LA VERITE NOUS FAIT EVOLUER

 

images (6)

En Egypte ancienne, le Pharaon était le peuple. Tout le monde savait lire et écrire, et tout le monde avait accès à tous les grands temples de prière. Tout le monde avait accès tous les prêtres, ce qui prit fin avec les princes du désert d’Abraham, le royaume Hiitite. Ils les conquirent, les massacrèrent et s’imposèrent avec leur point de vue masculin. Pour toujours, les femmes furent assujetties, pour toujours le veux que vous le sachiez ; oui, il se produit une résurrection de l’ancienne religion d’Egypte et vous en êtes le spectateur ici et maintenant. 

Ainsi, là où les femmes était jadis révérées – Il n’existe qu’un seul royaume où les femmes furent jamais révérées ; l’Egypte ancienne. Vous êtes plus proches de Dieu. L’Egypte ancienne savait qu’avec un Pharaon ailé – les Pharaons ailés était des femmes ; les hommes ne furent jamais des Pharaons ailés – seules les femmes possèdent les ailes de cercle infini et la loi éternelle. Seules les femmes possèdent cet insigne. 

Parfois, les émotions nous privent de la gloire d’être un individu. C’est la vérité. Nos besoins sexuels, nos besoins maladifs sont des besoins puissants. Leur besoin est tellement fort que leur présence est un défi à notre grandeur. Quelqu’un se souviendra-t-il de vous dans 1000 ans ? Ils se souviendront de moi, mais se souviendront-ils de vous ? Est-ce que je veux qu’ils se souviennent de vous ? Oui, je le veux. 

Et voici ce que fit cet homme, Jésus, en montant sur cet arbre. Il dit : « Je veux vous dire quelque chose. Ce en quoi je crois, je mourrai pour ce en quoi je crois ». C’est la raison pour laquelle il est si célèbre. 

Il vous reste pourtant à connaître l’histoire intime de cet homme parce que Paul en a fait une personne surnaturelle. Vous ne savez pas qu’il était marié et eut deux enfants. C’était un homme marié. Il ressentait du désir sexuel et de la passion pour sa femme et, elle pour lui. Ils eurent deux petits enfants qui devinrent les rois d’Europe, les familles royales d’Europe. Etait-il cependant un homme de compromis ? Je ne pense pas. Il monta sur cet arbre et fut torturé pour ce en quoi il croyait. Que suis-je donc en train de dire à mes gens ici, vous compris ? Que suis-je en train de dire ? 

Je dis que la raison pour laquelle vous ressentez tant d’insécurité est que vous dites des mensonges à longueur de journée et, quand vous allez vous coucher, vous avez peur de vous retrouver avec vos propres mensonges ; cela vous tracasse toute la nuit. Vous avez aussi peur de vivre qui vous êtes alors que, si nous vivons qui nous sommes, si nous disons la vérité, la vérité fait fonctionner le moteur de l’évolution ; nous pouvons enfin changer. Si nous ne disons jamais la vérité, nous vivons, inquiets et statiques, dans l’anticipation que quelqu’un va découvrir ces mensonges, particulièrement nous qui savons la vérité, nous qui en sommes les auteurs. 

Si c’était Jésus-Christ qui vous parlait ce soir, c’est exactement ce qu’il vous dirait. Je sais parfaitement bien ce qu’il vous dirait. 

Qu’est-ce donc que je veux que vous fassiez ? Avoir une bonne nuit de sommeil parce que, si vous ne dormez pas bien, vous n’allez pas être un si bon créateur au petite matin. 

Je veux que vous vous souveniez de ceci : si vous dites la vérité aux gens, vous allez peut-être perdre beaucoup de gens qui font partie de votre vie, mais cela vous libérera et vous allez avoir la meilleure nuit de sommeil que vous n’ayez jamais eue de votre vie. Dans le vide créé par leur absence apparaîtront des gens qui sont d’accord avec vous. Quand ils vous trouveront, ils dormiront même encore mieux. Et lorsque nous savons la vérité – ce qui est magnifique, merveilleux à propos de la vérité est le fait que la vérité évolue. Les mensonges perpétuent le maintien d’une illusion et l’immobilise là. La vérité est évolution ; avec la vérité on est libre de s’envoler. Par contre si nous la cachons, si nous ne disons pas la vérité, nous sommes tourmentés. L’enfer est ici sur Terre. Il existe dans ce que nous avons déjà et ce que nous voudrions tant partager avec tout le monde. L’ironie est que – ne l‘oubliez jamais – l’ironie est que tout le monde fait la même chose à votre égard. 

Ramtha 

  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/ 

  Extrait du Chapitre : « L’âge de la Sagesse éclairée » aux Editions AdA.

 

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...