Les Contrats sacrés et notre potentiel divin

 

 

buddhasmile21Le jour où la lumière jaillit dans ma tête et où je compris que les archétypes font partie de notre chronologie spirituelle, je réalisai également qu’ils sont anciens, probablement antérieurs à notre naissance physique. Notre héritage archétypal est préhistorique, primitif. Il vient de nos origines énergétiques dans le Divin, qui est aussi la source de notre Contrat sacré, le plan, guide de notre vie. Ce Contrat, que nous co-créons en tenant compte des indications du Divin, comprend de nombreuses ententes individuelles (ou accords de sous-traitance) qui nous feront rencontrer certaines personnes et travailler avec elles, à certains endroits, à certains moments. Voilà pourquoi, dans ce livre, j’utilise indifféremment les mots Contrats et ententes. Tous deux représentent les engagements terrestres, les tâches qui nous échoient et les leçons que nous avons accepté de tirer de cette incarnation afin de réaliser notre potentiel divin. 

Ces expériences et ces relations, nous sommes destiné à les vivre avec nos parents, nos enfants, nos amis intimes et toute personne avec laquelle nous partageons une passion. Ces gens (de même que nos adversaires) se trouvent dans notre vie parce qu’au préalable, nous avons conclu avec eux un accord de soutien mutuel concernant notre croissance spirituelle. En effet, chaque relation et chaque expérience est une occasion de croissance et de transformation. Certaines relations peuvent même nous en fournir plusieurs. Pour chacune, nous devrons déterminer de quelle façon exercer notre pouvoir. 

Comme je le souligne dans tout mon travail, ce choix est vraiment notre plus grand pouvoir. Il est encore plus grand que l’amour, car pour aimer, il faut d’abord le vouloir. Prenons un cas simple : quelqu’un s’excuse de vous avoir parlé d’une façon irréfléchie ou blessante. À cet instant, le pouvoir de transformation est entre vos mains. Vous pouvez transcender l’intensité de votre colère et choisir de pardonner, et métamorphoser cet instant en un échange qui rétablisse l’énergie entre vous deux. Ou vous pouvez réprimer votre nature divine et faire de cette chance de guérison une transaction énergétique   négative. La décision d’agir en fonction de votre potentiel divin consolide le pouvoir de vos nombreux « visages », de vos mondes, intérieur et extérieur. Notre potentiel divin se fait souvent entendre par l’intermédiaire de notre conscience morale, qui nous signale nos gestes inopportuns. Nous avons tous ressenti la lourde et poignante sensation de culpabilité qui vient du fait d’avoir jugé quelqu’un, trahi notre parole ou laissé passer une bonne occasion. En observant ce sentiment, nous devinons qu’il nous vient du fait d’avoir réprimé notre potentiel divin, ou d’y avoir fait obstacle. Nous reconnaissons inversement le sentiment d’équilibre qui ressort d’un geste d’amour, de compassion, de générosité et d’amitié. 

Grâce à notre intuition, notre potentiel divin nous procure toujours un surcroît d’énergie au moment d’un choix contractuel, ou lorsque nous reconnaissons une personne avec laquelle nous avons une entente. Chaque relation contractuelle porte un fragment de notre âme, tout comme nous portons un fragment de l’âme des autres : ainsi, lorsque nous réagissons  fortement à une personne, à un endroit ou à une situation, c’est que nous avons rencontré une part de notre âme à l’extérieur de notre être. L’atmosphère autour de nous et en nous s’intensifie ! Nos émotions et notre pouls s’accélèrent, et notre raison s’éclaire ou fonce dans le brouillard. Notre corps transmet des signaux éloquents. Comme je le dis dans mes ateliers, si nous nous arrêtions à ce moment précis pour procéder à une lecture symbolique, nous interpréterions les événements ou les liens immédiats d’une toute autre façon. Par exemple, nous verrions notre Guerrier intérieur émerger de notre accès de colère, ou l’Amoureux combler nos sens alors que nous sommes en parfaite harmonie avec la beauté tranquille d’un coucher de soleil. 

Notre potentiel divin nous parle aussi à travers nos rêves. C’est un désir de vivre plus intensément, mais au-delà de la performance ou du gain matériel, bien que ces choses fassent souvent partie de l’accomplissement de notre potentiel. Notre potentiel divin est l’expression intégrale de notre âme ; c’est la découverte de notre profonde capacité à créer et à exprimer l’amour, la compassion, le pardon, la générosité et la sagesse. Notre potentiel divin devient plus sensible à mesure que nous étanchons notre soif de comprendre. Il devient plus perceptible lorsque nous décidons de dépasser l’aspect matériel de la vie, ce que les Hindous et les Bouddhistes appellent la maya ou l’illusion. Ne révélant jamais sa pleine mesure d’un seul coup, notre potentiel nous incite à découvrir la raison d’être et la signification supérieures de votre vie. Nous ne savions pas, à la naissance, à quel point nous pouvions aimer et prendre soin de quelqu’un. Nous devons apprendre à agir avec foi, courage et confiance en nous. Ce potentiel, nous devons le découvrir en nous-même. Ces qualités spirituelles doivent se mériter. Tels les héros d’un périple mythique, nous sommes censés nous efforcer d’opérer les bons choix. Notre potentiel divin nous appelle à transcender les besoins de survie primaire du Soi dans le monde matériel. Nous sommes appelés à dépasser notre Soi. Mais pour grandir spirituellement, nous devons user de notre intellect. La logique et l’ordre divins diffèrent de la logique et de la raison terrestres, mais notre esprit ne les perçoit pas toujours. Songez aux nombreux récits bibliques ou mythiques dans lesquels le Divin s’est révélé dans toute sa grandeur. Lorsque le Seigneur apparut sur le mont Sinaï, il dit à Moïse d’avertir les gens de ne pas Le regarder, sous peine de périr. Saint Paul fut jeté de son cheval et temporairement aveuglé par la vision du Christ ressuscité. 

La tête humaine de Ganesh, la déité hindoue à tête d’éléphant, fut réduite en cendres lorsque sa mère, Parvâti, invita le dieu Shani à le regarder, oubliant dans son orgueil le pouvoir destructeur du regard de Shani. Ces récits révèlent une vérité profonde : nos facultés humaines n’appréhendent pas facilement la conscience divine. C’est ici que vos archétypes peuvent vous aider. Pour accomplir votre potentiel divin et même résoudre les nombreuses questions de votre vie quotidienne (comme les jeux de pouvoir au bureau ou la guérison des blessures anciennes), vous devez faire appel à un niveau de conscience plus élevé. Vous devez dépasser la raison pour arriver à « voir » et à « comprendre » la signification symbolique ou supérieure de ces expériences. Vos archétypes vous guident dans cet univers symbolique. Votre quête de sens est en soi une forme de pratique spirituelle. Des questions telles que « Pourquoi suis-je né ? » et « Comment trouver la voix de Dieu en moi ? » sont en fait des invocations spirituelles, des prières qui trouvent réponse non pas dans des paroles, mais dans l’expérience. Ces questions activent votre potentiel divin, énergisent vos archétypes et vous obligent à compléter vos ententes, ou Contrats, avec d’autres gens. 

Pour accéder au plan symbolique, pour suivre vos intuitions, il faut de l’entraînement, et ce livre a pour but de vous aider à développer ces capacités. Selon moi, la meilleure façon de favoriser votre santé spirituelle sera de décoder votre Contrat sacré qui est inscrit dans votre langage archétypal. Apprendre à identifier vos modèles énergétiques vous permettra de mieux comprendre vos nombreuses expériences et relations. En faisant la lecture symbolique du contenu de votre vie, vous pourrez effectuer des choix nettement meilleurs. Lorsque vos projets de vie seront soudainement interrompus, vous pourrez délibérément considérer cet événement comme une « intervention contractuelle » et non comme une crise. La vision symbolique vous donne surtout un choix : celui de considérer les événements comme des faits arbitraires et antagonistes, ou comme les bienfaits d’un plan dans lequel vous avez votre mot à dire. La vision symbolique vous aide à comprendre le quotidien et favorise l’épanouissement spirituel de votre vie. 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

 

Sur Terre il y a en ce moment des ravages de Feu

 

images (8)canalisés par Murella

Des gens allument des feux de broussailles, ceci est une réponse bien trop facile. C’est que la Terre a commencé sa transformation et vous montez dans la 4ème dimension voir bientôt la 5ème. Ceci ne va pas se faire très facilement et vous avez tous été prévenus dans votre cœur. Vous êtes tous venus sur la terre avec les mêmes éléments, mais qu’en avez-vous fait ? Certains d’entre vous ont, bien sûr, des choix (de vie), d’autres ont des expérimentations (de vie) mais la planète Terre ne peut plus revenir en arrière.

L’Europe et le Canada sont balayés par les feux pour que certains êtres prennent conscience de l’utilité du Feu, le feu des « salamandres ». Le Feu est une énergie qui vit en vous. N’êtes-vous jamais en colère, ne criez-vous pas ? N’avez-vous pas de haine ? N’êtes-vous pas en rage ? N’est-ce pas un feu qui brûle autour de vous et en vous ??? Et pourquoi ne permettez-vous pas à la planète, la Terre, qu’elle s’enflamme ? Si on écoutait la cause de ses colères, si chacun dans son cœur, dans son for intérieur apaisait ses colères, il ferait bien place à l’élément Eau. À l’élément Eau qui la ferait se laver, se purifier, pleuvoir et pleurer. Sachez que tout est lié. La Terre, l’autre élément peut étouffer le Feu, mais en ce moment elle brûle. Quant au 4ème élément qui est l’Air, il peut éteindre le feu comme il peut l’allumer.

En ce moment la Terre est en pleine transformation, transmutation. Il y aura, nous l’espérons, beaucoup d’ouverture de conscience avec ce qui est en train de se passer. Beaucoup d’âmes et d’autres personnes sont en train de quitter le plan de la Terre et sont déjà accueillies par des chœurs angéliques. Certaines âmes le savaient et sont déjà accueillies dans les bras du Père. Ne les pleurez pas. L’essentiel c’est qu’elles ont pu vivre cet instant cette transition ce qui fait un grand bon d’avancement à leur âme.

Ce que nous pouvons vous dire, respectez les éléments : respectez le Feu, respectez-vous, écoutez vos colères, votre haine. Respectez l’Eau, respectez la pluie, regardez dans votre cœur pourquoi vous pleurez, pourquoi vous avez mal, éliminez les miasmes qui sont encore en train de brûler au fond de vous. Pourquoi pleurez-vous au fond de vous ?

Respectez la Terre, respectez votre mère la Terre, ce qui appelle à respecter votre corps. Vous êtes bien faits de terre. Avez-vous entendu dans votre enfance en lisant la bible, êtes-vous en train de respecter votre corps ? Aimez-vous votre nez, votre orteil, votre jambe ? Avez-vous conscience que votre corps, qui est votre habitacle, vous devez le respecter ? N’êtes-vous pas trop durs avec ce corps ? Donc avec votre mère la Terre ? Entendez-vous le Vent ? Entendez-vous ce que l’on vous dit ? Entendez-vous ce que vous dit votre intérieur ? Savez-vous encore écouter ou ne voulez-vous plus entendre ? Voyez-vous comme les éléments vous font travailler ? En avez-vous déjà pris conscience ou sinon essayer du moins ?! Prendre conscience de ce que veut dire le Feu, l’Eau, l’Air, la Terre.

Exercice demandé par les guides

Nous voulons là que vous vous centrés au niveau de votre cœur.
Nous allons vous faire faire un exercice, tout simple.

Centrez-vous là, dans votre cœur, au niveau du chakra du cœur. Voyez-le, entendez-le, ressentez-le. Sentez sa chaleur. Sentez le liquide du sang qui passe dans votre cœur, écoutez-le battre votre cœur et si vous le voulez vous pouvez même, mettre votre main humaine sur la partie de votre cœur car il est bien là derrière la peau de votre thorax, ce cœur qui, quand on le sort et que l’on le met dans un tube pour une greffe d’organe, bat toujours. Ce cœur qui est votre moteur, le moteur de votre corps, sentez-le, écoutez-le, et regardez sa couleur; bien sûr, vous sentirez une couleur rouge, mais essayez de le voir différemment. Nous allons infuser une « énergie » du haut de votre coronal et cette énergie va descendre là, jusqu’à votre cœur.
Ressentez.

Ressentez un instant cette énergie qui vous habite là. Cette énergie est l’énergie de votre frère, l’amour de votre frère que vous avez appelé, dans un temps, Jésus et qui a été adombré par l’énergie Christique. Cette énergie Christique pénètre là par petites doses car à grande dose vous seriez entièrement brûlés. Donc, nous vous infusons un tout petit peu de cette énergie Christique.

Une énergie douce, une énergie enveloppante de couleur dorée et elle commence à danser, à danser de mille pétales d’or et à grandir, grandir, grandir et quelques cordelettes d’or commencent à sortir de cette énergie du cœur. C’est comme si plusieurs cordelettes d’or commençaient à s’échapper et à grandir devant elles.

Et je voudrais là, que vous suiviez une cordelette, une cordelette dorée enveloppée d’énergie Christique et que vous la fassiez se diriger vers le monde minéral, vers vos frères les pierres, les cailloux, les rochers, les volcans, les cristaux, les pierres précieuses, vos bijoux.      

Essayez de les visualiser entourés de cette énergie et sachez qu’à cet instant, vous les purifiez, vous leur envoyez une énergie de paix, une énergie d’amour, une énergie de lumière car eux aussi vivent, même s’ils vivent à un autre niveau et ils ont besoin d’amour pour évoluer. 
Essayez d’imaginer maintenant une autre cordelette dorée qui commence à s’étirer et qui s’en va vers le monde végétal. Essayez d’imaginer que cette cordelette dorée, remplie de cette même énergie, entoure vos jardins, vos arbres, vos plantes, vos plantes malades, vos légumes dans vos étalages qui ont de drôles de couleurs parce qu’on les a mis sous des lumières spéciales qui leur donnent de belles couleurs. Essayez de les envelopper de cette énergie, car la nature est en train de faire un travail; quelque part, elle se sacrifie pour que vous puissiez évoluer.

Et une autre cordelette dorée sort maintenant de votre chakra du cœur et s’allonge aussi devant vous et se dirige vers le monde animal. Essayez d’imaginer le monde marin. Visualisez vos frères les poissons, les coquillages. Enveloppez-les de cette énergie.
Et si vous avez la chance de voir vos frères les dauphins (comme notre canal les aime tant), rapprochez-vous du dauphin que vous pouvez visualiser, car il lui a été dit de parler des dauphins.

Les dauphins ne sont pas que des mammifères comme vous semblez le croire. Certains dauphins ont endossé ce corps de dauphin mais ce sont de grands êtres spirituels. Certains sont habités par des Êtres de Lumière. Ce qui explique votre attirance, votre ressenti avec le dauphin.

Leur roi est un dauphin tout blanc. Ce que nous pouvons vous dire et pour accentuer votre évolution : avant de vous endormir pour ceux qui le veulent, demandez de passer votre temps de sommeil et de rêves avec les dauphins. Ils vous enseigneront quand vous dormez et certains actes, au courant de la journée, vous les ferez inconsciemment, mais sachez que vous aurez passé un temps en leur compagnie, comme quand vous travaillez le soir avec vos guides, avec nous.

Dans la journée vous avez tout oublié. Vous croyez dormir le soir mais ce n’est que votre corps qui se repose. Et vous, à votre niveau, vous travaillez dès l’instant que vous en avez l’intention et que vos vibrations sont très hautes; alors envoyez cette énergie au monde sous-marin. Envoyez-le au monde animal à quatre pattes sur la Terre, aux animaux qui souffrent avant de mourir dans les abattoirs.

Certaines personnes deviennent végétariennes parce qu’elles croient mieux évoluer spirituellement, d’autres le deviennent d’une minute à l’autre parce que leur corps est prêt. Nous ne voulons pas vous dire : « Ne mangez plus de viande demain ». Nous expliquons seulement que dans la viande, à l’heure actuelle où vous tuez les animaux dans les abattoirs d’une façon très dure, toutes les souffrances, toutes les peurs de l’animal sont mémorisées dans la viande que vous avez mangée.
    

Dans les temps anciens, les anciens respectaient l’animal pour la viande qu’il lui donnait. Actuellement il n’y a plus ces rituels et ces prises de conscience, d’où ces maladies comme la vache folle et d’autres qui viendront encore. Beaucoup de poules ont été tuées en France et dans d’autres pays lors de ces incendies.

Bien sûr, les pays pleurent leur argent, mais ces poules et ces poulets se sont sacrifiés. Mais pensez-vous que les poules et les poulets en batterie vous donnent de l’énergie ? Pensez-vous que leurs œufs donnent de l’énergie ? Alors, à eux aussi, envoyez cette énergie.

Envoyez cette énergie dans les zoos qui, là aussi, n’ont pas leur place. Envoyez de l’énergie aux animaux dans les cirques qui endurent des souffrances avant de faire leur numéro. Envoyez de l’énergie aux animaux dans les laboratoires, envoyez de l’énergie à tous les animaux errants, que ce soit des chiens ou des chats. Ces bêtes aussi souffrent et ont un rôle à jouer.

Et un autre cordon sort du chakra de votre cœur. Et là, il se dirige vers tous les peuples, tous les habitants de la planète en souffrance, tous les pauvres. Vous pouvez visualiser toutes les personnes que vous connaissez, l’énergie ira où elle devra sinon elle reviendra à la source.

Et là, nous voudrions que vous visualisiez devant vous une pyramide. Une pyramide en cristal. Ne forcez pas, pour ceux qui ne peuvent pas, la pyramide est déjà là. Et si vous regardez dans la pyramide vous vous y verrez. Vous vous y verrez et envoyez-vous une cordelette d’or…
Voilà vous pouvez revenir tout doucement dans votre corps.

Nous vous remercions d’avoir fait cet exercice, nous remercions notre canal, nous vous bénissons, nous vous disons à bientôt.

LES ÊTRES DE LUMIÈRE ET MAÎTRES ASCENSIONNÉS

source http://www.lumieresdelaudela.com

Côté négatif de la croissance spirituelle

La croissance spirituelle a-t-elle toujours des côtés négatifs ? 

Pour des gens, croissance spirituelle est toujours synonyme de défis malheureux, d’aspects négatifs de la vie. Certains me demandent : « Cher Kryeon, si j’atteins le niveau supérieur, si j’exprime l’intention de grandir spirituellement, de découvrir ma divinité, est-ce que cela signifie que je vais tomber malade ? Est-ce que ce sera mon défi ? J’ai souvent entendu qu’on n’obtenait rien sans souffrir. Ce n’est pas ce que je désire ». Ou bien : « Cher Kryeon, si je formule l’intention d’introduire dans ma vie une dimensionnalité supérieure, est-ce que je vais perdre un membre de ma famille ? Est-ce que cette sorte de défi horrible va me toucher ? » 

angeMais non, pas du tout ! 

Pourtant, il existe un sentiment tellement répandu selon lequel cela devrait survenir, que beaucoup génèrent ces situations afin de ressentir l’impression d’avoir grandi ! Dans ces conditions, il n’est pas étonnant que l’être humain éprouve une telle peur viscérale de l’illumination, que les personnes en quête de leur divinité aient une petite arrière-pensée : « Oui, je le veux, mais peut-être bien que non ». L’idée selon laquelle on doit souffrir pour aider Dieu trotte dans la tête de bien des gens. 

Qu’est-ce que cela veut dire ? Je ne l’ai encore jamais mentionné, et vous devriez tous bien écouter. Chacun, au cours de ses multiples vies, choisit son lot de défis difficiles. Certains conservent de ces vies antérieures des empreintes de chagrins et de peines incroyables. Ces sentiments sont encore présents de manière résiduelle, puisque nous sommes toujours dans le maintenant. Au cours de cette vie-ci, vous allez vous en débarrasser, et aucun plan ne vous obligera à revivre des expériences passées. Tout cela a déjà été accompli ! Pour votre information, il n’y a aucun axiome selon lequel les travailleurs de la lumière engagés dans la croissance spirituelle devraient supporter des défis pénibles ! Vraiment aucun ! 

Tous les tests ne peuvent être qualifiés de négatifs. Plusieurs types de tests sont offerts à cet auditoire. Oh ! Cers travailleurs de la lumière, nous vous connaissons. Que faites-vous de la joie ? Vos amis passent vous prendre : « Nous sortons danser, nous voulons nous donner du bon temps, rire, blaguez et nous amuser ensemble ! » Comment réagissez-vous ? Peut-être est-ce une métaphore, mais pour bon nombre d’entre vous, cette situation est bien réelle. Ils répondront ; « Non, je suis un être spirituel, vous savez, je ne peux faire ça. Allez-y sans moi ! » [rire] 

Les êtres spirituels se révèlent souvent très austères et entendent passer pour les sérieux de Dieu. Si c’est votre cas, vous venez d’échouer le test de la joie ! Celle-ci se représentera dans votre vie, puisque tel est le mécanisme des défis, et alors, combien la repousseront du revers de la main, arguant qu’ils ne la méritent pas ? Lorsqu’une énergie prometteuse entre dans la vie des gens, combien la rejettent sciemment ou en secret ? Echec au test de la joie ! Touts les désirs ne peuvent être négatifs. Ceci est un exemple très révélateur. Combien d’entre vous arborent naturellement un sourire ? Souriez-vous lorsque vous êtes seuls ? La joie constitue-t-elle votre manière d’être naturelle ? Si ce n’est pas le cas, pourquoi ? Ceci représente un important test de croissance spirituelle. 

Causons maintenant d’abondance, thème déjà abordé. Combien d’entre vous, guérisseurs, ne font pas payer leurs services ? Comprenez-vous que l’argent n’est qu’une forme d’énergie, l’énergie de subsistance propre à votre culture ? Il ne comporte rien de mauvais ni de  sale. Ce qui importe, très chers, c’est la manière dont vous l’utilisez, et là réside votre responsabilité, votre test. Pourtant, ce n’est pas la perception la plus répandue. 

Certains diront avoir lu dans les Ecritures que le Maître chassait du temple les financiers et que l’argent, passant pour mauvais, n’était pas du côté de Dieu. En fait, il s’agissait d’un exemple montrant quel état de conscience régnait dans le temple, et révélant que les activités qui s’y déroulaient devaient tendre à préserver sa pureté. L’argent n’était pas en cause. La métaphore concernant le corps humain, l’avez-vous jamais compris ? La plupart des faits essentiels abondant dans les Saintes Ecritures révèlent des messages destinés à vous amener à la sagesse spirituelle. Très peu doivent être adoptés au sens littéral. 

Combien parmi les guérisseurs ici présents préfèrent recourir au troc plutôt que d’accepter de l’argent ? Vous allez dire : « Je vais donner des soins et échanger ce service contre du bois ». Si c’est votre cas, vous avez échoué le test de l’abondance, un autre défi relié à la peur de l’argent. On a toujours prétendu que l’argent était responsable tous les maux. Observez un peu ! Cela semble être la réalité, puisque tant de gens entretiennent avec l’énergie de l’argent un rapport incompatible avec leur croissance spirituelle. N’est-ce pas une preuve que le test de l’abondance est essentiel ? Même les paroles de sagesse des humains reflètent ce défi. 

Vous vivez au sien d’un système qui utilise l’énergie de l’argent, et voyez l’ironie : vous travaillez avec l’énergie, et pourtant vous refusez celle qui a pour nom l’argent ! Certains pensent que recourir au troc vaut mieux qu’accepter de l’argent ! Dans votre culture, c’est incorrect. La vérité, assez difficile à admettre pour des êtres spirituels, est la suivante ; c’est une manière d’échapper à toute la question. En suivant les chemins d’antan, vous ne pouvez vous attendre à rendre efficace votre spiritualité au cœur d’une société moderne. Vivez donc à l’heure de votre culture ! Notre conseil ? Adoptez l’énergie nommée argent, et amenez-la à fructifier comme vous le faites avec l’énergie de guérison, la joie et la croissance spirituelle ! 

Il n’y a rien de mal à ça. Si vous refusez de recevoir de l’argent pour vos services, vous clamez à l’Univers que votre talent ne vaut pas grand-chose. Vous envoyez ce message de l’autre côté du voile ; lorsqu’ils reçoivent ces signaux, les énergies et les guides spirituels font tout leur possible pour honorer ce que vous avez déclaré. Considérez les signaux que vous émettez. Vous êtes trop spirituels pour faire la fête, pour accepter de l’énergie en échange de votre travail. Dieu se chargera de « vous en donner pour votre argent », c’est promis ! 

Tous les tests ne sont pas ce que vous pensez. Que dire du test de la paix ? Combien de fois, étant en mesure de régler un es drames de votre vie, avez-vous plutôt choisi de vous y complaire ? Vous ne croyiez pas que nous savions qui allait lire ces pages ? Tels sont les mécanismes de la croissance spirituelle. Cela vous ressemble-t-il ?  Kryeon – Extrait du livre Un Nouveau Départ – page 123 – canalisé par Lee Carroll 

Grandir spirituellement

Comment puis-je savoir si je grandis spirituellement ? 

Cela est facile à vérifier. Permettez-moi de vous poser une question : comment percevez-vous votre passé ? Nous, nous le voyons dans le maintenant. Donc, l’énergie du passé est maintenant. Comment vivez-vous cette énergie passé/présent ? Pensez aux événements qui ont formé chacun de vous. Continuez-vous à véhiculer certaines énergies qui n’ont plus leur place ? Peut-être est-il déplacé d’éprouver encore aujourd’hui de la colère ou de la haine envers une personne de votre passé, mais certains le font. Peut-être refusez-vous-même d’en parler. Que faites-vous de votre passé ? 

angeIl n’est pas du tout passé, il se déroule à l’instant, et c’est pourquoi vous le transportez encore avec vous. Lorsque vous pensez à des événements antérieurs, aux situations que vous avez contribué à créer, que ressentez-vous ? Votre coeur bat-il plus vite HIER. Non ! Il se manifeste à l’INSTANT MEME. Ainsi, le travailleur de la lumière en croissance spirituelle en a déjà fini avec l’énergie de ce que nous appelons le maintenant du passé. Comment percevez-vous votre passé ? 

Autre chose : si dans vote vie surviennent des choses vous concernant, donnez-vous prise au drame ? Etes-vous en mesure, au beau milieu d’une situation qui vous inclut, de vous dissocier de l’énergie du drame ? Quelques-uns parmi vous sont en pleine pratique de ces tests. Comment vivez-vous le maintenant ? Que faites-vous de la peur ? 

La peur offre plusieurs visages. Elle provient toujours d’un chakra inférieur, l’avez-vous remarqué ? Vous avez la possibilité de la comprendre et de la neutraliser avant qu’elle ne cause des blocages intellectuels et émotifs dans les chakras supérieurs. N’acceptez pas qu’elle vous contrôle, cela n’a jamais été son but. La peur appelle toujours une invitation à la dépasser. Comment vous débouillez-vous avec la peur, avec l’inquiétude ?  On y est n’est -ce pas ? Où réside le facteur de croissance spirituelle ? Ce sont quelques éléments d’évaluation, et vous êtes les seuls à pouvoir répondre à ces questions. C’était l’attribut n°2 . 

Kryeon – Extrait du livre Un Nouveau Départ – page 126 – canalisé par Lee Carroll 

La croissance spirituelle

Pourquoi êtes-vous ici ? Pourquoi des êtres humains devraient-ils se déguiser ? Comme nous l’avons affirmé, l’être humain angereprésente une partie de Dieu. Votre vie ne constitue pas un test de l’être humain ; plutôt vous subissiez un test d’énergie que l’Univers n’aurait pu réaliser tout seul. En tant que parties de Dieu, vous êtes, collectivement, tellement influencés par l’amour que ce test particulier devait se dérouler de votre plein gré. Les volontaires furent les parcelles de divinité qui acceptèrent d’apparaitre sur la planète déguisées en humains, ignorant tout de leur identité. Un voile d’énergie allait les empêcher de connaître la réalité de leur véritable Soi, de leur Soi passé et de leurs vies antérieures. En effet, vous voici présents encore immergés dans cette réalité spirituellement fabriquée, possédant même son propre cadre temporel. 

La Terre est un endroit unique dans l’Univers, que nous appelons le Centre-Terre. Elle représente le centre symbolique du potentiel d’une réalité autre. Pourquoi ? Afin très chers, que ce que vous vivez ici de votre plein gré, ce que vous accomplissez dans un terrain de jeu neutre d’énergie serve à illuminer les autres parties de l’Univers. Ceci engendrera un équilibre entre l’ombre et la lumière dans certaines contrées que vous ne pouvez même pas imaginer.  Cela ne sera réalisé que lorsque vous repasserez de l’autre côté du voile, lorsque nous vous reverrons. Alors, tout vous reviendra en mémoire. Il s’agit d’un cycle magnifique, mais il vous est occulté par le voile. 

Pour l’instant, le terme voile est adéquat, car il voile vraiment la réalité de ce que vous êtes. Par conséquent, comme beaucoup d’entre vous le savent, vous êtes tous ici afin de découvrir ce que vous allez faire du défi de cette vie-ci. Pour compliquer encore un peu les choses, vous ne pouvez voir que chacun d’entre vous a déjà vécu de multiples vies. Encore plus fascinant pour votre compréhension humaine est le fait qu’en temps réel, certains d’entre vous sont encore en train de vivre leur vie antérieure ! Comment est-ce possible ? C’est pourtant bien le cas. Plus tôt cette année, nous avons présenté les notions interdimensionnelles selon lesquelles vous pouviez vous trouver simultanément en deux endroits, l’un exerçant une influence sur l’autre. Cela éclaircit les concepts d’intention, de cocréation et d’aptitude à modifier la réalité. 

Vous vivez sans comprendre tout ce qui se déroule. Et pourtant, vous seuls avez donné votre accord pour venir, malgré la voile, faire l’expérience d’une dualité qui est si forte que lorsque vous vous regardez dans un miroir, vous ne pouvez voir chacun que l’être humain, jamais l’ange. Malgré cela, quand les membres du cortège se sont installés près de vous tous, ils ont bien vu des anges ! Voyez-vous , la dualité fonctionne dans une seule direction, la vôtre. Nous sommes assis près de membres de la famille que nous connaissons depuis toujours dans les deux directions. En définitive, le pourquoi est donc présenté afin de vous rappeler le test d’énergie de la planète et le rôle de l’être humain qui s’incarne afin, peut-être, de s’éveiller à la divinité en soi. 

L’attribut principal de ce test est le suivant ; aucun jugement n’est porté sur vous ou vos actions, vous jouissez d’un libre arbitre total. Comme nous l’avons maintes fois répété, lorsque vous retraversez le voile, ce n’est  que célébrations, quoi que vous ayez accompli. Contrairement à ce que certains enseignant, peu importent vos réalisations, nous nous occupons seulement du voyage ! Sur la Terre, lorsqu’une pièce de théâtre est finie, peu importe qui avait le couteau planté en pleine poitrine au moment où le rideau est tombé, tous les acteurs sont debout et fêtent ! C’est la même chose de notre côté du voile ! L’important, c’est votre façon d’employer l’énergie pendant votre séjour sur terre. Il s’agit de mesurer à l’échelle planétaire ce qu’il advient de l’énergie lorsque les humains en ont fini avec elle. 

Voilà en quoi consiste le test. Nous avons présenté un résumé du pourquoi. 

Kryeon – Un nouveau départ – canalisé par Lee Carroll 

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...