La Parabole du Bonhomme Allumette

 

Salutations très chers, Je Suis Kryeon du Service magnétique

Permettez-moi de vous présenter à Henri et Marie. Ce sont des personnages de dessins animés, des personnages sur une feuille de papier, « des petits bonshommes ou bonhommes allumettes ».

ALLUMETTES

Ils sont en deux dimensions. Évidemment, ils sont intelligents, puisqu’il s’agit d’une parabole. Leurs vies ne sont pas compliquées, et ils ont tout compris (sourire de Kryeon). Ils ont même de l’amour. Les deux dimensions de leurs vies sont tout ce qu’ils connaissent, et cela leur suffit. Ils connaissent les paramètres de la feuille de papier sur laquelle ils vivent, et ils n’en demandent pas plus. C’est tout ce qu’ils ont jamais eu. Ils savent ce qu’ils peuvent faire et ce qu’ils ne peuvent pas faire. Henri et Marie sont satisfaits et ils aiment leur réalité.

Oui, mais… Voilà qu’un libre-penseur arrive dans leurs vies. Il est dessiné un peu différemment.

Ce curieux personnage se met à leur parler du potentiel d’une troisième dimension, du haut et du bas, en plus de la largeur et de la longueur. Il parle de la 3-D, au lieu de la 2-D dans laquelle Henri et Marie vivent. Cette 2-D qui leur plaît. C’est le début du concept d’une sorte de réalité qu’ils n’ont jamais vue. Ils pensent qu’ils sont exclus de cette réalité qu’ils ne peuvent pas vraiment comprendre.

Regardons comment Henri et Marie agissent avec cette information. Premièrement, ils ne comprennent pas. C’est un peu trop sophistiqué pour eux.

Deuxièmement, cette 3-D est en dehors de leur réalité, donc, ils ne sont pas tellement intéressés.

Étant donné qu’ils n’ont pas besoin de l’utiliser, cela devient une sorte de conjecture. Ils pensent que cette 3-D n’est pas importante, et ils se demandent même si elle existe. Cela doit être un fantasme de la science, quelque chose qui n’a aucun rapport avec eux qui sont en 2-D, sur une feuille de papier.

Si je vous disais qu’un bon nombre d’entre vous qui êtes assis ici, ou en train de lire ce texte 2-D, êtes un peu ressemblants à Henri et Marie, me croiriez-vous ? Tout ce qui sort de votre réalité 3-D ne vous intéresse pas.

Ce n’est pas un choix délibéré de votre part, puisque vous faites partie du paradigme qui a toujours existé… Ce paradigme 3-D que vous avez vécu pendant toute votre vie. C’est une réalité où la pensée peut difficilement aller au-delà de ces frontières. Voilà pourquoi un grand nombre d’Êtres Humains ne veulent même savoir s’il y a plus que la 3-D. Henri et Marie se disent que leur réalité est très bien, et que tout est dans l’ordre des choses. Elle fonctionne.

Il y a un nouveau changement qui est au-dessus de vos têtes, et il s’agit d’un changement quantique. Cela va exiger une meilleure compréhension de la part des Êtres Humains.

Une meilleure compréhension de ce qui est autour d’eux, de ce qui est invisible mais très réel. Ils doivent arriver à une compréhension, donc une croyance, que tout n’est pas visible et compréhensible dans la pensée 3-D. Il y une vastitude de mondes ou dimensions invisibles qui font partie de la réalité 3-D, mais il faut une logique qui va au-delà des cinq sens physiques des Êtres Humains.

Comment aborder cette étude dans le temps qui m’est alloué ?

Je vais vous emmener dans un voyage ou séjour, afin de vous transmettre des informations relatives à ce sujet. Il y aura des informations intéressantes pour les personnes qui aiment la science. Pour d’autres qui ne sont pas intéressés à la science, cela pourra tout de même leur être utile, car ils vont participer à l’analogie que je vais présenter et avoir une compréhension de la leçon.

Je souhaite vous emmener dans un lieu réel, mais pour aujourd’hui, il ne doit être que dans votre esprit créatif. Le lieu est réel, sauf que vous ne pouvez pas y aller pour le moment… Pas encore. Il est intéressant de noter que chacun de vous a effectivement été à l’endroit où je vous emmène. À ce moment-là, vous n’aviez jamais été en incarnation sur Terre. Nous avons passé du temps en ce lieu. C’est un endroit ou une dimension d’une beauté incroyable. Le panorama est, pourrait-on dire, mystérieux et surnaturel.

Je veux vous emmener un peu à l’extérieur et au-dessus de votre propre galaxie, afin que nous puissions regarder la spirale, comme si nous étions un oiseau en vol.

Venez avec moi pendant un instant. Imaginez que les pressions et températures de l’espace ne s’appliquent pas à votre corps physique. Aucune de ces choses matérielles ne vous touche, car vous êtes protégés par la bulle de votre Soi-spirituel.

Tous ensemble, nous allons contempler ce spectacle magnifique. En tant qu’Êtres humains, vous êtes frappés par le silence de l’espace. Vous ne pouvez pas comprendre et apprécier le fait que chaque étoile chante une chanson. Je les entends toutes. Ce qui est le silence « absolu » pour vous, est une symphonie pour moi. Les vibrations multiples de la lumière émise par les étoiles se combinent et forment un choeur de chant où la vibration sonore est de toute beauté. L’univers chante pour moi, car je suis quantique.

Vos parties quantiques commencent à aborder et dépasser vos parties 3-D. Cette fusion ou confluence va créer des paradigmes de pensée qui seront différents de ceux des autres, sur cette planète.

Votre Terre n’a jamais expérimenté un temps comme celui que vous vivez actuellement. Un temps où il vous est demandé de penser différemment de celui qui est représenté par le cloisonnement de la pensée de votre réalité confortable.

Un temps où il vous est demandé d’aller au-delà du mur de vos préjugés et partis pris, dits naturels. Joignez-vous à moi et regardons votre galaxie, pendant un moment. Regardons cette belle spirale qui se déplace lentement, tout en maintenant son unité et son harmonie… qui tourne doucement comme un plateau de lumière. Imprégnez tout votre être de ce spectacle féerique.

Aujourd’hui, je parle de choses qui vont devenir évidentes dans votre avenir. Étant donné que ces transcriptions se font dans votre moment présent ou linéarité, un jour viendra où vous direz : « Kryeon avait raison. » Quand votre science confirmera mes informations de ce jour, je vous suggère de relire intégralement ce message.

Ainsi, votre « facteur de croyance » verra que je dis la vérité, quand je parle de votre relation directe avec l’Esprit, quand je parle du Créateur en vous. Vous comprendrez que je vois ce qui est devant vous, ainsi que le potentiel de votre futur. Quand votre science confirmera ce que je dis aujourd’hui, vous verrez que je ne suis peut-être pas un « charlatan ».

À ce moment-là, votre linéarité et votre préjugé vont se connecter avec votre futur. C’est le but de ce message. Et Regardons la Galaxie….

C’est un beau spectacle, n’est-ce pas ? Nous sommes là, en suspension, au-dessus de votre maison d’incarnation, appelée Galaxie. Dans ce que vous appelez le silence de ce moment, nous regardons le mouvement lent et ondulatoire, gracieux et harmonique, de votre Galaxie. Cette spirale où tout ne fait qu’un. C’est incroyable, surnaturel, et au-delà des mots.

Je vais maintenant vous inviter à me suivre. Nous allons plonger à l’intérieur de cette beauté, afin que je puisse vous parler « un peu » de ce qui se passe, et de ce qui constitue un mystère pour votre science. Il y a des choses qui sont illogiques, selon les règles et paradigmes terrestres. Elles ne correspondent pas à votre physique.

Henri et Marie, nos deux petits bonshommes dessinés en 2-D sur une feuille de papier, avaient aussi des scientifiques. Ils avaient des lois de la physique qui était en 2-D, et c’est tout ce dont ils avaient besoin. Tout fonctionnait très bien, dans la mesure où ils restaient sur la page.

Vous disposez de quatre lois de la physique, parce que – techniquement parlant – vous êtes en 4-D  et ces lois fonctionnent très bien. Ces lois ont fait leurs preuves encore et encore, et aussi longtemps que vous restez en 4-D, elles vont continuer de fonctionner.

Voici une question ésotérique pour vous. Regardez Henri et Marie. Combien de lois de la physique s’appliquent à ces personnages en 2-D ? La réponse devrait être évidente. La physique est complète, peu importe comment vous la percevez. C’est pourquoi Henri et Marie voient, croient et utilisent seulement la 2-D, mais toutes les lois sont encore là… Prêtes à être découvertes. La 3-D n’est peut-être pas comprises par nos deux personnages fictifs, mais elle est là et ils en font partie. Prolongeons cette réflexion, et permettez-moi de vous poser une petite question, chères créatures 3-D. Si je vous dis qu’il y a six lois de la physique qui couvrent une dimension que vous ne voyez pas… est-ce que ces six lois sont toutes là, pour vous ?

La réponse est la même que pour Henri et de Marie. Il y a plus que les 4-D que vous connaissez et utilisez actuellement. Vous avez quatre lois qui fonctionnent très bien. Il n’y a rien de mal avec elles, mais il y en a plus, et c’est pourquoi nous vous emmenons ici, au-dessus de votre galaxie, afin que chacun de vous puisse le voir.

Nous voulons vous présenter quelque chose que les astronomes peuvent également voir. Regardez bien. La manière dont bouge la galaxie est bizarre ou étrange. L’avez-vous remarqué ?

Nous vous avons déjà parlé des deux autres lois de la physique et ce n’est pas le temps de les expliquer à nouveau.

Cependant, lorsque vous entrez dans un royaume interdimensionnel, vous voyez un ensemble d’énergies multidimensionnelles qui doivent obligatoirement contenir plus d’informations que votre physique actuelle. En ce moment, vous disposez de quatre lois. Vous pouvez leur attribuer les noms qu’il vous plaît : newtoniennes, euclidiennes, einsteiniennes, etc.

Ces lois sont celles qui vous ont amenés où vous en êtes aujourd’hui. Jetons un nouveau regard sur votre galaxie et observons attentivement son mouvement. Il semble qu’elle ne bouge pas de la même manière que votre système solaire. Vos lois de la physique, celles qui concernent les objets en mouvement, sont basées sur votre cohérence ou perception 3-D. Vos scientifiques cherchent des lois empiriques. Ils trouvent ce qu’ils croient être vrai, ce qui s’applique à tout et pour tout. Oui, mais… Ils ne réalisent pas qu’ils appliquent un regard faussé ou déformé, à ces lois.

Cette manière d’agir fonctionne seulement en 3-D. Si vous restreignez les lois de la physique à – seulement – la dimension du temps, vous pouvez appliquer les mathématiques linéaires. Vous aurez une ligne droite qui va toujours dans la même direction et qui ne change jamais. Vous pourrez dire que votre science est simplement biaisée et cohérente.

« Kryeon, qu’est-ce qui ne va pas avec notre manière d’opérer ? Elle me va très bien ! » Voilà qu’un libre penseur arrive dans le décor, et il dit : « Les choses interdimensionnelles ne s’appliquent pas à notre logique ou perception 3-D. Les lois des forces interdimensionnelles, peu importe qu’elles soient faibles ou puissantes, sont au-delà de notre compréhension 3-D. Elles peuvent même être chaotiques et incohérentes. »

Permettez-moi de vous donner une explication supplémentaire. Votre système solaire fonctionne comme vous le pensez. Selon les lois de la physique que vous lui avez appliquées, les objets qui sont plus près du soleil se déplacent plus rapidement que ceux qui sont éloignés.

Les lois de la mécanique orbitale sont en jeu. La gravité, la masse, la distance et la vitesse sont basées sur votre système solaire, et ces lois sont correctes, selon votre 3-D. Elles vous permettent d’envoyer – avec précision – des vaisseaux spatiaux vers des planètes et de les placer en orbite, afin de prendre des photos et faire des analyses.

Maintenant, regardons encore une fois le mouvement de votre galaxie, et vous verrez qu’il n’est pas le même que celui de votre système solaire.

Je suis Kryeon. Et c’est ainsi.

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Canalisation présentée à Gaithersburg Reçu le 7 novembre 2009, Par Lee Carroll

Les lois terrestres

Je suis heureuse de vous retrouver après ce voyage qui m’a conduite en terre sainte.
La rencontre avec ce pays, avec Jérusalem, Bethléem, Nazareth, Tibériade, sur les pas de Jésus, a été pour moi plein de douceur, d’émotions (en particulier auprès du mur des lamentations) et de sérénité.

téléchargement

Même si le pays vit parfois des turbulences, il est très attachant et je l’ai  parcouru avec bonheur à la rencontre de la population. Peu m’importait que les uns soient juifs et les autres arabes, j’allais tout simplement à la rencontre d’un peuple et d’un pays.

Je vais continuer, maintenant, à vous transmettre les messages de nos Frères de Lumière et des  guides qui m’accompagnent.
Merci à vous tous d’avoir été fidèles au site durant mon absence.

                                                 * * *       

Chers frères de la Terre, nous sommes heureux de vous retrouver après ce temps court où notre soeur Marie-Josée est partie à la rencontre de la terre sainte. Ce moment était nécessaire pour son évolution spirituelle. Elle y a rencontré ce que son âme l’a poussée à rencontrer et les temps à venir seront pour elle des moments d’intégration plus ou moins délicats qui lui permettront de mieux comprendre son être.

Nous sommes heureux de vous transmettre, ce jour, un nouveau message.

Le message que nous allons transmettre aujourd’hui est un peu particulier et pourra vous étonner. Il s’agit de ce que nous appelons la « pollution administrative ».

Que voulons-nous dire par cela  ?
Nous voulons tout simplement vous parler de ce que vos gouvernants mettent en place régulièrement, au travers des lois, différentes  lois destinées à gérer le pays. Mais la gestion d’un pays passe, aussi, par la gestion d’un peuple. La gestion d’un peuple ne peut se faire que par l’entremise de certains édits, de certaines lois de façon à maintenir la population de ce pays dans un état de sécurité, de tranquillité, vous dit-on, mais nous dirions aussi de « pollution mentale ».

Nous allons expliquer : Lorsqu’une loi est édictée, lorsque vos gouvernants se rassemblent pour mettre en place telle ou telle loi pour ensuite l’appliquer sur le peuple qu’ils gouvernent, dites-vous que cette loi, même si elle vous paraît juste, si elle paraît être une loi de protection, une loi d’aide, est souvent une loi de main-mise sur votre liberté non seulement intellectuelle, liberté physique mais aussi liberté spirituelle. Il y a dans la quantité de lois qui sont édictées, certaines d’entre elles destinées à mettre en garde par rapport à ce que vos gouvernants appellent les sectes. Ces lois sont mises en place régulièrement afin de limiter la liberté spirituelle des humains. Dites vous et vous le savez, que vous êtes des êtres libres, libres de penser et de croire en Dieu comme vous le souhaitez. Personne ne peut modifier votre façon de penser, pas même une loi. 

Mais, alors, allez-vous dire, ce qui est appelé « secte » est parfois un moyen de détourner certains humains de ce qu’ils pensent réellement et de les entraîner dans un certain fanatisme. Il est vrai, que, parfois, certains humains ont un pouvoir sur d’autres au niveau spirituel mais cela vient, aussi, de la faiblesse de certains  humains par rapport à ceux qui ont du pouvoir, du moins c’est ce qu’ils pensent. A ce moment là, il y a, en effet, récupération de certains humains par d’autres  pour vivre d’une façon particulière la spiritualité.

Toutefois, les lois destinées à limiter ce qui est appelé « secte » sont souvent utilisées pour limiter et tempérer les humains qui n’ont pas la spiritualité ou la religion que le pays manifeste le plus profondément. Les lois sont à ce moment là présentes afin de rassurer les gouvernants qui sentent que l’humain se tourne davantage vers sa spiritualité plutôt que vers une croyance religieuse importante dans le pays. Dites-vous que le gouvernement mondial craint fortement les humains qui pensent autrement et comprennent que la force de l’être humain vient du plus profond de son être, du plus profond de son âme et que l’être humain est une force indiscible puisqu’elle est celle du Créateur. Les lois qui sont mises en place pour dénoncer tout ce qui est hors religion sont des lois créées par la peur, la peur du gouvernement mondial, la peur de vos gouvernants dirigés par le gouvernement mondial. Cette peur est de se retrouver face à un peuple terrestre qui à un moment va montrer sa force et sa puissance par sa foi en Dieu et sa compréhension en sa propre force intérieure.

Mais les lois terrestres ne sont pas uniquement dirigées vers cette limitation de la spiritualité.
Les lois que décident vos gouvernants sont aussi dirigées vers une main-mise sur votre propre liberté physique. Nous avons déjà parlé de cela dans d’autres messages mais nous tenons à y revenir en particulier à travers la construction, la banalisation de satellites qui, du haut du ciel peuvent photographier la moindre parcelle de Terre, qui peuvent photographier la moindre parcelle de ville et même une rue.
Les lois qui autorisent la construction, la banalisation des satellites vous sont présentées comme des progrés. Oui, en effet, progrés technologiques mais nous dirions, aussi, progrés et accentuation  de la surveillance de l’humanité terrestre.

Bien sûr, tous ces satellites qui vous offrent des photos de la Terre, des photos de l’univers sont importants pour la connaissance mais nous disons : attention ! trop c’est trop !

Et l’humanité pourrait, un jour, se retrouver enfermée, tenue, restreinte, dans un espace de vie qui la maintiendrait dans un enfermement d’où il lui serait difficile et délicat de montrer sa propre force intérieure et divine. C’est pourquoi nous vous disons, chers frères de la Terre : ayez confiance en votre propre force intérieure ! ayez confiance en votre être divin ! Il est capable de faire face à tout ce qui vous est présenté pour vous maintenir dans un état de surveillance et de manque de liberté. Ne doutez pas que tout ce qui est mis sur votre chemin terrestre, dans votre vie de chaque jour, vos téléphones portables, les radars sur les routes, les caméras de surveillance dans les villes etc..etc.., tout cela est fait pour limiter votre liberté de vie, votre liberté d’agir, de penser et de croire.

Pourquoi vous parlons-nous de cela aujourd’hui alors que cela a déjà été mentionné dans d’autres messages et dans des livres ?
Car, tout simplement, il y a actuellement une accentuation fort sournoise de tous ces contrôles sur la vie de l’être humain que ce soit dans votre pays la France ou dans d’autres pays.

Nous vous disons, chers Frères de la Terre, gardez votre liberté ! gardez la et ne vous offusquez de ce qui peut vous être présenté car vous avez la force, la puissance au plus profond de votre être, de faire face à tout cela et d’y faire face avec sérénité et puissance d’Amour. Il est important que vous compreniez cela : vous avez en vous une puissance et une lumière si fortes et si sereines qu’elles peuvent vous amener au-delà de tout ce qui peut vous être mis en face pour vous limiter dans votre vie d’âme en expérience sur la Terre, dans votre vie d’humain telle qu’elle est chaque jour dans votre pays, dans votre ville, dans votre famille, dans votre rue. Il est important que vous compreniez, chers frères de la Terre, que vous avez en vous une puissance supérieure à toutes les lois qui peuvent être décidées,  présentées à vous à n’importe quel moment.

Bien sûr, allez-vous dire, si je m’oppose à telle ou telle loi je vais être sanctionné.
 Nous le reconnaissons, cela est délicat pour vous de vivre en opposition par rapport à ces lois. Alors que faire ?

Tout simplement, cela demandera un travail de chaque jour, c’est de vous centrer sur votre coeur, sur votre âme……chaque jour…..et de lui demander sa force d’Amour pour vivre dans la sérénité ce qui vous est présenté. En effet, plus vous serez centré sur votre être divin, plus vous vous sentirez en paix avec vous-même et moins vous serez sensible à toutes ces lois qui vous limitent et qui vous entraînent dans des moments de crainte et de peur. Plus vous serez centré sur votre être divin, et nous le répétons : cela demande un travail de chaque jour, et nous dirions de chaque instant au moment où se présente une difficulté, plus vous ferez cela et plus vous serez nombreux à le faire, moins ces lois, moins ces restrictions dans votre vie seront importantes et moins elles vous pèseront.

C’est ainsi que vous arriverez à contrecarrer tout ce qui est  présenté dans votre vie sociale pour vous limiter dans vos choix de vie, dans votre choix de penser, de croire en ce que votre être le plus profond souhaite. Il est important, à nouveau, de comprendre combien votre être intérieur est puissant. Il peut, largement, faire face à toutes ces lois et à tout ce que décident vos gouvernants.

Toutes ces lois, pour la plupart, sont destinées à vous retenir et à vous limiter dans vos agissements, vos pensées et vos croyances.

Nous vous remercions, chers frères de la Terre, d’avoir lu ce message avec sérénité car ce que nous vous transmettons n’est pas destiné à ajouter des craintes ou des peurs à votre vie, mais, tout simplement, à vous aviser, à vous avertir de ce qui est mis en place, souvent sournoisement, et dont vous n’avez pas besoin pour vivre votre vie en toute liberté. Vous êtes capables de penser par vous-mêmes, de croire par vous-même en la religion ou la spiritualité que vous souhaitez. Votre foi en Dieu vous guide vers ce qui est le mieux.

Un être  humain a besoin d’être libre dans ses pensées, libre dans ses actes, mais il est important, aussi, que ses pensées et ses actes ne soient que des pensées d’Amour, des actes d’Amour, des actes de paix, des pensées de paix, des actes sereins, des pensées sereines. Il est important que la liberté de l’être humain se fasse dans l’Amour du Créateur, dans Sa Lumière, dans Son Enveloppement de Lumière, cela est important pour la vraie liberté de l’être humain.

Nous vous souhaitons paix et sérénité, chers frères de la Terre, dans vos coeurs et dans vos corps.
Nous vous aimons et vous accompagnons avec Amour.

Vous pouvez reproduire ce texte à condition
-qu’il n’y ait aucune modification de son contenu
-qu’il ne soit pas coupé
-que vous fassiez référence au site « le site cristal mariandi. com »

La parabole de la Chambre d’apprentissage Kryeon

Les diverses paraboles de Kryeon ont été une source de grandes découvertes pour moi. Dans ce livre, on en retrouve quatre. Je commencerai par celle que je préfère. On appelle parabole une histoire toute simple dont on se sert pour illustrer une leçon ou tirer une moralité. Dans les paraboles de Kryeon, l’histoire est effectivement très simple, mais la compréhension de son sens profond demande en général une recherche et une étude beaucoup plus sérieuses. Puisque nous sommes en communication avec l’Esprit lorsqu’une parabole nous est citée, il nous appartient de tirer le maximum du message tel qu’il nous est présenté. De plus, dans ce cas-ci, puisque je suis celui qui traduit les paraboles, j’ai la chance d’ajouter quelques lumières additionnelles quand je revois le channeling et de vous faire part de mon interprétation. (Lee) 

pingouins gifDans notre langue, comme dans la plupart des langues, on donne un genre aux mots. On dit : « Il » a fait ceci ou « elle » est allée là. Kryeon précise, dans cette parabole, que le « il » ne sera utilisé que pour une raison grammaticale. Voici un indice important qui nous fait comprendre, que lorsque nous ne sommes pas sur la Terre, nous n’avons pas de sexe ; si ce n’était pas le cas, cette distinction n’aurait pas autant d’importance. Je souligne ceci à l’intention de ceux qui croient qu’ils seront « mariés en tant qu’homme et femme dans le Ciel ». Le mariage est, en fait très différent dans l’au-delà du partenariat en usage sur la Terre. 

Dans cette parabole, la maison de Wo représente de toute évidence sa vie, ou, si vous préférez, son expression de vie sur la Terre (que Kryeon appelle un temps de vie). L’analogie des diverses chambres fait référence aux ouvertures possibles qui se présentent à nous tous, lesquelles viennent avec notre engagement, notre karma et, par conséquent, notre potentiel. 

Dans cette parabole, Wo n’est pas issu d’une culture où existent la guerre et la famine. Ce qui est le cas de la plupart d’entre nous qui lisons ce livre puisque, tel que Kryeon nous l’a précisé, ce channeling s’adresse surtout aux gens du premier monde. Wo était donc l’un des nôtres. (Rappelez-vous toutefois que Kryeon nous a dit que la même information était channelée par huit autres intermédiaires à travers le monde, répandant le même message à d’autres cultures). L’esprit nous invite donc à nous identifier à Wo dans cette parabole. Si cette histoire avait raconté la vie d’un individu soumis à la famine ou parlé d’une économie ravagée par la guerre par exemple, nous n’y trouverions aucun lien avec ce que nous vivons. 

La partie qui décrit Wo en train d’apprendre ce qui le rend soit heureux, triste ou furieux, puis accrochant des choses au mur afin de mieux ressentir ses émotions, est une excellente analyse du comportement humain. Cela fait référence à notre mémoire humaine qui, en fouillant dans le passé, se rappelle certains événements et cherche à les ressentir d’une manière ou d’une autre. Généralement, cela n’est pas une attitude éclairée ni appropriée puisqu’alors on déterre souvent de vieux souvenirs qui nous font ressentir de la colère, de la haine, de la vengeance ou l’on se prend pour des victimes. De temps à autre, cependant, nous avons tout simplement le goût de vouloir être de nouveau dans un endroit où nous avons été  heureux… comme lors de notre enfance, par exemple. 

Le fait que Kryeon raconte que Wo « accroche des choses au mur » est significatif. Si vous venez chez moi, vous verrez ce qu’il y a sur le mur ; c’est à la vue de tous. Il y a des photos de ma famille et des œuvres d’art. Cela signifie que ce que j’ai placé sur le mur a de l’importance pour moi, même face aux étrangers qui pénètrent dans ma demeure ; ces objets sont spéciaux à mes yeux. Kryeon nous dit donc que Wo suspend ses émotions à la vue de tous afin qu’ils soient témoins de ses expériences de vie. Avez-vous déjà visité des gens où vous vous êtes retrouvés assis au milieu d’une histoire triste qui racontait comment ils avaient été maltraités ou quel malheur s’était abattu sur eux ? La situation de cette parabole vous semble-t-elle familière ? Wo tente d’impliquer les autres dans son processus individuel parce que, ce faisant, il se sent mieux. Wo ne sait pas encore ce que le mot responsabilité veut dire. Même si nous apprendrons plus tard que peu importe le niveau où se situe Wo dans sa recherche de la lumière, cela ne changera pas… Kryeon ne porte aucun jugement là-dessus… jamais. 

La partie la plus merveilleuse de cette histoire est que, même si Wo adhère banalement à une quelconque doctrine religieuse, ses prières sont exaucées ! Il reçoit la protection demandée ; il est effectivement protégé du changement et de toute manifestation troublante en provenance du fond de son âme. Une fois de plus, Kryeon nous dit que le mécanisme de l’Esprit est absolu et que l’énergie d’amour qui se dégage d’une bonne intention de prière porte fruit. Vous rappelez-vous de ce conseil ; « Faites attention à ce que vous demandez… car vous pourriez l’obtenir ? » C’est absolument vrai ! Et cette parabole nous le prouve bien. 

Plus loin, nous découvrons que la maison de Wo est immense ; cependant par choix, il a décidé de vivre dans une seule chambre et d’y mourir. Ceci, évidemment, fait référence au potentiel que nous avons de remplir notre engagement lorsque nous arrivons dans n’importe quelle vie. Ceci, selon la quantité de karma dissout, nous pousse à découvrir les pièces importantes de la maison. Bien que ce ne soit pas mentionné dans cette parabole, il existe plusieurs « Wo » dans le monde, qui ont plusieurs chambres qui ne sont pas encore remplies de pouvoirs spirituels. Chaque cas fait référence au type de karma avec lequel vous devez travailler. Dans le cas de Wo, sa peur du changement le portait à ne pas s’aventurer trop loin dans sa propre maison. 

Au cours de route, Wo reconnaît ses guides ; ceci nous démontre que nous savons qui sont vraiment nos guides mais que ce fait nous est caché pendant notre existence sur la Terre. Imaginez-vous que vous passez votre vie avec deux ou trois amis prêts à vous aider en tout temps… et que vous les ignorez ! C’est ce que Wo a fait et malgré tout, ils n’ont jamais porté de jugement envers lui. C’est ainsi que l’amour de l’Esprit est conçu. Quelques noms qui figurent sur les portes sont étonnants ! J’aime celui des enfants à naître. Ceci se réfère directement au fait que d’autres entités auraient pu se glisser dans la vie de Wo afin d’’établir une interaction karmique si celui-ci l’avait désiré. Mais dans cette parabole, Wo n’avait pas de partenaire. Cette éventualité des enfants à naître requiert une planification antérieure, pensez-y ! 

Sur une autre porte on peut lire leader mondial ; ceci indique qu’une partie de l’engagement de Wo aurait pu le pousser à devenir une figure politique éminente, un leader sur la scène mondiale. C’est probablement la dernière chose que vous auriez associé au caractère de Wo, et pourtant c’est bien là ! C’est assurément un concept aussi éloigné du tempérament de Wo que celui d’un pragmatique homme d’affaires qui devient un channel du Nouvel âge dans la quarantaine avancée (eh oui). Pensez à ce que l’Esprit essaie de nous dire ici ; il n’y a pas de limite à votre imagination sur ce que Dieu vous permet d’accomplir. Si une partie de l’engagement de Wo était de devenir un leader mondial, qu’est-ce qui, pensez-vous se cache derrière vos portes, cela devrait vous donner des frissons. 

Wo commence maintenant à comprendre l’ensemble du scénario et se sent très mal à l’aise d’avoir échoué si lamentablement. Ses guides, toutefois, le ramènent immédiatement dans le droit chemin et lui disent ; « Ne critique pas ton état d’âme, cela n’est pas approprié et n’apportera rien à ton ultime beauté ». 

C‘est donc ainsi que Wo passa à l’autre monde. A partir de ce moment, il passa « d’être un humain en apprentissage » à ce qu’il avait toujours été… une étincelle de Dieu, une entité universelle. Ce qu’il examina ensuite fut son véritable nom sur la porte, et il se souvint de tout. 

Ce sont les derniers paragraphes de cette parabole qui m’ont le plus marqué. Je vous les répète ici pour faciliter la référence : 

« Wo connaissait la routine, car à présent il se souvenait de tout ; il n’était plus Wo, il dit adieu à ses guides et les remercia de leur loyauté. Il demeura debout longtemps à les regarder et à les aimer. Puis, il se retourna et se dirigea vers la lumière au bout du corridor. Il était déjà venu ici auparavant. Il savait ce qui l’attendait durant son bref voyage de trois jours jusqu’à la caverne de la création pour aller y récupérer son essence… et ensuite dans la salle d’honneur et de la célébration où ceux qui l’aimaient tendrement étaient réunis pour l’attendre, y compris ceux qu’il avait aimés et perdus au cours de son passage sur la Terre. Il savait où il avait été et où il allait. Wo s’en retournait à la maison ». 

On parle ici de la lumière au bout du corridor, souvent décrite par ceux qui ont vécu des expériences de mort clinique, et du voyage de trois jours dans la caverne de la création. Je ne savais pas que ce voyage durait trois jours et j’ignore ce qui se passe pendant ce temps. Peut-être en apprendrons-nous davantage plus tard ? Quelque chose de totalement différent me touche à propos de cette dernière citation. C’est qu’en plus de décrire cette histoire,  j’y suis aussi présent lors de son channeling ! Bien que non rapporté dans le chapitre 10, il s’agit ici d’une transcription d’un channeling en direct donné devant un groupe de personnes. Lorsque Kryeon parle de voyages et donne des paraboles, il m’emmène véritablement là-bas. Dans le cas des voyages, je peux sentir le vent, la température etc… C’est pourquoi la saveur de ces channelings est légèrement différente. Kryeon me laisse souvent décrire ce que je vois, en plus de me confier la traduction de ses pensées de groupe. Dans le processus, cependant je suis fortement affecté ; souvent, le fait de comprendre pleinement ce qui est présenté, tout en restant assis sur ma chaise, me fait pleurer de joie. Rien ne peut se comparer à cela, même de loin, excepté ce que l’on ressent dans un rêve vraiment, mais vraiment très réel. 

J’étais effectivement là en même temps que Wo, à deux doigts de rentrer aussi à la maison.. baignant dans l’Esprit. J’ai ressenti l’élan d’amour de ceux qui étaient déjà là et je m’ennuyais de mes amis. J’ai vu mes guides rayonnants de lumière (mais je n’ai pu apercevoir leur visage) et j’ai ressenti leur amour ; puis j’ai pris la main de Kryeon et je suis revenu à ma chaise au milieu de l’assemblée de Del Mar

Extrait du Livre : Aller au-delà de l’Humain, TOME II – canalisations de Kryeon par Lee Carroll aux Editions Ariane – page 251. 

Prochain et dernier Pape

[Veuillez noter que ce channeling a eu lieu après la mort de Jean-Paul II, mais avant que le conclave des cardinaux catholiques ne lui ait choisi un successeur]  

« Kryeon, nous venons de perdre un grand chef religieux, le pape Jean Paul II. Quelles en seront les conséquences ? » 

Mon partenaire Lee Carroll a rendu hommage plus tôt [au cours du séminaire qui a précédé ce channeling] à cet homme prénommé Karol qui est devenu pape. Il a évoqué ses buts et ses réalisations planétaires, qui n’avaient vraiment rien à voir avec la religion. Son rôle était religieux, certes, tout comme les lieux où il s’est rendu et tout le cérémonial qui l’entourait, mais tout cela n’avait pour fonction que de faciliter son œuvre. 

Tout comme vous, nous avons connu Karol [Józef Wojtyla]. Il s’est soumis au vent de la naissance de la même façon que vous. Il n’était pas différent de vous. Et l’Esprit lui a dit ; « Tu auras l’occasion de transformer la Terre, car l’énergie de cette planète a la potentialité de devenir très différente. Quant u auras atteint un certain âge, il existera des potentialités au moment où se produira la Convergence harmonique. Les choses commenceront alors à changer et tu pourras jouer un rôle de dirigeant mondial. Es-tu prêt à cela ? » II a répondu oui. 

Lorsque Karol s’est soumis au vent de la naissance, aucun ange ne lui a demandé s’il voulait être catholique. Ce n’était là que le véhicule qui lui a permis de se trouver en positon de transformer la planète comme il l’a fait. Sans lui, vous n’auriez pas connu l’absence de l’Armageddon. Le saviez-vous ? [Référence à son implication directe dans la chute du communisme]. Non seulement son système de croyances l’a bien servi, mais il l’a propulsé dans une fonction qu’il était le seul à occuper et qui lui permettait d’atteindre des milliards de personnes à la fois. Et ce grand chef religieux, qui savait intuitivement ce qu’il faisait, aimait l’humanité. Rien ne lui plaisait autant que de se retrouver parmi des gens ordinaires, ce qu’il faisait le plus souvent possible. Dès qu’il fut en position de changer la donne, il le fit. 

Prochain et dernier Pape dans LEVEE DU VOILE Pope.John.Paul.II.2005Il y a toutefois quelque chose que vous ignorez au sujet de Karol. Pendant la dernière décennie de sa vie, il était très frustré. Vérifiez par vous-mêmes les photos publiées ici et là. Regardez celles de ses seize premières années de papauté, puis celles des dix dernières. Pendant celles-ci, il souffrait et pas seulement physiquement. Il angoissait pour une situation que vous ignorez tous. C’est que, pendant ces dix dernières années, cet homme voulait accomplir d’autres changements alors que la situation y était propice, mais il se savait trop vieux pour le faire. 

Karol n’avait pas l’énergie nécessaire pour effectuer les changements qu’il désirait réellement accomplir, tandis que ses proches le forçaient à laisser les choses telles qu’elles étaient. C’était une question politique, qui sera peut-être connue un jour. Vous saurez alors qui sont ceux qui l’ont influencé pendant ses dix dernières années afin qu’l ne fasse pas de vagues. Il était trop vieux pour changer la donne, et il le savait. 

Karol n’était pas d’une conscience à apporter certains des changements réclamés par plusieurs quant  à la pauvreté et au rôle des femmes au sein de l’Eglise (cela viendra plus tard). Toutefois, il se prononça clairement sur les abus sexuels commis par des prêtres sur des enfants et il voulait faire cesser ces ignominies. Il croyait que le Sauveur désirait le voir faire quelque chose à ce sujet, mais il ne le pouvait pas. Ce que vous prenez pour de l’inaction était plutôt de la souffrance, car il fut incapable d’accomplir ce qu’il désirait, empêché par son absence d’énergie, ainsi que par son entourage, qui veillait à cela. 

9250963800px-papajcruz-brazil-jpg dans LEVEE DU VOILE

« Kryeon,  le conclave des cardinaux va bientôt se réunir pour élire un nouveau pape. Quelle potentialité recèle l’énergie présente quant à ce choix ? Que se passera-t-il ? » Il y a deux potentialités quant à ce qui surviendra dans les prochains jours, puisque votre avenir est toujours sujet au libre arbitre. Aucune entité ne peut prédire l’avenir puisque ce dernier est entièrement fonction du libres choix de l’humanité. Cependant, selon l’énergie présente, voici que qui peut se produire ; ou bien le conclave élira un pape « de transition », qui ne régnera pas très longtemps (par rapport au précédent), ou bien il élira tout de suite un pape radical. D’une manière ou d’une autre, vous vous retrouverez avec un homme qui va ébranler l’establishment. 

Voici les potentialités en ce qui concerne un futur pape radical. Cette religion dont il sera le dirigeant terrestre comporte des doctrines qui ne conviennent plus à l’humanité de cette époque. Il doit absolument aborder le sujet, à défaut de quoi les humains plus avisés quitteront l’Eglise. Certains le qualifieront même de « mauvais pape », car il ira contre la tradition en amorçant un processus qui honorera la Vierge Marie plus que tout autre pape ne l’a fait jusqu’ici, accordant ainsi une meilleure place aux femmes à l’intérieur de l’Eglise, les élevant à des positons supérieures et même à la prêtrise. 

Il abordera aussi les questions de planning familial, enclenchant un processus qui, lentement, le rendra justifiable aux yeux de Dieu [mais cela prendra un certain temps]. Seul le « souverain pontife » parlant du haut de la chaire peut changer ainsi la doctrine de l’Eglise. Mais dans ce cas, il sera en danger et devra vivre sous une constante protection. 

Il parlera également des prêtres qui agressent sexuellement des enfants. Surveillez bien. Même s’il s’agit d’un pape de transition, celui-ci préparera le terrain, dans ce domaine, au pape radical. Car cela est dans l’aura énergétique du futur potentiel concernant ce problème. Bien sûr, le libre arbitre peut vous conduire dans l’une ou l’autre direction, mais ce sont là les potentialités de l’ici-maintenant.  Kryeon, canalisé par Lee Carroll. Retour à l’essentiel – La levée du voile. 

La Compassion

Lorsque le jour où Simon-Pierre réagit en Lui disant qu’il ne comprenait pas cette attitude puisqu’Il pouvait absorber et transmuter le moteur du karma douloureux de quiconque, le Maître répondit tout simplement qu’il y avait un moment exact pour soulager quelqu’un de son fardeau. À cela, Il ajouta que la véritable compassion devait tenir compte de ce dont l’âme de l’autre avait besoin. – « Si tu soulages l’autre du fardeau qui aide ses muscles à se former, tu prolonges le fait qu’il soit chétif. Aimer, vois-tu, ne signifie pas se laisser emporter par le jeu des émotions du moment. Aimer vraiment, c’est lire l’âme de l’autre entre ses lignes et ne pas chercher à la ré-écrire à notre façon. Si je te guéris à l’instant du léger bégaiement qui est le tien Simon, tu n’essaieras jamais d’identifier la peur qui t’habite encore… et celle-ci rejaillira d’une autre manière dans ta vie… peut-être plus pénible ». 

La Compassion  dans PARABOLES aux MIRACLES

Venons-en maintenant au second type de miracles réalisés par le Christ, celui des matérialisations dont le plus célèbre est immortalisé sous le nom de la Multiplication des pains. Il nous fut expliqué à ce propos qu’en amont de tout ce qui est manifesté et dont la nature est vivante, il existe dans le monde éthérique une matrice ou – si l’on préfère l’archétype d’une forme et de la substance qui y est associée. L’être qui est parvenu à un stade de maîtrise avancé a la capacité d’aller chercher l’information de cette forme et de cette substance dans le monde qu’est la matrice en question afin de l’amener à notre niveau vibratoire autant de fois qu’il le souhaite. Au risque de paraître quelque peu sacrilège, j’emploierai encore ici une comparaison directement empruntée au vocabulaire de l’informatique. Je dirai alors que le maître est celui qui possède le logiciel lui permettant d’ouvrir un dossier informatique spécifique, de dupliquer celui-ci à volonté et de l’expédier via Internet à autant de destinataires qu ‘il le désireReste à savoir si ces destinataires imprimeront le dossier en question, autrement dit lui donneront corps dans leur vie et sauront en extraire la substance. Le Christ Jeshua évoquait cet univers des matrices subtiles en le décrivant comme un grenier inépuisable générant sans cesse des « graines de matière en devenir ». La seule  difficulté, selon Lui, était d’aller chercher ces graines et de les densifier par ce sas entre les mondes que représente le chakra cardiaque associé à celui qui lui est légèrement inférieur sur le corps humain : le troisième, dans la région de l’ombilic. 

Pour ce faire, Il ajoutait qu’il Lui fallait aussi faire naître en son esprit l’image parfaite – forme, couleur, odeur et substance – de ce qu’Il voulait matérialiser et qu’il Lui était donc humainement indispensable d’avoir déjà au moins vu une fois la chose en question. Dans la pratique d’un tel exercice intérieur, il va de soi que le Christ mettait en relief son contact intense et permanent avec le Divin. – « C’est la fusion de mon être avec le Royaume de mon Père qui rend cela aisé comme un jeu. C’est parce qu’il n’existe aucune crispation dans ma conscience et qu’il n’y a aucune trace de doute dans mon coeur que tout cela est si rapide et si joyeux. Je me tiens ici, parmi vous, mais en même temps je suis au coeur du Soleil, là où les graines de la vie sont en perpétuelle effervescence. C’est cette certitude de l’Éternité et de l’unité de tout ce qui est qui fait de moi un pont… Ne cherchez pourtant pas à « faire comme moi » ; soyez vous-même et vous serez alors Ce que je suis… » Cette possible accession de chacun de nous au mécanisme du miracle revenait fréquemment dans les paroles du Maître. Celui-ci tenait absolument à ce que, non seulement nous, mais chaque être humain se sache et se sente sur le même chemin d’élévation que Lui. Dans son enseignement, il était indubitable que le miracle se trouvait potentiellement à la portée de chacun… parce que la nature profonde de chacun n’était pas différente de la sienne. Dirigeons-nous maintenant du côté de Cana, là où furent célébrées ces fameuses noces dont on dit qu’elles furent le théâtre du premier miracle du Christ. Je précise bien « dont on dit » car, dans la réalité des faits, nombre de prodiges avaient déjà été réalisés par le Maître auparavant. 

Il me sera impossible de parler très précisément de ce qui s’est déroulé à Cana car je n’ai pas été témoin de cet événement comme d’ailleurs bon nombre de ceux qui ont été les proches disciples de Jeshua par la suite. Si je me permets cependant de commenter ici ce miracle du Maître, c’est à cause de son contexte. En effet, celui-ci met particulièrement en évidence d’abord l’influence qu’exerçait sur Lui l’énergie féminine et ensuite sa totale liberté par rapport à ce qu’Il connaissait déjà de sa mission. Souvenons-nous des textes… Lorsque le Christ est pressé d’apporter un remède à la pénurie de vin, il est bien spécifié que la personne qui parvient à le faire agir n’est autre que Marie, sa mère, tandis qu’Il se défend de faire quoi que ce soit en argumentant que son temps n’est pas venu… Il est certain que par sa réponse positive à une présence féminine, le Maître entendait bien montrer que la femme ne jouait pas un rôle de second plan dans sa vie et dans ce qu’Il entendait laisser de son OEuvre.  On pourrait évidemment répliquer en disant qu’Il a simplement voulu contenter sa mère… Ce serait très mal connaître le contexte patriarcal de la société de l’époque, de plus dans un milieu où la fonction de rabbi – celle de l’autorité religieuse – surpassait le rôle du fils. D’autre part, ainsi que je l’ai déjà dit, je puis personnellement témoigner de la quasi absence de privilège que le Maître accordait à sa mère], une mère qui, par ailleurs, on le devine très bien, savait exactement ce dont son fils était capable et donc par Quoi Il était habité. La réponse positive de Jeshua nous montre également que Celui-ci se réserve la liberté d’outrepasser ce qu’on pourrait appeler la logique du « plan d’action » gravé en Lui. Une telle liberté au coeur d’une mise en scène où chaque pas semble relever d’une intention divine précise est caractéristique de l’Avatar. L’Avatar a, en effet, le privilège de l’improvisation totale… Il ne fait pas qu’exécuter un dessein sacré, Il joue au dedans de celui-ci et y apporte sa propre couleur d’âme, sachant que toute improvisation devient elle-même matière à enseignement. Les messages Esséniens – Daniel Meurois-Givaudan  - les  enseignements premiers du Christ. 

Salomon Le roi sage

Salomon Le roi sage dans LIBERTE des MAITRES Salomon  Je veux vous ramener à Salomon, un roi très sage. Revoyons cette histoire très célèbre du « jugement de Salomon », où deux femmes affirmaient être la mère du bébé vivant. Avant de rendre sa décision, ce jeune roi sage connaissait déjà le résultat. Il ordonna au soldat de couper le bébé vivant en deux et d’en donner la moitié à chaque mère. L’une des deux femmes est devenue soudainement « blanche de stupéfaction », et dit à Salomon : « Non, non ! Ne tuez pas cet enfant ! Donnez ce bébé à l’autre ! » Dès lors, Salomon sut qui était la vraie mère, et il ordonna que son enfant lui soit rendu. Il savait que la vraie mère ne permettrait jamais qu’il soit tué. La compassion est la chose la plus sage qui existe sur cette planète. Elle est pleine de solutions qui apportent l’unification. Cela veut tout dire. C’est la compassion de la mère divine et sage qui est en train de balayer toute la planète. C’est elle qui fait littéralement déplacer la Kundalini d’un continent vers un autre, au cours de ce changement magistral que vous expérimentez.Quelques-uns se sentent désespérément seuls dans ce processus, car ils ne comprennent pas ce qui se passe. Si un ordinateur avait une conscience, pouvez-vous imaginer comment il se sentirait quand vous faites un « redémarrer », sans sauvegarder l’histoire ancienne ? Il perdrait la mémoire de tout ce qui s’est passé… De l’histoire ancienne. Si la conscience humaine « redémarre » par elle-même, dans un nouveau paradigme, là où l’histoire ancienne ne contrôle plus, que va-t-il se passer ? Que va-t-elle ressentir devant cette situation qui semble ne plus avoir un passé qui définit la « nature humaine » ?

Le roi Salomon, le plus sage de tous les hommes, a construit le Temple de Jérusalem et a régné pendant l’âge d’or d’Israël. Juste avant de mourir, David désigne pour lui succéder son fils Salomon, alors âgé de douze ans, avec les recommandations suivantes :
Je m’en vais par le chemin de toute la terre. Tu seras fort et te montreras un homme, et tu prendras garde à Dieu, ton Dieu, en marchant dans Ses voies, en gardant Ses statuts, Ses commandements et Ses ordonnances, comme il est écrit dans la loi de Moïse, afin que tu réussisses dans tout ce que tu feras et où que tu te tourneras (I Rois 2, 2 et 3). 


Cette bénédiction classique est celle que le jeune garçon reçoit aujourd’hui le jour de sa Bar mitswa. Elle répète la règle fondamentale qui a guidé le peuple juif depuis l’époque du don de la Tora au Mont Sinaï : il suffit pour prospérer d’observer la Tora. 

A l’âge de douze ans, le roi Salomon est gratifié par Dieu d’une grande sagesse

Peu de temps après que Salomon a reçu l’onction royale, Dieu lui apparaît dans un rêve où Il l’invite à présenter une requête pour lui même. Salomon répond :
Je ne suis qu’un petit enfant… Donne donc à Ton serviteur un cœur de compréhension pour juger Ton peuple… 

(suite…)

Le couple Jésus-Marie-Madeleine

Le couple Jésus-Marie-Madeleine  dans LIBERTE des MAITRES macoumba28130410177881_mini   Dans une telle recherche en marge de l’hypocrisie, comment ne pas se pencher une nouvelle Joie sur le couple désormais de plus en plus évident que formaient Jeshua et Myriam de Magdala? En effet, plus j’avance au coeur de mes propres souvenirs, plus le Livre du Temps s’ouvre avec précision dans ce domaine et plus le terme de couple me paraît non seulement approprié mais incontournable. À mesure que je fouille dans les images et les scènes qui sont gravées en moi à tout jamais, je me rends davantage compte que l’un était pratiquement indissociable de l’autre, ne serait-ce que dans les petits détails du quotidien. Bien au-delà de la disciple de tout premier plan que j’ai déjà largement évoquée, Myriam était d’une certaine façon le bon ange qui veillait aux détails de la vie matérielle du Maître!. Avait-Il soif? Avait-Il besoin de repos ou encore de changer de robe ? Lorsque des inconnus souhaitaient une rencontre privée avec Lui, la rumeur publique affirmait qu’il était intelligent de passer par l’intermédiaire de Myriam… ce qui était faux car Jeshua ne laissait à personne le soin de décider à sa place qui Il verrait ou pas. Une telle rumeur témoignait toutefois de la notoriété publique reconnaissant la proximité qui existait entre eux. 

Depuis que les Églises qui se réclament du Christ se sont constituées, on a singulièrement occulté toutes les questions pouvant laisser penser que le Maître Jeshua avait pris un corps d’homme avec tout ce que cela sous-entend. On a refusé d’admettre ou de réfléchir au fait qu’il fallait toute une infrastructure autour de Lui afin de faciliter ses déplacements, son  hébergement et tout ce qui est de l’ordre des contingences quotidiennes. Il est pourtant bien certain que cela nécessitait des sommes d’argent, qu’il fallait s’assurer d’un minimum d’approvisionnement et prévoir des relais possibles sur les chemins… Myriam de Magdala comptait pour beaucoup dans cette organisation et l’idée ne serait venue à personne de lui disputer ce rôle, même si certains ou certaines le lui enviaient de manière évidente. En bref, elle se montrait présente et indispensable en tout temps et en tout lieu. Même l’Église de Rome, pourtant si farouchement « prudente » envers les femmes, ne peut nier à travers les Évangiles canoniques que Myriam se tint au pied de la croix, à l’entrée du tombeau au matin de la Pâque et que le Maître s’y présenta à elle. Elle choisit malgré tout de passer rapidement sur le « cas » Marie-Madeleine, en refusant de faire d’elle autre chose qu’une ex-prostituée. Pendant toutes les années où j’ai eu le privilège de la côtoyer presque quotidiennement dans l’entourage immédiat du Maître, je l’ai vue pour ma part changer considérablement. 

Je me suis souvent dit qu’un sang différent se mettait progressivement à couler dans ses veines, comme si elle était en prise directe avec une autre réalité, une dimension 

à laquelle aucun de nous n’avait accès. Nous en parlions peu entre nous. Cela nous aurait  donné l’impression de violer cette intimité sacrée que nous constations entre Jeshua et elle. Si quelque manifestation de jalousie éclatait, même chez les hommes, le Maître mettait toujours celle-ci à profit pour enseigner deux ou trois vérités oubliées. 

Jeshua et Myriam ont-ils été amoureux l’un de l’autre? me demande-t-on parfois. Voilà une question qui « mérite effectivement qu’on s’y attarde. Tout dépend d’abord de ce que l’on entend exactement par amoureux, c’est-à-dire si on prête par exemple à ce terme une connotation de possessivité, de dépendance affective ou si l’on y voit simplement quelque chose de passager et de superficiel. Plutôt que d’ergoter sur la signification à accorder à ce terme, je dirai sans hésitation qu’il y avait d’abord et avant tout beaucoup d’Amour entre eux. Un tel Amour, avec un grand A, évinçait – est-il besoin de le préciser – tout rapport amoureux classique, je veux dire coloré, la plupart du temps, d’un peu de possessivité ou de sentiment d’appropriation. L’approche et le développement tantrique de l’Amour impliquent une telle épuration de la personnalité humaine qu’ils ne peuvent se concevoir autrement que dégagés des réflexes de base qui semblent aller de pair avec l’incarnation. 

Dans cet ordre d’idée, le mari ou l’épouse deviennent alors avant tout des compagnons de route ciblant une direction en tous points identique et partageant une intimité au coeur de laquelle les sentiments – si puissants soient-ils – se disciplinent face au But. C’est l’humain à la recherche solaire du plus qu’humain… À moins que cela ne soit plutôt la quête du pré-humain en marche vers le véritablement Humain! 

Un rapport de ce niveau dans un semblable couple ne sous-entend pas la tiédeur dans les sentiments au profit d’une discipline excluant toute joie à cause de l’envergure de Ce qui est recherché. En tant que personnalités distinctes formant un couple sacré, le Maître Jeshua et Myriam de Magdala étaient incontestablement des êtres au rayonnement joyeux, appelant à l’enthousiasme bien plus qu’à l’austérité. Le Christ respectait, aimait et vénérait la vie dans toutes ses expressions et Il ne pouvait qu’enseigner cette façon d’être à ceux qui L’approchaient. À mes yeux, c’est une forme de trahison que d’avoir fait du crucifix son signe de ralliement dans le choeur de la plupart des églises. Ainsi que le faisait remarquer assez prosaïquement un prêtre conscient de l’aberration de certaines choses :« Comment 

imaginer, quand on pénètre dans une église et qu’on voit un type cloué à une croix, que celui-ci représente l’Amour et la Vie? » 

En effet, cette remarque quelque peu désabusée indique bien plus qu’une confusion, un dramatique contresens. Pour ma part, que le Rabbi Jeshua ait été officiellement ou non l’époux de Myriam importe peu. Ce qui compte davantage c’est que l’énergie qu’ils ont tous deux développée, conjointement ou seuls, était et est encore merveilleusement transmutatrice. C’est une force en noblissante, une force de sublimation célébrant l’union de ce qu’on appelle traditionnellement, le Vertical et l’Horizontal, le Feu et l’Eau. Si l’on veut d’ailleurs s’attarder tant soit peu sur la valeur symbolique de ces deux éléments ainsi que sur leur réaction chimique, on réalise tout de suite que leur mariage génère obligatoirement une vapeur. 

La Nature parle d’elle-même… L’eau « ascensionne » sous l’action du feu, tout comme notre réalité horizontale s’élève sous l’action de l’Esprit prenant la forme de la kundalini. « La vipère rampante de la dualité devient alors le cobra qui initie en se dressant vers le ciel. »  Les messages Esséniens – Daniel Meurois-Givaudan  - les  enseignements premier du Christ. 

Du mensonge et de l’hypocrisie

Du mensonge et de l'hypocrisie dans LIBERTE des MAITRES lampe%20a%20poser%20carree%20avec%20fleurs%201040p%20man%20miniJe ne serai guère beaucoup plus bavard dans un domaine aussi particulier car celui-ci ne peut réellement se comprendre que lorsque l’être est mis en situation et qu’il entre dans un état d’esprit où les références classiques de notre morale basculent. J’ai conscience que ces informations peuvent en choquer plus d’un, surtout compte tenu du contexte où je les évoque. Cependant, si j’ai résolu d’en parler ici assez librement c’est parce que le temps est venu de lever le voile sur un grand nombre de non-dits, d’hypocrisies et de vérités abusivement censurées. 

Lorsque les responsables ou plutôt les irresponsables d’une société brident, amputent ou censurent notablement l’enseignement d’un Maître de Sagesse, à plus forte raison si celui-ci est un Avatar, ils commettent un acte lourd de conséquences. En effet, ils prennent la liberté de freiner l’évolution de la conscience humaine en plaçant leurs opinions et leurs intérêts du moment au-dessus de l’Intelligence qui a fait agir un Messager divin. Le Christ nous a sans cesse répété qu’Il mettait sa confiance dans la capacité de croissance des hommes et des 

femmes de la Terre. Il a oeuvré dans le sens d’une « audace élévatrice ». Il n’ignorait cependant pas que des générations de ceux qui se mettraient à s’exprimer en son nom agiraient par contre dans la direction d’un nivellement par le bas. 

Plus ma mémoire s’ouvre relativement à cette vie que j’ai connue il y a deux mille ans, plus je m’aperçois que ce qui me fascine et m’émerveille chez le Christ Jeshua, c’est son côté humain, ce trait dominant de sa personnalité qui Lui faisait ne rien rejeter des contingences et des beautés de ce monde. L’homme perçait constamment sous la Divinité incarnée, l’homme qui s’était construit et qui connaissait tout de la vie d’homme. Ce qui a fini par lasser une bonne partie de notre société aux racines judéo-chrétiennes, c’est justement d’avoir été, pendant des siècles, guidée sur un chemin religieux totalement déconnecté de la réalité historique et des réalités humaines. On lui a toujours présenté le Christ Jésus comme sorti « tout droit » d’un bloc de marbre, parfait dès le départ, en marge donc du principe universel d’évolution. 

En faisant de son état de Réalisation quelque chose de définitivement non-humain, on a accentué la scission existant déjà entre le monde de l’Esprit et celui de la Matière. 

Je ne crains pas de l’affirmer ici, il serait faux de croire que le Maître Jeshua a vécu une stricte existence monastique et qu’il n’a jamais connu ni véhiculé l’amour autrement que dans sa dimension désincarnée. Tandis qu’Il vivait parmi nous, Il ne nous a jamais caché qu’Il connaissait l’amour charnel. Il nous a par contre appris à illuminer celui-ci de toute la puissance de l’Esprit. Une telle réalité dans la vie du Maître nous paraissait normale il y a vingt siècles… si elle ne l’est plus aujourd’hui et si elle est devenue choquante pour beaucoup, c’est en raison d’un travail de sape du véritable enseignement du Christ, un travail accentuant la dualité plutôt que l’Unité. Voilà une erreur dans laquelle n’est pas tombée le Bouddhisme, lequel présente bel et bien Siddharta Gautama – un Avatar lui aussi – accédant à l’état de Bouddha. La Tradition orientale ne craint pas de reconnaître que Siddharta était prince, marié et père de famille. Elle ne craint pas non plus de dire qu’Il laissa femme et enfant pour entreprendre sa quête spirituelle et qu’Il entra dans l’excès de l’ascèse corporelle avant de manifester dans sa personne l’unité de toute chose. Elle en fait donc un homme qui s’est en quelque sorte divinisé, indiquant ainsi une voie accessible à 1′humanité. 

Inversement, en ignorant une bonne part des fondements de la Parole de son Inspirateur, l’Église chrétienne dans son ensemble continue à faire de nous d’éternels pécheurs qui ne devront le salut de leur âme qu’en reconnaissant le Christ comme leur souverain absolu, en L’adorant aveuglément et en faisant de Lui le Fils unique de Dieu, un modèle inaccessible. 

Avec un tel schéma tout au plus peut-on prétendre aspirer à devenir un saint, c’est-à-dire, dans la conscience collective, un être ennuyeusement en prière et généralement déconnecté de la condition humaine, une sorte d’élu rallié au « camp » d’une religion qui se place au-dessus de toutes les autres. Mon intention, par ces quelques réflexions, n’est pas d’entrer dans une polémique. Il me semble seulement aujourd’hui nécessaire et de salubrité autant intellectuelle que spirituelle de prendre un peu de recul par rapport à ce qui nous a été inculqué et d’engager une réflexion autonome, enfin adulte. Le Message christique est d’une beauté et d’une force trop capitales pour ne pas tenter de le restituer dans sa vérité première. 

Les messages Esséniens – Daniel Meurois-Givaudan  - les  enseignements premier du Christ. 

Michael Thomas sort de l’hôpital

Michael Thomas sort de l’hôpital dans LE RETOUR bulles

Les journées qui suivirent furent assez particulières. A sa sortie de l’hôpital, on lui avait remis des comprimés qui devaient atténuer la douleur, mais il se rendit compte qu’il n’en avait gère besoin. Sa mâchoire semblait guérir à un rythme incroyable, et il pouvait la bouger doucement. Son élocution redevenait peu à peu normale. Quoique difficilement au début, il parvint en quelques jours à se nourrir sans trop d’efforts. La douleur cessa graduellement de le préoccuper, même si une certaine rigidité subsistait, prévisible dans les circonstances. Mike ne tenait pas à prendre des comprimés qui mettraient fin à la grande joie qu’il ressentait à l’idée d’entreprendre sa quête spirituelle. Les  coupures et les bleus disparurent peu à peu, et Mike fut étonné de la rapidité avec laquelle tout se déroulait. 

Il démissionna de son poste par téléphone. Il l’avait fait tellement de fois déjà dans sa tête qu’il savoura délicieusement le moment de rupture de son lien avec cet affreux travail. Il communiqua ensuite avec son ami John et lui expliqua le plus simplement du monde qu’il partait en vacances pour un temps indéterminé et qu’il pourrait même ne jamais revenir. John lui souhait bon voyage, mais lui fit tout de même part de son inquiétude quant au secret qui entourait ses plans. 

-       Allons donc, tu me connais, répliqua Mike, je ne prépare rien de mauvais. Ne t’inquiète pas. Il savait très bien que John ne comprendrait pas s’il lui parlait de l’apparition d’un ange et de ses directives. Alors, il préféra se taire. « Je dois faire ce voyage ; c’est très important pour moi ». Et il n’en dit pas davantage. 

Mike annula son bail auprès de son propriétaire et fit ses bagages. Il sépara méticuleusement ses effets personnels de ses vêtements et de ses autres biens. Il ne possédait pas grand-chose mais il dépose ce qu’il aimait le plus, ses photos et quelques livres dans deux boîtes. Il se rendit compte qu’il ne pouvait pas prendre trop de vêtements en choisit quelques-uns seulement et les déposa dans les boîtes contenant les photos et les livres. 

Il invita son voisin, celui qui l’avait sauvé, et lui donna des vêtements, son téléviseur, la bicyclette qu’il utilisait pour se rendre au travail et quelques objets de peu de valeur qu’il avait accumulés au fil des ans. 

-       Si tu n’en veux pas, donne-les aux pauvres. 

Le voisin semblait comblé par tant de générosité et souriait, n’en finissant plus de serrer la main de Mike. Celui-ci eut l’impression que son don arrivait à point. Le voisin avait réussi à sauver Le Chat après avoir composé le 911, et il semblait normal qu’il en hérite. D’ailleurs, il était déjà dans son aquarium. 

-       Salut Le Chat, lui dit Mike dans l’appartement de son voisin. Aie confiance. Le Chat ne lui jeta pas le moindre coup d’œil. Il s’amusait avec ses nouveaux amis poissons. 

Il y avait cinq jours que Mike avait quitté l’hôpital lorsqu’il se rendit compte que ses préparatifs achevaient. Il ne savait pas exactement quelle étape entreprendre d’abord ni où il devait aller. On était en soirée, et un calme plat régnait. Il savait que l’ange saurait qu’il était prêt et que le lendemain amènerait le début d’une nouvelle entreprise. Il sentait maintenant que la réalité de son voyage se concrétisait. Il était fermement convaincu qu’on lui indiquerait la manière de procéder. Tout ce qui s’était passé depuis une semaine justifiait sa confiance. Il décida de jeter un autre coup d’œil sur les biens précieux qu’il emporterait avec lui. 

Il ouvrit les boîtes et examina soigneusement les articles qu’il avait jugés bon de conserver. D’abord, il y avait les photos. L’album avait subi les affres du temps, et plusieurs des vieilles photos avaient été fixées dans les coins pré-collés, comme c’était coutume dans les années cinquante. Il l’ouvrit délicatement, évitant de décoller les coins fragiles, et ressentit la même mélancolie qui l’envahissait chaque fois qu’il regardait la photo de mariage de ses parents, la première de l’album. Il l’avait trouvée avec d’autres, après l’accident et il avait eu du mal à trouver la force de les regarder à l’époque. 

Ils étaient tout souriants, amoureux et en pleine lancée dans la vie. Leurs vêtements avaient un aspect curieux. En fait, il ne se rappelait pas avoir jamais vu son père porter une cravate ailleurs que sur cette photo. Un jour, il avait trouvé la robe de mariée de sa mère dans le grenier et avait demandé à une voisine de l’envelopper pour lui car, ce simple geste lui était trop pénible. Mike n’était qu’une lueur d’espoir pour eux lorsque la photo avait été prise, et l’avenir leur apparaissait prometteur. Il regarda la photo longuement avant de s’adresser doucement à eux. 

-       Mes chers parents, je suis votre seul enfant. J’espère que ce que je m’apprête à entreprendre ne vous décevra pas. Je vous aime tous les deux et espère vous voir bientôt. 

Mike revécut des instants précieux en feuilletant les pages de l’album qui lui rappelaient les étapes de son enfance. Il souriait souvent tout en revoyant la ferme, quelques photos de ses amis, une autre de lui à six ans sur le tracteur. Décidément, cet album renfermait des trésors ! Michaël pensa que Dieu se réjouirait qu’il rende hommage à ses parents et à son éducation en emportant avec lui de tels souvenirs. Il ignorait ce qu’il adviendrait de cet album, mais, pour l’instant, il jugeait qu’il devait l’apporter avec lui. 

Ensuite, il regarda ses livres, qu’il adorait. Sa Bible était usée, tellement il l’avait lue. Elle l’avait réconforté tant de fois ! Même s’il ne saisissait pas tout ce qu’il y lisait, il ressentait son énergie spirituelle. Il l’avait emballée soigneusement et ne se résignerait pas à la laisser derrière lui. Puis, il y avait là ses livres d’enfance, qu’il avait tant aimés. Superman, Zorro. Il lui arrivait de les relire en se remémorant ce qu’il faisait à l’âge om il avait fait la connaissance de ces personnages et vécu leurs histoires. Plus tard, il y avait eu Moby Dick et Les Aventures de Sherlock Holmes. Et puis quelques poèmes d’auteurs obscurs. 

Tous les livres et les photos se glissaient parfaitement dans deux sacs qu’il pourrait transporter aisément, en plus de celui dans lequel il mettrait un peu de nourriture. Mike se sentait prêt. Il s’étendit sur le plancher de son appartement vide pour la dernière fois. Il avait u oreiller et ça lui suffisait. Il attendait le lendemain avec impatience et l’idée même d’amorcer sa quête spirituelle l’empêchait de dormir. Il tournait et retournait dans son esprit les événements qui s’étaient déroulés et ceux qu’il entrevoyait. Demain, il allait se lancer sur le chemin du retour.  Kryeon, canalisé par Lee Carroll

Eveiller le grand potentiel humain

 

 

 

Eveiller le grand potentiel humain dans DEVENIR QUANTIQUE gourmandise124435481834_gros“La pensée quantique requiert de considérer toute chose dans son existence complète, non par couches historiques ou temporelles. L’humain voit le temps comme une structure qui contient tout. Il y applique ses préjugés axés sur la trimensionnalité et pose des questions en fonction des ces préjugés”. 

 

 

·         L’année 2011 sera une période où les forces cosmiques bienveillantes supporteront magnifiquement votre voyage. Vous êtes entrés dans ce que nous appelons la phase transitionnelle, et ce, depuis le 10 juillet 2009, date à laquelle votre organisme humain a reçu une clé solaire supplémentaire permettant d’amplifier le processus d’activation de l’ADN. 2011 sera donc l’année de votre transformation la plus importante. Voilà pourquoi vous devez utiliser l’année 2010 pour «élaguer» tout ce qui n’est plus utile. Tout est propice pour le détachement de l’ancien, au renouvellement de soi et à la découverte d’une réalité nouvelle. 

·         Les événements qui auront lieu dans les quelque douze prochains mois, surtout entre mars 2011 et avril 2012, seront pour vous tous révélateurs de qui vous êtes vraiment et de tout ce que vous avez toujours voulu savoir. Les cinq prochaines années marqueront non seulement un saut quantique dans l’avancement de l’humanité en matière de progrès scientifiques, mais aussi et surtout un bond considérable dépassant toute attente en ce qui a trait à la découverte de la nature même de votre existence dans ce monde. 

·         Beaucoup de choses changent en 2010 pour permettre les potentialités de 2011. Par conséquent, on pourrait dire qu’en 2011 seront établies les fondations de 2012. Le combat entre l’ancien et le nouveau est à son apogée et ce sont les guerriers de la Lumière qui liront ce livre en premier. 

·         Il est temps pour vous de DEVENIR les maîtres que vous êtes tous destinés à être. 

·         Il est temps de DEVENIR quantiques 

Devenir quantique est la question ou le problème du moment présent. C’est difficile, puisque cela vous demande de penser d’une manière différente. Chers Êtres Humains, vous êtes actuellement dans une phase d’évolution. C’est une évolution de la pensée qui se rapporte au magnétisme qui parle à votre ADN, et ceci vous offre une opportunité de créer un changement inter-dimensionnel de conscience. C’est la chose la plus difficile à enseigner. 

Il y a trois ans, j’ai dit à mon partenaire qu’il allait éventuellement enseigner des choses qui sont considérées comme impossibles à enseigner. Voilà qu’il est maintenant en train de le faire. Il y en a qui vont saisir le sens de cet enseignement, alors que d’autres ne le feront pas. Si vous avez étudié le sujet des états quantiques, vous êtes conscients de certains attributs, et nous allons parler uniquement de l’un d’entre eux, aujourd’hui. Seulement un, mais il aura la particularité de vous aider à sortir la linéarité de certains attributs de votre vie. Il va vous montrer ce que « devenir quantique » peut faire pour vous. 

Les Êtres Humains sont émotionnels et c’est bien ainsi, parce que les émotions sont du domaine quantique. Vous savez qu’elles sont parfois incontrôlables, autant dans un sens que dans l’autre… Que ce soit une émotion de haine ou d’amour, elle ne se conforme pas au type rationnel, n’est-ce pas ? Il faut un intellect qui érige une sorte de mur autour de ces émotions, afin que vous puissiez maintenir ce que vous appelez « équilibre ». Donc, vous commencez déjà à voir que le mental humain est un attribut quantique. Le cerveau humain a été conçu pour penser d’une manière quantique. C’est seulement à travers l’équilibre logique et intellectuel que les synapses deviennent linéaires. « Kryeon, nous ne comprenons pas ce que tu veux dire. » 

Regardez un Être Humain qui est autiste. Vous êtes devant un Être Humain qui a un attribut où il semble manquer quelque chose. Avez-vous déjà été en présence de diverses sortes de consciences autistes ? Si oui, vous savez ce qui manque. C’est la construction linéaire, car un esprit ou un mental autiste ne comprend pas la linéarité. Il cherche sans cesse à saisir l’ordre et la symétrie des choses. Il essaie désespérément d’ériger une construction autour de sa conscience, pour qu’il puisse donner un sens au monde. La vérité est qu’il est beaucoup plus quantique que vous l’êtes ! Avez-vous déjà pensé à ceci ? Cela signifie que la fondation est en place. 

Tout ce que vous avez à faire, est de savoir comment ouvrir et fermer différentes synapses, afin de créer le genre d’Être Humain qui commencera à faire partie de ceux qui sont à l’avant-garde de l’évolution. Est-ce que ce point de choix sera atteint, tout en maintenant un état de vie qui ne soit pas perturbé ? Est-ce qu’un Être Humain qui devient soudainement illuminé, fait un choix, pour ensuite rétrograder dans un état d’obscurité ? La réponse est, non, et vous le savez. Vous changez et vous ne revenez pas en arrière. Ceci crée un nouveau départ, n’est-ce pas ? Dans le cycle actuel, vous avez ce que l’on pourrait appeler « le joker », cette carte abracadabrante qui n’a jamais existé auparavant. Voilà pourquoi Kryeon est venu en 1989, et pourquoi il est ici, en ce moment. Ce changement est devant votre porte. En réalité, vous êtes déjà assis au milieu de ce changement.

La frustration provoquée par la notion de temps est votre préjugé le plus puissant  

Commençons l’enseignement par des résumés que vous avez peut-être entendus auparavant. Nous allons les réunir, afin de vous aider dans votre compréhension. Je suis assis en face d’un groupe de personnes astucieuses dont beaucoup se disent qu’ils sont des Phares de Lumière. Peu importe la manière dont vous définissez un Phare de Lumière, il n’en demeure pas moins que vous effectuez une prise de conscience qui va au-delà de la linéarité. Vous commencez à croire ou penser qu’il est très possible que vous soyez réellement une partie intégrante de Dieu. En fait, cette prise de conscience est une communication avec l’autre côté du voile. Je vais donc identifier l’une des erreurs ou des frustrations qui surviennent, quand vous faites ce voyage de l’autre côté de la linéarité.  

Chers Êtres Humains, combien parmi vous ont eu des messages qui pourraient faire changer votre vie ? C’était peut-être au moment où vous étiez en train de méditer ou de rêver, tel que je viens de le mentionner. Quelle était la teneur de ces messages ? C’était peut-être une idée, une instruction ou une visualisation qui vous disait ce que vous deviez faire. Quelque chose comme : voici le livre que tu devrais écrire, voici ce que sera ton futur, voici une modalité de guérison que tu vas éventuellement enseigner, tu vas rencontrer quelqu’un, tu vas faire telle ou telle chose, etc.  

Vous étiez très enthousiastes, n’est-ce pas ? Vous avez peut-être raconté cet événement à un ami, en lui disant : « C’était tellement réel. C’est ce que je dois commencer à faire. N’est-ce pas excitant ? » Ensuite, qu’avez-vous fait ? Vous avez tout de suite passé à l’action. Oh, c’est une manière qui dénote une pensée très linéaire ! Est-ce que le message vous disait de commencer tout de suite ? Du point de vue quantique, est-ce que Dieu vous a demandé de commencer immédiatement, dans votre notion de temps linéaire ? La réponse est, non.  

Pourtant, vous pensez que, parce que votre horloge va seulement dans une direction, vous devez sauter sur le tapis roulant du temps linéaire et commencer tout de suite à mettre en oeuvre ce que l’on vous a dit. C’est une grosse erreur, mais vous ne le savez pas.  

Regardons ce qui s’en est suivi, chers Êtres Humains linéaires. La réalisation de ces événements qui vous ont été montrés a presque toujours échouée. Le désappointement a fait son apparition. « Je devais écrire un livre. J’ai essayé et je l’ai finalement fait… Mais rien ne s’est passé. J’ai réussi à trouver un éditeur, sauf que personne n’aimait vraiment mon livre. Je devais avoir tort. Pourtant, j’avais de grandes idées, et je les ai appliquées. Cependant, il ne s’est rien passé. »  

Chères entités incarnées, je vous connais. Je suis en train de parler à un bon nombre d’entre vous qui ont expérimenté de telles déceptions. Même si vous n’en avez jamais parlé à qui que ce soit, le sentiment d’échec est quand même là. Votre mental humain ne veut pas faire face à cette évidence. Il refuse de dire : « Je ne sais pas pourquoi je n’ai pas eu une bonne communication avec l’Esprit. J’ai bel et bien reçu un message. Ensuite, j’ai agi, mais il ne s’est rien passé. » Ensuite, qu’avez-vous fait ? Qu’avez-vous fait de ces idées, de cette beauté, de ces actions que vous aviez planifiées, de ces choses qui vous ont été montrées et qui étaient vôtres… Après avoir expérimenté cet amer sentiment d’échec ? Vous avez placé le tout sur la tablette du placard et avez refermé la porte, en vous disant : « J’abandonne ces choses ! »  

Des amis vous ont peut-être dits : « Tu sais, je me souviens que tu as déjà essayé quelque chose, au cours des dernières années. As-tu fait une nouvelle tentative, dernièrement ? » Que leur avez-vous répondu ?  

« Non, j’ai essayé et j’ai échoué ! »  

Pardon ? Oh ! Voyez-vous à quel point vous êtes linéaires ? Comprenez-vous où je veux en venir ? Dieu ne vous a jamais dit de le faire immédiatement. Selon votre notion de temps, vous avez décidé où et quand. Envers et contre toutes pensées rationnelles et quantiques, vous l’avez essayé, pour ensuite le rejeter ou le placer sur la tablette du placard ! Vous ne prévoyez même pas de ressortir ce projet du placard, n’est-ce pas ? Voyez-vous à quel point vous avez une tendance linéaire ?  

Voici comment procède la pensée quantique. Elle accuse réception du message. Ensuite, elle revient de cette visualisation et elle célèbre cet événement. Elle considère qu’elle vient d’acquérir un billet pour un train qui va éventuellement se présenter en gare. Elle regarde attentivement le billet et constate qu’il n’y a pas de date. Cependant, ce billet est réel. Donc, cela lui suffit. Après la célébration, elle va s’asseoir et créer une attitude d’attente pour la synchronicité.  

Donc, cet Être Humain va maintenir l’état quantique de ce qu’il est, et garder un oeil ouvert sur la synchronicité qui va éventuellement se présenter, afin d’être en mesure de reconnaître le train lorsqu’il arrivera. Comprenez-vous cela ? Béni soit l’Être Humain qui, en ce moment, est assis ici, et qui est conscient de ce que je dis. Il y a des choses qui sont dissimulées, dans les messages que vous avez placés sur la tablette du placard. Certaines d’entre elles sont prêtes pour la réalisation. C’est maintenant le temps ! C’est un autre point de choix ou de décision. Elles n’ont pas fonctionné auparavant, car le moment n’était pas encore venu. La synchronicité, l’énergie et l’état quantique n’étaient pas au rendez-vous.  

Alors, qu’est-ce que cela signifie pour vous ? Devenez quantique avec moi, pendant un instant. Quel genre de décisions aimeriez-vous reconsidérer ? C’est une invitation qui vous suggère de reconsidérer le moment présent. Vous pensiez d’une manière linéaire, et ceci a interrompu le courant de votre contexte spirituel de communication avec Dieu. Même si cette communication est normale ou naturelle, vous n’en étiez pas conscients. Vous savez que cette interruption a créé de la frustration et parfois de la colère, n’est-ce pas ? Vous avez peut-être tourné le dos à l’Esprit en vous disant : « Ça n’a pas fonctionné, donc je vais passer à autre chose. » ou : « Si ça n’a pas fonctionné, c’est peut-être que je ne suis pas aimé autant que je le pensais. » Ceci provient de la pensée linéaire et biaisée, mais ce n’est pas la réalité.

 

 

 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll

d204254e dans DEVENIR QUANTIQUE

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...