Quatre Conseils sur le sentier de l’Illumination

 

Ce message s’adresse aux humains qui suivent un sentier spirituel. Certains trouveront ces conseils absurdes, mais nous devons toutefois offrir cet enseignement. Tout enseignement portant sur la voie de  l’illumination touche à l’interdimensionnalité.  Voilà pourquoi nous vous prions de faire taire votre intellect pour un moment. Evaluer plutôt l’information qui suit avec le discernement du cœur, non avec la logique de l’expérience quadridimensionnelle que vous considérez comme votre réalité.

1

Votre cerveau quadridimensionnel vous trahira complètement, jusqu’à ce que vous ayez appris à utiliser ses parties qui transcendent le temps et l’espace pour atteindre ces lieux incommensurables qui semblent n’appartenir qu’au fantastique. Ce sont ces parties interdimensionnelles qui s’ouvrent et commencent à s’unir aux parties quadridimensionnelles créant la logique de la foi et faisant confiance à l’invisible parce qu’il « existe et fonctionne ».  Dépasser la logique quadridimensionnelle est ce qu’il y a de plus difficile pour les humains, et c’est pourquoi si peu d’entre nous s’éveillent, même devant des preuves évidentes. Il y a effectivement dans l’univers une force intelligente qui vous connaît et qui est consciente de tout ce qui arrive.

Actuellement, c’est comme si vous achetez un billet, ce qui correspond à Votre Intention, mais il n’y a ni voie ferrée ni train ! Il y a cependant une station ! Que ferez-vous donc à cette station où il n’y a pas de voie ferrée et où aucun train ne passe ? On ira de vous. Eh bien, la voie ferrée et le train ne sont tout simplement pas encore construits ! Qui les construira ? VOUS.

PREMIER CONSEIL : Ne décidez pas d’avance là où vous irez.

Selon le plan divin, vous devez assumer la responsabilité de votre cheminement en ne suivant pas les autres, en ne vous accrochant pas à leurs conseils, ni même aux enseignements. Tous les enseignements que vous recevez de sources diverses sur cette planète font partie d’une recette de cuisine interdimensionnelle. Concoctez plutôt un mets qui n’a jamais été préparé auparavant, en utilisant l’information que vous possédez maintenant sur tous les ingrédients. Votre ADN favorise la maîtrise ! Ne devenez pas ni un gourou, ni un disciple ; ce serait un insulte à votre propre maîtrise, dans votre propre structure cellulaire. Cela explique pourquoi il ne peut pas y avoir de manuel de l’Ascension.

SECOND CONSEIL : N’émettez pas d’hypothèse quant à votre travail.

L’utilisation de l’énergie divine est une entreprise plus profonde que tout ce que votre cerveau peut concevoir. Il se passe tellement plus ici que ce qui est visible. Ce sentier illuminé que vous avez décidé de suivre contribuera à l’énergie de Gaïa. Cela relève de la physique, puisqu’elle est aussi divine, et de votre ADN. Cela relève également de l’Ange présent en vous. Vous parlez d’un contrat comme si vous étiez venu ici avec une déclaration signée stipulant que vous devez accomplir telle ou telle chose. Vous ne comprenez pas que le contrat qui est lié à votre venue sur cette planète ne stipule qu’une chose : « Me voici sur le Terre. Commençons donc le travail ». Peut-être avez-vous déjà eu une vision de ce que vous faisiez avant de venir ici. Avez-vous pensé à cela ? Vous ne le savez pas … car tout est confus. N’élaborez donc pas d’hypothèse. L’ardoise est vide. Et si votre vision signifiait simplement que vous êtes un guérisseur et que vous irez cette fois au-delà ? Si vous en tirer une hypothèse quadridimensionnelle, vous passerez votre vie à faire quelque chose que vous avez déjà fait, alors d’hypothétiser.

TROISIEME CONSEIL : Ne vous fixez pas d’échéance.

C’est aussi inutile que contraignant. Vous vous mettrez vous-même en prison. Lorsque vous vous fixez une échéance en cette matière, vous vous créez, à l’échelle cosmique, une prison temporelle quadridimensionnelle. Et si votre véritable plan de vie était d’une envergure dépassant tout cadre temporel ? Et si demain une porte s’ouvrait sur le miracle ?  L’illumination, elle-même est une grande énergie curative qui vous transporte littéralement. Tout commence alors à changer autour de vous. Je vous invite à évacuer le drame de votre vie. Il est bien possible que votre rôle se résume à être un phare et que, pendant tout le reste de votre vie, rien ne se produisait sinon l’accroissement de votre lumière afin d ‘influer sur Gaïa !

QUATRIEME CONSEIL : Votre ADN est beaucoup plus complexe que vous ne le pensez.

A l’intérieur de toutes ces énergies de l’ADN se trouve encore quelque chose de grand qui est bien dissimulé. Si vous regardez les noms des couches d e l’ADN et leur signification, vous y découvrirez quelque chose qui n’est pas étranger à la maîtrise. Quand vous activez l’ADN, tous les attributs que vous possédiez dans vos vies antérieures se manifestent. Il est vraiment temps d’aborder ce sujet. Il y a en chacun de vous un être humain supérieur. Toutefois, la plupart d’entre vous ne le connaîtront jamais mais certains le découvriront s’ils prêtent vraiment attention à ce qui peut se passer dans leur ADN modifiée.

Devant les bouleversements de votre société, ou climatiques, demeurez en lieu sûr. Usez de votre sagesse divine et de votre discernement pour soutenir ce qui doit l’être. Ne soyez pas surpris si Gaïa se manifeste encore d’une manière que vous jugez peut- être outrageante. Combien d’entre vous osent chanter avec le vent ? Etudiez la numérologie des noms. Voyez les événements comme un nettoyage approprié de la planète aux endroits  qui en ont besoin et comprenez que tout cela fait parti du grand changement qui doit intervenir.

Le plus grand attribut inscrit dans votre ADN est celui du guerrier intrépide. Il est temps de le revendiquer. Si vous le faites, vous serez sur la voie de la guérison du corps que vous avez pris pour vivre ici. Tout cela fait partie de ce que nous appelons l’Illumination. Nous ne le dirions pas si ce n’était pas le cas. Ce sont les vérités du moment. C’est une information précieuse pour les êtres précieux qui lisent ces lignes. Et il en est ainsi !

La spiritualité est difficile à vivre en France

 

Soutenez-vous, même si vous ne vous connaissez pas. Car il existe trois bulles d’énergies subtiles qui empêchent certains de faire leur ouvrage.

La première est une énergie désireuse de leur faire croire que tout va bien et qu’ils sont tout à fait libres de leurs mouvements.

La deuxième bulle est mise en place par le gouvernement mondial ; elle s’apparente à un dôme de mainmise sur la population française. La pensée qui y circule cherche à faire accepter son emprise, notamment la présence de puces électroniques dans le corps comme étape incontournable du progrès.

La troisième bulle d’ondes nocives vise à réduire la volonté de s’exprimer. En des points stratégiques de la France, nous voyons circuler ces ondes. Aussi, ne vous étonnez pas que certains Français souhaitent de plus en plus quitter leur pays, car moins il y aura de fortes volontés, plus la France sera à la merci des ondes manipulatrices, et ainsi l’esprit européen pourra s’endormir pour rester sous la domination du gouvernement obscur

Le schéma géobiophysique tellurique de la France s’aligne sur le sceau de la Rose des vents personnelle d’Isis. Ne vous étonnez donc pas de voir s’éteindre les lieux stratégiques connus depuis l’antique civilisation atlante. Quels que soient les événements qui se produiront sur ce sol ou aux alentours, l’énergie tellurique passera graduellement par de nouveaux trajets d’expression. En Auvergne, au cœur de la France, de nombreuses surprises seront réservées. Naturellement, cette transformation majeure du sol français s’accompagnera de manifestations.

Le prisme cristallin de la France dénombrait jusqu’ici six facettes ; à la fin de l’année 2006, nous en comptons neuf. Ils sont à mettre en syntonie avec le cristal humain avec le cristal du cœur de la Terre, puis avec celui du cœur du Soleil. Une fois cette jonction ou union établie, le rayonnement qui en résultera s’écoulera tout autour de la France afin de nourrir l’humanité résidant sur Urantia Gaïa et sur les planètes de ce système solaire.

Le mal-être français grandira, résonnera et fera entendre sa voix. Nous pouvons apaiser cette transformation en berçant l’esprit français d’un rayon d’amour bleu laiteux qui apportera un baume de guérison et évitera les difficultés extrêmes.

Irez-vous au bout de la reconnaissance et de la reconnexion intérieure ou tournerez-vous le dos à cette expansion, retournant ainsi aux vieux mal-être ?

Cette étape détermine le devenir de chacun. Sans jugement, accueillons le langage des êtres, puis donnons la nourriture nécessaire à ces enfants de lumière en acceptant leur choix.

Le terrain familial reste encore et encore la source de l’œuvre alchimique. Les liens de possessivité seront montrés du doigt au moment où l’attachement humain fera souffrir, et ainsi, l’accouchement de la personnalité aura lieu, avec ou sans douleur. Le degré de lâcher-prise y sera un atout ou non. On ne doit donc pas s’attendre à une grande stabilité dans ce domaine encore, c’est un mythe grandissant !

Comme je le disais au début de cet article, Marie a démontré à la lignée ISIS qu’elle pouvait désormais occuper sa place. Lors de son ascension, elle a envoyé des forces d’accomplissement et la France les a reçues, car ce sol se préparait à une métamorphose profonde.

 Sans titre

Elle occupe officiellement le poste d’Isis sur Urantia Gaïa. Depuis, ces germes ont percés la terre des Français ; énergie d’étoiles, énergie cristal, énergies feu et énergies humaines.

Le feu est très actif sur ce sol en des endroits inattendus parfois. L’énergie lunaire l’est tout autant et les inondations augmentent. Quel rapport y a-t-il avec son œuvre ? C’est simple : la lignée ISIS est l’une de celles que Soria a engendrées. Ainsi, ses racines de Feu primordial attisent le Feu marial. Tout œuvre de Marie porte la qualification de marial.

Elles ont versé leurs énergies sur ce pays béni par la présence des dieux primordiaux et des déesses créatrices. La grille sur la carte ci-dessus représente leurs impacts de radiance. Ce sceau magique des forces mariales et primordiales s’encastre à la perfection dans le sceau du Maître primordial de la force cristalline. Il est également en porte dans l’aura de la France ; nos racines ont demandé un peu de temps pour s’ancrer solidement, mais nous voici indélogeables par des forces primitives et non dégrossies. Nos cœurs en pulsation s’ajustent et fusionnent. De ce rayon commun sortira un prisme unique, favorable à l’implantation de la communauté fraternelle. D’ailleurs, la devise française comporte le mot Fraternité ! 

En règle générale, toutes les actions universelles chercheront le meilleur de chacun afin de placer le respect dans la fraternité. Vous verrez que ce mot deviendra la base des revendications françaises et que l’Europe révisera ses intentions nauséabondes.

Propos de SORIA dans L’Année du Discernement  

sur le blog de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

La grille des devises de notre pays

 

Avez-vous déjà établi une grille des devises des pays de cette planète ? Non… et c’est bien dommage ! Autrement, vous auriez une cartographie importante de la trajectoire de l’évolution de l’esprit incarné ici.

devises de la france

La France y porte ces trois mots : Liberté, Egalité et Fraternité. Si nous écoutions le message holographique envoyé dans l’éther d’Urantia, nous entendrions le sol français proposer la Liberté. Intéressant…. mais pas encore en vigueur. Actuellement pour être libre en France, il faut entrer dans un moule restrictif. La liberté n’a pas donné sa fleur d’expression. On assiste plutôt au piétinement de ce germe. Nécessairement, les Français sauront travailler d’eux-mêmes à l’implantation de cette liberté, non seulement pour eux, mais aussi pour tous les frères et sœurs incarnés sur terre. Voilà pourquoi le peuple français œuvre à la profonde transformation du regard-sentiment-pensée planétaire.

Quant à l’Egalité, bien qu’une percée dans ce sens ait été effectuée au siècle dernier, ce germe semble se faner en cette période où la liberté va de pair avec l’état du porte-monnaie, « porte-chagrin », et où l’esprit français sent un rétrécissement de son territoire. La force égalitaire refuse un nivellement d’expression, d’énonce un retour de la chasse aux sorcières et du pouvoir de l’Inquisition. Le peuple français n’est-il pas invité à dénoncer ceux et celles qui sortent du moule de pensée ? Lire plus que de coutume ressemble de nouveau à un péché mortel, tout comme aimer les parfums d’élévation, tels les encens et les huiles essentielles. Si l’esprit français n’y fait pas attention, fleurira bientôt une cellule qui terrorisera les bonnes valeurs.

La Fraternité : ce mot résonne pour l’instant comme tous les faux-semblants. Aussi ce pays vivra-t-il des moments de catastrophe intérieure pour revisiter sa devise et l’amener à la floraison.

Alors que l’on nous endort avec des amusements et des faits de guerre organisés pour détourner notre attention, le jeu de ceux qui souhaitent s’approprier Urantia pour la dévitaliser et la priver de son couronnement se situe bien dans une sorte de guerre des étoles.

Au fur et à mesure de la découverte des emplacements des portails énergétiques, des bases où sont entreposés des navires spatiaux, celles-ci sont placées sous le sceau du secret et nous sommes privés de ce progrès d’expansion. Pas question que ce terrain soit miné par de mauvaises intentions. De nouveaux couloirs sidéraux ont été créés avec des portes d’accès, et à chacune de ces portes y sont placés des vaisseaux de surveillance. Leur présence assure un surcroît d’alignement chez tous les Urantiens, car ces êtres véhiculent les ondes de la fraternité interstellaire. Ainsi, le 10 Novembre 2006 à quinze heures, heure de France, a eu lieu l’activation de huit portails énergétiques au-dessus de l’Europe.

Comme il y a toujours une contrepartie physiologique, les sentiments d’amour, d’amitié et de fraternité ont été exacerbés à ce moment-là. Par conséquent, les Français, les Européens ont trouvés difficiles ces énergies. Mais ils ont saisi qu’il n’y a plus rien à attendre socialement des groupes en place et que le mensonge va bon train.

L’énergie des pensées européennes se désolidarise des gouvernements ; ainsi, le terrain européen se prépare à une grande transformation. Soyez à l’écoute des petites informations réussissant à crever vos écrans de télévision. C’est grâce à celles-ci que vous pourrez suivre la véritable évolution en cours dans les profondes couches du tissu mental. Ainsi, des secrets perceront du monde scientifique.

Tant bien que mal, les politiciens essaieront encore de vous faire croire que tout va bien. Les groupes religieux chercheront à resserrer les mailles de leur filet pour vous retenir sur les vieux rails. Ces tentatives susciteront de nouvelles douleurs chez le peuple et le pousseront davantage à tourner son regard ailleurs.

Tous les faux-semblants seront amplifiés afin de s’effriter et de disparaitre. L’intérieur se reflète à l’extérieur, et l’extérieur nous sollicite sur une nouvelle échelle de valeurs ! L’esprit s’ouvre vite et amplifie les décalages de compréhension entre nous. Voilà que nous toucherons encore plus le fossé nous séparant les uns des autres. Jusqu’ici, les différentes tendances au sien de cette humanité trouvaient encore le moyen de communiquer ; cette fois, le fossé devient gouffre. Nous aurons l’impression de ne plus pouvoir nous parler et d’habiter des mondes vraiment éloignés les uns des autres. La critique ira donc bon train entre nous, et l’échange fraternel paraîtra impossible.

Illusion, Illusion… je vous le dis !

L’Euro rempli son rôle, mais pas celui qui était attendu. L’écœurement arrive à son paroxysme e, en Europe, le rejet de cette monnaie va bon train.  Il est même possible sue certains réclament le retour de leur ancienne devise, tentative inutile. Il y aura des initiatives de la part de particuliers constituant des mini-groupes et cherchant à survivre dans ce théâtre nauséabond. Nous verrons des familles acquérir ensemble des terres afin de s’en nourrir équitablement.

Le rejet de l’alimentation carnée s’accentue et le poisson perd peu à peu son prestige. Par conséquent, de nouvelles vagues alimentaires s’enregistrent. L‘énergie de lumière commence à sustenter de plus en plus les corps physiques. Les hypermarchés donnent des signes d’essoufflements car l’esprit humain se tourne vers l’humanisme, absent de ces lieux.

N’oubliez jamais que la balance cosmique agit en tout temps et en tous lieux. Dans notre Livre de Vie s’inscrit une page importante de notre histoire. Le choix devient signe d’évolution majeure en ces temps particuliers. Nous devons adopter une position forte et l’appliquer consciencieusement et sans détour au sein de notre quotidien.

Propos de SORIA dans L’Année du Discernement

 sur le blog de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

Qu’est-ce que la Convergence Harmonique

 

Quelques mois avant le 17 août 1987, il y eut consensus au royaume de la Lumière. Chaque homme, chaque femme et chaque enfant vivant sur cette planète dut rencontrer sur le plan intérieur, celui de l’âme, un groupe de maîtres composé de ses guides intérieures et d’au moins un représentant de la Commission karmique du Conseil de la Lumière, afin d’établir librement ses choix personnels et son engagement quant aux buts de son incarnation présente et à son avenir en tant qu’âme en évolution ici sur la Terre. Par un vote, chacun dut aussi choisir ce qu’il désirait voir survenir à la surface de cette planète pour le bien de la Terre et l’évolution de l’humanité.

2

Ce fut là une énorme entreprise, où un très grand nombre de maîtres et d’êtres de cette planète et de plusieurs autres lieux sont venus interviewer et conseiller presque sept milliards d’âmes incarnées dans la troisième dimension. Ces entrevues ont eu lieu sur le plan éthérique, alors que chacun de vous était dans l’état de rêve. Quand cette évaluation fut terminée et que les réponses sur l’avenir de l’humanité furent examinées, on découvrit qu’un très grand pourcentage d’humains avaient choisi de faire évoluer leur conscience jusqu’à l’ascension et aspiraient à vivre sur une planète éclairée portant une humanité éveillée.

Ce choix porté sur l’éveil et l’ascension de l’humanité fut clair et net. Les âmes qui ont fait un choix différent ont quant à elles choisi de poursuivre leur évolution sur une autre planète où la séparation continuerait d’exister. Les rapports furent présentés au Conseil galactique de la Lumière puis au Créateur, qui donna aussitôt le feu vert à l’ascension planétaire. Un plus grand influx de lumière fut alors infusé à la planète et dans le cœur de chaque être humain. Cette infusion de Lumière, qui augmente quotidiennement depuis, a maintenant atteint une plus grande intensité, ce qui rend possibles les changements liés à la « Grande Purification » nécessaire à l’achèvement du processus.

Le 17 août 1987 fut choisi pour célébrer le nouvel engagement de l’humanité envers l’éveil et l’ascension, pour sa propre évolution. Au royaume de la Lumière, ce jour représenta le début d’une grande célébration de l’Amour et de la Lumière ; il inaugura un cycle de vingt-cinq ans conduisant à 2012, année où la Terre elle-même, mère cosmique de l’humanité, a du effectuer sa propre ascension, élevant les vibrations de son corps jusqu’à celles de la cinquième dimension. D’ailleurs, tous ceux qui s’y sont préparés se sont élevé aussi avec elle.

La Convergence Harmonique nous a permis d’offrir une assistance beaucoup plus directe et plus rapide à l’humanité sur la voie de l’illumination. Depuis ce temps, des millions d’âmes ont répondu à l’appel du JE SUIS pour leur « retour au bercail » et se sont présentées comme candidats à l’ascension. La Convergence Harmonique a donc été une étape majeure du « Grand Eveil ».

Son vingtième anniversaire, soit le 17 août 2007, a fourni à l’humanité l’occasion d’effectuer un autre grand pas dans l’évolution de la conscience. Vous avez alors été certainement en pleine période de changements terrestres intenses. L’humanité a aussi aminci les voiles séparant les troisième et quatrième dimensions ; Ceux qui ont fait en sorte de se préparer on vu alors se lever plusieurs voiles, ce qui leur a permis de devenir beaucoup plus conscients de leur divinité intérieure. Ce fut un temps de difficultés planétaires pour bien des gens, mais aussi une période de grands miracles pour ceux qui ont opté pour l’Amour et l’Ascension. Il a été possible pour vous de réaliser vos désirs et vos rêves beaucoup plus facilement et plus rapidement qu’avant.

L’année 2007 fut le début d’une plus grande accélération de l’énergie et de la conscience, pour le stade final des préparatifs de l’ascension planétaire de 2012. En août 2007, la lumière au eu une telle intensité qu’il fut très difficile pour les humains de demeurer dans l’état d’inconscience spirituelle où baignent maintenant les masses. Ces dernières ont commencé à s’éveiller et à joindre les rangs des travailleurs de la Lumière. Tous ensembles, nous recréons le ciel sur la Terre, où nous vivons. Nous recréons ainsi un Nouveau Monde ; à cette fin, nous consentons à abandonner le vieux, à laisser tomber tout ce qui s’avère désormais inutile là où nous entrons.

Sachez que nous ne serons jamais seuls dans cette grande aventure du changement planétaire, car tous les êtres du royaume de la lumière sont à nos côtés en vue de nous assister durant notre « voyage ».

Francesca du Forum LA VIE DEVANT SOI

http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Comprendre et retrouver son âme groupe

Y

Je m’interrogeais sur notre famille d’âmes qui se trouve de l’autre côté du voile. Elle compte bien des centaines ou des milliers de membres, mais il existe un « noyau familial », un groupe beaucoup plus restreint dans lequel nous choisissons de nous réincarner constamment. Avec ce groupe, nous partageons la connaissance, les expériences, et nous construisons une mémoire. C’est notre famille réelle, céleste et divine avec laquelle nous nous réincarnons depuis que nous avons été créés en tant qu’âmes. Aujourd’hui, j’aimerais parler de ce « noyau » familial.

Comment les expériences que nous vivons ici, sur la Terre, exercent-elles une action sur le « noyau » familial, et d’où viennent les membres de ce noyau ? Par exemple, venons-nous tous de la même planète ou du même univers ?

Les âmes faisant partie d’un groupe ne sont pas unies par leur lieu d’origine, mais par leur intention. Comme ceux qui s’éveillent le comprennent peu à peu, les univers, par les révélations évolutives de la  physique cosmique, sont des reflets les uns des autres, et vous pouvez  - en fait, vous le faites souvent – exister dans des réalités simultanées, c’est-à-dire des univers, des « temps » et des dimensions parallèles.

En avançant dans l’existence dont vous avez choisi de faire l’expérience sur cette planète, vous créez peut-être une autre issue, une « réalité possible » dans une autre univers ou une autre réalité qui, par la nature des aspects réflectifs de la lumière voyageant dans l’océan cosmique infini, sera très similaire à celle de votre vie terrestre. Vous avez l’impression d’exister uniquement là, et pourtant vous voyagez constamment dans ces autres réalités quand vous dormez, vous méditez ou vous « rêvassez ».

Alors que tous les êtres conscients voyagent dans la spirale de lumière, il y en a (ceux que vous appelez le noyau familial) qui sont en résonance avec l’intégrité spirituelle de votre âme et avec la musique qui en émane alors qu’elle passe de la densité à la lumière. Ils sont peut-être simplement en avant de vous, comme nous le sommes par rapport à la race humaine, vous guidant alors que vous vous élevez hors de l’obscurité, ou ils sont peut-être derrière vous, attendant que vous leur tendiez une main secourable.

Ils sont peut-être humains comme vous ou peut-être d’une tout autre espèce ; e qui vous lie, c’est la musique, cette vibration et cette intention que votre âme a déterminées, comme schèmes pour expérimenter la conscience de « Je Suis ». Ce qui vous unit, c’est l’amour inconditionnel.

_ Je crois comprendre que les membres de notre noyau familial ne se réincarnent pas tous au même moment. Certains demeurent de l’autre côté et nous servent de groupe de soutien. En ce moment, certains s’incarnent-ils sur d’autres planètes que la Terre, ou bien l’expérience a-t-elle lieu principalement sur notre planète ?

Vous vous unissez aux âmes du groupe tout au long de votre vie physique et au-delà. Sachez qu’au moment de passer d’une vie à une autre par la réincarnation, vous êtes aidés. Que lorsque vous vous reposez entre deux vies, vous êtes guidés par des âmes qui sont en résonance avec vous.  Et comme vous pouvez bien l’imaginer, vous partagerez l’expérience merveilleuse de l’ascension collective que vous allez bientôt connaître avec toutes les âmes qui, comme vous, ont choisi, avant d’entrer dans cette vie-ci, d’y participer.

Bien que « l’autre côté » vous paraisse présentement très loin, sachez qu’il est aussi près de vous que l’air est proche des dauphins qui dansent sur les vagues de l’océan, tissant leur musique dans le courant, sautant à volonté au-delà de l’eau et rapportant cette expérience dans leur chant.

_ Comment l’information et le savoir se communiquent-ils entre les membres du noyau familial ? Pendant le sommeil ?

Ils voyagent sur des ondes de conscience qui transcendent le temps, le lieu et l’espace. La communication n’est pas limitée à la longueur d’onde particulière sur laquelle vous opérez. Dans cet état que vous appelez l’émission d’ondes « delta » et dans le calme mental des fréquences « thêta », moins de stimuli sur le plan conscient interfèrent avec les émissions de votre esprit. Néanmoins, vous êtes manifestement capables alors d’envoyer des pensées et des émotions dans toutes les dimensions, et d’en recevoir.

La pensée est la pulsion primordiale des vibrations universelle ; il y a d’abord la pensée, l’intention consciente, puis le son, l’onde. Et après, il y a la manifestation, que ce soit dans le monde physique ou au-delà.

Extrait des enseignements de Kryeon sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/category/1-la-graduation-des-temps/

MEDITATION DE GROUPE pour les Mondes en Evolution

 

Les participants s’assoient en formant un cercle. Nous recommandons des groupes de sept ou huit personnes. Pour un groupe plus important, comme une vingtaine de personnes, il faut faire un grand cercle. Chacun doit tenir un cristal transparent entre les mains, mettre une bougie blanche au centre, de l’encens (myrrhe ou copal). Ceux qui le souhaitent peuvent ajouter des fleurs et des cristaux).

crânes-de-cristal

Bienvenue à vous tous. Remerciez-vous, chers amis de la Terre-Lumière ; Remerciez chacun de vous ici présents, car la vibraiton que vous allez cocréer aujourd’hui par cet exercice sera plus que bienfaisante pour vous, mais aussi pour tous les êtres de la surface de la Terre.

Jadis, nous avons enseigné à vos frères incas cet exercice qui vous est proposé ici. Réunis sur l’herbe verdoyante devant les temples sacrés, ils prenaient toujours un grand plaisir à voire ces instants. Ils avaient la certitude, au plus profond de leur cœur, d’œuvrer à l’avancement vibratoire de tous leurs frères et sœurs, sur la Terre mais aussi au-delà du cosmos. La vibration qui naît de cette méditation touche non seulement votre Terre-Mère, mais aussi tous les mondes en évolution qui vivent en ce moment la même expérience de vie tridimensionnelle. Sachez donc que vous toucherez ainsi bien des cœurs. Si vous le voulez bien, commençons notre méditation….

Tout d’abord, fermez les yeux et centrez-vous en votre cœur. Puis, respirez profondément à quelques reprises et laissez couler l’énergie de vie en vous. Maintenant, prenez quelques instants pour vous détendre et respirez normalement.

A présent, portez une grande attention à votre cristal, ce médiateur énergétique. Sentez sa vibration s‘unir à la pulsation divine de votre cœur et laissez cette harmonie vous emplir totalement. Ce cristal que vous tenez entre vos mains véhiculera l’information lumineuse des plans subtils jusqu’à vous durant cette méditation. Sentez cette lumière se diffuser dans chaque cellule de votre corps, puis dans chaque particule de vie de vos corps de lumière. Prenez un moment pour bien ressentir tout cela. Respirez doucement.

Lorsque cela est accompli, déposez devant vous votre cristal en lui demandant de rester dans votre aura et de vous unir en vibration. Puis, donnez-vous tous la maint afin que le cercle de lumière scelle sa vibraiton. Sachez que vous êtes unis sur une même harmonique, celle du Grand Cristal central.

De notre côté, nous vous envoyons la lumière cosmique et solaire qui permettra à votre vibraiton divine de s’épanouir entièrement en votre être incarné. Puis, par votre entremise, cette pulsion divine se répandra dans toute l’humanité. A cet instant même, vous êtes reliés dans la même unité vibratoire ; n’oubliez pas que les cristaux placés devant vous forment également une grille de circulation énergétique avec vos cœurs et le cœur du Cristal central. Prenez quelques instants pour bien assimiler cette lumière cosmique.

Maintenant, posez vos deux mains sur votre cœur et demandez au Cristal central de la Terre de vous envoyer, par l’intermédiaire de vos cristaux, la vibration dont l’humanité a abondamment besoin. En réponse à cette demande, le Cristal central se met alors à diffuser immédiatement une lumière intense, de par ses milliers de faisceaux de lumière solaire et cristalline, accompagnés également par tous les cristaux de la Terre qui vibrent en résonance avec la nouvelle grille cristalline, incluant les cristaux qui se trouvent devant vous.

Connectez-vous totalement à cette vibration. Vous êtes cristal… Vous êtes CHRIST à l’intérieur de votre cœur. A cet instant, ressentez de nouveau ce lien du cœur qui vous unit, qui scelle ce cercle, formant ainsi un anneau d’or. C’est par la fusion de cette vibraiton or avec la vibration de vos cristaux que vous alchimisez les rayons de lumière qui vous sont envoyés depuis le Cristal central de la Terre pour pouvoir ensuite les diffuser. 

Maintenant, tout en demeurant centré en votre cœur, nous allons passer à la deuxième partie de notre méditation, soit la prononciation du chant sacré.

Sachez que ces paroles sacrées (ou ce chant sacré) que vous êtes sur le point de prononcer peuvent être chantées trois fois, neuf fois ou douze fois de suite. Cela demeure votre choix. Mais, dans le but d’une plus grande uniformité, nous vous proposons d ‘établir d’avance le nombre de fois que vous les prononcerez. Vous ressentirez, à la prononciation de ces sons, de ces vibrations, la pureté et la transparence des énergies cosmiques incas qui vous accompagnent maintenant. Ces paroles permettent de diffuser sur toute la surface de la Terre la vibration que vous recevez du Cristal central. Mais, avant d’entamer, le chant, il faut bien faire la visualisation qui suit :

Tout en prononçant ces paroles sacrées (trois, neuf ou douze fois), visualisez un cercle de feu blanc s’élevant depuis le cercle que vous formez avec votre groupe, et voyez ce cercle rejoindre d’autres cercles de feu blancs, ceux qui sont émis par les cœurs de vos frères et sœurs de la Terre, ceux qui sont envoyés par vos frères stellaires depuis le cosmos … et ceux qui sont diffusés par vos frères intraterrestres.

Puis voyez ces cercles s’unissant dans le ciel et formant une immense fleur de vie qui prend alors les couleurs de l’arc en ciel et d’autres teintes subtiles aux tons multiples et lumineux. Imaginez cela avec votre cœur et non cotre mental, et cela suffira pour émettre la vibration de cette réalité.

Cette infinitude de cercles de feu blanc formant la grande fleur de vie descend à l’instant même et recouvre toute la Terre. Regardez sa lumière envelopper toute la surface de la planète et voyez votre belle planète bleue scintiller dans son aura de feu solaire. Prenez quelques instants pour bien maintenir cette vibration lumineuse.

Tout d’abord, répétons ensemble les paroles sacrées trois fois. Pour ceux qui désirent les prononcer neuf ou douze fois, vous n’aurez qu’à continuer par la suite. Maintenant, tout doucement, avec le plus pur amour que vous portez en votre cœur, vous allez réciter ces paroles sacrées tout en visualisant des cercles de feu blancs :

DELEMAN NU KAERA FLES

SUTRA MANA DELAERAS

TOEAN SU DE GABANES

KALOTH SERAN ASHEVALAS 

DELEMAN NU KAERA FLES

SUTRA MANA DELAERAS

TOEAN SU DE GABANES

KALOTH SERAN ASHEVALAS

 

DELEMAN NU KAERA FLES

SUTRA MANA DELAERAS

TOEAN SU DE GABANES

KALOTH SERAN ASHEVALAS

A nouveau, centrez-vous en votre cœur. Puis, dans l’harmonie la plus totale de votre être, envoyez un faisceau de lumière blanche jusqu’à votre cristal, celui que vous avez apporté avec vous. Il vibrera alors de toute sa splendeur.

cranes-de-cristal-2

Maintenant, par ce lien de lumière qui unit votre cœur à votre cristal, prenez quelques instants pour former l’intention d’harmoniser tous les êtres incarnés de la surface de la Terre, c’est à dire de permettre à chacun de vibrer sur les harmoniques du cœur, cette fréquence qui est requise pour l’élévation vibratoire de l’humanité. Sachez que cela se fait instantanément.

Regardez tous ces petits points de lumière briller à la surface de la Terre. Chacun provient du cœur d’un être, que ce soit un humain, un végétal ou un animal. Ces points de lumière, grâce à l’énergie que vous envoyez par la fusion de votre cœur, de votre cristal et du Cristal central de la Terre, se mettent alors à grandir, puis s’unissent et forment un manteau de lumière enveloppant toute la Terre.

Tout en continuant à visualiser la Terre et ce manteau de lumière scintillant formé par l’union de tous les cœurs des êtres de la surface, répétez les paroles suivantes trois fois :

AL MENELA KADAM TE BAN

DELEOR ESTA VARUM DE LAN

 

Cette vibration, en langage solaire, va alors s’élever dans l’atmosphère terrestre et permettre l’union vibratoire de la trame de lumière formée par tous ces cœurs avec la lumière de la fleur de vie que vous avez cocréée au début de cet exercice et qui enveloppe la Terre. Voyez alors deux couches de lumière tout autour de la Terre qui se rapprochent et fusionnent pour ne former qu’un seul grand manteau de lumière solaire et cristalline. Ainsi, vous participez à l’intégration de l’énergie solaire et cristalline au niveau collectif, c’est-à-dire non seulement pour vous-mêmes, mais aussi pour tous vos frères de la surface de la Terre. Et nous vous en remercions. 

Nous ouvrons à l’instant même une porte de lumière pour chacun de vous afin que toute cette énergie d’unification et d’amour soit également reçue, non seulement par toutes les parties de votre être qui vibrent sur d’autres plans, mais aussi par l’inconscient collectif de votre humanité et toute l’histoire que la Terre-Mère a vécue depuis le début de son évolution. Ainsi, la vibraiton qui va se diffuser pourra alléger les mémoires, renforcer l’énergie d’amour/lumière et, de ce fait, sublimer les résidus karmiques collectifs. 

Pour la troisième et dernière partie de cette méditation, nous vous proposons de vous donner la main de nouveau. Puis que chacun de vous demande, dans son cœur tout d’abord, à recevoir les rayons rose doré et rose argenté. 

Maintenant, faites-le tous ensemble à voix haute. Voyez alors des milliers de faisceaux de lumière descendre sur vous, depuis le ciel, depuis la lumière du grand Soleil central. Sentez alors la puissance de ces faisceaux de lumière vous emplir totalement et se diffuser par vos mains à tout le cercle. 

L’anneau d’or qui est formé en vibration par votre cercle se met à pulser et à tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, générant un champ de force très puissant. Au même instant, les cristaux que vous avez déposés devant vous s’unissent en vibration et forment un anneau de feu blanc qui se met à pulser et à tourner dans le sens des aiguilles d’une montre, de plus en plus rapidement. Les deux anneaux qui tournent en sens contraire créent ainsi un champ de force électromagnétique qui ouvre un vortex entre la Terre de troisième dimension et toutes les facettes de l’évolution terrestre, c’est à dire le passé, le présent et le futur, et toutes les parties de tous les êtres de la surface de la Terre qui évoluent sur des plans parallèles. 

Ce vortex, d’une grande puissance, ne se déclenche que lorsque nous en demandons l’autorisation. Ainsi, par cet exercice, vous faites appel à nos énergies pour demander l’autorisation à la Création divine d’Amour d’ouvrir ce vortex. Celui-ci s’ouvre, car vos cœurs sont purs et l’intention que vous émettez est juste. Sachez que si ce n’était pas le cas, il ne s’ouvrirait pas, de toute façon. 

Demeurez dans cette vibration quelques instants et respirez l’unité qui vous envahit.

Enfin, pour terminer cette médiation, vous allez prendre votre cristal entre vos mains et l’amener à votre cœur. Sachez que la vibration du cristal est maintenant en résonance avec celle de votre propre cœur, et que ce lien peut vous permettre de vivre des expériences de lumière magnifiques si vous méditez, à l’avenir, avec ce cristal. Vous pouvez aussi simplement dormir avec celui et son énergie résonnera avec voter aura pour vous emmener sur des sphères de lumière. 

De votre cœur, envoyez alors des milliers d’étincelles de lumière à votre cristal. Celui-ci fait alors de même, vous envoyant des milliers d’étincelles d’amour qui touchent vote cœur et tout votre être incarné. Remerciez votre cristal. Remerciez vote cœur. Remerciez-vous. 

Sachez que, chaque fois que vous répéterez cette méditation, une vibration nouvelle vous sera envoyée du Cristal central de la Terre. Il en est ainsi, car le cœur de votre Terre-Mère sait intimement quelle vibration est nécessaire à ses enfants à chaque instant.

Nous, des Etoiles, vous remercions de participer activement, et en conscience,  à toute cette grande danse cosmique. Que la lumière de la Création pulse en chacune des secondes de votre expérience terrestre. Et puissent les plus beaux rêves prendre forme grâce à l’harmonie divine de vos cœurs qui résonnent et rayonnent le chant de l’Unité.

 

Fraternité de Lumière Adama, Soria, Hildon, Kryeon, Chandra et Flex sur le blog de francesca http://francesca1.unblog.fr/

Extrait de LE RETOUR DE LA LUMIERE    – L’année du discernement Spirituel aux Editions Ariane. 

NOS SCENARIOS AVEC L’INVISIBLE

 

Les mécanismes de l’Univers et la façon dont les choses fonctionnent nous sont communiqués de manière périphérique et à petites doses. Inutile de préciser qu’il n’est pas très important de tout comprendre. Si la voiture vous mène à destination, il n’est pas nécessaire de comprendre le fonctionnement du moteur pour arriver en sécurité. Certains d’entre nous souhaitent cependant être des mécaniciens et sont heureux des explications fournies et des enseignements reçus.

Pour ceux d’entre vous qui  désirent en savoir plus, voici toutefois quelques vérités de base : beaucoup, beaucoup d’entités spirituelles comme nous participent à plusieurs autres scénarios sur terre. Certaines sont séparées et indépendantes de nos objectifs sur terre et d’autres nous assistent directement des notre mission ici-bas. Eh oui, il y a d’autres entités dans d’autres mondes. Certaines sont comme nous et suivent d’autres apprentissages. D’autres sont tout à fait différentes ; elles ne sont pas aussi tangibles que celles que nous avons l’habitude de voir et, par conséquent, sont inquiétantes lorsqu’on les aperçoit. Certaines peuvent communiquer marginalement. Certaines essaient et ne le devraient pas ; Certaines nous rendent visite et certaines encore ne le devraient pas.

sacre

Occasionnellement, notre route croise celle d’autres entités. Cela fait parfois partie d’un maître plan, mais parfois cela est sans relation avec nos leçons. La plupart du temps, nous devenons temporairement conscients d’être épiés ou nous sentons qu’une communication a été établie. Cela représente des faits de notre temps ; ce sont des situations exceptionnelles et normales. En d’autres occasion, nous pouvons voir ou entendre des choses qui peuvent nous apeure r ou nous sembler incompréhensibles. Ceci n’est pas si rare, et les gens qui comprennent ce mécanisme sont nombreux. Il s’agit d’une situation normale mais, une fois de plus, il n’est pas nécessaire pour nous de la comprendre.

L’exorcisme des esprits mauvais est une réalité. Il existe de basses entités invisibles qui s’installeront dans la négativité si on les y incite. La dépression profonde  et le repli sur soi sont le syndrome classique de l’invitation. Il faut parfois se mettre à plusieurs pour débarrasser quelqu’un de  ces entités, car la personne ne peut pratiquement pas nous aider. Souvent, par contre, on désigne la maladie mentale et les déséquilibres chimiques biologiques comme des possessions par des entités malignes, car cela semble plus impressionnant de dire que la personne est possédée du diable ; Entendre des voix provient plus probablement d’un déséquilibre biologique que d’un déséquilibre spirituel. Une fonction anormale du cerveau peut facilement générer des signaux mentaux de base qui peuvent se renverser et retourner vers le centre de l’ouïe : la personne entend ainsi réellement les voix générées par cette pensée involontaire. Quoi que effrayant et souvent tragique, ce phénomène n’est cependant pas l’œuvre du diable ou d’autres esprits.

Notre objectif, sur terre, est de transmuter le négatif en positif, autant dans nos propres vies, grâce aux enseignements de Jésus, qu’à l’échelle planétaire. L’amour est roi et il est, de loin la force la plus puissante ; l’absence d’amour est « péché » ; l’incroyable noirceur de cet état se manifeste par la haine, la jalousie, l’égoïsme, l’avarice, la soif du pouvoir et la négligence. Jésus est venu sur Terre pour nous enseigner comment nous élever hors de cette condition, en partant de ce que nous sommes réellement et de la façon dont nous pouvons prendre possession de notre pouvoir et guérir la planète.

On nous demande aussi de répandre la bonne parole, de divulguer la vérité, afin que tout le monde puisse l’entendre. La vérité nous libérera. Cependant, tous ne sont pas prêts à la recevoir, et personne ne doit être nourri de force. Voilà pourquoi un métaphysicien peut vous instruire sur le système puis vous laisser à vous-mêmes. Certains se détourneront en se disant que les métaphysiciens sont fous, mais d’autres trouveront la lumière.

Extrait de la Graduation des temps…. sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/category/1-la-graduation-des-temps/

PRENDS SOIN DE TOI-MEME

 

Si tu es un de ceux qui ont signé par l’intermédiaire de l’intention, pour être ce que nous appelons un artisan de la lumière, tu dois sentir cette énergie d’amour. C’est de ceci dont nous voulons vous parler.

Aujourd’hui nous allons vous parler de choses personnelles. Nous allons répondre à vos questions. Quelques questions ont été formulées. Nous faisons le mieux que nous pouvons dans cette dimension, afin de répondre aux questions interdimensionnelles. Chacun de ces points semble être dans votre réalité, mais les réponses ne le sont pas. Habituez-vous à ceci. C’est ainsi que ça va fonctionner à partir de maintenant, car nous vous avons permis d’aller plus loin que ce que vous étiez habitués … plus loin de l’ancienne réalité … Au-delà de la 4D.

coquelicot

Plusieurs parmi vous demanderont à l’Esprit : Que se passe-t-il avec ceci ? Que se passe-t-il avec cela ? Qu’est-ce que je suis supposé faire ici ? Pourquoi est-ce que je me sens ainsi ? Les réponses que vous espérez obtenir sont dans une réalité propre. Que se passerait-il si les réponses étaient dans une réalité un peu différente à la tienne ? Les écouterais-tu ? Es-tu quelqu’un qui attend des réponses, seulement pour arriver à connaître le silence ? Répond à ceci : Si un Humain demande la lumière et que la lumière est créée autour de lui, le saurait-il ou bien resterait-il assis dans sa propre obscurité personnelle ?

Nous allons essayer de vous donner des réponses avec du sens, mais, bien souvent, elles seront dans une réalité au-dessus de ce que vous êtes habitués à connaître. Ces réponses ne sont pas toujours faciles à comprendre, mais c’est ainsi dans la nouvelle énergie. Bénis soit l’Humain qui comprend sans voir tout ce qui existe. A présent dans cette planète on donne une profonde confirmation. Vous êtes assis dans la densité d’un changement potentiel énorme.

Question : Est-il correct de soigner ceux qui m’entourent ?

La troisième question concernant la guérison mais qui vient d’un non-guérisseur. Elle vient d’un travailleur de la lumière, qui voit ceux autour de lui et il voudrait les aider.

Cher Kryeon, cher Esprit : j’ai des parents et amis et j’ai de l’information spirituelle joyeuse pour eux. J’ai la guérison pour eux. J’ai tellement de choses que j’ai appris sur le fonctionnement des choses. Je pourrais les aider à se compléter, à se sentir mieux. Je pourrais leur montrer des exercices et leur donner de l’information, même je pourrais leur prêter des livres qui les aideraient. Que puis-je faire ? Est-ce approprié ? Tu as dis Kryeon que la nouvelle énergie n’est pas évangélique. Alors, que pouvons-nous faire ?

Travailleur de la Lumière, celle-ci est sans doute la question la plus profonde parmi toutes. Tu es merveilleusement humanitaire, n’est-ce pas ? Tu as appris à avoir de la compassion avec toi et les autres. Tu es très sensible à ce qui est inhumain et tu souffres profondément pour la terre comme jamais auparavant. La réponse est celle de toujours : Prends soin de toi-même.

Ceci ne te semble pas être une réponse. Laisse-moi te donner les mécanismes et tu décideras. Plus le phare de lumière se trouve haut placé, plus loin il brillera de sa lumière et celle-ci sera aperçue. Mieux il sera ancré, ce phare, moins il sera affecté par la tempête. Lorsque tu marches sur la planète en partageant cette lumière, tu vas briller dans des parties obscures. Les zones sombres sont celles où le toujours omniprésent libre arbitre se trouvera, ce libre arbitre si honoré de nous… et si essentiel pour vous tous.

As-tu un parent qui habite avec toi ? Ou est-ce un ami que tu aimes et à qui tu es attaché ? Et à l’intérieur de toi, tout te pousse à l’aider, mais il n’est pas intéressé ? Je vais te dire comment il pourrait s’intéresser. Laisse-le te voir ! Laisse-le te voir vivre la vie que tu crois.

Célèbre le travail qui ne te plait pas. Deviens tolérant vis-à-vis de la personne intolérante. Souris joyeusement tous les jours. Célèbre la vie ! Soigne ton corps et parle à tes cellules. Alors, et seulement alors, il se pourrait que cette personne vienne à toi un jour et dise : Bien que je ne crois pas dans ce que tu crois, je vois que cela fonctionne pour toi, comment puis-je commencer ? Comment puis-je avoir ce que tu as ?

Oh Famille, ne voudriez vous pas entendre ces paroles ? Vous savez de qui je parle ici, n’est ce pas ? Et c’est celle ci la réponse. Elle vous paraît simple ? Qui as dit qu’elle était simple ! Prendre soin de toi, vibrer plus haut, aller vers l’ascension … ce n’est pas simple. Ceci demande un travail.

 Canalisé par Lee Carroll le 23 Février 2002 A Reno, Nevada

Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Honorer nos ancêtres

 

 

Dans de nombreux endroits à travers le monde, la reconnaissance des ancêtres est une partie intégrante de la vie sociale et religieuse. Presque chaque culture indigène honore leurs ancêtres et les esprits des ancêtres sont une partie de tout ce qu’ils font. Ils donnent grand honneur à leurs ancêtres décédés, le même que les grands-mères et grands-pères l’ont fait avant eux. Ils comprennent que leurs ancêtres ont une grande richesse de sagesse et de connaissance à notre disposition dans le moment que nous choisissons de demander. 

3

Si nous regardons les anciens systèmes spirituels de la planète, tels que le bouddhisme et l’hindouisme, les ancêtres défunts sont vénérés par chaque génération de passage sur Terre. Chez bouddhistes ou hindous qui ont accomplis des actes tels que le service aux autres, ou la méditation et des pèlerinages au cours de leur vie, croient qu’ils partagent ces mérites avec les membres de la famille qui sont déjà morts. Ils estiment que ces actes aident leurs proches défunts à se rapprocher de l’illumination, et il bénit leur vie en retour. Il y a aussi une croyance en ce que cela permet à la génération actuelle et à leurs prédécesseurs d’effacer leur karma négatif et de s’en débarrasser (bien que mon point de vue personnel est que le karma n’est pas positif ni négatif, il est tout simplement l’énergie akashique). 

Le culte des ancêtres est également répandu dans plusieurs cultures à travers le monde. Chez les asiatiques, la famille élargie est au cœur de la société et le culte des ancêtres est une activité religieuse importante. Leurs ancêtres et de leurs proches défunts sont très vénérés et honorés, et ils accordent une grande importance sur le paiement de karma à l’égard des parents et des aînés. Souvent au sein de cette culture, les membres de la famille se réunissent pour un banquet en la mémoire du défunt. Beaucoup de familles auront également un autel des ancêtres où des bâtons d’encens sont brûlés et des offrandes sont données, surtout quand ils sont dans le besoin de l’orientation ou de la prise de décision. 

En Inde, le culte des ancêtres est prédominant. Quand une personne meurt, de nombreux rituels spécifiques ont lieu, au cours de laquelle la famille offre des hommages au défunt. Chaque année, les membres de la famille répètent le rituel à la date anniversaire de leurs chers défunts. Ils ont aussi des rituels distincts, au cours desquels les familles se souviennent et créent des offrandes à tous les ancêtres. 

Beaucoup de sociétés africaines croient que les ancêtres deviennent esprits et les dieux, qi’ils vivent dans un autre monde où ils peuvent affecter la vie des vivants. Par conséquent les ancêtres sont appelés pour des événements importants et des cérémonies pour la vie. La présence des ancêtres apportera également la protection et bonne chance. Les Esprits ancestraux sont également soupçonnés de résider dans des endroits comme un arbre, un rocher ou une source d’eau fraîche. Parfois, même des sanctuaires sont construits pour eux.

 je n’ai jamais participé à une cérémonie pour honorer mes ancêtres. En fait, c’était un concept étranger. Pourquoi devrais-je le faire? Si quelqu’un me dit qu’ils avaient contacté leurs ancêtres, je pense que l’on peut  les voir par l’intermédiaire d’un médium, ou de participer à une séance de spiritisme. Communiquer avec les ancêtres ne faisait pas partie de ma réalité. Et vous ?  

J’ai appris sur la culture autochtone. Comme une jeune femme je suis sorti avec un homme autochtone pendant plusieurs années. Pendant ce temps, je me suis immergée dans sa culture et suis  devenue un membre de sa famille élargie. Il m’a donné un aperçu de la riche tapisserie de la parenté de la famille qui existe au sein des familles autochtones. Presque chaque tribu indigène a un lien profond avec la nature. Ils ont une compréhension profonde de leur environnement, bien au-delà de ce que j’ai appris à l’université ou de travailler dans le domaine de l’environnement comme un ranger ‘s du parc national. Pour les autochtones, la nature est plus que simplement un savoir sur les plantes et les animaux. La nature est la vie elle-même, tel que représenté et personnifié par la Terre-Mère – Pachamama – Gaia. 

J’ai souvent réfléchi pourquoi la sagesse et les connaissances détenues par les indigènes ne disposaient pas d’une place dans notre monde moderne trépidant. Beaucoup de nos frères et sœurs du monde entier autochtones ont grandi dans une société qui accorde peu de valeur à la sagesse et à la connaissance ancestrale, transmise de génération en génération. Peut-être qu’il est temps de se reconnecter à ce qu’ils savent ? 

Lentement, la conscience humaine est en train de changer et la reconnaissance des peuples autochtones comme les gardiens de la sagesse de la Terre. Les indigènes à travers la planète eux,  honorent Gaia, et tous honorent les ancêtres. Ils savent intuitivement qu’ils sont leurs propres ancêtres et qu’ils comprennent le cercle de la vie. Quand ils honorent les ancêtres, ils sont également entrés en contact avec leur propre mémoire Akashique. Chaque cérémonie indigène que je l’ai participé à travers le monde a toujours commencé avec un respect des ancêtres. 

Qui sont vos ancêtres? Etes-vous venez d’une famille où le culte des ancêtres est une partie intégrante de la vie, ou êtes-vous comme moi, dans l’inexistence de la notion dans votre famille?  

Nous passons souvent beaucoup de temps retraçant notre arbre généalogique, ou regardant la lignée de leurs ancêtres biologiques. Est-il possible que leur énergie soit encore en nous? En outre, il y a aussi un autre morceau ésotérique de ce puzzle: Au lieu de biologique, ce sujet de votre akashique (vie passée) lignée ? Est-il possible qu’une partie de nos expériences de vie passées soit encore en vie en nous?  

Votre lignée ancestrale Akashic serait vous, de nombreuses fois (la lignée de votre propre âme).

Notre Akash est une soupe de l’énergie, donc il n’y a pas de liste entre eux pour rendre hommage. Au lieu de cela, l’énergie de notre Akash communique avec nous par l’intuition. Il nous attire même à certains endroits. Par exemple, quelqu’un qui peut avoir grandi en Chine avec une famille chinoise, peut aller en Amérique du Nord et instantanément avoir l’impression d’un lien fort avec les Amérindiens qui y vivaient. Notre Akash nous tire souvent des lieux qui créent de forts sentiments de déjà-vu. 

Donc, si vous avez jamais été une partie d’une famille ou une tribu indigène qui honore leurs ancêtres biologiques Comment voulez-vous poursuivre, quand il n’y a pas de protocole culturel ?  

Je voudrais partager comment j’honore personnellement mes ancêtres. Je suis de première génération australienne. Mes parents sont hongrois et immigrés en Australie en 1969, de sorte que mon arbre de la famille révèle de nombreuses générations vivant en Hongrie. Je suis, par conséquent, exposés à la fois à des cultures hongroise et australiennes. J’ai aussi vécu en Nouvelle-Zélande et en Amérique du Sud. Partout où je vais, je tiens à rendre grâce à Gaia d’être ici et de nous aimer. Quand je sens ma connexion à Gaia, je ressens la connexion avec les ancêtres qui marchaient sur la terre là-bas. Quand je participe à des cérémonies autochtones, je ressens l’amour des ancêtres me saluant. 

Donc, ma conclusion est que je ne pense pas que cela importe si elles sont dans mon lignage ou non. Nous appartenons à chacun d’eux, à la fois biologiquement et au sein de notre Akash. Peut-être que vous vous sentez ainsi ? Comme nous honorons les ancêtres de la planète, nous honorons donc Dieu et nous-mêmes.

Comme nous entrons en contact avec nos ancêtres, que nous nous connectons avec les modèles placés en nous et Gaia, nous ouvrons la porte aux portails qui détiennent la sagesse et la connaissance des âges. Cette connaissance sera nécessaire à créer une nouvelle humanité divine, de la culture des conscients. Les Anciens et les ancêtres sont ici avec vous en ce moment, célébrer comme vous  et lisez ceci. Et, bien sûr, certains d’entre eux sont vous ! 

 Depuis la rédaction de l’article ci-dessus Kryeon nous a donné de nouvelles informations sur nos ancêtres! Il était profond et c’est quelque chose que vous devez connaître. 

Voici ce que dit Kryeon: 

« Vous devez honorer vos ancêtres et je veux que vous honoriez vos ancêtres Akashiques. Seriez-vous d’accord avec moi pour dire que vous avez eu de nombreuses vies? Et si vous le faites, et si vous vous asseyez là et dire: «Oui Kryeon, je sais … que je dois. » Chacun d’entre vous ont eu une mère. Chacun d’entre vous ont eu un père. Chacun d’entre vous ont eu une famille quelque part à plusieurs reprises sur cette planète qui vous nourrit, qui vous a donné l’étincelle de vie, vous a appris à marcher, vous chéri et vous aime. Vie après vie, après vie et vous ne savez pas qui ils sont. Je voudrais vous dire qu’ils sont partout. Certains d’entre eux sont avec vous, la plupart d’entre eux ne sont pas. Physiquement, il n’y a pas d’importance. Je veux que vous commenciez à honorer vos ancêtres, vos proches Akashiques. Ceux qui sont vraiment la famille et ils sont encore dans votre Akash. Les énergies de l’amour que vous avez vécu tant de fois à plusieurs reprises depuis le début. Votre ascendance est énorme. Il est incroyable et je vous demande de regarder les choses différemment. Vous commencez à obtenir un diplôme dans de nouveaux types de pensées. Les ancêtres sont ceux de l’Akash. Ceux que vous ne pouvez pas retracer en généalogie. Ils sont ceux qui appartiennent à votre famille et anciennes familles de cette planète.  Je vous défie de commencer à faire des méditations en honorant les ancêtres akashiques qui vous apportent la sagesse que vous auriez aujourd’hui « .

 

Kryeon direct canaliser « Evolution de l’âme humaine » donnée à Calgary, Canada – 23 mai 2015. Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

LES TROIS PREMIERES PHASES DES ILLUSIONS

 

Ce sont des phases ou étapes qui ne se réalisent pas selon une période prédéterminée, car chacun de vous possède sa propre individualité ou vérité. Chaque Être Humain procède selon son propre cheminement. Toutefois, plusieurs se demandent combien de temps il y a entre une phase et une autre, entre un changement et l’autre. Je ne peux pas vous répondre, car c’est une question de vérité individuelle. C’est votre relation avec la réalité de la planète qui détermine le temps nécessaire. C’est une histoire fantastique, n’est-ce pas ? Avant d’entrer dans le vif du sujet, je veux vous dire que c’est l’histoire de ce qui arrive à un Humain qui sort de sa propre dimension… Un Humain qui a le courage de regarder autour de lui et de se demander « qui » il est.

Illusions

La Première Phase

C’est la curiosité qui amène un Être Humain à se poser des questions sur l’éveil de conscience. Les premières questions qui lui viennent à l’esprit, sont, « Est-ce bien vrai ? Est-ce bien réel ? Est-ce possible ? » C’est là que ça commence. Celles et ceux qui ont entrepris ce cheminement ont déjà franchi cette étape. Ces deux jours, ou la lecture de ces deux messages, seront peut-être spéciaux pour quelques-uns d’entre vous, car vous aurez l’opportunité d’acquérir une plus grande connaissance, puisque la synchronicité du moment présent s’y prête bien. Dès qu’un Être Humain sceptique ou neutre se demande si une telle chose peut être vraiment réelle, cela signifie qu’il y a un début d’ouverture d’esprit. C’est un commencement… Et voilà que vous êtes en train d’écouter ou lire ceci.

Cette fin de semaine peut s’avérer spéciale pour quelques personnes de cet auditoire. Vous ne vous êtes peut-être jamais autorisés à prendre place dans un endroit comme celui-ci, tout en permettant de vous laisser aimer par un tel amour. Est-ce que vous comprenez bien la situation ? Comprenez-vous qu’il y a des centaines d’entités qui sont autour de vous, mais qui… Jamais, au grand jamais, ne vont vous juger ? Peu importe qui vous êtes et peu importe ce que vous avez fait. C’est une réalité qui fait partie de toutes les réalités. Utilisez votre discernement et votre « ressenti », sans croire aveuglément et sans rejeter d’une manière bornée. En ce moment – sur cette scène – il y a des couleurs que quelques-uns parmi vous peuvent discerner. Elles sont là pour celles et ceux qui sont assez avancés, afin que ceci serve de validation à leurs connaissances. C’est encore une vérité parmi tant d’autres.

Ce message n’est pas impertinent. Il ne vous demande pas de faire des manoeuvres hypocrites. Il vous demande seulement d’ouvrir votre coeur pour un moment, sans subir ni refuser. Seulement de rester neutres et libres. Est-ce que vous vous souvenez de la première fois où vous avez ouvert votre esprit à la dite spiritualité ? Vous souvenez-vous de ce sentiment de découverte et de compréhension ? Vous vous êtes peut-être demandés si ceci était réel ou illusoire. Vous vous êtes peut-être demandés ce qui allait arriver par la suite. Cette prise de conscience a-t-elle été le moment où vous êtes tombés en amour avec Dieu ? Se peut-il que les channellings aient eu raison ? Est-ce qu’il y a une vision globale qui dépasse notre entendement actuel ? Est-ce que la vie incarnée peut finalement avoir une raison d’être ? C’est là que vous avez effectué un changement que plus de 90 % de l’humanité n’a pas fait. Cette prise de conscience ou cet éveil sera réalisé par moins d’une personne sur deux cents.

Néanmoins, ce nombre sera suffisant. Faites le compte et vous verrez que cela représente beaucoup de personnes [1/200 de la population mondiale en date du 8 mars = 33,413,113.205 Êtres Humains] C’est un grand nombre de personnes et de lumières ! Alors, que s’est-il passé après le début de votre éveil de conscience, au moment où vous avez ressenti l’amour de Dieu dans votre coeur ? Vous vous êtes demandés si c’était réel, n’est-ce pas ? Quelques personnes se sont refermées, car elles ne pouvaient croire à cette réalité. Savez-vous ce qui se passe lors de l’éveil de conscience ? Vous devez décider si oui ou non vous allez tenir la main de l’ange qui a été avec vous depuis votre naissance, et ce dernier a un nom. C’est votre Soi-supérieur. C’est le premier changement qui se réalise lors de votre prise de conscience, et il est colossal.

La Deuxième Phase

La deuxième phase a commencé quand vous avez décidé que c’était vrai et que vous alliez faire quelque chose à ce sujet. Ces huit phases ou étapes sont les événements principaux du cheminement spirituel d’un Être Humain… Une sorte de générique. À noter que plusieurs ne terminent pas la première phase. Ils vont et viennent à des réunions comme celle-ci dans le seul but de ressentir l’énergie. Ils croient de tout leur coeur, ils ressentent l’amour de Dieu qui se manifeste à travers eux, et, la plupart du temps, c’est tout ce qu’ils veulent. C’est tout ce dont ils ont besoin. Toutefois, il y en a plusieurs qui veulent aller plus loin. Ils se demandent ce qu’ils pourraient faire pour être plus près de cet ange qu’ils viennent de découvrir en eux-mêmes. Ils se disent, « Est-ce qu’il y a quelque chose que je doive faire, pendant que je suis sur la planète ? Est-ce qu’il y a un processus de communication avec l’Esprit ? Si oui, où est-il, et comment dois-je procéder ?

Ce changement est représenté par l’intention d’un Être Humain qui décide de pousser sur la porte de l’autre côté du voile. La plupart des Êtres Humains qui sont assis devant moi l’ont fait. Ah ! C’est là que ça devient un peu effrayant, n’est-ce pas ? C’est là que vous allez faire quelque chose qui va contre la réalité de tout ce que vous avez vécu au cours de votre vie ! Vos amis ne seront peut-être plus vos amis, car ce changement vous propulse dans un endroit de connaissances. Béni soit l’Être Humain qui passe à travers ce changement. Nous vous affirmons que vous n’êtes jamais dans l’obscurité et que vous n’êtes jamais seuls. Il y a des légions d’êtres angéliques qui sont de l’autre côté de cette porte. Ils portent votre nom. Dès que cette porte est suffisamment ouverte, ils entrent dans votre vie, et vous commencez à ressentir une grande paix, au sujet de ce que vous avez fait. Permettez que le sentiment d’amour devienne une preuve dans votre vie, afin de réaliser que vous avez fait une chose qui était appropriée.

« Très bien, Kryeon, dis-moi comment faire ! » Chaque Être Humain va le faire d’une manière différente. Quelques-uns vont entrer en méditation et dire, « Je suis prêt. Montre-moi ce que je dois faire. » D’autres vont chercher des livres qui parlent d’un système – des étapes ou phases de l’ascension. D’autres encore vont glaner des connaissances à gauche et à droite, afin d’avoir une meilleure idée sur la manière de procéder. Ce sont toutes des actions appropriées. Les besoins sont particuliers et individuels, selon les cultures et l’expérience sur Terre. Dieu n’est pas assis là-haut sur un trône, en train de vous dire que ce que vous faites est faux ou mauvais. Dieu est patient. Si vous voulez monter cent marches à genoux, pour en arriver là où vous voulez aller, nous le ferons avec vous. C’est l’amour de Dieu, et il est sans jugement. Aimez-vous les procédures ou les rituels ? Si oui, les anges seront assis près de vous, pendant que vous les faites.

Il y a des Humains qui disent, « Kryeon, ceci ne répond à rien. Tu me dis que tout ce que je fais pour progresser sur mon cheminement spirituel est approprié, n’est-ce pas ? Oui. Peu importe la manière dont vous poussez sur la porte. Prenez autant de temps que vous le voulez. Le résultat sera le même, car vous commencerez à percevoir et ressentir la maîtrise qui vous arrive de l’autre côté de cette porte. Vous ne saurez pas trop quoi faire avec, mais vous aurez la confirmation que c’est une réalité et qu’elle vient de se réaliser.

C’est difficile à expliquer. C’est comme un Humain qui a toujours été dans l’obscurité et qui commence à ouvrir lentement une porte où il y a une brillante lumière derrière. Quelques-uns vont préférer attendre, puisqu’ils ne souhaitent pas aller plus loin – pour le moment. D’autres vont la maintenir la porte entrouverte, afin d’en savoir un peu plus au sujet de cette lumière. Une autre partie va carrément ouvrir toute grande la porte et dire, « Cher Dieu, je suis prêt. Partons ! Dis-moi ce dont j’ai besoin de savoir. » C’est la deuxième phase. C’est la plus décisive des huit, car c’est elle qui enclenche le processus. Une fois que ce processus est enclenché, il est difficile de l’arrêter. Avez-vous déjà essayé d’oublier une chose que vous connaissez ? Avez-vous déjà essayé d’oublier une chose aussi profonde et intense que celle-ci ?

Permettez-moi de vous poser quelques petites questions. Si… Depuis que vous écoutez ou lisez de ce message, vous avez ressenti l’amour de Dieu ou perçu les couleurs, pouvez-vous réellement retourner en arrière et tout effacer ? Pouvez-vous vraiment dire que vous n’avez absolument rien vu ni ressenti ? D’une manière ou d’une autre, vous savez très bien ce que je veux dire.

La suite de cette phase est intéressante. Il se peut que la distance entre cette phase et la suivante soit très longue. Cela va dépendre de la vérité individuelle de chaque Être Humain, et de la vitesse à laquelle il veut procéder. Nous vous répétons qu’il ne s’agit pas d’un jugement de notre part. Vous avez celles et ceux qui diront, « En effet, je pense pouvoir accomplir ceci en tant de jours ou tant de semaines. » Ah, oui ! Vraiment ? Comment vont-ils établir un étalonnage dans l’éternité de l’espace-temps ? Comment vont-ils savoir quand c’est terminé ? Comment vont-ils savoir jusqu’où la porte peut s’ouvrir ? Non. C’est une question qui est propre a l’individualité de chaque Être Humain. Parmi les personnes qui sont ici, ou parmi celles qui lisent ces lignes, il y a des « personnes facilitatrices » qui ont pour but principal – dans leurs vies actuelles – de vous aider à ouvrir cette porte qui mettra votre propre divinité en lumière. Est-ce que ceci commence à être, un « tout petit peu » sensé, selon votre propre vérité ? Leur objectif est de vous aider à vous dorer au soleil de l’amour de Dieu, à relaxer, à vous équilibrer dans cet amour.

Tout à l’heure, vous avez entendu l’enseignante Peggy (Peggy Phoenix Dubro qui a parlé à la conférence de la matinée). Savez-vous quelle est sa tâche sur cette planète ? La réponse est évidente. Elle vous aide à rester en équilibre, afin que vous poussiez ressentir l’amour de Dieu dans votre coeur. Donc, lorsque vous avez passé à travers les phases et que vous êtes diplômés, vous pouvez alors dire, « Maintenant, j’ai une plus grande compréhension de ma maîtrise intérieure. » Elle aide les Humains à ouvrir la porte et comprendre la lumière. Il y a 25 ans, cet enseignement n’était pas disponible. Savez-vous pourquoi ? C’est parce que la vibration de cette planète n’était pas prête pour un tel enseignement. Avant la Convergence Harmonique, il était très difficile de travailler avec cette énergie. Il y a beaucoup de nouvelles informations dans cet enseignement. C’est une nouvelle énergie de découverte.

La Troisième Phase

C’est la phase la plus difficile à expliquer. C’est celle où l’Être Humain en arrive à comprendre que l’ombre et la lumière qui font partie de sa vie sont des choses normales, à comprendre que cette situation est sensée. Nous en avons souvent parlé au cours des derniers mois, puisque c’est la chose la plus ardue à accepter pour un Humain. Vous devez maîtriser cette phase avant de passer aux suivantes, car la conscience est ainsi faite. Tant et aussi longtemps que cette phase ne sera pas acceptée et digérée, vous ne pourrez pas franchir les portes suivantes. Chaque phase ou changement vous prépare pour l’expérimentation de la prochaine étape. Vous cheminez d’une manière linéaire à travers ces phases. Ce n’est pas dû à la complexité… C’est plutôt à cause des qualités dues aux révélations, aux prises de conscience et aux changements consécutifs.

Dans la 3-D, les Êtres Humains font quelques observations intéressantes. Si une chose magnifique et grandiose leur arrive, telle qu’une guérison qui leur semble miraculeuse, ils disent, « Cela doit venir de Dieu. Je n’aurais jamais pu faire une telle chose. Cela doit nécessairement provenir de Dieu. Dieu soit loué ! » Si une chose vraiment mauvaise prend place dans leurs vies, une chose qui semble les attraper au passage et les projeter dans des endroits obscurs, ils disent, « C’est assurément le démon. C’est probablement Satan lui-même qui m’a agrippé et qui m’a éloigné de toutes les bonnes choses. » Voyez-vous qu’à partir de ce point de vue, les Êtres Humains sont très intéressants à observer ? Ils ne sont pas responsables de rien de ce qui leur arrive… Que ce soit bien ou mal. Si c’est bien, ça vient de Dieu. Si c’est mal, ça vient du diable. Ceci m’amène à vous poser une ou deux petites questions. Si c’est bel et bien le cas, alors, que faites-vous ici, sur Terre ? Êtes-vous des pantins qui êtes ballottés au gré des vents du bien et du mal ? Êtes-vous responsables de quoi que ce soit ?

Béni soit l’Être Humain qui réalise que chaque événement ou expérience de sa vie incarnée comporte « naturellement et à la fois » de la lumière et de l’obscurité. Il y a la présence de Dieu, et l’absence de Dieu ou ignorance (selon votre divinité oubliée). Permettez-moi de vous exprimer notre perception de l’obscurité. C’est tout simplement l’absence de la connaissance ou de la lumière de la connaissance. Maintenant, permettez-moi encore une fois de vous exprimer notre perception de la lumière. C’est la connaissance, c’est cette chose qui n’a pas de points obscurs, car tout baigne dans la lumière de la connaissance. L’obscurité n’a aucun pouvoir contre la lumière ou la connaissance [NDT : Nos scientifiques ne peuvent pas créer une lampe de poche qui projette un rayon noir ou obscur dans la lumière]. Cependant, la lumière peut facilement faire disparaître l’obscurité. L’Être Humain a le choix d’ouvrir son esprit et laisser passer la lumière, mais il peut également fermer son esprit et bloquer la lumière de la connaissance, sauf qu’il ne peut pas créer d’obscurité.

Je vais maintenant vous parler d’une partie de vous qui va peut-être vous sembler incroyable. En outre, il vous sera difficile de l’accepter. Tous les démons, diables et forces obscures que vous avez vus, perçus ou ressentis dans votre vie, ont été générés par la conscience Humaine. Tous les magnifiques miracles qui se sont produits sur cette planète ont été réalisés par la conscience Humaine – ce maître de lumière qui est en vous !

Quand le maître de l’amour que vous appelez Jésus le Juif a marché sur cette planète, il y a plusieurs années de cela, il a dit, « Je suis fils de Dieu, et vous l’êtes aussi. » C’est écrit. Voyez par vous-mêmes. C’était la reconnaissance du maître en vous. Lorsqu’un Humain comprend qu’aucune entité ne se bat dans le but de posséder son âme, que c’est lui qui est responsable de sa vie, que l’obscurité et la lumière font partie de son Être, cela constitue une percée majeure dans la connaissance de « Qui » et de « Ce » qu’il est. C’est la prise en charge de Soi. Aucune entité n’a fait quoi que ce soit pour vous amener au sentiment de la sous-estimation de Soi. Personne ne cherche à vous attraper. Vous êtes précieux, et vous possédez votre propre lumière.

Et c’est ainsi.

Kryeon

Canalisation de Kryeon par Lee Carroll – présentée à Mexico, Mexique le 20 octobre 2007 sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Les conséquences de l’Atlantide

Question : Comme fin de l’Atlantide était connue longtemps à l’avance, pouvez-vous nous dire, étant donné votre contribution à l’histoire de l’Egypte, si le Haut Conseil de Sirius avait simplement décidé de concentrer ou de poursuivre les connaissances de l’Atlantide dans un autre endroit de la planète à cause de ce qui allait se produire dans l’avenir ?

momie-610x343

REPONSE : Nous vous rappelons que chaque âme de n’importe quelle sphère de conscience est maîtresse de sa propre destinée individuelle et qu’elle est cocréatrice de l’expérience collective avec laquelle elle vibre en harmonie. En tant qu’êtres terrestres de la troisième dimension, vous êtes donc cocréateurs de l’expérience terrestre. A son tour, la Terre coocrée l’expérience de votre être stellaire, Ra, dont elle est un aspect et un reflet.

En ce qui concerne l’Atlantide, il faut considérer que le savoir de ce monde ancien n’était pas limité au territoire de l’Egypte ancienne, le Khemit. Il était répandu en plusieurs endroits sur la Terre, car ce continent qui s’étendait des régions glaciales aux régions équatoriales avait sur ses terres tous les peuples indigènes imaginables.

Vous en prenez conscience en découvrant la philosophie des Atlantes, leurs constructions, leur magie et leurs alignements astronomiques sur presque tous les continents de votre monde modern. Vous découvrez des thèmes récurrents, dans l’histoire des peuples anciens. La nature de vos véritables origines et votre véritable code génétique deviennent de plus en plus évidents, et bientôt les secrets de l’Atlantide, ainsi que tout ce qui s’y produit, vous seront également révélés. La Salle des Archives se trouvant sous le grand Sphinx a déjà été localisée, mais il reste à l’activer. Il existe une autre chambre secrète à l’intérieur de la pyramide elle-même ; elle a été découverte, mais sa fonction vous est encore inconnue, car ceux qui en détiennent présentement l’accès n’appartienne pas à la Lumière et ils ne vivent pas cette expérience avec Amour. Ces êtres cherchent désespérément dans les champs solaires du complexe énergétique de Gizeh, incapables d’en rassembler les éléments, car leur propre âme est fragmentée.

[…] Si votre question visait plutôt à savoir si l’Egypte était une « terre d’immortalité en ce sens que la vie y était centrée sur la préparation de l’âme à la vie éternelle avec résurrection de l’être physique, nous vous répondons que, effectivement la quête de l’immortalité de l’âme et de la résurrection de l’être physique constituait la préoccupation essentielle de la vi dans ‘Egypte ancienne. A partir des mythes du « premier temps » ou Zep Tepi, tels que décrits dans les textes égyptiens, les premières sectes religieuse de l’Egypte enseignaient que, comme Osiris, l’individu pouvait atteindre l’immortalité et conserver sa présence physique dans l’au-delà. Cette quête de la vie éternelle, mal interprétée à partir des premiers écrits d’Osiris et de sa présence mystique plusieurs millénaires auparavant, était sans contredit un thème dominant dans l’évolution de la culture égyptienne. Ce qui en reste aujourd’hui, selon les vestiges trouvés dans les vieux tombeaux, ce sont les symboles de la quête d’immortalité des anciens Egyptiens, qu’ils poursuivaient selon trois processus distincts :

-       le premier était la momification du corps, effectuée méticuleusement afin de préserver la forme physique.

-       le deuxième était la fourniture de tous les éléments essentiels dont l’esprit avait besoin pour sa transition ; des aliments, des instruments et des articles personnels ayant une signification pour le trépassé.

-       le troisième était un rituel d’incantations et de formules magique s, qu’on enterrait avec le corps afin que l’esprit puisse s’élever de la dépouille pour voyager jusqu’aux Salles d’Amenti.

Questions/réponses extrait du Haut Conseil de Sirius – L’ANNEE DE LA COOCRETATION – KRYEON 2009

POURQUOI DES GUERISONS SELECTIVES

   Si tu es un de ceux qui ont signé par l’intermédiaire de l’intention, pour être ce que nous appelons un artisan de la lumière, tu dois sentir cette énergie d’amour. C’est de ceci dont nous voulons vous parler.

Aujourd’hui nous allons vous parler de choses personnelles. Nous allons répondre à vos questions. Quelques questions ont été formulées. Nous faisons le mieux que nous pouvons dans cette dimension, afin de répondre aux questions interdimensionnelles. Chacun de ces points semble être dans votre réalité, mais les réponses ne le sont pas. Habituez-vous à ceci. C’est ainsi que ça va fonctionner à partir de maintenant, car nous vous avons permis d’aller plus loin que ce que vous étiez habitués … plus loin de l’ancienne réalité … Au-delà de la 4D.

Plusieurs parmi vous demanderont à l’ Esprit : Que se passe-t-il avec ceci ? Que se passe t-il avec cela ? Qu’est ce que je suis supposé faire ici ? Pourquoi est-ce que je me sens ainsi ? Les réponses que vous espérez obtenir sont dans une réalité propre. Que se passerait-il si les réponses étaient dans une réalité un peu différente à la tienne ? Les écouterais-tu ? Es-tu quelqu’un qui attend des réponses, seulement pour arriver à connaître le silence ? Répond à ceci : Si un Humain demande la lumière et que la lumière est créée autour de lui, le saurait-il ou bien resterait-il assis dans sa propre obscurité personnelle ?

Nous allons essayer de vous donner des réponses avec du sens, mais, bien souvent, elles seront dans une réalité au-dessus de ce que vous êtes habitués à connaître. Ces réponses ne sont pas toujours faciles à comprendre, mais c’est ainsi dans la nouvelle énergie. Bénis soit l’ Humain qui comprend sans voir tout ce qui existe. A présent dans cette planète on donne une profonde confirmation. Vous êtes assis dans la densité d’un changement potentiel énorme.

GUERISONS

Question n° 9 : Pourquoi est-ce que quelques-uns guérissent et d’autres non ?

Très pertinentes les questions 9 et 10, elles sont pour les guérisseurs. Les guérisseurs dans cette pièce et ceux qui nous lisent ont appris quelque chose. Et je vais vous dire dans un instant ce qu’ils ont appris. Voici une question dont plusieurs guérisseurs et, peut-être vous-même, vous êtes posée.

Cher Esprit, je suis un guérisseur. Je réalise le même type d’équilibrage énergétique sur différentes personnes, mais j’ai des résultats totalement différents. Quelques-unes guérissent et d’autres pas. Est-ce parce que je fais quelque chose d’inadéquat ?

Voici ce que répondrait un guérisseur expérimenté : Les guérisseurs ne guérissent pas, ils équilibrent !

Ni toi ni personne sur cette planète peut guérir quelqu’un sans son complet accord et intention. Mais ce que tu peux faire en tant que phare de lumière, c’est éclairer avec ta lumière plus brillante pour qu’ils puissent atteindre ce port appelé “guérison”, car tu les auras équilibrés à un degré où ils pourront se déplacer par eux-mêmes. Vous aurez ancré votre lumière et équilibré la personne, guérisseurs.

Est-ce bien eux qui décident, si l’équilibrage est suffisant pour sortir de la maladie ?

Oui, c’est ça le libre arbitre. Alors ne vous mettez pas dans la position où vous vous en voulez pour un échec apparent … Jamais ! Vous faites le travail avec l’Esprit et certains le font d’une façon très profonde. Il y en aura certains qui se lèveront après la séance et ne “verront” jamais ce que vous avez fait. Ils ne ressentiront rien. Ils continueront leur chemin parce qu’ils ont décidé de ne pas s’ouvrir à la compassion et de ne pas guérir maintenant. Il y a aussi un scénario de synchronicité, de co-création, qui ne coïncide pas toujours avec ce que tu penses. Plusieurs parmi vous se maintiennent dans une condition ou position de non-guérison, attendant quelque aliénation, alors lorsque finalement la condition de guérison arrive, elle est encore meilleure. Ceci, nous l’avons déjà dit.

Quelques fois un “non” de l’Esprit dans l’instant présent signifie une célébration postérieure. Et comment pouvez-vous le savoir, cher être linéaire, cher guérisseur linéaire ? Comment savoir si vous avez planté la graine de l’équilibrage qui fleurira ensuite en une fleur incroyable ?

La réponse est : tu ne le sais pas. Voici quelque chose de plus pour ceux qui vont voir régulièrement des guérisseurs en énergie. Tu vas en voir, un derrière l’autre, peut être en mélangeant un processus à l’autre et après tu fais quelque chose de très intéressant, cher humain linéaire. Si tu obtiens un “Non” de l’Esprit (il n’y a pas de guérison) tu délaisses le guérisseur et le processus de guérison… Et tu ne reviens jamais. Laisse-moi te demander ceci : Si tu plantes une graine, et tu attends deux jours et rien n’arrive, jetterais tu le pot, la terre et le jardinier ? Non!

A la place tu attends … En connaissant les saisons … en connaissant comment fonctionnent ces choses. Les guérisseurs continuent d’être et le processus qu’ils pratiquent aussi. Peut être est-ce que l’énergie n’a pas agit sur toi ? Sans doute, tu n’étais pas prêt.

Ou peut être le moment n’était pas approprié. Peut être est-ce que ton chemin individuel n’est pas prêt pour expérimenter la sagesse de “tout le corps” pour l’instant ? Attends et essaye à nouveau. N’écartes pas complètement les choses, Jamais ! M’entends-tu, humain ? Et il ne s’agit par seulement de la guérison. Qu’as-tu à me dire de la vision que tu as comme quoi tu devrais être en train de faire autre chose …

Et il n’arrive rien ? As-tu laissé tomber l’idée simplement parce qu’elle semblait ne pas marcher ? Tu n’honores pas l’interdimensionnalité, que nous t’avons apprise. Tu peux travailler le linéaire contre le non linéaire ! Essaie à nouveau. Comprends que ceci n’a pas fonctionné dans l’instant où tu as essayé, dans ton rail temporel : cela ne signifie pas que c’est fini ! Honore la vision et l’amour que cela contenait.

Honore le moment et l’incroyable quantité de travail que signifie te préparer pour accomplir ta grande intention. Quel dommage d’avoir toutes les réponses à portée de bras, mais inaccessibles car tu as pensé que la porte était linéaire et pouvait s’ouvrir qu’une fois !

  Canalisé par Lee Carroll le 23 Février 2002 A Reno, Nevada

Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

La pratique ancestrale chez les Esséniens

 

2ème partie : Cet interview de Daniel Meurois et de Marie-Johanne Croteau-Meurois, réalisé par le magazine Sacré-Planète et publié dans le n°44, qui développe le concept des Thérapies égypto-esséniennes, met en évidence l’origine des Soins Esséniens et Égypto-esséniens et le concept de Vie qui les soutient.
Ce savoir et ces valeurs font partie de l’enseignement que Daniel et Marie-Johanne diffusent en France dans leur concept de « Soins à sensibilité essénienne et égyptienne ».

Bonne lecture
Jean-Paul Thouny

A

SP : Quel était pour les Esséniens – et les Égyptiens qui ont précédé ceux-ci – le rôle de la maladie chez l’être humain ?

Daniel Meurois. : Dans leur Tradition comme dans toutes les grandes Traditions du monde, les thérapeutes ayant une vision globale de la maladie ont toujours perçu celle-ci comme un rendez-vous de l’être avec lui-même. La maladie indique inévitablement un carrefour dans la vie d’une personne, un carrefour qui lui suggère de repenser sa façon d’être, essentiellement son hygiène de vie intérieure. Celle-ci est émotionnelle et mentale. Elle est aussi en rapport avec ses croyances, car ces dernières deviennent vite des conditionnements qui orientent le comportement. En termes modernes, on pourrait dire que la maladie, vue sous cet angle, est perçue comme un clignotant rouge sur le tableau de bord d’un véhicule. Elle est le signe d’un désordre à repérer, dont les racines sont peut-être éloignées du symptôme qui se manifeste, ou apparemment sans rapport avec lui.

Pour en revenir aux Esséniens et aux Égyptiens, je dirais qu’ils accordaient beaucoup d’importance aux masses énergétiques engendrées par les pensées humaines. Ils voyaient, dans ces masses qu’on appelle de nos jours « Forme-Pensées », les germes de la plupart des troubles de santé. Ils avaient remarqué, d’une part que ces masses affaiblissent ou déstructurent l’aura humaine mais que, d’autre part, elles aimantent des organismes toxiques émanant du bas-astral, les « entité-maladies ». Leur première préoccupation était donc de nettoyer l’organisme subtil du malade par toutes sortes de méthodes, puis d’y lever certains barrages énergétiques, avant même de tenter d’y rétablir un courant de vie réparateur.

Des sortes de mantras, puis des pratiques de « reconstruction mentale » par visualisation, étaient ensuite enseignées aux malades capables de se prendre en charge afin qu’ils modifient leur rapport à la vie, et ne retombent pas dans le même problème. De manière générale, passer à travers une maladie, digne de ce nom, était pour ces anciens peuples comme franchir le cap d’une initiation. On était idéalement tenu d’essayer d’en comprendre le sens. Ce qui ne veut pas dire que c’était toujours fait et réussi.

Cette approche préfigurait incontestablement ce que nous appelons aujourd’hui les psychothérapies… hormis le fait que l’existence de l’âme en était le pivot majeur… « détail » qui n’est pas nécessairement le cas de nos jours, loin s’en faut, hélas. L’être est une globalité indivisible, ce qui veut dire que, si on l’ampute de l’une de ses dimensions, on ne résout aucun problème en profondeur.
On ne fait que le déplacer et on lui donne alors un autre nom.

 

SP : Les thérapeutes étaient à l’époque des prêtres car soigner était un acte sacré. Aujourd’hui, les choses ont évidemment changé et on ne conçoit plus que la prêtrise ait nécessairement quelque chose à voir avec les thérapies. À qui s’adressent les formations en soins esséniens que vous donnez, Marie-Johanne, en collaboration avec Daniel ?

Marie-Johanne Croteau-Meurois : Notre formation en soins esséniens ne s’adresse évidemment pas à tous. Nous pensons très honnêtement que tout le monde ne possède, hélas, pas en soi les qualités de base d’un bon thérapeute. Les qualités essentielles que nous recherchons dans notre école de formation sont, entre autres, celles de la réelle compassion – beaucoup de gens ignorent d’ailleurs le véritable sens de ce mot – la volonté sincère d’aider, la capacité d’écoute et d’accueil de la personne malade. À cela, il faut ajouter l’honnêteté, le discernement, une démarche spirituelle évidente et ce qu’on appelle la foi. Enfin, l’idéal est aussi de manifester certains dons particuliers propres à faciliter l’approche de ce type de thérapie comme, par exemple, une sensibilité particulière aux niveaux des mains, de la clairaudience, de la clairvoyance, etc.

Il ne s’agit pas de dire : « Pour soigner, on injecte de la lumière, de la lumière qui est autour, dans les corps subtils… » car, à mon sens, c’est une formulation incohérente dans le cadre de la Tradition essénienne. Elle semble ignorer absolument tout de l’aspect sacré des soins, et est réductrice quant à leur principe de base : celui de la recherche intérieure chez le thérapeute d’une « qualité » de Lumière spécifique. Le but est de canaliser celle-ci et ensuite de l’infuser avec le Cœur et toute la Conscience requise dans le corps du malade… en n’omettant pas de demander l’assistance et l’aide des Présences célestes, des Guides de Lumière.

Il faut préciser que l’acte de soigner est un acte de symbiose totale avec le « Ciel ». Une trinité composée de la Présence divine, du thérapeute et du malade doit se manifester. L’énergie thérapeutique circule donc du Ciel vers le thérapeute, son outil et son canal. Le thérapeute, de par ses mains, transmet ensuite au corps du malade « l’Onde sacrée de Guérison », dont la Lumière retourne ensuite au « Ciel ». Il s’agit d’un mouvement trinitaire et continu de régénération de la circulation de l’Énergie de Guérison et d’Amour des sphères célestes.

SP : Quelle place accordez-vous au sacré dans ces soins ?

MJCM : J’y accorde toute la place car soigner est un acte sacré en lui-même. Pas d’appel à l’aide d’une Présence de Lumière ? Pas de reconnaissance du Sacré ? Alors pas de réelle guérison possible.
C’est aussi clair et simple que cela. Tout résultat positif, en soins esséniens-égyptiens, repose sur la foi du thérapeute et le respect de l’aspect sacré du soin, donc sur une vraie connexion avec l’Onde divine universelle.

Daniel et moi-même n’enseignons pas qu’un ensemble de données à intégrer mentalement. Nous enseignons à désapprendre le mental pour se connecter à la Source et au Cœur de celle-ci en soi ainsi qu’à l’extérieur de soi, afin de laisser s’exprimer le Courant thérapeutique sur le corps malade. Nous essayons de faire sentir à nos étudiants l’existence d’une autre « marche » à gravir, celle qui dépasse le simple niveau du thérapeute et qui mène à celui du thérapeute-guérisseur.

Nous recommandons.par ailleurs de travailler en parallèle avec la médecine officielle de notre société, car aucune médecine ne devrait en exclure une autre. Les thérapies esséniennes résultent d’une communion sacrée et intime de l’âme et du cœur. La sagesse et la maîtrise sont de savoir manier intelligemment l’une et l’autre. Si nos enseignements souhaitent donner tous les outils de cette méthode, ils espèrent par-dessus tout faire toucher son côté mystique en permettant aux mains du thérapeute et à son cœur d’intégrer en eux l’Onde de la Guérison et de multiplier ainsi l’impact d’une simple technique. « L’amour seul ne suffit pas, il lui faut ce Souffle qui s’appelle Vouloir (1). Sans lui vous ne rêvez rien, vous n’accomplissez rien » est-il dit dans « Les Enseignements premiers du Christ » (2).

SP : Le Christ occupe manifestement une place très importante dans ce que vous enseignez. Le considérez-vous comme un thérapeute essénien ?

MJCM : Oui, le Christ occupe effectivement une très grande place dans ce que nous enseignons mais certainement pas parce que nous considérons qu’Il était un thérapeute essénien. Certes, Il avait été formé par « la Grande Fraternité des Frères en Blanc » dès son tout jeune âge au Krmel mais Il avait été aussi initié en Égypte et y avait enseigné dans les temples de thérapies.

Daniel Meurois a donné de multiples témoignages à ce sujet dans ses écrits et séminaires mais pour en un bref rappel, il a dit à peu près ceci : « De retour de son long voyage de 17 ans en Inde et dans les Himalayas, le Maître Jeshua, lors d’une mort initiatique dans la grande pyramide de Chéops, fut investi par la supra-conscience solaire du Christ. Suite à cet événement majeur, Il fut investi par une autre Force au cours d’une seconde initiation, lors de la fameuse cérémonie du Baptême dans le Jourdain. À la supraconscience du Christ s’est ajoutée Celle du Logos de notre Galaxie. Lorsqu’on parle du Christ, on parle donc du Christ-Jésus. On évoque trois puissances en une : la première, celle du Maître de sagesse incarné, la deuxième, celle de l’Être le plus réalisé de notre système solaire, la troisième comme étant issue de la Grande Présence manifestée dans notre Galaxie ».

Marie-Johanne ajoute : « Jai eu la chance d’être un témoin féminin proche du Christ, il y a deux mille ans. Vous faire un portrait de qui « Il » était et de « Ce » qu’Il est toujours,
pour moi, m’est tellement difficile… les mots sont trop petits ou insignifiants… Encore aujourd’hui, je n’arrive pas à décrire ni à exprimer tout ce qui agissait et irradiait « de » et « par » Lui. Non, le Christ n’était pas un thérapeute essénien, Il était le Christ ! C’est par mon propre souvenir des enseignements du Maître Jeshua en personne reçus avec d’autres disciples en petit comité que j’enseigne maintenant. Je le fais donc avec la mémoire vive de mon âme. C’est par ce souvenir de Lui que je colore tous mes enseignements. Je n’oublie pas bien sûr, la source de base de ces soins reçus directement des Elohims (ou Frères des Étoiles) et revivifiés par Daniel ».

SP : Les thérapeutes esséniens étaient-ils plus souvent des hommes ou des femmes ?

Est-ce que les femmes avaient des fonctions spécifiques à l’aide, par exemple, d’huiles et de plantes ?

MJCM : Les Traditions des Églises sont essentiellement patriarcales et ont toujours eu tendance à laisser toute la place aux hommes. Le Maître Jeshua avait au contraire privilégié ou encouragé une tradition matriarcale. Ses premiers disciples étaient incontestablement des femmes, sa mère Myriam, Marie-Madeleine, Marie-Salomé, Marie-Jacobé… Ces femmes disciples s’appliquaient à soigner comme Lui au moins autant que les hommes.

Cela n’empêchait pas certaines d’entre elles de travailler à l’élaboration d’huiles précieuses utilisées en soins, de parfums spécifiques, et d’utiliser des plantes médicinales selon les méthodes ancestrales esséniennes et égyptiennes. Il ne faut cependant pas s’imaginer que tous les disciples du Maître Jeshua avaient tous des dons pour la guérison ou des connaissances dans ce domaine… comme il serait faux de croire qu’ils étaient tous des orateurs capables de rassembler des foules. C’est leur rayonnement qui a opéré l’essentiel de la transmission de sensibilité christique, qu’ils aient été hommes ou femmes, thérapeutes ou non.

SP : Daniel Meurois, y a-t-il eu une évolution des soins entre thérapeutes égyptiens et esséniens ? Est-il exact de dire que les soins esséniens étaient un peu plus éthérés ou peut-être plus dépouillés ?

D. M. : Il y a nécessairement eu une évolution ou plutôt un ensemble d’adaptations. C’est logique et rassurant car tout ce qui est figé, meurt. Chaque peuple, chaque culture a sa propre sensibilité, ses points forts et ses faiblesses. Une même connaissance qui voyage d’une tradition à l’autre se colore donc inévitablement au contact de la terre qui la reçoit. Elle peut s’enrichir dans certains domaines ou se fragiliser dans d’autres, c’est ce qui la rend vivante. Il ne faut pas oublier que la tradition de ces soins était d’abord orale. D’un enseignant à l’autre, de l’Égypte à la Palestine, on y trouvait par conséquent quelques variantes.

En réalité, affirmer que les soins étaient plus éthérés ou plus dépouillés chez les Esséniens que les Égyptiens serait un peu simpliste. Cela dépendait essentiellement du maître qui enseignait et du contexte dans lequel il communiquait sa connaissance. Je reconnais toutefois que les Esséniens craignaient un peu plus le contact du corps que les Égyptiens en raison de leur appartenance au Judaïsme. Je dirais aussi que les Égyptiens se montraient moins dualistes qu’eux à ce propos, car ils voyaient plus facilement le corps physique comme un temple à respecter que comme une manifestation pesante de la vie.

À ce niveau, Jeshua se montrait certainement plus Égyptien qu’Essénien car il ne craignait aucun des aspects du corps humain ; Il ne répugnait absolument pas au contact de la chair, contrairement à ce que toute la Tradition chrétienne a cherché à nous faire croire. À ses yeux, la vie était une globalité dont aucun des niveaux de manifestation n’était à exclure. C’est ce que Marie-Johanne et moi tentons de faire comprendre dans la façon dont nous communiquons les thérapies. Le subtil et le dense sont étroitement imbriqués et ne doivent pas se repousser ou s’exclure l’un l’autre.

SP : La science actuelle découvre des notions dont les Égyptiens avaient, semble-t-il, connaissance il y a plusieurs milliers d’années. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

D. M. : j’ai effectivement évoqué, dans « Ainsi soignaient-ils« , l’existence dans le cœur humain d’un point précis que les Égyptiens du temps d’Akhenaton appelaient « le point-vie ». Un tel point paraît bien correspondre avec une zone mise en évidence depuis peu dans le cœur humain par les chercheurs de l’Institut Heartmath, aux États-Unis. Il s’agit d’une zone hyper-sensible constituée d’environ 40 000 cellules à laquelle il ne faudrait toucher en aucun cas, lors d’une chirurgie cardiaque, sous peine de provoquer la mort instantanée du patient.

Les chercheurs en parlent clairement comme d’un cerveau cardiaque doté de mémoire. En ce qui me concerne, ce point me fait nécessairement penser au prolongement ou à l’expression physique de ce que l’on nomme l’atome-germe.

L’atome-germe, je le rappelle, est un atome subtil fait de condensé d’Akasha. Il constitue, en quelque sorte, la base fondamentale de données – ou, si on préfère, le « disque dur  » – de chaque être humain. Il est sa mémoire totale depuis l’origine de ce qu’il est. Il véhicule donc les éléments karmiques de chacun, son histoire et son architecture profonde. Je ne doute pas que cette découverte moderne – qui est en réalité une redécouverte – puisse susciter beaucoup d’intérêt dans les années à venir et participer finalement au rapprochement du subtil et du dense. Finira-t-on par comprendre que l’intelligence du cœur n’est pas qu’un beau concept métaphorique et poétique ?

SP : Un tome II d’« Ainsi soignaient-ils ? » est-il en préparation ?

D. M. : À vrai dire, peut-être bien plus qu’un simple tome II… mais ce sera une surprise. Il y a tant à dire pour « ressusciter » tout cela !

Interview de Daniel Meurois et Marie-Johanne Croteau-Meurois

www.danielmeurois.com

LES ESSENIENS SUR LE CHEMIN

 

 

1ère partie : Cet interview de Daniel Meurois et de Marie-Johanne Croteau-Meurois, réalisé par le magazine Sacré-Planète et publié dans le n°44, qui développe le concept des Thérapies égypto-esséniennes, met en évidence l’origine des Soins Esséniens et Égypto-esséniens et le concept de Vie qui les soutient. Ce savoir et ces valeurs font partie de l’enseignement que Daniel et Marie-Johanne diffusent en France dans leur concept de « Soins à sensibilité essénienne et égyptienne ».

Bonne lecture
Jean-Paul Thouny

C

La médecine allopathique est impuissante à soigner certaines maladies. Face à ce constat, beaucoup de personnes se tournent vers d’autres approches thérapeutiques, que l’on appelle « énergétiques ». Daniel Meurois et son épouse Marie-Johanne développent une approche spécifique, héritée de l’Egypte antique et de la Palestine, qui considère l’être humain dans sa globalité et son essence.
Les thérapies égypto-esséniennes plongent aux racines de la maladie pour redonner à l’être la possibilité de cheminer vers sa guérison.

SP : La Tradition des soins énergétiques que l’on connaît aujourd’hui sous l’étiquette globale de « Soins esséniens » était également connue en Égypte antique.
Cependant, ne serait-elle pas plus ancienne encore ?
Pouvez-vous nous parler de ses véritables origines ?
Peut-on, par exemple, évoquer l’Atlantide ?

Daniel Meurois : En réalité, c’est une tradition qui n’a pas d’âge. Étant donné qu’elle se base sur une connaissance intime des circuits empruntés par le courant universel de la Vie au sens le plus large du terme – c’est-à-dire cosmique et intemporel - il est pratiquement impossible de parler de ses origines. Évoquer l’Atlantide serait mentionner une simple étape de son parcours, rien de plus.

Ce qui est certain, c’est que cette Tradition n’est pas uniquement « terrestre ». Je veux dire qu’elle a voyagé d’un monde à l’autre. Chaque type d’humanité et chaque peuple par lesquels elle est passée l’ont évidemment un peu colorée à leur façon, ce qui est logique. Par ailleurs, c’est ce qui fait aussi sa richesse.

En réalité, soigner avec l’aide des mains et en fonction de l’anatomie subtile du corps est un réflexe inné, propre à tout être humain sensible à l’existence de l’âme.
C’est l’éducation que celui-ci reçoit dès sa plus petite enfance qui le fait généralement se détourner d ce genre de rapport avec l’être, sa maladie et sa souffrance.

On peut penser sans craindre l’erreur que, ce que j’appelle aujourd’hui la Tradition égypto-essénienne, s’est construite au fil des âges et des mondes à force d’observations et d’expérimentations, d’abord intuitives, puis structurées en un système cohérent révélant clairement la présence d’une architecture subtile de l’être humain et, par conséquent, de son rapport avec le Divin.

SP : Quels furent les rôles d’Aménophis III et d’Akhenaton dans la diffusion de cette Tradition ?

D. M. : Ces deux pharaons ont été les principaux compilateurs éclairés et méthodiques de ce corpus de données.

Pour l’Occident et dans le présent cycle d’humanité, ce sont eux qui ont structuré un tel système de références et de pratiques. Ils en sont restés les gardiens jusqu’à la transmission à un groupe restreint de personnes au sein du peuple hébreu.

C’est par Moïse que la transmission s’est opérée, même si celui-ci n’occupait pas une fonction de thérapeute parmi les siens. Lorsque je dis « Moïse », cela signifie lui et ses proches. C’est comme lorsqu’on dit « c’est Aménophis III et Akhenaton »… On devrait plutôt dire que c’est sur leur demande. En résumé, toutes les connaissances qui ont la réputation d’être ésotériques dans notre culture occidentale ont été collectées, structurées, puis développées par les Égyptiens.
Les Esséniens n’ont pas adopté la totalité de cet héritage. Les thérapies les motivaient en priorité ainsi que les données concernant les corps subtils de l’Univers…

Pour quelle raison ? Tout simplement parce qu’il y a un rapport d’analogie entre le corps humain et sa réplique dans le cosmos. Pour le reste des connaissances traditionnelles, nous les retrouvons dans la science de la Kabbale.

SP : Certains ouvrages affirment que ceux qui ont été formés selon cette Tradition auraient été initiés à l’immortalité ? Est-ce que les annales akashiques permettent de dire quelque chose à ce sujet ?

D. M. : Le principe d’immortalité ne figurait pas parmi les préoccupations des initiés thérapeutes esséniens. Pour eux, comme pour nous, le corps physique n’était que transitoire. Il existait cependant des pratiques très particulières basées essentiellement sur la Maîtrise du souffle dont le but était de nettoyer le corps et le mental de la plupart des scories qui accéléraient son vieillissement. Elles étaient réservées à un très petit nombre de personnes – un peu analogues à des yogis avancés – qui se sentaient appelées à prolonger à l’extrême le bon état de leur corps. Le fait de pouvoir amener le corps physique à un autre plan vibratoire sans passer par la mort – comme c’est le cas pour les Maîtres de Shambhalla et de leurs disciples alchimistes – est le résultat d’une illumination ou d’une transfiguration individuelle orientée vers une forme de service très précis. Ce n’est pas le fait d’une école initiatique spécifique.

Aujourd’hui, la recherche presque compulsive de l’immortalité de la chair est clairement le délire d’une certaine Amérique qui est fascinée par tout ce qui ressemble à des pouvoirs et qui craint par-dessus tout, la vieillesse et la mort. La véritable immortalité se situe à un tout autre niveau.

SP : Comment une telle Tradition a-t-elle perduré dans le temps ? Y a-t-il aujourd’hui des groupes qui seraient encore détenteurs de ces connaissances ? On évoque parfois la Rose-Croix et le Catharisme…

D. M. : La Tradition égypto-essénienne a perduré de façon souterraine dans son aspect global à travers les écoles et mouvements initiatiques occidentaux. Pour ne citer que les plus connus, on peut effectivement évoquer : les Ordres Rosicruciens, certaines organisations qui se réclament des Templiers et même, par certains aspects, le Druidisme, bien que la filiation de leurs connaissances soit plus complexe. Il est exact que le Catharisme n’est pas à omettre d’une telle liste, même si on peut déplorer son côté très dualiste… lequel, par ailleurs, le fait se rapprocher un peu de l’ « Essénisme » des monastères.

On parle ici de connaissances dites purement ésotériques, de rituels faisant appel aux énergies subtiles de la Nature mais aussi de haute métaphysique et de philosophie au sens sacré du terme. Ces mouvements et ces écoles se manifestent généralement par
cycles d’activité et de sommeil, ce qui veut dire avec des hauts et des bas, des apogées et des décadences, comme tout ce qui est incarné. En ce qui concerne une Tradition thérapeutique structurée et fournie, à ma connaissance, il est beaucoup moins évident d’en retrouver la trace au cœur de ces écoles.

On y trouve la théorie de la transmission de la structure énergétique du corps humain… (encore que l’Orient ait été beaucoup plus précis à ce niveau) mais pas pour l’enseignement organisé de pratiques thérapeutiques proprement dites.

Il ne faut pas oublier que la Tradition égypto-essénienne était essentiellement orale.
Lorsque certaines données étaient couchées par écrit, sur des rouleaux de papyrus par exemple, c’était souvent de manière codée ou symbolique. Ce n’était pas tant pour dissimuler des informations que pour en préserver le caractère sacré et intangible. Aujourd’hui, nous avons l’impression que les mots peuvent tout définir alors que, très souvent, ils enferment des concepts dans une sorte d’enclos mental. C’est là où les symboles et les archétypes trouvent leur raison d’être. Ils amènent la réflexion à différents niveaux… sachant que l’on n’accède pas à ces niveaux simplement à l’aide de bonnes capacités intellectuelles.

SP : Comment cette Tradition thérapeutique est-elle réapparue à notre époque ?

D. M. : Je dois dire que j’ai été personnellement amené à la faire ressurgir sans l’avoir toutefois recherchée. En premier lieu, il me faut préciser que cela ne s’est pas fait par le biais des Annales Akashiques, c’est-à-dire de la mémoire du temps, mais par canalisation. Ces canalisations – par incorporation – se sont produites dès l’automne 1984. Quant aux recherches de mon âme à travers les Annales Akashiques, elles m’ont permis d’approfondir puis de structurer progressivement l’ensemble des données découvertes au cours des décennies.

En 1984 donc, dans le petit village de Plazac, en plein Périgord, j’ai commencé à canaliser et à retransmettre ainsi, en direct, des informations d’ordre thérapeutique. Celles-ci m’étaient adressées à partir de sphères de consciences extérieures à celle de notre planète. Elles émanaient d’êtres non-terrestres qui avaient déjà communiqué, dans un passé reculé, avec les anciens peuples de notre monde, dont tout spécialement les Égyptiens et les Esséniens.

Notez bien que je préfère utiliser l’expression « sphères de conscience extérieure à celle de notre planète » plutôt qu’une autre qui serait plus contemporaine. Pourquoi, me demanderez-vous ? D’abord, basiquement, parce qu’une certaine science-fiction et certains écrits ont utilisé de n’importe quelle façon ces termes et les ont galvaudés. Ensuite parce que la notion de « sphère de conscience » fait avant tout référence à celle de « niveau de conscience », autrement dit à une altitude intérieure de l’être et non pas
à un écart technologique. Dans les anciens textes rattachés à notre culture, on parle en fait d’Elohims. C’est bien d’eux dont il s’agit ici ; ils sont à la source des informations que je reçois depuis 1984.

Un certain nombre d’Esséniens, mais pas leur totalité, étaient – faut-il le rappeler ? – des hommes et des femmes qui entretenaient, de par leur sensibilité psychique, un rapport aisé avec l’Invisible. Le contact avec des présences d’origine non-terrestre et d’envergure cosmique – donc en prise avec le Divin – leur était familier. Il arrivait que ceux-là communiquent donc avec les Élohims.

En 1984, j’ai été amené à me reconnecter régulièrement avec mes anciennes existences essénienne et égyptienne. Ce fut le véritable « coup d’envoi » du travail que j’essaie de poursuivre aujourd’hui ; j’ai commencé à recevoir publiquement, devant une assistance de trente à cinquante personnes, au rythme d’une ou deux fois par semaine, des enseignements relatifs aux thérapies esséniennes… ou, plus exactement, égypto-esséniennes. Lors de chaque réunion, je consignais ces informations de ma propre main. Beaucoup de données passant par ma bouche lors des moments de canalisation ont également fait l’objet d’enregistrements sur bandes magnétiques.

Dans le Périgord, ce travail s’est étendu sur une douzaine d’années, il s’est ensuite prolongé au Québec. C’est de cette façon que la tradition thérapeutique dont il est question ici a ressurgi. La méthode de soins énergétiques qui en résulte a toujours été accompagnée de messages précis, avec tout un ensemble d’informations. Ces données à la fois pratiques et spirituelles ont finalement, et tout naturellement, constitué au fil des ans un véritable corpus. C’est de cette façon que l’on peut résumer l’historique de cette Tradition thérapeutique telle qu’elle se manifeste de nos jours…

Lorsque les soins esséniens – ou égypto-esséniens si on préfère, puisque cette dénomination est somme toute plus précise – ont refait surface, on ne leur donnait d’ailleurs pas de nom spécifique. On évoquait simplement des soins énergétiques universels. On les a finalement nommés esséniens par assimilation puisque ce sont les thérapeutes esséniens qui ont été les derniers à les pratiquer, il y a environ deux mille ans.

Je dois ajouter que la somme d’informations qu’ils constituent maintenant s’enrichit encore aujourd’hui, au rythme des informations que je collecte dans les Annales Akashiques auquel s’ajoute le savoir-faire de mon épouse, Marie Johanne, très « en prise » également avec « l’époque essénienne ».

 

Interview de Daniel Meurois et Marie-Johanne Croteau-Meurois

www.danielmeurois.com

Lumière de l’unité, Fédération des Nations Etoiles

Père-Céleste

Lumière de l’unité, Fédération des Nations Etoiles,

Vous êtes si nombreux à attendre à l’extérieur de vous des signes de changement, guettant la moindre information qui pourrait vous confirmer notre présence.

Nous n’aurons malgré tout de cesse nous Membres de la Fédération des Nations Etoiles de vous informer que pour nous rencontrer, vous devrez franchir individuellement et collectivement la porte de votre cœur et parcourir le chemin qui vous mènera jusqu’à nous. A ce jour la vibration à la surface de votre planète ne pourrait supporter la lumière de nos vaisseaux et de nos fréquences d’êtres.

Nous ne sommes pas sans savoir que faire cette libération intérieure n’est pas le plus facile. Beaucoup s’y refusent et d’autres y renoncent, trouvant le cheminement intérieur trop difficile. Pourtant rappelez-vous que vous êtes ici que dans un seul but, celui de contribuer vous aussi à l’apport de la lumière et l’augmentation de la fréquence d’amour sur ce monde.

Beaucoup préféreront croire à des atterrissages massifs de notre part, espérant que cette venue résoudra tous les problèmes, matériels et existentiels.

Croyez nous, de très nombreuses informations sont fausses. De nombreux groupes ou personnes ont tout intérêt  à vous faire croire à notre arrivée. Comprenez que cela vous détourne du véritable but de cette période. En effet vous êtes entrés dans une phase importante de l’évolution humaine et planétaire, mais cette évolution se trouve en chacun de vous. Les énergies qui se présentent ne sont là que pour vous y aider. Elles ne vous transformeront pas sans vos efforts conjoints d’évolution personnelle.

Les événements difficiles de votre monde sont également provoqués par l’afflux de ces énergies et du point de vu de l’un, elles ont aussi pour but de vous pousser dans vos retranchements les plus profonds… Afin que de plus en plus dans l’inconfort avec vous-même et votre environnement vous fassiez un choix.

Tout ceci vous pousse à votre propre changement individuel afin d’obtenir le changement collectif indispensable à la bonne évolution de l’humanité et de la planète que vous nommez Terre.

Contrairement à ce que vous pouvez croire, ce n’est pas notre arrivée qui vous changera et changera votre monde. Comprenez que le changement de votre monde c’est vous qui le ferez en vous changeant vous-même par votre propre choix d’évolution personnel.

Vous êtes les créateurs de votre vie et de votre environnement, alors acceptez l’idée que vous seul et votre humanité avez créé votre monde, cessez de croire que vous n’y êtes pour rien.

Bien sûr certains groupes ont un pouvoir de contrôle sur de nombreux éléments de votre planète Terre, mais ils n’auront plus aucune utilité si vous faites le choix de trouver votre propre pouvoir intérieur. Puissiez-vous bien entendre ce message, le changement sur votre planète passera d’abord par vous.

Cessez de croire que vous êtes des victimes, vous êtes bien plus puissants que ce que l’on essaie de vous faire croire.

Demandez-vous pourquoi d’aussi petits groupes peuvent avoir un si grand pouvoir sur vous et pourquoi ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour vous maintenir dans l’ignorance.

Ils savent très bien que dans cette période de votre temps, beaucoup d’aide vous est envoyée pour provoquer un appel au réveil de vos consciences. Plus il y aura d’être éveillés ayant atteint le pouvoir de la pleine conscience, moins ils auront de prise sur les décisions et les orientations nouvelles qui seront à prendre pour votre monde.

Quoi qu’il en soit et quels que soient vos choix individuels aux conséquences collectives, votre humanité en cours d’ascension n’aura bientôt plus besoin de ces forces obscures. Elles ont eu et ont encore malgré ce que vous pouvez en penser, toute leur utilité. Elles sont ici depuis bien longtemps, un temps dont votre histoire ne parle pas. Elles correspondent à un long cycle dans la mesure de votre temps, mais celui-ci prend fin et le nouveau et déjà en marche.

Ce nouveau cycle chevauche l’ancien, apportant avec lui l’espoir et aussi la certitude d’un monde nouveau. Ou tous les êtres qui l’habiteront auront fait le chemin qui leur permettra d’être dans la pleine expression divine et reliés à l’unité de vie dans les royaumes de l’un.

Comme tout est juste et parfait dans la dimension de l’unité, chacun sera honoré selon ses choix et il ne doit y avoir aucune inquiétude pour cela.

Nous vous laissons imaginer par la vision de votre coeur, un monde où la dualité n’existera plus, ou tous les êtres qui s’y trouveront  rayonneront et partageront avec nous leur plus belle lumière, rejoignant ainsi la Grande Lumière de l’Unité.

Dans la joie de votre évolution, vos frères et Membres de la Fédération des Nations Etoiles.

Par Pascal d’Arcadie.

Chaque plan de conscience induit une vérité relative. Les textes inspirés sont des propositions de réalité. A vous de décider, selon votre cœur, si elles correspondent à votre vérité!

Merci infiniment de ne pas couper le texte. D’en citer l’auteur et la source www.lecheminversarcadia.com si vous souhaitez diffuser celui-ci.

LA RELATION AVEC DES PATIENTS

terre2

Beaucoup se sont plaints du fait que ce à quoi ils étaient habitués auparavant sur le plan spirituel était en train de leur échapper. Ce phénomène prendra fin à mesure que la grille se stabilisera, insufflant la constance à nos processus spirituels. Nous nous sentions bientôt plus à l’aise avec ces nouvelles sensations.

Question : Les enseignements de mes maîtres ne me suffisent plus. J’ai l’impression que du tréfonds de moi-même monte l’appel d’une pratique tout à fait différente de ce que préconisent livres et cours d’hypnothérapie. Quelle que soit la raison qui amène quelqu’un chez moi, je me surprends à vouloir uniquement discuter de ce qu’il a oublié, le rassurant sur le fait qu’l est déjà complet et aimé. Je me surprends à ne pas vouloir discuter de son problème. Ce que je souhaite, c’est faire appel à sa vérité intérieure. Si nous agissions avec respect envers nous-mêmes et les autres, nos difficultés ne se dissiperaient-elles pas ? Tout simplement, nous ferions le choix de ne pas trop manger ni abuser de choses ou d’alcool, de ne pas être déprimés, etc… ?

REPONSE : Cher guérisseur tout ce que vous avez énoncé est correct. Une partie de notre travail sur la grille magnétique se résume à rendre tout cela plus accessible à mesure que le voile se soulève légèrement au sein de cette énergie nouvelle.

Mais observez votre question ; elle ne concerne pas les humains qui viennent à vous, mais plutôt vous-même. Ce qui est en cause ici, c’est la frustration que vous éprouvez de devoir vous plier aux méandres d’un système inadéquat afin d’aider des gens à voir cette réalité.

La réponse ? Demandez de l’aide pour concevoir un système mettant à profit vos dons et des outils afin d ‘ouvrir une fenêtre de remémoration chez ceux qui vous font face. Guidez-les doucement vers la découverte de soi en les amenant à comprendre qu’ils recèlent en eux-mêmes les réponses et les clés nécessaires.

Ce dont vous avez besoin, comme tous les êtres humains éclairés vivant sur la planète, c’st d’engendrer la patience. Sachez que vous êtres tendrement aimés.

Questions extraites de / Un nouveau départ 

L’âme qui vous a confié son enfance

  Si tu es un de ceux qui ont signé par l’intermédiaire de l’intention, pour être ce que nous appelons un artisan de la lumière, tu dois sentir cette énergie d’amour. C’est de ceci dont nous voulons vous parler.

Aujourd’hui nous allons vous parler de choses personnelles. Nous allons répondre à vos questions. Quelques questions ont été formulées. Nous faisons le mieux que nous pouvons dans cette dimension, afin de répondre aux questions interdimensionnelles. Chacun de ces points semble être dans votre réalité, mais les réponses ne le sont pas. Habituez-vous à ceci. C’est ainsi que ça va fonctionner à partir de maintenant, car nous vous avons permis d’aller plus loin que ce que vous étiez habitués … plus loin de l’ancienne réalité … Au-delà de la 4D.

COUPLE humain

Plusieurs parmi vous demanderont à l’ Esprit : Que se passe-t-il avec ceci ? Que se passe t-il avec cela ? Qu’est ce que je suis supposé faire ici ? Pourquoi est-ce que je me sens ainsi ? Les réponses que vous espérez obtenir sont dans une réalité propre. Que se passerait-il si les réponses étaient dans une réalité un peu différente à la tienne ? Les écouterais-tu ? Es-tu quelqu’un qui attend des réponses, seulement pour arriver à connaître le silence ? Répond à ceci : Si un Humain demande la lumière et que la lumière est créée autour de lui, le saurait-il ou bien resterait-il assis dans sa propre obscurité personnelle ?

Nous allons essayer de vous donner des réponses avec du sens, mais, bien souvent, elles seront dans une réalité au-dessus de ce que vous êtes habitués à connaître. Ces réponses ne sont pas toujours faciles à comprendre, mais c’est ainsi dans la nouvelle énergie. Bénis soit l’Humain qui comprend sans voir tout ce qui existe. A présent dans cette planète on donne une profonde confirmation. Vous êtes assis dans la densité d’un changement potentiel énorme.

Question n° 7 : Je suis très inquiète à cause de mes enfants (jeunes adultes)

Cher Esprit : J’ai des enfants qui seront bientôt des grands ou, du moins, c’est ce qu’ils en pensent, eux. Je suis en train de perdre le contact avec eux. Ils ne font plus attention à moi. J’ai peur pour eux. Je ne sais pas quoi faire. J’ai été une bonne mère et une travailleuse de la lumière. J’ai essayé de leur apprendre à aimer, mais ils ne m’écoutent pas. J’ai peur pour eux lorsqu’ils commenceront à marcher sur la nouvelle Terre. Je ne sais pas ce qu’ils font, simplement je ne le sais pas. Que puis-je faire ?

Bien ma chère, prenons les choses par le début. Pourquoi ne t’assieds-tu pas et ne nous laisses-tu pas t’embrasser ? Il n’y a rien que tu puisses faire maintenant, excepté entendre une certaine dynamique spirituelle. Nous vous disons ceci, mère et père : Lorsqu’ils étaient petits enfants, vous avez vidé votre bassine d’amour sur ces enfants. Pendant toutes ces années, la bassine a continué à se vider. Maintenant je vais vous donner une nouvelle information plus intuitive, c’est aussi une information ancienne et de toujours. Chaque être humain lorsqu’il est enfant est comme une bassine vide, prête à être remplie.

Quelle que soit l’énergie des parents autour d’eux, cette bassine est en permanence ouverte pendant l’enfance et elle se remplira avec n’importe quelle énergie ou lumière, ou obscurité qui existe à l’intérieur de ses parents. Alors si vous avez rempli cette bassine avec la lumière blanche, si vous leur avez donné de l’amour au sein d’un foyer spirituellement responsable, s’ils ont eu l’occasion de voir comment fonctionne l’amour, alors vous pouvez être tranquilles. Oui, vous pouvez vous inquiéter pour eux, c’est tout à fait humain. Et c’est ici que nous venons aussi, comme la famille, pour vous aider … nous asseoir près de vous, vous prendre les mains et vous dire : “c’est fini, ton travail est accompli”. Ce qui leur arrivera à partir de maintenant c’est ce qu’ils auront choisi et c’est bien ainsi. Vous le savez tous. Ceci fut pareil pour vous.

Mais c’est maintenant qu’arrive quelque chose que vous savez peut-être pas : même après que vous soyez partis, ce fils continue à avoir la possibilité d’arriver jusqu’à la bassine et vous découvrir ! Comprenez-vous ce que je veux dire ? Il y a un moment dans la vie de ces enfants qui fera qu’ils auront envie d’ouvrir la bassine. Et s’ils le font, ils découvriront l’amour que vous leur avez donné. Ils commenceront à ressentir les mémoires et la responsabilité sur les choses que vous leur avez enseignées comme étant vos vérités. Ils expérimenteront le maintenant de vous, la vérité que vous leurs avez apprise, même si vous n’êtes plus là … même si vous êtes très loin.

Celui-ci est un axiome … une règle. Elle est pour toujours. La bassine est pleine et c’est ainsi que vous les avez lâchés dans le monde … Préparés et prêts, bien qu’ils ne le voient pas. Vous n’avez pas raté quoique ce soit. C’est une décision libre pour l’enfant, mais s’il décide d’ouvrir la bassine, il trouvera tout l’amour que vous leur avez donné. Et la beauté de tout ceci c’est qu’ils prendront la bassine et ils videront son contenu sur leurs enfants. De cette façon, est votre race… que ce que vous donnez à votre enfant maintenant, pourra être profitable pour beaucoup de générations à venir. Parfois vous ne voyez que les problèmes immédiats, et les défis, sans comprendre comment profondément vous affectez l’énergie de ceux qui suivent. Nous parlons de l’amour … voulant que vous compreniez et sachiez ceci … pour capturer l’instant de compassion qui pourrait survenir, en un instant spécial avec cette merveilleuse âme qui vous a confié son enfance… lorsqu’un jour ils ouvriront la bassine.

  Canalisé par Lee Carroll le 23 Février 2002 A Reno, Nevada

Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

PASSER A LA DIMENSION SUPERIEURE

 

 Si tu es un de ceux qui ont signé par l’intermédiaire de l’intention, pour être ce que nous appelons un artisan de la lumière, tu dois sentir cette énergie d’amour. C’est de ceci dont nous voulons vous parler.

Aujourd’hui nous allons vous parler de choses personnelles. Nous allons répondre à vos questions. Quelques questions ont été formulées. Nous faisons le mieux que nous pouvons dans cette dimension, afin de répondre aux questions interdimensionnelles. Chacun de ces points semble être dans votre réalité, mais les réponses ne le sont pas. Habituez-vous à ceci. C’est ainsi que ça va fonctionner à partir de maintenant, car nous vous avons permis d’aller plus loin que ce que vous étiez habitués … plus loin de l’ancienne réalité … Au-delà de la 4D.

Plusieurs parmi vous demanderont à l’ Esprit : Que se passe t-il avec ceci ? Que se passe t-il avec cela ? Qu’est ce que je suis supposé faire ici ? Pourquoi est-ce que je me sens ainsi ? Les réponses que vous espérez obtenir sont dans une réalité propre. Que se passerait-il si les réponses étaient dans une réalité un peu différente à la tienne ? Les écouterais-tu ? Es-tu quelqu’un qui attend des réponses, seulement pour arriver à connaître le silence ? Répond à ceci : Si un Humain demande la lumière et que la lumière est créée autour de lui, le saurait-il ou bien resterait-il assis dans sa propre obscurité personnelle ?

Nous allons essayer de vous donner des réponses avec du sens, mais, bien souvent, elles seront dans une réalité au-dessus de ce que vous êtes habitués à connaître. Ces réponses ne sont pas toujours faciles à comprendre, mais c’est ainsi dans la nouvelle énergie. Bénis soit l’ Humain qui comprend sans voir tout ce qui existe. A présent dans cette planète on donne une profonde confirmation. Vous êtes assis dans la densité d’un changement potentiel énorme.

I

Question n° 6 : Quand est ce que j’arriverai au prochain niveau ? Je suis fatigué de celui-ci.

Cher Esprit : Quand est ce que j’atteindrai mon prochain niveau spirituel ? J’ai l’impression d’être coincé dans ce niveau depuis très longtemps. Je veux passer à un autre.

Sans doute cette question est en relation avec la question n° 5, la 3 et la 1. C’est tout comme, tu sais. Il s’agit de la perception d’où tu te trouves. Tu continues à attendre que le prochain niveau soit quelque part bien plus loin où tu es … un lieu meilleur, où tu dépenseras moins d’énergie ? Où tu seras plus heureux ?

Comprenez-vous pourquoi on vous appelle les artisans de la lumière ? Comprenez-vous pourquoi il s’agit de travail ? Par rapport au prochain niveau, je voudrais te dire quelque chose de profond. Sais-tu pourquoi tu es si fatigué et souvent découragé ? C’est parce que tu es déjà arrivé au prochain niveau. Tu ne t’attendais pas à ceci, pas vrai ? Ici tu es justement dans le lieu où tu attendais d’être amené.

Un exemple marrant : Te rappelles tu de l’école ? Ce n’était pas important la classe où tu te situais, tant que tu t’asseyais à côté de quelqu’un deux niveaux au-dessus du tien et que tu jetais un coup d’œil sur son livre. Ouais ! Tu ne comprenais rien. Cela avait l’air si difficile. Dans ton fort intérieur, sans doute tu t’es dit : Comment est-ce que je vais faire dans le futur pour comprendre ceci ? Comment est-ce que je ferais lorsque j’arriverais à ce niveau ? Laisse-moi te dire quelque chose : cette planète vient de passer de niveau, les livres difficiles sont ouverts et tu es en cours d’apprentissage de ceux-ci.

Tu es en train d’apprendre un nouveau langage. Le langage de la communication. C’est le langage qui concerne comment apprendre la joie, sous ces nouvelles circonstances “difficiles”. C’est le langage de la tolérance. Comment équilibrer quelque chose qui est interdimensionnel, qui existe sous une forme que tu ne peux pas identifier ni voir ? Ceci est difficile ! Mais il sera de plus en plus facile car la Terre se déplace vers une énergie plus en accord avec sa vibration. C’est ce qui est en train de se passer lorsque la nouvelle grille magnétique tire de l’énergie de la planète vers un nouvel alignement et équilibrage. Félicitations!

Tu es dans le prochain niveau, en travaillant avec le livre qui te semblait si difficile et bien entendu tu apprends de celui-ci. Y a t-il un miracle dans ta vie qui t’émerveille ? Comment peut-on vous expliquer que vous êtes les héros de cette nouvelle énergie ? Vous allez d’ici vers là, en marquant toute la planète Terre et pourtant vous vous demandez, quand allons-nous faire la différence !

  Canalisé par Lee Carroll le 23 Février 2002 A Reno, Nevada

Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

La perception de Dieu en tant que parents

 

Je vais maintenant vous parler d’une perception. Depuis le début de nos channelings, j’en ai parlé seulement deux fois. Je le fais parce que je suis devant un groupe qui est en mesure de le comprendre (l’auditoire et les personnes qui lisent ce message). Chacun de vous, peut le comprendre. Je vais vous parler de la recherche de Dieu, selon mon point de vue ou selon ma perception. Ensuite, vous aurez peut-être une meilleure compréhension envers les personnes qui sont à genoux dans une cathédrale. Vous savez, cet endroit où quelques-uns parmi vous ne veulent pas aller ou ne veulent plus aller, afin de toucher le visage de Dieu.

1

Pour ce faire, je dois créer une métaphore. Je veux parler aux Êtres Humains qui ont des enfants, ce qui représente la plupart d’entre vous, mais je fais un petit spécial pour les mamans. Mères ou mamans, je veux vous emmener en voyage. Vous souvenez-vous de la naissance de votre premier enfant ? Ce moment est précieux, n’est-ce pas ? Puis-je vous ramener à ce moment, pendant un instant ? Vous souvenez-vous du moment où vos regards se sont croisés ? Vous souvenez-vous du lien qui s’est établi à cet instant précis ? Est-ce que ces souvenirs remuent encore un peu votre coeur ? Il n’y a rien de tel que l’amour entre une maman et son enfant.

Quand vous êtes de notre côté du voile et que vous décidez de vous incarner, de passer par le canal de la naissance, afin de commencer votre séjour sur Terre, c’est un peu comme un enfant qui quitte la maison. C’est ce que nous ressentons envers vous. Nous ne vous percevons pas comme un enfant, mais nous ressentons le même lien d’amour. Nous regardons vos énergies. L’on pourrait dire que nous nous regardons « les yeux dans les yeux », au moment de votre départ. Ce que vous faites à partir de là, c’est comme si nous vous avions avons perdu, à moins que vous choisissiez de nous trouver à nouveau.

Maintenant, vous les mamans, supposons que vous avez perdu la trace de vos enfants. Oui, cette situation se produit parfois sur cette planète. Imaginons que c’est votre cas. Vous aviez peut-être une idée de l’endroit où ils étaient, peut-être dans quel pays ils habitaient, mais la vastitude et l’immensité de ces endroits vous empêchaient de les retrouver ou de les contacter. Vous espériez qu’à un certain moment donné, ils finiraient par vous trouver. C’était la seule chance de les voir à nouveau.

Évidemment, vous aviez le coeur brisé. Vous attendiez cet appel qui pouvait ne jamais venir. Où sont-ils ? Que se passe-t-il ? Est-ce qu’ils s’ennuient de vous ? Pouvez-vous imaginer une telle chose ? Puis un jour, vous recevez un appel et vous décrochez le téléphone. Vous entendez cette petite et « PRÉCIEUSE » voix !

« Maman, est-ce toi ? Je viens de te trouver ! »

Quelle journée mémorable ! Ne serait-ce pas un jour qui devrait être célébré ? Pouvez-vous ressentir cette charmante petite voix, à l’autre bout de la ligne téléphonique ? Attention, votre enfant est peut-être avec sa soeur ou son frère !

« Maman, nous t’avons trouvé. »

Voici la phrase suivante : « Maman, pouvons-nous revenir à la maison ? » Qu’allez-vous dire ? Vous le savez très bien, n’est-ce pas ? Vous allez dire la même chose que l’Esprit dit lorsque vous appuyez sur cette porte. « Oui ! S’il vous plaît, faites-le ! S’il vous plaît rentrez à la maison. »

Cette métaphore illustre la connexion avec votre Soi-supérieur, celle qui vous sort de l’amnésie 3-D et qui amène les retrouvailles avec l’amour de Dieu.

« Maman, puis-je revenir à la maison ? »

Vous êtes exaltées ! Les enfants reviennent à la maison. Ensuite, vous attendez et attendez. Finalement, vous voyez deux automobiles qui commencent à poindre au bout de la route. Chacun arrive dans sa propre voiture. Les retrouvailles vont bientôt avoir lieu. Encore quelques instants et vous allez pouvoir enfin les serrer dans vos bras. Vous avez tellement espéré et attendu ce moment. Vous allez les regarder dans les yeux et savourer cette réunion des coeurs. C’est un événement que vous espériez tant, mais vous ne saviez pas s’il allait, un beau jour, se réaliser. Votre coeur bat la chamade et les larmes de joie coulent à flots.

Attention, ne perdez pas le fil de cette métaphore et voyez le sens de son enseignement. Un enfant arrive dans une voiture verte et l’autre dans une voiture rouge. Est-ce important ? Maman, est-ce important ? NON ! Tout ce qui importe, c’est de les serrer dans vos bras.

Imaginons que des Êtres Humains vous disent que Dieu dit ceci : « Stop ! Vous n’avez pas les bonnes couleurs. Retournez d’où vous venez. Il ne vous est pas permis de venir ici avec ces couleurs. » Trouveriez-vous que c’est ridicule ?

Peu importe la couleur de votre auto ou celle de votre peau. De notre côté du voile, la seule chose qui a de l’importance, c’est le coeur… C’est l’intégrité de la recherche. Nous souhaitons tenir votre main, afin que vous puissiez commencer une nouvelle vie. Une vie où vous commencerez à vous souvenir de l’amour que nous vous témoignons. Voilà ce qui nous tient à cœur. Il y a même des qu’en-dira-t-on qui sous-entendent que si vous n’arrivez pas dans le véhicule approprié, Dieu va vous jeter dans une fosse de souffrances éternelles. Pouvez-vous imaginer une telle chose ? « Maman, est-ce que cela ressemble à l’amour inconditionnel, à l’amour d’une mère ? »

(Pause)

Croyez-vous que le Créateur souhaite être identifié ? Il ne tient pas compte de la manière dont cette retrouvaille se fera ! Vous n’entendez pas souvent de telles paroles dans les religions humaines, n’est-ce pas ? C’est l’essence de notre message, dans son intégralité… Même si c’est la première et la dernière fois que vous prenez connaissance de l’un de nos messages.

Je tiens à vous dire quelque chose. Je veux vous rappeler quelque chose parce que nous allons bientôt terminer. De notre côté du voile, savez-vous ce qui fait la joie des anges ? C’est quand la sonnerie du téléphone se fait entendre et qu’une précieuse voix dit : « Maman, puis-je revenir à la maison ? » C’est à ce moment-là que la fiesta commence. Qu’en pensez-vous ? Êtes-vous prêts, oui ou non, à pousser sur cette porte ? Il y en a parmi vous qui vont dire : « Eh bien, je l’ai fait durant toute ma vie. » Oui, mais je tiens à vous offrir une plus grande porte ce soir. Poussez un peu plus fort, parce que la lumière va bientôt devenir beaucoup plus brillante. Des guérisons ont eu lieu, ici, ce soir. Vous commencez à comprendre, n’est-ce pas ? Des choses qui vous ont échappé commencent maintenant à être comprise.

Nous désirons être trouvés ! Ce n’est pas tellement difficile. Vous n’avez pas à franchir de nombreuses étapes. Vous n’avez pas à souffrir. Vous n’avez pas besoin de vous enliser dans des doctrines, des costumes ou des chapeaux. Vous n’avez pas besoin d’un livre ou d’un prophète spécial.

C’est ce que nous voulions vous dire. Je répète. C’est ce que nous voulions vous dire.

(Pause)

Nous sommes honorés par la présence des Êtres Humains qui prennent connaissance de ce message. Il nous est difficile de vous dire au revoir, à cause du lien qui s’est établi entre vous et moi. Cependant, nous sommes conscients de la linéarité du moment. Kryeon sait quelle heure il est. Avez-vous trouvé ce lien ? L’avez-vous ressenti ? N’oubliez pas que je vous connais, tous et chacun.

Et c’est ainsi.

Kryeon

Extrait du Channeling de Kryeon par Lee Carroll présenté à Sedona en Arizona, USA, le 14 juin, lors de la Conférence Lumière de l’été 2008

Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

MIEUX COMMUNIQUER AVEC L’ESPRIT

 

 Si tu es un de ceux qui ont signé par l’intermédiaire de l’intention, pour être ce que nous appelons un artisan de la lumière, tu dois sentir cette énergie d’amour. C’est de ceci dont nous voulons vous parler.

Aujourd’hui nous allons vous parler de choses personnelles. Nous allons répondre à vos questions. Quelques questions ont été formulées. Nous faisons le mieux que nous pouvons dans cette dimension, afin de répondre aux questions interdimensionnelles. Chacun de ces points semble être dans votre réalité, mais les réponses ne le sont pas. Habituez-vous à ceci. C’est ainsi que ça va fonctionner à partir de maintenant, car nous vous avons permis d’aller plus loin que ce que vous étiez habitués … plus loin de l’ancienne réalité … Au-delà de la 4D.

B

Plusieurs parmi vous demanderont à l’ Esprit : Que se passe t-il avec ceci ? Que se passe t-il avec cela ? Qu’est ce que je suis supposé faire ici ? Pourquoi est-ce que je me sens ainsi ? Les réponses que vous espérez obtenir sont dans une réalité propre. Que se passerait-il si les réponses étaient dans une réalité un peu différente à la tienne ? Les écouterais-tu ? Es-tu quelqu’un qui attend des réponses, seulement pour arriver à connaître le silence ? Répond à ceci : Si un Humain demande la lumière et que la lumière est créée autour de lui, le saurait-il ou bien resterait-il assis dans sa propre obscurité personnelle ?

Nous allons essayer de vous donner des réponses avec du sens, mais, bien souvent, elles seront dans une réalité au-dessus de ce que vous êtes habitués à connaître. Ces réponses ne sont pas toujours faciles à comprendre, mais c’est ainsi dans la nouvelle énergie. Bénis soit l’ Humain qui comprend sans voir tout ce qui existe. A présent dans cette planète on donne une profonde confirmation. Vous êtes assis dans la densité d’un changement potentiel énorme.

Question n° 2 : Comment faire pour communiquer mieux avec l’Esprit ?

Cher Kryeon, Que vais-je faire avec ma communication avec l’Esprit ? Tu vois qu’elle ne s’est pas améliorée. J’ai fait beaucoup d’efforts pour échapper aux sentiments de j’avais avant, c’était ma façon d’établir la connexion. C’était ce que je considérais comme “normal”. Je sais que lorsque je parle avec l’Esprit je le sens dans mon cœur, dans mes cellules. Je vibre d’une certaine façon et je sais ce qui se passe maintenant. Quand va t-elle revenir à nouveau ?

Travailleurs de la Lumière, dites adieu à ceci ! Vous allez devoir chercher des nouveaux signaux dans la nouvelle énergie, de la nouvelle Terre. Nous vous avions déjà parlé de ceci auparavant. L’énergie qui s’est développée est le principe de quelque chose, que vous ne pouviez pas imaginer. Vous n’imaginiez pas non plus la façon dont celle-ci à débuté, par conséquent, vous vous trouvez dans une position où vous n’aviez jamais été, une position de communication. Notre conseil : Libère toi, relaxe-toi et aime l’Esprit, assieds-toi par terre, si tu le veux bien et prends “un moment pour méditer”, et tu diras : “Cher Esprit, dis-moi ce que tu veux que j’écoute, ce que tu veux que je sache”. Après reste simplement en silence. Libère-toi et aime la famille. Tu es en train d’apprendre le “Troisième langage” dont nous t’avions tellement parlé… Celui-ci est un mariage permanent avec une partie de toi-même qui permet un 100 % de temps de communication… et non pas que “ces moments spécifique pour méditer”. Quelque chose se passe lorsque tu éprouves de la compassion.

Cette énergie se dépose dans l’intellect et crée une fenêtre d’opportunité. C’est un espace-temps où une grande quantité d’information est donnée. Vous allez devoir être pleins de compassion pour pouvoir être actifs. Acceptez l’envie de pleurer si vous en avez besoin, car vous êtes très aimés, parce que la Terre est en train de changer, parce que vous l’avez demandé, parce que vous avez éliminé l’énergie d’Armaguedon et parce que vous avez changé les rails de la réalité !. Pleurez de joie parce que vous aimez la Terre ! Pleurez d’allégresse parce que la Terre vous parle à travers vos pieds ! Le saviez-vous ? Vous êtes coincés dans le vieux paradigme qui dit que tout vient d’en haut, il doit être étonnant de reconnaître que beaucoup vient d’en bas. (Rires). Ceci vient de votre associée, la planète Terre.

 Canalisé par Lee Carroll le 23 Février 2002 A Reno, Nevada

Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

1...56789...83

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...