Les Anciens avaient connaissance des « secrets de l’Esprit »

en noir et blanc

Salutations, chers Êtres Humains, je suis Kryeon du Service Magnétique.

Dans les croyances des anciens, ces secrets de l’Esprit n’étaient pas du tout des choses secrètes, si je peux m’exprimer ainsi. Ils n’avaient pas besoin de l’être. Ils ne représentaient pas une compétition à qui mieux mieux.

Les Anciens affirmaient ouvertement que la planète appelée Gaia avait une énergie qui travaillait en étroite collaboration avec les Êtres Humains. Cette énergie les nourrissait, les habillait et leur permettait d’acquérir de la sagesse. La naissance des enfants était célébrée à travers l’énergie de Gaia. Les prénoms de leurs enfants étaient les mêmes que ceux de leurs ancêtres. Il y avait plusieurs raisons à ce fait, mais ils savaient que ces enfants étaient leurs propres ancêtres. Le cercle de vie appelé réincarnation était accepté comme étant une réalité, et c’était une chose intuitive pour toutes les sociétés de la planète, même si certaines de ces sociétés ne s’étaient jamais rencontrées les unes les autres. Même si vous pensez que ces nouvelles connaissances ou croyances sont des innovations du Nouvel Âge, elles étaient connues et usuelles, selon vos ancêtres.

À travers l’histoire, ces convictions et attributs ont mûri jusqu’à ce que l’énergie de la planète soit suffisamment développée pour que les maîtres puissent commencer à apparaître. L’intention de ces maîtres était de montrer à l’humanité comment elle peut prendre ces attributs intuitifs, afin de créer une différence pour la planète.

Les maîtres s’adressaient aux maîtres (humains) qui voulaient s’éveiller, non pas à celles et ceux qui cherchaient à les adorer.

Ils ne cherchaient pas des disciples ou des fanatiques. Les maîtres sont venus à tour de rôle, un par un, et ils ont été éliminés à tour de rôle, un par un… Par l’humanité. Ces martyrs ont créé de nouveaux systèmes, puisqu’il y avait dorénavant des prophètes à adorer. Donc, le monde et les systèmes de croyance ont commencé à changer, ce qui a fait que les anciens sont passés à la clandestinité ou à l’oubli. Donc, les mots de notre message ne sont pas vraiment de la métaphysique ou du Nouvel Âge.

C’est simplement de la spiritualité de base, de la spiritualité intuitive. Les Anciens connaissaient ces choses. Toutefois, elles se devaient de demeurer secrètes pendant un certain temps.

La visite d’un événement historique peu connu Je vous propose de me suivre dans un voyage imaginaire. Notre destination est un lieu réel où un événement de votre histoire s’est réalisé. Cet événement est assez récent, car il date de moins de 300 ans. Je vous emmène en un lieu où sont réunis des hommes âgés ; des seniors et des professionnels. Il y a des leaders gouvernementaux et des hommes de loi. Il y a même un leader religieux. Il s’agit d’une importante réunion secrète. Ils sont assis en cercle. Je ne mentionnerai ni noms, ni lieu ou ville. Cette réunion faisait partie d’une entente qui avait pour but de maintenir la continuité de divers secrets, en utilisant la façade de certaines organisations. Nous parlons d’un temps où les pensées intuitives se rapportant à la spiritualité commençaient à être considérées comme étant diaboliques. L’enseignement de base à la nature humaine provenait de l’obscurité (de l’ignorance). Les cadeaux de l’Esprit étaient perçus comme les oeuvres du diable. Les personnes de cette réunion devaient faire quelque chose pour préserver ces simples vérités de Dieu qui avaient côtoyées l’humanité pendant des éternités, car elles étaient désormais menacées.

Ce groupe réalisait ou comprenait qu’une « religion moderne » était en train de naître. Elle commençait à enseigner que l’Être Humain naissait en état de déchéance, d’impuissance, et que les prophètes détenaient la clé de tout. Par conséquent, ils devaient être suivis et adorés par des disciples, même pendant et après la mort. La spiritualité était redéfinie dans un ensemble qui était fragmenté et impersonnel. Des Êtres Humains commençaient à écrire des lois 3-D qui spécifiaient comment « suivre et adorer », alors que d’autres saisissaient ces opportunités pour s’octroyer plus de pouvoir sur les autres.

L’humanité s’enlisait dans une spiritualité obscure qui était emplie de mythologie, de souffrance, de mort, de guerre et de haine. Tout cela était fait « au nom de Dieu ».

Les membres de cette illustre réunion commencèrent par sortir des choses, qui, selon eux, pouvaient servir d’attirail énergétique, c’est-à-dire, les pierres cristallines. Ils placèrent ces pierres (cristaux) dans leur cercle. Cet arrangement était très particulier et très intéressant. Ce schéma est connu aujourd’hui sous le nom de « double tétraèdre », et il avait une forme sacré pour les personnes de cette civilisation.

La logique demande que la science change -  Permettez-moi de parler du lignage spirituel, parce que vous êtes dans un changement qui commence à révéler des vérités anciennes. Regardez le bastion de la pensée logique qui commence à craquer, car la science empirique elle-même commence à argumenter sur l’existence d’une « énergie intelligente » qui serait, possiblement, un pilier de création et d’évolution.

Depuis le début de vos temps dits modernes, Dieu n’a pas eu de place au sein de votre science. Toutefois, au cours de la dernière génération, les personnes qui étudient les nombres, les possibilités et les paradigmes de la création, ont commencé à voir une logique qui tient le coup – envers et contre tous.

L’Univers semble s’être développé selon un concepteur ou un concept intelligent. Le facteur chance ou hasard est totalement exclu de ce concept intelligent. Évidemment, ce concept est controversé, puisqu’il fait état d’une sorte de conscience supérieure de la création. Peu importe les arguments de la controverse, la science ne peut nier que les probabilités des faits qui sont devant elle, jouent en faveur d’un concept intelligent. Il est tout simplement impossible, que tout ceci se soit réalisé par hasard ou par accident.

Gaia commence à avoir une mauvaise réputation ! Elle devient très controversée, car l’idée que la terre pourrait avoir une « conscience de la vie », au sein de son évolution, est maintenant devant la communauté scientifique. Pourquoi ? C’est parce que, au fur et à mesure que l’histoire de la Terre est révélée, les faits sont criants. Ils montrent qu’il y a un plan de vie, un système où les hasards ne peuvent pas exister… Une intelligence qui maintient, favorise et affine sans cesse la vie.

En ce moment, les scientifiques sont divisés entre deux mondes de pensée. Est-ce qu’il y a une énergie autosuffisante appelée Gaia, qui peut effectivement protéger, équilibrer et faire évoluer la vie sur Terre ?

Ou bien… Est-ce que la Terre s’est développée tout à fait au hasard, car il y a des faits qui prouvent que la vie s’est détruite par elle-même au moins sept fois, au cours des derniers millénaires ?

En effet, ce fut le cas. Par conséquent, il y en a qui disent que la vie finit par s’autodétruire à chaque fois qu’elle apparaît sur Terre.

D’autres disent que ces départs et arrêts du cycle de vie permettent à Gaia d’améliorer sans cesse la qualité de vie sur cette planète.

Il existe un attribut particulier qui est remarquable. Les scientifiques l’observent, car il semble donner raison à Gaia. Si vous regardez ce qui s’est passé, il est évident que l’énergie de la planète appelée Gaia a appris des départs et arrêts de chaque cycle de vie. L’un de ces cycles s’est terminé lorsqu’il y avait trop de vies basées sur l’oxygène. Donc, elles ont absorbé l’oxygène de l’atmosphère. C’est ce qui a, pour ainsi dire, tué la vie sur la planète. Cependant, le plus intéressant est à venir. Au cours du cycle suivant, l’expansion de la vie a profité d’un tout nouveau processus appelé « la photosynthèse » (assimilation chlorophyllienne).

Gaia a créé un système où des plantes de la planète pourraient produire l’oxygène nécessaire au cycle de vie. Les choses que la vie éliminait comme des résidus allaient devenir la nourriture des plantes. Ainsi naquit une relation symbiotique dite naturelle, qui semblait au hasard. Toutefois, l’évidence d’un processus intelligent s’imposait. Sur une longue période de temps, le facteur chance ne pouvait plus être utilisé. Il ne pouvait s’agir d’un fait aléatoire. Au lieu de cela, une « chose ou énergie » avait appris des erreurs du passé, et elle avait appliqué les corrections nécessaires à l’évolution de la vie sur Terre.

Gaia était vivante et bien portante. Elle raffinait lentement et sûrement la scène de l’humanité.

L’étape suivante – la conscience humaine : Pourquoi est-ce que je parle de ceci comme étant un lignage spirituel ? C’est parce que vous êtes ici, chers Êtres Humains. Vous êtes le produit de tout ceci, et Gaia continue à vous fournir les changements nécessaires.

En ce moment, il se produit un changement de conscience sur la planète. Il représente la suite des étapes d’évolution de la force de vie. La vie n’a pas une autodestruction aléatoire, programmée par un destin quelconque. Non, au lieu de cela, vous voyez l’essence de Gaia au travail. Vous pourriez dire  que la conscience humaine et la Terre travaillent en équipe, et vous auriez raison. Ce travail d’équipe est si fort qu’il brouille l’image des départs et arrêts des cycles de vie. Cela ne s’est jamais vu, au cours de l’histoire de l’humanité.

C’est ce que les Mayas avaient observé dans leurs études spirituelles des vibrations et du calendrier. Vous êtes en partenariat avec la Terre. Votre conscience parle à la structure cristalline (le souvenir des Archives Akashiques), et elle vibre à l’unisson avec vos pensées. Tout ceci va au-delà de la Caverne de la Création, puisque vos pensées atteignent aussi la Grille Cristalline de la planète.

Une personne vit une vie. Ensuite, elle se réincarne en amenant une énergie – dans son ADN – de ce qu’elle a ou n’a pas accompli lors de sa dernière incarnation. Elle fait de son mieux pour corriger ces dites lacunes. Le karma a été la force motrice de ce qu’un Être Humain est devenu au fil des incarnations ou réincarnations… La force motrice de sa personnalité ou individualité, de ce qu’il a voulu, de ses peurs, de ses espoirs et de ses passions. Le karma conduisait à tout cela.

Au cours des 20 dernières années, tout a changé. Si vous êtes dans la métaphysique depuis très longtemps, vous prétendrez peut-être que rien n’a changé. Vous direz ; « Dieu ne change pas, peu importe que ce soit hier, aujourd’hui ou demain. » Et vous aurez raison ! L’amour de Dieu ne change pas, car l’essence de sa personnalité est bien au-delà de la notion du temps linéaire.

Le vrai changement se situe dans la relation des Êtres Humains avec Dieu et avec Gaia, ainsi qu’avec les Archives Akashiques et tout ce qui représente le système.

Dans cette nouvelle relation ou perception de Dieu et de Gaia, la conscience commence à changer à un degré où les Êtres Humains peuvent arriver sur cette planète et dire ; « J’en ai terminé avec cette « chose » appelée Karma. Il n’existe plus. »

Et c’est ainsi.

Kryeon

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Canalisation présentée à McCaysville, Géorgie, le 11 juillet 2009 Par Lee Carroll

Fonctionnement du Treillis Cosmique

Nous souhaitons vous parler ce soir d’une énergie d’un genre très particulier, de ce que certains d’entre vous considéreront comme un objet. Mais ce n’est pas le cas: il s’agit d’un phénomène très commun qui se manifeste partout autour de vous, bien qu’il soit si mystérieux que peu de gens en ont connaissance. Il s’agit de l’énergie manquante que vous recherchez depuis si longtemps, celle de l’amour, de l’Esprit. Il s’agit de l’énergie de l’univers – de ce que nous appelons le  » Treillis cosmique « . Je communiquerai, très lentement, avec beaucoup de soin, cette information à mon partenaire afin que vous compreniez bien sa nature et son fonctionnement. Avant que ne se termine cette réunion, vous comprendrez comment ce phénomène peut s’appliquer à votre cas personnel. 

Il est très commun, dans les enseignements de Kryeon, de passer du général au particulier, afin que vous ayez une compréhension globale et que vous saisissiez bien de quelle manière le cœur humain est affecté. Très chers, le Treillis cosmique est le dénominateur commun de la source d’énergie unifiée de l’univers, ce qui signifie que tout émane de celle-ci. Il est difficile de définir cette notion. Aussi vous communiquerons-nous progressivement ses nombreux attributs au cours de cette soirée. Le Treillis cosmique se trouve partout dans l’univers. Tout ce que vous pouvez voir et tout ce qui vous est invisible est intégré dans le Treillis cosmique. À partir des plus infimes particules de votre univers physique, des nuages d’électrons jusqu’au macrocosme, ce Treillis est partout présent. Ceux d’entre vous qui évoluent dans le domaine des sciences physiques vont comprendre et reconnaître ce principe, et tout cela prendra un sens à leurs yeux. 

La taille du Treillis cosmique 

Commençons par sa taille. Ceci est nécessaire avant même de définir sa nature et son fonctionnement. Le Treillis cosmique est la plus gigantesque énergie que vous ayez jamais pu concevoir. Il couvre l’univers entier, et même davantage. Il est présent partout. Il n’existe aucun endroit, quelle que soit sa dimension, où il est absent. Le Treillis est peut-être ce que vous pourriez appeler la conscience de Dieu. Bien qu’il soit physique et représente aussi uneénergie, il contient l’amour conscient. Par conséquent, nous vous déclarons qu’il se répand partout et englobe l’univers entier, incluant toutes les dimensions. Pouvez-vous concevoir quelque chose d’aussi gigantesque? Aussi loin que vous pouvez sonder les cieux – aussi loin que les astronomes peuvent capter et photographier la lumière -, le Treillis cosmique est toujours là. Cependant, il n’est animé que d’une conscience unique. La distance n’existe pas pour le Treillis, et c’est là, cher partenaire, que les choses deviennent difficiles à expliquer. 

Supposons un instant que votre main soit plus vaste que l’univers lui-même et que, lorsque vous l’étendez, l’intégralité de la matière existant puisse tenir dans une petite balle au creux de votre paume. Vous êtes donc immense! Vous possédez les dimensions de Dieu! Dans cette balle se trouvent des milliards d’étoiles et les distances semblent incommensurables aux yeux des entités qui y vivent. Au sein de cette balle qui représente l’univers, c’est comme si l’éternité était nécessaire pour aller d’un point à un autre. Et pourtant, cette balle repose au creux de votre main ! Les choses paraissent ainsi pour le Treillis cosmique. Par conséquent, aucune distance ne lui est insurmontable et sa conscience est Une. Sa structure cellulaire issue de l’unité est entrelacée par une conscience qui réagit de même à cette unité. Et bien que, à l’intérieur de cette balle que l’on pourrait appeler l’univers, des milliards d’années-lumière soient nécessaires pour aller d’une extrémité à l’autre et que des immensités spatiales et temporelles restent à conquérir, il n’en est pas vraiment ainsi. Tout ce qui existe dans cette balle -les milliards d’étoiles- se situe dans votre  » maintenant « . 

Non seulement pouvez-vous ainsi avoir une idée de la taille de cette énergie, mais vous pouvez également concevoir l’unicité du Treillis cosmique. Le point le plus éloigné de ce Treillis sait exactement ce que la partie située ici même est en train de faire. La partie située entre les cellules de votre organisme, et que nous appelons l’amour, sait ce qui se passe à onze milliards d’années-lumière d’ici! Le Treillis cosmique ignore la dimension temporelle. Nous parlerons de cela plus en détail dans un instant.

 

Forme – Ordre – Luminescence

Fonctionnement du Treillis Cosmique dans MESSAGES DE NOTRE FAMILLE 42127121

 

 Le premier attribut du Treillis cosmique est sa taille, qui est immense. Il s’agit de la plus importante énergie connue, de la plus importante énergie existante. Parlons de sa forme, et cela, cher partenaire, est encore plus difficile à appréhender. Il ne s’agit pas vraiment d’un treillis. Bien qu’elle en possède toute la symétrie, il ne s’agit pas d’une grille. Si sa forme pouvait vous être révélée, elle vous stupéfierait, car il s’agirait pour vous d’une révélation se rapportant à ce que vous appelez le temps humain. La preuve de son existence est bien réelle et nous allons vous dire comment la rechercher.

Les astronomes scrutent le ciel depuis la Terre comme s’ils avaient un œil fermé. Ils ne possèdent pas encore une vision stéréoscopique claire de ce qui entoure votre planète. Au lieu de cela, ils scrutent le ciel d’une façon monoculaire, sans aucune perception réelle de la profondeur. De ce fait, vous n’avez pas encore été capables d’entrevoir les chaînes obscures. Et pourtant, il s’agit d’un des attributs du Treillis cosmique que vous pouvez apercevoir lorsque vous le souhaitez. Mon partenaire utilise le mot obscurité de façon littérale afin de signifier  » absence de lumière » – n’y voyez là aucune signification spirituelle. C’est comme si vous observiez, de nuit, un ciel étoilé et constatiez que de nombreux groupes d’étoiles sont séparés les uns des autres par des  » bandes » de vide. 

Il y a quelques années, nous vous avons dit que votre big bang n’avait jamais existé, qu’il est faux de penser à un univers créé à partir d’un point central d’où commença son expansion. Nous vous avons recommandé de rechercher les indices prouvant qu’il n’y a jamais eu d’explosion originelle. Aujourd’hui, nous allons vous dire ce qui s’est réellement passé. Car un jour viendra où vous serez capables de placer vos télescopes, donc votre regard, en des lieux distants de vous, voire sur une autre planète. Et alors, vous contemplerez l’univers de façon stéréoscopique – comme vos yeux contemplent votre monde – et apercevrez finalement devant vous une image en trois dimensions. Ce que vos yeux découvriront alors ressemblera à de grandes avenues d’obscurité entre les amas de matière stellaire. Des lignes droites d’obscurité seront apparentes, donnant à l’univers une direction - une symétrie - posant un mystère quant à l’explication de ce phénomène – semblable à des bandes de vide entre les étoiles. Soyez attentifs à cela, car ce phénomène va bientôt se produire. 

Le Treillis cosmique n’émet pas de lumière visible, bien qu’elle représente l’essence même de la lumière. L’énergie du Treillis est en équilibre zéro. En d’autres termes, la polarité de ses caractéristiques les plus puissantes s’équilibre à zéro. L’énergie zéro est dotée d’une puissance fantastique. Mais, lorsqu’elle n’est pas activée, elle paraît totalement inexistante en raison de son équilibre. Ce n’est que lorsque vous déséquilibrez sa polarité que sa puissance est libérée. Vos astronomes ont scruté l’univers et le cosmos, mesurant les énergies qui s’y trouvaient. Ce qu’ils ont remarqué avec un certain sentiment de frustration, c’est qu’il y a beaucoup moins de matière et de lumière qu’il n’existe d’énergie mesurée ! Ce fait est bien connu de vos scientifiques. Interrogez-les à ce propos, et ils invoqueront des tas de raisons, y compris l’existence de  » matière sombre ». Très chers, ce qu’ils observent est une énergie nulle. C’est le Treillis cosmique qu’ils mesurent. Son énergie est partout et lorsque ce message sera terminé, vous saurez ce qui la provoque et comment elle fonctionne. Vous saurez comment elle réagit par rapport à une autre énergie et vous apprendrez la raison de son existence. 

Comme je l’ai dit, sous sa forme  » équilibrée », la mesure de cette incroyable énergie serait équivalente à zéro, bien que le Treillis cosmique soit puissant sur tous les plans et en tous lieux. Nous avons déjà abordé ce phénomène en ce qui concerne les infimes particules constituant les atomes. Quant il a été question de la distance séparant le noyau du nuage d’électrons, nous faisions également allusion au Treillis cosmique. De même, lorsque nous vous avons fourni la formule permettant de calculer cette distance, nous faisions référence aux interactions énergétiques au sein du Treillis cosmique. Et lorsque nous fîmes mention de l’activité des rayons gamma situés à environ onze milliards d’années-lumière, il s’agissait, là encore, du Treillis cosmique. De l’infiniment grand à l’infiniment petit, cette énergie est colossale et stable. Ce n’est que lorsqu’on l’anime en la déstabilisant selon certains processus qu’elle fournit de la puissance. Il s’agit du dénominateur commun et du stabilisateur de toute énergie et matière, quelles qu’elles soient. Et quand ce phénomène sera connu des humains, des perspectives extraordinaires s’ouvriront à eux. Dans le domaine de la communication et d’autres, vous disposerez d’une puissance illimitée! 

La vitesse de la lumière 

Je vais maintenant vous parler de l’énergie du Treillis cosmique. Elle réagit au temps. Voici un autre sujet d’intérêt pour les scientifiques : lorsque vous découvrez, dans l’univers, un phénomène qui possède la capacité d’altérer le temps, observez bien comment son énergie réagit. Tout, dans l’univers, semble tourner sur lui-même, n’est-ce pas? Selon les lois de la physique, les particules éjectées d’un objet en rotation devraient former un angle droit ou être perpendiculaires au centre de l’objet. C’est de la physique élémentaire. Cependant, soyez particulièrement attentifs aux particules qui ne réagissent pas ainsi, car elles s’alignent sur la symétrie du Treillis cosmique. Elles indiquent l’énergie du Treillis, et nous parlons ici d’événements tels que les  » trous noirs » et autres phénomènes de l’univers qui semblent déverser une énergie colossale sous forme de faisceaux. Repérez-les lorsqu’ils pointent dans une même direction sans être forcément dans l’alignement de la rotation de l’objet qui les crée. Vos scientifiques s’interrogeront:  » Pourquoi un tel phénomène existe-t-il ?  » Ils finiront par postuler qu’une autre force provoque cet  » alignement  » – tel un aimant cosmique géant. Ils verront l’énergie qui s’alignera sur la symétrie du Treillis cosmique.

 

 dans MESSAGES DE NOTRE FAMILLEVous savez déjà que le temps est relatif. Vos scientifiques vous l’ont dit, et nous vous déclarons que ce fait particulier jouera un rôle très important dans la découverte des caractéristiques du Treillis cosmique. Très chers, tout ce qui concerne la spiritualité de cette planète est relié au Treillis. La dimension temporelle qui est la vôtre actuellement va changer (tel qu’il a été annoncé dans les channelings précédents), mais elle restera reliée au Treillis. Nous vous l’avons dit: l’énergie de ce dénominateur commun cosmique est liée à la notion de temps. Aujourd’hui, nous vous déclarons que le temps change également pour vous. Que pensez-vous que cela signifie? Laissez-moi vous expliquer. Cela veut dire tout simplement que le Treillis cosmique réagit à la conscience humaine ! Lorsque mon partenaire vous a annoncé que la conscience peut modifier les propriétés physiques (au cours de la conférence précédant ce channeling), il n’a qu’effleuré le potentiel ici. Tout est possible sur cette planète, grâce à l’intention des humains. Car vous disposez d’un contrôle véritable sur le Treillis cosmique universel. Nous vous le répétons une fois encore : ce Treillis connaît le nom de chacun d’entre vous, depuis l’extrémité de l’univers! Nous vous avons déclaré que votre conscience a élevé la fréquence vibratoire de cette planète. Cette conscience a réellement  » utilisé  » le Treillis cosmique afin de permettre à la Terre d’amorcer un glissement temporel qui vous touchera personnellement mais qui sera visible au-delà de votre planète. En d’autres termes, il est possible que vous n’aperceviez ou ne ressentiez rien d’anormal mais que certains attributs cosmiques vous sembleront ralentir. Cela indiquera que vous évoluez (ou vibrez) selon un nouveau cadre temporel. Nous avons également commenté ce phénomène dans le passé. Aujourd’hui, nous vous expliquons le principe mécanique dissimulé derrière ce phénomène, qui signifie que le Treillis cosmique est à l’ œuvre. Ainsi, votre conscience a modifié les propriétés physiques de votre propre réalité. 

Très chers, écoutez ceci attentivement: vous êtes nombreux à savoir déjà que les pensées échangées entre les humains semblent dépasser n’importe quelle vitesse connue. Par exemple, les vrais jumeaux ou les âmes sœurs, situés chacun à deux points diamétralement opposés de la Terre, peuvent communiquer entre eux mentalement et instantanément, comme on a pu le constater à maintes reprises. Si l’un des jumeaux est anxieux, l’autre ressent aussitôt cette émotion! Et s’ils se téléphonent et s’interrogent mutuellement, ils constateront qu’ils ont effectivement ressenti la même émotion simultanément. Qu’est-ce que cela implique par rapport à votre conception du temps? Qu’est-ce que cela vous indique au sujet du pouvoir de la conscience humaine de transmuter les distances et le temps? Je vais vous dire ce qui permet cela : le Treillis cosmique. Grâce à lui, vous êtes tous instantanément connectés les uns aux autres. Il s’agit de votre source de puissance spirituelle, qui recourt également aux lois physiques. 

Si nous étions en mesure de transporter instantanément, de façon magique, un être humain à l’autre extrémité de l’univers connu – distance incommensurable et inimaginable -, le Treillis cosmique n’en permettrait pas moins une communication immédiate avec lui – quelle que soit la distance à laquelle il se trouverait ! Longtemps après que ce channeling sera terminé, certains d’entre vous assembleront les différents éléments de cette information et comprendront comment des phénomènes précis peuvent se dérouler physiquement. Ainsi, vous en viendrez à comprendre que le dénominateur commun de ce Treillis n’émet pas de lumière uniquement parce qu’il est dans un équilibre énergétique et temporel stabilisé à zéro. 

Nous avons parlé de l’instant présent, ce lieu multidimensionnel où réside l’Esprit et où se regroupent toutes les choses du passé et toutes les potentialités du futur. C’est cela, l’instant présent. Le Treillis cosmique ne se trouve pas dans l’instant présent: il se trouve dans l’instant zéro. Très chers, contrairement à l’instant zéro, l’instant présentest en mouvement dans un cercle. Le Treillis est en permanence équilibrée et, au sein de cette énergie équilibrée, existent des potentialités prêtes à recevoir des informations pour émettre de l’énergie. Et ces informations, très chers, sont disponibles à la conscience humaine. Le Treillis voit tous les temps comme égal à zéro – immobile -, même si différentes dimensions temporelles existent au sein de cette énergie.

Voilà pourquoi, quelle que soit la dimension temporelle dans laquelle se situe votre réalité, la communication est instantanée entre toutes les entités qui évoluent au sein du Treillis. Il s’agit d’un concept difficile à comprendre du fait que vous n’êtes pas encore conscients qu’il existe de multiples dimensions temporelles présentes lorsque, grâce à vos appareils, vous observez dans le cosmos des  » phénomènes physiques impossibles » (comme il en a été question dans des messages précédents). Le temps est semblable à l’air que vous respirez. En effet, lorsque sévissent d’incroyables orages, le vent soufflant dans toutes les directions et à une grande vitesse, vous-mêmes êtes en mesure de respirer tout à fait normalement.

En somme, l’air situé dans vos poumons est au repos, même quand le vent souffle en rafales autour de vous. Le Treillis cosmique est ainsi. 

Très chers, ce Treillis permet le mécanisme de la cocréation, de la synchronicité et de ce que nous appelons l’amour. Il permet les miracles survenant sur cette planète. Il réagit aux lois physiques et à la conscience. Ainsi commençons-nous à distinguer la fusion de tous les éléments qui ont été placés dans l’univers à votre intention.

jan4_kryder_ttl

Le Treillis cosmique n’est pas Dieu! Mais, comme nous l’avons déjà déclaré, Dieu (l’Esprit) utilise de façon naturelle les lois physiques afin de provoquer les miracles. Certains souhaitent séparer Dieu des lois physiques. Vous dites: « Ne confondez pas la science et Dieu. N’enlevez pas la magie!  » Nous répondons:  » Vous limitez votre dimension temporelle en pensant ainsi. Car lorsque vous découvrire~ certaines des lois physiques de l’Esprit, cela n’en diminuera pas ‘pour autant sa magnificence, et nous vous le répétons depuis au moins huit ans : la majesté de Dieu réside dans les cellules de votre corps !  » Dieu recourt à toutes les lois physiques de l’énergie du cosmos pour établir sa puissance – tout comme vous êtes invités à le faire vous-mêmes. Comprendre les lois de l’Esprit n’empêche pas de croire en l’amour! Au contraire, cela procure symétrie et logique à toutes choses. Cela deviendra plus clair à vos yeux au fur et à mesure que vous évoluerez au sein d’une vibration rendant accessible l’énergie du Treillis cosmique. 

Nous comprenons donc que ce Treillis n’est pas Dieu. Par contre, il s’agit de l’un des outils les plus puissants de l’Esprit à ce jour, et il contient l’essentiel de ce que vous avez appelé une magie inexplicable -la voie de Dieu. Cela vous choque-t-il d’apprendre que l’Esprit utilise les mêmes lois physiques qu’il inventa pour permettre aux choses de fonctionner? Pourquoi créer des outils puis les ignorer? Non. Il s’agit de la révélation de la façon dont l’Esprit agit au sein du cosmos. 

Ainsi, nous vous avons expliqué comment le Treillis fonctionne. Mais ce n’est pas tout, car il réagit maintenant, pour la première fois, à quelque chose de nouveau sur votre planète. L’énergie est en place, le temps est altéré – grâce à l’intention humaine. Vous savez, il n’existe pas, dans l’univers, de plus grands pouvoirs que l’intention humaine et l’amour. Et nous vous avons répété ce fait depuis l’arrivée de Kryeon. Ce soir, nous établissons finalement une corrélation entre cette intention et les lois physiques de l’amour ! 

Très chers, comprenez-vous maintenant que l’intention que vous formulez n’est pas simplement une énergie mystérieuse qui flotte dans l’éther et qui manifestera d’une manière quelconque votre besoin ou votre désir? Vous êtes désormais en mesure de comprendre que ce phénomène possède symétrie, taille, but et conscience et qu’il est défini par certaines lois physiques et par l’amour contenu dans l’intention. Actuellement, vous commencez à comprendre pourquoi les guérisseurs du Nouvel Âge peuvent réaliser tant de choses! Ils « puisent » dans le Treillis cosmique. Il n’y a plus de mystère. Au contraire, un jour, tout ceci sera considéré comme une science positive et solide – universelle et inspirée par Dieu. 

Je ne serai pas le seul channel à apporter cette information. Elle sera diffusée par d’autres et sera la source d’un pouvoir gigantesque – le véritable pouvoir physique – que vous pourrez utiliser comme source d’énergie – un pouvoir qui vous sera utile dans votre vie quotidienne. Les ressources de votre planète que vous avez employées pour obtenir ce pouvoir sont limitées. Il n’y a pas de puissance plus pure que le Treillis cosmique. Il s’agit là de lois physiques connues par les êtres éclairés qui voyagent dans le cosmos – en fait, ils « chevauchent » fréquemment les voies du Treillis cosmique. 

Chacun d’entre vous est porteur de lumière, très chers, une lumière aperçue distinctement par chaque entité de l’univers. Certaines entités sont situées à de telles distances de vous que vous ne pouvez même pas concevoir qu’elles puissent simplement connaître l’existence de votre lumière. Cependant, elles savent ce qui se passe ici et se préparent en fonction des changements à venir, provoqués par ce que vous accomplissez. Elles vous envoient leur amour en réponse à vos actions. Votre tâche sur cette planète est universelle et, en réalité, concerne très peu la Terre. Le saviez-vous? Car ce qui se passe ici nous affecte tous, même Kryeon. 

Doutez-vous encore que nous soyons venus ici, que nous nous soyons assis à vos pieds et que nous vous ayons aimés? Est-il étonnant que nous soyons émerveillés, que le voile soit levé et que nous ayons livré cette information? Nous vous annonçons que vos savants sont partiellement au courant de l’existence du Treillis cosmique. Ceux qui découvrent que la conscience modifie leurs expériences savent aussi que quelque chose se prépare.

Et cela est sur le point de se produire. Soyez-y attentifs. Il y aurait encore tant à dire, et le temps viendra pour d’autres informations… mais désormais, nous ne souhaitons que nous agenouiller à vos pieds et vous aimer.

Et il en est ainsi.

 

LE TREILLIS COSMIQUE –  par KRYEON
Extrait du livre de Barbara Marciniack : Messages de notre Famille, p. 241-252.
Ariane Editions 2000 

Les Anciens le savaient

 

 

Les Anciens le savaient dans CHEMIN le MOINS FREQUENTE eveilPermettez-moi de parler de spiritualité en général.

Les Anciens avaient cette connaissance des « secrets de l’Esprit ».

C’est ce que vous appelez maintenant « le Nouvel Âge ».

Il n’y a rien de nouveau au sujet de ces attributs, car ils sont aussi vieux que l’humanité. Dans les croyances des anciens, ces secrets de l’Esprit n’étaient pas du tout des choses secrètes, si je peux m’exprimer ainsi. Ils n’avaient pas besoin de l’être. Ils ne représentaient pas une compétition à qui mieux mieux.

Les Anciens affirmaient ouvertement que la planète appelée Gaia avait une énergie qui travaillait en étroite collaboration avec les Êtres Humains. Cette énergie les nourrissait, les habillait et leur permettait d’acquérir de la sagesse. La naissance des enfants était célébrée à travers l’énergie de Gaia. Les prénoms de leurs enfants étaient les mêmes que ceux de leurs ancêtres. Il y avait plusieurs raisons à ce fait, mais ils savaient que ces enfants étaient leurs propres ancêtres. Le cercle de vie appelé réincarnation était accepté comme étant une réalité, et c’était une chose intuitive pour toutes les sociétés de la planète, même si certaines de ces sociétés ne s’étaient jamais rencontrées les unes les autres. Même si vous pensez que ces nouvelles connaissances ou croyances sont des innovations du Nouvel Âge, elles étaient connues et usuelles, selon vos ancêtres.

À travers l’histoire, ces convictions et attributs ont mûri jusqu’à ce que l’énergie de la planète soit suffisamment développée pour que les maîtres puissent commencer à apparaître. L’intention de ces maîtres était de montrer à l’humanité comment elle peut prendre ces attributs intuitifs, afin de créer une différence pour la planète.

Les maîtres s’adressaient aux maîtres (humains) qui voulaient s’éveiller, non pas à celles et ceux qui cherchaient à les adorer. Ils ne cherchaient pas des disciples ou des fanatiques. Les maîtres sont venus à tour de rôle, un par un, et ils ont été éliminés à tour de rôle, un par un… Par l’humanité. Ces martyrs ont créé de nouveaux systèmes, puisqu’il y avait dorénavant des prophètes à adorer. Donc, le monde et les systèmes de croyance ont commencé à changer, ce qui a fait que les anciens sont passés à la clandestinité ou à l’oubli. Donc, les mots de notre message ne sont pas vraiment de la métaphysique ou du Nouvel Âge.

C’est simplement de la spiritualité de base, de la spiritualité intuitive. Les Anciens connaissaient ces choses. Toutefois, elles se devaient de demeurer secrètes pendant un certain temps.

La visite d’un événement historique peu connu Je vous propose de me suivre dans un voyage imaginaire. Notre destination est un lieu réel où un événement de votre histoire s’est réalisé. Cet événement est assez récent, car il date de moins de 300 ans. Je vous emmène en un lieu où sont réunis des hommes âgés ; des seniors et des professionnels. Il y a des leaders gouvernementaux et des hommes de loi. Il y a même un leader religieux. Il s’agit d’une importante réunion secrète. Ils sont assis en cercle. Je ne mentionnerai ni noms, ni lieu ou ville. Cette réunion faisait partie d’une entente qui avait pour but de maintenir la continuité de divers secrets, en utilisant la façade de certaines organisations. Nous parlons d’un temps où les pensées intuitives se rapportant à la spiritualité commençaient à être considérées comme étant diaboliques. L’enseignement de base à la nature humaine provenait de l’obscurité (de l’ignorance). Les cadeaux de l’Esprit étaient perçus comme les oeuvres du diable. Les personnes de cette réunion devaient faire quelque chose pour préserver ces simples vérités de Dieu qui avaient côtoyées l’humanité pendant des éternités, car elles étaient désormais menacées.

Ce groupe réalisait ou comprenait qu’une « religion moderne » était en train de naître. Elle commençait à enseigner que l’Être Humain naissait en état de déchéance, d’impuissance, et que les prophètes détenaient la clé de tout. Par conséquent, ils devaient être suivis et adorés par des disciples, même pendant et après la mort. La spiritualité était redéfinie dans un ensemble qui était fragmenté et impersonnel. Des Êtres Humains commençaient à écrire des lois 3-D qui spécifiaient comment « suivre et adorer », alors que d’autres saisissaient ces opportunités pour s’octroyer plus de pouvoir sur les autres.

L’humanité s’enlisait dans une spiritualité obscure qui était emplie de mythologie, de souffrance, de mort, de guerre et de haine. Tout cela était fait « au nom de Dieu ».

Les membres de cette illustre réunion commencèrent par sortir des choses, qui, selon eux, pouvaient servir d’attirail énergétique, c’est-à-dire, les pierres cristallines. Ils placèrent ces pierres (cristaux) dans leur cercle. Cet arrangement était très particulier et très intéressant. Ce schéma est connu aujourd’hui sous le nom de « double tétraèdre », et il avait une forme sacré pour les personnes de cette réunion.

Quand le tout fut placé sur le plancher devant eux (le double tétraèdre de cristal), ils se mirent à chanter. Ils vocalisaient des notes sans paroles, car il était entendu que la voix humaine crée une énergie sacrée. Ils considéraient que Dieu était en eux, et ils emplissaient la salle avec des sons harmonieux, afin de purifier ce qu’ils étaient sur le point de faire. Ils allumèrent plusieurs chandelles. C’est parce qu’ils n’avaient pas l’électricité (humour de Kryeon). L’ironie du sort, si je peux m’exprimer ainsi, c’est que, même aujourd’hui, vous portez encore cet attribut. C’est comme une graine de souvenir, de ce temps où la vérité a dû être cachée.

Les décisions prises lors de cette réunion ont amené la création d’organisations secrètes qui allaient se propager autour de la planète pendant des décades et des siècles. Certaines de ces organisations ont fleuri, mais elles étaient mal comprises. D’autres se métamorphosaient lorsque les adeptes devenaient trop avides.

Quelques-unes souhaitaient utiliser les secrets du pouvoir.

Quelques organisations dirent qu’elles étaient « Les Illuminés », mais ce n’était pas le cas. Il y en eut d’autres qui gardèrent les secrets pour elles-mêmes. Elles conservèrent la pureté de ce qui avait été donné.

L’une de ces organisations est encore dans votre société actuelle.

C’est celle que vous appelez la franc-maçonnerie. S’ils pouvaient divulguer les secrets qu’ils détiennent aujourd’hui, les membres vous diraient que l’information primordiale de ces secrets place un prophète appelé Dieu, à l’intérieur de chacun d’eux. Ils vous diraient que la source de toute la sagesse, de toutes les guérisons et de l’énergie de la planète, provient de l’intérieur. Quel concept ! C’est ce que vous étudiez en ce moment. C’est ce que vous appelez le Nouvel Âge. C’est ce que nous enseignons, ici même, en ce moment. La boucle est bouclée, n’est-ce pas ?

La logique demande que la science change Permettez-moi de parler du lignage spirituel, parce que vous êtes dans un changement qui commence à révéler des vérités anciennes. Regardez le bastion de la pensée logique qui commence à craquer, car la science empirique elle-même commence à argumenter sur l’existence d’une « énergie intelligente » qui serait, possiblement, un pilier de création et d’évolution.

Depuis le début de vos temps dits modernes, Dieu n’a pas eu de place au sein de votre science. Toutefois, au cours de la dernière génération, les personnes qui étudient les nombres, les possibilités et les paradigmes de la création, ont commencé à voir une logique qui tient le coup – envers et contre tous.

L’Univers semble s’être développé selon un concepteur ou un concept intelligent.

Le facteur chance ou hasard est totalement exclu de ce concept intelligent. Évidemment, ce concept est controversé, puisqu’il fait état d’une sorte de conscience supérieure de la création. Peu importe les arguments de la controverse, la science ne peut nier que les probabilités des faits qui sont devant elle, jouent en faveur d’un concept intelligent. Il est tout simplement impossible, que tout ceci se soit réalisé par hasard ou par accident.

Gaia commence à avoir une mauvaise réputation ! Elle devient très controversée, car l’idée que la terre pourrait avoir une « conscience de la vie », au sein de son évolution, est maintenant devant la communauté scientifique. Pourquoi ? C’est parce que, au fur et à mesure que l’histoire de la Terre est révélée, les faits sont criants. Ils montrent qu’il y a un plan de vie, un système où les hasards ne peuvent pas exister… Une intelligence qui maintient, favorise et affine sans cesse la vie.

En ce moment, les scientifiques sont divisés entre deux mondes de pensée. Est-ce qu’il y a une énergie autosuffisante appelée Gaia, qui peut effectivement protéger, équilibrer et faire évoluer la vie sur Terre ?

Ou bien… Est-ce que la Terre s’est développée tout à fait au hasard, car il y a des faits qui prouvent que la vie s’est détruite par elle-même au moins sept fois, au cours des derniers millénaires ? En effet, ce fut le cas. Par conséquent, il y en a qui disent que la vie finit par s’autodétruire à chaque fois qu’elle apparaît sur Terre. D’autres disent que ces départs et arrêts du cycle de vie permettent à Gaia d’améliorer sans cesse la qualité de vie sur cette planète.

Il existe un attribut particulier qui est remarquable.

Les scientifiques l’observent, car il semble donner raison à Gaia.

Si vous regardez ce qui s’est passé, il est évident que l’énergie de la planète appelée Gaia a appris des départs et arrêts de chaque cycle de vie. L’un de ces cycles s’est terminé lorsqu’il y avait trop de vies basées sur l’oxygène. Donc, elles ont absorbé l’oxygène de l’atmosphère. C’est ce qui a, pour ainsi dire, tué la vie sur la planète. Cependant, le plus intéressant est à venir. Au cours du cycle suivant, l’expansion de la vie a profité d’un tout nouveau processus appelé « la photosynthèse » (assimilation chlorophyllienne). Gaia a créé un système où des plantes de la planète pourraient produire l’oxygène nécessaire au cycle de vie. Les choses que la vie éliminait comme des résidus allaient devenir la nourriture des plantes. Ainsi naquit une relation symbiotique dite naturelle, qui semblait au hasard. Toutefois, l’évidence d’un processus intelligent s’imposait. Sur une longue période de temps, le facteur chance ne pouvait plus être utilisé. Il ne pouvait s’agir d’un fait aléatoire. Au lieu de cela, une « chose ou énergie » avait appris des erreurs du passé, et elle avait appliqué les corrections nécessaires à l’évolution de la vie sur Terre. Gaia était vivante et bien portante. Elle raffinait lentement et sûrement la scène de l’humanité.

 Kryeon

Channelling présenté à McCaysville, Géorgie, USA, le 11 juillet 2009 par Lee Carroll

Lire la suite sur le site d’origine Source: http://kryeon.forumactif.com/forum.htm  

l’émergence de Maitreya

l'émergence de Maitreya dans ENSEIGNEMENTS de MAITREYA images-1L’existence de grands instructeurs spirituels, connus sous le nom de Maîtres de Sagesse, a été rendue publique en 1875 par les ouvrages d’Helena Petrovna Blavatsky, fondatrice de la Société théosophique.

L’attente d’un retour imminent de l’Instructeur mondial, Maitreya, s’accentua puis déclina au début de notre siècle.

Finalement, en juin 1945, Maitreya déclara son intention de revenir physiquement dans le monde le plus tôt possible, accompagné d’un groupe de Maîtres.

Depuis 1974, des informations concernant l’émergence de Maitreya sont présentées au public par Benjamin Creme, rédacteur en chef de Partage international. Depuis 1959, Benjamin Creme est en contact avec un Maître de Sagesse qui l’a entraîné pour ce travail.

1977, 19 juillet : Maitreya sort de sa retraite, située dans l’Himalaya, au moment où on l’attend le moins, comme « un voleur dans la nuit ». Depuis lors, il vit à Londres comme un homme ordinaire, attentif aux problèmes politiques, économiques et sociaux.

1978, mars : Il commence à se faire connaître comme porte-parole de la communauté indo-pakistanaise. Il n’est pas un chef religieux, mais un éducateur dans le sens le plus large du terme, indiquant la direction à prendre pour sortir de la crise mondiale actuelle.

1982, 14 mai : Benjamin révèle, lors d’une conférence de presse à Los Angeles, que Maitreya vit à Londres dans la communauté asiatique, et incite les médias à inviter Maitreya à se faire connaître. Malheureusement, les médias ne réagissent pas.

1985, 31 juilletUn groupe international de vingt-deux journalistes, venus d’Amérique, d’Europe et du Japon, se réunissent dans l’East End, à Londres, espérant être contactés par Maitreya ou son émissaire.

1987, août : Benjamin Creme annonce « qu’au cours des trois ou quatre mois à venir, Maitreya travaillera intensément à la création d’une ouverture dans les relations internationales. » On vit naître peu de temps après un accord de désarmement entre les Etats-Unis et l’Union soviétique, accord que personne, jusque-là, n’avait cru possible.

1988Maitreya apparaît, en personne ou en rêve, à des dirigeants connus dans différents pays, ainsi qu’à de nombreux citoyens ordinaires. Des médias américains signalent des apparitions de croix de lumière.

11 juin 1988 – Maitreya apparaît miraculeusement, « venant de nulle part », lors d’une réunion de prière et de guérison en plein air à Nairobi (Kenya). Il est photographié s’adressant, dans leur propre langue à des milliers de personnes qui le reconnaissent instantanément comme le Christ. L’événement et les clichés font l’objet de reportages sur des médias majeurs dont CNN. Des événements similaires se produisent devant des groupes importants de toutes religions partout dans le monde. En même temps, Maitreya charge de ses énergies des sources dans le voisinage.

A ce jour, ces eaux curatives miraculeuses ont été trouvées au Mexique, en Inde et en Allemagne. A terme, 777 sources seront découvertes. Maitreya et un groupe de Maîtres continuent de faire des apparitions de toutes sortes de manières (voir notre rubrique « Courrier des lecteurs »). 

1990, 21 et 22 avrilMaitreya organise une rencontre, à Londres, où se retrouvent environ 200 dignitaires du monde entier. Au cours de cette rencontre, Maitreya apparaît (et disparaît) à plusieurs reprises, et parle de sa mission, de ses enseignements, de ses projets.

1988 – 1993Par l’entremise d’un collaborateur proche de Maitreya dans la communauté asiatique de Londres, Share International reçoit une série d’articles donnant un aperçu des enseignements de Maitreya. Envoyés aux médias mondiaux sous forme de communiqués de presse, ces enseignements attirent l’attention sur des développements qui, selon Maitreya, se produiront conformément à la loi de cause et d’effet. Les événements extérieurs démontrent la justesse de sa vision.

Dès 1988, il prévoit la libération de Nelson Mandela et le processus de détente en Afrique du Sud. Il affirme que, partout dans le monde, les gouvernements vont devoir céder « à la voix du peuple », affirmation qui trouve une confirmation impressionnante en Europe de l’Est avec l’effondrement de l’Union soviétique et, dès 2011 avec les révoltes dans les pays arabes.

Maitreya annonce qu’« un effondrement des marchés financiers mondiaux va se produire en commençant par le Japon. » En 1989, le marché japonais perd 40 % de sa valeur et, dans les années qui suivent, la crise gagne l’Europe de l’Est et l’économie des « dragons asiatiques », la Russie et l’Argentine. Puis elle touche durement les Etats-Unis en 2008 et ne tarde pas à avoir des répercussions de par le monde.

A partir de 1988 – On rapporte dans le monde un nombre de plus en plus important de miracles dus à Maitreya et à son groupe. Ces signes de l’Emergence comprennent : des statues et des icônes de la Vierge et de Jésus qui versent des larmes et qui saignent ; des « croix de lumière » aux fenêtres ; des eaux curatives ; des textes sacrés dans des fruits et des légumes ; des statues hindoues qui boivent du lait partout dans le monde ; des croix et cercles de lumière sur des immeubles et des trottoirs.

Depuis 1991Maitreya apparaît miraculeusement à l’occasion de rassemblements de personnes, dans le monde entier. A Tlacote au Mexique, à Nordenau en Allemagne, ainsi qu’à Nadana en Inde, des sources aux propriétés curatives, énergétisées par Maitreya, attirent les foules.

Août 2001 – Apparition miraculeuse de l’empreinte de la main de Maitreya sur un miroir de salle de bain à Barcelone, Espagne. Imprimée et mise à la disposition du public en octobre 2001, la « main » permet d’invoquer les énergies curatives et l’assistance de Maitreya. Il dit : « Mon aide est à votre disposition, vous n’avez qu’à la demander. »

Et ensuite ?

Le signe de l’« étoile » – Le 12 décembre 2008, Benjamin Creme annonce qu’une « source de lumière d’un puissant éclat ressemblant à une étoile » va bientôt apparaître et sera visible nuit et jour partout dans le monde pour annoncer la première interview télévisée de Maitreya. A partir de janvier 2009, des témoignages de plus en plus nombreux parviennent à Share International et aux médias, ou sont postés sur YouTube.

Interviews de Maitreya à la télévision – En janvier 2010, B. Creme a annoncé que Maitreya avait donné sa première interview sur une grande chaîne de télévision américaine. Une série d’interviews à la télévision américaine et mexicaine a suivi. Maitreya donnera bientôt des interviews au Japon, en Europe et partout dans le monde. Ainsi, progressivement, il fait connaître son message et apporte ses solutions aux problèmes mondiaux.

Explication de Benjamin Creme : « Quand Maitreya apparaîtra pour la première fois, il n’utilisera pas immédiatement le nom de Maitreya. Il apparaîtra d’abord à la télévision américaine, puis au Japon et partout dans le monde. Il sera progressivement reconnu pour son analyse des besoins du monde. Cherchez un homme qui réclame justice et liberté pour le monde entier. Quand suffisamment de gens répondront à son message, on demandera à Maitreya de s’adresser au monde entier. »

Le Jour de Déclaration, Maitreya apparaîtra à la télévision dans le monde entier par l’intermédiaire de réseaux reliés par satellite. Il « adombrera » simultanément sur le plan mental la totalité de l’humanité, et tous les hommes (de plus de quatorze ans) entendront ses paroles intérieurement, télépathiquement, dans leur propre langue. Des milliers de guérisons miraculeuses auront lieu. Maitreya brossera un tableau de la vie future pour l’humanité et lancera son appel en faveur de la justice, du partage comme seul chemin menant à la justice et donc à la paix dans le monde. Notre réponse à cet événement déterminera totalement l’avenir du monde. Maitreya l’a déjà dit : « Mon coeur m’indique votre réponse, votre choix, et s’en réjouit. »

Issu du site http://www.partageinternational.org/decouvrir/11_6-chronologie.php

Les cercles de Lumière

 

par Jean Richardet

Le phénomène des cercles de lumière a été révélé pour la première fois en avril 2001 par le magazine Partage international*.

Les cercles de Lumière dans CERCLE DE GRACE hindoueCe phénomène, que certains considèrent comme un miracle, est sous bien des aspects comparable aux fameux agroglyphes que l’on voit apparaître chaque année dans des champs de blé. 
Les cercles de lumière sont produits par les rayons du soleil reflétés par les fenêtres. Ce sont en réalité des pictogrammes lumineux qui ont différentes formes et qui apparaissent sur les façades des maisons. La caractéristique de ces reflets est qu’ils ne correspondent pas à la forme de la surface vitrée qui les produit. En effet, une vitre rectangulaire « normale » renvoie les rayons solaires par réflexion et produit une tache de lumière rectangulaire sur le mur qui se trouve vis-à-vis de la fenêtre émettrice. Pour un cercle de lumière, une même fenêtre rectangulaire produira un reflet, par exemple, de forme ovoïde dans laquelle, et en surbrillance, une sorte de X se détache du fond. Selon la revue Partage international ce phénomène est attribué aux ovnis, en collaboration avec Maitreya (l’Instructeur mondial pour l’ère du Verseau).

Où peut-on voir ces cercles de lumière ? 
Les cercles sont visibles dans presque tous les pays, mais principalement dans l’hémisphère Nord. En France, ils sont présents depuis une dizaine d’années. 

  Quand ces cercles de lumière sont-ils visibles ? 
La période favorable est l’hiver, car le soleil est au plus bas et les cercles seront plus nombreux à être projetés contre les façades des immeubles. L’été, ces cercles sont présents, mais puisque le soleil est plus haut dans le ciel, ils seront peut-être apparents sur un trottoir ou sur une route, plutôt que sur une maison. L’heure à laquelle il est possible de voir des cercles dépend de l’orientation des vitres de la maison qui « produisent » les reflets. Certains cercles de lumière seront visibles le matin, d’autres l’après-midi. Il est aussi très important que le ciel soit clair et sans humidité. Le soleil doit être net. En fonction de la position du soleil dans la journée, les cercles de lumière se déplacent, ce qui est normal, et changent un peu d’aspect, ce qui est conforme aux lois connues de l’optique. 

Pourquoi ces cercles de lumière sont-ils si intéressants ? 
La question que tout un chacun se pose à juste titre est certainement celle-ci : puisqu’il y a partout et dans tous les pays des cercles de lumière, ne serait-ce pas un phénomène tout à fait explicable et parfaitement normal, que tout scientifique peut démontrer facilement ? Eh bien, la réponse est…non ! Les considérations qui suivent sont extraites du livre (Le phénomène extraordinaire des cercles de lumière – voir référence en fin d’article). La première chose qu’il faut se souvenir est que ce phénomène a été constaté seulement dès 1997, d’abord aux USA, puis dans d’autres pays, cela dans le monde entier. Si le phénomène était naturel, il aurait toujours existé et ceci, simultanément et partout sur la planète. Une deuxième observation permet de dire que ces cercles se produisent depuis des fenêtres à double vitrage. Tout de suite on pense que par jeu optique entre la vitre extérieure et la vitre intérieure, le phénomène est créé. Mais alors, comment expliquer que le phénomène n’était pas apparent avant 1997 ? Une étude récente montre une différence notoire entre la théorie optique et les faits constatés. 

Comment expliquer aussi, qu’avec des fenêtres parfaitement identiques, certaines donnent un reflet classique et d’autres un cercle de lumière ? 
Les mesures faites démontrent que la température n’est pas la cause de ces différences, pas plus qu’il y ait un gaz ou non à l’intérieur des vitrages. 
Une autre constatation a été faite sur certaines fenêtres. Des fenêtres de grandeurs différentes (dans un rapport 3 à 1), contenues dans une structure unique, sur la même façade et reflétant la lumière du soleil sur la façade parfaitement parallèle d’un bâtiment vis-à-vis, ont le même reflet. La logique aurait voulu que la fenêtre la plus grande ait un cercle de lumière trois fois plus grand que la plus petite. Eh bien non, les deux reflets de cercles ont la même surface ! Que penser des résultats obtenus avec différentes sources de lumière, si ce n’est qu’ici aussi le constat n’est pas ce à quoi on pouvait s’attendre. Des mesures ont été faites sur une fenêtre qui donne un cercle de lumière quand le soleil brille. En éclairant la fenêtre à la lumière de la pleine lune, le cercle n’apparaît plus et nous obtenons un reflet classique de rectangle lumineux ! Même constat en exposant notre fenêtre à la lumière d’un projecteur ou d’un rayon laser. Que déduire de telles observations si ce n’est qu’il n’y a que la lumière venant directement du soleil qui peut produire les cercles de lumière. 
D’autres tests révélateurs ont été effectués, en plaçant par exemple, des bandes autocollantes noires sur la vitre extérieure. On remarque que les ombres produites par ces bandes ne sont pas du même côté sur le reflet du cercle de lumière, ce qui est complètement déconcertant puisque les rayons du soleil arrivent partout avec le même angle sur la fenêtre. Ce test démontre, une fois encore, que les vitres ont subi une modification, modification survenue après leur fabrication et après avoir été installées. On voit qu’une intervention humaine est totalement impossible car ne l’oublions pas, ceci se passe à l’échelle mondiale ! Des mesures en fonction de la distance séparant les fenêtres produisant des cercles et le plan de réception des pictogrammes montrent des formes différentes, comme si le renvoi de la lumière solaire était programmé dans le verre lui-même. Cette programmation étant probablement réalisée au niveau moléculaire, voire subatomique. Pour terminer ce petit tour des constatations, bien qu’il y aurait encore beaucoup à dire, nous donnerons cette observation, photographiée et absolument extraordinaire rapportée dans le livre mis en référence. Une fenêtre, qui n’a jamais été changée, donnait en janvier 2003 un reflet de cercle créé depuis sa partie gauche, alors que sa partie droite ne produisait aucun cercle. Cette situation a été la même jusqu’en décembre 2003, où là, il a été constaté que les deux pans de la fenêtre donnaient un cercle de lumière ! En janvier 2005, toujours la même fenêtre, donnait un cercle sur sa partie droite et le cercle qui était sur la partie gauche avait disparu et laissait la place à un reflet rectangulaire ! Actuellement, et ceci depuis 2007, il n’y a plus de cercles produits par cette fenêtre. Aucune explication scientifique crédible ne permet d’élucider ces changements ! 
  Par qui et comment ces cercles de lumière sont-ils créés ? 
Au vu de ce qui a été écrit ci-dessus, on est obligé d’admettre que le phénomène échappe à l’entendement humain. Aussi, l’affirmation de Partage international qui dit que ces cercles de lumière sont réalisés par les ovnis, est renforcée par l’observation. Mais pourquoi produire des millions de ces cercles à travers le monde ? Et si c’était simplement pour nous aider et soulager notre Terre des blessures que nous lui infligeons ? L’avenir nous le révélera, c’est certain. 

  *Partage international, BP 242, 
42014 Saint-Etienne Cedex 2 
www.partageinternational.org

- A LIRE : Le phénomène extraordinaire des cercles de lumière, Jean Richardet, 
2005, Trafford Editions 2005 
www.trafford.com

Niveaux symbiotiques de la lumière

 

FOND ECRAN MER Il existe des formes de lumière beaucoup plus complexes que les photons et le sondes solaires. Elles sont toutes absorbées par votre être et elles influent sur votre conscience d’une manière bénéfique. Ces formes de lumière invisible agissent sur vous, même si vous ne les voyez pas. Elles se situent au-delà du spectre des rayons ultraviolets et gamma.

 Les êtres angéliques sont des formes de lumière conscientes. Non seulement nous communiquons avec vous et nous vous guidons, mais nous vous procurons la force vitale pranique, une énergie lumineuse que vous absorbez. Le prana est une forme de lumière générée consciemment par les Etres de lumière.

 EXEMPLE de Métatron : Moi, Métatorn, j’existe sur deux niveaux symbiotiques séparés. Le plus familier et le plus accessible à l’humanité est celui de l’archange Métatron, mais j’existe sur un plan supérieur en tant que Métatron Seigneur d e Lumière. Cette appellation ne peut cependant pas définir ma nature, sauf par analogie.

 En tant que Seigneur de Lumière, je suis un générateur des unités de base des réalités, de la lumière et des univers. Ce niveau est dépourvu de ce que vous appelez la personnalité. Je suis comme un moteur, un ordinateur divin conscient, d’une intensité énergétique dépassant celle des rayons gamma, une lumière que vous ne pouvez imaginer. Et il existe des niveaux de « lumière » bien au-delà du mien.

 En tant qu’archange Métatron, j’entretiens la vie. Avec le canal de transmission Tyberonn, je ne communique pas par les mots, mais par des « paquets » de codes de lumière. Ce canal reçoit mes communications en vertu d’une entente préterrestre, d’un contrat de service, si vous voulez, pour cette époque ? sous son aspect supérieur, Tyberonn est originaire des Pléiades et il est membre du Conseil cosmique de la Lumière. Nous avons servi ensemble lors d’autres séjours et dans d’autres dimensions. Ces codes sont émis depuis mon aspect supérieur, transformés par transduction au niveau archangélique et reçus intacts par son Soi supérieur, prêts pour l’interprétation et la transcription.

 Ainsi, sous cet aspect supérieur, je suis la source de la pluralité, produisant et émettant tous les codes de conscience géométriques transmis au royaume angélique de la lumière. Le royaume angélique, autodéterminé par la lumière cristalline consciente et par la physique de la lumière, possède un aspect à la fois hiérarchique et non hiérarchique. On pourrait dire que les Etres de lumière du royaume angélique sot, en termes métatroniques, des unités conscientes de la Pensée source divine et de la Pensée suprême qui créent la Lumière et la Lumière suprême.

 Les anges du monde métratronique génèrent la Lumière codée. Cette lumière s’entremêle à la matière, à l’antimatière, au temps et à l’espace. Ce n’est évidemment pas là l’idée que les masses humaines se font des anges. C’est cependant dans ce contexte que s’unissent irrévocablement la science sacré et l’aspect spirituel de la réalité, en formant le cercle unifié intégral essentiel à l’évolution de l’humanité au-delà de la dualité.

 En cette ère d’ascension, votre capacité d’absorber davantage de lumière s’accentue, et la lumière est VERITE, la Vérité cosmique universelle du Tout ce qui est. L’énigmatique paradoxe qui a empêché l’unité complète de la conscience humaine  dans la dualité est l’omission du sacré par la science et l’exclusion du scientifique par le spirituel. 

Certains d’entre vous pourront alors s’étonner d’apprendre qu’il existe des hiérarchies angéliques, des Etres de lumière qui sont de manière pratique des Gardiens de la physique, des constructeurs conscients des lois physiques qui permettent les réalités dimensionnelles. L’idée que des anges puissent être physiciens ou ingénieurs confondra la plupart d’entre vous, ce qui nous fait sourire ! Et nous vous embrassons dans le prana de lumière de l’Amour inconditionnel, qui est vraiment au cœur de la LUMIERE.

 

Extrait de 2012 – Le Grand Rassemblement – Propos de Kryeon, Métatron, Marie-Madeleine et les Hathors recueillis par Martine Vallée. Invités spéciaux : l’archange Michaël, le Haut Conseil de Sirius. Aux éditions Ariane – Page 157.

Les agroglyphes

 

Les agroglyphes dans GRANDE TRANSFORMATION 220px-Crop_circles_SwirlVous avez dit, au cours d’une autre communication : « Les agroplyphes sont des signatures, le registre vivant d’une conversation interdimentionnelle entre la terre et des visiteurs interdimensionnels ». Pourriez-vous être plus précis quant à cette conversation ?

 Nous limiterons nos commentaires aux véritables et authentiques agroplyphes, c’est-à-dire ceux qui n’ont pas été créés par des humains. Pour nous, ils forment une charmante conversation entre la Terre, en tant qu’être conscient que vous nommez Gaïa dans certains milieux, et ses nombreux visiteurs cosmiques. Parmi ceux-ci, nous incluons des intelligences intergalactiques ainsi que des interactions avec les énergies de l’espace profond qui traversent le système solaire en ce moment. Ainsi, certains agroglyphes sont des messages de visiteurs intergalactiques et d’autres sont des réponses de la Terre. Certains sont liés à l’histoire passée de la planète et d’autres sont une tentative pour vous amener à voir dans ces motifs l’information complexe qu’ils contiennent quant à votre destinée glorieuse, si vous voulez bien lui donner forme.

 Il est très intéressant, sur le plan énergétique, d’observer le mouvement de l’information partant de la Terre et traversant les grains, les plantes ou les substances qui créent les cercles. Les formes se complexifient toutefois beaucoup avec les années, car la conversation entre la Terre et ses visiteurs intergalactiques ou les ondes cosmiques deviennent de plus en plus complexe. Alors que ce phénomène s’est accru et que la conversation s’est complexifiée, davantage de royaumes déviques se sont mis à y participer. C’est ainsi que les plantes elles-mêmes, les formes biologiques vivantes qui tendent à créer les agroglyphes, ne sont pas passives, mais font partie d’un processus dynamique entre l’intelligence de la terre, celle des « visiteurs cosmiques » et la volonté du royaume dévique de participer à la création d’un registre de la conversation. S’il n’y en avait aucun registre physique très peu d’humains en devineraient l’existence.

 Vous voici donc devant une série croissante de formes géométriques complexes. Celles-ci constituent, un langage que vous observez, un peu comme les premiers égyptologues regardaient les hiéroglyphes sans en comprendre le sens. Ils en avaient néanmoins un. Nous dirions que vous être présentement au même stade quant aux agroglyphes. Il s’agit d’un langage intergalactique et planétaire.

 Si vous désirez approfondir le sujet, nous vous suggérons de regarder les photographies des agroglyphes, depuis les premiers qui furent découverts jusqu’à ceux de la période actuelle, et d’observer leur complexité changeante. En méditant sur ces images, vous pourrez commencer à comprendre leur langage.

 Nous nous rendons compte que la quête d’une telle information est très personnelle et liée à l’évolution de l’individu. Il n’existe malheureusement pas de pierre de Rosette dans ce cas-ci (le fragment de stèle qui a permis aux égyptologues de traduire les hiéroglyphes). Sous plusieurs aspects, en rapport avec les humains, es agroglyphes sont un test d’intelligence ; nous pouvons vous offrir quelques suggestions pour déchiffrer le sens profond de ces forme  géométriques constituant le registre d’une conversation.

 Regardez à deux niveaux. D’abord celui de la structure atomique, y compris la liaison entre les structures moléculaires ; l’autre niveau est intergalactique et cosmique en proportion, le microcosme étant le niveau atomique/moléculaire et le macrocosme étant le niveau cosmique. Les formes géométriques, particulièrement celles qui sont apparus au cours des trois dernières années, peuvent être superposées à certaines structures moléculaires atomiques autant qu’à des configurations d’étoiles, de galaxies, de quasars, de nébuleuses et de trous noirs, ainsi qu’aux autres réalités astronomiques de l’univers. Autrement dit, cette conversation est multidimensionnelle et concerne des changements et des transformations tant aux niveaux atomique et subatomique que galactique, et porte sur toutes les réalités astronomiques de votre univers ; il s‘agit d’une conversation très complexe.

 Les Hathors et Tom Kenyon - Issu du livre : 2009 La Grande Transformation – L’année de la cocréation – série Kryeon canalisé par Lee Carroll – page 120

Accéder au plan Cosmique

gifs  bougiesVous êtes une civilisation dont la lumière du Soi essentiel est en expansion, et cela veut dire vous accorder au Plan cosmique d’évolution au moyen de l’amour et de la lumière du Grand Esprit cosmique. La collaboration établie entre la Confédération et nous est non seulement scientifique, mais spirituelle, car l’évolution dans l’univers est un programme scientifique et spirituel de cohésion e t d’expansion de la conscience cosmique. Les codes énergétiques transmetteurs de la lumière des esprits cosmiques sont en train d’être implantés dans les mondes d’expérience évolutive comme le vôtre, par l’ouverture du portail énergétique qui laisse place à l’ascension lumineuse électromagnétique dans votre humanité. Dans quel but ? Pour vous aider à traverser réellement la frontière de la conscience duelle déformée et aller enfin vers la conscience multidimensionnelle.

 En outre, nous fournissons de l’information sur la fréquence des méridiens magnétiques terrestres en vue de réaliser les programmes qui leur servent à procurer un apport énergétique supplémentaire. Les méridiens magnétiques sont reliés aux vortex magnétiques de la Terre, appelés ceintures de Van Allen, lesquels deviennent des tunnels temporels lorsqu’ils entre en contact avec ces méridiens. Les commandos de la Confédération les empruntent pour s’harmonier aux champs stellaires électromagnétiques connectés à certains points de votre planète. Ils utilisent une configuration supermagnétique qui contrôle les champs et les propriétés magnétiques conventionnelles de votre planète, ce qui les rend aptes à générer une énergie libre pour fonctionner à l’intérieur des champs unifiés du système solaire.

 -       Quelle serait la signification du Crop Circle maya apparu les 2 et 3 août 2004  Silbury Hill, en Angleterre ? et comme il semble qu’il y ait moins de cercles céréaliers qu’auparavant, d’autres formes de messages remplaceront-elles ces pictogrammes géométriques ?

 Accéder au plan Cosmique dans CITE INTRATERRESTRE 5d7r4eu-9 

Photo : Steve Alexander 2004 http://www.temporarytemples.co.uk

 Pour répondre à la première question, ce Crop Circle représente le nouveau code électromagnétique du Verseau en voie d’implantation sur la Terre ; il crée une expansion de la conscience planétaire linéaire sur des plans multidimensionnels. Vous vivez présentement la fin d’une zone temporelle de conscience duelle restrictive qui fera place à des nouveaux états de conscience stellaire planétaire supérieurs intégrant une technologie spirituelle supérieure. Vous êtes donc en transit à travers la ceinture antimagnétique de la galaxie, où existe un état de conscience temporelle autre qui sera implanté sous peu dans votre monde. Actuellement, vous êtes à mi-chemin entre la zone de conscience temporelle artificielle et la zone de conscience du temps réel. Ce passage s’effectue au moyen d’une nouvelle longueur d’onde visant à libérer l’entropie évolutive négative à travers laquelle votre civilisation navigue encore. Une fois cette transition terminée, il y aura mise en place de nouvelles formes de pensée divine qui neutraliseront les canaux destructeurs installés sur votre planète par les forces d’involution, il y a bien longtemps de cela.

 En ce qui a trait à la deuxième question, disons seulement que les cercles céréaliers ont permis à vos frères stellaires de communiquer des messages et des codes d’évolution, et ce, dans le but d’attirer l’attention du public, des chercheurs et des politiciens. Aujourd’hui, ces formes ont diminué, car une nouvelle phase d’interaction et de transmission extraterrestre approche.

 Mis à part leur géométrie stellaire et planétaire d’évolution, ces symboles constituent un langage graphique d’images cosmiques et cybernétiques dont se servent les intelligences cosmiques pour communiquer entre elles. Ce sont en quelque sorte des points d’orientation et des références magnétiques géométriques créés pour préparer votre planète à une nouvelle configuration géométrique. Ils sont utilisés également pour équilibrer et harmonier les méridiens magnétiques des divers points terrestres reliés aux ceintures de Van Allen qui convertissent les vortex d’énergie en tunnels temporels. De plus, ces pictogrammes alignent les champs électromagnétiques et magnétiques stellaires sur certains points de la Terre. Ces alignements servent pour l’instant à réactiver les anciens centres d’énergie de l’Atlantide jusqu’à la venue des Seigneurs de la Lumière, qui libéreront le karma de votre civilisation afin d’établir la nouvelle ère d’éducation et d’ascension spirituelle de votre humanité. Et finalement, disons que cette forme de communication sera bel et bien remplacée par une autre, mais nous en resteront là pour le moment.

 Messages de la Cité de Lumière des Intraterrestres, canalisés par Ramathis-Mam aux Editions Ariane aux Editions Ariane – page 100.

La résonnance des mots

floatiesNous employons des noms parce que vous aimez les noms. Vous êtes programmés pour réagir aux sons et aux mots. Ainsi, nos paroles ont un sens pour vous et vous dites : “Oh, oui ! J’aime ces mots. Ils sont en harmonie avec ma compréhension de la réalité”. Souvenez-vous ! les mots ont davantage de significations que ce que vous entendez ou lisez. Ils sont véritablement porteurs de symboles et peuvent être utilisés pour transmettre des sens cachés. Vos ancêtres empruntaient fréquemment les symboles des étoiles, du soleil, de la lune et des serpents dans leurs représentations picturales. Au cours du siècle dernier, les archéologues ont mis à jour d’anciennes statues de métal dans les ruines de civilisations disparues où, cependant, le travail du métal n’existait pas encore. Nombres de ces statues et statuettes représentent des êtres étranges coiffés de casques surmontés de cercles, de triangles et de serpents. Ces êtres tiennent également des serpents dans leurs mains.  

Peut-être pensez-vous que ces symboles ne sont plus utilisés aujourd’hui. Lorsque vous commencerez à comprendre le pouvoir des fréquences vibratoires, votre vision des choses se modifiera et vous discernerez les plans à l’intérieur d’autres plans ainsi que le sens à l’intérieur d’autres sens. Toute la vie se révèlera avec un sens plus profond. La synchronicité décrit justement le déploiement significatif d’événements sans ordre apparent – une prétendue intervention divine. Lorsque ces événements vous permettront de comprendre votre connexion avec le plan éthérique, la façon dont vous créez vos réalités et la manière dont vos Moi multidimensionnels et vos guides sont tous en accord, vous serez alors en mesure de vous reconcevoir selon une toute autre perspective.  

Il est important de comprendre la raison pour laquelle vous recevez des messages de votre corps à propos de votre santé. Votre corps est l’intermédiaire le plus accessible pour votre Esprit qui cherche à s’adresser à vous lorsque vous ne l’écoutez pas. Signes, symboles et messages vous environnent, et il vous appartient d’apprendre à les interpréter. Votre corps travaille en bonne intelligence avec vous et non contre vous. En cet instant même, quoi que vous fassiez, il vous aide à apprendre quelque chose. Que votre réaction soit d’accélérer le rythme de vos activités ou le ralentir, peu importe, lorsque cela se produit, acceptez le fait de ne pas être dans votre assiette. Puis, dès que vous vous sentez mieux, supportez en énergie la pensée : “Je me sens mieux”. Apprenez à exprimer les sentiments qui montent en vous ; ainsi vous deviendrez votre propre guérisseur. L’énergie de guérison est partout autour de vous. Si vous lui permettez de pénétrer en vous, elle nettoiera votre organisme, lui rendra sa vitalité, quelle que soit la toxicité de votre environnement. Accepter ce concept, puis l’appliquer, représente un gigantesque défi à relever. Quelle que soit la toxicité du monde qui vous entoure, le purifierez-vous en créant ce qu’il y a de plus important dans l’existence : un amour que vous pouvez engendrer gratuitement si vous le souhaitez.  

Nous vous rappelons ces concepts, car vous devez être des voyageurs en bonne santé, pleinement conscients que votre corps existe afin de vous enseigner certaines leçons. Personne ne peut agir à votre place. Vous apprenez à conduire des automobiles, à cuisiner, vous ignorez cependant les moyens d’affecter positivement votre organisme. Vos ancêtres possédaient une compréhension beaucoup plus grande de leur corps que vous tous aujourd’hui. Par exemple, ils savaient que tout ce qui poussait dans leur environnement – les plantes, les légumes, les fruits – influait sur leur existence. Ils ne considéraient pas ces végétaux simplement comme un moyen d’assouvir leur faim. Tout ce que vous faites pousser émet des vibrations et, en ingérant une plante quelconque, vous ingérez aussi ses vibrations. Certaines sont compatibles, et d’autres non. Cependant, vous choisissez votre nourriture d’après son goût et non d’après ses vibrations. Toutes les plantes, tous les animaux émettent, comme vous-mêmes, des vibrations.  

Votre organisme vient d’entrer dans un processus de consolidation qui modifie vos cellules grâce aux énergies en provenance du cosmos, sous la forme d’impulsions électroniques, de photons, de rayons solaires, d’ondes magnétiques. Vous êtes des êtres électromagnétiques ; vos cerveaux sont remplis d’aimants. Comme les champs électrique et magnétique de la Terre se transforment, votre corps en est profondément affecté. Bien sûr, vous pouvez appeler les services d’urgence et leur demander de vous guérir ou de vous sauver. Et en effet, ils le peuvent parfois. Cependant, ce n’est pas la solution idéale ici.  

Enseignements de notre famille de Lumière – Barbara Marciniak canalisation des Pléiadiens 

L’Intention

TUBE AILELe pouvoir de l’intention est le catalyseur divin de la cocréation. C’est lui qui fait avancer l’humanité, car il est à l’origine de la réaction de la Terre à la conscience humaine. 

Bien qu’il ait changé et qu’il existe de nouveaux moyens de le transformer en un instrument encore plus puissant, il a toujours constitué le moteur de votre réalité. C’est l’intention humaine qui a suscité la nouvelle énergie de la Terre et éliminé la bataille d’Harmagedôn. C’est aussi elle qui crée actuellement sur la planète les conditions qui mèneront à la potentialité de la Nouvelle Jérusalem. 

Très chers, si jamais un humai ou une entité allègue que l’intention est désuète et désormais inutile, vous devriez examiner son message de près, car une telle affirmation s’éloigne de la vérité. Certains vous diront que l’intention s’est transformée en quelque chose de supérieur. C’est bien le cas. Elle est devenue plus puissante ! 

Dans les catégories du vieux et du nouveau, l’intention, l’un des plus anciens concepts, est profondément nécessaire dans la nouvelle énergie. Depuis le début, elle fait office de puissant outil divin de création au moyen duquel l’humanité réécrit l’histoire et change ainsi le taux vibratoire de la planète. Nous vous avons enseigné pendant douze ans que le pouvoir de l’intention a toujours été l’une des clés de la cocréation personnelle. L’intention pure est l’énergie divine de l’être humain. C’est une énergie extrêmement puissante, qui dans le spectre énergétique, est de couleur dorée. Elle est donc précieuse. L’intention est la clé de tout ! Notre enseignement là-dessus n’a pas changé et ne changera jamais. 

Dans la nouvelle énergie de la Terre comportant les nouveaux alignements magnétique et cristallin, le pouvoir de l’intention revêt une tout autre forme. Il devient un meilleur outil. Quelle est votre intention envers votre être biologique ? Parlez-vous souvent à vos cellules ? leur exprimez-vous fréquemment les désirs de leur patron (vous) ? Et si vous leur demandiez de retourner à un état antérieur, par exemple à celui de vos dix ans ? Vous pouvez toujours en rire tant que vous ne l’aurez pas essayé. Rendez-vous compte que vos cellules sont à l’écoute de l’intention de votre esprit. Commencez donc à parler à votre structure cellulaire, puis soumettez-vous régulièrement à des tests sanguins afin d’en vérifier le résultat. Créez votre propre preuve quadridimensionnelle du pouvoir de l’intention qui est vôtre dans cette novelle énergie. 

Quand votre déséquilibre intérieur se mettra à disparaître et que les maladies s’éloigneront, vous vous souviendrez de ce message. L’intention est liée à votre syntonisation avec la nouvelle station. Les neuf sujets abordés dans cette canalisation sont tous liés entre eux, dans un cercle de neuf. L’intention est-elle donc vieille ou nouvelle ? Elle est parfois les deux ! 

Béni soit l’humain qui pratique l’intention pure dans tous les aspects de sa vie, car il gravira les degrés de l’ascension jusqu’à ce qu’il voit le visage de Dieu et s’aperçoive que c’est le sien. Il prendra la maint des groupes guides qui l’entourent et ne la lâchera plus jamais. L’intention est l’énergie du nouvel âge. Tout le vieux n’est donc pas à rejeter. Parfois, le plus vieux est aussi le plus nouveau. Il en va ainsi dans le maintenant.  Série Kryeon : TOME 8 – Un nouveau don de lumière – canalisé par Lee Carroll – Ce qui est nouveau et ce qui ne l’est pas – page 183 – Aux Editions Ariane. 

Les crops circles

Une autre forme d’intervention… 

TUBE DECOSLes agroglyphes sont d’abord des jardins appartenant aux quatrième et cinquième dimensions. Ils sont effectivement le fruit d’une collaboration entre les intraterrestres, les extraterrestres et l’évolution du royaume devique. Mais il s’agit surtout de l’œuvre des extraterrestres. Ce sont des créations temporaires dans votre réalité tridimensionnelle qui visent à éveiller votre curiosité, à élargir votre perception, à vous ouvrir à une nouvelle façon de penser. Ces phénomènes ont pour but de vous aider à vous extirper de cette cage étriquée dans laquelle vous vous êtes emmurés et de vous permettre d’accepter une vision plus vaste de la Création et de l’univers que celle dictée jusqu’ici par votre conditionnement. Les cercles sont encodés d’émanations lumineuses et sonores qui réveilleront votre âme et votre conscience. 

Songez aux merveilleux jardins que vous aller concevoir pour rehausser la splendeur de vos nouveaux domiciles. Comparez-les aux cercles dans les champs. Dans un futur imminent, ce phénomène mystérieux deviendra si coutumier qu’il ne sera plus perçu comme quelque chose d’inhabituel. Ce sont les parcs édéniques de votre avenir : ils sont saturés de lumières, de couleurs et de sons. Vos intentions engendreront des jardins prodigieux similaires à ces agroglyphes par leur fréquence et leurs encodages. Dans ces lieux idylliques, vous sèmerez tout ce que votre cœur désirera ; tout ce que votre imagination pourra concevoir se manifestera pratiquement sans effort. Ils seront aussi autosuffisants, en ce sens qu’ils fleuriront et donneront des fruits sans relâche jusqu’à ce que vous souhaitiez autre choses ; dans ce cas, une création toute nouvelle fleurira sans délai. 

Ces glyphes dans les champs sont révélés également pour votre plaisir et afin de vous donner un petit aperçu de votre avenir. Ouvrez votre cœur et votre esprit à tous les miracles qui vous attendent une fois que la Terre aura subi sa purification, juste avant le grand bouleversement. 

Je suis Adama, votre frère de Telos. 

Message deTelos – révélations de la Nouvelle Lémurie, Aurelia Louise Jones et Dianne Robbins  - Adama canalisé par Aurelia – page 81. 

Les énergies de guérison

Tout d’abord, sachez qu’il n’y a rien de « nouveau » quant aux remèdes naturels déjà disponibles. Ce qui l’est, c’est que vous les cherchez maintenant ailleurs, que vus mettez en œuvre de nouvelles applications et que vous les utilisez d’une autre façon, avec votre énergie et votre conscience supérieures. 

Les énergies de guérison dans RETOUR DE LA LUMIERE faites-germer-l-%C3%A9nergie-de-gu%C3%A9rison-en-vousVous le savez, tous les peuples aborigènes trouvent des remèdes dans leur environnement. Qu’ils vivent sur un littoral, dans une prairie, en montagne, dans l’Arctique ou le désert, ils repèrent tous dans leur environnement des substances naturelles dont ils ont découvert les vertus médicinales. Ce qui a changé au cours des vingt-cinq dernières années, c’est la fréquence énergétique de toutes les formes de vie. Tous vos remèdes naturels, ainsi que vos talents holistiques, voient leur pouvoir accru par l’élévation des énergies ; pour vous aider à comprendre ce phénomène, nous vous expliquerons pourquoi els énergies de guérisons supérieures agissent sue votre planète, votre corps et toutes les autres formes de vie. 

La maxime selon laquelle « ce qui est en bas est comme ce qui est en haut » n’est pas qu’un concept métaphysique ; c’est l’expression littérale d’un fait énergétique. A l’instar du cosmos, vous êtes conçus sous une forme holographique. Cette forme possède intérieurement un corps éthérique dense composé d’une couche physique, d’une couche émotionnelle, d’une couche mentale et d’une couche spirituelle. Les couches les plus subtiles au-delà de votre noyau PEMS vous connectent aux grilles planétaires, à la conscience humaine globale et même au grand Noyau galactique. C’est là la Conception divine fondamentale de toute vie, des cristaux aux plantes, et de votre corps aux planètes et aux étoiles les plus lointaines. Oui, Tout est Un ! Nous avons déjà mentionné que la Mutation dépasse largement votre capacité de vision mentale. Veuillez donc voir la chose ainsi : quand un niveau s’élève, tous les nivaux doivent s’élever. 

Dans la réalité supérieure de l’Esprit, les couches extérieures se différencient par les fréquences des multiples dimensions qui vous entourent. Oui, la Mutation se produit dans votre ADN au tréfonds de vos cellules, comme on vous l’a déjà dit. Elle agit sur votre Soleil, qui réharmonise présentement votre système planétaire. Au-delà de ce dernier réside votre « coin de galaxie », à l’intérieur d’un bras en spirale de la Voie lactée, qui tourne sur son propre centre, le Noyau galactique. Là aussi, il y a des saisons correspondant à la rotation de la Voie lactée dans divers quadrants d’espace. Ces saisons galactiques sont tellement plus longues que vos saisons terrestres que vous n’avez aucun cadre de référence (aucune donnée historique) pour en établir le diagramme. 

Chaque saison galactique dure environ vingt-six mille ans, au bout desquels votre coin de galaxie revient à sa position d’alignement sur le Noyau galactique. Le nouveau quadrant spatial dans lequel vous entrez maintenant contient une version supérieure, beaucoup plus raffinée, de l’Energie cosmique universelle que celle à laquelle vous êtes habitués. Cette énergie supérieure pénètre toute votre galaxie, jusqu’à la structure moléculaire des formes de vie. Alors que vous entrez dans la Ceinture photonique, une nouvelle saison galactique commence pour l’humanité. 

faites-germer-l-%C3%A9nergie-de-gu%C3%A9rison-en-vous dans RETOUR DE LA LUMIEREAu-delà de votre galaxie se trouve l’univers, n’est-ce pas ? Et qu’y-a-t-il au-delà de cet univers ? Le multivers ! (Petit rire… car nous devons faire ici un effort pour demeurer linéaires à votre intention). Toute vie s’écoule dans une mer infinie, un réseau d’énergies interconnectées qui croissent et décroissent, bougent et circulent à l’exemple de vos océans. Votre expérience de l’Energie universelle est fonction de l’endroit que vous occupez dans la galaxie. C’est pourquoi, pour nous, le temps n’est pas constant et représente un simple facteur de la science sacrée pouvant se plier à notre volonté énergétique. Vous (le collectif humain) sortez donc à présent des eaux que vous avez connues pendant des milliers d’années et entrez désormais dans un tout nouvel océan dont la substance elle-même se comporte différemment, car elle réagit à vos pensées, elle épouse vos volontés. Voilà pourquoi nous espérons que vous ferez d’abord passer par le cœur tout ce que vous créerez ! 

Tous vos systèmes physiques et toutes vos couches énergétiques sont entrelacés et interconnectés. Pour activer à tous les niveaux votre système de méridiens, vos penchez la tête d’un côté et de l’autre en desserrant les mâchoires. Nous vous l’avons appris déjà, plus vous purifierez et rechargerez votre système énergétique, plus toutes les couches de votre corps dense (PEMS) seront en santé. 

Vous vous demandez sans doute comment tout ce processus se déroule dans la structure moléculaire même. En retour, nous vous demandons quelle est la contrepartie énergétique de votre système nerveux. C’est votre système de méridiens énergétiques, qui transporte les impulsions électromagnétiques partout dans votre structure aurique. De quelle manière le nouveau carburant (l’énergie universelle) est-il absorbé par vos couches PEMS ? Chers enfants, votre système nerveux absorbe physiquement ces nouvelles énergies cosmiques ! L’énergie universelle entre dans les  couches éthériques subtiles et se rend jusqu’à votre système nerveux, qui est la couche de plus basse fréquence de votre hologramme. Si vous gardez vos méridiens dégagés afin que l’énergie y circule librement, il vous sera possible d’assimiler les changements cosmiques avec facilité et grâce. Le but du Cercle de Grâce est de vous amener à cet état d’équilibre énergétique où tous vos blocages ont été évacués, où vos méridiens sont dégagés, où vos chakras tournent à l’unisson. Saisissez-vous maintenant le but pratique de cet enseignement ? (voir l’article CERCLE de GRACE

Il s’ensuit également que les eaux et les plantes de cette planète reflètent cette élévation d’énergie. Recherchez l’eau la plus pure, celle qui sort directement du sol et  qui a subi le moins de traitements possible. Elle est porteuse de fréquences supérieures. Recherchez aussi les remèdes parmi les plantes et les herbes terrestres ou marines provenant de régions non polluées. C’est le bon sens même ! Sachez que plusieurs des meilleurs remèdes résident dans les plantes dont plusieurs pays qualifient la culture d’ « illégale ». Ces gouvernements limitent votre exploration des remèdes naturels en favorisant plutôt des substituts synthétiques qui constituent des toxines que le corps ne peut ni reconnaître, ni traiter, ni éliminer. Mettez moins l’accent sur la recherche chimique ; insistez davantage sur la recherche des remèdes que la nature vous offre. 

barre poissonLes chemins de la santé sont multiples et toutes les avenues doivent être considérées. Quels sont les besoins du corps physique pour maintenir un équilibre adéquat ? La nourriture, l’eau, l’exercice et le sommeil. Il a aussi besoin d’être dégagé de la pression interne puis rechargé afin que tous ses systèmes fonctionnent le mieux possible. Et de quoi a besoin le corps éthérique dense ? Que vos relations soient harmonieuses, que votre travail soit fécond et non stressant, que vos croyances spirituelles aillent de concert avec votre style de vie. Il doit y avoir équilibre à chacun de ces niveaux pour que vous soyez en parfaite santé et alignés sur votre potentiel maximal pendant la Mutation du millénaire. 

Faites donc ce que vous sentez approprié à votre corps, selon votre passé médical et votre expérience. Voyez la médecine occidentale comme un modèle pour explorer les thérapies parallèles. Par exemple, les antibiotiques sont un instrument merveilleux pour combattre les infections, mais il est important de savoir lequel utiliser pour chaque type d’infection. Il est important également de tenir compte des réactions individuelles, car certaines personnes sont allergiques à certains antibiotiques mais réagissent bien à d’autres. Voilà pourquoi nous vous exhortons à suivre votre intuition et à choisir ce qui s’avère efficace pour vous. Votre science médicale met du temps à accepter ces concepts et à intégrer les thérapies parallèles. Vous êtes donc tous laissés à vous-mêmes pour découvrir ce qui vous convient, sans autre moyen de le vérifier qu’en le ressentant à mesure que vous appliquez une thérapie, et en demeurant confiants pour le reste. Quel immense défi que celui-là, chères âmes lumineuses et courageuses ! 

Que font réellement ces nouvelles énergies cosmiques dans le champ électromagnétique de la Terre ? Leur fréquence supérieure, ajoutée à une baisse de magnétisme, fait virer votre planète dans une nouvelle plénitude dimensionnelle. La partie « électro » est la vibration éthérique en expansion, tandis que la partie « magnétique » maintient la structure de chaque forme. La vieille structure magnétique doit donc être éliminée afin que le changement de fréquence puisse avoir lieu pour créer la forme supérieure. C’est ce qui vous arrive, chers enfants. La partie « électro » correspond à votre être éthérique qui change, qui cherche à vibrer à un niveau plus élevé, plus pur. La partie « magnétique » renvoie quant à elle au vieux système de croyances fondé sur la peur, la vision limitée que vous aviez de vous-mêmes en tant qu’êtres séparés, impuissants et incapables d’agir sur votre réalité. Cet état d’esprit vous liait physiquement à votre vieille forme humaine. 

Gifs boulesMaintenant que votre vieille structure conceptuelle familière s’évanouit, quel est vote nouveau potentiel ? Il est infini, chers enfants ! Vos seules limites sont celles auxquelles vous croyez selon votre vision de la réalité ; nous vous laisserons sur cette image ; représentez-vous un monde où tout est entièrement interconnecté par télépathie, en une sorte de réseau Internet humain sans aucun équipement externe ! Lorsque vos sens se seront suffisamment développés pour que vous puissiez vous atteindre et vous comprendre énergétiquement les uns les autres, il n’y aura plus ni malveillance ni déséquilibre caché. Lorsque vous sentirez parfaitement en vous la vibration de Dieu, vous fonctionnerez avec la plus grande intégrité morale, vous ne donnerez et ne recevrez que de l’amour. En vertu de la Loi d’attraction, votre énergie vous sera rendue par votre entourage. Ainsi, la bonne volonté envers l’homme se répandra en une vague qui s’élargira constamment, car elle sera énergétiquement contagieuse ! 

Quand la pleine Lumière cosmique atteindra votre planète, serez-vous prêts ? Purifiez-vous le plus possible, chers enfants. Vous possédez tout le savoir et tous les outils nécessaires. Enfin, nous vous demandons uniquement d’aimer tout ce que vous voyez, même les déséquilibres encore cachés en vous. Aimez tout, et Tout deviendra Lumière

Message de Kryeon canalisé par Lee Carroll – Fraternité de lumière. 

Pour élargir votre cadre de référence

Gif abeillePour que la guérison soit un succès, elle doit se produire sur trois plans : 

Physique (médical) émotionnel-mental (psychologique) et spirituel (aurique). Lorsque la science et la spiritualité se rencontreront et fusionneront enfin, la guérison deviendra un processus simple. 

Le plus grand obstacle auquel vous devez faire face, c’est la croyance que votre corps physique constitue tout votre être, alors qu’il ne constitue que la moitié ! Il est le noyau physique dans lequel votre autre moitié – votre être aurique ou énergétique – est incorporée. La médecin moderne ne tient aucun compte de cette partie importante des patients, leur moitié invisible, justement parce qu’elle est invisible. Mais votre aura n’est invisible qu’à vos sens, qui sont ancrés dans la troisième dimension. Pensez au sifflet à chien, dont le son se situe à une octave au-dessus de l’échelle auditive humaine. 

Quand vous utilisez ce sifflet, vous n’entendez rien, mais votre chien arrive en courant, parce qu’il a entendu votre appel. Ainsi, votre être aurique ou énergétique s’est trouvé jusqu’ici au-dessus de l’échelle de vos sens tridimensionnels, mais cela ne veut pas dire que votre aura n’existe pas. Cela signifie tout simplement que vous n’avez pas pu voir, sentir, entendre votre être aurique ou interagir avec lui de la même façon qu’avec votre être physique. 

Lorsque vous aurez commencé à vous épanouir dans la sphère sensorielle de la 4-5D, tout cela va changer ! 

Quand la médecin comprendra qu’elle ne se focalise actuellement que sur la moitié de l’être humain, on créera des instruments pouvant sonder les couches interdimensionnelles des patients, pour mesurer leur aura et le degré de santé ou de maladie que portera leur champ électromagnétique. En fait, c’st déjà commencé ; les électroencéphalogrammes, ou EEG, mesurent les ondes cérébrales ou l’activité énergétique du cerveau. Vos électrocardiogrammes, ou tests d’ECG, mesurent le pouls énergétique du cœur. Ce sont deux fonctions aurique maintenant essentielles à un diagnostic convenable. 

Lorsque vous aurez commencé à explorer la forme et les fonctions de l’aura, vous comprendre enfin le fonctionnement de l’être humain complet. Ce grand bond de vos connaissances médicales permettra d’éliminer de nombreuses maladies courantes, surtout les déséquilibres mentaux, hormonaux et immunitaires. Tous les déséquilibres proviennent d’un excès de tension du système nerveux, causé par des blocages éthériques et physiques qui empêchent l’énergie de circuler convenablement dans les nombreuses couches du corps. Vous persistez à examiner le corps pour trouver des moyens physiques de régler ces systèmes ; nous vous disons ceci  : regardez plutôt les déséquilibres de tension électromagnétique dans le champ aurique. Vous y trouverez les commandes du système, et ce qu’il faut régler ! 

Vous disposez déjà de l’équipement de photographie Kirlian, qui montre le champ énergétique des êtres vivants. Lorsque vous aurez créé des caméras pouvant capter et suivre le mouvement de l’énergie éthérique, vous observerez alors véritablement les effets du reiki ou toute autre forme de médecin énergétique sur l’organisme humain. Ce nouvel équipement fournira éventuellement une très précieuse information diagnostique à la communauté médicale. 

Vous apprendrez à trouver et à dégager des blocages auriques, om « poches de tension », magnétiquement rattachés au champ électromagnétique du corps. Lorsque vous aurez éliminé la maladie spirituelle, elle ne se manifestera plus comme maladie physique. C’est ce que nous nous proposons de vous enseigner. L’utilisation du Cercle de Grâce accélérera la maîtrise de la guérison et de la responsabilisation dans la conscience humaine ! 

Extrait du Livre le Cercle de Grâce  d’Edna G.Frankel aux éditions Ariane – Fréquence Et Physicalité – page 5 du chapitre un. 

Manuscrit de Marie-Madeleine

LE MANUSCRIT DE MARIE MADELEINE (initiation à la Magie sexuelle d’Isis) 

Manuscrit de Marie-Madeleine dans LIBERTE des MAITRES flecheUN 

« J’ai été élevée dans une famille pour qui la magie était familière. Mon père venait de Mésopotamie et ma mère était égyptienne. Avant ma naissance, elle avait adressé des prières à Isis pour avoir un enfant. Cet enfant, c’est moi. On me connaissait sous le nom de Marie Madeline.

Lorsque j’ai eu douze ans, on m’a envoyée étudier dans une communauté secrète d’initiés protégés par Isis. J’ai reçu les enseignements secrets de l’Egypte, les alchimies d’Horus et la magie sexuelle du culte d’Isis. Lorsque j’ai rencontré celui que vous appelez Yeshua, j’avais déjà reçu toutes les initiations. Je m’étais préparée à faire sa rencontre au puits. Les Evangiles font de moi une prostituée, car tous les initiés de mon ordre portaient un bracelet en or représentant un serpent ; cela signifiait que nous pratiquions la magie sexuelle, par conséquent, aux yeux des Hébreux nous étions des prostituées.

Lorsque j’ai vu Yeshua et que nos regards se sont rencontrés, j’ai su que nous étions destinés l’un à l’autre. Ce que je m’apprête à vous dire n’est connu que de ceux qui étaient avec moi. Bien des légendes ont couru concernant ce qui est arrivé. Mais pour moi c’est l’histoire d’un très grand amour. Que Yeshua ait eu une vision du monde, cela ne me concerne pas. Mon histoire est une histoire d’amour. Beaucoup de gens ont suivi Yeshua. Et les occasions que nous avons eues d’être ensemble n’ont pas été nombreuses. Les Evangiles n’évoquent pas ces faits, car seuls ceux qui étaient avec nous le savaient. Avant que Yeshua se rendre au jardin de Gethsémani, nous avons conçu un enfant, dont le nom devait être Sarh.

fleche dans LIBERTE des MAITRESDEUX 

L’histoire que je m’apprête à vous raconter va paraître fantastique. Je me souviens des roseaux de Saintes-Maries-de-la-Mer, bien qu’évidemment l’endroit ne portait pas ce nom à l’époque. C’est là que notre bateau a approché du rivage. Sar’h était encore très jeune. Elle n’avait pas un an. J’étais déchirée entre le chagrin et l’ébahissement le plus total. J’étais présente quand Yeshua a été crucifié. Avec sa mère, nous l’avons accompagné jusqu’à sa tombe et nous l’avons enveloppé. Je me souviendrai toujours de l’odeur de la myrrhe. C’est l’un des onguents que nous avons utilisés. Yeshua m’est apparu dans son corps de lumière. Je ne pouvais en croire mes yeux ; voilà pourquoi j’ai touché ses blessures. Les disciples étaient jaloux du fait qu’il soit venu à moi en premier.

C’est très bizarre d’un côté, mon bien-aimé était transporté dans une autre dimension, un autre monde, de l’autre côté, moi et notre fille traversions la Méditerranée seules, sans lui. Nous n’étions plus en sécurité et nous avions dû quitter l’Egypte où nous nous étions réfugiées. Lorsque nous avons fait la traversée et sommes arrivées sur les rives de ce qui allait devenir la France, tout était encore sauvage. Ce sont les prêtresses du culte d’Isis qui nous accueillirent, et nous nous sommes mises en chemin en direction du nord pour nous placer sous la protection des druides, car Isis les avait avertis ; ils avaient entendu son appel qui leur demandait de protéger sa fille, Sar’h. C’est ainsi que nous avons cheminé jusqu’à une autre vaste étendue d’eau, que nous avons traversée pour nous retrouver dans ce qui est aujourd’hui l’Angleterre. Et là, on nous a mises au secret dans le saint des saints des druides, au Tor et à Glastonbury. Nous étions moins en danger ici qu’en Israël ou en Egypte, mais l’influence de Rome s’étendait  jusqu’en Angleterre et nous avons dû nous cacher.

Nous avons vécu là pendant des années, et c’est à cet endroit que Sar’h a épousé un homme dont les descendants sont les chevaliers du Temple. Pour ma part, je suis allée vers le nord au Pays de Galles, là où j’ai vécu jusqu’à la fin de mes jours. Je dois dire que pendant ces années où j’ai vécu seule au bord de la mer. Yeshua m’a souvent rendu visite. Bien entendu, pas comme avant, car son était constitué davantage d’énergie et de lumière que de chair, mais c’était tout de même extraordinaire de me trouver de nouveau avec lui. A ma mort, il était là et m’a emportée vers ce que certains appellent le paradis qui, en vérité, est simplement un espace dans l’âme.

flecheTROIS 

Je commence mon récit par la rencontre à la margelle du puits, car par bien des côtés, c’est ici que ma vie a commencé vraiment. Toutes les années auparavant n’ont été qu’une préparation à cette rencontre. Ce matin-là, je sentais que quelque chose se préparait. Il y avait en moi un sentiment d’excitation –une sorte de tremblement des bras et des jambes – même avant notre rencontre. J’étais déjà au puits avant qu’il arrive. J’avais déjà descendu mon seau dans le puits, et il est venu me prêter main-forte. Certains des disciples, voyant le bracelet en serpent d’or, ont pris pour acquis que j’étais une prostituée et furent consternés que leur maître vienne en aide à une personne comme moi. Mais cela ne me toucha point. J’étais dans un autre monde, transportée par les yeux de Yeshua. Nos regards se rencontrèrent, et ce fut comme si je contemplais l’éternité entière. A ce moment-là, je sus que c’était pour lui qu’on m’avait préparée – et lui aussi le savait.

Je l’accompagnais, me tenant aux derniers rangs de ceux qui le suivaient, et le soir venu nous nous éloignions ensemble ; pas tous les soirs cependant, car il était très recherché. Moi qui avait été formée aux alchimies d’Horus et à la magie sexuelle d’Isis, et qui était considérée comme une adepte avancée par mes maîtres, la première fois que je fus dans les bras de Yeshua, je tremblais comme une feuille et je dus lutter pour retrouver dans mon désir le chemin central qui mène au trône  le plus élevé, chemin qui avait fait l’objet de ma formation. En mariant les techniques que j’avais apprises et les méthodes qu’il avait assimilées en Egypte, Yeshua et moi avons réussi à charger son corps ka, son corps énergétique d’une lumière et d’une force plus importante, de façon à ce qu’il lui soit plus facile de travailler avec ceux qui venaient le voir. Et voilà exactement ce qui est arrivé. Et ce n’est pas sans ironie que les Evangiles rapportent que j’étais au puits lorsque Yeshua est arrivé. Mais, ces nombreuses nuits où Yeshua et moi étions seuls, c’est lui qui vint à mon puits, pour s’abreuver par moi aux puissances d’Isis se recharger et se renforcer.

flecheQUATRE 

Je m’arrête un instant pour contempler tout ce qui est arrivé ; on dirait un rêve, un rêve d’une clarté extraordinaire encore aujourd’hui. A raconter cette histoire, mon cœur tremble comme si c’était hier. Ma première nuit avec Yeshua se dessine dans mon esprit aussi clairement que les cieux au-dessus de Jérusalem.

Après avoir réussi à vaincre mes désirs de femme et m’être élevée dans l’alchimie spirituelle à laquelle j’étais formée, j’ai pu voir la forme spirituelle de Yeshua – déjà lumineuse, déjà resplendissante de lumière. Une colombe se tenait au-dessus de sa tête, et des rayons dorés en émanaient. Sa forme spirituelle reculait les sceaux de Salomon, Hator, Isis, Anubis et Osiris, confirmant qu’il avait subi ces initiations. Il présentait aussi d’autres symboles que je ne comprenais pas, car ils provenaient de cultures qui m’étaient inconnues ou sur lesquelles je n’avais pas reçu d’enseignement ; mais à partir des sceaux égyptiens que je reconnaissais, je conclus qu’il était sur le sentier du dieu suprême Horus. Il n’était toutefois pas encore passé par son initiation à la mort, et je savais que c’était justement la raison pour laquelle j’avais été attirée vers lui cette fois-ci – afin de consolider son âme grâce aux pouvoirs d’Isis et de la Mère cosmique, de sorte qu’il puisse traverser le portail des ténèbres et atteindre Horus.

Cette nuit-là, après avoir fait l’amour et ainsi maniés nos corps spirituels et les avoir fusionné l’un à l’autre, et l’alchimie ayant déclenché ses effets en nous, Yeshua se laissa gagner par le sommeil. Tandis que je le tenais dans mes bras je sentis un changement s’amorcer en moi, un désir de le protéger, l’espoir d’être toujours avec lui, et j’eus en même temps, conscience que nous serions séparés par des forces plus puissantes que ma volonté.

flecheCINQ 

L’Eglise prétend que j’étais une prostituée ; moi je vous  dis que c’est l’Eglise qui est la prostituée, car elle voudrait vous faire croire que la femme est un être impur et que la passion sexuelle entre l’homme et la femme est mauvais. Pourtant, c’est dans le magnétisme de la passion qu’est engendrée la matrice de l’ascension.

Le secret des secrets était connu de tous les initiés d’Isis, mais je n’avais pas imaginé que ce pourrait être moi qui serais appelée à le réaliser pleinement avec un être tel que Yeshua. Pour moi, c’est un cheminement de l’esprit et du cœur. Pour ceux qui aimeraient savoir quel a été notre parcours physique cependant… Après la crucifixion de Yeshua, Marie, la mère de Yeshua, Joseph d’Arimathie, Aaron, son fils, alors âgé de douze ans, deux autres jeunes femmes et moi-même avons pris la route de l’Egypte du nord. Ironiquement,  nous avons d’abord été entraînés vers l’Est puis nous avons dû faire halte en chemin pour le ravitaillement, car notre bateau était minuscule. Ensuite, notre périple passa d’abord par Malte et la petite Ile d’Oudish, puis par la Sardaigne et la pointe de ce qu’on appelle aujourd’hui Cinque Terra. Finalement, nous avons abouti à Saintes-Maries-de-la-Mer, cheminé vers le nord de la France en passant par Rennes-le-Château, puis traversé la Manche pour se rendre en Angleterre comme on l’appelle aujourd’hui. Pour finir, nous nous sommes installés à Glastonbury pendant plusieurs années, jusqu’à ce que Sar’h ait douze ans.

Lorsqu’elle a eu douze ans, nous sommes retournées parmi les roseaux du bord de la Méditerranée, là où nous avions accosté en provenance d’Egypte. C’était le point le plus proche de l’Egypte qui soit aussi sans danger pour nous. Là, j’ai initié ma fille au culte d’Isis, et l’ai fait prendre un bain dans les eaux de la Méditerranée, comme l’indiquent les enseignements que j’avais reçus. Nous sommes ensuite retournées à Glastonbury, jusqu’à ce que ma fille – et fille de Yeshua – ait l’âge de se marier, à 16 ans. Elle a épousé le fils d’une famille bien connue, dont les descendants devaient donner naissance aux Templiers,  bien qu’à cette époque-là, les Chevaliers du Temple n’existaient pas. Le sang dont Sar’h est issue a donc couru dans les veines des Templiers eux-mêmes. Une fois Sar’h mariée et installée dans sa nouvelle vie, je suis partie vers le nord pour le Pays de Galles, où j’ai vécu le reste de mes jours dans une petite maison en pierre près de la mer.

Derrière ma maison coulait un ruisseau qui jaillissait du flanc de la colline. Bien souvent, je me suis assise auprès de ce ruisseau qui se divisait en deux. Sur une certaine distance, les deux bras affluaient parallèlement, puis l’un obliquait vers la gauche et l’autre vers la droite. Et je réfléchissais, assise entre les deux ruisseaux, au courant qui entraînait ma vie et à celui qui avait emporté la vie de Yeshua, et au fait que, pendant un moment, les deux courants avaient filé ensemble, puis s’étaient séparés.

flecheSIX 

Je me rappellerai toujours la première fois que Yeshua est venu à moi après sa résurrection. C’était un soir de nouvelle lune, le ciel était limpide. Une légère brume flottait sur les bruyères et tout était baigné de la lumière argentée de la lune et des étoiles. Je vis une forme s’approcher sur le chemin venteux qui menait à ma maison. Par une ironie du sort, je venais de sortie pour puiser de l’eau au puits, et c’est là qu’il se tenait. Il avait la même apparence, mais il rayonnait –impossible de ne pas le reconnaître. Mes yeux se sont remplis de larmes, mon cœur tremblait. Je courus vers lui, mais je m’arrêtai net, me souvenant de ses paroles, prononcées juste après la résurrection. « Ne me touche pas encore, avait-il dit alors, car je ne suis pas encore monté jusqu’au Père ». O Combien l’initiée d’Isis en moi, pendant toutes ces années, a désiré rétablir les faits ! Qu’a-t-il voulu dire par ces paroles ? car les chrétiens n’ont reçu en héritage qu’une partie de la vérité. La part la plus importante est demeurée cachée au milieu des mystères de la Grande Mère ; et comme l’Eglise a cherché à priver de ses droits tout ce qui est féminin, la vérité est restée scellée et inaccessible.

Et cette vérité concerne le corps ka même -  ce que les initiés nomment ; le double éthérique ou le jumeau spirituel, car chargé d’une quantité suffisante de vitalité et d’énergie, il ressemble au corps physique. Contrairement à celui-ci toutefois, le ka n’est pas constitué de matière, mais d’énergie – d’énergie et de lumière. Et lorsque Yeshua est venu à moi après sa résurrection, il est venu dans son ka. Cependant, son ka n’avait pas encore été stabilisé, car Yeshua ne s’était pas élevé jusqu’au Père – c’est-à-dire jusqu’à l’Esprit suprême de sa propre âme. Avant d’y parvenir, il devait passer par le portail de la mort et parcourir son chemin dans l’inframonde de son propre être. Il faisait cela pour deux raisons, d’après moi. Premièrement, en tant qu’âme maîtresse, c’était une façon d’apporter un important afflux de pouvoir à son ka. En second lieu, il lui fallait ouvrir le passage par la mort, afin que d’autres puissent le suivre et traverser les ténèbres plus facilement en suivant son sillage de lumière. Ainsi, cette première nuit de nos retrouvailles, mon cœur s’est rempli de la joie d’être de nouveau avec lui et je le ressens aujourd’hui aussi clairement et fortement qu’alors. Il est venu un peu avant minuit pour repartir au point du jour. Pendant ces heures où nous étions étendus tous les deux, nos corps ka s’entremêlèrent une fois de plus, nul besoin de parler. Nous communiquions par télépathie. Et sans l’acte sexuel physique, le pouvoir serpentin en lui s’unissait au pouvoir serpentin en moi, et ils montaient en suivant le trajet sacré le long de notre épine dorsale jusqu’au siège au sommet du crâne (le coronal) ; cela me plongeait dans une extase de béatitude pure. C’est ainsi que nous nous sommes rencontrés des années durant. Il venait me voir sous cette forme plusieurs fois par année. Parfois, nous bavardions. La plupart du temps nous étions tout simplement en union.

Je lui ai demandé où il allait quand il n’était pas avec moi. Il a répondu qu’il avait visité de nombreux lieux sacrés sur la terre, et qu’il avait rencontré bien des gens différents. A son dire, il traçait un chemin de lumière. Lors de l’un de ses visites, je lui ai demandé d’expliquer. Il traça un cercle sur la terre battue de ma maison, et je reconnus les deux triangles du sceau de Salomon, dont  l’intersection forme l’étoile de David. Il me dit que plusieurs régions du monde existaient dont nous nous n’avions pas connaissance dans notre région. Bon nombre présentaient des points qui correspondaient aux points du sceau de Salomon. En se rendant en ces lieux, il s’assurait que son œuvre s’enracinerait mieux dans le sol de ce monde.

flecheSEPT 

Parmi toutes les fois où Yeshua m’a rendu visite, celle dont le souvenir est le plus vif est la fois où il est venu alors que Sar’h était chez moi. Elle venait de tomber enceinte de voulait recevoir ma bénédiction. J’étais toute à ma joie de la retrouver et de recevoir ses compagnons de voyage. Elle m’avait fait prévenir par les druides, mais la nouvelle de sa visite ne m’était parvenue que la veille de son arrivée. Elle demeura avec moi trois jours, et Yeshua apparut le second jour.

Pouvez-vous vous rendre compte à quel point la situation était particulière ? Sar’h n’avait jamais rencontré son père, et Yeshua n’avait jamais connu sa fille. Et voilà qu’ils étaient l’un face à l’autre. Le corps de son père était retourné à l’état d’éléments en un éclair de lumière au moment de la résurrection. Donc, maintenant il avait la forme de son ka, qui émettait une lumière unique. Tous deux étaient très émus. Sar’h jusqu’aux larmes, Yeshua jusqu’au pathos. Ils ont passé une heure à marcher ensemble dehors. J’ignore de quoi ils ont discuté, mais du début à la fin de leur conversation, le ciel était zébré d’étoiles filantes. Avant de partir ce matin-là, juste avant l’aurore, Yeshua mit ses mains sur l’estomac de Sar’h et bénit l’enfant. Sar’h repartit le lendemain, rayonnant d’une paix incomparable. Tout est maintenant dit sur ce que je voulais établir à propos de ma vie de mère. Subséquemment, je vais parler en tant qu’initiée aux secrets d’Isis, dans les alchimies d’Horus.

flecheHUIT 

Je me tourne maintenant vers ma chère sœur, ma sœur en esprit, la mère de Yeshua, connue aussi sous le nom de Marie. Marie était une initiée de haut rang dans le culte d’Isis. Elle avait reçu sa formation en Egypte. C’est pourquoi Joseph et elle, fuyant la colère du roi en Israël, prirent la fuite vers l’Egypte. Marie était en sûreté parmi les prêtresses et les prêtres d’Isis. Sa formation avait été différente de la mienne, mais nous servions la même cause. Pour préciser comment je comprends Marie, je dois révéler l’un des secrets les mieux dissimulés du culte d’Isis. Selon notre croyance, et la mienne, dans certaines conditions, la déesse elle-même s’incarne, soit en naissant, soit par initiation spirituelle. Marie, la mère de Yeshua fut reconnue très jeune pour sa pureté d’esprit par les prêtresses des temples d’Isis. Elle reçut la formation, devint une initiée et atteint les niveaux les plus élevés. Mais plutôt que de devenir une prêtresse, elle suivit l’entraînement pour devenir ce qu’on appelle une incarnation.

Pour devenir une incarnation, il faut être une âme très avancée, il faut un entraînement spirituel et une discipline considérables. A l’initiation finale, Marie dépositaire d’un courant énergétique provenant d’Isis elle-même. De ce point de vue, elle était donc une incarnation de la Mère cosmique. Tout se passe comme s’il y avait deux Marie : Marie l’humaine, pure d’esprit et de cœur, cachant par-devers elle un portail direct menant à la Mère Suprême, créatrice de toute matière, du temps et de l’espace.

Les conditions étaient réunies pour la conception d’un être aux qualités remarquables, qui allait devenir son fils Yeshua. Lors de ce que l’Eglise appelle l’Immaculée Conception, Marie fut le témoin et le siège d’un processus d’insémination céleste et galactique, grâce auquel le principe du Père, ou Esprit, tel que nous le concevons dans le culte d’Isis, transféra son essence en Isis, la Mère recevant l’essence du Père, la matière recevant l’impulsion de l’Esprit. Et c’est cette énergie spirituelle raffinée et puissante qui prit racine dans la matrice de Marie et donna naissance à Yeshua.

flecheNEUF 

Marie parmi les disciples lorsqu’ils vinrent vers moi auprès du puits. Elle me reconnut aussitôt comme initiée, du fait que je portais à mon bras le bracelet d’or en forme de serpent et aussi en raison du sceau d’Isis qui étincelait dans mon corps ka, car Marie était tout à fait clairvoyante et télépathe.

La personne dont j’ai d’abord croisé le regard fut Yeshua et comme je l’ai rapporté, sa présence immense me transporta dans d’autres mondes. Par la suite, mon regard a rencontré celui de Marie, sa mère. Dans ses yeux, j’au lu qu’elle reconnaissait mon statut de consoeur initiée dans le culte d’Isis, et bien que sa formation n’ait pas été dans le domaine de la magie sexuelle comme moi, elle comprit que j’avais été préparée pour Yeshua. Entre eux deux, je me sentis soulevée sur les ailes transcendantes de l’amour. Mon esprit a pris son envol. Il est ironique que j’aie ensuite rencontré les yeux de ceux qui furent ceux des disciples, et qui me jugèrent et décidèrent que j’étais une prostituée ; cette opinion est perpétuée au fil de générations de croyants.

Mais je déclare, aux yeux de Yeshua et de sa mère, je n’étais pas une prostituée, mais le vase apportant les pouvoirs curatifs et nourrissants d’Isis elle-même. Dans la vie d’un homme, qui’l soit humain ou divin, vient un temps où sa mère ne peut plus lui donner l’essentiel. Son amour pour lui est toujours là, mais ce qu’il lui faut, c’est une nourriture d’une autre nature, soit celle d’une autre femme. J’ai été cette femme. Marie m’a reconnue et a admis mon statut, et m’a confié son fils en cet instant auprès du puits. Marie et moi avons passé beaucoup de temps ensemble, à discuter des besoins de Yeshua et de sa place dans ma vie. Il était entendu que j’étais la servante d’un pouvoir qui me dépassait. J’avais été formée pour ce rôle, mais je dois vous avouer que cette reconnaissance m’émeut encore aujourd’hui. Lorsque je pense au fait qu’il m’a reconnue, je frémis. Au fil de ces journées et ces nuits passées ensemble, Marie et moi nous sommes consacrées à la tâche de subvenir aux besoins de Yeshua et de ses disciples. A cette période, Marie et moi sommes devenues très proches car je l’aimais, et je l’aime toujours pour sa grande beauté, pour sa pureté de cœur et d’esprit et pour la douceur avec laquelle elle s’est occupée du monde.

Je puis affirmer, car c’est limpide dans mon esprit, que Marie, après avoir servi comme initiée d’Isis incarnée, était un maître accompli. Son service, sa maîtrise et sa perfection – sa perfection spirituelle – sont stupéfiants.

flecheDIX 

Marie habite dans les royaumes célestes. Sa compassion et son amour se répandent sur l’ensemble de l’humanité. Chacun peut s’adresser à elle, quelles que soient ses croyances. Si quelqu’un l’invoque, qu’il sache qu’il est entendu. Il faut maintenant que je clarifie ma compréhension des choses. Je veux parler de la magie sexuelle du culte d’Isis et des alchimies d’Horus. J’ai l’intention de révéler des secrets qu’un initié n’aurait jamais dévoilés, même sous menace de mort. Mais les temps ont changé. Il ne reste plus beaucoup de temps, comme vous le savez et j’ai reçu la permission de la déesse – en fait c’est la déesse elle-même qui m’a demandé de vous révéler certains des secrets les mieux gardés de tous les temps. Ils vous sont divulgués dans l’espoir de vous voir vous élever.

flecheONZE 

Les alchimies d’Horus sont un corps de connaissance et de méthodes visant à modifier le ka. Selon ces enseignements, si notre ka incorpore ou acquiert plus d’énergie ou de lumière, il se produit une intensification de notre champ magnétique, qui permet au désir de l’initié de se manifester plus rapidement. Toutefois, lorsque nous nous abandonnons à notre âme céleste, ou , la poursuite de désirs personnels, sans être abandonnée, n’est plus le centre de notre existence entière. Notre regard se tourne vers les hauteurs, pour ainsi dire, vers les capacités supérieures de notre être, telles qu’elles sont justement perçues par le Bâ, ou âme céleste.

Cette âme céleste, ou bâ, existe à un niveau vibratoire beaucoup plus élevé que le corps physique (le khat) ou le ka (le jumeau spirituel ou éthérique du corps physique). Au sien du ka, il existe des conduits que l’on peut stimuler et ouvrir. L’activation de ces passages secrets du ka lui confère un pouvoir très accru. Les alchimies d’Horus ont pour objet de les consolider, et d’activer les pouvoirs latents et les talents de l’initié par ce qui est désigné par le nom de Djed, les sept sceaux ascendants que les yogis et les yoginïs de l’Inde appellent les chakras.

flecheDOUZE 

Dans l’école où j’ai reçu ma formation, nous avons appris à activer le pouvoir serpentin, la kundalini, en faisant se mouvoir certains canaux de l’épine dorsale et en ouvrant certains circuits dans le cerveau. Ce procédé engendre ce qu’on l’appelle l’uroeus.

L’uroeus est généralement un feu de couleur bleue qui se diffuse dans l’épine dorsale horizontalement et verticalement ; il ondule suivant les altérations énergétiques dans ces conduits. L’activation de l’uroeus accroît l’intelligence potentielle du cerveau, la créativité et surtout la réceptivité, car la tâche de l’initié est de changer la qualité de son être même, de façon à ce que l’entrée en résonance avec le ka, l’âme céleste, soit libre et non obstruée.

flecheTREIZE 

Lorsque j’ai rencontré Yeshua pour la première fois, au puits, sa simple présence a activé mes alchimies internes. La kundalini est montée le long de l’épine dorsale, comme si je m’étais livrée aux disciplines apprises.

La première nuit où nous nous sommes retrouvés seuls, dans les bras l’un de l’autre, étendus côte à côte, nous avons pratiqué la magie sexuelle d’Isis. Cette forme spécifique de magie charge le corps ka d’une extraordinaire force magnétique en utilisant le pouvoir de l’orgasme physique, car lors d’un orgasme, il se produit une décharge considérable d’énergie magnétique dans les cellules. Au moment où cette énergie se diffuse, elle dégage un potentiel magnétique que l’on peut mettre à profit. Je désire exposer ce processus spécifique en détail, mais pour ce faire, il faut d’abord expliquer un peu davantage certaines notions de base ayant trait à la sexualité et la réalisation spirituelle, car ce secret a été dérobé par l’Eglise.

flecheQUATORZE 

Lorsque je me suis unie à Yeshua en tant qu’initiée d’Isis, il y avait des canaux particuliers que je devais ouvrir en moi. Je fus pourtant stupéfaite de découvrir que ces conduits s’ouvraient spontanément en sa présence. Au début de mon récit, j’ai mentionné combien la femme en moi tressaillait et devait lutter contre ses passions et ses désirs, car le sentier de l’initié consiste à utiliser l’énergie de la passion d’une manière très précise et non pas de se laisser simplement emporter par elle. L’alchimie exige que l’énergie, en vue d’être transformée, soit d’abord maîtrisée.

(suite…)

La cinquième maison

gifs papillonsIl ne fallut pas longtemps avant que Mike s’aperçoive que le trajet hors du sentier battu comportait certains défis. Il devait constamment vérifier la positon du soleil pour s’assurer de marcher dans la bonne direction. De plus, il consultait régulièrement sa carte pour ne pas rater la maison. Il progressait donc beaucoup plus lentement. 

Malgré ces quelques difficultés, il trouvait l’étape plus agréable que les autres. Il réalisait un désir de rendre Violette fière de lui. Il le faisait aussi pour lui, pour se prouver qu’il pouvait s’opposer à tout ce qui était établi, même en terre spirituelle. Il songeait aussi qu’une fois suffirait et que lorsqu’il aurait atteint la prochaine maison, il reprendrait probablement le sentier tout racé pour se rendre aux autres demeures. C’était plus facile, sans faire obstacle à ses choix. En fait; il sentait plus que jamais que sa décision de rester sur le sentier s’affermirait parce qu’il aurait connu l’opposé. Il pouvait faire un choix éclairé depuis qu’il avait expérimenté les deux façons de voyager et ne se sentait pas tenu de suivre la voie tracée. 

Mike constata aussi que l’impression d’être surveillé avait disparu. Avait-il conjuré le sort de son poursuivant ? L’entité sombre et sinistre qui le poursuivait avait-elle tout simplement disparu ? Non, dans sa sagesse, Mike comprit que le fait d’avoir modifié sa façon de se déplacer avait confondu la vilaine créature qui s’était acharnée sur lui depuis le début. Elle réaliserait sans doute rapidement ce qui s’était passé et se mettrait à sa recherche. Dans ces conditions, Mike devait faire preuve de prudence, assurer ses arrières et surveiller la voie qui s’étendait devant lui. 

Au bout de quatre heures environ, le ciel se couvrit. Michael ne se faisait pas d’illusions. Une autre de ces tempêtes bizarres, effrayantes et violentes se préparait ; mieux valait songer à se trouver rapidement un abri. Il se rappelait que la dernière fois il s’était retrouvé écrasé au sol, priant qu’on lui conserve la vie. 

Mike sortit sa carte pour voir ce qui l’entourait. Encore une fois, elle lui indiquait son entourage immédiat. Il constatait qu’il venait de passer un abri ressemblant à une grotte. Mike se rappelait l’avoir contournée, mais du côté opposé à son ouverture. Il remit la carte dans es bagages et rebroussa chemin jusqu’à ce qu’il retrouve l’entrée de la grotte. 

Pendant le peu de temps qu’il avait mis à revenir sur ces pas vers l’abri qu’il croyait trouver, la tempête avait pris une ampleur étonnante. Le ciel était devenu noir et le vent s’élevait. La pluie commençait à se joindre aux vents lorsque Mike entrevit l’ouverture de la grotte et décida de presser le pas. Au moment même où il franchissait l’entrée, la nature se déchaina. Mike dut se placer tout au fond de la grotte pour éviter de se faire mouiller ou d’être attiré par la force colérique des éléments. Il ne pouvait s’empêcher d’être émerveillé par la vigueur de l’intempérie et remercia Bleu de lui avoir remis cette carte lui ayant permis de se mettre à l’abri du danger au tout dernier moment. Encore une fois, la carte, toujours à jour, lui avait rendu un fier service. 

Il regarda le spectacle, bien au chaud, à l’intérieur. Il ne pouvait quitter des yeux l’action terrible qui se déroulait dehors. Quelle chance d’être en sécurité ! 

Alors qu’il se demandait pourquoi il y avait de telles tempêtes sur cette terre sacrée, il lui sembla entendre la voix de Bleu. -       Michael Thomas, il n’y a jamais de tempête sur cette terre, sauf lorsqu’un humain est sur la voie de l’apprentissage. 

-       Tu veux dire que si je n’était pas ici, il n’ y aurait pas de tempête ? -       Oui, lui répondit la voix de Bleu. 

-       Mais, je n’en fais pas partie. La tempête ne m’atteint pas. -       Voilà ! dit Bleu en riant. Tu as appris à te service de la carte. Crois-le ou non, des humains ont écarté la carte dès le début de leur voyage, pensant que c’était une blague. Tu as compris son rôle et son caractère « actuel » est devenu ton mode de vie. Tu as un pied dans le temps spirituel présent, mais tu apprends aussi à mesurer le temps linéaire au fur et à mesure que tu progresses sur la route. Voilà pourquoi, lorsque la leçon de la tempête se présente, tu peux y échapper et te mettre à l’abri. Michael, nous t’aimons tendrement ! 

Cette idée fit sourire Mike. Tout ça pour lui ! Une telle énergie ! Et toute cette planification ! Il regarda dehors et hurla au vent : -       Tu peux te calmer maintenant. Je suis en sécurité. Il ne parvenait pas à arrêter de rire. 

La tempête dura environ deux heures. Le temps s’éclaircit au crépuscule. Mike se demandait s’il avait le temps d’atteindre la prochaine maison et s’il parviendrait à la trouver sans la présence du soleil. Cependant, il se sentait bien et apte à se défendre. Il examina la grotte, observa l’angle du soleil et se dirigea vers le nord, où il savait trouver la maison. 

Il n’avançait pas très vitre dans cette obscurité. C’était la première fois qu’il était dehors en pleine nuit sur cette terre. Y aurait-il des étoiles, une lune ? Il le sut rapidement. Il ne vit rien de tout cela. Lorsque la dernière lueur du crépuscule eut disparu, il se retrouva dans la noirceur totale. Et quelle noirceur ! Impossible de voir la carte. Il comprit qu’il aurait dû rester dans la grotte. Il n’était pas prêt à affronter ce type de situation. Il s’assit, ne voulant pas trébucher sur un objet qu’il n’aurait pas vu en travers du chemin. 

Au bout d’une heure dans cette obscurité totale, Mike remarqua que ses yeux fonctionnaient d’une étrange façon. Peut-être se passait-il quelque chose de bizarre ? Plus tôt, le soleil s’était éteint à l’ouest comme il se devait. Mike en avait déduit que le nord se trouvait du côté de cette montagne qu’il avait décidé d’utiliser comme point de repère. Or, comme il n’y avait ni lune ni étoiles, il ne parvenait plus à voir la montage, du moins au début. Faiblement, au nord, le sommet de la montage commençait à se poindre. La même lueur rouge qui avait accompagné le coucher de soleil était tout à coup visible, faisant ressortir le point de repère que Mike s’était fixé. Et un éclairage quelconque provenait de cette direction. 

Mike se leva, alerte mais prudent. Cette faible lueur rouge émanant du nord lui permettait graduellement de voir la terre qui l’entourait. Il se dirigeant lentement et silencieusement, vers la lueur rouge. Il glissait ses pieds sur le sol, pour éviter d’être surpris par une dénivellation trop abrupte. Penché vers l’avant et scrutant le sol du regard, il avançait à pas de tortue. 

Dans on cheminement laborieux, Mike trébucha et tomba sur une surface plutôt douce. Le sentier ! Il avait décidé de l’abandonner, et c’est lui qui le retrouvait au moment opportun. Quel endroit étrange ! 

Mike vit que le sentier formait un angle oblique par rapport à la montagne qu’il avait choisie pour lui indiquer le nord. Il était par contre convaincu que le chemin le mènerait vers la prochaine maison qu’il n’avait pas encore dépassée, il en était certain. De plus, il constata que la lueur provenait d’un point vers lequel le sentier se dirigeait. Il se plaça vers ce qu’il estimait être le centre du sentier et continua d’avancer toujours très lentement.  Il essayait de se tenir au milieu du sentier, mais de temps en temps, il en frôlait ses extrémités. Il riait. 

C’est encore pire que le brouillard sur la côte de Santa Monica, en juin ! Il se rappelait avoir circulé à bicyclette le soir dans un brouillard si épais qu’il parvenait à peine à discerner la ligne blanche au centre de la route. Comme il aurait voulu que le sentier ait une ligne blanche ! 

Mike remarqua qu’à l’approche de la lueur, il pouvait voir plus clairement. Peu à peu, le sentier devint presque complètement éclairé, ou du moins, suffisamment pour que Michael puisse se redresser et marcher normalement. Il devait tout de même être prudent. Il ne connaissait pas l’origine de la lumière et devait être prêt à toute éventualité. 

Au détour du chemin, Mike comprit l’origine de la lueur. Il n’en croyait pas ses yeux ! C’était la prochaine demeure. Elle était d’un rouge vif. Mike constata qu’à encontre des autres maisons, celle-ci brillait vraiment de l’intérieur. 

Il se permit de ralentir son rythme à l’approche de la maison rouge. La lumière de la maison se rendait jusqu’à lui et, en s’approchant, Mike vit la pancarte indiquant MAISON DES RELATIONS. Il s’arrêta. 

-       Oh là là ! dit-il en soupirant. Voilà une matière que j’ai déjà ratée ! J’espère qu’il n’y a pas d’autres films ! -       Eh oui, il y en a ! Le jeune ange rouge était apparu soudainement sur le palier. « Salut à toi Michael Thomas de l’Intention pure. Nous croyions t’avoir perdu ! 

-       Pas de chance, mon ami rouge, dit Mike, j’ai tout simplement décidé de prendre mon temps. Je suppose que je n’avais pas particulièrement envie de voir tes films. Ressemblent-ils à ceux de Violette ? -       Absolument pas ! 

L’ange rouge était magnifique. Une véritable vedette de cinéma, un personnage d’action au corps taillé au couteau. Il était immense. Il avait une personnalité décontractée et agréable, de sorte que sa haute stature n’effrayait pas, comme dans le cas des autres anges d’ailleurs. Ses vêtements rouges lui donnaient un air sacré. Mike se rappelait avoir vu cette couleur chez les hauts prélats de l’église. 

-       As-tu faim, Mike ? -       Terriblement. 

Rouge guida Mike dans la maison, après lui avoir fait signe d’enlever ses chaussures ! Il fit un clin d’œil à Mike, comme pour lui rappeler pourquoi le sol était sacré. Michael était intimidé d’attirer encore une fois tant de respect et ne dit rien. Il retira ses chaussures et les déposa devant la porte. 

Comme auparavant, l’extérieur de la maison ne laissait rien prévoir de son intérieur. La maison était immense. Elle comportait des escaliers, des arches, et les fenêtres laissaient voir des paysages qu’on ne devinait pas de l’extérieur. Décidément, Mike ne s’habituerait jamais à l’inconsistance entre la physique et la réalité. Tout ça n’était pas sans lui rappeler Alice au pays des merveilles, et il se demanda si l’auteur avait déjà visité cette terre dans ses rêves. 

Quelle pensée étrange ! Devait-il chercher un lapin blanc ? -       Blanc, c’est la suivante, Michael ; pas de lapin hélas ! 

Mike rit. Donc, la prochaine maison était blanche ! La Maison blanche ! Il trouvait l’idée amusante et Rouge aussi. Mike avait le sentiment que ce qu’il allait apprendre ici serait intéressant. Il percevait Rouge comme un membre de sa famille. Tout comme Vert, Rouge aurait pu être son frère, peut-être même un frère célèbre. Bleu et Orange étaient comme des oncles et, bien sûr, Violette était la mère. Il avait hâte de rencontrer le père ! -       Tu as l’impression de faire partie de la famille ? Rouge s’était arrêté devant les appartements de Mike. Et, bien sûr, l’odeur de nourriture se percevait aisément. 

-       Oui ! -       Tu ne pouvais mieux tomber. Tu es dans la bonne maison. Rouge avait guidé Mike jusqu’à la salle à manger et, comme toujours, un merveilleux repas l’y attendait. 

-       A demain matin, Michael Thomas. Dors bien et que tes leçons t’apportent la paix. Avant de retirer et de refermer la porte, Rouge lui souhaita un dernier bonsoir. 

Mike riait sous cape en constatant la politesse dont les anges faisaient preuve au fur et à mesure qu’il avançait sur son chemin. Il se sentait très en paix. Il savait que Rouge était au courant de ses expériences dan la maison violette ainsi que des sentiments et des émotions puissants qui en avaient surgi dans l’âme de Mike. Il appréciait qu’on lui fasse savoir que les prochaines leçons seraient différentes. 

Mike mangea d’un bon appétit. Il n’avait pas pris de repas durant la journée et son parcours dans la noirceur avait exigé beaucoup d’énergie, plus qu’il ne l’avait d’abord cru. Fatigué, il s’endormit aussitôt après le repas. Il était calme et ressentit la paix et le confort que lui offrait la maison rouge. Il dormit paisiblement et profondément, tout comme s’il avait déjà atteint son but. 

Plus tard, alors que Michael Thomas dormais profondément, une créature verte, sale, repoussante et en colère boudait sur le sentier, devant la maison rouge. La forme sombre et répugnante savait que Mike était à l’intérieur. Elle avait attendu encore et encore sa venue au détour de la route, mais rien ne s’était produit. La silhouette difforme écumait de colère et de rage bouillante et n’y comprenait rien. Comment Mike avait-il su qu’elle l’attendait ? Il devait avoir quitté le chemin. Michael avait effectivement atteint la maison sans suivre le même parcours. Mais comment ? L’entité malveillante savait que les anges ne pouvaient intervenir. Ils n’avaient donc pu lui dire qu’elle était là. Il faudrait revoir le plan d’attaque. En devançant Michael, elle l’avait perdu. Fallait-il retourner à la tactique de la poursuite ? C’était en tout cas, la façon de savoir où Mike se trouvait. Que faire ? 

Comme d’habitude, l’horrible créature trouva une place pour faire le guet en attendant que Mike reparte de la maison rouge. Tant et aussi longtemps qu’elle savait où Mike se trouvait, elle était contente. L’entité négative s’occupa à penser à sa confrontation avec Mike. Elle refit sans cesse des plans, révisant les stratégies et en construisant de nouvelles. Il faudrait beaucoup d’énergie et un peu de tricherie, mais elle connaissait bien  Michael Thomas; l’entité connaissait ses pensées et ses réactions et réexamina les techniques à utiliser pour la réussite du plan. La confrontation aurait lieu sur le chemin menant à la dernière maison, là où Michael serait le plus vulnérable. Elle attendrait. Il fallait compter sur la ruse. Il faudrait faire semblant emprunter une autre forme, quelque choses que la masse verte ne parviendrait à maintenir qu’un court instant, mais c’est tout ce qu’il fallait. 

gifs papillonsComme dans les maisons précédentes, Mike se leva et enfila les vêtements prévus à son intention. Propres et frais, ils étaient rouges. Michael se rappela encore une fois les paroles d’Orange qui lui avait dit qu’il n’y aurait pas de déchets humains reliés à ses raps sur cette terre. Mike se rendit également compte que sa barbe n’avait pas poussé depuis le début de son voyage. C’était en quelque sorte comme si le temps était suspendu, prévenant le fonctionnement et le vieillissement de ses cellules. Quel endroit ! Il se régala du petit déjeuner préparé pour lui dans la pièce attenant et songeait à son périple lorsqu’on frappa à la porte. Rouge enta. -       Je vois que tu es frais et dispo, Michael Thomas. 

-       Tout à fait, Merci de cette charmante hospitalité. Mike se sentait bien. Il était encore ébahi de l’apparence éblouissante de Rouge. -       Tu mérites tout cela, Michael Thomas de l’Intention pure, dit Rouge en souriant. 

Puis il fit signe à Mike de se lever et de la suivre dans la salle de formation de la Maison des relations. Rouge guida Mike vers des pièces qu’il n’avait pas vues la veille. Cette maison était très différente des autres. Tout ce rouge rendait Mike vivant et énergique c’était une sensation extraordinaire. Puis, ils arrivèrent dans une grande salle de spectacle dont la disposition ressemblait étrangement à celle de la maison violette, sans oublier le fauteuil moelleux, encore une fois trop près de l’écran. Rouge savait que, de cette place la projection risquait d’indisposer Michael à la suite de son expérience dans la maison précédente. 

-       N’est pas ce que tu crois, Michael, dit Rouge d’un ton rassurant. -       Merci, mon ami, dit Mike avec reconnaissance. Dois-je m’asseoir ? 

-       Oui. Rouge se dirigea vers l’arrière de la salle comme l’avait fait Volette avant li et entreprit de faire fonctionner l’équipement. Confortablement installé dans son fauteuil, Mike était prêt, et la projection commença. 

Cette fois, il n’y avait pas de son. Rouge expliquait ce qui se déroulait sur l’écran. Il avait eu raison. Les images étaient régénératrices formatrices, inspirantes et extraordinaires ! Il n’y avait ni tristesse ni repli sur soi, et les émotions de Mike n’étaient pas sollicitées. On avait plutôt l’impression d’assister une représentation de diapositives et non à des images animées. 

-       Tu vois, Mike tout ceci traite de la famille. Tu as déjà appris dans la maison précédente que tu joues plusieurs rôles sur la planète et il en va de même pour ceux qui sont autour de toi. Tu as aussi appris que tous les humains acceptent et planifient la direction de leur vie avant même de la commencer. Maintenant, le temps est venu pour toi de comprendre la relation entres acteurs. Nous allons bien définir la famille. 

Incrédule, Mike vit apparaître devant lui, vingt-sept beaux visages. Rouge leur attribua des noms très longs que Mike n’avait jamais entendus. Ils avaient tous une résonnance  angélique et Mike pensa qu’il devait être difficile de les écrie. Il entendit des noms comme Angenon, Aleeilou, Beaurifee, Vereeifon, Kooigre, et encre bien d’autres. Ensuite, Rouge lui présenta ce qui ressemblait à l’arbre généalogique de chacun. En tête du tableau, Mike vit des noms terrestres et des visages qu’il reconnaissait, mais aussi des noms et des visages inconnus. Michael reconnut d’abord ses parents, des amis de l’école ou de l’église, des confrères de travail et plusieurs personnes qu’il avait à peine connues. Il y avait même des étrangers. Mike prit le temps d’identifier chacun d’eux. Il revit des enseignants qui l’avaient influencé ; il revit Henry le Tyran et son premier amour, Carole ! Il vit son ami John, puis le voleur qui l’avait presque assassiné dans son appartement. Et, il revit Shirley, la femme qu’il avait aimée et perdue à Los Angeles. 

Il y avait d’autres images de gens qu’il ne connaissait absolument pas. Une femme attira particulièrement son attention. Elle arborait une magnifique chevelure rousse, des yeux verts et un sourire éclatant. Mike ressentait l’énergie de cette image, sans savoir pourquoi. L’image suivante lui fit dresser les cheveux sur la tête ! C’était la femme ivre dont la voiture avait percuté celle de ses parents et causé l’accident fatal. Elle avait été tuée sur le coup et Mike pensa qu’elle l’avait bien mérité. Mais qu’est-ce qu’elle faisait là ? Mais… sa propre image était là aussi. Sous la première rangée de photos reliées entre elles par des lignes, se trouvaient d’autres images de gens à leur tour reliées par des lignes horizontales. 

-       Tu vois, chaque ligne horizontale représente la durée d’une vie, Michael Thomas, dit Rouge pendant que Mike examinait l’ensemble. Ce sont toujours les mêmes acteurs. Les noms changent et les genres aussi, mais ce sont les mêmes entités et elles composent ta véritable famille. E groupe, vous voyagez à travers le temps ; certains s’ajoutent, d’autres se retirent mais vous formez tous une famille. Maintenant, tu vas entendre leur histoire. 

Ce qui se produisit ensuite fut l’un des phénomènes les plus extraordinaires et les plus révolutionnaires que Mike eut jamais expérimenté. Il fut totalement décontenancé par ce qu’il vécut dans la salle aux fauteuils rouges et en présence du magnifique ange de la même couleur. Il était immobile et bouche bée dans son fauteuil rouge, revêtu de ses vêtements rouges. 

La première image dans l’angle supérieur gauche du tableau se décupla soudain pour couvrir toutes les autres et s’anima. Puis, il y eut du son et Shirley, l’amour de Mike, apparut vivante sur l’écran, dont elle sortit pour se placer devant Mike. Elle était réelle et ne faisait plus partie d’un film ou d’une séance de diapositives. Elle s’adressa directement à Mike et se mit à lui raconter son histoire. 

-       Michael Thomas, je suis Reenuei de Quadril Cinq. Je fais partie de ta famille et je t’aime tendrement. Pour toi, dans cette vie, je Shirley. Au siècle dernier, j’étais Fred, ton frère. Puis avant, Cynthia, ton épouse. Michael Thomas de l’Intention pure, nous avons un contrat dont l’énergie s’appelle le karma. Nous avions prévu nous rencontrer encore dans cette vie, ce que nous avons fait. Nous avons conclu une relation entreprise il y a des siècles et nous l’avons bien fait. Nous avions convenu de générer en toi des sentiments qui te mèneraient à la croisée que tu franchis maintenant. C’est le présent que nous avons échangé. Nous avons accompli cette étape ensemble. 

Mike restait bouche bée. Elle n’était pas une image sur l’écran, mais bien réelle. Il écoutait une entité qu’il connaissait bien lui dire qu’elle était Shirley, qu’il l’avait connue avant , encore et encore. Quelle manifestation d’amour ! Chaque parole regorgeait de vérité et de signification. Chaque explication se révélait indéniablement complète. Quelle histoire ! Quel endroit ! Mike ne savait pas si Shirley pouvait l’entendre là où elle était, mais la silhouette incontestablement réelle qui se tenait devant lui méritait une réponse. -       Merci, chère Shirley ! Mike salua celle qu’il avait connue et aimée. Il avait capté la relation selon un angle tout nouveau. Elle était devenue une amie plus qu’une femme qui avait ruiné sa vie. Shirley disparut graduellement de l’espace occupé devant lui. 

L’image qui se présenta ensuite faisait référence à une relation d’amour complexe, à une intrigue. C’était le professeur de secondaire préféré de Mike, M.Bourroughs. il lui expliqua avoir fait partie de sa vie à plusieurs reprises, comme bien des gens d’ailleurs. Cette fois, ça avait été durant la formation scolaire de Mike. Le rôle le de celui-ci était évident. Ils s’étaient en fait aidés mutuellement de plusieurs façons, ce dont Mike n’était pas vraiment conscient. Ils avaient un contrat et l’énergie karmique de l’apprentissage, bien que très subtile. Mike le salua à haute vois, et l’image de son professeur s’évanouit également. 

Soudainement, grande comme la vie, apparut l’image de son père. Mike n’était pas triste : son père était vivant ! La forme de ce dernier se retira de l’écran pour prendre tout bonnement place devant Mike. Il commença à parler et Mike l’écouta avec grand plaisir. 

-       Michael Thomas, je ne suis pas qui tu crois, dit une entité source dont la voix résonnait différemment de ce que Mike avait connu. Je suis Anneehu de Quadril Cinq et je fais partie de ta véritable famille. Le visage que tu vois devant toi est celui de ton père et j’ai joué mon rôle dans la vie humaine exactement comme je l’avais planifié avec ta mère et toi avant même que nous n’arrivions sur terre. Tout ce qui s’est passé était pertinent et nous sommes partis rapidement pour accomplir encore plus dans d’autres domaines spirituels. En te quittant pour vaquer à d’autres occupations, nous t’avons laissé ton plus grand présent, Michael. Notre départ a servi de catalyseur à ton illumination. Nous étions nés à la vie et avions à enseigner la lourde leçon karmique de la mort et out s’est déroulé comme prévu. C’et la raison pour laquelle tu occupes ce fauteuil. Nous t’aimons tendrement pour le voyage que tu accomplis et pour le fait que tu reconnaisses maintenant le présent. 

Mike sentait la vie émanant de cette entité qui s’adressait à lui. Il mémorisa son nom Anneehu. Il voulait que sa reconnaissance soit désormais empreinte en lui. Comment la tristesse pouvait-elle entourer la mort de son père, maintenant qu’il savait la vérité à ce sujet ? La notion de présent prenait de plus en plus d’importance au fur et à mesure que l’entité qui avait été son père poursuivait son histoire. Elle l’entretenait des guerres qu’ils avaient faites ensembles, des frères et de soeurs qu’ils avaient été, il y avait bien longtemps, sur des continents qui n’existaient déjà plus sur la terre. 

Quand le père de Michal eut terminé, il sourit et s’évapora, comme les autres avant lui. Mike était ému, mais ni triste, ni replié sur lui-même. Tout était tellement énergisant ! Il parla à l’image de son père au moment où elle disparaissait. -       Je suis très reconnaissant de ce présent. Mike était convaincu de la véracité de ces faits et inclina la tête en signe de respect. 

Sa mère apparut ensuite et Mike écouta avidement, cloué sur sa chaise, son histoire sur la leçon karmique auprès de lui et des autres. 

-       Je suis Eleeuin, aussi de Quadril Cinq. Je t’aime tendrement et t’ai accompagné de nombreuses fois par le passé. Elle poursuivit son explication des rôles qu’elle avait joués dans ses vies. Elle l’avait même tué, alors qu’ils étaient deux sœurs. Elle parla de l’énergie créée par les actions d’une vie et qui se répercutait sur les suivantes et de la façon dont elle participait aux leçons d’interaction. Elle n’ébranla pas Mike sur le plan émotif e tne suscita pas en lui de mélancolie. Elle lui donna de l’information dans un style magnifique. Elle aussi était réelle, vivante. Lorsqu’elle commença à disparaître, il s’adressa aussi à elle. -       Merci du présent, Eleeuin. Mike tenait à se souvenir des véritables noms de ses parents. Se rappeler ceux de tous les autres était au-delà de ses compétences, mais il voulait conserver ces deux-là éternellement dans sa mémoire. 

Une à une, les images se manifestèrent devant Mike dans toute leur réalité. Elles se présentèrent et évoquèrent l’amour qu’elles avaient eu pour Michael Thomas. Elles parlaient souvent de la famille et toutes venaient de cette place au nom étrange de Quadril Cinq. 

Durant la journée, Mike ne rencontra que neuf des vingt-sept visages qui figuraient à l’écran, et les lumières furent rallumées. Silencieux, Mike constata encore une fois qu’il n’avait pas pris de repas du midi. Rouge quitta son poste de projectionniste et se planta devant lui. -       Fatigué ? 

-       Non, vivifié ! Faut-il arrêter ? Rouge rit de bon cœur et fit signe à Mike de la suivre vers la salle à manger. -       Nos avons des images pour deux autres journées encore. 

Presque toute la famille y passera ! Des millions de questions venaient à l’esprit de Mike se dirigent vers la salle à manger. -       Rouge, je t’invite à dîner. Je sais que vous ne mangez pas mais, j’ai tellement de questions à te poser. 

-       Oui, bien sûr. Rouge s’amusait. Mike pensa qu’il avait certainement autre chose à faire, oubliant qu’il était là pour lui et tous les autres qui empruntaient ce chemin. 

Ils pénétrèrent dans la salle à manger où deux places avaient été mises. Surpris, Mike regarda Rouge. 

-       Qui manque avec nous ? -       Je pensais que tu m’avais invité, dit Rouge d’un ton légèrement ironique. 

-       Mais tu ne t’alimentes pas ! -       Qui adit ça ? Rouge s’amusait vraiment et il s’installa à la table devant Mike avant de se verser un verre de jus de fruits. Mike était ébahi. 

-       Je n’ai jamais… enfin, les autres anges n’ont jamais mangé. J’ai conclu que… Rouge l’interrompit. -       Michael, les anges n’ont pas besoin de se nourrir, mais je vais me joindre à toi dans cette obligation humaine parce qu’il est agréable pour toi d’avoir de la compagnie pour dîner, n’est-ce pas ? 

-       Exact. Mike ne pouvait réfuter cet argument. Il  y avait des semaines qu’il ne s’était pas attablé en bonne compagnie. Il avait bien failli en avoir lorsqu’il était avec Vert. Au moins, il n’avait pas toujours été seul à l’heure des repas. Rouge était amusant. Il était peut-être le plus amusant d’eux tous. 

-       Je me sens honoré de cette pensée, lui dit Rouge en mangeant son pain, lisant dans ses pensées. Mike dînait en prenant de nombreuses poses pour faire place aux questions s’adressant à Rouge. -       Ce qui vient de se passer est-il réel ? quand ces gens me parlaient, le faisaient-ils par le biais d’un nouveau type de projection technique que je ne connais pas encore ? Rouge ne put s’empêcher de rire encore une fois, en s’essuyant le menton avec sa serviette. 

-       Pourquoi les humains veulent-ils absolument associer la réalité à l’illusion ? Même lorsque la vérité saute aux yeux, les humains la rejettent parce qu’elle leur semble irréelle. Décidément, je ne comprendrai jamais ! -       Et alors ? insista Mike. 

-       Absolument réel. Plus réel que la réalité sur terre, Michael. Ils sont ici, en personne, pour toi, dans cette maison. 

Sans véritablement comprendre, Mike continua quand même à interroger Rouge. -       Et tous ces noms aux consonances étranges ? J’ai remarqué que mon image n’en avait pas, seulement l’écriture bizarre que j’avais déjà vue. 

-       Tu en as un, Michael, mais il est dissimulé pour l’instant. T l’apprendras un jour, si nécessaire ; ou du moins la partie que tu parviendras à prononcer. Pour l’instant, c’est sans incidence sur ton illumination. Tu vois, tu ne sais pas mon nom et ça ne t’a pas empêché de profiter de ton temps ici. Rouge prit une autre bouchée. 

Michael ne s’était jamais arrêté au fait qu’il ne connaissait pas les noms des anges qu’il avait rencontrés dans les maisons. Il les nommait par leur couleur. Ça semblait plus facile ainsi, et tous l’y encourageaient. - rouge, quel est ton véritable nom ? Mike voulait vraiment le savoir. Il reprit encore un peu de salade en attenant la réponse de Rouge. 

Tu supposes qu’un nom est un son ? 

Mike remarqua que Rouge mangeait très maladroitement. C’était la première fois, de toute évidence ! La nourriture s’échappait de sa bouche et retombait dans son assiette. Il avait utilisé quatre serviettes jusqu’à maintenant et tentait de son mieux d’imiter les manières des humains en matière de consommation. C’était d’ailleurs très drôle mais Mike était trop préoccupé par ses questions pour s’arrêter à ce détail? Ce n’est que plus tard qu’il en rirait, mais pas aux dépens de Rouge bien sûr. Rouge poursuivit, après s’être encore une fois essuyé la bouche. 

-       Tous les noms des entités de l’univers constituent de l’énergie, y compris le tien et le mien. Ils ont des couleurs, des vibrations, des sons et même… une intention ! On ne peut les attribuer simplement comme un son résonnant dans l’air, comme un nom terrestre. Tous les noms que tu as entendus ou lus aujourd’hui ne représentant qu’une partie de l’énergie du nom entier de l’entité. Tu les as entendus ou lus du mieux que tu le pouvais, en fonction de tes capacités. Lorsque les entités spirituelles se rencontrent, elles peuvent « voie » les noms. Chaque entité porte avec elle sa lignée entière et ses réalisations dans les couleurs et les vibrations de son Mer-Ka-Ba, le nom du corps angélique. C’et beaucoup plus complexe que ce que tu peux saisir maintenant, Michael, parce que c’est interdimensionnel. -       Rouge, dit Mike, comptant en apprendre plus long, aujourd’hui, dans la salle de cinéma, pourquoi certaines images de la rangée du haut n’ont-elles pas présenté leur histoire alors que ç’aurait dû être leur tour ? 

Mike pensait surtout à la femme à la chevelure rousse dont l’énergie l’avait frappé. Elle était dans la première rangée, mais n’avait pas pris la parole. -       Ce sont des humains que tu n’as pas encore rencontrés, Michael. Rouge but une gorgée de jus et tenta sans succès d’éviter que le liquide ne coule de chaque côté de sa bouche. Il dut avoir recours à une autre serviette, la septième ! 

-       Alors, ceux que je n’ai pas connus, ils ne comptent pas ? -       Les contrats non remplis ne sont normalement pas montrés ici, Michael. Ça ne signifierait rien pour toi puisque tu n’as pas rencontré ces personnes. Ceux qui se présenteront à toi sont ceux que tu connais déjà. 

Mike s’appuya sur le dossier de sa chaise pour mieux réfléchir à une pensée qu’il n’avait pas eue depuis quelque temps. Il s’interrogea sur la pertinence de ce voyage au pas des sept maisons. S’il était resté à Los Angeles, il aurait pu connaître les personnes dont les plans spirituels correspondaient aux siens. Avait-il mis fin à quelque plan cosmique ? Quelles en seraient les conséquences ? Rouge « écoutait » et répondit à la question non formulée. 

-       Michael, écoute-moi bien. Certaines choses qui s’offrent à toi sont incompréhensibles sur le plan des trois dimensions. Ton esprit n’est pas celui de Dieu ici. Tu ne peux pas savoir ce que nous savons déjà. Tu es encore humain et nous t’aimons beaucoup pour ce que tu es. Il se passe plus de choses ici que tu ne le crois. Tu as choisi de quitter le chemin, et c’est un accomplissement. Il n’y arien d’inapproprié dans ce que tu as chois de faire. Nous ne t’apporterions pas toute notre aide s’il n’était pas sacré que tu sois ici au moment présent. Mike n’avait jamais perçu son choix de faire ce voyage comme une décision sacrée. Il continuait à le percevoir telle une fuite. Il apprenait à rentrer chez lui et, pour une raison quelconque, c’était un geste honoré et béni de ces êtres angéliques. Rouge avait raison. Mike ne voyait pas la situation dans son ensemble. 

-       Vais-je comprendre un jour ? -       Lorsque tu seras devant la porte du but et que tu l’ouvriras, tu comprendras. 

Rouge se leva et quitta gracieusement la pièce. Après son départ, Mike se leva et alla se placer près de la chaise qu’il avait occupée. On aurait cru qu’un enfant de trois ans avait mangé là. Les miettes de nourriture et le jus étaient répandus partout. Mike éclata de rire. 

-       Rouge, je t’aime, s’exclama-t-il. Mike réalisa la générosité de Rouge, qui avait accepté de partager son repas. Il avait essayé ! Même les anges ne sont pas doués dans certains domaines, je suppose. Puis, il se mit à réfléchir et se demanda s’il y avait des choses que Dieu ne pouvait pas faire ! Une voix se fit immédiatement entendre à son esprit… celle de Violette ! -       Oui, Dieu ne peut pas mentir. Dieu est incapable de détester. Dieu ne peut prendre de décision partiale dans on champ d’amour. C’est essentiellement la raison pour laquelle il y a toutes ces leçons sur la terre, pour que Dieu puisse subir un test d’impartialité. 

Oh là là ! Mike savait que quelque chose de profond venait d’être divulgué, mais il n’y comprenait rien. Sans doute qu’en temps et lieu, ces choses prendront leur véritable sens, pensa-t-il. Que c’était bon d’entendre la voix de Violette encore une fois. Quel endroit magnifique ! 

Durant son sommeil, Mike revit les deux entités angéliques Aneehu et Eleeuin entourées de couleurs vives et de motifs géométriques. Une vraie merveille ! En dépit du spectacle de lumières, il dormit très bien. 

gifs papillonsMichael était impatient de recommencer le lendemain. Il engouffra son petit déjeuner et suivit Rouge dans la salle de spectacle. Il se rua littéralement vers son fauteuil moelleux et attendit les exposés et les paroles éclairées de sa nouvelle famille. Tout était parfait. 

Henry le Tyran, se présenta à lui. Il parla du contrat qui les liait et de sa lourdeur. Mike et Henry avaient navigué ensemble autrefois et leurs vies d’alors avaient dicté les leçons à tirer dans celle qu’ils venaient de franchir. C’était fascinant et surtout plein de sens. Ils étaient associés dans une danse d’énergie éternelle. Il disparut, et Mike le remercia d’avoir si bien joué son rôle. 

Ensuite, la femme qui avait provoqué l’accident de ses parents s’adressa à lui. Elle prenait plaisir à s’exprimer. Elle se qualifiait de « catalyseur final » un autre langage spirituel que Mike ne captait pas encore. Elle laissait entendre que ce soir-là elle avait rendez-vous avec les parents de Mike sur cette route de campagne sombre et qu’elle s’était présentée à l’heure prévue. Elle parla des sessions de planification et de la façon dont les entités avaient applaudi lorsque tout fut joué. La mort offrait une énergie tout à fait différente pour ceux qui étaient  de l’autre côté. Une vraie pièce de théâtre ! 

La femme ne s’excusa nullement pour ce qu’elle avait fait. Elle n’avait pas à le faire puisque tout était dans l’ordre des choses. Mike ne portait plus de jugement. Il abonda même dans son sens. -       Merci du précieux présent, dit-il. Il avait prononcé ces paroles sincèrement. 

Le défilé des membres de la famille était terminé pour la journée. Mike se leva pour aller dîner. Il avait rencontré neuf autres personnes. Cette fois, il n’invita pas Rouge à manger, mais lui demanda tout de même de rester avec lui pendant le repas. Il avait d’autres questions à poser et ne voulait pas être distrait par la nourriture éparpillée ici et là et le jus renversé ! 

-       Rouge, plusieurs de ces entités vient encore sur la Terre. Comment peuvent-elles alors se présenter à moi et me parler ? -       Tu fais encore appel à l’expérience humaine pour comprendre la réalité du retour chez toi. Le véritable Michael Thomas peut être à plusieurs endroits à la fois. L’aspect de Dieu qui constitue la partie la plus élevée de ton âme n’est pas entièrement présent lorsque tu es sur la terre. Il est ailleurs, vaquant à d’autres occupations comme la conception d ‘autres plans d’énergie avec la famille puisque tu as décidé de changer de route. Rouge  souriait pendant que Mike prenait le temps de saisir ce qu’il venait d’entendre. 

-       De nouveaux plans ? -       Oui, de nouveaux plans. 

Mike était estomaqué. Les pièces du casse-tête commençaient à se placer. Les séances de planification se déroulaient non seulement au début, avant son arrivée, mais il devait y en avoir de nouvelles, à cause des choix éclairés qu’il avait faits. Elles faisaient appel à des parties de lui qu’l n’avait même pas conscience qu’elles existaient ! 

-       Cela veut-il signifier que j’ai une personnalité multiple ? -       Michael, ferme les yeux. Concentre-toi. Rappelle-toi les événements de la journée. Imagine-toi de nouveau dans la salle rouge… Où es-tu maintenant ? 

-       Dans la salle rouge. -       Je croyais que tu étais ici en train de manger ? 

Mike ouvrit les yeux et regarda Rouge d’un air découragé. -       Attends un peu. C’est dans mon imagination. Ce n’est pas plus important que mes rêves. Mon corps réel est ici. Mes pensées sont dans la salle rouge. 

-       Bien. Qu’est-ce qui est le plus réel : ton corps ou tes pensées ? -       Mon corps… enfin je pense. Mike était incertain de sa réponse. Rouge ne dit rien. Il se pencha plutôt vers Mike et lui donna matière à réflexion. 

-       Michaêl, la nuit dernière… tu as rencontré tes parents encore une fois. Et cette fois, ils t’ont montré leur énergie réelle et tu les as appelés de leurs noms véritables. Tu as voyagé avec eux et tu t’es bien amusé. 

Mike cessa de manger. -       Es-tu en train de me dire que c’était réel ? 

-       Oui. -       Mais je dormais, c’était un rêve. 

-       Ta nature humaine ne te permet pas de saisir la réalité de l’esprit, Michael. Seule ta conscience forme la réalité. L’aspect physique est temporaire. Ta structure cellulaire, bien qu’elle soit un véhicule sacré, n’est que la résidence de ta conscience, et tu peux amener ton esprit où tu veux. Crois-moi, c’est ainsi. 

Rouge souriait. -       Je peux quitter mon corps ? 

-       Tu le fais régulièrement, Michael. Par conséquent, tu peux être à deux endroits à la fois, comme tu dis toi-même. Ce n’est pas aussi inhabituel que ti le crois. Dans la mesure où tu n’oublies pas de revenir à ton véhicule humain, tant est bien. Tu t’es engagé à mouvoir ta conscience dans ce véhicule, tant et aussi longtemps que tu seras sur terre. Mais tu peux quand même voyager. -       Tu dis qu’il y a des parties de moi qui ne sont pas ici ? 

-       Oui. Rouge connaissait la question qui suivrait. -       Où sont-elles 

Rouge se leva de sa chaise et se dirigea vers la porte, comptant laisser Mike se reposer pour la nuit. Il se retourna pour répondre à la dernière question. 

-       Dans le lieu le plus sacré qui soit. Avec tous les autres. Dans le temple de la physique. Avec Dieu. 

Sur ce, Rouge se retira. Mike venait d’entendre une somme importante d’informations et ne parvenait pas à la comprendre. Le temps de la physique ? Qu’est-ce que ça pouvait bien être ? Un projet à la fois physique et religieux ? Ça ressemblait à un film de Harrison Ford ! Qu’est-ce que ça pouvait bien signifier ? Chaque nouvelle question semblait en soulever d’autres. 

Mike se mit au lit. Tout juste avant de s’endormir, il se rappela ce que Rouge lui avait dit sur la réalité de ses rêves. S’était-il vraiment déplacé la veille, avec ses parents ? C’était tellement nouveau, si étonnant ! Mike y pensait encore lorsqu’il s’enfonça dans cet état où l’esprit humain perd toute conscience claire de ce qui se passe vraiment. Il se dirigea encore une fois vers son endroit préféré, là où il s’était rendu plusieurs fois : le point de jonction entre l’amour et la réalité où les membres de la famille se réunissent pour s’entretenir du passé, du présent et du futur. Là où les lois de la physique sont en apparence violées mais où, en fait, elles se créent. Bien sûr, il oublierait tout par la suite. 

gifs papillonsIl en était à sa dernière journée dans la maison rouge. Il ne lui restait que quelques entités astrales à rencontrer, puisqu’on avait passé par-dessus cinq d’entre elles qui ne faisaient pas partie de l’expérience de Mike jusqu’à maintenant. Il revit le professeur qu’il avait signalé à l’administration et le voleur qui avait apparemment tout déclenché en pénétrant dans son appartement. Tout ça semblait si loin ! 

Mike les écouta tous. Il respectait le fait qu’ils fassent partie de sa famille et qu’ils soient reliés de diverses façons à sa vie actuelle et à ses vies passées. Lorsque tout fut terminé, il possédait une vision d’ensemble comme très peu d’êtres humains en ont. Il comprenait plus clairement le sens de la vie. Encore une fois, il regratta de ne rien pouvoir ramener de tout cela à Los Angeles ou de n’en rien avoir su plutôt. 

S’il avait saisi la notion de contrat et d’énergie karmique  plus tôt, il aurait pu comprendre beaucoup mieux la moindre expérience émotive, ce qui aurait fait de lui l’être humain le plus accompli à avoir vécu sur la planète ! Mais peut-être ces choses ne devaient-elles jamais être connues des humains de la terre ? Peut-être était-ce là une partie des leçons dont on parlait si souvent ? C’était comme être dans la noirceur et tenter de voir la lumière à tout prix. C’était un casse-tête immense. Mike se sentait Reconnaissant devant la connaissance et l’illumination que lui apportait son périple. 

Ce soir-là, Michael célébra son corps, comme Vert le lui avait appris. Il sentit une autre transition et se comporta exactement comme le lui avait appris Vert. En moins de quelques heures, tout fut terminé, et Mike sut hors de tout doute qu’il avait franchi une autre étape où, d’une certaine manière, la biologie avait fusionné avec son esprit. Il semblait que l’acceptation des connaissances acquises ici et dans les autres maisons avait produit une réaction psychologique de ses cellules. Puis, il se rappela l’explication de Vert sur la façon dont son esprit se manifestait dans chacune de ses cellules. Tout se tenait, décidément. 

Il dormit profondément, encore une fois,  sans tenir compte de ses voyages astraux et de ses réunions de famille et se réveilla reposé. Après le petit déjeuner, il revêtit son armure, se para de son épée et de son bouclier et partit à la recherche de Rouge. Il était là, prêt à le raccompagner à la porte. Il fut touché à l’approche de Mike. -       Michael Thomas de l’Intention pure, tu as changé. 

-       Je sais. Mike était timide à la pensée de la cérémonie et du changement qu’il avait vécu la veille. « Comment peux-tu le savoir ? Comment un ange peut-il déterminer qu’un humain a subi une transformation de vibration ? » 

Rouge regardait Mike avec une expression d’ébahissement. 

-       Tes couleurs te trahissent. Je n’ai jamais vu un humain se transformer si profondément, si rapidement. Tu es un cas unique ici. Tu as tout accueilli et saisi rapidement ce qui t’a été offert. Tu es un être humain vraiment spécial 

Rouge se retourna et guida Mike dans le dédale de corridors, vers la porte d’entrée de la maison rouge. Mike commença à mettre ses chaussures, qu’il trouva là où il les avait laissées. Il n’avait rien compris à propos des couleurs, mais  c’était sans importance. -       Je n’oublierai jamais cette maison, mon cher Rouge. C’est ici que j’a rencontré ma famille pour la première fois. 

Rouge souriait. Il savait la vérité. Michael avait rencontré sa véritable famille pour la première fois en tant que Michael Thomas, l’être humain. Mais Michael la connaissait en fait très bien. -       Michael Thomas, tu n’es pas au bout de tes surprises. Il te reste encore deux maisons. Ta nouvelle maison te permettra de percevoir de façon  encore plus intense ce qui t’attend. Te sens-tu prêt ? 

Etait-ce un avertissement ? -       Y a-t-il un problème qui m’attend ? demanda Mike d’un ton inquiet. 

-       Tu devras affronter certains défis. Spirituels, physiques et d’autres, qui feront appel à tes émotions humaines avant que tu ne franchisses la porte du but. Ce seront sans doute les plus grands que tu auras rencontrés sur cette terre. Certains pourraient même remettre en question tout ce chemin et sa réalité. D’autres t’étonneront par leur ampleur. Tu pourrais même avoir peur. 

Mike réagit en entendant cela. Il savait qu’une épreuve l’attendait. Mais il restait déterminé, jugeant qu’il ne pouvait abandonnera près avoir parcouru tout ce chemin. -       Je comprends, dit-il. Je suis prêt. 

-       Oui, je sais que tu l’es, cher ami humain. Rouge regardait Mike comme s’il le voyait pour la première fois. « Jai une question à te poser. Tu l’entendras ce matin, puis deux autres fois seulement. La dernière fois sera la plus importante. » 

Enfin ! Mike était heureux qu’un ange lui donne des renseignements sur la raison de cette question qu’on lui posait à chacune des maisons. Il devait y avoir un lien avec la septième maison et avec ce qu’il trouverait. -       Je suis prêt à entendre la question, Rouge. Bien sûr, Mike connaissait la question, mais voulait laisser à Rouge l’honneur de la poser. Rouge savait que Mike lui laissait savourer ce moment et l’appréciait. 

-       Michael Thomas de l’Intention pure, est-ce que tu aimes Dieu ? -       Tout comme je t’aime et aime tous les autres, oui, j’aime Dieu. 

 Mike s’avança et posa un geste qu’il risquait pour la première fois. Il serra Rouge dans ses bras. Il n’était pas facile d’encercler cet immense ange rouge de ses bras, mais Mike fit de son mieux. Rouge accepta gracieusement la salutation physique et se pencha même pour permettre à Mike de le voir dans les yeux. Rouge enlaça Mike complètement, l’enrobant dans le tissu léger des vêtements rouges. -       Ce geste est très significatif, dit Rouge en s’éloignant de Mike. Comme Vert et Violette me l’ont dit, tu es le premier dont la vibration permet le contact physique avec un ange. Rouge était ému. « Nous n’avons jamais pu serrer un humain dans nos bras jusqu’à maintenant. Jamais je ne l’oublierai. 

Mike considéra cette remarque comme un compliment et s’engagea sur le sentier le menant à son parcours. Il devait choisir entre la route toute tracée ou l’autre. Oui, cette fois il emprunterait le chemin tracé jusqu’à la prochaine maison, blanche selon ses renseignements. Il se retourna une dernière fois pour saluer Rouge de la main. Rouge était sur le palier et regardait Mike s’éloigner. Il était émerveillé de ses progrès. Il était fier que les présents de Mike et ses armes s’harmonisent si bien à lui en tant qu’être humain. Il ne l’avait jamais vu à un tel degré. 

Il ne fallut que quelques instants avant que la répugnante créature imprégnée de mort ne surgisse des arbres et se mette en route derrière l’être humain qui se dirigeait vers la prochaine maison. L’horrible créature ne laissait aucune trace de pas en  marchant. Elle passa tout près de Rouge en le regardant de ses yeux féroces. Pour la première fois, l’ange lui adressa la parole. 

-       Fantôme, tu n’as aucune chance.  Sur ce, Rouge se retourna et se retira dans sa maison rouge. 

Les Mondes

 

Enfin, une dernière structure kabbalistique peut être établie si l’on prête attention aux humeurs des créatures. Ceci est toutefois difficile, et reconnaître le monde d’origine d’une entité nécessite déjà une grande maîtrise des Arcanes de cette science occulte. Ainsi seuls les Kabbalistes ayant atteint le deuxième cercle d’initiation, celui des Pentacles, peuvent prétendre saisir toutes les subtilités que cela implique. En effet, l’Arbre de Vie est présent dans tous les champs magiques, tous éléments confondus. Cependant, si l’on observe en vision-Ka un fil particulier d’un champ magique donné, on notera qu’il possède certaines caractéristiques (dont sa couleur) qui font qu’il appartient à cet élément, mais également une sorte de « comportement » qui le distingue des autres fils. Ceci est très difficile à discerner, et les kabbalistes ont dû attendre pas moins d’un millénaire après la diffusion de la Kabbale grâce à Jésus pour qu’une classification rigoureuse puisse être établie. Chaque « fil » de champ magique appartient donc à une parmi cinq catégories d’ »humeurs ». Ces humeurs correspondent en fait à ce qu’on appelle couramment les Mondes de Kabbale, dans lesquels vivent les créatures que l’on invoque par les rituels kabbalistiques. Chaque Monde contient l’Arbre de Vie en entier et possède son humeur, et toutes les créatures de ce Monde ont en général un caractère assez proche.

Les Mondes dans L'ARBRE DE VIE 036racines

 On recense : 

 

  • Sohar, le Monde Parfait. Sohar est un monde où tout est structure, codes à respecter, interdits à observer. Les créatures de ce monde sont très pointilleuses sur les principes, ce qui a pour conséquence que les Kabbalistes qui se penchent plus sur l’étude de ce monde s’entourent de quantités de rituels répétitifs et rigoureusement codifiés. Ainsi sont-ils considérés comme les plus religieux des Kabbalistes, des mystiques qui respectent des traditions millénaires dont le sens reste souvent très obscur. 

 

  • Zakaï, le Monde Pur. Zakaï est un monde où la nature de l’univers s’exprime dans sa plus grande pureté. Ainsi, les créatures de ce monde sont souvent très proches des éléments, et les Kabbalistes qui suivent les voies de ce monde sont souvent attachés à la préservation de cette pureté élémentaire, mise en danger depuis la Chute et la corruption de l’Orichalque. Ils ont conscience de ce danger, et sont tels des chevaliers luttant dans l’honneur pour restaurer l’intégrité des champs magiques. 

 

  • Pachad, le Monde de l’Apocalypse. Pachad est un monde où les champs magiques sont perpétuellement soumis au cycle du changement. Les lieux que recèle Pachad sont souvent emprunts d’une grande beauté, mais cette beauté n’est jamais que temporaire, et laisse souvent place à la décrépitude la plus sordide, à la dissolution, à la pourriture, avant que de ce terreau fertile ne renaissent à nouveau de sublimes paysages. Les créatures de ce monde sont souvent les ouvrières du cycle du renouveau permanent, et les Kabbalistes de Pachad sont souvent d’humeur changeante, difficiles à cerner. Ils oeuvrent en général en accord avec les cycles de la nature, qu’il s’agisse de cycles ascendants, créateurs, ou de cycles descendants, destructeurs. 

 

  • Meborack, le Monde de l’Equilibre. Meborack est un monde où tout n’est qu’harmonie, subtiles nuances savamment dosées. Dans Meborack, toute chose est le résultat de mélanges fins mais balancés, c’est d’ailleurs certainement ce qui donne aux paysages de ce monde une beauté si saisissante. Les créatures de ce monde sont toujours soucieuses de cet équilibre, et de même les Kabbalistes de Meborack sont les plus attachés à la recherche de l’équilibre du pilier central de l’Arbre de Vie. Ce sont ceux qui cherchent à rétablir en toute chose l’harmonie, synonyme de perfection. 

 

  • Aresh, le Monde de l’Adversité. Aresh est un monde où tout n’est que bataille et furie. Les cinq éléments s’y livrent une guerre qui dure depuis l’aube des temps, et toutes les créatures d’Aresh sont, à un degré ou à un autre, destinées au combat. De même, les Kabbalistes d’Aresh sont en général des combattants redoutables, emportés, qui recherchent dans cette voie le dépassement de soi par l’adversité. Leur but n’est pas tant l’anéantissement de l’adversaire que la progression au travers des épreuves, tant physiques que spirituelles. 

 

On voit maintenant de façon plus claire comment est organisé l’Arbre de Vie. A une double structure de Sephiroth, réparties sur trois piliers, et de Mondes (Sohar, Zakaï, Pachad, Meborack et Aresh), vient s’ajouter la structure des Olanim, présents dans chacune des Sephiroth, mais dominants dans certaines d’entre elles (ce quel que soit le regroupement que l’on ait choisi d’adopter). Une créature de Kabbale sera donc déterminée par toutes ces caractéristiques à la fois : la Sephirah dont elle vient, le monde dont elle vient, l’Olam auquel elle appartient, et bien sûr, son Ka-élément, lorsqu’elle est monoélémentaire. Or, si l’on a vu à quoi correspondaient les Mondes et les Olanim, les Sephiroth ne sont pour l’instant regroupées que par piliers et par Olanim. 

 

 

 La Cabbale : Tradition secrète de l’Occident – Papus 

L’année de l’éveil planétaire

  

avatar fleur              Nous nous concentrons sur 2008, évaluant les futurs potentiels qui apparaissent tous en même temps. Il y a eu tant de prédictions différentes à propos des énergies ascendantes sur la planète Terre, de ce qui se passe, du moment où cela survient, du lieu où cela arrive, et à qui. Plus il y a de voix qui crient : « C’est l’année prochaine. Non, c’est dans deux ans. Non, c’est juste à temps … » plus c’est fatigant, non ? 

C’est comme essayer de deviner quel jour est un « jour de portail » et quel est le meilleur moment pour méditer en vue d’aboutir quelque part. Vous n’avez aucune idée de l’endroit où vous allez, n’est-ce pas ? Ah, chers enfants, il s’agit uniquement de prendre plaisir au processus. De ne pas vous en inquiéter ! La Terre a son propre rythme et cinq autres années de changement à traverser avant d’atteindre un nouvel équilibre électromagnétique dans la plénitude de la ceinture de photons. 

Ce qui est en haut est ce qui est en bas. Tout comme vous êtes une fusion de l’Esprit et de la matière, vous êtes reliés à la planète et à son ascension. Nous vous l’avons déjà dit, chacun de vous atteindra une ouverture de conscience à l’endroit et au moment propices. Méditez-vous chaque jour ? Dans l’affirmative, et quelle que soit votre méditation préférée, vous ne manquerez jamais un seul jour de portail ou événement énergétique spécial. Vous vous élèverez avec les énergies de la Terre, tant que vous garderez vos mâchoires ouvertes afin de permettre à l’excès de pression interne de s’écouler vers le bs et de descendre pour faire place, dans votre organisme, à une nouvelle énergie propre.  Comme nous l’enseignons dans les textes du Cercle de Grâce, l’avantage réel de toute méditation, immobile ou en mouvement, vient de sa pratique régulière ! 

Le meilleur conseil que nous puissions vous offrir pour l’année qui vient est d’être forts par rapport à vos convictions spirituelles. Nous avons qualifié 2006 de « l’année de la Nouvelle Intention », suivie de 2007, « l’année du Discernement spirituel ». en 2008, vous serez tous appelés non seulement à mettre en pratique vos paroles, mais aussi à tenir bon devant les drames, qu’ils soient d’ordre personnel ou planétaire. De notre point de vue, 2008 nous apparaît comme « l’année de l’Eveil planétaire ». 

Ceux d’entres-vous qui ont suivi le changement de millénaire depuis la fin des années 1980 sont si fatigués d’attendre ! Ceux qui sont devenus des chercheurs depuis l’année 2000 absorbent autant de leçons qu’ils le peuvent. Imaginez à quel point, en 2008, les énergies de la Terre vont se transformer lorsque des millions de personnes commenceront à s’apercevoir que le climat et la politique, tous deux déréglés, ont réellement une signification plus large ! Car 2008 sera l’année où vous vous éveillerez tous au fait que le réchauffement planétaire est à vos portes, et un tas de gens se mettront à prier ! 

Chers lecteurs, rappelez-vous que votre monde est illusoire. Peu importe que vous croyiez sincèrement au changement du millénaire, ou que vous deveniez conscients des dangers imminents du réchauffement planétaire. La blague cosmique, ici, c’est que dans les deux cas, les effets se rejoignent en un seul scénario ! Certains diront que le changement est en train de devenir palpable : d’autres affirmeront que les anomalies climatiques du réchauffement planétaire sont de plus en plus prononcées. Peu importe vos croyances ; sachez seulement que dès 2012, les effets des deux seront clairement évidents. Oui, le plan divin est incroyable dans sa complexité, n’est-ce pas ? Il couvre tous les types de croyances afin de faire avancer vos leçons.  Kreyon, canalisé par Lee Carroll. 

Redéfinir la dualité

  Redéfinir la dualité dans TRANSITION vers le FUTUR barre_separation_violetKryeon,  Le Haut Conseil de Sirius, Gaia  Invités spéciaux : le collectif Ashtar et Anna, grand-mère de Jésus  

   En 2010, vous serez amenés à détruire les structures par lesquelles les forces globales désirent vous dominer et vous maintenir séparés en différentes classes sociales, races ou religions. Même si plusieurs d’entre vous ont beaucoup de craintes en cette période de changement profond, vous commencez tous à reconnaître que la vie sur votre planète ne sera jamais plus la même.   

La situation confortable dans laquelle plusieurs d’entre vous ont vécu, insensibles sous plusieurs aspects à la souffrance de tant d’êtres qui partagent la Terre avec eux, se rétrécit. Pendant que s’écroulent les murs des conventions, l’humanité entière prend conscience des grands changements qui caractérisent la transition de Gaïa, alors que celle-ci se prépare à quitter la troisième dimension pour accéder au palier supérieur.   

Vous commencez à construire un nouveau paradigme par l’épuration des structures de l’extrême dualité qui vous ont maintenus dans un état de séparation, par l’unification de l’espèce humaine avec les autres espèces de votre planète, et par la reconstruction d’un monde qui a besoin d’une plus grande compassion et d’une intention plus consciente.   

Qualifiez cela d’”énergie coopérative“, si vous voulez, mais vous n’avez jamais eu de l’énergie sous cette forme auparavant. Vous amène-t-elle à sortir de la dualité ? Oui, si vous identifiez celle-ci à l’attribut lumière/obscurité de la vieille énergie. La lumière vous sort de l’ignorance. Elle fait voir aux gens la différence entre la mythologie religieuse et la conscience spirituelle de soi. C’est là le vrai combat que vous menez, et 2010 vous en donnera la possibilité.      

ISABELLISA122875426830_gros dans TRANSITION vers le FUTURPasser du cerveau gauche au cerveau droit ISABELLISA122875426830_gros 

 J’ai lu récemment dans un livre que “les cerveaux droits vont diriger le monde”. En y réfléchissant, je suis entièrement d’accord. Nous entrons dans une ère nouvelle où les qualités du cerveau droit, tels : le talent artistique, la musique, l’empathie, l’imagination, le but supérieur et la mission de vie, deviendront beaucoup plus importantes dans notre vie.       

Nos désirs ont désormais un sens. Par exemple, nous ne voulons plus uniquement avoir un emploi ; nous en voulons un où il sera possible de donner le meilleur de nous-mêmes et de nous dépasser au profit de l’organisation pour laquelle nous travaillons. Nous ne voulons plus uniquement partager notre abondance ; nous voulons aussi le faire avec conscience et avec les bonnes personnes ou les bonnes organisations.    

La meilleure façon de voir comment cela fonctionne, c’est d’observer votre scénario nord-américain. Alors que votre civilisation s’est développée jusqu’à atteindre la maturité, elle est passée du cerveau gauche au cerveau droit sur le plan de la production et du commerce. Par exemple, il faut un temps où vous fabriquiez vous-mêmes votre acier, mais d’autres le font pour vous aujourd’hui. D’autres pays fabriquent à ce jour vos vêtements, vos voitures et d’autres objets qui étaient auparavant les plus importants produits de votre industrie. Que fabriquez-vous maintenant ? Des “propriétés intellectuelles”. Les logiciels, les idées, les recherches et les articles qui améliorent la vie humaine. Les emplois manufacturiers ont disparu et les cerveaux droits ont peu à peu émergé.   

C’est là un macrocosme de ce que vous dites au sujet du microcosme de votre existence interne. Vous passez de la quantité à la qualité, de la routine à l’utilité, en quête d’une raison de vivre. Voilà ce qui distingue réellement la nouvelle énergie de l’ancienne. Vous ouvrez le portail inter-dimensionnel. 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll

barre_separation

Quelques concepts ardus

Quelques concepts ardus dans FRANCHIR LE SEUIL MILLENAIRE plantes-feuilles-00020Je découvre que ma vie de channel est essentiellement consacrée à la traduction. La traduction de ce que Kryeon a appelé le « troisième langage » est la transcription de la voix de l’esprit en langage humain. Dans mon cas, il s’agit de l’anglais. Je sais que certains d’entre vous lisent cet ouvrage dans l’une des onze langues dans lesquelles on a donné l’autorisation de traduction.  

Aussi êtes-vous en train de lire la traduction d’une traduction ! Au cours de ces dernières années, Kryeon a poursuivi sans cesse la transmission de concepts difficiles à appréhender, dans quelque langue que ce soit. J’ai souhaité commencer ce livre en vous fournissant ma version et mes explications personnelles concernant certains des concepts les plus difficiles que Kryeon ait jamais délivrés. Ainsi, j’espère rendre certaines des communications qui vont suivre plus claires et plus aisées à comprendre.  

Je vais maintenant parler de plusieurs concepts et d’une métaphore que Kryeon a présenté à diverses reprises. Au cours de cet exposé, je vais aborder les idées suivantes, telles qu’elles ont été énoncées par Kryeon au cours de ses channelings :  

1. Le temps « du moment présent » (et temps variable) ;  

2. la réalité humaine ;  

3. la dimensionnalité et la métaphore du train;  

4. l’âme humaine éternelle – tous des sujets légers et anodins, n’est-ce pas ?  

Le temps « du moment présent »     

Bon, d’accord, le temps c’est le temps. Je jette un regard à une horloge et elle fonctionne toujours à la même vitesse. En outre, les scientifiques dont l’occupation consiste à mesurer le temps nous ont offert des horloges atomiques parfaitement réglées et variant de moins d’une seconde en mille ans. Ainsi, on pourrait dire que le temps est absolu et que la science l’a démontré, n’est-ce pas ?  

En réalité, c’est l’inverse qui est vrai. Le temps est variable et la science l’a également prouvé. Kryeon déclare que nous  vivons dans un monde à quatre dimensions. Les scientifiques qualifient ce monde de « trois-plus-un », mais j’aborde là le sujet de la dimensionnalité que nous traiterons plus tard. Je dois vous apprendre, au cours de cet exposé, que Kryeon considère le temps comme l’une des quatre dimensions que nous autres, humains, voyons comme notre réalité. Les scientifiques viennent de l’admettre récemment. Toujours selon Kryeon, chacune de ces quatre dimensions est variable et conceptuelle par nature : longueur, largeur, hauteur et temps. Il y en a quatre. Notez également qu’aucune d’entre elles ne définit les choses – elles ne sont que des concepts. Mais nous en dirons davantage à ce sujet plus tard.  

Bien que nos horloges avancent à une vitesse bien précise et apparemment dans une seule direction (en avant), l’un de nos plus grands scientifiques a pensé autrement. En 1905, Albert Einstein découvrit la théorie de la relativité expliquant la relativité du temps. Bien entendu, je ne vais pas essayer de vous expliquer E = mc² dans ces pages. Je suis le channel, pas le scientifique (n’êtes-vous pas contents ?). Mais j’aimerais vous faire connaître le point essentiel qu’Einstein mit à l’époque en évidence.  

Il déclara que le temps est une variable (ou relatif) selon la vitesse à laquelle vous vous déplacez. Il nous fournit, à cet égard, le paradoxe de l’horloge. Il s’agit là d’un exemple fictif amusant concernant les voyageurs de l’espace quittant la Terre et voyageant à une vitesse presque égale à celle de la lumière en direction d’un lieu extrêmement lointain, puis revenant sur la Terre. À leur retour, tous ceux qu’ils avaient laissés derrière eux avaient considérablement vieilli ! Apparemment, le temps s’était écoulé beaucoup plus rapidement sur la Terre ou bien alors s’était écoulé plus lentement pour les voyageurs. Cependant, dans chaque cas, leurs horloges respectives semblaient être restées constantes ! Selon Einstein, l’explication réside dans le fait que la variable de la vitesse a pu altérer le cours du temps. Donc, le temps est en relation étroite avec la vitesse. Cette théorie parut sensée aux scientifiques mais ne put être prouvée jusqu’au jour où l’accélération d’une petite particule révéla qu’Einstein avait raison. À peu près à la même époque, les astronomes démontrèrent également que la théorie d’Einstein selon laquelle la gravité infléchissait le cours de la lumière était exacte. Nous savons donc, grâce à un grand scientifique, que le temps est, en fait, une variable.  

Je vous propose une autre métaphore à ce sujet; elle est reliée au train de la réalité dont nous discuterons plus tard. Deux trains quittent une gare au même instant. L’un va plus vite que l’autre et arrive donc à destination le premier. Les horloges, dans chacun des trains, indiquent exactement la même heure, mais l’un des trains arrive plus tôt. Vous pourriez penser: « C’est évident. » Cependant, la réalité de notre train humain ne perçoit que le temps exprimé par l’horloge. Nous n’avons pas conscience d’une dimension qui permet un autre genre de temps, par exemple un temps de nature interdimensionnel. Dans le cas de notre analogie, celui-ci correspondra à la vitesse du train sur lequel nous nous trouvons.  

Pourquoi raconter cette histoire ? Afin de faciliter la compréhension de concepts tels que le TEMPS PRÉSENT et la RÉALITÉ. Ce temps a été maintes fois mentionné dans les travaux de Kryeon. Depuis le début, Kryeon nous répète que nous nous trouvions situés dans une dimension temporelle erronée appelée le TEMPS LINÉAIRE. Le cadre temporel décidé par Dieu est celui du TEMPS PRÉSENT. Pour nous, il est linéaire. Ce temps linéaire peut bien être « erroné » selon Kryeon, il n’empêche que, à mon avis, c’est ainsi que les choses fonctionnent. Pour moi, toute chose se meut le long d’une voie toute droite. En parcourant cette voie, une ligne temporelle est créée représentant ce que j’ai fait hier (le passé), ce que j’accomplis aujourd’hui (le présent) et ce que j’ai prévu de faire demain (le futur). Peut-il exister quelque chose de plus banal et simple à comprendre ?  

Cependant, Kryeon appelle ceci un attribut manufacturé pour notre existence à quatre dimensions. En outre, il évoque (au cours de ses channelings scientifiques) différentes dimensions temporelles situées dans d’autres parties de notre univers « visible ».   Ce qui est le plus drôle, dit-il, c’est que nous sommes d’ores et déjà dans le maintenant, mais que notre perception linéaire est quelque chose qui a été « rajouté » par-dessus afin de nous rendre plus à l’aise par rapport à tout cela. Il pose la question suivante : Comment appelez-vous le présent ? Bien entendu, la réponse est que nous l’appelons aujourd’hui ou maintenant. Il poursuit en nous interrogeant : Lorsque vous serez rendus à demain, comment l’appellerez-vous ? La réponse est à nouveau aujourd’hui ou maintenant. Puis, il nous demande ; Et demain (devenu votre aujourd’hui), lorsque vous regardez en arrière, comment nommez-vous le passé pendant que vous y vivez ? La réponse est encore : aujourd’hui ou maintenant. Kryeon met l’accent sur ces points précis et déclare que quelle que soit la façon dont les humains considèrent  le passé ou le futur, il s’agit toujours d’aujourd’hui ou de maintenant au moment où il se déroule. Donc, le maintenant représente toujours notre réalité et la mienne, et le passé et le futur ne sont que de simples concepts. Ainsi, vous êtes constamment dans le maintenant.  […] 

Le temps du moment présent est circulaire. Tout ce qui fut ou sera jamais est ici, présent sous une forme ou une autre. Nous sommes placés au centre du cercle temporel. Tout ce que nous avons accompli est toujours avec nous maintenant. (Possédez-vous des photos de ce que vous avez fait il y a quelques temps ? Et que dire de vos souvenirs ?) Tout ce que vous avez réalisé dans le passé est avec vous en cet instant précis et compose votre réalité. Le futur, bien que non manifesté dans votre réalité présente, existe en qualité de « manifestions potentielle » dans votre cercle du moment présent. Il est donc lui aussi présent avec vous maintenant. Ce cercle subit une distorsion par une énergie que l’on appelle notre réalité, réalité constituée de notre présent, de notre passé et des potentialités de notre futur. Kryeon ajout qu’en manifestant (ou non) ces potentialités, la distorsion de la boîte de notre réalité varie. 

par Lee Carroll Channel de Kryeon 

plantes-feuilles-00020 dans FRANCHIR LE SEUIL MILLENAIRE

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...