Lettre à la Terre par SORIA

Je viens des Pléiades et je suis un être féminin qui a accepté de vous transmettre des mots pour permettre à votre humanité de franchir la porte d’une nouvelle ouverture de conscience. L’ère du Verseau suggère une fluidité encore non expérimentée sur cette planète. La conscience qui arrive sur votre sol sera dérangeante, que ce soit dans la matière, dans le mental ou dans les mondes subtils. Pourtant, il n’y a pas moyen de passer à côté et de l’éviter; aussi, osons construire ensemble un pont neuf où chacun, d’un côté de ses rives, regardera l’autre et essaiera de lui tendre la main. L’effort que nous fournirons sera profitable autant à vous qu’à nous.

Nous sommes à jamais liés dans la création et notre devenir dépend du vôtre.

le pont

Nous voyageons sur une voie du Soleil qui nous mène à la périphérie de votre univers, en attendant de recevoir l’autorisation de nous rapprocher davantage de vous. Votre Terre est prête pour vivre son initiation. Ce moment très attendu est l’annonce d’une grande aventure. Préparons tous ensemble la réussite de cette initiation. Oublions, vous et nous, l’écart de conscience qui nous sépare et travaillons côte à côte à l’avènement des deux prochains millénaires.

J’écris ces lignes à la fin du premier semestre de 1999. J’ai devant mes yeux les événements immédiats que vous allez vivre. Il y a beaucoup de bouleversements auxquels vous ne pourrez échapper, mais derrière ces événements parfois dramatiques se cache l’arrivée d’une grande réalisation et d’un grand épanouissement.

Nous nous rapprochons de votre planète en apportant l’aide nécessaire afin que vous franchissiez l’étape qui se présente. Je suis heureuse de participer pleinement à votre devenir et à l’Ascension de votre planète. Vous allez bientôt entrer dans la quatrième dimension. Comme pendant tout changement vibratoire et de niveau de vie, vous allez vivre des moments difficiles, de doute mais aussi de remise en question.

Je suis au service de la Vie en transmettant des informations là où on me le demande. Je rentre donc au service de votre planète pour une durée indéterminée, avec un point fort qui se situera autour des années 2007 à 2050. J’ai reçu un programme fort chargé et je vous promets de mettre mes énergies à votre service pour l’exécution de ce plan d’intervention. Ceci ne veut en aucun cas signifier que je partirai après, mais vous serez habitués à ma présence et à mes interventions et je ferai partie de votre quotidien après 2050.

Mes frères et soeurs des Pléiades poursuivent le même but dans leurs interventions parfois différentes. Jamais nous ne nous serons autant mobilisés pour vous aider et réparer nos erreurs passées.

En temps que Créateur Confirmé dans ma tâche, je demande pardon à la Terre d’avoir interféré dans son devenir et de l’avoir plongée dans l’isolation de ses sueurs. Bien que je n’aie pas personnellement participé à ces erreurs de choix, je me sens responsable de mon peuple et de ses Anciens.

Aujourd’hui, je suis heureuse de mettre mon savoir à votre disposition et de réparer ces erreurs en vous offrant une ouverture de conscience.

Recevez la certitude de mon respect et de mon amour pour cette humanité terrienne,

SORIA.

Extrait du livre « les grandes voies du Soleil » où Soria se présente et annonce son rôle :

Soria est une énergie composée de plusieurs entités formant une bulle d’expression venant des Pléiades

Les Pléiadiens sont reconnus mondialement comme maîtres spirituels décisifs pour notre époque. Ils reviennent nous offrir une vision audacieuse et controversée du dessein le plus élevé pour nous sur Terre. Leur manuel, qui présente un style de vie inspiré, nous invite à restaurer et à rendre sa valeur à l’être humain et à identifier les énergies de la Déesse nous reliant à notre A.D.N. et à notre héritage véritable. »

Les Émissaires de Lumière des Pléiades sont un groupe collectif avec entre autres rôles, celui de gardiens de la Terre et du système solaire.

Ces êtres de Lumière sont présents à la fin d’un cycle majeur d’évolution et sont là pour nous éveiller à ce que nous sommes dans notre évolution et à ce qui nous est nécessaire pour entreprendre la démarche suivante.

Intervention de SORIA dans les Ecrits de KRYEON : AU-DELA DU VOILE…

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/ 

LES ENTITES DE GROUPES AUTOUR DE NOUS

Chaque galaxie possède des dirigeants créatifs, un groupe qui porte un nom. LA GALAXIE est notre groupe principal. L’Esprit dénombre rarement quoi que ce soit. L’Esprit connaît toutes les parties de LEUR NOM. Donner un numéro aux choses est humain. Vous ignorez encore le nom du groupe au centre de la galaxie qui est responsable de vous. Nous l’appellerons donc le Sagittaire. Nous l’appellerons ainsi parce que, quand vous sortez et regardez la constellation du Sagittaire, il est là. Ce faisant, vous regarderez vers le centre de notre galaxie, la Voie lactée. (Il ne faut pas confondre ceci avec le signe du zodiaque, le Sagittaire ; Il s’agit simplement d’un point de repère dans le ciel pour vous indiquer où se trouve le groupe. )

entités

Votre Groupe souche : Ceux qui se trouvent parmi vous, ceux avec lesquels vous communiquez le plus clairement et le plus aisément sont ceux qui vous aiment tendrement et qui se trouvent ici pour veiller sur vous et vous abreuver d’amour. Ils doivent demeurer à un bras de distance afin de ne pas exposer leur science. Ils sont comme vous ; ils ont un corps semblable au vôtre. Ils constituent votre groupe souche. Ils proviennent des « Sept Soeurs » : ce sont les Pléiadiens. Il n’y a personne qui soit plus près de vous, qui ne vous côtoie quotidiennement de plus près. Ils se déplacent en même temps que vous sans que vous puissiez savoir qui ils sont. Ils sont dans votre dimension et ils doivent se garder de déverser leur savoir dans le vôtre…. car le temps n’est pas encore venu pour cela. Demandez-leur : « Pourquoi êtes-vous encore venu pour cela. Demandez-leur : »Pourquoi êtes-vous venus ici » Ils vous diront que c’est à cause de l’amour, que « le temps est maintenant venu ». Il règne  une grande excitation dans ce groupe. Il est votre groupe souche ! (Ses membres vous transmettent de l’information sur la façon dont fonctionnent les choses qui vous entourent, d’un point de vue d’êtres qui vous sont biologiquement semblables, tout en étant instruits de ce qui se produit en relation avec votre humanité… très utile).

Le Groupe Solaire : un peu plus loin se trouvent d’autres entités. Ce sont celles que certains d’entre vous, dans votre culture, appelle le Groupe solaire. On les appelle aussi les Anges. Les Anges sont les entités qui veillent sur vous. Ils vous fournissent une merveilleuse information, une histoire de l’Univers plus actuelle que celle de toutes les autres entités, car les autres intervenants sont des facilitateurs. La plupart des autres intervenants connaissent les objectifs de l’Univers et de la planète, mais les membres du Groupe Solaire sont remplis d’informations humaines historiques et pratiques à votre intention… et ils sont aussi plein d’amour. (Je parle entre autres de SOLARA  et Des Guides et des anges comme l’ Archange Michaël  et de beaucoup d’autres qui ne sont pas encore connus dans notre culture). Ils nous aiment profondément, tout comme Kryeon.  Soyez à l’écoute de l’information qu’ils vous transmettent et utilisez-la. 

Vous ne pouvez désormais écouter qu’un seul groupe, un seul soutien, un canal de communication et tout savoir. Nous sommes spécialisés. Recherchez et recueillez l’information de plusieurs sources, toutes les pièces de votre casse-tête s’ajusteront alors et vous conduiront à la lumière. 

Les Maîtres : Il y a ensuite les Maîtres ascensionnés. Leur particularité est qu’ils ont tous vécu en humains sur Terre. Leur tâche est d’y revenir, et au moyen du channeling, vous transmettre une série d’instructions et des informations tirées de leur expérience sur Terre qui pourront vous être utilise. Ils sont des Maîtres comme Jésus, Jean-Baptiste, le roi Salomon, le roi Arthur, plusieurs pharaons et d’autres qui ont été reconnus sur Terre pour leur grande sagesse. Des noms tels que El Morya, Sananda, Mahatma, (Saint Germain), Kuthumi (et plusieurs autres qui n’appartiennent pas à notre culture) ne sont que quelques exemples de Maîtres qui diffusent de l’information aux gens de notre culture. Ecoutez bien leurs instructions : elles seront spécifiques. 

Les Guides : Enfin, pour terminer, je vous parlerai d’un groupe dont je ne vous ai pas encore parlé. Ce faisant, je vais vous offrir un voyage. Ces entités sont des êtres tranquilles. Il ya peu de channels pour ce groupe, parce qu’elles sont littéralement trop occupées. Je vous parle présentement de vos guides. Ce sont ceux qui vous sont assignés au début de votre vie, qui se tiennent à vos côtés, vous tiennent la main et vous aiment. Ce sont ceux que vous sentez occasionnellement, mais qui semblent hors d e protée. Ce sont ceux qui vous apparaissent en rêve. L’humour cosmique de l’Esprit se traduit dans vos rêves : vous pouvez connaître d’autres entités et recevoir d’autres messages dans vos rêves. Vous pouvez même parler directement à l’Esprit dans vos rêves… et tout est très réel, précis et adéquat. Toutefois, quand vous vous éveillez et racontez vos rêves aux autres humains, ils ne sont considérés que comme des rêves… des fantaisies à la portée de tous. (Les rêves sont souvent le moyen de communication des guides). 

Il existe tellement plus à connaître au sujet des entités qui vous entourent, mais je dois me limiter à vous parler des principaux acteurs positifs. Chacun de ces groupes a beaucoup à vous apprendre sur son histoire, ses expériences et sur la façon dont ils sont venus pour être avec vous. Vous apprendrez énormément en étudiant les enseignements qu’ils ont transmis et vous acquerrez beaucoup de sagesse universelle en les écoutant. Ils sont désireux de vous communiquer les leçons de leurs générations, afin de vous aider à apprécier la vôtre.

Canalisation du Groupe de Lumière de Del Mar –

Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Le POUVOIR des PRETRES-SAVANTS de ATLA-RA

 

Les régions habitées par les prédécesseurs de Mayas, au Yucatan (Mexique) et au Guatemala, étaient reliées par un pont de terre à l’île atlante de Poséidia avant que les séismes et les inondations du déluge final de l’Atlantide ne submergent cette dernière. Des civilisations issue de l’Atlantide et possédant une technologie hautement avancée habitaient l’Amérique centrale et l’Egypte longtemps avant la disparition définitive de l’Atlantide. 

Prêtres de poséidia

 

Les colonies et les civilisations d’Amérique centrale, d’Amérique du Sud (Og) et l’Egypte ont émergé de la Loi atlante de l’Un plusieurs millénaires avant la destruction de l’Atlantide ; Ces sociétés comportaient une élite et un groupe très avancé de prêtres-savants appelés les Atla-Ra, passés maîtres dans la science du pouvoir de l’esprit sur la matière. Ils opéraient en physique mentale, en toute connaissance des subtilités de la multidimensionnalité.

Ainsi, tandis que les masses profanes ne possédaient pas ces aptitudes et utilisaient des ponts de terre ainsi que d’autres moyens de transport primitifs pour voyager entre les colonies de l’Atlantide, d’Of, du Yucatan et de l’Egypte, le cercle intérieur constitué des prêtres-savants détenait le pouvoir de bilocation éthérée et de manifestation physique, et ce, non seulement dans le monde physique terrestre, mais aussi sur les plans universel et galactique.

Les Atla-Ra étaient en relation avec les extraterrestres de l’Alliance siropléiadienne et ils furent à la source du calendrier cyclique que vous attribuez aux Mayas. Nous ajouterons qu’à l’époque maya les Siriens, peut-être davantage que les Pléiadiens, communiquaient avec les grands prêtres descendants des Atla-Ra. De plus, même si ce furent en effet des extraterrestres bienveillants qui aidèrent les Mayas à conserver le calendrier, il vaut la peine de noter que les Mayas ont maintenu un contact sporadique avec la civilisation intra-terrestre de la race bleue. (Ces humanoïdes sont des descendants des Lémuriens qui ont choisi de vivre sous terre. Leur peau est bleu-vert en raison du cuivre et du magnésium contenus dans l’eau qu’ils boivent sous terre. Beaucoup plus avancés que les humains de la surface, ils sont d’une fréquence vibratoire différente et ils approchent de la fin de leur cycle. A certaines périodes, ils ont été en interaction avec les Atlantes, les Mayas, les Ayamaras, les Hopis et les Navajos).

De petits groupes de prêtres-savants ont survécu pendant des millénaires après le déluge, conservant la connaissance du calendrier et supervisant la construction des diverses pyramides avec l’aide des extraterrestres mentionnés. Pourtant, ces prêtres-savants mayas ne représentaient pas l’ensemble de leur société.  C’est précisément pourquoi les Mayas sont pour vous une énigme aujourd’hui. Une partie des réalisations qui leur sont attribuées révèle un grand avancement technologique, et cependant leur société dans son ensemble était primitive et se livrait, sous des dictatures informelles, à d’invraisemblables cérémonies donnant lieu à des sacrifices humains et d’autres aberrations. Il est dès lors logique de penser que le calendrier existait avent la société maya.

Il s’ensuit que les prêtres-savant d’Og, du Yucatan, de l’Egypte et d’autres civilisations « oubliées » antérieures ou postérieures, possédaient la science de la physique mentale ainsi qu’une grande connaissance de l’astronomie et des cycles dimensionnels. Seules les adeptes des austères sociétés et traditions initiatiques le savaient, bien qu’il n’en subsiste que très peu de preuves aujourd’hui et que celles qui existent ne soient pas reconnues comme telles et soient encore incomprises. La connaissance et la pratique de la physique mentale, voilà ce qui sépare vos présentes technologies et le savoir de vos scientifiques de  celui des sociétés avancées du passé. L’influence de la pensée précise sur la matière n’est pas encore comprise par l’humanité. C’est une science oubliée.

Les prêtres-savants d’Atla-Ra connaissaient parfaitement l’art de la dématérialisation « physique » et de la re-manifestation, et ce, non seulement en ce qui concernant  le voyage par bilocation, mais aussi la matière physique. C’est d’ailleurs ainsi que furent construites les plus grosses pyramides, ce qui constitue encore un mystère pour vous aujourd’hui. Les Atla-Ra et leurs descendants avaient la capacité de manipuler mentalement la physique tridimensionnelle en faisant passer la matière par des champs antigravitationnels pour qu’elle se dématérialise, se reforme et se manifeste de nouveau en tant que substance dépourvue de densité. Dans certaines circonstances, ils étaient capables de modifier leur réalité et de changer de dimension. 

Ces prêtres-savants employaient la pensée fortement concentrée pour reformer la matière en différents spectres. Ils savaient que la matière existe en ondes spectrales tout comme la lumière et ils pouvaient la transformer en diverses oscillations ondulatoires. De même, ils pouvaient convertir la matière atomique en des états vibratoires d’apesanteur, non seulement pour obtenir une masse à demi coagulée et dépourvue de densité, mais aussi pour influencer par tangente la densité d’une autre matière.

L’important à retenir ici, c’est que ni le peuple olmèque, aztèque ou maya ni la population méso-américaine ou précolombienne n’ont conservé la maîtrise de certains aspects de leur culture. Ce que nous désirons souligner, c’est que les Atla-Ra ont développé le calendrier et que des Mayas ont préservé cette connaissance. Toutefois, comme en Atlantide, les prêtres-savants, bien que respectés, n’étaient ni les gouvernants ni les décideurs du développement de la société.

Pour en revenir à la question sur « les facteurs d’accroissement de la conscience » nous dirons que c’est l’accroissement de la résonance vibratoire qui augmente le « potentiel » de chaque individu pour atteindre un niveau de conscience supérieur. L’ascension est soutenue et définie par l’expansion dimensionnelle de la Terre jusqu’à inclure le monde « cristalin ».

Intervention de Métatron dans LE GRAND RASSEMBLEMENT sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Marie-Madeleine d’émanation Arcturienne

 

arcturiens-3-700x452Marie-Madeleine : J’ai su dès ma naissance que j’étais différente et ma mère le savait aussi, Dieu merci, ou devrais-je plutôt dire : Déesse merci ! C’es parce qu’elle a reconnu ma différence qu’elle m’a amenée au temple d’Isis afin que j’y sois instruite des mystères de la Grande Déesse, la Mère cosmique. Cette instruction a consisté en de longues heures de méditation.

Ces séances étaient parfois accompagnées d’une musique de tambours, de harpes et d’autres instruments, au son desquels nous accomplissions des mouvements harmonieux produisant des états de conscience modifiés qui ouvraient les portes intérieures. Libérée des contrainte sud monde physique, je voyageais alors dans le cosmos sur les ailes d’Isis et c’est durant cette période de formation que je me suis retrouvée souvent sur Arcturus. Transportée par Isis, j’y accédais en traversant un trou de ver formant un canal entre deux mondes très distants l’un de l’autre et pourtant très porches dans la conscience.

On m’a appris à harmoniser mon esprit de manière à pouvoir entrer dans ces autres mondes par ma seule volonté.

C’est durant ce cycle de formation et de service au temple que j’ai découvert mes racines arcturiennes. J’ai alors vécu un étrange paradoxe pendant un certain temps puisque j’étais une humaine en formation pour devenir une prêtresse tout en possédant une identité arcturienne ; Il y avait en moi un décalage entre l’humaine et l’émanation. Néanmoins, plus je comprenais le sens de cette émanation, plus j’en appréciais les dons … et les difficultés.

Je me manifeste ici afin d’aider ceux et celles qui possèdent une émanation arcturienne ou autre. Votre destin est unique ; vous devez mener une existence humaine tout en sachant que vous êtes plus que cela et en utilisant vos dons spéciaux sans trop attirer l’attention sur vous. Les humains, n’en doutez pas, se méfient collectivement des émanations provenant des autres mondes. Certains d’entre vous se savent porteurs d’un immense trésor que personne ne reconnaît. D’autres ont dévoilé leurs dons à des personnes qui les ont ensuite trahies par ignorance ou par simple méprise sur ces pouvoirs.

Tous ceux et celles qui portent une émanation font face à ce dilemme, et mon histoire ne diffère pas de la vôtre. J’espère néanmoins que mon récit vous aidera à mieux comprendre votre situation et à trouver en vous une voie par laquelle vous pourrez apprécier pleinement votre émanation.

Sous sa forme la plus simple, une émanation est une énergie possédant sa propre intelligence. Dans mon cas, il s’agissait d’une émanation arcturienne.

Ma réaction énergétique aux situations était donc arcturienne et non humaine, tout comme l’était également l’intelligence que j’employais parfois pour résoudre des problèmes. Pour mes frères et sœurs humains, cela semblait un peu étrange, mais pour ceux qui possédaient des aptitudes psychiques il était évident que j’étais dotée d’une émanation. Les émanations confèrent aux individus des  comportements extérieurs qui diffèrent de la nature humaine et qui lui sont même parfois contraires.

Au Temple d’Isis, j’étais heureuse que la grande prêtresse reconnaisse non seulement mon potentiel, mais aussi mon émanation. Elle était bien préparée pour faire face à un être comme moi. Ce n’était pas facile pour elle car j’étais une tête forte, ce qui résultait de mon émanation car les Arcturiens sont des êtres d’action, toujours prêts à affronter les conflits sans la moindre hésitation. Elle m’apprit donc la patience et me dévoila mon émanation par de profondes méditations que nous faisions ensemble dans le sanctuaire intérieur du temple.

Au bout d’un an, elle m’annonça que ma formation prendrait une nouvelle direction ; je serais initiée à la magie sexuelle d’Isis et aux profonds mystères alchimiques d’Horus. J’ai les larmes aux yeux en relatant cette histoire car je me rappelle tout l’amour et tout le respect que j’avais pour cette instructrice en cette période d’insouciance qui précédait celle de mon travail dans le monde.

La magie sexuelle d’Isis était considérée comme une vois hautement sacrée. Elle impliquait l’utilisation de l’énergie sexuelle pour transformer la conscience personnelle, éveiller le serpent dormant à la base de la colonne vertébrale et lui faire ériger le Djed, la voie sacrée des chakras, dans les centres cérébraux supérieurs, ouvrant ainsi la prote sur d’autres mondes et unifiant la conscience personnelle par le mariage sacré dans le sanctuaire intérieur du cerveau.

Je ne savais pas à l’époque pourquoi mon instructrice avait modifié l’orientation de ma formation, mais je l’ai compris quand j’ai rencontré Yeshua. Je pensais que l’on m’entraînait pour devenir une grande prêtresse. Jamais je n’aurais pensé que je deviendrais une prêtresse de la haute sexualité ni que j’emploierais cette connaissance en union avec un mâle qui deviendrait mon époux. Je croyais avoir adopté le célibat. Les grandes prêtresses cultivaient leur énergie sexuelle jusqu’au paroxysme, jusqu’à ce que la tension les projette dans un autre monde. Je pensais que c’était là ma voie et je fus donc très étonnée quand on me dit que je serais initiée aux mystères de la magie sexuelle d’Isis.

Lorsque j’eus complété ma formation artistique et scientifique en sexualité et en alchimie d’Horus, mes instructrices jugèrent que j’étais bien préparée à la tâche. Après l’initiation finale faisant de mois une grande prêtresse de la magie sexuelle d’Isis, ma principale instruction me conduisit au sanctuaire intérieur, où elle me donna un bracelet en forme de serpent, un symbole faisant de moi, pour ceux qui le connaissaient, une haute initiée et une maîtresse de la magie sexuelle d’Isis.

Le jour où j’ai rencontré Yeshua près d’un puits, je portais ce bracelet et ma mère, Marie, également une initiée d’Isis, l’a reconnu. Quand je les ai regardés tous les deux dans les yeux, j’ai compris pourquoi mon instructrice du temple avait modifié le cours de ma destinée. L’émanation que je portais en moi et qui était dormante depuis toutes ces années entamait alors une mission planifiée longtemps avant mon incarnation de femme humaine et qui impliquait la sainte trinité formée par Yeshua, sa mère et Marie, et moi-même. Ces mots me font d’ailleurs sourire.

La principale caractéristique dont je veux vous faire part au sujet des émanations est l’amnésie. Je savais que j’étais différente des autres, mais j’ignorais pourquoi exactement. Ma mère le savait également et, quand elle m’a amenée au temple d’Isis, la grande prêtresse aussi s’en était aperçue. En passant des soins de ma mère à ceux de la grande prêtresse, j’ai amorcé un nouveau chapitre de mon existence. A ce moment-là, je ne comprenais pas mon émanation et je ne la comprenais pas non plus lorsque j’ai traversé le portail d’Arcturus dans un état de conscience altéré. Quand mon instructrice m’a prise sous son aile et m’a dévoilé progressivement mon émanation, j’ai commencé à en comprendre le sens, mais je trouve encore curieux à ce jour de ne pas l’avoir entièrement compris avant d’avoir regardé Yeshua dans les yeux. J’ai été stupéfaite par ce contact et mon cœur a chaviré d’amour pour lui. Bouleversée, j’ai regardé sa mère dans les yeux et elle m’a aussitôt reconnue. J’ai compris instantanément tout le sens de mon émanation ainsi que le but de ma mission. Quelle ironie du sort !

En nous découvrant mutuellement, il devint vitre évident pour Yeshua et pour moi que nous avions une mission commune à remplir. Il le ferait publiquement tandis que je resterais dans l’ombre, ce qui ne me posait aucun problème et ne m’en pose toujours pas. La mission impliquait que je transfère à Yeshua les pouvoirs cosmiques qui m’avaient été conférés par les mystères d’Isis.

Dans nos relations intimes, nous entrions tous les deux en tantra supérieur et nous nous retrouvions plusieurs fois à deux endroits en même temps, nos corps extatiques entrelacés dans l’extase sexuelle tout en accomplissant aussi des rituels de puissance sur Arcturus. Nous entrions parfois dans une chambre de régénération, utilisant ainsi la technologie arcturienne pour nous renforcer sur le plan humain. Lors deux personnes ayant une émanation semblables s’unissent, elles peuvent accéder à un grand pouvoir et à une intense créativité. Quand nous étions seuls ensemble, nos partagions des états extatiques que les mots ne sauraient décrire. Nous volions ensemble dans les plus hautes sphères. Lorsque j’étais seule avec Yeshua, lion du monde, je vivais les moments les plus satisfaisants de ma vie.

Nous étions toutefois en mission dans ce monde et je pourrais en parler longtemps, mais ce n’est pas le sujet de cet entretien. 

En tant que femme humaine, je comprends les besoins du cœur et je suis contente que la civilisation arcturienne prête enfin attention à ce dilemme. J’ignore comment il sera résolu, mais j’ai confiance que la solution qui viendra de cette civilisation sera intelligent et éminemment créative.

A tous ceux et celles qui portent une émanation d’un autre monde, je souhaite à la fois la grâce et le bonheur sur cette planète des plus intéressantes, bien qu’encore primitive. Puisse votre émanation se révéler une bénédiction pour l’humanité et puisse votre expérience sur cette Terre se révéler une bénédiction pour vous.

Marie-Madeleine 

Extrait du message de Marie-Madeleine retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/ 

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

Commandant de vaisseau Arcturien

 

les-arcturiensSalutations à mes frères et sœur terriens. Vous me connaissez sur le nom de Sanat Kumara.

Si je suis le premier à vous parler au nom de mes congénères Arcturiens, ce n’est pas parce que je suis doté d’une conscience supérieure, mais simplement parce que je suis très, très vieux et je j’ai donc une vision complète de l’histoire intergalactique. De plus, je porte en moi depuis très longtemps la passion et l’engagement ainsi que la bienveillance commune à tous les Arcturiens.

Je réside dans plusieurs dimensions de la conscience simultanément. En ce moment, afin de communiquer avec vous par des mots, j’active mon aspect de la cinquième dimension, mais je préfère rester dans la neuvième, où je jouis d’une perspective plus expansée. J’y conserve ma forme physique lumineuse, à la limite de la lumière informe. Cette juxtaposition de la forme et de l’informe est paradoxale et crée une dichotomie intéressante. Notre civilisation est d’ailleurs fascinée par les paradoxes et les dichotomies.

En tant qu’êtres intergalactiques, nous résidons principalement entre la cinquième dimension et la neuvième. Quand nous ascensionnons au-delà de la neuvième, notre identité change et nous devenons davantage des formes lumineuses. Cependant, la plupart d’entre nous préfèrent conserver intacte leur identité. Pourquoi ? Parce que nous aimons le bonheur d e l’autonomie individuelle face aux forces qui oeuvrent continuellement à la dégradation ou à l’élimination de l’identité personnelle. C’est une forme d’art qui nous plaît énormément. Le plaisir de notre existence est l’un des fleurons de la conscience arcturienne.

Un autre de nos fleurons est le besoin d ‘avoir une mission à accomplir. Nous ne sommes guère belliqueux, mais nous sommes toutefois intrépides. Quand nous devons affronter des forces qui semblent dépasser la nôtre, nous trouvons toujours un moyen de composer avec elles ou de les contourner. Notre expérience en tant que civilisation intergalactique s’étend sur des millions d’années humaines et nous savons que cet univers regorge d’énergies et d’êtres extraordinaires. Certaines de ces entités possèdent une forme, mais ne vous y trompez pas ; tous les êtres intergalactiques ne sont pas aimables. Certains sont bienveillants, mais d’autres sont malveillants.

C’est en raison de notre nature, des circonstances et de nos technologie de pointe qu’on nous a confié le rôle de gardien/protecteurs de la Terre et de cette galaxie qui constitue votre foyer et que vous appelez la Voie Lactée. D’ailleurs, ce nom nous amuse (Le lait semblait très important pour les concepteurs du cosmos). Comme se sont les Hathors qui nous ont présentés dans le cadre de ces écrits, j’aimerais vous raconter le lointain souvenir de notre rencontre avec eux.

Il y a des milliards d’années de temps terrestre, quand cet univers est né sous l’effet d’une grande explosion, sa nature même fut dictée par des forces opposées. Lorsque notre civilisation intergalactique a entrepris son cheminement, il y a environ cent millions d’années, nous avons été fascinés par l’opposition des forces car notre technologie est axée sur l’exploitation des énergies latentes entre ces forces. Il y a quelque quatre vingt dix millions d’années, je suis devenu selon vos termes terrestres, un commandant de vaisseau. Comme je suis parvenu à ce poste et je suis ensuite devenu responsable de la Voie Lactée ne présente aucun intérêt ; c’est plutôt la mission qui importe. Je suis donc chargé de la protection de la vie, de l’intelligence et de la liberté dans toute la Voie Lactée, et je suis engagé au plus haut point dans mon devoir, dans mes responsabilités et dans ma mission.

Dès mon entrée en fonction, j’ai été fasciné par plusieurs monde sou planètes de votre galaxie, ce qui m’a conduit à lancer une invitation à un univers parallèle. Votre univers n’en est qu’un parmi d’autres qu’il est possible de connaître en entrant dans l’hyperespace. Dans un état de conscience profond que vous appelleriez la méditation, j’ai réfléchi aux ressources nécessaires pour contrer les déséquilibres inhérents à cet univers, c’est à dire la guerre entre des forces opposées.

J’ai exploré plusieurs univers contigus afin de voir qu’il y existait une ressource pouvant équilibrer la Voie Lactée. C’est lors d’une telle incursion que j’ai rencontré les Hathors, dont j’ai immédiatement reconnu les qualités et aptitudes uniques. Ils sont très différents de nous. Leur énergie est androgyne.

Chez eux, les polarités sont intrinsèquement en harmonie, leurs aspects féminin et masculin étant presque parfaitement équilibrés. Le plus intéressant, c’est qu’ils ont ascensionné collectivement, alors que les Arcturiens ascensionnent individuellement. Durant l’une de mes incursions cosmiques dans leur univers, j’ai invité quelques Hathors de la huitième ou neuvième dimension à se joindre à nous dans notre vaisseau. A l’poque celui-ci se trouvait dans la cinquième dimension et ce fut donc très amusant pour mon équipage et moi de les voir se « comprimer » pour entrer dans la cinquième dimension.

Sous leur forme anthropomorphe, c’est-à-dire humanoïde, les Hathors sont généralement plus grands que nous ; ils mesurent de trois mètres et demi à quatre mètres. Dépendamment où vous êtes situés dans notre vaisseau, les couloirs ont environ trois mètres de hauteur. Les Hathors devaient donc se pencher quand ils abaissaient leur vibration jusqu’à la cinquième dimension. C’est pourquoi ils préfèrent rester dans la huitième et la neuvième.

C’est après avoir fait une tournée du secteur ensemble, après avoir parcouru la galaxie de long en large, comme moi, les Hathors ont été fascinés par une petite planète bleue et primitive. C’était la Terre à ses tous premiers stades de développement. Je sens qu’en ce moment plusieurs Arcturiens m’écoutent en retenant leur souffle, comme vous dites. Si je devais tout recommencer, ferais-je la même chose ? Je n’en suis pas sûr. Mes devoirs de commandant étaient – et sont toujours – la motivation première de mes actions, mais j’ai éprouvé une grande tristesse quand ma mission a éclipsé mes sentiments. Je pense que l’appel et le besoin du cœur doivent tempérer notre nature arctureinne qui nous porte à remplir notre mission en priorité

Extrait du message de Sanat Kumara – Arcturiens  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

LES INCARNATIONS ET LES EMANATIONS d’HATHOR

 

shakti dance dis

Les Hathors ne se sont jamais incarnés physiquement et ils ne le feront sans doute jamais non plus. De temps à autre, nous envoyons une émanation dans les mondes inférieurs sous la forme d’un humain incarné, mais nous ne nous incarnons jamais pleinement dans la matière.

Un individu qui possède une émanation d’Hathor peut se sentir comme un Hathor parfaitement incarné car son auto-identité s’est focalisée sur son aspect Hathor. l’émanation éclipse temporairement dans l’esprit de cet individu son auto-perception en tant qu’être humain, mais il finira par se percevoir de nouveau comme un être humain incarné possédant des attributs humains.

Ainsi, une personne peut avoir l’impression d’être un Hathor simplement parce qu’elle possède une émanation d’Hathor. C’est comme si une pièce de granit comportant un grain d ‘or se croyait entièrement en or. L’examen de sa véritable identité lui révélera qu’elle est un mélange de granit et d’or.

De temps à autre, un voyant peut percevoir une émanation d’Hathor chez un être humain. Cette impression est filtrée par la conscience du voyant, qui s’il n’est pas familiarisé avec les émanations spirituelles, peut penser que tout individu en question est un Hathor. Il « voit » alors que cet individu est un Hathor. C’est toutefois une perception inexacte. La distorsion est due au fait qu’une émanation d ‘Hathor possède une très forte signature énergétique que le voyant interprète mal.

Une situation semblable se produit lorsque les individus ont l’impression d’être l’incarnation d’un dieu ou d’une déesse. C’est rarement le cas, sinon jamais. Un individu peut posséder l’émanation d’une déité dans sa composition énergétique, mais ce n’en est qu’une partie. Dans un état de conscience profondément modifié, l’auto-identité peut passer de l’humain à l’émanation de la déesse ou du dieu, mais ce changement est temporaire.

Dans la plupart des cas, les émanations d’Hathor s’incarnent avant la conception, parfois même quand l’enfant est dans l’utérus. Dans les cas les plus rares, l’émanation est « intégrée » par la volonté personnelle. Le choix du mode et du moment de l’apparition d’une émanation d’Hathor est très relatif et constitue un phénomène complexe.  Certains être possédant une émanation d’Hathor vivent toute leur existence sans en être conscients. D’autres savent qu’ils portent en eux quelque chose de différent et l’information que nous vous livrons éveille en eux des résonances. Certains individus expriment cette émanation par leurs actions ainsi que par leur façon de penser et de voir. Quelques émanations s’expriment ouvertement comme canalisateurs de notre information ou comme guérisseurs.

De notre points de vue, nous les Hathors, un individu n’a pas plus de valeur parce qu’il possède une émanation d’Hathors. Simplement, l’émanation affecte sa perception et lui ouvre des portes dont d’autres ignorent même l’existence. Ces émanations s’incarnent pour diverses raisons, qui ne valent pas uniquement pour celles d’Hathors, mais aussi pour celles de plusieurs êtres spirituels. Les émanations d’une déité ou d’un être hautement dimensionnel descendent souvent dans le monde de la matière pour faire l’expérience des contraintes du temps et de l’espace. La pression créée par l’existence dans cette réalité présente à la fois une grande difficulté et une excellente occasion d’apprentissage e t d’évolution spirituelle.

La maîtrise du temps et de l’espace acquise en se libérant de ces contraintes conduit au développement de hautes aptitudes spirituelles. Pour ce faire, il faut se « dés-hypnotiser » de la Mâyâ ou de l’illusion de votre monde. Cet exploit perceptuel accroît énormément la capacité de la  conscience à transcender les situations et à les transformer. Pour nous, c’est là la signature de la maîtrise spirituelle ; l’aptitude à transcender les situations que l’on rencontre et à les transformer. La plupart des émanations qui descendent dans le monde matériel le font pour cette raison.

Quelques-unes y viennent pour transmettre de nouvelles connaissances. Elles peuvent prendre la forme d’instructeurs ou de guérisseurs. Toutefois, même dans ce cas, elles doivent évidemment composer avec les contraintes spatio-temporelles. Il arrive que des émanations spirituelles exercent un effet négatif dû à l’apparition de projections de l’ego et à leur nature illusoire. Voici pourquoi. Les émanations spirituelles existent à l’intérieur de l’être humain et en font donc partie. Contrairement à l’humain, toutefois, elles ont une puissance qui transcende le temps et l’espace, qu’elles perçoivent différemment. Si l’individu est déséquilibré psychologiquement, une projection égoïque peut se produire ; il s’imagine alors qu’il est un être spirituel, pour tenter d’échapper à son dysfonctionnement psychologique.

De tels individus défendent leur identification à l’émanation et négligent les autres aspects de leur être qui sont étrangers à celle-ci, particulièrement les zones sombres de leur personnalité (c’est à dire les aspects d’eux-mêmes qu’ils n’acceptent pas). Selon la nature de leurs illusions égoïques et de leur déséquilibre psychologique, ils peuvent facilement devenir les tyrans spirituels.

Cela peut s’avérer très troublant pour les gens qui sont en contact avec de tels êtres, car les émanations spirituelles ont un pouvoir magnétique qui se traduit auprès des autres par du charisme ou de l’enchantement. Plusieurs élèves de la spiritualité ont été ainsi ensorcelés par leur instructeur, ce qui les a empêchés de se rendre compte du déséquilibre psychologique de ce dernier. Un élève peut parfois se sentir inspiré en présence de cette émanation et, l’instant d’après, se trouver confronté à un instructeur déséquilibré et potentiellement dangereux.

Nous vous communiquons cette information parce que de plus en plus d’émanations spirituelles entrent dans ce monde pour élever l’humanité. Une émanation spirituelle, qu’il s’agisse d’un Hathor ou non, peut constituer une expérience très enrichissante pour l’individu qui la possède. Comme en toutes choses de la vie, l’équilibre est l’élément déterminant.

Si vous possédez une émanation spirituelle, il est encore plus important de vous connaître tant psychologiquement que spirituellement ; il est rare que le psychisme de l’individu soit aussi élevé que l’émanation spirituelle. Il serait donc bien avisé de permettre à l’émanation d’élever le psychisme de l’individu en le laissant pénétrer dans le sanctuaire intérieur de son cœur ainsi que dans son esprit conscient et inconscient pour les éclairer.

On peut considérer les émanations sous l’angle de la physique. Bien qu’elles soient de nature spirituelle, ce phénomène est lié à la physique puisqu’il est énergétique. Tout ce qui existe est vibration. Le taux vibratoire dépend du niveau de l’énergie qui est exprimée. Celui des émanations spirituelles est très élevé. Considérons toutefois le phénomène d’un point de vue plus terrestre.

Quand vous allumez une ampoule, vous libérer des émanations de lumière (photons) dans l’espace environnant. Le filament de l’ampoule est activé par l’afflux d’énergie électrique, qui le fait briller, à moins qu’il ne s’agisse d’un autre type d’ampoule. Cette incandescence est un dégagement d’énergie photonique que vous appelez « lumière ». Au moyen de la lumière, vous pouvez voir ce que vous ne voyez pas dans l’obscurité, car le champ visuel humain ne couvre qu’une infime partie du spectre électromagnétique. Seule cette frange d’énergie est reconnue et interprétée comme de la lumière par vos nerfs optiques. Cette lumière physique es tune émanation causée par l’activation électrique du filament.

Si nous appliquons maintenant ce principe au monde matériel subtil,  nous pouvons l’examiner en employant un ancien concept des yogas hindous ; la Shakti. Tout ce qui vibre possède la Shakti. Tous les atomes vibrent grâce à elle. Bien que vous n’en soyez pas conscient, à moins d’être dans un état de conscience très expansé, chaque atome et chaque cellule de votre corps scintillent et vibrent par la Shakti. Quand on entre plus profondément dans le substrat de la matière, dans le monde des particules subatomique et, plus loin encore, dans ce que nous appelons la conscience pure, la Shakti devient très subtile et puissante. C’est le domaine des émanations spirituelles.

Plus l’émanation est subtile, plus ses effets potentiels sont puissants. Revenons à un commentaire que nous avons fait précédemment  il se peut qu’un individu possède une émanation sans en être conscient.

Les émanations ont un effet sur l’environnement, même si les individus qui les possèdent n’en savent rien. Certains types d’émanations exercent une attirance sur les autres humains. Les gens se sentent attirés inexplicablement par l’individu qui possède une telle émanation, mais cette attraction n’est pas ondée sur la personnalité. Elle résulte plutôt de la force d’attraction créée par l’émanation.

 

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

La lumière sur la planète : Pléiades

 

images (1)L’impression de détachement descendit en moi et j’eus une vision dans laquelle je me découvrais comme l’une des nombreuses volontaires pour la grande expérimentation de procréation. Nous étions toutes enceintes.

Eleura était sur le point d’accoucher et nous nous empressions autour d’elle dans ce moment important. C’était un grand honneur que ce travail car nous étions conscientes que nous apportions la lumière sur une planète d’où elle était absente. Beaucoup de femmes avaient été inséminées artificiellement, à partir de la semence de notre propre race mais génétiquement modifiée par celle empruntée à une race bipède de la Terre. Nous escomptions pouvoir produire un nouvel être, capable de survivre au soleil et à l’atmosphère de cet endroit. Plus important encore : les nouveaux enfants ainsi conçus appartiendraient à la lumière. La naissance se fit rapidement, sans douleur, comme c’est toujours le cas pour les femmes de la Lyre. Je baissai les yeux pour voir l’enfant émerger. L’être qui apparut était couvert de poils noirs denses et drus. Le nouveau-né luttait pour respirer à l’intérieur de cette enveloppe velue. Les femmes reculèrent, poussant des cris d’horreur et se regardant l’une l’autre, sachant qu’elles portaient probablement aussi le même genre de monstre au sein de leur propre corps. Il fallut maintenir et apaiser Eleura

Un des hommes présents dégagea l’enchevêtrement des poils pour parvenir au petit visage du nouveau né dont la peau était noire comme du charbon. Dans nos efforts primitifs et précipités de produire un croisement stable et compatible avec le singe bipède, nous avions créé quelque chose qui était réduit à une séquence commune des cellules de nos deux races. Les poumons du minuscule petit être étaient encore plus sensibles que les nôtres à l’atmosphère riche en carbone. Un simple regard me confirma qu’en dépit de son apparence, c’était un être de lumière. La tête était aussi plus grande, plutôt comme les nôtres. L’amour qui palpitait en moi pour cet enfant était indescriptible. Plusieurs femmes s’évanouirent et d’autres s’enfuirent en pleurant. Soudain, je fus prise de vertige .Je me redressai. John me regardait avec une expression curieuse. Karen se précipita

.- L’as-tu vu ?

- Oui.

- Comment avons-nous pu survivre à de telles épreuves? lança Karen. Quand je pense à ce que nous avons dû supporter pour finalement nous retrouver dans une situation pire que celle dans laquelle nous étions avant d’avoir commencé! Je voulais tuer l’enfant qui venait de mes entrailles. Toutes les femmes avaient aussi des pensées dont elles n’auraient jamais cru être capables. Elle essuya ses larmes et je me remis debout en tremblant. Mes oreilles gardaient le souvenir du son que faisait le nouveau-né dans sa lutte désespérée pour respirer. Soudain, je me sentis épuisée et j’avais envie de dormir et de pleurer en même temps. C’était plus que suffisant pour une seule journée.- Rentrons, déclarai-je, nous en parlerons demain. Ce soir-là, nous avions, John et moi, un dîner pour une association caritative. Depuis le patio, j’aperçus Gerry Bostock et j’allai vers lui pour lui faire part des évènements qui s’étaient déroulés plus tôt à Kariong. Juste au moment où j’allais ouvrir la bouche, il me présenta à Margaret, une femme aborigène. Cette dernière avait lu mon premier livre et elle été très enthousiaste. Elle saisit ma main :

- Vous n’auriez pas pu avoir accès à toute cette information, dit-elle, à moins qu’un pouvoir supérieur ne vous y ait aidée. Maintenant que je vous ai rencontrée, il est évident que vous êtes inspirée par un être pur. 

Cet être travaille par votre intermédiaire. Vous n’avez pas fini d’écrire sur ces thèmes, chaque jour vous apportera son lot de révélations. Ce n’était donc pas terminé. Les évènements étranges de la journée se poursuivaient. Gerry toucha mon épaule et me fit un clin d’œil. 

- Voyez-vous, nous autres Koori, nous pensons que nous sommes la race la plus ancienne de l’humanité. Nous savons que vos anthropologues perpétuent la théorie de ses débuts en Afrique mais ils s’entêtent à nous oublier, nous, le chaînon manquant. Son sourire était chaleureux et il désignait le ciel. 

- Nous sommes des gens venus des étoiles, et nous avons atterri ici au travers des âges depuis différents points de la galaxie. Quand j’étais petit, ma grand-mère me montrait les Pléiades et me disait que c’était de là que venaient nos ancêtres. Il nous est facile de croire en l’existence des extraterrestres car c’est précisément ce que nous sommes. Tous les trois, nous éclatâmes de rire. Leurs immenses yeux noirs étaient brillants d’amour. La journée m’avait exténuée. Allongée dans la quiétude de la nuit, mon mari reposant calmement auprès de moi, je ne pouvais m’empêcher de revivre toute cette journée qui aurait pu être directement inspirée de  La Guerre des Etoiles. 

Chaque mot y avait été prononcé sur un ton assuré. Je m’étais souvenue avoir assisté à une naissance, produit d’une expérimentation génétique qui avait terriblement mal tourné et pourtant j’avais été submergée d’un fantastique sentiment d’amour. Puis, Gerry et Margaret m’avaient hypnotisée avec leur charme aborigène. Le souvenir de ce minuscule visage noir à Kariong faisait remonter cette formidable tendresse avec plus de vigueur encore, au-delà de tout ce que je n ‘avais jamais pu ressentir.

Cette femme que j’avais été dans ce passé ancestral était capable de sentiments tellement plus forts que ce que j’aurais imaginé. Qui était-elle? Étais-je réellement elle dans cette vie présente ? J’eus enfin la vision de l’enfant qui, quatre jours après sa naissance, mourut dans une angoisse et un chagrin écrasants, source de l’intériorisation de la culpabilité et des émotions qui s’ensuivirent pour moi. Au plus profond, je reconnus les mêmes émotions refoulées en moi et enfin je pouvais identifier leur origine. Était-il possible que je les aie portées pendant près d’un million d’années? Je voulais pleurer pour ce petit bébé mais je ne pouvais pas.

Extrait de « Contacts Avec Les Pléiadiens : La Mission Du Rexégéna » recopié par Francesca     paru aux éditions Hélios par Valérie J. Barrow

 

Message contact Pléiadiens

téléchargement (7)

 

 

 

Bienvenue, mes amis. Je suis Alcheringa. Il y a longtemps que j’attends cet instant, je suis heureux d’être ici. Je connais chacun de vous depuis bien des vies. Voyez-vous, nous sommes tous connectés aux mondes des étoiles. Les représentations gravées dans ce rocher sont une source de curiosité  pour beaucoup, chacun ayant le sentiment qu’elles ont été faites par des êtres d’un autre monde.  C’est d’ailleurs le cas pour une bonne partie d’entre elles. Il y a des millions d’années, des êtres venus d’autre part, d’autres étoiles, ont visité la petite planète Terre. Ils ont influencé l’évolution génétique de ses créatures, comme celle des poissons, des mammifères et des insectes. C’est une planète en tout lieu habitée de forces de vie. Vous en êtes conscients, bien entendu. Il y a beaucoup de choses à expliquer mais le moment n’est pas encore venu. L’information arrivera graduellement car notre projet est plus important. Chacune des pièces trouvera la place qui est sienne dans l’ensemble jusqu’à former un vaste tableau, lequel sera reconnu et compris par ceux qui demeurent dans ce monde. Il existe pour tous un besoin manifeste d’appréhender la mère que vous nommez la Terre et qui nourrit chacune des vies qui l’habitent. Grande est la nécessité d’aimer et respecter la Mère Terre, de prendre soin d’elle. Je sais qu’au plus profond de son être chacun de vous trois l’admet et nous aidera à diffuser et répandre cette connaissance. Quelqu’un a une question à poser ? 

- Y a-t-il autre chose que nous devrions savoir au sujet de ce site? demanda Gerry. 

A-t-il besoin de protection ?

- Cet endroit a, de tout temps, été protégé. Nous continuerons à le faire jusqu’à ce que vienne le moment de le révéler au public. Ce lieu fort ancien détient les clés d’une ambition plus vaste. Ces images intégreront et accéléreront l’évolution de ceux, fort nombreux, qui se souviendront. C’est encore trop tôt, mais le moment approche.

- Y a-t-il quoi que ce soit que vous voudriez que nous fassions?

- En réalité, mon fils, vous répondez déjà à notre inspiration. Vous vous êtes spontanément offert à guider ces personnes, et pas seulement aujourd’hui pour cette rencontre que nous avons souhaitée. Il y aura beaucoup d’autres occasions où vous réaliserez que des mains invisibles sont à I’œuvre. Vous n’avez aucune raison de vous inquiéter, nous savons que vous désirez servir. Soyez attentif, mon enfant. Faites face aux problèmes à mesure qu’ils se présentent. Vous n’êtes pas seul : vous recevez une aide considérable sur de nombreux plans. Nous vous pousserons parfois un peu plus loin que ce dont vous avez l’habitude, il ne vous sera néanmoins jamais demandé d’aller au-delà de vos capacités. Sachez que dès que chacun de vous fait un pas dans sa vie, nous sommes avec lui.

Nous, du monde de la Lumière, venons à vous avec amour depuis une dimension divine. Nous vous demandons de ne pas avoir peur. Nous sommes prêts à vous assister et à répondre à vos appels. D’une manière ou d’une autre, vous serez toujours soutenus. Il n’y a rien d’autre à dire, à ce stade, que de vous inviter à continuer sur votre lancée. Je vais maintenant vous laisser et vous remercier de m’avoir accueilli aujourd’hui. Notre rencontre ici n’a rien d’une coïncidence, les choses vont bientôt évoluer ainsi que vous vous en rendrez compte. Que Dieu vous bénisse tous.

La présence d’Alcheringa s’estompa, me laissant flotter dans une chaude énergie. Gerry se leva, nous demandant de le suivre. Nous escaladâmes la montagne de Whale Rock, qui domine les eaux de Brisbane et, au-delà, Broken Bay. C’est un rocher plat présentant des marques très distinctes de pierres taillées dans ses parois. Nous dûmes, Karen et moi, baisser la tête dans notre progression tant était puissante la sensation de passer sous quelque chose. Au même instant, nous levâmes les yeux l’une et l’autre mais il n’y avait rien, bien sûr.

Etait-ce l’expression de notre imagination? Peut-être pas. Pourquoi avions-nous toutes les deux expérimenté les mêmes réactions à cet endroit ?

Mon cœur se mit à battre plus vite. Gerry confia être venu à cet endroit des quantités de fois, et l’avoir utilisé comme lieu de guérison. Des familles aborigènes avaient habité la zone alentour et pris leurs repas exactement là où nous nous tenions. Un côté du site était réservé aux affaires des hommes et l’autre aux affaires des femmes. Il nous montra ensuite une partie du rocher creusée comme pour servir de berceau. Les femmes aborigènes, il y a bien longtemps, auraient utilisée cette cavité pour enfanter. Karen décida de s’y allonger. Quelques minutes plus tard, elle semblait s’être endormie et ses yeux se mirent à bouger rapidement derrière ses paupières closes ainsi qu’ils le font quand nous rêvons. Je l’observai avec curiosité pendant un moment, puis elle se redressa, assise très droite et les yeux grands ouverts.- Qu’as-tu ressenti? lui demandai-je.- L’extase de l’accouchement, répondit-elle embarrassée, et en même temps, j’avais le sentiment d’être abandonnée tout en sachant que je n’étais pas seule … Gerry se rapprocha d’elle et la fixa avec des yeux soudain devenus immenses.

- Et le bébé ? interrogea-t-il.

- Je… je ne sais pas vraiment, bredouilla-t-elle d’une voix tremblante, prise de court par la question. A nouveau je fus habitée par la même sensation que j’avais éprouvée plus tôt, juste avant ma communication avec Alcheringa, d’être détachée de la réalité, sauf que cette fois c’était autre chose. Notre ami avança jusqu’au bord de la plate-forme surplombant Broken Bay. La nuit commençait à tomber et des lumières scintillaient en contrebas, dans la ville toute proche. Il se retourna et m’invita à le rejoindre. Puis il désigna la mer, une lueur perplexe dans le regard :

- Vous voyez l’endroit où se trouve ce petit bateau au milieu de la baie? déclara-t-il. Pour moi, c’est là que le vaisseau a coulé. Concentrez-vous sur lui, Valérie. S’il vous plait, essayez de retrouver la mémoire de cet événement. Instantanément la vision de mon existence dans ce temps lointain auquel se référait Gerry me parvint, lumineuse. Je pouvais la revivre par les yeux et les sentiments de qui j’étais alors : je vis mes mains qui se tendaient vers la surface de l’océan en même temps que le désespoir frappait mon cœur de plein fouet.

J’entendis des hurlements de terreur, des cris et des gémissements. Je ressentis le besoin impératif de me libérer de la douleur, de la peur et de la terrible sensation de perte qui  s’abattaient sur la personne que j’étais à cette époque. Le paysage était complètement différent de ce qu’il est aujourd’hui. Plus tropical, plus luxuriant et plus dense. La chaleur me suffoquait et je haletais dans l’air épais et presque liquide, comme si je respirais sous l’eau. Chaque souffle m’était douloureux. Mes bras tendus longs et décharnés étaient recouverts d’une peau d’un blanc bleuté presque transparent. Je sentais que ma tête était allongée. Un terrible sentiment d’accablement s’était emparé de moi : mon époux, mes enfants et un grand nombre de mes amis avaient été tués ! Comment une telle chose avait-elle pu se produire ?

L’incrédulité laissa la place à une forte impression de trahison, puis à la montée de la colère, expérience émotionnelle que l’être de ma vision n’avait jamais connue auparavant. Puis je pris du recul par rapport au courroux que cette femme vivait alors pour revenir à ma réalité propre, celle de Valérie. A mes côtés se tenaient Karen et Gerry, pantelants, au bord des larmes. Apparemment, nous venions de partager tous les trois et simultanément une sorte de traumatisme de groupe subi en un autre temps à Whale Rock.

Le voile alors se déchira davantage et des souvenirs plus précis affluèrent : je découvris que nous arrivions des Pléïades/Lyre, bien que notre origine première était un endroit dont le nom ressemble à Altaah. Nous étions venus paisiblement en mission divine sur la planète Terre et nous avions été attaqués par des êtres qui n’appartenaient pas à la lumière d’Amour, loin, en dessous de nous, une soucoupe pareille à un vaisseau spatial gisait, brisée, dans les eaux de la baie. La frayeur des occupants du vaisseau, gravement blessés et traumatisés, leur désespoir, résonnaient en moi comme si je partageais leur conscience. C’est alors que des dauphins apparurent en réponse aux appels à l’aide non formulés, poussant quelques personnes vers le rivage. Un autre vaisseau, celui sur lequel j’étais arrivée, planait au-dessus de la soucoupe accidentée, enquête des survivants. Exposés aux radiations du soleil de cette époque qui perçaient fortement malgré l’atmosphère poisseuse, ceux qui étaient déjà sur la berge hurlaient de douleur en cherchant un refuge pour se protéger, leur corps ne pouvant supporter ce genre d’émanations. Certains avaient subi de terribles lésions et je partageais directement leur agonie. Mes sens étaient chancelants et je tournai la tête.

D’autres, derrière moi, assistaient à la scène avec la même horreur, ils étaient tous extraterrestres, comme moi. Une personne du nom d’Eleura appartenait à notre groupe. Son mari, Ujeshet, était coincé sous une barre de métal qui s’était détachée du pupitre de commande du vaisseau gisant maintenant au fond d’un océan inconnu, Eleura attendait un enfant et elle « acheminait » la conscience du tout petit être vers Ujeshet tandis que celui-ci lui demandait télépathiquement : « Et le bébé? »Je me reliai à Ujeshet, lui adressant amour et sympathie.

Tandis qu’il me renvoyait son amour, une bruyante explosion se fit entendre. La vision s’arrêta et je fus instantanément de retour dans l’air du crépuscule de Whale Rock, mon regard plongé dans les yeux de Gerry Bostock. L’espace d’un bref instant, nous avions été, Gerry et moi, connectés par l’esprit comme je l’avais été avec Ujeshet dans cette autre vie : le Gerry de maintenant était l’Ujeshet de cet âge reculé. Je me retournai vers Karen et la même connexion s’établit : Karen était Eleura. Nous nous regardâmes les uns les autres, réalisant la raison de notre présence en ces lieux : nous devions y revenir afin de nous souvenir. Une merveilleuse étreinte scella notre réunion. Nous étions de vieux amis ayant réintégré ensemble la Terre d’aujourd’hui pour y vivre ce moment précis. Dans l’air du soir pourtant glacial, nous étions imprégnés de la chaleur de l’Amour Divin, au-dedans comme au dehors. Je me sentis bénie pour l’éternité quand nous joignîmes nos mains aux poignets des deux autres pour former deux triangles superposés en une ancienne forme de salut, origine de l’Étoile de David.

Nous levâmes nos bras entrecroisés vers les cieux dans un geste d’action de grâces. Loin, si loin, au-dessus de nous, la douce lumière des Pléiades brillait dans la nuit, caressant nos visages et séchant nos larmes comme le ferait une mère aimante en retrouvant enfin ses enfants depuis longtemps disparus. Dans le délicat et subtil moment de cette apaisante étreinte, nous reçûmes la guérison.

 

Extrait de « Contacts Avec Les Pléiadiens : La Mission Du Rexégéna » recopié par Francesca    – paru aux éditions Hélios par Valérie J. Barrow 

Au moment de la purification de la Terre

 

Au moment de la purification de la Terre dans PLEIADIENS (TERRE) eau2 Vous serez incité à vous regrouper pour consolider les communautés existantes ou en former de nouvelles au moment de la purification de la Terre et des bouleversements et du tumulte qui s’intensifient. Chaque communauté, ou village communautaire, s’étendra et s’épanouira suivant la capacité de ses membres à produire ensemble des formes-pensées.

 Chaque communauté devra établir un concile coopératif afin que chacun puisse, avec les autres, contribuer à la nourriture, à l’abri, la musique, aux mouvements et aux sons. Ce système communautaire retrouvera un mode de vie archaïque où l’on dépendait les uns des autres. Il rétablira l’ancien schème gouvernant les relations d’où découlait un style de vie interrelié. Des désaccords surviendront ; tous doivent toutefois travailler à donner vie à des formes-pensées similaires. Ces formes-pensées susciteront des champs énergétiques autour des lieux où vous habitez, et ceux qui frapperont à votre porte y auront été attirés, car vos formes-pensées seront des aimants. Si vos formes-pensées et la communauté sont puissantes, si vos liens mutuels sont bien établis, animés et solides, vous attirerez à vous ceux qui partagent une intention similaire. Vous serez étonnés par ces centaines de gens qui souhaitent se joindre à votre communauté. Si cent personnes souhaitent s’intégrer à votre communauté, vous saurez que les formes-pensées ont attiré ces gens vers vous plutôt que vers une autre communauté.

 Une communauté en déséquilibre et en désaccord émet toutes sortes d’énergies  chaotiques. Vous devez apprendre à travailler ensemble. Si quelqu’un en est incapable et crée une force aliénante, la communauté doit alors chercher à guérir cette personne. La personne doit s’ouvrir à cette guérison et assumer la responsabilité de la cause de cette discorde. Si la personne perpétue cette dissonance, il ou elle devra peut-être quitter la communauté. Dans les temps à venir, il ne vous sera pas possible d’entretenir des factions adverses. Votre tâche implique une grande partie la guérison, une grande tolérance, beaucoup de compassion et l’attention aux signes et aux symboles. Permettez aux autres et à vous-même de vire des expériences et d’exprimer ce qui donnera lieu aux réalisations profondes.

 Chaque membre doit participer à la totalité de la communauté, de sorte que chacun y contribue par son talent. Les communautés se spécialiseront dans certains produits, développeront leurs talents ou leurs aptitudes en fonction de l’ensemble des consciences des gens. Peut-être vous demanderez-vous ; « Comment saurai-je avec quel ensemble de consciences humaines j’aboutirai ? » Vous serez guidé par une main invisible vers la communauté que vous pourrez servir et qui vous servira suivant vos intentions, vos convictions et vos désirs.

 Le fait d’appartenir à une communauté et de vivre plus près de la terre, de respirer de l’air pur et de vous sentir vivant vous apportera un soulagement. La nourriture sera revitalisée. Le rire, les rapports humains s’approfondiront, et chaque instant de la vie aura une valeur accrue. Eventuellement, vous en conclurez que la vie est un jeu et que la réussite du travail n’est possible que si l’on joue la vie. Si vous ne jouez pas correctement, votre travail ne peut réussir. Le travail doit toujours être bénéfique à la communauté. Plusieurs guérisons surviendront. Les communautés seront portées à construire, et s’ensuivra une renaissance de la culture des temples. Sur toute l’étendue de cette contrée, on marquera des sites, et des édifices sacrés d’une merveilleuse beauté seront érigés. Les changements sur Terre révéleront plusieurs secrets enfouis dans la Terre même. Les pyramides disséminées sur cette terre qui sont pour l’instant recouvertes, seront dévoilées. De plusieurs fissures et crevasses surgiront des sites anciens depuis longtemps ensevelis.

 Le succès sera assuré à la communauté capable de fusionner ses formes-pensées, de passer outre aux conflits d’ego, et d’en arriver à un objectif et à une qualité de vie viable. Certaines communautés pourront cultiver des plantes parallèlement à la méditation, au son et à l’intention, servant de communication suivie avec la nature. Des membres de ces groupements peuvent pratiquer ensemble de toning, produire ensemble des rêves et de la musique. Ces communautés seront les plus prisées, celles qui joueront le mieux ; cela n’implique pas cependant un hédonisme qui résulte dans l’oubli de ses responsabilités, l’abandon dans l’alcool et les drogues, ce genre de choses qu’on confondraient pour le jeu véritable. Lorsque vous jouerez, vous jouerez consciemment avec l’énergie, la libérant et la dirigeant à la manière d’un enfant. Vous aurez ensuite le devoir, la responsabilité et le dévouement nécessaire afin de rendre votre communauté magnifique. L’interaction avec un groupe comporte une grande puissance. 

Plusieurs de vos talents qui contribueront à la communauté ne sont pas à ce jour dévoilés ni reconnus. Ils proviendront de l’intérieur.

 

Extrait de Terre, clés pléiadiennes de la Bibliothèque vivante – Les Pléiadiens canalisés par Barbara Marciniack page 224.

 

Venez nous rejoindre sur le forum de Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Vivre avec sa famille

 

Vivre avec sa famille dans NOTRE FAMILLE maison2Nous aimerions que chacun de vous qui marchez sur la Terre parle aux brins d’herbe, aux grains de sable, aux pétales de fleurs, aux papillons, aux insectes, aux fourmis, aux oiseaux, aux abeilles, aux fougères, aux feuilles, aux gouttes d’eau, à la rosée – et que vous affirmiez votre présence. Affirmez: « Je suis ici. Mon intention est que vous me livriez la connaissance conservée en vous en tant que forme vivante. Je suis ici maintenant pour la recevoir, la traduire, la comprendre et ensuite la transmettre au reste de la planète. Je désire activer la Bibliothèque vivante de cette planète. » Nous aimerions que vous soyez votre méditation et votre intention vivantes. Laissez le sol, la Bibliothèque vivante, vibrant à la fréquence de l’amour, entrer dans votre corps.

 À mesure que vous rêvez de nouveau la Bibliothèque vivante, imaginez la valeur de la Terre. Tout en entretenant cette image de la bibliothèque, tous les gens qui vous soutiennent et vous connaissent en tant que membres de la Famille de Lumière sentiront ce que vous êtes en train d’acquérir, car vous êtes tous reliés. Vous êtes reconnus par votre engagement à dire: « Oui, je suis de la Famille de Lumière. » Vous donnez une impulsion à chacun, partout, avec ce que vous savez en ce moment, et ceux qui font partie de la Famille de Lumière peuvent alors vous atteindre et atteindre les autres. C’est un grand rêve.

 Nous voulons que vous glissiez dans cette période d’ouverture de mondes et de changements de réalités. Il y a des patterns d’énergie dans votre corps qui sont conservés sous forme de mémoires cellulaires, et nous devons tout doucement créer un lieu où vous puissiez grandir…

 Vous êtes toujours en devoir. C’est ce que vous avez accepté de faire en tant que représentant de votre essence. Vous savez que vous pouvez vous attendre à ce que les choses deviennent houleuses, car c’est ainsi que vous apprenez, et personne n’a dit que ce serait facile ou n’a garanti que les choses seraient toujours aisées. Peut-être commencerez-vous à comprendre le degré d’engagement qu’il faut pour transcender les frontières des réalités. À mesure que vous approcherez de ces frontières, vous pourrez sentir ce que c’est que d’avoir un pied dans un monde, un doigt dans un autre et le nez et un orteil dans un autre encore. Il est plutôt étrange de sentir les énergies de nombreux mondes se rencontrer dans votre corps.

 La joie, la sécurité, l’harmonie et la clarté sont de fort jolis mots. Parfois, afin de vraiment comprendre un concept, vous devez aller dans sa polarité, car en ce monde de lumière et d’obscurité, l’ombre définit la lumière. Voilà donc que nous explorons les polarités avec vous. Rappelez-vous, vous avez toujours le choix, et plus vous comprenez les diverses opinions et influences sur Terre, plus grands deviennent vos choix.

 Lorsque vous serez en voie de vous connaître, vous vous libérerez de bien des paradigmes agissant comme des frontières et des limites et dont vous ne vous étiez pas rendu compte. Demandez une grande amélioration de votre identité et apprenez ce que c’est que de se sentir étendu – de faire l’expérience de soi à bien des niveaux de perception. Surtout, apprenez ce que c’est que de faire confiance au processus. Communiquez votre intention d’être en vie en ce moment et laissez la Terre la sentir. Si, par hasard, vous êtes incertain, alors il est tout à fait prioritaire de créer un but et de croire en vous-même. Nous ne pouvons le faire pour vous. Vous seul avez l’effet ultime sur la Terre, votre vie et votre version de l’illusion.

 Il y a peu d’écrits sur ce que vous êtes en train de faire. Bien des gens ont l’impression d’être en train de s’aventurer sur la pointe des pieds au pays de l’étrangeté. Eh bien, il y a une certaine étrangeté, en même temps qu’une allégresse et une joie au sein de l’excentricité. Il y a aussi un charisme que vous transportez et avec lequel vous vibrez.

 Vous savez tous que vous êtes ici pour une raison, la croissance, à mesure que vous découvrez vos talents mutuels. Les pièces du puzzle et les fils sont en train de tisser une tapisserie ayant un sens convergent. L’histoire qui se déroule pour vous est une histoire en avance sur son temps de bien des façons. Chacun de vous désire vivre une vie qui a du sens, s’approprier un territoire de la conscience, y devenir adepte, et aller là où personne n’est allé auparavant. Nous dirions que vous êtes sur cette trajectoire. Souvent, lorsque vous vous lancez sur une voie, vous n’en comprenez pas toujours toutes les implications. Sur la voie de la conscience supérieure, vous voilà plongé dans une profonde entreprise et vous ne pouvez encore voir la voie dans sa totalité.

 

Famille de Lumière : Pléiadiens canalisés par Barbara Marciniak 

Les enfants Saphir

 

Les enfants Saphir dans ENFANTS INDIGO diamant-300x195« Je viens en tant qu’enfant Saphir et partage que nous sommes aussi intérieurement calmes. Nous sommes des guérisseurs, bien que nous ne parlions pas de nos dons en tant que dons de guérison, car ils sont différents de ceux qui sont reconnus comme tels par l’humanité. Nous sommes des inventeurs de nouvelles formes de guérison qui incluent la science de l’énergie et les fréquences d’amour-lumière Pléiadiennes. Nous ne sommes pas sur Terre pour nous concentrer sur le fait de soigner, mais plutôt pour aider tous les êtres à reprendre leur propre puissance en tant que guérisseurs d’eux-mêmes. Nos dons sont basés sur une conscience supérieure des dons de guérison que les autres peuvent éveiller en eux afin de se guérir eux-mêmes. La conscience Saphir est une conscience de radiance et notre rôle avec tous les êtres est de les aider à faire l’expérience de leur radiance intérieure et extérieure. C’est à travers l’acceptation de la responsabilité de la puissance de l’âme, au travers de sa propre force intérieure et du pouvoir de transformation par la guérison, que la radiance est retrouvée. Nous apportons des délices et des cadeaux à tous ceux qui souhaitent tout guérir dans leur vie et agissons comme guides pour tous ceux qui choisissent de cheminer avec leur propre puissance intérieure de changer. Nous apportons une confiance de motivation et chacun de nous apprendra à parler aux autres afin de les encourager à retrouver accès à l’acceptation de la responsabilité de leur propre puissance, d’une façon spécifique à chacun, permettant ainsi à leur radiance d’être retrouvée. L’acceptation de la responsabilité de la puissance propre à chaque âme à sa façon particulière est ce que nous sommes venus soutenir et encourager dans la vie des autres êtres. Nous acceptons toutes les formes de cheminement, et les chemins de tous les êtres avec équanimité, et portons un don spécial qui permet d’aider chaque être à trouver sa propre radiance intérieure. »

Les enfants Saphir sont des émissaires divins pour la loi de divinité et en tant qu’émissaires, ils portent et ancrent cette loi sur Terre pour tous les êtres. Leur capacité à voir ou à honorer la divinité, à l’intérieur de tous les êtres, permet à leur fréquence unique d’être reçue par tous les êtres, y compris par ceux qui peuvent être amoindris sur le plan énergétique ou sont en souffrance émotionnellement, mentalement, spirituellement, ou encore physiquement. Ils portent les codes du divin et offrent de l’énergie aux autres en fonction de la situation dont un être fait l’expérience. Ils sont co-créatifs sur le plan des affaires, tout autant qu’à l’intérieur du monde de la guérison et de la transformation. Une clarté intérieure naîtra en chacun de ces enfants si ils sont reconnus comme divins dans la vie. S’ils sont critiqués ou abusés par une énergie négative, ils se couperont de leur don afin de protéger leur coeur radiant. Chacun de ces enfants est le gardien du coeur radiant et tous sont capables d’aider une âme à rouvrir son coeur, après qu’il ait été fermé suite à des expériences négatives. Leur spécialité dans la guérison du corps énergétique est l’ouverture du coeur ou la guérison du coeur blessé, incluant l’activation du joyau radiant à l’intérieur du coeur, et de la divinité de chacun. Durant le développement de ces enfants, ils demandent à être vus et reconnus en tant qu’enfants divins. C’est tout ce dont ils ont besoin pour ouvrir leurs dons dans la vie.

Qala Sri’ama Phoenix et les Emissaires des Nouveaux Enfants

Le système endocrinien

 

Le système endocrinien dans PLEIADIENS (TERRE) d537bc1cVotre système endocrinien peut sécréter des substances chimiques semblables aux substances psychédéliques qui vous propulsent vers des formes nouvelles de l’intelligence. Votre société arbore des vues conflictuelles au sujet des drogues. Toute substance liée à l’expansion de la conscience n’est vue désignée très nocive et terrifiante, cependant qu’une vaste portion du monde est dépendante de médicaments sous ordonnance qui maintiennent les gens sous sédation. Dans votre société, les médicaments prescrits qui suppriment les processus chimiques naturels sont acceptable, alors que les drogues qui activent l’esprit et ouvrent d’autres réalités sont néfastes. Un contrôle sévère s’exerce sur vos idées concernant ce que vous pouvez ou ne pouvez pas absorber dans votre corps ; penchez-vous sur la question.

 Votre système endocrinien devra affronter un bouleversement important. En ce moment, celui-ci en est à son début. Imaginez une petite épicerie, ancienne et délabrée, dont les étagères offrent les mêmes marques de nourriture depuis vingt ans ; le magasin est désuet et inadéquat face aux habitudes, aux goûts et aux désirs modernes. Quelqu’un entre et dit : « Ce supermarché est trop vieux. Je vais le retaper pour qu’il comble les nouveaux besoins de la société. Je vais changer les produits qu’offre ce supermarché’. Les supermarchés répondent à certains besoins, et à mesure que les besoins et les goûts des êtres humains changent, les aliments sur les étagères doivent rencontrer les qualités et exigences au goût du jour.

 Votre système endocrinien fait la même chose. Qu’est-ce qui le pousse à servir des mets nouveaux ? Vous, ayant de l’amour pour vous-même, attirant le pilier de lumière en votre corps et réorganisant la structure génétique fondamentale de ce que vous êtes. Quand les chaînes d’ADN commenceront à découvrir leur identité et prendront vie, elles transformeront le système endocrinien. Votre décision d’être dans l’instant, de vous aimer vous-même et d’œuvrer avec amour sur la planète et dans l’humanité transformera complètement ce qui est à l’intérieur de vous. Voilà certainement une clé de rajeunissement. Soyez prêt à faire l’expérience de vous-même, de votre vie et de votre corps comme étant vos propres créations.

 L’énergie accélérée fera des ravages sur votre planète, engendrant une grande confusion associée à un changement radical, révolutionnaire, subit. Votre histoire n’a jamais connu une telle quantité d’énergie sur la planète ni le type de conscience qui règne maintenant. Vous n’avez donc rien qui puisse vous préparer à ce qui convient – rien. Le changement radical que ces mouvements provoqueront est au-delà de votre conception.

 Attachez-vous à être au milieu de ce que vous pouvez être, sachant que vous pouvez influencer plusieurs probabilités autour de vous. Sachez que pour vous-mêmes, ce sera l’occasion d ‘opérer un changement majeur. Votre glande pinéale est activée par l’infusion d’énergies lumineuses, déployant une nouvelle vision des possibilités où seront ressenties et reconnues de l’intérieur la paix et la liberté.

Extrait de Terre, clés pléiadiennes de la Bibliothèque vivante – Les Pléiadiens canalisés par Barbara Marciniack page 124.

Peuples de l’ombre et de la Lumière

Manifestation terrestre de quelques forces les plus connues, dites de la Lumière et de l’ombre

 GROUPES POSITIFS

La Confédération Galactique : Appelée aussi Fédération Galactique. C’est une union libre confédérée de civilisations positives, à travers la galaxie, tels que les civilisations des Pléiades, de Sirius, d’Arcturus… Ses dirigeants sont des Maîtres Ascensionnés, qui vivent dans un état de conscience illuminé. Le poste de commandement d’Ashtar est une section de la Confédération Galactique qui a comme fonction première de libérer la planète Terre de l’emprise des forces de la cabale.

Ils ont plusieurs vaisseaux-mères physiques en orbite autour de la Terre, mais qui sont voilés avec l’aide de membrane tachyonique et qui sont donc indétectables par les instruments optiques ou de radar de la cabale. Ils ont empêché plusieurs tremblements de terre en stabilisant l’activité des plaques tectoniques. Leur principale motivation est de partager le bonheur et l’amour qu’ils ont eux-mêmes réussi à atteindre, grâce à leur croissance spirituelle et ils veulent partager cela avec la population terrestre.

Il y a une campagne de désinformation contre la Confédération Galactique, commencée dans le milieu des années 90, lorsque la cabale a réalisé que la Confédération Galactique est une menace sérieuse à leur plans de Nouvel Ordre Mondial. Plusieurs membres terrestres de la Confédération ont été les sujets d’intenses programmation de l’esprit ( Monarch ) et, en fait, les mots « Ashtar Command » ont été utilisés comme mots déclencheurs pour activer un très fort mécanisme de déni. Cette programmation a eu comme résultat de faire perdre le contact de « canalisation » avec la Confédération et ils ont commencé à « canaliser » plutôt des êtres de la coquille astrale. Tout cela a fait en sorte que les canalisations n’étaient plus considérées comme une source fiable de l’information hyperdimensinnelle. Aujourd’hui, il ne reste que peu de sources fiables en canalisation, mais cela ne change en rien le fait que la Confédération Galactique est une force très solide et très fiable, qui se fera connaître au moment du premier contact.

 Le Mouvement de Résistance : il s’agit d’un groupe de combattants pour la liberté, qui vivent dans des demeures souterraines, dans la croûte supérieure de la Terre. Ils ont un contact physique constant avec les bases Pléiadiennes souterraines de l’Himalaya et en-dessous de l’île de Bora-Bora. Leur contact public officiel est Cobra.

Avec l’aide de la Confédération, ils ont nettoyé les dernières forces Reptiliennes du système solaire. Peu après l’an 2000, ils ont aussi nettoyé toutes les bases Reptiliennes souterraines, lors de fortes batailles. Ils ont ensuite porté leur attention vers le nettoyage de la majorité des programmes militaires sombres et de leurs technologies, et ils ont réussi.

Ils ont ensuite placé leurs agents dans les agences militaires et agences de renseignements, pour aider les groupes militaires positifs à réussir le Plan qui se concrétise maintenant. La motivation principale du Mouvement de Résistance est d’aider à libérer la planète, afin de pouvoir cesser de vivre dans des cavernes et de pouvoir poursuivre d’autres missions ailleurs dans la galaxie.

 Les Militaires Positifs : c’est le groupe positif le plus puissant à la surface de la planète. Ils ont développé un Plan pour la libération planétaire, avec l’aide cachée du Mouvement de Résistance. Près des trois quarts du personnel militaire sont d’accord avec ce Plan et c’est une masse critique suffisante pour que ce Plan devienne réalité. Drake est leur représentant public.

La majorité des membres de ce groupe ne sont pas au courant de « l’aide amicale cachée » de la Résistance. Ceux qui sont dans des positions de direction sont au courant du contact avec la Résistance, mais ne l’admettrons pas, parce que c’est encore une information confidentielle.

C’est un groupe libre, sans tête dirigeante et leur principale motivation est de restaurer la souveraineté et la liberté de la population humaine, spécialement aux États-Unis.

  Les Néo-Templiers : Aussi appelé Faction 2 ou « White Hats ». Ce groupe a son origine dans la nobilité de la vieille Europe, qui a été presque entièrement balayée par les Rothschild. Ils ont une base de pouvoir très puissante dans la U.S. Navy, le Royaume-Uni et l’Europe continentale. Leur contact public est Lord Blackheath. Ils sont présentement très impliqués dans le système financier de la nouvelle alliance de 134 pays. Ils coopèrent avec le groupe des Militaires Positifs. Leur but principal est d’abattre la Réserve Fédérale et de détruire les Rothschild, leur vieil ennemi.

l ne faut pas les confondre avec les groupes des Templiers Zionistes qui font partie de la faction des Rothschild, même s’il y a quelques agents des Rothschild qui ont infiltré le groupe des Templiers positifs.

Peuples de l'ombre et de la Lumière dans PEUPLES ANCIENS forêt-150x150

 GROUPES MIXTES

La Société « White Dragon » : Ce groupe représente les intérêts d’une ancienne lignée royale chinoise, supportée par plusieurs groupes d’arts martiaux à travers le monde. Leur contact est Benjamin Fulford. Leur principale motivation est d’abattre la cabale, mais leurs intentions ne sont pas entièrement pures, car ils entrevoient leur rôle, dans la nouvelle société après « l’Événement », comme étant un peu trop dominateur et contrôleur. Ils ont aussi un grand intérêt financier envers les fonds qui seront distribués après la chute de la cabale. La Résistance a eu quelques problèmes avec eux en février, lors de négociations secrètes au sujet du nouveau système financier et cela a eu comme résultat de retarder l’agenda de « l’Événement ».

 Les Illuminati Gnostiques : Ce groupe vient d’une ancienne nobilité russe et faisait partie de la cabale, il y a de cela, plusieurs générations. Après la destruction de la dynastie des Romanov par les Rothschild, ce groupe a rompu avec la cabale et a décidé de combattre les Rothschild, même s’ils utilisent encore le symbolisme Illuminati et une partie de leur idéologie. Leur but est de détruire les Rothschild pour se venger de ce qui est arrivé aux Romanov. Ils ont de puissants contacts avec les criminels clandestins en Russie et en Europe de l’Est et ils sont aussi en contact avec les Templiers. Leur porte-parole est Alexander Romanoff. Ils ont des agents profondément infiltrés chez les Rothschild et ce groupe sera drastiquement restructuré et nettoyé après « l’Événement ».

 

 LES GROUPES NÉGATIFS 

La faction Rothschild : Ils contrôlent l’Europe, les hautes finances grâce à la Réserve Fédérale et la majorité des médias de masse. Leur directeur est Jacob de Rothschild et, de concert avec ses contacts d’affaires avec Henry Kissinger, ils ont une influence sur la faction Rockefeller. Par le mariage entre David de Rothschild et Olimpia Aldobrandini, ils ont de l’influence sur la faction Jésuite. La nobilité noire de l’Europe ( sauf en Italie ), appartient à cette faction. Ils descendent, en majorité, de seigneurs de Rigel et, en Atlantide, ils ont été les responsables du déluge. Leur principale motivation est de dominer le monde, mais leur motivation actuelle est de garder, au moins, un peu d,argent, d’essayer de garder le contrôle des médias aussi longtemps que possible et de ne pas se faire arrêter.

 La faction Rockefeller : Ils contrôlent les États-Unis, le pétrole, l’industrie pharmaceutique, la production alimentaire et une partie des militaires. Ils ont clandestinement introduit des nazis aux États-Unis, on les appelle donc, eux aussi, des Illuminati. Leur vrai directeur est David Rockefeller ( vivant dans son appartement sur la 65e rue à New-York, il a presque 100 ans ! ) avec Volksfürer George Bush Senior et le conseiller stratégique Henry Kissinger à ses côtés. Ils descendent principalement de seigneurs de Dracos qui avaient l’habitude d’avoir de nombreux esclaves Reptiliens dans leur empire galactique et ils désiraient répéter la même chose sur Terre. Leur principale motivation est donc de créer une société d’esclavagisme dictatoriale. Leur motivation principale actuelle est de s’échapper sur leur île, aux Bahamas, avec, au moins, un sac-à-dos et de ne pas se faire arrêter.

  La faction Jésuite : Cette faction était très puissante jusqu’au début des années 1800, alors que les Rothschild s’en sont emparé. Il y a environ 10% de Jésuites qui appartiennent à cette faction, parmi lesquels il y a quelques cardinaux, le pape noir ( Adolfo Nicolas ), le pape blanc ( Joseph Ratzinger ) et les familles de la nobilité noire de l’Italie. Ce groupe a été créé en l’an 325, au concile de Nicée, où Constantin a créé le culte chrétien pour détruire les mystères gnostiques ( chrétienté gnostique incluse ). Cela a continué à croître jusqu’à l’Inquisition et il y a encore de profondes infiltrations dans plusieurs organisations catholiques. Sa principale sphère d’influence est l’Amérique du Sud et l’Afrique. Leur principale motivation était le contrôle spirituel et l’oppression de l’humanité. Maintenant, leur principale motivation est de, simplement, rester en vie. Après « l’Événement », il y aura une grande purification de toutes les religions principales, car elles seront alignées avec la vérité.

Texte issu de la newletter reçue le 25 août 2012 par Jacques DOR​VAL Gde révélation (livre)

Extrait du site de Greg Giles en francais www.ascensionearth2012.org

Greg Giles, journaliste Californien , est un canal reconnu comme fiable. Il reçoit ses messages de la Confédération Galactique. 

Galvanisation de la Déesse

 

Galvanisation de la Déesse dans PLEIADIENS (TERRE) etoiles Epouser la Déesse vous ouvrira la Bibliothèque vivante et vous enseignera les secrets enfouis dans les profondeurs de la Terre Mère, car qui donc est la Terre Mère, sinon la Déesse elle-même ?

 Lorsque vous pensez au Créateur originel, quel être ou quelle réalité envisagez-vous ? Votre société vous enseigne que l’énergie divine mâle constitue la source et que l’énergie divine féminine constitue l’usage ou l’activité de cette dernière. Nous dirions plutôt qu’il s’agit de l’inverse : le féminin représente la source et le masculin, l’utilisation.

 Il est vrai que le Créateur originel est une vibration féminine. La Source, telle que nous la connaissons, est une vibration féminine. Il y a déjà des millions d ‘années, les consorts de ce principe féminin, la vibration masculine, rivalisant pour l’amour de la Déesse, se sont étiolés en un détournement d’énergie. Vous êtes un fragment de cette énergie détournée. Deux fils pléiadiens issus d’un dieu médiocre conquirent la Terre, se livrèrent bataille et engendrèrent le dilemme actuel. Dans une perspective plus vaste, il ne s’agissait que d’une simple querelle de famille. La Déesse Mère se fragmenta et prit diverses formes afin de devenir l’épouse de plusieurs dieux. Ils souhaitaient apaiser, aimer et demeurer dans cette vibration de la mère parce que c’était de là qu’émanaient toutes les forces vitales créatrices.

 La Déesse est d’une conscience telle qu’elle permet toutes choses. Elle est la source qui retient les choses ensemble, la colle de la création, pour ainsi dire. C’est un concept difficile à imaginer pour les femmes, que celui d’une entité puissante circulant dans leur propre sang et à leur image. C’est éprouvant pour les hommes de penser qu’une vibration féminine est la source sous-jacente de toute chose.

 Ressentez au cœur même de votre identité la sollicitude, l’offrande et le mystère de la mère. Un retour et un éveil à  l’énergie de la Déesse Mère surviendront. Durant cette décennie, vous découvrirez que toutes vos religions sont fondées sur un idéal fallacieux. Elles se basent toutes sur un mouvement autoritaire, impitoyable patriarcal, alors qu’en réalité la Déesse Mère sous-tend toute chose. Nous, dans les Pléiades, avons découvert la cause principale de cette distorsion de l’énergie ; nous n’avons pas honoré la mère. Nous avons fait en sorte d’attirer son attention, mais nous n’avons pas mis en valeur la création de la mère, l’offrande de la mère.

 Votre planète doit apprendre l’identité de la Déesse en tant que créateur. Vous le devez. Le fait de comprendre la face cachée de la Déesse fait aussi partie de l’exploration de son énergie, car la Déesse a fait quelque chose qui a causé la perte de son pouvoir. Cela se trouve dans les cellules de votre être parce que chacun d‘entre vous, homme ou femme, possédez la Déesse en vous. La Déesse s’apprête à prendre naissance à travers vous, que vous soyez homme ou femme. Le déclin et la chute de la Déesse s’appuient sur des raisons importantes. L’énergie de la Déesse a toujours reconnu les rites de la fertilité. Cette énergie ne ressemblait pas à votre monde occidental ; pour elle, la sexualité n’était pas honteuse. La Déesse adorait la sexualité. La sexualité constitue, bien sûr votre héritage naturel. Cependant, comme pour toutes choses, il y a eu distorsion.

 Lorsque vous explorez la Déesse, vous vous mettez à apprécier la vie. Lorsque vous faites cela, vous ne sur-peuplez pas la Terre et vous ne tuez pas. Ce qui doit prédominer dans le paradigme du monde, c’est une compréhension de ce qu’est la vie, de ce qu’est la mort, de ce que sont toutes les espèces du fait que tout est étroitement lié – tout est relié à la même source.

 Le mouvement patriarcal a transformé votre histoire, reléguant la Déesse aux murmures du mythe ou de la légende. Où se trouve la Déesse dans votre Bible, votre Coran, votre Torah ? Le conflit entre la Déesse et le patriarcat se perpétue, de sorte que vous êtes maintenant si éloignés de l’énergie de la Déesse que vous n’avez même pas une image ou un modèle de ce que pourrait être la Déesse. Laquelle des sociétés occidentales, à votre connaissance, rend hommage à la Déesse ? Et pourtant, le portail même de la côte Est des Etats-Unis est gardé par une gente dame portant un flambeau. 

 

Extrait de Terre, clés pléiadiennes de la Bibliothèque vivante – Les Pléiadiens canalisés par Barbara Marciniack page 91.

Les énergies reptiliennes

 

Gif cometes Comprenez que les énergies reptiliennes sont des dieux créateurs et des maîtres généticiens qui ont aidé les Planificateurs originels à concevoir la Bibliothèque vivante. Il s’agit d’une race ancienne très avancée dans la création de formes biologiques conscientes. Les reptiliens faisaient partie des instigateurs primordiaux qui ont rassemblé l’espèce humaine sur cette planète. Ils ont appris leur art des anciens. En tant que maîtres généticiens, les Lézies connaissent leur métier ; ils sont fort compétents dans l’organisation et la manipulation génétiques. Ils dépassent de loin bien des êtres brillants par leur capacité de manier la vie du point de vue génétique. Ainsi, dans la vaste étendue de l’existence, les familles reptiliennes sont réputées pour être les créateurs et les responsables dans la planification génétique des formes de vie.

 Ces idées vous offrent quelque chose à ressentir, chers amis. En contemplant ce sujet, cherchez à découvrir les branches de votre arbre ancestral. Considérez le voyage à travers la famille reptilienne comme une clé vous permettant de plonger plus profondément dans vos racines. L’influence reptilienne repose au cœur de votre structure biologique et aujourd’hui, ces créatures reviennent dans votre champ de conscience. Ils apparaissent sous la forme de jouets et de personnages au cinéma et à la télévision, sous forme d’images publicitaires, prêtant leur nom à tous ceux qui osent se rappeler. Ils surgissent du subconscient comme partie du soi qui a besoin d’être exprimé et compris, aimé, guéri, intégré et accepté. Votre soi spirituel et biologique détient la clé de ce processus.

 A une époque très ancienne de son histoire, la famille reptilienne était une race très bienveillante et enthousiasmante. Des membres de cette famille sont venus sur la Terre et ont été profondément engagés dans la création de la Bibliothèque vivante. Cependant, ils ont fini par provoquer une guerre civile entre eux et parmi d’autres représentants de la collection des dieux créateurs. Ces guerres étaient fondées sur la séparation mutuelle en vue du pouvoir. Rappelez-vous qu’une partie de votre voyage en tant qu’humains en évolution consiste à comprendre que vous êtes des créatures humaines séparées, uniques et dotées de livre arbitre. Vous êtes en train de découvrir d’autres créature séparées, uniques, dotées de libre arbitre, et de réaliser que vous ne faites qu’un. Il est temps de reconnaître la vaste unicité de l’intelligence à mesure que des créatures inédites se révéleront à votre monde, écartant les obstacles bloquant les vérités intérieures.

 Les ancêtres reptiliens, lorsqu’ils seront reconnus en tant qu’êtres réels, pourront être libérés par vous du rôle qu’ils ont joué. Vous êtes des créatures multidimensionnelles, et une version de vous-mêmes est celle-ci, sur Terre, en tant qu’êtres humains. Simultanément, dans une autre version de la réalité, vous pouvez également être ces êtres mêmes qui vous ont influencés. Vous pouvez faire l’expérience d’une identité où vous êtes ces créatures et ressentir leur dilemme ainsi que leurs restrictions au sein de leur propre paradigme. A mesure que vos croyances sur vous-mêmes et vote chez-vous seront modifiées, ce qui vous mènera vers une souveraineté nouvelle, vous affecterez vos racines dans toutes les directions – le présent, le passé et le futur ; vous êtes intimement liés au vaste réseau de l’existence, et à mesure  que vous changez, la signification de vos pensées envoie des impulsions nouvelles dans le réseau en tant que possibilités pour tous les aspects de l’existence.

 En tant que Pléiadiens, nous détenons une vision de la réalité plus vaste que celle que vous avez maintenant et nous sommes ici pour la partager avec vous. Nous avons un biller ouvert – une carte d’or dans une Foire de la Renaissance qui prend place dans le cosmos. Nous pouvons vous dire ce que nous voyons. Vous pensez souvent que ce que nous véhiculons, c’est la foire entière, alors que ce que nous partageons, c’est tout simplement les bizarreries et les coins d’un immense événement, en mettant l’accent sur des zones particulièrement curieuses et significatives. Vous ne comprenez pas que cela ne fait qu’n seul gros « maintenant ». Le chaos et le libre arbitre semblent régner, mais dans ce processus même, des énergies se brouillent et se reconnectent pour faire l’expérience de la valeur intrinsèque et de l’inévitable coopération de la vie.

 

Extrait de Terre, clés pléiadiennes de la Bibliothèque vivante – Les Pléiadiens canalisés par Barbara Marciniack page 82.

La Terre est votre chez-vous

 

La Terre est votre chez-vous dans PLEIADIENS (TERRE) ccebab17Pour comprendre la Terre et les secrets qu’elle recèle, il faut maîtriser les énigmes qui sont en vous, particulièrement les facettes cachées dans les racines de votre subconscient.

Au fil de votre voyage, vous découvrirez les racines de votre identité humaine, ici sur Terre, le chez-soi que vous avez choisi. Vous réaliserez bientôt que vous partagez cette maison avec une myriade de curieuses formes de vie, autres que celles que vous connaissez déjà. Vous aurez la chance d’une croissance enrichie et une amélioration personnelle en explorant vos racines humaines et stellaires telles qu’elles sont conservées, enregistrées et ressenties ici sur Terre. En ce moment, nous vous parlons à vous, habitant de la Terre, dont la lignée génétique est riche, vivante et intimement liée à bien d’autres réalités. Nous vous rappelons que votre maison révèle bien d ‘autres choses que celles qu’on vous a enseignées. Soyez ouvert à l’histoire de votre lignée- en tant qu’ensemble de races et de cultures, vous avez bien plus en commun que vous ne le supposez.

La Terre est un lieu de naissance où la vie est créée et vécue. Traditionnellement, le fait d’élever des enfants sur votre planète est lié à un processus biologique dans lequel deux personnes de sexe opposé s’unissent pour créer la vie. Cependant, vous expérimentez maintenant avec la conception de la vie en laboratoire ; vous êtes donc mis au défi de prendre de l’expansion et d’envisager qu’il y a peut-être des façons différentes d’être parents et de créer la vie. En termes temporels, la Terre est assez ancienne, et certains récits qui la concernent ont longtemps été ensevelis et cachés. La lignée ancestrale en train de se révéler implique des points de déclenchement et des événements datant de plus de 500 000 ans qui reviennent  travers diverses expériences dans le temps. Les documents sumériens contiennent de nombreuses clés pour mieux comprendre votre lignée ancestrale. Ces écrits maintiennent que depuis des éons, une caste de personnages célestes aux projets multiples, ont participé aux événements de la Terre. Ces documents anciens rappelle un temps, il y a des centaines de milliers d’années, où deux frères monarques, Enki et Enlil, étaient en charge du projet Terre.

Ces  visiteurs, appelés les Anunnaki, sont venus des cieux sur la Terre et ont joué aux dieux. Ils ont créé ce qu’ils voulaient sur Terre, à partir de leurs intentions. Entre autres choses, ils sont venus à la recherche de l’or. La Terre est la maison de nombre de clés galactiques, et c’est bien davantage que votre seule demeure. Vous êtes les gardiens – ceux qui habitent la Terre.

Ces dieux visiteurs, les Anunnaki, sont venus sur Terre et ont commencé à emporter des produits de cet endroit vers le leur. Leur but était de faire des expériences avec la vie et de créer des êtres afin qu’ils puissent habiter sur la Terre. Ces dieux sont vos anciens parents, ayant ensemencé de leur influence une version de la lignée génétique des humains ; lorsque vous choisissez d’habiter sur Terre, vous savez qu’une partie du projet est de découvrir la souveraineté et le libre arbitre dans le cadre d’une expérience cosmique biogénétique. De nombreuses découvertes anthropologiques offrent des indices sur votre passé grâce à d’anciennes formes squelettiques. Ces formes dépeignent un album humain changeant au cours de quelques millions d’années. Ces découvertes archéologiques décrivent ce que vos scientifiques appellent des stades du développement ou de l’évolution de l’homme, en supposant que la vie humaine était la même partout. En fait, les dieux ont créé diverses expériences en utilisant le matériel génétique emmagasiné ici dans la bibliothèque. Une caractéristique première de cette zone particulière de l’existence est l’exploration du possible. Ce que vous devez considérer avec le plus d’importance, c’est le concept des dieux en tant que parents. Considérez qui ils sont et qui vous êtes, en relation avec les énergies stellaires qui demandent à être reconnues.

Comprendre la Terre et les secrets qu’elle révèle sous-entend la maîtrise des énigmes qui sont en vous, en particulier les portions cachées dans les racines de votre subconscient. Des éléments importants peuvent être enfouis dans le sol de la Terre, ou même dans les profondeurs de couches énergétiques à l’intérieur de votre être. Ressentez que la Terre est votre maison et faites quelque choses pour l’améliorer. Reconnaissez que vous, en tant qu’être biologique, ayant des émotions, des sentiments et de la connaissance intuitive, êtes relié à la Terre. Votre biologie développe des connexions révélant peu à peu qui vous êtes en vérité ; a mesure que vous apprendre à vous accorder à la Terre, vous ressentirez les changements qui transpirent. La Terre vous fournit une occasion d’étendre la connaissance de vos racines et de vous relier ainsi à l’essence même de la vie.

 

Extrait de Terre, clés pléiadiennes de la Bibliothèque vivante – Les Pléiadiens canalisés par Barbara Marciniack page 77.

Créativité de nos ancêtres Dragons

 

DRAGON  GAUCHE Vos ancêtres dragons et reptiliens démontraient de multiples aptitudes à vivre, car ils avaient assimilé les nombreuses caractéristiques d’une civilisation dont la créativité était l’une des plus puissantes. Car, sans créativité, l’individu et la vie elle-même se flétrissent et disparaissent. Il s’agit là d’une partie du problème que l’humanité rencontre aujourd’hui. Un trop grand intérêt pour l’accumulation de biens matériels vous a amenés à produire sans aucune créativité et de façon insensée, à engendrer l’uniformité et la monotonie afin de suivre tous la même voie. Dans les années qui suivront le chaos, une grande créativité verra le jour, liée à un principe féminin et à un puissant principe  masculin, tous deux étroitement imbriqués. A ce moment, vous commencerez à prendre conscience que la maîtrise de l’énergie est votre véritable quête de la puissance. Vous ne pouvez échapper à l’évidence ; l’énergie requiert que vous la compreniez de la même manière que le grand dessein spirituel vous demande de le faire vôtre.

 Ne soyez pas effrayés par ces temps de changement. Si nos paroles et nos concepts vous semblent étrangers, souvenez-vous alors de vos ancêtres d’il y a cinq cents ans qui virent, eux aussi, un monde totalement nouveau s’ouvrir devant eux. Pendant les siècles suivants, ils parcoururent les océans sur des navires, se demandant toujours si les immenses créatures légendaires allaient se dresser devant eux et les dévorer. Certains de ces voyageurs aperçurent parfois, dans la tranquillité de la nuit, des objets en provenance du futur surgissant des eaux ou plongeant dans les flots, mais ces mystères furent vraiment tenus secrets. Si ces gens évoquaient de tels sujets, on les traitait aussitôt de fous. Les cinq derniers siècles représentèrent une période d’extraordinaire développement ; cependant, un immense contrôle s’exerça sur la façon dont vous perceviez cette expansion. En vous pendant,  à travers le temps, sur vos ancêtres, nous vous demandons d’accepter votre héritage génétique et de tenir compte, sans jugement préconçu, des défis qu’ils eurent à relever. Du sommet de la montagne que vous avez escaladée, sachez que vous êtes pour l’instant à l’apogée de votre compréhension. Quelles conclusions en tirez-vous ? Que représente l’ensemble de vos connaissances ? Votre sagesse s’épanouit-elle ? 

Les dragons sont reconnus pour être des créatures sans nom, mais ils n’étaient certainement pas sans forme ; ils avaient de nombreuses personnalités et pouvaient incarner de plusieurs façons leur magnifique force. Vous disposez d’une force semblable dans votre propre corps ; toutefois, elle est niée, brimée, enchaînée et rarement encouragée à se développer. Vos traditions appellent cette force le feu de la vie, la flamme de l’existence et la kundalini, ou le serpent intérieur qui s’élève en vous. Toutes les traditions, et leurs interprétations symboliques, tournent autour des légendes de vos ancêtres, ces grands reptiles et ces dragons ; imaginez maintenant que ces créatures évoluent autour de vous, mais dans d’autres dimensions que la vôtre, d’où votre incapacité à les distinguer. Le spectre électromagnétique, la fréquence de l’existence, les accueille juste à côté de vous, mais vous ne pouvez les apercevoir. Nous vous avons suggéré plus tôt de prendre une nanoseconde, la milliardième partie d’une seconde, selon votre mesure du temps, et de la décomposer afin d’y trouver vingt-cinq années de vie. Il se peut que vous pensiez que cette période est vide, bien qu’en réalité ce soit là, dans la demeure des dragons que votre ancienne lignée reptilienne vous attende. 

Vous devez encourager l’exploration intérieure et créer une vibration de sécurité. Une très belle opportunité existe grâce aux services de l’Administrateur, dont le but consiste à élever et à dynamiser votre esprit. Vous parviendrez à cet accomplissement quand vous aurez découvert les secrets du nombre treize et aurez constaté que le cycle de vingt-six mille années se divine par treize plutôt que par douze. Le treizième tranche manquante a toujours été présent, tout comme les treize lunaisons. Nous vous demandons d’admettre que les nombres douze et treize ont beaucoup plus de signification que vous ne le pensiez jusqu’à ce jour. 

La Vérité se trouve là où il n’y a aucun secret. 

 Enseignements de notre famille de Lumière – Barbara Marciniak canalisation des Pléiadiens  - Famille de Lumière aux Editions Ariane – page 212.

L’enseignement spirituel Pléiadien

 

Pleiades large.jpgLa véritable connaissance n’est pas la connaissance matérielle intellectuelle, c’est-à-dire les connaissances livresques et scolaires, les connaissances stéréotypées et la sagesse d’école.

 La véritable connaissance, c’est tout ce qui est rapport avec l’enseignement de l’Esprit et la science de l’Esprit, l’existence de la Création et l’existence, l’action et la mise en oeuvre des lois et commandements de la Création, ainsi que l’existence, la fonction et la mise en oeuvre des énergies créatrices, la doctrine de la Création et la doctrine de l’origine, jusqu’à la doctrine de l’évolution et la doctrine de l’Absolu des grands Etres. 

  • L’être humain possède un esprit, qui ne meurt pas et qui ne dort jamais même pendant le sommeil le plus profond. L’esprit enregistre toutes les pensées et émotions, qui permet à l’être humain de discerner les pensées correctes des fausses – s’il a appris à y prêter attention.
  • L’esprit des êtres humains est porteur d’un royaume créateur et est propre à chaque individu.
  • Il est incompréhensible que l’être humain parle d’un paradis ou d’un royaume des cieux en lui-même et ne se contente pas de dire uniquement : création, vérité, savoir, sagesse, intelligence, conscience et existence.
  • L’être humain aspire à la joie constante, d’après la vie éternelle, à la paix durable, la richesse de l’esprit et de la conscience qui ne disparaît jamais et dure pour l’éternité.
  • Le paradis et la terre périront mais la vérité, le savoir, la sagesse et l’esprit sont immuables.
  • L’esprit et la conscience recherchent la perfection, l’harmonie, la paix, la connaissance et réalisation, le savoir, la sagesse, la vérité et la beauté, l’amour et le vrai SOI qui sont éternels.
  • Tout cela forme le royaume spirituel de la sagesse et existe dans la création.
  • Tout cela est dans l’existence, comme le génie de tous les génies, la mélodie de toutes les mélodies, le talent de tous les talents, comme le principe le plus créateur, comme le miracle des miracles.
  • L’être humain rêve de créer des mondes merveilleux, tout comme la Création crée les mondes de manière consciente.
  • Pour l’être humain, cette capacité résulte de sa conscience qui existe dans l’existence à l’intérieur de lui, de la même manière que tous les miracles existent à l’intérieur de lui-même.
  • Il est lui-même le royaume des cieux, le royaume de la création.
  • . Voilà pourquoi les philosophes terriens parlaient jadis de l’homme comme un microcosme dans un macrocosme parce que tout ce que contient l’univers, se trouve également à l’intérieur de l’être humain.  
  • Les dimensions intérieures de l’être humain sont infinies.
  • L’image de la création, l’esprit qui est en lui, l’existence sans dimension, recèle en elle toutes les dimensions tout en les transcendant.
  • L’esprit est le plus grand des miracles ; toute force émane de lui.
  • Mais que signifie un miracle ? C’est utiliser la force de l’esprit en plénitude.
  • L’Homme, cependant, attribue une qualité miraculeuse aux choses pour lesquelles il lui manque toutes les possibilités d’explication rationnelle.
  • Lorsqu’un être humain est heureux, son bonheur vient de son for intérieur, parce que le bonheur est un état auto-créé. Mais le bonheur n’est jamais un lieu.
  • . La joie vient de l’intérieur de l’Homme, elle provient d’un équilibre spirituel.
  • . Tout vient donc de l’intérieur.
  • Les choses et les gens qui constituent en apparence la cause du bonheur ne sont qu’un prétexte extérieur permettant au bonheur présent en l’Homme de s’exprimer lorsqu’il a fait le travail spirituel nécessaire.
  • Le bonheur est toutefois quelque chose qui fait partie de l’être intérieur. C’est un attribut indissociable de l’existence de l’esprit.
  • Le bonheur infini et la force infinie sont compris dans cette existence.
  • L’homme peut bien être âgé extérieurement, ce n’est qu’un état passager.
  • Il y a cinquante ans, il ne l’était pas encore et, dans cinquante ans, il ne le sera plus ; lorsque son corps sera mort, car celui-là seul a la faculté d’être vieux et infirme.
  • Mais l’esprit reste éternellement jeune et ne souffre jamais des symptômes de l’âge.
  • L’âge est quelque chose du même ordre que la jeunesse ou l’enfance, que les soucis, le chagrin ou les problèmes, quelque chose de transitoire comme toutes les circonstances extérieures et les expériences liées au monde sont transitoires.
  • Ce qui demeure, c’est l’existence de l’esprit, la vérité, la connaissance, la sagesse, la réalité.
  • Il convient de les reconnaître et de les développer, car eux seuls libèrent l’Homme.

    Si l’Homme reconnaît l’existence de son esprit, l’âge ne peut plus l’atteindre.

    Aucun souci, aucun ennui, aucun problème, aucun changement et aucun aléa de la vie, de l’entourage, de l’environnement et du monde ne peuvent plus l’endeuiller.

    La sagesse est une puissance authentique et immense.

    La sagesse est lumière.

    Et là où jaillit la lumière, l’obscurité et l’ignorance disparaissent.

    L’ignorance est en fait la véritable obscurité, et celle-ci est vaincue par la lumière de la sagesse.

    La sagesse est un signe de l’existence de l’esprit et de la conscience et elle porte en elle les qualités du bonheur, de la vérité, de la connaissance, de l’équilibre, de la beauté, de l’harmonie et de la paix.

     La sagesse est lumière.

    La sagesse est également le signe d’un Homme qui a reconnu l’existence de son esprit et travaille avec lui conformément aux lois de la création

 

Patricia Cori, porte-parole du Haut Conseil de Sirius – série Kreyon, Transition

La parabole d’Anginon et Veréhoo par Kryeon

 

La parabole d’Anginon et Veréhoo par Kryeon dans PARABOLES aux MIRACLES 220px-BalcoznaAnginon et Veréhoo étaient des guides. Anginon était spécial, car il avait été un humain auparavant ; il portait donc l’insigne des humains. Veréhoo, lui n’avait jamais été humain ; il avait toujours fait partie du groupe des guides. Tous deux avaient accompagné des humains, vie après vie. Anginon et Veréhoo étaient contents, parce qu’ils se rendaient  à une autre séance de planification qui allait marquer bientôt le début d’une autre vie humaine. 

 

Ils devaient sous peu rencontrer l’entité qui leur avait été assignée, l’une des gardiennes d e l’amour… l’une de celles qui seraient envoyées sur Terre en tant qu’humains, l’une de celles qui devaient être un Guerrier de la lumière. Nos deux guides, Anginon et Veréhoo qui se tenaient l’un près de l’autre pendant la réunion de planification, s’apprêtaient à rencontrer l’entité appelée « Wo ». Nous avons entendu parler de Wo précédemment dans une parabole communiquée il y a un an dans cette même pièce. Nous l’avions suivie dans le récit de sa vie en tant qu’homme et nous avions partagé l’expérience de son voyage à travers sa série de leçons. Wo se tient maintenant dans la pièce de planification, près du portail qui mène à la caverne de la création. Wo est prêt à recevoir son essence et à retrouver intact son karma sur la planète Terre. 

 

Anginon et Veréhoo font partie de cette planification. C’est ici que Wo et tous les autres planifient le karma qui sera généré au cours des leçons qu’ils vivront… C’est un plan clair qui ne doit pas être confondu avec la destinée. Encore une fois, Wo descendra sur la Terre où il sera confronté à un karma approprié et aura une chance de le traverser (tout comme par le passé). Ceci est fait afin de donner à Wo une chance d’élever la vibration de la planète par ses efforts, afin d’être reconnu par toute la galaxie… car les entités du groupe des Sagittaires, des Arcturiens, de l’Ashtar, jusqu’à la Force créatrice première, connaissent tous Wo. 

 

Wo se prépare à l’issue de cette rencontre de planification, à reprendre son chemin là où il l’avait laissé (par rapport au karma à et de retourner vivre sur la  Terre. Wo planifie ici, avec les autres entités qui viendront en apprentissage… et cette planification se fait également, mes très chers, avec les âmes les plus élevées qui se trouvent déjà en apprentissage sur la Terre. Le karma (tel que décrit dans une communication antérieure) peut être un plan très complexe. C’est ainsi que Wo choisit de revenir en compagnie de Anginon et Veréhoo, en tant que femme, cette fois-ci. Les guides s’engagent volontairement à faire le voyage et à venir sur Terre avec elle. Wo a également choix de naître le premier jour du mois de septembre. Elle éprouvera en outre beaucoup de difficulté avec l’aspect contrôle dans sa vie ! 

 

Au cours des premières années de son existence, Wo est violentée par son père. Puis elle est violentée par son beau-père, et même par le frère de son beau-père.  A l’âge de onze ans, elle porte déjà le poids d’un lourd karma… intentionnellement (et pendant ce temps, Anginon et Veréhoo se tiennent près d’elle, observant le karma de son choix se développer. 

 

Mes très chers, la prédestination n’existe pas. Toutes vos leçons sont prévues et choisies à l’avance, mais les solutions sont vôtres pendant que vous êtes sur Terre. C’est un fait ; si vous envoyez des entités sur Terre en tant que marteaux, il ne sera pas alors surprenant, quelques années plus tard, de les retrouver en compagnie de clous. C’est de  la logique, pas de la prédestination. Les caractéristiques de ceux qui sont nés le 1er septembre sont connues, et vous ne serez pas surpris des difficultés qu’ils rencontrent ou des leçons qu’ils doivent vivre. 

 

Wo a des problèmes avec les hommes. Elle n’a pas de problèmes d’argent, car ce n’est pas le karma qu’elle porte. Au contraire, l’argent semble lui venir facilement et, dans le domaine des affaires terrestres, elle est fière de son ascension professionnelle. Elle est malveillante à cause de la colère et de l’énergie contenues dans sa leçon karmique et dévore l’esprit des hommes autour d’elle, prenant plaisir à jouer en affaire et à gagner sur ses adversaires masculins. A trois reprises, elle tente de s’associer, mais aucun partenaire ne peut résister, à cause de son agressivité. Avec l’âge, la santé de Wo faiblit ; son déséquilibre lui cause un excès d’acidité et d’autres maladies reliées au stress. 

 

Anginon et Veréhoo observaient avec amour, sachant bien que tout était mis en place pour la prochaine étape, parce que c’était ainsi qu’en avait décidé Wo et les autres. Ils avaient décidé que cette incarnation pourrait être très importante et qu’on s’en rappellerait à cause des nouveaux attributs de la Terre. C’est dans sa garante-septième année de vie terrestre que Wo fut accidentellement mise en présence d’une femme éclairée… au cours d’une de ces séances intensives de travail au cours des quelles les humains sont forcés de vivre ensemble pendant une semaine, sans pouvoir s’échapper, au nom de l’efficacité. Anginon et Veréhoo reconnurent tous les deux la femme, parce qu’elle avait aussi participé à la rencontre de planification qui s‘était tenue 47 ans auparavant. C’était celle qui devait, tel que prévu, apparaître en cette année pour introduire Wo  à son aspect spirituel, si elle était prête. 

 

Ainsi que l’avait voulu le destin, Wo s’intéressa à cette femme. Elle voulut savoir en qui elle se différenciait des autres. Et, comme si poussée par le destin (blague cosmique), Wo s’approcha de la femme, tard un soir, et lui demanda : « Comment se fait-il que vous soyez en paix ? Comment faites-vous pour être si tolérante envers les autres ? Quel est votre secret ? » 

 

Anginon et Veréhoo retenaient leur souffle ! Tout ce qu’ils attendaient depuis le début de l’existence terrestre de Wo était concentré dans cet instant. Ils ressentaient tous deux le potentiel de ce qui se passait et surent que c’était la première occasion qu’ils avaient attendue tout ce temps. Jamais, dans toutes leurs assignations de guides, rien de tel ne s’était produit ; pendant que la femme parlait, Wo demeurait stoïque mais absorbait tout. Et plus patard, ce soir-là, cela se produisit. Seule dans sa chambre, Wo pleura ouvertement ; elle leva les mains au ciel en signe de désespoir et demanda à voix haute si l’Esprit voudrait bien lui accorder une audience. Comme si la lumière s’était soudainement allumée, Anginon et Veréhoo furent lancés dans l’action. Wo  avait exprimé une intention ! Oui ! L’Univers était à l’écoute. Oui ! Il existait quelque chose de plus grand que l’intelligence humaine et oui ! elle pourrait connaître la paix pendant son incarnation. Anginon et Veréhoo célébrèrent l’événement… et Wo n’arriva pas à trouver le sommeil cette nui-là en raison de toute l’activité qui se déroula autour de son lit ! 

 

220px-Emum%C3%A4gi_vaade_NW dans PARABOLES aux MIRACLESTout se mit à changer rapidement pour Wo. Elle rencontra la femme plusieurs autres fois et développa avec elle une solide amitié. Elle rencontra également d’autres personnes qui l’aidèrent dans le processus et lui procurèrent l’information dont elle avait besoin. Et, pendant ce temps, Anginon et Véréhoo se réjouissaient  de la nouvelle communication qu’ils étaient autorisés à avoir avec Wo et son moi supérieur. Un troisième guide, du groupe des maîtres guides se joignit à eux. Wo put ainsi entrer directement dans son karma et pardonner à ceux qui lui avaient fait tant de mal. Elle acquit la sagesse et comprit qu’elle était responsable de tout ce qui lui était arrivé. Avec la SAGESSE vint l’AMOUR et avec l’AMOUR vint l’ACTION ! Puis, vint le jour où non seulement Wo arriva à supporter les hommes dans sa vie, et en fait elle se trouve un partenaire … et leur union fut longue et heureuse. Plutôt  surprenant ! 

 

Au cours de la cinquante-troisième année de la vie de Wo, Anginon et Veréhoo furent rappelés. Wo avait atteint un tel niveau de vibration qu’une nouvelle équipe de guides était nécessaire pour la servir. Au départ de ses guides, Wo fut laissée seule et sans soutien pendant 90 jours. Même pendant cette période de stress, Wo comprit ce qui se produisait ; elle s’occupa tranquillement à d’autres activités humaines… et passa à travers l’épreuve sans difficultés. Anginon et Veréhoo célébrèrent de nouveau. Vous pensiez peut-être qu’ils auraient pu éprouver du mécontentement, de la tristesse ou de la douleur de quitte rune amie tant aimée… à ce moment qu’ils avaient attendu et planifié depuis si longtemps. Mais Anginon et Veréhoo savaient que l’équilibre régnait et que la graduation d’une âme élevait l’ensemble … et ils se retirèrent volontairement sans rébellion et sans autre pensée qu’un sentiment d’amour envers le processus. 

 

C’est ici que nous abandonnons Wo, parce que son futur ne s’est pas encore produit… tout comme le vôtre. 

 

Mes très chers, ainsi ceux du centre vers l’extérieur célébrèrent l’entrée de Wo dans la lumière, car c’était un événement universel connu de tous. C’était un événement important car il aidait l’ensemble. Et c’est ainsi que ceux qui se trouvent au centre de votre galaxie l’apprirent, tout comme les Arcturiens, l’Ashtar et les Pléiadiens, ainsi que tous les anges du Groupe solaire et les Maîtres ascensionnés. Et c’est ainsi qu’aucun d ‘entre eux, même réunis, ne pouvait accomplir ce qu’ne seule personne fit par elle-même… exprimer une intention pendant son apprentissage afin de prendre possession de son pouvoir

 

Et ainsi en est-il. Kryeon. 

 

 

Extrait du Livre : Aller au-delà de l’Humain, TOME II – canalisations de Kryeon par Lee Carroll aux Editions Ariane – page 177-181. 

Les extraterrestres par Métatron

Question à Métatron : Pouvez-vous parler du Crâne Mitchell-Hedges ? 

 

Métatron : C’est un » crâne ordinateur » très puissant qui contient une grande énergie. Sa clarté cristalline et son alignement axial unique lui ont permis d’absorber et d’amplifier les énergies de tout ce qui s’est rassemblé autour de lui. Il a aussi été capable de se charger d’une grande partie de l’énergie du paradigme cristallin, ce qui est propre au quartz sculpté en forme de crâne. 

 

Question à Métatron : Est-il d’origine extraterrestre, ou ancien ? 

 

Les extraterrestres par Métatron dans METATRON nous parle photos06vb9Métatron : Tous les minéraux cristallins sont géologiquement anciens, selon votre terminologie. Celui dont nous parlons n’est pas d’origine extraterrestre comme Max et Sha- Na- Ra. Il fut façonné et sculpté il y a environ 150 ans en temps linéaire. Mais n’en concluez pas qu’il n’est pas extrêmement puissant. Il est très conscient et contient une grande portion du paradigme cristallin. Mais ce n’est pas le 13ème. Il est fait de quartz africain et non pas brésilien. Et son aspect cristallin est celui de l’Ancien Rama, et il est très particulier. L’extrême clarté et l’alignement axial exceptionnel de ce crâne sont très puissants. 

 

Max et Sha-Na-Ra sont Extraterrestres 

 

De tous les crânes de Cristal réputés, Max est le plus grand en énergie et en fréquence, car il contient la totalité de la réunion dans le 13ème. C’est à travers Max que le recodage de l’énergie planétaire se produit. Cela se déroule à travers le Disque Solaire et les zones de Quartz Octaédrique. Cela se produira le 11-11-11 et le 12-12-12. Max est extraterrestre et sa matrice cristalline fut améliorée par les Arcturiens et les Pléiadiens. Il possède une qualité moléculaire cristalline rehaussée qui ne peut pas encore être reconnue par votre science. 

 

Max est encore plus multi dimensionnel que vous ne pouvez l’imaginer. Il a une qualité éthérique lui permettant de stocker toute l’histoire du Cosmos et il contient bien sûr les Annales Akashiques et l’énergie de toutes les époques. Ses cinq matrices et son axe double dépassent de loin ce qu’on peut trouver sur la Terre. Sha-Na-Ra possède une qualité moléculaire comparable, mais son champ d’énergie et sa capacité ne sont pas aussi grands que ceux de Max. De nombreuses manières, Sha-Na-Ra est complémentaire de Max. 

 

Le crâne d’améthyste Amis fut certes sculpté il y a des milliers d’années, il est extrêmement puissant, mais il est d’origine terrestre comme tous les autres, à l’exception des deux dont nous venons de parler. Mais, Maîtres, chaque crâne est géologiquement et minéralement ancien et capable de porter divers degrés élevés de la conscience de Max. Mais c’est Max qui est la source d’origine. 

 

Le Paradigme de la Perfection – L’Archange Métatron via James Tyberonn 

 

Retour à l’accueil de Messages… Terre Nouvelle
Visitez le Site Mère
Terre Nouvelle : Portail sur la Spiritualité

12

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...