L’Ange du Pardon, son message à l’humanité

 Derrière le voile du christianisme extérieur représenté par les 3 églises orthodoxe, catholique et protestante, existe une voie christique cachée, un chemin intérieur d’éveil de la conscience basé sur la connaissance de l’homme et l’alliance avec le monde des Anges.

Les Anges sont les gardiens de la véritable destinée de l’homme, qui est de devenir un homme-Ange, un Christ vivant, un libérateur, un thérapeute pour la terre et l’humanité.

Aujourd’hui, certains hommes sont parvenus à rétablir ce lien de Lumière qui jadis, reliait naturellement les hommes avec leurs Frères aînés, les Anges. Parmi eux, l’Ange du pardon s’est manifesté pour délivrer un message et un enseignement rare et précieux à l’humanité, dont voici un extrait*..

 * Vous trouverez le message et les enseignements de l’Ange du pardon dans leur intégralité dans le livre « L’Ange du pardon, son message à l’humanité« , de Loïc Albisetti, paru aux Editions Essénia. Vous trouverez déjà dans cet article quelques extraits de ce message sacré.

 ange du pardon

La mission de l’Ange du pardon au sein de la terre et de l’humanité

L’Ange du pardon* est semblable à une petite source cachée dans un temple de cristal au centre de la Terre. Ce temple sacré est le cœur même de la Mère du monde dont chaque battement fait jaillir de cette source une eau-lumière, une eau de l’âme invisible, qui pourtant fait vivre, croître et prospérer tout ce qui se trouve à la surface de la terre. Mais la tâche de l’Ange du pardon n’est pas de demeurer une petite source ; non, sa mission est de devenir un grand fleuve ardent, semblable à un courant de Lumière ascendant traversant tous les mondes jusqu’aux étoiles, en passant par l’homme.

Comme l’Ange du pardon lui-même le décrit à travers son message, ce courant lumineux passe d’abord par la terre et les pierres, l’eau et les plantes, l’air et les animaux pour finalement entrer dans l’homme, qui est la porte du feu et des mondes supérieurs. Malheureusement, cela fait bien longtemps que l’être humain ne porte plus les mondes supérieurs, mais plutôt des mondes sombres et malades, et ce, dans une totale inconscience et ignorance de la réalité et de leur emprise.

Cependant, si l’homme rétablit ce lien avec les mondes supérieurs et ouvre les portes de sa vie intérieure à la sainte présence de l’Ange du pardon, celui-ci peut accomplir sa mission : libérer l’âme de la terre, la Mère, et rétablir son lien originel avec le Père. Ainsi, il n’y a plus de séparation ni d’opposition entre le ciel et la terre, l’esprit et la matière, la pensée et le corps, l’invisible et le visible. Semblable au cobra royal qui s’éleva à travers la colonne vertébrale du Bouddha jusqu’à se dresser au-dessus de sa tête, l’Ange du pardon peut alors protéger tous les êtres du mauvais sort et rayonner sa bénédiction dans toutes les directions du monde.

L’Ange du pardon est donc indissociablement lié aux maîtres et aux sages qui constituent la grande Tradition immortelle de la Lumière sur la terre. C’est pourquoi cet Ange insiste tellement sur l’importance de cette tradition dans son message, demandant aux hommes de s’unir à elle pour retrouver leur origine divine et leur véritable chemin de destinée :

« Le Père m’a envoyé dans le monde de la chute (le monde manifesté, matériel) afin qu’à travers la Tradition des Maîtres, je puisse ramener tous Ses enfants vers le royaume de la Lumière.

Le maître Jésus était un avec moi et parlait de ma mission sur Terre lorsqu’il a prononcé la grande parole libératrice : « En allant vers mon Père, j’emmènerai la Terre entière avec moi.» Ainsi, je me manifeste dans votre monde à travers le corps de la Tradition des Maîtres et sachez qu’en dehors de ce corps pur, il est inutile et vain d’invoquer ma présence. » 

Les conséquences insoupçonnées de la présence ou de l’absence de l’Ange du pardon

À travers cette image vivante de l’Ange du pardon comme une petite source, puis un fleuve de Lumière qui s’élève du centre de la terre jusqu’à entrer dans l’homme préparé pour le recevoir, on peut mieux comprendre le sens profond de son message à l’humanité.

On peut également comprendre pourquoi cette vertu en apparence insignifiante est en réalité d’une importance capitale, non seulement dans nos vies d’êtres humains, mais également pour tous les règnes de la terre. En effet, si l’eau-Lumière du pardon et de la bienveillance ne circule plus entre nous, la terre de nos cœurs se dessèche, nos relations s’appauvrissent, se crispent et les conflits arrivent. Puis, par la loi de causes à effets, c’est la terre entière qui se dessèche et devient aride, se couvrant d’un manteau de tristesse et de désespoir, suivant l’expression de Baruch : « Jérusalem, quitte ta robe de tristesse » (Baruch 5:1). « Jérusalem » (littéralement : le « royaume de la paix et de l’unité ») désigne ici l’humanité dans son unité originelle, qui a été brisée par sa chute et la rupture de son lien intérieur avec les mondes supérieurs. C’est ainsi que la terre, notre Mère, s’est progressivement recouverte d’une « robe de tristesse » ; de la connaissance de cette réalité à la fois concrète et spirituelle, vient également l’antique expression des prêtres d’Egypte qui se faisaient appeler les « Fils de la Veuve », évoquant le deuil de la Déesse Mère Isis, divinité de la Terre.

 l-ange-du-pardon

Par un heureux et miraculeux hasard – celui-ci n’existant pas ou alors étant Dieu Lui-même – j’ai découvert un précieux texte du maître essénien Peter Deunov au sujet de la vertu du pardon. Ce texte date déjà de plus d’un siècle et n’a pourtant pas perdu une ride ! En effet, on peut même dire qu’il est plus actuel que jamais. A travers cet enseignement, le maître révèle le lien vivant et subtil qui existe entre la nature de l’eau des relations humaines et l’état de la terre. Il nous montre ainsi l’importance du pardon et les conséquences insoupçonnées de sa présence ou de son absence sur la terre :

« Pardonner est l’une des plus petites vertus. Sur cette si petite vertu repose toute la culture actuelle. La fertilité de la terre aussi repose sur le pardon.

Si les hommes de culture dressaient des statistiques, ils pourraient remarquer l’action d’une grande loi de causes à effets. Ils pourraient remarquer que toutes les années de famine sur la terre sont la conséquence du manque de cette petite vertu. Si elle manque, surviennent alors les grandes catastrophes qui commencent d’abord à l’intérieur de la société comme par exemple, des persécutions entre les différentes églises pour savoir laquelle est la plus juste. J’appelle une église juste celle qui applique la loi du pardon, qui applique l’Amour, celle qui ne voit pas les erreurs chez son frère.

Soyez prêts à pardonner.

Tu vas pardonner à quelqu’un pour Dieu qui vit en lui.

Pourquoi l’homme doit-il pardonner ? Parce que chaque vexation qui vous est infligée, consciemment ou non par autrui, a pour but de vous préserver d’un mal qui doit se produire[1]. »

  1. Extrait du livre de Peter Deunov « le livre des Anges ».

En effet, bien souvent nous nous vexons d’une parole qui nous est dite et qui peut effectivement être parfois maladroite. Alors nous nous braquons, voire même entrons dans la rancune ou la colère. Mais en réagissant de la sorte, nous augmentons le mal et l’énergie destructrice de la guerre et du conflit, qui n’apporte jamais rien de positif, bien au contraire. Par contre, si nous entrons dans l’intelligence et la vision impersonnelles de l’Ange du pardon, notre regard s’élève naturellement au-delà des apparences et de la personne qui nous a contrariés. Nous pouvons alors constater avec étonnement que cette personne n’était qu’un trompe-l’œil, qu’un instrument de forces liées à notre propre karma − personnel, héréditaire ou culturel − ne demandant qu’à être libérées de notre inconscience… 

Pour en savoir plus :

Article complet dans le magazine Essentiel n°33 – avril-mai-juin 2017 par Loïc Albisetti 

L’Ange du Pardon, son message à l’humanité – Loïc Albisetti – Ed. Essénia

Les Races Parentales vous aideront

 

NOUV.ENFANTSBeaucoup de ces êtres sont de votre race parentale originelle, y compris les Pléiadiens, les Syriens, les Arcturiens et trois autres, qui sont là pour vous aider à passer au niveau suivant. Ils sont là pour vous aider de toutes les manières possibles, parce qu’ils ont aussi aidé à ensemencer la planète Terre. Ils étaient là depuis le début. Ils font partie de votre race parentale et de ce fait, ils se rassemblent à nouveau pour vous aider à faire disparaître la séparation qui fut autrefois nécessaire.

C’est la raison pour laquelle les humains commencent à voir des choses étranges. Du fait de votre avancement, la multidimensionalité est maintenant rendue possible. Vous commencez à voir que vous n’êtes pas une seule personne, mais que vous avez des aspects multiples de vous-mêmes. Vous vous demandez souvent pourquoi les choses sont ce qu’elles sont. Pourquoi tombe-t-on dans le coma ? Pourquoi une personne désire-t-elle quitter cette Terre, sans pouvoir le faire ? Pourquoi une personne qui désire vraiment rester meurt-elle subitement ? Certaines choses n’ont aucun sens et c’est à cause du soi multidimensionnel. Toutes les dimensions d’une âme ont trois choses en commun : l’instant de la naissance, la leçon de vie qu’elle doit vivre et l’instant de sa mort. Si les 11 dimensions de vous sont en bonne santé et que vous ne l’êtes pas, dans votre dimension, vous tombez parfois dans le coma pour attendre les autres.

C’est ce qui arrive à beaucoup de gens et cela vous deviendra plus clair parce que les entités qui viennent de ces autres jeux, de ces autres mondes, y ont accès grâce à leurs capacités multidimensionnelles. Vous pensez que les ET ont d’immenses pouvoirs, une technologie bien plus avancée que la vôtre parce qu’ils peuvent passer à travers les murs et font des choses que vous ne pouvez pas faire. Pour eux, très chers, les murs n’existent tout simplement pas. Ils vivent dans une dimension où ils se déplacent simplement sans aucune séparation ou presque.

Voilà la dernière des choses dont nous aimerions parler parce que la séparation entre les dimensions est aussi en train de diminuer rapidement.

Cela pourrait aussi être la cause de peurs si vous n’y êtes pas préparés. Mais si vous regardez simplement vos films, vos livres, votre télévision, vous verrez chaque jour de plus en plus de choses concernant les multiples dimensions. Cela se produit pour implanter cette notion dans l’esprit collectif de l’humanité afin que, lorsque cela commencera, vous en compreniez le concept. Tout cela concerne la disparition de la séparation et c’est là que vous en êtes aujourd’hui.

C’est la chose la plus importante sur laquelle nous aimerions que vous vous focalisiez cette année. Comment puis-je être “pareil ” plutôt que “différent ”?

Comment puis-je trouver des points communs plutôt que des différences ?

Nous vous le disons, il ne s’agit là que d’un léger déplacement de perception. Beaucoup d’entre vous sont si sensibles qu’ils ont peur de faire ce déplacement. Vous pensez qu’en perdant votre séparation, vous allez endosser tous les problèmes du monde. Mais non. L’énergie que vous mettez à élever un autre coeur vous fortifiera que vous ne l’imaginez. On assiste en ce moment à une guérison collective et vous en êtes les participants les plus importants. Nous vous mettons au défi, Artisans de Lumière, qui ressentez cette connexion à cette famille, d’enterrer la hache de guerre. Saisissez-vous de ces armes de séparation et allez les enterrer. Étendez vos limites et faites connaissance de vos voisins. Vous autres, humains de ce pays-ci, pensez à faire la guerre à ce pays-là, mais à propos de quoi ?

 Ils ont depuis longtemps oublié l’objet du litige et pourtant, des vies se perdent constamment dans ces guerres. La guerre se propage et il est évident que les humains doivent encore apprendre cela. Quand vous verrez des deux côtés du voile, vous verrez les deux faces des litiges et vous verrez qu’il y a quelque chose qui doit se résoudre grâce à des coeurs unifiés. Il ne s’agit pas de bien ou de mal, parce que le bien ou le mal n’existent pas. Ce ne sont que les points opposés de la ligne, très chers. A présent, vous commencez à voir cela dans le champ de la trialité. Vous commencerez à voir qu’il y a suffisamment de place pour toutes sortes de variations entre les deux, que vous ne voyiez pas auparavant. Comprenez-vous que si vous étiez attaqués par des êtres de l’espace, vous vous uniriez immédiatement ? Vous vous rassembleriez tous ensemble pour sauver la planète Terre. Faites-le maintenant, non pour vous opposer à quelque chose, mais pour vous unir en vue de quelque chose – pour réunir les coeurs humains. Voilà la nouvelle évolution qui se met en place et cela commence cette année.

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Source : Steve Rother – www.Lightworker

Quelle est la taille de votre univers ?

4 Emanation lumièreQue se passe-t-il lorsqu’une personne n’a pas d’endroit où dormir, pas de protection, pas d’argent, pas de quoi manger ? En principe, son univers s’amenuise et dès lors, son champ d’énergie se rétrécit aux contours de son corps. Puis se présente quelqu’un qui lui donne une couverture. Son univers s’agrandit légèrement. Lorsque sont couverts ses besoins élémentaires en nourriture et en abri, il est heureux. Ici s’introduit l’illusion si commune sur la planète Terre : cette illusion, c’est que si une couverture peut vous rendre heureux, cinq couvertures vous rendront cinq fois plus heureux. C’est ce qui motive certains à rassembler et à collectionner, mais c’est en général le contraire et bientôt, ils se rendent compte qu’ils sont devenus esclaves de leurs possessions. 

C’est là que l’on découvre qu’on est heureux d’abandonner, de se débarrasser des choses. Retenez bien cette vérité importante : il suffit de très  peu pour être heureux. L’erreur survient au moment où, étant heureux, on veut le rester pour le restant de ses jours. Le vrai bonheur ne se vit que dans le moment présent. Faire durer le bonheur est une tendance humaine, mais qui nous retient sur une voie bien particulière qui limite souvent notre vie d’être humain. Comment puis-je être sûr d’être heureux pour le restant de mes jours ? Tout ce que nous vous demandons, c’est d’ancrer ce bonheur dans le moment présent, aujourd’hui. Souriez. Faites entrer cette énergie en vous en ce moment même et demain suffira à sa peine, d’une manière que vous n’imaginez même pas.

Nous aimerions encore vous dire quelque chose. Le rétrécissement de votre univers a un effet direct sur l’économie mondiale. C’est déjà un immense défi parce que lorsque votre univers se rétrécit, vous pensez survie. Vous ne dépensez plus d’argent et votre énergie ne s’écoule plus de la même manière. Vous en rétrécissez sévèrement le champ autour de vous et vous ne planifiez plus votre croissasnce future. Certains d’entre vous ne pensent même plus à l’année prochaine et il y en a même qui rétrécissent leur énergie jusqu’à penser : « Que vais-je faire aujourd’hui ? » Rêvez !! C’est ce que nous vous demandons de faire. Sachez que vous n’êtes pas limités à cela. Rassemblez-vous pour rêver et partagez vous rêves; commencez à voir comment de petits dieux peuvent changer les choses sur la planète Terre. Entreprenez une affaire, mettez des plans à exécution. Vous jouez tous sur le même terrain de jeux, vous portez tous la même énergie. Vous l’exprimerez tous de manière légèrement différente, ce qui était bien votre intention originelle.

Nous aimerions vous parler brièvement de l’économie mondiale. Nous avons commencé ce message en vous disant qu’aujourd’hui était un jour à marquer d’une croix. Les gens qui ont revendiqué leur pouvoir ont finalement été plus nombreux que ceux qui abandonnaient leur pouvoir. Ce qui signifie qu’une idée s’est implantée. C’est tout ce dont le monde a besoin. C’est tous les petits dieux qui doivent lever le voile, voir qui ils sont et commencer à s’harmoniser avec les autres dieux. Une idée puissante semée dans le sol fertile de l’humanité en évolution prendra racine et croîtra très rapidement.

Autrefois, les restrictions sécuritaires ont été levées pour rendre la croissance plus rapide. C’était une tentative directe de s’assurer que tout le monde aurait cinq couvertures. Le résultat, c’est qu’il y a eu des bulles dans votre économie, qui ont été cause de bien des problèmes; il existe encore une bulle sur laquelle repose l’économie de bien des pays. Cela signifie que bien des économies pourraient très facilement faire des rebonds violents, car ces bulles ne se limitent plus à un seul pays ou à une seule culture; elles se révèlent maintenant dans de nombreux domaines. Pendant ce temps, tous les citoyens de la terre auront l’occasion de ré-examiner et de ré-évaluer leurs besoins et leurs désirs. 

Nous ne sommes pas en train de dire que vous ne pouvez pas vivre dans l’abondance. En fait, nous espérons que vous vous sentirez à l’aise dans l’abondance parce que si vous apportez vraiment le paradis sur Terre, l’erreur que vous commettez, c’est votre conception de l’abondance. La plupart d’entre vous croient encore au manque et aux limitations et cela se reflète dans l’économie mondiale. Si tout le monde se sent à l’aise dans l’échange, il y a croissance et mouvement, mais si vous vous limitez et pensez en termes de survie, c’est ce que vous émettez et que vous créez. Ainsi, les questions que nous vous posons aujourd’hui sont les suivantes : quelle est la taille de votre univers ? Que voulez-vous en faire ? Nous vous le disons pour une raison très simple : nous avions vu la nécessité d’un nouveau crash de votre marché économique afin qu’il vous débarrasse de cette bulle. Maintenant, nous voyons quelque chose de nouveau : nous voyons depuis peu un mouvement des marchés qui révèle un fort désir de reconstruction.

Cela a été un souci dans de nombreux domaines, car de nombreux gouvernements sont sur le point de tout perdre, mais il ne s’agit pas vraiment de vos gouvernements. Ils n’ont besoin de rien faire, car ce pouvoir réside en chacun de vous. Vous n’avez qu’à considérer vos décisions en ce qui concerne vos relations pour voir la taille de votre univers : ai-je pris telle décision par peur ou par amour ? Est-ce que je pense à ma croissance ou est-ce que je cherche à donner du pouvoir à autrui ? Dorénavant, vous allez constater ce que sont vos vraies motivations. Vous êtes nombreux à avoir déjà ramassé toutes les couvertures, maisons, voitures et tout ce qui rend la vie belle. Nous vous le disons, ce n’est pas faux, mais cela ne vous rend pas la vie x fois plus heureuse, parce que le bonheur se trouve dans le moment présent.

C’est cette toute petite chose qui remplit ce dont vous avez besoin pour prétendre être un être humain sur la planète Terre, parce que les besoins de votre esprit sont très réduits. Cultivez cela, travaillez-le et voyez votre monde changer parce que nous ne pensons plus que l’économie doit s’effondrer. Vous n’avez qu’à observer le mois qui vient de passer pour voir que les marchés ont grimpé et replongé selon vos attentes. Les attentes de qui ? Tout le monde s’attendait à ce que l’économie soit complètement à plat au cours des récents mouvements, mais ce n’est pas arrivé. Pourquoi ? Parce qu’il y a de petits dieux quelque part qui reconnaissent de nombreuses opportunités. Ils commencent à planifier sur cinq ans, ils commencent à construire quelque chose qui va croître et bien qu’ils aient peur, ils respirent à fond et font redémarrer leur univers. Cela vous aidera à accéder à votre pouvoir. Sentez la résistance. Sentez vos difficultés et vos craintes. Mais ne les laissez pas vous empêcher de vivre. 

C’est avec le plus grand honneur que nous vous demandons de vous traiter mutuellement avec respect, car en vous regardant dans les yeux, c’est dieu que vous regardez. Prenez soin les uns des autres en toute occasion et jouez bien ensemble.

Espavo, LE GROUPE Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

 

Notre travail d’éveilleur de consciences

 

Eveiller les consciencesCeux d’entre vous qui se sont proposés pour être des Artisans de Lumière sont là pour diffuser la Lumière sur cette planète. Vous le faites souvent en activant les membres de votre propre famille spirituelle. Vous les trouvez dans toutes les circonstances de la vie. Certains lisent le livre que vous avez lu et comprennent les concepts que vous présentez, et d’autres pas.

Certains n’ont aucune idée de la direction qu’ils vont prendre. Certains disent : « Ah, je ne crois que ce que je vois et c’est tout ce que je peux voir. » Et pourtant, en voyant l’étincelle qui brille au fond de leurs yeux, vous saurez qu’il y a là quelque chose dont vous pouvez bénéficier tous deux. Soyez patients et plantez les graines de Lumière. Aimez-les quand ils reculent d’un pas et maintenez tranquillement l’énergie pour eux. Partagez votre vérité avec eux quand ils le demandent et sinon, gardez-la tranquillement en vous en ne la laissant découvrir qu’au travers d’un sourire de confiance spirituelle. Cette simple chose suffira non seulement à leur donner confiance pour marcher dans leur beauté, mais à vous donner confiance à vous pour marcher dans la vôtre. C’est le but de votre incarnation dans cette existence d’Artisans de Lumière.

Oui, beaucoup d’entre vous sont venus avec des leçons difficiles à travailler, toutefois tout cela peut se résumer au fait que vous êtes ici pour vous connecter les uns aux autres. Très simple, non ?

Certains d’entre vous disent : « Je ne vais travailler qu’avec les animaux parce qu’ils sont purs et les humains me rendent fou ». Nous aimons quand cela se produit, car alors les autres vous parlent par l’intermédiaire de vos animaux.

La réalité est que vous êtes ici pour éveiller des cœurs et qu’ils soient animaux, roches, plantes, insectes, humains ou esprits, cela ne fait aucune différence car vous faites partie du tout. Quand vous trouvez ceux pour qui vous êtes venus, quand vous trouvez chez les autres la beauté qui est vôtre, vous retrouvez la confiance d’âme qui vous fait faire trois pas en avant d’en faire un en arrière. Cela vous rend plus confiant en tant qu’âme prétendant être humaine, en tant qu’être infini prétendant être limité, en tant qu’esprit jouant un jeu de la séparation dans une bulle de biologie. Vous êtes ici, connectés les uns aux autres. Trouvez ces parties et vous serez à la Source. Nous allons vous donner une caractéristique à chercher et c’est plus important que vous ne pouvez l’imaginer maintenant. Vous descendez vous des 500 âmes originelles. Peu importe quand et comment vous êtes venus sur Terre pour la première fois, vos origines physiques remontent à ces 500 âmes originelles. Cela veut simplement dire que dans votre vie entière, quelque pénibles qu’apparaissent les circonstances lorsque vous voyez les nouvelles, quelque difficile que votre monde vous semble, il n’y a en fait que 499 personnes avec lesquelles vous devez vous entendre.

Le Groupe Espavo. sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Regarder en soi plutôt qu’autour de soi

la-Conscience de soiVous cherchez si souvent des réponses autour de vous, alors qu’elles se trouvent en vous-mêmes. Vous êtes Dieu dans sa totalité. Traitez-vous en conséquence. Si l’enfant de Cristal, Jésus, apparaissait à votre porte en vous demandant : « Puis-je venir manger chez toi ? », ne sortiriez-vous pas votre plus belle vaisselle ? Ne mettriez-vous pas les meilleurs morceaux de viande sur la table ? Ne chercheriez-vous pas les meilleures herbes de votre jardin ? Pourtant, nous vous l’affirmons, vous êtes pareils. Traitez-vous vous-mêmes comme vous traiteriez ce qu’on vous a dit d’adorer, car vous êtes la totalité de Dieu. Vous ne pouvez pas vous voir à cause des voiles que vous portez. Mais, nous vous le disons, notre but est de refléter cette partie de vous-mêmes que vous ne pouvez voir. Nous sommes ici pour refléter votre magnificence lorsque vous ne pouvez pas vous rappeler qui vous êtes. Dans ces moments-là, vous vous regardez en disant : « Mais pourquoi tout cela m’arrive-t-il à moi ? » Nous vous le disons, nous nous tenons juste devant vous et nous vous enveloppons de nos ailes, comme nous seuls savons le faire. Nous le faisons en ce moment. Respirez l’énergie de nos ailes car nous serrons chacun de vous étroitement contre notre coeur, mais sachez aussi que notre énergie ne reflète que votre magnificence. Le véritable pouvoir que vous détenez est en vous et nous sommes ici pour vous le rappeler.

R-appelez-vous vos Ailes

Nous aimerions aujourd’hui vous parler des ailes des anges, car ce sont là des outils vibratoires que nous utilisons pour vous toucher. Vous aussi, vous avez des ailes semblables que vous pouvez utiliser pour toucher autrui. Nous aimerions vous faire part d’une technique vibratoire qui vous permet de mêler vos vibrations à celles d’autres personnes. Nous aimerions vous apprendre un moyen d’utiliser vos propres ailes pour devenir les anges humains que vous êtes. Nous aimerions vous en donner l’illustration et vous en montrer les applications pratiques. Nous vous prions d’accepter cette information et d’en trouver l’usage dans votre propre vie. Cela créera l’énergie de la Source sur le Terrain de Jeux du Libre-arbitre. Nous vous souhaitons d’avoir tout ce que vous désirez. Nous vous souhaitons d’être tout ce que vous souhaitez, car c’est ainsi que se crée la Source.

Le Gardien adore les embrassades qu’il aime donner, puisqu’il se nomme lui-même un collectionneur de « chaudoudoux ». Nous vous l’affirmons, lorsqu’un être humain en touche un autre, ils s’échangent naturellement leurs vibrations. Il n’est pas possible à deux vibrations d’occuper le même espace-temps sans qu’elles se modifient. Une de vos coutumes est la poignée de mains. En vérité, cette coutume a une signification plus large : lorsque deux mains se joignent, leurs vibrations se mélangent. Dès lors, elles font un peu partie l’une de l’autre et ne peuvent plus être en totale opposition. Une fois que vous avez mêlé vos vibrations avec un autre être humain, vous avez dans une certaine mesure modifié vos deux vibrations et vous faites un peu partie l’un de l’autre. C’est la fusion de l’Energie Universelle. Le courant d’Energie Universelle est le mélange et la fusion de vibrations. Tout ce qui s’oppose au courant d’Energie Universelle rencontrera de la résistance dans tous les domaiens. Tout ce qui s’accorde à l’Energie Universelle se trouvera tout naturellement et sans effort dans le courant. Placez-vous dans le courant d’Energie Universelle et mêlez vos vibrations à ceux qui vous entourent. Nous allons vous demander de vous relier au chakra du coeur en vous étreignant. Lorsque vous étreignez la personne qui est près de vous, nous vous demandons de l’enlacer et de toucher son chakra du coeur de vos ailes.

Pour ces êtres si chers qui ne peuvent se rappeler qui ils sont, nous vous demandons de déployer vos ailes et de les toucher de votre « toucher de l’ange ». Effleurez leur chakra du coeur en les enlaçant. Ce geste, accompli en une seconde, plantera les semences d’amour et leur fera ressentir les vibrations de la Source. Nous vous en faisons part maintenant, car c’est ainsi que nous vous touchons, et nous vous demandons maintenant d’être des anges humains et de vous toucher mutuellement au moyen de la vibration de Michael.

Vous nous sentez si souvent vous étreindre comme nous sommes seuls à savoir le faire. Mais maintenant, nous allons vous expliquer notre baiser angélique que nous utilisons le plus . Le baiser angélique de soutien est quand nous nous tenons derrière vous et vous enveloppons de nos ailes pour vous soutenir, pendant que nous vous touchons à l’endroit de votre chakra du coeur par le don du « toucher de l’ange ». Ce sont là les ailes qui illustrent vos ailes, car c’est vous qui êtes les anges sur Terre. C’est vous qui êtes les anges qui battent des ailes pour représenter les vibrations de la Source dans l’expérience humaine. Transmettez vos vibrations à un autre être humain et recréez ce que vous avez ressenti lorsque nous vous étreignons. Etreignez et pratiquez le « toucher de l’ange », tant que vous voudrez. Embrassez vos ennemis de cette façon, et vous n’en aurez plus.

Vous avez créé beaucoup de joie de notre côté du voile, car en vous ré-unissant, vous nous permettez aussi de nous ré-unir. Ce qui est en bas est comme ce qui est en Haut, et nous avons été séparés si longtemps pour vous aider à maintenir l’illusion de la polarité. Nous pouvons vous dire maintenant que ce qui a été appelé l’expérience de Lucifer est en train de se ré-unir. Lucifer est de retour à la Source et comme vous, nous sommes en train de nous ré-unir à notre famille Spirituelle originelle. Vous avez créé cette opportunité par vos choix sur le Terrain de Jeux du Libre-arbitre. Maintenant que vos vibrations s’élèvent, vous recherchez des vérités supérieures dans tous les domaines. Vous tentez délibérément de créer votre propre réalité et c’est ce qui a déclenché la création délibérée du Paradis sur Terre. A présent, voyez-vous pourquoi nous disons que vous agissez bien ? Vous avez acquis le droit de porter le titre d’Artisans de Lumière et à présent, vous avez acquis le droit de porter le titre d’Anges.

Steve Rother et du Groupe sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/  

La Nouvelle Famille Spirituelle

 

illusionIl viendra également un temps où vous verrez non seulement que vous éveillez d’autres êtres spirituels et une partie de votre famille spirituelle originelle, mais que d’autres souhaiteront se joindre à votre famille. Vous commencerez à voir ceux qui souhaitent découvrir pourquoi vous avez cette Lumière dans les yeux. C’est vraiment particulier. Vous avez établi des contrats tout au long de votre vie. Certains sont même de vous connecter avec votre famille et cependant, vous avez également des chances particulières de créer chaque jour de nouvelles familles élargies. Quand vous aurez ces occasions en or de faire en sorte que d’autres se joignent à votre famille spirituelle, vous entendrez de merveilleux rires au dessus de votre épaule. La Nouvelle Famille de Lumière se forme en ce moment. Vous en créez de nouvelles chaque jour et vous faites résonner des tonnerres d’applaudissements de ce côté-ci du voile. Gardez à l’esprit que vous n’êtes pas seuls sur cette planète à vous poser la question « Pourquoi ?». Faire place dans votre vie à de nouveaux membres de votre famille vous fera avancer plus que jamais, vous et toute la collectivité humaine.

Rappelez-vous simplement que la prochaine fois que quelqu’un vous regardera – peut-être même à deux fois au beau milieu d’un magasin bondé – vous n’aurez qu’un instant pour décider si vous déviez votre regard, si vous regardez vos pieds ou si vous souriez et l’invitez. Rappelez-vous qui vous êtes et souvenez-vous de la confiance d’âme que vous avez. Rappelez-vous que même dans ce bref moment, vous avez beaucoup à donner car vous plantez alors une graine et créez les NOUVELLES familles spirituelles. En atteignant ce niveau de votre évolution et en accédant au niveau suivant, vous créez chaque jour de nouvelles possibilités, de nouvelles réalités et de nouvelles énergies et en faisant cela, vous devenez le noyau de NOUVELLES familles qui vont croître jusqu’au nouveau niveau d’expression humaine. Ce sont là les familles d’énergie que vous créez ici aujourd’hui. Le fait de vous reconnecter avec la famille originelle vous donnera la confiance de l’âme nécessaire pour en commencer de NOUVELLES. La joie que cela vous apportera est indescriptible. Attendez-vous à un miracle et nous vous aiderons à le créer.

Nous vous le disons, vous ne pouvez imaginer le soutien que vous avez de ce côté-ci du voile. Non seulement vous avez gagné le Jeu mais maintenant, vous en recherchez de nouveaux. Vous créez de nouvelles réalités en progressant jour après jour et à chaque respiration, et nous vous honorons. Vous attendez impatiemment le moment où vous reviendrez de nouveau à la Source. Cependant, nous vous le disons, il n’est pas possible de faire certaines choses, même avec tout le pouvoir du Ciel. Quand vous reviendrez, nous vous accueillerons les bras ouverts. Nous vous accueillerons comme les héros qui ont joué dans le Jeu et gagné, comme les héros qui ont eu le courage de laisser derrière eux leurs souvenirs et de jeter un voile sur leur visage pour ne pas même se rappeler leur magnificence. Nous vous demanderons à quoi ressemble une étreinte. Avec toute la puissance du ciel, nous ne pouvons pas nous étreindre ici comme vous le faites sur Terre. S’il vous plaît, rappelez-vous que vous avez des dons que nous ne possédons pas et partagez-les souvent. Souvenez-vous de la Source. Reflétez-vous mutuellement la Lumière chaque fois que vous le pourrez et arborez le sourire de confiance spirituelle. Soyez un membre actif de la Première Nouvelle Famille de Lumière. C’est ce que vous êtes. C’est pour cela que vous êtes venus.

C’est avec le plus grand des honneurs que nous vous demandons de vous traiter mutuellement avec respect. Prenez soin les uns des autres à chaque opportunité et jouez bien ensemble.

Le Groupe Espavo. sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

La clé pour changer vos propres vibrations

 

VibrationsL’humanité a maintenant atteint un état vibratoire très élevé. C’est vous qui avez rendu cela possible, par vos propres choix sur le Terrain de Jeu de Libre Arbitre. Comme cette haute vibration continue de s’élever, vous découvrirez de nouveaux outils que vous souhaiterez incorporer à votre vie quotidienne. Nous espérons vraiment que ces outils ne sont pas trop simples à comprendre pour vous. Malgré tout, nous vous disons que dans cette vibration supérieure, vous contrôlez beaucoup plus votre monde que vous ne pouvez le comprendre. Une des manières de changer votre monde est de changer intentionnellement votre propre vibration. Et le moyen le plus facile de changer votre propre vibration est d’incorporer davantage des vibrations de votre patrie originelle dans vos expériences quotidiennes. C’est ce que nous appelons matérialiser les vibrations de votre patrie originelle. C’est ce que vous appelez réaliser le Ciel sur la Terre. C’est le but le plus élevé du Jeu de Libre arbitre et c’est ce qui a lieu maintenant.

La vibration que vous avez lorsque vous êtes de notre côté du voile est une vibration de passion et de joie. C’est cela, la vibration naturelle de votre patrie originelle. L’humanité n’est pas accoutumée à en incorporer l’expression dans sa vie quotidienne. Dans vos vies, ces émotions ont été utilisées uniquement comme contrepoids (à vos soucis) et pour vos loisirs. Nous vous disons que dans les vibrations supérieures, votre succès est directement proportionnel à la somme de joie et de passion que vous incorporez dans votre vie quotidienne. Déplacez votre attention vers des choses qui installent cette vibration en vous-mêmes. Ceci attirera naturellement des vibrations similaires dans votre vie, vous ouvrant les portes que vous attendiez. Ayez le courage de choisir votre propre tonalité et d’installer en vous davantage de ces vibrations qui vous nourrissent. Ceci mettra en mouvement la création du Ciel sur Terre.

En ce moment, beaucoup d’entre vous travaillent pendant leur sommeil. Souvent, vos guides vous ramènent « à la maison » pour vous rappeler les vibrations qui existent ici. Si par moments vous vous sentez perdus et ne pouvez pas vous rappeler en quoi réside votre passion, prenez un moment pour demander à vos guides de vous rafraîchir la mémoire de cette façon. Nous sommes toujours avec vous lorsque vous nous rendez visite, pour vous étreindre et vous rappeler votre véritable héritage. Ecoutez le rire amical qui vous le prouve. Ceci plantera la semence de la vibration de votre patrie originelle très profondément en vous et vous rappellera votre liaison avec nous. Portez fièrement ces semences et offrez-les à tous ceux qui entrent dans votre cercle. Ceci est la Lumière que vous avez demandé à porter. En portant cette Lumière, vous faites partie de l’avant-garde et vous jouez un rôle plus grand que vous ne pouvez le comprendre..

Nous sommes profondément honorés de pouvoir vous présenter ces informations à un moment si crucial de votre histoire du Jeu. C’est avec notre amour le plus profond pour vous que nous vous demandons de vous traiter mutuellement avec respect, de prendre soin les uns des autres et de bien jouer ensemble.

Le Groupe.

Les vibrations attirent les vibrations semblables. Cela peut-il être aussi simple que cela? Pouvons-nous réellement créer notre propre réalité en choisissant une vibration agréable. C’est là la base de la pensée positive et la règle d’or. Nous le voyons tout le temps, mais ne le réalisons pas. Nous utilisons souvent nos pouvoirs par défaut, au lieu de les diriger consciemment. Il nous est très facile, à nous humains, de nous laisser piéger par l’habitude du drame. C’est aussi la raison pour laquelle nous sommes tellement absorbés par la crainte et la haine. Ces vibrations attirent d’autres vibrations semblables et se nourrissent d’elles-mêmes.

En tant que Travailleurs de la Lumière, nous vous invitons à vous joindre à nous pour créer ensemble une vibration harmonieuse de notre choix. Lorsque nous nous donnons la main, nous sommes très puissants. Le temps est maintenant venu sur notre planète où tout se modifie. Nous avons le choix : nous pouvons soit regarder pourquoi les choses ne marchent pas, soit choisir consciemment de diriger nos vibrations pour créer une réalité supérieure. Je choisis la seconde solution, parce que …. « Je Suis »

Steve Rother

Sur le Blog de Francesca, Famille de Lumière : http://francesca1.unblog.fr/

LA VERITE PROFONDE DE LA VIE HUMAINE

 

164914_589010911123859_1592587316_nLorsque nous parlons du début de la vie humaine, les stades de développement nous permettent de voir facilement pourquoi il existe autant d’opinions et de points de vue différents. La vérité profonde, c’est que le début d’une vie humaine est un processus plutôt qu’un événement>. La vie commence en tant que vie. L’humanité ne peut pas encore créer de la matière vivante à partir d’une matière qui ne l’est pas. Voyant ainsi ce qui se produit dans l’utérus, il est évident que nos cellules sont « vivantes » d’une façon différente à chaque stade du développement.

L’essence vitale du spermatozoïde paternel et de l’ovule maternel contient respectivement la moitié du matériel vivant nécessaire à la formation d’un nouvel être. Quand le spermatozoïde et l’ovule se rencontrent pour former « l’un » de nous, la premières cellules créée par leur union correspond à la définition biologique de la vie en général. Nous sommes donc définitivement vivants  partir de la première cellule de notre existence. Cependant, la source de la controverse porte moins sur la vie des cellules que sur le moment où nous acquérons les qualités que nous considérons comme humaines. C’est ici qu’une connaissance claire de ce qui se produit dans l’utérus et du moment où cela se produit peut nous être utile.

Tandis que les scientifiques travaillent fort pour résoudre le mystère de ce qui active le code génétique, il ne fait aucun doute que cela se passe au stade octocellulaire ; c’est durant cette phase du développement (le stade de l’expression génique embryonnaire) que nous acquérons les caractéristiques héritées de nos parents, les traits renfermant le potentiel de notre future existence. En cette matière justement, une vision unifiée de notre monde pourrait nous procurer une compréhension que ne peut nous fournir la vision isolée d’une seule discipline scientifique. Nous ne pourrions pas bénéficier d’une transgression des frontières traditionnelles qui ont toujours isolé les diverses sciences.

Des découvertes récentes en physique quantique nous démontrent, au-delà de tout doute raisonnable, que nous sommes entourés par un océan d’énergie vivante. Cela veut dire que nous ne pouvons séparer la vie de l’énergie qui l’entoure. Elles existent conjointement. Elles sont en interaction. C’est par cette interaction que nous faisons l’expérience de la vie. L’adoption d’un mode de pensée holistique est peut-être essentielle pour comprendre ce qui se passe lorsque survient l’activation de notre programmation génétique au stade de l’expression génique embryonnaire, et voici pourquoi.

Le champ dans lequel nous baignons – que nous l’appelions Divine Matrice, Esprit Divin ou simplement le Champ – remplit « l’espace vide » entre les choses. La biologie moderne affirme aussi que ce champ fait partie de l’ »environnement » qui entoure les êtres vivants. Il s’agit là d’un concept important quant au moment du début de la vie humaine et de ce qui se produit au stade octocellulaire. L’épigénétique a démontré que si le code génétique inscrit dans nos cellules dit à notre corps comment fonctionner, le signal activant ce code semble provenir de l’extérieur de la cellule. Autrement dit, il provient du champ lui-même.

Nous savons cela grâce au processus de rejet cellulaire, qui est commun après la transplantation d’un organe. Quand l’organe d’un individu est placé dans le corps d’un autre individu, le corps du récipiendaire ne reconnaît pas le nouveau tissu comme étant sien et le traite donc, comme un corps étranger en le rejetant. Une percée s’est produite lorsque les scientifiques ont découvert comment contrer le mécanisme de rejet afin que les organes transplantés puissent bien fonctionner dans un nouveau corps.

Comme nous le savons tous, il n’y a pas de hasard dans la vie et il n’est donc pas étonnant que je sois entré dans la salle au moment même où il un scientifique décrivait un phénomène que j’avais de la difficulté à comprendre. Il était question de transplantation d’organes et des problèmes dont m’avaient fait part des amis qui en avaient subi une.

Sur l’écran placé en avant de la salle, j’ai regardé mon ami Bruce expliquer brillamment que lorsque l’intérieur d’une cellule (le noyau contenant l’ADN) est enlevé de sa membrane originelle et placé dans la membrane d’une autre cellule possédant des récepteurs différents (antennes) à sa surface, différentes portions de l’ADN transplanté sont activées. Le point important, ici, c’est que l’ADN est le même dans les deux cellules, mais que les récepteur différents captent différentes sortes d’informations en provenance du champ qui les entoure. Autrement dit, les deux cellules ont le même programme, mais des antennes différentes accordées au champ environnant. Tout à coup, tout le problème du rejet d’organe est devenu moins mystérieux, de même que certains autres mystères.

Je fournis ici cette information parce que c’est seulement au stade octocellulaire que se produit l’activation génétique. Cela sous-entend que c’est uniquement à ce stade – celui de l’expression génique embryonnaire, environ quatre jours après la fertilisation – que nos récepteurs cellulaires « s’éveillent » et captent en provenance du champ le signal qui les ajuste de manière à produire les caractéristiques qui font de nous des humains uniques.

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Gregg Braden : Vérité essentielle – Activer la mémoire de nos origines, de notre histoire et de notre destinée aux Editions Ariane

EQUILIBRER L’EGO POUR RETOURNER A LA SOURCE

 

echelle2En ces temps d’ajustement, vous avez développé des parties de vos corps émotionnels qui vous ont aidés à survivre. A mesure que vous gagniez en densité, vous deveniez plus vulnérables à certains aspects du Terrain de Jeux. Il s’avéra alors nécessaire de développer une focalisation intérieure de survie qui, depuis lors, a toujours été la priorité dans votre processus de pensée. En conséquence, le besoin de survivre s’est implanté profondément dans votre corps émotionnel et par la suite dans tous les domaines de votre mental. Il est si fortement enraciné que chaque cellule de votre bulle biologique en est imprégnée.

Cet instinct, comme vous l’appelez désormais, est intégré à telle enseigne que la plupart d’entre vous le voient comme une partie intrinsèque naturelle et acceptent sans discuter l’influence qu’il véhicule.

Cette focalisation sur la survie est à l’origine des nombreuses peurs rencontrées par beaucoup.  Elles sont les forces invisibles à l’intérieur de votre sphère qui souvent vous induisent à faire d’inutiles détours et vous empêchent de progresser. Il est important de comprendre que ces forces ne véhiculent aucune énergie propre, mais uniquement celle que vous leur attribuez. Ne les craignez pas, car cela leur donnerait un pouvoir qu’elles ne méritent pas. Toutes ces énergies sont en vous et en tant que telles, sont susceptibles d’être réorientées vers un alignement plus approprié. Il nous paraît comique que vous les nommiez « énergies négatives » sachant que quand vous le avez reçues, elles étaient hautement vénérables. Les énergies n’ont pas changé, c’est vous qui en avez fait le tour. Vous revenez maintenant à la Maison…. 

Vous voilà à un point de votre évolution où un rééquilibrage de ces énergies pourrait s’avérer chose utile. En remontant à l’origine de l’énergie, nous voyons qu’elle se manifeste dans votre vie sous la forme d e peur primaire. A un certain niveau, on peut suivre la trace de toute peur jusqu’à la peur originelle : la peur de mourir.

Ce mécanisme de survie est si tenace que, sans faire de bruit, il altère vos actions. Pour faire contrepoids à cette peur fondamentale, vous avez développé ce que vous appelez  » l’ego », cette partie de votre corps émotionnel qui vous autorise à être dans les vibrations denses de votre sphère biologique. En recevant trop d’énergie, l’ego adopte la posture que l’aspect physiologique est tout ce qui existe et refuse en bloc le côté spirituel. Il a, par-dessus tout, la tâche d’assurer la survie et rien ne l’empêchera d’accomplir son objectif prioritaire. Là, réside en partie, l’illusion que vous véhiculez derrière le voile. La peur originelle est vraiment le grand motivateur. Vous avez trouvé le soulagement en équilibrant cette énergie par un ego qui vous donne un sens plus plein du soi. 

C’est ainsi que les choses devraient être. Pourtant, il est important de comprendre la Vérité Universelle qui stipule que nous sommes tous Un et aucunement séparés. L’ego est simplement un instrument et rien de plus. Utilisez-le dans l’application qui lui était destinée et il s’avérera un outil inestimable ; si vous en faites un usage inapproprié il produira des résultats à l’opposé de ceux que vous attendiez.

A ce stade de votre développent, il serait utile de contrôler constamment l’équilibre de votre ego. Il est le piège principal sur le terrain de jeux de la Terre car vous considérez comme séparé de quelque manière que ce soit divisera instantanément votre pouvoir. Nous vous suggérons, à la place, de concentrer votre énergie sur la connexion avec tout ce qui vous entoure.

L’ego encourage la majorité des formes destructrices de compétition. La concurrence pour l’énergie est véritablement une sorte de manipulation de la peur originelle dont le but est de se motiver soi-même. Cette forme de rivalité reflète également le cœur même de la croyance en l’idée de manque. Certains cofondent l’énergie de compétition avec un désir de s’améliorer. Identifier votre progrès contre autrui ou vous-même est approprié et c’est un usage adéquat d’énergie.

C’est votre jugement au sujet de cette appréciation que l’un est meilleur que l’autre qui est une erreur d’orientation de votre énergie. Il est amusant pour nous, de voir comment vous prolongez cette lutte dans les aspects spirituels.

Le sens que vous donnez à la « vibration » indique que votre jugement considère une haute vibration préférable à une basse vibration. Nous vous disons que ce n’est pas le cas sur le Terrain de Jeux de la Terre, Lieu du Libre Arbitre. Le Gardien a récemment utilisé une métaphore avec laquelle nous sommes pleinement en accord. Elle vous suggère de voir la vie comme une échelle avec deux extrémités. De nombreux échelon sont occupés par des gens qui montent tandis que d’autres descendent. Certains en bousculent d’autres au passage en essayant d’atteindre le sommet. D’aucuns ne sont même pas encore sur l’échelle, mais se contentent de la maintenir fermement en place sur le sol.

Ce n’est que lorsque vous reculez pour contempler l’échelle depuis une plus ample perspective que vous comprenez que chacun y a une place. De surcroît chacun doit occuper sa place pour que l’échelle tout entière soit en équilibre. Quand c’est enfin le cas et que tous travaillent ensemble, l’échelle peut avancer comme une seule entité. Tels sont les mécanismes de ce que vus appelez « ascension ». Vos échelles sont les familles spirituelles actuellement en cours de réunion. Bénissez ceux qui occupent les échelons inférieurs et ne les jugez pas car ils jouent un rôle bien plus important que ce que vous pouvez imaginer.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Steve Rothier, intitulé « R-APPELEZ-VOUS »  aux éditions Hélios.

COMPRENDRE LES SEMENCES DE NOTRE PASSE

 

images (2)C’est avec un immense plaisir que nous sommes réunis ici pour parler à une assemblée toujours grandissante. La tâche vous réalisez peut, aux yeux de vo sois individuels, paraître limitée mais ce n’est pas le cas et nous vous disons maintenant qu’elle s’étend bien au-delà de ce que vous pouvez en comprendre. Honneur à vous et au travail intérieur que vous accomplissez, car il s’agit de la première tâche pour quiconque a chois d’être appelé « Artisan de la Lumière ».

C’est depuis cette perspective que vous pouvez le plus aisément transformer ce qui vous entoure. Pour changer l’agencement des blocs qui assemblent l’univers, vous pouvez soit tout reprendre depuis le début et transporter chacun de ces blocs dans vos mains, soit semer des graines intérieurement et laisser vos co-créations se matérialiser naturellement. Sincèrement, nous rendons hommage aux choix que vous avez faits d’avancer sur ce sentier. Le moment est juste et chacun d’entre vous est maintenant nécessaire.

La portée de votre travail ici est beaucoup plus vaste que vous ne l’imaginez et nous vous remercions  pour tout ce que vous faites.

Le temps est venu à présent de comprendre un peu votre histoire. Cette connaissance vous aidera à rejoindre le chemin de la Source qui s’étend devant vous. Dans les débuts, quand le Jeu était encore une nouveauté, une faction originaire d’une planète voisine essaya de contrôler votre race. A l’époque, vous les appeliez des « dieux » car vous les perceviez comme supérieurs à vous. Ils vous permirent de leur abandonner votre pouvoir et de les appeler ainsi. Leurs plans consistaient à vous maintenir dans l’ignorance de votre véritable héritage, donc de vos pouvoirs. Comme vous les leur aviez cédés, ils semèrent de nombreuses graines en vous dans le but de vous dominer.

Jusqu’à aujourd’hui certaines de ces semences gardent en vous des racines profondes et, à l’occasion, elles refont surface. Notre intention est de vous rendre totalement conscients de ces graines et donc de vous permettre une plus grande liberté de choix, de pensées et d’actions.

L’intention originelle des ravisseurs était de créer une race de serviteurs. Les semences qu’ils ont introduites ont germé plusieurs fois dans votre histoire sans que vous ne le sachiez et ainsi, inconsciemment, vous avez continué à perpétuer ce schéma. A ces époques de votre histoire vous avez autorisé ce que vous appelez l’esclavage comme étant un comportement acceptable dans votre Jeu. Ceci, conjugué au racisme, est un effet direct de ces graines qui refont surface et, comme vous l’avez découvert, il n’est pas pour votre plus grand bien. Le fait de comprendre la raison de vos tendances vous aidera à déterminer votre futur chemin. Des semences qui ont alors été plantées en vous sont la cause de prédispositions dans certains domaines.

Afin de mieux vous contrôler, une méthode choisie par ces êtres consista à introduire en vous des graines pour vous faire appréhender la sexualité comme quelque chose d’inconvenant. Vos ravisseurs n’autorisaient pas le sexe dans la mesure où il vous aurait fourni la connaissance de vos capacités de création. il vous a donc été signifié que « les dieux n’approuvent pas le sexe ». A cette période de votre histoire, la plupart de vos pouvoirs vous ayant été retirés, c’était le seul que vos dominateurs ne pouvaient pas vous occulter complètement. C’était votre pouvoir de pro-création, une impulsion biologique tout simplement impossible à réfuter. En ce temps-là, furent ensemencées des graines mentales dont le rôle était de vous faire croire que le sexe était mauvais et que c’était quelque chose que vous deviez apprendre à contrôler. Les conséquences de cette situation persistent et se prolongent encore dans l’humanité aujourd’hui. Ces semences ont refait surface tout au long de l’histoire dans votre vision de la société et là se trouve la principale raison pour laquelle le sexe n’a jamais été considéré comme un sentier spirituel. Nous vous disons maintenant qu’il est directement relié à la Source. 

Au bout d’un certain temps, vous avez commencé à découvrir quelques-unes de vos capacités à travers la pro-création. Tandis que chacun de vous se mettait à ré-cupérer ses pouvoirs, vous deveniez « dépravés » aux yeux de vos dominateurs, voilà comment ils vous mirent à l’écart. Dans la mesure où ils étaient préoccupés de l’influence qu’ils pouvaient exercer sur autrui en captivité, ils rechignèrent à vous accorder votre liberté. Ceci, plus tard, fut relaté dans vos textes anciens comme l’épisode de l’expulsion du jardin.

Nombre d’histoires de cette époque sont évoquées dans les premiers récits que vous appelez « ancien Testament ». Avec le temps, un nombre croissant d’entre vous commencèrent à redécouvrir leurs pouvoirs par l’intermédiaire de la sexualité. Finalement, l’idée d’une race de subalternes fut complètement abandonnée. C’était une époque extraordinaire pour vous car, pour la première fois, vous commenciez à utiliser vos aptitudes. Les renégats qui avaient essayé de vous dominer s’étaient, eux aussi, réunis avec leurs anciens. Ce fut l’occasion de grandes guérison tant pour eux que pur vous et des enseignements essentiels, furent tirés de cette leçon universelle. Dans les derniers temps, avant de quitter la planète, les renégats et leurs sages vous aidèrent activement à vous émanciper. Ils sont maintenant revenus pour vous assister dans la transition qui s’annonce.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Steve Rothier, intitulé « R-APPELEZ-VOUS »  aux éditions Hélios.

UN SAUT DANS L’EVOLUTION

 

2emeagIl y a 455 000 ans existaient l’Homo erectus, l’homme de Neandertal, et l’Homo sapiens sapiens qui évoluaient toujours avant que les Dieux évolués n’atterrissent ici. Ils arrivèrent et créèrent canaux et rivières au Moyen-Orient. Le Nil est un fleuve artificiel. Le Nil n’est pas un chenal naturel.

Le Moyen-Orient était un Jardin d’Eden. L’Ephrate, le Tigre et le Nil furent tous créés artificellement. le pays n’était pas un désert. Chaque grain de sable que vous voyez aujourdh’ui est le résultat de l’érosion de ce qui fut jadis le pays le plus fertile du monde. C’est là que vinrent les deux frères, comme vous l’avez déjà entendu. Cela se trouve dans les Enuma Elish et toutes les tablettes découvertes à Sumer rapportèrent toutes la vérité. Ils vinrent ici et y créèrent une contrée qui en quelque sorte, puisse être utilisable par ceux qui faisaient des allers-retours ici. Ces Dieux avaient tous une peau magnifique, musculeuse, de couleur cannelle. Les Déesses étaient tout aussi grandes, fortes et belles, et avaient déjà quatre mille ans à l’époque de leur arrivée, c’est la vérité.

Le grand élixir des Dieux qui avait été préservé durant des millions d’années fut apporté sur cette planète il y a 455 000 ans ; Le premier ignoble à être planté sur la terre le fut entre la vallée de l’Euphrate et celle du Tigre ; il faut ensuite transplanté en un lieu appelé l’Argentine puis en Amérique du Sud, ensuite en Amérique du Nord, puis dans les steppes de la Russie et ensuite en Europe. Qui plantait ces vignobles ? Les Dieux, sur une terre sacrée. Saviez-vous que les vignobles destinés à la fabrication du vin sont uniquement plantés sur un sol qui fut jadis sous la mer. Le couronnement d’un sol est donc une terre qui s’est élevée de la matrice de l’océan et son couronnement est un vignoble.

Pourquoi est-ce important ? Parce qu’une terre émergée de l’océan est comme un enfant né de la matrice. C’est le résultat final du chaos et du changement. Et les vignobles les plus remarquables qui aient jamais été plantés furent plantés sur de tels sols ; ils sont bien en vie aujourd’hui. A cause des changements intervenus à la terre, nombre de ces vignobles n’existent plus aujourd’hui. Cela est dû aux destructions opérées par les Dieux et, par Dieux, je veux dire ceux qui vinrent ici et ceux qui manipulèrent les humains qui sont indigènes à cette terre. Mais les vestiges des grands vignobles existent sur un sol qui était jamais sous la mer. Cela est un symbole. C’est le couronnement d’une résurrection. La terre est toujours la résurrection à partir de la matrice. Le sol est un don divin de Dieu. Ils le plantèrent donc dans son environnement le plus favorable et apprirent aux êtres humains sa signification et ce pour quoi il est bon.

Les céréales ne sont pas indigènes à la terre. Elles furent apportées ici d’ailleurs. Le blé n’est pas une plante indigène à la terre. Il fut apporté ici par un groupe d’une autre constellation. Le blé comporte toujours en lui l’empreinte de la manipulation génétique originelle que ls Dieux apportèrent ici ; ils le manipulèrent pour qu’il puisse pousser sur cette terre à cette distance de ce soleil.

Pourquoi y avait-il des troupeaux de chèvres et des bergers ? Parce que nous trayons la chèvre qui a le lait qui nourrit ses petits, cet aliment absolu qui leur permet de grandir ; Comment un petit grandit-il pour devenir une chèvre adulte ? Un petit grandit en se nourrissant des éléments nutritifs qui permettent aux cellules de son cerveau, en vérité  son ADN, d’être stimulées. Et quel est l’effet stimulant du fromage ? Le calcium. Le calcium est la grosse molécule qui, si vous voulez, ouvre la bouche de la cellule permettant aux substances nutritives d’être transportées jusque dans l’ADN. C’est pourquoi les petits bébés peuvent vivre de lait seul , c’est parce que la valeur du calcium qu’il possède ouvre chacune de leurs cellule set permet aux substances nutritives d’y entrer pour leur donner stimulation et croissance immédiate.

Il y a 455 000 ans, cette planète fut colonisée par les cultures très avancées. La première fut les Lémuriens, et la deuxième les Atlantes. Et les Dieux de Sumer seraient ce qu’on appelle la généalogie qui mènerait au continent de l’Atlantide.

Les Atlantes deviendraient une espèce créée par le croisement de l’ADN des Dieux avec l’humanoïde le plus intelligent qui existait alors.  Et il fallut plus de cent vingt ans pour développer le brin parfait d’ADN qui donnerait jour à une entité ressemblant aux Dieux, qui possédaient un grand cerveau – ils héritèrent du cerveau jaune. Ils posséderaient toutes les facultés. Ils seraient aussi grands. Ils seraient aussi beaux, mais ils seraient des serviteurs. 

Il y a eu beaucoup de conjectures à savoir s’il existait des laboratoires travaillant sur l’ADN en Afrique.  Il y en existait mais il en existait également en Inde, car le retour migratoire vers l’Inde est un souvenir profondément ancré, une mémoire génétique, signifiant le retour au lieu de la conception.

Et en même temps, il y avait un autre groupe qui était venu ici d’au-delà de l’Etoile Polaire, les grands Lémuriens. Leur vaisseau était en réalité une entité biologique en elle-même et faite à partir d’eux-mêmes. Ils en avaient la capacité. Les Lémuriens vinrent d’au-delà de l’Etoile Polaire en traversant un vortex qui reliait ce qu’on appelle une autre réalité. C’étaient des géants. Leurs vaisseaux étaient des entités biologiques qui réagissaient à la concentration de leur pensée et à leur système nerveux. Tout ce qu’ils rêvaient, leur vaisseau pouvait le devenir. Ceci est un fait.

Ils atterrirent ici lorsque les dinosaures étaient encore ici ; ils n’en avaient pas peur parce qu’ils en comprenaient la radiation biologique car leur vaisseau entier était créé ; il avait poussé, comment pourrais-je dire, leurs vaisseaux avaient poussé dans un jardin. Fantastique ? Pourquoi pensez-vous que c’est si fantastique ? Vous utilisez moins de quatre pour cent de votre ADN. Qu’existe-t-il dans le reste ? Peut-être y a-t-il des ailes dans votre ADN.  Peut-être y a-t-il des écailles dans votre ADN. Et peut-être qu’il y a un ADN qui est l’antigravité, des projections du champ unifié. Peut-être que tout cela existe déjà. Qui êtes-vous pour dire que cela n’existe pas ? Ne montrez pas votre ignorance. Ne pensez même pas votre ignorance.

Les Lémuriens étaient plus purs. Parce qu’ils étaient si distinctement différents physiquement, leur lignée demeura dans sa totalité très pure jusqu’à l’époque où ils commencèrent  se mêler aux Atlantes et aux Ioniens qui étaient les Grecs d’origine ; Les Ioniens de la littérature grecques originelle sont les Norvégiens d’aujourd’hui. Les Grecs que vous voyez aujourd’hui dans le Bassin Méditerranéen sont un mélange de sangs fondamentalement issus de l’Empire Truc. Les vrais Grecs sont les norvégiens,  la peau claire, aux yeux clairs, aux cheveux blonds. Ils étaient les Ioniens.

Grâce à leurs processus alchimistes, à leurs processus métallurgiques, les Dieux savaient comment utiliser l’or, le faisant accéder à son spin de rotation le plus élevé au niveau du noyau. Et le produit qui en résultait était une poudre blanche qui émettait un champ radioactif. Ils le cuisaient pour en faire du pain, le mangeaient et, quand ils le mangeaient, leurs cops spirituel brillait. Cela leur donnait l’immortalité. Telle est la raison pour laquelle, après cela, tout être humain qui accédait au trône du gouvernement était décoré avec des plastrons d’or, des casques d’or. Pour eux, l’or représentait ce qui était intrinsèquement possible aux Dieux qu’ils servaient dans l’Antiquité.

Vous avez donc fait un saut dans votre évolution. Vous étiez au bon endroit au bon moment ; Cela signifiait que, quand tout le monde descendait du Point Zéro dans le Néant, le Point Zéro était comme la plus grande étoile qui ait jamais existé. Et pourtant, selon ce qu’aujourd’hui vous appelez grand, c’était la plus petite particule qui ait jamais existé et qui existe aujourd’hui. Cependant,  ce moment-là, c’était le plus grand système dans le Néant lui-même. Et les rayons qu’il émettait étaient innombrables car c’était un moteur qui ne cessait de perpétuer la conscience de sa propre contemplation, et c’est pourquoi vous êtes ici aujourd’hui.

L’immortalité a tout à voir avec l’ouverture d’esprit qui elle-même a tout à voir avec la manière dont l’ADN se reproduit dans la cellule. L’immortalité a à voir avec la certitude de la connaissance et la vérité. L’un de vos plus grands problèmes est votre corps émotionnel. C’est la malédiction de tout être humain. Et le terme maîtrise n’existerait pas s’il n’y avait pas son antithèse appelée le corps émotionnel. Le corps émotionnel est comme avoir reçu le cadeau d’une boîte d’outils faisant un travail médiocre mais satisfaisant, au lieu de comprendre l e fonctionnement des ordinateurs. Le corps émotionnel est comparable au livre qui nous enseigne comment faire fonctionner l’ordinateur. Mais beaucoup d’entre vous en sont encore à lire le livre et n’ont jamais fait fonctionner l’ordinateur. Vous utilisez toujours des clés à molette au lieu des lasers.

Onze milliards de planètes. Eh bien, vous n’êtes vraiment allés nulle part n’est-ce pas ?

Non. Et si vous ne me croyez pas, regardez la Voie lactée avec un télescope. Il vous faudra plus d’une seule nuit pour regarder l’immensité de ce que vous n’êtes pas, l’humanité de votre situation, pour réaliser ce que vous n’êtes pas et pourquoi vous êtes ici. Me suis-je fait comprendre ? Que cela nous enseigne-t-il sur les Dieux ?

Que cela nous apprend-il sur vous ? Ce sont vos remarquables parents. Si vous êtes les Dieux, que cela vous indique-t-il ? Cela vous dit de faire connaître l’inconnu et de partir ensuite. Il y a one milliard de terres dans la Voie lactée. Pourquoi voudriez-vous rester ici plus de quatre cent mille ans ? Il y a d’autres lieux où aller. Expliquez cela en vos termes à vous. 

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre RAMTHA : « Intervention des Dieux il y a 455 000 ans» aux Editions AdA.

Message des Maîtres de la Nature

images (1)Nous te saluons, Marie-Josée. Nous sommes heureux de te rencontrer,  nous les Maîtres de la Nature.

Nous nous présentons : Nous sommes des Êtres de Lumière, des âmes rayonnantes qui ont pour mission de veiller au bien-être de la Nature, plantes, animaux et de tout ce qui vit sur la Terre. Notre mission est de participer à l’harmonisation de tout cela et, surtout, de veiller à ce que les humains n’aillent pas trop loin dans la destruction de la Nature dans son ensemble car, si cela arrivait, ce serait la fin de l’humain. Sans la Nature autour de lui, il n’est rien et, pourtant, il ne s’en rend pas toujours compte. Que ferait-il …comment vivrait-il si la Nature n’était pas là pour l’aider à vivre ?

Lorsque vous vous promenez dans la campagne, dans une forêt ou un bois, regardez-vous réellement autour de vous tout ce que la Nature vous offre en abondance ? : nourriture, abris, ombrages, eau…? Non, pas toujours !

Pourquoi cela ? car vous vous laissez aller à la facilité en achetant, à profusion, dans vos grands magasins, tout ce dont vous avez besoin pour vous nourrir. Et vous préoccupez-vous de savoir d’où vient cette nourriture et comment elle a poussé ? Pas vraiment ! allez-vous dire. Pourtant, cela vient d’une agriculture intensive où chaque produit a perdu son âme originelle. Cela vient d’une terre appauvrie par la masse de produits chimiques qu’elle a dû ingérer de force afin de produire toujours plus…toujours plus.

Lorsque nous parlons de « terre appauvrie », nous voulons dire que la terre d’une grande partie des champs cultivés qui sont autour de vous a perdu, totalement perdu, son énergie originelle. Cette terre ne vit que parce qu’elle boit, par force, tous ces engrais chimiques. Sans cela, cette terre ne produirait plus rien…plus rien ! Voyez-vous où vous en êtes arrivés dans la destruction de la terre de votre belle planète ?

La petite graine a été forcée dans sa croissance, puis la céréale ou bien le petit arbre a reçu des traitements chimiques pour éviter toute maladie ou toute arrivée de petits insectes. Ensuite, il y a les organismes génétiquement modifiés, les OGM, qui transforment totalement la plante originelle. Le corps de l’humain n’a pas été créé pour se nourrir de cela. Les cellules de votre corps qui sont des mini-ordinateurs, ont été créées et programmées par votre ADN pour se nourrir d’aliments naturels et non pas d’une nourriture transformée artificiellement.

Vous avez été créés en Union avec la Terre. Elle est vous, vous êtes elle. Alors, comment vivre en osmose avec un être lorsqu’il y a modifications fort importantes en vous ? Tout ce que vous mangez d’artificiel, de transformé, modifie vos codes génétiques, ceux de l’être humain, et vous vivez en décalage avec la Nature. Cela est un gros, très gros problème pour vous tous. Il est important que vous repreniez conscience de votre lien avec la Nature, de votre lien d’Amour et d’Unité très profond avec elle.

Il est important que vous créiez vous-même votre propre nourriture par la préparation de vos propres jardins potagers pour ceux qui ont un terrain autour de leur maison, mais, aussi, en achetant vos fruits, vos légumes à des petits producteurs, petits fermiers, qui, eux, ont encore le respect de la Nature. Voilà ce qu’il est important de faire de votre côté.

Quant à nous, nous veillons à ce qu’il n’y ait pas de dérapages trop importants pour éviter votre destruction à travers celle que vit la Nature. Comment procédons-nous ?

Nous vivons dans l’au-delà de la Terre. Nous ne sommes pas centrés en un seul lieu. Nous venons de bien des endroits de l’Univers et, par groupes, nous portons attention à ce que vous faites.

Chaque groupe est spécialisé dans une matière. Pour les uns, cela sera de veiller au non-dérapage vers la transformation génétique des plantes. Pour d’autres, cela sera de veiller à ce que le clônage des animaux ne s’étende pas de façon anarchique et irrattrapable, lorsque certains auront, leur paraîtra-t-il, réussi ce désir de créer des animaux « de choix ». D’autres groupes souhaitent aider les humains à prendre conscience de l’importance plus que nécessaire de la protection de la Nature en ne la polluant pas de diverses manières. Cela se traduit par la création de groupes écologiques sur la Terre aidés, parfois, par certains de nos Êtres qui se manifestent momentanément auprès de vous. Il y a encore bien d’autres choses pour lesquelles nous oeuvrons. Notre travail est immense et vital pour vous.

Nous venons vous aider à y voir plus clair en vous, nous venons vous aider à vous comprendre à travers la compréhension de la Nature car, sans elle, sur Terre, nous le répétons, vous n’êtes plus rien. Elle est votre moyen de vie, de subsistance. Elle est vous, vous êtes elle. Alors comment maltraiter un être qui est vous ? Comment comprendre que, si vous la maltraitez, vous vous maltraitez vous-même ?

Cette compréhension passe par un nouveau regard sur tout ce qui vous entoure : les arbres, l’herbe, les céréales, les fruits, les légumes, les bois, les forêts, les rivières, les mers et les océans, tout ce qui fait la vie de la Terre votre magnifique planète.

Ouvrez vos yeux terrestres avec le regard d’Amour de votre coeur et offrez cet Amour à la Nature, elle vous en remerciera car, ainsi, vous l’aiderez à mieux vivre, à être davantage dans la paix et la sérénité.

Vous posez-vous la question de savoir comment croît une graine, combien de temps elle met pour grandir, pour donner ses fruits, ses légumes ou bien des céréales ?

Peu d’entre vous le font et, pourtant, regarder grandir une plante c’est vous regarder grandir à travers toutes les difficultés qu’elle rencontre : la forte chaleur, le gel, les intempéries de toutes sortes, pour devenir, malgré cela, une belle plante rayonnante. Ce que vit une plante, un arbre, vous le vivez aussi à travers les « intempéries » que sont en vous vos colères, vos envies, vos craintes, vos peurs. Mais, malgré cela, n’êtes-vous pas de merveilleux êtres rayonnants ?

Vous l’êtes et vous ne vous en rendez pas compte. Alors, nous vous donnons un petit conseil  : apprenez à regarder vivre une plante. Si vous n’avez pas de jardin, une plante dans votre appartement vous aidera en cela. Regardez la croître, faire ses premières feuilles tendres, regardez sa tige s’épaissir pour porter, ensuite, de belles grandes feuilles et voyez la s’épanouir à travers les fleurs qui la font rayonner. A travers cette plante, vous aurez l’image de qui vous êtes, de votre croissance et de votre rayonnement. Il est important que vous preniez conscience de cela. Il est important que vous refassiez l’Unité avec la Nature dans son ensemble. Unissez-vous à elle, en toute conscience, lorsque vous vous promenez dans la campagne, au milieu des champs. Regardez l’herbe : elle est différente d’un endroit à l’autre. Regardez les champs de blé, de maïs et autres, admirez leur taille, leurs épis. Caressez les, imprégnez vous de leurs odeurs et de leurs énergies. Dans les forêts regardez l’abri que forment, pour vous, tous les arbres au-dessus de vos têtes. Regardez la voûte de feuillages divers qui vous font de l’ombre un jour d’été et de grand soleil.

Amusez-vous et prenez plaisir à cueillir les baies sauvages qui poussent dans les sous-bois ou en bordure des chemins de campagne. Apprenez à reconnaître leur goût, vous apprendrez, ainsi, à vous régaler des douceurs offertes par la Nature. Et ainsi de suite, vous pouvez regarder tout ce qui se présente à vos yeux.

La Nature est un paysage de peintre à regarder à l’infini. Le Peintre qui l’a créé savait qu’il aiderait l’humain à vivre. Mais celui-ci a oublié de regarder ce tableau chaque jour et s’en est désintéressé. Alors, nous vous demandons, en tout Amour, de revenir à la lecture du Livre de la Nature que vous avez devant les yeux et vivez sa beauté, vivez la vôtre.    

référence au site « le site cristalmariandi.com   »

L’assistance pléiadienne dans la vie humaine

 

 

petit4L’HUMANITÉ 

L‘humanité a vu le jour de la même façon que chaque race au sein de l’univers – par une manifestation de la volonté de chacun des individus la composant. De même que tout être vivant et tout objet, elle a pour origine la source universelle (que la science nomme « énergie du point zéro »), une réserve d’énergie potentielle de laquelle émanent toutes les formes de vie. De cette source jaillit la lumière la plus pure, et la lumière est au commencement de toute matière. 

LA VIE 

Toute vie naît de la source universelle. La vie ne commence que lorsque l’un des aspects de cette énergie universelle désire s’individualiser et vivre une expérience dans la matière ou l’énergie (sans forme spécifique). Cette intention de prendre forme déclenche le processus de la conception. Les atomes apparaissent puis finissent par former cellules et entités physiques.  

Le but de l’existence sous toutes ses formes est de créer et d’expérimenter la création.

À l’issue de cette expérience, nous poursuivons notre chemin et concevons une toute autre création. Dès sa naissance, tout être vivant est le reflet de l’Art de créer.

Nous nous sommes tous réjouis de pouvoir penser et vivre des existences merveilleusement différentes par lesquelles nous exprimer. La création est joie, et la joie est ce que désire toute forme de vie.

Dans sa dimension humaine, l’homme ne se souvient plus de son but originel. Il est incapable de mettre fin à son expérience d’être humain pour s’orienter vers un autre choix d’existence et se borne à revivre sans fin les mêmes cycles d’expérience, inconsciemment et sans comprendre le processus de la vie. 

LA SOURCE UNIVERSELLE DE LA VIE 

L‘intelligence animant la forme physique se caractérise par son pouvoir de création.

Ce n’est pas la forme physique elle-même (par exemple, le cerveau de l’homme) qui détient l’intention, mais l’intelligence qui a créé cette forme. C’est cette intelligence que nous appelons l’esprit.  

L’esprit de chaque être humain réside au sein de la source universelle, une source infinie d’énergie donnant naissance aux idées que choisit l’esprit. L’intelligence est cet aspect de la conscience qui choisit les pensées directrices d’une expérience à travers la création, telle que l’aventure humaine.

Elle ne choisit pas seulement une ligne de pensée, mais en définit également l’utilisation.

Les pensées doivent-elles être conservées ou au contraire rejetées lorsqu’elles ne sont plus utiles ? Notre intelligence, l’esprit, dirige l’intégralité du processus. 

Nous sommes, à tout moment, partie intégrante de la source universelle. Dans cette source nous régénérons constamment notre structure cellulaire et il en va de même pour tout ce qui existe dans la nature. Toute chose est engendrée par sa propre intelligence et il n’existe rien dans la nature qui soit dénué de vie. Des objets tels que les rochers ne nous paraissent sans vie qu’en raison de nos perceptions limitées de la vie et de la création. Si un objet a pris forme, alors il est doté de vie car la cohérence de sa structure atomique est la manifestation d’une intention. Lorsqu’un corps dépérit, alors l’intelligence qui l’habitait le quitte pour entamer un nouveau cycle de création. De ce corps il ne subsistera aucune forme originelle, de sorte que rien dans la nature ne connaît réellement la mort. En d’autres termes, la mort est la désagrégation de la forme originelle et son retour à sa source. 

L’EXPÉRIENCE 

La vie est une régénération perpétuelle de cellules nouvelles. Tout ce que nous souhaitons manifester dans notre existence naît de notre intention, de nos pensées. La source universelle dont est issu notre univers répond à nos pensées en concevant nos désirs.  

C’est en le projetant vers l’extérieur que nous expérimentons le résultat de nos pensées. Notre cerveau génère un hologramme de la forme-pensée et nous en faisons l’expérience. Ainsi, nos scénarios de vie naissent dans l’esprit et nous en expérimentons le résultat non pas en nous mais à l’extérieur.

Tout autour de nous il y a un hologramme créé par l’un d’entre nous ou par une autre forme de vie. Lorsque nous élaborons un scénario, nous nous relions par ce canal créatif aux créations holographiques correspondantes de notre entourage.  

L’expérimentation intérieure des évènements est un choix de création vers lequel d’autres êtres intelligents, de notre dimension mais aussi d’autres dimensions, préfèrent s’orienter. Ainsi, les arbres, les fleurs et les plantes, par exemple, au lieu d’extérioriser physiquement les expériences de leur choix laissent l’énergie correspondant à ces expériences se mouvoir en eux. Il en va de même pour l’être humain lorsqu’il visualise une expérience spécifique à des fins de guérison. La vision d’une mer tranquille ou d’un champ de fleurs peut apaiser un corps stressé. L’expérience mentale a le même impact sur le corps physique que l’expérience physique elle-même. 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans le vie humaine. 

LA TERRE AUSSI…

 

La planète malade de l’homme

et le cycle dégénératif de l’oxygène

 LA TERRE AUSSI… dans PLEIADIENS (TERRE) telechargement-10

Une approche selon la clairvoyance éthérique. Bilan : la race humaine devra quitter la Terre où elle s’auto-étouffe tout en dénaturant un milieu originellement conçu pour l’évolution des espèces non humaines. En s’accrochant à une dimension qui n’est pas la sienne, l’âme humaine se dénature, devient malade et perturbe l’harmonie planétaire. Il faut donc concevoir une véritable écologie spirituelle, et mettre en place une civilisation qui nous permettrait de retrouver notre nature originelle. Mais nous allons en sens contraire en nous accrochant au plan physique  par oubli de notre origine. 

Les défenseurs de la nature sont très gentils, mais leur rêve d’une planète idéale provient de leur ignorance du cycle dégénératif constant. La consommation d’oxygène entraîne l’émission de  gaz carbonique qui est réassimilé par les autres règnes, qui à leur tour dégagent un oxygène de plus en plus dégradé selon son essence éthérique. Donc, la qualité spirituelle de l’air que notre âme absorbe et dont dépend sa santé est en chute continue. Ce processus est lent mais irréversible. Il est invisible à l’observation normale qui ne s’alarme que de la pollution chimique, sans voir qu’un auto empoisonnement définitif nous menace à  long terme. Bien entendu, il s’agit là d’une position qui semble plus philosophique que scientifique, car l’humanité ne s’est jamais souciée de la qualité spirituelle de l’oxygène quelle respire. Les naturistes et idéalistes voudraient que la nature soit originellement pure et dans un état d’équilibre parfait. Mais c’est ignorer les  raisons métaphysiques de la présence de l’être humain ici-bas.

Les mythes racontent que nous avons été déportés de l’Eden initial sous une forme spirituelle d’abord, et que nous avons progressivement cristallisé notre enveloppe matérielle. Qu’importe si l’on rejette l’hypothèse spirituelle de l’origine de l’humanité, mais le fait de la constante dégradation du cycle de l’oxygène demeure.  Les ésotéristes pouvant lire dans la mémoire de la nature, sont seuls capables de détecter la raison métaphysique du problème. L’empoisonnement est de nature éthérique. Il découle directement de la présence anormale de l’humanité sur une dimension qui n’était pas originellement la sienne. L’on peut appeler cela « évolution », mais il s’agit en réalité d’une entropie, d’une chute constante dont la conséquence finale sera l’impossibilité de respirer sur cette dimension. C’est là l’origine de nos problèmes existentiels, lesquels ne sont pas créés par des prédateurs ou par un esprit mauvais inhérent à notre nature humaine, mais par notre présence anormale sur le plan terrestre. C’est pourquoi, quoi que nous fassions, en bien ou en mal, sur cette terre, nous l’usons et la détruisons. Nous la dégradons par le simple fait de respirer. Comment est-ce possible diront les gentils naturistes si fiers de leur planète bleue ?

Voilà le secret. L’être humain était à l’origine un être spirituel qui a été déporté dans une zone galactique réservée aux règnes végétaux et animaux pour lesquels la Terre est un paradis. Ce paradis éthérico-organique a accueilli les entités humaines en quête d’un lieu de refuge et leur a fourni des corps extraits de son milieu. Ces organismes corporels sont terrestres mais l’entité spirituelle qui les habite est d’une autre nature. Il y a incompatibilité.

C’est là l’origine de notre malaise existentiel, de notre folie, de notre incapacité de vivre heureux comme les animaux dans le vert paradis des bêtes, des plantes et des fées.

Nous usons lentement notre milieu d’accueil par notre souffle même, et finalement, nous le détruirons par notre science qui est une tentative désespérée pour survivre.

C’est pourquoi, le salut de l’homme et de la planète terre serait que nous retrouvions notre état spirituel afin de ne plus dépendre des conditions physiques, en soulageant ainsi les autres règnes de notre présence incongrue.

La nature retrouverait alors sa qualité éthérique d’harmonie, et le monde retrouverait son état originel de « jardin de plaisance des dieux », alors qu’il en est devenu le dépotoir.

Mais qui se soucie de la qualité éthérique des éléments vitaux ? Et pourtant, c’est là où réside la pollution irréversible, celle qui fera qu’un jour l’humanité ne pourra plus se maintenir sur le plan terrestre. 

L’homme est semblable à une pile qui assimile et transforme des forces éthériques présentes dans l’atmosphère et dans les quatre éléments chimiques : hydrogène, oxygène, azote et carbone. A chacun de ces éléments correspond une force éthérique. L’oxygène est une condensation de « l’éther lumineux ». L’âme humaine assimile ces quatre nourritures éthériques correspondant à l’hydrogène, l’oxygène, l’azote et le carbone.

Notre vitalité, notre énergie vitale provient de ces substances éthériques que nous convertissons en forces dans notre organisme.

Prenons l’exemple de la respiration.

La substance que nous inhalons est différente de celle que nous exhalons. Nous exhalons entre autres du gaz carbonique, oxyde de carbone qui est un produit de la combustion, une transformation de son double vital « l’éther chimique ».

Nous connaissons différentes propriétés du gaz carbonique. L’atmosphère en contient naturellement, attendu qu’il se forme par la respiration des hommes et des animaux et par la combustion et la décomposition de matières organiques. Si rien ne l’empêchait, notre atmosphère contiendrait toujours davantage de gaz carbonique, ce qui nous serait funeste ; car une flamme s’éteint immédiatement dans ce gaz. Tout processus de combustion deviendrait donc impossible dans une atmosphère ainsi surchargée et toute vie y serait littéralement étouffée.

Pour parer à cette menace, le règne végétal intervient. Les feuilles de la plante absorbent le gaz carbonique et rejettent de l’oxygène.

Le règne végétal prévient donc notre asphyxie par un produit de notre propre pile humaine !

Des observateurs ont déterminé dans quelle mesure l’atmosphère peut être saturée de gaz carbonique sans entraîner la mort.

Un homme normal peut, dit-on, supporter 5% de gaz carbonique. Or, remarquez que ce gaz est toujours présent dans l’atmosphère, quoiqu’à un degré moindre !

Pensez maintenant à votre maison, à votre chambre, à votre jardin. Vous passez une très grande partie de votre vie dans votre habitation. Vous y respirez et y produisez du gaz carbonique que vos plantes absorbent avidement. C’est une bénédiction pour vous et pour les plantes aussi. Car, sans gaz carbonique, pas de plantes et sans plantes, vous étoufferiez !

Le règne végétal et le soin qu’il exige est donc de nécessité vitale pour tout homme de la nature. Plus il y a de décomposition et de combustion, plus il y a de gaz carbonique ; plus il y a de gaz carbonique, plus il y a de plantes ; et plus il y  a de plantes et plus il y a d’assurance- vie pour nous.

Donc, en retour du gaz carbonique qu’elles reçoivent de vous et de votre chat, vos plantes vous fournissent de l’oxygène. Cependant, ce n’est pas un oxygène complet mais un sous-produit.

Sur le plan éthérique, on observe que la qualité de cet oxygène est toujours un éther lumineux, mais plus sombre, de vibration très ralentie. Cet oxygène végétal déficient se mélange de nouveau à l’oxygène de l’atmosphère, après quoi, nous l’inhalons de nouveau et produisons du gaz carbonique…

Considérez cette chaîne de vie et comprenez que vous vivez à la faveur du règne végétal !

Vous découvrirez peut-être également que tout ceci est un processus alarmant et très critique, parce qu’il est dégénératif.

D’autres facteurs interviennent simultanément avec le cycle de l’oxygène. Le sous-produit du carbone rend nécessaire le règne végétal, et  cela pour notre salut. Mais les sous-produits de l’azote, de l’hydrogène et de l’oxygène rendent nécessaires, outre le règne végétal et animal, celui des insectes et des microbes, et celui des êtres élémentaux. Et ceci à notre attention ! En effet, ces règnes assimilent tout ce qui nous ferait mourir. Ils vivent, et existent littéralement de nos radiations de mort, et nous donnent en retour le produit de la dissociation de ces radiations.

Dès lors, trouvez-vous étrange que ces règnes naturels qui vivent des exhalaisons de mort de notre existence coupée de la source originelle, s’épient, se chassent, s’entre-dévorent, se mutilent et se souillent mutuellement dans la lutte pour la survie ? Comment est-il possible d’y voir de la beauté et la main de Dieu ? Comment est-il possible d’en espérer une perfection ? Voyez-vous clairement la tragédie de cette loi naturelle inexorable ? Vous qui cherchez la « santé » sur le plan matériel, ne réalisez-vous pas qu’il s’agit d’un enfer qui ne produit que de la souffrance ?

Avez-vous compris que votre état actuel provient d’une « chute », une rupture avec la loi universelle,  et que cet état vous oblige à contribuer à cette dégénérescence ?

Combien réalisent que l’humanité est entraînée à une vitesse vertigineuse dans une abomination lorsqu’elle produit de l’énergie en dissociant l’atome d’hydrogène qui est sur le plan spirituel le milieu de naissance de l’âme ?

Si les écologistes pouvaient comprendre la véritable écologie spirituelle, ils cesseraient de protester pour ce qui semble des broutilles en comparaison du drame fondamental.

Comprendrons-nous à temps que nous collaborons à une catastrophe cosmique ?

L’homme originel reçut le souffle de vie, mais il exhale à présent un souffle de mort.

Un enfant pourrait comprendre que les règnes naturels qui sont là pour nous protéger, ne peuvent suffire à la tâche. L’homme consomme de la nourriture synthétique; des contrées toujours plus étendues sont déboisées et défrichées ; le danger microbien et le venin des insectes, combattus de façon de plus en plus massive ; les maladies sont refoulées par les vaccins et les médicaments ; les animaux des campagnes remplacés par des machines…que ne fait l’homme dans sa rage d’assurer son existence conservatrice ?

Il combat les dangers en en déchaînant d’autres. C’est la mer à boire ! Les forces génératrices de mort engendrées par ces piles vitales que sont les humains, ces forces dégradées que les règnes protecteurs de la nature ne peuvent plus absorber entièrement, s’étendent et se multiplient. Sans cesse, le souffle  de mort gagne du terrain et le résultat ne peut être qu’une explosion atomique sous forme d’une crise :  une « révolte cosmique ».

Toutes les maladies qui accablent l’humanité sont occasionnées par l’un des règnes naturels sous-humains ; ces règnes étant nécessaires à l’absorption des dangereux produits de nos piles vitales.

Prenons par exemple, le moustique qui n’est rien qu’un bout de venin piquant, et qui est la cause de maladies dans de nombreux pays. Cet insecte vit à partir des produits atomiques de notre pile vitale. Il nous recherche et nous pique par réaction aveugle, car pour se maintenir, toute créature se tourne vers son créateur. (Nous ne développerons pas ici comment les pensées humaines finissent par se matérialiser au fil de longues périodes, sous formes de monstres qui reviennent vers la source de leur existence, nous-mêmes…)

Que faire pour contrer les moustiques ?

Ils sont exterminés et cela est compréhensible. D’autres insectes qui succèdent à cette tâche sont également combattus. Les microbes et virus qui, pour les mêmes raisons reviennent vers nous et rongent nos corps, sont combattus. Nous devons le faire, parce que nous ne pouvons pas faire autrement !

Mais quand nous réussissons à exterminer ces agents d‘infection, alors, c’est du super venin que nous produisons nous-mêmes, et dont nous devenons entièrement la proie, tandis que, jusqu’ici, grâce aux fonctions biologiques de ces règnes sous-humains, nous n’en subissions, sous forme de maladies, qu’une réaction ralentie, donc affaiblie !

Peut-on imaginer tragédie plus profonde ?  Combattre des maladies, rechercher la santé et, par là même, inhaler à larges traits nos propres miasmes de mort.

Celui qui comprend clairement tout ceci et l’éprouve en pleine conscience : celui qui parvient à cette connaissance, commence à se connaître lui-même. Il s’engage alors dans une recherche sérieuse sur l’origine et la destination de l’humanité. 

Au bout de son enquête, il ferme ses livres et ses oreilles aux élucubrations des spécialistes et des réformateurs. Il n’y a plus en lui qu’une aspiration : retourner à la source de la Vie.  Mais, il doit d’abord abandonner ses croyances idéalistes, philosophiques, scientifiques et religieuses pour parvenir à une totale lucidité.

Ce travail de déconditionnement des idées reçues est une tâche que bien peu veulent effectuer car notre culture ne nous apprend pas à aller au fond des choses. Il y a toujours une restriction, un préjugé, une crainte pour nous détourner de la lucidité. Et lorsque nous commençons à comprendre, alors, les marchands d’espoir rappliquent avec leurs évasions, leurs fausses solutions et leurs bricolages messianiques.

Or, il y a une espérance. Il y a une issue, mais elle implique une profonde connaissance de soi et un profond désir de libération.

Heureusement, l’humanité n’est pas abandonnée à son ignorance et aux mauvais bergers qui lui font miroiter un bonheur artificiel dans leur camp de concentration planétaire.

Les lois universelles corrigent les situations déviantes qui mettent en péril les systèmes planétaires sur toutes les dimensions. 

Une telle correction est à l’oeuvre dans le système solaire. Ce qui nous paraît infiniment long à cause de notre dimension ralentie est  l’effet d’un règlement cosmique immédiat.

C’est pourquoi les hiérarchies conservatrices terrestres et d’autres races parasitaires sont très actives aujourd’hui.

Se sentant menacés, ces groupes tentent de plaquer l’humanité au sol par la violence politique ou à l’aide d’illusions diverses. Mais, peut-on tricher avec les lois universelles ?

Le jugement tombera inéluctablement car il a été prononcé dès le tout début de la déviation.

L’univers enregistre parfois des expériences négatives du point de vue de l’harmonie divine, expériences se déroulant sur des dimensions éloignées de la Source. Mais la correction est inéluctable, sauf qu’elle est enregistrée sur une dimension de vibration ralentie, telle cette longue période qui est l’histoire du monde.

Ainsi, le risque n’est pas de manquer le salut ultime, mais plutôt de chercher à l’anticiper par toutes sortes d’artifices. Ces tentatives spéculatives nées de la douleur et de l’espoir qui en découle, sont plus pernicieuses que le mal qu’elles tentent de combattre. Ne prenant pas en compte le Plan divin, ces expériences politiques et scientifiques « humanistes » aggravent la situation planétaire.

L’on peut dire que la grande trahison provient de la théologie qui a interprété à rebours les textes sacrés. C’est la racine de l’illusion dans notre culture. Nous avons été manipulés à croire le contraire de la vérité, et quoique nous commencions à ouvrir les yeux, ces croyances enracinées forment notre structure mentale.

Il faut donc remettre en question ce que l’on a voulu nous faire croire dans le but de nous maintenir plaqués au sol.

Dans l’état actuel de notre conscience, dépendante de son support physique programmé pour une survie aveugle, il est difficile de VOIR la situation avec lucidité.

Cela est même impossible si l’on réalise combien notre conscience est tributaire de la forme. Cette forme physique capte toute notre énergie pour son entretien et sa survie.  Lorsque nous nous « spiritualisons », ce désir de survie prend un caractère plus noble mais tout au fond, c’est la peur sécuritaire qui parle.

Cette peur enracinée dans le subconscient nous sollicite afin que nos efforts soient détournés vers une spiritualisation de la matière, telle la politique des loges occultes, mais pas vers une émancipation réelle.

Les lois universelles en ont décidé autrement  et la vérité va faire craquer le système. Ceux qui ne pourront pas s’ouvrir aux rayonnements cosmiques qui corrigent la situation, seront toujours plus malades et deviendront quasi déments. On ne peut exister contre l’univers.

Il y a un salut pour la race humaine si elle accepte de se défaire de ses fausses croyances. Alors, les processus de redressement s’accélèrent et l’homme retrouve sa puissance originelle.

Il se délivre et délivre la création « malade de l’homme » en même temps.

 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans la vie humaine. 

Histoire des Zéta-Réticuliens (vague Pléiadienne 6)

Histoire des Zéta-Réticuliens (vague Pléiadienne 6) dans PLEIADIENS (TERRE) images-17Bien que l’évolution de leur race ne se soit pas déroulée de manière linéaire, nous raconterons les évènements de manière linéaire. Commençons en arrière il y a de cela des centaines de milliers d’années dans le système de la Lyre. Les racines de la race humanoïde dans notre secteur de la galaxie ont toutes émergé à partir du système de la Lyre. Les Zeta-Réticuliens ne font pas exception. 

Commençons dans le système de la Lyre quand la civilisation fleurissait et que les nouvelles cultures explosaient à travers le cosmos. La variété des cultures que ces premières humanités avaient créé était vaste. Il y avait une planète que nous appellerons la planète Apex que nous citerons comme l’ancienne origine de la race Zéta-Réticulienne.

La planète Apex était très similaire à la Terre. Les êtres vivants sur Apex étaient un mélange génétique comme nous le sommes nous-mêmes, parce que les premières races Lyriennes avaient déjà commencé à coloniser. Apex est devenue un mélange des génétiques des races Lyriennes. Aussi leur société manifestait une grande quantité d’individualité et d’imprévisibilité. Ces caractéristiques étaient mêmes plus prononcées qu’aux jours présents de ce qu’est la Terre. Il y avait ceux qui étaient pacifiques. Il y avait ceux qui étaient guerriers. Il y avait ceux qui étaient orientés sur la technologie et ceux qui rejetaient la technologie en faveur de la spiritualité intérieure. Chaque tendance à laquelle on pourrait imaginer était présente sur cette planète Apex, bien plus dramatiquement que ça ne l’est sur notre présent plan terrestre. 

Leur culture fleurissait depuis des milliers d’années. Cependant, sous la surface des masses de conscience il y avait une grande disharmonie parce que la croissance spirituelle de la planète n’était pas en parallèle avec la croissance technologique de ses habitants.

Le gouffre a commencé à s’élargir. Sur la surface de la planète le cataclysme a commencé : toxicité importante et irradiation grave des explosions atomiques encore plus destructrices que sur notre planète aujourd’hui. Il y avait toujours plus de pollution. L’atmosphère a commencé à se détériorer et la vie végétale a été par voie de conséquence rapidement incapable de produire assez d’oxygène pour continuer le cycle du dioxyde de carbone/oxygène qui gardait l’écosystème en équilibre. 

Il y avait ceux qui dans le système étaient conscients de ce qui se passait. Ils ont commencé à prendre des mesures pour préserver la vie.

Ils ont construit des abris souterrains et se sont préparés pour la destruction totale de la surface de leur planète. Ils ne savaient pas si cela allait se produire, mais ils voulaient être en sécurité. Ils savaient qu’ils avaient une marge de sécurité et que s’ils étaient préparés, leur race survivrait. Ils commençaient à apprendre à utiliser des sources d’énergie alternatives qui pourraient être utilisées en souterrain sans dépendre de la lumière solaire ou de l’oxygène de la surface. Donc, ils ont créé un monde qui était totalement indépendant de l’écosystème de surface. 

La préparation s’est déroulée sur plusieurs générations. Ils étaient clairvoyants, parce qu’ils étaient certains que ce changement devait se produire. Ils se sont ralentis et ont bougé lentement. Ils ont commencé à voir qu’ils évoluaient intérieurement à un rythme si rapide que la taille du crâne Apexien s’est rapidement accrue. Le processus de naissance naturelle est devenu difficile, parce que la taille du crâne était en expansion plus rapidement que le pelvis femelle ne pouvait s’y adapter. Aussi il y eut de nombreux décès durant les naissances, à la fois de la mère et de l’enfant. Puisque ce que nous appelons la césarienne ne faisait pas partie de leur système de croyance, ils étaient face à une crise de leur espèce à coup sûr. 

Ils étaient face à un dilemme. Leur population diminuait. Il est devenu évident qu’ils devaient se préparer pour une catastrophe planétaire de même que la mort de leur propre espèce.

Alors ils ont commencé à mettre en œuvre des techniques de clonage afin de ne plus être dépendants du processus de naissance.

Ils pourraient ainsi véritablement reproduire leur espèce en laboratoire sans la nécessité de l’acte de reproduction, de la conception ou de la naissance par voie naturelle. Ils ont présumé que cette technique leur permettrait de se conserver. 

Les Apexiens essayèrent d’inverser certaines des conditions négatives qui se produisaient sur la surface de la planète avant d’avoir pris refuge en sous-sol. Cependant, cela était allé trop loin. Beaucoup d’Apexiens mourraient de maladies résultant de l’irradiation ou de la pollution de l’air. Ils savaient qu’il était temps de se réfugier dans le sous-sol de leur planète. 

Petit à petit, ces individus ont poursuivi leur évolution sous la surface de la planète et ont commencé à habiter des villes souterraines. C’était un grand choc pour beaucoup. Imaginez-vous savoir que vous ne pourrez plus jamais regarder le ciel à nouveau… que vous ne pourriez plus jamais vous allonger sous les étoiles…. Que vous serez piégés dans un environnement rocheux pour le reste de votre vie. Imaginez la peur et la douleur que ces gens éprouvaient. 

Finalement, ils sont tous descendus dans le sous-sol. Ils ont appris à s’adapter. Grâce à leurs capacités de clonage (sur lesquelles ils avaient travaillé pendant 100 de leurs années), ils ont commencé à comprendre comment un corps pourrait s’adapter à un nouvel environnement comme le leur. Ils ont commencé à altérer leur système génétique de manière à ce que lorsqu’un bébé naissait, il était bien adapté à l’écosystème souterrain. 

Ceci a occasionné la restructuration de leurs corps de manière à absorber des fréquences lumineuses au-delà du spectre visible, et  transformé ces fréquences en chaleur.

Ceci requerrait un mode de fonctionnement du corps complètement différent et un nouvel apprentissage de la manière d’absorber des nutriments. Leurs corps ont commencé à apprendre à ingérer des nutriments à partir de quelques rochers luminescents souterrains.

Ils avaient apporté de la surface des plantes luminescentes aussi. Ils étudiaient ces plantes (basées sur la chlorophylle) et se sont rendus capables d’incorporer ces caractéristiques.

Tout ceci s’est produit durant des centaines d’années. Beaucoup d’Apexiens sont morts.

Il y avait des succès et des échecs. Ils sont finalement arrivés jusqu’au point où la population s’est accrue et le taux de décès a diminué. Les méthodes par lesquelles ils absorbaient les nutriments et les recyclaient dans l’écosystème sont parvenues à une symbiose et se sont équilibrées. Ils savaient qu’ils pouvaient survivre de cette manière durant une période indéfinie de temps. 

Alors que ceci se passait sous la surface de la planète, des changements profonds eurent lieu en surface. Les Apexiens ne réalisaient pas que la toxicité de la planète avait mis en marche une réaction en chaîne. Les radiations puissantes avaient commencé à détruire le champ énergétique planétaire sur un niveau subatomique. Ceci créa un voile électromagnétique dans le tissu spatio-temporel entourant la planète Apex. Pendant qu’ils étaient sous le sol, Apex changeait en fait de position dans le continuum espace-temps, à cause de la destruction dramatique de l’énergie subatomique. 

Le temps et l’espace, c’est un peu comme un fromage suisse. Une planète est connectée à travers une série de réseaux multidimensionnels et de passages vers d’autres zones de notre galaxie. Quand ce voile a commencé à s’étendre autour de leur planète, elle s’est déplacée à travers le tissu spatio-temporel vers un autre continuum espace-temps qui était à une distance importante de son point d’origine.

Nous terriens, nous avons appelé cette zone « le groupe d’étoiles de Reticulum ».

La planète Apex a été insérée dans le système Reticulum autour de l’une des plus faibles étoiles de ce groupe d’étoile. Ceci s’est produit simplement parce que le glissement planétaire a suivi le tissu spatio-temporel. Les Apexiens souterrains étaient totalement inconscients de ceci et ils continuaient leur vie sous la surface. Ils ont continué de sauvegarder leur espèce. 

Si quelque chose de ce type se produisait sur terre, il y aurait plusieurs factions de peuples vivant sous terre qui n’auraient aucune communication les unes avec les autres. Ces factions pourraient développer des cultures très différentes au cours de centaines d’années. C’est ce qui s’est produit sur Apex. Ces différentes factions représentaient les variations qui ont été observées dans le groupe des Zéta-Réticuliens. Quelques individus disent qu’ils sont très négatifs ; d’autres disent qu’ils sont bienveillants. Mais en fait ce n’est pas si noir, ni si blanc que cela.

Au cours des centaines d’années pendant lesquelles ils furent confinés en sous-sol, ils ont délibérément manipulé leurs organismes pour qu’il s’adapte à leur environnement souterrain. Ils se sont fait devenir eux-mêmes moins grands qu’ils ne l’étaient originellement afin de pouvoir faire un meilleur usage de l’espace disponible dans les cavernes. C’était seulement une volonté de conservation. Puisqu’ils ne procréaient plus physiquement, leurs organes de reproduction se sont atrophiés. Leurs organes digestifs se sont atrophiés parce qu’ils ne prenaient plus de nutriments solides. Ils avaient muté pour pouvoir absorber des nutriments à travers la peau. Leurs yeux se sont adaptés à l’environnement à travers la mutation de la pupille qui s’est mise à couvrir tout l’œil en entier. Ceci leur permettait d’absorber certaines fréquences lumineuses de lumière au-delà du spectre visible. Ils devaient le faire de manière à faire une utilisation optimale de leur environnement souterrain. La description de leurs changements est générale, puisque les différentes factions, isolées les unes des autres, ont eu des altérations légèrement différentes dans leur structure génétique. 

Durant cette époque, ils ont réalisé ce qu’ils avaient fait à leur planète. Ils en ont conclu que les émotions étaient largement responsables, aussi ils ne se sont plus autorisés d’émotions durant leur existence. Ils ont également décidé qu’ils ne permettraient plus de diversité dans leur culture. Aussi ils ont délibérément supprimé les variations dans les réactions émotionnelles aux différents stimuli. Ils étaient inflexibles sur le fait que leurs passions ne devaient plus jamais les diriger.

Ils ont commencé à créer une structure neurochimique dans laquelle chaque stimulus externe produisait la même réaction dans chaque individu. Ils sentaient que ceci leur permettrait d’abolir le sens de l’individualité dans une personne et d’éliminer les passions et les désirs guerriers de leur culture passée. 

D’une manière générale, les factions souterraines séparées ont suivi le même raisonnement. La plupart d’entre eux se sont adaptés biologiquement de la même manière. Ce fut une progression naturelle : ils suivaient une équation. Mais la différence entre les factions était plus appréciable au niveau de leurs orientations philosophiques. 

Chaque faction avait différents points de vue à propos du sens de l’existence. Les uns, que nous appellerons les Zéta-Réticuliens neutres sont les plus doux et bienveillants. Les autres que nous pouvons appeler les Zéta-Réticuliens négatifs proviennent d’une faction qui était intéressée par le gain du pouvoir. 

Ils ont intégré ce désir à partir des racines Lyriennes dans leurs mutations. Il y a d’autres groupes que nous avons appelé les « Gris » qui étaient du monde Apex mais qui ont des structures génétiques légèrement différentes.

Les extra-terrestres qui jouent un rôle dans les histoires d’abduction (prélèvements d’organes), viennent principalement de cette planète Apex. C’est pourquoi il y a tant de controverses pour savoir qui fait quoi. 

Bien qu’ils soient de la même lignée, leurs motivations sont assez variées.

Finalement les Apexiens ont réalisé qu’un temps suffisant s’était écoulé et qu’ils pouvaient revenir à la surface de leur planète. L’atmosphère n’avait pas été totalement régénérée, aussi leur temps de retour sur la surface de leur planète fut de durée limitée. Mais ils s’autorisèrent à émerger. 

Quand ils l’eurent fait, ils ont eu un choc. En observant le champ des étoiles, ils virent que leur planète avait changé de position dans le cosmos. Les étoiles étaient différentes. Les astronomes qui avaient étudié les cieux sur les cartes durant leur retrait de la surface étaient étonnés. Ils ont alors compris ce qu’ils avaient fait. Les Zéta-Réticuliens les plus pacifiques étaient maintenant fermement déterminés à s’unir pour retrouver ce qu’ils avaient perdu durant leur période souterraine. Aussi ils ont diligemment appris à comprendre les pliures de l’espace-temps. Ils ne savaient même pas où ils étaient. Ils voulaient savoir ce qui s’était passé. Ils voulaient apprendre sur eux-mêmes à travers d’autres cultures. Leur volonté était que personne d’autre ne recommence ce que eux-mêmes avaient fait. A cette époque, ce fut leur première motivation. 

Les autres, les plus négatifs, ou groupes au service-de-soi (égocentrisme), ont également émergé à la surface de la planète et réalisé ce qu’ils avaient fait. Alors , les Zéta-Réticuliens du groupe négatif se sont donnés les moyens, à l’aide de la technologie qu’ils avaient par le passé, de construire des vaisseaux et de voyager vers d’autres planètes du système Reticulum où ils ont développé leur culture.

Ils ont réussi à explorer l’univers, bâtissant des colonies dans plusieurs systèmes incluant Orion (à Bételgeuse) et dans le système ternaire de Sirius. 

Sur le plan de l’incarnation, un bon nombre d’entre eux sont sur la Terre aujourd’hui. Plusieurs des Apexiens qui ont disparu étaient opposés à l’idée de manipuler la structure génétique Apexienne. Mais en même temps, ils étaient inflexibles sur le refus de pollution et de toxicité et ils savaient que le planète Apex devait changer. Aussi, ils se sont incarnés à travers la famille galactique, spécialement quand ils ont vu une planète dériver vers le même genre de destruction que celle qu’ils avaient engendré dans leur passé.

C’est leur souhait de partager leur expérience de la catastrophe passée de manière que d’autres n’aient pas besoin de tout recréer.

Après qu’Apex ait glissé vers le système Reticulum, les Zétas ont parcouru des milliers d’années d’évolution. Ils ont été si longtemps dans Reticulum que la planète Apex est seulement un lointain souvenir pour eux. 

Les Apexiens possédaient des vaisseaux au moment de leur catastrophe, et ils auraient pu partir s’ils l’avaient voulu. Mais comprenons leur nature : ce sont des pionniers. Ils avaient les mêmes motivations que les individus qui ont colonisé l’Amérique. Même quand les pionniers étaient face aux menaces indiennes, ils ne voulaient pas partir. Les Apexiens ont vu ceci comme un grand challenge. Ils ont ressenti qu’en allant sous le sol et en changeant leur espèce, ils pourraient guérir leur passé. Ils ne voulaient pas tout recréer à nouveau. La majorité d’entre eux se disaient que s’ils partaient ailleurs, ils continueraient à recréer le même schéma. Certains d’entre eux sont partis et sont allés dans les systèmes de la Lyre, mais seulement en petit nombre.

Pour la plupart, ils sont restés, sentant que c’était une opportunité de guérir leur société. 

Leur cerveau grandissait de plus en plus et la structure de leur œil aussi car leur désir de connaissance facilitait l’élargissement de la pupille. Mais ils se sont aussi génétiquement modifiés. Sur une longue période de temps, cela s’est passé naturellement parce que la surface de leurs yeux n’était pas assez large pour capter la lumière nécessaire. De même les Lyriens qui étaient leurs ancêtres avaient des yeux plus larges que les humains terriens. 

Aujourd’hui leur planète Apex est toujours dans le Reticulum. Les cavernes souterraines servent toujours de foyer à beaucoup d’entre eux, bien qu’un bon nombre passe son temps dans leurs vaisseaux spatiaux. 

Dans l’état actuel de notre utilisation de la puissance atomique, il n’est pas encore possible d’en arriver là, mais en continuant à utiliser l’atome sans évoluer de la connaissance atomique vers autre chose, nous pourrions parvenir à ce même scénario. 

Il faut comprendre qu’il y a une certaine échelle d’évolution qu’une civilisation doit suivre. Nous sommes maintenant arrivés à un niveau critique avec le nucléaire. Il y a une évolution de l’utilisation de la technologie atomique qui nous amène au seuil dangereux. Nous en sommes au point où l’on peut décider de nous éloigner de ce niveau dangereux. Nous devons décider si nous allons suivre le processus d’évolution naturelle qui éloigne de la puissance atomique. 

La plupart des Zéta-Réticuliens actuels sont quasi-physiques et d’autres non physiques. Cet état provient de leur évolution souterraine, mais aussi de leur avancée technologique, qui leur permet de muter physiquement.

images-18 dans PLEIADIENS (TERRE)Ils peuvent aller jusqu’au point non physique. Cependant, ils ne désirent pas quitter le plan physique parce qu’il y a encore quelque chose qu’ils ont besoin d’apprendre. 

Il ne faut jamais publier qu’il y a différentes factions de Zétas. Quelques uns d’entre eux sont altruistes. D’autres sont ici uniquement pour leurs propres besoins, et ces raisons peuvent être positives ou négatives, ou bien un intermédiaire entre les deux.

Ils veulent certaines choses de notre part dont ils pensent manquer. Ils pensent qu’ils ont commis des erreurs dans ce qu’ils ont éliminé à travers le clonage. Ils essaient maintenant de nous observer pour apprendre comment ils peuvent intégrer ces choses en eux-mêmes. 

D’une certaine manière nous pourrions dire que nous sommes leur passé de même qu’ils sont notre futur. C’est comme si à chaque coin où ils tournent, ils sont face à nous. Nous représentons leur passé, nous représentons aussi leur seul espoir de futur. 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans la vie humaine. 

Les couleurs de la vie

 

Par Colin Chabot

Les couleurs de la vie dans CHEMIN le MOINS FREQUENTE crayonNous sommes en éternel rééquilibre avec nous-mêmes et avec notre environnement.

 L’amour est donc ces énergies diverses particularisées par leurs enveloppes qui cherchent à retrouver leur équilibre, leur unité originelle.  L’amour a une gamme de nuances presque sans limite et qui va en se raffinant avec le raffinement des corps.  Les couleurs qui émanent des différents corps sont bien représentatives de cette gamme.  La définition en ordre croissant de ces couleurs vont vous aider à en saisir les subtilités.

 Le noir, en positif, c’est l’inconnu, l’inconscient, l’énergie non-révélée, l’instant avant l’illumination:  en négatif, c’est l’absence, le vide, le chaos sans loi;  en grande quantité, c’est l’inquiétude, la peur devant les mystères par-delà la lumière Le rouge, en positif, c’est la vitalité, la passion intense, l’énergie brute, le feu du centre de la terre et sa force stimulante: en négatif, c’est l’impulsivité, le déséquilibre, l’agitation;  trop foncé, c’est l’agressivité, la colère, la violence.

 Le rose, en positif, c’est le calme, l’énergie raffinée, les sentiments nobles, les amitiés pures, le temps suspendu, le présent éternel  :  en négatif trop pâle, c’est la dévitalisation, les sentiments mièvres ;  en grande quantité, c’est la fadeur et la stagnation des situations.

 L’orange, en positif, c’est l’énergie chaude et enveloppante, les émotions au service de la séduction, la joie de vivre, l’équilibre entre la passion physique du rouge et la raison intellect du jaune : en négatif, c’est l’orgueil;   trop foncé, c’est la vanité;   en grande quantité, c’est le pouvoir hypnotique sur les autres. 

Le jaune, en positif, c’est la raison, l’énergie consciente, la lumière qui excite, stimule l’intellect,

l’activité mentale, l’éveil de l’esprit :  en négatif, c’est l’égocentrisme, les critiques constantes;   en grande quantité, c’est les dogmes aveugles, figés.

  Le jaune pâle, en positif, c’est l’optimisme, l’enthousiasme face au monde spirituel, l’énergie

qui alimente les pouvoirs psychiques, l’illumination:  en négatif en grande quantité, c’est la dissolution de la matière, des points de repères terrestres, démotivation face à la réalité quotidienne.

 Le vert, en positif, c’est la sensibilité naturelle, la compassion, le fonctionnement équilibré qui

mène à l’épanouissement, l’énergie évolutive qui débouche sur la confiance en soi:  en négatif trop foncé, c’est l’incertitude, la discordance, la possessivité, la jalousie.

 Le bleu, en positif, c’est l’énergie profonde, froide et volontaire, la détermination tranquille, le

dévouement sincère pour un idéal, la quête de la douce harmonie:  en négatif trop foncé, c’est la solitude, l’anxiété;  en trop grande quantité, c’est l’entêtement, la quête incessante et obsessive du

Divin.

 Le bleu pâle, en positif, c’est l’intuition, l’imagination constructive, l’énergie créatrice, la beauté

du ciel inspirante et stimulante:  en négatif trop pâle, c’est l’imagination passive, la rêverie stérile;   en grande quantité, la mélancolie, l’impuissance.

 Le violet, en positif, c’est l’énergie sombre et envoûtante, l’humble repos du corps et de l’esprit, la sérénité qui favorise l’introspection, le regard intérieur:  en négatif, c’est la transition, la fin de quelque chose;  en grande quantité, c’est la justification, l’arrogance, l’incommunicabilité.

 

Le blanc, en positif, c’est le tout, l’état premier parfait, l’énergie pure révélée, l’innocence d’avant, la présence qui par réflexion devient conscience:  en négatif en grande quantité, c’est la réflexion de toutes choses, le renvoi à l’autre de sa propre réalité, aussi belle ou pénible soit-elle.

 Le gris, en positif, c’est l’objectivité, l’énergie neutre, impartiale, l’équilibre favorisant un nouveau départ, un nouveau champ d’exploration: en négatif, c’est la timidité, l’indifférence;   en grande quantité, c’est le manque d’énergie, de motivation, l’oubli de soi, la négligence jusqu’à menacer la survie.

banniere-coloree dans CHEMIN le MOINS FREQUENTE

Une palette vibratoire large dans un même individu est un nouvel attribut qui apparut dans l’univers il n’y a pas si longtemps, insufflée en partie par des créateurs de hauts rangs.  Elle favorisa la perpétuation de la personnalité.  L’énergie originelle en étant divisée, limitée dans différentes enveloppes, avait toujours cherché à se réunifier après la dissolution des corps.  Un prolongement, à travers plusieurs corps qui perpétuent les limitations, fut perçu comme une aberration par elle.

 L’énergie originelle, le divin non manifesté, y vit le prolongement de la division.  Dieu voulait redevenir unique mais chacune de ses parties aspirait aussi à devenir unique.  Était-ce mal ?

 Quoiqu’il en soit, nous avons alors ensemencé et transplanté sur terre une nouvelle palette de vie plus compatible avec la nôtre, plus diversifiée, riche en contraste pour éviter la suprématie de l’une sur les autres et aussi la gamme vibratoire trop étroite.

 

Extraits du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR  COLIN CHABOT – retrouvez les écrits en son entier ici : http://music-close-to-silence.com/lautresavoir/uploads/pdf/Livre_francais_PDF.pdf

 

L’état de totalité

 

L’état de totalité dans RAMTHA nous parle 11-petitCombien d’entre vous comprennent ? Comment cela se fait-il ?

Parce qu’un homme a un instinct. Nous avons parlé de l’instinct hier soir. L’instinct est une évolution à partir de la sensibilité de la polarisation originelle. Nous sommes sensibles à ce que nous ne sommes pas. Comprenez-vous ? Nous sommes sensibles à ce que nous ne sommes pas parce qu’au moment où nous l’obtenons, nous devenons entiers; c’est dans cet état de totalité en nous-mêmes que nous pouvons concevoir un enfant. On ne conçoit pas d’enfants lorsqu’on est pas entier. Ceci est une loi très simple de la nature. Nous sommes attirés par ce que nous ne sommes pas et, lorsque nous nous allions à ce que nous ne sommes pas, nous formons alors une unité dans laquelle nous sommes entiers. Dans cet état, la polarisation n’existe pas, mais il y règne au contraire l’Esprit analogique. C’est dans un état d’esprit analogique que la semence est plantée dans la matrice. C’est cela l’extase de l’expérience: le moment où votre esprit est en une telle convulsion – vos nerfs vous ont placé en une extase telle – qu’au moment de l’expérience orgasmique, le temps n’existe pas, mais seule existe l’expérience. L’expérience en elle-même est une expérience analogique puissante requérant beaucoup d’énergie. Cette expérience analogique est une expérience de la totalité, seule capable de permettre la conception d’un enfant, d’un enfant dans la matrice, selon la loi naturelle.

Pourquoi les hommes sont-ils si faciles à manipuler sexuellement? Parce qu’ils sont sensibles à ce qu’ils ne sont pas et que le pouvoir du serpent en eux est extrême dans leur membre. Leur sensibilité leur a donné l’instinct qui permet la propagation de l’espèce. Derrière leurs motivations, les hommes ont l’instinct de propagation. Cet instinct de propagation a pour objet de propager des femmes en chaleur afin de mettre au monde des enfants. C’est une lutte dans la nature animale fondamentale pour trouver l’unité, ou Dieu, lors de ce moment où la propagation peut avoir lieu. Souvenez-vous, la propagation se situe à ce niveau-là (le premier sceau). Voilà comment l’on crée: les polarités se rencontrent analogiquement. L’idée qui précipite en elles devient réalité. Combien d’entre vous comprennent? Ceci appartient à l’ordre le plus élevé. Là est la source de toute la nature. À son niveau le plus fondamental, c’est la copulation, lieu de très grande puissance.

En ce qui concerne l’expérience orgasmique, les femmes ne sont pas motivées dans leur instinct au même degré que les hommes. Leur motivation véritable n’est pas l’expérience de l’orgasme; leur véritable expérience orgasmique est l’abandon total de la part de leur partenaire sexuel. C’est là qu’elles connaissent leur orgasme véritable. C’est ainsi que les femmes voient les choses. Bien que les femmes puissent être sexuellement comblées, leur motus operandi, leur instinct, est l’abandon de leur partenaire. C’est de là qu’elles dérivent leur joie la plus grande. Ceci explique pourquoi la plus vieille profession du monde court toujours les rues. C’est la raison pour laquelle elle a été tellement profitable. Elles ne se laissent jamais être impliquées avec ces gens mais elles savent comment les amener à genoux et comment obtenir d’eux ce qu’elles veulent. Que veulent-elles obtenir? De l’argent, de l’or, leur survie, le luxe, un certain style de vie. Combien d’entre vous comprennent? Vraiment?…

Quelle est donc la motivation secrète derrière chaque action? Et je vous ai appris ce que sont les sept sceaux du corps – les sept sceaux du corps – et quelle énergie s’en écoule, quelles glandes sont actives: nous pouvons clairement dire que le cerveau vit dans ces sceaux. L’enracinement de la programmation chez un individu est facile à voir parce qu’il est en réalité profondément programmé par ceci (les trois premiers sceaux), même si son cerveau est là-haut; il est également facile de comprendre les actions de cet individu. Quel est sa motivation secrète? Sa motivation secrète est l’énergie. C’est ce qu’il veut vraiment.

C’est en tant qu’individus que nous trouvons cela gênant de voir cela sur le Plan de la Béatitude. Cela ne présente aucune gêne pour l’Observateur, car ce sont simplement les faits tels qu’ils sont rapportés par l’âme. Lorsque nous allons devoir observer ces faits, cela va être gênant du fait que c’est la personnalité individuelle qui va les voir. Et vous savez que votre Dieu en a été témoin tout au long, et que votre âme a été active – oh, seigneur! – et vous pensez en vous-même que vous devez changer les choses. Mais vous vous apercevez alors que cette motivation secrète a été présente dans chacune de vos vies. Cette motivation secrète est à l’œuvre chaque jour de votre vie…

Peu importe qui vous êtes. Que vous ayez été le roi du monde et ayez eu le monde entier comme sujets ou que vous ayez été un mendiant dans la rue des marchands de fromage à mendier pour avoir du fromage, la réalité sera la même si la même motivation secrète existait chaque jour. Peu importe combien de personnes sont entrées dans votre vie, combien de personnes ont quitté votre vie, combien de choses vous avez ou combien vous n’avez jamais eues, tout cela fut le résultat du modus operandi d’une personnalité, à savoir une motivation secrète. Vous allez dire: « Mon Dieu, je croyais avoir fait tellement de bien. » Voyons, votre motivation secrète derrière cela n’a-t-elle pas été la même que lorsque vous aviez vingt-deux ans? Et lorsque vous aviez sept ans et vous preniez pour une victime? Non, vous êtes devenu une victime, cela vous a donné du pouvoir. C’est cela la motivation secrète derrière cette histoire.

Comment cela s’est-il terminé? Avec des jours tous pareils les uns aux autres tout au long de votre vie, et c’est gênant. Et on s’aperçoit qu’en vieillissant, on devient plus fanatique encore et encore plus rusé dans nos manières d’exercer ce contrôle. Autrement dit, vous vous êtes peut-être adouci en vieillissant, mais la motivation secrète a-t-elle disparu? Non, car vous ne l’avez jamais considérée, jamais reconnue dans tous les rôles différents qu’elle a joués dans votre vie: tout ce qu’elle a causé, tous les drames qu’elle a causés, toutes les souffrances qu’elle a infligées et toutes les maladies qui en dérivent.

La revue dans la lumière est une expérience horrible. Ceci est la raison pour laquelle les grands Dieux de jadis qui devinrent les pharaons prêtres avaient pour objectif qu’à la fin de leur vie leur « ka » et leur « ba » puissent être pesés sur les plateaux de la balance d’Osiris; leur intention était que, leur coeur placé sur un des plateaux de la balance et une plume placée sur l’autre, il n’y ait aucune différence; le cœur, qui est l’intention, est pesé contre une plume… Aucun homme politique ne pourrait aujourd’hui être pesé contre une plume… Que cela signifie-t-il? Dépourvu de préjugés – de préjugés – ceci est un mot important. Vous voyez, il se passe beaucoup de choses lors de cette revue dans la lumière, et on commence à voir l’enchevêtrement de ses motivations secrètes, le préjugé…

Aimez-vous vous-même et vous serez libre. Que cela veut-il dire? Cela veut dire: cherche, découvre. Quelle motivation secrète avez-vous qui ait à voir avec des préjugés? Très simple. Les hommes sont allumés par les femmes qui sont belles et les femmes qui sont belles le savent. Elles s’efforcent d’être belles afin qu’à leur tour elles puissent avoir une place dans la vie, avoir une assurance, avoir des enfants, assurer leur survie. Si cela ne marche pas, elles ont toujours la possibilité de se requinquer, pour ainsi dire, et de courir après quelqu’un d’autre – là se situe leur pouvoir – laissant le pauvre homme en train de se tenir le membre. Vous riez parce que ceci est la vérité. Ou bien au contraire: lorsque la femme se sent tellement à l’aise et que sa beauté commence à se faner, ne satisfaisant plus l’intérêt de l’homme, elle l’échange pour la culpabilité, les enfants, et la place que vous occupez justement. Lui, commence alors à s’éloigner, à la recherche d’une situation nouvelle qui l’excite et elle se retrouve chargée de toutes les responsabilités. Elle a alors encore le pouvoir; on appelle cela la culpabilité.

Il peut bien partir et se soumettre du mieux qu’il peut, mais c’est son préjugé qui l’a égaré de même que c’est son préjugé à elle qui l’a séduit, l’a gardé ou laissé partir. Combien d’entre vous comprennent? Vous devez comprendre les règles de ce jeu, et elles sont particulièrement gluantes lorsque l’on se trouve ici-bas. Tout cela, vous le voyez, et ce n’est pas joli à voir. Aucune femme ici présente ne va être fière de ce qu’elle va voir. Aucun homme ici présent ne va être fier de ce qu’il doit voir. Là est la raison pour laquelle nous revenons – là est la raison pour laquelle vous revenez. La seule façon dont vous allez être délivrés du plan de la Terre et de l’expérience humaine est d’en faire la conquête. Comment donc en faire la conquête? Grâce à la révélation de notre motivation secrète et des degrés de préjugés selon lesquels nous l’utilisons. L’histoire y est contée complètement.

Que glanons-nous d’une vie aussi révélatrice, à la fois fort pénible et fort extraordinaire? Eh bien, l’âme la considère, totalement fascinée par ce qu’elle voit. « Je n’arrive pas à croire que tu aies fait tout cela. » Vous savez, lorsque c’est terminé, votre âme est votre meilleur copain.

« Je n’arrive pas à croire que tu aies fait cela. » 
« Tu m’as gardé éveillé tard hier soir. »
« Je t’ai gardé éveillé tard hier soir parce que je n’avais cesse de te tracasser là-dessus. » 
« Oh! Oui, je me souviens. » 
« Quand vas-tu finir par apprendre? Tu sais, tu es sur la même page tous les jours de cette vie que tu as eue. Voilà ce que j’ai écrit. Cela m’ennuie. J’ai écrit la même chose tous les jours. »

Eh bien, une fois que c’est terminé, vous avez un tableau très clair vous montrant à quel point vous êtes primitif ou avancé. Ceci est tellement magnifique car c’est cette aspiration de retourner à une splendide perfection qui les fait revenir, rapportant avec eux les dons de cette existence anoblie. Leur énergie ne se situe plus dans le domaine habituel des motivations secrètes. Ils existent ailleurs. Ils sont absolument uniques. Voilà une personne autonome.

Que se passe-t-il donc sur le Plan de la Béatitude? Eh bien, après cette épuisante revue dans la lumière, vous partez et vous avez la possibilité de manger absolument tout ce que vous voulez durant deux ou trois mille ans – vous savez, beaucoup de vin, du fromage de chèvre, des olives, des friandises, de la dinde, vous savez, ce genre de choses-là – et on appelle ce royaume magnifique où il vous est donné de vivre le Plan de la Béatitude. C’est le plan exquis, doré, magnifique, appelé le paradis. Vous allez à l’école. Et à l’école, vous étudiez essentiellement, pour ainsi dire, les origines mêmes de votre difficulté; vous les étudiez selon la manière dont la revue dans la lumière vous l’a présentée. Vous étudiez en réalité ceux de vos amis sur lesquels vous avez infligé cela et qui vous infligèrent la même chose – les amants, les enfants, la famille que vous avez eus – c’est cela que vous étudiez dans cette école. Mais vous ne pouvez jamais avancer dans une école de niveau supérieur ou dans un hall d’enseignement plus élevé à moins de savoir poser la bonne question. En fait, ce que vous faites là est simplement d’apprendre ce qu’est l’unité de Dieu en tant que tout, et que Dieu qui s’exprime à travers l’individu a un impact sur la totalité de ce qu’est Dieu et la grandeur de ce qu’il est. C’est cela qu’on y apprend.

Cela fait, nous partons et a lieu alors ce que l’on appelle la longue saison de contemplation; cette longue saison de contemplation, dans cet endroit si magnifique, peut avoir lieu dans tout lieu qui vous paraisse vous apporter la tranquillité d’esprit…

Comprenez-vous? Avant d’aller plus loin, prenez un moment pour vous retourner vers votre voisin et lui expliquer ce que vous avez appris jusqu’ici… Si vous pouvez le répéter à haute voix et le comprendre, vous commencez à révéler votre motivation secrète. Combien d’entre vous voient cela? Écoutez maintenant. La motivation secrète est la passion orageuse dans votre vie. C’est là que se situe votre véritable passion. C’est là qu’est la source de votre pouvoir. En mettant cela à découvert, vous révélez la grande réserve d’énergie de votre vie. Et, si vous pouvez l’amener à la surface simplement, vous pouvez faire des choses merveilleuses avec.

Là est la raison pour laquelle, à chaque fois que je m’adresse à un auditoire, on entend les mouches voler quand je parle de sexualité. Vous savez, il s’agit des motivations secrètes et tout le monde fait très attention: l’argent, très attention; ou bien les phénomènes extraordinaires, très attention. Ce sont des motivations secrètes. Et il est intéressant, n’est-ce pas, que ces trois choses-là soient utilisées d’une manière ou d’une autre à des niveaux différents? Ceci n’est-il pas vrai?

Eh bien, c’est la raison pour laquelle vous allez dans la lumière: il est nécessaire de reconsidérer quelle vérité on a entretenu dans cette vie. Le seul problème est que la raison pour laquelle nous faisons cela est de reconsidérer nos progrès à faire connaître l’inconnu et dans quels domaines nous sommes si piégés que nous ne pouvons pas nous développer.

Extraits de son livre Le mystère de la naissance et de la mort: le soi redéfini, p. 144-167.
Editions AdA, 2003

Les couleurs

 

Par Colin Chabot

Nous sommes en éternel rééquilibre avec nous-mêmes et avec notre environnement.

 L’amour est donc ces énergies diverses particularisées par leurs enveloppes qui cherchent à retrouver leur équilibre, leur unité originelle.  L’amour a une gamme de nuances presque sans limite et qui va en se raffinant avec le raffinement des corps.  Les couleurs qui émanent des différents corps sont bien représentatives de cette gamme.  La définition en ordre croissant de ces couleurs vont vous aider à en saisir les subtilités.

 Le noir, en positif, c’est l’inconnu, l’inconscient, l’énergie non-révélée, l’instant avant l’illumination:  en négatif, c’est l’absence, le vide, le chaos sans loi;  en grande quantité, c’est l’inquiétude, la peur devant les mystères par-delà la lumière Le rouge, en positif, c’est la vitalité, la passion intense, l’énergie brute, le feu du centre de la terre et sa force stimulante: en négatif, c’est l’impulsivité, le déséquilibre, l’agitation;  trop foncé, c’est l’agressivité, la colère, la violence.

 Le rose, en positif, c’est le calme, l’énergie raffinée, les sentiments nobles, les amitiés pures, le temps suspendu, le présent éternel  :  en négatif trop pâle, c’est la dévitalisation, les sentiments mièvres ;  en grande quantité, c’est la fadeur et la stagnation des situations.

 L’orange, en positif, c’est l’énergie chaude et enveloppante, les émotions au service de la séduction, la joie de vivre, l’équilibre entre la passion physique du rouge et la raison intellect du jaune : en négatif, c’est l’orgueil;   trop foncé, c’est la vanité;   en grande quantité, c’est le pouvoir hypnotique sur les autres.

 Le jaune, en positif, c’est la raison, l’énergie consciente, la lumière qui excite, stimule l’intellect,

l’activité mentale, l’éveil de l’esprit :  en négatif, c’est l’égocentrisme, les critiques constantes;   en grande quantité, c’est les dogmes aveugles, figés.

  Le jaune pâle, en positif, c’est l’optimisme, l’enthousiasme face au monde spirituel, l’énergie

qui alimente les pouvoirs psychiques, l’illumination:  en négatif en grande quantité, c’est la dissolution de la matière, des points de repères terrestres, démotivation face à la réalité quotidienne.

Le vert, en positif, c’est la sensibilité naturelle, la compassion, le fonctionnement équilibré qui

mène à l’épanouissement, l’énergie évolutive qui débouche sur la confiance en soi:  en négatif trop foncé, c’est l’incertitude, la discordance, la possessivité, la jalousie.

Le bleu, en positif, c’est l’énergie profonde, froide et volontaire, la détermination tranquille, le

dévouement sincère pour un idéal, la quête de la douce harmonie:  en négatif trop foncé, c’est la solitude, l’anxiété;  en trop grande quantité, c’est l’entêtement, la quête incessante et obsessive du Divin.

 Le bleu pâle, en positif, c’est l’intuition, l’imagination constructive, l’énergie créatrice, la beauté

du ciel inspirante et stimulante:  en négatif trop pâle, c’est l’imagination passive, la rêverie stérile;   en grande quantité, la mélancolie, l’impuissance.

 Le violet, en positif, c’est l’énergie sombre et envoûtante, l’humble repos du corps et de l’esprit, la sérénité qui favorise l’introspection, le regard intérieur:  en négatif, c’est la transition, la fin de quelque chose;  en grande quantité, c’est la justification, l’arrogance, l’incommunicabilité.

 Le blanc, en positif, c’est le tout, l’état premier parfait, l’énergie pure révélée, l’innocence d’avant, la présence qui par réflexion devient conscience:  en négatif en grande quantité, c’est la réflexion de toutes choses, le renvoi à l’autre de sa propre réalité, aussi belle ou pénible soit-elle. 

Le gris, en positif, c’est l’objectivité, l’énergie neutre, impartiale, l’équilibre favorisant un nouveau départ, un nouveau champ d’exploration: en négatif, c’est la timidité, l’indifférence;   en grande quantité, c’est le manque d’énergie, de motivation, l’oubli de soi, la négligence jusqu’à menacer la survie.

_____________________________

Une palette vibratoire large dans un même individu est un nouvel attribut qui apparut dans l’univers il n’y a pas si longtemps, insufflée en partie par des créateurs de hauts rangs.  Elle favorisa la perpétuation de la personnalité.  L’énergie originelle en étant divisée, limitée dans différentes enveloppes, avait toujours cherché à se réunifier après la dissolution des corps.  Un prolongement, à travers plusieurs corps qui perpétuent les limitations, fut perçu comme une aberration par elle.

 L’énergie originelle, le divin non manifesté, y vit le prolongement de la division.  Dieu voulait redevenir unique mais chacune de ses parties aspirait aussi à devenir unique.  Était-ce mal ?

 Quoiqu’il en soit, nous avons alors ensemencé et transplanté sur terre une nouvelle palette de vie plus compatible avec la nôtre, plus diversifiée, riche en contraste pour éviter la suprématie de l’une sur les autres et aussi la gamme vibratoire trop étroite.

Extraits du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR

                     COLIN CHABOT – retrouvez les écrits en son entier ici http://music-close-to-silence.com/lautresavoir/uploads/pdf/Livre_francais_PDF.pdf

Les plantes originelles et leur usage à Telos

 

Gif feuillesPlusieurs de ces plantes ont été préservées, et nous avons aussi des substances végétales qui favorisent le développement spirituel, mais il va sans dire que nous ne les fumons pas. Nous n’en avons d’ailleurs pas besoin. Notre stade actuel de conscience n’a que faire des propriétés de ces plantes. Nous les gardons en guise de décoration car quelques-unes sont d’une exquise beauté, et nous les cultivons pour leur attrait, leur grâce comme tant d’autres espèces. 

Plus tard, nous seconderons peut-être certains d’entre vous dans leur ouverture en leur enseignant « le bon emploi » d’une ou deux de ces plantes, mais cet enseignement ne sera pas destiné au grand nombre ; il ne sera pas en promotion sur le marché et ne s’adressera assurément pas à ceux qui sont intéressés par leurs contreparties corrompues. 

Il est tout à fait déplorable qu’une génération entière de Terriens soit assujettie à cette expérience de la drogue. Gardez l’esprit qu’il s’agit du plan ultime des forces maléfiques d’anéantir cette génération sur le plan spirituel, de l’asservir autant que possible. Consentirez-vous à ce qu’une réelle catastrophe ait lieu, ou vous éveillerez-vous à votre véritable nature et  la raison de votre venue ici ?

 

Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – page 56.

D’où viennent les drogues récréatives

 

Plantes sacrées de la création.

Gif grafEffets des drogues récréatives sur le développement spirituel

Lorsque ces plantes sacrées apparurent dans la Création, elles avaient pour rôle de hausser l’énergie et la conscience. Au départ, il y a très longtemps, les plantes altérant l’état de conscience aidaient les humains à percevoir leurs qualités divines, leur Soi divin éternel et le Créateur. Elles furent également employées pour augmenter les facultés téléphathiques, de même que les dons de clairaudience, de clairvoyance, de psychométrie, et à d’autres fins similaires. Ces ouvertures spirituelles reliaient chacun plus directement au royaume angélique, aux esprits de la nature, au royaume animal et aux êtres de l’autre côté du voile. Les énergies accrues par les plantes sacrées donnaient accès au voyage interdimensionnel. Tels étaient les principaux rôles de ce substances végétales ; il s’agissait de percer des voies spirituelles. C’était ainsi au début de la création, avant de déclin du niveau de conscience qui eut lieu au cours du quatrième âge d’or.

Pendant une très longue période d’évolution de la Terre, les gens puisaient à même l’énergie de ces plantes avec grande déférence, en ayant le sentiment du sacré et une intention pure ; ils consommaient une petite portion de la feuille cueillie directement sur la plante vivante, selon l’expérience désirée. Une grande variété de ce genre de plantes existait, chacune offrant un don spirituel spécifique ; on n’en faisait jamais mauvais usage et elles ne provoquant aucune dépendance. On enseignait aux petites à s’en servir dès un âge tendre ; du coup, il n’était pas question d’employer ces plantes pour des usages autres que ceux auxquels elles étaient destinées. Les plantes sacrées étaient douées d’une fréquence vibratoire de la cinquième dimension, ou plus encore.

Par ailleurs, on ne fumait pas ces substances pour ensuite les inhaler dans les poumons, comme on le fait avec les équivalents actuels des herbes d’origine, du reste tout à fait différents. L’époque, les utilisateurs ne consommaient qu’une petite portion de la feuille ou une feuille entière, selon l’espèce ; cela suffisait à obtenir les résultats désirés. En outre, on traitait ces végétaux avec le plus grand respect ; il fallait demander l’autorisation des devas de chaque plante pour bénéficier des propriétés de chacune. Toutes croissaient partout en abondance et presque chaque foyer réservait dans son jardin un coin sacré pour la culture de quelques espèces ; elles étaient considérées comme une nourriture de l’âme aussi importante que les aliments destinés au corps.

En vérité, les plantes sacrées étaient porteuses d’une vibration si élevée que, lorsqu’on les absorbait, les propriétés liées à leur vibration élevaient le corps et ouvraient la conscience à des révélations et à des expériences de nature supérieure. Lesdites « herbes » que fume la génération actuelle dans l’espoir d’établir une connexion avec un aspect supérieur en elle ou d’expérimenter d’autres réalités dimensionnelles appelées fix ou « voyages » n’ont rien à voir avec celles qui étaient initialement employées à des fins spirituelles ; ces dernières n’existent plus dans votre réalité tridimensionnelle ; plusieurs espèces ont toutefois été préservées à l’intérieur de la Terre.

Pour comprendre ce qu’il est advenu de cet héritage dont l’humanité a fait libre usage pendant si longtemps, il faut remonter le cours de l’histoire jusqu’au début de l’âge des ténèbres, au moment où les gens ont abandonné leurs pouvoirs au profit de vibrations inférieures et à des puissances autres que leur Soi divin. L’une après l’autre, les civilisations de Gaia ont oublié leur état originel d’ouverture au divin et se sont tournées vers les énergies manipulatrices et tyranniques des ténèbres. Certains êtres incarnés qui, avant de venir sur terre, s’adonnaient aux arts obscures et avaient acquis un vaste savoir à propos d’autres sphères d’existence, devinrent les magiciens sinistres des temps anciens. Ce sont eux qui on d’abord modifié génétiquement la racine des plantes originelles afin d’exercer un contrôle plus grand sur la population en atténuant ses pouvoirs et perceptions spirituels. Le processus eut cours sur une période de temps très longue ; les plantes d’origine furent progressivement détruites ou leurs vibrations abaissées.

Aujourd’hui, ce que vous appelez « drogues récréatives » présente une vibration négative corrompue très éloignée de celle des substances sacrées de jadis. Ce à quoi sont accros nombre de jeunes et d’adultes en ce monde, ce sont des produits qui mènent leurs usagers à des plans inférieurs de la sphère astrale, là où ils sont capturés et attachés par des entités qui ont besoin de leurs énergies afin de survivre ; ces entités sont la cause première des dépendances. Elles naissent des distorsions dans le corps émotionnel des utilisateurs de drogues. Bien réelles, elles existent sous forme de conscience à faible énergie ; il vient un moment où leurs tentatives de s’emparer de l’énergie des humains deviennent de plus en plus agressives. Avec le temps et l’usage, ces entités augmentent en nombre et en puissance dans le champ énergétique de leurs hôtes.

On peut affirmer que votre dépendance est aussi leur « drogue ». Ce concept de la genèse de la dépendance est mal compris ; s’il l’était, rares seraient ceux qui, en votre monde, consommeraient des substances provoquant une dépendance, y compris la cigarette et l’alcool. Avec le temps, les vibrations des plantes qui restaient furent encore modifiées, jusqu’à ce que peu de choix s’offrent à vous aujourd’hui. Il  ne reste qu’un nombre infime de végétaux de basse vibration pouvant modifier l’état de conscience. Au lieu de mener mentalement les adeptes vers des royaumes lumineux lors de leurs voyages multidimensionnels, les drogues actuelles le conduisent vers la vibration inférieure du plan astral, là où la lumière est voilée et la conscience, complètement déformée. Les magiciens funestes ont réussi à modifier les vibrations des plantes primitives de façon à provoquer une déchirure de l’âme et une dissociation plus profonde de la Source.

Les adeptes des drogues récréatives sont, pour la plupart des individus qui perçoivent consciemment ou non le fait d’avoir perdu toute connexion avec leur Soi divin et qui sont alors en quête d’une forme d’union affective avec un aspect plus vaste d’eux-mêmes. Les dépendances résultent du fait que ce désir naturel de l’âme n’est jamais assouvi en se livrant à ce type d’activité. Les drogués finissent par inhaler ou ingurgiter une quantité croissante de substances psycho-actives par besoin ou par désir désespéré de se relier à une partie d’eux-mêmes qui comblerait le vide, ce néant qu’ils ressentent dans leurs tripes. Plusieurs le perçoivent comme une tentative de découvrir à l’extérieur les joyaux, l’amour qui ne résident que dans le Soi et auxquels on accède exclusivement en appréciant le Soi qui vit  l’intérieur et palpite dans le coeur. Je le répète, les substances disponibles à la surface aujourd’hui et susceptibles d’altérer l’état mental et spirituel ne peuvent qu’amplifier le vide, le néant, la solitude de l’âme qui cherche la plénitude hors du Soi.

Si une personne dépend d’une substance à basse vibration pour connaître un état de conscience altéré ou se reconnecter avec le divin, les résultats obtenus deviennent l’illusion la plus trompeuse, le leurre d’un mental-ego tortueux. Saisissez-vous ce point ?

Les herbes que l’on cultive à ce jour et les substances chimiques fabriquées aux fins d’altération des états de conscience sont totalement étrangères à l’âme, aux corps physique, au mental et au corps émotionnel. Elles entraînent dans ces corps des dénaturations que seul le temps pourra rectifier, voire plusieurs vies dans certains cas. Là où régnaient l’amour, l’innocence et la pureté d’intention au départ, au temps où les plantes sacrées avaient préservé leur schéma génétique premier, on rencontre maintenant une négativité qui a pris la forme d’une gigantesque conscience collective d’entités attachées à la drogue qui ravagent la fibre même d la vie et de la conscience. Il est presque impossible désormais de trouver un endroit exempt de ces entités. Ils ‘agit d’un autre complot des frères maléfiques, dot l’intention est d’entraver ou de stopper l’évolution de cette génération tout entière. De vastes groupes de ces créatures attendent une « proie consentante » agglutinés là où les gens se réunissent pour inhaler ou consommer de la drogue.

 Si vous pouviez apercevoir ce que nous voyons de notre point de vue, vous sauriez sans l’ombre d’un doute que quiconque s’adonne aux drogues appelle à lui des dizaines voire des légions, de ces entités diaboliques qui s’accrocheront à lui et le tourmenteront sur le plan affectif pour l’inciter à consommer davantage. Vampires assoiffés, elles rivalisent pour obtenir leur « drogue ». La dépendance ne provient donc pas tant des plantes en soi que des entités qui se fixent à ceux qui les absorbent. Voilà la cause première des tourments reliés à la toxicomanie.

 Ces entités ont l’apparence de serpents de fumée opaque mesurant de deux à cinq mètres de longueur. Elles s’amplifient et s’intensifient sous la forme d’une énergie qui enveloppe les divers corps – physique, émotionnel, mental et spirituel – des consommateurs de drogues, peu importe le mode d’usage. C’est surtout le corps émotionnel qui en subit l’influence, car les entités astrales incarnant cette vibration lui impriment l’envie insatiable d’une quantité croissante de drogues. Ce qui conduit  la plupart du temps à des changements de personnalité et à des dommages psychologiques ; l’âme se dissocie de plus en plus de l’objectif de l’incarnation de son « véritable soi ». Car ceux qui passent leur vie confinés à un tel état d’être auront peut-être à vivre plusieurs incarnations avant de retrouver le niveau de conscience qu’ils avaient en venant à cette vie. Ils auront régressé sérieusement dans leur évolution personnelle.

 

Adama, Maître Lémurien, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – page 35

12

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...