avant que le grand pas soit fait, que le grand cycle de la vie se transforme.

Vous perdrez tous vos repères existentiels, que ce soit au niveau de vos relations avec vos proches, au niveau de vous-même et de vos relations dans le monde du travail. Vous arriverez à ne plus bien vous comprendre et cela pourra générer un peu d’inquiétude. Vous perdrez vos repères à tous les niveaux, mais c’est nécessaire pour aller vers le renouveau, vers une autre conscience, vers une autre façon d’être, de vivre, de penser et d’aimer.

Nous disons « demain » sans préciser la date, car le temps n’existe pas là où nous nous trouvons, tout du moins il n’a pas la réalité qu’il a sur votre monde de troisième dimension. Donc demain l’être humain sera différent ; il aura découvert la chose la plus importante : l’Amour ! Il aura tout d’abord découvert l’Amour en lui, et à partir du moment où il aura découvert cet Amour Vibration en lui, il le découvrira petit à petit chez tous les êtres qui croiseront son chemin.

Rayonnez de Joie et d’Amour

Dans le nouveau monde, les êtres devront être beaucoup plus dans la Fraternité et l’Amour.

Donc allez de l’avant, ne vous laissez pas freiner par tout ce que vous pouvez entendre ! Essayez le plus possible d’être positifs afin de pouvoir rayonner. Sur les sphères où nous vivons comme sur nos immenses vaisseaux, la Joie demeure. N’oubliez que la Joie est la petite sœur de l’Amour ; si vous n’êtes pas dans la Joie, vous ne pouvez pas être réellement dans l’Amour ; il se peut que vous soyez trop timides pour manifester cette Joie et cet Amour.

Donc, soyez dans la Joie ! Le monde a besoin d’êtres qui sont dans la Joie, il a besoin d’êtres qui rayonnent la Joie et la Vibration Amour, comme la Sérénité.

Regardez dans vos villes comme les êtres sont tristes, comme ils souffrent ! Il n’y a pas le reflet de la Lumière sur leurs visages ! Vous pouvez faire quelque chose pour eux : lorsque vous les croisez dans la rue, soit esquissez un petit sourire en les regardant, ou simplement envoyez-leur tout votre Amour et votre Lumière.

Votre monde est triste, votre monde souffre, et nous faisons tout ce que nous pouvons pour aider afin que la tristesse et la souffrance s’effacent de plus en plus de cette planète, c’est-à-dire qu’elles ne soient plus générées par les êtres humains.

Tous les règnes sont précieux pour l’équilibre de l’humanité

Cependant, il n’y a pas que l’humanité qui souffre ; la nature souffre, les animaux souffrent ; combien d’animaux sont-ils détruits par la cupidité des hommes ? Les hommes n’ont pas compris que le règne animal et les autres règnes sont précieux pour l’équilibre des êtres humains.

terre1Lorsque vous aurez décimé tous les animaux de vos forêts, et même des pays où il y a des grands mammifères et des grands animaux, pour vous étaler et prendre davantage de place dans leur propre environnement, lorsque vous aurez décimé tous les poissons vivant dans la mer, lorsque vous aurez détruit les forêts, vous vous sentirez tellement seuls, tellement démunis ! Cependant nous vous aidons afin que cela n’arrive pas.

Nous aimerions ajouter : si vous deviez vivre sur un monde où il n’y a plus d’animaux, où la végétation est presque totalement détruite, salie par l’inconscience des hommes, souillée par tous vos déchets, s’il n’y avait plus de poissons dans les mers, la nature et la planète seraient d’une telle tristesse que l’être humain ne pourrait pas survivre. Pour que l’être humain puisse survivre sur une sphère, il faut qu’il y ait l’équilibre.

Pourquoi, sur cette planète, les Dieux Créateurs et les Grandes Hiérarchies de Lumière ont-ils implanté les divers règnes ? Pourquoi y a-t-il tellement de diversité, de beauté et d’harmonie sur votre planète ? Quel est l’être humain qui n’a pas été rempli d’admiration devant un magnifique paysage, devant la beauté d’une mer calme, devant des forêts magnifiques, devant des fleurs de mille couleurs ?

Si vous enlevez tout cela du regard des hommes, sur quoi se portera leur regard ? Sur rien ! Ce sera d’une tristesse tellement immense que l’être humain ne pourra pas survivre.

L’aide intérieure et extérieure à la Terre

Nous le disons encore une fois, n’ayez pas trop de crainte. Nous veillons à ce que vous arrêtiez la destruction en masse de tous les règnes ; nous veillons à ce qu’un seuil ne soit pas dépassé ; nous veillons à ce que les êtres humains commencent à comprendre que la planète Terre est, comme nous l’avons déjà dit, un vaisseau spatial, qu’elle est « votre » vaisseau spatial. Nous veillons à ce que l’être humain ne détériore pas totalement la Terre, parce que si elle appartient aux habitants de sa surface, elle appartient également aux habitants qui vivent à l’intérieur.

Il ne faut pas ignorer que la vie existe d’une façon très forte et très spirituelle à l’intérieur de la Terre ; alors certains êtres venant de l’intérieur de la Terre travaillent également de concert avec nous pour protéger la Vie.

Comme nous vous l’avons déjà dit, et nous voulons le répéter, croyez-vous que si nous n’avions pas été là pour dépolluer votre monde, entre autres de la radioactivité, qu’il y aurait tant d’êtres humains sur la planète Terre ? Énormément d’êtres humains n’auraient pas pu vivre !

Nous avons dépollué beaucoup de sites. Nous nous trouvons parfois au-dessus de vos centrales atomiques, mais vous ne nous percevez pas parce que nous travaillons essentiellement la nuit. Nous avons beaucoup travaillé sur Tchernobyl, sur Fukushima et sur d’autres centrales dans d’autres pays, centrales dangereuses pour les êtres humains.

La chaîne de la Vie, la chaîne de l’Amour

Il doit en être ainsi, et nous devons aider comme vous devez aider. C’est la chaîne de la Vie, c’est la chaîne de l’Amour, c’est la chaîne de l’Univers ! Vous et nous sommes tous reliés en permanence et c’est pour cela que nous nous devons assistance, Amour et bien évidemment respect.

Votre monde aura encore des soubresauts, il se secouera ; la planète Terre se secouera peut-être davantage et d’une façon plus brutale pour montrer aux humains qu’ils ne sont pas les rois du monde et pour leur faire comprendre leurs graves erreurs.

Quoi qu’il advienne, restez centré en vous-même, n’ayez aucune peur car nous sommes là ! Même si vous ne nous voyez pas, tout du moins pour l’instant, nous veillons sur la planète Terre ! Il n’y a pas que nous qui veillons sur la planète Terre, il y a aussi des êtres qui ont pour mission d’intégrer la planète, c’est-à-dire de vivre parmi les hommes ; ils aident les humains parce qu’ils travaillent et vivent parmi eux sans qu’ils puissent les déceler, ni comprendre à qui ils ont réellement affaire.

Certains de ces êtres passent par la naissance, ou ont simplement la capacité de se créer momentanément un corps pour se trouver parmi les humains. Cependant, ceux qui se créent un corps doivent aller se régénérer relativement souvent sur les vaisseaux, mais cela se fait généralement la nuit.

La nuit, il se passe beaucoup de choses que vous ne pouvez soupçonner, que vous ne pouvez voir. Même vous, enfants de la Terre, voyagez la nuit ! Votre corps de matière reste dans votre lit, mais une grande partie de vous-même, au niveau de la conscience, non seulement voyage mais apprend, et d’une certaine manière continue à aider. Vous pouvez voyager avec votre corps astral ou avec une partie de votre conscience.

terre2

Aimer la Vie !

Nous voudrions ajouter l’essentiel : depuis de très nombreuses années terrestres nous sommes près de vous. L’essentiel de l’enseignement que nous souhaiterions vous voir retenir, c’est simplement de vous aimer, d’aimer la vie, même si elle vous bouscule ! Aimez la Vie ! Essayez de toutes vos forces d’aimer tous ceux qui vous entourent, en essayant de les voir au-delà de l’humain qu’ils sont.

Généralement, Enfants de la Terre, les êtres qui ont des relations difficiles avec vous sont souvent des êtres qui souffrent, alors si vous allez au-delà de leurs réactions parfois un peu difficiles, incompréhensibles ou réactives, non seulement vous vous aidez vous-même parce que cela vous permet de donner encore beaucoup d’Amour, mais cela permet également à l’être qui est en face de vous, de grandir et de s’apaiser.

Donc chacun de vous est missionné, et la plus belle mission qui puisse exister dans l’univers est la mission de l’Amour. La Terre et les mondes ont été créés dans l’Amour. Toute Création réelle, harmonieuse et d’une grande beauté, ne peut être créée que dans l’Amour ! Alors, à votre tour, essayez en permanence de générer cet Amour qui grandira assurément en chacun de vous.

Vous êtes à la porte du grand changement ! Ne la laissez pas se refermer sur vous ! Bien au contraire, ouvrez-là grand afin de pouvoir passer en conscience, avec Confiance et Foi, Joie et Sérénité, dans le nouveau monde que vous attendez tous et qui vous a été promis ».

Message reçu des Êtres de Lumière par

Monique Mathieu www.ducielalaterre.org

L’IMPLANTS ET LES VOILES

 

Il existe différents types d’implants nommés « Implants énergétiques » (émotions, croyances, sentiments, énergies de basses vibrations…) et « Implants physiques ». Ceux-ci peuvent être très actifs dans leur fonction. Certains sont déjà présents dans le corps physique du bébé lorsqu’il est encore dans le ventre de sa maman.

Avant la naissance, l’âme sait déjà quels types d’implants énergétiques ou physiques vont influencer l’être vivant pendant un certain temps. Elle sait qu’elle va être recouverte par des « voiles », que l’être vivant va être limité par des implants particuliers. C’est un choix du « JE SUIS » et du soi divin qu’il en soit ainsi, afin que celui-ci expérimente des choses qui lui permettront d’expérimenter et d’évoluer. Pour cela, il est nécessaire de lui voiler son origine « divine ». Des implants l’aident à oublier qui il est vraiment.

larmes du brouillard

Quelques-uns se transmettent de génération en génération (peur, croyances…). Nous pouvons le constater régulièrement. Des enfants ont parfois les mêmes peurs ou les mêmes croyances qu’un des deux parents et cela n’est pas toujours dû à l’éducation donnée. Nous avons donc choisi d’être « voilés », afin de vivre des expériences qui vont nous permettre d’évoluer.

Les implants peuvent nous limiter dans notre évolution, notre libération, notre guérison, et peuvent être considérés comme des « filtres », ayant parfois une ou plusieurs fonctions limitatives et invalidantes, il en existe qui sont spécialement conçus pour nuire et pour détruire. C’est un des buts de leur existence. Je pense à certains produits de beauté et de consommation. Ils peuvent rendre malade et dépendant (cigarettes, alcool…) Ils sont véritablement capables de manipuler et de soumettre un être vivant. Ils peuvent agir sur plusieurs champs vibratoires, physiques, émotionnels et mentaux, ainsi que sur l’aura. Leur niveau d’influence peut être très élevé, et plus que nous pouvons l’imaginer. Il en existe une multitude dans nos corps et notre aura. Si nous voulons guérir et évoluer, il sera nécessaire de nous en libérer ou de les neutraliser. Cela est tout à fait possible en une seule incarnation. Rassurant n’est-ce pas ?

Comme je viens de le dire, le fait d’avoir des implants en nous, découle en partie de la volonté de notre soi divin et du « JE SUIS ». Je dis en partie, car nous pouvons trouver des implants physiques et énergétiques dans notre alimentation par exemple. C’est nous, la plupart du temps qui choisissons ce que nous voulons manger. Nous sommes en grande partie responsables de ce que nous avalons. Ile st donc important d’être vigilant quant à la consommation de certains produits et aliments. Soyons donc pertinents dans nos achats. Les praticiens de Médecine Traditionnelle Chinoise disent que l’alimentation est la première des Médecines. Sommes-nous ce que nous mangeons ? Qu’en pensez-vous ?

Nous pouvons également détecter la présence d’implants physiques et énergétiques dans des médicaments et des vaccins. Comprenez-vous ce que cela signifie ? Des êtres humains veulent-ils manipuler une partie de la population ? Je vous laisse en décider par vous-même.

Nombreux sont les humains incarnés sur cette terre qui ont, dans leur ADN, une multitude d’énergies de basses vibrations, et de nombreux implants énergétiques et physiques. Ceux-ci les manipulent et les limitent (toujours la multidimensionnalité). A nous de nous en libérer par des demandes de purification par exemple. Nous pourrons alors avoir, à nouveau, accès à quelques-unes de nos capacités, de nos facultés…. En cet instant, nous sommes donc probablement sous emprise ou influence d’implants qui se situent dans d’autres champs vibratoires et d’autres dimensions et qui se situent dans certains de nos corps. Je souligne que nous pouvons détecter la présence d’implants physiques et énergétiques qui sont créés et placés volontairement dans notre alimentation, dans certains médicaments, dans quelques-uns de nos corps, par des entités appartenant à de nombreux champs vibratoires, et à de nombreuses dimensions et univers (extraterrestre…). Ces êtres extraterrestres auraient-ils des intentions peu sympathiques envers nous ? Serions-nous parfois sous leurs ordres ?

Les implants physiques sont faits de différents matériaux solides (métalliques…) et de bien d’autres composants dont nous ne connaissons pas encore les caractéristiques. Ils sont tout de même bien réels. Ils peuvent avoir de formes et des tailles très variées. Ils peuvent être ronds, triangulaires, cylindriques et d’autres formes encore. Certains sont très petits, de l’ordre du micron. Ils peuvent se trouver dans un organe, un muscle, un os, dans différentes parties d’un corps physique. Ils ne peuvent pas se trouver dans un corps subtil ni dans l’aura. Les guides de lumière m’ont expliqué que quelques-uns de ces implants ne peuvent être extraits du corps physique que par un acte chirurgical. Mais ils peuvent tout de même être neutralisés et ce au moment du « JE SUIS ».  Quels qu’ils soient, les implants physiques une fois neutralisés ne constituent plus le moindre danger. Les implants énergétiques n’ont pas de forme, pas de taille. Nous pouvons en détecter dans notre corps physique, dans nos corps subtils ainsi que dans notre aura. Qu’ils soient physiques ou énergétiques, certains sont capables de se déplacer par eux-mêmes. Des vibrations de peurs émises par une entité incorporée se situant dans un corps physique par exemple, peuvent se déplacer dans celui-ci. D’où des douleurs qui semblent bouger parfois ou qui stagnent. Des entités sont capables de déplacer certains implants physiques. Elles ont aussi la capacité de faire cela à distance. Le but étant de nuire, de manipuler, voir de détruire. Il parait évident que ces entités ne souhaitent pas que nous détections ces implants. 

Contrairement aux implants physiques, les implants énergétiques ne peuvent pas être déplacés par des entités mal intentionnées. Ouf !  Nous sommes capables de créer par nous-mêmes des implants physiques et énergétiques (la science, la technologie…). Ils peuvent être absorbés ou ingérés de plusieurs manières, comme par la peau (crème…), la nourriture, les médicaments pris par voie buccale ou anale… Nous pouvons les recevoir par injection (vaccin, piqûre..) ou les respirer (gaz, vapeurs…). D’ailleurs, nous pouvons constater que de nombreuses personnes sont contre la vaccination. Etre vacciné oui, mais avec quoi, telle est la question. Souvent, ce qui nous est diffusé nous infantilise. Dépendance (et habitude) quand tu nous tiens !! (attention à la télévision…).

Des implants énergétiques nous protègent en nous limitant. Ce sont souvent des peurs, des croyances… Ils nous empêchent de faire des choses qui pourraient nous perturber, nous nuire, nous détruire. Ils nous brident en quelque sorte. Cela est utile et nécessaire. Quelques-uns nous sont donnés par nous-mêmes le « JE SUIS » par notre soi divin. Ce sont des « gardes fous ». Nombreuses sont les personnes qui veulent à tout pris se libérer de toutes leurs peurs, et tout de suite. Malgré de multiples efforts et de travail sur elles-mêmes comme elles disent, ces peurs sont généralement toujours plus ou moins présentes et actives. Il faut bien comprendre qu’elles seront libérées lorsque le moment sera approprié. Forcer les choses peut être très perturbant. Au lieu de combattre et de juger les peurs par exemple, peut être serait-il préférable de les accepter, de les accueillir et d’essayer de comprendre leur raison d’être ainsi que leurs foncions. Quoi qu’il en soit, plus nous allons évoluer, plus nous pourrons être libérés et guéris de celles-ci. Faisons confiance à notre soi divin et au « JE SUIS ».

« LE JE SUIS » peut nous libérer d’implants physiques et énergétiques, même si nous n’en avons pas fait la demande. Si cela est bon pour nous, il en sera fait selon sa volonté et celle de notre soi divin. Nous évoluerons donc davantage. Vous pouvez vous aussi formuler le souhait d’être libéré et guéris de tous les types d’implants, et de ce qu’ils ont émis (énergies de basses vibrations …). Vous pouvez également demander à être libéré et guéris de ceux que vous aurez vous-mêmes découverts. Ils sont très nombreux et très difficiles à détecter pour certains (croyances, peurs, sentiments…) Ne vous découragez pas. Demandez régulièrement à ne pus être influencé par eux. Petit à petit, vous vous sentirez mieux dans votre corps physique. Vous vous sentirez mieux dans votre «peau» comme on dit. Des douleurs physiques, des symptômes émotionnels, des troubles mentaux, des dépendances … vont s’atténuer voir disparaitre complètement.

Vous pourrez vous sentir plus confiant, plus épanouis, plus présent.

Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/   

Ce que vous pouvez faire maintenant – L’activation de la huitième couche d’ADN

Nous allons vous dire ce qui se passe maintenant : des oiseaux tels que vous n’en avez encore jamais vus auparavant – c’est encore une autre métaphore – sont prêts à venir chanter un nouvel air sur cette planète, et ils le feront si vous activez certaines couches de votre ADN qui sont en train de devenir interdimensionnelles. Ce nouvel air (qui est aussi une Nouvelle Ère) est la conscience de ceux que vous appelez les Nouveaux Enfants de la Planète. Certains les ont appelés Indigo ; d’autres les ont appelés Cristal. La désignation Cristal est celle qui va mettre l’accent sur le Réseau de Cristal qui est en train d’être réécrit. Cette réécriture est littéralement la page actuelle de l’histoire de la Terre. 

ADN1

Nous savons qu’il est difficile pour vous de comprendre ces choses. Vous pensez : « Mais comment pourrions-nous réécrire l’histoire ? » Pourtant, c’est possible : il ne s’agit pas de changer les faits ; il s’agit plutôt de changer la conscience de l’humanité par rapport à son histoire en 3D. Réfléchissez : certains événements se sont produits à cause de courants de haine et de conflits d’intérêts. Une réécriture ne changera pas la chronologie de ces faits, mais elle modifiera la trame entière de vos polarités existantes et de vos sentiments actuels concernant le passé et ce qu’il y a lieu de faire ensuite. 

Nous allons vous donner une expression juive en hébreu : « Rokeb ba-a-rabot. » C’est le nom de la huitième couche interdimensionnelle d’ADN, et cela signifie « les Cavaliers de la Lumière. » En fait, le numérotage que nous donnons à ces couches d’ADN n’est pas réellement une liste mais plutôt un cercle. Cela pourrait être aussi facilement le numéro un que le numéro huit, mais dans nos conditions ici, dans cette explication, nous en faisons le numéro 8 d’une série de 12. Ce qui compte selon nous dans les nombres, c’est leur énergie. 

Vous êtes maintenant dans « la mise en pratique » du 8. C’est une mise en pratique de la responsabilité. L’hiver est sur vous. Regardez autour de vous. Voyez-vous quoi que ce soit de réellement encourageant ? La réponse est non. Tout ce qui tourne autour de la création de la paix ou de la stabilité soit est reporté soit n’arrive tout simplement pas. Mais ne désespérez pas, vous avez été préparés pour tenir la Lumière. C’est pourquoi vous avez traversé toutes les épreuves que vous avez traversées, de sorte qu’à chaque vie vécue, vous ayez un peu plus de sagesse et que lorsque ce potentiel se manifestera, vous sachiez quoi en faire. Votre vie actuelle est l’aboutissement de nombreuses autres vies sur la Terre, et toutes ces vies s’ajoutent énergétiquement jusqu’à se focaliser en cet hiver spirituel. 

Nous allons vous donner un autre nom pour cette huitième couche et il sera en lémurien : « Akee Yawee fractua. » Cette expression lémurienne signifie « Les Annales du Maître ». À l’époque lémurienne, elle désignait aussi « Les Annales DES Maîtres ». 

Qu’est-ce que cette Couche 8 ? C’est l’empreinte akashique individuelle de votre Entité divine. Certains d’entre vous sont conscients qu’il y a sur la planète un Hall divin des Annales, un endroit qui conserve la trace des allées et venues de toutes les entités appelées êtres humains sur la planète Terre. C’est un endroit où en principe les humains ne pénètrent pas, sauf lorsqu’ils vont et viennent entre les mondes. Il donne une sorte de comptabilité spirituelle de l’influence humaine sur cette planète. On l’appelle « les Annales Akashiques ». 

À présent, supposons que vous ayez la possibilité de visiter cet endroit ; vous découvririez que la mémoire de qui vous avez été sur la planète… en totalité, est stockée dans une forme de cristal. Dans la pièce où vous êtes réunis, il y a plus de 200 personnes, mais pas un seul nouvel être, ce qui veut dire qu’il n’y a personne ici qui expérimente la planète Terre pour la première fois ! Nous aimerions vous dire ceci, Lémuriens : ce n’est pas par hasard que vous êtes venus vous rassembler ici afin d’entendre parler de cet hiver que vous avez projeté ; vous êtes tous de vieilles âmes ! La Couche 8 est maintenant prête à être activée. La couche 8 est votre cristal akashique personnel. Il contient tout ce qui se rapporte à chacune des vies humaines que vous avez accomplies sur la planète et tout ce que vous y avez expérimenté. 

ADN

Jusqu’à présent, tant que vous vous promeniez en 3D, cette couche n’était pas réellement importante sinon pour les énergies particulières qu’elle vous fournissait pour la régulation de votre karma. C’était flottant en quelque sorte ; c’était bon pour la lecture des vies passées et la programmation des vies futures, et c’était à peu près tout. 

Elle vous a aussi donné quelques phobies, si vous l’avez remarqué ! Certains d’entre vous sont nés avec des peurs anormales liées à des choses qui n’ont aucune connexion avec ce que vous expérimentez dans cette vie-ci. Maintenant, le potentiel est que cela commence à avoir un sens, et vous pouvez avoir la compréhension de toutes ces choses. 

De quoi avez-vous peur, au fait ? N’auriez-vous pas un peu peur de la Lumière ? Peut-être y en a-t-il ici qui ne veulent pas franchir ce pas d’activation. Il se pourrait qu’ils se disent en ce moment même : « J’aimerais que cette communication en finisse ; je ne suis pas prêt à en entendre davantage. » Certains ont encore la « semence de la crainte de l’Illumination » bien ancrée en eux ! 

Que se passe-t-il quand la Couche 8 commence à vibrer et que vous vous réveillez à 3 heures du matin ? Vous ne pouvez pas entrer dans un changement interdimensionnel sans que vos annales akashiques personnelles ne s’éveillent ! Absolument tout ce qui fut vous au cours de vos vies passées commence à vibrer. Quel que soit le moment de ce passé où vous avez fait un vœu à Dieu, vous allez vous le rappeler. Malgré l’heure tardive, ces annales akashiques n’hésiteront pas à vous réveiller et à venir vous titiller. Certaines vous diront, par exemple : « Tu avais fait le vœu de consacrer ta vie à Dieu. Or, te voilà marié ! Pourquoi as-tu renoncé à ton vœu ? » D’autres segments de votre passé vous diront au contraire : « Tu te souviens de cette réunion spirituelle où tu t’étais rendu ? Tu n’avais pas été très inspiré ce jour-là ! ça s’était même fini sur un bûcher, n’est-ce pas ? Est-ce que tu veux à nouveau payer le prix fort ? » Les mémoires sont infinies à tous les niveaux. 

Ce qui caractérise une vieille âme est d’avoir accompli beaucoup, beaucoup de vies. Les plus vieilles âmes sont à la fois profondes et sages, spécialement lorsqu’elles ont fait tout le chemin de retour vers la Lémurie. Les Lémuriens sont la race fondamentale de la planète. Ils étaient là quand les Pléiadiens apparurent et donnèrent à la semence de l’humanité une génétique incluant le potentiel du passage à une dimension supérieure. N’avez-vous jamais eu des rêves où vous étiez vraiment grands ? C’est une pure spécificité lémurienne. Nous vous en dirons plus sur le sujet une autre fois. 

Alors, comment se passe cet éveil de la Couche 8 ? Vos annales akashiques sont devant vous, et cela représente des vies que certains comptent en centaines, si ce n’est davantage. Ce sont les vies que vous avez eues sur cette planète, et leur énergie est toujours présente. Quand cette énergie se manifeste en plénitude, cela peut prendre un aspect irritant, parce que toutes ces vies cherchent à savoir ce qui se passe dans votre maintenant et à l’orienter, d’une manière ou d’une autre ! 

Il est temps de vous débarrasser de l’idée d’une vie passée, ou au moins de ce que vous pensiez être l’expérience d’une vie passée. Quand vous devenez interdimensionnels, il n’y a plus de temps linéaire, et le temps et l’espace sont sans importance. Dans cette énergie de la nouvelle Terre, chacun de tous les « moi » de vos vies passées sont ensemble dans le maintenant, représentant une seule énergie dans cette vie-ci. C’est la vie du maintenant. Ainsi donc vous ne pouvez même pas prononcer les mots : « vie passée. » Votre vie actuelle est une vie qui a les attributs de tout ce qui fut jamais, et les potentiels de tout ce qui pourra être. Bienvenue à ce que les Maîtres ont ressenti ! Car ce que l’humanité s’apprête maintenant à expérimenter est la même chose qu’ils connurent tous en tant que précurseurs de l’activation de l’ADN. 

À présent, qu’allez-vous faire avec toutes ces énergies du passé éveillées qui se tiennent là, donnant de petits coups de pieds en prévision d’un déplacement de la dimensionnalité ? Il va vous falloir unir et rassembler toutes ces énergies et leur parler à haute voix. Trouvez un endroit et un moment où il n’y a personne autour de vous, car nous vous garantissons qu’ils ne comprendraient pas ce que nous allons vous demander de faire ! Parlez-leur à haute voix et dites : « Ce que nous avons attendu est maintenant en train de se réaliser ! Cette vie représente l’aboutissement de toutes les vies que nous avons vécues ensemble. Ce que nous avions pour objectif d’être est vraiment en train de se réaliser. Comme dans les écoles du passé, nous nous réveillons tous dans un seul être. Vous êtes mon soutien ; vous êtes mon équipe. À présent, mettez-vous en ligne, restez derrière moi et poussez ! J’ai besoin que vous soyez toutes unifiées en une seule vie dans cette nouvelle énergie. » 

Prenez de ces différentes vies la sagesse, la connaissance et l’expérience qu’elles vous ont apporté. Rappelez-vous aussi qu’elles sont toutes vous ! Voyez cela comme la sagesse des âges… un profond livre d’histoire que vous avez en fait vécu par séquences. 

Puis informez tous vos « moi » que sur cette planète, il y a un nouveau vœu qui remplace tous les autres. Et prononcez ce nouveau vœu ; créez-en un pour vous-même qui parle de votre magnificence et de votre divinité et de la raison pour laquelle vous êtes ici. Dites par exemple : « Je fais le vœu de prendre les énergies de tout le passé qui a été réécrit sur cette planète et de les amener jusqu’à ma volonté. Je promets de me marier avec moi-même de façon si complète que je sois aussi à l’aise avec mon être que je suis à l’aise avec Dieu. 

Maintenant, j’ai des milliers d’expériences de ma propre vie derrière moi qui me soutiennent. 
J’ai la sagesse des âges pour m’appliquer à envoyer de la lumière dans les endroits sombres. 
Ainsi donc, je jure de revendiquer ma place dans cette nouvelle énergie et d’utiliser tous les attributs de chacune de mes vies que j’ai soigneusement stockés dans la Couche 8 ! » 

Allez, faites-le ! Envoyez votre Lumière, envoyez-la aux Soudanais. Il est temps d’arrêter le comportement vieille énergie dans cet endroit. Ils ont besoin de votre Lumière ! Quand l’obscurité de cette situation se révèlera vraiment, l’humanité agira ! 

Envoyez votre Lumière vers la Palestine, et donnez à ses habitants l’espoir d’un État paisible, dirigé intelligemment par ceux qui ont un objectif réel pour eux, et non pas seulement un esprit de vengeance. Voyez-les souhaitant créer la paix avec un voisin qui a été leur ennemi pendant un demi-siècle. Voyez des miracles dans leur avenir, avec des sourires sur les visages de leurs enfants… Dans cette décennie ! 

Israéliens, n’abandonnez pas l’espoir, car une lumière vous est envoyée. Dans cette région qui est petite, et cependant si profonde, appelée Israël, regardez les jeunes pour voir ce qui va venir. Il y a là des graines de paix en dépit de l’hiver spirituel que vous vivez. 

Don de lumièreTravailleurs de la Lumière, envoyez votre Lumière au continent africain. Voyez que ceux qui peuvent faire quelque chose dans le sud créent des possibilités pour l’ensemble qui n’ont jamais été considérées comme ce qu’elles sont : une réalité pour demain, un système de santé qui pourrait guérir un continent entier ! Un rêve ? Nous vous disons ceci : nous ne vous demanderions pas d’envoyer votre Lumière à tous ces gens à moins que ce potentiel n’ait littéralement été écrit comme étant un potentiel fort vers votre avenir ! 

Finalement, nous vous disons ceci : en ce moment dans le Ciel on chante une chanson – une chanson éternelle et historique – et elle parle d’un bel endroit du passé, appelé Terre. Elle parle des êtres livrés à eux-mêmes sur la seule planète du libre choix, et qui choisirent librement une dimension plus élevée. Ils apportèrent avec eux la Nouvelle Jérusalem… la paix à une planète divisée. C’est une histoire qui va descendre dans l’histoire de l’Univers et qui sera inscrite à jamais sur les murs des lieux les plus saints de cette galaxie. Des entités accourront de partout dans l’Univers pour vous rencontrer et elles verront par vos couleurs qui vous êtes et ce à quoi vous avez participé. C’est cela, le potentiel de ce que vous êtes en train de créer en ce moment même. 

Canalisation de KRYEON par Lee Carroll

Grand maître de l’amour et de la guérison

 

 

Il a enseigné aux chrétiens d’il y a 2000 ans l’état christique supérieur présent en chacun et comment faire pour devenir comme lui. Ressuscité trois jours après sa mort, il se présenta pendant un certain temps à ses disciples pour leur montrer la réalité de la vie éternelle et de l’ascension. Aujourd’hui encore, il est avec nous pour nous montrer comment faire en favorisant notre connexion avec notre Essence, l’Etre Divin en nous.  

Il se présente à moi en tant que Yeshua, de son nom hébreux qui signifie « Dieu sauve ». Il émane de lui une vibration très douce. Amour, paix et douceur. Et il parle d’ailleurs beaucoup d’amour et de douceur dans ses messages.   

univers

Quand j’ai commencé à canaliser ses messages, a surgi la difficile question : « Mais qui suis-je pour oser prétendre canaliser Jésus ? ». J’aurais cru qu’il me faudrait passer par une sorte d’adoubement très officiel avec un grand éclair de lumière et la connaissance soudaine de tous les grands secrets de l’univers avant toute chose. Comme il n’en n’était rien, je ne croyais qu’à moitié à ce qui m’arrivait. Tout en sachant très bien que c’était vrai. Je me suis retrouvée complètement bloquée du dos avec une envie irrépressible de rester au fond de mon lit jusqu’à la fin des temps ! Heureusement, quelques jours plus tard, j’ai fait plusieurs canalisations individuelles qui ont grandement participé à me tranquiliser. Mais la question restait. 

Encore quelques jours plus tard, grâce à la présence inespérée sur le Territoire d’un travailleur de Lumière américain, Abdy (www.abdy.info), il m’a été donné de faire un voyage étonnant dans sa vie terrestre. A la fois, je visionnais certains moments de sa vie où il était là devant moi et je sentais très clairement sa présence à mes côtés et entendais ses commentaires. 

J’ai donc vu des moments tous simples de sa vie comme quand il jouait le soir avant le repas avec les enfants des personnes qui l’ont accompagné alors qu’il enseignait en Galilée. J’ai entendu son rire clair et joyeux. J’ai vu les enfants grimper sur ses genoux d’autorité et il les accueillait avec un grand sourire. Il m’a alors dit : « Tu vois, c’était cela aussi ma vie. » Il m’a assurée qu’il n’y avait pas eu de grande révélation un beau matin mais un cheminement vers des compréhensions toujours plus grandes, jalonné de purifications intérieures, avec des moments de doute, jusqu’à ce qu’il comprenne et vive la Nature Divine de l’homme.   

Il m’a emmenée ensuite au moment de son chemin de croix. J’ai ressenti ma douleur et la douleur de tous ceux qui l’avaient suivi dans son enseignement. Ils étaient postés là, le long du chemin, les enfants sur le devant, munis d’eau et de morceaux de tissus, dans l’espoir que l’un d’eux, grâce à sa petite taille, réussirait se faufiler entre les gardes pour le faire boire un peu ou rafraichir son visage. Il m’a alors dit : « Tu dois guérir de cette blessure car ma mort ne représente qu’un infime moment de ma vie et ne dit rien de Qui Je Suis vraiment. »   

Il nous dit qu’il est important que nous suivions notre propre chemin, avec sincérité et simplicité. Car de compréhension en compréhension, de purification intérieure en purification intérieure, nous nous acheminerons nous aussi vers notre réalisation en tant qu’Etres Humains Divins. Tout comme lui.  

J’ai ressenti, lors de cette expérience, sa grande simplicité et aussi quelque chose de l’ordre d’une autorité naturelle très paisible. Et à la fin, ma grande question n’existait plus.

Canalisation de Jésus par Michèle – Au Coeur de Soi 

Le courage ou la peur est une affaire humaine

 

Un choix difficile à évaluer lorsque l’émotion est imprégnée de l’une ou l’autre de ses énergies. Ces deux attributs attirent de grandes énergies de mouvement à l’intérieur d’un individu. L’une fait monter l’adrénaline pour foncer et l’autre pour fuir ou se retirer. Le mot courage possède sept lettres et conduit vers le divin dans des énergies d’ascension. Le mot peur possède quatre lettres et paralyse un individu dans des énergies terrestres et obscures. La réaction à ces deux attributs sollicite la même dépense énergétique. L’une est constructive et l’autre souvent destructrice. 

VOLCAN2

Je suis Adinathon. Je viens vers vous en ce moment important et décisif de votre temps pour me saisir de votre soif d’apprendre et de comprendre. Je viens au nom de Celui qui a ouvert la Voie et qui vous porte dans Son Cœur Christique. Je suis mandaté pour être l’un de vos ambassadeurs auprès de Lui. Je comprends votre plaidoyer et je partage votre désir de rapprochement de votre Christ intérieur. Je suis un maillon dans votre chaîne. Je viens vous rappeler que vous êtes aussi forts et aussi amoureux que moi de faire partie de cette grande expérience qui nous fait voguer sur la mer infinie de la Connaissance et de l’Amour. 

Elle est merveilleuse l’histoire humaine lorsqu’elle n’est pas soumise à l’oppression et aux contraintes de la peur. Pourquoi y a-t-il autant de peur et de négativité dans ce monde où la joie et le désarroi se chevauchent pour laisser des traces d’amertume ou d’insatisfaction ? Mes bien-aimés, il est nécessaire de naviguer dans ce monde tumultueux agité par les vagues de l’émotion. L’être humain est différent de toute autre créature de l’Univers à cause de sa faculté émotive complexe mais, comme un élève en phase d’apprentissage, il apprend à composer avec elles et à se connaître à travers elles. Les émotions sont comme la mer, imprévisible, quelquefois spontanée et menaçante. Des tempêtes s’élèvent et s’apaisent laissant un grand calme et quelque chose de plus noble. Lorsque le calme revient une gratitude subtile émane du cœur et fait comprendre la richesse de la paix intérieure. Lorsque l’équipage d’un navire entre au port après la tempête, tous les visages rayonnent la joie : la joie d’être encore là, la joie d’être passé à travers cette épreuve avec succès. Cette joie est une émanation de l’âme qui perce à travers la personnalité suite à l’abandon qu’on se permet après avoir triomphé de l’épreuve. Cette joie est le fruit du courage qu’il a fallu déployer pour surmonter les peurs qui étaient présentes lors de la rencontre où le chevalier et l’épreuve se mesuraient face à face. Comme deux adversaires redoutables et de force égale, le chevalier et l’épreuve déploie tous leurs atouts et leur finesse pour défendre ce qu’ils ont de plus cher, leur existence et leur fierté. 

La peur n’est pas toujours néfaste. La plupart du temps, elle est naturelle et spontanée puisqu’elle protège d’une agression imminente. Toutes les créatures dotées de la faculté de se mouvoir connaissent la peur. Si elles s’aventurent dans des espaces hostiles et qu’elles perçoivent le danger, la peur est la première émotion qui imprègne leur état d’être. Elles ont alors le choix de revenir sur leurs pas et de s’éloigner du danger. La peur protège aussi l’enfant qui prend son temps pour apprendre à marcher ou qui s’aventure dans un territoire nouveau pour lui. Malgré sa perception toute fragile et dissipée, l’enfant est tout de même bien protégé, car la peur est une émotion primitive qui émane du cerveau reptilien ou cervelet. Cette forme de peur n’est pas dépendante du raisonnement ou de l’intelligence. Elle est une émotion innée, et seule la familiarité avec l’objet de la peur peut dissiper cette énergie et ramener la confiance et la sécurité. 

Une autre facette de la peur peut être raisonnée par la connaissance et l’intelligence. Cette forme de peur est celle qui paralyse beaucoup d’individus dans une inertie non évolutive par précaution calculée ou par manque d’intérêt à s’impliquer dans une tache difficile ou à surmonter un défi. Face à cette peur, le courage est une impulsion de l’âme qui cherche à aller plus loin, qui cherche à attirer vers la personnalité l’expérience nécessaire à la compréhension d’une leçon ou d’une connaissance nouvelle pour ensuite grandir et atteindre le but qu’elle s’est fixé. Cette peur n’est pas rattachée à la survie, mais plutôt au manque de connaissance et d’aspiration. Celui ou celle qui n’aspire pas à poursuivre les intentions intimes de son âme à aller vers la lumière cherchera par tous les moyens à alimenter la peur de s’impliquer dans une aventure qui le ferait grandir. 

Cette peur est plutôt un renoncement à l’effort qu’un élément de survie. L’individu qui est complaisant de lui-même, par faiblesse ou par vanité, ne cherchera pas à sortir de son état d’inertie à moins qu’il y ait une incitation au courage venant de l’extérieur de lui-même. Si une connexion lucide n’est pas établie entre l’âme et la personnalité, aucune aspiration ne sera présente et le courage sera impossible. L’individu dont l’esprit est en boucle fermée sur la critique des autres ne peut pas établir ce contact avec l’âme. L’esprit qui est empli de lui-même ne cherchera pas à grandir et à satisfaire la raison d’être de son incarnation. Lorsque l’esprit est dans un tel court-circuit, l’âme demande de l’aide aux Êtres Supérieurs pour organiser un événement qui provoquera un choc à cette personnalité afin qu’elle sorte de cet état de complaisance inutile. Les accidents sont ce genre de choc nécessaire pour remettre sur la voie de l’évolution l’individu qui a peur de tout et de rien. La peur attire la force opposée comme la noirceur attire la lumière. 

chez francesca

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi beaucoup d’individus meurent quelque temps après avoir été mis à la retraite ? Oui, c’est parce qu’ils n’ont plus rien à faire. Ils n’ont pas eu le courage de s’impliquer dans autres choses. Ils n’ont pas été habitués à donner, alors personne n’a besoin d’eux et ils s’ennuient à mourir. Voilà le pouvoir de l’inertie lorsque l’âme d’un individu ne voit plus de possibilité d’avancement, elle demande à se retirer de l’incarnation, et la mort s’ensuit. L’âme n’a pas de temps à perdre et elle ne se complaît jamais avec elle-même dans une énergie d’inertie. La raison de l’incarnation est pour l’avancement dans la compréhension ultime de son appartenance à Dieu et non dans l’amusement et les satisfactions de la personnalité. La personnalité est un instrument qui meurt avec le corps physique et qui ne devient qu’une mémoire, mais l’âme cherche toujours à aller vers la Lumière. 

Celui ou celle qui vit son incarnation pour le plaisir et pour les satisfactions que le monde lui offre emprisonne son âme dans un état où elle demande de l’aide pour se libérer. Les malheurs et les épreuves que la personnalité doit surmonter sont uniquement dû à la mauvaise compréhension de l’esprit par rapport à l’objectif de l’âme qui cherche à grandir dans l’Unicité, mais qui réalise que l’instrument ne répond plus à son aspiration profonde. L’âme est spirituelle et l’esprit est le traducteur de l’expérience qu’elle utilise pour grandir à travers l’incarnation. Si l’esprit est rébarbatif à son aspiration, l’âme demande à se libérer et n’a aucun remords sur le rejet de l’enveloppe de l’esprit qui est le corps physique. L’individu qui ne s’identifie qu’à son corps physique comme étant le centre de son être sera la plupart du temps déçu par la vie. Il ne sera aucunement gratifié dans son expérience, car ceci serait semblable à mettre une lumière dans une boîte afin d’enfermer son rayonnement et annuler sa raison d’être. Tout a une fonction dans l’Univers et tout doit servir pour ce qu’il a été créé, sinon la loi du mouvement s’occupe de corriger la situation. Le courage permet ce mouvement à l’intérieur de l’être. Il est l’essence, que l’âme fournit à travers un esprit clair, nécessaire à créer cet élan vers son but ultime le retour dans l’Unicité après avoir expérimenté la séparation et l’individualisation. 

Cette expérience de séparation et d’individualisation a été voulue et vécue un nombre incalculable de fois. Vous êtes passés maîtres dans ce domaine. L’expérience doit se terminer. Vous avez oublié pourquoi vous avez choisi de vivre cette expérience. Vous avez oublié d’où vous êtes partis. Vous avez oublié que ceci ne devait être que l’expérience d’un moment. Rien de plus ne pourrait être appris qui pourrait vous servir, sinon plus de souffrance, plus de douleur. Ceci n’est pas nécessaire pour apprécier la vie. Renoncez à vous embourber davantage dans les labyrinthes de l’illusion. Vous connaissez maintenant ces chemins ; ils ne mènent nulle part. Vous l’avez constaté vous-mêmes dans les aventures médiocres que vous vivez jour après jour, année après année, vie après vie. Vous voulez terminer ces détours inutiles ? Alors, laissez de côté cette peur de vous reconnaître et permettez à votre divinité intérieure, cette âme qui aspire à atteindre les plus hauts sommets de pureté et de rayonnement, de s’exprimer dans votre quotidien avec simplicité et complicité. Prenez conscience de ce courage que l’âme vous communique pour vous épanouir à travers la vie, ce cadeau inestimable que le Divin vous accorde. Imaginez-vous un instant sans la vie, sans votre perception actuelle de vivre et d’exprimer l’être qui est présent en vous. 

Imaginez que votre état d’être soit toujours en sommeil, que vous ne sentez rien, que tout est non-existence. Ceci fait réfléchir n’est-ce pas ? La vie est le cadeau le plus précieux que l’Univers ait donné à ses enfants. Pour qu’elle porte fruit, il faut apprendre à l’apprécier pour ce qu’elle est, pour ce qu’elle vous apporte. Elle est le support de l’existence et de l’épanouissement de l’être. Il est essentiel d’en prendre conscience pour en savourer les moindres bienfaits. 

Le courage est relié à l’effort et l’effort à la croissance. Pour sortir de l’inertie, il faut se laisser imprégner de cette impulsion qui fait place à l’effort de prendre une direction lorsque c’est nécessaire pour satisfaire les exigences du changement. Le changement continuel est une nécessité universelle sur la voie de l’Amour et du partage. Le courage amène à soi les forces essentielles requises pour régler les vieux problèmes et apporter un renouveau dans la gestion de la vie. Il vous permet de satisfaire l’engagement que vous avez pris dans un passé très lointain pour participer à ce qu’il y a de plus noble dans l’Univers : l’épanouissement de la Création. Mes bien-aimés, beaucoup parmi vous ne savent pas quoi faire pour aider à la Création. Ils attendent assis dans un parc et regardent les pigeons. 

Ressentez l’appel de votre âme qui vous demande de participer au Plan divin par l’implication de votre personnalité dans des taches altruistes. Partagez vos talents et votre connaissance avec ceux et celles qui sont plus démunis que vous. C’est la seule façon d’obtenir d’autres connaissances et d’autres talents. Votre âme vous demande de mettre tous vos atouts au travail et de les placer dans un champ de rayonnement pour l’ensemble. Vous êtes une cellule précieuse de la Conscience et votre existence est importante pour le bien-être universel. Ce que vous faites, si petit soit-il, est ressenti par tous, même si vous n’en êtes pas conscient. Il est bien de suivre l’exemple donné par d’autres, mais vous êtes aussi un maître enseignant lorsque vous laissez parler votre âme, votre étincelle divine. L’élève, c’est aussi vous, c’est votre personnalité, c’est votre individualité. Établissez un lien sûr et profitable entre votre âme et votre personnalité pour retrouver ces mémoires de vos plus belles expressions lumineuses ancestrales. Vous aurez alors accès à tout ce qu’il vous est nécessaire pour comprendre votre vie et votre but. Il n’est pas nécessaire de prendre tous les cours qui se présentent à vous pour apprendre à avoir du courage. Le courage vient de l’intérieur, il prend racine dans votre cœur. Dans vos expressions populaires, vous dites : « avoir du cœur », « avoir du cœur au ventre ». Cela signifie avoir du courage. 

Courage

Lorsque vous êtes coincé dans une situation où tout devient sombre suite à une déception ou à la perte d’un être cher, faites appel à votre courage intérieur. Ne restez pas dans ces énergies qui vous épuisent et vous conduisent dans des réflexions dégradantes de désespoir. Utilisez le lien entre votre âme et votre personnalité pour ressentir cette impulsion qui vous reliera à nouveau à votre joie intérieure. Je sais qu’il est difficile de changer ses énergies d’une vibration d’oppression émotive à celle de la joie en un instant, mais le courage vous donne toutes les chances de raccourcir sensiblement l’enfer que vous vous imposez à naviguer dans cette mer d’énergies instables et démoralisantes. L’être humain aime se retirer en lui-même et bouder un certain temps pour montrer à l’autre qu’il n’est pas content de la façon dont l’échange est devenu défavorable pour lui. Sortez de cet état le plus rapidement possible et vous serez heureux de la maîtrise que vous aurez acquise sur cette émotion. 

Le courage est nécessaire pour la maîtrise de toutes vos émotions, peu importe la situation dans laquelle vous vous enlisez. Il est important de lui faire une place de choix dans votre façon d’agir. Faites-en un ami inconditionnel, un ami qui vous supportera lorsque vous vous perdrez dans des aventures émotives houleuses. Je vous aime comme mon frère, ma sœur, et je désire vous guider vers votre courage et votre impulsion qui vous permettra de vous élever vers les plus hautes aspirations de l’âme, de rayonner sa Lumière pour le bien du plus grand nombre. Vivez l’Amour, la Paix, l’Harmonie et, surtout, vivez votre courage avec zèle et dignité. Merci d’être là et de participer à élever votre entourage en même temps que vous-même. Je m’unis à la Grande Fraternité des Êtres de Lumière pour vous bénir et vous imprégner des plus belles Énergies d’Amour que l’Univers déverse en votre cœur. 

Adinathon

Communication télépathique reçue de Adinathon
par André DeLadurantaye le 1er juin 1997

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

Les attitudes personnelles et individuelles

 

Imaginons qu’une personne en colère vient à vous. Elle est grossière et méchante. Toutes les paroles qui sortent de sa bouche sont rudes et odieuses. Vous allez probablement vous éloigner et essayer de vous changer les idées, ou chercher à comprendre ce qui ne va pas chez elle. Permettez-moi de vous dire ceci. Selon cette personne – ce cher Être Humain à part entière – tout est dans l’ordre des choses, car elle vit dans « la loi de la jungle ». Elle est en « mode de survie ». Ses attitudes, paroles et actions ont pour but d’attirer l’attention. Elle utilise et dégage beaucoup d’énergies que vous n’aimez pas. Ces énergies peuvent créer un sentiment de peur. Pourtant, il y a beaucoup d’Êtres Humains qui vivent dans cet état, 24 heures par jour et sept jours par semaine !

chez 1blog francesca

Ceci fonctionne dans l’ancienne énergie. Selon ces personnes, rien ne peut remplacer ce système. Cela signifie qu’elles vont survivre dans un monde où toute la population veut avoir ce qu’elles ont. Il y a encore des cultures qui vivent dans la rudesse, car elles pensent que la gentillesse et la compassion sont de la faiblesse. Elles se disent qu’il est impossible de conquérir une personne avec de la compassion et de la bonté, que ceci est pour les personnes qui sont faibles. Elles ne savent pas qu’il y a un « royaume de pensées et attitudes » où chaque Être Humain est souverain et associé, pour ainsi dire.

Plus la lumière progresse plus ces anciennes attitudes deviennent flagrantes, et plus la population terrestre choisit de s’en distancier. L’humanité réalise qu’il y a des manières beaucoup plus élégantes de vivre et de s’exprimer – sur la planète Terre. L’énergie dégagée par une personne souveraine et associée est bienveillante. Elle attire les personnes qui ont les mêmes attitudes, et elle ne provoque pas les personnes qui sont encore dans les anciennes attitudes.

Pourquoi est-ce que nous vous parlons de ces schémas, modèles et attitudes ? C’est parce que la conscience humaine commence à s’élever. Donc, le ratio obscurité/lumière change, en faveur de la lumière. Cela signifie que la lumière de la compassion, de l’intégrité, de la gentillesse, etc., devient plus brillante, sans s’imposer. Une lumière douce et bienveillante qui ne juge pas, finit par toucher tous les coeurs, même ceux qui sont dans l’ancienne énergie. Voilà pourquoi nos « prévisions de la météo » sont que, la lumière va gagner. La loi de la jungle va « fondre comme neige au soleil », alors que les attitudes bienveillantes vont faire « boule de neige » !

Les Êtres Humains qui auront développé un haut niveau de conscience vivront plus longtemps, si tel est leur choix. À cause de leur sagesse et de leur bienveillance, il leur sera demandé d’être des répartiteurs ou dispensateurs, politiques ou publics, car ils ne seront pas intéressés par le pouvoir politique. Ces Êtres Humains hésiteront, car ils se demanderont s’ils sont à la hauteur de ce qui leur est demandé. Voyez-vous que la lumière ne s’impose pas, mais que sa porte est toujours ouverte ? Ceci va changer le système électoral, et les entreprises devront suivre.

Il y aura plus de lumière et de compassion. Ceci va créer un effet d’entraînement qui amènera des solutions réelles. Le peuple sera de plus en plus en harmonie, et les vérités individuelles de chaque Être Humain seront de plus en plus respectées. Est-ce que le peuple avait peur des maîtres ? Vous savez très qu’il se sentait en sécurité avec eux. Il savait que les maîtres portaient une oreille attentive et bienveillante à ce qu’il allait dire. Le peuple savait qu’il ne serait pas jugé. C’était merveilleux, n’est-ce pas ?

Les maîtres ne cherchent pas à rivaliser avec vous, ni vous cataloguer ni vous dire quoi faire, etc. Le peuple va diplomatiquement et fermement amener les entreprises à être intègres, même les multinationales devront emboîter le pas. Est-ce que je « rêve en couleur », ou est-ce que ce « rêve en couleur » deviendra une réalité ? Si les nouveaux instruments scientifiques vous permettent de voir bien des choses qui sont actuellement invisibles, est-ce que ce rêve peut devenir une réalité ? Si oui, cela va changer votre chère Terre-mère.

La science et la conscience humaine sont sur un chemin qui mène vers la sortie de l’instinct de survie, de la loi de la jungle. L’aube enlève lentement, sans guerres ni massacres, la noirceur de la nuit. Pas à pas, inévitablement et fermement, la vision s’éclaircit. La connaissance et l’élégance s’installent. Le peuple sort du dortoir de l’ignorance et commence à s’activer comme une ruche d’abeilles qui fonctionne toujours en harmonie. Les divers systèmes de croyance seront respectés. Avec l’aube, la population terrestre commencera à percevoir ou ressentir la divinité intérieure de chaque Être Humain. L’espoir sera à l’horizon, au lieu de la traditionnelle peur du futur. La connaissance et la sagesse d’une population est une force extraordinaire, douce et bienveillante. Ensuite, ce sera l’aurore, les premiers rayons de soleil !

Je pourrais dire que cela s’en vient, mais c’est mieux que ça. Je vous dis que « ce bal d’éveil » vient de commencer. C’est le sujet principal de notre message du moment présent. Où en êtes-vous ? Quel est votre modèle ou schéma ? Ressentez-vous la réalité de cette situation ? Est-ce un rêve en couleur ? Avez-vous l’impression d’être en sécurité ? Si oui, pourquoi ne pas baisser le bouclier de la peur et regarder autour de vous, avec bienveillance et compassion ? Certains d’entre vous sont encore méfiants. Ils ne sont pas convaincus que le tigre du Bengale est vraiment parti. Ces attitudes – ces tigres – font partie de l’ancienne énergie. Avec l’aurore et ses rayons de soleil, qui est arrivée tout de suite après l’aube, ces attitudes fuient dans toutes les directions.

Cette situation existe partout sur votre planète, peu importe que vous ayez Internet ou non, même si vous n’avez pas l’électricité ni le téléphone ni « Google ». Il y aura encore des disputes ici et là. Vos médias mondiaux des mauvaises nouvelles en feront les manchettes, mais ce ne seront que des grains de sable dans le désert. Les anciennes attitudes ou énergies savent que « leurs jours sont comptés », mais elles vont continuer à livrer bataille. Si cette situation existe, cela signifie que la « nuit noire de l’âme des Êtres Humains » est en train de prendre fin, n’est-ce pas ?

Si vous faisiez un sondage, vous verriez que la très grande majorité de la population terrestre veut la paix ! Elle n’est pas intéressée par la puissance qui sert à conquérir d’autres Êtres Humains. La conscience a changé sur votre planète. Les mères et les pères ne veulent plus que leurs enfants aillent se faire tuer dans des guerres de pouvoir ou d’idéologie. Des dizaines de pays reconnus vont commencer à se réunir, afin de déterminer les mesures à prendre pour améliorer et équilibrer la paix, afin d’unifier les nations. Les différences culturelles seront toujours là, mais les attributs de compassion et d’équilibre sauront maintenir la paix et l’unité. Ces attributs sont communs chez les Êtres Humains. Vous avez beaucoup de choses en commun, et votre nouvelle sagesse va vous le montrer.

Il y a seulement 100 ans, vous n’aviez pas cet équilibre. C’est ce qui change votre moment présent et le futur de votre temps linéaire. Au lieu de continuer à recycler l’ignorance, vous allez ouvrir des barrières de ce cercle vicieux, selon l’une de vos expressions, et foncer vers les chemins qui vont encore améliorer votre maturité et votre sagesse. Votre vérité individuelle sera plus harmonisée et compatissante.

Nous vous souhaitons la bienvenue sur la Nouvelle Terre que vous avez créée !

Et c’est ainsi.

Kryeon Channelling présenté à San Antonio, Colorado, USA, le 23 janvier 2016

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/     

CHRIST’AL CHAYA – Octobre 2016

Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs de la lettre mensuelle, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus de rédemption, de réconciliation, d’ascension, vous aider dans cette intégration mémorielle et cellulaire.

MEXIQUE

Chères âmes, dans quelque temps nous serons au Yucatan, au Mexique, pour l’activation de ce 3ème portail de solarisation qui traite la culpabilité de vos extensions. Ce portail va également aider toutes les familles involutives, les parts dissidentes des familles involutives qui stagnent entre le 2ème et le 3ème portail de rédemption, entre le portail se situant à Kom Ombo et le portail se situant à Rapa Nui. Ces Êtres ont beaucoup de peurs parce que le portail de Rapa Nui est un premier pas, une transition vers la solarisation. Ils ont peur de franchir ce portail parce qu’ils doivent reconnecter à cet attribut majeur du féminin sacré qui est l’empathie. Lorsqu’un Être devient empathique, il s’humanise, il rétablit en lui le lien d’amour, dans la trinité d’amour. En rétablissant le lien d’amour, il va contacter toutes les souffrances qu’il a pu générer dans les victimes qu’il a agressées, mais également, il va pouvoir ressentir sa propre culpabilité, sa propre souffrance, celle d’avoir été un bourreau. Si un involutif ou une part involutive de votre Être ne se libère pas de la culpabilité d’avoir été bourreau, eh bien, il n’y a pas de possibilité d’aller vers un chemin d’ascension, de rédemption et de solarisation.

Plus un Être qui tente de franchir ce 3ème portail de rédemption de Rapa Nui hésite, vit des résistances parce qu’il est trop difficile et bien plus confortable aussi de ne pas ressentir la souffrance, eh bien, plus cet Être va hésiter, va se renforcer dans ses croyances, plus il empêche le rayonnement solaire du corps de l’humanité christique de s’expanser, de grandir et cela, nous ne pouvons le permettre. Il est donc nécessaire, à travers le portail du Yucatan, que ces Êtres puissent réellement s’investir dans une compréhension totale de leur résistance, qu’ils puissent enfin se libérer de cette culpabilité qui représente un néant infini. Ces Êtres qui résistent au passage de ce 3ème portail, pensent que jamais ils ne pourront rejoindre véritablement les plans de lumière, car ils ont peur de se dévoiler, ils ressentent de la honte pour ce qu’ils ont fait et ils préfèrent se réfugier dans ce qu’ils croient être juste. Ainsi ils brillent par leur raisonnement, par leur vivacité d’esprit, mais ils ne rayonnent jamais. Et comme ces involutifs bloqués dans ces portails, ont des liens à travers vos extensions, ils parasitent le plein rayonnement du Corps christique de l’humanité qui est en train de se former et par voie de conséquence, empêchent la naissance, la seconde naissance du Christ sur Terre. 

Ce portail du Yucatan va donc renforcer toutes les dissonances, toutes les empreintes matricielles, distorsionnées des structures leurres répliquantes jusqu’à ce que l’inconfort soit total et que finalement les entités acceptent de mourir, de mourir à l’ancienne matrice d’involution pour renaître à la matrice d’amour, à la matrice du lien d’amour, à la matrice du devoir d’amour. A travers ce portail, vos extensions vont véritablement commencer une solarisation plus profonde et vous serez en mesure, à l’intérieur de vous-mêmes, de faire le tri de ce qui est de nature involutive ou de nature évolutive. Ce tri devient possible dès qu’il y a non jugement et reconnaissance des ombres, identification des ombres et acceptation de ces ombres. L’acceptation permet de faire de ces ombres, des alliés dans cette renaissance, dans cette libération du karma racine de l’Être solaire. Comprenez cela car CELA EST.

J’appelle tous les volontaires incarnés à se rassembler dans cette conscience trinitaire d’amour et de demander à leur Être solaire de commencer cette descente jusque dans leur corps physique car l’Être solaire qui descend invite également les parties dissidentes à faire leur chemin de réconciliation, de rédemption et de solarisation. Lorsque toutes les parties dissidentes se libèrent dans ce 3ème portail de solarisation du Yucatan, à l’intérieur même des Urims et des Thummims, au centre, au cœur du Sacré Cœur de la cellule, il peut y avoir 60 % d’énergie solaire qui s’activent. Ainsi le feu cellulaire à l’intérieur même du centre de la cellule, peut rayonner à 60 %. Cela aura plusieurs conséquences dans votre monde, dans votre humanité : une plus grande compréhension des lois de vie, des changements dans vos gouvernements, des changements dans l’éducation de vos enfants. Les familles involutives ont peur et tentent en vain de réformer une multitude d’enseignements pour vos enfants pour les rendre de plus en plus techniciens et elles résistent à l’intelligence innée du Plan de Conscience Christ qui s’installe. Et tout cela doit se recycler à l’intérieur même de ce 3ème portail de solarisation du Yucatan.

Voilà la pensée que je voulais partager avec vous, humains de la Terre.

Soyez donc bénis, accompagnés dans ce processus d’ascension et ne doutez jamais de l’amour des Maîtres, de leur accompagnement constant dans toutes les initiations que vous traversez.

OM SHANTI CHAYA http://www.christalchaya.com/index.html

LES DEUX CAMPS DE CHERCHEURS SPIRITUELS

 

Plus on avance dans la recherche des causes cachées et plus les difficultés et les paradoxes se dressent sur notre chemin.

Il est difficile de communiquer des informations trop sensibles à des personnes qui ne sont pas sur la même longueur d’onde. Les gens en recherche, ont majoritairement  une conscience tributaire du monde extérieur, le monde objectif et formel.  D’autres – minoritaires – perçoivent la réalité à partir de leur intériorité, ou du moins s’efforcent à une perception plus aigüe.  Les deux groupes sont souvent sincèrement sur une voie spirituelle, mais, alors que les premiers sont attirés par les enseignements qui parlent de la Lumière, les autres veulent parvenir jusqu’à la Flamme intérieure d’où provient la lumière.

 francesca1blog

Il y a donc un malentendu latent dès que l’on veut révéler des phénomènes secrets, car les êtres qui vivent immergés dans le monde objectif « clair et lumineux » ne sont pas en demande d’explications trop poussées, ou seulement jusqu’à un certain point. Après quoi, ils s’écrient : « J’en sais suffisamment ! Ne m’en dites pas plus ! » ; En réalité, ils ne savent pas grand-chose, mais leurs paramètres mentaux qui dépendent de l’objectivité formelle, ne leur permettent pas de s’engager dans une exploration des zones plus profondes. Ces personnes déclarent : « On sait bien tout ça ! » (C’est le signe de l’ignorance) ; Elles expriment ainsi qu’elles ne sont pas orientées vers la recherche de la vérité ultime. 

Elles aspirent à la lumière et à une certaine  vérité, en fonction de ce qu’elles peuvent en assimiler. Les informations qui vont trop loin pourraient les « brûler », et d’instinct, ces personnes les rejettent.

On peut leur révéler des faits stupéfiants, mais pas les causes extrêmes. Elles s’arrêtent à une vérité assimilable – une explication que leur pensée peut intégrer à l’ordre spatio-temporel. Elles bloquent.

Elles cherchent sans doute la « lumière » mais elles ne veulent pas aller jusqu’à la flamme de la « connaissance secrète » qui est la source de cette lumière. (Nous ne voulons pas les forcer à ingérer ce qui leur est indigeste) 

Elles nieront même qu’il puisse y avoir une cause secrète aux phénomènes.

A l’opposé, l’autre groupe veut aller plus loin. 

Des Groupes s’adressent en priorité au groupe minoritaire de ceux qui ne craignent pas de faire éclater les modèles de la représentation conforme du monde.

On sait par expérience que les explications ésotériques trop poussées n’intéressent pas ceux qui sont attachés à la réalité extérieure. Leur bonheur est de se réjouir dans la beauté de l’apparence formelle. Ils peuvent même ressentir la démarche intérieure comme une agression car elle réduit leur vision du monde à une imagerie enfantine.

Alors que la minorité qui tente d’aller au fond des choses peut admettre la démarche de ceux qui n’osent pas explorer la réalité jusqu’au bout, cette compréhension n’est pas réciproque. La majorité attachée à la forme ne comprend pas la démarche de ceux qui se dirigent vers les zones secrètes. On trouve cela inquiétant, inutile, incompréhensible.

De tous temps, ce fut un grand malentendu. Cette incompréhension fut la cause des bûchers de l’inquisition, car lorsque ceux qui sont attachés à la forme extérieure croisent ceux qui s’échappent du monde par la voie de l’intériorité, ils les déclarent hérétiques. (hérétique = aller au-dedans) – Il est par conséquent normal que certains lecteurs ne captent pas tout.

Un effort supplémentaire de pédagogie ne sert à rien, car tôt ou tard, ils nous déclarent avec un certain mécontentement : « Toutes ces explications sur les secrets de la politique planétaire sont encore un piège…de l’égo. » . Nous devons avancer au risque de devenir de plus en plus élitiste, ce qui est agréable pour l’esprit quoique néfaste pour les finances. 

Par contre, la vision des Pléiadiens de Yasmine Rooney nous plonge dans une dimension intérieure surprenante. Enfin, une chercheuse est parvenue à une synthèse cohérente des données métaphysiques, scientifiques et spirituelles en relation avec la présence extraterrestre ! 

Dans le domaine de la spiritualité, de nouvelles approches se font jour, des informations et des révélations inédites. Il faut se tenir à l’écoute. Il se pourrait que nous n’ayons encore rien entendu.

Extrait du groupe UNDERCOVER sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/        

LUMIERE – Moment de Vérité

 

Chaque petit moment en apparence insignifiant peut être une occasion d’aimer, de se réjouir, de partager, de faire connaissance, d’apprendre, de réfléchir. C’est à travers toutes ces petites circonstances que l’homme devient un élève de l’Enseignement sacré. C’est à travers cette ronde des instants que le cœur s’ouvre et prend toute sa dimension. L’homme connaît alors le contentement libre et il est amené à vivre cette expérience : chaque chose porte en soi son enseignement. Si l’on sait les aborder correctement, toute expérience peut être transformée en bien, même la plus négative qui soit.

BlogFrancesca

La vérité, le bonheur résident là où tu es dans l’instant présent. Par exemple, dans le fait de te promener dans une forêt, de prendre ton petit déjeuner, de préparer le repas pour quelqu’un que tu aimes et de le partager avec lui, de discuter avec des amis un soir d’été sur une terrasse en buvant une tisane, de regarder des enfants jouer dans un champ, d’assister à un lever du soleil, d’indiquer le chemin à un inconnu dans la rue et de dire bonjour à la boulangère avec un sourire amical… Si tu passes inconscient à côté de tout cela, tu passes à côté de la vie. Par contre, si tu peux vivre tout cela naturellement sans aucune arrière pensée, sans intérêt ni calcul, tu es tout proche de la méditation, du monde spirituel et de la fraternité éternelle des Esséniens ; tu es tout proche de nous, oui, tu te rapproches et bientôt nous serons ensemble…

Celui qui peut indiquer le chemin à un passant et le saluer d’un sourire bienveillant, sans aucun intérêt caché, est tout proche de partager l’expérience de son âme éveillée avec les autres dans la pureté, sans aucune arrière-pensée, mais simplement pour la joie de partager, de s’entraider, de se rencontrer. De même, un homme peut contempler une fleur avec respect, simplement pour s’émerveiller de la beauté de cet être et vouloir à son tour se faire beau pour réjouir les autres. Il peut écouter le chant d’un oiseau et ensuite chanter lui aussi pour le monde. Telle est la voie que nous a enseignée le Maître Deunov : chaque moment de la vie peut devenir une occasion de faire le bien, d’accomplir un travail spirituel profond, de s’éveiller. Si tu veux pénétrer le sens profond des mots du Maître, cherche et trouve tous les jours ce qui peut te relier avec l’Enseignement sacré, la communauté de Lumière des élèves de cette sagesse éternelle. Tu connaîtras le grand contentement libre et ne passeras pas pour un ingrat devant la bonté de la vie qui a tout donné à l’homme.

Extrait de Olivier Manitara sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

La déformation des mots par l’énergie Lumière

 

Bien que le mot ascension ait pu signifier dans le passé « quelqu’un qui meurt et qui s’élève dans les cieux », il signifie maintenant quelque chose de totalement différent. Il s’agit d’une mesure de la vibration d’illumination grâce à laquelle un humain incarné est capable d’être en pleine possession de toute la vibration et toute l’énergie de son entité.

Or, une telle chose ne peut se produire tout d’un coup et ne convient pas à tout le monde. C’est avec une grande circonspection que nous vous dirons : « Celles et ceux parmi vous qui choisissent de faire cela doivent être prêts ». Il s’agit d’une voie difficile. C’est un chemin que l’on parcourt souvent seul, et qui comporte de nombreuses étapes échelonnées sur de longues périodes, et nous ne demandons pas à tous de la faire.

Les étapes menant à l’ascension ont été tracées et étudiées et sont là pour vous. Les spécialistes qui ont channelé cette information l’on mise à votre disposition afin que vous puissiez en prendre connaissance. Le processus est complexe et chacun de vous peut choisir de le faire si vous le désirez. Il se peut qu’un jour vous ne vous retrouviez que parvenus à la troisième ou quatrième étape – incapables de continuer. Mais aucun jugement ne s’y rattache. Il n’y pas de notion d‘échec. Chaque étape élève votre vibration et élève la vibration de la planète. Il s’agit d’un merveilleux cheminement à commencer et vous trouverez votre propre niveau.

chez francesca blogs

Toutes ces choses font appel aux mécanismes de votre corps cellulaire, utilisant les outils qui vous ont été donnés : la permission de rajeunir, de croître et d’être en possession de toute votre entité. Notre biologie doit être élevée pour correspondre à celle de notre conscience. Commençons par fusionner notre biologie avec notre esprit.

Il nous faut accueillir consciemment les choses que nous ingérons ou le travail d’énergie que nous faisons avant que les choses n’entrent dans notre biologie. Cela signifie que nous devons faire un rituel à l’égard de ces choses, même s’il ne s’agit que d’une courte cérémonie. Car les choses que nous faisons entrer à notre niveau cellulaire et dans la conscience du « nous » de notre biologie, doivent être accueillies. Il nous faut en donner la permission à notre biologie pour que ces choses fonctionnent.

Cherchez à découvrir l’enfant intérieur et observez bien la paix s’installer dans votre vie. Car la véritable paix est un état d’être qui vous habite grâce auquel les choses qui vous inquiétaient auparavant ne vous dérangent plus maintenant. Les personnes qui était liées à vous par du karma et qui étaient capables de toucher vos points sensibles et de susciter une réaction ne parviendront plus dorénavant à le faire. Car lorsque le karma n’est plus lié aux gens qui vous entourent, ils cessent alors simplement d’essayer d’engage une relation avec vous.

Il nous faut nous rendre en toute confiance jusqu’à l’embranchement, cocréant tout le long afin d’avoir la certitude intérieur qu’il y aura bien des panneaux indicateurs lorsque nous y serons arrivés.  Et le bon chemin sera littéralement illuminé pour nous afin que nous ne le manquions pas.

KRYEON

sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

La fin du règne de l’Ombre tant annoncée

Quand, enfin, j’ai accepté de regarder mes aspirations intérieures, mon guide m’a demandé de recevoir des mots, ceux-là mêmes que vous connaissez maintenant dans les livres SORIA. Je n’ai pas recherché de pratiques particulières en vue d’établir mon lien avec le haut. J’accompagne mes prises de conscience d’actions simples, c’est-à-dire : je tente, ou j’agis sans me faire de nœuds au cerveau ! Pour moi, cette formule fut la bonne. Je sais que cela dépend également du devenir programmé pour l’incarnation.

Je suis donc simple et ne prétends pas perdre cette simplicité pour une mode ou une vogue. Avant tout, je cherche à être à chaque instant ; parfois j’y réussis, parfois, je dois recommencer.

Aussi, si ces mots vous aident à être, j’en serai heureuse. L’amour est le plus beau fertilisant de l’âme ; alors, je partage volontiers quelques perles d’Amour avec vous.

1PAIX INTERIEURE

 » Nous abordons partiellement les changements que vous allez vivre pour vous sensibiliser à l’inéluctable. La fin du règne de l’Ombre, tel est le présent immédiat, mais ne soyez pas surpris de l’amplitude des schémas négatifs apparents. Le nettoyage de votre planète ne laissera aucune place à ces activités. Partant, il sera nécessaire que vous preniez position en réclamant le respect, afin que cette partie de l’humanité qui quitte cette Terre enregistre que tout n’est pas toléré.
 
Aidez vos frères et sœurs à prendre conscience de leurs responsabilités devant leur négligence et leur insouciance. Regarder à court terme entraîne des conséquences à long terme. Maîtriser l’instant présent requiert une vigilance de nos pensées et de nos actions dans l’émission de notre flux psychique. Nous y mettons, ou plutôt vous y mettez, vos déchets affectifs ; ils forment le plus gros marécage dans lequel vous êtes restés pendant des centaines de milliers d’années….
 
…La tempête magnétique est prête à réorganiser vos particules et celles de la Terre. Vos frères des Pléiades et des univers voisins du vôtre sont disponibles pour vous transmettre les Lois Divines et vous aider à les comprendre. Au fur et à mesure des ouvertures de conscience dont vous ferez preuve, nous vous diffuserons les textes des Lois universelles et nous vous aiderons à installer l’Administration universelle.
 
En quittant l’isolation imposée à votre planète, vous retrouverez la Lumière mais aussi sa tutelle. Il est évident qu’il est plus agréable de vivre sur une planète ancrée dans la Lumière de Vie que d’être sous le joug stérile de la mainmise de l’Ombre. Vous apprendrez à vivre en utilisant l’équilibre de l’Ombre et de la Lumière, en vous en faisant des alliés pour parcourir les chemins de vos Univers. »
 
 » À l’heure actuelle, nous sommes de nouveau à vos côtés pour vous aider à franchir la grande évolution qui se profile maintenant. C’est effectivement un présent d’une valeur inestimable que tout l’Univers dépose à la surface de votre Terre. Très bientôt, la compréhension du temps vous sera offerte. Le temps, cette illusion totale créée afin de permettre de jouer dans le grand théâtre du Créateur. Le temps se joue avec beaucoup de distorsions. Il est élastique et déformable à souhait dans toutes les directions. Vous êtes donc en train de jouer un mélodrame sur une grande scène appelée Terre.
 
La pièce actuelle se termine.
 
La pièce actuelle se termine, le voile va tomber et un autre jeu va prendre forme. Chacun de vous tient un rôle. Dans un western, les cow-boys courent toujours après les Indiens. Arrêtons-nous un peu à ceci : les cow-boys sont censés représenter les gentils, les maîtres incontestés du savoir, et les Indiens, les méchants, ceux qui ne veulent pas jouer le jeu. Pourtant, d’un point de vue plus élevé, la compréhension des Indiens est la matrice d’un savoir supérieur assurément, ceux-ci ont une connaissance d’une réalité supérieure dérangeante. Aussi sont-ils pourchassés.
 
Dans la réalité de votre vie, de votre pièce de théâtre, tous les détenteurs d’une réalité supérieure ont été chassés, réduits presque à néant, afin que leurs voix ne soient plus entendues. Ceci peut être étendu à toute forme de savoir supérieur.
 
Sous le signe de l’énergie masculine, l’énergie féminine a dû prendre un voile. Nous, les femmes, avons joué le jeu en accord avec les hommes. Toujours en accord avec les hommes, nous, les femmes, déposons aujourd’hui notre voile.
 
Attention ! Le jeu du temps présent consiste à rééquilibrer les deux énergies.
 
Cette Terre a un rôle à tenir dans l’Univers.
 
Par toutes les différences de manifestation de l’esprit des diverses races évoluant ici-bas, nous voyons fleurir une nouvelle forme d’esprit, unique à cet Univers, grâce à vous. Imaginez l’expansion que prendra cette forme d’esprit ! Que de routes dans l’espace céleste nous allons emprunter, découvrir.
 
Quand je dis nous, il faut comprendre que le cadeau que vous faites à la vie nous est également profitable et bousculera nos limites. Les peines, les larmes, les joies enregistrées depuis le commencement de cette aventure sont la matrice pour l’accouchement imminent de votre Terre. Vous allez enfanter de vous-mêmes. « 

SOURCE : Livres et enseignements de Soria

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/        

DIALOGUE DE SORIA avec le gouvernement obscur

 

Dans le livre « Le RETOUR DE LA LUMIERE » il est dit ceci :

« A cours du premier semestre, nous convoquerons le gouvernement noir et lui demanderons de signer la cessation de toute manipulation psychologique… » Qu’en est-il de  cette situation ?

Votre gouvernement obscur fut bel et bien convoqué et il dut répondre à nos questions. Voici un bref extrait du dialogue entre les Sages universels et le gouvernement obscur…

—–

Etes-vous satisfaits de maltraiter le psychisme d’un groupe d’entités en phase de pré-reconnaissance de leur identité ?

Nous avons pris grand plaisir à affaiblir le terrain mental de la population d‘Urantia. Nous avons également trouvé satisfaction à imposer notre pouvoir.

Quel type de connaissance cherchiez-vous à acquérir lors de vos manipulations ?

Nous ne nous somme spas penchés sur cet aspect, bien que nous ayons une vision profonde de la facilité de ce groupe à se soumettre avec aisance à nos sollicitations.

Quelles solutions proposez-vous pour favoriser le retour de ces entités dans l’autonomie de leur libre-arbitre ?

Aucune, sauf si vous nous y obligez. Ces entités ont manifesté trop de complaisance envers nous ; les torts sont partagés.

Choisissez-vous de plein gré l’arrêt de ces agissements ?

Notre choix se porte sur la continuité de notre action. Nous sommes divins et libres après tout, à l’instar de cette humanité.

Acceptez-vous de revenir au cœur de la Loi d’amour universel ?

Nous ne somme spas prêts à obtempérer.

Reconnaissez-vous les lois universelles comme celles de toute manifestation ?

Nous sommes nés sous ces lois, nous les connaissons. Actuellement, nous n’envisageons pas de revenir sous leur tutelle. Notre souhait demeure de conserver notre mode de vie. Nous éprouvons beaucoup de plaisir à avoir du pouvoir sur les autres.

Avez-vous réfléchi aux conséquences de vos actes ?

Oui, cela nous est égal.

Vous savez pourquoi vous êtes convoqués ?

Oui, bien sûr. Mais ne vous attendez pas à une réponse favorable.

En toute connaissance de votre également dans le jeu de la dualité en incarnation… et de la volonté sacrée universelle de ramener ce secteur sous la radiance aimante de la vie et de la loi divine, accepteriez-vous de votre plein gré de cesser vos manipulations psychiques, émotives et physiques ? De revenir dans nos lois divines ?

Non.

maitre lumière

(Les Sages universels se sont alors retirés afin de s’accorder un temps de réflexion. Puis ils sont revenus).

Décret des Sages universels après leur échange avec les membres du gouvernement obscur de ce secteur universel :

Par la volonté du Sans-Nom à ramener cet Univers dans s a pleine manifestation divine, tout être ayant une influence contraire à cette volonté est invité à reprendre conscience de cette force contraire qui est dégagée à l’encontre d’une entité désirant retrouver son pouvoir de manifestation.

Après avoir écouté, dans le respect de l’identité divine de chaque membre constituant ce gouvernement noir, les entités convoquées par nous-mêmes dans la force de vie nous animant, nous avons décidé de ce qui suit :

  1. Nous ordonnons la cessation immédiate des activités allant à l’encontre de l’épanouissement des entités.
  2. nous ordonnons aux serviteurs de l’énergie universelle de ne plus alimenter les corps, les âmes de ce groupe.
  3. Nous ordonnons aux guides et aux anges accompagnateurs de ces êtres de fixer des rendez-vous physiques en vue de mettre fin à leur suprématie. Dans une période de trois années terrestres d’Urantia, chaque membre de ce gouvernement devra traverser une série de handicaps sérieux afin d‘abolir ses pouvoirs.
  4. Nous programmons un moratoire de trois années terrestres d’Urantia permettant à tous ces membres de réfléchir et de revenir sous l’autorité universelle. Après quoi, chacun deux sera interrogé dans le but de connaître sa position. Si le choix de continuer dans la même vie est maintenu, alors sera envisagée une dépolarisation de la mémoire cellulaire, et, pour les esprits les plus réfractaires, une dislocation totale.
  5. Nous exigeons un début de réparation dans le monde physique des conditions de vie, et une cessation des manipulations. Et nous exigeons la mise en pratique immédiate de tout cela. Etant donné que les corps et les âmes des habitants d’Urantia sont épuisés sur tous les plans, nous imposons la présence, aux côtés de notre groupe, des maîtres généticiens, des maîtres du son et des maîtres des couleurs pour ramener progressivement le bien-être dans chaque corps et âme.
  6. La destination officielle de votre gouvernement aura lieu le 15 août. Officieusement elle commence dès à présent. Un allégement de vos manipulations sera obligatoire dès la fin de cette rencontre. Toutes vos manipulations cesseront le 10 octobre, à 6 heures du matin, heure d’Urantia.
  7. Dès lors, vous devrez participer à la reconstruction de la Terre et de ses habitants.
  8. Vous vivrez une destitution officielle dans votre monde.
  9. Vos agissements seront rendus publics.
  10. Vous ne recevrez aucun soutien pour traverser le regard-sentiment-pensée de vos victimes.
  11. Vous assisterez à la renaissance de vos victimes.
  12. Votre dépolarisation de la mémoire cellulaire s’effectuera après cette renaissance.

 

 Gouv. obscure

SORIA Reprend :

Comme vous le constatez, leur entêtement risque de  leur coûter la vie divine. Prions ensemble pour nos enfants égarés. 

Je ne sais pas s’il s’agit seulement d’une impression, mais « l’atmosphère » me semble plus légère en ce début d’année … du moins de ce côté-ci de l’océan. Toutefois, je ne crois pas que la France vive la même chose. Elle semble toujours porter un immense fardeau énergétique. 

Lentement, une libération s’effectuera. Certains pays la ressentiront plus rapidement ; d’autres devront attendre plus longtemps. Sur les plans subtils, tout est accompli et nous voici au rendez-vous tant attendu, celui du nettoyage du plan physique. 

La France est l’un des hauts lieux de la manipulation de votre gouvernement obscure ; aussi, son allègement se fera ressentir un peu plus tard. Comme les Français connaissent une grande tourmente mentale due aux exigences de ce gouvernement obscur, ce pays traversera encore une période de dérèglement climatique assez difficile avant de retrouver une stabilité.

 

EXTRAIT DU LIVRE de KRYEON / AU-DELA DU VOILE… 

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/       

COMMENT BIEN UTILISER LES PARTICULES ADAMANTINES

 

Nous avons tenté par toutes sortes de moyens de vous faire comprendre la magnificence et le sens global de l’Amour et de la Lumière émanant de la Source de toute création. Le temps est venu de réunir les multiples facettes de la connaissance supérieure.

En voici plusieurs descriptions, qui permettront de mieux comprendre le grand plan du Créateur.

Adamantines

La lumière metatronique, ou lumière au spectre complet du Créateur suprême se compose de ce que l’on appelle des « particules adamantines ».

L’expression « Onde temporelle Ranna«  (ou « Fleuve de Vie » dans les anciens enseignements) a été employée pour décrire la principale onde soutenue affluant du Créateur suprême. Cette onde temporelle est composée de particules adamantines.

Le courant de Conscience Cosmique ou de Sagesse du cosmos, a souvent été appelé « Fleuve de Vie » puisqu’il contient effectivement l’élixir de Vie et qu’il est la Source de vie de Tout Ce Qui Est. Le Fleuve de Vie, composé de particules adamantines, est constitué d’un flot continu de potentiels illimités. Imaginez ce courant ou ce Fleuve de l’Esprit créateur circulant dans l’ensemble des dimensions supérieures à partir du milieu de la quatrième dimension jusqu’à la douzième, en lien avec le grand Soleil central et notre Dieu père/mère, et de là, se dispersant dans l’omnivers du Créateur suprême.

Parfois, au cours de vos méditations, lorsque vous êtes entrés au plus profond de votre Cœur sacré, il est possible d’accéder à l’état de félicité de la conscience supérieure. Vous avez alors le sentiment de voguer sur ce courant ou ce Fleuve de Vie – une sensation impossible à oublier. Toutefois, encore là, les lois universelles s’appliquent, car vous pouvez accéder uniquement au niveau de fréquence auquel vous résonnez. Il s’agit d’un système à sûreté intégrée et, de ce fait, à mesure que s’élève votre conscience et que vous intégrez les schémas de fréquence de plus en plus raffinés, cela vous permet d’avoir accès à des niveaux d’Amour et de Lumière (les particules adamantines) beaucoup plus raffinées.

Au moment où chaque âme s’incarne dans un corps physique, une « ration » de particules adamantines est alors emmagasinée à l’intérieur du Cœur sacré. Telle l’innocence d’un enfant, cet Amour divin y circule librement, mais peu à peu, cette innocence est perdue et des bouliers éthériques d’énergie se forment autour du Coeur sacré, à l’initiative de l’ego, soi-disant pour sa protection. Par conséquent, une fois que vous êtes adultes, le flot de cet élixir divin est grandement diminué, sauf chez les âmes éveillées. Voilà pourquoi nous disons qu’il est si important d’équilibre le système de chakras et d’activer le plexus solaire, lequel, à son tour, déclenche l’activation du Cœur sacré, et de s’efforcer de demeurer chacun centré dans son coeur.

C’est ce qui explique pourquoi il est si crucial de vous harmoniser avec les fréquences correspondant à la partie supérieur de la quatrième dimension ou à la partie inférieure de la cinquième, e t ce, afin de pouvoir accéder aux particules adamantines. Vous êtes toujours connectés à l’Esprit grâce à votre Soi supérieur, par l’intermédiaire de la corde d’argent.

Cependant, votre Cœur sacré doit être ouvert pour que l’Amour et la Lumière des particules adamantines puissent affluer librement en vous, et aussi rayonner de vous sans entraves. Pour rendre cela possible, votre résonance vibratoire doit être plus élevée que le tiers inférieur de la dimension de quatrième densité. Il s’agit là d’une étape cruciale pour devenir un Maître réalisé et un cocréateur d’équilibre, de beauté et d’abondance.

Lorsque nous déclarons que la Source divine irradie constamment, à partir de son centre des courants de pure énergie christique, par exemple, nous faisons alors référence aux particules adamantines.

Voici une autre description de ces particules : Lumière et Amour ont leur source dans le cœur et l’esprit du Créateur suprême, et ils sont la substance même de toute  création. La lumière au spectre complet ou la radiation électromagnétique de la Source contiennent les composantes mathématiques, les clés et les codes de Lumière grâce auxquels on peut créer des « mondes sans fin ». Aucun des univers manifestés n’existerait sans ces particules, pas plus que vous d’ailleurs. Les mots Amour et Lumière vont ensemble, car ils sont inexorablement connectés et ils font partie du Tout.

On peut également décrire les particules adamantines comme suit : Tout, dans la Création, contient l’Essence divine, l’énergie d’Amour et de Lumière de la Création, ou une Etincelle divine. Nous tenons une fois de plus à souligner que rien ne peut être sans cela. La Lumière imprègne la Création manifestée, et à mesure que de nouvelle créations voient le jour, cette lumière pénètre et envahit les ténèbres, ce qui, de ce fait, étend la Création un peu plus loin dans le Grand Vide. L’Amour est la force dynamique de toute création. La Vie est l’Amour du Créateur rendu manifeste.

Imaginez votre énergie d’Amour et de Lumière jaillissant en une pluie de minuscules diamants cristallins remplis de la pure essence divine de notre Dieu père/mère. De fait, si vous lisez ces messages et en saisissez toute la portée et, qui plus est, si vous avez mis en pratique ne serait-ce qu’une partie des enseignements, vous êtes maintenant capable d’accéder aux fréquences raréfiées de Lumière du Créateur suprême et de les intégrer.

Le spectre de lumière oritronique incomplet ou la substance de la force de Vie primale mise à la disposition de l’humanité peuvent être façonnés et requalifiés grâce aux intentions du cocréateur sur le plan physique. C’est cette énergie qui est disponible à l’humanité dans l’environnement des troisième et quatrième dimensions. Voilà pourquoi il est si important de retrouver l’équilibre et d’activer le chakra du Cœur sacré afin de pouvoir ainsi accéder aux schémas fréquentiels des quatrième et cinquième dimensions (et d’autres au-dessus) qui contiennent les particules adamantines.

Les particules adamantines d’énergie christique ou le spectre métatronique de pleine Lumière ne peuvent être requalifiés. En outre, ils ne sont accessibles que lorsque vous êtes parvenus au milieu de la quatrième dimension et dans la cinquième. L’amour rayonnant du Cœur sacré, ou ce que l’on appelle l’amour inconditionnel ou sacré, est l’action alchimique qui déclenche la libre circulation des particules adamantines, de telle sorte que celui qui en envoie reçoit autant cet élixir de vie magique qu’il en émet.

Intervention de MICHAEL dans les Ecrits de KRYEON : AU-DELA DU VOILE…

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/     

Aide au passage dans le Corridor

 

Chère enfant de lumière, la mort est une naissance. Mais tous d’abord, précisons que vous venez dans le monde physique de cette planète dans un rayon de lumière. Il est d’ailleurs dommage que les futurs parents n’aient pas conscience de ce processus.

Si, pendant la grossesse, ils offraient leur propre lumière à l’élaboration d’un rayon de lumière en partance du cœur, le futur enfant ne serait pas obligé de porter les voiles de l’oubli avec autant d’intensité. Et au moment où l’esprit et l’âme quittent le corps physique, ils repartent dans un rayon de lumière.

passage du corridor

Prenons le cas des « éveillés » conscients des processus naturels d’évolution. L’esprit et l’âme (qui font équipe dans votre univers seulement) parcourent le corridor de lumière. En réalité, ils parcourent le tube de lumière qui relie le chakra coronal au chakra de base. Dans un premier temps, ils ont la possibilité de revoir leur parcours terrestre et, ainsi de terminer les boucles inachevées de leurs histoires communes. Un temps propice à une multitude de guérison leur est offert à ce moment-là. Ce temps commence quand le corps entreprend de mettre fin à ses centres d’activité. Les images rattachées à la vie des chakras remontent alors à la conscience. Le mourant est donc encore à même de poser un regard apaisant et aimant sur chaque image ayant trait à une situation vécue dans cette vie.

Durant cette transition entre le monde vivant qu’il quitte et le monde vivant où il va, le mourant devrait être accompagné d’amis ou de parents afin de recevoir de l’amour et de l’aide pour faire le point sur cette coexistence. Les chakras s’éteignent les uns après les autre s, jusqu’à l’extinction finale du premier chakra. Le rythme demeure unique à chacun, selon l’histoire terrestre vécue. Plus cette dernière est compliquée, plus l’extinction des lumières est longue. Comme il y a une infinité de petites histoires dans les grands faits de la vie, l’esprit et l’âme établissent un dialogue pour s’expliquer, s’aider et en venir à une entente favorable pour leur prochaine immersion dans la densité. Ils tentent de devenir des amis et de régler les litiges, puis remontent le long du corridor de lumière, jusqu’à l’extinction du dernier chakra. Celui-ci a pris vie grâce à la lumière dégagée par tous les grands Etres qui vous aiment ; Ce corridor est donc issu de la lumière, de l’amour et de la connaissance des grands Etres et grands Maîtres.

Il est aussi le reflet de l’union de ces lumières issues des chakras de ces Etres. L’esprit et l’âme remontent le tube de lumière et à la lecture de la science contenue dans le tissu lumineux formant le corridor, ils peuvent reprendre leur historie terrestre et la compléter.

Tout le tissu du corridor sert de rappel à la Loi de vie cosmique puisque l’union des maîtres à entremêlé leur croyance acquise sur la loi divine. Chaque avancée dans le corridor émet une vibration qui stimule l’énergie de l’âme. Cette dernière grandit doucement au contact de tous les plans de vie ; l’esprit, en remontant ce corridor, retrouve une aisance connue et sa lumière se développe, ce qui occasionne une séparation d ‘avec son âme qui est, à un moment, seule avec elle-même et avec ses lourdeurs, ses incompréhensions, des freins, ses fatigues, et ses aspirations. Dans ce corridor, il y aune infinité de portes correspondant à toutes les élévations proposées. Dès lors, l’âme se met à vibrer avec une pulsation (une porte) avec laquelle elle se mettra en contact et cela déterminera sa prochaine prestation auprès de l’esprit qu’elle rejoindra de nouveau pour une autre incarnation.

Puis l’âme va s’éprouver et se reposer dans un monde parallèle tout en intégrant la pulsation qui l’a poussée à explorer la porte. Le corridor en soi existe par la volonté des grands Etres. Comme il a pris naissance pour aider votre transition d‘un monde à l’autre, vous le trouvez seulement le jour où vous vivez ce que vous appelez la mort. Mais il n’y a jamais de mort ; il n’y a que le dépôt d’un corps physique pour revenir dans un autre corps physique et poursuivre l’aventure.

Parfois, un rendez-vous important est donné au cours de la vie terrestre  et il est possible alors d’entrer tout au début du corridor de lumière. Généralement, cela procure un état de choc salutaire et au retour dans votre monde, il en découle toujours un changement spectaculaire d’attitude intérieure. Ces rendez-vous sont organisés soit par l’âme, par l’esprit, ou par vos accompagnateurs (guides-anges). A l’intérieur de votre univers d’appartenance, la transition (mort) se déroule de manière similaire puisque l’ensemble de cet univers repose dans un bain d e lumière tissé par la robe de connaissance des grands Maîtres qui vous accompagnent.

Un univers est avant tout une cellule de vie un peu plus grande que vos cellules corporelles, mais identique par sa construction et son extériorisation.

Les créateurs à l’origine de cet univers ont fait alliance avec des maîtres du son, des couleurs et des maîtres ascensionnés chargés de la gestion d’un rayon de connaissance ; Ils ont fusionné leur potentiel et aménagé l’intérieur de la cellule dite « univers ». Progressivement, selon les expériences des résidents, ils ont mis en place des chemins facilitant la descente et la remontée d’un esprit et de son âme accompagnatrice. Cet univers vit et expérimente une création pré-humaine dont le rôle consiste à faciliter l’expérience de l’esprit incarné. Il n’en est pas ainsi des autres univers, où les corridors de lumière sont souvent inexistants. Dans votre univers, ce corridor de lumière est relié à chaque planète. Bien que beaucoup d’entre vous soient revenus dans la Loi d’amour, les maîtres n’ont pas enlevé ce tunnel de protection qui, finalement, se révèle un outil puissant de guérison et d’autodétermination.

Il est vrai qu’il reste peu de planètes dans cet univers qui demeure encore accroché à l’extrême lourdeur du monde illusoire et de ses encombrements. Alors, la transition sur ces mondes s’effectue en conscience et avec accompagnement. Dans les mondes plus avancés, des clairvoyants guident la traversée de la mémoire de la vie qui s’en va. Ainsi, chaque souvenir peut se revisiter en douceur et en conscience, et l’âme s’apaise, car elle comprend que son aide est reconnue, et l’esprit déplie avec plus d’aisance ses ailes (son vêtement) de lumière afin de retourner à son lieu d’origine.

Le passage dans le corridor offre la possibilité d’une alliance plus approfondie et même un début d’identification des points forts à développer ensemble pour parvenir à la maîtrise en incarnation.

Intervention de SORIA dans les Ecrits de KRYEON : AU-DELA DU VOILE…

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/     

Le Nom Divin par Marie ELIA

 

 

Dieu a-t-Il un Nom ? Depuis toujours, pour s’adresser à l’Être Suprême, les hommes de toutes traditions s’appuient sur un nom qu’ils peuvent murmurer dans le secret de leur cœur. Un Nom, précieux code vibratoire, qui vient réveiller la conscience de l’essentiel…

Parmi les trésors de la kabbale hébraïque, le Nom imprononçable de Dieu représente certainement un des mystères les plus profonds. Il se décline en quatre Lettres sacrées : Yod, Hé, Vav et Hé, qui unissent ici leurs énergies pour nous offrir un inestimable cadeau destiné, comme toujours, à la compréhension du cœur et non de l’intellect.

nom divin

Nous le lisons généralement YAHVE. Mais les Lettres de l’alphabet hébreu sont toutes des consonnes. C’est l’être humain qui choisit la voyelle, le son, qui permettra à la lettre de devenir verbe et d’être ainsi exprimée. Par exemple, un hébraïsant qui découvre un mot inconnu, un nouvel assemblage de lettres, ne peut que proposer une façon de le lire, mais en fait les possibilités sont multiples. Cette notion nous ouvre de nombreuses perspectives sur les nombreuses variations du Nom sacré, qui sont toutes puissantes et belles.

Les dix commandements des tables de la loi apportées par Moïse résonnent dans l’inconscient collectif, car elles appartiennent au patrimoine de l’humanité. Le troisième précise : « tu ne prononceras pas le Nom de Yahvé, ton Dieu, en vain » (Exode 20.1) Lorsqu’un juif religieux rencontre le Saint Nom dans sa lecture de la torah, il le remplace par ADONAÏ, qui signifie « Seigneur Dieu », pour ne pas risquer de prononcer le Nom sacré. Seul le grand prêtre osait le dire à voix haute, une fois par an, dans le Saint des Saints, l’endroit le plus sacré du temple, après s’y être longuement préparé et purifié. Voilà pourquoi il ne peut être compris que par le cœur, par l’enfant intérieur qui se souvient de la Source bénie.

Alors, faut-il craindre la magnificence de ce Nom ? Ces quatre Lettres dégagent sans conteste une grande puissance vibratoire. Que viennent-elles nous dire aujourd’hui ? Quel message annoncent-elle pour l’humanité entière ? Comment peuvent-elles nous aider concrètement à libérer notre âme de lumière, à soulever le voile de la dualité ?

La réponse à ces questions apparaît lorsque l’on écrit ce Nom sacré, Yahvé, verticalement, en plaçant les lettres de haut en bas. Il dessine alors la silhouette d’un Homme debout. Yod est la tête, le premier Hé forme les épaules et les bras, le Vav est la colonne vertébrale, le deuxième Hé le bassin et les jambes.

Est-ce une surprise ? Les enseignements spirituels nous révèlent que le Divin se découvre au plus profond de nous. Ici le Nom secret de Dieu nous dévoile qu’il porte en Lui l’être humain. Il nous rappelle qu’effectivement, dans notre Réalité éternelle, nous sommes faits à l’image et à la ressemblance de Dieu. Quand le mental se tait, quand le regard sait unir et non plus séparer, quand le cœur s’ouvre et choisit d’aimer, ce Nom sacré se fait miroir de notre Splendeur de lumière.

Cette conscience peut être un puissant support de méditation : pendant plusieurs minutes, je vous propose de contempler le Saint Nom vertical simplement dans une attitude intérieure d’offrande au Divin. Puis laissez-le grandir et prendre sa place dans tout votre être, de la tête jusqu’aux pieds, en vous identifiant à lui. Fermez les yeux en répétant doucement « Yod Hé Vav Hé »… Comme toujours, l’important n’est pas la technique mais la sincérité du cœur, le don de la personnalité humaine à la Source d’Amour du Père-Mère, dans un élan joyeux.

Alors se révèle la réalité de l’Homme fait à l’image de Dieu. Décidément, nous ne sommes pas ce que nous croyons être, enfermés dans nos limites. Nous ne sommes pas cet orgueil, ce besoin désespéré de maîtriser ce monde que nous ne comprenons pas. Nous ne sommes pas ces peurs et ces souffrances nées du long exil, ce manque d’amour et de communication qui étouffe les âmes. Lorsque nous courbons la tête, la fausse couronne du roi-ego tombe, en faisant un bruit qui nous réveille. Et Lui, le Bien-Aimé, Dieu, la Force de Vie, Il nous relève doucement. Il nous fait percevoir la présence de notre Couronne subtile et éternelle qui se déploie en s’ouvrant comme une fleur aux rayons du Soleil. Pour Lui, par Lui, en Lui, nous pouvons nous tenir véritablement debout, rayonnant son Amour infini, en Son Nom…

 

En ces temps troublés où la folie des hommes se déchaîne, c’est parfois au nom de Dieu que les pires actes contre la Vie sont commis. On peut se demander quelles sont les motivations qui animent ceux qui sont capables de sacrifier leur existence pour emporter dans l’horreur des milliers de vies humaines ? Que pouvons-nous faire ?

Nous sommes bien plus puissants qu’il n’y paraît pour agir – et il est temps ! – en invoquant le Saint Nom dans la conscience de l’humanité Une. Nous sommes tous solidaires et responsables, à bord du vaisseau Terre. Par Son Nom, Dieu nous offre un miroir de vérité, afin que nous puissions enfin nous souvenir de Lui, donc de qui nous sommes. Ne nous trompons pas de guerre. En chacun de nous il y a un terroriste et une victime, un peuple oppressé et un autre qui vit dans une totale indifférence. En déclarant en nous-mêmes le cesser le feu, en accomplissant l’unité intérieure, dans la détermination de n’oublier aucune région de notre être, nous pourrons réellement contribuer à appeler la paix dans le monde.

Jérusalem, la « ville de la paix », a pour initiale la lettre Yod (la Main de Dieu),tout comme Yahvé. Yérushalaïm (c’est son nom hébreu) est donc une clef pour la paix. À condition de comprendre qu’elle réside avant tout en nous, et qu’elle n’apparaît que lorsque les enfants d’Abraham se souviennent qu’ils sont frères. Dans cette époque fondamentale où interviennent des changements profonds, autant individuels que collectifs, l’aide des Lettres hébraïques et des noms sacrés peut être réellement précieuse.

Le Saint Nom (YHVH) est d’une grande puissance vibratoire, mais nous pouvons aussi chanter ou répéter à voix haute le nom Elohim. Il est le premier à apparaître dans la bible : « au commencement Dieu créa les Cieux et la Terre », et évoque donc Dieu en tant que Créateur. Adonaï est le Seigneur. El Shaddaï est un nom plus proche du plan terrestre. Les hébreux désignent souvent Dieu tout simplement par HaShem, qui signifie justement « le Nom ». Il existe également une multitude d’autres possibilités, moins courantes. Mais j’aimerai évoquer un autre nom qui m’est cher, offert par la langue arabe : Allah. Ce nom magnifique et très puissant n’est malheureusement pas toujours entendu d’une façon positive en occident, par une méconnaissance de l’islam. Il signifie pourtant l’unité absolue de Dieu et de tous les hommes, le mariage des profondeurs de la Terre et du Soleil.

Allah, Elohim, Yahveh. Dieu est Un, en nous et autour de nous. Oui, il est temps pour nous de grandir, de pardonner, d’aimer, debout dans Sa lumière, pour que la Paix véritable trouve enfin son royaume sur la Terre.

SOURCE http://www.marie-elia.com/le-nom-divin/

LA SOURCE : miroir de sa propre beauté

 

Chères Âmes, accueillez notre Amour.

S’il vous sied, présentez-vous au niveau du cœur, dans votre temple sacré pour y pénétrer dans toute votre lumière et vous marier à la lumière de votre temple. Assurez-vous de déposer, de relâcher tout ce qui vous encombre, tout ce qui vous alourdit. N’hésitez pas à abandonner tout, même ce qui n’est pas résolu. Détachez-vous même de la croyance qu’il faille tout résoudre, tout comprendre pour émaner dans la lumière. Ce n’est pas la compréhension, mais l’expression de l’Être qui lui permet sa lumière infinie.

miroir de l'eau

Osez être. Osez vibrer amoureusement. Osez affirmer votre infinité même s’il y a quelques secondes, dans votre incarnation, des tensions, des emprisonnements étaient encore ressentis. Osez exister dans toute votre beauté. Lorsque la fleur est enfouie sous la poussière ou sous les feuilles desséchées, elle sait que sa beauté, sa couleur, son parfum ne sont pas diffusés dans toute leur amplitude. Lorsque le vent emporte ce qui la recouvre, elle se déploie, elle s’ouvre, elle s’offre dans toute sa grandeur, instantanément. Elle sait, elle sent tout ce qu’elle est. Elle ne se dit pas  » il y a quelques instants, j’étais recouverte, assombrie, voilée « . Elle ne se dit pas  » je ne pouvais ressentir tout mon éclat et je ne pouvais l’offrir « . Elle ne se dit pas  » il faille maintenant que peu à peu je paie la rançon de tous ces moments de non éclat « . Elle offre instantanément son parfum, sa lumière, sa beauté, quels que furent les poids, les ombres, les voiles qui la couvraient quelques instants auparavant.

Soyez la fleur en cet instant qui apprécie tout ce qu’elle est et qui l’offre sans résistance, faisant fi de ce qui était auparavant. Vous êtes l’éclat de lumière de votre source. Chaque blessure que vous affirmez, chaque contraction, chaque pensée, chaque attitude, chaque action, chaque refus qui contribue à votre contraction est une trahison de votre source. Chaque instant où consciemment vous permettez que la tristesse se déploie en vous ou que la colère, que la lassitude se pose sur vous, vous vous trahissez et vous trahissez votre source. Chaque pas que vous ne posez pas dans votre sentier de lumière est une trahison.

Votre Âme, votre Esprit, votre corps incarné sont tous, comme la trilogie qui les rassemble, une expression de la source. Maintenir la lourdeur, poser une évaluation, un jugement, une culpabilité sur vous-même est la prolongation de votre trahison, car à l’instant où vous retrouvez la conscience et la sensation que vous êtes la source, juger que l’instant auparavant vous ne l’étiez pas consciemment est encore une trahison. Lorsque la fleur offre son parfum, si pour un instant, elle cesse de l’offrir parce que l’instant d’avant, elle ne l’offrait pas et qu’elle s’interroge si elle est digne de l’offrir, à cet instant, elle est encore voilée d’elle-même. À l’instant où vous retrouvez, où vous osez être et exprimer que vous êtes la source, même l’hésitation à offrir votre beauté à vous-même et aux autres est une trahison. Vous êtes la lumière, issue de la source et votre lumière, expression de la source, en est aussi une nourriture. Votre éclat nourrit la lumière, comme la lumière vous nourrit.

Dans l’humanité, votre incarnation est une expression de l’humanité toute entière puisque vous êtes né de l’humanité. C’est l’humanité par ses représentants qui ont favorisé votre incarnation. Vous êtes donc un enfant de l’humanité comme vous êtes un enfant de la lumière et vous, en tant qu’enfant de l’humanité, vous nourrissez l’humanité. Ainsi, l’humanité est une représentation, une autre expression de la source. La source vous crée, vous nourrissez la source. L’humanité crée votre incarnation et vous créez l’humanité. Lorsque vous vous séparez de l’humanité en n’exprimant pas toute votre beauté, lorsque vous ne nourrissez pas l’humanité de l’Être de lumière que vous êtes, vous trahissez l’humanité. Lorsque l’humanité ne représente pas la source, elle trahit la source. L’humanité en est une expression pour favoriser la lumière. Lorsque chacun des Êtres de l’humanité n’exprime pas sa lumière, l’humanité n’est pas en lumière. L’humanité trahit la source et l’Être humain trahit son humanité.

Les Êtres se rencontrent pour créer une communauté. Une communauté est en soi une expression de l’humanité à une échelle plus sensible. L’humanité naturellement se manifeste en une multitude d’Êtres et lorsque cette multitude ne permet pas, de par sa structure, l’intimité, la rencontre, alors, de par leur nature, chacune de ses expressions, les hommes, créent des communautés.

Chaque communauté est en soi une expression, une extension, un fruit de l’humanité et de ses enfants. L’humanité et ses enfants créent des communautés, soit une humanité à une échelle qui permet que chacun puisse ressentir sa collaboration à l’œuvre et que la communauté puisse être le miroir de sa propre beauté. Ainsi, la communauté s’exprime en chacun de ses membres et chaque membre nourrit la communauté. De même, lorsqu’un Être ne s’exprime pas dans sa beauté et qu’ainsi, il trahit la source, il trahit l’humanité, il trahit aussi sa communauté et lorsque la communauté ne se manifeste pas dans toute sa lumière, elle trahit chacun de ses membres.

La communauté n’est qu’une image de l’univers ou de l’humanité. Chaque Être humain qui s’inscrit dans une communauté est bien sûr inscrit dans une humanité, il est inscrit dans la source. La reconnaissance, l’amour de lui-même et l’expression amoureuse est son offrande, sa contribution, la nourriture qu’il offre à la communauté, à l’humanité et à la source et bien sûr, à lui-même parce que chacune de ses cellules est en soi l’univers tout entier.

Chaque cellule de votre corps est une expression de votre corps. Elle fut créée par l’incarnation. C’est tout votre corps qui permet la génération d’une cellule et chaque cellule nourrit votre corps. Votre corps est comme une communauté de cellules ou comme l’humanité où chaque cellule est un individu, ou comme la source pour chaque cellule. Chaque cellule offre par son éclat de lumière son offrande à tout votre corps. Si une cellule se contracte et par son attitude ou son mouvement n’exprime plus sa beauté, ses qualités, elle trahit votre corps. Lorsqu’un de vos organes ne fonctionne plus, c’est une trahison. Si la source n’est pas nourrie de toute votre beauté, vous la trahissez mais si la source ne vous offrait plus sa lumière, vous seriez aussi trahi. Si vous n’écoutez pas, si vous ne nourrissez pas vos cellules, vous les trahissez. Mais si elles ne répondent plus à toute votre beauté, elles vous trahissent.

De même, à l’intérieur de chaque cellule, il y a un noyau et dans ce noyau, il y a des gênes. Chaque gêne offre une vibration qui permet à l’ensemble d’exister et de se déployer. Si un gêne se contracte, maussade, insatisfait de sa position, cesse de s’exprimer, il trahit toute la cellule. C’est toute la cellule qui est en déséquilibre. Il ne l’exprime plus, il ne la nourrit plus. Il la trahit. Chaque gêne est nourrit par la cellule toute entière et il nourrit la cellule. Chaque gêne en soi par le mouvement qu’il crée, un micromouvement, permet un éclat de lumière, une petite flamme. Elle nourrit et permet à la cellule d’exister, comme la cellule le permet au tissu, et le tissu à l’organe, et l’organe à votre corps, votre corps à la communauté, la communauté à l’humanité, l’humanité à l’univers, l’univers à la source et la source vous nourrit.

Souvent les Êtres humains crient à l’injustice intérieurement ou extérieurement. L’injustice de l’univers, l’injustice de la source. Et nous les invitons à ressentir jusqu’à quel point ils se trahissent à moult niveaux, trahissant l’univers. Et la véritable trahison de l’univers, de la source, comme de tout votre Être, est de faire sourde oreille à tout ce qui vous est offert. Ne divisez pas l’offrande que vous vous faites à vous-même pour vous réjouir de l’offrande que vous faites à votre communauté, de l’offrande que vous faites à l’humanité, de l’offrande que vous faites à la source. C’est la même offrande, celle de votre éclat dont le premier effet est de vous réjouir. Lorsque vous ne vous réjouissez pas, imaginez…

les devas

Imaginez un Être qui pour un instant n’est pas dans la joie. Alors, à cet instant même où il n’est pas dans la joie, il a à comprendre et à ressentir qu’il est dans la trahison. À l’instant où il n’y a pas la joie… (claquement de mains), trahison! C’est magnifique parce que la joie est ressentie dans tout l’Être. S’il fallait enfermer les traîtres…, les emprisonner, leur trancher la tête, il n’y aurait plus d’Êtres humains! S’il fallait juger les Êtres qui se sont trahis, il n’y aurait pas assez de juges… Est-ce pour cela que l’Être se juge lui-même…? Le véritable cercle vicieux est de juger que l’instant précédent vous n’étiez pas dans la joie parce que lors de ce jugement, vous ne l’êtes pas davantage et vous perpétuez la trahison. Conscientiser, ressentir, imaginer que tout ce qui n’est pas joie est trahison. Choisir intérieurement de transcender, de dissoudre, de dévoiler, poser un regard sur tout ce qui voile pour mieux vous assurer d’exister totalement.

Il ne s’agit pas de nier dans l’illusion toutes les entraves et de faire semblant qu’elles n’existent plus car la joie n’y serait pas. Certains Êtres pourraient ainsi se dire  » voilà, plus rien n’existe. Je n’ai pas à conscientiser des blessures qui conditionnent mes états. Plus rien n’existe « . Il simulerait la liberté. Il y a nuance car il n’en ressentirait pas la joie. Poser un regard, conscientiser, constater qu’il y a un voile, qu’il y a une blessure, qu’il y a une illusion, un emprisonnement est magnifique; car lorsque l’Être se rend compte qu’il est dans un piège, sous un voile, cela pourrait le faire éclater de joie en constatant que ce n’est qu’une illusion alors qu’il avait l’impression d’être une ombre ou de ne pas être à la hauteur.

Quelle joie! Comme lorsque vous vous réveillez d’un cauchemar. Quel moment sublime! Ainsi, l’épuration, la libération, le soulèvement par des émotions de voiles, de poussières ne vous attristent ou ne vous affectent que lorsque vous êtes identifié à ce qui se soulève. Votre colère, votre malaise, votre tristesse, vous indiquent encore que vous êtes identifié à la poussière ou à l’ombre qui est soulevée par la situation. Voilà pourquoi vous êtes triste ou en colère. Vous vous sentez encore piégé, emprisonné ou encore un déchet… Il faudra que la poussière se soulève encore davantage, que l’ombre soit encore en mouvement pour que vous puissiez bien ressentir que vous n’êtes pas cela.

Si nous faisons un pas de plus et que nous vous disions que lorsque vous vous trahissez par votre colère, votre lassitude, votre morosité, votre tristesse, ce n’est pas vous qui vous trahissez, c’est le traître même qui se trahit car vous, Vous êtes intact. Lorsque nous vous disions que chaque moment de tristesse ou de colère est une trahison, que chaque moment où vous n’êtes pas dans la joie est une trahison, ce n’est même pas vous le traître mais bien votre personnage qui se trahit; vous êtes intact …mais quelquefois enfoui sous les débris…

L’arbre se réjouit de déployer ses racines dans la terre. Toutefois, son feuillage s’élève vers le ciel.

Réjouissez-vous de vous-même sur Terre, dans votre communauté. Déployez vos racines et assurez-vous que la sève permette que vous vous éleviez, sans quitter la Terre. Au moment où l’arbre se déracine, il cesse de s’élever, son feuillage s’assèche.

Chères Âmes, soyez la fleur, soyez l’arbre et permettez que votre temple s’érige de plus en plus majestueusement. Vibrez dans la conscience et la sensation de l’offrande à tout votre Être, à votre communauté, à votre humanité, à l’univers. Nul d’entre vous n’a imaginé qu’une de ses cellules était un esclave. Nul d’entre vous n’a pensé un jour qu’une cellule de son estomac était une prisonnière, pauvre, obligée à un travail pénible… Par son existence, par sa beauté, par sa vibration, elle vous invite à lui offrir une nourriture saine qui lui permet de danser de joie.

La nourriture que vous offre l’univers est saine. Alors, dansez dans la lumière. Chères Âmes, soyez les cellules joyeuses de l’univers.

Chères Âmes, accueillez notre Amour.

Les Énergies du Maître Saint-Germain Par Pierre Lessard
sur le blog de
Francesca http://francesca1.unblog.fr/

 

12345...16

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...