L’Esprit masculin de la Terre

 » Essayez de focaliser votre conscience et de vous concentrer, non seulement sur votre monde, mais sur la globalité de votre système solaire et sur l’ensemble de votre galaxie. Lors de l’une de nos précédentes rencontres, nous vous avions invités à un voyage intérieur à destination des différentes planètes de votre système solaire, afin que vous puissiez sentir vibrer leur énergie. Ensemble, nous avions visité Mercure, Mars, Vénus, Jupiter et Saturne et nous vous avions indiqué que nous voulions réserver notre visite sur les autres planètes pour une autre occasion. 

Le temps en est maintenant venu. Et nous allons aborder à présent la question des énergies liées à Neptune, à Uranus et à Pluton, car c’est d’elles que dépend tout ce qui se produit actuellement sur la Terre. 

esprit masculin de la terre

Parlons d’abord des changements qui sont en train d’affecter la Terre et l’ensemble de l’humanité. Ils s’inscrivent dans un processus immuable de transformation sans fin. Au commencement, lorsque la Terre fut formée, elle fut préparée pour accueillir différentes formes de vie. À cet effet, elle fut adombrée par un Être extraordinairement puissant et sage, qui était parfaitement équilibré dans ses polarités masculine et féminine, et qui possédait les attributs et les vertus de la Conscience Créatrice Père/Mère. Cet Être, que nous appellerons Gaïa, car c’est un nom auquel vous êtes maintenant familiarisés, est demeuré dans un état de plénitude et d’harmonie parfaites durant des millions de vos années. 

Puis vint une époque de grands cataclysmes, en même temps que la Terre et l’humanité amorçaient leur densification et leur matérialisation. L’orgueil, la jalousie, l’ambition, la convoitise et la suffisance commencèrent alors à infiltrer l’humanité. La plupart des habitants de la Terre se retrouvèrent pris au piège de l’aspect négatif de l’énergie masculine, qui se manifesta sous forme de colère, de violence, de cruauté et d’instinct de domination. L’accès à l’énergie du premier Rayon, le Rayon de la Toute-Puissance, qui détient la force suprême et le pouvoir de création, fut alors considérablement restreint à la surface de la Terre, en sorte que l’humanité ne puisse pas en arriver à s’autodétruire ni à détruire sa planète. 

Pendant des milliers d’années, l’humanité a ainsi été régie par des forces masculines. La Terre est peu à peu devenue un monde d’hommes, soumis à un Dieu patriarcal, dans lequel les femmes étaient réduites à un rôle d’esclaves, et leur énergie entièrement contrôlée par celle de l’homme. 

Pour corriger ce déséquilibre, il fut demandé à Gaïa d’autoriser sa partie masculine à se séparer de lui et à rejoindre des régions plus éthérées, afin que la Déesse Mère puisse déverser ses énergies sur la Terre et y développer la tendresse, la compassion, l’humilité, la patience et surtout l’amour. 

Cette séparation procura à Gaïa une grande tristesse, mais, outre son désir de servir et sa compassion pour les humains, l’Être de la Terre savait qu’elle était indispensable à l’accomplissement du Plan Divin. Au fil du temps, la Terre finit par être perçue par l’homme comme sa Mère nourricière, et le firmament, comme son Père céleste, car la partie masculine de l’âme de Gaïa y était exilée et reléguée dans une dimension supérieure. 

La période que vous traversez est celle de la réunification et de la fusion sur la Terre des énergies, vertus, qualités et attributs du Père et de la Mère. Le processus de retour à la conscience unitaire est maintenant en train de s’accélérer, à la fois dans la partie féminine liée à votre plan d’existence et dans sa contrepartie masculine liée aux royaumes plus élevés. Le moment approche où les attributs, vertus et aspects masculins du Père vont rejoindre votre Mère la Terre et fusionner avec elle. De ce fait, la naissance d’une Nouvelle Terre est désormais très proche, une Terre qui sera à nouveau en harmonie parfaite avec toutes les facettes de la Création. 

Lorsque vous utilisez les énergies liées à la troisième dimension, vous êtes automatiquement influencés par ce que vos astrologues ont appelé les planètes  »personnelles » de votre système solaire: la Lune, Vénus, Mercure, Mars, Jupiter et Saturne, et seulement dans une mesure infime par les énergies beaucoup plus subtiles d’Uranus, de Pluton et de Neptune, qui représentent pourtant cette quintessence de la Puissance du Père qui commence, avec une extraordinaire ponctualité, à se manifester dans la Nouvelle Époque qui vient, l’Âge du Verseau. 

Uranus est parfois présenté comme un sonneur de trompette, parce qu’il permet aux âmes de s’éveiller. C’est sur cette planète que vous vous rendez entre vos différentes incarnations, chaque fois que vous devez dépasser les tendances négatives et destructrices liées à votre irresponsabilité et au côté rebelle de votre nature humaine. Vos guides et instructeurs vous y aident avec beaucoup de patience à éveiller votre créativité, à affiner votre perception et votre intuition, à équilibrer votre désir de liberté par le souci de respecter celle des autres. 

L’influence de Pluton est aussi très importante aujourd’hui, parce que c’est la planète de la renaissance, de la transformation, de la régénération, de l’illumination et de la sagesse. Ses aspects négatifs sont particulièrement visibles en ce moment; ils se traduisent par le déclenchement de rivalités, de luttes, de conflits, de contestations. En principe, vous ne vous rendez pas sur Pluton entre vos incarnations, à moins d’avoir déjà accompli un grand chemin vers l’harmonie, car son champ d’énergie est très perturbant et très difficile à expérimenter. Certains disent que Pluton instruit l’âme à travers les leçons du malheur et de la souffrance. C’est dans cette région que vous apprenez à sublimer vos obsessions et les pulsions inconscientes de votre ego, que vous puisez les forces qui alimentent votre élan vers l’Unité de l’Esprit. 

1

Quant aux énergies de Neptune, elles sont à la fois les plus rares et les plus subtiles de votre système solaire. Neptune est considéré par certains astrologues et par ceux qui tombent sous son emprise comme la planète de l’illusion. Jusqu’à une époque récente, l’humanité a été très fortement influencée par ses aspects négatifs qui se manifestent par la confusion, les hallucinations, la peur, la fuite de la réalité et le chaos. Au fur et à mesure de votre évolution, vous obtenez la possibilité d’accéder à cette planète pour y développer l’amour universel, la sagesse spirituelle, l’inspiration, la clairvoyance et la compassion. 

De la même manière que le système des chakras est lié aux sept Rayons de la Conscience Solaire, lorsque vous vous liez à l’Harmonie universelle et que vous éveillez votre être divin, vous vous placez sous l’influence positive des planètes transpersonnelles et leurs aspects négatifs n’ont plus de prise sur vous. Vous recevez les trésors qui sont emmagasinés dans ces régions: le génie, l’inspiration, la créativité artistique, la compréhension scientifique, bien au-delà de ce que l’homme ordinaire est capable d’expérimenter. 

Tout cela est largement évoqué dans le dernier numéro de La Vie après la mort, qui aurait d’ailleurs mérité d’être rebaptisé La Vie après la vie. Dans les mois qui viennent, nous continuerons à vous transmettre différentes informations concernant les mondes au-delà de votre sphère d’expérimentation. Vous le savez désormais: aussi longtemps que vous vous étiez identifiés à votre nature instinctive et passionnelle, et que vous demeuriez coupés de votre Être spirituel, vous viviez dans l’isolement, et votre univers était très limité, tout comme l’était votre sphère d’influence. Mais l’humanité a évolué et les nouvelles technologies mises à sa disposition lui ont permis de réaliser que votre monde n’était qu’une région vraiment toute petite. Chacun est désormais au courant de ce qui se passe à l’autre bout de la planète dans les minutes qui suivent, et tous ceux qui ont suffisamment progressé sur le chemin de l’Illumination ont déjà compris que ce qui affecte un individu affecte l’ensemble de l’humanité. Ainsi, vous apprenez peu à peu à vous entraider et à vous protéger mutuellement. 

Au fur et à mesure que se déroule la spirale de l’évolution, votre vision s’élargit au-delà de la sphère terrestre et vous devenez mieux conscients de la relation qui vous unit à votre système solaire, à votre galaxie et au Plan Divin du Père. Beaucoup d’entre vous ont atteint une maturité spirituelle qui leur permet d’expérimenter les énergies sublimes des sept Sphères de la Conscience Christique, non seulement durant leur sommeil, mais parfois aussi pendant l’état de veille. Vous n’êtes plus comme jadis confinés dans les limites de votre système solaire, mais vous pouvez désormais vous déplacer à travers les douze Rayons de la Conscience galactique. Chacun d’entre vous a déjà parcouru ces différents plans à mesure qu’il descendait à travers les espaces interdimensionnels et se préparait à affronter l’incarnation dans votre système solaire et sur la planète Terre. Ces paliers successifs étaient nécessaires. Ils vous ont permis de vous acclimater progressivement à des niveaux de fréquences moins élevés, d’apprendre à créer et à exister dans le royaume de la matière physique. 

Je suis l’Archange Mikhaël  

Archange Mikhaël 
canalisé par Ronna Herman le 24 janvier 2002. 
Adaptation française : Olivier de Rouvroy

L’amour qui nous unit


Avez-vous ressenti cette magnifique vibration qui se dégage du mot « AMOUR » ?

Des épopées ont été vécues sous son étendard. Des mondes ont été créés et sont encore créés par la puissance de sa Vibration. Des sentiments nobles prennent racine dans son essence. Les yeux pétillent lorsque ce mot est aperçu. Les oreilles captent une mélodie enivrante lorsque ce mot est entendu. Des cœurs vibrent en harmonie lorsque sa fréquence ondule dans l’éther. 

Je suis Adinathon et je vous salue en vous accueillant dans l’humble demeure de mon cœur. Ma joie est immense lorsque je parle de l’Amour, car je viens au nom de Celui qui est la Source Suprême de cet Amour. Mon désir est, non seulement de vous enseigner ou plutôt de vous rappeler certaines notions, mais aussi de vous inciter à vouloir vivre l’amour dans votre cœur afin qu’il déborde dans tous les sens et dans toutes vos réalités sans mesure ni condition. Cette incitation est appuyée énergétiquement par le désir secret de votre âme à exprimer davantage tous les pouvoirs de l’Amour. 

PENTAX DIGITAL CAMERA

Peu importe le pays où l’amour se manifeste, peu importe le temps que l’on donne à une histoire, l’amour est toujours perçu comme l’ami de l’âme. L’amour est cette nourriture dont l’âme ne peut se passer. Il est le trait d’union entre le réel et l’imaginaire. Il est l’énergie matricielle de tout ce qui est créé et incréé. Les noyaux cellulaires et moléculaires sont retenus dans leur structure par l’amour. Les forces d’attraction nucléaire sont magnétisées par l’amour. Tous les champs vibratoires d’énergie sont modelés dans la conscience intelligente de l’amour. 

L’Amour est la fabrique des étoiles et l’espace même entre celles-ci. L’univers est au diapason de l’amour ; il vibre de sa fréquence et maintient sa cohérence par l’amour. Toutes les énergies découlent de l’amour, même celles qui lui sont contraires en apparence. Il est probable que plusieurs ne comprennent pas l’enjeu de l’amour dans leur vie. La plupart des gens le connaissent dans sa réalité humaine, dans la famille, dans le couple, dans l’amitié, mais ils ne savent pas ce qu’il est réellement. L’amour les emporte à des degrés différents de joie et d’extase, mais ils ne comprennent pas comment le garder pour toujours.

Où est la source de cet amour ?

Comment peut-on l’obtenir si on n’a pas le privilège d’en faire l’expérience ? Beaucoup de gens ont fermé la porte à l’amour parce qu’ils ne savent pas comment l’attirer dans leur vie. Et pourtant, il n’existe qu’un seul lien à cet amour et ce lien est dans le cœur de chaque aire humain. Toutes les formes connues de l’amour mènent à la création de ce lien qui devient un canal pour l’Amour divin. Lorsque l’âme exprime l’amour à travers la relation homme et femme, une énergie particulière est mise en mouvement par la polarité complémentaire des deux énergies. Un courant est créé et un échange se manifeste. La femme reçoit l’essence de l’énergie masculine pour augmenter sa propre énergie masculine à l’intérieur de son être. De là, une croissance se manifeste par cet amour qui soutient davantage cette relation. Il en est de même pour l’homme qui reçoit un apport énergétique féminin pour augmenter son énergie féminine. 

La fréquence de ce processus permet une croissance dans l’équilibre des deux pôles, masculin et féminin, dans chacune des personnes du couple. Par conséquent, l’attraction mutuelle dans l’amour humain se transforme en un amour beaucoup plus grand et beaucoup plus fort : l’Amour inconditionnel. Lorsque l’Amour inconditionnel devient l’essence qui unit le couple, la confiance remplace la méfiance, la patience remplace l’intolérance, la douceur remplace la colère, la franchise remplace l’hypocrisie et la liberté remplace la possession. 

La vie s’exprime à travers de nouvelles attitudes, et la pureté des vibrations que les deux êtres émanent leur apporte de nouvelles avenues dans l’épanouissement de leur conscience. Tout leur devient facile et ils sont remarqués par les gens qui perçoivent leur rayonnement. Leur amour ne peut que faire l’harmonie et fait vibrer tout ce qui est dans leur entourage. Une paix profonde se dégage de leur présence ; peu importe la distance, vous percevez cette paix lorsqu’ils vous parlent. Vous ressentez cette paix et vous désirez que cette paix vienne à vous. 

L’Amour inconditionnel installe la paix dans votre cœur et voit à ce qu’il ne vous manque rien. Il magnétise pour vous les bontés de la vie et vous ouvre la voie vers ce qu’il y a de meilleur. Beaucoup de personnes vivent sans connaître cette paix que l’amour apporte dans le cœur de celui ou celle qui se recouvre d’humilité.

Un Amour vécu avec plénitude apporte avec lui l’émerveillement de l’âme à un niveau plus concret que la personnalité reconnaît comme étant des instants de bonheur et de joie. L’appel du cœur jaillit toujours d’une âme en éveil et magnétise vers elle des images qui sont les reflets d’un désir profond de connaître l’intimité de l’Amour dans toutes ses facettes. La vie n’est appréciée que lorsque l’Amour est présent dans tous les recoins de la conscience. Comme un miroir réfléchit l’image qui lui est présentée, l’âme réfléchit l’Amour qu’elle retrouve dans le quotidien et établit une résonance qui augmente l’amour déjà présent dans le cœur des autres dans son entourage.

L’Amour bénit toutes les émotions manifestées dans le cœur de l’humain. Il rend grâce à cet Architecte qui a fondé Ses Univers sur l’Amour. L’Amour chante la Gloire de l’Eternel et se nourrit en retour de Ses Energies de créativité. L’Amour unit toutes les facettes de la création à Celui qui crée, maintient et transforme tout ce qui est, tout ce qui existe. L’enfant connaît l’Amour d’une façon spontanée. Il manifeste le désir de toujours communiquer avec l’être aimé. Il est attiré naturellement par l’amour qui se dégage d’une personne. Il s ‘en approche avec timidité, mais aussi avec complicité.

Le cœur de l’enfant chante l’Amour sur des plans non perceptibles à l’humain qui ne connaît pas les attributs divins de l’Amour. Ce chant contribue tout de même à changer et à transformer l’ambiance énergétique dans l’entourage de l’enfant. On dit souvent que, lorsque qu’un enfant est présent, la joie est présente aussi. Cette joie, c’est l’Amour inconditionnel, c’est aimer pour la liberté d’aimer. Lorsque l’Amour Inconditionnel est manifesté sur le plan terrestre, il est aussi présent et vibrant d’une façon accrue sur tous les autres plans.

Cet Amour manifesté est en outre le baume qui guérit les guerres et les conflits dans les pays où l’amour n’a pas sa réalité. Lorsqu’on aime ses parents, son frère, sa sœur, son conjoint et sa famille, cet amour émane des vibrations d’appel à l’harmonie universelle. Chaque petite parcelle d’amour manifesté s’unit aux autres petites parcelles et grandit par résonance, ce qui fait toute la différence sur le plan de la conscience collective. Tout est ressenti et tout est inter relié par l’Amour. Mes bien-aimés, il est facile d’aimer et de se laisser aimer.

Regardez au-delà de la personnalité de l’être que vous côtoyez. Cherchez dans ses yeux le reflet de cette âme qui désire être aimée d’une façon intense et inconditionnelle. Voyez en elle l’Energie qui a créé tout ce qui est par l’Amour. En chacun réside l’Amour infini, et chacun peut manifester tous les pouvoirs de cet Amour pour lui-même et pour les autres. Toutefois, chacun doit apprendre à travailler avec ces pouvoirs.

L’Amour est la clé qui permet d’ouvrir la réalité manifestée à son épanouissement ultime. La vie se transforme d’une façon agréable et désirée lorsque l’Amour vient frapper à votre porte. Aimer est un acte Divin et sacré. L’Amour unit la création au Créateur. Vous êtes uni au Créateur, ce qui veut dire que vous avez la même vibration et les mêmes attributs. Vous avez les mêmes pouvoirs et les mêmes pensées. Humm !

Ceci porte à réfléchir… comment doit-on le réaliser dans notre vie ? Tout ceci est étonnant ! Comment peut-on utiliser ces vérités dans le quotidien ? Oh boy ! Direz-vous.

Adinathon charrie un peu n’est-ce pas ? Non… mes bien-aimés. Adinathon ne charrie pas du tout. Il vous voit déjà dans cette réalité que vous vous apprêtez à pénétrer. Il vous regarde et vous invite à reprendre le chemin que vous avez abandonné il y a très très longtemps. La voie est facile lorsque vous aimez. Aimez tout, aimez inconditionnellement tout ce qui touche votre réalité. Ne mettez pas de condition, même si parfois cela fait mal d’aimer.

L’Amour finira par guérir les différences et les manques dans votre vie. Notre Grand Frère dans le Christ a déjà été un homme comme vous et moi, ne l’oubliez pas. Il a aimé à un point tel qu’Il s’est fusionné avec l’Amour. Il est devenu Amour Pur. Il est devenu l’Amour Suprême. Celui ou celle qui aime autant portera aussi le nom de l’Amour Suprême. Cet être sera fondu dans le Christ comme Jésus, notre Frère, l’a manifesté et le manifeste encore. Je vous porte sur ma vibration d’Amour vers l’Amour Infini et que Celui qui a montré la Voie vous accueille dans toute Sa Gloire et vous couronne de votre propre Gloire pour l’éternité. 

Adinathon

avril 1997 Communication télépathique reçue de Adinathon
par André DeLadurantaye le 25 février 1997.
 

Christ’al Chaya – mai 2016

OLD_TitreCC

Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, soyez pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire.

Alors, chères âmes, le 18 avril dernier, nous avons été sur l’Île de Santorin en Grèce, pour activer le 2ème portail de solarisation, SOLARA SUNTA qui signifie « éveiller son Être solaire ».

Ce portail permet de rééquilibrer en vous et autour de vous, les nadis Ida et Pingala, nadis féminin et masculin, à savoir que, aujourd’hui lorsque vous travaillez consciemment dans les vibrations de ce portail, il y a une réconciliation qui s’opère entre votre partie féminine et votre partie masculine.

Il y a aussi la possibilité de libérer toutes les fractales mémorielles, les traumatismes en lien avec l’opposition du féminin et du masculin, c’est-à-dire concrètement, si vous avez des mémoires où le masculin a outragé le féminin, où le masculin s’est mis en concurrence, eh bien, ces mémoires peuvent maintenant se dissoudre totalement et recréer un équilibre des polarités en vous et autour de vous.

Les portails de solarisation servent à recycler le cœur de la cellule, ils activent le feu du cœur de la cellule et le portail de Santorin donne une activation de ce Feu Sacré à 45 %, ce qui est déjà énorme puisque 45 % d’activation du Feu Sacré cellulaire permet de mettre les codes involutifs en résonance pour qu’ils s’autodétruisent

Le prochain portail de solarisation en fin d’année sera activé au Yucatan au Mexique sur le chakra de base de la Terre, il permettra une solarisation de la cellule à 55 %. Cette solarisation vous permettra de transmuter toutes les structures leurres répliquantes qui sont encore actives et difficilement recyclables pour le moment.

Et puis aussi, être solarisé à 55 % vous permettra d’accueillir un Être galactique si tel est votre mandat, à l’intérieur de vous-mêmes, d’être walk in d’un Être galactique.

12

Maintenant, si vous le voulez bien, chères âmes, je vais vous expliquer comment travailler avec ce 2ème portail de solarisation de Santorin.

Tout d’abord, si vous voulez travailler sur vous-mêmes, voici le protocole :

Visualisez le portail : il a la forme du sceau d’unité quantique SOLARA SUNTA. Pour ceux qui ne connaissent pas les sceaux d’unité quantique, je vais vous décrire SOLARA SUNTA. Il s’agit d’un triangle bleu cobalt, pointe vers le haut, qui contient à l’intérieur une sphère couleur or et à chaque pointe du triangle, il y a des petits triangles qui sont également bleu cobalt et qui sont des piliers de protection.

Alors lorsque vous visualisez le 2ème portail de solarisation, vous visualisez donc SOLARA SUNTA et à l’intérieur de la sphère or, contenue dans le triangle bleu cobalt, vous visualisez le sceau de Salomon. Le sceau de Salomon : un triangle or pointe vers le bas et un triangle argent pointe vers le haut et vous placez cette visualisation dans le chakra du cœur. Vous demandez à devenir un pilier de liberté totale, de paix et d’harmonisation du présent pour toutes les humanités.

 

Vous pouvez répéter : 

« Je suis un pilier de paix 1 0 0 1 1 0 5 0 1 0 »

« Je suis un pilier de paix 1 0 0 1 1 0 5 0 1 0 »

« Je suis un pilier de paix 1 0 0 1 1 0 5 0 1 0 »

 

« Je suis un pilier de liberté totale 7 2 1 4 9 8 1 7 5 »

« Je suis un pilier de liberté totale 7 2 1 4 9 8 1 7 5 »

« Je suis un pilier de liberté totale 7 2 1 4 9 8 1 7 5 »

 

« Je suis l’harmonisation du présent  7 1 0 4 2 »

« Je suis l’harmonisation du présent  7 1 0 4 2 »

« Je suis l’harmonisation du présent  7 1 0 4 2 »

 

Le premier portail de solarisation du Mont Shasta a permis de créer une cellule solaire qui ramène tous les codes matriciels informés, trafiqués, distorsionnés par les familles involutives, à la norme du créateur. Le portail de solarisation de Santorin crée maintenant une cellule d’éveil, de liberté, de paix, d’harmonie et ouvre le vortex du cœur pour préparer l’Être dans sa totalité à recevoir les contacts multidimensionnels avec la famille des étoiles, plus précisément encore, pour permettre à l’humain galactique de s’éveiller et de devenir réceptacle d’un Être solaire qui ne connaît pas d’incarnation terrestre : c’est un pont, une invitation aux Êtres galactiques solaires à venir vivre dans des réceptacles, des corps d’humains préparés.

Donc les vibrations de ces deux portails de solarisation se mettent dans le cœur car ils sont des créations de cellules d’éveil, d’amour, d’harmonie. Lorsque vous absorbez cette vibration, elle entre dans le cœur de l’ADN de la cellule et œuvre dans son plan de construction.

Je vais maintenant vous donner le protocole pour travailler sur une personne. Lorsque vous recevez une personne pour une séance d’harmonisation énergétique, eh bien, vous pouvez aussi amener cette personne, lors de cette séance, à passer les différents portails de rédemption et mettre également dans son cœur, la cellule du premier portail solaire de Shasta et puis ensuite, vous installez la personne dans un sceau de Salomon – l’étoile à six branches – de la manière suivante :

Le premier triangle or « AMOUR – LIEN D’AMOUR – AMOUR ETERNEL » est placé sur les épaules et la pointe vers le bas positionnée sur le chakra 1.

 

Epaule droite, point  « AMOUR »

8 8 8 4 1 2 1 2 8 0 1 8

8 8 8 4 1 2 1 2 8 0 1 8

8 8 8 4 1 2 1 2 8 0 1 8

 

Epaule gauche, « LIEN D’AMOUR »

5 1 5 8 8 9

5 1 5 8 8 9

5 1 5 8 8 9

 

Et puis chakra 1, « AMOUR ETERNEL »

8 8 8 9 1 2 8 1 8 8 4 8

8 8 8 9 1 2 8 1 8 8 4 8

8 8 8 9 1 2 8 1 8 8 4 8

 

Donc ce triangle est le triangle de la trinité sacrée de l’amour et est couleur or.

Le 2ème triangle argent se place : la ligne de la base du triangle est sur le chakra 2 et la pointe du triangle argent se trouve sur le chakra 6. Demandez que les deux pointes du triangle qui passent par le chakra 2, reçoivent l’énergie des sceaux d’unité quantique, ainsi que la résurrection individuelle et la résurrection générale.

Au niveau du chakra du cœur de la personne, vous allez visualiser là, le sceau d’unité quantique SHA AMIN RA qui est une double lemniscate couleur or : un 8 couché / un 8 debout et cette double lemniscate or est à l’intérieur d’un œil couleur or, mais positionné verticalement.

Vous placez donc SHA AMIN RA au niveau du chakra du coeur, à l’intérieur de ce sceau de Salomon or et argent. Lorsque vous faites cela, le chakra du cœur devient comme un vortex d’énergie puissante qui permet de vous mettre en connexion avec l’Être solaire approprié à vos propres codes matriciels personnels.

Puis vous visualisez l’ensemble du corps de la personne dans un grand triangle, le grand triangle SOLARA SUNTA qui est bleu cobalt, pointe du triangle au chakra 7, les deux autres pointes du triangle sont au niveau des pieds. Les trois petits triangles de protection se situent ainsi : deux sous les voûtes plantaires et le 3ème au-dessus du chakra 7 et en dessous du chakra 8.

Demandez que toutes les extensions étant prêtes à passer le portail de solarisation de Santorin, puissent passer et se présenter à ce portail. Il est possible que vous sentiez à ce moment là, une accélération du rythme cardiaque ou des sensations particulières au niveau du thymus. Si la personne que vous traitez ressent des formes d’oppression, des peurs, des sensations de mourir, rassurez-la, car tout ceci est normal.

Faites-la bien respirer et parler à ses extensions qui peuvent avoir à ce moment là, des peurs ou des doutes.

Voilà ce que je vous dirai aujourd’hui, chers lecteurs de la lettre mensuelle.

Soyez remerciés, pleinement remerciés et accompagnés dans votre processus de solarisation et d’ascension

 

OM SHANTI CHAYA

COUP DE FOUDRE PAR CONTACT PROFOND AVEC LA LUMIERE

SP302_clairiere

Très Chers, vous venez de très loin dans l’univers, et vous êtes déjà venus bien des fois. C’est ce qui vous a permis de vivre des expériences et des occasions innombrables de vous voir reflétés dans les autres gens. Cependant, ces reflets vous ont souvent trompés. Nous vous le disons, en continuant à évoluer, chaque être humain passera par un processus évolutionnaire qui diminuera le voile. Alors vous commencerez à voir des choses que vous n’aviez jamais vues dans ce domaine. Vous commencerez à avoir davantage d’idées, de concepts et d’ouverture de coeur, et vous verrez, chez les autres, votre propre reflet d’une manière nouvelle. 

C’est ce dont nous aimerions vous parler aujourd’hui : votre propre reflet chez les autres. Nous ne sommes pas là pour vous montrer comment vous agirez ou les nouvelles possibilités des êtres humains évolués, mais plutôt pour vous faire quelques suggestions, pour vous donner quelques outils et idées avec lesquels vous puissiez jouer.

La Lumière reflétée

Vous faites partie intégrante les uns des autres, vous, les esprits qui prétendez être séparés les uns des autres. Et en jouant à ce jeu, vous communiquez à de nombreux niveaux. Vous vous exprimez avec vos mots, vos rires ou vos larmes. Vous communiquez avec les yeux et le langage du corps, à travers votre sourire ou l’expression de votre visage. Et vous communiquez par le toucher, bien plus que vous ne l’imaginez. Souvent, ces formes de communication non verbale parlent en fait bien plus fort que les mots auxquels vous faites tellement confiance. Les humains continuant à évoluer, vous commencerez à voir des différences entre toutes ces formes de communication.

Il est important de comprendre tout d’abord que toutes les formes de communication reflètent votre lumière. Ensuite, que si vous vous investissez exagérément dans la ou les personnes avec la ou lesquelles vous travaillez, votre communication est instantanément contaminée. C’est à ce moment-là que, la ou les ressentant tellement, vous dites ce que vous voudriez qu’ils entendent. Peu importe en fait ce qu’ils pensent de vous, et d’une certaine façon, ce n’est pas votre affaire. Vous les ressentirez toujours et vous serez sensible à eux parce que l’énergie que vous mettez dans votre communication avec eux vous revient, mais si cette sensibilité influence votre communication, votre reflet sera un reflet inexact. C’est l’un des domaines sur lequel nous allons vous demander de vous pencher puisque vous travaillez avec cette énergie.

Le Contact Profond

En évoluant, vous allez injecter une toute nouvelle énergie dans votre vie. Et ce faisant, certaines relations que vous avez maintenant vont disparaître et d’autres vont prendre plus d’importance. Bien que deux personnes élèvent leurs vibrations à des rythmes différents, aussi longtemps que vous entretenez une communication effective entre ces niveaux et un système de croyances qui vous permet d’étendre votre conscience, vous permettez à cela de se produire. Vous commencerez à voir quelque chose de nouveau dans vos relations, et c’est de cela que nous aimerions parler. Nous en avons parlé il y a quelques mois. C’est quelque chose que nous appelons le Contact Profond. Le Contact Profond est une forme de communication que vous finirez par avoir avec chacun. C’est une communication que vous avez avec un autre être humain au niveau de l’âme, mais jusqu’à présent, vous n’avez pu l’établir qu’avec de très rares personnes. Ce niveau profond de communication a évolué au cours de nombreuses vies. Pour la première fois, il est maintenant possible de l’expérimenter avec de parfaits étrangers, car vous commencez à affiner le voile. Le Contact Profond, c’est parler à une autre personne au niveau de l’âme et ceci dès le début de la relation. Cela implique-t-il des paroles ? Oui, probablement au début, parce que c’est ainsi que vous avez l’habitude de communiquer. Plus tard, cela évoluera vers la communication télépathique, mais ce qui est intéressant, c’est que vous aurez toujours une séparation. Le voile disparaissant peu à peu, vous verrez clairement les liens au niveau des cordes d’énergie entre vous-même et les autres, et même comment vos émotions affectent les autres. Vous reconnaîtrez comment fonctionne votre énergie avec les autres gens et l’effet que vous produisez sur le monde. Une autre chose que vous commencerez à voir, c’est votre propre reflet, parce que c’est ce que vous expérimentez quand vous atteignez le niveau de l’âme. Lorsque vous atteignez le niveau de communication d’âme à âme avec une autre personne, c’est votre reflet que vous voyez, et non le sien.

Il va devenir utile que vous compreniez ce concept, parce qu’il causera beaucoup de confusion lorsque toute l’humanité accédera à ce nouveau niveau. Lorsque vous commencerez à voir ces ouvertures, vous pourrez établir un lien avec une personne au niveau de l’âme. Comme dans toute communication, si vous le développez, le travaillez, l’augmentez, et travaillez à le faire croître, il croîtra. Il deviendra de plus en plus fort, ce qui vous fera accéder à la forme de communication et au niveau de l’Amour Intemporel. Lorsque vous atteindrez ce lien avec une autre personne, lorsque vous verrez finalement votre propre reflet clairement à travers une autre personne, vous aurez, avec elle, une relation qui ne mourra plus jamais, quel que soit le nombre de fois que vous reviendrez. Vous verrez toujours très clairement votre propre reflet à travers cette âme individuelle. Vous aurez appris à refléter son énergie clairement, et elle aura appris à refléter clairement la vôtre. C’est là un niveau de communication très profond. C’est le Contact Profond.

Au début, le Contact Profond s’établira principalement dans les relations amoureuses. Cependant, il finira par vous arriver avec les gens que vous connaissez, tels vos collègues, ou même avec des étrangers croisés dans des magasins. Cela peut même vous arriver lors d’un simple signe de tête à distance, ou d’un coup d’ oeil de côté, lorsque vous voyez que vous avez retenu l’attention de quelqu’un. En établissant ce lien avec une autre personne, cette personne peut littéralement sauter dans votre champ d’énergie et vous pouvez ainsi vivre un instant de Contact Profond. Cela évoluera jusqu’à devenir votre forme de communication quotidienne.

SC – La Séparation du Moi inférieur et du Soi supérieur

Nous aimerions aussi vous dire autre chose qui peut provoquer de la confusion chez les humains. Vous êtes nombreux à avoir un système de croyances qui, souvent, entache votre communication. Nous appelons ces restrictions par un autre nom : « SC« . Il n’est pas faux de croire en quelque chose, mais la plupart des gens modifient leur communication pour coller à ce qu’ils pensent être la bonne manière d’être. C’est malheureux et ce sera le principal problème des gens lorsqu’ils passeront à la prochaine étape. C’est le SC qui maintient séparés le Soi supérieur et le moi inférieur. Le voile lui-même vous donne l’illusion de cette séparation, mais le voile disparaît rapidement. Le problème, c’est que maintenant, à ce nouveau niveau de communication du Contact Profond, on ne peut seulement établir un lien profond avec une autre âme que pour entendre quelque chose de son Soi supérieur, tout en expérimentant la communication sur le plan du SC du moi inférieur. Cet effet diminuera rapidement, mais peut vraiment prêter à confusion au début de l’utilisation de ce nouvel outil.

En général, ce qu’il vous arrivera, c’est que vous trouverez quelqu’un avec qui établir un tel lien profond, mais vous vous en rendrez compte et cela vous effrayera. C’est vraiment quelque chose d’effrayant pour les humains. Parfois même, en regardant quelqu’un à l’autre bout d’une salle, vos yeux se rencontrent et cela vous effraie parce que vous avez l’impression que cette personne peut parfaitement voir en vous et que vous ne pouvez rien lui cacher. Mais ce lien, c’est vraiment quelque chose qui vous donne du pouvoir. Oui, tous les humains cachent quelque chose ! Quand vous êtes transparent, cela vous donne de la force. C’est ce que nous sommes en train de travailler avec vous et maintenant que ces choses commencent à se dévoiler, il vous arrivera souvent, ainsi qu’à d’autres gens autour de vous, d’éprouver de la crainte à cause de cela. C’est la raison pour laquelle nous avons parlé de la peur le mois dernier, en vous disant que la peur n’est que du vide, ou un manque d’information. On ne peut avoir peur que de l’inconnu. Mettez de la connaissance dans l’inconnu et la peur disparaîtra. Si vous pouvez vous débarrasser de la peur, votre réalité changera et votre système de croyances changera en même temps.

Voyez une âme – Tombez amoureux

Il y a une chose que vous devez savoir lorsque vous commencez à voir l’âme d’autres gens. Lorsque cela vous arrive, c’est réellement votre propre reflet que vous voyez. Lorsque vous voyez vraiment l’âme d’une autre personne, vous en tombez amoureux. C’est aussi simple que cela. Beaucoup de vos croyances au sujet de l’amour ne vous permettront pas de le ressentir, parce que vous avez toujours cru que le véritable amour ne pouvait se focaliser que dans une direction. Lorsque vous serez à l’aise avec le Contact Profond, il y aura des fois où, en vous rendant au travail le matin, peut-être en devant prendre le bus ou le train pour y aller, vous interagirez avec d’autres gens pendant le trajet. Vous appellerez peut-être votre femme en arrivant au travail et lui direz : « Chérie ! J’arrive au travail et je suis tombé amoureux trois fois ce matin ! » Cela ressemblera à peu près à cela. Vous commencerez littéralement à tomber amoureux des gens que vous voyez. C’est très troublant, parce qu’il s’agit d’un amour véritable et qu’en fait c’est votre reflet que vous verrez. C’est probablement la chose la plus importante dans ce sentiment : vous tombez amoureux de vous même lorsque cela vous arrive.

Habituellement, une personne éprouvant ces nouvelles énergies retombera immédiatement dans ses anciennes croyances. C’est là un processus normal, ne le jugez donc pas s’il vous arrive à vous ou à l’un de vos amis. Mais il vous arrivera souvent de continuer; et vous expérimenterez alors un Contact Profond avec une autre personne et vous vous en sentirez tout illuminé. Une croyance commune à ce stade est le sentiment qu’on ne peut aimer qu’une personne, comme dans une relation monogame. Mais toute mère d’enfants vous dira que ce n’est pas vrai. Nous vous dirons aussi que lorsque vous partagerez cet amour avec tout le monde, la planète Terre pourra devenir un endroit tout à fait magique. C’est à ce moment-là que le voilà disparaîtra et que vous accéderez plus complètement à votre divinité, pendant que vous êtes encore dans votre corps physique. C’est dans cette direction que vous allez, et c’est exactement cela qui est la création du Ciel sur la Terre, que vous faites advenir grâce à vos attentes.

En avançant dans la vie, vous rencontrerez d’autres âmes, certaines que vous connaîtrez – parfois ce sera votre époux-se, parfois ce sera un étranger, parfois ce sera un ami – et vous le regarderez autrement et vous vous verrez tomber amoureux. Sachez que vous tombez amoureux de votre image, vue dans des miroirs différents. Cela, c’est la beauté même que l’on voit dans votre âme lorsqu’elle est à la Source. Sans vos attentes ou vos croyances, vous pouvez tout simplement accepter cet amour. Il fait de vous, dans un certain sens, une personne plus complète, parce qu’il ancre votre âme dans votre corps physique. Il vous fait vibrer d’une vibration supérieure. Il vous fait mieux ressentir que vous êtes un esprit prétendant être séparé, ainsi que le jeu en général. Vous pouvez donner davantage à autrui. Lorsque vous voyez que vous devenez de jour en jour plus transparent et que les gens tombent amoureux de vous, sachez qu’il s’agit simplement d’une nouvelle étape et que cela ne signifie pas que vous ayez à faire quoi que ce soit à ce propos. Cela ne signifie pas que vous deviez avoir une relation physique ou à long terme avec chacune de ces personnes. Cela ne signifie pas qu’on attende quoi que ce soit de vous suite à ces interactions. Cela signifie simplement que vous êtes un miroir. Vous reflétez les énergies des gens d’une merveilleuse manière, au point qu’ils peuvent voir leur divinité en vous. Voilà la nature de ce qui vous attend tout prochainement.

Les humains ont de nombreux moyens de franchir cette nouvelle étape. Nous avons parlé de l’un d’eux et c’est la peur, mais nous ne croyons pas que cela arrivera vraiment. Nous aimerions vous dire que vous êtes en train d’atteindre une masse critique d’amour sur cette planète, et cela arrive à cause des temps difficiles que vous vous êtes préparés en tant qu’humains et que société. Cela commence à changer d’une très belle manière. Dans votre monde, vous voyez cela comme des difficultés, des problèmes, mais ce n’est pas le cas. C’est une occasion, pour la lumière et pour vous-mêmes, de vous voir tels que vous êtes en réalité dans les yeux des autres. Et lorsque vous le ferez, nous espérons que vous tomberez amoureux de vous-mêmes.

Nous sommes amoureux de vous !

C’est avec le plus grand honneur que nous vous parlons ces jours. Vous comprenez qu’en tant qu’anges du ciel, notre plus grand espoir est d’être ici et de vous aider à vous rappeler qui vous êtes vraiment et cela marche. Notre plus grande passion est de refléter votre magnificence d’une manière belle et puissante. Nous sommes tombés profondément amoureux de vous. Nous sommes tellement honorés de voir cela, et de le voir advenir dans le monde entier. La vibration de l’humanité change chaque jour. Toutes ces nouvelles énergies qui arrivent, toutes ces nouvelles choses qui se passent, si elles ne conviennent pas à la vibration plus élevée de la Nouvelle Planète Terre, vont se révéler d’abord comme des difficultés. Accueillez-les. Cherchez les occasions de lumière dans ces difficultés et faites en sorte que les gens vous voient. Faites-leur voir vos luttes. Faites-leur voir votre souffrance. Faites-leur voir vos problèmes et si vous l’osez, faites-leur voir vos croyances, parce que cela montrera qui vous êtes.

Comprenez, s’il vous plaît qu’en avançant dans votre vie quotidienne et en tombant amoureux, c’est de votre propre reflet que vous tombez amoureux. C’est ce que la beauté vous apporte. Si vous aimez la manière dont vous êtes reflété dans le coeur des autres et que vous les regardez dans les yeux, ils seront vos amis. Si vous en tombez amoureux, ils pourront éprouver la même chose s’ils y sont ouverts. Il vous arrivera souvent de ressentir de tels liens puissants et profonds, à l’instant, fugitivement, momentanément, mais ils changeront votre vie à tout jamais. Cela pourra s’avérer troublant pour beaucoup de gens parce que l’amour revêt de nombreuses significations. L’amour du partenaire en est une définition, mais l’amour des enfants en est une autre – comme l’amour de nos amis, de nos passions, de notre travail, et des choses que l’on aime faire. Cependant, il s’agit toujours de la même énergie qui vient du coeur. Se remplir de cette énergie et lui permettre d’agir à travers vos paroles, vos réflexions et votre énergie, c’est ce que la plupart d’entre vous sont venus faire ici-bas.
Etre un Miroir

Nous parlons aux miroirs de la planète. Beaucoup d’entre vous ont choisi de ne rien faire d’autre qu’être des miroirs précis dans lesquels les gens puissent voir se refléter leur énergie. Vous êtes les guérisseurs et les enseignants de la Planète Terre et vous êtes en train d’accéder à votre fonction. Vous êtes à l’heure. Sentez et sachez que dans votre vie quotidienne, vous allez tomber amoureux. Il viendra un temps où vous tomberez amoureux simplement en marchant dans la rue. Qu’elle sera joyeuse et drôle alors, la planète, car si vous remplissez votre coeur d’amour, vous n’y aurez plus de place pour la guerre. Vous n’aurez plus, dans votre coeur, de place pour des désagréments, si vous le remplissez d’amour. Voilà l’idée. Sachez que le reflet que vous voyez en l’autre est votre reflet. Il y a un revers de la médaille à cela, parce que vous vivez encore dans un champ de polarité. Vous voyez les choses en bien ou mal, haut ou bas, juste ou faux, même s’il n’existe pas de telles définitions. Si vous observez bien, vous verrez même des gens qui vous reflètent de manière négative. Ce sont là des cadeaux réels, parce que cela montre votre propre reflet dans un aspect négatif. C’est presque comme regarder un négatif de photographie. Nous comprenons qu’il s’agit d’une technologie obsolète, mais nous utiliserons tout de même cette analogie. Si vous avez le négatif d’une photographie développée et que vous regardez la photo, vous serez fasciné et vous vous reporterez à la photographie. Mais vous ne comprendrez pas le négatif, parce que la lumière et l’obscurité sont inversées. C’est très simple, et pourtant c’est ce qui arrive parfois quand vous regardez quelqu’un dans les yeux ou dans l’âme. En effet, vous n’aimez pas ce que vous voyez, ou vous sentez un rejet de ce que vous voyez. Cela, aussi, est une occasion pour vous de vous voir, parce que la plupart du temps, cette personne reflète simplement une partie de vous que vous ne tolérez pas.

Il est facile d’ascensionner !

Vous êtes nombreux à savoir qu’en maîtrisant quelque chose, en progressant dans les niveaux de maîtrise de l’une quelconque de vos caractéristiques, vous devenez intolérant vis-à-vis des gens qui n’atteignent pas une telle maîtrise. C’est un processus humain normal. S’il vous plaît, ne vous jugez pas pour autant, mais soyez-en conscients, parce qu’il n’existe pas de mieux ou de moins bien. Tout cela n’est qu’illusion de la polarité sur le terrain de jeux. Il n’y a pas de jugement, rien n’est faux ou juste. Ce sont là des choses que vous commencez à comprendre et alors, elles deviennent votre point de perception. A présent, vous arriverez à vous percevoir à travers d’autres gens que vous voyez simplement passer dans la rue, aussi bien qu’à travers ceux que vous aimez, avec lesquels vous avez des relations à long terme ou avec lesquels vous travaillez quotidiennement. Pouvez-vous imaginer à quoi ressemblerait le fait d’être amoureux des gens avec lesquels vous travaillez, au point de pouvoir à peine attendre d’aller travailler le matin parce que vous aimez tellement être à leurs côtés ? C’est là que vous êtes le plus à l’aise dans votre propre énergie. C’est là que vous avez le plus confiance en vous, et vous avez la confiance de l’âme de votre propre reflet tel qu’il est vu à travers de nombreux coeurs. Voilà la prochaine étape de l’humanité.

On peut l’éprouver de nombreuses manières. La connaissance contient la lumière, avoir la connaissance ne laisse plus de place à la peur. Voilà notre vision la plus élevée de vous. Nous espérons que vous serez capables de voir votre reflet à travers nos yeux, parce que nous vous aimons plus que vous ne pouvez l’imaginer. L’énergie de la Source plane sur et autour de chacun de vous. Vous en avez rapporté quelque chose de particulier que vous pouvez donner. Eh bien, il est temps de vous lancer. Il est temps de vous enlever vos oeillères. Il est temps de faire ce premier pas et de vous jeter à l’eau. Quand vous voyez telle personne qui reflète votre énergie et que vous en tombez amoureux, ne vous attachez pas à cet amour. Laissez-le simplement s’écouler et dites « merci ». Ne pensez pas devoir vous vendre et faire quelque chose avec cette personne pour le reste de votre vie, parce que si vous tombez amoureux de tout le monde, vous allez avoir beaucoup à faire. La vérité, c’est que vous tombez amoureux de vous-mêmes. Ne vous alarmez pas si cela commence à vous arriver. Sachez que vous êtes des guérisseurs qui tiendront les portes ouvertes à d’autres. Vous êtes nombreux à porter des semences de lumière qui ouvriront à beaucoup de gens la prochaine étape. Laissez-les vous voir. Osez les faire avancer chaque fois que c’est possible, et vous verrez se produire des changements énormes autour de vous. Vous verrez l’énergie commencer à se rassembler autour de vous. Vous verrez se constituer des réseaux de soutien. Vous verrez se présenter des occasions. Vous verrez des choses survenir de manière magique.

Nous ne sommes pas là pour vous aider à évoluer. Nous ne sommes pas là pour vous aider à ascensionner jusqu’au ciel. Cela, c’est facile. L’ascension est facile, vous n’avez qu’à mourir pour que cela vous arrive. Ce qui est plus difficile, c’est de rester ici et de permettre à d’autres âmes de voir votre coeur. Nous sommes avec vous à chaque instant de chaque jour. Sachez que vous portez cette énergie de la Source lorsque vous souriez, lorsque vous plantez ces graines qui sont tellement importantes à vos yeux, et nous espérons que vous tomberez amoureux une quantité de fois et que cela vous plaira. Amusez-vous bien.

C’est avec le plus grand honneur que nous vous demandons de vous traiter mutuellement avec le plus grand respect et de prendre soin les uns des autres à chaque occasion. Sachez que vous jouez à un jeu magnifique et jouez bien ensemble.

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Espavo – le GROUP 

Christ’al Chaya – message

Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, soyez pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchizédech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin de réconciliation, dans cette nécessité d’unification de votre Etre.

OLD_TitreCC

Chères âmes, actuellement des particules adamantines spécifiques traversent à nouveau la Terre et traversent également vos différents corps énergétiques. Ces structures adamantines qui descendent se regroupent sur la ligne médiane du corps émotionnel et du corps mental et elles provoquent également une saturation au niveau de vos encodages matriciels involutifs, ceux qui vous ont été insérés, inoculés, sur vos extensions et qui servent de relais, de nourriture, d’énergie à vos systèmes de structures leurres répliquantes. Il est fondamental pour vous, aujourd’hui, de vous libérer de ces formes énergétiques polluantes qui exacerbent la part involutive de votre Etre inscrite dans l’aspect de votre espace masculin. Que vous soyez un homme ou une femme, vous devez rétablir impérativement le lien d’amour à l’intérieur même du triangle sacré de la Trinité. Le lien d’amour, c’est cette respiration consciente entre votre féminin et votre masculin, à savoir, lorsque vous utilisez une polarité féminine, elle doit être équilibrée dans sa polarité masculine et vice et versa.

Pour vous donner un exemple : si vous êtes dans l’aspect du féminin, l’ouverture du cœur, le don de vous-mêmes, l’amour, la compassion, dans le même temps, il vous faut développer le discernement, la clarté, la droiture, l’alignement. Si vous développez la compassion, il vous faut développer en même temps le discernement, la justice, la compréhension et l’application des lois de vie. Apprenez à être présents à chaque instant de votre vie, présents à vous-mêmes, présents au développement de votre Présence Je Suis et dans le même instant, apprenez à être en distance, c’est-à-dire à prendre du recul, à ne pas vous laisser submerger par l’émotionnel, par les croyances, par vos projections multiples.

Lorsque vous recevez des messages venant des Maîtres, vous devrez faire preuve d’attention et de vigilance, ces messages doivent toujours servir d’abord le bien commun, ils ne doivent pas être donnés comme des injonctions pour les autres, car rappelez-vous en, vous n’avez nul pouvoir sur qui que ce soit. Le seul pouvoir que vous pouvez exercer est sur vous-mêmes. Alors, si vous recevez des messages qui conditionnent, qui imposent, eh bien, vous pourrez remarquer que ce sont vos propres projections qui opèrent pour servir vos intérêts, tout en vous donnant l’illusion de croire que vous servez l’intérêt du bien commun.

N’oubliez pas de développer l’humilité. L’humilité dans le lien amoureux n’est pas se placer en dessous, ni au dessus d’ailleurs, l’humilité c’est être « un » avec l’autre, être « un » avec l’autre consiste également à respecter son propre espace et l’espace de l’autre. Vous ne pouvez pas intervenir en vous imposant sur le territoire de quelqu’un sans qu’il ne vous y ait invité, sinon vous outrepassez cette loi d’espace qui fait partie de la loi du vivant. A l’intérieur de vous-mêmes, il y a l’espace du féminin qui est comme une Prêtresse de rédemption et l’espace du masculin qui est comme un chevalier qui doit apprendre à protéger, mais qui doit aussi apprendre à s’incliner face à  la puissance de la Shekinah, de la Shakti universelle qui est amour – amour – amour.

Si le chevalier entre à l’intérieur du temple et agit avec son ancien masculin, entre en concurrence avec la Prêtresse de rédemption, il va d’abord la déifier pour qu’elle puisse lui offrir toute la connaissance dont il a besoin, puis cette connaissance acquise, il va se mettre dans cette concurrence au lieu d’être dans ce partenariat et cette concurrence va lui faire outrager son féminin intérieur. C’est précisément ce qu’il s’est passé depuis des siècles lorsque les familles involutives vous ont éduqués, elles ont mis en opposition le féminin sacré et le masculin sacré à l’intérieur de vous-mêmes comme à l’extérieur de vous-mêmes. Tout le travail du premier portail de solarisation installé au Mont Shasta, consiste précisément à vous libérer de la part dissidente de votre Etre.

La part dissidente c’est cette partie de vous, involutive, qui a quitté les contraintes d’obéissance  aux mentors de l’ombre, mais qui ne sait pas encore s’incliner face à la force d’amour christique et qui opère de façon autonome et indépendante, qui s’installe face aux parties multidimensionnelles christiques de votre Etre et qui tente de les séduire, de les leurrer, de faire croire qu’elle est pur amour, pur service alors qu’elle ne se sert qu’elle-même et qu’elle passe par l’outrage et l’asservissement du féminin. Ces parts dissidentes en vous pourront être éduquées uniquement si vous les amenez dans ce temple qui est le lien d’amour, cette respiration harmonieuse entre le féminin sacré et le masculin sacré.

Pour cela, faites une méditation :

« Imaginez-vous vêtus d’un vêtement ample de couleur blanche sur une plage, un soir de clair de lune. Détendez le corps physique et visualisez, là, un temple éthérique qui est tout simplement le temple des parèdres se trouvant à la fois près du portail d’Antarion sur Orion et qui se trouve également partout et nulle part dans le sens où il sera présent dès que vous l’appellerez.

Imaginez qu’à l’intérieur de ce temple, il y ait votre propre partie féminine qui est comme une Prêtresse de rédemption prête à accueillir le chevalier, celui qui protège, celui qui maintient les univers en cohésion et à l’entrée de ce temple, la Prêtresse accueille ce chevalier. Regardez tous les aspects de ce chevalier, comment il est, de quelle couleur est son vêtement, son armure. Est-elle plutôt claire, plutôt foncée ? Le chevalier, est-il prêt à s’incliner devant la Prêtresse d’amour ? S’il s’incline, que cette Prêtresse d’amour demande s’il est prêt à servir le bien commun, s’il est prêt à renoncer à ses propres intérêts personnels, s’il est prêt à servir plutôt qu’à asservir, s’il est prêt à accepter la puissance de la Shekinah.

S’il manifeste des réticences, eh bien, proposez-lui de visiter le 3ème portail de rédemption à Rapa Nui. S’il n’a aucune résistance, accueillez-le dans le temple et demandez-lui de faire vœu d’allégeance, d’obéissance, à votre nature féminine, celle qui sait, qui connaît les lois de vie.

S’il accepte de faire vœu d’allégeance à la part féminine de votre Etre, demandez-lui s’il est  prêt à s’engager sur la voie de rédemption, d’unification, s’il est prêt à pacifier et à reconnaître toutes ses zones d’ombre. Demandez-lui s’il est prêt à travailler pour le salut global et qu’il dépose, là, dans le temple de la Déesse, tous ses reliquats qui sont comme des formes obscures, elles-mêmes porteuses de codes matriciels falsifiés, truqués, tronqués, qu’il dépose cela aux pieds de la Déesse  à l’intérieur  de votre temple et du Temple d’Antarion et que cette Déesse, gardienne du feu, puisse prendre tous ces éléments obscurcis et les brûler dans le feu sacré du Temple d’Antarion, un feu incandescent, d’une lumière bleu cobalt.

Imaginez votre Déesse intérieure portant toutes ces parts obscurcissantes et obscurcies, tous ces reliquats du passé, toutes ces distorsions et les mettre dans ce feu bleu. Sentez peu à peu également comme ce chevalier est libéré de son ancienne cuirasse et la Prêtresse de lumière offre maintenant un nouveau vêtement à ce chevalier, une nouvelle armure étincelante, lumineuse, une armure couleur or et argent. Peut-être il y a des pierres précieuses sur cette armure : le rubis, l’autorité royale des Melchizédech, le diamant, la pureté du cœur. Peut-être y a-t-il des motifs sur cette armure : un lys représentant la Sainte Trinité, de l’amour, du lien d’amour et de l’amour éternel.

Puis unissez tout simplement ce chevalier nouvellement vêtu, à cette Prêtresse de rédemption à l’intérieur du temple. Imaginez que ces deux Etres s’enlacent, formant ainsi une seule et même énergie, un œuf, un lingam couleur or, c’est comme si cette Déesse de rédemption et ce chevalier sacré n’existaient plus mais formaient une seule cellule souche, un œuf doré, un œuf cosmique couleur or. Cet œuf cosmique couleur or, c’est le féminin et le masculin à l’intérieur de vous qui retrouvent ce lien d’amour.

Et puis revenez à vous-mêmes, qui étiez assis sur cette plage, vêtus d’un vêtement ample de couleur blanche et créez une sonde de lumière qui part depuis cet œuf doré et qui vient se connecter au chakra du cœur et demandez à ce lingam or de rétablir à l’intérieur de vous le lien sacré, le lien d’amour entre votre féminin et votre masculin.

Et puis prenez trois grandes respirations et revenez tout simplement ici et maintenant. Vous êtes amour, vous êtes lien d’amour, vous êtes amour éternel.

ET CELA EST.

JE SUIS  -  JE SUIS  -  JE SUIS »

 

Chères âmes, chers lecteurs, soyez remerciés, pleinement remerciés, guidés dans votre processus d’ascension et d’évolution.

OM SHANTI CHAYA

LA MAISONS ASTROLOGIQUES DANS LA ROUE ARCHETYPALE

 

ROUE ARCHETYPALE

PREMIERE MAISON : EGO ET PERSONNALITE (Premier et troisième chakras)

Dans une carte du ciel, les douze maisons correspondent aux douze signes du zodiaque et aux quatre énergies cosmiques : terre, aire, feu et eau. Les maisons de la Roue archétypale partagent certaines des mêmes caractéristiques. La première maison de la Roue archétypale, par exemple, correspond au signe astrologique du Bélier, première maison du zodiaque. Dès le premier jour du printemps, elle représente le renouveau. Et puisque le sentiment que tout était possible et qu’il voyait la lumière même dans les pires situations. L’archétype en résidence dans la cinquième maison de Will était l’Enfant. Et c’était exactement cela : presque un personnage de contes de fée qui inspirait les gens pour voir le beau dans la vie.

Le besoin de créer est un aspect essentiel de la conscience et de l’âme. Mais il est illusoire de définir notre capacité créative selon nos accomplissements professionnels, même artistiques. Will incarnait l’énergie de la créativité dans son expression la plus élevée parce qu’il canalisait cette électricité pour mettre en marche l’âme de tous ceux qu’il rencontrait. Il représente aussi un autre profil de la créativité : la nature créative du soi qui se contente d’être soi pour être reconnu et validé.

DEUXIEME MAISON : VALEURS PEROSNNELLES (Deuxième chakra)

La deuxième maison de la Roue archétypale correspond au Taureau, un signe de terre qui gouverne votre relation à la terre, au sens large. Elle préfigure ce que vous appréciez et chérissez le plus. En termes énergétiques, la deuxième maison représente la prochaine étape de la formation du soi : « Maintenant que je suis là, qu’est-ce qui m’appartient ? Qu’est-ce que je veux retirer de la vie ? Quel pouvoir est essentiel à mon interaction avec la vie matérielle ?  Cette maison représente votre appréciation de la nature physique de la vie ; les objets de ce monde qui touchent votre ego et votre âme et ce dont vous avez le plus besoin pour vous sentir enraciné dans le monde. Cette maison reflète surtout les objets ou l’énergie que vous associez au pouvoir terrestre : argent, statut, propriété, oeuvres d’art, capacité de dominer les autres, sensualité, beauté. Ce sont les moyens les plus séducteurs par lesquels l’âme s’attache à la forme physique. Par conséquent, l’archétype qui réside dans cette maison est mieux accordé à votre relation au pouvoir physique et à ses icônes.

Cette maison vous met au défi d’envisager vos valeurs spirituelles par-delà la forme physique de votre attachement aux objets, à l’argent, au statut, au pouvoir et à toutes les autres manifestations du monde matériel. Les gens souffrent généralement d’une grande anxiété parce qu’ils croient devoir posséder, pour être heureux, une personne, un lieu ou un objet. Mais la capacité d’aimer inconditionnellement nécessite le détachement.

TROISIEME MAISON : EXPRESSION DE SOI, FRERES ET SŒURS ( Troisième et cinquième chakras)

Lorsque vous avez établi vos valeurs, vous passez à l’expression de soi : votre façon d’affirmer au monde qui vous êtes et ce qui vous est cher. La maison 3, alignée avec les Gémeaux, un signe d’air qui gouverne la communication, représente votre capacité de vous exprimer en tant qu’individu, et représente aussi os frères et sœurs. Le lien symbolique entre frères et sœurs et les communications représente le processus naturel de la spécialisation, ou de la découverte de votre voix parmi les autres « enfants ». Par conséquent, les frères et soeurs doivent signifier non seulement les membres de vote famille biologique, mais aussi ceux qui vous aident à grandir. Parce que l’énergie de votre troisième maison renferme à la fois votre sentiment d’estime de soi et votre expression personnelle, elle résonne avec les troisième et cinquième chakras. Elle contient les leçons inhérentes à l’apprentissage des causes et effets de vos choix ; votre façon de gérer votre propre pouvoir. Elle révèle comment vous dirigez votre énergie dans le monde, comment vous la mettez en mouvement et comment vous vous engagez avec les lois de l’attraction magnétique et de la cause à effet. Vous devrez prendre conscience de vote façon d’utiliser votre énergie et votre pouvoir personnels de façon à assumer les conséquences de vos pensées et de vos actions. Devenir conscient veut dire vous éveiller à votre propre pouvoir et apprendre à le diriger d’une façon responsable.

L’archétype résident dans votre troisième ainsi influence votre façon de soupeser vos décisions. Les choix qui visent à nuire aux autres ou à les blesser représentent la part d’ombre ou la difficulté de la troisième maison.

La troisième maison vous met au défi de vous rendre compte de vos motivations. Chaque pensée, parole, action et geste est une expression de votre pouvoir et, en définitive, seules deux motivations authentiques touchent la psyché : la valorisation ou la dévalorisation de soi et des autres.

QUATRIEME MAISON : CHEZ SOI ( Premier et quatrième chakras)

La quatrième maison correspond au Cancer, le premier des trois signes d’eau du zodiaque. Comme l’eau est un élément associé à notre nature émotionnelle, l’archétype de notre quatrième maison  a l’influence la plus forte sur le fondement de votre nature émotionnelle. Votre expression de vous-même, que ce soit en tant qu’individu ou sur le plan créatif, doit être enracinée, avoir un chez-soi. La quatrième maison est reliée à la fois au chez-soi d’où vous venez et à votre maison actuelle. Le mot ou l’image Maison possède de nombreuses significations et, dans l’état de rêve, il est souvent associé à la véritable résidence du cœur, ou à votre passion la plus profonde. Le thème qui gouverne cette maison comprend vos liens à la famille biologique et élargie. L’archétype qui réside dans cette maison exerce une influence prédominante sur vos énergies émotionnelles associées à cette maison. Parce que la quatrième maison est reliée à la fois à vos racines familiales et à vote vie émotionnelle, elle correspond aux énergies de vos premier et quatrième chakras.

Les aspects douloureux de la quatrième maison peuvent comprendre des souvenirs et émotions toxiques, dont les conséquences peuvent être la dépression et la mélancolie.

La quatrième maison vous met au défi de régler les comptes de votre enfance et d’établir des foyers sains pour vous-mêmes en tant qu’adultes. Vous avez le choix de transmettre à vos enfants et à vos proches soit vos blessures et vos drames familiaux, soit l’optimisme et l’amour de la vie. il est donc essentiel, pour la santé du foyer, de guérir votre histoire personnelle et de ne pas léguer vos propres blessures.

CINQUIEME MAISON : CREATIVITE ET CHANCE (Sixième chakra)

La séquence du feu, de la terre, de l’eau et de l’air se répète dans la Roue Archétypale et zodiacale. Le Lion, deuxième signe de feu, se rapporte à la cinquième maison, qui gouverne l’expression créatrice, la sexualité, les enfants et la chance. C’est également la maison de l’amour, de la spontanéité, et de l’abondance. L’archétype qui réside dans cette maison représente les forces qui vous aideront le plus à engendrer des projets. Après vous être enraciné dans un foyer, vous passez instinctivement à l’exploration du pouvoir de créativité. Parce que la cinquième maison gouverne la créativité, elle correspond au sixième chakra, qui régule l’intelligence et l’imagination.

La part d’ombre de la cinquième Maison se manifeste sous la forme de l’expression débridée du feu créatif ou sexuel, comme le mauvais usage du pouvoir sexuel ou créatif, à des fins égoïstes, ou manipulatrices. On peut utiliser le talent créatif pour des activités illégales ou contraires à l’éthique, ou pour la séduction et la manipulation sexuelles. Le besoin de créer est un aspect essentiel de la conscience et de l’âme. Mais il est illusoire de définir notre capacité créatrice selon nos accomplissements professionnels, même artistiques. Il représente aussi un autre profil de la créativité : la nature créative du soi qui se contente d’être soi pour être reconnu et validé.

SIXIEME MAISON : PROFESSION ET SANTE (Deuxième chakra)

La sixième maison correspond au deuxième signe de terre, la Vierge, et gouverne votre profession et votre santé. L’énergie terrestre de la Vierge diffère de celle du Taureau en ce qu’elle vous sert d’ancrage pour transformer votre vie différemment des cycles naturels, propres à votre deuxième maison. Cette maison focalise sur la profession dans un objectif de survie, et l’archétype qui réside ici influence votre recherche de la sécurité. Lorsque vous êtes en pleine transaction commerciale, par exemple, votre modèle archétypal de la sixième maison joue un rôle très important dans votre façon d’interpréter les conversations et les occasions d’affaires. La sixième maison vous met au défi de maintenir l’équilibre entre travail et santé. Un archétype pourrait indiquer des habitudes malsaines ou destructives qui ne servent pas votre bien-être physique. Il peut aussi indiquer comment vous négocier l’éthique et vote morale pour la sécurité financière et professionnelle. Parce que cette maison est reliée à l’argent et aux valeurs matérielles, elle correspond plus étroitement au deuxième chakra.

SEPTIEME MAISON : MARIAGE ET RELATIONS (Deuxième et quatrième chakras)

La septième maison comprend le mariage, de même que d’autres formes de partenariat, telles les amitiés intimes et les relations d’affaires. Cette maison est sous le signe astrologique de la lance, le deuxième signe d’air. A la différence des Gémeaux, qui gouvernent la communication en général, la Balance représente les types de communication les plus intimes entre individus. La qualité essentielle associée à la Balance est l’équilibre, symbolisée par une femme portant une balance. Cette maison est également un territoire de choix pour les gestes de trahison, qui révèlent si souvent les parts d’ombre de la relation. Parce que la septième maison gouverne à la fois les partenariats commerciaux et le mariage, elle correspond aux énergies des deuxième et quatrième chakras, qui gouvernent l’argent, les valeurs et les affaires du cœur.

Notre biologie même nous incite aux partenariats physiques, émotionnels et psychologiques. Nos relations, les uns avec les autres sont des domaines privilégiés dans lesquels apercevoir nos Contrats. Nous pouvons également les voir dans nos partenariats archétypaux : Parent-Enfant, Mentor-Etudiant, Serviteur-Maître.

Durant le cours normal d’une journée, au fil de nos occupations, des dialogues extraordinaires se déroulent entre nos âmes. Les partenariats peuvent également entrer en jeu dans des situations plus terre-à-terre. Nous investissons beaucoup d’énergie dans la jouissance, le maintien ou la guérison de nos relations et, en cours de route, nous apprenons davantage sur nos motivations. L’un des cadeaux les plus sains que nous puissions nous offrir est de constamment surveiller nos raisons d’être critiques et autoritaires. L’épreuve consiste à permettre aux autres d’être eux-mêmes, malgré notre peur et notre insécurité. C’est d’entretenir votre relation essentielle envers vous-même et de vivre en accord avec cette vérité ; le plus beau cadeau que vous puissiez offrir à quelqu’un, c’est d’être vous-même en pleine santé.

HUITEME MAISON : LES RESSOURCES DES AUTRES (Deuxième et sixième chakras)

Cette maison correspond au Scorpion, le deuxième signe d’eau, et l’eau, est l’élément le plus proche de notre nature émotionnelle. Le Scorpion gouverne également les secrets et les activités secrètes, de même que les énergies passionnées associées à la sexualité érotique. A la différence de la deuxième maison, qui concerne la propriété personnelle, la huitième maison gouverne votre usage de l’argent dans le domaine public. le thème de l’héritage dans cette maison est en rapport avec vos intérêts financiers et juridiques, votre bagage génétique et votre mémoire biologique ancestrale. Comme les questions juridiques et financières impliquent à la fois votre intellect et votre sens des valeurs, cette maison est donc influencée par les énergies des deuxième et sixième chakras.

Les questions de la maison huit sont nos ombres les plus obscures car, cette maison fait ressortir nos questions reliées au pouvoir, marquant un passage plus grand dans le domaine public du pouvoir extérieur.  Vous devez comprendre la nature émotionnelle de cette maison, car l’argent, la sexualité et la connaissance secrète sont des moyens de séduction qui peuvent bloquer la poursuite de votre potentiel divin. Il peut être extrêmement difficile de résister à ces énergies. Il est difficile de demeurer émotionnellement centré et en possession de son pouvoir lorsque les questions financières et sexuelles sont en jeu. Comme l’argent, le sexe et le pouvoir représentent l’autorité et la sécurité, lorsque ces domaines de la vie sont menacés ; nous devenons extrêmement craintifs et pouvons agir d’une façon irrationnelle. Les expressions de l’ombre de cette maison se présentent dans le domaine de l’inconduite juridique et financière y compris entre autres la mauvaise appropriation des fonds commerciaux et les conflits familiaux sur les questions d’héritage. Dans cette maison, nous découvrons également la valeur magnifique de notre force et de notre courage au cours des expériences les plus vulnérables de notre vie.

Un grand nombre de Contrats que vous avez avec d’autres gens viennent à cause de l’argent, du sexe et du pouvoir et cette maison aussi présente le potentiel de trahison et d’incompréhension. Mais les liens familiaux et affectueux sont également des qualités héritées et cette maison et son archétype peuvent être une grande source de force pour vous.

L’archétype associé à votre maison huit est celui qui vous guide à travers vos peurs, vos épreuves et vos forces en ce qui concerne l’argent, l’héritage et la sexualité. Gardez à l’esprit que le fond de vos peurs ne peut se comprendre pleinement dans les limites d’une seule maison. Les archétypes et les maisons auxquelles ils sont associés sont des points d’entrée dans votre carte. Chaque point d’entrée vous fournit une perspective particulière différente, mais pour voir votre Contrat dans son ensemble, vous devez en définitive considérer toute la carte. Si vous étiez en crise à propos de l’importance de l’argent pour vous, ou de votre résistance au fait de vivre pleinement, vous vous pencheriez sur la maison deux, car ce sont des questions de valeurs personnelles. Mais iso vus examiniez une relation commerciale ou financière, vous commenceriez le processus d’interprétation par votre archétype de la maison huit. Puis, étudiez cette même relation avec un autre archétype et une autre maison, en les examinant un à un, en faisant un tour de Roue. C’est comme voir votre psyché et votre âme avec un objectif grand angulaire.

NEUVIEME MAISON : SPIRITUALITE (Septième chakra)

La neuvième maison, qui correspond au Sagittaire, le troisième signe de feu, gouverne la spiritualité, la religion, le voyage et la sagesse. L’énergie du Sagittaire est associée à l’audace et à l’indépendance, qualités qui mettent en valeur les quêtes que vous êtes incité à poursuivre. L’élément feu du Sagittaire allume l’inspiration, la dévotion et la passion de réaliser une relation intime au Divin. Tandis que le Lion, autre signe de feu qui gouverne la cinquième maison, est fortement lié aux caractéristiques et au théâtre de la personnalité dramatique, le feu du Sagittaire élève l’âme d’une personne jusqu’à des voies transcendantes, en accord avec le symbolisme du Centaure dirigeant sa flèche vers le cosmos. Les parts d’ombre inhérentes à cette maison sont liées à la difficulté de gérer votre ego spirituel souvent caractérisé par l’archétype appelé le complexe messianique.

Les maisons neuf et dix sont situées au sommet de la carte et représentent les forces directrices qui nous aident à nous rappeler, même inconsciemment, que la vie est un voyage spirituel et que notre rôle est de développer continuellement notre potentiel le plus élevé. C’est pour cette raison que les deux maisons sont fortement influencées par l’énergie du septième chakra, qui régule notre relation au Divin. L’éveil spirituel appelé « la nuit noire de l’âme » résonne fortement avec le profil énergétique de la neuvième maison. Notre culture contemporaine est largement passée de la pratique en groupe de la religion, à la recherche profondément intime, d’une voie spirituelle individuelle. Même s’il s’agit d’un mouvement positif dans notre évolution, bien des gens tentent aujourd’hui de vivre selon les normes intérieures exigeantes jadis réservées aux moines, sans toutefois bénéficier de l’environnement privilégié qui, jadis, permettait aux religieux de focaliser uniquement sur leur pratique spirituelle.

La part d’ombre de cette migration vers la culture ambiante de pratique spirituelle jadis cloîtrées présente des risques de crise spirituelle ou même de folie. L’approfondissement du moi pour tenter de prendre contact avec le Divin exigeait traditionnellement la présence d’un conseiller suffisamment évolué, du point de vue spirituel, pour vous tenir la main à travers les points de passage dans l’âme : nommément, un directeur spirituel, un gourou, un abbé ou une mère supérieure. Durant ce processus d’introspection spirituelle, vous descendrez peut-être dans les profondeurs de la solitude et de la vie, vous vous détacherez des émotions et de la notion du quotidien et même, ironiquement, vous développerez un sentiment d’absurdité.

Cependant, bien des gens se trouvent présentement dans un état de détachement émotionnel, tout en s’efforçant d’entretenir la vie extérieure, en allant travailler et en remboursant l’hypothèque. Souvent la fardeau de vivre dans deux dimensions aussi opposées peut presque paralyser les gens dépressifs. Mais comment distinguer la dépression clinique ou psychologique conventionnelle de la crise spirituelle, dont les symptômes peuvent paraître similaires ? Tout d’abord, toute dépression provient de sentiments de dévalorisation. L’équilibre du pouvoir change et vous avez l’impression de ne plus dicter la loi. La dépression clinique provient généralement d’événements extérieurs ou matériels. Elle peut provenir d’un déséquilibre clinique ou d’un changement de vie traumatique ; du divorce à la perte d’un proche, en passant par un diagnostic de maladie grave. Une telle dépression engendre souvent une incapacité de fonctionner efficacement et doit être traitée par un professionnel de la santé mentale.

Par contraste, la dépression spirituelle est plus souvent déclenchée par une plongée dans des questions métaphysiques que par des soucis matériels. Vous avez peut-être l’impression d’avoir atteint une impasse, d’avoir été abandonné par Dieu ou d’avoir perdu l’espoir d’atteindre à l’union divine. Les crises spirituelles sont parfois causées par un choc, tel qu’une maladie grave ou un divorce, si cela vous conduit à remettre en question la signification et la valeur de votre vie au lieu de focaliser entièrement sur votre infortune matérielle. Il est clair que la distinction est parfois subtile entre une dépression clinique et une crise spirituelle. Une autre façon de la reconnaître consiste à observer votre façon de réagir à une crise.  Si vous réagissez en vous demandant comment vous trouverez un jour quelqu’un pour remplacer le conjoint dont vous avez divorcé, ou suffisamment d’argent pour vivre, votre dépression est sans doute psychologique au départ. Si vous réagissez précisément au sentiment d’avoir été rendu impuissant par le fait d’être consumé par la colère, le ressentiment ou le blâme envers les autres, il est fort possible que vous ne soyez pas atteinte d’une dépression spirituelle. Si toutefois vous vous posez des questions sur le sens de la vie ou la raison pour laquelle Dieu vous paraît si distant, vous avez toutes les chances de subir une crises spirituelle et vous avez peut-être besoin de voir un directeur spirituel plutôt qu’un psychothérapeute.

Si vous déterminez que votre dépression est largement spirituelle, une solution possible consiste à abandonner au Divin toutes vos craintes et soucis profanes, à « lâcher prise et laisser faire Dieu ». Vous pouvez émettre une simple déclaration au Divin pour signifier que vos propres tentatives de direction de votre vie spirituelle n’ont rien donné et que vous avez besoin de l’assistance divine. Vous abandonner aux mains du Divin, c’est différent de l’abandon de tous vos biens matériels comme dans le cas du vœu traditionnel de pauvreté. Mais le fait de réaliser que vous vivez dans le champ protecteur d’un Contrat Sacré, qui vous fournit tout ce que la vie exige pour l’évolution de votre âme, peut vous permettre de clore le conflit entre votre volonté personnelle et celle du Divin. Le geste de s’abandonner est une affirmation qui dit : « Je permets au Divin de faire mes investissements en fonction d’une sagesse plus grande que la mienne ».

LES-MAISONS-ASTROLOGIQUESDIXIEME MAISON : POTENTIEL LE PLUS ELEVE (Cinquième et septième chakras)

La dixième maison est gouvernée par le Capricorne, le troisième signe de terre du zodiaque. L’énergie de cette maison agit sur votre potentiel le plus élevé. Elle vous pousse à l’atteindre dans votre monde physique et votre vie spirituelle. Quel est votre potentiel le plus élevé de compassion ou de générosité ? Quel est votre potentiel le  plus élevé de valorisation des autres ? Quel est votre potentiel le plus élevé que vous puissiez atteindre par votre talent ? Votre potentiel le plus élevé, c’est ce que votre Contrat vous force à reconnaître et à accomplir. Puisque cela exige des choix concernant votre destinée spirituelle, la maison correspond aux énergies des cinquième et septième chakras.

L’archétype qui réside dans cette maison est votre point de départ dans le déchiffrement des choix qui vous sont ouverts et de la qualité de vos motivations. La part d’ombre de votre potentiel le plus élevé est le sabotage de soi, le doute ou le manque de confiance. La peur de l’échec, de même que celles du succès et de la responsabilité, caractérise les épreuves inhérentes à cette maison. Ce sont surtout des peurs de vos propres pouvoirs et de votre prise de pouvoir personnelle et les changements qu’ils vous demandent de faire dans votre vie. Vous aurez besoin de vérifier si vous empêchez délibérément votre potentiel le plus élevé d’émerger et pourquoi. Vous devrez également lutter pour demeurer humble, en même temps que vous développez votre pouvoir. 

La poursuite de votre potentiel supérieur est le marathon le plus difficile. A chaque mise à niveau, qu’elle soit personnelle ou professionnelle, quelque chose ou quelqu’un viendra éprouver la profondeur et la solidité de votre croissance intérieure. Sur le plan matériel, cette rencontre pourrait se présenter comme une confrontation avec une autre personne qui ne veut pas vous voir changer. Ou une relation avec quelqu’un dont vous devenez jaloux, qui mettra à l’épreuve votre capacité de soutenir le talent et les dons d’un autre. Ou l’on vous donner a peut-être la possibilité d’aspirer à la transformation intérieure, pour découvrir par la suite que ces occasions exigent toujours le sacrifice d’une partie de votre vie. Certaines personnes estiment que le sacrifice et le changement demandent trop d’effort, et cessent de poursuivre ou de réaliser l’accomplissement de leur potentiel.  L’archétype de votre dixième maison indique de quelle façon votre inconscient organise vos pensées lorsque vous êtes aux prises avec des choix susceptibles de vous amener à remplir votre mission. Rappelez-vous ceci : bien que tous vos compagnons archétypaux aient de l’influence sur chaque aspect de votre vie, l’archétype qui réside en cette maison représente le langage symbolique à utiliser pour déchiffrer tout ce que recèle votre potentiel le plus élevé.

L’une des manifestations de la part d’ombre de la troisième maison est la façon dont nous communiquons, non seulement avec d’autres mais avec nous-mêmes, notre psyché, notre âme et notre intuition, avec l’essence même de notre vie.

ONZIEME MAISON : RELATION AU MONDE (Cinquième et sixième chakras)

La onzième maison correspond au Verseau, le troisième signe d’air, et gouverne votre relation au monde extérieur et votre conception du périmètre. Votre vision générale de la vie est liée à l’énergie de cette maison. Ces sentiments reflètent la vision de votre sentiment de pouvoir à l’œuvre dans l’environnement social ou planétaire. Les gens attirés vers le service à l’échelle mondiale, comme les causes écologiste ou pacifistes, ont des liens forts avec l’énergie de cette maison. L’optimisme ou le pessimisme quant à l’avenir de l’humanité est une extension de l’énergie spirituelle de la onzième maison. La maison onze gouverne votre façon de relier votre créativité à l’humanité et engage les énergies de vos quatrième et sixième chakras, qui régulent votre cœur et votre esprit.

La course présidentielle entre George W.Bush et Al Gore fut une partie de souque à la corde archétypale typique de la maison onze. Les difficultés que posait la proclamation du gagnant ont concentré l’attention du pays sur le pouvoir qu’ont les individus de changer l’avenir de l’humanité. Par conséquent, les Américains ont évalué avec plus de sérieux que jamais l’importance de chaque vote.  Les gens qui sont valorisés par une attitude qui dit que tout est possible vivent dans un champ d’énergie ayant le pur potentiel de la maison onze. Ils sont souvent imposants, précisément parce qu’ils pensent en termes mondiaux. Pour eux, les perceptions de la maison onze envahissent leurs premières pensées du jour et sont les dernières à quitter leur esprit lorsqu’ils retournent au lit, le soi. Les gens comme Martin Luther King et Mahatma Gandhi, qui ont provoqué une nouvelle conscience dans l’esprit de l’âme de toute l’humanité, incarnent l’influence de la maison onze. En observant le village planétaire par la fenêtre de leur onzième maison, un changement positif.

Ce ne sont pas tous les gens qui ont besoin de lancer ou de participer à une cause afin d’apporter une énergie positive à la planète. Les maîtres spirituels, les leaders populaire s, les génies scientifiques et les grands artistes qui se consacrent au service de l’humanité illustrent, tous, le bien que l’on peut faire en consacrant son âme à l’incarnation d’une seule perception. Par exemple, Copernic changea la compréhension qu’avait l’humanité des mouvements planétaires en contestant l’idée que la terre était au contre du système solaire. Cette seule pensée démantela le paradigme scientifique de son époque : un jour, la terre paraissait plate, le lendemain, elle était ronde ; une seule perception refaçonna la vision collective du globe. Vous aussi, vous êtes peut-être le canal grâce auquel une toute nouvelle compréhension de la réalité se manifestera. Repassez votre vie et vos relations. Cherchez des changements que vous avez inspirés chez d’autres qui ont réussi à déplacer des montagnes dans leur propre vie. la plupart des difficultés que nous surmontons ne provoquent pas nécessairement d’énormes mouvements mondiaux, mais sont des défis quotidiens ou des forces invisibles, telles les attitudes.

Des générations profitent de l’initiative d’un seul parent de devenir un père plus actif ou de cesser de haïr les gens différents de lui. Lorsque John Lennon se retira de la vie publique pour s’occuper de son bébé Sean, par exemple, le concept d’ »homme au foyer » était essentiellement inconnu. Lennon se fit copieusement injurier pour avoir disait-on, d’échangé sa guitare pour un tablier, mais son exemple constitua un modèle que des millions d’hommes ont depuis accueilli, au grand plaisir de leurs épouses ou compagnes comme celui de leurs enfants. Le fait d’entretenir cette seule forme de pensée, de la nourrir d’attention amoureuse et d’une appréciation toujours plus profonde de ce que veut dire vivre dans un univers interreliés, transmet un courant spirituel au système collectif. Les grands maîtres spirituels ont continuellement amené leurs étudiants à prendre conscience du pouvoir de leur propre esprit. Afin d’éclairer ceux-ci sur leur potentiel intérieur, ces leaders reprennent les paroles du patriarche bouddhiste Bodhidharma : « Je ne suis qu’un doit pointant vers la lune. Ne me regardez pas ; regardez la lune ». Lorsque Jésus dit de ses guérisons miraculeuses : « Tout ceci et davantage, vous pourrez le faire si vous avez la foi », son message était clair : chaque personne peut devenir une force de changement pour toute l’humanité : il suffit de reconnaître la vraie nature de la Divinité en soi et de vivre en accord avec elle. Le monde extérieur n’est qu’une manifestation de l’autorité de notre vie intérieure.

L’archétype qui réside dans votre maison onze est symbolique de la façon dont vous considérez le pouvoir de votre esprit en relation avec l’ensemble de la vie. L’archétype de la Victime de cette maison peut vous suggérer que le monde est intimidant, car chacun a plus d’autorité que vous sur votre vie. D’autre part, j’ai également vu la Victime dans cette positon dans les carte du ciel de gens qui sont armés de courage et d’optimisme. Pour eux, la Victime symbolise l’énergie négative à laquelle ils refusent de céder, se poussant jusqu’à la limite pour s’aider et aider les autres à éviter la persécution.  Les archétypes de la maison onze nous incitent  évaluer notre façon de percevoir notre place dans ce monde et de mesurer notre sentiment de pouvoir. La part d’ombre du pouvoir d’un seul esprit se manifeste chez les gens tels qu’Adolf Hitler, Joseph Staline, Charles Manson et Jim Jones. Les caractéristiques de la part d’ombre de la onzième maison se nourrissent d’un ego qui laisse croire que l’on peut transformer toute la planète en vertu des diktats de ses désirs. La psyché des gens chez lesquels cette ombre est active ressemble à une toile d’araignée. Ils épient et piègent les foules qui recherchent celui qui leur dira ce que pourrait être la vie si eux, les démunis, détenaient l’autorité sur d’autres. Comme nous le confirme l’histoire, de telles perceptions négatives de la maison onze finissent inévitablement par imploser en emportant leur partisans. 

DOUZIEME MAISON : L’INCONSCIENT (Sixième et septième chakras)

La douzième maison correspond au troisième signe d’eau, les Poissons, qui est le signe de l’intuition, de l’instinct viscéral. C’est la maison de Perséphone, les enfers gouvernés par Pluton, ou ce que j’appellerais le canal majeur de la direction profonde. La douzième maison gouverne l’inconscient ainsi que nos peurs les plus secrètes. La nature énergétique de cette maison renvoie nos images souterraines à notre esprit à travers tous les portails disponibles : rêves, conversations, rencontres en synchronicité, ou toute occasion d’apercevoir un fragment de notre Contrat en action. Le fait de dévoiler votre inconscient exige votre intellect, votre intuition et vos aspirations spirituelles ; cette maison résonne donc de l’énergie des sixième et septième chakras.

Vos capacités intuitives font partie de l’énergie de cette maison. Référez-vous à la signification de la première maison et refaites le périple circulaire de la Roue archétypale ; notez que les autres maisons se rapportent aux aspects rationnels et émotionnels de votre nature. La formation de votre identité et le choix de vos valeurs sont largement des produits du monde matériel. Vous unir à une autre personne, et évaluer si vous voulez continuer à porter en vous l’ADN symbolique de votre tribu, est une question fortement émotionnelle et psychologique. Cependant, le fait de compléter ce cercle vous mène à votre voix intuitive.

L’intuition est notre sens primal ? bien avant de faire connaissance avec la pensée rationnelle, nous sentons la vie. Bébés, nous absorbions le climat énergétique du monde dans lequel nous vivions, y compris les émotions de nos parents et l’atmosphère de notre maison. En grandissant, les capacités de l’esprit se développent et les expériences intuitives que bien des enfants décrivent, telle la vision des anges, sont rejetées et mises au compte de l’imagination. Ces forces physiques se terrent alors dans un souterrain, bien qu’habituellement, elles ne se taisent pas complètement. Je suis convaincue que la polarité entre notre être rationnel et notre être intuitif crée une atmosphère intérieure propice à une souffrance et à une dépression intenses. Sentir l’information énergétique, mais ensuite réprimer cette information faut d’appui rationnel, c’est inviter la folie.

Apprendre le langage des archétypes et la vision symbolique permet d’éveiller et d’utiliser votre intuition. Le modèle archétypal qui réside dans votre douzième maison est le guide de votre souterrain. Bien que vos peurs semblent multiples, chacune n’est en définitive qu’une version différente de la peur du changement, qui est de loin l’obstacle le plus puissant à l’ultime acte irrationnel de l’abandon spirituel de soi. Vos expériences de la maison douze portent le thème de l’abandon de soi, comme dans la scène de La Vie est belle dans laquelle George Bailey (joué par Jimmy Stewart), envisageant de se précipiter du haut d’un pont surplombant une rivière glacée, finit par atteindre son point de rupture  et implore en pleurant l’aide de Dieu.

La part d’ombre de la maison douze peut ressembler beaucoup à une chambre d’horreurs médiévale, précisément parce qu’elle est si étroitement liée aux nombreux fragments e notre psyché. Un grand nombre de nos dépendances et de nos compulsions sont enracinées dans nos peurs les plus profondes d’être abandonné, celles qui poussent abondamment dans l’ombre de cette maison.

Maintenant que vous êtes familiarisé avec la nature et le rôle de chacune des douze maisons qui composent la Roue archétypale, il est temps de créer votre propre Roue. En suivant le processus intuitif. Vous placerez chacun de vos douze archétypes dans une maison différente de la Roue. Cette Roue archétypale personnelle deviendra la carte routière la plus importante pour travailler avec vos archétypes et comprendre votre Contrat Sacré. 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

 

LA SORTIE DU CONFLIT INTERIEUR

 

images (1)La prise de conscience de ces quatre piliers de l’amour que sont le besoin d’être aimé, le besoin d’aimer, le besoin de s’aimer, et le besoin d’aimer la vie permet d’accéder à une sortie de l’emprise des conflits intérieurs et extérieurs. Pour l’exprimer autrement, une autre vie commence avec la sortie du champ psychologique et de ses limites délétères. Pour aborder le voyage de l’amour conscient nous avons besoin de commencer à nous guérir au moins à 50 % de nos manques et de nos névroses individuelles et collectives. La maison de l’amour conscient repose sur quatre piliers, et il faut d’abord réparer, consolider ces piliers avant de vivre sereinement à l’intérieur et s’y déployer. Une autre manière de parler serait de constater que ce que nous appelons l’ego ne se construit sur des bases saines que dans la mesure où ces quatre polarités de la personnalité fonctionnent dans une affirmation positive. Tant que l’ego est malade, trop faible, insuffisant, l’être fonctionne en dessous de lui-même, dans la victimisation, dans la revendication, la plainte et le malheur.

Toute son énergie est occupée à colmater des trous, à trouver la force d’affirmer son ego et il n’entre que par effraction éphémère dans le royaume de l’amour. Quand la personne est un peu rassurée sur elle-même, sur sa valeur, quand elle a conscience de son pouvoir, elle commence le voyage de l’énergie qui lui permettra le dépassement de l’ego. Et il n’y a pas d’amour sans ce dépassement. Dans l’ego, on ressent de l’affection, de l’attachement, de l’intérêt, de la considération, de la sympathie mais pas l’amour.

Le « je » est là pour nous protéger, nous défendre, nous assurer que nous avons toujours raison mais il ne laisse pas passer l’état d’amour doux, ardent et ouvert. En un sens, la connaissance intellectuelle, livresque de ce processus est inutile. Une personne qui n’a jamais vécu ce dépassement de l’ego ne saura pas de quoi il peut bien être question et interprétera tout cela en termes d’amour-propre; on ne peut pas non plus demander à une personne qui est en équilibre instable avec elle-même d’abandonner délibérément son ego, elle ne peut tout simplement pas. Le regard que nous portons sur l’amour ne cesse pas de changer au fur et à mesure que nous évoluons. Il arrive que des personnes particulièrement lucides disent avec un mélange d’étonnement et de tristesse « je ne sais pas ce que c’est que l’amour.  » Elles ont trente ans, quarante ans, cinquante ans et plus. Elles ont vécu des relations, elles ont eu des sentiments et des émotions, elles ont blessé, et elles ont été blessées mais elles ne savent toujours pas ce qu’est l’amour. Par contre nous commençons avec la maturité à entrevoir ce qu’il n’est pas. Et, par instants magiques, l’énergie d’amour est là pleine, il n’y a rien à étudier, à soupeser, juste à vivre et se remplir.

L’amour est possible à partir d’une disponibilité intérieure, d’une certaine qualité de paix. Quand le conflit intérieur concernant l’image de soi et les relations avec les autres n’encombre plus en permanence le champ de conscience, une place existe pour un autre état d’être, plus contemplatif, plus accessible au bonheur, à la joie, à la douceur. Et c’est ainsi que se glisse en nous une disposition au vaste, un accueil, une tolérance, une chapelle intérieure ardente qui brûle jour et nuit, non pas du feu de la passion mais du feu de la présence. La porte du sanctuaire est ouverte et avec elle le risque de l’imprévu. On ne sait pas ce qui va se passer ni quelle forme l’amour prendra. On entretient une relation mais cela ne garantit pas que l’amour sera au rendez-vous. L’amour est là en dépit de la relation, avec elle ou sans elle. Et cet amour est une permanence; on ne peut le congédier sa ns s’absenter de soi-même.

Que l’autre m’aime ou ne m’aime pas ne change pas fondamentalement la présence de l’amour en moi. Aimer authentiquement quelqu’un, c’est l’aimer toujours quelles que soient les circonstances. Comme dit le chanteur québécois  » Quand j’aime une fois c’est pour toujours.  » je suis amour pour toi, je t’ai reconnu, je ne peux plus t’effacer de ma mémoire affective essentielle, tu fais partie de moi, en t’aimant je me suis rencontré. je est un autre.

Extrait du livre :  La brûlante lumière de l’amour de  Paule Salomon aux Editions : Albin Michel

POUR EN FINIR AVEC LE COMBAT NOIRCEUR/LUMIÈRE

 

  téléchargement (5)Depuis quelques années, les prophètes annonçant des malheurs à venir pullulent. Combien de fois avons-nous entendu parler de destructions massives, catastrophes naturelles, guerres bactériologiques et autres cataclysmes mondiaux ? Les gens tentent d’expliquer du mieux qu’ils le peuvent les changements planétaires qui s’effectuent d’abord et avant tout en dedans d’eux-mêmes. Oui, il est vrai que la Terre se transforme, qu’elle se « purifie » pour accéder à des vibrations plus « légères », mais est-il obligatoire que certains en souffrent ? Pas nécessairement. Selon Bianca Gaïa, notre attitude individuelle et collective peut faire toute la différence.

 Prenez une pile bien ordinaire, vous savez, telle celles que vous utilisez pour faire alimenter votre baladeur ou votre réveil matin. Eh bien, vous pouvez constater qu’elle est munie d’un pôle dit « positif » et d’un pôle « négatif ». Ces polarités font intrinsèquement partie de la pile et c’est même ce qui en assure son fonctionnement. C’est ce qui permet à l’énergie électrique de circuler à travers elle en toute sécurité. Il en va de même pour tous les humains et la planète toute entière. Notre dimension matérielle, notre corps physique, comme d’ailleurs la plupart de nos corps subtils, demeurent polarisés. Les Pôles Nord/Sud, Négatif/Positif, Noirceur/Lumière sont comme les côtés d’une même médaille. Il ne s’agit pas de dualité, mais de complémentarité. Ils ne peuvent exister les uns sans les autres. C’est ce qui permet les échanges d’énergie, l’harmonisation et le rééquilibre de toutes les cellules vivantes…

 Alors, imaginez un instant qu’une pile se rebelle. Qu’un beau matin, le côté positif se lève en affirmant que « Seul le côté positif est important et le négatif ne vaut rien ! Il faut se débarrasser du négatif ! ». Qu’arrivera-t-il à cette pile ? Tout simplement, elle cessera de fonctionner. Les deux pôles sont nécessaires à son équilibre. Nier le négatif, c’est courir tout droit à sa perte car, en réalité, si le pôle positif « donne » de l’énergie, le pôle négatif en « reçoit ». Les deux ensemble permettent que l’énergie circule. S’il n’y a plus de négatif, le positif ne peut plus donner ou, s’il continue à donner, il se vide totalement de toute substance. S’il n’existe qu’un pôle négatif, cette partie qui « va chercher » et « emmagasine » l’énergie, il y aura risque de « surcharge interne » du circuit, ce qui pourrait causer une « explosion » dans le cas d’une pile alcaline… tout comme dans le corps humain, bien entendu !

 Voyez maintenant ce qui se passe partout dans le monde. Certains craignent ceux qui travaillent « dans l’ombre », ceux dont on dit qu’ils « travaillent pour la noirceur » (les Illuminatis, les gouvernements, les banquiers, etc.) ou, même, feraient de la « magie noire ». On dit d’eux qu’ils « entravent le travail de la Lumière » et qu’ils nuisent à l’évolution spirituelle de la planète. Est-ce bien vrai ? Regardez-y de plus près. Ils représentent le pôle « négatif » de l’humanité. 

Imaginez-vous dans leurs souliers un instant. Que pensent-ils ? Croyez-vous qu’ils se disent : « Je suis Noirceur, je suis Négatif, je rejette tout ce qui est Lumière » ? Mettez-vous un instant à leur place et voyez à quel point ils croient eux aussi jouer un rôle déterminant dans le destin de l’humanité. Ils sont persuadés être ceux qui se « dévouent » pour maintenir l’équilibre de la planète.

Ils croient qu’en détenant le contrôle économique et social de la planète, ils « assurent » leur survie… et la vôtre ! Ils croient qu’ils ont raison et que VOUS avez tort. Ce sont eux qui « emmagasinent » les richesses et « acquièrent » leur pouvoir, au détriment de ceux qui sont généreux, qui prônent le partage et le « don » de soi. Mais pouvez-vous considérer le « danger » auxquels s’exposent, d’après eux, les « travailleurs de Lumière » ? Ces gens qui « donnent » sans compter, qui ne prennent pas le temps de « recharger leur batterie », qui se « campent » dans des positions de victimes en « luttant » contre des causes perdues. À leurs yeux, VOUS êtes des illuminés et des inconscients ! Des individus qui ne prennent pas la peine d’assurer leur propre sécurité, leur survie et leur abondance, qui font passer les autres avant eux-mêmes…

VOUS ne pouvez que courir à votre perte ! 

Qui a tort et qui a raison ? En fait, ni les uns, ni les autres, ne sont dans l’équilibre. Nul ne peut prétendre vivre dans l’harmonie tant qu’un pôle prend le dessus sur l’autre. Oh, bien entendu, vous pouvez continuer d’entretenir l’illusion d’une lutte à finir. Que le « BIEN » doit absolument vaincre le « MAL ». Mais vous rendez-vous compte à quel point ce jugement est illusoire ? Demandez donc à un Irakien si les Américains luttent réellement pour le bien et la paix dans le monde ? Tout est une question de point de vue. Il en fut ainsi pour toutes les guerres de l’histoire. Chaque faction croyait lutter pour la cause la plus « noble » et jouir du soutien absolu du « Dieu » de leur religion respective.

 Il en va de même encore aujourd’hui pour chaque conflit dans lequel vous pataugez chaque jour. Avec vos voisins, vos collègues de bureaux, les membres de votre famille : « J’ai raison, il a tort ! Je suis Lumière, donc l’autre est nécessairement noirceur » Tous se disent la même chose. Chacun cherche à l’emporter sur l’autre plutôt que de respecter ses opinions et ses choix qui semblent différents, mais qui sont en réalité COMPLÉMENTAIRES aux vôtres! À défaut d’un équilibre individuel permanant, l’inconscient collectif recrée la polarité entre les membres d’une même famille, d’un même quartier, voire même de nations entières. C’est une question universelle de survie qui se joue à l’intérieur de tout système vivant.

 

Votre conjoint-e est dissipé, bohème et nonchalant ? Vous serez tenté de compenser en étant raisonnable, prudent et perfectionniste. Les contraires s’attirent pour maintenir l’équilibre et l’équilibre, c’est la polarité ! Vous êtes assidu au travail, consciencieux et perfectionniste… et vous attrapez une grosse grippe qui vous cloue au lit pour une semaine ? Votre organisme tente tout simplement de rétablir l’équilibre, de compenser pour le surplus d’énergie dépensé. A qui cela servirait de pester contre le virus de la grippe, de partir en guerre contre les microbes, d’entretenir une phobie des bactéries qui menacent votre santé ? Soyez dans l’équilibre dans toutes les sphères de votre vie et vous n’aurez plus à « subir » le contrecoup du « rebalancement » de vos polarités internes. 

Il en va de même de par tout l’univers. Ne croyez-vous pas que la vision qui anime l’âme de chacun est la même pour tous ? Peu importe les moyens que choisissent les humains, leur but n’est-il pas identique : être pleinement heureux, épanoui et en santé à chaque instant ? Ne vous rebellez plus contre les mouvements « négatifs » à l’extérieur comme à l’intérieur de vous-même. Cessez de chercher à devenir « Lumière » à tout prix. Plutôt, contentez-vous d’être centré, aligné en créant l’harmonie entre les deux pôles. Blanc/noir, lumière/noirceur, bien/mal, ce ne sont pas des dualités, mais bien les deux côtés d’une même médaille, « le yin et le yang » de l’équilibre énergétique chinois.

 Votre ultime défi : rester en équilibre au milieu, comme sur la tranche d’une pièce de monnaie. Afin de ne plus nier les parties de vous qui ont besoin de « recevoir » autant que de « donner ». Afin de ne plus recréer, ni en vous, ni autour de vous, les éternels enjeux et luttes de pouvoir. Mais plutôt demeurer en retrait, témoin imperturbable, jouissant de la sagesse de celui qui SAIT que tout est temporaire, tout est illusion, et seule l’attitude compte. C’est votre attitude et vos pensées qui créent le monde qui vous entoure. Vous avez le choix entre « subir » et « lutter », ou demeurer calme et serein à chaque instant, CONSCIENT qu’après chaque orage, le soleil revient TOUJOURS briller pour tout le monde.

 Vous vous demandez pourquoi le passé revient toujours vous hanter ? Pourquoi vous nourrissez tant d’inquiétudes face à l’avenir ? La réponse est simple. Parce que vous ne vivez pas pleinement votre moment présent. Plutôt que de vous amuser, tel un funambule qui prend plaisir à déambuler sur son fil (ou en équilibre sur la tranche d’une pièce de monnaie), vous vous tourmentez en regardant en arrière, ou pire : en bas, dans le vide. Il y a de quoi avoir mal, avoir peur !!! Fixez plutôt droit devant vous et assurez-vous du prochain pas à faire pour demeurer en harmonie au-dedans de vous-même, le reste ira tout seul !!! 

Le combat noirceur/lumière, c’est d’abord et avant tout en vous-même qu’il se joue. Et plutôt que de continuer la lutte, vous êtes tout simplement invité à CHOISIR DE VOUS AIMER INCONDITIONNELLEMENT TEL QUE VOUS ÊTES !!! Avec vos zones d’ombres et de lumière. Avec vos besoins de donner ET de recevoir. Ne reniez plus aucune partie de vous-même, ni à l’intérieur, ni à l’extérieur. Ne tombez plus dans les pièges de la dualité, du jugement et du rejet. Il vous suffit de fusionner dans l’AMOUR avec ceux qui vous « dérangent » ou vous « opposent » pour que tout rentre dans l’ordre. Leur envoyer de la « Lumière » c’est croire qu’ils sont dans la « noirceur ». Ceux-ci pourraient être en train de penser la même chose de vous. Plutôt, demandez-vous en quoi ils vous sont « complémentaires » et accueillez la partie de vous qu’ils représentent : celle qui aspire à être reconnue, rééquilibrée et harmonisée en vous-même. 

La planète Vénus et ses habitants sont passés dans la 5ème dimension depuis longtemps et, pourtant, celle-ci n’est pas que pure Lumière, elle existe encore dans le plan matériel et demeure soumise à l’attraction solaire tout comme notre planète. La Quintessence, la fusion avec le plan divin ne se joue pas dans la « Luminosité », mais bien dans l’AMOUR ! Être centré n’est pas être « lumineux », mais bien « harmonieux », empreint d’AMOUR INCONDITIONNEL pour tout ce qui vit, semblable ou différent à vous. Vous faites UN avec l’univers tout entier. 

Considérez les parties humaines et divines au-dedans de vous non plus comme des dualités, ou une lutte à finir, mais bien comme une complémentarité et un équilibre à maintenir… qui deviendra peu à peu contagieux et se communiquera à l’Univers entier. C’est ainsi que vous n’aurez plus à « élever » vos vibrations, mais tout simplement à laisser l’AMOUR embraser tout votre Être et le laisser accomplir son œuvre purificatrice au plus profond de vous-même, à partir du cœur, là où toute dualité est inexistante. C’est la meilleure façon – que dis-je – l’UNIQUE façon de favoriser le passage vers la 5ème dimension, celle de la FUSION CHRISTIQUE, de l’UNIFICATION PLANÉTAIRE et la SOUVENAINETÉ ABSOLUE dans L’ALLÉGRESSE ILLIMITÉE. 

VOUS Y ÊTES DÉJÀ, DITES OUI !!!

 Message de Bianca Gaïa, canalisé par Diane LeBlanc, le 24 mars 2005,  

 

Canalisation Adama

 

 

adamaAh ! Comme je suis heureux de parler au travers de toi ce matin. Cela faisait un bref instant que nous n’avons pu communiquer par écrit, comme tu le fais présentement. Il te fallait faire une pause, cela s’imposait à toi, petite fleur de Vie, pour que tu reviennes à la Vie, pour que tu te reconnectes totalement avec cette réalité, et pour que tu renoues contact avec ton Bel Amour des temps passés. Oh ! Comme nous sommes heureux ici, de te voir si étincelante de Lumière et d’Amour ! Ton canal devient de plus en plus lumineux, et ton corps se revêt de lumière.

Tu es magnifique, ma douce petite soeur de cristal. 

Bon, faisons les présentations, car en revenant sur Terre, tu m’as quelque peu oublié avec le processus de réincarnation.  Mais, tu te souviens peu à peu de tes origines. Tu n’as pas oublié mon âme, car le souvenir de mon âme gît en ton âme pour toujours.

Ce que tu as oublié, c’est qui je suis concrètement. Je Suis Adama, grand prêtre de Telos.

J’enseigne ici en cinquième dimension la sagesse infinie de la vie. J’accueille avec tout mon peuple, les êtres de divers plans venant de dimensions élevées ou égales à celle où Je Suis pour nous communiquer des informations lumineuses. Souvent, nous nous réunissons, et nous méditons sur la Terre notre Mère Éternelle, celle sur qui tu es en surface pour ta mission, pour ascensionner tes petits frères, apaiser leurs maux, communiquer, échanger ton savoir, soutenir, aimer inconditionnellement en élevant leurs âmes grâce à la mélodie pure de ton âme cristal.  

J’en reviens au fait que nous méditons beaucoup sur la terre. Nous lui envoyons tout notre Amour. En effet, elle subit et va subir de nombreux changements. Non, ne t’inquiète pas Sarah, tout cela est normal, c’est le processus normal d’ascension de l’âme Terrestre tout simplement. 

J’ai entendu vos craintes, les tiennes, celles de ton ami, vos craintes à tous, êtres qui ont demandé à vous incarner en cette période d’ascension pour aider l’âme terrestre. N’ayez absolument rien à craindre des catastrophes à venir. Vous serez épargnés de tout dégât matériel.

Sachez que cela est grandement nécessaire pour la terre de se purifier de toute la négativité qui l’empêche de s’élever, de respirer, mais cela n’est rien comparé à la luminosité de vos âmes, mes doux amis. Oh, il pleuvra encore sur ce monde, mais une goutte de pluie n’est rien comparée à la grandeur du Soleil de vos coeurs. (Sourire).

Tout est mis en place de façon à ce que le maximum d’âmes se reconnectent avec leur partie Divine, Le Coeur. Comment se reconnecter avec le Coeur ? Eh bien, il faut tout simplement méditer sur Soi, la Vie, prendre conscience de la Grandeur de la Vie et de l’espace lumineux où vous vivez. 

Se reconnecter avec le Coeur, est simple en SOI. Il faut voir la vie avec Amour, et aimer le Tout divinement, se débarrasser de toutes ses craintes, de tout le superflu qui vous étouffe, qui étouffe votre âme, votre coeur. Faire taire son EGO. Purifiez-vous de toute la négativité. Soyez LIBRES maintenant, et enlevez toutes ces craintes en vous.

Je ne vais pas énumérer un à un les « dégâts » qui se produisent en ce moment, et demain. Ce que je peux dire, c’est qu’il faut enlever ces peurs, car la peur n’existe pas.  C’est une illusion de la matière pour vous « empêcher » de voir les choses avec clairvoyance.

La peur n’est ni plus ni moins, un signal de votre ego, c’est un voile opaque sur la Vraie Vie, sur votre Vraie Valeur. La peur est aussi celle qui vous apprend à prendre conscience qu’elle est illusion, et qu’il faut cesser d’avoir peur de Tout pour Rien en fin de compte.

Par exemple, il faut goûter le sel pour apprendre à dissocier le salé du sucré, et prendre conscience qu’il existe le doux et l’amer.

Rien n’est un hasard. La pensée est créatrice. Toute pensée vibre dans le cosmos, et revient à vous comme des aimants. Il est bien connu que toutes énergies semblables s’attirent entre elles comme des aimants, non ?  Cela est une loi cosmique inaliénable.

Alors, si vous pensez positivement, toute pensée sera revenue à vous, et vous inondera de Lumière.

Alors que si vous pensez à la peur, la peur viendra à vous et vous étouffera d’un sentiment d’angoisse.

Tout comme la haine qui engendre la haine.

Mettez de la Lumière partout, avec votre coeur, et inondez la Vie de Lumière, pensez LUMIÈRE, mettez de la Lumière dans la négativité. 

C’est merveilleux comme tout le processus d’évacuation avance vite ! Toutes les âmes qui souhaitent être évacuées le seront comme convenu, car elles l’ont décidé depuis bien des millénaires, ou ont le libre-arbitre de s’auto libérer. Toute âme a le LIBRE ARBITRE, c’est un droit Inaliénable de l’âme.

Par conséquent, il y aura des âmes qui choisiront de rester enfermées dans la matière, (code 666 esprit dans la matière, involution) car leurs consciences ne sont pas suffisamment ouvertes ; ces âmes-là, doivent encore apprendre à l’école de la Vie. (Elles doivent toucher l’eau chaude pour prendre conscience de l’existence de l’eau froide).   

L’involution n’existe pas sans l’évolution, et vice-versa. Il faut respecter le choix de ces âmes, elles ne sont pas prêtes encore à aller en cinquième dimension. Tandis que d’autres, souhaitent grandir et se libérer de la matière (code 999, esprit dans le cosmos). Toute évolution est en révolution de l’involution, et vice-versa.

Tout est Mouvance, comme les atomes de vie flottant dans l’Univers pour chercher leur juste place. Il faut faire le juste équilibre, comme le dit mon Frère Michaël, à tes côtés Sarah. Le 69 = le Yin et le yang= équilibre= le 13 = Médium = Alpha 13 Omega. L’alpha et l’Omega sont en concordance avec le TOUT. Libérez vos esprits en vous reconnectant à l’Amour pour y faire l’équilibre mes frères (Bouddha).   

Il faut mettre beaucoup de Lumière en les âmes qui refusent  de se reconnecter avec leur partie divine, leur coeur, la Lumière de leur coeur. Il faut y aller tout doucement, progressivement, car trop de Lumière d’un seul coup les rendraient aveugles. 

Il faut aider seulement ceux qui demanderont votre aide, car sinon, elles pourraient vous épuiser, et si vous aidez sans le libre-arbitre de l’âme, vous nuirez à son âme, et alourdirez votre « karma ». 

Ne jamais aider une personne, sans qu’elle ne vous le fasse sentir, ou vous le demande, ce serait une erreur. Voyez que faire le bien d’autrui, peut faire son mal, même si bien souvent, c’est inconsciemment que l’on souhaite aider tous et toutes sans un accord, et parce que l’on a un grand coeur.  Tout est lié. Les semences d’étoiles, vous êtes là pour répandre tout autour de vous un immense Amour, grâce à la musique de vos âmes, à vos vibrations si pures ; aux chants de cristal de vos âmes, vous élevez les âmes pour qu’elles deviennent des fleurs de Vie.

Les canaux de Lumière, vous illuminez la Vie de mille et un éclats. Souvent, vos sens sont limités en troisième dimension, et vous êtes comme « endormis », ne vous en faites pas pour cela. Dans quelques temps, (tout dépend de vos pensées, actes, de vos méditations… bien entendu) vous serez de nouveaux « ré-éveillés », à ce que vous êtes réellement, comme avant de revenir vous incarner en 3D. Ou pour d’autres âmes, elles seront pour la première fois éveillées, ce sera une joie de se découvrir ou re- découvrir avec un corps Lumineux. 

Soyez bien patients, ne soyez plus agités, et faites le calme en vous, respirez calmement.

Imaginez votre âme comme un océan. Lorsqu’en vous c’est agité, votre « océan intérieur » est tel une tempête ; l’écume de mer se cogne aux parois de votre esprit (mental) et vous vous sentez ballottés, apeurés par ce « chaos » intérieur, qui n’est ni plus ni moins celui que vous avez créé par vos pensées « chaotiques ». Sachez qu’il faut calmer vent et marée pour que règne le silence intérieur en faisant le calme et en faisant taire son EGO pour libérer les voiles. 

Sarah, en toi c’est l’harmonie, mais quelques fois, lorsque tu as peur, tu crée et alimente le vent intérieur, et tu te sent agitée, n’est-ce pas ? (Sourire). Ce message est aussi valable pour toi, que pour tous, malgré l’intensité lumineuse qui diffère de chacun. Tout est bon à apprendre, même si cela semble acquis, rien n’est acquis. Prenez ce message comme un présent.

J’ai tant de choses à te communiquer, enfant de cristal !  Reste calme surtout, car nous avons tout le temps pour communiquer Sarah. Tu dois vivre au jour le jour, et savourer l’instant présent, en faisant l’équilibre parfait, tout en sachant regarder droit devant pour préparer un autre pas. Comme lorsque tu marches.

La vie est aussi simple que cela. Les « embûches », c’est aussi nous qui nous les créons. À la base, le chemin de vie est libre et sans embûches. Alors, n’aie de crainte pour le futur, la vie sera très Lumineuse. Imprégnez-vous de la douceur de la Nature, de la délicatesse du parfum des fleurs, du chant des oiseaux, de la pureté cristalline du ruisseau de vie, et respirez profondément au son pur de la vie.

Imaginez en vous la Mer, et le son des vagues monter et descendre.

Imaginez l’écume monter et descendre harmonieusement, avec délicatesse.

Imaginez le souffle d’une respiration calme, les battements d’un coeur battre calmement.

Imaginez encore et encore.

Si vous n’arrivez pas, ne forcez pas. Calmez-vous tout simplement, et évacuer le stress, puis recommencer…

Imaginez en vous la mer, et le son des vagues monter et descendre comme le souffle de la respiration qui dirige la vie.

Restez toujours calme, mes doux amis, mes frères de Terre, ce message s’adresse à vous. 

Lorsque vous vous sentez « étouffés », « irrités », faites une pause, et prenez le temps de respirer la vie. Ne cherchez surtout pas à précipiter les choses, en pensant que ça ira plus « vite ».  Faites le silence « intérieur », ressourcez-vous à la SOURCE, auprès des arbres, des fleurs de vie, et parlez à votre âme.

Méditer est TRÈS IMPORTANT pour votre harmonie. Surtout, lorsque vous vous sentez oppressés par les différents contextes de vos vies. Au contact de la société par exemple, imprégnez-vous de la Flamme Violette en appelant mon grand frère Saint Germain. Elle transcende toutes énergies nuisibles à votre bien-être en énergies positives. 

Respirez en violet (rires), souriez en violet, souriez à la vie en la voyant violette, habillez votre âme de violet, imaginez tout autour de vous un grand bouclier violet, une bulle de cristal, une flamme bleue et violette, et vous vous sentirez apaiser.

SOYEZ FORTS, et ne doutez plus de votre force intérieure.  

Sarah, transmets ce message sur le site Lumières de l’Au delà, Travailleurs de l’Amour ; transmets ce message à tous ceux qui souhaiteront se changer intérieurement, et irradie-les de ta lumière. Tu es magnifique, je te le rappelle, je vous le rappelle à TOUS, sans aucune distinction.

Tu es magnifique, ma petite soeur, n’hésite pas à écrire ce que je te dis au travers de ton canal, ne refuse pas ta magnificence.

Je t’aime à l’Infini. Transmets ma Lumière, et mon Amour tout autour de toi. 

ADAMA -  23 juin 2004 - canalisé par Sarah 

Adama est le Gouverneur actuel de Telos, Grand Prêtre, Maître Ascensionné. Il travaille avec le Conseil Lémurien formé de maîtres ascensionnés, six hommes et six femmes dont le mandat est d’équilibrer les polarités divines masculine et féminine. Adama est le treizième membre, qui préside et prend en dernier lieu les décisions si le concile ne peut arriver à un consensus.
Agartha comporte environ 120 cités de lumière souterraines. Ses citoyens sont hyperboréens. Telos a pris la tête d’Agartha (après Shamballah). Les 3 villes les plus importantes sont :
Telos : Située sous le mont Shasta (Étas-Unis). : population : 1,5 million de Lémuriens.
Posid : Située sous les plaines de Mato Grosso (Brésil) : 1,3 million d’Atlantes.
Rama : Située sous la ville de Rama (Inde) : 1 million d’Indiens.
Agartha était jadis sous la gouverne de la capitale : Shamballa mineure. La cité de Shamballa n’a plus d’existence matérielle, et vibre dans les cinquième, sixième et septième dimensions. Elle est sur un plan éthérique et sert de métropole astrale pour cette planète; c’est la résidence de Sanat Kumara et de son entourage. Même si ce dernier est officiellement retourné sur Vénus, il garde un poste à Shamballa et continue d’aider notre planète. Le mont Shasta et Shamballa sont parmi les lieux qui servent de centre permanent pour le gouvernement spirituel sur terre.

Message d’Adama de Telos

Adama est le Gouverneur actuel de Telos, Grand Prêtre, Maître Ascensionné. Il travaille avec le Conseil Lémurien formé de maîtres ascensionnés, six hommes et six femmes dont le mandat est d’équilibrer les polarités divines masculine et féminine. Adama est le treizième membre, qui préside et prend en dernier lieu les décisions si le concile ne peut arriver à un consensus.
Agartha comporte environ 120 cités de lumière souterraines. Ses citoyens sont hyperboréens. Telos a pris la tête d’Agartha (après Shamballah). Les 3 villes les plus importantes sont :
Telos : Située sous le mont Shasta (Étas-Unis). : population : 1,5 million de Lémuriens.
Posid : Située sous les plaines de Mato Grosso (Brésil) : 1,3 million d’Atlantes.
Rama : Située sous la ville de Rama (Inde) : 1 million d’Indiens.

Agartha était jadis sous la gouverne de la capitale : Shamballa mineure. La cité de Shamballa n’a plus d’existence matérielle, et vibre dans les cinquième, sixième et septième dimensions. Elle est sur un plan éthérique et sert de métropole astrale pour cette planète; c’est la résidence de Sanat Kumara et de son entourage. Même si ce dernier est officiellement retourné sur Vénus, il garde un poste à Shamballa et continue d’aider notre planète. Le mont Shasta et Shamballa sont parmi les lieux qui servent de centre permanent pour le gouvernement spirituel sur terre.

ADAMA  – novembre 2005

Canalisé par Elisabeth avec Vincent 

images (14)  Je suis auprès de vous ce soir encore pour vous dire que ce que vous faites en ce moment va servir à bien des gens autour de vous. Je ne sais pas si vous percevez mes paroles, mais je suis votre frère Adama. Je sais que vous attendez beaucoup de mes paroles. Je suis près de vous pour vous dire de vous tenir prêts à intervenir dans les prochains jours. 

Certains d’entre vous savent que nous allons bientôt arriver près de vous. Nous sommes sur le point de nous faire voir de vous tous. Il faut encore attendre quelques jours, car les circonstances de notre venue ne sont pas encore au maximum de leurs possibilités. Je venais vous dire que vous saurez nous reconnaître à ce que vous appelez des signes de tempête que vous allez voir arriver sur votre Terre. 

Je ne sais comment vous dire de penser à vous prémunir de ces tempêtes qui vont arriver en masse et qui vont ravager des régions sur leur passage. Certains devront partir de leur lieu de vie, car là, la vie ne leur sera plus possible. Vous qui êtes dans la lumière, pensez à donner ce que vous pouvez pour aider, même de loin. 

Je ne suis pas venu pour semer la peur parmi vous. Je veux simplement vous mettre en garde, car cette violence va vous étonner. Sachez vous préserver en commençant à amasser ce que vous pouvez autour de vous pour assurer votre quotidien. Des peuples vont souffrir de la faim et du froid, mais dans d’autres endroits, il n’ y aura pas de problème encore. 

Je vous demande de propager ce message qui est destiné à vous avertir. Parlez de ceci à ceux qui sont prêts à entendre cette voix qui vous arrive du centre de la Terre. Je suis votre bien aimé Adama, qui s’efforce de vous aider. Je voulais vous dire encore que votre Monde est encore bien beau, et que vos actes ne continuent pas à le dévaster comme vous avez pu le faire jusqu’ ici. Des personnes sont en train d’ oeuvrer pour faire renaître la vie et l’espoir autour de vous. 

Je vous demande de bien vouloir prendre conscience de l’urgence de la situation qui est la vôtre. Nous, faisons ce qui est en notre pouvoir pour remonter le niveau vibratoire de vos terres, mais nous ne pouvons éviter ce que vous continuez à faire. Je vous aime tant que vous ne pouvez pas savoir la peine que nous avons à voir ce qui est en train de se produire. 

Vincent: Serons nous contactés de façon plus physique par vous? 

Oui, vous serez contactés de façon physique. Je vous le répète, nous sommes sur le point de vous rencontrer. Mais vous ne saurez pas qui nous sommes, si vous ne vous mettez pas à l’écoute de votre coeur. Certains nous savent déjà là, mais ceux-ci sont à des niveaux plus élevés que vous ici présents. Je pense que votre univers est sur le point de prendre conscience de nos présences. Alors, laissez faire ces choses que vous ne maîtrisez pas encore. Puis je vous renseigner sur une question? 

Vincent: Dans quoi je vais vous aider? 

Tu vas nous aider dans le fait que tu vas bientôt être capable de nous entendre, et tu sauras nous reconnaître dans ton environnement proche. Tu pourras par toi même retransmettre ce que nous aurons à te dire, et ce sera une grande joie pour toi. Je suis avec toi souvent, et tu le ressens déjà, mais tu n’es pas encore sûr de ce que tu ressens. Je te laisse penser à tout ceci, mon cher ami, et je te donne la preuve de ma venue en ce moment par l’intermédiaire de ton amie qui reconnaît mes paroles. Ai confiance en ce que tu ressens et entends! Et laisse nous faire le reste! (Il sourit !) Je te suis dévoué, et je te remercie aussi pour ta fidélité et la pureté de ton cœur. Avez vous encore autre chose que vous ayez besoin de savoir? 

Vincent: Allons nous voir des vaisseaux aussi? 

Elisabeth : J’aimerais savoir si tu as un conseil à donner pour détourner les forces qui ne sont pas celles de la lumière. 

Il y a plusieurs choses à répondre… 

Tout d’ abord, en ce qui concerne les vaisseaux, je me permets de vous dire que vous n’allez pas les voir de vos yeux réels. Il va se produire des changements en vous qui vous permettront de les voir, mais ce ne sera pas avec la vue que vous connaissez aujourd’hui. Il y a en vous des centres de réception de signaux qui sont en train de s’éveiller, et c’est avec ces centres que vous serez capables de nous voir. Nous ne serons pas auprès de vous comme des êtres de chair!(Il sourit.) Je me fais comprendre comme je peux, car vous ne soupçonnez pas encore ces choses là. 

D’ autre part, en ce qui concerne les forces de l’ombre, elles sont en train de vous atteindre ces temps ci, et vous le ressentez très bien par des malaises et des douleurs dans vos corps. Laissez ceci comme des présages de la fin d’un cycle. Ce ne sera plus pour très longtemps que vous allez être assaillis de ces vibrations. Elles vont bientôt disparaître avec ce que vous appelez d’autres phénomènes qui se rapprocheront plus de l’état d’Eveil. Vous serez aptes à changer de plan quand vous en aurez le besoin, et ces désagréments ne vous toucheront plus. Il vous faut encore un peu de patience, et je vous assure que vous allez être bientôt délivrés. Il y a dans l’Espace, des endroits de ressourcement qui vous permettront de « monter » vous reposer, et vous ressourcer. Dans ces lieux, il y a déjà des êtres comme vous que nous accueillons, et ceux ci peuvent vous parler de ce qu’ils y trouvent. C’est ainsi que vous pourrez entre autre vous faire soigner de toutes sortes de maladies que vous n’arrivez pas encore à guérir en bas. Suis-je assez précis ? 

Vincent: oui merci. 

Je vois que vous entendez bien mes paroles, et j’en suis très heureux.

Avez vous autre chose à me demander? 

Vincent: non 

Et bien, je vais vous laisser retransmettre ce que je suis venu vous amener ce soir, mes chers amis. Je suis votre dévoué frère Adama, et je vous salue. Merci. 

source canalisation http://www.lumieresdelaudela.com

Dans la manifestation de nos désirs

 

images (7)Comment pouvez-vous accélérer la manifestation de vos désirs ?

En sachant. Savoir est la porte qui permet au royaume des cieux de déployer son abondance dans votre royaume. Le fait de savoir qu’un désir, quel qu’il soit, est déjà exaucé, amplifie la pensée relative à ce désir ; celle-ci pénètre dans le flux de la conscience par l’intermédiaire de votre champ aurique et manifeste votre désir. Vous êtes maintenant le récepteur de son accomplissement.

La vérité est que toutes choses vous appartiennent déjà. Lorsque vous savez cela, elles vous deviennent disponibles. Il vous faut comprendre que vous êtes vous-même ainsi que votre disposition à l’accueil principalement celui qui comble tous vos besoins. Pour recevoir vos désirs, il vous faut simplement savoir ce qu’ils sont et savoir aussi que vous les méritez. La vérité est dans le fait de savoir. C’est lui qui donne, lui qui est votre futur. Lorsque vous parlez, sachez que vos paroles sont. Vous pouvez avoir tout ce que vous voulez avoir – il vous suffit de savoir que vous êtes l’auteur de la loi et que l’objet de votre connaissance et de vos paroles doit être. C’est ce qu’on appelle la Loi de l’Un.

Je vous le dis, vous connaissez tout ce qu’il y a à connaître et vous pouvez avoir tout ce que vous désirez. Dans ce moment-ci de votre connaissance, vous n’avez simplement pas encore compris cette vérité. Pour la comprendre, il faut la connaître. La connaissance active une autre partie de votre cerveau et la pensée peut ainsi devenir réalité manifestée. Alors, un fois l’expérience de votre pensée illimitée concrétisée, la réalisation que connaître ” marche ” se trouve imprimée dans la partie de l’ego de votre cerveau. Cette conviction vous donnera la force d’avancer plus loin dans le domaine de la pensée illimitée. Si je pouvais retirer tous les mots de votre vocabulaire et ne vous en donner que quelques-uns, ils seraient les suivants: Je sais maintenant. Je suis absolu(e). Je suis complet(e). Je suis Dieu. Je Suis. Si vous ne possédiez que ces quelques mots, vous ne seriez plus limités à ce plan.

Le fait de savoir, qu’exige-t-il de plus de vous que le fait de présumer ou de croire ? Le fait de savoir, qu’exige t-il de plus de vous que le fait d’être dans l’incertitude ? Le fait de savoir, qu’exige t-il de plus de vous que de ne pas savoir ? Savoir et ne pas savoir mettent en jeu les mêmes pensées, la même énergie les mêmes expressions du visage et les mêmes mouvements corporels. Sachez. Simplement sachez. ” Je sais que telle chose adviendra. Je sais que je suis Dieu. Je sais que je suis heureux/heureuse, Je sais que je suis.” Sachez, sachez, sachez. Cela suffit. Sachez en tout moment. Si vous dites que vous n’avez pas ou que vous ne pouvez pas, vous ne le ferez jamais. Dites que vous savez maintenant. Alors, vous saurez tout.

Savez-vous ce qui nous distingue vous et moi ? Je connais que je suis un Dieu illimité et vous non ! C’est la seule différence entre nous. Je sais que je le suis et il vous reste à le comprendre. Votre société dit que vous ne l’êtes pas, mais que savent-ils ? Ils se mettent en terre chaque jour.

Pourquoi avez-vous obstrué votre connaissance ? En cherchant à comprendre la pensée dans la forme appelée matière, vos processus de pensée se sont trouvés tellement emprisonnés dans les réalités de la matière que votre perception entière de la vie s’est altérée. Vous voyez, la matière est un niveau de pensée créé moyennant une altérité extrême de la pensée. Elle est créée par abaissement de la pensée en lumière, puis en électrum, puis par la division de l’électrum en parties ayant des valeurs positives et négatives. Par conséquent, chaque fois que vous entrez en relation avec Dieu dans la forme de la matière, vous percevez et comprenez la pensée suivant des divisions ou des polarités, plutôt que comme la pureté et l’Etre indivisé qu’il est.

Extrait du livre ” Ramtha, Le livre blanc “
traduit par Chantal Lafont
Chapitre 19 – Ouvrir son esprit, 
Editions AdA Inc. Varennes (Qc)

Dialogue avec Adama

ADAMA  – novembre 2005

 Dialogue avec Adama dans TELOS nous parle adamaJe suis auprès de vous ce soir encore pour vous dire que ce que vous faites en ce moment va servir à bien des gens autour de vous. Je ne sais pas si vous percevez mes paroles, mais je suis votre frère Adama. Je sais que vous attendez beaucoup de mes paroles. Je suis près de vous pour vous dire de vous tenir prêts à intervenir dans les prochains jours. 

Certains d’entre vous savent que nous allons bientôt arriver près de vous. Nous sommes sur le point de nous faire voir de vous tous. Il faut encore attendre quelques jours, car les circonstances de notre venue ne sont pas encore au maximum de leurs possibilités. Je venais vous dire que vous saurez nous reconnaître à ce que vous appelez des signes de tempête que vous allez voir arriver sur votre Terre. 

Je ne sais comment vous dire de penser à vous prémunir de ces tempêtes qui vont arriver en masse et qui vont ravager des régions sur leur passage. Certains devront partir de leur lieu de vie, car là, la vie ne leur sera plus possible. Vous qui êtes dans la lumière, pensez à donner ce que vous pouvez pour aider, même de loin. 

Je ne suis pas venu pour semer la peur parmi vous. Je veux simplement vous mettre en garde, car cette violence va vous étonner. Sachez vous préserver en commençant à amasser ce que vous pouvez autour de vous pour assurer votre quotidien. Des peuples vont souffrir de la faim et du froid, mais dans d’autres endroits, il n’ y aura pas de problème encore. 

Je vous demande de propager ce message qui est destiné à vous avertir. Parlez de ceci à ceux qui sont prêts à entendre cette voix qui vous arrive du centre de la Terre. Je suis votre bien aimé Adama, qui s’efforce de vous aider. Je voulais vous dire encore que votre Monde est encore bien beau, et que vos actes ne continuent pas à le dévaster comme vous avez pu le faire jusqu’ ici. Des personnes sont en train d’ oeuvrer pour faire renaître la vie et l’espoir autour de vous.

 Je vous demande de bien vouloir prendre conscience de l’urgence de la situation qui est la vôtre. Nous, faisons ce qui est en notre pouvoir pour remonter le niveau vibratoire de vos terres, mais nous ne pouvons éviter ce que vous continuez à faire. Je vous aime tant que vous ne pouvez pas savoir la peine que nous avons à voir ce qui est en train de se produire. 

Vincent: Serons nous contactés de façon plus physique par vous? 

Oui, vous serez contactés de façon physique. Je vous le répète, nous sommes sur le point de vous rencontrer. Mais vous ne saurez pas qui nous sommes, si vous ne vous mettez pas à l’écoute de votre coeur. Certains nous savent déjà là, mais ceux-ci sont à des niveaux plus élevés que vous ici présents. Je pense que votre univers est sur le point de prendre conscience de nos présences. Alors, laissez faire ces choses que vous ne maîtrisez pas encore. Puis je vous renseigner sur une question? 

Vincent: Dans quoi je vais vous aider?

 Tu vas nous aider dans le fait que tu vas bientôt être capable de nous entendre, et tu sauras nous reconnaître dans ton environnement proche. Tu pourras par toi même retransmettre ce que nous aurons à te dire, et ce sera une grande joie pour toi. Je suis avec toi souvent, et tu le ressens déjà, mais tu n’es pas encore sûr de ce que tu ressens. Je te laisse penser à tout ceci, mon cher ami, et je te donne la preuve de ma venue en ce moment par l’intermédiaire de ton amie qui reconnaît mes paroles. Ai confiance en ce que tu ressens et entends! Et laisse nous faire le reste! (Il sourit !) Je te suis dévoué, et je te remercie aussi pour ta fidélité et la pureté de ton cœur. Avez vous encore autre chose que vous ayez besoin de savoir? 

Vincent: Allons nous voir des vaisseaux aussi? 

Elisabeth : J’aimerais savoir si tu as un conseil à donner pour détourner les forces qui ne sont pas celles de la lumière. 

Il y a plusieurs choses à répondre… 

Tout d’ abord, en ce qui concerne les vaisseaux, je me permets de vous dire que vous n’allez pas les voir de vos yeux réels. Il va se produire des changements en vous qui vous permettront de les voir, mais ce ne sera pas avec la vue que vous connaissez aujourd’hui. Il y a en vous des centres de réception de signaux qui sont en train de s’éveiller, et c’est avec ces centres que vous serez capables de nous voir. Nous ne serons pas auprès de vous comme des êtres de chair!(Il sourit.) Je me fais comprendre comme je peux, car vous ne soupçonnez pas encore ces choses là. 

D’ autre part, en ce qui concerne les forces de l’ombre, elles sont en train de vous atteindre ces temps ci, et vous le ressentez très bien par des malaises et des douleurs dans vos corps. Laissez ceci comme des présages de la fin d’un cycle. Ce ne sera plus pour très longtemps que vous allez être assaillis de ces vibrations. Elles vont bientôt disparaître avec ce que vous appelez d’autres phénomènes qui se rapprocheront plus de l’état d’Eveil. Vous serez aptes à changer de plan quand vous en aurez le besoin, et ces désagréments ne vous toucheront plus. Il vous faut encore un peu de patience, et je vous assure que vous allez être bientôt délivrés. Il y a dans l’Espace, des endroits de ressourcement qui vous permettront de « monter » vous reposer, et vous ressourcer. Dans ces lieux, il y a déjà des êtres comme vous que nous accueillons, et ceux ci peuvent vous parler de ce qu’ils y trouvent. C’est ainsi que vous pourrez entre autre vous faire soigner de toutes sortes de maladies que vous n’arrivez pas encore à guérir en bas. Suis-je assez précis ? 

Vincent: oui merci. 

Je vois que vous entendez bien mes paroles, et j’en suis très heureux.

Avez vous autre chose à me demander? 

Vincent: non 

Et bien, je vais vous laisser retransmettre ce que je suis venu vous amener ce soir, mes chers amis. Je suis votre dévoué frère Adama, et je vous salue. Merci. 

Adama est le Gouverneur actuel de Telos, Grand Prêtre, Maître Ascensionné. Il travaille avec le Conseil Lémurien formé de maîtres ascensionnés, six hommes et six femmes dont le mandat est d’équilibrer les polarités divines masculine et féminine. Adama est le treizième membre, qui préside et prend en dernier lieu les décisions si le concile ne peut arriver à un consensus.

Agartha comporte environ 120 cités de lumière souterraines. Ses citoyens sont hyperboréens. Telos a pris la tête d’Agartha (après Shamballah). Les 3 villes les plus importantes sont :
Telos : Située sous le mont Shasta (Étas-Unis). : population : 1,5 million de Lémuriens.
Posid : Située sous les plaines de Mato Grosso (Brésil) : 1,3 million d’Atlantes.
Rama : Située sous la ville de Rama (Inde) : 1 million d’Indiens.

Agartha était jadis sous la gouverne de la capitale : Shamballa mineure. La cité de Shamballa n’a plus d’existence matérielle, et vibre dans les cinquième, sixième et septième dimensions. Elle est sur un plan éthérique et sert de métropole astrale pour cette planète; c’est la résidence de Sanat Kumara et de son entourage. Même si ce dernier est officiellement retourné sur Vénus, il garde un poste à Shamballa et continue d’aider notre planète. Le mont Shasta et Shamballa sont parmi les lieux qui servent de centre permanent pour le gouvernement spirituel sur terre.

 Canalisé par Elisabeth avec Vincent du site http://www.lumieresdelaudela.com/

 

Incarnation de Maitreya

Incarnation de Maitreya dans ENSEIGNEMENTS de MAITREYA 250px-maitreya_statue1-150x150 Bonjour chères âmes en incarnation, je suis Maitreya.

Je reviens aujourd’hui pour relancer votre fameux débat sur ma venue éventuelle ou pas. Voir sur le fait que je suis déjà sur Terre incarné parmi vous (à faire mes courses) ou pas… Je vais vous donner pour une fois (n’est pas coutume n’est-ce pas), une réponse catégorique : Oui, je vais bien revenir sur Terre et m’y incarner !

 Ceci fait, vous sentez vous soulagés pour autant ? Pas vraiment, et pourquoi donc ? Parce que je ne vous ai donné aucune précision ? Mais sachez, mes chers amis, mes courageux amis, que je vais le faire séance tenante, c’est-à-dire tout de suite, maintenant !

 Mais avant, qu’attendez-vous de moi ? Que je vous montre le chemin ou que j’accomplisse des miracles, que je réunifie tous les peuples de cette Planète en Un et que j’arrive au bout des inégalités sociales, de la guerre, de la famine, de la souffrance ? Je vous entends bien parce que de là où je me situe, je vous écoute… Mais, voyez vous, ce que vous me demandez là est ni plus ni moins d’agir à votre place, or, le libre arbitre étant ce qu’il est, nous ne pouvons absolument pas faire cela ! Comprenez bien que ce serait de l’ingérence et que si un Être se présentait en déclarant tout pouvoir régler sur cette Terre d’un coup de baguette magique (réelle ou imaginaire), vous devriez avoir toutes vos alarmes « spirituelles » se mettre à sonner, surtout celle de votre Cœur qui sait reconnaitre à coup sûr, si tant est que vous le laissiez s’exprimer un peu… et l’écoutiez.

 Voilà, maintenant vous êtes déçus. Pourtant, vous ne devriez pas : je vous ai annoncé, il est vrai, que je n’effectuerai pas votre travail à votre place, ce qui est une excellente nouvelle en soit puisque vous avez choisi l’incarnation dans ce présent linéaire précisément pour ce travail. Néanmoins, je ne vous ai pas dit non plus que je ne serais pas à vos côtés pour ce faire ! Cependant, j’aimerais maintenant, puisque je vous ai dit que j’allais vous apporter des « précisions » quant à ma venue, que vous élargissiez votre perception et votre façon de penser, d’appréhender les choses et les événements…

 Je sais exactement ce que la majorité de ceux qui croient, et espèrent, en ma venue pensent trouver lorsque je me présenterai au monde… Un homme, sans doute barbu, à l’âge situé entre 35 et 40 ans, bref, un stéréotype. Eh bien, attendez-vous à être très étonnés, car il se pourrait bien que toutes vos convictions en ce sens soient ébranlées ! (sourire) Parce que, qu’est-ce qui m’empêcherait de revenir sous les traits d’une femme ? Vous avez sursauté, tant mieux ! Réfléchissez, je suis très équilibré quand à mes polarités féminine et masculine, car évidemment j’ai vécu les deux, et nous sommes actuellement à l’aube de la réémergence du Féminin Sacré, quoi de plus logique eu égard à vos traditions, que je vienne sous cette forme ? Pourquoi pensez-vous que nous réitérerons le même scénario ; avons-nous si peu d’imagination et vous si peu de possibilité d’adaptation que nous ne devions vous répéter les mêmes enseignements que sous une seule et même formule ? De plus, suivant vos revendications, je serais « mandaté » pour réparer les injustices, faire triompher la vérité et la paix, secourir les opprimés… et il y a bien une grande partie d’entre vous qui mérite de retrouver la place qui lui est due au panthéon de l’humanité. Cette partie est représentée par les femmes ! Femmes bafouées, maltraitées, subissant l’injustice de part le monde. Pourquoi ne pas prendre corps parmi elles pour les honorer, faire comprendre qu’il est maintenant temps de vivre en véritable égalité-complémentarité, les uns ni plus ni moins importants que les autres…

 Quand à savoir si je suis actuellement incarné ou pas n’a que peu d’importance, puisque que je peux très bien me loger dans un corps qui m’aura été préparé, avec une grande gentillesse et beaucoup d’amour, par une âme éveillée qui ne sera ainsi que de court passage sur Terre et rejoindra ensuite son plan Lumineux… Néanmoins, il existe une autre possibilité d’incarnation, possibilité que peu d’entre vous envisageraient et qui pourtant, est la plus probable : l’incarnation multiple ! 

Voici un mot qui va en faire frissonner plus d’un. Plusieurs Maitreya ?! Et pourquoi pas ? (sourire) Mais, sachez que je suis déjà plus ou moins incarné parmi vous…. Il n’est point de limite à ce que je peux réaliser, et si je m’exprime à un endroit, je peux tout aussi bien le faire en même temps à un autre et ce, simultanément. Alors, pourquoi ne m’implanterais-je pas, énergétiquement parlant, germe de Moi, en tous les Cœurs qui s’ouvrent et ne demandent que d’être rassasiés par la Lumière et l’Amour ? Petit à petit, croissant au fil de l’ouverture et l’élévation de ces êtres, le germe de ce qui aura été introduit se manifestera à eux, pour leur montrer comment parcourir leur chemin, les aider à redevenir Qui ils sont. Et ainsi, ce ne sera pas l’avènement d’un Être mais de l’Humanité que nous célèbrerons, comprenez-vous ? Et ne voyez en ceci aucun élitisme : les âmes, les cœurs, appellent le moment propice à cette ‘greffe’ de Lumière et d’Amour. Il n’y a point d’êtres qui ne soient exemptes, seul le franchissement d’un certain « seuil » est exigé ; et avec l’élévation vibratoire, de plus en plus d’incarnés en font la demande silencieuse. Et ceci se déroule de manière évidemment exponentielle… N’ayez pas non plus peur lorsque j’ai parlé de ‘greffe’ ou ‘d’implantation’, ce ne sont pas vraiment les termes adéquats, disons qu’il s’agit juste d’une harmonisation énergétique pour que votre Christ intérieur se rappelle Qui il est et se réveille enfin. C’est juste l’impulsion qui vous est donnée, et pas un corps étranger qui prendrait le contrôle sur Vous… 

Comprenez vous donc ce dont j’ai parlé ? Il n’y aurait pas une incarnation de Maitreya sur Terre, mais une représentation de Maitreya-Christ par l’Humanité ! Chaque être est digne de me recevoir et de me représenter, alors, méfiez vous de ceux qui s’arguent êtres les seuls à me percevoir et à recueillir mes messages… Je n’appartiens à personne, je suis venu pour TOUS ! Mais ma venue est sans doute bien différente de celle à laquelle vous vous attendiez… Et quand bien même, cela se passerait ainsi, rien ne dit non plus que je ne m’octroierai pas le droit de venir à votre rencontre et ce, physiquement ! Vous, mes courageux amis en incarnations qui avez accepté cette époque si riche et néanmoins si difficile, vous êtes mes enfants bénis, mes joyaux. Lorsque je vous exhorte de regarder en vos Cœurs, d’écouter votre Moi intérieur, ce n’est pas pour rien, vous en conviendrez maintenant, peut être est-ce moi qui vous susurre des mots d’Amour pour vous réapprendre à les entendre. Et si vous, vous ne sauriez me distinguer des autres « missionnaires », votre Cœur fera la part des choses sans erreur possible, puisque Vous êtes Moi, puisque Je suis Vous ! 

Acceptez ce que votre Cœur chante pour Vous : vos propres louanges d’êtres Qui vous êtes. Accueillez la Lumière, accueillez l’Amour et laissez les croitre et s’épanouir telle une belle fleur auréolée d’étincelles. Vous êtes Dignes et Bénis, rappelez vous en !

 Namasté – Maitreya 

Vous pouvez diffuser les messages issus de ce site : Les Ailes de Lumière car ils sont destinés à être portés à la connaissance du plus grand nombre. Néanmoins, il vous est demandé de ne pas les dénaturer de quelque façon que ce soit, en les modifiant ou en les coupant, et de mentionner la source :  http://www.lesailesdelumiere.com

Union des âmes jumelles

Gif galaxieDisons d’abord que votre flamme jumelle est aussi une présence cosmique. C’est cet aspect original de vous-même qui existait avant l’apparition d’une conscience séparée du masculin et du féminin. C’était davantage une conscience de l’inséparabilité éternelle des pôles masculin et féminin. C’était avant que ne se produise une forme de séparation ou de division de conscience quelconque qui allait permettre de connaître le soi en tant que l’autre. Votre énergie de flamme jumelle est issue de cette toute première division dans  la conscience « je suis ce que je suis ».

 Un aspect est né qui exhibait davantage l’impulsion d’émanation et de projection hors du soi pour se connaître lui-même. Et un autre aspect préférait être le récipient et la substance dans laquelle cette fécondation se produirait ; ce genre de compréhension des énergies masculine et féminine telles qu’elles s’exprimaient à un niveau cosmique est un point de départ pour vous connaître vous-même en tant que prolongement de cette première flamme jumelle qui en est venue à se connaître elle-même en tant que miroir d’énergies complémentaires. De fréquence cosmique, votre flamme jumelle est énorme et vaste. Elle renferme des galaxies, de nombreux mondes et de multiples expressions de vie ; elle n’est jamais séparée de vous. Vous êtes ce Soi/Je suis qui s’exprime dans la fréquence la plus dense et la plus lente. Vous êtes cette partie du Soi qui a choisi de se percevoir comme séparée de son Créateur et Bien-aimé. Je vous le dis, c’est de loin plus d’énergie qu’un individu peut incarner tout en demeurant dans un corps physique. A ce point-ci, aucune entité physique n’a été capable de continuer à maintenir sa physicalité en compréhension de troisième dimension d’une part et d’incarner sa flamme jumelle d’autre part. Est-ce clair ?

 Mais, un certain nombre de couples de flammes jumelles se sont incarnés au cours des cycles évolutionnaires de ce plan terrestre et, à travers leur processus d’évolution, ils ont développé la capacité de contenir de plus en plus de leur conscience cosmique sans chuter. A un certain point de leur processus de fusion, ils ont traversé un certain seuil de fréquence et cocréé un champ radioactif qui les a amenés à disparaître de cette réalité. Mais ils étaient restés suffisamment longtemps dans leurs corps physiques pour déclencher et ancrer le processus de l’union des flammes jumelles sur ce plan terrestre. Une fusion s’est produite. Ces entités jumelles qui ont réalisé cette initiation d’ascension à deux appelée « ascension de groupe » sont les couples que vous connaissez sous les noms d’Isis/Osiris, de Marie Madeleine/Yeshua et de Portia/Saint Germain.

 Des aspects beaucoup plus communs e votre flamme jumelle existent. Ils sont ce que vous appelleriez plutôt des âmes sœurs et quelquefois des âmes jumelles. Les âmes jumelles sont l’énergie de la flamme jumelle qui d’abord, par distillation de fréquence, descend dans la physicalité comme un tout androgyne et qui, ensuite, en tant qu’âme du niveau astral, choisit de se séparer en corps physiques de genres féminin et masculin. Habituellement une de ces moitiés reste de l’autre côté du voile physique pour guider sa jumelle dans son incarnation et l’aider à avancer. Voici deux rares exceptions où les deux moitiés s’incarnèrent en même temps ; Rober Browning et Elizabeth Barret Browning ainsi que Pierre et Marie Curie. Les couples d’âmes jumelles ont souvent des relations très harmonieuses. Ils ont habituellement très peu de karma à régler et savent au fond d’eux-mêmes qu’ils ont un grand travail à accomplir pour l’humanité.

 Ces couples sont habituellement placés sur le piédestal de la relation romantique idéale, car ils activent chez les individus le souvenir de leur propre flamme jumelle, âme jumelle, et très certainement l’archétype de la mariée exilée ou du marié exilé à la recherche de l’autre. Toute personne qui n’a pas réclamé ses énergies féminines et masculine et qui ne les a pas fondues en une seule se languit de se sentir entière alors qu’elle projette son aspect manquant masculin ou féminin sur les autres pour ensuite dramatiser l’amour non partagé. C’est le pathos qui fait vendre les romans à l’eau de rose et qui fait des gens ordinaires des vedettes de cinéma. Qui ne voudrait pas se retrouver dans la peau du personnage qui rencontre le bien-aimé dans ce monde enchanteur où « ils vécurent tous deux heureux à jamais ? » Mais cela ne va sans doute pas arriver avant que n’ait lieu à l’intérieur du soi, un mariage des aspects féminin et masculin. L’intégralité attire l’intégralité.

 Vous êtes ici, sur ce plan terrestre, pour accélérer l’évolution de votre âme cers cette intégralité et pour servir afin de pouvoir éventuellement égaler la fréquence cosmique de votre flamme jumelle.

 Tout au long du parcours qui vous incite à vous souvenir de votre intégralité, de nombreuses âmes faisant partie de votre famille spirituelle ou groupe d’âmes viendront à vous pour vous aider en tant que miroirs divins. Elles vous réfléchiront à la manière dont vous faites l’expérience de vous-même. Vivez-vous dans la totalité de votre être ou en réaction par rapport à des parties de vous-même que vous considérez comme manquantes, ou en train de juger celles que vous avez comme étant indignes d’amour ? Dans son rôle de catalyseur, votre âme soeur vous aide à être complet et équilibré dans vos énergies masculine et féminine. Ce processus fait croître votre capacité à incarner les fréquences de votre flamme jumelle. Les âmes sœurs vous assistent par le processus de purification, afin que vous puissiez dire « oui ! » à davantage d’Amour divin. Elles vous aident à fusionner avec votre JE SUIS bien-aimé, votre présence christique, afin que vous puissiez avoir une perspective unifiée et choisir d’aller au-delà des drames dualistes vers l’unité qui est la Flamme jumelle.

 A cette étape particulière de votre évolution accélérée, il est très improbable que vous ayez un seul et même partenaire pour toute la durée de votre vie. Vous connaîtrez vraisemblablement plusieurs miroirs d’âmes sœurs tout au long de votre parcours de vie, car chaque niveau ascendant attire sa fréquence d’énergie incarnée identique. Tout au long du chemin, vous manifesterez des réflexions de la puissance de votre conscience comme de son impuissance. Ces réflexions pourront revêtir pour vous toutes les formes de relations – parents, frères et sœurs, enseignants, amis, et même de prétendus ennemis oud ‘autres de maltraitance. Chacun de vous a chois l’entraide pour se souvenir de l’amour, même si cela veut dire personnifier quelques rôles très inconfortables pour jouer la victime et le tyran. A partir de là, vous pouvez pardonner, oublier, lâcher prise et poursuivre votre route.

 Progressivement, à mesure  que vous développez votre aptitude à harmoniser vos énergies, les âmes sœurs que vous attirez (elles ne sont pas nécessairement vos partenaires amoureux) fournissent davantage d’occasions d’influencer un plus grand nombre d’individus d’une manière qui ajoute à leurs capacités et aux vôtres. La qualité de votre travail, de votre service, de vos talents et de vos cadeaux croît. Les partenaires ou miroirs que vous attirez dans votre vie sont du genre à faciliter les choses de manière que vous en accomplissiez plus avec vos talents et vos cadeaux spirituels, ce qui vous élève ainsi que les autres et vous donne davantage de pouvoir. Alors que vous développez une plus grande capacité d’aimer, vous vous connectez  à l’amour cosmique et au pouvoir de la Mère/du Père pour manifester votre destinée à titre de co-créateur.

 Tandis que votre amour grandit ainsi que votre capacité à échanger des énergies, vous vous connectez de plus en plus à votre flamme jumelle à un niveau cosmique. Vous commencez à incarner votre Bien-aimé (flamme jumelle) et vous réalisez que l’amour que vous ressentez est vous-même. Quand tout sera aligné et que vous aurez développé une clarté suffisante, l’énergie de votre flamme jumelle sera vôtre et vous pourrez l’embrasser. Entre-temps, ce voyage sert à vous remémorer comment redonner son pouvoir à ce vous cosmique et comment l’incarner en chair et en os. Après que tout a été dit et fait, il reste encore beaucoup de transmutation à effectuer en vue de guérir et de nettoyer. Vous devez être capable d’augmenter continuellement les fréquences de votre corps physique et de maintenir votre perception de l’unité pour être capable de fusionner avec une telle quantité d’énergie et de conscience. Vous saisissez ?

 De toute manière, ce n’est pas à la romance hollywoodienne que vous êtes attaché. Vous préparer à rencontrer et à fusionner avec votre flamme jumelle vous occupera grandement. Cela fera ressortir les expressions de polarité les plus flagrantes en vous. Car vous devez comprendre que l’union des flammes jumelles qui se joue en conscience dans la dualité consiste à rencontrer et à se fusionner avec les expressions complémentaires et opposées de l’énergie. Vous avez choisi cette manière de vous connaître afin de pouvoir revenir à une conscience de l’unité dans laquelle vous pouvez aimer sans condition. Ce que vous appelez la Mère divine est l’expression ultime de l’amour qui embrasse tout. Ainsi, en vous alignant sur la Mère divine, vous embrassez toutes les parties de vous que votre conscience séparée évite et juge le plus. Vous amenez ces aspects dans le Cœur de l’Amour.

 Voilà pourquoi, il est vital d’accueillir le retour du Féminin divin et de permettre à la Mère divine de s’exprimer par vous. Ce faisant, vous vous rapprochez de vote flamme jumelle et, simultanément, elle se rapproche de vous. Vous pouvez rencontrer une âme jumelle sur votre chemin, mais n’attendez pas que l’amant idéal vous rejoigne dans votre lit vide. Ne partez pas follement à la chasse d’un fantôme romantique qui vous empêche de voir que le partenaire humain assis à côté de vous n’est autre que l’énergie de la flamme jumelle que vous cherchez tant. Car, je vous le dis, jusqu’à ce que vous perceviez chaque âme comme étant votre flamme jumelle, vous ne manifesterez pas l’Union des flammes jumelles. Chaque chose atteint son point d’achèvement et retrouve son intégralité dans l’Union des flammes jumelles. C’est l’Amour divin dans toute sa splendeur. Cela-t-il du sens ? Cela renvoie à une capacité d’être avec n’importe qui de la famille humaine et de savoir que peu importe comment cette personne s’exprime, elle est aussi votre flamme jumelle, votre bien-aimée. Lorsque Mère Teresa tenait le mendiant mourant dans ses bras, elle savait que c’était son Christ bien-aimé et elle était capable de sentir l’énergie de sa flamme jumelle juste là, dans ses bras. Elle était résolue à connaître l’amour absolu de  sa flamme jumelle dans cette étreinte et, d’un même élan, elle ramenait cette personne à la maison par cette expérience d’amour.

 Extrait de la série Kryeon  canalisé par Lee Carroll – 2011 Devenir – Eveiller le grand potentiel Humain – page 161 – propos de Kryeon, Hildon, Chandra et Flex, Anna, grand-mère de Jésus, invité spécial : Simion, recueillis par Martine Vallée.

Message d’Albina (Kryeon)

Membre du collectif SORIA 

Gif phenixHeureuse de pénétrer votre intimité. Ce moment est grand, car notre Mère primordiale, responsable de la cohésion de notre collectif d’esprits, nous autorise à vous parler. Vous évoluez également dans un collectif d’esprits que vous dénommez humanité. Ce mot représente un état d’être et de communication. Par contre, votre collectif évolue dans un secteur particulier, sur une planète évolutive très spéciale. Mon rôle au sein du collectif SORIA a trait à l’encodage des données propices à l’expansion du pouvoir de création dans l’élément féminin. Je ne m’occupe jamais de l’élément masculin, qui est sous la bienveillance d’autres esprits. La Mère primordiale m’a invité à vous livrer mon opinion et mon regard sur ce qui vient vous chercher au tréfonds de vous. 

Il y a fort longtemps, je suis intervenue sur votre codification féminine pour réduire son pouvoir, car vous aviez adopté un concept envers cet élément qui le privait de sa force de communication et de sa force créatrice. A cette époque, je n’étais pas dans la joie. Connaissant les effets de toutes les intentions possibles sur la féminité, j’entrevoyais le type de compression auquel vous seriez confrontés et vous êtes entrés dans l’illusion du pôle féminin. Aujourd’hui, je libère votre polarité de cette réduction mais votre système étant énormément abîmé, j’interviens progressivement et nous avons dû décréter un temps de rééducation de l’organe de pensée. 

Dans mon travail, vous en êtes à la première étape, celle du déblayage du concept qui se prolongera. Ce travail consiste à annuler les oppositions, les confrontations et, par conséquent, la dualité. J’ai proposé à plusieurs membres du collectif de focaliser un rayon de lumière afin d’aider à l’émergence d’un état suffisamment stable pour sortir de vos mémoires les codes de restrictions qui proviennent de votre expérience, de votre adoption d’idées conceptuelles n’ayant rien à voir avec les concepts universels, et des impacts engagés par les sept créateurs(1) de notre corps physique. Sur les mémoires expérientielles, je peux agir totalement en respectant vos progressions dans le retour de vos pensées alignées sur la vie universelle. 

Tout au long de l’année, je soulève les mémoires et les pousse à sortir de votre corps. Le plus gênant pour moi reste vos rétractions quand vous prenez conscience du processus, et cela m’apporte des difficultés. Les autres membres du collectif doivent me soutenir régulièrement afin que l’expulsion soit fluide et non interrompue, sinon cela retarderait tout le programme du collectif. 

Nous aimerions ouvrir en temps programmé la polarité féminine et voir son potentiel émerger dans votre quotidien à la fin de l’année. Je pourrais alors poser les codes de création liés à la féminité qui a accueilli, sur les hautes sphères, des impulsions nouvelles venant du Sans-Nom. La polarité masculine va se voiler doucement, mais temporairement, contribuant ainsi à l’ancrage de la féminité. Aussi, tous nos efforts tendent à contenir au maximum les désagréments de ce passage d’influences d’un pôle vers l’autre. 

Nous espérons que vous réagirez au mieux à cette dépolarisation et repolarisation de votre moteur existentiel. Au sein de votre monde concret, vois vous détournerez des vieux modes comportementaux. L’ancestralité n’ayant plus autant de pouvoir d’attraction sur vous, vous pourrez vous libérer des moules sociétaux avec aisance. Dans mon intervention au sein de vos codes féminins, les codes liés à la société seront désactivés le 3 janvier 2009. Auparavant, ces concepts seront amplifiés par nos lumières. Votre code vibratoire étant élevé, cette source lumineuse aura raison des points d’attache et agira sur les formes-pensées que vous avez créées. Une petite période d’instabilité pourra alors se déclarer si vous n’avez pas confiance en vous. La respiration au niveau du diaphragme vous sera d’une aide précieuse jusqu’à cette date. 

Puisque les vieux ancrages aux concepts illusoires seront coupés par nos lumières, vous pouvez déjà pulser votre volonté vers les ancrages des modes de vie universels. Certes, aujourd’hui, vous pensez ne pas connaître ces modes de vie, mais je me permets de vous signaler que ceux-ci sont déjà encodés dans votre mémoire cellulaire. Votre volonté polarisée sur cette intention réveillera cette mémoire et, graduellement vous vivrez avec eux. Croyez en la simplicité et vous rentrerez en eux, vous serez eux. Vous serez le mode de vie de la fraternité. 

Bienvenue dans la famille universelle. 

(1)  Les sept créateurs sont : Les Anauchays, les Pléiadiens, les Dragons, les Reptiliens, les Elohim, les Arcturiens et les Sauphids (ces derniers étant les gardiens de la personnalité cristalline). Voir définitions dans « Peuples Anciens »… 

Message de Soria – 2008 année de l’Unité. Au-delà du voile de l’illusion et de la confusion – Kryeon canalisé par Lee Carroll – page 165. 

questions/réponses avec Métatron

NOVEMBRE 2010 : VERITES ET MYTHES REVELES – Une session Canalisation de l’Archange Métatron via James Tyberonn 

Question : Qu’est-ce- que le Royaume Dévique ? 

questions/réponses avec Métatron dans METATRON nous parle metatronMétatron : On appelle ainsi des aspects fragmentaires des règnes élémental, minéral et végétal qui trouvent une expression dynamique consciente à travers des véhicules dont l’énergie est électro magnétique. Certaines formes Déviques sont plus avancées que d’autres. Les Fées possèdent l’intelligence divine, tandis que d’autres membres du règne Dévique ressemblent plus à vos animaux, en termes de modèle de pensée et de conscience de groupe. Les formes Déviques ne sont pas toutes ce que vous considéreriez comme positives ou bienveillantes. Certaines sont des consciences ayant leur source dans des champs électro magnétiques et donc et le positif et le négatif sont nécessaires pour équilibrer le spectre électrique. Certaines considèrent les humains comme des frères, d’autres pas. Certaines sont extrêmement aimantes, d’autres quelque peu malicieuses, de votre point de vue. 

Mais elles sont toutes, pour ainsi dire, des formes de vie électriques. Maîtres, toutes les formes de vie sont sacrées, et il convient, comme vous avancez en conscience, que vous essayiez de comprendre les innombrables aspects du grand mystère. Souvenez-vous qu’avancer dans la lumière exige l’élimination de la peur, et le démantèlement du paradigme des systèmes de croyances limitatifs. 

Pour conclure 

Nous vous dirons que toute vie provient de la lumière, et que la lumière a son origine dans la conscience. Dans la pensée ! Votre mission sur la Terre est de faire l’expérience de la dualité, de grandir, d’apprendre, de chercher la lumière. Votre but est de faire l’expérience de la vie et de rechercher la compréhension. Pour connaître le mystère, vous découvrirez que l’amour est la vibration de toute créativité, et que la recherche du savoir, du savoir véritable, est un élément clé de la croissance. 

Cela dit, certains filtres existent dans votre mental conscient à cause de votre construction génétique et de votre but dans votre continuum espace/temps. Comment pourriez-vous vous concentrer sur une seule expérience dans l’illusion adoptée de la dualité linéaire, si vous étiez en même temps conscients de votre existence dans d’autres dimensions, du fait que vous vivez des vies PRESENTES parallèles ? Ce n’est pas le rôle de l’ego de faire ça. 

Mais ces filtres sont surmontés en entrant dans le cerveau postérieur, le champ cristallin ! Vous possédez à présent le savoir qui vous permet d’être plus grands. Mais sachez que le plus grand savoir s’acquiert en cherchant à l’aide de l’esprit méditatif, le Cerveau Divin, et en communiquant ce savoir à l’ordinateur que vous appelez le mental conscient. Apprenez à fonctionner avec les deux ! 

Nous vous avons dit que l’Amour est la clé. L’Amour est en vérité un langage de lumière, et il existe sous de nombreux formats avancés. Le zénith de l’amour se trouve dans la fréquence du rayon gamma, et il est beaucoup trop puissant pour être reçu sur le plan terrestre. Nous vous avons dit que l’Amour Inconditionnel est la plus haute forme d’Amour, et qu’il ne peut être saisi dans la 3ème dimension. En 3D il peut être imaginé mais pas vraiment réalisé. Ça ne veut pas dire que l’Amour Inconditionnel n’existe pas pour vous, ni qu’il n’est pas accessible sur le plan terrestre. Il l’est certainement, mais c’est dans le 5ème dimension et au-delà qu’il s’exprime. Cela peut vous paraître déroutant parce que vous croyez avoir fait l’expérience de l’Amour Inconditionnel. Ce qui est juste, car vous l’avez fait, vous le pouvez et vous le faites. Mais vous ne faites pas cette expérience dans la dualité de la 3D qui est une dimension conditionnelle, profondément programmée et conçue en polarité. L’amour a son opposé polaire en 3D, comme la lumière, comme tout ce qui se trouve dans le spectre électro magnétique. L’expérience de l’Amour Inconditionnel est faite dans le champ de point zéro, et cet amour n’a donc pas de polarité. Le champ de point zéro n’a ni dualité ni polarité. La dimension la plus  » basse  » où expérimenter les aspects de l’Amour Inconditionnel est la 5ème, et c’est là (et au-dessus) que vous en avez toujours fait l’expérience. 

Très Chers, comme vous progressez, nous vous disons qu’à un niveau plus élevé vous êtes déjà parfaitement conscient de tous les arcanes des expressions de votre âme. C’est dans ce que vous appelez le subconscient que se trouve l’étincelle Divine, et vous pouvez tous y accéder Mer-Ka-Niquement. Par l’effort ! Par la ferme intention ! Par l’impeccabilité. C’est un très beau rêve, et il est aussi complexe que le cube Métatronique à 12 dimensions ! Faites que le mystère soit connu ! 

Je suis Métatron et vous êtes Bien-Aimés ! Et il en est ainsi. 

Traduit par Martine Racine. JungianBear@aol.com 

Email: Tyberonn@earth-keeper.com  N’oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité, laissez le vous guider. 

Retour à l’accueil de Messages… Terre Nouvelle
Visitez le Site Mère
Terre Nouvelle : Portail sur la Spiritualité

La septième Maison

La septième Maison dans LE RETOUR mini_2_gif  Le temps ne s’était pas vraiment gâté, mais il aurait pu être plus agréable. Mike s’était habitué à un merveilleux ensoleillement accompagné de températures modérées ou à un assaut violent des éléments au point de transformer une pastèque en raison en moins de dix minutes. Mais aujourd’hui, le ciel était couvert et gris et donnait aux choses une apparence uniforme. La journée était fraîche et une brise légère rôdait telle une menace avec une irrégularité semblant vouloir communiquer un message mystérieux. Les nuages ne s’accumulaient pas, mais ne se dissipaient pas non plus. Mike marchait depuis une heure. Le temps ne le préoccupait pas, mais il en était tout de même conscient. 

 

Son allure était réglée. En se dirigeant vers la prochaine maison, il demeurait vigilant, jetant un coup d’œil derrière lui de temps à autre, mais son esprit était envahi par la décision qu’il avait prise. En avançant vers la dernière maison, il avait le sentiment puissant qu’il venait de franchir une étape spirituelle subtile et un point déterminant de son périple. Il ne parvenait pas à oublier la vision de sa vie sur terre avec Anolee et les enfants à leurs côtés, tous souriants. Lorsqu’il y repensait, son cœur planait et il se sentait bien. Devant lui, le sentier ondulé menant à un défi inconnu le rendait triste et plein d’un immense sentiment de perte. La mort n’avait pas frappé, mais un coin de son cœur était en deuil. Il poursuivit sa route, ne se rendant pas compte que le paysage se modifiait graduellement. Mike aborda un angle particulièrement prononcé. Il remarqua qu’il venait de franchir un bout de chemin très étroit dont les côtés abrupts descendaient vers une sorte de canyon. Il remarqua pour le première fois que les collines arrondies et les plaines luxuriantes qu’il avait traversées jusque-là avant été remplacées par un paysage plutôt désertique parsemé de gros rocs et de falaises  et agrémenté à l’occasion d’un arbre majestueux qui en accentuait la nudité. Il s’aperçut que le changement topographique lui avait complètement échappé tant il était absorbé par ses pensées. Le sentier s’engageait dans une gorge aux abords très escarpés, ce qui, ajouté aux nuages gris, diminuait l’intensité de la lumière à un point tel qu’on aurait pu se croire au crépuscule et non au petit matin. L’intuition de Mike se faisait sentir. Les objets devant lui n’étaient pas clairs. Etait-ce des roches ou… ? 

 

Sois plus alerte. Attention au danger ! 

Mike réalisa soudain qu’il avait passé la dernière heure dans un état d’hébétude. Il s’arrêta pour prendre quelques bonnes respirations afin de clarifier son esprit. Il se sentait étrange. Mais pourquoi donc ? Obéissant à son instinct, Mike se mit à chercher des signes de danger. Il fouilla du regard le sentier derrière lui, pensant y trouver peut-être la sombre entité qui l’avait suivi chaque fois qu’il était à l’extérieur. Rien. Aucun mouvement. L’uniformité grise qui sévissait depuis une heure avait contribué à la léthargie de son esprit. Mis à part le changement de température et du paysage, il ne distinguait rien d’inhabituel ni de menaçant mais son instinct l’incitait tout de même à se préparer à quelque chose. Mike remercia intérieurement son nouveau pouvoir, qui jouait bien son rôle. Il sortit sa carte. Peut-être l’informerait-elle ? 

 

Il l’examina. Etrange. Elle indiquait le passage étroit dans lequel il se trouvait et les environs, mais il y avait quelque chose de différent. Il regarda de plus près. Là ! A cent mètres devant lui, un point qu’il ne pouvait apercevoir de l’endroit où il se tenait était complètement vierge. Habituellement, la carte indiquait ce qui se situait autour de VOUS ETES ICI. Elle ne donnait que peu d’indices sur le passé ou le futur mais elle était en général précise et éloquente. Alors, que pouvait bien signifier ce point vierge vers l’avant, comme si l’endroit avait été effacé ? 

-       Bleu, que signifie un point vierge sur la carte ? demanda Mike à haute voix. 

Bleu ne répondit pas, mais l’intuition de Mike s’exprima. La réponse lui vint presque immédiatement. Il lui revint en mémoire que la « chose » qui le suivait s’était toujours tenue en dehors des limites de la carte. Peut-être se montrait-elle sous la forme d’un point vierge ! Bleu lui avait dit que la carte se comparait au présent. Elle représentait l’énergie en présence au cours d’un déplacement sacré et reflétait un type de vibration particulier. Devant lui se trouvait un élément qui ne relevait pas du présent, quelque chose au détour du chemin que la puissante vibration de la carte ne pouvait lire. Ce point vierge résultait d’une vibration non-conforme à celle de la terre sacrée qui l’entourait. 

Mike sentait que ses conclusions étaient justes. Quelque chose l’attendait au détour du chemin. Il aurait dû se montrer plus alerte. Que serait-il advenu si sa nouvelle intuition ne l’avait pas prévenu ? Il maudit faiblement son esprit romantique en apparence démuni et se concentra plutôt sur le nouveau guerrier en lui. Il anima chacune de ses cellules avec le message d’un événement imminent, de quelque chose d’important. 

-       réveillez-vous ! Mike souriait à la pensée de s’adresser à son système biologique et crut encore une fois entendre le rire de Vert. Ce dernier lui manquait. L’humour s’avérait un excellent remède en ce temps de préparation. Préparation ? A quoi ? Au combat ? 

 

Soudain, Mike eut une révélation. Comme une énorme vague de compréhension, un amas de pensées et d’images l’envahirent, entraînant avec elles tout le poids d’une terrible prise de conscience. Il était figé. Il verbalisa sa peur pour quiconque pouvait l’entendre. 

-       MON DIEU ! ET SI J’AVAIS EFFECTIVEMENT A ME SERVIR DE CES ARMES ? 

Il en tremblait. Il sentait l’anxiété lui traverser le corps. Ça n’avait aucun sens. 

-       Ce sont des symboles des Guerriers de la Lumière du Nouvel Age. DES SYMBOLES ! cria-t-il en regardant vers le ciel 

Tout en pivotant sur lui-même, s’attendant peut-être à voir ses amis angéliques tapis sur les parois de la gorge à peine éclairée. Sa voix se fit entendre encore une fois : 

-       Orange, tu ne m’as pas appris à me battre ! J’ai cru que les armes ne serviraient à rien… 

Il s’arrêta au milieu de sa phrase en se rendant compte qu’il criait. Il entendit le rebondissement de sa voix sur les murs du canyon. D’autres pensées traversaient son esprit. Les paroles de ceux qu’il avait rencontrés le long de son parcours lui revenaient en tête. Il se rappela les propos de Rouge à l’effet que certaines épreuves l’effraieraient, mais il avait alors présumé de celui-ci faisant allusion à la tempête croisée sur sa route. Il se rendait maintenant compte que Rouge parlait des événements à venir et non de ceux du passé. Qu’est-ce qui l’attendait ? Il se souvint des paroles récentes de Blanc, qui décrivait Marie dans la chambre d’hôpital. 

-       Ne te laisse pas tromper par les apparences, Mickael. Elle est une Guerrière de la Lumière. Elle a vaincu le géant et elle est tout puissante. 

Vaincu le géant ? Puis il se rappela les paroles de Blanc au moment où il quittait la maison blanche. 

-       Ce n’est pas terminé mon ami. 

Tant d’avertissements et de nuances. Y a-t-il une bataille à l’horizon ? Une vraie ? Une où je devrai effectivement UTILISER l’épée ? Mike s’assit sur le chemin. Ses genoux tremblaient tellement il avait peur. Il ne se sentait pas guerrier, en tout cas pas dans le véritable sens du terme. 

-       Hé ! les anges ! Vous ne m’avez pas préparé à ça ! lança-t-il au ciel gris et aux parois menaçantes du canyon. Je ne me bats pas. Ç a n’a aucun sens. Les batailles et les armes correspondent à des anciennes vibrations. Voilà une façon désuète de penser. Ce n’est pas de cette terre. 

Un calme étrange s’installa. Le vent tomba. Un silence de mort régnait. Puis des voix se firent entendre. 

-       Sauf si tu combats une ancienne énergie. Il avait entendu clairement la vois d’orange. Mike se leva brusquement et regarda autour de lui, cherchant à déceler l’origine de la voix. 

-       Et sauf si tu te prépares à combattre un élément biologique qui n’a pas une vibration aussi élevée que la tienne. C’était la voix de Vert. Les voix angéliques émanaient de son propre intérieur. 

-       Et sauf s’il n’y a pas d’amour, Mickael, dit la voix douce et rassurante de Blanc. 

-       JE N’AVAIS PAS CONSCIENCE DE TOUT ÇA ! dit Mike d’un ton anxieux. Blanc, je ne suis pas un véritable guerrier ! 

-       Marie ne l’était pas non plus, dit Blanc d’une voix réconfortante. 

-       L’énergie ancienne réagit à un vieux paradigme. C’est ce qu’elle comprend, dit la charmante vois de Violette. 

-       Orange apprends-moi à combattre, implora Mike d’un ton laissant percer le découragement. 

-       Je l’ai déjà fait. Tu es prêt, Michael Thomas de l’Intention pure, tu es prêt, lui dit Orange d’une voix encourageante. 

-       Que dois-je faire ? hurla Mike aux parois du canyon. 

Silence. Puis il entendit la voix de Bleu. 

-       N’oublie pas, Michael Thomas, les apparences sont parfois trompeuses ! 

Les mots résonnèrent comme jamais auparavant. Ils portaient un avertissement et des conseils qui pouvaient se révéler utiles sur-le-champ. Tous les anges l’entouraient. Pour qu’une telle puissance soit en place, il doit y avoir un danger réel au prochain détour ! 

 

Mike était nerveux. Il savait qu’il ne possédait aucune qualité de guerrier. Pourtant, les anges lui affirmaient le contraire. Il devait leur faire confiance. De toute façon, il n’avait pas le choix. Il était au front. Il regarda autour de lui et acquiesça de manière sarcastique. Aucune échappée. La chose ou la personne qui l’attendait avait vraiment bien choisi son point d’attaque. Les parois étaient trop hautes et la fuite n’était possible que par un canal étroit où la poursuite serait un jeu d’enfant. Tout avait été bien calculé. Michael savait au moins où se trouvait l’horrible créature. Il n’y aurait pas d’effet surprise. Plus il examinait la situation, plus il devenait confiant devant la menace. Sa nouvelle vibration l’aidait ; il en était conscient. Une paix l’envahit, illogique mais spirituelle. Il sentait son habileté augmenter, même s’il ne savait pas trop ce qu’il allait affronter ni comment il allait le faire. C’était bien ainsi, pensa-t-il. Après tout, ce sont les règles du jeu de l’endroit. Je n’ai pas accès au futur mais il s’est déjà produit dans l’esprit de Dieu. La solution à ma situation s’est donc déjà manifestée, même si je ne la connais pas encore. Je le saurai en temps voulu. Je détiens la connaissance, le pouvoir, et je suis en terrain connu. J’ai l’avantage d’être chez moi ! 

-       D’accord, dit Mike à haute voix. J’ai été attaqué par une tempête, piétiné par un ange ; j’ai perdu tous mes biens personnels ; mes émotions ont été passées au crible ; mon système biologique a été modifié et élevé ; et mon cœur a été brisé et examiné avant de m’être rendu. Quoi d’autre ? J’ai les outils, je suis prêt. Mais, j’aimerais bien savoir me battre, ajouta-t-il en soupirant et en regardant dans la direction du défi qui s’annonçait. 

Mika décida de faire quelque chose qui lui aurait semblé ridicule quelques semaines auparavant. Il s’agenouilla et fit une courte cérémonie à l’égard des événements qui se préparaient. Il toucha chacune de ses armes et mentionna leur utilité. Il se rappela les mouvements d’équilibre qu’Orange lui avait appris. Il passa vingt minutes en état de gratitude, remerciant d’avoir été choisi pour le combat présagé. Il loua le sol sur lequel il se trouvait. Il remémora sa place au sien de sa famille spirituelle. Puis il se leva, prêt à combattre, dans toute la mesure du possible.Mike reprit sa route. Il franchit un bout de sentier après lequel apparut un long chemin devant lui. Les murs escarpés du canyon lui donnaient l’impression d’être au seuil du sombre tunnel du destin. Il savait que l’entité malveillante se trouvait devant lui. La carte l’indiquait clairement. Le corps de Mike aurait normalement d’y entrer en état de choc. Son système d’alarme intérieur aurait dû se déclencher et il aurait dû être une masse tremblante. Après tout, il n’était qu’un vendeur et non un guerrier sue le point de rencontrer un énorme vampire noir ! Mais tous ses sens étaient en alerte et il était rempli de détermination et non pas de crainte. Tous ses pouvoirs de vibration et ses nouveaux présents entraient graduellement en jeu. Son intuition se faisait rassurante et il l’écoutait à chaque instant, sachant qu’elle ne le trahirait pas. 

Rien. 

Puis, un mouvement sur la gauche ! 

Michael se retourna rapidement et vit un immense arbre à trente mètres devant lui sur la gauche. D’où venait le mouvement ? Bon sang ! et toute cette noirceur en plein jour ! Cela faisait-il partie du test ? Pourquoi pas plus de lumière à cette heure du jour ? 

Un autre mouvement ! Mike réalisa qu’il provenait du dessous des branches de l’arbre. 

-       QUI EST LA ? MONTRE-TOI ! La voix de Mike était puissante et autoritaire. SI TU NE TE MONTRES PAS, J’APPROCHE ! Il se tenait en attente, toutes les cellules de son corps en éveil. 

Lentement, un homme à l’air tout à fait normal s’avança et s’arrêta sous les branches extérieures. Il était vêtu comme un fermier, excepté qu’il ne portait pas de chaussures. Il leva les mains en signe d’arrêt, les paumes tournées vers Mike. 

-       Mike, je t’en prie, ne me frappe pas. Je vais me montrer. 

L’homme se dégagea lentement des branches de l’arbre et se dirigea vers Michael. Comme il avançait, Mike crut reconnaître sa démarche. Non ! Pas possible ! Maintenant, il voyait clairement son visage. 

-       Papa ? Le père de Mike s’avança vers le sentier. Il se tenait à deux mètres de Mike. Celui-ci aurait juré qu’il pouvait sentir l’odeur de la ferme émerger de l’homme. 

-       - oui, Mike. C’est moi. Je t’en prie, ne me frappe pas. Mike ne se leurrait pas. Il savait parfaitement que tout ça pouvait être faux. Après tout, les apparences sont parfois trompeuses. L’homme qui se présentait sous les traits de son père pouvait très bien être quelqu’un d’autre. En fait, il y avait de fortes chances que ce soit le cas. Mike restait sur ses gardes et en état d’alerte. 

-       - monsieur, vous êtes exactement à l’endroit où je m’attendais à rencontrer un ennemi. Ne vous approchez pas. 

-       Je sais Mike. C’est droit devant toi. Ne te laisse pas tromper. La chose qui t’attend compte capturer ton âme. Je t’en prie, crois-moi. 

Mais Mike n’y arrivait pas. 

-       Faits-u ici ? 

-       Par la grâce de Dieu, je suis ici pour t’arrêter avant qu’il ne soit trop tard. On m’a permis d’être ici pour t’avertir. Je t’attends depuis plusieurs jours, sachant que tu finirais par passer. Tout ce qui s’aventurera plus avant sera anéanti par la bête. Plusieurs sont venus et ils ont tous péri. C’est une terre maudite et on te trompe. Mike ne croyait toujours pas être en présence de son père. C’était trop facile. 

-       Pardonne-moi, mais il me faut des preuves. Dis-moi quel était mon surnom quand j’étais enfant. 

L’homme répondit sur-le-champ. 

-       Mykee-Wykee. 

Mike grimaça à la vérité. 

-       Que s’est-il passé dans la grange des Connel en 1964? 

-       Une grande fête pour célébrer la naissance des jumelles Sarah et Helen. 

Mike scrutait à la loupe les paroles de l’homme. La voix et le corps étaient parfaitement ressemblants. Il continua son interrogatoire et lui demanda des détails sur son enfance – ses écoles, ses amis, ses vêtements et certains événements. Les deux hommes se faisaient face sur la route. Là, le père débita pendant une demi-heure des fragments du passé de Mike avec une précision parfaitement rigoureuse. Mike commençait à se détendre. Cet homme savait tout. Aucune entité maligne n’aurait pu mémoriser tous ces détails connus de Mike seulement. Son intuition était toujours en alerte, mais il se tenait vraiment devant son père. Celui-ci commençait à transpirer abondamment. 

-       Papa, qu’est-ce qui se passe ? 

-       Oh ! Michael, je t’aime tellement ! présentement, tu reposes sur un lit d’hôpital et tu as de graves blessures au cou. Rappelle-toi. Tu te souviens de ce qui s’est passé dans ton appartement ? 

Depuis cet instant, tu flottes dans un coma, sensible aux manipulations du démon lui-même. Et tout ce que tu vois ici… Le père de Mike montra de la main les montagnes qui els encerclaient … « tout ça est un conte de fée. C’est irréel. Tout ce qu’on t’a appris et toutes mignonnes maisons que tu as visitées, tout est faux, c’est un truc pour s’emparer de ton âme ! » La respiration de l’homme devenait laborieuse. 

 

Mike savait quelles paroles de son père ne pouvaient être vraies. Quelle confusion ! Il s’avait qui il était et ce qu’il avait expérimenté. Pourtant les paroles de son père étaient pleines d’autorité. Et cet homme en savait long ! Mais pourquoi expérimentait-il des difficultés respiratoires tout à coup ? N’était-il pas lui-même un esprit ? Après tout, il était mort et venait d’un autre monde. Il n’aurait pas dû éprouver de problèmes physiques. 

-       Papa, est-ce que ça va ? 

-       Oui, mon fils, mais je ne peux pas rester encore très longtemps. Cette place est maudite et je viens d’une terre céleste. 

Les deux ne sont pas compatibles, tu sais. 

-       oui, c’est ce qu’on m’a dit. 

-       Mike, viens avec moi. Cet arbre abrite un portail céleste. Je peux te ramener. Tu reprendras conscience sur la terre et sortira de ton coma. Ta vie et ton âme seront sauves. Je t’en prie, accompagne-moi ! l’homme s’affaiblissait à vue d’œil et Mike crut voir s’embrouiller la silhouette devant lui. 

Mike était torturé par l’indécision. Il devait se montrer avisé. Tout dans on corps le mettait en garde, mais il se trouvait confronté à un père aimant aux paroles crédibles. Et si ce pays était faux ? NON. Il ne l’était pas. Son être intérieur en était convaincu. Il voulut essayer autre choses. Quel était le nom ? Il avait fait un effort pour le retenir. Le nom lui revint en mémoire et il le prononça. 

-       Annehu ! dit Mike en dévisageant son père. Celui-ci le regarda droit dans les yeux. 

-       Que dis-tu ? 

-       Anneehu, répéta-t-il, en commençant à reculer. 

-       Est-ce là un terme de fée que tu as appris ici, mon fils ? 

L’homme se montrait de plus en plus nerveux ; ses vêtements se mouillaient de sueur. 

Mike demeura immobile. Un frisson lui parcourut l’échine. Son père ne l’avait jamais appelé « mon fils ». Mike se redressa. L’heure  était venue. Il commença à sentir la vibration de son armure. Son bouclier commençait à osciller, comme s’il avait voulu qu’on le saisisse. Il donna la réponse qu’il fallait. 

-       Non, pas du tout. Anneehu est ton nom céleste, et tu ne le savais pas. 

Les deux regards s’affrontèrent dans un éclair qui sembla durer une éternité mais qui, en réalité, n’avait pris qu’une seconde. Le jeu était fini. Le truc n’avait pas marché et la masse difforme et répugnante n’était plus capable de maintenir l’énergie pour le prolonger. Elle se préparait à combattre. 

-       ASSEZ ! dans un cri qui semblait avoir été poussé par dis hommes, la 

silhouette qui avait été le père de Mike se transforma peu à peu. Le fermier en sueur se modifia graduellement en une énorme forme vampirique et menaçante. Mike recula au fur et à mesure de la transformation ; il demeurait alerte et prêt. L’horrible entité avait au moins cinq mètres de hauteur ; ses yeux étaient rouges et agressifs. Sa peau, couverte de verrues, était d’un vert repoussant. On aurait dit une créature qui ne s’était pas lavée depuis des milliards de siècles. Elle avait des mains énormes aux ongles sales et des bras beaucoup trop longs, disproportionnés par rapport au reste du corps, et… cette épouvantable odeur : des jambes trapues et arquées venaient ajouter à l’étrangeté de l’apparence, mais Mike savait combien elle pouvait être agile. Il l’avait vu plusieurs fois se dissiper derrière lui. La distance entre Mike et la créature hideuse devait atteindre environs six mètres et Michael essayerai de la maintenir ainsi sinon de l’agrandir. 

 

Mike trouvait repoussante la chose qui se développait devant ses yeux. La forme malveillante n’était ni un humain ni une bête. Elle n’était pas naturelle et ne relevait d’aucune réalité connue de Mike. L’odeur que cette entité négative dégageait était infecte. Le visage de l’énorme tête chauve passait constamment d’une forme horrible à une autre. Lorsqu’elle ouvrait la bouche, Mike pouvait voir ses terribles dents aiguisées. Lorsqu’elle la refermait, la cavité  menaçante disparaissait sous un amas de verrues et de peau. La masse verte avait un gros nez manifestement incapable de sentir, sinon il n’aurait pu vivre avec soi-même. Tout ce qu’un humain pouvait imaginer de plus répugnant et de plus repoussant se manifestait dans cette créature. Etait-ce réel ou une illusion ? Mike ne le savait pas. Choses certaine, elle représentait une expression révoltante d’énergies anciennes. Cette bête sombre et laide représentait l’antithèse de la paix et de l’amour et sentait la mort. La haine et la méchanceté de sa conscience envahissaient l’espace. Elle regardait Mike avec satisfaction comme s’il avait été une fourmi qu’on se préparait à faire disparaître sans pensée ni remords. La haine du monde auquel Mike appartenait animait cette créature. Elle projetait directement son énergie sur Michaël qui était devenu le point de convergence de son courroux. 

 

Mike supportait mal cette créature qui le révoltait et le rebutait. Il sentait la haine qu’elle projetait. Mais lorsqu’il se rendit compte que sa réaction correspondait à ce que la créature attendait de lui, il étouffa ses vagues de nausée. Les apparences sont parfois trompeuses, se répéta-t-il. Il constata soudain que la forme dégoûtante jouait un jeu, qu’elle créait l’illusion d’un ogre malin dans le seul but de produire un certain effet. Le corps de Mike réagit instinctivement à la situation. Le niveau vibratoire de son nouvel être était en plein éveil. Tel un soldat aguerri ou un vétéran de nombreuses batailles, Mike se sentait prêt à prêt à réagir au moindre mouvement de l’horreur verte devant lui. Même si son corps vibrait de force et de vitalité, Mike demeurait immobile. Son épée commençait à vibrer. Ill l’entendait ! Il entendait un bourdonnement subtil. Même là, il ne bougeait pas. Il était trop curieux. Il voulait en savoir davantage. C’était à lui maintenant d’user de ruse. 

-       Tu es tellement gigantesque. Mike feignait la peur. Il leva les bras pour protéger son visage et fit trembler sa voix de façon convaincante. « Est-u la bête venue s’emparer de mon âme ? » 

Des plis de peau verte et de verrues s’écartèrent pour permettre à la créature d’ouvrir la bouche et de parler. Mike entendit sa véritable voix pour la première fois. 

-       Tellement faible, cracha la voix. Je m’en doutais bien. La voix caverneuse rappelait à Mike celles que l’on entendait dans les mauvais films d’horreur. 

-       S’il te plaît, je ferai tout ce que tu voudras, risqua Mike. 

Veux-tu que j’aille à l’arbre, sous le portail ? 

Mike sentait son épée bouger dans le fourreau. Il espérait que la créature n’entendrait pas le bruit du métal. 

-       Ne sois pas ridicule ; je suis venu te tuer. La forme semblait continuer de grandir ! Mike pensa qu’elle avait sans doute la faculté de prendre la taille qu’elle voulait. 

-       Qui es-tu ? demanda Mike dans un cri aigu. Il espérait que son jeu n’était pas trop gauche, mais la créature malveillante semblait le croire complètement. Quel ego ! 

-       Mykee-Wykee, je suis la partie de toi, qui est le véritable Michael Thomas ! Je suis la partie forte ! Regarde ton pouvoir ! Je suis l’essence de ton intellect et la base de ta logique. La forme de ton père était peut-être un déguisement mais les paroles prononcées étaient vraies. Tu es présentement dans un lit d’hôpital, dans le coma, et je suis venu te tirer de cette fausse terre peuplée d’entités insensées et de bons sorciers pour te ramener à la vie. Mais pour cela, je dois détruire le petit esprit ridicule que tu es devenu

Mike savait que, dans une certaine mesure, l’horrible créature n’avait pas tout à fait tort. Elle faisait partie de lui ; c’était la partie dont il voulait se débarrasser pour toujours, un aspect vieilli, détestable, qu’il ne souhaitait montrer à personne. Il se recroquevilla un peu. Tout de même, n’exagère pas ! lui dit une voix intérieure. 

-       Et tu dois me tuer ? Son épée bougeait violemment contre le fourreau, mais Mike estimait que ce tremblement s’ajoutait à l’illusion qu’il voulait créer. 

-       Au sens figuré, oui. Ton départ de cette terre de bêtises mettra fin à ton illusion et te ramènera directement dans le monde réel. J’ai pris conscience de ta stupidité dès que tu as franchi la porte d’entrée. Heureusement, je suis parvenu à me glisser à l’intérieur  à ta suite. Depuis lors, j’essaie de te ramener à la réalité. 

La chose se déplaçait tranquillement vers lui. 

-       Suis-je si mauvais ? Fais-le parler. Epée, continue à bouger ! L’illusion est parfaite. 

-       Dans ta faiblesse physique, tu t’es fait prendre à leur verbiage, à leur discours creux. Il n’y a rien de réel ici. Tu es tellement pris par l’illusion que je dois complètement détruire une partie de toi pour sauver ton esprit et ton âme. Je déteste tout ce que tu es devenu ! 

Mike devait agir rapidement. 

-       Avant de me tuer, peux-tu prouver que tu dis la vérité ? Si tu es logique et intellectuel, aide-moi à voir la logique de la situation. 

Mike savait que l’horrible chose passerait bientôt à l’action. En faisant appel à son ego monstrueux, il pensait gagner un peu de temps. Mike fit la poule mouillée encore un peu, y ajoutant un peu de tremblements. La vibration de son épée ajoutait à l’image. 

-       Bien sûr ! Elle savait qu’elle avait la maîtrise de la situation et qu’elle allait anéantir cette terre de Nouvel Age pour toujours. 

L’horrible silhouette détestait cet endroit et toutes ses prétentions. Elle provenait d’un monde réel où il n’y avait pas de ces faibles et pathétiques créatures comme Michael Thomas. La masse sombre et répugnante prônait la logique et le pragmatisme, un système de croyances reposant sur l’expérience et la justification d’historiens et de scientifiques réputés. 

 

La créature se leva et déclara : 

-       CELUI QUI EST CONFORME DETIENT UN POUVOIR ABSOLU, SEULES LA LOGIQUE ET LA RAISON CONSTITUENT LA VERITE. VOILA POURQUOI JE PEUX EXISTER DANS CE MONDE SANS SUBSTANCE. PARCE QUE JE SUIS LA VERITE. RIEN NE PEUT AVOIR D’EMPRISE SUR MOI ! 

Elle laissa sortir un cri qui perça les oreilles de Mike et qui coucha l’herbe à ses pieds, la rendant brun-vert et l’assortissant à la peau de l’horrible créature. 

-       Vraiment : dit Mike avec un sourire affecté. Puis, il laissa tomber son rôle et se planta bien droit devant le monstre. 

-       Eh bien, que la preuve soit faite ! hurla-t-il. 

Mike n’avait jamais cru qu’il pouvait se déplacer si vite. Grâce à l’équilibre et à l’expérience qu’il avait acquis dans la maison d’Orange, il se retrouva rapidement sur un rocher de deux mètres à moins de cinq mètres du monstre. Il était déjà en position de supériorité. Son épée s’échappa littéralement de son fourreau et commença à chantonner la note fa, émettant même des accords d’accompagnement. Mike l’avait empoignée solidement. Elle lançait un son mystérieux, mais rempli de force et de promesses. Mike pointait l’épée vers le ciel et non vers l’entité négative. Il se rendit compte qu’il tenait son bouclier dans la main gauche. Dès l’instant qu’il   s’était élancé vers le rocher, le bouclier s’était retrouvé dans sa main. Il le brandissait et ses incrustations d’argent faisaient face à la sombre masse. Le guerrier Mickael Thomas était prêt. Il serait bien au-dessous de la vérité d’affirmer que la créature fut surprise. Elle examinait la situation lorsque soudain la proie frivole et craintive devint une menace au comportement transformé. Michael se préparait-il à attaquer ? C’était d’un ridicule. Elle pouvait l’écraser comme une mouche ; c’était presque trop facile. La proximité de Mike obligea l’horrible forme à reculer pour être en mesure d’utiliser ses longs bras monstrueux. Elle recula, refermant ses poings puissants, prête au combat. Alors que la créature se mettait en positon d’attaque, la voix de Mike résonna : 

-       VOICI L’EPEE DE LA VERITE. QU’ELLE DETERMINE QUI POSSEDE LE POUVOIR ! 

Mike n’avait pas fini de parler lorsque la bête attaqua. Mickael avait l’impression de se trouver devant un navire s’approchant à toute vapeur. Il dut faire un effort pour ne pas fermer les yeux. A l’instant même, une lumière d’une intensité incroyable sembla émerger de l’épée de Mike et frapper le monstre d’une force indicible. La portée de l’éclair n’arrêta pas le mouvement de la bête, mais fit dévier son attaque sur le côté et servit à la déséquilibrer. Malgré tout, le monstre parvint à lancer un poing dans la direction de Mike mais celui-ci éleva son bouclier pour se protéger, craignant toutefois que le coup ne l’emporte avec son bouclier.Mais encore une fois, le bouclier et l’armure jouèrent leur rôle tout comme ils l’avaient fait durant la tempête, à l’insu de Michal Thomas. L’armure entourait instantanément Michael Thomas d’une bulle de lumière protectrice. Le bouclier lança une série d’intenses pulsations vers le bras du monstre. Une sorte de lumière surgissait de Mike et volait dans toutes les directions. L’odeur d’ozone émanant de l’air ionisé et de l’interaction de la matière et de l’antimatière était saisissante. Au lieu de recevoir un coup asséné par le bras monstrueux, Mike vit l’extrémité aussitôt repoussée par la lumière protectrice. La force en était tellement puissante qu’elle souleva la créature pour la faire retomber à une certaine distance, vers l’arrière. Sain et sauf, Mike se tenait toujours au même endroit. La lumière était magnifique. Michael Thomas était ébahi par les présents qu’il tenait dans ses mains. Ils avaient travaillé de concert pour repousser l’attaque du géant. Mike constata que la lumière de la bataille lui était agréable, mais que la monstrueuse bête devait se protéger les yeux contre son intensité. Elle continuait à jouer en sa faveur. Habitué à l’éclat atténué du jour gris, le monstre avait peine à s’adapter à la lumière. Mike souriait de reconnaissance envers ce cadeau de la nature. Il se sentait chez lui ! Il s’adressa en tout confiance à la bête, lui répétant des paroles d’Orange. 

-       Est-ce que le bouclier de la connaissance t’irrite, mon ennemi verdâtre ? La noirceur ne peut cohabiter avec la connaissance. Les secrets ne résistent pas à la lumière et celle-ci jaillit lorsque la vérité se manifeste ! 

Sur ces mots, le montre se redressa sur ses pieds et attaqua Mike encore une fois, avec une détermination encore plus menaçante. Mike ne croyait pas pouvoir résister à l’attaque cette fois-ci. Il avait pu tenir à un bras, mais que pouvait-il faire contre toute cette masse ? Il attendit jusqu’à la dernière minute puis s’élança en bas de son rocher au moment où la créature l’atteignait. Encore  une fois, il avançait au lieu de reculer et encore une fois, il créa une situation imprévue où il se trouvait trop près pour être saisi ou maîtrisé facilement. La taille et le poids de la bête jouaient contre elle.  Mike se retrouva entre les jambes énormes du géant. Se glissant vers l’arrière, il étendit son bras et planta son épée dans l’entrejambe de la bête dans un éclat de lumière resplendissante. En même temps, il balança son bouclier pour qu’il frappe une des jambes, et encore une fois, une forte puissance repoussa la masse de peau verdâtre dans un mouvement semblable à celui de deux aimants de polarité contraires. Un autre éclat de lumière provenant du bouclier projeta la bête dans les airs. Le bond qu’il fit aurait pu se comparer au mouvement d’un plongeur effectuant une double boucle. L’horrible créature se retrouva au sol, en état d’agonie et dépourvue de dignité. Elle roula sur le sol dans un cri de protestation, et la fumée s’échappait de cette blessure grouillante. Des étincelles jaillissaient entre ses jambes, là où l’épée de Mike avait frappé. 

-       Pas de descendants pour toi ! Mike avait prononcé sa phrase d’un ton calme et détaché. Il avança vers la forme hideuse et éleva son épée dans les airs en s’approchant lentement et avec précaution de la bête monstrueuse étendue au sol. Il s’arrêta, hors d’atteinte de son bras maléfique. 

-       Vas-tu capituler ? Qui détient la vérité ? Qui a le pouvoir ? 

-       PLUTOT MOURIR ! marmonna la vile créature. Sa voix ébréchée était à peine audible. 

-       Qu’il en soit ainsi ! proclama Mike sans peur, sans tenir compte de la puanteur de la bête blessée. 

Mais la créature malodorante allait frapper un autre coup. Elle n’était pas un être spirituel. Comme Mike, c’était une entité biologique circulant au pax des anges colorés et des épées foudroyantes. Elle saignait des suites de ses blessures. Mike voyait très bien la plaie que lui avait infligée son épée magique pendant la dernière altercation et il grimaça à sa vue. Une substance noire et collante s’échappait de la blessure et souillait la peau déjà vilaine. Ses jambes devenaient toutes noires et Mike croyait que la créature souffrait terriblement, mais voilà qu’elle se relevait ! Une fois debout, elle vacilla légèrement. Ses yeux étaient devenus des fentes étroites, la lumière qui l’entourait étant trop forte. Mike savait qu’il avait gagné. 

 

Tuer n’entrait pas dans ses intentions. Il n’avait jamais tué personne ou quoi que ce soit intentionnellement. Même jà la ferme, il refusait de tuer les poulets. Mais il savait que tout assassinat sur cette terre était symbolique. La chose détestable qui se trouvait devant lui n’allait pas mourir. Elle serait tout simplement et douloureusement vaincue.  La scène créée par les deux combattants était classique. L’éclat continuait à jaillir des armes de Mike. Les étincelles surgissaient du corps fumant du monstre blessé alors qu’il se redressait pour se préparer à une nouvelle attaque. Mais l’armure de Mike commençait à chanter une mélodie de victoire. Les ombres parfaitement délimitées provenant de la lumière, de la vérité, de la connaissance et de la sagesse laissaient voir le corps blessé massif, mais vacillant, de la vile créature qui s’apprêtait désespérément à se sacrifier au pouvoir des armes menues de Mike. David et Goliath dans une mise en scène surréaliste avec, pour décor, les parois d’un étroit canyon sans issue. Les deux guerriers de force inégale se tenaient à six mètres l’un de l’autre, chacun défendant ardemment son territoire. Une fois de plus, Mike fit le premier mouvement.

 

 Michael était beaucoup trop agile pour cette masse blessée. Il se concentra sur ses parties les plus faibles et avant que la bête puisse réagir, l’éclair de l’épée et la polarité inversée de son bouclier faisaient leur travail. Dans une tentative ridicule et désespérée pour éliminer son agresseur, la bête commença à agiter vigoureusement les bras, ce qui lui attira d’autres difficultés de la part des armes invincibles de la lumière, de la vérité et de la connaissance. Le spectacle en valait la peine. Non seulement les éclats de lumière présentaient-ils des proportions incroyables, mais les effets sonores étaient surprenants. Les armes spirituelles unirent leurs voix en un chant de victoire éclatant et harmonieux. Orange n’avait jamais dit que toutes les armes pouvaient chanter ! Le combat prit fin en peu de temps. L’énergie lancée par l’épée et le bouclier eurent rapidement raison de l’ennemi. L’entité négative s’étendit dans toute sa longueur nauséabonde devant le regard de Mike en une masse putride et écoeurante. La puanteur du sang qui jaillissait des blessures envahit les narines de Mike. Puis tout à coup, les armes mirent fin à leurs chants. La chose puante et verdâtre étendue sur le sol commença à se dissiper ! 

-       Je n’en ai pas terminé avec toi, Michael Thomas. Nous nous reverrons un jour ! 

La créature grognait en disparaissant. 

-       Je sais, répondit Mike en regardant dans les yeux rouges du géant repoussant. 

Il savait que sa mort était symbolique, mais il savait aussi que la bataille avait été réelle. Il trembla à la pensée que le combat aurait pu résulter en une issue différente. Michael aurait pu être blessé et périr. Il aurait pu se dissiper dans l’obscurité, n’eut été de ses armes spirituelles. 

Il était heureux que ce soit terminé. Il rengaina sa magnifique épée de vérité, mais pas avant de l’avoir remerciée à haute voix. Il en fit de même avec le bouclier avant de la replacer sur son dos. Il serra son armure et loua son bon travail. Et puis, un phénomène étrange se produisit !  Mike sentit que les trois présents le quittaient. Ils disparaissaient, tout comme le monstre. 

-       NON ! hurla-t-il. Ne partez pas. J’ai besoin de vous. 

Mais les armes de Michael Thomas étaient absorbées par sa biologie. Une  fusion se produisait, qui n’était rendue possible que par l’intention de sa propre cérémonie, et à cause de la victoire qu’elles venaient d’accomplir. Ebahi, Mike exigea une explication : 

-       Qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi partez-vous ? 

-       Michael Thomas de l’Intention pure, tes présents merveilleux sont toujours là mais, dorénavant ils sont à l’intérieur ! lui dit la voix rassurante d’orange. C’est Orange qui lui avait d’abord offert ces présents. L’ange continua : « Tu t’es mérité le droit de les assimiler. Ils font maintenant partie de toi, Michael Thomas et sont intégrés à même tes cellules« . 

Mike s’assit sur une roche à proximité. 

-       Et le prochain combat ? 

-       Tu le remporteras de la même manière, mais sans la présence tangible des armes. La vérité se trouve maintenant à l’intérieur de toi, tout comme le pouvoir de la connaissance et de la sagesse. Aucun monstre ne pourra te les enlever

Mike réfléchit aux propos d’Orange puis invoqua un autre ange : 

-       Vert, ai-je subi une autre transformation ? 

-       Oui, Michael. L’absorption des présents t’a rendu complet. Tu n’as plus que l’un de nous à rencontrer. Quel réconfort d’entendre la voix de Vert encore une fois ! 

-       Qui est-ce ? demanda Mike, ne pouvant supporter d’attendre à la prochaine maison. 

-       Le plus grand de nous tous, tu verras, répondit Vert. 

Mike se leva. Il se sentait étrange. Tout s’était passé si vite ; la rencontre de la forme de son père, la constatation du combat qui se préparait, la victoire sur le monstre et enfin, l’apparente disparition des présents auxquels il était devenu si habitué. Il se rassit et repassa dans sa mémoire les événements des vingt dernières minutes. 

-       Blanc, qui était vraiment cette bête ? 

Mike s’adressa à Blanc parce qu’il sentait que sa réponse serait la plus inspirante. Il ne fut pas déçu. 

-       C’était la partie de toi dépourvue d’amour, Michael. C’était la partie humaine qui est toujours là et dont il faut toujours tenir compte. L’humanité sans amour crée la noirceur. La voix de Blanc était magnifique et elle mit immédiatement Mike à l’aise. 

-       - reviendra-t-elle ? 

-       Tant et aussi longtemps que tu seras humain, elle sera toujours en arrière-plan, prête à bondir. Mais l’amour la tiendra à distance

Mike devin songeur. Il me reste une seule leçon à apprendre et je pourrai me départir de mon enveloppe humaine. Mike était impatient d’arriver chez lui. La porte magique qui l’y mènerait était son but ultime. Il essayait d’imaginer à quoi l’existence ressemblerait alors ; paisible, remplie d’amour et de spiritualité. Mike se rendit soudain compte que le temps s’était complètement éclairci. Il regarda le champ de bataille éclairé par les chauds rayons du soleil. Il pouvait encore voir les marques laissées par ses armes puissantes. Il porta la main à sa taille, là où l’épée avait été suspendue, puis à sa poitrine, où il avait porté l’armure. Ses outils lui manquaient, mais il savait que les anges lui avaient dit la vérité. Il ne se sentait ni différent ni plus léger. Il portait sa puissance à l’intérieur, ce qui faisait de lui un guerrier accompli de l’amour, tout comme Marie. Il sourit en pensant à la force qu’elle dégageait et la remercia mentalement pour la vision. Puis il porta de nouveau la main à sa poitrine et constata que la carte était disparue, elle aussi ! 

-       La carte ! s’écria-t-il déçu. 

-       Elle est aussi en toi, lui dit Bleu. Ton intuition sera tout aussi valable

Mike se sentit dépouillé. Ça va, pensa-t-il, je ne serai pas humain encore longtemps. Je n’aurai pas besoin de ces outils lorsque j’irai au paradis. Il ne me reste plus qu’une seule maison ! 

Il ne mit pas longtemps à sortir du canyon et une vue grandiose l’attendait à la sortie du sentier escarpé. Il vit soudain un paysage serein au loin devant lui. Un arc-en-ciel glorieux était suspendu au-dessus du ravin. Il brillait clairement sur un fond de ciel bleu clair. Il marquait à la fois la limite du canyon et la fin de son périple. Michael avança, figé par la majesté de l’arc-en-ciel, regardant le sol de temps à autre avant d’y poser le pied.Puis il vit l’origine de l’arc-en-ciel. Ses six énormes amis resplendissants de lumière se tenaient dans les cieux devant lui. Dans leur magnificence et leur grandeur, ils se tenaient par la main et formaient un arc-en-ciel pour célébrer l’être humain qu’ils avaient appelé Michael Thomas de l’Intention pure. Il passa devant eux, mentionnant chacun de leurs noms et les remerciant avec émotion. Il vit Bleu, qui lui avait remis sa carte et lui avait indiqué le route à suivre ; Orange, responsable des présents qui lui avaient permis d’abattre le géant ; Vert, son ami au sens de l’humour, qui lui avait enseigné la biologie, écrasé l’orteil et fait expérimenter sa première transformation de vibration : Violette, la mère, qui lui avait fait revivre sa vie et lui avait appris la responsabilité qu’il détenait dans chaque cas ; Rouge et ses mauvaises manières à table, qui lui avait présenté sa famille spirituelle et enfin, l’aimable Blanc, l’essence de la pureté, de qui Mike avait appris l’amour véritable en observant une femme d’une force extraordinaire et avec lequel il avait ressenti la brisure produite par une occasion ratée. Mike savait que tous célébraient sa victoire à leur façon puisqu’il se rendait à la dernière maison et qu’il n’aurait désormais plus besoin d’eux. A formation était presque terminée. Il avait bien appris et avait réussi un grand test en conquérant lui-même la bête monstrueuse. Il savait qu’ils lui disaient adieu. 

-       Je vous bénis mes amis, leur cria Mike. Et il regarda les glorieuses couleurs s’estomper lentement pour faire place à nouveau au ciel tout bleu. 

 

 

ppp Ange-Decor-3 dans LE RETOUR 

Mike n’eut pas à marcher bien longtemps avant d’apercevoir la prochaine maison. Mais cette fois, il ne s’agissait pas d’une maison ; c’était plutôt un énorme manoir !  En s’approchant davantage. Mike réalisa qu’en plus de sa taille inhabituelle, la demeure qui lui avait d’abord semblé brune était en réalité dorée ! puis, de plus près encore, ce qui  lui avait paru une veste résidence à un seul étage se révéla être une habitation gigantesque à plusieurs étages. Et elle n’était pas seulement dorée, elle avait l’air faite d’or ! 

La demeure surplombait des pelouses bien entretenues et l’on pouvait voir plusieurs ruisseaux et fontaines qui coulaient ou lançaient leur jet dans un décor splendide. On avait semé des fleurs d’espèces variées dissociées par couleurs dans un effet à couper le souffle. Puis Mike remarqua autre chose qui le laissa momentanément bouche bée. Le sentier prenait fi à la porte de la demeure ! Le but doit être à l’intérieur. Ce n’était pas simplement une maison ; c’était le portail des cieux. C’était la porte qui le menait chez lui ! Mike se rendit compte de son anxiété et du fait qu’il respirait difficilement lorsqu’il quitta le sentier pour prendre la petite allée qui ondulait vers la porte du palais doré. Lorsqu’il se trouva finalement devant l’imposante porte ouvragée d’or, il se demanda comment il allait parvenir à l’ouvrir tant elle semblait lourde. Il s’arrêta pour retirer ses chaussures et les placer dans l’endroit qui leur était manifestement réservé, puis il attendit. Il savait qu’il ne les reverrait plus jamais. 

 

Aucun ange ne se montra. 

Il se demanda s’il était convenable d’essayer d’ouvrir la porte et d’entrer en se souvenant que ç a s’était passé ainsi dans la sixième maison puisque Blanc ne sortait jamais à l’extérieur. Il décida donc d’entrer et lorsqu’il tira l’immense porte dorée, inutilement vaste, elle s’ouvrit d’un mouvement léger. Il franchit le seuil et demeura immobile de stupeur. Tout était fait d’or ; les murs, les colonnes, les planchers ! Un décor grandiose ! Epoustouflant ! Et puis, encore cette odeur de fleurs. L’odeur de milliers de lilas chatouilla ses narines, portant avec elle un merveilleux sentiment d’amour ! Il venait indéniablement de franchir le seuil d’un endroit sacré. Tout à coup, il perçut l’ironie de la situation. Alors que les autres maisons de l’endroit lui avaient paru petites de l’extérieur et s’étaient révélées immenses à l’intérieur, celle-ci présentait un intérieur restreint elle ne comportait pas de corridors sans fin comme les autres maisons. Tous les corridors et les portes menaient à un seul point. Elle n’offrait aucun autre choix que de se diriger vers une seule pièce. Elle était la sobriété même ; élégante, grandiose, magnifique et superbe, mais simple. Elle ne comportait aucune annexe ; aucune pièce n’était réservée à Mike rien ici n’était semblable à ce que l’on pouvait voir dans les maisons précédentes. Même l’atmosphère était différente. Mike essayait de qualifier l’impression que la demeure dégageait tout en se dirigeant là où elle conduisait. Et puis, il comprit ; c’était le sentiment qui régnait dans les grands lieux du culte. Il se sentit envahi de respect par ce lieu majestueux qui lui rappelait les endroits sacrés. 

 

Il ne savait à quoi s’atteindre; il n’avait pas encore rencontré d’ange. C’était la première fois qu’il franchissait le seuil d’une  maison sans être accueilli par l’un d’eux. Après son important combat et toute l’agitation qui l’avait entouré, il aurait dû avoir faim, mais il n’en était rien. Il était trop agité. Michael continua à circuler dans la maison et se trouva soudain devant une porte différente des autres. Elle portait un nom. Toujours cet étrange caractère de style arabe qu’il avait vu dans la maison des cartes, puis dans les diagrammes de Violette. Il se dit que ce devait être le nom de l’ange doré. Mike ouvrit la porte et en franchit le seuil. Ce qu’il y trouva ne pourrait s’oublier. Il se retrouva dans une pièce d’un éclat majestueux. C’était une véritable salle de dévotion ou quelque chose d’approchant. On aurait dit une cathédrale aux verrières lumineuses, laissant pénétrer la lumière extérieure dont les rayons aux couleurs d’arc-en-ciel ondulaient sur le plancher d’or. En portant le regard plus haut, Mike put distinguer un espace d’or qui s’étirait sans fin. La pièce était circulaire et la porte qu’il avait traversée était la seule issue qui en permettait l’accès. Un léger nuage d’or régnait dans la pièce, produisant une atmosphère qui rappelait celle d’un étang au petit matin, quand la fraîcheur embaume encore l’air. La rencontre du nuage et de la lumière créaient une ambiance punique. Chaque fois que la nuage bougeait sur l’éclat de lumière, il l’absorbait et transformait l’air humide en un autre arc-en-ciel qui venait se mêler à toutes les couleurs du spectre déjà en place. Mike dut faire un effort pour reprendre son souffle.

 

 

Puis, il se rendit compte que la lumière et le décor de la pièce étaient centrés sur le cœur du sanctuaire ovale. Des grands escaliers limitaient l’espace ovale mais ils menaient à des balcons qui surplombaient le centre de la pièce. Mike se concentra sur la pièce. Le centre en était rempli de brouillard d’or, mais il y avait là quelque chose d’autre. Mike s’avança avec a certitude que son périple achevait. Lorsqu’il fut plus près du centre de la pièce, il constata que celle-ci était beaucoup plus vaste qu’il ne l’avait d’abord cru. L’or et la configuration de la pièce se prêtaient au jeu de l’illusion pour l’œil humain. Michal se dirigeait toujours vers le centre, constatant qu’il fallait beaucoup plus de temps que prévu. Puis, il fut à quelques centimètres du centre et s’arrêta. Qu’y avait-il là, à travers le nuage ? Une autre structure ?

 

 Il était presque au centre lorsqu’il se senti frappé par un immense éclat d’énergie. Il se retrouva sur ses genoux. Un incroyable sentiment de sacré et de sainteté l’avait atteint et sa puissance le forçait à s’agenouiller. Il avait le souffle coupé et gardait les yeux baissés, de peur de violer une règle sacrée non exprimée. Son corps tremblait au rythme d’une vibration animée qui ne pouvait que surgir de la présence de Dieu. Ça y était ; il approchait de la dernière porte qui le mènerait chez lui, au paradis. Peut-être qu’il ne rencontrerait pas d’ange. Mais pourtant, tous les autres anges lui avaient dit qu’il allait rencontrer la plus importe entité de tous. Mike sentait une présence majestueuse, la présence bénie et miraculeuse de Dieu lui-même. Il respirait de plus en plus difficilement. Michael leva les yeux et vit le nuage se dissiper. Il resta à genoux, mais se redressa pour observer ce qui se déroulait. La disparition du nuage laissa voir une imposante structure massive et dorée. Puis il vit que le bloc comportait des marches. Cet escalier menait peut-être vers… la porte du paradis ? L’énergie croissait et Mike ne se sentait pas digne d’être à. En tant qu’être humain et malgré toutes les expériences qu’il avait vécues, il ne se trouvait pas à la hauteur de la sainteté et de la grandeur de ce qui l’entourait. Il était à la porte du paradis et se sentait telle une marionnette. Il se sentait immobilisé par le pouvoir de l’esprit et le resplendissement de Dieu. Il savait qu’à quelques pas de lui se trouvait la plus grande puissance qu’il ait jamais rencontrée, un élément d’amour si intense et d’une beauté si spectaculaire qu’on y décelait la création même !  Mike manquait d’oxygène, mais gardait la tête haute. Il voulait bien coir. Il comprit qu’il lui restait bien une entité à rencontrer, la plus imposante d’entre toutes. Ce devait être vrai sinon, comment expliquer toute l’énergie qui se dégageait de ces lieux ? Il espérait pouvoir résister à l’intensité de la vibration suffisamment longtemps pour rencontrer l’entité. Même s’il pouvait, d’un instant à l’autre, être vaporisé dans un éclat de lumière paradisiaque multidimensionnelle, il tenait à cette rencontre ! Il se rappelait ce qui était advenu à ceux qui avaient touché l’arche d’alliance. Ils s’étaient évanouis dans un nuage de vapeur puisqu’il avait touché Dieu. Il avait l’impression que le même phénomène pouvait se reproduire ici, si l’énergie continuait à augmenter. Il pensait que ses cellules allaient éclater tant elles voulaient toutes célébrer à la fois. Il ressentait un sentiment d’expansion provenant de l’intérieur. Mike commençait à s’inquiéter non pas pour sa vie, mais de peur de ne pas rencontrer l’entité qui régnait dans cette incroyable demeure. Le brouillard continuait à se dissiper. 

 

Le bloc d’or qui se manifestait à sa vue ne comportait pas seulement des marches mais…un trône ! Magnifiquement ouvré, d’une splendeur indescriptible, majestueusement conçu et tout en or, il irradiait de son propre caractère sacré. L’ange devait s’y trouver. Qui pouvait-il être ? 

Mike s’aperçut soudain qu’il sanglotait. Toute sa biologie éclatait sous l’effet de la magnitude de cette énergie sainte et il sentait des vagues de gratitude et d’amour émerger de son cœur. Il ne parvenait pas à maîtriser ses émotions. Une énergie dense se déversait sur lui et il savait que l’entité d’or qu’il attendait était en train de descendre les marches. Le plus grand ange de tous allait bientôt émerger du brouillard doré qui masquait le trône. Il en était sûr. Il allait sans doute rencontrer le gardien de la porte qui menait chez lui, celui qu’il souhait voir depuis le début, celui qui savait tout !  Mike se sentait terriblement mal. il ne voulait pas qu’on le voie ainsi. Il aurait voulu être fort, mais il ne pouvait même pas se tenir debout. Il voulait que l’être d’or sache qu’il avait réussi toutes les épreuves et qu’il avait vaincu le géant, mais il ne parvenait même pas à ouvrir la bouche. Il se sentait un enfant incapable de maîtriser ses émotions. Sa poitrine vibrait de gratitude et… d’un manque d’oxygène. Sa tête lui faisait mal; qui pouvait donc manifester tant de pouvoir. Quelle entité de l’univers représentait la force divine d’une façon si intense ? 

-       Ne crains rien, Michael Thomas de l’Intention pure, nous t’attendions, dit le grand ange dont le torse commençait à poindre alors qu’il descendait les marches. 

Cette voix lui é tait familière. Qui était-ce ? La voix, même si elle portait un caractère immensément sacré, était douce et paisible. L’entité qui se présentait était peut-être la plus élevée de toutes mais la rencontre s’amorçait doucement et sobrement par un mot rassurant. Malgré tout, Mike ne parvenait pas à parler et l’émotion qu’il ressentait ne semblait pas vouloir s’apaiser. En observant la scène, il plaça sa main sur son cœur pour éviter qu’il sorte de sa poitrine devant le maître doré de l’amour qui lui adressait la parole. Michael ne voulait rien rater et espérait ne pas s’évanouir, mais sa vue s’embrouillait peu à peu. Le magnifique ange céleste flotta au-dessus des marches d’or, s’approchant doucement de Mikael Thomas toujours tremblant et agenouillé. Même dans son état de ravissement, Mike parvint à s’interroger sur l’utilité des marches pour une entité qui n’en avait aucunement besoin. Mike vit d’abord l’imposant corps brillant. Sa tête était toujours voilée par le brouillard d’or. L’ange s’arrêta. Mike vit qu’il était énorme, plus grand que tous els autres rencontrés précédemment. La couleur d’or de ses vêtements était tellement brillante que les plis en semblaient électrifiés. Il pouvait voir le bas de ses ailes. Il savait qu’il aurait des ailes ! Elles vibraient comme dis mille papillons, mais sans émettre un son. Mike était certain que, lorsqu’il verrait sa tête, elle serait coiffée d’un somptueux halo, élément approprié à une si magnifique créature. Mike ne s’habituait pas vraiment à cette énergie, mais il réalisa qu’une transformation s’opérait en lui lorsque l’ange s’arrêta. On lui offrait un présent, il en était certain. Il se formait autour de lui une bulle de lumière douce, blanche et caressante qui lui procurait un sentiment de paix intérieure.il soupira de soulagement car il savait qu’il n’aurait pu supporter cette énergie intense beaucoup plus longtemps. Il recommença peu à peu à respirer normalement, toujours agenouillé sur le plancher. La vague envahissante d’amour qui l’avait submergé devint une vague de paix et il recouvra lentement son équilibre humain normal. Dix minutes s’écoulèrent sans que l’ange bouge. Mike retrouvait ses forces. Il savait que l’ange lui avait ménagé de l’espace en le protégeant par cette bulle de lumière. Ainsi, sa vibration pourrait exister auprès de la vibration divine d’une prodigieuse créature du paradis. Pus, il parla sans toutefois se lever. 

-       Merci magnifique ange d’or, dit-il en reprenant son souffle. 

Je n’a pas peur. 

-       Je sais exactement ce que t u ressens, Michael, et je sais que tu n’as pas peu. 

L’ange ne bougeait toujours pas. Mike essayait encore d’identifier cette voix. Elle avait la même énergie paisible que celle de Blanc et elle se faisait rassurante pour l’âme. La voix était pleine nourrissant tout l’espace, mais elle était aussi calme. Il savait qu’il l’avait déjà entendue, mais où ? En quel autre coin de cette terre spirituelle l’avait-il entendue ? Lorsqu’il fut certain de pouvoir parler, il se risqua. 

-       Est-ce que je te connais, Ô ! Être sacré ? 

-       Oh oui ! répondit l’ange partiellement caché ! Nous nous connaissons bien. 

La majesté de la voix était puissante, remplie de gloire et de splendeur. Mike ne comprenait pas, mais n’insista aucunement. La situation était cérémonieuse. Elle exigeait que l’on se soumette et qu’on attende d’être invité à parler. Mike respectait la différence de vibration entre son hôte et lui. Celui-ci parla de nouveau. 

-       Le temps que nous passerons ensemble dans cette maison sera de très courte durée, Michael Thomas. Il sera rempli de révélations et de grands accomplissements. La différence de vibration entre nous est tellement grande que nous ne pourrons pas supporter la présence l’un de l’autre très longtemps, mais ce sera suffisant. 

Suffisant pour quoi ? s’interrogea Mike. L’ange poursuivit et, encore une fois, la force glorieuse de sa voix adoucit les molécules du corps de Mike. 

-       Michael Thomas de l’Intention pure, est-ce que tu aimes Dieu ? 

Les cellules de Mike s’animèrent. Toujours cette question ! Des frissons de clarté parcoururent son échine. Il avait cru que Blanc était le dernier à lui poser cette question, mais il s’était trompé. On la lui posait encore une fois. Cette fois devait être la bonne ! Toutes ses cellules voulaient répondre en même temps. Dis-lui OUI ! La réponse qu’il donnerait à l’ange d’or constituerait la clé de la porte le menant chez lui. C’était la dernière fois qu’on lui posait la question et sûrement la plus importante. Il voulait que ce moment soit intense. Il fit une pause mais ne put trouver de réponse éloquente. Son esprit ne vibrait à rien d’autre qu’à l’honneur de se trouver dans un tel endroit, devant cette entité divine. 

-       Oui, j’aime Dieu, dit-il d’une voix directe et claire, sans tremblement. 

-       Et Michael Thomas de l’Intention pure, ajouta la merveilleuse voix émergeant du visage toujours dans l’ombre dansante, désires-tu voir le visage de Dieu, celui que tu déclares aimer ? 

Mike était figé par les possibilités qui jaillissaient de ces paroles. Qu’est-ce que ça signifiait ? Qu’est-ce qui serait révélé ? Où cela le mènerait-il ? Encore une fois, les cellules de Mike le pressaient de répondre dans l’affirmative, ce qu’il fit spontanément et simplement. 

-       Oui, je le veux. Cette fois-ci sa voix tremblait et il savait que l’ange s’en était aperçu. 

-       Alors, Michael Thomas de l’Intention pure, poursuivit l’ange en reprenant sa descente des marches, voici le visage de Dieu, celui que tu nous as dit aimer – à huit reprises. 

Dans sa brillante magnificence, l’entité la plus sacrée d’entre toutes s’approcha de Mike. Malgré la bulle de protection qu’on lui avait fournie, Mike sentit monter le niveau d’énergie au moment où l’entité commença à émerger de l’épais nuage d’or et à descendre l’escalier doré pour rejoindre Mike. Lorsqu’il fut enfin près de celui-ci, le nuage qui entourait son visage n’était pas encore tout à fait dissipé. 

-       Lève-toi, Michael, tu dois être debout dans les circonstances. 

Mickael savait que quelque chose de grand se préparait. Il se leva avec peine, ses jambes le portant difficilement, et fouilla le nuage d’or de tous ses yeux et de tout son esprit, fixant l’endroit d’où le visage devait surgir. Lorsqu’il le vit enfin, Michael Thomas de l’Intention pure, l’être humain qui avait presque tout expérimenté sur sa route, qui avait rencontré et vaincu l’entité négative, qui avait réalisé la transition mieux que tout autre humain ne l’avait fait jusqu’à présent dans cet endroit spirituel, se retrouva dépourvu de tous ses moyens devant la révélation qui lui fut faite. L’abasourdissement se lisait dans ses yeux remplis de larmes. La compréhension basculait entre la logique et la spiritualité de son esprit tout en essayant de distinguer ce qu’il voyait et sa signification. Ses émotions étaient suspendues et ne pouvaient l’aider à traiter l’information que ses yeux lui révélaient subitement. Ses jambes faiblirent et il se retrouva involontairement sur ses genoux pour la deuxième fois depuis son entrée dans cet enceinte d’or sacré. 

Le visage de la grande entité spirituelle qui avait descendu les marches ciselées du trône imposant était celui de Michael Thomas ! Et ce n’était pas une illusion. Le visage appartenait à l’ange. C »était l’ange. L’ange était Mickael. 

-       Donc, si tu aimes Dieu, tu m’aimes. 

L’être doré savait que Mike n’écoutait pas vraiment. Son esprit était trop confus. Un état de choc avait envahi l’ensemble de ses cellules et Mike faisait encore des efforts de compréhension. Qu’est-ce que ça signifiait ? Tout cela est-il réel ? Pendant que Mike demeurait immobile sur le plancher, toujours figé, l’ange poursuivit : 

-       Voici un autre présent, dit-il d’une voix qui se voulait rassurante et apaisante et qui imprégnait Mike de paix et d’intelligence. Je t’offre le présent du discernement pendant que tu écoutes mes explications. 

L’esprit de Mike commença à s’éclaircir. Il s’aperçut encore une fois que l’ange lui apportait une aide directe. Cette fois, ce soutien lui permettait de libérer son esprit humain de tout préjugé. L’ange reprit la parole. 

-       Chez tout être humain, un élément existe qui lui permet de combattre de façon acharnée – en utilisant jusqu’à la dernière synapse de son cerveau –l’idée qu’il puisse être autre chose qu’un être humain. 

L’ange sourit et Mike crut se voir dans un miroir, s’adressant l’ébauche d’un sourire. La voix était la sienne, mais il ne l’avait pas reconnue. La seule occasion qu’ont les humains d’entendre leur propre voix avec précision est lorsqu’elle provient d’un enregistrement. Dans son cas, l’occasion s’était rarement présentée. Il devait écouter ce que l’ange avait à dire et son esprit s’y préparait. 

-       JE SUIS ton moi supérieur, Michael Thomas, le fragment de toi qui réside en toi pendant ton séjour sur la planète terre. Ceci est ta dernière leçon et ta dernière révélation avant que tu n’atteignes ton but. C’est la dernière pièce d’information que tu dois absorber. C’est la vérité la plus élevée et la plus puissante pour l’humanité, celle qui est la mieux préservée et la plus difficile à accepter. 

Les paroles de l’ange s’avéraient fascinantes, mais Mike trouvait très difficile de se concentrer parce qu’il avait son visage ! Mike était tout de même attiré par l’information et souhaitait en comprendre la portée. Il devait progresser. Il devait en savoir davantage. L’ange flotta un peu sur le côté, révélant une plus grande part du décor qui s’était jusqu’là trouvé derrière lui. 

-       Tu es dans la MAISON D’OR DE LA CONFIANCE, Mickael; rien ne peut t’arrêter plus sûrement sur le chemin de l’illumination que le sentiment que tu ne la mérites pas; voilà pourquoi nous avons choisi de te révéler qui tu es vraiment. TU es une partie de moi, Michael. Tu es un ange de niveau supérieur, comme tous les humains. Nous faisons partie de ceux qui ont choisi de visiter la terre, de faire l’expérience de la vie humaine et d’élever la vibration de la planète par les leçons et les expériences de notre séjour. Nous sommes ceux qui peuvent transformer l’humanité et même l’univers. Crois-moi, Michael Thomas, tes actions sur terre ont modifié fortement d’autres secteurs. 

-       Mais je ne suis pas resté ! 

Mike avait presque hurlé ce qu’il avait à l’esprit et, en entendant ses paroles, il senti qu’encore une fois il avait abandonné trop facilement. « En plus, je n’ai rien appris ». 

-       Ça n’a aucune importance, lui dit l’ange; c’est l’intention d’entreprendre le voyage et l’acceptation première de participer au sacrifice qui sont les plus précieuses. Ta seule présence sur la planète est respectée et appropriée. Tu ne t’es jamais rendu compte de cela ! As-tu déjà entendu l’histoire de l ‘enfant prodigue. Elle fait partie de toutes les cultures, tu sais. 

Mike la connaissait, bien sûr, mais il n’y avait vu aucun lien avec sa situation. Il se souvenait que le fils de l’histoire avait été aimé et accueilli par son père, même s’il n’avait pas respecté les traditions familiales. L’ange se déplaça encore avant de poursuivre ses explications. 

-       Michael, les autres anges t’aimaient beaucoup. Ne t’es-tu jamais demandé ce que tu avais fait pour mériter un tel amour ? maintenant, tu le sais. Nous – toi et moi – faisons partie d’une élite. Nous sommes parties intégrante de ceux qui sont chèrement aimés et respectés parce qu’ils ont choisi de venir sur la terre, de vivre avec un système biologique inférieur, alors que toute cette réalité leur est cachée. TU est en fait un fragment de Dieu circulant sur la planète dans un objectif de grandeur et tu vois cette manifestation devant toi à l’instant même. 

Totalement impressionné, Mike fit un survol de ses dernières semaines. Tout ce qu’il avait découvert sur la famille et les contrats dans la maison de Violette l’avait laissé atterré. Mais là, la révélation que lui, l’être humain Michael Thomas, comptait parmi les anges les plus évolués ! Et les autres humains également ! Se pouvait-il qu’il soit si grand ? 

-       Oui, Michael, tu l’es. NOUS le sommes tous. Il est maintenant temps que tu comprennes et que tu te rendes compte que tu as mérité ton passage sur terre. Tu l’as même planifié et tu as dû attendre ton tour ! Tu es une entité respectée pour l’avoir fait et tu es maintenant prêt à franchir une autre étape. Dans la même mesure où tu as affirmé aimer Dieu à plusieurs reprises durant ton voyage, TU DOIS DORENAVANT T’AIMER TOI-MÊME. Pensez-y bien, Michael Thomas, parce que cette vérité doit changer ta perspective et l’essence même de ton objectif en tant qu’être humain. 

Mike était maintenant plus ouvert à l’information puisque l’ange lui avait accordé la paix et le discernement. Il avait l’esprit clair. L’information n’était pas facile à assimiler. L’ange allait ajouter autre chose. 

-       L’étape finale – et elle aurait été la même si tu étais resté sur terre – consiste à assumer ce « partenariat ». Il faut que tu saches qu’il est réel. Ressens la valeur et la divinité de ton humanité. Sache que tu es une entité sacrée du paradis. Sache aussi que tu relèves de ce monde et que tu est éternel ! Assume l’insigne d’or qui te revient, Michael Thomas. 

Mike se remémora son séjour dans la maison blanche, alors que Blanc lui avait montré l’image de Marie dans la chambre d’hôpital. Il réalisa un point qui lui avait jusque-là échappé. Blanc avait prononcé des paroles qu’il n’avait pas comprises à ce moment-là. Selon lui, Marie avait accepté l’insigne d’or. 

-       Marie te connaissait-elle ? demanda Mike. 

-       Marie connaissait le grand Soi, Michael, si c’est ce que tu veux dire. Elle y était associée tout ce temps où tu l’observais. C’est cela que tu ressentais. Elle savait qui elle était. Elle connaissait la salle d’or et son trône. Elle savait qu’elle était sacrée et qu’elle avait mérité son passage sur terre. Elle maîtrisait son caractère sacré. 

Mike ressentit une nouvelle fois une immense admiration à l’égard de Marie, cette petite femme qui lui avait tant appris sans même qu’il la rencontre. 

-       Et puis, elle te connaît, Michael. 

-       Vraiment ? Comment est-ce possible ? 

-       Tout comme nous nous connaissons tous, répondit l’ange. 

Elle était très consciente des effets profonds que produisait sur les autres le présent qu’elle offrait à son père au moment de sa mort. Elle le savait par intuition. Elle savait même qu’on l’observait. Comme toi, elle avait tous les présents, les outils et les cartes à l’intérieur d’elle-même et elle avait le don précieux du discernement divin que je te transmets maintenant. Tel est le pouvoir d’un être humain illuminé sur terre. 

-       Merveilleux ! 

Mickael en apprenait toujours plus et son respect pour Marie dépassait tout ce qu’il avait été jusqu’à présent. Elle savait ! Son intuition lui disait que son geste était observé et qu’il m’aidait. 

-       Le moment de l’épreuve est arrivé, Mickael Thomas. 

L’ange passait aux choses sérieuses. Mickael savait qu’il devait subir une épreuve quelconque. Qu’est-ce que ça pouvait bien être ? Comment l’entité, avec son visage et son âme pouvait-elle savoir si l’être humain Michael Thomas avait accepté lé réalité de sa valeur personnelle ou non ? 

-       Il n’y a qu’une seule façon de le savoir, dit l’ange en se déplaçant de côté. Ne crains rien, Mickael, mais je dois enlever la bulle qui te mets à l’abri des vibrations pour le temps qu’il nous reste à passer ensemble. Tu as absorbé la vérité ou non. Le test est simple, mais il est impossible de le réussir sans être pur et sans avoir accepté la vérité du partenariat. 

-       Je l’ai acceptée, di Mike d’un ton anxieux. Qu’allait faire l’ange d’or ? La bulle blanche qui l’entourait se dissipait peu à peu et Mickael se sentait de nouveau envahi par la vibration de sainteté de la force divine qui l’entourait. Il ressentait la présence d’un grand amour, d’une forte énergie et l’attention de millions d’entités. Mais un élément nouveau s’ajouta. Il avait le sentiment, quoique très mince, de faire partie de l’ensemble. Peut-être était-ce là l’épreuve ? 

-       Oui, je vois dit Mickael. Il espérait avoir réussi. L’épreuve était-elle terminée ? Pas de chance puisque l’immense ange d’or au visage de Mikael Thomas s’approchait. 

-       Mickael Thomas de l’Intention pure, viens t’asseoir sur la troisième marche. 

Mike recommençait à respirer difficilement. Ses cellules ne saisissaient pas la forte vibration qui l’entourait. Mike s’adressa à haute voix à son corps, ayant oublié la présence de l’ange d’or. Il devait reprendre la maîtrise de sa biologie, sans plus attendre. 

-       NOUS sommes en sécurité, dit-il à ses cellules. N’ayez pas peur ! NOUS avons mérité ce qui nous arrive. 

Mike s’exprimait à très haute voix et il le savait. Il suivait spontanément l’enseignement de Vert et les résultats étaient immédiats. Il s’assit sur la troisième marche du grand trône d’or et commença à se calmer. Puis, il se rendit compte que le grand ange d’or l’observait attentivement, affichant un sourire des plus radieux ! 

-       Tu sais vraiment comment agir, mon frère humain. Ce sont là des éléments que je ne pouvais pas t’enseigner, mais tu les as bien appris des autres. Voyons maintenant si tu as assimilé de la même façon ce que je t’ai remis. 

Ce qui se produisit alors surprit Mike d’une manière encore plus importante que le dévoilement du visage de l’ange quelques instants plus tôt. Le grand ange d’or qui, jusque là, avait représenté l’incarnation de la force divine, s’agenouilla devant Mickael Thomas. Ses superbes ailes d’or se déployèrent dans un mouvement royal, telle une cape accompagnant l’ange vers le sol. Leurs extrémités magnifiques s’étalèrent, sans toutefois toucher le sol pour permettre au corps majestueux de se pencher gracieusement. Le corps de Mike réagit fortement encore une fois mais cette fois-ci, il n’en fut pas désemparé. Mike fut plutôt envahi d’amour et il pu continuer à observer les mouvements de l’ange. 

En s’agenouillant, le grand ange fit apparaître un bol doré qu’il déposa cérémonieusement devant lui. Il regarda Mike directement et lui prononça des paroles où se lisait un grand amour. 

-       Ce bol contient le symbole des larmes de joie que je ressens pour TOI, Mickael Thomas. Je veux oindre et laver tes pieds puisque tu as grandement mérité cet honneur. 

Oh non ! Cette entité divine se prépare effectivement à me toucher ! Maintenant, Mickael comprenait l’épreuve. Le contact avec l’ange d’or allait déterminer si les cellules de Mike avaient vraiment compris la valeur de l’enjeu et si son corps avait pris conscience de son origine sacrée. Les résultats ne pouvaient tromper. C’était l’épreuve véritable. L’ange fit une pause avant de toucher le pied gauche de Mickael Thomas et de répondre aux questions que ce dernier avait à l’esprit. 

-       Ce n’est pas là un test de changement vibratoire, Mickael. 

Toi et moi n’aurons la même vibration que lorsque nous nous fusionnerons de nouveau à la fin. L’épreuve s’adresse à ta croyance humaine. NOUS devons posséder le fait que NOUS, en tant que Dieu, avons mérité de devenir humains. Le geste que je m’apprête à poser vérifiera si tu comprends vraiment que tu mérites d’avoir les pieds lavés par l’Esprit même et si ton amour de Dieu se reflète dans ton amour de toi-même. 

 

Mike soupira d’aise. Il connaissait son esprit et savait qu’il avait accepté cette notion et cet enseignement de la Grandeur même. Il se rendait compte que l’épreuve communiquerait cette certitude à l’ange. Il se sentait prêt. Il se trouvait devant le grand des grands. L’ange, malgré son range, s’était placé en deçà du regard de Mike. Mike avait perçu cet écart au protocole et se sentit immensément ému devant ce qui se préparait. La noble entité prit délicatement son pied et une sensation de chatouillement incroyable parcourut le corps de Mike et atteignit même son cœur et son esprit. Il débordait de compassion et des larmes coulaient sur son visage. Il ne dit rien pendant que l’ange lavait doucement son pied. Mike se sentit aimé au-delà de tout. Il ne disparut pas. Il ne s’évanouit pas dans un éclat d’énergie. Même s’il sentait la pression de l’énergie qui vibrait entre eux et qu’il la supportait avec peine, il savait en être digne. Mais il restait silencieux, sachant que l’amour est silencieux. Il savait que l’amour véritable n’a pas d’exigences et que l’ange glorieux n’allait rien lui demander en retour. Il savait que l’amour ne s’enorgueillit pas et que l’ange n’allait pas subitement se trouver entouré par une légion d’habitants du paradis. L’échange était personnel et l’ange demandait silencieusement à Mickael Thomas de simplement accepter l’honneur et d’ETRE. Aucun mot n’aurait pu décrire ce que Mickael Thomas ressentait. Des larmes de joie et de gratitude coulaient toujours sur son visage, mais il n’en éprouvait aucune honte. Il savait que l’ange comprenait que c’était là la façon humaine d’exprimer les remerciements, aussi étrange que cela puisse paraître. Puis, l’ange s’exprima encore une fois, dans une vois remplie de fierté à l’égard de Mickael. 

-       Mickael Thomas de l’Intention pure, tu as réussi cette grande épreuve, une des plus grandes. Je vais te montrer quelque chose de plus grand encore. Même si tu as réussi toutes les épreuves et même si tu te sens prêt à franchir la porte qui te mènera chez toi, je vais laver ton autre pied. Je considère ce geste comme un honneur et un témoignage de l’amour de Dieu pour toi. Les épreuves sont terminées. Je n’ai rien à en tirer. Je le fait parce que je t’aime. N’oublie jamais ce moment. 

Mike ne se rappelait pas avoir vécu de moment plus sacré que celui-ci de toute sa vie. Ses larmes coulaient sans cesse et un flot d’amour circulait entre les deux entités dont les forces d’âme se rapprochaient pendant que le grand ange d’or lavait doucement le pied de Mike. Celui-ci avait l’air tout petit dans l’immense main de l’ange. Puis, le geste prit fin, le bol disparut comme par magie et l’ange se releva, ses ailes se repliant contre son corps. 

-       Si tu veux bien te lever, Mickael Thomas. Ton intention est manifestement pure et tu es prêt à rentrer chez toi. 

Mickael se leva, promena sn regard dans la pièce, puis de nouveau sur l’ange. Comme s’il lisait dans son esprit, l’ange pris sa main et lui indiqua la voie. 

-       Tu peux monter les marches, dit-il en souriant. 

Mike se retourna et regarda le nuage d’or ondulant. Les marches vers le trône d’or l’invitaient vers un autre endroit inconnu. Il regarda de nouveau l’ange, cherchant son approbation avant de grimper l’escalier. 

-       La porte que tu cherches est là, Mickael. Et n’oublie pas : les apparences sont parfois trompeuses. 

Cette fois, Mike ne s’interrogea pas sur le sens de la petite phrase. Elle était devenue le mantra de l’endroit. Il se rendait compte qu’il ne pouvait séjourner dans ce lieu plus longtemps. L’ange le savait aussi et c’est pourquoi il le poussa doucement, entourant cette fois ses épaules de son bras. D’une voix douce et rassurante, il prononça ces dernières paroles. 

-       J’arrive de là, moi aussi. Ça ira. Tu dois partir maintenant. Le but est à portée de ta main. Je t’y rejoindrai très bientôt. Nous ne disons jamais au revoir puisque nous ne formons qu’un. 

Mike savait qu’il devait se soustraire à cette énergie puissante. Il se retourna et entreprit aussitôt l’ascension des marches. Il comprenait maintenant leur présence. Elles étaient destinées aux humains, et non pas aux anges et leur  disposition était parfaitement adaptée aux pieds de Mike. Tout se reliait, mais Mike n’avait plus envie d’analyser les éléments. Il était temps de recevoir son diplôme ! Il était temps de franchir le seuil de sa demeure. Il continua à grimper les marches menant au grand trône ouvré. Il s’arrêta pour regarder une dernière fois le grand ange d’or, le fragment de Dieu qu’il était lui-même ; celui-ci se tenait majestueusement, les mains jointes, souriant à Mickael Thomas du pied de l’escalier. L’ange avait raison. Il n’y avait pas de sentiment d’adieu. Tout constituait une partie de lui-même. D’ailleurs, au cours de la dernière journée, il avait rencontré deux de ces parties : celle qui ne comportait pas d’amour et l’autre qui en était remplie. Entre les deux se situait la conscience humaine et il devait choisir entre les deux. Tout un concept ! 

 

Mike se retourna et poursuivit son ascension. Un brouillard épais obstruait ce qui se trouvait sur son chemin immédiat et il pouvait voir seulement dix marches à la fois. Il montait avec précaution. Il ne voulait surtout pas chuter alors qu’il se trouvait si près du but de son périple sacré. Il s’amusait à la pensée d’une malencontreuse chute qui l’aurait stupidement ramené au pied de l’escalier et l’aurait amené à se confondre en excuses devant son grand Soi. Cet état d’humour l’aida à se détendre.  Il savait conscience d’avoir grimpé au moins deux étages et il entrevoyait un palier devant lui. Quel magnifique trône, se dit-il ! E t d’une immensité ! Et c’était le sien ! Une fois au sommet, Mickael ne fut pas déjà. Près d’un fauteuil d’or immense et somptueusement ouvragé, il trouva la porte qu’il avait imaginée durant toutes ces semaines. La vision se transformait en réalité devant ses yeux. Elle était bien éclairée et bien visible, tout près du fauteuil. Elle semblait suspendue, sans murs de soutien et les limites qui la distinguaient du trôle d’or n’étaient pas bien déterminées. Mike constata qu’elle ne faisait pas partie de la Maison de la confiance ni de la structure dans laquelle il se tenait. C’était un portail présentant des attributs dimensionnels autres. La porte portait de nombreuses écritures, certaines que Mickael ne parvenait pas à lire, mais il vit aussi la mention ACCUEIL. Mike attendait cet instant depuis si longtemps. Il avait vécu de nombreuses expériences, appris énormément et avait modifié sa structure cellulaire en préparation à ce qui l’attendait derrière cette porte. L’action était sur le point de se dénouer. Il se tenait sur le seuil se rappelant tout ce qui s’était passé et le magnifique ange d’or au pied de l’escalier. Il pensa de nouveau à ce qui venait de se produire quelques instants auparavant. En fait, cette dernière expérience l’avait encore une fois transformé. Mike regarda cérémonieusement la porte. 

-       Je mérite ce qui m’arrive dit-il, d’un ton confiant. Et je rends hommage à l’univers pour ce geste que je m’apprête à poser. Dans un amour  total, j’entre là où j’ai demandé à être. 

La cérémonie achevée, Mickael Thomas prit une grande respiration humaine et ouvrit courageusement la porte où le mot ACCUEIL était inscrit. 

 

************ 

 

Mike vomissait…. 

 

 

LE RETOUR – histoire de Michael Thomas – Livre de la série Kryeon – Editions Ariane 1998– Kryeon canalisé par Lee Carroll.  

Au sud de la frontière américaine

Au sud de la frontière américaine dans LEVEE DU VOILE bulles

Depuis la parution de l’ouvrage précédent, l’équipe Kryeon s’est rendue au Mexique et en Argentine. Ces deux voyages m’ont permis d’acquérir de précieuses connaissances et de vivre d’intéressantes expériences. Comme j’ai toujours vécu à San Diego, dont près du cinquième de la population est hispanophone, je connais bien la langue et la culture espagnoles. 

Je raffole de la cuisine mexicaine et j’aime vraiment ces gens-là ! À San Diego, j’ai toujours eu des contacts positifs avec les Mexicains et j’ai pu observer de près leurs coutumes familiales ainsi que leur grande sociabilité. J’étais bien préparé pour ces deux voyages, mais surtout pour celui au Mexique. Je désire vous rapporter ici une expérience personnelle qui a eu pour moi une grande signification et que j’ai vécue grâce à deux professionnels mexicains, un médecin et un ingénieur. Cette expérience tout à fait inattendue m’a conduit encore une fois aux frontières du connu et aux limites de la compréhension. 

Le docteur Luis Oscoy a créé un superbe spa, le Hostal de la Luz (« Auberge de la Lumière »), à Amatlan de Quetzalcoatl, un village situé au sud de Mexico. Non seulement ce lieu est-il hautement énergétique, mais, pendant notre séjour, il fut béni par un représentant du dalaï-lama venu le consacrer comme la première zone de paix du Mexique. Le Hostal de la Luz avait rempli toutes les conditions établies par le dalaï-lama pour recevoir une telle  bénédiction, y compris la construction d’un ashram et d’un labyrinthe. Mon site [www.kryon.com/mexico] contient plusieurs photos de ce spa et de la cérémonie qui s’y déroula en 2006. 

Le docteur Luis (je l’appelle ainsi) me présenta à Jorge Alberto Báez Guerrero, un ingénieur profondément engagé dans l’interprétation de la recherche sur les calendriers aztèque et maya. « Profondément engagé », c’est peu dire… C’est là sa  passion et il désirait me faire partager d’étonnantes découvertes. Grâce à son vaste savoir personnel et à sa pénétrante intuition, Jorge s’était rendu compte de quelque chose qui avait échappé à la plupart. Même si les écritures aztèques et autres ont survécu durant des siècles dans des codex et sur les murs des anciens sites, et que nous possédons ainsi une grande quantité d’informations sur les Aztèques et les Mayas, Jorge a découvert par une autre voie quelque chose que nous devrions tous comprendre. J’aimerais bien pouvoir vous dire tout simplement de lire son livre, Energia Vital en Movimiento (« L’énergie vitale en mouvement »), mais, au moment où j’écris ces lignes, il n’a encore été publié qu’en espagnol. Le titre de la première édition est trompeur, car il semble très intellectuel, mais une deuxième édition a maintenant été publiée, sous le titre de Vital Energy in Movement (The Secret of 2012). C’est plus proche ! Je veux rendre hommage ici à Jorge et au docteur Luis, car ils sont tous deux concernés, le second étant un fervent admirateur du travail du premier, d’où l’invitation qu’il m’avait lancée pour participer à cette expérience. Je les en remercie tous les deux. 

Jorge oeuvre à contre-courant des érudits mexicains traditionnels, qui suivent la « ligne du parti » en matière d’information. Quand je l’ai appris, j’ai trouvé cela bien étrange, car j’avais toujours cru que les archéologues, à l’instar des scientifiques, étaient enthousiasmés par de nouvelles découvertes et curieux de tout savoir. Comme je me trompais ! Il m’arrive souvent d’oublier le sort que la politique réserve à la vérité. Dans certaines parties du Mexique, c’est une simple question de survie universitaire. Je ne veux offenser personne, mais je parle de ce dont j’ai été témoin. 

Au Mexique, tout archéologue travaille d’une façon ou d’une autre pour le gouvernement, et s’il s’écarte trop des informations et des interprétations officielles sur les coutumes indigènes, il ne peut aller très loin. Ce qui se passait dans les temples et les observatoires est considéré comme une information sacrée que le gouvernement désire conserver dans toute sa pureté et sous son contrôle. 

Voici donc Jorge qui apporte une information spectaculaire reliant entre eux tous les faits dans un système bien conçu, et on l’accepte tout en l’ignorant. J’ai vu comment il fut traité sur l’ancien site de Xochicalco, dans l’État de Morelos, à 38 kilomètres de Cuernavaca, au Mexique. J’étais très excité, car lui et le docteur Luis avaient organisé pour moi et quelques membres de l’équipe un petit voyage en un lieu où vont très peu de gens, l’un des anciens observatoires solaires des indigènes, dans les ruines du temple. C’était l’un de trois  observatoires verticaux dans lesquels la lumière pénétrait par le haut et était ensuite dirigée par un système particulier qui créait des motifs sur une dalle placée à une hauteur précise dans l’observatoire. Les Anciens observaient ainsi les mouvements du soleil et de la lune alors que la lumière traçait des motifs sur cette dalle tout au long de l’année, ce qui leur permettait de mieux comprendre le comportement de ces corps célestes, d’estimer leur taille et d’en apprendre davantage sur les équinoxes, les solstices et les éclipses. Nous allions donc entrer dans ce lieu sacré et le voir de nos propres yeux ! 

Avant de nous entraîner dans cette aventure, Jorge et Luis nous présentèrent, durant une heure et à l’aide de PowerPoint, les véritables découvertes. Jorge avait assemblé un calendrier complexe en utilisant l’information ancienne. Cependant, au lieu d’être un calendrier comportant des jours, des mois et des années, c’était un calendrier d’énergie ! Quand je l’ai vu et touché, je l’ai aussitôt qualifié de « calculatrice », car, intuitivement, je recevais de Kryeon l’information sur sa fonction réelle. De plus, Jorge fournissait aussi de l’information sur notre ADN, qu’il liait aux changements de l’énergie terrestre. 

Il associait les différentes polarités aux acides aminés contenus dans la chaîne d’ADN, en affirmant que la polarité active était abandonnée avec la vieille conscience afin de laisser place à la polarité passive activée par les changements magnétiques que nous traversons. (Changements magnétiques !) Il expliqua le mécanisme qui, à l’intérieur de l’ADN, génère de la lumière qui renforce notre champ énergétique. 

Jorge démontra que les Mayas et les Aztèques (et d’autres encore) connaissaient les divers changements de l’énergie terrestre et en avaient fait le tracé exact. Ce sont des changements de conscience de l’énergie de la Terre, et non de simples changements calendaires. Poussant plus loin son explication, il montra les phases de ces changements ainsi que leur durée (plus de mille ans). Chacun portait un nom et avait une couleur, clairement indiqués par les Anciens qui les avaient tracés. En plus d’utiliser les observatoires pour suivre les mouvements du soleil et de la lune, ils avaient aussi développé une méthode pour suivre les phases d’énergie que la Terre avait traversées dans le passé et prédire celles qu’elle traverserait dans l’avenir. 

C’est pourquoi Kryeon m’a dit qu’il s’agissait d’une calculatrice, car on s’en servait pour calculer ce qui s’en venait. Cette calculatrice indique clairement que nous nous dirigeons présentement vers un changement majeur. Selon ce calendrier énergétique circulaire, les Anciens ont établi que nous sommes en train de fermer la conscience d’une vieille énergie planétaire pour en ouvrir une autre. La date prévue pour l’événement ? L’année 2012. Voilà ce que les Mayas nous ont vraiment dit au sujet de 2012 et de l’énergie impliquée, nous fournissant des explications historiques et même une calculatrice de phases fondée sur leurs observations. Ils ont prédit la fin d’une époque et le début d’une nouvelle. Démontré ainsi, c’est tellement évident ! Jorge s’était servi de son intuition et de son intellect pour voir au-delà des apparences de l’information connue et tirer des conclusions logiques sur son sens réel. Sa calculatrice circulaire montrait comment leurs phases d’énergie correspondaient aux événements mondiaux, à notre propre histoire et à notre situation actuelle. Le plus captivant de la démonstration, c’est que tout ça était du Kryeon 101 [de l’information fondamentale fournie par Kryeon depuis dix-huit ans]. 

J’ai dû énerver Jorge à force de l’interrompre constamment pour lui faire dire par l’interprète : « C’est exactement ce que dit Kryeon ! » Plus tard, je me suis rendu compte que Jorge n’avait même pas lu un seul ouvrage de Kryeon. (La prochaine fois, j’essaierai de me tenir tranquille, mais j’étais tellement excité de trouver la confirmation des messages de Kryeon sur les murs du temple, pour ainsi dire, et d’entendre ensuite Jorge parler du magnétisme de l’ADN !) Le travail de cet homme est vraiment passionnant. 

Essentiellement, les Mayas et les Aztèques nous disent qu’une nouvelle énergie se manifestera en 2012 et qu’elle sera supérieure. Typiquement, comme lors de tout changement énergétique, ceux qui se sont habitués à la vieille énergie ne dureront pas. Nous entrons dans l’énergie de ce que ces Anciens appelaient « un nouveau soleil » (en l’occurrence, le sixième soleil). Dans leur système, chaque phase de civilisation possède sa couleur solaire, et notre nouvelle couleur sera le jaune, qui suivra le violet. (N’oubliez pas qu’il s’agit ici d’un système de notation spirituel et non des couleurs réelles du soleil.) 

Pendant des années, Jorge a obtenu des autorités chargées du site historique la permission d’entrer dans l’observatoire, qui ne semble plus être à ce jour qu’une profonde grotte souterraine. Il y avait étalé ses papiers et tracé les mouvements du soleil et de la lune, tout comme le faisaient les Anciens. Il ne se contentait donc pas de lire les documents que lui avaient fournis les archéologues. Il utilisait leurs propres outils ! J’étais impressionné, et tout autant réconforté de savoir que les enseignements dispensés par mes transmissions l’étaient aussi par les Anciens, et ce, d’une façon très claire. 

J’ignore ce que les spécialistes dans l’entourage de Jorge croyaient vraiment, puisqu’ils ne pouvaient le dire, mais ils l’accueillirent par des sourires et avec respect, en lui permettant de pénétrer dans leur « sanctuaire intérieur ». Je crois que c’est révélateur de leur sentiment réel à son endroit. Le docteur Luis a également usé de son influence pour que nous puissions accéder au site. J’ai eu l’impression que ces deux hommes étaient des familiers du musée et du terrain du temple. Le docteur Luis est bien connu dans cette partie du Mexique pour son travail humanitaire et il jouit d’une excellente réputation professionnelle à titre de médecin. Cela nous a sans doute tous aidés ce jour-là. Il nous avait vraiment ouvert la porte. 

Avant de vous en apprendre davantage sur notre visite à l’observatoire, laissez-moi vous raconter une anecdote amusante qui est bien révélatrice de l’ignorance contrôlée dans laquelle nous tiennent les autorités. Encore une fois, la ligne du parti est importante pour les politiciens, mais, dans le cas qui nous occupe, je ne comprends toujours pas pourquoi on ne permet pas à la nouvelle information scientifique de circuler. En fait, l’idée même qu’il se trouvait là un observatoire sophistiqué est également bannie. 

Au-dessus du sol, au sommet de chaque observatoire vertical, se trouve une ouverture circulaire. C’est par elle qu’entre la lumière et elle est donc cruciale pour tout le système. Si, à l’époque, on avait eu des lentilles complexes, on en aurait placé une là. L’autre se serait trouvée à mi-chemin du puits, pour concentrer l’image du soleil ou de la lune en une mince lumière au fond (sur la dalle, de la hauteur d’une table), afin de pouvoir inscrire les mouvements précis de ces deux corps célestes. Dans ce temple aztèque/toltèque, on disposait forcément d’un système optique quelconque composé, selon Jorge, d’« obturateurs», mais il s’agissait simplement de trous de diamètres différents et peut-être d’écrans de diffusion faits d’un matériau de l’époque. Ces gens furent toutefois capables de construire ces obturateurs de manière à focaliser suffisamment l’image pour pouvoir établir avec précision le tracé de la lumière. Il leur fallait absolument contrôler la lumière, sinon ils n’auraient obtenu qu’une tache lumineuse informe sur la dalle surélevée. 

Imaginez un télescope dont on aurait enlevé les lentilles aux deux bouts. Ce ne serait plus qu’un tube inutile. Vous savez bien cependant, si vous avez des connaissances élémentaires en optique, que l’on peut focaliser la lumière du soleil sur un mur au seul moyen d’un trou d’aiguille dans une feuille de papier foncé, si on sait comment s’y prendre. Plusieurs artistes ont découvert qu’ils pouvaient ainsi projeter une image sur un mur et peindre par-dessus, atteignant de la sorte un réalisme artistique inédit. En d’autres termes, on peut focaliser la lumière grâce à plusieurs moyens optiques qui ne requièrent pas la fabrication de lentilles sophistiquées. 

L’ouverture au sommet de l’observatoire était alignée avec précision sur les mouvements du soleil et de la lune. En outre, il y avait là un système d’alignement (peut-être des encoches) pour faire tenir, en haut, une pièce ronde spécialisée faisant office de lentille, aujourd’hui disparue, et qui pouvait être placée sous des angles précis favorisant la vision astronomique (tout comme les marques sur certains télescopes modernes). 

Comme ces Anciens savaient très bien où serait le soleil à tel ou tel moment de l’année, ils pouvaient faire pivoter la pièce supérieure et l’ajuster dans les encoches prévues à cette fin. Ils disposaient sans doute de différentes pièces pour les diverses options de vision selon les moments de l’année. C’est ici que ça devient amusant. Ces pièces supérieures des observatoires ont disparu depuis longtemps. Aux dires de Jorge, si jamais on les retrouvait, il serait facile de prouver que ces observatoires étaient beaucoup plus sophistiqués que ne le suggère ce site historique. On comprendrait alors que ces gens en savaient beaucoup plus qu’on ne croit. 

Nous sommes entrés sur le site en passant d’abord par le secteur où se trouvent le plan général du terrain, les cabinets, la boutique de cadeaux et un musée abritant des artefacts sous verre. C’est par là que les touristes commencent leur visite, souvent en compagnie d’un guide qu’ils rémunèrent. J’ai constaté encore une fois que les guides du site connaissaient Jorge et le traitaient respectueusement. Après avoir décrit leur tâche, ils le laissaient dire le reste de l’histoire, sans sourciller, semblant savoir qu’il avait raison. 

Nous sommes entrés dans la zone où étaient exposés sous verre des artefacts bien préservés, avec explications en espagnol de leur fonction. Tout était évidemment dans cette langue, mais je ne m’en suis pas formalisé. Nous trouvons toujours des interprètes dans chaque pays visité par Kryeon, et, cette fois, il s’agissait de Leslie Pascoe, le traducteur officiel en espagnol des séances de Kryeon au Mexique, en Argentine et au Chili, et qui m’aide actuellement à me souvenir de tout ceci pour le présent texte ! 

Jorge se dirigea vers l’un des présentoirs de verre et s’arrêta devant en nous demandant : « Reconnaissez-vous ceci ? » Sous nos yeux s’étalait une pièce du sommet de l’observatoire ! On en avait trouvé ! Elle était très bien préservée, de sorte que l’on pouvait voir clairement les trous et les encoches s’ajustant parfaitement à l’ouverture du sommet de l’observatoire ! De plus, elle portait un indicateur d’angle qui, nous expliqua Jorge, correspondait à un système de degrés bien connu aujourd’hui en astronomie. À l’évidence, cette précieuse pièce appartenait à l’observatoire que nous allions visiter sous peu. J’exultais. Jorge nous invita alors à lire l’explication en espagnol inscrite sur la petite carte accompagnant l’objet. 

Leslie nous la traduisit. On y disait qu’il s’agissait d’un « artefact provenant d’une cabine de sudation ». Quoi ? Nous avons tous éclaté de rire ! Jorge nous jeta un regard qui signifiait : 

« Que voulez-vous que je vous dise ? » On avait improprement étiqueté cette précieuse pièce d’observatoire. Mais, au moins, on l’avait conservée ! Peu à peu, je me rendais compte qu’on ne nous avait pas tout dit sur ces peuples anciens. 

Malheureusement, les responsables de cette tromperie en ont peut-être oublié eux-mêmes les motifs et ils ont quitté le pouvoir depuis belle lurette. À mon avis, tout un groupe d’archéologues ne sont plus, à cause de cela, que de simples gardiens du site qui doivent en outre se tenir tranquilles et s’abstenir de vivre leur passion afin de conserver leur emploi difficile à obtenir. Jorge, par contre, est un spécialiste solitaire, qui ne travaille pas pour le gouvernement ni pour aucun de ses organismes. Il est donc libre d’enseigner la vérité telle qu’il l’a découverte. N’empêche que cela ne va pas sans péril. 

Nous avons visité deux autres observatoires « horizontaux » qui se faisaient face à environ 45 mètres l’un de l’autre. Ils étaient situés tous les deux au sommet de larges plateaux et nous devions monter plusieurs marches pour y accéder. Jorge nous expliqua leur  fonctionnement. Le soleil, à son lever et à son coucher, gravait des motifs de lumière sur le mur arrière, tout au long de l’année. Le but du processus nous était évident, mais il l’était moins pour les guides officiels, qui expliquaient aux visiteurs que ces lieux servaient à des cérémonies religieuses, voire à des sacrifices humains. Peut-être, mais ce furent d’abord des observatoires. Nous avons aussi visité la célèbre pyramide de Quetzalcóatl, sise au sommet d’une mesa. Les quatre faces de cette pyramide sont couvertes de glyphes. Après qu’un guide nous en eut expliqué le sens, Jorge nous révéla le reste de l’histoire. 

Ces glyphes, expliqua-t-il avec conviction, représentaient en réalité les phases d’énergie croissante ou décroissante au cours des âges. Il ne s’agissait pas simplement d’une opinion personnelle parmi d’autres, puisque les glyphes appuyaient historiquement ses dires. C’était inscrit dans la pierre… et pourtant ce n’était pas dans le manuel officiel des guides.   

Comment une telle chose avait-elle pu leur échapper ? Le temps était venu de passer à l’attraction principale. Nous sommes entrés à la file dans le flanc de la colline pour accéder à l’observatoire. Comme il faisait sombre ! J’étais le dernier du groupe de sept, afin de pouvoir photographier les autres. Nous sommes finalement arrivés à la chambre principale, localisée directement sous l’ouverture par laquelle entrait la lumière. En l’absence du système de focalisation, la lumière qui y pénétrait ne formait qu’une colonne créant sur le sol un hexagone de la même grosseur que l’ouverture. Elle n’était pas très forte non plus et nous avons dû nous asseoir un peu dans l’obscurité afin d’y habituer nos yeux. Pour certains, cette visite aurait pu s’avérer décevante : une simple caverne sombre et froide, éclairée par le haut. Quant à moi, je me sentais chez les Anciens ! J’étais très ému d’être dans ce lieu où très peu de gens vont et dont je pourrais ensuite vous parler dans un livre. J’ai tenté de prendre quelques photos avec mon appareil (sans flash), mais je n’avais pas apporté mon trépied et je voulais des poses. Ce ne fut pas facile, mais j’ai pu en saisir une de Luis debout au milieu de la colonne de lumière. Elle me plaît beaucoup. Bien qu’il n’en ait rien dit, je pense que ce médecin très cultivé se sent lié à ce qui s’est produit en ce lieu dans les temps anciens. Il était certainement très ému d’être là, même s’il avait déjà visité l’endroit de nombreuses fois. J’étais très heureux d’avoir pu y accéder et de me faire appeler amigo par ces magnifiques érudits

Si vous désirez joindre Jorge pour obtenir davantage d’informations sur son livre, ou si vous êtes éditeur et voulez le publier en quelque langue que ce soit (y compris l’espagnol), vous pouvez lui envoyer un message électronique à l’adresse suivante : jorge@kryon.com. 

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...